close

Enter

Log in using OpenID

18 - 1-2-3-4-5

embedDownload
Info Media Basket
Saison 2014-2015
18 septembre 2014
Page 17
ALAIN ROUÈCHE
C’est la reprise pour les quatre
clubs vaudois de basket de LNB
Basketball, LNB
Vevey Riviera annonce la couleur
et Pully un nouvel entraîneur
Le club de cœur de
Thabo Sefolosha
vise la promotion.
Lausanne, Pully et
Nyon n’affichent
pas la même
ambition
Gérard Bucher
Jadis en nombre, les clubs du canton ont déserté la LNA. En revanche, ils sont légion (4 sur 14) à
l’étage inférieur. Les aspirations
du BBC Lausanne, du BBC Nyon,
de Pully Basket et de Vevey Riviera Basket ne sont pas les mêmes. Seul ce dernier cible réellement la LNA. Champion en titre
de LNB, les Lausannois de Randoald Dessarzin ont été contraints
de refuser la promotion au printemps dernier, faute de moyens
financiers suffisants. A Nyon et à
Pully, on n’a pas l’intention de
tenter le diable.
Le championnat de LNB promet d’être plus disputé que jamais.
Aarau et son nouveau parquet, les
BCKE Wallabies (Küsnacht) et leur
recrue de luxe, Trésor Quidome,
Swiss Central Basket, voire Villars
Basket ne sont pas disposés à faire
de la figuration. A noter qu’au
terme de la saison régulière, les
quatre meilleures équipes de LNB
disputeront un tournoi à six avec
les deux dernières formations de
LNA. En jeu: quatre visas pour la
ligue majeure. Le point avec les
quatre entraîneurs des clubs vaudois.
BBC Lausanne
Point fort: le club de la Vallée de
la Jeunesse s’est assuré les services de Julien Rahier. L’arrièreailier belge de 31 ans permettra à
Randoald Dessarzin de disposer
d’un point d’ancrage supplémentaire. Bryan Colon continuera
d’imposer son rythme aux parties. A 34 ans, Derrick Lang reste
l’atout No 1 de l’équipe. Privé de
joueurs intérieurs, le BBC Lausanne misera sur un collectif sans
faille et sur ses shooteurs extérieurs. Lucas Pythoud (ex-Académie Fribourg) fera parler de lui à
la mène.
L’ambition: prudent, Randoald Dessarzin vise le Top 4 à
l’issue de la saison régulière. «Le
championnat sera très dense, assure le Jurassien. Aarau, Vevey Riviera et Swiss Central devraient
être devant nous. Jusqu’ici, je n’ai
pas pu souvent compter sur tous
mes joueurs, à l’entraînement ou
lors des matches amicaux. Nous
Issu des rangs du club, Sébastien Fragnière est le nouvel entraîneur en chef de Pully Basket. VANESSA CARDOSO
Randoald
Dessarzin
Entraîneur du
BBC Lausanne
K Nous avons pris du retard
dans notre préparation.
J’espère que nous ne serons
pas trop décrochés
durant la première moitié
de l’exercice H
Julie
Le Bris
Entraîneur
du BBC Nyon
K Nous ne disposons pas
d’une grosse armada mais
nous ferons notre possible
pour jouer les trouble-fête,
et je crois que nous y
parviendrons H
Antoine
Mantey
Entraîneur du
Vevey Riviera
K Si nous travaillons bien,
juste et ensemble, nous
devrions atteindre le top 4.
Après on verra. Lausanne
et Aarau sont les favoris
du championnat H
avons pris du retard. J’espère que
nous ne serons pas trop décrochés durant la première moitié de
l’exercice.»
L’info: Julien Rahier travaille à
50% pour la Ville de Lausanne et
donne encore des cours de sports
dans un collège privé
BBC Nyon
Point fort: le BBC Nyon fait peau
neuve. Dotée d’un meneur de jeu
américain de 31 ans, John Allen, la
formation de Julie Le Bris ne tablera plus sur l’offensive à
outrance. D’autant que Gino Lanisse a rendu son tablier. «Nous
défendrons plus que la saison
passée, précise l’entraîneure
nyonnaise, et nous irons plus vite
vers l’avant. John est un joueur
créatif qui nous fera beaucoup de
bien. Srdjan Zivkovic nous est
resté fidèle. Par ailleurs, quatre
jeunes issus des M19 nous rejoignent.»
L’ambition: échaudé par plusieurs saisons en LNA des plus
frustrantes, le BBC Nyon ne tient
pas à sortir des rangs en mai 2015.
Ce qui ne signifie pas que le BBC
Nyon traversera le championnat
la fleur au fusil. «Nous ne disposons pas d’une grosse armada,
ajoute Julie Le Bris, mais nous ferons notre possible pour jouer les
trouble-fête, et je crois que nous y
parviendrons. Physiquement,
nous sommes prêts, et l’ambiance, dans le groupe, est particulièrement bonne.»
