close

Enter

Log in using OpenID

09. Gr. Tour

embedDownload
Drizia Miremont
Tennis Club
Revue 2014
avec le soutien de :
Drizia Miremont Tennis Club
Route de Vessy 6 - 1206 Genève
www.tcdrizia.ch
SOMMAIRE
Le billet du président
3-4
The president’s note
4-5
News
7-11
Il y a 50 ans Pro Team 13
14-15
Franchir le pas
16
Club ou Pro
17
La préparation d’un tournoi
18-19
Stefan et Maria Fiacan
19
La gestion du matériel
d’un joueur de compétition
19
Interclubs 2013
et Tournoi Viande Suisse
21
Interclubs 2014, équipes
23
Interclubs 2014,
règlements et LNB
24-27
Agenda junior
29
Le mouvement junior en bref
30
Les premiers pas en compétition 33
Les juniors, Loisir,
Compétition, Pro
35
Baby tennis
39
Interclubs juniors 2014
37
Qualifications pour
les championnats suisses juniors 40
Sourires juniors… et profs
42-44
Week-end de récompense
pour 10 juniors méritants
45
Voyage au cœur
des championnats suisses
interclubs juniors 47
Stage de Pâques en France
49
Rendez-vous à ne pas manquer 51
Impressum
Rédaction : P. Bacle, M. Imperiali
En collaboration avec :
J. Ambassa, C. Constanty, N. Insomby Moriceau,
J-B. Mohr, T. Montessuit, E. Paris, L. Recouderc,
T. Roggi, J. Scriba, M. Werren
Création graphique : A. Martella
Impression : Imprimerie Nationale Genève
Tirage : 1500 exemplaires
2
LE BILLET DU PRÉSIDENT
Pierre Bacle
L’assemblée générale du club s’est déroulée le mercredi 26 mars, en présence de 24
membres, dans une très bonne ambiance.
Cette année, une nouveauté : la présence du
Vintage Jazz Quartet qui nous a divertis en interprétant des standards de jazz traditionnel.
Le comité et son président sortants ont été
réélus par acclamation, après avoir présenté
leurs rapports et répondu aux questions des
membres. François Hutter quitte le comité,
et nous accueillons Julien Barro, architecte et
Julien Pacot, avocat, qui nous seront d’une
grande aide dans la gestion du club.
Les membres du club bénéficient de l’avantage
très rare de pouvoir jouer toute l’année en
s’acquittant d’une unique cotisation annuelle,
alors que la majorité des clubs demandent le
paiement d’une cotisation été et d’une cotisation « week-ends d’hiver ». De plus, chaque
membre adulte bénéfice de 2 invitations gratuites utilisables à loisir. Notons qu’en hiver,
les clubs ferment leurs installations sportives
les jours fériés, alors qu’au Drizia, les membres
ont pu jouer sans interruption sur les 6 courts
des 3 ballons.
Nos terrains en terre battue vont subir une
« réfection de printemps » pour les courts 5, 6
et 7 ; les autres terrains seront remis d’aplomb
par nos intendants, comme l’an dernier.
Cette année, nous allons fournir à chaque
membre une carte personnelle sur laquelle
stocker son empreinte. Ceci a été exigé par
3
le PFPDT (Préposé Fédéral pour la Propriété des Données et de la Transparence) de
Berne, pour respecter la confidentialité des
données personnelles. Avantage : une fois
l’enrôlement effectué, il ne sera plus nécessaire de saisir son numéro de membre.
En été, nous installerons des couvertures
sur les zones de stockage des ballons qui
protégeront ces toiles durant leur dépôt au
sol en dehors de la saison d’hiver.
La Ville a décidé de refaire la toiture et la
façade du club house dès la fin août. Grâce
à ces travaux d’envergure, devenus indispensables, nous allons bénéficier ensuite
d’un club house flambant neuf.
Ces travaux sont financés par les subventions accordées par la Ville de Genève,
l’Aide au Sport et nos sponsors, que nous
remercions vivement, ainsi que par les ressources mises à disposition par nos nombreux membres.
•interclubs adultes et juniors,
•tournois,
•tests de raquettes, etc.
Merci à chacun de continuer à nous informer des besoins et désirs des membres. La
communication et le dialogue permanent
nous permettent de proposer des améliorations qui augmentent le plaisir que vous avez
à fréquenter très régulièrement votre club.
Bonne saison de plein air à chacune et chacun, et rendez-vous au bord des courts, sur
la terrasse, ou dans le jardin !
Visitez www.tcdrizia.ch, notre site en 2
langues, où vous trouverez toutes les nouvelles fraîches du club.
Il nous reste encore des projets à réaliser :
•Remplacer le bar du club house.
•Insonoriser le restaurant du club house.
•Remplacer les dernières anciennes
armoires électriques.
•Remplacer certaines installations
de ventilation dans le club house,
la cuisine et les ballons.
•Remplacer la chaudière et les circuits
de chauffage.
La saison de plein air 2014 permettra à
chacun de passer de très bons moments au
club, avec de nombreuses activités à venir :
•accueil des nouveaux,
•cocktail d’ouverture,
•doubles amicaux,
•cours collectifs et privés,
•mise en contact de partenaires,
•accueil spécial des anglophones,
4
THE PRESIDENT’S NOTE
Pierre Bacle
The General Assembly of the club took
place on Wednesday, March 26th, in the
presence of 24 members in a very pleasant atmosphere. This year, and for the first
time, we were entertained by the Vintage
Jazz Quartet who specializes in traditional
jazz standards.
The outgoing committee and president
were elected unanimously, after having
read their reports and responded to members’ questions. François Hutter is leaving
the Committee and we welcome Julien
Barro, architect, and Julien Pacot, lawyer,
who will be a great help in the management of the club.
Our Club members benefit from the rare
advantage of being able to play all year
round in paying one annual fee whereas
the majority of clubs require a fee for the
summer and another for the winter weekends. In addition, each adult member receives two free invitations to be used as
they wish. Note that in winter, the majority of clubs close their sports centers during official holidays whereas, at Drizia, the
members were able to play uninterruptedly
on the six courts of the three balloons.
Our clay courts 5, 6 and 7 are going to undergo a spring renovation. The other courts
will be refurbished in-house as was the
case last year.
This year, we will supply each member
with a personal card where his/her fingerprint will be stored. This has been required by the “Attendant to Federal Ownership of Data and Transparency” agency
in Bern (abbreviated in French PFPDT) to
respect the confidentiality of personal
data. The advantage of this system is that
once a member is enrolled, it will not be
necessary to enter the membership number again.
There are other projects that still need to
be undertaken:
•Replace the bar in the club house.
•Sound-proof the restaurant of the
club house.
•Replace the remaining old electricity
boxes.
•Replace the boiler and system
circuit.
•Replace certain ventilation installations in the club house, the kitchen
and the balloons.
The 2014 outdoor season is drawing near
and will allow everyone to spend many
pleasant moments at the club with numerous activities to come, such as:
•welcoming new members,
•start of the season cocktail party,
•friendly doubles,
•collective and private lessons,
•contacts with new partners,
•a special welcome to the English
speaking community,
This summer, we will cover the zones
where the balloons are stored on the
ground to protect them during the outdoor
season when they are not in use.
•adult and junior interclubs,
The city of Geneva has decided to redo
the roof and the façade of the club house
starting the end of August. Our thanks for
these major projects that have become indispensable and that will offer us a brand
new clubhouse!
We invite you all to continue informing us
of your needs and desires. It is this permanent communication and dialogue with all
members that enable us to suggest improvements to increase the pleasure that
you have in coming to your club regularly.
These works are financed by subsidies
granted by the city of Geneva, l’Aide au
Sport and our sponsors who we thank
wholeheartedly. We also wish to thank
our many members whose resources were
placed at our entire disposal.
A good outdoor season to you all and we’ll
be seeing you on the courts, on the terrace
and in the garden!
•tournaments,
•tests of racquets, etc.
Visit www.tcdrizia.ch, our site edited in
French and English, where you will find all
the fresh news concerning the club.
5
NEWS
2013
NEWS
NEWS
2013
Mais comment fait-il ?
Une fois de plus, Fernando s’est donné beaucoup de peine
pour nous entourer de fleurs. Entrer dans le club par la
route ou par le parking fait découvrir à chacun les beaux
arrangements de fleurs de saison, pour notre plus grand
plaisir.
En particulier, a-t-il trouvé un engrais ultra-efficace pour
faire pousser des dahlias que tous les membres nous
envient ?
Récompense de ses efforts, conjugués à ceux de Marisa et
de Pedro : le 1er prix des Restaurants de ville, remporté une
fois encore en 2013.
gestion d’énergies
depuis 1925
Etudes installations
Dépannage
Maintenance
Chemin Pré-Fleuri 14
1228 Plan-les-Ouates
Tél. 022 884 52 00
Fax 022 884 52 99
[email protected]
6
www.mino.eu
Racines voraces
Mise en place d’un pare-bambous le long de 2 murets du
court 10, pour empêcher les racines des arbres du bord de
l’Arve d’aller se désaltérer sur ce court, en soulevant sans
effort la couche de béton ; support de la moquette pour
les courts « tout temps ».
Pluies tropicales
Fin août, le ciel nous est tombé sur la tête par l’intermédiaire de violents orages qui ont provoqué des inondations au niveau des vestiaires, l’eau pénétrant aussi dans le
TopForm et dans le local junior, ainsi que dans les armoires
et locaux de Fernando, jusqu’à une hauteur de 30 cm.
En conséquence : de nombreuses heures de nettoyage des
diverses salles, le rachat des machines endommagées et le
remplacement des moquettes des 2 salles et des meubles
du TopForm.
Invasion de Peaux-Rouges ?
Pas vraiment ! Les tapis des courts en terre battue sur moquette s’usent et doivent être remplacés tous les 10 ans
environ. Entre temps, il faut s’assurer que ces moquettes
restent poreuses et ne sont pas rendues imperméables par
le tassement lié aux nombreux pas qui les foulent. Pour
les entretenir correctement, il faut enlever la couche de
sable, déboucher les pores de la moquette avec un Karcher
puissant (140 bars), puis remettre le sable. Une semaine de
travail pour 3 hommes, quand on sait que chaque court
a une surface de 800m2, soit 1600m2 à traiter pour les
courts 9 et 10.
7
NEWS
NEWS
2013
2013
NEWS
NEWS
NEWS
NEWS
2013
Pro Team – Nouvelle structure d’entraînement
Le Drizia a créé le Pro Team pour encadrer des jeunes
joueurs qui désirent se frotter aux meilleurs joueurs du
monde et tenter de devenir des joueurs professionnels.
Le Pro Team prolonge l’école de tennis à succès du Drizia
et est en train d’évoluer en fonction de ses participants et
des expériences vécues sur le circuit ITF par Laurent Recouderc et ses joueurs. Les entraînements techniques et
physiques sont organisés au club et en salle de sport, en
heures creuses. Les tournois Future disputés en Suisse et à
l’étranger apportent l’expérience du match. Longue vie à
ce nouveau groupe.
Pro Team – Adaptation rapide nécessaire
La tournée de tournois à Murcia, en Espagne, se termine
et, l’aéroport le plus proche étant Alicante, nous cherchons des billets d’avions à des prix raisonnables pour
rentrer le plus rapidement possible à Genève. Au vu du
peu de possibilités existantes, nous décidons d’utiliser la
voiture de location pour nous rendre à Barcelone, un trajet
de 5h, pour prendre un vol plus économique. Résultat :
le lendemain soir, le Pro Team est rentré sain et sauf au
Drizia, avec un gain de temps, une économie d’argent et
une fatigue mentale diminuée. Ainsi vont les aventures du
joueur professionnel de tennis qui doit être toujours prêt à
des changements rapides et à une adaptation immédiate !
