close

Enter

Log in using OpenID

Charmante liste des verbes irréguliers

embedDownload
Charmante liste des verbes irréguliers
Les verbes réguliers sont les plus nombreux dans la langue grecque. Mais les irréguliers sont très fréquents....
Il convient donc de les avoir toujours en tête, ad vitam æternam. Ce tableau contient également certains verbes qui
ne sont irréguliers qu'à certains temps seulement et forment régulièrement les autres. Bon courage !
α
A
β
Β
1
2
3
4
5
PRÉSENT
FUTUR
AORISTE
PARFAIT
ἄγω, je conduis
moyen :
passif :
ἄξω
ἄξομαι
ἄχθήσομαι
ἤγαγον
ἠγαγόμην
ἤχθην
ἦχα
ἦγμαι
ἦγμαι
ἐπ-αινέ-ω, j'approuve
passif :
ἐπαινέσομαι
ἐπαινεθήσομαι
ἐπῄνεσα
ἐπῃνέθην
αἱρέ-ω1, je prends
moyen : je choisis, je préfère
passif :
αἱρήσω
αἱρήσομαι
αἱρεθήσομαι
εἷλον
εἷλόμην
ᾑρέθην
ᾕρηκα
ᾕρημαι
ᾕρημαι
αἰσθάνομαι, je sens
αἰσθήσομαι
ᾐσθόμην
ᾔσθημαι
ἀκούω, j'entends
passif :
ἀκούσομαι
ἀκουσθήσομαι
ἤκουσα
ἠκούσθην
ἀκήκοα
ἁλ-ίσκ-ομαι, je suis pris
ἁλώσομαι
ἑάλων
ἑάλωκα
ἁμαρτάνω, je rate, je faute, je me trompe
passif :
ἁμαρτήσομαι
ἥμαρτον2
ἡμάρτηκα
ἡμαρτήθην
ἡμάρτημαι
ἀμφι-σβητέ-ω3, je conteste
passif :
ἀμφισβητήσω
ἀμφισβητήσομαι
ἠμφ-εσβήτησα
ἠμφ-εσβητήθην
ἠμφ-εσβήτηκα
ἀνοίγω4, j'ouvre
passif :
ἀνοίξω
ἤνοιξα
ἠνοίχθην
ἀνέῳγα
ἀνέῳγμαι
ἀρκέ-ω, je suffis
ἀρκέσω
ἤρκεσα
αὐξάνω, j'accrois
passif :
αὐξήσω
αὐξηθήσομαι
ηὔξησα
ηὐξήθην
ηὔξηκα
ηὔξημαι
ἀπόλλυμι, je détruis
ἀπόλλυμαι, je péris
ἀπολῶ
ἀπολοῦμαι
ἀπώλεσα
ἀπωλόμην
ἀπολώλεκα
ἀπόλωλα, je suis mort
ἀφικνέ-ομαι, j'arrive
ἀφ-ίξομαι
ἀφ-ικόμην
ἀφ-ῖγμαι
βαíνω, je marche
βήσομαι
ἔβην
βέβηκα
βáλλω, je jette
moyen :
βáλλομαι, je suis jeté
βαλῶ
βαλοῦμαι
βληθήσομαι
ἔβαλον
ἐβαλóμην
ἐβλήθην
βέβληκα
βέβλημαι
βιó-ω5, je vis
βιώσομαι
ἐβíων
βεβíωκα
βλάπτω, je lèse
passif :
βλάψω
βλαβήσομαι
ἔβλαψα
ἐβλάβην ou
ἐβλάφθην
βέβλαφα
βέβλαμμαι
βοά-ω, je crie
βοήσομαι
ἐβόησα
βοúλομαι, je veux
βουλήσομαι
ἐβουλήθην6
βεβοúλημαι
A ne pas confondre avec le verbe αἴρω, je lève, qui lui est bien régulier sauf au futur (ἀρῶ, ἦρα, ἦρκα).
On trouve parfois ἡμάρτησα.
Fait partie des quelques verbes présentant un double augment : avant et après le préverbe (ici ἀμφι-) ; ainsi il possède une irrégularité à
l'imparfait : ἠμφ-εσβήτουν.
On trouve aussi ἠνέῳξα, ἀνέῳξα à l'aoriste actif ; ἠνέῳγμαι, ἤνοιγμαι au parfait passif ; ἀνεῴχθην, ἠνεῴχθην, ἠνοίγην à l'aoriste passif.