L’info: les joueurs du BBC
Nyon ont dû attendre la rentrée
scolaire pour s’entraîner au Rocher…
Pully Basket
Point fort: chouchoutés par la
Clinique Montchoisi, Pully Basket
est la formation la plus saine de
LNB. Fer de lance de l’équipe,
Mitar Trivunovic y déjeune une
fois par semaine. Si Andres Rodriguez (Massagno) et Baptiste Reichen (Monthey) ne font plus partie de l’effectif, plusieurs joueurs
(Yohan Bugnion, Lionel Notari,
Fabien Seya), reviennent au bercail. Dans la raquette, Thomas
Studer (ex-Vevey) jouera un rôle
important. Issu du club, Sébastien Fragnière est le nouvel entraîneur en chef.
L’ambition: champion de
Suisse à quatre reprises, cinq fois
vainqueur de la Coupe, Pully asket n’évolue plus dans les mêmes
sphères. «Ce qui ne nous empêchera pas de regarder vers le
haut, souligne Sébastien Fragnière. Notre atout, c’est le
groupe. En peu de temps, nous
avons réussi à installer un excellent climat de travail. Les jeunes
posent des questions. Notre philosophie sera d’abord défensive
et notre jeu devrait être rapide.
Faire progresser nos shooteurs
est un de nos objectifs.»
L’info: un bon étranger (ukrainien?) ainsi qu’un joueur suisse de
qualité sont attendus.
Vevey Riviera Basket
Point fort: peu de changements
au sein du contingent, qui enregistre le retour, après une longue
blessure, de Domenico Marcario.
Avec le Canadien de 35 ans (postes
1,2,3), ce sont 20 points qui tomberont régulièrement dans l’escarcelle commune. Le Français Dramane Diarra (postes 4,5) a promis
de se montrer plus saignant en
attaque. En outre, un authentique
pivot, Amel Omerovic (ex-Pully) a
rejoint le groupe. Plus équilibrée,
l’équipe sera toujours aussi redoutable aux shoots.
L’ambition: huit joueurs du
club ont signé un contrat de deux
ans. Un signe qui ne trompe pas.
Vevey Riviera Basket a clairement
annoncé la couleur, même si tout
n’est pas réglé au niveau financier.
«Tout reste à faire, tempère Antoine Mantey. Ne vendons pas la
peau de l’ours avant de l’avoir tué.
Si nous travaillons bien, juste et
ensemble, nous devrions atteindre
le Top 4. Après on verra. Les entraînements se déroulent à merveille.
Pour moi, Lausanne et Aarau sont
les favoris du championnat.»
L’info: Thabo Sefolosha a été
nommé président d’honneur du
club. Un pas de plus vers la Ligue A?
1re journée. Samedi: 17 h 30
Vevey Riviera - Académie Fribourg,
Nyon - Winterthour,
Villars - Lausanne.
Dimanche: 15 h Martigny - Pully.
Basketball
Thabo Sefolosha a décidé de
s’investir au sein de Vevey Riviera
Basket, son club formateur. Le
joueur des Atlanta Hawks a
accepté le rôle de président
d’honneur du club vaudois, qui
milite actuellement en LNB. SI
BASKETBALL
Sefolosha président d’honneur
LNB Thabo Sefolosha (30 ans) a décidé
de s’investir au sein de Vevey Riviera Basket,
son club formateur en Suisse. Le joueur
des Atlanta Hawks a accepté le rôle de président
d’honneur du club vaudois, qui évolue
actuellement dans le championnat de LNB.
Dallis Joyner
quitte Lugano
Petkovic
prolonge
LNA Stefan Petkovic
LNA Lugano a décidé
(21 ans) a prolongé
de ne pas conserver
d’un an, soit jusqu’au
l’intérieur américain
terme de l’exercice
Dallis Joyner pour des
2014­2015, le contrat
motifs médicaux. Les
le liant aux Starwings
champions de Suisse
Bâle. Le club rhénan
en titre sont à la
EN BREF
précise dans son
recherche
d’un
communiqué que
remplaçant. Dallis
meneur
Joyner a déjà trouvé de
VALVERDE EN LEADERl’ancien
de Fribourg Olympic
l’embauche dans le
CYCLISME Alejandro
Valverde
n’était pas certain
championnat
de
est le fer de lance de la sélection
de pouvoir poursuivre
Bulgarie.
espagnole, qui courra à domicile
sa carrière
aux championnats du monde
sur en LNA en
EN BREF
raison de sa situation
route de Ponferrada. Le grand
(emploi
absent de cette sélectionprofessionnelle
est
à
100%
dans
la
région
TENNIS
Alberto Contador, récent vainzurichoise).
queur du Tour d’Espagne.
Valverde (34 ans), qui a fini cinq fois
le podium
mondial
sans
Belindasur
Bencic
(WTA 34)
n’a pas
signé d’exploit au 2e tour
jamais
avoir
décroché
le
maillot
du tournoi de Tokyo. La Saint-Galloise s’est inclinée 3-6 6-4
arc-en-ciel,
être le leader
6-2 en 2
h 04’ face àdevrait
la demi-finaliste
de Wimbledon Lucie
de(WTA
l’équipe
par
Safarova
15).espagnole
Victorieusedirigée
de deux
membres du top 10
le
sélectionneur
Javier
Minguez
(Angelique Kerber et Jelena Jankovic) sur la route la
de la course
en de
ligne
prévue
menantlors
en quarts
de finale
l’US
Open, Belinda Bencic
28donc
septembre.