Mon beau talus
La terre des talus qui surplombent les chemins (qui
amènent aux locaux techniques des ballons des courts 1-2
et 3-4, puis qui longent les courts 5 et 7) a une fâcheuse
tendance à dégringoler. Aussi avons-nous entrepris d’installer une bordure au bas de ces talus, travail de longue
haleine réalisé par Fernando et ses aides cet hiver.
Personne sensible au vertige, s’abstenir !
Nos ballons font l’admiration des membres des autres
clubs, et ce n’est pas un hasard. Régulièrement, Fernando et ses aides nettoient l’intérieur des ballons afin que le
sable déposé sur la toile lors du montage (malgré toutes
les précautions prises en recouvrant le sol de plastiques)
soit éliminé avant de s’y incruster. Ici, un travail à l’aide
d’un pont roulant électrique.
8
2013
Genève Tennis - Nouveau président
Assemblée Générale des clubs genevois au TC Meyrin.
Nomination de Filippo Veglio au titre de président de
l’ARGT. Un candidat brillamment élu… il avait tous les
atouts pour cela ! Bravo et bonne chance à Filippo.
Dernière séance en tant que présidente des clubs genevois
pour Christiane Jolissaint-Vaudroz, après ses 2 ans d’intérim au poste de présidente de Genève Tennis. Christiane
se concentre à nouveau sur son poste de responsable des
juniors genevois et de vice-présidente de Genève Tennis.
Francophone à coup sûr
Les Québècois nous surprendront toujours par leur volonté de traduire à tout prix les termes anglais couramment
utilisés chez nous.
Sur le site de la Rogers Cup Toronto, on trouve : Dépêches
(news) Chasseur de balles (ball boy) Marchandise (shop)
Pointage en direct (live score) L’arrière-court (beyond the
baseline) Commanditaires (sponsors) Horaire des pratiques (practice) Magasinez maintenant (buy now) Superaubaines (super sales)…
Grand spectacle sur le mini ?
Même pas ! C’est l’échauffement organisé par JB Mohr
pour les participants aux doubles amicaux du mercredi dès
18h, en mai et juin. Etonnés mais dociles, les joueurs se
sont exécutés de bonne grâce… comme des juniors !
La récompense : des doubles sans blessure, suivis d’un
apéro – pizza !
En mai et juin prochains, venez nombreux jouer avec des
partenaires nouveaux.
Faut le voir
Aller au TC Landskron disputer les IC oldies (65+), c’est pas
mal, je l’ai fait. Y trouver, devant le central, sur le sol, un
drapeau suisse en plastique de 3m sur 3m… c’est tout de
même étonnant !
Si vous voulez voir ça de vos propres yeux, une seule
adresse : TC Landskron, Benkenstrasse 65, 4112 Bättwil.
Très bucolique.
9
NEWS
NEWS
2013
2013
NEWS
NEWS
NEWS
NEWS
2013
Cocktail d’ouverture 2013
Gros succès de cette manifestation qui inaugure traditionnellement la saison de plein air. Buffet copieux, offert par
le club et par le restaurant. Merci Marisa et Veronica. Beau
temps, discours brefs, le tout accompagné par le Vintage
Jazz Standards et Evergreens Quartet composé de : Willy
Gerber (membre du club) à la trompette, Roger Vaucher
à la contrebasse, Georges Donnier à la batterie et Michel
Bovey au piano.
Rendez-vous le mercredi 30 avril dès 18h30, pour le cocktail d’ouverture 2014.
Actifs… en dehors des terrains
Nos enseignants pour cours juniors et privés ne travaillent
pas que sur les terrains. Les voici occupés à mettre sous
enveloppe le mailing de printemps destiné aux membres et
partageant le dîner qui précède une séance de travail avec
les parents de juniors.
Stanilab
Le Drizia a mis ses courts 1 et 2 sous ballon à la disposition de Visilab un soir, pour y tourner un film publicitaire
qui a été utilisé principalement à Gstaad. L’occasion pour
Ivan Vukojevic, capitaine de notre LNC en 2014, de se faire
prendre en photo avec Stan… en passe de devenir « Stan
The Man » suite à sa victoire au Grand Chelem d’Australie. Rappelons que Stan Wawrinka a remporté le Geneva Challenger qui se déroulait sur les courts du Drizia, en
2003 et 2004.
Mon beau sapin
Pour le plaisir des petits et des grands, Fernando et Nathalie ont acheté et décoré un sapin de belle taille. C’est toujours agréable de marquer la célébration de cette fête…
païenne.
10
2013
Vieux potes au lunch
Si vous passez au club le lundi midi, vous y verrez une fidèle équipe de seniors-aînés, composée de nombreux Carougeois qui fréquentent le restaurant depuis de longues
années, pour leur plus grand plaisir… et celui des gérants !
Viande Suisse ou Schweizer Fleisch
Ce n’est pas un canular… c’est le nom d’un important
sponsor de Swisstennis, en particulier le sponsor des Interclubs et des tournois de fin de saison dans les clubs. Merci
à eux de nous aider à organiser ces manifestations et…
bon appétit… après les matchs !
Echafaudages
Nous les avons aperçus pendant quelques jours, lors du
remplacement de la barrière du 1er étage devant le secrétariat. Vous les verrez plus longtemps, et en beaucoup plus
volumineux, en automne, puisque la Ville a décidé de refaire entièrement la toiture et la façade du club house dès
le lundi 25 août 2014.
Merci à la Ville d’entreprendre ces travaux d’envergure devenus indispensables au fil des années.
Antonio Caragnano
Avenue de la Praille 45 – 1227 Carouge
Téléphone 022 784 16 77 – Fax 022 784 16 83
[email protected] – www.caragnano.ch
Il y a 50 ans
Matthias WERREN
Ex-champion suisse
et joueur de Coupe Davis
12’000 spectateurs à Genève
Quand vous lirez ces lignes, la Suisse aura joué (et,
nous l’espérons tous, gagné) devant près de 12’000
spectateurs, sa rencontre de Coupe Davis à Genève.
L’important est, bien entendu, le succès sportif.
Mais n’oublions pas l’aspect financier pour Swisstennis ! La coupe Davis est actuellement un « big
business », et une équipe de quelque 15 personnes
(président de Swisstennis, joueurs, médecin, masseur, physiothérapeute, entraîneur, etc…) doit bien
être payée ; comme en Serbie, par exemple, où la
dépense s’est élevée à environ 200’000 francs… et
cela, malgré une victoire formidable ! Après Palexpo, cela devrait s’équilibrer, et on compte sur un
beau bénéfice ! Mais finalement, on vit aujourd’hui,
et pas hier !
Les couleurs suisses
Chacun de nous portait une tenue d’entraînement personnelle, car le pullover officiel ne pouvait être utilisé
que pour les compétitions. Et à la fin, nous devions les
rendre (si possible propres) à H. Grimm, car ils allaient
être redistribués à d’autres délégations !
Suisse – Irlande, à guichets fermés…
avec 2’900 spectateurs
Malgré notre victoire en double, nous avons malheureusement
perdu cette rencontre! Nous n’avions pas la « classe mondiale »,
mais nous étions les meilleurs joueurs suisses du moment et
nous avons joué une fois dans la Sporthalle de Zürich devant
environ 2’900 spectateurs à guichets fermés, et on a même dû
fermer les portes pour raisons de sécurité ! Ma carrière en coupe
Davis s’est terminée par une victoire en Iran, en 1976… dans les
mêmes conditions, avec une mini-délégation à quatre. Sorry !
Non, pas tout à fait : au lieu des 30 francs de prime journalière,
nous en avons reçu 50 !!!
Des joueurs multitalents
A cette époque, les entrées des spectateurs étaient
réparties entre les 2 équipes.
Et le joueur qui n’était pas sur le terrain avait la
lourde tâche de compter les spectateurs.
Il était aussi chargé d’apporter les boissons à ses
camarades qui jouaient (Eh oui ! Il n’y avait pas
encore de frigo sur les terrains !), entre autres devoirs. Bref, c’était notre bonne-à-tout-faire !
Il y a 50 ans…
Mais retournons une fois encore en 1964 (oui, il y a 50
ans !). Le voyage en Irlande pour la coupe Davis a été un
« baptême du feu » : notre mini-délégation était composée
de 4 membres : H. Grimm, le capitaine-joueur, ainsi que T.
Sturdza, M. Werren et J. Siegrist. Pour Grimm, Sturdza et
moi-même, c’était le début d’une longue aventure (plus de
13 ans) de coupe Davis, qui nous a laissé des souvenirs
sensationnels!
Un entraînement… particulier !
Je ne veux rien comparer, mais laissez-moi évoquer
quelques points amusants…
Une semaine avant la coupe Davis qui allait se jouer
sur gazon, un entraînement a été organisé à Gland,
chez un particulier qui possédait un court en gazon
(plutôt football que tennis !). Cela devait nous permettre de nous habituer un peu à cette surface car,
en dehors de la terre battue, on ne connaissait pas
grand-chose ! A notre arrivée à Dublin, nous n’avons
pas été gâtés par le temps et avons eu très peu
d’entraînements sur place !
Tous ensemble
Le club de tennis de Fitzwilliams était magnifique,
mais plutôt vieux (construit dans les années 20 !)
et dépourvu de confort : un vestiaire exigu, sans
chauffage, et une seule douche commune ! Et les
2 équipes devaient se partager ces installations !
13
PRO TEAM - NOUVEAU 2014
Laurent Recouderc
Le Drizia crée le Pro Team pour encadrer
des jeunes joueurs qui désirent se frotter
aux meilleurs joueurs du monde et tenter de
devenir des joueurs professionnels à moyen
terme. Le Pro Team prolonge l’école de tennis à succès du Drizia et évolue en fonction
de ses participants et des expériences vécues
sur le circuit ITF et ATP par Laurent Recouderc et ses joueurs.
té, la persévérance et l’envie de constamment vouloir progresser rapprochent nos
joueurs de leurs objectifs ambitieux, avec un
gros travail à accomplir sur le dépassement
de soi. Les divers styles de jeu et stratégies
de chacun sont respectés et répétés à l’entraînement pour se donner les moyens de les
réaliser en compétition.
Mars au Canada : par une terrible température de -25°C, un petit séjour au Québec,
patrie d’Isade. Belle performance de ce dernier qui bat un 270e ATP et récolte ainsi 2
points ATP.
Avril en Algérie : une tournée de 3 ITF Futures prévue pour Killian et Isade. Sébastien
et Karim resteront à Genève pour se concentrer sur la réussite de leurs examens. Au retour, 2 tournois en Suisse prévus en fin de
mois pour préparer les interclubs.
Mai au Drizia : au programme, les interclubs
en LNB pour ces jeunes et leur coach, encadrés et conseillés par des joueurs internationaux expérimentés. De très belles rencontres
à suivre au club, le samedi dès 12h (voir la
description de la LNB pour les détails).
Killian KarimLaurentIsade Sebastien
Les entraînements techniques et physiques
sont organisés au club et en salle de sport,
en heures creuses. Les tournois Future et
Challenger disputés en Suisse et à l’étranger
apportent l’expérience en match.
Actuellement, 4 jeunes font partie du Pro
Team : 2 néo-pros, Killian Davanzo et Isade
Juneau qui se consacrent au tennis, et 2 étudiants, Sebastien Mentha et Karim Chawich
qui préparent respectivement leur baccalauréat et maturité, en comptant bien se consacrer au tennis dès le mois de juillet !
La vie des joueurs du Pro Team est faite de
nombreux séjours à l’étranger pour les pros,
moins fréquents pour les étudiants. Un programme mensuel est établi par le coach, ses
joueurs et les dirigeants du club, en adéquation avec chaque projet personnel. La volon14
Un programme 2014 alléchant
Janvier à Genève : suite et fin de la période
de travail de fond initialisée en décembre ;
travail physique et technique intense ; 4 à
6 heures par jour sur le terrain et en salle
de musculation, avec une courte interruption pour disputer les championnats suisses
juniors pour Killian et Sebastien.
