close

Enter

Log in using OpenID

Des Lecteurs - tribunelecteurs

embedDownload
 Le président du CRB, Rédha
Malek, a été convoqué par la commission de discipline de la LFP pour
répondre de ses déclarations faites
dernièrement au sujet de la non-désignation de son équipe par la FAF pour
participer à la prochaine coupe arabe
des clubs. "La FAF est surprise par les
déclarations irresponsables du président du CRB concernant la coupe
arabe des clubs. Ce président ignore
les règlements de l'Union arabe
concernant cette nouvelle compétition", s'insurge la FAF hier via un
communiqué sur son site officiel.
CRB-FAF
C'EST
LA GUERRE…
Malek a estimé, dans des déclarations
à la presse, que la participation de son
équipe à la prochaine coupe arabe des
clubs lui revenait de droit après avoir
terminé quatrième au classement du
championnat de Ligue 1 algérienne
lors de l'exercice 2015-2016, menaçant de boycotter le championnat de
l'exercice prochain. "Le tournoi est
ouvert aux seuls premier et deuxième
du championnat et aux vainqueur et
finaliste de la coupe nationale. M.
Malek n'a pas à notre connaissance
obtenu une de ses quatre positions.
Ses déclarations sont-elles faites pour
cacher sa mauvaise saison ?", s'interroge encore la FAF. La FAF a désigné
le NAHD, finaliste malheureux de la
précédente édition de la Coupe
d'Algérie, pour représenter le pays
lors de la coupe arabe des clubs qui
sera relancée la saison prochaine
après un arrêt de trois saisons.
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Iftar :
20:14
Imsak : 03:28
Quotidien national d’information
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2228 - JEUDI 23 JUIN 2016 - PRIX 15 DA.
COMMENT-TAIRE
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
www.tribunelecteurs.com
DE QUÉMANDEUR À COMMANDEUR
- Y a du nouveau à Charlie Hebdo.
Sansal et tous les nostalgiques de l'Algérie
" Ils brossent bien les dents / Du mot qui point ne ment "
- Ah bon ! Raconte…
coloniale, les personnes gravement atteintes
Anaya
- Une proche de l'une des victimes de ce jourdu complexe du colonisé. Alors, quel est l'obnal vient de porter plainte.
jet de cette plainte ?
" Cette existence est un adieu / Et tout les deux nous
- Contre les tueurs ? Mais je pensais que les
- Bah, à la suite du terrible massacre de
n'avons d'yeux / Que pour la lumière qui baisse / Chausser
proches de toutes les victimes étaient portées
Charlie Hebdo, un énorme élan de solidarité
des bottes de sept lieux / En se disant que rien ne presse /
parties civiles de manière automatique…
avait vu le jour.
Voilà ce que c'est qu'être vieux "
- Mais non. Tu vas rigoler, si tant est qu'il soit
- Je sais. Continue…
Louis Aragon
permis de rire face aux drames, à la misère
- Le journal, outre beaucoup d'argent reçu de
la part de donateurs privés, dont le grand
et à la bêtise humaine. C'est contre l'actuelle
direction de ce journal que la plainte a été déposée.
chanteur Renaud (qui y anime aussi une chronique, franchement
pas piquée des hannetons), a engrangé la coquette somme de
- Attends. Ne me dis pas que celle-ci aurait pu être complice avec
les tueurs.
12 millions d'euros, fruit des vente du numéro à succès et à très
- Dis pas de c… même si les choix éditoriaux de ce journal attisent
gros tirage qui avait suivi ce massacre. La direction du journal
avait promis de reverser (une partie de) cette somme aux familles haines, provoquent les instincts bestiaux des terroristes et vous
placent dans l'œil du cyclone.
les des victimes. Or, elle n'en a rien fait.
- Ne me dis pas que tu reproches à ce journal sa liberté de ton…
- Mais ça me rappelle aussi que le personnel aussi de ce journal
avait interpellé les actionnaires, devenus très riches du jour au
- Attends. Je crois que l'on s'égare là… mais j'avoue que même si
je suis un grand défenseur de toutes les libertés, je n'en pense pas
lendemain, sans daigner partager une partie de leur immense et
nouvelle fortune.
moins que les libertés, toutes les libertés, doivent quand même
être responsable. L'atteinte au prophète Mohamed (QSSL) ne
- Moralité ?
l'était pas. La stigmatisation du petit Aylan, bébé syrien mort noyé
- Chez nous, on n'en mène pas plus large. Je préfère donc à ta
moralité un vrai mort alité.
en Syrie, qui serait devenu violeur s'il avait survécu, ne l'était pas
- Ayhouh !
non plus.
M. A.
- Ça fait quand même le bonheur de Kamel Daoud, Boualem
UNE SOIXANTAINE DE MORTS
L'explosion d'un dépôt
d'armes a fait au moins 29
morts et des dizaines de
blessés mardi dans une ville
à l'est de la capitale libyenne
Tripoli à la suite
d'affrontements entre
habitants armés et miliciens,
ont indiqué des
responsables.
ar ailleurs, 34 membres
des forces progouvernementales ont été
tués dans des combats avec
les djihadistes de l'État islamique assiégés depuis une
dizaine de jours dans le centre
de leur fief de Syrte, selon le
commandement militaire.
Dans la ville de Garaboulli, à
70 km à l'est de Tripoli, " des
hommes armés parmi les habitants de la ville ont pris d'assaut un dépôt d'armes qui
appartient à une milice de
Misrata (à 200 km à l'est de
Tripoli) mais qui est active
dans la région ", a indiqué un
responsable de la sécurité. "
Une grande explosion s'est
ensuite produite. Les causes
exactes ne sont pas connues,
mais il est probable que la
milice à laquelle appartient le
dépôt l'a piégé avant de partir
", a-t-il ajouté sous le couvert
de l'anonymat. " Au moins 29
personnes ont été tuées et des
dizaines blessées dans l'explosion ", a de son côté indiqué
une source médicale en soulignant que le bilan risquait de
s'alourdir en raison de plusieurs corps déchiquetés sur
les lieux du drame. Avant cette
explosion, les habitants armés
avaient attaqué des barrages
de contrôle tenus par les miliciens de Misrata pour les
P
chasser de Garaboulli après
que ceux-ci ont pillé un magasin de produits alimentaires.
Des affrontements ont alors
éclaté entre les deux camps et
ont duré toute la journée, selon
le responsable de la sécurité.
Les milices qui font la loi en
Libye sont en grande majorité
formées d'anciens rebelles
ayant fait tomber en 2011 le
régime du dictateur Muammar
Kadhafi et ayant refusé ensuite
de renoncer à leurs armes.
Le pays, où l'accès aux armes
est facile, est plongé dans le
chaos et miné par les luttes de
pouvoir, malgré l'installation
depuis fin mars à Tripoli d'un
gouvernement d'union nationale (GNA), reconnu par la
communauté internationale,
qui ne parvient néanmoins pas
à étendre son autorité à l'ensemble du territoire.
Ce chaos a permis à l'État islamique de s'implanter dans le
pays, où les forces du GNA
tentent de le déloger de son
bastion de Syrte, à 450 km à
l'est de Tripoli.
Ce sont les puissantes milices
de Misrata, noyau des forces
alliées au GNA, qui ont lancé
le 12 mai l'offensive pour
reprendre Syrte. Cette offensive leur a permis de reprendre plusieurs localités et positions occupées par l'EI sur leur
chemin depuis Misrata, siège
du commandement de l'opération militaire, jusqu'à Syrte où
elles ont pu entrer le 9 juin
avant d'y encercler les djihadistes dans une zone cinq kilomètres carrés.
Les forces pro-GNA ont fait
état de " combats féroces "
mardi contre les djihadistes à
Syrte, et déploré la mort de 34
combattants. Un précédent
bilan du commandement militaire avait fait état de 18 morts.
70 autres ont été blessés. Les
loyalistes ont fait état de "
dizaines de morts parmi les djihadistes qui sont assiégés
dans un secteur restreint de
Syrte ". Le commandement
militaire de l'offensive a dit préparer une " bataille décisive "
pour en finir avec l'EI à Syrte,
mais sans fournir de détails.
Depuis le début de l'offensive,
au moins 170 membres des
forces du GNA ont été tués et
des centaines blessés, selon
des sources médicales.
Outre les milices de Misrata,
les mieux armées du pays
avec des avions MiG et
des hélicoptères d'attaque,
plusieurs autres milices
implantées dans l'Ouest
participent à l'offensive, de
même que des unités de
l'armée et des gardes des installations pétrolières.
CET AUTRE DRAME
DE L'ÉMIGRATION
CLANDESTINE !
8ÈME ANNÉE - N° 2228 - JEUDI 23 JUIN 2016 - PRIX 15 DA.
Mohamed Abdoun
DOUBLE ATTENTAT EN LIBYE
Les cas de paludisme
apparus en Algérie
proviennent d'une
souche importée
PAS DE FUMÉE
SANS… FRAUDE
BACBIS
L'existence de fuite des sujets des examens partiel du baccalauréat 2016 a été démentie par un responsable du
ministère de l'Education nationale en soulignant la similitude dans les axes des questions à l'instar du sujet de
philosophie concernant les sujets publiés dans les réseaux sociaux A ce propos, l'inspecteur général de l'éducation,
Mesqam Nedjadi a précisé : " A ce jour, il n'y a pas eu aucune fuite de sujets des examens partiels du BAC.
LIRE EN PAGE 2
Par A. Lotfi
La réunion annoncée
pour la journée
d'avant-hier devait
réunir des industriels.
Le rendez-vous devait
déterminer l'avenir du
club phare de
Relizane. Encore une
fois, les industriels de
la région ont fait l'impasse sur la rencontre, ce qui vient compliquer la situation du
RCR. Au moment où
RC Relizane
LE CLUB
EN FAILLITE
tout le monde s'attendait au dénouement
de la crise, cela n'a
fait que mettre dans
l'embarras les joueurs
encore liés au club.
Certains d'entre eux
ont rejeté les offres
d'autres clubs par
fidélité et attachement
au club. Toutefois, la
patience à des limites,
moralement abattus,
après avoir appris que
la réunion prévue
jeudi dernier n'a pas
eu lieu, ils ne comptent pas rester les
bras croisés. Les supporters attendaient un
président avec impatience, mais en apprenant le report de la
réunion, ils ont été
très affectés.
A.L.
" SELLAL A ENVOYÉ
UNE NOTE
LES OBLIGEANT
À ASSISTER "
Page 3
En attendant
le jugement final dans
l'affaire El Khabar
LA DÉFENSE
DÉPOSE SON
MÉMOIRE
Indemnisation
des pieds noirs
LE NIET D'ALGER
Page 8
Lafarge complice
d'arrangements avec
l'Etat islamique en Syrie
OU QUAND L'ARGENT PERD TOUTE ODEUR
L
tion jusqu'au 19 septembre 2014,
date à laquelle l'EI s'empare du site
et Lafarge annonce l'arrêt de toute
activité", explique Le Monde.
Lafarge, qui cherche à garantir l'accès à l'usine de ses ouvriers et des
marchandises, missionne notamment un certain Ahmad Jaloudi
"pour obtenir des autorisations de
l'EI pour laisser passer les
employés aux checkpoints".
Des échanges de mails "permettent
de conclure que la direction de
Lafarge à Paris était au courant de
ces efforts", selon Le Monde.
Autre preuve du quotidien: "Un laissez-passer estampillé du tampon de
l'EI et visé par le directeur des
finances de la région d'Alep,
daté du 11 septembre 2014, atteste
des accords passés avec l'EI
pour permettre la libre circulation
des matériaux". Pour pouvoir fabriquer le ciment, Lafarge est aussi
passé par "des intermédiaires et
des négociants qui commercialisaient le pétrole raffiné par l'EI,
contre le paiement d'une licence et
le versement de taxes", assure le
journal. Et dire que pendant ce
temps la France officielle faisait
mine ces mêmes terroristes qu'elle
arme et finance de l'autre main…
R.N.
Ould Khelifa sur
l'absence des membres
du gouvernement lors
des questions orales :
Page 6
Lafarge complice d'arrangements avec l'Etat islamique en Syrie
e cimentier Lafarge a tenté en
2013 et 2014 de faire fonctionner "coûte que coûte" son usine en
Syrie "au prix d'arrangements avec
les groupes armés environnants,
dont l'organisation Etat islamique
(EI)", a rapporté le journal " Le
Monde ". Sollicité par l'AFP, Lafarge
-qui a depuis fusionné en 2015
avec le suisse Holcim pour devenir
un géant des matériaux de
construction- n'était pas joignable
dans l'immédiat. En cause: la
cimenterie de Jalabiya, située à 150
kilomètres au nord-est d'Alep
(deuxième ville de Syrie), rachetée
par Lafarge en 2007 et mise en
route en 2011. "Jusqu'en 2013, la
production se maintient malgré l'instabilité croissante dans la région
due à la guerre civile qui a débuté
en 2011", relève le quotidien. Mais,
"à partir du printemps 2013" l'EI
"prend progressivement le contrôle
des villes et des routes environnant
l'usine de Lafarge", ajoute le journal. "Des courriels envoyés par la
direction de Lafarge en Syrie,
publiés en partie par le site syrien
proche de l'opposition Zaman AlWasl et que Le Monde a pu consulter, révèlent les arrangements de
Lafarge avec le groupe djihadiste
pour pouvoir poursuivre la produc-
Page 2
OU QUAND
L'ARGENT PERD
TOUTE ODEUR
Page 24
RC Relizane
LE CLUB
EN FAILLITE
Page 24
LES BRITANNIQUES VOTENT AUJOURD'HUI POUR
DÉCIDER S'ILS QUITTENT OU PAS L'UNION EUROPÉENNE
BREXIT : QUAND LONDRES
" ATOMISE " L'UE
En cas de confirmation du Brexit, un effet-domino n'est pas exclu par les experts, d'autant
que l'économie européenne risque de ne jamais se remettre du départ du Royaume-Uni,
lequel en assure le quart du PIB.
Par Rafik Bakhtini et Agences
es Britanniques doivent
décider ce jeudi s'ils
souhaitent rester dans
l'Union européenne. Si les
conséquences d'une sortie du
Royaume-Uni sont difficiles à
mesurer pour le pays, l'impact
sur ses voisins européens est
encore plus flou. Revue des
options les plus pessimistes en
cas de Brexit. Par rapport à la
taille de leur économie, les
Pays-Bas seraient les plus touchés par une sortie du
L
Royaume-Uni de l'UE. "
L'économie néerlandaise est
plus connectée à l'économie du
Royaume-Uni via le commerce
qu'à celle de l'Union européenne
dans son ensemble ", exposait
un rapport publié le 9 juin par le
Bureau central du Plan néerlandais, qui s'inquiète d'un possible
recul du PIB de 1,2 % d'ici
2030, soit 10 milliards d'euros.
Le trafic de navires commerciaux par la mer du Nord entre
les Pays-Bas et le Royaume-Uni
serait le premier impacté. Le
rapport prévoit une perte de 450
à 1000 euros par citoyen néerlandais. En Irlande, outre le
rétablissement de contrôles
d'identité à la frontière avec
l'Irlande du Nord, le Brexit provoquerait un retour des barrières
douanières. Or 1,2 milliard d'euros d'échanges commerciaux
sont effectués chaque semaine
entre les deux pays. En 2012, 19
% des exportations irlandaises
étaient à destination du
Royaume-Uni (38 % pour les
autres pays de l'UE). Craignant
le scénario catastrophe, même
l'héritier de la dynastie Guinness
a appelé au " remain ". La
Belgique complète le trio des
pays les plus exposés, " du fait
de leurs exportations et de leurs
investissements croisés avec le
Royaume-Uni ", selon une étude
de l'assureur Euler Hermes diffusée en mai. Le commerce
avec l'économie britannique, son
quatrième client, a rapporté 17
milliards d'euros à la Belgique
en 2014, qui a de son côté
importé pour 11,9 milliards
d'euros depuis le Royaume-Uni.
Pour les deux moteurs économiques de l'UE, l'Allemagne et la
France, l'impact serait moindre.
La première serait quand même
la plus touchée en volume, toujours selon l'étude de Euler
Hermes, avec une chute d'au
moins 6,8 milliards d'euros de
ses exportations de marchandises. Mais en proportion, cela
reste inférieur aux trois pays
précités.
Suite en page 8
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Jeudi 23 juin 2016
Les cas de paludisme apparus en Algérie proviennent
d'une souche importée
É ditorial
Poudre aux yeux
Par Ali Oussi
L
e ministre de l'Habitat n'en finit
plus de multiplier les promesses
non tenues. Je préfère dire " nontenues " au lieu de fausses. La bonne foi du
ministre n'est en effet pas à mettre en doute.
En revanche, cette persistance, qui frise le
ridicule, à toujours présumer de ses forces et
de ses moyens, a fini par lasser même les
plus crédules des observateurs. La dernière
promesse en date, remontant à plusieurs
mois déjà, a consisté à dire que les programmes AADL 2001 et 2002 seront intégralement livrés avant le mois de ramadan.
Surréaliste engagement. Nous y sommes.
Sur plus de 60 000 logements devant encore
être livrés, seuls 300 ont pu l'être hier.
Tebboune, à qui il faut reconnaitre cette
capacité surhumaine d'affronter les médias
et renouveler les promesses, annonce ainsi
sans coup férir qu'il espère en livrer quelque
20 000 d'ici la fin de l'année. Le tiers à peine
du quota final. Avec un retard de plus de six
mois. Avec cette précision que même à la fin
de l'année, les 20 000 unités promises n'auront pas toutes été remises à leurs bénéficiaires. J'en veux pour principale preuve, si je
mets de côté toutes
les promesses non
tenues par le passé,
le fait que la cérémonie d'hier était fran- " Cette manière de
sauver la face,
chement pathétique.
pour ne pas dire
Tebboune, pour saula… farce,
ver la face, et remetcommence
tre quelques clés
franchement à
avant le début du
lasser des
mois de carême,
donne l'air d'avoir souscripteurs qui,
ne l'oublions pas,
ordonné une véritaattendent depuis
ble course contre la
une bonne
montre à Ain Malha,
quinzaine
dans l'Algérois. La
d'années ".
rumeur dit que les
peintres ont travaillé
jusqu'à la veille de
cette modeste cérémonie. L'odeur prenante à la gorge en est un
témoignage assez édifiant. Il n'empêche que
cette hâte, provoquée par les promesses itératives d'un ministre qui ne sait plus où donner de la tête, a fait que la qualité des logements livrés laisse franchement à désirer.
L'environnement aussi. Même les logements
sociaux, dont profitent à titre gracieux à qui
mieux-mieux des dizaines de milliers de personnes, sont de bien meilleure qualité. Cela
est d'autant plus désolant que les souscripteurs AADL paient leur logement, contribuent au PUB de manière substantielle en
étant le plus souvent des cadres au sein des
entreprises et des administrations publiques,
alors que les bénéficiaires de logements
sociaux sont très souvent de vrais " parasites
" à la charge de la communauté. Cette
manière de sauver la face, pour ne pas dire
la… farce, commence franchement à lasser
des souscripteurs qui, ne l'oublions pas,
attendent depuis une bonne quinzaine d'années. Mabrouk, quand même aux 300 heureux " élus " dont le choix a sûrement obéi à
des critères particulièrement pointus.
A. O.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Cet autre drame de
l'émigration clandestine !
e paludisme est de
retour en Algérie. Le
scénario de l'année
dernière refait surface. Le
ministère de la Santé fait
son constat et affirme que le
paludisme ayant affecté
trois personnes dans la
wilaya d'Adrar, dont une a
succombé, est une espèce
de Plasmodium Falciparum,
" qui n'existe pas en Algérie
". Dans son communiqué
paru ce mardi, le département précise que " suite à
l'apparition de trois cas de
paludisme dont un décès
chez une même famille
dans la commune de Bouda
(wilaya d'Adrar), les investigations entreprises montrent qu'il s'agit de cas de
paludisme à Plasmodium
Falciparum, qui n'existe pas
en Algérie ", incombant
ainsi la responsabilité aux
milliers de migrants venus
trouver refuge dans le pays.
Dans le même sens, la
même source soulignera
qu' " aucun nouveau cas n'a
été enregistré et les investigations ont montré l'absence d'un gîte du vecteur
de la maladie, l'anophèle
femelle ", ajoutant que les
autorités sanitaires locales "
ont mis en œuvre le dispositif prévu à cet égard, à
savoir le renforcement de la
surveillance épidémiologi-
L
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
que, le dépistage passif, la
recherche de nouveaux cas
et la prospection entomologique ". La même source
rappelle que la personne
décédée samedi était âgée
de 13 ans et avait été
admise à l'hôpital d'Adrar
vendredi. Pour rappel, l'année dernière, le ministère
de la Santé avait dépêché
une
commission
pour
enquêter sur des cas de
paludisme " importés "
enregistrés dans la wilaya
d'Ouargla. Ces cas de paludisme, dont le premier a été
décelé à la fin du mois d'octobre dernier, ont été relevés à Ain El-Beida ainsi que
Bamendil (Ouargla), Sokra
(Rouissat)
et
Frane
(N'goussa). La même maladie " importée " a touché 67
personnes à travers la
wilaya d'Adrar depuis début
2015. Il s'agit de deux ressortissants
étrangers
(Congo et Mali) et de 65
Algériens atteints de par
leurs liens sociaux, commerciaux et de proximité
avec des pays d'Afrique
subsaharienne,
selon
l'étude
épidémiologique
effectuée par une équipe de
la direction de la Santé. La
plupart de ces cas, soit 39,
ont été enregistrés à Bordj
Badji Mokhtar, Reggane et
Adrar.
N.A.
Bac-bis
Pas de fumée sans… fraude
Par Samia. A
existence de fuite des
sujets des examens
partiel du baccalauréat 2016
a été démentie par un responsable du ministère de
l'Education nationale en soulignant la similitude dans les
axes des questions à l'instar
du sujet de philosophie
concernant les sujets publiés
dans les réseaux sociaux A
ce propos, l'inspecteur général de l'éducation, Mesqam
Nedjadi a précisé : " A ce jour
, il n'y a pas eu aucune fuite
de sujets des examens partiels du BAC. Pour le sujet de
philosophie par exemple, qui
traitait du moi et de l'égo, dif-
L'
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
fusé sur les réseaux sociaux
n'était pas le même, plusieurs
questions peuvent concerner
un même sujet qui peut avoir,
à son tour, plusieurs réponses
". Pour l'épreuve de français,
l'orateur a fait savoir qu'aucune fuite n'a été orchestrée,
et aucun sujet de réserve
pour cette matière n'a été utilisé. " Les questions de
réserve de l'ensemble des
matières sont restées scellées et n'ont donc pas été utilisées " a-t-il ajouté .Dans sa
lancée, il a rappelé les mesures " strictes " prises par la
ministre de l'Education nationale en collaboration avec les
secteurs concernés pour
assurer le déroulement du bac
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
dans des conditions normales,
selon le même responsable.
Parmi ces mesures figure la
mobilisation de cadres du
ministère de l'Éducation nationale pour accompagner les
sujets du BAC en tout lieu en
vue de sécuriser les examens
partiels après les fuites qui ont
entaché la session initiale. Il a
ajouté que les sujets étaient
accompagnés nuit et jour par
des représentants des directions de l'éducation au niveau
national, des forces de la
sûreté pour garantir le bon
déroulement des examens.
Nedjadi a également indiqué
que " la distribution des sujets
aux centres d'examens se fait
quelques heures avant le
début des épreuves ". Cet
accompagnement a été exigé
aussi au niveau de l'office et
des centres d'examens. Selon
certains observateurs, cette
démarche du ministère de
l'Education prouve en tout
cas une certaine incapacité à
gérer la situation. Avec la
décision de suspendre le
réseau internet, le département de Benghebrit tentait de
maquer une éventuelle fuite
de sujets, mais malheureusement le résultat était tout autre.
Aujourd'hui, en démentant
toute fuite de sujet pour la
deuxième session du bac, la
tutelle tente de se justifier.
L'adage dit : qui se justifie s'accuse…
S.A
.
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78
021 73 71 28
ANEP ORAN :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Bureau de Tizi-Ouzou
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Tél : 0551 97 32 08
Impression :
Bureau de Chlef
Ouest : SIO
Centre : SIA
Publicité
Tél : 0774 27 89 49
Tel/fax : 021 71 65 74
Tel/fax : 021 71 67 60
Bureau de Béjaïa
Administration & finance :
QUOTIDIEN NATIONAL
D’INFORMATION
Jeudi 23 juin 2016
Tél : 0773 71 99 37
Bureau de Tiaret
Tél : 0541 01 48 97
2
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
23
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Annonces classées
OFFRES D'EMPLOI :
Ecole privée Beni Messous recrute
éducatrice, femme de ménage, cuisinière, orthophoniste, psychologue,
prof de français.
Tel :
0561 64.77.00
0561 64.77.47
Société française en assurance recrute
des téléconseillères parfaitement francophones pour des postes à mi-temps
et temps plein salaire très intéressant
entre 30 000 et 50 000DA à temps partiel dans un cadre agréable avec une
équipe jeune et motivée.
Si vous correspondez au profil,
envoyez vos CV à l'adresse suivante :
[email protected]
JH 52 ans. LEADER en son domaine,
célibataire, Bonne Présentation, avec
Diplôme + 18 années d'expérience
Professionnelle en Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage
Quincaillerie, Démarches prospection, Préconisation, Gérance
Distribution Magasins Catering
DOCUMENTATION
Offre ses services
Tél : 0553 80 50 48 Béjaia
É-mail: [email protected]
H 40 ans marié sérieux cherche emploi
comme agent de sécurité, tourneur ou
équivalent et accepte mêmes déplacements avec hébergement.
Tel : 0552 19.90.14
Cherche aide-patissière
(francophone)
Tel : 021 90.94.75 - 0556 05.80.03
JH cherche emploi comme gestionnaire, administratif gestion de stock,
gestion person.chargé moyen généraux.
Tel : 0660 48.32.98
Restaurant Dély Ibrahim cherche serveur, aide-cuisinier, barman, plongeur,
femme de ménage,
hébergement
assuré.
Tel : 0550 46.68.86 / 0550 13.94.33
JH 30 ans chef de rang, diplôme en
restauration en 2007, 7 ans d'exp.en
gastronomie cherche emploi.
Tel : 079773.50.21
Cherche commerciaux H/F pour ste
imp-exp. située à Eucalyptus.
Envoyez CV au : [email protected]
JH possède véhicule cherche poste de
travail en qualité d'agent de sécurité ou
chauffeur.
Tel : 0776 66.71.14-0770 48.65.38
Entreprise de travaux de bâtiment à
Tizi Ouzou recrute pour la gestion de
ses projets un ingénieur ou un DEUA
en génie civil expérimenté 5 ans au
minimum.
Faxer CV au 026 20.44.92
Cherche femme de ménage tous les
jours de dimanche à jeudi à
Bouzaréah.
Tel : 0555 83.94.93
Société privée cherche secrétaire de
direction 2 ans d'expérience langue
arabe, français, anglais
Tel : 0560 94.51.16
[email protected]
Imp.à Tizi Ouzou recrute 2 conducteurs offset Kord (Roland+Gestenter)
et Sormz- 1 platiniste, 1 massicotier,
infographe (femme).
Tel :
0550 48.20.01
0560 91.76.87
Pâtisserie à Kouba cherche jeunes
(H/F) polyvalent, ménage et vaisselle
et apprentie.
Tel : 0554 66.61.82
Labo dentaire recrute JH, JF age 25 et
35 ans habite Alger et env.
Tel : 0797 19.24.95
Recrute ouvrier atelier, chauffeur
30-45 ans Alger.
Envoyez CV fax : 021 33.33.49
Ste étrangère sise à Mohammadia
Alger cherche aide-comptable, expérience professionnelle 1 année minimu
libre de tout engagement.
Email : [email protected]
DEMANDE D'EMPLOI :
J.H.54 ans, célibataire, Bonne
présentation, TS.Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage Quincaillerie
Démarches prospection, Préconisation,
Gérance, Distribution, Magasins,
Catering
Offre ses services
Tel : 0669 06 43 68
Email : [email protected]
JH 26 ans cherche emploi comme
chauffeur ou agent de sécurité.
Tel : 0560 09.76.14
Cherche emploi resp. moyens
généraux.
Tel : 0777 96.77.49
JH
cherche
empoi
chauffeur.
Tel : 0551 27.00.37
comme
JH 37 ans cherche emploi comme
chauffeur coursier chez ste étatique ou
privée tte proposition.
Tel : 0551 43.77.91
Documentation mailing domiciliation
représentation travaux d'opportunités
d'appoint consulting. Collaboration
Tel : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
J 38 ans cherche emploi dans une
entreprise privée ou étatique en qualité
chauffeur léger ou peintre en bâtiment.
Tel : 0550 56.72.40
JH 30 ans DES (bac+4) en science
biologiques option microbiologie 2
ans d'exp. comme chimiste cherche
emploi
Tel : 0557 26.02.78
JH 30 ans cherche emploi comme
chauffeur léger
Tel : 0662 05.64.02
Retraité ancien comptable prend en
charge la gestion de stocks titulaire
CAP aide-comptable et libre de suite.
Tel : 0553 63.60.46
Comptable cherche emploi tenue
comptabilité décl. fisc. bilan.
Tel : 0697 70.31.15
TS en bâtiment conducteur de travaux
coordinateur 19 ans d'exp. cherche
emploi dans le domaine.
Tel : 0550 53.01.82
PENSION
Pour vos vacances, à BEJAIA il
vous est proposé. Hébergement, pension, location, à la journée ou à la
semaine, un magnifique appartement
quartier résidentiel, bien équipé toutes
commodités, dont, 2 paraboles, TV,
eau courante, salle de bain, sanitaires,
cuisine, sanitaires, climatisation.,
machine à laver, parking si véhicules,
Téléfax
TEL : 0669 06 43 68 sms
É-mail : [email protected]
CADRE octagenaire offre Pension à
Jh ou couple
Preference corps medical
Nourri, logé, Contre. Gardiennage à
Alger-Centre
Tel : 0799. 09 32 96
COURS ET LEÇONS :
ELTC English School lance cours en
anglais de communication nouv. session 26 sept.
Tel : 0781 65.18.29-0549 53.92.93
boulevard Bougara, à proximité de
l'embassade de Russie, El Biar
IMA offre plus de 20 formations dans
les domaines de l'informatique, infographie, site, Web, 3D, électronique,
maintenance, électricité, télésurveillance, réseaux et autre.
Tel :
021 27.59.36/73
0551 95.90.00
SBL
English
School
votre
partenaire
pour
améliorer
votre anglais lance nouv. promo
26 septembre
SBL Alger Grande Poste
021 74.20.58 - 0550 86.47.84
SBL Rouïba cité EPLF en face Coca
Cola
021 81.55.36 - 0560 38.64.33
Quotidien national d’information
SBL Boumerdès coop. 11 Déc. en face
pâtisserie Mezghena
Tel : 024 91.41.95 - 0550 10.14.76
Le centre de formation Pro-Advances
donne cours de langues étrangères
(général et technique) français,
anglais, espagnol, allemand et italien
de l'initiation au perfectionnement
pour cadres, universitaires et enfant,
en groupe ou en cours particuliers,
méthodes audiovisuelles, large choix
horaire. Toefel, FCE, bac, BEM.
Inscription Pro-Advances 136, bd
Krim Belkacem, Télémly (près de
l'école de Beaux-Arts)
Tel : 021 23.06.53 - 0560 42.34.52
Anglais à domicile pour scolaires,
cadres et hommes d'affaires, écrit et
parlé toutes LV1 et LV2
Tel : 0663 75.65.69
Nous lançons prochainement une formation dans la fabrication des produits
détergents.
Pour informations :
0558 58.28.71
GEOMETRIE
ET ARITHMETIQUE
- Classe de 5ème de G.COGNAC
et L. TIBERGGE ed Masson 1950
- LETTRES PERSANES
de MONTESQUIEU éd Bordas
- GERMINAL de Emile ZOLA
- Classique Larousse
- CONTES et LEGENDES
d'ESPAGNE de M..Soupex éd
Fernand Nathan 1910
- VITA é CIVILTA ITALIA
de A.Fiorato et R.Sapien
- LE VIEUX QUARTIER de Avery
Cormen l'auteur de Kramer contre
Kramer éd J'AI LU 1980
- LE CID de Corneille, Tragicomique
1937
- LE LOUP-GAROU de Boris
Vian 1970
- L' IMPURE de Guy des Cars 1974
éd j'ai lu
- Edgar ALLAN œuvres Histoires
Extraordinaires traduit par Charles
Beaudelaire
- Édito service Geneve
- LE BRONZE de Maxime Helene
- Bibliothèque des merveilles 1890
Hachette
- POEMES de SI MOHAND ou
MHAND 1960 éd minuit
SERVICES
Réparation et installation de climatisation, frigo (chaud, froid, électricité).
Tel : 0661 75 39 31
Demander Mohamed
Réparation TV + Plasma à domicile
Lyes tech. Sonacat.
Tel : 0561 27.11.30
Traiteur El Quona : vous propose (ste
ou part) une gamme de plats repas cité
Douzi 03, n° 365 BEZ. email : [email protected]
Tel : 0775 64.07.87
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
É-mail : [email protected]
Tél :
0553/ 80 50 48
TERRAIN :
Vends lots de terrain à partir de 200m²
à kara Mustapha, wilaya de
Boumerdes, avec acte, livret foncier
8000DA/m².
Tel : 0550 27.11.00
Essalam immobilier vend à Ain Taya
140m² et 175m² avec acte et livret foncier.
Tel : 021 87.50.62 - 0661 42.68.63
Loue terrain à Tizi Ouzou environs
Tamda entièrement aménagé et cloturé
superficie totale 1 hectare accès sur la
route principale toutes commodités
pour toutes activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend terrain 21 ares avec maison Ain
Naadja à la cité de Safsafa.
Tel : 0550 70.64.41
Vend terrain à Réghaia 63000m².
Tel : 0561 73.06.57
Béni Ksila : vend un terrain plat,
sup.2840m², vue sur mer à 30m de la
22
route avec une route carrossable pour
toutes gamme de véhicule, avec toutes
commodité, possibilité de vendre en
lots, idéal pour habitation ou investissement, avec certificat non conserné
par la ZET et acte notarié, Prix :
28000DA/m².
Tel : 026 20.07.77 - 0550 32.82.53
Vend un terrain, sup.02x5000m², surface bâtie 2100m², composé d'une
usine, salle de sport, bloc administratif, hauteur de 09m en charpente
métallique, panneaux sandwich, dans
la zone industrielle avec 02 livrets foncier, offert 87000U, Prix :
100000U/ferme.
Tel : 0550 78.38.14 - 021 93.54.42
Vend un terrain sup.5000m², pour
hôtel, avec cahier de charge, avec acte
et livret foncier au niveau de complexe
touristique, Prix : 13U/m².
Tel : 021 95.73.79 - 0665 16.33.87
Haouche El Mekhfi vend des
terrain, Prix : 04U/m².
Tel : 0771 20.91.77 / 0551 08.36.38
APPARTEMENTS :
Oran, Dar El Hayat, Bte A : vend un
F4, 11e étage, avec csdb, véranda,
dans un état normal, immeuble propre,
deux façades, avec belle vue, bon voisinage, avec ascenseur neuf pas encore
opérationnel.
Tel :
0791 54 15 93
0550 80 78 55
Vend un F3, Birkhadem, 2eme étage
sup.69m², avec garage, dans une nouvelle résidence clôturée, avec acte et
certificat de conformité, prix : 1350U
Tel : 0559 35.63.71 -0550 62.45.60
Tipaza, Khemisti ville : vend un F2,
1er étage, proche de toutes commodités, possibilité crédit bancaire, avec
acte et livret foncier, prix : 590U.
Tel :
0561 45 90 94
0771 22 69 61
Tizi ouzou centre, loue un F3 fini et
meublé top, 2eme étage, sup.78m²,
deux façades, très bien situés, avec
parking, toutes commodités, sans visà-vis libre de suite, Prix :
65000DA/mois
Tel : 026 21.77.29
Blida, Soumaa : vend un F3, 2eme
étage, sup.68m², état propre, bien aménage, toutes commodités, immeuble
de 4 étage, avec acte et livret foncier,
accepte promesse de vente avec
apport, libre fin d'année, Prix :
750U/ferme
Visite uniquement les samedi.
Tel : 0668 01.29.44 -0561 13.04.45
Bou-Ismail batigec : vend un F4 2eme
étage, neuf sup.108m², toutes commodités, chauffage central, interphone,
caméra de surveillance, dans une cité
clôturée avec parking pour stationnement, avec acte et livret foncier, Prix :
2000U/Nég.
Tel :
0796 93.23.04
0550 22.59.57
VILLAS :
Vend villa à El Mouradia 415m²
Tel : 0555 15.69.71
H'mer El Ain centre, à 600m de l'axe
Blida - Hadjout : vend un niveau de
villa, rdc, sup.96m², composé d'un
salon spacieux, grand hall, une chambre, cuisine, salle à manger, sdb,
débarras, jardin de 86m², avec gaz,
électricité, eau, quartier calme, bo,
voisinage, prix : 800U
Tel : 024 32.13.23 / 0550 54.74.63
Jeudi 23 juin 2016
Actualité
Chinois Plage : loue une maison en F6,
160/280m², composée de 05 grandes
chambres, salon, cuisine, sdb et wc
séparés, avec garage pour un véhicule,
grande cour, jardin avec arbre fruitier,
sur la montagne, vue sur mer, prix :
03U/ois.
Tel :
0550 58.44.69
0778 65.77.60
" Sellal a envoyé une note
les obligeant à assister "
LOCAUX :
Vend des locaux commerciaux,
en rdc, sup.1000m², fini et libre de
suite, toutes commodités, situé sur
l'axe principal, idéals pour grande
surface, assurances, magasin de
grande marque, show room ou autre,
prix : 30U/m²
Tel :
034 22.31.72
034 12.46.29
Ouled Aich, cité 360 logt : vend un
local, sup.24m², avec wc, pour taxiphone, bureaux, pâtisserie, libre de
suite, avec acte, prix : 320U/Nég.
Tel : 0662 12.01.08 / 0551 54.00.76
PROSPECTION :
Cherche
achat
d'appartements,
à Béjaia.
Tel : 034 22.13.28 - 0772 30.35.65
Cherche partenariat pour exploit, un
terrain industriel de 9000m², en plein
centre de la zone industrielle d'El
Kseur, Béjaia.
Tel : 0771 40.32.29 -0553 13.01.78
Cherche pour client sérieux, achat
d'une ferme agricole ou terrain de 02 à
05 hectares, dans la wilaya de Tipasa,
Blida, avec acte de propriété.
Tel : 024 32.13.23 - 0550 54.74.63
Cherche pour client sérieux en attente,
achat d'un terrain agricole, sup. de 02
à 04 hectars, sur bord de route.
Tel : 024 49.11.94 - 0770 99.14.30
AVIS DIVERS
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
Tel : 0553 80 50 48
Email : [email protected]
SALUT pour des considérations
purement personnelles, je désire céder
les ouvrages suivants à Quiconque
m'écrira par émail
Par Assia Mekhennef
Assemblée populaire
nationale
(APN) a examiné,
hier, lors d'une session plénière le projet de loi organique amendant et complétant
la loi organique fixant l'organisation de l'APN et du Conseil
de la nation, leur fonctionnement et leurs relations et celles avec le gouvernement.
La session, d'hier, à été marquée par les explications
données par le Président de
la deuxième chambre parlementaire, Larbi Ould Khelifa à
certains députés qui ont
exprimé des réserves sur différentes questions à savoir :
les mesures prises contre le
député Tahar Missoum,
connaît sous le nom : " spécifique ", l'absence de certains
membres de l'exécutif lors
des séances consacrées aux
questions orales et la discrimination contre les députés.
