close

Enter

Log in using OpenID

Des Lecteurs - tribunelecteurs

embedDownload
TIZI OUZOU
Par Roza Drik
conclusions de l'enquête,
il serait victime d'un
accident de chantier. Par
ailleurs, les éléments de
la Protection civile ont
procédé au transport d'un
corps sans vie d'une
femme, la quarantaine âgée retrouvée, vendredi dernier, pendue dans
une chambre du domicile familial à
Tizi-Rached, et de celui d'un
homme découvert, samedi, pendu à
un arbre dans un champs à Maatkas,
ajoute la même sources.
R.D.
DÉCOUVERTE MACABRE
ET DEUX SUICIDES
Un corps sans vie a
été découvert dans un
chantier à Larbaa Nath
Irathen et deux autres
cas de suicides enregistrés respectivement à
Tizi Rached et Maâtkas, . Le corps
sans vie d'un homme a été découvert samedi dernier dans un chantier
au lieu-dit Tizi N'Semlal dans la
localité de Larbaa Nath Irathen , à
25 kms à l'est de Tizi-Ouzou) a-ton appris dimanche de la Protection
civile. Le corps de la victime, âgée
de 43 ans, a été retrouvé, dans la
nuit du samedi, allongé dans la
cours d'une bâtisse en construction,
précise la même source. Une
enquête a été ouverte par les services de sécurités pour déterminer les
causes exactes, selon les premières
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2253 - MARDI 26 JUILLET 2016 - PRIX 15 DA.
41 CORPS DE MIGRANTS
RÉCUPÉRÉS SUR UNE PLAGE
À L'OUEST DE TRIPOLI
NOUVEL ATTENTAT-SUICIDE EN IRAK
UNE QUINZAINE DE MORTS
Après Kaboul, c'est
au tour de Bagdad
d'être touchée par
un attentat-suicide.
attaque, revendiquée par le groupe
extrémiste sunnite
État islamique (EI), a fait
dimanche au moins 15 morts
dans un quartier chiite de
Bagdad, a-t-on appris auprès
des services de sécurité et
de santé. L'attaque menée
près d'un point de contrôle
dans le quartier de
Kadhimiya, dans le nord de
la capitale irakienne, a également fait 29 morts. L'EI a
revendiqué l'attaque dans un
communiqué en affirmant
avoir ciblé des soldats de
l'armée irakienne et des
membres d'unités paramilitaires pro-gouvernementales.
LE DRAME
DES HARRAGA
SE POURSUIT
Les corps de 41 migrants morts
noyés en tentant de rejoindre l'Europe
ont été retrouvés sur une plage de
Sabrata, une ville côtière à l'ouest de
la capitale libyenne Tripoli, a indiqué
dimanche une source locale. "Un
groupe de bénévoles a récupéré
samedi les corps de 41 migrants qui
se sont noyés avant d'échouer sur la
plage" de Sabrata (70 km à l'ouest de
Tripoli), a indiqué à l'AFP un responsable du bureau de presse du conseil
local de la ville. Selon lui, l'équipe de
bénévoles "a transféré les dépouilles
au centre de médecine légale pour
des prélèvements" d'ADN, avant qu'elles ne soient "enregistrées puis inhumées". "Nous pensons que ces personnes se sont noyées il y a cinq ou
six jours", a estimé ce responsable
cité par l'AFP. En raison des conditions maritimes plus favorables, plusieurs milliers de migrants ont tenté
depuis le printemps la traversée de la
Méditerranée, au péril de leur vie. Le
conseil local de Sabrata a récemment
formé une équipe de bénévoles pour
récupérer les cadavres de migrants
qui échouent sur les plages et a
demandé aux habitants de signaler la
présence d'éventuels corps sur les
côtes. "Nous retrouvons d'habitude un
ou deux corps mais 41 en un jour,
c'est exceptionnel", a affirmé le même
responsable. En l'absence de contrôle
suffisant aux frontières maritimes de
la Libye, pays en proie au chaos
depuis la chute de l'ancien régime de
Maammar El Gueddafi en 2011, les
départs de migrants se sont multipliés
ces dernières années depuis les côtes
de ce pays. Des embarcations bondés
et vétustes avec à leur bord plusieurs
centaines de migrants, généralement
originaires d'Afrique subsaharienne,
chavirent au large de la Libye et certains corps échouent sur les plages de
l'ouest du pays, à 300 kilomètres seulement des côtes italiennes. Depuis
2014, plus de 10.000 migrants sont
morts ou portés disparus en tentant
de gagner l'Europe par la mer, pour la
plupart en Méditerranée centrale,
d'après le Haut Commissariat des
Nations unies pour les réfugiés
(HCR).
R.N.
L'
Les djihadistes mènent régulièrement des attentats visant
notamment la communauté
chiite, majoritaire en Irak. Le
3 juillet, ils avaient perpétré
à Bagdad l'un des attentats
les plus sanglants qu'ait
connus l'Irak avec 292 morts
et 200 blessés dans un secteur commerçant du centre
de la capitale où de nom-
breux habitants faisaient
leurs courses pour la fête du
Fitr, à l'occasion de la fin du
ramadan.
Cinq jours plus tard, 40 personnes avaient été tuées
dans une attaque de l'EI
contre un mausolée chiite
dans la ville de Balad, à 70
kilomètres au nord de la
capitale. L'EI s'était emparé
de vastes pans du territoire
irakien à la faveur d'une
offensive fulgurante en juin
2014. Mais les forces gouvernementales ont depuis
repris du terrain avec le soutien aérien de la coalition
internationale dirigée par les
États-Unis ainsi que celui de
combattants de tribus et milices locales.
PRÉVENTION DES MENACES TERRORISTES VISANT LES USA
TRUMP VEUT CONTRÔLER DAVANTAGE
LES FRANÇAIS
Le candidat républicain à la présidentielle
a réclamé un "contrôle extrême",
estimant que la France est "totalement"
gangrénée par le terrorisme.
onald Trump veut "un
contrôle extrême" pour
les Français qui se rendent
aux Etats-Unis. En effet, le
candidat républicain à la présidentielle américaine estime
que la France et l'Allemagne
sont "totalement" gangrénées par le terrorisme, dans
un entretien à NBC (en
anglais), diffusé dimanche 24
juillet. "Et vous savez pourquoi ? C'est leur faute. Parce
qu'ils ont autorisé des personnes à venir sur le territoire." "Nous avons des problèmes avec l'Allemagne et
nous avons des problèmes
avec la France", a expliqué
Donald Trump, en référence
aux attaques revendiquées
par le groupe Etat islamique.
Le milliardaire était interrogé
sur un éventuel élargissement de sa proposition, qui
vise à restreindre l'entrée
aux Etats-Unis des ressortis-
D
DJELFA
SÉISME DE MAGNITUDE 3,2
Un séisme d'une magnitude de 3,2 degrés sur
l'échelle ouverte de Richter a été enregistré dimanche
à 19 h 50, près de Dar Chioukh, dans la wilaya de
Djelfa, indique le Centre de recherche en astronomie
astrophysique et géophysique (CRAAG). L'épicentre
de la secousse a été localisé à 10 km au nord ouest
de Dar Chioukh, précise la même source.
sants de pays "mis en péril
par le terrorisme". Sur ce
point, il a promis de dévoiler
une liste des pays concernés
"dans les semaines à venir".
Le candidat à la présidentielle américaine a plusieurs
fois répété ses appels pour
des "enquêtes poussées" sur
les citoyens de ces pays et
avait été très critiqué, y compris dans son propre camp,
pour sa proposition de bannir
l'entrée des Etats-Unis aux
musulmans du monde entier.
"Souvenez-vous de cela", at-il prévenu dimanche.
"Notre Constitution est fantastique. Mais elle ne nous
donne pas le droit de nous
suicider, ok ?"
Mieux vaut en rire
ECLAIRAGE
SAHARA MEDIA ROULE POUR LE MAROC
Page 2
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
DROITS DES JOURNALISTES DANS
LE SECTEUR PRIVÉ, CHAINES
ACTIVANT HORS-LA-LOI…
GRINE TAPE
SUR LA TABLE
Page 2
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2253 - MARDI 26 JUILLET 2016 - PRIX 15 DA.
www.tribunelecteurs.com
DEUX NOUVEAUX ATTENTATS CRIMINELS COMMIS EN ALLEMAGNE
UN EFFET BOULE DE NEIGE ?
Page 7
IL LES A APPELÉS À ASSUMER UN
RÔLE BEAUCOUP PLUS ACTIF DANS
LE DÉVELOPPEMENT NATIONAL
BEDOUI VEUT
DES WALIS…
MANAGERS
La crise financière et économique qui
frappe le pays pousse les responsables
à prendre conscience qu'il eut fallu
prendre les devants depuis des années
et que ce système rentier pétrolier
a montré toutes ses limites.
LIRE EN PAGE 3
PH. Hafida
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Mardi 26 juillet 2016
Quotidien national d’information
Droits des journalistes dans le secteur privé, chaines activant hors-la-loi…
LAB
H
E
T
)
E
D
S
A
(P
M I E U X V A U T E N R I R E…
Grine tape sur la table
Par Assia. M.
e
ministre
de
Communication, Hamid
Grine a souligné, sur les
ondes de radio Sétif, que la
question de violation des droits
sociaux du journaliste est
posée dans le secteur privé,
notamment en ce qui concerne
le travail sans contrat et la faible
rémunération.
Dans ce sens, le ministre a
appelé les journalistes se sentant lésés dans leurs droits à
recourir à la justice, rappelant
que l'Etat a accordé la prise en
charge à plusieurs journalistes
malades et réintégré nombre
d'entre eux qui se sont faits
licenciés dans des journaux
publics.
Grine a invité les responsables
des chaînes télévisées nonagréées à régulariser leurs
situations au risque de voir suspendre leur activité, affirmant
que des mises en demeure ont
été adressées à ces chaînes. Il
L
a annoncé, depuis Sétif qu'une
cinquantaine de chaînes de
télévision sont ainsi menacées
de fermeture, au cas où elles ne
se conformeraient pas à la loi.
Il a indiqué, dans ce contexte,
que d'importantes réalisations
ont été faites en matière de for-
mation des journalistes au profit
desquels 22 conférences académiques ont été animées par
des experts nationaux et étrangers.
Le ministre a également mis en
valeur lors d'une conférence de
presse animée à l'université de
Sétif 1 en marge de l'ouverture
de la 8ème édition du programme de communication
nationale placée sous le slogan
" le citoyen a droit à une information crédible ", les efforts
consentis par l'Etat, notamment, dit-il, en ce qui concerne
le projet de professionnalisation
du journaliste, prôné par le
Président de la République
Abdelaziz Bouteflika, et qui
enregistre un progrès palpable,
en atteste " le recul notable de
pratiques négatives à l'exemple
de la diffamation et de l'injure ".
Concernant la carte de journaliste professionnelle, le ministre
a indiqué que 4.600 cartes ont
été remises à ce jour.
Il a également souligné que
l'opération permettra d'identifier
les journalistes professionnels
et de préserver leurs droits
dans le cadre du processus
d'organisation de la profession.
Sur l'affaire El Khabar, le ministre de Communication a indiqué, selon ce qu'ont rapporté
certains médias en déplacement à Sétfi, que ce ne serait
pas l'Autorité de régulation de
l'audiovisuel (Arav) qui se chargerait de cette opération de
régularisation, mais le ministère
qui en a les prérogatives.
A.M.
Eclairage
Sahara Media roule pour le Maroc
es autorités mauritaniennes ont
interdit le groupe Sahara Media de
couvrir les travaux du 27ème Sommet
de la Ligue Arabe tenus du 25 au 26
juillet 2016 à Nouakchott. Pour les
connaisseurs du groupe, la décision
des autorités mauritaniennes n'est pas
une surprise, connaissant les accointances avec le Maroc du directeur du
groupe, Abdallahy Ould Mohamedy.
Ould Mohamedy recevait des instructions directes de Mourad El Ghoul,
Directeur du Cabinet de Yassine
Mansouri, le patron de la DGED, le service de renseignement extérieur du
royaume du Maroc. Il figure dans la
liste des relais de la propagande marocaine sur la Mauritanie, le Mali, le
Polisario et le Sahel. Liste qui a été
dévoilée par le cyber-activiste
L
É ditorial
Par Mohamed Abdoun
e ministre de l'Intérieur, Nordine
Bedoui, lors de sa dernière rencontre avec les walis, a enfin
pris conscience du caractère " défaillant
" des collectivités locales mais aussi et
surtout du rôle nodal qu'est supposée
jouer l'Algérie profonde dans la riposte
encore attendue, qui tarde à se faire
jour, concernant la crise sociale, économique et financière qui se profile à l'horizon.
Bedoui invite enfin les walis à se comporter en véritables managers. A donner de la valeur, de la plus-value à leurs
activités, à faire rentrer de l'argent au
lieu de se contenter d'en faire sortir.
Tout le temps. A bourse déliée.
L'instruction, qui intervient très tardivement, a-t-elle la moindre chance de
réussir sur le terrain ? Il est permis d'en
douter. Nos walis, sans aucune exception, ont en effet pris le pli.
Bureaucrates nés, ils sont nourris aux
mamelons de l'Etat-rentier et nourricier.
Leur souci n'a jamais été de rendre plus
prospères les régions dont ils ont la
charge mais uniquement de dépenser
les énormes budgets qui leur sont
alloués. D'ailleurs, beaucoup, en guise
L
Chris_Coleman24. Son nom est inscrit
dans la liste des courriers électroniques
d'El Ghoul et de Nadia El Jalfi, une
autre collaboratrice de la DGED qui a
fini dans les bras d'un ancien diplomate
espagnol aujourd'hui accablé par des
scandales de fuites fiscales. Il est aussi
membre du Conseil d'Administration de
l'APA (Agence de Presse Africaine) créé
et financé par le Maroc à Dakar dans le
cadre de la guerre médiatique livrée
dans la région. Son directeur général
est un marocain et son siège se trouve
à Dakar. La décision des autorités mauritaniennes de lui interdire la couverture
de l'événement est expliquée par la violente campagne menée par Rabat
contre la Mauritanie à cause de ses
choix souverains, notamment en ce qui
concerne la question sahraouie.
No comment…
R.N.
Mardi 26 juillet 2016
Quotidien national d’information
Il perd son job après
avoir refusé de serrer
la main aux femmes
- L'Europe a très peur.
- Normal. Il y a tellement de forcenés qui traînent dans ses rues.
- Forces nées ? T'en es sûr ?
- Ben oui. La faiblesse ne naît
jamais. Elle se contente de mourir.
- C'est pour ça que les forcenés
lui sont si utiles. Ils l'aident à
clamser.
- Mais avant ça, faut toujours
passer par la case radicalisationexpresse.
- Dommage pour les Européens
quand même.
- Pourquoi donc ?
- Leur peur à eux ne sera jamais
expresse…
- Ayhouh !
M.A.
" Les défis sécuritaires divers et
multiformes nécessitent de s'y
adapter ", Noureddine Bedoui,
ministre de l'Intérieur et des
Collectivités locales.
n homme
d
e
confession musulmane
travaillant à la
municipalité de
Helsingborg
(sud)
estimait
que serrer la
main aux femmes
contredit
ses
convictions religieuses, alors qu'il serrait volontiers la main aux hommes. Cependant, cette explication n'a pas satisfait les
autorités de la ville. Ils ont jugé que l'employé avait violé
le principe d'égalité. " Ses collègues femmes se plaignaient de subir une discrimination, a expliqué une responsable. Vous pouvez croire comme bon vous semble,
mais il faut se comporter selon les règles adoptées sur le
lieu de travail ". Ce genre de cas n'est pas une première.
En avril 2016, le membre du parti des Verts Yasri Khan
avait dû quitter le parti après avoir refusé de serrer la
main à une animatrice de télé. Un conducteur de bus de
Clermont-Ferrand a été licencié en mai dernier pour
avoir refusé de tendre la main à ses collègues femmes.
U
up de gueule ?
Coup de cœur, co
.fr
[email protected]
mo
:
se
Une seule adres
L'exemple algérien
continue de faire école. Et
c'est tant mieux.
" Un Comité ministériel s'attelle
actuellement à l'élaboration de
propositions sur la manière
d'exploiter les terres agricoles
abandonnées ou peu exploitées
au niveau national ",le ministre
de l'Agriculture, du
Développement local et de la
Pêche.
On se demande quel effet ça
fait de revenir plus d'un
demi-siècle en arrière, à
l'ère " claire-obscure " du
défunt président
Boumédiène.
Destruction de récoltes irriguées
par des eaux usées
es autorités locales de la commune de Lardjem (wilaya de
Tissemsilt) ont détruit vendredi
des récoltes sur six hectares de terres
agricoles irriguées par des eaux usées, at-on appris samedi du directeur des services agricoles (DSA). Cette opération,
dans le cadre de la protection contre les
maladies à transmission hydriques
(MTH), a ciblé dix exploitations agricoles privées réservées à la culture du
melon, de la pastèque et de la courgette,
en présence des autorités locales, de la
Gendarmerie nationale et des représentants de la DSA à Lardjem, a indiqué
Mustapha Djakboub à l'APS. La DSA a
L
SALVATRICE MUTATION
foncier industriel. En revanche, beaucoup sont fortiches quand il s'agit de
morceler des terrains à bâtir, où il y a
toujours à boire et à manger. Les walis,
qui s'occupent beaucoup plus d'affaires
politiques, de qui a dit quoi, ou fait quoi,
ne se soucient pas, non plus, de l'effica-
de premier reflexe, commencent par
acquérir un véhicule de luxe pour usage
personnel, affréter un second pour sa
petite famille et refaire l'ameublement et
la décoration de la résidence de fonction. Bureaucrates jusqu'au bout de
la… cravate, ils n'ont aucun sens du
" Comment un local, un appartement, une résidence,
appartenant à l'Etat, sont loués depuis des dizaines d'années à
environ cent dinars par mois alors que le tarif réel, celui
pratiqué sur le terrain, peut aller jusqu'à cent fois plus ? Pour
changer de politique, pratiquer du management, équilibrer les
comptes, à défaut de faire rentrer de l'argent, histoire de ne
plus être à la charge de l'Etat, il faut des mentalités et des
pratiques nouvelles ".
cité ou de la rentabilité quant à la collecte d'impôts, de la rentabilité des "
affaires " publiques, sociales ou économiques, sous leur contrôle. Je me souviens que du temps de Yazid Zerhouni,
ministre visionnaire, au même titre que
management, des affaires, de la rentabilité économique. J'en veux pour
preuve, entre autres, le fait que même
les suppliques lancées à leur adresse
par Abdesselam Bouchaoureb n'ont pas
suffi à " graisser " l'épineux dossier du
2
Meziane Cherif que j'avais eu l'heur
d'accompagner dans ses entreprises
(avortées) dans les années 90, celui-ci
avait touché du doigt une question, une
seule, mais qui avait laissé de glace
walis, chefs de daïra et maires, à l'exception (peut-être) de celui d'AlgerCentre, qui vient de reprendre le
contrôle du Milk-Bar.
Zerhouni, il y a des années, avait mis
en exergue le déficit budgétaire de la
plupart des communes, suggérant que
celui-ci pouvait être facilement comblé
par l'application de la réalité des tarifs
de location.
Comment un local, un appartement,
une résidence, appartenant à l'Etat,
sont loués depuis des dizaines d'années à environ cent dinars par mois
alors que le tarif réel, celui pratiqué sur
le terrain, peut aller jusqu'à cent fois
plus ? Pour changer de politique, pratiquer du management, équilibrer les
comptes, à défaut de faire rentrer de
l'argent, histoire de ne plus être à la
charge de l'Etat, il faudrait des mentalités et des pratiques nouvelles. Cela me
semble, hélas, très peu envisageable
avec une bonne partie des responsables actuels.
M. A.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
adressé plusieurs mises en demeure aux
propriétaires des exploitations agricoles
en question, après constat d'irrigation des
terres par des eaux issues à partir d'un
oued, mais en vain, a-t-on souligné. La
DSA avait organisé des campagnes de
sensibilisation, depuis le début de la saison agricole 2015-2016, à travers lesquelles elle a appelé les agriculteurs à se
conformer aux normes en matière d'irrigation des différentes cultures. Les sorties de contrôle sur terrain se poursuivent,
notamment pour ce qui est des cultures
d'été de type cucurbitacée (melon, pastèque...) et autre raisin, a-t-on ajouté de
même source.
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78
021 73 71 28
ANEP ORAN :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Bureau de Tizi-Ouzou
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Tél : 0551 97 32 08
Impression :
Bureau de Chlef
Ouest : SIO
Centre : SIA
Publicité
Tél : 0774 27 89 49
Tel/fax : 021 71 65 74
Tel/fax : 021 71 67 60
Bureau de Béjaïa
Administration & finance :
QUOTIDIEN NATIONAL
D’INFORMATION
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
Tél : 0773 71 99 37
Bureau de Tiaret
Tél : 0541 01 48 97
23
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Annonces classées
Quotidien national d’information
JH 30 ans cherche emploi comme chauffeur léger
Tel : 0662 05.64.02
OFFRES D'EMPLOI :
Ecole privée Beni Messous recrute éducatrice,
femme de ménage, cuisinière, orthophoniste, psychologue, prof de français.
Tel : 0561 64.77.00 - 0561 64.77.47
Restaurant Dély Ibrahim cherche serveur, aidecuisinier, barman, plongeur, femme de ménage,
hébergement assuré.
Tel : 0550 46.68.86 / 0550 13.94.33
Cherche commerciaux H/F pour ste imp-exp.
située à Eucalyptus.
Envoyez CV au : [email protected]
Entreprise de travaux de bâtiment à Tizi Ouzou recrute
pour la gestion de ses projets un ingénieur ou un
DEUA en génie civil expérimenté 5 ans au minimum.
Faxer CV au 026 20.44.92
Retraité ancien comptable prend en charge la gestion de stocks titulaire CAP aide-comptable et
libre de suite.
Tel : 0553 63.60.46
Comptable cherche emploi tenue comptabilité
décl. fisc. bilan.
Tel : 0697 70.31.15
PENSION
CADRE octagenaire offre Pension à Jh ou couple
Preference corps medical
Nourri, logé, Contre. Gardiennage à Alger-Centre
Tel : 0799. 09 32 96
COURS ET LEÇONS :
Cherche femme de ménage tous les jours de
dimanche à jeudi à Bouzaréah.
Tel : 0555 83.94.93
ELTC English School lance cours en anglais
de communication nouv. session 26 sept.
Tel : 0781 65.18.29-0549 53.92.93
Société privée cherche secrétaire de direction 2
ans d'expérience langue arabe, français, anglais
Tel : 0560 94.51.16
[email protected]
Boulevard Bougara, à proximité de l'embassade de
Russie, El Biar
IMA offre plus de 20 formations dans les domaines de l'informatique, infographie, site, Web, 3D,
électronique, maintenance, électricité, télésurveillance, réseaux et autre.
Tel : 021 27.59.36/73 - 0551 95.90.00
Imp.à Tizi Ouzou recrute 2 conducteurs offset
Kord (Roland+Gestenter) et Sormz- 1 platiniste, 1
massicotier, infographe (femme).
Tel : 0550 48.20.01 - 0560 91.76.87
Labo dentaire recrute JH, JF age 25 et 35 ans
habite Alger et env.
Tel : 0797 19.24.95
Recrute ouvrier atelier, chauffeur 30-45 ans Alger.
Envoyez CV fax : 021 33.33.49
Ste étrangère sise à Mohammadia Alger cherche
aide-comptable, expérience professionnelle
1 année minimu libre de tout engagement.
Email : [email protected]
DEMANDE D'EMPLOI :
JH 26 ans cherche emploi comme chauffeur ou
agent de sécurité.
Tel : 0560 09.76.14
Cherche emploi resp. moyens généraux.
Tel : 0777 96.77.49
JH 37 ans cherche emploi comme chauffeur coursier chez ste étatique ou privée tte proposition.
Tel : 0551 43.77.91
Documentation mailing domiciliation représentation travaux d'opportunités d'appoint consulting.
Collaboration
Tel : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
JH cherche emploi comme gestionnaire, administratif gestion de stock, gestion person.chargé
moyen généraux.
Tel : 0660 48.32.98
JH 30 ans chef de rang, diplôme en restauration en
2007, 7 ans d'exp.en gastronomie cherche emploi.
Tel : 079773.50.21
JH possède véhicule cherche poste de travail en
qualité d'agent de sécurité ou chauffeur.
Tel : 0776 66.71.14 - 0770 48.65.38
J 38 ans cherche emploi dans une entreprise privée
ou étatique en qualité chauffeur léger ou peintre en
bâtiment.
Tel : 0550 56.72.40
JH 30 ans DES (bac+4) en science biologiques
option microbiologie 2 ans d'exp. comme chimiste
cherche emploi
Tel : 0557 26.02.78
APPARTEMENTS :
Oran, Dar El Hayat, Bte A : vend un F4, 11e étage,
avec csdb, véranda, dans un état normal, immeuble
propre, deux façades, avec belle vue, bon voisinage, avec ascenseur neuf pas encore opérationnel.
Tel : 0791 54 15 93 - 0550 80 78 55
Ouled Aich, cité 360 logt : vend un local,
sup.24m², avec wc, pour taxiphone, bureaux, pâtisserie, libre de suite, avec acte, prix : 320U/Nég.
Tel : 0662 12.01.08 / 0551 54.00.76
PROSPECTION :
Cherche achat d'appartements, à Béjaia.
Tel : 034 22.13.28 - 0772 30.35.65
Vend un F3, Birkhadem, 2eme étage sup.69m²,
avec garage, dans une nouvelle résidence clôturée,
avec acte et certificat de conformité, prix : 1350U
Tel : 0559 35.63.71 -0550 62.45.60
Cherche partenariat pour exploit, un terrain industriel de 9000m², en plein centre de la zone industrielle d'El Kseur, Béjaia.
Tel : 0771 40.32.29 -0553 13.01.78
Tipaza, Khemisti ville : vend un F2, 1er étage, proche de toutes commodités, possibilité crédit bancaire, avec acte et livret foncier, prix : 590U.
Tel : 0561 45 90 94 - 0771 22 69 61
Cherche pour client sérieux, achat d'une ferme
agricole ou terrain de 02 à 05 hectares, dans la
wilaya de Tipasa, Blida, avec acte de propriété.
Tel : 024 32.13.23 - 0550 54.74.63
Tizi ouzou centre, loue un F3 fini et meublé top,
2eme étage, sup.78m², deux façades, très bien
situés, avec parking, toutes commodités, sans visà-vis libre de suite, Prix : 65000DA/mois
Tel : 026 21.77.29
Cherche pour client sérieux en attente, achat
d'un terrain agricole, sup. de 02 à 04 hectars,
sur bord de route.
Tel : 024 49.11.94 - 0770 99.14.30
AVIS DIVERS
SBL English School votre partenaire pour améliorer votre anglais lance nouv. promo 26 septembre
SBL Alger Grande Poste
021 74.20.58 - 0550 86.47.84
SBL Rouïba cité EPLF en face Coca Cola
021 81.55.36 - 0560 38.64.33
SBL Boumerdès coop. 11 Déc. en face pâtisserie
Mezghena
Tel : 024 91.41.95 - 0550 10.14.76
Le centre de formation Pro-Advances donne cours
de langues étrangères (général et technique) français, anglais, espagnol, allemand et italien
de l'initiation au perfectionnement pour cadres,
universitaires et enfant, en groupe ou en cours particuliers, méthodes audiovisuelles, large choix
horaire. Toefel, FCE, bac, BEM. Inscription ProAdvances 136, bd Krim Belkacem, Télémly (près
de l'école de Beaux-Arts)
Tel : 021 23.06.53 - 0560 42.34.52
Anglais à domicile pour scolaires, cadres et hommes d'affaires, écrit et parlé toutes LV1 et LV2
Tel : 0663 75.65.69
Nous lançons prochainement une formation dans
la fabrication des produits détergents.
Pour informations : 0558 58.28.71
SERVICES
Traiteur El Quona : vous propose (ste ou part) une
gamme de plats repas cité Douzi 03, n° 365 BEZ.
email : [email protected]
Tel : 0775 64.07.87
TERRAIN :
H 40 ans marié sérieux cherche emploi comme
agent de sécurité, tourneur ou équivalent et
accepte mêmes déplacements avec hébergement.
Tel : 0552 19.90.14
Vend un terrain sup.5000m², pour hôtel, avec
cahier de charge, avec acte et livret foncier au
niveau de complexe touristique, Prix : 13U/m².
Tel : 021 95.73.79 - 0665 16.33.87
Vend des locaux commerciaux, en rdc,
sup.1000m², fini et libre de suite, toutes commodités, situé sur l'axe principal, idéals pour grande
surface, assurances, magasin de grande marque,
show room ou autre, prix : 30U/m²
Tel : 034 22.31.72 - 034 12.46.29
Bou-Ismail batigec : vend un F4 2eme étage, neuf
sup.108m², toutes commodités, chauffage central,
interphone, caméra de surveillance, dans une cité
clôturée avec parking pour stationnement, avec
acte et livret foncier, Prix : 2000U/Nég.
Tel : 0796 93.23.04 - 0550 22.59.57
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat neuf, jamais
servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
Tel : 0553 80 50 48
Email : [email protected]
SALUT pour des considérations purement personnelles, je désire céder les ouvrages suivants à
Quiconque m'écrira par émail
VILLAS :
Vend villa à El Mouradia 415m²
Tel : 0555 15.69.71
Vend à Beni Taou Blida villa R+1 230 m² acte commodités nécessaires prix négociable après-visite.
Tel : 0776 25.85.42
LOCAUX :
Vends local commercial à Tizi Ouzou lotissement
Bouzar Krim Belkacem superficie de 60 m² très
bien aménagé en bureau convient pour toutes
activités.
Tel : 0550 37.13.08
Tél : + 213 669 06 43 68
É-mail : [email protected]
[email protected]
Lecteur assidu de la presse, tant nationale
qu'étrangère, dispose de nombreux périodiques,
quotidiens, hebdo.
Et autres magazines. Depuis 1950 à ce jour.
Soit une colossale collection, une montagne de
papiers, d'infos générales, scientifiques, culturelles, à qui saura s'en servir étudie toute proposition.
Tél : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
Publicité
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE LA SANTE DE LA POPULATION
ET DE LA REFORME HOSPITALIERE
ETABLISSEMENT HOSPITALIER SPECIALISTE TAZI FATIMA
Vends lots de terrain à partir de 200m² à kara
Mustapha, wilaya de Boumerdes, avec acte, livret
foncier 8000DA/m².
Tel : 0550 27.11.00
ANNONCE
Essalam immobilier vend à Ain Taya 140m² et
175m² avec acte et livret foncier.
Tel : 021 87.50.62 - 0661 42.68.63
La Direction de l'etablissement hospitalier specialise tazi fatima organise
des concours sur titre pour le recrutement dans le grade suivant
Loue terrain à Tizi Ouzou environs Tamda entièrement aménagé et cloturé superficie totale 1 hectare
accès sur la route principale toutes commodités
pour toutes activités.
Tel : 0550 37.13.08
Grade
Nombre Nature de
de postes concours
Vend terrain 21 ares avec maison Ain Naadja à la
cité de Safsafa.
Tel : 0550 70.64.41
Vend terrain à Réghaia 63000m².
Tel : 0561 73.06.57
Vend un terrain, sup.02x5000m², surface bâtie
2100m², composé d'une usine, salle de sport, bloc
administratif, hauteur de 09m en charpente
métallique, panneaux sandwich, dans la zone
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Pour vos annonces nous vous offrons
Les meilleurs prix
Contactez-nous sur Tel/Fax : 021.71.67.60 - Tel/Fax : 021.71.65.74
E.Mail : [email protected]
Des prix étudiés pour les notaires et huissiers
Anniversaires fêtes Décès condoléances
Demandes et offres d'emplois
Avec nous c'est gratuit
Technicien
supérieur en
informatique
01
Condition
d'accés
Les dossiers doivent être déposés auprès de la direction de l'établissement
Hospitalier spécialisé Tazi fatima
La clôture des inscriptions est fixée a 15jours a partir de la parution de la
première anonce dans les journaux nationaux.
LE DIRECTEUR
22
Actualité
ANEP 31006470
Mardi 26 juillet 2016
Quotidien national d’information
Il les a appelés à assumer un rôle beaucoup plus actif
dans le développement national
Bedoui veut des walis… managers
La crise financière et économique qui frappe le pays pousse les responsables à prendre conscience qu'il eut fallu prendre les devants depuis
des années et que ce système rentier pétrolier a montré toutes ses limites.
Par Rafik Bakhtini et APS
es collectivités locales
sont appelées à assumer un rôle beaucoup
plus actif dans le développement national, à en être les véritables locomotives localement,
conformément à la nouvelle
stratégie économique. Cette
orientation, convenue à l'occasion de la tripartite tenue en juin
dernier à Biskra, a été réaffirmée dimanche par le ministre
de l'Intérieur et des Collectivités
locales, Noureddine Bedoui,
lors d'une réunion avec les
walis du Centre, invités à ne
plus se contenter d'être de simples exécutants mais de participer pleinement à la prise de
décision et à l'élaboration de
projets à haut rendement. Pour
ce faire, il est attendu la formulation de propositions à soumettre lors de la réunion gouvernement-walis, prévue en septembre prochain à Alger, a indiqué
M. Bedoui. Cette réunion aura
pour objet d'établir une feuille
de route pour les collectivités
locales en matière de développement, de promotion de l'investissement et de création
d'emplois et de richesses. Lors
d'une rencontre précédente
avec les walis et les walis délégués du Sud, le 16 juillet à
Ouargla, M. Bedoui a appelé à
faire de 2017 l'année de la prise
en charge du développement
durable et de l'investissement.
L
Dans cette optique, le ministre
a appelé les responsables
locaux à rentabiliser les différents investissements réalisés
par l'Etat, selon les lois économiques. "Notre stratégie locale
doit être créatrice de richesses
et de plus-value et génératrice
d'emplois", a-t-il dit à ce propos,
relevant, dans le même sillage,
la nécessaire mise à niveau des
loyers et concessions des biens
des collectivités locales, en les
alignant sur les estimations
réelles du marché local. Le
ministre a annoncé, dans ce
sens, qu'un recensement des
biens des collectivités locales
sera effectué avec une tarification de chacun de ces biens. Au
cours d'une autre rencontre à
Constantine avec les walis de
l'Est le 2 juillet, M. Bedoui a
également mis l'accent sur l'urgence de rentabiliser tous les
investissements réalisés par
l'Etat, affirmant qu'il est important de faire des collectivités
locales "un soutien essentiel de
développement pour l'Etat et
non une charge à supporter". Il
a affirmé que "l'ère des dotations financières centralisées
pour faire face aux dépenses
de fonctionnement est révolue",
appelant les collectivités à cher-
cher des ressources financières
pour faire face à leurs dépenses. M. Bedoui a ajouté qu'"il
est de la responsabilité de chaque wali de laisser son
empreinte dans la wilaya qu'il
gère à travers la construction
d'une économie locale forte et
le recouvrement de fiscalité,
notamment".
Insistant sur l'esprit d'initiative
et de compétitivité devant animer chaque chef de l'exécutif,
le ministre a appelé les walis à
s'orienter vers un nouveau
modèle de gestion basé sur
l'initiative économique et la
bonne gouvernance. Déplorant
l'existence, à titre d'exemple, de
centaines de marchés réalisés
sur fonds de l'Etat et non exploités, M. Bedoui a donné des instructions fermes aux walis pour
£uvrer "pragmatiquement" pour
rentabiliser ces biens en mettant en avant le procédé de partenariat public-privé. Le ministre
de l'Intérieur a également mis
en exergue la nécessité d'assainir la situation du foncier
industriel économique dans les
wilayas et de prendre les mesures adéquates pour libérer ce
foncier et le mettre à la disposition des investisseurs sérieux.
Réunis avec les walis de
l'Ouest le 13 juin, M. Bedoui a
relevé que chaque wilaya et
chaque commune dispose de
potentialités de développement
importantes "qui n'attendent
que des idées et des initiatives
capables de les rentabiliser et
de les développer". Dans ce
contexte, il a estimé qu'il n'y a
pas de communes pauvres en
Algérie, mais qu'il existe "une
mentalité rentière, répandue
dans nos collectivités locales
qui attendent des dotations
financières provenant des autorités centrales", a-t-il déploré.
Tout en réaffirmant son rôle
accompagnateur et facilitateur,
il a soutenu que "les interventions de l'Etat au profit des collectivités locales se limiteront
désormais aux seuls projets
créateurs de richesses".
R.B.
Dans une conjoncture complexe
Le 27ème sommet arabe s'annonce exceptionnel
Dossier à fournir
- Demande manuscrite
de participation
- 01 copie certifiée
conforme du CIN
- 01 copie certifie
Concours
Diplôme
sur titre en technicien conforme du diplôme
legalisee
supérieur en
Buletins
des etudes
informatique
universitaires legalisees
- Imprimé
de renseignement
pour la participation
au concours remis
par l'administration
Tribune des Lecteurs - Mardi 26 juillet 2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Ph : Hafida
Pâtisserie à Kouba cherche jeunes (H/F) polyvalent, ménage et vaisselle et apprentie.
Tel : 0554 66.61.82
industrielle avec 02 livrets foncier, offert 87000U,
Prix : 100000U/ferme.
Tel : 0550 78.38.14 - 021 93.54.42
Mardi 26 juillet 2016
Par Assia Mekhennef
e 27ème sommet arabe
ordinaire s'est ouvert, hier,
dans la capitale mauritanienne,
Nouakchott. En cette conjoncture difficile que travers le
monde arabe, ce Sommet aura
à débattre de plusieurs questions liées à la coopération
arabe et aux défis sécuritaires
et socio-économiques dans la
région.
