close

Enter

Log in using OpenID

embedDownload
LISTE DES ADMIS
AU BACCALAUREAT
SERIES M-LM-LMB
Lire pages 6-7
Dimanche 8 Ramadan:
HORIZONS
Imsak :
5h 00 min
Iftar :
19 h 46 min
QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS - ÉDITÉ PAR L’AGENCE MAURITANIENNE D’INFORMATION - N°6294 DU DIMANCHE 6 JUILLET 2014 PRIX : 100 UM
Au conseil des ministres
Adoption de plusieurs projets de décrets
e Conseil des Ministres s'est
réuni jeudi 03 Juillet 2014 sous
la présidence de son Excellence
Monsieur Mohamed Ould Abdel
Aziz, Président de la République.
Au cours de cette réunion, le
Conseil a noté avec une très grande
satisfaction le bon déroulement des
élections présidentielles du 21 Juin
2014. Cette opération a été l'occasion de démontrer une fois de plus
la maturité du peuple mauritanien et
ses prédispositions au bon respect
des règles démocratiques dans un
pur esprit de compétition et de tolérance.
A cette occasion, le Conseil a
adressé ses vives félicitations et sincères remerciements au peuple mauritanien et aux différentes parties
prenantes pour leur contribution à la
réussite d'un tel événement.
Au cours de cette réunion, le
Conseil a également adopté plusieurs projets de décrets portant renouvellement de permis de
recherche pour les substances du
groupe 2 (Or et substances
connexes) au profit de sociétés de
prospection minière à l’intérieur du
pays.
Lire page 3
L
Le Président de la République
félicite ses homologues algérien
et américain
Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a
adressé jeudi des messages de félicitations aux Présidents algérien, Monsieur Abdel Aziz Bouteflika, et américain, Monsieur Barak Obama, à l'occasion de la fête nationale de leur pays.
Dans ces messages, le Président de la République exprime à ses pairs, sa
ferme volonté d'œuvrer à la promotion et au renforcement des relations
de coopération exemplaires qui unissent la Mauritanie à ces deux pays
dans l’intérêt de leurs peuples.
Lire page 3
L'Assemblée Nationale adopte plusieurs
projets de lois
L'Assemblée Nationale a adopté,
mercredi soir, au cours d'une séance
plénière présidée par M. Mohamed
Ould Boïlil, son président, cinq projets de loi dont quatre relatifs à la signature de conventions entre la
Mauritanie et l'Organisation de la
Coopération Islamique (OCI) alors
le cinquième porte sur un accord
avec la Lituanie sur la promotion et
la protection réciproques des investissements. Les 4 premiers projets
portent sur la loi autorisant la ratification de l'accord sur les Immunités
et Privilèges de l'Organisation de la
Coopération Islamique, la loi relative à l'accord sur le traité de l'OCI
de lutte contre le terrorisme international, la création d'un tribunal indépendant travaillant conformément
aux dispositions de la charia islamique et au droit international pour
la résolution des conflits suscepti-
bles de survenir entre deux ou plusieurs Etats de l'OCI et l'accord sur
le statut de l'Union des Télécommu-
nications des Etats Islamiques.
Lire page 4
Des pluies dans plusieurs localités
du pays
Lire page 4
Distribution de produits et matériel agricoles
au Hodh El Gharbi
Lire page 3
HORIZONS N°6294 DU DIMANCHE 6 JUILLET 2014
Page 2
ANNONCES
ADRESSES UTILES
Police Secours
Sapeurs Pompiers
Brigade Maritime
Brigade Mixte
SOMELEC (Dépannage)
SNDE
Météo
17
18
525 39 90
525 25 18
525 23 08
529 84 88
525 11 71
LA CNSS AU SERVICE
DES ASSURES SOCIAUX
COMMISSARIATS DE POLICE
Commissariat TZ - 1
Commissariat TZ - 2
Commissariat Ksar 1
Commissariat Ksar 2
Commissariat El Mina 1
Commissariat El Mina 2
Commissariat Sebkha 1
Commissariat Sebkha 2
Commissariat Riadh 1
Commissariat Riadh 2
Commissariat Arafat 1
Commissariat Toujounine 1
Commissariat Dar Naïm 1
Commissariat Dar Naïm 2
Commissariat Teyarett 1
Commissariat Teyarett 2
Commissariat Spécial Aéroport
Commissariat Voie publique
Direction Régionale de la Sûreté
Police Judiciaire
525 23 10
524 29 52
525 21 66
525 27 38
525 12 97
524 25 24
525 38 21
524 29 82
524 29 35
524 29 50
525 10 13
525 29 30
524 29 56
524 29 53
525 24 71
524 29 51
525 21 83
525 29 65
525 21 59
525 54 49
- Assurez-vous que vos employeurs vous
déclarent à la CNSS
HÔPITAUX
Centre Hospitalier National
Hôpital Cheikh Zayed
Polyclinique
PMI Pilote
PMI Ksar
PMI Teyarett
525 21 35
529 84 98
525 12 12
525 22 16
525 20 19
525 35 94
CLINIQUES
Clinique Moulaty
Clinique Najar
Clinique Kissi
Clinique Dr. Moumine
Clinique Makam Ibrahim
Clinique Ben Sina
Clinique Tisram
Clinique 2000
Clinique El Qods
Clinique Adama Diani
Clinique Bien-être
Clinique Chiva
525 13 41
525 49 42
45 29 27 27
525 10 02
525 57 60
525 08 88
525 87 66
529 33 33
525 82 61
525 59 34
525 13 35
525 80 80
- Employeurs, s’acquitter de ses cotisations est
un acte civique
- Assurez-vous que vos pièces d’Etat Civil sont
issues de l’enrôlement actuel des populations
HORIZONS
QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION
BANQUES
BAMIS
BADH
BMCI
BNM
BCI
BACIM BANK
CHINGUETTI BANK
GBM
SOCIETE GENERALE MAURITANIE
ATTIJARIBANK MAURITANIE
525 14 24
525 59 53
525 24 69
525 26 02
529 28 76
529 19 00
525 21 73
525 12 62
529 70 00
45 29 63 74
HÔTELS
Novetel Tfeïla
Mercure
Halima
Monotel Dar El Barka
Park
El Houda
Oasis
Amane
Chinguetti
Sabah
Koumbi Saleh
Casablanca
El Khater
AL KHAIMA - APPART-HOTELS
525 74 00
529 50 50
525 79 20
525 35 26
525 14 44
525 91 90
525 20 11
525 21 78
525 35 37
525 15 52
529 50 12
525 59 65
529 11 12
524 22 22
ÉDITÉ PAR L’AGENCE
MAURITANIENNE D’INFORMATION
DIRECTEUR DE PUBLICATION : Yarba Ould Sghaïr
DIRECTEUR DE LA RÉDACTION :
Mohamed Saleh Ould Chighali
RÉDACTEUR EN CHEF :
Diagana Babouna
SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE LA RÉDACTION :
Baba Dianfa Traoré
COURRIER EXPRESS
DHL
EMS
Saga Express
Universal Express
UPS
T.N.T.
525 47 06
525 37 70
529 20 08
525 33 18
529 28 29
525 44 59
RESPONSABLE DE LA MAQUETTE : Tijani Diop dit Sidi Mohamed
MISE EN PAGES ET TIRAGE : IMPRIMERIE NATIONALE
HORIZONS N°6294 DU DIMANCHE 6 JUILLET 2014
Page 3
ACTUALITE
Au conseil des ministres
Adoption de plusieurs projets
de décrets
Le Président de la République
félicite ses homologues
algérien ...
Le Président de la République,
Monsieur Mohamed Ould Abdel
Aziz, a adressé, jeudi, le message de
félicitations qui suit au Président algérien, Monsieur Abdel Aziz Bouteflika, à l'occasion de la fête nationale
de son pays:
"Excellence et cher frère,
Il me plait au moment où le peuple
algérien frère célèbre la fête de son
indépendance nationale, d'adresser à
votre Excellence mes chaleureuses
félicitations ainsi que mes meilleurs
voeux de santé et de bonheur pour
vous-même, de progrès et de pros-
périté pour le peuple algérien frère.
J'ai plaisir à saisir cette heureuse opportunité pour vous exprimer, à nouveau, notre détermination d’œuvrer
à promouvoir et renforcer les fraternelles relations de coopération
exemplaires qui unissent nos deux
pays, pour servir les intérêts de nos
deux peuples frères.
Veuillez agréer, Excellence et cher
frère, l'expression de ma plus haute
considération.
Votre frère, Mohamed Ould
Abdel Aziz"
... et américain
e Conseil des Ministres
s'est réuni, jeudi 03 Juillet
2014, sous la présidence
de son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République.
L
Le Conseil a examiné et adopté
les projets de décrets suivants :
-Projet de décret portant renouvellement du permis de recherche
n° 1108 pour les substances du
groupe 2 (or et substances
connexes), dans la zone d'Aimou
(wilaya de Dakhlet Nouadhibou),
au profit de la société Tayssir Resources Sa.
-Projet de décret portant renouvellement du permis de recherche
n°1117 pour les substances du
groupe 2 (or et substances
connexes), dans la zone de Guelb
Enich Est (wilaya de l'Inchiri), au
profit de la société Gryphon Minerals Mauritania Sa.
-Projet de décret portant renouvellement du permis de recherche
n°1289 pour les substances du
groupe 2 (or et substances
connexes), dans la zone d'Aboulai
(Wilaya de l'Inchiri), au profit de
la société Mining Resources Ltd.
Le Conseil des Ministres a noté
avec une très grande satisfaction
le bon déroulement des élections
présidentielles du 21 Juin 2014.
Cette opération a été l'occasion de
démontrer une fois de plus la maturité du peuple mauritanien et ses
prédispositions au bon respect des
règles démocratiques, dans un pur
esprit de compétition et de tolérance.
A cette occasion le Conseil
adresse ses vives félicitations et
sincères remerciements au peuple
mauritanien et aux différentes parties prenantes pour leur contribu-
tion à la réussite d'un tel événement.
Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération a présenté une communication relative
à la situation internationale.
Le Ministre de l'Intérieur et de la
Décentralisation a présenté une
communication relative à la situation intérieure.
Enfin le Conseil a pris les mesures
individuelles suivantes :
Ministère du Développement
Rural
Etablissements Publics
Société Nationale de Développement Rural
saly
Ministère de l'Education Nationale
Cabinet du Ministre
Il est mis fin aux fonctions de
Monsieur Mohamed El Mokhtar
Ould Abouga, Conseiller technique chargé de la Communication.
Ministère de l'Enseignement
Supérieur et de la Recherche
Scientifique
Cabinet du Ministre
Chargé de Mission : Mohamed
Lemine Ould Ahmed Zeidane,
professeur d'enseignement supérieur
Directeur général adjoint : Ba
Adama Moussa
Conseiller Technique chargé du
Suivi Evaluation : Mohamed Ould
Tettah, docteur en Lettres
Ministère de l'Equipement et
des Transports
Conseiller chargé de la Communication : El Qadi Ould Mohamed
Aïnina
Etablissements Publics
Etablissement National de l'Entretien Routier
Directeur général adjoint : Zeïdane Ould Sidi Boubakar précédemment directeur général adjoint
de la SONADER
Ministère de l'Hydraulique et
de l'Assainissement
Cabinet du Ministre
Chargé de Mission : Sidaty Ould
Cheikhna, précédemment directeur de la Société Nationale des
Forages et Puits
Etablissements Publics
Société Nationale des Eaux
Directeur général : Fall N'Guis-
Administration Centrale
Direction des Ressources Humaines
Directeur : Mokhtar Ould Jeïlani,
titulaire d'un master en Lettres
Direction des Stratégies et Programmation
Directeur: Mohamed Ould Douh
Ould Beignoug, docteur en
Maths, professeur d'enseignement
Supérieur
Etablissements Publics
Institut National des Langues et
de la Traduction
Directeur : Jiddou Sounghalo,
PHD en Linguistique
Université des Sciences de la
Technologie et de la Médecine
Vice Président : Ahmed Ould
Qadi, docteur en Biologie, profes-
Le Président de la République,
Monsieur Mohamed Ould Abdel
Aziz, a adressé, jeudi le message de
félicitations qui suit au Président des
Etats Unis d’Amérique, Monsieur
Barak Obama, à l'occasion de la fête
nationale de son pays:
"Excellence et cher frère,
Il me plait, au moment où les Etats
Unis d'Amérique célèbrent leur fête
nationale, d'adresser à votre Excellence mes chaleureuses félicitations
ainsi que mes meilleurs voeux de
santé et de bonheur pour vous-
même, de progrès et de prospérité
pour le peuple américain ami.
C'est l'occasion pour moi, de vous
renouveler notre détermination à
poursuivre les efforts et à renforcer
et développer les relations de coopération qui unissent nos deux pays,
pour servir les intérêts de nos deux
peuples amis.
Veuillez agréer, Excellence, l'expression de ma plus haute considération.
Mohamed Ould Abdel Aziz".
Le nouvel ambassadeur
de Mauritanie en Belgique
présente ses lettres de créance
au Roi des Belges
Le nouvel ambassadeur de la Mauritanie en Belgique, SEM Mohamedoun Daddah, a présenté à Sa
Majesté le Roi Philippe de Belgique, jeudi, à Bruxelles ses lettres
de créance en sa qualité d'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République
Islamique de Mauritanie auprès du
Royaume de Belgique.
Sa Majesté le Roi a reçu en audience le nouvel ambassadeur, qui
lui a transmis les salutations cor-
diales et fraternelles du Président
de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président
en exercice de l'Union Africaine.
Sa Majesté le Roi des Belges a
chargé, en retour, l'ambassadeur de
transmettre ses salutations au Président de la République et a exprimé la volonté de son pays
d'œuvrer pour le développement
de la coopération entre les deux
pays dans tous les domaines.
Distribution de produits
et matériel agricoles
au Hodh El Gharbi
La commission régionale de développement durable du Hodh El
Gharbi s'est réunie sous la présidence du wali, M. Moulaye Brahim Ould Moulaye Brahim, aux
fins de distribuer des quantités de
matériels agricoles.
Il s'agit de semences améliorées
pour le maraichage et pour l'agriculture sous pluie, mais aussi de
grillage, pour soutenir quelque 45
coopératives spécialisées dans le
maraichage, en plus de 48 tonnes
de pesticides pour lutter contre les
déprédateurs des cultures.
Le délégué régional du développement rural, M. Wane Mamadou
Lamine, a fait l'inventaire des produits et matériels alloués à la wilaya par le ministère du
Développement rural ,et dont la
commission a entamé la distribution au profit des villages ciblés
des quatre moughataas de la wilaya: Aioun, Tintane, Kobéni et
Tamchakett, avec priorité aux
zones les plus nécessiteuses.
HORIZONS N°6294 DU DIMANCHE 6 JUILLET 2014
ACTUALITE
L'Assemblée nationale adopte plusieurs
projets de lois
'Assemblée nationale a adopté,
au cours d'une séance plénière
tenue mercredi soir à Nouakchott,
sous la présidence de M. Mohamed
Ould Boïlil, son président, cinq projets de loi, dont quatre relatifs à la signature de conventions entre la
Mauritanie et l'Organisation de la
Coopération Islamique (OCI). Le
cinquième porte sur un accord avec
la Lituanie sur la promotion et la
protection réciproque des investissements.
Dans son intervention devant les députés, le ministre des Affaires économiques et du Développement, M.
Sidi Ould Tah, ministre des Affaires
étrangères et de la Coopération par
intérim, a indiqué que le premier
projet porte sur la ratification de l'accord sur les Immunités et Privilèges
de l'Organisation de la Coopération
Islamique, signé par le gouvernement de la République Islamique de
Mauritanie le 6 novembre 2012 à
Djeddah.
Il a ajouté que cette convention comprend 36 articles qui structurent le
cadre juridique des biens mobiliers
et immobiliers de l'organisation dans
les pays signataires de la convention
L
et accorde des immunités et des privilèges aux représentants des Etats
membres, aux fonctionnaires de l'organisation, aux experts, etc.
Le ministre a souligné que le
deuxième projet de loi qui est relatif
à l'accord sur le traité de l'OCI de
lutte contre le terrorisme international, signé le 6 novembre 2012 par la
République Islamique de Mauritanie, à Djeddah, se singularise par la
définition différente de ce phénomène, tirée du contexte du monde islamique.
Il a rappelé que le traité, qui comprend 42 articles, donne une définition du terrorisme à travers des actes
précis et énumérés, et détermine les
bases de la coopération entre les
Etats islamiques dans le domaine de
la lutte contre le terrorisme.
Le troisième projet de loi traite de
l'accord sur le statut de la Cour Islamique Internationale de Justice,
signé par la Mauritanie le 6 novembre 2014 relatif à la convention de
création d'un tribunal indépendant
travaillant conformément aux dispositions de la charia islamique et au
droit international pour la résolution
des conflits susceptibles de survenir
entre deux ou plusieurs Etats de
l'OCI.
