close

Enter

Log in using OpenID

2 –Ados en 2013

embedDownload
N° 15– décembre 2013 - Journal de La Salle-Notre Dame de la Gare - Imprimerie spéciale - Responsable de la publication : P-J Gosset - 0.20 €
L’adolescence, c’est quoi ? Quelques boutons, une voix qui déraille, un duvet disgracieux audessus de la lèvre… ? Oui, bien
sûr, mais pas que !
Être ado, c’est d’abord avoir notre propre vision du monde. Une
vision particulière que nous sommes les seuls à pouvoir comprendre.
Être ado, c’est se voir grandir,
mûrir, et abandonner le monde
de l’enfance pour celui des adultes. Décidemment, oui, être pubère ce n’est pas facile tous les
jours ! Heureusement, il y a les
amis, indispensables, qui nous
soutiennent, et qui sont là quand
rien ne va ! C’est vrai, ne dit-on
pas que les années collèges sont
celles de l’amitié ? Et maintenant
que notre collège a été refait de
toutes parts, n’a-t-on pas le cadre
rêvé pour côtoyer nos amis ?
Mais ne nous mentons pas, nous
avons quand même d’autres préoccupations. Comme la dernière
mise à jour de Facebook, le nouveau jeu vidéo du moment…
Hé oui, les ados adorent la technologie en général ! Entre les sites de jeux vidéo, les réseaux sociaux … L’ordi, c’est notre pote !
On est totalement accro entre
l’iPhone, l’iPod… Et alors?!
Ah, oui, il ne faut pas nous énerver, on prend vite la mouche en
plus…
Bref, être ado c’est compliqué,
alors on peut bien y consacrer un
numéro de notre cher journal !
Liot Roxane 3e3
ADOS EN
2013
Casque
+
Blouson
+
jean
+
scooter
+
téléphone
+
sures
chaus
=
Prix de la rébellion
Céleste Larapidie 3.1
Correcteurs : Pierre Lenicolais 4.2, Achille Francheteau 4.4 et Raphaël Jaudon 4.2
Chers lecteurs ADOS-rables,
- Sommaire p. 2 & 3 : Nous, les ados, une
histoire à construire!
p. 4 & 5 : NDnews ...
p. 6 & 7 : Vie Pratique, adopter
un animal ...
p. 8, 9 & 10 : Ça m’intéresse,
Le monde en ébulli
tion...
p. 11 : le top des apps et nos sites
préférés...
p. 12 à 17: Culture et jeux, l’autre
nouvelle ...
P. 18 & 19 : Laure et Liam …
p. 20 : Interview métier, Mme Florence Riou, documentaliste
2 –Ados en 2013
Être adolescent, c’est une étape intermédiaire entre deux grandes périodes de notre vie: l’enfance et «l'adulescente».
Ce n’est pas pour cela qu’elle est plus facile, au contraire, on se cherche soi-même ; ne plus être influencé par les
amis, ou parents, mais dire ce que l’on pense vraiment. Être quelqu'un d'unique, et non qui se noie dans la masse.
Mais l'adolescence est aussi l'une des plus belle période de notre vie.
Liot Roxane 3e3
A découvrir entre
« potes »
On a tous des coins préférés où
l'on adore rester entre amis, faire
du shopping... Voici le top des
meilleurs endroits :
La bastille : c'est LE coin pour
flirter et traîner avec ses potes.
H&M : la boutique où s'habillent
tous les ados, la base.
Jennifer : les filles adorent,
cette boutique est toujours à la
pointe de la mode.
En fait... c'est quoi être ado ???
Quand on est dans la période de notre adolescence, on dit souvent
qu'on se cherche « soi-même », notre style, notre façon d'être, de
s'habiller. On passe tous par la période du « je copie mes amis qui
s'habillent super bien », alors qu'on doit être soi-même. Plus difficile
à dire qu'à faire... On peut passer d'un jour à l'autre de « style rap » à
« style punk », « lolita gothique » à un « style chic du genre BCBG »
sans avoir aucune raison, juste parce qu'on a vu des gens comme ça
et que ça nous a plu. On passe notre temps à copier sans le savoir, et
c'est ce qui nous amène à grandir, on grandit en regardant les autres
faire et on prend peu à peu l'habitude d'être nous et de faire ressortir,
à travers notre style, notre propre personnalité.