SI
(17 ans)len’a
pas pu enchaîner
dans la capitale japonaise. La gauchère Lucie Safarova ne lui a quasiment laissé
aucuneFUMEAUX
chance dans
les deux
derniers
RESTE
CHEZ
IAMsets. SI
CYCLISME Jonathan Fumeaux
(26 ans) portera toujours le maillot
BASKETBALL
de l’équipe IAM Cycling la saison
prochaine, annonce Rhône FM. Le
Valaisan, qui vient de terminer la
Stefan Vuelta,
Petkovic
(21 ans) son
a prolongé
a prolongé
contratd’un
d’un an, soit jusqu’au
terme de
l’exercice
2014/2015,
le
contrat
an. Il défend les couleurs d’IAM de- le liant aux
Starwings
Le club
rhénandans
précise
puisBâle.
l’arrivée
de l’équipe
le dans son communiqué que
l’ancien
meneur
de
Fribourg
Olympic n’était
peloton professionnel en 2013. Aupas certain
de
pouvoir
poursuivre
sa
carrière
en LNA en
tre Valaisan appartenant à cette
raison formation,
de sa situation
professionnelle
Johann
Tschopp n’est(emploi à 100%
dans laen
région
zurichoise).
SI
revanche
pas encore
fixé sur
son avenir. SI
Bencic dominée par Safarova
Stefan Petkovic prolonge
EssaiAMMANN
pas concluant
pour Joyner
FAIT UNE PAUSE
LuganoSAUT
a décidé
de ne
pas conserver
amériÀ SKIS
Simon
Ammann l’intérieur
recain Dallis
Joyner
(2
m
03)
pour
des
motifs
médicaux.
nonce aux étapes du Grand Prix
Les champions
deweek-end
Suisse en àtitre
sont à la recherche
d’été de ce
Almaty
d’un remplaçant.
Joyner,
qui avait été engagé en août,
(Kaz) puis à
celui d’Hinzenbach
a déjà retrouvé
l’embauchepréfère
dans le champoinnat
(Aut). Le de
Saint-Gallois
de Bulgarie.
SI
consacrer son temps à son entraînement. Il devrait toutefois
être de retour pour la finale de
FOOTBALL
ce circuit estival, le 4 octobre
Admir
Mehmedi
blessé
à Klingenthal
(All).
SI
Le SC Fribourg doit composer sans Admir Mehmedi penS’INVESTIT
dant auSEFOLOSHA
moins deux semaines.
L’attaquant international
suisse BASKETBALL
souffre d’une déchirure
musculaire,
Thabo Sefolosha
a contractée
samedidécidé
dernier
Bundesliga
sur le
deen
s’investir
au sein
deterrain
Ve- du Borussia
Dortmund.
SI
vey Riviera
Basket, son club formateur. Le joueur des Atlanta
Hawks a accepté le rôle de président d’honneur du club vaudois,
qui milite actuellement en LNB. SI
BILLETS MOINS CHERS
JEUX OLYMPIQUES Les prix des
places seront moins élevés aux
Jeux de Rio en 2016 qu’à Londres
en 2012, selon la grille tarifaire
BASKETBALL
Olympic battu
sur le fil par FMP
Parti mardi en camp d’entraînement à Belgrade, Fribourg Olympic a disputé hier le
premier de ses deux matches de préparation
prévus dans la capitale serbe. Opposés à la
jeune et talentueuse équipe de FMP qui produit les futures stars de l’Etoile rouge de Belgrade, les Fribourgeois se sont inclinés d’un
rien (73-71).
Le vice-champion de Suisse a pris
un départ idéal, s’octroyant rapidement
une dizaine de points
d’avance sous l’impulsion d’un Nemanja Calasan (PHOTO
ALAIN WICHT) déchaîné
(11 points dans le
1er quart, 23 au total).
Au début du 2e quart,
l’avance se montait
même à 16 points
pour les visiteurs
(18-34, 12e), mais les
Serbes ont fini par
se réveiller. Via un
partiel de 17-3, ils se sont totalement relancés (37-37, 19e). La pause est tombée à point
nommé pour les hommes de Petar Aleksic.
Les Fribourgeois ont pu recharger leurs batteries et retrouver un second souffle (54-62,
32e). Plombés par les fautes (30 au total) et
dominés au rebond, les Fribourgeois n’ont
pu empêcher les jeunes de FMP, meilleure
équipe de la ligue serbe l’an dernier, de
l’emporter.
«Le travail fourni depuis douze mois nous
aide à être performant lors de cette préparation. L’équipe a compris de quelle façon
nous devons jouer. On voit déjà une bonne
alchimie. On est passé proche de la victoire
ce soir (hier, ndlr), mais on a manqué de rotations et donc de fraîcheur sur la fin», analyse Aleksic, qui retrouvait pour l’occasion
la salle où il a signé ses plus grands exploits
il y a près de 20 ans alors qu’il était capitaine
de FMP.
A Belgrade jusqu’à samedi, les Fribourgeois se mesureront demain à l’équipe kazakhe d’Astana qui évolue en VTB League.
FR
FMP BELGRADE - FR OLYMPIC 73-71
(15-28 23-11 16-18 19-14). Salle de Zeleznik. Fribourg
Olympic: Kazadi 6, Miljanic 6, Calasan 23, Smith 9, Kovac
8, Cotture 6, Mladjan 10, Kostic 0, Kraljevic 3.
