close

Enter

Log in using OpenID

COMPETITION du 07.05.2014

embedDownload
www.competition.dz
24
Mercredi 7 mai 2014
KHOUALED :
L’INTERVIEW
Inconnu quand il opérait à Biskra, Nacereddine Khoualed s'est
imposé sans faire de bruit, sinon celui de son travail sans relâche.
Aujourd'hui, il est en passe de devenir champion d'Algérie avec
l'USMA. Le défenseur des Rouge et Noir ne se cache plus, il veut
prendre encore plus de volume. Et même s'il reconnaît que le dernier
mot reviendra à Vahid Halilhodzic, il est convaincu qu'il a sa place
dans les 23 qui représenteront l'Algérie au Brésil !
«J'ai ma place
On peut dire maintenant que l'USMA
est à deux doigts de remporter le
championnat…
Effectivement, le titre est dans la poche
à 90%, voire à 95%, mais on doit donner
un dernier coup de rein pour prendre les
points qui nous permettront d'être sacrés
à 100%.
Il faudra le faire au 20-Août face au
CRB qui a besoin de points…
Nous avons l'habitude de préparer nos
matches de la même manière, qu'il s'agisse du CRB, du MCA, de la JSK, de l'ESS
ou autre. On a des joueurs expérimentés
qui livrent match par match, alors peu
importe l'adversaire. Le dernier succès 5
à 2 contre le MCO nous a confortés. CRBUSMA sera un derby et nous aurons
besoin, autant que le Chabab, de prendre
trois points.
Le MCA n'attend pas votre sacre
officiel, depuis sa victoire en coupe
d'Algérie, il appelle déjà à une
revanche en Supercoupe d'Algérie…
«
L'USMA
peut passer le
1er tour de la Ligue des
champions à l'aise
Honnêtement, on se soucie peu du
Mouloudia, on n'en parle pas du tout. Ce
qui compte à nos yeux, ce sont les points
à assurer pour gagner le titre. Après, on
aura toute la latitude de songer à la
Supercoupe. Bon, les Mouloudéens viennent de gagner l'épreuve populaire, il est
de leur droit de parler d'ores et déjà de la
Supercoupe. Nous, nous avons encore
l'esprit au championnat et au record d'invincibilité qu'on veut battre. Je crois que
la meilleure équipe a aligné 17 ou 18
matches sans défaites, nous voulons
dépasser ce score en terminant la saison
sans perdre. Mais le moment venu, on
reparlera de la Supercoupe, ce sera une
autre paire de manches.
La saison passée, on a gagné la coupe
d'Algérie, mais le président nous avait
bien fait comprendre qu'il préférerait le
championnat parce qu'il veut jouer la
Ligue des champions. On est sur le point
de réaliser son vœu, il s'agira ensuite de
se renforcer qualitativement pour bien
négocier notre parcours africain. On aura
besoin de trois ou quatre joueurs pour
pouvoir livrer bataille sur tous les fronts.
A quels postes…
Je ne peux pas le dire, c'est au coach de
le faire. C'est lui qui connaît le mieux les
besoins du groupe. Moi, je peux juste
dire qu'on aimerait avoir quelques
joueurs d'expérience qui nous permettraient de gérer convenablement toutes
les compétitions. On a vu cette saison que
l'ESS et le CSC on souffert à ce sujet.
Sinon, je suis d'avis à dire qu'avec son
effectif actuel, l'USMA peut passer le premier tour à l'aise. Seulement, arrivés en
phase des poules, ce ne sera pas facile.
Ce serait peut-être sans Ferhat et
Zemmamouche ?
Ces deux joueurs ont tout pour jouer
en France, par exemple, je le leur souhaite d'ailleurs. Mais s'ils partent, il faudra
les remplacer, surtout s'agissant de
Zemmamouche. Il est vrai que Mazouzi
et Mansouri sont bons, mais ils n'ont pas
l'expérience de Zemmamouche.
Le président
Haddad vous
a-t-il parlé
du montant
de la
prime du
championnat ?
Les joueurs de l'USMA sont nombreux
à ne pas se sentir à l'aise à Bologhine et
son petit terrain. Alors, le fait de jouer le
MCA à Tchaker, avec son excellente
pelouse et les espaces qu'il offre, a été une
opportunité de bien nous exprimer ce
jour-là. On était aussi bien concentrés,
cela nous a permis de prendre la mesure
du Mouloudia qu'on aurait pu battre 4 à
0 ou même 5 à 0.
Le titre acquis, vous diriez que c'est
la touche de Courbis et Velud ?
L'USMA sera appelée à jouer la
«Je serai à la hauteur»
Rial : «On a
tourné la page»
Champions League. Que lui faudra-t-il
pour intégrer la cour des grands ?
Comment avez-vous réussi à battre 3
à 0 le Mouloudia ?
Bien sûr. Courbis est un grand entraîneur avec qui on a gagné deux titres, la
coupe d'Algérie et la coupe arabe. Il nous
a fait beaucoup de bien en maintenant
l'effectif deux saisons de suite et en injectant des jeunes qui ont énormément
apporté à l'équipe. Il a rompu avec la
politique des stars. Velud a trouvé une
équipe prête, il a ajouté sa touche personnelle. Il avait gagné deux fois le titre avec
l'ESS, donc fort de cette expérience, il a su
nous conduire vers cette consécration qui
nous tend les bras.
aujourd'hui à Tizi
0-1
www.competition.dz Mercredi 7 mai 2014 20 DA France 2 € N° 3908 ISSN 1111
dans les 23 au Brésil»
Entretien réalisé par
HALIM DJENDER
Moulay Ahmed
sera présenté
Cinq jours après leur
défaite en finale
Les Kabyles
relèvent la tête
«
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
1-0

La fierté
de Biskra
Ils ne sont pas
nombreux les
joueurs originaires de Biskra
à avoir gagné
des titres
nationaux.
Nacereddine
Khoualed fait
partie des heureux élus qui
font honneur à
la ville des
Zibans.
"Benchaïra est
de Biskra, je
sais qu'il a
gagné la coupe
d'Algérie et la
coupe arabe
avec l'ESS, mais
j'ignore s'il a
remporté le
championnat.
Lakhdari est
aussi originaire
de Biskra et,
lui, il a remporté ce
titre avec
l'Entente,
donc je
ne
serai
pas
le
premier
Biskri à
devenir
champion
d'Algérie", dit
fièrement le
défenseur de
l'USMA qui
ajoute encore plus fièrement : "Si
je pars au
Brésil, je
serai le
premier
Biskri à participer au
Mondial, ce
serait assurément un
grand honneur !"
Si Zemma nous
quitte, il faudra
le remplacer
BIO EXPRESS
Nacereddine Khoualed est un défenseur
international né 16 avril 1986 à Biskra.
C'est dans le club phare de sa ville
natale, l'US Biskra, qu'il a fourbi ses
armes. Il a commencé en tant que
milieu de terrain récupérateur. Il a reculé ensuite d'un cran pour occuper le
poste de défenseur central, c'était pour
mieux sauter. C'est ainsi qu'il intégra
l'effectif de l'USM Alger dont il est devenu une pièce maîtresse. Khoualed joue
également en latéral droit. C'est à ce
poste que Vahid Halilhodzic l'a titularisé
lors du match décisif contre le Burkina
Faso. Avec les Rouge et Noir, il a déjà
remporté la coupe d'Algérie et la coupe
arabe, il est maintenant sur le point
d'être sacré champion d'Algérie. Avec
l'US Biskra, il a connu la joie de l'accession en Ligue 2, lors de la saison 20042005.
Non, on n'en a pas parlé, on sait juste
que c'est une surprise.
Et que dites-vous du plafonnement
des salaires à 120 millions de
centimes par mois ?
La chose n'est pas encore officielle,
mais je crois qu'aucun joueur algérien ne
l'acceptera. Il y a déjà une parade pour
contrer cette idée. Les capitaines
d'équipes se sont réunis, ils envisagent
de réunir un collectif d'avocats pour
défendre nos droits. Nous passerons à
l'action, au besoin.
Pouvez-vous nous relater comment
vous êtes venus à l'USMA ?
J'étais à l'US Biskra, c'est Mustapha
Aksouh qui m'a repéré alors que j'étais
avec la sélection nationale des moins de
20 ans. J'avais pour équipiers Metref et
Zemmamouche, on les a sondés à mon
sujet, ils ont dit du bien de moi. On m'a
contacté ensuite. De toutes les propositions que j'avais, j'ai choisi l'USMA, un
grand club qui joue pour gagner des
titres.
Et, depuis, l'USMA a pleinement
profité de votre polyvalence…
Dans les jeunes catégories, j'évoluais
au milieu de terrain ou dans l'axe de la
défense, c'est Benchikha qui m'a initié au
poste d'arrière droit quand il était mon
entraîneur en sélection espoir. C'est ainsi
que je suis devenu polyvalent.
Puis vous avez fini par intégrer la
sélection de Vahid Halilhodzic qui
vous a titularisé contre le Burkina…
Le sélectionneur m'avait supervisé
plusieurs fois à Bologhine, mais c'est lors
«
Courbis nous a fait du
bien, il a mis fin à la
politique des stars
d'un match amical avec la sélection
espoir, à Blida, que j'ai dû le convaincre
pour de bon. C'est ce jour-là que des responsables de la FAF sont venus m'apprendre la bonne nouvelle en m'informant que j'allais rejoindre le groupe de
Vahid à Sidi Moussa.
Sincèrement, pensez-vous que vous
ferez partie des 23 d'Halilhodzic ?




Violents affrontements entre les 2 galeries
Des blessés dont un policier
Halilhodzic a informé
Une tribune mise à feu
ses joueurs
Belkaroui agresse Aksas dans le tunnel
ON A FRÔLÉ LA
CATASTROPHE
À
EL-HARRACH
Bouali : «Difficile de jouer
dans ces conditions»
Bien sûr, j'ai ma place dans les 23. Je
joue régulièrement en championnat,
depuis la première journée, je pense
répondre aux critères exigés par Vahid.
De plus, je crois que chaque fois qu'on a
fait appel à moi, j'ai toujours tout donné
sur le terrain.
Pas plus
de 3 jours
de repos
Bentaleb arrivera la
semaine prochaine
L’avenir du joueur sera
débattu prochainement
L’agent de Slimani
Boumella : «C'est réclamera une
déplorable !» revalorisation
de salaire
C'est d'ailleurs votre marque de
fabrique !
Merci de le relever, je me suis toujours
donné à fond, que ce soit à l'USMA ou en
sélection. Vous savez, il n'est pas aisé de
jouer un match aussi important que celui
contre le Burkina Faso. Halilhodzic m'a
fait confiance et je ne crois pas l'avoir
déçu. Maintenant, le dernier mot lui
reviendra. Mais j'estime que j'ai les capacités pour figurer dans les 23 qui iront au
Brésil.
Et si cela se concrétise, vous irez au
Mondial, ce que ne fera pas un Zlatan
Ibrahimovic…
(Rires) Oui, et les supporters de
l'USMA reprendront de plus belle le
refrain qu'ils m'ont dédié : "Zlatan à la
maison, Khoualed au Mondial !" Bon, il
n'y a pas de comparaison entre Zlatan et
moi, mais cela fait toujours plaisir de voir
que moi j'ai qualifié mon pays pour aller
au Mondial, mais pas lui…
Allez-vous toujours voir les matches
de l'US Biskra ?
Quand le club jouait en 2e division, je
pouvais le faire, maintenant qu'il a rétrogradé, cela ne m'est plus possible. C'est
parce que l'USB joue le vendredi et mon
équipe le samedi, je dois me concentrer
avec l'USMA. Cela fait deux ans que je
n'ai pas vu un match de Biskra. Mais je
suis au courant de tous ses résultats.
H. D.
L’interview
Nacereddine Khoualed
«J'ai ma place dans
les 23 au Brésil»
«L'USMA peut passer le 1er tour de
la Ligue des champions à l'aise»
A quelques jours
du match
ASMO-NAHD
Le choc des
invincibles
:
CRB-USMA, une question «CeYahi
match
est comme
d'éthique et de… points une
finale»
USMA On annonce le retour de la Coupe arabe
R. Haddad : «C'est la LDC
africaine qui nous intéresse»
www.competition.dz
2
Mercredi 7 mai 2014
www.competition.dz
DIVISION NATIONALE AMATEUR
ESM
Proposé par
MORT
SUBITE
EN-NEMS
Djebbari
ou l'art de
se débiner
Youssef Djebbari,
le président du
Mouloudia d'Oran,
s'est envolé en
début de semaine
pour la France,
assure un de ses
proches, il devrait
regagner Oran
avant le match de
samedi. Cette
virée française
intervient au
lendemain de la
lourde défaite
concédée par son
équipe face à
l'USMA, cinq buts
à deux. Le
président du MCO
s'était déjà fait
remarquer samedi
dernier en
quittant
précipitamment le
stade de Dar ElBeida où ses
joueurs U21
venaient de
perdre la finale
de la coupe
d'Algérie face au
NAHD. Au lieu
d'aller consoler
ses joueurs, le
président
Djebbari n'a pas
trouvé mieux que
de quitter le
stade en catimini.
Les sournoiseries de la xénophobie
Que l'on s'offusque des perles de
l'international français Franck Ribéry et
qu'on en fasse la risée des "facebookeurs",
"twitteurs" et autres intoxiqués de la Toile,
je trouve cela franchement déplacé. Qu'on se
moque de lui parce qu'il a dit "il faut
avancer de l'avant", me paraît farfelu, car je
trouve que c'est quand même plus logique
que lorsque les receveurs de nos bus vous
disent : "Avancez vers l'arrière." Mais, enfin,
bref, Ribéry a peut-être le malheur de ne pas
être un Français de souche (au fait combien
y en a-t-il en équipe de France ?) et de subir
les affres sournoises de la xénophobie qui
n'est hélas pas aussi fustigée que
l'antisémitisme. Car lorsqu'on se moque de
Ribéry parce qu'il a écorné la langue de
Molière ou quand on jette une banane sur
Dani Alvès parce qu'il ne descend pas de la
cuisse de Jupiter, ça fait surtout rire ceux
qui pensent que les footballeurs français
pure souche sont tous des agrégés de la
Sorbonne. Si vous ne me croyez pas, prêtez
leur une oreille attentive lorsqu'ils
s'expriment et vous verrez…
AAJ-ASM Oran - Paris Saint-Germain
Commission de discipline
De l'article 68 en question
D'aucuns parmi les observateurs s'interrogent sur les sanctions qu'inflige la
commission de discipline aux clubs, et ce, au motif d'utilisation de fumigènes
par leurs supporters. La CD s'appuie sur l'article 68 du code disciplinaire pour
justifier ces sanctions. L'article 68 stipule : "Utilisation d'engins
pyrotechniques."
Sans préjudice des dispositions de l'article 106 de la loi N° 04-10 du 14/08/2004
relative à l'éducation physique et aux sports, l'introduction au stade d'objets
susceptibles de servir de projectiles, tels que bouteilles, objets contondants,
pétards ou fumigènes, est interdite."
Ce que réfutent les clubs, c'est qu'aucun d'eux ne maîtrise, ni ne peut
maîtriser ce qui se passe dans les tribunes, sachant qu'aucun club n'a la charge
de la gestion des gradins, étant tous, ou presque, de simples locataires dans
des enceintes où ils n'ont le droit qu'à un vestiaire et une douche après le match.
Miss pronostic se prépare
pour le Mondial
Laura Cremaschi, c'est la reine
des pronostics en Italie. La
réputation de la
concurrente numéro 1 de
"Vivi la pieuvre" n'est plus à
faire. Celle-ci se prépare déjà
à pronostiquer pour le très
prochain Mondial. D'aucuns
parmi les spécialistes des paris
et les bookmakers attendent
impatiemment le premier
pronostic de celle qui a
été une sérieuse
concurrente du
défunt Paul le
Poulpe.
Un international allemand inquiété
pour «agression» au kebab
Une plainte a été déposée contre le
défenseur international allemand du Borussia
Dortmund, Kevin Grosskreutz, accusé d'avoir
lancé son kebab au visage d'un supporter de
Cologne, a rapporté hier le quotidien
populaire Bild. Dans la nuit de dimanche à
lundi, le joueur, qui se baladait avec un
coéquipier, s'est senti agressé par des
remarques d'un groupe de supporters du FC
Cologne qui fêtaient la remontée en première
division de leur club. Il aurait alors lancé le
kebab qu'il venait d'acheter au visage de l'un
d'entre eux qui a porté plainte pour coups et
blessures. "Il est exact qu'une plainte contre
M. Grosskreutz a été déposée, une enquête
atteints du cancer du centre de
Misserghine. Accompagnée de
anciens capés de l'EN, Abdel
Djadaoui et Abdelkader
Ferhaoui, la formation
parisienne et les joueurs de
l'USSHF Tremblay se
trouve dans l'ouest du
pays pour une tournée
footballistique au profit
des enfants cancéreux de
l'Oranie. Une tournée sur
laquelle Compétition
tâchera de revenir avec plus
de détails.
Aoudia, Belkaïd
et Benkhodja sont
toujours à l'ESS
Pour le commun des amoureux de la balle ronde chez
nous, un clic sur le site web de la LFP est un geste que
l'on fait au quotidien. Cependant, ce site, s'il annonce
certaines mesures et autres infos du jour, reste quand
même obsolète dans certaines autres. En effet, en
parcourant l'effectif de l'Entente sétifienne, on peut par
exemple lire les noms des joueurs, Mohamed Amine
Aoudia, Farouk Belkaïd et Nassim Benkhodja dans
l'effectif sétifien. Or, nous savons tous que ces trois
joueurs ont quitté le club de la capitale des Hauts
Plateaux, il y a des mois maintenant.
Le staff dirigeant
n’avait pas vu grand au
point de faire des folies en
matière d’engagement de
«grands joueurs» qui lui
auraient
coûté
des
sommes faramineuses qui
l’aurait conduit à des
déboires financiers interminables telles des dettes
envers les joueurs ou en
sacrifier certains par rapport à d’autres, etc. A ce
stade de la compétition,
toutes les primes de victoi-
Madoui annonce
le recrutement
de Dagoulou
Invité de l'émission
hebdomadaire Zawiya 90,
(diffusée chaque lundi
soir sur la chaîne KBC
Algeria), l'entraîneur de
l'Entente de Sétif,
Kheiredinne Madoui, a
annoncé en direct l'arrivée
de l'attaquant béninois du
MC Oran, Eudes Dagoulou.
"Dagoulou sera avec nous
à 99%, il reste juste
quelques petits détails à
régler avant son transfert
définitif. C'est un
attaquant intéressant qui
pourrait nous apporter
beaucoup."
Coulibaly Casillas devait 2 millions au fisc
Clasico en Espagne. Alors que Lionel Messi s'apprête à
va se marier Nouveau
signer un gros chèque de 41 millions d'euros au fisc
espagnol, Iker Casillas a déjà payé une partie de ses arriérés
à
Alger
d'impôts. Dans l'édition du jour de La Vanguardia, on apprend
L'ancien joueur de la JS
Kabylie, Idrissa Coulibaly, se
trouve actuellement à Alger.
La venue de l'ex-défenseur
central du prestigieux club
kabyle n'a rien à voir avec la
chose footballistique, puisque
le Malien est venu chez nous
pour prendre épouse. En
effet, l'actuel défenseur du
Raja convole en justes noces,
il prend pour épouse une
Algérienne. Souhaitons
beaucoup de bonheur aux
deux tourtereaux.
pénale pour coups et blessures présumés a
été engagée", a indiqué un porte-parole de la
police locale au journal.
que le capitaine du Real Madrid et de la Roja vient de verser
deux millions d'euros à l'Hacienda (le fisc espagnol). Un
versement qui permettrait à sa petite personne ainsi qu'à sa
société de ne plus être embêtées par le fisc. Le quotidien
catalan explique également que l'État aurait sept autres joueurs
dans sa ligne de mire. Une opération contre la fraude fiscale qui
devrait également s'attaquer à Xabi Alonso et David Villa,
prochains noms sur la liste.
Stage pour entraîneurs de football
à Albir (Valence)
L'agence Sport Events
International organise un
stage de formation de haut
niveau au profit des entraîneurs de football durant la
période du 15 au 22 juin 2014
à Alfaz Del pí, Albir
(Alicante). Ce regroupement
sera encadré par l'expert technique espagnol, Manolo
Jimenez Gonzalez. Cette formation sera axée sur cinq
thèmes :
1. Le football espagnol et
européen, les systèmes de jeu
différents, le développement,
la mise en œuvre et les modifications de ceux-ci au cours
d'un jeu, sans changer les
joueurs.
L’ESMK est pour le moment leader du groupe
Centre de la Division nationale amateur. Elle est
stable malgré le peu de moyens dont elle dispose.
PAR NAZIM BOUADMA
Match de gala au profit des cancéreux
Un match de gala a opposé
la formation de l'Association
des anciens joueurs de l'ASM
Oran à son homologue des
anciens joueurs du Paris SaintGermain à Tlemcen, avant-hier.
Sur le terrain du stade Akid
Lotfi, les deux équipes se sont
donné la réplique sous le signe
de l'émotion tellement l'enjeu
était beaucoup plus
humanitaire. Les membres de
l'AAJ du club asémiste qui ont
pris le meilleur sur le score de
trois bus à deux (3-2) ont prévu
un lot de cadeaux aux enfants
Koléa y croit
dur comme fer
2. La stratégie offensive et
défensive, de zone de marquage dans les coins. Concepts
d'éducation, de développement, de la méthodologie et
de l'application, comme une
course déterminée et prépare
également la défense.
3. La motivation d'une équipe est essentielle, il dépend
largement de gagner et de
perdre un jeu, le développement de ce thème, la colère
accompagnée de vidéos, et
apprendre à les faire. Les
images et la musique ouvrent
l'esprit d'un footballeur et
aident à calmer leur état
d'anxiété avant de sauter à
une hauteur.
4. L'enseignement et la
coordination dans les lignes
de travail.
5. La planification et l'organisation d'un club, le rôle de
l'entraîneur dans le même
club.
Au cours du séjour, les
entraîneurs ou managers
auront à visiter deux clubs
professionnels de la Ligue une
espagnole, Valence FC et
Elche.
Les inscriptions devraient
s'effectuer avant le 10 mai
2014 auprès de Sport Events
International. Pour tout renseignement, prendre contact
avec
l'organisateur
:
0661.55.96.46.
re sont à jour. Il y en a eu
16 depuis le début de la
saison. Les primes de
signature, quant à elles,
sont versées à hauteur de
50% comme convenu au
départ. La suite, selon une
source sûre, sera versée
juste avant le match de ce
week-end, puisque la subvention de l’Etat a été
virée au compte du club.
Une politique apparemment probante, car elle a
permis au club d’aller vers
l’accession doucement
mais sûrement. Reste un
RCBOR
Une équipe
d’avenir
Le Racing Club d’Oued
R’hiou a tout de même, il
faut le reconnaître, réussi un
parcours exemplaire.
De notre correspondant
A. RAHMANE
Même si leurs
chances d’accession en
Ligue 2
professionnelle sont
définitivement
perdues, les poulains
de Bekhada ont tenu
la dragée haute aux
ténors de ce groupe en
dépit d’un effectif très
jeune et d’une
préparation entamée
tardivement à
l’intersaison. Il faut
souligner que ce bon
parcours n’est pas le
fruit du hasard, et ce,
grâce à la volonté des
joueurs et leur sérieux,
en plus du travail
méthodique du staff
technique sans oublier
le dévouement des
dirigeants, à leur tête
le président, ainsi que
le soutien des
supporters qui ont été
vraiment à la hauteur
cette saison. Le Racing
club d’Oued R’hiou,
seul virage pour l’ESMK
pour être quasi sûre de
l’accession. Le jour de
vérité, c’est samedi. Si les
camarades de Kaboul
gagnent, ils auront un
pied et demi en Ligue 2.
Un nul, ce sera juste un
pied. Mais, il suffit d’une
défaite pour que tout soit
remis en cause, car ils
seront à égalité de points
avec le CRB Dar El-Beida
et les trois dernières journées risqueraient d’être
chaudes, très chaudes.
N. B.
RCK
Salim Ryad Kabla, le
milieu de terrain du
RCK, est un jeune
espoir qui a beaucoup
de talent et beaucoup
d’ambitions aussi.
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Hamouche Benslimane
Asma Halimi Taïbi
Halim Djender
23
Les appréhensions
de Mehdaoui
Mohamed Mehdaoui, l’un des piliers de l’ESMK, nous fait part de ses
craintes quant au très important match qui opposera Koléa au CRB
Dar El-Beida.
Classée première, l’ESMK devra impérativement gagner samedi prochain contre le CRB
Dar El-Beida pour l’écarter de son chemin. 3
points séparent les deux équipes et l’ESMK voudrait assurer l’accession à au moins une journée
avant la fin du championnat pour éviter tout calcul ou mauvaise surprise. A cet effet, Mohamed
Mehdaoui a déclaré : «Nous n’avons jamais été
aussi proches de l’accession.» Et pour ce faire, les
poulains de Lechker souhaiteraient mettre toutes
les chances de leur côté. Et cela passe d’abord par
une victoire à Dar El-Beida samedi prochain.
Interrogé sur la préparation du match, Mehdaoui
dira : «Nous ne sommes pas en train de préparer
ce match très particulier tactiquement ou physiquement. Notre préparation se base totalement
sur le plan psychique et psychologique.»
Très spécial, ce match l’est pour au moins
trois raisons. La première est que les deux
équipes aspirent au même objectif et elles sont
tellement proches de le réaliser toutes les deux.
L’autre raison qui rend cette rencontre si spéciale
est le fait de jouer à l’extérieur chez le dauphin,
alors que l’ESMK est leader. Et la dernière cause,
c’est que le CRBD joue à huis clos un match aussi
important. Pendant l’entretien, Mehdaoui paraissait très serein quant à l’issue du match. Il disait
même : «Nous allons à Dar El-Beida pour ramener les trois points, pas pour autre chose.» Mais il
n’a pas caché sa crainte du «travail de coulisses»,
car, déclarait-il : «Moi, le CRBDB, en tant
qu’équipe, ne me fait pas peur, car c’est une équipe qui joue un beau football.» Et d’ajouter : «Ma
hantise, c’est le travail de coulisses. J’ai peur que
l’arbitrage ne nous gâche la partie. C’est pour
cela que je souhaite que le referee qui sera choisi
pour diriger cette rencontre soit un homme d’expérience qui puisse gérer un tel mach et la pression qui l’entoure. Et que le meilleur gagne.»
N. B.
Kabla :
«Je voulais relever
le défi avec le RCK»
Il est né le 19 novembre
1989 à Bologhine, il a commencé
à taper dans le ballon dans un
petit club de Ben Aknoun. Puis de
la catégorie minimes jusqu’en
seniors, en 2009, il a été au
Mouloudia d’Alger, avant de
répondre à l’appel de Charef, l’entraîneur de l’USM El-Harrach :
«J’y est passé une saison, puis j’ai
quitté pour des raisons extra-sportives que j’ai envie d’oublier», ditil. Ensuite, il a été contacté par un
certain nombre de clubs, à l’image
du WA Tlemcen, du CA Bordj
Bou-Arréridj et du MC El-Eulma.
Mais il a préféré jouer à l’USM
Blida, car, dit-il : «Je ne devais pas
m’éloigner d’Alger à cause de mes
études.» En effet, il était au tout
début de son cursus universitaire.
Des études qu’il n’a pas pu terminer à temps, car comme il n’est pas
aisé de concilier le foot et les
études, Salim Ryad a préféré
mettre sa vie estudiantine entre
parenthèses.
qui a déjà assuré son
maintien,
contrairement à la
saison écoulée où
l’équipe avait évité de
justesse la relégation,
se déplacera à
Mohammadia pour en
découdre avec le
SAM. M’hamed
Bekhada se félicite du
parcours de son
équipe.
«Personnellement, je
suis très satisfait de
mon équipe. Et n’était
le jeu de coulisses, le
Racing club d’Oued
R’hiou aurait pu
arracher son accession.
Mais tout de même,
on a réussi à bâtir une
équipe d’avenir qui
pourrait, avec un peu
plus de moyens, créer
la surprise la saison
prochaine. Enfin, je
remercie tous ceux
qui, de près ou de
loin, ont aidé le club
cette saison»,
conclura-t-il.
A. R.
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Mercredi 7 mai 2014
«Une carrière de football est
très courte. Mais les études, on
peut les reprendre à n’importe
quel âge.» Il n’a repris que l’an
dernier à l’occasion d’une blessure
qui l’a éloigné des terrains. Entretemps, il a été contacté par
Mustapha Biskri au début de cette
saison. Il s’est fait un plaisir de
répondre favorablement à cette
Chef de rubrique
Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl,
Kamel Hassani, Amirouche Boudjedou,
Abdellah Haddad, Hillal Aït Benali
Direction-Rédaction
17, rue Réda-Houhou
Tél. : (021) 74 76 94
Fax : (021) 74 76 95
Site Internet
www.competition.dz
[email protected]
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
sollicitation. «Quand j’ai su qu’il y
avait un challenge, je n’ai pas hésité, car c’est un honneur de le réaliser et laisser son empreinte dans
l’histoire de ce grand club qui est
tout sauf à sa place.» Après des
débuts très difficiles, ne jouant pas
assez à cause de blessures répétées, il n’a pu s’imposer. Il a commencé petit à petit à s’imposer.
A ce jour, il a eu une bonne
douzaine de participations aux
matches du RCK avec un rendement très correct. «Quand on joue
dans une équipe qui renferme de
bons éléments, en plus du fait
qu’ils soient des enfants de bonne
famille, ça donne envie de faire de
belles choses.» Concernant les
matches qui restent, il nous dira :
«Même si on joue mal, nous
sommes dans l’obligation de les
gagner tous. D’ailleurs, on n’a pas
trop le choix. On est dans un esprit
de gagner tous les matches qui
nous restent. Le destin fera le
reste. L’accession reste notre
objectif et celui de toutes les
équipes en haut du tableau. Que
l’écart soit de trois, quatre ou cinq
points, il suffit d’un faux pas et
tous les calculs seront remis en
cause. C’est ça le foot. C’est pour
cela que moi, personnellement, j’y
cois jusqu’au bout.»
N. B.
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Publicité
Fax : (021) 63 53 31
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
Mercredi 7 mai 2014
DÉTENTE
22
Comment les Égyptiens ont-ils pu ériger les pyramides ? Voilà une question que bon nombre se
sont posés et le plus mystérieux pour les chercheurs reste l'acheminement des énormes blocs de
pierre, vers le désert, sans assistance mécanique quelle que ce soit. D'après les spécialistes,
aucun chameau n'aurait été assez fort pour en déplacer un. Alors comment ont-ils fait ? Plusieurs
théories ont circulé pour élucider la question. Aujourd'hui, des scientifiques en proposent une
nouvelle dans la revue Physical Review Letters. Des chercheurs de l'Université d'Amsterdam ont
découvert que les Égyptiens utilisaient une astuce simple et ingénieuse. Pendant longtemps, on a
pensé que les constructeurs utilisaient des traîneaux en bois pour déplacer les pierres. Toutefois,
le problème de la friction du sable n'avait jamais vraiment été résolu. En effet, pousser un bloc
dans le sable n'est pas une mince affaire même sur un traineau de bois. Aussi, les chercheurs
estiment qu'il est plus que probable que les Égyptiens mouillaient le sable avant de bouger les
pierres. "Pour la construction des pyramides, les anciens Égyptiens devaient transporter des blocs
N° 2287
DU
JOUR
5
9
7 9 5
6
7
1 2 8
6
3
J
N
R
E
T
T
E
L
A
G
E
R
E
O
R
E
P
A
U
R
E
F
L
E
T
T
E
R
R
E
T
A
E
E
E
E
R
U
E
H
S
G
U
E
L
A
S
L
I
F
R
S
A
R
E
U
A
H
I
U
M
S
B
M
F
L
I
E
N
N
B
T
C
L
M
L
T
U
G
T
B
R
E
L
U
I
T
H
E
O
7
8
9
2
7
5
8
3
1
4
6
9
vive
inquiétude
ménagement
voiles
paresseux
point épais
marque
le choix
P
I
O
E
I
R
L
S
N
C
L
S
I
R
F
7
9
4
3
5
2
6
8
1
I
O
L
R
A
A
A
R
N
C
E
A
S
O
N
D
N
T
T
I
I
E
F
T
V
E
A
I
A
N
3
6
7
9
1
5
8
4
2
O
T
E
D
N
I
E
O
R
E
G
O
L
R
B
8
5
1
7
2
4
3
9
6
14
15
1
ville de
Moldavie
au bout
du rouleau
blocages de la
respiration
strontium
5
13
fera la bise à
demeure
PAR KAMEL H.
L'ouverture officielle du stage
est prévue à partir du 8 mai .Ce
stage sera ouvert, puisque les
joueurs arriveront progressivement
par la suite et normalement le groupe sera au complet le 22 mai. Le
coach des Verts a déjà arrêté son
plan de travail durant le long stage
de ce mois. C'est le stage le plus
important pour l'EN qui n'aura finalement moins d'un mois pour préparer le Mondial brésilien. Le sélectionneur national et les membres de
son staff technique travailleront
tous les aspects durant ce regroupement, en plus du volet physique, le
volet technico-tactique est également au menu. Halilhodzic est
conscient que l'équipe actuelle
membre
poissons
3
moitié
du rejeton
protozoaire
12
bassin
de port
immensité
d’eau
athée
couverts
de poils
outil
de bûcheron
phase lunaire
brisât
née de la
même mère
acide
nucléique
réfléchi
membre d’assemblée
pige
dévidoir
à cocons
sélénium
9
fâcha
14
porte les
titres
4
R
O
E
E
T
E
U
E
R
I
A
M
I
R
P
C
T
M
R
C
R
H
M
A
T
U
R
I
T
E
E
A
E
O
E
N
O
L
H
T
A
C
E
D
S
Supervisé par des
émissaires de l'OM
L'entraîneur du CSKA
Sofia critique Mbolhi
15
rassasié
manquer
les melés
n° 2287
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
AFFLUENCE
ATTRIBUER
BASSIN
BUSTE
CORDIAL
CURE
DECATHLON
DIPLOMATE
ECLAIREUR
EFFET
FAUTRE
FORMULER
GALETTE
GLOBAL
HACHURE
HEURE
personnage
de S.-F.
8
IMAGE
LOGER
LOUABLE
MATURITE
METIER
NARRATEUR
NOTION
OCELOT
OREILLER
PASSATION
PRIMAIRE
REFLET
REGATE
SAINTETE
SECULAIRE
C
B
I
A
P
U
M
A
L
E
N
T
E
N
D
A
N
T
P
N
E
C
E
S
S
A
I
R
E
O
R
A
V
E
N
E
L
L
E
R
O
U
X
O
B
I
M
A
D
N
E
T
A
N
G
S
E
L
I
T
E
U
A
L
O
E
S
U
E
E
S
L
E
N
A
R
I
N
E
U
D
I
N
E
C
A
B
L
U
T
I
O
N
S
R
E
T
A
L
R
E
R
R
U
I
S
S
E
A
U
I
O
C
E
S
S
E
T
E
A
T
A
X
I
E
S
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
LES MELÉS
R A U L
5
6 7
8
9 10
G A R C I A
MATHIEU
DEBUCHY
L'entraîneur du CSKA Sofia, Stoicho
Mladinov, n'a pas hésité à tirer à boulets rouges sur le gardien de son
équipe, Raïs Mbolhi, en le critiquant
sévèrement malgré la victoire décrochée sur son adversaire Litiks sur le
score de 2 à 0. Le coach du club bulgare a affirmé que son portier a commis des bourdes impardonnables à ce
stade de la compétition, eu égard à sa
prestation qui a été médiocre.
"Heureusement que l'adversaire n'a
pas su exploiter ses erreurs, sinon le
résultat aurait été en notre défaveur.
Mbolhi n'a pas été rassurant. Il était
l'auteur de plusieurs bourdes inexplicables", a laissé entendre le coach du
CSKA Sofia qui n'a pas été tendre
envers le gardien international algérien. Cette rencontre du championnat
bulgare a vu la présence d'émissaires
de l'OM qui se sont déplacés dans la
capitale bulgare pour superviser Raïs
Mbolhi qui intéresse depuis longtemps le club de la Cannebière. Pour
l'instant, on ignore si les responsables de l'OM veulent faire une proposition ou non au club bulgare pour
un éventuel transfert du gardien des
Verts cet été du côté de Marseille.
K. H.
Mercredi 7 mai 2014
3
Bentaleb
arrivera la
semaine
prochaine
Le milieu de terrain des Spurs, Nabil
Bentaleb, qui aura à disputer samedi
son dernier match de championnat
de Premier League contre Aston
Villa, rejoindra le stage des Verts à
Sidi Moussa le 15 ou le 16 mai pour
participer au regroupement du mois
de mai. Pour rappel, il a effectué
ses grands débuts avec le maillot de
la sélection algérienne le 5 mars
dernier contre la Slovénie au stade
Tchaker de Blida .
Pas plus de
3 jours de repos
petit plancher
surélevé
cardinal
7
Le sélectionneur national
a informé les joueurs
retenus pour le stage de
Sidi Moussa qu'ils devront
rejoindre le CTN trois
jours après la clôture de
leurs championnats
respectifs avec leurs
équipes. Il a insisté auprès
des joueurs de la
nécessité d'être présents
au plus tard le 22 mai.
Vahid a informé ses joueurs
6
avant midi
9
4
2
6
8
3
1
5
7
A
U
R
T
T
U
L
C
G
L
O
B
A
L
E
13
11
d’une
douceur
hypocrite
6
1
3
4
9
8
2
7
5
12
paquet
de billets
baie nippone
9
6
11
rusé
1
5
2
8
1
7
6
9
3
4
10
pilées
2
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
O
A
A
A
E
T
U
A
C
N
O
E
A
L
R
6
avec grande
hâte
copulative
7 3 6
4
3
9
2
6
7
5
1
8
5
école pour
profs
6
1
8
6
5
4
9
7
2
3
4
plat antillais
4
3
1
REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.
3
petites
pancartes
N°
2287
5 2 1
4
8
2
c’est-à-dire
en bref
SuDoKu
3
1
1
10
Une fille demande à sa mère :
- Mon fiancé a demandé ma main.
- Il te plaît ? demande la mère.
- Oui mais il n'y a qu'une chose qui me tracasse : il a des
idées bizarres, il ne croit pas à l'Enfer.
- Qu'il t'épouse et il y croira.
7
LES FLÉCHÉS
Remplissez cette grille, puis reportez les
lettres dans les cases numérotées correspondantes.
Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.
LA BLAGUE
de pierre très lourds et des d'immenses statues à travers le désert. Par conséquent, ils ont placé
les lourds objets sur des traîneaux que les ouvriers tiraient sur le sable. Pour cela, les Égyptiens
mouillaient le sable du désert devant le traîneau", explique les chercheurs, repris par le
Washington Post. Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs, menés par Daniel Bonn, ont
analysé de près un mur du tombeau de Djehoutyhotep, montrant une personne debout devant un
traîneau en bois et arrosant le sable. En fait, ajouter de l'eau rend le sable plus rigide et les tas
formés sont plus bas devant le traîneau. Par conséquent, la force demandée pour faire avancer le
traîneau de façon constante est plus faible", indiquent les chercheurs. Mais attention, la bonne
quantité d'eau était nécessaire. Cela permet aux ponts capillaires, de minuscules gouttes d'eau qui
attachent ensemble les grains de sable, de se former. Ces ponts capillaires permettent d'éviter la
formation de tas de sable devant le traîneau, et par conséquent réduit la force nécessaire pour le
pousser.
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT
Jacques
Boutelleau
À LA UNE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
Le mystère de la construction des pyramides d'Egypte enfin percé ?
INSOLITE
L'originalité
est souvent
un bloc de
préjugés.
Chardonne
Citation
www.competition.dz
SOLUTIONS
www.competition.dz
manque terriblement de cohésion,
c'est pour cela qu'il ne veut perdre
aucune minute durant le stage .Les
joueurs suivront un programme
bien détaillé et chaque membre du
staff technique aura à accomplir une
tâche bien précise.
Pour bien mener l'équipe au Brésil,
il sait bien qu'il ne doit rien laisser
au hasard et surtout ne pas se tromper sur les 23 joueurs qui auront le
privilège d'être choisis pour représenter l'Algérie dignement en
Coupe du monde.
Rigueur On connaît bien l'intransigeance de Vahid Halilhodzic
dans l'accomplissement de son travail. C'est un entraîneur qui prône
la rigueur et la discipline .Il ne laisse rien au hasard .Il est méticuleux
dans son travail et à l'approche
d'une compétition aussi prestigieuse que la Coupe du monde, il va certainement soumettre ses poulains à
un régime militaire pour les pousser
à tout donner car l'étape précédant
le Mondial est hyper importante.
Pression Le sélectionneur
national est conscient que la Coupe
du monde est un tournoi où toutes
les sélections du monde voudront
se distinguer car il s'agit de la plus
grande manifestation footballistique planétaire. La sélection algérienne qui participe pour la 4e fois
de son histoire à un Mondial aspire
cette fois à passer le premier tour
.Un objectif que la FAF a assigné au
sélectionneur national .Ce dernier
va faire le maximum pour que son
équipe soit prête pour aborder le
Mondial dans un premier temps et
puis penser à l'exploit. Pour arriver
à cet objectif, les joueurs devront
tout donner et surtout s'arracher
car il y a tout un peuple qui les
attend. Qu'on le veuille ou non, la
pression sera là sur les épaules des
joueurs et du staff technique.
Maintenant, reste à savoir comment
l'équipe va réagir collectivement et
gérer le stress et la pression.
Jeunesse Ce qui est frappant
dans le groupe Algérie pour le
Mondial 2014 est la présence de plusieurs jeunes joueurs aux qualités
techniques et physiques énormes, à
l'image de Mandi, Bentaleb, Taïder,
Ghoulam ou Feghouli .La jeunesse
peut constituer un atout rassurant
pour le sélectionneur national qui
pourra miser sur ses éléments qui
jouent dans de grands clubs européens en Coupe du monde. Formés
en France, ils ont tout pour réussir
et surtout propulser les Fennecs
vers l'avant .A voir leur motivation
et leur envie d'aller vers l'avant, on
peut affirmer que Halilhodzic possède quand même des joueurs
talentueux .Il suffit seulement de les
mettre dans de bonnes conditions et
trouver la bonne formule pour
qu'ils puissent s'exprimer sur les
terrains brésiliens lors du prochain
Mondial.
K. H.
Grenade
arrache le
nul sans
Brahimi
Dans une rencontre intense et
indécise, Grenade a arraché un point
précieux de son déplacement à
Bilbao pour rencontre la Real
Sociedad pour le compte de la 36e
journée de la Liga. Pourtant, les
Basques croyaient qu'ils avaient
fait le plus dur en ouvrant le score
par Vela à la 76' mais les Andalous
vont jeter toutes leur forces dans la
bataille et finiront par rétablir
l'équilibre par Ighalo à la 90'.A noter
que l'international algérien de
Grenade Yassine Brahimi n'a pas
participé à ce match pour cause de
blessure .En effet, le joueur algérien
a contracté une blessure à la cuisse
et pour l'instant, il n'a pas encore
repris les entraînements avec le
groupe.
Ghilas n'a
pas encore
repris
Alors que Quaresma a repris le travail hier et devrait donc être prêt
pour le dernier match de samedi
contre le Benfica, Nabil Ghilas était
toujours aux abonnés absents hier
aux entraînements du FC Porto. Le
club, à travers son site, a affirmé
que l'Algérien se remettait de sa
blessure aux ischio-jambiers de la
cuisse gauche.
Wilmots au Brésil pour une
ultime visite d'inspection
Le sélectionneur belge Marc Wilmots s'est envolé pour le Brésil avec son staff
pour inspecter une dernière fois les installations des Diables rouges avant le
début de la Coupe du monde.
L'ancien international belge,
qui a annoncé son voyage en
Amérique latine via son compte
twitter, se rendra donc incessamment à Sao Paulo pour inspecter le
camp de base choisi par la
Fédération comme QG de la délégation durant la participation des
Diables à la Coupe du monde. Il
s'agit, pour rappel, du Paradise
Golf & Lake Resort, à Mogi das
Cruzes, dans l'Etat de Sao Paulo.
En attendant de rejoindre le
Brésil le 10 juin prochain comme
cela a été programmé initialement,
les coéquipiers d'Eden Hazard
débuteront leur préparation en
Belgique, et plus précisément le 19
mai à Genk, avec au menu 3
matchs amicaux avant le coup
d'envoi de la compétition. La
Belgique sera d'abord opposée au
Luxembourg le 26 mai à Genk,
avant de défier respectivement la
Suède, le 1er juin à Solna, puis la
Tunisie le 7 juin à Bruxelles. Il est
utile de rappeler qu'il y a moins
d'un mois, le membre du BF
Djahid Zefzaf accompagné de
l'adjoint d'Halilhodzic, à savoir
Cyril Moine, a effectué une visite
d'inspection à Sorocaba, où
l'EN avait choisi d'élire
domicile durant le prochain Mondial. Les
travaux étaient en
cours, mais avaient
atteint un stade
avancé. Si côté
hébergement tout
était presque terminé, les ouvriers travaillant sur le site
devaient encore poser
la pelouse des stades qui
accueilleront les entraînements de l'EN sur place. A noter
qu'en plus des séances qu'effec-
tuera l'EN au niveau du centre,
des séances d'entraînements sont
aussi prévues dans le stade de la
ville. La délégation algérienne
élira domicile dans deux établissements hôteliers, après la décision
de l'entraîneur national qui
veut s'assurer que ses
joueurs ne soient pas
perturbés durant
la compétition.
Signalons enfin
que l'Algérie ira
au Brésil avec
une importante
délégation qui
sera composée
entre autres de
pas moins de 20
personnes dont le
staff médical.
M. A.
Candidature de l'Algérie
pour l'organisation de la
CAN 2019/2021
La commission d'inspection de la CAF
depuis hier à Alger
La commission d'inspection de la
Confédération africaine de football,
conduite par Amadou Diakité, membre
du comité exécutif de la CAF, a entamé
hier sa visite à Alger dans le cadre du
dossier de candidature de l'Algérie pour
l'organisation de la CAN 2019/2021.
Durant son passage en Algérie, la commission aura à visiter les infrastructures hôtelières et sportives susceptibles d'être retenues pour la compétition continentale. Au premier jour de sa
mission, la délégation de la CAF a visité
le siège de la Fédération algérienne de
football, le Centre technique national
de la FAF à Sidi Moussa, le stade de
Koléa ainsi que les hôtels Safir
Mazafran, El-Aurassi et El-Djazaïr.
www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
4
Le choix de quitter
Nottingham Forest
lui aura été fatal
Le rêve
du Mondial
s’éloigne pour
Guedioura !
Le milieu de terrain
algérien, Adlène
Guedioura, a été
de nouveau écarté
de la liste des 18
de son équipe
Crystal Palace
accrochée à
domicile par
Liverpool lundi soir.
La décision de l'entraîneur
londonien complique davantage
la situation de l'international
algérien, déjà en manque de
temps de jeu, à quelques
semaines du coup d'envoi de la
Coupe du monde. Dans notre
édition d'hier on vous faisait part
de la liste des 25 arrêtée par Vahid
Halilhodzic, une liste où
l'international algérien ne figurait
pas, il compléterait néanmoins la
liste des 30 que le coach va
envoyer incessamment à la FIFA,
ce qui fera de lui un réserviste.
Coup dur Pourtant, le début
de saison était presque parfait
pour l'international algérien qui
débutait à Nottingham, il jouait le
plus normalement du monde et
avait sa place, avant de décider
contre toute attente de rejoindre
la Premier League, c'était là le
tournant de sa carrière, puisque
juste après il commençait à payer
les frais de son choix, en chauffant
le banc, avant de subir un
nouveau coup en se blessant aux
côtes, une blessure qui l'aura
définitivement achevé, étant
donné qu'il n'a jamais pu
s'imposer depuis son retour à la
compétition qui date pourtant
d'environ 4 mois.
Souvent
remplaçant
ou
carrément non convoqué pour les
rencontres de son équipe qu'il a
rejointe en début de saison en
cours, le joueur a hypothéqué ses
chances de participation au
rendez-vous
brésilien.
L'entraîneur des Verts, Vahid
Halilhodzic, avait insisté auprès
de ses joueurs sur la nécessité
d'engranger le maximum de
temps de jeu au sein de leurs
clubs respectifs pour espérer
figurer dans la liste des 23 joueurs
qui seront concernés par le
déplacement en Amérique latine.
Titularisé une seule fois
seulement depuis janvier dernier,
l'ex-joueur de Nottingham Forest
devrait croiser les doigts pour
espérer un retournement de
situation, voire un changement de
décision de dernière minute de la
part du coach, qui, pour rappel,
aurait choisi d'effectuer un stage à
Alger avec 25 joueurs seulement.
M. A.
LIGUE 2
À LA UNE
USMB
Son avenir sera débattu prochainement
Slimani réclamera une
revalorisation de salaire
Islam Slimani ralliera le pays la semaine prochaine pour fêter son mariage avant de rejoindre la sélection pour
préparer le Mondial.
PAR SMAÏL M. A. ET KAMEL H.
Ceci dit, et même si elle aura lieu
sans sa présence, une rencontre est
prévue entre son agent, en l'occurrence, Choukri, et les dirigeants du
Sporting, durant laquelle l'avenir du
joueur sera débattu. Il est utile de
rappeler que plusieurs équipes se
sont montrées intéressées par les
services de l'attaquant des Verts,
comme confirmé hier par ce même
agent à Abola, d'où la nécessité de
s'asseoir autour d'une table avec les
responsables du Sporting pour
négocier l'avenir du joueur. Chokri
cherchera à savoir les intentions du
club actuel du joueur. Il exigera une
réponse définitive, car avec l'insistance de West Ham notamment, le
Sporting doit afficher son intention,
soit en décidant de libérer le joueur,
soit de le garder, mais cette dernière
solution impliquera de nouvelles
négociations, puisque Chokri exigera une revalorisation de salaire,
étant donné que le statut du joueur
a changé et il est devenu titulaire à
l'approche d'un Mondial très attendu. A noter que le joueur est encore
lié au Sporting par un contrat de 3
ans, la clause libératoire arrêtée par
les Lusitaniens est de 30 millions
d'euros, la balle est donc dans le
camp des Lisboètes.
match disputé par le Sporting
contre Estoril, ils m'ont contacté
pour me faire des propositions", a
laissé entendre le manager du
joueur. Slimani, encore lié au
Sporting du Portugal jusqu'en 2017,
a marqué 9 buts depuis le début de
saison en jouant 1067 minutes.
La clause libératoire du
joueur a été fixée par le
Sporting du Portugal
à 30 millions d'euros. Pour rappel, le club
turc de
West Ham, West Brom,
l'OM et Trabzonspor s'intéressent à lui
Dans une déclaration accordée au
journal portugais Abola, l'agent de
l'attaquant international algérien
Islam Slimani a confirmé l'intérêt
porté par les équipes de West Ham,
West Bromwich, Trabzonspor et
l'OM pour son joueur. "Les performances de Slimani cette saison avec
le Sporting du Portugal n'ont pas
laissé plusieurs clubs indifférents".
"Je confirme que mon joueur est
pisté par West Bromwich, West
Ham, l'OM et Trabzonspor qui se
sont renseignés sur lui et veulent
l'enrôler pour la saison prochaine.
D'ailleurs, bien avant le dernier
Trabzonspor
a
annoncé
qu'il était parvenu à un accord
avec le sélectionneur national des
Verts, Vahid Halilhodzic, pour
entraîner l'équipe la saison prochaine. Ce dernier aurait exigé aux
dirigeants de Trabzonspor le
recrutement de l'attaquant algérien Islam Slimani.
S. M. A. /K. H.
Kourichi : «Les joueurs savent que quelque
chose de merveilleux les attend»
Benchouia se fait
des soucis
Benchouia s’est montré inquiet quant à l’arbitrage lors de
la prochaine rencontre face à l’USMBA qui sera d’une très
grande importance pour toutes les équipes concernées
par l’accession.
De notre correspondant
AMINE DJAÂFAR
Le coach blidéen souhaite que la commission
d’arbitrage désigne un
arbitre correct qui n’aura
pas un penchant pour
l’équipe adverse. Il y a lieu
de rappeler que la formation de la ville des Roses a
été lésée à maintes reprises
par l’arbitrage, que ce soit à
domicile ou en déplacement.
En effet, l’entraîneur blidéen garde toujours l’espoir de voir son équipe
accéder en Ligue1 et c’est la
raison qui l’a poussé à parler de l’arbitrage.
Mohamed Benchouia a
tenu à remercier l’arbitre
qui a officié la précédente
rencontre qui a opposé le
MSPB à l’USMB, surtout
que l’homme en noir a été
très correct et a su gérer son
match, selon Benchouia, et
ce, malgré la grande pression qu’il avait vécue après
l’ouverture du score par
Blida. En même temps, l’arbitre en question a protégé
les joueurs blidéens et leur
a permis de bien s’exprimer sur le terrain, malgré
que les coéquipiers du portier Kheladi ont eu affaire à
un adversaire qui jouait sa
survie en Ligue 2.
Par ailleurs, l’entraîneur blidéen, en prévision
du match face à l’USMBA,
a préféré axer son travail
sur le volet psychologique
pour sensibiliser ses
joueurs et surtout pour leur
permettre d’affûter leurs
armes avant le déplacement à Bel-Abbès.
Benchouia a fait savoir à
ses joueurs, lors de la
réunion qu’il a tenue avec
eux avant-hier, que le
match de vendredi prochain est ordinaire, mais
nécessité une grande