Février en Espagne : par une douce température de 25° C, un tournoi à Majorque, un
autre à Murcia, en Espagne. Pas de récolte
de points ATP tant recherchés, mais nos
joueurs ont partagé un moment agréable
avec une équipe de joueurs de la Fédération
française, emmenés par Laurent Reymond,
ex-coach de Fabrice Santoro et de… Laurent
Une grosse lessive à faire séRecouderc !
cher chez la grand-maman de Killian.
15
FRANCHIR LE PAS
CLUB OU PRO
Christophe Constanty
Thierry Roggi
Le tennis est un sport pour tous et pour tous
les âges. Au cours de mes nombreuses années d’enseignement, j’ai pu constater que
la passion de ce sport touchait des personnalités et des tempéraments bien différents,
tout cela se traduisant, sur le terrain, par des
attitudes et des styles de jeu très personnels.
Et ces différences humaines mènent à des
envies et des objectifs bien définis et propres
au joueur, comme par exemple : jouer « juste
pour se divertir » ou même « faire des matchs
amicaux », ou bien au contraire « démarrer la
compétition le plus vite possible ».
du joueur, car nous savons tous que les progrès du joueur se font beaucoup par la pratique des matchs.
En tant qu’enseignant, j’ai toujours essayé
d’amener mes élèves à la compétition. La
question qui se pose souvent est: « quand
seront-ils prêts? » La notion d’être prêt n’est
pas la même pour tout le monde. Il y a en
effet le débutant qui va vouloir faire des
matchs au plus vite et celui qui, au contraire,
va attendre longtemps avant de disputer son
premier match, ou même ne jamais en jouer
un. C’est un choix très personnel, et le professeur peut tout au plus encourager l’élève
à faire de la compétition, mais il ne peut pas
l’y obliger.
Dans tous les cas, une chose est sûre : faire
de la compétition n’est pas une question de
niveau, car chacun peut s’inscrire à un tournoi… de son niveau de jeu et classement. La
peur, elle aussi, ne dépend pas du niveau et
le joueur ne peut apprendre à la gérer qu’à
l’aide de matchs qui constitueront son expérience.
L’enseignant est toujours surpris de voir évoluer une joueuse ou un joueur de bon niveau qui ne dispute jamais de match, car on
peut constater qu’il existe un bon nombre
de joueuses et joueurs non-compétiteurs qui
ont très largement, et depuis longtemps, le
niveau de jeu pour faire de la compétition.
Lorsqu’on leur pose la question : « pourquoi
ne le faites-vous pas ? », ils répondent souvent qu’ils ne pensent pas avoir le niveau
de jeu. Dans l’esprit de beaucoup de gens,
il est nécessaire d’avoir un certain niveau de
jeu afin d’aborder les matchs, la compétition.
Cette pensée constitue un frein à l’évolution
16
Ne se sentant pas prêt, le pratiquant se
sous-estime et repousse à plus tard sa découverte de la compétition, alors que celleci lui serait bien souvent plus profitable que
n’importe quel entraînement. Mais peut-être
que derrière le prétexte de ne pas avoir le
niveau suffisant se cache en fait une autre
raison qui peut être tout simplement et humainement la peur de se lancer ?
Alors, encourageons-les tous, jeunes et
moins jeunes, à se lancer dans l’aventure
de la compétition afin d’enrichir leur tennis,
mais aussi leur personnalité, en éprouvant
des émotions très fortes qui sont vécues lors
d’un match. Des émotions comme la fierté,
mais aussi la déception, la confiance et le
doute, la sérénité et la peur, et bien d’autres
encore. Car tous les entraînements d’une vie
ne permettront jamais de ressentir ces forts
moments d’émotion qu’il est possible de
vivre en très peu de temps, juste le temps
d’un match !
4 lettres contre 3 lettres… Mais pas 4 heures
contre 3 heures… ni 4 raquettes contre 3 !
L’écart entre un joueur de club et un joueur
professionnel n’est que d’une seule lettre…
presque rien !
Le joueur de club
Le joueur de club joue à peu près une fois
par semaine, avec des partenaires réguliers,
et il aime l’ambiance interclubs. Outre les
matchs par équipes, le joueur de club s’intéresse activement à nos élites suisses et il
aime avoir quelques raquettes bien cordées
dans son beau sac. Si vous observez bien au
club, vous en croiserez un certain nombre
qui ont toujours le sourire. Ils souffrent souvent de petites blessures, mais ils ne rateront
quand même pas leurs rencontres interclubs.
Le joueur de club aime suivre de près ses résultats tennistiques et reçoit sûrement son
classement « instantané » par SMS. Ce joueur
aime également prendre quelques cours avec
son professeur préféré et il apprécie que sa
technique puisse encore être améliorée, mais
il ne trouve pas toujours le temps de s’entraîner physiquement !
Ce joueur de club ira sûrement vibrer pour la
Coupe Davis à Genève, début avril.
Le joueur professionnel
Le joueur professionnel s’entraîne des heures
durant, sur les terrains et en salle de sport,
chaque jour. Il considère la salle de sport
comme un businessman considère son écran
d’ordinateur. Il sait bien qu’il lui faut produire
« de la masse musculaire et du résultat » plutôt que des « chiffres dans un tableau Excel ».
Le joueur professionnel ne traîne pas dans les
clubs. Il fait partie de l’élite, c’est un véritable
athlète qui, pour réussir, doit dormir, rêver,
manger et respirer tennis. Ses petites blessures sont quotidiennes, mais elles ne l’empêchent pas de continuer à s’entraîner. Ce
joueur n’a pas de vie de club mais il connaît
de nombreux grands clubs dans beaucoup
de pays à travers le monde.
Le joueur professionnel connaît la face brillante de la médaille lorsqu’il réussit, mais
également le revers sombre de la médaille
lorsqu’il perd plus qu’à son tour ! Il sait que
son temps de professionnel de tennis est limité car la vie d’athlète est courte. Il sait surtout que chacun des joueurs professionnels
a un certain talent… mais que la différence
de niveau atteint par chacun dans sa carrière
dépendra principalement de sa volonté de
travailler et de réussir.
Club ou pro
Ces deux joueurs se ressemblent, car ils ont
un point commun, important pour tous les
deux : la passion de courir derrière une petite balle jaune, et même parfois, de l’attraper ! Ils aiment tous les deux la terre battue,
le dur et même le gazon synthétique. Ils aiment tous les deux les effets et les rebonds,
les tactiques et les techniques qui rendent
ce sport de plus en plus captivant à mesure
qu’on progresse.
Et une chose est certaine : le joueur de club
rêverait d’être dans les chaussures du pro, ne
serait-ce que pour passer une première balle
de service à 200km/heure. Le joueur pro, lui,
apprécierait une bonne bière partagée avec
un ami après un entraînement léger et amical !
En réalité, ces deux types de joueurs font le
tennis d’aujourd’hui, superbe sport pratiqué
au club… ou devant sa télé.
17
LA PRÉPARATION D’UN TOURNOI
Joseph Ambassa
Beaucoup de joueurs pensent que disputer un tournoi, c’est juste prendre ses raquettes, ses habits, sa bouteille d’eau et le
reste, le samedi matin, et se rendre sur le
lieu du tournoi. Ils oublient que la préparation commence dès l’instant où ils font
le choix de s’inscrire à ce tournoi, par une
première phase (qui prendra en compte
la surface de jeu, les chemins tactiques et
techniques adaptés à cette surface) de préparation physique (chaussures, sollicitation
des muscles, service volée, etc.) et mentale
(défensif, agressif, etc.), le style de jeu étant
alors adapté à tous ces paramètres pour une
efficacité optimale.
Même en tant qu’amateur, il est nécessaire
de se mettre dans la peau d’un compétiteur
quelques jours avant le début du tournoi, et
de travailler correctement, afin d’acquérir des
automatismes techniques, tactiques et physiques liés à la surface et qui garantiront une
bonne qualité du jeu pratiqué.
A contrario, certains joueurs préfèrent continuer à s’entraîner comme d’habitude, de
peur de se blesser ou de trop se fatiguer
avant le début du tournoi. C’est dommage,
car on sait que chaque minute passée sur le
court est très importante pour l’acquisition
de coups stables via la répétition des mouvements et des situations de jeu. D’autres
s’entraînent correctement, mais avec une retenue certaine, alors que c’est pendant ces
derniers jours que l’effort doit être total, lors
du travail des choix tactiques et situations
de jeu, pour s’habituer aux conditions plus
rudes de la compétition
Une bonne préparation permet au joueur
de s’exprimer librement en faisant des choix
personnels liés aux conditions présentes, en
tenant compte des conseils des enseignants,
18
mais en demeurant le dernier décideur ! Lors
des matchs d’entraînements qui précèdent les
tournois, il reste à chacun de régler encore sa
stratégie de jeu et sa technique, en disputant
des sets complets, 3 sets, même si les 2 premiers sont gagnés, afin de se rapprocher des
conditions de concentration en tournoi.
Sur le plan stratégique, Il est temps de prévoir un plan A pour débuter son match,
prenant le jeu à son compte ou essayant au
moins de s’imposer. En cas d’échec de ce 1er
plan, il est bon d’avoir prévu un plan B à utiliser pour amener l’adversaire à jouer comme
espéré, quitte à temporiser plus que prévu
dans le plan A.
Lorsqu’on s’est bien préparé, un match sera
abordé sans stress excessif, comme un entraînement de plus, et le joueur le traitera
comme une simple formalité, en présentant un niveau de jeu bien maîtrisé puisque
très bien entraîné et stabilisé. L’engagement
personnel sera certes plus rude en match,
mais supportable, puisque les entraînements
auront été faits dans l’esprit du match. Le
joueur prendra aussi le soin de prévoir des
stratégies différenciées, selon le jeu des adversaires potentiels.
Ainsi, bien soigner ses entraînements
quelques jours avant un tournoi est très bénéfique pour se mettre dans les conditions
de match, prêt à se battre pour réaliser
une bonne performance, seconde après seconde, et pour savoir qu’on est « fin prêt ».
Oui la fatigue existe, et une mauvaise récupération des efforts, liée souvent à l’insuffisance de sommeil, peut nuire au comportement en match. Avec l’expérience, le joueur
apprendra à gérer et doser ses efforts pour
éviter d’aborder un tournoi… complètement
« cuit ».
Notons que les professionnels font une
longue séance de décrassage-stretching
après chaque entraînement, évitant de rester encore debout, dans le but de soulager
leurs pieds du poids de leur corps. Notons
aussi qu’un nombre d’heures de sommeil
quotidien suffisant est un excellent remède
contre la fatigue, et n’oublions pas que les
heures de sommeil avant minuit comptent
double.
A éviter donc les jeux électroniques, les téléphones, les tablettes, etc., des engins qui
empêchent les joueurs de dormir suffisamment. Sans récupération suffisante ils seront
agités et stressés lors de leur match.
Mentionnons encore la qualité de l’alimentation qui est primordiale. Pour fonctionner
efficacement, il faut manger sainement, en
respectant les heures de repas.
Parmi les très nombreuses recommandations
qu’on peut proposer à des joueurs qui vont
disputer des tournois, voilà déjà quelques
conseils à prendre en considération pour
préparer son tournoi et le disputer dans de
bonnes conditions.
Bons matchs.
Le grand Prix Suzuki,
une tradition de famille !
Félicitation à Maria Fiacan qui, 5 ans après son frère, est en tête du grand prix Suzuki des moins
de 13 ans, elle qui a seulement 11 ans. Ses derniers résultats, et de nombreux tournois gagnés
depuis janvier 2014, lui permettent d’accéder au classement R4, sans grande surprise.