BASKETBALL
Stefan Petkovic prolonge à Starwings
Sfefan Petkovic (21 ans) a prolongé d’un an, soit jusqu’au terme de
l’exercice 2014-2015, le contrat le liant aux Starwings Bâle. Le club
rhénan précise dans son communiqué que l’ancien meneur de
Fribourg Olympic n’était pas certain de pouvoir poursuivre sa carrière
en LNA en raison de sa situation professionnelle (emploi à 100% dans
la région zurichoise).
BASKETBALL
Sefolosha président d’honneur de Riviera
Thabo Sefolosha a décidé de s’investir au sein de Vevey Riviera
Basket, son club formateur. Le joueur des Atlanta Hawks a accepté le
rôle de président d’honneur du club vaudois, qui milite actuellement
en LNB.
BASKETBALL
MARTIGNY
Il voit légèrement plus haut
Le club octodurien, qui reprend sa saison de LNB dimanche, vise le milieu de classement.
Suite aux départs de Moret et Xavier Michellod, il devrait bientôt compter sur un renfort étranger.
JÉRÉMIE MAYORAZ
«Le championnat de ligue nationale B devient de plus en plus compétitif.» Ed Gregg, entraîneur de
Martigny Basket, sait que la saison à venir s’annonce compliquée pour ses protégés. Avec des
formations ambitieuses comme
Vevey, Pully, Aarau ou Lausanne,
la deuxième catégorie de jeu nationale promet de beaux duels
en vue d’une promotion. Cette
année, les quatre premiers du
championnat régulier obtiendront leur ticket pour affronter
formation du coude du Rhône a
perdu deux pièces-maîtresse
avec les départs de Raphaël
Moret et Xavier Michellod chez
le voisin montheysan, elle ne
compte pas faire de la simple figuration. «C’est clair, on a laissé filer deux joueurs importants qu’on
ne remplace pas comme ça.
Plusieurs autres éléments nous ont
aussi quittés à l’inter-saison. Mais
on récupère Thomas Galletti et
Santos Oesch-Macuacua de Collombey-Muraz, ainsi que Blaise
Meynet d’Agaune qui s’occupera
de la distribution.» Et les diri-
Le niveau de notre
«étranger
influencera
grandement
notre saison.»
ED GREGG ENTRAÎNEUR DE MARTIGNY BASKET
les deux derniers de LNA. Les
quatre meilleurs de cette phase
deplay-out/play-offjouerontdans
l’élite.
Quatre tickets
pour les play-off
Douzième sur quatorze lors
de l’exercice précédent, le club
octodurien n’aura que peu de
chances de faire partie du quatuor de tête. «Nous n’affichons
pas d’objectifs précis, si ce n’est de
faire du mieux possible, résume
le technicien martignerain.
Maintenant, si nous pouvons gagner quelques rangs par rapport à
la saison passée, nous n’allons pas
nous priver.»
Comme la majorité des équipes de LNB, Martigny devrait
donc prendre part à un tour contre la relégation, où le cancre de
la classe descendra d’un échelon. Cela dit, pas question de
partir battu d’avance. Même si la
geants bas-valaisans compte
bien enrôler un renfort étranger
dans le secteur intérieur. Un
«mercenaire» est attendu à la
salle du Midi d’ici à la fin du
mois pour compenser le départ
de Moret. Ed Gregg parle d’un
joueur de 2 m 05. Une arrivée
qui pourrait modifier les ambitions du départ. «Son niveau influencera grandement notre saison. En LNB, les équipes dépendent beaucoup de leurs étrangers.
Les plus ambitieuses en ont
d’ailleurs deux.» Ce petit luxe a
été rendu possible suite à la disparition de la LNA féminine du
club octodurien.
En attendant de voir la nouvelle recrue martigneraine à
l’œuvre, place à la reprise. Cette
saison, la LNB masculine ouvre
les feux, avec une première journée ce week-end. Martigny accueille Pully dimanche à 15 heures et sera très vite fixé sur son
Serge Tindom et Martigny s’attendent à une saison compliquée. CLERC/A
niveau de jeu face à des Vaudois
candidats à la promotion. «Ça
part fort, reconnaît l’entraîneur
valaisan. De toute façon, il n’y aura guère de rencontres faciles dans
cette saison qui s’annonce chargée.
Quatre ou cinq équipes ont le niveau de LNA, il faudra se battre
pour récolter des points. En plus,
nous ne sommes pas vraiment
prêts, la préparation ne fut pas des
meilleures.» LE CONTINGENT
Les anciens: Serge Tindom, David Schmitter,
Les départs: Raphaël Moret (BBC Monthey),
Patrick Da Moura, Florian Bossonet, Diogo
Tamborino, Mathieu Giroud, Alberto Oliveira,
Samuel Dubuis.
Xavier Michellod (BBC Monthey), Célestin
Carroz (arrêt), Thomas Cretton (arrêt), Nicolas
Gilliéron (arrêt), Julien Gonthier (Sion), Jérémy
May (arrêt), Serge Mekongo (arrêt), David
Michellod (arrêt), Hugo Plassard (?).