Il y a plusieurs façons de copier...
En regardant des stars dans des magazines, en regardant des séries
télé, en reprenant des phrases des acteurs (non, mais allô quoi...?), en
regardant des mannequins, des personnages… Mais on se rend vite
compte qu'on est pas nous même quand on singe quelqu’un et c'est
ça qui nous amène à changer.
On s'inspire souvent des autres pour refléter ce que l'on veut voir en
nous.
On a chacun des périodes, des passages de notre vie où l'on se
« cherche ».
Entre nous et nos vêtements, se joue une histoire toute singulière.
Notre rapport au corps et à l’image donne parfois bien inconsciemment sur notre style vestimentaire. Chacun vit, avec plus ou moins de
plaisir ou de contrainte, ce rituel autour des habits qu’il nous faut
composer chaque jour.
Mais souvenons-nous de ce que disait Victor Hugo « un lion qui imite
un lion devient un singe » et ce n’est qu’en trouvant notre propre personnalité qu’on parvient à notre vrai style.
L’enjeu de l’adolescence est donc là : apprendre à se connaître.
Constance Than 3.4
Sephora : magasin de produits de
beauté, on y trouve tout (mascaras,
crayons, vernis, parfums) pour être
transformée en quelques secondes
New Look : Boutique tendance
Rock (chic).
Starbuck : l'endroit où tous les
jeunes se retrouvent pour passer de
bons moments ensemble.
Hôtel de ville : un bon endroit
grâce à ses quais en bord de Seine.
Les Champs-Elysées: un endroit
parfait pour faire la fête entre amis,
ou une journée shopping
(Abercrombie).
Swarovsky : boutique de bijoux,
on en trouve de toutes sortes (mais il
faut en avoir dans son porte-monnaie
… ).
Les galeries Lafayette et Citadium : les centres commerciaux où
vont TOUS les ados... (vêtements,
chaussures, produits de beauté
etc...).
Le musée Rodin : pour ses jardins, au printemps, l’endroit le plus
tranquille de Paris…
Constance Than 3.4
3 – Ados en 2013 (suite)
Les ados aussi subissent
les divorces
Dans ce numéro dans lequel on
parle des ados, il m’a semblé important de parler d’un sujet qui
en affecte plus d’un : le divorce
de ses parents. Parce que, si nous,
parfois, en bons ados qui se respectent, nous sommes un peu
« fatigants », les parents ne sont
pas toujours au top. Des disputes,
des bouderies et de temps en
temps tout ça se termine par un
divorce…
Que peut-on y faire ? Pas grandchose, malheureusement !
On compte les coups et on finit
par penser qu’il vaut mieux que
ça finisse plutôt que ça continue
comme ça…
Mais si on ne peut rien y changer,
on peut quand même essayer de
s e
p r o t é g e r .
D’abord, il faut parler ! Parler à
son entourage, à ses grands parents, à ses profs, à son psychologue, à ses frères et sœurs. Ils t'aideront à te concentrer sur autre
chose. Car même si tu es très
malheureux, tu as ta vie à construire et il ne faut rien lâcher.
Souvent, par exemple, on n'arrive plus à travailler : on pense à
autre chose. Qu'est-ce qui ce passera après ? Qu’est-ce que ça va
changer ? Où vais-je habiter ?
Avec qui ? Bref, difficile de se
concentrer sur l’exo de maths ou
de français. Mais le conseil que je
vous donne, c’est d’essayer malgré ça de travailler, et de faire de
votre mieux à l’école.
Un divorce, c’est dur, mais c’est
une partie de notre vie. Il ne faut
pas pour autant gâcher son avenir.
Et peut-être qu’un jour on comprendra mieux ce que ressentent
nos parents et sans doute la douleur sera moins vive alors.
Alors inutile de modifier son
comportement, de s’habiller destroy ou de se mettre à fumer ! Ca
ne sert pas à grand chose.