Swisstennis, via Yves Allegro chef de la relève, lui a demandé de participer à 2 week-ends à
Bienne pour une sélection éventuelle dans les cadres espoirs nationaux, résultats à suivre.
Maria Fiacan
Nous souhaitons beaucoup de progrès à cette joueuse talentueuse et assidue qui, à notre plus
grande joie, s’engage sans limite dans sa passion : le tennis.
Elle dispose actuellement des mêmes qualités que Stefan, et surtout d’un coup droit et d’un service puissants qui laissent présager un avenir plein de succès dans un futur proche, et pourquoi
pas, un titre de championne suisse.
Elle suit avec succès les traces de son frère Stefan qui, bien qu’ayant commencé le tennis à 14 ans,
pointe à la 1674e place ATP à 20 ans, et qui représente le club en LNB.
Bonne continuation à Maria et à Stefan.
Stefan Fiacan
19
LA GESTION DU MATÉRIEL
D’UN JOUEUR DE COMPÉTITION
Julien Scriba
INTERCLUBS 2013
Philippe Ormen
VOUS
EZREND
URle sportif. En ce qui concerne la tenue vestimentaire, les
La compétition est exigeante pour
ON S
I
T
A
T
Il n’est plus nécessaire
EGUSde rappeler que les chaussures revêtent une importance particuDE D
composantesAUphysiques,
mentales et straté- lière. Il est d’abord primordial de posséder
AVE un rôle déterminant dans le des chaussures de tennis et des « running »,
giques C
jouent
niveau de performance du joueur de tennis. utilisées en fonction des types d’entraînePourtant, il existe un domaine qui mériterait ments. Les semelles des chaussures, ainsi
davantage d’attention et dans lequel tous les que leur usure générale doivent être vérifiées
joueurs peuvent exceller: la gestion de leur régulièrement.
matériel.
Spécialiste du plafond métallique et de l'éclairage.
le joueur
est responsable
Réalisation sur mesures,Evidemment
étude d'éclairage,
développement
de projets. perCommençons par la raquette : le joueur de sonnellement de la préparation de son sac
Grande expériences des leds et d'intégration de l'éclairage
compétition devrait en posséder deux (du de tennis, que ce soit pour l’entraînement ou
dans doivent
les plafonds.
même modèle !). Les cordages
être en match. L’implication du joueur peut déjà
Représentation
pour Genève
et sa région dulors
groupe
Targetti,
Philips
et ILed.
vérifiés le plus régulièrement possible. Surêtre « mesurée »
de cette
étape
prétenwww.lumiverre.ch
tout à l’approche de tournois… Il est tou- nis. Certains éléments sont incontournables
jours Show
préférable
d’avoir
raquette
avec
le dans
le PERLY
sac du
compétiteur : la
room et
usine une
au 261
route de
Saint-Julien,
1258
GENEVE
– Tél. 022
721bouteille
10 20
cordage neuf pour débuter un tournoi, en d’eau (accompagnée d’une boisson pour l’efplus de celle que le joueur utilise sur le mo- fort, parfois), le linge, ainsi que les produits
ment. En aucun cas, il ne faut arriver avec alimentaires nécessaires (fruits secs, banane,
une seule raquette. En cas de nécessité de barres de céréales) en font partie. La corde à
recorder une raquette avant un tournoi, il est sauter, les tenues vestimentaires de rechange
nécessaire de prendre ses précautions pour et les produits de toilette (pour la douche)
le délai d’obtention de cette dernière. Une doivent également prendre place dans le sac
attention doit être également Eau
portée sur
les Ferblanterie
du joueur de tennis.
Gaz
grips et sur-grips, pour garder le joueur dans
une zone de confort.
Comme nous l’avons déjà mentionné précédemment,
chaque joueur doit être capable
30 bis, rue des Grottes
– 1201Genève
de respecter ces recommandations en terme
Téléphone 022 733 88 27
Fax 022
733 87
30le début de… la
de –gestion
de matériel,
c’est
victoire en match.
LUMIVERRE SA
Deville Sanitaire s.a.
Un grand merci à Philippe pour l’organisation et la coordination des rencontres. Les résultats
de nos diverses équipes ont été satisfaisants.
4 équipes ont disputé les tours de promotion, avec une montée en récompense :
•LNB Messieurs
quart de finale contre Zoug -
•LNC Messieurs
2e tour de promotion contre le Country Genève
•LNC +35 Messieurs
1er tour contre Bachtobel
•2L Messieurs équipe 1
montée contre Lancy… Bravo !
7 équipes ont disputé les tours de relégation, avec seulement 2 descentes :
•+40 LNA Dames
contre Thoune
•+45 LNB Messieurs
contre Wettingen. Descente
•+45 LNC Messieurs
contre Neuenhof
•1L Dames contre Grolley. Maintien
•2L Messieurs (équipe 2)
contre 3 Chênes
•+30 2L Dames
contre Mont-Soleil. Descente
•+65 LNA
contre Bremgarten
TOURNOI VIANDE SUISSE 2013
Jacqueline Portmann
La fin de la saison a été marquée par le Schweizer Fleisch Trophy, tournoi de clôture ouvert à
tous, licenciés ou pas, avec la participation d’une quarantaine de messieurs et d’une dizaine
de dames.
Sous la supervision de Jacqueline, le tournoi s’est déroulé sur 15 jours et 3 week-ends, avec
des horaires « souples » permettant à chacun de s’organiser. Merci beaucoup.
Rue Plantamour 34 - 1201 Genève - T 022 732 27 12
Les participants ont eu beaucoup de plaisir à se « battre » contre des membres « amis ou ennemis », et le public a eu l’occasion de suivre des rencontres de très bon niveau.
21
INTERCLUBS
2014
INTERCLUBS
INTERLUBS
2014
DÉFIEZ
LE
HAWK
EYE.
LA BALLE HEAD ATP.
Au tennis, c’est la balle qui détermine le
nombre de points. Et mieux vous la contrôlez, plus vos chances de réaliser un bon
score sont élevées. C’est pourquoi la balle
HEAD ATP a été conçue non seulement
pour être très durable, mais aussi pour vous
procurer un contrôle et une prise d’effets
tels que, plus jamais, vous n’aurez à craindre
une demande de challenge. Mille excuses,
œil de faucon !
head.com/tennis
Dames
Messieurs
1ère ligue 1
LNB
1ère ligue
Barbier Marion
Burger Cecilia
Kostenbaum Yasmine
Mino Johanna
Paris Elodie
Pazaitis Cindy
Davanzo Killian
Fiacan Stefan
Juneau Isade
Mentha Sebastien
Mohr Jean-Baptiste
Ramirez Hidalgo Ruben
Recouderc Laurent
Roggi Thierry
Villagran Cristian
Bachayani Lorenzo
Gautier Pierre
Senger Luca
Singarella Luca
Tan Louis
Tschatchli Yann
1ère ligue 2
LNC 35+
LNC2 45+
Fernandes Eugénie
Mayrat Alexandra
Mihneva Nenad
Treand Anaïs
Vanthier Estelle
Vernaz Charlotte
Vernaz Valentine
Bayerl Thomas
Bertholet Alain
Chanié Eric
Chessex Simon
Hilfiker Christian
Soulade Cyril
Cuennet Frank
Dorié Lionel
Forichon J-Baptiste
Iliev Kosta
Perron Laurent
Studer Christian
Zuev Oleg
LNA 40+
2e ligue
LNC1 45+
Ardigo Sheila
Maier Vinas Nadine
Nguyen Laurette
Pegue Magali
Portmann Jacqueline
Rau Barbara
Schindler Sophie
Alexandre Nunes
Barro Julien
Cerdelli Sébastien
Chollet Greg
Deprez Cedric
Eskenazi Marc
Pacot Julien
Poyet Marc
Romain Raynal
Schneider Cedric
Tornay Vincent
Blass Urs
Cosandey Philippe
Graber Niciolas
Magnifico Angelo
Mulliri Mauro
Ormen Philippe
Pachoud Thierry
LNA 50+
LNC
Bächli Martina
Burggraf Susy
Grandjean Béatrice
Iff Rose-Marie
Lachat Evelyne
Reding Lydia
Villaverde Susana
Chawich Karim
Dagou Sammi
Haddad Mohamed
Montessuit Thomas
Ripoll Sebastien
Scriba Julien
Vukojevic Ivan
Wust Christian
Les lettres ATP et le
logo du joueur de tennis
sont des marques
déposées d’ATP Tour, Inc.
23
INTERCLUBS
INTERCLUBS
2014
2014
INTERCLUBS
INTERCLUBS
INTERLUBS INTERLUBS
2014
NOUVEAUX RÈGLEMENTS DE JEU
Dames 30+, 40+, 50+ / Messieurs 35+, 45+, 55+, double : champions tiebreak à la place du
3e set.
Dames : 4 simples et 2 doubles pour toutes les ligues.
EQUIPES DAMES
Création d’une équipe 50+ qui démarre directement en LNA, vu les classements élevés de ses
joueuses.
Création d’une équipe 1ère ligue de plus qui sera composée d’Estelle Vanthier espoir de
15 ans, encadrée par des N4 expérimentées.
EQUIPES MESSIEURS
L’équipe 65+ est transférée à Nyon, le nombre de joueurs du Drizia dans cette équipe étant
devenu inférieur à celui des joueurs de Nyon.
LNB
Nous avons fixé le maintien en LNB comme objectif à la 1ère équipe du Drizia, qui sera composée de 3 jeunes joueurs du Pro Team et de 4 joueurs expérimentés qui défendront bien
nos valeurs ; un mélange équilibré de jeunes driziens et de joueurs d’expérience réunis pour
les encadrer.
Nous vous invitons à venir nombreux voir la LNB Messieurs, qui reste, par sa composition,
dans la lignée de notre vocation de club formateur, avec, au programme :
Samedi 3 mai dès 12h : Drizia – Grasshopper ZH (dans la bulle en cas de puie).
Samedi 10 mai dès 12h : Drizia – Montreux (dans la bulle en cas de puie).
24
2014
4 JOUEURS EXPÉRIMENTÉS
Ruben RAMIREZ HIDALGO N1
Bienvenue à Ruben, 36 ans, classé à la 165e place ATP. Né à Alicante, ce
spécialiste de la terre battue a obtenu son meilleur classement (50e ATP)
en 2006, avec un 1/8e de finale à Roland Garros, perdu contre Ljubicic.
Au mois de février 2014, il a obtenu des victoires de haut niveau (à 116 et
117e ATP) qui dénotent un excellent état de forme.
Nous sommes fiers de l’avoir dans notre équipe où il inspirera nos jeunes
sportifs, et nous comptons sur vous pour venir l’encourager au club, pour
les matchs d’Interclubs LNB, les 3 et 10 mai 2014.
Vamos Ruben !
Cristian Villagran N1
Cristian a été classé 200e ATP en 2008 en simple et 110e ATP en doubles.
Il est connu dans toute la Suisse pour ses nombreux succès, dont 3 titres
de champion suisse interclubs en LNA, 1 fois avec TC Mail et 2 fois avec
le TC Cologny. L’année dernière, Cristian a gagné 31 des 35 matchs qu’il
a joués.
Du haut de ses 32 ans, cet ancien élève de Franco Davin (aujourd’hui professeur du club de Peseux à Neuchâtel) saura représenter le club avec ses
qualités indiscutables de guerrier.
Laurent Recouderc N2
Ex 124e ATP, 549e actuellement, Laurent est le coach du Pro Team, groupe
de jeunes joueurs professionnels qui s’entraînent au Drizia. Il s’est illustré
cette année au Geneva Challenger en éliminant la tête de série numéro 1,
Evgeny Donskoy ATP 79. Il a remporté le titre à Roland Garros Junior en
2002, puis il a atteint les 1/8 de finale en double et le 3e tour en simple à
Roland Garros en 2007. Il apporte un soutien solide aux jeunes joueurs de
l’équipe qu’il entraîne toute l’année.