Les nouveaux: Blaise Meynet (Agaune),
Thomas Galletti (Collombey-Muraz), Santos
Oesch-Macuacua (Collombey-Muraz).
BASKETBALL
Sefolosha s’investit
pour Vevey Riviera
Thabo Sefolosha a décidé de
s’investir au sein de Vevey Riviera
Basket, son club formateur.
Le joueur des Atlanta Hawks
a accepté le rôle de président
d’honneur du club vaudois, qui
milite actuellement en LNB. SI
Stefan Petkovic
prolonge à Bâle
Sfefan Petkovic a prolongé
d’un an, soit jusqu’au terme de
l’exercice 2014-2015, le contrat le
liant aux Starwings (LNA). SI
Entraîneur: Ed Gregg (ancien), assisté de
Samuel Dubuis (ancien).
BASKETBALL
Starwings: Stefan
Petkovic prolonge
Sfefan Petkovic (21 ans) a
prolongé d’un an, soit jusqu’au
terme de l’exercice 2014/2015, le
contrat le liant aux Starwings
Bâle. Le club rhénan précise dans
son communiqué que l’ancien
meneur de Fribourg Olympic
n’était pas certain de pouvoir
poursuivre sa carrière en LNA en
raison de sa situation
professionnelle (emploi à 100%
dans la région zurichoise). SI
17 septembre 2014 10:58; Act: 17.09.2014 11:01
Basketball
Stefan Petkovic prolonge
chez les Starwings
Stefan Petkovic (21 ans) a prolongé d'un an, soit jusqu'au terme de
l'exercice 2014/2015, le contrat le liant au club bâlois.
Le club rhénan précise dans son communiqué que l'ancien meneur
de Fribourg Olympic n'était pas certain de pouvoir poursuivre sa
carrière en LNA en raison de sa situation professionnelle (emploi à
100% dans la région zurichoise).
(ats)
BASKETBALL
La première à domicile
du BC Boncourt
Le BC Boncourt dispute ce soir
son premier match de préparation à domicile de la saison. Les
hommes d’Antoine Petitjean
reçoivent le GET Vosges, pensionnaire de Nationale 1 française (troisième division). Le
coup d’envoi est prévu à 19 h
dans le chaudron. FD
LE BREVI
Hockey
I Red Ice e l’errore umano
Alla base dell’intossicazione alimentare che ha colpito nel weekend 14 giocatori del Martigny
(Lnb) ci sarebbe l’errore di un
membro dello staff vallesano
nella conservazione del cibo durante il trasporto. Il fornitore
dei pasti alla squadra è stato
scagionato ieri dai risultati del
laboratorio cantonale.
Hockey
‘Tinu’ Gerber fuori 2 partite
Altro duro colpo per il Kloten,
ancora fermo al palo dopo tre
partite: gli aviatori nel weekend
devono fare a meno di Martin
Gerber, che martedì sera si è tagliato una mano con un pattino
di un giocatore del Davos.
Basket
Sefolosha presidente a vita
Thabo Sefolosha è stato nominato ieri presidente a vita del Vevey Riviera, il club che ha formato la stella vodese che milita in
Nba negli Atlanta Hawks.
tennis
Bencic out, avanti la Bacsinszky
basket
E dopo i Mondiali si guarda già alla prossima NBA
La sangallese Belinda Bencic (WTA 34) non è
riuscita a firmare l’exploit nel secondo turno
del torneo di Tokyo, dove è stata eliminata in
2h04’ con il risultato di 3-6 6-4 6-2 dalla ceca
Lucie Safavora (WTA 15). È andata invece meglio alla vodese Timea Bacsinszkysport
(WTA 71),
in
che nel secondo turno del torneo di Canton
(Cina) ha estromesso la spagnola Silvia SolerEspinosa (WTA 73). Oggi nei quarti di finale
affronterà un’altra spagnola, Maria-Teresa
Torro-Flor (WTA 85).
Il pianeta America
è tornato irraggiungibile
calcio
Mehmedi assente due settimane
L’attaccante di Friburgo e nazionale svizzera
Admir Mehmedi sarà lontano dai campi per
almeno due settimane a causa di uno strappo
muscolare accusato sabato scorso nella sfida
contro il Borussia Dortmund.
Dominando la rassegna iridata, gli statunitensi
hanno ribadito il loro strapotere. La deludente
Spagna è ormai alla fine di un ciclo, mentre
la Francia ha diverse carte da giocare per il futuro.
calcio
Bellinzona a punteggio pieno
Turno infrasettimanale in Seconda Lega:
Biasca-Bellinzona 0-5; Magliaso-Balerna
1-2; Sementina-Rancate 2-0; GambarognoGiubiasco 0-2; Vallemaggia-Malcantone 2-1;
Novazzano-Paradiso 2-0; Porza-Vedeggio 1-3.