A l'imperfectif, les auteurs classiques emploient plutôt ζή-ω.
γ
Γ
γαμέ-ω, j'épouse
moyen7 :
γαμῶ
γαμοῦμαι
ἔγημα
ἐγημάμην
γεγάμηκα
γεγάμημαι
γελά-ω, je ris
passif :
γελάσομαι
ἐγέλασα
ἐγελάσθην
γεγέλασμαι
γíγνομαι, je deviens
γενήσομαι
ἐγενóμην
γέγονα ou γενένημαι
γιγνώσκω, je connais
passif :
γνώσομαι
γνωσθήσομαι
ἔγνων
ἐγνώσθην
ἔγνωκα
ἔγνωσμαι
γράφω, j'écris
moyen :
passif :
γράψω
γράψομαι
γραφήσομαι
ἔγραψα
ἐγραψάμην
ἐγράφην
γέγραφα
γέγραμμαι
γέγραμμαι
δεíδω (chez Homère), je crains
δ
Δ
ε
Ε
δέδοικα (attique), je
crains
δέ-ω, j'ai besoin
δεήσω
ἐδέησα
δεδέηκα
δεῖ, il faut (impersonnel)
moyen : je demande
δεήσει
δεήσομαι
ἐδέησε
ἐδεήθην
δεδέηκε
δεδέημαι
διδáσκω, j'enseigne8
moyen :
passif :
διδáξω
διδάξομαι
διδάξομαι
ἐδíδαξα
ἐδιδαξάμην
ἐδιδάχτην
δεδíδαχα
δεδίδαγμαι
δοκέ-ω, je semble, je crois
δóξω
ἔδοξα
δέδογμαι
9
δúναμαι , je peux
δυνήσομαι
ἐδυνήθην
δεδúνημαι
δúομαι, je m'enfonce
δúσομαι
ἔδυν
δέδυκα
ἀπο-δύω, je déshabille10
moy. (je me déshabille)
pass. (on me déshabille)
ἀπο-δúσω
ἀπο-δúσομαι
ἀπο-δυθήσομαι
ἀπ-έδυσα
ἀπ-έδυν
ἀπ-εδúθην
ἀπο-δέδυκα
ἀπο-δέδυμαι
ἐά-ω, je laisse, je permets11
passif :
ἐάσω
ἐάσομαι
εἴασα
εἰάθην
εἴακα
εἴαμαι
ἐθέλω, je veux, je consens
ἐθελήσω
ἠθέλησα
ἠθέληκα
ἐλαúνω, je pousse, je fais avancer
ἐλαúνομαι, je suis poussé
ἐλῶ, ἐλᾷς, ἐλᾷ, etc.12
ἐλαθήσομαι
ἤλασα
ἠλáθην
ἐλήλακα
ἐλήλαμαι
ἕπομαι, je suis13
ἕψομαι
ἑσπóμην
ἐρά-ω, je suis amoureux
ἐρασθήσομαι
ἠράσθην
ἐργάζομαι, je travaille
passif14 :
ἐργάσομαι
ἐργασθήσομαι
εἰργασάμην15
εἰργάσθην
εἴργασμαι
εἴργασμαι
ἔρχομαι, je vais
ἐλεúσομαι ou εἶμι en
ἦλθον16
ἐλήλυθα
ἐσθíω, je mange
ἔδομαι
ἔφαγον
ἐδήδοκα
prose
On trouve aussi pour aoriste de forme passive ἠβουλήθην avec un augment de forme ἠ-.
On emploie l'actif lorsque le sujet est un homme, le moyen lorsque le sujet est une femme.
En dehors de l'imperfectif, les formes se déduisent d'un radical διδαχ- (διδάξω est pour *διδαχ-σω) ; ἡ διδαχή, l'enseignement, l'instruction.
Se conjugue sur ἵσταμαι ; imparfait en ἐδυνáμην, ἐδúνω, etc. ; on trouve ἠδυνáμην avec un augment de forme ἠ-.
C'est seulement dans les préverbés que δúω peut présenter le système complet actif-moyen-passif.
A l'imparfait il présente un augment en ει- : εἴων.