Thierry Roggi N3
Notre professeur au sourire communicatif (ex-pensionnaire du sportétude Boulouris en France et vainqueur de la coupe Galea avec l’équipe
de France des -de 14 ans en 1993) sera certainement un atout important pour notre équipe. A 33 ans, Thierry se maintient à N3 suite à ses
bons résultats en tournois. Il a beaucoup d’expérience à partager avec
nos jeunes joueurs de l’équipe.
25
INTERCLUBS
2014
INTERCLUBS
INTERLUBS
2014
4 JOUEURS EN FORMATION AU CLUB
Isade Juneau N2
Québécois de 22 ans, diplômé de l’université d’Indiana, 12e joueur du
Canada, ce jeune passionné de tennis fait partie du Pro Team. Isade nous
a rejoints cette année pour s’entraîner avec Laurent Recouderc, son ami et
mentor. Il est actuellement 1213e ATP et il travaille très fort pour atteindre
ses objectifs élevés, en chassant et comptabilisant de précieux points ATP.
Stefan Fiacan N3
Agé de 20 ans, Stefan dispute un très grand nombre de tournois
ITF Future. Actuellement classé 1674e joueur ATP, il mettra sa combativité
au service du club pour la 3e saison consécutive en LNB. En juniors, il a
représenté le club au plus haut niveau national, avec des places régulières
en demie-finale des championnats suisses.
Killian Davanzo N3
Agé de 18 ans, cadre national suisse, ce jeune espoir du tennis fait partie du Pro Team. Auparavant, Il a remporté plusieurs titres nationaux en
14 ans et moins et il a participé à des rencontres remarquées sur le circuit européen avec l’équipe suisse juniors. Après un moment de doute,
ce travailleur rigoureux est en train de reprendre confiance en réalisant
des résultats significatifs sur l’ITF tour. Bien qu’il puisse encore disputer
des tournois juniors, il a décidé de démarrer sa carrière professionnelle
en adultes en septembre 2013, et il a déjà fêté son premier point ATP, le
1er octobre 2013. « Ce résultat m’encourage énormément et me motive
à me surpasser pour donner le meilleur de moi-même et atteindre mon
rêve ! »
Sébastien Mentha N4
Jeune joueur formé au Drizia, Sébastien fait partie du Pro Team et prépare en parallèle son baccalauréat pour juin. Il a vécu 2 années difficiles,
contrariées par des blessures multiples, peut-être dues à sa croissance accélérée. Sa passion du tennis est restée intacte et il défendra les couleurs
du club de son mieux, en comptant bien réussir son bac du premier coup,
afin de pouvoir se consacrer au tennis dès juillet.
Nous leur souhaitons, à tous, des très belles rencontres et des matchs
intéressants.
27
AGENDA
JUNIOR
AGENDA
AGENDAJUN
JUNIOR
2014
IOR
2014
Nous subventionnons les jeunes joueurs
de tennis par le projet KIDSTENNIS
MARS
1er et 2 mars : Week-end Intensif à Leysin (sur sélection de la commission junior).
AVRIL
18 au 27 avril : stage dans le sud de la France (réservé à 10 jeunes du groupe compétition).
21 au 25 avril : stage compétition au Drizia, avec le tournoi de Carouge, suivi par les enseignants.
21 au 25 avril : stage loisir et mini au Drizia.
MAI
Mercredi 7 mai : animations d’ouverture de la saison d’été (bienvenue à tous).
Samedis et dimanches : interclubs adultes pour les juniors compétition qualifiés.
Mercredi 28 mai : pour les 10 ans et moins, tournoi Junior (pour joueurs non compétition).
Ebénisterie
Menuiserie
JUIN
Chemin de la Verseuse 9 – 1219 Aïre / Le Lignon
Téléphone 022 735 32 74 – Mobile 079 549 66 47
Fax 022 735 50 48 – Email: [email protected]
Mercredi 4 juin : pour les 14 ans et moins, tournoi Junior (pour joueurs non compétition).
Mercredi 11 juin : pour les plus de 14 ans, tournoi Junior (pour joueurs non compétition).
JUILLET
Les 3 premières semaines : stages multi-activités pour loisir, mini et compétition.
VULLIEZ J.M. ELECTRICITE
– Entreprise générale
d’électricité et téléphone
– Câblage informatique
45, Avenue de la Praille
1227 Carouge
Tél. 022 827 26 26
Fax 022 827 26 27
www. vulliezelec.ch
AOÛT
Les 3 semaines qui précèdent la rentrée scolaire : stages multi-activités pour loisir, mini et
compétition.
INTERCLUBS JUNIORS
Juin, début juillet, fin août et septembre : interclubs Juniors pour les juniors compétition.
Fin octobre: interclubs Juniors ; finales à Winterthur pour les équipes qualifiées.
29
LE MOUVEMENT JUNIOR EN BREF
Jean-Baptiste Mohr
COURS MINI
INTERCLUBS JUNIORS
Si vous voulez savoir s’il est temps pour votre enfant de commencer à apprendre à jouer,
inscrivez-le auprès de Jean-B Mohr pour une séance de test, vous verrez bien s’il apprécie ou
non de se retrouver dans un groupe d’enfants de son âge. Il n’est pas nécessaire de lui acheter une raquette, le club lui en fournira une pour ce test.
Le bon esprit de jeu est de rigueur et l’accueil des adversaires (mais néanmoins camarades)
qui partagent le même amour du tennis est chaleureux, même si la lutte sur le terrain est
intense.
En général, les jeunes commencent à participer aux cours mini du samedi matin à partir de 4
ans dans l’année.
Le mini est une initiation au tennis et il sert de porte d’entrée aux cours loisirs et compétitions. La proposition de passage à ces cours avancés vous sera faite spontanément, dès que
le niveau de jeu de votre enfant le justifiera.
COURS JUNIORS LOISIRS
Des cours d’une heure sont dispensés par groupes de 4 à 5 enfants de niveau homogène.
Les enfants changent de groupe suivant leur vitesse de progression ; les plus motivés demandent leur passage chez les « Compétitions » s’ils désirent un encadrement plus complet.
Les groupes sont affichés chaque jour sur le panneau d’affichage des juniors, en face du court n°1.
Le plaisir, l’apprentissage du tennis et la transpiration sont au rendez-vous.
COURS JUNIORS COMPÉTITIONS
Les cours compétition sont des entraînements de tennis (physique et mental ) qui commencent
dès 8 ans, avec une offre personnalisée qui colle au projet de l’enfant et de ses parents.
En plus des cours, les enseignants accompagnent les enfants en tournoi afin d’adapter leur
enseignement au jeu du junior en match.
Le but est de permettre à chaque enfant d’exprimer son potentiel et d’atteindre ses objectifs
en disputant des tournois, dans le plaisir, la bonne humeur … et la bagarre tout de même.
Les rencontres se jouent de juin à début juillet à Genève. Les équipes qualifiées retrouvent ensuite les meilleures équipes romandes, fin août et septembre, et tentent de se qualifier pour
les finales suisses disputées à Winterthur.
TOURNOIS JUNIORS D’HIVER AU DRIZIA
218721_Drizia_Brochure_060307-1/10-19/28 12.04.13 10:25 Page42
D’octobre à avril, 1 week-end par mois, nous organisons 1 tournoi qui accueille 24 juniors
d’une catégorie d’âge. Ces tournois font partie du circuit genevois Honda/Dipan et distribuent des points aux jeunes qui se qualifient pour disputer un master.
A noter qu’au Drizia, nous avons défini une formule attractive qui voit chaque joueur disputer
3 matchs selon un système de consolantes.
Le club permet ainsi aux jeunes compétiteurs, les juniors du Drizia en tête, de se former à
la compétition sans avoir à avaler des kilomètres et en disputant un bon nombre de matchs
instructifs.
Sur les 6 tournois de l’hiver 2013-2014, 4 ont Sété gagnés par un junior du club : G10&U :
-VOU février : Paul Sarasin, G10&U mars : Baikal
Nathan Boguet, G14&U : Luca Singarella,
EZG14&U
D
N
E
R
Kusli.
SUR
AU D
CAVE
N
TATIO
US
E DEG
STAGES JUNIORS
LUMIVERRE SA
Les enfants sont accueillis par les professeurs le lundi matin. Les groupes sont formés et modifiés progressivement, en fonction du niveau de jeu observé, permettant à l’enfant de bien
vivre son amour du tennis et du sport en général tout au long de la semaine.
Spécialiste du plafond métallique et de l'éclairage.
Réalisation sur mesures, étude d'éclairage, développement de projets.
Grande expériences des leds et d'intégration de l'éclairage
dans les plafonds.
Représentation pour Genève et sa région du groupe Targetti, Philips et ILed.
Les stages juniors sont des stages multi-sports, avec le tennis comme branche principale.
Des matchs amicaux ajoutent la composante « jeu en tournoi » et donnent un avant-goût de
la compétition à chacun.
En été, la semaine se termine par la remise de récompenses, par le goûter préparé et commenté par une diététicienne, et par le tirage au sort d’une raquette.
30
Les interclubs juniors permettent aux juniors de représenter leur club dans une compétition
par équipe, et de vivre des rencontres en groupe, contrairement aux tournois habituels où
chacun se retrouve seul!
www.lumiverre.ch
Show room et usine au 261 route de Saint-Julien, 1258 PERLY GENEVE – Tél. 022 721 10 20
LES PREMIERS PAS EN COMPÉTITION
Thomas Montessuit
Antonio Caragnano
Avenue de la Praille 45 – 1227 Carouge
Téléphone 022 784 16 77 – Fax 022 784 16 83
[email protected] – www.caragnano.ch
INTERNATIONAL TRANSLATION SERVICE
Depuis le début de l’année, j’ai la chance
de m’occuper des juniors faisant leur grand
début dans le monde de la compétition. La
plupart d’entre eux ont joué (ou joueront)
leur premier tournoi de tennis cette année.
Les premiers pas en tournoi sont toujours
difficiles et très marquants et ils resteront en
souvenir de nombreuses années plus tard.
U. BLASS
TRADUCTIONS • TOUS SUJETS • TOUTES LANGUES
e-mail: [email protected]
www.its-traductions.ch
Tél. 022 300 36 60
Fax 022 300 36 79
• Textes économiques, financiers, juridiques, techniques,
informatiques, scientifiques, publicitaires, etc.
• Traductions faites par des professionnels
• Travail soigné et vérifié, devis gratuits, certifications
Maison V. Guimet Fils S.A.
Fondée en 1873
ENTREPRISE DE VIDANGE HYDRAULIQUE
CANALISATIONS – TRAVAUX PUBLICS
TRANSPORT DE MATIÈRES DANGEREUSES
NETTOYAGES DE COLONNES DE CHUTE
CONTRÔLE DES CANALISATIONS PAR T.V.
URGENCES 24 H SUR 24 H
Rue des Buis 12 – 1202 Genève
Tél. 022 906 05 60 – Fax 022 906 05 66
Personnellement, je me souviens très bien de
mon premier tournoi, non pas pour mes résultats assez décevants (trois défaites en trois
matchs !), mais plutôt parce que c’est cette
première expérience qui m’a donné goût à la
compétition.
Les premiers matchs sont souvent compliqués
à gérer, mais ce n’est pas pour cela qu’il faut
se décourager, bien au contraire ! Chaque
match joué nous permet d’acquérir de l’expérience et de développer notre niveau de
jeu. Au départ, il est compliqué de canaliser
ses émotions, de mettre en pratique ce que
l’on a appris à l’entraînement, de prendre en
compte le jeu de son adversaire et de réfléchir seul sur un court, sans se laisser distraire
par ce qui se passe autour. Pourtant, au fur
et à mesure des matchs, une routine s’installe et nous prenons confiance en nous et
en notre jeu. Et c’est ainsi que nous devenons capables de faire de grandes choses et
contre n’importe quel adversaire.