Bellinzona primo a punteggio pieno.
di stefano olivari
Il Mondiale di pallacanestro terminato domenica scorsa a Madrid
ha dimostrato in maniera brutale
che la distanza fra il pianeta America e il resto del mondo cestistico
è tornata siderale. Diciamo America e non NBA perché nonostante le
numerose defezioni tante nazionali
erano piene di giocatori NBA, dalla
Spagna alla Francia, ma solo gli USA
rimangono in grado di mettere in
campo almeno cinque squadre dominanti e 100 in grado di prendere
una medaglia in una competizione
globale. Questione di fisico, di selezione naturale, di abitudine a un’intensità diversa, di tecnica affinata
giocando a velocità superiori. Tutti
fattori presenti anche ai disastrosi
Mondiali 2002 e 2006, oltre che ai
Giochi 2004 conclusi con il bronzo, oltretutto incanalati in squadre
con più classe nei singoli, ma che
da Pechino 2008 sono al servizio
unicamente della vittoria e non degli ego ipertrofici delle stelle. Che
non a caso erano poche, fra i dodici
a disposizione di Mike Krzyzewski
in Spagna: Kyrie Irving, miglior giocatore del torneo, Stephen Curry,
James Harden e Derrick Rose quelli
fra i presenti a spostare qualcosa in
termini di marketing. Persi durante
l’estate Paul George per un gravissimo infortunio che gli farà saltare
la stagione e Kevin Durant per sua
paura di farsi male, “Coach K” alla
sua quinta grande manifestazione
fra Mondiali e Giochi ha presentato
una squadra piena di lunghi e di tiratori, con la scommessa Rose (miglior giocatore NBA due stagioni fa,
ma fermo quasi da quei tempi e in
Spagna piaciuto poco) e la direzione
affidata a Irving. Tutto semplice, i 33
punti di scarto medio nelle vittorie
sono arrivati in maniera naturale e
senza fiammate, raramente gli USA
hanno dato l’impressione di maramaldeggiare. Non certo una squadra
operaia, come l’impiego di Kenneth
Faried ha fatto scrivere, ma di sicuro
una squadra concreta, in missione.
Flop spagnolo
Tutto era stato apparecchiato per
la finale con la Spagna, con la netta spaccatura in due del tabellone:
in sostanza, con qualsiasi piazzamento nel girone si fosse qualificata per gli ottavi di finale, la squa-
calcio Prima
5-1
reti: 6’ Iturbe 1-0; 10’ Gervinho 2-0;
20’ Maicon 3-0; 31’ Gervinho 4-0; 50’
Ignashevich (aut.) 5-0; 82’ Musa 5-1.
E: BAYERN M. - MAN. CITY
rete: 90’ Götze 1-0.
dra di casa non avrebbe incontrato
gli USA prima della finale. Il titolo
mondiale o un’onorevole medaglia
d’argento avrebbero dovuto essere l’ultimo urrà di una generazione
fantastica (Pau Gasol, Calderon,
Navarro, Reyes) e il penultimo di
quella seguente (Rudy Fernandez,
Llull, Sergio Rodriguez, Marc Gasol), ma l’abitudine a giocare con il
pilota automatico, autogestendosi a
prescindere dall’allenatore, questa
volta è stata pagata carissima con la
sconfitta nei quarti contro la Francia
campione d’Europa ma priva della
sua stella Tony Parker (e come al solito di Noah). Un flop imbarazzante,
per il modo più che per la sostanza,
che ha portato alle dimissioni del CT
Orenga e alle prime critiche mediatiche nei confronti di giocatori che rimangono immensi ma che a questo
punto sono in troppi (e tutti troppo
forti) per poter coesistere senza un
allenatore carismatico. Serge Ibaka
dimenticato in panchina per lunghi
tratti potrebbe essere d’accordo.
E: ROMA - CSKA MOSCA
F: AJAX - PSG
1-1
reti: 14’ Cavani 0-1; 74’ Schöne 1-1.
1-0
G: MARIBOR - SPORTING L.
reti: 80’ Nani 0-1; 92’ Zahovic 1-1.
1-1
class.: Schalke 1, Sporting 1, Maribor 1,
Chelsea 1
(Keystone)
H: A. BILBAO - SHAKHTAR D.
H: PORTO - BATE BORISOV
Voigt e il record dell’ora
Questa sera (19.00) nel velodromo di Grenchen, il tedesco Jens Voigt proverà a battere
il record dell’ora, che resiste ormai dal 2005,
quando Ondrej Sosenka firmò i suoi 49,700
chilometri a Mosca. Voigt, 47 anni (17 da professionista), si ritirerà dal ciclismo dopo questo storico tentativo.
Lanciata la NBA
1-0
G: CHELSEA - SCHALKE 04
1-1
reti: 11’ Fabregas 1-0; 62’ Huntelaar 1-1.
ciclismo
La Francia ha poi in semifinale
ceduto il passo alla Serbia di Sasha
Djordjevic, ultima europea a qualificarsi e senza le stelle di un tempo, che ha vinto la partita più emozionante del torneo e guadagnato
il diritto di farsi massacrare dagli
americani all’ultimo atto. Grande protagonista Milos Teodosic, la
classica guardia con palla troppo in
mano che divide la critica, nel torneo
però quasi sempre in controllo della
situazione al punto che il suo approdo nella NBA sembra imminente. La
Francia, con leader tecnico ed emotivo Boris Diaw, ha poi portato a casa
con il bronzo il miglior risultato iridato della sua storia: in prospettiva
Giochi di Rio, con Parker e magari
Noah, pare avere più chance di una
Spagna anarchica. Il discorso sul
Mondiale si chiude con il suo nebuloso futuro, che la FIBA ha disegnato in modo cervellotico: la prossima
edizione non si disputerà infatti fra
quattro stagioni, ma nel 2019, un
solo anno prima dei Giochi di Tokyo.