www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
21
USMMH
Naâmani : En amical : USMMH 4 - PAC 0
«On ne
lâchera
pas
prise» L’USMMH a affronté, lundi dernier, en amical,
«Le match face
La révolte des jeunes loups
à l’USMBA sera
difficile, mais
on jouera nos
chances à fond
et on fera de
notre mieux
pour gagner
notre pari et
surtout pour
revenir avec le
gain du match»,
nous a déclaré
Naâmani, avant
d’ajouter : «La
confiance, la
volonté et la
concentration
seront nos
atouts face à
l’USMBA et,
personnellemen
t, je bataillerai
comme un vrai
guerrier pour
offrir la victoire
à mon équipe.»
concentration, surtout de la
part des défenseurs qui
n’auront pas droit à l’erreur. En même temps, l’ancien entraîneur de l’ASO a
demandé aux attaquants
de saisir les occasions qui
leur seront offertes, entre
autres Meklouche Noubli
et Hamia sur qui
Benchouia devra compter
pour faire la différence.
A. D.
le Paradou AC. Les Hadjoutis l’ont emporté
sur le score de 4 buts à 0.
De notre correspondant
HILLAL KACI
Les
deux
entraîneurs,
Boumachouk et Lazazi, ont fait jouer les
joueurs qui n’ont pas beaucoup participé aux derniers matchs et aussi des
jeunes qui ont été promus en seniors,
comme Benhamouda, Rouani et
Amrouche et qui ont donné satisfaction, puisque Rouani a marqué un but
et Amrouche deux buts. Le dernier était
l’œuvre de Siouane qui a participé au
match en compagnie de Boussena
comme gardien de but, Saoud et Talah
dans l’axe, Benhamouda et Rebah sur
les côtés, Benmalek et Labani dans la
récupération, Maâyouf et Saloum dans
l’animation du jeu et en attaque, il y
avait Siouane et Amrouche.
Amrouche et Rouani marquent Promus en seniors, cette semaine, pour participer au match amical que
l’équipe a livré face au Paradou, les
deux jeunes avant-centres de la catégorie U21, Amrouche Fathi et Rouani
Zakaria, ont brillé. Ils ont aussi marqué
les buts de leur équipe, un doublé
d’Amrouche et un but de Rouani, ils
ont montré de belles choses. Ils pourront jouer vendredi face au Khroub,
puisque l’équipe est sauvée et le match
n’a plus d’importance pour les deux
équipes.
Benhamouda s’illustre
Un autre jeune s’est illustré lors de ce
match,
le
défenseur
El-Hadi
Benhamouda, il a été promu en seniors
depuis un bon moment, il a été utilisé
sur le côté droit de la défense alors qu’il
est milieu de terrain, mais le jeune
Benhamouda est polyvalent, donc il a
pu briller même dans ce poste. Il pourrait, lui aussi, jouer face à l’AS Khroub,
ce vendredi, afin d’avoir une idée sur
ses qualités pour pouvoir jouer en
seniors la saison prochaine.
Saoud rejoue et marque
Blessé depuis le match face à l’USMB,
à Brakni, le jeune défenseur central
Saoud, qui a été recruté au mercato
d’hiver, n’a pas eu la chance de montrer
ses qualités au sein de sa nouvelle équipe, il n’a joué que deux matchs pour
ensuite se blesser et ne plus jouer. Il a
repris récemment les entraînements et a
pu participer au match amical de lundi
face au PAC.
Lors du match amical que l’équipe a
gagné face au PAC par le score de 4
buts à 0, l’avant-centre hadjouti, qui a
été recruté au mercato d’hiver, a marqué un but. Il faut rappeler que l’avantcentre formé au NAHD a déjà marqué
deux buts en championnat, un face à
l’OM et l’autre face au MSPB.
H. K.
A quelques semaines du Mondial brésilien, Noureddine Kourichi, l'entraîneur adjoint de l'équipe nationale d'Algérie,
s'est confié aux Esthètes du Foot dans un entretien exclusif.
«Un grand travail tactique les attend» «Le staff technique n'a pas droit à l'erreur»
PAR MOHAMED A.
L'ancien défenseur central
de la grande équipe de 1982 et 1986
est revenu sur sa propre carrière
mais surtout sur les préparatifs du
Mondial. "Ne pas avoir de regrets"
Evoquant les objectifs de la sélection
au Brésil, l'adjoint de Vahid ne veut
pas condamner son équipe, certes il
reste prudent notamment pour le
premier match contre les Belges, o ù
il a même évoqué un miracle qui
rendra possible la victoire de l'EN,
mais il est clair qu'avec son supérieur à un niveau du staff ils préparent un plan qui se basera sur deux
bons résultats contre les Russes et
les Coréens. " Tout faire pour ne pas
avoir de regrets et penser que tout
est possible en football. Vous voyez,
le Bayern de Munich a pris quatre
buts chez lui. Par rapport à notre
groupe, tout est possible. La
Belgique, ça peut me faire penser à
Algérie-Allemagne en 1982. Je ne
dis pas que l'on va battre la
Belgique, mais tout est possible.
L'objectif est donc d'abord de bien
travailler dans la préparation pour
être forts techniquement et tactiquement pour ensuite être efficace,
chose que fait l'Algérie depuis 3
ans."
«Passer le premier tour ?
On y croit»
Il n'y a pas de pression, le plus
important est de ne pas avoir de
regrets. Tout va se jouer sur le dernier match, ça sera à nous de faire le
travail. Les joueurs savent qu'ils
vont participer à une compétition
exceptionnelle. Préparation, concen-
tration, lucidité, état d'esprit, on doit
jouer comme on sait le faire et pas
pour se prendre la tête. On doit se
dire que dans ce groupe, il y a peutêtre la Belgique avec les noms qu'elle a, mais passer ce tour, oui, tout le
monde y pense, on y croit. C'est à
nous aussi de faire passer un message positif et les joueurs en sont
conscients. On y va avec de l'espoir,
mais on reste humbles. J'espère que
les équipes ne vont pas nous respecter, comme l'Allemagne ne nous
avait pas respectés en 1982, car si on
nous sous-estime…
«Pas de stars»
Pour l'adjoint du Bosniaque, l'une
des forces de l'EN c'est l'absence de
stars, une caractéristique qui a aidé
le coach à mettre en place sa stratégie de jeu. "C'est une génération de
joueurs talentueux. La grande force
de l'équipe réside dans son collectif,
il n'y a pas de stars. La star, c'est
l'équipe. Depuis qu'on a pris la
sélection en 2011, le nombre de
passes par match est passé de 200 à
450/500. Avant, on avait une
moyenne de buts par match de 0,5
et on est maintenant à 2. On a un
système de jeu qui est très offensif et
qui fait qu'on se projette vers
l'avant. Notre jeu est fait pour attaquer et c'est ce qui plaît aux supporters algériens. Si on a eu des résultats, c'est qu'on a mis en place une
équipe qui sait jouer ensemble."
«Défensivement, on a la
capacité de se regrouper
très vite»
Kourichi loue le mérite des
joueurs ayant contribué à l'applica-
Mondial auquel participait l'équipe
d'Algérie pour la troisième fois. En
regardant l'équipe jouer, j'avais
envie de participer, de pouvoir faire
en tant qu'entraîneur ce que j'avais
pu faire comme joueur. Quand
Vahid a été nommé entraîneur, il
cherchait un profil comme le mien
et il m'a choisi comme adjoint."
Kourichi raconte les grandes lignes
de sa mission dans le staff. "Quand
il n'y a pas de match, le staff technique n'est pas au repos ! Avec
Vahid, on supervise évidemment
tous les joueurs qui jouent dans les
championnats européens et je me
déplace aussi pour aller voir des
joueurs, leur parler, leur dire qu'on
les regarde, qu'on les observe.
Connaissant Vahid Halilhodži? qui
est très à cheval sur la rigueur, rien
n'est laissé au hasard. "
tion du projet tactique mis en place
par Vahid, et n'oublie pas d'évoquer
les défenseurs, qui ont eu leur rôle
dans ce remaniement. "Cette équipe
me fait un peu penser à ça, oui.
Nous sommes très attirés par l'attaque et défensivement on a la capacité à se regrouper très vite. Ça a été
un travail de longue haleine qui
commence à porter ses fruits et ce
n'est pas un hasard si l'Algérie s'est
qualifiée pour sa quatrième Coupe
du monde."
«On n'est jamais au repo»
L'ex-coach du FC Mantes en division CFA reconnaît qu'il a toujours
rêvé de réintégrer les rangs des
Verts et ce depuis la fin de sa carrière de joueur. "En 2010, j'ai eu la
chance de pouvoir assister au
«Vahid, quelqu'un de très
méticuleux»
L'ancien défenseur central ne
pouvait pas achever l'interview sans
parler des qualités de Vahid. "C'est
quelqu'un de très méticuleux, un
grand professionnel avec une grande qualité tactique. C'est un homme
qui impose une forme de discipline
et c'est quelque chose dont l'Algérie
avait besoin. La préparation va
démarrer de bonne heure avec
beaucoup de travail, de travail tactique surtout. Tous les joueurs sont
conscients qu'il y a quelque chose de
merveilleux qui les attend. Nous le
staff devons être irréprochables
dans le contenu de cette préparation", a-t-il conclu.
M. A.
Compétition / PUB
ANEP 121 413 du 7/5/2014
Compétition / PUB
ANEP 121 154 du 7/5/2014
20
www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz
MATCH RETARD LIGUE 1
USMH
MCA
1
0
Stade 1er-Novembre-1954
d'El-Harrach
But : Mebarki 51'
Doukha 3
Boulekhoua 4
Azzi 3
Belkaroui 3
Mazari 4
Hendou 4
Aït Ouamar 4
Boumechra 3
(Abid 83')
Mebarki 4
(Amada 71')
Younès 4
Sylla 3 (Khadir
90'+1)
Ent : Charef.
Ent : Bouali.
Averts. :
Gherbi 42', Azzi 63', Aksas 69',
Mebarki 51', Mazari 79', Sylla 86'
Film du match
2' Boulekhoua, sur le côté
gauche, dribble, Besseghir
pénètre et tire en puissance,
Djemili en corner.
18' Corner botté par Aït
Ouamar, Mazari de la tête oblige Djemili à dégager des deux
poings.
25' Longue balle d'Younès,
Mebarki amortit dans la surface,
tire mais le cuir passe à
quelques centimètres de la
transversale.
30' Mebarki sert Younès en
profondeur, centre en retrait sur
Sylla à l'intérieur des 6 m, mais
dans le dos de Sylla.
51' Younès sort du milieu de
terrain repique dans l'axe, sert
idéalement Mebarki qui ouvre
la marque.
74' Boucherit, sur le côté, sert
Bouguèche, dans les bras de
Doukha.
82' Suite à une faute de
Mazari, Houasnia donne coup
franc pour le MCA très contesté
par les Harrachis, botté par
Zeghdane, la balle touche le
poteau.

Un policier
blessé
Vu l'hystérie qui a
régné au stade
d'El-Harrach, un
policier a reçu
des projectiles
sur la tête. Il a
fallu l'intervention des pompiers
qui lui ont couvert la tête avec
un bandage.

Deux
supporters
blessés
dont
un évacué
à l'hôpital
Comme tout le
monde le sait, la
tension a atteint
son paroxysme
hier dans le stade
du 1er-Novembre1954. Deux blessés ont été enregistrés. L'un a eu
un petit bobo et
l'autre a été évacué en urgence à
l'hôpital.
ANEP 121 482 du 7/5/2014
Compétition / PUB
ANEP 121 488 du 7/5/2014
El-Harrach, la rage
de vaincre en plus
Djemili 3
Besseghir 2
Metref 3
L'USMH s'est offert le détenteur de la coupe qui était sur un nuage. Mebarki
(Bouguèche 70')
est passé par là, la rentrée de Bouguèche a réveillé le groupe. Mais au final,
Aksas 3
Djeghbala 3
ce qui restera de ce derby, c'est la violence avant le coup d'envoi.
Kacem 3
Daoud 3
PAR RACHID HAMADI
Boucherit 3
Gherbi 4
Les Harrachis sont renYachir 3
trés sur le terrain avec la ferme
Bensalem 2
(Zeghdane 60') 2 intention de garder les trois
Temps printanier, affluence record,
arbitrage de
M. Houasnia assisté par MM. Hamou
et Doulache.
Compétition / PUB
Mercredi 7 mai 2014
points à la maison. Les banlieusards ont affiché d'entrée leurs
intentions et cela en prenant les
rênes du jeu dès le coup d'envoi du match. L'entraîneur
Charef a opté pour la variante
tactique du 4-2-3-1 afin d'acculer les Vert et Rouge. Alors que
l'entraîneur Bouali a décidé de
jouer la carte défensive en
jouant avec le 4-5-1, les camarades de Mebarki ont raté plusieurs occasions nettes de scorer.
Plusieurs fautes commises par les Mouloudéens,
notamment du côté de
Bensalem, qui a montré qu'il
manquait terriblement de compétition. Il a trouvé du mal
pour arrêter les Harrachis qui
ont trouvé la faille et ont insisté sur son couloir pour le désorienter. Cependant, ils trouveront un Djemili très présent qui
a empêché plusieurs tirs qui
allaient directement au fond de
ses filets. Les Mouloudéens
joueront en bloc défensif en
comptant sur des contreattaques, mais qui ne vont pas
inquiéter pour autant le gardien Doukha qui a passé une
première mi-temps paisible.
Plus dominants Les
Harrachis, alors que le détenteur de la coupe donnait l'impression qu'il était toujours sur
un nuage. Mais les moult
actions harrachies n'apporteront rien et la première mi-
5
Bechouche :
«Nous étions plus
déterminés»

Ghazi
est rentré
au vestiaire
avec Azzi
Pour éviter les
projectiles, puisque
les Harrachis
attendaient que les
Mouloudéens
rejoignent les
vestiaires afin
de balancer sur
eux toutes sortes
de projectiles,
Karim Ghazi, le
milieu récupérateur
du MCA, est rentré
avec Azzi afin
d'éviter les coups.
Il réussit à rentrer
indemne dans les
vestiaires.
Bechouche Après le match,
Bechouche nous a livré ses
impressions à chaud nous disant :
"C'était un match sous haute pression. Pour cela, nous avons fait
entrer les joueurs aux vestiaires
et nous avons fait de sorte à ce
qu'ils soient dans les meilleures
conditions pour rester concentrés
sur le match. Nous étions déterminés à ne pas laisser les 3
points nous échapper vu l'enjeu de
la rencontre. Et je tiens à remercier le 12e homme qui est notre
merveilleux public qui nous a soutenus et encouragés durant toute
la partie. Il est vrai que nous nous
sommes repliés le dernier quart
d'heure, mais nous avons tout de
même dominé la plus grande partie du match. Et cela est dû au fait
que les joueurs ont dépensé beaucoup d'énergie durant le match,
donc c'est normal qu'on se soit
repliés un peu à la fin. Aussi, je
tiens à signaler que mes joueurs
n'ont pas raté ce rendez-vous et
ont fait le match qu'il fallait. C'est
une belle victoire qu'ils viennent
de décrocher et je les félicite."
Bouali : «Difficile
 de jouer dans
Bouguèche ces conditions»
escorté par
Doukha
temps se termine comme elle
avait commencé sur un score
de zéro partout. De retour des
vestiaires, les Vert et Rouge
donnaient l'impression d'être
absents, alors que les Jaune et
Noir étaient très déterminés à
sortir le grand jeu pour
prendre l'avantage.
C'est ce qui fut, puisque
Mebarki donne l'avantage à
son équipe en ouvrant le score
après avoir été bien servi par
Younès. Bouali décide de remplacer Bensalem par Zeghdane
afin de libérer Metref. C'est ce
qui fut puisque Metref s'exprimera mieux par la suite. Mais
le coach décide de le remplacer
après un moment, en incorporant Bouguèche afin de changer sa variante tactique pour
réussir à remettre les pendules
à l'heure.
Il faut dire que l'entrée
de Zeghdane et celle de
Bouguèche ont permis de voir
un Mouloudia d'Alger plus
présent et qui s'est imposé lors
du dernier quart d'heure.
R. H.
Les Harrachis tirent un projectile sur
l'arbitre qui le mentionne dans son carnet
Avant le coup d'envoi de la partie et dès son entrée sur le terrain,
l'arbitre Houasnia reçoit un projectile. Il ne va pas se faire prier pour le
mentionner dans son carnet.
Besseghir : «On n'a pas montré
le visage qu'on voulait»
Le capitaine des Vert et Rouge était déçu par l'issue qu'a connue le derby.
Car lui et ses équipiers voulaient assurer, mais n'ont pas pu le faire.
Le Mouloudia d'Alger s'est incliné
devant les Harrachis, un
commentaire ?
On savait que ça sera un match
difficile à disputer. Mais on était
décidés à se montrer à la hauteur.
On n'a pas montré le visage qu'on
voulait proposer. Malheureusement,
on a perdu. C'est cela le foot. Il faut
passer à autre chose maintenant.
Ne pensez-vous pas que le MCA a
manqué de concentration à cause de
l'euphorie de sa finale gagnée ?
Non, pas du tout. Ce match était
important pour nous et on voulait le
gagner. Malheureusement, ce ne fut
pas le cas. On va mettre aux
oubliettes cette partie pour préparer
la suite du parcours avec plus de
détermination et de conviction de
gagner les rendez-vous restants.
Ne croyez-vous pas que vous êtes
tombés dans la facilité ?
Non, loin de là. On était rentrés
sur le terrain avec la détermination
de créer l'exploit. On n'a pas su le
faire, c'est comme ça et pas autrement.
Il reste quatre matches, comment ça
se présente pour vous ?
Très difficile, mais on va les aborder avec la détermination de réussir
les challenges à chaque fois. On va
tout mettre en œuvre pour les disputer à fond. Ce qui est certain, on fera
tout pour renouer avec les victoires
prochainement.
I. Z.
Il n'est resté
que le squelette de la
tribune métallique
Les Chnaoua présents dans les gradins ont
décidé de répondre à leur façon aux hostilités des Harrachis et cela en arrachant tous
les sièges de la tribune métallique réservée
aux visiteurs. La violence dans les stades
continue et il faudrait mettre fin à cela
pour éviter qu'il y ait des victimes.
A la fin de
l'échauffement, le
public harrachi
tirait sur les
joueurs
mouloudéens quand
ils allaient
rejoindre les
vestiaires.
Bouguèche a décidé
de rester sur le
terrain. Tous les
fans lui
demandaient de
rentrer dans le
vestiaire afin qu'il
reçoive des coups,
mais Hadj
Bouguèche refusa,
il a fallu
l'intervention de
Doukha qui l'a
escorté pour éviter
les projectiles.
"C'était un match difficile à préparer. Surtout avec les festivités
qu'il y a eu. La physionomie de la
seconde mi-temps était bien
meilleure que celle de la première.
Mais c'est difficile de jouer au
football dans de telles conditions."
I. Z.
Metref titulaire
Alors que lors de la finale il a été
incorporé en cours de jeu, le milieu
de terrain mouloudéen, Hocine
Metref, a été aligné d'entrée face à
l'USMH hier à Mohammadia. A rappeler qu'il n'a pas joué titulaire depuis
le derby contre le CRB lors du match
aller.
Bensemra, le seul
dirigeant présent
Ce qu'on peut retenir du derby d'hier
entre l'USMH et le MCA, c'est que la
direction harrachie était absente.
Seul Fayçal Bensemra était présent
hier.
 Kaci Saïd agressé
25 minutes
de retard
Le derby USMH-MCA
a débuté avec 25
minutes de retard.
Vu la grosse pression exercée par
les fans harrachis,
il a fallu renforcer
la sécurité avant de
donner le coup
d'envoi de la partie.
A la fin du match, le manager du
Mouloudia d'Alger, Kamel Kaci
Saïd, a été agressé par les fans
de l'USMH qui ne cessaient de
l'insulter avant même l'entame de
la partie. Il a été agressé par des
supporters très en colère qui se
sont acharnés sur lui. Il a fallu
l'intervention des forces de
l'ordre pour le sauver des mains
de ces agresseurs.
Belkaroui agresse Aksas
dans le tunnel
Avant le coup d'envoi du match, une bagarre
entre deux joueurs s'est déclenchée dans le tunnel
entre Belkaroui et Aksas. Ça a débuté par des
échanges de mots avant de voir Belkaroui asséner
un coup de poing dans le ventre d'Aksas. Des
attitudes qui ne sont pas dignes de joueurs
professionnels.
Standing-ovation pour Mebarki
Quand il a quitté le terrain après que Charef ait
décidé de le remplacer par Amada, le buteur
Mebarki est sorti sous un tonnerre
d'applaudissements que lui a réservé le public de
l'USMH.
73', les Chnaoua allument
les fumigènes et les jettent
sur le terrain
Lors de la phase aller, les Harrachis avaient
accroché une banderole à Omar Hamadi
avertissant les Chnaoua de venir à El-Harrach.
Les supporters du doyen des clubs algériens ont
tenu à montrer aux Harrachis qu'ils sont là, bien
présents chez eux pour soutenir leur équipe
malgré tout. A la 73', ils allument les fumigènes et
les jettent sur le terrain.
www.competition.dz
6
USMH
Mercredi 7 mai 2014
LIGUE 1 MATCH RETARD
LIGUE 2
15h50 : les Vert
et Rouge entrent
pour s'échauffer
MCA
1-0
Harrachis et Mouloudéens se sont affrontés
Ils ont frôlé la catastrophe
Les camarades de Djemili
sont entrés sur la pelouse du
stade 1er-Novembre-1954 à
15h50 pour s'échauffer. Vers
les coups de 16h10, les
Mouloudéens rejoignent les
vestiaires.
Les supporters harrachis ont réservé un accueil des plus spéciaux pour ceux du Mouloudia,
et c'est le moins que l'on puisse dire. Un service d'ordre impressionnant a été déployé à
l'occasion du derby USMH-MCA pour assurer la sécurité, celui-ci fut dépassé par moments.
PAR RACHID HAMADI

Charef tente
de calmer
les ardeurs
Hier, les Mouloudéens se sont
donné rendez-vous à El-Kettani pour
se déplacer au stade d'El-Harrach. Le
rendez-vous était prévu à 10h. Les
dirigeants du MCA qui avaient
récupéré quelques heures auparavant
les billets ont remis les tickets à chacun
d'entre eux dans les bus. Ces bus
réservés démarreront sous escorte
policière, comme ce fut le cas pour les
Harrachis lors du match aller à Omar
Hamadi. Arrivés au stade 1erNovembre, les supporters du
Mouloudia d'Alger trouveront à
l'accueil des centaines de Harrachis
visiblement très décidés à en découdre
et surtout les empêcher de prendre
place dans le stade.
Les supporters en jaune et noir
voulaient imposer leur loi. Ils se
refusaient à l'idée de voir un supporter
mouloudéen dans le stade et le font
savoir aux policiers. C'est la confusion
totale. Conciliants, les membres du
service d'ordre vont d'abord faire
entendre raison aux Harrachis. C'est
alors que quelques supporters du
MCA ont pu prendre place dans les
gradins de la tribune réservée aux
visiteurs. Mais très vite, la situation
dégénère. De nombreux Harrachis,
bien décidés à imposer leur diktat,
vont les prendre à partie. C'est encore
une fois une très grande confusion qui
va régner. Les supporters
mouloudéens n'ont qu'une seule issue,
s'enfuir. Ce qu'ils feront, mais pour
aller où ? Il a fallu l'intervention
énergique cette fois-ci des policiers très
renforcés à l'occasion pour les en
empêcher.
La tension était à son paroxysme.
Ces supporters de l'USMH criaient à
tue- tête qu'ils empêcheront tout
Mouloudéen tentant de prendre place
dans la tribune. Les forces de l'ordre
ont interdit la sortie aux Harrachis, les
L'entraîneur en
chef de l'USMH,
Boualem Charef,
était très dégoûté
quand il est
rentré sur le
terrain en voyant
la tension qui se
dégageait. Il a
appelé à la
sagesse et a
tenté à maintes
reprises de
calmer les nerfs
des fans
harrachis.
cantonnant dans leurs gradins. Le
temps passe et la tribune réservée aux
Mouloudéens est restée vide. Puis
soudain, c'est la débandade. Voyant
que les Mouloudéens étaient parqués
hors du stade, certains Harrachis
surexcités ont voulu sortir du stade
pour les affronter. Voilà qu'on repart
une fois de plus dans une des
confusions qui a failli faire basculer les
choses vers le pire. Mais les agents des
forces de l'ordre, bien plus organisés et
décidés eux aussi à ce que la force
revienne à la loi, ils les renvoient à
leurs places. Certains, très en colère,
envahissent le terrain. Une vingtaine
de personnes voulaient sortir vaille
que vaille.
Mebarki marque
son premier but à
l'occasion du derby

Boumella :
«C'est
déplorable !»
"On est venus
jouer un match de
foot, pas pour
faire la bagarre. Il
y a eu des intimidations. Il y a eu
des blessés
aussi. Pourtant,
lors du match
aller, on a bien
reçu les
Harrachis. Ils ont
eu leur quota le
plus normalement
du monde. Ils ont
joué, gagné et
même fêté leur
victoire sans grabuge. Aujourd'hui,
on a été accueillis
froidement.
Pourtant, on a
opté pour une
tentative de
réconciliation,
mais aujourd'hui,
on a compris que
rien de cela ne
peut arriver. C'est
un refus catégorique. Espérons
que l'avenir sera
meilleur."
I. Z.
Les stadiers et les policiers
présents ont souffert le martyre pour
que ces supporters quittent le terrain.
Du côté mouloudéen, leurs bus ont été
garés devant la pompe à essence
derrière le stade. Les fans de
l'USMH, qui étaient de ce coté-là,
CLUB
n'ont pas manqué eux aussi de
leur balancer toutes sortes de
1. USMA
projectiles.
La police s'interpose et fait
2. ESS
rentrer les Mouloudéens. On
3. JSK
pouvait compter quelque 150 fans
au maximum. Ce qui ne sera pas
4. USMH
du goût des Harrachis qui
réclamaient leur exclusion. Cela les 5. MCEE
a poussés à mettre le feu dans une
6. MCA
partie des tribunes pour contester
7. RCA
et montrer à tout le monde qu'ils
n'acceptent pas que les supporters
8. CSC
du MCA prennent place dans la
9. JSS
tribune réservée aux visiteurs. La
tension ne s'est pas atténuée, mais 10. ASO
une fois les joueurs sur le terrain
11. MOB
pour s'échauffer, le calme est
revenu petit à petit. Et place au
12. CRB
foot après.
R. H. 13. MCO
" C'était un match très difficile.
Nous étions conscients que ça
n'allait pas être de tout repos. On
devait remporter ce derby vu son
enjeu. En plus, après la série de
bons résultats à l'extérieur on
n'avait pas le droit de décevoir
notre public lors de ce derby. On
a certes subi une grande pression mais nous avons su bien
réagir, car nous avons bien travaillé pour ce résultat. J'ai marqué mon premier but cette saison, un but qui a une grande
valeur vu qu'il est venu à l'occasion de ce derby et je souhaite
qu'il ne soit pas le dernier. Pour
Belkaroui évacué à l'hôpital
la suite, nous irons à Tizi Ouzou
Lors de la première mi-temps, Belkaroui a reçu un coup au niveau de la
avec la ferme intention de contimâchoire. Sur le coup, ça ne paraissait pas si grave. Mais à la fin du match, nuer sur notre série de bons
le staff médical a jugé qu'une évacuation d'urgence à l'hôpital est
résultats. "
nécessaire afin d'être fixé sur la gravité de la blessure. Souhaitons que ce
ne soit pas grave et que le joueur puisse très vite reprendre avec son
Les CRS pour encercler
équipe.
«Zaoualiya ou yellabou l'ballon»
le terrain
Afin d'éviter tout débordement, vu la
tension dans les gradins, les CRS ont
Pour chambrer l'adversaire, les joueurs harrachis n'ont pas trouvé mieux
été appelés pour venir renforcer le
que de taquiner l'adversaire avec une chanson dont le refrain est "zaoualiya service d'ordre. Les CRS ont encerclé
ou yellaabou l'ballon". Traduction : "Des gens pas riches mais qui jouent un le terrain afin qu'aucun envahissebeau football".
ment de terrain ne soit enregistré.
Metref reçoit
un projectile sur
la tête
Quand il a foulé le terrain
pour s'échauffer, il a reçu une
bouteille en pleine tête tirée
par les fans harrachis qui
voulaient intimider les
Mouloudéens avant le match.
15h45 :
les Harrachis
s'échauffent
A 15h45, les camarades de
Mazari font leur apparition
sur le carré vert pour
s'échauffer devant leur public
très excité et décidé à pousser
son équipe pour gagner son
derby.
U21 :
USMH 2 - MCA 0
Les U21 de l'USMH ont
remporté les trois points du
derby devant le Mouloudia
d'Alger. Les buteurs sont
Benmerah et Benyettou.
CLASSEMENT DE LA LIGUE 1
MATCHES
Pts J. G. N. P.
60 26 18 06 02
49 26 14 07 05
46 26 13 07 06
43 26 12 07 07
41 26 11 08 07
41
39
39
36
35
28
27
27
22
20
20
14. JSMB
15. CRBAF
16. CABBA
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
12
11
10
10
09
08
08
07
05
05
04
05
06
09
06
08
04
03
06
07
05
08
09
09
07
10
09
14
15
13
14
16
14
BUTS
P. C. Diff.
41
33
34
30
33
23
27
27
32
21
21
20
23
18
13
17
15
18
20
21
25
20
26
27
33
16
30
28
34
38
28
34
+26
+15
+14
+09
+08
+03
+01
00
-01
+05
-09
-08
-11
-20
-15
-17
PROCHAINS RENDEZ-VOUS
27 journée
e
JSK
ESS
MCO
CRB
RCA
JSMB
ASO
MCA
USMH
CABBA
CRBAF
USMA
MCEE
CSC
JSS
MOB
29e journée
ESS
CRB
RCA
JSMB
ASO
MCA
JSK
CABBA
USMH
MCO
CRBAF
USMA
MCEE
CSC
JSS
MOB
28e journée
CRBAF
USMH
MOB
JSS
MCEE
CSC
USMA
MCO
CRB
CABBA
JSK
MCA
ESS
ASO
RCA
JSMB
30e journée
MOB
JSS
CSC
MCEE
USMA
CRBAF
MCO
CRB
USMH
CABBA
JSK
MCA
ESS
ASO
RCA
JSMB
NAHD
A quelques jours du match ASMO-NAHD
Le choc
des invincibles
A moins de 72 heures du choc qui opposera le Nasria, second au
classement, à son poursuivant direct, l’ASMO, on retient son
souffle dans les fiefs des deux formations.
PAR MOHAMED ADRAR
Ce match entre les Asémistes
et les Nahdistes, c’est aussi le choc
des invincibles, plus exactement
entre deux formations qui restent
sur les deux plus longues séries
d’invincibilité en championnat
cette saison. La palme revient, toutefois, aux Oranais qui restent sur
une incroyable série de 14 rencontres sans défaite. Le dernier
revers des poulains de Mouassa
remonte justement à la confrontation qui les avait opposés lors de la
manche aller au Nasria. Depuis, les
Oranais ont aligné une série de 5
victoires et 9 matchs nuls. En face,
les Nahdistes possèdent des statistiques quasi-similaires, avec une
belle série en cours de dix matches
sans défaite. La dernière contreperformance des Nahdistes remonte à
la défaite subie à Hadjout face à
l’USMMH sur le score de deux
buts à un. Depuis ce revers, les
Sang et Or ont aligné sept victoires
et trois matches nuls. C’est dire que
cette rencontre de la 29e journée,
en dehors de l’énorme enjeu qui la
caractérise, va opposer les deux
formations les plus en forme du
moment, une des deux formations
pourrait voir sa série d’invincibilité
rompue à l’occasion de cette rencontre, à moins d’un match nul qui
ferait plutôt les affaires des Sang et
Or.
Attention, le NAHD ne
perd pas face à ses
concurrents directs !
Autre statistique qui plaide cette
fois-ci en faveur du Nasria, c’est le
fait que le NAHD n’a pas perdu la
moindre rencontre face à ses
concurrents directs. Que ce soit à
domicile ou à l’extérieur, les
Nahdistes n’ont pas perdu le
moindre match face aux quatre
autres prétendants à l’accession.
Les coéquipiers de Benyahia sont
restés intraitables à domicile face
aux ténors, infligeant à chacun des
prétendants une défaite au stade
du 20-Août. Hors de leurs bases,
les Sang et Or se sont montrés tout
aussi solides, réussissant à imposer
le partage des points à l’USMBA,
l’OM et le WAT, tout en s’imposant à Blida face à l’USMB. C’est
dire que lorsqu’il s’agit d’affronter
les meilleures équipes de Ligue 2,
les coéquipiers de Boussaïd font
toujours en sorte de ne pas perdre.
Les Asémistes sont donc avertis, le
Nasria, c’est du très solide, il va falloir réaliser un exploit pour venir à
bout des Nahdistes, ce vendredi,
au stade Habib Bouakeul d’Oran.
Médéa à l’affût Si les
regards de tous les observateurs de
la Ligue 2 seront braqués, ce vendredi, vers le stade Habib
Bouakeul d’Oran et ce choc qui
opposera le Nasria à l’ASMO, et à
un degré moindre vers l’autre choc
de la journée entre l’USMBA à
l’USMB,
Husseindéens
et
Asémistes ne manqueront pas
d’être à l’écoute de ce qui se passera du côté de Médéa, lors de la rencontre OM-AB Merouana. En effet,
et si le NAHD et l’ASMO se trouvent en très bonne position pour
Le NAHD écope
de 13 millions
d’amende
La commission de discipline de la LFP a
communiqué, avant-hier soir, les PV
relatifs aux deux dernières journées de
championnat de Ligue 2. Des PV qui
concernaient du côté du NAHD les
rencontres de l’USMBA et du CAB. Le
Nasria a écopé lors de ces deux
rencontres de pas moins de quatre
amendes, pour un montant global de 13
millions de centimes. La plus grosse part
concerne le match de l’USMBA, avec 3
millions de centimes pour une
contestation de décision du capitaine
Cherif Abdeslam, 5 millions pour arrivée
tardive au stade et 2 millions pour
mauvais comportement de l’équipe lors
de ladite rencontre (5 avertissements
reçus en tout). Pour ce qui est du match
du CAB, les Sang et Or ont écopés d’une
amende de 3 millions pour utilisation de
fumigènes par les supporters du club.
valider leur ticket vers la Ligue 1, il
n’en demeure pas moins que la formation de l’Olympique de Médéa
reste à l’affût de tout faux pas de
l’une où de l’autre formation. Quel
que soit le résultat de ce choc
ASMO-NAHD, l’OM fera la bonne
opération de la journée avec un
succès face à Merouana. Le
meilleur des résultats pour les
Médéens, c’est sans aucun doute
une victoire du NAHD à Oran, ce
qui leur permettrait de ravir la 3e
place aux Asémistes. Un match nul
ne serait pas une si mauvaise opération également pour les
Médéens, qui reviendraient dans
ce cas à égalité de points avec
l’ASMO et à un point du NAHD.
Par ailleurs, une défaite du Nasria
à Oran placerait les Médéens à égalité de points avec le NAHD, avec
un avantage au goal-average pour
les Médéens qui pourront se suffire d’un match nul à Alger face au
NAHD lors de la dernière journée
pour valider leur billet pour la
Ligue 1. C’est dire que l’OM va
guetter le moindre faux pas des
quatre autres prétendants, pour
tenter de décrocher son billet pour
la Ligue 1, à la faveur d’une
remontée spectaculaire au classement.
M. A.
La CD confirme
la participation d’Allali
et Boussaïd face à l’ASMO
La commission de discipline de la LFP a confirmé la suspension
pour un seul et unique match, du défenseur Slimane Allali et du
milieu de terrain Rafik Boussaïd, tous les deux expulsés lors du
match face à l’USMBA. Les deux joueurs, qui n’ont pas pris part au
dernier match face au CAB, ont donc purgé leur suspension lors de
ce dernier match, ils prendront part à la rencontre de ce vendredi
face à l’ASMO, sans le moindre souci.
Le club reçoit un chèque
d’un million de dinars
pour le sacre des U21
Vainqueurs de la coupe d’Algérie des U21, les Sang et Or ont reçu
des mains du président de la FAF, Mohamed Raouraoua, un
chèque d’un million de dinars, représentant la récompense du club
pour ce sacre. Un montant dérisoire qui ne couvre même pas les
primes que le président nahdiste va verser à ses poulains et qui
s’élèvent à pas moins de 10 millions de centimes pour chacun des
joueurs.

La CDA
désigne
Mial
Les Sang
et Or
rassurés
La commission
de désignation
des arbitres a
communiqué,
lundi soir, la
liste des
referees devant
officier ce
week-end pour
le compte de la
29e journée de
Ligue 2. La CDA
a donc désigné
M. Farouk Mial
pour diriger ce
choc qui
opposera le
Nasria à l’ASM
Oran, il sera
assisté de MM.
Salaouadji et
Semsoum. Une
désignation qui
a rassuré les
Sang et Or qui
craignaient au
plus haut point
l’arbitrage en
cette fin de
saison décisive,
mais qui sont
désormais
rassurés de voir
un arbitre de la
trempe de M.
Mial diriger
cette rencontre.
Il faut dire que
M. Mial est l’un
des meilleurs
arbitres sur la
scène nationale,
lui qui a
toujours été
correct lors des
différentes
rencontres du
Nasria qu’il a
eu à diriger.