Pour la première question qui
concerne le député Missoum,
Lamine Osmani député indépendant a reproché au
Président de l'APN de prendre des mesures sous les instructions du Premier ministre,
à cet effet, Ould Khelifa a
affirmé que ces mesures ont
été prise bien avant l'intervention de l'exécutif. Appelant
dans ce sens, le député à ne
pas créer un conflit entre les
deux institutions. " Ce député
(Missoum) a dépassé ses
limites depuis trois années et
il était temps de prendre cette
décision ", explique encore le
Président de l'APN.
Pour ce qui est de la préoccupation présentée par Lyes
Saadi du FLN concernant
l'absence de certains ministre
lors des questions orales,
Tél : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Pour vos annonces nous vous offrons
Les meilleurs prix
Contactez-nous sur Tel/Fax : 021.71.67.60
Tel/Fax : 021.71.65.74
E.Mail : [email protected]
Des prix étudiés pour les notaires et huissiers
Anniversaires fêtes Décès condoléances
Demandes et offres d'emplois
Avec nous c'est gratuit
Le Premier ministre
attendu aujourd'hui
à Tiaret pour une visite
de travail
et d'inspection
Cap sur le
développement
local
Par Doudou Abdelaziz
L'
Ould Khelifa a annoncé au
député que le Premier ministre, Abdelmalek Sellal a
envoyé une notre qui oblige
les membres du gouvernement d'assister aux séances
des questions orales.
Quant au problème de la discrimination posé par un
député du FLN, Noureddine
Essed, le Président de l'APN
a indiqué que le dossier est
entre les mains de Tabah
Zebbar.
S'agissant du projet de loi en
question, la majorité des
députés l'ont critiqué, particulièrement, ceux de l'opposition et les indépendants. Le
député du Front de la justice
et du développement (FJD),
Lakhdar Benkhellaf a rappelé
que le texte en question a été
mis depuis 99, estimant que
ce projet est périmé. " Le
plus étrange est que l'expres-
sion : ' le Chef du gouvernement' existe toujours contrairement à ce que stipule la
Constitution ", a-t-il souligné,
poursuivant : " nous souhaitions que l'Assemblée consacre plus de temps pour ces
lois importantes, nous avons
dit qu'il est nécessaire de
réviser la Constitution puis
mettre en place des lois de
réforme, mais ce qui s'est
passé est le contraire, cela
signifie l'absence de la stratégie chez le gouvernement ",
a-t-il regretté.
Le député n'a pas manqué
l'occasion de son intervention
pour exprimer son mécontentement quant à, ce qui a
nommé, du " favoritisme " au
sein de l'Assemblée. Pour lui,
la décision prise contre Tahar
Missoum devait être, aussi,
appliquée sur certains députés qui, selon Benkhellaf, pro-
noncent même des termes
vulgaires.
Slimane Saadaoui a, quant à
lui, évoqué la violation des
obligations devant les députés par certains ministre, en
demandant de faire rendre
comptes au ministre seulement et non pas à tout le gouvernement. " L'article 80
existe et la déclaration de la
politique générale existe
aussi mais on l'a pas présenté. Ils ne respectent pas le
Parlement ".
Pour sa part, Lamine Asmani
a supposé qu'un ministre doit
rencontrer les députés après
l'achèvement de sa visite
dans leurs régions, sinon,
ajoute-t-il, " si le député ne
peut pas rencontrer un ministre, ça sert à quoi de faire une
loi organique ? "
A.M.
Le Premier ministre, Abdelmalek
Sellal, entame aujourd'hui une visite
de travail et d'inspection à Tiaret, a-ton appris de source sure. Cette visite
s'inscrit dans le cadre de la poursuite
du soutien au développement local
qui figure en bonne place dans le plan
quinquennal 2015-2019.Il s'agit pour
le chef de l'Exécutif de s'enquérir de
l'état d'avancement et de l'exécution
des décisions prises lors de ses précédentes visites de travail dans les
différentes wilayas, sachant que c'est
la 3e visite que Sellal effectue à Tiaret
depuis qu'il est Premier ministre. L'un
des projets phare qu'il visitera sera la
pose de la première pierre de la future
raffinerie de pétrole, implantée dans la
zone de Sid Abed, à une dizaine de
km au sud de Tiaret. Les travaux de
réalisation de la raffinerie devraient
débuter cette semaine, après la fin
des travaux de terrassement, nous a
indiqué une source au cabinet du wali.
D'un coût initial de trois milliards de
dollars, cette installation stratégique
emploiera 1 500 travailleurs durant la
phase de réalisation et 1 800 (emplois
directs et indirects) en exploitation, au
premier trimestre 2018. Le PM se rendra également à l'usine automobile,
fruit d'un partenariat privé algéro-iranien. Implanté dans la zone industrielle de Zaâroura, l'usine de marque
" Saïpa ", d'un coût de 300 millions de
dollars, fabriquera 100.000 véhicules/an et offrira quelque 1.500
emplois. Ce projet vient renforcer le
parc industriel automobile de Tiaret,
déjà riche d'une usine de véhicules
industriels et une autre en partenariat
avec Mercedes Benz. Enfin, Sellal
visitera d'autres projets liés à l'agriculture, l'hydraulique et l'habitat.
D.A
Ghania Eddalia en réponse aux préoccupations des députés :
Tél : + 213 669 06 43 68
É-mail :
[email protected]
[email protected]
Lecteur assidu de la presse, tant nationale qu'étrangère, dispose de
nombreux périodiques, quotidiens,
hebdo.
Et autres magazines. Depuis 1950 à ce
jour.
Soit une colossale collection,
une montagne de papiers, d'infos
générales, scientifiques, culturelles, à
qui saura s'en servir étudie toute proposition.
Jeudi 23 juin 2016
Quotidien national d’information
Ould Khelifa sur l'absence des membres
du gouvernement lors des questions orales :
Vend à Beni Taou Blida villa R+1 230
m² acte commodités nécessaires prix
négociable après-visite.
Tel : 0776 25.85.42
Vends local commercial à Tizi Ouzou
lotissement Bouzar Krim Belkacem
superficie de 60 m² très bien aménagé
en bureau convient pour toutes
activités.
Tel : 0550 37.13.08
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
"La liberté d'expression est garantie
à tous les Algériens "
a ministre des Relations
avec le Parlement, Ghania
Eddalia, a indiqué que " le principe de liberté d'expression est
garanti à tous les Algériens
conformément à l'article 48 de
la Constitution, y compris pour
les militaires ", soulignant que le
caractère sécuritaire de la mission du militaire implique l'obligation de réserve pour éviter la
divulgation de secrets pouvant
compromettre les institutions de
l'Etat.
Répondant aux préoccupations
des députés lors d'une séance
de débat sur les textes des
deux projets relatifs aux statuts
des officiers de réserve et des
militaires actifs, Eddalia a souligné que "la liberté d'expression
est garantie par la Constitution
dans son article 48 à tous les
citoyens y compris les militai-
L
res. Il s'agit, a-t-elle dit, d'un des
droits
fondamentaux
de
l'Homme, ajoutant que l'article
75 de la Constitution prévoit
que tout citoyen doit protéger et
sauvegarder l'indépendance du
pays et tous les symboles de
l'Etat".
Elle a ajouté à ce propos que vu
le caractère sécuritaire particulier de la mission du militaire, il
était essentiel de codifier l'engagement à l'obligation de
réserve et de discrétion après la
fin du service" pour éviter de
divulguer des secrets pouvant
compromettre des institutions et
les
pouvoirs
publics".
Concernant la définition exacte
des deux termes (réserve) et
(discrétion) prévus dans les
deux projets de loi, la ministre a
précisé que l'obligation de
réserve signifie que "le militaire
doit s'interdire tout acte ou
déclaration de nature à compromettre l'autorité de l'institution
militaire et les institutions de
l'Etat en vertu du principe de
neutralité de l'armée".
L'obligation de discrétion signifie qu'il "doit s'interdire toute
déclaration de nature à porter
atteinte à l'unité nationale et à
l'intégrité territoriale après la
cessation définitive de son activité au sein de l'armée qu'il soit
mis ou non à la réserve", a-telle expliqué. S'agissant des
déclarations de militaire qui
peuvent prêter à interprétation,
la ministre a indiqué que les
deux projet de loi visent "les
déclaration qui touchent à des
secrets à même de porter
atteinte à l'unité nationale, l'intégrité territoriale et l'unité de
l'Armée nationale populaire
3
(ANP), troubler l'ordre public ou
compromettre les engagements
internationaux de l'Etat algérien". A propos du point soulevé
par nombre de députés sur les
institutions de l'Etat évoquées
dans les deux projets de loi,
Eddalia a indiqué qu'il s'agit de
"toutes les institutions civiles et
militaires et toutes les institutions de l'Etat où le militaire
peut intervenir professionnellement". A la question de savoir
s'il y a un lien entre l'amendement des deux lois et les
échéances politiques ou avec la
conjoncture actuelle, Eddalia a
affirmé qu'il n'y a pas de lien vu
que l'institution militaire n'intervient pas dans les activités politiques étant donné que la mission qui lui est constitutionnellement assignée consiste en la
sauvegarde de l'indépendance
nationale et la défense de la
souveraineté nationale et de
l'intégrité territoriale seulement". Elle a cité à ce propos
des militaires à la retraite dont
le président d'un parti politique,
des présidents d'associations et
des parlementaires précisant
que l'Organisation nationale
des militaires à la retraite active
sur la scène politique. "Nous
retrouvons cette catégorie dans
tous les domaines de la vie politique tout comme il est possible
aux retraités de travailler dans
l'enseignement et la formation",
a-t-elle indiqué. La séance
consacrée à la présentation des
deux projets de lois à l'APN a
été marquée par l'absence de
plusieurs membres alors que
d'autres ont présenté des interventions écrites.
A.M
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Jeudi 23 juin 2016
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 523
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Sudoku N ° 523
Quotidien national d’information
Jeudi 23 juin 2016
Urgences médicales durant le ramadan
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Les accidentés de la route
et les diabétiques en tête
Les services des urgences médicales des différents hôpitaux d'Alger accueillent quotidiennement, depuis le début du mois sacré de
Ramadhan, une moyenne de 200 personnes, dont la plupart sont atteintes de maladies chroniques, notamment le diabète et
l'hypertension outre les accidentés de la route.
u
CHU
Mustapha
Pacha, une grande
affluence a été constatée au niveau des urgences
médicales notamment de personnes âgées souffrant de
maladies chroniques telles que
le diabète, les cardiopathies et
l'hypertension en raison de leur
obstination à faire le jeûne et la
non observation des recommandations
médicales,
a
constaté l'APS sur place. C'est
le cas d'une personne âgée diabétique, transférée en réanimation quelques minutes après
l'Iftar pour ne pas avoir pris son
médicament à l'heure en persistant à jeûner contrairement aux
recommandations du médecin.
Une femme âgée souffrant
d'hypertension a également été
prise d'un malaise pour ne pas
avoir respecté les prescriptions
de son médecin. Le chef de service des urgences médicales
au CHU Mustapha Pacha, le Pr.
Amine Salmi, a indiqué que
près de 200 cas sont pris en
charge quotidiennement au
niveau du service, notamment
entre l'Iftar et 4H du matin. Il a
fait savoir que la plupart des
patients souffraient de maladies
chroniques telles que le diabète, l'hypertension, les maladies cardiaques auxquelles
s'ajoutent les accidentés de la
route et les malades transférés
des wilayas limitrophes. Selon
A
Mots croisés N° 523
Horizontalement
1 - Grande bienveillance
2 - Chaleureux - Pied-de-veau
3 - Tenue - Evaluera
4 - Petit ennui - Grande liane - Cri de désapprobation
5 - Mettre en quarantaine - Devint audacieux
6 - Mammifère aquatique - Douleur
7 - Sa tenue est trés légère - Discipline sévère
8 - Charge de dirigeable - Sommes dans l'embarras
9 - Sommet dans le genre - Coincé
10- Unités de mesure d'énergie
Verticalement
A - Fille moyenâgeuse
B - Capable de rayonner
C - A refaire - Frère d'Electre
D - Parure de papillon - Camelote
E - Gros mot de bébé - Victoire d'Empire - Petit platine
F - Scanné
G - Diriger - Logement de pierres
H - Etre en évidence
I - Exceptionnels - One man show
J - Série de lustres - Fin de prière
K - Terrain de courses - Napperon
L - Parsemé d'ornements - Rites d'antan
SOLUTIONS
Mots croisés N° 522
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 522
20
SOLUTIONS
Sudoku N ° 522
ce spécialiste, le non respect
des
recommandations
du
médecin et l'obstination à faire
le jeûne sont les principales
causes d'admission aux urgences. Par ailleurs, les urgences
médicales doivent également
prendre en charge les victimes
des accidents de la route et de
travail, a-t-il ajouté. 8 victimes
des accidents de la route et 3
cas accidentés de travail ont
été admis aux urgences médicales durant la première
semaine de Ramadhan, a indiqué le Pr. Salmi qui a imputé
ces différents cas à l'excès de
vitesse, pour les accidents de la
route, et au manque de vigilance pour les accidents de travail. Autres motifs de consultation, des cas d'agression à
l'arme blanche au nombre de
trois, a-t-il fait savoir. En outre,
le deuxième pavillon des urgences médicales du CHU
Mustapha Pacha a reçu un
grand nombre de personnes de
différentes tranches d'âge souffrant de problèmes de digestion
en raison de l'excès de nourriture. Des situations qui peuvent
être évitées par l'adoption d'une
bonne hygiène alimentaire, a-til estimé. Pour ce qui est des
personnes qui insistent à jeûner
en dépit de leur maladie, le professeur Salmi préconise la
consultation du médecin traitant
pour adapter le traitement aux
longues heures de jeûne. De
son côté, l'hôpital Salim Zemirli
accueille quotidiennement 160
cas d'urgence, notamment des
diabétiques, des hypertendus
et des victimes de fractures et
de traumatisme. Le chef de service des urgences médicales, le
docteur Ahmed Rebbah, a indiqué que l'hôpital reçoit, de part
sa proximité de l'autoroute et de
zones industrielles de la
Capitale, un grand nombre de
victimes de fracture et de traumatisme. La même situation est
constatée par l'APS au niveau
des urgences médicales de
l'hôpital de Zeralda (ouest
d'Alger). Les chefs de service
de médecine interne, le Dr.
Mohamed Makour, et de la chirurgie générale, le Dr. Amar
Boutmer ont souligné que la
plus grande affluence des
patients vers les urgences est
constatée quelques heures
après la rupture du jeûne,
notamment des diabétiques,
hypertendus et asthmatiques.
Pour ce qui est des accidents
de la route, une moyenne de 5
admissions par jour a été enregistrée dans cette structure
durant les premiers jours du
mois sacré.
R.N.
Pour lutter contre l'évasion fiscale
Un fichier national doit s'imposer
es experts recommandent un fichier de statistiques pour contrer l'évasion
fiscale. Il s'agit d'une méthode
radicale pour identifier ceux
qui se dérobent du fisc.
La réforme du système fiscal
de la 2e génération doit s'imposer. Au lieu de rendre complexe les choses, les autorités doivent aller ver une simplification des procédures
mais également établir un
fichier statistique solide et
efficace pour contrer l'évasion
fiscale et les mauvais
payeurs. C'est ainsi que
recommandent des spécialistes du dossier qui mettent en
lumière " l'importance du taux
de recouvrement des impôts
qui échappent au circuit officiel ". Pour le Pr en économie
et expert Hamidouche " seul
un fichier statistique élaboré
numériquement pour tous les
commerçants et grandes
entreprises permettra d'identifier en temps réel ceux qui
payent leurs impôts et ceux
qui veulent échapper aux
paiements de leurs taxes ".
Est-ce la méthode révolutionnaire ? Assurément oui selon
D
un responsable de la fiscalité
au sein de la Direction générale des impôts qui assure
que " la méthode de vérification des déclarations fiscales
ont été simplifiés pour tous
les opérateurs économiques
". Il y a donc en premier l'indemnité forfaitaire unique
pour les petits commerçants
et les PME qui oblige uniquement ces derniers de s'acquitter d'un seul impôt réuni en
une année d'exercice. " On a
remarqué que l'ensemble de
ces commerçants sont en
règle ". Mais ce qui tentent de
" brouiller " les pistes, le nombre n'est pas déterminé car
selon ces spécialistes " ils
maquillent leurs comptent et
trichent sur leurs chiffres d'affaires ". Selon des sources,
l'évasion fiscale en Algérie est
de l'ordre de 9400 milliards de
centimes. Une somme colossale qui a échappé au recouvrement ordinaire des impôts.
Il parait selon des responsables dans le secteur des
impôts que " les opérations
frauduleuses empruntent tous
les chemins ". D'abord, les
opérateurs indélicats ne
déclarent jamais leurs revenus réels en facturant toujours en moins leurs opérations et ensuite ils mettent en
évidence dans leurs déclarations plus de dettes que de
bénéfices. Il y a également
dans ce registre, des opérations qui sont facturées sous
plusieurs noms commerciaux,
des prête-noms allant jusqu'à
utiliser les noms de certaines
personnes décédées. Face à
ce fléau, les services des
impôts sont obligés parfois de
coordonner leurs efforts avec
les centres de registres de
commerce et la douane pour
revérifier la véracité du patrimoine et les chiffres d'affaires
réels des personnes impliquées dans ce vaste trafic.
Ces astuces sont parfois
démasquées grâce à la vérification extra-comptable qui
reste la méthode actuelle
pour débusquer les fraudeurs. Alors que d'autres services comme les centres
d'impôts ne réalisent pas des
résultats significatifs pour
mettre la main sur les agissements des fraudeurs. Tout de
même le DG des impôts
5
Abderahamane
Raouya
reconnaît " qu'il est difficile de
donner des chiffres exacts
quant au phénomène de
l'évasion fiscale " en indiquant
que " l'administration est en
train de mettre en place les
différents contrôles fiscaux, à
travers l'identification, notamment, des contribuables, afin
de lutter efficacement contre
toute forme d'évasion fiscale
". Avec 3000 milliards de
dinars de recettes d'impôts au
cours de l'année 2016, l'Etat
espère se rattraper pour équilibrer son budget. Mais il faut
reconnaître que l'impôt que
paye les salariés (IRG) est de
l'ordre de 400 milliards de DA
soit 20% de la contribution
directe au budget de l'Etat. A
contrario, des fortunes de l'informel ont pu s'extirper du
contrôle et place l'Etat devant
une inégalité des citoyens
face à l'impôt.
Farid Larbaoui
Mercuriales
Légumes :
Pomme de terre 40Da/Kg
Tomate 100Da/kg
Oignon 40Da/kg
Poivron vert 160Da/kg
Haricot vert 140Da/kg
Concombre 100Da/kg
La Laitue 100Da/kg
Carotte 80Da/kg
Courgette 120Da/kg
Aubergine 130Da/kg
Ail 250Da/kg
Navet 120Da/kg
Betterave 100Da/kg
Chou-fleur 120Da/kg
Citron 350Da/kg
Piment vert 150Da/kg
Fruits
Pastèque 60 Da/kg
Abricot 150 Da/kg
Melon 160Da/kg
Banane 170Da/kg
Fraise 150Da/kg
Pêche 140Da/kg
La pomme 250Da/kg
Dattes 550Da/kg
Viandes :
Poulet 2502 Da/kg
Viande bovine 1450 Da/kg
Viande de veau 1400Da/kg
L'agneau 1450Da/kg
Fines herbes
Céleri 150Da
Thym 30Da
Actualité
Quotidien national d’information
Faits divers par Samia .Acher
Tébessa
Un adolescent libéré des
mains des ravisseurs
Deux jeunes âgés de 17 et 18 ans, se
sont présentés à la brigade de Gendarmerie
Nationale de Hammamet, pour signaler l'enlèvement de leur voisin (H.M) âgé de 16 ans,
par le nommé (B.A) âgé de 21 ans, alors qu'il
était en leur compagnie à la ville de
Hammamet. Sitôt alertés, les gendarmes de
ladite brigade renforcés par ceux de la section de sécurité et d'intervention du groupement territorial, se sont déplacés sur les lieux,
où après recherches ils ont réussi à interpeller le ravisseur dans une forêt mitoyenne et
secourir l'adolescent qui était dans état de
santé critique et présentant des blessures au
visage occasionnées par l'assaillant lequel l'a
roué de coups de poings. La victime a été
évacuée sur l'hôpital de Tébessa, où elle a
reçu les soins nécessaires. Une enquête est
ouverte.
Annaba
Démantèlement d'un
groupe de malfaiteurs
Les gendarmes de la brigade d'Oued-ElAneb (Annaba) ont présenté devant M. le
Procureur de la République près le tribunal
de Berrahal, six personnes dont une de sexe
féminin et un mineur, pour détention et commercialisation de psychotropes. L'une d'elles
a été écouée et les autres dont la femme ont
été placées sous contrôle judiciaire.
Rappelons qu'agissant sur renseignements,
les gendarmes de la dite brigade, en dispositif de barrage sur la route, reliant Annaba à
Skikda, dans la circonscription communale
d'Oued-El-Aneb, ont interpellé trois des mis
en cause, dont un mineur, à bord d'un véhicule de marque Daïhatsu, en possession de
500
comprimés
de
psychotropes.
Poursuivant les investigations et en vertu d'un
mandat de perquisition, les gendarmes de la
compagnie territoriale de Berrahal, assistés
par ceux de la section de recherches et de la
Section de Sécurité et d'Intervention du groupement territorial, ont interpellé trois membres d'une même famille et saisi dans leur
domicile à la commune d'El-Bouni, 3470 comprimés de psychotropes et soixante quinze
grammes de kif traité ainsi que la somme de
260.000 DA, représentant le revenu de vente
de ces substances.
Comité bilatéral stratégique algéro-malien
D.A et APS.
Algérie et le Mali
ont exprimé leur
volonté d "intensifier " leur coopération dans la
lutte contre l'insécurité, le terrorisme et la criminalité transnationale organisée, notamment dans le cadre du
Processus de Nouakchott,
indique mardi un communiqué sanctionnant les travaux
de la 11ème session du
Comité bilatéral stratégique
algéro-malien. Le communiqué signé à l'issue des travaux de ce Comité co-présidés par le ministre d'Etat,
ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale,
Ramtane
Lamamra, et son homologue
du Mali, Abdoulaye Diop, a
réitéré l'attachement deux
L'
Un agriculteur, s'est présenté à la brigade
de Gendarmerie Nationale d'El-Ghrous
(Biskra), pour remettre vingt (20) faux billets
de banque en coupures de 1000 DA, qu'il a
reçus dans la matinée du même jour lors
d'une transaction de vente de pastèques d'un
commerçant. Le même jour, les gendarmes
de la dite brigade ont interpellé à hauteur du
marché de la localité d'El-Ghrous le mis en
cause et son complice âgé de 20 ans, qui
était en possession de huit (08) autres faux
billets de banque de 1000 DA. Une enquête
est ouverte.
avec des risques de contagions. Les deux parties,
ajoute-t-on dans le communiqué, "encouragent les parties
prenantes à s'investir pleinement dans la réalisation de
l'objectif commun de parvenir
à une paix durable et définitive de façon à permettre au
Mali de se consacrer à la
lourde tâche de promoteur du
développement dans les
régions du nord et dans l'ensemble du pays". Elles ont
également exhorté, à ce titre,
les acteurs internationaux à
poursuivre l'effort de mobilisation de l'appui politique et
technique nécessaire pour la
réussite de l'opérationnalisation de l'accord". Les deux
parties ont échangé, lors de
cette session, les voies et
moyens de renforcer la coopération bilatérale dans les
domaines économique, culturel et sécuritaire. Elles se
sont engagées, selon le communiqué, à tenir à Bamako,
dans les plus brefs délais, la
12ème session de la Grande
commission mixte de coopération placée sous la coprésidence des Premier ministres
des deux pays. Les deux
parties sont convenues,
conclut le communiqué, de
"continuer à travers le Comité
de traduire la volonté politique des deux Chefs d'Etat de
bâtir une relation basée sur
un partenariat stratégique
entre les deux pays". Il a été
convenu, à l'issue des travaux du Comité bilatéral stratégique algéro-malien, de
tenir la 12ème session à
Alger à une date à convenir
d'un commun accord.
D.A et APS
En attendant le jugement final dans l'affaire El Khabar
La défense dépose son mémoire
es avocats du groupe El
Khabar ainsi que ceux
de Ness-prod ont déposé
avant-hier leur mémoire au
niveau du tribunal administratif de Bir Mourad Rais.
Me Bitam, membre de la
défense du ministère de la
Communication, avait relevé,
après l'annonce du jugement,
mercredi dernier, que " l'avis
final du tribunal dans cette
affaire n'aura lieu qu'une fois
émises les réponses aux
observations du juge après
que la défense ait déposé
son mémoire ". En attendant
le verdict dans le fond, " tout
est gelé et rien ne peut être
L
entrepris " par les actionnaires ou par la filiale de Cevital,
a expliqué Me Ksentini à
l'APS, précisant que le tribunal " n'a pas tranché définitivement dans l'affaire ". Pour
ce dernier, le tribunal va se
prononcer dans le fond après
avoir reçu les mémoires des
avocats, estimant que ce procès "particulier" peut être
bouclé avant la période des
vacances des juges à la mijuillet. Selon le quotidien El
Khabar, le juge a reporté l'audience jusqu'au 29 juin de ce
mois. D'autre part, la défense
a fait savoir au juge qu'elle a
pris la décision de se retirer
de l'affaire, ont annoncé les
51 avocats d'El Khabar. Les
avocats ont également mis
au courant de leur décision la
partie adverse. Le ministère
de la Communication avait
introduit une action en référé
auprès de ce tribunal sur la
conformité du rachat du
groupe de presse El Khabar
par le groupe Cevital en se
basant sur les dispositions de
l'article 25 du Code de l'information.
Cet article stipule qu'"une
même personne morale de
droit algérien ne peut posséder, contrôler ou diriger
qu'une seule publication
périodique
d'information
générale de même périodicité éditée en Algérie". Le
PDG du groupe Cevital,
Issad Rebrab, est déjà propriétaire du quotidien Liberté.
En vertu de cette transaction,
le groupe Cevital a acquis
plus de 80% des actions du
groupe El Khabar, une
société par actions (SPA)
incluant le journal éponyme,
la chaîne de télévision KBC,
les imprimeries et une
société de diffusion. Le tribunal avait reporté l'affaire à
quatre reprises.
I.H
Vol qualifié à Jijel
Trois malfaiteurs arrêtés
es gendarmes de la
brigade de Chahna
(Jijel) ont présenté devant
M. le Procureur de la
République près le tribunal
de Taher, trois personnes,
pour association de malfaiteurs et vol qualifié, commis
au préjudice du bureau de
poste de Boucif-OuledAskeur.Elles ont été placées
sous mandat de dépôt.
Rappelons que des
L
citoyens demeurant à
Boucif-Ouled-Askeur, ont
contacté le groupement territorial de Gendarmerie
Nationale de Jijel sur le
numéro vert 10-55, pour
aviser qu'une demi-heure
auparavant, quatre individus non identifiés munis
d'armes blanches (couteaux
et fauchons), ont fait incursion audit bureau de poste,
où ils ont ligoté la rece-
Vol de câble électrique
Sidi Bel Abbes
Arrestation
d'une personne
en flagrant délit
Arrestation de
ressortissants ivoiriens
en situation irrégulière
Lors d'un point de contrôle dressé sur l'autoroute Est-Ouest, dans la circonscription
communale de Sidi-Yacoub (Sidi Bel-Abbès),
les gendarmes de l'Escadron de Sécurité
Routière de Sidi-Bel-Abbes ont interpellé
deux ressortissants ivoiriens, en situation
irrégulière, qui voyageaient à bord d'un autocar assurant la desserte Tlemcen- Alger. Les
étrangers ont été remis aux gendarmes de la
brigade de Sidi-Khaled, qui ont ouvert une
enquête.
parties à la mise en œuvre de
la décision des Chefs d'Etat
et de Gouvernements de
l'Union africaine de mettre en
place une Force africaine
pour lutter contre le terrorisme dans le Sahel. Les
deux parties ont, à cet égard,
appelé les Nations Unies et
la Communauté internationale à apporter leur "plein
appui" à la mise en œuvre de
cette décision, lit-on encore
dans ce document. Elles ont
exhorté, dans le même sillage, le Conseil de sécurité
des Nations Unies à prendre
les mesures nécessaires
pour renforcer le mandat de
la Minusma et la doter de
moyens et d'équipements
adéquats, en vue de l'adapter
au contexte sécuritaire qui
menace la paix et la sécurité
de l'ensemble de la région
n responsable de la sécurité du complexe sidérurgique
de Sidi-Amar (Annaba), a avisé téléphoniquement la
brigade locale de Gendarmerie Nationale, que les agents de
la sécurité venaient d'appréhender un malfaiteur en flagrant
délit de vol de vingt mètres du câble électrique de la ligne
souterraine alimentant ledit complexe. Aussitôt, les gendarmes de la dite brigade territoriale se sont déplacés sur les
lieux, où ils ont pris en charge le mis en cause sur lequel
une tenaille, un couteau et une barre de fer ont été récupérés. Une enquête est ouverte
U
6
veuse du bureau de poste
et le facteur, pour ensuite
l'obliger à ouvrir le coffrefort, avant de s'emparer de
la somme de 1.995.000 DA
et de son téléphone portable et prendre la fuite. Ils
ont précisé que des riverains qui ont été alertés,
sont intervenus et ont réussi
à appréhender, l'un des
auteurs présumés et récupérer en sa possession un
sac renfermant la somme
1.468.000 DA représentant
une partie de l'argent volé.
Les gendarmes de la dite
brigade se sont aussitôt
déplacés sur les lieux, où ils
ont pris en charge le mis en
cause, tandis que ses deux
acolytes ont été interpellés
au centre-ville de la localité,
alors le quatrième
demeure activement recherché.
Meurtre à Relizane
Arrestation du présumé
auteur d'un meurtre
Suite à un litige sur une parcelle de terre à la commune
de Zemmoura (Rélizane), le nommé (R.M) âgé de 67 ans,
a tiré deux décharges de chevrotine au moyen de son
fusil de chasse dans la direction de l'épouse de son cousin et de ses deux fils, occasionnant des blessures mortelles à la dame et des blessures diverses à ses deux fils,
qui ont été évacués sur l'hôpital de Relizane, où est également déposé le corps de la défunte. Aussitôt, les gendarmes de la brigade de Zemmoura, se sont déplacés sur
les lieux, où ils ont interpellé le mis en cause et saisi
l'arme du méfait avec vingt et une cartouches, ainsi que
deux douilles du même calibre. Une enquête est ouverte.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Magazine
Jeudi 23 juin 2016
Quotidien national d’information
CUISINE
Page animée par Cylia Tassadit
Soupe de poulet
Lutter contre l'insécurité,
le terrorisme et la criminalité
Fausse monnaie à Biskra
Arrestation
de deux personnes
Jeudi 23 juin 2016
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Glace au Nutella
Ingrédients
1 morceau de blanc de poulet
2 pommes de terre assez
grande
2 branches de céleri
½ oignon
2 cuillères á soupe d'huile
d'olive
3 fromages en portion
Poivre noir et sel
Eau
Préparation :
Épluchez les pommes de terre,
nettoyez-les et coupez-les grossièrement. Faites la même
chose avec l'oignon. Lavez bien
et coupez le céleri en gros morceaux. Dans une marmite, ajoutez le poulet, et l'oignon avec un
peu d'huile, laissez l'oignon
prendre une belle couleur, puis
ajoutez les autres ingrédients
(mais pas le fromage). Couvrez
d'eau et laissez bien le tout cuire sur feu moyen. Quand le poulet est bien cuit, enlevez quelques morceaux pour garnir la soupe avec. Mixez le reste du poulet avec les autres ingrédients, ajoutez les morceaux de fromage, et mixer encore. Vous pouvez faire dorer les morceaux de poulet dans un peu d'huile,
et présentez comme garniture de votre soupe. Servez aussi tôt, et personne ne saura que vous avez préparé ce plat, il y a seulement 30 minutes.
Filets de viande
farci aux
champignons
Ingrédients
2 jaunes d'œufs
25cl de lait
1/2litre de crème liquide
50g de sucre en poudre
1 boîte de Nutella de 225g
Préparation :
Faire blanchir les jaunes d'œufs et le sucre en
poudre. Verser le lait dans une casserole et
laisser bouillir. Mélanger le lait chaud à la
préparation d'œufs et remettre dans la
casserole. Faire épaissir jusqu'à ce que la
crème nappe la spatule. Retirer du feu et
ajouter le Nutella et mélanger délicatement
jusqu'à l'obtention d'une crème lisse, laisser la
crème refroidir. Dans un saladier glacé, fouetter
la crème liquide jusqu'à ce qu'elle ait la
consistance d'une crème chantilly. A l'aide d'une
spatule, incorporer délicatement la crème de
Nutella à la crème chantilly. Verser la crème
dans un récipient hermétique et mettre au
congélateur pendant une nuit. Servir la glace de
Nutella en boules dans des coupelles.
Jus de concombre
Ingrédient :
2 filets de viande
8 champignons frais émincés
1 oignon haché
4 cuillères à soupe de crème liquide
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 morceau de beurre
Fromage rouge râpé
Sel, poivre
Préparation :
Faire chauffer l'huile d'olive dans une poêle et y
faire revenir l'oignon haché jusqu'à ce qu'il soit
translucide, ajouter les champignons émincés et laisser cuire en remuent avec une cuillère en bois,
saler et poivrer. Farcir chaque filet de viande avec le mélange de champignons et Rouler-les bien
serrées ensuite fixer-les avec des piques en bois, passer-les dans la farine. Faire sauter les roulés de viande dans une poêle avec un morceau de beurre, retirer-les et ajouter dans la même
poêle, le reste de mélange de champignons et la crème liquide, bien mélanger, verser ce mélange
dans un plat allant au four et placer au dessus les roulés de viande, couvrir le plat avec papier aluminium. Faire cuire dans un four préchauffé à 200°C pendant 40 minutes. Retirer le papier aluminium et laisser les roulés de viande dorés, saupoudrer du fromage râpé.
Ingrédients
2 concombres
Une quinzaine de feuille de menthe
2 citrons
Du sucre en poudre
Préparation :
Epluchez les concombres. Dans un blender,
mettre le jus de citron avec 1/2 litre d'eau.
Ajoutez les concombres coupés en petits, les
feuilles de menthe et le sucre en poudre. Mixez
le tout et servir bien frais.
Rghaif au langue de bœuf
Ingrédient :
Ingrédients pour la pâte
500g de farine
Un peu de levure boulanger
Sel
Eau selon absorbation de
farine
La farce :
300g de langue de bœuf
5 oignons finement hachés
3 carottes râpés
6 cuillères à soupe de
graisse de mouton haché
3 cuillères à soupe de persil haché
1 cuillère à café de piment
fort haché
1,5 cuillère à café de cumin
1 cuillère à café de poivre
2,5 cuillères à café de
piment doux
1/4 cuillère à café de gingembre
Sel
Huile, beurre
Préparation :
Mettre la farine tamisée en
fontaine dans une jatte, ajouter le sel et la levure, ajouter
l'eau tiède peu à peu pour rassembler la pâte et pétrir
jusqu'à l'obtention d'une pâte
homogène. Malaxer la pâte
pendant une demi heure, il
faut obtenir une pâte lisse et
élastique, ajouter de l'eau si la
pâte est trop dure, l'enduire
d'huile et la couvrir avec un
linge propre et laisser-la reposer. Huiler les mains et détailler des boules égales avec
cette pâte et laisser-les reposer. Couper la langue de bœuf
en petits morceaux. Éplucher
les carottes et râper-les dans
une râpe à petit trou. Dans un
saladier mélanger les oignons
hachés, les morceaux de langue, piment fort haché, les
carottes râpés, la graisse de
mouton, persil haché, les épices. Déposer une boule de
pâte sur une table bien huilée,
étendre la pâte en l'étirant
finement avec les mains huilées en longueur et en largeur
de façon à obtenir un feuilletage rond, placer au centre de
feuille une cuillère à soupe de
farce. Plier la feuille de pâte
de chaque coté sur la farce
pour obtenir la forme d'un
carré, enduire-le avec le
beurre. Etaler de même une
autre boule en feuilletage rond
et placer au milieu le carré
farci, plier la feuille et former-
19
la en carré, enduire-le avec le
beurre, refaire la même opération pour les autres boules,
laisser reposer quelques
minutes les carrés ensuite les
aplatir. Faire cuire les rghaifs
aplatis de deux côtés dans
une poêle lourd huilée.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Publicité
Quotidien national d’information
Jeudi 23 juin 2016
Actualité
Quotidien national d’information
Internet à l'heure du BAC
République Algérienne Démocratique et Populaire
Ministère de la Communication
Coupez-moi ces réseaux...
Par Amirouche El Hadi
Prix du Président de la République,
du Journaliste Professionnel
e qui n'était qu'une
rumeur sur les
réseaux sociaux
s'est avéré une amère réalité. Les Algériens se sont
réveillés, hier, sur une coupure générale de la
connexion internet. Il s'agit
d'une coupure programmée
et décidée par les pouvoirs
publics pour contrecarrer
toute tentative de fraude
durant la deuxième session
du baccalauréat 2016.
Pourtant, les responsables du secteur de la Poste et des Technologies
de l'information et de la communication avaient rassuré la veille que la
coupure ne concernera que les
réseaux
sociaux,
notamment
Facebook et Tweeter qui ont été utilisés lors de la première session du
bac pour divulguer les sujets et les
corrigés types de sept épreuves
réparties sur cinq filières. "Cette coupure des réseaux sociaux a une relation directe avec les examens partiels du baccalauréat qui avaient
débuté dimanche ; la décision a été
prise surtout pour protéger les candidats du baccalauréat de la publication de faux sujets de cet examen sur
ces réseaux", avait rapporté l'APS
tout en soutenant que la "connexion
devra fonctionner normalement et
que seuls les réseaux sociaux seront
coupés". La connexion a certes été
rétablie mais de nombreuses perturbations ont été signalées dans les
prestations de service et les réseaux
sociaux sont restés inaccessibles
durant toute la journée. Outre les
nombreux désagréments et les
répercussions incalculables sur
toutes les activités économiques,
sociales et commerciales du pays,
cette coupure soulève de sérieuses
interrogations sur les motivations
réelles des hautes sphères du pouvoir qui ont pris la décision de couper
C
Deuxième édition, 22 octobre 2016
« La femme algérienne, acteur majeur du développement économique et social »
Le Ministère de la Communication annonce le lancement du « Prix de Président de la République, du Journaliste Professionnel »,
dans sa deuxième édition, comptant pour l’année 2016. qui sera décerné à l’occasion de la Célébration de la Journée nationale de la Presse
le 22 octobre 2016.
Ce prix annoncé par son Excellence Monsieur le Président de la République à l’occasion de la journée mondiale de la presse le 03 mai
2015, a été institué par décret présidentiel N° 15-133 du 02 Chaabane 1436 correspondant au 21 mai 2015, en signe de reconnaissance au
valeureux parcours des journalistes Algériens durant la guerre de libération nationale et d’appui aux efforts des professionnels de la presse nationale qui contribuent à la promotion du droit du citoyen à une information objective et créditée à travers la presse écrite, audiovisuelle et électronique.
Objectifs :
- Encourager et promouvoir a production journalistique nationale sous toutes ses formes.
- Stimuler l’excellence, le création et la professionnalisation au sein de la presse nationale en instaurant la culture du mérite.
- Récompenser les meilleures œuvres individuelles ou collectives ayant trait à la thématique retenue.
Catégories du prix :
- L’Information écrite : article de fond, critique, éditorial, reportage ou enquête.