On peut juste se dire qu’il n’y pas
que les ados qui font n’importe
quoi.
Julia Jungelson 5. 2
L'importance de l'instruction dans l'adolescence
L'adolescence tient un rôle prépondérant dans l'éducation : c'est la période
pendant laquelle nous suivons « les années collège et lycée », choisissons
notre orientation professionnelle... c'est en fait le moment clé de la vie
active, celle d'une vie où le mot travail rime avec emploi, études avec examens.
Cette période de quelques années, ces huit années sur l'échelle d'une vie
représentent peu... Mais quelles années ! Les années des études, les années
de son développement personnel, les années des choix, les années où les
dés sont jetés, les années d'un futur citoyen... Ces huit années représentent
aussi beaucoup, car ce sont pendant celles-ci que l'avenir professionnel est
déterminé, ce sont les années pendant lesquelles vous allez déterminer la
manière dont vous allez vivre. C'est donc en ce moment que vous détenez
les rênes de votre vie.
Raphaël JAUDON 4.2
Chers parents,
Vous voudriez que votre ado se confie plus, retrouvez vos petits moments de
complicités, le comprendre et surtout savoir quoi faire? Écoutez nos petits
conseils !
1-Pour renouer le contact, faites avec lui quelque chose qu'il aime, qu'il apprécie. Parlez-lui avec délicatesse, prenez votre temps, ne soyez pas brusque
et les mots viendront naturellement.
2- Restez à l’écoute, votre ado se sentira compris et ira vous parler plus facilement.
3-Vous pouvez de temps en temps lui faire plaisir, mais n’oubliez pas : cela
doit être occasionnel.
L’adolescence est un cap difficile à passer, ne vous inquiétez pas. Et rappelezvous, ce n’est pas qu’à vous de faire des efforts, il doit en faire de son côté
aussi.
Bonne chance !
Julie CASSIN 4.2 et Fanny DJIAN 4.1
4 -ND-News
Nouveautés au collège
Cette année, il y a eu des changements dans notre collège:
-il n'y a plus d'intercours à chaque heure, mais les récréations
n'ont pas été supprimées(!)
-désormais les classes ne sont plus regroupées par niveau, mais
par pôle; c'est-à-dire que les 6°1, 5°1, 4°1 et 3°1 sont dans le
même couloir afin de favoriser l'entraide.
- un laboratoire de physique-chimie a été construit à la place
d'une ancienne classe dédiée à cette matière.
- la salle multimédia a été remplacée par une salle spécial
conseil de classe.
- des visualiseurs et vidéo-projecteurs ont été installés dans pratiquement toutes les classes (d'ici l'année prochaine toutes les
classes en posséderont).
- la salle de musique bénéficie maintenant de pupitres qui ont
remplacé les tables.
- la permanence, la salle pastorale, ainsi que le bureau du C.P.E.
et des surveillants ont été entièrement refaits, et sont désormais regroupés sur la cour.
- la façade extérieure du collège a été rénovée.
En conclusion, le collège, avec tous ces changements, est devenu
plus accueillant, plus moderne et plus vif.
(Manon)
Pornic
Gare Montparnasse, vendredi 20 septembre à 6h45. L’excitation se
fait sentir. Nous montons à bord du train n° 8836. Nous voilà partis
pour trois heures de train, suivies d’ 1 h de car puis nous arrivons
enfin à la Fontaine aux Bretons aux environs de 11h30. Après un
petit mot de bienvenue ; nous nous dirigeons vers la cantine pour
aller déjeuner. Après avoir repris des forces, nous découvrons nos
chambres et l’immense maison (qui ressemble à un château) avec
une vue sublime sur la mer. Les activités prévues sont nombreuses : équitation, visite de marais salants, d’un parc d'ostréiculture,
des dunes de St-Brévin, pêche à pied, char à voile. Les petits moments de détente et de retrouvailles entre tous les sixièmes sont les
repas et les récréations. Des veillées se font quelques soirs où nous
nous retrouvons aussi (si nous sommes sages).
Ce voyage nous a permis de nous évader, de quitter Paris pour respirer le bon air marin tout en travaillant.