3 primes
perçues
Afin de mettre
ses poulains
dans les
meilleures
dispositions
morales, le
président Ould
Zmirli a procédé
avant-hier
après-midi à la
régularisation
de la situation
des primes de
ses joueurs. Le
chairman
nahdiste a ainsi
remis à tous les
joueurs ayant
participé aux
trois dernières
rencontres de
championnat, la
coquette
somme de 15
millions de
centimes,
représentant
les primes des
victoires face
au MCS et au
CAB, ainsi que
le précieux
match nul
obtenu à Sidi
Bel-Abbès face
à l’USMBA. Une
belle
récompense
pour les joueurs
qui pourront
aborder les
deux dernières
rencontres de
championnat
avec un moral
au beau fixe.
www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
19
USMAn
Les supporters
exigent le départ de
tous les dirigeants
Les supporters annabis tentent de
s’organiser pour tirer le club des griffes
de la maffia qui l’a clochardisé et ruiné.
De notre correspondant
BACHIR REDJEL
Les dirigeants se
cachent et ne se montrent
plus en public de peur
d’être interpellés violemment, mais continuent de
tirer à boulets rouges, les
uns sur les autres, chacun
imputant l’échec total et la
faillite générale à l’autre.
Les supporters qui demandent aux pouvoirs publics
d’intervenir, exigent aussi le
départ des actuels dirigeants, à leurs yeux, responsables de la catastrophe
actuelle non sans remettre
un bilan exhaustif et quantitatif de la situation du club.
A Kerroum, il est demandé
de ne plus se cacher derrière
le CSA pour fuir ses responsabilités et de confirmer
définitivement sa démission
qu’il dit avoir déposé à la
DJS au mois de février. A
Chouki, qui se lamente
d’être abandonné par ses
pairs, il est aussi demandé
de déposer clairement ses
bilans et de partir tout en
entraînant avec lui les
autres micro-actionnaires, à
savoir Jahel Abdeslam,
Boufera,
Benothmane,
Benabed E-Hadi, Benabed
Ali et Boufermes Kako.
Quant à Boudiaf, ils exigent
de lui de ne plus roder dans
l’environnement du club et
CLUB
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
USMBA
NAHD
ASMO
OM
USMB
USC
WAT
ABS
USMMH
ABM
ASK
MCS
CAB
MSPB
USMAn
ESM
CLASSEMENT DE LA LIGUE 2
MATCHES
Pts J. G. N. P.
51 28 14 09 05
50 28 13 11 04
49 28 12 13 03
47 28 13 08 07
46 28 13 07 08
45 28 13 06 09
43 28 12 07 09
36 28 09 09 10
36 28 11 06 11
35 28 09 08 11
34 28 09 07 12
34 28 08 10 10
31 28 07 10 11
27 28 05 12 11
25 28 05 11 12
08 28 03 02 23
29e journée
ABS
USMMH
USC
OM
ASMO
CAB
USMBA
ESM
de chercher un moyen
réglementaire rapide pour
se dissocier définitivement
du club. «Ces gens appartiennent à une maffia et ils
n’ont servi que leurs intérêts. Maintenant, qu’ils ont
assassiné ce club, ils feraient
mieux de partir. Comment
voulez-vous qu’ils gèrent
un club de la taille de
l’USMAn alors qu’ils n’ont
jamais réussi à se réunir et
se mettre autour d’une
table, ne serait-ce qu’une
seule fois durant toute la
saison.
«C’est scandaleux», crie à
la Tabacoop un supporter à
bout de nerfs, venu
rejoindre un groupe qui se
rassemblait sur les lieux. Et
d’ajouter : «Il faut qu’ils
déguerpissent des locaux,
comme Menadi avant eux.
Nous demandons aux pouvoirs publics de leur exiger
des comptes et des bilans
chiffrés et de les radier à vie.
Ils sont dangereux. Il faut
les écarter définitivement
du mouvement sportif.»
Du côté de Sidi Brahim,
après un léger calme c’est la
tension maintenant qui
commence à monter crescendo pour dénoncer la
gestion catastrophique de
l’équipe dirigeante actuelle
et pour clamer haut et fort
son départ.
B. R.
MSPB
ASK
USMAn
ABM
NAHD
MCS
USMB
WAT
P.
42
27
29
31
34
28
24
28
24
23
33
25
20
13
13
14
BUTS
C. Diff.
21
16
16
20
24
24
16
29
27
26
31
28
29
23
26
52
+21
+11
+13
+11
+10
+04
+08
-01
-03
-03
+02
-03
-09
-10
-13
-38
30e journée
USMB
MCS
NAHD
WAT
USMAn
ASK
MSPB
ABM
CAB
ASMO
OM
USC
USMMH
ABS
ESM
USMBA
18
www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz
LIGUE 1
Liste des libérés, recrutement et avenir du coach

Djallit
reviendra
face au
MOB
L'attaquant
Mustapha
Djallit a été
ménagé par
Fouad Bouali
pour le derby
contre l'USMH
à cause d'une
blessure
contractée à la
cuisse lors de
la finale de la
coupe d'Algérie
face à la JSK.
Le retour de
l'enfant de
Béchar est
prévu le weekend prochain
contre le MOB.

ANEP 121 216 du 7/5/2014
Compétition / PUB
ANEP 121 638 du 7/5/2014
Belaïd
sera
aligné
d'entrée
face au
MOB
Fouad
Bouali a décidé
de ménager,
hier, Habib
Belaïd pour le
derby contre
l'USMH, mais il
lui a promis de
le faire jouer
dans le match
de samedi
contre le MOB.
Les supporters
du MCA vont
certainement
applaudir
Habib Belaïd
surtout qu'il a
eu un accueil
chaleureux
lors du match
contre le
CABBA pour le
booster à
réaliser un
grand match et
montrer qu'il a
sa place dans
cette équipe
mouloudéenne.
Boumella se réunira
lundi avec Bouali
Après avoir remporté la coupe d'Algérie, les choses sérieuses
commencent pour le doyen des clubs algériens pour la préparation de
la saison prochaine.
PAR M. ZERROUKI
L'homme fort du
Mouloudia
d'Alger,
Boudjemâa
Boumella,
compte se réunir au début
de la semaine prochaine
avec l'entraîneur Fouad
Bouali. Il veut connaître ses
conditions pour renouveler
son contrat. Si les deux
hommes trouvent un terrain
d'entente, ils passeront à un
autre volet, celui de la liste
des joueurs à libérer et aussi
le renforcement de l'équipe.
Fouad Bouali, qui se sent
bien au MCA, dit ne pas
écarter l'idée de continuer
son aventure avec le Doyen
surtout qu'il est derrière la
victoire du MCA en coupe
d'Algérie. Mais il est clair
que Bouali ne veut pas
revivre les problèmes de
cette saison. A cet effet, il
veut des garanties avant de
parapher son contrat.
Contacté par nos soins, le
président Boumella nous a
affirmé que beaucoup de
choses vont changer en prévision de la saison prochaine : "Certes, pour ma première saison, on a commis
des erreurs, mais on a aussi
réalisé un gros travail surtout sur le plan administratif où tout marche à merveille. Ce qui est certain, on
va corriger nos erreurs. Je
peux vous dire que d'ici le
début de la semaine, on va
entamer la préparation de la
saison prochaine."
Il compte installer
une cellule de recrutement
Pour éviter les erreurs de
cette saison, Boudjemâa
Boumella veut mettre en
place une cellule de recrutement. Ses membres seront
désignés en collaboration
avec l'entraîneur de l'équipe, que ce soit Fouad Bouali,
si bien sûr ses conditions
seront acceptées, ou bien
avec un autre. Si Boudjemâa
Boumella a décidé d'une
cellule de recrutement, c'est
ANEP 121 358 du 7/5/2014
Compétition / PUB
ANEP 121 474 du 7/5/2014
parce qu'il n'était pas satisfait du recrutement de
Kaoua et de KSK. Tout le
monde est unanime à dire
que le recrutement du MCA
cette saison était catastrophique.
Une chose est sûre, la
réunion entre Boumella et
Bouali sera décisive. C'est
lors de cette réunion qu'on
saura si Bouali restera ou
pas au MCA et ainsi
connaître les joueurs qui
vont quitter le MCA.
M. Z.
Il a été opéré samedi dernier, alors que ses coéquipiers faisaient la fête dans les rues d'Alger.
demandé de passer sur le billard pour
gagner du temps.
Redouane Bachiri était très
affecté après avoir raté la finale, mais il
dit être très content d'avoir contribué
au 7e sacre du MCA. L'enfant de
Maghnia nous a fait savoir, dans cet
entretien, que son retour aura lieu au
mois de septembre prochain.
Vous êtes sûrement déçu d'avoir
raté la finale ?
Et comment ! mais il était écrit que je
ne la jouerai pas. Dieu merci, mes
coéquipiers nous ont offert cette joie et
je suis très content d'avoir gagné cette
coupe qui est spéciale pour moi, car
gagner un titre avec le MCA a un goût
très spécial.
Comment s'est déroulée votre
intervention chirurgicale ?
Dieu merci, l'opération est une réussite à 100%. Le médecin de l'équipe m'a
demandé de passer sur le billard pour
gagner du temps et revenir le plus tôt
possible avec l'équipe. C'est le destin, je
n'y peux rien. Comme tout le monde le
sait, l'ennemi numéro un des footballeurs, ce sont les blessures et surtout les
blessures au niveau des genoux qui
sont compliquées.
Comment s'est passé votre premier
jour de rééducation ?
Effectivement, j'ai commencé ma
rééducation aujourd'hui et je viens
juste de rentrer chez moi. Pour ce premier jour, tout s'est bien passé et je vais
continuer cette rééducation pendant
trois mois.
Je ne peux pas fixer combien de
temps je vais être absent des terrains,
mais, ce qui est sûr, ça va dépasser les
trois mois. Je sais que c'est très dur
pour moi de rester éloigné des terrains
pour une longue période et je dois
10 jours de
repos pour
Elamali
PAR RACHID H.
Souffrant du dos,
Elamali, le milieu offensif harrachi, qui a raté
les dernières séances
d'entraînement comme
le match d'hier face au
MCA, sera absent pour
les dix prochains jours.
Après avoir passé des
radios, les médecins lui ont
prescrit dix jours de repos. Les douleurs au
dos, qui durent depuis une semaine, se sont
accentuées, ce qui l'a empêché d'être prêt pour
le derby. Le repos forcé le contraint à rater les
prochains matches face à la JSK et au CABBA.
Ce n'est qu'à l'occasion de l'avant-dernière
journée face à l'ESS qu'il pourra faire sa réapparition sur le terrain.
Bagarre à l'arme
blanche entre
les supporters
Bachiri : «Je reviendrai à la fin septembre»
On a appris que vous allez être
éloigné des terrains pendant six
mois…
Compétition / PUB
7
USMH
MCA
Compétition / PUB
Mercredi 7 mai 2014
Vous avez raté aussi la tournée en
bus avec vos coéquipiers dans les
rues de la capitale ?
accepter mon sort. Il faut savoir aussi
que tout dépendra de la rééducation.
Comme je suis quelqu'un de sérieux, je
peux revenir au mois de septembre à la
compétition officielle.
Mais pourquoi n'êtes-vous pas
passé sur le billard après le match
du CRB ?
Ce n'est pas moi qui décide. Le
médecin m'a fait savoir que j'avais un
problème de ménisque, alors, j'ai subi
une opération sur le ménisque. Après
la rééducation, j'ai entamé la préparation et j'ai même joué le match amical
contre le WAT à Tlemcen. Je croyais
que ma blessure était complètement
guérie, mais avant la finale, j'ai ressenti
des douleurs lors de la séance d'entraînement au même endroit et là j'ai
confirmé que ma blessure du genou
s'est réveillée. Alors le médecin m'a
Comme vous le savez, c'est le même
jour où j'ai subi l'opération, c'est pour
cette raison que je n'y ai pas assisté,
mais j'ai vu sur les vidéos le nombre de
supporters qui étaient présents. Je ne
vous cache pas que j'avais la chair de
poule et là j'ai confirmé la grandeur de
ce grand club. Cet engouement m'a fait
rappeler les bons moments qu'on a
connus avec l'EN après la qualification
historique en Coupe du monde à
Omdurman. Il n'y a que le MCA qui
peut faire comme l'EN.
Qu'avez-vous à dire aux supporters
du MCA ?
Je profite de cette occasion pour
saluer tout le peuple du MCA. Je lui
donne RDV au mois de septembre prochain et, incha Allah, on va leur procurer de la joie et du plaisir la saison prochaine en remportant d'autres titres.
M. Z.
Hier matin, les guichets ont été ouverts
tôt dans la matinée pour la mise en vente des
billets, cela avait pour but de laisser le temps
aux fans de l'USMH d'acheter leurs tickets
dans le calme. Mais, finalement, ça n'aura pas
servi à grand-chose puisqu'une bagarre a éclaté entre les supporters. C'est en faisant la chaîne devant les portes du stade qu'un groupe,
qui ne représente en rien la galerie harrachie,
s'est mis à agresser les supporters avec des couteaux. Quelques-uns ont même été touchés. Ils
ont été évacués à l'hôpital. Le calme n'est revenu qu'après l'intervention du service d'ordre
pour organiser la file d'attente pour l'achat des
billets où cette bagarre avait éclaté.
Vers le départ
de Limane ?
Le portier de l'USMH, Houssam Limane,
ne semble pas emballé par la proposition que
lui a faite la direction de son club.
Lors du premier round des
négociations^, l'enfant
d'El-Harrach n'a pas été
convaincu par l'offre de
Bensemra. Jugeant que
ce montant n'était pas
suffisant, Limane a donc
suggéré à la direction de
revoir à la hausse sa proposition pour qu'il prolonge. En
premier lieu, les responsables du club lui ont
proposé 10 millions de centimes de plus avant
de revoir à la hausse ce montant, mais cela n'a
pas convaincu le jeune portier de 24 ans.
Sollicité par plusieurs clubs de L1, il se pourrait
que ce soit sa dernière saison à l'USMH, surtout s'il ne trouve pas d'accord avec la direction
dans les jours à venir. Désirant donner un autre
élan à sa carrière, le gardien de but harrachi
souhaite avoir une meilleure rémunération
pour signer une prolongation de contrat, sans
quoi il risque de filer ailleurs, surtout quand on
sait que le RCA, le CRB et le CSC sont sur les
starting-blocks des équipes qui souhaitent s'attacher ses services.
La séance de
Bouchaoui
annulée
Hier matin, les Jaune et Noir devaient
effectuer une séance de réveil musculaire à la
forêt de Bouchaoui. Finalement, elle a été
annulée à la dernière minute. L'entraîneur a
préféré laisser le groupe sur place pour se
concentrer sur son match et se contenter de
l'échauffement d'avant-match.
R. H.
www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
8
MOB
JSK
Moulay Ahmed
accueilli par Hannachi
PAR ISLAM Z.

Comme annoncé par nos
soins, Cheikh El Khalil Moulay
Ahmed dit Bessam est arrivé hier
à 14h à Alger en compagnie de
Cheikh Gharraby, son président.
Il a été accueilli à l'aéroport
Houari Boumediene par le président Hannachi en personne. Il a
tenu à recevoir personnellement
sa nouvelle future recrue pour lui
démontrer qu'il compte sur elle.
Le Mauritanien Moulay Ahmed
et son président ont eu droit à un
accueil chaleureux de la part du
président Hannachi. Il faut dire
que lorsque le président
Hannachi se déplace à l'aéroport
Houari
Boumediene
pour
accueillir un joueur, c'est pour le
faire signer et non pas pour le
soumettre à des tests.
Epoustouflant lors du dernier CHAN disputé en Afrique
du Sud, Ahmed Moulay a été
sacré meilleur buteur de son
équipe lors de cette compétition.
Ses prestations lui ont valu l'intérêt de plusieurs clubs, mais,
comme le président de la FAF,
Mohamed Raouraoua, entretient
de bons rapports avec son homologue de la Fédération mauritanienne de football. Ce dernier lui
a assuré que si un club algérien se
manifeste, il usera de son pouvoir
pour qu'il atterrisse dans le championnat algérien. C'est ainsi que
le président Hannachi s'est mis
sur les traces du joueur depuis la
fin du mois de janvier dernier
avant de parvenir à un accord
avec lui vers la fin du mois
d'avril.
La venue du Mauritanien
avant la fin du championnat de
son pays confirme qu'il est en
Algérie pour finaliser son transfert. D'ailleurs, Ahmed Moulay,
que nous avons accosté à son arri-
Il sera
présenté
aujourd'hui
à Tizi
Selon une source
proche de la
direction, le
Mauritanien
Moulay- Ahmed
Bessam, qui
devait finaliser
hier soir avec le
président
Hannachi, sera
présenté
aujourd'hui à la
presse au siège
du club.
vée à l'aéroport d'Alger, nous a
confié qu'il est là pour signer un
contrat de deux saisons au profit
des Canaris. Il ne reste que
quelques détails pour régler la
transaction et si tout se passe
comme prévu, il devra officialiser
son transfert dans les prochaines
heures. Evoluant au milieu
gauche, le pensionnaire de l'ACS
Ksar ne cesse de faire parler de
lui depuis le dernier CHAN disputé en Afrique du Sud. Il a inscrit 5 buts cette saison avec son
équipe, mais il peut encore améliorer son compteur buts du
moment qu'il reste plusieurs
matches pour la fin du championnat mauritanien.
Il devra séjourner une semaine
à Tizi Ouzou avant de retourner
chez lui à Nouakchott pour terminer la saison avec son équipe.
Evidemment, il finalisera d'abord
son transfert avec la JSK avant de
rentrer en Mauritanie.
I. Z.
«Je suis là pour signer»
A son arrivée à l'aéroport
Houari Boumediene, Cheikh El-Khalil
Moulay Ahmed dit Bessam affirme qu'il
est très honoré de rejoindre un grand
club de l'envergure de la JSK. "Vous
savez, depuis que j'ai appris que la JSK
s'intéressait à moi, j'étais aux anges. Je
suis très honoré qu'un club comme la
JSK qui a un riche palmarès veut m'engager. Je vous mentirais, si je vous disais
que j'ai une idée précise sur la JSK, mais
je sais que c'est un grand club qui participe à chaque fois aux compétitions africaines", a déclaré la future nouvelle
recrue des Jaune et Vert.
Voulant savoir son poste de prédilection, le Mauritanien nous a confié qu'il
évolue au poste de milieu gauche.
Toutefois, cela ne l'empêche pas de marquer beaucoup de buts avec son équipe.
"Mon poste de prédilection est celui de
milieu gauche. J'ai inscrit 5 buts jusqu'à
maintenant, mais je dois vous préciser
qu'on n'est qu'à la mi-saison en
Mauritanie."
Une quarantaine de fans ont scandé hier à l'hôtel Tergui
«Djeich, chaâb, maâk ya Aït Djoudi et ya Rial»
En se déplaçant hier à
Bordj Bou Arreridj pour
suivre le match de leur équipe
face au CABBA, quelques
supporters-environ une
quarantaine- ont profité de
l'occasion pour faire un saut à
l'hôtel Tergui où l'équipe a
passé la nuit de lundi à mardi
pour apporter leur soutien au
groupe, notamment à
l'entraîneur Azzedine Aït
Djoudi et au capitaine Ali Rial.
Ces deux derniers ont été
sévèrement critiqués après la
finale perdue devant le
Mouloudia d'Alger. Le coach
des Canaris a été pris pour
cible par les dirigeants qui lui
ont reproché d'avoir mal
préparé le match et de ne pas
avoir aligné les joueurs qu'il
fallait. Rial, pour sa part, a fait
l'objet d'acerbes critiques de la
part des supporters qui l'ont
tenu comme l'un des
CHEIKH
GHARRABY :
«La JSK ne
le regrettera
pas»
responsables de la défaite face
au MCA. Et pour les
réconforter, les fans qui ont
fait le déplacement à Bordj
Bou Arreridj ont commencé à
scander dans la cour de l'hôtel
Tergui : "Djeich, chaâb, maâk
ya Aït Djoudi et maâk ya
Rial."
Ce soutien a fait
énormément plaisir à Aït
CONDOLÉANCES
Ayant appris avec tristesse le décès de Mahmoudi Mohamed
Oussaid, Amirouche Boudjedou et sa famille présentent leur
condoléances les plus attristées à Yazid son fils ainsi qu'à toute
la famille du défunt et les assurent en cette douloureuse
circonstance de leur profonde sympathie.
Djoudi et Rial, lesquels ont
vécu des moments difficiles
depuis la défaite concédée
devant le Mouloudia d'Alger.
Les fans leur ont ajouté qu'ils
sont avec eux et que c'est dans
ces moments que l'équipe a
besoin de ses fans. Au
moment où les joueurs
commençaient à quitter l'hôtel
pour prendre place dans le
bus qui les transportera au
stade, les supporters présents
les ont longuement applaudis.
Touchés par le geste de leurs
fans, les équipiers de Benlamri
leur ont promis de faire le
maximum pour se racheter de
leur dernière défaite face au
Mouloudia d'Alger.
A. H.
En ce qui concerne le contrat qui le
liera à la JSK, le pensionnaire de l'ACS
Ksar avoue qu'il paraphera un bail de
deux saisons. "Je ne suis pas là pour
subir des tests. Je me suis entendu avec
le président Hannachi pour signer mon
contrat dès mon arrivée à Alger. En principe, le contrat qui me liera à la JSK sera
d'une durée de deux saisons", a-t-il dit
avant de poursuivre : "Si tout se passe
comme prévu, je passerai une semaine
avant de retourner en Mauritanie."
Si en Algérie son transfert n'a pas été
trop médiatisé, en Mauritanie, la presse
locale ne parle que du départ du pensionnaire de l'ACS Ksar à la JSK. Il est présenté par les médias mauritaniens
comme un messie capable de rendre
beaucoup de services à l'équipe kabyle.
"Tout ce que je souhaite est de réussir
avec la JSK. Si le président Hannachi m'a
fait venir jusqu'à Alger, c'est qu'il mise
énormément sur moi. Je ne rechignerai
pas à l'effort pour être à la hauteur de
ses attentes", a-t-il conclu.
I. Z.
Le président de l'ACS
Ksar, Cheikh Gharraby, a fait le
déplacement avec son joueur.
Même s'il a tout réglé avec le
président Hannachi, le président
Gharraby a accompagné son
joueur à Alger. Peu loquace
concernant le transfert de
Moulay Ahmed dit Bessam à la
JSK, le président de l'ACS Ksar a
confirmé qu'il a tout réglé avec le
président Hannachi et qu'il ne
reste qu'un infime détail à régler.
Il révèle aussi que les contacts
avec le président Hannachi
remontent au mois de janvier
dernier. "L'intérêt de la JSK pour
Moulay Ahmed ne date pas
d'aujourd'hui.
Le président Hannachi s'intéresse à lui depuis le CHAN disputé en Afrique du Sud. Les
négociations ont duré plusieurs
semaines, mais je peux vous dire
aujourd'hui qu'on est sur le
point de parvenir à un accord", a
indiqué le président de l'ACS
Ksar. Interrogé sur le contrat qui
lie Moulay Ahmed à son club,
Cheikh Gharraby affirme : "Il est
lié à l'ACS Ksar jusqu'à 2015.
Même s'il est encore sous
contrat, je ne le bloquerai pas. La
preuve, je l'ai accompagné à
Alger pour conclure son transfert avec le président Hannachi."
Interrogé sur les qualités de ce
joueur que la presse mauritanienne ne cesse d'encenser, le
président Cheikh Gharraby, lui
aussi, ne tarit pas d'éloges sur
lui. "La JSK ne regrettera pas son
recrutement. C'est un très bon
joueur qui pourra rendre beaucoup de services à l'équipe. Si on
a décidé de ne pas le bloquer,
c'est pour lui permettre de donner une autre dimension à sa
carrière en optant pour un grand
club comme la JSK", a conclu
notre interlocuteur.
I. Z.
Une invitation a été
envoyée à Peter Nworah
Selon une source proche de la
direction, le président Hannachi a envoyé
une invitation à l'attaquant nigérian Peter
Nworah. Né le 15 décembre 1990, ce
joueur dont on dit beaucoup de bien a
porté le maillot de la sélection nigériane
des moins de 17 et des moins de 20 ans.
Opérant dans le championnat de
Slovaquie, plus précisément au sein de
l'équipe de Spartak Trnava, Peter Nworah
aurait été proposé par un manager
algérien établi en France. Possédant un
gabarit impressionnant, le CV de ce joueur
nigérian n'a pas laissé indifférents les
responsables kabyles.
Test Contrairement au milieu gauche
mauritanien Moulay Ahmed dit Bessam
qui signera son contrat sans être soumis
aux tests, le Nigérian Peter Nworah sera
mis à l'essai par les responsables kabyles
avant d'entamer les négociations avec lui.
S'il donne satisfaction, ils le feront signer,
mais dans le cas contraire, il sera obligé de
retourner en Slovaquie. N'ayant pas une
idée précise sur lui, les responsables de la
JSK préfèrent le voir d'abord à l'œuvre
avant de négocier avec lui. D'après
toujours notre source, Peter Nworah
ralliera prochainement Tizi Ouzou afin
d'entamer ses tests avec l'équipe kabyle.
Zaâbiya et Ebossé En décidant
d'engager le Mauritanien Moulay Ahmed
et de mettre à l'essai quelques joueurs
étrangers, le président Hannachi compte
vraisemblablement se séparer soit des
services du Libyen Mohamed Zaâbiya soit
transférer le Camerounais Albert Ebossé à
l'étranger. Ce dernier est sollicité par
plusieurs clubs et il est fort à parier que le
président Hannachi accepte de le
transférer pour renflouer ses caisses.
I. Z.

Reprise à
Aokas
Après le faux
pas de samedi
passé, il était
prévisible que
la direction, en
concertation
avec le staff
technique,
décide de
mettre le
groupe loin de
la pression. La
reprise de
lundi passé a
donc été
effectuée au
niveau de la
ville balnéaire
d’Aokas. Le
staff technique
veut évacuer la
pression des
joueurs, dont
certains sont
désignés du
doigt par les
fans comme
étant des
éléments qui
ne mouillent
pas le maillot.

Séance
perturbée
N’ayant pas
digéré le nul
subi par leur
équipe face à
l’ASO, alors
que c’était un
match à ne pas
rater et dont
les trois points
étaient
capitales, une
dizaine de
fans, ayant
pris
connaissance
que le club
reprendra le
chemin des
entraînements
à Aokas, s’est
déplacée pour
empêcher les
joueurs de
s’entraîner. Il
faut dire que
même si
certains fans
s’étaient
évertués à
oublier la
défaite face au
voisin, ils
avaient
demandé aux
joueurs que la
meilleure
manière de
leur faire
oublier ce
revers à
domicile était
de battre les
capés de
Meziane Ighil.
Malheureusem
ent, ce n’était
pas le cas et
les fans du
club, ne
comprenant
pas le
pourquoi des
derniers
mauvais
résultats, se
sont acharnés
sur les
joueurs,
en leur
demandant
tout
bonnement de
mouiller le
maillot et de
rectifier le tir.
www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
17
10 points seulement depuis le début de la phase retour C’est
Ce réveil qui n’est
jamais arrivé !
Comme tout le monde le sait, les Vert et Noir de la Soummam avaient achevé
la phase aller à la 12e place avec 18 points au compteur.
De notre correspondant
ISLAM BENMERABET
Le club était bien parti
pour continuer sur sa lancée et engranger au moins
le même nombre de points
que durant la 1re moitié de
l’exercice en cours, mais,
pour le moment, seuls 10
points ont été pris. En effet,
le club a débuté avec une
défaite sur tapis vert face
aux Rouge et Noir de
l’USMA suite à une panne
de projecteurs survenue le
18 janvier passé, puis une
autre défaite, celle-là sur le
terrain face à la JS Saoura.
Les deux défaites ont été
suivies d’un 1er succès de
la phase retour et c’était
face au CSC à Béjaïa. Mais
les Mobistes avaient
renoué avec la défaite face
au MCEE à El-Eulma. Ils
étaient donc obligés de
gagner le match suivant et
c’est le RCA, qui a fait les
frais de cette volonté des
Vert et Noir à faire mieux.
Mais le CRBAF les a freinés
en les battants à Aïn M’lila.
Rebelote alors, et l’adversaire suivant avait pour
nom le MCO. Ce jour-là (le
8 mars dernier), il était dit
que les Béjaouis allaient
remporter une dernière
victoire en onze rencontres.
Une victoire qui était difficile à arracher, puisqu’il a
fallu attendre la 85’ pour
voir le MOB marquer le
seul but de partie par l’entremise de Bouamria.
Depuis cette victoire, le
club n’a plus gagné et n’a
récolté qu’un seul point sur
les quatre dernières rencontres jouées. Ce qui est
peu pour une équipe qui a
comme objectif de réussir
son maintien en Ligue 1, un
objectif qui reste difficile,
mais abordable pour le
moment. On dit bien pour
le moment… car d’ici la fin
de la saison en cours, tout
peut arriver.
Le moment n’est
pas aux perturbations Au niveau des
joueurs, certes, certains
fans accusent la direction
de ne pas savoir gérer les
dernières rencontres, mais
d’autres, par contre, affirment que cette même direction a trouvé le club en pleine agonie, du point de vue
résultats, avec seulement
un point de récolté en cinq
matches à l’ère de l’exdirection et de l’ex-staff
technique. Et aujourd’hui,
le club possède 28 points.
Ce qui est pas mal pour un
club qui a su relever la tête
et surtout qui a battu des
équipes plus huppées et
aguerries, mais surtout très
expérimentées, tels que le

Certains fans
accusent la
direction de ne
pas savoir
gérer les
dernières
rencontres.
CRB, l’ESS et le MCA
durant la phase aller. Ce qui
s’est passé depuis la défaite
subie par le club face au
voisin, la JSMB, a perturbé
le club au plus haut degré.
Et comment ! Les joueurs et
le staff technique ont dû se
réfugier à Tipaza pour un
stage d’une semaine, et ce,
après avoir pris cinq jours
de repos (du 23 au 28 mars
dernier). La plupart des
techniciens que nous avons
rencontrés à Béjaïa affirment que le moment n’est
pas à la perturbation, mais
que tout le monde doit
mettre la main dans la
main. D’une part, la direction qui ne doit pas lâcher le
club et continuer à faire de
son mieux, comme elle l’a
fait depuis son arrivée, le
staff technique, en trouvant
les formules adéquates et
des solutions techniques
qui permettraient aux
joueurs de rebondir, et
enfin les joueurs en
mouillant leur maillot. Mais
surtout montrer que le fait
de défendre les couleurs de
ce club, aussi populaire, ça
se mérite.
I. B.
Yettou
qui a reçu
le carton
Dans notre édition de dimanche
dernier, nous avons dit que
l’enfant de Bouira, Bouamria Ali,
a écopé d’un carton. Finalement,
c’est Yettou qui a été averti à la
14’. Partant de là, Bouamria, qui
avait déjà deux cartons jaunes,
n’est pas sous le coup de la
menace. Ainsi, le natif d’El-Biar,
buteur du MOB avec six buts à
son compteur, a reçu son
deuxième carton de cette phase
aller, après celui de la JSMB le
22 mars à la 51’. En tous, Yettou
a reçu cinq cartons jaunes
depuis le début de l’exercice en
cours, après les trois de la phase
aller.
Aucune
sanction
pour
le club
Dans sa séance du lundi 5 mai
passé et dans son PV n° 31, la
commission de discipline n’a pas
sanctionné le club ; il jouera bel
et bien le derby de la Kabylie,
celui du 13 mai prochain, face à
la JSK, en présence des
supporters des deux clubs. Ce
qui est une bonne chose pour la
région, dans la mesure où un
derby sans public, ça reste un
non-évènement et ce serait aussi
monotone.
Il a repris avec le groupe lundi
Chebana : «Je suis prêt»
Bonne nouvelle pour les amoureux du club le plus populaire de la
vallée de la Soummam. En effet,
tout le monde s’attendait au retour
de Saber Chebana, dont l’absence
face à l’ESS s’est fait ressentir. Il est
entré dans le groupe lundi dernier
et semble prêt pour la suite de la
compétition officielle. «J’ai repris
avec le groupe le plus normalement du monde et je suis prêt pour
la compétition officielle, si toutefois le coach voit qu’il est utile que
je joue. Pour ma part, j’aimerais
bien jouer cette rencontre de same-
di prochain, d’autant plus qu’on va
affronter le vainqueur de la coupe
d’Algérie de cette saison. Ce qui
reste une tâche délicate, mais nous
sommes décidés à revenir avec au
moins un nul dans les bagages
pour maintenir l’écart et assommer, s’il le faut, les clubs qui viennent derrière nous, surtout ceux
qui occupent les trois dernières
places. Personnellement, je suis
optimise pour que le MOB s’en
sorte et garde sa place en Ligue 1»,
nous a déclaré Chebana.
I. B.
Le match des espoirs à Staouéli
Alors que les seniors joueront au stade Omar Hamadi, les espoirs, qui
joueront à partir de 15h, rencontreront ceux du MCA au stade de Staouéli.
C’est ce qui explique le fait qu’il n’y ait que deux heures de décalage entre
le match de l’équipe fanion et celui des U21.
Le match du MCA
sur le petit écran
C’est peut-être une bonne nouvelle pour les supporters du MOB qui se
trouvent à l’étranger. En effet, d’après le site de l’Entreprise nationale de la
télévision (ENTV), la rencontre MCA-MOB, qui aura lieu ce samedi à
partir de 17h à Omar Hamadi, sera retransmise en direct sur le petit écran.
Compétition / PUB
ANEP 121 414 du 7/5/2014
www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
LIGUE 1
16
MATCH RETARD LIGUE 1
ASO
ESS
 La reprise des entraînements programmée à 18h
Benabderrahmane
réintégrera le
groupe ce
dimanche
En réalité, les Sétifiens
n'ont pas trop le choix en
défense. En plus de
Lagraâ, Boukria est le
seul latéral gauche en
forme. Il est clair que
Madoui aurait aimé avoir
Benabderahmane dans
son effectif lors du
prochain match à Sétif,
mais le joueur ne
réintégrera le groupe
que dimanche prochain.
Même si Farès se sent
bien sur le plan
physique, il ne peut
renouer avec la
compétition avant d'en
finir avec les séances de
rééducation relatives à
sa cuisse.

Le prochain lot
d'équipements
Joma attendu
pour la mi-mai
Comme nous l'avions
annoncé précédemment,
le nouveau partenaire de
l'ESS, Joma, a envoyé un
premier lot
d'équipements hier aux
joueurs il y a plus d'un
mois. Ce lot comporte
des vestes, des
survêtements, des
baskets, des tenues de
parade ainsi que des
jeux de maillots de
compétition. Mais,
apparemment, la société
en question ne compte
pas s'arrêter là,
puisqu'un nouvel
arrivage est annoncé. En
effet, le prochain lot que
réceptionnera l'ESS
concernera les
équipements d'été. La
commande aurait été
faite et la réception se
ferait au plus tard à la
mi-mai.
Dernier virage
avant le derby
De notre correspondant
KACEM A.
Il ne sera
pas de la
partie
face
à la JSS

heures à mettre en place le onze
rentrant pour le derby de samedi.
Même si le coach dispose d'une
première idée sur la forme physique de chacun des joueurs, les
deux prochaines séances lui permettront de décider définitivement quant aux titulaires. De leur
Onze Pour gagner, il faut
d'abord avoir un mental d'acier.
Un paramètre que le staff technique ne devrait pas négliger. Et
en plus de la nécessité d'intensifier la préparation sur le plan
mental, Madoui et son staff chercheront dans les prochaines 48
côté, les joueurs tenteront de sortir le grand jeu, dans l'espoir de
faire partie des choix du coach, à
l'image de Djahnit, Lamri et
Boukria qui ont été relégués sur
le banc de touche.
K. A.
Au cas où le forfait de Lagraâ se confirmerait
Boukria sera promu titulaire
Le probable forfait de Lagraâ Mohamed constitue un réel casse-tête
pour les staffs technique et médical. La première raison est que le
latéral gauche est le joueur le plus utilisé dans l'effectif de l'ESS
depuis le coup d'envoi de la Ligue 1. Aussi, sa grande expérience pourrait énormément manquer aux Sétifiens lors du derby. Le staff technique sait aussi que Lagraâ veut prendre sa revanche sur le CABBA.
Nul doute que s'il sera aligné ce samedi, il se donnera à fond. Mais
une source proche du staff médical nous a fait savoir qu'au cas où le
joueur prendrait part au derby, sa blessure aux adducteurs risque de
se compliquer. Au moment où nous mettons sous presse, Madoui
compte prendre très au sérieux le cas Lagraâ. D'après la même source, on commence d'ores et déjà à préparer Boukria sur le côté gauche
de la défense. Si le forfait de Lagraâ se confirme, c'est le natif de
Boufarik qui fera son apparition à nouveau dans le onze de Madoui. Il
sera aligné dans ce cas de figure aux côtés de Ziti à droite et du duo
de l'axe central Mellouli et Arroussi.
Ferrahi : «C'est plus qu'un match»
Plusieurs joueurs se sont déjà exprimés sur le match. Voici le tour du milieu de
terrain Ferrahi Rachid. Il estime que cette affiche est bien plus qu'une simple
rencontre, vu son enjeu.
L'enfant d'Oran reste très
optimiste après que son équipe
a commencé à retrouver ses
sensations en championnat.
reste
concentrés.
Personnellement, je suis très
optimiste à quelques jours de
notre match face au CABBA.
Vous allez renouer avec les
entraînements ce samedi,
comment comptez-vous
aborder ce dernier virage de
préparation ?
Avez-vous effectué une
préparation spéciale pour ce
derby ?
De la même manière que la
semaine dernière, c'est-à-dire
s'entraîner dans le calme et la
sérénité. Nous avons repris
confiance en nous depuis notre
dernier succès face à la JSS. Ça
nous a beaucoup réconfortés
mentalement. L'entraîneur
nous a beaucoup parlé depuis
samedi dernier, afin qu'on

Ayant écopé
d'un carton
face au MOB,
Badarou Nana
ne jouera pas
le match face
à la JSS.
Heureusement
pour l'équipe
que Lakhdari
sera de retour.
On pense
même que
Méziane Ighil
ferait appel au
jeune Charchar
ou à Naâs pour
pallier cette
défection.
Après avoir bénéficié de
deux jours de repos à la
fin de la rencontre face à
la JSS, les joueurs
sétifiens ont repris le
chemin des
entraînements hier soir.
Il faut dire qu'au fur et à
mesure que le derby approche, la
pression monte chez les hommes
de Madoui Khaireddine. Aucun
joueur ne peut rester insensible
au match de ce samedi, qui est
spécial pour les deux formations.
En plus de son caractère derby,
chaque équipe est à la recherche
des précieux points. D'ailleurs,
l'ESS, qui se trouve à la 2e position au classement, ne devance
que de 6 points la formation de la
JSK avant son match retard face
au CABBA, joué hier. C'est dire
que les hommes de Madoui doivent à tout prix réagir une nouvelle fois à domicile. Et c'est
aujourd'hui que les Sétifiens
entameront le dernier virage de
la préparation, puisqu'il ne reste
que quatre séances avant d'affronter le CABBA à Sétif dans le
cadre de la 27e journée de championnat. Même s'il ne reste pas
grand-chose à travailler, les
joueurs veulent tout de même en
profiter pour combler certaines
lacunes sur le plan tactique.
Nana : «Je ne
veux pas rater
cette fin de
saison»
Non, même si ce derby est
plus qu'un match à nos yeux.
Le staff essaye de nous mettre
dans les conditions idéales
pour réussir notre préparation,
mais sans plus. Maintenant, il
est vrai que l'enjeu est énorme.
On sait que gagner ce genre de
match sera le meilleur remède
sur le plan mental. Ce qui est
certain, on veut absolument
nos trois points face au
CABBA.
Beaucoup pensent que le
rendez-vous de ce samedi
est un tournant important
pour vous. Partagez-vous ce
point de vue ?
C'est un tournant important,
mais pas décisif. A mon avis, je
pense que tous les matchs sont
importants à ce stade de la
compétition. Pour espérer
remonter au classement, il faudra non seulement empocher
le maximum de points à l'extérieur, mais en même temps
gagner à domicile. C'est ce
qu'on essayera de faire ce
samedi.
Depuis l'arrivée de Madoui,
vous vous êtes quasiment
assuré une place de
titulaire, avez-vous retrouvé
la confiance ?
Il est vrai que sur ce point, je
ne peux pas me plaindre. Le
coach me fait confiance et je
veux être à la hauteur de la
mission qu'il m'a confiée. Je me
donne à fond aux entraînements pour espérer rester dans
cette continuité. Il est très difficile de rester sur cette courbe
ascendante. Il faut beaucoup
de travail pour atteindre les
objectifs. Tout ce que je souhaite désormais, est d'améliorer
notre position au classement.
K. A.
Tout pour
réussir la
suite
Le point du nul
arraché face
au MOB avec
une grande
détermination
a assuré le
maintien de
l'équipe et
devrait donner
un nouvel
essor aux
joueurs sur le
plan mental
afin de finir en
beauté et en
toute sérénité
la saison. Ighil,
qui en a fini
avec la
pression quant
au premier
objectif de la
saison, celui
d'arracher le
maintien,
pense
désormais au
bonus, voire
aux points
supplémentair
es qui
permettront à
l'équipe de se
hisser au
tableau afin
d'atteindre la
meilleure
position
possible. Pour
ce faire, l'ASO
aura à aborder
les prochains
matches avec
la même
détermination.
De notre correspondant
ADAM BENABDELKADER
Face au MOB, le
défenseur béninois de
l'ASO, Badarou Nana,
estime que son équipe
aurait pu gagner ce
match si elle avait joué
en seconde période
comme elle l’a fait en
première.
Face au MOB, l'équipe a réussi un
match d'hommes, n'est-ce pas ?
Je crois que nous avons réussi notre
mission après ce qui nous est arrivé
lors des deux derniers matches. On
misait sur les trois points, mais un
point est toujours bon à prendre en
déplacement. C'est quand même bon
pour le moral de la troupe qui est passée à côté ces derniers jours et dont les
résultats négatifs n'ont pas été pour
l'arranger.
Comment ont été les débats dans
ce match ?
La prudence était de mise dans les
deux camps, mais, de notre côté, on
était meilleurs en première période. Si
on avait continué à faire de même en
seconde, on aurait pu gagner. Ce
n'était pas facile quand même face à
une équipe qui devait réussir, elle
aussi, à se racheter. Le match s'est joué
surtout au milieu de terrain et pouvait
basculer pour l'une ou l'autre des
deux équipes sur le moindre détail.
L'essentiel est d'avoir interrompu le
lien avec la défaite.
Comment allez-vous aborder la
suite ?
Nous devons nous ressaisir au plus
vite et faire en sorte de compenser les
points perdus. Nous avons un groupe
où l'expérience existe, je ne vois pas
pourquoi nous n'allons pas renverser
les choses à l'avenir. Avec l'aide de
tous, on arrivera à faire mieux pour
finir en beauté la saison. N'ayant
aucune pression, je pense que nous
ferons mieux dans les prochains
matches et on tentera de hisser l'équipe au classement, à commencer par le
match face à la JSS que nous devons
gagner.
CABBA
JSK
0
1
Stade 20-Août de Bordj Bou Arreridj
But : Zaâbiya (37')
Souiche 3,
Ali Guechi 1,
Chebira 1,
Benhamine 1,
Bendahmane 2,
Bouflih 2,
Djerar 1
(Oussalah 61'),
Mosrati 3,
Ammour 2,
Hamimid 1,
Bouguerra 1
(Benai 61')
Ent. : Benaniba
Asselah 3,
Remache 3,
Mekaoui 3,
Rial 4,
Benlamri 3,
Sedkaoui 3,
Raïah 3,
Aouedj 3,
Aïboud 3
(Ferguene 66'),
Zaâbiya 3
(Messaâdia 54') 2,
Ebossé 2
Ent. : Aït Djoudi
Zaâbiya relance
la course à la LDC
Le prochain match sera face à une
bonne équipe de la JSS, comment
le voyez-vous ?
Obligés de gagner, nous ne devons
pas poser trop de questions. Nous
devons entamer la partie avec l'intention positive, celle de rompre définitivement avec les mauvais résultats.
Réussir les prochains matches, c'est
notre objectif, car il est question de
hisser l'équipe au tableau.
A. B.

Rial a joué
prennent le dessus sur les Bordjis. Il a
effacé deux défenseurs avant
d'adresser un bolide des 20 mètres à la
37e minute qui a laissé pantois le
gardien Souiche.
De retour des vestiaires, le jeu a
baissé en intensité. D'un côté, les
Canaris se sont contentés de gérer leur
avance, de l'autre, les locaux
donnaient l'impression d'attendre le
coup de sifflet final. Les actions se
faisaient rares, et pour une fois, les
absents n'ont pas eu tort. Sans fournir
un grand match, les poulains d'Aït
Djoudi ont eu ce qu'ils voulaient. Ils
ont relancé leurs chances pour la
deuxième place, mais ils doivent
confirmer dans les matches à venir
pour espérer rattraper l'ESS qui
possède trois points d'avance sur eux.
A. H.
se maintenir en Ligue 1, les Canaris
n'ont pas vraiment sorti le grand jeu
pour récolter les trois points de la
partie. C'était une partie de pousseballon, mais l'important était de
repartir avec les trois points pour se
relancer dans la course à la C1.
Totalement démoralisés après leur
défaite face au MCA, les équipiers de
Rial ont eu du mal à élever le rythme
et il a fallu un exploit du Libyen
Mohamed Zaâbiya pour qu'ils
Zaâbiya titulaire
L'attaquant Mohamed Zaâbiya a été titularisé
lors de la rencontre d'hier face au CABBA. Le
joueur a convaincu son entraîneur lors de la
finale de la coupe.
Le capitaine Ali Rial qui ne s'est pas exprimé depuis la finale perdue face au MCA
a affirmé à la fin du match face au CABBA qu'il est temps de tourner la page de
la coupe. Il a ajouté que le soutien des supporters lui a fait énormément plaisir.
Avec du recul, comment
expliquez-vous la finale
perdue face au MCA ?
Vous croyez toujours en vos
chances de finir deuxièmes…
Je crois qu'on a bien joué face
au MCA, malheureusement la
chance n'a pas été de notre côté.
On est très déçus d'avoir raté la
finale, mais il est temps qu'on
tourne la page de la coupe.
Bien sûr, il reste encore 4
matches et on fera tout pour
atteindre notre objectif en
championnat. On a déjà assuré
une participation à la coupe de
la CAF, mais on fera tout pour
finir la saison en force.
Vous avez bien réagi
aujourd'hui face au CABBA en
repartant avec les trois
points…
Les supporters vous ont
apporté leur soutien, cela
vous a sûrement fait
plaisir…
Ce n'est pas facile de se
ressaisir après une défaite en
finale de coupe d'Algérie, mais
on a bien réagi face au CABBA.
On a bien joué et on a réussi à
marquer avant de se contenter
de gérer le score.
Oui, le geste des supporters
m'a vraiment touché. Le public
kabyle mérite tout le bonheur
du monde. On fera tout pour lui
offrir un titre la saison
prochaine.
A. H.
Aït Djoudi : «Je dédie cette victoire
à notre public et à ma mère»
"Mon équipe a bien réagi aujourd'hui.
Les joueurs étaient affectés par la
défaite face au MCA, mais ils ont réalisé le plus important. On doit gérer
match par match afin de finir la sai-
Comme d'habitude, les
dirigeants kabyles
étaient présents en
force hier pour soutenir
leur équipe. Les dirigeants de la JSK ont
veillé à ce que l'équipe
se trouve dans les
meilleures conditions
possibles.
Zinedine Mekaoui a joué
hier dans le poste d'arrière gauche. Lors de la
finale de la coupe, il a
été utilisé comme
milieu gauche.
Rial : «Le geste des supporters
m'a fait du bien»
Etant au service du club qui m'emploie, je dois jouer là où le coach a
besoin de moi pour rendre le maximum à l'équipe. J'espère avoir été à la
hauteur, car là où je suis aligné, j'essaie de faire le maximum pour honorer la confiance du staff technique.
Les dirigeants
en force

PAR ABDELLAH HADDAD
Encore une fois, votre polyvalence
a été utile, vous qui aviez évolué
dans l'axe, un commentaire…

Mekaoui
arrière gauche
Terrain en bon état, temps clément,
affluence faible, arbitrage de M. Arab
assisté par MM. Bazine et Dilmi
En marquant l'unique but de
la partie, Mohamed Zaâbiya met la
pression sur l'ESS concernant la
deuxième place. Son but relance en
effet la course à la Champions
League africaine. La JSK n'est qu'à
3 points de l'ESS qui occupe la
deuxième place et à 4 journées du
baisser de rideau. Tout devient
donc possible. Marginalisé depuis
plusieurs journées, le Libyen a mis
à profit sa titularisation à Bordj
Bou Arreridj pour démontrer qu'il
a sa place à la JSK et que le staff
technique l'a lésé.
Dans l'obligation de s'imposer
devant le CABBA pour ne pas
compromettre leurs chances de finir la
saison à la deuxième position, les
équipiers de Rial ont réalisé l'essentiel
en glanant les trois points de la partie.
Aït Djoudi, qui se trouve sur un siège
éjectable depuis la finale perdue face
au Mouloudia d'Alger, a opté pour un
onze à vocation offensive. Face à un
adversaire ayant perdu tout espoir de
www.competition.dz
son à la deuxième place. Je dédie
cette victoire à nos supporters et à
ma mère malade. A ceux qui me critiquent sur les plateaux de télévision,
je leur dirais que vous n'êtes pas bien
placés pour le faire. Au lieu que les
gens mettent la pression sur nous, ils
doivent penser au projet du club. Ils
doivent préparer d'ores et déjà la
coupe de la CAF."
Le capitaine Ali Rial a
joué le match d'hier. Le
joueur en question a
passé des moments
très difficiles après la
finale perdue de la
coupe d'Algérie face au
vieux club algérois.