Fra le tante spiegazioni proposte la
più risibile è quella dell’evitare concomitanze con i Mondiali di calcio.
Bisogna informare la FIBA che sono
terminati in luglio…
giornata di Champions League
Götze, il solito eroe...
In assenza di Alberto Contador (rinuncia),
Alejandro Valverde sarà la punta di diamante
della squadra spagnola ai Mondiali di Ponferrada. Il 34enne, cinque volte sul podio iridato
ma mai trionfatore, sarà un avversario temibile per il rossocrociato Fabian Cancellara nella prova in linea del 28 settembre.
Prospettive francesi
Il Bayern ce la fa
all’ultimo respiro
class.: Barça 3, PSG 1, Ajax 1, Apoel 0
Valverde guiderà gli spagnoli
Gli Stati Uniti sono tornati a schiacciare la concorrenza.
class.: Roma 3, Bayern 3, City 0, CSKA 0
F: BARCELLONA - APOEL N.
rete: 28’ Piqué 1-0.
ciclismo
0-0
Il torneo che ha ridato all’America
quell’aura di irraggiungibilità che
aveva fino a una decina di anni fa ha
preparato il terreno ad una stagione
NBA molto interessante. La stagione
del ritorno di LeBron James a casa, in
quella Cleveland che aveva lasciato
fra le polemiche nel 2010 con la famosa “Decision” per andare a Miami
a raggiungere 4 finali (due vinte) in 4
stagioni. Non è solo romanticismo,
perché i Cavs lo pagheranno quanto lo avrebbero pagato in Florida e
in più lì troverà il già citato Irving
e il neo-arrivato Kevin Love, l’ala
forte che tre quarti di NBA voleva:
a Est sembrano la squadra da battere, più dei Pacers che hanno perso
George o degli Heat a metà del guado nonostante (o forse proprio per
questo) abbiano tenuto Bosh ed il
logoro Wade, mentre a Ovest l’essere
rimasti uguali a se stessi è per i San
Antonio Spurs campioni la migliore
garanzia di successo. Dietro a Duncan, Parker, Ginobili, Leonard e tutta
la squadra messa insieme da Gregg
Popovich hanno titolo per aspirare
alla finale Houston Rockets di Harden e Howard (ma anche di Clint
swiss olympic
A(foto Keystone)
Capela, fresco di firma dopo essere
stato scelto al numero 25 al draft),
oltre agli Oklahoma City Thunder
di Durant e Westbrook (non più di
Thabo Sefolosha, passato agli Atlanta Hawks). I Lakers sono prigionieri del 36enne Kobe Bryant, visto
di recente a Monaco di Baviera per
le terapie con il famoso Müller Wolfarth, oltre che del suo contratto da
quasi 23 milioni di franchi l’anno.
E tutti sono prigionieri della correttezza politica, che mette sullo stesso
piano comportamenti
razzisti
e frasi
Sesta
medaglia
ai Mondiali
da bar in contesti privati:
le vittime,
La Svizzera
ha ottenuto la sesta medaglia ai
si fa per dire, più famose
dell’estate
Mondiali
in corso a Granada (Spagna) grazie
sono state Donald Sterling,
costretto
al bronzo
del sangallese Marcel Bürge nella
(poverino) a vendere i Clippers per
prova
alla
carabina
da 300m (tre posizioni).
circa 1.900 milioni di franchi (non è
un errore di stampa) all’ex amministratore delegato di Microsoft Steve
Ballmer, e il general manager (ormai ex) degli Hawks Danny Ferry. La
NBA diretta da Adam Silver, dopo il
luminoso trentennio di Stern, per
continuare a vendere il suo prodotto
in tutto il mondo non ha bisogno solo
di fenomeni alla LeBron James ma
anche di una facciata rispettabile.
Certo è che l’America è sempre lontana, non solo nella pallacanestro.
e
Per cominciare...
2 partite da vincere
Young Boys e Zurigo saranno
impegnate questa sera nella prima
giornata di Europa League. I bernesi
attendono gli slovacchi dello Slovan Bratislava, forse l’avversario più
malleabile del gruppo I, composto
anche da Sparta Praga e soprattutto
Napoli. Uli Forte ha avuto modo di
dire chiaro e tondo: «Vogliamo qualificarci per i sedicesimi di finale. È
sempre importante cominciare da
una vittoria. Giocando in casa, saremo anche favoriti. Non dobbiamo
prendere alla leggera lo Slovan, è
una squadra più forte del Debreceni...», squadra che l’YB ha battuto
negli spareggi. Prima dei gialloneri,
scenderà in campo lo Zurigo. La capolista della Super League giocherà
gione. Vedremo come sapremo rea-
br
ielleicht
hl zu mehr Powerplaytoren, aber sicher ist das nicht
Nachrichten
Basketball
Petkovic bleibt
Birsfelden. Distanzwerfer Stefan Petkovic hat seine berufliche Situation
abgeklärt und bei den Starwings Basel
einen Einjahres-Vertrag für die anstehende NLA-Saison unterschrieben.