Mais les juniors ne sont pas les seuls à découvrir ce nouveau monde de la compétition. La plupart des parents sont également
débutants dans ce domaine, et leur rôle est
très important.
Ils emmènent leurs enfants en tournoi
le week-end, les réconfortent quand ils
perdent, les félicitent lorsqu’ils gagnent
ou les grondent lorsqu’ils font un mauvais
match. Cependant, il est important de souligner qu’en tournoi les parents ne doivent pas
intervenir durant les matchs. Ils peuvent encourager, mais toujours en essayant de maîtriser leurs émotions, et en ne laissant rien
paraître à leurs enfants. En effet, le stress,
le mécontentement et tout autre sentiment
trop extériorisé sont ressentis par l’enfant et
sont des facteurs de stress, de démobilisation et donc de défaite.
Oui, les premiers pas en compétition sont
difficiles pour les juniors, mais également
pour leurs parents ! Cependant, il faut persévérer et continuer de croire en soi. Nul doute
que les résultats suivront, et que chaque
match joué en tournoi deviendra un vrai plaisir, synonyme de satisfaction personnelle.
De plus, les tournois nous permettent de développer certaines valeurs. Ainsi, le fair-play,
le respect, le goût de l’effort, le contrôle et le
dépassement de soi… sont autant de valeurs
que nous développons en match et qui nous
serviront dans notre vie de tous les jours.
33
LES JUNIORS
georges julliard
Jean-Baptiste Mohr
sàrl
projets et réalisations de fermetures de bâtiments
TENNIS LOISIR
Le Drizia accueille 400 juniors dont les points communs sont la passion du jeu et l’envie de
progresser dans leur sport, le tennis.
Pour les accompagner dans leur passion et les guider dans leur progression, le club leur propose :
2, chemin des sciers – case postale 751
1212 grand-lancy 1
tél. 022 342 86 01 – fax 022 3420 620
e-mail: [email protected]
•un enseignement stratégique et ludique à appliquer en match, avec des entraînements de
la technique, du physique et du mental, en insistant sur l’engagement personnel et l’intensité comme points principaux
•du mini-tennis le samedi matin ; détection des futurs talents, en mettant l’accent tout particulièrement sur le jeu, la motricité et le tonus, favorisant ainsi l’intérêt et la concentration
de l’enfant. Son apprentissage est ainsi accéléré et son transfert vers les groupes de tennis
des jours de semaine se fait plus rapidement
•le développement de la communication des dirigeants et des enseignants avec les jeunes
joueurs et leurs parents, pour leur offrir un suivi personnalisé, spécialement lorsque le
jeune a choisi une des formules « compétition »
•des tournois internes pour les « non compétiteurs » : apprendre à jouer des matchs
•des animations d’ouverture de saison d’été, avec des doubles amicaux et des concours
« Radar. »
TENNIS COMPÉTITION
50 jeunes ont choisi un des 3 programmes proposés, avec :
Impression numérique
Offset - Dorure à chaud
Thermo-relief - Gaufrage
Reliures - Pliage - Plastification
Papeterie sur commande
32, avenue de Frontenex - 1207 Genève - 022 786 21 41
www.agescom.ch
22
•des cours de tennis en groupe et en individuel
•des entraînements physiques
•des séances de mental ; théorie en salle et pratique sur le terrain
•des délégations accompagnées par les enseignants et des rapports de matchs envoyés aux
parents
•des week-ends d’entraînements avec thèmes spécifiques, dispensés par des entraîneurs extérieurs ayant une expérience du haut niveau de compétition pour les juniors les plus méritants (voir article sur week-end à Leysin)
•des réunions d’information aux parents, en groupe et en privé, pour faire un bilan régulier
des prestations fournies et pour les informer à propos de sujets importants comme la diététique, l’aspect psychologique de la compétition, etc.
TENNIS « PRO »
Une structure de haut niveau, le « Pro Team », a été créée pour permettre à des jeunes passionnés de s’entraîner de manière intensive (3 à 6 heures par jour), en parallèle avec leurs
études ou après les avoir terminées, dans le but de tenter la grande aventure du tennis professionnel (Lire le Pro Team page 14).
35
INTERCLUBS
juniors
INTERLUBS
juniors
2014
INTERCLUBS
2014
LE PLUS GRAND CHOIX
DE MARQUES
AU MEILLEUR PRIX !
Tennis, squash, badminton
Service 24 h.
Garçons 15&U 15&U 99,00, 01 max R4
Filles 15&U 99,00, 01 max R4
4 simples, 2 doubles
2 simples, 1 double
équipe B N°
équipe B N°
BITTAR Timothée
DUCHOSAL Quentin
RODRIGUEZ Diego
SENGER Luca
SINGARELLA Luca
TAN Louis
CROSET Pénélope
FIACAN Maria
KOSTENBAUM Yasmine
PAZAITIS Cindy
équipe B N°
2 simples, 1 double
BERTRAND Arnaud
BUEMI Marc
BUEMI Xavier
FERREIRA André
TAKEHI Kazuki
sport import
M. & M. SIEGFRIED
25, route des Acacias
Tél. 022 343 43 13
»
T
S
E
«T
S
E
T
T
E
U
Q
I
A
A
S
R
S
120
A L’E
Filles 12&U 02,03 max R6
équipe C N°
BERTRAND Marine
FLORIS Anastasia
LORENZI Milana
STETTLER Manon
équipe B N°
CORPATAUX Alexis
EL BUYYAKOBI Karim
MINERVINI Lorenzo
MINERVINI Simone
ROETHLI Maximilien
ROMAN Bastien
ZUEV Sasha
Garçons 12&U 02,03 max R6
Garçons et filles 10&U 04,05,06 max R7
2 simples, 1 double
2 simples, 1 double
équipe C N°
équipe D N°
ELIA Youri
LUZOLO Fabien
TAKEHI Rikiya
DAYER Ulysse
NADER Ilian
STELLA Massimo
équipe C N°
équipe D N°
CLOTTU Jason
CORTINOVIS Tanguy
CUENDET Louis
KUSZLI Baikal
RABINOVICI Dan
LOUIS Nicolas
MIGHALI Joe
RIJAVEC Léon
VINAS Andréas
équipe C N°
BEUCHAT Maxime
PERETTI Ryan
ROETHLI Benedict
TRILLES Alessio
ZUEV Alexei
37
BABY TENNIS - LA DÉCOUVERTE
DU TENNIS PENDANT LES STAGES D’ÉTÉ
Entretien des pelouses, tontes
Élodie Paris
Taille de haies, d’arbres...
Les architectes
du paysage
Nettoyage de massifs
Désherbage, débroussaillage
Création de massifs
Mise en place d’un projet
d’aménagement extéreur
ENTRETENIR
VOTRE JARDIN?
FAITES APPEL A
UN PROFESSIONNEL!
Nous vous garantissons:
Intervention ponctuelle
Contrat d’entretien annuel
Devis Gratuit
Travail avec la pierre naturelle
079 396 94 21
[email protected]
TRANSPORTS AFONSO S.A.
Services de bennes
Basculant - Gestion de déchets
Natel:
079 355 24 71
Tél./Fax: 022 301 31 73
Route de Saint-Julien 126
1228 Plan-Les-Ouates
[email protected]
Lors des stages d’été, qui se déroulent sur
trois semaines en juillet et trois semaines en
août, nous avons une partie mini-tennis que
nous pouvons parfois appeler « baby tennis ».
En effet, pendant ces stages, il y a beaucoup
d’enfants âgés de 3-4 ans qui touchent une
raquette pour la première fois.
Notre objectif, en tant qu’enseignants, est
de faire découvrir le tennis aux plus petits en
leur permettant avant tout de se familiariser
en douceur avec l’ensemble des éléments du
tennis, ainsi qu’avec le comportement de la
balle et les gestes techniques. Pour atteindre
cet objectif, nous disposons d’une semaine
seulement.
Les enfants de cet âge-là sont très réceptifs
aux couleurs, au monde imaginaire, au langage imagé, par exemple, le jeu du pirate et
du chevalier ( représentant le coup droit et
le revers). L’enseignant doit donc être imaginatif, organisé et un peu acteur. Il doit utiliser un matériel adapté (ballon, balle mousse,
mini-court, mini-filet, cerceaux, plots, …). De
plus, les consignes doivent être claires, précises, et elles doivent comporter seulement
deux ou trois éléments pour que les enfants
puissent les comprendre facilement, sans risquer de se décourager.
Par conséquent, les priorités de jeu pour les
enfants de 3 et 4 ans sont des situations
adaptées aux capacités et à l'imaginaire des
enfants :
1.Favoriser la réussite (jeux simples et
accessibles)
2. Situations contrastées : droite/gauche,
fort/doucement, loin/proche, …
3. Aménagement des espaces avec des
repères visuels
4. Découverte de tous les secteurs du jeu
(service, fond de court, jeu au filet).
A chaque semaine de stage, les tout petits
sont aussi confrontés à la vie en communauté ; ils apprennent à vivre en groupe et ils
prennent conscience de leur environnement
et des autres enfants.
Pour conclure, il est très important de faire
appel à toutes ces notions, afin de garder
leur attention durant une semaine entière. Il
nous est déjà arrivé qu’un enfant ait besoin
de faire la sieste l’après midi !
En quelques jours, les enfants doivent avoir
touché à tous les compartiments du tennis et
avoir développé de nouvelles habiletés.
Grâce à la mise en place des principes énoncés auparavant, nous revoyons de nombreux
enfants pendant les semaines de stage suivantes et à la rentrée, au mini-tennis.
Rue de Veyrier 10 – 1227 Carouge
Tél. 022 342 12 02
Email: [email protected] – www.ona.ch
46
Favorisez nos annonceurs
Nous remercions vivement nos annonceurs et nos sponsors.
Ils nous permettent d’améliorer nos infrastructures et nos décorations, jardins, etc.
Chaque fois que vous en aurez l’occasion, nous connaissons leur sérieux et nous vous les
recommandons.
Ils se feront un plaisir de vous proposer des solutions intéressantes,
à des prix très préférentiels.
QUALIFICATION POUR LES CHAMPIONNATS
SUISSES JUNIORS
Thierry Roggi
Le vendredi 31 septembre, nous voilà partis
pour de nouvelles aventures. Nous embarquons pour nous rendre aux qualifications
des championnats suisses juniors qui se joueront les 1er et 2 décembre à Berne. Dans leur
catégorie, Cindy Pazaitis (14 ans et moins) et
Estelle Vanthier (16 ans et moins) sont inscrites grâce à leur classement R3. Départ
calme, sans musique, car elles aiment bien
discuter des choses de la vie courante. Elles
s’installent sur les sièges arrière, me laissant
en avant en tant que « chauffeur », et je les
entends rire et discuter de leurs aventures en
classe et de leurs histoires d’amour confidentielles, car l’heure de parler tennis n’est pas
encore arrivée. C’est sympa de les écouter et
de constater qu’elles sont très heureuses de
partager le moment présent.
L’une d’elles me demande d'augmenter le
son pour écouter une des nouvelles chansons
qui passe à la radio. Et les voilà qui chantent
à tue-tête. Bien sûr, elles connaissent bien
toutes les paroles. Deux chansons plus tard,
nous nous retrouvons déjà à Berne, destination le club d’Ostermundigen pour un premier entraînement, de quoi se dégourdir
les jambes tout en s’habituant aux conditions de jeu sur moquette. Nous logeons au
même hôtel que l’année dernière puisque…
40
En fin d’après-midi, Seb se qualifie pour le
tableau final des championnats suisses en éliminant sa 3e R1 dans ce tournoi et, pour lui,
la suite se jouera en janvier. Le retour se fait
tout en douceur, mais personne n’a envie de
retourner en classe le lendemain matin.
on ne change pas ce qui fonctionne bien !