Le " sommet de l'espoir " auquel
prend part le président du
Conseil
de
la
nation,
Abdelkader Bensalah en tant
que représentant du président
de la République, Abdelaziz
Boutaflika, intervient dans une
conjoncture extrêmement complexe pour les pays arabes au
vue des menages qui pèsent
sur la sécurité de la région
L
arabe du fait de la crise
syrienne et des développements de la situation en Irak, au
Yémen et en Libye, a affirmé le
Secrétaire général de la Ligue
arabe, Ahmed Abou el Ghait,
samedi, devant les ministres
arabes des Affaires étrangères.
La cause palestinienne est
parmi les questions prioritaires
inscrites à l'ordre du jour de ce
27ème sommet, outre la
réforme de la Ligue arabe, dont
l'Algérie n'a de cesse demandé
son accélération à travers la
création de mécanismes d'action pour s'adapter aux mutations et aux développements
internationaux actuels et faire
face aux défis et dangers qui
guettent la région.
Abdelkader Bensalah a affirmé
dimanche à Nouakchott que le
sommet arabe sera " exception-
nel ". Dans une déclaration à
son arrivée à Nouakchott pour
représenter
le
président
Boutaflika aux travaux du
27ème sommet arabe ordinaire,
Bensalah a salué les efforts des
responsables mauritaniens qui
ont accepté de relever le défi et
qui sont parvenus en un court
laps de temps à réunir toutes
les conditions pour la réussite
du sommet. Pour sa part, le
ministre des affaires maghrebines et de la Ligue Arabe,
Abdelkader Messahel a souligné dimanche dans son intervention lors des travaux de la
réunion ministérielle préparatoire " l'importance d'achever le
processus de réforme de la
Ligue arabe et de l'inscrire
parmi les priorités ".
La coopération entre la ligue
arabe et les autres ensembles
figurant au menu de cette réunion outre la coordination des
politiques des pays arabes visà-vis des questions régionale et
internationale. Le conseil des
ministres des Affaires étrangères a élaboré dimanche lors de
sa réunion préparatoire le projet
de l'ordre du jour et soumis une
série de résolutions aux dirigeants arabes pour adoption
lors de leur réunion lundi.
La Mauritanie abrite pour la première fois le sommet arabe
depuis son adhésion il y a plus
de 40 ans à la Ligue arabe,
après la rétraction en février du
Maroc qui devait abriter le sommet en avril à Marrakech.
A.M.
Loi sur les retraites au Maroc
Manif à Rabat
es milliers de personnes
ont manifesté dimanche à
Rabat (Maroc) contre une nouvelle loi sur le relèvement de
l'âge légal du départ à la
retraite pour les fonctionnaires,
selon des médias. Entamée à
l'appel de la "Coordination
nationale contre la réforme des
retraites", qui rassemble des
syndicats et des membres de la
société civile, la manifestation a
D
3
débuté dans le centre de la
capitale avant de prendre la
direction du Parlement. Le
Premier ministre Abdelilah
Benkirane a reconnu les "difficiles" dispositions de la nouvelle
loi qui, a-t-il dit, est dans l'intérêt des Marocains. Une majorité de députés (70 contre 35) a
voté mercredi en faveur d'une
série de projets de lois sur le
régime des retraites prévoyant
notamment un recul de l'âge du
départ à la retraite de 60 à 63
ans à partir de 2017. La loi
prévoit notamment l'augmentation de la participation des salariés du secteur public. Début
janvier, des syndicats s'étaient
mobilisés contre ce projet de loi
et accusé le gouvernement de
"conspirer contre les acquis des
Marocains" et "de fermer les
yeux sur la corruption".
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
DIVERS
FAITS par
Samia Acher
En finir avec la détention
préventive excessive
ARRESTATION
DE DEUX RESSORTISSANTS AFRICAINS
Agissant sur renseignements,
les gendarmes de la brigade de
Nedroma (Tlemcen) ont interpellé à
hauteur de la gare routière de la
localité, deux ressortissants
maliens en situation régulière, en
possession de 4200 DA et 500
Euros, une liasse de papiers sous
forme de billets de banque en coupures de 50, 100 et 200 Euros, un
sachet contenant une substance
blanchâtre servant dans la falsification de billets de banque et une
carte consulaire falsifiée. Une
enquête est ouverte par les gendarmes de la Section de Recherches
de Tlemcen.
VENTE CLANDESTINE À
AIN TIMOUCHENT
Lors d'un service de police de la
route effectué sur la RN.02, reliant
Hassi-El-Ghella à El-Amria, à la sortie Est de la localité de Hassi-ElGhella (Ain-Temouchent), les gendarmes de la brigade locale ont
immobilisé un véhicule de marque
Dacia Logan, dont le conducteur a
refusé d'obtempérer aux sommations de s'arrêter et continué son
trajet, avant d'être interpellé avec
son compagnon à 500 mètres du
dispositif de barrage, suite à la crevaison des pneus de son moyen de
transport. La fouille du véhicule a
permis la saisie de six cent quarante quatre bouteilles de boissons
alcoolisées de différentes marques,
destinées à la vente
clandestine.Avisé, M. le Procureur
de la République près le tribunal
d'El-Amria a prescrit l'ouverture
d'une enquête, la présentation des
mis en cause à l'issue et la remise
de la marchandise aux services des
domaines.Une enquête est ouverte
par la brigade de Gendarmerie
Nationale de Hassi-El-Ghella.
Cas de noyades
TIARET :
UN JEUNE DE 27 ANS A
TROUVÉ LA MORT
Le nommé (A.A) âgé de 27 ans,
originaire de Tiaret, qui se baignait
à la plage les Andalouses, commune d'Aïn-Turk (Oran), a trouvé la
mort par noyade. Le corps du défunt
a été repêché et déposé à la morgue de l'hôpital d'Aïn-Turk.Une
enquête est ouverte par les gendarmes de la brigade d'El-Ançar.
JIJEL :
UNE AUTRE PERSONNE
NOYÉE
Une personne de 41 ans, originaire de Béjaia, qui se baignait à la
plage des Grottes Merveilleuses,
commune de Ziamah-Mansouriah
(Jijel) , a trouvé la mort par noyade.
Le corps du défunt a été repêché et
déposé à la morgue de la polyclinique de Ziamah-Mansouriah. Une
enquête est ouverte par les gendarmes de la brigade de ZiamahMansouriah.
Algérie pour les personnes poursuivies
dans des affaires pénales, mais aussi
pour ne pas priver la personne mise en
cause de sa liberté avec garantie de
comparution devant la justice. Il a
ajouté aussi, que " la technique du bracelet électronique permettait de localiser avec précision l'emplacement du
mis en cause en cas de tentative de
fuite du "procès".
Comment ça marche " Généralement le
bracelet électronique est fixé à la cheville. Un surveillant installe dans le logement un boîtier qui se branche sur la
prise de courant". Le condamné placé
Par : Imen.Hamadache
e placement sous surveillance
électronique (PSE) ou " bracelet
électronique " est une mesure
d'aménagement de peine permettant
d'exécuter une peine d'emprisonnement
sans être incarcéré. En Algérie cette
mesure n'est pas encore appliquée,
selon le directeur général de la modernisation au ministère de la Justice,
Abdelhakim Akka, a annoncé que des
essais sont en cours pour choisir le
meilleur bracelet électronique qui se
substituera à la détention provisoire en
L
sous surveillance électronique est assigné à résidence, chez lui ou chez un
hébergeur, pendant les heures fixées
par le juge lui même.
Par ailleurs, M. Akka, a affirmé que l'application du bracelet électronique permettait de suivre "avec précision" les
déplacements de la personne poursuivie en justice même à bord d'un véhicule, faisant remarquer que "ces bracelets sont de fabrication algérienne".
Le port du bracelet électronique prendra
effet à la fin de l'année en cours, a-t-il
encore dit. En outre, le directeur général de l'administration pénitentiaire et de
réinsertion, Mokhtar Felioune, avait indiqué auparavant que la décision de port
du bracelet électronique au poignet qui
entrera en vigueur prochainement, était
soumise à l'autorité évaluative du
magistrat "seul, a-t-il expliqué, à se prononcer en fonction du dossier du mis en
cause pour le port du bracelet ou la
détention provisoire. Après avoir rappelé que l'application du bracelet électronique renforçait la présomption d'innocence énoncée par la Constitution
algérienne, il a précisé que "cette
mesure devrait réduire le placement en
détention provisoire".
M. Felioune a rappelé que l'Algérie
"comptera après application de cette
mesure, parmi les quelques pays au
monde ayant adopté ce système qui
requiert des techniques scientifiques
sophistiquées, estimant que le ministère
de la Justice avait acquis une grande
expérience en matière de modernisation.
I.H
Ecole supérieure de la magistrature
Sortie de la 24éme promotion des élèves
magistrats
Par Doudou Abdelaziz
e ministre de la justice ,
garde des sceaux, Tayeb
Louh a précédé hier la cérémonie de sortie de la 24
eme promotion des élèves
magistrats de l'Ecole supérieure de la magistrature,
composé de 470 juges dont
248 femmes, après une formation de trois ans, mais
marqué surtout par un taux
de réussite de 52,76 %. La
promotion a été baptisée au
nom du défunt, de l'ex ministre de la justice(1992) et ex
ambassadeur en Arabie
Saoudite(1996), en l'occurrence M. Teguia Mouhamed .
Une quinzaine de majeurs de
promo, ont reçu des prix et
cadeaux des mains des
ministres : de la justice,
garde de sceaux, Tayeb
Louh, du ministre de l'intérieur et collectivité locales,
Nourddine Bedoui, du ministre de l'enseignement supérieur, Tahar Hadjar, du
ministre de l'habitat,
Abdelmagid Tebboun, et du
wali d'Alger Abdelkader
Zoukh….etc. Le ministre de
la justice, garde de sceaux,
Tayeb Louh a prononcé, à
cette occasion une allocution
au cours de la quelle, il a fait
une analyse objective sur le
cursus de formation des
magistrats, qui a connu ces
dernières années des réfor-
L
mes approfondies. A ce
sujet, il a affirmé que " Si la
formation initiale destinée
aux élèves Magistrats a
connu une évolution
concrète, à travers l'augmentation de la durée de la formation, la révision des programmes pédagogiques,
l'importance particulière
réservée aux stage pratiques
et la mise en place d'importants moyens matériels, il
n'en demeure pas moins qu'il
ya à de souligner que les
développements enregistrés
sur les plans économique,
social et autres, ainsi que les
profondes mutations que
connait, de nos jours, le
monde dans différents
aspects de la vie et leur
éventuelles répercutions sur
le terrain, nécessitent une
révision horizontale et verticale du système de la formation et son adaptation afin
qu'elle assure la réalisation
des objectifs assignés,
garantisse une meilleure
prestation et permette son
développement de façon à
pouvoir répondre aux
besoins de la prestation judiciaire. S'agissant du rôle
noble du juge, Tayeb Louh, a
souligné que la responsabilité de ce dernier, consiste à
assurer une saine application
de la loi, une mission, noble,
lourde et pénible en même
temps. Pour Louh, un pou-
4
voir judiciaire fort est le
garant d'une justice équitable, une justice à la hauteur
des aspirations du justiciable, en position de faiblesse,
d'accéder normalement à
son droit, et ne laissant point
à la personne forte la possibilité de prétendre à un droit
indu. A cette effet, il n'a pas
manqué de rappeler que la
jouissance des Magistrats
des droits consacrés et protégés par la loi, ne doit
s'exercer que dans un cadre
à même de préserver l'autorité du poste, l'honneur de la
fonction ainsi que l'intégrité
et l'indépendance de la
magistrature, notamment
dans le sillage du développement réalisé dans le
domaine des nouvelles technologies de l'information et
de la communication, et le
lien existant entre leurs bienfaits et les méthodes utilisées. Pour Louh, l'indépendance du pouvoir judicaire
consacré par la constitution,
se matérialise, avant tout,
par l'indépendance effective
du juge et du degré de l'application de la loi. Cette indépendance se concrétisera
davantage par l'acquisition
de connaissances scientifiques et pratiques mieux
adaptées aux règles de la
pratique réelle de la profession, permettant ainsi au
Magistrat d'être indépendant
,n'obéissant qu'à sa
conscience et à la loi. En
outre il a souligné que les
derniers amendements introduits dans la constitution
viennent, à juste titre, renforce la protection du
Magistrat de toutes sortes de
pression, d'intervention ou de
manœuvres.
Par ailleurs, il est à noter que
le cursus de formation de la
promotion sortante entamé
en septembre 2013, a été
marqué par des cours théoriques au niveau de l'école ( 2
ans) et des stages pratiques(
1an) au niveau des juridictions. Concernant le nombre
global des admis à l'examen
de sortie, il s'élève à 453
élèves magistrats sortants,
dont 238 femmes et 215
hommes, pour un taux de
réussite de 53 % pour les
femmes, et 47 % pour les
hommes. Quant au nombre
des participants au concours
de 2013, il a atteint les
8.844candidats dont 5.208
femmes, celles-ci représentent un taux de
61.68%.Enfin, et s'agissant
des noms des trois premiers
lauréats :
Le premier prix est revenu à
l'élève Malki Asma, le
deuxième prix a été décerné
à Guerab Yamina, alors que
le troisième prix a été acquis
par l'élève Kouiçi Walid.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Petit écran
Le bracelet électronique en cours d'essai en Algérie
FAUSSE MONNAIE À
TLEMCEN
SAISIE DE 644
BOUTEILLES DE
BOISSONS
ALCOOLISÉES
Mardi 26 juillet 2016
Quotidien national d’information
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat Min
Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Joséphine, ange
gardien
22:45 : New York Unité
Spéciale
23:35 : New York Unité
Spéciale
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck à
la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas les
paroles
19:25 : N'oubliez pas les
paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Secrets
d'histoire
22:45 : Faites entrer l'accusé
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour deux
14:55 : Un cas pour deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
09:15 : Homeland
10:05 : Homeland
10:50 : La cour de Babel
12:25 : La nouvelle
édition
Mardi 26 juillet 2016
Sur TF1 - 20h55
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
Joséphine, ange gardien
La nouvelle protégée de Joséphine se nomme Sophie.
C'est une jeune sportive de haut niveau qui
commence son tout nouveau métier d'animatrice
dans un club de vacances au Maroc. Tout y est
paradisiaque, sauf Eric, qui dirige l'établissement
d'une main de fer. Celui-ci a du mal à accepter
l'arrivée de Sophie que la direction parisienne du
groupe lui a imposée. Il compte bien faire craquer la
jeune fille.
Sur France 2 - 20h55
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:25 : En famille
21:00 : Quantico
21:45 : Quantico
22:40 : Quantico
23:30 : NCIS
21
Secrets d'histoire
Stéphane Bern lève le voile sur la dernière reine
d'Egypte, Cléopâtre VII. Elle restaura la grandeur de son
royaume et parvint à dompter l'Empire romain et à
conquérir Jules César et Marc Antoine, les deux hommes
les plus puissants de son temps. Incroyable et fascinante
femme de pouvoir, elle dirige le pays, mène des armées,
assassine et organise de somptueuses fêtes avant que son
suicide légendaire ne marque la fin de plus de 3 000 ans
d'histoire pharaonique.
Sur M6 - 21h00
Quantico
Pour leur examen de mi-parcours, les recrues se sont
confinées et disposent d'un temps limité pour
désamorcer une bombe. Un échec équivaut à un renvoi
définitif. Alex demande des comptes à Ryan sur la
mission de surveillance qu'il a menée sur elle. A New
York, huit mois plus tard, Parrish tente toujours de
prouver son innocence avec l'aide de Simon. Ensemble,
ils enquêtent sur la probable implication des jumelles
dans l'attentat.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Mardi 26 juillet 2016
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 551
Actualité
Quotidien national d’information
Electricité, gaz et eau
Sudoku N ° 551
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Pas d'augmentations
en 2017
Mots croisés N° 551
Par Amirouche El Hadi
Horizontalement
1 - Bouleversa complètement
2 - Bien arrivé - Trés futées
3 - Action de cafard - Ils coulent de source
4 - Bosselée - Ramassa en rond
5 - Démonstratif - Montré sa joie - Minuscules
6 - Compagne - Cité sur la Saale - Sigle nazi
7 - Prés de - Frappe fort
8 - Absurde - Du plus grand état des U.S.A.
9 - Hébétude - Seigneur comme avant
10- Prêter main forte - Petit socle
Verticalement
A - Durcit sa théorie
B - Faits du moment
C - Met bas comme une vache - Descendus
D - Vieille catapulte - Variété de pomme rouge
E - Bouchai hermétiquement - Illettrés
F - Pronom pour lui - Héroïne de légende
G - Arbustes de haie - Ile atlantique
H - Atome bien chargé - Place de château pour Diane
I - Mot de choix - Moyens de transport de Tarzan
J - Incendiaire romain - Sortie de scène
K - Récemment acquises - Unité agraire
L - Massacrée
SOLUTIONS
Mots croisés N° 550
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 550
20
SOLUTIONS
Sudoku N ° 550
enant contredire
toutes les rumeurs
qui ont couru ces
derniers temps à propos de
la loi de finances pour
2017 qui, nous-t-on laissé
croire, allait laminer le peu
qui reste de la dignité des
citoyens, le ministre du
secteur a tranché.
M. Baba a, en effet, assuré
que, contrairement à la loi
de finances 2016, le tarif
d'électricité, gaz, gasoil et
eau ne verra pas d'augmentation. Cette déclaration devrait pousser les
gens de Sonelgaz à ne
plus demander d'augmentation. Le niet du ministre
V
des Finances devrait les
inciter à revoir leurs calculs
et procéder par exemple au
recouvrement de tous les
arriérés des mauvais
payeurs qui se comptent
en milliards. Jusque-là, les
employés de Sonelgaz se
sont évertués à couper le
gaz et l'électricité aux petits
salariés et aux chômeurs
qui éprouvent des difficultés à honorer régulièrement leurs factures. D'autre
part, et eu égard à la gravité de la situation financière du pays, le ministre a
également assuré que les
salaires des fonctionnaires
ne connaitront pas d'augmentation. Sur sa lancée,
celui-ci a écarté toute
REPÉRAGE
Par Amar CHEKAR
lors que tout les pays qui ont
prit acte de l'importance de
l'utilisation des TIC et de son
impacte sur le développement du PIB,
continuent de faire des merveilles,
l'Algérie tourne au rond depuis pour
des raisons de volontés politiques
beaucoup plus que d'autres considération secondaire. Si ce n'est pas le cas,
pour quelle raison alors reculer son
lancement après avoir étés annoncés
à maintes reprises, dont la dernière
annonce des officielles a été avancé
pour le mois de juin de l'année 2015 ?
. " Le lancement du Commerce
Electronique peut se faire avec le lancement prochain de la 4G. A notre
niveau, nous sommes près à faire face
et développer toute les possibilités qui
existent. Par contre, Algérie Télécoms
est mieux placée que n'importe quel
autres organisme pour se prononcer
sur le sujet du E-Commerce ", révèle
sous Mohamed M (Pseudonyme), un
cadre du ministère des technologies
de l'information et de la communication
(MPTIC). Malgré l'existence déjà de
A
volonté de l'Etat de répondre aux revendications des
députés qui ont exigé, la
semaine écoulée, d'indexer
leur salaire sur celui de
leurs collègues allemands
(sic !).
Cette information donnée a
été faite à bon escient,
sans doute pour donner du
baume au cœur des pauvres gens qui ne supportent plus la morve de certains élus qui ne pensent
qu'à s'en mettre plein les
poches, tout en étant inutiles.
Mis à part ces précisions,
le ministre des Finances a
refusé de donner d'autres
sur le projet de loi de finances 2017 qui, a-t-il déclaré,
"est prêt et sera soumis à
l'APN à la rentrée sociale,
en septembre ".
Ainsi, nous ne saurons pas
si les textes cause du limogeage de son prédécesseur seront reconduits ou
pas. Pour ceux qui se rappellent, de nombreux textes controversés avaient
fait les choux gras des partis de l'opposition, qui
étaient allés jusqu'à accuser l'ex-ministre d'avoir
bradé le pays à des firmes
étrangères. Attendons,
donc, septembre pour voir
si le projet de LFC-2017
apportera ou pas des
démentis à ces accusations.
AEH
Mardi 26 juillet 2016
Amara Zitouni, président du
Conseil national de la concurrence au forum d'El Moudjahid :
" La concurrence
est le levier de la
croissance "
Par Samia. A
"La concurrence est le levier de la croissance " ce qu'a déclaré, hier, le président
du conseil national de la concurrence Amara
Zitouni, l'invité du forum de l'économie d'El
Moudjahid. Le conférencier s'est étalé sur la
présentation du conseil national de la
concurrence en revenant sur les différentes
séries actions entreprises par ce conseil
après trois années de sa réhabilitation. A ce
sujet, il a indiqué : "Le conseil existait depuis
1995, il a disparu par la suite, puis réhabilité
du nouveau en 2013. M. Zitouni c'est axé
sur trois objectifs notamment le contrôle des
activités économiques. Pour l'aspect consultatif " Le conseil pourra donner son avis et
statuer quant une entreprise publique ou privé
le saisi ". Etant donné que le conseil a un
caractère juridique , il peut également trancher sur quelques affaires en infligeant des
amendes à ceux qui commettent des infractions " L'intervenant a mis l'accent sur l'organigramme du conseil constitué de 12
membres très représentatifs qui regroupe des
professeurs d'université, des chefs d'entreprise. Le conférencier a cité les affaires dans
lesquelles le conseil de la concurrence a statué, l'année dernière notamment le marché
des assurances, les licences d'importation, et
le marché du ciment. L'interlocuteur qui
encourage la concurrence loyale a également soulevé le manque d'effectifs et de
moyens au sein du conseil de la concurrence.
Exprimant sur les sanctions, Zitouni a souligné : " Avant d'infliger une sanction, le
conseil doit avoir en sa possession des preuves tangibles sur l'affaire traitée. Le conseil a
chargé des " rapporteurs " qui sont sur le terrain pour effectuer une enquêté très approfondie.
Ces rapporteurs sont des représentants des
associations de la protection des consommateurs, formés pour cette mission en France.
Ceci dans le but de renforcer la capacité
humaine " Sur la concurrence au niveau des
opérateurs de la téléphonie mobile, l'orateur
a estimé que cette concurrence à permis la
dynamisation et la création des postes d'emploi, "Cette concurrence est stimulante ",
selon le responsable du conseil de la concurrence.
Ce dernier peut s'auto saisir en décidant de
déclencher des enquêtes sur des marchés.
S.A
LE COMMERCE ELECTRONIQUE PEUT ATTENDRE
", dira t-il. Afin de continuer dans le
model de gestion archaïque qui favorise souvent les pots de vins et autres
back chiches, le phénomène de la
résistance contre le lancement du
Commerce Electronique, se trouve à la
base de tout les retards pour ne pas
dire blocage du projet E-Commerce
qui finira par s'imposer de lui-même,
afin de garantir la traçabilité des opérations et la transparence. Autre phénomène qui a été soulevé, c'est le
recours aux banques étrangères qui
ne travaillent pas gratuitement dans
les transactions qui sont liés au marché international, au lieu de mettre en
place la loi et les mécanismes nécessaires afin de ramener cette argents
en Algérie, quitte à payer en monnaie
locale, avant de permettre aux banques de faires les changes en devises
de manière formel et de lutter par la
meme occasion, contre le marché
informel qui présente un danger certains pour les institutions publiques ou
privées. Le lancement du commerce
électronique, permet de gagner du
temps et de l'argent pour le pays, tout
en évitant de passer par les banques
quelques petites opérations commerciale très minimes par rapport à ce qui
est attendu de son lancement, le ECommerce peut attendre des mois si
ce n'est des années, avant de s'assurer de toutes les conditions nécessaires pour le E-Commerce à commencer
par la sécurité informatiques et autres
mécanismes juridiques, techniques
pour faire face contre la cybercriminalité, d'où toute les craintes et préoccupations des pouvoirs publics concernés. Donnant la parole aux opérateurs
économiques spécialisés dans le
domaine qui ont plus d'arguments à
défendre, ces derniers n'ont pas manqué de déplorer un déphasage totale
entre la réalité et la politique du ministère des technologies de l'information
et de la communication qui s'est
retrouvé hors connexion depuis des
années. " La mise en place d'un organisme qui prend en charge la problématique de l'économie numérique pour
faire avancer le projet du E.
Commerce. Le monde entier est passé
par cette étapes à commencer par les
pays voisins qui enrigistre un PIB
assez important dans le E-Commerce
5
étrangères ou à Jérusalem qui prennent des parts sur toutes les transactions relatifs au commerce et à l'économie nationale.
Evoquant la nécessité de créer un
réseau nationale pour les opérations
locales et un autre réseau internationale pour des transactions internationales, notre source qui révèle un
engagement sans faille et une culture
de transparence exemplaire qui va
dans l'intérêt du développement de
l'économie Algérienne, n'a pas manquer d'exprimer son regret par rapport
au potentielle en matière de ressources humaines et matériels que dispose
le pays, alors que d'autres pays
Africain qui sont très loin des capacités
humaines et naturel du pays, sont
allés jusqu'à développer l'utilisation
des SMS, avant même de passer au
commerce électronique, afin d'économiser leurs temps et leurs argents via
de simples sms qui sont à la porté de
tous. L'arrivée de la 4G, ne présente
pas vraiment la clé du Commerce
électronique, tant que le contenu continue de faire défaut.
A.C
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Publicité
Quotidien national d’information
Mardi 26 juillet 2016
Actualité
Mardi 26 juillet 2016
Quotidien national d’information
Deux nouveaux attentats criminels commis en Allemagne
République Algérienne Démocratique et Populaire
Ministère de la Communication
Un effet boule de neige ?
Forcenés fascinés par les assassinats
de masse, islamistes " radicalisés " via
les réseaux sociaux, réfugiés et/ou
migrants victimes de la politique internationale occidentale très mal intégrés : ce
sont là autant de profils différents, au
nombre de plusieurs milliers, voire
dizaines de milliers, vivant en Europe,
capables de passer à l'acte à tout
moment, et pour qui les récents massacres commis en France et en
Allemagne semblent avoir jouer le rôle
de catalyseur, voire d'élément déclencheur…
Prix du Président de la République,
du Journaliste Professionnel
Deuxième édition, 22 octobre 2016
« La femme algérienne, acteur majeur du développement économique et social »
Par Kamel Zaïdi et Agences
Le Ministère de la Communication annonce le lancement du « Prix de Président de la République, du Journaliste Professionnel »,
dans sa deuxième édition, comptant pour l’année 2016. qui sera décerné à l’occasion de la Célébration de la Journée nationale de la Presse
le 22 octobre 2016.
Ce prix annoncé par son Excellence Monsieur le Président de la République à l’occasion de la journée mondiale de la presse le 03 mai
2015, a été institué par décret présidentiel N° 15-133 du 02 Chaabane 1436 correspondant au 21 mai 2015, en signe de reconnaissance au
valeureux parcours des journalistes Algériens durant la guerre de libération nationale et d’appui aux efforts des professionnels de la presse nationale qui contribuent à la promotion du droit du citoyen à une information objective et créditée à travers la presse écrite, audiovisuelle et électronique.
Objectifs :
- Encourager et promouvoir a production journalistique nationale sous toutes ses formes.
- Stimuler l’excellence, le création et la professionnalisation au sein de la presse nationale en instaurant la culture du mérite.
- Récompenser les meilleures œuvres individuelles ou collectives ayant trait à la thématique retenue.
Catégories du prix :
- L’Information écrite : article de fond, critique, éditorial, reportage ou enquête.
- L’Information télévisuelle : reportages, enquêtes d’investigation, documentaires, bandes d’actualités filmées.
- L’Information radiophonique : émission d’information, reportages, et enquêtes.
- La presse électronique : meilleure œuvre d’information diffusée sur le net.
- L’Illustration : photographies, dessin et caricatures de presse publiés par un organe de presse nationale.
Conditions de participation ;
- Etre de nationalité Algérienne ;
- Etre titulaire de la carte nationale de journaliste professionnel ;
- Ne pas être membre du jury ;
- Lé candidat peut présenter sa candidature à titre individuel ou collectif.
- Le candidat n’est autorisé à participer que dans une seule catégorie et par une seule œuvre, à l’exception du prix d’illustration dont 1e
nombre peut atteindre dix (10) exemplaires de photographies, dessins ou caricatures de presse.
- Les œuvres présentées doivent faire l’objet de diffusion ou de publication par un organe de presse national durant la période 2015-2016.
Allemagne n'en finit plus de manger son pain noir en matière d'attaques et de menaces terroristes.
ainsi, un réfugié syrien de 27 ans souffrant
de troubles psychiatriques a péri dimanche
soir dans l'explosion qu'il a provoquée près
d'un festival de musique dans le sud de
l'Allemagne, qui a connu une semaine noire
endeuillée par plusieurs attaques meurtrières. "Il s'agit malheureusement d'un nouvel attentat terrible, qui à coup sûr accroît
L'
Auteur de la fusillade de Munich
Qui est David Ali
Sonboly ?
D'après les déclarations de son entourage et les premiers éléments recueillis par
les enquêteurs, l'auteur de la tuerie était un
ado tourmenté, subjugué par la violence…
Le 22 juillet. La date choisie pour perpétrer
l'attaque de Munich n'a rien du hasard.
David Ali Sonboly a tué neuf personnes,
cinq ans jour pour jour après la tuerie commise en Norvège par Anders Behring
Breivik. Le jeune germano-iranien était fasciné par l'auteur du massacre d'Utoya, et
obsédé par les tueries de masse. Les
enquêteurs ont d'ailleurs retrouvé dans sa
Modalités d’attribution du prix :
Le jury procèdera à la sélection des trois lauréats dens chacune des 05 catégories.
Le prix sera décerné à te meilleure œuvre des trois lauréats.
En plus du certificat de mérite, les lauréats des quatre premières catégories bénéficieront d’une récompense financière dont te montant
est fixé comme suit :
- Un million de dinars (1,000 000DA) pour le 1er lauréat
- Cinq cent mille dinars (500.000 DA) pour le 2e lauréat
- Trois cent mille dinars (300.000 DA) pour le 3e lauréat
Pour la cinquième catégorie, l’auteur de la meilleure illustration bénéficiera d’une récompense financière de l’ordre de cent mile dinars
(100,000 DA).
Dossier de candidature :
Les dossiers de candidatures doivent contenir les documents el pièces qui suivent :
a) Pièces administratives :
- Copie de la carte nationale du journaliste professionnel.
- Copie de la carte nationale d’identité.
- Certificat de nationalité.
- Attestation de travail datée de moins de trois mois.
b) Œuvre objet de participation :
- L’œuvre faisant objet de participation doit être remise dans les conditions et les normes techniques requises
c) Formulaire de candidature portant ce qui suit :
- Données personnelles sur te candidat ;
- Données relatives à l’œuvre objet de participation ;
- Justificatif de diffusion ou de publication de l’œuvre, signé conjointement par le candidat et la direction du media employeur.
Dépôt des dossiers :
Les dossiers de participation seront adressés au président du jury du Prix du Président de le république du journaliste professionnel.
Ministère de la Communication, avenue des 3 frères Bouaddou, Bir Mourad Rais. Alger.
- Par voie postale, le cachet de la poste faisant foi,
- Par dépôt au bureau d’ordre généra (B.O.G) du Ministère de la communication
La date limite du dépôt des dossiers est fixée au 1er septembre 2016.
Formulaire de candidature :
Voir le lien de téléchargement sur te site web du Ministère de te communication :
http://www.ministerecommunication.gov.dz/fr
ANEP ALGER
l'inquiétude des gens", a déclaré à la presse
le ministre de l'Intérieur du Land de Bavière,
Joachim Herrmann, venu sur les lieux de
l'explosion, la ville d'Ansbach (sud). Le
demandeur d'asile est mort dans l'explosion
de sa bombe, qui a aussi blessé 12 personnes, dont trois grièvement. Les secours
ont tenté en vain de le ranimer. Le ministre a
expliqué que les autorités cherchaient à vérifier s'il s'agit d'un attentat islamiste. "On ne
peut pas exclure que ce soit le cas", a-t-il dit.
Le fait qu'il ait voulu attenter à la vie d'autrui
plaide en faveur de cette hypothèse, a-t-il
ajouté. Le directeur adjoint de la police
d'Ansbach, Roman Fertinger, a parlé
d'"indices" selon lesquels des pièces de
métal ont été ajoutées à l'explosif. L'auteur
de l'attentat, dont la demande d'asile avait
été rejetée il y a un an, avait l'intention
d'"empêcher" la tenue du festival de
musique pop en plein air auquel participaient
plus de 2.500 personnes dans la ville, selon
M. Hermann. Il a essayé d'entrer sur les
lieux mais a dû faire demi-tour dans la soirée
faute de ticket d'entrée. La bombe a détonné
peu après vers 22H00 (20H00 GMT) devant
un restaurant du centre-ville, à proximité
immédiate du festival. Le Syrien, qui résidait
à Ansbach, avait tenté par deux fois dans le
passé de mettre fin à ses jours et séjourné
dans une clinique psychiatrique, selon le
ministre, qui a précisé ne pas savoir si l'homme était aussi animé d'intentions suicidaires.
Cet attentat survient à un moment où le pays
est sous haute tension après une série de
tragédies, dont celle de Munich (sud) qui a
fait neuf morts et 11 blessés vendredi soir.
Par ailleurs, il touche l'Allemagne, qui
comme le reste de l'Europe, connaît actuellement un contexte de crainte d'attentats
jihadistes. L'Europe a été frappée à plusieurs reprises cette année (à Nice en
France le 14 juillet, à Bruxelles en Belgique
le 22 mars) par des attaques meurtrières
revendiquées par le groupe Etat islamique.
C'est aussi la troisième fois en une semaine
que l'Etat régional de Bavière est frappé par
un drame. Vendredi soir, un jeune homme
de 18 ans souffrant également de troubles
psychiatriques, obsédé par les tueries de
masse mais a priori sans lien avec le jihadisme, avait tué neuf personnes à Munich et en
avait blessé grièvement 11 autres lors d'une
fusillade. Le 18 juillet, un demandeur d'asile
se disant de nationalité afghane avait déjà
blessé à la hache cinq personnes dans un
chambre de nombreux documents qui l'attestent. La police estime également qu'il
s'est inspiré du tueur de Winnenden près
de Stuttgart, un ado de 17 ans qui avait tué
15 personnes dans son ancien collège en
2009, avant de se suicider. Beaucoup se
demandent aujourd'hui quels sont les éléments qui ont poussé David Ali Sonboly,
que certains de ses voisins nous ont décrit
" comme réservé et calme ", à passer à
l'acte ? D'après les documents médicaux
retrouvés dans sa chambre, l'étudiant de
18 ans souffrait d'une " phobie sociale ",
une forme de dépression, " ce qui signifie
qu'il était atteint d'anxiété en présence
d'autres personnes ", a précisé le procureur
de Munich. Ce que confirme l'un de ses
voisins, croisé ce dimanche à Maxvorstadt,
le quartier où résidait le jeune homme. Ses
problèmes psychologiques l'auraient
conduit à un séjour de deux mois dans une
unité psychiatrique en 2015, avant qu'il
n'entame un traitement ambulatoire. Mais
les enquêteurs pensent qu'il a très rapidement arrêté de prendre ses médicaments.
Comme beaucoup d'ados tueurs qui se
sont illustrés ces dernières années aux
Etats-Unis, David Ali Sonoby était un fan de
jeux vidéos. " C'était un amateur de jeux
violents ", ont confirmé plusieurs de ses
camarades. Un élément qui selon le
ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière,
a " joué un rôle " dans cette affaire. Ali
David Sonboly se disait victime de " harcèlement " de la part d'autres jeunes de son
âge. D'après le journal Bild, le jeune étudiant aurait voulu se venger car il se disait
maltraité à l'école par des camarades d'ori-
train à Wurtzbourg, lors d'une attaque revendiquée par le groupe terroriste EI. Enfin, non
loin de la Bavière, un demandeur d'asile
syrien de 21 ans a tué dimanche à la
machette une femme avec qui il venait de se
disputer et a blessé trois autres personnes,
dans une crise de rage a priori passionnelle,
à Reutlingen, localité de 100.000 habitants
proche de Stuttgart (sud-ouest). Même si le
gouvernement insiste pour éviter tout amalgame, cette accumulation est de nature à
redonner de l'ardeur aux opposants à la politique d'ouverture généreuse de la chancelière Angela Merkel à l'égard des réfugiés en
2015. Le ministre bavarois Joachim
Hermann s'est dit inquiet que "le droit d'asile
soit discrédité" par les événements
d'Ansbach. La Bavière, où se sont déroulés
les tragédies de Wurtzbourg et Ansbach, est
à la fois la porte d'entrée en Allemagne des
migrants et une région dirigée par les plus
farouches détracteurs de l'ouverture aux
réfugiés, le parti conservateur" CSU. Ce dernier a réclamé à nouveau la semaine dernière un plafonnement de leur nombre en
Allemagne.
K. Z.
gine turque. Interrogé par la chaîne de télévision britannique ITV, l'un de ses copains
de classe affirme " qu'il était souvent seul
et peu apprécié dans l'école ". Toutefois,
pour le psychologue américain Peter
Langman, dont l'un des livres " Why Kids
Kill " (" Pourquoi les jeunes tuent ") traduit
en allemand a été retrouvé dans la
chambre de Sonboly, ces harcèlements ne
justifient pas le passage à l'acte. " Le harcèlement est moins significatif que les gens
veulent bien le croire. Dans mes
recherches, ce n'est pas le facteur central
qui est souvent imaginé ", a confié le psychologue à l'Associated Press, précisant
qu'il plaidait plutôt pour " la combinaison de
facteurs multiples ".