Ce futur (peu usuel) se conjugue comme τιμῶ, τιμᾷς, etc. Il y a eu chute du σ intervocalique et contraction, ce qui est rare au futur ; la forme
ἐλάσω se trouve chez Xénophon et en grec postclassique.
13 A l'imparfait il présente un augment en ει- : εἱπóμην.
14 Peu de verbes dépourvus de voix active peuvent s'employer au passif.
15 On rencontre aussi ἠργασάμην (de même, à l'imparfait, εἰργάζοντο ou ἠργάζοντο).
16 On trouvera ἤλυθον chez Homère.
6
7
8
9
10
11
12
Θ
κ
Κ
λ
Λ
μ
Μ
18
19
20
21
ἐδεσθήσομαι
ἠδέσθην
ἐδήδεσμαι
εὑρíσκω, je trouve
moyen :
passif :
εὑρήσω
εὑρήσομαι
εὑρεθήσομαι
ηὗρον
ηὑρóμην
ηὑρέθην
ηὗρηκα
ηὕρημαι
ηὕρημαι
ἔχω17, j'ai
moyen :
passif :
ἕξω ou σχήσω
ἕξομαι ou σχήσομαι
ἔσχον
ἐσχόμην
ἔσχηκα
ἔσχημαι
ἀπο-θῄσκω, je meurs
ἀπο-θανοῦμαι
ἀπ-έθανον
τέθνηκα
θúω, je sacrifie
moyen :
passif :
θúσω
θúσομαι
τυθήσομαι
ἔθυσα
ἐθυσάμην
ἐτúμην
τέθυκα
καλέ-ω, j'appelle
moyen :
passif :
καλῶ19 ou καλέσω
κληθήσομαι
ἐκάλεσα
ἐκαλεσάμην
ἐκλήθην
κέκλημαι
κάμνω, je me fatigue
καμοῦμαι
ἔκαμον
κέκμηκα
κελεúω, j'ordonne
passif :
κελεúσω
κελευσθήσομαι
ἐκέλευσα
ἐκελεúσθην
κεκέλευσα
κεκέλευσμαι
κλάω, je pleure
κλαúσομαι
ἔκλαυσα
κλέπτω, je vole
passif :
κλέψω
ἔκλεψα
ἐκλάπην
κέκλοφα
κέκλεμμαι
κλíνω, j'incline
passif :
κλινῶ
ἔκλινα
ἐκλíθην
κέκλικα
κέκλιμαι
κρíνω, je juge
passif :
κρινῶ
κριθήσομαι
ἔκρινα
ἐκρíθην
κέκρικα
κέκριμαι
ἀπο-κεíνω, je tue20
ἀπο-κτενῶ
ἀπ-έκτεινα
ἀπ-έκτονα
λαγχάνω, j'obtiens par le sort
λήξομαι
ἔλαχον
εἴληχα
λαμβάνω, je prends
moyen :
λαμβάνομαι, je suis pris
λήψομαι
εἴληφα
ληφθήσομαι
ἔλαβον
ἐλαβóμην
ἐλήφθην
εἴλημμαι
λανθάνω, je suis caché, je passe inaperçu
λήσω
ἔλαθον
λέληθα
ἐπι-λανθάνομαι, j'oublie
ἐπι-λήσομαι
ἐπ-ελαθóμην
ἐπι-λέλησμαι
λέγω, je dis
λέγομαι, je suis dit
ἐρῶ
ῥηθήσομαι
εἶπον
ἐρρήθην21
εἴρηκα
εἴρημαι
λεíπω, je laisse
moyen :
passif :
λεíψω
λέλοιπα
λεíψομαι
ἔλιπον
ἐλιπóμην
ἐλεíφθην
λέλειμμαι
μανθάνω, j'apprends
μαθήσομαι
ἔμαθον
μεμάθηκα
μάχομαι, je combats
μαχοῦμαι
ἐμαχεσάμην
μεμάχημαι
μέλω, je préoccupe
μελήσω
ἐμέλησα
μεμέληκα
μέλλω, je suis sur le point de
μελλήσω
ἐμέλλησα
μιμνήσκομαι, je me souviens
μνησθήσομαι
ἐμνήσθην
18
θ
17
passif (très peu usité)
τέθυμαι
κέκληκα
μέμνημαι22
Sur une alternance σεχ/σχ/σχη/σχε. A l'imparfait il présente un augment en ει- : εἶχον (εἰχóμην) ; παρ-εῖχον (παρ-ειχόμην) de παρ-έχω, je
fournis. À noter que l'accent ne remonte jamais au-delà de l'augment, d'où l'accent de παρ-εῖχον.