Le quatrième projet de loi adopté par
l'Assemblée nationale est relatif à
l'accord sur le statut de l'Union des
Télécommunications des Etats Islamiques, signé par le gouvernement
mauritanien le 6 novembre 2012, à
Djeddah. Il porte sur la création
d'une Union Islamique des Télécommunications qui vise à renforcer
les liens entre les pays islamiques
dans le domaine des communications, et à réaliser l'intégration et la
complémentarité entre eux.
Le cinquième et dernier projet de loi
adopté par la chambre basse
concerne l'accord signé à New York,
le 27 septembre 2012, entre la Mauritanie et le gouvernement de la République de Lituanie sur la
promotion et la protection réciproque des investissements.
Cet accord, structuré en 14 articles,
vise à protéger et à encourager les
investissements des deux parties, au
moyen de dispositions ayant force
de loi.
Les députés ont loué, lors de leurs
interventions, tous ces accords et
conventions.
Des pluies dans plusieurs localités du pays
Les quantités de pluies suivantes ont été enregistrées, vendredi, dans les localités ci-après, selon le Réseau Administratif de Commandement (RAC) relevant du ministère de l'Intérieur et de la Décentralisation:
HODH CHARGHI
- Amourj 1 mm
- Bousteïla 3 mm
HODH EL GHARBI
- Ain Farba 30 mm
- Lenoir 6,5 mm
- Galb El Khayr 2 mm
- Leweinat 9 mm
- Tintane 4 mm
- Tamchaket 14 mm
- Gogui 5 mm
- Kobéni 0,5 mm
- Vouguess 2 mm
- Oumoulghoura 6 mm
- Batha 9 mm
- Doueirare 6 mm
- Touil 3 mm
- Lehreijatt 35 mm
ASSABA
- Kiffa 6 mm
- Magtaa Sfeira 4 mm
- Legrane 10 mm
- Meissah 24 mm
- Nouamleine 15,5 mm
- Bouderaa 11 mm
- Bir El Barka 3 mm
- Aghorate 4 mm
- El Melgué 10 mm
- Barkéol 6 mm
- R'Dhidhi 30 mm
- Ghabra 5 mm
- Gueller 5 mm
- Boumdeid 9 mm
- El Kouz 12 mm
- Rag 9 mm
- H'Sey Tine 7 mm
- Ziré 9 mm
- Kankossa 6 mm
- Tenaha 27 mm
- Avraré 16 mm
- Gaghi 3 mm
- Lebneya 15 mm
- Hamod 10 mm
- Sani 3 mm
- Keiwoila 25 mm
- Guerou 3 mm
- Edhraa 12 mm
- Ragdi 25 mm
- El Ghayré 8 mm
- Kamour 15 mm
- Khaled Glegma 8 mm
GORGOL
- Mounguel 76,5 mm
- Maghama 17,5 mm
- Kaédi 13 mm
- Lexeiba I 36 mm
- El Akrich 15 mm
- Toumiyatt 24 mm
- Wodjé Boussayabé 8,5 mm
- Ganki 28 mm
- Jreikaya 25 mm
- El Hella 38,7 mm
- Ouloum Néré 14 mm
- Mouftah El Kheir 18 mm
- M'Bout 5 mm
- Bidizguen 35,5 mm
- Teraga El Moutawlé 17 mm
- Dar Selam 50,5 mm
- Edebay Ehel Guelay 30 mm
- N'Diadjibiné Gandega 41 mm
- H'Sey Ahmed Taleb 35 mm
BRAKNA
- Aleg 20 mm
- Tantane 110 mm
- Bouhdida 45 mm
- Moundi 45 mm
- Male 11 mm
- Tertouguel 15 mm
- Bouzreibiya 60 mm
- Zaghoura 37 mm
- Toueidima 14 mm
- Douguess 20 mm
- Ezrag Ainou 13 mm
- Sag El Mehr 30 mm
- Aghchorguit 45 mm
- Chegar 17 mm
- Touille 11 mm
- Leg Ned 40 mm
- Maghtaa Lahjar 7 mm
- Dionaba 4,5 mm
- M'Bagne 99 mm
- Bagodine 21 mm
- Niabina 50
- M'botou 65 mm
- Edebay El Hijaj 40 mm
- Garlol 65 mm
- N'Diaweldi Mango 71 mm
- Bir Oulad Yara 72 mm
- Bababé 57 mm
- Aeré Goloré 40 mm
- Aeré M'Bar 36 mm
- Nouwara 40 mm
- Boghé 100 mm
- Dar El Barka 33 mm
Page 4
- Loboudou 25 mm
- Waboundé 63 mm
- El Jadida 44 mm
- Rothi 32 mm
- Ould Birem 30 mm
- Haye Eguedalle 31 mm
- Lelaib Edakhlani 45 mm
- Maghamet woimate 45 mm
- Dar Selam Woidabe 50 mm
- Elb Jmel 30 mm
TRARZA
- R'Kiz 23 mm
- Lexeiba (2) 30 mm
- Legatt 49 mm
- Tekane 7,1 mm
- Oumoulghoura 4,5 mm
- Jidr El Mohguène 24 mm
- Boutilimit 11 mm
- Mederdra 10 mm
- Tiguint 15 mm
- Wad Naga 17 mm
- Bareina 30 mm
- Ajoueir Tejekanet 16 mm
- Legoueissi 20 mm
- Amara 33 mm
ADRAR
- Maaden 6 mm
- Yaghrev 2 mm
- Rass Tarif 2 mm
- Aoujeft 5 mm
- Terjitt 5 mm
GUIDIMAKHA
- Sélibaby 23 mm
- Wompou 15 mm
- Tachott 1 mm
- Ould Yengé 4,2 mm
- Chelkha Dakhna 5 mm
- Lehrage 2 mm
NOUAKCHOTT
- Aéroport 19 mm
- Tevragh Zeina 8 mm
- Toujounine 8 mm
- El mina 6 mm
- Riyad 30 mm
- Sebkha 4 mm
- Dar Naïm 20 mm
- Arafat 6 mm
- Ksar 11 mm
- Teyaret 10 mm.
RUBRIQUE DU RAMADAN
Le Ramadan à travers
l’histoire Musulmane
1- La Grande Bataille de Bader
(suite)
a légion des athées, au lieu de retourner à la Mecque, décida
d'aller en avant pour battre les guerriers musulmans. Peu
après, elle arriva à la lisière sud de la vallée de Badre. Là, les légionnaires de Qoureich arrêtent provisoirement leur marche
pour camper. Quant à l'armée islamique, elle avait campé à la lisière nord de la vallée. Les deux armées étant séparées par une
longue distance et par des monticules, chacune d'elle ignorait la
présence de l'autre. Les combattants musulmans qui savaient
toutefois que les troupes de la Mecque étaient sorties à leur rencontre mais surtout s'attendant à l'arrivée de la caravane (ils
ignoraient que celle-ci était déjà rentrée à la Mecque), avaient
capturé deux hommes appartenant à la légion des infidèles et
qui étaient venus se ravitailler en eau au puits de Badre. Ils
croyaient que ces hommes appartenaient à la caravane, mais
ceux-ci leur avouèrent qu'ils étaient envoyés par l'armée des
Qoureïch athées. Ils les informèrent que ladite armée se trouve
derrière une colline à proximité des puits de Badre. Ils déclarèrent qu'ils ignoraient le nombre de leurs troupes, mais que pour
se nourrir les troupes ont l'habitude d'égorger chaque jour 9 ou
10 chameaux. Les guerriers musulmans en déduisirent que les
effectifs de l'armée ennemie se situent entre 900 et 1000
hommes. Parmi ceux-ci, il y avait les plus braves chevaliers
arabes, les plus nobles chefs de Qoureïch.
Mohamed et ses compagnons ont manqué la caravane mais ils
étaient face à face avec l'armée de leurs ennemis et Allah leur
avait promis la victoire quoiqu'il arrivât. C'était une bonne occasion pour se venger de leurs oppresseurs qui les ont contraints
à l'exil en spoliant leurs biens, et surtout ils voulaient les mettre dans le bon chemin de gré ou de force. Pendant la nuit suivante, la pluie tomba. Elle fut très bénéfique pour les
musulmans qui en profitèrent pour s'approvisionner en eau et
elle a rendu le terrain sablonneux, où ils se trouvaient, plus praticable. Par contre, elle a été fâcheuse pour l'armée des infidèles
qui avait campé sur un terrain argileux qui devint marécageux
avec la chute de
la pluie. Embourbés dans les marigots, les guerriers de Qoureïch avaient des difficultés à se déplacer et cela gênait leurs
mouvements. L'expédition musulmane avançât donc plus rapidement vers les puits de Badre et sur l'avis du vétéran Houbab
Ben El-Mun, connu pour sa sagesse, le Prophète ordonna que
tous les puits de la vallée de Badre soient ensevelis, sauf un seul
qui sera sous le contrôle de l'armée musulmane. Près du seul
puits restant, les compagnons du Prophète ont aménagé un
grand bassin qu'ils ont rempli d'eau. Les troupes des Qoureïch
ont été ainsi privées d'eau. Le lendemain matin, le 17 Ramadan
an 2 de l'hégire, par défi et par orgueil, l'un des chefs de Qoureïch a juré d'aller boire au bassin des musulmans. Mais Hamza
(l'oncle du Prophète) le tua d'un coup d'épée, avant qu'il n'atteignît son objectif. La bataille commença aussitôt, lorsque trois
guerriers de l'armée des idolâtres provoquèrent en duel trois
guerriers musulmans. Trois médinois s'avancèrent vers eux pour
relever le défi, mais les athées ne voulurent se battre qu'avec
des nobles de Qoureïch, c'est à dire des gens de leur rang. Deux
des provocateurs furent tués et le troisième blessé par les compagnons du Prophète.
Puis tout de suite après, c'est la grande mêlée. Encouragés par
les invocations du Prophète, les combattants de l'Islam donnèrent l'assaut à leurs ennemis. Le combat fut violent, acharné et
sans merci. Toutes les armes blanches étaient utilisées. Les
athées étaient trois fois plus nombreux et beaucoup mieux
armés, mais les musulmans étaient plus courageux, plus résolus
à sacrifier leur vie. Et surtout ils étaient convaincus de la justesse de leur cause.
L
A SUIVRE
HORIZONS N°6294 DU DIMANCHE 6 JUILLET 2014
Page 5
ENVIRONNEMENT
Biotechnologie
Impacts Environnementaux de l’Agriculture
L’agriculture est confrontée au défi de nourrir une population mondiale de plus en plus croissante alors que les ressources naturelles s’épuisent dû à un ensemble de facteurs.
Beaucoup pensent que les cultures biotechnologiques peuvent contribuer à satisfaire les besoins alimentaires mondiaux
en améliorant la productivité agricole. Cependant, les risques
potentiels associés aux cultures génétiquement modifiées
(GM) doivent être évalués et gérés avec précision. La base de
cette évaluation doit être une bonne connaissance des impacts
et des caractéristiques des systèmes agricoles actuels. Les pratiques actuelles telles que le labour, l’utilisation de l’eau, les
cultures intercalaires, la rotation des cultures, le pâturage et
l’utilisation intensive de pesticides affectent la biodiversité des
terres agricoles ainsi que l’environnement en dehors des
champs.
ette sous-section présente
un bref aperçu de ces impacts et aborde les avantages potentiels escomptés de
l’utilisation des nouvelles cultures
biotechnologiques.
Occupant 40% de la surface de la
terre, l’agriculture constitue actuellement une utilisation importante
des terres et le principal facteur
contribuant à la perte de la biodiversité. Environ 13 millions d’hectares de forêts riches en biodiversité
sont perdus chaque année dans les
pays en développement. Cette situation risque de s’aggraver dans un
avenir proche à cause des besoins
alimentaires mondiaux et de la production supplémentaire de matières
premières des biocarburants. La
pression pour augmenter la surface
des terres cultivées continuera
d’augmenter. Le changement climatique également “devrait augmenter
les nombreuses pressions faites sur
l’environnement sauvage avec la
déstabilisation des systèmes de production établis depuis longtemps et
l’augmentation des stress abiotiques
tels que les pénuries d’eau, la salinité, l’aridité et la chaleur.
Il est donc essentiel d’accroître la
productivité agricole par unité de
terre afin de réduire la conversion
des terres et l’érosion de la biodiversité. Le génie génétique peut
contribuer à augmenter la productivité et réduire la déforestation et la
perte de biodiversité des forêts.
James estime que durant la période
de 1996 à 2007, les cultures biotechnologiques ont déjà pallié à la
nécessité d’augmenter de 43 millions d’hectares la superficie des
terres cultivées.
De nombreuses études menées à travers le monde ont indiqué qu’il y a
eu une augmentation des productions agricoles après le déploiement
de cultures biotechnologiques. Par
exemple, de 1996 à 2006, l’augmentation moyenne des productions
dans les zones de cultures GM résistantes aux insectes était de +5,7%
pour le maïs et +11,1% pour le
coton. James a signalé qu’en 2008
la production du coton Bt a augmenté de 31% en Inde et de 9,6%,
en Chine, la production du maïs Bt a
connu une augmentation de 11% en
Afrique du Sud en 2005. D’autres
données indiquent une augmentation de 31% de la production
C
moyenne du soja tolérant aux herbicides en Roumanie, 15% pour le
maïs tolérant aux herbicides aux
Philippines et plus de 50% de coton
résistant aux insectes en Inde.
Utilisation des insecticides
Les ravageurs provoquent une perte
de 40% de la production agricole
mondiale et ce, malgré les stratégies
et les mesures mises en place pour
lutter contre eux. Les insectes à eux
seuls détruisent chaque année environ 25% des cultures vivrières dans
le monde entier. Par exemple, la pyrale du maïs (les larves d’Ostrinia
nubilalis) peut détruire jusqu’à 20%
d’une récolte de maïs. En Afrique,
les pertes de production agricole
dues aux ravageurs peuvent atteindre 100% selon les zones agro-écologiques.
Par conséquent, une grande quantité
de pesticides synthétiques est utilisée chaque année pour lutter contre
les ravageurs agricoles à travers le
monde. Ces produits chimiques peuvent non seulement avoir des répercussions graves sur l’environnement
mais aussi nuire à la santé humaine.
Chaque année, des milliers de personnes sont empoisonnées par les
pesticides agricoles dans le monde
entier, principalement dans les pays
en développement.
La culture des plantes GM a été introduite pour contribuer à la diminution de l’utilisation d’insecticides
dans le domaine agricole. La culture
du coton Bt, par exemple, a permis
de réduire l’utilisation d’insecticide
en Inde de 39% en 2008 et de 60%
en Chine. En Afrique du Sud, le
maïs Bt a permis de faire une réduction d’environ 60% des coûts liés à
l’utilisation des pesticides. Au Burkina Faso en Afrique de l’Ouest, le
coton Bt a réduit le nombre de traitements pesticides de six ou huit fois
par an à un ou deux tout en augmentant la production du pays de
30%.
Les cultures Bt ont été transformées
par l’ajout d’un gène bactérien de la
Bacillus thuringiensis qui produit
des toxines Bt. Ces toxines affectent
certains groupes d’insectes y compris, les lépidoptères et les coléoptères. La Bacillus thuringiensis est
une bactérie retrouvée naturellement
dans le sol. Les cultures GM peuvent produire d’elles-mêmes les
toxines Bt, ce qui leur permet de se
défendre contre certains types d’insectes. Par conséquent, les agriculteurs peuvent utiliser moins
d’insecticides chimiques pour lutter
contre certains ravageurs.
Utilisation des herbicides
Dans les systèmes d’exploitation
agricoles intensifs, les agriculteurs
utilisent annuellement de grandes
quantités d’herbicides par pour lutter contre les mauvaises herbes. De
nombreux groupes d’herbicides sont
disponibles sur le marché, y compris
les herbicides acides chlorophénoxy
pour les angiospermes, les herbicides triazines utilisées principalement pour protéger le maïs, la
pomme, le raisin et le blé, les thiocarbamates généralement utilisées
comme graminicides appliquées au
sol avant l’apparition des pousses
pour protéger le maïs, le riz, le sorgho, la betterave à sucre et le soja.
et les herbicides organiques du
phosphore dont notamment le glyphosate, un herbicide non sélectif.
La pulvérisation d’herbicides peut
avoir des conséquences néfastes sur
l’environnement de différentes manières. Par exemple, le débordement
de l’herbicide au-delà du site de pulvérisation cible peut causer des
dommages aux végétaux vulnérables. Les herbicides entrainent également la réduction des habitats et
de la nourriture des organismes non
ciblés tels que les oiseaux et les
mammifères, en particulier lorsque
ces herbicides sont appliqués dans
des forêts. Aux Etats-Unis, les herbicides résiduels couramment utilisés pour la production du maïs et du
soja auraient été détectés dans des
rivières, des ruisseaux et dans des
réservoirs avec des concentrations
dépassant les limites maximales de
contaminants ou les niveaux sanitaires recommandés pour l’eau potable en vigueur aux Etats-Unis.
Parmi les herbicides, le glyphosate
est le plus couramment utilisé dans
les secteurs agricole et forestière.