K.Z.
Surcharge des services obstétriques
Un phénomène accru durant l'été
es services obstétriques des
hôpitaux et cliniques de la
majorité des régions du pays
enregistrent une surcharge stressante durant la période estivale
qui coïncide avec les départs en
congé de nombreux professionnels de santé. Ce phénomène
s'explique notamment par la
hausse du taux de natalité en
cette période. A titre d'exemple,
28,4% des naissances (près de
300 000) ont été enregistrées
durant le troisième trimestre
2015, selon l'Office national des
statistiques (ONS) qui relève en
parallèle une hausse des
mariages (113 000) durant la
même période. Dans une déclaration à l'APS, le directeur de la
population au ministère de la
Santé, Amar Ouali, a imputé
l'augmentation des naissances (+
50 000) pour les seuls mois de
juillet et août 2015, en comparaison avec les autres mois de l'année, à la tradition de célébrer les
mariages en été. Si la situation
"difficile" que connaissent certains services obstétriques à travers le pays est due, pour le
même responsable, au "manque
flagrant" des personnels médical
et paramédical, d'autres professionnels de la santé l'expliquent
plutôt par l'absence d'une couverture sanitaire de proximité, ce qui
pousse le citoyen à s'orienter
vers un service équipé en quête
d'une bonne prise en charge
notamment en cas de grossesse
à risque. Le directeur de la santé
de la wilaya d'Alger, Dr.
Mohamed Miraoui, a indiqué que
les naissances enregistrées dans
17 établissements hospitaliers et
de proximité avaient atteint un
point culminant en été 2015 avec
près de 30 000 nouveaux nés,
L
Thème du concours : « La femme algérienne, acteur majeur du développement économique et social »
18
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
dont 21%
issues d'autres
wilayas. Evoquant le nombre de
cliniques et services obstétriques,
il a précisé qu'il y a un service
pour 61 167 femmes en âge de
procréation entre établissements
publics et privés avec une capacité d'un lit pour 447 femmes dans
les établissements publics et une
sage-femme pour 1 171 femmes.
Affluence excessive de localités est de la capitale vers
l'hôpital Parnet
Au centre hospitalier Nafissa
Hammoud (ex Parnet), la sagefemme coordonnatrice du service, Aichouche Messaoud, a affirmé que cette affluence était due à
la réputation de cet l'hôpital,
connu pour ses prestations de
qualité au niveau des services
des urgences médicales, de
pédiatrie et de néonatalogie ainsi
que le service obstétrique. Elle a
précisé que le service prend en
charge entre 30 et 50 accouchements par jour et plus de 1 000
par mois dont la plupart en
dehors de la wilaya d'Alger, relevant que certains hôpitaux à l'est
de la capitale transféraient vers
Parnet tous les accouchements à
risque (hypertension, diabète,
maladies cardiaques, anémies...).
D'une capacité de 24 lits patents,
le pavillon de gynécologie obstétrique se voit souvent dans l'obligation de redoubler sa capacité
d'accueil avec un lit pour deux
femmes et leurs nouveaux nés.
De ce fait, le service se transforme en une véritable ruche humaine qui s'emploie sans relâche à
cerner la situation. Cette profession est humaine et éprouvante à
la fois, a confié une infirmière qui
s'empressait d'aller prêter main
forte à une femme sur le point
d'accoucher, réitérant toutefois sa
totale disposition à assumer cette
noble mission quelle que soit la
situation. A ce propos, le personnel médical et paramédical a estimé qu'en dépit des grands
moyens mis à la disposition de
cette structure, il est impossible
de prendre en charge le nombre
croissant
d'accouchements
notamment en cette période de
l'année. Le manque sensible des
personnels médical et paramédical s'explique par le gel ces dernières années de la formation et
le passage des sages-femmes au
secteur de l'enseignement supérieur chose qui a entravé en grande partie, le bon fonctionnement
du service en question, a-t-il souligné. Le même son de cloche
résonne au sein du service gynécologie obstétrique du centre
hospitalier d'Annaba (est du
pays), selon le directeur général,
Pr. Abdelaziz Lankar qui a déclaré que 4 000 accouchements ont
été pris en charge durant le troisième trimestre 2015, soit 40
naissances par jour dont 70%
venues des wilayas avoisinantes
et 50% de la seule wilaya d'El
Taref. Il a relevé que le service
d'une capacité de 135 lits était
encadré par sept médecins et 55
sages-femmes, estimant que ces
compétences qui travaillent sans
répit aucun, n'étaient pas en
mesure de faire face à la situation.
Quand l'organisation arrive à faire la différence
Si les hôpitaux de Parnet et
d'Annaba doivent gérer au quoti-
7
dien cette pression pesante au
niveau des services obstétriques
durant l'été, la situation est autre
à l'hôpital de Kouba et les services hospitaliers d'Oran qui sont
parvenus à prendre les choses en
main grâce à l'organisation et à la
mobilisation de leurs personnels.
Le directeur général de l'hôpital
Bachir
Mentouri
(Kouba),
Abdelkader Ghouila, a affirmé
que conformément aux instructions du ministre de la Santé liées
à la prise en charge des services
maternité durant l'été, l'hôpital a
de suite mobilisé une équipe
médicale et paramédicale pour
assurer les prestations au niveau
de cette structure qui dispose de
56 lits entre les services obstétrique et grossesses à risque.
Outre la mise en place de 14
autres lits supplémentaires pour
éviter la situation "catastrophique" vécue les précédentes
années, le même responsable a
mis en avant l'organisation et
l'orientation
des
femmes
enceintes au cas par cas vers les
cliniques de Gué de Constantine
et d'El-Mouradia. Pour une
meilleure prise en charge, le
directeur de la santé de la wilaya
d'Alger a annoncé l'ouverture en
septembre prochain, d'un nouvel
hôpital maternité pédiatrie à
Douira (ouest de la capitale) et un
autre complexe à Baba Hassen et
à Bir Khadem dans l'attente du
coup d'envoi pour la réalisation
de trois hôpitaux similaires à
Rouiba, Ain Benian et Hussein
Dey d'une capacité de 150 lits
chacun. D'autre part, la situation
dans les services obstétriques
d'Oran (ouest du pays) est totalement différente de celle du centre
et est du pays. Le directeur de la
santé de wilaya, Abdelkader
Kaceb, a indiqué que sa direction
avait résolu définitivement le problème de surcharge et de pression au niveau des services obstétrique par la mise en place
d'une cellule qui veille à organiser
le transfert des femmes enceintes
entre les différents services de la
wilaya en fonction des lits disponibles, avant de rappeler qu'une
moyenne de 50 naissances sont
recensées chaque jour. Par
ailleurs, le chef du service gynécologie de l'hôpital de Zeralda, Pr.
Arab Boudriche, a confié que le
transfert des malades d'une
région à une autre était du en premier lieu, à l'exploitation irrationnelle des structures de proximité
existantes et à l'absence de
garde et de spécialistes ce qui
contraint le citoyen à aller chercher une meilleure prestation
dans les grands établissements
hospitaliers.
De son côté, le président du
conseil de l'ordre des médecins,
Dr. Mohamed Bekkat Berkani, le
phénomène est dû à la répartition
inégalée des spécialistes à travers les différentes régions du
pays, ce qui amène le citoyen, at-il dit, a se diriger vers les grands
établissements hospitaliers pour
la sécurité et la qualité des prestations.
Il a prôné, dans ce contexte, l'encouragement de l'installation des
spécialistes dans les régions
reculées tout en renforçant le rôle
des établissements et centres de
santé de proximité, estimant que
la prise en charge de la grossesse fait partie des prestations
médicales
"particulières"car
nécessitant beaucoup de vigilance pour préserve la vie de la mère
et du nouveau né.
R.N.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Accident de la route
Tizi Ouzou
Un mort et un
blessé dans un
dérapage à
Ifferhounène
Par Roza Drik
Une personne morte et une
autre blessée lors d’un dérapage
près du village Ikheddouchene
dans la commune d’Ifferhounène,
à 70 Kms au sud-est de Tizi
Ouzou. Selon le chargé de communication de la direction locale
de la Protection civile, le
Capitaine Kamel Bouchakour, le
véhicule à bord duquel étaient
les deux victimes de cet accident
de la circulation a dérapé et est
tombé dans un ravin, à hauteur
du village Ikheddouchene. Évacués en urgence vers l’hôpital de
Ain El Hammam par les éléments
de la Protection civile, un des
occupants du véhicule, âgé de
19 ans et qui était grièvement
atteint, a succombé à ses blessures. Le second passager a été
pris en charge et a reçu les soins
nécessaires, a-t-on ajouté de
même source.
R.D.
Relizane
Déliquescence et
vétusté au quartier
de la poste
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
MC Alger en amical:
Aucune nouvelle de la petite
Nihal d’Iferhounène
Victoire contre les
Polonais de GKS Piast
Gliwice (3-0)
Aucune nouvelle
jusqu’à hier
dimanche. La
fillette, Si
Mohand, Nihal,
âgée de 4 ans est
portée disparue,
depuis jeudi 21
juillet, dans la
région des
Ouacifs, à une
quarantaine de
kilomètres au
sud-est de Tizi
Ouzou, avons
appris de sources
sécuritaires
locales.
Par Roza Drik
a fillette venait d’arriver avec ses parents
de la wilaya d’Oran
où ils demeurent, précisent
nos sources. Ils devaient
passer quelques jours au
village Ath Ali dans la commune d’Aït Toudert où ils
devaient assister à une fête
de mariage.
Un séjour qui a mal
tourné. Jeudi à la mi-journée, les parents ont
constaté que leur enfant qui
était en compagnie d’autres
enfants à proximité de la
maison de leurs proches
avait mystérieusement disparu. Alertés, les services
de sécurité ont ouvert une
enquête et lancé des opérations de recherches en
compagnie des villageois,
mais en vain. Aucun signe
de vie , nouvelle de la fillette jusqu’à hier . Selon
des sources sécuritaires,
aucune piste n’est jusque-là
à écarter.
R.D.
L
e MC Alger (Ligue 1
Mobilis) a remporté
une nouvelle victoire
lors de son stage qu'il
effectue en Pologne, cette
fois-ci devant le KS Piast
Gliwice (Division 1 polonaise de football) sur le
score de (3-0), mi-temps
(0-0) en match amical disputé dimanche à Wisla
(Pologne).
Les buts du match ont été
inscrits par Zerdab (55),
Hadj Bouguèche (70) et
Hachoud (77).
C'est la 4e victoire des
hommes de Djamel Menad
après ceux obtenus devant
Gornik Zabrze (Ligue 1
polonaise), Stal Mielec (2e
division) et Rozwoj
Katowice (2e division) sur
le même score (1-0),
contre une défaite devant
Karpaty Lviv (Div. 1 ukrainienne) par 1 à 0, concédée au début du stage
L
polonais.
Après son retour en
Algérie, le club algérois
effectuera un dernier stage
précompétitif en Tunisie du
2 au 10 août, au cours
duquel il rencontrera l'ES
Tunis et le Club Africain.
Le MC Alger débutera le
championnat de Ligue 1
Mobilis dont le coup d'envoi est prévu les 19 et 20
août, contre la JS Kabylie
à Tizi-Ouzou.
Vainqueur de la Coupe
d'Algérie 2015-2016, le
MCA prendra part à la prochaine édition de la Coupe
de la Confédération africaine (CAF).
Béni Maouche (Béjaia)
Mondiaux-2016 d'athlétisme (juniors) :
Un déficit en foncier et des programmes
de logements au compte-gouttes
Ahmed Saïdia 12e en finale
du 3000m steeple
omptée par mis les grande commune
de la wilaya de Bejaïa, enclavée en
zone rurale sur les hauteurs du mont
Achtoug, Béni Maouch a payé un lourd tribut durant la guerre de libération nationale
en voyant plusieurs de ses villages complètement rasés.
À l’indolence des familles entières ont
fui la région en quête de conditions de vie
plus au moins favorables.
Néanmoins, au jour d’aujourd’hui les
autorités à tous les niveaux se doivent de
réparer cette injustice en lançant divers
programmes de logements, notamment le
renforcement de la formule de l’habitat
rurale, d’autant plus que les services de la
municipalité reçoivent des palettes de dossiers de demandeurs d’aide à l’auto
construction.
Ce qui n’est guère le cas, selon une
source bien informée de cette localité. En
C
effet, sur un nombre total de 349 dossiers
d’aide au logement dans le cadre du
FONAL, seulement 125 ont reçu une notification, souligne notre source, ajoutant
que les postulants à cette formule de logement se présentent presque quotidiennement à la mairie pour s’enquérir de l’état
d’avancement de leurs dossiers.
Par ailleurs, les programmes de logements dont a bénéficié la région de Béni
Maouch dans les autres formules demeurent insignifiants, dès lors qu’on croit
savoir que celle-ci a bénéficié uniquement
de 25 logements dans le cadre de la
résorption de l’habitat précaire, en
2012.implantés au village Ladjabia n’Ath
Khiar, ces logements n’ont pu être distribués que vers la fin de l’année 2015, nous
dit-on. Pour leur part, les autorités locales
parlent d’un programme de 40 autres logements construits au lieu-dit Imzizwi et dont
les travaux sont achevés, reste leur branchement au réseau électrique. Une tache,
rappelle-on qui relève des services de
l’OPGI, signalant en outre que la dite
municipalité a bénéficié d’un autre programme de 40 logements urbains dont 30
prévus à Lamrahna et 10 à Imzizwi.
Sur le taux d’avancement de ce projet,
les services de l’APC ont fait savoir que
les choix des terrains ont été effectués, les
procès verbaux de la commission ont été
adressés à la wilaya, reste à attendre la
notification qui, dit-on, tarde à venir.
À signaler que la commune de Béni
Maouch fait face à un problème de taille, à
savoir celui de l’absence du foncier duo
demeure un véritable handicap pour les
autorités locales de mettre en exécution
les quelques programmes de logements
inscrits en faveur de la municipalité.
M.H.
Amalou (Bejaia)
100 locaux contre zéro activité
es locaux à usage commercial et artisanal baptisés sous le slogan 100 locaux
pour chaque commune” lancés
en grand pompe en 2005 par le
président de la république,
dans une perspective de
réduire le chômage qui gangrène la plupart des localités à
travers le pays, s’avère
aujourd’hui un vrai fiasco. Le
bilan de ce programme onze
ans après son lancement est
peu reluisant, et ce, dans la
mesure où les dits locaux sont
soit dans un état de délabrement, soit non raccordés aux
divers réseaux, achevés et non
exploité ou carrément détour-
L
nés de leur vocation. La situation des 100 locaux réalisés
dans la commune d’Amalou
est moins édifiante dans ce
sens. En effet, cette dernière
se voie construire 61 unités à
hauteur du chef-lieu communal, 25 locaux sont érigés au
village Biziou et 9 autres
construits au village Ath Djaâd.
Cependant, force est de
constater, nous rapporte-t-on,
que ces locaux, malgré leur
attribution, demeurent à ce jour
non exploités, car nous indique-t-on, non encore raccordés aux réseaux électronique.
Ce qui n’a pas maqué d’ailleurs de décevoir les attributai-
8
res de ces locaux après une
attente languissante. Certains
par mis eux même avoir entrepris plusieurs démarches
auprès de la SDE en vue d’un
raccordement de leurs locaux,
mais en vain. Donc, il parait
clair que la raison qui fait que
ces locaux demeurent toujours
sans exploitation n’est pas à
chercher dans leur lieu d’implantation comme ce fut le cas
ailleurs pour certains localités
de la wilaya, mais plutôt au
niveau de la SDE et la DLEP
auxquelles incombent le devoir
de les alimenter en électricité.
Un état de fait qui montre bien
que ces deux directions n’arri-
vent pas encore à accorder
leurs violents pour être à la
hauteur de ces jeunes qui
attendant depuis belle lurette
de pouvoir enfin disposer d’un
locale afin d’exercer leurs
métiers. Ce qui fait qu’en attendant un hypothétique raccordement au réseau électriques,
les locataires doivent encore
prendre leur mal en patience.
Finalement, s’il y’a lieu de faire
le bilan ce ne serais que : “ 100
locaux pour zéro activités. Une
autre désillusion pour les jeunes d’Amalou qui n’aspire
pourtant qu’a exercer leurs
activités et vivre dignement.
M.H.
Mardi 26 juillet 2016
Quotidien national d’information
Tizi Ouzou
Vivre dans une bâtisse rongée jusqu’à l’os et menaçant de
tomber en ruines n’a rien de rassurant. Les concernés n’écartent
pas l’imminence d’une catastrophe, dénonçant par la même le
manque de réaction des responsables de la daïra à l’égard de
leurs préoccupations. Les habitants du quartier de la poste, sis
au chef-lieu de Relizane, ont
déposé auprès des autorités
locales une pétition recelant un
ensemble de revendications
dans le but d’attirer leur attention
sur des problèmes sociaux dont
le plus saillant a trait à la vétusté
du cadre bâti, du réseau routier,
des trottoirs. Sans compter l’absence d’espaces verts. Les
citoyens souffrent depuis de longues années sans qu’aucun projet de développement soit mis en
place pour éliminer ces handicaps ne serait-ce que partiellement. Cette accumulation de
déficits pèse lourdement sur le
cadre de vie. Vivre dans une
bâtisse rongée jusqu’à l’os et
menaçant de tomber en ruines,
n’a rien de rassurant. Ils n’écartent pas l’imminence d’une catastrophe, dénonçant par la même
raison, le manque de réaction
des responsables de la daïra
chargé des dossiers des habitations précaires, à l’égard de leurs
préoccupations. Les bâtisses font
peine à voir avec leurs toits détériorés, leur murs délabrés, leurs
escaliers sombres et brinquebalants. La façade est repoussante
et les responsables concernés
ne daignent même pas les ravaler. C’est insupportable, se
lamentent les habitants qui ne
savent plus à quel saint se vouer.
Ils n’ont pourtant jamais cessé
de solliciter les parties concernées mais en pure perte. Tous
ces problèmes méritent d’être
pris en charge car il urge de
prendre des décisions immédiates et drastiques.
A.L.
Mardi 26 juillet 2016
Quotidien national d’information
Algérien Ahmed Saïdia Kenzi a
pris la 12e place en finale du
3000m steeple des Mondiaux-2016
d'athlétisme (juniors), remportée par
le Kényan Amos Kirui, dimanche à
Bydgoszcz (Pologne).
Cette finale à laquelle ont pris part 16
athlètes a été parcourue sur un
rythme très élevé imprimé par les
athlètes kényans, érythréens et
éthiopiens classés aux places d'honneur.
Le Kényan Kirui (8:20.43) a devancé
sur la ligne d'arrivée l'Erythréen
Yemane Haileselassié (8:22.47),
alors que l'Ethiopien Getnet Wale a
L'
arraché la médaille de bronze sur le
fil (8:22.83), en dépit d'une chûte
dans le dernier tour.
Lors de cette finale, l'athlète algérien
(19 ans) a amélioré sa performance
personnelle en 8.44.53, après avoir
réalisé un chrono de 8:53.98 lors des
éliminatoires courues jeudi en se
classant 9e dans une 2e série dominée par le Kényan Vincent Kipyegon
Ruto (8:37.20).
Lors de ce Mondial juvénile qui a pris
fin dimanche, c'est Mohamed-Yasser
Triki qui a réalisé la meilleure performance algérienne en prenant la 4e
place de la finale du saut en lon-
CHAMPIONNAT
MÉDITERRANÉEN
DE BADMINTON
(U19)/ALGÉRIE:
Quatre médailles dont
deux en argent
La sélection algérienne de badminton a
achevé sa participation au 3e Championnat
méditerranéen de la discipline des moins de
19 ans (garçons et filles), en décrochant quatre médailles (2 en argent et 2 en bronze) lors
de la compétition qui a pris fin samedi dans la
capitale égyptienne, le Caire.
C'est la badiste algérienne Hala Oukchani qui
a remporté la 1re médaille en argent en finale
de l'épreuve individuelle après sa défaite
devant la Française Euvilla Cassir, alors que
l'Algérienne Sirine Ibrahim et l'Egyptienne
Hana Hicham se sont partagé la médaille de
bronze.
Dans l'épreuve du "double mixte", la paire
algérienne composée de Kousseïla Mammeri
et Lynda Mazeri s'est contentée de la médaille
de bronze en compagnie de la paire égyptienne "Madjed Ahmed-Salma Ahmed".
L'or de cette épreuve a été décroché par le
double français "Euvilla Cassir-Hugo
Hanacart", vainqueur de son homologue
égyptien "Djana Achraf-Mahmoud
Mountasser".
Dans les épreuves par équipes, la sélection
algérienne s'est imposée
respectivement face au Maroc, l'Egypte "A" et
l'Egypte "B" sur les mêmes scores (5-0), mais
s'est inclinée devant la France (2-3), prenant
au passage une médaille d'argent.
Quarante (40) badistes, dont 6 Algériens
représentant 4 pays (Algérie, Egypte, Maroc
et France), ont pris part à la 3e édition de ce
tournoi méditerranéen, alors que la Grèce, la
Syrie et la Turquie, initialement engagées, ont
brillé par leur absence.
En marge de cette compétition, un stage bloqué sera organisé du 24 au 28 juillet au
Caire, au profit de tous les participants.
CYCLISME:
gueur grâce à un bond de 7,81 m
(record d'Algérie), et également la
14e performance de l'année.
Il a nettement amélioré sa marque
des demi-finales qui était de 7,54m
réalisée lors du 3e essai.
L'Algérie a participé à ces Mondiaux
(19-24 juillet) avec huit athlètes:
Abderezak Khelili et Abdallah Khelidj
(1500m), Kenzi Saïdia (3000m steeple), Mohamed Yasser Triki (longueur), Amine Bouanani (110m
haies), Billal Djaafri (10.000m marche), Toufik Bouziane et Ali Djoudar
(10.000m).
Le Britannique Froome
remporte son 3e Tour
de France
Le Britannique Chris Froome (Sky) a remporté dimanche à Paris son troisième Tour de
France, à l'issue d'une 21e et dernière étape
arrachée au sprint par l'Allemand André
Greipel (Lotto) sur les Champs-Elysées.
Au classement final, Froome devance le
Français Romain Bardet et le Colombien
Nairo Quintana sur le podium de cette 103e
édition. Pour le gain de l'étape, Greipel a surclassé le Slovaque Peter Sagan (Tinkoff) et le
Norvégien Alexander Kristoff (Katusha).
Mohamed Atbi (DEN algériennes de voile:
o
Ri
à
s
le
na
tio
na
rs
eu
ul
co
s
le
r
re
no
ho
ur
po
Tout faire
es athlètes algériens qualifiés pour les JO-2016 de
Rio (5-21 août), dans les spécialités (RSX, Laser-Radial)
sont décidés à honorer les
couleurs nationales lors de la
1re participation algérienne au
rendez-vous olympique, et
occuper le meilleur rang possible.
"Nous allons nous concentrer
sur cet objectif" ont déclaré le
président de la Fédération
algérienne de voile (FAV)
Mohamed Atbi, et le Directeur
des équipes nationales,
Mourad Ouguessoum, lors
d'une conférence de presse
animée à l'école nationale des
sports aquatiques et subaquatiques de Bordj El-Bahri (Alger).
Trois véliplanchistes ont permis
à l'Algérie d'être présente pour
la 1re fois à cet évènement
L
olympique Il s'agit de Hamza
Bouras et Katia Belabbes
(RSX) et Iman Chérif Saharoui
(Laser-Radial).
"Nous avons atteint un premier
objectif à savoir la qualification
au rendez-vous de Rio, maintenant nous visons le meilleur
classement et faire mieux que
les pays africains ayant pris
part auparavant aux JO" a souligné M. Atbi et d'ajouter:
"Dés leur arrivée à Rio, les
athlètes algériens effectueront
des entraînements en commun
avec leurs homologues étrangers, ce qui est une chose
positive pour nos athlètes pour
lesquels nous avons des
objectifs à long terme et
notamment dans l'optique des
JO-2024".
De son côté, le DEN, Mourad
Ouguessoum a assuré que
"grâce à leur bonne préparation, les véliplanchistes algériens seront en mesure de réaliser de bons résultats aux JO2020 et 2024, alors que l'objectif de Rio, consiste seulement à assurer une participation honorable".
La représentante algérienne
Imane Chérif-Sahraoui a
affirmé pour sa part qu'elle n'a
pas peur de ce rendez-vous
olympique.
"Je vais bien gérer mon état
psychologique surtout que le
dernier stage m'a permis de
prendre confiance en moi et
d'envisager cette compétition
avec sérénité".
Le véliplanchiste Hamza
Bouras vise quand à lui un
"classement entre la 25e et la
30e place sur un total de 36
concurrents à Rio".
17
"Je ne peux pas dire que je
vise une place sur le podium.
Le stage en Espagne m'a permis de situer mes possibilités
et je suis en mesure d'occuper
une place parmi les 25 premiers" a t-il ajouté.
La 3e algérienne engagée à
Rio, Katia Belabbes a déclaré
"que son niveau s'est nettement amélioré grâce aux stages effectués en Europe,
notamment à Cadix (Espagne)
qui a beaucoup de similitude
avec Rio". L'athlète Imane
Sahraoui (laser-Radial) s'est
préparée dans un centre spécial à Malte sous la houlette du
Portugais Miguel Mc Carthy,
alors que Katia Belabbes et
Hamza Bouras se sont préparés à Cadix (Espagne) dans un
centre spécialisé (RSX) sous
l'encadrement de l'Espagnol
Curro Manchon et de sa soeur
Blanca Manchon, une
ancienne championne du
monde. Au rendez-vous olympique de Rio, l'Algérie sera
présente aux côtés de
l'élite mondiale de la discipline
dont 36 messieurs et 26
dames en RSX, alors
que l'épreuve Radial (dames)
regroupera 37 concurrentes.
Les 12 courses des JO se
dérouleront du 8 au 14 août,
qui seront clôturées
par la courses "Medal-Race"
(course aux médailles) à
laquelle prendront part
les 10 meilleurs véliplanchistes. Le trio algérien qualifié aux
JO-2016, a, rappelle t-on,
validé sa participation olympique lors du championnats
d'Afrique disputé en 2015 à
Alger.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
Abid dit oui
au NAHD
23 Algériens retenus
pour les deux tests face
à la Tunisie
L'attaquant de l'USM Harrach
Mohamed Amine Abid a donné son
accord pour s'engager cet été avec le
NA Hussein Dey, a appris l'APS auprès
du pensionnaire de la Ligue 1 Mobilis
de football.
Le joueur avait été prêté la saison dernière au MC Alger avec un bilan de 3
buts marqués seulement.
Le club algérois a assuré auparavant
l'engagement de 12 joueurs : les deux
gardiens de but Doukha et Merbah
ainsi que les joueurs de champ
Benyahia, Benhocine, Laribi, Khiat,
Benai, Ferguene, El-Orfi, Benamara,
Harrouche et Ardji.
En revanche, le NAHD s'est passé des
services de Benayad,
Boukhanchouche, Allag, Slimani, Drifel,
Benaldjia, Boussouf, Guebli, Allali,
Khellaf, et Choubani,
Les "Sang et Or" viennent de clôturer
un premier stage effectué à Sétif avant
de s'envoler lundi pour la Tunisie pour
un regroupement qui s'étalera jusqu'au
9 août prochain avec au menu une
série de matchs amicaux contre des
équipes algériennes et tunisiennes.
Le staff technique, toujours dirigé par
Youcef Bouzidi, a connu des changements notables avec le départ de l'entraîneur-adjoint Dziri Billel et l'entraîneur
des gardiens Fateh Toual, remplacés
respectivement par Mohamed Lacete et
Mourad Benameur. Finaliste de la précédente édition de la Coupe d'Algérie
qu'il a perdue contre le MC Alger (1-0),
le NAHD disputera la saison prochaine
la Coupe arabe des clubs.
Le ministère des
Sports russe
reconnaissant
envers le CIO
Le ministère russe des Sports est
"reconnaissant envers le Comité international olympique" (CIO) pour sa décision de ne pas interdire la participation
de la Russie aux Jeux olympiques-2016
de Rio de Janeiro, a déclaré le ministre
des Sports Vitaly Mutko, dimanche.
"Nous sommes reconnaissants au CIO
pour avoir permis aux athlètes russes
de concourir aux Jeux olympiques de
Rio", a-t-il affirmé, exprimant sa "certitude que la plupart des membres de
l'équipe de Russie vont satisfaire aux
exigences et critères du CIO".
Le milieu sportif russe a accueilli dimanche avec soulagement le verdict du
CIO autorisant, sous conditions, les
sportifs russes à prendre part au rendez-vous de Rio, même ce soulagement est relativement tempéré par le
maintien de l'interdiction de participation, pour raison de dopage, infligée à
la discipline athlétisme. De son côté,
l'Agence mondiale antidopage (AMA)
s'est dite "déçue" que le Comité international olympique (CIO) ait renoncé à
exclure des jeux Olympiques 2016 la
Russie, accusée d'avoir mis en place
un système de dopage d'Etat.
"L'AMA est déçue que le CIO n'ait pas
pris en compte la recommandation de
son comité exécutif qui était basée sur
les résultats de l'enquête McLaren" sur
le dopage dans le sport russe, a indiqué le président de l'AMA, Craig
Reedie. Suivre cette recommandation
"aurait assuré une approche claire, forte
et harmonisée", a-t-il souligné.
"Le rapport McLaren a mis en évidence,
au-delà du doute raisonnable, l'existence d'un système d'Etat de dopage
en Russie qui entame sérieusement les
principes d'un sport propre comme le
garantit le Code andidopage mondial",
a ajouté M. Reedie.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Quotidien national d’information
Préparation de la CAN-2017 (U-17):
USMH :
RÉACTIONS :
Mardi 26 juillet 2016
Constantine :
alimentation en
eau potable dans
la wilaya a connu,
ces dernières années, un
“bond qualitatif”, passant
d’une dotation par habitant
de 155 litres/jour en 2010 à
200 litres/jour actuellement, a précisé Ferhat
Mezghiche, chef du service
de l’AEP à la DRE, soulignant que ce résultat a été
rendu possible “à la faveur
de la réalisation de plusieurs projets ayant permis
la mobilisation de ressources hydriques et l’extension des réseaux de distribution dans l’ensemble des
communes de la région”.
L’
e sélectionneur de
l'équipe nationale de
football des moins de
17 ans (U-17) Saber
Bensmaïn a retenu 23
joueurs en vue des deux
matchs amicaux face à la
Tunisie, les 26 et 29 juillet à
Tunis, rapporte la fédération
algérienne (FAF) sur son
site.
Ces deux tests entrent dans
le cadre de la préparation
des Verts en vue de la double confrontation face au
Gabon (aller le 6 août à
Alger et retour le 21 août à
Libreville) comptant pour le
2e tour des éliminatoires de
la CAN-2017 prévue à
Madagascar.
"Ces deux rencontres nous
permettront d'améliorer plusieurs aspects de notre jeu",
a affirmé le coach national
dans un entretien accordé au
site de la FAF.
L
Les jeunots Algériens se
sont qualifiés pour ce 2e tour
aux dépens de la Libye
après le succès 2-1 au stade
Omar-Hamadi d'Alger (aller :
défaite 2-3).
Les deux rencontres ont eu
lieu à Alger en raison de la
situation sécuritaire qui prévaut en Libye.
"Les erreurs commises sur le
plan défensif face à la Libye
ne se reproduiront pas face
au Gabon et offensivement
on va essayer de rester sur
la dynamique des matchs
face à la Libye où on a marqué quatre buts. Il y a plutôt
un problème de concentration et de réussite", a-t-il
analysé.
Et d'enchaîner : "Nous avons
un bon groupe en progression constante, un groupe
capable d'aller loin. Nous
avons les moyens d'affronter
les meilleurs pour peu que
les joueurs restent concentrés pour éviter les erreurs
commises face aux Libyens.
Je ne me focalise pas trop
sur les équipes adverses, je
préfère me concentrer sur
mon équipe. Si les joueurs
sont concentrés et bien en
place, ils peuvent faire quelque chose", a-t-il conclu.
LISTE DES 23
JOUEURS
CONVOQUÉS :
Gardiens de but : Karam
Hamdad (JS Kabylie), Issam
Tabarout (CR Belouizdad),
Tahar Chahine Mazouz
(ASM Oran)
Défenseurs : Aïssa
Boudechicha (CA Bordj Bou
Arréridj), MÆhammed Latafi
(ASO Chlef), Mohamed
Amine Tougaï (NA Husseïn
Dey), Aymen Mohamed
Belaribi (ASM Oran),
Oussama Draou (ASM
Oran), Abdelkader Alaeddine
Belharrane (ASM Oran),
Ahmed Mohamed Abdellah
Kerroum (ASM Oran),
Hocine Amine Sanoun
(Paradou AC)
Milieux de terrain : Meziane
Aït Ziane (USM Blida),
Mohamed Kessour (USM
Bel-Abbès), Nabil Ouamara
(ASM Oran), Hocine Dehiri
(Paradou AC),
Abderrahmane Berkoun
(Paradou AC), Adem
Zorgane (Paradou AC)
Attaquants : Abdelkarim
Louanchi (MC Alger),
Abderrahim Hachemi (JSM
Béjaïa), Mehdi Idir (JSM
Béjaïa), Hichem Chennoufi
(ASM Oran), Merouane
Zerrouki (Paradou AC),
Zerroug Boucif (Paradou
AC).
Olympisme :
Les activités du COA et ses perspectives
au coeur d'une rencontre avec Ould Ali
e programme d'activités
du Comité olympique et
sportif algérien (COA), ses
perspectives et la participation de la délégation algérienne aux jeux olympiques
JO-2016 de Rio (5-21 août),
ont été au coeur d'une rencontre entre les représentants du COA et le ministre
de la Jeunesse et des
Sports, El Hadi Ould Ali, indique dimanche le ministère
(MJS).
Cette rencontre a vu la présence également de membres du Comité de prépara-
L
tion olympique (CPO).
Le ministre a tenu, au début
des travaux, à exprimer sa
satisfaction quant au "travail
et au professionnalisme" du
COA qui, en étroite concertation avec le MJS a pu
"mener à bien notamment la
candidature de la ville
d'Oran aux jeux méditerranéens de 2021, les jeux africains 2015 de Brazzaville et
diverses autres opérations
d'envergure nationale et
internationale", précise un
communiqué du MJS.
Le premier responsable du
16
département ministériel a
mis en exergue "le processus préparatoire des JO2016 de Rio malgré les
contraintes minimes, sans
impact réel, notamment sur
les sportifs qualifiés".
M. Ould Ali a appelé à cette
occasion à un meilleur
accompagnement psychologique des athlètes dans un
futur proche, tout en se félicitant des derniers résultats
sportifs, "de leur amélioration à la hauteur des efforts
consentis tant par les pouvoirs publics que par les
athlètes eux-mêmes".
Le ministre a reçu un
exposé du président du
COA Mustapha Berraf ainsi
que celui du CPO Amar
Brahmia sur les derniers
développements à quelques
jours du départ de la délégation algérienne à Rio de
Janeiro, conclut la même
source.
Cette réunion intervient en
conclusion du cycle des rencontres de concertation du
ministre avec les
Fédérations nationales.
Relizane :
Renforcement de la
dotation en eau potable
La dotation en eau
potable par habitant
a été renforcée à
Constantine,
atteignant 200 litres/
jour suite à la mise
en service de projets
inscrits dans le cadre
de l’amélioration de
la distribution du
précieux liquide, a-ton appris dimanche
de la direction des
ressources en eau
(DRE).
La mise en service, à la fin
de l’année en cours, de
trois (3) nouveaux réservoirs (2 de 2.500 m3 et un
de 1.000 m3), destinés à
alimenter trois (3) lotissements au chef lieu de
wilaya, contribuera également à augmenter cette
dotation, a-t-il ajouté, soulignant que les travaux de
réalisation de ces projets
avancent à un rythme jugé
appréciable dépassant 98
%. Le même responsable a
signalé que la mise en
exploitation en 2015 d’un
réservoir de 2.500 m3 à la
cité Benchergui, l’un des
plus importants quartiers
de la ville de Constantine
(4.000 habitants), figure
parmi les nouvelles réalisa-
tions qui ont favorisé l’évolution de cette dotation.
Deux (2) autres ouvrages
similaires, d’une capacité
de 2.000 m3 chacun, ont
été aussi mis en service
dans les communes d’Ibn
Ziad et de MessaoudBoudjeriou, a affirmé le
même responsable, ajoutant que ces nouveaux
réservoirs ont permis de
mettre fin au déficit enregistré
ces
dernières
années dans ces zones en
matière d’ alimentation en
eau potable (AEP).
Une opération de réhabilitation d’un réseau de distribution d’eau potable, long
de 42 km, entre le lieu-dit
“Quatre
chemins”
(El
Khroub) et les localités de
Zighoud-Youcef et d’Ain
Abid, a été achevée durant
la même période, ce qui a
contribué à résoudre le
problème de déperdition
d’eau dans ces localités, a
encore fait savoir le même
responsable. Le secteur de
l’hydraulique dans la wilaya
de Constantine a bénéficié,
au titre de l’exercice 2016,
d’une enveloppe financière
de 350 millions de dinars
destinée au renforcement
des capacités de mobilisation de l’eau potable dans
plusieurs zones rurales
dans cette wilaya où le
taux de couverture par le
réseau d’eau potable a
dépassé 96 % à l’heure
actuelle, a-t-on encore souligné.