- L’Information télévisuelle : reportages, enquêtes d’investigation, documentaires, bandes d’actualités filmées.
- L’Information radiophonique : émission d’information, reportages, et enquêtes.
- La presse électronique : meilleure œuvre d’information diffusée sur le net.
- L’Illustration : photographies, dessin et caricatures de presse publiés par un organe de presse nationale.
Conditions de participation ;
- Etre de nationalité Algérienne ;
- Etre titulaire de la carte nationale de journaliste professionnel ;
- Ne pas être membre du jury ;
- Lé candidat peut présenter sa candidature à titre individuel ou collectif.
- Le candidat n’est autorisé à participer que dans une seule catégorie et par une seule œuvre, à l’exception du prix d’illustration dont 1e
nombre peut atteindre dix (10) exemplaires de photographies, dessins ou caricatures de presse.
- Les œuvres présentées doivent faire l’objet de diffusion ou de publication par un organe de presse national durant la période 2015-2016.
Thème du concours : « La femme algérienne, acteur majeur du développement économique et social »
Modalités d’attribution du prix :
Le jury procèdera à la sélection des trois lauréats dens chacune des 05 catégories.
Le prix sera décerné à te meilleure œuvre des trois lauréats.
En plus du certificat de mérite, les lauréats des quatre premières catégories bénéficieront d’une récompense financière dont te montant
est fixé comme suit :
- Un million de dinars (1,000 000DA) pour le 1er lauréat
- Cinq cent mille dinars (500.000 DA) pour le 2e lauréat
- Trois cent mille dinars (300.000 DA) pour le 3e lauréat
Pour la cinquième catégorie, l’auteur de la meilleure illustration bénéficiera d’une récompense financière de l’ordre de cent mile dinars
(100,000 DA).
Dossier de candidature :
Les dossiers de candidatures doivent contenir les documents el pièces qui suivent :
a) Pièces administratives :
- Copie de la carte nationale du journaliste professionnel.
- Copie de la carte nationale d’identité.
- Certificat de nationalité.
- Attestation de travail datée de moins de trois mois.
b) Œuvre objet de participation :
- L’œuvre faisant objet de participation doit être remise dans les conditions et les normes techniques requises
c) Formulaire de candidature portant ce qui suit :
- Données personnelles sur te candidat ;
- Données relatives à l’œuvre objet de participation ;
- Justificatif de diffusion ou de publication de l’œuvre, signé conjointement par le candidat et la direction du media employeur.
Dépôt des dossiers :
Les dossiers de participation seront adressés au président du jury du Prix du Président de le république du journaliste professionnel.
Ministère de la Communication, avenue des 3 frères Bouaddou, Bir Mourad Rais. Alger.
- Par voie postale, le cachet de la poste faisant foi,
- Par dépôt au bureau d’ordre généra (B.O.G) du Ministère de la communication
La date limite du dépôt des dossiers est fixée au 1er septembre 2016.
Formulaire de candidature :
Voir le lien de téléchargement sur te site web du Ministère de te communication :
http://www.ministerecommunication.gov.dz/fr
ANEP ALGER
18
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
en amont la connexion. Les autorités
judiciaires avaient annoncé au lendemain des fuites à grande échelle
des sujets du baccalauréat que les
mis en cause dans cette affaire de
fraude ont été arrêtés et présentés
devant les instances judiciaires compétentes.
Si les responsables des fraudes ont
été mis hors d'état de nuire, pourquoi
alors couper la connexion ? Le gouvernement a en réalité cédé à la facilité en optant tout simplement et
comme d'habitude pour des solutions radicales et trop commodes
pour couper court à toute suspicion.
Cette mesure radicale montre à quel
point il est aisé de couper la
connexion lorsque le réseau est
sous le monopole de l'Etat. Il a suffi
d'une décision pour causer des
désagréments à la pelle pour des
millions de citoyens. Le sort de tout
un pays sera-t-il suspendu jusqu'à
jeudi prochain à un fil ? Les agences
de tourisme et les voyageurs sont
parmi les premières victimes collatérales de cette coupure. Les voyagistes se plaignent de difficultés pour
le retrait des billets électroniques et
les réservations. Les agences postales et les banques sont aussi
concernées par ces perturbations qui
interviennent
malheureusement
durant la période de versement des
retraites et des salaires de certains
corps de l'administration publique.
Les perturbations en matière de
connexion pourront créer une tension dans les postes durant toute
cette semaine.
Les pharmacies, les cybercafés, les
médias… et aussi les abonnés du
sharing sont lourdement pénalisés
par ces perturbations de la
connexion. Des milliers d'abonnés
sharing risquent d'être privés de
suivre les matchs de l'Euro 2016 et
de la Copa America. Les perturbations de la connexion ont commencé
en fait dès samedi soir et se sont
poursuivies dimanche, premier jour
des examens partiels du baccalauréat. La difficulté d'accéder à Internet
avait concerné en premier temps les
réseaux sociaux, Facebook et
Tweeter, avant de s'élargir dimanche
matin à toutes les prestations du service Internet. La connexion a été
rétablie à partir de 10h45, mais certains sites étaient inaccessibles pour
les internautes, alors que pour
d'autres sites l'accès était "lent" et
"difficile". La direction générale de
l'Autorité de régulation de la poste et
des télécommunications (ARPT),
contactée par l'APS au sujet des ces
interruptions partielles, a indiqué "ne
pas avoir de commentaires à faire"
sur la question. Les examens partiels
du baccalauréat, décidés suite à une
fuite des sujets lors de l'examen initial, prendront fin le jeudi 23 juin.
AEH.
Face à la nouvelle réglementation pour accéder au Concours LMD
Les étudiants du système
classique protestent
Par Doudou Abdelaziz
ne Cinquantaine d'étudiants
du
système
classique
(Magister) se sont rassemblés massivement avant-hier, en organisant
un Sit- In, devant le ministère de
l'enseignement supérieur pour protester contre la décision de la nouvelle réglementation de la loi du
Concours LMD N° 547 , rentrée en
vigueur depuis le 02 juin 2016.
Cette loi consacre l'ancienne réglementation mais supprime volontairement les droits des candidats aux
postes de graduation. Pour savoir
un peu plus sur le sujet Tribune des
lecteurs a pris attache quelques
étudiants protestataires sur place.
D'après Réda étudiant en 2 ème
année en gestion économique, la
nouvelle décision porte directement
préjudice aux droits des étudiants
du Magister de l'ancien système, en
les obligeant d'un côté à passer et
intégrer le Doctorat troisième cycle
et de l'autre côté les priver de leur
droits en s'inscrivant directement au
Doctorat science. Pis que ça selon
l'intervenant les candidats doivent
passer un Concours selon les critères du diplôme pour intégrer le
Doctorat troisième cycle. Autrement
U
dit, les candidats sont dans une
situation inconfortable : " de l'inscription directe du Doctorat en
Science au Concours du Doctorat
troisième Cycle selon les critères
du diplôme. De son côté Amina étudiante en Magister s'est plaint longuement de ladite décision. En
expliquant que la nouvelle réglementation est injuste notamment
sur la question du calcul des
moyennes pour accéder aux postes
de graduation en donnant à titre
d'illustration un étudiant en
Magister qui obtenu une classification de A dans une matière, sa
moyenne est multipliée par 01 ce
qui veut dire qu'il y aurait aucun
impact sur sa moyenne. De même
pour celui qui a une classification B
sa moyenne est multipliée par 0.8,
idem pour celui qui a un obtenu un
C sa moyenne est multipliée par
0.6.Ceci nous amène à dire que
ces moyennes multipliées par ces
coefficients sont en nette abaissement, qui forcément réduira l'égalité
des chances entre les candidats,
dont la plupart se voient déjà exclus
sans passer l'épreuve écrite. Et
pour plus d'explication sur ce problème épineux nous avons contacté au téléphone le président du
CNES, Abdelmalek Rahmani.
Celui-ci estime que ce problème ne
concerne pas uniquement les étudiants. " 98 % des enseignants
souffrent également de ce problème notamment sur la question de
l'équitable et l'équivalence des
diplômes, a-t- il martelé. Selon lui,
la tutelle aurait dû avant de prendre
une telle décision, se concerter
avec les partenaires sociaux(le
CNES) pour régler le problème de
déconnotation des systèmes.
L'intervenant explique que ces
carences ont créés des inégalités
dans les formations des enseignants et la classification des
diplômes. L'intervenant a jeté la
balle au camp de la tutelle en la
tenant responsable de ces agitations après avoir fermé les porte de
concertation et dialogue. Dans le
même ordre d'idée il suggère que la
tutelle ouvre les canaux du dialogue avec tous les partenaires
sociaux, pour trouver régler rapidement les maux de l'université. Enfin
les étudiants du Magister du système classique interpellent le ministre
de l'enseignement supérieur à s'interférer dans l'affaire avant que les
choses s'enlisent.
D.A.
7
Jeudi 23 juin 2016
Les travailleurs de la commune
menacent de débrayer
Statut particulier, indemnités
et respect syndical
La fédération des travailleurs des communes affiliée
à la Snapap menace de faire grève. Elle a annoncé que
le débrayage sera conduit le 27 de ce mois si les revendications de ce corps ne seraient pas satisfaites.
La fédération qui regroupe la plupart des corps communs des APC menace ainsi de débrayer suite à la
plate-forme revendicative formulée en 14 points. Le
premier a trait au statut particulier dans ce corps en
l'adaptant par une refonte au statut général de la fonction publique. Depuis avril dernier où des actions de
protestations ont été observées, le dossier des communaux est resté sans suite. Aune promesse de régler les
principales revendications n'a été formulée par le
département de Bedoui. Ce qui a conduit la fédération
d'appeler à des grèves cycliques depuis ces deux derniers mois. Le 4 juin dernier, une première assemblée
de ce syndicat a indiqué dans un communiqué que "
l'annulation de l'article 87 bis de la loi 90-11, la réduction de l'IRG et la revalorisation des primes en vue de
les augmenter à 2000 DA ". D'autres revendications
sont également formulées à l'adresse des pouvoirs
publics dont notamment " la titularisation des contractuels et des vacataires, l'ouverture de la formation pour
les services techniques afin de bénéficier les agents de
la promotion et l'application de l'indemnité des agents
de l'état civil avec effet rétroactif depuis janvier 2008 ".
Les travailleurs communaux qui se comptent par milliers ne sont pas à leur première sortie, ils ont observé
un sit-in devant leurs sièges de communes l'année dernière avec les mêmes revendications. Selon la fédération de ces travailleurs des corps communs " les
salaires perçus n'ont jamais été revalorisés avec une
majorité rangés comme smicards ". Les indemnités de
nuisance pour les chantiers techniques ne sont pas
payées et la plupart se plaignent de la précarité de l'emploi étant donné que les CCD sont majoritaires dans ce
corps. Les APC sont d'ailleurs réparties en matière de
paiement de salaires selon leurs propres ressources.
Les plus nanties ne se plaignent pas mais la menace
est grandissante pour ceux dont les ressources sont
limitées. D'où d'ailleurs les interrogations de la fédération sur les écarts de salaires et de primes entre les
communes riches et celles classées pauvres. Par
ailleurs, les travailleurs communaux mettent en garde
les pouvoirs publics contre les atteintes syndicales et
l'entrave au libre exercice du droit syndical et interpelle
dans ce cadre au respect de la loi sur l'activité syndicale et sont droit garantie par la Constitution. La fédération note également que des agressions physiques et
verbales ont été enregistrées au cours de ces derniers
mois par de tierces personnes en appelant le ministère
de l'intérieur à mettre terme à ces agissements. La
fédération appelle dans ce sens à plus de protection
des travailleurs contre ces formes de violences.
Farid Larbaoui
Les soirées ramadanesques de
Ooredoo sont de retour
Evasion et convivialité à Alger,
Oran et Constantine
Après l'immense succès des précédentes saisons de
ses soirées ramadanesques, Ooredoo revient cette
année avec des programmes et des lieux d'exception
pour partager l'ambiance particulière des soirées du
mois sacré, à Alger, Oran et Constantine. En famille ou
entre amis, Ooredoo vous accueille tous les soirs et
vous offre l'opportunité de passer d'agréables
moments avec des animations inédites, des activités
ludiques et des cadeaux à gagner. Pour la deuxième
année consécutive, Ooredoo est le Sponsor Officiel de
" The Island by Ooredoo " qui prend ses quartiers au
niveau du club nautique Espadon au Port d'Alger. Un
endroit exceptionnel qui offre une vue panoramique
sur la baie d'Alger, " The Island by Ooredoo " accueille
les convives tous les soirs du mois de Ramadhan de
21h30 à 3h, dans une ambiance conviviale animée par
plusieurs groupes musicaux. Un quizz permettant de
remporter de nombreux cadeaux est organisé chaque
soir et vous. Ooredoo est également présent à Oran en
tant que Sponsor Gold du " Stay True Lounge " au
Méridien. Un endroit chaleureux qui vous permettra de
vivre d'agréables moments durant tout le mois de
Ramadhan de 21h30 à 02h30. Les week-ends, une
tombola est organisée pour vous faire gagner des
cadeaux Ooredoo. A Constantine, Ooredoo est le "
Sponsor Majeur " de l'Evénement " Layali by Marriot
Constantine ". Une kheima chaleureuse au cœur de
l'hôtel Mariott qui vous accueillera durant tout le mois
sacré de 21h30 à 2h.
Le Département des Relations Publiques et Médias
Ooredoo
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Jeudi 23 juin 2016
Contribution
La pensée et la philosophie
du 19 juin 1965
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
Allemagne, Pologne,
Croatie, Hongrie et
e
Slovaquie en 8 de finale
EURO
2016
" La justice sera égale pour tous Elle sera exempte d'arbitraire et soustraite à toute pression. Elle ne sera pas l'instrument de la
politique d'un homme, mais celui de la révolution ".
H.BOUMEDIENE, discours
fait à l'occasion du 3ème
anniversaire de
l'indépendance
.Boumediene (Allah
Yarhmo),
homme
d'Etat, mérite bien une
pensée fidele pour ses bonnes œuvres révolutionnaires
pratiques et conceptuelles.
C'était un 19 juin 1974, fête du
redressement de la révolution,
il avait proclamé depuis
Constantine une pensée fondée qui se concrétise,
aujourd'hui, tout en prononçant dans son fabuleux discours aux cadres du parti : " Si
jamais un gouvernement
bourgeois s'installait dans
notre pays avec ses appareils
et sa police, le paysan et l'ouvrier ne connaitraient que
l'avilissement ; il va sans dire
aussi qu'une classe bourgeoise serait créée et serait
pire que le colonialisme ".
"La révolution se reflète dans
les couches sociales de la
nation, elle est synonyme
d'action et d'effort", meeting
de Batna (24 février 68)
H. Boumediene était aussi un
progressiste, un socialiste
émérite, un révolutionnaire
éprouvé qui croyait dur
comme fer que le vrai pouvoir
révolutionnaire est l'émanation des travailleurs et des fellahs, et ce dit " pouvoir "
œuvre sans cesse dans l'unique intérêt des travailleurs et
des fellahs. La bourgeoisie,
c'était le capitalisme industriel
privé et vis versa. Dans les
années 70, les notions de globalisation, financiarisation qui
représentent aujourd'hui ce
capitalisme financier traine
avec lui non pas la bourgeoisie compradore d'hier mais
une oligarchie financière. Du
capitalisme industriel (trustmultinationales…) au capitalisme financier (bourses-banques-FMI…). Le monde d'hier
était constitué de deux blocs
et un tiers -monde vivant dans
la sphère des non alignés au
milieu d'une guerre froide.
Aujourd'hui, un autre monde
unipolaire ou l'impérialisme et
le sionisme représentent les
instruments efficaces de l'oligarchie financière ou la loi de
la force exige et oblige à ce
que tout le monde doit être
soumis à de nouvelles lois, à
la force du plus fort et à la
H
nouvelle morale financière.
Boumediene, en dehors de sa
politique extérieure, construisait son pouvoir à travers une
conception philosophique et
un paragrammatisme effectif
et positif qui trouve un écho
sincère parmi la population
algérienne , car il croyait dur
à la justice sociale et sans elle
, il ne pouvait avoir de salut
.La conscience des algériens
ne pouvaient accepter qu' une
catégorie d'algériens se soient
enrichis indument alors que
d'autres comptent dans le
besoins, la gène et même la
pauvreté. Boumediene croyait
au fond de lui-même en une
société plus équitable.car
pour lui la société ne peut être
vivable que dans la mesure où
il existe un minimum de cohésion sociale basée sur le
mérite, les valeurs universelles et la morale sociale.
Cet ensemble de principes, de
pensées, d'approches revient
principalement à l'état d'y
veiller scrupuleusement il
disait aussi " qu' il nous faut
un
appareil
administratif
constituant une véritable charpente de l'état ,soumis à la
seule autorité des lois, dans le
respect de nos options fondamentales d'où seront bannis
l'irresponsabilité, le laisser
aller et certaines mœurs politiques, et par conséquent il
faut construire un état qui
subsiste aux hommes et aux
événements, sans quoi il n'y
aurait point de légitimité, voir
même de raison d'être. Un
état fort qui défend les droits
du peuple, un état jouissant
du respect de tous, un état
forgé d'une morale révolutionnaire, un état fondé sur un
engagement social réel dans
le respect de nos valeurs
nationales, un état capable
d'assurer dans la pérennité
l'ordre et la discipline.
L'honneur lui revient grandement d'être un homme d'Etat,
celui qui a conçu et préparé
un projet de société et un
modèle économique que les "
déboumedienistes " n'avaient
pas laisser le peu de temps
pour entamer un dangereux
virage dont les conséquences
nous les subissons jusqu'à
aujourd'hui, les secousses
sont fortes et peuvent entrainer le pays dans un abime
sans issu. L'Etat, le pouvoir, le
régime et le système sont
contestés vivement, et ce,
depuis1980, cela a commencé
par Brahimi qui avait déstructuré les entreprises industrielles au profit d'une économie
de consommation suivie du
PAP( programme anti-pénurie), le pouvoir de l'époque
avantageait et favorisait la
bourgeoisie compradore, les
spéculations étaient le moyen
d'enrichissement sans mérite,
le but visait l'effacement de ce
qui a été fait durant les
années 70 . Certes, après
octobre 88, un virage a été
effectué vers un autre système plus libérale ou le FMI
et la Banque mondiale sont
venus pour mettre en œuvre
la théorie de M. Friedman en
expérimentation,
privatisations, liquidations, chômage,
inflation, dévaluation … tel
était le lot de cette reforme au
profit de nouveaux oligarchies
sans scrupules.
La situation dans le pays s'est
manifestée par une nouvelle
valeur négative qui s'est installée dans la société, dans
l'état, dans le pouvoir, dans le
système, dans le régime et de
toute sorte de pourrissement
issu de cette valeur négative
telle la corruption-le laxisme le non droit- les détournements- l'impunité-le gaspillage- le vol- l'anarchie- l'import-import-la bureaucratie-le
clientélisme- ANSEJ- l'informel-la fraude- l'évasion fiscale- trabendo-piston-l'injustice- iniquité- saleté de l'environnement- la dévalorisation
de la valeur travail………….
Le destin de ce pays est suspendu par les forces du mal et
de destructions à grande
échelle, dans sa politique,
dans son économie, dans sa
déstructuration sociale, de
l'effacement
des
valeurs
sociales,
suivie
d'une
déchéance
intellectuelle,
mentale, physique, éducative,
sociale…… La pensée de
Boumediene était basée sur
l'esprit de la révolution, celle
qui exige que les responsabilités soient partagées selon les
mérites et que soient félicités
ceux qui réussissent dans leur
taches et missions de création
de valeur, d'organisation, de
bien faire, de progrès…et
écartées ceux qui ont failli.
Cet esprit a prévalu pour son
temps, aujourd'hui, c'est l'inverse qui se produit et qui
mène la dance dans l'arène
du pays par la médiocrité
interposée.
Lors du 7eme anniversaire du
19 juin en juin 1972,
Boumediene disait à Skikda :"
Si à chaque fois, le pouvoir a
respecté ses objectifs et tenu
ses promesses, c'est tout
d'abord parce que son action
se fonde sur les réalités
concrètes et non sur des spéculations hasardeuses "
A son époque, les années 70
ont été marquées par le choix
du pouvoir, c'est-à-dire définir
un système d'organisation, de
direction, car la révolution
avait besoin d'une autorité qui
décide et qui prenne ses responsabilités, qui soit prête en
cas d'erreur à rendre des
comptes, et si elle commet
une faute grave, à en payer le
prix. Ce système a été critiqué, et c'est tout a fait légitime, " c'est normal " comme
disent les algériens, car il
n'existait pas de démocratie,
ni de parlement, ni de liberté
d'expression, la phase historique que le pays avait traversé
exigeait une direction solide,
aujourd'hui, les institutions
existantes ressemblent a des
coquilles vides. Boumediene
n'exagérait pas , lorsqu'il ne
cessait de réaffirmer souvent
que l' indépendance politique
de l'Algérie n'aurait aucun
sens et aucun contenu, si
elle n'est pas directement suivie d'une indépendance économique, c'était son explication pour nous signifier la
liquidation des bases du colonialisme et du néocolonialisme ainsi que l'élimination de
l'impérialisme et la mise à la
disposition du peuple de tou-
tes les richesses du pays .
Boumediene
a
toujours
refusé qu'un grand pays ou
de
grandes
institutions
comme le FMI, la Banque
mondiale puissent décider de
notre destin, nous voila laissé
aujourd'hui à autrui le soin de
régler nos propres affaires
négocier en notre nom ou
trouver les mauvaises solutions en notre lieu et place. Le
prix de la souveraineté et de
la dignité a été dévalué, le
compter sur soi, faire un choix
entre une vie facile et une voie
difficile a été laissé aux oligarchies et le peuple n'est
plus maitre dans son propre
pays. " Le 19 juin 1965 a été
imposé par l'histoire .C'est un
réajustement révolutionnaire
après la déviation apparue
dans le cour de la révolution,
la révolution des masses
populaires que nous affirmons
être collectives ".( discours
lors de l'inauguration du
musée national de la révolution 10/07/65). La vraie explication du 19 juin 1965, disait
Boumediene, lors d'une réunion des cadres de l'Est algérien
à
Constantine,
le
06/03/66, se résume ainsi : ni
leader, ni leadership, ni prophète, mais une harmonie
logique et une coordination
systématique entre le pouvoir
et la base et la participation de
la base et du pouvoir à toutes
les décisions à prendre.
BENALLAL MOHAMED
*K.Mameri : citation
du Président Boumediene
dans l'Héritage :
Que reste-t-il ?
Indemnisation des pieds noirs
Le niet d'Alger
Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a affirmé, mardi
à Alger, qu'il était impossible d'indemniser les pieds-noirs pour
leurs biens immobiliers. Dans une déclaration à la presse, à l'issue de la signature d'un accord de coopération avec le Haut
commissariat à l'Amazighité (HCA), Zitouni a souligné qu'il était
impossible de satisfaire la demande des pieds-noirs portant
indemnisation financière pour leurs biens immobiliers en
Algérie". "C'est la France qui a occupé l'Algérie, pillé ses richesses et les biens de ses citoyens", a-t-il rappelé, soulignant qu"il
revient à l'Algérie de revendiquer la restitution de ses biens spoliés, notamment les archives". Il a, par ailleurs, estimé que "toutes les lois et chartes internationales confortent la position de
l'Algérie sur ce point".
Brexit : quand Londres " atomise " l'UE
Suite de la page une
La France elle perdrait environ
3,2 milliards d'investissements
britanniques dans son économie. Le problème pour les
économies allemande et fran-
çaise se poserait surtout au
moment d'établir un budget
européen post-Brexit. Le
Royaume-Uni est le deuxième
contributeur net, derrière
l'Allemagne et à égalité avec
la France. 5,8 % des dépenses de l'UE sont dues à l'ar-
gent britannique. Français et
Allemands seront attendus
afin de combler ces éventuelles pertes. Peut-être un effet
domino ? Pour le moment, les
électeurs suédois sont plutôt
bien dans l'Union européenne.
44 % d'entre eux souhaitent y
8
rester, et 32 % en sortir. Mais
l'hypothèse d'un Brexit fait
réfléchir dans le nord de
l'Europe. Un sondage de l'institut suédois SIFO montrait fin
avril que l'opinion publique
s'inverserait si les Britanniques
quittaient l'UE. 36 % des
Suédois sondés voudraient
faire de même, 32 % souhaitant rester dans l'Union. C'est
dire que cette histoire de
Brexit, véritable cauchemar
pour l'Europe, risque d'atomiser celle-ci…
R.B.
buteur polonais
Blaszczykowski (54') a offert
la qualification à son pays.
L'Allemagne termine en tête
du groupe C et la Pologne
deuxième. L'Irlande du Nord
troisième avec trois points
devra attendre le résultat des
autres groupes pour savoir si
elle rejoindra les huitièmes de
finale. Au total on connait 11
des 16 équipes qui participeront aux huitièmes de finales
qui se dérouleront de samedi
à lundi.
Les équipes qualifiées :
Gr.A : France (1er), Suisse
(2e)
Gr.B : Pays de Galles (1er),
Angleterre (2e), Slovaquie
(3e)
Gr.C : Allemagne (1re),
Pologne (2e)
Gr.D : Espagne, Croatie
Gr.E : Italie
Gr.F : Hongrie
Les équipes éliminées :
Gr.A : Roumanie
Gr.B : Russie
Gr.C : Ukraine
Les affiches
des 8e de finale
Allemagne, vainqueur de l'Irlande du
Nord (1-0) et la
Pologne, qui a battu l'Ukraine
(1-0) ont décroché mardi leur
qualification pour les 8e de
finale de l'Euro-2016, les
champions du monde alle-
L'
mands prenant la premièrere
place du groupe C.
Par effet de dominos, trois
autres équipes ont également
assuré leur place pour les
huitièmes de finale sans
même jouer: la Croatie, la
Slovaquie et la Hongrie. La
première affiche des huitièmes de finale opposera la
Suisse à la Pologne, samedi
à Saint-Etienne.
Côté allemand, le but de la
victoire a été inscrit par
Gomez (29'), alors que dans
l'autre match du groupe, le
Samedi (14h00) :
Suisse - Pologne,
à Saint-Etienne.
Lundi (16h00) :
Italie - Espagne,
au stade de France
AJ Auxerre
Ghislain Guessan
(ex-RC Arbaâ) à l'essai
L'ex-attaquant ivoirien du
RC Arbaâ, club relégué en
Ligue 2 algérienne de
football, Ghislain Guessan a
été mis à l'essai par l'AJ
Auxerre (Ligue 2/France) en
vue d'un éventuel
recrutement cet été,
rapporte la presse locale.
uteur de 10 buts la saison dernière avec le
RCA, Ghislain (23 ans)
a entamé ses essais lundi, à
l'occasion de la reprise des
entraînements du club bourguignon. Outre Auxerre, le
joueur intéresse également
Valenciennes, Nîmes et
Troyes. Des clubs allemands
A
et turcs sont également sur
ses traces. L'attaquant ivoirien
est passé par le centre de formation de Nantes mais après
quelques incartades, il a été
renvoyé. Direction l'Italie et
Padoue en Serie B italienne
pour une saison avant un
détour par Tours (France) sans
jouer puis enfin l'Algérie en
2014. Ghislain Guessan, dont
le contrat avec le RCA courait
encore jusqu'en 2017, est
contraint de quitter le championnat algérien en raison
de la relégation de son équipe
et la réglementation décidée
par la Fédération algérienne
de football (FAF) d'interdire
le recrutement des joueurs
étrangers.
Toufik Rouabah nouvel entraîneur
e technicien Toufik
Rouabah est désormais le nouvel entraîneur
du nouveau promu en
Ligue 1 de football
Mobilis, le CA Batna, en
remplacement de Rachid
Bouarrata, dont le contrat
a été résilié, a appris
l'APS auprès de la direction du club.
Le technicien sétifien est
devenu le nouvel entraîneur du CAB, pour la
nouvelle saison et avec
CR Belouizdad
Un stage
à Tlemcen
et un autre
au Maroc
au menu
Le CR Belouizdad effectuera
deux stages préparatoires, dont
un au Maroc, en vue de la saison 2016-2017.
"La reprise des entraînements
est fixée au 8 juillet. Le premier
stage, basé essentiellement sur
le volet physique, aura lieu à
Tlemcen après les fêtes de
l'Aid, alors que le second est
prévu éventuellement au Maroc
au cours duquel les choses
sérieuses vont commencer", a
affirmé l'entraîneur Fouad
Bouali, qui va finaliser son
contrat "dans les prochains
jours". Bouali va succéder au
technicien français Alain Michel
dont le contrat est arrivé à
terme. Le natif de Tlemcen avait
déjà coaché le Chabab en
2012. En matière de recrutement, le club phare de Laâquiba
a assuré jusque-là l'arrivée du
milieu Nassim Bouchema (USM
Alger), de l'attaquant Sid Ali
Lakroum (WA Boufarik) et du
défenseur Kamel Zeghli (JSM
Béjaia). En revanche, le
Chabab a enregistré le départ
de son portier international
Malik Asselah qui s'est engagé
avec la JS Kabylie, alors que le
milieu de terrain camerounais
Gil N'gomo est contraint de quitter le CRB et le championnat
algérien suite à l'interdiction de
recrutement des joueurs étrangers décidée par la FAF.
Eliminatoires
CAN-2017
Trio arbitral
marocain
pour LibyeAlgérie
CA Batna
L
Jeudi 23 juin 2016
qui la direction du club,
compte réaliser "un travail de longue haleine",
a-t-on souligné.
"Nous ne lui avons pas
exigé de jouer les premiers rôles dès cette saison, mais un maintien
honorable parmi l'élite",
détaille-t-on encore.
Le nouvel entraîneur des
"Rouge et Bleu", connu
pour sa rigueur dans le
travail, devrait entamer
dès le 27 juin prochain la
17
préparation, et sera
assisté par Salim Aribi
(ex-international).
La direction du club a
clairement fait le choix de
la continuité en conservant une bonne partie de
l'effectif de la saison dernière, et compte faire
progresser de jeunes
joueurs, et les amener à
maturité, dans la perspective de former une
bonne équipe d'avenir, at-on conclu.
La Confédération africaine de
football (CAF) a désigné un trio
arbitral marocain pour le match
aller Libye-Algérie prévu samedi
prochain au stade Omar
Hamadi d'Alger (22h00) comptant pour les éliminatoires de la
Coupe d'Afrique des nations
CAN-2017 des moins de 17 ans
(U-17), rapporte la Fédération
algérienne (FAF) sur son site
officiel.
Il s'agit de Samir Guezzaz,
assisté de ses deux compatriotes Mouhib Filali et Yahia
Nouali, alors que le quatrième
arbitre est le Marocain Hicham
Tazi. La seconde manche se
jouera également au stade
Omar Hamadi le mercredi 29
juin. La Fédération libyenne
avait accepté de jouer les deux
matchs à Alger en raison de la
situation sécuritaire qui prévaut
au pays.
Sous la houlette de l'entraîneur
Saber Bensmain, les jeunots
des Verts avaient effectué un
regroupement d'une semaine
du 10 au 16 juin, durant lequel
ils sont passés à la vitesse
supérieure.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
Ligue 1 et 2
Le MC Alger
premier club
à reprendre
l’entraînement
UAFA
Fixation des
critères de
participation
à la coupe arabe
des clubs
L’Union arabe de football (UAFA) a indiqué que
les clubs concernés par la
coupe arabe des clubs de la
saison 2016-2017 sont seulement les champions ou
vice-champions de leurs
pays respectifs pour l’exercice 2015-2016, ainsi que
les détenteurs des coupes
nationales ou les finalistes
de l’édition 2015-2016.
Cette compétition, à l’arrêt
depuis 2013, sera relancée
lors de l’exercice prochain.
Une décision prise lors de la
réunion du comité exécutif
de l’UAFA tenue le week-end
dernier à Djeddah (Arabie
Saoudite). Le représentant
algérien dans cette épreuve
sera qualifié d’office au
deuxième tour préliminaire
programmé pour novembre
et décembre prochains,
grâce à la première place
arabe que détient l’Algérie
au classement de la
Fédération internationale de
football (Fifa) du mois de juin
en cours. La phase finale,
dont le lieu qui l’abritera n’a
pas été divulgué, est prévue
pour août 2017 avec la participation des huit formations
(4 asiatiques et 4 africaines)
issues du deuxième tour, en
plus du représentant du pays
hôte. Les neuf équipes
seront réparties sur trois
groupes de trois chacun. Le
premier de chaque poule
validera son billet pour les
demi-finales, auxquelles participera aussi le meilleur
deuxième des trois groupes.
Les Fédérations de football
arabes ont jusqu’au 14 juillet
pour communiquer les noms
de leurs représentants, précise encore l’UAFA.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Jeudi 23 juin 2016
Quotidien national d’information
Réunion du Bureau fédéral de la FAF
Tindouf
Aucun coach des Verts recruté
Le parc de loisirs “Ladjoued”
ouvre ses portes au public
bureau fédéral a décidé de suspendre le
joueur Zineddine de toutes les équipes nationales.
Le MC Alger est le premier club des deux Ligues 1
et 2 professionnelles en
Algérie non concernés par
les compétitions africaines à
avoir repris l’entraînement
en vue de l’exercice 20162017 en effectuant mardi
soir sa première séance au
complexe sportif MohamedBoudiaf. Néanmoins, dix
joueurs seulement ont pris
part à cette session de travail en présence de quelques centaines de supporters venus découvrir le nouveau visage du club détenteur de la Coupe d’Algérie.
Auparavant, l’ES Sétif et le
MO Béjaia, engagés respectivement dans la Ligue des
champions et la Coupe de la
Confédération, avaient été
les premières formations de
la Ligue 1 à reprendre le travail. Les deux équipes ont
disputé le week-end passé
leur premier match dans la
phase de poules des deux
épreuves.
Jeudi 23 juin 2016
Equipe nationale U17
Le Bureau Fédéral a tenu sa réunion
statutaire élargie aux présidents des
ligues régionales le mardi 21 juin 2016
au Centre Technique National de la
FAF, sous la présidence de M.
Mohamed Raouraoua, président de la
Fédération algérienne de football au
cours e laquelle on apprend, ente
autres, qu’aucun coach des Verts n’a
été recruté.
es relevés des conclusions, on
retient que « au jour d’aujourd’hui,
aucun entraîneur n’a été recruté
pour l’équipe nationale A. Les techniciens de
très haut niveau sont excessivement chers.
Les responsables de la fédération prendront
leur temps pour trouver l’entraîneur qui permettra à l’équipe nationale d’atteindre ses
objectifs qui sont les suivants : au moins une
place de demi-finaliste à la CAN-2017 et une
qualification en Coupe du monde-2018. Le
recrutement du futur sélectionneur national
dépendra aussi du tirage au sort des éliminatoires de la Coupe du monde-2018 prévues
ce vendredi 24 juin au Caire. ». Le bureau
fédéral se félicite de la bonne prestation de
l’équipe nationale qui s’est brillamment qualifiée pour la CAN-2017 et remercie M. Nabil
Neghiz, sélectionneur national par intérim et
les membres du staff technique d’avoir
réussi leur mission aux Seychelles. Par ailleurs, une délégation de la FAF se déplacera
au Caire pour assister le 24 juin prochain au
tirage au sort de la phase de groupes des
qualifications de la Coupe du Monde,
Russie-2018, dont les matches débuteront
au mois d’octobre prochain. D’autre part, le
dossier pour enrôler de jeunes talents algériens en Europe est en cours. A propos de
l’Equipe nationale Olympique, il n y aurait
pas de stage à l’étranger. L’équipe nationale
olympique poursuit sa préparation pour les
Jeux Olympiques de Rio de Janeiro 2016.
L’équipe nationale olympique qui effectue un
stage d’oxygénation à Tikjda jusqu’au 29 juin
prochain, entamera un second stage à partir
du 8 juillet 2016 au CTN et affrontera en amical l’équipe olympique d’Irak les 13 et 17 juillet 2016 à Alger. Selon la disponibilité des
sparring-partners, d’autres matchs amicaux
pourraient être programmés avant le départ
au Brésil.
D
Cas Zineddine Ferhat
Après s’être absenté du stage de Tikjda,
le joueur de l’équipe nationale olympique
Zineddine Ferhat s’était une nouvelle fois
absenté à la commission de discipline de la
Ligue. En guise d’excuse, il a expliqué qu’il
avait eu l’autorisation du sélectionneur nationale pour s’absenter du stage et aller signer
un contrat au profit d’un club français.
Néanmoins, le rapport du sélectionneur
national M. André-Pierre Schurmann et de
l’administration de l’équipe nationale olympique disent le contraire. Tous les rapports
confirment donc que le joueur a refusé de
rejoindre la sélection qui prépare une compétition internationale d’une grande importante pour le pays. Par conséquent, la commission de discipline a appliqué la réglementation en infligeant à Ferhat une suspension
de six mois assortie d’une amende de 200
000 dinars. Pour toutes ces raisons, le
L’équipe nationale U17 continue sa préparation en prévision des qualifications de la
Coupe d’Afrique des nations U17 conformément au calendrier arrêté. L’équipe nationale
U17 affrontera au premier tour des qualifications de la CAN son homologue de Libye, les
25 et 29 juin à 22h00 au stade Omar-Hamadi
de Bologhine. Le président de la Fédération
a donné des instructions afin que les membres de la délégation libyenne qui ont pris
leurs quartiers à l’école de l’hôtellerie de Aïn
Bénian soient mis dans les meilleures conditions de séjour.
Direction technique nationale
L’Académie de la FAF qui a déjà donné
ses fruits par le passé sera relancée le 1er
octobre 2016 au plus tard pour les U20 et au
début 2017 pour les U17. La structure qui
devrait abriter les futurs sociétaires de
l’Académie à Sidi Moussa n’étant pas encore
prête, les jeunes joueurs seront hébergés
dans un centre mis à la disposition de la FAF
par le Ministère de la Jeunesse et des Sports
en attendant la finition des travaux au Centre
technique nationale de la FAF.
Ligue de Football Professionnel
Le président la Ligue de Football
Professionnel a exposé au bureau fédéral le
bilan des compétitions 2015/2016 et présenté le plan d’action 2016/2017. La LFP a
d’ores et déjà pris les dispositions nécessaires pour le démarrage de la nouvelle saison
2016/2017, notamment l’élaboration des
calendriers, le lancement de l’opération d’audit des stades et l’enregistrement des licences. La LFP a préparé et publié sur son site
internet le nouveau règlement intérieur des
clubs professionnels ainsi que le contrat type
liant les joueurs aux clubs professionnels.
Sur les 31 stades visités, 10 ont été homologués, des réserves non suspensives ont été
émises sur 16 stades, des réserves suspensives ont été émises sur 5 stades, 3 en Ligue
1 Mobilis et 2 en Ligue 2 Mobilis. Initialement
prévue à la mi-août, la Super Coupe a été
décalée au 1er novembre 2016 en raison de
la présence de plusieurs joueurs des deux
équipes au sein de la sélection nationale
olympique qui représentera les couleurs
nationales aux Jeux Olympiques de Rio
durant le mois d’août. La finale de la Super
Coupe d’Algérie opposera l’USM Alger,
champion d’Algérie en titre et le MC Alger,
vainqueur de la Coupe d’Algérie 2016.
D’autre part, le bureau fédéral a décidé de
changer le nom du championnat national
U21. Dorénavant, ce championnat sera
dénommé Championnat d’Algérie de la
réserve. Enfin, les clubs peuvent faire trois
prêts. Un seul joueur peut être prêté par un
club à un autre.
