close

Enter

Log in using OpenID

Des Lecteurs - tribunelecteurs

embedDownload
ANCIEN SOCIÉTAIRE DU MOULOUDIA OLYMPIQUE DE BEJAIA
ABDESLAM IDÉES N'EST PLUS
Le club de football, Mouloudia
Olympique de Bejaia (MOB) a
perdu un de ses plier, il y a quelques jours mettant toute la famille
sportif bougeotte ben deuil. Il s'agit
bien d'Abdeslam Idées décédé à
l'hôpital d'Oran suite à une longue
maladie qui a finalement eu raison
de lui. Le défunt, appelé communément Bisslem par ses amis a exercé
comme éducateur et entraîneur au
sein dudit club dans les années
1970.Les témoignage de ses amis et
concordants à louer ses bonnes qualités tant il a marqué son époque
par son sérieux et sa bonne éducation et demeure un bon exemple
pour plusieurs générations. En guise
de reconnaissance de son parcours
atypique, l'association des anciens
joueurs du MOB ont organisé
récemment une réception en son
honneur au même titre que d'autres
anciens joueurs du Mouloudia
Olympique de Bejaia. Une louable
manière, nous dit-on, de rendre
hommage à cet homme qui est parti
en silence à l'âge de soixante ans et
de le garder toujours en mémoire.
M. Haddad
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Quotidien national d’information
ÈME
8
ANNÉE - N° 2246 - LUNDI 18 JUILLET 2016 - PRIX 15 DA.
FORMATION D'UNE ARMÉE LIBYENNE UNIFIÉE
AVEC OOREDOO, ET POUR
SEULEMENT 50 DINARS
AU MENU D'UNE
RÉUNION À TUNIS
FACEBOOK
ILLIMITÉ
ET 50 MO
D'INTERNET
La formation d'une armée libyenne "unifiée"
a été au menu d'une réunion tenue samedi
à Tunis sous l'égide de l'ONU, qui a
regroupé des membres du dialogue
politique libyen, dont est issu le
gouvernement d'union (GNA).
ous les problèmes de la Libye
aujourd'hui sont
liés à la situation sécuritaire
(...). Et la seule issue, c'est
une armée libyenne unifiée
sous le commandement du
Conseil présidentiel" du
GNA, a déclaré à la presse
l'émissaire spécial de l'ONU
pour la Libye, Martin Kobler.
"La Libye ne peut être unifiée alors qu'elle compte plusieurs armées", a-t-il ajouté à
l'issue de cette réunion, qui a
aussi évoqué les questions
humanitaires. Issu d'un
accord interlibyen parrainé
par l'ONU et signé en
"T
décembre 2015, le gouvernement d'union nationale
s'est installé il y a plus de
trois mois dans la capitale
libyenne mais peine encore
à asseoir son pouvoir à
l'échelle de tout le pays,
notamment en raison de l'opposition d'une autorité politique rivale basée dans l'Est.
Les forces loyales à cette
autorité sont dirigées par le
général Khalifa Haftar. "Je
veux rencontrer le général
Haftar, voir sa position et la
comprendre. Je le contacte
toutes les semaines pour
fixer un rendez-vous, mais il
n'a jusqu'ici pas accepté de
MINI TOURNOI DE BASKET
D'AZEFFOUN
C'EST PARTI
Par Roza Drik
as moins de huit formations ont pris part à la
troisième édition du mini
tournoi de basket, catégorie
benjamine (garçons et filles),
dont le coup d'envoi a été
donné avant-hier soir à
P
Azeffoun. Il s'agit de la JS
Kabylie, l'US Beni Doula,
Ouacifs, Beni Zmenzer, OC
Tigzirt, CS Nath Irathen, JS
Tizi- Ouzou et la JS
Maâtkas. La manifestation
sportive , a débutéà 18h00
avec l'entrée en lice des
Benjamines. Le tournoi
tiel se réunira lundi et mardi,
également dans la capitale
tunisienne, avec "les parties
sécuritaires influentes" en
Libye pour évoquer la formation d'une armée unifiée.
L'émissaire de l'ONU n'a pas
identifié ces parties.
s'étalera jusqu'au 22 juillet
du mois en cours. La compétition se déroulera en
plein air sur le front de mer,
à raison de trois matchs par
jour. Les trois premières
journées sont réservées aux
filles et les trois autres restantes pour les garçons. Le
programme a été conçu par
et tracés par les responsables de la Ligue de basket
de Tizi-Ouzou, présidée par
Kamel Hamoutene. Tous Les
délégations sont hébergés
au niveau du CEM base 7
de la ville côtière d'Azeffoun.
Rappelons les deux précédentes éditions ont été organisées à Tigzirt. Depuis le
lancement de ces mini tournoi, notre objectif est celui
d'assurer le développent de
cette discipline au niveau de
notre wilaya, nous a indiqué
le président. Et aussi, afin
de vulgariser au mieux cette
discipline. Les rencontres, et
sur le choix du lieu sur le
front de mer, attirent beaucoup de monde. Ceci permet de faire connaitre ce
sport ", ajoute-t-il.
R.D.
1000 ABONNÉS PRIVÉS DE GAZ
Une panne survenue dans une conduite
de gaz de ville au lieu dit La vigie, dans la
commune de Rais Hamidou, à Alger à l'origine d'une coupure de gaz, samedi matin
pour 1000 abonnés, a fait savoir la responsable de la communication de l'entreprise
de distribution d'électricité et de gaz Mme
Sadat. Les services de Sonelgaz sont intervenus à temps et ont pris les mesures
nécessaires pour maîtriser la fuite de gaz
en procédant immédiatement à la coupure
de l'approvisionnement qui a touché quelque 1000 abonnés, a expliqué la responsable. La panne est intervenue suite à une
rupture de la conduite de gaz en raison des
travaux de forage effectués par une entreprise de maintenance des routes, a-t-elle
ajouté assurant qu'aucun dégât n'a été
enregistré. Mme Sadat a indiqué que les
services de sonelgaz s'employaient à réparer la panne et que l'approvisionnement des
habitants de La vigie et des quartiers limitrophes devrait intervenir samedi soir. Les
habitants du quartier et des passants
étaient pris de panique suite aux émanations de gaz, le trafic des véhicules de et
vers le lieu de l'incident a été interrompu
provoquant des embouteillages, a constaté
APS sur place.
LE FMI L'ANP VEILLE AU GRAIN
RASSURE
Des Lecteurs
Page 2
Page 5
TRIBUNE
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2246 - LUNDI 18 JUILLET 2016 - PRIX 15 DA.
EN DÉPIT DES MILLIARDS
ENGLOUTIS POUR LEUR ENTRETIEN
Suite au succès de sa promo spécial Ramadhan " Facebook illimité et
50 Mo d'Internet à 50 DA seulement
", partout en Algérie, Ooredoo continue à accélérer l'accès à l'Internet
mobile et fait profiter ses clients de
cette formule d'une manière permanente.
En effet, à tout moment, les clients
Ooredoo peuvent profiter de
Facebook illimité et de 50 Mo d'internet, valables pendant 2 heures
pour 50 DA seulement.
En plus des 50 Mo d'Internet utilisables pour naviguer sur le web, le
client bénéficie d'une utilisation
Facebook illimitée lui permettant de
dialoguer, publier, commenter, partager des images, des vidéos, des
documents …etc.
Le client peut acheter plusieurs forfaits par jour et avoir la possibilité de
les cumuler avec d'autres forfaits.
Pour profiter de cette offre, valable à
travers tout le territoire national, il
suffit au client de composer *151#
sur son téléphone portable ou d'aller
sur le site http://choof.ooredoo.dz et
choisir ensuite son forfait.
A travers ses meilleures formules,
Ooredoo confirme sa volonté de permettre à ses clients d'explorer de
nouveaux usages de l'Internet en
mobilité quotidiennement.
OPÉRATIONS DE SOUTIEN
À LA PAIX EN AFRIQUE
SELLAL
INSISTE SUR
L'ÉLIMINATION
DES SOURCES
DE CONFLITS
Représentant le président de la
République, Abdelaziz Bouteflika, le
Premier ministre, Abdelmalek Sellal
participe aux travaux de la 27ème
Conférence ordinaire des chefs d'Etat et
de gouvernement de l'Union africaine
(UA), qui se tient du 10 au 18 juillet à
Kigali (Rwanda) avec pour ordre du jour
notamment les questions de sécurité, le
financement de l'organisation
continentale et l'élection d'un nouveau
président de la commission de l'UA.
LES ROUTES
ALGÉRIENNES EN
PLEINE… DÉROUTE
L'état des routes reste chaotique. Crevasses, nids-de-poule et
chaussées défectueuses résument ces maux. Pourtant l'Etat a
injecté des milliards pour leur entretien.
LIRE EN PAGE 6
Page 3
Le Département des Relations
Publiques et Médias
Ooredoo
Mieux vaut en rire
A CAUSE D'UNE FUITE À RAIS HAMIDOU
149 TERRORISTES NEUTRALISÉS DURANT
LES PREMIERS SIX MOIS DE CETTE ANNÉE
www.tribunelecteurs.com
me rencontrer", a dit l'émissaire spécial de l'ONU. Les
discussions, notamment
autour de l'armée mais aussi
concernant la Constitution,
doivent se poursuivre dimanche à Tunis. D'après M.
Kobler, le Conseil présiden-
L'ALGÉRIE FACE
AU CHOC PÉTROLIER
RECRUTEMENT
DANS LE SUD DU PAYS
BEDOUI PROMET
DU NOUVEAU
Le ministre de l'Intérieur et des
collectivités locales, Noureddine Bedoui a
affirmé à Ouargla que le Sud s'imposait
désormais comme une variable principale
dans l'équation de développement national.
Soulignant que le Sud, dont la
participation au développement
économique était dominée par le pétrole
renfermait d'important atouts pour une
véritable relance de l'économie nationale.
Page 3
SERVICE NATIONAL
LA RÉGULARISATION SE POURSUIT
Page 7
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Lundi 18 juillet 2016
Quotidien national d’information
149 terroristes neutralisés durant les premiers six mois de cette année
LAB
H
E
T
)
E
D
S
A
(P
M I E U X V A U T E N R I R E…
L'ANP veille au grain
as moins de 149 terroristes ont été neutralisés, durant le premier
semestre 2016, soit 99 terroristes abattus et 50 autres arrêtés,
indique un bilan publié par la
revue El Djeich de l'Armée
nationale populaire (ANP) dans
son numéro du mois de juillet.
Un total de 77 éléments de soutien au terrorisme ont été également arrêtés au cours de la
même période, selon la même
source. Le bilan comporte aussi
P
les armes saisies, à savoir 58
fusils automatiques de type
kalachnikov, 04 fusils mitrailleurs de type FMPK, 02 lanceroquettes RPG-7, 01 lanceroquettes RPG-2, 15 fusils
semi-automatiques Simonov,
01 mitrailleuses de type 14,5
mm, 01 mitrailleuses de type
12,7 mm, 01 mitrailleuse de
type RPK, 01 mortier calibre 60
mm, 10 mortiers de confection
artisanale, 01 fusil à pompe, 01
fusil à lunette, 03 fusils à répéti-
tion, 47 bombes de confection
artisanale, 08 mines, 19 grenades, 17 détonateurs, 03 ceintures explosives et 25 kg de substances explosives. Les munitions saisies consistent en 07
charges propulsives RPG-7, 22
roquettes pour RPG-7, 04 obus
pour RPG-2, 13 obus pour mortier de calibre 120 mm, 10 obus
pour mortier de calibre 60 mm,
290 balles pour mitrailleuses de
type 12,7 mm, 13 chargeurs
pour munitions et 3.977 balles
de différents calibres. Le bilan
qui inclut en outre la lutte contre
la contrebande fait état de la
saisie durant le premier semestre 2016 de 05 paires de jumelles nocturnes, 73 détecteurs de
métaux, 08 marteaux piqueurs
et 08 groupes électrogènes. La
revue El Djeich donne également le bilan du mois de juin en
matière de lutte contre le terrorisme et la contrebande qui fait
état de la neutralisation de 36
terroristes: 26 abattus et 10
autres ainsi que 07 éléments de
soutien arrêtés. Le bilan indique
que 83 contrebandiers, 202
immigrants clandestins et 31
narcotrafiquants ont été arrêtés,
21 casemates et abris détruits
et 10.109,3 kg de kif traité et
98.772 l de carburant saisis. 32
véhicules
tout-terrain,
15
camions et 25 véhicules ont été
saisis aussi, selon le bilan
publié par la revue El Djeich.
R.N.
TENTATIVE DE PUTSCH EN TURQUIE
Des milliers de partisans d'Erdogan réunis à Istanbul
Le chef de l'Etat s'est en début de soirée ce samedi et la matinée d'hier adressé à la foule de partisans, massée sous une forêt de drapeaux turcs...
près le coup d'Etat avorté,
la liesse populaire. Des
milliers de partisans du président Recep Tayyip Erdogan se
sont réunis ce samedi soir à
Istanbul pour lui confirmer leur
soutien. Le chef de l'Etat s'est
en début de soirée adressé à
cette foule de partisans, massée sous une forêt de drapeaux
turcs, selon la télévision.
L'atmosphère était plutôt familiale dans le district de Kisikli,
sur la rive asiatique de la métropole, où Recep Tayyip Erdogan
possède une maison. Istanbul
est le fief du président turc qui
en a été le maire.
A
" Continuer à être maîtres
des rues "
A Ankara, la capitale, des soutiens du président Erdogan se
sont aussi retrouvés devant le
Parlement, mais en nombre
inférieur. Le chef de l'Etat avait
demandé via Twitter à ses compatriotes de " continuer à être
maîtres des rues (…) car une
nouvelle flambée [de violences]
est toujours possible ", après
l'échec de la tentative de putsch
qui a fait au moins 265 morts.
Message reçu, à voir l'ambiance survoltée qui a gagné
É ditorial
plus tard la place Taksim, le
cœur des sursauts politiques du
pays.
Le long de la rue commerçante
Istiklal, un long cortège y a
afflué agitant des drapeaux
turcs et entonnant " Allahou
akhbar ". En tête, des jeunes
hommes aux mains jointes, sui-
Marée de drapeaux
Au son d'une sono poussée à
fond installée sur un bus improvisé en tribune, ils se sont mêlés
sur la place à la foule s'y étant
déjà rassemblée. Sous les sif-
flets et les acclamations, la
marée rouge des drapeaux est
montée jusqu'au monument central de la place, escaladé par de
jeunes manifestants. Klaxonnant
à tout rompre, vitres ouvertes,
d'autres Stambouliotes tournaient dans les rues environnantes. Certains étaient suspendus
aux portières pour mieux faire
flotter le drapeau national, d'autres s'en étaient drapés. " Je suis
content, j'aime la Turquie ", souriait Ahmet, 7 ans. " Aujourd'hui
nous célébrons la liberté et la
démocratie, nous célébrons la
Turquie ", lançait Fatma, 18 ans.
R.N.
La purge-Erdogan
n juge de la Cour constitutionnelle, la juridiction suprême en
Turquie, a été arrêté à la suite de la tentative de coup d'Etat
militaire, ont annoncé des médias turcs. Au total, quinze juges ont
été arrêtés samedi dans la province de Togat (centre) dans le
cadre de l'enquête lancée par le Conseil suprême des magistrats
dans la foulée de la tentative de coup d'Etat militaire en Turquie,
selon l'Agence de presse Anatolie. Il y a eu, en outre arrestation
de 37 juges et 18 procureurs généraux relevant de la Cour
Chanly Orfa (sud-est) du pays, ajoute la même source. Au sud de
la Turquie, précisement dans la province Ghazi Antab, le ministère public fait état de l'arrestation de huit personnes dont 7 juges
pour implication dans la tentative de coup d'Etat militaire. Un peu
plus tôt, les autorités judiciaires avaient annoncé que 2.745 juges
dans tout le pays allaient être démis de leurs fonctions après la
tentative avortée de coup d'état. Par ailleurs, plusieurs gradés de
haut rang ont été arrêtés, dont les généraux de la 2e armée
Adem Huduti et Avni Angun, selon les médias turcs. Le gouvernement a annoncé l'arrestation de près de 3.000 soldats, ce qui
va entraîner une purge importante dans l'armée turque. Le gouvernement turc a annoncé samedi l'échec de la tentative de
putsch qui a fait au moins 265 morts.
U
Par Mohamed Abdoun
ans doute n'en saurons-nous
jamais assez sur le carnage qui
vient d'endeuiller Nice. Parce
que l'auteur est d'origine tunisienne, de
confession musulmane, forcément, et il
n'en fallait pas plus au président français pour s'exclamer, dès sa première
réaction publique, qu'il ne s'agissait rien
moins que d'un acte terroriste. Mais,
une fois que nous avons commencé à
en savoir un peu plus sur le forcené, la
déclaration de Hollande s'est mise à
revêtir une telle incongruité venue le disputer âprement à l'aspect triste du
moment. Le criminel fréquente assidument les bars, ce qui n'est franchement
pas une activité très recommandée pour
un islamiste intégriste qui, en plus, s'apprête à rejoindre l'au-delà. Tous ses proches le décrivent aussi comme étant
volubile, ouvert d'esprit, très éloigné de
ce genre de pensées morbides et rétrogrades, mais affublé de sévères problèmes personnels, lesquels pourraient le
rendre dépressif, voire suicidaire. On
aurait pensé cela. Oui, on aurait pu le
faire, comme on l'a fait pour le tueur
Behring Breivik (auteur de 77 morts et
151 blessés en Norvège), finalement
S
vis de familles accompagnés de
petits enfants.
RADICALISATION À LA VITESSE GRAND V
chologiques. C'est le terrorisme islamiste directos. Certes, me diriez-vous,
Hollande n'en est pas à une bourde
près. Il donne même l'air d'aimer les collectionner. Mais c'était plus que ne pou-
qualifié de schizophrène, ou même
Andrés Lubitz, le copilote qui a fait crasher son avion avec 150 passagers à
bord, présenté lui aussi comme dépressif. On aurait pu le faire. Mais, voilà, on
" Guellek Il a déposé sa bière à 13.30, il a réfléchi deux secondes, il
est allé sur internet à 13.31, a été intoxiqué jusqu'aux yeux à 14.01,
à 14.02, il a eu le manuel du martyr en route pour le Paradis,
l'annexe sur l'effacement des péchés et l'ordre de mission à 16.00.
Radicalisé en 30 minutes chrono, il est devenu kamikaze dans la
foulée, a trouvé un camion qui devait rentrer mercredi, la veille, et il
a foncé sur la foule, juste après le feu d'artifice. C'est ce qu'on
appelle une radicalisation très rapide ". Post d'un ami " facebookien
très cher qui, j'en sûr, ne m'en voudra pas de l'avoir repris en le
citant sommairement, étant donné que sa véritable identité reste
toujours cachée.
vait supporter une communauté qu'on
s'empresse d'affubler de toutes les tares
de l'humanité, à commencer par le terrorisme. Heureusement que Bernard
Cazeneuve, dont le cerveau manque
d'une…. case neuve, voire de deux ou
trois, veille au grain. Celui-ci vient donc
ne l'a pas fait. Ni ne le fera jamais. Mais
pourquoi donc me demanderiez-vous ?
Simplement parce que le malade, le forcené, le criminel qui a commis le carnage de Nice s'appelle tout simplement… Mohamed. Pas de circonstances atténuantes. Ni d'explications psy-
2
Lundi 18 juillet 2016
Quotidien national d’information
" J'appelle le gouvernement à
approfondir le dialogue et la
concertation avec tous les
partenaires politiques, sociaux et
économiques pour traiter les
differents dossiers nationaux ",
Abdelmadjid Menasra, président
du Front du changement (FC).
De la discussion jaillit la
lumière.
Un prêtre vole 500 000
dollars
- Les néocolonisés se sont montrés plus
pondérés dans leurs réactions sur les
réseaux sociaux à propos du carnage
de Nice.
- Ça prouve au moins qu'ils ont une
conscience, et que celle-ci les titille
parfois.
- L'auteur du carnage, lui, n'en avait
pas.
- Les dirigeants français responsables
de l'assassinat de Kadhafi, de l'armement des terroristes sévissant en Syrie,
du dispersement des islamistes armés
activant dans le Sahel, du soutien
inconditionnel au terrorisme d'Etat de
l'entité sioniste, ces dirigeants n'en ont
pas non plus. C'est eux qui ont mis
leur pays dans l'œil du cyclone.
- Je vois.
- Tu vois quoi ?
- Quand on n'a pas de conscience, on
fait preuve d'une indiscible et incommensurable inconscience…
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
ahoo.fr
: [email protected]
Une seule adresse
n prêt r e
catholique de la ville
de
London,
dans le centre
du Canada, a
été
inculpé
pour
avoir
dérobé
plus
d'un demi-million de dollars canadiens (350 000
euros), destinés à l'installation de réfugiés
syriens, a-t-on indiqué de source policiére. Le
prêtre avait obtenu ces fonds d'une vingtaine de
donateurs sous couvert d'un faux programme
de parrainage pour l'accueil de réfugiés syriens,
a expliqué la police de London (Ontario). "
Cette enquête a été menée dans toute la province de l'Ontario, aux Etats-Unis et dans d'autres pays ", a ajouté la police. La police de
London a arrêté ce prêtre mercredi. Il a été
libéré sous conditions après avoir été formellement inculpé. Ce dernier a parié et perdu la
totalité de ces fonds destinés aux réfugiés, a-t-on
indiqué.
U
" J'ai souffert
de plusieurs
coups d'Etat
militaires au
cours des 50
dernières
années et
trouve donc
particulièrement insultant d'être
accusé d'avoir un quelconque lien
avec cette tentative. Je réfute
catégoriquement ces accusations.
Je condamne la tentative de coup
d'Etat militaire en Turquie dans les
termes les plus forts. L'avènement
d'un gouvernement ne doit se faire
qu'à l'issue d'un processus
électoral libre et juste ", le
prédicateur Fethullah Gülen,
ennemi du président turc Recep
Tayyip Erdogan.
Cette franche démarcation
risque quand même de ne pas
l'épargner. Erdogan, avec le
soutien de l'entité sioniste,
vient de mettre en branle un
véritable rouleau
compresseur…
Les détenus-candidats cartonnent
au Bac
d'inventer un concept nouveau, tout
aussi plaisant que… blessant. Le sieur
Mohamed " a subi une radicalisation
rapide ". Non, non, ne souriez pas. On
peut bien formater la mémoire vive et
morte d'un ordinateur pour en refaire en
quelques heures une installation nouvelle. Entièrement originale et différente
de la première. Pourquoi cela ne seraitil pas possible aussi avec un être
humain ? Mais, me diriez-vous, on rentre ici dans le domaine de la science-fiction, avec ces casques barbares qu'on
fixe sur la tête d'un cobaye enlevé dans
un quelconque et sordide bar (et notre
Mohamed, pour l'aubaine -et l'eau
bénite- n'en sortait jamais), abaissant
par la suite une énorme manette,
déclenchant la foudre, amenant la victime à tressauter de tout son corps et
dans tous les sens, avant le retour du
noir total, le réveil du cobaye et le
constat qu'il soit devenu quelqu'un d'autre. Non, mais vraiment quelqu'un d'autre. Le hic, si on décide de retenir cette
théorie " cazeneuvienne ", c'est que
Mohamed reste quand même une victime. La police française ferait donc bien
de se mettre à la recherche du véritable
bourreau de Nice, le nouveau Victor
Frankenstein….
M. A.
e taux de réussite à
l'examen du baccalauréat (session 2016)
pour les candidats des établissements pénitentiaires a atteint
61,75%, a indiqué un communiqué du ministère de la
Justice. 1 757 détenus ont
décroché le baccalauréat, en
hausse de 244 contre 1 513
détenus en 2015. La meilleure
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
moyenne a été enregistrée à
l'établissement de rééducation
de Chlef avec 16,52. Cette
année, 2 845 détenus ont passé
les épreuves du baccalauréat
dans les filières Lettres et philosophie, sciences expérimentales, gestion et économie,
maths-technique et langues
étrangères.
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78
021 73 71 28
ANEP ORAN :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Bureau de Tizi-Ouzou
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Tél : 0551 97 32 08
Impression :
Bureau de Chlef
Ouest : SIO
Centre : SIA
Publicité
Tél : 0774 27 89 49
Tel/fax : 021 71 65 74
Tel/fax : 021 71 67 60
Bureau de Béjaïa
Administration & finance :
QUOTIDIEN NATIONAL
D’INFORMATION
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
Tél : 0773 71 99 37
Bureau de Tiaret
Tél : 0541 01 48 97
23
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Annonces classées
JH 30 ans cherche emploi comme chauffeur léger
Tel : 0662 05.64.02
Entreprise de travaux de bâtiment à Tizi Ouzou recrute
pour la gestion de ses projets un ingénieur ou un
DEUA en génie civil expérimenté 5 ans au minimum.
Faxer CV au 026 20.44.92
PENSION
CADRE octagenaire offre Pension à Jh ou couple
Preference corps medical
Nourri, logé, Contre. Gardiennage à Alger-Centre
Tel : 0799. 09 32 96
COURS ET LEÇONS :
Cherche femme de ménage tous les jours de
dimanche à jeudi à Bouzaréah.
Tel : 0555 83.94.93
ELTC English School lance cours en anglais
de communication nouv. session 26 sept.
Tel : 0781 65.18.29-0549 53.92.93
Société privée cherche secrétaire de direction 2
ans d'expérience langue arabe, français, anglais
Tel : 0560 94.51.16
[email protected]
Boulevard Bougara, à proximité de l'embassade de
Russie, El Biar
IMA offre plus de 20 formations dans les domaines de l'informatique, infographie, site, Web, 3D,
électronique, maintenance, électricité, télésurveillance, réseaux et autre.
Tel : 021 27.59.36/73 - 0551 95.90.00
Imp.à Tizi Ouzou recrute 2 conducteurs offset
Kord (Roland+Gestenter) et Sormz- 1 platiniste, 1
massicotier, infographe (femme).
Tel : 0550 48.20.01 - 0560 91.76.87
Pâtisserie à Kouba cherche jeunes (H/F) polyvalent, ménage et vaisselle et apprentie.
Tel : 0554 66.61.82
Labo dentaire recrute JH, JF age 25 et 35 ans
habite Alger et env.
Tel : 0797 19.24.95
Recrute ouvrier atelier, chauffeur 30-45 ans Alger.
Envoyez CV fax : 021 33.33.49
Ste étrangère sise à Mohammadia Alger cherche
aide-comptable, expérience professionnelle
1 année minimu libre de tout engagement.
Email : [email protected]
DEMANDE D'EMPLOI :
JH 26 ans cherche emploi comme chauffeur ou
agent de sécurité.
Tel : 0560 09.76.14
Cherche emploi resp. moyens généraux.
Tel : 0777 96.77.49
JH 37 ans cherche emploi comme chauffeur coursier chez ste étatique ou privée tte proposition.
Tel : 0551 43.77.91
Documentation mailing domiciliation représentation travaux d'opportunités d'appoint consulting.
Collaboration
Tel : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
APPARTEMENTS :
Oran, Dar El Hayat, Bte A : vend un F4, 11e étage,
avec csdb, véranda, dans un état normal, immeuble
propre, deux façades, avec belle vue, bon voisinage, avec ascenseur neuf pas encore opérationnel.
Tel : 0791 54 15 93 - 0550 80 78 55
JH cherche emploi comme gestionnaire, administratif gestion de stock, gestion person.chargé
moyen généraux.
Tel : 0660 48.32.98
JH 30 ans chef de rang, diplôme en restauration en
2007, 7 ans d'exp.en gastronomie cherche emploi.
Tel : 079773.50.21
JH possède véhicule cherche poste de travail en
qualité d'agent de sécurité ou chauffeur.
Tel : 0776 66.71.14 - 0770 48.65.38
J 38 ans cherche emploi dans une entreprise privée
ou étatique en qualité chauffeur léger ou peintre en
bâtiment.
Tel : 0550 56.72.40
JH 30 ans DES (bac+4) en science biologiques
option microbiologie 2 ans d'exp. comme chimiste
cherche emploi
Tel : 0557 26.02.78
Par Assia. M.
Cherche partenariat pour exploit, un terrain industriel de 9000m², en plein centre de la zone industrielle d'El Kseur, Béjaia.
Tel : 0771 40.32.29 -0553 13.01.78
Tipaza, Khemisti ville : vend un F2, 1er étage, proche de toutes commodités, possibilité crédit bancaire, avec acte et livret foncier, prix : 590U.
Tel : 0561 45 90 94 - 0771 22 69 61
Cherche pour client sérieux, achat d'une ferme
agricole ou terrain de 02 à 05 hectares, dans la
wilaya de Tipasa, Blida, avec acte de propriété.
Tel : 024 32.13.23 - 0550 54.74.63
Tizi ouzou centre, loue un F3 fini et meublé top,
2eme étage, sup.78m², deux façades, très bien
situés, avec parking, toutes commodités, sans visà-vis libre de suite, Prix : 65000DA/mois
Tel : 026 21.77.29
Cherche pour client sérieux en attente, achat
d'un terrain agricole, sup. de 02 à 04 hectars,
sur bord de route.
Tel : 024 49.11.94 - 0770 99.14.30
SBL Rouïba cité EPLF en face Coca Cola
021 81.55.36 - 0560 38.64.33
SBL Boumerdès coop. 11 Déc. en face pâtisserie
Mezghena
Tel : 024 91.41.95 - 0550 10.14.76
Le centre de formation Pro-Advances donne cours
de langues étrangères (général et technique) français, anglais, espagnol, allemand et italien
de l'initiation au perfectionnement pour cadres,
universitaires et enfant, en groupe ou en cours particuliers, méthodes audiovisuelles, large choix
horaire. Toefel, FCE, bac, BEM. Inscription ProAdvances 136, bd Krim Belkacem, Télémly (près
de l'école de Beaux-Arts)
Tel : 021 23.06.53 - 0560 42.34.52
Anglais à domicile pour scolaires, cadres et hommes d'affaires, écrit et parlé toutes LV1 et LV2
Tel : 0663 75.65.69
Nous lançons prochainement une formation dans
la fabrication des produits détergents.
Pour informations : 0558 58.28.71
SERVICES
Traiteur El Quona : vous propose (ste ou part) une
gamme de plats repas cité Douzi 03, n° 365 BEZ.
email : [email protected]
Tel : 0775 64.07.87
Bou-Ismail batigec : vend un F4 2eme étage, neuf
sup.108m², toutes commodités, chauffage central,
interphone, caméra de surveillance, dans une cité
clôturée avec parking pour stationnement, avec
acte et livret foncier, Prix : 2000U/Nég.
Tel : 0796 93.23.04 - 0550 22.59.57
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat neuf, jamais
servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
Tel : 0553 80 50 48
Email : [email protected]
SALUT pour des considérations purement personnelles, je désire céder les ouvrages suivants à
Quiconque m'écrira par émail
VILLAS :
Vend villa à El Mouradia 415m²
Tel : 0555 15.69.71
Vend à Beni Taou Blida villa R+1 230 m² acte commodités nécessaires prix négociable après-visite.
Tel : 0776 25.85.42
LOCAUX :
Vends local commercial à Tizi Ouzou lotissement
Bouzar Krim Belkacem superficie de 60 m² très
bien aménagé en bureau convient pour toutes
activités.
Tel : 0550 37.13.08
Tél : + 213 669 06 43 68
É-mail : [email protected]
[email protected]
Lecteur assidu de la presse, tant nationale
qu'étrangère, dispose de nombreux périodiques,
quotidiens, hebdo.
Et autres magazines. Depuis 1950 à ce jour.
Soit une colossale collection, une montagne de
papiers, d'infos générales, scientifiques, culturelles, à qui saura s'en servir étudie toute proposition.
Tél : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
Publicité
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA D'ORAN
DAIRA DE BIR EL DJIR
COMMUNE DE HASSI BOUNIF
SERVICE MARCHE0
N° 89 /2016
Avis d'attribution provisoire
TERRAIN :
H 40 ans marié sérieux cherche emploi comme
agent de sécurité, tourneur ou équivalent et
accepte mêmes déplacements avec hébergement.
Tel : 0552 19.90.14
Cherche achat d'appartements, à Béjaia.
Tel : 034 22.13.28 - 0772 30.35.65
AVIS DIVERS
SBL English School votre partenaire pour améliorer votre anglais lance nouv. promo 26 septembre
SBL Alger Grande Poste
021 74.20.58 - 0550 86.47.84
Vends lots de terrain à partir de 200m² à kara
Mustapha, wilaya de Boumerdes, avec acte, livret
foncier 8000DA/m².
Tel : 0550 27.11.00
Essalam immobilier vend à Ain Taya 140m² et
175m² avec acte et livret foncier.
Tel : 021 87.50.62 - 0661 42.68.63
Loue terrain à Tizi Ouzou environs Tamda entièrement aménagé et cloturé superficie totale 1 hectare
accès sur la route principale toutes commodités
pour toutes activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend terrain 21 ares avec maison Ain Naadja à la
cité de Safsafa.
Tel : 0550 70.64.41
Vend terrain à Réghaia 63000m².
Tel : 0561 73.06.57
Vend un terrain, sup.02x5000m², surface bâtie
2100m², composé d'une usine, salle de sport, bloc
administratif, hauteur de 09m en charpente
métallique, panneaux sandwich, dans la zone
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
NIF : En Instance
Conformément aux dispositions de l'article 65 du décret présidentiel n° 15/247 du 16 septembre 2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations du service
public.
Le Président de L'A.P.C de Hassi Bounif informe l'ensemble des soumissionnaires ayant
participé à la consultation suivante :
Entretien des écoles primaires à Hai Mohamed Boudiaf
- Boudiaf 01
- Boudiaf Eldjadida
Parue dans les quotidiens nationaux : (
) et ( tribune des lecteurs ) en date du
18/05/2016.
Suite à la procédure d'évaluation et analyse des offres conformément aux critères prévues
dans le cahier des charges
L'opération est attribuée provisoirement comme suit :
N°
Désignation
du projet
Entreprise
Entretien des écoE.T.C.E
les primaires à BENMANSOUR 55
01
Hai Mohamed
SIDI
points
Boudiaf
MOHAMED
- Boudiaf 01
- Boudiaf
Eldjadida
Montant en
TT.C
Montant de la
soumission
3 940 560.00
DA
Délai
de réalisation
02 mois
N°
Identification
fiscale
Conformément aux dispositions de l'article 82 du décret cité ci-dessus le soumissionnaire qui contestent l'attribution provisoire d'un marché ou son annulation, la déclaration d'infructuosité ou l'annulation de la procédure peut introduire un recours auprès de la commission des marchés compétente.
Le recours est introduit dans les dix (10) jours à compter de la première publication de l'avis d'attribution provisoire. Si le dixième jours coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la dite
limite pur introduire un recours est prorogée au jour suivant ouvrable.
Les candidats et les soumissionnaires qui souhaitent prendre connaissance des résultats détaillés de
l'évaluation de leurs candidatures, offre technique et financière, à se rapprocher de nos services, au
plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de la publication de l'attribution provisoire, pour
leur communiquer ces résultats, par écrit.
LE PRESIDENT DE L'APC par intérim
Quotidien national d’information
Pour vos annonces nous vous offrons
Les meilleurs prix
Contactez-nous sur Tel/Fax : 021.71.67.60 - Tel/Fax : 021.71.65.74
E.Mail : [email protected]
Des prix étudiés pour les notaires et huissiers
Anniversaires fêtes Décès condoléances
Demandes et offres d'emplois
Avec nous c'est gratuit
Tribune des Lecteurs - Lundi 18 juillet 2016
22
Sellal insiste sur l'élimination
des sources de conflits
PROSPECTION :
Vend un F3, Birkhadem, 2eme étage sup.69m²,
avec garage, dans une nouvelle résidence clôturée,
avec acte et certificat de conformité, prix : 1350U
Tel : 0559 35.63.71 -0550 62.45.60
ANEP 31006271
Lundi 18 juillet 2016
Quotidien national d’information
Opérations de soutien à la paix en Afrique
Ouled Aich, cité 360 logt : vend un local,
sup.24m², avec wc, pour taxiphone, bureaux, pâtisserie, libre de suite, avec acte, prix : 320U/Nég.
Tel : 0662 12.01.08 / 0551 54.00.76
Observation
Cherche commerciaux H/F pour ste imp-exp.
située à Eucalyptus.
Envoyez CV au : [email protected]
Comptable cherche emploi tenue comptabilité
décl. fisc. bilan.
Tel : 0697 70.31.15
Vend un terrain sup.5000m², pour hôtel, avec
cahier de charge, avec acte et livret foncier au
niveau de complexe touristique, Prix : 13U/m².
Tel : 021 95.73.79 - 0665 16.33.87
L'offre économiquement
la plus avantageuse
Restaurant Dély Ibrahim cherche serveur, aidecuisinier, barman, plongeur, femme de ménage,
hébergement assuré.
Tel : 0550 46.68.86 / 0550 13.94.33
Retraité ancien comptable prend en charge la gestion de stocks titulaire CAP aide-comptable et
libre de suite.
Tel : 0553 63.60.46
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Vend des locaux commerciaux, en rdc,
sup.1000m², fini et libre de suite, toutes commodités, situé sur l'axe principal, idéals pour grande
surface, assurances, magasin de grande marque,
show room ou autre, prix : 30U/m²
Tel : 034 22.31.72 - 034 12.46.29
1833 10102 4422 03
Ecole privée Beni Messous recrute éducatrice,
femme de ménage, cuisinière, orthophoniste, psychologue, prof de français.
Tel : 0561 64.77.00 - 0561 64.77.47
industrielle avec 02 livrets foncier, offert 87000U,
Prix : 100000U/ferme.
Tel : 0550 78.38.14 - 021 93.54.42
Note technique
/100
OFFRES D'EMPLOI :
Lundi 18 juillet 2016
Quotidien national d’information
eprésentant le président
de
la
République,
Abdelaziz Bouteflika, le
Premier ministre, Abdelmalek
Sellal participe aux travaux de la
27ème Conférence ordinaire des
chefs d'Etat et de gouvernement
de l'Union africaine (UA), qui se
tient du 10 au 18 juillet à Kigali
(Rwanda) avec pour ordre du
jour notamment les questions de
sécurité, le financement de l'organisation continentale et l'élection d'un nouveau président de la
commission de l'UA.
Abdelmalek Sellal, a affirmé, à
cette occasion, que le meilleur
moyen d'assurer l'autonomie
financière de l'Union africaine
(UA) des opérations de soutien à
la paix en Afrique, passe fondamentalement par la réduction,
voire l'élimination des sources de
conflits et de crises dans le continent. " S'agissant de la question
de l'appropriation par l'UA du processus de financement et de
prise en charge de 25% du financement des Opérations de
Soutien à la Paix en Afrique, le
meilleur moyen d'assurer l'autonomie de l'Afrique à cet égard
passe fondamentalement par la
réduction, voire l'élimination des
sources de conflits et de crises en
Afrique, que traduit l'objectif stratégique de la vision de l'organisation et de son Agenda de développement 2063, de Faire taire
les armes d'ici 2020 ", a indiqué
Sellal dans une intervention à la
Retraite des chefs d'Etats et de
gouvernement de l'UA.
Il a relevé que, selon certaines
projections de la Commission de
l'UA, le coût global des
Opérations de Soutien à la Paix
atteindra en 2020 deux milliards
R
de dollars, dont le quart devra
être financé par les Etats membres, représentant pour chacun
des quatre gros contributeurs
une contribution de 150 millions
USD pour le seul volet OSP. "
Ceci renvoie à la question cruciale de la nécessité d'appréhender préalablement et avec précision la base de calcul des 25%
retenue ", a-t-il ajouté.
Il a soutenu, à cet égard, la
nécessité de remettre en cause
l'approche qui semble consacrée
et prévaloir jusqu'à présent dans
l'appréhension, en valeur absolue, de ces 25% qui s'avèrent
absolument onéreux, contraignants et invraisemblablement
envisageables pour les budgets
des Etats africains, car devant se
traduire concrètement en des
contributions atteignant les centaines de millions, pour quelques
opérations seulement.
" Il est donc indispensable de traduire les 25% retenus en valeurs
relatives, plutôt que dans l'absolu
", a-t-il ajouté.
Le Premier ministre a insisté, par
ailleurs, sur la nécessité de fixer
un plafond de contributions à
hauteur desquelles devraient être
calculés et estimés les 25%, mais
également sur l'impératif de
répartir la prise en charge desdits
25% de manière égale entre tous
les Etats membres et non pas sur
la base du barème des contributions actuellement applicable.
Il a relevé qu'une démarche
contraire, outre d'obérer disproportionnellement les budgets des
Etats gros contributeurs, en particulier dans un contexte international marqué par la chute drastique des principales ressources
de ces pays (pétrole notamment),
lierait dangereusement la capacité de l'Union africaine à prendre
en charge le financement de ses
OSP à la solvabilité économique
et financière des quatre pays
assumant 60% du budget de l'organisation (Afrique du Sud,
Algérie, Nigéria et Egypte).
Sellal a proposé, à ce titre, la
nécessité de réfléchir à des formules novatrices de financement
des Opérations de Soutien à la
Paix en Afrique, notamment la
possibilité d'associer notamment
les Communauté économiques
régionales CDEAO, SADC....) et
les grandes entreprises travaillant en Afrique.
Il a rappelé qu'il y avait à peine
une année à Johannesburg était
décidé le principe du recours à
des sources nationales additionnelles de financement de l'UA,
ses programmes et ses activités,
de manière à lui assurer l'autonomie financière requise pour la
réalisation du projet continental
de développement et d'intégration, dans un contexte particulièrement marqué par les difficultés
rencontrées par les économies
africaines. Il a insisté pour revenir, à cet égard, sur le consensus
qui a entouré, à la fois la consécration du principe selon lequel
les Etats membres bénéficieront
de souplesse dans la mise en
œuvre des sources alternatives
de financement, eu égard à leurs
impératifs légaux, réglementaires
et constitutionnels, mais également la nécessité de leur permettre de choisir parmi une variété
d'options non exhaustives et non
contraignantes et avoir des sources alternatives de financement
avec la possibilité d'en ajouter de
nouvelles.
Il a insisté, à ce titre, sur le fait
que ces principes doivent constituer le fondement de tout exercice destiné à examiner les pro-
grès réalisés ou les difficultés
rencontrées dans la mise en
œuvre des décisions sur les
sources alternatives de financement de l'Union africaine, y compris le volet relatif aux Opérations
de Soutien à la Paix, dont les
Etats membres assumeront le
financement à hauteur de 25%,
d'ici 2020.
Le Premier ministre a réitéré "la
position constante de l'Algérie
concernant la question de la mise
en œuvre des sources alternatives de financement de l'UA, à
savoir que la dotation de l'organisation de ressources suffisantes
et prévisibles, loin de la dépendance aux financements extérieurs, requiert d'apporter des
réponses préalables" à certaines
problématiques.