Afin d’identifier les entreprises en expansion
L’ANEM lance une enquête
ne enquête sur le marché de
l’emploi de la wilaya d’Oran
dans les secteurs du tourisme et l’industrie a été lancée par l’Agence
nationale de l’emploi (ANEM), a-t-on
appris dimanche de sa direction
régionale Ouest (DREM).
Cette enquête projette d’étudier et
d’analyser le marché de l’emploi
dans deux secteurs clés (le tourisme
et de l’Industrie) ayant un grand
impact sur l’économie nationale, avec
la concertation des employeurs des
deux créneaux.
Des cadres de l’ANEM pilotent
cette opération, a indiqué le directeur
régional de l’ANEM, Abdelhamid
U
Benachiba, lors d’une conférence de
presse. Le lancement officiel de
cette enquête a été fait le 20 juillet
dernier par le directeur central de l’information, études et documentation
de l’ANEM. Mohamed Arrache. Cette
initiative a pour objectif principal
d’identifier les entreprises en plein
expansion dans les secteurs du tourisme et de l’industrie, pourvoyeuses
d’emploi, pour cerner leurs besoins
en matière de main d’œuvre.
Il sera aussi question de connaître
les difficultés qui entravent le processus de recrutement des demandeurs
d’emploi dans les entreprises.
Cette étude ambitionne de créer
des ponts entre les secteurs de l’emploi, de la formation professionnelle
et de l’université, afin de satisfaire les
besoins du marché de l’emploi. Ces
passerelles aideront à adapter l’employabilité avec les besoins du marché de l’emploi, selon Abdelhamid
Benachiba. Oran est devenue le
point de mire pour le tourisme et l’industrie, surtout qu’elle devra accueillir d’importants événements et manifestations tels les Jeux méditerranéens en 2021, d’où l’importance
d’avoir les structures d’accueil et le
service nécessaire, mais aussi une
bonne base industrielle pour les réaliser, a-t-il expliqué.
Feux de forêt
Plus de 80 hectares brûlés
à Médéa
lus de 80 hectares de couvert
végétal ont été réduits en cendres à travers la wilaya de Médéa,
suite à des incendies de forets survenus ces quatre derniers jours, selon
la Protection civile.
Les pertes les plus importantes
ont été enregistrées lors d’un incendie qui s’est produit jeudi dernier au
lieu-dit Ez-zaouia, commune de
Benchicao, où 15 hectares de planta-
P
tions sylvicoles, 13 hectares de
maquis et 40 hectares de broussailles ont été détruits par le feu, a indiqué la même source.
Plusieurs hectares de pins d’Alep
et de maquis ont été également ravagés par les flammes, dans des incendies de forets survenus successivement à Oued Awgad, commune
d’Ouled Bouachraa (Ouest), Ouled
Djiar, dans la commune de Sidi-
Mardi 26 juillet 2016
Naamane (Est), Beni Boubaker, à ElAissaouia, (Nord-est) et Achir, relevant de la commune de Kef Lakhdar
(Sud-est), a-t-on ajouté.
Les services de la Protection civile
déplorent, en outre, la destruction de
pas moins de 280 bottes de pailles et
six (6) quintaux de blé et d’avoine,
lors de feux de récolte qui ont eu lieu,
durant cette période, à El-Omaria et
Kef-Lakhdar.
9
Les habitants dénoncent
la dégradation
de leur environnement
Après avoir longtemps patienté, les habitants de la nouvelle ville Adda Benada ex :
Bermadia, ont pris attache avec notre journal,
exprimant ainsi leur ras-le-bol. En effet, ils
sont convaincus que leur cité est carrément à
l’abandon. Ils citent d’abord l’absence d’un
agent de nettoyage dans les artères de ladite
ville susmentionnée. Depuis cette époque,
c’est un jeune chômeur embauché dans le
cadre du filet social, qui s’occupait de balayer
les ruelles de la cité moyennant une rétribution des habitants. Parfois, ces derniers ont
organisé des opérations de volontariat, mais
le cœur n’y est plus à présent. Il y a lieu de
rappeler qu’une partie de la population de la
cité est constituée par la classe moyenne où
l’on dénombre des enseignants, des avocats,
des administrateurs et autres des fonctionnaires, ainsi que d’anciens agents administratifs
en retraite. Le deuxième point noir est l’absence d’éclairage, car les sociétés sous-traitantes, chargées de la maintenance, délaissent les poteaux défectueux. Or, c’est le
deuxième hiver que cette situation existe,
avec toute l’insécurité qui en découle, tant
pour les travailleurs (et travailleuses) ainsi
que pour ceux qui se dirigent tôt le matin vers
les mosquées. Et ceci sans omettre que des
hordes de chiens errants rôdent, en permanence. Enfin, au beau milieu de cette cité,
entre la route et le périphérique, à 200 m seulement du lycée, existe un jardin d’enfants
abandonné depuis belle lurette. Il n’y a ni
balançoire, ni toboggan comme c’est le cas
d’autres jardins à travers les diverses artères
de la ville. On se gardera d’oublier l’effondrement des plaques d’égouts qui obligent les
passants ainsi que les automobilistes à faire
preuve de prudence. Les habitants de la nouvelle cité Adda Benada souhaitent que les
autorités concernées y accordent un minimum
d’attention.
A.L.
Création de petites
et moyennes entreprises
Relizane attire
les investisseurs
La wilaya de Relizane représente une
destination privilégiée pour les investisseurs
et les promoteurs désirant créer des petites et
moyennes entreprises (PME), compte tenu
des potentialités socio-économiques qu’offre
cette région. Cette région a, au lendemain de
la proclamation de l’indépendance nationale,
mis peu à peu en valeur ses capacités à créer
un solide “réseau” d’entreprises à vocation
locale, régionale et nationale activant dans les
différents secteurs industriels et commerciaux. Comptant peu d’entreprises au début
des années 1980, activant essentiellement
dans le textile, la production de jus de fruits,
du sel et du bois, Relizane, promue au rang
de wilaya en 1984, dispose actuellement de
5.700 PME réparties à travers différentes
zones de la wilaya. Les entreprises publiques
industrielles, la station électrique d’une capacité de 3x150 mégawatts et les nombreuses
PME emploient plus de 19.000 travailleurs,
soit près de 19% du nombre de la population
active, souligne-t-on, à la direction la direction
de l’industrie, de la PME et de la promotion de
l’investissement de la PME-PMI. La période
de mise en œuvre du plan quinquennal 20092014 constitue en outre une étape importante
dans l’accroissement des PME, dont le nombre s’est accru de 77%, selon la même
source qui attribue cet essor aux réformes
importantes engagées par l’Etat et à la dynamique enclenchée dans les secteurs tels que
le bâtiment, les travaux publics, les transports,
les télécommunications et les industries alimentaires. Par secteur, celui des services est
le plus attrayant pour les promoteurs économiques avec la mise en place de 2.700 PME,
soit 46,9%. Il est suivi par le secteur de la
construction et des travaux publics avec environ 2.000 entreprises (34,1%) du total des
entreprises créées au cours de cette période.
A.L.
Régions
Mardi 26 juillet 2016
Logements sociaux
910 logements lancés
pour 3000 demandes
à Oued Amizour
Nombreux sont les citoyens de la
commue d’Amizour, dans la wilaya de
Bejaïa, qui caressent le rêve de pouvoir un
jour bénéficier d’un logement décent. Moi
et ma petite famille occupons une vieille
bicoque qui menace ruine à n’importe quel
moment. Si j’arrive à accéder un jour à un
logement social, ce sera incontestablement la meilleure chose qui me soit arrivée
“, nous déclare avec un brin d’optimisme
un habitant de la périphérie d’Amizour et à
un autre de la localité d’Ighil Ialouanen
relevant de cette dernière de lui emboiter
le pas : “ Lors de la dernière distribution de
logement, la chance ne m’a pas souri.
J’espère que la prochaine fois sera la
bonne, d’autant plus que mon dossier ne
souffre d’aucune contestation “ .En effet, il
y aura certainement une prochaine fois,
car les services de la dite municipalité
avancent que malgré le grand écart enregistré entre l’offre et la demande, cela
n’empêche que plusieurs centaines de
famille verront leurs souffrances abrégées,
et cet à la faveur du programme immobilier
actuellement en chantier dans cette commune.. En effet, cette dernière a bénéficié
au cours de ces dernières années d’un
programme immobilier consistant. La formule Social locatif (LPL), destinée de surcroît aux couches de favorisées s’est vu
booster de quelque 910 unités en cours de
réalisation, apprend-on d’une source municipale. Cette dernière indique que ces
logements implantés sur différents site du
chef-lieu communal d’Amizour connaissent
des taux d’avancement variables. Dans le
même ordre d’idées, l’Office de la Gestion
et de la Promotion Immobilière (OPGI) de
la wilaya de Bejaïa dont les dits logements
sont inscrits à son indicatif rassure que mis
à part certains aléas relatifs à l’approvisionnement en matériaux de construction,
les différents chantiers vont bon train. À
noter en outre que les services de la commune d’Amizour ont enregistré jusqu’ici
pas moins de 3000 dossiers de logements
en attente de satisfaction.
M.H.
Feux de forêts à Béjaia
530 hectares ravagés
par les flammes
Tous les foyers d’incendie déclarés
dans la wilaya de Bejaia ces deux derniers
jours ont été éteints samedi mais, au bout,
d’importants dégâts sur le manteau végétal, estimé à 530 hectares, a-t-on appris
auprès de la conservation des forêts. 22
communes en ont pâti de ces feux, qui
heureusement, ont peu affecté les espaces
et essences forestiers (71 hectares), brûlant surtout de la broussaille et du maquis
(264 hectares) et accessoirement des vergers d’arbres fruitiers, des figuiers et oliviers, entre autres (14 hectares), a-t-on
précisé.
Ces feux, au nombre de 25, porte à plus
de 1300 hectares le bilan des dégâts survenus dans la wilaya depuis le début de la
saison estivale. Le plus important, s’étant
produit dans la nuit du jeudi à vendredi au
mont Gouraya, au coeur, du parc national
éponyme, parcouru par les flammes sur
une aire de plus de 160 hectares, dont la
combustion a transformé, durant toute son
ignition la ville de Bejaia en fournaise, a-ton ajouté. Bien que les flammes se soient
rapprochées des zones habitables, notamment sur la lignée du quartier de Dar
Nacer, aucun dégât matériel, ni victime
humaine n’ont été déplorés, a-t-on également précisé, indiquant toutefois, que l’intervention des secours a connu beaucoup
de difficulté, à Gouraya autant que dans la
chaîne montagneuse des Babors, en raison des reliefs. Accidentés des zones
sinistrées, de leur position en crête et du
manque de source d’eau sur leur parcours.
M.H.
Culture
Mardi 26 juillet 2016
Accostage du navire Soummam au port de Bejaïa
Poésie révolutionnaire
L’école de formation mobile
reprend sa navigation
Ouvrer pour la collecte
du patrimoine oral
Le navire école “ La
Soummam 937 “ a
séjourné quatre
jours durant au port
de Bejaïa depuis
mardi dernier. Un
séjour, nous dit-on
qui entre dans le
cadre d’un
programme de
formation et
d’instruction en
faveur des étudiants
de l’Ecole
supérieure de la
marine de
Tamenfoust.
uelque 113 élèves
officiers de la marine,
dont
31
femmes et trois étudiants
étrangers ont pris part à ce
Q
stage d’entraînement de
navigation maritime. Les
élèves officiers ont ainsi eu
droit durant quatre jours
d’exercice à un programme
théorique et pratique riche
en connaissances, indiquet-on, à l’effet de consolider
leur expérience en la matière. Le dit navire a pris avanthier la destination du port de
Milano en Italie avant son
accostage au port d’Alger
comme dernière étape de
ce cycle de formation, le 31
du mois en cours. À rappeler que ce stage, qui s’inscrit
dans le cadre du cursus de
formation de cette future
promotion d’officiers de la
marine nationale, à débuté
le 30 juin dernier. La voie de
navigation du dit
en
Méditerranée et l’océan
atlantique a déjà été ponctuée par des haltes notamment au port de Portsmouth
en Grande Bretagne, puis
au port de Carthagène en
Espagne.
M.H.
Enseignement de tamazight
Formation accéléré
des enseignants à El Kseur
opération de formation des candidats au poste d’enseignement
de la langue amazighe, tout palier
confondu se déroule de bonnes conditions. C’est du moins ce qu’a déclaré le
chef de service formation et inspection
de la direction de l’éducation de
Bejaïa, M. Hadroug, lors de sa visite
effectuée lundi passé au centre de formation dans la ville d’El Kseur. Le
même responsable n’a pas manqué de
montré sa satisfaction quand la bonne
préparation de cette formation ainsi
qu’à l’assiduité des stagiaires. Ces
derniers reçus au concours de recrutement des enseignants qui s’est déroulé au moi de juin dernier, se trouvent
depuis samedi dernier au lycée de
Berchiche dans la ville d’El Kseur, sise
à quelques vingt kilomètres, à l’Ouest
du chef-lieu de la wilaya de Bejaïa,
pour une formation en initiale qui s’étale sur deux semaines. Ainsi, pas moins
de 506 enseignants stagiaires issus de
L’
23 wilayas concernées par l’enseignement de la langue amazigh, se trouvent actuellement en formation, encadrée par des professeurs et autres formateurs. Les stagiaires autant ainsi à
suivre des cours sur la psychologie de
l’enfant, assurés de surcroît par des
enseignants spécialisés dans le
domaine, avec un volume horaire de
trois heures pour chaque groupe pédagogique, en plus d’autres modules non
moins importants tels l gestion des
classes et la législation scolaire. Cette
dernière est assurée par des inspecteurs de l’administration et autres
directeurs afin de doter les futures
enseignants de connaissances relatives à leurs droits et devoirs. Par
ailleurs, nous dit-on, il a été décidé
d’introduire le module de l’éthique
dans ce cycle de formation. Une décision, souligne-t-on qui intervient suite
à la signature de la charte d’éthique
entre le département de Benghebrit et
les partenaires sociaux, en l’occurrence les différents syndicats du secteur
de l’éducation. En fait tout est mis en
palace par les responsables de la
direction de l’éducation de la wilaya
pour la réussite de ce rendez-vous.
D’ailleurs, le chef du centre de formation, a décidé, dans le souci de désengorger le lycée de Berchiche qu’il a
réservé exclusivement pour les stagiaires des autres wilayas, d’ouvrir les
portes du collège « Les frères Drire »
au profit des stagiaires de la wilaya de
Bejaïa. Finalement, il convient de souligner que cette formation revêt une
petite importance capitale dans la
mesure qu’elle constitue une opportunité pour ces futures enseignants de
prendre connaissance de tout ce qui a
trait à la profession d’enseignant outre
la rigueur qu’elle a exige notamment
dans le respect des valeurs et des
recommandations y afférant.
M.H.
Les participants au
colloque national sur
la poésie
révolutionnaire, dont
les travaux ont pris
fin dimanche soir à
Mostaganem, ont
recommandé de
constituer des
commissions de
wilaya à travers le
pays pour collecter et
classer le patrimoine
oral sur la résistance
populaire et la
révolution du 1er
novembre.
es commissions de
wilaya auront pour missions de présenter des
rapports au ministère des
Moudjahidine pour la prise en
charge de l’impression et l’édition de la matière collectée et
son étude par les spécialistes et
les chercheurs, sous la supervision de l’Association algérienne
de la littérature populaire, organisatrice de cette rencontre.
A la clôture de cette rencontre,
qui a enregistré la présence du
ministre des Moudjahidine,
Tayeb zetouni, l’accent a été
mis sur la nécessité d’encourager les jeunes dans le domaine
de l’oralité algérienne, ainsi que
sur la poursuite de l’organisation de telles rencontres d’une
manière régulière dans chaque
wilaya et sous l’égide du ministère des Moudjahidine, dans le
but de rédiger et de préserver le
legs oral algérien dans toutes
ses formes et ses expressions,
qui constitue une partie de la
mémoire populaire et du patri-
C
moine national. Dans ce sens,
le ministre des Moudjahidine a
insisté sur l’officialisation de ce
colloque national. Pour rappel,
ce colloque national organisé
sous le slogan “Les gloires de la
révolution de libération dans le
legs oral et les chants populaires algériens” a enregistré la
participation de près de 40
poètes, enseignants et chercheurs du pays. Des poèmes
révolutionnaires et des conférences traitant, entre autres, du
rôle de la poésie populaire
durant la guerre de libération
nationale et des chants populaires ont été présentés à cette
occasion. Ce colloque a été
organisé en coordination avec
le Centre national des études et
de la recherche dans le mouvement national et la révolution du
1er novembre 1954, dans le
cadre de la célébration du
54ème anniversaire de l’indépendance nationale.
Création d’un comité
de recueil de la poésie
“Melhoun” Le ministre
des Moudjahidine,
Tayeb Zitouni a annoncé,
dimanche à Mostaganem, la
création d’un comité de recueil
de la poésie “Melhoun” en particulier et de chansons glorifiant
la Révolution de Libération
nationale, les chouhada et les
moudjahidine, constitué de professeurs et de spécialistes.
Dans une déclaration à la presse lors de la deuxième journée
de sa visite dans wilaya, M.
Zitouni, a souligné qu’un autre
comité se consacrera à écrire
sur tous les actes de torture et
les atrocités perpétrés par le
colonisateur français (18301962). Un 3ème comité s’attelle
actuellement à l’écriture de
l’histoire de la guerre de libération nationale pour les nouvelles générations avec un style
simple, en plus de l’élaboration,
par des spécialistes en la
matière, de livres pour les trois
paliers scolaires, sur la guerre
de libération. Selon M. Zitouni,
tous les centres de repos, les
directions, les musées et les
structures relevant du ministère
ont été dotés d’équipements
audiovisuels sophistiqués pour
l’enregistrement des témoignages des moudjahidine,
même au cours de séminaires
et rencontres organisés, pour
que ces témoignages constitueront la matière première pour
les historiens, les chercheurs et
les professeurs pour écrire l’histoire, tout en soulignant dans le
même contexte, “nous sommes
très avancés dans le recueil de
témoignages et de documents
ayant trait à la guerre de libération nationale et à l’histoire
d’Algérie”. Dans une allocution
à la clôture du colloque national
sur la poésie (qacida) révolutionnaire, le ministre a fait
savoir qu’à ce jour, plus de
15.000 heures de témoignages
ont été enregistrées. Le ministère a récupéré la majorité des
archives de l’étranger et l’Etat
est déterminé à ramener l’ensemble des archives nationales
qui se trouve à l’Etranger y
compris en France”, a-t-il ajouté
soulignant que “ces archives
sont
une
propriété
des
Algériens, de l’Algérie et de la
glorieuse guerre de libération”.
D’autre part, il a annoncé que
l’opération de baptisation des
rues et des quartiers aux noms
des héros, des ulémas, des
grands hommes et des amoureux de l’Algérie a été achevée
au niveau de 20 wilayas en
2015. Pour le reste, l’opération
varie entre 70 et 90 %. “Nous
ne pouvons pas nier, en tant
qu’Algériens, que des français
ont participé à la guerre de libération nationale aux côtés
d’autres pays. Plusieurs sont
tombés au champ d’honneur
pour l’Algérie, nous les considérons comme moudhahidine et
martyrs pour la cause algérienne”, a ajouté M. Zitouni.
“Il n’y aura pas de relations normales entre l’Algérie et la
France, tant que le dossier et la
question de mémoire reste en
suspens”, a-t-il encore déclaré.
Dans ce même contexte, il a fait
savoir l’existence de trois dossiers importants, celui des
archives nationales pour lequel
des sous-comissions composées de spécialistes ont été
créés, celui des disparus durant
la guerre où le ministère a
recensé comme bilan préliminaire 2.000 disparus sur le territoire national, soit dans des
centres de détention ou dans
les postes de police, de gendarmerie ou de l’armée française.
Le troisième dossier est celui
des essais nucléaires. Pour
rappel, ce colloque organisé
sous le thème “les victoires de
la guerre de libération dans la
patrimoine oral algérien” a
connu la participation de plus
de 40 poètes, professeurs,
chercheurs des quatre coins du
pays. Une série de poèmes
révolutionnaires et des conférences ont été présentés.
Ce colloque a été initié par
l’Association algérienne de littérature populaire en collaboration avec le Centre national
d’études et de recherche dans
le mouvement national et la glorieuse guerre de libération
nationale, dans le cadre de la
célébration du 54ème anniversaire
de
la
fête
de
l’Indépendance. Par ailleurs, le
ministre a rendu visite au moudjahid Mohamed Kella et à la
veuve du chahid Benroukallah
El Hadj et a présidé à Sidi Ali
une cérémonie de baptisation
de la maison de jeunes au nom
du Chahid “Belhamiti Senouci”.
Dans
la
commune
de
Benabdelmalek Ramdane, M.
Tayeb Zitouni a procédé à la
pose de la première pierre de
réalisation d’un musée local et
de la réhabilitation de la stèle
commémorative à la mémoire
du chahid
Benabdelmalek
Ramdane (1928-1954), un des
déclencheurs de la révolution
nationale. Le ministre a également inauguré le nouveau
siège de la direction des moudjahidine et inspecté un centre
de repos au profit de cette catégorie à Ouréah.
Seddouk à (Bejaïa)
Ouverture du festival national du théâtre scolaire de Mostaganem
Le mausolée cheikh Belhadad pris
en charge par la wilaya
31 troupes y participent
opération de transfert
de la propriété du
Mausolée Cheikh
Belhaddad des sévices de
la commune aux services
de la wilaya est presque
arrivée à son terme
apprend-on dun source
fiable. En effet, un arrêté
établi dernièrement par le
wali de Bejaïa est adressé
à l’Assemblée locale de
Seddouk au vu de la mise
en œuvre de la procédure
réglementaire dudit transfert
de ce monument religieux
et historique du pays,
L’
indique la source, soulignant que la gestion du
mausolée sera confiée plus
tard à la direction de la culture de la wilaya. Il y’a lieu
de savoir par ailleurs que
les autorités locale de la
daïra de Seddouk notamment l’Assemblée locale n’a
de cesse de demander le
transfert de la propriété du
Mausolée à la wilaya, néanmoins ce n’est qu’à l’arrivée
de l’actuel Wali, en l’occurrence Ould Salah Zitouni,
que la procédure de son
expropriation au profit de la
10
wilaya a été rendu possible.
Une procédure qui ne sera
que bénéfique, il faut le
souligner, pour cette commune dans le sens que vé
monument bénéficiera de
subventions adéquate pour
son entretien et son bon
fonctionnement, ce qui
motivera davantage les flux
de touristes de tenter un
périple dans cette région. À
signaler au final, que cette
initiative n’est intervenue
qu’à la faveur de la visite du
Wali de Bejaïa au mois de
novembre dernier dans la
commune de Seddouk où il
a fait un crochet au village
Seddouk Oufella pour ainsi
visiter le mausolée de
Cheikh Belhaddad. En se
recueillant sur les tombes
des trois martyrs, le wali n’a
pas manqué de constater
l’état lamentable dans
lequel se trouve cette édifice de surcroît construit à
coup d’une dizaine de milliards. Outré par son état de
dégradation, le wali a pris la
décision de son transfère
sur le champ.
M.H.
a 23ème édition du festival
national du théâtre scolaire
s’est ouverte dimanche à la
maison de la Culture “Ould
Abderrahmane Kaki” à
Mostaganem, avec la participation de 31 troupes totalisant
600 élèves des trois cycles. La
cérémonie d’ouverture, à
laquelle a assisté un grand
nombre d’élèves et leurs
parents, a été marquée par un
défilé des troupes participantes
à ce rendez-vous culturel,
organisé sous le slogan
“Eduquer un enfant c’est
construire un pays”, en plus
d’une exposition de différents
travaux d’élèves et la présentation d’une opérette sur l’enfance par la troupe “Mustapaha
L
Kateb” de Stidia
(Mostaganem). Les troupes
participantes de 28 wilayas du
pays se disputeront les trois
premiers prix tous paliers
confondus. Les performances
des élèves seront évaluées par
un jury présidé par l’inspecteur
de l’éducation, Bouchahma
Bendehiba et composé du metteur en scène Bouhmam
Abdelwahab de Guelma et
l’inspecteur d’éducation,
Kasdali Slimane de
Mostaganem. Cet événement
culturel, organisé par la direction de l’éducation, qui s’étale
jusqu’à jeudi, vise à encourager et perfectionner les talents,
selon les organisateurs. En
outre, ce festival, devenu une
tradition annuelle, contribue à
la promotion du théâtre scolaire et à la découverte d’artistes
talentueux en herbe pour les
prendre en charge, afin de
constituer l’avenir de la quatrième Art en Algérie, a-t-on souligné. A rappeler que les prix de
la 22ème édition de ce festival
ont été décrochés par le lycée
“Saïd Zerrouki” de Bordj Bou
Arreridj avec la pièce “Hourriet
Watan”, le CEM “Si Kaddour
Bennaimi” d’El Bayadh pour la
pièce “Madinet ennour” et
l’école “Mohammed Seddik
Benyahia” de Souk Ahras avec
la pièce “Lawahat thawria min
El qaïda Echarkia”.
15
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Économie
Mardi 26 juillet 2016
Quotidien national d’information
Le G20 à propos
du terrorisme :
« C’est une menace
grandissante
pour l’économie
mondiale »
Le G20 considère que la montée d’attentats à travers le monde
est devenue une menace pour la
croissance économique mondiale.
A l’issue d’une réunion de deux
jours tenue dimanche à Chengdu,
dans le sud-ouest de la Chine, les
ministres des Finances du G20 ont
“condamné dans les termes les plus
forts les récents attentats terroristes” survenus dans le monde.
Dans le communiqué final du
Groupe, le terrorisme a été inclus
parmi les facteurs “compliquant”
l’environnement économique mondial, même constat que le Fonds
monétaire international (FMI) avait
fait au cours du week-end.
A cet égard, la réunion de Chengdu
a été l’occasion de “réaffirmer notre
solidarité et notre résolution dans la
lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes, et dans le renforcement des moyens pour enrayer le
financement du terrorisme”, a indiqué le secrétaire américain au
Trésor Jacob Lew.
La question a été immanquablement abordée lors des dernières
rencontres du G20, mais la succession d’attentats meurtriers ces dernières semaines, de Nice à Kaboul,
lui conférait une acuité particulière.
En mai dernier, au Japon, les
grands argentiers du G7 s’étaient
déjà entendus pour muscler leur
offensive contre le financement du
terrorisme, par le biais des échanges accrus entre organisations de
renseignement et une meilleure collaboration dans la mise en oeuvre
des sanctions financières, comme
le gel de comptes bancaires.
Il était question aussi du renforcement du Gafi (Groupe d’action
financière sur le blanchiment des
capitaux.
Régions
Examens du baccalauréat 2016
Le rythme annuel
à 5,2% en juin
Sidi Bel Abbès
récompense ses lauréats
Par K.Benkhelouf
cette effet une cérémonie de récompense aux meilleurs lauréats des examens
de fin d’année a eu lieu,
dans son enceinte, la soirée du 21 juillet, et ce en
présence de Mr le wali
Hattab Mohamed, des autorités locales et d’un grand
nombre de parents d’élèves, et autres invités.
Le lycée Enal Sid Ahmed
situé sur l’Avenue Aïssat Idir
à Sidi Bel abbès, remporte
pour la seconde année
consécutive, la qualité de
meilleur lycée de la wilaya
avec un taux de réussite de
88,37% avec 152 candidats
ayant pu décrocher leur
baccalauréat sur les 172
présents en classe durant
A
juin 2015, elle a enregistré une hausse
de près de 8%. S’agissant de l’évolution
mensuelle, qui est l’indice brut des prix à
la consommation en juin 2016 par rapport à mai 2016, elle a été de 1,4%
(contre 0,5% en juin 2015 par rapport à
mai 2015).
Cette hausse mensuelle a résulté
essentiellement de l’augmentation de
2,6% des prix des produits alimentaires,
tirée par une hausse de 5,21% pour les
produits frais contre une très légère
croissance de +0,07% pour les produits
agroalimentaires.
Pour la catégorie des produits frais, la
plupart a connu une hausse des prix à
l’exception des poissons frais (-13,15%)
et la pomme de terre (-2%) en juin dernier contre un mois auparavant. Par
contre, des augmentations ont été affichées pour les légumes frais (+15,8%),
les fruits frais (+13,9%), les viandes de
Le rythme d’inflation
annuel s’est établi à
5,2% en juin 2016, a
appris dimanche l’APS
auprès de l’Office
national des statistiques
(ONS).
e rythme d’inflation en glissement
annuel de juin 2016 représente
l’évolution de l’indice des prix à la
consommation sur la période allant de
juillet 2015 à juin 2016 par rapport à celle
allant entre juillet 2014 et juin 2015.
Quant à la variation annuelle des prix à
la consommation, c’est-à-dire la croissance des prix en juin 2016 par rapport à
L
poulet (+9,5%) et les viandes ovines
(+0,97%) et bovines (+0,86%) ainsi que
les oeufs (+1,9%) en juin dernier comparativement au mois précédent. Par ailleurs, les prix des biens manufacturés
ont affiché une légère hausse de 0,4%
sur la même période de comparaison,
tandis que ceux des services sont restés
presque
inchangés
(+0,08%).
Concernant la variation annuelle, il est
constaté une hausse quasi-générale des
prix entre juin 2016 et juin 2015 sauf
pour la pomme de terre (-26,02%), et la
volaille et oeufs (-8,75%). La plus forte
hausse enregistrée en variation annuelle
a été connue particulièrement par les
fruits (+47,6%), les poissons frais
(+17,05%), les légumes (+16,6%) et les
boissons non alcoolisées (+8,5%). Pour
rappel, le taux d’inflation s’était établi à
4,8% 2015, tandis que la Loi de finances
2016 prévoit une inflation de 4%.
les capacités de production des bases
pétrochimiques et économiseront à
l’Algérie la facture actuelle d’importation
annuelle de 1,5 million tonnes de produits énergétiques dérivés dont l’essence. Ces investissements porteront
sur la réalisation de quatre (4 ) raffineries à Skikda, Tiaret, Hassi Messaoud
(Ouargla) et Arzew (Oran) totalisant une
capacité annuelle de 5 millions tonnes
de produits énergétiques dérivés outre
la production de produits pétrochimiques dont le méthanol et le polymed,
selon les explications faites au ministre.
Outre la couverture des besoins du
marché national et l’économie de deux
(2) milliards de dollars par an d’importation, ces investissements permettront
aussi de se diriger vers l’exportation
vers 2019-2020, est-il indiqué. Pour
accompagner cette orientation stratégique, le ministre a insisté sur la requalifi-
cation et la promotion des capacités du
port pétrolier de Skikda et les structures
de transport par canalisation. Dans la
base pétrochimique de Skikda, M.
Bouterfa a inspecté les structures de
raffinage du pétrole et de liquéfaction
de gaz ainsi que les installations de
transport par canalisations avant de
tenir une réunion à huis clos avec les
cadres de cette base.
l’année. Nous saurons également que le Collège d’enseignement
moyen,
Boudouma Abdelkader de
Sidi Bel Abbès ville a permis
à presque l’ensemble des
élèves de 4 ème année de
décrocher le Brevet d’enseignement Moyen et donc
assurer le passage des 46
élèves sur les 47 présents
au lycée, soit un taux de
97,87% et devient de la
sorte, le meilleur CEM à
l’échelle wilaya. L’école primaire de Sidi Lahcène 2, a
été également classée première en matière de dis-
pense des cours élémentaires aux petits enfants dans
la wilaya puisqu’elle a permis à ses 350 écoliers de
fin de cycle primaire sur les
360 de décrocher l’examen
de 6ème c’est à dire le passage d’office au palier
moyen. Il faut souligner que
ces résultats émanent surtout d’un encadrement
exemplaire et des efforts
louables des enseignants.
Cette année, les récompenses ont été plutôt pécuniaires au lieu des habituels
cadeaux physiques. L’idée
reste bien sur louable puis-
que ça donne le choix aux
parents d’élèves de faire ce
que bon leur semble avec
les récompenses de leur
enfant.
Des prix allants de 40
000 Da pour les petits chérubins des écoles primaires
à 60 000 Da pour les heureux bacheliers qui ont
décroché le sésame avec
une mention très bien et
plus. Une soirée qui a commencé à 19h et s’est
allongé au delà de 21h sur
des airs de
musique
Andalouse et une collation
générale.
Sidi Bel Abbès
231 incendies et 61 hectares
d’orge et de blé ravagés
Par K. Benkhelouf
e service de communication de la
protection civile de la wilaya de
sidi bel abbés, a signalé dans un bulletin d’information, que ce secteur a
enregistré durant la période allant du
1er au 16 juillet 2016, 231 incendies
confondus dont 24 concernent le massif forestier, dont les dégâts, seront
évalués par les services de la conservation des forets.
A titre de rappel, il a été signalé, que,
l’arsenal de transport et de lutte
L
contre les incendies, est stationné,
au niveau de la nouvelle unité
implanté dans la daïra de Telagh,
compte tenue de l’importance des
superficies forestières, situé dans la
région. L’unité est intervenue dans
04 incendies séparés, soit à 02 reprises à Oued Sbaa et Teghalimet, et les
deux autres fois dans la daïra de Sidi
Ali Benyoub.
Les incendies en question ont ravagés également les produits agricoles
dans surface de 61 hectares d’orge et
de blé qui a été détruite par le feu,
Mardi 26 juillet 2016
Saison estivale 2016
Pour la seconde
fois consécutive,
le lycée Enal Sid
Ahmed, est
récompensé pour
les grands efforts,
qui sont fournis
dans son
programme annuel
d’enseignement.
D’importants investissements seront concrétisés
D’
Quotidien national d’information
Inflation
Pour mettre fin à l’importation de produits énergétiques dérivés
importants projets d’investissement seront concrétisés durant
2017 de sorte à permettre d’ici 2019 de
mettre fin à l’importation des produits
énergétiques dérivés, a indiqué dimanche à Skikda le ministre de l’Energie,
Noureddine Bouterfa.
Au cours de sa visite d’inspection à la
base pétrochimique de cette ville, le
ministre a indiqué que ces investissements développeront et diversifieront
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
1718 botes de foin et 100 arbres fruitiers ont été ravagés, dans 06 incendies séparés. Compte tenue de la
gravité de ces incendies pour la faune
et la flore, la protection civile réitère
son appel vers les citoyens à s’impliquer, pour lutter contre l’existence
d’incendie, qui nuisent à notre économie nationale et à la santé de notre
environnement. Certains feux ont été
maitrisés grâce à des appels téléphoniques de citoyens au 14, numéro de
service mis gratuitement à la disposition du citoyen.
Beni saf accueil
70 enfants sahraouis
en colonie de vacances
Le centre de colonie de vacances du
centre d- formation professionnelle et d’apprentissage CFPA de Béni-Saf, ville portuaire et touristique,70 enfants de la
République Arabe Sahraouie Démocratique
RASD. Moncef Merabet, directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya d’AinTemouchent, a déclaré à la presse locale
qu’il remercie les services de la direction
de l’enseignement et de la formation professionnels d’avoir mis à leur disposition ce
CFPA, centre de colonie de vacances, qui
ont facilité la tâche pour accueillir nos hôtes,
enfants de la République Arabe Sahraouie
Démocratique RASD pour leur séjour
variant entre 25 et 30 jours . Il a rappelé
que toutes les conditions de sécurité, de
santé, d’hébergement et de restauration
sont réunies tout en ajoutant que des activités sportives, culturelles et artistiques seront
organisées durant leur séjour. De même,
des tournées de contrôle seront effectuées
par les membres de la commission de
wilaya chargée de la préparation et du suivi
de la saison estivale est touristique au
niveau de l’ensemble des centres de colonie de vacances implantées à travers les 18
plages autorisées à la plage au niveau du
littoral de la wilaya pour s’enquérir sur le
terrain des conditions du séjour des colons
et des estivants, aux plans sécuritaire, sanitaire, routier, de l’agréable baignade, des
bonnes prestations de service, de la bonne
restauration, de l’hébergement ainsi que la
qualité de l’eau maritime des plages .
B.A.
Protestation
à Ain-Temouchent
Chaâbet-El-Leham
réclame le gaz de ville
et l’électricité
Sit-in observé par les habitants de la
cité des 75 logements socio-participatifs.
Dans le but d’appuyer leurs revendications
liées à l’entame des actions externes
d’aménagement de leur cité, ainsi que l’alimentation en gaz de ville, de l’eau potable
et l’éclairage public, les habitants de la cité
des 75 logements socio-participatifs (LSP)
ont observé, dans la cour de leur cité
implantée au boulevard du 1er Novembre
1954 au chef-lieu de commune de ChaâbetEl- Leham (daira d’El-Malah ), et distante de
O5 kms du chef-lieu de wilaya d’AinTemouchent), un sit-in pacifique. Ces derniers ont déclaré à la presse locale que la
situation de l’état de leur cité demeure
inchangée, et qu’ils demandent l’intervention de monsieur le wali tendant à solutionner leurs problèmes cités ci-dessus, tout en
ajoutant qu’ils ont à maintes reprises saisi
les responsables de la commune de
Chaâbet-El-Leham et de la daira d’El-Malah
pour terme fin à leur calvaire qu’ils vivent
depuis une année.
B.A.
