close

Enter

Log in using OpenID

Adjime N7 - Bourges Judo

embedDownload
ADJIME
La gazette du BJ
7 avril 2014
Année 5, n° 7
L’édito
2013 année
exceptionnelle ?
Le Bourges Judo sur tous les fronts !
Vous le savez déjà,
mais je ne résiste
pas à rappeler l’excellent classement du Bourges
Judo au challenge du dynamisme 2013 de la ligue de judo du
centre : premier en participation,
premier en développement, et
second au classement général
derrière Orléans comme les deux
années précédentes. Les résultats
sportifs ont aussi été admirables
et ce, dans toutes les catégories.
On retiendra bien sûr la participation de l’équipe séniors au
championnat de France de première division, ce qui fut une
formidable aventure pour tous,
mais les plus jeunes ont aussi
réalisé de très belles performances.
C’est une grande satisfaction de
voir ainsi l’image du club s’affirmer d’année en année. Le Bourges Judo est un club qui compte
pour les partenaires, pour la
presse, et au sein de la grande
famille Judo !
Mais 2013 restera-t-elle une année exceptionnelle ? Oui certainement, pour la croissance car il
sera difficile de voir le nombre
d’adhérents augmenter de 25%
chaque année, mais en revanche
soyons confiants pour que les
résultats sportifs et la participation se maintiennent aux niveaux
régional et national que nous
connaissons désormais. Bravo à
nos judokas et à leurs enseignants ! Merci aussi à ceux qui
soutiennent notre club ! Enfin, à
l’énoncé de tous ces excellents
résultats n’oublions pas toutefois
l’une des valeurs de notre code
moral : la modestie !
Denis
Une première moitié de
saison très satisfaisante avec
des équipes performantes,
deux titres régionaux sur trois
conservés en seniors garçons
et minimes filles une
deuxième place gardée en
seniors filles et une belle
médaille de bronze pour nos
cadets !
Mention
spéciale
aux
féminines du BJ avec en
point
d’orgues
une
qualification en 1er division
seniors de Abigail Tambom,
Lauryne Lage fait une
moisson de médailles et
gagne le tournoi de France
puis l’argent à la coupe
d’Europe à Zagreb et en
bonus
devient
Vice–
championne
de
France
Juniors.
Lauryne
sera
également au championnat de
France cadets le 20 avril
prochain tout comme Aurore
Boibessot. Nos minimes filles
trustent les podiums en
équipes en remportant le
tournoi de Nogent le Rotrou
et Limoges. Lucie Patural,
Laure Sanvee, et Nina
Besançon sont championnes
régionales Mathilde Gautier
2eme, Marie Spiquel-Bandin et
Jeanne
Michelet
sont
qualifiées aux zones, Lucie
et Laure sont championnes de
France UGSEL .
gaçons de notre section
sportive du collège Littré.
Les masculins ne sont pas en
reste, Gébril Belmadi se
qualifie pour les France
cadets, Alexandre Mullic se
qualifie pour les France
juniors, Paul Patural pour la
coupe de France junior, le 3
avril dernier Arnaud Janvier
est champion de France
universitaire par équipes.
Nos minimes nous offrent
une belle finale régionale en
-55kg avec Nelson Soret qui
gagne devant Theo Chébili.
Nos
benjamins
sont
prometteurs avec de belles
prestations comme Samir
Belfkik, Emilien SpiquelBandin, Nicolas Fontimpe,
Flavien Chamenat, Simon
Bertrand…
Félicitations à tous nos
médaillés sur le championnat
départemental
minimes,
cadets,
juniors,
trop
nombreux pour les citer ici,
tout comme nos poussins qui
progressent
à
chaque
entrainement
et
chaque
compétition…
Nos jeunes se distinguent
également en arbitrage, une
autre facette de judo, Luke
Demazeau remporte la coupe
départementale cadets devant
Florian Gonzales et Corentin
Caffé, Clément Gonzales
gagne en minime, et Jules
Pierson fait 3eme.
« Chaque sortie est profitable
à chaque judoka qui saura en
tirer le meilleur et corriger le
pire ; la rigueur et le travail
finissent toujours par être
récompensés. »
En sport scolaire, notre classe
à horaires aménagés et en
particulier l’équipe fille de
Sainte-Marie, se qualifie aux
France UNSS tout comme les
Retenez ces dates !
21 mai : assemblée générale élective
29 juin : Barbecue de fin d’année
15-16 novembre Tournoi de Bourges
Ludo
Page 2
PETITE INTERVIEW DES JEUNES
JUDOKAS DES SECTIONS !!!
Quelques questions et quelques réponses sur leur vision du judo.
Qu’aimes-tu le plus dans le judo ?