Il s'agit de la mobilisation de ressources financières propres supplémentaires qui ne saurait valablement doter l'UA des moyens
requis pour la mise en œuvre du
projet continental de développement et d'intégration, en l'absence d'un mécanisme efficient
de reddition des comptes et de
contrôle efficace et crédible des
processus budgétaires, financiers et administratif de l'Union,
garantissant l'utilisation optimale,
rationnelle et responsable des
ressources déjà existantes et traduisant une appropriation réelle
par les Etats membres de la gestion et de l'utilisation des ressources financières disponibles.
" La mobilisation de ressources
financières propres supplémentaires est intrinsèquement liée à
la question fondamentale du respect par les Etats membres de
leurs obligations relatives au versement à temps de leurs contributions statutaires ", a-t-il affirmé.
Sellal a souligné, qu'outre le fait
de renvoyer à la question fondamentale du sérieux, de l'engagement politique et de la discipline
dont doivent faire montre les
Etats membres de l'UA en s'acquittant d'abord et à temps de
leurs contributions statutaires
annuelles, cet aspect renvoie
également à la rigueur qui devrait
présider à l'application du régime
des sanctions contre les Etats qui
n'honorent pas leurs engagements à temps, à son inefficacité
car trop flexible, voire laxiste puisque fournissant aux Etats membres une marge de manœuvre
de deux années entières de non
paiement et à la nécessité
urgente de sa refonte.
Il a rappelé, par ailleurs, la décision des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UA sur les sources alternatives de financement
de l'UA de procéder à la révision,
tous les trois ans (à partir de
2014), de l'assiette de calcul des
contributions des Etats membres
(4% du PIB national) et dont il
faudrait tenir compte dans les
projections futures de mobilisation des ressources de financement.
" Cette révision devrait systématiquement déboucher sur une
réduction substantielle du montant de la contribution de certains
Etats membres, au regard de la
baisse vertigineuse des prix du
pétrole ", a-t-il ajouté.
Il a appelé, dans le cadre de son
partenariat stratégique avec les
Nations unies, à faire en sorte
que l'UA ne se limite pas, comme
c'est le cas jusqu'à présent, à
recourir aux financements à
caractère volontaire des partenaires internationaux, par essence
imprévisibles, non pérennes et
naturellement peu efficaces.
A.M.
Recrutement dans le sud du pays
Bedoui promet du nouveau
Par Assia.M.
e ministre de l'Intérieur et des collectivités locales, Noureddine Bedoui a
affirmé à Ouargla que le Sud s'imposait
désormais comme une variable principale
dans l'équation de développement national. Soulignant que le Sud, dont la participation au développement économique était
dominée par le pétrole renfermait d'important atouts pour une véritable relance de
l'économie nationale. Dans une allocution
lors d'une rencontre qui l'a regroupé avec
les Wali du sud, Bedoui a indiqué que des
chantiers grandioses et des projets d'envergure attendent d'être concrétisés, rappelant, dans ce sens, qu'ils avaient la
charge de territoires vierges de la même
taille que celle de pays à part entière mais
les surpassant par les ressources et le
potentiel qu'ils recèlent.
" Ces territoires ne sont pas aussi inaccessibles que certains le pensent, ce sont des
sols fertiles et riches qui n'attendent qu'une
vision perspicace, une volonté résolue et
une méthodologie judicieuse ", a ajouté
Bedoui citant l'exemple des wilaya d'Adrar,
El Oued, Gardaia et Biskra qui recèlent un
potentiel agricole qui dépasse de loin de les
besoins alimentaires du pays et qui peut
générer d'importantes ressources en devises. Selon le ministre de l'intérieur, les
L
mondiale, a considéré M. Bedoui qui a cité
les wilaya de Tamanrasset, In Guezam,
Illizi, Adrar et Bordj Badji Mokhtar, en tant
que pôles de rayonnement touristique
régional attractifs dans le cadre d'un
modèle économique régional intégré qui
milite en faveur de la commercialisation de
nos produits à l'échelle régionale et de la
maitrise, dans le moyen terme, des circuits
de commerce dans le sahel africain qui
confèrera à notre pays un rôle pivot dans
les échanges commerciaux euro-africains.
L'Etat continuera de soutenir les wilayas du
sud pour réduire les disparités en termes
de structures publiques et de base notamment dans les régions frontalières et éloignées. L'Etat, assure-t-il, maintiendra ses
efforts pour mettre en place les mesures
adaptées aux spécificités socio-économiques et climatiques pour améliorer graduellement leur attractivité et leur compétitivité
économique.
Concernant les wilayas déléguées créées,
le ministre a indiqué qu'elles devaient s'inscrire dans les prochaines années dans une
nouvelle dynamique de développement
local qui repose en premier lieu sur les
capacités de la région. " Nous avons de
grands projets pour les wilaya du Sud, leur
réalisation signifie la concrétisation de la
plus grande partie du nouveau modèle
économique du gouvernement ", a insisté
capacités du Sahara sont propices à la
mise en place de véritables exploitations et
des unités de soutien et de transformation
qui ne sont pas disponibles dans les Wilaya
du nord et qui n'ont cependant pas été
mises en place jusqu'à présent en dépit
des efforts consentis à et effet. Il a préconisé l'ouverture du champ de l'investissement agricole en exploitant les outils juridiques pour l'accès au foncier et l'encouragement du partenariat.
" Les wilayas d'Adrar et de Ain Salah sont
des véritables réservoir d'énergie solaire à
même de garantir l'autosuffisance énergétique non seulement des région du sud
mais de tout le territoire avec la perspective
d'une orientation audacieuse à l'exportation
", a-t-il dit pour mettre en avant les atouts
d'une compétitivité économique qui fait
défaut chez d'autres pays. Le ministre est
revenu par ailleurs sur les atouts touristiques que présentent les régions du sud
citant les wilayas de Ghardaïa,
Tamanrasset, Janet, Beni Abbés, Bechar et
Ksour d'Adrar avec leurs paysages singuliers qui en font des sites touristiques par
excellence. Notre Sahara est une ressource touristique rénovée qui attend d'être
mise en valeur dans le cadre d'une stratégie intégrée visant à élargir le réseau des
structures touristiques et à adapter les services au normes en vigueur à l'échelle
3
Bedoui soulignant que "seuls les chiffres
parleront désormais de la mise en oeuvre
de ce modèle" avant de prévenir que ces
chiffres feront l'objet d'une évaluation périodique dans le cadre de la rencontre gouvernement-wali. Un mécanisme particulier est
en cours d'élaboration pour permettre une
plus grande fluidité dans le marché de l'emploi dans les wilayas du Sud, a annoncé, à
Ouargla, un cadre central du ministère du
Travail, de l'Emploi et de la Sécurité
sociale. Ce nouveau mécanisme de gestion du marché de l'emploi sera expérimenté dans la wilaya déléguée de Djanet
avant d'être élargi aux autres collectivités
dans le Sud du pays, a affirmé le directeur
général de l'Emploi, Zaidi, dans un exposé
présenté lors de la rencontre régionale des
walis du Sud avec le ministre de l'Intérieur
et des Collectivités locales.
Le dispositif en question permettra une
maîtrise et une meilleure gestion du dossier de l'emploi et la mise en place d'un
fichier qui permettra une meilleure visibilité,
a-t-il expliqué sans donner plus de détail.
Zaidi s'exprimait lors des travaux de la rencontre d'évaluation avec les walis et walis
délégués du Sud, et qui ponctue les rencontres régionales de même type ayant
déjà concerné les wilayas de l'Est et de
l'Ouest du pays.
A.M.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Abdelmalek Bouchafa,
Premier secrétaire
national du FFS :
" Nous vivons dans
un pays sans projet
commun "
Le premier secrétaire national du
FFS, Abdelmalek Bochafa, qui s'exprimait depuis Tizi Ouzou à l'ouverture des travaux du conseil de la
fédération de la même wilaya, a soutenu que l'Algérie traverse une crise
multidimensionnelle des plus graves
car "nous vivons dans un pays sans
projet commun, sans vision concertée et sans volonté politique nationale forte de trouver des solutions à
cette même crise ".
La rencontre qui s'est tenu dans la
petite salle de la maison de la culture
Mouloud Mammeri, devant les parlementaires, les sénateurs, les membres de l'APW et membres du conseil
fédéral du FFS de la wilaya de TiziOuzou.
Le SN a fait un très large tour d'horizon de la situation économique,
sociale et politique du pays et des
activités du parti tant à l'échelle nationale que locale. A ce sujet, il dira : "
La fédération de Tizi-Ouzou est forte
dans ses positions et actions multiples, dans la préservation des principes et idéaux du parti à suivre par
toutes les autres régions". Pour le
1er S N du parti FFS, " la construction démocratique dans ce pays est
inévitable et nous n'avons pas le droit
de dévier les orientations du parti et
les idéaux du feu Hocine Aït Ahmed"
et de tirer à boulets rouges sur le
tenants du pouvoir : "c'est un régime
qui n'a aucun souci pour la construction démocratique, l'alternance du
pouvoir n'est pas dans sa feuille de
route" et de tacler le parlement qu'il
qualifie " de parlement préfabriqué,
dans sa majorité". Le 1er SN donne
des instructions à la Fédération de
Tizi-Ouzou quant à la très bonne
préparation des deux évènements
importants attendus à savoir : le 20
Août (journée du moudjahid) et le 29
Septembre (création du FFS) : "
Nous voulons que ces deux évènements réussissent !". Les journaliste
sont invités à quitter la salle pour la
poursuite des travaux en entamant la
2ème partie celle relative à la situation organique du parti.
R.D.
e secrétaire général du
Rassemblement national
démocratique
(RND), Ahmed Ouyahia, a
appelé à Oran, les étudiants
algériens à contribuer à la
relance des réformes prônées
et menées par l'Etat dans
divers domaines.
Mettant en garde contre les
dangers qui planent autour de
l'Algérie suite aux changements survenus dans le
monde sur les plans politique,
économique et sécuritaire,
Ouyahia a exhorté les jeunes,
notamment, à se mobiliser
pour protéger les acquis de la
stabilité et à œuvrer dans le
sens de la valorisation et de la
promotion des acquis de la
paix et de la sécurité, ainsi qu'à
tirer les leçons des événements que connaît le monde
musulman.
" Notre attachement à notre
histoire, empreinte d'héroïsme,
L
pétences pour contribuer à
l'explication de ces réformes et
leur nécessité pour relever les
défis actuels et futurs de la
nation. Cette contribution "
importante " des étudiants, a-til estimé, est susceptible de
prémunir la société et d'éclairer les lanternes par de vraies
idées, notamment devant les
manipulations " des commerçants de la politique" et des
aventuriers visant à porter
atteinte à la stabilité du pays et
à bloquer le parcours des
réformes, tout en insistant sur
"la nécessité de prendre le
dessus sur la démagogie et de
briser certains tabous pour le
développement de l'économie
nationale et la poursuite du
financement de la politique
sociale ". D'autre part et au
sujet de l'université, Ahmed
Ouyahia a déclaré que la
réforme de l'université en
Algérie a des objectifs stratégiques visant son adaptation aux
besoins du développement de
l'économie nationale. Au passage, il a soutenu que le système licence-master-doctorat
(LMD) est compatible avec les
exigences de modernisation
de l'enseignement supérieur.
Le SG du RND a également
abordé les sacrifices consentis
par des étudiants algériens
durant la guerre de libération
nationale, la bataille de
construction et d'édification du
pays et la sensibilisation et
contribution à la consolidation
de l'unité nationale.
La 17ème édition de l'université d'été de l'Union générale
des étudiants algériens, organisée à Oran jusqu'au 23 juillet
courant, aborde un axe principal intitulé " L'impact des réformes universitaires sur le développement et le renforcement
du rôle des élites pour son activation ", avec la participation
des délégations de cette organisation
des
différentes
wilayas du pays.
A.M.
Formation dans le domaine de la sécurité des biens et des personnes
2224 agents de la CNAS encadrés par la DGSN
Par : Imen.Hamadache
ous le slogan " prévention
des individus et des biens,
sécurité et assurance ", deux
conventions ont été signées
hier entre la Caisse Nationale
des Assurance Sociales des
travailleurs salariés(CNAS) et
les Directions Générales de la
Sureté Nationale (DGSN) et de
la protection civile (DGPC), en
présence de M. Mohamed El
Ghazi ministre du travail, de
l'emploi et de la sécurité
sociale, et M. le Générale Major
Abdelghani Hamel, Directeur
générale de la sureté nationale,
et le Colonel ,M.
Mustapha Lahbiri, Directeur
générale de la protection civile.
Le document a été signé par le
Directeur général de la Sûreté
S
nationale, le général-major
Abdelghani Hamel et le
Directeur général de la CNAS,
Hassan Tidjani Hadam sous la
supervision du ministre du
Travail, de l'Emploi et de la
sécurité sociale, Mohamed El
Ghazi, et le Colonel ,M.
Mustapha Lahbiri, Directeur
générale de la protection civile.
L'objectif de cette convention
et de réaliser un programme de
formation au profil de 2224
agents de prévention de sécurité relevant de la CNAS, dans
les domaines de la sécurité des
biens des individus en milieu du
travail, il est à noter que la formation se déroulera au sein
des structures de la CNAS, les
centres de formation de la
DGSN ou bien de la PGPC,
selon Ahmed Boubakour le DG
de la protection civile. " Le bute
de cette formation et de dispenser des compétences qui leurs
permettront d'exercer leurs
fonctions dans de meilleurs
conditions "a-t-il souligné.
Les établissements de formation des deux organismes s'engagent à respecter les pratiques en matière d'ingénierie de
formation, l'encadrement des
agents de prévention et de
sécurité relevant de la CNAS
dans les domaines de sécurité
des individus et des biens. En
vertu de cet accord, la CNAS
s'engage à fournir des informations utiles pour les deux organismes (sureté nationale et protection civile), remettre à la
sûreté nationale et à la protection civile la liste des participants à cette formation, ainsi
que, respecter le planning de
réalisation à convenir entre les
parties en procédant pour chaque action de formation à la
libération de personnels désignés pour cette action.
Cette deuxième rencontre,
après celle de 2015 entre
(CNAS) et la (DGSN) pour la
prise en charge médicale des
personnels de la Sûreté nationale et la formation au profit
des professionnels de la santé
des deux institutions, s'inscrit
dans le cadre de la promotion
rapports de partenariat entre
l'administration de la CNAS et
les deux administrations étatiques reconnus qualifiantes en
matière de formation et de
recyclage en l'occurrence, la
DGSN et la DGPC.
I.H.
Rentrée universitaire 2016-2017
Les syndicats estudiantins appelés à s'impliquer
Par Doudou Abdelaziz
e ministre de l'enseignement
supérieur Tahar Hadjar s'est
réuni hier à huit clos au siège du
ministère avec plusieurs organisations syndicales estudiantines.
L'Object de la réunion s'est porté
en grande partie sur la prochaine
rentrée universitaire 2016/ 2017.
A ce propos, Tahar Hadjar s'est
montré jusqu'à présent assez
satisfait, du cours des préparations. Mais aussi des conditions
mises aux services des étudiants
et des nouveaux bacheliers. Et
pour garantir le succès d'une
rentrée universitaire. Le ministre
de l'enseignement supérieur a
donné une instruction écrite aux
organisations syndicales , pour
participer massivement dans les
journées portes ouvertes, qui
vont démarrer ces jours-ci (le 19
juillet au 9 août 2016). Tahar hadjar leur a demandé d' apporter
main forte et assistance, aux nouveaux titulaires de baccalauréat
notamment dans le choix de la
fiche de vœux et la préinscription.
A cet effet, Tahar Hadjar rappelle
que tout les dispositions et
L
moyens ont été mis en œuvre,
pour faciliter la tache des nouveaux bacheliers. Dans ce sillage
là, il a cité à titre d'exemples les
deux cites mis en ligne et accessible à partir le cite électronique
du ministère. Il s'agit des :
http://www.orientation.esi.dz. Et
de
https://www.mesrs.dz.
S'agissant de la réunion en question le président de la ligue nationale des étudiants, Redouane
Sid Ahmed, a affirmé que les
résultats sont fort satisfaisants.
Concernant la rentrée universitaire 2016-2017, la nouveauté
cette année concerne les 77
nouvelles branches mises sur la
fiche de vœux à partir de 13 nouvelles spécialités. En effet, le
directeur de formation au sein du
ministère de l'enseignement
supérieur, Djamel Boukazata , a
affirmé hier que cette année le
ministère a ouvert plusieurs filières et branches à travers 13 nouvelles spécialités .Il s'agit des
domaines de : L'architecture, l'urbanisme, les métiers de la ville,
en plus d'une nouvelle filière d'interprétariat au niveau de l'université d'Alger 2. L'intervenant a
également affirmé que la nouveauté concerne également les
filières des : finances, et de
comptabilité au niveau de l'université de Tizi Ouzou. Les filières
de : vie, la nature à l'université de
Constantine, les mathématiques
et l'informatique à l'université de
Bejaia. Enfin l'intervenant a indiqué que désormais une nouvelle
filière dans le domaine des sciences et technologie est disponible
au niveau de l'université de
Tipaza. Il faut signaler que les
dates d'inscription débuteront
Mardi prochain (le 19 juillet) au
niveau de toutes les universités
du territoire national. Mais qu'en
est t-il pour le choix de vœux y
aura-t-il des améliorations cette
année ? Pas si sur d'ailleurs hier
Tahar Hadjar a reconnu explicitement que ce problème persiste
depuis des années et n'a jamais
pu être atténué malgré les efforts
du ministère. En expliquant explicitement que les fiches de vœux
traitées ces dernières années
tournent uniquement autour de
quatre choix, au lieu de six. Alors
que beaucoup de bacheliers
pensent qu'ils ont un large choix
4
alors qu'en réalité leurs moyennes ne leur permettent pas de
dépasser les quatre choix, a-t-il
révélé. Enfin, Tahar Hadjar a
évoqué le cas des étudiants protestataires de magister, en affirmant formellement que ces derniers désirant de poursuivre la
formation doctorale (ancien système) en sciences. Ne sont pas
concernés par la nouvelle réglementation de la loi du Concours
LMD N° 547, rentrée en vigueur
depuis le 02 juin 2016.Et que l'article 6 clarifie clairement ces dispositions. Toutefois il a laissé
entendre qu'une décision sera
prise prochainement par la
tutelle, en vue de préserver leur
droit, selon ses propos. Il est à
noter que Tahar Hadjar s'est réuni
également tard dans la soirée
avec les organisations syndicales
des enseignants.
D.A.
Remerciements
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
Ouyahia appelle les jeunes à se mobiliser
de gloire et de sacrifice, constitue un des facteurs immunitaires pour préserver la société
algérienne des aspects négatifs de la mondialisation, qui ne
reconnaît pas les Etats et les
patries ", a souligné le SG du
RND, ajoutant que " l'histoire
est une source de fierté et une
force pour faire face aux défis
et paris de l'avenir ".
Ouyahia a déclaré, dans une
allocution à l'occasion de l'ouverture de la 17ème édition de
l'Université d'été de l'Union
générale des étudiants algériens (UGEA), que les étudiants algériens en tant que
future élite du pays sont appelés à relancer les réformes
concrétisées par l'Etat dans
divers domaines, notamment
économique, politique et
social.
Le secrétaire général du RND
a souligné que l'Algérie a
besoin à l'heure actuelle du
dynamisme des jeunes dotés
de connaissances et de com-
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Petit écran
Afin de protéger les acquis de la stabilité
Par Assia. M.
Par Roza Drik
Lundi 18 juillet 2016
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat Min
Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Esprits criminels
21:45 : Esprits criminels
22:40 : Esprits criminels
23:25 : Flash
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck à
la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas les
paroles
19:25 : N'oubliez pas les
paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Major Crimes
21:40 : Major Crimes
22:20 : Major Crimes
23:05 : Major Crimes
23:44 : Expression directe
23:48 : Météo outremer
23:55 : Les dames
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour deux
14:55 : Un cas pour deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
A tous ceux qui ont compati à notre peine et présenté des condoléances
La famille KEDDOUR DJEBAR, profondément touchée par la sympathie dont vous avez fait preuve à la suite du deuil qui l'a affecté lors
du décès de son cher et regretté père "TAYEB.".
Nous vous adressons notre profonde gratitude et vous exprimons notre
reconnaissance émue en ces instants pénibles et prions Allah pour que
Sa récompense vous soit attribuée.
Qu'Allah Tout-Puissant accorde au défunt Sa sainte miséricorde, l'accueille en Son vaste paradis, illumine sa tombe et en fasse un jardin
du paradis.
"A Dieu nous à appartenons et à Lui nous retournons"
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
09:15 : Homeland
10:05 : Homeland
10:50 : La cour de Babel
12:25 : La nouvelle
édition
Lundi 18 juillet 2016
Sur TF1 - 20h55
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
Esprits criminels
L'épouse de Benjamin Troy, membre du Congrès, a
disparu. Il s'agit très certainement d'un enlèvement.
L'équipe du BAU est rapidement sollicitée parce que l'élu
compte de nombreux ennemis à cause de ses positions
souvent tranchées. Les agents conseillent à toute la
famille Troy d'accepter une protection policière constante
tant que la jeune femme n'aura pas été retrouvée. Bientôt,
l'information devient très médiatique.
Sur France 2 - 20h55
Major Crimes
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
21:00 : L'amour est
dans le pré
22:00 : L'amour est dans
le pré
23:05 : L'amour est dans
le pré
21
La brigade enquête sur le meurtre d'un couple de
personnes âgées. Tout porte à croire qu'il s'agit d'une
exécution. Leur belle-fille, Linda, et leurs petitsenfants sont portés disparus et pourraient avoir été
enlevés. Les policiers se demandent si les victimes ne
bénéficiaient pas d'un programme de protection des
témoins. L'affaire rebondit lorsque l'équipe
comprend que le fils des défunts, prétendument mort,
est toujours en vie.
Sur M6 - 21h00
L'amour est dans le pré
Hélicicultrice dans les Alpes-Maritimes,
Monique se prête au speed dating dans un
restaurant parisien. La quinquagénaire a
minutieusement préparé ses sept entrevues car elle
ne veut pas se tromper après deux divorces.
Bruno, viticulteur dans le Bas-Rhin, appréhende
ce moment crucial : ses deux coups de cœur du
courrier vont-ils se confirmer ? Bernard, éleveur
de vaches laitières dans l'Aisne, attend, quant à
lui, trois prétendantes qui ont pu faire le
déplacement. Quant à Julien, éleveur en Meurtheet-Moselle, il a convié cinq femmes très
différentes, toutes tombées sous son charme.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Lundi 18 juillet 2016
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 545
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Sudoku N ° 545
Quotidien national d’information
L'Algérie face au choc pétrolier
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Le FMI rassure
Mots croisés N° 545
Algérie dispose de marges lui permettant de
mener une transition économique "en douceur" mais elle doit
accélérer sa diversification économique à travers des réformes, ont
indiqué de hauts responsables du
FMI dans un entretien accordé à
l'APS.
"L'Algérie fait face à un choc de
grande ampleur avec la dégringolade des prix du pétrole depuis
deux ans, et qui est probablement
appelée à durer. Mais quand ce
choc est arrivé, le pays n'était pas
démuni", souligne le chef de division du département Moyen-Orient
et Asie centrale du FMI, M. JeanFrançois Dauphin. M. Dauphin fait
partie de la délégation du FMI, qui
compte également le directeur
adjoint de ce même département,
M. Adnan Mazarei, en visite à Alger
pour mettre à jour les données économiques de l'Algérie et discuter
des diverses questions dont notamment les moyens d'améliorer les
capacités techniques des institutions financières du pays. Pour M.
Dauphin, la résilience de l'Algérie
résulte "des politiques menées
auparavant qui ont permis au pays
de cumuler des marges de manoeuvre importantes sous forme notamment de réserves de change,
d'épargne budgétaire et aussi du
remboursement anticipé de sa dette
extérieure". Ces marges de
manoeuvre permettent ainsi à
l'Algérie de faire une transition "en
douceur" face à ce choc extérieur,
affirme-t-il en observant que la
croissance économique "a relativement résisté jusqu'à maintenant".
En revanche, il considère que ce
choc pétrolier a eu un effet "assez
rapide et fort" sur les finances publiques et sur les comptes extérieurs
qui se sont dégradés d'une manière
"assez significative". En conséquence, il avance que le défi actuel
de l'Algérie est de voir "comment
profiter des marges qui restent pour,
à la fois, restaurer les équilibres
macro-économiques et revisiter son
modèle de croissance afin de
réduire sa dépendance du secteur
énergétique et de la dépense publique". "Il faut passer à une croissance plus diversifiée et tirée
davantage par le secteur privé",
estime le représentant du FMI pour
lequel "plus l'Algérie accélère la
mise en oeuvre des réformes
nécessaires pour changer son
modèle économique, mieux elle fera
L'
Horizontalement
1 - Grande bienveillance
2 - Chaleureux - Pied-de-veau
3 - Tenue - Evaluera
4 - Petit ennui - Grande liane - Cri de désapprobation
5 - Mettre en quarantaine - Devint audacieux
6 - Mammifère aquatique - Douleur
7 - Sa tenue est trés légère - Discipline sévère
8 - Charge de dirigeable - Sommes dans l'embarras
9 - Sommet dans le genre - Coincé
10- Unités de mesure d'énergie
Verticalement
A - Fille moyenâgeuse
B - Capable de rayonner
C - A refaire - Frère d'Electre
D - Parure de papillon - Camelote
E - Gros mot de bébé - Victoire d'Empire - Petit platine
F - Scanné
G - Diriger - Logement de pierres
H - Etre en évidence
I - Exceptionnels - One man show
J - Série de lustres - Fin de prière
K - Terrain de courses - Napperon
L - Parsemé d'ornements - Rites d'antan
SOLUTIONS
Mots croisés N° 544
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 544
20
SOLUTIONS
Sudoku N ° 544
face à cette situation". Pour réaliser
cet objectif et encourager le secteur
privé, M. Dauphin suggère l'engagement de réformes structurelles sur
différents fronts: Améliorer le climat
des affaires, simplifier les procédures administratives, faciliter l'acte
d'investir, de créer et de gérer une
entreprise et accéder aux financements notamment pour les PME. Il
s'agit également, poursuit-il, d'améliorer la gouvernance des entreprises et les conditions de concurrence, de s'ouvrir plus sur l'investissement étranger et de développer
un système d'éducation et de formation professionnelle qui répond
aux besoins des entreprises. "Il est
donc important, pour l'Algérie, de
lancer le plus tôt possible ces réformes et d'encourager le secteur
privé", résume-t-il.
Pour sa part, M. Mazarei relève que
la situation du choc pétrolier à
laquelle l'Algérie fait face ne lui est
pas spécifique mais concerne également les autres pays pétroliers,
notamment ceux de la région. Il
soutient que si tous ces pays doivent réduire leur dépendance des
hydrocarbures et restructurer leurs
économies, chacun d'eux doit,
cependant, adopter sa propre stratégie en fonction de ses moyens et
de sa situation. Pour le cas de
l'Algérie, ce haut responsable au
sein de l'institution de Bretton
Woods affirme que le pays pourra
surmonter cette difficile conjoncture
internationale grâce non seulement
à ses "atouts" mais aussi "à la
volonté des autorités nationales
pour diversifier l'économie". "Durant
mon séjour, j'ai rencontré plusieurs
responsables algériens, en particulier le gouverneur de la Banque
centrale et le ministre des Finances
(...). Les autorités prennent (la
situation économique) au sérieux",
note M. Mazarei en affirmant la disponibilité du FMI à soutenir l'Algérie
dans sa démarche de transition
économique. "L'Algérie n'a pas
besoin d'argent. Nous sommes ici
pour offrir l'assistance et les
conseils d'ordre technique et économique du FMI" pour réaliser cette
diversification, avance le même responsable. Dans ce sens, M.
Mazarei affirme que même si
l'Algérie peut bénéficier des expériences du FMI dans d'autres pays,
mais ''c'est aux autorités algériennes, qui connaissent mieux leur
pays, d'établir une stratégie appropriée". Questionné sur les disposi-
tifs mis en place récemment pour
drainer davantage l'épargne nationale, M. Dauphin salue cette
démarche de l'Etat visant à diversifier ses sources de financement en
se tournant notamment vers le marché financier afin de sortir de la
dépendance du budget public:
"Cette orientation est la bonne",
répond M. Dauphin à l'APS.
Interrogés également sur les subventions, les deux responsables du
FMI saluent la démarche de
l'Algérie qui vise un meilleur ciblage
des subventions à travers les mesures prises dans la Loi de finance
2016 en augmentant les prix d'électricité et du gaz mais en fonction du
niveau de consommation. "Cette
démarche est effectivement la
bonne puisque les prix ont été augmentés pour les tranches (de
consommation) supérieures sans
toucher celles les plus basses. Ce
qui permet de protéger les populations vulnérables et qui consomment moins d'énergie", soutient M.
Dauphin. Selon ce représentant qui
s'appuie sur une étude réalisée
récemment par le FMI, les subventions énergétiques en Algérie sont
mal réparties: 20% de la population
la plus riche en bénéficient six fois
plus que les 20% de la population
la plus pauvre. D'où la nécessité,
selon lui, de redistribuer ces transferts dans le sens inverse à même
de permettre à l'Algérie d'économiser des sommes importantes qu'elle
pourra investir dans le développement économique et social. "Cette
réforme est nécessaire non seulement du point de vue budgétaire
mais aussi du point de vue d'équité
sociale", propose-t-il. De son côté,
M. Mazarei, qui observe que la
réforme des subventions est en
cours dans plusieurs autres pays de
la région, explique que la vision du
FMI est justement de réviser les
politiques de subvention d'une
manière progressive et non brutale
afin de protéger les couches défavorables. En Algérie, certaines subventions sont "problématiques",
estime-t-il en citant en particulier les
subventions énergétiques lesquelles, selon lui, profitent davantage
aux riches qu'aux pauvres. Par
contre, ajoute-t-il, le Fonds appuie
le fait que l'Algérie préserve les
subventions nécessaires à la protection des populations pauvres,
notamment celles relatives à l'alimentation et à la santé.
R.N.
5
Lundi 18 juillet 2016
Salon du Hadj et de la Omra
Une première en Algérie
Par Samia Acher
Excellente nouvelle pour les pèlerins algériens, désormais ils peuvent exprimer directement leurs besoins et leurs inquiétudes grâce à
la première édition du salon Hadj et Omra qui a
ouvert ses portes hier jusqu'au 23 juillet, au
palais des expositions Pins maritimes (Safex), au
pavillon Saoura. Cet événement, qui est premier
du genre en Algérie a été inauguré hier par le
ministre des affaires religieuses et Wakfs
Mohamed Aissa et dédié exclusivement aux
hadjis. Ces derniers pourront ainsi avoir un plus
grand choix que par le passé pour opter pour
les meilleures offres que plusieurs agences
devront présenter lors de ce Salon dans un climat de concurrence loyale et saine. En effet
auparavant, les candidats à un hadj ou à une
Omra dépensaient beaucoup de temps, d'argent
et d'efforts pour organiser leurs voyages,
aujourd'hui, avec ce salon un choix et des possibilités uniques s'offrent à eux. Ce salon organisé sous le thème "Organisation du Hadj et de
la Omra face aux défis de la qualité" a pour
objectif d'apporter un sursaut de la qualité dans
l'organisation du Hadj et de la Omra . Le salon
ambitionne de relever le défi de la qualité que
notre pays peine encore à atteindre en dépit des
efforts déployés. Des milliers de visiteurs de
futurs pèlerins ne manqueront sûrement pas ce
rendez -vous incontournable. 70% des participants représentent des agences de voyage et de
tourisme, soit une cinquantaine. Il s'agit, dans ce
Salon, d'engager des discussions autour de l'organisation des séjours et encadrement des pèlerins entre les différents partenaires, à savoir les
agences de voyage, les transporteurs, les hôteliers, les mourchidine, assureurs et banques,
structures ayant en charge la santé et la sécurité
du pèlerin, entre autres, dans le but de trouver
des solutions pour améliorer la qualité de service,
allant de l'inscription à l'hébergement, au transport et enfin aux modalités de déplacement. Cet
espace incontournable permet aussi aux futurs
pèlerins de se rapprocher des différentes agences de voyage pour choisir le produit qui leur
convient le plus, en matière de qualité et de prix.
Les informer aussi sur les rites religieux sur les
Lieux saint. L' Office National du Pèlerinage et de
la Omra prévoit un programme de visites spécifiques du Salon pour plusieurs wilayas du pays
sous l'égide des Directions des Affaires
Religieuses et des Waqfs au niveau local.
Saison éstivale
12 cas de noyade
enregistrés
Dans un communiqué de la protection civile ,
il est indiqué que plusieurs accidents de la circulation ont été enregistrés durant la période entre
le 14 juillet et hier dont 14 accidents ayant causé
10 personnes décédées sur les lieux d'accidents
et 41 autres blessées, traitées sur place puis évacuées vers les structures hospitalières par les
éléments de la protection civile. Le bilan le plus
lourd à été enregistré au niveau de la wilaya de
Boumerdes avec 02 personnes décédées, suite
a deux accidents de la circulation. Par ailleurs, 12
personnes sont décédées noyées dont 11 personnes en mer et 01 personne au niveau des
réserves d'eau. La même source a détaillé, dans
la wilaya de Jijel 02 personnes décédées noyées
dans les plages autorisée à la baignade, à
Mostaganem 02 personnes autres noyés dans
les plages interdites à la baignade (zone
rocheuse).
Dans la wilaya de Chlef 02 victimes dans les
mêmes circonstances ont été enregistrées, la
première personne noyé en mer zone interdite à
la baignade, la deuxième personne dans un barrage au lieu dit sidi yakoub. A Annaba 01 personne a trouvé la mort suite à une noyade en
mer interdite à la baignade. La wilaya de Bejaia
a connu un cas de noyade. Concernant le dispositif de la protection civile pour la lutte contre les
incendies de forêts, maquis, et les feux de
récolte, ou les secours de la protection civile ont
procédé a l'extinction de 12 incendies de foret et
maquis , 11 incendies de récolte enregistrés
durant la même période, ayant causé des pertes
estimés à 27 Ha de forêts, 19.5 HA maquis , 14
Ha d'orge ainsi, que 12270 bottes de foin, 550
arbres fruitiers détruite par les flammes.
S.A
Actualité
En dépit des milliards engloutis pour leur entretien
Stratégie pour désengorger
les routes terrestres
Les routes algériennes
en pleine… déroute
La ligne maritime
Alger-Cherchell
opérationnelle
Par Samia .A
La ligne de transport maritime de
voyageurs reliant Alger - Cherchell,
via Tipaza vient d'être inauguré.
Cette bonne initiative entre dans le
cadre du programme d'été de l'entreprise nationale de transport maritime
de voyageurs (ENTMV) qui durera
jusqu'au 30 septembre. En marge
de l'inauguration de cette nouvelle
navette qui est en elle même, une
bonne initiative puisque elle permet
de désengorger les routes à grande
circulation des embouteillages surtout à l'approche de la saison estivale , le vice-président directeur
général de l'entreprise, Lahcène
Younes, a laissé entendre que cette
ligne maritime est désormais opérationnelle et que les voyageurs pourront utiliser cette la navette dès vendredi à 8h30mn à partir de la pêcherie (port d'Alger).Tandis que le retour
de Cherchell est à 11h30 et à 17h30.
Quant aux tarifs, le voyage AlgerCherchell coûte 800 DA, celui
d'Alger-Tipaza est à 500 DA, alors
que Tipaza-Cherchell coûte 300 DA.
Selon le responsable, les prix subventionnés par l'Etat sont raisonnables par rapport aux coûts de l'investissement. Le but étant de promouvoir le tourisme interne et fournir des
prestations de qualité aux voyageurs, a-t-il indiqué. L'orateur a fait
savoir que les familles, les enfants,
et les personnes aux besoins spécifiques de moins de 12 ans bénéficieront d'une réduction qui atteigne
50%, ceci pour encourager le tourisme maritime. Le Ferry italien
"Captain Morgan" d'une capacité de
330 places affrétée par l'ENTMV
assure deux navettes par semaine
de juillet au 30 septembre, selon le
programme. Le lancement de la
ligne maritime Alger-Cherchell s'inscrit dans le cadre de la stratégie
visant à désengorger les routes à
grande circulation durant la saison
estivale, a précisé M. Lahcène
Younes. Deux bateaux affrétés d'une
capacité de 350 places chacun
seront réservés à cet effet, a-t-il souligné. Cette initiative intervient selon
le même responsable à la
demande des voyageurs croissante
de visiter littoral algérien. Pour
encourager le tourisme maritime,
l'entreprise nationale de transport
maritime prévoit d'élargir et promouvoir ce secteur en renforçant
ces lignes vers de nouvelles destinations à l'instar de Jijel -Alger via
Azeffoun et Béjaia en attendant son
extension vers Oran (Ain el Tork)
outre la ligne Skikda-Annaba à l'horizon 2017. Le bateau "Capitain
Morgan" dispose de toutes les commodités (Cafeteria, salle climatisée
et la connexion Wifi). Pour sa part ,
Salhi Ayachi , directeur des transport
de la wilaya de Tipaza a mis l'accent
sur l'importance majeure de ce genre
d'initiative et surtout qui est très
bénéfique pour cette wilaya touristique, à ce propos , il a indiqué : "
L'ouverture de la ligne est un acquis
majeur pour la wilaya de Tipasa qui
constitue un pôle touristique par
excellence et permettra d'alléger la
pression sur la RN 11.Il est prévu
l'extension de la ligne au port de
Gouraya situé à 50 km de Tipasa" .
La ligne maritime Alger - cherchell
est une bonne action d'un côté pour
les amoureux du tourisme qui pourront apprécier le littoral algérien
dans toute sa splendeur et de l'autre
elle va désengorger les routes à
grand trafic.
S.A
Lundi 18 juillet 2016
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Magazine
Lundi 18 juillet 2016
Quotidien national d’information
CUISINE
Page animée par Cylia Tassadit
Soins beauté
Comment faire disparaître
les taches brunes ?
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Gratin de pain de mie
au poulet
es taches peuvent se présenter de diverses manières :
grains de beauté, taches de
rousseur ou encore taches de vieillesse. Voici des solutions envisageables face à l'apparition des taches
sur la peau, des recettes maison et
des traitements de médecine naturelle.
L
Le jus de citron : un décolorant
naturel contre les taches brunes
état des routes reste chaotique. Crevasses, nids de poules et chaussées défectueuses résument ces maux. Pourtant l'Etat
a injecté des milliards pour leur entretien.
S'il faut prendre les chemins communaux ou routes nationales dans la périphérie algéroise, cela prendre un risque
de circuler. Et partout, c'est la même
situation pour des routes qui une fois
bitumées donnent l'allure de routes neuves et inaltérables. Sauf que l'apparition
de crevasses et nids de poules en plain
milieu de la chaussée peuvent causer la
consternation et la déception. En effet,
l'Algérie qui dispose d'un vaste réseau
routier de 112.000 km ne peut omettre
de ces réalisations que 60% de réseau
reste encore défaillant. Des anomalies
et malfaçons sont relevées périodiquement dans des endroits épars à telle
enseigne que la conduite dans ces routes devient dangereuse et provoquent
malheureusement des accidents mortels. On relève même la dangerosité de
L'
certaines cités mal éclairées de nuit
avec des chaussées bombées et parfois
des travaux mal achevés qui obligent
les automobilistes à faire des détours ou
de créer des embouteillages interminables. Dans un note de conjoncture du
ministère des travaux publics, les coûts
d'entretiens est de 20 milliards de DA
alors que pour retaper tout le réseau
routier, des sommes faramineuses ont
été injectées. Les résultats démontrent
parfois le contraire de l'objectif attendu
qui est d'étendre ce réseau jusqu'à
142.000 km à terme. Mais la déception
se constate dans la façon de goudronner les chaussées avec des couches
superposées de bitume qui ne mettent
pas longtemps à se dégrader. Comment
explique que sous d'autres cieux, les
routes bien que vielles de plusieurs
décennies n'ont pas eu la moindre ride
? Les spécialistes en ouvrage d'art mettent d'abord la qualité des matériaux utilisés et les techniques récentes de bitumage qui peuvent garantir un asphalte
de longue durée. Et l'entretien cyclique
pourra ainsi corriger les défaillances si
elles viennent d'apparaître.
Où en est-on en Algérie de tout cela ?
La réalité fait que les entreprises fort
nombreuses d'ailleurs dans le secteur
font fi de certaines règles de réalisation
des routes. Sans dire que ce sont les
routes nationales et communales qui
payent le prix de ces négligences. Le
ministre des transports et des travaux
publics a déjà signalé que des sanctions
allaient pleuvoir bientôt sur les entreprises coupables de ces défaillances. Le
laboratoire de contrôle des travaux
publics est le seul organisme actuel qui
valide les résultats de la qualité et la
solidité des routes. Et de là il est recommandé que toute réalisation doit se faire
selon des normes standard. Pour le respect de la qualité, le ministre
Boudjemaâ Talai promet de sévir dans
ses prochaines tournées d'inspection
dans les différentes wilayas. Espérons
que des correctifs soient apportés d'ici
là.
Farid Larbaoui
Le citron a de multiples propriétés
bienfaisantes pour la peau : il éclaircit les taches de pigmentation, il soigne l'acné et donne à notre peau
une luminosité particulière. Tout
d'abord, pressez un citron pour en
extraire le jus. Ensuite, prenez un
petit morceau de coton et imbibez-le
d'un peu de jus. Frottez la tache
avec le coton imprégné de jus de
citron pendant quelques minutes.
Vous pouvez aussi répéter cette
opération en utilisant le zeste du
citron pour traiter les taches. Frottez
pendant cinq minutes. L'acide citrique du citron va contribuer à exfolier
la peau et les cellules mortes se
détacheront, ce qui permettra d'unifier les deux teints de peau.
N'appliquez pas ce traitement avant
de vous exposer au soleil.
L'oignon et son efficacité contre
les taches de vieillesse
Si votre peau présente une réaction
au jus de citron, appliquez du jus
d'oignon frais. Coupez une rondelle
d'oignon et frottez-la sur les taches
durant cinq minutes. Répétez ce
procédé tous les jours. Il s'agit d'une
méthode très efficace, particulièrement lorsque l'on veut faire disparaître des taches de vieillesse.
Banane-citron : un mélange efficace
pour unifier le teint
Par Amirouche el Hadi
e camion fou qui, jeudi
dernirer, avait foncé
aveuglément sur la foule réunie pour le feu d'artifice du 14
juillet à la Promenade des
Anglais à Nice, faisant plus
de 84 morts, repose dans
toute son acuité, l'innocence
des victimes qui en sont,
désormais, à payer pour la
culpabilité de leurs responsables. La France officielle n'arrête pas, en effet, de faire
subir à sa nation et à ses
citoyens les terribles retours
de manivelle de sa politique
au Moyen Orient et notamment en Syrie. Les dividendes politiques que compte
recevoir cette France, de
plus en plus déshabillée par
ses responsables et de plus
en plus délestée de ses
beaux atouts de " nation des
droits de l'homme et des
libertés ", vont-ils compenser
L
toutes ces pertes humaines
et tout ce sang qui n'arrête
pas de couler depuis que
Sarkozy a engagé la Douce
France sur des sentiers
hasardeux ? L'ardoise est
réellement lourde aux yeux
de tous les observateurs !