Compétitions internationales
Pour les compétitions internationales,
l’Algérie sera représentée par l’USM Alger,
champion d’Algérie et la JS Saoura,
deuxième du championnat qui joueront la
saison prochaine la Ligue des Champions
d’Afrique. Le MC Alger, vainqueur de la
Coupe d’Algérie et la JS Kabylie, troisième
du championnat représenteront l’Algérie
pour la prochaine édition de la Coupe de la
Confédération. Le NA Husseïn Dey, finaliste
de la Coupe d’Algérie, jouera la saison prochaine la Coupe Arabe des clubs comme le
stipulent les dispositions réglementaires de
l’Union arabe selon lesquels le premier ou le
deuxième du championnat ou le vainqueur
ou le finaliste de la Coupe nationale prend
part à la compétition arabe.
Enfin, les derbys du centre risquent de ne
pas se dérouler au 5-Juillet si l’administration
du Complexe olympique Mohamed Boudiaf
ne s’acquitte pas de la quote-part des clubs
et de la Ligue dans les plus brefs délais.
Chambre de Résolution des Litiges
Après la fin de la saison, la Chambre de
16
Résolution des Litiges a reçu beaucoup de
dossiers émanant de joueurs professionnels
non payés depuis plusieurs mois. La CRL a
prononcé cinquante sept (57) décisions en
faveur de joueurs et une seule en faveur d’un
club. Trente trois (33) joueurs ont été libérés
jusque-là. Les clubs qui n’ont pas assaini
leurs contentieux et apuré leurs dettes à l’endroit des joueurs professionnels seront interdits de recrutement pour la saison prochaine
et traduits devant la commission de discipline de la LFP. Clubs de Ligue 1 : CS
Constantine, RC Arbaa, MC Oran, USM
Harrach, RC Relizane, CR Belouizdad, USM
Blida. Clubs de Ligue 2 : CA Batna, O
Médéa, CABB Arreridj, USMM Hadjout, JSM
Béjaia, USMB Abbes, OM Arzew, AS Khroub.
Ces clubs seront convoqués devant l’organe
juridictionnel pour justifier leur situation au
plus tard fin juin 2016. Si la situation des
clubs concernés demeure inchangée, les
sanctions prévues par les règlements seront
rigoureusement appliquées et peuvent aller
jusqu’à la défalcation de points.
Ligues de Football Amateur
Les présidents des différentes ligues de
football amateur ont fait un exposé sur leurs
différents championnats qui se sont achevés
dans de bonnes conditions. L’ex-président
de la Ligue Inter-régions qui a permis cet
endettement et porté un préjudice certain à
la Ligue sur le plan financier, administratif et
sportif a été sanctionne par la commission
d’éthique qui l’interdit de toute activité dans
les instances du football pour non respect
des statuts et des règlements. De même que
l’ex-secrétaire général de la Ligue Interrégions qui a confirmé ces dysfonctionnements, a purement et simplement démissionné.
Ligue du Football Féminin
Le Président de la Ligue du football féminin a présenté les nouveaux systèmes de
compétition qui comportent un championnat
à deux groupes de huit équipes chacun avec
un play-off pour le haut du tableau et un
play-down pour les équipes classées dernières. Il sera organisé également une Coupe
de la Ligue du football féminin pour augmenter le nombre de matchs et améliorer ainsi
les performances des équipes et des joueuses. D’autre part, la Commission du football
féminin organisera un tournoi au profit de
plus de 150 jeunes joueuses le 21 août prochain à El Tarf. Elle élargira ce genre d’évènements à d’autres wilayas du pays.
Equipe nationale féminine
Un plan d’action a été élaboré par le staff
technique national pour mettre sur pied, en
sus de l’équipe nationale A, une sélection
nationale féminine des U17 et une sélection
nationale féminine des U20 afin de préparer
les futures échéances dont la CAN-2018 et
la Coupe du monde-2018. Le programme
des stages sera arrêté incessamment et les
premiers regroupements auront lieu dès
octobre 2016.
Un parc d’attraction baptisé
“Ladjouad” a ouvert ses
portes lundi soir au public à
Tindouf, comblant ainsi un
grand déficit en pareilles
structures de détente et de
loisirs dans la wilaya.
e projet, réalisé par une Sarl dans
le cadre de la concession accordée via le dispositif de l’Agence
national de développement de l’investissement (ANDI), et qu’avaient inauguré un
peu plus tôt les autorités de la wilaya,
comprend plusieurs aires et structures de
détente, des restaurants ainsi que des
attractions pour enfants et autres espaces. Appelé à apporter une bouffée d’oxygène aux familles tindoufies, il devra, en
outre, connaitre, au cours des trois prochains mois, une extension pour y ajouter
des espaces de jeu et d’autres servitudes,
C
Centres commerciaux à Oran
Une destination privilégiée après l’iftar
es grandes surfaces et centres commerciaux nouvellement réalisés à Oran sont devenus une destination privilégiée
après l’iftar. En plus des sorties
dans les espaces verts et jardins et au niveau des ronds
points de la ville à la recherche
de divertissement, les oranais
prennent du plaisir à faire du
shopping dans les centres commerciaux ouverts le soir. Ces
grandes surfaces attirent de
plus en plus de familles après la
rupture du jeûne et connaissent
un mouvement ininterrompu
jusqu’à 2 heures du matin.
L’affluence
engendre
un
embouteillage sur les routes
menant à ces supermarchés à
partir de 21H30mn, avec des
pics après la prière de Tarawih
(surérogatoires). Alors que certaines familles y affluent pour
faire emplette, d’autres se
contentent de s’offrir une
récréation surtout que ces gran-
L
Commission de coordination avec
les ligues
Le président de la Commission de coordination avec les ligues, Dr Yacine Benhamza
a présenté un rapport sur le déroulement des
assemblées générales électives tenues
depuis le mois de mai 2016. Outre la Ligue
de football professionnel et la Ligue nationale du football amateur, trente quatre (34)
ligues de wilayas ont déjà tenu leur AGE. Les
quatorze (14) ligues de wilaya restantes
organiseront leurs AGE très prochainement.
Le cas de la ligue Inter-régions sera réexaminé par le Bureau fédéral à la fin de la
période d’enregistrement et d’engagement.
des surfaces disposent d’espaces de loisirs, notamment pour
enfants, et de crèmeries. Un
shopping après l’iftar procure
du bien aux ménagères après
une rude journée de labeur,
comme l’ont affirmé nombreuses d’entre-elles rencontrées
dans ces espaces. Karima, une
ménagère rencontrée dans un
centre commercial à la cité “Essalem” (Ex Saint Hubert),
trouve que cet espace est
devenu un véritable exutoire
pour elle après une longue et
difficile journée à la maison à
s’occuper des enfants et du
f’tour. Le manque de lieux de
divertissement à Oran fait que
ce centre très animé est devenu
une destination favorite pour
elle et pour sa famille, a-t-elle
fait savoir, déclarant trouver
“inconcevable de sortir la journée notamment en telle période
caniculaire. Je fais toutes mes
courses le soir et en même
temps, mes enfants peuvent se
divertir”. Pour El Alia le confort
et la sécurité sont les choses
qui l’ attirent le plus dans ces
espaces qu’elle visite au moins
une fois par semaine. “Ce qui
intéresse le plus le citoyen c’est
sa sécurité celle de ses enfants
et ces grandes surfaces la procurent”, a-t-elle souligné.
Des espaces pour
les grands et les petits
De son côté, Mohamed
explique que son penchant
pour le shopping le soir est
motivé par un désir d’éviter les
sautes d’humeur pendant le
jeûne, surtout qu’il a pris “la
décision de s’abstenir de fumer
définitivement”, ajoutant que les
grandes surfaces rassemblent
tous les moyens de loisirs et de
distractions comme les salles
de cinéma en (7D), des halls de
bowling et jeux électroniques et
des salles de jeux pour les
enfants, ainsi que des cafétérias, des crèmeries et des fastfood. Saïd, fonctionnaire et
passionné du shopping, trouve
que les prix pratiqués dans les
grandes surfaces sont les
mêmes qu’ailleurs et parfois
mieux. Bien que ces structures
puissent procurer du bien du
point de vue activités récréatives, les embouteillages rencontrés sur la route et la saturation
des parkings gâchent le charme
de telles sorties. Parfois, le visiteur est obligé d’attendre des
heures pour dénicher une place
au parking. Dans les meilleurs
des cas, il trouve une place de
stationnement
dans
des
endroits éloignés du centre
commercial. Rencontrée au
supermarché “Lieper City”,
Amina a indiqué avoir visité ce
lieu trois fois depuis le début du
mois sacré et dans l’une des
ces visites elle a rebroussé che-
min après plus d’une heure et
demi d’attente, soulignant que
c’est l’unique point noir de ces
espaces commerciaux.
Pour Mokhtar, de grands
embouteillages commencent
avant même d’arriver et les
visiteurs doivent venir plus tôt
pour décrocher une place dans
le parking. “Une fois le parking
rempli, nous sommes obligés
de chercher un stationnement
dehors au risque de faire l’objet
de vol”, a-t-il dit. En dépit de ces
péripéties,
l’engouement
demeure si fort pour les grandes surfaces, qui ont largement
contribué à donner un nouveau
cachet à El Bahia. Un nouveau
centre commercial de la marque “Ardis” avait été inauguré
dernièrement. Au moins cinq
autres grandes surfaces seront
ouvertes prochainement pour
contribuer à l’éradication du
commerce informel, a estimé le
wali
Le bourek annabi
Commission fédérale des arbitres
A partir de la saison prochaine, des commissions de désignation des arbitres autonomes qui ne comprendront pas de membres
des organes exécutif seront mises en places
et disposeront d’outils informatiques spécifiques pour cette opération.
selon les responsables en charge du projet. Les citoyens, tout aussi bien que les
autorités locales, ont salué la réalisation
de ce projet qu’ils ont qualifié “d’acquis
important” pour les habitants de la wilaya
de Tindouf de façon générale, les enfants
en particulier, en leur offrant un cadre de
détente et de loisirs répondant à toutes les
normes et qui faisait énormément défaut
dans cette région. Cet espace récréatif est
bien doté pour l’accueil du grand public,
que se soit du point de vue des moyens
de détente et de distractions que de celui
de la sécurité avec l’installation de caméras de surveillance et la mobilisation
d’agents pour sécuriser les lieux, selon les
responsables locaux. Il aura un impact
“positif” sur la région, en tant que projet
novateur inscrit sur la liste des nouveaux
investissements au bénéfice de la wilaya
de Tindouf, et ne manquera pas de générer de nombreux emplois pour les jeunes,
ont-ils ajouté.
Réalisé pour un financement de 50 millions DA, ce projet s’étend
sur une superficie de deux (2) hectares,
selon sa fiche technique
Un “label” spécifique de la Coquette
i la cuisine demeure “une affaire de
femmes” en règle générale, en ce
mois sacré, il en va autrement à Annaba
où durant cette période le bourek constitue une quasi-spécialité masculine.
Accompagnant la traditionnelle chorba,
ce met léger est essentiellement préparé
avec du fromage, des olives et de la
purée de pomme de terre. Le tout est
enroulé dans des feuilles de khatfa
(appelées diouls dans d’autres régions
du pays), réalisées à base de semoule
et de blé dur. Les jeunes préparateurs
de bourek annabi n’ hésitent pas à rajouter d’autres ingrédients pour davantage
de saveurs au grand régal des papilles
de leurs clients.
Viande hachée, poulet, escalope, cre-
S
vette et thon sont proposés et les fins
gourmets en choisissent un ingrédient
ou deux, parfois un mélange de tout
pour un cocktail de saveurs agréables.
Durant le ramadhan, la présence du
bourek sur la meïda du f’tour est pratiquement sacrosainte à Annaba et, dans
beaucoup de maisons, les ménagères
sont libérées de la charge de sa préparation par les hommes qui semblent
prendre du plaisir à préparer eux-mêmes
leur bourek du f’tour.
Le bourek, une affaire
d’hommes
D’autres Annabis considérant aussi
que le bourek est affaire d’homme libèrent aussi leurs épouses de la charge de
sa préparation en l’achetant. Au cœur
de la Coquette, se multiplient les commerces de préparation de bourek mais
tous n’ont pas la même réputation. Ainsi
Amar de la cité Bouzerade Hocine et le
restaurant Bourek Annabi de la cité
Didouche-Mourad s’affirment au “top
two” des meilleurs préparateurs de bourek. Pour un des cuistots de chez
“Amar”, le bourek annabi est un label
dont la réputation est établie à travers le
pays et même parmi la communauté
algérienne installée en France, au
Canada et en Grande-Bretagne.
La préparation des feuilles de bourek
est, elle, une activité annexe dans
laquelle se sont spécialisées plusieurs
femmes au foyer qui en font une source
9
de revenues complémentaires avec un
tarif allant de 5 à 10 DA la feuille. Ces
diouls, faits maison, sont vendus sur les
places commerçantes et aux entrées
des boucheries de la ville. Pour les préparateurs de bourek dont les boutiques
sont légion à Annaba, cette activité est
très lucrative avec un bourek cédé à 100
DA pour un “ordinaire”, tandis que que
pour le spécial, le prix monte au fur à
mesure que le client devient plus exigeant en saveurs et ingrédients. De tous
les mets traditionnels, c’est bien le bourek qui semble à Annaba continuer de
tenir tête à la marée des magasins de
fastfood et de la restauration rapide.
Indétrônable, ce mets semble encore
avoir de beaux jours à couler.
Régions
Jeudi 23 juin 2016
A quelques encablures du cheflieu de wilaya de Relizane, et plus
exactement dans le quartier populaire
de Bermadia, se trouve le marché de
fruits et légumes, situé dans une ruelle
exiguë qui peut contenir difficilement le
passage d’une seule voiture. La première chose qui saute aux yeux, c’est
bien la saleté qui entoure ce lieu. On
est quasiment assailli par l’odeur des
détritus, qui «encerclent» ce marché.
Ensuite, on remarque aisément toute
l’insécurité et l’anarchie qui règnent
sur cet endroit et aussitôt arrivé, on a
qu’une seule envie : déguerpir au plus
vite. De jeunes voyous des quartiers
avoisinants, postés comme des sentinelles, guettent les vas et viens des
citoyens en espérant tomber sur une
«proie» facile. «Que voulez-vous y
faire ? On ne peut malheureusement
rien contre eux. Ils sont là du matin au
soir à jouer au chat et à la souris avec
les policiers», répond une vielle dame
Interrogée sur le sujet. Une réponse
qui en dit long sur l’état d’exaspération
de la population côtoyant ce marché.
Un autre client qui se trouvait sur les
lieux accompagné de sa petite fille, a
indiqué quant à lui : «Moi j’ai vécu une
certaine période chez nos voisins
Tunisiens, et vous pouvez me croire,
là-bas c’est un réel plaisir de prendre
sa fille au marché et faire ses achats,
dans une hygiène remarquable, un
cadre qui incite à la consommation.
Trouvez-vous normal qu’à côté d’un
boucher on puisse trouver une canalisation d’eau usée à ciel ouvert ?!». Il
est à noter que même les étals savamment achalandés manquent cruellement de propreté.
A.L.
Batna
3 morts et 4 blessés
dans des accidents
de la circulation
Faire face à la crise de la chute du pétrole en Algérie
Réévaluation
des projets
de développement
L’agriculture est la seule
alternative
Trois (3) personnes ont trouvé la
mort et quatre (4) autres ont été blessées dans 2 accidents distincts de la
circulation survenus dans la nuit de
samedi à dimanche dans la wilaya de
Batna, a-t-on appris dimanche auprès
de la Protection civile.
Le premier accident s’est produit sur le
chemin de wilaya (CW) n°26 au lieu dit
Naseri Ismail lorsqu’un véhicule a
dérapé et s’est renversé, provoquant
la mort du conducteur, âgé de 35 ans,
a précisé à l’APS le chargé de l’information et de la communication M.
Zouhir Nekaâ, soulignant que la personne décédée a été évacuée vers la
morgue du centre hospitalo universitaire (CHU) de Batna.
Le deuxième accident qui s’est produit
sur la route nationale (RN) n° 75, plus
exactement à l’entrée Est de la ville
d’Ain Djasser, est survenu quand un
véhicule a percuté une moto, causant
la mort sur place de deux (2) personnes et des blessures de divers
degrés à quatre (4) autres âgées entre
24 et 28 ans, selon le même responsable. Les dépouilles des deux victimes ont été transférées à la morgue
du secteur de santé de la ville d’Ain
Djasser qui a aussi reçu les 4 victimes
blessées après avoir bénéficié des
premiers soins, a-t-il ajouté. Une
enquête a été ouverte par les services
concernés pour déterminer les circonstances exactes de ces drames. Au
cours de mai dernier, quatre personnes ont trouvé la mort et 168
autres ont été blessées dans 138 accidents similaires à Batna, selon la
même source. Depuis le début de
ramadhan, 19 blessés ont été enregistrés dans des accidents de la circulation dont 9 blessés recensés la première journée du mois sacré.
Une autorisation de
programme (AP) de
plus de six (6)
milliards DA a été
accordée en 2015
par l’Etat à la wilaya
de Bechar pour la
réévaluation
financière de 41
projets de
développement
relevant de
différents secteurs
d’activités, a-t-on
appris des services
de la wilaya.
ette réévaluation a
été rendue nécessaire pour différentes
raisons, financières et technico-administratives, liées à
ces projets inscrits en faveur
de cette collectivité du Sudouest du pays.
Ayant concerné des projets
ayant un réel impact sur les
populations des 21 communes de la wilaya, la réévaluation a permis l’injection
d’un montant de 100 millions
DA pour la poursuite des travaux d’un projet relevant du
secteur des ressources en
eau et 50 millions DA pour
une opération du secteur de
l’environnement, à savoir la
finalisation des équipements
du centre intercommunal
d’enfouissement technique
récemment mis en service, at-on signalé.
Les dix (10) projets et programmes dédiés au renforcement et modernisation des
structures administratives à
C
Jeudi 23 juin 2016
Bechar
Relizane
Manque de civisme
Économie
L’Algérie a connu une
chute considérable de
40% de ses revenus
pétrolièrs, ce qui a
contraint le
gouvernement algérien
à réduire ses
subventions du
carburant, l’électricité et
le gaz, pour y faire face.
Par Samia .Acher
eci a eu un impact lourd sur le
pouvoir d’achat des algériens.
Les automobilistes paient jusqu’à 40 % plus cher le litre d’essence et
de gazole. La synthèse plutôt alarmiste effectuée par un expert en économie a donné l’exemple du spectre du
Venezuela, un pays, qui tire du pétrole
96 % de ses devises et vit sa pire crise.
Il concrétise un scénario probable vers
lequel l’économie du pays est entrain de
glisser. Dans cet Etat en faillite, les habitants ne souffrent pas d’un manque de
portables, de vêtements…, par ce qu’ils
sont tout simplement occupés à chercher de la nourriture. Plus de 80 % des
produits de première nécessité (farine,
huile, sucre…) sont introuvables. Les
rationnements qui se font par le gouvernement tous les 21 jours (1 sac contenant riz, du lait et des haricots…), provoquent toujours des émeutes. Ce qui
réduit les plus faibles à se rabattre sur
les rats, chiens. Selon l’expert, l’Algérie
se trouve dans une situation bien plus
délicate. A propos de la production des
céréales qui a connu une année sur
deux depuis 2002, une baisse dans le
monde, suite aux perturbations climatiques et à l’assèchement du bassin
C
travers les 21 communes que
compte la wilaya ont nécessité une réévaluation financière
de l’ordre de 303 millions DA,
alors que 4 autres opérations
liées au développement et
renforcement des aéroports
de Bechar et Béni-Abbes et la
modernisation des différentes
catégories de routes (routes
nationales et chemins de
wilayas) ont nécessité une
réévaluation de plus de 3 milliards DA, selon la même
source.
Les secteurs de la Formation
professionnelle
et
de
l’Enseignement supérieur ont
bénéficié
respectivement
d’enveloppes de l’ordre de
220 millions DA pour la
réévaluation de 4 projets
(réalisation de nouveaux
centres et annexes de la formation professionnelle) et de
270 millions DA pour le renforcement des capacités
d’accueil et pédagogiques de
l’Université.
Ces réévaluations financières
ont ainsi permis la réception
d’une grande partie de ces
projets. Elles ont été marquées aussi par la revalorisation de sept (7) projets et opé-
rations de développement du
secteur de la Jeunesse et des
Sports pour un coût de 267
millions DA, de neuf (9)
autres projets du secteur de
la Santé pour plus d’un milliard DA, tandis que les secteurs des Transports et du
logement se sont vu accorder
respectivement des montants
de 10 millions DA et 178 millions DA pour la réévaluation
de deux projets chacun, a-ton fait savoir.
Clôture d’une
cinquantaine de projets
de développement
Durant la même année, il
a été aussi procédé à la clôture de 51 projets et opérations de développement inscrits dans le cadre du programme sectoriel de développement (PSD), et à 252
autres relevant des programmes communaux de
développement (PCD).
Le Fonds spécial de développement des régions du sud
(FSDRS) a, pour sa part,
alloué en 2015 une enveloppe de plus de 952 millions DA
pour le financement de 56
projets, dont 15 uniquement
pour la commune du chef lieu
de wilaya avec un cout global
de plus de 371 millions DA,
pour l’amélioration
du cadre de vie des habitants
des 21 communes de la
wilaya, signale-t-on de même
source.
Toujours pour l’année 2015,
un montant de plus de 2 milliards DA relevant des investissements publics a été
aussi alloué pour le renforcement financier des PCD des
21 communes, ce qui a permis la couverture financière
de 299 opérations de développement, tandis qu’un autre
financement de plus d’un milliard DA a été octroyé sur le
programme de consolidation
économique pour l’inscription
de 243 autres opérations au
bénéfice de ces collectivités.
Outre ces investissements
publics, la wilaya a eu droit,
durant la même période, à un
montant de plus de 7 milliards
DA pour le financement de
projets d’équipements publics
pour le renforcement des
capacités de ses collectivités,
ont fait savoir les services de
la wilaya de Bechar.
Six familles au Graba lancent
un cri de détresse
algré les efforts de l’Etat, les différents programmes d’habitat et les
dernières opérations de relogement, la
problématique du vieux bâti se pose
toujours. Les demandes de relogement
et les cris de détresse des familles
fusent de partout. Des centaines, pour
ne pas dire des milliers de familles
vivent dans des habitations où le
spectre des dangers et des effondrements plane. C’est le cas des habitants
de l’ancien Haoueche de Zerarka ex :
Graba, sis au chef-lieu de Relizane.
Elles sont six familles qui occupent
M
10
cette habitation menaçant ruine depuis
plusieurs années. Ces familles vivent
en danger permanent dans une habitation où les murs sont lézardés et les
plafonds menacent de s’effondrer à
tout instant.
Le dernier PV de constatation établi
par la protection civile remonte au mois
de juillet dernier, suite à un effondrement partiel. «Notre vie et celle de nos
enfants est en danger, la nuit on ne
ferme pas les yeux», dira une locataire.
Et d’ajouter que «la commission du
recensement du vieux bâti est passée
en janvier dernier et, depuis, rien n’a
été fait pour nous». Il faut dire que des
milliers d’habitations dans les quartiers
populaires Satal, Zergaoui, Keriate
Essanafir, entre autres, sont inhabitables dans des conditions normales
pour les énormes risques d’effondrement qu’elles représentent sur les
occupants. Une virée à travers les
ruelles de ces quartiers renseigne sur
l’état de dégradation avancé des
constructions et rares sont celles qui
présentent un visage reluisant.
A.L.
génisse, à l’alimentation, aux traitements…, on peut le dire aussi pour la
volaille, y compris pour l’agroalimentaire
». Et d’ajouter : « L’algérien a fait du
pétrole sa baguette de pain. Le semblant
de tissus économique dans lequel nous
vivons est fortement tertiarisé, à l’image
des pays industrialisés. Mais dans des
économies équilibrées, la tertiarisation
est soutenue par une contre partie productive (Industrie-Agriculture), alors que
la notre est strictement basée sur la
ponction de ressources fossiles ». Pour
faire face à cette crise, l’expert en économie est optimiste a suggéré le renforcement de l’agriculture en période
crise, c’est-à-dire que les seule l’agriculture reste la alternative pour sortir e la
crise malgré la difficulté de cette tâche,
car il est difficile d’imaginer les forces
titanesques qu’il faudra trouver dans
notre volonté d’exister pour atteindre cet
objectif, pourtant fondamental. Il est sou-
Développement des PME
La nouvelle loi d’orientation présentée
au prochain Conseil des ministres
e projet de la nouvelle loi
d’orientation sur le développement des PME sera présenté lors de la prochaine
réunion du Conseil des
ministres, a annoncé le directeur des PME au ministère de
l’Industrie et des Mines,
Abdelghani Mebarek. Ce nouveau texte “s’inscrit dans le
cadre de la révision du dispositif de soutien aux entreprises et
prévoit de nouveaux avantages
liés à la création et au développement des PME et de startup”, a affirmé M. Mebarek lors
d’une rencontre tenue mardi
soir sur la participation algérienne à l’évènement mondial
dédié à l’innovation et la technologie (Vivatechnology Paris),
prévu du 30 juin au 2 juillet en
France. Il prévoit, entre autres,
la création “d’un fonds d’amor-
L
Relizane
méditerranéen, provoquant une crise
de la faim entre 2007/2011 , l’Algérie a
pu jusqu’à présent Jusqu’à présent
l’Algérie a pu encaisser avec facilité l’explosion des prix grâce à son aisance
financière. L’expert a précis que cette
situation ce qui ne sera plus le cas à
l’avenir, surtout qu’on s’attend au doublement des prix des céréales (baromètre de la faim) d’ici 2030. Il a noté
également qu’ « Un Etat Un Etat en
faillite engendre avant tout une de crise
alimentaire, où les effets de la faim peuvent être effroyables, on dit bien que
c’est devant la faim que l’être humain
perd sa dignité !! » Par ailleurs, dans la
même lancée, l’interlocuteur a laissé
savoir que l’Algérie ne produit rien, à ce
propos, il a indiqué : « Le nombre de
personnes ayant une activité productive,
est insignifiant. Le peu d’activité productive dépend entièrement de l’importation,
dans l’élevage bovin, ça peut aller de la
ligné dans cette synthèse, le taux du
chômage élevé de 80% et qui risque à
engendrer un éclatement de la structure sociale existante. « Le problème
n’est pas de tenir plus longtemps en
gérant la faillite, mais de démarrer le
plus tôt possible. Seulement cette fois ci,
ce ne sera pas en subissant l’austérité,
mais en renouant avec la sobriété » a-til ajouté. L’interlocuteur a estime que
les efforts engagés actuellement par les
gouvernants, tendent vers l’importation
des modèles de l’agriculture industrielle
de la deuxième moitié du XX siècle. Une
agriculture qui s’est développée à un
moment où on raisonnait dans un
monde aux ressources illimitées. Selon
cet expert, Continuer à encourager une
agriculture qui produit à plus de 10 calories fossiles une calorie alimentaire (plus
de 30 calories fossiles sous serres) est
suicidaire. De même que de faire croire
que l’on vend de la pomme de terre alors
que c’est de l’eau virtuelle qui se déplace au détriment de la destruction, parfois
irréversible (salinisation…) des milieux.
Il est primordial d’utiliser les ressources
pour des cultures à forte valeur alimentaire, de toute façon la sobriété est
incompatible avec une consommation
de luxe que nous ne pouvons plus nous
permettre. Chaque année, la moitié des
terres agricoles algériennes ne sont pas
exploitées, une gestion catastrophique
qui dure depuis plus de 50 ans, devenue
la risée de la communauté agronomique
internationale. En associant les acteurs
locaux, il est possible de se sortir de la
jachère dès cet automne. En arrêtant les
labours (TCSL), en introduisant des rotations (céréales-légumineuses), entrainant la diminution de la charge pastorale. L’expert a souligné : « Le réveil sera
brutal et amer pour ceux qui ne pensent
pas qu’incessamment nous serons soumis à un manque de ressources alimentaires, le spectre de la famine n’est plus
qu’à une distance de quelques mois ».
S.A.
çage destiné à accompagner
financièrement les jeunes
entreprises dans leurs premiers
pas”, a indiqué ce responsable
à des journalistes en marge de
la réunion. Ce fonds devrait
notamment permettre de financer “les frais préalables à la
commercialisation du premier
produit, service ou solution de
l’entreprise comme la prise en
charge des salaires, des frais
de recherche et développement, des conseils juridiques
ou des business plans”, a-t-il
expliqué. Outre la loi d’orientation pour le développement des
PME, ce dispositif de soutien
aux entreprises sera également
renforcé par d’autres textes de
lois comme ceux de la normalisation et de la métrologies qui
devraient être adoptés avant fin
2016, a indiqué M. Mebarek. “Il
s’agit d’un arsenal juridique
destiné à assurer l’accompagnement des entreprises”, a-t-il
souligné. “La situation économique difficile que connaît
aujourd’hui l’Algérie nous pousse à réfléchir davantage pour
soutenir l’émergence, le développement et la pérennisation
des start-up algériennes”, a
ajouté ce responsable. M.
Mebarek a aussi fait valoir que
la mise en place d’un département ministériel dédié à l’économie numérique “s’inscrit
dans le cadre de cette
démarche”. Evoquant, d’autre
part, la participation algérienne
à l’évènement Vivatechnology
Paris (Vivatech), le représentant du ministère de l’Industrie
a mis l’accent sur la nécessité
“d’institutionnaliser” cette participation pour les prochaines
15
éditions de Vivatech qui constitue un carrefour mondial de l’innovation, de la technologie et
de l’économie basée sur le
savoir.A noter que dix start-up
algériennes ont été sélectionnées pour prendre part à cette
rencontre
internationale
annuelle qui verra la participation de plus de 5.000 start-up
venues des cinq continents en
plus de 400 intervenants de
renommée mondiale et dont la
plupart sont des patrons des
grandes firmes internationales.
Les jeunes promoteurs algériens présenteront à cette occasion leurs services et solutions
en matière de télé gestion des
services publics, les paiements
électroniques par le biais d’objets connectés (smart phones,
TV....), systèmes de protection
anti-vol de véhicules, les
plates-formes de statistiques
économiques. L’objectif de
cette participation porte, en
premier lieu, sur la mise en
réseau des start-up algériennes avec leur paires des
autres pays, mais aussi
essayer de trouver des investisseurs et des clients potentiels parmi les patrons des
firmes présentes, ont expliqué
ces jeunes porteurs de projets.
Pour rappel, ces dix entreprises
ont été sélectionnées par un
comité de parrainage composé
de représentants du ministère
de l’Industrie et des Mines, du
cluster numérique (ADC), du
cabinet de consulting EY (ex.
Ernst and Young), et de chefs
d’entreprises sur le critère de
leur potentiel en industrie
numérique, a-t-on expliqué lors
de la rencontre.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Culture
Jeudi 23 juin 2016
Quotidien national d’information
Régions
es organisateur de cet
événement, n’ont pas
ménagés d’efforts pour
être fidèle au rendez-vous, de
cette soirée du 20 juin, afin
d’accueillir
des candidats
amoureux de la lecture du
saint coran, de tout âge et
sexe, ayant rempli les conditions de rétention de 5 ahazb,
L
afin de participer aux éliminatoires de la 5ie édition du
concours, du « Fares El
Abbassi », de l’art de la lecture
(Tajwid), des versets du Saint
livre, le Coran.
De par ce fait, ces soirées
de l’art de la lecture des versets du coran s’effectuent en
collaboration de l’APC et de la
direction des Wakfs et ont permis d’enregistrer 320 candidats inscris aussi bien au
niveau de certaines mosquées
de la ville, qu’au niveau de la
bibliothèque Naimi Abdelkader
depuis le 1 juin jusqu’au 19
date de la clôture.
Les éliminatoires ont commencé cette soirée du 20 juin
et dureront jusqu’au 1er juillet
pour parvenir à la soirée de la
finale qui est fixée pour le
26ème jour de Ramadhan. Un
comité de Jury désigné par la
direction des affaires religieuses a retenu Messieurs
Cheikh Saim Lahbib, Cheikh
Nasrédine et Mr Bachir
Bouyejra sous la présidence
de Mr Kebir Abdelkader, afin
de procéder aux éliminatoires.
Cette première soirée, a été
une merveille de l’écoute et la
possibilité de découvrir auprès
de ces 46 premiers candidats
d’âge et sexe différents, des
capacités extraordinaires de
lecture du coran selon les
règles de l’art du Tajwid.
Chacun d’entre eux, essayera
de surpasser le ou les précédents candidats.
L’ensemble se valait, même
lorsque nous étions impossible de reconnaître les failles
corrigés
avec brio par les
membres du jury. En cette
occasion, il nous a été permis
d’écouter de jeunes enfants,
comme des personnes âgées,
qui ont servis de leçon, pour
dire que la lecture du coran
n’avait pas d’âge.
Nous citerons en exemple
Mme Saidani Halima, une
femme de 74 ans, qui fréquentes une classe d’analphabétisation et qui de par sa volonté
d’apprendre à écrire et à lire
est parvenu à réussir à son
examen de rentré à la 6ieme
cette année. En outre elle maîtrise, la lecture du coran par
excellence.
Soirée Bédouine « Gaadat Lablad » au théâtre de verdure
Une musique avec des lettres de noblesse
Par K. Benkhelouf
e théâtre de verdure de la
ville de Sidi bel abbès, pour
nous ramener au patrimoine
culturel de la région, a changé
de décor, en conviant son
public à une soirée bédouine
appelée « Gaadat Lablad »,
organisée par la commission
des affaires sociales et culturelle de l’APC en collaboration
avec l’Association, « Ahl Lablad
». Cette soirée, animé par le
Chorégraphe folklorique et président de l’association « Ahl La
Blad » Abbès Sedjari, qui nous
présenta
Cheikh Abbès,
Cheikh Samourai et les poètes
populaires du malhoun de la
L
wilaya gardien de la mémoire,
tel que Harmel, Attou et
Belabed, qui ont fait voyager,
un grand nombre de spectateur
nostalgique dans le temps ou
ce type de musique avait sa
particularité et ses lettres de
noblesse .
Le président de la commission des affaires sociales et
culturelle Mr Khalfaoui, nous
dira « qu’à travers ce plateau
bédouin, nous avons tenu à
donner la chance aux citoyens
aimant ce genre musical, de
retrouver leur soirée ramadanesque » .
Il sera suivi par Mr Semoud
Fethi vice président de l’APC
chargé du volet culturel, qui
nous rappela ce style et les
grands chantre de la régions et
du pays .
Sous l’animation de Abbès
Sedjari, la soirée débuta avec
l’ensemble musical bédouin,
qui à travers chaque chanson
du patrimoine, permis au public
de vivre un passé ou ce style
musical propre à la région de
Sidi bel abbès le « Amri » et le
bédoui d’Oran, qui prennent
des formes qui diffèrent toutes
légèrement par l’accent local et
la prononciation, mais il reste
fondamentalement uniforme.
Deux formes de chant bédouin
qui ont pleinement leur place au
sein des familles algériennes. Il
y a lieu de relever que l’art du
cheikh est dans le choix de la
bonne composition musicale et
son adaptation du texte poétique, qui s’ajoute à la beauté de
la voix.
Ce genre musical “bédoui ”
représente un vrai vestige
immatériel, ayant subi malgré
nous, quelques altérationsPuis
entre deux chansons se fut les
poètes de la région Harmel,
Attou et Belabed qui . par la
présentation de poèmes traitant
de sujets différents (la patrie, la
société, la famille, l’hospitalité,
...), servait d’occasion pour la
jouissance intellectuelle et artistique, avec la beauté de leur
texte qui prime avant tout, avec
leurs propre musicalité interne,
découlant de la métrique et de
la prosodie à travers les rimes,
mesures syllabiques parfaite,
qu’il étaient un plaisir pour
l’ouïe..Il était facile de constater
au milieu des rangés de spectateur, l’émotion, présente chez
les
mélomanes présents,
Beaucoup d’entre eux se rappelait des textes et chantonnaient avec le groupe…Ainsi,
jusqu’à tard dans la soirée, le
théâtre de verdure a vibrée aux
rythmes des chansons et celui
de la chorégraphie de l’ensemble folklorique « Ahl La Blad »,
rendant hommage aux grands
noms précurseurs de ce patrimoine chanté et dansé de la
région.
La Sûreté de la
wilaya Ain Defla
a mobilisé pas
moins de 300
éléments de la
sureté nationale
tout grades
confondus, afin
d'accompagner
les candidats au
Bac et veiller
à leur sérénité.
Par Amel Korchi
es éléments de la
police affectés aux
32 centres d'examen
ouverts à travers le territoire de la wilaya, auront
C
Une ambiance intimiste de morceaux
de grands compositeurs européens
n récital de musique classique de
chambre pour piano et instruments
à cordes a été donné mardi soir à
l’Institut culturel italien d’Alger par des
musiciens algériens et russes. Organisé
au “Biblioitalia Spazio Libero”, une nouvelle bibliothèque de l’Institut culturel
italien inaugurée en avril dernier, ce
récital en deux parties a été animé par
l’Algérienne Amira Toumi (piano) et par
les artistes russes Vera Ait Tahar (violon) et Margarita Doulache (accordéon).
Devant un nombre très réduit de spec-
U
tateurs, les musiciennes ont interprété
dans une ambiance intimiste des morceaux de grands compositeurs européens du XIXe siècle ainsi que des valses moins connues de Russie et
d’Italie.
Dans un style très académique, la
jeune pianiste Amira Toumi a interprété
avec une grande maîtrise et application
des morceaux de Mendelssohn,
Dvorak, Debussy ou encore de Vivaldi.
Sur une scène aménagée entre deux
rayons de la bibliothèque, l’artiste algé-
rienne, accompagnée de son professeur russe de piano, a également proposé des morceaux à quatre mains au
ton plus vif et dans lesquels elle a pu
mieux exprimer sa virtuosité.
Plus connue du public algérien pour
ses prestations en tant que premier violon à l’Orchestre symphonique national,
Vera Aït Tahar a, pour sa part, proposé
avec sa compatriote à l’accordéon une
série de valses entraînantes aux titres
évocateurs. Intitulées “Indécise”,
“Fascination” ou encore “Tourments
14
d’amour” ces valses sont l’£uvre de
compositeurs comme Offenbach
(France) et Piazzolla (Argentine). Elles
ont été composées à des périodes
d’”avant la révolution russe” de 1917, a
rappelé l’accordéoniste Margarita
Doulache. Ouvert en soirée durant le
mois de Ramadhan, le nouvel espace
de l’Institut culturel italien d’Alger
accueillera également deux projections
de films italiens récents et une rencontre avec le romancier et traducteur
algérien Mohamed Sari
Une neuvième noyade a été enregistrée au
niveau du barrage de Oued Fodda, la commune.
La victime répondant aux initiales A.M âgé de
21 ans. il a fallu qu'une équipe de plongeurs de
la protection civile soit dépêchées sur les lieux
pour repêcher le corps sans vie du jeune
homme après plus de trois heures de recherche,
le jeune homme a plongé à 17h35 et n'a pu être
repêché que vers 20 h 30. Selon le chargé de la
communication au niveau de la direction de la
protection civile, Yahia Messaadia, la victime
noyée est le neuvième depuis le mois de mars
dernier, neuf noyés uniquement dans des eaux
continentales.
A.K.
L'hôpital Sœurs Bedj
se dote d'un bloc
de cathérisme
la mission de sécuriser
les lieux, afin d'éviter tout
éventuel incident pouvant
survenir, apporter assistance aux candidats et au
personnel y affecté. Ils
escorteront les véhicules
ans le but de découvrir les
procédures du traitement et
d'informer les citoyens sur les activités de l'ADE, une visite guidée a
été organisé au profit des éléments
de la presse locale. Et ce, au
niveau du barrage d'Oued Melouk
à Rouina et Sidi Benta?ba à Arib.