Je préfère les techniques et les compétitions et surtout les gagner. (Louise Brohon)
Faire les entrainements car on apprend plein de techniques et les randoris
pour progresser. (Lisa Gonsalez)
Ton meilleur souvenir au judo ?
Ma place de 2eme aux petits tigres. (Desmettres Timothee)
Quand j’ai bien réussi la compétition du club au CREPS. (Geneste Enzo)
Le jour où j’ai commencé le judo, il y a 6 ans. (Petit maleaume)
Mon premier jour de judo (Lisa Gonzales)
Le jour de ma 1ere ceinture, j’étais fière. (Delmour Lauryne)
Ton rêve de judoka ?
Devenir champion olympique. (Geneste Enzo)
Aider les jeunes à progresser. (Timothee Desmettre)
Pour toi c’est quoi un bon judoka ?
Un bon judoka c’est quelqu’un qui n’abandonne jamais, même quand c’est dur. (Lauryne Delmour)
C’est de savoir faire toutes les techniques et bien se tenir. (Petit Maleaume)
Je te souhaite quoi pour la fin de saison ?
De passer mon grade supérieur et apprendre encore plus. (Louise Brohon)
Merci aux judokas qui ont jouer le jeu… (Tim,Enzo,Lisa,Maleaume,Louise,Lauryne ).
Kévin
Bon début ! Depuis la rentrée 2013, Jean-Paul anime la section de Bourges Aéroport dans la récente salle du
gymnase Jean Brivot. Une douzaine de jeunes judokas peuvent ainsi pratiquer le judo proche de chez eux.
Trois nouveaux partenaires du Bourges Judo !
STÛV conçoit et produit des systèmes de chauffage individuels au bois : poêle, foyer à
encastrer, cheminée à poser. Les produits STÛV sont distribuer par notre partenaire
DV ENERGIE.
Le salon de coiffure DOOBL’COIF a aussi
rejoint le club des partenaires, ainsi que plus
récemment le magasin CUIR CENTER.
Tout trois sont situés route de La Charité.
Retrouvez tous nos partenaires sur
notre site :
www.bourgesjudo.com
Année 5, n° 7
Page 3
Lauryne Lage, médaillée d’argent à la coupe
d’Europe cadets, une graine de championne qui
ne demande qu’à pousser !
Bonjour Lauryne et merci
de partager
avec les adhérents
du
Bourges Judo, l’expérience de judokate que
tu viens de vivre. Tu reviens tout
juste de Zagreb en Croatie où tu
as terminé deuxième de la coupe
d’Europe cadette dans la catégorie des + de 70 kg.
Comment te sens-tu après tout
ça ?
Ca va mieux depuis quelques jours,
j’ai eu le temps de récupérer. La compétition a été très éprouvante, et le
séjour s’est prolongé par un stage intensif de trois jours avec l’ensemble
des athlètes de toutes les nationalités
présentes. Durant le stage nous nous
entrainions deux fois par jour, ça a
été l’occasion de me confronter à de
nouveaux adversaires et à des techniques de judo qui m’étaient encore inconnu.
C’est la première fois que tu participais à une compétition internationale, que retiens-tu de cette
aventure ?
Tout a été magique, je n’avais jamais
pris l’avion, ni vécu de sélection internationale. Quand je me suis rendu au
lieu de départ et que j’ai retrouvé les
autres athlètes français, je me suis
rendu compte que j’étais avec les
meilleurs judokas de ma catégorie
d’âge, c’est là que j’ai compris que j’étais sélectionné en équipe de France.
Le jour de la compétition, il y avait les
drapeaux de toutes les nations repré-
sentés, j’étais très impressionnée.
C’est la première fois que je combattais en kimono bleu, j’avais emmené
ma ceinture rouge par habitude, mais
mon coach m’a dit de la ranger.
Parle-nous un peu de tes combats ?
Nous étions trente six filles dans la
catégorie. Ca aussi, c’est une grand
première, d’habitude on est rarement
plus d’une douzaine. J’ai fais en tout
cinq combats, j’ai rencontré une slovène en 16ème de finale, puis une hongroise en 8ème de finale, une hollandaise en quart, et une allemande en
demi finale. J’ai gagné tout ces combats par ippon en utilisant souvent
mon spécial Haraï Maki Komi.
J’ai disputé la finale contre une croate, mais le combat s’est achevé rapidement suite à une erreur tactique de
ma part. Je suis très déçu car je sais
que j’ai le niveau pour la battre. Mais
je ne ferais pas deux fois la même
erreur, la prochaine fois, c’est moi qui
gagnerais !
générale).
J’essai de me dégager du temps pour
travailler à l’école, préparer les
contrôles et faire les révisions, mais
avec les entraînements, les journées
sont bien remplis et le soir à l’internat, la fatigue se fait rapidement sentir. De plus, les weekends, il y a régulièrement des compétitions.