De surcroît, cette France qui
suit aveuglément les traces
des néoconservateurs américains, à tel point que l'on
avait qualifié Sarkozy de
caniche des Yankees, dispose-t-elle de moyens
sérieux pour proteger ses
arrières ?
On ne saurait l'attester tellement l'Etat semble fragile et
désarmé devant les frappes
de simples gamins qui se
disent affiliés à Daesh sans
que cela ne soit réellement
démontré. Cette France file,
depuis la décision de
Sarkozy de farfouiller criminellement dans les affaires
libyéennes, et désormais
6
syriennes, un véritable mauvais coton qui ne la met pas
à l'abri d'autres coups, plus
terribles encore.
Ceci d'autant que les jeunes
qui servent de détonateurs
aux mortelles intentions de
Daesh proviennent tous des
banlieues de l'Hexagone.
Des banlieues qui, du fait de
leur abandon par l'Etat et de
leur transformation en ghettos à cause des nationalités
qui y vivent, s'avèrent être de
grands viviers où se développent tous les avatars de la
vie en collectivité.
Ces jeunes, pour la plupart
maghrébins et africains, se
sentent si abandonnés et si
méprisés qu'ils se croient en
droit de reserver la réponse
du berger à la bergère qui
l'aurait éconduit.
Et dans les cas de la France,
et ceci depuis les attentats
contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo et les tue-
ries qui s'en étaient suivies,
ce sont des réponses très
lourdes à porter pour une
nation qui ne sait plus quoi
faire pour se proteger.
Pourtant et aux yeux des
analystes politiques les plus
objectifs, la France dispose
de sérieuses issues pour se
sortir de la mélasse de
Daesh en évitant à sa population ces terribles attentats
et ces assassinats gratuits. Il
lui suffit de retirer ses billes
du jeu malsain que conduisent les Etats-Unis pour
modeler la carte géopolitique
et stratégiuqe au Moyen
Orient.
Pour le moement, les décideurs français qui donnet
l'impression d'avoir un fil à la
patte ne paraissent pas très
disposés à suivre les voies
de la raison. Ce qui augure
du pire pour la Douce
France….
AEH
La banane constitue un apport calorique nécessaire et l'éviter serait se
priver de ses avantages pour la
peau et pour le système digestif.
Voilà une méthode simple et efficace
: il vous faut une banane et le jus
d'un ou de deux citrons. Pelez la
banane et coupez-la en rondelles ;
écrasez-les jusqu'à l'obtention d'une
purée. Puis mélangez cette purée
avec le jus de citron. Appliquez ce
mélange une fois par jour sur les
taches. Cette recette vous sera très
utile pour unifier le teint de votre
peau !
Ces traitements contre
les taches brunes seront-ils
vraiment efficaces ?
Il est important de se rappeler que
les résultats obtenus par l'action de
ces traitements naturels dépendront
en grande partie de votre constance
et de votre détermination lors de
l'application. De même, vous devez
vous assurer de toujours utiliser des
produits frais et d'éviter une exposition solaire trop fréquente.
Attention !
Appliquez ces traitements seulement le soir (ou dans un lieu où ne
pénètrent pas les rayons du soleil).
L'exposition solaire peut empirer
l'état de vos taches, car comme
nous l'avons dit, ces traitements ont
pour objectif d'unifier les variations
de teint qui peuvent exister, et d'autre part, votre peau serait excessivement sensibilisée. Soyez très disciplinée et vos taches se résorberont
!sss
Préparation :
Façonner des croquettes avec la kefta de
poulet et les faire griller dans une poêle huilée.
Mélanger la sauce béchamel avec le fromage
cheddar râpé. Ôter la croûte des tranches de
pain de mie. Beurrer un moule à gratin et
placer une couche de tranches de pain de mie,
napper-les avec la sauce béchamel, disposer
au dessus les rondelles de tomates ensuite
ajouter les kefta de poulet, couvrir le tout avec
une autre couche de pains de mie et napper
avec la sauce béchamel. Parsemer avec le
fromage râpé. Faire cuire dans un four
préchauffé à 180°C jusqu'à ce qu'ils soient
dorés.
Cake au yaourt
Conseils pratiques
Nettoyer les verres en cristal
Conséquence de la politique française en Syrie
Les innocents paient désormais
pour les décideurs
Ingrédients
Des tranches de pain de mie
300 g de kefta de poulet épicé
2 tomates coupées en fines rondelles
Un bol de sauce béchamel
100 g de fromage cheddar râpé
Fromage rouge râpé
ettoyer vase, figurine,
coupe ou n'importe
quel objet en verre ou en
cristal. Le nettoyage d'un
objet en verre n'est pas
forcément évident. Et bien
entendu il y a des trucs de
nettoyage à connaitre.
Des techniques de nettoyage pour redonner de
l'éclat à vos beaux objets
en verre. Nettoyage d'un
objet en verre
Ne lavez jamais une
coupe, un vase ou une
figurine en verre ou en
cristal au lave-vaisselle
surtout s'il est d'une certaine valeur. Les produits
pour lave-vaisselle ne leur
conviennent ni au verre ni
au cristal et risquent de les
ternir. Lavez l'objet en
verre à la main, à l'aide
d'une brosse souple.
Rincez bien, et séchez
aussitôt. Nettoyer le verre
ou le cristal encrassé. Si
l'objet en verre est
encrassé ajoutez à l'eau
de lavage quelques gouttes de vinaigre blanc.
- Ou frottez l'objet en verre
N
avec une éponge imbibée
de jus de citron saupoudrée de gros sels.
- Ou encore nettoyez l'objet en le frottant avec un
linge saupoudré de marc
de café
- Ou frottez taches et marques à l'aide d'une éponge
imprégnée d'un peu de
pierre d'argile
Enlever traces de calcaire
Remplissez un verre et
cristal de vinaigre blanc
pur ou dilué dans un peu
d'eau. Si les taches sont
résistantes nettoyez-les
avec une solution composée par moitié d'huile
(pour la salade) et d'un
peu de vinaigre blanc.
Eraflures sur le verre
Si les rayures sur le verre
ne sont pas trop importantes, on peut les atténuer
en passant méticuleusement avec des gestes circulaires un linge roulé en
tampon imprégné de dentifrice.
Redonner de l'éclat à l'objet en verre ou cristal
Frottez le verre ou le cris-
tal avec une pomme de
terre coupée en deux. Si
cela ne suffit pas, n'hésitez pas à faire tremper
pendant quelques jours
votre cristal dans une bas-
sine remplie d'eau et
d'épluchures de pomme
de terre. Ou nettoyez le
verre et le cristal à l'aide
d'un chiffon imbibé d'alcool ménager.
Ingrédients
5 œufs
1verre et demi à thé de sucre en poudre
5 verres à thé de farine
1 yaourt vanille
1 verre à thé d'huile
3 sachets de levure pâtissière
Zeste de citron râpé
Garniture
Un peu de noix de coco râpé
Un peu de chocolat vermicelle
Préparation :
Mettre le sucre et les œufs dans un saladier,
mélanger bien pour que la préparation
blanchisse, ajouter l'huile mélanger bien
jusqu'à ce qu'il soit crémeux, incorporer la
levure, la farine tamisée peu à peu travailler
bien pour obtenir un mélange homogène.
Verser le mélange dans un moule beurrée.
Faire cuire 25 à 30 minutes dans un four
préchauffé à 190°C. Laisser refroidir avant de
démouler. Décorer avec la noix de coco râpé et
le chocolat vermicelle.
19
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Publicité
Quotidien national d’information
Lundi 18 juillet 2016
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS
Ministère de l'Agriculture, du
Développement Rural et de la Pêche
Wilaya de Mascara
Conservation des forêts
DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS
DE LA WILAYA SIDI BEL ABBES
CODE NIF : 408015000022082
Mise en demeure N° 02
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
Conformément aux dispositions de l'article 49 du décret présidentiel n° 10-236 du
07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics, Le Directeur
des Travaux Publics de la Wilaya de Sidi Bel Abbés informe l'ensemble des soumissionnaires concernés par l'avis d'appel d'offres national restreint lancé sur les quotidiens nationaux : le 24/05/2016 sur " TRIBUNE DE LECTEURS " et le 25/05/2016 sur
"ELMAOUID EL RIADI " concernant le projet suivant :
Vu le contrat N° 41/15 du 12/07/2015 relatif
aux travaux de consolidation de pistes sur un
volume de 02 km confié à l'entreprise de réalisation TOUAF Benaissa au titre du programme
de consolidation à la croissance économique
année 2012.
ENTRETIEN ET REPARATION DE 10 OUVRAGES D'ART SUR LES RN
DE SIDI BEL ABBES
A L'issu de la procédure d'évaluation et d'analyse des offres conformément au critères
prévus dans le cahier des charges, le projet est attribué provisoirement comme suit :
Entreprises
Montant
de l'offre
EGTB BENAYAD
Abdelkader
NIF : 163460600057191
22.717.305,00
DA
Montant Délai
Note
après
Technique
correction
/
06
mois
56
L'entreprise TOUAF Benaissa est mise en
demeure pour lancer les travaux sous huitaine à
compter de la première parution du présent avis
dans la presse.
Observation
Offre pré qualifiée
techniquement
Passé ce délai, le maître de l'ouvrage sera
dans l'obligation de résilier le contrat aux tors
exclusifs de l'entreprise conformément à la
réglementation du code des marchés publics.
N.B : Tous les soumissionnaires ayant participés à cet avis d'appel d'offres national restreint sont invités à se rapprocher de la D.T.P de la wilaya de Sidi Bel Abbés pour consulter le Procès Verbal de choix de l'entreprise durant les trois (03) jours à compter de la date
de la première parution de l'avis d'attribution provisoire de marché ; et conformément à
l'article 114 du décret présidentiel N° 10-236 du : 07-10-2011 modifié et complété, les
recours éventuels à l'encontre de la présente décision, peuvent être introduits auprès de
Monsieur le président de la commission des marchés publics de la wilaya de Sidi Bel
Abbés un recours Durant les 10 jours à compter de la 1ère parution du présent avis sur les
quotidiens nationaux.
LE DIRECTEUR
Tribune des Lecteurs - Lundi 18 juillet 2016
Le conservateur des forêts
Tribune des Lecteurs - Lundi 18 juillet 2016
ANEP 31006276
ANEP 31006258
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
Direction des Travaux Publics
de la wilaya de Mostaganem
Office de Promotion et de gestion Immobilière de Sidi Bel Abbés
N° ………/OPGI/DG/2016
Office de promotion et de gestion immobilière de la wilaya
de Sidi Bel Abbés.
Numéro d'identification fiscale NIF 099422010203742
Avis de recrutement
AVIS D'APPEL D'OFFRE NATIONAL OUVERT
AVEC EXIGENCE DE CAPACITES MINIMALES
La Direction des Travaux Publics de la Wilaya de Mostaganem organise un concours
de recrutement sur titre :
Grade
Technicien
Supérieur
En
Travaux
Publics
Mode de
Recrutement
Concours
sur Titre
Conditions
d' accès
spécialité
- Travaux Publics et ouvrages d'art.
- Voirie et réseaux divers.
- Conduite des travaux publics.
- métreur Vérificateur et étude de prix.
Technicien - génie civil ; option / génie civil.
Supérieur ou - génie civil ; option / conducteur de travaux.
- Génie civile ; option / ouvrages d'art.
titre
équivalent - Génie civile, option / infrastructures,
fondations et soutènements.
L'Office de Promotion et de Gestion Immobilière de Sidi Bel Abbés_ dont le siège social est a 05 rue blaha
abbés, wilaya de sidi bel abbés, lance un avis d'appel d'offre national ouvert avec exigence de capacités minimales
par voie de presse selon le code des marches publics N° 15-247 correspondant au 16 septembre 2015 portant réglementation des marches publics et vu les articles 39-40-42-44-61-62-65 Pour :
Nombre
Structure
Autre
de Postes d'affectation conditions
Ouverts
ACHEVEMENT DES LOGEMENTS PUBLICS LOCATIFS REPARTIE COMME SUITE :
01
Daïra
de Sidi
Lakhdar
/
Les candidats intéressés doivent déposer ou envoyer leurs dossiers dans un délai de (15)
Jours à compter de la première publication du présent avis à l'adresse suivante :
LOCALITE
Qualification
BUREAU D'ETUDE
01
70 logements publics locatifs en TCE+VRD
A RAS EL MA wilaya de Sidi Bel Abbes (HP 2006) site 02
II et plus
MELLALI LAKHDAR
02
75 logements publics locatifs en TCE+VRD
A RAS EL MA wilaya de Sidi Bel Abbes (HP 2006) site 01
II et plus
BELHADI READ
Seules les entreprises possédant un certificat de qualification et de classification professionnelle catégorie II ET PLUS
comme activité principale bâtiment peuvent retirer le cahier des charges auprès de la direction de l'office de promotion et de gestion immobilière de sidi bel abbés - wilaya de sidi bel abbés contre paiement des frais de reproduction
fixés à 2500,00 DA non remboursables.
Les offres, accompagnées des pièces et documents et en cours de validité, tels qu'exige par le cahier des charges, doivent être présentées dans Trois (03) enveloppes distinctes :
- une enveloppe contenant " Le dossier de candidature" avec l'ensemble des documents exigés dans cahiers des
charges.
-une enveloppe contenant " I 'offre technique " avec l'ensemble des documents exigés dans cahiers des charges.
-une enveloppe contenant " l'offre financière " comprenant les pièces recuise par le cahier des charges.
Les documents et les pièces recuises sont ceux exigés à l'article 10 page 18 des instructions aux soumissionnaires du
cahier des charges,
Les deux enveloppes doivent parvenir sous pli anonyme et fermé à l'adresse suivante :
A
MONSIEUR LE DIRECTEUR GENERAL DE L'OFFICE DE PROMOTTION ET DE GESTION IMMOBILIERE DE SIDI BEL ABBES
" SOUMISSION A NE PAS OUVRIR "
AVIS D'APPEL D'OFFRE NATIONAL OUVERT avec exigence de capacités minimales
N° ……./…….
Portant achèvement des travaux......
Sis à......wilaya................
Direction des Travaux Publics de la Wilaya de Mostaganem
Square Boudjamaa Mohamed BP N° 115.
* Dossier exigé :
- Demande de participation au concours.
- 02 Photos en couleur.
- Copie de la carte nationale d'identité.
- Copie des diplômes et relevé de note de la dernière année.
- Copie de la carte justifiant la situation vis-à-vis le Service National.
- Extrait du casier judiciaire N° 3 (de moins de 03 MOIS).
- Attestation de Travail qui confirme l'expérience Professionnel dans la
spécialité exigée.
- Attestations certifiant la durée de Travail dans le programme DAIP.
- Residence moins de trois (03) mois.
- Attestation certifiant les Travaux et études effectuées par le candidat.
- Une fiche remplie par le candidat.
Les autres pièces seront exigées après admission définitive.
La date de dépôt des offres est fixée au 21 jour avant 12h00mn, à compter de la date de la première parution de l'avis
d'appel d'offre dans les quotidiens nationaux.
L'ouverture des plis est parvenue la mémé jours de dépôt des offres a 13h00. les soumissionnaires sont invité à y assister.
Si la date de dépôt et d'ouverture des offres coïncide avec un jour férié ou un jour de week-end celle-ci est reportée au
jour ouvrable suivant aux mêmes horaires.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offre pendant une durée égale à la période de validité des offres augmentée de 03 mois et ce à compter de la date de leurs dépôts.
N.B : Les dossiers incomplets ou transmis après les délais prévus ne seront pas pris
en considération.
Tribune des Lecteurs - Lundi 18 juillet 2016
N°
Tribune des Lecteurs - Lundi 18 juillet 2016
ANEP 31006261
18
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Lundi 18 juillet 2016
Cause sahraouie
IVERS
FAITS Dpar
Samia Acher
Ould Khelifa réaffirme
le soutien de l'Algérie
CAS DE NOYADES À L'OCCASION DE
LA SAISON ESTIVALE
e président de
l'Assemblée populaire
nationale (APN),
Mohamed Larbi Ould Khelifa
a réitéré samedi la disponibilité de l'Algérie à continuer à
soutenir le Sahara occidental
dans les fora internationaux,
partant de sa foi en la justesse de sa cause. M. Ould
Khelifa a réitéré, lors d'une
audience accordée à l'ambassadeur de la République
arabe sahraouie démocratique à Alger, Bechraya
Hamoudi Sidina,"la disponibilité de l'Algérie à continuer à
soutenir le Sahara occidental
dans les fora internationaux",
précisant que "cette position
constante de l'Algérie,
Parlement, gouvernement et
peuple réunis, découle de sa
foi en la justesse de la cause
sahraouie et de son expérience historique dans la lutte
contre le colonialisme", a précisé un communiqué de
l'APN. Après avoir rappelé
que la question du Sahara
occidental était "une question
de décolonisation aux termes
des résolutions onusiennes et
des décisions internationales", le président de l'APN
a affirmé que le soutien de
l'Algérie à la lutte du peuple
sahraoui "repose sur les principes immuables qui régissent sa politique extérieure".
Pour l'Algérie, il s'agit de soutenir une juste cause, à
savoir permettre au peuple
sahraoui d'accéder à son
droit à l'autodétermination
conformément aux décisions
de la légalité internationale,
a-t-il ajouté. Il a, à cet égard,
rappelé la position du président de la République,
Abdelaziz Bouteflika, qui a
réaffirmé, dans le message
de félicitations adressé à
Brahim Ghali à l'occasion de
son élection secrétaire général du Front Polisario et président de la République arabe
sahraouie démocratique, "la
solidarité constante et fraternelle de l'Algérie avec le
peuple du Sahara occidental".
Passant en revue le soutien
algérien constant à la cause
sahraouie, M. Ould Khelifa
L
Le nommé F.R, 25 ans, originaire de la ville d'El-Abadia (AïnDefla), qui se baignait à la plage non gardé mitoyenne au port de
Béni-Haoua, a trouvé la mort par noyade.Le corps du défunt a été
repêché et déposé à la morgue de l'hôpital de Ténès.Une enquête
est ouverte par les gendarmes de la brigade de Béni-Haoua.
MOSTAGANEM :
Le jeune L.T, 19 ans, originaire de Beni-Dergoune (Relizane), qui
se baignait à la plage non gardée El-Magtaâ, commune de
Fornaka, a trouvé la mort par noyade.
Le corps du défunt a été repêché et déposé à la morgue de l'hôpital de Mostaganem.
Une enquête est ouverte par les gendarmes de la brigade de
Fornaka.Par ailleurs, le même jour à 14 heures 30 minutes, l'adolescent A.R, 16 ans, originaire de Mascara, qui se baignait à la
plage non gardée El-Fennar, commune Benabdelmalek-Ramdane,
a trouvé la mort par noyade.Le corps du défunt a été repêché et
déposé à la morgue de l'hôpital de Sidi-Ali.Une enquête est ouverte par les gendarmes de la brigade de Benabdelmalek-Ramdane.
TLEMCEN
Les nommés M.A, 27 ans et S.M, 31 ans, toux deux originaires de
la ville de Maghnia, qui se baignaient à la plage Aïn Adjroud, commune de Marsa-Ben-M'Hidi, ont été emportés par la houle.
Aussitôt, les maîtres nageurs qui sont intervenus, ont réussi à
secourir le cité en premier qui a été aussitôt évacué sur l'hôpital
local pour recevoir les soins nécessaires, alors que les recherches
se poursuivent pour repêcher le corps du second. Une enquête est
ouverte par les gendarmes de la brigade de Marsa-Ben-M'Hidi.
s'est félicité des acquis diplomatiques majeurs réalisés par
le Sahara occidental à l'échelle internationale. Le président
de la chambre basse du
Parlement a indiqué que "les
députés algériens n'hésitent
jamais à défendre le droit du
peuple sahraoui à l'autodétermination dans toutes les rencontres et tous les fora régionaux et internationaux". Il a
en outre salué la position du
secrétaire général des
Nations Unies, Ban Ki-moon,
à l'égard du retour de la
Minurso dans les territoires
occupés pour l'organisation
du référendum d'autodétermination conformément aux
résolutions onusiennes. M.
Ould Khelifa a, par ailleurs,
adressé ses félicitations à la
partie sahraouie pour la réussite des travaux du Congrès
extraordinaire du Front
Polisario, sanctionné par
l'élection de Brahim Ghali,
saluant la maturité du peuple
sahraoui qui a montré son
attachement à son unité
nationale. Le président de
l'APN a estimé que le succès
du congrès était une victoire
pour le peuple sahraoui qui
est appelé, a-t-il dit, à suivre
la voie du regretté Mohamed
Abdelaziz en poursuivant la
lutte pour l'indépendance.
L'ambassadeur sahraoui a,
pour sa part, adressé ses
remerciements à l'Algérie
pour son soutien au peuple
sahraoui, transmettant au
président de l'APN les salutations de son homologue sahraoui, Khatri Addouh, qui a
fait part de sa gratitude et
celle de tout le peuple sahraoui envers l'Algérie pour sa
solidarité suite au décès du
président Mohamed
Abdelaziz. Le diplomate sahraoui a également tenu à
exprimer la reconnaissance
et la gratitude du peuple sahraoui à l'endroit du président
de la République, Abdelaziz
Bouteflika, pour tous les
moyens qu'il a mobilisé en
faveur de la cause sahraouie.
Le peuple sahraoui dont la
lutte lui a valu la reconnaissance internationale de son
droit à l'autodétermination
attend de la communauté
internationale de continuer à
faire pression sur le Maroc
pour l'amener à respecter la
légalité internationale, a souligné l'ambassadeur sahraoui.
R.N.
Service national
La régularisation se poursuit
a régularisation de la situation des
citoyens âgés de trente (30) ans et plus
au 31 décembre 2014, vis-à-vis du service
national se poursuit dans de bonnes conditions, a indiqué hier un communiqué du
ministère de la Défense nationale (MDN).
"Le ministère de la Défense nationale informe que la régularisation de la situation visà-vis du service national des citoyens âgés
de trente (30) ans et plus au 31 décembre
2014, à savoir ceux nés en 1984 ou antérieurement, décidée par le président de la
République, Chef suprême des Forces
armées, ministre de la Défense nationale,
se poursuit dans de bonne conditions", précise la même source. "A ce titre et depuis le
début de cette opération jusqu'au 30 juin
2016, le nombre de citoyens ayant bénéficié
L
CHLEF :
des mesures présidentielles s'élève à deux
cent vingt huit mille huit cent quarante
(228.840) citoyens dont trois mille cent quarante et un (3.141) résidants à l'étranger".
"Dans le cadre de ces mesures, six cent dix
mille deux cent cinquante neuf (610.259)
retardataires des classes jusqu'à 2012 ont
également été régularisés pendant cette
même période".
Par ailleurs, le ministère de la Défense
nationale porte à la connaissance des
citoyens que "les centres du service national, à travers tout le territoire national, continueront à recevoir et à prendre en charge
avec toute la diligence requise, les personnes concernées et ce, indépendamment
des calendriers de passages fixés antérieurement".
ANEP 31006290
7
AÏN TÉMOUCHENT :
Le nommé A.A, 21 ans, originaire de la ville de Saïda, qui était sur
une planche de surf à la plage El-Ouardania, commune de
Oulhassa-El-Gheraba, a trouvé la mort par noyade.
Le corps du défunt a été repêché et déposé à la morgue de l'hôpital de Beni-Saf.Une enquête est ouverte par les gendarmes de la
brigade de Oulhassa-El-Gheraba. Par ailleurs, à 19 heures 20
minutes, suite à la houle, le jeune B.Y, 19 ans, demeurant au
centre ville de Aïn Témouchent, qui se baignait à la plage El Hilal,
commune de Sidi-Ben-Adda, a été secouru par les maîtres
nageurs de la protection civile qui sont intervenus sur le champ,
pour ensuite l'évacuer sur l'hôpital d'Aïn Témouchent, où il est
gardé sous des soins intensifs. Une enquête est ouverte par les
gendarmes de la brigade de Sidi-Ben-Adda.
SKIKDA :
Le jeune B.Y, 18 ans, originaire de Zighoud-Youcef (Constantine),
qui se baignait à la plage Talza, commune de Collo, a trouvé la
mort par noyade. Le corps du défunt a été repêché et déposé à la
morgue de l'établissement sanitaire de Collo.Une enquête est
ouverte par les gendarmes de la brigade de Collo.
EL-TARF :
Le nommé L.Y, 29 ans, originaire de la ville d'El-Kouif (Tébessa),
qui se baignait à la plage La Messida, commune d'El-Kala, a été
emporté par la houle. Une enquête est ouverte par les gendarmes
de la brigade d'El-Kala.
JIJEL :
Suite à la houle, le jeune A.K, 19 ans, originaire de la ville d'ElEulma (Sétif), qui se baignait avec ses amis à la plage Androu,
commune d'El-Aouana, a trouvé la mort par noyade. Son corps a
été repêché par les éléments de la protection civile et déposé à la
morgue de l'hôpital d'El-Aouana. Par ailleurs, le même jour à 11
heures 30 minutes, le jeune M.A, 20 ans, originaire de la ville de
Batna, qui se baignait avec ses amis à la plage Aftis, commune
d'El-Aouana, a été emporté par la houle.
En outre, le même jour à 11 heures 30 minutes, le nommé H.S, 37
ans, demeurant au centre ville de Jijel, qui se baignait à la plage
Petite Rivière, commune d'El-Aouana, a été emporté par la houle,
avant d'être secouru par des maîtres nageurs de la protection civile qui sont intervenus sur les lieux. Il a rendu l'âme au cours de
son évacuation sur l'hôpital d'El-Aouana. Des enquêtes sont
ouvertes par les gendarmes de la brigade d'El-Aouana.
BEJAIA :
L'adolescent R.O, 17 ans, originaire de la ville de Bir-Mokadem
(Tébessa), qui se baignait en compagnie de son frère Marouane, à
la plage El Djabia, commune de Boukhelifa, a été emporté par la
houle. Une enquête est ouverte par les gendarmes de la brigade
de Tichy.Par ailleurs, le même jour à 15 heures 45 minutes, les
nommés A.F, 50 ans et M.S, 28 ans, ayant porté aide et assistance à une adolescente qui a éprouvé des difficulté pour sortir de
l'eau des suites de la houle à hauteur de la plage Aït Mendil, commune de Béni-Ksila, ont réussi à la secourir, avant d'être emportés
tous les deux par la houle et trouvé la mort par noyade.Le corps
du cité en premier a été repêché par les plongeurs de la
Protection Civile et déposés à la morgue de l'hôpital de Bejaia,
tandis que les recherches se poursuivent pour repêcher le corps
du second.
Des enquêtes sont ouvertes par les gendarmes de la brigade de
Béni-Ksila.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Quotidien national d’information
Pour le Ramadan 2016, l’APC de Kalaa a bénéficié d’un
quota de 255 couffins offerts par la DAS au profit des démunis de cette municipalité. Ce quota est «largement insuffisant» pour répondre au nombre de nécessiteux inscrits au
bureau de l’action sociale de Relizane, a indiqué M.
Hamadouche, président à ladite mairie. Ce responsable dira
que le nombre d’inscrits a atteint les 1200 personnes et que
la liste demeure toujours ouverte. Donc, pour venir au chevet de cette frange de démunis, les élus locaux ont fait
recours au budget communal. Plus de 30 millions de centimes ont été dégagés par l’APC de kalaa pour l’acquisition
de 120 couffins d’une valeur de 3 000 Da chacun afin de
satisfaire toutes les demandes d’aide. A cela, s’ajoute quelque 450 couffins offerts par des bienfaiteurs de la région qui
ont répondu favorablement à l’appel lancé par les autorités
locales. «L’APC tient à exprimer toute sa reconnaissance
envers les bienfaiteurs de la région qui ont fait preuve de
générosité», a indiqué M. Hamadouche. A noter que ces
couffins sont essentiellement composés de produits de première nécessité, tels que la semoule, le sucre, l’huile, le
café, le concentré de tomate et des légumes sec. Dans ce
même sillage, ladite APC, en collaboration avec des bienfaiteurs de la région, compte organiser au cours de ce mois
une opération de circoncision en faveur d’enfants issus de
familles démunies. Les inscriptions sont ouvertes au niveau
des services de l’APC.
Lotfi
Trafic de la drogue à Relizane
Trois dealers derrière les
barreaux
Nous venons d’apprendre du chargé de la cellule de
communication près de la sureté de wilaya de Relizane, le
procureur de la république près le tribunal d’Oued R’hiou a
ordonné de mettre derrière les barreaux trois individus sous
les chefs d’inculpation « détention et commercialisation de
kif ».En effet, les éléments de la police judiciaire de la sûreté
de Mazouna, la capitale de la Dahra ont réussi, au cours
d’un contrôle de routine, l’arrestation d’un jeune de 32 ans
en possession de 7 g de résine de cannabis répartis en
morceau et prêt à l’écoulement. Dans le même contexte, les
éléments de la même brigade de la sûreté de Oued R’hiou,
la deuxième importante agglomération de la wilaya, ont
appréhendé deux individus en possession de la même
quantité de kif traité. Les policiers ont réussi leur coup suite
à une information parvenue à leur service et dénonçant le
comportement des deux mis en cause, ajoute notre source
d’information.
Lotfi
Relizane
Les habitants du chef-lieu
deviennent noctambules
Si les rues, les lieux et places publics sont déserts
durant toute la journée, les Relizanais, contrairement aux
autres mois de l’année, ont osé ou sont résignés à changer
d’habitude en renversant les rôles et les rythmes. Depuis le
début du mois de ramadhan, une grande partie de la vie
sociale des Relizanais se déroule la nuit. Pratiquement,
rien ne se fait durant les longues journées de ce mois de
juin. Les citoyens ont limité leurs mouvements au strict minimum et préfèrent tout laisser pour l’après-f ’tour. Durant la
journée, les habitants ne s’aventurent à l’extérieur que pour
faire leurs emplettes, souvent à la va- vite. Une besogne
considérée comme «corvée» par bien des habitants, obligés
de sortir pour subvenir aux besoins du «f’tour tant attendu».
«N’étaient les besoins de la marmite, je ne mettrais pas un
pied dehors» dira, catégorique, un jeune employé d’une
administration publique, qui se prélasse dans un interminable congé qui durera jusqu’à la fin du mois de ramadhan.
«La chaleur et la soif m’empêchent de circuler ou de faire
des efforts durant la journée», ajoute notre interlocuteur,
révélant avoir tout abandonné et reporté pour l’après-mois
de jeûne. Outre le marché et l’épicier du coin, endroits relativement fréquentés, les citoyens ne sortent également de
chez eux que pour régler leurs affaires dans les différentes
administrations. Et là encore, l’affluence a beaucoup diminué. «Hormis les premiers jours de ramadhan où l’on a
accueilli une foule impatiente et importante, la pression ces
derniers jours a beaucoup baissé» souligne un préposé au
guichet, dans une commune. Depuis le début du ramadhan,
des citoyens mènent une véritable vie de noctambules. A la
nuit tombée, les localités et villes du pays fourmillent de
monde. Certains ne dorment qu’à l’aurore, soit plus d’une
heure après le s’hour, et ce, afin de pouvoir dormir jusqu’à
une heure tardive de la journée. Tout compte fait, les
citoyens profitent à merveille de ces nuits animées et trouvent beaucoup de plaisir dans ce nouvel ordre, où les deux
sexes flânent, tard la nuit, sans crainte ni arrière-pensée.
Lotfi
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
Tiaret
Brésil :
Des boucheries qui
mettent en danger la vie
des consommateurs
Pelé sort une chanson
célébrant les JO-2016 de Rio
Solidarité à Relizane
L’APC au chevet des familles
nécessiteuses
Lundi 18 juillet 2016
e problème a été exposé
plusieurs fois sur les
pages de la presse écrite.
Cependant, un certain genre de
bouchers ne baisse pas les bras
pour s’adonner, d’une manière
négligente, à ce genre de commerce de la boucherie. En effet,
les étals d’un grand nombre de
bouchers activant sur le territoire
de la wilaya de exposent la
viande à l’air libre où les ruptures
de chaines de froid peuvent
constituer un danger pouvant
affecter la santé des consommateurs.
Ces bouchers, notamment ceux
des grands centres urbains de
Tiaret, Mahdia, Sougueur, KsarChellala…ont pour habitude d’accrocher des moutons entiers à
l’entrée de leur boutique, une
sorte de publicité dangereuse. La
qualité de la marchandise et l’expérience de ces bouchers plaident évidemment en faveur de la
renommée de ces commerces qui
ont aujourd’hui une importante
clientèle dont des restaurants et
autres établissements publics.
Mais le risque de dégradation de
ce produit périssable est présent.
Il est plus grave en été d’où la
nécessité du respect de la chaîne
de froid. Selon nos sources, les
services du commerce ont pourtant rappelé, à maintes reprises,
l’interdiction de la présentation de
la viande à l’air libre, et ont
demandé l’adhésion des bouchers pour préserver l’activité,
tout en veillant au respect des
règles de santé publique.
Pourtant, la sécurité alimentaire
est une exigence d’intérêt général
BOXE-(WBC):
C
qui appelle à la vigilance et la
réactivité. Si les professionnels de
ce commerce faisaient preuve
d’un plus d’exigence envers leurs
propres produits, le contrôle sanitaire en serait grandement facilité.
En même temps, si les consommateurs étaient plus regardant
sur ce qu’ils consomment, les
bouchers ne feraient sans doute
pas preuve d’autant de laisser
aller. Par ailleurs, le plus grand
danger réside également dans la
non traçabilité de la viande provenant de l’abattage clandestin ou
de quelques abattoirs désuets.
Ceci équivaut à un danger imminent car s’il arrivait une intoxication suite à une consommation du
produit, il serait impossible de
remonter la chaine jusqu’à l’éle-
veur. De plus, il convient de
signaler que la viande est parfois
produite dans des conditions
inappropriées, distribuée par des
moyens de transports inadaptés
et vendue dans des conditionsd’hygiène
intolérables
notamment au niveau des souks
hebdomadaires de la wilaya.
Devant cet état de fait et pour
répondre aux normes en matière
de sécurité alimentaire, les pouvoirs publics doivent renforcer
leur contrôle et surtout procéder à
une stratégie à long terme basée
sur la sensibilisation du consommateur qui lui n’adhère que temporairement à ces campagnes
qu’il qualifie de passagères.
S.M.
Canicule
Trois enfants noyés à Frenda
près
la
localité
de
Takhemaret, c’est au tour
des habitants de la ville de
Frenda d’être ébranlés par la
série noire des noyades qui
frappe ces zones notamment en
cet été caniculaire.
Ce nouveau drame venu endeuiller plusieurs familles a ôté la vie à
03 enfants de 10, 12 et 15 ans
sont morts noyés, ce mercredi,
dans une retenue d’eau à « oued
El Taht » à 2 km, au sud de
Frenda, dans la wilaya de Tiaret,
selon des sources hospitalière.
A
Les premières informations
recueilles rapportent que les 3
victimes dont une fille de 12 ans
et son frère de 15 ans ont voulu
faire trempette pour échapper aux
températures caniculaires qui
sévissent, depuis plusieurs jours,
sur la région, avant de périr
noyées.
Leurs corps ont été repêchés par
les plongeurs et déposés à l’hôpital « Ibn Sina » de Frenda. Une
enquête a été ouverte par la
Gendarmerie nationale. Pour
rappel ,il s’agit du deuxième
drame du genre en une semaine,
puisque 2 autres personnes , un
homme de 34 ans et son neveu
de 12 ans, ont péri dans les
mêmes circonstances le 08 du
mois courant dans la localité de
Takhemaret à quelque 50 km de
Frenda. Enfin , il convient de
noter que ces tragédies se répètent chaque été en ces zones
semi-rurales où les infrastructures
d’accueil et loisirs, les piscines
notamment, sont insuffisantes ou
totalement absentes.
S.M.
Accident de travail à sidi Abderrahmane
Un agriculteur de 68 ans
succombe à ses blessures
ersonne n’ignore combien
les ouvriers et autres artisans Algériens sont négligents
quand il s’agit de l’application
des règles élémentaires de sécurité : port de gants, port de casque, délimitation des zones de
travail…Malheureusement, le
drame n’avertit pas. A cet effet,
et dans des conditions préci-
P
8
tées, un agriculteur âgé de 68
ans a été mortellement blessé
par les effets de l’éclatement du
pneu d’une remorque. La victime
de son vivant voulait réparer la
roue de la remorque d’un tracteur agricole dans la région de
Sidi Abderrahmane a été grièvement blessé à la tête par l’éclatement d’un pneu. Évacué sur
l’hôpital, il rendit l’âme suite à sa
grave blessure. Les services
compétents en la matière ont
entamé une enquête pour déterminer les circonstances et les
causes exactes de ce banal
mais malheureux accident
ayant provoqué la mort d’un
homme.
S.M
e Brésilien Pelé, légende du
football mondial, a sorti vendredi soir une chanson sur les
sites de téléchargement pour célébrer
les Jeux olympiques de Rio (5-21
août), les premiers organisés en
Amérique du Sud.
Il avait annoncé plus tôt dans la
semaine sur les réseaux sociaux,
avec une photo où on le voit souriant
devant un micro et le poing droit levé:
" J'ai écrit et enregistré une chanson
appelée 'Esperança' (espoir). J'ai
hâte de la partager avec vous le 15
L
juillet! " Les paroles de cette chanson
rythmée, où le Roi Pelé est accompagné par un chœur d'enfants, évoquent essentiellement " la fête brésilienne " qui " va rendre le monde heureux, avec joie et émotion ".
Pelé (75 ans), qui s'était marié pour
la troisième fois le week-end dernier,
avait déjà fait plusieurs incursions
dans la musique depuis les années
1960. En 2006, il avait même sorti un
album (" Pelé Ginga "), avec la participation notamment de Gilberto Gil.
Auteur de 1281 buts en 1363 mat-
ches (77 en 91 sélections avec
l'équipe du Brésil), Edson Arantes do
Nascimento, dit Pelé, est le seul
joueur de l'histoire du foot à avoir
remporté trois fois la Coupe du
monde (1958, 1962, 1970) et est
considéré comme l'un des meilleurs
joueurs de tous les temps.
Il a été nommé parmi les meilleurs
athlètes du XXe siècle par le Comité
international olympique (CIO) en
1999 et a été désigné footballeur du
XXe siècle un an plus tard par la
Fifa.w
Championnats d'Afrique de lutte (cadets) :
Les Algériens dominent les débats
a sélection algérienne
des cadets (lutte libre),
avec dix médailles (5 or et
5 de bronze), a dominé la
deuxième journée des
championnats d'Afrique de
lutte, disputée samedi à la
salle omnisports TaharBelakhdar de Chéraga
(Alger).
Les Algériens se sont illustrés de fort belle manière
en remportant cinq médailles d'or, devant de redoutables lutteurs égyptiens qui
ont raflé neuf médailles (4
or, 3 argent et 2 de
bronze), alors que les Sud-
L
africains ont terminé la
compétition avec 13
médailles (1 or, 6 argent et
6 de bronze).
Les médailles d'or algériennes ont été l'£uvre
d'Abderraouf Benamara
(42 Kg), Mohamed Ali
Amine (46 Kg), Lyes
Boukhors (58 Kg), Taha
Habib Merikhi
(63 Kg) et Ishak Boukhors
(69 Kg). "Nous avons
assisté à des finales dont
le niveau a été relevé dans
certaines catégories,
notamment dans la catégorie des 63 Kg ou l'Algérien
Lundi 18 juillet 2016
Taha Habib Merikhi a été
sacré devant l'Egyptien
Mostapha Ali Fawzi", a
déclaré à l'APS Aoune
Fayçal, membre du staff
technique des sélections
algériennes cadets et
juniors. Pour ce technicien,
la concurrence était très
rude de la part des
Egyptiens et Sud-africains
qui ont montré une certaine
expérience dans ce genre
de compétitions. La troisième et dernière journée
de dimanche verra l'entrée
en lice des lutteurs juniors
dans les trois styles (lutte
libre, gréco-romaine et
féminine). Lors de cette
compétition organisée dans
les trois styles (grécoromaine, libre et féminine),
dix pays dont l'Algérie
prennent part à ces joutes
africaines. L'Algérie est
représentée par 55 athlètes
(24 cadets, 12 cadettes et
19 juniors dont six filles).
Le rendez-vous d'Alger
regroupe plus de 180 athlètes (garçons et filles) représentant l'Algérie, Egypte,
Maroc, Tunisie, Afrique du
Sud, Côte d'Ivoire, Tchad,
Kenya, Maurice et Burundi
Wilder conserve
son titre
Le boxeur Américain Deontay Wilder a
conservé son titre WBC des poids lourds en
s'imposant devant son compatriote Chris
Arreola par abandon après la 8e reprise,
samedi à Birmingham (Alabama, sud-est des
Etats-Unis).
Wilder est toujours invaincu en 37 combats
et a signé sa 36e victoire avant la limite.
Celui qui est surnommé le "Bronze Bomber"
était nettement supérieur à son adversaire,
qu'il a envoyé une première fois au tapis lors
de 4e reprise.
Il l'a ensuite durement touché au visage en
fin du 7e round, puis a repris son travail de
sappe dans la reprise suivante, avant que le
camp d'Arreola ne jette l'éponge à l'issue du
8e round.
Wilder remettait en jeu pour la quatrième fois
son titre conquis en janvier 2015 face au
Canadien Bermane Stiverne.
Il devait initialement affronter en mai
Alexander Povetkin, mais le combat a été
annulé après un contrôle antidopage positif
au meldonium du Russe.
Arreola a concédé sa cinquième défaite pour
36 victoires, dont 31 avant la limite, et un
nul. Il tentait à 35 ans pour la troisième fois
de décrocher le titre WBC des lourds et s'est
incliné pour la troisième fois, comme en
2009 contre l'Ukrainien Vitali Klitschko (arrêt
de l'arbitre à la 10e reprise), et en 2014
contre le Canadien Bermane Stiverne (K.-O
technique à la 6e reprise).
LIGUE MONDIALE
DE VOLLEY:
Le Brésil bat la France
et rejoint la Serbie
en finale
Le Brésil s'est imposé devant la France,
tenante du titre, (25-16, 23-25, 28-26, 33-31)
samedi à Cracovie, et rencontrera la Serbie
en finale de la Ligue mondiale de volley
messieurs dimanche, à trois semaines des
jeux Olympiques de Rio.
Les Serbes s'étaient imposés en début de
soirée après un tie-break face à l'Italie (2325, 25-21, 25-23, 18-25, 15-11).
La défaite face au Brésil est un coup d'arrêt
pour des Français en pleine ascension
depuis 2015 et leur victoire en Ligue mondiale contre les Serbes, suivie d'un premier
titre européen face à la Slovénie.
Mais ils avaient en face d'eux une pointure
du volley mondial, le Brésil, pays le plus titré
en Ligue mondiale (9 victoires) et vice-champion du monde 2014, galvanisé par la préparation de "ses" Jeux à Rio, où il retrouvera
d'ailleurs la France dès la phase de groupes.