Groupe Sonelgaz
Nomination de nouveaux PDG de cinq filiales
e PDG de Sonelgaz,
Mustapha
Guitouni
a
nommé de nouveaux PDG de
cinq sociétés filiales de ce
groupe à savoir Kanaghaz, SatInfo, Transmex, Elit et MPV, a
indiqué dimanche un communiqué de Sonelgaz. Ainsi, Yazid
Djellouli a été nommé à la tête
de la Société de réalisation de
canalisation (Kanaghaz), Chérif
Othmane à la tête de la Société
algérienne des techniques d’information
(Sat-Info)
et
Abdelhamid Mazri désigné
comme PDG de la Société de
transport et de manutention
L
exceptionnels des équipements
(Transmex).
De
même,
Abdellah Meddab et Fouad
Guerfi ont été nommés PDG
respectivement d’El Djazair
information technology (Elit) et
Maintenance prestations véhicules (MPV), a précisé le communiqué.
La
société
Kanaghaz, crée en 1983 suite à
la restructuration des entreprises publiques, a été rattachée
en 2006 au groupe Sonelgaz en
tant que filiale travaux gaz. Sa
mission se focalise sur l’étude
et la réalisation des canalisations de transport et distribution
de gaz et autres fluides.
Elle intervient également
dans la réalisation de travaux
de montage d’installations
industrielles. Cette filiale qui
peut intervenir également dans
les domaines des hydrocarbures, de l’hydraulique, de l’industrie et des télécommunications
dispose d’une capacité de réalisation de 500 km de pipelines
et plus de 700 km de réseaux
distribution gaz par an. De son
côté, Sat-Info, issue de la
restructuration de Sonelgaz en
1998, a pour mission principale
d’assurer la conception et la
14
réalisation de tous les travaux
liés à l’édition, l’impression et la
photographie ainsi que la fourniture de prestations de service
en matière d’audiovisuel et de
papeterie. Transmex, filiale de
Sonelgaz crée en 1993, est,
quant à elle, spécialisée dans
les activités de transport et
manutention exceptionnels, le
transport
et
manutention
conventionnels ainsi que l’engineering du transport et de la
manutention. Par ailleurs, Elit
qui a été crée en 2009 est chargée, entre autres, d’élaborer la
politique des systèmes et des
technologies de l’information et
de la communication du groupe
Sonelgaz, mettre en oeuvre les
systèmes d’information destinés au pilotage et à la gestion
des différentes activités des
sociétés du groupe ainsi que la
mise à disposition de ces sociétés des moyens informatiques
et de télécommunications (logiciels, matériels, infrastructures...). Enfin, MPV (2005)
assure la maintenance du parc
automobile du groupe, le transport de personnes et de marchandises, la messagerie et
autre, a-t-on expliqué.
Béni-Saf-Ain Temouchent :
Campagne de prévention contre le tabagisme
et les MTH
ne caravane sanitaire et
médicaux-psychologique
relevant de l’hôpital de BéniSaf, composée de médecins de
prévention et lutte contres les
maladies épidémiologiques
,généralistes, psychologues et
personnel paramédical est arrivée, hier, à la plage « Rachgoune
1 » implantée sur le littoral de
U
la commune et la daira de
Béni-Saf où ils ont sensibilisé
les estivants sur la prévention
contre les maladies à transmission hydrique, les effets et les
maladies qui peuvent être provoquées par l’eau impropre
destinée à la consommation
ou la baignade sur la santé
humaine des estivants en par-
ticulier les enfants, ainsi que
les dangers du tabagisme, de
la drogue, des comprimés psychotropes sur la santé mentale
,psychique et médicale du
consommateur. Les organisateurs ont également expliqué
d’une manière scientifique et
médicale, aux familles estivantes des symptômes du cancer,
11
du diabète, Hypertension artérielle et l’accident vasculaire
cérébrale (AVC) sans épargner
les maladies provoquées par le
soleil et les intoxications alimentaires ou hydriques , la
rage, la brucellose, qui se multiplient souvent durant la période
des grandes chaleurs de l’été
ainsi que les précautions de
prévention. Cette caravane a
reçu, durant la matinée de son
premier jour ,30 estivants qui
ont reçu toutes les explications
de prévention contre ces maladies. Les actions de cette caravane ont trouvé un écho favorable parmi les estivants de cette
plage touristique.
B.A.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Monde
Mardi 26 juillet 2016
LES FRANÇAIS FACE
À LA MENACE TERRORISTE
AMBIANTE
MAJORITAIREMENT
FATALISTES
Mardi 26 juillet 2016
Les Français partagés sur l'état
d'urgence
Interrogés sur l'efficacité de l'état
d'urgence, instauré en novembre
2015 et dont le Parlement vient de
voter la prolongation pour six
mois, les Français sont partagés.
Une petite majorité se dégage
pour faire part de son scepticisme
(54 %) tandis que 45 % croient en
l'efficacité de la mesure face à la
menace terroriste. Les plus fatalistes pour qui l'état d'urgence n'est
pas une réponse efficace sont
issus à 59 % des catégories populaires et ont pour 64 % d'entre eux
entre 18 et 34 ans, selon BVA. Sur
le plan politique, les sympathisants
de gauche sont plus nombreux à
penser que l'état d'urgence est
efficace (57 %), et notamment les
sympathisants PS (72 %), alors
que les sympathisants de droite se
montrent plus partagés. Ainsi 61 %
des proches du parti Les
Républicains et 65 % de ceux du
FN jugent majoritairement le dispositif inefficace.
MALGRÉ LES CRITIQUES
ERDOGAN POURSUIT
SA RÉPRESSION
urée des gardes à
vue portée à 30
jours, dissolution de
plus de 2 000 institutions… malgré les critiques
venues du monde entier et l'UE,
le président turc poursuit sa
riposte une semaine après la
tentative avortée de coup d'Etat.
Ce que les responsables européens " disent ne m'intéresse
pas et je ne les écoute pas ", a
dit le dans une interview à la
chaîne française France 24.
La lutte contre la propagande
djihadiste jugée prioritaire
Appelés enfin à classer neuf axes
d'action du gouvernement en
réponse aux attentats, les
Français mettent en priorité " la
lutte contre la propagande djihadiste et la radicalisation " (86 %) et
" la sécurité intérieure " (75 %).
Viennent ensuite, " l'éducation "
(73 %), " la lutte contre le terrorisme international " (69 %), " la
surveillance des réseaux sociaux "
(63 %), " l'emploi des jeunes " (57
%), " la situation des banlieues "
(54 %), " la question de l'intégration (51 %) et " la lutte contre le
racisme " (36 %).
NB : *Enquête réalisée auprès
de 1 234 Français représentatifs
de la population française de 18
ans et plus, échantillonnés
selon la méthode des quotas,
recrutés par téléphone puis
interrogés par internet les 20-21
juillet
15 UNIVERSITÉS
FERMÉES
Enième critique venue de responsables de l'UE, peu après la
diffusion de cet entretien ce
samedi, le Chef du gouvernement italien reprochait à Ankara
de " mettre en prison l'avenir "
du pays, où l'état d'urgence a
été instauré jeudi pour la première fois en quinze ans. Ses
premiers effets concrets ont été
déclinés dans le Journal officiel
: extension de quatre à 30 jours
de la durée maximale de garde
à vue ; radiation à vie des fonctionnaires liés à Fethullah
Gülen. Ont été fermés, 1 043
établissements d'enseignement,
15 universités, 1.229 associations et fondations, 19 syndicats…
PLUS DE 12 500
GARDES À VUE ONT
ÉTÉ PRONONCÉES
Le président Erdogan a répété
sa volonté d'éradiquer ce " virus
", ce " cancer " qui se serait
" métastasé " dans les institutions. Certes, la justice a
annoncé l'élargissement de
LA TURQUIE A PRÉVENU L'EUROPE CE SAMEDI QU'ELLE
NE FAIBLIRAIT PAS DANS SA RIPOSTE AUX PARTISANS
DU PRÉDICATEUR FETHULLAH GÜLEN, ACCUSÉS
D'ÊTRE À L'ORIGINE DU PUTSCH MANQUÉ…
1.200 militaires du rang, une
décision de libération inédite
depuis le début des purges
massives après l'échec d'un
coup d'Etat qui s'est soldé par
270 morts dont 24 mutins. Mais
selon les chiffres toujours en
hausse de l'agence Anadolu,
plus de 12 500 gardes à vue
ont été prononcées depuis les
événements de la nuit du 15 au
16 juillet. Selon la même
source, 5 600 personnes ont
été placées en détention, militaires, magistrats et policiers
mais aussi professeurs ou fonctionnaires.
" PLUS SAUVAGE
QUE DAESH "
" Venez ici ! Venez voir à quel
point c'est grave ! ", a lancé le
ministre des Affaires européennes Omer Celik à ceux qui penseraient " que c'est juste un jeu
de Pokémon ". Fethullah Gülen,
a-t-il ajouté, est " plus dangereux qu'Oussama Ben Laden "
et son mouvement " plus sau-
vage que Daesh", acronyme
arabe du groupe Etat islamique
(EI). Le responsable a toutefois
assuré que l'accord du 20 mars
entre Ankara et Bruxelles qui a
permis d'assécher le flux des
migrants en route vers l'Union
européenne (UE), avait continué à être appliqué " sans
accroc " et appelé de ses voeux
" un nouvel élan " dans les
négociations d'adhésion avec
l'UE. Le président Erdogan s'est
montré moins volontariste et
répété que si le peuple l'exigeait
CAMPS D'ÉTÉ DE L'ONU DESTINÉS AUX PALESTINIENS DE GHAZA
BRÈVE ÉVASION POUR LES ENFANTS TRAUMATISÉS
Dans la bande de Ghaza ravagée par trois guerres depuis 2008, l'ONU a lancé des camps d'été pour offrir quelques
semaines de répit à des dizaines de milliers d'enfants traumatisés par la guerre dans cette enclave sous blocus israélien.
endant trois semaines,
165 000 enfants vont
bénéficier de nos camps d'été
afin d'alléger leurs souffrances ",
explique le chef des opérations
de l'UNRWA, l'agence de l'ONU
chargée des réfugiés palestiniens, Bo Schack. Et cela, alors
que "les effets du dernier conflit
", l'offensive israélienne meurtrière de l'été 2014, " touchent
encore de nombreux enfants de
Ghaza ", affirme-t-il. En plus des
quelque 2 000 encadreurs chargés des activités ludiques - euxmêmes des jeunes réfugiés--,
"P
des psychologues ont également
été mobilisés pour suivre les
enfants sur les 120 sites, en
majorité des écoles, où les
camps d'été sont organisés,
selon l'UNRWA. " Il faut travailler
encore plus dur pour changer les
vies de ces enfants pour le meilleur, pour transformer leurs cauchemars en espoirs et en rêves
d'un meilleur avenir", poursuit M.
Shack lors de la cérémonie d'ouverture. Celle-ci s'est déroulée
dans une école de l'ONU à
Gaza, l'une des dizaines présentes dans la bande de Gaza, où
trois-quarts des habitants sont
des réfugiés. "On a vraiment
besoin de jouer, de s'amuser, et
les camps d'été nous permettent
d'être dans une bonne ambiance
", se félicite Sara, 14 ans. Il y a
deux ans, quasiment jour pour
jour, elle était d'ailleurs dans une
autre école de l'ONU, mais pour
d'autres raisons. " Je me rappelle
qu'avec ma mère et mes frères,
on avait fui les bombardements
et on s'était réfugié dans une
école de l'UNRWA ", raconte-telle à l'AFP. " Je n'aime pas penser à cette période, je préfère
12
aller m'amuser ", glisse l'adolescente en robe noire brodée traditionnelle, avant de retrouver ses
amies. " Je suis content d'être ici
avec mes amis, on va jouer au
foot ", renchérit non loin de là
Hossam, 12 ans. Depuis trois
ans, l'UNRWA, qui lance régulièrement des appels aux dons,
n'offre plus de camps d'été en
bord de mer aux jeunes de Gaza
et se contente d'activités au sein
de ses écoles. Cette année, les
trois semaines de prise en
charge des enfants doivent coûter 2,3 millions de dollars.
et si le Parlement le votait, il
accepterait le rétablissement de
la peine de mort, ce qui risque
de torpiller le processus d'adhésion. Depuis qu'il a retourné la
situation en sa faveur, Recep
Tayyip Erdogan s'appuie sur la
masse de ses partisans, son "
cher peuple héroïque ", appelé
à descendre dans les rues, soir
après soir.
GÜLEN AU BOUT
DU FIL ?
Avant une manifestation qui
s'annonce massive dimanche
place Taksim à Istanbul, ils
redescendaient dans les rues
samedi soir, crier leur haine de
ENTRE
Quotidien national d’information
RÉFÉRENDUM ET DROITS DE
L'HOMME DANS LES TERRITOIRES
OCCUPÉS SAHRAOUIS
D
Face à la menace terroriste
révèle un sondage BVA pour
Orange et iTÉLÉ paru au début
de ce semaine.
Alors que la polémique sur le dispositif de sécurité déployé à Nice
le 14 juillet perdure, " les Français
semblent faire preuve d'un certain
fatalisme sur ce sujet ", constate
un sondage BVA*, selon lequel
" 78 % d'entre eux considèrent
que, même si on s'en donne les
moyens, on ne peut pas empêcher
tous les attentats ". Ils sont 94 % à
gauche à penser cela, 78 % à
droite et 41 % au Front national. A
contrario, un sondé sur cinq (21
%) estime que si on s'en donne
les moyens, on peut empêcher de
tels actes. Cette opinion n'est
majoritaire (56 %) que chez les
sympathisants du FN.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
LES
Fethullah Gülen, dont un neveu
a été interpellé dans le nord-est
de la Turquie. " On ramènera
aussi ce traître (…) de
Pennsylvanie ", a dit vendredi le
ministre des Affaires étrangères
Mevlüt Cavusoglu lors d'un de
ces rassemblements dans la
ville côtière d'Antalya (sud).
Dans un contexte de tensions
entre Ankara et Washington, le
président Barack Obama a prévenu qu'une éventuelle remise
du septuagénaire, exigée par
les Turcs, serait traitée conformément à la loi américaine. Par
le passé, les Etats-Unis " nous
ont fait plusieurs demandes
d'extradition, (…) nous ne leur
avons jamais demandé aucun
document ", a relevé Recep
Tayyip Erdogan qui a affirmé
que des preuves seraient
envoyées d'ici " une dizaine de
jours ". Il a affirmé que le chef
d'Etat major de l'armée Hulusi
Akar, resté loyal et pris en
otage par les putschistes, s'était
vu proposer par ses ravisseurs
de s'entretenir au téléphone
avec Fethullah Gülen. Si les
autorités sont déterminées à
poursuivre le grand ménage
dans les services de sécurité,
Hakan Fidan, le patron des
puissants services de renseignement, le MIT, pris en défaut
par le putsch, a pour le moment
sauvé sa tête. Le principal parti
prokurde (HDP) a réuni quelques milliers de personnes à
Istanbul, pour protester contre
le putsch mais aussi contre
l'état d'urgence.
La garde à vue de 30 jours "
revient à une torture en soi ", a
lancé ce samedi le chef de file
du parti, Selahattin Demirtas.
Menace terroriste: Près de 8
français sur 10 pensent qu'on
ne peut pas empêcher tous les
attentats.
LIGNES
VACANCES SCOLAIRES
- Où vas-tu fiston?
- à l'école
- tu n'es toujours pas en
vacances?
- si... mais là j'y vais pour jouer
- ...!?
NB : Dans la bande de Ghaza
ravagée par trois guerres depuis
2008, l'ONU a lancé des camps
d'été pour offrir quelques
semaines de répit à des dizaines
de milliers d'enfants
traumatisés par la guerre dans
cette enclave sous blocus
israélien. " Pendant trois
semaines, 165 000 enfants vont
bénéficier de nos camps d'été
afin d'alléger leurs souffrances
", explique le chef des
opérations de l'UNRWA,
l'agence de l'ONU chargée des
réfugiés palestiniens, Bo
Schack.
13
LE FOREIGN OFFICE
INTERPELLÉ
e Foreign Office a été interpellé par un député du
Parlement britannique sur les derniers développements au Sahara
occidental dont le retour de la
Minurso et le rôle que compte
jouer la Grande-Bretagne pour
accélérer l'organisation du référendum d'autodétermination du peuple sahraoui. Le député du parti
libéral-démocrate et rapporteur du
groupe parlementaire pour le
Sahara occidental, Mark Williams,
a interpellé le Foreign Office sur le
retour de la Minurso afin d'assurer
pleinement sa mission dans les
territoires occupés par le Maroc
ainsi que sur les efforts de la
Grande- Bretagne visant à accélérer l'organisation d'un référendum
d'autodétermination du peuple
sahraoui. Williams, s'est aussi
interrogé, à travers ses questions
écrites, si le gouvernement britannique allait demander, lors de la
réunion du Conseil de sécurité
prévue le 26 juillet, l'introduction
de la surveillance des droits de
l'homme parmi les prérogatives de
la Minurso.
Les démarches prises par la
Grande-Bretagne depuis l'adoption par le Conseil de sécurité, en
avril dernier, de la prorogation du
mandat de la Minurso afin de réaliser une avancée vers l'organisation d'un référendum au Sahara
Occidental, figurent parmi les
autres préoccupations du député.
Répondant aux interrogations du
député, le sous-secrétaire d'Etat
parlementaire aux Affaires étrangères chargé de l'Afrique du nord
et du Proche-Orient, Tobias
Ellwood a souligné qu'il est dans
l'"intérêt des deux parties +Maroc
et Front Polisario+ de parvenir à
une solution définitive au conflit"
affirmant, à ce propos, que la
Grande Bretagne "encourage les
deux parties à coopérer avec les
Nations Unies en vue de parvenir
à une solution mutuellement
L
acceptable qui pourvoie à l'autodétermination du peuple du
Sahara Occidental". S'agissant de
la prochaine réunion du Conseil
de sécurité, le ministre a précisé
qu'elle permettra de faire le point
sur l'application de la résolution
2285 portant reprise par la
MINURSO de l'exercice de ses
fonctions. Le représentant du
Front Polisario à Londres,
Mohamed Limam, a estimé que
l'intérêt porté par le parlement britannique à la question sahraouie
s'est manifesté lors de la clôture
du sommet africain de Kigali qui a
mis l'accent sur l'importance d'accélérer l'organisation d'un référendum sur l'autodétermination au
Sahara Occidental. Cet intérêt
s'explique également par le tolet
médiatique suscité par par le
Maroc concernant sa demande
d'adhésion à l'Union africaine
(UA). Des observateurs estiment
que cette vaine tentative a pour
objectif de détourner l'attention de
l'opinion publique marocaine de
son échec quant au rétablissement de la Minurso dans sa mission après avoir déclaré que sa "
décision était " irrévocable " à ce
sujet. Selon M. Limam, le message du roi marocain " renferme
beaucoup d'informations infondées, l'UA n'est pas l'Organisation
de l'unité africaine (OUA), le
Maroc doit de ce fait demander
l'adhésion et non le retour ",
a-t-il souligné. " Un Etat n'a pas le
droit de demander le retrait d'un
autre Etat membre et fondateur
de l'UA comme condition à son
adhésion, car cela est contraire
à l'acte constitutif de l'UA ",
a souligné le responsable qui a
ajouté que cela reflétait l'isolement
dans lequel se trouve le Maroc
ces derniers temps en raison
de son entêtement contre la
légalité internationale concernant
la question de décolonisation
au Sahara occidental ".
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Économie
Mardi 26 juillet 2016
Quotidien national d’information
Le G20 à propos
du terrorisme :
« C’est une menace
grandissante
pour l’économie
mondiale »
Le G20 considère que la montée d’attentats à travers le monde
est devenue une menace pour la
croissance économique mondiale.
A l’issue d’une réunion de deux
jours tenue dimanche à Chengdu,
dans le sud-ouest de la Chine, les
ministres des Finances du G20 ont
“condamné dans les termes les plus
forts les récents attentats terroristes” survenus dans le monde.
Dans le communiqué final du
Groupe, le terrorisme a été inclus
parmi les facteurs “compliquant”
l’environnement économique mondial, même constat que le Fonds
monétaire international (FMI) avait
fait au cours du week-end.
A cet égard, la réunion de Chengdu
a été l’occasion de “réaffirmer notre
solidarité et notre résolution dans la
lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes, et dans le renforcement des moyens pour enrayer le
financement du terrorisme”, a indiqué le secrétaire américain au
Trésor Jacob Lew.
La question a été immanquablement abordée lors des dernières
rencontres du G20, mais la succession d’attentats meurtriers ces dernières semaines, de Nice à Kaboul,
lui conférait une acuité particulière.
En mai dernier, au Japon, les
grands argentiers du G7 s’étaient
déjà entendus pour muscler leur
offensive contre le financement du
terrorisme, par le biais des échanges accrus entre organisations de
renseignement et une meilleure collaboration dans la mise en oeuvre
des sanctions financières, comme
le gel de comptes bancaires.
Il était question aussi du renforcement du Gafi (Groupe d’action
financière sur le blanchiment des
capitaux.
Régions
Examens du baccalauréat 2016
Le rythme annuel
à 5,2% en juin
Sidi Bel Abbès
récompense ses lauréats
Par K.Benkhelouf
cette effet une cérémonie de récompense aux meilleurs lauréats des examens
de fin d’année a eu lieu,
dans son enceinte, la soirée du 21 juillet, et ce en
présence de Mr le wali
Hattab Mohamed, des autorités locales et d’un grand
nombre de parents d’élèves, et autres invités.
Le lycée Enal Sid Ahmed
situé sur l’Avenue Aïssat Idir
à Sidi Bel abbès, remporte
pour la seconde année
consécutive, la qualité de
meilleur lycée de la wilaya
avec un taux de réussite de
88,37% avec 152 candidats
ayant pu décrocher leur
baccalauréat sur les 172
présents en classe durant
A
juin 2015, elle a enregistré une hausse
de près de 8%. S’agissant de l’évolution
mensuelle, qui est l’indice brut des prix à
la consommation en juin 2016 par rapport à mai 2016, elle a été de 1,4%
(contre 0,5% en juin 2015 par rapport à
mai 2015).
Cette hausse mensuelle a résulté
essentiellement de l’augmentation de
2,6% des prix des produits alimentaires,
tirée par une hausse de 5,21% pour les
produits frais contre une très légère
croissance de +0,07% pour les produits
agroalimentaires.
Pour la catégorie des produits frais, la
plupart a connu une hausse des prix à
l’exception des poissons frais (-13,15%)
et la pomme de terre (-2%) en juin dernier contre un mois auparavant. Par
contre, des augmentations ont été affichées pour les légumes frais (+15,8%),
les fruits frais (+13,9%), les viandes de
Le rythme d’inflation
annuel s’est établi à
5,2% en juin 2016, a
appris dimanche l’APS
auprès de l’Office
national des statistiques
(ONS).
e rythme d’inflation en glissement
annuel de juin 2016 représente
l’évolution de l’indice des prix à la
consommation sur la période allant de
juillet 2015 à juin 2016 par rapport à celle
allant entre juillet 2014 et juin 2015.
Quant à la variation annuelle des prix à
la consommation, c’est-à-dire la croissance des prix en juin 2016 par rapport à
L
poulet (+9,5%) et les viandes ovines
(+0,97%) et bovines (+0,86%) ainsi que
les oeufs (+1,9%) en juin dernier comparativement au mois précédent. Par ailleurs, les prix des biens manufacturés
ont affiché une légère hausse de 0,4%
sur la même période de comparaison,
tandis que ceux des services sont restés
presque
inchangés
(+0,08%).
Concernant la variation annuelle, il est
constaté une hausse quasi-générale des
prix entre juin 2016 et juin 2015 sauf
pour la pomme de terre (-26,02%), et la
volaille et oeufs (-8,75%). La plus forte
hausse enregistrée en variation annuelle
a été connue particulièrement par les
fruits (+47,6%), les poissons frais
(+17,05%), les légumes (+16,6%) et les
boissons non alcoolisées (+8,5%). Pour
rappel, le taux d’inflation s’était établi à
4,8% 2015, tandis que la Loi de finances
2016 prévoit une inflation de 4%.
les capacités de production des bases
pétrochimiques et économiseront à
l’Algérie la facture actuelle d’importation
annuelle de 1,5 million tonnes de produits énergétiques dérivés dont l’essence. Ces investissements porteront
sur la réalisation de quatre (4 ) raffineries à Skikda, Tiaret, Hassi Messaoud
(Ouargla) et Arzew (Oran) totalisant une
capacité annuelle de 5 millions tonnes
de produits énergétiques dérivés outre
la production de produits pétrochimiques dont le méthanol et le polymed,
selon les explications faites au ministre.
Outre la couverture des besoins du
marché national et l’économie de deux
(2) milliards de dollars par an d’importation, ces investissements permettront
aussi de se diriger vers l’exportation
vers 2019-2020, est-il indiqué. Pour
accompagner cette orientation stratégique, le ministre a insisté sur la requalifi-
cation et la promotion des capacités du
port pétrolier de Skikda et les structures
de transport par canalisation. Dans la
base pétrochimique de Skikda, M.
Bouterfa a inspecté les structures de
raffinage du pétrole et de liquéfaction
de gaz ainsi que les installations de
transport par canalisations avant de
tenir une réunion à huis clos avec les
cadres de cette base.
l’année. Nous saurons également que le Collège d’enseignement
moyen,
Boudouma Abdelkader de
Sidi Bel Abbès ville a permis
à presque l’ensemble des
élèves de 4 ème année de
décrocher le Brevet d’enseignement Moyen et donc
assurer le passage des 46
élèves sur les 47 présents
au lycée, soit un taux de
97,87% et devient de la
sorte, le meilleur CEM à
l’échelle wilaya. L’école primaire de Sidi Lahcène 2, a
été également classée première en matière de dis-
pense des cours élémentaires aux petits enfants dans
la wilaya puisqu’elle a permis à ses 350 écoliers de
fin de cycle primaire sur les
360 de décrocher l’examen
de 6ème c’est à dire le passage d’office au palier
moyen. Il faut souligner que
ces résultats émanent surtout d’un encadrement
exemplaire et des efforts
louables des enseignants.
Cette année, les récompenses ont été plutôt pécuniaires au lieu des habituels
cadeaux physiques. L’idée
reste bien sur louable puis-
que ça donne le choix aux
parents d’élèves de faire ce
que bon leur semble avec
les récompenses de leur
enfant.
Des prix allants de 40
000 Da pour les petits chérubins des écoles primaires
à 60 000 Da pour les heureux bacheliers qui ont
décroché le sésame avec
une mention très bien et
plus. Une soirée qui a commencé à 19h et s’est
allongé au delà de 21h sur
des airs de
musique
Andalouse et une collation
générale.
Sidi Bel Abbès
231 incendies et 61 hectares
d’orge et de blé ravagés
Par K. Benkhelouf
e service de communication de la
protection civile de la wilaya de
sidi bel abbés, a signalé dans un bulletin d’information, que ce secteur a
enregistré durant la période allant du
1er au 16 juillet 2016, 231 incendies
confondus dont 24 concernent le massif forestier, dont les dégâts, seront
évalués par les services de la conservation des forets.
A titre de rappel, il a été signalé, que,
l’arsenal de transport et de lutte
L
contre les incendies, est stationné,
au niveau de la nouvelle unité
implanté dans la daïra de Telagh,
compte tenue de l’importance des
superficies forestières, situé dans la
région. L’unité est intervenue dans
04 incendies séparés, soit à 02 reprises à Oued Sbaa et Teghalimet, et les
deux autres fois dans la daïra de Sidi
Ali Benyoub.
Les incendies en question ont ravagés également les produits agricoles
dans surface de 61 hectares d’orge et
de blé qui a été détruite par le feu,
Mardi 26 juillet 2016
Saison estivale 2016
Pour la seconde
fois consécutive,
le lycée Enal Sid
Ahmed, est
récompensé pour
les grands efforts,
qui sont fournis
dans son
programme annuel
d’enseignement.
D’importants investissements seront concrétisés
D’
Quotidien national d’information
Inflation
Pour mettre fin à l’importation de produits énergétiques dérivés
importants projets d’investissement seront concrétisés durant
2017 de sorte à permettre d’ici 2019 de
mettre fin à l’importation des produits
énergétiques dérivés, a indiqué dimanche à Skikda le ministre de l’Energie,
Noureddine Bouterfa.
Au cours de sa visite d’inspection à la
base pétrochimique de cette ville, le
ministre a indiqué que ces investissements développeront et diversifieront
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
1718 botes de foin et 100 arbres fruitiers ont été ravagés, dans 06 incendies séparés. Compte tenue de la
gravité de ces incendies pour la faune
et la flore, la protection civile réitère
son appel vers les citoyens à s’impliquer, pour lutter contre l’existence
d’incendie, qui nuisent à notre économie nationale et à la santé de notre
environnement. Certains feux ont été
maitrisés grâce à des appels téléphoniques de citoyens au 14, numéro de
service mis gratuitement à la disposition du citoyen.
Beni saf accueil
70 enfants sahraouis
en colonie de vacances
Le centre de colonie de vacances du
centre d- formation professionnelle et d’apprentissage CFPA de Béni-Saf, ville portuaire et touristique,70 enfants de la
République Arabe Sahraouie Démocratique
RASD. Moncef Merabet, directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya d’AinTemouchent, a déclaré à la presse locale
qu’il remercie les services de la direction
de l’enseignement et de la formation professionnels d’avoir mis à leur disposition ce
CFPA, centre de colonie de vacances, qui
ont facilité la tâche pour accueillir nos hôtes,
enfants de la République Arabe Sahraouie
Démocratique RASD pour leur séjour
variant entre 25 et 30 jours . Il a rappelé
que toutes les conditions de sécurité, de
santé, d’hébergement et de restauration
sont réunies tout en ajoutant que des activités sportives, culturelles et artistiques seront
organisées durant leur séjour. De même,
des tournées de contrôle seront effectuées
par les membres de la commission de
wilaya chargée de la préparation et du suivi
de la saison estivale est touristique au
niveau de l’ensemble des centres de colonie de vacances implantées à travers les 18
plages autorisées à la plage au niveau du
littoral de la wilaya pour s’enquérir sur le
terrain des conditions du séjour des colons
et des estivants, aux plans sécuritaire, sanitaire, routier, de l’agréable baignade, des
bonnes prestations de service, de la bonne
restauration, de l’hébergement ainsi que la
qualité de l’eau maritime des plages .
B.A.
Protestation
à Ain-Temouchent
Chaâbet-El-Leham
réclame le gaz de ville
et l’électricité
Sit-in observé par les habitants de la
cité des 75 logements socio-participatifs.
Dans le but d’appuyer leurs revendications
liées à l’entame des actions externes
d’aménagement de leur cité, ainsi que l’alimentation en gaz de ville, de l’eau potable
et l’éclairage public, les habitants de la cité
des 75 logements socio-participatifs (LSP)
ont observé, dans la cour de leur cité
implantée au boulevard du 1er Novembre
1954 au chef-lieu de commune de ChaâbetEl- Leham (daira d’El-Malah ), et distante de
O5 kms du chef-lieu de wilaya d’AinTemouchent), un sit-in pacifique. Ces derniers ont déclaré à la presse locale que la
situation de l’état de leur cité demeure
inchangée, et qu’ils demandent l’intervention de monsieur le wali tendant à solutionner leurs problèmes cités ci-dessus, tout en
ajoutant qu’ils ont à maintes reprises saisi
les responsables de la commune de
Chaâbet-El-Leham et de la daira d’El-Malah
pour terme fin à leur calvaire qu’ils vivent
depuis une année.
B.A.
Groupe Sonelgaz
Nomination de nouveaux PDG de cinq filiales
e PDG de Sonelgaz,
Mustapha
Guitouni
a
nommé de nouveaux PDG de
cinq sociétés filiales de ce
groupe à savoir Kanaghaz, SatInfo, Transmex, Elit et MPV, a
indiqué dimanche un communiqué de Sonelgaz. Ainsi, Yazid
Djellouli a été nommé à la tête
de la Société de réalisation de
canalisation (Kanaghaz), Chérif
Othmane à la tête de la Société
algérienne des techniques d’information
(Sat-Info)
et
Abdelhamid Mazri désigné
comme PDG de la Société de
transport et de manutention
L
exceptionnels des équipements
(Transmex).
De
même,
Abdellah Meddab et Fouad
Guerfi ont été nommés PDG
respectivement d’El Djazair
information technology (Elit) et
Maintenance prestations véhicules (MPV), a précisé le communiqué.
La
société
Kanaghaz, crée en 1983 suite à
la restructuration des entreprises publiques, a été rattachée
en 2006 au groupe Sonelgaz en
tant que filiale travaux gaz. Sa
mission se focalise sur l’étude
et la réalisation des canalisations de transport et distribution
de gaz et autres fluides.
Elle intervient également
dans la réalisation de travaux
de montage d’installations
industrielles. Cette filiale qui
peut intervenir également dans
les domaines des hydrocarbures, de l’hydraulique, de l’industrie et des télécommunications
dispose d’une capacité de réalisation de 500 km de pipelines
et plus de 700 km de réseaux
distribution gaz par an. De son
côté, Sat-Info, issue de la
restructuration de Sonelgaz en
1998, a pour mission principale
d’assurer la conception et la
14
réalisation de tous les travaux
liés à l’édition, l’impression et la
photographie ainsi que la fourniture de prestations de service
en matière d’audiovisuel et de
papeterie. Transmex, filiale de
Sonelgaz crée en 1993, est,
quant à elle, spécialisée dans
les activités de transport et
manutention exceptionnels, le
transport
et
manutention
conventionnels ainsi que l’engineering du transport et de la
manutention. Par ailleurs, Elit
qui a été crée en 2009 est chargée, entre autres, d’élaborer la
politique des systèmes et des
technologies de l’information et
de la communication du groupe
Sonelgaz, mettre en oeuvre les
systèmes d’information destinés au pilotage et à la gestion
des différentes activités des
sociétés du groupe ainsi que la
mise à disposition de ces sociétés des moyens informatiques
et de télécommunications (logiciels, matériels, infrastructures...). Enfin, MPV (2005)
assure la maintenance du parc
automobile du groupe, le transport de personnes et de marchandises, la messagerie et
autre, a-t-on expliqué.
Béni-Saf-Ain Temouchent :
Campagne de prévention contre le tabagisme
et les MTH
ne caravane sanitaire et
médicaux-psychologique
relevant de l’hôpital de BéniSaf, composée de médecins de
prévention et lutte contres les
maladies épidémiologiques
,généralistes, psychologues et
personnel paramédical est arrivée, hier, à la plage « Rachgoune
1 » implantée sur le littoral de
U
la commune et la daira de
Béni-Saf où ils ont sensibilisé
les estivants sur la prévention
contre les maladies à transmission hydrique, les effets et les
maladies qui peuvent être provoquées par l’eau impropre
destinée à la consommation
ou la baignade sur la santé
humaine des estivants en par-
ticulier les enfants, ainsi que
les dangers du tabagisme, de
la drogue, des comprimés psychotropes sur la santé mentale
,psychique et médicale du
consommateur. Les organisateurs ont également expliqué
d’une manière scientifique et
médicale, aux familles estivantes des symptômes du cancer,
11
du diabète, Hypertension artérielle et l’accident vasculaire
cérébrale (AVC) sans épargner
les maladies provoquées par le
soleil et les intoxications alimentaires ou hydriques , la
rage, la brucellose, qui se multiplient souvent durant la période
des grandes chaleurs de l’été
ainsi que les précautions de
prévention. Cette caravane a
reçu, durant la matinée de son
premier jour ,30 estivants qui
ont reçu toutes les explications
de prévention contre ces maladies. Les actions de cette caravane ont trouvé un écho favorable parmi les estivants de cette
plage touristique.
B.A.
Régions
Mardi 26 juillet 2016
Logements sociaux
910 logements lancés
pour 3000 demandes
à Oued Amizour
Nombreux sont les citoyens de la
commue d’Amizour, dans la wilaya de
Bejaïa, qui caressent le rêve de pouvoir un
jour bénéficier d’un logement décent. Moi
et ma petite famille occupons une vieille
bicoque qui menace ruine à n’importe quel
moment. Si j’arrive à accéder un jour à un
logement social, ce sera incontestablement la meilleure chose qui me soit arrivée
“, nous déclare avec un brin d’optimisme
un habitant de la périphérie d’Amizour et à
un autre de la localité d’Ighil Ialouanen
relevant de cette dernière de lui emboiter
le pas : “ Lors de la dernière distribution de
logement, la chance ne m’a pas souri.
J’espère que la prochaine fois sera la
bonne, d’autant plus que mon dossier ne
souffre d’aucune contestation “ .En effet, il
y aura certainement une prochaine fois,
car les services de la dite municipalité
avancent que malgré le grand écart enregistré entre l’offre et la demande, cela
n’empêche que plusieurs centaines de
famille verront leurs souffrances abrégées,
et cet à la faveur du programme immobilier
actuellement en chantier dans cette commune.. En effet, cette dernière a bénéficié
au cours de ces dernières années d’un
programme immobilier consistant. La formule Social locatif (LPL), destinée de surcroît aux couches de favorisées s’est vu
booster de quelque 910 unités en cours de
réalisation, apprend-on d’une source municipale. Cette dernière indique que ces
logements implantés sur différents site du
chef-lieu communal d’Amizour connaissent
des taux d’avancement variables. Dans le
même ordre d’idées, l’Office de la Gestion
et de la Promotion Immobilière (OPGI) de
la wilaya de Bejaïa dont les dits logements
sont inscrits à son indicatif rassure que mis
à part certains aléas relatifs à l’approvisionnement en matériaux de construction,
les différents chantiers vont bon train. À
noter en outre que les services de la commune d’Amizour ont enregistré jusqu’ici
pas moins de 3000 dossiers de logements
en attente de satisfaction.