Bencherifa sur
le banc
L'excellent milieu de
terrain Walid
Bencherifa était sur le
banc hier face au
CABBA. Le joueur a réalisé une très belle
phase retour où il a
joué presque toutes les
rencontres de son équipe.

Raïah et Aïboud
reviennent
dans le 11
Le milieu de terrain
Malik Raïah et le jeune
attaquant Samir Aïboud
ont retrouvé leurs
places de titulaire à
l'occasion du match
d'hier. Raïah a joué remplaçant lors de la finale
de la coupe, alors
qu'Aïboud n'a pas joué
cette finale.

Bendahmane
retrouve la JSK
Le milieu de terrain
Lounès Bendahmane a
retrouvé la JSK à l'occasion de la rencontre
d'hier. Bendahmane a
passé des saisons inoubliables lorsqu'il était à
la JSK.
Mercredi 7 mai 2014
9
En espoirs
CABBA 0 - JSK 1
Les espoirs de la JSK ont réalisé
une excellente opération hier en
revenant avec les trois points face au
CABBA. La rencontre s'est soldée en
faveur des Kabyles par un but à zéro.
Les supporters du
CABBA ont boudé
l'équipe
Les supporters du CABBA ont
boudé la rencontre d'hier entre leur
équipe et la JSK. Ayant perdu espoir
de voir leur équipe se maintenir en
Ligue 1, les fans du CABBA n'ont pas
fait le déplacement au stade 20-Août.
Une grande banderole
pour soutenir les
Canaris
Les supporters kabyles ont apporté
leur soutien hier aux équipiers de
Rial malgré la défaite en finale de la
coupe d'Algérie. Les fans ont écrit :
"Vos larmes sont plus chères que la
coupe." Sans commentaire, la phrase
se passe de tout commentaire.
10', les Kabyles
réclament un penalty
Les joueurs kabyles ont réclamé un
penalty à la 10' de jeu après qu'un
défenseur du CABBA a touché le
ballon de la main dans la surface de
réparation. Cependant, l'arbitre n'a
rien dit.
300 supporters kabyles
présents
Les supporters kabyles étaient
présents hier dans les gradins pour
soutenir les équipiers de Remache.
Environ 300 fans ont fait le
déplacement. Ils ont créé une grande
ambiance.
Hannachi,
le grand absent
Le président Hannachi était le
grand absent hier lors du match de
son équipe face au CABBA. Le
chairman kabyle a suivi la majorité
des matchs de son équipe joués à
l'extérieur.
Les Kabyles
ont demandé le résultat
de l'USMH-MCA
Les Kabyles n'ont pas cessé hier de
demander le score de l'autre
rencontre qui a opposé au même
moment l'USMH et le MCA. Le MCA
se trouve à deux points de la JSK, et
pour cette raison, les Kabyles
voulaient connaître le résultat de ce
derby algérois.
Mazari est rentré hier d'Espagne
Comme annoncé par nos soins, le séjour
du gardien Nabil Mazari en Espagne n'a
duré que deux jours. Parti dimanche
dernier, il est rentré hier soir. Les
examens effectués dans une clinique
spécialisée n'ont rien révélé de grave. Il
pourra reprendre le plus normalement du
monde avec ses équipiers. Il devra
néanmoins retourner en Espagne dans un mois pour être
fixé sur son otite. Les médecins qui l'ont examiné lui ont
recommandé un médicament que le gardien kabyle a
acheté sur-le-champ.
Le but de Zaâbiya et Aït Djoudi
Auteur d'un superbe but à la 37e minute, l'attaquant
libyen Mohamed Zaâbiya a surpris plus d'un en se
dirigeant vers le banc des remplaçants de son équipe, il
s'est arrêté ensuite avant de regarder en direction de son
entraîneur. Il a fini par baisser son regard, une manière
pour lui dire qu'il s'est trompé sur son compte. Longtemps
mis sur le banc, le Libyen s'est distingué par sa belle
prestation face au CABBA. Il a été un véritable poison pour
les défenseurs bordjis. Sur l'action du but, il a crocheté
deux défenseurs avant de loger le ballon en pleine lucarne.
www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
MCO
LIGUE 1
10
CSC
CRB

Sanction
financière
contre
Kerrar
Le joueur du
Chabab de
Belouizdad Anis
Kerrar vient d’écoper d’une sanction
financière de 30
000 DA que lui a
infligée la commission de discipline de la LFP.
Celle-ci motive sa
décision par l’attitude du joueur, qui
a contesté une
décision de l’arbitre lors du dernier match. Kerrar
a reçu également
pour les mêmes
motifs un avertissement. Idem pour
son coéquipier
Mohamed
Kherbache qui a
fait, en effet, l’objet d’un avertissement pour jeu dangereux.

B. Benaldjia
sera fixé
demain
Victime d’une
déchirure qui l’a
obligé d’observer
un arrêt de 10
jours, le joueur
Bilel Benaldjia a
repris lundi les
entraînements en
solo. A l’occasion
de la séance d’hier,
il s’est entraîné
avec le groupe
sans pour autant
subir une grande
charge, histoire de
ne pas compliquer
son cas. Une chose
est sûre, sa participation samedi
contre l’USM Alger
n’est pas encore
tranchée. Le joueur
en question veut,
certes, prendre
part à ce derby
contre son ancienne équipe, mais il
devra attendre le
feu vert du staff
médical qui devra
rendre son verdict
demain.

Mise au
vert au Mas
des
Planteurs
Comme de coutume, les joueurs du
CRB effectueront
une mise au vert
en prévision du
prochain match de
championnat
contre les Rouge
et Noir de
Soustara. Dans ce
sillage, nous
apprenons que le
staff technique a
jeté son dévolu
une nouvelle fois
sur l’hôtel le Mas
des Planteurs
d’Ouled Fayet.
Cette structure
hôtelière offre les
meilleures conditions de concentration pour les
coéquipiers de
Rebih et Ammour.
Après avoir raté son parcours cette saison
CRB-USMA, une question
d’éthique et de... Points
M. FAYÇAL
Le Chabab de
Belouizdad n’est pas
encore tiré d’affaires.
Quand bien même sa
situation en est un
peu plus
réconfortante
qu’auparavant, il
reste, toutefois,
menacé de
purgatoire.
Le Chabab ne compte
que 5 points d’avance sur le
premier relégable. C’est dire
que, mathématiquement, les
Rouge et Blanc ne se sont pas
encore mis à l’abri. D’où la
nécessité d’une réaction ce
samedi à l’occasion de la
réception de l’USM Alger
dans le cadre de la 27e journée du championnat professionnel de Ligue 1. Les
hommes du duo HenkoucheYahi n’ont pas beaucoup d’alternatives, mis à part la victoire. Celle-ci ne sera pas, faut-il
l’avouer, facile à obtenir
devant une solide formation
de l’USM Alger qui enchaîne
les performances. Les Rouge
et Noir écrasent tout ce qui se
trouve sur leur passage. Mais
le club phare de Laâqiba refuse de subir ce sort. Ses joueurs
ne vont se laisser faire, ils sont
prêts à mourir sur le terrain
pour préserver leur crédibilité, leur orgueil aussi. Un
orgueil bafoué par une saison
(toute proportion gardée)
calamiteuse. Tout comme en
coupe d’Algérie où il n’a pu
dépasser le stade des 1/32 de
finale après son élimination
par le MO Béjaïa, le CRB est
carrément passé à côté en
championnat. Dès l’entame,
les coéquipiers de Rebih ont
montré des signes inquiétants. D’emblée, ils enchaînaient les échecs. A l’exception de quelques coups
d’éclat sporadiques (JSK,
USMH, CSC), le Chabab a
perdu beaucoup de points.
S’y ajoute l’instabilité du staff
technique qui a changé de
propriétaires à trois reprises.
Après l’Argentin Gamondi, la
direction belouizdadie fait
appel à Iaïche. Celui-ci sera
rapidement remplacé par le
duo Henkouche-Yahi. Et c’est
dans la logique des choses
que le club n’a jamais sorti
son épingle du jeu, se contentant de lutter pour son maintien.
Prouesse Un maintien
qui passe inéluctablement par
un succès sur l’USM Alger.
Ce qui constituerait un véritable exploit pour les gars de
Sidi M’hamed. Surtout que
cette équipe usmiste est terriblement difficile à manier.
Elle ne cesse d’enchaîner les
performances sur son terrain
comme en déplacement. Ce
qui fait que le risque sera
grand ce samedi. A moins
que l’orgueil et la crédibilité
transcendent les joueurs.
M. F.
Benbraham
dirigera le derby
La nouvelle commission chargée de
la désignation des arbitres pour les
matches de championnat a levé le
voile sur la composante arbitral
pour le derby CRB-USMA. Le choc a
été confié, en effet, au directeur de
jeu, M. Lahlou Benbraham. Un jeune
arbitre qui promet beaucoup. Ce
dernier sera assisté de MM.
Chaballah et Yahi. Le quatrième
arbitre est M. Farouk Houasnia.
Rappelons que le coup d’envoi de la
rencontre sera donné à 17h. Le
match des U21 débutera à 14h.
Le co-entraîneur du Chabab de Belouizdad, Hocine Yahi, est conscient de l’importance du prochain
derby contre le leader du championnat ce samedi au stade du 20-Août-55. Il le qualifie de «finale»,
comme il appelle ses joueurs à «beaucoup d’intelligence» pour empocher les points.
Je crois qu’il y a une nette amélioration dans ce sens. L’état de santé
des blessés enregistre un progrès
notable. Et pour cause, tout le
monde est présent aux entraînements de l’équipe. C’est une bonne
nouvelle qui devra rassurer supporters, dirigeants et staff technique.
Même s’il faudra attendre les prochaines heures pour être fixés définitivement sur certains cas, je n’hésiterai pas, cependant, à dire qu’ils
s’améliorent. Leur présence contre
l’USMA est très envisageable.
Il semble que la situation de
Bilel Benaldjia est un peu
différente. Qu’en dites-vous ?
Ce joueur s’est entraîné avec le
groupe. Nous l’observons, puis on
prendra une décision. Toujours estil que sa reprise des entraînements
est un indicateur positif.
Amar Ammour va de mieux en
mieux, sa présence contre
l’USMA vous rassure-t-elle ?
Naturellement. Ammour est un
joueur d’expérience dont la présence dans l’équipe se répercute positivement. Contre l’équipe d’ElEulma, dans le dernier match de
De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
Cet après-midi, les
Clubistes
entameront au
stade d'Aïn Smara
la préparation de
leur virée à Béjaïa
où ils vont jouer
contre la JSMB un
match à 6 points.
Yahi : «Le match de l’USMA, c’est
comme une finale»
Tout d’abord, quelle est la
situation actuelle du groupe
surtout qu’on comptabilise des
blessés ?
Les
Constantinois
préparent leur
virée à Béjaïa
championnat, il a fait 25 bonnes
minutes, il avait bien joué. Contre
l’USMA, il nous sera très utile.
On n’en fait pas une fixation.
Nous travaillons normalement.
Nous appliquons notre programme
pour que les joueurs soient prêts à
relever le défi le jour J.
Vous avez évoqué le match du
MCEE. Le CRB n’a-t-il pas, selon
vous, raté une bonne occasion
d’arracher un résultat positif ?
D’après vous, quelles seront les
clés de ce derby ?
Je suis entièrement d’accord avec
vous. Les joueurs ont fourni une
bonne production. Ils confirment de
match en match leur progrès. Nous
sommes partis à El-Eulma avec
l’ambition de gagner, mais nous
nous sommes fait avoir sur un but
bête. Nos joueurs ont créé des occasions de but, mais l’efficacité nous a
fait défaut. Ce que je retiens de ce
match, la nette amélioration enregistrée dans le jeu de l’équipe.
Les derbys ont leur cachet particulier. Pour les négocier positivement, il faudra absolument faire
preuve de détermination et de
volonté. La bataille sur le terrain
sera intense entre deux équipes
tenues par l’obligation de résultat.
Il ne faut pas oublier que le CRB a
besoin de points pour s’éloigner
davantage de la zone dangereuse et
s’assurer par la même occasion son
maintien en Ligue 1. Je souhaite
aussi que mes joueurs soient très
intelligents. C’est bien d’être motivé, d’être généreux en efforts, mais
il faudra faire montre de beaucoup
d’intelligence.
M. F.
De précieux points de perdus
contre le MCEE, d’où la
nécessité de réagir contre l’USM
Alger, le leader. Un
commentaire…
Ce sera comme une finale. Nous
n’avons pas beaucoup le choix : la
victoire nous est imposée. Les
joueurs en sont conscients, ils veulent absolument remporter ce derby
difficile devant le leader.
Avez-vous prévu un programme
spécial en prévision de cette
échéance ?
«
C'est bien d'être motivé,
d'être généreux en efforts,
mais il faudra faire montre
de beaucoup d'intelligence
Un match que les Vert et Noir
sont condamnés à gagner s'ils veulent rester en course pour une
place qualificative à la prochaine
coupe arabe. C'est que, au cas où
les Constantinois reviendraient
samedi bredouilles de Béjaïa, ils
vont perdre tout espoir de participer la saison prochaine à la Ligue
arabe des clubs champions. Reste à
savoir comment les poulains de
Simondi vont faire pour battre,
dans son antre, une équipe qui
joue sa survie en Ligue 1.
Retour Le libero international
malien, Osmane Berthé, qui vient
de purger son match automatique
de suspension, et le défenseur
polyvalent Sebbah, rétabli de sa
blessure, sont de retour. Tous deux
seront opérationnels contre la
JSMB, samedi prochain. Un bon
renfort pour Simondi qui s'est
retrouvé contraint de contrer, le
week-end dernier, le RCA avec
une défense composée d'un seul
défenseur de métier, de deux
joueurs de milieu, Alleg, Gil
Ngomo, et d'un attaquant,
Sameur.
Changement Le retour de
Berthé, de Sebbah et de Bezzaz,
qui a rejoué comme suppléant
contre le RCA, le week-end dernier, va pousser le coach clubiste à
opérer des changements dans les
trois compartiments de son échiquier avec lequel il va contrer la
JSMB samedi prochain.
Quinze Le défenseur central
du CSC, Adel Maïza, qui avait
contracté une blessure lors du
match joué par son équipe contre
le CRB, vient de se voir prescrire
quinze jours de repos total par son
médecin. Un vrai coup dur pour le
coach Simondi qui se retrouve
avec seulement trois défenseurs de
métier : Berthé, Sebbah et
Bouhenna.
Mercato Le directeur général
du CSC, Bentobbal, a réussi à
convaincre l'ancien préparateur
physique de son club, Adel
Laabeni, à faire partie du futur
staff technique des. Ce dernier
nous a confirmé qu'il a donné son
accord de principe au président
des Sanafir, mais il ne signera son
contrat avec le CSC que lorsque la
direction du groupe TAL, le propriétaire de la SSPA, entérinera
son recrutement. Affaire à suivre.
R. G.
www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
Absences à la reprise
Toujours les mêmes
12 éléments étaient absents à la reprise. Et ce n'est pas une première au MCO. Belatoui a beau
dénoncer cette attitude, les joueurs n'en font qu'à leur tête.

Le coach
promet
des
sanctions
Déçu par
l'attitude
irréfléchie de
certains
joueurs qui
s'absentent
régulièrement
aux
entraînements,
Omar Belatoui
songe à
sanctionner
sportivement
les éléments
récidivistes, en
les écartant de
la liste des
convoqués pour
le prochain
match.

Pas de
primes
pour les
absents
Autre sanction
que le coach
mouloudéen va
prendre, celle
de priver les
joueurs absents
de la prime de 3
millions offerte
par Tayeb
Mehiaoui après
le succès sur le
MCEE, une
prime que les
joueurs,
présents à la
reprise lundi
après-midi, ont
empochée.

Saïdi
avait une
excuse
Parmi les
joueurs absents
lundi, il y a
Ilyès Saïdi,
toutefois, selon
Belatoui, il
avait une
excuse. En
effet, à cause
du retard du vol
Alger-Oran, il
n'a pu arriver à
l'heure au
stade.

Djebbari
se trouve
en France
Youssef
Djebbari s'est
envolé en début
de semaine
pour la France,
assure un de
ses proches, il
devrait
regagner Oran
avant le match
de samedi.
PAR M. STITOU
Après un jour de repos,
l'équipe a repris l'entraînement
avant-hier en milieu d'aprèsmidi au stade Habib Bouakeul,
une séance marquée, comme
d'habitude, par de nombreuses
absences, puisque de l'effectif
seniors, on déplorait pas moins
de douze éléments absents
(Aoued, Bouaïcha, Heriet,
Fedal, Benamar, Kouriba,
Cherif, Nessakh, Saïdi, NaïtSlimani, Mokhtar et Amrane),
alors que l'entraîneur Omar
Belatoui avait fustigé l'attitude
de certains joueurs, coupables
d'avoir séché plusieurs séances
pendant la semaine qui précéda
le match USMA-MCO (5/2).
Lorsqu'on constate le nombre
considérable d'absents, on se dit
que ces joueurs restent indifférents aux critiques de leur
entraîneur qui espérait les
secouer avant la cruciale semaine qui attend son équipe (réception successive du CRBAF et de
la JSMB). Mais rien n'y fit,
puisque ces joueurs continuent
à faire ce que bon leur semble.
Retour des espoirs
Heureusement que ce lundi, on
nota le retour de joueurs espoirs
promus en seniors qui sont au
nombre de six. Ce petit groupe a
permis au staff technique de
compléter un effectif décimé par
les nombreuses absences pour
la plupart injustifiées. "Même
Les traces de l'humiliante
défaite de samedi dernier
sont-elles toujours dans
votre esprit ?
Epargnez-moi, s'il vous
plaît, de revenir sur cette rencontre, perdre avec un score
lourd, il est difficile d'oublier
ce triste souvenir surtout
quand on joue dans un club tel
que le MCO qui a son histoire
et son prestige derrière lui. On
n'a pas, à mon avis, fait honneur à nos couleurs. C'est vrai
que les jours qui ont précédé
Farid Bellabès,
qui a été blessé
au front lors du
dernier match,
ce qui nécessita
la pose de
quatre points de
suture, est
passé au stade
avant-hier juste
pour informer le
staff technique
qu'il ne peut pas
s'entraîner.

blessé, un joueur doit se déplacer au stade", critique un proche
de l'équipe qui reconnaît que la
cause principale des résultats en
dents de scie de l'équipe est le
manque de sérieux des joueurs
dont certains s'en foutent éperdument du devenir du club.
Alors qu'en cette période cruciale, tout le monde se sacrifie pour
sauver son club de la relégation,
on se rend compte que rares
sont les joueurs qui semblent
s'inquiéter du sort du club, une
triste réalité.
Passivité La cause de cette
situation est la passivité de la
direction. Des joueurs s'absentent puis reprennent l'entraîne-
ment, sans qu'ils soient inquiétés
ou sanctionnés par la direction.
L'on se rappelle lorsque l'ancien
entraîneur, Djamel Benchadli,
avait voulu "couper des têtes",
des parties au club se sont rangées du côté des joueurs…
réfractaires. Sans le vouloir, la
direction a contribué au pourrissement de la situation. Pour
d'autres, la passivité des dirigeants serait due à la situation
salariale des joueurs qui prétendent que leur employeur ne peut
les sanctionner vu qu'il n'a pas
assuré
ses
engagements.
Récemment, le président
Djebbari avait laissé entendre
que des joueurs seront traduits
devant la commission de disci
pline, finalement, ce n'était que
du vent, puisque, aucun joueur
La cause de
n'a été convoqué par cette com- cette situation
mission. Il faut dire que la direc- est la passivité
tion, pour avoir passé l'éponge de la direction.
Des joueurs
sur certains cas disciplinaires
s'absentent
graves, ne peut traduire un éléreprennent
ment devant cette commission puis
l'entraînement,
pour s'être absenté sans justificasans qu'ils
tions à l'entraînement, alors que
soient
inquiétés ou
la discipline est le meilleur gage
sanctionnés.
de réussite pour une équipe.
L'une des raisons du fiasco de
l'équipe est la négligence de ce
facteur (discipline), pourtant
important dans la vie d'une
équipe ambitieuse.
M. S.
Ce joueur, dont on dit que c'est un talent à l'état brut, tarde à franchir le pas qui ferait de
lui un joueur efficace et rentable pour son équipe.
Lundi (jour de la reprise),
quand je suis arrivé à Oran, la
séance
était
finie.
Evidemment, j'ai pris la peine
d'informer le coach des raisons
de mon absence. En effet, pendant la matinée, j'étais occupé
par la constitution du dossier
de passeport à Tissemsilt que
je dois renouveler. Ce mardi
(hier, ndlr), je rejoints le groupe à l'entraînement.

Bellabès
a fait le
déplacement
au stade
Les joueurs
perçoivent
les trois
millions
Naït-Slimani : «Pensons d'abord
à battre Aïn Fakroun»
Vous avez brillé par votre
absence à la reprise, les
raisons…
15
cette rencontre, on était perturbés par les nombreuses
absences à l'entraînement.
D'ailleurs, l'entraîneur n'avait
même pas de solutions pour
faire ses choix, tellement ils
étaient limités, néanmoins, la
responsabilité de l'échec, nous
l'assumons tous. Il ne faut pas
se cacher derrière ce prétexte,
contre l'USMA, on n'a pas été à
la hauteur. Maintenant, cette
défaite il faut l'oublier, il y a un
match important ce samedi
qui nous attend (MCOCRBAF), il faut bien le préparer afin d'éviter d'autres
désillusions.
Juste une question à
propos du match de samedi
passé. Etes-vous frustré
d'avoir raté le but
égalisateur en fin de
première mi-temps ?
J'avoue que sur cette action,
j'étais un peu court, je ne pensais pas que Dagoulou allait
faire cette remise de la tête.
Une fois le ballon dans mes
pieds, étant un peu en retard,
je n'ai pu mettre la balle au
fond, je suis désolé pour mon
équipe.
D'après des témoignages,
vous étiez remonté contre
l'un de vos coéquipiers qui
vous a fait des
remontrances. Est-ce vrai ?
Ce sont des prévisions
justes, certes, mais on doit se
préparer d'abord à battre Aïn
Fakroun ; il faut se concentrer
au maximum pour le match de
samedi, après, on pensera à la
JSMB.
M. S.

Présence
policière
au stade
Avant-hier, lors
de la reprise des
entraînements,
on a constaté la
présence des
policiers à Habib
Bouakeul.
Craignant sans
doute que des
supporters
viennent
perturber la
séance après
l'humiliante
défaite de
samedi (USMA 5
- MCO 2), la
direction a
sollicité une
protection
policière. A
signaler
toutefois que la
séance s'est
déroulée dans un
stade
pratiquement
vide.

Moi, je n'accepte pas qu'on
touche à ma dignité. En ratant
cette occasion, tout de même,
je ne l'ai pas fait exprès ! En
tout cas, moi je n'ai jamais
manqué de respect à personne, j'aimerais bien qu'on se
comporte de la même façon
avec moi.
Encore six points et le MCO
assurera son maintien. Cela
pourrait se concrétiser dès
cette semaine, non ?
Cette somme
promise par
Mehiaoui après
la victoire sur le
MCEE a été
remise aux
joueurs avanthier en marge de
l'entraînement.
C'est Omar
Belatoui qui a
remis cette
prime aux
joueurs.
Heriet
attendu hier
Après deux
mois de
convalescence,
Hamza Heriet
devait rejoindre
l'entraînement
hier. On ne sait
pas s'il va
rejouer ou non
d'ici la fin de cet
exercice.
Chérif se marie
ce week-end
Hichem Chérif devrait convoler en justes noces
ce week-end, ce qui le contraindra certainement à
faire l'impasse sur le match de samedi, voire celui
de mardi (MCO-JSMB). Nos félicitations à Hichem.
Mercredi 7 mai 2014
14
www.competition.dz
JSMB
USMA
Megatli aux La reprise a eu lieu hier avec un effectif au complet
soins
Devenu ancien du club,
Amine Megatli, loin des
terrains pour blessure
depuis un bon moment,
était présent hier lors de la
séance de la reprise.
Néanmoins, le latéral droit
de métier a rejoint l’infirmerie pour les soins,
puisque son retour n’est
pas prévu pour cette
semaine. Ainsi, le retour du
pur produit de l’O Médéa
est encore une fois reporté
à une date ultérieure du
fait qu’il n’est pas concerné par la joute de samedi
face au CSC.
Il intéresse l’ESS
Megatli, dont la cote sur le
marché des transferts est
restée intacte, malgré le
syndrome des blessures
qui ne le lâche pas depuis
l’année dernière, intéresse
toujours les grosses cylindrées du championnat. En
plus du MCA, qui le convoite chaque début d’exercice,
l’ES Sétif est entrée en
scène pour bénéficier des
services de l’arrière droit
de métier de la JSMB.
80 millions
par mois
Le président de l’ES Sétif,
Hacene Hamar, aurait,
selon nos sources, proposé
une mensualité de 80 millions nets par mois à
Megatli. Une offre que le
joueur de la JSMB aurait
déclinée poliment accordant, au passage, la priorité à son club de cœur, le
doyen des clubs de la
Kabylie.
La discipline de Hamouche
a porté ses fruits
Après avoir haussé le ton avec les joueurs habitués à prolonger
leur repos en séchant les séances de reprise des entraînements, le
coach Hamouche a réussi son pari en instaurant une discipline de
fer qui a porté ses fruits hier matin.
PAR CHEKAL LYÈS
La reprise des entraînements s’est
déroulée au grand complet. La victoire
enregistrée par les camarades de Saïghi,
samedi contre le CRBAF, leur a permis
de reprendre confiance et conscience de
leurs capacités pour confirmer samedi
au stade de l’Unité maghrébine contre le
CSC pour le compte de la 27e journée de
la L1 Mobilis.
Revoilà Niati
Absent depuis la décision prise par la CD
de le priver de quatre matchs de suite,
l’enfant de Chlef, Belkacem Niati, a refait
surface hier à l’occasion de la reprise des
entraînements de son équipe. L’attaquant
providentiel de l’équipe était aux anges
après la victoire de l’espoir réalisée par
ses camarades contre le CRBAF. Ce dernier
aura l’occasion de renouer avec la compétition à domicile face à l’USMA pour le
compte de l’avant-dernière journée de la
L1. Le longiligne attaquant de la JSMB,
Belkacem Niati, est le plus convoité du
groupe que dirige le coach Hamouche par
les clubs les plus huppés du championnat.
Le champion sortant, l’ESS, la JSK et son
club formateur, l’ASO, se le disputent. Etant
en fin de contrat avec la JSMB, Niati quittera vraisemblablement la JSMB, du fait
que la direction n’a pas les moyens financiers pour le retenir comme ce fut le cas
de Zerrara, parti à l’ESS, et de Derrag et Si
Mohamed au CSC.
Hamouche, soulagé après le
déroulement de la séance d’entraînement d’hier matin au stade de Béjaïa
dans de très bonnes conditions avec un
groupe au complet, estime que son
équipe, avec un moral au beau fixe, est
prête pour confirmer son réveil samedi
contre le CSC.
C. L.

Le CSC et la JS Saoura
entrent en lice pour
Mebarakou
Le second joueur de la JSMB, qui attire
les convoitises de beaucoup de clubs
de la L1 cette année, est le longiligne
central, Zidane Mebarakou, qui intéresse le MCA, l’ESS et la JSK. Mebarakou,
qui reste le joueur du club le plus utilisé ces trois dernières années, suscite
l’intérêt de deux autres clubs de la L1,
qui sont entrés en lice pour s’attacher
ses services. Il s’agit du club du Sud, la
JS Saoura, à travers son président
Zerouati, et du CSC qui compte mettre
le paquet pour le recruter. La direction
du CSC, habituée à faire son marché du
côté du club cher à Tiab ces deux dernières années, estime qu’il n’aura pas
de problème d’adaptation avec la présence de la majorité de ses ex- camarades, Si Mohamed, Derrag, Zerdab,
Belakhdar, entre autres.
Zafour a Association des supporters de la
écourté la wilaya de Béjaïa
séance
Le capitaine de la
JSMB, Brahim Zafour,
après avoir assuré
l’échauffement de
son équipe, n’est pas
allé au terme de la
séance d’entraînement. L’ex-Canari a
rejoint l’infirmerie
directement pour se
soigner.
Tatem se
blesse
Le buteur sauveur
contre le CRBAF de la
JSMB, Islam Tatem,
après avoir entamé
la séance d’entraînement, s’est blessé
dix minutes seulement après l’entame
de l’entraînement. Il
a été autorisé par
son entraîneur
Hamouche à écourter
la séance pour éviter
de compliquer sa
blessure.
Aggoune a
repris hier
Ménagé lors du dernier match face au
CRBAF, pour blessure,
le jeune latéral
gauche de la JSMB,
Farès Agoune, a signé
son retour au travail
hier matin lors de la
séance de la reprise.
L’ex-Paciste se dit
prêt à reprendre du
service et sa place
lors de la prochaine
journée à domicile
contre le CSC.
Communiqué
Chers supporters de la JSMB, l'heure est au
bilan. Même si le rideau n'a pas encore été tiré sur le
championnat de la saison 2013/2014, nous avons
des éléments sur lesquels nous pouvons nous baser
pour tirer des conclusions. Les évènements de cette
saison nous ont enseigné quelque chose d'essentiel à
la suite des différentes actions que notre association
a menées pendant toute l'année et à plusieurs
reprises, la JSMB avait l'occasion de se sortir de la
zone rouge mais nous avons vu le résultat que ça a
donné. Notre volonté n'est pas de mettre les bâtons
dans les roues, bien au contraire, nous pensons à
l'avenir et l'avenir doit se préparer dès maintenant.
Nous sommes fatigués de cette politique qui a mené
le club à la faillite, nous en avons marre de cette gestion au jour le jour sans aucun plan à long terme,
notre club a besoin de sang neuf, d'une vision nouvelle, c'est pour cela que l'actuelle équipe dirigeante
doit laisser la place à quelqu'un d'autre. En écrivant
cela, nous pensons surtout aux membres du bureau
du CSA JSMB, à sa tête le président Hafid TIAB, qui
a échoué dans sa mission. Membres du CSA, agissez
pour le bien du club pas pour le bien des personnes
avant qu'il ne soit trop tard, vous avez le soutien de
tous les supporters de la JSMB, l'histoire vous est
témoin, alors soyez à la hauteur de la confiance que
les supporters ont placée en vous, vous avez le
moyen de changer les choses, ne soyez pas complices de cette gestion qui a mené le club à la dérive
et nous ne pouvons imaginer un seul instant que la
situation dans laquelle se trouve la JSMB vous ravit,
l'avenir de la JSMB est entre vos mains. Les supporters de la JSMB, par le biais de leur association, invitent les membres du CSA à provoquer une assemblée générale extraordinaire dans les plus brefs
délais, afin de débattre de l'avenir du club et de le
mettre dans les meilleures conditions possibles
avant l'intersaison pour négocier au mieux cette
période cruciale et armer le club comme il faut avant
la saison prochaine et cela, peu importe l'issue de
l'actuel exercice, que le club rétrograde ou pas.
Fidèles au club de la révolution
On annonce la reprise de la Coupe arabe
R. Haddad : «C'est la Ligue
des champions africaine
qui nous intéresse»
Le vice-président de l'USMA, Rebouh
Haddad, a décidé de jouer la Champions
League africaine au lieu de la Coupe arabe.
PAR ANIS S.
Les responsables de
l'Union arabe de football ont
annoncé au début de cette semaine sur le site officiel de l'instance
la reprise de la compétition de la
coupe arabe des clubs à partir de
la prochaine saison après leur
réunion samedi dernier au Caire.
Bien qu'elle soit la tenante du trophée lors de la saison 2012/2013,
l'USMA est invitée par l'UAFA
pour y disputer ce tournoi régional à partir du mois de septembre prochain. Mais le viceprésident du club de Soustara,
Rebouh Haddad, que nous
avons contacté, se dit "peu"
emballé à l'idée de jouer la coupe
arabe la saison prochaine, tout en
affirmant que la Champions
League africaine l'intéresse beaucoup lors du prochain exercice,
et ce, au vu du haut niveau de
cette prestigieuse compétition
continentale qui permettra, sans
aucun doute, à l'USMA de
conquérir les grands clubs africains et surtout aux joueurs d'acquérir une grande expérience au
niveau africain. "Comme vous le
savez, on veut aller le plus loin
possible dans cette compétition
africaine lors de la prochaine saison. C'est un objectif qu'on a
tracé. On est prêts à mettre tous
les moyens à la disposition du
club pour assurer une participation honorable dans cette prestigieuse compétition continentale.
Ainsi, notre choix est clair, la
Champions League africaine
nous intéresse beaucoup. Même
si on souhaiterait jouer la coupe
arabe, la programmation ne le
permettrait pas et on sera certainement confrontés à une situation difficile, tout comme ce fut le
cas lors de la saison écoulée où
l'équipe a été engagée sur quatre
fronts", dira le deuxième homme
au club usmiste. Il est utile de
signaler que la Ligue de football
professionnel a exigé des clubs
de Ligue 1 de choisir une seule
compétition continentale la saison prochaine, car cela permettra
à la structure de Mahfoud
Kerbadj de bien gérer le calendrier de la saison.
Supporters En plus du président Haddad, les supporters
usmistes privilégient également
la Champions League africaine
lors de la saison prochaine. Selon
eux, c'est le moment pour
l'USMA de conquérir l'Afrique et
de faire ses preuves à l'échelle
continentale en affrontant de
prestigieux clubs maghrébins et
africains, à l'image du Raja
Casablanca, l'Espérance de Tunis
Mercredi 7 mai 2014
11
Velud tiendra
son point de
presse
aujourd'hui
Comme chaque mercredi, le premier responsable de la barre technique de l'USMA
Hubert Velud animera aujourd'hui, à l'issue
de la séance d'entraînement, une conférence
de presse au stade Omar Hamadi de
Bologhine. Le coach usmiste répondra aux
questions des journalistes présents, notamment en ce qui concerne le derby de samedi
face au CRB.
U21 (mise à jour du championnat)
USMA 3 - MCO 1
Les espoirs
usmistes se
rapprochent
du titre
et autres Ahly du Caire,
l'Orlando Pirates et le TP
Mazembe. Les amoureux des
Rouge et Noir veulent voir leur
équipe réaliser les meilleurs
résultats face à ces clubs.
Velud Dans ce même registre,
il faut dire que la direction de
l'USMA n'a d'autre choix que de
renoncer à la coupe arabe et de
choisir la Champions League
africaine afin de convaincre l'entraîneur en chef Hubert Velud de
rester au club pour une autre sai-
son. Ce dernier, et comme il nous
l'a souvent déclaré, veut disputer
la Champions League africaine la
saison prochaine et ambitionne
de réaliser les meilleurs résultats
dans cette épreuve face aux
grands clubs africains. Il pourrait
même exiger des dirigeants de
mettre les moyens nécessaires à
la disposition du club pour
atteindre son objectif, chose qui
pourrait l'inciter à poursuivre
son aventure avec le club de
Soustara.
A. S.
Comme il fallait s'y attendre, la catégorie
espoir de l'USMA a affronté hier après-midi
son homologue du MCO pour le compte de la
mise à jour de la 25e journée de Ligue 1. Les
poulains de Mahieddine Meftah n'ont pas raté
l'opportunité de jouer à domicile pour
remporter cette rencontre avec l'art et la
manière sur le score de trois buts à un. Les
buts usmistes ont été l'œuvre de Bourdim
(doublé) et Meziane. En s'imposant devant les
Oranais, les espoirs usmistes creusent encore
l'écart sur leurs poursuivants immédiats au
classement général du championnat. A quatre
rencontres seulement de la fin de la saison, ils
sont sur la bonne voie pour préserver leur
titre qu'ils avaient remporté avec brio la
saison passée. A condition, qu'ils continuent à
bien gérer le reste du parcours s'ils veulent
atteindre leur objectif cette saison, car à le faux
pas est interdit.
A. S.
Un seul
entraînement
ce matin
La formation usmiste effectuera une seule
séance d'entraînement aujourd'hui qui se déroulera dans la matinée au stade Omar Hamadi.
Benmoussa : «On ira au 20-Août
pour gagner»
L'un des éléments essentiels de l'échiquier de l'entraîneur Velud, Mokhtar Benmoussa, affirme que la victoire demeure
impérative pour son équipe lors du prochain derby qui l'opposera au CRB afin d'assurer le titre d'une manière définitive.
Il semble que vous êtes toujours
sous l'effet de la joie de votre
dernière victoire face au MCO, n'estce pas ?
C'est clair. Je crois que c'est très important pour n'importe quelle équipe de
remporter un match avec l'art et la
manière et sur un score large. On a été à
la hauteur de la confiance de tout le
monde, car on n'avait pas le droit de
décevoir nos supporters qui étaient présents en masse au stade. Dieu merci,
notre victoire est amplement méritée.
J'avoue que c'est le fruit de nos efforts
fournis depuis le coup d'envoi de la rencontre.
Trois jours avant d'affronter le CRB,
le compte à rebours pour ce derby
algérois a commencé, y pensez-vous
déjà ?
Oui, c'est sûr. Certes, on savoure toujours notre belle victoire arrachée aux
dépens du MCO, mais on doit désormais
se concentrer sur le derby de samedi qui
nous opposera au CRB. N'oubliez pas
que c'est une rencontre importante dans
laquelle on vise les trois points de la victoire afin d'assurer le titre du championnat d'une manière définitive.
Comment se présente pour vous ce
derby ?
A l'instar de tous les derbys algérois, il
s'annonce palpitant et se jouera sans
aucun doute sur des petits détails. On
affrontera un autre adversaire qui est
menacé par la relégation et fera tout son
possible pour s'adjuger les trois points
afin d'augmenter ses chances pour réaliser le maintien parmi l'élite. Chose qui
rend notre mission plus compliquée et
on doit donc se méfier de la formation
belouizdadie qui reste difficile à manier,
en dépit de sa situation inconfortable au
classement général du championnat.
Après avoir battu le MCO avec l'art et
la manière, vous serez appelés à
confirmer face au CRB, n'est-ce pas ?
Je crois que tous les joueurs sont
conscients de la responsabilité qui les
attend samedi. Comme je vous l'ai dit,
on doit gagner ce derby si on veut assu-

www.competition.dz
«Je crois que
c'est très
important pour
n'importe
quelle équipe
de remporter
un match avec
l'art et la
manière et sur
un score large»
rer le titre d'une manière définitive avant
la fin du championnat et aussi pour rester toujours invincibles.
Vous êtes l'un des joueurs en fin de
contrat, avez-vous déjà tranché
quant à votre avenir ?
Pour le moment, je ne peux pas me
prononcer à ce sujet tant que la saison
n'est pas encore terminée. Je suis en pleine concentration sur les prochaines rencontres qui restent à disputer avant le
baisser du rideau et je crois que ce n'est
pas le moment opportun pour évoquer
mon avenir. Une fois la saison terminée,
je négocierai avec les dirigeants du club
mon nouveau contrat. C'est sûr que je
donne la priorité à l'USMA dans la
mesure où je me sens à l'aise dans ce
club.
A. S.
«
Mon avenir ?
Priorité pour l'USMA
12
www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz
AUTOMOBILE
PAGE COORDONNÉE PAR SOFIANE BARKAT
Qualité de l'air
dans nos tunnels
Le Salon
international
des
équipements
et services
pour la
plaisance et
le nautisme
se tiendra du 6 au 10 mai 2014 au niveau du
port de la Madrague à Aïn Benian.
Je commencerai par vous
raconter une scène vécue, il y a
quelques jours, dans le tunnel routier
de Chevalley, à Alger. Il est 7h45, le
tunnel est complètement bouché.
Quelque chose bloque le trafic
à la sortie, vers Bab El-Oued. Un
conducteur sort précipitamment de sa
voiture, après avoir actionné ses feux
de détresse et commence à vomir. Ce
conducteur est sans doute sensible
aux gaz d'échappements qui se sont
accumulés dans le tunnel. Oui, les
voitures rejettent des polluants qui,
dans un milieu fermé, n'ont pas le
temps de se diluer.
milieu urbain, des policiers devraient
intervenir rapidement pour débloquer la circulation dans les tunnels et
permettre aux automobilistes de respirer autre chose que ce mélange
d'air, de monoxyde de carbone, d'oxyde d'azote et de particules.
Au fait, quelqu'un a-t-il pensé à
mesurer la qualité de l'air dans tous
ces tunnels ou trémies qui percent nos
villes ? Et puis, que doit-on faire
lorsque la pollution est importante ?
Fermer les fenêtres et arrêter la venti-
13
Algeria Boat Show,
du 6 au 10 mai à la Madrague
Quelqu'un a-t-il pensé à mesurer la qualité de l'air dans tous ces
tunnels ou trémies qui percent nos villes ?
On a du mal à respirer et les usagers n'ont pas tous la même réaction.
Dans un tunnel, mal ventilé, où des
voitures sont bloquées pendant dix
ou quinze minutes, moteurs allumés,
la concentration de ces gaz nocifs peut
facilement atteindre des valeurs qui
rendraient malades certaines personnes, selon leur sensibilité. Les
longs tunnels routiers sont en général
équipés de systèmes de surveillance
pour la ventilation en cas d'augmentation de la pollution. Ce n'est pas le
cas en milieu urbain où les tunnels ne
sont en général pas très longs. Dans le
Mercredi 7 mai 2014
lation ? Les moniteurs d'auto-école
sont-ils formés pour répondre à ce
type de questions ? Sans un être
expert ès circulation urbaine, on trouverait normal que l'action des agents
de police porte sur la fluidité du trafic
dans les tunnels. Ce qui est anormal,
c'est que des policiers posent un barrage filtrant à la sortie d'un tunnel
comme Oued Ouchayah, provoquant
un immense bouchon à l'intérieur,
obligeant les gens à respirer un air
vicié.
L'événement, qui en est
à sa quatrième édition, est
organisé par Expoed et IC2
création. Seront présents au
salon, les intervenants dans
les filières de la construction,
réparation navale, des
équipements et technologies
maritimes, de la pêche
sportive et culture marine,
des marinas, du yachting, de
l'offshore, de
l'océanographie, de la
radiocommunication, les
institutions étatiques comme
les services des douanes, la
marine nationale, la
protection civile et enfin des
sociétés de services. En tout,
l'événement prévu à
l'esplanade de la plage
artificielle accueillera une
trentaine d'exposants.
Le visiteur pourra trouver
au salon tout ce qui a trait à
la mer et aux sports
nautiques. Il pourra, selon
les organisateurs, échanger
avec les fabricants
d'équipements, ou de
matériels, voire d'essayer
certaines nouveautés.
Toujours selon les
organisateurs, Algerian Bot
Show a pour vocation de
réunir, sous la même
bannière, l'ensemble des
acteurs nationaux et
internationaux de la filière
nautique. Cet événement est
également l'occasion pour les
visiteurs, de bien préparer
leur future saison estivale
2014. Cette manifestation
ambitionne de devenir le
premier salon nautique dans
la région Maghreb.
Pour cette édition du Booat
show, on annonce plusieurs
manifestations pour les petits
et les grands.
1
FORMULE Smirnoff partenaire officiel de Force India
Le vent en poupe,
l'écurie attire
les sponsors
L'écurie Sahara Force India est parvenue à attirer un sponsor de
premier plan, Smirnoff. Le logo de la marque russe de vodka aura
une place de choix sur les pontons des VJM07 de Sergio Pérez
et Nico Hülkenberg.
Le logo s'affichera également sur l'aileron
arrière, le haut du châssis et sur les pontons
lors de certaines courses. Les combinaisons et
casques des pilotes arboreront également le
logo Smirnoff tout comme les vêtements des
employés.
Le partenariat entre Force India et Smirnoff
débutera lors de la prochaine course, en
Espagne, dans une semaine, et se concentrera
sur "l'aide aux amoureux du sport à se rapprocher des pilotes, de l'action en course et
d'autres exclusivités", comme l'explique le
communiqué publié sur le site de l'écurie de
Silverstone.