Le repas du soir est vite pris et l’extinction
des feux se fait sans aucun souci.
Samedi matin, le réveil à 7h est difficile.
Nous avons droit à un bon petit-déjeuner, du
genre grand buffet, à la suisse alémanique,
que je suis le seul à honorer, peut-être parce
que le moins crispé ! Les filles n’ont pas trop
d’appétit ce matin et j’espère qu’elles garderont une saine « faim de gagner » tout au
long du week-end, car elles doivent gagner 3
matchs pour se qualifier pour le tableau final
des championnats suisses de leur catégorie.
Sur les terrains, échauffement physique et
tennistique se passe bien, mais je sens les
joueuses de plus en plus tendues, vu l'importance de l'objectif à atteindre. Dans ces
tournois nationaux, encore davantage qu’ailleurs, chacune veut gagner. Bien qu’ayant
défendu leurs chances au mieux, Cindy et
Estelle succombent au 1er tour contre plus
fortes qu'elles. C’est aussi le cas des autres
juniors du Drizia arrivés avec Joseph ou avec
leurs parents, Nathan Boguet (12&U) et Paul
Sarasin (14&U).
Seb gagne son premier match du matin, mais
malheureusement Quentin perd son 2e tour,
après un match acharné. Pendant que Seb se
repose entre les matchs, nous partons pour
une promenade à pied qui nous ouvre l’appétit, et nous partageons un léger et bon repas tous ensemble. Le sourire est de rigueur,
car le moment présent est fort sympathique
et partagé avec bonheur.
Nous avons tous apprécié ce week-end très
sympathique, qui a rapproché les joueurs et
les enseignants et qui a permis aux jeunes
de vivre des bons côtés du tennis, en échangeant avec les autres. Nous avons quand
même eu 1 qualifié, Seb. Et même si les
autres sont déçus, ils ont pu constater que
le niveau de jeu aux championnats nationaux
est élevé. Ils ont vu le chemin qu’il leur faut
emprunter pour continuer à progresser et
espérer une qualification aux championnats
suisses de cet été.
Nous rentrons à l’hôtel, tout le monde un
peu déçu quand même. Nous espérons que
Seb Mentha (18&U) et Quentin Duchosal
(12&U), les 2 autres juniors du Drizia qui
se présentent aux qualifications arriveront à
ramener au moins une qualification pour le
club.
Le dimanche matin, on se lève toujours tôt
(à 7h), et le moral des troupes est au beau
fixe. Nous retournons au club pour aller encourager Seb et Quentin comme il se doit.
Il fait grand beau et nous bénéficions d’une
magnifique vue sur les alpes bernoises. Les
jeunes apprécient le paysage.
41
SOURIRES JUNIORS… ET PROFS
Toutes les excuses sont bonnes !
Pendant une séance de préparation physique axée sur le renforcement
musculaire, un élève n’étant pas très motivé ce jour-là n’ a pas trouvé
d’autres excuses que celle-ci pour ne pas faire l’exercice demandé :
« Je ne peux pas faire cet exercice, regarde mes doigts, ils sont trop petits
pour tenir le medecine-ball ! »
C’est du propre !
Lors des entraînements de tennis, le tirage au sort des équipes se fait
avec les raquettes. Je prends toutes les raquettes dans les mains et nous
choisissons des numéros qui constituent les équipes. Tout se passait très
bien jusqu’au jour où un enfant, très hésitant à me donner sa raquette,
me dit : « Heu non mais heu non, tu sais, je veux pas trop la donner ». Un
peu étonnée, je lui demande pourquoi. Il me répond : « Elle est neuve, je
ne veux pas qu’on la salisse. ». A mon tour, je lui réponds : « D’accord !
Alors, je vais la poser sur ma chaussure. Comme ça, elle ne touchera pas
le sol, OK ? » Et là, réponse à laquelle je ne m’attendais pas : « Heu non !
parce que tes chaussures aussi, elles sont sales ! »
La passion du tennis
Chaque vendredi, de 19h à 20h, je donne un cours de tennis à des juniors
âgés de 9 ans.
Trouvant cet entraînement trop court, l’un d’entre eux supplie son papa
pour aller jouer encore un peu avec lui. Le papa accepte et précise qu’ils
ne feront que quelques balles avant de rentrer manger. Pourtant, une
heure plus tard, ils sont encore en train de jouer au tennis, le papa répétant : « Ce sont les dernière balles ! » et l’enfant répliquant : « Non… encore un peu, s’il-te-plaît »
Un cours de tennis qui tombe à l’eau
Cette année encore, les enfants sont très amusés par le bouton d’arrosage automatique pour les terrains de tennis. C’est ainsi que durant une
journée de stage d’été, un enfant a trouvé très drôle d’appuyer sur le
bouton d’arrosage en plein milieu de la séance…Les sacs commencent à
être mouillés, le professeur lance un regard noir et des juniors crient… Le
fautif a très vite compris qu’il avait fait une bêtise. Mais au lieu d’appuyer
de nouveau sur le bouton pour arrêter l’arrosage, il est resté planté au
milieu du terrain et se laisse arroser sans bouger ! Une anecdote qui l’a
marqué, car au moment de compléter le questionnaire de satisfaction et
notamment à la question « Qu’as-tu préféré durant le stage ? », l’enfant a
répondu : « Appuyer sur le bouton d’arrosage ! »
42
Elodie Paris
Moment sympa!
Un jour, je donnais mon « cours de mental « lorsqu’un jeune joueur du Pro
Team entre dans la salle (je le vois toujours arriver le premier aux divers
entraînements). Sans doute pour se détendre un peu avant sa séance. Il a
vu que j’étais en cours, s’est excusé et m’a demandé s’il pouvait y assister.
Je lui ai bien sûr répondu que cela ne me gênait aucunement… bien au
contraire. Je trouvais bien pour nos juniors qu’il témoigne de son intérêt
pour ce domaine. Il est resté attentif tout du long, il a observé… Il est
même venu échanger avec moi à la fin, me disant que cela lui faisait du
bien de s’enrichir et qu’il en profitait pour “gonfler” son mental.
J’ai vraiment trouvé que ce moment était sympa et qu’il donne une belle
image à nos jeunes. Killian démontre ainsi son ouverture pour les différents domaines autour du tennis. Son attitude témoigne d’une réelle
motivation dans son travail délicat.
Julien Scriba
Etourdi… vraiment ?
Un mercredi matin, à 11h…Ce matin-là, je dis bonjour à mes élèves et
j’en remarque un dont la tenue vestimentaire sort quelque peu de l’ordinaire. Je lui dis alors : « sympa ton T-shirt! ». Il se regarde et, encore un
peu endormi, s’aperçoit qu’il est en short avec… son haut de pyjama ! Je
lui ai demandé comment c’était possible, et il m’a répondu qu’il avait été
pressé, le matin. Je l’ai cru sur parole !
Thomas
Montessuit
Très concentré
Un soir de semaine, sur un terrain du Drizia, je viens de finir une première séance et je démarre le cours suivant. Je constate que le groupe
est incomplet, et l’absent est d’ordinaire toujours assidu. Je suis donc
étonné, mais jusque là, rien d’anormal. Peut-être sera-t-il en retard?! Puis,
la séance se poursuit et… toujours personne. Donc j’en conclus que cet
élève ne viendra pas. Mais, à 20 minutes de la fin du cours, je le vois
arriver tranquillement, raquette en main. Je lui demande alors s’il a eu
un problème de transport ou autre. Et il me répond : « Non, pas de problème, j’étais même là avant le cours, mais je jouais au mur en attendant,
et j’ai pas fait attention à l’heure… »
Christophe
Constanty
Le pédiluve… du club
Un mardi soir au Drizia, les cours sont terminés et les profs peuvent rentrer à la maison. Mais un terrible orage éclate et il tombe une quantité
d’eau incroyable. Il faut bien rejoindre la voiture ! Donc je cours pour être
le moins mouillé possible. Sur le chemin, je retrouve Joseph qui lui aussi
va au parking. Nous courons à grandes enjambées et nous arrivons aux
marches du passage souterrain qui mène au parking. Dans mon élan je
passe le 1er, descends les marches à toute vitesse et, lorsque je m’attaque
à la dernière, je ne vois que de l’eau et pense mettre le pied dans une
flaque. C’était bien une flaque, d’une vingtaine de centimètres de profondeur… Le passage souterrain était complètement inondé. Joseph s’arrête
net et éclate de rire… puis décide malgré tout de passer par là, car faire
un détour sous la pluie aurait été pire. Et nous voilà tous les 2 qui traversons cette mare de plusieurs mètres de long, les pieds dans l’eau ! Mais
on a bien rigolé.
43
A toi… à moi !
Un jour, un élève arrive sur le court et commence l’entraînement. Au
bout de 10 minutes j’arrive vers lui et lui demande s’il avait changé de
raquettes car elle me semblait différente et il me dit que non. Il continue
l’entraînement et, à la fin du cours, il se rend compte que c’était la raquette de son père ! Ce n’était vraiment pas la même raquette, mais peut
être l’avait-il fait exprès ?
Je sais, je sais
Pendant un match, un junior du Drizia jouait et il menait 1 set à zéro et 5/2.
Au changement de côté, il boit mais ne s’assoit pas. Je lui fais signe de s’asseoir, mais il me fait un signe confiant, l’air de dire « c’est bon ! je gère ! »
Bien sûr, son adversaire remonte, mais le junior du Drizia l’emporte quand
même au tie-break. A la fin du match , il me dit : « J’ai eu chaud au second, je crois que je me suis déconcentré ». Je pense que, la fois prochaine, il prendra plus son temps pour finir plus vite son match.
C’est mon jeu
Au début d’un entraînement, un junior arrive avec un nouveau cordage
et me dit : « Le cordeur m’a dit qu’avec ça, je vais frapper plus fort et mes
balles vont rester dans le terrain. » Je lui dis : « C’est bien ! » Je voulais le
laisser confiant. L’entraînement commence, et il frappe toutes les balles
de toutes ses forces, et peu de balles restent dans les limites du court.
Mais il ne retient que celles qui sont bonnes. Après 15 minutes, il se rend
compte que cela n’a pas changé grand-chose et il doit retourner chez le
cordeur pour faire changer le cordage. Je lui ai dit que le matériel est important, mais que c’est le joueur qui joue, et non la raquette.
WEEK-END DE RÉCOMPENSE
POUR LES JUNIORS MÉRITANTS
Joseph Ambassa et Cristian Villagran
Thierry Roggi
Pour la première fois, nous avons sélectionné 10 juniors qui méritent une récompense
spéciale, vu leur engagement permanent
pour le tennis, aussi bien en technique qu’au
physique, au mental et aux tournois. Par la
suite, cette liste variera régulièrement, selon
l’investissement de chacun. Et les prochains
méritants bénéficieront à leur tour d’une
prestation spécifique.
Nos juniors se sont enrichis au contact de ce
joueur professionnel ayant une expérience
réussie du tennis de compétition et par une
approche rigoureuse des entraînements de
tennis qu’ils se doivent de pratiquer pour atteindre un haut niveau de jeu.
Cette fois-ci, le bonus a consisté en un weekend à Leysin (les 1-2 mars) dont les coûts ont
été entièrement pris en charge par le club,
pour les 10 juniors suivants : Nathan Boguet,
Quentin Duchosal, Youri Elia, André Ferreira,
Yasmine Kostenbaum, Fabien Luzolo, Luca
Singarella, Rikiya Takehi, Louis Tan, Estelle
Vanthier.