M.H.
Feux de forêts à Béjaia
530 hectares ravagés
par les flammes
Tous les foyers d’incendie déclarés
dans la wilaya de Bejaia ces deux derniers
jours ont été éteints samedi mais, au bout,
d’importants dégâts sur le manteau végétal, estimé à 530 hectares, a-t-on appris
auprès de la conservation des forêts. 22
communes en ont pâti de ces feux, qui
heureusement, ont peu affecté les espaces
et essences forestiers (71 hectares), brûlant surtout de la broussaille et du maquis
(264 hectares) et accessoirement des vergers d’arbres fruitiers, des figuiers et oliviers, entre autres (14 hectares), a-t-on
précisé.
Ces feux, au nombre de 25, porte à plus
de 1300 hectares le bilan des dégâts survenus dans la wilaya depuis le début de la
saison estivale. Le plus important, s’étant
produit dans la nuit du jeudi à vendredi au
mont Gouraya, au coeur, du parc national
éponyme, parcouru par les flammes sur
une aire de plus de 160 hectares, dont la
combustion a transformé, durant toute son
ignition la ville de Bejaia en fournaise, a-ton ajouté. Bien que les flammes se soient
rapprochées des zones habitables, notamment sur la lignée du quartier de Dar
Nacer, aucun dégât matériel, ni victime
humaine n’ont été déplorés, a-t-on également précisé, indiquant toutefois, que l’intervention des secours a connu beaucoup
de difficulté, à Gouraya autant que dans la
chaîne montagneuse des Babors, en raison des reliefs. Accidentés des zones
sinistrées, de leur position en crête et du
manque de source d’eau sur leur parcours.
M.H.
Culture
Mardi 26 juillet 2016
Accostage du navire Soummam au port de Bejaïa
Poésie révolutionnaire
L’école de formation mobile
reprend sa navigation
Ouvrer pour la collecte
du patrimoine oral
Le navire école “ La
Soummam 937 “ a
séjourné quatre
jours durant au port
de Bejaïa depuis
mardi dernier. Un
séjour, nous dit-on
qui entre dans le
cadre d’un
programme de
formation et
d’instruction en
faveur des étudiants
de l’Ecole
supérieure de la
marine de
Tamenfoust.
uelque 113 élèves
officiers de la marine,
dont
31
femmes et trois étudiants
étrangers ont pris part à ce
Q
stage d’entraînement de
navigation maritime. Les
élèves officiers ont ainsi eu
droit durant quatre jours
d’exercice à un programme
théorique et pratique riche
en connaissances, indiquet-on, à l’effet de consolider
leur expérience en la matière. Le dit navire a pris avanthier la destination du port de
Milano en Italie avant son
accostage au port d’Alger
comme dernière étape de
ce cycle de formation, le 31
du mois en cours. À rappeler que ce stage, qui s’inscrit
dans le cadre du cursus de
formation de cette future
promotion d’officiers de la
marine nationale, à débuté
le 30 juin dernier. La voie de
navigation du dit
en
Méditerranée et l’océan
atlantique a déjà été ponctuée par des haltes notamment au port de Portsmouth
en Grande Bretagne, puis
au port de Carthagène en
Espagne.
M.H.
Enseignement de tamazight
Formation accéléré
des enseignants à El Kseur
opération de formation des candidats au poste d’enseignement
de la langue amazighe, tout palier
confondu se déroule de bonnes conditions. C’est du moins ce qu’a déclaré le
chef de service formation et inspection
de la direction de l’éducation de
Bejaïa, M. Hadroug, lors de sa visite
effectuée lundi passé au centre de formation dans la ville d’El Kseur. Le
même responsable n’a pas manqué de
montré sa satisfaction quand la bonne
préparation de cette formation ainsi
qu’à l’assiduité des stagiaires. Ces
derniers reçus au concours de recrutement des enseignants qui s’est déroulé au moi de juin dernier, se trouvent
depuis samedi dernier au lycée de
Berchiche dans la ville d’El Kseur, sise
à quelques vingt kilomètres, à l’Ouest
du chef-lieu de la wilaya de Bejaïa,
pour une formation en initiale qui s’étale sur deux semaines. Ainsi, pas moins
de 506 enseignants stagiaires issus de
L’
23 wilayas concernées par l’enseignement de la langue amazigh, se trouvent actuellement en formation, encadrée par des professeurs et autres formateurs. Les stagiaires autant ainsi à
suivre des cours sur la psychologie de
l’enfant, assurés de surcroît par des
enseignants spécialisés dans le
domaine, avec un volume horaire de
trois heures pour chaque groupe pédagogique, en plus d’autres modules non
moins importants tels l gestion des
classes et la législation scolaire. Cette
dernière est assurée par des inspecteurs de l’administration et autres
directeurs afin de doter les futures
enseignants de connaissances relatives à leurs droits et devoirs. Par
ailleurs, nous dit-on, il a été décidé
d’introduire le module de l’éthique
dans ce cycle de formation. Une décision, souligne-t-on qui intervient suite
à la signature de la charte d’éthique
entre le département de Benghebrit et
les partenaires sociaux, en l’occurrence les différents syndicats du secteur
de l’éducation. En fait tout est mis en
palace par les responsables de la
direction de l’éducation de la wilaya
pour la réussite de ce rendez-vous.
D’ailleurs, le chef du centre de formation, a décidé, dans le souci de désengorger le lycée de Berchiche qu’il a
réservé exclusivement pour les stagiaires des autres wilayas, d’ouvrir les
portes du collège « Les frères Drire »
au profit des stagiaires de la wilaya de
Bejaïa. Finalement, il convient de souligner que cette formation revêt une
petite importance capitale dans la
mesure qu’elle constitue une opportunité pour ces futures enseignants de
prendre connaissance de tout ce qui a
trait à la profession d’enseignant outre
la rigueur qu’elle a exige notamment
dans le respect des valeurs et des
recommandations y afférant.
M.H.
Les participants au
colloque national sur
la poésie
révolutionnaire, dont
les travaux ont pris
fin dimanche soir à
Mostaganem, ont
recommandé de
constituer des
commissions de
wilaya à travers le
pays pour collecter et
classer le patrimoine
oral sur la résistance
populaire et la
révolution du 1er
novembre.
es commissions de
wilaya auront pour missions de présenter des
rapports au ministère des
Moudjahidine pour la prise en
charge de l’impression et l’édition de la matière collectée et
son étude par les spécialistes et
les chercheurs, sous la supervision de l’Association algérienne
de la littérature populaire, organisatrice de cette rencontre.
A la clôture de cette rencontre,
qui a enregistré la présence du
ministre des Moudjahidine,
Tayeb zetouni, l’accent a été
mis sur la nécessité d’encourager les jeunes dans le domaine
de l’oralité algérienne, ainsi que
sur la poursuite de l’organisation de telles rencontres d’une
manière régulière dans chaque
wilaya et sous l’égide du ministère des Moudjahidine, dans le
but de rédiger et de préserver le
legs oral algérien dans toutes
ses formes et ses expressions,
qui constitue une partie de la
mémoire populaire et du patri-
C
moine national. Dans ce sens,
le ministre des Moudjahidine a
insisté sur l’officialisation de ce
colloque national. Pour rappel,
ce colloque national organisé
sous le slogan “Les gloires de la
révolution de libération dans le
legs oral et les chants populaires algériens” a enregistré la
participation de près de 40
poètes, enseignants et chercheurs du pays. Des poèmes
révolutionnaires et des conférences traitant, entre autres, du
rôle de la poésie populaire
durant la guerre de libération
nationale et des chants populaires ont été présentés à cette
occasion. Ce colloque a été
organisé en coordination avec
le Centre national des études et
de la recherche dans le mouvement national et la révolution du
1er novembre 1954, dans le
cadre de la célébration du
54ème anniversaire de l’indépendance nationale.
Création d’un comité
de recueil de la poésie
“Melhoun” Le ministre
des Moudjahidine,
Tayeb Zitouni a annoncé,
dimanche à Mostaganem, la
création d’un comité de recueil
de la poésie “Melhoun” en particulier et de chansons glorifiant
la Révolution de Libération
nationale, les chouhada et les
moudjahidine, constitué de professeurs et de spécialistes.
Dans une déclaration à la presse lors de la deuxième journée
de sa visite dans wilaya, M.
Zitouni, a souligné qu’un autre
comité se consacrera à écrire
sur tous les actes de torture et
les atrocités perpétrés par le
colonisateur français (18301962). Un 3ème comité s’attelle
actuellement à l’écriture de
l’histoire de la guerre de libération nationale pour les nouvelles générations avec un style
simple, en plus de l’élaboration,
par des spécialistes en la
matière, de livres pour les trois
paliers scolaires, sur la guerre
de libération. Selon M. Zitouni,
tous les centres de repos, les
directions, les musées et les
structures relevant du ministère
ont été dotés d’équipements
audiovisuels sophistiqués pour
l’enregistrement des témoignages des moudjahidine,
même au cours de séminaires
et rencontres organisés, pour
que ces témoignages constitueront la matière première pour
les historiens, les chercheurs et
les professeurs pour écrire l’histoire, tout en soulignant dans le
même contexte, “nous sommes
très avancés dans le recueil de
témoignages et de documents
ayant trait à la guerre de libération nationale et à l’histoire
d’Algérie”. Dans une allocution
à la clôture du colloque national
sur la poésie (qacida) révolutionnaire, le ministre a fait
savoir qu’à ce jour, plus de
15.000 heures de témoignages
ont été enregistrées. Le ministère a récupéré la majorité des
archives de l’étranger et l’Etat
est déterminé à ramener l’ensemble des archives nationales
qui se trouve à l’Etranger y
compris en France”, a-t-il ajouté
soulignant que “ces archives
sont
une
propriété
des
Algériens, de l’Algérie et de la
glorieuse guerre de libération”.
D’autre part, il a annoncé que
l’opération de baptisation des
rues et des quartiers aux noms
des héros, des ulémas, des
grands hommes et des amoureux de l’Algérie a été achevée
au niveau de 20 wilayas en
2015. Pour le reste, l’opération
varie entre 70 et 90 %. “Nous
ne pouvons pas nier, en tant
qu’Algériens, que des français
ont participé à la guerre de libération nationale aux côtés
d’autres pays. Plusieurs sont
tombés au champ d’honneur
pour l’Algérie, nous les considérons comme moudhahidine et
martyrs pour la cause algérienne”, a ajouté M. Zitouni.
“Il n’y aura pas de relations normales entre l’Algérie et la
France, tant que le dossier et la
question de mémoire reste en
suspens”, a-t-il encore déclaré.
Dans ce même contexte, il a fait
savoir l’existence de trois dossiers importants, celui des
archives nationales pour lequel
des sous-comissions composées de spécialistes ont été
créés, celui des disparus durant
la guerre où le ministère a
recensé comme bilan préliminaire 2.000 disparus sur le territoire national, soit dans des
centres de détention ou dans
les postes de police, de gendarmerie ou de l’armée française.
Le troisième dossier est celui
des essais nucléaires. Pour
rappel, ce colloque organisé
sous le thème “les victoires de
la guerre de libération dans la
patrimoine oral algérien” a
connu la participation de plus
de 40 poètes, professeurs,
chercheurs des quatre coins du
pays. Une série de poèmes
révolutionnaires et des conférences ont été présentés.
Ce colloque a été initié par
l’Association algérienne de littérature populaire en collaboration avec le Centre national
d’études et de recherche dans
le mouvement national et la glorieuse guerre de libération
nationale, dans le cadre de la
célébration du 54ème anniversaire
de
la
fête
de
l’Indépendance. Par ailleurs, le
ministre a rendu visite au moudjahid Mohamed Kella et à la
veuve du chahid Benroukallah
El Hadj et a présidé à Sidi Ali
une cérémonie de baptisation
de la maison de jeunes au nom
du Chahid “Belhamiti Senouci”.
Dans
la
commune
de
Benabdelmalek Ramdane, M.
Tayeb Zitouni a procédé à la
pose de la première pierre de
réalisation d’un musée local et
de la réhabilitation de la stèle
commémorative à la mémoire
du chahid
Benabdelmalek
Ramdane (1928-1954), un des
déclencheurs de la révolution
nationale. Le ministre a également inauguré le nouveau
siège de la direction des moudjahidine et inspecté un centre
de repos au profit de cette catégorie à Ouréah.
Seddouk à (Bejaïa)
Ouverture du festival national du théâtre scolaire de Mostaganem
Le mausolée cheikh Belhadad pris
en charge par la wilaya
31 troupes y participent
opération de transfert
de la propriété du
Mausolée Cheikh
Belhaddad des sévices de
la commune aux services
de la wilaya est presque
arrivée à son terme
apprend-on dun source
fiable. En effet, un arrêté
établi dernièrement par le
wali de Bejaïa est adressé
à l’Assemblée locale de
Seddouk au vu de la mise
en œuvre de la procédure
réglementaire dudit transfert
de ce monument religieux
et historique du pays,
L’
indique la source, soulignant que la gestion du
mausolée sera confiée plus
tard à la direction de la culture de la wilaya. Il y’a lieu
de savoir par ailleurs que
les autorités locale de la
daïra de Seddouk notamment l’Assemblée locale n’a
de cesse de demander le
transfert de la propriété du
Mausolée à la wilaya, néanmoins ce n’est qu’à l’arrivée
de l’actuel Wali, en l’occurrence Ould Salah Zitouni,
que la procédure de son
expropriation au profit de la
10
wilaya a été rendu possible.
Une procédure qui ne sera
que bénéfique, il faut le
souligner, pour cette commune dans le sens que vé
monument bénéficiera de
subventions adéquate pour
son entretien et son bon
fonctionnement, ce qui
motivera davantage les flux
de touristes de tenter un
périple dans cette région. À
signaler au final, que cette
initiative n’est intervenue
qu’à la faveur de la visite du
Wali de Bejaïa au mois de
novembre dernier dans la
commune de Seddouk où il
a fait un crochet au village
Seddouk Oufella pour ainsi
visiter le mausolée de
Cheikh Belhaddad. En se
recueillant sur les tombes
des trois martyrs, le wali n’a
pas manqué de constater
l’état lamentable dans
lequel se trouve cette édifice de surcroît construit à
coup d’une dizaine de milliards. Outré par son état de
dégradation, le wali a pris la
décision de son transfère
sur le champ.
M.H.
a 23ème édition du festival
national du théâtre scolaire
s’est ouverte dimanche à la
maison de la Culture “Ould
Abderrahmane Kaki” à
Mostaganem, avec la participation de 31 troupes totalisant
600 élèves des trois cycles. La
cérémonie d’ouverture, à
laquelle a assisté un grand
nombre d’élèves et leurs
parents, a été marquée par un
défilé des troupes participantes
à ce rendez-vous culturel,
organisé sous le slogan
“Eduquer un enfant c’est
construire un pays”, en plus
d’une exposition de différents
travaux d’élèves et la présentation d’une opérette sur l’enfance par la troupe “Mustapaha
L
Kateb” de Stidia
(Mostaganem). Les troupes
participantes de 28 wilayas du
pays se disputeront les trois
premiers prix tous paliers
confondus. Les performances
des élèves seront évaluées par
un jury présidé par l’inspecteur
de l’éducation, Bouchahma
Bendehiba et composé du metteur en scène Bouhmam
Abdelwahab de Guelma et
l’inspecteur d’éducation,
Kasdali Slimane de
Mostaganem. Cet événement
culturel, organisé par la direction de l’éducation, qui s’étale
jusqu’à jeudi, vise à encourager et perfectionner les talents,
selon les organisateurs. En
outre, ce festival, devenu une
tradition annuelle, contribue à
la promotion du théâtre scolaire et à la découverte d’artistes
talentueux en herbe pour les
prendre en charge, afin de
constituer l’avenir de la quatrième Art en Algérie, a-t-on souligné. A rappeler que les prix de
la 22ème édition de ce festival
ont été décrochés par le lycée
“Saïd Zerrouki” de Bordj Bou
Arreridj avec la pièce “Hourriet
Watan”, le CEM “Si Kaddour
Bennaimi” d’El Bayadh pour la
pièce “Madinet ennour” et
l’école “Mohammed Seddik
Benyahia” de Souk Ahras avec
la pièce “Lawahat thawria min
El qaïda Echarkia”.
15
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
Abid dit oui
au NAHD
23 Algériens retenus
pour les deux tests face
à la Tunisie
L'attaquant de l'USM Harrach
Mohamed Amine Abid a donné son
accord pour s'engager cet été avec le
NA Hussein Dey, a appris l'APS auprès
du pensionnaire de la Ligue 1 Mobilis
de football.
Le joueur avait été prêté la saison dernière au MC Alger avec un bilan de 3
buts marqués seulement.
Le club algérois a assuré auparavant
l'engagement de 12 joueurs : les deux
gardiens de but Doukha et Merbah
ainsi que les joueurs de champ
Benyahia, Benhocine, Laribi, Khiat,
Benai, Ferguene, El-Orfi, Benamara,
Harrouche et Ardji.
En revanche, le NAHD s'est passé des
services de Benayad,
Boukhanchouche, Allag, Slimani, Drifel,
Benaldjia, Boussouf, Guebli, Allali,
Khellaf, et Choubani,
Les "Sang et Or" viennent de clôturer
un premier stage effectué à Sétif avant
de s'envoler lundi pour la Tunisie pour
un regroupement qui s'étalera jusqu'au
9 août prochain avec au menu une
série de matchs amicaux contre des
équipes algériennes et tunisiennes.
Le staff technique, toujours dirigé par
Youcef Bouzidi, a connu des changements notables avec le départ de l'entraîneur-adjoint Dziri Billel et l'entraîneur
des gardiens Fateh Toual, remplacés
respectivement par Mohamed Lacete et
Mourad Benameur. Finaliste de la précédente édition de la Coupe d'Algérie
qu'il a perdue contre le MC Alger (1-0),
le NAHD disputera la saison prochaine
la Coupe arabe des clubs.
Le ministère des
Sports russe
reconnaissant
envers le CIO
Le ministère russe des Sports est
"reconnaissant envers le Comité international olympique" (CIO) pour sa décision de ne pas interdire la participation
de la Russie aux Jeux olympiques-2016
de Rio de Janeiro, a déclaré le ministre
des Sports Vitaly Mutko, dimanche.
"Nous sommes reconnaissants au CIO
pour avoir permis aux athlètes russes
de concourir aux Jeux olympiques de
Rio", a-t-il affirmé, exprimant sa "certitude que la plupart des membres de
l'équipe de Russie vont satisfaire aux
exigences et critères du CIO".
Le milieu sportif russe a accueilli dimanche avec soulagement le verdict du
CIO autorisant, sous conditions, les
sportifs russes à prendre part au rendez-vous de Rio, même ce soulagement est relativement tempéré par le
maintien de l'interdiction de participation, pour raison de dopage, infligée à
la discipline athlétisme. De son côté,
l'Agence mondiale antidopage (AMA)
s'est dite "déçue" que le Comité international olympique (CIO) ait renoncé à
exclure des jeux Olympiques 2016 la
Russie, accusée d'avoir mis en place
un système de dopage d'Etat.
"L'AMA est déçue que le CIO n'ait pas
pris en compte la recommandation de
son comité exécutif qui était basée sur
les résultats de l'enquête McLaren" sur
le dopage dans le sport russe, a indiqué le président de l'AMA, Craig
Reedie. Suivre cette recommandation
"aurait assuré une approche claire, forte
et harmonisée", a-t-il souligné.
"Le rapport McLaren a mis en évidence,
au-delà du doute raisonnable, l'existence d'un système d'Etat de dopage
en Russie qui entame sérieusement les
principes d'un sport propre comme le
garantit le Code andidopage mondial",
a ajouté M. Reedie.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Quotidien national d’information
Préparation de la CAN-2017 (U-17):
USMH :
RÉACTIONS :
Mardi 26 juillet 2016
Constantine :
alimentation en
eau potable dans
la wilaya a connu,
ces dernières années, un
“bond qualitatif”, passant
d’une dotation par habitant
de 155 litres/jour en 2010 à
200 litres/jour actuellement, a précisé Ferhat
Mezghiche, chef du service
de l’AEP à la DRE, soulignant que ce résultat a été
rendu possible “à la faveur
de la réalisation de plusieurs projets ayant permis
la mobilisation de ressources hydriques et l’extension des réseaux de distribution dans l’ensemble des
communes de la région”.
L’
e sélectionneur de
l'équipe nationale de
football des moins de
17 ans (U-17) Saber
Bensmaïn a retenu 23
joueurs en vue des deux
matchs amicaux face à la
Tunisie, les 26 et 29 juillet à
Tunis, rapporte la fédération
algérienne (FAF) sur son
site.
Ces deux tests entrent dans
le cadre de la préparation
des Verts en vue de la double confrontation face au
Gabon (aller le 6 août à
Alger et retour le 21 août à
Libreville) comptant pour le
2e tour des éliminatoires de
la CAN-2017 prévue à
Madagascar.
"Ces deux rencontres nous
permettront d'améliorer plusieurs aspects de notre jeu",
a affirmé le coach national
dans un entretien accordé au
site de la FAF.
L
Les jeunots Algériens se
sont qualifiés pour ce 2e tour
aux dépens de la Libye
après le succès 2-1 au stade
Omar-Hamadi d'Alger (aller :
défaite 2-3).
Les deux rencontres ont eu
lieu à Alger en raison de la
situation sécuritaire qui prévaut en Libye.
"Les erreurs commises sur le
plan défensif face à la Libye
ne se reproduiront pas face
au Gabon et offensivement
on va essayer de rester sur
la dynamique des matchs
face à la Libye où on a marqué quatre buts. Il y a plutôt
un problème de concentration et de réussite", a-t-il
analysé.
Et d'enchaîner : "Nous avons
un bon groupe en progression constante, un groupe
capable d'aller loin. Nous
avons les moyens d'affronter
les meilleurs pour peu que
les joueurs restent concentrés pour éviter les erreurs
commises face aux Libyens.
Je ne me focalise pas trop
sur les équipes adverses, je
préfère me concentrer sur
mon équipe. Si les joueurs
sont concentrés et bien en
place, ils peuvent faire quelque chose", a-t-il conclu.
LISTE DES 23
JOUEURS
CONVOQUÉS :
Gardiens de but : Karam
Hamdad (JS Kabylie), Issam
Tabarout (CR Belouizdad),
Tahar Chahine Mazouz
(ASM Oran)
Défenseurs : Aïssa
Boudechicha (CA Bordj Bou
Arréridj), MÆhammed Latafi
(ASO Chlef), Mohamed
Amine Tougaï (NA Husseïn
Dey), Aymen Mohamed
Belaribi (ASM Oran),
Oussama Draou (ASM
Oran), Abdelkader Alaeddine
Belharrane (ASM Oran),
Ahmed Mohamed Abdellah
Kerroum (ASM Oran),
Hocine Amine Sanoun
(Paradou AC)
Milieux de terrain : Meziane
Aït Ziane (USM Blida),
Mohamed Kessour (USM
Bel-Abbès), Nabil Ouamara
(ASM Oran), Hocine Dehiri
(Paradou AC),
Abderrahmane Berkoun
(Paradou AC), Adem
Zorgane (Paradou AC)
Attaquants : Abdelkarim
Louanchi (MC Alger),
Abderrahim Hachemi (JSM
Béjaïa), Mehdi Idir (JSM
Béjaïa), Hichem Chennoufi
(ASM Oran), Merouane
Zerrouki (Paradou AC),
Zerroug Boucif (Paradou
AC).
Olympisme :
Les activités du COA et ses perspectives
au coeur d'une rencontre avec Ould Ali
e programme d'activités
du Comité olympique et
sportif algérien (COA), ses
perspectives et la participation de la délégation algérienne aux jeux olympiques
JO-2016 de Rio (5-21 août),
ont été au coeur d'une rencontre entre les représentants du COA et le ministre
de la Jeunesse et des
Sports, El Hadi Ould Ali, indique dimanche le ministère
(MJS).
Cette rencontre a vu la présence également de membres du Comité de prépara-
L
tion olympique (CPO).
Le ministre a tenu, au début
des travaux, à exprimer sa
satisfaction quant au "travail
et au professionnalisme" du
COA qui, en étroite concertation avec le MJS a pu
"mener à bien notamment la
candidature de la ville
d'Oran aux jeux méditerranéens de 2021, les jeux africains 2015 de Brazzaville et
diverses autres opérations
d'envergure nationale et
internationale", précise un
communiqué du MJS.
Le premier responsable du
16
département ministériel a
mis en exergue "le processus préparatoire des JO2016 de Rio malgré les
contraintes minimes, sans
impact réel, notamment sur
les sportifs qualifiés".
M. Ould Ali a appelé à cette
occasion à un meilleur
accompagnement psychologique des athlètes dans un
futur proche, tout en se félicitant des derniers résultats
sportifs, "de leur amélioration à la hauteur des efforts
consentis tant par les pouvoirs publics que par les
athlètes eux-mêmes".
Le ministre a reçu un
exposé du président du
COA Mustapha Berraf ainsi
que celui du CPO Amar
Brahmia sur les derniers
développements à quelques
jours du départ de la délégation algérienne à Rio de
Janeiro, conclut la même
source.
Cette réunion intervient en
conclusion du cycle des rencontres de concertation du
ministre avec les
Fédérations nationales.
Relizane :
Renforcement de la
dotation en eau potable
La dotation en eau
potable par habitant
a été renforcée à
Constantine,
atteignant 200 litres/
jour suite à la mise
en service de projets
inscrits dans le cadre
de l’amélioration de
la distribution du
précieux liquide, a-ton appris dimanche
de la direction des
ressources en eau
(DRE).
La mise en service, à la fin
de l’année en cours, de
trois (3) nouveaux réservoirs (2 de 2.500 m3 et un
de 1.000 m3), destinés à
alimenter trois (3) lotissements au chef lieu de
wilaya, contribuera également à augmenter cette
dotation, a-t-il ajouté, soulignant que les travaux de
réalisation de ces projets
avancent à un rythme jugé
appréciable dépassant 98
%. Le même responsable a
signalé que la mise en
exploitation en 2015 d’un
réservoir de 2.500 m3 à la
cité Benchergui, l’un des
plus importants quartiers
de la ville de Constantine
(4.000 habitants), figure
parmi les nouvelles réalisa-
tions qui ont favorisé l’évolution de cette dotation.
Deux (2) autres ouvrages
similaires, d’une capacité
de 2.000 m3 chacun, ont
été aussi mis en service
dans les communes d’Ibn
Ziad et de MessaoudBoudjeriou, a affirmé le
même responsable, ajoutant que ces nouveaux
réservoirs ont permis de
mettre fin au déficit enregistré
ces
dernières
années dans ces zones en
matière d’ alimentation en
eau potable (AEP).
Une opération de réhabilitation d’un réseau de distribution d’eau potable, long
de 42 km, entre le lieu-dit
“Quatre
chemins”
(El
Khroub) et les localités de
Zighoud-Youcef et d’Ain
Abid, a été achevée durant
la même période, ce qui a
contribué à résoudre le
problème de déperdition
d’eau dans ces localités, a
encore fait savoir le même
responsable. Le secteur de
l’hydraulique dans la wilaya
de Constantine a bénéficié,
au titre de l’exercice 2016,
d’une enveloppe financière
de 350 millions de dinars
destinée au renforcement
des capacités de mobilisation de l’eau potable dans
plusieurs zones rurales
dans cette wilaya où le
taux de couverture par le
réseau d’eau potable a
dépassé 96 % à l’heure
actuelle, a-t-on encore souligné.
Afin d’identifier les entreprises en expansion
L’ANEM lance une enquête
ne enquête sur le marché de
l’emploi de la wilaya d’Oran
dans les secteurs du tourisme et l’industrie a été lancée par l’Agence
nationale de l’emploi (ANEM), a-t-on
appris dimanche de sa direction
régionale Ouest (DREM).
Cette enquête projette d’étudier et
d’analyser le marché de l’emploi
dans deux secteurs clés (le tourisme
et de l’Industrie) ayant un grand
impact sur l’économie nationale, avec
la concertation des employeurs des
deux créneaux.
Des cadres de l’ANEM pilotent
cette opération, a indiqué le directeur
régional de l’ANEM, Abdelhamid
U
Benachiba, lors d’une conférence de
presse. Le lancement officiel de
cette enquête a été fait le 20 juillet
dernier par le directeur central de l’information, études et documentation
de l’ANEM. Mohamed Arrache. Cette
initiative a pour objectif principal
d’identifier les entreprises en plein
expansion dans les secteurs du tourisme et de l’industrie, pourvoyeuses
d’emploi, pour cerner leurs besoins
en matière de main d’œuvre.
Il sera aussi question de connaître
les difficultés qui entravent le processus de recrutement des demandeurs
d’emploi dans les entreprises.
Cette étude ambitionne de créer
des ponts entre les secteurs de l’emploi, de la formation professionnelle
et de l’université, afin de satisfaire les
besoins du marché de l’emploi. Ces
passerelles aideront à adapter l’employabilité avec les besoins du marché de l’emploi, selon Abdelhamid
Benachiba. Oran est devenue le
point de mire pour le tourisme et l’industrie, surtout qu’elle devra accueillir d’importants événements et manifestations tels les Jeux méditerranéens en 2021, d’où l’importance
d’avoir les structures d’accueil et le
service nécessaire, mais aussi une
bonne base industrielle pour les réaliser, a-t-il expliqué.
Feux de forêt
Plus de 80 hectares brûlés
à Médéa
lus de 80 hectares de couvert
végétal ont été réduits en cendres à travers la wilaya de Médéa,
suite à des incendies de forets survenus ces quatre derniers jours, selon
la Protection civile.
Les pertes les plus importantes
ont été enregistrées lors d’un incendie qui s’est produit jeudi dernier au
lieu-dit Ez-zaouia, commune de
Benchicao, où 15 hectares de planta-
P
tions sylvicoles, 13 hectares de
maquis et 40 hectares de broussailles ont été détruits par le feu, a indiqué la même source.
Plusieurs hectares de pins d’Alep
et de maquis ont été également ravagés par les flammes, dans des incendies de forets survenus successivement à Oued Awgad, commune
d’Ouled Bouachraa (Ouest), Ouled
Djiar, dans la commune de Sidi-
Mardi 26 juillet 2016
Naamane (Est), Beni Boubaker, à ElAissaouia, (Nord-est) et Achir, relevant de la commune de Kef Lakhdar
(Sud-est), a-t-on ajouté.
Les services de la Protection civile
déplorent, en outre, la destruction de
pas moins de 280 bottes de pailles et
six (6) quintaux de blé et d’avoine,
lors de feux de récolte qui ont eu lieu,
durant cette période, à El-Omaria et
Kef-Lakhdar.
9
Les habitants dénoncent
la dégradation
de leur environnement
Après avoir longtemps patienté, les habitants de la nouvelle ville Adda Benada ex :
Bermadia, ont pris attache avec notre journal,
exprimant ainsi leur ras-le-bol. En effet, ils
sont convaincus que leur cité est carrément à
l’abandon. Ils citent d’abord l’absence d’un
agent de nettoyage dans les artères de ladite
ville susmentionnée. Depuis cette époque,
c’est un jeune chômeur embauché dans le
cadre du filet social, qui s’occupait de balayer
les ruelles de la cité moyennant une rétribution des habitants. Parfois, ces derniers ont
organisé des opérations de volontariat, mais
le cœur n’y est plus à présent. Il y a lieu de
rappeler qu’une partie de la population de la
cité est constituée par la classe moyenne où
l’on dénombre des enseignants, des avocats,
des administrateurs et autres des fonctionnaires, ainsi que d’anciens agents administratifs
en retraite. Le deuxième point noir est l’absence d’éclairage, car les sociétés sous-traitantes, chargées de la maintenance, délaissent les poteaux défectueux. Or, c’est le
deuxième hiver que cette situation existe,
avec toute l’insécurité qui en découle, tant
pour les travailleurs (et travailleuses) ainsi
que pour ceux qui se dirigent tôt le matin vers
les mosquées. Et ceci sans omettre que des
hordes de chiens errants rôdent, en permanence. Enfin, au beau milieu de cette cité,
entre la route et le périphérique, à 200 m seulement du lycée, existe un jardin d’enfants
abandonné depuis belle lurette. Il n’y a ni
balançoire, ni toboggan comme c’est le cas
d’autres jardins à travers les diverses artères
de la ville. On se gardera d’oublier l’effondrement des plaques d’égouts qui obligent les
passants ainsi que les automobilistes à faire
preuve de prudence. Les habitants de la nouvelle cité Adda Benada souhaitent que les
autorités concernées y accordent un minimum
d’attention.
A.L.
Création de petites
et moyennes entreprises
Relizane attire
les investisseurs
La wilaya de Relizane représente une
destination privilégiée pour les investisseurs
et les promoteurs désirant créer des petites et
moyennes entreprises (PME), compte tenu
des potentialités socio-économiques qu’offre
cette région. Cette région a, au lendemain de
la proclamation de l’indépendance nationale,
mis peu à peu en valeur ses capacités à créer
un solide “réseau” d’entreprises à vocation
locale, régionale et nationale activant dans les
différents secteurs industriels et commerciaux. Comptant peu d’entreprises au début
des années 1980, activant essentiellement
dans le textile, la production de jus de fruits,
du sel et du bois, Relizane, promue au rang
de wilaya en 1984, dispose actuellement de
5.700 PME réparties à travers différentes
zones de la wilaya. Les entreprises publiques
industrielles, la station électrique d’une capacité de 3x150 mégawatts et les nombreuses
PME emploient plus de 19.000 travailleurs,
soit près de 19% du nombre de la population
active, souligne-t-on, à la direction la direction
de l’industrie, de la PME et de la promotion de
l’investissement de la PME-PMI. La période
de mise en œuvre du plan quinquennal 20092014 constitue en outre une étape importante
dans l’accroissement des PME, dont le nombre s’est accru de 77%, selon la même
source qui attribue cet essor aux réformes
importantes engagées par l’Etat et à la dynamique enclenchée dans les secteurs tels que
le bâtiment, les travaux publics, les transports,
les télécommunications et les industries alimentaires. Par secteur, celui des services est
le plus attrayant pour les promoteurs économiques avec la mise en place de 2.700 PME,
soit 46,9%. Il est suivi par le secteur de la
construction et des travaux publics avec environ 2.000 entreprises (34,1%) du total des
entreprises créées au cours de cette période.
A.L.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Accident de la route
Tizi Ouzou
Un mort et un
blessé dans un
dérapage à
Ifferhounène
Par Roza Drik
Une personne morte et une
autre blessée lors d’un dérapage
près du village Ikheddouchene
dans la commune d’Ifferhounène,
à 70 Kms au sud-est de Tizi
Ouzou. Selon le chargé de communication de la direction locale
de la Protection civile, le
Capitaine Kamel Bouchakour, le
véhicule à bord duquel étaient
les deux victimes de cet accident
de la circulation a dérapé et est
tombé dans un ravin, à hauteur
du village Ikheddouchene. Évacués en urgence vers l’hôpital de
Ain El Hammam par les éléments
de la Protection civile, un des
occupants du véhicule, âgé de
19 ans et qui était grièvement
atteint, a succombé à ses blessures. Le second passager a été
pris en charge et a reçu les soins
nécessaires, a-t-on ajouté de
même source.
R.D.
Relizane
Déliquescence et
vétusté au quartier
de la poste
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
MC Alger en amical:
Aucune nouvelle de la petite
Nihal d’Iferhounène
Victoire contre les
Polonais de GKS Piast
Gliwice (3-0)
Aucune nouvelle
jusqu’à hier
dimanche. La
fillette, Si
Mohand, Nihal,
âgée de 4 ans est
portée disparue,
depuis jeudi 21
juillet, dans la
région des
Ouacifs, à une
quarantaine de
kilomètres au
sud-est de Tizi
Ouzou, avons
appris de sources
sécuritaires
locales.
Par Roza Drik
a fillette venait d’arriver avec ses parents
de la wilaya d’Oran
où ils demeurent, précisent
nos sources. Ils devaient
passer quelques jours au
village Ath Ali dans la commune d’Aït Toudert où ils
devaient assister à une fête
de mariage.
Un séjour qui a mal
tourné. Jeudi à la mi-journée, les parents ont
constaté que leur enfant qui
était en compagnie d’autres
enfants à proximité de la
maison de leurs proches
avait mystérieusement disparu. Alertés, les services
de sécurité ont ouvert une
enquête et lancé des opérations de recherches en
compagnie des villageois,
mais en vain. Aucun signe
de vie , nouvelle de la fillette jusqu’à hier . Selon
des sources sécuritaires,
aucune piste n’est jusque-là
à écarter.
R.D.
L
e MC Alger (Ligue 1
Mobilis) a remporté
une nouvelle victoire
lors de son stage qu'il
effectue en Pologne, cette
fois-ci devant le KS Piast
Gliwice (Division 1 polonaise de football) sur le
score de (3-0), mi-temps
(0-0) en match amical disputé dimanche à Wisla
(Pologne).
Les buts du match ont été
inscrits par Zerdab (55),
Hadj Bouguèche (70) et
Hachoud (77).
C'est la 4e victoire des
hommes de Djamel Menad
après ceux obtenus devant
Gornik Zabrze (Ligue 1
polonaise), Stal Mielec (2e
division) et Rozwoj
Katowice (2e division) sur
le même score (1-0),
contre une défaite devant
Karpaty Lviv (Div. 1 ukrainienne) par 1 à 0, concédée au début du stage
L
polonais.
Après son retour en
Algérie, le club algérois
effectuera un dernier stage
précompétitif en Tunisie du
2 au 10 août, au cours
duquel il rencontrera l'ES
Tunis et le Club Africain.