Ses avantages comprennent entre
autres un niveau de toxicité faible
pour les animaux, une adsorption rapide aux particules du sol réduisant
ainsi le débordement dans l’environnement et une faible persistance
due à sa dégradation rapide par les
microbes du sol. Il est présent sur le
marché américain depuis plus de 35
ans.
Le glyphosate est un herbicide non
sélectif qui détruit les plantes annuelles et vivaces dont notamment
les mauvaises herbes ainsi que les
espèces cultivées.
Grâce au génie génétique, des cultures biotechnologiques ont été élaborées et elles portent un gène qui
permet aux cultures d’être tolérantes
au glyphosate de sorte qu’elles sont
protégées contre le glyphosate.
L’utilisation de cultures transgéniques résistantes au glyphosate permettrait de réduire l’utilisation des
autres herbicides qui sont plus dangereuses et par conséquent diminuer
leurs effets néfastes sur l’environnement, en particulier dans les pays
développés où l’agriculture est essentiellement basée sur l’utilisation
d’herbicides. La réduction de l’utilisation d’herbicide a déjà atteint 17
millions de kilo par an aux ÉtatsUnis. En outre, la substitution des
herbicides plus nocifs par le glyphosate peut aider à réduire les niveaux
de
concentrations
d’herbicides dissouts dans les eaux
de ruissellement.
Cultures génétiquement
modifiées résistantes
aux herbicides
Les cultures transgéniques tolérantes au glyphosate ont été transformées en utilisant le gène qui
produit une enzyme résistante au
glyphosate. Les agriculteurs cultivant des plantes résistantes au glyphosate peuvent donc contrôler plus
efficacement les mauvaises herbes
durant toute la période de croissance
tout en ayant plus de liberté de choisir leur période de pulvérisation. Les
cultures résistantes aux herbicides
facilitent voire annulent également
les pratiques de travail du sol ce que
beaucoup considèrent comme plus
durable..
Le travail du sol ou le labour peut
accélérer l’érosion des sols et la
perte du sol dans le monde entier.
Ces pratiques consomment également du carburant ce qui contribue à
l’augmentation des émissions de
dioxyde de carbone responsables de
l’effet de serre et du réchauffement
climatique.
Il a été prouvé que la réduction du
travail du sol est bénéfique pour
l’environnement grâce au ralentissement de l’érosion, l’augmentation
du niveau d’humidité et de la richesse du sol en éléments nutritifs
et la création de conditions favorables pour les organismes du sol et de
la faune. La réduction du travail du
sol contribue également à la diminution du niveau de pollution par la
fumée et la libération de dioxyde de
carbone grâce à la baisse de la
consommation de carburant.
Les superficies non labourées ont
augmenté rapidement aux ÉtatsUnis et en Argentine grâce à la culture du soja et le coton
transgéniques résistants aux herbicides dès le début en 1996.
Consommation d’eau
L’agriculture consomme mondialement environ 70% des eaux douces
puisées pour la consommation humaine. Cette demande en eau devrait
augmenter
de
façon
exponentielle avec la croissance de
la population mondiale qui devrait
atteindre 9,2 milliards d’ici à 2050.
Au même moment, le changement
climatique mondial devrait entraîner
une augmentation des risques de pénurie d’eau et de désertification. Les
pénuries d’eau causent déjà des
pertes de récoltes qui sont estimées
à des milliards de dollars par an à
travers le monde et ceci devrait
s’empirer avec le temps.
Étant donné que la sécheresse soit le
principal handicape à l’augmentation de la productivité agricole dans
le monde, des efforts sont en cours
en vue de développer des cultures
biotechnologiques résistantes à la
sécheresse. Ce caractère est considéré comme le caractère le plus important de la biotechnologie qui sera
utilisé durant la deuxième décennie
de commercialisation 2006 – 2015.
Le maïs sera la première culture
GM résistante à la sécheresse à être
commercialisée, probablement en
2012 aux Etats-Unis et en 2017 en
Afrique subsaharienne. «La sécheresse est le problème le plus important de l’agriculture africaine et elle
affecte essentiellement le maïs, la
culture de base la plus importante en
Afrique.
Page 6
HORIZONS N°6294 DU DIMANCHE 6 JUILLET 2014
NATION
LISTE DES ADMIS AU BACCALAUREAT SERIES M-LM-LMB
42034
09788
LMB
M
Assa Sambakhé Douga Diaby Thiam
Zeinebou Mohamedou Sidi Ould Limam
41748
41569
41761
42094
42267
LMB
LMB
M
LMB
M
Nidal Med El Hadj Taleb Sid'Ahmed
Deynaba Tidiane Diagana
Moctar Saidou Lam
Souleymane Toure
Mohamed El Yedaly Beyah
42148
M
Med El Hafedh Med El Housseine Navee
42149
42150
42155
41780
42248
09786
09787
40872
40876
40885
40888
40896
40898
M
M
LM
M
M
M
M
LMB
LMB
LMB
LMB
LMB
LMB
40833
LMB
40834
40635
40638
40639
40640
40643
40647
40651
40659
40678
40682
40686
40693
40696
40702
40734
40735
40737
40738
40740
40744
40748
40753
40768
40774
40784
40794
40800
40802
40803
40749
40750
40752
16151
16165
16189
16195
16201
16207
16216
16218
16829
16833
16837
LMB Tvarah Cheikh El Wely Cheikh Melainine
LMB
Tené Doro Baradji
LMB
Lalla Mamadou Coréra
LMB
Taba Diafara Sissokho
LMB
Amadou Tall Alioune Tall
LMB
Fatoumatou Aboubacar Sidiki Doumbouya
LMB
Rakiyetou Amadou Sow
LMB
Aboubacry Adama N'Diaye
LMB
Ibrahima Fode Lam
LMB
Oumar Mohamedou Lemine Ba
LMB
Mohamedou Amadou Bâ
LMB
Boubou Seydi Boubou Camara
LMB
Sidi Oumar Sokhona
LMB
Adama Aboubacar Sidiki Doumbouya
LMB
Raki Abdel Aziz Ba
LMB
Alassane Adama Diop
LMB
Aminetou Sidi Mohamed Zein
LMB
Diary Boubou Diallo
LMB
Mohamedou Mohamed Ahmednah
LMB
Idda Jaavar Jaaver
LMB
Fatimetou Moussa Dabou
LMB
Ramla El Ghaouth Memady
LMB
El Haj Mahmoud Moussa Diakite
LMB
Sidi Yahya Zeiny Abderrahmane
LMB
El-hadj Abdoul Aziz Mamadou Diaw
LMB
Mohamed Cheikh Saad Bouh Diaw
LMB
Dieh Abass Cheikh El Hadrami
LMB
El Alye Abass Cheikh El Hadrami
LMB
Mane Mohamed El Mamy
LMB
Fatimetou Mohamedou Dadah
LMB
Salka Ethmane Khayar
LMB
Ahd Salem Sid Ahmed Maouloud
LMB
Salka El Khair Messaoud
LM
Mohamed Boba Jeddou
LM
Yacoub Isselmou Guewad
LM
El Hacene Moussa Youssouf
LM
Mohamed Mohamed M'Beirick
LM
Med Ezeine Sidi Mahmoud Ahd Ati
LM
Abdellahi Sidi Mohamed Habih
LM
Mohamed Cheikh Sidi
LM
Abdellahi Sidaty Hemy
M
Sabah Med El Moustapha Zerough
M
Zaky Nehah Mouad
M
Mohamed El Hacen Levdhal
16842
M
Khaled Med Lemine Cheikh Abdel Ghader
16843
16844
M
M
Med Salem Abderrahmane Habelel
Med Mahfoudh Meden El Mamy
Sidi Med Med Abderrahmane Ejwen
Sidi Med Med Mahmoud Khatra
Hacen Mohamed Khairy
Ahmedou Sid Ahmed Lebat
Med Vadel Bounena Issa
Saad Bouh Mohamed Taleb Ahmed
Mohamed Seghir Tourad Sidi
N'Diabou Halakha Djimera
Abdoulaye Nabe Diallo
Leila Mamadou Yall
Elimane Amadou Tidiane Ba
Med El Moustapha Brahim M'Aihimid
Aya Mama El Hadramy
Med Malainine Cheikh El Wely Cheikh Malainine
16845
M
Med Abdlahi Med El Mehdy Bbd Jebar
16847
16850
16851
16856
16858
M
M
M
M
M
Med Nabgha Sidi Med Nabgha
El Moctar Mohamed Abdallah Heddi
El Moctar Cheikh Tah
El Mahjoub Med Lemine Mahmoud
Mourad Abderrahmane Tedie
16859
M
Moulaye Abass Med El Hassen Moulaye El Abass
16862
16868
16870
16871
16872
16877
16878
16882
16883
16885
16890
16894
16898
16899
16900
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
Sid'Ahmed Mohameden Ahd Baba
Mohamed Vadel Deyin Oubeidene
Cheikh Brahim Meden Nour Dine
Moustaph Mouhamed Tare
Med Elhavedh Saleck Sidi Abdellah
Mohamed Lemine Brahim Said
Gleigame Mahfoudh Medhen Vall
Mohamed Mahmoud Seyid Jiddou
Med Salem H'Medou Babe Emeyah
Moustapha Med Mahmoud Berrou
Sidi Mohamed El Boukhary Baba
Brahim Mohamed Ely Babe
Hmah Llah Ahmedou Khatry
Lebatt Mohamed Mdeih
Mohamed Ahmed Cheikh Sidiya
16903
M
Med Naji Mohamed Mahd Abdel Wehab
16904
16905
16906
16907
16910
16911
16912
16915
M
M
M
M
M
M
M
M
Med Val Med Lemine Elbembary
Mohamed El Radhy Mini Baba
Med Abdellahi Amar Sweid Ahmed
Hama Sidi Mohamed Tewte
Zein El Abidine Cheikh Cheikh
Ahmed Mahd Mohamed Sid Amar
Sidi El Khier Cherif Jidna Leill
Aly Cheikh Moulaye Ismail
16918
M
Ahmed Mohamed Mahmoud Ethmane
16919
16921
16925
16932
M
M
M
M
Ahmed Moustapha El Hachmy
Khaled Mohamed Abdellahi Yacoub
Mohamedou Med Lemine Wadane
El Arbi Sidi Aly Mohamed Limam
16935
M
Zouleikha Med Yahya Mohamed Saleh
16939
16940
16944
16949
16666
16667
M
M
M
M
M
M
Aminetou Abdi Khaliva
Rabia Didi Biha
Salma Seyid Jiddou
Khatou Tijani Abdelhamid
Sid Ahmed Med Fadel Amar Hadad
Eke Cheikh Brahim
16668
M
Seyidna Aly Mohamed Ely Abderrahmane
16669
16672
16673
16675
16676
16677
16679
16680
16681
16682
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
Med Khouna Sidi Abdallah Bahi
Cheikhe Ahd El Hadj Malik Gueye
Cheick Mohamed Ismail Lemhaba
El Hamed Ely Mahmoud Nani
Naser Edine Abd El Aziz Sidi
Ebi Moulay Cherif Hachem
Mohamed Ahmed Ahmed El Bechir
El Hadj Ahmedi Lehbib
Eminou Mohamed Radhi Weiss
Cheikh Mohamed Seydi
16684
16686
16687
16688
16689
16690
16691
16692
16695
16699
16705
16713
16717
16724
16735
16737
16739
16740
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
El Hassene Bedine H'Reimou
El Hafedh Cheikh El Hafedh
Said Bouh Lemraboutt Toulba
Sidi Med Ahmed Issa Sidi M'Hamed
El Havedh Mounahy Hima Llah
Ali Mohamed Abdellahi Mohamed
Med Jdou El Moktar Med Babou
Aicha Mohamed Eli Ould M'Hamed
Aicheta Mohamed Yahya Nour Edin
Aiche Moulay Cherif Hachem
Lemrabott Ismael Abdellahi
Teybe Brahim Varwa
Ahmed Mahmoud Ahmed Bleihou
Tijaniya Abdallahi Lehbib
Marieme Sidi Med Ely Ould H'Bib
Fatimetou Abdel Fettah Hamili
Khadijetou Ne Mahmoud
Sidi Med Ahmed Salem Ahd Miske
11484
11489
11490
11494
11787
11790
11793
11795
11797
11800
11801
11802
11803
11808
11813
11817
11818
11901
M
Abderrahmane Cheibani Taleb El Alem
16745
M
Med El Mokhtar Cheikh El Hatab Cheikh Saad Bo
16749
16758
16762
16790
16791
16792
16793
16794
16795
16796
16797
16798
16799
16800
16801
16802
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
Meden Med Hamemou Awene
Lalla Vatma Lebatt Taher
Emeimel Sidi Med Taleb Vezaze
Med Sidi Med Mohamd Chekh
Abderrahmane Med Abdel Jallil
Med Vall Med Lemine Aghrabatt
Abdellahi Mohamed El Am
Jaafar Abou Dialo
Majde Cheikh Sidi Mohamed Etveill
Inejih Mohamed Lehbib
Ahmed Dede Sidi Ebrahim
Abdallahi Ahmed Salem Salem
Abou Bekrine Sidi Mohamed T'Veil
Med Vall Mohamed Salek Daoud
Alassane Abdrahmane Deh
Ibrahim Moulaye Zeine Mohamed
11921
11928
M
M
Sidi Ali Mohamedou Sidi
Med Vall El Moustapha El Moujtaba
16803
M
Med Abdallahi Cheikh Baba Sidi Mahd
16804
M
Med Abdellahi Med Abderrahmane Cheikh Ould
16805
16806
16807
16808
16809
16810
16811
16812
16813
M
M
M
M
M
M
M
M
M
Mohamd El Moctar Boudah Salaye
Souleimane Ahd Yesslem Haimoud
Sid'Ahmed R'Gueibi Med Maouloud
Sid Elemine Med M'Bareck M'Aitick
Ahmed Yeslem Meden El Bechir
Abdellahi Med Mohamed Moctar
H'Bibe Mahmoudy Taleb Mohamed
Aichatou Saidou Dia
Abdallahi Mohamedin Abidine
16818
M
Ahd Mbareck Ahmed Mahd Med El Hacen
16819
M
Med Ely Salem Med El Hassene
16820
M
Ely Cheikh Abderrahmane Med Mahd
16964
16966
16967
16977
16981
16982
17452
17456
17457
17459
17461
17463
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
Zeinebou Mohamed Samba
Karima Khatry Ahmed
Noura Mahmyaye Ebiya
Essara Telmidi El Bah
Zeinebou El Haceine Ahd Maaloum
Fatimetou Moulay Ahmed Jeyed
Med Mahmoud Med Ahmed Jowde
Med Salem Weddadi Med Salem
Mourade Moulaye Ahd Ahmed Ide
Med Souvi Mohamedou Baba Souvi
Amal Mouhand Mokhtar Ellahi
Raki Boubacar Ly
18625
LM
Ahmed Med Lemine Sidi Abderrahmane
18633
19059
LM
LM
Ichemkhou Essalek Ebehah
Aiche Mohamed Dick
19492
M
19629
19632
19654
19853
LM
LM
LM
LM
Bah Didi El Mokhtar Salem El Mokhtar Salem
Djibril Sidi Sabar
Sidi El Ghaly Bleihou
Mariem Med Abdarrahmane Ahmed
Ahmed Mohamed Hemeidy
19861
LM
Saadna Med Teghiyou Allah Habiboullah
20975
M
Mohamed Vall Mohamed Guejmoul
21028
LM
Med Melainine Med Abdellahi Bellahi
21316
21347
21456
21469
21471
21480
21514
21573
21681
22158
22162
22375
10527
10573
10574
10575
10576
10579
10580
10583
10584
LM
LM
M
M
M
M
LM
LM
LM
M
M
M
LM
M
M
M
M
Ahmed Sidi Bouye El Abd
Nebghoha Boune Bouhah
Sid'Ahmed Med Lemine Cheikh
Med Mahmoud Ch'Rive El Wely
Abdellahi Bedine H'Reimou
Meymoune Ahmed Sidi Ahmed
Sidi Mohamed Dah Sid' Ahmed
Zeinebou Chamekh Rchid
Aminetou Ahmedou El Khrachi
Seyid Abdellahi Ahd Ebnou Abdem
Cheikh Sidatty Meziane Taleb
Mohamed Abdel Baghi Kh'Teira
Ahmed Chighali Mohamed Vall
Abdellahi Izid Bih Navae
Natou Idoumou Haimoudi
Hademine Brahim Ahmed Jidou
Yahye Ahmed Ahmed Babe
M
Sidi Mohamed Mohamed Vall Chedad
M
M
M
Khattary Mohamed Eby
Revie Yoube Jedou
Sidati Dah Aly
10587
M
10590
10594
10595