Noriane Dumet, Antoine Baillon, Camille André-Bazzana et Lucie
Les portes ouvertes
Le 12 octobre dernier, l'établissement a ouvert ses portes pour accueillir les
potentiels nouveaux élèves et leurs familles.
Pour chaque famille, une visite globale de l'établissement a d'abord été menée, comprenant notamment le nouveau laboratoire de physique-chimie ainsi
que le CDI présenté par des journalistes et M. Gosset (il y avait également le
concours de nouvelles, et l'atelier théâtre présentés respectivement par Mme
Amine et M. Duchesne), par des guides, tous élèves de La Salle NDG.
Les familles pouvaient ensuite déambuler à leur guise dans l'enceinte de
l’ensemble scolaire, et ainsi se rendre aux endroits les ayant intéressés durant leur visite afin de satisfaire leur curiosité. Cette demi-journée se termina
dans la bonne humeur autour d'un verre bu à la santé de l'établissement !
Raphaël JAUDON 4.2
Qui s’y FRAT
s’en pique !!
Le FRAT est un moment magique.
C’est un rassemblement de chrétiens catholiques et d’amis de 3ème
et 4ème. Trois jours d’amusement,
de prières, de joie et de rencontres.
Le FRAT est divisé en plusieurs
villages qui regroupent plusieurs
groupes de jeunes (aumônerie, collège). Plusieurs thèmes leur sont
proposés. Tous ces villages se rejoignent au grand chapiteau pour célébrer la messe.
Des carrefours, c'est-à-dire de petits groupes de jeunes ne se
connaissant pas, sont organisés
pour pouvoir apprendre à se
connaître, parler de sa foi, faire des
activités qui étaient cette année sur
le thème de la mer.
Le FRAT, c’est tellement bien organisé… 12 000 jeunes ! Besoin
d’un moment de repos, de silence ?
Une tente de prière est à votre disposition ! Besoin de parler d’être
conseillé ? Une tente d’écoute est
là ! Besoin ou seulement envie de se
confesser ? Les prêtres sont là !
Tout le monde est là pour vous ! Et
même les scouts, pour vous faire à
manger !
Que dire de plus ? Le FRAT, c’est
une expérience qu’il ne faut absolument pas manquer, car, même sous
la pluie, dans la boue et dans le
froid, les « Frateux » sont toujours
partants et plein de joie !
Marion Carnaguet, Marie Kirm,
Chloé Calidhja, 3ème
(Frateuses 2013)
5- ND- News
Comme vous l'ave
z
sûrement re marq
ué
(dans le cas contr
aire,
vous êtes conviés
chez
votre médecin), les
vacances d'été ont
apporté de nombreux
change ments au col
lège. Désormais pl
us
chic et moderne, dé
couvrez avec nous
ces
transfor mations.
D'ailleurs, saurezvous toutes les retro
uver ?
1
Elle booste maintenant la bonne humeur
dès le matin, elle est
«futuriste» (plus
qu'avant en tous cas),
elle est rouge, elle est
beige, elle a
de magnifiques briques,
elle affiche l'enseigne
de
l'établissement, elle est
resplendissante et
éblouissante... Vous
l'aurez deviné,
c'est... la façade !!!
→ si vous aviez
trouvé,
vous gagnez
1 pt.
2
Il est exiguë
mais offre le confort
nécessaire pour la
pause café. Vous y
trouverez nos chers
surveillants (de peur
de faire des fautes ou
d'en oublier un(e),
nous ne prendrons
pas de risques et ne
les nommeront pas)
quand ils ne sont pas
dans la cour. C'est
évidement le... bureau des surveillants !!!
→ si vous aviez trouvé, vous gagnez
2 pts.
3
Branché sur LaSalle.Info, il vous
, la
dit bon anniversaire
ab
date des DST, les
s
de
sences tant désirées
mprofesseurs... J'ai no
la
de
r
seu
évi
mé... le tél
!!!
re
vie scolai
é,
si
→ vous aviez trouv
vous gagnez
3 pts.
4, 5, 6 ...