Cette sortie a connu la présence de
Mer Tlemçani Abderahim, le Chef
de la cellule de la zone ADE de
Chlef Mer Fodhil Benmouna, le
responsable de laboratoire de
l'ADE et les responsables des deux
stations de traitement au niveau
des barrages. Les procédures et
les techniques utilisées dans le traitement des eaux sont très sophistiquées. En effet, l'eau à traiter doit
être en permanence analysée. Il y
a lieu de noter que le traitement
classique s'effectue en plusieurs
D
du transport des copies
des candidats vers les
centres de ramassage et
de correction. Afin d'éviter aux candidats le
retard, les éléments de la
police doivent veiller à
l'organisation de la circulation et assurer la fluidité
du trafic routier surtout à
proximité des centres
d'examen.
A.K.
étapes, entre autre, l'oxydation, la
clarification et la désinfection. Avec
le nouveau procédé d'adsorption
sur charbon actif sous forme de
poudre, permet d'écarter, des polluants organiques, et éliminer
l'odeur. Cependant, et pour le
control de qualité, il ya eu 15106
analyse avec le chlore, 1257 analyses bactriennes et physico-chimiques pour chacun. En 2014, l'ADE
a réparé 1060 fuites et 1447 régularisés en 2015. Cependant, pour
l'année 2016, les mêmes services
ont réussi à réduire ce chiffre. Pour
rappel l'ADE d'Ain Defla couvre
actuellement douze communes sur
trente six que compte la wilaya
.D'ici la fin de l'année l'ADE compte
ajouter six autres pour arriver à 18
communes, mais on assure en
gros l'eau pour plusieurs commu-
nes. La zone de Chlef, gère quatre
wilayas Chlef, Ain Defla Relizane et
Tissemsilt, les deux stations d'Ain
Defla comptent une capacité de
43.000 M³/J, 108 réservoirs et 31
stations de pompage. " précise
Mer Benmouna Fodhil. Pour le
programme de distribution durant le
mois du Ramadhan, l'ADE affirme
que quelques communes auront un
quota deux fois par jour 7h a10h et
(18h a21h). 04 quatre communes
sont concernées par la distribution
H24 soit 2% et aux quotidien pour
plusieurs communes soit 94 %
alors que les restes ½, soit4%. Le
directeur a affirmé qu'Ain Defla est
parmi les wilayas qui comptent les
impayés en hausse car il a été
enregistré en 2015 plus de 75 milliards de cts et actuellement ils sont
de 72 milliards de cts.
A.K.
Saison estivale à Tizi Ouzou
115 000 estivants en 15 jours
Par Roza Drik
lus de 115 000 estivants ont
été enregistré depuis le début
de la saison estivale au niveau des
huit plages des plages de Tighzirt
et Azeffoun, dans la wilaya de TiziOuzou, a-t-on appris auprès du
Directeur du tourisme et de l'artisanat. Ce flux a été enregistré durant
la première quinzaine du mois de
juin particulièrement dans la ville
côtière de Tigzirt, précise le même
responsable Rachid Gheddouchi.
En effet, les huit plages autorisées à
la baignade sont convoitées pars
les vacanciers de jour comme de
nuit, mais une affluence nocturne
importante a été constatée et
P
Noyade au barrage
Oued Fodda
Chlef
L'ADE ouvre ses portes
à la presse locale
Récital de musique classique à l’Institut culturel italien d’Alger
Jeudi 23 juin 2016
Commune de Béni-Bouateb
300 policiers mobilisés
pour les examens du Bac
Les amoureux de la lecture
du saint coran au rendez-vous
Par K. Benkhelouf
Quotidien national d’information
AÏN DEFLA
5ème édition du concours Fares El Abbassi
Comme, de
coutume la
réalisation, du
Fares El Abbassi
(Chevalier Bel
abbésien) est
effectuée en cette
même période du
mois sacré du
ramadhan, au
niveau de la
bibliothèque Naimi
Abdelkader.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
confirmée par les chiffres donnés
par le directeur local soit 65 000 de
fréquentations nocturnes contre 63
150 de fréquentations journalières.
La plage du Caroubiers Azeffoune
vient en tête, a été suivie par la
plage de Tasalest Tigzirt et en fin,
en troisième position vient la grande
plage de Tigzirt. Selon Rachid
Gheddouchi, le nombre d'estivants
sera revu à la hausse, une hausse
qui s'explique par une amélioration
sensible des conditions de séjour,
d'accueil et de sécurité au niveau de
ces plages. Les huitplages autorisées à la baignade, ont été dotées
de diverses commodités vitales salles d'eau, douches, éclairage public,
outre la réalisation d'accès et l'ins-
tallation de points de surveillance,
entre autres. D'autre part, les services de la Protection civile de la
wilaya ont effectué, à la même
période, 24 interventions, une personne a été sauvée d'un danger
réel et 22 autres ont été soignés sur
places et 2 autres ont évacués vers
les centres hospitaliers. Un dispositif
a été mis en place depuis le début
de la saison estivale, une quarantaine de professionnels ont été
répartis à travers les huit postes,
une quinzaine plongeurs autonomes
ainsi que 65 agents saisonniers ont
été recrutés depuis le début du mois
courant, et le recrutement demeure
toujours ouvert.
R.D.
11
Vers une nouvelle salle de cathétérisme. Le
service de cardiologie du nouvel hôpital les
Sœurs Bedj de Chlef sera doté, prochainement,
d'une salle de cathétérisme nécessaire pour les
tests et un diagnostic précis. L'avis d'acquisition
et d'installation de cet équipement, de plus d'un
milliard de centimes, vient d'être lancé par la
direction de la santé de la wilaya. Ce dernier
permettra de faciliter le diagnostic et la prise en
charge des maladies cardiaques. A noter que le
service de cardiologie du nouvel hôpital connait
un afflux important des patients soir de la wilaya
de Chlef ou même des wilayas limitrophes.
A.K.
Aménagement du territoire
Une enveloppe de 60
milliards pour Chlef
Une vaste opération d'aménagement a été
lancée au profit de 22 quartiers, au niveau des
communes de Chlef et Chettia. Une importante
enveloppe financière a été consacrée pour ladite
opération .La commune de Chlef a débloqué
une enveloppe financière évaluée à 60 milliards
de centimes et 13 milliards de la commune de
Chettia pour ce qui est du budget de l'Etat, il a
été consacré 183 milliards de centimes destinés
à l'aménagement, soit près de 55 km de routes,
de trottoirs et d'éclairage public. Ténès est également concernée par l'opération d'aménagement urbain pour laquelle il lui a été dégagé une
enveloppe financière estimée à 10 milliards de
centimes ; d'autres communes vont bénéficier
d'opérations similaires, à l'image d'Oued Fodda,
Aïn Merane et Boukadir, sur les prochains budgets de wilaya. Les projets d'aménagement lancés par la wilaya toucheront les quartiers dont
les travaux de réfection des réseaux d'AEP,
d'assainissement et du gaz, ont été achevés.
Dans la commune du chef-lieu de wilaya, l'opération concerne les quartiers d'Ouled Mohamed,
Chorfa, El-Hammadia, Haï Meddahi, et la commune de Chettia concerne plusieurs quartiers du
centre-ville.
A.K.
Disparu depuis une semaine
à Chettia
Le collégien de 14 ans
retrouvé sans vie
Le collégien disparu il y a une semaine, a été
retrouvé sans vie avant-hier, dimanche à la sortie nord de la commune de Châtia, aux environs
de huit heures du matin. Il y a lieu de noter que
la victime répond aux initiales de T.T, et âgée de
14 ans. La dépouille a été en état de décomposition avancé. Le cadavre a été évacué vers la
morgue de l'établissement public hospitalier EPH
Merouani Abded de Chettia par les éléments de
la protection civile. Les causes de cette disparition demeurent inconnues pour le moment et
une enquête a été diligentée par le procureur de
la République près le tribunal de Chlef.
A.K.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Monde
Jeudi 23 juin 2016
CANICULE RECORD AUX USA
ous sommes près de battre nos records historiques
" de chaleur, a indiqué lundi le
porte-parole des pompiers de
Phoenix Larry Subervi, précisant
que le précédent pic historique de
chaleur datait de 1990 avec 50
degrés à Phoenix, et que le thermomètre est monté ces derniers
jours à 49. Ailleurs dans le sudouest les records ont déjà été
dépassés. Quatre randonneurs
sont morts en Arizona à cause de
cette vague de chaleur, dont une
jeune femme de 28 ans aux environs de Phoenix lors d'une randonnée en vélo de montagne.
Partie pour une expédition de
deux heures heures et demie, elle
était " expérimentée " et " avait
beaucoup d'eau avec elle mais
elle a été submergée par la chaleur ", a expliqué Subervi. A
Mesa, la victime avait 25 ans a-t-il
précisé. A Tucson, une adolescente de 19 ans est décédée sur
un chemin de randonnée après
s'être perdue et avoir manqué
d'eau et un homme a été localisé
sans vie près d'une autre piste.
Plusieurs randonneurs restent
"N
également portés disparus. Au
Nouveau-Mexique et en Californie
la vague de chaleur fait également rage: 50 degrés dans la
forêt de Cibola où brûlent deux
très larges incendies, 48 degrés à
Palm Springs et 40 à Los
Angeles. Au Nouveau-Mexique,
l'incendie de Dog Head a déjà
avalé 72 kilomètres carrés. En
sept jours, les pompiers n'avaient
réussi à le contenir qu'à 9%, et il
a déjà détruit 24 habitations et 21
autres bâtiments. L'origine du feu
n'est toujours pas connue. Deux
fois plus grand, le "North Fire",
causé par la foudre, a déjà avalé
146 km2 de bois et ne devrait pas
être maîtrisé avant le 22 juillet,
selon les autorités... En Arizona,
245 km2 sont partis en flammes à
cause des incendies de Jack et
Cedar, respectivement dans les
forêts de Coconino et dans la
réserve amérindienne de Fort
Apache. " C'est la période dans le
sud-ouest américain où nous
voyons des feux " mais cette saison beaucoup d'entre eux " ont
démarré à faible intervalle l'un de
l'autre ", et " mettent sous pression les ressources " anti-incendies, a indiqué une porte-parole
du Centre national inter-agences
des feux (NIFC) cité par l'AFP. "
Ils menacent des bâtiments, ce
qui est une source d'inquiétude ",
a-t-elle ajouté sans pouvoir dire
combien au total avaient été évacués.
En Californie, le feu de Sherpa
dans la forêt nationale de Los
Padres a encore doublé en
taille pendant le week-end pour
atteindre 32 km2. 140 domiciles
ont dû être évacués alors qu'il est
encore loin d'être maîtrisé.
FAITES CE
QUE JE DIS…
ISRAËL " SOUTIENT " LE TRAITÉ D'INTERDICTION COMPLÈTE DES ESSAIS
NUCLÉAIRES (TICE) MAIS N'EST PAS ENCORE PRÊT À LE RATIFIER, A
AFFIRMÉ LUNDI LE PREMIER MINISTRE BENJAMIN NETANYAHU, PRÈS DE
20 ANS APRÈS L'ADOPTION DE CE PACTE PAR L'ONU.
Etat hébreu, qui a
signé le texte sans
le ratifier, " soutient
le traité et ses
objectifs ", a déclaré Netanyahu
dans un communiqué après une
rencontre avec Lassina Zerbo,
secrétaire général de l'organisation du TICE, basée à Vienne. "
La question de la ratification
dépend du contexte régional et
du moment approprié ", a-t-il
ajouté. Adopté par l'Assemblée
générale de l'ONU en septembre
1996, ce traité a été signé par
L'
POLICIERS TUÉS À MAGNANVILLE
RÉCIT GLAÇANT D'UN TÉMOIN
COMBATS À FALLOUJAH
30 000 PERSONNES
DÉPLACÉES
es combats dans la ville irakienne de Falloujah ont
déplacé au moins 30 000 personnes en trois jours, a indiqué
dimanche le Conseil norvégien
pour les réfugiés (NRC), en mettant en garde contre un désastre
humanitaire. Cet afflux a été provoqué par l'avancée des forces
irakiennes qui ont repris jeudi le
contrôle de plusieurs zones du
centre de Falloujah aux djihadistes du groupe État islamique. Des
milliers de civils qui étaient jusque-là pris au piège et parfois utilisés comme boucliers humains par
l'EI ont alors pu fuir ce bastion djihadiste assiégé depuis plusieurs
mois. " Le nombre total de déplacés de Falloujah est estimé à
environ 30 000 personnes pour
les trois derniers jours ", a indiqué
le NRC dans un communiqué.
L'ONG, qui gère des camps de
déplacés autour de Fallouja, a
ajouté que 32 000 personnes
avaient déjà été déplacées depuis
le début de l'offensive lancée par
les forces gouvernementales sur
la ville il y a près d'un mois. Selon
le NRC, des familles sont encore
à l'intérieur de la ville, dont des
civils vulnérables comme des femmes enceintes, des personnes
malades ou âgées. L'ONG est
L
183 pays mais doit encore être
ratifié par huit Etats détenteurs
de la technologie nucléaire
(Chine, Etats-Unis, Inde,
Pakistan, Corée du Nord,
Egypte, Iran et Israël) pour
entrer en vigueur.
Zerbo a toutefois exprimé son
optimisme quant à la ratification
du traité par Israël, soulignant
que M. Netanyahu lui avait
assuré qu'il s'agissait d'une
question de temps.
Les autorités israéliennes " travaillent actuellement pour déter-
Zacharia a été le premier à arriver sur les lieux du crime, le premier témoin du drame de Magnanville, dans les Yvelines, lundi
dernier. Il a en effet tenté de sauver le policier tué à son domicile par un terroriste se réclamant de l'organisation État islamique. Au
micro de BFMTV, il a livré le récit glaçant de cette soirée d'horreur.
toute sécurité, poursuivre le
Zacharia. C'est à ce moment-là
acharia se trouvait dans
dépassée par l'afflux massif de
massage cardiaque ", confie
que le témoin s'est retrouvé nez
le complexe sportif de
déplacés, dont certains dorment
encore le témoin qui a fait
à nez avec le terroriste, Larossi
Magnanville, situé en
en plein air dans l'attente d'une
preuve de bravoure. Finalement,
Abballa. " On a vu le Velux s'ouface du domicile du couple de
tente, sous un soleil de plomb. "
après trois heures de négociavrir, le Velux de la maison qui
policiers, le soir des faits.
Nous implorons le gouvernement
tions vaines, les hommes du
était en face de nous. Et c'est là
D'après son témoignage, une
irakien de prendre en charge cette
Raid ont donné l'assaut et
que le terroriste nous a dit : " Je
femme est arrivée en courant,
catastrophe humanitaire qui se
abattu le terroriste.
criant qu'un homme venait d'être représente l'État islamique, vous
déroule sous nos yeux ", a déclaré
A l'intérieur du domicile, la comavez attaqué chez nous. On va
sauvagement poignardé. " Le
le directeur du NRC pour l'Irak,
pagne du policier a été retrouvous attaquer chez vous. J'ai un
portail était fermé, donc il a fallu
Nasr Muflahi. Le NRC a averti qu'il
vée morte égorgée. Le petit garotage, je suis armé ". J'ai pris
qu'on escalade ce portail de
ne pouvait plus fournir l'assistance
çon du couple, âgé de trois ans
peur, mais on a continué le mastrois mètres. On a escaladé le
et demi, a quant à lui été
sage cardiaque. J'ai regardé s'il
nécessaire, avec un déficit de
mur. Et finalement le policier
retrouvé sain et sauf mais en
était allongé dans la rue. Tout de n'avait pas une arme, un pistolet
rations d'eau, alors que les condiétat de choc. " Je suis musulou une Kalachnikov à la main. Il
suite, on a porté les premiers
tions sanitaires deviennent de plus
man pratiquant, je fais le ramaavait juste une lacrymo et une
secours. On a essayé de faire
en plus précaires. " Le gouvernedan. Et eux, ce n'est pas la relimatraque. Je l'ai vu droit dans
un massage cardiaque, des
arrivés sur les lieux. Ils ont pris
bien vu le terroriste. Il a refermé
ment irakien doit jouer un rôle de
gion que m'ont appris mes
points de compression, il avait le les yeux. Car quand il s'est
le relais et ont enlevé rapidele Velux, on a continué à faire
premier plan dans la fourniture en
parents. Peut-être qu'ils pensent
exprimé,
il
pensait
qu'il
y
avait
pouls
très
faible.
C'est
à
ce
ment
le
corps.
"
On
les
a
aidés
à
les
premiers
gestes
de
secours,
besoins des civils les plus vulnéqu'ils sont musulmans, ils interdéjà les autorités. Et finalement,
moment-là qu'on a crié :
le retirer parce qu'on était vraimassage cardiaque ", poursuit
rables qui ont enduré des mois de
prètent ça, une religion à leur
on
était
que
tous
les
trois.
C'est
Réveillez-vous
!
Réveillez-vous
!
ment
en
ligne
de
mire
du
terroZacharia.
Peu
de
temps
après,
traumatisme et de terreur ", a
façon. Mais moi, la religion que
moi qu'il a regardé en face, j'ai
Réveillez-vous
!
",
a
raconté
riste,
pour
qu'ils
puissent,
en
la
police
et
les
pompiers
sont
déclaré Nasr Muflahi. L'EI s'était
emparé de
Falloujah, ville de la
assurer le contrôle de la presse et été rapidement levé, l'état d'urveau l'état d'urgence sur tout le
a Tunisie a annoncé lundi la
grande province
TUNISIE
des publications de toute nature ". gence a été sans cesse renouterritoire pour un mois à partir du
prolongation pour un mois de
d'Al-Anbar, en janvelé, la dernière fois en mars
Le président tunisien avait pro21 juin 2016 ", a indiqué la présil'état d'urgence en vigueur dans
vier 2014, cinq mois
clamé l'état d'urgence dans tout le pour trois mois. La Tunisie a été
dence dans un communiqué.
le pays depuis l'attentat-suicide
avant son offensive
frappée en 2015 par trois attenpays et un couvre-feu dans le
qui a visé un bus de la garde pré- Cette mesure d'exception permet
fulgurante qui lui a
tats. Outre l'attentat contre la
Grand Tunis le 24 novembre,
sidentielle à Tunis en novembre. " notamment aux autorités d'interpermis de prendre le
garde présidentielle, 59 touristes
dans la foulée de l'attentat revendire les grèves et les réunions "
Le président de la République
contrôle d'autres
et un policier ont été tués en mars
de nature à provoquer ou entrete- diqué par l'organisation terroriste
Béji Caïd Essebsi a décidé lundi
régions. Plus de 3,4
dans une attaque au musée du
autoproclamée " Etat islamique "
nir le désordre ", de fermer provi(...), après avoir consulté le chef
millions de personBardo et dans un attentat en juin
(EI/Daech) contre un bus de la
soirement " salles de spectacle et
du gouvernement et le président
nes ont été déplasur une plage et dans un hôtel
sécurité présidentielle, qui avait
de l'Assemblée des représentants débits de boissons " ainsi que de
cées en Irak depuis
près de Sousse (est).
fait 12 morts. Si le couvre-feu a
" prendre toute mesure pour
du peuple, de proclamer de noudébut 2014.
Z
L
L'ÉTAT
D'URGENCE
PROLONGÉ
D'UN MOIS
12
miner ce moment ", a déclaré
Zerbo à l'AFP. Israël n'a jamais
admis officiellement posséder
l'arme nucléaire mais selon
l'Institut pour la science et la
sécurité internationale basé aux
Etats-Unis, il serait doté de 115
ogives nucléaires.
Netanyahu n'a par ailleurs de
cesse de dénoncer les activités
nucléaires iraniennes que
Téhéran proclame pourtant
entièrement civiles et qui ont
donné lieu en 2015 à un accord
international réprouvé par Israël.
je pratique ce n'est pas du tout
celle-là ", a commenté Zacharia,
très choqué par ce qu'il a vu et
vécu. " J'ai tenté de sauver la
vie d'un policier au péril de ma
vie. C'est un acte citoyen mais
aussi la démonstration que l'islam est une religion de paix. Cet
acte terroriste est celui d'un déséquilibré, mais c'est aussi la
double peine pour les musulmans qui en prennent plein la
figure sur les réseaux sociaux et
qui sont coincés entre les fanatiques et l'extrême droite ", a-t-il
ajouté. Suite à ce drame, à l'initiative d'associations musulmanes, près de 3 à 4000 personnes ont réalisé une marche
silencieuse ce dimanche dans
les rues de Mantes-la-Jolie
(Yvelines) en hommage à JeanBaptiste Salvaing et à sa femme
Jessica Schneider, les deux policiers tués.
ENTRE
LES
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
MENACES TERRORISTES
L'ENTITÉ SIONISTE SOUTIENT L'INTERDICTION
DES ESSAIS NUCLÉAIRES MAIS SANS SIGNER LE TRAITÉ
QUATRE MORTS
Le mercure est monté à
des températures
infernales dans le sudouest des Etats-Unis,
entraînant la mort ce
week-end d'au moins 4
personnes en Arizona
et compliquant le travail
des pompiers qui luttent
contre de gigantesques
brasiers.
Jeudi 23 juin 2016
LA BELGIQUE SOUS
HAUTE TENSION
n cousin et un neveu des frères
El-Bakraoui, responsables des
attentats du 22 mars à Bruxelles,
figurent parmi les trois personnes
inculpées samedi de tentative d'assassinats dans un contexte terroriste
en Belgique, annoncent les médias.
Les neuf autres personnes qui
avaient, comme eux, été " privées de
liberté " après leur interpellation ont
été relâchées après avoir été entendues. Tout d'abord, le parquet fédéral, qui coordonne la lutte antiterroriste, a expliqué samedi que " les éléments recueillis dans le cadre de
l'instruction nécessitaient d'intervenir
immédiatement ". Ils auraient notamment eu l'intention de commettre une
attaque pendant la retransmission de
la rencontre des Diables Rouges
samedi après-midi dans la fans zone
de la place Rogier à Bruxelles. Les
Belges se sont néanmoins retrouvés
en masse face aux écrans géants et
ont fêté dans la rue la victoire (3-0).
L'ampleur des perquisitions ensuite: "
des dizaines " d'opérations, principalement dans à Bruxelles mais aussi
en Flandre (nord) et en Wallonie
(sud). Finalement, malgré la fouille
de quelque 150 box ou garages,
aucune arme, aucun explosif n'ont
été découverts. Les enquêteurs sont
notamment intervenus à Molenbeek,
Schaerbeek et Forest, trois communes bruxelloises où les auteurs des
attentats de Paris (130 morts) et
Bruxelles (32 morts) avaient établi
des caches, utilisées pour préparer
les attaques ou qui ont notamment
servi de refuge à Salah Abdeslam,
suspect clé des attaques de Paris,
U
LIGNES
MÉTIER À RISQUE
- Dis papy...
- oui fiston?
- comment devient-on
clown?
- eeuuhh...
- quoi?
- c'est dangereux comme
métier... ne veux-tu pas faire
autre chose?
- ...!?
NB : L'armée israélienne a
prolongé de six mois la
13
détention d'un artiste de
cirque palestinien,
Mohammad Faisal Abu
Sakha, qui est détenu sans
inculpation depuis son
arrestation en décembre
2015 ; cette affaire illustre
le fait que les autorités
recourent à la détention
administrative de façon
arbitraire et à des fins
répressives, a déclaré
Amnesty International.
lors de sa cavale de quatre mois. Il
travaillait à l'aéroport international de
Zaventem, une des cibles des attaques du 22 mars... Le Premier ministre Charles Michel a assuré samedi
que la situation était " sous contrôle
". " Nous voulons continuer à vivre
normalement, nous vivons normalement ", a-t-il lancé. Si le niveau
d'alerte a été maintenu au niveau 3,
les mesures de sécurité ont toutefois
été renforcées aux alentours de la
fan zone. Des messages qui se veulent rassurant, alors que la presse
belge a révélé mercredi que les services de police du royaume avaient
été avertis que des combattants du
groupe Etat islamique (EI) avaient
récemment quitté la Syrie pour commettre des attentats en Belgique et
en France. Selon la presse belge, il
s'agit notamment de Charles Michel
lui-même, du ministre des Affaires
étrangères, Didier Reynders, du
ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, et
du ministre de la Justice Koen
Geens, ainsi que de leur famille.
Dans la nuit de vendredi à samedi,
40 adresses ont été perquisitionnées
dans le cadre d'une vaste opération
anti-terroriste sur le territoire belge.
Selon ces sources, il s'agit d'un proche des frères El Bakraoui, à qui il
aurait notamment indiqué que des
vols partaient tous les mardis de
Bruxelles pour les Etats-Unis, la
Russie et Israël, trois pays honnis par
l'EI. Le 22 mars pourrait constituer un
tournant pour eux.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Culture
Jeudi 23 juin 2016
Quotidien national d’information
Régions
es organisateur de cet
événement, n’ont pas
ménagés d’efforts pour
être fidèle au rendez-vous, de
cette soirée du 20 juin, afin
d’accueillir
des candidats
amoureux de la lecture du
saint coran, de tout âge et
sexe, ayant rempli les conditions de rétention de 5 ahazb,
L
afin de participer aux éliminatoires de la 5ie édition du
concours, du « Fares El
Abbassi », de l’art de la lecture
(Tajwid), des versets du Saint
livre, le Coran.
De par ce fait, ces soirées
de l’art de la lecture des versets du coran s’effectuent en
collaboration de l’APC et de la
direction des Wakfs et ont permis d’enregistrer 320 candidats inscris aussi bien au
niveau de certaines mosquées
de la ville, qu’au niveau de la
bibliothèque Naimi Abdelkader
depuis le 1 juin jusqu’au 19
date de la clôture.
Les éliminatoires ont commencé cette soirée du 20 juin
et dureront jusqu’au 1er juillet
pour parvenir à la soirée de la
finale qui est fixée pour le
26ème jour de Ramadhan. Un
comité de Jury désigné par la
direction des affaires religieuses a retenu Messieurs
Cheikh Saim Lahbib, Cheikh
Nasrédine et Mr Bachir
Bouyejra sous la présidence
de Mr Kebir Abdelkader, afin
de procéder aux éliminatoires.
Cette première soirée, a été
une merveille de l’écoute et la
possibilité de découvrir auprès
de ces 46 premiers candidats
d’âge et sexe différents, des
capacités extraordinaires de
lecture du coran selon les
règles de l’art du Tajwid.
Chacun d’entre eux, essayera
de surpasser le ou les précédents candidats.
L’ensemble se valait, même
lorsque nous étions impossible de reconnaître les failles
corrigés
avec brio par les
membres du jury. En cette
occasion, il nous a été permis
d’écouter de jeunes enfants,
comme des personnes âgées,
qui ont servis de leçon, pour
dire que la lecture du coran
n’avait pas d’âge.
Nous citerons en exemple
Mme Saidani Halima, une
femme de 74 ans, qui fréquentes une classe d’analphabétisation et qui de par sa volonté
d’apprendre à écrire et à lire
est parvenu à réussir à son
examen de rentré à la 6ieme
cette année. En outre elle maîtrise, la lecture du coran par
excellence.
Soirée Bédouine « Gaadat Lablad » au théâtre de verdure
Une musique avec des lettres de noblesse
Par K. Benkhelouf
e théâtre de verdure de la
ville de Sidi bel abbès, pour
nous ramener au patrimoine
culturel de la région, a changé
de décor, en conviant son
public à une soirée bédouine
appelée « Gaadat Lablad »,
organisée par la commission
des affaires sociales et culturelle de l’APC en collaboration
avec l’Association, « Ahl Lablad
». Cette soirée, animé par le
Chorégraphe folklorique et président de l’association « Ahl La
Blad » Abbès Sedjari, qui nous
présenta
Cheikh Abbès,
Cheikh Samourai et les poètes
populaires du malhoun de la
L
wilaya gardien de la mémoire,
tel que Harmel, Attou et
Belabed, qui ont fait voyager,
un grand nombre de spectateur
nostalgique dans le temps ou
ce type de musique avait sa
particularité et ses lettres de
noblesse .
Le président de la commission des affaires sociales et
culturelle Mr Khalfaoui, nous
dira « qu’à travers ce plateau
bédouin, nous avons tenu à
donner la chance aux citoyens
aimant ce genre musical, de
retrouver leur soirée ramadanesque » .
Il sera suivi par Mr Semoud
Fethi vice président de l’APC
chargé du volet culturel, qui
nous rappela ce style et les
grands chantre de la régions et
du pays .
Sous l’animation de Abbès
Sedjari, la soirée débuta avec
l’ensemble musical bédouin,
qui à travers chaque chanson
du patrimoine, permis au public
de vivre un passé ou ce style
musical propre à la région de
Sidi bel abbès le « Amri » et le
bédoui d’Oran, qui prennent
des formes qui diffèrent toutes
légèrement par l’accent local et
la prononciation, mais il reste
fondamentalement uniforme.
Deux formes de chant bédouin
qui ont pleinement leur place au
sein des familles algériennes. Il
y a lieu de relever que l’art du
cheikh est dans le choix de la
bonne composition musicale et
son adaptation du texte poétique, qui s’ajoute à la beauté de
la voix.
Ce genre musical “bédoui ”
représente un vrai vestige
immatériel, ayant subi malgré
nous, quelques altérationsPuis
entre deux chansons se fut les
poètes de la région Harmel,
Attou et Belabed qui . par la
présentation de poèmes traitant
de sujets différents (la patrie, la
société, la famille, l’hospitalité,
...), servait d’occasion pour la
jouissance intellectuelle et artistique, avec la beauté de leur
texte qui prime avant tout, avec
leurs propre musicalité interne,
découlant de la métrique et de
la prosodie à travers les rimes,
mesures syllabiques parfaite,
qu’il étaient un plaisir pour
l’ouïe..Il était facile de constater
au milieu des rangés de spectateur, l’émotion, présente chez
les
mélomanes présents,
Beaucoup d’entre eux se rappelait des textes et chantonnaient avec le groupe…Ainsi,
jusqu’à tard dans la soirée, le
théâtre de verdure a vibrée aux
rythmes des chansons et celui
de la chorégraphie de l’ensemble folklorique « Ahl La Blad »,
rendant hommage aux grands
noms précurseurs de ce patrimoine chanté et dansé de la
région.
La Sûreté de la
wilaya Ain Defla
a mobilisé pas
moins de 300
éléments de la
sureté nationale
tout grades
confondus, afin
d'accompagner
les candidats au
Bac et veiller
à leur sérénité.
Par Amel Korchi
es éléments de la
police affectés aux
32 centres d'examen
ouverts à travers le territoire de la wilaya, auront
C
Une ambiance intimiste de morceaux
de grands compositeurs européens
n récital de musique classique de
chambre pour piano et instruments
à cordes a été donné mardi soir à
l’Institut culturel italien d’Alger par des
musiciens algériens et russes. Organisé
au “Biblioitalia Spazio Libero”, une nouvelle bibliothèque de l’Institut culturel
italien inaugurée en avril dernier, ce
récital en deux parties a été animé par
l’Algérienne Amira Toumi (piano) et par
les artistes russes Vera Ait Tahar (violon) et Margarita Doulache (accordéon).
Devant un nombre très réduit de spec-
U
tateurs, les musiciennes ont interprété
dans une ambiance intimiste des morceaux de grands compositeurs européens du XIXe siècle ainsi que des valses moins connues de Russie et
d’Italie.
Dans un style très académique, la
jeune pianiste Amira Toumi a interprété
avec une grande maîtrise et application
des morceaux de Mendelssohn,
Dvorak, Debussy ou encore de Vivaldi.
Sur une scène aménagée entre deux
rayons de la bibliothèque, l’artiste algé-
rienne, accompagnée de son professeur russe de piano, a également proposé des morceaux à quatre mains au
ton plus vif et dans lesquels elle a pu
mieux exprimer sa virtuosité.
Plus connue du public algérien pour
ses prestations en tant que premier violon à l’Orchestre symphonique national,
Vera Aït Tahar a, pour sa part, proposé
avec sa compatriote à l’accordéon une
série de valses entraînantes aux titres
évocateurs. Intitulées “Indécise”,
“Fascination” ou encore “Tourments
14
d’amour” ces valses sont l’£uvre de
compositeurs comme Offenbach
(France) et Piazzolla (Argentine). Elles
ont été composées à des périodes
d’”avant la révolution russe” de 1917, a
rappelé l’accordéoniste Margarita
Doulache. Ouvert en soirée durant le
mois de Ramadhan, le nouvel espace
de l’Institut culturel italien d’Alger
accueillera également deux projections
de films italiens récents et une rencontre avec le romancier et traducteur
algérien Mohamed Sari
Une neuvième noyade a été enregistrée au
niveau du barrage de Oued Fodda, la commune.
La victime répondant aux initiales A.M âgé de
21 ans. il a fallu qu'une équipe de plongeurs de
la protection civile soit dépêchées sur les lieux
pour repêcher le corps sans vie du jeune
homme après plus de trois heures de recherche,
le jeune homme a plongé à 17h35 et n'a pu être
repêché que vers 20 h 30. Selon le chargé de la
communication au niveau de la direction de la
protection civile, Yahia Messaadia, la victime
noyée est le neuvième depuis le mois de mars
dernier, neuf noyés uniquement dans des eaux
continentales.
A.K.
L'hôpital Sœurs Bedj
se dote d'un bloc
de cathérisme
la mission de sécuriser
les lieux, afin d'éviter tout
éventuel incident pouvant
survenir, apporter assistance aux candidats et au
personnel y affecté. Ils
escorteront les véhicules
ans le but de découvrir les
procédures du traitement et
d'informer les citoyens sur les activités de l'ADE, une visite guidée a
été organisé au profit des éléments
de la presse locale. Et ce, au
niveau du barrage d'Oued Melouk
à Rouina et Sidi Benta?ba à Arib.
Cette sortie a connu la présence de
Mer Tlemçani Abderahim, le Chef
de la cellule de la zone ADE de
Chlef Mer Fodhil Benmouna, le
responsable de laboratoire de
l'ADE et les responsables des deux
stations de traitement au niveau
des barrages. Les procédures et
les techniques utilisées dans le traitement des eaux sont très sophistiquées. En effet, l'eau à traiter doit
être en permanence analysée. Il y
a lieu de noter que le traitement
classique s'effectue en plusieurs
D
du transport des copies
des candidats vers les
centres de ramassage et
de correction. Afin d'éviter aux candidats le
retard, les éléments de la
police doivent veiller à
l'organisation de la circulation et assurer la fluidité
du trafic routier surtout à
proximité des centres
d'examen.
A.K.
étapes, entre autre, l'oxydation, la
clarification et la désinfection. Avec
le nouveau procédé d'adsorption
sur charbon actif sous forme de
poudre, permet d'écarter, des polluants organiques, et éliminer
l'odeur. Cependant, et pour le
control de qualité, il ya eu 15106
analyse avec le chlore, 1257 analyses bactriennes et physico-chimiques pour chacun. En 2014, l'ADE
a réparé 1060 fuites et 1447 régularisés en 2015. Cependant, pour
l'année 2016, les mêmes services
ont réussi à réduire ce chiffre. Pour
rappel l'ADE d'Ain Defla couvre
actuellement douze communes sur
trente six que compte la wilaya
.D'ici la fin de l'année l'ADE compte
ajouter six autres pour arriver à 18
communes, mais on assure en
gros l'eau pour plusieurs commu-
nes. La zone de Chlef, gère quatre
wilayas Chlef, Ain Defla Relizane et
Tissemsilt, les deux stations d'Ain
Defla comptent une capacité de
43.000 M³/J, 108 réservoirs et 31
stations de pompage. " précise
Mer Benmouna Fodhil. Pour le
programme de distribution durant le
mois du Ramadhan, l'ADE affirme
que quelques communes auront un
quota deux fois par jour 7h a10h et
(18h a21h). 04 quatre communes
sont concernées par la distribution
H24 soit 2% et aux quotidien pour
plusieurs communes soit 94 %
alors que les restes ½, soit4%. Le
directeur a affirmé qu'Ain Defla est
parmi les wilayas qui comptent les
impayés en hausse car il a été
enregistré en 2015 plus de 75 milliards de cts et actuellement ils sont
de 72 milliards de cts.
A.K.
Saison estivale à Tizi Ouzou
115 000 estivants en 15 jours
Par Roza Drik
lus de 115 000 estivants ont
été enregistré depuis le début
de la saison estivale au niveau des
huit plages des plages de Tighzirt
et Azeffoun, dans la wilaya de TiziOuzou, a-t-on appris auprès du
Directeur du tourisme et de l'artisanat. Ce flux a été enregistré durant
la première quinzaine du mois de
juin particulièrement dans la ville
côtière de Tigzirt, précise le même
responsable Rachid Gheddouchi.
En effet, les huit plages autorisées à
la baignade sont convoitées pars
les vacanciers de jour comme de
nuit, mais une affluence nocturne
importante a été constatée et
P
Noyade au barrage
Oued Fodda
Chlef
L'ADE ouvre ses portes
à la presse locale
Récital de musique classique à l’Institut culturel italien d’Alger
Jeudi 23 juin 2016
Commune de Béni-Bouateb
300 policiers mobilisés
pour les examens du Bac
Les amoureux de la lecture
du saint coran au rendez-vous
Par K. Benkhelouf
Quotidien national d’information
AÏN DEFLA
5ème édition du concours Fares El Abbassi
Comme, de
coutume la
réalisation, du
Fares El Abbassi
(Chevalier Bel
abbésien) est
effectuée en cette
même période du
mois sacré du
ramadhan, au
niveau de la
bibliothèque Naimi
Abdelkader.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
confirmée par les chiffres donnés
par le directeur local soit 65 000 de
fréquentations nocturnes contre 63
150 de fréquentations journalières.
La plage du Caroubiers Azeffoune
vient en tête, a été suivie par la
plage de Tasalest Tigzirt et en fin,
en troisième position vient la grande
plage de Tigzirt. Selon Rachid
Gheddouchi, le nombre d'estivants
sera revu à la hausse, une hausse
qui s'explique par une amélioration
sensible des conditions de séjour,
d'accueil et de sécurité au niveau de
ces plages. Les huitplages autorisées à la baignade, ont été dotées
de diverses commodités vitales salles d'eau, douches, éclairage public,
outre la réalisation d'accès et l'ins-
tallation de points de surveillance,
entre autres. D'autre part, les services de la Protection civile de la
wilaya ont effectué, à la même
période, 24 interventions, une personne a été sauvée d'un danger
réel et 22 autres ont été soignés sur
places et 2 autres ont évacués vers
les centres hospitaliers. Un dispositif
a été mis en place depuis le début
de la saison estivale, une quarantaine de professionnels ont été
répartis à travers les huit postes,
une quinzaine plongeurs autonomes
ainsi que 65 agents saisonniers ont
été recrutés depuis le début du mois
courant, et le recrutement demeure
toujours ouvert.
R.D.
11
Vers une nouvelle salle de cathétérisme. Le
service de cardiologie du nouvel hôpital les
Sœurs Bedj de Chlef sera doté, prochainement,
d'une salle de cathétérisme nécessaire pour les
tests et un diagnostic précis. L'avis d'acquisition
et d'installation de cet équipement, de plus d'un
milliard de centimes, vient d'être lancé par la
direction de la santé de la wilaya. Ce dernier
permettra de faciliter le diagnostic et la prise en
charge des maladies cardiaques. A noter que le
service de cardiologie du nouvel hôpital connait
un afflux important des patients soir de la wilaya
de Chlef ou même des wilayas limitrophes.
A.K.