La marque russe, qui devient partenaire officiel de l'équipe Force India, profitera
également de cette arrivée en Formule 1
"pour délivrer un puissant message contre
l'alcool au volant".
Vijay Mallya, directeur de l'écurie indienne, s'est montré ravi de l'arrivée de ce nouveau partenaire : "C'est fantastique de voir
La marque russe,
qui devient
partenaire officiel
de l'équipe Force
India, profitera de
cette arrivée en
Formule 1 "pour
délivrer un puissant
message contre
l'alcool au volant".
Compétition / PUB
ANEP 121 896 du 7/5/2014
Smirnoff rejoindre le monde de la Formule 1.
C'est une marque mondiale connue et nous
les accueillons dans la famille Sahara Force
India. En tant qu'équipe, nous mélangeons
toujours un grand professionnalisme sur la
piste avec de belles célébrations en dehors et
notre partenariat avec Smirnoff renforce ces
valeurs. Avec nos progrès en piste, Smirnoff
est la marque idéale pour nous aider à célébrer ces moments et ouvrir ce sport à de nouveaux fans."
Même satisfaction du côté de Matt Bruhn,
directeur de la marque Smirnoff, qui est ravi
de s'associer à une équipe comme Force India
: "Nous adorons l'histoire de Sahara Force
India, tout comme son habilité à nous aider à
communiquer sur la responsabilité et les performances de haute volée. Nous sommes
ravis de les aider à amener les fans plus près
de l'action et d'avoir beaucoup de plaisir avec
cette équipe passionnante et énergique à
l'avenir."
12
www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz
AUTOMOBILE
PAGE COORDONNÉE PAR SOFIANE BARKAT
Qualité de l'air
dans nos tunnels
Le Salon
international
des
équipements
et services
pour la
plaisance et
le nautisme
se tiendra du 6 au 10 mai 2014 au niveau du
port de la Madrague à Aïn Benian.
Je commencerai par vous
raconter une scène vécue, il y a
quelques jours, dans le tunnel routier
de Chevalley, à Alger. Il est 7h45, le
tunnel est complètement bouché.
Quelque chose bloque le trafic
à la sortie, vers Bab El-Oued. Un
conducteur sort précipitamment de sa
voiture, après avoir actionné ses feux
de détresse et commence à vomir. Ce
conducteur est sans doute sensible
aux gaz d'échappements qui se sont
accumulés dans le tunnel. Oui, les
voitures rejettent des polluants qui,
dans un milieu fermé, n'ont pas le
temps de se diluer.
milieu urbain, des policiers devraient
intervenir rapidement pour débloquer la circulation dans les tunnels et
permettre aux automobilistes de respirer autre chose que ce mélange
d'air, de monoxyde de carbone, d'oxyde d'azote et de particules.
Au fait, quelqu'un a-t-il pensé à
mesurer la qualité de l'air dans tous
ces tunnels ou trémies qui percent nos
villes ? Et puis, que doit-on faire
lorsque la pollution est importante ?
Fermer les fenêtres et arrêter la venti-
13
Algeria Boat Show,
du 6 au 10 mai à la Madrague
Quelqu'un a-t-il pensé à mesurer la qualité de l'air dans tous ces
tunnels ou trémies qui percent nos villes ?
On a du mal à respirer et les usagers n'ont pas tous la même réaction.
Dans un tunnel, mal ventilé, où des
voitures sont bloquées pendant dix
ou quinze minutes, moteurs allumés,
la concentration de ces gaz nocifs peut
facilement atteindre des valeurs qui
rendraient malades certaines personnes, selon leur sensibilité. Les
longs tunnels routiers sont en général
équipés de systèmes de surveillance
pour la ventilation en cas d'augmentation de la pollution. Ce n'est pas le
cas en milieu urbain où les tunnels ne
sont en général pas très longs. Dans le
Mercredi 7 mai 2014
lation ? Les moniteurs d'auto-école
sont-ils formés pour répondre à ce
type de questions ? Sans un être
expert ès circulation urbaine, on trouverait normal que l'action des agents
de police porte sur la fluidité du trafic
dans les tunnels. Ce qui est anormal,
c'est que des policiers posent un barrage filtrant à la sortie d'un tunnel
comme Oued Ouchayah, provoquant
un immense bouchon à l'intérieur,
obligeant les gens à respirer un air
vicié.
L'événement, qui en est
à sa quatrième édition, est
organisé par Expoed et IC2
création. Seront présents au
salon, les intervenants dans
les filières de la construction,
réparation navale, des
équipements et technologies
maritimes, de la pêche
sportive et culture marine,
des marinas, du yachting, de
l'offshore, de
l'océanographie, de la
radiocommunication, les
institutions étatiques comme
les services des douanes, la
marine nationale, la
protection civile et enfin des
sociétés de services. En tout,
l'événement prévu à
l'esplanade de la plage
artificielle accueillera une
trentaine d'exposants.
Le visiteur pourra trouver
au salon tout ce qui a trait à
la mer et aux sports
nautiques. Il pourra, selon
les organisateurs, échanger
avec les fabricants
d'équipements, ou de
matériels, voire d'essayer
certaines nouveautés.
Toujours selon les
organisateurs, Algerian Bot
Show a pour vocation de
réunir, sous la même
bannière, l'ensemble des
acteurs nationaux et
internationaux de la filière
nautique. Cet événement est
également l'occasion pour les
visiteurs, de bien préparer
leur future saison estivale
2014. Cette manifestation
ambitionne de devenir le
premier salon nautique dans
la région Maghreb.
Pour cette édition du Booat
show, on annonce plusieurs
manifestations pour les petits
et les grands.
1
FORMULE Smirnoff partenaire officiel de Force India
Le vent en poupe,
l'écurie attire
les sponsors
L'écurie Sahara Force India est parvenue à attirer un sponsor de
premier plan, Smirnoff. Le logo de la marque russe de vodka aura
une place de choix sur les pontons des VJM07 de Sergio Pérez
et Nico Hülkenberg.
Le logo s'affichera également sur l'aileron
arrière, le haut du châssis et sur les pontons
lors de certaines courses. Les combinaisons et
casques des pilotes arboreront également le
logo Smirnoff tout comme les vêtements des
employés.
Le partenariat entre Force India et Smirnoff
débutera lors de la prochaine course, en
Espagne, dans une semaine, et se concentrera
sur "l'aide aux amoureux du sport à se rapprocher des pilotes, de l'action en course et
d'autres exclusivités", comme l'explique le
communiqué publié sur le site de l'écurie de
Silverstone.

La marque russe, qui devient partenaire officiel de l'équipe Force India, profitera
également de cette arrivée en Formule 1
"pour délivrer un puissant message contre
l'alcool au volant".
Vijay Mallya, directeur de l'écurie indienne, s'est montré ravi de l'arrivée de ce nouveau partenaire : "C'est fantastique de voir
La marque russe,
qui devient
partenaire officiel
de l'équipe Force
India, profitera de
cette arrivée en
Formule 1 "pour
délivrer un puissant
message contre
l'alcool au volant".
Compétition / PUB
ANEP 121 896 du 7/5/2014
Smirnoff rejoindre le monde de la Formule 1.
C'est une marque mondiale connue et nous
les accueillons dans la famille Sahara Force
India. En tant qu'équipe, nous mélangeons
toujours un grand professionnalisme sur la
piste avec de belles célébrations en dehors et
notre partenariat avec Smirnoff renforce ces
valeurs. Avec nos progrès en piste, Smirnoff
est la marque idéale pour nous aider à célébrer ces moments et ouvrir ce sport à de nouveaux fans."
Même satisfaction du côté de Matt Bruhn,
directeur de la marque Smirnoff, qui est ravi
de s'associer à une équipe comme Force India
: "Nous adorons l'histoire de Sahara Force
India, tout comme son habilité à nous aider à
communiquer sur la responsabilité et les performances de haute volée. Nous sommes
ravis de les aider à amener les fans plus près
de l'action et d'avoir beaucoup de plaisir avec
cette équipe passionnante et énergique à
l'avenir."
Mercredi 7 mai 2014
14
www.competition.dz
JSMB
USMA
Megatli aux La reprise a eu lieu hier avec un effectif au complet
soins
Devenu ancien du club,
Amine Megatli, loin des
terrains pour blessure
depuis un bon moment,
était présent hier lors de la
séance de la reprise.
Néanmoins, le latéral droit
de métier a rejoint l’infirmerie pour les soins,
puisque son retour n’est
pas prévu pour cette
semaine. Ainsi, le retour du
pur produit de l’O Médéa
est encore une fois reporté
à une date ultérieure du
fait qu’il n’est pas concerné par la joute de samedi
face au CSC.
Il intéresse l’ESS
Megatli, dont la cote sur le
marché des transferts est
restée intacte, malgré le
syndrome des blessures
qui ne le lâche pas depuis
l’année dernière, intéresse
toujours les grosses cylindrées du championnat. En
plus du MCA, qui le convoite chaque début d’exercice,
l’ES Sétif est entrée en
scène pour bénéficier des
services de l’arrière droit
de métier de la JSMB.
80 millions
par mois
Le président de l’ES Sétif,
Hacene Hamar, aurait,
selon nos sources, proposé
une mensualité de 80 millions nets par mois à
Megatli. Une offre que le
joueur de la JSMB aurait
déclinée poliment accordant, au passage, la priorité à son club de cœur, le
doyen des clubs de la
Kabylie.
La discipline de Hamouche
a porté ses fruits
Après avoir haussé le ton avec les joueurs habitués à prolonger
leur repos en séchant les séances de reprise des entraînements, le
coach Hamouche a réussi son pari en instaurant une discipline de
fer qui a porté ses fruits hier matin.
PAR CHEKAL LYÈS
La reprise des entraînements s’est
déroulée au grand complet. La victoire
enregistrée par les camarades de Saïghi,
samedi contre le CRBAF, leur a permis
de reprendre confiance et conscience de
leurs capacités pour confirmer samedi
au stade de l’Unité maghrébine contre le
CSC pour le compte de la 27e journée de
la L1 Mobilis.
Revoilà Niati
Absent depuis la décision prise par la CD
de le priver de quatre matchs de suite,
l’enfant de Chlef, Belkacem Niati, a refait
surface hier à l’occasion de la reprise des
entraînements de son équipe. L’attaquant
providentiel de l’équipe était aux anges
après la victoire de l’espoir réalisée par
ses camarades contre le CRBAF. Ce dernier
aura l’occasion de renouer avec la compétition à domicile face à l’USMA pour le
compte de l’avant-dernière journée de la
L1. Le longiligne attaquant de la JSMB,
Belkacem Niati, est le plus convoité du
groupe que dirige le coach Hamouche par
les clubs les plus huppés du championnat.
Le champion sortant, l’ESS, la JSK et son
club formateur, l’ASO, se le disputent. Etant
en fin de contrat avec la JSMB, Niati quittera vraisemblablement la JSMB, du fait
que la direction n’a pas les moyens financiers pour le retenir comme ce fut le cas
de Zerrara, parti à l’ESS, et de Derrag et Si
Mohamed au CSC.
Hamouche, soulagé après le
déroulement de la séance d’entraînement d’hier matin au stade de Béjaïa
dans de très bonnes conditions avec un
groupe au complet, estime que son
équipe, avec un moral au beau fixe, est
prête pour confirmer son réveil samedi
contre le CSC.
C. L.

Le CSC et la JS Saoura
entrent en lice pour
Mebarakou
Le second joueur de la JSMB, qui attire
les convoitises de beaucoup de clubs
de la L1 cette année, est le longiligne
central, Zidane Mebarakou, qui intéresse le MCA, l’ESS et la JSK. Mebarakou,
qui reste le joueur du club le plus utilisé ces trois dernières années, suscite
l’intérêt de deux autres clubs de la L1,
qui sont entrés en lice pour s’attacher
ses services. Il s’agit du club du Sud, la
JS Saoura, à travers son président
Zerouati, et du CSC qui compte mettre
le paquet pour le recruter. La direction
du CSC, habituée à faire son marché du
côté du club cher à Tiab ces deux dernières années, estime qu’il n’aura pas
de problème d’adaptation avec la présence de la majorité de ses ex- camarades, Si Mohamed, Derrag, Zerdab,
Belakhdar, entre autres.
Zafour a Association des supporters de la
écourté la wilaya de Béjaïa
séance
Le capitaine de la
JSMB, Brahim Zafour,
après avoir assuré
l’échauffement de
son équipe, n’est pas
allé au terme de la
séance d’entraînement. L’ex-Canari a
rejoint l’infirmerie
directement pour se
soigner.
Tatem se
blesse
Le buteur sauveur
contre le CRBAF de la
JSMB, Islam Tatem,
après avoir entamé
la séance d’entraînement, s’est blessé
dix minutes seulement après l’entame
de l’entraînement. Il
a été autorisé par
son entraîneur
Hamouche à écourter
la séance pour éviter
de compliquer sa
blessure.
Aggoune a
repris hier
Ménagé lors du dernier match face au
CRBAF, pour blessure,
le jeune latéral
gauche de la JSMB,
Farès Agoune, a signé
son retour au travail
hier matin lors de la
séance de la reprise.
L’ex-Paciste se dit
prêt à reprendre du
service et sa place
lors de la prochaine
journée à domicile
contre le CSC.
Communiqué
Chers supporters de la JSMB, l'heure est au
bilan. Même si le rideau n'a pas encore été tiré sur le
championnat de la saison 2013/2014, nous avons
des éléments sur lesquels nous pouvons nous baser
pour tirer des conclusions. Les évènements de cette
saison nous ont enseigné quelque chose d'essentiel à
la suite des différentes actions que notre association
a menées pendant toute l'année et à plusieurs
reprises, la JSMB avait l'occasion de se sortir de la
zone rouge mais nous avons vu le résultat que ça a
donné. Notre volonté n'est pas de mettre les bâtons
dans les roues, bien au contraire, nous pensons à
l'avenir et l'avenir doit se préparer dès maintenant.
Nous sommes fatigués de cette politique qui a mené
le club à la faillite, nous en avons marre de cette gestion au jour le jour sans aucun plan à long terme,
notre club a besoin de sang neuf, d'une vision nouvelle, c'est pour cela que l'actuelle équipe dirigeante
doit laisser la place à quelqu'un d'autre. En écrivant
cela, nous pensons surtout aux membres du bureau
du CSA JSMB, à sa tête le président Hafid TIAB, qui
a échoué dans sa mission. Membres du CSA, agissez
pour le bien du club pas pour le bien des personnes
avant qu'il ne soit trop tard, vous avez le soutien de
tous les supporters de la JSMB, l'histoire vous est
témoin, alors soyez à la hauteur de la confiance que
les supporters ont placée en vous, vous avez le
moyen de changer les choses, ne soyez pas complices de cette gestion qui a mené le club à la dérive
et nous ne pouvons imaginer un seul instant que la
situation dans laquelle se trouve la JSMB vous ravit,
l'avenir de la JSMB est entre vos mains. Les supporters de la JSMB, par le biais de leur association, invitent les membres du CSA à provoquer une assemblée générale extraordinaire dans les plus brefs
délais, afin de débattre de l'avenir du club et de le
mettre dans les meilleures conditions possibles
avant l'intersaison pour négocier au mieux cette
période cruciale et armer le club comme il faut avant
la saison prochaine et cela, peu importe l'issue de
l'actuel exercice, que le club rétrograde ou pas.
Fidèles au club de la révolution
On annonce la reprise de la Coupe arabe
R. Haddad : «C'est la Ligue
des champions africaine
qui nous intéresse»
Le vice-président de l'USMA, Rebouh
Haddad, a décidé de jouer la Champions
League africaine au lieu de la Coupe arabe.
PAR ANIS S.
Les responsables de
l'Union arabe de football ont
annoncé au début de cette semaine sur le site officiel de l'instance
la reprise de la compétition de la
coupe arabe des clubs à partir de
la prochaine saison après leur
réunion samedi dernier au Caire.
Bien qu'elle soit la tenante du trophée lors de la saison 2012/2013,
l'USMA est invitée par l'UAFA
pour y disputer ce tournoi régional à partir du mois de septembre prochain. Mais le viceprésident du club de Soustara,
Rebouh Haddad, que nous
avons contacté, se dit "peu"
emballé à l'idée de jouer la coupe
arabe la saison prochaine, tout en
affirmant que la Champions
League africaine l'intéresse beaucoup lors du prochain exercice,
et ce, au vu du haut niveau de
cette prestigieuse compétition
continentale qui permettra, sans
aucun doute, à l'USMA de
conquérir les grands clubs africains et surtout aux joueurs d'acquérir une grande expérience au
niveau africain. "Comme vous le
savez, on veut aller le plus loin
possible dans cette compétition
africaine lors de la prochaine saison. C'est un objectif qu'on a
tracé. On est prêts à mettre tous
les moyens à la disposition du
club pour assurer une participation honorable dans cette prestigieuse compétition continentale.
Ainsi, notre choix est clair, la
Champions League africaine
nous intéresse beaucoup. Même
si on souhaiterait jouer la coupe
arabe, la programmation ne le
permettrait pas et on sera certainement confrontés à une situation difficile, tout comme ce fut le
cas lors de la saison écoulée où
l'équipe a été engagée sur quatre
fronts", dira le deuxième homme
au club usmiste. Il est utile de
signaler que la Ligue de football
professionnel a exigé des clubs
de Ligue 1 de choisir une seule
compétition continentale la saison prochaine, car cela permettra
à la structure de Mahfoud
Kerbadj de bien gérer le calendrier de la saison.
Supporters En plus du président Haddad, les supporters
usmistes privilégient également
la Champions League africaine
lors de la saison prochaine. Selon
eux, c'est le moment pour
l'USMA de conquérir l'Afrique et
de faire ses preuves à l'échelle
continentale en affrontant de
prestigieux clubs maghrébins et
africains, à l'image du Raja
Casablanca, l'Espérance de Tunis
Mercredi 7 mai 2014
11
Velud tiendra
son point de
presse
aujourd'hui
Comme chaque mercredi, le premier responsable de la barre technique de l'USMA
Hubert Velud animera aujourd'hui, à l'issue
de la séance d'entraînement, une conférence
de presse au stade Omar Hamadi de
Bologhine. Le coach usmiste répondra aux
questions des journalistes présents, notamment en ce qui concerne le derby de samedi
face au CRB.
U21 (mise à jour du championnat)
USMA 3 - MCO 1
Les espoirs
usmistes se
rapprochent
du titre
et autres Ahly du Caire,
l'Orlando Pirates et le TP
Mazembe. Les amoureux des
Rouge et Noir veulent voir leur
équipe réaliser les meilleurs
résultats face à ces clubs.
Velud Dans ce même registre,
il faut dire que la direction de
l'USMA n'a d'autre choix que de
renoncer à la coupe arabe et de
choisir la Champions League
africaine afin de convaincre l'entraîneur en chef Hubert Velud de
rester au club pour une autre sai-
son. Ce dernier, et comme il nous
l'a souvent déclaré, veut disputer
la Champions League africaine la
saison prochaine et ambitionne
de réaliser les meilleurs résultats
dans cette épreuve face aux
grands clubs africains. Il pourrait
même exiger des dirigeants de
mettre les moyens nécessaires à
la disposition du club pour
atteindre son objectif, chose qui
pourrait l'inciter à poursuivre
son aventure avec le club de
Soustara.
A. S.
Comme il fallait s'y attendre, la catégorie
espoir de l'USMA a affronté hier après-midi
son homologue du MCO pour le compte de la
mise à jour de la 25e journée de Ligue 1. Les
poulains de Mahieddine Meftah n'ont pas raté
l'opportunité de jouer à domicile pour
remporter cette rencontre avec l'art et la
manière sur le score de trois buts à un. Les
buts usmistes ont été l'œuvre de Bourdim
(doublé) et Meziane. En s'imposant devant les
Oranais, les espoirs usmistes creusent encore
l'écart sur leurs poursuivants immédiats au
classement général du championnat. A quatre
rencontres seulement de la fin de la saison, ils
sont sur la bonne voie pour préserver leur
titre qu'ils avaient remporté avec brio la
saison passée. A condition, qu'ils continuent à
bien gérer le reste du parcours s'ils veulent
atteindre leur objectif cette saison, car à le faux
pas est interdit.
A. S.
Un seul
entraînement
ce matin
La formation usmiste effectuera une seule
séance d'entraînement aujourd'hui qui se déroulera dans la matinée au stade Omar Hamadi.
Benmoussa : «On ira au 20-Août
pour gagner»
L'un des éléments essentiels de l'échiquier de l'entraîneur Velud, Mokhtar Benmoussa, affirme que la victoire demeure
impérative pour son équipe lors du prochain derby qui l'opposera au CRB afin d'assurer le titre d'une manière définitive.
Il semble que vous êtes toujours
sous l'effet de la joie de votre
dernière victoire face au MCO, n'estce pas ?
C'est clair. Je crois que c'est très important pour n'importe quelle équipe de
remporter un match avec l'art et la
manière et sur un score large. On a été à
la hauteur de la confiance de tout le
monde, car on n'avait pas le droit de
décevoir nos supporters qui étaient présents en masse au stade. Dieu merci,
notre victoire est amplement méritée.
J'avoue que c'est le fruit de nos efforts
fournis depuis le coup d'envoi de la rencontre.
Trois jours avant d'affronter le CRB,
le compte à rebours pour ce derby
algérois a commencé, y pensez-vous
déjà ?
Oui, c'est sûr. Certes, on savoure toujours notre belle victoire arrachée aux
dépens du MCO, mais on doit désormais
se concentrer sur le derby de samedi qui
nous opposera au CRB. N'oubliez pas
que c'est une rencontre importante dans
laquelle on vise les trois points de la victoire afin d'assurer le titre du championnat d'une manière définitive.
Comment se présente pour vous ce
derby ?
A l'instar de tous les derbys algérois, il
s'annonce palpitant et se jouera sans
aucun doute sur des petits détails. On
affrontera un autre adversaire qui est
menacé par la relégation et fera tout son
possible pour s'adjuger les trois points
afin d'augmenter ses chances pour réaliser le maintien parmi l'élite. Chose qui
rend notre mission plus compliquée et
on doit donc se méfier de la formation
belouizdadie qui reste difficile à manier,
en dépit de sa situation inconfortable au
classement général du championnat.
Après avoir battu le MCO avec l'art et
la manière, vous serez appelés à
confirmer face au CRB, n'est-ce pas ?
Je crois que tous les joueurs sont
conscients de la responsabilité qui les
attend samedi. Comme je vous l'ai dit,
on doit gagner ce derby si on veut assu-

www.competition.dz
«Je crois que
c'est très
important pour
n'importe
quelle équipe
de remporter
un match avec
l'art et la
manière et sur
un score large»
rer le titre d'une manière définitive avant
la fin du championnat et aussi pour rester toujours invincibles.
Vous êtes l'un des joueurs en fin de
contrat, avez-vous déjà tranché
quant à votre avenir ?
Pour le moment, je ne peux pas me
prononcer à ce sujet tant que la saison
n'est pas encore terminée. Je suis en pleine concentration sur les prochaines rencontres qui restent à disputer avant le
baisser du rideau et je crois que ce n'est
pas le moment opportun pour évoquer
mon avenir. Une fois la saison terminée,
je négocierai avec les dirigeants du club
mon nouveau contrat. C'est sûr que je
donne la priorité à l'USMA dans la
mesure où je me sens à l'aise dans ce
club.
A. S.
«
Mon avenir ?
Priorité pour l'USMA
www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
MCO
LIGUE 1
10
CSC
CRB

Sanction
financière
contre
Kerrar
Le joueur du
Chabab de
Belouizdad Anis
Kerrar vient d’écoper d’une sanction
financière de 30
000 DA que lui a
infligée la commission de discipline de la LFP.
Celle-ci motive sa
décision par l’attitude du joueur, qui
a contesté une
décision de l’arbitre lors du dernier match. Kerrar
a reçu également
pour les mêmes
motifs un avertissement. Idem pour
son coéquipier
Mohamed
Kherbache qui a
fait, en effet, l’objet d’un avertissement pour jeu dangereux.

B. Benaldjia
sera fixé
demain
Victime d’une
déchirure qui l’a
obligé d’observer
un arrêt de 10
jours, le joueur
Bilel Benaldjia a
repris lundi les
entraînements en
solo. A l’occasion
de la séance d’hier,
il s’est entraîné
avec le groupe
sans pour autant
subir une grande
charge, histoire de
ne pas compliquer
son cas. Une chose
est sûre, sa participation samedi
contre l’USM Alger
n’est pas encore
tranchée. Le joueur
en question veut,
certes, prendre
part à ce derby
contre son ancienne équipe, mais il
devra attendre le
feu vert du staff
médical qui devra
rendre son verdict
demain.

Mise au
vert au Mas
des
Planteurs
Comme de coutume, les joueurs du
CRB effectueront
une mise au vert
en prévision du
prochain match de
championnat
contre les Rouge
et Noir de
Soustara. Dans ce
sillage, nous
apprenons que le
staff technique a
jeté son dévolu
une nouvelle fois
sur l’hôtel le Mas
des Planteurs
d’Ouled Fayet.
Cette structure
hôtelière offre les
meilleures conditions de concentration pour les
coéquipiers de
Rebih et Ammour.
Après avoir raté son parcours cette saison
CRB-USMA, une question
d’éthique et de... Points
M. FAYÇAL
Le Chabab de
Belouizdad n’est pas
encore tiré d’affaires.
Quand bien même sa
situation en est un
peu plus
réconfortante
qu’auparavant, il
reste, toutefois,
menacé de
purgatoire.
Le Chabab ne compte
que 5 points d’avance sur le
premier relégable. C’est dire
que, mathématiquement, les
Rouge et Blanc ne se sont pas
encore mis à l’abri. D’où la
nécessité d’une réaction ce
samedi à l’occasion de la
réception de l’USM Alger
dans le cadre de la 27e journée du championnat professionnel de Ligue 1. Les
hommes du duo HenkoucheYahi n’ont pas beaucoup d’alternatives, mis à part la victoire. Celle-ci ne sera pas, faut-il
l’avouer, facile à obtenir
devant une solide formation
de l’USM Alger qui enchaîne
les performances. Les Rouge
et Noir écrasent tout ce qui se
trouve sur leur passage. Mais
le club phare de Laâqiba refuse de subir ce sort. Ses joueurs
ne vont se laisser faire, ils sont
prêts à mourir sur le terrain
pour préserver leur crédibilité, leur orgueil aussi. Un
orgueil bafoué par une saison
(toute proportion gardée)
calamiteuse. Tout comme en
coupe d’Algérie où il n’a pu
dépasser le stade des 1/32 de
finale après son élimination
par le MO Béjaïa, le CRB est
carrément passé à côté en
championnat. Dès l’entame,
les coéquipiers de Rebih ont
montré des signes inquiétants. D’emblée, ils enchaînaient les échecs. A l’exception de quelques coups
d’éclat sporadiques (JSK,
USMH, CSC), le Chabab a
perdu beaucoup de points.
S’y ajoute l’instabilité du staff
technique qui a changé de
propriétaires à trois reprises.
Après l’Argentin Gamondi, la
direction belouizdadie fait
appel à Iaïche. Celui-ci sera
rapidement remplacé par le
duo Henkouche-Yahi. Et c’est
dans la logique des choses
que le club n’a jamais sorti
son épingle du jeu, se contentant de lutter pour son maintien.
Prouesse Un maintien
qui passe inéluctablement par
un succès sur l’USM Alger.
Ce qui constituerait un véritable exploit pour les gars de
Sidi M’hamed. Surtout que
cette équipe usmiste est terriblement difficile à manier.
Elle ne cesse d’enchaîner les
performances sur son terrain
comme en déplacement. Ce
qui fait que le risque sera
grand ce samedi. A moins
que l’orgueil et la crédibilité
transcendent les joueurs.
M. F.
Benbraham
dirigera le derby
La nouvelle commission chargée de
la désignation des arbitres pour les
matches de championnat a levé le
voile sur la composante arbitral
pour le derby CRB-USMA. Le choc a
été confié, en effet, au directeur de
jeu, M. Lahlou Benbraham. Un jeune
arbitre qui promet beaucoup. Ce
dernier sera assisté de MM.
Chaballah et Yahi. Le quatrième
arbitre est M. Farouk Houasnia.
Rappelons que le coup d’envoi de la
rencontre sera donné à 17h. Le
match des U21 débutera à 14h.
Le co-entraîneur du Chabab de Belouizdad, Hocine Yahi, est conscient de l’importance du prochain
derby contre le leader du championnat ce samedi au stade du 20-Août-55. Il le qualifie de «finale»,
comme il appelle ses joueurs à «beaucoup d’intelligence» pour empocher les points.
Je crois qu’il y a une nette amélioration dans ce sens. L’état de santé
des blessés enregistre un progrès
notable. Et pour cause, tout le
monde est présent aux entraînements de l’équipe. C’est une bonne
nouvelle qui devra rassurer supporters, dirigeants et staff technique.
Même s’il faudra attendre les prochaines heures pour être fixés définitivement sur certains cas, je n’hésiterai pas, cependant, à dire qu’ils
s’améliorent. Leur présence contre
l’USMA est très envisageable.
Il semble que la situation de
Bilel Benaldjia est un peu
différente. Qu’en dites-vous ?
Ce joueur s’est entraîné avec le
groupe. Nous l’observons, puis on
prendra une décision. Toujours estil que sa reprise des entraînements
est un indicateur positif.
Amar Ammour va de mieux en
mieux, sa présence contre
l’USMA vous rassure-t-elle ?
Naturellement. Ammour est un
joueur d’expérience dont la présence dans l’équipe se répercute positivement. Contre l’équipe d’ElEulma, dans le dernier match de
De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
Cet après-midi, les
Clubistes
entameront au
stade d'Aïn Smara
la préparation de
leur virée à Béjaïa
où ils vont jouer
contre la JSMB un
match à 6 points.
Yahi : «Le match de l’USMA, c’est
comme une finale»
Tout d’abord, quelle est la
situation actuelle du groupe
surtout qu’on comptabilise des
blessés ?
Les
Constantinois
préparent leur
virée à Béjaïa
championnat, il a fait 25 bonnes
minutes, il avait bien joué. Contre
l’USMA, il nous sera très utile.
On n’en fait pas une fixation.
Nous travaillons normalement.
Nous appliquons notre programme
pour que les joueurs soient prêts à
relever le défi le jour J.
Vous avez évoqué le match du
MCEE. Le CRB n’a-t-il pas, selon
vous, raté une bonne occasion
d’arracher un résultat positif ?
D’après vous, quelles seront les
clés de ce derby ?
Je suis entièrement d’accord avec
vous. Les joueurs ont fourni une
bonne production. Ils confirment de
match en match leur progrès. Nous
sommes partis à El-Eulma avec
l’ambition de gagner, mais nous
nous sommes fait avoir sur un but
bête. Nos joueurs ont créé des occasions de but, mais l’efficacité nous a
fait défaut. Ce que je retiens de ce
match, la nette amélioration enregistrée dans le jeu de l’équipe.
Les derbys ont leur cachet particulier. Pour les négocier positivement, il faudra absolument faire
preuve de détermination et de
volonté. La bataille sur le terrain
sera intense entre deux équipes
tenues par l’obligation de résultat.
Il ne faut pas oublier que le CRB a
besoin de points pour s’éloigner
davantage de la zone dangereuse et
s’assurer par la même occasion son
maintien en Ligue 1. Je souhaite
aussi que mes joueurs soient très
intelligents. C’est bien d’être motivé, d’être généreux en efforts, mais
il faudra faire montre de beaucoup
d’intelligence.
M. F.
De précieux points de perdus
contre le MCEE, d’où la
nécessité de réagir contre l’USM
Alger, le leader. Un
commentaire…
Ce sera comme une finale. Nous
n’avons pas beaucoup le choix : la
victoire nous est imposée. Les
joueurs en sont conscients, ils veulent absolument remporter ce derby
difficile devant le leader.
Avez-vous prévu un programme
spécial en prévision de cette
échéance ?
«
C'est bien d'être motivé,
d'être généreux en efforts,
mais il faudra faire montre
de beaucoup d'intelligence
Un match que les Vert et Noir
sont condamnés à gagner s'ils veulent rester en course pour une
place qualificative à la prochaine
coupe arabe. C'est que, au cas où
les Constantinois reviendraient
samedi bredouilles de Béjaïa, ils
vont perdre tout espoir de participer la saison prochaine à la Ligue
arabe des clubs champions. Reste à
savoir comment les poulains de
Simondi vont faire pour battre,
dans son antre, une équipe qui
joue sa survie en Ligue 1.
Retour Le libero international
malien, Osmane Berthé, qui vient
de purger son match automatique
de suspension, et le défenseur
polyvalent Sebbah, rétabli de sa
blessure, sont de retour. Tous deux
seront opérationnels contre la
JSMB, samedi prochain. Un bon
renfort pour Simondi qui s'est
retrouvé contraint de contrer, le
week-end dernier, le RCA avec
une défense composée d'un seul
défenseur de métier, de deux
joueurs de milieu, Alleg, Gil
Ngomo, et d'un attaquant,
Sameur.
Changement Le retour de
Berthé, de Sebbah et de Bezzaz,
qui a rejoué comme suppléant
contre le RCA, le week-end dernier, va pousser le coach clubiste à
opérer des changements dans les
trois compartiments de son échiquier avec lequel il va contrer la
JSMB samedi prochain.
Quinze Le défenseur central
du CSC, Adel Maïza, qui avait
contracté une blessure lors du
match joué par son équipe contre
le CRB, vient de se voir prescrire
quinze jours de repos total par son
médecin. Un vrai coup dur pour le
coach Simondi qui se retrouve
avec seulement trois défenseurs de
métier : Berthé, Sebbah et
Bouhenna.
Mercato Le directeur général
du CSC, Bentobbal, a réussi à
convaincre l'ancien préparateur
physique de son club, Adel
Laabeni, à faire partie du futur
staff technique des. Ce dernier
nous a confirmé qu'il a donné son
accord de principe au président
des Sanafir, mais il ne signera son
contrat avec le CSC que lorsque la
direction du groupe TAL, le propriétaire de la SSPA, entérinera
son recrutement. Affaire à suivre.
R. G.
www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
Absences à la reprise
Toujours les mêmes
12 éléments étaient absents à la reprise. Et ce n'est pas une première au MCO. Belatoui a beau
dénoncer cette attitude, les joueurs n'en font qu'à leur tête.

Le coach
promet
des
sanctions
Déçu par
l'attitude
irréfléchie de
certains
joueurs qui
s'absentent
régulièrement
aux
entraînements,
Omar Belatoui
songe à
sanctionner
sportivement
les éléments
récidivistes, en
les écartant de
la liste des
convoqués pour
le prochain
match.

Pas de
primes
pour les
absents
Autre sanction
que le coach
mouloudéen va
prendre, celle
de priver les
joueurs absents
de la prime de 3
millions offerte
par Tayeb
Mehiaoui après
le succès sur le
MCEE, une
prime que les
joueurs,
présents à la
reprise lundi
après-midi, ont
empochée.

Saïdi
avait une
excuse
Parmi les
joueurs absents
lundi, il y a
Ilyès Saïdi,
toutefois, selon
Belatoui, il
avait une
excuse. En
effet, à cause
du retard du vol
Alger-Oran, il
n'a pu arriver à
l'heure au
stade.

Djebbari
se trouve
en France
Youssef
Djebbari s'est
envolé en début
de semaine
pour la France,
assure un de
ses proches, il
devrait
regagner Oran
avant le match
de samedi.
PAR M. STITOU
Après un jour de repos,
l'équipe a repris l'entraînement
avant-hier en milieu d'aprèsmidi au stade Habib Bouakeul,
une séance marquée, comme
d'habitude, par de nombreuses
absences, puisque de l'effectif
seniors, on déplorait pas moins
de douze éléments absents
(Aoued, Bouaïcha, Heriet,
Fedal, Benamar, Kouriba,
Cherif, Nessakh, Saïdi, NaïtSlimani, Mokhtar et Amrane),
alors que l'entraîneur Omar
Belatoui avait fustigé l'attitude
de certains joueurs, coupables
d'avoir séché plusieurs séances
pendant la semaine qui précéda
le match USMA-MCO (5/2).
Lorsqu'on constate le nombre
considérable d'absents, on se dit
que ces joueurs restent indifférents aux critiques de leur
entraîneur qui espérait les
secouer avant la cruciale semaine qui attend son équipe (réception successive du CRBAF et de
la JSMB). Mais rien n'y fit,
puisque ces joueurs continuent
à faire ce que bon leur semble.
Retour des espoirs
Heureusement que ce lundi, on
nota le retour de joueurs espoirs
promus en seniors qui sont au
nombre de six. Ce petit groupe a
permis au staff technique de
compléter un effectif décimé par
les nombreuses absences pour
la plupart injustifiées. "Même
Les traces de l'humiliante
défaite de samedi dernier
sont-elles toujours dans
votre esprit ?
Epargnez-moi, s'il vous
plaît, de revenir sur cette rencontre, perdre avec un score
lourd, il est difficile d'oublier
ce triste souvenir surtout
quand on joue dans un club tel
que le MCO qui a son histoire
et son prestige derrière lui. On
n'a pas, à mon avis, fait honneur à nos couleurs. C'est vrai
que les jours qui ont précédé
Farid Bellabès,
qui a été blessé
au front lors du
dernier match,
ce qui nécessita
la pose de
quatre points de
suture, est
passé au stade
avant-hier juste
pour informer le
staff technique
qu'il ne peut pas
s'entraîner.

blessé, un joueur doit se déplacer au stade", critique un proche
de l'équipe qui reconnaît que la
cause principale des résultats en
dents de scie de l'équipe est le
manque de sérieux des joueurs
dont certains s'en foutent éperdument du devenir du club.
Alors qu'en cette période cruciale, tout le monde se sacrifie pour
sauver son club de la relégation,
on se rend compte que rares
sont les joueurs qui semblent
s'inquiéter du sort du club, une
triste réalité.
Passivité La cause de cette
situation est la passivité de la
direction. Des joueurs s'absentent puis reprennent l'entraîne-
ment, sans qu'ils soient inquiétés
ou sanctionnés par la direction.
L'on se rappelle lorsque l'ancien
entraîneur, Djamel Benchadli,
avait voulu "couper des têtes",
des parties au club se sont rangées du côté des joueurs…
réfractaires. Sans le vouloir, la
direction a contribué au pourrissement de la situation. Pour
d'autres, la passivité des dirigeants serait due à la situation
salariale des joueurs qui prétendent que leur employeur ne peut
les sanctionner vu qu'il n'a pas
assuré
ses
engagements.
Récemment, le président
Djebbari avait laissé entendre
que des joueurs seront traduits
devant la commission de disci
pline, finalement, ce n'était que
du vent, puisque, aucun joueur
La cause de
n'a été convoqué par cette com- cette situation
mission. Il faut dire que la direc- est la passivité
tion, pour avoir passé l'éponge de la direction.
Des joueurs
sur certains cas disciplinaires
s'absentent
graves, ne peut traduire un éléreprennent
ment devant cette commission puis
l'entraînement,
pour s'être absenté sans justificasans qu'ils
tions à l'entraînement, alors que
soient
inquiétés ou
la discipline est le meilleur gage
sanctionnés.
de réussite pour une équipe.
L'une des raisons du fiasco de
l'équipe est la négligence de ce
facteur (discipline), pourtant
important dans la vie d'une
équipe ambitieuse.
M. S.
Ce joueur, dont on dit que c'est un talent à l'état brut, tarde à franchir le pas qui ferait de
lui un joueur efficace et rentable pour son équipe.
Lundi (jour de la reprise),
quand je suis arrivé à Oran, la
séance
était
finie.
Evidemment, j'ai pris la peine
d'informer le coach des raisons
de mon absence. En effet, pendant la matinée, j'étais occupé
par la constitution du dossier
de passeport à Tissemsilt que
je dois renouveler. Ce mardi
(hier, ndlr), je rejoints le groupe à l'entraînement.

Bellabès
a fait le
déplacement
au stade
Les joueurs
perçoivent
les trois
millions
Naït-Slimani : «Pensons d'abord
à battre Aïn Fakroun»
Vous avez brillé par votre
absence à la reprise, les
raisons…
15
cette rencontre, on était perturbés par les nombreuses
absences à l'entraînement.
D'ailleurs, l'entraîneur n'avait
même pas de solutions pour
faire ses choix, tellement ils
étaient limités, néanmoins, la
responsabilité de l'échec, nous
l'assumons tous. Il ne faut pas
se cacher derrière ce prétexte,
contre l'USMA, on n'a pas été à
la hauteur. Maintenant, cette
défaite il faut l'oublier, il y a un
match important ce samedi
qui nous attend (MCOCRBAF), il faut bien le préparer afin d'éviter d'autres
désillusions.
Juste une question à
propos du match de samedi
passé. Etes-vous frustré
d'avoir raté le but
égalisateur en fin de
première mi-temps ?
J'avoue que sur cette action,
j'étais un peu court, je ne pensais pas que Dagoulou allait
faire cette remise de la tête.
Une fois le ballon dans mes
pieds, étant un peu en retard,
je n'ai pu mettre la balle au
fond, je suis désolé pour mon
équipe.
D'après des témoignages,
vous étiez remonté contre
l'un de vos coéquipiers qui
vous a fait des
remontrances. Est-ce vrai ?
Ce sont des prévisions
justes, certes, mais on doit se
préparer d'abord à battre Aïn
Fakroun ; il faut se concentrer
au maximum pour le match de
samedi, après, on pensera à la
JSMB.
M. S.

Présence
policière
au stade
Avant-hier, lors
de la reprise des
entraînements,
on a constaté la
présence des
policiers à Habib
Bouakeul.
Craignant sans
doute que des
supporters
viennent
perturber la
séance après
l'humiliante
défaite de
samedi (USMA 5
- MCO 2), la
direction a
sollicité une
protection
policière. A
signaler
toutefois que la
séance s'est
déroulée dans un
stade
pratiquement
vide.

Moi, je n'accepte pas qu'on
touche à ma dignité. En ratant
cette occasion, tout de même,
je ne l'ai pas fait exprès ! En
tout cas, moi je n'ai jamais
manqué de respect à personne, j'aimerais bien qu'on se
comporte de la même façon
avec moi.
Encore six points et le MCO
assurera son maintien. Cela
pourrait se concrétiser dès
cette semaine, non ?
Cette somme
promise par
Mehiaoui après
la victoire sur le
MCEE a été
remise aux
joueurs avanthier en marge de
l'entraînement.
C'est Omar
Belatoui qui a
remis cette
prime aux
joueurs.
Heriet
attendu hier
Après deux
mois de
convalescence,
Hamza Heriet
devait rejoindre
l'entraînement
hier. On ne sait
pas s'il va
rejouer ou non
d'ici la fin de cet
exercice.
Chérif se marie
ce week-end
Hichem Chérif devrait convoler en justes noces
ce week-end, ce qui le contraindra certainement à
faire l'impasse sur le match de samedi, voire celui
de mardi (MCO-JSMB). Nos félicitations à Hichem.
www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
LIGUE 1
16
MATCH RETARD LIGUE 1
ASO
ESS
 La reprise des entraînements programmée à 18h
Benabderrahmane
réintégrera le
groupe ce
dimanche
En réalité, les Sétifiens
n'ont pas trop le choix en
défense. En plus de
Lagraâ, Boukria est le
seul latéral gauche en
forme. Il est clair que
Madoui aurait aimé avoir
Benabderahmane dans
son effectif lors du
prochain match à Sétif,
mais le joueur ne
réintégrera le groupe
que dimanche prochain.
Même si Farès se sent
bien sur le plan
physique, il ne peut
renouer avec la
compétition avant d'en
finir avec les séances de
rééducation relatives à
sa cuisse.