A l'imperfectif, à l'aoriste et au futur la prose emploie ἀπο-θῄσκω plutôt que θῄσκω.
Identique au présent. La forme καλέσω est plus fréquente après l'époque classique.
S'emploie peu au passif en attique : on dit plutôt ἀποθνῄσκειν ὑπó τινος, être tué par quelqu'un.
Notez le doublement du ρ après l'augment.
ν
Ν
νέμω, je distribue
moyen :
passif :
νεμῶ
νεμοῦμαι
ἔνειμα
ἐνειμάμην
ἐνεμήθην
ο
οἴομαι (ou οἶμαι), je crois
οἰήσομαι
ᾠήθην
Ο
ὁρά-ω, je vois23
passif :
ὄψομαι
ὀφθήσομαι
εἶδον
ὤφτην
ἑóρακα24
ἑóραμαι ou ὦμμαι
π
πάσκω, je subis, je souffre25
πεíσομαι
ἔπαθον
πέπονθα
πεíθω, je persuade
πεíθομαι (moyen), j'obéis
πεíθομαι (passif), je suis persuadé26
πεíσω
πεíσομαι
πεισθήσομαι
ἔπεισα
ἐπεíσθην
πέπεικα
πέποιθα27
πέπεισμαι
πέμπω, j'envoie
πέμψω
ἔπεμψα
πέπομφα
πíνω, je bois
passif :
πíομαι
ποθήσομαι
ἔπιον
ἐπóθην
πέπωκα
πíπτω, je tombe
πεσοῦμαι
ἔπεσον
πέπτωκα
πλέ-ω, je navigue
πλεúσομαι
ἔπλευσα
πέπλευκα
πνέ-ω, je souffle
πνεúσομαι
ἔπνευσα
πέπνευκα
πράττω, je fais
moyen :
passif :
πράξω
πράξομαι
πραχθήσομαι
ἔπραξα
ἐπραξάμην
ἐπράχθην
πέπραχα ou πέπραγα29
πέπραγμαι
πέπραγμαι
πυνθάνομαι, je m'informe30
πεúσομαι
ἐπυθóμην
πέπυσμαι
ρΡ
ῥέω, je coule, je croule
ῥυήσομαι
ἐρρúην
ἐρρúηκα31
ς
σεíω, je secoue
passif :
σεíσω
ἔσεισα
ἐσεíσθην
σέσεικα
σέσεισμαι
σπένδω, je fais une libation
σπεíσομαι
ἔσπεισα32
στέλλω, j'envoie
passif :
στελῶ
σταλήσομαι
ἔστειλα
ἐστάλην
ἔσταλκα
ἔσταλμαι
σῴζω, je sauve33
moyen :
passif :
σώσω
σώσομαι
σωθήσομαι
ἔσωσα
ἐσωσάμην
ἐσώθην
σέσωκα
τεíνω, je tends
passif :
τενῶ
ταθήσομαι
ἔτεινα
ἐτάθην
τέτακα
τέταμαι
τέμνω, je coupe
passif :
τεμῶ
τμηθήσομαι
ἔτεμον
ἐτμήθην
τέτμηκα
τέθμημαι
τíκτω, j'engendre
τέξομαι
ἔτεκον
τέτοκα
Π
Σ
τ
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
28
νενέμηκα
νενέμημαι
νενέμημαι
Sens d'un présent : je me souviens ; subjonctif : μεμνῶμαι ; optatif : μεμνῄμην.
Irrégularité à l'imparfait : ἑώρων.
Dans un registre poétique, on trouve aussi ὄπωπα.
Racine πενθ/πονθ/παθ : πάσκω est pour *παθ-σκω, πεíσομαι pour *πενθ-σομαι.
Ces formes peuvent aussi s'employer avec le sens moyen.
Πέπεικα (régulier), j'ai persuadé, mais πέποιθα (+ datif), j'ai confiance (parfait intransitif) : Τοῖς ἡγεμóσι πεποíθαμεν, Nous avons confiance en
nos chefs.
Ou πλευσοῦμαι (comme ποιοῦμαι) : plus irrégulier, mais plus classique.