10596
10597
10598
10599
10602
10604
10605
10607
10608
10610
10615
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
LM
Chriv Abdel Moumen Moctari Abdelmoumen
Mohamed Lemie Saleck Taleb
El Hadrami Saadna Deida
Sidi Dayeh Ahmed Hafedh
Salecke Sid' Ahmed Dye
Elvenene Bene Ahmed Lely
Mohamedou Eydde Ememed
Idoumou El Ban Teyeb
Maha Mohamed Mahmoud Meihemid
Zeidan Bey Boussena
Hamadi Abdel Wehab Geghdan
Mohamed Yahya Ghaly
Ahmedou Sidi Echriv El meki
Mohamed Lemine Cheikh Cheikh
Yahya Babe Ahmed Essalek
10645
LM
Med Mahfoudh Cheikh Med Lahmed
10651
10679
10735
10786
10815
10857
11467
11469
11470
11475
11477
11478
11479
11482
LM
LM
LM
LM
LM
LM
M
M
M
M
M
M
M
M
Ezza Mohamed Breika
El Weli Sy Aly Hemedy
Chrif Ahmed Babe Ahmed Zeidan
Mariem Mohamed Khayar
Aminetou Mohamed Khayar
Houda Aly Mohameyay
Abdellahi Med Ahmed Hamoud
Med Mohamed Mahmoud Seyidi
Oumeilemnine Ahd Salem Ghada
Ely Cheikh Abderrahmane Cheine
Ismael Mohamed Vall El Kebir
Chiva Mohamed El Ghali Mayouf
Mariem Med Mahmoud El Heda
Naha Saad Bouh M'Sabou
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
Mouna Mohamed Rzeizim
Med Lemine Moussa Med Essalem
Ezzedine Bamba Soueid'Ahmed
Moulaye Ahd Med Yahya Med Ahd
Cheikhou Aly Camara
Med Boudine Ahmedou Yacine
Moulay Ahmed Yahya Med Saleh
Oumar Amadou Bocar Bâ
Raja Cherif El Moctar Cherif Bouye
Yacoub Mohamed Ahid Maham
Abdoull Abderrahmane Sow
Ahmed Tijani Ahmed Ba
El Hacene Abou Anne
Jamiletou Mamadou Sow
Tidjany Mohamed Bassirou Sy
Misgharou El Ghassem Eghweizi
Moussa Lassana Cissé
11931
M
Ely Cheikh Med Lemine Ahd El Hanoun
11939
11943
11944
11908
11909
11912
11913
12361
12405
12423
12424
12426
12427
12428
12430
12508
12509
12510
12511
M
M
M
M
M
M
M
LM
LM
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
Moustapha Tourad El Bechir
Mohamed Sidi Hamidoun Zeidoun
Med Lemine Ahmed El Varogue
Mohamedene Abdallahi Hh'Eyada
Ahmed Med Salem Mohamed T'Feil
Ahmed Hedara Ahmedou Ahmedou
Yahya Bed Mougder
Mohamed Vall Hamidoun Zeidoun
Mohamed Isselmou Habib
Mohamed Lemine Dahaba Cissé
Fatimata Abderrahmane Dia
Hassen Ahmed Gaye
Lalla Aicha Youssouf Koné
Yakhoub Aliou Wagué
Abderrahmane Alassan Dia
El Hacen Brahim Saleh
Lemrabott Med Abdel Wedoud Dahi
Amar Ely El-Hadj
Mohamed Ahmed Mahmoud Boilil
12773
12774
12779
12782
M
M
M
M
Issa Ahmed Abd El Fatah
Cheikhe Abdellahi Ahmed Abdellahi
Sidaty Zeini Abdel Haye
El Havedh Medou Mohamed Saleh
12784
M
Moulaye Zeine Moulaye El Hacen Moulaye El Arbi
12797
12799
M
M
Ely Cheikh Med Maouloud Hayouni
Sidi Lemrabott Elyedali
12802
M
Brahim Khlil Medou Elhaj El Ghourbi
12807
12809
12810
12812
12814
12816
12818
M
M
M
M
M
M
M
Elhacene Ahmed Mendah
Ismael Mohamed Lemine M'Beirick
Sidi Mhamed Med Yahya Bouh
Med Mahmoud Yahya Mohamedou
Sidi Mohamed Sid Eli
Sadna Abderrahmane Ahd Ghalla
Ely Cheikh Bebeha Sidna
12827
M
Abdarrahmane Ahd Mahd El Hadhramy
12832
12836
12848
12852
12854
M
M
M
M
M
Mariem Aghlane Ahmed Akbar
Zahra Med Salem Ahmed Lefdhil
Vatimetou Med Lemine Toueilib
Fatimetou Abdel Kader Houd
Melemnine Mohamedou Bebahe
12855
M
El Hachimiye Isselmou Ahd Maaloum
12858
M
Fatimetou Med Zeine El Abidine
12864
M
12876
12887
12905
12940
12985
13754
14085
14086
14087
14088
14093
LM
LM
LM
LM
LM
LMA
M
M
M
M
M
Aichetou Med Salem Cheikh Med Abdarrahmane
Med Mohamed Salem Elymbi Taleb
Med Mohamed Lemine El Bekai
Sidi Mohamed Lemine El Waghf
Med Mahmoud Mohamed Sadigh
Esma Loughmane Ahmed
Ahmedou Salem Mohamed Taghi
Boubecar Brahim Barcke
Marieme Abdi El Moubareck
Hamar M'Bousla Abeid
Ethmane El Khadim Awen
Mouhamed Aboubacar N'Gaide
14097
M
Med El Moctar Med Lemine Babe Ahd
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
Mariem Mohamed Lemine Zamel
Tah Taher Adel
Hamidoune Abderrahmane Saedna
Sidiya Hamoud Ahmedou
Selah Ahmedou Sid'Lvalli
Mohamed Lemine Biran N'Diouck
Med Moctar Ahmed Bou Oubeid
Abderrahmane Amadou Kelly
El Haj Malick El Hassane M'Boudj
Abdel Vetah Nejih Bedi
Ahmedou Moussa Sleimane
Noura Lehbouss El Id
Rechad Lehbouss El Id
Semi Sid' Ahmed Semi
Abdellahi Mohamed Avgueiriche
Ebah Mohameden Veilla
Tehya Mohamed Hebella
Mahjouba Med Mahfoud Abidine
Ahd Mohamed Lemine Moubareck
Ahmed Jiddou Chaaban
Med Malainine Ahmed Gh'Meiga
Hamada Elmoctar Moctar Amar
Med Mahd Elhassen Ahd Bedatt
12557
M
Fatimetou Med Abdallahi Med El Hacen
12558
12559
M
M
Ahmed Abdallahi El Kerim
Mariama El Moustapha Oumar
12561
M
Med Youssouf Ahd Mahd Med Yahdhih
14103
14104
14105
14106
14113
14115
14118
14121
14123
14124
24003
24009
24010
24034
24043
24050
24088
24121
24158
24179
24185
24244
24274
12564
M
Med Salem Ahmedou Abdallahi Maham
24288
LM
Soultana Cheikh Ahd Cheikh El Moustaph
12566
12568
12572
12574
12576
12578
12579
12582
12585
12586
12590
12593
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
Sidi Seyid Oumar
Idriss Abdoullaye Gangué
Mouna Ahmed Guenaya
Sidi Mohamed Lemhaba N'Oueisry
Mohamed Lebatt Bouki Moulay
Mariem Mohamed Lemine Babou
Yaye Ahmed Bilal
Ahmed Mohamed Menna Cheibani
Hasny Gah Zeiny
Cheikh Sidi Mohamed Yehdhih
Ahmed Med Yahya Abdi Sid Ahmed
Ahmedou Mohamedou Oubeideta
24354
24391
24392
24398
24401
24436
24445
24458
25254
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
M
Boumedyene Bilal Mahmoudi
Feity Mohamed Hay Diaw
Yougue Babe Sentoye
El Bar M'Bareck M'Bareck
Med Baba El Moctar El Hacene
Med Mahmoud Salem Mahmoud
Ahmed Salem Amar Ely
Sidi Hamath Coulibaly
Sadam Yaakoub Babou
12512
M
Med El Hacen Med Lemine El Benia
12513
12514
12515
12516
M
M
M
M
Yacoub Mohamed Lemine Sidi
Nafissa Med Mahd Maty Nemane
Med Mohamed Mahmoud Tajedine
Ezza Jemal Yaha
12519
M
Med Lemine Yahya Ahmed El Waghf
12521
12525
12526
12528
12529
12532
12535
12550
12554
M
M
M
M
M
M
M
M
M
Zakaria Ibrahima Tall
Med El Khalil Mohamed Mahmoud
Ismail Ahmed Sidiya
Med Med Lemine Abde Wedoud
Dada Isselmou Lebchir
Noumane Abdel Kader Nomane
Mariem Med Mahmoud Boussalef
Cheikh Yeslem Abdel Kader
Sid'Ahmed Ahmed Baba Lehah
12597
M
Moulay Idriss Sidi Abdellah El Boukhari
12598
12599
12602
M
M
M
Mariem Ahmedou Abderrahmane
Nehah Ahmed Salem Bouboutt
Khadijetou Ahmedou Sidi M'Hamed
12604
M
Moulaye Abdarrahmane Sidi Med Mahmoul Chriv
12608
12610
12613
12614
12615
12616
12617
12624
12625
12627
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
Ebou Elmaaly Abdellahi Sbai
Hamady Med Yahya Sidi M'Hamed
Mohamedou Med Yahya Navea
Cheikhna Khattri Mohamedou
Aly Mohamed M'Barck Maleh
Med Maouloud Abdallahi El Bou
Sid'Ahmed Med Baba Hayballa
Varha Med Lemine El Maeloum
Sidi Med Mohamed Vall Telmidy
Sidi Med Mohamed Laghdaf Cheikh
12634
M
El Haje Outhmane Med Abdellahi El Ghadi Amar
12635
12636
12637
12638
12640
M
M
M
M
M
Aicha Med Yehdih Abdel Vetah
Ahmed Ahmedou Bitich
Med Vall Mohamed El Bowah
Mohamed Sidi Mohamed Sidi
Lalla Abdellahi Mohamed Zeini
12641
M
Med Hourma Seyidina Oumar Mouadh
12642
12644
12647
M
M
M
Salem Bouha Aly Soula
Hendou Elaliya Saleck Sbrou
Mariem Bou H'Beyib
12651
M
Yacine Mohamed Mahmoud Mewloud
12652
12657
12658
12660
12663
M
M
M
M
M
Mohamed Brahime T'Oueileb
Mema Babe Hneini
Varha Abdellahi Sidi Mohamed
Mohamed Ahmed Mohamed Toulbe
Fodié Aly Camara
12664
M
Med Lemine Med Ghoulam Bouh
12665
M
Ilhame Ahmed Mohamed Abe
12668
M
Ahmedou Med Lemine Sidi Ould Ahd
12669
12670
12671
12673
12678
12683
12686
12692
12695
12699
12701
12702
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
Lemrabet Sidi Mahd Ahmed Eljili
Abderahmane Sidi Sidi Cherif
Hawa El Kory Oudaa
Ezghouma El Hacen Bellaha
Elghalya Sidi Laghlal
Mohamed Ahmed Ahmedou Val
Yahya Abatna Limam
Emina Yahye Ahmed Maeloum
Med Mahd Mohmed Lemin Beddi
Marième Lemrabott Talebmoustaph
Mahfoud Ahmed Elayatte
Ahmedou Ectewechny Hamade
12707
M
Med Yahefdhou Cheikhna Ahd Boubacar
12710
12716
12717
12771
M
M
M
M
Mariem Isselmou Tedih
Zinat Mohamed Salem Geran
AHMED MOHAMED LAKHAL
Sidi Mohamed Lemin Elhaj Sidi
26493
LM
Weisse El Gharni Moulaye Ahd Lehbab
26562
26708
26785
26792
LM
LM
LM
LM
Oum Kelthoum Idriss J'Dey
Aliyene Brahim Mahmoud
Eboubecrine Mahfoudh El Hadramy
Abderrahmane Med Abdellahi Sidi
26813
LM
Med Ahmed Med El Hady Sidi Mahd
26818
26822
26844
26889
LM
LM
LM
LM
Med Mahd El Moctar Sidi Moulaye
Widad Isselmou M'Hamed
Habibata Mohamed El-Ghaly Dia
Ely Salem Abdy Mourba
26891
LM
Med Salem Errajel Boubakar Limam
26974
27049
27065
27066
27067
27069
27070
27073
27075
27077
27083
27085
27088
27092
27094
27096
27100
27105
LM
LMB
LMB
LMB
LMB
LMB
LMB
LMB
LMB
LMB
LMB
LMB
LMB
LMB
LMB
LMB
LMB
LMB
El Moctar Hamahoullah Mowa
Meimouna Mohamed Diahloul
Demba Alhousseine Ly
Thierno Mansour Bocar Gako
Medina Khalidou Bâ
Khadijetou Alioune Diallo
Aminata Guemou Camara
Cheikhou Dramane Camara
Marieme Mohamedou Cissé
Léou Soumany Camara
Dabo Sylli Gandega
Aminata Abdoulaye Diba
Peya Oumar Fall
Zahra Jemal Sidi Boubacar
Aminata Mohamed Diagana
Fatou Ousmane Gaye
Fatou Ibrahma Bâ
Aminetou Ahmed Eleyatt
27108
LMB
MOHAMED EL MANSOUR AMADOU BA
27405
29389
29820
31002
31012
31014
31017
31019
31020
31021
31022
LMB
LMB
LM
M
M
M
M
M
M
M
M
Mouhamadou Bouya Chkouna
Aichetou Alassane Ly
Ahd Salem Sidi Med Boukhousse
Mohamed Salem Abdellahi Bah
Cheikh Abdoulaye N'Dongo
Djibril Mamadou Khalidou Sacko
Ibrahima Ousmane Dieng
Saidou Abderrahmane Sarr
Amadou Tidjane Oumar M'Baye
Savia El Hadrami Abeidna
Fatimetou Sidiya Sidi Baba
31023
M
Khadija Ahd Jidou Bebana Ould Bahah
31025
31026
31027
31028
M
M
M
M
Demba Mohamed Bourdide
Mina Moulaye Bourdid
Medina Cheikh Mahfoud Moussa
Med Lemine Mohamed Tawiya
31029
M
Med El Moctar Med Vall Ahd Lemrabot
31030
31031
31032
31033
M
M
M
M
Heimoud Ahmedou Atvagha
Abdellahi El Bousseiry Haimoud
Menal Mohamed Cheikh Sidiya
Oumar Sid' Ahmed Ebnou Oumar
31034
M
Med Yahdhih Cheikh Abdallahi Inejih
31035
M
Vatma Ahmed Ragel
HORIZONS N°6294 DU DIMANCHE 6 JUILLET 2014
Page 7
NATION
LISTE DES ADMIS AU BACCALAUREAT SERIES M-LM-LMB
31036
31037
31038
31039
31040
31041
M
M
M
M
M
M
El Bokhari El Ghtoube Kah
Noune Mohamed Lemine Amar
Cheikh Abdllahi Haibouna Haibala
Ahmed Mohamed Vall El Kherchi
Souleymane Abdellah Cheikh Sidia
Ismail Abdallahi Cheikh Sidiya
31042
M
Med Med Lemine El Moustapha Saleck
31043
M
Mohamed Ahmed Berbouchi
31044
M
Med Lemine Sidi Med Sidi Maouloud
31045
31046
31047
31048
31049
31050
31051
31052
M
M
M
M
M
M
M
M
Fatimatou Teyib Med Mahmoud
Ali Mohamed El Mahjoub
Ahmed Boubou Nagura
Lebatt Gahy Sidi
Aboubacr Med Yehdhih El Vadel
Yehifdhou Med Abdoulah Moima
Houda Mohamed Ahid Maham
Cheikha Ahmed Salem Bekar
31053
M
Brahim Med Abderrahmane Cheikh Ahd
31054
31055
M
M
El Mostapha Brahim Moussa
Hendou Mohamed Marouf Lahwel
31056
M
Ahd Jeddou Elemine Sid'Amhed Nega
31057
31058
M
M
Sidi Mohamed Ahmedou Eleya
Med Lemine Med Yehya Baillahi
31059
M
Yahjebouhe Bahaide Cheikh Med Fadel
31060
31061
31062
31065
31071
31083
31095
M
M
M
M
M
M
M
Mariem Mohamed Ahmed Babou
Ahmed Ivoukou Nahy
Sidi Aly Jaavar Oulaya
Mohamed Ahmed M'Hamed Vadell
Mohamed Mohamed Vall Nady
Mohameden El Moctar Hmeyada
Mohamed Ely Mohamed
31096
M
Med Habiboullah Ahmedou El Houbab
31097
31098
31099
31100
31101
31102
31103
M
M
M
M
M
M
M
Mohamed Abdel Kader Menyah
Med Maouloud Mohamed Aly Zein
Moussa Mohamed Vall Issa
Ahmed Sid Mohamed El Ghadhi
Mohamed Cheikh Sid Elemine
Ahmed Sidi Mohamed Vall Eboy
Elhassen Sidi Selmane
31104
M
Abderahmane Lemhaba Taleb Imigine
31105
31106
31107
31108
31109
31110
31111
31125
M
M
M
M
M
M
M
M
Abdellahi El Moustapha Abdellahi
Med Yeslem Aluioune M'Bareck
Mohamed Lemine Ahmed M'Barek
El Moustapha Cheikh Ougueya
Sidi El Moctar Essalem T'Feil
Gleygeme El Mokhtar Med Lemin
Ahmedou Saleck Ismail
Bemba Ahmed Med Abdel Ghader
31130
M
Sidi Abdoullah Elhaje Amar Ol Ethman
31139
31147
31149
31151
31152
31153
31155
31156
31157
31160
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
Med Lemine Side Lemine El Fadel
Abdellahi Ahmedou Ahmed Sidi
Bah Mohamed Abdellahi Abdeljelil
Mariem Ahmed Mohamed Brahim
Fayza Mohamed Fall Oumeir Beye
Salka Mohamed Boukhari Enadi
Med Mahmoud Ahmedou Beye
Mohamed Lemine Aliyine Sidi Bady
Amar Mignard Bouna Moctar
Elhassen Lemrabott Nah
31161
31162
M
M
Souleymane Abdallahi Cheikh Sidiya
Ize Din Med El Houssein Habiboullah
31167
31169
31173
31175
31176
31177
31181
31182
31183
31185
31188
31193
31195
31197
31201
31207
31249
31255
31257
31260
31267
31294
31296
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
Ethmane Mohamed Said
Mohamed Mohameden Mohtaly
Dady Ethmane Essaid
Mohamed Bedahya Sbai
Sidi Mohamed Radhi Ahmed Dedda
Bouha Ahmed Khayar El Ghassy
Abdoulaye Yahya Sarr
Cheikh Ahmed Dah
Elhassen Brahim Ebety