Les volleyeurs brésiliens ont remporté le
match avec autorité en sauvant des troisième et quatrième sets mal embarqués.
La finale Brésil-Serbie aura lieu à Cracovie.
La France affrontera l'Italie pour la troisième
place à 15h30 GMT.
Championnat Open d'athlétisme:
Les athlètes du GS Pétroliers dominent la compé
es athlètes du GS
Pétroliers ont dominé les
épreuves du championnat
national Open d'athlétisme
Tayeb-Meghazzi, clôturées
samedi au complexe olympique Mohamed-Boudiaf (Alger),
en décrochant un total de 28
médailles (13 or, 6 argent, 9
bronze). Les Pétroliers qui se
sont adjugés 13 titres sur les
40 en jeu, devancent au classement général l'AS Sûreté
Nationale avec 10 médailles (5
or, 3 argent, 2 bronze), et
l'ACSB Constantine avec 4
médailles d'or.
La 3e et dernière journée de
compétition, disputée samedi,
L
a été marquée par le sprinteur
Sofiane Bouheda (GS
Pétroliers) qui a battu le record
d'Algérie du 200 m avec un
chrono de 20.53, améliorant de
10 centièmes l'ancien record
détenu par Malik Elouahla
(20.62) depuis 2004.
" Je pense que c'était la meilleure course de la saison sur
200 m. J'ai tout donné pour
réaliser cette performance et
battre un record vieux de 12
ans. C'est le travail de toute
une saison qui porte enfin ses
fruits, et cela grâce au soutien
de mon coach et de mes supporteurs qui sont venus nombreux aujourd'hui ", a déclaré
Bouheda à l'APS.
Marquée par des conditions climatiques difficiles avec de fortes rafales de vent, la dernière
journée de compétition a également donné lieu à une belle
confrontation sur 400 m haies
entre Abdelmalik Lahoulou (GS
Pétroliers) et Miloud Rahmani
(CSTOA El Oued), où les deux
qualifiés pour les Jeux
Olympiques 2016 à Rio, se
sont départagés la victoire à la
photo finish. Deuxième durant
toute la course, Lahoulou a
réussi à revenir sur Rahmani
dans les derniers 50 m de la
course, en plaçant une accélération digne d'un sprinteur, qui
17
lui a permis de passer devant
sur la ligne d'arrivée. Au final
les deux coureurs sont descendus sous la barre des 50
secondes, avec des chronos
de 49.89 pour Lahoulou et
49.92 pour Rahmani.
" Malgré des conditions de
course très difficiles avec un
vent de face qui nous a beaucoup gêné, je suis très satisfait
du chrono réalisé sachant que
c'est la 7e fois cette saison que
je descends sous la barre des
50 secondes. C'est de bonne
augure à quelques jours des
JO-2016 où j'espère atteindre
la finale " , a indiqué Lahoulou.
Les autres athlètes algériens
tition
qualifiés aux Jeux Olympiques
se sont également distingués
lors de cette dernière journée
de compétition, avec notamment Kenza Dahmani qui s'est
imposée sur 5 000 m dames
réalisant un chrono de 16
:25.73 et Larbi Bouraada qui a
remporté les concours de saut
à la perche (4.90 m) et le javelot (60.30 m).
L'édition de 2016 de l'Open a
aussi vu le retour de Zahra
Bouras sur 800 m qui s'est
imposée avec un temps de (2
:14.84), et l'infatigable Baya
Rahouli qui a encore une fois
dominé le concours du triple
saut avec un saut à 12.86 m.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Lundi 18 juillet 2016
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Réclamant l’amélioration de leur cadre de vie
AMICAL :
Large victoire du MC
Alger devant Gornik
Zabrze (7-0)
Les habitants de Takliât
sollicitent le wali de Bejaia
Le MC Alger a réalisé une large victoire devant le club de division 1 polonaise
de football, Gornik Zabrze, sur le score de
7-0 en match amical disputé samedi à
Wisla (Pologne).
Les buts du MCA ont été inscrits par
Nekkache (2 buts), Djemaouni, Seguer (2),
Zerdab et Mansouri.
Les camarades d'Abderrahmane Hachoud
qui se trouvent en stage en Pologne
depuis une semaine, ont perdu mardi dernier leur premier match amical devant la
formation de Karpaty Lviv (Div. 1 ukrainienne de football) par 1 à 0.
Les protégés de l'entraîneur Djamel
Menad livreront trois autres rencontres
amicales face à des formations polonaises
des deux premiers paliers, à savoir FK Stal
Mielec (D2), Rozwoj Katovice (D2) et GKS
Piast Gliwice (D1).
Vainqueur de la Coupe d'Algérie 20152016, le MCA prendra part à la prochaine
édition de la Coupe de la Confédération
africaine (CAF).
EGYPTE:
Hossam Hassan libéré
La légende du football égyptien
Hossam Hassan a été libéré après avoir
été placé en détention provisoire pendant
quatre jours pour l'agression d'un photographe, a annoncé samedi le parquet
égyptien.
Hossam Hassan, 49 ans, s'est acquitté
d'une amende de 500 livres égyptiennes
(environ 50 euros) et a été libéré de sa prison de Tora, au Caire, où il avait été placé
en début de semaine.
Il a également écopé de trois matchs de
suspension de la Fédération égyptienne
ainsi que d'une amende de 10 000 livres
égyptiennes (environ 1000 euros).
Hassan, ancien capitaine de la sélection
égyptienne aujourd'hui entraîneur du club
d'Al-Masry, avait été placé en détention
provisoire pour avoir détruit l'appareil d'un
photographe du ministère de l'Intérieur lors
d'échauffourées à l'issue du match de son
équipe face à Ghazl el-Mahalla (2-2).
Considéré comme l'un des meilleurs
joueurs de l'histoire des Pharaons,
Hossam Hassan (176 sélections, 69 buts)
est également connu pour son tempérament de feu.
L'ancien attaquant a porté les couleurs des
deux géants locaux, Al Alhy et Zamalek,
avec qui il a remporté 14 championnats
d'Egypte et deux Ligues des champions.
Avec la séleclection égyptienne, il a été
sacré trois fois champion d'Afrique (1986,
1998, 2006) et était titulaire indiscutable
lors de la seule et unique participation de
l'Egypte à la Coupe du monde, en Italie,
en 1990.
Angleterre:
RIYAD MAHREZ SUR LE POINT
DE QUITTER LEICESTER
POUR ARSENAL
international algérien,
Riyad Mahrez, est sur le
point de quitter son club
Leicester City pour rejoindre un autre
club anglais, Arsenal, a rapporté
samedi le quotidien britannique The
Guardian.
Riyad Mahrez, meilleur footballeur
de la Premier league 2015-2016 et
un des artisans du sacre de champion d'Angleterre de Leicester, aurait
rejeté une offre de son club et
exprimé le souhait de rejoindre une "
grande équipe ".
"L'international algérien souhaite
relever un nouveau défi. Il a
demandé à son agent de lui trouver
un nouveau club ", a écrit " The
Guardian ".
Selon des médias à Londres, le
joueur de l'équipe nationale algérienne est sur le point de rejoindre le
club anglais d'Arsenal.
L'
CHAMPIONNAT ARABE DE
BASKET (U18) :
La saison dernière, Riyad Mahrez,
lié à Leicester depuis janvier 2014
par un contrat jusqu'en 2019, a été
auteur de 17 buts et 11 passes décisives en 37 matches de championnat.
Leicester a déjà perdu son milieu de
terrain, N'golo Kanté qui vient de
rejoindre le club de Chelsea. Son
transfert a été négocié à 38 millions
d'euros.
Le Guardian rappelle que l'entraîneur de Leicester, Claudio Ranieiri, a
déclaré 24 heures plus tôt, que
Riyad Mahrez va rester à Leicester
avec lequel il est " heureux ", qu'il
n'était pas " le genre à dire, 'Coach,
je veux partir ' ", et que " le coup
sera dur " en cas de départ après
cet optimisme.
Il est également souligné que les
négociations pour un transfert de
Riyad Mahrez " étaient prévisibles "
après l'annonce, en mars dernier, de
son agent, Kamel Bengougam, qu'à
la fin de la saison son client ambitionnait de rejoindre un grand club
européen.
Il avait déclaré aux médias qu' " à
son âge et avec ses performances,
si l'occasion se présentait pour jouer
pour une grande équipe, on y refléchira ", estimant à 50% la possibilité
d'un départ de Leicester.
En mai dernier, le milieu de terrain
offensif de l'équipe nationale de football avait affirmé que rien n'avait
encore été décidé à propos de son
avenir avec son club de Leicester
City, ouvrant la porte à un éventuel
départ.
" Je suis en train de discuter avec
Leicester mais aussi avec d'autres
clubs qui veulent m'enrôler, mais
jusqu'à présent rien n'a encore été
décidé ", avait-il indiqué à l'APS.
Derbies algérois au 5-Juillet :
Le Liban bat l'Algérie
(78-68) et va en finale
La sélection libanaise de basket-ball
des moins de 18 ans (U-18) s'est qualifiée
pour la finale du championnat arabe des
nations de la catégorie (garçons) en battant l'Algérie (78-68), mi-temps (35-25) en
demi-finale disputée samedi à Alexandrie
(Egypte).
Les Libanais affronteront demain dimanche, le vainqueur de l'autre demi-finale qui
se déroule en ce moment entre l'Egypte
(pays organisateur) et la Tunisie.
Le " Cinq " algérien, rappelle-t-on, a terminé le tour préliminaire avec un bilan
positif de 3 victoires et 2 défaites. Les
Algériens se sont imposés face à la Libye
(84-51), l'Egypte (59-56 a.p.) et l'Irak (6258), et se sont inclinés devant la Tunisie
(52-68) et le Liban (62-77).
Lundi 18 juillet 2016
Quotidien national d’information
La LFP réitère ses exigences
a Ligue de football professionnel (LFP) a réitéré ses conditions pour le
déroulement des derbies
algérois de la Ligue 1
Mobilis de football au stade
5-Juillet d'Alger durant la
saison 2016-2017, dont le
coup d'envoi sera donné le
vendredi 19 août.
Le président de la LFP,
Mahfoud Kerbadj a indiqué
que la désignation des matches dans l'enceinte olympique, y compris ceux du MC
Alger, était tributaire de
l'apurement des créances
que détient la LFP sur
l'Office du complexe olympi-
L
que (OCO) MohamedBoudiaf, indique la Ligue
sur son site.
Lors de la réunion du
bureau fédéral, tenue le 21
juin dernier, le président de
la LFP était monté au créneau pour annoncer que les
derbies de la capitale, habituellement domiciliés au
stade 5-Juillet, seraient
délocalisés à d'autres stades si la direction de l'OCO
ne s'acquittait pas des
recettes des clubs et de son
instance aussi.
" Les dettes de la LFP
envers le complexe
Mohamed-Boudiaf ne se
16
limitent pas à sa quote-part
des recettes des matchs
programmés au stade 5Juillet lors de l'exercice
passé, mais elles remontent
aussi à plusieurs saisons
auparavant. Nous avons
même engagé des procédures judiciaires à l'encontre
de l'ancienne direction de
l'OCO ", a indiqué Kerbadj
dans une déclaration à
l'APS.
Pratiquement toutes les
rencontres entre les équipes algéroises de la Ligue 1
s'étaient déroulées la saison passée au stade 5Juillet sur décision de la
LFP.
Le stade, fermé pendant
près de deux années pour
des travaux de réhabilitation, avait été remis en service en septembre 2015.
Réuni jeudi dernier sous la
présidence de Mahfoud
Kerbadj, le conseil d'administration de la LFP a
décidé en outre de programmer les derbies de
Blida au stade Tchaker.
Les derbies de la wilaya de
Blida concernent les équipes de l'USM Blida, du RC
Arbaâ et du WA Boufarik,
dans le cadre de la Ligue 2.
es habitants du
quartier
Takliât
Talemast, sise sur
les hauteurs du grand
quartier Ihaddaden au
chef-lieu de la wilaya de
Bejaïa ne cessent de réclamer l’intervention des autorités locale en vue d’améliorer un tant soit peu leur
cadre de vie estimés déplorable. En effet, dans une
correspondance adressée
au wali de Bejaïa. Les
rédacteurs de la demande
évoquent plusieurs projets
non encore finalisés. Il
L
s’agit entre autres du projet
d’aménagement du quartier, pourtant approuvé en
2009 et dont les travaux
ont été confiés a l’entreprise Aboud en 2014, et
qui n’a pas tarder à plier
bagages après deux jours
de travail seulement .Idem
pour le projet d’assainissement inscrit en 2009 et
entamé en 2014 par l’entreprise Seklab qui, affirme
le document, travail à raison d’une journée par
mois. Ce qui a causé un
retard énorme à ce projet
aussi indispensable pour
les résidents .Une autre
opération non des moindre
qui a subi le même sort,
selon la demande des
habitants.Il s’agit d’une
déviation d’une conduite
“dim 500” dont les travaux
ont été pris en charge par
l’APC au coût d’une enveloppe de 800 millions de
centimes, selon une fiche
technique
établie
par
l’ADE, néanmoins malgré
deux tentatives pour lancer
le chantier, rien n’a été réalisé à ce jour. Par ailleurs,
les habitants dudit quartier
ont demandé dans leur
missive
l’aménagement
des deux Oueds qui traversent leur quartier, en l’occurrence celui qui mène
vers
le
cimetière
Boucherba et l’autre vers le
virage, outre la réalisation
d’un pont au niveau du
branchement des Oueds,
d’une route donnant accès
direct au virage ainsi que la
réalisation d’une école et
d’une unité de soins au
niveau de leur cité.
M.Haddad
Relizane
Des habitants
d’El Intissar
interpellent le wali
Malgré les différents appels incessants
des habitants mitoyens d’un lycée, un collège et une école primaire, envers les élus
locaux qui se sont succédé à la mairie,
aucune suite favorable n’a eu lieu. Il s’agit en
effet de la route reliant la cité populaire « El
Intissar » vers la déviation du poids lourd sur
une distance de 2 km connaît un trafic jamais
égalé, notamment depuis sa réfection. Cette
route fraîchement tapissée en béton bitumé,
longe cette importante agglomération dont la
majorité des habitations sont implantées tout
le long, séparées seulement par un fossé
sans trottoirs ni aucune autre mesure de
sécurité. La plupart de ces maisons donnent
directement sur cette route et pour certaines,
le bitume de la chaussée constitue le pas de
leurs portes. Aussi, il n’est pas rare d’y voir
un enfant en bas âge échapper à la surveillance de ses parents et ramper à même la
chaussée ou titubant, tenant à peine debout.
Plusieurs accidents ont eu lieu dans cette
cité. De ce fait, la nécessité de l’aménagement de ralentisseurs sur cette route est pour
les moins urgentes vues le danger qui guette
quotidiennement les habitants .cette cité est
aussi dépourvue de ralentisseurs. Ici aussi le
danger d’accident plane à des degrés très
importants, depuis son revêtement il y a
moins de 2 années. Plusieurs accidents de la
circulation ont survenu sur ce chemin faisant
de nombreuses victimes, mais les autorités
locales continuent de faire la sourde oreille
quant à sa sécurisation, par l’implantation
des dos-d’âne. Une opération qui ne
demande pourtant pas de grosses sommes
d’argent. Les habitants de la dite cité susmentionnée lancent un appel au premier responsable de la wilaya pour la mise des ralentisseurs, surtout que les risques d’accidents
s’accentuent. Signalons que cette route se
trouve à côté d’elle, trois établissement scolaires à savoir une école, un Cem et un lycée,
où beaucoup de chérubins empruntent la dite
route.
A. Lotfi
Tout en enregistrant 243000 estivants
La côte de Béjaia compte 6 noyades en quelques jours
e rush sans précédant qu’a connu la
wilaya de Bejaia depuis l’ouverture
de la saison estivale n’est pas sans
enregistré des incidents ici et là à travers
les différentes plages du littoral de la
wilaya. En effet, selon les services de la
protection civile de cette dernière, pas
moins de six personnes ont trouvé la
mort par noyade au niveau des différentes plages de Bejaia. Parmi les victimes
se trouve un Zimbabwéen et trois personnes originaires des wilayas de Souk
Ahras, de Sétif et de Bourj Bou Arreridj.
Les s secouristes de la protection civile
ont repêché le 26 juin dernier le corps
L
d’un ressortissant Zimbabwéen âgé de
23 ans, étudiant dans la wilaya de
Constantine. La victime a rendu l’âme
après une veine tentative de réanimation
par les agents de la protection civile au
niveau de la plage surveillée de
Boulimat, indique le commandant Soufi,
chargé de communication de la protection civile de Bejaia, ajoutant que la
seconde victime dénommé H.Djahid,
âgé de 24 ans est originaire de la commune de Tazmalt, a été retrouvé le 27
juin, après deux jours de recherches
engagées par les secours sur la plage
non surveillé de Tizouyar élevant de la
commune de Béni Ksila, au littoral Ouest
de la wilaya.
Au début de ce mois de juillet, les secouristes ont repêché un jeune homme originaire de la wilaya de Souk Ahras,
Tandis qu’un autre âgé de 33 ans natif
de la wilaya de Borj Bou Arreridj a trouvé
la mort par noyade dans la piscine dun
complexe touristique dans la commune
de Tichy, relève encore la même source.
Par ailleurs, sur les 34 plages autorisées
à la baignade, les agents de la protection civile déployés sur place ont sauvé
d’une mort certaine 37 estivants à la
faveur de pas moins de 179 interven-
tions. Il convient de rappeler qu’au courant du moi de mai écoulé, les plongeurs
de la protection civile ont repêché deux
personnes dont l’un d’eux âgé de 18 ans
et originaire de la région de Ain Le K’bira
dans la wilaya de Setif, qui d’étais noyé
à la plage de Baccara dans la localité de
Tichy.
A signaler au final que la wilaya de
bejaia a connu un engouement sans
précédant pour cette saison estivale
d’autant plus lorsqu’on sait que la wilaya
a enregistré quelque 243 000 estivants
rien que le mois de juin dernier.
M.Haddad
Rassuré par la visite de la délégation officielle
Les habitants d’Adekar insistent sur le concret
e personnel de l’EPSP
revient à de beaux sentiments finalement les assurances et les solutions proposées
par la délégation du ministère
de la Santé à l’établissement
public de santé de proximité
(EPSP) de la daïra d’Adekar, à
une cinquantaine de kilomètres
au Nord-ouest de la capitale
des Hammadides, ont trouvé
un écho favorable chez les travailleurs de cette structure
santé, qui sont entrés en grève
de cinq jours jusqu’à jeudi dernier. En effet, selon une source
concordante, les travailleurs
dudit établissement ont décidé
L
de geler leur action de protestation après une rencontre
avec une délégation du ministère de la tutelle, dépêchée sur
les lieux afin de trouver une
solution à la crise qui a secoué
dernièrement cet établissement de santé. Une crise, nous
dit-on, engendrée par la non
perception des différentes
indemnités suspendues depuis
le 4ème trimestre de l’année
précédente. Il s’agit bien
entendu des primes de performance, de rendement et de
contagion, ainsi que des
indemnités de garde, d’un côté
et d’un autre, les représentants
syndicaux de la structure de
Santé publique de proximité de
la région d’Adekar ont déploré
le non payement des salaires
des nouvelles recrues depuis
bientôt huit mois. Pour sa part,
la direction de la Santé publique de Bejaïa avait expliqué,
nous informe-t-on, au personnel que la suppression de ces
primes est due à un déficit budgétaire, chose qui se contredit
de plein fouet avec les déclarations de la délégation du ministère de la Santé qui a tenu a
rassurer les travailleurs de
l’EPSP d’Adekar que le budget
accordé au secteur sanitaire
9
de la wilaya de Bejaïa est en
mesure de couvrir leurs salaires et indemnités, expliquant
dans la foulée que la situation
de crise que vit cette structure
sanitaire est générée par une
mauvaise répartition du budget
de la direction de la Santé de
la wilaya (DSP).
Les membres de la dite délégation ministérielle ont tenu a
rassurer en revanche les travailleurs que la réparation de
l’enveloppe financière du secteur de la Santé dans la wilaya
de Bejaïa sera revue DNS les
prochains jours aux fins de
récupérer le surplus d’argent
versé au profit de certains établissements de santé au détriments d’autres et pouvoir l’injecter à ces derniers qui s’estiment lésés, précise la même
source.
La dite délégation ministérielle
a en outre envisagé d’autres
solutions pour mettre un terme
à cette crise qui n’a que trop
durée, à travers un puisement
du budget spécial de la tutelle,
destiné au traitement des cas
d’urgence, ou d’attendre carrément le budget supplémentaire, prévu au mois d’octobre
prochaine.
M.Haddad
Régions
Lundi 18 juillet 2016
Relizane
Les villageois de la
petite localité de
Souk El Had,
relevant de la daïra
d’Ain Tarik à une
centaine de
kilomètres au Sud
du chef-lieu de la
wilaya de Relizane,
se plaignent du
manque de transport
au niveau de leur
hameau.
C
D’ailleurs, lors de notre passage sur les lieux, seule une poignée de transporteurs ont eu le
« courage » d’afficher sur la
pancarte indiquant la destination, la desserte : Souk El HadAin Tarik. Interrogés à ce sujet,
bon nombre de transporteurs
ont souligné le fait que : « le
chemin est complètement
impraticable! Si les autorités
concernées avaient eu la présence d’esprit de goudronner la
route, on se ferait un plaisir de
Un programme chargé pour les enfants
M’sila
Souk El Had, une localité
désenclavée
e dernier est perché
sur les hauteurs, près
de 400 mètres d’altitude. Ainsi, et selon les divers
témoignages recueillis, les
transporteurs privés ne se donneraient pas la peine pour gravir les sentiers sinueux et
escarpés qui conduisent à cette
bourgade. De ce fait, la population est obligée de parcourir les
dizaines de kilomètres qui
séparent leur village à la station
de bus, située en contrebas.
Culture
transporter nos usagers. Mais
dans de pareilles conditions,
c’est un trajet périlleux ». Du
côté des villageois, on ne voit
pas les choses sous cet angle.
Mehdi, un quadragénaire habitant au dit village, note que : «
le prétexte du chemin cabossé
ne tient pas la route. C’est un
faux argument ! » a-t-il lâché.
Avant de poursuive en attestant
que : « les années précédentes,
il y avait un certain nombre de
transporteurs qui desservaient
notre bourg et la route était la
même. Selon moi, on n’est pas
rentable pour ces transporteurs
! Ils préfèrent nous laisser galérer au lieu de risquer d’égratigner leurs fourgons », déclarera-t-il. Quoi qu’il en soit et en
attendant d’hypothétiques dessertes pour leur hameau, les villageois de Souk El Had continuent à éprouver les pires difficultés à vaquer à leurs occupations.
A.L.
Mise
en exploitation
d’un forage
Briser l’ennui
Une quantité supplémentaire de 50 litres/seconde
en eau potable devant
conforter les 180 litres d’eau
distribués actuellement par
habitant sera mobilisée avec
la mise en exploitation d’un
nouveau forage au profit des
habitants de la ville de M’sila,
a-t-on appris samedi auprès
des services de la wilaya. Ce
nouveau forage, profond de
2000 mètres, a été réalisé au
chef lieu de wilaya par une
entreprise étrangère, a précisé la même source mettant
en exergue l’impact d’un tel
projet dans l’approvisionnement en eau potable (AEP)
de cette région. La quantité
supplémentaire en AEP
constitue, selon les services
de la wilaya, un apport visant
à atténuer un déficit en matière d’AEP et satisfaire la
demande de 220 000 habitants de cette ville en la
matière a-t-on noté.
Dans le cadre de la stratégie
de renforcement des ressources d’eau, la ville de
M’sila a bénéficié de plusieurs projets dont la réalisation d’un réservoir de 100 000
m3. Le projet des transferts
des eaux depuis le barrage
de Koudiat Acerdoune, dans
la wilaya de Bouira, vers la
ville de M’sila constitue également un projet phare
devant améliorer considérablement l’approvisionnement
en AEP, a-t-on estimé.
Selon un programme remis
à notre journal, les enfants
jeunes et moins jeunes
seront comblés pendant
ces vacances d’été: Ces
journées théâtrales pour
enfants qui se dérouleront
du 22 au 27 du mois en
cours seront abritées par la
maison de la culture et se
caractérisent par un riche
programme.
lacées sous le haut patronage
du ministère de la culture et
sous l’égide du wali de la wilaya
de Relizane, ces manifestations se sont
ouvertes par une production théâtrale
sous le thème “les aventures d’un jeune
P
Une trentaine
de jeunes
architectes
retenus
Appel à apporter des solutions innovantes
et durables
e ministre de l’Intérieur et des collectivités locales Noureddine
Bédoui a indiqué samedi à Ouargla que
les Walis et les Walis délégués étaient
appelés à apporter des solutions innovantes et durables.
Les Walis et walis délégués sont appelés à apporter des solutions innovantes,
durables et adaptées aux spécificités
du grand sud”, a affirmé le ministre qui
présidait la réunion régionale des Walis
du Sud qui a préconisé le recours aux
énergies renouvelables non seulement
pour l’approvisionnement domestique
des citoyens en électricité mais aussi
pour satisfaire les besoins de l’économie locale”. Il a mis en avant a cet
égard la nécessité d’oeuvrer en collaboration avec les université et instituts de
recherche spécialisés en la matière. Il
s’agit aussi selon le ministre d’orienter
les investissements publics dans le
domaine de l’hydraulique et des travaux
publics d’une manière stratégique qui
favorise le développement et leur urbanisation par la réalisation des réseaux
de voieries et le forage de puits.
Il a insisté sur la nécessité d’encoura-
ger l’exploitation économique des ressources minières souterraines et de
surface et de stimuler les investissements dans ce domaine.
Bédoui a exhorté les responsables
locaux à “oeuvrer en étroite collaboration avec les centres de recherches
spécialisés qui peuvent aider à apporter
et à mettre en oeuvre des solutions
innovantes. La réunion qui s’inscrit
dans le cadre des rencontres régionales avec les walis a regroupé au
siège de la wilaya de Ouargla les présidents des assemblées exécutives de
dix wilaya du Sud (Ouargla, Biskra, El
Oued, Illizi, Tamanrasset, Adrar, Bechar,
Tindouf, Ghardaïa, Laghouat) et les
walis délégués de ces collectivités
locales.
Les secrétaires généraux des ministères des Finances, des Ressources en
eau, de l’Environnement, de l’Energie,
des Travaux publics, des Transports, de
l’Agriculture et du développement rural,
de la Pêche, de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville, de l’Industrie et des
mines et du Commerce, ont également
pris part à la réunion.
4ème soirée du Festival de Timgad
Nadjwa karam régale le public
de l’antique Tamugadi
a Libanaise Najwa Karam a
régalé le public, dans la nuit
de vendredi à samedi à la quatrième soirée du Festival international de Timgad, avec un
cocktail de ses plus belles
chansons reprises en chœur
par une assistance nombreuse.
La chanteuse, surnommée le
soleil de la chanson libanaise, a
transporté le public du théâtre
de plein air, jouxtant le site
archéologique Tamugadi, dans
un voyage fascinant à travers
ses plus anciennes chansons
L
“Ma Bissmahlek”, “Ma fi noum”,
“Ana ma fiya hibel akther” et
“Khalini choufek bi layl”. La star
du pays du Cèdre a offeer, à
cette occasion, “Yekhreb baytek
habytek”, une des dernières
chansons, au public de Batna
qu’elle disait trouver “magnifique”.
Dans une parfaite communion, le public captivé par les
rythmes endiablés et les percussions de l’orchestre accompagnant la chanteuse, s’est
essayé, sur les travées du
théâtre, à la Dabka, cette danse
typique aux pays moyen-orientaux dans des moments de pur
bonheur.
Visiblement ravie par la
réaction du public, aussi émerveillé que “participatif”, Najwa
Karam a tenu à souligner les
liens particuliers qui l’unissent
au public algérien, exprimant
toute sa gratitude et son éternelle
reconnaissance
à
l’Algérie, le pays, a-t-elle déclaré, qu’il l’a accueillie ainsi que
son orchestre en 2006, en plein
10
guerre du Liban.
Avant son passage sur
scène, dans une conférence de
presse, la chanteuse Najwa
Karam a souligné qu’elle tenait
à participer à cette 38ème édition du Festival international de
Timgad, annonçant qu’elle était
prête à prendre part à tout travail artistique en mesure de
transmettre un message au
public arabe.
La soirée s’est poursuivie
jusqu’à une heure avancée de
la nuit avec la chanson algé-
rienne représentée par Saber
Houari, promu du programme
Super star arabe dans le style
rai, l’artiste Nouria et les
rythmes
kabyles
et
Nacereddine Houra dans un
cocktail de chansons chaouies.
La cinquième soirée de cette
38ème édition du Festival international de Timgad sera animée par une troupe chinoise,
aux côtés des artistes algériens, cheba Djamila, Djazouli,
Cheb Zinou et Yahia El
Khencheli.
curieux”, œuvre de la coopérative “Mina”
pour la production culturelle” d’Ain
Rahma. A son tour, la coopérative “El
Gouala Ericha “ pour le théâtre de
Relizane produira une pièce sous le titre
“ Le prix d’une colère” le troisième jour
de ces manifestations sera « heure de
joie” présentée par l’association “El
Chihab” venue de Annaba. L’avant dernière journée avant la clôture sera
consacrée à la troupe “El Chattirine”
d’Alger qui produira une pièce intitulée”
Les jeux de clown et culturels”. Le
théâtre régional de la ville de Relizane
clôturera ces manifestations avec une
production sous le titre” Mon école” A
noter que ces journées de la saison estivale pour enfants vont drainé une foule
nombreuse de petits accompagnés de
leurs parents qui seront venus rompre
avec un silence maussade qui règne
tout au long de l’année. Mr Berkia, directeur de la Maison de la culture rencontré
en marge de cette manifestation nous a
fait cette déclaration : “ Notre rôle
consiste essentielle- ment à faire distraire les enfants par des programmes
Stage sur les métiers
du bâti traditionnel
à Oran
Bedoui rencontre les walis du Sud
L
Lundi 18 juillet 2016
conçus spécialement pour eux notamment en cette période de vacances,
sinon ils seront usés par l’oisiveté qui les
rongera” et d’ajouter” Comme ça, les
ne trentaine de jeunes ont été
retenus pour participer à un
stage sur les métiers du bâti traditionnel, initié dans le cadre de l’école-chantier 2016 de l’association
“Santé Sidi El Houari” (SDH) du 16
au 29 juillet, a-t-on appris samedi
auprès du service de communication
de l’Association. Il s’agit d’un stage
pratique dans les métiers de restauration et de réhabilitation du bâti traditionnel, destiné aux étudiants en
architecture et génie civile, aux professionnels, aux artisans, apprentis
et autres passionnés du patrimoine
et de l’architecture. L’appel à participation a été lancé en juin dernier et a
récolté plus de 200 candidatures de
différentes régions du pays, a-t-on
U
enfants reprendront le chemin de l’école
avec un nouveau souffle pour le reste de
la scolarité.
A.L.
indiqué, ajoutant que la sélection a
été faite selon des critères liés aux
caractéristiques du stage. Cinq ateliers dans les métiers de la maçonnerie traditionnelle, de la menuiserie de
bâtiment, de la forge et ferronnerie
d’art, de la couture et habillage d’intérieur et de l’électricité sont au programme de cette école-chantier.
Des ateliers culturels (chant araboandalous, photographie, artisanat),
ainsi que des soirées, des balades
urbaines nocturnes, une chasse au
trésor et une projection-débat seront,
par ailleurs, proposés aux stagiaires.
“L’objectif de ce programme est de
favoriser la participation volontaire et
l’éducation à la citoyenneté”, a-t-on
souligné, notant que l’école-chantier,
agréée par l’Etat en 2011, répond
aux problèmes socio-économiques
des jeunes en situation de vulnérabilité, à travers l’insertion socio- professionnelle. L’école a formé, depuis sa
création en 1996, plus de 600 jeunes
à travers des chantiers de bénévolat
internationaux et des stages techniques encadrés par une équipe de
formateurs et d’animateurs expérimentés. L’association SDH, créée
en 1991 et domiciliée au site historique des “Bains turcs” situé au vieux
quartier de Sidi El Houari, a pour
objectif l’éducation à la citoyenneté,
la formation et l’insertion professionnelle des jeunes et la protection du
patrimoine architectural et culturel,
matériel et immatériel.
Sites archéologiques de Laghouat
Des repères en quête de valorisation
a wilaya de Laghouat renferme de
nombreux sites archéologiques et
historiques, constituant des repères
méritant davantage d’intérêt et de valorisation pour qu’ils puissent contribuer à la
promotion du tourisme dans la région.
Se dressant encore comme témoins du
passage d’anciennes civilisations, ainsi
que de leurs histoires et cultures, ces
monuments et sites archéologiques,
naturels et parfois des legs religieux,
représentent des atouts susceptibles de
donner une impulsion au secteur du tourisme s’ils trouvaient l’intérêt voulu de la
part des différentes parties.
Faisant partie des régions riches en
potentiel historiques et archéologique,
El-Ghicha, qui dispose pourtant de
grandes potentialités touristiques, alliant
dessins et gravures rupestres datant du
néolithique ainsi que de paysages naturels féeriques et d’autres vestiges très
anciens, suscite un engouement “timide”
de touristes, aussi bien nationaux
qu’étrangers.
Entre-autres dessins rupestres de
renommée mondiale disséminés à travers cette région, figure celle de “l’éléphante protégeant son éléphanteau”,
ayant servi à un moment donné de slogan de l’UNICEF.
Cependant, cette richesse archéologique fait face, malgré les efforts
louables menés par les pouvoirs publics
en matière de sécurisation des sites et
des touristes, à une situation difficile due
L
à plusieurs facteurs, dont les actes de
vandalisme et les opérations de restauration non spécialisées, susceptibles
d’altérer plusieurs pans de ce patrimoine
séculaire bien plus qu’elles ne les préservent.
Constituant l’écrin de cette richesse
patrimoniale, la région de “Er-Reha” (Le
moulin) s’est vue accorder une opération
de revêtement de 3 km de la route
reliant le site et la commune d’ElGhicha, en plus de la réalisation d’espaces verts.
La direction de l’Aménagement du
territoire, du Tourisme et de l’Artisanat a
aussi annoncé la programmation de la
seconde tranche de l’opération de
concrétisation de structures d’hébergement et d’un jardin.
Le cratère de Madna, un site en
quête de prise en charge
Le cratère météoritique de Madna,
situé dans la commune de Hassi Delaâ
(135 km Sud de Laghouat), suscite l’intérêt tant des touristes que des chercheurs, mus par le souci de percer son
secret. D’une profondeur de 200 mètres
et de 1.750 m de diamètre, ce phénomène naturel est, selon des études menées
en 1987 par une équipe universitaire de
Nice (France), le résultat de la chute
depuis près de trois millions d’années
d’une météorite. Il n’a été découvert que
durant les années 1950 par un chercheur français.
Des géologues et chercheurs avancent
que le cratère, d’une composition chimique spécifique, est l’un des quatre
plus anciens cratères du type existant
sur terre, dont le plus ressemblant est
celui qui s’est formé en Arizona (Etats
Unis).
Ces chercheurs appellent à la réalisation davantage d’explorations et
d’études sur ce cratère pour percer et
dévoiler ses secrets.
Le Ksar de Taouiala, référence
historique et site touristique
De forme rectangulaire occupant une
superficie de 255 m de longueur et de 94
m de largeur, le ksar de Taouiala (150
km Nord-ouest de Laghouat), datant de
l’ère des tribus de Béni-Rached, tout
comme la plupart des ksour de la région
des monts d’El-Ammour, a une historie
entourée de plusieurs légendes et
mythes perpétuées à ce jour. Ce site
ancien, construit magistralement selon
un cachet architectural adapté à la nature région, dispose de deux postes de
contrôle et de deux entrées principales
disposées sur ses flancs Est et Ouest.
Soucieuse de la protection de ces
richesses patrimoniales, la direction du
Tourisme et de l’Artisanat a procédé à la
réalisation d’une clôture du site et à la
mise en place d’une signalisation d’indication et d’orientation vers le site, sans
pour autant le restaurer. Pas loin de là,
il est loisible de profiter de vues panora-
15
miques de la nature verdoyante des
hauts plateaux et des plaines, avec des
cascades, joignant l’intérêt de l’histoire à
la beauté de la nature.
Des plans en perspective
attendent concrétisation
Plusieurs plans visant la valorisation
et la protection de ces sites ont été élaborés par les services concernés des
directions de la Culture et du Tourisme et
Artisanat. Ils portent, entre autres, sur le
lancement prochain, pour une enveloppe de 18 millions DA, d’une étude technique pour la protection de cinq ksour,
dont celui de Taouiala. Le secteur du
Tourisme et de l’Artisanat s’attèle aussi à
l’établissement d’un schéma d’aménagement des zones d’expansion touristique (ZET) à travers les communes
d’Aflou, Ain-Madhi et Laghouat, dans le
cadre de la promotion de l’investissement touristique. D’autres sites de grande importance archéologique et touristique, à l’instar du ksar de Tamda, dans
la commune de Gueltat Sidi Saad, et du
site de Kef El-Melh dans celle de
Tadjerouna, sont aussi en quête de valorisation, en plus des opportunités
offertes par le tourisme spirituel à travers
la zaouïa Tidjania qui nécessite, elle
aussi, que lui soit accordé davantage
d’intérêt.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Économie
Lundi 18 juillet 2016
Quotidien national d’information
Régions
Quotidien national d’information
En raison de la sous-facturation
Sidi Bel-Abbès
Des pays perdent
des milliards de dollars
Essai concluant
pour le tramway
Plusieurs pays en développement perdent
jusqu’à 67% de recettes à l’exportation de
produits de base, se chiffrant à des milliards
de dollars en raison du phénomène de la
sous facturation, indique samedi un rapport
de la Conférence des Nations Unies sur le
commerce et le développement (Cnuced).
elon cette nouvelle
étude, la fraude à l’exportation notamment le
recours à la minoration de la
valeur des produits de base
exportés fait perdre à ces pays
des revenus et des recettes fiscales importants qui pourraient
être consacrés au développement. L’étude s’est appuyée
sur les données des exportations du Cacao, du cuivre, de
l’or et du pétrole en provenance
des pays comme le Chili, la
Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud
et la Zambie. Les données couvrent deux décennies d’exportation. “L’étude fournit de nouveaux détails sur l’ampleur de
S
cette fraude, encore aggravée
par le fait que certains pays en
développement
dépendent
d’une poignée de produits de
base pour leurs budgets de
santé et d’éducation”, souligne
le secrétaire général de la
Cnuced, Mukhisa Kituyi.
Les exportations de produits de
base peuvent représenter
jusqu’à 90% du total des recettes à l’exportation d’un pays en
développement, souligne-t-il,
ajoutant que l’étude a révélé
des pistes nouvelles d’enquête
pour comprendre le problème
des flux commerciaux illicites.
“Les pays et les entreprises
importatrices qui veulent pré-
server leur réputation devraient
opter pour le jeu de la transparence et collaborer avec nous”
pour enquêter sur ces cas de
fraude, enchaîne le SG de la
Cnuced, cité dans le rapport.
L’enquête de la Cnuced a fait
ressortir que la fraude dans les
transactions commerciales a
concerné notamment les exportations des pays en développement
vers
la
Chine,
l’Allemagne,
Hong
Kong
(Chine), l’Inde, l’Italie, le Japon,
les Pays-Bas, l’Espagne, la
Suisse,
le
Royaume-Uni,
l’Irlande du Nord, les Etats-Unis
et bien d’autres pays.
La
Cnuced a démontré par des
chiffres l’ampleur de cette
fraude qui a privé certains pays
d’importantes recettes à l’exportation. Entre 2000 et 2014,
la sous facturation des exportations d’or d’Afrique du Sud s’est
élevée à 78,2 milliards (mds) de
dollars, soit 67% du total des
exportations d’or de ce pays.
Durant la même période, ce
pays a également perdu 3 milliards de dollars du fait de la
sous facturation des exportations de minerai de fer vers la
Chine. Au Nigeria, la sous facturation des exportations de
pétrole vers les Etats-Unis entre
1996 et 2014 s’est chiffrée à
69,8 mds de dollars, soit 24,9%
du total de ses exportations
vers les Etats Unis, selon les
chiffres révélés par cette étude.
Durant la période 1995- 2014,
la Zambie a vendu pour 28,9
mds de dollars de cuivre pour la
Suisse, dont plus de la moitié
n’a pas été répertoriée dans les
documents commerciaux suisses. Le Chili a exporté entre
1990 et 2014 pour 16 mds de
dollars de cuivre aux Pays-Bas,
mais ces exportations ne figurent pas non plus dans les
documents commerciaux de ce
pays. La Cnuced révèle que la
Côte d’Ivoire a vendu 17,2 mds
de dollars de cuivre aux pays
Bas, dont 5 milliards ne semblent pas inscrits dans les documents commerciaux.
Par K. Benkhelouf
el que cela a déjà été
annoncé par l’entreprise
chargée de la réalisation
du tramway de Sidi BelAbbés Yepi
Markazi, la première rame a circulé avant hier vendredi 15 juin
sur une distance de 3,5 Km en
guise d’essai entre la gare routière
SOGRAL et le rond point dit «
Doubai » a-t-on constaté sur les
lieux. Une révélation, pour beaucoup de citoyen, qui n’entendaient
que parler du projet, sans avoir
une réelle idée sur le terrain, a
permis à beaucoup de curieux,
d’être transporté par la rame de
couleur jaune, qui sous les cris de
joie des enfants et les enchantements des rares passants à pied
ou sur des véhicules, a fait un bout
de chemin très concluant. L’on
peut dire maintenant que ce nouveau mode de transport moderne
et écologique tant attendu, qu’il se
dessine par l’avancée des travaux
qui ont récemment connu un
rythme accéléré. La réalisation
actuelle du tracé dans son ensemble, se trouve à un taux de réalisation de 80% approximativement, les travaux d’aménagement
qui s’effectuent en parallèle avancent à une cadence moins effrénée. Ceci étant la livraison définitive de ce projet qui certainement
va changer beaucoup de compor-
T
Etats-Unis
L’inflation augmente
ème
en juin pour le 4 mois consécutif
es prix à la consommation aux
Etats-Unis ont progressé en juin
pour le quatrième mois consécutif renforçant les pressions inflationnistes sur
l’économie américaine, selon les chiffres du Département américain du
Travail publiés vendredi. Ce
Département a annoncé dans un communiqué que l’indice des prix à la
consommation avait augmenté de 0,2%
en juin, soit le même taux qu’en mai.
L
Sur un glissement annuel l’indice des
prix à la consommation a progressé de
1% en juin, alors que les analystes
tablaient sur une hausse de 0,3% sur
un mois et 1,1% sur un an. A l’exception des éléments volatiles comme les
produits énergétiques et alimentaires,
l’indice des prix à la consommation
pour le reste des produits a connu une
hausse de 0,2% en juin, soit le même
niveau de progression enregistré en
mai et avril. Sur un an l’indice de ces
produits a progressé de 2,3% en juin et
de 2,2% en mai. Les prix des produits
énergétiques ont augmenté de 1,3% en
juin, tirés par la hausse du prix du
gasoil de 3,3%. La baisse des prix de
l’électricité et du gaz naturel n’a pas
réussi à compenser ceux du gasoil.