Le prochain lot
d'équipements
Joma attendu
pour la mi-mai
Comme nous l'avions
annoncé précédemment,
le nouveau partenaire de
l'ESS, Joma, a envoyé un
premier lot
d'équipements hier aux
joueurs il y a plus d'un
mois. Ce lot comporte
des vestes, des
survêtements, des
baskets, des tenues de
parade ainsi que des
jeux de maillots de
compétition. Mais,
apparemment, la société
en question ne compte
pas s'arrêter là,
puisqu'un nouvel
arrivage est annoncé. En
effet, le prochain lot que
réceptionnera l'ESS
concernera les
équipements d'été. La
commande aurait été
faite et la réception se
ferait au plus tard à la
mi-mai.
Dernier virage
avant le derby
De notre correspondant
KACEM A.
Il ne sera
pas de la
partie
face
à la JSS

heures à mettre en place le onze
rentrant pour le derby de samedi.
Même si le coach dispose d'une
première idée sur la forme physique de chacun des joueurs, les
deux prochaines séances lui permettront de décider définitivement quant aux titulaires. De leur
Onze Pour gagner, il faut
d'abord avoir un mental d'acier.
Un paramètre que le staff technique ne devrait pas négliger. Et
en plus de la nécessité d'intensifier la préparation sur le plan
mental, Madoui et son staff chercheront dans les prochaines 48
côté, les joueurs tenteront de sortir le grand jeu, dans l'espoir de
faire partie des choix du coach, à
l'image de Djahnit, Lamri et
Boukria qui ont été relégués sur
le banc de touche.
K. A.
Au cas où le forfait de Lagraâ se confirmerait
Boukria sera promu titulaire
Le probable forfait de Lagraâ Mohamed constitue un réel casse-tête
pour les staffs technique et médical. La première raison est que le
latéral gauche est le joueur le plus utilisé dans l'effectif de l'ESS
depuis le coup d'envoi de la Ligue 1. Aussi, sa grande expérience pourrait énormément manquer aux Sétifiens lors du derby. Le staff technique sait aussi que Lagraâ veut prendre sa revanche sur le CABBA.
Nul doute que s'il sera aligné ce samedi, il se donnera à fond. Mais
une source proche du staff médical nous a fait savoir qu'au cas où le
joueur prendrait part au derby, sa blessure aux adducteurs risque de
se compliquer. Au moment où nous mettons sous presse, Madoui
compte prendre très au sérieux le cas Lagraâ. D'après la même source, on commence d'ores et déjà à préparer Boukria sur le côté gauche
de la défense. Si le forfait de Lagraâ se confirme, c'est le natif de
Boufarik qui fera son apparition à nouveau dans le onze de Madoui. Il
sera aligné dans ce cas de figure aux côtés de Ziti à droite et du duo
de l'axe central Mellouli et Arroussi.
Ferrahi : «C'est plus qu'un match»
Plusieurs joueurs se sont déjà exprimés sur le match. Voici le tour du milieu de
terrain Ferrahi Rachid. Il estime que cette affiche est bien plus qu'une simple
rencontre, vu son enjeu.
L'enfant d'Oran reste très
optimiste après que son équipe
a commencé à retrouver ses
sensations en championnat.
reste
concentrés.
Personnellement, je suis très
optimiste à quelques jours de
notre match face au CABBA.
Vous allez renouer avec les
entraînements ce samedi,
comment comptez-vous
aborder ce dernier virage de
préparation ?
Avez-vous effectué une
préparation spéciale pour ce
derby ?
De la même manière que la
semaine dernière, c'est-à-dire
s'entraîner dans le calme et la
sérénité. Nous avons repris
confiance en nous depuis notre
dernier succès face à la JSS. Ça
nous a beaucoup réconfortés
mentalement. L'entraîneur
nous a beaucoup parlé depuis
samedi dernier, afin qu'on

Ayant écopé
d'un carton
face au MOB,
Badarou Nana
ne jouera pas
le match face
à la JSS.
Heureusement
pour l'équipe
que Lakhdari
sera de retour.
On pense
même que
Méziane Ighil
ferait appel au
jeune Charchar
ou à Naâs pour
pallier cette
défection.
Après avoir bénéficié de
deux jours de repos à la
fin de la rencontre face à
la JSS, les joueurs
sétifiens ont repris le
chemin des
entraînements hier soir.
Il faut dire qu'au fur et à
mesure que le derby approche, la
pression monte chez les hommes
de Madoui Khaireddine. Aucun
joueur ne peut rester insensible
au match de ce samedi, qui est
spécial pour les deux formations.
En plus de son caractère derby,
chaque équipe est à la recherche
des précieux points. D'ailleurs,
l'ESS, qui se trouve à la 2e position au classement, ne devance
que de 6 points la formation de la
JSK avant son match retard face
au CABBA, joué hier. C'est dire
que les hommes de Madoui doivent à tout prix réagir une nouvelle fois à domicile. Et c'est
aujourd'hui que les Sétifiens
entameront le dernier virage de
la préparation, puisqu'il ne reste
que quatre séances avant d'affronter le CABBA à Sétif dans le
cadre de la 27e journée de championnat. Même s'il ne reste pas
grand-chose à travailler, les
joueurs veulent tout de même en
profiter pour combler certaines
lacunes sur le plan tactique.
Nana : «Je ne
veux pas rater
cette fin de
saison»
Non, même si ce derby est
plus qu'un match à nos yeux.
Le staff essaye de nous mettre
dans les conditions idéales
pour réussir notre préparation,
mais sans plus. Maintenant, il
est vrai que l'enjeu est énorme.
On sait que gagner ce genre de
match sera le meilleur remède
sur le plan mental. Ce qui est
certain, on veut absolument
nos trois points face au
CABBA.
Beaucoup pensent que le
rendez-vous de ce samedi
est un tournant important
pour vous. Partagez-vous ce
point de vue ?
C'est un tournant important,
mais pas décisif. A mon avis, je
pense que tous les matchs sont
importants à ce stade de la
compétition. Pour espérer
remonter au classement, il faudra non seulement empocher
le maximum de points à l'extérieur, mais en même temps
gagner à domicile. C'est ce
qu'on essayera de faire ce
samedi.
Depuis l'arrivée de Madoui,
vous vous êtes quasiment
assuré une place de
titulaire, avez-vous retrouvé
la confiance ?
Il est vrai que sur ce point, je
ne peux pas me plaindre. Le
coach me fait confiance et je
veux être à la hauteur de la
mission qu'il m'a confiée. Je me
donne à fond aux entraînements pour espérer rester dans
cette continuité. Il est très difficile de rester sur cette courbe
ascendante. Il faut beaucoup
de travail pour atteindre les
objectifs. Tout ce que je souhaite désormais, est d'améliorer
notre position au classement.
K. A.
Tout pour
réussir la
suite
Le point du nul
arraché face
au MOB avec
une grande
détermination
a assuré le
maintien de
l'équipe et
devrait donner
un nouvel
essor aux
joueurs sur le
plan mental
afin de finir en
beauté et en
toute sérénité
la saison. Ighil,
qui en a fini
avec la
pression quant
au premier
objectif de la
saison, celui
d'arracher le
maintien,
pense
désormais au
bonus, voire
aux points
supplémentair
es qui
permettront à
l'équipe de se
hisser au
tableau afin
d'atteindre la
meilleure
position
possible. Pour
ce faire, l'ASO
aura à aborder
les prochains
matches avec
la même
détermination.
De notre correspondant
ADAM BENABDELKADER
Face au MOB, le
défenseur béninois de
l'ASO, Badarou Nana,
estime que son équipe
aurait pu gagner ce
match si elle avait joué
en seconde période
comme elle l’a fait en
première.
Face au MOB, l'équipe a réussi un
match d'hommes, n'est-ce pas ?
Je crois que nous avons réussi notre
mission après ce qui nous est arrivé
lors des deux derniers matches. On
misait sur les trois points, mais un
point est toujours bon à prendre en
déplacement. C'est quand même bon
pour le moral de la troupe qui est passée à côté ces derniers jours et dont les
résultats négatifs n'ont pas été pour
l'arranger.
Comment ont été les débats dans
ce match ?
La prudence était de mise dans les
deux camps, mais, de notre côté, on
était meilleurs en première période. Si
on avait continué à faire de même en
seconde, on aurait pu gagner. Ce
n'était pas facile quand même face à
une équipe qui devait réussir, elle
aussi, à se racheter. Le match s'est joué
surtout au milieu de terrain et pouvait
basculer pour l'une ou l'autre des
deux équipes sur le moindre détail.
L'essentiel est d'avoir interrompu le
lien avec la défaite.
Comment allez-vous aborder la
suite ?
Nous devons nous ressaisir au plus
vite et faire en sorte de compenser les
points perdus. Nous avons un groupe
où l'expérience existe, je ne vois pas
pourquoi nous n'allons pas renverser
les choses à l'avenir. Avec l'aide de
tous, on arrivera à faire mieux pour
finir en beauté la saison. N'ayant
aucune pression, je pense que nous
ferons mieux dans les prochains
matches et on tentera de hisser l'équipe au classement, à commencer par le
match face à la JSS que nous devons
gagner.
CABBA
JSK
0
1
Stade 20-Août de Bordj Bou Arreridj
But : Zaâbiya (37')
Souiche 3,
Ali Guechi 1,
Chebira 1,
Benhamine 1,
Bendahmane 2,
Bouflih 2,
Djerar 1
(Oussalah 61'),
Mosrati 3,
Ammour 2,
Hamimid 1,
Bouguerra 1
(Benai 61')
Ent. : Benaniba
Asselah 3,
Remache 3,
Mekaoui 3,
Rial 4,
Benlamri 3,
Sedkaoui 3,
Raïah 3,
Aouedj 3,
Aïboud 3
(Ferguene 66'),
Zaâbiya 3
(Messaâdia 54') 2,
Ebossé 2
Ent. : Aït Djoudi
Zaâbiya relance
la course à la LDC
Le prochain match sera face à une
bonne équipe de la JSS, comment
le voyez-vous ?
Obligés de gagner, nous ne devons
pas poser trop de questions. Nous
devons entamer la partie avec l'intention positive, celle de rompre définitivement avec les mauvais résultats.
Réussir les prochains matches, c'est
notre objectif, car il est question de
hisser l'équipe au tableau.
A. B.

Rial a joué
prennent le dessus sur les Bordjis. Il a
effacé deux défenseurs avant
d'adresser un bolide des 20 mètres à la
37e minute qui a laissé pantois le
gardien Souiche.
De retour des vestiaires, le jeu a
baissé en intensité. D'un côté, les
Canaris se sont contentés de gérer leur
avance, de l'autre, les locaux
donnaient l'impression d'attendre le
coup de sifflet final. Les actions se
faisaient rares, et pour une fois, les
absents n'ont pas eu tort. Sans fournir
un grand match, les poulains d'Aït
Djoudi ont eu ce qu'ils voulaient. Ils
ont relancé leurs chances pour la
deuxième place, mais ils doivent
confirmer dans les matches à venir
pour espérer rattraper l'ESS qui
possède trois points d'avance sur eux.
A. H.
se maintenir en Ligue 1, les Canaris
n'ont pas vraiment sorti le grand jeu
pour récolter les trois points de la
partie. C'était une partie de pousseballon, mais l'important était de
repartir avec les trois points pour se
relancer dans la course à la C1.
Totalement démoralisés après leur
défaite face au MCA, les équipiers de
Rial ont eu du mal à élever le rythme
et il a fallu un exploit du Libyen
Mohamed Zaâbiya pour qu'ils
Zaâbiya titulaire
L'attaquant Mohamed Zaâbiya a été titularisé
lors de la rencontre d'hier face au CABBA. Le
joueur a convaincu son entraîneur lors de la
finale de la coupe.
Le capitaine Ali Rial qui ne s'est pas exprimé depuis la finale perdue face au MCA
a affirmé à la fin du match face au CABBA qu'il est temps de tourner la page de
la coupe. Il a ajouté que le soutien des supporters lui a fait énormément plaisir.
Avec du recul, comment
expliquez-vous la finale
perdue face au MCA ?
Vous croyez toujours en vos
chances de finir deuxièmes…
Je crois qu'on a bien joué face
au MCA, malheureusement la
chance n'a pas été de notre côté.
On est très déçus d'avoir raté la
finale, mais il est temps qu'on
tourne la page de la coupe.
Bien sûr, il reste encore 4
matches et on fera tout pour
atteindre notre objectif en
championnat. On a déjà assuré
une participation à la coupe de
la CAF, mais on fera tout pour
finir la saison en force.
Vous avez bien réagi
aujourd'hui face au CABBA en
repartant avec les trois
points…
Les supporters vous ont
apporté leur soutien, cela
vous a sûrement fait
plaisir…
Ce n'est pas facile de se
ressaisir après une défaite en
finale de coupe d'Algérie, mais
on a bien réagi face au CABBA.
On a bien joué et on a réussi à
marquer avant de se contenter
de gérer le score.
Oui, le geste des supporters
m'a vraiment touché. Le public
kabyle mérite tout le bonheur
du monde. On fera tout pour lui
offrir un titre la saison
prochaine.
A. H.
Aït Djoudi : «Je dédie cette victoire
à notre public et à ma mère»
"Mon équipe a bien réagi aujourd'hui.
Les joueurs étaient affectés par la
défaite face au MCA, mais ils ont réalisé le plus important. On doit gérer
match par match afin de finir la sai-
Comme d'habitude, les
dirigeants kabyles
étaient présents en
force hier pour soutenir
leur équipe. Les dirigeants de la JSK ont
veillé à ce que l'équipe
se trouve dans les
meilleures conditions
possibles.
Zinedine Mekaoui a joué
hier dans le poste d'arrière gauche. Lors de la
finale de la coupe, il a
été utilisé comme
milieu gauche.
Rial : «Le geste des supporters
m'a fait du bien»
Etant au service du club qui m'emploie, je dois jouer là où le coach a
besoin de moi pour rendre le maximum à l'équipe. J'espère avoir été à la
hauteur, car là où je suis aligné, j'essaie de faire le maximum pour honorer la confiance du staff technique.
Les dirigeants
en force

PAR ABDELLAH HADDAD
Encore une fois, votre polyvalence
a été utile, vous qui aviez évolué
dans l'axe, un commentaire…

Mekaoui
arrière gauche
Terrain en bon état, temps clément,
affluence faible, arbitrage de M. Arab
assisté par MM. Bazine et Dilmi
En marquant l'unique but de
la partie, Mohamed Zaâbiya met la
pression sur l'ESS concernant la
deuxième place. Son but relance en
effet la course à la Champions
League africaine. La JSK n'est qu'à
3 points de l'ESS qui occupe la
deuxième place et à 4 journées du
baisser de rideau. Tout devient
donc possible. Marginalisé depuis
plusieurs journées, le Libyen a mis
à profit sa titularisation à Bordj
Bou Arreridj pour démontrer qu'il
a sa place à la JSK et que le staff
technique l'a lésé.
Dans l'obligation de s'imposer
devant le CABBA pour ne pas
compromettre leurs chances de finir la
saison à la deuxième position, les
équipiers de Rial ont réalisé l'essentiel
en glanant les trois points de la partie.
Aït Djoudi, qui se trouve sur un siège
éjectable depuis la finale perdue face
au Mouloudia d'Alger, a opté pour un
onze à vocation offensive. Face à un
adversaire ayant perdu tout espoir de
www.competition.dz
son à la deuxième place. Je dédie
cette victoire à nos supporters et à
ma mère malade. A ceux qui me critiquent sur les plateaux de télévision,
je leur dirais que vous n'êtes pas bien
placés pour le faire. Au lieu que les
gens mettent la pression sur nous, ils
doivent penser au projet du club. Ils
doivent préparer d'ores et déjà la
coupe de la CAF."
Le capitaine Ali Rial a
joué le match d'hier. Le
joueur en question a
passé des moments
très difficiles après la
finale perdue de la
coupe d'Algérie face au
vieux club algérois.

Bencherifa sur
le banc
L'excellent milieu de
terrain Walid
Bencherifa était sur le
banc hier face au
CABBA. Le joueur a réalisé une très belle
phase retour où il a
joué presque toutes les
rencontres de son équipe.

Raïah et Aïboud
reviennent
dans le 11
Le milieu de terrain
Malik Raïah et le jeune
attaquant Samir Aïboud
ont retrouvé leurs
places de titulaire à
l'occasion du match
d'hier. Raïah a joué remplaçant lors de la finale
de la coupe, alors
qu'Aïboud n'a pas joué
cette finale.

Bendahmane
retrouve la JSK
Le milieu de terrain
Lounès Bendahmane a
retrouvé la JSK à l'occasion de la rencontre
d'hier. Bendahmane a
passé des saisons inoubliables lorsqu'il était à
la JSK.
Mercredi 7 mai 2014
9
En espoirs
CABBA 0 - JSK 1
Les espoirs de la JSK ont réalisé
une excellente opération hier en
revenant avec les trois points face au
CABBA. La rencontre s'est soldée en
faveur des Kabyles par un but à zéro.
Les supporters du
CABBA ont boudé
l'équipe
Les supporters du CABBA ont
boudé la rencontre d'hier entre leur
équipe et la JSK. Ayant perdu espoir
de voir leur équipe se maintenir en
Ligue 1, les fans du CABBA n'ont pas
fait le déplacement au stade 20-Août.
Une grande banderole
pour soutenir les
Canaris
Les supporters kabyles ont apporté
leur soutien hier aux équipiers de
Rial malgré la défaite en finale de la
coupe d'Algérie. Les fans ont écrit :
"Vos larmes sont plus chères que la
coupe." Sans commentaire, la phrase
se passe de tout commentaire.
10', les Kabyles
réclament un penalty
Les joueurs kabyles ont réclamé un
penalty à la 10' de jeu après qu'un
défenseur du CABBA a touché le
ballon de la main dans la surface de
réparation. Cependant, l'arbitre n'a
rien dit.
300 supporters kabyles
présents
Les supporters kabyles étaient
présents hier dans les gradins pour
soutenir les équipiers de Remache.
Environ 300 fans ont fait le
déplacement. Ils ont créé une grande
ambiance.
Hannachi,
le grand absent
Le président Hannachi était le
grand absent hier lors du match de
son équipe face au CABBA. Le
chairman kabyle a suivi la majorité
des matchs de son équipe joués à
l'extérieur.
Les Kabyles
ont demandé le résultat
de l'USMH-MCA
Les Kabyles n'ont pas cessé hier de
demander le score de l'autre
rencontre qui a opposé au même
moment l'USMH et le MCA. Le MCA
se trouve à deux points de la JSK, et
pour cette raison, les Kabyles
voulaient connaître le résultat de ce
derby algérois.
Mazari est rentré hier d'Espagne
Comme annoncé par nos soins, le séjour
du gardien Nabil Mazari en Espagne n'a
duré que deux jours. Parti dimanche
dernier, il est rentré hier soir. Les
examens effectués dans une clinique
spécialisée n'ont rien révélé de grave. Il
pourra reprendre le plus normalement du
monde avec ses équipiers. Il devra
néanmoins retourner en Espagne dans un mois pour être
fixé sur son otite. Les médecins qui l'ont examiné lui ont
recommandé un médicament que le gardien kabyle a
acheté sur-le-champ.
Le but de Zaâbiya et Aït Djoudi
Auteur d'un superbe but à la 37e minute, l'attaquant
libyen Mohamed Zaâbiya a surpris plus d'un en se
dirigeant vers le banc des remplaçants de son équipe, il
s'est arrêté ensuite avant de regarder en direction de son
entraîneur. Il a fini par baisser son regard, une manière
pour lui dire qu'il s'est trompé sur son compte. Longtemps
mis sur le banc, le Libyen s'est distingué par sa belle
prestation face au CABBA. Il a été un véritable poison pour
les défenseurs bordjis. Sur l'action du but, il a crocheté
deux défenseurs avant de loger le ballon en pleine lucarne.
www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
8
MOB
JSK
Moulay Ahmed
accueilli par Hannachi
PAR ISLAM Z.

Comme annoncé par nos
soins, Cheikh El Khalil Moulay
Ahmed dit Bessam est arrivé hier
à 14h à Alger en compagnie de
Cheikh Gharraby, son président.
Il a été accueilli à l'aéroport
Houari Boumediene par le président Hannachi en personne. Il a
tenu à recevoir personnellement
sa nouvelle future recrue pour lui
démontrer qu'il compte sur elle.
Le Mauritanien Moulay Ahmed
et son président ont eu droit à un
accueil chaleureux de la part du
président Hannachi. Il faut dire
que lorsque le président
Hannachi se déplace à l'aéroport
Houari
Boumediene
pour
accueillir un joueur, c'est pour le
faire signer et non pas pour le
soumettre à des tests.
Epoustouflant lors du dernier CHAN disputé en Afrique
du Sud, Ahmed Moulay a été
sacré meilleur buteur de son
équipe lors de cette compétition.
Ses prestations lui ont valu l'intérêt de plusieurs clubs, mais,
comme le président de la FAF,
Mohamed Raouraoua, entretient
de bons rapports avec son homologue de la Fédération mauritanienne de football. Ce dernier lui
a assuré que si un club algérien se
manifeste, il usera de son pouvoir
pour qu'il atterrisse dans le championnat algérien. C'est ainsi que
le président Hannachi s'est mis
sur les traces du joueur depuis la
fin du mois de janvier dernier
avant de parvenir à un accord
avec lui vers la fin du mois
d'avril.
La venue du Mauritanien
avant la fin du championnat de
son pays confirme qu'il est en
Algérie pour finaliser son transfert. D'ailleurs, Ahmed Moulay,
que nous avons accosté à son arri-
Il sera
présenté
aujourd'hui
à Tizi
Selon une source
proche de la
direction, le
Mauritanien
Moulay- Ahmed
Bessam, qui
devait finaliser
hier soir avec le
président
Hannachi, sera
présenté
aujourd'hui à la
presse au siège
du club.
vée à l'aéroport d'Alger, nous a
confié qu'il est là pour signer un
contrat de deux saisons au profit
des Canaris. Il ne reste que
quelques détails pour régler la
transaction et si tout se passe
comme prévu, il devra officialiser
son transfert dans les prochaines
heures. Evoluant au milieu
gauche, le pensionnaire de l'ACS
Ksar ne cesse de faire parler de
lui depuis le dernier CHAN disputé en Afrique du Sud. Il a inscrit 5 buts cette saison avec son
équipe, mais il peut encore améliorer son compteur buts du
moment qu'il reste plusieurs
matches pour la fin du championnat mauritanien.
Il devra séjourner une semaine
à Tizi Ouzou avant de retourner
chez lui à Nouakchott pour terminer la saison avec son équipe.
Evidemment, il finalisera d'abord
son transfert avec la JSK avant de
rentrer en Mauritanie.
I. Z.
«Je suis là pour signer»
A son arrivée à l'aéroport
Houari Boumediene, Cheikh El-Khalil
Moulay Ahmed dit Bessam affirme qu'il
est très honoré de rejoindre un grand
club de l'envergure de la JSK. "Vous
savez, depuis que j'ai appris que la JSK
s'intéressait à moi, j'étais aux anges. Je
suis très honoré qu'un club comme la
JSK qui a un riche palmarès veut m'engager. Je vous mentirais, si je vous disais
que j'ai une idée précise sur la JSK, mais
je sais que c'est un grand club qui participe à chaque fois aux compétitions africaines", a déclaré la future nouvelle
recrue des Jaune et Vert.
Voulant savoir son poste de prédilection, le Mauritanien nous a confié qu'il
évolue au poste de milieu gauche.
Toutefois, cela ne l'empêche pas de marquer beaucoup de buts avec son équipe.
"Mon poste de prédilection est celui de
milieu gauche. J'ai inscrit 5 buts jusqu'à
maintenant, mais je dois vous préciser
qu'on n'est qu'à la mi-saison en
Mauritanie."
Une quarantaine de fans ont scandé hier à l'hôtel Tergui
«Djeich, chaâb, maâk ya Aït Djoudi et ya Rial»
En se déplaçant hier à
Bordj Bou Arreridj pour
suivre le match de leur équipe
face au CABBA, quelques
supporters-environ une
quarantaine- ont profité de
l'occasion pour faire un saut à
l'hôtel Tergui où l'équipe a
passé la nuit de lundi à mardi
pour apporter leur soutien au
groupe, notamment à
l'entraîneur Azzedine Aït
Djoudi et au capitaine Ali Rial.
Ces deux derniers ont été
sévèrement critiqués après la
finale perdue devant le
Mouloudia d'Alger. Le coach
des Canaris a été pris pour
cible par les dirigeants qui lui
ont reproché d'avoir mal
préparé le match et de ne pas
avoir aligné les joueurs qu'il
fallait. Rial, pour sa part, a fait
l'objet d'acerbes critiques de la
part des supporters qui l'ont
tenu comme l'un des
CHEIKH
GHARRABY :
«La JSK ne
le regrettera
pas»
responsables de la défaite face
au MCA. Et pour les
réconforter, les fans qui ont
fait le déplacement à Bordj
Bou Arreridj ont commencé à
scander dans la cour de l'hôtel
Tergui : "Djeich, chaâb, maâk
ya Aït Djoudi et maâk ya
Rial."
Ce soutien a fait
énormément plaisir à Aït
CONDOLÉANCES
Ayant appris avec tristesse le décès de Mahmoudi Mohamed
Oussaid, Amirouche Boudjedou et sa famille présentent leur
condoléances les plus attristées à Yazid son fils ainsi qu'à toute
la famille du défunt et les assurent en cette douloureuse
circonstance de leur profonde sympathie.
Djoudi et Rial, lesquels ont
vécu des moments difficiles
depuis la défaite concédée
devant le Mouloudia d'Alger.
Les fans leur ont ajouté qu'ils
sont avec eux et que c'est dans
ces moments que l'équipe a
besoin de ses fans. Au
moment où les joueurs
commençaient à quitter l'hôtel
pour prendre place dans le
bus qui les transportera au
stade, les supporters présents
les ont longuement applaudis.
Touchés par le geste de leurs
fans, les équipiers de Benlamri
leur ont promis de faire le
maximum pour se racheter de
leur dernière défaite face au
Mouloudia d'Alger.
A. H.
En ce qui concerne le contrat qui le
liera à la JSK, le pensionnaire de l'ACS
Ksar avoue qu'il paraphera un bail de
deux saisons. "Je ne suis pas là pour
subir des tests. Je me suis entendu avec
le président Hannachi pour signer mon
contrat dès mon arrivée à Alger. En principe, le contrat qui me liera à la JSK sera
d'une durée de deux saisons", a-t-il dit
avant de poursuivre : "Si tout se passe
comme prévu, je passerai une semaine
avant de retourner en Mauritanie."
Si en Algérie son transfert n'a pas été
trop médiatisé, en Mauritanie, la presse
locale ne parle que du départ du pensionnaire de l'ACS Ksar à la JSK. Il est présenté par les médias mauritaniens
comme un messie capable de rendre
beaucoup de services à l'équipe kabyle.
"Tout ce que je souhaite est de réussir
avec la JSK. Si le président Hannachi m'a
fait venir jusqu'à Alger, c'est qu'il mise
énormément sur moi. Je ne rechignerai
pas à l'effort pour être à la hauteur de
ses attentes", a-t-il conclu.
I. Z.
Le président de l'ACS
Ksar, Cheikh Gharraby, a fait le
déplacement avec son joueur.
Même s'il a tout réglé avec le
président Hannachi, le président
Gharraby a accompagné son
joueur à Alger. Peu loquace
concernant le transfert de
Moulay Ahmed dit Bessam à la
JSK, le président de l'ACS Ksar a
confirmé qu'il a tout réglé avec le
président Hannachi et qu'il ne
reste qu'un infime détail à régler.
Il révèle aussi que les contacts
avec le président Hannachi
remontent au mois de janvier
dernier. "L'intérêt de la JSK pour
Moulay Ahmed ne date pas
d'aujourd'hui.
Le président Hannachi s'intéresse à lui depuis le CHAN disputé en Afrique du Sud. Les
négociations ont duré plusieurs
semaines, mais je peux vous dire
aujourd'hui qu'on est sur le
point de parvenir à un accord", a
indiqué le président de l'ACS
Ksar. Interrogé sur le contrat qui
lie Moulay Ahmed à son club,
Cheikh Gharraby affirme : "Il est
lié à l'ACS Ksar jusqu'à 2015.
Même s'il est encore sous
contrat, je ne le bloquerai pas. La
preuve, je l'ai accompagné à
Alger pour conclure son transfert avec le président Hannachi."
Interrogé sur les qualités de ce
joueur que la presse mauritanienne ne cesse d'encenser, le
président Cheikh Gharraby, lui
aussi, ne tarit pas d'éloges sur
lui. "La JSK ne regrettera pas son
recrutement. C'est un très bon
joueur qui pourra rendre beaucoup de services à l'équipe. Si on
a décidé de ne pas le bloquer,
c'est pour lui permettre de donner une autre dimension à sa
carrière en optant pour un grand
club comme la JSK", a conclu
notre interlocuteur.
I. Z.
Une invitation a été
envoyée à Peter Nworah
Selon une source proche de la
direction, le président Hannachi a envoyé
une invitation à l'attaquant nigérian Peter
Nworah. Né le 15 décembre 1990, ce
joueur dont on dit beaucoup de bien a
porté le maillot de la sélection nigériane
des moins de 17 et des moins de 20 ans.
Opérant dans le championnat de
Slovaquie, plus précisément au sein de
l'équipe de Spartak Trnava, Peter Nworah
aurait été proposé par un manager
algérien établi en France. Possédant un
gabarit impressionnant, le CV de ce joueur
nigérian n'a pas laissé indifférents les
responsables kabyles.
Test Contrairement au milieu gauche
mauritanien Moulay Ahmed dit Bessam
qui signera son contrat sans être soumis
aux tests, le Nigérian Peter Nworah sera
mis à l'essai par les responsables kabyles
avant d'entamer les négociations avec lui.
S'il donne satisfaction, ils le feront signer,
mais dans le cas contraire, il sera obligé de
retourner en Slovaquie. N'ayant pas une
idée précise sur lui, les responsables de la
JSK préfèrent le voir d'abord à l'œuvre
avant de négocier avec lui. D'après
toujours notre source, Peter Nworah
ralliera prochainement Tizi Ouzou afin
d'entamer ses tests avec l'équipe kabyle.
Zaâbiya et Ebossé En décidant
d'engager le Mauritanien Moulay Ahmed
et de mettre à l'essai quelques joueurs
étrangers, le président Hannachi compte
vraisemblablement se séparer soit des
services du Libyen Mohamed Zaâbiya soit
transférer le Camerounais Albert Ebossé à
l'étranger. Ce dernier est sollicité par
plusieurs clubs et il est fort à parier que le
président Hannachi accepte de le
transférer pour renflouer ses caisses.
I. Z.

Reprise à
Aokas
Après le faux
pas de samedi
passé, il était
prévisible que
la direction, en
concertation
avec le staff
technique,
décide de
mettre le
groupe loin de
la pression. La
reprise de
lundi passé a
donc été
effectuée au
niveau de la
ville balnéaire
d’Aokas. Le
staff technique
veut évacuer la
pression des
joueurs, dont
certains sont
désignés du
doigt par les
fans comme
étant des
éléments qui
ne mouillent
pas le maillot.

Séance
perturbée
N’ayant pas
digéré le nul
subi par leur
équipe face à
l’ASO, alors
que c’était un
match à ne pas
rater et dont
les trois points
étaient
capitales, une
dizaine de
fans, ayant
pris
connaissance
que le club
reprendra le
chemin des
entraînements
à Aokas, s’est
déplacée pour
empêcher les
joueurs de
s’entraîner. Il
faut dire que
même si
certains fans
s’étaient
évertués à
oublier la
défaite face au
voisin, ils
avaient
demandé aux
joueurs que la
meilleure
manière de
leur faire
oublier ce
revers à
domicile était
de battre les
capés de
Meziane Ighil.
Malheureusem
ent, ce n’était
pas le cas et
les fans du
club, ne
comprenant
pas le
pourquoi des
derniers
mauvais
résultats, se
sont acharnés
sur les
joueurs,
en leur
demandant
tout
bonnement de
mouiller le
maillot et de
rectifier le tir.
www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
17
10 points seulement depuis le début de la phase retour C’est
Ce réveil qui n’est
jamais arrivé !
Comme tout le monde le sait, les Vert et Noir de la Soummam avaient achevé
la phase aller à la 12e place avec 18 points au compteur.
De notre correspondant
ISLAM BENMERABET
Le club était bien parti
pour continuer sur sa lancée et engranger au moins
le même nombre de points
que durant la 1re moitié de
l’exercice en cours, mais,
pour le moment, seuls 10
points ont été pris. En effet,
le club a débuté avec une
défaite sur tapis vert face
aux Rouge et Noir de
l’USMA suite à une panne
de projecteurs survenue le
18 janvier passé, puis une
autre défaite, celle-là sur le
terrain face à la JS Saoura.
Les deux défaites ont été
suivies d’un 1er succès de
la phase retour et c’était
face au CSC à Béjaïa. Mais
les Mobistes avaient
renoué avec la défaite face
au MCEE à El-Eulma. Ils
étaient donc obligés de
gagner le match suivant et
c’est le RCA, qui a fait les
frais de cette volonté des
Vert et Noir à faire mieux.
Mais le CRBAF les a freinés
en les battants à Aïn M’lila.
Rebelote alors, et l’adversaire suivant avait pour
nom le MCO. Ce jour-là (le
8 mars dernier), il était dit
que les Béjaouis allaient
remporter une dernière
victoire en onze rencontres.
Une victoire qui était difficile à arracher, puisqu’il a
fallu attendre la 85’ pour
voir le MOB marquer le
seul but de partie par l’entremise de Bouamria.
Depuis cette victoire, le
club n’a plus gagné et n’a
récolté qu’un seul point sur
les quatre dernières rencontres jouées. Ce qui est
peu pour une équipe qui a
comme objectif de réussir
son maintien en Ligue 1, un
objectif qui reste difficile,
mais abordable pour le
moment. On dit bien pour
le moment… car d’ici la fin
de la saison en cours, tout
peut arriver.
Le moment n’est
pas aux perturbations Au niveau des
joueurs, certes, certains
fans accusent la direction
de ne pas savoir gérer les
dernières rencontres, mais
d’autres, par contre, affirment que cette même direction a trouvé le club en pleine agonie, du point de vue
résultats, avec seulement
un point de récolté en cinq
matches à l’ère de l’exdirection et de l’ex-staff
technique. Et aujourd’hui,
le club possède 28 points.
Ce qui est pas mal pour un
club qui a su relever la tête
et surtout qui a battu des
équipes plus huppées et
aguerries, mais surtout très
expérimentées, tels que le

Certains fans
accusent la
direction de ne
pas savoir
gérer les
dernières
rencontres.
CRB, l’ESS et le MCA
durant la phase aller. Ce qui
s’est passé depuis la défaite
subie par le club face au
voisin, la JSMB, a perturbé
le club au plus haut degré.
Et comment ! Les joueurs et
le staff technique ont dû se
réfugier à Tipaza pour un
stage d’une semaine, et ce,
après avoir pris cinq jours
de repos (du 23 au 28 mars
dernier). La plupart des
techniciens que nous avons
rencontrés à Béjaïa affirment que le moment n’est
pas à la perturbation, mais
que tout le monde doit
mettre la main dans la
main. D’une part, la direction qui ne doit pas lâcher le
club et continuer à faire de
son mieux, comme elle l’a
fait depuis son arrivée, le
staff technique, en trouvant
les formules adéquates et
des solutions techniques
qui permettraient aux
joueurs de rebondir, et
enfin les joueurs en
mouillant leur maillot. Mais
surtout montrer que le fait
de défendre les couleurs de
ce club, aussi populaire, ça
se mérite.
I. B.
Yettou
qui a reçu
le carton
Dans notre édition de dimanche
dernier, nous avons dit que
l’enfant de Bouira, Bouamria Ali,
a écopé d’un carton. Finalement,
c’est Yettou qui a été averti à la
14’. Partant de là, Bouamria, qui
avait déjà deux cartons jaunes,
n’est pas sous le coup de la
menace. Ainsi, le natif d’El-Biar,
buteur du MOB avec six buts à
son compteur, a reçu son
deuxième carton de cette phase
aller, après celui de la JSMB le
22 mars à la 51’. En tous, Yettou
a reçu cinq cartons jaunes
depuis le début de l’exercice en
cours, après les trois de la phase
aller.
Aucune
sanction
pour
le club
Dans sa séance du lundi 5 mai
passé et dans son PV n° 31, la
commission de discipline n’a pas
sanctionné le club ; il jouera bel
et bien le derby de la Kabylie,
celui du 13 mai prochain, face à
la JSK, en présence des
supporters des deux clubs. Ce
qui est une bonne chose pour la
région, dans la mesure où un
derby sans public, ça reste un
non-évènement et ce serait aussi
monotone.
Il a repris avec le groupe lundi
Chebana : «Je suis prêt»
Bonne nouvelle pour les amoureux du club le plus populaire de la
vallée de la Soummam. En effet,
tout le monde s’attendait au retour
de Saber Chebana, dont l’absence
face à l’ESS s’est fait ressentir. Il est
entré dans le groupe lundi dernier
et semble prêt pour la suite de la
compétition officielle. «J’ai repris
avec le groupe le plus normalement du monde et je suis prêt pour
la compétition officielle, si toutefois le coach voit qu’il est utile que
je joue. Pour ma part, j’aimerais
bien jouer cette rencontre de same-
di prochain, d’autant plus qu’on va
affronter le vainqueur de la coupe
d’Algérie de cette saison. Ce qui
reste une tâche délicate, mais nous
sommes décidés à revenir avec au
moins un nul dans les bagages
pour maintenir l’écart et assommer, s’il le faut, les clubs qui viennent derrière nous, surtout ceux
qui occupent les trois dernières
places. Personnellement, je suis
optimise pour que le MOB s’en
sorte et garde sa place en Ligue 1»,
nous a déclaré Chebana.
I. B.
Le match des espoirs à Staouéli
Alors que les seniors joueront au stade Omar Hamadi, les espoirs, qui
joueront à partir de 15h, rencontreront ceux du MCA au stade de Staouéli.
C’est ce qui explique le fait qu’il n’y ait que deux heures de décalage entre
le match de l’équipe fanion et celui des U21.
Le match du MCA
sur le petit écran
C’est peut-être une bonne nouvelle pour les supporters du MOB qui se
trouvent à l’étranger. En effet, d’après le site de l’Entreprise nationale de la
télévision (ENTV), la rencontre MCA-MOB, qui aura lieu ce samedi à
partir de 17h à Omar Hamadi, sera retransmise en direct sur le petit écran.
Compétition / PUB
ANEP 121 414 du 7/5/2014
18
www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz
LIGUE 1
Liste des libérés, recrutement et avenir du coach

Djallit
reviendra
face au
MOB
L'attaquant
Mustapha
Djallit a été
ménagé par
Fouad Bouali
pour le derby
contre l'USMH
à cause d'une
blessure
contractée à la
cuisse lors de
la finale de la
coupe d'Algérie
face à la JSK.
Le retour de
l'enfant de
Béchar est
prévu le weekend prochain
contre le MOB.

ANEP 121 216 du 7/5/2014
Compétition / PUB
ANEP 121 638 du 7/5/2014
Belaïd
sera
aligné
d'entrée
face au
MOB
Fouad
Bouali a décidé
de ménager,
hier, Habib
Belaïd pour le
derby contre
l'USMH, mais il
lui a promis de
le faire jouer
dans le match
de samedi
contre le MOB.
Les supporters
du MCA vont
certainement
applaudir
Habib Belaïd
surtout qu'il a
eu un accueil
chaleureux
lors du match
contre le
CABBA pour le
booster à
réaliser un
grand match et
montrer qu'il a
sa place dans
cette équipe
mouloudéenne.
Boumella se réunira
lundi avec Bouali
Après avoir remporté la coupe d'Algérie, les choses sérieuses
commencent pour le doyen des clubs algériens pour la préparation de
la saison prochaine.
PAR M. ZERROUKI
L'homme fort du
Mouloudia
d'Alger,
Boudjemâa
Boumella,
compte se réunir au début
de la semaine prochaine
avec l'entraîneur Fouad
Bouali. Il veut connaître ses
conditions pour renouveler
son contrat. Si les deux
hommes trouvent un terrain
d'entente, ils passeront à un
autre volet, celui de la liste
des joueurs à libérer et aussi
le renforcement de l'équipe.
Fouad Bouali, qui se sent
bien au MCA, dit ne pas
écarter l'idée de continuer
son aventure avec le Doyen
surtout qu'il est derrière la
victoire du MCA en coupe
d'Algérie. Mais il est clair
que Bouali ne veut pas
revivre les problèmes de
cette saison. A cet effet, il
veut des garanties avant de
parapher son contrat.
Contacté par nos soins, le
président Boumella nous a
affirmé que beaucoup de
choses vont changer en prévision de la saison prochaine : "Certes, pour ma première saison, on a commis
des erreurs, mais on a aussi
réalisé un gros travail surtout sur le plan administratif où tout marche à merveille. Ce qui est certain, on
va corriger nos erreurs. Je
peux vous dire que d'ici le
début de la semaine, on va
entamer la préparation de la
saison prochaine."
Il compte installer
une cellule de recrutement
Pour éviter les erreurs de
cette saison, Boudjemâa
Boumella veut mettre en
place une cellule de recrutement. Ses membres seront
désignés en collaboration
avec l'entraîneur de l'équipe, que ce soit Fouad Bouali,
si bien sûr ses conditions
seront acceptées, ou bien
avec un autre. Si Boudjemâa
Boumella a décidé d'une
cellule de recrutement, c'est
ANEP 121 358 du 7/5/2014
Compétition / PUB
ANEP 121 474 du 7/5/2014
parce qu'il n'était pas satisfait du recrutement de
Kaoua et de KSK. Tout le
monde est unanime à dire
que le recrutement du MCA
cette saison était catastrophique.
Une chose est sûre, la
réunion entre Boumella et
Bouali sera décisive. C'est
lors de cette réunion qu'on
saura si Bouali restera ou
pas au MCA et ainsi
connaître les joueurs qui
vont quitter le MCA.
M. Z.
Il a été opéré samedi dernier, alors que ses coéquipiers faisaient la fête dans les rues d'Alger.
demandé de passer sur le billard pour
gagner du temps.
Redouane Bachiri était très
affecté après avoir raté la finale, mais il
dit être très content d'avoir contribué
au 7e sacre du MCA. L'enfant de
Maghnia nous a fait savoir, dans cet
entretien, que son retour aura lieu au
mois de septembre prochain.
Vous êtes sûrement déçu d'avoir
raté la finale ?
Et comment ! mais il était écrit que je
ne la jouerai pas. Dieu merci, mes
coéquipiers nous ont offert cette joie et
je suis très content d'avoir gagné cette
coupe qui est spéciale pour moi, car
gagner un titre avec le MCA a un goût
très spécial.
Comment s'est déroulée votre
intervention chirurgicale ?
Dieu merci, l'opération est une réussite à 100%. Le médecin de l'équipe m'a
demandé de passer sur le billard pour
gagner du temps et revenir le plus tôt
possible avec l'équipe. C'est le destin, je
n'y peux rien. Comme tout le monde le
sait, l'ennemi numéro un des footballeurs, ce sont les blessures et surtout les
blessures au niveau des genoux qui
sont compliquées.
Comment s'est passé votre premier
jour de rééducation ?
Effectivement, j'ai commencé ma
rééducation aujourd'hui et je viens
juste de rentrer chez moi. Pour ce premier jour, tout s'est bien passé et je vais
continuer cette rééducation pendant
trois mois.
Je ne peux pas fixer combien de
temps je vais être absent des terrains,
mais, ce qui est sûr, ça va dépasser les
trois mois. Je sais que c'est très dur
pour moi de rester éloigné des terrains
pour une longue période et je dois
10 jours de
repos pour
Elamali
PAR RACHID H.
Souffrant du dos,
Elamali, le milieu offensif harrachi, qui a raté
les dernières séances
d'entraînement comme
le match d'hier face au
MCA, sera absent pour
les dix prochains jours.
Après avoir passé des
radios, les médecins lui ont
prescrit dix jours de repos. Les douleurs au
dos, qui durent depuis une semaine, se sont
accentuées, ce qui l'a empêché d'être prêt pour
le derby. Le repos forcé le contraint à rater les
prochains matches face à la JSK et au CABBA.
Ce n'est qu'à l'occasion de l'avant-dernière
journée face à l'ESS qu'il pourra faire sa réapparition sur le terrain.
Bagarre à l'arme
blanche entre
les supporters
Bachiri : «Je reviendrai à la fin septembre»
On a appris que vous allez être
éloigné des terrains pendant six
mois…
Compétition / PUB
7
USMH
MCA
Compétition / PUB
Mercredi 7 mai 2014
Vous avez raté aussi la tournée en
bus avec vos coéquipiers dans les
rues de la capitale ?
accepter mon sort. Il faut savoir aussi
que tout dépendra de la rééducation.
Comme je suis quelqu'un de sérieux, je
peux revenir au mois de septembre à la
compétition officielle.
Mais pourquoi n'êtes-vous pas
passé sur le billard après le match
du CRB ?
Ce n'est pas moi qui décide. Le
médecin m'a fait savoir que j'avais un
problème de ménisque, alors, j'ai subi
une opération sur le ménisque. Après
la rééducation, j'ai entamé la préparation et j'ai même joué le match amical
contre le WAT à Tlemcen. Je croyais
que ma blessure était complètement
guérie, mais avant la finale, j'ai ressenti
des douleurs lors de la séance d'entraînement au même endroit et là j'ai
confirmé que ma blessure du genou
s'est réveillée. Alors le médecin m'a
Comme vous le savez, c'est le même
jour où j'ai subi l'opération, c'est pour
cette raison que je n'y ai pas assisté,
mais j'ai vu sur les vidéos le nombre de
supporters qui étaient présents. Je ne
vous cache pas que j'avais la chair de
poule et là j'ai confirmé la grandeur de
ce grand club. Cet engouement m'a fait
rappeler les bons moments qu'on a
connus avec l'EN après la qualification
historique en Coupe du monde à
Omdurman. Il n'y a que le MCA qui
peut faire comme l'EN.
Qu'avez-vous à dire aux supporters
du MCA ?
Je profite de cette occasion pour
saluer tout le peuple du MCA. Je lui
donne RDV au mois de septembre prochain et, incha Allah, on va leur procurer de la joie et du plaisir la saison prochaine en remportant d'autres titres.
M. Z.
Hier matin, les guichets ont été ouverts
tôt dans la matinée pour la mise en vente des
billets, cela avait pour but de laisser le temps
aux fans de l'USMH d'acheter leurs tickets
dans le calme. Mais, finalement, ça n'aura pas
servi à grand-chose puisqu'une bagarre a éclaté entre les supporters. C'est en faisant la chaîne devant les portes du stade qu'un groupe,
qui ne représente en rien la galerie harrachie,
s'est mis à agresser les supporters avec des couteaux. Quelques-uns ont même été touchés. Ils
ont été évacués à l'hôpital. Le calme n'est revenu qu'après l'intervention du service d'ordre
pour organiser la file d'attente pour l'achat des
billets où cette bagarre avait éclaté.
Vers le départ
de Limane ?
Le portier de l'USMH, Houssam Limane,
ne semble pas emballé par la proposition que
lui a faite la direction de son club.
Lors du premier round des
négociations^, l'enfant
d'El-Harrach n'a pas été
convaincu par l'offre de
Bensemra. Jugeant que
ce montant n'était pas
suffisant, Limane a donc
suggéré à la direction de
revoir à la hausse sa proposition pour qu'il prolonge. En
premier lieu, les responsables du club lui ont
proposé 10 millions de centimes de plus avant
de revoir à la hausse ce montant, mais cela n'a
pas convaincu le jeune portier de 24 ans.
Sollicité par plusieurs clubs de L1, il se pourrait
que ce soit sa dernière saison à l'USMH, surtout s'il ne trouve pas d'accord avec la direction
dans les jours à venir. Désirant donner un autre
élan à sa carrière, le gardien de but harrachi
souhaite avoir une meilleure rémunération
pour signer une prolongation de contrat, sans
quoi il risque de filer ailleurs, surtout quand on
sait que le RCA, le CRB et le CSC sont sur les
starting-blocks des équipes qui souhaitent s'attacher ses services.
La séance de
Bouchaoui
annulée
Hier matin, les Jaune et Noir devaient
effectuer une séance de réveil musculaire à la
forêt de Bouchaoui. Finalement, elle a été
annulée à la dernière minute. L'entraîneur a
préféré laisser le groupe sur place pour se
concentrer sur son match et se contenter de
l'échauffement d'avant-match.
R. H.
www.competition.dz
6
USMH
Mercredi 7 mai 2014
LIGUE 1 MATCH RETARD
LIGUE 2
15h50 : les Vert
et Rouge entrent
pour s'échauffer
MCA
1-0
Harrachis et Mouloudéens se sont affrontés
Ils ont frôlé la catastrophe
Les camarades de Djemili
sont entrés sur la pelouse du
stade 1er-Novembre-1954 à
15h50 pour s'échauffer. Vers
les coups de 16h10, les
Mouloudéens rejoignent les
vestiaires.
Les supporters harrachis ont réservé un accueil des plus spéciaux pour ceux du Mouloudia,
et c'est le moins que l'on puisse dire. Un service d'ordre impressionnant a été déployé à
l'occasion du derby USMH-MCA pour assurer la sécurité, celui-ci fut dépassé par moments.
PAR RACHID HAMADI

Charef tente
de calmer
les ardeurs
Hier, les Mouloudéens se sont
donné rendez-vous à El-Kettani pour
se déplacer au stade d'El-Harrach. Le
rendez-vous était prévu à 10h. Les
dirigeants du MCA qui avaient
récupéré quelques heures auparavant
les billets ont remis les tickets à chacun
d'entre eux dans les bus. Ces bus
réservés démarreront sous escorte
policière, comme ce fut le cas pour les
Harrachis lors du match aller à Omar
Hamadi. Arrivés au stade 1erNovembre, les supporters du
Mouloudia d'Alger trouveront à
l'accueil des centaines de Harrachis
visiblement très décidés à en découdre
et surtout les empêcher de prendre
place dans le stade.
Les supporters en jaune et noir
voulaient imposer leur loi. Ils se
refusaient à l'idée de voir un supporter
mouloudéen dans le stade et le font
savoir aux policiers. C'est la confusion
totale. Conciliants, les membres du
service d'ordre vont d'abord faire
entendre raison aux Harrachis. C'est
alors que quelques supporters du
MCA ont pu prendre place dans les
gradins de la tribune réservée aux
visiteurs. Mais très vite, la situation
dégénère. De nombreux Harrachis,
bien décidés à imposer leur diktat,
vont les prendre à partie. C'est encore
une fois une très grande confusion qui
va régner. Les supporters
mouloudéens n'ont qu'une seule issue,
s'enfuir. Ce qu'ils feront, mais pour
aller où ? Il a fallu l'intervention
énergique cette fois-ci des policiers très
renforcés à l'occasion pour les en
empêcher.
La tension était à son paroxysme.
Ces supporters de l'USMH criaient à
tue- tête qu'ils empêcheront tout
Mouloudéen tentant de prendre place
dans la tribune. Les forces de l'ordre
ont interdit la sortie aux Harrachis, les
L'entraîneur en
chef de l'USMH,
Boualem Charef,
était très dégoûté
quand il est
rentré sur le
terrain en voyant
la tension qui se
dégageait. Il a
appelé à la
sagesse et a
tenté à maintes
reprises de
calmer les nerfs
des fans
harrachis.
cantonnant dans leurs gradins. Le
temps passe et la tribune réservée aux
Mouloudéens est restée vide. Puis
soudain, c'est la débandade. Voyant
que les Mouloudéens étaient parqués
hors du stade, certains Harrachis
surexcités ont voulu sortir du stade
pour les affronter. Voilà qu'on repart
une fois de plus dans une des
confusions qui a failli faire basculer les
choses vers le pire. Mais les agents des
forces de l'ordre, bien plus organisés et
décidés eux aussi à ce que la force
revienne à la loi, ils les renvoient à
leurs places. Certains, très en colère,
envahissent le terrain. Une vingtaine
de personnes voulaient sortir vaille
que vaille.
Mebarki marque
son premier but à
l'occasion du derby