Aménagement du territoire
Une enveloppe de 60
milliards pour Chlef
Une vaste opération d'aménagement a été
lancée au profit de 22 quartiers, au niveau des
communes de Chlef et Chettia. Une importante
enveloppe financière a été consacrée pour ladite
opération .La commune de Chlef a débloqué
une enveloppe financière évaluée à 60 milliards
de centimes et 13 milliards de la commune de
Chettia pour ce qui est du budget de l'Etat, il a
été consacré 183 milliards de centimes destinés
à l'aménagement, soit près de 55 km de routes,
de trottoirs et d'éclairage public. Ténès est également concernée par l'opération d'aménagement urbain pour laquelle il lui a été dégagé une
enveloppe financière estimée à 10 milliards de
centimes ; d'autres communes vont bénéficier
d'opérations similaires, à l'image d'Oued Fodda,
Aïn Merane et Boukadir, sur les prochains budgets de wilaya. Les projets d'aménagement lancés par la wilaya toucheront les quartiers dont
les travaux de réfection des réseaux d'AEP,
d'assainissement et du gaz, ont été achevés.
Dans la commune du chef-lieu de wilaya, l'opération concerne les quartiers d'Ouled Mohamed,
Chorfa, El-Hammadia, Haï Meddahi, et la commune de Chettia concerne plusieurs quartiers du
centre-ville.
A.K.
Disparu depuis une semaine
à Chettia
Le collégien de 14 ans
retrouvé sans vie
Le collégien disparu il y a une semaine, a été
retrouvé sans vie avant-hier, dimanche à la sortie nord de la commune de Châtia, aux environs
de huit heures du matin. Il y a lieu de noter que
la victime répond aux initiales de T.T, et âgée de
14 ans. La dépouille a été en état de décomposition avancé. Le cadavre a été évacué vers la
morgue de l'établissement public hospitalier EPH
Merouani Abded de Chettia par les éléments de
la protection civile. Les causes de cette disparition demeurent inconnues pour le moment et
une enquête a été diligentée par le procureur de
la République près le tribunal de Chlef.
A.K.
Régions
Jeudi 23 juin 2016
A quelques encablures du cheflieu de wilaya de Relizane, et plus
exactement dans le quartier populaire
de Bermadia, se trouve le marché de
fruits et légumes, situé dans une ruelle
exiguë qui peut contenir difficilement le
passage d’une seule voiture. La première chose qui saute aux yeux, c’est
bien la saleté qui entoure ce lieu. On
est quasiment assailli par l’odeur des
détritus, qui «encerclent» ce marché.
Ensuite, on remarque aisément toute
l’insécurité et l’anarchie qui règnent
sur cet endroit et aussitôt arrivé, on a
qu’une seule envie : déguerpir au plus
vite. De jeunes voyous des quartiers
avoisinants, postés comme des sentinelles, guettent les vas et viens des
citoyens en espérant tomber sur une
«proie» facile. «Que voulez-vous y
faire ? On ne peut malheureusement
rien contre eux. Ils sont là du matin au
soir à jouer au chat et à la souris avec
les policiers», répond une vielle dame
Interrogée sur le sujet. Une réponse
qui en dit long sur l’état d’exaspération
de la population côtoyant ce marché.
Un autre client qui se trouvait sur les
lieux accompagné de sa petite fille, a
indiqué quant à lui : «Moi j’ai vécu une
certaine période chez nos voisins
Tunisiens, et vous pouvez me croire,
là-bas c’est un réel plaisir de prendre
sa fille au marché et faire ses achats,
dans une hygiène remarquable, un
cadre qui incite à la consommation.
Trouvez-vous normal qu’à côté d’un
boucher on puisse trouver une canalisation d’eau usée à ciel ouvert ?!». Il
est à noter que même les étals savamment achalandés manquent cruellement de propreté.
A.L.
Batna
3 morts et 4 blessés
dans des accidents
de la circulation
Faire face à la crise de la chute du pétrole en Algérie
Réévaluation
des projets
de développement
L’agriculture est la seule
alternative
Trois (3) personnes ont trouvé la
mort et quatre (4) autres ont été blessées dans 2 accidents distincts de la
circulation survenus dans la nuit de
samedi à dimanche dans la wilaya de
Batna, a-t-on appris dimanche auprès
de la Protection civile.
Le premier accident s’est produit sur le
chemin de wilaya (CW) n°26 au lieu dit
Naseri Ismail lorsqu’un véhicule a
dérapé et s’est renversé, provoquant
la mort du conducteur, âgé de 35 ans,
a précisé à l’APS le chargé de l’information et de la communication M.
Zouhir Nekaâ, soulignant que la personne décédée a été évacuée vers la
morgue du centre hospitalo universitaire (CHU) de Batna.
Le deuxième accident qui s’est produit
sur la route nationale (RN) n° 75, plus
exactement à l’entrée Est de la ville
d’Ain Djasser, est survenu quand un
véhicule a percuté une moto, causant
la mort sur place de deux (2) personnes et des blessures de divers
degrés à quatre (4) autres âgées entre
24 et 28 ans, selon le même responsable. Les dépouilles des deux victimes ont été transférées à la morgue
du secteur de santé de la ville d’Ain
Djasser qui a aussi reçu les 4 victimes
blessées après avoir bénéficié des
premiers soins, a-t-il ajouté. Une
enquête a été ouverte par les services
concernés pour déterminer les circonstances exactes de ces drames. Au
cours de mai dernier, quatre personnes ont trouvé la mort et 168
autres ont été blessées dans 138 accidents similaires à Batna, selon la
même source. Depuis le début de
ramadhan, 19 blessés ont été enregistrés dans des accidents de la circulation dont 9 blessés recensés la première journée du mois sacré.
Une autorisation de
programme (AP) de
plus de six (6)
milliards DA a été
accordée en 2015
par l’Etat à la wilaya
de Bechar pour la
réévaluation
financière de 41
projets de
développement
relevant de
différents secteurs
d’activités, a-t-on
appris des services
de la wilaya.
ette réévaluation a
été rendue nécessaire pour différentes
raisons, financières et technico-administratives, liées à
ces projets inscrits en faveur
de cette collectivité du Sudouest du pays.
Ayant concerné des projets
ayant un réel impact sur les
populations des 21 communes de la wilaya, la réévaluation a permis l’injection
d’un montant de 100 millions
DA pour la poursuite des travaux d’un projet relevant du
secteur des ressources en
eau et 50 millions DA pour
une opération du secteur de
l’environnement, à savoir la
finalisation des équipements
du centre intercommunal
d’enfouissement technique
récemment mis en service, at-on signalé.
Les dix (10) projets et programmes dédiés au renforcement et modernisation des
structures administratives à
C
Jeudi 23 juin 2016
Bechar
Relizane
Manque de civisme
Économie
L’Algérie a connu une
chute considérable de
40% de ses revenus
pétrolièrs, ce qui a
contraint le
gouvernement algérien
à réduire ses
subventions du
carburant, l’électricité et
le gaz, pour y faire face.
Par Samia .Acher
eci a eu un impact lourd sur le
pouvoir d’achat des algériens.
Les automobilistes paient jusqu’à 40 % plus cher le litre d’essence et
de gazole. La synthèse plutôt alarmiste effectuée par un expert en économie a donné l’exemple du spectre du
Venezuela, un pays, qui tire du pétrole
96 % de ses devises et vit sa pire crise.
Il concrétise un scénario probable vers
lequel l’économie du pays est entrain de
glisser. Dans cet Etat en faillite, les habitants ne souffrent pas d’un manque de
portables, de vêtements…, par ce qu’ils
sont tout simplement occupés à chercher de la nourriture. Plus de 80 % des
produits de première nécessité (farine,
huile, sucre…) sont introuvables. Les
rationnements qui se font par le gouvernement tous les 21 jours (1 sac contenant riz, du lait et des haricots…), provoquent toujours des émeutes. Ce qui
réduit les plus faibles à se rabattre sur
les rats, chiens. Selon l’expert, l’Algérie
se trouve dans une situation bien plus
délicate. A propos de la production des
céréales qui a connu une année sur
deux depuis 2002, une baisse dans le
monde, suite aux perturbations climatiques et à l’assèchement du bassin
C
travers les 21 communes que
compte la wilaya ont nécessité une réévaluation financière
de l’ordre de 303 millions DA,
alors que 4 autres opérations
liées au développement et
renforcement des aéroports
de Bechar et Béni-Abbes et la
modernisation des différentes
catégories de routes (routes
nationales et chemins de
wilayas) ont nécessité une
réévaluation de plus de 3 milliards DA, selon la même
source.
Les secteurs de la Formation
professionnelle
et
de
l’Enseignement supérieur ont
bénéficié
respectivement
d’enveloppes de l’ordre de
220 millions DA pour la
réévaluation de 4 projets
(réalisation de nouveaux
centres et annexes de la formation professionnelle) et de
270 millions DA pour le renforcement des capacités
d’accueil et pédagogiques de
l’Université.
Ces réévaluations financières
ont ainsi permis la réception
d’une grande partie de ces
projets. Elles ont été marquées aussi par la revalorisation de sept (7) projets et opé-
rations de développement du
secteur de la Jeunesse et des
Sports pour un coût de 267
millions DA, de neuf (9)
autres projets du secteur de
la Santé pour plus d’un milliard DA, tandis que les secteurs des Transports et du
logement se sont vu accorder
respectivement des montants
de 10 millions DA et 178 millions DA pour la réévaluation
de deux projets chacun, a-ton fait savoir.
Clôture d’une
cinquantaine de projets
de développement
Durant la même année, il
a été aussi procédé à la clôture de 51 projets et opérations de développement inscrits dans le cadre du programme sectoriel de développement (PSD), et à 252
autres relevant des programmes communaux de
développement (PCD).
Le Fonds spécial de développement des régions du sud
(FSDRS) a, pour sa part,
alloué en 2015 une enveloppe de plus de 952 millions DA
pour le financement de 56
projets, dont 15 uniquement
pour la commune du chef lieu
de wilaya avec un cout global
de plus de 371 millions DA,
pour l’amélioration
du cadre de vie des habitants
des 21 communes de la
wilaya, signale-t-on de même
source.
Toujours pour l’année 2015,
un montant de plus de 2 milliards DA relevant des investissements publics a été
aussi alloué pour le renforcement financier des PCD des
21 communes, ce qui a permis la couverture financière
de 299 opérations de développement, tandis qu’un autre
financement de plus d’un milliard DA a été octroyé sur le
programme de consolidation
économique pour l’inscription
de 243 autres opérations au
bénéfice de ces collectivités.
Outre ces investissements
publics, la wilaya a eu droit,
durant la même période, à un
montant de plus de 7 milliards
DA pour le financement de
projets d’équipements publics
pour le renforcement des
capacités de ses collectivités,
ont fait savoir les services de
la wilaya de Bechar.
Six familles au Graba lancent
un cri de détresse
algré les efforts de l’Etat, les différents programmes d’habitat et les
dernières opérations de relogement, la
problématique du vieux bâti se pose
toujours. Les demandes de relogement
et les cris de détresse des familles
fusent de partout. Des centaines, pour
ne pas dire des milliers de familles
vivent dans des habitations où le
spectre des dangers et des effondrements plane. C’est le cas des habitants
de l’ancien Haoueche de Zerarka ex :
Graba, sis au chef-lieu de Relizane.
Elles sont six familles qui occupent
M
10
cette habitation menaçant ruine depuis
plusieurs années. Ces familles vivent
en danger permanent dans une habitation où les murs sont lézardés et les
plafonds menacent de s’effondrer à
tout instant.
Le dernier PV de constatation établi
par la protection civile remonte au mois
de juillet dernier, suite à un effondrement partiel. «Notre vie et celle de nos
enfants est en danger, la nuit on ne
ferme pas les yeux», dira une locataire.
Et d’ajouter que «la commission du
recensement du vieux bâti est passée
en janvier dernier et, depuis, rien n’a
été fait pour nous». Il faut dire que des
milliers d’habitations dans les quartiers
populaires Satal, Zergaoui, Keriate
Essanafir, entre autres, sont inhabitables dans des conditions normales
pour les énormes risques d’effondrement qu’elles représentent sur les
occupants. Une virée à travers les
ruelles de ces quartiers renseigne sur
l’état de dégradation avancé des
constructions et rares sont celles qui
présentent un visage reluisant.
A.L.
génisse, à l’alimentation, aux traitements…, on peut le dire aussi pour la
volaille, y compris pour l’agroalimentaire
». Et d’ajouter : « L’algérien a fait du
pétrole sa baguette de pain. Le semblant
de tissus économique dans lequel nous
vivons est fortement tertiarisé, à l’image
des pays industrialisés. Mais dans des
économies équilibrées, la tertiarisation
est soutenue par une contre partie productive (Industrie-Agriculture), alors que
la notre est strictement basée sur la
ponction de ressources fossiles ». Pour
faire face à cette crise, l’expert en économie est optimiste a suggéré le renforcement de l’agriculture en période
crise, c’est-à-dire que les seule l’agriculture reste la alternative pour sortir e la
crise malgré la difficulté de cette tâche,
car il est difficile d’imaginer les forces
titanesques qu’il faudra trouver dans
notre volonté d’exister pour atteindre cet
objectif, pourtant fondamental. Il est sou-
Développement des PME
La nouvelle loi d’orientation présentée
au prochain Conseil des ministres
e projet de la nouvelle loi
d’orientation sur le développement des PME sera présenté lors de la prochaine
réunion du Conseil des
ministres, a annoncé le directeur des PME au ministère de
l’Industrie et des Mines,
Abdelghani Mebarek. Ce nouveau texte “s’inscrit dans le
cadre de la révision du dispositif de soutien aux entreprises et
prévoit de nouveaux avantages
liés à la création et au développement des PME et de startup”, a affirmé M. Mebarek lors
d’une rencontre tenue mardi
soir sur la participation algérienne à l’évènement mondial
dédié à l’innovation et la technologie (Vivatechnology Paris),
prévu du 30 juin au 2 juillet en
France. Il prévoit, entre autres,
la création “d’un fonds d’amor-
L
Relizane
méditerranéen, provoquant une crise
de la faim entre 2007/2011 , l’Algérie a
pu jusqu’à présent Jusqu’à présent
l’Algérie a pu encaisser avec facilité l’explosion des prix grâce à son aisance
financière. L’expert a précis que cette
situation ce qui ne sera plus le cas à
l’avenir, surtout qu’on s’attend au doublement des prix des céréales (baromètre de la faim) d’ici 2030. Il a noté
également qu’ « Un Etat Un Etat en
faillite engendre avant tout une de crise
alimentaire, où les effets de la faim peuvent être effroyables, on dit bien que
c’est devant la faim que l’être humain
perd sa dignité !! » Par ailleurs, dans la
même lancée, l’interlocuteur a laissé
savoir que l’Algérie ne produit rien, à ce
propos, il a indiqué : « Le nombre de
personnes ayant une activité productive,
est insignifiant. Le peu d’activité productive dépend entièrement de l’importation,
dans l’élevage bovin, ça peut aller de la
ligné dans cette synthèse, le taux du
chômage élevé de 80% et qui risque à
engendrer un éclatement de la structure sociale existante. « Le problème
n’est pas de tenir plus longtemps en
gérant la faillite, mais de démarrer le
plus tôt possible. Seulement cette fois ci,
ce ne sera pas en subissant l’austérité,
mais en renouant avec la sobriété » a-til ajouté. L’interlocuteur a estime que
les efforts engagés actuellement par les
gouvernants, tendent vers l’importation
des modèles de l’agriculture industrielle
de la deuxième moitié du XX siècle. Une
agriculture qui s’est développée à un
moment où on raisonnait dans un
monde aux ressources illimitées. Selon
cet expert, Continuer à encourager une
agriculture qui produit à plus de 10 calories fossiles une calorie alimentaire (plus
de 30 calories fossiles sous serres) est
suicidaire. De même que de faire croire
que l’on vend de la pomme de terre alors
que c’est de l’eau virtuelle qui se déplace au détriment de la destruction, parfois
irréversible (salinisation…) des milieux.
Il est primordial d’utiliser les ressources
pour des cultures à forte valeur alimentaire, de toute façon la sobriété est
incompatible avec une consommation
de luxe que nous ne pouvons plus nous
permettre. Chaque année, la moitié des
terres agricoles algériennes ne sont pas
exploitées, une gestion catastrophique
qui dure depuis plus de 50 ans, devenue
la risée de la communauté agronomique
internationale. En associant les acteurs
locaux, il est possible de se sortir de la
jachère dès cet automne. En arrêtant les
labours (TCSL), en introduisant des rotations (céréales-légumineuses), entrainant la diminution de la charge pastorale. L’expert a souligné : « Le réveil sera
brutal et amer pour ceux qui ne pensent
pas qu’incessamment nous serons soumis à un manque de ressources alimentaires, le spectre de la famine n’est plus
qu’à une distance de quelques mois ».
S.A.
çage destiné à accompagner
financièrement les jeunes
entreprises dans leurs premiers
pas”, a indiqué ce responsable
à des journalistes en marge de
la réunion. Ce fonds devrait
notamment permettre de financer “les frais préalables à la
commercialisation du premier
produit, service ou solution de
l’entreprise comme la prise en
charge des salaires, des frais
de recherche et développement, des conseils juridiques
ou des business plans”, a-t-il
expliqué. Outre la loi d’orientation pour le développement des
PME, ce dispositif de soutien
aux entreprises sera également
renforcé par d’autres textes de
lois comme ceux de la normalisation et de la métrologies qui
devraient être adoptés avant fin
2016, a indiqué M. Mebarek. “Il
s’agit d’un arsenal juridique
destiné à assurer l’accompagnement des entreprises”, a-t-il
souligné. “La situation économique difficile que connaît
aujourd’hui l’Algérie nous pousse à réfléchir davantage pour
soutenir l’émergence, le développement et la pérennisation
des start-up algériennes”, a
ajouté ce responsable. M.
Mebarek a aussi fait valoir que
la mise en place d’un département ministériel dédié à l’économie numérique “s’inscrit
dans le cadre de cette
démarche”. Evoquant, d’autre
part, la participation algérienne
à l’évènement Vivatechnology
Paris (Vivatech), le représentant du ministère de l’Industrie
a mis l’accent sur la nécessité
“d’institutionnaliser” cette participation pour les prochaines
15
éditions de Vivatech qui constitue un carrefour mondial de l’innovation, de la technologie et
de l’économie basée sur le
savoir.A noter que dix start-up
algériennes ont été sélectionnées pour prendre part à cette
rencontre
internationale
annuelle qui verra la participation de plus de 5.000 start-up
venues des cinq continents en
plus de 400 intervenants de
renommée mondiale et dont la
plupart sont des patrons des
grandes firmes internationales.
Les jeunes promoteurs algériens présenteront à cette occasion leurs services et solutions
en matière de télé gestion des
services publics, les paiements
électroniques par le biais d’objets connectés (smart phones,
TV....), systèmes de protection
anti-vol de véhicules, les
plates-formes de statistiques
économiques. L’objectif de
cette participation porte, en
premier lieu, sur la mise en
réseau des start-up algériennes avec leur paires des
autres pays, mais aussi
essayer de trouver des investisseurs et des clients potentiels parmi les patrons des
firmes présentes, ont expliqué
ces jeunes porteurs de projets.
Pour rappel, ces dix entreprises
ont été sélectionnées par un
comité de parrainage composé
de représentants du ministère
de l’Industrie et des Mines, du
cluster numérique (ADC), du
cabinet de consulting EY (ex.
Ernst and Young), et de chefs
d’entreprises sur le critère de
leur potentiel en industrie
numérique, a-t-on expliqué lors
de la rencontre.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
Ligue 1 et 2
Le MC Alger
premier club
à reprendre
l’entraînement
UAFA
Fixation des
critères de
participation
à la coupe arabe
des clubs
L’Union arabe de football (UAFA) a indiqué que
les clubs concernés par la
coupe arabe des clubs de la
saison 2016-2017 sont seulement les champions ou
vice-champions de leurs
pays respectifs pour l’exercice 2015-2016, ainsi que
les détenteurs des coupes
nationales ou les finalistes
de l’édition 2015-2016.
Cette compétition, à l’arrêt
depuis 2013, sera relancée
lors de l’exercice prochain.
Une décision prise lors de la
réunion du comité exécutif
de l’UAFA tenue le week-end
dernier à Djeddah (Arabie
Saoudite). Le représentant
algérien dans cette épreuve
sera qualifié d’office au
deuxième tour préliminaire
programmé pour novembre
et décembre prochains,
grâce à la première place
arabe que détient l’Algérie
au classement de la
Fédération internationale de
football (Fifa) du mois de juin
en cours. La phase finale,
dont le lieu qui l’abritera n’a
pas été divulgué, est prévue
pour août 2017 avec la participation des huit formations
(4 asiatiques et 4 africaines)
issues du deuxième tour, en
plus du représentant du pays
hôte. Les neuf équipes
seront réparties sur trois
groupes de trois chacun. Le
premier de chaque poule
validera son billet pour les
demi-finales, auxquelles participera aussi le meilleur
deuxième des trois groupes.
Les Fédérations de football
arabes ont jusqu’au 14 juillet
pour communiquer les noms
de leurs représentants, précise encore l’UAFA.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Jeudi 23 juin 2016
Quotidien national d’information
Réunion du Bureau fédéral de la FAF
Tindouf
Aucun coach des Verts recruté
Le parc de loisirs “Ladjoued”
ouvre ses portes au public
bureau fédéral a décidé de suspendre le
joueur Zineddine de toutes les équipes nationales.
Le MC Alger est le premier club des deux Ligues 1
et 2 professionnelles en
Algérie non concernés par
les compétitions africaines à
avoir repris l’entraînement
en vue de l’exercice 20162017 en effectuant mardi
soir sa première séance au
complexe sportif MohamedBoudiaf. Néanmoins, dix
joueurs seulement ont pris
part à cette session de travail en présence de quelques centaines de supporters venus découvrir le nouveau visage du club détenteur de la Coupe d’Algérie.
Auparavant, l’ES Sétif et le
MO Béjaia, engagés respectivement dans la Ligue des
champions et la Coupe de la
Confédération, avaient été
les premières formations de
la Ligue 1 à reprendre le travail. Les deux équipes ont
disputé le week-end passé
leur premier match dans la
phase de poules des deux
épreuves.
Jeudi 23 juin 2016
Equipe nationale U17
Le Bureau Fédéral a tenu sa réunion
statutaire élargie aux présidents des
ligues régionales le mardi 21 juin 2016
au Centre Technique National de la
FAF, sous la présidence de M.
Mohamed Raouraoua, président de la
Fédération algérienne de football au
cours e laquelle on apprend, ente
autres, qu’aucun coach des Verts n’a
été recruté.
es relevés des conclusions, on
retient que « au jour d’aujourd’hui,
aucun entraîneur n’a été recruté
pour l’équipe nationale A. Les techniciens de
très haut niveau sont excessivement chers.
Les responsables de la fédération prendront
leur temps pour trouver l’entraîneur qui permettra à l’équipe nationale d’atteindre ses
objectifs qui sont les suivants : au moins une
place de demi-finaliste à la CAN-2017 et une
qualification en Coupe du monde-2018. Le
recrutement du futur sélectionneur national
dépendra aussi du tirage au sort des éliminatoires de la Coupe du monde-2018 prévues
ce vendredi 24 juin au Caire. ». Le bureau
fédéral se félicite de la bonne prestation de
l’équipe nationale qui s’est brillamment qualifiée pour la CAN-2017 et remercie M. Nabil
Neghiz, sélectionneur national par intérim et
les membres du staff technique d’avoir
réussi leur mission aux Seychelles. Par ailleurs, une délégation de la FAF se déplacera
au Caire pour assister le 24 juin prochain au
tirage au sort de la phase de groupes des
qualifications de la Coupe du Monde,
Russie-2018, dont les matches débuteront
au mois d’octobre prochain. D’autre part, le
dossier pour enrôler de jeunes talents algériens en Europe est en cours. A propos de
l’Equipe nationale Olympique, il n y aurait
pas de stage à l’étranger. L’équipe nationale
olympique poursuit sa préparation pour les
Jeux Olympiques de Rio de Janeiro 2016.
L’équipe nationale olympique qui effectue un
stage d’oxygénation à Tikjda jusqu’au 29 juin
prochain, entamera un second stage à partir
du 8 juillet 2016 au CTN et affrontera en amical l’équipe olympique d’Irak les 13 et 17 juillet 2016 à Alger. Selon la disponibilité des
sparring-partners, d’autres matchs amicaux
pourraient être programmés avant le départ
au Brésil.
D
Cas Zineddine Ferhat
Après s’être absenté du stage de Tikjda,
le joueur de l’équipe nationale olympique
Zineddine Ferhat s’était une nouvelle fois
absenté à la commission de discipline de la
Ligue. En guise d’excuse, il a expliqué qu’il
avait eu l’autorisation du sélectionneur nationale pour s’absenter du stage et aller signer
un contrat au profit d’un club français.
Néanmoins, le rapport du sélectionneur
national M. André-Pierre Schurmann et de
l’administration de l’équipe nationale olympique disent le contraire. Tous les rapports
confirment donc que le joueur a refusé de
rejoindre la sélection qui prépare une compétition internationale d’une grande importante pour le pays. Par conséquent, la commission de discipline a appliqué la réglementation en infligeant à Ferhat une suspension
de six mois assortie d’une amende de 200
000 dinars. Pour toutes ces raisons, le
L’équipe nationale U17 continue sa préparation en prévision des qualifications de la
Coupe d’Afrique des nations U17 conformément au calendrier arrêté. L’équipe nationale
U17 affrontera au premier tour des qualifications de la CAN son homologue de Libye, les
25 et 29 juin à 22h00 au stade Omar-Hamadi
de Bologhine. Le président de la Fédération
a donné des instructions afin que les membres de la délégation libyenne qui ont pris
leurs quartiers à l’école de l’hôtellerie de Aïn
Bénian soient mis dans les meilleures conditions de séjour.
Direction technique nationale
L’Académie de la FAF qui a déjà donné
ses fruits par le passé sera relancée le 1er
octobre 2016 au plus tard pour les U20 et au
début 2017 pour les U17. La structure qui
devrait abriter les futurs sociétaires de
l’Académie à Sidi Moussa n’étant pas encore
prête, les jeunes joueurs seront hébergés
dans un centre mis à la disposition de la FAF
par le Ministère de la Jeunesse et des Sports
en attendant la finition des travaux au Centre
technique nationale de la FAF.
Ligue de Football Professionnel
Le président la Ligue de Football
Professionnel a exposé au bureau fédéral le
bilan des compétitions 2015/2016 et présenté le plan d’action 2016/2017. La LFP a
d’ores et déjà pris les dispositions nécessaires pour le démarrage de la nouvelle saison
2016/2017, notamment l’élaboration des
calendriers, le lancement de l’opération d’audit des stades et l’enregistrement des licences. La LFP a préparé et publié sur son site
internet le nouveau règlement intérieur des
clubs professionnels ainsi que le contrat type
liant les joueurs aux clubs professionnels.
Sur les 31 stades visités, 10 ont été homologués, des réserves non suspensives ont été
émises sur 16 stades, des réserves suspensives ont été émises sur 5 stades, 3 en Ligue
1 Mobilis et 2 en Ligue 2 Mobilis. Initialement
prévue à la mi-août, la Super Coupe a été
décalée au 1er novembre 2016 en raison de
la présence de plusieurs joueurs des deux
équipes au sein de la sélection nationale
olympique qui représentera les couleurs
nationales aux Jeux Olympiques de Rio
durant le mois d’août. La finale de la Super
Coupe d’Algérie opposera l’USM Alger,
champion d’Algérie en titre et le MC Alger,
vainqueur de la Coupe d’Algérie 2016.
D’autre part, le bureau fédéral a décidé de
changer le nom du championnat national
U21. Dorénavant, ce championnat sera
dénommé Championnat d’Algérie de la
réserve. Enfin, les clubs peuvent faire trois
prêts. Un seul joueur peut être prêté par un
club à un autre.
Compétitions internationales
Pour les compétitions internationales,
l’Algérie sera représentée par l’USM Alger,
champion d’Algérie et la JS Saoura,
deuxième du championnat qui joueront la
saison prochaine la Ligue des Champions
d’Afrique. Le MC Alger, vainqueur de la
Coupe d’Algérie et la JS Kabylie, troisième
du championnat représenteront l’Algérie
pour la prochaine édition de la Coupe de la
Confédération. Le NA Husseïn Dey, finaliste
de la Coupe d’Algérie, jouera la saison prochaine la Coupe Arabe des clubs comme le
stipulent les dispositions réglementaires de
l’Union arabe selon lesquels le premier ou le
deuxième du championnat ou le vainqueur
ou le finaliste de la Coupe nationale prend
part à la compétition arabe.
Enfin, les derbys du centre risquent de ne
pas se dérouler au 5-Juillet si l’administration
du Complexe olympique Mohamed Boudiaf
ne s’acquitte pas de la quote-part des clubs
et de la Ligue dans les plus brefs délais.
Chambre de Résolution des Litiges
Après la fin de la saison, la Chambre de
16
Résolution des Litiges a reçu beaucoup de
dossiers émanant de joueurs professionnels
non payés depuis plusieurs mois. La CRL a
prononcé cinquante sept (57) décisions en
faveur de joueurs et une seule en faveur d’un
club. Trente trois (33) joueurs ont été libérés
jusque-là. Les clubs qui n’ont pas assaini
leurs contentieux et apuré leurs dettes à l’endroit des joueurs professionnels seront interdits de recrutement pour la saison prochaine
et traduits devant la commission de discipline de la LFP. Clubs de Ligue 1 : CS
Constantine, RC Arbaa, MC Oran, USM
Harrach, RC Relizane, CR Belouizdad, USM
Blida. Clubs de Ligue 2 : CA Batna, O
Médéa, CABB Arreridj, USMM Hadjout, JSM
Béjaia, USMB Abbes, OM Arzew, AS Khroub.
Ces clubs seront convoqués devant l’organe
juridictionnel pour justifier leur situation au
plus tard fin juin 2016. Si la situation des
clubs concernés demeure inchangée, les
sanctions prévues par les règlements seront
rigoureusement appliquées et peuvent aller
jusqu’à la défalcation de points.
Ligues de Football Amateur
Les présidents des différentes ligues de
football amateur ont fait un exposé sur leurs
différents championnats qui se sont achevés
dans de bonnes conditions. L’ex-président
de la Ligue Inter-régions qui a permis cet
endettement et porté un préjudice certain à
la Ligue sur le plan financier, administratif et
sportif a été sanctionne par la commission
d’éthique qui l’interdit de toute activité dans
les instances du football pour non respect
des statuts et des règlements. De même que
l’ex-secrétaire général de la Ligue Interrégions qui a confirmé ces dysfonctionnements, a purement et simplement démissionné.
Ligue du Football Féminin
Le Président de la Ligue du football féminin a présenté les nouveaux systèmes de
compétition qui comportent un championnat
à deux groupes de huit équipes chacun avec
un play-off pour le haut du tableau et un
play-down pour les équipes classées dernières. Il sera organisé également une Coupe
de la Ligue du football féminin pour augmenter le nombre de matchs et améliorer ainsi
les performances des équipes et des joueuses. D’autre part, la Commission du football
féminin organisera un tournoi au profit de
plus de 150 jeunes joueuses le 21 août prochain à El Tarf. Elle élargira ce genre d’évènements à d’autres wilayas du pays.
Equipe nationale féminine
Un plan d’action a été élaboré par le staff
technique national pour mettre sur pied, en
sus de l’équipe nationale A, une sélection
nationale féminine des U17 et une sélection
nationale féminine des U20 afin de préparer
les futures échéances dont la CAN-2018 et
la Coupe du monde-2018. Le programme
des stages sera arrêté incessamment et les
premiers regroupements auront lieu dès
octobre 2016.
Un parc d’attraction baptisé
“Ladjouad” a ouvert ses
portes lundi soir au public à
Tindouf, comblant ainsi un
grand déficit en pareilles
structures de détente et de
loisirs dans la wilaya.
e projet, réalisé par une Sarl dans
le cadre de la concession accordée via le dispositif de l’Agence
national de développement de l’investissement (ANDI), et qu’avaient inauguré un
peu plus tôt les autorités de la wilaya,
comprend plusieurs aires et structures de
détente, des restaurants ainsi que des
attractions pour enfants et autres espaces. Appelé à apporter une bouffée d’oxygène aux familles tindoufies, il devra, en
outre, connaitre, au cours des trois prochains mois, une extension pour y ajouter
des espaces de jeu et d’autres servitudes,
C
Centres commerciaux à Oran
Une destination privilégiée après l’iftar
es grandes surfaces et centres commerciaux nouvellement réalisés à Oran sont devenus une destination privilégiée
après l’iftar. En plus des sorties
dans les espaces verts et jardins et au niveau des ronds
points de la ville à la recherche
de divertissement, les oranais
prennent du plaisir à faire du
shopping dans les centres commerciaux ouverts le soir. Ces
grandes surfaces attirent de
plus en plus de familles après la
rupture du jeûne et connaissent
un mouvement ininterrompu
jusqu’à 2 heures du matin.
L’affluence
engendre
un
embouteillage sur les routes
menant à ces supermarchés à
partir de 21H30mn, avec des
pics après la prière de Tarawih
(surérogatoires). Alors que certaines familles y affluent pour
faire emplette, d’autres se
contentent de s’offrir une
récréation surtout que ces gran-
L
Commission de coordination avec
les ligues
Le président de la Commission de coordination avec les ligues, Dr Yacine Benhamza
a présenté un rapport sur le déroulement des
assemblées générales électives tenues
depuis le mois de mai 2016. Outre la Ligue
de football professionnel et la Ligue nationale du football amateur, trente quatre (34)
ligues de wilayas ont déjà tenu leur AGE. Les
quatorze (14) ligues de wilaya restantes
organiseront leurs AGE très prochainement.
Le cas de la ligue Inter-régions sera réexaminé par le Bureau fédéral à la fin de la
période d’enregistrement et d’engagement.
des surfaces disposent d’espaces de loisirs, notamment pour
enfants, et de crèmeries. Un
shopping après l’iftar procure
du bien aux ménagères après
une rude journée de labeur,
comme l’ont affirmé nombreuses d’entre-elles rencontrées
dans ces espaces. Karima, une
ménagère rencontrée dans un
centre commercial à la cité “Essalem” (Ex Saint Hubert),
trouve que cet espace est
devenu un véritable exutoire
pour elle après une longue et
difficile journée à la maison à
s’occuper des enfants et du
f’tour. Le manque de lieux de
divertissement à Oran fait que
ce centre très animé est devenu
une destination favorite pour
elle et pour sa famille, a-t-elle
fait savoir, déclarant trouver
“inconcevable de sortir la journée notamment en telle période
caniculaire. Je fais toutes mes
courses le soir et en même
temps, mes enfants peuvent se
divertir”. Pour El Alia le confort
et la sécurité sont les choses
qui l’ attirent le plus dans ces
espaces qu’elle visite au moins
une fois par semaine. “Ce qui
intéresse le plus le citoyen c’est
sa sécurité celle de ses enfants
et ces grandes surfaces la procurent”, a-t-elle souligné.
Des espaces pour
les grands et les petits
De son côté, Mohamed
explique que son penchant
pour le shopping le soir est
motivé par un désir d’éviter les
sautes d’humeur pendant le
jeûne, surtout qu’il a pris “la
décision de s’abstenir de fumer
définitivement”, ajoutant que les
grandes surfaces rassemblent
tous les moyens de loisirs et de
distractions comme les salles
de cinéma en (7D), des halls de
bowling et jeux électroniques et
des salles de jeux pour les
enfants, ainsi que des cafétérias, des crèmeries et des fastfood. Saïd, fonctionnaire et
passionné du shopping, trouve
que les prix pratiqués dans les
grandes surfaces sont les
mêmes qu’ailleurs et parfois
mieux. Bien que ces structures
puissent procurer du bien du
point de vue activités récréatives, les embouteillages rencontrés sur la route et la saturation
des parkings gâchent le charme
de telles sorties. Parfois, le visiteur est obligé d’attendre des
heures pour dénicher une place
au parking. Dans les meilleurs
des cas, il trouve une place de
stationnement
dans
des
endroits éloignés du centre
commercial. Rencontrée au
supermarché “Lieper City”,
Amina a indiqué avoir visité ce
lieu trois fois depuis le début du
mois sacré et dans l’une des
ces visites elle a rebroussé che-
min après plus d’une heure et
demi d’attente, soulignant que
c’est l’unique point noir de ces
espaces commerciaux.
Pour Mokhtar, de grands
embouteillages commencent
avant même d’arriver et les
visiteurs doivent venir plus tôt
pour décrocher une place dans
le parking. “Une fois le parking
rempli, nous sommes obligés
de chercher un stationnement
dehors au risque de faire l’objet
de vol”, a-t-il dit. En dépit de ces
péripéties,
l’engouement
demeure si fort pour les grandes surfaces, qui ont largement
contribué à donner un nouveau
cachet à El Bahia. Un nouveau
centre commercial de la marque “Ardis” avait été inauguré
dernièrement. Au moins cinq
autres grandes surfaces seront
ouvertes prochainement pour
contribuer à l’éradication du
commerce informel, a estimé le
wali
Le bourek annabi
Commission fédérale des arbitres
A partir de la saison prochaine, des commissions de désignation des arbitres autonomes qui ne comprendront pas de membres
des organes exécutif seront mises en places
et disposeront d’outils informatiques spécifiques pour cette opération.
selon les responsables en charge du projet. Les citoyens, tout aussi bien que les
autorités locales, ont salué la réalisation
de ce projet qu’ils ont qualifié “d’acquis
important” pour les habitants de la wilaya
de Tindouf de façon générale, les enfants
en particulier, en leur offrant un cadre de
détente et de loisirs répondant à toutes les
normes et qui faisait énormément défaut
dans cette région. Cet espace récréatif est
bien doté pour l’accueil du grand public,
que se soit du point de vue des moyens
de détente et de distractions que de celui
de la sécurité avec l’installation de caméras de surveillance et la mobilisation
d’agents pour sécuriser les lieux, selon les
responsables locaux. Il aura un impact
“positif” sur la région, en tant que projet
novateur inscrit sur la liste des nouveaux
investissements au bénéfice de la wilaya
de Tindouf, et ne manquera pas de générer de nombreux emplois pour les jeunes,
ont-ils ajouté.
Réalisé pour un financement de 50 millions DA, ce projet s’étend
sur une superficie de deux (2) hectares,
selon sa fiche technique
Un “label” spécifique de la Coquette
i la cuisine demeure “une affaire de
femmes” en règle générale, en ce
mois sacré, il en va autrement à Annaba
où durant cette période le bourek constitue une quasi-spécialité masculine.
Accompagnant la traditionnelle chorba,
ce met léger est essentiellement préparé
avec du fromage, des olives et de la
purée de pomme de terre. Le tout est
enroulé dans des feuilles de khatfa
(appelées diouls dans d’autres régions
du pays), réalisées à base de semoule
et de blé dur. Les jeunes préparateurs
de bourek annabi n’ hésitent pas à rajouter d’autres ingrédients pour davantage
de saveurs au grand régal des papilles
de leurs clients.
Viande hachée, poulet, escalope, cre-
S
vette et thon sont proposés et les fins
gourmets en choisissent un ingrédient
ou deux, parfois un mélange de tout
pour un cocktail de saveurs agréables.
Durant le ramadhan, la présence du
bourek sur la meïda du f’tour est pratiquement sacrosainte à Annaba et, dans
beaucoup de maisons, les ménagères
sont libérées de la charge de sa préparation par les hommes qui semblent
prendre du plaisir à préparer eux-mêmes
leur bourek du f’tour.
Le bourek, une affaire
d’hommes
D’autres Annabis considérant aussi
que le bourek est affaire d’homme libèrent aussi leurs épouses de la charge de
sa préparation en l’achetant. Au cœur
de la Coquette, se multiplient les commerces de préparation de bourek mais
tous n’ont pas la même réputation. Ainsi
Amar de la cité Bouzerade Hocine et le
restaurant Bourek Annabi de la cité
Didouche-Mourad s’affirment au “top
two” des meilleurs préparateurs de bourek. Pour un des cuistots de chez
“Amar”, le bourek annabi est un label
dont la réputation est établie à travers le
pays et même parmi la communauté
algérienne installée en France, au
Canada et en Grande-Bretagne.