Dans son livre beige publié mercredi, la
réserve fédérale américaine a minimisé
les pressions inflationnistes en indi-
quant qu’elles sont restées légères.
Les chiffres sur l’emploi et l’inflation aux
Etats-Unis représentent un indicateur
majeur sur lequel se base la réserve
fédérale américaine pour décider d’un
relèvement de son taux d’intérêt. La
Fed avait déjà indiqué qu’elle s’est fixée
deux objectifs avant de prendre une
décision pareille à savoir un taux de
chômage autour de 5% et un niveau
d’inflation de 2%.
Projets d’infrastructures énergétiques
L’UE investit plus de 260 millions d’euros
Union européenne (UE)
compte investir plus de
260 millions d’euros dans de
grands projets d’infrastructures
énergétiques transeuropéennes dont la plus grande partie
de ces fonds sera affectée à la
construction d’infrastructures
gazières dans la région de la
mer Baltique, a annoncé vendredi la Commission européenne. “Les Etats membres
ont approuvé aujourd’hui (vendredi) la proposition de la
Commission européenne visant
à investir 263 millions d’euros
dans de grands projets d’infrastructures énergétiques transeuropéennes”, a indiqué l’institution européenne dans un
communiqué. Selon l’exécutif
de l’UE, neuf projets ont été
retenus à la suite d’un appel à
propositions au titre du programme de financement de
l’UE intitulé “Mécanisme pour
l’interconnexion en Europe”
(MIE). “Les projets prioritaires
L’
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
sélectionnés permettront d’accroître la sécurité énergétique,
de relier des Etats membres
isolés à un réseau européen
plus vaste et de faciliter la réalisation des objectifs de l’union
de l’énergie visant à procurer
une énergie abordable, sûre et
durable”,
a
expliqué
la
Commission européenne. “De
telles infrastructures sont une
condition préalable pour la
sécurité de l’approvisionnement
énergétique, ainsi que pour une
utilisation efficiente de nos ressources énergétiques et pour
l’intégration
des
énergies
renouvelables au sein du
réseau” européen connecté, a
déclaré le commissaire européen chargé de l’action pour le
climat et de l’énergie, Miguel
Arias Canete, cité dans le communiqué. Sur les neuf projets
retenus, cinq relèvent du secteur du gaz dont la contribution
de l’UE s’élève à hauteur de
210 millions d’euros, et quatre
du secteur de l’électricité avec
une contribution de l’UE de 53
millions d’euros, selon les données
publiées
par
la
Commission. Dans le secteur
du gaz, les subventions
octroyées par l’UE financeront,
entre autres, la construction de
l’interconnecteur de la Baltique,
à hauteur de 187,5 millions
d’euros, qui constitue le premier
gazoduc sous-marin bidirectionnel entre l’Estonie et la
Finlande.
“Une fois achevé,
cet interconnecteur mettra un
terme à la situation de dépendance de la Finlande vis-à-vis
d’un fournisseur de gaz unique.
L’interconnecteur de la Baltique
permettra de renforcer la sécurité de l’approvisionnement
gazier dans la région de la mer
Baltique orientale”, a assuré
l’exécutif de l’Union. Dans le
secteur de l’électricité, la liste
des projets retenus par l’UE
inclura la construction d’une
nouvelle ligne électrique de 100
14
kms entre la Dobroudja et
Bourgas (Bulgarie) avec une
contribution de l’UE à hauteur
de 29,9 millions d’euros.
Avec un total de 800 millions
d’euros affecté aux subventions
au titre du MIE-Energie en
2016, le second appel à propositions lancé cette même année
avec un budget indicatif de 600
millions d’euros est actuellement en cours et sera clôturé le
8 novembre prochain. La
Commission européenne a
dévoilé en février dernier une
série de mesures destinées à
assurer la sécurité énergétique
de l’UE et la préparer à faire
face à d’éventuelles ruptures
d’approvisionnement à travers,
notamment, l’instauration d’un
droit de regard sur les accords
intergouvernementaux négociés par ses Etats membres
avec les pays tiers dans le
domaine de l’énergie.
“Après les crises d’approvisionnement en gaz de 2006 et
2009, au cours desquelles des
millions de personnes ont été
abandonnées à leur sort, nous
avons dit: “plus jamais ça”.
Cependant, les tests de résistance de 2014 ont montré que
nous sommes encore beaucoup trop vulnérables à des
ruptures majeures de l’approvisionnement en gaz.
Et les tensions politiques à
nos frontières nous rappellent
de façon cinglante que ce problème ne va pas disparaître
spontanément”, avait indiqué le
Commissaire en charge du climat et de l’énergie, Miguel Arias
Canete pour justifier la décision
de Bruxelles d’instaurer un
contrôle sur les contrats intergouvernementaux. Des données publiées au début de l’année 2016 par l’Office statistique
de l’UE (Eurostat) ont montré
que l’Union dépendait des
importations d’énergie pour un
peu plus de la moitié de sa
consommation en 2014.
tements, accusera manifestement
un retard par rapport aux dates
déjà avancées. De bons segments
du tracé n’ont par encore été entamés, alors que d’autres sont dans
les phases des fondations. La partie du tracé sur laquelle ont été
réalisés les premiers essais ne
sont pas encore achevés. Des
centaines d’ouvriers, de techniciens en tenue de travail sont à
pied d’œuvre quotidiennement et
à longueur de journée en dépit
des aléas du climat.
Le projet du tramway qui il y a à
peine quelques années n’était que
dans les esprits tout en soulevant
une polémique sur le choix du
tracé et l’opportunité de sa réalisation, devient aujourd’hui une réalité avec cette première rame qui a
circulé, sur 3,5km dans un essai
très concluant. Tous les désagréments des routes défoncées et les
tronçons coupés à la circulation
qui ont engendré des bouchons et
des goulots d’étranglements
seront oubliés à jamais, dans les
mois, à venir..Il y a lieu de noter
que les éléments de la protection
et ceux des services de police
étaient sur place, pour prévenir
contre tout éventuel incident et
assurer la sécurité. Notre wilaya a
besoin de prospecteurs, étranger,
pour de probables marchés et de
partenariat
K.B.
Développement local
Sidi Bel-Abbès avance
à pas de tortue
Par K.Benkhelouf
otre wilaya donne l’impression
d’avancer
dans son développement
économique à pas de tortue
qu’elle n’est pas, du tout
pressée de faire l’envol souhaité et dont on se vante,
pour un essor économique,
palpable résorbateur des crises d’emplois.
Pourquoi, alors que
la
chambres commerciales et
de l’industrie, celle de l’agriculture, celle de l’artisanat,
celle des produits halieutique et de la pèche, ne
bouge t elles pas ou très
peux et qu’elles présentent
dans leur expositions et circonstances de regroupement, les même artisans,
les même actions, démontrant de la sorte, des efforts
qui mettent en doute une
volonté d’élargir le champs
de leur éventail ? Pourquoi,
ne se concertent elles pas
entre elles, pour étudier et
développer des actions ?
Elles demeurent liées à des
programmes annuels
et
commémoratifs et une distribution de diplôme et matériel incontrôlés. Elles semblent végéter dans le présent et la simplicité, loin des
N
« chambres », qui apportent
et créent pour leur environnement immédiat et la
wilaya dont ils dépendent.
Quels seraient les raisons,
qui causent cette forme de
léthargie ? Ne leur seraient
elles pas possible,
en
accord avec la wilaya et leur
tutelle, d’inviter à chaque
reprise, des ambassadeurs
ou conseillers commerciaux
de pays étrangers, pour tenter d’obtenir des accords,
basées sur les échanges et
les partenariats, qui toucheraient plusieurs secteurs
porteurs, que notre wilaya
offrirait.
Pourquoi que l’autorité de
notre wilaya, ne se reposerait- elle pas sur le principe,
qui positionne géographiquement Sidi bel abbès,
comme carrefour, la rapprochant, à
plus de 7
wilayas dont certaines villes,
doté de port maritime et
aéroports donc apte à jouer
un rôle économique de premier plan. Sidi bel abbès,
forte, de par les grandes
superficies de sont territoire,
très souvent vierge et de son
réseau routier parfais, est
riche de
capacité pour
consolider des projets l’industrie
agroalimentaire,
industrielle
électronique,
mécanique, pharmaceutique
et autre. Des ambassadeurs, de pays, qui développe de hautes technologies dans plusieurs domaines, que l’on inviterait, à
intéresser à travers des visites de prospection, des
investisseurs. De leur proposer des partenariats en
matière d’agriculture du fait
que la capitale de la
Mekerra, pourrait redevenir,
un grenier de blé et d’autres
céréales et un pole de production dans l’agroalimentaire, qui s’ajouteraient aux
unités opérationnelles existantes, dont son « pole laitier », que d’autres wilayas
ont exploités. Les orienter
sur, le pole électronique,
qu’est notre wilaya, avec la
variété de produit dont l’
ISO 9001/2008 mondialement connu, qui en garanti
la qualité ; la mécanique etc
Et bien d’autres créneaux,
peuvent voire le jour, avec
les pays dont notre wilaya
aurait invité les représentants, dans la seule ambition d’élargir notre plateforme économique. Mais
Sidi bel abbès, devrait quelques peux, mettre de coté,
les éternels sujets qui se
11
répète à longueur d’année et
très lassant, dont certain par
passion et d’autres par nostalgie, qui s’agglutinent en
permanence et font oublier
les véritable préoccupations
que notre wilaya à très peux
solutionnée. Le taux de chômage ne fait qu’augmenter
chaque année, avec les
nouveaux diplômés de l’université et autres, qui fait
nourrir chez les citoyens,
l’espoir, à travers, les nombreux projets qui seraient
concrétisés dans les divers
secteurs, soient plus fortifiés
dans la diversité et puissent
de la sorte, élargir et consolider davantage, les réseaux
sectoriel, pour l’économie
de la wilaya, en tant que créneaux porteurs d’emploi,
dont nous manquons sérieusement. Il y a lieu de reconnaitre que ces dernières
années, dans le cadre de la
mise en œuvre, des mesures incitatives à l’investissement, le lancement d’un certain nombre de petits projets, sont appelés à terme, à
générer plus d’emplois, pour
les jeunes, mais en attendant solliciter des visites de
prospection de marchés et
d’investissement.
K.B.
Lundi 18 juillet 2016
Résultat du baccalauréat
à Ain-Temouchent
Le lycée Hadj Bouziane
se distingue des autres
établissements
Résultats de la réussite de l’examen au
Baccalauréat - Année Scolaire 2015/2016 :
le lycée « Hadj Bouziane Abdelkader
d’Oulhaça s’est illustré par un taux record
de 89,44%. Comme il a été dans notre précédente édition, sur un nombre global de
4686 inscrits à l’examen du baccalauréat
de l’enseignement secondaire de l’année
scolaire 2015-2016, répartis en 2781 filles
et 1950 garçons, un nombre de 4645 candidats dont 2766 filles et 1879 garçons se
sont présentés au niveau des centres
d’examen pour subir les épreuves de cet
examen scolaire. L’on relève e des résultats
communiqués à la presse, que sur le nombre de 4645 candidats et candidates ayant
présenté leur examen du baccalauréat,
2631 ont subi avec succès les épreuves de
l’examen, soit un taux de réussite de
56,64%. Le communiqué de la direction de
l’éducation mentionne également que sur
les 2631 candidats admis, l’on enregistre
1732 filles admises avec un taux de réussite de 62,62%, et 899 garçons avec un
taux de réussite de 47,84%. Le taux de
réussite des filles dépasse nettement celui
des garçons. En ce qui concerne le classement des lycées, l’on note celui « Hadj
Bouziane Abdelkader » d’Oulhaça (daira
d’Oulhaça) qui s’est illustrée par sa position
première à l’échelle de la wilaya d’AinTemouchent avec un taux de réussite de
89,44%, et qui est d’ailleurs le seul établissement d’enseignement secondaire qui a
obtenu le taux de réussite dépassant les
80%. Trois (03) lycées ont enregistré un
taux variant entre 70 % et 70,99%, cinq (05)
lycées avec un taux entre 60% et 60,99%,
cinq (O5) autres lycées avec un taux entre
50% et 50,99%, huit (08) lycées entre 4O%
et 4O,99% tandis que la position dernière
revient au lycée « Tafna « de Hassi-ElGhella (daira d’El-Amria) avec un taux de
44,23% .Il est également mentionné sur le
communiqué que dix (10) lycées ont
dépassé le taux de réussite de la wilaya qui
est 56,64% tandis que 12 lycées ont connu
un taux moins que celui de la wilaya, et 14
lycées avec un taux de réussite dépassant
celui national. La candidate Bouaza-Abid
Souad , relevant du lycée « Colonel
Amirouche » d’Ain-Kihal (daira d’Ain-Kihal)
s’est marquée par une note record de
18,35/20 , en baccalauréat de sciences
expérimentales, et prendre la première
(1ère) position à l’échelle de la wilaya d’AinTemouchent. Trois (03) élèves ont obtenu la
note dépassant 18/2O avec mention «
Excellent », soit un taux de OO ,11 %, cent
et sept (1O7) élèves avec la note variant
entre 16/20 et 17,99/2O avec la mention «
Très Bien » soit un taux de O4,O7%, trois
cent sept (307) élèves ont reçu la note
variant entre 14/2O et 15,99/2O avec la
mention « Bien » soit un taux de réussite de
11,67%, neuf cent quarante-cinq (945) élèves ont obtenu la note entre 12 /2O et
13,99/2O avec la mention « Assez Bien »
soit un taux de réussite de 35,92%. Le nombre global des candidats et des candidates
qui ont reçu leur examen avec mention est
1362 soit un taux de 51,77%. En ce qui
concerne, le classement des matières , l’on
relève que les mathématiques que sur un
nombre de 56 candidats et candidates présents aux épreuves de l’examen, 42 ont
subi avec succès leur examen, soit un taux
de réussite de 75,OO%, suivie de celle «
Techniques mathématiques (Génie civil) »,
marqué la réussite de 83 candidats et candidates sur 115 présents, soit un taux de
réussite de 72,17%,et celle « sciences
expérimentales « » qui enregistre l’admission aux épreuves de l’examen de 1O74
élèves sur un nombre total de 1690 élèves
soit un taux de réussite de 63,55%, alors
que la branche « Lettres et Philosophie «
enregistre l’admission de 475 candidats et
candidates sur un nombre total de 1031 ,
soit un taux de réussite de 46,O7% ,soit la
dernière position .
B.Abdelhak
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Monde
Lundi 18 juillet 2016
ATTENTAT
DE NICE
L'
Et on allume la télé
Et très vite, on découvre que les
chaînes, elles, ont tout oublié. C'est
la panique. Au début, BFM et iTélé
sont les premières à couvrir l'événement. Il y a ce moment totalement irréaliste où elles diffusent un
gros plan du feu d'artifice de Paris
avec Björk en fond sonore et en-
dessous un bandeau sur Nice.
Mais, à la limite, vu l'absence d'information confirmée à ce stade, je
comprends qu'elles ne se jettent
pas sur le live immédiatement.
Aveu: l'espace d'un instant, j'ai
même cru qu'elles allaient être
sérieuses. Je zappe régulièrement
sur TF1 pour vérifier qu'elle continue bien de diffuser Destination
Finale 5, le film sur l'histoire de
gens qui meurent. Un bon choix. En
plus, le cinquième volet, c'est clairement pas le meilleur de la série.
En même temps, à partir de 00h30,
comme prévu, Canal + lance la diffusion d'un live de… Eagles of
Death
Metal
à
l'Olympia.
Incroyable.
Le choix de la rumeur
En fait, le problème, c'est qu'à partir d'une heure du matin, TF1 passe
en mode direct. Et leur mode direct,
c'est LCI. Je n'avais pas d'avis sur
cette chaîne (je ne l'avais jamais
regardée) et là, paf, je découvre
qu'ils pédalent dans la merde. Je
suis désolée, il n'y a pas d'autres
mots. Diffusion de photos trash,
témoignages inutiles de personnes
totalement déboussolées (comme
ce monsieur qui parlait de "gens
morts et allongés"), des personnes
qui ont clairement besoin d'aide
psychologique plutôt que d'une
interview par téléphone. Mais, nettement plus grave, LCI est aussi, à
ma connaissance, la première à
parler de prises d'otage. Alors que
BFM et iTélé font le silence sur
cette rumeur qui circule, LCI se
lance allègrement: "On parle de prises d'otage." Ok. Parfois, on parle
aussi de balais de chiottes qui
volent mais jusqu'à preuve du
contraire, ils n'existent pas. Et ils
n'en parlent pas pour dire "mais
rien n'est confirmé, ce sont des
rumeurs". Non. ILS les évoquent,
comme ça, au passage. Pendant
ce temps, iTélé et BFM ont eu le
temps de faire venir leurs experts.
Par contre, les individus qui font les
bandeaux n'ont pas encore repris
TRIBUNAL SPÉCIAL POUR LE LIBAN
UN JOURNALISTE CONDAMNÉ
Une cour spéciale a jugé
vendredi un journal libanais et
son rédacteur en chef coupables
d'outrage et d'entrave à la justice
pour avoir publié des
informations sur des témoins
confidentiels dans le cadre des
procédures concernant
l'assassinat en 2005 de l'exPremier ministre Rafic Hariri.
e tribunal spécial pour le
Liban (TSL) doit " concilier
la liberté de la presse et la
nécessité de garantir l'intégrité des
procédures engagées devant le tribunal ", a déclaré le juge Nicola
Lettieri: " Le statut de journaliste
ne saurait être utilisé comme un
rempart à toute épreuve ". Le journal al-Akhbar et son rédacteur en
chef Ibrahim Mohamed al-Amine
avaient publié en janvier 2013
deux articles en arabe contenant
les photographies, les noms et des
données personnelles de 32
L
témoins confidentiels, sous les
titres " Fuites du TSL: les témoins
surprise de l'accusation " et " La
liste des témoins du TSL: pourquoi
nous l'avons publiée ". Plusieurs
témoins ont déclaré avoir peur
suite à la publication de ces renseignements " permettant de les
identifier ", a rapporté le juge, fai-
sant état d'un tollé médiatique et
public suscité par cette parution.
Ouvert en 2009, le TSL, chargé de
juger les assassins de l'ancien
Premier ministre libanais Rafic
Hariri tué dans un attentat en
2005, est la bête noire du
Hezbollah. Le parti l'accuse d'être
le fruit d'un complot " israélo-amé-
12
ricain " visant à le détruire et exclut
la remise des suspects en fuite
malgré des mandats d'arrêt internationaux. Dans cette affaire, certains témoins ont été présentés
suite aux articles " comme des
témoins 'dont les dispositions
seraient utilisées pour incriminer le
Hezbollah' " et ont " perdu
confiance dans la capacité du tribunal de protéger la confidentialité
des informations et de ses témoins
suite aux publications ", a ajouté le
TSL. Par ailleurs, les accusés ne
se sont pas conformés aux normes
les plus élémentaires du journalisme d'investigation, selon Lettieri.
Le TSL avait décidé en avril 2014
de poursuivre pour outrage et
entrave à la justice deux journalistes et deux organes de presse
libanais. Le 18 septembre 2015, le
TSL avait acquitté en appel la
chaîne Al-Jadid-TV et sa rédactrice
en chef adjointe, également accusées d'avoir diffusé des informations sur des témoins protégés
dans une série de reportages.
tout à fait leurs esprits. C'est la
seule explication pour que ce bandeau ait tourné aussi longtemps sur
iTélé: Le cuisinier qui ne sait rien.
Ça valait vraiment le coup d'en faire
un encart. Mais à partir d'une heure
du matin, c'est l'escalade du seau
de merde entre TF1 et France 2.
D'abord, les deux se tirent visiblement la bourre à qui rediffusera le
plus la vidéo du camion qui roule.
Sur France 2, la journaliste qui précise qu'ils rediffusent cette vidéo
"au ralenti". Histoire qu'on profite
bien de tous les détails. La même
journaliste qui nous dit qu'elle a
"sans doute été filmée par un touriste". Ce qui signifie que madame
diffuse une vidéo dont elle ignore
totalement la provenance. (Et pourquoi un touriste d'après elle? Parce
que c'est flou?)
Un nouveau cap
dans le n'importe quoi
Et ensuite, c'est l'incompréhensible.
L'insoutenable. L'accélération du
naufrage: France 2 interviewe un
homme à côté du cadavre de sa
femme. Je reste sans voix. (Mais
pas les journalistes de France 2.)
Ce n'est pas que d'ordinaire j'ai une
estime considérable pour le traitement de l'information sur la grande
chaîne du service public, mais on
vient de franchir un cap. A tel point
que France 2 s'est excusé le 15 juillet. Le problème, ce n'est pas celui
d'un besoin de pudeur, d'un refus
d'affronter l'horreur (même si cela
joue aussi et à mon avis, dans le
bon sens). Le premier problème que
pose cette interview "sur le vif" est
purement pragmatique: comment
vérifier que cet homme ne dit pas
n'importe quoi? Comment vérifier
son identité? Donc, on laisse tomber
la prudence habituelle et zou, on y
va franco. Alors que les comptes
des forces publiques comme Place
Beauvau nous enjoignaient, à nous
internautes, de cesser de diffuser
des images du massacre, France 2
contrevenait à toutes ces demandes. Le deuxième problème c'est
que si cet homme parle aussi clairement, c'est parce qu'il est dans un
état du genre de l'état dissociatif. Il
vient de perdre sa femme et son fils.
Il répond aux questions de la télé. À
ce moment-là, c'est au journaliste
de décider de ne pas faire cette
interview, de comprendre que c'est
à lui de prendre cette décision et
pas à cet homme qui en est incapable dans ce moment-là. Il y a de
nombreuses années, j'ai rencontré
une journaliste qui faisait des reportages pour le JT de France 2. Elle
devait partir suivre une femme qui
partait se faire euthanasier à l'étranger. Elle avait décidé de dire non à
la chaîne. Au début, j'ai pensé
qu'elle était motivée par une pudeur
un peu hypocrite. Et puis elle m'a
expliqué "si j'accompagne cette
femme, si je la filme, la simple présence de ma caméra risque de l'influencer. Imaginons qu'elle veuille
changer d'avis, qu'elle recule devant
l'euthanasie.
Elle risque de ne pas le faire à
cause de moi. Même si je ne lui
mets aucune pression. Je ne dois
pas faire ça. Il faut la laisser".
Pendant ce temps, sur Twitter, c'est
une autre "institution" qui vrille.
Sous prétexte de dénoncer l'état
d'urgence, l'état policier, l'état qui
nous ment et ne sait pas nous protéger, le compte Twitter de
Wikileaks poste d'abord un lien vers
LES
Des milliers d'Irakiens ont
défié vendredi les mises en
garde du pouvoir en
manifestant au cœur de
Baghdad, accentuant la
pression sur le
gouvernement pour
procéder à des réformes
visant à mettre fin à la
corruption, au népotisme et
au clientélisme.
appel à cette manifestation massive a été lancé
par l'influent chef chiite
Moqtada Sadr pour réclamer un
nouveau gouvernement composé de technocrates et capable de mettre en place des
réformes promises depuis un
an par le Premier ministre
Haider al-Abadi mais jamais
appliquées. Moqtada Sadr a fait
une brève apparition au rassemblement sur la place Tahrir
où les manifestants arborant
des drapeaux criaient: " Oui,
oui aux réformes ", " Non, non
au confessionnalisme ", " Non,
non à la corruption ". La veille,
le commandement militaire
avait mis en garde les Irakiens
contre toute participation à
cette manifestation " non autorisée ". Avant lui, le bureau de
Abadi avait appelé à suspendre
les manifestations, arguant
qu'elles pourraient distraire les
forces de sécurité et perturber
la lutte contre le groupe djihadiste Etat islamique (EI) qui a
revendiqué de nombreux attentats sanglants à Baghdad.
Dans un communiqué lu au
nom de Sadr après son départ
L'
LIGNES
PRISE DE LA BASTILLE
- Dis-moi...
- oui?
- hier, t'étais Georges Ibrahim
Abdallah
- à l'occasion du 14 juillet et la
célébration de la prise de la
Bastille
- et aujourd'hui t'es qui?
- ...!?
Quotidien national d’information
LES IRAKIENS
DÉFIENT LE POUVOIR
YouTube d'une vidéo… Une vidéo
filmée par un homme sur la
Promenade des Anglais qui avance
au milieu des corps sans vie et des
flaques de sang et des cris des
vivants. Mais comme ils devaient
craindre que YouTube censure trop
vite ce film, ils l'intègrent également
directement dans leur fil Twitter. Le
journaliste de Télérama Olivier
Tesquet les interpelle, en vain. Que
s'est-il passé cette nuit? Ce n'est
évidemment pas la première fois
que les chaînes d'infos font des
erreurs pendant ces lives particulièrement difficiles. Mais cette fois, on
ne pourra pas dire que "c'est BFM,
ils sont moches et vilains et nuls".
La palme de l'horreur revient à
France 2. La palme de la rumeur à
LCI/TF1. Il s'est passé un phénomène très contradictoire qui n'a pas
échappé à de nombreux internautes. Alors que les comptes des forces publiques comme Place
Beauvau nous enjoignaient, à nous
internautes, de cesser de diffuser
des images du massacre, France 2
contrevenait à toutes ces demandes. L'irresponsabilité n'était pas du
côté prévue. Sur internet, je voyais
les gens à titre individuel adopter
plutôt de bons réflexes (même si,
évidemment, il y a eu les messages
de connards disant qu'ils avaient
des photos des victimes qu'ils
acceptaient de vendre), s'organiser
pour s'aider dans la mesure du possible, les médias les plus emblématiques ont agi comme si c'était la
première fois de leur vie qu'ils se
trouvaient face à cette situation. À
moins que, et cette hypothèse est
nettement plus horrible, à moins que
précisément la répétition de l'horreur ne désensibilise certains, ne
fasse sauter les digues de l'humanité et du respect.
Dernière question que je n'arrive
pas à m'ôter de la tête: auraient-ils
couvert le drame de la même
manière s'il avait eu lieu à Paris, à
côté de chez eux. Est-ce que, si
c'est à Nice, on s'autorise plus de
latitude? En tout cas, on attend avec
impatience les avis du CSA.
ENTRE
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
ILS MANIFESTENT PAR MILLIERS À BAGHDAD
LA NUIT OÙ LA TÉLÉ
FRANÇAISE A SOMBRÉ
LE NAUFRAGE A EU LIEU SOUS
NOS YEUX. IL A ÉTÉ LONG, VIOLENT
ET RETRANSMIS EN DIRECT.
une des choses qui
m'a frappé d'abord
après l'attaque de
Nice, ça a été nos
réactions. Évidemment, beaucoup
de rumeurs ont circulé les premières dizaines de minutes sur
Internet. Mais on a aussi, malheureusement, acquis des réflexes. On
contacte les proches possiblement
concernés. On (re)met en place le
hashtag #PortesOuvertes. On rappelle que les sources les plus fiables restent celles de la préfecture,
place Beauvau, Nice Matin, etc..
On se répète que non, il ne faut pas
propager d'images du carnage. On
se refile les démarches à effectuer
pour signaler des comptes qui
contreviennent à cela. Dans l'ensemble, on essaie de se gérer pour
ne pas transformer les réseaux
sociaux en vaste n'importe quoi.
Lundi 18 juillet 2016
NB : Un rassemblement s'est
tenu le 14 juillet devant
l'ambassade de France au
Liban, à l'appel du Parti
communiste libanais et du
Mouvement international pour
la libération de Georges
Abdallah, exigeant la
libération de ce dernier.
13
de la place Tahrir, un de ses
représentants a appelé à des
mesures incluant le limogeage
et la poursuite en justice des
responsables corrompus, la fin
du confessionnalisme et du
système des quotas utilisé par
les partis politiques pour se
départager les postes de responsabilité, et la formation d'un
gouvernement de technocrates.
Après la lecture du communiqué, les manifestants ont commencé à se disperser dans le
calme. " Nous en avons marre
de la corruption, la corruption
nous tue ", a lancé Mohamed
al-Daradji, cinéaste et militant,
dans un discours. " Ces gens
venus après 2003 ont échoué,
ils n'ont rien fait ", a-t-il ajouté
en allusion aux hommes politiques arrivés au pouvoir après
le renversement du régime de
Saddam Hussein dans la foulée
de l'invasion américaine de
l'Irak. "Nous avons des droits et
nous voulons les revendiquer ",
a affirmé un autre protestataire,
Abou Moushtaq al-Awadi, en
demandant notamment que les
hommes politiques rendent au
peuple irakien " l'argent volé ".
Lors de précédents rassemblements, les manifestants avaient
pénétré à deux reprises dans la
Zone verte ultrasécurisée de
Bagdad, occupant le Parlement
et le bureau du Premier ministre. Le 20 mai, des dizaines de
personnes avaient été blessées
lors de heurts entre les milices
armées de Sadr et des factions
rivales. Les forces de sécurité
avaient ces derniers mois dû
tirer des gaz lacrymogènes
pour disperser les manifestants,
mais vendredi, les protestataires étaient bien encadrés par
les organisateurs. Les manifestants ont été systématiquement
fouillés par des hommes
déployés à des points de
contrôle improvisés, alors que
des barbelés ont été installés
pour les empêcher d'emprunter
le pont sur le Tigre qu'ils
avaient utilisé précédemment
pour forcer leur chemin dans la
Zone verte. La route vers ce
pont a également été bloquée
par des blocs de béton à proximité desquels étaient
déployées des forces antiémeutes. Des manifestations
avaient eu lieu quasiment tous
les vendredis ces derniers mois
avant de cesser, à la demande
de Moqtada Sadr, sauf durant
le mois de jeûne musulman du
ramadan qui s'est achevé la
semaine dernière. Abadi tente
depuis des mois de mettre en
place un nouveau gouvernement capable de mettre en
œuvre les réformes anticorruption mais de nombreux partis
s'opposent à ce projet par peur
de perdre certains de leurs privilèges. Le pays est plongé
dans le chaos sécuritaire avec
des attentats particulièrement
meurtriers menés par l'EI, dont
l'un a fait près de 300 morts le
3 juillet à Baghdad, le plus
meurtrier depuis plusieurs
années. Malgré des revers ces
derniers mois, l'organisation
ultraradicale occupe toujours
des régions d'Irak, dont la
deuxième ville du pays Mossoul
(nord), que le pouvoir cherche
à reprendre.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Économie
Lundi 18 juillet 2016
Quotidien national d’information
Régions
Quotidien national d’information
En raison de la sous-facturation
Sidi Bel-Abbès
Des pays perdent
des milliards de dollars
Essai concluant
pour le tramway
Plusieurs pays en développement perdent
jusqu’à 67% de recettes à l’exportation de
produits de base, se chiffrant à des milliards
de dollars en raison du phénomène de la
sous facturation, indique samedi un rapport
de la Conférence des Nations Unies sur le
commerce et le développement (Cnuced).
elon cette nouvelle
étude, la fraude à l’exportation notamment le
recours à la minoration de la
valeur des produits de base
exportés fait perdre à ces pays
des revenus et des recettes fiscales importants qui pourraient
être consacrés au développement. L’étude s’est appuyée
sur les données des exportations du Cacao, du cuivre, de
l’or et du pétrole en provenance
des pays comme le Chili, la
Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud
et la Zambie. Les données couvrent deux décennies d’exportation. “L’étude fournit de nouveaux détails sur l’ampleur de
S
cette fraude, encore aggravée
par le fait que certains pays en
développement
dépendent
d’une poignée de produits de
base pour leurs budgets de
santé et d’éducation”, souligne
le secrétaire général de la
Cnuced, Mukhisa Kituyi.
Les exportations de produits de
base peuvent représenter
jusqu’à 90% du total des recettes à l’exportation d’un pays en
développement, souligne-t-il,
ajoutant que l’étude a révélé
des pistes nouvelles d’enquête
pour comprendre le problème
des flux commerciaux illicites.
“Les pays et les entreprises
importatrices qui veulent pré-
server leur réputation devraient
opter pour le jeu de la transparence et collaborer avec nous”
pour enquêter sur ces cas de
fraude, enchaîne le SG de la
Cnuced, cité dans le rapport.
L’enquête de la Cnuced a fait
ressortir que la fraude dans les
transactions commerciales a
concerné notamment les exportations des pays en développement
vers
la
Chine,
l’Allemagne,
Hong
Kong
(Chine), l’Inde, l’Italie, le Japon,
les Pays-Bas, l’Espagne, la
Suisse,
le
Royaume-Uni,
l’Irlande du Nord, les Etats-Unis
et bien d’autres pays.
La
Cnuced a démontré par des
chiffres l’ampleur de cette
fraude qui a privé certains pays
d’importantes recettes à l’exportation. Entre 2000 et 2014,
la sous facturation des exportations d’or d’Afrique du Sud s’est
élevée à 78,2 milliards (mds) de
dollars, soit 67% du total des
exportations d’or de ce pays.
Durant la même période, ce
pays a également perdu 3 milliards de dollars du fait de la
sous facturation des exportations de minerai de fer vers la
Chine. Au Nigeria, la sous facturation des exportations de
pétrole vers les Etats-Unis entre
1996 et 2014 s’est chiffrée à
69,8 mds de dollars, soit 24,9%
du total de ses exportations
vers les Etats Unis, selon les
chiffres révélés par cette étude.
Durant la période 1995- 2014,
la Zambie a vendu pour 28,9
mds de dollars de cuivre pour la
Suisse, dont plus de la moitié
n’a pas été répertoriée dans les
documents commerciaux suisses. Le Chili a exporté entre
1990 et 2014 pour 16 mds de
dollars de cuivre aux Pays-Bas,
mais ces exportations ne figurent pas non plus dans les
documents commerciaux de ce
pays. La Cnuced révèle que la
Côte d’Ivoire a vendu 17,2 mds
de dollars de cuivre aux pays
Bas, dont 5 milliards ne semblent pas inscrits dans les documents commerciaux.
Par K. Benkhelouf
el que cela a déjà été
annoncé par l’entreprise
chargée de la réalisation
du tramway de Sidi BelAbbés Yepi
Markazi, la première rame a circulé avant hier vendredi 15 juin
sur une distance de 3,5 Km en
guise d’essai entre la gare routière
SOGRAL et le rond point dit «
Doubai » a-t-on constaté sur les
lieux. Une révélation, pour beaucoup de citoyen, qui n’entendaient
que parler du projet, sans avoir
une réelle idée sur le terrain, a
permis à beaucoup de curieux,
d’être transporté par la rame de
couleur jaune, qui sous les cris de
joie des enfants et les enchantements des rares passants à pied
ou sur des véhicules, a fait un bout
de chemin très concluant. L’on
peut dire maintenant que ce nouveau mode de transport moderne
et écologique tant attendu, qu’il se
dessine par l’avancée des travaux
qui ont récemment connu un
rythme accéléré. La réalisation
actuelle du tracé dans son ensemble, se trouve à un taux de réalisation de 80% approximativement, les travaux d’aménagement
qui s’effectuent en parallèle avancent à une cadence moins effrénée. Ceci étant la livraison définitive de ce projet qui certainement
va changer beaucoup de compor-
T
Etats-Unis
L’inflation augmente
ème
en juin pour le 4 mois consécutif
es prix à la consommation aux
Etats-Unis ont progressé en juin
pour le quatrième mois consécutif renforçant les pressions inflationnistes sur
l’économie américaine, selon les chiffres du Département américain du
Travail publiés vendredi. Ce
Département a annoncé dans un communiqué que l’indice des prix à la
consommation avait augmenté de 0,2%
en juin, soit le même taux qu’en mai.
L
Sur un glissement annuel l’indice des
prix à la consommation a progressé de
1% en juin, alors que les analystes
tablaient sur une hausse de 0,3% sur
un mois et 1,1% sur un an. A l’exception des éléments volatiles comme les
produits énergétiques et alimentaires,
l’indice des prix à la consommation
pour le reste des produits a connu une
hausse de 0,2% en juin, soit le même
niveau de progression enregistré en
mai et avril. Sur un an l’indice de ces
produits a progressé de 2,3% en juin et
de 2,2% en mai. Les prix des produits
énergétiques ont augmenté de 1,3% en
juin, tirés par la hausse du prix du
gasoil de 3,3%. La baisse des prix de
l’électricité et du gaz naturel n’a pas
réussi à compenser ceux du gasoil.
Dans son livre beige publié mercredi, la
réserve fédérale américaine a minimisé
les pressions inflationnistes en indi-
quant qu’elles sont restées légères.
Les chiffres sur l’emploi et l’inflation aux
Etats-Unis représentent un indicateur
majeur sur lequel se base la réserve
fédérale américaine pour décider d’un
relèvement de son taux d’intérêt. La
Fed avait déjà indiqué qu’elle s’est fixée
deux objectifs avant de prendre une
décision pareille à savoir un taux de
chômage autour de 5% et un niveau
d’inflation de 2%.
Projets d’infrastructures énergétiques
L’UE investit plus de 260 millions d’euros
Union européenne (UE)
compte investir plus de
260 millions d’euros dans de
grands projets d’infrastructures
énergétiques transeuropéennes dont la plus grande partie
de ces fonds sera affectée à la
construction d’infrastructures
gazières dans la région de la
mer Baltique, a annoncé vendredi la Commission européenne. “Les Etats membres
ont approuvé aujourd’hui (vendredi) la proposition de la
Commission européenne visant
à investir 263 millions d’euros
dans de grands projets d’infrastructures énergétiques transeuropéennes”, a indiqué l’institution européenne dans un
communiqué. Selon l’exécutif
de l’UE, neuf projets ont été
retenus à la suite d’un appel à
propositions au titre du programme de financement de
l’UE intitulé “Mécanisme pour
l’interconnexion en Europe”
(MIE). “Les projets prioritaires
L’
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
sélectionnés permettront d’accroître la sécurité énergétique,
de relier des Etats membres
isolés à un réseau européen
plus vaste et de faciliter la réalisation des objectifs de l’union
de l’énergie visant à procurer
une énergie abordable, sûre et
durable”,
a
expliqué
la
Commission européenne. “De
telles infrastructures sont une
condition préalable pour la
sécurité de l’approvisionnement
énergétique, ainsi que pour une
utilisation efficiente de nos ressources énergétiques et pour
l’intégration
des
énergies
renouvelables au sein du
réseau” européen connecté, a
déclaré le commissaire européen chargé de l’action pour le
climat et de l’énergie, Miguel
Arias Canete, cité dans le communiqué. Sur les neuf projets
retenus, cinq relèvent du secteur du gaz dont la contribution
de l’UE s’élève à hauteur de
210 millions d’euros, et quatre
du secteur de l’électricité avec
une contribution de l’UE de 53
millions d’euros, selon les données
publiées
par
la
Commission. Dans le secteur
du gaz, les subventions
octroyées par l’UE financeront,
entre autres, la construction de
l’interconnecteur de la Baltique,
à hauteur de 187,5 millions
d’euros, qui constitue le premier
gazoduc sous-marin bidirectionnel entre l’Estonie et la
Finlande.
“Une fois achevé,
cet interconnecteur mettra un
terme à la situation de dépendance de la Finlande vis-à-vis
d’un fournisseur de gaz unique.
L’interconnecteur de la Baltique
permettra de renforcer la sécurité de l’approvisionnement
gazier dans la région de la mer
Baltique orientale”, a assuré
l’exécutif de l’Union. Dans le
secteur de l’électricité, la liste
des projets retenus par l’UE
inclura la construction d’une
nouvelle ligne électrique de 100
14
kms entre la Dobroudja et
Bourgas (Bulgarie) avec une
contribution de l’UE à hauteur
de 29,9 millions d’euros.
Avec un total de 800 millions
d’euros affecté aux subventions
au titre du MIE-Energie en
2016, le second appel à propositions lancé cette même année
avec un budget indicatif de 600
millions d’euros est actuellement en cours et sera clôturé le
8 novembre prochain. La
Commission européenne a
dévoilé en février dernier une
série de mesures destinées à
assurer la sécurité énergétique
de l’UE et la préparer à faire
face à d’éventuelles ruptures
d’approvisionnement à travers,
notamment, l’instauration d’un
droit de regard sur les accords
intergouvernementaux négociés par ses Etats membres
avec les pays tiers dans le
domaine de l’énergie.
“Après les crises d’approvisionnement en gaz de 2006 et
2009, au cours desquelles des
millions de personnes ont été
abandonnées à leur sort, nous
avons dit: “plus jamais ça”.
Cependant, les tests de résistance de 2014 ont montré que
nous sommes encore beaucoup trop vulnérables à des
ruptures majeures de l’approvisionnement en gaz.
Et les tensions politiques à
nos frontières nous rappellent
de façon cinglante que ce problème ne va pas disparaître
spontanément”, avait indiqué le
Commissaire en charge du climat et de l’énergie, Miguel Arias
Canete pour justifier la décision
de Bruxelles d’instaurer un
contrôle sur les contrats intergouvernementaux. Des données publiées au début de l’année 2016 par l’Office statistique
de l’UE (Eurostat) ont montré
que l’Union dépendait des
importations d’énergie pour un
peu plus de la moitié de sa
consommation en 2014.
tements, accusera manifestement
un retard par rapport aux dates
déjà avancées. De bons segments
du tracé n’ont par encore été entamés, alors que d’autres sont dans
les phases des fondations. La partie du tracé sur laquelle ont été
réalisés les premiers essais ne
sont pas encore achevés. Des
centaines d’ouvriers, de techniciens en tenue de travail sont à
pied d’œuvre quotidiennement et
à longueur de journée en dépit
des aléas du climat.
Le projet du tramway qui il y a à
peine quelques années n’était que
dans les esprits tout en soulevant
une polémique sur le choix du
tracé et l’opportunité de sa réalisation, devient aujourd’hui une réalité avec cette première rame qui a
circulé, sur 3,5km dans un essai
très concluant. Tous les désagréments des routes défoncées et les
tronçons coupés à la circulation
qui ont engendré des bouchons et
des goulots d’étranglements
seront oubliés à jamais, dans les
mois, à venir..Il y a lieu de noter
que les éléments de la protection
et ceux des services de police
étaient sur place, pour prévenir
contre tout éventuel incident et
assurer la sécurité. Notre wilaya a
besoin de prospecteurs, étranger,
pour de probables marchés et de
partenariat
K.B.
Développement local
Sidi Bel-Abbès avance
à pas de tortue
Par K.Benkhelouf
otre wilaya donne l’impression
d’avancer
dans son développement
économique à pas de tortue
qu’elle n’est pas, du tout
pressée de faire l’envol souhaité et dont on se vante,
pour un essor économique,
palpable résorbateur des crises d’emplois.