Boumella :
«C'est
déplorable !»
"On est venus
jouer un match de
foot, pas pour
faire la bagarre. Il
y a eu des intimidations. Il y a eu
des blessés
aussi. Pourtant,
lors du match
aller, on a bien
reçu les
Harrachis. Ils ont
eu leur quota le
plus normalement
du monde. Ils ont
joué, gagné et
même fêté leur
victoire sans grabuge. Aujourd'hui,
on a été accueillis
froidement.
Pourtant, on a
opté pour une
tentative de
réconciliation,
mais aujourd'hui,
on a compris que
rien de cela ne
peut arriver. C'est
un refus catégorique. Espérons
que l'avenir sera
meilleur."
I. Z.
Les stadiers et les policiers
présents ont souffert le martyre pour
que ces supporters quittent le terrain.
Du côté mouloudéen, leurs bus ont été
garés devant la pompe à essence
derrière le stade. Les fans de
l'USMH, qui étaient de ce coté-là,
CLUB
n'ont pas manqué eux aussi de
leur balancer toutes sortes de
1. USMA
projectiles.
La police s'interpose et fait
2. ESS
rentrer les Mouloudéens. On
3. JSK
pouvait compter quelque 150 fans
au maximum. Ce qui ne sera pas
4. USMH
du goût des Harrachis qui
réclamaient leur exclusion. Cela les 5. MCEE
a poussés à mettre le feu dans une
6. MCA
partie des tribunes pour contester
7. RCA
et montrer à tout le monde qu'ils
n'acceptent pas que les supporters
8. CSC
du MCA prennent place dans la
9. JSS
tribune réservée aux visiteurs. La
tension ne s'est pas atténuée, mais 10. ASO
une fois les joueurs sur le terrain
11. MOB
pour s'échauffer, le calme est
revenu petit à petit. Et place au
12. CRB
foot après.
R. H. 13. MCO
" C'était un match très difficile.
Nous étions conscients que ça
n'allait pas être de tout repos. On
devait remporter ce derby vu son
enjeu. En plus, après la série de
bons résultats à l'extérieur on
n'avait pas le droit de décevoir
notre public lors de ce derby. On
a certes subi une grande pression mais nous avons su bien
réagir, car nous avons bien travaillé pour ce résultat. J'ai marqué mon premier but cette saison, un but qui a une grande
valeur vu qu'il est venu à l'occasion de ce derby et je souhaite
qu'il ne soit pas le dernier. Pour
Belkaroui évacué à l'hôpital
la suite, nous irons à Tizi Ouzou
Lors de la première mi-temps, Belkaroui a reçu un coup au niveau de la
avec la ferme intention de contimâchoire. Sur le coup, ça ne paraissait pas si grave. Mais à la fin du match, nuer sur notre série de bons
le staff médical a jugé qu'une évacuation d'urgence à l'hôpital est
résultats. "
nécessaire afin d'être fixé sur la gravité de la blessure. Souhaitons que ce
ne soit pas grave et que le joueur puisse très vite reprendre avec son
Les CRS pour encercler
équipe.
«Zaoualiya ou yellabou l'ballon»
le terrain
Afin d'éviter tout débordement, vu la
tension dans les gradins, les CRS ont
Pour chambrer l'adversaire, les joueurs harrachis n'ont pas trouvé mieux
été appelés pour venir renforcer le
que de taquiner l'adversaire avec une chanson dont le refrain est "zaoualiya service d'ordre. Les CRS ont encerclé
ou yellaabou l'ballon". Traduction : "Des gens pas riches mais qui jouent un le terrain afin qu'aucun envahissebeau football".
ment de terrain ne soit enregistré.
Metref reçoit
un projectile sur
la tête
Quand il a foulé le terrain
pour s'échauffer, il a reçu une
bouteille en pleine tête tirée
par les fans harrachis qui
voulaient intimider les
Mouloudéens avant le match.
15h45 :
les Harrachis
s'échauffent
A 15h45, les camarades de
Mazari font leur apparition
sur le carré vert pour
s'échauffer devant leur public
très excité et décidé à pousser
son équipe pour gagner son
derby.
U21 :
USMH 2 - MCA 0
Les U21 de l'USMH ont
remporté les trois points du
derby devant le Mouloudia
d'Alger. Les buteurs sont
Benmerah et Benyettou.
CLASSEMENT DE LA LIGUE 1
MATCHES
Pts J. G. N. P.
60 26 18 06 02
49 26 14 07 05
46 26 13 07 06
43 26 12 07 07
41 26 11 08 07
41
39
39
36
35
28
27
27
22
20
20
14. JSMB
15. CRBAF
16. CABBA
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
12
11
10
10
09
08
08
07
05
05
04
05
06
09
06
08
04
03
06
07
05
08
09
09
07
10
09
14
15
13
14
16
14
BUTS
P. C. Diff.
41
33
34
30
33
23
27
27
32
21
21
20
23
18
13
17
15
18
20
21
25
20
26
27
33
16
30
28
34
38
28
34
+26
+15
+14
+09
+08
+03
+01
00
-01
+05
-09
-08
-11
-20
-15
-17
PROCHAINS RENDEZ-VOUS
27 journée
e
JSK
ESS
MCO
CRB
RCA
JSMB
ASO
MCA
USMH
CABBA
CRBAF
USMA
MCEE
CSC
JSS
MOB
29e journée
ESS
CRB
RCA
JSMB
ASO
MCA
JSK
CABBA
USMH
MCO
CRBAF
USMA
MCEE
CSC
JSS
MOB
28e journée
CRBAF
USMH
MOB
JSS
MCEE
CSC
USMA
MCO
CRB
CABBA
JSK
MCA
ESS
ASO
RCA
JSMB
30e journée
MOB
JSS
CSC
MCEE
USMA
CRBAF
MCO
CRB
USMH
CABBA
JSK
MCA
ESS
ASO
RCA
JSMB
NAHD
A quelques jours du match ASMO-NAHD
Le choc
des invincibles
A moins de 72 heures du choc qui opposera le Nasria, second au
classement, à son poursuivant direct, l’ASMO, on retient son
souffle dans les fiefs des deux formations.
PAR MOHAMED ADRAR
Ce match entre les Asémistes
et les Nahdistes, c’est aussi le choc
des invincibles, plus exactement
entre deux formations qui restent
sur les deux plus longues séries
d’invincibilité en championnat
cette saison. La palme revient, toutefois, aux Oranais qui restent sur
une incroyable série de 14 rencontres sans défaite. Le dernier
revers des poulains de Mouassa
remonte justement à la confrontation qui les avait opposés lors de la
manche aller au Nasria. Depuis, les
Oranais ont aligné une série de 5
victoires et 9 matchs nuls. En face,
les Nahdistes possèdent des statistiques quasi-similaires, avec une
belle série en cours de dix matches
sans défaite. La dernière contreperformance des Nahdistes remonte à
la défaite subie à Hadjout face à
l’USMMH sur le score de deux
buts à un. Depuis ce revers, les
Sang et Or ont aligné sept victoires
et trois matches nuls. C’est dire que
cette rencontre de la 29e journée,
en dehors de l’énorme enjeu qui la
caractérise, va opposer les deux
formations les plus en forme du
moment, une des deux formations
pourrait voir sa série d’invincibilité
rompue à l’occasion de cette rencontre, à moins d’un match nul qui
ferait plutôt les affaires des Sang et
Or.
Attention, le NAHD ne
perd pas face à ses
concurrents directs !
Autre statistique qui plaide cette
fois-ci en faveur du Nasria, c’est le
fait que le NAHD n’a pas perdu la
moindre rencontre face à ses
concurrents directs. Que ce soit à
domicile ou à l’extérieur, les
Nahdistes n’ont pas perdu le
moindre match face aux quatre
autres prétendants à l’accession.
Les coéquipiers de Benyahia sont
restés intraitables à domicile face
aux ténors, infligeant à chacun des
prétendants une défaite au stade
du 20-Août. Hors de leurs bases,
les Sang et Or se sont montrés tout
aussi solides, réussissant à imposer
le partage des points à l’USMBA,
l’OM et le WAT, tout en s’imposant à Blida face à l’USMB. C’est
dire que lorsqu’il s’agit d’affronter
les meilleures équipes de Ligue 2,
les coéquipiers de Boussaïd font
toujours en sorte de ne pas perdre.
Les Asémistes sont donc avertis, le
Nasria, c’est du très solide, il va falloir réaliser un exploit pour venir à
bout des Nahdistes, ce vendredi,
au stade Habib Bouakeul d’Oran.
Médéa à l’affût Si les
regards de tous les observateurs de
la Ligue 2 seront braqués, ce vendredi, vers le stade Habib
Bouakeul d’Oran et ce choc qui
opposera le Nasria à l’ASMO, et à
un degré moindre vers l’autre choc
de la journée entre l’USMBA à
l’USMB,
Husseindéens
et
Asémistes ne manqueront pas
d’être à l’écoute de ce qui se passera du côté de Médéa, lors de la rencontre OM-AB Merouana. En effet,
et si le NAHD et l’ASMO se trouvent en très bonne position pour
Le NAHD écope
de 13 millions
d’amende
La commission de discipline de la LFP a
communiqué, avant-hier soir, les PV
relatifs aux deux dernières journées de
championnat de Ligue 2. Des PV qui
concernaient du côté du NAHD les
rencontres de l’USMBA et du CAB. Le
Nasria a écopé lors de ces deux
rencontres de pas moins de quatre
amendes, pour un montant global de 13
millions de centimes. La plus grosse part
concerne le match de l’USMBA, avec 3
millions de centimes pour une
contestation de décision du capitaine
Cherif Abdeslam, 5 millions pour arrivée
tardive au stade et 2 millions pour
mauvais comportement de l’équipe lors
de ladite rencontre (5 avertissements
reçus en tout). Pour ce qui est du match
du CAB, les Sang et Or ont écopés d’une
amende de 3 millions pour utilisation de
fumigènes par les supporters du club.
valider leur ticket vers la Ligue 1, il
n’en demeure pas moins que la formation de l’Olympique de Médéa
reste à l’affût de tout faux pas de
l’une où de l’autre formation. Quel
que soit le résultat de ce choc
ASMO-NAHD, l’OM fera la bonne
opération de la journée avec un
succès face à Merouana. Le
meilleur des résultats pour les
Médéens, c’est sans aucun doute
une victoire du NAHD à Oran, ce
qui leur permettrait de ravir la 3e
place aux Asémistes. Un match nul
ne serait pas une si mauvaise opération également pour les
Médéens, qui reviendraient dans
ce cas à égalité de points avec
l’ASMO et à un point du NAHD.
Par ailleurs, une défaite du Nasria
à Oran placerait les Médéens à égalité de points avec le NAHD, avec
un avantage au goal-average pour
les Médéens qui pourront se suffire d’un match nul à Alger face au
NAHD lors de la dernière journée
pour valider leur billet pour la
Ligue 1. C’est dire que l’OM va
guetter le moindre faux pas des
quatre autres prétendants, pour
tenter de décrocher son billet pour
la Ligue 1, à la faveur d’une
remontée spectaculaire au classement.
M. A.
La CD confirme
la participation d’Allali
et Boussaïd face à l’ASMO
La commission de discipline de la LFP a confirmé la suspension
pour un seul et unique match, du défenseur Slimane Allali et du
milieu de terrain Rafik Boussaïd, tous les deux expulsés lors du
match face à l’USMBA. Les deux joueurs, qui n’ont pas pris part au
dernier match face au CAB, ont donc purgé leur suspension lors de
ce dernier match, ils prendront part à la rencontre de ce vendredi
face à l’ASMO, sans le moindre souci.
Le club reçoit un chèque
d’un million de dinars
pour le sacre des U21
Vainqueurs de la coupe d’Algérie des U21, les Sang et Or ont reçu
des mains du président de la FAF, Mohamed Raouraoua, un
chèque d’un million de dinars, représentant la récompense du club
pour ce sacre. Un montant dérisoire qui ne couvre même pas les
primes que le président nahdiste va verser à ses poulains et qui
s’élèvent à pas moins de 10 millions de centimes pour chacun des
joueurs.

La CDA
désigne
Mial
Les Sang
et Or
rassurés
La commission
de désignation
des arbitres a
communiqué,
lundi soir, la
liste des
referees devant
officier ce
week-end pour
le compte de la
29e journée de
Ligue 2. La CDA
a donc désigné
M. Farouk Mial
pour diriger ce
choc qui
opposera le
Nasria à l’ASM
Oran, il sera
assisté de MM.
Salaouadji et
Semsoum. Une
désignation qui
a rassuré les
Sang et Or qui
craignaient au
plus haut point
l’arbitrage en
cette fin de
saison décisive,
mais qui sont
désormais
rassurés de voir
un arbitre de la
trempe de M.
Mial diriger
cette rencontre.
Il faut dire que
M. Mial est l’un
des meilleurs
arbitres sur la
scène nationale,
lui qui a
toujours été
correct lors des
différentes
rencontres du
Nasria qu’il a
eu à diriger.

3 primes
perçues
Afin de mettre
ses poulains
dans les
meilleures
dispositions
morales, le
président Ould
Zmirli a procédé
avant-hier
après-midi à la
régularisation
de la situation
des primes de
ses joueurs. Le
chairman
nahdiste a ainsi
remis à tous les
joueurs ayant
participé aux
trois dernières
rencontres de
championnat, la
coquette
somme de 15
millions de
centimes,
représentant
les primes des
victoires face
au MCS et au
CAB, ainsi que
le précieux
match nul
obtenu à Sidi
Bel-Abbès face
à l’USMBA. Une
belle
récompense
pour les joueurs
qui pourront
aborder les
deux dernières
rencontres de
championnat
avec un moral
au beau fixe.
www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
19
USMAn
Les supporters
exigent le départ de
tous les dirigeants
Les supporters annabis tentent de
s’organiser pour tirer le club des griffes
de la maffia qui l’a clochardisé et ruiné.
De notre correspondant
BACHIR REDJEL
Les dirigeants se
cachent et ne se montrent
plus en public de peur
d’être interpellés violemment, mais continuent de
tirer à boulets rouges, les
uns sur les autres, chacun
imputant l’échec total et la
faillite générale à l’autre.
Les supporters qui demandent aux pouvoirs publics
d’intervenir, exigent aussi le
départ des actuels dirigeants, à leurs yeux, responsables de la catastrophe
actuelle non sans remettre
un bilan exhaustif et quantitatif de la situation du club.
A Kerroum, il est demandé
de ne plus se cacher derrière
le CSA pour fuir ses responsabilités et de confirmer
définitivement sa démission
qu’il dit avoir déposé à la
DJS au mois de février. A
Chouki, qui se lamente
d’être abandonné par ses
pairs, il est aussi demandé
de déposer clairement ses
bilans et de partir tout en
entraînant avec lui les
autres micro-actionnaires, à
savoir Jahel Abdeslam,
Boufera,
Benothmane,
Benabed E-Hadi, Benabed
Ali et Boufermes Kako.
Quant à Boudiaf, ils exigent
de lui de ne plus roder dans
l’environnement du club et
CLUB
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
USMBA
NAHD
ASMO
OM
USMB
USC
WAT
ABS
USMMH
ABM
ASK
MCS
CAB
MSPB
USMAn
ESM
CLASSEMENT DE LA LIGUE 2
MATCHES
Pts J. G. N. P.
51 28 14 09 05
50 28 13 11 04
49 28 12 13 03
47 28 13 08 07
46 28 13 07 08
45 28 13 06 09
43 28 12 07 09
36 28 09 09 10
36 28 11 06 11
35 28 09 08 11
34 28 09 07 12
34 28 08 10 10
31 28 07 10 11
27 28 05 12 11
25 28 05 11 12
08 28 03 02 23
29e journée
ABS
USMMH
USC
OM
ASMO
CAB
USMBA
ESM
de chercher un moyen
réglementaire rapide pour
se dissocier définitivement
du club. «Ces gens appartiennent à une maffia et ils
n’ont servi que leurs intérêts. Maintenant, qu’ils ont
assassiné ce club, ils feraient
mieux de partir. Comment
voulez-vous qu’ils gèrent
un club de la taille de
l’USMAn alors qu’ils n’ont
jamais réussi à se réunir et
se mettre autour d’une
table, ne serait-ce qu’une
seule fois durant toute la
saison.
«C’est scandaleux», crie à
la Tabacoop un supporter à
bout de nerfs, venu
rejoindre un groupe qui se
rassemblait sur les lieux. Et
d’ajouter : «Il faut qu’ils
déguerpissent des locaux,
comme Menadi avant eux.
Nous demandons aux pouvoirs publics de leur exiger
des comptes et des bilans
chiffrés et de les radier à vie.
Ils sont dangereux. Il faut
les écarter définitivement
du mouvement sportif.»
Du côté de Sidi Brahim,
après un léger calme c’est la
tension maintenant qui
commence à monter crescendo pour dénoncer la
gestion catastrophique de
l’équipe dirigeante actuelle
et pour clamer haut et fort
son départ.
B. R.
MSPB
ASK
USMAn
ABM
NAHD
MCS
USMB
WAT
P.
42
27
29
31
34
28
24
28
24
23
33
25
20
13
13
14
BUTS
C. Diff.
21
16
16
20
24
24
16
29
27
26
31
28
29
23
26
52
+21
+11
+13
+11
+10
+04
+08
-01
-03
-03
+02
-03
-09
-10
-13
-38
30e journée
USMB
MCS
NAHD
WAT
USMAn
ASK
MSPB
ABM
CAB
ASMO
OM
USC
USMMH
ABS
ESM
USMBA
20
www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz
MATCH RETARD LIGUE 1
USMH
MCA
1
0
Stade 1er-Novembre-1954
d'El-Harrach
But : Mebarki 51'
Doukha 3
Boulekhoua 4
Azzi 3
Belkaroui 3
Mazari 4
Hendou 4
Aït Ouamar 4
Boumechra 3
(Abid 83')
Mebarki 4
(Amada 71')
Younès 4
Sylla 3 (Khadir
90'+1)
Ent : Charef.
Ent : Bouali.
Averts. :
Gherbi 42', Azzi 63', Aksas 69',
Mebarki 51', Mazari 79', Sylla 86'
Film du match
2' Boulekhoua, sur le côté
gauche, dribble, Besseghir
pénètre et tire en puissance,
Djemili en corner.
18' Corner botté par Aït
Ouamar, Mazari de la tête oblige Djemili à dégager des deux
poings.
25' Longue balle d'Younès,
Mebarki amortit dans la surface,
tire mais le cuir passe à
quelques centimètres de la
transversale.
30' Mebarki sert Younès en
profondeur, centre en retrait sur
Sylla à l'intérieur des 6 m, mais
dans le dos de Sylla.
51' Younès sort du milieu de
terrain repique dans l'axe, sert
idéalement Mebarki qui ouvre
la marque.
74' Boucherit, sur le côté, sert
Bouguèche, dans les bras de
Doukha.
82' Suite à une faute de
Mazari, Houasnia donne coup
franc pour le MCA très contesté
par les Harrachis, botté par
Zeghdane, la balle touche le
poteau.

Un policier
blessé
Vu l'hystérie qui a
régné au stade
d'El-Harrach, un
policier a reçu
des projectiles
sur la tête. Il a
fallu l'intervention des pompiers
qui lui ont couvert la tête avec
un bandage.

Deux
supporters
blessés
dont
un évacué
à l'hôpital
Comme tout le
monde le sait, la
tension a atteint
son paroxysme
hier dans le stade
du 1er-Novembre1954. Deux blessés ont été enregistrés. L'un a eu
un petit bobo et
l'autre a été évacué en urgence à
l'hôpital.
ANEP 121 482 du 7/5/2014
Compétition / PUB
ANEP 121 488 du 7/5/2014
El-Harrach, la rage
de vaincre en plus
Djemili 3
Besseghir 2
Metref 3
L'USMH s'est offert le détenteur de la coupe qui était sur un nuage. Mebarki
(Bouguèche 70')
est passé par là, la rentrée de Bouguèche a réveillé le groupe. Mais au final,
Aksas 3
Djeghbala 3
ce qui restera de ce derby, c'est la violence avant le coup d'envoi.
Kacem 3
Daoud 3
PAR RACHID HAMADI
Boucherit 3
Gherbi 4
Les Harrachis sont renYachir 3
trés sur le terrain avec la ferme
Bensalem 2
(Zeghdane 60') 2 intention de garder les trois
Temps printanier, affluence record,
arbitrage de
M. Houasnia assisté par MM. Hamou
et Doulache.
Compétition / PUB
Mercredi 7 mai 2014
points à la maison. Les banlieusards ont affiché d'entrée leurs
intentions et cela en prenant les
rênes du jeu dès le coup d'envoi du match. L'entraîneur
Charef a opté pour la variante
tactique du 4-2-3-1 afin d'acculer les Vert et Rouge. Alors que
l'entraîneur Bouali a décidé de
jouer la carte défensive en
jouant avec le 4-5-1, les camarades de Mebarki ont raté plusieurs occasions nettes de scorer.
Plusieurs fautes commises par les Mouloudéens,
notamment du côté de
Bensalem, qui a montré qu'il
manquait terriblement de compétition. Il a trouvé du mal
pour arrêter les Harrachis qui
ont trouvé la faille et ont insisté sur son couloir pour le désorienter. Cependant, ils trouveront un Djemili très présent qui
a empêché plusieurs tirs qui
allaient directement au fond de
ses filets. Les Mouloudéens
joueront en bloc défensif en
comptant sur des contreattaques, mais qui ne vont pas
inquiéter pour autant le gardien Doukha qui a passé une
première mi-temps paisible.
Plus dominants Les
Harrachis, alors que le détenteur de la coupe donnait l'impression qu'il était toujours sur
un nuage. Mais les moult
actions harrachies n'apporteront rien et la première mi-
5
Bechouche :
«Nous étions plus
déterminés»

Ghazi
est rentré
au vestiaire
avec Azzi
Pour éviter les
projectiles, puisque
les Harrachis
attendaient que les
Mouloudéens
rejoignent les
vestiaires afin
de balancer sur
eux toutes sortes
de projectiles,
Karim Ghazi, le
milieu récupérateur
du MCA, est rentré
avec Azzi afin
d'éviter les coups.
Il réussit à rentrer
indemne dans les
vestiaires.
Bechouche Après le match,
Bechouche nous a livré ses
impressions à chaud nous disant :
"C'était un match sous haute pression. Pour cela, nous avons fait
entrer les joueurs aux vestiaires
et nous avons fait de sorte à ce
qu'ils soient dans les meilleures
conditions pour rester concentrés
sur le match. Nous étions déterminés à ne pas laisser les 3
points nous échapper vu l'enjeu de
la rencontre. Et je tiens à remercier le 12e homme qui est notre
merveilleux public qui nous a soutenus et encouragés durant toute
la partie. Il est vrai que nous nous
sommes repliés le dernier quart
d'heure, mais nous avons tout de
même dominé la plus grande partie du match. Et cela est dû au fait
que les joueurs ont dépensé beaucoup d'énergie durant le match,
donc c'est normal qu'on se soit
repliés un peu à la fin. Aussi, je
tiens à signaler que mes joueurs
n'ont pas raté ce rendez-vous et
ont fait le match qu'il fallait. C'est
une belle victoire qu'ils viennent
de décrocher et je les félicite."
Bouali : «Difficile
 de jouer dans
Bouguèche ces conditions»
escorté par
Doukha
temps se termine comme elle
avait commencé sur un score
de zéro partout. De retour des
vestiaires, les Vert et Rouge
donnaient l'impression d'être
absents, alors que les Jaune et
Noir étaient très déterminés à
sortir le grand jeu pour
prendre l'avantage.
C'est ce qui fut, puisque
Mebarki donne l'avantage à
son équipe en ouvrant le score
après avoir été bien servi par
Younès. Bouali décide de remplacer Bensalem par Zeghdane
afin de libérer Metref. C'est ce
qui fut puisque Metref s'exprimera mieux par la suite. Mais
le coach décide de le remplacer
après un moment, en incorporant Bouguèche afin de changer sa variante tactique pour
réussir à remettre les pendules
à l'heure.
Il faut dire que l'entrée
de Zeghdane et celle de
Bouguèche ont permis de voir
un Mouloudia d'Alger plus
présent et qui s'est imposé lors
du dernier quart d'heure.
R. H.
Les Harrachis tirent un projectile sur
l'arbitre qui le mentionne dans son carnet
Avant le coup d'envoi de la partie et dès son entrée sur le terrain,
l'arbitre Houasnia reçoit un projectile. Il ne va pas se faire prier pour le
mentionner dans son carnet.
Besseghir : «On n'a pas montré
le visage qu'on voulait»
Le capitaine des Vert et Rouge était déçu par l'issue qu'a connue le derby.
Car lui et ses équipiers voulaient assurer, mais n'ont pas pu le faire.
Le Mouloudia d'Alger s'est incliné
devant les Harrachis, un
commentaire ?
On savait que ça sera un match
difficile à disputer. Mais on était
décidés à se montrer à la hauteur.
On n'a pas montré le visage qu'on
voulait proposer. Malheureusement,
on a perdu. C'est cela le foot. Il faut
passer à autre chose maintenant.
Ne pensez-vous pas que le MCA a
manqué de concentration à cause de
l'euphorie de sa finale gagnée ?
Non, pas du tout. Ce match était
important pour nous et on voulait le
gagner. Malheureusement, ce ne fut
pas le cas. On va mettre aux
oubliettes cette partie pour préparer
la suite du parcours avec plus de
détermination et de conviction de
gagner les rendez-vous restants.
Ne croyez-vous pas que vous êtes
tombés dans la facilité ?
Non, loin de là. On était rentrés
sur le terrain avec la détermination
de créer l'exploit. On n'a pas su le
faire, c'est comme ça et pas autrement.
Il reste quatre matches, comment ça
se présente pour vous ?
Très difficile, mais on va les aborder avec la détermination de réussir
les challenges à chaque fois. On va
tout mettre en œuvre pour les disputer à fond. Ce qui est certain, on fera
tout pour renouer avec les victoires
prochainement.
I. Z.
Il n'est resté
que le squelette de la
tribune métallique
Les Chnaoua présents dans les gradins ont
décidé de répondre à leur façon aux hostilités des Harrachis et cela en arrachant tous
les sièges de la tribune métallique réservée
aux visiteurs. La violence dans les stades
continue et il faudrait mettre fin à cela
pour éviter qu'il y ait des victimes.
A la fin de
l'échauffement, le
public harrachi
tirait sur les
joueurs
mouloudéens quand
ils allaient
rejoindre les
vestiaires.
Bouguèche a décidé
de rester sur le
terrain. Tous les
fans lui
demandaient de
rentrer dans le
vestiaire afin qu'il
reçoive des coups,
mais Hadj
Bouguèche refusa,
il a fallu
l'intervention de
Doukha qui l'a
escorté pour éviter
les projectiles.
"C'était un match difficile à préparer. Surtout avec les festivités
qu'il y a eu. La physionomie de la
seconde mi-temps était bien
meilleure que celle de la première.
Mais c'est difficile de jouer au
football dans de telles conditions."
I. Z.
Metref titulaire
Alors que lors de la finale il a été
incorporé en cours de jeu, le milieu
de terrain mouloudéen, Hocine
Metref, a été aligné d'entrée face à
l'USMH hier à Mohammadia. A rappeler qu'il n'a pas joué titulaire depuis
le derby contre le CRB lors du match
aller.
Bensemra, le seul
dirigeant présent
Ce qu'on peut retenir du derby d'hier
entre l'USMH et le MCA, c'est que la
direction harrachie était absente.
Seul Fayçal Bensemra était présent
hier.
 Kaci Saïd agressé
25 minutes
de retard
Le derby USMH-MCA
a débuté avec 25
minutes de retard.
Vu la grosse pression exercée par
les fans harrachis,
il a fallu renforcer
la sécurité avant de
donner le coup
d'envoi de la partie.
A la fin du match, le manager du
Mouloudia d'Alger, Kamel Kaci
Saïd, a été agressé par les fans
de l'USMH qui ne cessaient de
l'insulter avant même l'entame de
la partie. Il a été agressé par des
supporters très en colère qui se
sont acharnés sur lui. Il a fallu
l'intervention des forces de
l'ordre pour le sauver des mains
de ces agresseurs.
Belkaroui agresse Aksas
dans le tunnel
Avant le coup d'envoi du match, une bagarre
entre deux joueurs s'est déclenchée dans le tunnel
entre Belkaroui et Aksas. Ça a débuté par des
échanges de mots avant de voir Belkaroui asséner
un coup de poing dans le ventre d'Aksas. Des
attitudes qui ne sont pas dignes de joueurs
professionnels.
Standing-ovation pour Mebarki
Quand il a quitté le terrain après que Charef ait
décidé de le remplacer par Amada, le buteur
Mebarki est sorti sous un tonnerre
d'applaudissements que lui a réservé le public de
l'USMH.
73', les Chnaoua allument
les fumigènes et les jettent
sur le terrain
Lors de la phase aller, les Harrachis avaient
accroché une banderole à Omar Hamadi
avertissant les Chnaoua de venir à El-Harrach.
Les supporters du doyen des clubs algériens ont
tenu à montrer aux Harrachis qu'ils sont là, bien
présents chez eux pour soutenir leur équipe
malgré tout. A la 73', ils allument les fumigènes et
les jettent sur le terrain.
www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
4
Le choix de quitter
Nottingham Forest
lui aura été fatal
Le rêve
du Mondial
s’éloigne pour
Guedioura !
Le milieu de terrain
algérien, Adlène
Guedioura, a été
de nouveau écarté
de la liste des 18
de son équipe
Crystal Palace
accrochée à
domicile par
Liverpool lundi soir.
La décision de l'entraîneur
londonien complique davantage
la situation de l'international
algérien, déjà en manque de
temps de jeu, à quelques
semaines du coup d'envoi de la
Coupe du monde. Dans notre
édition d'hier on vous faisait part
de la liste des 25 arrêtée par Vahid
Halilhodzic, une liste où
l'international algérien ne figurait
pas, il compléterait néanmoins la
liste des 30 que le coach va
envoyer incessamment à la FIFA,
ce qui fera de lui un réserviste.
Coup dur Pourtant, le début
de saison était presque parfait
pour l'international algérien qui
débutait à Nottingham, il jouait le
plus normalement du monde et
avait sa place, avant de décider
contre toute attente de rejoindre
la Premier League, c'était là le
tournant de sa carrière, puisque
juste après il commençait à payer
les frais de son choix, en chauffant
le banc, avant de subir un
nouveau coup en se blessant aux
côtes, une blessure qui l'aura
définitivement achevé, étant
donné qu'il n'a jamais pu
s'imposer depuis son retour à la
compétition qui date pourtant
d'environ 4 mois.
Souvent
remplaçant
ou
carrément non convoqué pour les
rencontres de son équipe qu'il a
rejointe en début de saison en
cours, le joueur a hypothéqué ses
chances de participation au
rendez-vous
brésilien.
L'entraîneur des Verts, Vahid
Halilhodzic, avait insisté auprès
de ses joueurs sur la nécessité
d'engranger le maximum de
temps de jeu au sein de leurs
clubs respectifs pour espérer
figurer dans la liste des 23 joueurs
qui seront concernés par le
déplacement en Amérique latine.
Titularisé une seule fois
seulement depuis janvier dernier,
l'ex-joueur de Nottingham Forest
devrait croiser les doigts pour
espérer un retournement de
situation, voire un changement de
décision de dernière minute de la
part du coach, qui, pour rappel,
aurait choisi d'effectuer un stage à
Alger avec 25 joueurs seulement.
M. A.
LIGUE 2
À LA UNE
USMB
Son avenir sera débattu prochainement
Slimani réclamera une
revalorisation de salaire
Islam Slimani ralliera le pays la semaine prochaine pour fêter son mariage avant de rejoindre la sélection pour
préparer le Mondial.
PAR SMAÏL M. A. ET KAMEL H.
Ceci dit, et même si elle aura lieu
sans sa présence, une rencontre est
prévue entre son agent, en l'occurrence, Choukri, et les dirigeants du
Sporting, durant laquelle l'avenir du
joueur sera débattu. Il est utile de
rappeler que plusieurs équipes se
sont montrées intéressées par les
services de l'attaquant des Verts,
comme confirmé hier par ce même
agent à Abola, d'où la nécessité de
s'asseoir autour d'une table avec les
responsables du Sporting pour
négocier l'avenir du joueur. Chokri
cherchera à savoir les intentions du
club actuel du joueur. Il exigera une
réponse définitive, car avec l'insistance de West Ham notamment, le
Sporting doit afficher son intention,
soit en décidant de libérer le joueur,
soit de le garder, mais cette dernière
solution impliquera de nouvelles
négociations, puisque Chokri exigera une revalorisation de salaire,
étant donné que le statut du joueur
a changé et il est devenu titulaire à
l'approche d'un Mondial très attendu. A noter que le joueur est encore
lié au Sporting par un contrat de 3
ans, la clause libératoire arrêtée par
les Lusitaniens est de 30 millions
d'euros, la balle est donc dans le
camp des Lisboètes.
match disputé par le Sporting
contre Estoril, ils m'ont contacté
pour me faire des propositions", a
laissé entendre le manager du
joueur. Slimani, encore lié au
Sporting du Portugal jusqu'en 2017,
a marqué 9 buts depuis le début de
saison en jouant 1067 minutes.
La clause libératoire du
joueur a été fixée par le
Sporting du Portugal
à 30 millions d'euros. Pour rappel, le club
turc de
West Ham, West Brom,
l'OM et Trabzonspor s'intéressent à lui
Dans une déclaration accordée au
journal portugais Abola, l'agent de
l'attaquant international algérien
Islam Slimani a confirmé l'intérêt
porté par les équipes de West Ham,
West Bromwich, Trabzonspor et
l'OM pour son joueur. "Les performances de Slimani cette saison avec
le Sporting du Portugal n'ont pas
laissé plusieurs clubs indifférents".
"Je confirme que mon joueur est
pisté par West Bromwich, West
Ham, l'OM et Trabzonspor qui se
sont renseignés sur lui et veulent
l'enrôler pour la saison prochaine.
D'ailleurs, bien avant le dernier
Trabzonspor
a
annoncé
qu'il était parvenu à un accord
avec le sélectionneur national des
Verts, Vahid Halilhodzic, pour
entraîner l'équipe la saison prochaine. Ce dernier aurait exigé aux
dirigeants de Trabzonspor le
recrutement de l'attaquant algérien Islam Slimani.
S. M. A. /K. H.
Kourichi : «Les joueurs savent que quelque
chose de merveilleux les attend»
Benchouia se fait
des soucis
Benchouia s’est montré inquiet quant à l’arbitrage lors de
la prochaine rencontre face à l’USMBA qui sera d’une très
grande importance pour toutes les équipes concernées
par l’accession.
De notre correspondant
AMINE DJAÂFAR
Le coach blidéen souhaite que la commission
d’arbitrage désigne un
arbitre correct qui n’aura
pas un penchant pour
l’équipe adverse. Il y a lieu
de rappeler que la formation de la ville des Roses a
été lésée à maintes reprises
par l’arbitrage, que ce soit à
domicile ou en déplacement.
En effet, l’entraîneur blidéen garde toujours l’espoir de voir son équipe
accéder en Ligue1 et c’est la
raison qui l’a poussé à parler de l’arbitrage.
Mohamed Benchouia a
tenu à remercier l’arbitre
qui a officié la précédente
rencontre qui a opposé le
MSPB à l’USMB, surtout
que l’homme en noir a été
très correct et a su gérer son
match, selon Benchouia, et
ce, malgré la grande pression qu’il avait vécue après
l’ouverture du score par
Blida. En même temps, l’arbitre en question a protégé
les joueurs blidéens et leur
a permis de bien s’exprimer sur le terrain, malgré
que les coéquipiers du portier Kheladi ont eu affaire à
un adversaire qui jouait sa
survie en Ligue 2.
Par ailleurs, l’entraîneur blidéen, en prévision
du match face à l’USMBA,
a préféré axer son travail
sur le volet psychologique
pour sensibiliser ses
joueurs et surtout pour leur
permettre d’affûter leurs
armes avant le déplacement à Bel-Abbès.
Benchouia a fait savoir à
ses joueurs, lors de la
réunion qu’il a tenue avec
eux avant-hier, que le
match de vendredi prochain est ordinaire, mais
nécessité une grande