Et puis,
la verrière de la salle
d’arts plastiques, le
labo de sciences physi
le
ce,
en
ques, la perman
bureau du CPE, les
visualiseurs,..
BINGO !!!
Achille Francheteau 4.4 & Pierre Lenicolais 4.2
Photo : Sarah Abdel Rehim 6.1
6 - Vie Pratique
Cœur de fer
Tout vu !
En 2008, l'Agence Nationale de Sécurité
(ANSM) a créé la société Carmat pour mettre au point une bioprothèse cardiaque. Et
aujourd’hui, l'ANSM a autorisé la société
Carmat à mettre en pratique le cœur artificiel. Une invention qui va permettre de sauver de nombreuses vies car les greffons sont
trop peu. Le cœur artificiel va être testé
dans trois hôpitaux français : l'hôpital européen Georges Pompidou, le CHU de Nantes
et le centre chirurgical Marie Lannelonque
du Plessis-Robinson.
Le cœur artificiel mime totalement le vrai
cœur, il est muni de deux ventricules qui
servent à mobiliser le sang comme le ferait
le muscle cardiaque. Quand l'on monte les
escaliers, le cœur accélère et quand l'on
dort, le cœur ralentit.
Tout le monde connaît Google Maps ! Qui n’est pas allé voir sa maison
depuis le ciel, n’est pas retourné en vacances avec…? Mais nous, à
NDmaG, avons trouvé une variante qui nous plaît beaucoup.
Savez-vous que vous pouvez entrer dans certains monuments et les visiter?
Non ? Alors suivez le guide !
Nous aimerions tout d’abord vous présenter :
- la Maison Blanche et son bureau ovale. Vous déambulerez dans ses couloirs, y croiserez des collaborateurs du président américain... Bref, vous
vous y baladerez à votre guise !
The White House, Pennsylvania Avenue Northwest, Washington, District
de Columbia, États-Unis
Vincent Ghidionescu et Stéphane Guerrero
Lombardi 5°3
e-cigarette pour e-cancer ?
La e-cigarette demain : uniquement vendue en pharmacie ?
Si une telle disposition était votée au Parlement européen, la e-cigarette ne pourrait
plus être vendue, en France et dans d'autres
pays de l'UE, qu'en pharmacie, alors qu'elle
est aujourd'hui écoulée dans des magasins
spécialisés ou sur Internet. Devançant cette
décision, les autorités sanitaires britanniques ont d’ores et déjà décrété, le 14 juin
dernier, que toutes les e-cigarettes seraient
vendues sous licence comme médicaments
à partir de 2016.
PAS D'UNANIMITÉ. Pourtant, cette approche ne fait pas l’unanimité parmi les experts. Spécialistes britanniques des addictions et militants anti-tabac, les professeurs
Gerry Stimson (Imperial College) et l'exdirecteur de l'association anti-tabac ASH
Clive Bates, voient dans la e-cigarette une
"solution, pas un problème". Ils dénoncent
la volonté de la Commission européenne
qui rendrait l'appareil "plus difficile à acheter qu'un paquet de cigarettes".
Le cancer pour tous ?
Le plus beau cadeau que la commission européenne puisse faire aux industries du tabac serait de restreindre l’accès à la cigarette électronique. C’est avéré, la e-cigarette
permet d’arrêter de fumer, même le très
respecté Lancet confirme son innocuité et sa
grande efficacité par rapport au patch. Ce
serait meurtrier !
Sallou Bernardi et Elidjah Maugalem 6°4
- le Louvre pour se régaler de ses Œuvres et au passage aller voir la Joconde. Pas d’itinéraire, mais plein de photos.
Musée du Louvre, Paris
- la Tour Eiffel, pour son magnifique panorama.
La Tour Eiffel, Avenue Anatole France, Paris
- l’Opéra de Sydney et ses opérettes
Opéra de Sydney, Sydney, Nouvelle Galles du Sud, Australie
la Real Academia et ses peintures réelles
Madrid, Espagne, Real Académia de la Lengua Española
- le musée de la Reine Sofia et son Guernica
Musée Reina Sofía, Calle de Santa Isabel, Madrid, Espagne
- le Panthéon. Pas d’itinéraire, mais plein de photos
Panthéon, Place du Panthéon, Paris
- le Parc Astérix, visite avec Obélix
Parc Astérix, Épiais-lès-Louvres
- le Parc Disney. Salut Mickey !