Après le lycée, je souhaiterai m’orienter vers une filière STAPS pour travailler dans le monde du sport.
La saison n’est pas finit, quelles
sont tes objectifs pour cette année ?
Il y a les championnats de France
cadet à Clermont Ferrand en avril, où
j‘espère bien ramener une médaille
d’Or et ainsi décrocher un billet pour
les championnats d’Europe et peut
être même pour les championnats du
monde.
Merci beaucoup Lauryne pour
ton témoignage, encore bravo
pour cette médaille, tous le club
est derrière toi en attendant les
Lauryne, tu es en classe de se- prochaines…
conde en sport étude au Pôle
Interview: Adrien Lecanu
France Judo à Orléans, comment
arrives tu à combiner sport et
étude ?
J’ai le même nombre d’heures de
cours qu’un élève de seconde qui suit
un cursus classique. Cependant, mes
journées de cours ne comprennent
jamais de temps mort. Ainsi, je suis
disponible tous les soirs pour l’entrainement de judo quotidien, mais également le mercredi après midi pour une
Dernière minute : Lauryne est
séance de PPG (préparation physique
vice-championne de France Junior
MERCI A TOUS NOS PARTENAIRES POUR LEUR
SOUTIEN ET LEUR FIDELITE !
Canapés, fauteuils, tables basses
Sport et travail
Dr. Barcelo, Médecin du travail
—Quelles relations entre activités
sportives et activités professionnelles ?
Un bien-être collectif
plémentaire dans la gestion du
stress.
Le sport est également moteur de
En effet, durant l’activité sportive, cohésion sociale. Il aide à mieux
le cerveau libère certaines hormo- comprendre l’environnement et les
nes aux vertus apaisantes et cal- autres parce qu’on prend le temps
mantes. Ces hormones jouent un de s’écouter et de sentir qu’on existe
rôle important sur la capacité à fai- physiquement.
re face aux épreuves de la vie et fa- En effet, sur le plan social, la praticilitent la gestion du stress.
que du sport permet de favoriser les
Le sport apporte des bienfaits autant pour la santé physique que
pour la santé mentale.
Le sport permet également d’éva- échanges et l’intégration.
cuer les tensions. Plus efficace que
Un bien-être physique
les « coups de gueule », l’activité
Ce n’est plus à prouver, le sport, physique sera l’occasion de se défou- Si vous souhaitez vous sentir mieux
avec un objectif de remise en forme, ler autrement, de prendre du recul, dans votre corps, décompresser
est bon pour la santé du pratiquant. afin de mieux apprécier et régler après le travail, être plus perforEn effet, l’activité physique permet une situation.
mant dans votre vie sociale et prol’élimination de toxines, l’améliorafessionnelle, n’hésitez plus :
tion des capacités cardio-vasculaires Le sport permet donc de canaliser
PRATIQUEZ UNE ACTIVITE
et participe à la prévention de cer- son énergie et son agressivité, de
SPORTIVE !
taines pathologies (asthme, insom- diminuer son anxiété ; il favorise la
prise
de
décision
et
redonne
confiannies, cancer du côlon et du sein….)
ce en soi.
Il intervient également dans l’améPratiquez le Taïso pendant la coupure du midi
lioration des TMS (troubles musculo
le mardi à Pierre de Coubertin et le jeudi à
-squelettiques) en particulier au
Bourges
aéroport !
niveau du dos. Ces douleurs liées à
des positions inadaptées prolongées,
peuvent être prévenues ou atténuées par une adaptation ergonomique du poste de travail mais également par des exercices de renforcement et d’étirements ciblés.
Un bien-être mentale
Le sport n’est certainement pas la
seule et unique solution mais, en
complément d’actions de prévention
au sein de l’entreprise, l’activité
sportive peut être largement com-
Le trophée Shin décerné à Fabien Constant
Shin veut dire « ESPRIT ». Le TROPHEE SHIN n’est pas une « récompense » mais
une distinction ». Celui qui le reçoit est distingué par ses pairs pour la qualité de
son parcours et de sa carrière au service du Judo. Il est distingué pour son comportement selon les principes du Judo et l’éthique de celui-ci, il est considéré
comme pouvant être un exemple pour tous les pratiquants.
Le Trophée Shin départemental à été décerné à Fabien lors de la cérémonie des
vœux régionaux qui s’est déroulée à Bourges le 11 janvier.
C’est une grande satisfaction pour tous que l’exemplarité de Fabien soit ainsi
mise à l’honneur . Respect, et félicitations !
Denis
N’hésitez pas à suivre l’ensemble des résultats et actions du clubs
en direct chaque weekend sur le site du Bj : Bourgesjudo.com et
venez rejoindre le facebook : Bourgesjudo BJ
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
2
File Size
3 234 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content