Sid'Ahmed Sidi Med Med Jiddou
Saad Bouh Med Vadel El Baibe
Naji Mahi Cheikh Abdellahi
Mohamed Ahmed El Khalef
Sidi Ely Ahmedou Ahmedou
Hamed Jemal Bouh
Med El Mokhtar Mini Med Moussa
Demba Ibrahima Thiam
Alassane Ousmane Coulibaly
Bakary Kharé Bakhayokho
Selme Med Abdoullah Med El Wely
Al Khassoume Oumar Mahmoud
Youbba Mohamed Tiyeb Boubacar
Med Khaled Med Abdellahi Menene
31297
M
Cheikh Med El Hafedh Sidi Med Abdallahi
31307
M
Adama Oumar Sy
31309
M
Med Yahdhi Dahmane Cheikh Mokhtar
31310
31330
31333
31336
31337
31339
31341
31346
M
M
M
M
M
M
M
M
Abdel Aziz Sidi Elemine Maoloud
Boubacar Ahmed Thiam
Yahya Sidi Mayagbe
Mohamed Bouye Yeslem Chirva
Chemss Dine Alpha Samba Sy
Bakary Ousmane Dafa
Elghassem Med Lemine Elkori
Khadijetou Med Abdellahi Louly
31348
M
Khald Mohmamed Mahd Med Harma
31354
31358
31369
31377
31378
31381
M
M
M
M
M
M
Saadani Brahim Salem Marakchi
Sidi Med Mohamed Yesim Zeidan
Mariem Aly Meimmah
Mohamed Mohamed Lemin Faye
Ahmedou Bambe Mohamedou Fah
Mariem Cheikh Elwali Fagha Taher
31387
31391
31396
M
M
M
Abdoullah Med Abderrahmane Cheikh Mahd
Nejatt El Ghoutoub Cheikh El Hadramy
Sidi Emhamed Med Yeslem Ahd Mahd
31400
31403
31406
31416
31420
31426
31430
31446
31448
31454
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
Oum Kelthoum Mahfoudh H'Bib
El Bastami Sidi Med Abderrahman
Med El Moustapha Ahd Oumarou
Mahamadou Youssouf Diagana
Tahe Ahmed Mahmoud El Houssein
S'Mail Chekroud El Eyel
Med Melainine Boulla Med Zeine
Med Salem Aoudatallah El Verah
Teslem Lemine Mahmoud
Soumaya Mouhemadhen Meiloude
31462
M
Med Mahmoud Med Abdellahi Haman
31478
31484
M
M
Fodiyé Seydi Boubou Camara
Aly El Heiba Mohamed
31505
M
Khadijetou Med Abderrahmane Ahd El Ghadhi
31507
31508
31516
M
M
M
Oum El Benine Med Lemine Khalifa
Abdallahi Moustapha Kh'Liva
Med Yeslem Ahd Ahmed Lemrabot
31522
M
Zeinebou Ahmedou El Mokhtar El Ghaid
31523
M
Zeinebou Moulaye M'Hamed Moulay El Hassen
31524
31526
31527
31530
31535
31536
31539
31542
31543
M
M
M
M
M
M
M
M
M
Fatimetou Med Salem Merrakchi
El Alia Abdi El Joud
Fatimetou Zehra Abdallahi Eba
El Alia Abdallahi Sidamine
El Ghalia Isselmou Med M'Bady
Takber Ahemed Mahmoud Babou
Fatimetou Sidi Ismail
Miske Mohamed Abdellahi El Vilaly
Md Fadel Saad Cheikh Saad Bouh
31544
M
Cheikh Melainine Saad Cheikh Saad Bouh
31546
M
31547
M
Med Yeslem Med Lemine Aghrababatt
31550
31552
31558
31559
31560
31561
M
M
M
M
M
M
Mahmouud Mohamed Lemine Ebbe
Cheikh Tijani Mohamed El Bah
Med El Mokhtar Mohamed Hadram
Mohamedou Idoumou Boye Chriv
Cheikh Brahim Ahmed Iyahi
Khaled Itawal Oumrou Bock
Ahmed Cheikh Ely
31565
M
Cheikh Abdallahi Ahmed Cheikh Abdallahi
31566
31567
31574
31576
31577
M
M
M
M
M
Mohamed Mahmoud Dah Ahmedou
Ahmedou Idoumou Tiki
Mini Mouhamed Mahmoud Weiss
Mahfoud Abderrahim Khalifa
Emeira Med Mahmoud Emeira
31579
M
Med Abd El Kader Abdel Wedoud Kheliva
31580
31581
31582
31583
31586
31600
31601
31603
31604
31605
31614
31615
31629
31630
31631
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
Mekfoula Brahim Heyine
Ahmed Naha Hemdeih
Ahmed Mohamed El Haved Diyana
Kavia Sid'Ahmed K'Leib
Zei Nebou El Oualed El Koutoub
Sid'Ahmed Lehbib M'Heinin
Sidi Mohamed Echeik Ely
Yeslim Idoumou Hdiour
Abdallahi Ahmedou Gueya
Mohamed Salem Saleck Abeka
Med Mahmoud Abdallahi Chouaibe
El Weli Mohamed Essalem
Hadrami Mohamedou Esweidy
Ely Cheikh Ahmed El Moustapha
Samouri Mohamed El Ghadhi
31636
M
Med Abdllhi Mohamed Aly Med El Mamy
31643
31649
M
M
Houleye El Moustapha Dah
Djibril Cheikh Tamboure
31657
M
Khadijetou Mohameden Sid'Elemine
31660
31667
31671
31674
M
M
M
M
Mohamed El Ghadi Nahi
Ahmed Taleb Sidine Mohamed
Mohamed Mohamed Aly Eleyatt
Didi Sidi Abdalla Cheikh Elmehdi
31675
M
Hamadi Med Mahmoud Med Moussa
31687
31688
31693
M
M
M
Med El Moustafa Med M'Bareck
Cherif Hamahoullah Chrif Cheikhna
Eboubekrin El Mostapha Abass
31694
M
Fatimetou Med Mahmoud Bouchareb
31697
31698
31699
M
M
M
Mohamed Baba Abdy
Hamada Lemir Hamida
Cheikhna Chrif Cheikhna
31701
31702
32135
M
M
LM
Bouye Ahmed Cheirif Zbd Elmoumine
Med Lamine Med Mahmoud El Hadj Sidi
El Mokhtar Cheikh Mohamedou Hemdy
32155
32289
32297
32313
LM
LM
LM
LM
Med Vadel Demba Abeid El Barka
Mohamed El Kory Ahmed Brahim
Alioune Souleymane Said
Mohamed Mahmoud Moulaye Issa
32340
LM
Mhamed Mahmoud Ahmedou Khouya
32397
LM
Med Saleck El Hassene Babou
32407
LM
Med Mahd Mohd Zeine Mohamedhene
32468
32469
32473
32474
32484
32499
32520
32521
32523
32524
32525
32526
32528
32529
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
Khatri Sid'Elmokhtar Seidi
Maarouf Ahmed Lezgham
Yeslem Ikhelihena Dereghli
Ahmed Mohamed Elvilaly
Yahya Baba Gueye
Zeinebou Mohamed Salem
Aminetou Moujtaba Bousneina
Med Mahfoudh Med Yahya Hedeine
Fatimetou Ahmedou Hamady
Etvarah Mohamed Wely Salem
Abdalahi Mohamed Ahmidh
Khadjetou Ely Boucelhab
Sidi Mohamed Sidaty Zergane
Bouchra Mohamed El Mamy Mame
32530
M
Sidi Med Med Yahya El Mokhtar Vall
33267
33269
33271
33274
33275
33276
33277
33278
33280
33281
33283
33285
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
Lebatt Saad Bouh Ebnou
Yaghoube Mody Ahmed Taleb
Mohamedhen Meden El Moctar
Sid'Ahmed Nana Ahmed Cherif
Aminetou Nounou Alioune
Houleye Mamadou Kane
Sidi Ahmed Yeslem Sidouwa
Yacoub Boubacar Ba
Oumar Med Yahya El Maghary
Mokhtary Med Mahmoud Cherif
Mohamed Ahmed Mohamed Taghi
Baba Amar Oumar
38040
38041
38042
38044
38046
38047
38048
38049
38050
38052
38053
38055
38057
33286
33287
M
M
Med Mahfoudh Med ElMokhtar Beydida
Moulaya Ahmed El Arbi Moulaye Zeine
38060
M
El Moustapha El Housseine El Haj Maham
33288
33290
33297
33302
33307
33309
33316
33317
33320
33323
33324
33325
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
Douré Souvi Ba
Med Yahya Abdellahi M'Beirick
Zouleikha Abdel Aziz Rebani
Vadel Mohamed Dewki
Limam Zeine Ismail
Oumar Hamidou Dia
Toutou Mohamed Abdellahi Nana
Saad Bouh Sidi Mohamed Beini
Med Mahmoud El Hacen Damy
Med Abdellahi Chamekh Khatari
El Ghoth Mohamed Belal
El Hacen Idoumou Weye
38062
38457
M
M
Sidi Mohamed Najem
Bouba Mohamed Beissa
M
MOAZ MOHAMED MONTHER KANDAR
38576
38605
38620
38893
38894
LM
LM
LM
LMA
LMA
El Khalil Med El Havedh Ennahoui
Elbechr Med Lemine Bouhamadi
Mah Mohamed Haimede
Aminetou Lemrabott Ahmedou
Zeinebou Lemrabott Ahmedou
Oumametou Mohamedou Ahmed Yacoub 38906
LMB
Oumoukelthoum Amadou Moctar Niang
LM
M
LM
LM
LM
M
LMA
LMA
LMA
LMB
LM
LMA
LM
LMB
LM
LM
LM
LMA
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
Binta Baham Salimoune
Mohamed Abd Sidi Aboubek
Youbanou Sseyidna Aly Dadi
Guelel Sidi Dia
Mohamed Lamine Massa Massa
Med Cheikh El Hadj Abdel Maleck
Fatimetou Ismael Abdallah
Leila Hamady Balla
Marieme El Id Bilal
Abdoul Aziz Alioune Sow
Silly Sidi Camara
Ahmed Mohamed Sid Elbekaye
Mariem El Moktar Brahim
Mamadou Samba Ba
Sadvi Ahmed Mohamed M'Bareck
Zein Abidin Khatar Cheikh Ahmed
Ahmed Abderrahmane Sidena
Brahim Skayir Navae
Bani Haida Taleb Ethmane
Sagide Sidena Hamou
Boukhreiss Mohamed Ebeidalla
Zeidane Oumar N'Gaide
Tghana Abdellahi El Hanbly
Aicha Vall Sidiya Biye
Cheikh Hamdene Mazouz
Med Ahmedou Mohamed Abdellahi
Brahim Thewbane Abdelbarka
Adnan Sidi Mohamed El Mokhtar
Ahmed Moustapha Reyache
Alioune El Hassane El Hacen
Issa Isselmou Kediri
Ousame Abderrahmane El Abid
Mohamed Mahmoud Soueilem
Mohamed Lemin Mohameden Rajel
Sid' Ahmed Mohamed Sid Mohamed
El Khalil Hamdi Abdi
Abdel Vetah Haimouda H'Meyada
Med Lemine Mahfoudh Abdel Vetah
Alioune Dah Jiddou
Mohamed Menne Ebi
Mohamed Lemine Vdile Sidi
Cheick El Khadoum Sidi Sidi
Bouchra Mohamed Babe
Sadam Bouy'Ahmed Bouguettaye
Med Mahmoud Med Lemine Memoud
08059
08220
09624
09647
09668
09694
09793
09799
09809
09814
09815
09816
09818
09819
09831
LMB
LMB
LM
LMA
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
Zeinebou Aly Sy
Yacoub Mamadou Lamine Sy
Mohamed Lemine Kaber Mahmoud
Yarba Mohamed Elabd M'Barek
Naji Elbechir Aly Labeid
Ghaly Mohamed Lemin Elemine Vall
Hamidou Alassane Dia
Mariem Dah Samba
Abdellahi El Moctar Wedad
Ahmed Mohamedou Ahmed Abdellahi
Datt El Hassen Hamalla
Emmeima Amar Etoumi
Brahim Med M'Bareck Maham Said
Aliyen Isselmou Elkherchi
Yeslem Teyib Mohamed Lemine
09832
09833
09841
M
M
M
El Mokhtar Mohamed Yahya El Mokhtar Vall
Abdatt Malainine Abdatt
Ahmed El Heiba Mohamed Vadel Sidati
09843
09848
09853
09866
09890
09900
M
M
M
M
M
M
Mariema Mohamed Bouabde
Mohamedou Sid' Elemine Eleile
Selah Dine Moctar Beidi
El Moctar Ely Aamar Ould M'Hamed
Abdou Mohamed Lemine El Heidad
Lemir Ahmed Brahim
34767
LM
34775
34777
34778
34790
34793
34802
34804
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
34808
34824
LM
LM
34983
35600
37148
37157
37161
37162
37165
37170
37171
37417
37461
37500
37512
37522
37524
LM
M
M
M
M
M
M
M
M
LM
LM
LM
M
M
M
38954
38990
39012
Med Radhi Med Mahmoud Med Lemine
39036
Sidi Mohamed Sadatte Boude
39043
El Arbi Abdallahi Maimoun
39246
Zeinebou Sidiye Cheikh
00240
El Hacen Med Abd Salame Mohsin 01667
Doumbeya El Atigh Mohamed
03151
Houda El Vadel El Abass
03874
Esiny Amar Dede
05115
El Hacen El Mamy Med Lemine
05165
Med Mahfoudh Mohamed Yabah
05242
05313
Khweire Ely Guendour
05380
Samba Togora
05444
Lekheiter Mohamed Mohamed
05546
Aichetou Mamadou Diallo
05554
Jemal Abeid El Barka Sleiman
Teity Mohamed Mahmoud Khabaz 05581
05605
Khdeija El Moctar Taleb Ethmane
05686
El Malouma Med Yeslem Louleiv
05823
Emhameden Mohamed Menah
05869
Yacoub Mohamed Lemine Dehah
06000
Minetou Inejih Abed Allhi
06038
Maria Sidi Soumaré
06047
Abdellahi Moahamed S'Oueilem
06061
Med Elmoctar Mohamed Hebal
06092
06097
Sad Bouh Hemed Abdellahi Ould Med
06100
Ahmed Mohamed Echoine
06106
Ahmed Mohamed Lemine El Haj
06144
Hassina Didi M'Reck
06148
Mohamed Youba Merzoug
06151
Oumoulkheïr Amadou Wélé
06152
El Hassene El Mokhtar Abeid El Barka
06180
Med Yengué Cheikh M'Bareck
06188
El Houssein Abdelkader Hamedi
06193
Aichetou Moud Lebeid
06215
Cheikh Sidine Abdy Sid'Ahmed
06219
Eze Cheikh Abeid
06229
Saadna Med Yehevdhou El Wavi
06256
El Kory Salem Abeidi
06261
Ahmedou Med Mahmoud Mahmoul Chriv 06279
06280
Ghazaly Ahmed Salem Bilal
06296
Sas Aly Abe
06397
Abidine Sidina Abidine
06401
Ahmed Mohamed Nehah
06450
Mohamed Adam N'Diaye
06583
Hama Sidi Med Moulay Abdalla
06604
Abidine Cheikh Kou
06841
Med Elkhadar Itawal Oumrou Med Ahd
07032
Toutou Zahra Med Taghiyou Llah Valli
07085
Ahmed Ethmane N'Theih
07133
Isselkou Abderrahmane Ahmedou 07406
Mohamed Kaber El Alem
07416
Bhah Abdallahi Mheimed
07454
07664
Sidiya Ifouko Ahmed
07789
Sid'Ahmed Selkou Saleck
07796
Ethmane M'Bareck Salem Eleyat
07850
Moustapha Salem Naji Taleb
Sidi Elmokhtar Mohamedou Salay 07878
07893
Boubacar El Houssein Belkheir
07995
Salla Med Mohamed M'Beirick
07996
Sidna Abdellahi Birama
08006
Abou Mahmoudou M'Bodj
08007
Abou Harouna Ba
08008
Babe Ahd Taleb Abeid Esleymane 08029
37525
M
Cheikh Med Med Abdallahi Haoubed
M
Hamady Mohamed Yehdih
33935
LM
33960
33968
33981
33982
33996
34018
34019
34022
34060
34064
34079
34088
34109
34135
34187
34240
34266
34269
34282
34291
34292
34301
34302
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
M
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
34326
LM
34330
34364
34372
34407
34409
LM
LM
LM
LM
LM
34429
LM
34441
34522
34545
34562
34563
34760
34764
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
Mneiha Med El Behir Cheikh El Bechir
32547
32548
M
M
Mariem Ahmed Mahmoud Abd Elaziz
Mahmoud Abdel Ghader Med Mahmoud
32549
32550
32551
M
M
M
Hamoud Bah Maouloud
Coumba Gaye Diarra
Djibril Hamadi Sall
32555
M
37535
32556
32560
M
M
Med Mahmoud Med Lemine Emenne
Sid'Ahmed Mohamed Lemine Emenne
37539
M
El Hassen Med Abdallahi Sid Ahd Lale
Aminata Alassane Tall
37544
37547
37576
37579
38000
38004
M
M
M
M
LM
LM
Ismail Makha Kanté
Kalidou Abdoulaye Barry
Sidna Sidi Mohamed Bembaye
Taleb Hayar Sidiya Ahme Said
Mohamed Bamba Eleya
Isseleko Sidi Sidena
El Bechir Teyib Mohamedhen
Houleymata Amadou Kane
Med Lemine Zeine Sid'Ahmed Ely
Abdelhalim Abderrahmane Jean
El Maalouma Cheikhna Sidi Brahim
Mohamed Sid' Ahmed Teguedi
Aly Mohamed Salem Abbas
Allassane Amadou Tidjani Anne
Warda Mohamed Wely Salem
Elmoustpha Abdoulaye Thiam
Mouctar Sidi Aleya
Diedia Ladji Tandia
El Mountagha Abou Bakri Barro
Mohamed Val Dada Ehradhane
M'Gueibila Ivikou M'Bareck
El Moctar El Id Mohamed
Demin Cheikh Sidi
Abdellahi Mohamed El Bechir
El Hadja Sidi Brahim Med Lahmed
El Verha Brahim Ely
Sidna Mohamed Bouhoubeiny
Mohamed Salem Mohamed Bolla
38529
Ahmed Mohamed Sid'M'Hamed
Mohamed Gharry Gharry
Khadijetou Abderrahmane Gary
Sira Mamadou Sidibé
Vatimetou Brahim Ezeighem