La préparation des feuilles de bourek
est, elle, une activité annexe dans
laquelle se sont spécialisées plusieurs
femmes au foyer qui en font une source
9
de revenues complémentaires avec un
tarif allant de 5 à 10 DA la feuille. Ces
diouls, faits maison, sont vendus sur les
places commerçantes et aux entrées
des boucheries de la ville. Pour les préparateurs de bourek dont les boutiques
sont légion à Annaba, cette activité est
très lucrative avec un bourek cédé à 100
DA pour un “ordinaire”, tandis que que
pour le spécial, le prix monte au fur à
mesure que le client devient plus exigeant en saveurs et ingrédients. De tous
les mets traditionnels, c’est bien le bourek qui semble à Annaba continuer de
tenir tête à la marée des magasins de
fastfood et de la restauration rapide.
Indétrônable, ce mets semble encore
avoir de beaux jours à couler.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Jeudi 23 juin 2016
Contribution
La pensée et la philosophie
du 19 juin 1965
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
Allemagne, Pologne,
Croatie, Hongrie et
e
Slovaquie en 8 de finale
EURO
2016
" La justice sera égale pour tous Elle sera exempte d'arbitraire et soustraite à toute pression. Elle ne sera pas l'instrument de la
politique d'un homme, mais celui de la révolution ".
H.BOUMEDIENE, discours
fait à l'occasion du 3ème
anniversaire de
l'indépendance
.Boumediene (Allah
Yarhmo),
homme
d'Etat, mérite bien une
pensée fidele pour ses bonnes œuvres révolutionnaires
pratiques et conceptuelles.
C'était un 19 juin 1974, fête du
redressement de la révolution,
il avait proclamé depuis
Constantine une pensée fondée qui se concrétise,
aujourd'hui, tout en prononçant dans son fabuleux discours aux cadres du parti : " Si
jamais un gouvernement
bourgeois s'installait dans
notre pays avec ses appareils
et sa police, le paysan et l'ouvrier ne connaitraient que
l'avilissement ; il va sans dire
aussi qu'une classe bourgeoise serait créée et serait
pire que le colonialisme ".
"La révolution se reflète dans
les couches sociales de la
nation, elle est synonyme
d'action et d'effort", meeting
de Batna (24 février 68)
H. Boumediene était aussi un
progressiste, un socialiste
émérite, un révolutionnaire
éprouvé qui croyait dur
comme fer que le vrai pouvoir
révolutionnaire est l'émanation des travailleurs et des fellahs, et ce dit " pouvoir "
œuvre sans cesse dans l'unique intérêt des travailleurs et
des fellahs. La bourgeoisie,
c'était le capitalisme industriel
privé et vis versa. Dans les
années 70, les notions de globalisation, financiarisation qui
représentent aujourd'hui ce
capitalisme financier traine
avec lui non pas la bourgeoisie compradore d'hier mais
une oligarchie financière. Du
capitalisme industriel (trustmultinationales…) au capitalisme financier (bourses-banques-FMI…). Le monde d'hier
était constitué de deux blocs
et un tiers -monde vivant dans
la sphère des non alignés au
milieu d'une guerre froide.
Aujourd'hui, un autre monde
unipolaire ou l'impérialisme et
le sionisme représentent les
instruments efficaces de l'oligarchie financière ou la loi de
la force exige et oblige à ce
que tout le monde doit être
soumis à de nouvelles lois, à
la force du plus fort et à la
H
nouvelle morale financière.
Boumediene, en dehors de sa
politique extérieure, construisait son pouvoir à travers une
conception philosophique et
un paragrammatisme effectif
et positif qui trouve un écho
sincère parmi la population
algérienne , car il croyait dur
à la justice sociale et sans elle
, il ne pouvait avoir de salut
.La conscience des algériens
ne pouvaient accepter qu' une
catégorie d'algériens se soient
enrichis indument alors que
d'autres comptent dans le
besoins, la gène et même la
pauvreté. Boumediene croyait
au fond de lui-même en une
société plus équitable.car
pour lui la société ne peut être
vivable que dans la mesure où
il existe un minimum de cohésion sociale basée sur le
mérite, les valeurs universelles et la morale sociale.
Cet ensemble de principes, de
pensées, d'approches revient
principalement à l'état d'y
veiller scrupuleusement il
disait aussi " qu' il nous faut
un
appareil
administratif
constituant une véritable charpente de l'état ,soumis à la
seule autorité des lois, dans le
respect de nos options fondamentales d'où seront bannis
l'irresponsabilité, le laisser
aller et certaines mœurs politiques, et par conséquent il
faut construire un état qui
subsiste aux hommes et aux
événements, sans quoi il n'y
aurait point de légitimité, voir
même de raison d'être. Un
état fort qui défend les droits
du peuple, un état jouissant
du respect de tous, un état
forgé d'une morale révolutionnaire, un état fondé sur un
engagement social réel dans
le respect de nos valeurs
nationales, un état capable
d'assurer dans la pérennité
l'ordre et la discipline.
L'honneur lui revient grandement d'être un homme d'Etat,
celui qui a conçu et préparé
un projet de société et un
modèle économique que les "
déboumedienistes " n'avaient
pas laisser le peu de temps
pour entamer un dangereux
virage dont les conséquences
nous les subissons jusqu'à
aujourd'hui, les secousses
sont fortes et peuvent entrainer le pays dans un abime
sans issu. L'Etat, le pouvoir, le
régime et le système sont
contestés vivement, et ce,
depuis1980, cela a commencé
par Brahimi qui avait déstructuré les entreprises industrielles au profit d'une économie
de consommation suivie du
PAP( programme anti-pénurie), le pouvoir de l'époque
avantageait et favorisait la
bourgeoisie compradore, les
spéculations étaient le moyen
d'enrichissement sans mérite,
le but visait l'effacement de ce
qui a été fait durant les
années 70 . Certes, après
octobre 88, un virage a été
effectué vers un autre système plus libérale ou le FMI
et la Banque mondiale sont
venus pour mettre en œuvre
la théorie de M. Friedman en
expérimentation,
privatisations, liquidations, chômage,
inflation, dévaluation … tel
était le lot de cette reforme au
profit de nouveaux oligarchies
sans scrupules.
La situation dans le pays s'est
manifestée par une nouvelle
valeur négative qui s'est installée dans la société, dans
l'état, dans le pouvoir, dans le
système, dans le régime et de
toute sorte de pourrissement
issu de cette valeur négative
telle la corruption-le laxisme le non droit- les détournements- l'impunité-le gaspillage- le vol- l'anarchie- l'import-import-la bureaucratie-le
clientélisme- ANSEJ- l'informel-la fraude- l'évasion fiscale- trabendo-piston-l'injustice- iniquité- saleté de l'environnement- la dévalorisation
de la valeur travail………….
Le destin de ce pays est suspendu par les forces du mal et
de destructions à grande
échelle, dans sa politique,
dans son économie, dans sa
déstructuration sociale, de
l'effacement
des
valeurs
sociales,
suivie
d'une
déchéance
intellectuelle,
mentale, physique, éducative,
sociale…… La pensée de
Boumediene était basée sur
l'esprit de la révolution, celle
qui exige que les responsabilités soient partagées selon les
mérites et que soient félicités
ceux qui réussissent dans leur
taches et missions de création
de valeur, d'organisation, de
bien faire, de progrès…et
écartées ceux qui ont failli.
Cet esprit a prévalu pour son
temps, aujourd'hui, c'est l'inverse qui se produit et qui
mène la dance dans l'arène
du pays par la médiocrité
interposée.
Lors du 7eme anniversaire du
19 juin en juin 1972,
Boumediene disait à Skikda :"
Si à chaque fois, le pouvoir a
respecté ses objectifs et tenu
ses promesses, c'est tout
d'abord parce que son action
se fonde sur les réalités
concrètes et non sur des spéculations hasardeuses "
A son époque, les années 70
ont été marquées par le choix
du pouvoir, c'est-à-dire définir
un système d'organisation, de
direction, car la révolution
avait besoin d'une autorité qui
décide et qui prenne ses responsabilités, qui soit prête en
cas d'erreur à rendre des
comptes, et si elle commet
une faute grave, à en payer le
prix. Ce système a été critiqué, et c'est tout a fait légitime, " c'est normal " comme
disent les algériens, car il
n'existait pas de démocratie,
ni de parlement, ni de liberté
d'expression, la phase historique que le pays avait traversé
exigeait une direction solide,
aujourd'hui, les institutions
existantes ressemblent a des
coquilles vides. Boumediene
n'exagérait pas , lorsqu'il ne
cessait de réaffirmer souvent
que l' indépendance politique
de l'Algérie n'aurait aucun
sens et aucun contenu, si
elle n'est pas directement suivie d'une indépendance économique, c'était son explication pour nous signifier la
liquidation des bases du colonialisme et du néocolonialisme ainsi que l'élimination de
l'impérialisme et la mise à la
disposition du peuple de tou-
tes les richesses du pays .
Boumediene
a
toujours
refusé qu'un grand pays ou
de
grandes
institutions
comme le FMI, la Banque
mondiale puissent décider de
notre destin, nous voila laissé
aujourd'hui à autrui le soin de
régler nos propres affaires
négocier en notre nom ou
trouver les mauvaises solutions en notre lieu et place. Le
prix de la souveraineté et de
la dignité a été dévalué, le
compter sur soi, faire un choix
entre une vie facile et une voie
difficile a été laissé aux oligarchies et le peuple n'est
plus maitre dans son propre
pays. " Le 19 juin 1965 a été
imposé par l'histoire .C'est un
réajustement révolutionnaire
après la déviation apparue
dans le cour de la révolution,
la révolution des masses
populaires que nous affirmons
être collectives ".( discours
lors de l'inauguration du
musée national de la révolution 10/07/65). La vraie explication du 19 juin 1965, disait
Boumediene, lors d'une réunion des cadres de l'Est algérien
à
Constantine,
le
06/03/66, se résume ainsi : ni
leader, ni leadership, ni prophète, mais une harmonie
logique et une coordination
systématique entre le pouvoir
et la base et la participation de
la base et du pouvoir à toutes
les décisions à prendre.
BENALLAL MOHAMED
*K.Mameri : citation
du Président Boumediene
dans l'Héritage :
Que reste-t-il ?
Indemnisation des pieds noirs
Le niet d'Alger
Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a affirmé, mardi
à Alger, qu'il était impossible d'indemniser les pieds-noirs pour
leurs biens immobiliers. Dans une déclaration à la presse, à l'issue de la signature d'un accord de coopération avec le Haut
commissariat à l'Amazighité (HCA), Zitouni a souligné qu'il était
impossible de satisfaire la demande des pieds-noirs portant
indemnisation financière pour leurs biens immobiliers en
Algérie". "C'est la France qui a occupé l'Algérie, pillé ses richesses et les biens de ses citoyens", a-t-il rappelé, soulignant qu"il
revient à l'Algérie de revendiquer la restitution de ses biens spoliés, notamment les archives". Il a, par ailleurs, estimé que "toutes les lois et chartes internationales confortent la position de
l'Algérie sur ce point".
Brexit : quand Londres " atomise " l'UE
Suite de la page une
La France elle perdrait environ
3,2 milliards d'investissements
britanniques dans son économie. Le problème pour les
économies allemande et fran-
çaise se poserait surtout au
moment d'établir un budget
européen post-Brexit. Le
Royaume-Uni est le deuxième
contributeur net, derrière
l'Allemagne et à égalité avec
la France. 5,8 % des dépenses de l'UE sont dues à l'ar-
gent britannique. Français et
Allemands seront attendus
afin de combler ces éventuelles pertes. Peut-être un effet
domino ? Pour le moment, les
électeurs suédois sont plutôt
bien dans l'Union européenne.
44 % d'entre eux souhaitent y
8
rester, et 32 % en sortir. Mais
l'hypothèse d'un Brexit fait
réfléchir dans le nord de
l'Europe. Un sondage de l'institut suédois SIFO montrait fin
avril que l'opinion publique
s'inverserait si les Britanniques
quittaient l'UE. 36 % des
Suédois sondés voudraient
faire de même, 32 % souhaitant rester dans l'Union. C'est
dire que cette histoire de
Brexit, véritable cauchemar
pour l'Europe, risque d'atomiser celle-ci…
R.B.
buteur polonais
Blaszczykowski (54') a offert
la qualification à son pays.
L'Allemagne termine en tête
du groupe C et la Pologne
deuxième. L'Irlande du Nord
troisième avec trois points
devra attendre le résultat des
autres groupes pour savoir si
elle rejoindra les huitièmes de
finale. Au total on connait 11
des 16 équipes qui participeront aux huitièmes de finales
qui se dérouleront de samedi
à lundi.
Les équipes qualifiées :
Gr.A : France (1er), Suisse
(2e)
Gr.B : Pays de Galles (1er),
Angleterre (2e), Slovaquie
(3e)
Gr.C : Allemagne (1re),
Pologne (2e)
Gr.D : Espagne, Croatie
Gr.E : Italie
Gr.F : Hongrie
Les équipes éliminées :
Gr.A : Roumanie
Gr.B : Russie
Gr.C : Ukraine
Les affiches
des 8e de finale
Allemagne, vainqueur de l'Irlande du
Nord (1-0) et la
Pologne, qui a battu l'Ukraine
(1-0) ont décroché mardi leur
qualification pour les 8e de
finale de l'Euro-2016, les
champions du monde alle-
L'
mands prenant la premièrere
place du groupe C.
Par effet de dominos, trois
autres équipes ont également
assuré leur place pour les
huitièmes de finale sans
même jouer: la Croatie, la
Slovaquie et la Hongrie. La
première affiche des huitièmes de finale opposera la
Suisse à la Pologne, samedi
à Saint-Etienne.
Côté allemand, le but de la
victoire a été inscrit par
Gomez (29'), alors que dans
l'autre match du groupe, le
Samedi (14h00) :
Suisse - Pologne,
à Saint-Etienne.
Lundi (16h00) :
Italie - Espagne,
au stade de France
AJ Auxerre
Ghislain Guessan
(ex-RC Arbaâ) à l'essai
L'ex-attaquant ivoirien du
RC Arbaâ, club relégué en
Ligue 2 algérienne de
football, Ghislain Guessan a
été mis à l'essai par l'AJ
Auxerre (Ligue 2/France) en
vue d'un éventuel
recrutement cet été,
rapporte la presse locale.
uteur de 10 buts la saison dernière avec le
RCA, Ghislain (23 ans)
a entamé ses essais lundi, à
l'occasion de la reprise des
entraînements du club bourguignon. Outre Auxerre, le
joueur intéresse également
Valenciennes, Nîmes et
Troyes. Des clubs allemands
A
et turcs sont également sur
ses traces. L'attaquant ivoirien
est passé par le centre de formation de Nantes mais après
quelques incartades, il a été
renvoyé. Direction l'Italie et
Padoue en Serie B italienne
pour une saison avant un
détour par Tours (France) sans
jouer puis enfin l'Algérie en
2014. Ghislain Guessan, dont
le contrat avec le RCA courait
encore jusqu'en 2017, est
contraint de quitter le championnat algérien en raison
de la relégation de son équipe
et la réglementation décidée
par la Fédération algérienne
de football (FAF) d'interdire
le recrutement des joueurs
étrangers.
Toufik Rouabah nouvel entraîneur
e technicien Toufik
Rouabah est désormais le nouvel entraîneur
du nouveau promu en
Ligue 1 de football
Mobilis, le CA Batna, en
remplacement de Rachid
Bouarrata, dont le contrat
a été résilié, a appris
l'APS auprès de la direction du club.
Le technicien sétifien est
devenu le nouvel entraîneur du CAB, pour la
nouvelle saison et avec
CR Belouizdad
Un stage
à Tlemcen
et un autre
au Maroc
au menu
Le CR Belouizdad effectuera
deux stages préparatoires, dont
un au Maroc, en vue de la saison 2016-2017.
"La reprise des entraînements
est fixée au 8 juillet. Le premier
stage, basé essentiellement sur
le volet physique, aura lieu à
Tlemcen après les fêtes de
l'Aid, alors que le second est
prévu éventuellement au Maroc
au cours duquel les choses
sérieuses vont commencer", a
affirmé l'entraîneur Fouad
Bouali, qui va finaliser son
contrat "dans les prochains
jours". Bouali va succéder au
technicien français Alain Michel
dont le contrat est arrivé à
terme. Le natif de Tlemcen avait
déjà coaché le Chabab en
2012. En matière de recrutement, le club phare de Laâquiba
a assuré jusque-là l'arrivée du
milieu Nassim Bouchema (USM
Alger), de l'attaquant Sid Ali
Lakroum (WA Boufarik) et du
défenseur Kamel Zeghli (JSM
Béjaia). En revanche, le
Chabab a enregistré le départ
de son portier international
Malik Asselah qui s'est engagé
avec la JS Kabylie, alors que le
milieu de terrain camerounais
Gil N'gomo est contraint de quitter le CRB et le championnat
algérien suite à l'interdiction de
recrutement des joueurs étrangers décidée par la FAF.
Eliminatoires
CAN-2017
Trio arbitral
marocain
pour LibyeAlgérie
CA Batna
L
Jeudi 23 juin 2016
qui la direction du club,
compte réaliser "un travail de longue haleine",
a-t-on souligné.
"Nous ne lui avons pas
exigé de jouer les premiers rôles dès cette saison, mais un maintien
honorable parmi l'élite",
détaille-t-on encore.
Le nouvel entraîneur des
"Rouge et Bleu", connu
pour sa rigueur dans le
travail, devrait entamer
dès le 27 juin prochain la
17
préparation, et sera
assisté par Salim Aribi
(ex-international).
La direction du club a
clairement fait le choix de
la continuité en conservant une bonne partie de
l'effectif de la saison dernière, et compte faire
progresser de jeunes
joueurs, et les amener à
maturité, dans la perspective de former une
bonne équipe d'avenir, at-on conclu.
La Confédération africaine de
football (CAF) a désigné un trio
arbitral marocain pour le match
aller Libye-Algérie prévu samedi
prochain au stade Omar
Hamadi d'Alger (22h00) comptant pour les éliminatoires de la
Coupe d'Afrique des nations
CAN-2017 des moins de 17 ans
(U-17), rapporte la Fédération
algérienne (FAF) sur son site
officiel.
Il s'agit de Samir Guezzaz,
assisté de ses deux compatriotes Mouhib Filali et Yahia
Nouali, alors que le quatrième
arbitre est le Marocain Hicham
Tazi. La seconde manche se
jouera également au stade
Omar Hamadi le mercredi 29
juin. La Fédération libyenne
avait accepté de jouer les deux
matchs à Alger en raison de la
situation sécuritaire qui prévaut
au pays.
Sous la houlette de l'entraîneur
Saber Bensmain, les jeunots
des Verts avaient effectué un
regroupement d'une semaine
du 10 au 16 juin, durant lequel
ils sont passés à la vitesse
supérieure.
Actualité
Quotidien national d’information
Faits divers par Samia .Acher
Tébessa
Un adolescent libéré des
mains des ravisseurs
Deux jeunes âgés de 17 et 18 ans, se
sont présentés à la brigade de Gendarmerie
Nationale de Hammamet, pour signaler l'enlèvement de leur voisin (H.M) âgé de 16 ans,
par le nommé (B.A) âgé de 21 ans, alors qu'il
était en leur compagnie à la ville de
Hammamet. Sitôt alertés, les gendarmes de
ladite brigade renforcés par ceux de la section de sécurité et d'intervention du groupement territorial, se sont déplacés sur les lieux,
où après recherches ils ont réussi à interpeller le ravisseur dans une forêt mitoyenne et
secourir l'adolescent qui était dans état de
santé critique et présentant des blessures au
visage occasionnées par l'assaillant lequel l'a
roué de coups de poings. La victime a été
évacuée sur l'hôpital de Tébessa, où elle a
reçu les soins nécessaires. Une enquête est
ouverte.
Annaba
Démantèlement d'un
groupe de malfaiteurs
Les gendarmes de la brigade d'Oued-ElAneb (Annaba) ont présenté devant M. le
Procureur de la République près le tribunal
de Berrahal, six personnes dont une de sexe
féminin et un mineur, pour détention et commercialisation de psychotropes. L'une d'elles
a été écouée et les autres dont la femme ont
été placées sous contrôle judiciaire.
Rappelons qu'agissant sur renseignements,
les gendarmes de la dite brigade, en dispositif de barrage sur la route, reliant Annaba à
Skikda, dans la circonscription communale
d'Oued-El-Aneb, ont interpellé trois des mis
en cause, dont un mineur, à bord d'un véhicule de marque Daïhatsu, en possession de
500
comprimés
de
psychotropes.
Poursuivant les investigations et en vertu d'un
mandat de perquisition, les gendarmes de la
compagnie territoriale de Berrahal, assistés
par ceux de la section de recherches et de la
Section de Sécurité et d'Intervention du groupement territorial, ont interpellé trois membres d'une même famille et saisi dans leur
domicile à la commune d'El-Bouni, 3470 comprimés de psychotropes et soixante quinze
grammes de kif traité ainsi que la somme de
260.000 DA, représentant le revenu de vente
de ces substances.
Comité bilatéral stratégique algéro-malien
D.A et APS.
Algérie et le Mali
ont exprimé leur
volonté d "intensifier " leur coopération dans la
lutte contre l'insécurité, le terrorisme et la criminalité transnationale organisée, notamment dans le cadre du
Processus de Nouakchott,
indique mardi un communiqué sanctionnant les travaux
de la 11ème session du
Comité bilatéral stratégique
algéro-malien. Le communiqué signé à l'issue des travaux de ce Comité co-présidés par le ministre d'Etat,
ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale,
Ramtane
Lamamra, et son homologue
du Mali, Abdoulaye Diop, a
réitéré l'attachement deux
L'
Un agriculteur, s'est présenté à la brigade
de Gendarmerie Nationale d'El-Ghrous
(Biskra), pour remettre vingt (20) faux billets
de banque en coupures de 1000 DA, qu'il a
reçus dans la matinée du même jour lors
d'une transaction de vente de pastèques d'un
commerçant. Le même jour, les gendarmes
de la dite brigade ont interpellé à hauteur du
marché de la localité d'El-Ghrous le mis en
cause et son complice âgé de 20 ans, qui
était en possession de huit (08) autres faux
billets de banque de 1000 DA. Une enquête
est ouverte.
avec des risques de contagions. Les deux parties,
ajoute-t-on dans le communiqué, "encouragent les parties
prenantes à s'investir pleinement dans la réalisation de
l'objectif commun de parvenir
à une paix durable et définitive de façon à permettre au
Mali de se consacrer à la
lourde tâche de promoteur du
développement dans les
régions du nord et dans l'ensemble du pays". Elles ont
également exhorté, à ce titre,
les acteurs internationaux à
poursuivre l'effort de mobilisation de l'appui politique et
technique nécessaire pour la
réussite de l'opérationnalisation de l'accord". Les deux
parties ont échangé, lors de
cette session, les voies et
moyens de renforcer la coopération bilatérale dans les
domaines économique, culturel et sécuritaire. Elles se
sont engagées, selon le communiqué, à tenir à Bamako,
dans les plus brefs délais, la
12ème session de la Grande
commission mixte de coopération placée sous la coprésidence des Premier ministres
des deux pays. Les deux
parties sont convenues,
conclut le communiqué, de
"continuer à travers le Comité
de traduire la volonté politique des deux Chefs d'Etat de
bâtir une relation basée sur
un partenariat stratégique
entre les deux pays". Il a été
convenu, à l'issue des travaux du Comité bilatéral stratégique algéro-malien, de
tenir la 12ème session à
Alger à une date à convenir
d'un commun accord.
D.A et APS
En attendant le jugement final dans l'affaire El Khabar
La défense dépose son mémoire
es avocats du groupe El
Khabar ainsi que ceux
de Ness-prod ont déposé
avant-hier leur mémoire au
niveau du tribunal administratif de Bir Mourad Rais.
Me Bitam, membre de la
défense du ministère de la
Communication, avait relevé,
après l'annonce du jugement,
mercredi dernier, que " l'avis
final du tribunal dans cette
affaire n'aura lieu qu'une fois
émises les réponses aux
observations du juge après
que la défense ait déposé
son mémoire ". En attendant
le verdict dans le fond, " tout
est gelé et rien ne peut être
L
entrepris " par les actionnaires ou par la filiale de Cevital,
a expliqué Me Ksentini à
l'APS, précisant que le tribunal " n'a pas tranché définitivement dans l'affaire ". Pour
ce dernier, le tribunal va se
prononcer dans le fond après
avoir reçu les mémoires des
avocats, estimant que ce procès "particulier" peut être
bouclé avant la période des
vacances des juges à la mijuillet. Selon le quotidien El
Khabar, le juge a reporté l'audience jusqu'au 29 juin de ce
mois. D'autre part, la défense
a fait savoir au juge qu'elle a
pris la décision de se retirer
de l'affaire, ont annoncé les
51 avocats d'El Khabar. Les
avocats ont également mis
au courant de leur décision la
partie adverse. Le ministère
de la Communication avait
introduit une action en référé
auprès de ce tribunal sur la
conformité du rachat du
groupe de presse El Khabar
par le groupe Cevital en se
basant sur les dispositions de
l'article 25 du Code de l'information.
Cet article stipule qu'"une
même personne morale de
droit algérien ne peut posséder, contrôler ou diriger
qu'une seule publication
périodique
d'information
générale de même périodicité éditée en Algérie". Le
PDG du groupe Cevital,
Issad Rebrab, est déjà propriétaire du quotidien Liberté.
En vertu de cette transaction,
le groupe Cevital a acquis
plus de 80% des actions du
groupe El Khabar, une
société par actions (SPA)
incluant le journal éponyme,
la chaîne de télévision KBC,
les imprimeries et une
société de diffusion. Le tribunal avait reporté l'affaire à
quatre reprises.
I.H
Vol qualifié à Jijel
Trois malfaiteurs arrêtés
es gendarmes de la
brigade de Chahna
(Jijel) ont présenté devant
M. le Procureur de la
République près le tribunal
de Taher, trois personnes,
pour association de malfaiteurs et vol qualifié, commis
au préjudice du bureau de
poste de Boucif-OuledAskeur.Elles ont été placées
sous mandat de dépôt.
Rappelons que des
L
citoyens demeurant à
Boucif-Ouled-Askeur, ont
contacté le groupement territorial de Gendarmerie
Nationale de Jijel sur le
numéro vert 10-55, pour
aviser qu'une demi-heure
auparavant, quatre individus non identifiés munis
d'armes blanches (couteaux
et fauchons), ont fait incursion audit bureau de poste,
où ils ont ligoté la rece-
Vol de câble électrique
Sidi Bel Abbes
Arrestation
d'une personne
en flagrant délit
Arrestation de
ressortissants ivoiriens
en situation irrégulière
Lors d'un point de contrôle dressé sur l'autoroute Est-Ouest, dans la circonscription
communale de Sidi-Yacoub (Sidi Bel-Abbès),
les gendarmes de l'Escadron de Sécurité
Routière de Sidi-Bel-Abbes ont interpellé
deux ressortissants ivoiriens, en situation
irrégulière, qui voyageaient à bord d'un autocar assurant la desserte Tlemcen- Alger. Les
étrangers ont été remis aux gendarmes de la
brigade de Sidi-Khaled, qui ont ouvert une
enquête.
parties à la mise en œuvre de
la décision des Chefs d'Etat
et de Gouvernements de
l'Union africaine de mettre en
place une Force africaine
pour lutter contre le terrorisme dans le Sahel. Les
deux parties ont, à cet égard,
appelé les Nations Unies et
la Communauté internationale à apporter leur "plein
appui" à la mise en œuvre de
cette décision, lit-on encore
dans ce document. Elles ont
exhorté, dans le même sillage, le Conseil de sécurité
des Nations Unies à prendre
les mesures nécessaires
pour renforcer le mandat de
la Minusma et la doter de
moyens et d'équipements
adéquats, en vue de l'adapter
au contexte sécuritaire qui
menace la paix et la sécurité
de l'ensemble de la région
n responsable de la sécurité du complexe sidérurgique
de Sidi-Amar (Annaba), a avisé téléphoniquement la
brigade locale de Gendarmerie Nationale, que les agents de
la sécurité venaient d'appréhender un malfaiteur en flagrant
délit de vol de vingt mètres du câble électrique de la ligne
souterraine alimentant ledit complexe. Aussitôt, les gendarmes de la dite brigade territoriale se sont déplacés sur les
lieux, où ils ont pris en charge le mis en cause sur lequel
une tenaille, un couteau et une barre de fer ont été récupérés. Une enquête est ouverte
U
6
veuse du bureau de poste
et le facteur, pour ensuite
l'obliger à ouvrir le coffrefort, avant de s'emparer de
la somme de 1.995.000 DA
et de son téléphone portable et prendre la fuite. Ils
ont précisé que des riverains qui ont été alertés,
sont intervenus et ont réussi
à appréhender, l'un des
auteurs présumés et récupérer en sa possession un
sac renfermant la somme
1.468.000 DA représentant
une partie de l'argent volé.
Les gendarmes de la dite
brigade se sont aussitôt
déplacés sur les lieux, où ils
ont pris en charge le mis en
cause, tandis que ses deux
acolytes ont été interpellés
au centre-ville de la localité,
alors le quatrième
demeure activement recherché.
Meurtre à Relizane
Arrestation du présumé
auteur d'un meurtre
Suite à un litige sur une parcelle de terre à la commune
de Zemmoura (Rélizane), le nommé (R.M) âgé de 67 ans,
a tiré deux décharges de chevrotine au moyen de son
fusil de chasse dans la direction de l'épouse de son cousin et de ses deux fils, occasionnant des blessures mortelles à la dame et des blessures diverses à ses deux fils,
qui ont été évacués sur l'hôpital de Relizane, où est également déposé le corps de la défunte. Aussitôt, les gendarmes de la brigade de Zemmoura, se sont déplacés sur
les lieux, où ils ont interpellé le mis en cause et saisi
l'arme du méfait avec vingt et une cartouches, ainsi que
deux douilles du même calibre. Une enquête est ouverte.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Magazine
Jeudi 23 juin 2016
Quotidien national d’information
CUISINE
Page animée par Cylia Tassadit
Soupe de poulet
Lutter contre l'insécurité,
le terrorisme et la criminalité
Fausse monnaie à Biskra
Arrestation
de deux personnes
Jeudi 23 juin 2016
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Glace au Nutella
Ingrédients
1 morceau de blanc de poulet
2 pommes de terre assez
grande
2 branches de céleri
½ oignon
2 cuillères á soupe d'huile
d'olive
3 fromages en portion
Poivre noir et sel
Eau
Préparation :
Épluchez les pommes de terre,
nettoyez-les et coupez-les grossièrement. Faites la même
chose avec l'oignon. Lavez bien
et coupez le céleri en gros morceaux. Dans une marmite, ajoutez le poulet, et l'oignon avec un
peu d'huile, laissez l'oignon
prendre une belle couleur, puis
ajoutez les autres ingrédients
(mais pas le fromage). Couvrez
d'eau et laissez bien le tout cuire sur feu moyen. Quand le poulet est bien cuit, enlevez quelques morceaux pour garnir la soupe avec. Mixez le reste du poulet avec les autres ingrédients, ajoutez les morceaux de fromage, et mixer encore. Vous pouvez faire dorer les morceaux de poulet dans un peu d'huile,
et présentez comme garniture de votre soupe. Servez aussi tôt, et personne ne saura que vous avez préparé ce plat, il y a seulement 30 minutes.
Filets de viande
farci aux
champignons
Ingrédients
2 jaunes d'œufs
25cl de lait
1/2litre de crème liquide
50g de sucre en poudre
1 boîte de Nutella de 225g
Préparation :
Faire blanchir les jaunes d'œufs et le sucre en
poudre. Verser le lait dans une casserole et
laisser bouillir. Mélanger le lait chaud à la
préparation d'œufs et remettre dans la
casserole. Faire épaissir jusqu'à ce que la
crème nappe la spatule. Retirer du feu et
ajouter le Nutella et mélanger délicatement
jusqu'à l'obtention d'une crème lisse, laisser la
crème refroidir. Dans un saladier glacé, fouetter
la crème liquide jusqu'à ce qu'elle ait la
consistance d'une crème chantilly. A l'aide d'une
spatule, incorporer délicatement la crème de
Nutella à la crème chantilly. Verser la crème
dans un récipient hermétique et mettre au
congélateur pendant une nuit. Servir la glace de
Nutella en boules dans des coupelles.
Jus de concombre
Ingrédient :
2 filets de viande
8 champignons frais émincés
1 oignon haché
4 cuillères à soupe de crème liquide
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 morceau de beurre
Fromage rouge râpé
Sel, poivre
Préparation :
Faire chauffer l'huile d'olive dans une poêle et y
faire revenir l'oignon haché jusqu'à ce qu'il soit
translucide, ajouter les champignons émincés et laisser cuire en remuent avec une cuillère en bois,
saler et poivrer. Farcir chaque filet de viande avec le mélange de champignons et Rouler-les bien
serrées ensuite fixer-les avec des piques en bois, passer-les dans la farine. Faire sauter les roulés de viande dans une poêle avec un morceau de beurre, retirer-les et ajouter dans la même
poêle, le reste de mélange de champignons et la crème liquide, bien mélanger, verser ce mélange
dans un plat allant au four et placer au dessus les roulés de viande, couvrir le plat avec papier aluminium. Faire cuire dans un four préchauffé à 200°C pendant 40 minutes. Retirer le papier aluminium et laisser les roulés de viande dorés, saupoudrer du fromage râpé.
Ingrédients
2 concombres
Une quinzaine de feuille de menthe
2 citrons
Du sucre en poudre
Préparation :
Epluchez les concombres. Dans un blender,
mettre le jus de citron avec 1/2 litre d'eau.
Ajoutez les concombres coupés en petits, les
feuilles de menthe et le sucre en poudre. Mixez
le tout et servir bien frais.
Rghaif au langue de bœuf
Ingrédient :
Ingrédients pour la pâte
500g de farine
Un peu de levure boulanger
Sel
Eau selon absorbation de
farine
La farce :
300g de langue de bœuf
5 oignons finement hachés
3 carottes râpés
6 cuillères à soupe de
graisse de mouton haché
3 cuillères à soupe de persil haché
1 cuillère à café de piment
fort haché
1,5 cuillère à café de cumin
1 cuillère à café de poivre
2,5 cuillères à café de
piment doux
1/4 cuillère à café de gingembre
Sel
Huile, beurre
Préparation :
Mettre la farine tamisée en
fontaine dans une jatte, ajouter le sel et la levure, ajouter
l'eau tiède peu à peu pour rassembler la pâte et pétrir
jusqu'à l'obtention d'une pâte
homogène. Malaxer la pâte
pendant une demi heure, il
faut obtenir une pâte lisse et
élastique, ajouter de l'eau si la
pâte est trop dure, l'enduire
d'huile et la couvrir avec un
linge propre et laisser-la reposer. Huiler les mains et détailler des boules égales avec
cette pâte et laisser-les reposer. Couper la langue de bœuf
en petits morceaux. Éplucher
les carottes et râper-les dans
une râpe à petit trou. Dans un
saladier mélanger les oignons
hachés, les morceaux de langue, piment fort haché, les
carottes râpés, la graisse de
mouton, persil haché, les épices. Déposer une boule de
pâte sur une table bien huilée,
étendre la pâte en l'étirant
finement avec les mains huilées en longueur et en largeur
de façon à obtenir un feuilletage rond, placer au centre de
feuille une cuillère à soupe de
farce. Plier la feuille de pâte
de chaque coté sur la farce
pour obtenir la forme d'un
carré, enduire-le avec le
beurre. Etaler de même une
autre boule en feuilletage rond
et placer au milieu le carré
farci, plier la feuille et former-
19
la en carré, enduire-le avec le
beurre, refaire la même opération pour les autres boules,
laisser reposer quelques
minutes les carrés ensuite les
aplatir. Faire cuire les rghaifs
aplatis de deux côtés dans
une poêle lourd huilée.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Jeudi 23 juin 2016
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 523
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Sudoku N ° 523
Quotidien national d’information
Jeudi 23 juin 2016
Urgences médicales durant le ramadan
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Les accidentés de la route
et les diabétiques en tête
Les services des urgences médicales des différents hôpitaux d'Alger accueillent quotidiennement, depuis le début du mois sacré de
Ramadhan, une moyenne de 200 personnes, dont la plupart sont atteintes de maladies chroniques, notamment le diabète et
l'hypertension outre les accidentés de la route.
u
CHU
Mustapha
Pacha, une grande
affluence a été constatée au niveau des urgences
médicales notamment de personnes âgées souffrant de
maladies chroniques telles que
le diabète, les cardiopathies et
l'hypertension en raison de leur
obstination à faire le jeûne et la
non observation des recommandations
médicales,
a
constaté l'APS sur place. C'est
le cas d'une personne âgée diabétique, transférée en réanimation quelques minutes après
l'Iftar pour ne pas avoir pris son
médicament à l'heure en persistant à jeûner contrairement aux
recommandations du médecin.
Une femme âgée souffrant
d'hypertension a également été
prise d'un malaise pour ne pas
avoir respecté les prescriptions
de son médecin. Le chef de service des urgences médicales
au CHU Mustapha Pacha, le Pr.
Amine Salmi, a indiqué que
près de 200 cas sont pris en
charge quotidiennement au
niveau du service, notamment
entre l'Iftar et 4H du matin. Il a
fait savoir que la plupart des
patients souffraient de maladies
chroniques telles que le diabète, l'hypertension, les maladies cardiaques auxquelles
s'ajoutent les accidentés de la
route et les malades transférés
des wilayas limitrophes. Selon
A
Mots croisés N° 523
Horizontalement
1 - Grande bienveillance
2 - Chaleureux - Pied-de-veau
3 - Tenue - Evaluera
4 - Petit ennui - Grande liane - Cri de désapprobation
5 - Mettre en quarantaine - Devint audacieux
6 - Mammifère aquatique - Douleur
7 - Sa tenue est trés légère - Discipline sévère
8 - Charge de dirigeable - Sommes dans l'embarras
9 - Sommet dans le genre - Coincé
10- Unités de mesure d'énergie
Verticalement
A - Fille moyenâgeuse
B - Capable de rayonner
C - A refaire - Frère d'Electre
D - Parure de papillon - Camelote
E - Gros mot de bébé - Victoire d'Empire - Petit platine
F - Scanné
G - Diriger - Logement de pierres
H - Etre en évidence
I - Exceptionnels - One man show
J - Série de lustres - Fin de prière
K - Terrain de courses - Napperon
L - Parsemé d'ornements - Rites d'antan
SOLUTIONS
Mots croisés N° 522
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 522
20
SOLUTIONS
Sudoku N ° 522
ce spécialiste, le non respect
des
recommandations
du
médecin et l'obstination à faire
le jeûne sont les principales
causes d'admission aux urgences. Par ailleurs, les urgences
médicales doivent également
prendre en charge les victimes
des accidents de la route et de
travail, a-t-il ajouté. 8 victimes
des accidents de la route et 3
cas accidentés de travail ont
été admis aux urgences médicales durant la première
semaine de Ramadhan, a indiqué le Pr. Salmi qui a imputé
ces différents cas à l'excès de
vitesse, pour les accidents de la
route, et au manque de vigilance pour les accidents de travail. Autres motifs de consultation, des cas d'agression à
l'arme blanche au nombre de
trois, a-t-il fait savoir. En outre,
le deuxième pavillon des urgences médicales du CHU
Mustapha Pacha a reçu un
grand nombre de personnes de
différentes tranches d'âge souffrant de problèmes de digestion
en raison de l'excès de nourriture. Des situations qui peuvent
être évitées par l'adoption d'une
bonne hygiène alimentaire, a-til estimé. Pour ce qui est des
personnes qui insistent à jeûner
en dépit de leur maladie, le professeur Salmi préconise la
consultation du médecin traitant
pour adapter le traitement aux
longues heures de jeûne. De
son côté, l'hôpital Salim Zemirli
accueille quotidiennement 160
cas d'urgence, notamment des
diabétiques, des hypertendus
et des victimes de fractures et
de traumatisme. Le chef de service des urgences médicales, le
docteur Ahmed Rebbah, a indiqué que l'hôpital reçoit, de part
sa proximité de l'autoroute et de
zones industrielles de la
Capitale, un grand nombre de
victimes de fracture et de traumatisme. La même situation est
constatée par l'APS au niveau
des urgences médicales de
l'hôpital de Zeralda (ouest
d'Alger). Les chefs de service
de médecine interne, le Dr.