Pourquoi, alors que
la
chambres commerciales et
de l’industrie, celle de l’agriculture, celle de l’artisanat,
celle des produits halieutique et de la pèche, ne
bouge t elles pas ou très
peux et qu’elles présentent
dans leur expositions et circonstances de regroupement, les même artisans,
les même actions, démontrant de la sorte, des efforts
qui mettent en doute une
volonté d’élargir le champs
de leur éventail ? Pourquoi,
ne se concertent elles pas
entre elles, pour étudier et
développer des actions ?
Elles demeurent liées à des
programmes annuels
et
commémoratifs et une distribution de diplôme et matériel incontrôlés. Elles semblent végéter dans le présent et la simplicité, loin des
N
« chambres », qui apportent
et créent pour leur environnement immédiat et la
wilaya dont ils dépendent.
Quels seraient les raisons,
qui causent cette forme de
léthargie ? Ne leur seraient
elles pas possible,
en
accord avec la wilaya et leur
tutelle, d’inviter à chaque
reprise, des ambassadeurs
ou conseillers commerciaux
de pays étrangers, pour tenter d’obtenir des accords,
basées sur les échanges et
les partenariats, qui toucheraient plusieurs secteurs
porteurs, que notre wilaya
offrirait.
Pourquoi que l’autorité de
notre wilaya, ne se reposerait- elle pas sur le principe,
qui positionne géographiquement Sidi bel abbès,
comme carrefour, la rapprochant, à
plus de 7
wilayas dont certaines villes,
doté de port maritime et
aéroports donc apte à jouer
un rôle économique de premier plan. Sidi bel abbès,
forte, de par les grandes
superficies de sont territoire,
très souvent vierge et de son
réseau routier parfais, est
riche de
capacité pour
consolider des projets l’industrie
agroalimentaire,
industrielle
électronique,
mécanique, pharmaceutique
et autre. Des ambassadeurs, de pays, qui développe de hautes technologies dans plusieurs domaines, que l’on inviterait, à
intéresser à travers des visites de prospection, des
investisseurs. De leur proposer des partenariats en
matière d’agriculture du fait
que la capitale de la
Mekerra, pourrait redevenir,
un grenier de blé et d’autres
céréales et un pole de production dans l’agroalimentaire, qui s’ajouteraient aux
unités opérationnelles existantes, dont son « pole laitier », que d’autres wilayas
ont exploités. Les orienter
sur, le pole électronique,
qu’est notre wilaya, avec la
variété de produit dont l’
ISO 9001/2008 mondialement connu, qui en garanti
la qualité ; la mécanique etc
Et bien d’autres créneaux,
peuvent voire le jour, avec
les pays dont notre wilaya
aurait invité les représentants, dans la seule ambition d’élargir notre plateforme économique. Mais
Sidi bel abbès, devrait quelques peux, mettre de coté,
les éternels sujets qui se
11
répète à longueur d’année et
très lassant, dont certain par
passion et d’autres par nostalgie, qui s’agglutinent en
permanence et font oublier
les véritable préoccupations
que notre wilaya à très peux
solutionnée. Le taux de chômage ne fait qu’augmenter
chaque année, avec les
nouveaux diplômés de l’université et autres, qui fait
nourrir chez les citoyens,
l’espoir, à travers, les nombreux projets qui seraient
concrétisés dans les divers
secteurs, soient plus fortifiés
dans la diversité et puissent
de la sorte, élargir et consolider davantage, les réseaux
sectoriel, pour l’économie
de la wilaya, en tant que créneaux porteurs d’emploi,
dont nous manquons sérieusement. Il y a lieu de reconnaitre que ces dernières
années, dans le cadre de la
mise en œuvre, des mesures incitatives à l’investissement, le lancement d’un certain nombre de petits projets, sont appelés à terme, à
générer plus d’emplois, pour
les jeunes, mais en attendant solliciter des visites de
prospection de marchés et
d’investissement.
K.B.
Lundi 18 juillet 2016
Résultat du baccalauréat
à Ain-Temouchent
Le lycée Hadj Bouziane
se distingue des autres
établissements
Résultats de la réussite de l’examen au
Baccalauréat - Année Scolaire 2015/2016 :
le lycée « Hadj Bouziane Abdelkader
d’Oulhaça s’est illustré par un taux record
de 89,44%. Comme il a été dans notre précédente édition, sur un nombre global de
4686 inscrits à l’examen du baccalauréat
de l’enseignement secondaire de l’année
scolaire 2015-2016, répartis en 2781 filles
et 1950 garçons, un nombre de 4645 candidats dont 2766 filles et 1879 garçons se
sont présentés au niveau des centres
d’examen pour subir les épreuves de cet
examen scolaire. L’on relève e des résultats
communiqués à la presse, que sur le nombre de 4645 candidats et candidates ayant
présenté leur examen du baccalauréat,
2631 ont subi avec succès les épreuves de
l’examen, soit un taux de réussite de
56,64%. Le communiqué de la direction de
l’éducation mentionne également que sur
les 2631 candidats admis, l’on enregistre
1732 filles admises avec un taux de réussite de 62,62%, et 899 garçons avec un
taux de réussite de 47,84%. Le taux de
réussite des filles dépasse nettement celui
des garçons. En ce qui concerne le classement des lycées, l’on note celui « Hadj
Bouziane Abdelkader » d’Oulhaça (daira
d’Oulhaça) qui s’est illustrée par sa position
première à l’échelle de la wilaya d’AinTemouchent avec un taux de réussite de
89,44%, et qui est d’ailleurs le seul établissement d’enseignement secondaire qui a
obtenu le taux de réussite dépassant les
80%. Trois (03) lycées ont enregistré un
taux variant entre 70 % et 70,99%, cinq (05)
lycées avec un taux entre 60% et 60,99%,
cinq (O5) autres lycées avec un taux entre
50% et 50,99%, huit (08) lycées entre 4O%
et 4O,99% tandis que la position dernière
revient au lycée « Tafna « de Hassi-ElGhella (daira d’El-Amria) avec un taux de
44,23% .Il est également mentionné sur le
communiqué que dix (10) lycées ont
dépassé le taux de réussite de la wilaya qui
est 56,64% tandis que 12 lycées ont connu
un taux moins que celui de la wilaya, et 14
lycées avec un taux de réussite dépassant
celui national. La candidate Bouaza-Abid
Souad , relevant du lycée « Colonel
Amirouche » d’Ain-Kihal (daira d’Ain-Kihal)
s’est marquée par une note record de
18,35/20 , en baccalauréat de sciences
expérimentales, et prendre la première
(1ère) position à l’échelle de la wilaya d’AinTemouchent. Trois (03) élèves ont obtenu la
note dépassant 18/2O avec mention «
Excellent », soit un taux de OO ,11 %, cent
et sept (1O7) élèves avec la note variant
entre 16/20 et 17,99/2O avec la mention «
Très Bien » soit un taux de O4,O7%, trois
cent sept (307) élèves ont reçu la note
variant entre 14/2O et 15,99/2O avec la
mention « Bien » soit un taux de réussite de
11,67%, neuf cent quarante-cinq (945) élèves ont obtenu la note entre 12 /2O et
13,99/2O avec la mention « Assez Bien »
soit un taux de réussite de 35,92%. Le nombre global des candidats et des candidates
qui ont reçu leur examen avec mention est
1362 soit un taux de 51,77%. En ce qui
concerne, le classement des matières , l’on
relève que les mathématiques que sur un
nombre de 56 candidats et candidates présents aux épreuves de l’examen, 42 ont
subi avec succès leur examen, soit un taux
de réussite de 75,OO%, suivie de celle «
Techniques mathématiques (Génie civil) »,
marqué la réussite de 83 candidats et candidates sur 115 présents, soit un taux de
réussite de 72,17%,et celle « sciences
expérimentales « » qui enregistre l’admission aux épreuves de l’examen de 1O74
élèves sur un nombre total de 1690 élèves
soit un taux de réussite de 63,55%, alors
que la branche « Lettres et Philosophie «
enregistre l’admission de 475 candidats et
candidates sur un nombre total de 1031 ,
soit un taux de réussite de 46,O7% ,soit la
dernière position .
B.Abdelhak
Régions
Lundi 18 juillet 2016
Relizane
Les villageois de la
petite localité de
Souk El Had,
relevant de la daïra
d’Ain Tarik à une
centaine de
kilomètres au Sud
du chef-lieu de la
wilaya de Relizane,
se plaignent du
manque de transport
au niveau de leur
hameau.
C
D’ailleurs, lors de notre passage sur les lieux, seule une poignée de transporteurs ont eu le
« courage » d’afficher sur la
pancarte indiquant la destination, la desserte : Souk El HadAin Tarik. Interrogés à ce sujet,
bon nombre de transporteurs
ont souligné le fait que : « le
chemin est complètement
impraticable! Si les autorités
concernées avaient eu la présence d’esprit de goudronner la
route, on se ferait un plaisir de
Un programme chargé pour les enfants
M’sila
Souk El Had, une localité
désenclavée
e dernier est perché
sur les hauteurs, près
de 400 mètres d’altitude. Ainsi, et selon les divers
témoignages recueillis, les
transporteurs privés ne se donneraient pas la peine pour gravir les sentiers sinueux et
escarpés qui conduisent à cette
bourgade. De ce fait, la population est obligée de parcourir les
dizaines de kilomètres qui
séparent leur village à la station
de bus, située en contrebas.
Culture
transporter nos usagers. Mais
dans de pareilles conditions,
c’est un trajet périlleux ». Du
côté des villageois, on ne voit
pas les choses sous cet angle.
Mehdi, un quadragénaire habitant au dit village, note que : «
le prétexte du chemin cabossé
ne tient pas la route. C’est un
faux argument ! » a-t-il lâché.
Avant de poursuive en attestant
que : « les années précédentes,
il y avait un certain nombre de
transporteurs qui desservaient
notre bourg et la route était la
même. Selon moi, on n’est pas
rentable pour ces transporteurs
! Ils préfèrent nous laisser galérer au lieu de risquer d’égratigner leurs fourgons », déclarera-t-il. Quoi qu’il en soit et en
attendant d’hypothétiques dessertes pour leur hameau, les villageois de Souk El Had continuent à éprouver les pires difficultés à vaquer à leurs occupations.
A.L.
Mise
en exploitation
d’un forage
Briser l’ennui
Une quantité supplémentaire de 50 litres/seconde
en eau potable devant
conforter les 180 litres d’eau
distribués actuellement par
habitant sera mobilisée avec
la mise en exploitation d’un
nouveau forage au profit des
habitants de la ville de M’sila,
a-t-on appris samedi auprès
des services de la wilaya. Ce
nouveau forage, profond de
2000 mètres, a été réalisé au
chef lieu de wilaya par une
entreprise étrangère, a précisé la même source mettant
en exergue l’impact d’un tel
projet dans l’approvisionnement en eau potable (AEP)
de cette région. La quantité
supplémentaire en AEP
constitue, selon les services
de la wilaya, un apport visant
à atténuer un déficit en matière d’AEP et satisfaire la
demande de 220 000 habitants de cette ville en la
matière a-t-on noté.
Dans le cadre de la stratégie
de renforcement des ressources d’eau, la ville de
M’sila a bénéficié de plusieurs projets dont la réalisation d’un réservoir de 100 000
m3. Le projet des transferts
des eaux depuis le barrage
de Koudiat Acerdoune, dans
la wilaya de Bouira, vers la
ville de M’sila constitue également un projet phare
devant améliorer considérablement l’approvisionnement
en AEP, a-t-on estimé.
Selon un programme remis
à notre journal, les enfants
jeunes et moins jeunes
seront comblés pendant
ces vacances d’été: Ces
journées théâtrales pour
enfants qui se dérouleront
du 22 au 27 du mois en
cours seront abritées par la
maison de la culture et se
caractérisent par un riche
programme.
lacées sous le haut patronage
du ministère de la culture et
sous l’égide du wali de la wilaya
de Relizane, ces manifestations se sont
ouvertes par une production théâtrale
sous le thème “les aventures d’un jeune
P
Une trentaine
de jeunes
architectes
retenus
Appel à apporter des solutions innovantes
et durables
e ministre de l’Intérieur et des collectivités locales Noureddine
Bédoui a indiqué samedi à Ouargla que
les Walis et les Walis délégués étaient
appelés à apporter des solutions innovantes et durables.
Les Walis et walis délégués sont appelés à apporter des solutions innovantes,
durables et adaptées aux spécificités
du grand sud”, a affirmé le ministre qui
présidait la réunion régionale des Walis
du Sud qui a préconisé le recours aux
énergies renouvelables non seulement
pour l’approvisionnement domestique
des citoyens en électricité mais aussi
pour satisfaire les besoins de l’économie locale”. Il a mis en avant a cet
égard la nécessité d’oeuvrer en collaboration avec les université et instituts de
recherche spécialisés en la matière. Il
s’agit aussi selon le ministre d’orienter
les investissements publics dans le
domaine de l’hydraulique et des travaux
publics d’une manière stratégique qui
favorise le développement et leur urbanisation par la réalisation des réseaux
de voieries et le forage de puits.
Il a insisté sur la nécessité d’encoura-
ger l’exploitation économique des ressources minières souterraines et de
surface et de stimuler les investissements dans ce domaine.
Bédoui a exhorté les responsables
locaux à “oeuvrer en étroite collaboration avec les centres de recherches
spécialisés qui peuvent aider à apporter
et à mettre en oeuvre des solutions
innovantes. La réunion qui s’inscrit
dans le cadre des rencontres régionales avec les walis a regroupé au
siège de la wilaya de Ouargla les présidents des assemblées exécutives de
dix wilaya du Sud (Ouargla, Biskra, El
Oued, Illizi, Tamanrasset, Adrar, Bechar,
Tindouf, Ghardaïa, Laghouat) et les
walis délégués de ces collectivités
locales.
Les secrétaires généraux des ministères des Finances, des Ressources en
eau, de l’Environnement, de l’Energie,
des Travaux publics, des Transports, de
l’Agriculture et du développement rural,
de la Pêche, de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville, de l’Industrie et des
mines et du Commerce, ont également
pris part à la réunion.
4ème soirée du Festival de Timgad
Nadjwa karam régale le public
de l’antique Tamugadi
a Libanaise Najwa Karam a
régalé le public, dans la nuit
de vendredi à samedi à la quatrième soirée du Festival international de Timgad, avec un
cocktail de ses plus belles
chansons reprises en chœur
par une assistance nombreuse.
La chanteuse, surnommée le
soleil de la chanson libanaise, a
transporté le public du théâtre
de plein air, jouxtant le site
archéologique Tamugadi, dans
un voyage fascinant à travers
ses plus anciennes chansons
L
“Ma Bissmahlek”, “Ma fi noum”,
“Ana ma fiya hibel akther” et
“Khalini choufek bi layl”. La star
du pays du Cèdre a offeer, à
cette occasion, “Yekhreb baytek
habytek”, une des dernières
chansons, au public de Batna
qu’elle disait trouver “magnifique”.
Dans une parfaite communion, le public captivé par les
rythmes endiablés et les percussions de l’orchestre accompagnant la chanteuse, s’est
essayé, sur les travées du
théâtre, à la Dabka, cette danse
typique aux pays moyen-orientaux dans des moments de pur
bonheur.
Visiblement ravie par la
réaction du public, aussi émerveillé que “participatif”, Najwa
Karam a tenu à souligner les
liens particuliers qui l’unissent
au public algérien, exprimant
toute sa gratitude et son éternelle
reconnaissance
à
l’Algérie, le pays, a-t-elle déclaré, qu’il l’a accueillie ainsi que
son orchestre en 2006, en plein
10
guerre du Liban.
Avant son passage sur
scène, dans une conférence de
presse, la chanteuse Najwa
Karam a souligné qu’elle tenait
à participer à cette 38ème édition du Festival international de
Timgad, annonçant qu’elle était
prête à prendre part à tout travail artistique en mesure de
transmettre un message au
public arabe.
La soirée s’est poursuivie
jusqu’à une heure avancée de
la nuit avec la chanson algé-
rienne représentée par Saber
Houari, promu du programme
Super star arabe dans le style
rai, l’artiste Nouria et les
rythmes
kabyles
et
Nacereddine Houra dans un
cocktail de chansons chaouies.
La cinquième soirée de cette
38ème édition du Festival international de Timgad sera animée par une troupe chinoise,
aux côtés des artistes algériens, cheba Djamila, Djazouli,
Cheb Zinou et Yahia El
Khencheli.
curieux”, œuvre de la coopérative “Mina”
pour la production culturelle” d’Ain
Rahma. A son tour, la coopérative “El
Gouala Ericha “ pour le théâtre de
Relizane produira une pièce sous le titre
“ Le prix d’une colère” le troisième jour
de ces manifestations sera « heure de
joie” présentée par l’association “El
Chihab” venue de Annaba. L’avant dernière journée avant la clôture sera
consacrée à la troupe “El Chattirine”
d’Alger qui produira une pièce intitulée”
Les jeux de clown et culturels”. Le
théâtre régional de la ville de Relizane
clôturera ces manifestations avec une
production sous le titre” Mon école” A
noter que ces journées de la saison estivale pour enfants vont drainé une foule
nombreuse de petits accompagnés de
leurs parents qui seront venus rompre
avec un silence maussade qui règne
tout au long de l’année. Mr Berkia, directeur de la Maison de la culture rencontré
en marge de cette manifestation nous a
fait cette déclaration : “ Notre rôle
consiste essentielle- ment à faire distraire les enfants par des programmes
Stage sur les métiers
du bâti traditionnel
à Oran
Bedoui rencontre les walis du Sud
L
Lundi 18 juillet 2016
conçus spécialement pour eux notamment en cette période de vacances,
sinon ils seront usés par l’oisiveté qui les
rongera” et d’ajouter” Comme ça, les
ne trentaine de jeunes ont été
retenus pour participer à un
stage sur les métiers du bâti traditionnel, initié dans le cadre de l’école-chantier 2016 de l’association
“Santé Sidi El Houari” (SDH) du 16
au 29 juillet, a-t-on appris samedi
auprès du service de communication
de l’Association. Il s’agit d’un stage
pratique dans les métiers de restauration et de réhabilitation du bâti traditionnel, destiné aux étudiants en
architecture et génie civile, aux professionnels, aux artisans, apprentis
et autres passionnés du patrimoine
et de l’architecture. L’appel à participation a été lancé en juin dernier et a
récolté plus de 200 candidatures de
différentes régions du pays, a-t-on
U
enfants reprendront le chemin de l’école
avec un nouveau souffle pour le reste de
la scolarité.
A.L.
indiqué, ajoutant que la sélection a
été faite selon des critères liés aux
caractéristiques du stage. Cinq ateliers dans les métiers de la maçonnerie traditionnelle, de la menuiserie de
bâtiment, de la forge et ferronnerie
d’art, de la couture et habillage d’intérieur et de l’électricité sont au programme de cette école-chantier.
Des ateliers culturels (chant araboandalous, photographie, artisanat),
ainsi que des soirées, des balades
urbaines nocturnes, une chasse au
trésor et une projection-débat seront,
par ailleurs, proposés aux stagiaires.
“L’objectif de ce programme est de
favoriser la participation volontaire et
l’éducation à la citoyenneté”, a-t-on
souligné, notant que l’école-chantier,
agréée par l’Etat en 2011, répond
aux problèmes socio-économiques
des jeunes en situation de vulnérabilité, à travers l’insertion socio- professionnelle. L’école a formé, depuis sa
création en 1996, plus de 600 jeunes
à travers des chantiers de bénévolat
internationaux et des stages techniques encadrés par une équipe de
formateurs et d’animateurs expérimentés. L’association SDH, créée
en 1991 et domiciliée au site historique des “Bains turcs” situé au vieux
quartier de Sidi El Houari, a pour
objectif l’éducation à la citoyenneté,
la formation et l’insertion professionnelle des jeunes et la protection du
patrimoine architectural et culturel,
matériel et immatériel.
Sites archéologiques de Laghouat
Des repères en quête de valorisation
a wilaya de Laghouat renferme de
nombreux sites archéologiques et
historiques, constituant des repères
méritant davantage d’intérêt et de valorisation pour qu’ils puissent contribuer à la
promotion du tourisme dans la région.
Se dressant encore comme témoins du
passage d’anciennes civilisations, ainsi
que de leurs histoires et cultures, ces
monuments et sites archéologiques,
naturels et parfois des legs religieux,
représentent des atouts susceptibles de
donner une impulsion au secteur du tourisme s’ils trouvaient l’intérêt voulu de la
part des différentes parties.
Faisant partie des régions riches en
potentiel historiques et archéologique,
El-Ghicha, qui dispose pourtant de
grandes potentialités touristiques, alliant
dessins et gravures rupestres datant du
néolithique ainsi que de paysages naturels féeriques et d’autres vestiges très
anciens, suscite un engouement “timide”
de touristes, aussi bien nationaux
qu’étrangers.
Entre-autres dessins rupestres de
renommée mondiale disséminés à travers cette région, figure celle de “l’éléphante protégeant son éléphanteau”,
ayant servi à un moment donné de slogan de l’UNICEF.
Cependant, cette richesse archéologique fait face, malgré les efforts
louables menés par les pouvoirs publics
en matière de sécurisation des sites et
des touristes, à une situation difficile due
L
à plusieurs facteurs, dont les actes de
vandalisme et les opérations de restauration non spécialisées, susceptibles
d’altérer plusieurs pans de ce patrimoine
séculaire bien plus qu’elles ne les préservent.
Constituant l’écrin de cette richesse
patrimoniale, la région de “Er-Reha” (Le
moulin) s’est vue accorder une opération
de revêtement de 3 km de la route
reliant le site et la commune d’ElGhicha, en plus de la réalisation d’espaces verts.
La direction de l’Aménagement du
territoire, du Tourisme et de l’Artisanat a
aussi annoncé la programmation de la
seconde tranche de l’opération de
concrétisation de structures d’hébergement et d’un jardin.
Le cratère de Madna, un site en
quête de prise en charge
Le cratère météoritique de Madna,
situé dans la commune de Hassi Delaâ
(135 km Sud de Laghouat), suscite l’intérêt tant des touristes que des chercheurs, mus par le souci de percer son
secret. D’une profondeur de 200 mètres
et de 1.750 m de diamètre, ce phénomène naturel est, selon des études menées
en 1987 par une équipe universitaire de
Nice (France), le résultat de la chute
depuis près de trois millions d’années
d’une météorite. Il n’a été découvert que
durant les années 1950 par un chercheur français.
Des géologues et chercheurs avancent
que le cratère, d’une composition chimique spécifique, est l’un des quatre
plus anciens cratères du type existant
sur terre, dont le plus ressemblant est
celui qui s’est formé en Arizona (Etats
Unis).
Ces chercheurs appellent à la réalisation davantage d’explorations et
d’études sur ce cratère pour percer et
dévoiler ses secrets.
Le Ksar de Taouiala, référence
historique et site touristique
De forme rectangulaire occupant une
superficie de 255 m de longueur et de 94
m de largeur, le ksar de Taouiala (150
km Nord-ouest de Laghouat), datant de
l’ère des tribus de Béni-Rached, tout
comme la plupart des ksour de la région
des monts d’El-Ammour, a une historie
entourée de plusieurs légendes et
mythes perpétuées à ce jour. Ce site
ancien, construit magistralement selon
un cachet architectural adapté à la nature région, dispose de deux postes de
contrôle et de deux entrées principales
disposées sur ses flancs Est et Ouest.
Soucieuse de la protection de ces
richesses patrimoniales, la direction du
Tourisme et de l’Artisanat a procédé à la
réalisation d’une clôture du site et à la
mise en place d’une signalisation d’indication et d’orientation vers le site, sans
pour autant le restaurer. Pas loin de là,
il est loisible de profiter de vues panora-
15
miques de la nature verdoyante des
hauts plateaux et des plaines, avec des
cascades, joignant l’intérêt de l’histoire à
la beauté de la nature.
Des plans en perspective
attendent concrétisation
Plusieurs plans visant la valorisation
et la protection de ces sites ont été élaborés par les services concernés des
directions de la Culture et du Tourisme et
Artisanat. Ils portent, entre autres, sur le
lancement prochain, pour une enveloppe de 18 millions DA, d’une étude technique pour la protection de cinq ksour,
dont celui de Taouiala. Le secteur du
Tourisme et de l’Artisanat s’attèle aussi à
l’établissement d’un schéma d’aménagement des zones d’expansion touristique (ZET) à travers les communes
d’Aflou, Ain-Madhi et Laghouat, dans le
cadre de la promotion de l’investissement touristique. D’autres sites de grande importance archéologique et touristique, à l’instar du ksar de Tamda, dans
la commune de Gueltat Sidi Saad, et du
site de Kef El-Melh dans celle de
Tadjerouna, sont aussi en quête de valorisation, en plus des opportunités
offertes par le tourisme spirituel à travers
la zaouïa Tidjania qui nécessite, elle
aussi, que lui soit accordé davantage
d’intérêt.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Lundi 18 juillet 2016
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Réclamant l’amélioration de leur cadre de vie
AMICAL :
Large victoire du MC
Alger devant Gornik
Zabrze (7-0)
Les habitants de Takliât
sollicitent le wali de Bejaia
Le MC Alger a réalisé une large victoire devant le club de division 1 polonaise
de football, Gornik Zabrze, sur le score de
7-0 en match amical disputé samedi à
Wisla (Pologne).
Les buts du MCA ont été inscrits par
Nekkache (2 buts), Djemaouni, Seguer (2),
Zerdab et Mansouri.
Les camarades d'Abderrahmane Hachoud
qui se trouvent en stage en Pologne
depuis une semaine, ont perdu mardi dernier leur premier match amical devant la
formation de Karpaty Lviv (Div. 1 ukrainienne de football) par 1 à 0.
Les protégés de l'entraîneur Djamel
Menad livreront trois autres rencontres
amicales face à des formations polonaises
des deux premiers paliers, à savoir FK Stal
Mielec (D2), Rozwoj Katovice (D2) et GKS
Piast Gliwice (D1).
Vainqueur de la Coupe d'Algérie 20152016, le MCA prendra part à la prochaine
édition de la Coupe de la Confédération
africaine (CAF).
EGYPTE:
Hossam Hassan libéré
La légende du football égyptien
Hossam Hassan a été libéré après avoir
été placé en détention provisoire pendant
quatre jours pour l'agression d'un photographe, a annoncé samedi le parquet
égyptien.
Hossam Hassan, 49 ans, s'est acquitté
d'une amende de 500 livres égyptiennes
(environ 50 euros) et a été libéré de sa prison de Tora, au Caire, où il avait été placé
en début de semaine.
Il a également écopé de trois matchs de
suspension de la Fédération égyptienne
ainsi que d'une amende de 10 000 livres
égyptiennes (environ 1000 euros).
Hassan, ancien capitaine de la sélection
égyptienne aujourd'hui entraîneur du club
d'Al-Masry, avait été placé en détention
provisoire pour avoir détruit l'appareil d'un
photographe du ministère de l'Intérieur lors
d'échauffourées à l'issue du match de son
équipe face à Ghazl el-Mahalla (2-2).
Considéré comme l'un des meilleurs
joueurs de l'histoire des Pharaons,
Hossam Hassan (176 sélections, 69 buts)
est également connu pour son tempérament de feu.
L'ancien attaquant a porté les couleurs des
deux géants locaux, Al Alhy et Zamalek,
avec qui il a remporté 14 championnats
d'Egypte et deux Ligues des champions.
Avec la séleclection égyptienne, il a été
sacré trois fois champion d'Afrique (1986,
1998, 2006) et était titulaire indiscutable
lors de la seule et unique participation de
l'Egypte à la Coupe du monde, en Italie,
en 1990.
Angleterre:
RIYAD MAHREZ SUR LE POINT
DE QUITTER LEICESTER
POUR ARSENAL
international algérien,
Riyad Mahrez, est sur le
point de quitter son club
Leicester City pour rejoindre un autre
club anglais, Arsenal, a rapporté
samedi le quotidien britannique The
Guardian.
Riyad Mahrez, meilleur footballeur
de la Premier league 2015-2016 et
un des artisans du sacre de champion d'Angleterre de Leicester, aurait
rejeté une offre de son club et
exprimé le souhait de rejoindre une "
grande équipe ".
"L'international algérien souhaite
relever un nouveau défi. Il a
demandé à son agent de lui trouver
un nouveau club ", a écrit " The
Guardian ".
Selon des médias à Londres, le
joueur de l'équipe nationale algérienne est sur le point de rejoindre le
club anglais d'Arsenal.
L'
CHAMPIONNAT ARABE DE
BASKET (U18) :
La saison dernière, Riyad Mahrez,
lié à Leicester depuis janvier 2014
par un contrat jusqu'en 2019, a été
auteur de 17 buts et 11 passes décisives en 37 matches de championnat.
Leicester a déjà perdu son milieu de
terrain, N'golo Kanté qui vient de
rejoindre le club de Chelsea. Son
transfert a été négocié à 38 millions
d'euros.
Le Guardian rappelle que l'entraîneur de Leicester, Claudio Ranieiri, a
déclaré 24 heures plus tôt, que
Riyad Mahrez va rester à Leicester
avec lequel il est " heureux ", qu'il
n'était pas " le genre à dire, 'Coach,
je veux partir ' ", et que " le coup
sera dur " en cas de départ après
cet optimisme.
Il est également souligné que les
négociations pour un transfert de
Riyad Mahrez " étaient prévisibles "
après l'annonce, en mars dernier, de
son agent, Kamel Bengougam, qu'à
la fin de la saison son client ambitionnait de rejoindre un grand club
européen.
Il avait déclaré aux médias qu' " à
son âge et avec ses performances,
si l'occasion se présentait pour jouer
pour une grande équipe, on y refléchira ", estimant à 50% la possibilité
d'un départ de Leicester.
En mai dernier, le milieu de terrain
offensif de l'équipe nationale de football avait affirmé que rien n'avait
encore été décidé à propos de son
avenir avec son club de Leicester
City, ouvrant la porte à un éventuel
départ.
" Je suis en train de discuter avec
Leicester mais aussi avec d'autres
clubs qui veulent m'enrôler, mais
jusqu'à présent rien n'a encore été
décidé ", avait-il indiqué à l'APS.
Derbies algérois au 5-Juillet :
Le Liban bat l'Algérie
(78-68) et va en finale
La sélection libanaise de basket-ball
des moins de 18 ans (U-18) s'est qualifiée
pour la finale du championnat arabe des
nations de la catégorie (garçons) en battant l'Algérie (78-68), mi-temps (35-25) en
demi-finale disputée samedi à Alexandrie
(Egypte).
Les Libanais affronteront demain dimanche, le vainqueur de l'autre demi-finale qui
se déroule en ce moment entre l'Egypte
(pays organisateur) et la Tunisie.
Le " Cinq " algérien, rappelle-t-on, a terminé le tour préliminaire avec un bilan
positif de 3 victoires et 2 défaites. Les
Algériens se sont imposés face à la Libye
(84-51), l'Egypte (59-56 a.p.) et l'Irak (6258), et se sont inclinés devant la Tunisie
(52-68) et le Liban (62-77).
Lundi 18 juillet 2016
Quotidien national d’information
La LFP réitère ses exigences
a Ligue de football professionnel (LFP) a réitéré ses conditions pour le
déroulement des derbies
algérois de la Ligue 1
Mobilis de football au stade
5-Juillet d'Alger durant la
saison 2016-2017, dont le
coup d'envoi sera donné le
vendredi 19 août.
Le président de la LFP,
Mahfoud Kerbadj a indiqué
que la désignation des matches dans l'enceinte olympique, y compris ceux du MC
Alger, était tributaire de
l'apurement des créances
que détient la LFP sur
l'Office du complexe olympi-
L
que (OCO) MohamedBoudiaf, indique la Ligue
sur son site.
Lors de la réunion du
bureau fédéral, tenue le 21
juin dernier, le président de
la LFP était monté au créneau pour annoncer que les
derbies de la capitale, habituellement domiciliés au
stade 5-Juillet, seraient
délocalisés à d'autres stades si la direction de l'OCO
ne s'acquittait pas des
recettes des clubs et de son
instance aussi.
" Les dettes de la LFP
envers le complexe
Mohamed-Boudiaf ne se
16
limitent pas à sa quote-part
des recettes des matchs
programmés au stade 5Juillet lors de l'exercice
passé, mais elles remontent
aussi à plusieurs saisons
auparavant. Nous avons
même engagé des procédures judiciaires à l'encontre
de l'ancienne direction de
l'OCO ", a indiqué Kerbadj
dans une déclaration à
l'APS.
Pratiquement toutes les
rencontres entre les équipes algéroises de la Ligue 1
s'étaient déroulées la saison passée au stade 5Juillet sur décision de la
LFP.
Le stade, fermé pendant
près de deux années pour
des travaux de réhabilitation, avait été remis en service en septembre 2015.
Réuni jeudi dernier sous la
présidence de Mahfoud
Kerbadj, le conseil d'administration de la LFP a
décidé en outre de programmer les derbies de
Blida au stade Tchaker.
Les derbies de la wilaya de
Blida concernent les équipes de l'USM Blida, du RC
Arbaâ et du WA Boufarik,
dans le cadre de la Ligue 2.
es habitants du
quartier
Takliât
Talemast, sise sur
les hauteurs du grand
quartier Ihaddaden au
chef-lieu de la wilaya de
Bejaïa ne cessent de réclamer l’intervention des autorités locale en vue d’améliorer un tant soit peu leur
cadre de vie estimés déplorable. En effet, dans une
correspondance adressée
au wali de Bejaïa. Les
rédacteurs de la demande
évoquent plusieurs projets
non encore finalisés. Il
L
s’agit entre autres du projet
d’aménagement du quartier, pourtant approuvé en
2009 et dont les travaux
ont été confiés a l’entreprise Aboud en 2014, et
qui n’a pas tarder à plier
bagages après deux jours
de travail seulement .Idem
pour le projet d’assainissement inscrit en 2009 et
entamé en 2014 par l’entreprise Seklab qui, affirme
le document, travail à raison d’une journée par
mois. Ce qui a causé un
retard énorme à ce projet
aussi indispensable pour
les résidents .Une autre
opération non des moindre
qui a subi le même sort,
selon la demande des
habitants.Il s’agit d’une
déviation d’une conduite
“dim 500” dont les travaux
ont été pris en charge par
l’APC au coût d’une enveloppe de 800 millions de
centimes, selon une fiche
technique
établie
par
l’ADE, néanmoins malgré
deux tentatives pour lancer
le chantier, rien n’a été réalisé à ce jour. Par ailleurs,
les habitants dudit quartier
ont demandé dans leur
missive
l’aménagement
des deux Oueds qui traversent leur quartier, en l’occurrence celui qui mène
vers
le
cimetière
Boucherba et l’autre vers le
virage, outre la réalisation
d’un pont au niveau du
branchement des Oueds,
d’une route donnant accès
direct au virage ainsi que la
réalisation d’une école et
d’une unité de soins au
niveau de leur cité.
M.Haddad
Relizane
Des habitants
d’El Intissar
interpellent le wali
Malgré les différents appels incessants
des habitants mitoyens d’un lycée, un collège et une école primaire, envers les élus
locaux qui se sont succédé à la mairie,
aucune suite favorable n’a eu lieu. Il s’agit en
effet de la route reliant la cité populaire « El
Intissar » vers la déviation du poids lourd sur
une distance de 2 km connaît un trafic jamais
égalé, notamment depuis sa réfection. Cette
route fraîchement tapissée en béton bitumé,
longe cette importante agglomération dont la
majorité des habitations sont implantées tout
le long, séparées seulement par un fossé
sans trottoirs ni aucune autre mesure de
sécurité. La plupart de ces maisons donnent
directement sur cette route et pour certaines,
le bitume de la chaussée constitue le pas de
leurs portes. Aussi, il n’est pas rare d’y voir
un enfant en bas âge échapper à la surveillance de ses parents et ramper à même la
chaussée ou titubant, tenant à peine debout.
Plusieurs accidents ont eu lieu dans cette
cité. De ce fait, la nécessité de l’aménagement de ralentisseurs sur cette route est pour
les moins urgentes vues le danger qui guette
quotidiennement les habitants .cette cité est
aussi dépourvue de ralentisseurs. Ici aussi le
danger d’accident plane à des degrés très
importants, depuis son revêtement il y a
moins de 2 années. Plusieurs accidents de la
circulation ont survenu sur ce chemin faisant
de nombreuses victimes, mais les autorités
locales continuent de faire la sourde oreille
quant à sa sécurisation, par l’implantation
des dos-d’âne. Une opération qui ne
demande pourtant pas de grosses sommes
d’argent. Les habitants de la dite cité susmentionnée lancent un appel au premier responsable de la wilaya pour la mise des ralentisseurs, surtout que les risques d’accidents
s’accentuent. Signalons que cette route se
trouve à côté d’elle, trois établissement scolaires à savoir une école, un Cem et un lycée,
où beaucoup de chérubins empruntent la dite
route.
A. Lotfi
Tout en enregistrant 243000 estivants
La côte de Béjaia compte 6 noyades en quelques jours
e rush sans précédant qu’a connu la
wilaya de Bejaia depuis l’ouverture
de la saison estivale n’est pas sans
enregistré des incidents ici et là à travers
les différentes plages du littoral de la
wilaya. En effet, selon les services de la
protection civile de cette dernière, pas
moins de six personnes ont trouvé la
mort par noyade au niveau des différentes plages de Bejaia. Parmi les victimes
se trouve un Zimbabwéen et trois personnes originaires des wilayas de Souk
Ahras, de Sétif et de Bourj Bou Arreridj.
Les s secouristes de la protection civile
ont repêché le 26 juin dernier le corps
L
d’un ressortissant Zimbabwéen âgé de
23 ans, étudiant dans la wilaya de
Constantine. La victime a rendu l’âme
après une veine tentative de réanimation
par les agents de la protection civile au
niveau de la plage surveillée de
Boulimat, indique le commandant Soufi,
chargé de communication de la protection civile de Bejaia, ajoutant que la
seconde victime dénommé H.Djahid,
âgé de 24 ans est originaire de la commune de Tazmalt, a été retrouvé le 27
juin, après deux jours de recherches
engagées par les secours sur la plage
non surveillé de Tizouyar élevant de la
commune de Béni Ksila, au littoral Ouest
de la wilaya.
Au début de ce mois de juillet, les secouristes ont repêché un jeune homme originaire de la wilaya de Souk Ahras,
Tandis qu’un autre âgé de 33 ans natif
de la wilaya de Borj Bou Arreridj a trouvé
la mort par noyade dans la piscine dun
complexe touristique dans la commune
de Tichy, relève encore la même source.
Par ailleurs, sur les 34 plages autorisées
à la baignade, les agents de la protection civile déployés sur place ont sauvé
d’une mort certaine 37 estivants à la
faveur de pas moins de 179 interven-
tions. Il convient de rappeler qu’au courant du moi de mai écoulé, les plongeurs
de la protection civile ont repêché deux
personnes dont l’un d’eux âgé de 18 ans
et originaire de la région de Ain Le K’bira
dans la wilaya de Setif, qui d’étais noyé
à la plage de Baccara dans la localité de
Tichy.
A signaler au final que la wilaya de
bejaia a connu un engouement sans
précédant pour cette saison estivale
d’autant plus lorsqu’on sait que la wilaya
a enregistré quelque 243 000 estivants
rien que le mois de juin dernier.
M.Haddad
Rassuré par la visite de la délégation officielle
Les habitants d’Adekar insistent sur le concret
e personnel de l’EPSP
revient à de beaux sentiments finalement les assurances et les solutions proposées
par la délégation du ministère
de la Santé à l’établissement
public de santé de proximité
(EPSP) de la daïra d’Adekar, à
une cinquantaine de kilomètres
au Nord-ouest de la capitale
des Hammadides, ont trouvé
un écho favorable chez les travailleurs de cette structure
santé, qui sont entrés en grève
de cinq jours jusqu’à jeudi dernier. En effet, selon une source
concordante, les travailleurs
dudit établissement ont décidé
L
de geler leur action de protestation après une rencontre
avec une délégation du ministère de la tutelle, dépêchée sur
les lieux afin de trouver une
solution à la crise qui a secoué
dernièrement cet établissement de santé. Une crise, nous
dit-on, engendrée par la non
perception des différentes
indemnités suspendues depuis
le 4ème trimestre de l’année
précédente. Il s’agit bien
entendu des primes de performance, de rendement et de
contagion, ainsi que des
indemnités de garde, d’un côté
et d’un autre, les représentants
syndicaux de la structure de
Santé publique de proximité de
la région d’Adekar ont déploré
le non payement des salaires
des nouvelles recrues depuis
bientôt huit mois. Pour sa part,
la direction de la Santé publique de Bejaïa avait expliqué,
nous informe-t-on, au personnel que la suppression de ces
primes est due à un déficit budgétaire, chose qui se contredit
de plein fouet avec les déclarations de la délégation du ministère de la Santé qui a tenu a
rassurer les travailleurs de
l’EPSP d’Adekar que le budget
accordé au secteur sanitaire
9
de la wilaya de Bejaïa est en
mesure de couvrir leurs salaires et indemnités, expliquant
dans la foulée que la situation
de crise que vit cette structure
sanitaire est générée par une
mauvaise répartition du budget
de la direction de la Santé de
la wilaya (DSP).
Les membres de la dite délégation ministérielle ont tenu a
rassurer en revanche les travailleurs que la réparation de
l’enveloppe financière du secteur de la Santé dans la wilaya
de Bejaïa sera revue DNS les
prochains jours aux fins de
récupérer le surplus d’argent
versé au profit de certains établissements de santé au détriments d’autres et pouvoir l’injecter à ces derniers qui s’estiment lésés, précise la même
source.
La dite délégation ministérielle
a en outre envisagé d’autres
solutions pour mettre un terme
à cette crise qui n’a que trop
durée, à travers un puisement
du budget spécial de la tutelle,
destiné au traitement des cas
d’urgence, ou d’attendre carrément le budget supplémentaire, prévu au mois d’octobre
prochaine.
M.Haddad
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Quotidien national d’information
Pour le Ramadan 2016, l’APC de Kalaa a bénéficié d’un
quota de 255 couffins offerts par la DAS au profit des démunis de cette municipalité. Ce quota est «largement insuffisant» pour répondre au nombre de nécessiteux inscrits au
bureau de l’action sociale de Relizane, a indiqué M.
Hamadouche, président à ladite mairie. Ce responsable dira
que le nombre d’inscrits a atteint les 1200 personnes et que
la liste demeure toujours ouverte. Donc, pour venir au chevet de cette frange de démunis, les élus locaux ont fait
recours au budget communal. Plus de 30 millions de centimes ont été dégagés par l’APC de kalaa pour l’acquisition
de 120 couffins d’une valeur de 3 000 Da chacun afin de
satisfaire toutes les demandes d’aide. A cela, s’ajoute quelque 450 couffins offerts par des bienfaiteurs de la région qui
ont répondu favorablement à l’appel lancé par les autorités
locales. «L’APC tient à exprimer toute sa reconnaissance
envers les bienfaiteurs de la région qui ont fait preuve de
générosité», a indiqué M. Hamadouche. A noter que ces
couffins sont essentiellement composés de produits de première nécessité, tels que la semoule, le sucre, l’huile, le
café, le concentré de tomate et des légumes sec. Dans ce
même sillage, ladite APC, en collaboration avec des bienfaiteurs de la région, compte organiser au cours de ce mois
une opération de circoncision en faveur d’enfants issus de
familles démunies. Les inscriptions sont ouvertes au niveau
des services de l’APC.