Ce week-end a été dirigé par Cristian Villagran N1.7 (voir son palmarès dans l’article sur
la LNB), et par Joseph Ambassa entraîneur
de plusieurs de ces juniors.
Tout au long du week-end, Cristian a montré
à nos juniors l’importance de l’engagement
personnel total dans les entraînements, base
du succès de nombreux joueurs professionnels en Argentine.
45
VOYAGE AU COEUR DES CHAMPIONNATS SUISSES
INTERCLUBS JUNIORS
Julien Scriba
Le week-end du 26-27 Octobre 2013, les finales suisses des Interclubs Orange Juniors se
sont déroulées à Winterthur, en périphérie
de Zurich.
L’équipe des U12 garçons du Drizia-Miremont
s’était qualifiée pour cette manifestation de
niveau national (jusqu'à R6, pour cette catégorie) après de longues phases préparatoires
aux mois de juin et septembre.
Les juniors du Drizia impliqués étaient Xavier
Buemi, Timothée Bittar, et André Ferreira en
tant que supporter et sparring-partner.
Dès l’obtention du billet qualificatif, le regard
de toute l’équipe fut très vite porté vers l’objectif final : jouer notre chance à fond lors de
ce week-end.
La semaine précédant l’événement, l’ensemble de l’équipe s’est retrouvée tous les
jours, sur des créneaux d’entraînement de 2
heures au Tennis Club de Champel, afin de
se préparer au mieux à la surface. C’était
l’occasion pour moi, le coach de ces juniors,
de prendre les informations nécessaires sur
l’équipe que nous rencontrions en demi-finale (le Flamingo d'Ostermundigen, une
équipe bernoise). Il me fallait également assurer une logistique précise pour que l’équipe
évolue dans le confort. Sur ce point, les garçons ont fait preuve d’une grande autonomie
et ont parfaitement participé au bien-être du
groupe. Cette semaine préparatoire au tournoi a été riche et agréable. Chaque junior
trépignait chaque jour un peu plus d’impatience tandis qu’un « stress » palpable venait
se mêler à ces moments de réunion fondateurs d’un esprit de groupe.
Nous voilà donc partis le vendredi 25/10
pour Winterthur, en début d’après-midi.
46
Trois heures de route en voiture, et nous arrivons à l’hôtel pour déposer nos bagages et
nous reposer un peu.
Le sourire est vite retrouvé, l'objectif maintenant étant de terminer troisièmes de ce tournoi !
Nous avions convenu de visiter les installations sportives et d’aller dîner dans une
pizzeria du centre-ville, que les gars avaient
réservée d’eux-mêmes… Merci Tripadvisor !!!
Nous avons pris part le samedi soir à une
petite soirée organisée par Swisstennis. La
bonne humeur est toujours au rendez-vous
et les gars apprécient ce moment d’échanges
avec les autres équipes… Au menu, un repas
convivial et des jeux se trouvant à proximité !
Nous choisissons encore une heure de coucher raisonnable car nous ne perdons pas de
vue notre « mission » du lendemain…
Lors du repas, les plans d’action pour la
rencontre du lendemain sont revisités autour d’une bonne assiette de pâtes ou
d’une pizza, selon les goûts !! Les esprits
sont détendus et nous avons tous hâte d’en
découdre avec nos adversaires. Le coucher
se fait de bonne heure et nous nous donnons rendez-vous le lendemain matin, au
petit-déjeuner…
Les joueurs sont ponctuels (affamés pour
certains, peu d’envie pour d’autres) ; mais le
buffet du petit-déjeuner ne laisse personne
insensible !
Nous attaquons cette rencontre du dimanche
en seconde rotation, et Timothée assure l’essentiel, en nous procurant ce premier point !
Le match de Xavier tourne très vite à l’avantage de son adversaire qui l’emporte très facilement. Nous aurons droit à un double dé-
cisif pour décider de l’issue de la rencontre.
Très compacte et totalement remobilisée,
notre équipe du Drizia-Miremont l’emporte
en deux sets très bien menés ! La joie est visible sur les visages, et André peut exulter !!
Il nous a été précieux avec ses encouragements constants ! Merci à lui !
Les garçons et moi-même avons juste le
temps, lors de la remise des prix, de recevoir
notre médaille chargée de souvenirs communs et retraçant une belle aventure humaine débutée au mois de… juin !!
Nous repartirons de Zurich vers 19h, pour
rallier Genève et, dès le lendemain, continuer
le travail tennistique quotidien, afin de revivre des moments intenses comme ceux de
ce week-end…
A l’arrivée sur les lieux du tournoi, il y a
un peu de tension sur le visage de chaque
joueur… Mais nous restons concentrés sur
notre programmation, ce qui nous rassure…
Et n’oublions pas de rester imprégnés de musique et d’humour. L’équilibre semble appréciable et nous pouvons débuter notre rencontre.
Après plus de 3 heures de jeu, nous nous inclinons 2/0, sans jouer le double !
Les jeunes sont un peu déçus, oui… mais
nous avons le sentiment commun d’avoir
tout donné lors des matchs. Timothée a
livré une grosse bataille en trois sets, et il
a réussi à repousser ses limites. Quant à
Xavier, l’adversaire était largement au-dessus de lui !
47
votre désir.
PM
Engineering
Srl
Via Vincenzo Monti, 3
20030 Senago (MI) ITALY
Tel. +39 02 9989701 (r.a.)
Fax +39 02 9989711
www.plastecomilano.com
seur
Fournis llons du
des ba Miremont
Drizia- 30 ans
depuis
50
CREATION
FLORALE
CREATION
FLORALE
CREATION
FLORALE
LaurenceLaurence
Nasel,
BROCELIANDE
Nasel, BROCELIANDE
Laurence Nasel, BROCELIANDE
078 680 73078
93 680 73 93
078 680 73 93
[email protected]
[email protected]
[email protected]
www.boutiquebroceliande.ch
www.boutiquebroceliande.ch
www.boutiquebroceliande.ch
Fournisseur officiel du Drizia : secrétariat, club house, cocktail d’ouverture.
Fournisseur
officiel du
Driziadu
: secrétariat,
club house, club
cocktail
d’ouverture.
Fournisseur
officiel
Drizia : secrétariat,
house,
cocktail d’ouverture.
Nouvelle
année
nouvelle
formule
: Brocéliande
son arcade
Nouvelle
année
nouvelle
formule
: Brocéliande
quittequitte
son arcade
pour pour
Nouvellesonannée
nouvelle
formule
: Brocéliande quitte son arcade pour
poursuivre
activité
sur commande
uniquement.
poursuivre
son activité
sur commande
uniquement.
poursuivre son activité sur commande uniquement.
Achat
ponctuel
: fleurs
et créations
florales,
avec livraison.
Achat
ponctuel
: fleurs
et créations
florales,
avec livraison.
Achat ponctuel : fleurs et créations florales, avec livraison.
Abonnements
hebdomadaires
livraison
: privé
ou professionnel,
Abonnements
hebdomadaires
avec avec
livraison
: privé
ou professionnel,
décoration
florale
renouvelée
chaque
semaine.
décoration
florale
renouvelée
chaque
semaine.
Abonnements
hebdomadaires
avec
livraison : privé ou professionnel,
décoration florale renouvelée chaque semaine.
STAGE DE PÂQUES
EN FRANCE
Joseph Ambassa et Thierry Roggi
Le club a décidé d’emmener une dizaine Les juniors vont observer et analyser les
de juniors compétition dans le sud de la matchs de leurs camarades, et ils noteront
218721_Drizia_Brochure_060307-1/10-19/28
France, à Six-Fours, près de12.04.13
Toulon,10:25
du Page42
19 leurs observations sur des fiches de matchs.
au 27 avril, pour y développer un tennis Ces analyses seront comparées et commen« toutes surfaces ». Ce stage a été organisé tées par les enseignants.
par Jean-Baptiste Mohr, en respectant les
objectifs définis pour les stages compéti- Des entraînements physiques sont prévus
tion du Drizia : plaisir, expérience de vie, en- quotidiennement, dans le but de prévetraînements tennis, physique et mental, et nir les blessures (réveil musculaire, échauftournois officiels !
fement, décrassage et stretching). Après
chaque match, les enfants bénéficieront
Ces jeunes vont jouer sur des surfaces de d’un débriefing de leur match avec l’un
jeux autres que la terre battue, dans desUS des enseignants. Les discussions viseront 2
-VO axes principaux :
conditions climatiques différentes,ENet
DEZcela
R
SUR de phases
les poussera à utiliser davantage
•le mental : routines et rituels
TION
A
T
S
offensives dans leur
Ujeu.
G
E
D
DE
•la stratégie : analyse du jeu et mise en
VEAU
A
C
place de schémas respectant les qualités
En plus des entraînements de tennis orgadu joueur.
nisés par les professeurs Joseph Ambassa
et Thierry Roggi durant 4 heures tous les
: Lorenzo Bachayani,
jours, les juniors participeront à deux tour- Les participants sont nois officiels français (TC Toulonnais et CST Nathan Boguet, Timothée Bittar, Quentin
Duchosal,
Youri Elia, André Ferreira, Luca
Tennis).
Spécialiste du plafond métallique
et de l'éclairage.
Senger,
Luca développement
Singarella, Louis
Tan, Estelle
Réalisation sur mesures, étude
d'éclairage,
de projets.
Vanthier.
Nous
leur
souhaitons
par avance
Les entraînements serontGrande
adaptés
aux
hoexpériences des leds et d'intégration de l'éclairage
beaucoup de plaisir et de réussite.
raires des matchs. La dans
possibilité
d’avoir
les plafonds.
comme sparring partners des juniors de la
Représentation pour Genève et sa région du groupe Targetti, Philips et ILed.
région (supervisés par Stéphane Calabrese
quiwww.lumiverre.ch
a entraîné les juniors du Drizia durant des
Showd’été)
room apportera
et usine auaussi
261 route
de Saint-Julien,
1258 PERLY GENEVE – Tél. 022 721 10 20
stages
un petit
plus.
LUMIVERRE SA
Fêtes,
anniversaires,
deuils,
mariages
: confection
demande.
Fêtes,
anniversaires,
deuils,
mariages
: confection
selonselon
votre votre
demande.
Fêtes, anniversaires, deuils, mariages : confection selon votre demande.
Deville Sanitaire s.a.
Eau Gaz Ferblanterie
30 bis, rue des Grottes – 1201Genève
Téléphone 022 733 88 27 – Fax 022 733 87 30
L’opticien suisse, n°1 de l’optique
soutient Stan Wawrinka et le tennis suisse
Rendez-vous à ne pas manquer
INVITATION
Mercredi 30 avril 2014, dès 18h30
Cocktail d’ouverture de saison
Pour plus d’informations :
www.visilab.ch
Stanislas Wawrinka porte un modèle Carrera
Par n’importe quel temps, avec la musique du Vintage Jazz Quartet
ACCUEIL NOUVEAUX ET ANCIENS MEMBRES
Samedi 26 avril et dimanche 27 avril 2014
Accueil pour la nouvelle saison
Dès 9h30 : café/croissant de l’amitié (par tous les temps)
inscription pour les doubles amicaux
12h : verrée
12h30 : repas éventuel pris en commun
TENNIS RENCONTRES
Les mercredis, du 14 mai au 4 juin 2014
Doubles amicaux, un ou plusieurs
Dès 17h30 inscription sur place,
entre 18h et 20h début des doubles amicaux
20h : verrée
20h30 : repas éventuel pris en commun
+-J
c
Q)
E
Q)
>
0
E
Q)
..c
+-J
..c
u
+-J
:s..
ro e~,D .........,.....,
iiJ: ..
""
-........
...
Vldoo ......o<t-S.A.
Bit).,..,..
u
'
~
HD~lV
•
ttu.cMV:
T.a: +41
1
1
t-1117
.
17.00.ll....,.,.,
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
1 610 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content