Le MC Alger débutera le
championnat de Ligue 1
Mobilis dont le coup d'envoi est prévu les 19 et 20
août, contre la JS Kabylie
à Tizi-Ouzou.
Vainqueur de la Coupe
d'Algérie 2015-2016, le
MCA prendra part à la prochaine édition de la Coupe
de la Confédération africaine (CAF).
Béni Maouche (Béjaia)
Mondiaux-2016 d'athlétisme (juniors) :
Un déficit en foncier et des programmes
de logements au compte-gouttes
Ahmed Saïdia 12e en finale
du 3000m steeple
omptée par mis les grande commune
de la wilaya de Bejaïa, enclavée en
zone rurale sur les hauteurs du mont
Achtoug, Béni Maouch a payé un lourd tribut durant la guerre de libération nationale
en voyant plusieurs de ses villages complètement rasés.
À l’indolence des familles entières ont
fui la région en quête de conditions de vie
plus au moins favorables.
Néanmoins, au jour d’aujourd’hui les
autorités à tous les niveaux se doivent de
réparer cette injustice en lançant divers
programmes de logements, notamment le
renforcement de la formule de l’habitat
rurale, d’autant plus que les services de la
municipalité reçoivent des palettes de dossiers de demandeurs d’aide à l’auto
construction.
Ce qui n’est guère le cas, selon une
source bien informée de cette localité. En
C
effet, sur un nombre total de 349 dossiers
d’aide au logement dans le cadre du
FONAL, seulement 125 ont reçu une notification, souligne notre source, ajoutant
que les postulants à cette formule de logement se présentent presque quotidiennement à la mairie pour s’enquérir de l’état
d’avancement de leurs dossiers.
Par ailleurs, les programmes de logements dont a bénéficié la région de Béni
Maouch dans les autres formules demeurent insignifiants, dès lors qu’on croit
savoir que celle-ci a bénéficié uniquement
de 25 logements dans le cadre de la
résorption de l’habitat précaire, en
2012.implantés au village Ladjabia n’Ath
Khiar, ces logements n’ont pu être distribués que vers la fin de l’année 2015, nous
dit-on. Pour leur part, les autorités locales
parlent d’un programme de 40 autres logements construits au lieu-dit Imzizwi et dont
les travaux sont achevés, reste leur branchement au réseau électrique. Une tache,
rappelle-on qui relève des services de
l’OPGI, signalant en outre que la dite
municipalité a bénéficié d’un autre programme de 40 logements urbains dont 30
prévus à Lamrahna et 10 à Imzizwi.
Sur le taux d’avancement de ce projet,
les services de l’APC ont fait savoir que
les choix des terrains ont été effectués, les
procès verbaux de la commission ont été
adressés à la wilaya, reste à attendre la
notification qui, dit-on, tarde à venir.
À signaler que la commune de Béni
Maouch fait face à un problème de taille, à
savoir celui de l’absence du foncier duo
demeure un véritable handicap pour les
autorités locales de mettre en exécution
les quelques programmes de logements
inscrits en faveur de la municipalité.
M.H.
Amalou (Bejaia)
100 locaux contre zéro activité
es locaux à usage commercial et artisanal baptisés sous le slogan 100 locaux
pour chaque commune” lancés
en grand pompe en 2005 par le
président de la république,
dans une perspective de
réduire le chômage qui gangrène la plupart des localités à
travers le pays, s’avère
aujourd’hui un vrai fiasco. Le
bilan de ce programme onze
ans après son lancement est
peu reluisant, et ce, dans la
mesure où les dits locaux sont
soit dans un état de délabrement, soit non raccordés aux
divers réseaux, achevés et non
exploité ou carrément détour-
L
nés de leur vocation. La situation des 100 locaux réalisés
dans la commune d’Amalou
est moins édifiante dans ce
sens. En effet, cette dernière
se voie construire 61 unités à
hauteur du chef-lieu communal, 25 locaux sont érigés au
village Biziou et 9 autres
construits au village Ath Djaâd.
Cependant, force est de
constater, nous rapporte-t-on,
que ces locaux, malgré leur
attribution, demeurent à ce jour
non exploités, car nous indique-t-on, non encore raccordés aux réseaux électronique.
Ce qui n’a pas maqué d’ailleurs de décevoir les attributai-
8
res de ces locaux après une
attente languissante. Certains
par mis eux même avoir entrepris plusieurs démarches
auprès de la SDE en vue d’un
raccordement de leurs locaux,
mais en vain. Donc, il parait
clair que la raison qui fait que
ces locaux demeurent toujours
sans exploitation n’est pas à
chercher dans leur lieu d’implantation comme ce fut le cas
ailleurs pour certains localités
de la wilaya, mais plutôt au
niveau de la SDE et la DLEP
auxquelles incombent le devoir
de les alimenter en électricité.
Un état de fait qui montre bien
que ces deux directions n’arri-
vent pas encore à accorder
leurs violents pour être à la
hauteur de ces jeunes qui
attendant depuis belle lurette
de pouvoir enfin disposer d’un
locale afin d’exercer leurs
métiers. Ce qui fait qu’en attendant un hypothétique raccordement au réseau électriques,
les locataires doivent encore
prendre leur mal en patience.
Finalement, s’il y’a lieu de faire
le bilan ce ne serais que : “ 100
locaux pour zéro activités. Une
autre désillusion pour les jeunes d’Amalou qui n’aspire
pourtant qu’a exercer leurs
activités et vivre dignement.
M.H.
Mardi 26 juillet 2016
Quotidien national d’information
Tizi Ouzou
Vivre dans une bâtisse rongée jusqu’à l’os et menaçant de
tomber en ruines n’a rien de rassurant. Les concernés n’écartent
pas l’imminence d’une catastrophe, dénonçant par la même le
manque de réaction des responsables de la daïra à l’égard de
leurs préoccupations. Les habitants du quartier de la poste, sis
au chef-lieu de Relizane, ont
déposé auprès des autorités
locales une pétition recelant un
ensemble de revendications
dans le but d’attirer leur attention
sur des problèmes sociaux dont
le plus saillant a trait à la vétusté
du cadre bâti, du réseau routier,
des trottoirs. Sans compter l’absence d’espaces verts. Les
citoyens souffrent depuis de longues années sans qu’aucun projet de développement soit mis en
place pour éliminer ces handicaps ne serait-ce que partiellement. Cette accumulation de
déficits pèse lourdement sur le
cadre de vie. Vivre dans une
bâtisse rongée jusqu’à l’os et
menaçant de tomber en ruines,
n’a rien de rassurant. Ils n’écartent pas l’imminence d’une catastrophe, dénonçant par la même
raison, le manque de réaction
des responsables de la daïra
chargé des dossiers des habitations précaires, à l’égard de leurs
préoccupations. Les bâtisses font
peine à voir avec leurs toits détériorés, leur murs délabrés, leurs
escaliers sombres et brinquebalants. La façade est repoussante
et les responsables concernés
ne daignent même pas les ravaler. C’est insupportable, se
lamentent les habitants qui ne
savent plus à quel saint se vouer.
Ils n’ont pourtant jamais cessé
de solliciter les parties concernées mais en pure perte. Tous
ces problèmes méritent d’être
pris en charge car il urge de
prendre des décisions immédiates et drastiques.
A.L.
Mardi 26 juillet 2016
Quotidien national d’information
Algérien Ahmed Saïdia Kenzi a
pris la 12e place en finale du
3000m steeple des Mondiaux-2016
d'athlétisme (juniors), remportée par
le Kényan Amos Kirui, dimanche à
Bydgoszcz (Pologne).
Cette finale à laquelle ont pris part 16
athlètes a été parcourue sur un
rythme très élevé imprimé par les
athlètes kényans, érythréens et
éthiopiens classés aux places d'honneur.
Le Kényan Kirui (8:20.43) a devancé
sur la ligne d'arrivée l'Erythréen
Yemane Haileselassié (8:22.47),
alors que l'Ethiopien Getnet Wale a
L'
arraché la médaille de bronze sur le
fil (8:22.83), en dépit d'une chûte
dans le dernier tour.
Lors de cette finale, l'athlète algérien
(19 ans) a amélioré sa performance
personnelle en 8.44.53, après avoir
réalisé un chrono de 8:53.98 lors des
éliminatoires courues jeudi en se
classant 9e dans une 2e série dominée par le Kényan Vincent Kipyegon
Ruto (8:37.20).
Lors de ce Mondial juvénile qui a pris
fin dimanche, c'est Mohamed-Yasser
Triki qui a réalisé la meilleure performance algérienne en prenant la 4e
place de la finale du saut en lon-
CHAMPIONNAT
MÉDITERRANÉEN
DE BADMINTON
(U19)/ALGÉRIE:
Quatre médailles dont
deux en argent
La sélection algérienne de badminton a
achevé sa participation au 3e Championnat
méditerranéen de la discipline des moins de
19 ans (garçons et filles), en décrochant quatre médailles (2 en argent et 2 en bronze) lors
de la compétition qui a pris fin samedi dans la
capitale égyptienne, le Caire.
C'est la badiste algérienne Hala Oukchani qui
a remporté la 1re médaille en argent en finale
de l'épreuve individuelle après sa défaite
devant la Française Euvilla Cassir, alors que
l'Algérienne Sirine Ibrahim et l'Egyptienne
Hana Hicham se sont partagé la médaille de
bronze.
Dans l'épreuve du "double mixte", la paire
algérienne composée de Kousseïla Mammeri
et Lynda Mazeri s'est contentée de la médaille
de bronze en compagnie de la paire égyptienne "Madjed Ahmed-Salma Ahmed".
L'or de cette épreuve a été décroché par le
double français "Euvilla Cassir-Hugo
Hanacart", vainqueur de son homologue
égyptien "Djana Achraf-Mahmoud
Mountasser".
Dans les épreuves par équipes, la sélection
algérienne s'est imposée
respectivement face au Maroc, l'Egypte "A" et
l'Egypte "B" sur les mêmes scores (5-0), mais
s'est inclinée devant la France (2-3), prenant
au passage une médaille d'argent.
Quarante (40) badistes, dont 6 Algériens
représentant 4 pays (Algérie, Egypte, Maroc
et France), ont pris part à la 3e édition de ce
tournoi méditerranéen, alors que la Grèce, la
Syrie et la Turquie, initialement engagées, ont
brillé par leur absence.
En marge de cette compétition, un stage bloqué sera organisé du 24 au 28 juillet au
Caire, au profit de tous les participants.
CYCLISME:
gueur grâce à un bond de 7,81 m
(record d'Algérie), et également la
14e performance de l'année.
Il a nettement amélioré sa marque
des demi-finales qui était de 7,54m
réalisée lors du 3e essai.
L'Algérie a participé à ces Mondiaux
(19-24 juillet) avec huit athlètes:
Abderezak Khelili et Abdallah Khelidj
(1500m), Kenzi Saïdia (3000m steeple), Mohamed Yasser Triki (longueur), Amine Bouanani (110m
haies), Billal Djaafri (10.000m marche), Toufik Bouziane et Ali Djoudar
(10.000m).
Le Britannique Froome
remporte son 3e Tour
de France
Le Britannique Chris Froome (Sky) a remporté dimanche à Paris son troisième Tour de
France, à l'issue d'une 21e et dernière étape
arrachée au sprint par l'Allemand André
Greipel (Lotto) sur les Champs-Elysées.
Au classement final, Froome devance le
Français Romain Bardet et le Colombien
Nairo Quintana sur le podium de cette 103e
édition. Pour le gain de l'étape, Greipel a surclassé le Slovaque Peter Sagan (Tinkoff) et le
Norvégien Alexander Kristoff (Katusha).
Mohamed Atbi (DEN algériennes de voile:
o
Ri
à
s
le
na
tio
na
rs
eu
ul
co
s
le
r
re
no
ho
ur
po
Tout faire
es athlètes algériens qualifiés pour les JO-2016 de
Rio (5-21 août), dans les spécialités (RSX, Laser-Radial)
sont décidés à honorer les
couleurs nationales lors de la
1re participation algérienne au
rendez-vous olympique, et
occuper le meilleur rang possible.
"Nous allons nous concentrer
sur cet objectif" ont déclaré le
président de la Fédération
algérienne de voile (FAV)
Mohamed Atbi, et le Directeur
des équipes nationales,
Mourad Ouguessoum, lors
d'une conférence de presse
animée à l'école nationale des
sports aquatiques et subaquatiques de Bordj El-Bahri (Alger).
Trois véliplanchistes ont permis
à l'Algérie d'être présente pour
la 1re fois à cet évènement
L
olympique Il s'agit de Hamza
Bouras et Katia Belabbes
(RSX) et Iman Chérif Saharoui
(Laser-Radial).
"Nous avons atteint un premier
objectif à savoir la qualification
au rendez-vous de Rio, maintenant nous visons le meilleur
classement et faire mieux que
les pays africains ayant pris
part auparavant aux JO" a souligné M. Atbi et d'ajouter:
"Dés leur arrivée à Rio, les
athlètes algériens effectueront
des entraînements en commun
avec leurs homologues étrangers, ce qui est une chose
positive pour nos athlètes pour
lesquels nous avons des
objectifs à long terme et
notamment dans l'optique des
JO-2024".
De son côté, le DEN, Mourad
Ouguessoum a assuré que
"grâce à leur bonne préparation, les véliplanchistes algériens seront en mesure de réaliser de bons résultats aux JO2020 et 2024, alors que l'objectif de Rio, consiste seulement à assurer une participation honorable".
La représentante algérienne
Imane Chérif-Sahraoui a
affirmé pour sa part qu'elle n'a
pas peur de ce rendez-vous
olympique.
"Je vais bien gérer mon état
psychologique surtout que le
dernier stage m'a permis de
prendre confiance en moi et
d'envisager cette compétition
avec sérénité".
Le véliplanchiste Hamza
Bouras vise quand à lui un
"classement entre la 25e et la
30e place sur un total de 36
concurrents à Rio".
17
"Je ne peux pas dire que je
vise une place sur le podium.
Le stage en Espagne m'a permis de situer mes possibilités
et je suis en mesure d'occuper
une place parmi les 25 premiers" a t-il ajouté.
La 3e algérienne engagée à
Rio, Katia Belabbes a déclaré
"que son niveau s'est nettement amélioré grâce aux stages effectués en Europe,
notamment à Cadix (Espagne)
qui a beaucoup de similitude
avec Rio". L'athlète Imane
Sahraoui (laser-Radial) s'est
préparée dans un centre spécial à Malte sous la houlette du
Portugais Miguel Mc Carthy,
alors que Katia Belabbes et
Hamza Bouras se sont préparés à Cadix (Espagne) dans un
centre spécialisé (RSX) sous
l'encadrement de l'Espagnol
Curro Manchon et de sa soeur
Blanca Manchon, une
ancienne championne du
monde. Au rendez-vous olympique de Rio, l'Algérie sera
présente aux côtés de
l'élite mondiale de la discipline
dont 36 messieurs et 26
dames en RSX, alors
que l'épreuve Radial (dames)
regroupera 37 concurrentes.
Les 12 courses des JO se
dérouleront du 8 au 14 août,
qui seront clôturées
par la courses "Medal-Race"
(course aux médailles) à
laquelle prendront part
les 10 meilleurs véliplanchistes. Le trio algérien qualifié aux
JO-2016, a, rappelle t-on,
validé sa participation olympique lors du championnats
d'Afrique disputé en 2015 à
Alger.
Publicité
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L'HABITAT, L'URBANISME ET DE LA VILLE
AGENCE NATIONALE DE L'AMELIORATION ET DU
DEVELOPPEMENT DU LOGEMENT
Lotissement Saïd Hamdine Bir Mourad Rais - ALGER
N° Identification fiscale: 000016001405697
A.A.D.L
PROGRAMME 230 000 LOGEMENTS DESTINES
À LA LOCATION-VENTE
CONTROLE ET SUIVI DES TRAVAUX
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
En application des dispositions du Décret présidentiel N°15-247 du 16 septembre 2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de service public, L'AGENCE NATIONALE DE L'AMELIORATION ET DU DEVELOPPEMENT DU LOGEMENT " AADL ", Direction Régionale Oran lance un
appel d'Offres National Ouvert avec exigence de capacités minimales ; Pour le Contrôle et le Suivi des 900
logements " Location vente " avec locaux à usage commercial , professionnel et VRD AU POS 2A-3C,
commune de MUSTAPHA BEN BRAHIM wilaya de SIDI BEL ABBES.
Cette concurrence s'adresse aux Architectes et aux bureaux d'études et ingénieure en génie civil , dont les
gérants ou associés sont inscrits à l'ordre national des architectes conformément au décret législatif n° 9407 du 18 mai 1994 modifié par la loi n°04-06 du 14 août 2004 relative aux conditions de la production architecturale et l'exercice de la profession d'architecte, et ayant assuré la mission de suivi de 400 logements et
plus ou un équipement classé à la Catégorie " C " au minimum, conformément aux dispositions de l'arrêté
interministériel du 15 Mai 1988 portant modalités d'exercice et de rémunération de la maîtrise d'œuvre en
bâtiment modifié par l'arrêté interministériel du 04/07/2001
Les offres techniques des participants seront évaluées par rapport à leurs aptitudes professionnelles, leurs
moyens humains et matériels, et leurs capacités financières.
Le cahier des charges est à retirer par le soumissionnaire ou son représentant dûment désigné sur présentation d'un extrait du registre de commerce ou de l'agrément de l'ordre des Architectes et contre paiement de
la somme de 5.000.00DA auprès de :
Direction Régionale " AADL " ORAN
Sise bloc 23 cité 1377 logts -FACE USTO - ORAN
Ou
La Direction des projets " AADL " SIDI BEL ABBES
Sise Avenue Masmoudi Tahar (ex rue de la paix)- SIDI BEL ABBES
L'offre est à présenter sous enveloppe principale scellée ne comportant aucune inscription extérieure autre
que le numéro, l'objet de l'appel d'offres, le nom et l'adresse du maître de l'ouvrage et la mention " à n'ouvrir que par la commission d'ouverture des plis et d'évaluation des offres -appel d'offres N° .....l'objet
de l'appel d'offres"
Cette enveloppe principale abritera trois autres enveloppes scellées, qui contiennent conformément aux dispositions de l'article 6 de l'instruction aux soumissionnaires :
A. L'enveloppe dénommée" Dossier de Candidature " abritera :
1) Une déclaration de candidature (selon modèle ci-joint) renseignée, signée, datée, avec apposition de
cachet
2) Une déclaration de probité (selon modèle ci-joint) renseignée, signée, datée, avec apposition de cachet.
3) Les statuts pour les sociétés
4) Les documents relatifs aux pouvoirs habilitant les personnes à engager le Bureau Conseil
5) Tout document permettant d'évaluer les capacités des candidats, des soumissionnaires ou le cas échéant
des sous -traitants :
a) Capacités professionnelles :
-La copie de l'extrait d'inscription à l'ordre national des architectes ou de l'agrément délivré par l'institution
ou l'organisme compétent.
- Une copie du registre de commerce légalisé par le CNRC (éventuel)
b) Capacités financières : moyens financiers justifiés par les bilans et les références bancaires :
- Relevé bancaire ou attestation de solvabilité délivrée pat la banque du soumissionnaire.
- Les bilans comptables et leurs annexes indiquant les différents résultats financiers des trois dernières
années (visé par les services des impôts).
- Une copie de l'attestation justifiant l'accomplissement de la procédure de dépôt légal des comptes sociaux
délivrée par les antennes locales du centre national du registre de commerce (CNRC).
c) Capacités techniques : moyens humains et matériels et références professionnelles :
- Copies des attestations fiscales, parafiscales d'organismes de sécurité sociale (CNAS, CACOBATH, CASNOS et extrait de rôle apuré)
- Numéro d'immatriculation fiscale (carte fiscale).
- Extrait du casier judiciaire du soumissionnaire en cours de validité.
- Les copies des documents justifiant les moyens humains (cadres supérieurs et de maîtrises) quantitativement et qualitativement. (Diplômes appropriés appuyés par l'état des effectifs déclarés à la CNAS, bordereau de déclaration CNAS,..).
- Les copies des documents justifiant les moyens matériels (une attestation établie par l'organisme assureur,
ou copies des factures, ou un contrat notarié de location des équipements et des matériels, ou d'un procès
verbal établi par un huissier de justice ou d'un commissaire priseur, ou d'un expert agréé par les tribunaux,
certifiant la propriété du matériel du soumissionnaire).
- Les copies des documents justifiant les références professionnelles du soumissionnaire (attestations de
bonne exécution ou attestations délivrées par les maîtres d'ouvrages).
B. L'enveloppe dénommée "Offre Technique " abritera ;
1. La déclaration à souscrire.
2. Tout document permettant d'évaluer l'offre technique : un mémoire technique justificatif et tout autre
document exigé :
a. Critère " références professionnelles "
b. Critère " moyens humains "
c. Critère " moyens matériels "
d. Critère " capacité financière "
3. Le cahier des charges portant à la dernière page, la mention manuscrite " lu et accepté "
C. L'enveloppe dénommée " Offre Financière " abritera:
1. La lettre de soumission ;
2. Fiche signalétique (Annexe 01)
3. la note de calcul des honoraires Contrôle et suivi.
Chacune de ces enveloppes scellées devra être identifiée en tant que telle.
La durée de préparation des offres est fixée à vingt et un (21) jours à compter de la première parution de
l'avis d'appel d'offres dans le BOMOP ou dans l'un des quotidiens nationaux.
Le dépôt des offres s'effectue le dernier jour de la durée de préparation des offres soit le vingt et unième (21
ème) jour au plus tard à (12h00). Cette date est tacitement reportée au premier jour ouvrable au cas où cette
date coïncide avec un jour férié et/ou de repos hebdomadaire légal.
L'offre doit être déposée dans les délais requis à l'adresse ci-après :
Direction Régionale " AADL " ORAN
Bureau du Secrétariat de la direction (6éme étage)
Sise bloc 23 cité 1377 logts -FACE USTO - ORAN
L'ouverture en séance publique des plis des dossiers de candidature, des offres techniques et financières
intervient pendant la même séance et s'effectuera par une commission de l'Agence Nationale de
l'Amélioration et du Développement du Logement- Direction Régionale d'Oran dite "commission d'ouverture des plis et évaluation des offres " le jour coïncidant avec la date de dépôt des offres sus- indiquée à
Quatorze heures (14 h 00). La validité des offres est fixée à Trois mois augmentée de la durée de préparation des offres sus- indiquée
Le présent avis tient lieu d'invitation aux soumissionnaires pour assister à l'ouverture des plis.
N°
Grade
Nbre
de
postes
01
Médecin
généraliste
01
- Diplôme de docteur en médecine
générale ou d'un diplôme reconnu
équivalent.
01
- Diplôme d'ingénieur d'état en
informatique ou titre reconnu équivalent.
01
- Licence d'enseignement supérieur
ou diplôme d'études supérieur ou
diplôme reconnu équivalent
- électricité, électronique,
et machines.
- électro-technique
- génie-technique.
02 Ingénieure d'état
en informatique
03
04
Attaché
de laboratoires
universitaires
Assistant des
bibliothèques
universitaires
05 Documentaliste archiviste
01
02
Conditions de recrutement
Concours
Sur titre
Coiffure
Gonfler les cheveux
Gonfler ses cheveux en changeant souvent votre raie
En décalant de quelques millimètres
chaque jour votre raie, vos cheveux
auront plus de volume. Chez vous,
- Licence en bibliothéconomie ou
d'un diplôme reconnu équivalent.
Remarque importante :
Les dossiers doivent être déposés au
- Formulaire de concours sur titre en lan- niveau du secrétariat de la sous- direction
gues national (télécharger de puis le site du personnel au Centre Universitaire de
web
de
la
fonction
publique Naama :
www.dgfp.Gov.dz)
- Demande manuscrite - Num. de Tél
N.B : tout dossier incomplet ou parvenu
- Copie conforme légalisée du diplôme
par poste ou après 15 jours ouvrable à par- La formation complémentaire dans la tir du premier affichage dans les journaux
même spécialité à la catégorie II et plus nationaux de la date de parution de cette
- Copie conforme de la carte d'identité annonce ne sera pas pris en considération.
nationale
- Extrait de naissance
- Certificat de nationalité
- Casier judiciaire N°03 en cours
de validité
- Copie légalisée de pièces justifiant la
situation vis-à-vis du Service National
- 02 certificats médicaux (phtisioGénéral)
- 02 photos d'identité
- Fiche familiale pour les mariés
- 02 enveloppes timbrées 22,5/15 portant
l'adresse
- Certificat de l'expérience professionnelle
- Relevés des notes pour la dernière
année
- Certificat de résidence.
Observation : Les candidats travaillant dans d'autres organismes sont tenus
de présenter une autorisation de participation au concours et un engagement de
démission signé par l'ordonnateur.
LE DIRECTEUR
Tribune des Lecteurs - Mardi 26 juillet 2016
ANEP 31006475
6
ANEP 31006471
En tressant vos cheveux
Faites sur vos cheveux encore humides, quelques tresses. Laissez
sécher en dénouant vos tresses,
vous cheveux deviendront bouclés et
prendront du volume.
A l'aide d'un shampoing sec
Idéal pour les cheveux plats et gras,
le shampoing sec absorbera le gras
des cheveux, et leur redonnera du
volume. Vaporisez légèrement, massez le cuir chevelu, puis passez
énergiquement la brosse, pour vous
débarrasser
de
la
poudre.
Remplacez le shampoing sec par du
talc ou de la farine.
Gonfler les racines avec des
papillotes
C'est la technique qu'utilisaient nos
grandsmères pour donner du volume
aux cheveux et les faire boucler.
Coupez des bandes de tissu d'environ 2 cm de large et 10 cm de long.
Et à l'aide d'un peigne à queue, divisez l'une après l'autre des mèches
de cheveux. Soulevez et entourez
chaque mèche avec une bande de
tissu et fixez-la par un nœud lâche,
sans jamais trop serrer la mèche.
Continuez ainsi jusqu'à ce que toutes les mèches soient bien enroulées
et attachées dans les papillotes.
Pour un effet très bouclés, dormez
avec ces papillotes.
Enlever l'odeur dans un meuble
omment faire disparaitre une
mauvaise odeur dans un
meuble. Si vous ne pouvez vous
servir de votre armoire ou de votre
commode moderne ou ancienne
parce qu'elle sent trop mauvais,
qu'il s'agisse d'une odeur de vernis,
de peinture, d'une odeur de neuf,
mauvaise odeur de moisi, ou de
renfermé suivez nos conseils pour
enlever cette odeur à l'intérieur du
meuble
C
Odeur de moisi
Videz entièrement le meuble, et,
les mains protégées par des gants
de ménage, et en opérant dans le
sens du fil du bois, pour enlever le
moisi, frottez l'intérieur de l'armoire
Riz aux œufs cuit
au four
Ingrédients
250g de riz
1 blanc de poulet
1 oignon
3 carottes
1 courgette
1 poignet de petits pois
1 cuillère à soupe d'huile
2 tranches de fromage
4 œufs
2 verres à thé de lait
Persil haché
Sel, poivre
Préparation :
Éplucher les carottes et couper-les en petits
cubes. Laver bien le courgette et couper-le en
petits cubes. Rincer le riz sous l'eau froide,
égoutter-les. Mettre dans une casserole le riz,
ajouter l'eau, la quantité d'eau doit être le
double de riz, ajouter le sel et laisser cuire
pendant 20 minutes, rafraîchir sous l'eau froide
et égoutter-les dans une passoire. Mettre dans
une cocotte les cubes de carottes, les cubes de
courgettes, les petits pois le sel, couvrir d'eau
et fermer la cocotte et laisser cuire pendant 15
minutes, égoutter-les. Mélanger dans un
saladier le riz cuit et les légumes cuits. Couper
le blanc de poulet en petits morceaux. Éplucher
l'oignon et couper-le en petits morceaux. Faire
chauffer un peu de beurre et l'huile dans une
poêle et faire revenir l'oignon et le poulet
jusqu'à ce qu'ils soient dorés, saler et poivrer.
Couvrir le fond d'un moule à gratin avec la
préparation de poulet, ajouter une couche de
mélange de riz et répartir les tranches de
fromage coupé en lamelles et verser sur toute
la surface les oeufs battus et mouiller avec les
verres de lait. Faire cuire dans un four
préchauffé à 180°C jusqu'à ce que la
préparation soit cuite, parsemer de persil haché
et servir.
Petits cakes
au chocolat noir
Odeur d'humidité ou de renfermé
Videz le meuble et, les mains protégées par des gants de ménage,
et en opérant dans le sens du fil du
bois, frottez l'intérieur de l'armoire
ou de la commode avec un tampon
abrasif imbibée de vinaigre blanc.
Passez un linge humide.
Puis séchez en tout sens au gant
de toilette. Laissez sécher. Quand
l'intérieur du meuble sera bien sec,
massez-le avec du talc. N'oubliez
aucun coin. Ensuite saupoudrez
largement en couche épaisse du
bicarbonate de soude. Laissez agir
toute une nuit. Epoussetez ou passez l'aspirateur au matin.
- L'expérience professionnelle acquise
dans le conteste de l'insertion professionnelle ou l'insertion sociale doit être l'œuvre
d'un certificat délivré par la direction
d'emploi ou la direction de l'activité
sociale
faites une queue de cheval très
haute, sur le sommet de votre crâne,
et gardez-la quelques heures.
Rouleaux pour donner
du volume aux cheveux
Donner du volume aux cheveux avec
des rouleaux "scratch " ou velcro.
Cette technique n'a que des avantages ! Elle gonfle les cheveux, sans
les abimer.
Les rouleaux velcro, légers, tiennent facilement, sont miraculeux
pour donner du gonflant aux cheveux
plats.
Enroulez mèche par mèche (cheveux humides ou secs) sur les rouleaux, en leur donnant le sens
désiré. Pour accentuer l'aspect "bouclés" des cheveux, utilisez des rouleaux de différentes grosseurs. Si
vraiment vos cheveux sont mous et
plats, n'hésitez pas à les vaporiser
de laque.
Laissez-les sur la tête 20 minutes, le
temps de prendre une douche, un
bain ou de se maquiller. Le résultat
est génial, à condition d'éviter de trop
tirer sur les cheveux.
Conseils pratiques
Dossier à fournir :
Le Directeur Régional de l'AADL Oran
CUISINE
Page animée par Cylia Tassadit
Vos cheveux sont trop plats ?
Comment donner du volume
aux cheveux ? Certaines
femmes font friser les cheveux
à l'aide d'une permanente ce
qui peut leur abimer les
cheveux. Des solutions pour
ne plus avoir les cheveux plats
mais avoir une belle coiffure,
cheveux longs ou cheveux
courts. ...
Mardi 26 juillet 2016
Quotidien national d’information
Mode de Observation
recrutement
- Diplôme d'études universitaires
appliquées ou technicien
supérieur en :
- Sciences des bibliothèques
- Documentation et archives
- Sciences des bibliothèques et
sciences documentaires.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Magazine
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT
SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE
SCIENTIFIQUE
CENTRE UNIVERSITAIRE
SALHI AHMED - NAAMA-
AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT
AVEC EXIGENCE DE CAPACITES MINIMALES
N° 18 /16/DR ORAN/AADL.
Tribune des Lecteurs - Mardi 26 juillet 2016
Mardi 26 juillet 2016
Quotidien national d’information
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Ingrédients
250g de chocolat noir
150g de beurre
5 œufs
Une pincée de sel
125g de farine
2 sachets de levure pâtissière
Garniture
100g de chocolat noir râpé
ou de la commode à la laine d'acier
imbibée de quelques gouttes d'ammoniaque légèrement diluée.
En utilisant l'ammoniaque, faites
attention à ne pas respirer les
vapeurs de ce produit, opérez dans
une pièce très aérée, loin de toute
source de chaleur. L'opération net-
toyage terminée, passez un chiffon
humide puis laissez sécher. Quand
le meuble sera sec, saupoudrez
largement l'intérieur du meuble, en
couche épaisse, avec un mélange
de talc et de bicarbonate. Laissez
agir toute une nuit. Passez l'aspirateur au matin.
19
Préparation :
Faire fondre le chocolat noir au bain-marie,
ajouter le beurre, mélanger bien. mélanger
avec un fouet les jaunes d'œufs et le chocolat
fondu. monter les blancs d'œufs en neige,
ajouter le sel, la farine, la levure, mélanger la
neige délicatement au mélange précédent
jusqu'à ce qu'il soit homogène. beurrer 9
moules à cakes individuels et verser la pâte.
faire cuire dans un four moyennement chaud.
Garnir-les avec le chocolat noir râpé.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Mardi 26 juillet 2016
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 551
Actualité
Quotidien national d’information
Electricité, gaz et eau
Sudoku N ° 551
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Pas d'augmentations
en 2017
Mots croisés N° 551
Par Amirouche El Hadi
Horizontalement
1 - Bouleversa complètement
2 - Bien arrivé - Trés futées
3 - Action de cafard - Ils coulent de source
4 - Bosselée - Ramassa en rond
5 - Démonstratif - Montré sa joie - Minuscules
6 - Compagne - Cité sur la Saale - Sigle nazi
7 - Prés de - Frappe fort
8 - Absurde - Du plus grand état des U.S.A.
9 - Hébétude - Seigneur comme avant
10- Prêter main forte - Petit socle
Verticalement
A - Durcit sa théorie
B - Faits du moment
C - Met bas comme une vache - Descendus
D - Vieille catapulte - Variété de pomme rouge
E - Bouchai hermétiquement - Illettrés
F - Pronom pour lui - Héroïne de légende
G - Arbustes de haie - Ile atlantique
H - Atome bien chargé - Place de château pour Diane
I - Mot de choix - Moyens de transport de Tarzan
J - Incendiaire romain - Sortie de scène
K - Récemment acquises - Unité agraire
L - Massacrée
SOLUTIONS
Mots croisés N° 550
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 550
20
SOLUTIONS
Sudoku N ° 550
enant contredire
toutes les rumeurs
qui ont couru ces
derniers temps à propos de
la loi de finances pour
2017 qui, nous-t-on laissé
croire, allait laminer le peu
qui reste de la dignité des
citoyens, le ministre du
secteur a tranché.
M. Baba a, en effet, assuré
que, contrairement à la loi
de finances 2016, le tarif
d'électricité, gaz, gasoil et
eau ne verra pas d'augmentation. Cette déclaration devrait pousser les
gens de Sonelgaz à ne
plus demander d'augmentation. Le niet du ministre
V
des Finances devrait les
inciter à revoir leurs calculs
et procéder par exemple au
recouvrement de tous les
arriérés des mauvais
payeurs qui se comptent
en milliards. Jusque-là, les
employés de Sonelgaz se
sont évertués à couper le
gaz et l'électricité aux petits
salariés et aux chômeurs
qui éprouvent des difficultés à honorer régulièrement leurs factures. D'autre
part, et eu égard à la gravité de la situation financière du pays, le ministre a
également assuré que les
salaires des fonctionnaires
ne connaitront pas d'augmentation. Sur sa lancée,
celui-ci a écarté toute
REPÉRAGE
Par Amar CHEKAR
lors que tout les pays qui ont
prit acte de l'importance de
l'utilisation des TIC et de son
impacte sur le développement du PIB,
continuent de faire des merveilles,
l'Algérie tourne au rond depuis pour
des raisons de volontés politiques
beaucoup plus que d'autres considération secondaire. Si ce n'est pas le cas,
pour quelle raison alors reculer son
lancement après avoir étés annoncés
à maintes reprises, dont la dernière
annonce des officielles a été avancé
pour le mois de juin de l'année 2015 ?
. " Le lancement du Commerce
Electronique peut se faire avec le lancement prochain de la 4G. A notre
niveau, nous sommes près à faire face
et développer toute les possibilités qui
existent. Par contre, Algérie Télécoms
est mieux placée que n'importe quel
autres organisme pour se prononcer
sur le sujet du E-Commerce ", révèle
sous Mohamed M (Pseudonyme), un
cadre du ministère des technologies
de l'information et de la communication
(MPTIC). Malgré l'existence déjà de
A
volonté de l'Etat de répondre aux revendications des
députés qui ont exigé, la
semaine écoulée, d'indexer
leur salaire sur celui de
leurs collègues allemands
(sic !).
Cette information donnée a
été faite à bon escient,
sans doute pour donner du
baume au cœur des pauvres gens qui ne supportent plus la morve de certains élus qui ne pensent
qu'à s'en mettre plein les
poches, tout en étant inutiles.
Mis à part ces précisions,
le ministre des Finances a
refusé de donner d'autres
sur le projet de loi de finances 2017 qui, a-t-il déclaré,
"est prêt et sera soumis à
l'APN à la rentrée sociale,
en septembre ".
Ainsi, nous ne saurons pas
si les textes cause du limogeage de son prédécesseur seront reconduits ou
pas. Pour ceux qui se rappellent, de nombreux textes controversés avaient
fait les choux gras des partis de l'opposition, qui
étaient allés jusqu'à accuser l'ex-ministre d'avoir
bradé le pays à des firmes
étrangères. Attendons,
donc, septembre pour voir
si le projet de LFC-2017
apportera ou pas des
démentis à ces accusations.