www.competition.dz
Mercredi 7 mai 2014
21
USMMH
Naâmani : En amical : USMMH 4 - PAC 0
«On ne
lâchera
pas
prise» L’USMMH a affronté, lundi dernier, en amical,
«Le match face
La révolte des jeunes loups
à l’USMBA sera
difficile, mais
on jouera nos
chances à fond
et on fera de
notre mieux
pour gagner
notre pari et
surtout pour
revenir avec le
gain du match»,
nous a déclaré
Naâmani, avant
d’ajouter : «La
confiance, la
volonté et la
concentration
seront nos
atouts face à
l’USMBA et,
personnellemen
t, je bataillerai
comme un vrai
guerrier pour
offrir la victoire
à mon équipe.»
concentration, surtout de la
part des défenseurs qui
n’auront pas droit à l’erreur. En même temps, l’ancien entraîneur de l’ASO a
demandé aux attaquants
de saisir les occasions qui
leur seront offertes, entre
autres Meklouche Noubli
et Hamia sur qui
Benchouia devra compter
pour faire la différence.
A. D.
le Paradou AC. Les Hadjoutis l’ont emporté
sur le score de 4 buts à 0.
De notre correspondant
HILLAL KACI
Les
deux
entraîneurs,
Boumachouk et Lazazi, ont fait jouer les
joueurs qui n’ont pas beaucoup participé aux derniers matchs et aussi des
jeunes qui ont été promus en seniors,
comme Benhamouda, Rouani et
Amrouche et qui ont donné satisfaction, puisque Rouani a marqué un but
et Amrouche deux buts. Le dernier était
l’œuvre de Siouane qui a participé au
match en compagnie de Boussena
comme gardien de but, Saoud et Talah
dans l’axe, Benhamouda et Rebah sur
les côtés, Benmalek et Labani dans la
récupération, Maâyouf et Saloum dans
l’animation du jeu et en attaque, il y
avait Siouane et Amrouche.
Amrouche et Rouani marquent Promus en seniors, cette semaine, pour participer au match amical que
l’équipe a livré face au Paradou, les
deux jeunes avant-centres de la catégorie U21, Amrouche Fathi et Rouani
Zakaria, ont brillé. Ils ont aussi marqué
les buts de leur équipe, un doublé
d’Amrouche et un but de Rouani, ils
ont montré de belles choses. Ils pourront jouer vendredi face au Khroub,
puisque l’équipe est sauvée et le match
n’a plus d’importance pour les deux
équipes.
Benhamouda s’illustre
Un autre jeune s’est illustré lors de ce
match,
le
défenseur
El-Hadi
Benhamouda, il a été promu en seniors
depuis un bon moment, il a été utilisé
sur le côté droit de la défense alors qu’il
est milieu de terrain, mais le jeune
Benhamouda est polyvalent, donc il a
pu briller même dans ce poste. Il pourrait, lui aussi, jouer face à l’AS Khroub,
ce vendredi, afin d’avoir une idée sur
ses qualités pour pouvoir jouer en
seniors la saison prochaine.
Saoud rejoue et marque
Blessé depuis le match face à l’USMB,
à Brakni, le jeune défenseur central
Saoud, qui a été recruté au mercato
d’hiver, n’a pas eu la chance de montrer
ses qualités au sein de sa nouvelle équipe, il n’a joué que deux matchs pour
ensuite se blesser et ne plus jouer. Il a
repris récemment les entraînements et a
pu participer au match amical de lundi
face au PAC.
Lors du match amical que l’équipe a
gagné face au PAC par le score de 4
buts à 0, l’avant-centre hadjouti, qui a
été recruté au mercato d’hiver, a marqué un but. Il faut rappeler que l’avantcentre formé au NAHD a déjà marqué
deux buts en championnat, un face à
l’OM et l’autre face au MSPB.
H. K.
A quelques semaines du Mondial brésilien, Noureddine Kourichi, l'entraîneur adjoint de l'équipe nationale d'Algérie,
s'est confié aux Esthètes du Foot dans un entretien exclusif.
«Un grand travail tactique les attend» «Le staff technique n'a pas droit à l'erreur»
PAR MOHAMED A.
L'ancien défenseur central
de la grande équipe de 1982 et 1986
est revenu sur sa propre carrière
mais surtout sur les préparatifs du
Mondial. "Ne pas avoir de regrets"
Evoquant les objectifs de la sélection
au Brésil, l'adjoint de Vahid ne veut
pas condamner son équipe, certes il
reste prudent notamment pour le
premier match contre les Belges, o ù
il a même évoqué un miracle qui
rendra possible la victoire de l'EN,
mais il est clair qu'avec son supérieur à un niveau du staff ils préparent un plan qui se basera sur deux
bons résultats contre les Russes et
les Coréens. " Tout faire pour ne pas
avoir de regrets et penser que tout
est possible en football. Vous voyez,
le Bayern de Munich a pris quatre
buts chez lui. Par rapport à notre
groupe, tout est possible. La
Belgique, ça peut me faire penser à
Algérie-Allemagne en 1982. Je ne
dis pas que l'on va battre la
Belgique, mais tout est possible.
L'objectif est donc d'abord de bien
travailler dans la préparation pour
être forts techniquement et tactiquement pour ensuite être efficace,
chose que fait l'Algérie depuis 3
ans."
«Passer le premier tour ?
On y croit»
Il n'y a pas de pression, le plus
important est de ne pas avoir de
regrets. Tout va se jouer sur le dernier match, ça sera à nous de faire le
travail. Les joueurs savent qu'ils
vont participer à une compétition
exceptionnelle. Préparation, concen-
tration, lucidité, état d'esprit, on doit
jouer comme on sait le faire et pas
pour se prendre la tête. On doit se
dire que dans ce groupe, il y a peutêtre la Belgique avec les noms qu'elle a, mais passer ce tour, oui, tout le
monde y pense, on y croit. C'est à
nous aussi de faire passer un message positif et les joueurs en sont
conscients. On y va avec de l'espoir,
mais on reste humbles. J'espère que
les équipes ne vont pas nous respecter, comme l'Allemagne ne nous
avait pas respectés en 1982, car si on
nous sous-estime…
«Pas de stars»
Pour l'adjoint du Bosniaque, l'une
des forces de l'EN c'est l'absence de
stars, une caractéristique qui a aidé
le coach à mettre en place sa stratégie de jeu. "C'est une génération de
joueurs talentueux. La grande force
de l'équipe réside dans son collectif,
il n'y a pas de stars. La star, c'est
l'équipe. Depuis qu'on a pris la
sélection en 2011, le nombre de
passes par match est passé de 200 à
450/500. Avant, on avait une
moyenne de buts par match de 0,5
et on est maintenant à 2. On a un
système de jeu qui est très offensif et
qui fait qu'on se projette vers
l'avant. Notre jeu est fait pour attaquer et c'est ce qui plaît aux supporters algériens. Si on a eu des résultats, c'est qu'on a mis en place une
équipe qui sait jouer ensemble."
«Défensivement, on a la
capacité de se regrouper
très vite»
Kourichi loue le mérite des
joueurs ayant contribué à l'applica-
Mondial auquel participait l'équipe
d'Algérie pour la troisième fois. En
regardant l'équipe jouer, j'avais
envie de participer, de pouvoir faire
en tant qu'entraîneur ce que j'avais
pu faire comme joueur. Quand
Vahid a été nommé entraîneur, il
cherchait un profil comme le mien
et il m'a choisi comme adjoint."
Kourichi raconte les grandes lignes
de sa mission dans le staff. "Quand
il n'y a pas de match, le staff technique n'est pas au repos ! Avec
Vahid, on supervise évidemment
tous les joueurs qui jouent dans les
championnats européens et je me
déplace aussi pour aller voir des
joueurs, leur parler, leur dire qu'on
les regarde, qu'on les observe.
Connaissant Vahid Halilhodži? qui
est très à cheval sur la rigueur, rien
n'est laissé au hasard. "
tion du projet tactique mis en place
par Vahid, et n'oublie pas d'évoquer
les défenseurs, qui ont eu leur rôle
dans ce remaniement. "Cette équipe
me fait un peu penser à ça, oui.
Nous sommes très attirés par l'attaque et défensivement on a la capacité à se regrouper très vite. Ça a été
un travail de longue haleine qui
commence à porter ses fruits et ce
n'est pas un hasard si l'Algérie s'est
qualifiée pour sa quatrième Coupe
du monde."
«On n'est jamais au repo»
L'ex-coach du FC Mantes en division CFA reconnaît qu'il a toujours
rêvé de réintégrer les rangs des
Verts et ce depuis la fin de sa carrière de joueur. "En 2010, j'ai eu la
chance de pouvoir assister au
«Vahid, quelqu'un de très
méticuleux»
L'ancien défenseur central ne
pouvait pas achever l'interview sans
parler des qualités de Vahid. "C'est
quelqu'un de très méticuleux, un
grand professionnel avec une grande qualité tactique. C'est un homme
qui impose une forme de discipline
et c'est quelque chose dont l'Algérie
avait besoin. La préparation va
démarrer de bonne heure avec
beaucoup de travail, de travail tactique surtout. Tous les joueurs sont
conscients qu'il y a quelque chose de
merveilleux qui les attend. Nous le
staff devons être irréprochables
dans le contenu de cette préparation", a-t-il conclu.
M. A.
Compétition / PUB
ANEP 121 413 du 7/5/2014
Compétition / PUB
ANEP 121 154 du 7/5/2014
Mercredi 7 mai 2014
DÉTENTE
22
Comment les Égyptiens ont-ils pu ériger les pyramides ? Voilà une question que bon nombre se
sont posés et le plus mystérieux pour les chercheurs reste l'acheminement des énormes blocs de
pierre, vers le désert, sans assistance mécanique quelle que ce soit. D'après les spécialistes,
aucun chameau n'aurait été assez fort pour en déplacer un. Alors comment ont-ils fait ? Plusieurs
théories ont circulé pour élucider la question. Aujourd'hui, des scientifiques en proposent une
nouvelle dans la revue Physical Review Letters. Des chercheurs de l'Université d'Amsterdam ont
découvert que les Égyptiens utilisaient une astuce simple et ingénieuse. Pendant longtemps, on a
pensé que les constructeurs utilisaient des traîneaux en bois pour déplacer les pierres. Toutefois,
le problème de la friction du sable n'avait jamais vraiment été résolu. En effet, pousser un bloc
dans le sable n'est pas une mince affaire même sur un traineau de bois. Aussi, les chercheurs
estiment qu'il est plus que probable que les Égyptiens mouillaient le sable avant de bouger les
pierres. "Pour la construction des pyramides, les anciens Égyptiens devaient transporter des blocs
N° 2287
DU
JOUR
5
9
7 9 5
6
7
1 2 8
6
3
J
N
R
E
T
T
E
L
A
G
E
R
E
O
R
E
P
A
U
R
E
F
L
E
T
T
E
R
R
E
T
A
E
E
E
E
R
U
E
H
S
G
U
E
L
A
S
L
I
F
R
S
A
R
E
U
A
H
I
U
M
S
B
M
F
L
I
E
N
N
B
T
C
L
M
L
T
U
G
T
B
R
E
L
U
I
T
H
E
O
7
8
9
2
7
5
8
3
1
4
6
9
P
I
O
E
I
R
L
S
N
C
L
S
I
R
F
6
1
3
4
9
8
2
7
5
7
9
4
3
5
2
6
8
1
I
O
L
R
A
A
A
R
N
C
E
A
S
O
N
D
N
T
T
I
I
E
F
T
V
E
A
I
A
N
3
6
7
9
1
5
8
4
2
O
T
E
D
N
I
E
O
R
E
G
O
L
R
B
8
5
1
7
2
4
3
9
6
vive
inquiétude
ménagement
voiles
paresseux
point épais
marque
le choix
A
U
R
T
T
U
L
C
G
L
O
B
A
L
E
1
au bout
du rouleau
blocages de la
respiration
strontium
5
13
demeure
PAR KAMEL H.
3
12
bassin
de port
immensité
d’eau
athée
couverts
de poils
outil
de bûcheron
phase lunaire
brisât
née de la
même mère
acide
nucléique
réfléchi
membre d’assemblée
pige
dévidoir
à cocons
sélénium
9
14
porte les
titres
4
E
A
E
O
E
N
O
L
H
T
A
C
E
D
S
personnage
de S.-F.
8
Supervisé par des
émissaires de l'OM
L'entraîneur du CSKA
Sofia critique Mbolhi
15
rassasié
manquer
les melés
n° 2287
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
AFFLUENCE
ATTRIBUER
BASSIN
BUSTE
CORDIAL
CURE
DECATHLON
DIPLOMATE
ECLAIREUR
EFFET
FAUTRE
FORMULER
GALETTE
GLOBAL
HACHURE
HEURE
L'ouverture officielle du stage
est prévue à partir du 8 mai .Ce
stage sera ouvert, puisque les
joueurs arriveront progressivement
par la suite et normalement le groupe sera au complet le 22 mai. Le
coach des Verts a déjà arrêté son
plan de travail durant le long stage
de ce mois. C'est le stage le plus
important pour l'EN qui n'aura finalement moins d'un mois pour préparer le Mondial brésilien. Le sélectionneur national et les membres de
son staff technique travailleront
tous les aspects durant ce regroupement, en plus du volet physique, le
volet technico-tactique est également au menu. Halilhodzic est
conscient que l'équipe actuelle
membre
poissons
IMAGE
LOGER
LOUABLE
MATURITE
METIER
NARRATEUR
NOTION
OCELOT
OREILLER
PASSATION
PRIMAIRE
REFLET
REGATE
SAINTETE
SECULAIRE
C
B
I
A
P
U
M
A
L
E
N
T
E
N
D
A
N
T
P
N
E
C
E
S
S
A
I
R
E
O
R
A
V
E
N
E
L
L
E
R
O
U
X
O
B
I
M
A
D
N
E
T
A
N
G
S
E
L
I
T
E
U
A
L
O
E
S
U
E
E
S
L
E
N
A
R
I
N
E
U
D
I
N
E
C
A
B
L
U
T
I
O
N
S
R
E
T
A
L
R
E
R
R
U
I
S
S
E
A
U
I
O
C
E
S
S
E
T
E
A
T
A
X
I
E
S
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
LES MELÉS
R A U L
5
6 7
8
9 10
G A R C I A
MATHIEU
DEBUCHY
L'entraîneur du CSKA Sofia, Stoicho
Mladinov, n'a pas hésité à tirer à boulets rouges sur le gardien de son
équipe, Raïs Mbolhi, en le critiquant
sévèrement malgré la victoire décrochée sur son adversaire Litiks sur le
score de 2 à 0. Le coach du club bulgare a affirmé que son portier a commis des bourdes impardonnables à ce
stade de la compétition, eu égard à sa
prestation qui a été médiocre.
"Heureusement que l'adversaire n'a
pas su exploiter ses erreurs, sinon le
résultat aurait été en notre défaveur.
Mbolhi n'a pas été rassurant. Il était
l'auteur de plusieurs bourdes inexplicables", a laissé entendre le coach du
CSKA Sofia qui n'a pas été tendre
envers le gardien international algérien. Cette rencontre du championnat
bulgare a vu la présence d'émissaires
de l'OM qui se sont déplacés dans la
capitale bulgare pour superviser Raïs
Mbolhi qui intéresse depuis longtemps le club de la Cannebière. Pour
l'instant, on ignore si les responsables de l'OM veulent faire une proposition ou non au club bulgare pour
un éventuel transfert du gardien des
Verts cet été du côté de Marseille.
K. H.
Mercredi 7 mai 2014
3
Bentaleb
arrivera la
semaine
prochaine
Le milieu de terrain des Spurs, Nabil
Bentaleb, qui aura à disputer samedi
son dernier match de championnat
de Premier League contre Aston
Villa, rejoindra le stage des Verts à
Sidi Moussa le 15 ou le 16 mai pour
participer au regroupement du mois
de mai. Pour rappel, il a effectué
ses grands débuts avec le maillot de
la sélection algérienne le 5 mars
dernier contre la Slovénie au stade
Tchaker de Blida .
Pas plus de
3 jours de repos
petit plancher
surélevé
fera la bise à
7
C
T
M
R
C
R
H
M
A
T
U
R
I
T
E
15
Le sélectionneur national
a informé les joueurs
retenus pour le stage de
Sidi Moussa qu'ils devront
rejoindre le CTN trois
jours après la clôture de
leurs championnats
respectifs avec leurs
équipes. Il a insisté auprès
des joueurs de la
nécessité d'être présents
au plus tard le 22 mai.
Vahid a informé ses joueurs
cardinal
moitié
du rejeton
protozoaire
R
O
E
E
T
E
U
E
R
I
A
M
I
R
P
14
11
ville de
Moldavie
fâcha
13
6
avant midi
9
4
2
6
8
3
1
5
7
12
paquet
de billets
d’une
douceur
hypocrite
9
6
11
rusé
baie nippone
1
5
2
8
1
7
6
9
3
4
10
pilées
2
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
O
A
A
A
E
T
U
A
C
N
O
E
A
L
R
6
avec grande
hâte
copulative
7 3 6
4
3
9
2
6
7
5
1
8
5
école pour
profs
6
1
8
6
5
4
9
7
2
3
4
plat antillais
4
3
1
REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.
3
petites
pancartes
N°
2287
5 2 1
4
8
2
c’est-à-dire
en bref
SuDoKu
3
1
1
10
Une fille demande à sa mère :
- Mon fiancé a demandé ma main.
- Il te plaît ? demande la mère.
- Oui mais il n'y a qu'une chose qui me tracasse : il a des
idées bizarres, il ne croit pas à l'Enfer.
- Qu'il t'épouse et il y croira.
7
LES FLÉCHÉS
Remplissez cette grille, puis reportez les
lettres dans les cases numérotées correspondantes.
Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.
LA BLAGUE
de pierre très lourds et des d'immenses statues à travers le désert. Par conséquent, ils ont placé
les lourds objets sur des traîneaux que les ouvriers tiraient sur le sable. Pour cela, les Égyptiens
mouillaient le sable du désert devant le traîneau", explique les chercheurs, repris par le
Washington Post. Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs, menés par Daniel Bonn, ont
analysé de près un mur du tombeau de Djehoutyhotep, montrant une personne debout devant un
traîneau en bois et arrosant le sable. En fait, ajouter de l'eau rend le sable plus rigide et les tas
formés sont plus bas devant le traîneau. Par conséquent, la force demandée pour faire avancer le
traîneau de façon constante est plus faible", indiquent les chercheurs. Mais attention, la bonne
quantité d'eau était nécessaire. Cela permet aux ponts capillaires, de minuscules gouttes d'eau qui
attachent ensemble les grains de sable, de se former. Ces ponts capillaires permettent d'éviter la
formation de tas de sable devant le traîneau, et par conséquent réduit la force nécessaire pour le
pousser.
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT
Jacques
Boutelleau
À LA UNE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
Le mystère de la construction des pyramides d'Egypte enfin percé ?
INSOLITE
L'originalité
est souvent
un bloc de
préjugés.
Chardonne
Citation
www.competition.dz
SOLUTIONS
www.competition.dz
manque terriblement de cohésion,
c'est pour cela qu'il ne veut perdre
aucune minute durant le stage .Les
joueurs suivront un programme
bien détaillé et chaque membre du
staff technique aura à accomplir une
tâche bien précise.
Pour bien mener l'équipe au Brésil,
il sait bien qu'il ne doit rien laisser
au hasard et surtout ne pas se tromper sur les 23 joueurs qui auront le
privilège d'être choisis pour représenter l'Algérie dignement en
Coupe du monde.
Rigueur On connaît bien l'intransigeance de Vahid Halilhodzic
dans l'accomplissement de son travail. C'est un entraîneur qui prône
la rigueur et la discipline .Il ne laisse rien au hasard .Il est méticuleux
dans son travail et à l'approche
d'une compétition aussi prestigieuse que la Coupe du monde, il va certainement soumettre ses poulains à
un régime militaire pour les pousser
à tout donner car l'étape précédant
le Mondial est hyper importante.
Pression Le sélectionneur
national est conscient que la Coupe
du monde est un tournoi où toutes
les sélections du monde voudront
se distinguer car il s'agit de la plus
grande manifestation footballistique planétaire. La sélection algérienne qui participe pour la 4e fois
de son histoire à un Mondial aspire
cette fois à passer le premier tour
.Un objectif que la FAF a assigné au
sélectionneur national .Ce dernier
va faire le maximum pour que son
équipe soit prête pour aborder le
Mondial dans un premier temps et
puis penser à l'exploit. Pour arriver
à cet objectif, les joueurs devront
tout donner et surtout s'arracher
car il y a tout un peuple qui les
attend. Qu'on le veuille ou non, la
pression sera là sur les épaules des
joueurs et du staff technique.
Maintenant, reste à savoir comment
l'équipe va réagir collectivement et
gérer le stress et la pression.
Jeunesse Ce qui est frappant
dans le groupe Algérie pour le
Mondial 2014 est la présence de plusieurs jeunes joueurs aux qualités
techniques et physiques énormes, à
l'image de Mandi, Bentaleb, Taïder,
Ghoulam ou Feghouli .La jeunesse
peut constituer un atout rassurant
pour le sélectionneur national qui
pourra miser sur ses éléments qui
jouent dans de grands clubs européens en Coupe du monde. Formés
en France, ils ont tout pour réussir
et surtout propulser les Fennecs
vers l'avant .A voir leur motivation
et leur envie d'aller vers l'avant, on
peut affirmer que Halilhodzic possède quand même des joueurs
talentueux .Il suffit seulement de les
mettre dans de bonnes conditions et
trouver la bonne formule pour
qu'ils puissent s'exprimer sur les
terrains brésiliens lors du prochain
Mondial.
K. H.
Grenade
arrache le
nul sans
Brahimi
Dans une rencontre intense et
indécise, Grenade a arraché un point
précieux de son déplacement à
Bilbao pour rencontre la Real
Sociedad pour le compte de la 36e
journée de la Liga. Pourtant, les
Basques croyaient qu'ils avaient
fait le plus dur en ouvrant le score
par Vela à la 76' mais les Andalous
vont jeter toutes leur forces dans la
bataille et finiront par rétablir
l'équilibre par Ighalo à la 90'.A noter
que l'international algérien de
Grenade Yassine Brahimi n'a pas
participé à ce match pour cause de
blessure .En effet, le joueur algérien
a contracté une blessure à la cuisse
et pour l'instant, il n'a pas encore
repris les entraînements avec le
groupe.
Ghilas n'a
pas encore
repris
Alors que Quaresma a repris le travail hier et devrait donc être prêt
pour le dernier match de samedi
contre le Benfica, Nabil Ghilas était
toujours aux abonnés absents hier
aux entraînements du FC Porto. Le
club, à travers son site, a affirmé
que l'Algérien se remettait de sa
blessure aux ischio-jambiers de la
cuisse gauche.
Wilmots au Brésil pour une
ultime visite d'inspection
Le sélectionneur belge Marc Wilmots s'est envolé pour le Brésil avec son staff
pour inspecter une dernière fois les installations des Diables rouges avant le
début de la Coupe du monde.
L'ancien international belge,
qui a annoncé son voyage en
Amérique latine via son compte
twitter, se rendra donc incessamment à Sao Paulo pour inspecter le
camp de base choisi par la
Fédération comme QG de la délégation durant la participation des
Diables à la Coupe du monde. Il
s'agit, pour rappel, du Paradise
Golf & Lake Resort, à Mogi das
Cruzes, dans l'Etat de Sao Paulo.
En attendant de rejoindre le
Brésil le 10 juin prochain comme
cela a été programmé initialement,
les coéquipiers d'Eden Hazard
débuteront leur préparation en
Belgique, et plus précisément le 19
mai à Genk, avec au menu 3
matchs amicaux avant le coup
d'envoi de la compétition. La
Belgique sera d'abord opposée au
Luxembourg le 26 mai à Genk,
avant de défier respectivement la
Suède, le 1er juin à Solna, puis la
Tunisie le 7 juin à Bruxelles. Il est
utile de rappeler qu'il y a moins
d'un mois, le membre du BF
Djahid Zefzaf accompagné de
l'adjoint d'Halilhodzic, à savoir
Cyril Moine, a effectué une visite
d'inspection à Sorocaba, où
l'EN avait choisi d'élire
domicile durant le prochain Mondial. Les
travaux étaient en
cours, mais avaient
atteint un stade
avancé. Si côté
hébergement tout
était presque terminé, les ouvriers travaillant sur le site
devaient encore poser
la pelouse des stades qui
accueilleront les entraînements de l'EN sur place. A noter
qu'en plus des séances qu'effec-
tuera l'EN au niveau du centre,
des séances d'entraînements sont
aussi prévues dans le stade de la
ville. La délégation algérienne
élira domicile dans deux établissements hôteliers, après la décision
de l'entraîneur national qui
veut s'assurer que ses
joueurs ne soient pas
perturbés durant
la compétition.
Signalons enfin
que l'Algérie ira
au Brésil avec
une importante
délégation qui
sera composée
entre autres de
pas moins de 20
personnes dont le
staff médical.
M. A.
Candidature de l'Algérie
pour l'organisation de la
CAN 2019/2021
La commission d'inspection de la CAF
depuis hier à Alger
La commission d'inspection de la
Confédération africaine de football,
conduite par Amadou Diakité, membre
du comité exécutif de la CAF, a entamé
hier sa visite à Alger dans le cadre du
dossier de candidature de l'Algérie pour
l'organisation de la CAN 2019/2021.
Durant son passage en Algérie, la commission aura à visiter les infrastructures hôtelières et sportives susceptibles d'être retenues pour la compétition continentale. Au premier jour de sa
mission, la délégation de la CAF a visité
le siège de la Fédération algérienne de
football, le Centre technique national
de la FAF à Sidi Moussa, le stade de
Koléa ainsi que les hôtels Safir
Mazafran, El-Aurassi et El-Djazaïr.
www.competition.dz
2
Mercredi 7 mai 2014
www.competition.dz
DIVISION NATIONALE AMATEUR
ESM
Proposé par
MORT
SUBITE
EN-NEMS
Djebbari
ou l'art de
se débiner
Youssef Djebbari,
le président du
Mouloudia d'Oran,
s'est envolé en
début de semaine
pour la France,
assure un de ses
proches, il devrait
regagner Oran
avant le match de
samedi. Cette
virée française
intervient au
lendemain de la
lourde défaite
concédée par son
équipe face à
l'USMA, cinq buts
à deux. Le
président du MCO
s'était déjà fait
remarquer samedi
dernier en
quittant
précipitamment le
stade de Dar ElBeida où ses
joueurs U21
venaient de
perdre la finale
de la coupe
d'Algérie face au
NAHD. Au lieu
d'aller consoler
ses joueurs, le
président
Djebbari n'a pas
trouvé mieux que
de quitter le
stade en catimini.
Les sournoiseries de la xénophobie
Que l'on s'offusque des perles de
l'international français Franck Ribéry et
qu'on en fasse la risée des "facebookeurs",
"twitteurs" et autres intoxiqués de la Toile,
je trouve cela franchement déplacé. Qu'on se
moque de lui parce qu'il a dit "il faut
avancer de l'avant", me paraît farfelu, car je
trouve que c'est quand même plus logique
que lorsque les receveurs de nos bus vous
disent : "Avancez vers l'arrière." Mais, enfin,
bref, Ribéry a peut-être le malheur de ne pas
être un Français de souche (au fait combien
y en a-t-il en équipe de France ?) et de subir
les affres sournoises de la xénophobie qui
n'est hélas pas aussi fustigée que
l'antisémitisme. Car lorsqu'on se moque de
Ribéry parce qu'il a écorné la langue de
Molière ou quand on jette une banane sur
Dani Alvès parce qu'il ne descend pas de la
cuisse de Jupiter, ça fait surtout rire ceux
qui pensent que les footballeurs français
pure souche sont tous des agrégés de la
Sorbonne. Si vous ne me croyez pas, prêtez
leur une oreille attentive lorsqu'ils
s'expriment et vous verrez…
AAJ-ASM Oran - Paris Saint-Germain
Commission de discipline
De l'article 68 en question
D'aucuns parmi les observateurs s'interrogent sur les sanctions qu'inflige la
commission de discipline aux clubs, et ce, au motif d'utilisation de fumigènes
par leurs supporters. La CD s'appuie sur l'article 68 du code disciplinaire pour
justifier ces sanctions. L'article 68 stipule : "Utilisation d'engins
pyrotechniques."
Sans préjudice des dispositions de l'article 106 de la loi N° 04-10 du 14/08/2004
relative à l'éducation physique et aux sports, l'introduction au stade d'objets
susceptibles de servir de projectiles, tels que bouteilles, objets contondants,
pétards ou fumigènes, est interdite."
Ce que réfutent les clubs, c'est qu'aucun d'eux ne maîtrise, ni ne peut
maîtriser ce qui se passe dans les tribunes, sachant qu'aucun club n'a la charge
de la gestion des gradins, étant tous, ou presque, de simples locataires dans
des enceintes où ils n'ont le droit qu'à un vestiaire et une douche après le match.
Miss pronostic se prépare
pour le Mondial
Laura Cremaschi, c'est la reine
des pronostics en Italie. La
réputation de la
concurrente numéro 1 de
"Vivi la pieuvre" n'est plus à
faire. Celle-ci se prépare déjà
à pronostiquer pour le très
prochain Mondial. D'aucuns
parmi les spécialistes des paris
et les bookmakers attendent
impatiemment le premier
pronostic de celle qui a
été une sérieuse
concurrente du
défunt Paul le
Poulpe.
Un international allemand inquiété
pour «agression» au kebab
Une plainte a été déposée contre le
défenseur international allemand du Borussia
Dortmund, Kevin Grosskreutz, accusé d'avoir
lancé son kebab au visage d'un supporter de
Cologne, a rapporté hier le quotidien
populaire Bild. Dans la nuit de dimanche à
lundi, le joueur, qui se baladait avec un
coéquipier, s'est senti agressé par des
remarques d'un groupe de supporters du FC
Cologne qui fêtaient la remontée en première
division de leur club. Il aurait alors lancé le
kebab qu'il venait d'acheter au visage de l'un
d'entre eux qui a porté plainte pour coups et
blessures. "Il est exact qu'une plainte contre
M. Grosskreutz a été déposée, une enquête
atteints du cancer du centre de
Misserghine. Accompagnée de
anciens capés de l'EN, Abdel
Djadaoui et Abdelkader
Ferhaoui, la formation
parisienne et les joueurs de
l'USSHF Tremblay se
trouve dans l'ouest du
pays pour une tournée
footballistique au profit
des enfants cancéreux de
l'Oranie. Une tournée sur
laquelle Compétition
tâchera de revenir avec plus
de détails.
Aoudia, Belkaïd
et Benkhodja sont
toujours à l'ESS
Pour le commun des amoureux de la balle ronde chez
nous, un clic sur le site web de la LFP est un geste que
l'on fait au quotidien. Cependant, ce site, s'il annonce
certaines mesures et autres infos du jour, reste quand
même obsolète dans certaines autres. En effet, en
parcourant l'effectif de l'Entente sétifienne, on peut par
exemple lire les noms des joueurs, Mohamed Amine
Aoudia, Farouk Belkaïd et Nassim Benkhodja dans
l'effectif sétifien. Or, nous savons tous que ces trois
joueurs ont quitté le club de la capitale des Hauts
Plateaux, il y a des mois maintenant.
Le staff dirigeant
n’avait pas vu grand au
point de faire des folies en
matière d’engagement de
«grands joueurs» qui lui
auraient
coûté
des
sommes faramineuses qui
l’aurait conduit à des
déboires financiers interminables telles des dettes
envers les joueurs ou en
sacrifier certains par rapport à d’autres, etc. A ce
stade de la compétition,
toutes les primes de victoi-
Madoui annonce
le recrutement
de Dagoulou
Invité de l'émission
hebdomadaire Zawiya 90,
(diffusée chaque lundi
soir sur la chaîne KBC
Algeria), l'entraîneur de
l'Entente de Sétif,
Kheiredinne Madoui, a
annoncé en direct l'arrivée
de l'attaquant béninois du
MC Oran, Eudes Dagoulou.
"Dagoulou sera avec nous
à 99%, il reste juste
quelques petits détails à
régler avant son transfert
définitif. C'est un
attaquant intéressant qui
pourrait nous apporter
beaucoup."
Coulibaly Casillas devait 2 millions au fisc
Clasico en Espagne. Alors que Lionel Messi s'apprête à
va se marier Nouveau
signer un gros chèque de 41 millions d'euros au fisc
espagnol, Iker Casillas a déjà payé une partie de ses arriérés
à
Alger
d'impôts. Dans l'édition du jour de La Vanguardia, on apprend
L'ancien joueur de la JS
Kabylie, Idrissa Coulibaly, se
trouve actuellement à Alger.
La venue de l'ex-défenseur
central du prestigieux club
kabyle n'a rien à voir avec la
chose footballistique, puisque
le Malien est venu chez nous
pour prendre épouse. En
effet, l'actuel défenseur du
Raja convole en justes noces,
il prend pour épouse une
Algérienne. Souhaitons
beaucoup de bonheur aux
deux tourtereaux.
pénale pour coups et blessures présumés a
été engagée", a indiqué un porte-parole de la
police locale au journal.
que le capitaine du Real Madrid et de la Roja vient de verser
deux millions d'euros à l'Hacienda (le fisc espagnol). Un
versement qui permettrait à sa petite personne ainsi qu'à sa
société de ne plus être embêtées par le fisc. Le quotidien
catalan explique également que l'État aurait sept autres joueurs
dans sa ligne de mire. Une opération contre la fraude fiscale qui
devrait également s'attaquer à Xabi Alonso et David Villa,
prochains noms sur la liste.
Stage pour entraîneurs de football
à Albir (Valence)
L'agence Sport Events
International organise un
stage de formation de haut
niveau au profit des entraîneurs de football durant la
période du 15 au 22 juin 2014
à Alfaz Del pí, Albir
(Alicante). Ce regroupement
sera encadré par l'expert technique espagnol, Manolo
Jimenez Gonzalez. Cette formation sera axée sur cinq
thèmes :
1. Le football espagnol et
européen, les systèmes de jeu
différents, le développement,
la mise en œuvre et les modifications de ceux-ci au cours
d'un jeu, sans changer les
joueurs.
L’ESMK est pour le moment leader du groupe
Centre de la Division nationale amateur. Elle est
stable malgré le peu de moyens dont elle dispose.
PAR NAZIM BOUADMA
Match de gala au profit des cancéreux
Un match de gala a opposé
la formation de l'Association
des anciens joueurs de l'ASM
Oran à son homologue des
anciens joueurs du Paris SaintGermain à Tlemcen, avant-hier.
Sur le terrain du stade Akid
Lotfi, les deux équipes se sont
donné la réplique sous le signe
de l'émotion tellement l'enjeu
était beaucoup plus
humanitaire. Les membres de
l'AAJ du club asémiste qui ont
pris le meilleur sur le score de
trois bus à deux (3-2) ont prévu
un lot de cadeaux aux enfants
Koléa y croit
dur comme fer
2. La stratégie offensive et
défensive, de zone de marquage dans les coins. Concepts
d'éducation, de développement, de la méthodologie et
de l'application, comme une
course déterminée et prépare
également la défense.
3. La motivation d'une équipe est essentielle, il dépend
largement de gagner et de
perdre un jeu, le développement de ce thème, la colère
accompagnée de vidéos, et
apprendre à les faire. Les
images et la musique ouvrent
l'esprit d'un footballeur et
aident à calmer leur état
d'anxiété avant de sauter à
une hauteur.
4. L'enseignement et la
coordination dans les lignes
de travail.
5. La planification et l'organisation d'un club, le rôle de
l'entraîneur dans le même
club.
Au cours du séjour, les
entraîneurs ou managers
auront à visiter deux clubs
professionnels de la Ligue une
espagnole, Valence FC et
Elche.
Les inscriptions devraient
s'effectuer avant le 10 mai
2014 auprès de Sport Events
International. Pour tout renseignement, prendre contact
avec
l'organisateur
:
0661.55.96.46.
re sont à jour. Il y en a eu
16 depuis le début de la
saison. Les primes de
signature, quant à elles,
sont versées à hauteur de
50% comme convenu au
départ. La suite, selon une
source sûre, sera versée
juste avant le match de ce
week-end, puisque la subvention de l’Etat a été
virée au compte du club.
Une politique apparemment probante, car elle a
permis au club d’aller vers
l’accession doucement
mais sûrement. Reste un
RCBOR
Une équipe
d’avenir
Le Racing Club d’Oued
R’hiou a tout de même, il
faut le reconnaître, réussi un
parcours exemplaire.
De notre correspondant
A. RAHMANE
Même si leurs
chances d’accession en
Ligue 2
professionnelle sont
définitivement
perdues, les poulains
de Bekhada ont tenu
la dragée haute aux
ténors de ce groupe en
dépit d’un effectif très
jeune et d’une
préparation entamée
tardivement à
l’intersaison. Il faut
souligner que ce bon
parcours n’est pas le
fruit du hasard, et ce,
grâce à la volonté des
joueurs et leur sérieux,
en plus du travail
méthodique du staff
technique sans oublier
le dévouement des
dirigeants, à leur tête
le président, ainsi que
le soutien des
supporters qui ont été
vraiment à la hauteur
cette saison. Le Racing
club d’Oued R’hiou,
seul virage pour l’ESMK
pour être quasi sûre de
l’accession. Le jour de
vérité, c’est samedi. Si les
camarades de Kaboul
gagnent, ils auront un
pied et demi en Ligue 2.
Un nul, ce sera juste un
pied. Mais, il suffit d’une
défaite pour que tout soit
remis en cause, car ils
seront à égalité de points
avec le CRB Dar El-Beida
et les trois dernières journées risqueraient d’être
chaudes, très chaudes.
N. B.
RCK
Salim Ryad Kabla, le
milieu de terrain du
RCK, est un jeune
espoir qui a beaucoup
de talent et beaucoup
d’ambitions aussi.
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Hamouche Benslimane
Asma Halimi Taïbi
Halim Djender
23
Les appréhensions
de Mehdaoui
Mohamed Mehdaoui, l’un des piliers de l’ESMK, nous fait part de ses
craintes quant au très important match qui opposera Koléa au CRB
Dar El-Beida.
Classée première, l’ESMK devra impérativement gagner samedi prochain contre le CRB
Dar El-Beida pour l’écarter de son chemin. 3
points séparent les deux équipes et l’ESMK voudrait assurer l’accession à au moins une journée
avant la fin du championnat pour éviter tout calcul ou mauvaise surprise. A cet effet, Mohamed
Mehdaoui a déclaré : «Nous n’avons jamais été
aussi proches de l’accession.» Et pour ce faire, les
poulains de Lechker souhaiteraient mettre toutes
les chances de leur côté. Et cela passe d’abord par
une victoire à Dar El-Beida samedi prochain.
Interrogé sur la préparation du match, Mehdaoui
dira : «Nous ne sommes pas en train de préparer
ce match très particulier tactiquement ou physiquement. Notre préparation se base totalement
sur le plan psychique et psychologique.»
Très spécial, ce match l’est pour au moins
trois raisons. La première est que les deux
équipes aspirent au même objectif et elles sont
tellement proches de le réaliser toutes les deux.
L’autre raison qui rend cette rencontre si spéciale
est le fait de jouer à l’extérieur chez le dauphin,
alors que l’ESMK est leader. Et la dernière cause,
c’est que le CRBD joue à huis clos un match aussi
important. Pendant l’entretien, Mehdaoui paraissait très serein quant à l’issue du match. Il disait
même : «Nous allons à Dar El-Beida pour ramener les trois points, pas pour autre chose.» Mais il
n’a pas caché sa crainte du «travail de coulisses»,
car, déclarait-il : «Moi, le CRBDB, en tant
qu’équipe, ne me fait pas peur, car c’est une équipe qui joue un beau football.» Et d’ajouter : «Ma
hantise, c’est le travail de coulisses. J’ai peur que
l’arbitrage ne nous gâche la partie. C’est pour
cela que je souhaite que le referee qui sera choisi
pour diriger cette rencontre soit un homme d’expérience qui puisse gérer un tel mach et la pression qui l’entoure. Et que le meilleur gagne.»
N. B.
Kabla :
«Je voulais relever
le défi avec le RCK»
Il est né le 19 novembre
1989 à Bologhine, il a commencé
à taper dans le ballon dans un
petit club de Ben Aknoun. Puis de
la catégorie minimes jusqu’en
seniors, en 2009, il a été au
Mouloudia d’Alger, avant de
répondre à l’appel de Charef, l’entraîneur de l’USM El-Harrach :
«J’y est passé une saison, puis j’ai
quitté pour des raisons extra-sportives que j’ai envie d’oublier», ditil. Ensuite, il a été contacté par un
certain nombre de clubs, à l’image
du WA Tlemcen, du CA Bordj
Bou-Arréridj et du MC El-Eulma.
Mais il a préféré jouer à l’USM
Blida, car, dit-il : «Je ne devais pas
m’éloigner d’Alger à cause de mes
études.» En effet, il était au tout
début de son cursus universitaire.
Des études qu’il n’a pas pu terminer à temps, car comme il n’est pas
aisé de concilier le foot et les
études, Salim Ryad a préféré
mettre sa vie estudiantine entre
parenthèses.
qui a déjà assuré son
maintien,
contrairement à la
saison écoulée où
l’équipe avait évité de
justesse la relégation,
se déplacera à
Mohammadia pour en
découdre avec le
SAM. M’hamed
Bekhada se félicite du
parcours de son
équipe.
«Personnellement, je
suis très satisfait de
mon équipe. Et n’était
le jeu de coulisses, le
Racing club d’Oued
R’hiou aurait pu
arracher son accession.
Mais tout de même,
on a réussi à bâtir une
équipe d’avenir qui
pourrait, avec un peu
plus de moyens, créer
la surprise la saison
prochaine. Enfin, je
remercie tous ceux
qui, de près ou de
loin, ont aidé le club
cette saison»,
conclura-t-il.
A. R.
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Mercredi 7 mai 2014
«Une carrière de football est
très courte. Mais les études, on
peut les reprendre à n’importe
quel âge.» Il n’a repris que l’an
dernier à l’occasion d’une blessure
qui l’a éloigné des terrains. Entretemps, il a été contacté par
Mustapha Biskri au début de cette
saison. Il s’est fait un plaisir de
répondre favorablement à cette
Chef de rubrique
Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl,
Kamel Hassani, Amirouche Boudjedou,
Abdellah Haddad, Hillal Aït Benali
Direction-Rédaction
17, rue Réda-Houhou
Tél. : (021) 74 76 94
Fax : (021) 74 76 95
Site Internet
www.competition.dz
[email protected]
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
sollicitation. «Quand j’ai su qu’il y
avait un challenge, je n’ai pas hésité, car c’est un honneur de le réaliser et laisser son empreinte dans
l’histoire de ce grand club qui est
tout sauf à sa place.» Après des
débuts très difficiles, ne jouant pas
assez à cause de blessures répétées, il n’a pu s’imposer. Il a commencé petit à petit à s’imposer.
A ce jour, il a eu une bonne
douzaine de participations aux
matches du RCK avec un rendement très correct. «Quand on joue
dans une équipe qui renferme de
bons éléments, en plus du fait
qu’ils soient des enfants de bonne
famille, ça donne envie de faire de
belles choses.» Concernant les
matches qui restent, il nous dira :
«Même si on joue mal, nous
sommes dans l’obligation de les
gagner tous. D’ailleurs, on n’a pas
trop le choix. On est dans un esprit
de gagner tous les matches qui
nous restent. Le destin fera le
reste. L’accession reste notre
objectif et celui de toutes les
équipes en haut du tableau. Que
l’écart soit de trois, quatre ou cinq
points, il suffit d’un faux pas et
tous les calculs seront remis en
cause. C’est ça le foot. C’est pour
cela que moi, personnellement, j’y
cois jusqu’au bout.»
N. B.
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Publicité
Fax : (021) 63 53 31
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz
24
Mercredi 7 mai 2014
KHOUALED :
L’INTERVIEW
Inconnu quand il opérait à Biskra, Nacereddine Khoualed s'est
imposé sans faire de bruit, sinon celui de son travail sans relâche.
Aujourd'hui, il est en passe de devenir champion d'Algérie avec
l'USMA. Le défenseur des Rouge et Noir ne se cache plus, il veut
prendre encore plus de volume. Et même s'il reconnaît que le dernier
mot reviendra à Vahid Halilhodzic, il est convaincu qu'il a sa place
dans les 23 qui représenteront l'Algérie au Brésil !
«J'ai ma place
On peut dire maintenant que l'USMA
est à deux doigts de remporter le
championnat…
Effectivement, le titre est dans la poche
à 90%, voire à 95%, mais on doit donner
un dernier coup de rein pour prendre les
points qui nous permettront d'être sacrés
à 100%.
Il faudra le faire au 20-Août face au
CRB qui a besoin de points…
Nous avons l'habitude de préparer nos
matches de la même manière, qu'il s'agisse du CRB, du MCA, de la JSK, de l'ESS
ou autre. On a des joueurs expérimentés
qui livrent match par match, alors peu
importe l'adversaire. Le dernier succès 5
à 2 contre le MCO nous a confortés. CRBUSMA sera un derby et nous aurons
besoin, autant que le Chabab, de prendre
trois points.
Le MCA n'attend pas votre sacre
officiel, depuis sa victoire en coupe
d'Algérie, il appelle déjà à une
revanche en Supercoupe d'Algérie…
«
L'USMA
peut passer le
1er tour de la Ligue des
champions à l'aise
Honnêtement, on se soucie peu du
Mouloudia, on n'en parle pas du tout. Ce
qui compte à nos yeux, ce sont les points
à assurer pour gagner le titre. Après, on
aura toute la latitude de songer à la
Supercoupe. Bon, les Mouloudéens viennent de gagner l'épreuve populaire, il est
de leur droit de parler d'ores et déjà de la
Supercoupe. Nous, nous avons encore
l'esprit au championnat et au record d'invincibilité qu'on veut battre. Je crois que
la meilleure équipe a aligné 17 ou 18
matches sans défaites, nous voulons
dépasser ce score en terminant la saison
sans perdre. Mais le moment venu, on
reparlera de la Supercoupe, ce sera une
autre paire de manches.
La saison passée, on a gagné la coupe
d'Algérie, mais le président nous avait
bien fait comprendre qu'il préférerait le
championnat parce qu'il veut jouer la
Ligue des champions. On est sur le point
de réaliser son vœu, il s'agira ensuite de
se renforcer qualitativement pour bien
négocier notre parcours africain. On aura
besoin de trois ou quatre joueurs pour
pouvoir livrer bataille sur tous les fronts.
A quels postes…
Je ne peux pas le dire, c'est au coach de
le faire. C'est lui qui connaît le mieux les
besoins du groupe. Moi, je peux juste
dire qu'on aimerait avoir quelques
joueurs d'expérience qui nous permettraient de gérer convenablement toutes
les compétitions. On a vu cette saison que
l'ESS et le CSC on souffert à ce sujet.
Sinon, je suis d'avis à dire qu'avec son
effectif actuel, l'USMA peut passer le premier tour à l'aise. Seulement, arrivés en
phase des poules, ce ne sera pas facile.
Ce serait peut-être sans Ferhat et
Zemmamouche ?
Ces deux joueurs ont tout pour jouer
en France, par exemple, je le leur souhaite d'ailleurs. Mais s'ils partent, il faudra
les remplacer, surtout s'agissant de
Zemmamouche. Il est vrai que Mazouzi
et Mansouri sont bons, mais ils n'ont pas
l'expérience de Zemmamouche.
Le président
Haddad vous
a-t-il parlé
du montant
de la
prime du
championnat ?
Les joueurs de l'USMA sont nombreux
à ne pas se sentir à l'aise à Bologhine et
son petit terrain. Alors, le fait de jouer le
MCA à Tchaker, avec son excellente
pelouse et les espaces qu'il offre, a été une
opportunité de bien nous exprimer ce
jour-là. On était aussi bien concentrés,
cela nous a permis de prendre la mesure
du Mouloudia qu'on aurait pu battre 4 à
0 ou même 5 à 0.
Le titre acquis, vous diriez que c'est
la touche de Courbis et Velud ?
L'USMA sera appelée à jouer la
«Je serai à la hauteur»
Rial : «On a
tourné la page»
Champions League. Que lui faudra-t-il
pour intégrer la cour des grands ?
Comment avez-vous réussi à battre 3
à 0 le Mouloudia ?
Bien sûr. Courbis est un grand entraîneur avec qui on a gagné deux titres, la
coupe d'Algérie et la coupe arabe. Il nous
a fait beaucoup de bien en maintenant
l'effectif deux saisons de suite et en injectant des jeunes qui ont énormément
apporté à l'équipe. Il a rompu avec la
politique des stars. Velud a trouvé une
équipe prête, il a ajouté sa touche personnelle. Il avait gagné deux fois le titre avec
l'ESS, donc fort de cette expérience, il a su
nous conduire vers cette consécration qui
nous tend les bras.
aujourd'hui à Tizi
0-1
www.competition.dz Mercredi 7 mai 2014 20 DA France 2 € N° 3908 ISSN 1111
dans les 23 au Brésil»
Entretien réalisé par
HALIM DJENDER
Moulay Ahmed
sera présenté
Cinq jours après leur
défaite en finale
Les Kabyles
relèvent la tête
«
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
1-0

La fierté
de Biskra
Ils ne sont pas
nombreux les
joueurs originaires de Biskra
à avoir gagné
des titres
nationaux.
Nacereddine
Khoualed fait
partie des heureux élus qui
font honneur à
la ville des
Zibans.
"Benchaïra est
de Biskra, je
sais qu'il a
gagné la coupe
d'Algérie et la
coupe arabe
avec l'ESS, mais
j'ignore s'il a
remporté le
championnat.
Lakhdari est
aussi originaire
de Biskra et,
lui, il a remporté ce
titre avec
l'Entente,
donc je
ne
serai
pas
le
premier
Biskri à
devenir
champion
d'Algérie", dit
fièrement le
défenseur de
l'USMA qui
ajoute encore plus fièrement : "Si
je pars au
Brésil, je
serai le
premier
Biskri à participer au
Mondial, ce
serait assurément un
grand honneur !"
Si Zemma nous
quitte, il faudra
le remplacer
BIO EXPRESS
Nacereddine Khoualed est un défenseur
international né 16 avril 1986 à Biskra.
C'est dans le club phare de sa ville
natale, l'US Biskra, qu'il a fourbi ses
armes. Il a commencé en tant que
milieu de terrain récupérateur. Il a reculé ensuite d'un cran pour occuper le
poste de défenseur central, c'était pour
mieux sauter. C'est ainsi qu'il intégra
l'effectif de l'USM Alger dont il est devenu une pièce maîtresse. Khoualed joue
également en latéral droit. C'est à ce
poste que Vahid Halilhodzic l'a titularisé
lors du match décisif contre le Burkina
Faso. Avec les Rouge et Noir, il a déjà
remporté la coupe d'Algérie et la coupe
arabe, il est maintenant sur le point
d'être sacré champion d'Algérie. Avec
l'US Biskra, il a connu la joie de l'accession en Ligue 2, lors de la saison 20042005.
Non, on n'en a pas parlé, on sait juste
que c'est une surprise.
Et que dites-vous du plafonnement
des salaires à 120 millions de
centimes par mois ?
La chose n'est pas encore officielle,
mais je crois qu'aucun joueur algérien ne
l'acceptera. Il y a déjà une parade pour
contrer cette idée. Les capitaines
d'équipes se sont réunis, ils envisagent
de réunir un collectif d'avocats pour
défendre nos droits. Nous passerons à
l'action, au besoin.
Pouvez-vous nous relater comment
vous êtes venus à l'USMA ?
J'étais à l'US Biskra, c'est Mustapha
Aksouh qui m'a repéré alors que j'étais
avec la sélection nationale des moins de
20 ans. J'avais pour équipiers Metref et
Zemmamouche, on les a sondés à mon
sujet, ils ont dit du bien de moi. On m'a
contacté ensuite. De toutes les propositions que j'avais, j'ai choisi l'USMA, un
grand club qui joue pour gagner des
titres.
Et, depuis, l'USMA a pleinement
profité de votre polyvalence…
Dans les jeunes catégories, j'évoluais
au milieu de terrain ou dans l'axe de la
défense, c'est Benchikha qui m'a initié au
poste d'arrière droit quand il était mon
entraîneur en sélection espoir. C'est ainsi
que je suis devenu polyvalent.
Puis vous avez fini par intégrer la
sélection de Vahid Halilhodzic qui
vous a titularisé contre le Burkina…
Le sélectionneur m'avait supervisé
plusieurs fois à Bologhine, mais c'est lors
«
Courbis nous a fait du
bien, il a mis fin à la
politique des stars
d'un match amical avec la sélection
espoir, à Blida, que j'ai dû le convaincre
pour de bon. C'est ce jour-là que des responsables de la FAF sont venus m'apprendre la bonne nouvelle en m'informant que j'allais rejoindre le groupe de
Vahid à Sidi Moussa.
Sincèrement, pensez-vous que vous
ferez partie des 23 d'Halilhodzic ?




Violents affrontements entre les 2 galeries
Des blessés dont un policier
Halilhodzic a informé
Une tribune mise à feu
ses joueurs
Belkaroui agresse Aksas dans le tunnel
ON A FRÔLÉ LA
CATASTROPHE
À
EL-HARRACH
Bouali : «Difficile de jouer
dans ces conditions»
Bien sûr, j'ai ma place dans les 23. Je
joue régulièrement en championnat,
depuis la première journée, je pense
répondre aux critères exigés par Vahid.
De plus, je crois que chaque fois qu'on a
fait appel à moi, j'ai toujours tout donné
sur le terrain.
Pas plus
de 3 jours
de repos
Bentaleb arrivera la
semaine prochaine
L’avenir du joueur sera
débattu prochainement
L’agent de Slimani
Boumella : «C'est réclamera une
déplorable !» revalorisation
de salaire
C'est d'ailleurs votre marque de
fabrique !
Merci de le relever, je me suis toujours
donné à fond, que ce soit à l'USMA ou en
sélection. Vous savez, il n'est pas aisé de
jouer un match aussi important que celui
contre le Burkina Faso. Halilhodzic m'a
fait confiance et je ne crois pas l'avoir
déçu. Maintenant, le dernier mot lui
reviendra. Mais j'estime que j'ai les capacités pour figurer dans les 23 qui iront au
Brésil.
Et si cela se concrétise, vous irez au
Mondial, ce que ne fera pas un Zlatan
Ibrahimovic…
(Rires) Oui, et les supporters de
l'USMA reprendront de plus belle le
refrain qu'ils m'ont dédié : "Zlatan à la
maison, Khoualed au Mondial !" Bon, il
n'y a pas de comparaison entre Zlatan et
moi, mais cela fait toujours plaisir de voir
que moi j'ai qualifié mon pays pour aller
au Mondial, mais pas lui…
Allez-vous toujours voir les matches
de l'US Biskra ?
Quand le club jouait en 2e division, je
pouvais le faire, maintenant qu'il a rétrogradé, cela ne m'est plus possible. C'est
parce que l'USB joue le vendredi et mon
équipe le samedi, je dois me concentrer
avec l'USMA. Cela fait deux ans que je
n'ai pas vu un match de Biskra. Mais je
suis au courant de tous ses résultats.
H. D.
L’interview
Nacereddine Khoualed
«J'ai ma place dans
les 23 au Brésil»
«L'USMA peut passer le 1er tour de
la Ligue des champions à l'aise»
A quelques jours
du match
ASMO-NAHD
Le choc des
invincibles
:
CRB-USMA, une question «CeYahi
match
est comme
d'éthique et de… points une
finale»
USMA On annonce le retour de la Coupe arabe
R. Haddad : «C'est la LDC
africaine qui nous intéresse»
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
8 085 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content