Dans des expressions comme εὖ πράττω (ou καλῶς πράττω), je réussis, ou encore κακῶς πράττω, je fais de mauvaises affaires, lorsqu'elles
sont au parfait et lorsque πράττω est intransitif, on emploie πέπραγμα au lieu du parfait régulier πέπραχα. On trouvera ainsi : εὖ πέπραγμα,
je suis heureux.
Racine πευθ/πυθ ; le futur πεúσομαι est pour *πεúθ-σομαι.
Notez le doublement du ρ après l'augment et après le ε- du parfait.
Σπεíσομαι et ἔσπεισα sont les traitements phonétiques de *σπένδσομαι et *ἔσεπνδσα.
Ce verbe est régulier à un détail près : σω n'a pas d'iota souscrit en dehors de l'imperfectif.
Τ
φ
Φ
χ
Χ
ω
Ω
τρέπω, je tourne
passif :
τρέψω
τραπήσομαι
ἔθρεψα ou ἔτραπον
ἐτρέφθην ou ἐτράπην
τέτροφα
τέτραμμαι
τρέφω, je nourris
moyen :
passif :
τρέψω
τέτροφα
τραφήσομαι ou
θρέψομαι
ἔθρεψα
ἐθρεψάμην
ἐτράφην ou
ἐθρέφθην
τρέχω, je cours
δραμοῦμαι
ἔδραμον
δεδράμηκα ou δέδρομα
τυγχάνω, j'obtiens, je rencontre
τεúξομαι
ἔτυχον
τετúχηκα
φαíνω, je montre
φαíνομαι (moyen), je me montre, je parais
φανῶ
φανοῦμαι ou
φανήσομαι
ἔφηνα
ἐφηνάμην, j'ai révélé
πέφαγκα
πέφασμαι ou
πέφηνα, je suis apparu
de moi ; ou
ἐφάνην, je me montrai
ἐφάνθην
τέθραμμαι
φαíνομαι (passif), je suis montré
φανήσομαι
φέρω, je porte
φέρομαι (moyen), je porte pour moi
φέρομαι (passif), je suis porté
οἴσω
οἴσομαι
οἰσθήσομαι ou
ἐνεχθήσομαι
ἤνεγκον34
ἠνεγκάμην
ἠνέχθην
ἐνήνοχα
ἐνήνεγμαι
ἐνήνεγμαι
φεúγω, je fuis
φεúξομαι
ἔφυγον
πέφευγα
φθάνω, je devance
φθήσομαι
ἔφθασα ou ἔφθην
ἔφθακα
(δια-)φθεíρω, je détruis
(δια-)φθεíρομαι (passif), je suis détruit
(δια-)φθερῶ
(δια-)φθαρήσομαι ou
(δια-)φθεροῦμαι
(δι-)ἔφθειρα
(δι-)ἐφθάρην
(δι-)ἔφθαρκα
(δι-)ἔφθαρμαι
φúω, je produis, je fais naître
φúομαι (moyen), je pousse, je nais
φúσω
φúσομαι
ἔφυσα
ἔφυν
πέφυκα35
χαíρω, je me réjouis
χαιρήσω
ἐχάρην
κεχάρηκα
χέ-ω, je verse
passif :
χέω
χυθήσομαι
ἔχεα
ἐχúθην
κέχυκα
κέχυμαι
χρή, il faut36
χρήσει
ὠνέ-ομαι, j'achète37
ὠνήσομαι
ἐπριάμην, ἐπρíω,
ἐπρíατο, etc.
πέφασμαι
ἐώνημαι
38
34 Formes analogiques des aoristes en -σα : indicatif, ἤνεγκας, -αμεν, -ατε ; impératif, ἐνεγκάτω, -ατε.
35 Forme active de sens intransitif (courant au parfait) : πέφυκα, je suis (par nature) ; au plus-que-parfait : ἐπεφúκειν, j'étais (par nature).
36 Ancien nom neutre signifiant nécessité ; futur en χρῆσται (χρὴ ἔσται) ; imparfait en χρῆν de χρὴ ἦν, et avec un augment analogique ἐχρῆν ;
subjonctif en χρῇ ; optatif en χρεíη ; infinitif en χρῆναι ; participe en χρεών (indéclinable), de χρὴ ὄν (métathèse de quantité).
37 Imparfait : ἐωνοúμην.
38 Impératif : πρíω, πριάσθω, etc.
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
119 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content