Parc Disneyland, Chessy
Pour une balade un peu plus froide :
- l’Antarctique et l’Arctique
Ou largement plus chaude :
- Tahiti et ses bikinis
Les fans de shopping se régaleront à parcourir les allées :
- des Galeries Lafayette / Pas d’itinéraire mais plein de photos
Galeries Lafayette Haussmann, Boulevard Haussmann, Paris
- de la Cour Saint-Emilion / Pas d’itinéraire mais plein de photos
Cour Saint-Émilion, Paris 12
A ce jour, Google Maps référence plus de 15 000 lieux de visite.
Nous espérons que la visite vous a plu, car ce n’est pas donné à tout le
monde d’entrer dans de magnifiques bâtiments, de visiter des îles paradisiaques et des parcs fascinants.
Nous espérons, cher lecteur de NDMag, que grâce à nos recherches vous
aurez découvert et aimé des lieux célèbres ou inattendus !
Diane Godet, Mélanie Gélébart et Emma Barboux 6ème 1
7 - Vie Pratique
10 bonnes raisons d'adopter un animal
Le chien : roi des animaux de compagnie !
Avec lui, tous les matins tu auras le plaisir de parcourir les rue en faisant un jogging pendant lequel ton doux compagnon
tentera de t'arracher le bras. Puis, pour garder les rues propres, il te faudra ramasser ce qu'il laisse derrière lui. De retour
chez toi, il dévorera tes chaussures préférées ! Et tu sais quoi ? Le plus extraordinaire, c'est que tu l'aimeras quand même,
peut-être parce que, à chaque fois que tu auras le
blues, il sera là pour se blottir contre toi.
Le chat : félin docile...ou pas !
Avec lui, ce sont tes meubles que tu vas pleurer. Méthodiquement, il va tout lacérer chez toi ! Canapés,
fauteuils, chaises, rideaux… Tout ! Tu crieras, tu
pleureras, mais tu oublieras tout cela très vite quand tu
entendras son doux ronron lorsque tu le prendras dans
tes bras ! Adopte un chat et tes crises de colère partiront !
Le lapin : tu lui sauves la vie : sans toi son nom serait
« Civet ».
Déjà, tu as fait une bonne action, tu lui as sauvé la vie.
Ton Pinpin, lui, il ne passera pas à la casserole ! Et
heureusement que tu as ça pour te réconforter, parce
que, avouons-le, Pinpin sent un peu mauvais et il a
tendance à grignoter les pieds des meubles. Mais il est tellement mignon, avec ses grands yeux, quand ses grandes oreilles
ne sont pas dessus, qu'on en oublie tous ses petits problèmes ! En plus, il mange tes épluchures de nourriture, te permet
d’économiser de la place dans la poubelle, te fait faire du tri sélectif à pas cher.
Le poisson rouge : cheval de Troie
Le poisson rouge, il faut le dire, a un intérêt extrêmement limité. Il tourne, tourne, oublie, oublie. C'est un film d'action
sans action, un film drôle sans blague... Bref, à première vue, il ne sert à rien.
NE CROIS PAS ÇA ! Un poisson rouge, c'est le premier animal que tu introduiras chez toi quand tu as des parents réticents à l'adoption d'un animal de compagnie ! Il est cet éclaireur à l’œil morne qui sera suivi de chats, de chiens, de chevaux… Merci Bubulle ! Et puis, si tu n'as plus rien dans le frigo, tu sors la plancha du placard, tu la branches et on se fait
des poissons grillées !!!!! (Trop cruel...)
Les oiseaux : canaris, mandarins, perroquets, colombes... poules !
Ca chante, ca pond. C'est mieux que la radio en fond sonore. Là, on voit l'animateur. Et c'est même le seul à avoir un costume bleu, jaune ou vert sans être ridicule...