Lotfi
Trafic de la drogue à Relizane
Trois dealers derrière les
barreaux
Nous venons d’apprendre du chargé de la cellule de
communication près de la sureté de wilaya de Relizane, le
procureur de la république près le tribunal d’Oued R’hiou a
ordonné de mettre derrière les barreaux trois individus sous
les chefs d’inculpation « détention et commercialisation de
kif ».En effet, les éléments de la police judiciaire de la sûreté
de Mazouna, la capitale de la Dahra ont réussi, au cours
d’un contrôle de routine, l’arrestation d’un jeune de 32 ans
en possession de 7 g de résine de cannabis répartis en
morceau et prêt à l’écoulement. Dans le même contexte, les
éléments de la même brigade de la sûreté de Oued R’hiou,
la deuxième importante agglomération de la wilaya, ont
appréhendé deux individus en possession de la même
quantité de kif traité. Les policiers ont réussi leur coup suite
à une information parvenue à leur service et dénonçant le
comportement des deux mis en cause, ajoute notre source
d’information.
Lotfi
Relizane
Les habitants du chef-lieu
deviennent noctambules
Si les rues, les lieux et places publics sont déserts
durant toute la journée, les Relizanais, contrairement aux
autres mois de l’année, ont osé ou sont résignés à changer
d’habitude en renversant les rôles et les rythmes. Depuis le
début du mois de ramadhan, une grande partie de la vie
sociale des Relizanais se déroule la nuit. Pratiquement,
rien ne se fait durant les longues journées de ce mois de
juin. Les citoyens ont limité leurs mouvements au strict minimum et préfèrent tout laisser pour l’après-f ’tour. Durant la
journée, les habitants ne s’aventurent à l’extérieur que pour
faire leurs emplettes, souvent à la va- vite. Une besogne
considérée comme «corvée» par bien des habitants, obligés
de sortir pour subvenir aux besoins du «f’tour tant attendu».
«N’étaient les besoins de la marmite, je ne mettrais pas un
pied dehors» dira, catégorique, un jeune employé d’une
administration publique, qui se prélasse dans un interminable congé qui durera jusqu’à la fin du mois de ramadhan.
«La chaleur et la soif m’empêchent de circuler ou de faire
des efforts durant la journée», ajoute notre interlocuteur,
révélant avoir tout abandonné et reporté pour l’après-mois
de jeûne. Outre le marché et l’épicier du coin, endroits relativement fréquentés, les citoyens ne sortent également de
chez eux que pour régler leurs affaires dans les différentes
administrations. Et là encore, l’affluence a beaucoup diminué. «Hormis les premiers jours de ramadhan où l’on a
accueilli une foule impatiente et importante, la pression ces
derniers jours a beaucoup baissé» souligne un préposé au
guichet, dans une commune. Depuis le début du ramadhan,
des citoyens mènent une véritable vie de noctambules. A la
nuit tombée, les localités et villes du pays fourmillent de
monde. Certains ne dorment qu’à l’aurore, soit plus d’une
heure après le s’hour, et ce, afin de pouvoir dormir jusqu’à
une heure tardive de la journée. Tout compte fait, les
citoyens profitent à merveille de ces nuits animées et trouvent beaucoup de plaisir dans ce nouvel ordre, où les deux
sexes flânent, tard la nuit, sans crainte ni arrière-pensée.
Lotfi
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
Tiaret
Brésil :
Des boucheries qui
mettent en danger la vie
des consommateurs
Pelé sort une chanson
célébrant les JO-2016 de Rio
Solidarité à Relizane
L’APC au chevet des familles
nécessiteuses
Lundi 18 juillet 2016
e problème a été exposé
plusieurs fois sur les
pages de la presse écrite.
Cependant, un certain genre de
bouchers ne baisse pas les bras
pour s’adonner, d’une manière
négligente, à ce genre de commerce de la boucherie. En effet,
les étals d’un grand nombre de
bouchers activant sur le territoire
de la wilaya de exposent la
viande à l’air libre où les ruptures
de chaines de froid peuvent
constituer un danger pouvant
affecter la santé des consommateurs.
Ces bouchers, notamment ceux
des grands centres urbains de
Tiaret, Mahdia, Sougueur, KsarChellala…ont pour habitude d’accrocher des moutons entiers à
l’entrée de leur boutique, une
sorte de publicité dangereuse. La
qualité de la marchandise et l’expérience de ces bouchers plaident évidemment en faveur de la
renommée de ces commerces qui
ont aujourd’hui une importante
clientèle dont des restaurants et
autres établissements publics.
Mais le risque de dégradation de
ce produit périssable est présent.
Il est plus grave en été d’où la
nécessité du respect de la chaîne
de froid. Selon nos sources, les
services du commerce ont pourtant rappelé, à maintes reprises,
l’interdiction de la présentation de
la viande à l’air libre, et ont
demandé l’adhésion des bouchers pour préserver l’activité,
tout en veillant au respect des
règles de santé publique.
Pourtant, la sécurité alimentaire
est une exigence d’intérêt général
BOXE-(WBC):
C
qui appelle à la vigilance et la
réactivité. Si les professionnels de
ce commerce faisaient preuve
d’un plus d’exigence envers leurs
propres produits, le contrôle sanitaire en serait grandement facilité.
En même temps, si les consommateurs étaient plus regardant
sur ce qu’ils consomment, les
bouchers ne feraient sans doute
pas preuve d’autant de laisser
aller. Par ailleurs, le plus grand
danger réside également dans la
non traçabilité de la viande provenant de l’abattage clandestin ou
de quelques abattoirs désuets.
Ceci équivaut à un danger imminent car s’il arrivait une intoxication suite à une consommation du
produit, il serait impossible de
remonter la chaine jusqu’à l’éle-
veur. De plus, il convient de
signaler que la viande est parfois
produite dans des conditions
inappropriées, distribuée par des
moyens de transports inadaptés
et vendue dans des conditionsd’hygiène
intolérables
notamment au niveau des souks
hebdomadaires de la wilaya.
Devant cet état de fait et pour
répondre aux normes en matière
de sécurité alimentaire, les pouvoirs publics doivent renforcer
leur contrôle et surtout procéder à
une stratégie à long terme basée
sur la sensibilisation du consommateur qui lui n’adhère que temporairement à ces campagnes
qu’il qualifie de passagères.
S.M.
Canicule
Trois enfants noyés à Frenda
près
la
localité
de
Takhemaret, c’est au tour
des habitants de la ville de
Frenda d’être ébranlés par la
série noire des noyades qui
frappe ces zones notamment en
cet été caniculaire.
Ce nouveau drame venu endeuiller plusieurs familles a ôté la vie à
03 enfants de 10, 12 et 15 ans
sont morts noyés, ce mercredi,
dans une retenue d’eau à « oued
El Taht » à 2 km, au sud de
Frenda, dans la wilaya de Tiaret,
selon des sources hospitalière.
A
Les premières informations
recueilles rapportent que les 3
victimes dont une fille de 12 ans
et son frère de 15 ans ont voulu
faire trempette pour échapper aux
températures caniculaires qui
sévissent, depuis plusieurs jours,
sur la région, avant de périr
noyées.
Leurs corps ont été repêchés par
les plongeurs et déposés à l’hôpital « Ibn Sina » de Frenda. Une
enquête a été ouverte par la
Gendarmerie nationale. Pour
rappel ,il s’agit du deuxième
drame du genre en une semaine,
puisque 2 autres personnes , un
homme de 34 ans et son neveu
de 12 ans, ont péri dans les
mêmes circonstances le 08 du
mois courant dans la localité de
Takhemaret à quelque 50 km de
Frenda. Enfin , il convient de
noter que ces tragédies se répètent chaque été en ces zones
semi-rurales où les infrastructures
d’accueil et loisirs, les piscines
notamment, sont insuffisantes ou
totalement absentes.
S.M.
Accident de travail à sidi Abderrahmane
Un agriculteur de 68 ans
succombe à ses blessures
ersonne n’ignore combien
les ouvriers et autres artisans Algériens sont négligents
quand il s’agit de l’application
des règles élémentaires de sécurité : port de gants, port de casque, délimitation des zones de
travail…Malheureusement, le
drame n’avertit pas. A cet effet,
et dans des conditions préci-
P
8
tées, un agriculteur âgé de 68
ans a été mortellement blessé
par les effets de l’éclatement du
pneu d’une remorque. La victime
de son vivant voulait réparer la
roue de la remorque d’un tracteur agricole dans la région de
Sidi Abderrahmane a été grièvement blessé à la tête par l’éclatement d’un pneu. Évacué sur
l’hôpital, il rendit l’âme suite à sa
grave blessure. Les services
compétents en la matière ont
entamé une enquête pour déterminer les circonstances et les
causes exactes de ce banal
mais malheureux accident
ayant provoqué la mort d’un
homme.
S.M
e Brésilien Pelé, légende du
football mondial, a sorti vendredi soir une chanson sur les
sites de téléchargement pour célébrer
les Jeux olympiques de Rio (5-21
août), les premiers organisés en
Amérique du Sud.
Il avait annoncé plus tôt dans la
semaine sur les réseaux sociaux,
avec une photo où on le voit souriant
devant un micro et le poing droit levé:
" J'ai écrit et enregistré une chanson
appelée 'Esperança' (espoir). J'ai
hâte de la partager avec vous le 15
L
juillet! " Les paroles de cette chanson
rythmée, où le Roi Pelé est accompagné par un chœur d'enfants, évoquent essentiellement " la fête brésilienne " qui " va rendre le monde heureux, avec joie et émotion ".
Pelé (75 ans), qui s'était marié pour
la troisième fois le week-end dernier,
avait déjà fait plusieurs incursions
dans la musique depuis les années
1960. En 2006, il avait même sorti un
album (" Pelé Ginga "), avec la participation notamment de Gilberto Gil.
Auteur de 1281 buts en 1363 mat-
ches (77 en 91 sélections avec
l'équipe du Brésil), Edson Arantes do
Nascimento, dit Pelé, est le seul
joueur de l'histoire du foot à avoir
remporté trois fois la Coupe du
monde (1958, 1962, 1970) et est
considéré comme l'un des meilleurs
joueurs de tous les temps.
Il a été nommé parmi les meilleurs
athlètes du XXe siècle par le Comité
international olympique (CIO) en
1999 et a été désigné footballeur du
XXe siècle un an plus tard par la
Fifa.w
Championnats d'Afrique de lutte (cadets) :
Les Algériens dominent les débats
a sélection algérienne
des cadets (lutte libre),
avec dix médailles (5 or et
5 de bronze), a dominé la
deuxième journée des
championnats d'Afrique de
lutte, disputée samedi à la
salle omnisports TaharBelakhdar de Chéraga
(Alger).
Les Algériens se sont illustrés de fort belle manière
en remportant cinq médailles d'or, devant de redoutables lutteurs égyptiens qui
ont raflé neuf médailles (4
or, 3 argent et 2 de
bronze), alors que les Sud-
L
africains ont terminé la
compétition avec 13
médailles (1 or, 6 argent et
6 de bronze).
Les médailles d'or algériennes ont été l'£uvre
d'Abderraouf Benamara
(42 Kg), Mohamed Ali
Amine (46 Kg), Lyes
Boukhors (58 Kg), Taha
Habib Merikhi
(63 Kg) et Ishak Boukhors
(69 Kg). "Nous avons
assisté à des finales dont
le niveau a été relevé dans
certaines catégories,
notamment dans la catégorie des 63 Kg ou l'Algérien
Lundi 18 juillet 2016
Taha Habib Merikhi a été
sacré devant l'Egyptien
Mostapha Ali Fawzi", a
déclaré à l'APS Aoune
Fayçal, membre du staff
technique des sélections
algériennes cadets et
juniors. Pour ce technicien,
la concurrence était très
rude de la part des
Egyptiens et Sud-africains
qui ont montré une certaine
expérience dans ce genre
de compétitions. La troisième et dernière journée
de dimanche verra l'entrée
en lice des lutteurs juniors
dans les trois styles (lutte
libre, gréco-romaine et
féminine). Lors de cette
compétition organisée dans
les trois styles (grécoromaine, libre et féminine),
dix pays dont l'Algérie
prennent part à ces joutes
africaines. L'Algérie est
représentée par 55 athlètes
(24 cadets, 12 cadettes et
19 juniors dont six filles).
Le rendez-vous d'Alger
regroupe plus de 180 athlètes (garçons et filles) représentant l'Algérie, Egypte,
Maroc, Tunisie, Afrique du
Sud, Côte d'Ivoire, Tchad,
Kenya, Maurice et Burundi
Wilder conserve
son titre
Le boxeur Américain Deontay Wilder a
conservé son titre WBC des poids lourds en
s'imposant devant son compatriote Chris
Arreola par abandon après la 8e reprise,
samedi à Birmingham (Alabama, sud-est des
Etats-Unis).
Wilder est toujours invaincu en 37 combats
et a signé sa 36e victoire avant la limite.
Celui qui est surnommé le "Bronze Bomber"
était nettement supérieur à son adversaire,
qu'il a envoyé une première fois au tapis lors
de 4e reprise.
Il l'a ensuite durement touché au visage en
fin du 7e round, puis a repris son travail de
sappe dans la reprise suivante, avant que le
camp d'Arreola ne jette l'éponge à l'issue du
8e round.
Wilder remettait en jeu pour la quatrième fois
son titre conquis en janvier 2015 face au
Canadien Bermane Stiverne.
Il devait initialement affronter en mai
Alexander Povetkin, mais le combat a été
annulé après un contrôle antidopage positif
au meldonium du Russe.
Arreola a concédé sa cinquième défaite pour
36 victoires, dont 31 avant la limite, et un
nul. Il tentait à 35 ans pour la troisième fois
de décrocher le titre WBC des lourds et s'est
incliné pour la troisième fois, comme en
2009 contre l'Ukrainien Vitali Klitschko (arrêt
de l'arbitre à la 10e reprise), et en 2014
contre le Canadien Bermane Stiverne (K.-O
technique à la 6e reprise).
LIGUE MONDIALE
DE VOLLEY:
Le Brésil bat la France
et rejoint la Serbie
en finale
Le Brésil s'est imposé devant la France,
tenante du titre, (25-16, 23-25, 28-26, 33-31)
samedi à Cracovie, et rencontrera la Serbie
en finale de la Ligue mondiale de volley
messieurs dimanche, à trois semaines des
jeux Olympiques de Rio.
Les Serbes s'étaient imposés en début de
soirée après un tie-break face à l'Italie (2325, 25-21, 25-23, 18-25, 15-11).
La défaite face au Brésil est un coup d'arrêt
pour des Français en pleine ascension
depuis 2015 et leur victoire en Ligue mondiale contre les Serbes, suivie d'un premier
titre européen face à la Slovénie.
Mais ils avaient en face d'eux une pointure
du volley mondial, le Brésil, pays le plus titré
en Ligue mondiale (9 victoires) et vice-champion du monde 2014, galvanisé par la préparation de "ses" Jeux à Rio, où il retrouvera
d'ailleurs la France dès la phase de groupes.
Les volleyeurs brésiliens ont remporté le
match avec autorité en sauvant des troisième et quatrième sets mal embarqués.
La finale Brésil-Serbie aura lieu à Cracovie.
La France affrontera l'Italie pour la troisième
place à 15h30 GMT.
Championnat Open d'athlétisme:
Les athlètes du GS Pétroliers dominent la compé
es athlètes du GS
Pétroliers ont dominé les
épreuves du championnat
national Open d'athlétisme
Tayeb-Meghazzi, clôturées
samedi au complexe olympique Mohamed-Boudiaf (Alger),
en décrochant un total de 28
médailles (13 or, 6 argent, 9
bronze). Les Pétroliers qui se
sont adjugés 13 titres sur les
40 en jeu, devancent au classement général l'AS Sûreté
Nationale avec 10 médailles (5
or, 3 argent, 2 bronze), et
l'ACSB Constantine avec 4
médailles d'or.
La 3e et dernière journée de
compétition, disputée samedi,
L
a été marquée par le sprinteur
Sofiane Bouheda (GS
Pétroliers) qui a battu le record
d'Algérie du 200 m avec un
chrono de 20.53, améliorant de
10 centièmes l'ancien record
détenu par Malik Elouahla
(20.62) depuis 2004.
" Je pense que c'était la meilleure course de la saison sur
200 m. J'ai tout donné pour
réaliser cette performance et
battre un record vieux de 12
ans. C'est le travail de toute
une saison qui porte enfin ses
fruits, et cela grâce au soutien
de mon coach et de mes supporteurs qui sont venus nombreux aujourd'hui ", a déclaré
Bouheda à l'APS.
Marquée par des conditions climatiques difficiles avec de fortes rafales de vent, la dernière
journée de compétition a également donné lieu à une belle
confrontation sur 400 m haies
entre Abdelmalik Lahoulou (GS
Pétroliers) et Miloud Rahmani
(CSTOA El Oued), où les deux
qualifiés pour les Jeux
Olympiques 2016 à Rio, se
sont départagés la victoire à la
photo finish. Deuxième durant
toute la course, Lahoulou a
réussi à revenir sur Rahmani
dans les derniers 50 m de la
course, en plaçant une accélération digne d'un sprinteur, qui
17
lui a permis de passer devant
sur la ligne d'arrivée. Au final
les deux coureurs sont descendus sous la barre des 50
secondes, avec des chronos
de 49.89 pour Lahoulou et
49.92 pour Rahmani.
" Malgré des conditions de
course très difficiles avec un
vent de face qui nous a beaucoup gêné, je suis très satisfait
du chrono réalisé sachant que
c'est la 7e fois cette saison que
je descends sous la barre des
50 secondes. C'est de bonne
augure à quelques jours des
JO-2016 où j'espère atteindre
la finale " , a indiqué Lahoulou.
Les autres athlètes algériens
tition
qualifiés aux Jeux Olympiques
se sont également distingués
lors de cette dernière journée
de compétition, avec notamment Kenza Dahmani qui s'est
imposée sur 5 000 m dames
réalisant un chrono de 16
:25.73 et Larbi Bouraada qui a
remporté les concours de saut
à la perche (4.90 m) et le javelot (60.30 m).
L'édition de 2016 de l'Open a
aussi vu le retour de Zahra
Bouras sur 800 m qui s'est
imposée avec un temps de (2
:14.84), et l'infatigable Baya
Rahouli qui a encore une fois
dominé le concours du triple
saut avec un saut à 12.86 m.
Actualité
En dépit des milliards engloutis pour leur entretien
Stratégie pour désengorger
les routes terrestres
Les routes algériennes
en pleine… déroute
La ligne maritime
Alger-Cherchell
opérationnelle
Par Samia .A
La ligne de transport maritime de
voyageurs reliant Alger - Cherchell,
via Tipaza vient d'être inauguré.
Cette bonne initiative entre dans le
cadre du programme d'été de l'entreprise nationale de transport maritime
de voyageurs (ENTMV) qui durera
jusqu'au 30 septembre. En marge
de l'inauguration de cette nouvelle
navette qui est en elle même, une
bonne initiative puisque elle permet
de désengorger les routes à grande
circulation des embouteillages surtout à l'approche de la saison estivale , le vice-président directeur
général de l'entreprise, Lahcène
Younes, a laissé entendre que cette
ligne maritime est désormais opérationnelle et que les voyageurs pourront utiliser cette la navette dès vendredi à 8h30mn à partir de la pêcherie (port d'Alger).Tandis que le retour
de Cherchell est à 11h30 et à 17h30.
Quant aux tarifs, le voyage AlgerCherchell coûte 800 DA, celui
d'Alger-Tipaza est à 500 DA, alors
que Tipaza-Cherchell coûte 300 DA.
Selon le responsable, les prix subventionnés par l'Etat sont raisonnables par rapport aux coûts de l'investissement. Le but étant de promouvoir le tourisme interne et fournir des
prestations de qualité aux voyageurs, a-t-il indiqué. L'orateur a fait
savoir que les familles, les enfants,
et les personnes aux besoins spécifiques de moins de 12 ans bénéficieront d'une réduction qui atteigne
50%, ceci pour encourager le tourisme maritime. Le Ferry italien
"Captain Morgan" d'une capacité de
330 places affrétée par l'ENTMV
assure deux navettes par semaine
de juillet au 30 septembre, selon le
programme. Le lancement de la
ligne maritime Alger-Cherchell s'inscrit dans le cadre de la stratégie
visant à désengorger les routes à
grande circulation durant la saison
estivale, a précisé M. Lahcène
Younes. Deux bateaux affrétés d'une
capacité de 350 places chacun
seront réservés à cet effet, a-t-il souligné. Cette initiative intervient selon
le même responsable à la
demande des voyageurs croissante
de visiter littoral algérien. Pour
encourager le tourisme maritime,
l'entreprise nationale de transport
maritime prévoit d'élargir et promouvoir ce secteur en renforçant
ces lignes vers de nouvelles destinations à l'instar de Jijel -Alger via
Azeffoun et Béjaia en attendant son
extension vers Oran (Ain el Tork)
outre la ligne Skikda-Annaba à l'horizon 2017. Le bateau "Capitain
Morgan" dispose de toutes les commodités (Cafeteria, salle climatisée
et la connexion Wifi). Pour sa part ,
Salhi Ayachi , directeur des transport
de la wilaya de Tipaza a mis l'accent
sur l'importance majeure de ce genre
d'initiative et surtout qui est très
bénéfique pour cette wilaya touristique, à ce propos , il a indiqué : "
L'ouverture de la ligne est un acquis
majeur pour la wilaya de Tipasa qui
constitue un pôle touristique par
excellence et permettra d'alléger la
pression sur la RN 11.Il est prévu
l'extension de la ligne au port de
Gouraya situé à 50 km de Tipasa" .
La ligne maritime Alger - cherchell
est une bonne action d'un côté pour
les amoureux du tourisme qui pourront apprécier le littoral algérien
dans toute sa splendeur et de l'autre
elle va désengorger les routes à
grand trafic.
S.A
Lundi 18 juillet 2016
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Magazine
Lundi 18 juillet 2016
Quotidien national d’information
CUISINE
Page animée par Cylia Tassadit
Soins beauté
Comment faire disparaître
les taches brunes ?
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Gratin de pain de mie
au poulet
es taches peuvent se présenter de diverses manières :
grains de beauté, taches de
rousseur ou encore taches de vieillesse. Voici des solutions envisageables face à l'apparition des taches
sur la peau, des recettes maison et
des traitements de médecine naturelle.
L
Le jus de citron : un décolorant
naturel contre les taches brunes
état des routes reste chaotique. Crevasses, nids de poules et chaussées défectueuses résument ces maux. Pourtant l'Etat
a injecté des milliards pour leur entretien.
S'il faut prendre les chemins communaux ou routes nationales dans la périphérie algéroise, cela prendre un risque
de circuler. Et partout, c'est la même
situation pour des routes qui une fois
bitumées donnent l'allure de routes neuves et inaltérables. Sauf que l'apparition
de crevasses et nids de poules en plain
milieu de la chaussée peuvent causer la
consternation et la déception. En effet,
l'Algérie qui dispose d'un vaste réseau
routier de 112.000 km ne peut omettre
de ces réalisations que 60% de réseau
reste encore défaillant. Des anomalies
et malfaçons sont relevées périodiquement dans des endroits épars à telle
enseigne que la conduite dans ces routes devient dangereuse et provoquent
malheureusement des accidents mortels. On relève même la dangerosité de
L'
certaines cités mal éclairées de nuit
avec des chaussées bombées et parfois
des travaux mal achevés qui obligent
les automobilistes à faire des détours ou
de créer des embouteillages interminables. Dans un note de conjoncture du
ministère des travaux publics, les coûts
d'entretiens est de 20 milliards de DA
alors que pour retaper tout le réseau
routier, des sommes faramineuses ont
été injectées. Les résultats démontrent
parfois le contraire de l'objectif attendu
qui est d'étendre ce réseau jusqu'à
142.000 km à terme. Mais la déception
se constate dans la façon de goudronner les chaussées avec des couches
superposées de bitume qui ne mettent
pas longtemps à se dégrader. Comment
explique que sous d'autres cieux, les
routes bien que vielles de plusieurs
décennies n'ont pas eu la moindre ride
? Les spécialistes en ouvrage d'art mettent d'abord la qualité des matériaux utilisés et les techniques récentes de bitumage qui peuvent garantir un asphalte
de longue durée. Et l'entretien cyclique
pourra ainsi corriger les défaillances si
elles viennent d'apparaître.
Où en est-on en Algérie de tout cela ?
La réalité fait que les entreprises fort
nombreuses d'ailleurs dans le secteur
font fi de certaines règles de réalisation
des routes. Sans dire que ce sont les
routes nationales et communales qui
payent le prix de ces négligences. Le
ministre des transports et des travaux
publics a déjà signalé que des sanctions
allaient pleuvoir bientôt sur les entreprises coupables de ces défaillances. Le
laboratoire de contrôle des travaux
publics est le seul organisme actuel qui
valide les résultats de la qualité et la
solidité des routes. Et de là il est recommandé que toute réalisation doit se faire
selon des normes standard. Pour le respect de la qualité, le ministre
Boudjemaâ Talai promet de sévir dans
ses prochaines tournées d'inspection
dans les différentes wilayas. Espérons
que des correctifs soient apportés d'ici
là.
Farid Larbaoui
Le citron a de multiples propriétés
bienfaisantes pour la peau : il éclaircit les taches de pigmentation, il soigne l'acné et donne à notre peau
une luminosité particulière. Tout
d'abord, pressez un citron pour en
extraire le jus. Ensuite, prenez un
petit morceau de coton et imbibez-le
d'un peu de jus. Frottez la tache
avec le coton imprégné de jus de
citron pendant quelques minutes.
Vous pouvez aussi répéter cette
opération en utilisant le zeste du
citron pour traiter les taches. Frottez
pendant cinq minutes. L'acide citrique du citron va contribuer à exfolier
la peau et les cellules mortes se
détacheront, ce qui permettra d'unifier les deux teints de peau.
N'appliquez pas ce traitement avant
de vous exposer au soleil.
L'oignon et son efficacité contre
les taches de vieillesse
Si votre peau présente une réaction
au jus de citron, appliquez du jus
d'oignon frais. Coupez une rondelle
d'oignon et frottez-la sur les taches
durant cinq minutes. Répétez ce
procédé tous les jours. Il s'agit d'une
méthode très efficace, particulièrement lorsque l'on veut faire disparaître des taches de vieillesse.
Banane-citron : un mélange efficace
pour unifier le teint
Par Amirouche el Hadi
e camion fou qui, jeudi
dernirer, avait foncé
aveuglément sur la foule réunie pour le feu d'artifice du 14
juillet à la Promenade des
Anglais à Nice, faisant plus
de 84 morts, repose dans
toute son acuité, l'innocence
des victimes qui en sont,
désormais, à payer pour la
culpabilité de leurs responsables. La France officielle n'arrête pas, en effet, de faire
subir à sa nation et à ses
citoyens les terribles retours
de manivelle de sa politique
au Moyen Orient et notamment en Syrie. Les dividendes politiques que compte
recevoir cette France, de
plus en plus déshabillée par
ses responsables et de plus
en plus délestée de ses
beaux atouts de " nation des
droits de l'homme et des
libertés ", vont-ils compenser
L
toutes ces pertes humaines
et tout ce sang qui n'arrête
pas de couler depuis que
Sarkozy a engagé la Douce
France sur des sentiers
hasardeux ? L'ardoise est
réellement lourde aux yeux
de tous les observateurs !
De surcroît, cette France qui
suit aveuglément les traces
des néoconservateurs américains, à tel point que l'on
avait qualifié Sarkozy de
caniche des Yankees, dispose-t-elle de moyens
sérieux pour proteger ses
arrières ?
On ne saurait l'attester tellement l'Etat semble fragile et
désarmé devant les frappes
de simples gamins qui se
disent affiliés à Daesh sans
que cela ne soit réellement
démontré. Cette France file,
depuis la décision de
Sarkozy de farfouiller criminellement dans les affaires
libyéennes, et désormais
6
syriennes, un véritable mauvais coton qui ne la met pas
à l'abri d'autres coups, plus
terribles encore.
Ceci d'autant que les jeunes
qui servent de détonateurs
aux mortelles intentions de
Daesh proviennent tous des
banlieues de l'Hexagone.
Des banlieues qui, du fait de
leur abandon par l'Etat et de
leur transformation en ghettos à cause des nationalités
qui y vivent, s'avèrent être de
grands viviers où se développent tous les avatars de la
vie en collectivité.
Ces jeunes, pour la plupart
maghrébins et africains, se
sentent si abandonnés et si
méprisés qu'ils se croient en
droit de reserver la réponse
du berger à la bergère qui
l'aurait éconduit.
Et dans les cas de la France,
et ceci depuis les attentats
contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo et les tue-
ries qui s'en étaient suivies,
ce sont des réponses très
lourdes à porter pour une
nation qui ne sait plus quoi
faire pour se proteger.
Pourtant et aux yeux des
analystes politiques les plus
objectifs, la France dispose
de sérieuses issues pour se
sortir de la mélasse de
Daesh en évitant à sa population ces terribles attentats
et ces assassinats gratuits. Il
lui suffit de retirer ses billes
du jeu malsain que conduisent les Etats-Unis pour
modeler la carte géopolitique
et stratégiuqe au Moyen
Orient.
Pour le moement, les décideurs français qui donnet
l'impression d'avoir un fil à la
patte ne paraissent pas très
disposés à suivre les voies
de la raison. Ce qui augure
du pire pour la Douce
France….
AEH
La banane constitue un apport calorique nécessaire et l'éviter serait se
priver de ses avantages pour la
peau et pour le système digestif.
Voilà une méthode simple et efficace
: il vous faut une banane et le jus
d'un ou de deux citrons. Pelez la
banane et coupez-la en rondelles ;
écrasez-les jusqu'à l'obtention d'une
purée. Puis mélangez cette purée
avec le jus de citron. Appliquez ce
mélange une fois par jour sur les
taches. Cette recette vous sera très
utile pour unifier le teint de votre
peau !
Ces traitements contre
les taches brunes seront-ils
vraiment efficaces ?
Il est important de se rappeler que
les résultats obtenus par l'action de
ces traitements naturels dépendront
en grande partie de votre constance
et de votre détermination lors de
l'application. De même, vous devez
vous assurer de toujours utiliser des
produits frais et d'éviter une exposition solaire trop fréquente.
Attention !
Appliquez ces traitements seulement le soir (ou dans un lieu où ne
pénètrent pas les rayons du soleil).
L'exposition solaire peut empirer
l'état de vos taches, car comme
nous l'avons dit, ces traitements ont
pour objectif d'unifier les variations
de teint qui peuvent exister, et d'autre part, votre peau serait excessivement sensibilisée. Soyez très disciplinée et vos taches se résorberont
!sss
Préparation :
Façonner des croquettes avec la kefta de
poulet et les faire griller dans une poêle huilée.
Mélanger la sauce béchamel avec le fromage
cheddar râpé. Ôter la croûte des tranches de
pain de mie. Beurrer un moule à gratin et
placer une couche de tranches de pain de mie,
napper-les avec la sauce béchamel, disposer
au dessus les rondelles de tomates ensuite
ajouter les kefta de poulet, couvrir le tout avec
une autre couche de pains de mie et napper
avec la sauce béchamel. Parsemer avec le
fromage râpé. Faire cuire dans un four
préchauffé à 180°C jusqu'à ce qu'ils soient
dorés.
Cake au yaourt
Conseils pratiques
Nettoyer les verres en cristal
Conséquence de la politique française en Syrie
Les innocents paient désormais
pour les décideurs
Ingrédients
Des tranches de pain de mie
300 g de kefta de poulet épicé
2 tomates coupées en fines rondelles
Un bol de sauce béchamel
100 g de fromage cheddar râpé
Fromage rouge râpé
ettoyer vase, figurine,
coupe ou n'importe
quel objet en verre ou en
cristal. Le nettoyage d'un
objet en verre n'est pas
forcément évident. Et bien
entendu il y a des trucs de
nettoyage à connaitre.
Des techniques de nettoyage pour redonner de
l'éclat à vos beaux objets
en verre. Nettoyage d'un
objet en verre
Ne lavez jamais une
coupe, un vase ou une
figurine en verre ou en
cristal au lave-vaisselle
surtout s'il est d'une certaine valeur. Les produits
pour lave-vaisselle ne leur
conviennent ni au verre ni
au cristal et risquent de les
ternir. Lavez l'objet en
verre à la main, à l'aide
d'une brosse souple.
Rincez bien, et séchez
aussitôt. Nettoyer le verre
ou le cristal encrassé. Si
l'objet en verre est
encrassé ajoutez à l'eau
de lavage quelques gouttes de vinaigre blanc.
- Ou frottez l'objet en verre
N
avec une éponge imbibée
de jus de citron saupoudrée de gros sels.
- Ou encore nettoyez l'objet en le frottant avec un
linge saupoudré de marc
de café
- Ou frottez taches et marques à l'aide d'une éponge
imprégnée d'un peu de
pierre d'argile
Enlever traces de calcaire
Remplissez un verre et
cristal de vinaigre blanc
pur ou dilué dans un peu
d'eau. Si les taches sont
résistantes nettoyez-les
avec une solution composée par moitié d'huile
(pour la salade) et d'un
peu de vinaigre blanc.
Eraflures sur le verre
Si les rayures sur le verre
ne sont pas trop importantes, on peut les atténuer
en passant méticuleusement avec des gestes circulaires un linge roulé en
tampon imprégné de dentifrice.
Redonner de l'éclat à l'objet en verre ou cristal
Frottez le verre ou le cris-
tal avec une pomme de
terre coupée en deux. Si
cela ne suffit pas, n'hésitez pas à faire tremper
pendant quelques jours
votre cristal dans une bas-
sine remplie d'eau et
d'épluchures de pomme
de terre. Ou nettoyez le
verre et le cristal à l'aide
d'un chiffon imbibé d'alcool ménager.
Ingrédients
5 œufs
1verre et demi à thé de sucre en poudre
5 verres à thé de farine
1 yaourt vanille
1 verre à thé d'huile
3 sachets de levure pâtissière
Zeste de citron râpé
Garniture
Un peu de noix de coco râpé
Un peu de chocolat vermicelle
Préparation :
Mettre le sucre et les œufs dans un saladier,
mélanger bien pour que la préparation
blanchisse, ajouter l'huile mélanger bien
jusqu'à ce qu'il soit crémeux, incorporer la
levure, la farine tamisée peu à peu travailler
bien pour obtenir un mélange homogène.
Verser le mélange dans un moule beurrée.
Faire cuire 25 à 30 minutes dans un four
préchauffé à 190°C. Laisser refroidir avant de
démouler. Décorer avec la noix de coco râpé et
le chocolat vermicelle.
19
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Lundi 18 juillet 2016
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 545
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Sudoku N ° 545
Quotidien national d’information
L'Algérie face au choc pétrolier
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Le FMI rassure
Mots croisés N° 545
Algérie dispose de marges lui permettant de
mener une transition économique "en douceur" mais elle doit
accélérer sa diversification économique à travers des réformes, ont
indiqué de hauts responsables du
FMI dans un entretien accordé à
l'APS.
"L'Algérie fait face à un choc de
grande ampleur avec la dégringolade des prix du pétrole depuis
deux ans, et qui est probablement
appelée à durer. Mais quand ce
choc est arrivé, le pays n'était pas
démuni", souligne le chef de division du département Moyen-Orient
et Asie centrale du FMI, M. JeanFrançois Dauphin. M. Dauphin fait
partie de la délégation du FMI, qui
compte également le directeur
adjoint de ce même département,
M. Adnan Mazarei, en visite à Alger
pour mettre à jour les données économiques de l'Algérie et discuter
des diverses questions dont notamment les moyens d'améliorer les
capacités techniques des institutions financières du pays. Pour M.
Dauphin, la résilience de l'Algérie
résulte "des politiques menées
auparavant qui ont permis au pays
de cumuler des marges de manoeuvre importantes sous forme notamment de réserves de change,
d'épargne budgétaire et aussi du
remboursement anticipé de sa dette
extérieure". Ces marges de
manoeuvre permettent ainsi à
l'Algérie de faire une transition "en
douceur" face à ce choc extérieur,
affirme-t-il en observant que la
croissance économique "a relativement résisté jusqu'à maintenant".
En revanche, il considère que ce
choc pétrolier a eu un effet "assez
rapide et fort" sur les finances publiques et sur les comptes extérieurs
qui se sont dégradés d'une manière
"assez significative". En conséquence, il avance que le défi actuel
de l'Algérie est de voir "comment
profiter des marges qui restent pour,
à la fois, restaurer les équilibres
macro-économiques et revisiter son
modèle de croissance afin de
réduire sa dépendance du secteur
énergétique et de la dépense publique". "Il faut passer à une croissance plus diversifiée et tirée
davantage par le secteur privé",
estime le représentant du FMI pour
lequel "plus l'Algérie accélère la
mise en oeuvre des réformes
nécessaires pour changer son
modèle économique, mieux elle fera
L'
Horizontalement
1 - Grande bienveillance
2 - Chaleureux - Pied-de-veau
3 - Tenue - Evaluera
4 - Petit ennui - Grande liane - Cri de désapprobation
5 - Mettre en quarantaine - Devint audacieux
6 - Mammifère aquatique - Douleur
7 - Sa tenue est trés légère - Discipline sévère
8 - Charge de dirigeable - Sommes dans l'embarras
9 - Sommet dans le genre - Coincé
10- Unités de mesure d'énergie
Verticalement
A - Fille moyenâgeuse
B - Capable de rayonner
C - A refaire - Frère d'Electre
D - Parure de papillon - Camelote
E - Gros mot de bébé - Victoire d'Empire - Petit platine
F - Scanné
G - Diriger - Logement de pierres
H - Etre en évidence
I - Exceptionnels - One man show
J - Série de lustres - Fin de prière
K - Terrain de courses - Napperon
L - Parsemé d'ornements - Rites d'antan
SOLUTIONS
Mots croisés N° 544
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 544
20
SOLUTIONS
Sudoku N ° 544
face à cette situation". Pour réaliser
cet objectif et encourager le secteur
privé, M. Dauphin suggère l'engagement de réformes structurelles sur
différents fronts: Améliorer le climat
des affaires, simplifier les procédures administratives, faciliter l'acte
d'investir, de créer et de gérer une
entreprise et accéder aux financements notamment pour les PME. Il
s'agit également, poursuit-il, d'améliorer la gouvernance des entreprises et les conditions de concurrence, de s'ouvrir plus sur l'investissement étranger et de développer
un système d'éducation et de formation professionnelle qui répond
aux besoins des entreprises. "Il est
donc important, pour l'Algérie, de
lancer le plus tôt possible ces réformes et d'encourager le secteur
privé", résume-t-il.
Pour sa part, M. Mazarei relève que
la situation du choc pétrolier à
laquelle l'Algérie fait face ne lui est
pas spécifique mais concerne également les autres pays pétroliers,
notamment ceux de la région. Il
soutient que si tous ces pays doivent réduire leur dépendance des
hydrocarbures et restructurer leurs
économies, chacun d'eux doit,
cependant, adopter sa propre stratégie en fonction de ses moyens et
de sa situation. Pour le cas de
l'Algérie, ce haut responsable au
sein de l'institution de Bretton
Woods affirme que le pays pourra
surmonter cette difficile conjoncture
internationale grâce non seulement
à ses "atouts" mais aussi "à la
volonté des autorités nationales
pour diversifier l'économie". "Durant
mon séjour, j'ai rencontré plusieurs
responsables algériens, en particulier le gouverneur de la Banque
centrale et le ministre des Finances
(...). Les autorités prennent (la
situation économique) au sérieux",
note M. Mazarei en affirmant la disponibilité du FMI à soutenir l'Algérie
dans sa démarche de transition
économique. "L'Algérie n'a pas
besoin d'argent. Nous sommes ici
pour offrir l'assistance et les
conseils d'ordre technique et économique du FMI" pour réaliser cette
diversification, avance le même responsable. Dans ce sens, M.
Mazarei affirme que même si
l'Algérie peut bénéficier des expériences du FMI dans d'autres pays,
mais ''c'est aux autorités algériennes, qui connaissent mieux leur
pays, d'établir une stratégie appropriée". Questionné sur les disposi-
tifs mis en place récemment pour
drainer davantage l'épargne nationale, M. Dauphin salue cette
démarche de l'Etat visant à diversifier ses sources de financement en
se tournant notamment vers le marché financier afin de sortir de la
dépendance du budget public:
"Cette orientation est la bonne",
répond M. Dauphin à l'APS.
Interrogés également sur les subventions, les deux responsables du
FMI saluent la démarche de
l'Algérie qui vise un meilleur ciblage
des subventions à travers les mesures prises dans la Loi de finance
2016 en augmentant les prix d'électricité et du gaz mais en fonction du
niveau de consommation. "Cette
démarche est effectivement la
bonne puisque les prix ont été augmentés pour les tranches (de
consommation) supérieures sans
toucher celles les plus basses. Ce
qui permet de protéger les populations vulnérables et qui consomment moins d'énergie", soutient M.
Dauphin. Selon ce représentant qui
s'appuie sur une étude réalisée
récemment par le FMI, les subventions énergétiques en Algérie sont
mal réparties: 20% de la population
la plus riche en bénéficient six fois
plus que les 20% de la population
la plus pauvre. D'où la nécessité,
selon lui, de redistribuer ces transferts dans le sens inverse à même
de permettre à l'Algérie d'économiser des sommes importantes qu'elle
pourra investir dans le développement économique et social. "Cette
réforme est nécessaire non seulement du point de vue budgétaire
mais aussi du point de vue d'équité
sociale", propose-t-il. De son côté,
M. Mazarei, qui observe que la
réforme des subventions est en
cours dans plusieurs autres pays de
la région, explique que la vision du
FMI est justement de réviser les
politiques de subvention d'une
manière progressive et non brutale
afin de protéger les couches défavorables. En Algérie, certaines subventions sont "problématiques",
estime-t-il en citant en particulier les
subventions énergétiques lesquelles, selon lui, profitent davantage
aux riches qu'aux pauvres. Par
contre, ajoute-t-il, le Fonds appuie
le fait que l'Algérie préserve les
subventions nécessaires à la protection des populations pauvres,
notamment celles relatives à l'alimentation et à la santé.
R.N.