Mohamedou Ahmed Taleb
Med Ahmed Cheikh Tijani El Bechir
Hanna Weddadi Sidi Heiba
Ediya Baba Ahmed Biyaya
Vatimetou Abdallahi Soueydane
Elkoury Saadna Vouded
Mohamed Ali El Hadj Sidi Yahya
Taleb Bouye Med Vadel Dit El Waled Cheikh Moha
Moulaye Abderrahmane Med Salem Eli M'bitaleb
M
M
M
M
M
M
M
LM
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
LM
LM
M
M
M
38474
38478
38485
38488
38517
33505
33506
32532
32534
32536
32537
32538
32539
32540
32541
32542
32546
32563
32565
32566
32567
32568
33014
33015
33019
33024
33034
33036
33043
33045
33198
33206
33264
33265
38467
Nebghouha Khatra Rachid
Yehdhi Sid Ahmed Ana
Bochraye Salem Daff
Mariem Sehla Cheikh Saad Bouh Sidi
Ejeih Sidina Meisse
Walad Mohamed Lemine Nakh
Koriya Mohamed Chadhily
Ahmed Mohamed Salem Koueirina
Nassiba Mohamed Dahah
Med Mohamed Saleck Ahmouda
Med Selama Med Mewloud
Mohamed Sidi Dedda
Ely Cheikh Ahmed Abdella
33331
32531
32561
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
38025
M
Moulaye H'Vidh Zeidane Ahd El Hadi
38026
38027
38028
M
M
M
Ramatoulaye Ciré Wagne
Sidi Yamba Mohamed T'Feuil
Balla Samba Camara
38030
38031
M
M
Hamdy Mohamed Yeslem Aghrabett
Elmahjoub Mouhamed Lemin Bouhali
38032
38033
38034
38036
38037
38039
M
M
M
M
M
M
Salif Amadou Sow
Med Lemine Moustapha Oumar
Mika Llou Ibrahima Ba
Mohmed Ahmed Hamza
Mouhamed Laabeid Dadah
Mohamed Salem Ahmed Babou
LM
Maaloum Dine Chamekh Maaloum Dine
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
LM
M
LM
LM
LMB
LM
Cheikh Ahmedou Hamed Med Vall
Yarg M'Bareck M'Haimid
Ismail Zeid Salem
Mohamed Ethmane M'Khaithir
Mamadou Samba Bary
El Moustapha Sidi Aléwe
Jemall Hamady Messoud
Brahim Sidi El Valli
Ridha El Moustapha Semba
Sidi Mohamed Vadel El Kentawi
Ahmednah Mahmoud Mohamedhen
Khadijetou M'Boirick Mokhtar
Ahmedou Cheikh Sidi
Meymouna Alioun S'Leiman
Mohamed Salem M'Hamed El aeime
Rametoulaye Samba Ba
Ahmed Bilal Mahmoud
LM
Oum Kelthoum Fakallah Med Ramdane
LM
LM
LMB
LMB
LMB
El Vedel Ali Sidaty
Sidi Khelihena Bah
Opa Cheibany Diagana
Fatou Lamine Touré
Maria Abdallahi Anne
LMB
Souleymane Mamadou Lamine Mokhtar N'Diaye
HORIZONS N°6294 DU DIMANCHE 6 JUILLET 2014
Page 8
MAGAZINE
Médecine Alternative
Les plantes qui soignent
De nombreuses maladies, aujourd'hui traitées par des médicaments peu efficaces ou
dangereux, pourraient être soignées par la phytothérapie (médecine par les plantes) : contre
les lombalgies, des douleurs de
dos souvent intolérables qui sont
la première cause d'absentéisme
au travail, prendre de la scrofulaire noueuse ; le ginkgo biloba
et l'eleutherococcus senticosus
(ginseng sibérien) améliorent le
fonctionnement des neurones ;
Le plantain lancéolé est un traitement de fond naturel contre
l'asthme ; la mélisse améliore la
qualité de vie en cas de côlon irritable. Et il en va de même pour
de nombreuses maladies très répandues :
e fucus (algues) stimule la
thyroïde ;
L
Le mélèze renforce votre système
immunitaire, il est traditionnellement recommandé en cas d'infections récidivantes, surtout au niveau
de la sphère ORL (otites, sinusites,
laryngites…) ;
Le desmodium, le chardon-marie,
le fumeterre réduisent les effets indésirables des médicaments chimiques sur le foie ;
Le radis noir, la piloselle, le curcuma protègent les reins. Mais qui
le dit aux malades ?
Personne.
À 99 %, les prescriptions des médecins concernent des médicaments
chimiques. Vous souvenez-vous de
la dernière fois qu'on vous a prescrit
des plantes médicinales ?
En faculté de médecine, seules 30
plantes sont encore au programme,
sur plus de 800 000 connues.
Le métier d'herboriste a été pratiquement éradiqué. Où trouver des
conseils, quand on sait que la plupart des pharmaciens ne connaissent
plus les plantes depuis la disparition
des préparations magistrales en
pharmacie et l'invasion de leurs
comptoirs par les médicaments ?
Les autorités sanitaires, elles, voudraient carrément les interdire à la
vente en dehors des pharmacies.
Seules 148 plantes sont autorisées,
et encore ne doivent-elles comporter aucune indication thérapeutique.
Il est ainsi interdit d'indiquer que le
fenouil aide à la digestion ; que le
thym soulage la bronchite ; et même
que la camomille calme les nerfs et
favorise le sommeil !!
Qui a ainsi intérêt à nous priver
de remèdes naturels et bon marché ?
Tout semble organiser pour nous revendre, à des prix exorbitants, des
médicaments artificiels qui ne sont
que de pâles copies de ce que la Nature nous avait donné à tous, gratuitement, en héritage.
Un enjeu de civilisation
Le combat de Plantes & Bien-Être
est un enjeu de civilisation. Nous
voulons faire prendre conscience à
tous du déséquilibre destructeur de
notre système médical en faveur du
tout médicament chimique.
Si nous laissons mourir la connaissance des plantes en nous-mêmes,
ne nous étonnons pas que nos enfants se retrouvent coupés de leurs
racines et de tout lien avec la Nature. Sans même s'en douter, ils seront les proies faciles des labos
pharmaceutiques, et n'auront pas
d'autre solution pour se soigner que
de s'empoisonner et empoisonner
l'environnement.
Mais grâce à Plantes & Bien-Être
nous pouvons restaurer la connaissance vivante des plantes, dans tous
les foyers.
En lisant ce journal, même occasionnellement, chacun peut très vite
connaître les plantes qui nourrissent,
celles qui soignent, celles qui sauvent, leurs actions, leurs dangers et
interactions avec les médicaments.
Par exemple :
L'eschscholzia californica est un
excellent inducteur de sommeil naturel. Faites infuser de 6 à 10 g de
plante séchée pour 0,5 litre d'eau, à
boire 3 fois par jour en cas d'anxiété,
et au coucher en cas d'insomnie.
Le millepertuis est aussi efficace
comme antidépresseur que les médicaments chimiques ; il est très utilisé, mais qui connaît vraiment
toutes ses incompatibilités avec les
médicaments ? Vous le lirez dans
Plantes & Bien-Être.
Les feuilles d'artichaut stimulent
l'activité du foie et la sécrétion de
bile, ce qui facilite la digestion des
matières grasses.
L'orthosiphon est traditionnellement recommandé en Inde comme
remède contre les calculs rénaux
(cailloux dans les reins, très douloureux). Il est aussi recommandé pour
les personnes sujettes aux troubles
urinaires (de type cystite).
Pour les jambes lourdes et les pieds
qui gonflent, buvez une tisane de
pissenlit ou de sureau noir, à l'effet
drainant et diurétique.
Le mélilot et l'hamamélis luttent
contre les varices et l'insuffisance
veineuse.
L'harpagophytum ou « griffe du diable » est une plante d'Afrique du
Sud, qui était consommée par les indigènes pour atténuer les douleurs,
en particulier celles de l'accouchement. Mais elle est efficace pour
traiter les douleurs articulaires et
lombaires et les tendinites. Vous
renforcerez l'effet de l'harpagophytum avec de l'encens (Boswellia carterii) et de la feuille de cassis (Ribes
nigrum), si l'effet n'est pas suffisant.
Mais bien sûr, encore faut-il identifier ces plantes dans la nature, et
celles qu'on ne trouve qu'en pharmacie. Savoir où les trouver, quand
les cueillir, comment les conserver,
leurs contre-indications et interactions médicamenteuses.
Toutes les indications précises pour
chaque plante (comment la consommer, la préparer) sont dans Plantes
& Bien-Être.
Préparez vos propres remèdes
Plantes & Bien-Être vous indique
comment préparer chez vous des remèdes qui fonctionnent.
Vous découvrirez comme il est facile de faire pousser dans son jardin
les « simples » de nos ancêtres, mais
aussi les plantes récemment découvertes par la phytothérapie, et même
cultiver dans certains cas les plantes
utilisées par les autres cultures :
pharmacopée chinoise, amazonienne, plantes tibétaines et ayurvédiques (médecine indienne).
Même si vous habitez en appartement, vous découvrirez comment un
simple bac à fleurs ou un petit balcon permettent déjà de cultiver chez
vous toute une pharmacie naturelle
de secours.Et si vous n'avez pas la
main verte, Plantes & Bien-Être
vous donne toutes les informations
pour vous les procurer, dans la qualité, sous la forme et au prix qui
conviennent, en herboristerie.
Une vie plus joyeuse et plus belle
La vie est tellement plus joyeuse et
belle quand on connaît les plantes !
Chaque jour on se réjouit de les voir
pousser sur son balcon ou dans son
jardin. La moindre promenade devient une aventure passionnante
quand on sait reconnaître les espèces et leur utilité pratique.
On apprend à vivre mieux : grâce à
la valériane, la passiflore et le safran, on améliore son sommeil ; la
griffonia et le millepertuis évacuent
la tristesse ; la rhodiola aide à supporter le stress ; la bacopa monnieri
renforce la mémoire… Quel dommage de ne pas profiter de tous ces
cadeaux, et de tant d'autres…
C'est cette ambition énorme que
nous vous proposons dans Plantes &
Bien-Être : refaire de notre planète
un monde où il ferait bon vivre, en
permettant à chacun de connaître les
plantes qui l'entourent et leurs vertus pour retrouver son indépendance, sa liberté, et sa santé ; et
aussi se reconnecter à la Nature que
nous pillons et polluons aujourd'hui
sans états d'âme.
Cette médecine est un trésor pour
votre santé, et il en sera de même
pour les suivants.
Le mélange de 5 huiles essentielles
qui soulage le mal de dos ; (et un
autre si le premier ne marche
pas).La « mauvaise herbe » qui envahit les jardins mais qui soigne la
goutte ; mais surtout, elle est bourrée d'antioxydants, et permet de
faire les plus délicieux gratins,
quiches, soupes et un original gaspacho andalou (avec les recettes !).
Le secret du bambou pour favoriser
le confort articulaire et prévenir la
dégénérescence du cartilage.
Les plantes qui rendront votre
bronzage uniforme et plus durable ;
celles qui préparent la peau au soleil, le mélange qui remplace les
crèmes solaires chimiques, et celles
qui soulagent en cas de coup de soleil accidentel.
Un dossier complet avec toutes les
stratégies urgentes contre la cellulite
; il existe 3 formes différentes de
cellulite et chacune a ses remèdes à
base de plantes.
L'arbre sacré qui lutte contre l'hypertension artérielle (tout récemment
redécouvert
par
les
scientifiques).
La fleur qui, utilisée en homéopathie, guérit de la timidité !
Ce ne sont que quelques exemples
pris au hasard. Plantes & Bien-Être
vous apporte chaque mois 32 pages
remplies à ras-bord de conseils pratiques et amusants, sans le moindre
centimètre carré de publicité.
Aujourd'hui, le fil de la tradition et
notre lien intemporel avec la Nature
ont été coupés, en grande partie volontairement, ou du moins en profitant du fait que les patients étaient
en train de regarder ailleurs.
Mais le savoir n'est pas perdu : au
contraire, les spécialistes d’aujourd’hui en savent plus qu'aucun de
leurs prédécesseurs. Nous avons
réuni les meilleurs d'entre eux dans
le comité de rédaction de Plantes &
Bien-Être :
Les meilleurs experts
Plantes & Bien-Être ayant vocation
à devenir la référence santé pour des
centaines de milliers de foyers, nous
n'avons admis au comité de rédaction que les meilleurs experts :
Le Docteur Franck Gigon ex chargé
de cours au diplôme universitaire de
phytoaromathérapie de Paris XIII,
est spécialiste des plantes, de l'aromathérapie, conférencier et auteur
de nombreux livres de référence
dont « Se soigner par les plantes
pour les Nuls » et « La vérité sur les
plantes qui soignent » ;
Le Docteur Daniel Scimeca, spécialiste des plantes, président du syndi-
cat de la médecine homéopathique ;
directeur d'enseignement à la Société médicale de biothérapie, formateur de médecins et pharmaciens,
et lui aussi auteur de nombreux ouvrages sur la santé naturelle ;
Le Dr Danielle Roux, pharmacien,
scientifique et rédactrice en chef de
la revue « Revue de Phytothérapie
Européenne » ;
François Couplan, docteur-èssciences, ethnobotaniste, spécialiste
mondial des utilisations traditionnelles des plantes et auteur de cinquante ouvrages sur le sujet ;
Christophe Bernard, diplômé de
la Southwest School of Botanical
Medicine et créateur du « Jardin des
Plantes Médicinales » ;
Ainsi que le Dr Jacques Labescat
(phytothérapeute), Jean-François
Astier (directeur de l'Ecole Française d'Herboristerie), Julien Kaibeck, spécialiste des huiles
essentielles, Alessandra Moro Buronzo et Nicolas Wirth (naturopathes).
Malgré leurs diplômes, ces experts
ont été sélectionnés sur leur capacité
à parler des plantes de façon simple
et compréhensible par tous, surtout
si vous n'avez aucune connaissance
en botanique actuellement.