AEH
Mardi 26 juillet 2016
Amara Zitouni, président du
Conseil national de la concurrence au forum d'El Moudjahid :
" La concurrence
est le levier de la
croissance "
Par Samia. A
"La concurrence est le levier de la croissance " ce qu'a déclaré, hier, le président
du conseil national de la concurrence Amara
Zitouni, l'invité du forum de l'économie d'El
Moudjahid. Le conférencier s'est étalé sur la
présentation du conseil national de la
concurrence en revenant sur les différentes
séries actions entreprises par ce conseil
après trois années de sa réhabilitation. A ce
sujet, il a indiqué : "Le conseil existait depuis
1995, il a disparu par la suite, puis réhabilité
du nouveau en 2013. M. Zitouni c'est axé
sur trois objectifs notamment le contrôle des
activités économiques. Pour l'aspect consultatif " Le conseil pourra donner son avis et
statuer quant une entreprise publique ou privé
le saisi ". Etant donné que le conseil a un
caractère juridique , il peut également trancher sur quelques affaires en infligeant des
amendes à ceux qui commettent des infractions " L'intervenant a mis l'accent sur l'organigramme du conseil constitué de 12
membres très représentatifs qui regroupe des
professeurs d'université, des chefs d'entreprise. Le conférencier a cité les affaires dans
lesquelles le conseil de la concurrence a statué, l'année dernière notamment le marché
des assurances, les licences d'importation, et
le marché du ciment. L'interlocuteur qui
encourage la concurrence loyale a également soulevé le manque d'effectifs et de
moyens au sein du conseil de la concurrence.
Exprimant sur les sanctions, Zitouni a souligné : " Avant d'infliger une sanction, le
conseil doit avoir en sa possession des preuves tangibles sur l'affaire traitée. Le conseil a
chargé des " rapporteurs " qui sont sur le terrain pour effectuer une enquêté très approfondie.
Ces rapporteurs sont des représentants des
associations de la protection des consommateurs, formés pour cette mission en France.
Ceci dans le but de renforcer la capacité
humaine " Sur la concurrence au niveau des
opérateurs de la téléphonie mobile, l'orateur
a estimé que cette concurrence à permis la
dynamisation et la création des postes d'emploi, "Cette concurrence est stimulante ",
selon le responsable du conseil de la concurrence.
Ce dernier peut s'auto saisir en décidant de
déclencher des enquêtes sur des marchés.
S.A
LE COMMERCE ELECTRONIQUE PEUT ATTENDRE
", dira t-il. Afin de continuer dans le
model de gestion archaïque qui favorise souvent les pots de vins et autres
back chiches, le phénomène de la
résistance contre le lancement du
Commerce Electronique, se trouve à la
base de tout les retards pour ne pas
dire blocage du projet E-Commerce
qui finira par s'imposer de lui-même,
afin de garantir la traçabilité des opérations et la transparence. Autre phénomène qui a été soulevé, c'est le
recours aux banques étrangères qui
ne travaillent pas gratuitement dans
les transactions qui sont liés au marché international, au lieu de mettre en
place la loi et les mécanismes nécessaires afin de ramener cette argents
en Algérie, quitte à payer en monnaie
locale, avant de permettre aux banques de faires les changes en devises
de manière formel et de lutter par la
meme occasion, contre le marché
informel qui présente un danger certains pour les institutions publiques ou
privées. Le lancement du commerce
électronique, permet de gagner du
temps et de l'argent pour le pays, tout
en évitant de passer par les banques
quelques petites opérations commerciale très minimes par rapport à ce qui
est attendu de son lancement, le ECommerce peut attendre des mois si
ce n'est des années, avant de s'assurer de toutes les conditions nécessaires pour le E-Commerce à commencer
par la sécurité informatiques et autres
mécanismes juridiques, techniques
pour faire face contre la cybercriminalité, d'où toute les craintes et préoccupations des pouvoirs publics concernés. Donnant la parole aux opérateurs
économiques spécialisés dans le
domaine qui ont plus d'arguments à
défendre, ces derniers n'ont pas manqué de déplorer un déphasage totale
entre la réalité et la politique du ministère des technologies de l'information
et de la communication qui s'est
retrouvé hors connexion depuis des
années. " La mise en place d'un organisme qui prend en charge la problématique de l'économie numérique pour
faire avancer le projet du E.
Commerce. Le monde entier est passé
par cette étapes à commencer par les
pays voisins qui enrigistre un PIB
assez important dans le E-Commerce
5
étrangères ou à Jérusalem qui prennent des parts sur toutes les transactions relatifs au commerce et à l'économie nationale.
Evoquant la nécessité de créer un
réseau nationale pour les opérations
locales et un autre réseau internationale pour des transactions internationales, notre source qui révèle un
engagement sans faille et une culture
de transparence exemplaire qui va
dans l'intérêt du développement de
l'économie Algérienne, n'a pas manquer d'exprimer son regret par rapport
au potentielle en matière de ressources humaines et matériels que dispose
le pays, alors que d'autres pays
Africain qui sont très loin des capacités
humaines et naturel du pays, sont
allés jusqu'à développer l'utilisation
des SMS, avant même de passer au
commerce électronique, afin d'économiser leurs temps et leurs argents via
de simples sms qui sont à la porté de
tous. L'arrivée de la 4G, ne présente
pas vraiment la clé du Commerce
électronique, tant que le contenu continue de faire défaut.
A.C
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
DIVERS
FAITS par
Samia Acher
En finir avec la détention
préventive excessive
ARRESTATION
DE DEUX RESSORTISSANTS AFRICAINS
Agissant sur renseignements,
les gendarmes de la brigade de
Nedroma (Tlemcen) ont interpellé à
hauteur de la gare routière de la
localité, deux ressortissants
maliens en situation régulière, en
possession de 4200 DA et 500
Euros, une liasse de papiers sous
forme de billets de banque en coupures de 50, 100 et 200 Euros, un
sachet contenant une substance
blanchâtre servant dans la falsification de billets de banque et une
carte consulaire falsifiée. Une
enquête est ouverte par les gendarmes de la Section de Recherches
de Tlemcen.
VENTE CLANDESTINE À
AIN TIMOUCHENT
Lors d'un service de police de la
route effectué sur la RN.02, reliant
Hassi-El-Ghella à El-Amria, à la sortie Est de la localité de Hassi-ElGhella (Ain-Temouchent), les gendarmes de la brigade locale ont
immobilisé un véhicule de marque
Dacia Logan, dont le conducteur a
refusé d'obtempérer aux sommations de s'arrêter et continué son
trajet, avant d'être interpellé avec
son compagnon à 500 mètres du
dispositif de barrage, suite à la crevaison des pneus de son moyen de
transport. La fouille du véhicule a
permis la saisie de six cent quarante quatre bouteilles de boissons
alcoolisées de différentes marques,
destinées à la vente
clandestine.Avisé, M. le Procureur
de la République près le tribunal
d'El-Amria a prescrit l'ouverture
d'une enquête, la présentation des
mis en cause à l'issue et la remise
de la marchandise aux services des
domaines.Une enquête est ouverte
par la brigade de Gendarmerie
Nationale de Hassi-El-Ghella.
Cas de noyades
TIARET :
UN JEUNE DE 27 ANS A
TROUVÉ LA MORT
Le nommé (A.A) âgé de 27 ans,
originaire de Tiaret, qui se baignait
à la plage les Andalouses, commune d'Aïn-Turk (Oran), a trouvé la
mort par noyade. Le corps du défunt
a été repêché et déposé à la morgue de l'hôpital d'Aïn-Turk.Une
enquête est ouverte par les gendarmes de la brigade d'El-Ançar.
JIJEL :
UNE AUTRE PERSONNE
NOYÉE
Une personne de 41 ans, originaire de Béjaia, qui se baignait à la
plage des Grottes Merveilleuses,
commune de Ziamah-Mansouriah
(Jijel) , a trouvé la mort par noyade.
Le corps du défunt a été repêché et
déposé à la morgue de la polyclinique de Ziamah-Mansouriah. Une
enquête est ouverte par les gendarmes de la brigade de ZiamahMansouriah.
Algérie pour les personnes poursuivies
dans des affaires pénales, mais aussi
pour ne pas priver la personne mise en
cause de sa liberté avec garantie de
comparution devant la justice. Il a
ajouté aussi, que " la technique du bracelet électronique permettait de localiser avec précision l'emplacement du
mis en cause en cas de tentative de
fuite du "procès".
Comment ça marche " Généralement le
bracelet électronique est fixé à la cheville. Un surveillant installe dans le logement un boîtier qui se branche sur la
prise de courant". Le condamné placé
Par : Imen.Hamadache
e placement sous surveillance
électronique (PSE) ou " bracelet
électronique " est une mesure
d'aménagement de peine permettant
d'exécuter une peine d'emprisonnement
sans être incarcéré. En Algérie cette
mesure n'est pas encore appliquée,
selon le directeur général de la modernisation au ministère de la Justice,
Abdelhakim Akka, a annoncé que des
essais sont en cours pour choisir le
meilleur bracelet électronique qui se
substituera à la détention provisoire en
L
sous surveillance électronique est assigné à résidence, chez lui ou chez un
hébergeur, pendant les heures fixées
par le juge lui même.
Par ailleurs, M. Akka, a affirmé que l'application du bracelet électronique permettait de suivre "avec précision" les
déplacements de la personne poursuivie en justice même à bord d'un véhicule, faisant remarquer que "ces bracelets sont de fabrication algérienne".
Le port du bracelet électronique prendra
effet à la fin de l'année en cours, a-t-il
encore dit. En outre, le directeur général de l'administration pénitentiaire et de
réinsertion, Mokhtar Felioune, avait indiqué auparavant que la décision de port
du bracelet électronique au poignet qui
entrera en vigueur prochainement, était
soumise à l'autorité évaluative du
magistrat "seul, a-t-il expliqué, à se prononcer en fonction du dossier du mis en
cause pour le port du bracelet ou la
détention provisoire. Après avoir rappelé que l'application du bracelet électronique renforçait la présomption d'innocence énoncée par la Constitution
algérienne, il a précisé que "cette
mesure devrait réduire le placement en
détention provisoire".
M. Felioune a rappelé que l'Algérie
"comptera après application de cette
mesure, parmi les quelques pays au
monde ayant adopté ce système qui
requiert des techniques scientifiques
sophistiquées, estimant que le ministère
de la Justice avait acquis une grande
expérience en matière de modernisation.
I.H
Ecole supérieure de la magistrature
Sortie de la 24éme promotion des élèves
magistrats
Par Doudou Abdelaziz
e ministre de la justice ,
garde des sceaux, Tayeb
Louh a précédé hier la cérémonie de sortie de la 24
eme promotion des élèves
magistrats de l'Ecole supérieure de la magistrature,
composé de 470 juges dont
248 femmes, après une formation de trois ans, mais
marqué surtout par un taux
de réussite de 52,76 %. La
promotion a été baptisée au
nom du défunt, de l'ex ministre de la justice(1992) et ex
ambassadeur en Arabie
Saoudite(1996), en l'occurrence M. Teguia Mouhamed .
Une quinzaine de majeurs de
promo, ont reçu des prix et
cadeaux des mains des
ministres : de la justice,
garde de sceaux, Tayeb
Louh, du ministre de l'intérieur et collectivité locales,
Nourddine Bedoui, du ministre de l'enseignement supérieur, Tahar Hadjar, du
ministre de l'habitat,
Abdelmagid Tebboun, et du
wali d'Alger Abdelkader
Zoukh….etc. Le ministre de
la justice, garde de sceaux,
Tayeb Louh a prononcé, à
cette occasion une allocution
au cours de la quelle, il a fait
une analyse objective sur le
cursus de formation des
magistrats, qui a connu ces
dernières années des réfor-
L
mes approfondies. A ce
sujet, il a affirmé que " Si la
formation initiale destinée
aux élèves Magistrats a
connu une évolution
concrète, à travers l'augmentation de la durée de la formation, la révision des programmes pédagogiques,
l'importance particulière
réservée aux stage pratiques
et la mise en place d'importants moyens matériels, il
n'en demeure pas moins qu'il
ya à de souligner que les
développements enregistrés
sur les plans économique,
social et autres, ainsi que les
profondes mutations que
connait, de nos jours, le
monde dans différents
aspects de la vie et leur
éventuelles répercutions sur
le terrain, nécessitent une
révision horizontale et verticale du système de la formation et son adaptation afin
qu'elle assure la réalisation
des objectifs assignés,
garantisse une meilleure
prestation et permette son
développement de façon à
pouvoir répondre aux
besoins de la prestation judiciaire. S'agissant du rôle
noble du juge, Tayeb Louh, a
souligné que la responsabilité de ce dernier, consiste à
assurer une saine application
de la loi, une mission, noble,
lourde et pénible en même
temps. Pour Louh, un pou-
4
voir judiciaire fort est le
garant d'une justice équitable, une justice à la hauteur
des aspirations du justiciable, en position de faiblesse,
d'accéder normalement à
son droit, et ne laissant point
à la personne forte la possibilité de prétendre à un droit
indu. A cette effet, il n'a pas
manqué de rappeler que la
jouissance des Magistrats
des droits consacrés et protégés par la loi, ne doit
s'exercer que dans un cadre
à même de préserver l'autorité du poste, l'honneur de la
fonction ainsi que l'intégrité
et l'indépendance de la
magistrature, notamment
dans le sillage du développement réalisé dans le
domaine des nouvelles technologies de l'information et
de la communication, et le
lien existant entre leurs bienfaits et les méthodes utilisées. Pour Louh, l'indépendance du pouvoir judicaire
consacré par la constitution,
se matérialise, avant tout,
par l'indépendance effective
du juge et du degré de l'application de la loi. Cette indépendance se concrétisera
davantage par l'acquisition
de connaissances scientifiques et pratiques mieux
adaptées aux règles de la
pratique réelle de la profession, permettant ainsi au
Magistrat d'être indépendant
,n'obéissant qu'à sa
conscience et à la loi. En
outre il a souligné que les
derniers amendements introduits dans la constitution
viennent, à juste titre, renforce la protection du
Magistrat de toutes sortes de
pression, d'intervention ou de
manœuvres.
Par ailleurs, il est à noter que
le cursus de formation de la
promotion sortante entamé
en septembre 2013, a été
marqué par des cours théoriques au niveau de l'école ( 2
ans) et des stages pratiques(
1an) au niveau des juridictions. Concernant le nombre
global des admis à l'examen
de sortie, il s'élève à 453
élèves magistrats sortants,
dont 238 femmes et 215
hommes, pour un taux de
réussite de 53 % pour les
femmes, et 47 % pour les
hommes. Quant au nombre
des participants au concours
de 2013, il a atteint les
8.844candidats dont 5.208
femmes, celles-ci représentent un taux de
61.68%.Enfin, et s'agissant
des noms des trois premiers
lauréats :
Le premier prix est revenu à
l'élève Malki Asma, le
deuxième prix a été décerné
à Guerab Yamina, alors que
le troisième prix a été acquis
par l'élève Kouiçi Walid.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Petit écran
Le bracelet électronique en cours d'essai en Algérie
FAUSSE MONNAIE À
TLEMCEN
SAISIE DE 644
BOUTEILLES DE
BOISSONS
ALCOOLISÉES
Mardi 26 juillet 2016
Quotidien national d’information
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat Min
Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Joséphine, ange
gardien
22:45 : New York Unité
Spéciale
23:35 : New York Unité
Spéciale
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck à
la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas les
paroles
19:25 : N'oubliez pas les
paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Secrets
d'histoire
22:45 : Faites entrer l'accusé
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour deux
14:55 : Un cas pour deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
09:15 : Homeland
10:05 : Homeland
10:50 : La cour de Babel
12:25 : La nouvelle
édition
Mardi 26 juillet 2016
Sur TF1 - 20h55
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
Joséphine, ange gardien
La nouvelle protégée de Joséphine se nomme Sophie.
C'est une jeune sportive de haut niveau qui
commence son tout nouveau métier d'animatrice
dans un club de vacances au Maroc. Tout y est
paradisiaque, sauf Eric, qui dirige l'établissement
d'une main de fer. Celui-ci a du mal à accepter
l'arrivée de Sophie que la direction parisienne du
groupe lui a imposée. Il compte bien faire craquer la
jeune fille.
Sur France 2 - 20h55
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:25 : En famille
21:00 : Quantico
21:45 : Quantico
22:40 : Quantico
23:30 : NCIS
21
Secrets d'histoire
Stéphane Bern lève le voile sur la dernière reine
d'Egypte, Cléopâtre VII. Elle restaura la grandeur de son
royaume et parvint à dompter l'Empire romain et à
conquérir Jules César et Marc Antoine, les deux hommes
les plus puissants de son temps. Incroyable et fascinante
femme de pouvoir, elle dirige le pays, mène des armées,
assassine et organise de somptueuses fêtes avant que son
suicide légendaire ne marque la fin de plus de 3 000 ans
d'histoire pharaonique.
Sur M6 - 21h00
Quantico
Pour leur examen de mi-parcours, les recrues se sont
confinées et disposent d'un temps limité pour
désamorcer une bombe. Un échec équivaut à un renvoi
définitif. Alex demande des comptes à Ryan sur la
mission de surveillance qu'il a menée sur elle. A New
York, huit mois plus tard, Parrish tente toujours de
prouver son innocence avec l'aide de Simon. Ensemble,
ils enquêtent sur la probable implication des jumelles
dans l'attentat.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Mardi 26 juillet 2016
Quotidien national d’information
Droits des journalistes dans le secteur privé, chaines activant hors-la-loi…
LAB
H
E
T
)
E
D
S
A
(P
M I E U X V A U T E N R I R E…
Grine tape sur la table
Par Assia. M.
e
ministre
de
Communication, Hamid
Grine a souligné, sur les
ondes de radio Sétif, que la
question de violation des droits
sociaux du journaliste est
posée dans le secteur privé,
notamment en ce qui concerne
le travail sans contrat et la faible
rémunération.
Dans ce sens, le ministre a
appelé les journalistes se sentant lésés dans leurs droits à
recourir à la justice, rappelant
que l'Etat a accordé la prise en
charge à plusieurs journalistes
malades et réintégré nombre
d'entre eux qui se sont faits
licenciés dans des journaux
publics.
Grine a invité les responsables
des chaînes télévisées nonagréées à régulariser leurs
situations au risque de voir suspendre leur activité, affirmant
que des mises en demeure ont
été adressées à ces chaînes. Il
L
a annoncé, depuis Sétif qu'une
cinquantaine de chaînes de
télévision sont ainsi menacées
de fermeture, au cas où elles ne
se conformeraient pas à la loi.
Il a indiqué, dans ce contexte,
que d'importantes réalisations
ont été faites en matière de for-
mation des journalistes au profit
desquels 22 conférences académiques ont été animées par
des experts nationaux et étrangers.
Le ministre a également mis en
valeur lors d'une conférence de
presse animée à l'université de
Sétif 1 en marge de l'ouverture
de la 8ème édition du programme de communication
nationale placée sous le slogan
" le citoyen a droit à une information crédible ", les efforts
consentis par l'Etat, notamment, dit-il, en ce qui concerne
le projet de professionnalisation
du journaliste, prôné par le
Président de la République
Abdelaziz Bouteflika, et qui
enregistre un progrès palpable,
en atteste " le recul notable de
pratiques négatives à l'exemple
de la diffamation et de l'injure ".
Concernant la carte de journaliste professionnelle, le ministre
a indiqué que 4.600 cartes ont
été remises à ce jour.
Il a également souligné que
l'opération permettra d'identifier
les journalistes professionnels
et de préserver leurs droits
dans le cadre du processus
d'organisation de la profession.
Sur l'affaire El Khabar, le ministre de Communication a indiqué, selon ce qu'ont rapporté
certains médias en déplacement à Sétfi, que ce ne serait
pas l'Autorité de régulation de
l'audiovisuel (Arav) qui se chargerait de cette opération de
régularisation, mais le ministère
qui en a les prérogatives.
A.M.
Eclairage
Sahara Media roule pour le Maroc
es autorités mauritaniennes ont
interdit le groupe Sahara Media de
couvrir les travaux du 27ème Sommet
de la Ligue Arabe tenus du 25 au 26
juillet 2016 à Nouakchott. Pour les
connaisseurs du groupe, la décision
des autorités mauritaniennes n'est pas
une surprise, connaissant les accointances avec le Maroc du directeur du
groupe, Abdallahy Ould Mohamedy.
Ould Mohamedy recevait des instructions directes de Mourad El Ghoul,
Directeur du Cabinet de Yassine
Mansouri, le patron de la DGED, le service de renseignement extérieur du
royaume du Maroc. Il figure dans la
liste des relais de la propagande marocaine sur la Mauritanie, le Mali, le
Polisario et le Sahel. Liste qui a été
dévoilée par le cyber-activiste
L
É ditorial
Par Mohamed Abdoun
e ministre de l'Intérieur, Nordine
Bedoui, lors de sa dernière rencontre avec les walis, a enfin
pris conscience du caractère " défaillant
" des collectivités locales mais aussi et
surtout du rôle nodal qu'est supposée
jouer l'Algérie profonde dans la riposte
encore attendue, qui tarde à se faire
jour, concernant la crise sociale, économique et financière qui se profile à l'horizon.
Bedoui invite enfin les walis à se comporter en véritables managers. A donner de la valeur, de la plus-value à leurs
activités, à faire rentrer de l'argent au
lieu de se contenter d'en faire sortir.
Tout le temps. A bourse déliée.
L'instruction, qui intervient très tardivement, a-t-elle la moindre chance de
réussir sur le terrain ? Il est permis d'en
douter. Nos walis, sans aucune exception, ont en effet pris le pli.
Bureaucrates nés, ils sont nourris aux
mamelons de l'Etat-rentier et nourricier.
Leur souci n'a jamais été de rendre plus
prospères les régions dont ils ont la
charge mais uniquement de dépenser
les énormes budgets qui leur sont
alloués. D'ailleurs, beaucoup, en guise
L
Chris_Coleman24. Son nom est inscrit
dans la liste des courriers électroniques
d'El Ghoul et de Nadia El Jalfi, une
autre collaboratrice de la DGED qui a
fini dans les bras d'un ancien diplomate
espagnol aujourd'hui accablé par des
scandales de fuites fiscales. Il est aussi
membre du Conseil d'Administration de
l'APA (Agence de Presse Africaine) créé
et financé par le Maroc à Dakar dans le
cadre de la guerre médiatique livrée
dans la région. Son directeur général
est un marocain et son siège se trouve
à Dakar. La décision des autorités mauritaniennes de lui interdire la couverture
de l'événement est expliquée par la violente campagne menée par Rabat
contre la Mauritanie à cause de ses
choix souverains, notamment en ce qui
concerne la question sahraouie.
No comment…
R.N.
Mardi 26 juillet 2016
Quotidien national d’information
Il perd son job après
avoir refusé de serrer
la main aux femmes
- L'Europe a très peur.
- Normal. Il y a tellement de forcenés qui traînent dans ses rues.
- Forces nées ? T'en es sûr ?
- Ben oui. La faiblesse ne naît
jamais. Elle se contente de mourir.
- C'est pour ça que les forcenés
lui sont si utiles. Ils l'aident à
clamser.
- Mais avant ça, faut toujours
passer par la case radicalisationexpresse.
- Dommage pour les Européens
quand même.
- Pourquoi donc ?
- Leur peur à eux ne sera jamais
expresse…
- Ayhouh !
M.A.
" Les défis sécuritaires divers et
multiformes nécessitent de s'y
adapter ", Noureddine Bedoui,
ministre de l'Intérieur et des
Collectivités locales.
n homme
d
e
confession musulmane
travaillant à la
municipalité de
Helsingborg
(sud)
estimait
que serrer la
main aux femmes
contredit
ses
convictions religieuses, alors qu'il serrait volontiers la main aux hommes. Cependant, cette explication n'a pas satisfait les
autorités de la ville. Ils ont jugé que l'employé avait violé
le principe d'égalité. " Ses collègues femmes se plaignaient de subir une discrimination, a expliqué une responsable. Vous pouvez croire comme bon vous semble,
mais il faut se comporter selon les règles adoptées sur le
lieu de travail ". Ce genre de cas n'est pas une première.
En avril 2016, le membre du parti des Verts Yasri Khan
avait dû quitter le parti après avoir refusé de serrer la
main à une animatrice de télé. Un conducteur de bus de
Clermont-Ferrand a été licencié en mai dernier pour
avoir refusé de tendre la main à ses collègues femmes.
U
up de gueule ?
Coup de cœur, co
.fr
[email protected]
mo
:
se
Une seule adres
L'exemple algérien
continue de faire école. Et
c'est tant mieux.
" Un Comité ministériel s'attelle
actuellement à l'élaboration de
propositions sur la manière
d'exploiter les terres agricoles
abandonnées ou peu exploitées
au niveau national ",le ministre
de l'Agriculture, du
Développement local et de la
Pêche.
On se demande quel effet ça
fait de revenir plus d'un
demi-siècle en arrière, à
l'ère " claire-obscure " du
défunt président
Boumédiène.
Destruction de récoltes irriguées
par des eaux usées
es autorités locales de la commune de Lardjem (wilaya de
Tissemsilt) ont détruit vendredi
des récoltes sur six hectares de terres
agricoles irriguées par des eaux usées, at-on appris samedi du directeur des services agricoles (DSA). Cette opération,
dans le cadre de la protection contre les
maladies à transmission hydriques
(MTH), a ciblé dix exploitations agricoles privées réservées à la culture du
melon, de la pastèque et de la courgette,
en présence des autorités locales, de la
Gendarmerie nationale et des représentants de la DSA à Lardjem, a indiqué
Mustapha Djakboub à l'APS. La DSA a
L
SALVATRICE MUTATION
foncier industriel. En revanche, beaucoup sont fortiches quand il s'agit de
morceler des terrains à bâtir, où il y a
toujours à boire et à manger. Les walis,
qui s'occupent beaucoup plus d'affaires
politiques, de qui a dit quoi, ou fait quoi,
ne se soucient pas, non plus, de l'effica-
de premier reflexe, commencent par
acquérir un véhicule de luxe pour usage
personnel, affréter un second pour sa
petite famille et refaire l'ameublement et
la décoration de la résidence de fonction. Bureaucrates jusqu'au bout de
la… cravate, ils n'ont aucun sens du
" Comment un local, un appartement, une résidence,
appartenant à l'Etat, sont loués depuis des dizaines d'années à
environ cent dinars par mois alors que le tarif réel, celui
pratiqué sur le terrain, peut aller jusqu'à cent fois plus ? Pour
changer de politique, pratiquer du management, équilibrer les
comptes, à défaut de faire rentrer de l'argent, histoire de ne
plus être à la charge de l'Etat, il faut des mentalités et des
pratiques nouvelles ".
cité ou de la rentabilité quant à la collecte d'impôts, de la rentabilité des "
affaires " publiques, sociales ou économiques, sous leur contrôle. Je me souviens que du temps de Yazid Zerhouni,
ministre visionnaire, au même titre que
management, des affaires, de la rentabilité économique. J'en veux pour
preuve, entre autres, le fait que même
les suppliques lancées à leur adresse
par Abdesselam Bouchaoureb n'ont pas
suffi à " graisser " l'épineux dossier du
2
Meziane Cherif que j'avais eu l'heur
d'accompagner dans ses entreprises
(avortées) dans les années 90, celui-ci
avait touché du doigt une question, une
seule, mais qui avait laissé de glace
walis, chefs de daïra et maires, à l'exception (peut-être) de celui d'AlgerCentre, qui vient de reprendre le
contrôle du Milk-Bar.
Zerhouni, il y a des années, avait mis
en exergue le déficit budgétaire de la
plupart des communes, suggérant que
celui-ci pouvait être facilement comblé
par l'application de la réalité des tarifs
de location.
Comment un local, un appartement,
une résidence, appartenant à l'Etat,
sont loués depuis des dizaines d'années à environ cent dinars par mois
alors que le tarif réel, celui pratiqué sur
le terrain, peut aller jusqu'à cent fois
plus ? Pour changer de politique, pratiquer du management, équilibrer les
comptes, à défaut de faire rentrer de
l'argent, histoire de ne plus être à la
charge de l'Etat, il faudrait des mentalités et des pratiques nouvelles. Cela me
semble, hélas, très peu envisageable
avec une bonne partie des responsables actuels.
M. A.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
adressé plusieurs mises en demeure aux
propriétaires des exploitations agricoles
en question, après constat d'irrigation des
terres par des eaux issues à partir d'un
oued, mais en vain, a-t-on souligné. La
DSA avait organisé des campagnes de
sensibilisation, depuis le début de la saison agricole 2015-2016, à travers lesquelles elle a appelé les agriculteurs à se
conformer aux normes en matière d'irrigation des différentes cultures. Les sorties de contrôle sur terrain se poursuivent,
notamment pour ce qui est des cultures
d'été de type cucurbitacée (melon, pastèque...) et autre raisin, a-t-on ajouté de
même source.
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78
021 73 71 28
ANEP ORAN :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Bureau de Tizi-Ouzou
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Tél : 0551 97 32 08
Impression :
Bureau de Chlef
Ouest : SIO
Centre : SIA
Publicité
Tél : 0774 27 89 49
Tel/fax : 021 71 65 74
Tel/fax : 021 71 67 60
Bureau de Béjaïa
Administration & finance :
QUOTIDIEN NATIONAL
D’INFORMATION
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
Tél : 0773 71 99 37
Bureau de Tiaret
Tél : 0541 01 48 97
23
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
TIZI OUZOU
Par Roza Drik
conclusions de l'enquête,
il serait victime d'un
accident de chantier. Par
ailleurs, les éléments de
la Protection civile ont
procédé au transport d'un
corps sans vie d'une
femme, la quarantaine âgée retrouvée, vendredi dernier, pendue dans
une chambre du domicile familial à
Tizi-Rached, et de celui d'un
homme découvert, samedi, pendu à
un arbre dans un champs à Maatkas,
ajoute la même sources.
R.D.
DÉCOUVERTE MACABRE
ET DEUX SUICIDES
Un corps sans vie a
été découvert dans un
chantier à Larbaa Nath
Irathen et deux autres
cas de suicides enregistrés respectivement à
Tizi Rached et Maâtkas, . Le corps
sans vie d'un homme a été découvert samedi dernier dans un chantier
au lieu-dit Tizi N'Semlal dans la
localité de Larbaa Nath Irathen , à
25 kms à l'est de Tizi-Ouzou) a-ton appris dimanche de la Protection
civile. Le corps de la victime, âgée
de 43 ans, a été retrouvé, dans la
nuit du samedi, allongé dans la
cours d'une bâtisse en construction,
précise la même source. Une
enquête a été ouverte par les services de sécurités pour déterminer les
causes exactes, selon les premières
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2253 - MARDI 26 JUILLET 2016 - PRIX 15 DA.
41 CORPS DE MIGRANTS
RÉCUPÉRÉS SUR UNE PLAGE
À L'OUEST DE TRIPOLI
NOUVEL ATTENTAT-SUICIDE EN IRAK
UNE QUINZAINE DE MORTS
Après Kaboul, c'est
au tour de Bagdad
d'être touchée par
un attentat-suicide.
attaque, revendiquée par le groupe
extrémiste sunnite
État islamique (EI), a fait
dimanche au moins 15 morts
dans un quartier chiite de
Bagdad, a-t-on appris auprès
des services de sécurité et
de santé. L'attaque menée
près d'un point de contrôle
dans le quartier de
Kadhimiya, dans le nord de
la capitale irakienne, a également fait 29 morts. L'EI a
revendiqué l'attaque dans un
communiqué en affirmant
avoir ciblé des soldats de
l'armée irakienne et des
membres d'unités paramilitaires pro-gouvernementales.
LE DRAME
DES HARRAGA
SE POURSUIT
Les corps de 41 migrants morts
noyés en tentant de rejoindre l'Europe
ont été retrouvés sur une plage de
Sabrata, une ville côtière à l'ouest de
la capitale libyenne Tripoli, a indiqué
dimanche une source locale. "Un
groupe de bénévoles a récupéré
samedi les corps de 41 migrants qui
se sont noyés avant d'échouer sur la
plage" de Sabrata (70 km à l'ouest de
Tripoli), a indiqué à l'AFP un responsable du bureau de presse du conseil
local de la ville. Selon lui, l'équipe de
bénévoles "a transféré les dépouilles
au centre de médecine légale pour
des prélèvements" d'ADN, avant qu'elles ne soient "enregistrées puis inhumées". "Nous pensons que ces personnes se sont noyées il y a cinq ou
six jours", a estimé ce responsable
cité par l'AFP. En raison des conditions maritimes plus favorables, plusieurs milliers de migrants ont tenté
depuis le printemps la traversée de la
Méditerranée, au péril de leur vie. Le
conseil local de Sabrata a récemment
formé une équipe de bénévoles pour
récupérer les cadavres de migrants
qui échouent sur les plages et a
demandé aux habitants de signaler la
présence d'éventuels corps sur les
côtes. "Nous retrouvons d'habitude un
ou deux corps mais 41 en un jour,
c'est exceptionnel", a affirmé le même
responsable. En l'absence de contrôle
suffisant aux frontières maritimes de
la Libye, pays en proie au chaos
depuis la chute de l'ancien régime de
Maammar El Gueddafi en 2011, les
départs de migrants se sont multipliés
ces dernières années depuis les côtes
de ce pays. Des embarcations bondés
et vétustes avec à leur bord plusieurs
centaines de migrants, généralement
originaires d'Afrique subsaharienne,
chavirent au large de la Libye et certains corps échouent sur les plages de
l'ouest du pays, à 300 kilomètres seulement des côtes italiennes. Depuis
2014, plus de 10.000 migrants sont
morts ou portés disparus en tentant
de gagner l'Europe par la mer, pour la
plupart en Méditerranée centrale,
d'après le Haut Commissariat des
Nations unies pour les réfugiés
(HCR).
R.N.
L'
Les djihadistes mènent régulièrement des attentats visant
notamment la communauté
chiite, majoritaire en Irak. Le
3 juillet, ils avaient perpétré
à Bagdad l'un des attentats
les plus sanglants qu'ait
connus l'Irak avec 292 morts
et 200 blessés dans un secteur commerçant du centre
de la capitale où de nom-
breux habitants faisaient
leurs courses pour la fête du
Fitr, à l'occasion de la fin du
ramadan.
Cinq jours plus tard, 40 personnes avaient été tuées
dans une attaque de l'EI
contre un mausolée chiite
dans la ville de Balad, à 70
kilomètres au nord de la
capitale. L'EI s'était emparé
de vastes pans du territoire
irakien à la faveur d'une
offensive fulgurante en juin
2014. Mais les forces gouvernementales ont depuis
repris du terrain avec le soutien aérien de la coalition
internationale dirigée par les
États-Unis ainsi que celui de
combattants de tribus et milices locales.
PRÉVENTION DES MENACES TERRORISTES VISANT LES USA
TRUMP VEUT CONTRÔLER DAVANTAGE
LES FRANÇAIS
Le candidat républicain à la présidentielle
a réclamé un "contrôle extrême",
estimant que la France est "totalement"
gangrénée par le terrorisme.
onald Trump veut "un
contrôle extrême" pour
les Français qui se rendent
aux Etats-Unis. En effet, le
candidat républicain à la présidentielle américaine estime
que la France et l'Allemagne
sont "totalement" gangrénées par le terrorisme, dans
un entretien à NBC (en
anglais), diffusé dimanche 24
juillet. "Et vous savez pourquoi ? C'est leur faute. Parce
qu'ils ont autorisé des personnes à venir sur le territoire." "Nous avons des problèmes avec l'Allemagne et
nous avons des problèmes
avec la France", a expliqué
Donald Trump, en référence
aux attaques revendiquées
par le groupe Etat islamique.
Le milliardaire était interrogé
sur un éventuel élargissement de sa proposition, qui
vise à restreindre l'entrée
aux Etats-Unis des ressortis-
D
DJELFA
SÉISME DE MAGNITUDE 3,2
Un séisme d'une magnitude de 3,2 degrés sur
l'échelle ouverte de Richter a été enregistré dimanche
à 19 h 50, près de Dar Chioukh, dans la wilaya de
Djelfa, indique le Centre de recherche en astronomie
astrophysique et géophysique (CRAAG). L'épicentre
de la secousse a été localisé à 10 km au nord ouest
de Dar Chioukh, précise la même source.
sants de pays "mis en péril
par le terrorisme". Sur ce
point, il a promis de dévoiler
une liste des pays concernés
"dans les semaines à venir".
Le candidat à la présidentielle américaine a plusieurs
fois répété ses appels pour
des "enquêtes poussées" sur
les citoyens de ces pays et
avait été très critiqué, y compris dans son propre camp,
pour sa proposition de bannir
l'entrée des Etats-Unis aux
musulmans du monde entier.
"Souvenez-vous de cela", at-il prévenu dimanche.
"Notre Constitution est fantastique. Mais elle ne nous
donne pas le droit de nous
suicider, ok ?"
Mieux vaut en rire
ECLAIRAGE
SAHARA MEDIA ROULE POUR LE MAROC
Page 2
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
DROITS DES JOURNALISTES DANS
LE SECTEUR PRIVÉ, CHAINES
ACTIVANT HORS-LA-LOI…
GRINE TAPE
SUR LA TABLE
Page 2
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2253 - MARDI 26 JUILLET 2016 - PRIX 15 DA.
www.tribunelecteurs.com
DEUX NOUVEAUX ATTENTATS CRIMINELS COMMIS EN ALLEMAGNE
UN EFFET BOULE DE NEIGE ?
Page 7
IL LES A APPELÉS À ASSUMER UN
RÔLE BEAUCOUP PLUS ACTIF DANS
LE DÉVELOPPEMENT NATIONAL
BEDOUI VEUT
DES WALIS…
MANAGERS
La crise financière et économique qui
frappe le pays pousse les responsables
à prendre conscience qu'il eut fallu
prendre les devants depuis des années
et que ce système rentier pétrolier
a montré toutes ses limites.
LIRE EN PAGE 3
PH. Hafida
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
2
File Size
1 580 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content