5
Lundi 18 juillet 2016
Salon du Hadj et de la Omra
Une première en Algérie
Par Samia Acher
Excellente nouvelle pour les pèlerins algériens, désormais ils peuvent exprimer directement leurs besoins et leurs inquiétudes grâce à
la première édition du salon Hadj et Omra qui a
ouvert ses portes hier jusqu'au 23 juillet, au
palais des expositions Pins maritimes (Safex), au
pavillon Saoura. Cet événement, qui est premier
du genre en Algérie a été inauguré hier par le
ministre des affaires religieuses et Wakfs
Mohamed Aissa et dédié exclusivement aux
hadjis. Ces derniers pourront ainsi avoir un plus
grand choix que par le passé pour opter pour
les meilleures offres que plusieurs agences
devront présenter lors de ce Salon dans un climat de concurrence loyale et saine. En effet
auparavant, les candidats à un hadj ou à une
Omra dépensaient beaucoup de temps, d'argent
et d'efforts pour organiser leurs voyages,
aujourd'hui, avec ce salon un choix et des possibilités uniques s'offrent à eux. Ce salon organisé sous le thème "Organisation du Hadj et de
la Omra face aux défis de la qualité" a pour
objectif d'apporter un sursaut de la qualité dans
l'organisation du Hadj et de la Omra . Le salon
ambitionne de relever le défi de la qualité que
notre pays peine encore à atteindre en dépit des
efforts déployés. Des milliers de visiteurs de
futurs pèlerins ne manqueront sûrement pas ce
rendez -vous incontournable. 70% des participants représentent des agences de voyage et de
tourisme, soit une cinquantaine. Il s'agit, dans ce
Salon, d'engager des discussions autour de l'organisation des séjours et encadrement des pèlerins entre les différents partenaires, à savoir les
agences de voyage, les transporteurs, les hôteliers, les mourchidine, assureurs et banques,
structures ayant en charge la santé et la sécurité
du pèlerin, entre autres, dans le but de trouver
des solutions pour améliorer la qualité de service,
allant de l'inscription à l'hébergement, au transport et enfin aux modalités de déplacement. Cet
espace incontournable permet aussi aux futurs
pèlerins de se rapprocher des différentes agences de voyage pour choisir le produit qui leur
convient le plus, en matière de qualité et de prix.
Les informer aussi sur les rites religieux sur les
Lieux saint. L' Office National du Pèlerinage et de
la Omra prévoit un programme de visites spécifiques du Salon pour plusieurs wilayas du pays
sous l'égide des Directions des Affaires
Religieuses et des Waqfs au niveau local.
Saison éstivale
12 cas de noyade
enregistrés
Dans un communiqué de la protection civile ,
il est indiqué que plusieurs accidents de la circulation ont été enregistrés durant la période entre
le 14 juillet et hier dont 14 accidents ayant causé
10 personnes décédées sur les lieux d'accidents
et 41 autres blessées, traitées sur place puis évacuées vers les structures hospitalières par les
éléments de la protection civile. Le bilan le plus
lourd à été enregistré au niveau de la wilaya de
Boumerdes avec 02 personnes décédées, suite
a deux accidents de la circulation. Par ailleurs, 12
personnes sont décédées noyées dont 11 personnes en mer et 01 personne au niveau des
réserves d'eau. La même source a détaillé, dans
la wilaya de Jijel 02 personnes décédées noyées
dans les plages autorisée à la baignade, à
Mostaganem 02 personnes autres noyés dans
les plages interdites à la baignade (zone
rocheuse).
Dans la wilaya de Chlef 02 victimes dans les
mêmes circonstances ont été enregistrées, la
première personne noyé en mer zone interdite à
la baignade, la deuxième personne dans un barrage au lieu dit sidi yakoub. A Annaba 01 personne a trouvé la mort suite à une noyade en
mer interdite à la baignade. La wilaya de Bejaia
a connu un cas de noyade. Concernant le dispositif de la protection civile pour la lutte contre les
incendies de forêts, maquis, et les feux de
récolte, ou les secours de la protection civile ont
procédé a l'extinction de 12 incendies de foret et
maquis , 11 incendies de récolte enregistrés
durant la même période, ayant causé des pertes
estimés à 27 Ha de forêts, 19.5 HA maquis , 14
Ha d'orge ainsi, que 12270 bottes de foin, 550
arbres fruitiers détruite par les flammes.
S.A
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Abdelmalek Bouchafa,
Premier secrétaire
national du FFS :
" Nous vivons dans
un pays sans projet
commun "
Le premier secrétaire national du
FFS, Abdelmalek Bochafa, qui s'exprimait depuis Tizi Ouzou à l'ouverture des travaux du conseil de la
fédération de la même wilaya, a soutenu que l'Algérie traverse une crise
multidimensionnelle des plus graves
car "nous vivons dans un pays sans
projet commun, sans vision concertée et sans volonté politique nationale forte de trouver des solutions à
cette même crise ".
La rencontre qui s'est tenu dans la
petite salle de la maison de la culture
Mouloud Mammeri, devant les parlementaires, les sénateurs, les membres de l'APW et membres du conseil
fédéral du FFS de la wilaya de TiziOuzou.
Le SN a fait un très large tour d'horizon de la situation économique,
sociale et politique du pays et des
activités du parti tant à l'échelle nationale que locale. A ce sujet, il dira : "
La fédération de Tizi-Ouzou est forte
dans ses positions et actions multiples, dans la préservation des principes et idéaux du parti à suivre par
toutes les autres régions". Pour le
1er S N du parti FFS, " la construction démocratique dans ce pays est
inévitable et nous n'avons pas le droit
de dévier les orientations du parti et
les idéaux du feu Hocine Aït Ahmed"
et de tirer à boulets rouges sur le
tenants du pouvoir : "c'est un régime
qui n'a aucun souci pour la construction démocratique, l'alternance du
pouvoir n'est pas dans sa feuille de
route" et de tacler le parlement qu'il
qualifie " de parlement préfabriqué,
dans sa majorité". Le 1er SN donne
des instructions à la Fédération de
Tizi-Ouzou quant à la très bonne
préparation des deux évènements
importants attendus à savoir : le 20
Août (journée du moudjahid) et le 29
Septembre (création du FFS) : "
Nous voulons que ces deux évènements réussissent !". Les journaliste
sont invités à quitter la salle pour la
poursuite des travaux en entamant la
2ème partie celle relative à la situation organique du parti.
R.D.
e secrétaire général du
Rassemblement national
démocratique
(RND), Ahmed Ouyahia, a
appelé à Oran, les étudiants
algériens à contribuer à la
relance des réformes prônées
et menées par l'Etat dans
divers domaines.
Mettant en garde contre les
dangers qui planent autour de
l'Algérie suite aux changements survenus dans le
monde sur les plans politique,
économique et sécuritaire,
Ouyahia a exhorté les jeunes,
notamment, à se mobiliser
pour protéger les acquis de la
stabilité et à œuvrer dans le
sens de la valorisation et de la
promotion des acquis de la
paix et de la sécurité, ainsi qu'à
tirer les leçons des événements que connaît le monde
musulman.
" Notre attachement à notre
histoire, empreinte d'héroïsme,
L
pétences pour contribuer à
l'explication de ces réformes et
leur nécessité pour relever les
défis actuels et futurs de la
nation. Cette contribution "
importante " des étudiants, a-til estimé, est susceptible de
prémunir la société et d'éclairer les lanternes par de vraies
idées, notamment devant les
manipulations " des commerçants de la politique" et des
aventuriers visant à porter
atteinte à la stabilité du pays et
à bloquer le parcours des
réformes, tout en insistant sur
"la nécessité de prendre le
dessus sur la démagogie et de
briser certains tabous pour le
développement de l'économie
nationale et la poursuite du
financement de la politique
sociale ". D'autre part et au
sujet de l'université, Ahmed
Ouyahia a déclaré que la
réforme de l'université en
Algérie a des objectifs stratégiques visant son adaptation aux
besoins du développement de
l'économie nationale. Au passage, il a soutenu que le système licence-master-doctorat
(LMD) est compatible avec les
exigences de modernisation
de l'enseignement supérieur.
Le SG du RND a également
abordé les sacrifices consentis
par des étudiants algériens
durant la guerre de libération
nationale, la bataille de
construction et d'édification du
pays et la sensibilisation et
contribution à la consolidation
de l'unité nationale.
La 17ème édition de l'université d'été de l'Union générale
des étudiants algériens, organisée à Oran jusqu'au 23 juillet
courant, aborde un axe principal intitulé " L'impact des réformes universitaires sur le développement et le renforcement
du rôle des élites pour son activation ", avec la participation
des délégations de cette organisation
des
différentes
wilayas du pays.
A.M.
Formation dans le domaine de la sécurité des biens et des personnes
2224 agents de la CNAS encadrés par la DGSN
Par : Imen.Hamadache
ous le slogan " prévention
des individus et des biens,
sécurité et assurance ", deux
conventions ont été signées
hier entre la Caisse Nationale
des Assurance Sociales des
travailleurs salariés(CNAS) et
les Directions Générales de la
Sureté Nationale (DGSN) et de
la protection civile (DGPC), en
présence de M. Mohamed El
Ghazi ministre du travail, de
l'emploi et de la sécurité
sociale, et M. le Générale Major
Abdelghani Hamel, Directeur
générale de la sureté nationale,
et le Colonel ,M.
Mustapha Lahbiri, Directeur
générale de la protection civile.
Le document a été signé par le
Directeur général de la Sûreté
S
nationale, le général-major
Abdelghani Hamel et le
Directeur général de la CNAS,
Hassan Tidjani Hadam sous la
supervision du ministre du
Travail, de l'Emploi et de la
sécurité sociale, Mohamed El
Ghazi, et le Colonel ,M.
Mustapha Lahbiri, Directeur
générale de la protection civile.
L'objectif de cette convention
et de réaliser un programme de
formation au profil de 2224
agents de prévention de sécurité relevant de la CNAS, dans
les domaines de la sécurité des
biens des individus en milieu du
travail, il est à noter que la formation se déroulera au sein
des structures de la CNAS, les
centres de formation de la
DGSN ou bien de la PGPC,
selon Ahmed Boubakour le DG
de la protection civile. " Le bute
de cette formation et de dispenser des compétences qui leurs
permettront d'exercer leurs
fonctions dans de meilleurs
conditions "a-t-il souligné.
Les établissements de formation des deux organismes s'engagent à respecter les pratiques en matière d'ingénierie de
formation, l'encadrement des
agents de prévention et de
sécurité relevant de la CNAS
dans les domaines de sécurité
des individus et des biens. En
vertu de cet accord, la CNAS
s'engage à fournir des informations utiles pour les deux organismes (sureté nationale et protection civile), remettre à la
sûreté nationale et à la protection civile la liste des participants à cette formation, ainsi
que, respecter le planning de
réalisation à convenir entre les
parties en procédant pour chaque action de formation à la
libération de personnels désignés pour cette action.
Cette deuxième rencontre,
après celle de 2015 entre
(CNAS) et la (DGSN) pour la
prise en charge médicale des
personnels de la Sûreté nationale et la formation au profit
des professionnels de la santé
des deux institutions, s'inscrit
dans le cadre de la promotion
rapports de partenariat entre
l'administration de la CNAS et
les deux administrations étatiques reconnus qualifiantes en
matière de formation et de
recyclage en l'occurrence, la
DGSN et la DGPC.
I.H.
Rentrée universitaire 2016-2017
Les syndicats estudiantins appelés à s'impliquer
Par Doudou Abdelaziz
e ministre de l'enseignement
supérieur Tahar Hadjar s'est
réuni hier à huit clos au siège du
ministère avec plusieurs organisations syndicales estudiantines.
L'Object de la réunion s'est porté
en grande partie sur la prochaine
rentrée universitaire 2016/ 2017.
A ce propos, Tahar Hadjar s'est
montré jusqu'à présent assez
satisfait, du cours des préparations. Mais aussi des conditions
mises aux services des étudiants
et des nouveaux bacheliers. Et
pour garantir le succès d'une
rentrée universitaire. Le ministre
de l'enseignement supérieur a
donné une instruction écrite aux
organisations syndicales , pour
participer massivement dans les
journées portes ouvertes, qui
vont démarrer ces jours-ci (le 19
juillet au 9 août 2016). Tahar hadjar leur a demandé d' apporter
main forte et assistance, aux nouveaux titulaires de baccalauréat
notamment dans le choix de la
fiche de vœux et la préinscription.
A cet effet, Tahar Hadjar rappelle
que tout les dispositions et
L
moyens ont été mis en œuvre,
pour faciliter la tache des nouveaux bacheliers. Dans ce sillage
là, il a cité à titre d'exemples les
deux cites mis en ligne et accessible à partir le cite électronique
du ministère. Il s'agit des :
http://www.orientation.esi.dz. Et
de
https://www.mesrs.dz.
S'agissant de la réunion en question le président de la ligue nationale des étudiants, Redouane
Sid Ahmed, a affirmé que les
résultats sont fort satisfaisants.
Concernant la rentrée universitaire 2016-2017, la nouveauté
cette année concerne les 77
nouvelles branches mises sur la
fiche de vœux à partir de 13 nouvelles spécialités. En effet, le
directeur de formation au sein du
ministère de l'enseignement
supérieur, Djamel Boukazata , a
affirmé hier que cette année le
ministère a ouvert plusieurs filières et branches à travers 13 nouvelles spécialités .Il s'agit des
domaines de : L'architecture, l'urbanisme, les métiers de la ville,
en plus d'une nouvelle filière d'interprétariat au niveau de l'université d'Alger 2. L'intervenant a
également affirmé que la nouveauté concerne également les
filières des : finances, et de
comptabilité au niveau de l'université de Tizi Ouzou. Les filières
de : vie, la nature à l'université de
Constantine, les mathématiques
et l'informatique à l'université de
Bejaia. Enfin l'intervenant a indiqué que désormais une nouvelle
filière dans le domaine des sciences et technologie est disponible
au niveau de l'université de
Tipaza. Il faut signaler que les
dates d'inscription débuteront
Mardi prochain (le 19 juillet) au
niveau de toutes les universités
du territoire national. Mais qu'en
est t-il pour le choix de vœux y
aura-t-il des améliorations cette
année ? Pas si sur d'ailleurs hier
Tahar Hadjar a reconnu explicitement que ce problème persiste
depuis des années et n'a jamais
pu être atténué malgré les efforts
du ministère. En expliquant explicitement que les fiches de vœux
traitées ces dernières années
tournent uniquement autour de
quatre choix, au lieu de six. Alors
que beaucoup de bacheliers
pensent qu'ils ont un large choix
4
alors qu'en réalité leurs moyennes ne leur permettent pas de
dépasser les quatre choix, a-t-il
révélé. Enfin, Tahar Hadjar a
évoqué le cas des étudiants protestataires de magister, en affirmant formellement que ces derniers désirant de poursuivre la
formation doctorale (ancien système) en sciences. Ne sont pas
concernés par la nouvelle réglementation de la loi du Concours
LMD N° 547, rentrée en vigueur
depuis le 02 juin 2016.Et que l'article 6 clarifie clairement ces dispositions. Toutefois il a laissé
entendre qu'une décision sera
prise prochainement par la
tutelle, en vue de préserver leur
droit, selon ses propos. Il est à
noter que Tahar Hadjar s'est réuni
également tard dans la soirée
avec les organisations syndicales
des enseignants.
D.A.
Remerciements
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
Ouyahia appelle les jeunes à se mobiliser
de gloire et de sacrifice, constitue un des facteurs immunitaires pour préserver la société
algérienne des aspects négatifs de la mondialisation, qui ne
reconnaît pas les Etats et les
patries ", a souligné le SG du
RND, ajoutant que " l'histoire
est une source de fierté et une
force pour faire face aux défis
et paris de l'avenir ".
Ouyahia a déclaré, dans une
allocution à l'occasion de l'ouverture de la 17ème édition de
l'Université d'été de l'Union
générale des étudiants algériens (UGEA), que les étudiants algériens en tant que
future élite du pays sont appelés à relancer les réformes
concrétisées par l'Etat dans
divers domaines, notamment
économique, politique et
social.
Le secrétaire général du RND
a souligné que l'Algérie a
besoin à l'heure actuelle du
dynamisme des jeunes dotés
de connaissances et de com-
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Petit écran
Afin de protéger les acquis de la stabilité
Par Assia. M.
Par Roza Drik
Lundi 18 juillet 2016
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat Min
Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Esprits criminels
21:45 : Esprits criminels
22:40 : Esprits criminels
23:25 : Flash
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck à
la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas les
paroles
19:25 : N'oubliez pas les
paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Major Crimes
21:40 : Major Crimes
22:20 : Major Crimes
23:05 : Major Crimes
23:44 : Expression directe
23:48 : Météo outremer
23:55 : Les dames
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour deux
14:55 : Un cas pour deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
A tous ceux qui ont compati à notre peine et présenté des condoléances
La famille KEDDOUR DJEBAR, profondément touchée par la sympathie dont vous avez fait preuve à la suite du deuil qui l'a affecté lors
du décès de son cher et regretté père "TAYEB.".
Nous vous adressons notre profonde gratitude et vous exprimons notre
reconnaissance émue en ces instants pénibles et prions Allah pour que
Sa récompense vous soit attribuée.
Qu'Allah Tout-Puissant accorde au défunt Sa sainte miséricorde, l'accueille en Son vaste paradis, illumine sa tombe et en fasse un jardin
du paradis.
"A Dieu nous à appartenons et à Lui nous retournons"
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
09:15 : Homeland
10:05 : Homeland
10:50 : La cour de Babel
12:25 : La nouvelle
édition
Lundi 18 juillet 2016
Sur TF1 - 20h55
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
Esprits criminels
L'épouse de Benjamin Troy, membre du Congrès, a
disparu. Il s'agit très certainement d'un enlèvement.
L'équipe du BAU est rapidement sollicitée parce que l'élu
compte de nombreux ennemis à cause de ses positions
souvent tranchées. Les agents conseillent à toute la
famille Troy d'accepter une protection policière constante
tant que la jeune femme n'aura pas été retrouvée. Bientôt,
l'information devient très médiatique.
Sur France 2 - 20h55
Major Crimes
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
21:00 : L'amour est
dans le pré
22:00 : L'amour est dans
le pré
23:05 : L'amour est dans
le pré
21
La brigade enquête sur le meurtre d'un couple de
personnes âgées. Tout porte à croire qu'il s'agit d'une
exécution. Leur belle-fille, Linda, et leurs petitsenfants sont portés disparus et pourraient avoir été
enlevés. Les policiers se demandent si les victimes ne
bénéficiaient pas d'un programme de protection des
témoins. L'affaire rebondit lorsque l'équipe
comprend que le fils des défunts, prétendument mort,
est toujours en vie.
Sur M6 - 21h00
L'amour est dans le pré
Hélicicultrice dans les Alpes-Maritimes,
Monique se prête au speed dating dans un
restaurant parisien. La quinquagénaire a
minutieusement préparé ses sept entrevues car elle
ne veut pas se tromper après deux divorces.
Bruno, viticulteur dans le Bas-Rhin, appréhende
ce moment crucial : ses deux coups de cœur du
courrier vont-ils se confirmer ? Bernard, éleveur
de vaches laitières dans l'Aisne, attend, quant à
lui, trois prétendantes qui ont pu faire le
déplacement. Quant à Julien, éleveur en Meurtheet-Moselle, il a convié cinq femmes très
différentes, toutes tombées sous son charme.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Lundi 18 juillet 2016
Quotidien national d’information
149 terroristes neutralisés durant les premiers six mois de cette année
LAB
H
E
T
)
E
D
S
A
(P
M I E U X V A U T E N R I R E…
L'ANP veille au grain
as moins de 149 terroristes ont été neutralisés, durant le premier
semestre 2016, soit 99 terroristes abattus et 50 autres arrêtés,
indique un bilan publié par la
revue El Djeich de l'Armée
nationale populaire (ANP) dans
son numéro du mois de juillet.
Un total de 77 éléments de soutien au terrorisme ont été également arrêtés au cours de la
même période, selon la même
source. Le bilan comporte aussi
P
les armes saisies, à savoir 58
fusils automatiques de type
kalachnikov, 04 fusils mitrailleurs de type FMPK, 02 lanceroquettes RPG-7, 01 lanceroquettes RPG-2, 15 fusils
semi-automatiques Simonov,
01 mitrailleuses de type 14,5
mm, 01 mitrailleuses de type
12,7 mm, 01 mitrailleuse de
type RPK, 01 mortier calibre 60
mm, 10 mortiers de confection
artisanale, 01 fusil à pompe, 01
fusil à lunette, 03 fusils à répéti-
tion, 47 bombes de confection
artisanale, 08 mines, 19 grenades, 17 détonateurs, 03 ceintures explosives et 25 kg de substances explosives. Les munitions saisies consistent en 07
charges propulsives RPG-7, 22
roquettes pour RPG-7, 04 obus
pour RPG-2, 13 obus pour mortier de calibre 120 mm, 10 obus
pour mortier de calibre 60 mm,
290 balles pour mitrailleuses de
type 12,7 mm, 13 chargeurs
pour munitions et 3.977 balles
de différents calibres. Le bilan
qui inclut en outre la lutte contre
la contrebande fait état de la
saisie durant le premier semestre 2016 de 05 paires de jumelles nocturnes, 73 détecteurs de
métaux, 08 marteaux piqueurs
et 08 groupes électrogènes. La
revue El Djeich donne également le bilan du mois de juin en
matière de lutte contre le terrorisme et la contrebande qui fait
état de la neutralisation de 36
terroristes: 26 abattus et 10
autres ainsi que 07 éléments de
soutien arrêtés. Le bilan indique
que 83 contrebandiers, 202
immigrants clandestins et 31
narcotrafiquants ont été arrêtés,
21 casemates et abris détruits
et 10.109,3 kg de kif traité et
98.772 l de carburant saisis. 32
véhicules
tout-terrain,
15
camions et 25 véhicules ont été
saisis aussi, selon le bilan
publié par la revue El Djeich.
R.N.
TENTATIVE DE PUTSCH EN TURQUIE
Des milliers de partisans d'Erdogan réunis à Istanbul
Le chef de l'Etat s'est en début de soirée ce samedi et la matinée d'hier adressé à la foule de partisans, massée sous une forêt de drapeaux turcs...
près le coup d'Etat avorté,
la liesse populaire. Des
milliers de partisans du président Recep Tayyip Erdogan se
sont réunis ce samedi soir à
Istanbul pour lui confirmer leur
soutien. Le chef de l'Etat s'est
en début de soirée adressé à
cette foule de partisans, massée sous une forêt de drapeaux
turcs, selon la télévision.
L'atmosphère était plutôt familiale dans le district de Kisikli,
sur la rive asiatique de la métropole, où Recep Tayyip Erdogan
possède une maison. Istanbul
est le fief du président turc qui
en a été le maire.
A
" Continuer à être maîtres
des rues "
A Ankara, la capitale, des soutiens du président Erdogan se
sont aussi retrouvés devant le
Parlement, mais en nombre
inférieur. Le chef de l'Etat avait
demandé via Twitter à ses compatriotes de " continuer à être
maîtres des rues (…) car une
nouvelle flambée [de violences]
est toujours possible ", après
l'échec de la tentative de putsch
qui a fait au moins 265 morts.
Message reçu, à voir l'ambiance survoltée qui a gagné
É ditorial
plus tard la place Taksim, le
cœur des sursauts politiques du
pays.
Le long de la rue commerçante
Istiklal, un long cortège y a
afflué agitant des drapeaux
turcs et entonnant " Allahou
akhbar ". En tête, des jeunes
hommes aux mains jointes, sui-
Marée de drapeaux
Au son d'une sono poussée à
fond installée sur un bus improvisé en tribune, ils se sont mêlés
sur la place à la foule s'y étant
déjà rassemblée. Sous les sif-
flets et les acclamations, la
marée rouge des drapeaux est
montée jusqu'au monument central de la place, escaladé par de
jeunes manifestants. Klaxonnant
à tout rompre, vitres ouvertes,
d'autres Stambouliotes tournaient dans les rues environnantes. Certains étaient suspendus
aux portières pour mieux faire
flotter le drapeau national, d'autres s'en étaient drapés. " Je suis
content, j'aime la Turquie ", souriait Ahmet, 7 ans. " Aujourd'hui
nous célébrons la liberté et la
démocratie, nous célébrons la
Turquie ", lançait Fatma, 18 ans.
R.N.
La purge-Erdogan
n juge de la Cour constitutionnelle, la juridiction suprême en
Turquie, a été arrêté à la suite de la tentative de coup d'Etat
militaire, ont annoncé des médias turcs. Au total, quinze juges ont
été arrêtés samedi dans la province de Togat (centre) dans le
cadre de l'enquête lancée par le Conseil suprême des magistrats
dans la foulée de la tentative de coup d'Etat militaire en Turquie,
selon l'Agence de presse Anatolie. Il y a eu, en outre arrestation
de 37 juges et 18 procureurs généraux relevant de la Cour
Chanly Orfa (sud-est) du pays, ajoute la même source. Au sud de
la Turquie, précisement dans la province Ghazi Antab, le ministère public fait état de l'arrestation de huit personnes dont 7 juges
pour implication dans la tentative de coup d'Etat militaire. Un peu
plus tôt, les autorités judiciaires avaient annoncé que 2.745 juges
dans tout le pays allaient être démis de leurs fonctions après la
tentative avortée de coup d'état. Par ailleurs, plusieurs gradés de
haut rang ont été arrêtés, dont les généraux de la 2e armée
Adem Huduti et Avni Angun, selon les médias turcs. Le gouvernement a annoncé l'arrestation de près de 3.000 soldats, ce qui
va entraîner une purge importante dans l'armée turque. Le gouvernement turc a annoncé samedi l'échec de la tentative de
putsch qui a fait au moins 265 morts.
U
Par Mohamed Abdoun
ans doute n'en saurons-nous
jamais assez sur le carnage qui
vient d'endeuiller Nice. Parce
que l'auteur est d'origine tunisienne, de
confession musulmane, forcément, et il
n'en fallait pas plus au président français pour s'exclamer, dès sa première
réaction publique, qu'il ne s'agissait rien
moins que d'un acte terroriste. Mais,
une fois que nous avons commencé à
en savoir un peu plus sur le forcené, la
déclaration de Hollande s'est mise à
revêtir une telle incongruité venue le disputer âprement à l'aspect triste du
moment. Le criminel fréquente assidument les bars, ce qui n'est franchement
pas une activité très recommandée pour
un islamiste intégriste qui, en plus, s'apprête à rejoindre l'au-delà. Tous ses proches le décrivent aussi comme étant
volubile, ouvert d'esprit, très éloigné de
ce genre de pensées morbides et rétrogrades, mais affublé de sévères problèmes personnels, lesquels pourraient le
rendre dépressif, voire suicidaire. On
aurait pensé cela. Oui, on aurait pu le
faire, comme on l'a fait pour le tueur
Behring Breivik (auteur de 77 morts et
151 blessés en Norvège), finalement
S
vis de familles accompagnés de
petits enfants.
RADICALISATION À LA VITESSE GRAND V
chologiques. C'est le terrorisme islamiste directos. Certes, me diriez-vous,
Hollande n'en est pas à une bourde
près. Il donne même l'air d'aimer les collectionner. Mais c'était plus que ne pou-
qualifié de schizophrène, ou même
Andrés Lubitz, le copilote qui a fait crasher son avion avec 150 passagers à
bord, présenté lui aussi comme dépressif. On aurait pu le faire. Mais, voilà, on
" Guellek Il a déposé sa bière à 13.30, il a réfléchi deux secondes, il
est allé sur internet à 13.31, a été intoxiqué jusqu'aux yeux à 14.01,
à 14.02, il a eu le manuel du martyr en route pour le Paradis,
l'annexe sur l'effacement des péchés et l'ordre de mission à 16.00.
Radicalisé en 30 minutes chrono, il est devenu kamikaze dans la
foulée, a trouvé un camion qui devait rentrer mercredi, la veille, et il
a foncé sur la foule, juste après le feu d'artifice. C'est ce qu'on
appelle une radicalisation très rapide ". Post d'un ami " facebookien
très cher qui, j'en sûr, ne m'en voudra pas de l'avoir repris en le
citant sommairement, étant donné que sa véritable identité reste
toujours cachée.
vait supporter une communauté qu'on
s'empresse d'affubler de toutes les tares
de l'humanité, à commencer par le terrorisme. Heureusement que Bernard
Cazeneuve, dont le cerveau manque
d'une…. case neuve, voire de deux ou
trois, veille au grain. Celui-ci vient donc
ne l'a pas fait. Ni ne le fera jamais. Mais
pourquoi donc me demanderiez-vous ?
Simplement parce que le malade, le forcené, le criminel qui a commis le carnage de Nice s'appelle tout simplement… Mohamed. Pas de circonstances atténuantes. Ni d'explications psy-
2
Lundi 18 juillet 2016
Quotidien national d’information
" J'appelle le gouvernement à
approfondir le dialogue et la
concertation avec tous les
partenaires politiques, sociaux et
économiques pour traiter les
differents dossiers nationaux ",
Abdelmadjid Menasra, président
du Front du changement (FC).
De la discussion jaillit la
lumière.
Un prêtre vole 500 000
dollars
- Les néocolonisés se sont montrés plus
pondérés dans leurs réactions sur les
réseaux sociaux à propos du carnage
de Nice.
- Ça prouve au moins qu'ils ont une
conscience, et que celle-ci les titille
parfois.
- L'auteur du carnage, lui, n'en avait
pas.
- Les dirigeants français responsables
de l'assassinat de Kadhafi, de l'armement des terroristes sévissant en Syrie,
du dispersement des islamistes armés
activant dans le Sahel, du soutien
inconditionnel au terrorisme d'Etat de
l'entité sioniste, ces dirigeants n'en ont
pas non plus. C'est eux qui ont mis
leur pays dans l'œil du cyclone.
- Je vois.
- Tu vois quoi ?
- Quand on n'a pas de conscience, on
fait preuve d'une indiscible et incommensurable inconscience…
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
ahoo.fr
: [email protected]
Une seule adresse
n prêt r e
catholique de la ville
de
London,
dans le centre
du Canada, a
été
inculpé
pour
avoir
dérobé
plus
d'un demi-million de dollars canadiens (350 000
euros), destinés à l'installation de réfugiés
syriens, a-t-on indiqué de source policiére. Le
prêtre avait obtenu ces fonds d'une vingtaine de
donateurs sous couvert d'un faux programme
de parrainage pour l'accueil de réfugiés syriens,
a expliqué la police de London (Ontario). "
Cette enquête a été menée dans toute la province de l'Ontario, aux Etats-Unis et dans d'autres pays ", a ajouté la police. La police de
London a arrêté ce prêtre mercredi. Il a été
libéré sous conditions après avoir été formellement inculpé. Ce dernier a parié et perdu la
totalité de ces fonds destinés aux réfugiés, a-t-on
indiqué.
U
" J'ai souffert
de plusieurs
coups d'Etat
militaires au
cours des 50
dernières
années et
trouve donc
particulièrement insultant d'être
accusé d'avoir un quelconque lien
avec cette tentative. Je réfute
catégoriquement ces accusations.
Je condamne la tentative de coup
d'Etat militaire en Turquie dans les
termes les plus forts. L'avènement
d'un gouvernement ne doit se faire
qu'à l'issue d'un processus
électoral libre et juste ", le
prédicateur Fethullah Gülen,
ennemi du président turc Recep
Tayyip Erdogan.
Cette franche démarcation
risque quand même de ne pas
l'épargner. Erdogan, avec le
soutien de l'entité sioniste,
vient de mettre en branle un
véritable rouleau
compresseur…
Les détenus-candidats cartonnent
au Bac
d'inventer un concept nouveau, tout
aussi plaisant que… blessant. Le sieur
Mohamed " a subi une radicalisation
rapide ". Non, non, ne souriez pas. On
peut bien formater la mémoire vive et
morte d'un ordinateur pour en refaire en
quelques heures une installation nouvelle. Entièrement originale et différente
de la première. Pourquoi cela ne seraitil pas possible aussi avec un être
humain ? Mais, me diriez-vous, on rentre ici dans le domaine de la science-fiction, avec ces casques barbares qu'on
fixe sur la tête d'un cobaye enlevé dans
un quelconque et sordide bar (et notre
Mohamed, pour l'aubaine -et l'eau
bénite- n'en sortait jamais), abaissant
par la suite une énorme manette,
déclenchant la foudre, amenant la victime à tressauter de tout son corps et
dans tous les sens, avant le retour du
noir total, le réveil du cobaye et le
constat qu'il soit devenu quelqu'un d'autre. Non, mais vraiment quelqu'un d'autre. Le hic, si on décide de retenir cette
théorie " cazeneuvienne ", c'est que
Mohamed reste quand même une victime. La police française ferait donc bien
de se mettre à la recherche du véritable
bourreau de Nice, le nouveau Victor
Frankenstein….
M. A.
e taux de réussite à
l'examen du baccalauréat (session 2016)
pour les candidats des établissements pénitentiaires a atteint
61,75%, a indiqué un communiqué du ministère de la
Justice. 1 757 détenus ont
décroché le baccalauréat, en
hausse de 244 contre 1 513
détenus en 2015. La meilleure
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
moyenne a été enregistrée à
l'établissement de rééducation
de Chlef avec 16,52. Cette
année, 2 845 détenus ont passé
les épreuves du baccalauréat
dans les filières Lettres et philosophie, sciences expérimentales, gestion et économie,
maths-technique et langues
étrangères.
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78
021 73 71 28
ANEP ORAN :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Bureau de Tizi-Ouzou
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Tél : 0551 97 32 08
Impression :
Bureau de Chlef
Ouest : SIO
Centre : SIA
Publicité
Tél : 0774 27 89 49
Tel/fax : 021 71 65 74
Tel/fax : 021 71 67 60
Bureau de Béjaïa
Administration & finance :
QUOTIDIEN NATIONAL
D’INFORMATION
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
Tél : 0773 71 99 37
Bureau de Tiaret
Tél : 0541 01 48 97
23
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
ANCIEN SOCIÉTAIRE DU MOULOUDIA OLYMPIQUE DE BEJAIA
ABDESLAM IDÉES N'EST PLUS
Le club de football, Mouloudia
Olympique de Bejaia (MOB) a
perdu un de ses plier, il y a quelques jours mettant toute la famille
sportif bougeotte ben deuil. Il s'agit
bien d'Abdeslam Idées décédé à
l'hôpital d'Oran suite à une longue
maladie qui a finalement eu raison
de lui. Le défunt, appelé communément Bisslem par ses amis a exercé
comme éducateur et entraîneur au
sein dudit club dans les années
1970.Les témoignage de ses amis et
concordants à louer ses bonnes qualités tant il a marqué son époque
par son sérieux et sa bonne éducation et demeure un bon exemple
pour plusieurs générations. En guise
de reconnaissance de son parcours
atypique, l'association des anciens
joueurs du MOB ont organisé
récemment une réception en son
honneur au même titre que d'autres
anciens joueurs du Mouloudia
Olympique de Bejaia. Une louable
manière, nous dit-on, de rendre
hommage à cet homme qui est parti
en silence à l'âge de soixante ans et
de le garder toujours en mémoire.
M. Haddad
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Quotidien national d’information
ÈME
8
ANNÉE - N° 2246 - LUNDI 18 JUILLET 2016 - PRIX 15 DA.
FORMATION D'UNE ARMÉE LIBYENNE UNIFIÉE
AVEC OOREDOO, ET POUR
SEULEMENT 50 DINARS
AU MENU D'UNE
RÉUNION À TUNIS
FACEBOOK
ILLIMITÉ
ET 50 MO
D'INTERNET
La formation d'une armée libyenne "unifiée"
a été au menu d'une réunion tenue samedi
à Tunis sous l'égide de l'ONU, qui a
regroupé des membres du dialogue
politique libyen, dont est issu le
gouvernement d'union (GNA).
ous les problèmes de la Libye
aujourd'hui sont
liés à la situation sécuritaire
(...). Et la seule issue, c'est
une armée libyenne unifiée
sous le commandement du
Conseil présidentiel" du
GNA, a déclaré à la presse
l'émissaire spécial de l'ONU
pour la Libye, Martin Kobler.
"La Libye ne peut être unifiée alors qu'elle compte plusieurs armées", a-t-il ajouté à
l'issue de cette réunion, qui a
aussi évoqué les questions
humanitaires. Issu d'un
accord interlibyen parrainé
par l'ONU et signé en
"T
décembre 2015, le gouvernement d'union nationale
s'est installé il y a plus de
trois mois dans la capitale
libyenne mais peine encore
à asseoir son pouvoir à
l'échelle de tout le pays,
notamment en raison de l'opposition d'une autorité politique rivale basée dans l'Est.
Les forces loyales à cette
autorité sont dirigées par le
général Khalifa Haftar. "Je
veux rencontrer le général
Haftar, voir sa position et la
comprendre. Je le contacte
toutes les semaines pour
fixer un rendez-vous, mais il
n'a jusqu'ici pas accepté de
MINI TOURNOI DE BASKET
D'AZEFFOUN
C'EST PARTI
Par Roza Drik
as moins de huit formations ont pris part à la
troisième édition du mini
tournoi de basket, catégorie
benjamine (garçons et filles),
dont le coup d'envoi a été
donné avant-hier soir à
P
Azeffoun. Il s'agit de la JS
Kabylie, l'US Beni Doula,
Ouacifs, Beni Zmenzer, OC
Tigzirt, CS Nath Irathen, JS
Tizi- Ouzou et la JS
Maâtkas. La manifestation
sportive , a débutéà 18h00
avec l'entrée en lice des
Benjamines. Le tournoi
tiel se réunira lundi et mardi,
également dans la capitale
tunisienne, avec "les parties
sécuritaires influentes" en
Libye pour évoquer la formation d'une armée unifiée.
L'émissaire de l'ONU n'a pas
identifié ces parties.
s'étalera jusqu'au 22 juillet
du mois en cours. La compétition se déroulera en
plein air sur le front de mer,
à raison de trois matchs par
jour. Les trois premières
journées sont réservées aux
filles et les trois autres restantes pour les garçons. Le
programme a été conçu par
et tracés par les responsables de la Ligue de basket
de Tizi-Ouzou, présidée par
Kamel Hamoutene. Tous Les
délégations sont hébergés
au niveau du CEM base 7
de la ville côtière d'Azeffoun.
Rappelons les deux précédentes éditions ont été organisées à Tigzirt. Depuis le
lancement de ces mini tournoi, notre objectif est celui
d'assurer le développent de
cette discipline au niveau de
notre wilaya, nous a indiqué
le président. Et aussi, afin
de vulgariser au mieux cette
discipline. Les rencontres, et
sur le choix du lieu sur le
front de mer, attirent beaucoup de monde. Ceci permet de faire connaitre ce
sport ", ajoute-t-il.
R.D.
1000 ABONNÉS PRIVÉS DE GAZ
Une panne survenue dans une conduite
de gaz de ville au lieu dit La vigie, dans la
commune de Rais Hamidou, à Alger à l'origine d'une coupure de gaz, samedi matin
pour 1000 abonnés, a fait savoir la responsable de la communication de l'entreprise
de distribution d'électricité et de gaz Mme
Sadat. Les services de Sonelgaz sont intervenus à temps et ont pris les mesures
nécessaires pour maîtriser la fuite de gaz
en procédant immédiatement à la coupure
de l'approvisionnement qui a touché quelque 1000 abonnés, a expliqué la responsable. La panne est intervenue suite à une
rupture de la conduite de gaz en raison des
travaux de forage effectués par une entreprise de maintenance des routes, a-t-elle
ajouté assurant qu'aucun dégât n'a été
enregistré. Mme Sadat a indiqué que les
services de sonelgaz s'employaient à réparer la panne et que l'approvisionnement des
habitants de La vigie et des quartiers limitrophes devrait intervenir samedi soir. Les
habitants du quartier et des passants
étaient pris de panique suite aux émanations de gaz, le trafic des véhicules de et
vers le lieu de l'incident a été interrompu
provoquant des embouteillages, a constaté
APS sur place.
LE FMI L'ANP VEILLE AU GRAIN
RASSURE
Des Lecteurs
Page 2
Page 5
TRIBUNE
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2246 - LUNDI 18 JUILLET 2016 - PRIX 15 DA.
EN DÉPIT DES MILLIARDS
ENGLOUTIS POUR LEUR ENTRETIEN
Suite au succès de sa promo spécial Ramadhan " Facebook illimité et
50 Mo d'Internet à 50 DA seulement
", partout en Algérie, Ooredoo continue à accélérer l'accès à l'Internet
mobile et fait profiter ses clients de
cette formule d'une manière permanente.
En effet, à tout moment, les clients
Ooredoo peuvent profiter de
Facebook illimité et de 50 Mo d'internet, valables pendant 2 heures
pour 50 DA seulement.
En plus des 50 Mo d'Internet utilisables pour naviguer sur le web, le
client bénéficie d'une utilisation
Facebook illimitée lui permettant de
dialoguer, publier, commenter, partager des images, des vidéos, des
documents …etc.
Le client peut acheter plusieurs forfaits par jour et avoir la possibilité de
les cumuler avec d'autres forfaits.
Pour profiter de cette offre, valable à
travers tout le territoire national, il
suffit au client de composer *151#
sur son téléphone portable ou d'aller
sur le site http://choof.ooredoo.dz et
choisir ensuite son forfait.
A travers ses meilleures formules,
Ooredoo confirme sa volonté de permettre à ses clients d'explorer de
nouveaux usages de l'Internet en
mobilité quotidiennement.
OPÉRATIONS DE SOUTIEN
À LA PAIX EN AFRIQUE
SELLAL
INSISTE SUR
L'ÉLIMINATION
DES SOURCES
DE CONFLITS
Représentant le président de la
République, Abdelaziz Bouteflika, le
Premier ministre, Abdelmalek Sellal
participe aux travaux de la 27ème
Conférence ordinaire des chefs d'Etat et
de gouvernement de l'Union africaine
(UA), qui se tient du 10 au 18 juillet à
Kigali (Rwanda) avec pour ordre du jour
notamment les questions de sécurité, le
financement de l'organisation
continentale et l'élection d'un nouveau
président de la commission de l'UA.
LES ROUTES
ALGÉRIENNES EN
PLEINE… DÉROUTE
L'état des routes reste chaotique. Crevasses, nids-de-poule et
chaussées défectueuses résument ces maux. Pourtant l'Etat a
injecté des milliards pour leur entretien.
LIRE EN PAGE 6
Page 3
Le Département des Relations
Publiques et Médias
Ooredoo
Mieux vaut en rire
A CAUSE D'UNE FUITE À RAIS HAMIDOU
149 TERRORISTES NEUTRALISÉS DURANT
LES PREMIERS SIX MOIS DE CETTE ANNÉE
www.tribunelecteurs.com
me rencontrer", a dit l'émissaire spécial de l'ONU. Les
discussions, notamment
autour de l'armée mais aussi
concernant la Constitution,
doivent se poursuivre dimanche à Tunis. D'après M.
Kobler, le Conseil présiden-
L'ALGÉRIE FACE
AU CHOC PÉTROLIER
RECRUTEMENT
DANS LE SUD DU PAYS
BEDOUI PROMET
DU NOUVEAU
Le ministre de l'Intérieur et des
collectivités locales, Noureddine Bedoui a
affirmé à Ouargla que le Sud s'imposait
désormais comme une variable principale
dans l'équation de développement national.
Soulignant que le Sud, dont la
participation au développement
économique était dominée par le pétrole
renfermait d'important atouts pour une
véritable relance de l'économie nationale.
Page 3
SERVICE NATIONAL
LA RÉGULARISATION SE POURSUIT
Page 7
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
1 595 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content