Fascinez votre entourage
Saviez-vous que l'aspirine, ce médicament parmi les plus utilisés dans
le monde, a été découverte dans
l'écorce de saule ? Vous obtiendrez
les mêmes effets en faisant une simple infusion d'écorce de saule blanc
salix alba.
Aucun progrès de la chirurgie n'aurait été possible sans la découverte,
en 1844 par le médecin Claude Bernard, des effets neuromusculaires du
curare, le fameux poison des Indiens
d'Amazonie. Ils fabriquaient le curare à partir de certaines lianes, et ils
en enduisaient les fléchettes qu'ils tiraient avec leur sarbacane, terrorisant les explorateurs.
Des cancers comme la maladie de
Hodgkin et la leucémie sont traités
(sans qu'on le dise aux patients)
avec les feuilles de la pervenche de
Madagascar, dont sont tirés les médicaments de chimiothérapie vinblastine et vincristine.
Il en va de même du cancer du poumon et du cancer des ovaires : très
peu de patients le savent, mais le paclitaxel, la molécule employée dans
le traitement anticancéreux, est en
fait tiré de l'if, un arbre que vous
trouverez probablement dans votre
rue, peut-être même dans votre propre jardin !
Et je n'oublie pas les statines, ces
médicaments si innovants (et si
chers) contre le cholestérol, qui ont
été découvertes dans la levure de riz
rouge ; la digitale (fleur) et la quinine (un arbuste d'Amérique du
Sud) qui servent de base aux traitements des maladies du cœur. Et bien
entendu, la quinine est aussi le plus
important « médicament » découvert contre le paludisme et la malaria.
Sidi Moustapha Ould BELLALI
[email protected]
Page 9
HORIZONS N°6294 DU DIMANCHE 6 JUILLET 2014
ESPACE-AFRIQUE
La Communauté économique des Pays des Grands Lacs
Au service de l’intégration régionale
En incluant les îles, l’Afrique est un
continent de 30 221 532 km² et peuplé
d'un milliard d'habitants. Elle est bordée
par la mer Méditerranée au nord, le
canal de Suez et la mer Rouge au nordest, l’océan Indien au sud-est et l’océan
Atlantique à l’ouest. L’Afrique comprend
49 pays en incluant Madagascar, et 54 en
incluant tous les archipels.
Au cours du mandat du Président de la
République M. Mohamed Ould Abdel
Aziz à la tète de l’Union Africaine nous
revisitons, dans une série d’articles, les
performances et le potentiel des différents Etats membres de l’Union et ses organisations affiliées. Dans l’article
ci-après, La CEPGL qui est présentée.
a Communauté économique des Pays
des Grands Lacs (CEPGL) est une
organisation internationale créée en
septembre 1976 pour l'intégration économique et la facilitation des mouvements des
biens et des personnes entre différents pays
de la région des grands lacs d'Afrique centrale, le Burundi, la République démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda. Elle a
son siège à Gisenyi au Rwanda, ville de
Goma en RDC (de l'autre côté du Lac Kivu).
En 2004, Louis Michel, ministre des Affaires
étrangère de la Belgique invite les ministres
des Affaires étrangères de la RDC, du
Rwanda et du Burundi au Palais d'Egmont à
Bruxelles pour discuter des modalités d'une
éventuelle relance de la CEPGL.
En 2008, est décidée une relance de la
CEPGL, confirmée en août 2010, suite à une
rencontre entre les présidents Kagame du
Rwanda et Nkurunziza du Burundi.
La CEPGL a pour objectif l’intégration économique régionale entre ses trois pays membres, la libre circulation des personnes, des
biens et des capitaux, la sécurité régionale et
le financement d’institutions communes dans
les domaines de la finance, de la recherche et
de l’énergie.
L
Institutions de la CEPGL
Banque de Développement des États des
Grands Lacs (BDEGL)
Institut de Recherches Agronomique et Zootechnique (IRAZ)
Société Internationale d’Énergie de Grands
Lacs (SINELAC)
Energie des grands lacs (EGL)
Economie
Le Rwanda est considéré par les bailleurs de
fonds internationaux comme l’un des meilleurs élèves d’Afrique en matière économique. Avec un PIB en constante
augmentation, une inflation maîtrisée et des
investissements étrangers en progression, le
pays semble être en mesure d’atteindre les
objectifs de son ambitieuse « Vision 2020 et
de l’EDPRS I et II ». Ce serait alors un véritable exemple pour le reste du continent.
Les réformes macro-économiques font les
beaux jours de Kigali dans les classements
internationaux. Création d’entreprises, facilités d’accès au crédit, paiement des taxes :
la majorité des mesures prises en matière fiscale encourage l’entrepreneuriat. Pour
preuve, il faut compter seulement six heures
pour faire enregistrer son entreprise au sein
de « Rwanda Development Board », organe
institutionnel créé à cet effet en 2009. On
souligne l’esprit pro-entreprise qui règne
dans le pays, avec en parallèle une lutte sans
merci contre la corruption notamment avec
l’Office de l’Ombudsman.
Architecture régionale et économie
Les États des Grands Lacs ont créé des alliances, telles que la Communauté Économique des Pays des Grands Lacs (CEPGL),
la Communauté Économique des États de
l’Afrique Centrale (CEEAC), la Communauté Est-africaine (EAC), la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs
(CIRGL), dans le but de promouvoir la paix,
d’exploiter de grands marchés, de mettre en
commun des ressources, et de contribuer à
l’union continentale selon les préceptes avancés par l’Union Africaine.
Les performances de ces communautés économiques régionales ne respectent cependant
pas les objectifs affichés en termes d’approfondissement, de commerce intra-communautaire et gestion des ressources. Si la faible
diversification des économies nationales et le
délabrement des infrastructures expliquent en
grande partie ce bilan, les multi-adhésions représentent un réel obstacle à une coopération
efficiente.
Une reconfiguration des accords régionaux
dans les Grands Lacs s’avère difficile au vu
du vaste territoire de la République Démocratique du Congo (RDC). Un rapprochement de cette région vers l’Afrique Centrale
isolerait le Rwanda, le Burundi et les provinces orientales congolaises de ses alliés naturels de l’Est, tandis qu’une rupture avec la
CEEAC couperait Kinshasa de ses voisins du
Bassin du Congo.
Une rationalisation, notamment basée sur des
critères économiques, supposerait avant tout
une restructuration interne de la RDC. Elle
permettrait aux différentes provinces de choisir leur échelon d’intégration le plus pertinent. Mais un tel scénario doit induire des
projets structurants pour convaincre les autorités de Kinshasa d’accepter ce début de «
partition » du pays.
Hydroélectricité
L’augmentation de la capacité de production
hydroélectrique dans une aire allant de la
RDC à l’Éthiopie, et l’interconnexion des
grands réseaux électriques régionaux en
Afrique, suscitent un engouement infrastructurel sans précédent qui s’exprime en dizaines
de
milliards
de
dollars
d’investissement dans la prochaine décennie.
A l’ouest de l’Eastern Africa Power Pool
(EAPP) l’immense potentiel hydroélectrique
de la RDC motive l’élaboration d’interconnexions des réseaux vers l’ouest, le centre et
le sud de l’Afrique. A l’est de l’EAPP, l’intégration des réseaux devrait permettre l’interconnecter les pays situés entre l’Égypte et
l’Afrique du Sud dans la prochaine décennie.
La grande infrastructure (barrages, lignes
électriques longue distance et interconnexion
des réseaux) est un instrument qui favorise la
coopération interétatique. Mais elle renforce
également une dynamique de morcellement
de l’Afrique des Grands Lacs en sous-blocs
régionaux, l’intégration des réseaux électriques ne coïncidant pas avec les coopérations et intégrations régionales existantes.
Si elle ne peut pas être isolément un facteur
d’éclatement de la RDC, l’intégration par les
réseaux électriques renforce les conséquences territoriales d’une dynamique économique centrifuge déjà à l’œuvre en RDC,
qui s’ajoute au mouvement de décentralisation.
Les projets hydroélectriques et les lignes à
haute tension qui y sont rattachées devraient
surtout être destinés à l’exportation d’électricité vers des pays où la demande est plus solvable, au nord et au sud de l’Afrique. La part
de l’électricité dévolue à la consommation
domestique dans la production des grandes
installations hydroélectriques à venir sera limitée.
Cet engouement infrastructurel ne peut masquer des questions de fond relatives à l’endettement de ces États, aux conséquences de
ces investissements lourds sur le prix de
l’électricité, et à la pertinence d’un modèle
de développement dans cette zone fondé sur
des Partenariats Publics Privés (PPP) de très
longue durée, entre 30 et 40 ans.
La part de l’hydroélectricité dans le bouquet
(ou mix) énergétique des pays des Grands
Lacs (hors mis le Kenya) va s’accentuer dans
les prochaines années. L’accroissement de la
dépendance à cette énergie primaire expose
davantage ces pays à des incertitudes relatives au changement climatique, à l’évolution
comparative des prix de l’hydroélectricité et
des hydrocarbures, et à des risques de gouvernance.
Traçabilité et exploitation des matières
précieuses
La « première guerre mondiale africaine » a
fait plus de cinq millions de victimes entre
1996 et 2004 sur le sol de la RDC, un pays de
60 millions d’habitants. Plus d’une vingtaine
de groupes armés (troupes gouvernementales, groupes rebelles et milices locales) ont
financé leur effort de guerre grâce à la richesse du sous-sol congolais. Les « minerais
de conflits », le tantale, l’étain, le tungstène et
l’or, auraient contribué jusqu’à $225 millions
au trésor de guerre de différents groupes
armés en 2008.
Les minerais sont extraits d’environ 200 sites
miniers à l’est du pays, dont la moitié serait
contrôlée par des groupes armés. Ils sont
acheminés vers les pays voisins, Ouganda,
Burundi et Rwanda, puis expédiés par les
ports de Mombasa et Dar-es-Salam vers des
fonderies principalement asiatiques. Une fois
affinés, ils sont vendus aux producteurs mondiaux de composants électroniques, à l’industrie automobile et aéronautique, et aux
grands joaillers.
La RDC, dont les mines ne sont pas industrialisées, compte environ un million de creuseurs artisanaux, travaillant à la main dans
des puits rarement étayés. Les sites sont difficiles d’accès et faiblement supervisés par
une administration impuissante et corrompue, facilitant leur contrôle par des groupes
armés. Depuis la fin officielle du conflit en
2004, ni les offensives de l’armée congolaise
(FARDC) et rwandaise contre des groupes
rebelles, ni les efforts d’intégration de milices
dans les troupes régulières, ni le processus de
« régimentation » des FARDC en caserne
n’ont véritablement diminué l’emprise des
groupes armés sur les mines et routes de
transport les plus rentables. Certaines brigades des FARDC ont simplement repris les
affaires des rebelles en déroute. Des milices,
dont le CNDP de Bosco Ntaganda, recherché
par la C.P.I., continuent le trafic malgré leur
intégration officielle dans l’armée.
Le Groupe d’experts sur la RDC, nommé par
le Conseil de sécurité, a défini en 2010 des
lignes directrices sur le devoir de diligence à
l’attention des sociétés achetant ou traitant
des minerais provenant du Congo. Inspirées
par le Processus de Kimberley de certification des diamants, les lignes directrices ont
entrainé la rédaction du Guide OCDE sur les
chaines d’approvisionnement responsables
de minerais provenant de zones de conflit. Le
Guide requière l’appréciation et la mitigation
des risques de conflits ou d’implication de
groupes armés sur la mine d’origine, et le déploiement d’un système étanche de traçabilité des minerais du point d’extraction au
point d’export. Le Guide a été mis en œuvre
par plus de 80 sociétés. Les normes volontaires et règlementaires ont été multipliées
depuis 10 ans. Le système « Certified Trading Chain » certifie les pratiques sociales,
environnementales et sécuritaires des mines.
L’ITRI Tin Supply Chain Initiative (ITSCI)
constitue un processus de traçabilité des minerais, dont les sacs sont scellés et enregistrés à différentes étapes de la chaines
d’approvisionnement. Le programme «
Conflict Free Smelter » établit un référentiel
d’audit visant à garantir que les fonderies ne
traitent pas de minerais dont la provenance
n’est pas certifiée comme « exempte de
conflit ». La loi américaine Dodd-Frank
exige depuis juillet 2011 des sociétés présentes aux Etats-Unis la publication de leurs
mesures de vérification. Mais ses modalités
d’application font encore l’objet d’intenses
controverses. Une autre demi-douzaine d’initiatives ajoute à la confusion, n’étant pour
l’instant pas articulés entre elles.
Nombre de ces mécanismes sont en vigueur
depuis 2010. Mais peu d’entreprises en RDC
les ont mis en œuvre, malgré leur adoption
par plusieurs gouvernements et la CIRGL.
Ces nouvelles exigences de transparence,
ainsi que l’interdiction de toute activité minière à l’est du pays décrétée par Kinshasa
entre septembre 2010 et mars 2011, ont provoqué une recrudescence des trafics vers les
pays frontaliers. Le Rwanda voisin a, lui, imposé à son secteur privé certaines de ces initiatives. Mais ses statistiques d’exportation
indiquent que des volumes importants de minerais congolais y sont écoulés.
Pour autant, les experts de l’ONU estiment
que le financement des groupes armés par le
trafic de minerais a diminué depuis l’élaboration des lignes directrices. Mais cela semble dû au fait que les acheteurs soucieux de la
provenance de leurs minerais ont jusqu’ici
préféré s’adresser à de nouveaux fournisseurs, notamment au Katanga.
De multiples normes sont maintenant déployées. Mais leur application reste tributaire
du renforcement de la gouvernance des administrations de la région, et de la coordination entre gouvernements des Grands Lacs.
Sidi Moustapha
Ould BELLALI
[email protected]
HORIZONS N°6294 DU DIMANCHE 6 JUILLET 2014
Page 10
ANNONCES
PREMIÈRE PARTIE
Procédures d'appel d'offres
Section O. Avis d'Appel d'offres (AAO)
Avis d'Appel d'Offres - Cas sans pré qualification
MINSITERE DE L'EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DES TECHNOLOGIES
DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION
AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL AAON N° 01/INAP-FTP/PEES/2014
1 Le Ministère de l'Emploi, de la Formation Professionnelle et des Technologies de l'information et de la
communication -Institut National de Promotion de la
Formation Technique et Professionnelle INAP -FTP- a
obtenu un fonds du PNDSE, afin de financer le Projet
d'Equipement des Etablissements Scolaires en Tables
Bancs et a l'intention d'utiliser une partie de ce fonds
pour effectuer des paiements au titre du Marché pour
l'Acquisition en un lot unique de la matière d'œuvre nécessaire pour la production de 10 000 tables bancs (bois
rouge, tubes ronds, Bouchons, Boulons et Rondelles).
2. Le Ministère de l'Emploi, de la Formation Professionnelle et des Technologies de l'information et de la
communication -Institut National de Promotion de la
Formation Technique et Professionnelle INAP -FTPsollicite des offres sous pli fermé de la part des candidats
éligibles et répondant aux qualifications requises pour
fournir du bois rouge, tubes ronds, bouchons, boulons
et Rondelles pour la fabrication de 10 000 tables bancs.
3. La passation du marché sera conduite par Appel d'Offres Ouvert tel que défini dans le Code des Marchés publics, et ouvert à tous les candidats éligibles.
4. Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations auprès du Secrétariat central de l'Institut Natio-
nal de Promotion de la Formation Technique et Professionnelle INAP -FTP tous les jours ouvrables de 8h00 à
16h00 à l'adresse mentionnée ci-après:
INAP-FTP BP : 2818 , SOCOGIM KSAR N° 202, TEL
(B) : (222) 45294318, 45296915, (P) : 22270170,
46460876, E-mail: [email protected]
[email protected] Le dossier d'Appel d'Offres
peut être également consulté sur notre site internet :
www.inap.mr.
5. Les candidats intéressés peuvent obtenir un Dossier
d'Appel d'Offres complet en formulant une demande
écrite à l'adresse mentionnée ci-après:
Secrétariat central de l'Institut National de Promotion de
la Formation Technique et Professionnelle INAP-FTP
BP : 2818 ; SOCOGIM KSAR N° 202 ; tél (B) : (222)
45 29 43 18; 45 29 69 15; (P): 22 27 01 70; 46 46 08 76;
E-mail: [email protected]; [email protected]
.fr contre un paiement non remboursable au Trésor Public exclusivement de vingt mille Ouguiyas (20.000
UM).
6. Les offres devront être remises à l'adresse ci-après:
Secrétariat de la Commission de Passation des Marchés
Publics des Secteurs Sociaux, Immeuble Mouna, avenue Moctar Ould Daddah, 1er étage, Tél. 45242584, au
plus tard le Mercredi 06 Août 2014 à 12 heures. Les of-
SOCIETE MAURITANIENNE DE L’ELECTRICITE
Avis aux clients
Après avoir constaté que certaines personnes indélicates, se faisant
passer pour des agents de la Somelec, parviennent à soutirer des
montants à des clients en contrepartie de prétendus services, sous
la menace de l’interruption du courant ou tout autre prétexte, la
Somelec met en garde son aimable clientèle contre ce genre d’escroqueries.