Mohamed Makour, et de la chirurgie générale, le Dr. Amar
Boutmer ont souligné que la
plus grande affluence des
patients vers les urgences est
constatée quelques heures
après la rupture du jeûne,
notamment des diabétiques,
hypertendus et asthmatiques.
Pour ce qui est des accidents
de la route, une moyenne de 5
admissions par jour a été enregistrée dans cette structure
durant les premiers jours du
mois sacré.
R.N.
Pour lutter contre l'évasion fiscale
Un fichier national doit s'imposer
es experts recommandent un fichier de statistiques pour contrer l'évasion
fiscale. Il s'agit d'une méthode
radicale pour identifier ceux
qui se dérobent du fisc.
La réforme du système fiscal
de la 2e génération doit s'imposer. Au lieu de rendre complexe les choses, les autorités doivent aller ver une simplification des procédures
mais également établir un
fichier statistique solide et
efficace pour contrer l'évasion
fiscale et les mauvais
payeurs. C'est ainsi que
recommandent des spécialistes du dossier qui mettent en
lumière " l'importance du taux
de recouvrement des impôts
qui échappent au circuit officiel ". Pour le Pr en économie
et expert Hamidouche " seul
un fichier statistique élaboré
numériquement pour tous les
commerçants et grandes
entreprises permettra d'identifier en temps réel ceux qui
payent leurs impôts et ceux
qui veulent échapper aux
paiements de leurs taxes ".
Est-ce la méthode révolutionnaire ? Assurément oui selon
D
un responsable de la fiscalité
au sein de la Direction générale des impôts qui assure
que " la méthode de vérification des déclarations fiscales
ont été simplifiés pour tous
les opérateurs économiques
". Il y a donc en premier l'indemnité forfaitaire unique
pour les petits commerçants
et les PME qui oblige uniquement ces derniers de s'acquitter d'un seul impôt réuni en
une année d'exercice. " On a
remarqué que l'ensemble de
ces commerçants sont en
règle ". Mais ce qui tentent de
" brouiller " les pistes, le nombre n'est pas déterminé car
selon ces spécialistes " ils
maquillent leurs comptent et
trichent sur leurs chiffres d'affaires ". Selon des sources,
l'évasion fiscale en Algérie est
de l'ordre de 9400 milliards de
centimes. Une somme colossale qui a échappé au recouvrement ordinaire des impôts.
Il parait selon des responsables dans le secteur des
impôts que " les opérations
frauduleuses empruntent tous
les chemins ". D'abord, les
opérateurs indélicats ne
déclarent jamais leurs revenus réels en facturant toujours en moins leurs opérations et ensuite ils mettent en
évidence dans leurs déclarations plus de dettes que de
bénéfices. Il y a également
dans ce registre, des opérations qui sont facturées sous
plusieurs noms commerciaux,
des prête-noms allant jusqu'à
utiliser les noms de certaines
personnes décédées. Face à
ce fléau, les services des
impôts sont obligés parfois de
coordonner leurs efforts avec
les centres de registres de
commerce et la douane pour
revérifier la véracité du patrimoine et les chiffres d'affaires
réels des personnes impliquées dans ce vaste trafic.
Ces astuces sont parfois
démasquées grâce à la vérification extra-comptable qui
reste la méthode actuelle
pour débusquer les fraudeurs. Alors que d'autres services comme les centres
d'impôts ne réalisent pas des
résultats significatifs pour
mettre la main sur les agissements des fraudeurs. Tout de
même le DG des impôts
5
Abderahamane
Raouya
reconnaît " qu'il est difficile de
donner des chiffres exacts
quant au phénomène de
l'évasion fiscale " en indiquant
que " l'administration est en
train de mettre en place les
différents contrôles fiscaux, à
travers l'identification, notamment, des contribuables, afin
de lutter efficacement contre
toute forme d'évasion fiscale
". Avec 3000 milliards de
dinars de recettes d'impôts au
cours de l'année 2016, l'Etat
espère se rattraper pour équilibrer son budget. Mais il faut
reconnaître que l'impôt que
paye les salariés (IRG) est de
l'ordre de 400 milliards de DA
soit 20% de la contribution
directe au budget de l'Etat. A
contrario, des fortunes de l'informel ont pu s'extirper du
contrôle et place l'Etat devant
une inégalité des citoyens
face à l'impôt.
Farid Larbaoui
Mercuriales
Légumes :
Pomme de terre 40Da/Kg
Tomate 100Da/kg
Oignon 40Da/kg
Poivron vert 160Da/kg
Haricot vert 140Da/kg
Concombre 100Da/kg
La Laitue 100Da/kg
Carotte 80Da/kg
Courgette 120Da/kg
Aubergine 130Da/kg
Ail 250Da/kg
Navet 120Da/kg
Betterave 100Da/kg
Chou-fleur 120Da/kg
Citron 350Da/kg
Piment vert 150Da/kg
Fruits
Pastèque 60 Da/kg
Abricot 150 Da/kg
Melon 160Da/kg
Banane 170Da/kg
Fraise 150Da/kg
Pêche 140Da/kg
La pomme 250Da/kg
Dattes 550Da/kg
Viandes :
Poulet 2502 Da/kg
Viande bovine 1450 Da/kg
Viande de veau 1400Da/kg
L'agneau 1450Da/kg
Fines herbes
Céleri 150Da
Thym 30Da
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Publicité
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
WILAYA D’EL BAYADH
DAIRA DE BOUGTOB
COMMUNE DE BOUGTOB
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme
OPGI de Ain-Temouchent
Numéro d'identification fiscale : 097646019044907-01
AVIS D’ATTRIBUTION
PROVISOIRE
RECTIFICATIF
Il est porté à la connaissance des soumissionnaires ayant participé à l'appel d'offres national ouvert
N° 06/DDPlF/OPGl/2016 paru dans les quotidiens
nationaux : ?????? en date du 19-03-2016, Tribune
des lecteurs en date du 20-03-2016.
Relatif à la réalisation des travaux de VRD des
140 logements sociaux participatifs à GHAR EL
BAROUD -BENI SAF- wilaya de AIN TEMOUCHENT, qu'une erreur s'est glissée lors de la
rédaction de l'avis d'attribution provisoire du marché paru dans les quotidiens nationaux ??????? en
date du 12-05-2016, Tribune des lecteurs en date
du 12-05-2016 relatif au projet cité ci-dessus.
Il faut lire :
L'entreprise MAROUF ROUBA ABDELOUAHED, avec un montant initial en TTC : 23 513
924,10 DA et un montant corrigé en TTC : 23 513
924,10 DA Au lieu de 23 153 924, 10 DA.
Tribune des Lecteurs - Jeudi 23 juin 2016
Conformément aux dispositions de l'article 65 du décret président
n° 15/247 du16/09/2015 Contenant de l'organisation des marchés
publics et des délégués généraux annexe
Vu le PV de la commission d'évaluation des offres n°07/16
du : 20/06/2016.
Le président de I'assemblée populaire communale de BOUGTOB
Informe I'ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’appel
d'Offre national Suscité paru aux quotidiens nationaux le : 26/05/2016
a : TRIBUNE DES LECTEURS et le : 26/05/2016 a : EL-BALAG
Que I'attribution provisoire a été effectuée sur la base de moins
disante comme suit :
12.500.000,00
DA
08 mois
296413010384923
MOINS
DISANTE
ANEP 31005633
Conformément aux dispositions de l'article 65 du décret
présidentiel N°15-247 du 16 septembre 2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de services publics,
L'établissement public hospitalier d'Ain Tedeles, informe
l'ensemble des soumissionnaires ayant participé à l'avis d'appel
d’offre national avec exigence de capacités minimales N° 02/2016
relatif a la fourniture de Consommables et non tissés à usage chirurgical paru dans les quotidiens nationaux le : 31/05/2016
(El mihouar), le 31/05/2016 (Tribune des lecteurs), qu'après
l'analyse des offres, conformément au disposition du cahier
des charges les contrats sont attribués provisoirement aux soumissionnaires suivants :
Observation
Le mieux
disant
L'ensemble des soumissionnaires concernés par l'avis cité ci-dessus, sont invités à se
rapprocher de direction de la culture de la Wilaya de Sidi Bel Abbès au plus tard trois (03)
jours à compter du premier jour de la publication du présent avis d'attribution provisoire
de marché dans les quotidiens nationaux, pour prendre connaissance des résultas détaillés
de l'évaluation de leurs offres techniques et financières.
Un délai de dix (10) jours, à compter de la première parution du présent avis, est
accordé aux soumissionnaires concernés par l'avis cité ci-dessus, pour un éventuel recours
au niveau du comité des marchés de la wilaya de Sidi Bel Abbès et ce conformément à
l'article 114 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des
marchés publics modifié et complété.
LE DIRECTEUR
Tribune des Lecteurs - Jeudi 23 juin 2016
04 MOIS
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
D'UN MARCHE
Conformément à l'article 125 du décret présidentiel 10-236 du 07/10/2010
modifié et complété portant réglementation des marchés publics, la direction de
la culture de la wilaya de Sidi Bel Abbès, porte à la connaissance de l'ensemble
des soumissionnaires ayant soumissionnés à l'avis de consultation restreinte N°
001/D.C/2016 relatif à l'étude et suivi pour la réhabilitation d'une ancienne
bâtisse en musée, qu' après l'évaluation des offres techniques et financières, le
marché est attribué au BET ARCADE représenté par Mr CHIALI Abdessamad :
74 pts
Obs
DIRECTION DE LA SANTE ET DE LA POPULATION
DE LA WILAYA DE MOSTAGANEM
ETABLISSEMENT PUBLIC HOSPITALIER DE AIN TEDELES
N.I.F. 0986.2707.9000.130
AVIS DE CONSULTATION RESTREINTE
N°001/D.C/2016
Bet "ARCADE"
représenté par Mr
CHIALI
Abdessamad
EURL TASSINA 16.979.648.40 DA
MAHBOUBI
AHMED
ABDELGAYOUM
Durée de
réalisation
MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION ET DE LA
REFORME HOSPITALIERE
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
N°:001/D.C/2016
correctionen TTC-
AMENAGEMENT
URBAIN RUE
PREMIER
NOVEMBRE ET
TROIS
MARTYRE
Montant
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE SIDI BEL ABBES
DIRECTION DE LA CULTURE
Numéro
d'identification
fiscale
01
Nombre
de l'entreprise
Tribune des Lecteurs - Jeudi 23 juin 2016
ANEP 31005639
L'offre
Délai
La note
Totale financière après d'exécution
Intitulé du projet
Les entreprises soumissionnaire peuvent Introduire un
recours auprès de la commission des marchés dans un
délai de 10 jours à compter de la parution du présent avis.
LE PRESIDENT DE L'APC
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
BET
N°
Soumissionnaires
Désignation (lots)
Montant
en T.T.C
Délai
d'exécution
Observation
SARL I.M.C
LOT N° 01 : Consommables de Dialyse à usage Unique
34 220 500.06
Exercice
2016
Moins
Disant
S.P.A IMGSA
LOT N° 02 : Gants d'examen
2 661 750.00
Exercice
2016
Moins
Disant
SARL CONDOMED
LOT N° 03 : Les non tissés
1 907 100 .00
Exercice
2016
Moins
Disant
ZD MEDICAL
LOT N° 04 : Accessoires médicaux chirurgicaux
1 899 553.50
Moins
Disant
SARL I.M.C
LOT N° 05 : Consommable (seringues et ligatures)
5 686 033.51
Exercice
2016
Exercice
2016
Moins
Disant
Les soumissionnaires qui contestent les choix opéré par le service contractant peuvent introduire un recours dans les dix (10) jours à compter de la
première publication de l'avis d'attribution provisoire du marché, dans la
presse, auprès de la commission des marchés.
LA DIRECTRICE
Tribune des Lecteurs - Jeudi 23 juin 2016
ANEP 31005636
4
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Petit écran
Jeudi 23 juin 2016
Quotidien national d’information
ANEP 31005655
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat Min
Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Alice Nevers
21:55 : Alice Nevers
23:00 : Alice Nevers
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck à
la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas les
paroles
19:25 : N'oubliez pas les
paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Envoyé spécial
22:40 : Complément d'enquête
23:45 : La solitaire
Bompard du Figaro
23:50 : Dans quelle étagère
23:51 : Météo outremer
23:55 : Musique pour les
jardins du roi
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour deux
14:55 : Un cas pour deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
09:15 : Homeland
10:05 : Homeland
10:50 : La cour de Babel
Jeudi 23 juin 2016
Sur TF1 - 20h55
12:25 : La nouvelle
édition
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
Alice Nevers
Après avoir passé la nuit en garde à vue, Alice est
entendue par un policier. Celui-ci lui fait une
révélation de taille concernant Chahine.
Parallèlement, Fred prend en charge une nouvelle
affaire. La victime, Patrick Morin, a été agressée puis
attachée aux grilles du Palais de justice avec la
mention « J-3 » écrite sur le torse. La date coïncide
avec les 10 ans du suicide de sa belle-fille Charlotte.
Sur France 2 - 20h55
Envoyé spécial
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad
Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
21:00 : Scorpion
21:45 : Scorpion
22:40 : Scorpion
23:30 : Scorpion
21
Réparer les vivants, 7 mois après. Des rescapés des
attentats du 13 novembre 2015 témoignent. Kevin, le
pompier amputé de la jambe, réapprend à vivre et à
travailler avec sa prothèse. Claude-Emmanuel,
l'économiste menacé de paralysie, remarche peu à peu
normalement après des mois de rééducation ... • Syrie :
paroles d'enfants. Bernie Bonvoisin, réalisateur, acteur,
écrivain, ex-chanteur du groupe Trust, a donné la
parole à Chaïma, Marwan et Imane, des enfants syriens
réfugiés au Liban • Carnet de route en Erythrée. Coincé
entre l'Ethiopie et le Soudan, ce pays est comparé par
ses détracteurs à la Corée du Nord
Sur M6 - 21h00
Scorpion
L'ingénieur en chef du Conseil de l'énergie nucléaire
sollicite l'aide de l'équipe pour solidifier un réacteur
nucléaire instable à Tchernobyl (Ukraine), qui menace
d'exploser. Walter et ses amis doivent intervenir au plus
vite pour mettre en place une sorte de bouclier
antiradiation en pénétrant à l’intérieur de la centrale.
Bientôt, Sylvester et Paige se retrouvent coincés dans
une zone radioactive.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Jeudi 23 juin 2016
Les cas de paludisme apparus en Algérie proviennent
d'une souche importée
É ditorial
Poudre aux yeux
Par Ali Oussi
L
e ministre de l'Habitat n'en finit
plus de multiplier les promesses
non tenues. Je préfère dire " nontenues " au lieu de fausses. La bonne foi du
ministre n'est en effet pas à mettre en doute.
En revanche, cette persistance, qui frise le
ridicule, à toujours présumer de ses forces et
de ses moyens, a fini par lasser même les
plus crédules des observateurs. La dernière
promesse en date, remontant à plusieurs
mois déjà, a consisté à dire que les programmes AADL 2001 et 2002 seront intégralement livrés avant le mois de ramadan.
Surréaliste engagement. Nous y sommes.
Sur plus de 60 000 logements devant encore
être livrés, seuls 300 ont pu l'être hier.
Tebboune, à qui il faut reconnaitre cette
capacité surhumaine d'affronter les médias
et renouveler les promesses, annonce ainsi
sans coup férir qu'il espère en livrer quelque
20 000 d'ici la fin de l'année. Le tiers à peine
du quota final. Avec un retard de plus de six
mois. Avec cette précision que même à la fin
de l'année, les 20 000 unités promises n'auront pas toutes été remises à leurs bénéficiaires. J'en veux pour principale preuve, si je
mets de côté toutes
les promesses non
tenues par le passé,
le fait que la cérémonie d'hier était fran- " Cette manière de
sauver la face,
chement pathétique.
pour ne pas dire
Tebboune, pour saula… farce,
ver la face, et remetcommence
tre quelques clés
franchement à
avant le début du
lasser des
mois de carême,
donne l'air d'avoir souscripteurs qui,
ne l'oublions pas,
ordonné une véritaattendent depuis
ble course contre la
une bonne
montre à Ain Malha,
quinzaine
dans l'Algérois. La
d'années ".
rumeur dit que les
peintres ont travaillé
jusqu'à la veille de
cette modeste cérémonie. L'odeur prenante à la gorge en est un
témoignage assez édifiant. Il n'empêche que
cette hâte, provoquée par les promesses itératives d'un ministre qui ne sait plus où donner de la tête, a fait que la qualité des logements livrés laisse franchement à désirer.
L'environnement aussi. Même les logements
sociaux, dont profitent à titre gracieux à qui
mieux-mieux des dizaines de milliers de personnes, sont de bien meilleure qualité. Cela
est d'autant plus désolant que les souscripteurs AADL paient leur logement, contribuent au PUB de manière substantielle en
étant le plus souvent des cadres au sein des
entreprises et des administrations publiques,
alors que les bénéficiaires de logements
sociaux sont très souvent de vrais " parasites
" à la charge de la communauté. Cette
manière de sauver la face, pour ne pas dire
la… farce, commence franchement à lasser
des souscripteurs qui, ne l'oublions pas,
attendent depuis une bonne quinzaine d'années. Mabrouk, quand même aux 300 heureux " élus " dont le choix a sûrement obéi à
des critères particulièrement pointus.
A. O.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Cet autre drame de
l'émigration clandestine !
e paludisme est de
retour en Algérie. Le
scénario de l'année
dernière refait surface. Le
ministère de la Santé fait
son constat et affirme que le
paludisme ayant affecté
trois personnes dans la
wilaya d'Adrar, dont une a
succombé, est une espèce
de Plasmodium Falciparum,
" qui n'existe pas en Algérie
". Dans son communiqué
paru ce mardi, le département précise que " suite à
l'apparition de trois cas de
paludisme dont un décès
chez une même famille
dans la commune de Bouda
(wilaya d'Adrar), les investigations entreprises montrent qu'il s'agit de cas de
paludisme à Plasmodium
Falciparum, qui n'existe pas
en Algérie ", incombant
ainsi la responsabilité aux
milliers de migrants venus
trouver refuge dans le pays.
Dans le même sens, la
même source soulignera
qu' " aucun nouveau cas n'a
été enregistré et les investigations ont montré l'absence d'un gîte du vecteur
de la maladie, l'anophèle
femelle ", ajoutant que les
autorités sanitaires locales "
ont mis en œuvre le dispositif prévu à cet égard, à
savoir le renforcement de la
surveillance épidémiologi-
L
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
que, le dépistage passif, la
recherche de nouveaux cas
et la prospection entomologique ". La même source
rappelle que la personne
décédée samedi était âgée
de 13 ans et avait été
admise à l'hôpital d'Adrar
vendredi. Pour rappel, l'année dernière, le ministère
de la Santé avait dépêché
une
commission
pour
enquêter sur des cas de
paludisme " importés "
enregistrés dans la wilaya
d'Ouargla. Ces cas de paludisme, dont le premier a été
décelé à la fin du mois d'octobre dernier, ont été relevés à Ain El-Beida ainsi que
Bamendil (Ouargla), Sokra
(Rouissat)
et
Frane
(N'goussa). La même maladie " importée " a touché 67
personnes à travers la
wilaya d'Adrar depuis début
2015. Il s'agit de deux ressortissants
étrangers
(Congo et Mali) et de 65
Algériens atteints de par
leurs liens sociaux, commerciaux et de proximité
avec des pays d'Afrique
subsaharienne,
selon
l'étude
épidémiologique
effectuée par une équipe de
la direction de la Santé. La
plupart de ces cas, soit 39,
ont été enregistrés à Bordj
Badji Mokhtar, Reggane et
Adrar.
N.A.
Bac-bis
Pas de fumée sans… fraude
Par Samia. A
existence de fuite des
sujets des examens
partiel du baccalauréat 2016
a été démentie par un responsable du ministère de
l'Education nationale en soulignant la similitude dans les
axes des questions à l'instar
du sujet de philosophie
concernant les sujets publiés
dans les réseaux sociaux A
ce propos, l'inspecteur général de l'éducation, Mesqam
Nedjadi a précisé : " A ce jour
, il n'y a pas eu aucune fuite
de sujets des examens partiels du BAC. Pour le sujet de
philosophie par exemple, qui
traitait du moi et de l'égo, dif-
L'
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
fusé sur les réseaux sociaux
n'était pas le même, plusieurs
questions peuvent concerner
un même sujet qui peut avoir,
à son tour, plusieurs réponses
". Pour l'épreuve de français,
l'orateur a fait savoir qu'aucune fuite n'a été orchestrée,
et aucun sujet de réserve
pour cette matière n'a été utilisé. " Les questions de
réserve de l'ensemble des
matières sont restées scellées et n'ont donc pas été utilisées " a-t-il ajouté .Dans sa
lancée, il a rappelé les mesures " strictes " prises par la
ministre de l'Education nationale en collaboration avec les
secteurs concernés pour
assurer le déroulement du bac
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
dans des conditions normales,
selon le même responsable.
Parmi ces mesures figure la
mobilisation de cadres du
ministère de l'Éducation nationale pour accompagner les
sujets du BAC en tout lieu en
vue de sécuriser les examens
partiels après les fuites qui ont
entaché la session initiale. Il a
ajouté que les sujets étaient
accompagnés nuit et jour par
des représentants des directions de l'éducation au niveau
national, des forces de la
sûreté pour garantir le bon
déroulement des examens.
Nedjadi a également indiqué
que " la distribution des sujets
aux centres d'examens se fait
quelques heures avant le
début des épreuves ". Cet
accompagnement a été exigé
aussi au niveau de l'office et
des centres d'examens. Selon
certains observateurs, cette
démarche du ministère de
l'Education prouve en tout
cas une certaine incapacité à
gérer la situation. Avec la
décision de suspendre le
réseau internet, le département de Benghebrit tentait de
maquer une éventuelle fuite
de sujets, mais malheureusement le résultat était tout autre.
Aujourd'hui, en démentant
toute fuite de sujet pour la
deuxième session du bac, la
tutelle tente de se justifier.
L'adage dit : qui se justifie s'accuse…
S.A
.
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78
021 73 71 28
ANEP ORAN :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Bureau de Tizi-Ouzou
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Tél : 0551 97 32 08
Impression :
Bureau de Chlef
Ouest : SIO
Centre : SIA
Publicité
Tél : 0774 27 89 49
Tel/fax : 021 71 65 74
Tel/fax : 021 71 67 60
Bureau de Béjaïa
Administration & finance :
QUOTIDIEN NATIONAL
D’INFORMATION
Jeudi 23 juin 2016
Tél : 0773 71 99 37
Bureau de Tiaret
Tél : 0541 01 48 97
2
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
23
Le président du CRB, Rédha
Malek, a été convoqué par la commission de discipline de la LFP pour
répondre de ses déclarations faites
dernièrement au sujet de la non-désignation de son équipe par la FAF pour
participer à la prochaine coupe arabe
des clubs. "La FAF est surprise par les
déclarations irresponsables du président du CRB concernant la coupe
arabe des clubs. Ce président ignore
les règlements de l'Union arabe
concernant cette nouvelle compétition", s'insurge la FAF hier via un
communiqué sur son site officiel.
CRB-FAF
C'EST
LA GUERRE…
Malek a estimé, dans des déclarations
à la presse, que la participation de son
équipe à la prochaine coupe arabe des
clubs lui revenait de droit après avoir
terminé quatrième au classement du
championnat de Ligue 1 algérienne
lors de l'exercice 2015-2016, menaçant de boycotter le championnat de
l'exercice prochain. "Le tournoi est
ouvert aux seuls premier et deuxième
du championnat et aux vainqueur et
finaliste de la coupe nationale. M.
Malek n'a pas à notre connaissance
obtenu une de ses quatre positions.
Ses déclarations sont-elles faites pour
cacher sa mauvaise saison ?", s'interroge encore la FAF. La FAF a désigné
le NAHD, finaliste malheureux de la
précédente édition de la Coupe
d'Algérie, pour représenter le pays
lors de la coupe arabe des clubs qui
sera relancée la saison prochaine
après un arrêt de trois saisons.
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Iftar :
20:14
Imsak : 03:28
Quotidien national d’information
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2228 - JEUDI 23 JUIN 2016 - PRIX 15 DA.
COMMENT-TAIRE
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
www.tribunelecteurs.com
DE QUÉMANDEUR À COMMANDEUR
- Y a du nouveau à Charlie Hebdo.
Sansal et tous les nostalgiques de l'Algérie
" Ils brossent bien les dents / Du mot qui point ne ment "
- Ah bon ! Raconte…
coloniale, les personnes gravement atteintes
Anaya
- Une proche de l'une des victimes de ce jourdu complexe du colonisé. Alors, quel est l'obnal vient de porter plainte.
jet de cette plainte ?
" Cette existence est un adieu / Et tout les deux nous
- Contre les tueurs ? Mais je pensais que les
- Bah, à la suite du terrible massacre de
n'avons d'yeux / Que pour la lumière qui baisse / Chausser
proches de toutes les victimes étaient portées
Charlie Hebdo, un énorme élan de solidarité
des bottes de sept lieux / En se disant que rien ne presse /
parties civiles de manière automatique…
avait vu le jour.
Voilà ce que c'est qu'être vieux "
- Mais non. Tu vas rigoler, si tant est qu'il soit
- Je sais. Continue…
Louis Aragon
permis de rire face aux drames, à la misère
- Le journal, outre beaucoup d'argent reçu de
la part de donateurs privés, dont le grand
et à la bêtise humaine. C'est contre l'actuelle
direction de ce journal que la plainte a été déposée.
chanteur Renaud (qui y anime aussi une chronique, franchement
pas piquée des hannetons), a engrangé la coquette somme de
- Attends. Ne me dis pas que celle-ci aurait pu être complice avec
les tueurs.
12 millions d'euros, fruit des vente du numéro à succès et à très
- Dis pas de c… même si les choix éditoriaux de ce journal attisent
gros tirage qui avait suivi ce massacre. La direction du journal
avait promis de reverser (une partie de) cette somme aux familles haines, provoquent les instincts bestiaux des terroristes et vous
placent dans l'œil du cyclone.
les des victimes. Or, elle n'en a rien fait.
- Ne me dis pas que tu reproches à ce journal sa liberté de ton…
- Mais ça me rappelle aussi que le personnel aussi de ce journal
avait interpellé les actionnaires, devenus très riches du jour au
- Attends. Je crois que l'on s'égare là… mais j'avoue que même si
je suis un grand défenseur de toutes les libertés, je n'en pense pas
lendemain, sans daigner partager une partie de leur immense et
nouvelle fortune.
moins que les libertés, toutes les libertés, doivent quand même
être responsable. L'atteinte au prophète Mohamed (QSSL) ne
- Moralité ?
l'était pas. La stigmatisation du petit Aylan, bébé syrien mort noyé
- Chez nous, on n'en mène pas plus large. Je préfère donc à ta
moralité un vrai mort alité.
en Syrie, qui serait devenu violeur s'il avait survécu, ne l'était pas
- Ayhouh !
non plus.
M. A.
- Ça fait quand même le bonheur de Kamel Daoud, Boualem
UNE SOIXANTAINE DE MORTS
L'explosion d'un dépôt
d'armes a fait au moins 29
morts et des dizaines de
blessés mardi dans une ville
à l'est de la capitale libyenne
Tripoli à la suite
d'affrontements entre
habitants armés et miliciens,
ont indiqué des
responsables.
ar ailleurs, 34 membres
des forces progouvernementales ont été
tués dans des combats avec
les djihadistes de l'État islamique assiégés depuis une
dizaine de jours dans le centre
de leur fief de Syrte, selon le
commandement militaire.
Dans la ville de Garaboulli, à
70 km à l'est de Tripoli, " des
hommes armés parmi les habitants de la ville ont pris d'assaut un dépôt d'armes qui
appartient à une milice de
Misrata (à 200 km à l'est de
Tripoli) mais qui est active
dans la région ", a indiqué un
responsable de la sécurité. "
Une grande explosion s'est
ensuite produite. Les causes
exactes ne sont pas connues,
mais il est probable que la
milice à laquelle appartient le
dépôt l'a piégé avant de partir
", a-t-il ajouté sous le couvert
de l'anonymat. " Au moins 29
personnes ont été tuées et des
dizaines blessées dans l'explosion ", a de son côté indiqué
une source médicale en soulignant que le bilan risquait de
s'alourdir en raison de plusieurs corps déchiquetés sur
les lieux du drame. Avant cette
explosion, les habitants armés
avaient attaqué des barrages
de contrôle tenus par les miliciens de Misrata pour les
P
chasser de Garaboulli après
que ceux-ci ont pillé un magasin de produits alimentaires.
Des affrontements ont alors
éclaté entre les deux camps et
ont duré toute la journée, selon
le responsable de la sécurité.
Les milices qui font la loi en
Libye sont en grande majorité
formées d'anciens rebelles
ayant fait tomber en 2011 le
régime du dictateur Muammar
Kadhafi et ayant refusé ensuite
de renoncer à leurs armes.
Le pays, où l'accès aux armes
est facile, est plongé dans le
chaos et miné par les luttes de
pouvoir, malgré l'installation
depuis fin mars à Tripoli d'un
gouvernement d'union nationale (GNA), reconnu par la
communauté internationale,
qui ne parvient néanmoins pas
à étendre son autorité à l'ensemble du territoire.
Ce chaos a permis à l'État islamique de s'implanter dans le
pays, où les forces du GNA
tentent de le déloger de son
bastion de Syrte, à 450 km à
l'est de Tripoli.
Ce sont les puissantes milices
de Misrata, noyau des forces
alliées au GNA, qui ont lancé
le 12 mai l'offensive pour
reprendre Syrte. Cette offensive leur a permis de reprendre plusieurs localités et positions occupées par l'EI sur leur
chemin depuis Misrata, siège
du commandement de l'opération militaire, jusqu'à Syrte où
elles ont pu entrer le 9 juin
avant d'y encercler les djihadistes dans une zone cinq kilomètres carrés.
Les forces pro-GNA ont fait
état de " combats féroces "
mardi contre les djihadistes à
Syrte, et déploré la mort de 34
combattants. Un précédent
bilan du commandement militaire avait fait état de 18 morts.
70 autres ont été blessés. Les
loyalistes ont fait état de "
dizaines de morts parmi les djihadistes qui sont assiégés
dans un secteur restreint de
Syrte ". Le commandement
militaire de l'offensive a dit préparer une " bataille décisive "
pour en finir avec l'EI à Syrte,
mais sans fournir de détails.
Depuis le début de l'offensive,
au moins 170 membres des
forces du GNA ont été tués et
des centaines blessés, selon
des sources médicales.
Outre les milices de Misrata,
les mieux armées du pays
avec des avions MiG et
des hélicoptères d'attaque,
plusieurs autres milices
implantées dans l'Ouest
participent à l'offensive, de
même que des unités de
l'armée et des gardes des installations pétrolières.
CET AUTRE DRAME
DE L'ÉMIGRATION
CLANDESTINE !
8ÈME ANNÉE - N° 2228 - JEUDI 23 JUIN 2016 - PRIX 15 DA.
Mohamed Abdoun
DOUBLE ATTENTAT EN LIBYE
Les cas de paludisme
apparus en Algérie
proviennent d'une
souche importée
PAS DE FUMÉE
SANS… FRAUDE
BACBIS
L'existence de fuite des sujets des examens partiel du baccalauréat 2016 a été démentie par un responsable du
ministère de l'Education nationale en soulignant la similitude dans les axes des questions à l'instar du sujet de
philosophie concernant les sujets publiés dans les réseaux sociaux A ce propos, l'inspecteur général de l'éducation,
Mesqam Nedjadi a précisé : " A ce jour, il n'y a pas eu aucune fuite de sujets des examens partiels du BAC.
LIRE EN PAGE 2
Par A. Lotfi
La réunion annoncée
pour la journée
d'avant-hier devait
réunir des industriels.
Le rendez-vous devait
déterminer l'avenir du
club phare de
Relizane. Encore une
fois, les industriels de
la région ont fait l'impasse sur la rencontre, ce qui vient compliquer la situation du
RCR. Au moment où
RC Relizane
LE CLUB
EN FAILLITE
tout le monde s'attendait au dénouement
de la crise, cela n'a
fait que mettre dans
l'embarras les joueurs
encore liés au club.
Certains d'entre eux
ont rejeté les offres
d'autres clubs par
fidélité et attachement
au club. Toutefois, la
patience à des limites,
moralement abattus,
après avoir appris que
la réunion prévue
jeudi dernier n'a pas
eu lieu, ils ne comptent pas rester les
bras croisés. Les supporters attendaient un
président avec impatience, mais en apprenant le report de la
réunion, ils ont été
très affectés.
A.L.
" SELLAL A ENVOYÉ
UNE NOTE
LES OBLIGEANT
À ASSISTER "
Page 3
En attendant
le jugement final dans
l'affaire El Khabar
LA DÉFENSE
DÉPOSE SON
MÉMOIRE
Indemnisation
des pieds noirs
LE NIET D'ALGER
Page 8
Lafarge complice
d'arrangements avec
l'Etat islamique en Syrie
OU QUAND L'ARGENT PERD TOUTE ODEUR
L
tion jusqu'au 19 septembre 2014,
date à laquelle l'EI s'empare du site
et Lafarge annonce l'arrêt de toute
activité", explique Le Monde.
Lafarge, qui cherche à garantir l'accès à l'usine de ses ouvriers et des
marchandises, missionne notamment un certain Ahmad Jaloudi
"pour obtenir des autorisations de
l'EI pour laisser passer les
employés aux checkpoints".
Des échanges de mails "permettent
de conclure que la direction de
Lafarge à Paris était au courant de
ces efforts", selon Le Monde.
Autre preuve du quotidien: "Un laissez-passer estampillé du tampon de
l'EI et visé par le directeur des
finances de la région d'Alep,
daté du 11 septembre 2014, atteste
des accords passés avec l'EI
pour permettre la libre circulation
des matériaux". Pour pouvoir fabriquer le ciment, Lafarge est aussi
passé par "des intermédiaires et
des négociants qui commercialisaient le pétrole raffiné par l'EI,
contre le paiement d'une licence et
le versement de taxes", assure le
journal. Et dire que pendant ce
temps la France officielle faisait
mine ces mêmes terroristes qu'elle
arme et finance de l'autre main…
R.N.
Ould Khelifa sur
l'absence des membres
du gouvernement lors
des questions orales :
Page 6
Lafarge complice d'arrangements avec l'Etat islamique en Syrie
e cimentier Lafarge a tenté en
2013 et 2014 de faire fonctionner "coûte que coûte" son usine en
Syrie "au prix d'arrangements avec
les groupes armés environnants,
dont l'organisation Etat islamique
(EI)", a rapporté le journal " Le
Monde ". Sollicité par l'AFP, Lafarge
-qui a depuis fusionné en 2015
avec le suisse Holcim pour devenir
un géant des matériaux de
construction- n'était pas joignable
dans l'immédiat. En cause: la
cimenterie de Jalabiya, située à 150
kilomètres au nord-est d'Alep
(deuxième ville de Syrie), rachetée
par Lafarge en 2007 et mise en
route en 2011. "Jusqu'en 2013, la
production se maintient malgré l'instabilité croissante dans la région
due à la guerre civile qui a débuté
en 2011", relève le quotidien. Mais,
"à partir du printemps 2013" l'EI
"prend progressivement le contrôle
des villes et des routes environnant
l'usine de Lafarge", ajoute le journal. "Des courriels envoyés par la
direction de Lafarge en Syrie,
publiés en partie par le site syrien
proche de l'opposition Zaman AlWasl et que Le Monde a pu consulter, révèlent les arrangements de
Lafarge avec le groupe djihadiste
pour pouvoir poursuivre la produc-
Page 2
OU QUAND
L'ARGENT PERD
TOUTE ODEUR
Page 24
RC Relizane
LE CLUB
EN FAILLITE
Page 24
LES BRITANNIQUES VOTENT AUJOURD'HUI POUR
DÉCIDER S'ILS QUITTENT OU PAS L'UNION EUROPÉENNE
BREXIT : QUAND LONDRES
" ATOMISE " L'UE
En cas de confirmation du Brexit, un effet-domino n'est pas exclu par les experts, d'autant
que l'économie européenne risque de ne jamais se remettre du départ du Royaume-Uni,
lequel en assure le quart du PIB.
Par Rafik Bakhtini et Agences
es Britanniques doivent
décider ce jeudi s'ils
souhaitent rester dans
l'Union européenne. Si les
conséquences d'une sortie du
Royaume-Uni sont difficiles à
mesurer pour le pays, l'impact
sur ses voisins européens est
encore plus flou. Revue des
options les plus pessimistes en
cas de Brexit. Par rapport à la
taille de leur économie, les
Pays-Bas seraient les plus touchés par une sortie du
L
Royaume-Uni de l'UE. "
L'économie néerlandaise est
plus connectée à l'économie du
Royaume-Uni via le commerce
qu'à celle de l'Union européenne
dans son ensemble ", exposait
un rapport publié le 9 juin par le
Bureau central du Plan néerlandais, qui s'inquiète d'un possible
recul du PIB de 1,2 % d'ici
2030, soit 10 milliards d'euros.
Le trafic de navires commerciaux par la mer du Nord entre
les Pays-Bas et le Royaume-Uni
serait le premier impacté. Le
rapport prévoit une perte de 450
à 1000 euros par citoyen néerlandais. En Irlande, outre le
rétablissement de contrôles
d'identité à la frontière avec
l'Irlande du Nord, le Brexit provoquerait un retour des barrières
douanières. Or 1,2 milliard d'euros d'échanges commerciaux
sont effectués chaque semaine
entre les deux pays. En 2012, 19
% des exportations irlandaises
étaient à destination du
Royaume-Uni (38 % pour les
autres pays de l'UE). Craignant
le scénario catastrophe, même
l'héritier de la dynastie Guinness
a appelé au " remain ". La
Belgique complète le trio des
pays les plus exposés, " du fait
de leurs exportations et de leurs
investissements croisés avec le
Royaume-Uni ", selon une étude
de l'assureur Euler Hermes diffusée en mai. Le commerce
avec l'économie britannique, son
quatrième client, a rapporté 17
milliards d'euros à la Belgique
en 2014, qui a de son côté
importé pour 11,9 milliards
d'euros depuis le Royaume-Uni.
Pour les deux moteurs économiques de l'UE, l'Allemagne et la
France, l'impact serait moindre.
La première serait quand même
la plus touchée en volume, toujours selon l'étude de Euler
Hermes, avec une chute d'au
moins 6,8 milliards d'euros de
ses exportations de marchandises. Mais en proportion, cela
reste inférieur aux trois pays
précités.
Suite en page 8
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
1 698 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content