Damit wird der Zürcher mit serbischen
Wurzeln seine sechste Spielzeit in der
obersten Liga bestreiten.
Rad
Degenkolb im Spital
Frankfurt. Der Deutsche John Degenkolb, der für die Strassen-WM in Ponferrada vom 28. September als einer
der grössten Gegner von Fabian Cancellara gehandelt wird, kämpft derzeit
mit gesundheitlichen Problemen. Der
25-Jährige befindet sich wegen eines
angeschwollenen Lymphknotens in der
Lendengegend in einem Spital seiner
Wahlheimat Frankfurt. Wann Degenkolb die Klinik wieder verlassen kann,
ist noch unklar. Der spurtstarke Mann
vom Team Giant-Shimano, der bei der
am Sonntag zu Ende gegangenen Spanien-Rundfahrt vier Etappen gewonnen
hatte, musste bereits seinen Start für
das Mannschaftszeitfahren vom kommenden Sonntag absagen. SI
Skispringen
Ammann legt Pause ein
Einsiedeln. Der vierfache Olympiasieger Simon Ammann verzichtet nicht
nur auf die Teilnahme beim SommerGrand-Prix vom Wochenende in
Almaty (Kas), sondern auch auf das
Springen in zehn Tagen in Hinzenbach
(Ö). Der Grund für die Absagen liegt in
der Trainingsplanung. Der Toggenburger will am 4. Oktober beim Finale in
Klingenthal (De) wieder in einem Wettkampf vom Balken abstossen. SI
Tennis
Bencic scheidet aus
Tokio. Belinda Bencic blieb ein weiterer Exploit verwehrt. In der 2. Runde
des WTA-Turniers von Tokio schied die
17-jährige Ostschweizerin gegen die
Tschechin Lucie Safarova in drei Sätzen aus. 6:3, 4:6, 2:6 lautete das Ergebnis aus der Sicht der Teenagerin. SI
Bacsinszky erfolgreich
Guanzhou (China). Timea Bacsinszky
(WTA 71) steht beim Turnier in Guangzhou (China) nach dem 6:2, 6:2-Sieg
gegen die Spanierin Silvia Soler-Espinosa in den Viertelfinals. Dort trifft die
25-jährige Waadtländerin, die heuer
erst einmal in einem Turnier so weit
vorstiess (im Frühling in Oeiras/Por),
mit Maria-Teresa Torro-Flor (WTA 85)
auf eine weitere Spanierin. SI
Handball
NLA. 4. Runde. BSV Bern Muri–St. Otmar St.
Gallen 24:30 (10:18). Pfadi Winterthur–Lakers
Stäfa 32:25 (14:10). Fortitudo Gossau–Suhr
Aarau 26:26 (13:13). GC Amicitia Zürich–Kadetten Schaffhausen 26:29 (14:13). Kriens-Luzern–
Wacker Thun 33:31 (19:19). – Rangliste: 1. Pfadi
Winterthur 3/6. 2. St. Otmar St. Gallen 4/6. 3.
Kadetten Schaffhausen 5/6. 4. BSV Bern Muri
3/4. 5. Wacker Thun 4/4. 6. GC Amicitia Zürich
4/4. 7. Fortitudo Gossau 4/3. 8. Kriens-Luzern
3/2. 9. Lakers Stäfa 4/2. 10. Suhr Aarau 4/1.
Mountainbike
Wallis Swiss Epic. 2. Etappe (Leukerbad–Leukerbad, 69 km/2750 HD): 1. Geismayr/Käss (Ö/
De) 3:24:57. 2. Buchli/Flückiger (Sz) 0:14 zurück.
3. Schurter/Vogel (Sz) 0:28. 4. Flückiger/Näf (Sz)
0:43. – Gesamtklassement. Männer: 1. Buchli/
Flückiger 8:29:00. 2. Geismayr/Käss 1:23. 3.
Sauser/Kulhavy 6:45.
Tennis
Metz (Fr). ATP-Turnier. Achtelfinals: Tsonga
(Fr/1) s. Müller (Lux) 7:6 (9:7), 6:4.
Tokio. WTA-Turnier. 2. Runde: Safarova (Tsch/7)
s. Bencic (Sz) 3:6, 6:4, 6:2. Kerber (De/1) s. Switolina (Ukr) 6:4, 6:4. Ivanovic (Ser/3) s. Asarenka
(WRuss) 6:3, 6:4. Cibulkova (Slk/6) s. Vandeweghe (USA) 7:6 (7:5), 7:5.
Guangzhou (China). WTA-Turnier. 2. Runde:
Bacsinszky (Sz) s. Soler-Espinosa (Sp) 6:2, 6:2.
Torro-Flor (Sp) s. Yi-Fan (China) 6:7 (5:7), 7:5, 6:2.
– Bacsinszky im Viertelfinal gegen Torro-Flor.
Seoul (SKor). WTA-Turnier. 2. Runde: A. Radwanska (Pol/1) s. Scheepers (SA) 6:0, 6:0.
Izmir (Tür). ATP-Challenger. 1. Runde: Marti
(Sz) s. Schirmont (WRuss) 3:6, 6:3, 6:2.
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
5 841 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content