Elle leur rappelle qu’elle ne reconnaît que les paiements effectués
auprès de ses guichets et contre un reçu en bonne et due forme.
En outre, les abonnés doivent s’enquérir de l’identité des agents
qui se présentent à eux en s’assurant qu’ils utilisent des véhicules
de la SOMELEC, qu’ils sont munis d’un titre d’intervention et
dotés d’un badge SOMELEC portant leurs nom et matricule, éléments d’identification dont ils peuvent prendre note à toute fin
utile.
Par ailleurs, les abonnés qui font appel aux services de prestataires
agissant de façon irrégulière pour intervenir sur le réseau de distribution d’électricité, outre les risques qu’ils prennent ainsi pour
leur sécurité et celle des autres, s’exposent aux dispositions pénales relatives à la complicité et à la connivence avec les auteurs
d’usurpation de fonction.
La Direction Générale
fres remises en retard ne seront pas acceptées.
7. Les offres seront ouvertes en présence des représentants des candidats présents à l'adresse ci-dessus indiquée.
8. Le délai de livraison est de :
• Quatre vingt dix (90) jours au maximum pour le bois
rouge, les bouchons, les boulons et rondelles;
• Soixante (60) jours maximum pour les tubes ronds.
Toute offre proposant des délais supérieurs sera rejetée.
9. Les offres doivent être présentées en Toutes Taxes
Comprises (DDP) et comprendre une garantie de soumission valide pour 120 jours et d'un montant de deux
millions cinq cent mille Ouguiyas (2 500 000 UM).
10. Les offres devront demeurer valides pendant quatre
vingt dix (90) jours à compter de la date limite de leur
dépôt.
Mohamed Melainine Ould Eyih
HORIZONS N°6294 DU DIMANCHE 6 JUILLET 2014
Page 11
ANNONCES
AGENCE DE PROMOTION DE L’ACCES UNIVERSEL AUX SERVICES
B.P.5566, 64, rue 23-002, Ksar, Nouakchott, Mauritanie Tel: +22245240999 & 45240998
Fax: +22245240997 Email: [email protected] Web : www.acces.mr
AVIS D'APPEL D'OFFRES
Objet du Marché
L'Agence de Promotion de l'Accès Universel aux Services invite, dans le cadre de la mise en œuvre
de la stratégie d'accès universel, les entreprises à prendre part au présent appel d'offres pour la réalisation des
réseaux d'adduction d'eau potable dans 150 localités, réparties en quatre lots, situées dans 10 wilayas.
L'ensemble des travaux est synthétisé dans le tableau ci-après:
APPEL D’OFRES N° T/4//2014
Date: 23/06/2014
- Le Financement:
Le financement des travaux relatifs à la réalisation des réseaux d'adduction d'eau potable de 150 localités situées dans les wilayas du
Hodh Chargui, du Hodh el Gharbi, de l'Assaba, du Brakna, du
Gorgol, du Guidimakha, du Trarza, de l'Adrar, de l'inchiri et du Tagant est assuré par le Gouvernement Mauritanien et le Fonds Arabe
de Développement Economique et Social (FADES). L'Agence de
Promotion de l'Accès Universel aux Services est chargée de la mise
en œuvre de ce programme.
- Type d'appel d'offre:
Le présent Appel d'Offres est ouvert à égalité de conditions aux entreprises en règle avec la réglementation mauritanienne.
- La qualification des candidats
Toutes les entreprises nationales ou étrangères remplissant les
conditions précisées dans le dossier d'Appel d'Offres peuvent
concourir au présent appel d'offres.
L'Agence se réserve toutefois le droit d'exclure les entreprises dont
la défaillance a été établie dans le cadre de l'exécution de marchés
antérieurs.
Le soumissionnaire peut répondre à un ou plusieurs lots. Toutefois,
il ne peut être attribué au même soumissionnaire que deux lots au
maximum.
Et, dans le cas où un ou plusieurs soumissionnaires sont mieux disant dans plus de deux lots, l'Agence fera les attributions de sorte à
assurer un coût minimal de l'ensemble des lots.
- Le lieu de consultation de l'appel d'offre
Les soumissionnaires intéressés à concourir peuvent consulter le
dossier d'Appel d'Offres sur le site de l'agence (www.acces.mr).
l'examiner et obtenir des informations supplémentaires au Département Hydraulique de l'Agence de Promotion de l'Accès Universel
aux Services.
- La Validité des Offres
Les offres devront être valides pour une période de 120 jours à
compter de la date limite de dépôt de celles-ci et doivent être accompagnées d'une garantie de soumission d'un montant de
30 000 000 UM (Trente Millions d'ouguiyas) ainsi que du quitus
d'achat du Dossier d'Appel d'Offre.
Cette garantie de soumission sera valable pour l'ensemble des lots
postulés sachant qu'un soumissionnaire ne pourra en obtenir que
deux au maximum.
NB: Toute offre, qui ne présentera pas de garantie de soumission valide et conforme au modèle joint en annexe du DAO, sera
rejetée et non évaluée.
- Les conditions d'acquisition et de dépôt des offres
Le Dossier d'Appel d'Offres peut être acheté, pendant les heures ouvrables au siège de l'Agence, contre le paiement d'un montant non
remboursable de 300 000 UM (trois cent mille ouguiyas), à partir du
mercredi 25 juin 2014.
Le paiement de ce montant se fera uniquement par chèque certifié
émis par le candidat, au nom de l'Agence de Promotion de l'Accès
Universel aux Services (APAUS).
Les enveloppes extérieures doivent obligatoirement porter le titre:
«Réalisation des réseaux d'adduction d'eau potable dans 150 localités situées dans 10 wilayas de la Mauritanie»
- Le lieu, la date et les heures limite de dépôts et d'ouverture des
offres
Ces offres devront être déposées au plus tard le mardi 12 Août 2014
à 12h au secrétariat du Directeur Général de l'Agence.
L'ouverture des offres se fera en séance publique de la Commission
des Marchés de l'APAUS, le 12 Août 2014 à 12 h 15 mn GMT, en
présence des représentants des soumissionnaires qui souhaitent y
assister, à la salle de réunion du siège de l'Agence à Nouakchott.
Le Directeur Général
Sidi Ould MAYOUF
Page 12
HORIZONS N°6294 DU DIMANCHE 6 JUILLET 2014
SP
RTS
Sidi - Brahim dit Dieng
Coupe d’Afrique des Nations/ 2015:
Mondial 2014 : quart de finale:
La Mauritanie qualifiée pour le prochain tour
La Commission d’organisation de la
Coupe d’Afrique des Nations, par
une décision rendue ce 3 juillet
2014, a disqualifié la sélection nationale masculine de Guinée Equatoriale des éliminatoires de la Coupe
d’Afrique des Nations Orange,
Maroc 2015.
La décision fait suite à des réserves
de qualification introduite par la fédération mauritanienne de football
lors de la rencontre aller ayant opposé les deux équipes le 17 mai
2014 à Nouakchott et comptant pour
le 1er tour des éliminatoires de la
CAN 2015.
Les réserves formulées concernaient
plusieurs joueurs alignés par la Guinée Equatoriale. Si les investigations
se poursuivent sur les autres cas
selon la Commission d’organisation
de la CAN, cette dernière a rendu
une première décision sur le cas du
joueur Thierry Fidieu Tazemeta.
«la Commission D’organisation de
La Coupe d’Afrique des Nations a
décidé que le joueur a changé d’association sans recevoir de preuves
de la FEGUIFUT que ce dernier a
respecté les règlements d’application des Statuts de la FIFA, et estime
donc que son éligibilité de joueur
avec l’équipe Equato-guinéenne est
non conforme. La Caf n’a en effet
jamais reçu de preuves écrites attestant que la FIFA a autorisé le changement
d’association.
Par
conséquent, l'équipe nationale de la
Mauritanie est qualifiée pour le prochain tour des éliminatoires de la
CAN 2015 et l'équipe nationale de
la Guinée Equatoriale est considérée
comme éliminée», peut-on lire dans
la décision signifiée aux parties
mauritanienne et équato-guinéenne.
D’origine camerounaise, Thierry Fidieu Tazemeta, né le 13 octobre
1982 à Mbouda, selon les informations fournies par la Fédération camerounaise de football, disposant
d’’un passeport équato-guinéen, n’a
jamais fait l’objet d’une procédure
en changement d’association obligatoire auprès de la Commission du
statut des joueurs de la FIFA.
En effet l’article 8 para 3 du point III
«qualification en équipe représentative», du règlement d’application
des statuts de la FIFA, prescrit
qu’une demande écrite et motivée
soit adressée pour solliciter le changement d’association. Une démarche à laquelle la Féguifut
(fédération équato-guinéenne de
football) ne s’est pas soumise
jusqu’ici.
La conséquence immédiate de cette
décision est donc la qualification de
la Mauritanie pour le 2e tour des éliminatoires de la Can Orange, Maroc
2015. Les Mauritaniens seront opposés à l’Ouganda le 19 juillet prochain à Kampala dès 16 heures,
heure locale, pour le match aller.
Coupe du monde :
L’Argentine élimine la Belgique 1-0
et va en demi-finale
L'Argentine est de retour en demi-finale de la Coupe du monde vingtquatre ans après sa finale de 1990.
La Belgique a fait les frais de son
métier (1-0). L'unique but du match
a été inscrit par Gonzalo Higuain
(8e).
Vingt-quatre ans d’attente et l’Argentine retrouve enfin les demi-finales de la Coupe du monde.
Absente du dernier carré depuis
1990, l’Albiceleste a arraché son
ticket aux dépens d’une Belgique
impuissante (1-0). En plus d’un
Messi de gala sur la pelouse de Brasilia, les hommes de Sabella ont pu
compter sur un Higuain retrouvé.
Auteur du seul but de la rencontre
(8e), l’attaquant a ouvert son compteur dans ce Mondial après quatre
matches de disette. Sur le ballon
qu'il a expédié au fond des filets de
Courtois, il affiché sa confiance retrouvée. Son pays aura besoin de lui,
l’Argentine pourrait être privée de
Di Maria, sorti sur blessure à la
cuisse droite (31e). Le double champion du monde retrouvera le vain-
queur du match entre les Pays-Bas
et le Costa Rica (22h00) pour sa
demi-finale. La révolte belge est arrivée beaucoup trop tard. Poussifs,
maladroits, les Diables Rouges ont
mis de longues minutes à entrer dans
leur match. L’exact inverse de l’Argentine. Au bout de huit minutes,
l’Albiceleste avait déjà scellé le sort
de la rencontre, dont le score n'évoluerait plus. Messi a subtilisé le ballon dans les pieds de Kompany
Avis aux annonceurs
Le Journal Horizons publiera une édition spéciale
à l’occasion de l’investiture du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.
Les promoteurs intéressés sont priés de s’adresser pour leurs annonces et pour leurs voeux à la
Direction des Ressources de l’AMI aux adresses
suivantes:
Email:[email protected] - Tél: 45 25 27 77 fax : 45 25 55 20 - BP : 467/371.
avant de transmettre à Di Maria.
Cherchant Zabaleta en profondeur,
Di Maria a trouvé Higuain sur une
déviation malheureuse de Vertonghen. La frappe du joueur de Naples
n’a laissé aucune chance à Thibaut
Courtois. Grâce à elle, l'Argentine
rejoint l'Allemagne et le Brésil dans
le dernier carré. Deux nations sudaméricaines en demi-finale, c'est une
première depuis 1970 en Coupe du
monde.
Les Bleus éliminés par
l’Allemagne, comme d’habitude
L'Allemagne, qui a ouvert le score
rapidement contre la France, a validé vendredi son billet pour les
demi-finales du Mondial-2014 (10), sans trembler, grâce à l'assurance
de son gardien Neuer. La logique a
été respectée. La Mannschaft pesait
trop lourd pour une équipe de
France en plein renouveau. Triple
championne du monde, demi-finaliste de toutes les phases finales depuis 2006 (Mondial et Euro),
présente en quarts de finale pour la
17e fois en 18 participations, l'Allemagne a fait valoir organisation et
expérience vendredi au Maracana de
Rio où elle s’est qualifiée pour sa
quatrième demi-finale de Coupe du
monde d’affilée face à des Bleus qui
n’ont pas démérité mais ont manqué
de réalisme dans le dernier geste.
L’entame manquée des Bleus
Les hommes de Joachim Löw ont
donc pris leurs repères au Maracana
pour tenter d'y revenir en finale le 13
juillet. Müller et sa bande attendront
le résultat de Brésil-Colombie vendredi soir pour connaître leur adversaire
en
demie.
Un
Brésil-Allemagne constituerait la revanche de la finale du Mondial-2002
gagnée par la Seleçao et fait déjà
rêver. Quatre ans après le naufrage
de Knysna, les Bleus ont réalisé un
bon Mondial au Brésil. Mais ils se
sont heurtés à un mur en quarts de
finale. Les joueurs de Didier Deschamps ont sans doute emmagasiné
une expérience du très haut niveau
qui leur sera utile à l'Euro-2016 en
France. Ils pourront se souvenir de
l'entame de la première période, où
Kroos et Hummels ont symbolisé
une Allemagne qui a mangé l'entrejeu français. Comme par hasard, on
trouve ces deux joueurs impliqués
sur le but. C'est un coup franc tiré
par Kroos, bien repris de l'arrière du
crâne par Hummels qui prend le
meilleur sur son garde du corps Varane (1-0; 13e). Les hommes de
Schweinsteiger ont ensuite contrôlé.
Et quand les Bleus ont fini plus fort
la première période, grâce à de
bonnes combinaisons
Le gardien du Bayern Munich fut
impérial face à une dernière tentative de Benzema (90e+4). Neuer
avait auparavant écœuré Matuidi
(72e) et Varane sur une tête (60e). Et
quand ce ne fut pas le portier, c'est
Hummels qui vint se jeter dans les
pieds de Benzema (75e). Bizarrement, le milieu de terrain français
Cabaye-Pogba-Matuidi a longtemps
été absent des débats. Ainsi, les premières occasions dangereuses des
Bleus se sont déroulées sans eux.
Comme quand, à la suite d'un bon
travail de Valbuena, la reprise de
Benzema passait juste à côté des
buts de Neuer (8e).
Karim Benzema n'était pas en réussite au Maracana
Valbuena a vu ensuite son tir repoussé par Neuer, déjà, Benzema reprenant cette balle qui finira en
corner (34e). Ce n'est qu'à la fin de
la première période que le milieu de
terrain français a commencé à ratisser des ballons. Pogba, se montrant
enfin, transmit à Benzema qui
trouva - encore - Neuer (42e). Au
petit jeu de la tactique, Joachim Löw
a joué plus gros que Didier Deschamps. Le coach français a seulement titularisé Griezmann, jeune
joueur de la Real Sociedad (23 ans)
aux dépens de Giroud, dont l'association avec Benzema n'avait pas été
productive en 8e de finale face au
Nigeria (2-0). Löw avait lui chamboulé sa défense et titularisé le vétéran Klose en attaque. Il a gagné sur
toute la ligne. Le match ne fut pas
sulfureux. La presse avait beaucoup
parlé de rivalité franco-allemande
sur les terrains de foot après les
demi-finales du Mondial-1982 et du
Mondial-1986, perdues par les
Bleus. Mais les générations ont
passé et les 22 acteurs sur le terrain
n'avaient pas ces pages d'histoire en
tête. Il y a bien eu un tampon de
Schweinsteiger sur Valbuena (62e)
mais cela n'avait rien à voir avec l'attentat de Schumacher sur Battiston
il y a 32 ans à Séville.
Coupe du Monde 2014
Le bilan africain en chiffres
Tout le monde s’est félicité, à juste
raison, de la présence de deux des
cinq représentants africains au second tour de la Coupe du monde
Brésil 2014. D’autant que l’Algérie
et le Nigeria, face respectivement à
l’Allemagne et à la France, ont largement confirmé qu’ils n’avaient
pas usurpé leur place en offrant à
leurs vainqueurs une réplique qui
aurait pu leur permettre d’inverser le
résultat. Dans l’attente du futur rapport technique de la FIFA et de celui
qui ne manquera pas d’être réalisé
par chacun des pays concernés, un
certain nombre de chiffres peuvent
permettre d’éclairer, de manière plus
ou moins inattendue, la performance
des cinq représentants africains, par
ordre alphabétique, Algérie, Cameroun, Côte d’Ivoire, Ghana et Nigeria.
Sur les 17 rencontres disputées par
les 5 équipes, on n’a enregistré que 3
victoires (l’Algérie contre la Corée
du Sud, la Côte d’Ivoire contre le
Japon et le Nigeria contre la Bosnie/Herzégovine) pour 3 nuls et 11
défaites. Les cinq équipes ont inscrit
19 buts, la palme revenant à l’Algérie avec 7 buts, et en ont encaissé 32
dont 9 pour le seul Cameroun.
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
2
File Size
1 501 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content