Le petit frère ou la petite sœur : quelque chose me dit que certains ne seront pas d'accord pour le faire passer dans la
catégorie « animal de compagnie »...
urds
lo
p
o
r
t
s
ble
Les carta
Les cartables sont souvent très lourds peuvent causer un mal de
dos et parfois pire. Dans pire, j’entends problème de dos , scoliose,
etc.
Comment régler ces problèmes?
- acheter les doubles et les laisser à la maison
- demander des précisions aux professeurs sur
les affaires à apporter
- utiliser la technique récente : le visualiseur
- utiliser les casiers (pour les classes équipées)
- emporter seulement les choses utiles
Comment se fait-il que les cartables soient trop
lourds ?
Le cartable est trop lourd car, on ne dirait pas,
mais nous emportons beaucoup de choses inutiles
comme les 4 ou 5 romans (déjà lus) alors que l’on
pourrait n’en emmener qu’un (qui n'a pas été lu),
les manuels et les cahiers que l’on prend par précaution...
8-Ca m’intéresse
Prise d'otage au Kenya
Des journalistes tués au Mali
Samedi 2 novembre, deux journalistes travaillant pour RFI en
reportage à Kidal dans le nord du Mali ont été tués après
avoir été kidnappés par des terroristes. Notre président et celui du Mali ont affirmé qu’ils comptaient poursuivre et remporter le combat contre le terrorisme. Ghislaine Dupont et
Claude Verlon arrivent à Kidal et vont interviewer
Imbeyry ag Rhissa, membre du Mouvement National de Libération de l'Azawad (MNLA). Celui-ci déclare qu’après son
interview, il a raccompagné les journalistes jusqu’à leur voiture conduite par le fils du maire de Tessalit. C’est pendant
qu’ils montaient dans leur voiture qu’ils furent enlevés. Imbeyry ag Rhissa déclare avoir entendu des coups de crosse
contre la voiture, mais, en y retournant, il se retrouve pris en
joue par un homme qui lui ordonne de retourner chez lui. Le
conducteur déclare que tout s’est passé en cinq minutes.
D’autres voitures sont arrivées et un homme a braqué un pistolet sur le chauffeur en lui ordonnant de se coucher par terre.
Puis les terroristes ont attachés les journalistes, les ont mis
dans une voiture et sont partis. Plusieurs hélicoptères ont suivis les kidnappeurs mais, malheureusement, deux heures plus
tard, les dépouilles des deux journalistes sont retrouvées criblées de balles. C’est horrible ! Deux personnes qui ne leur
avaient rien fait, de parfaits innocents, ont été lâchement assassinés par des terroristes. Pour quoi ? Juste par folie meurtrière. Il n’existe pas de mot qui puisse décrire le niveau de
cruauté nécessaire à cet acte. Si vous n’êtes pas convaincu
par mes dires, si vous vous dites que ça ne sert à rien de lutter
contre les terroristes, dites-vous bien que le prochain mort, ça
pourrait être vous.
Emma Honnorat 3°3
Typhon Haiyan
Il y a peu de temps, le plus puissant
des typhons mesurés, Haiyan, a frappé de plein fouet le centre des Philippines. Des vents de plus de 300 km/h
ont littéralement ravagé tout le pays.
Selon les autorités, il y aurait plus de
2 000 disparus, et déjà 10 000
morts ! Ce chiffre atteint des records,
sans parler de la misère intégrale qui
s'est abattue sur le pays. Les habitants, dépouillés de tout, de leur maison, de leur argent, de leurs proches,
errent dans les rues à la recherche
d'un objet, d'un souvenir auquel ils
pourraient se rattacher. Des familles
détruites, des enfants qui pleurent, le
manque de soins, de nourriture, presque tout joue en leur défaveur. Heureusement, des aides et associations
font appel aux dons, et déjà 40 tonnes de nourriture ont été envoyées.
Julie Cassin 4.2
Haiyan?!?
iIs se ressemblent
tous ...
Une prise d'otage durant quatre jours a eu lieu à
Nairobi (Kenya). Retour sur un drame qui a fait au
moins 67 morts.
Samedi 21 septembre:
A midi, la police nigériane annonce qu'une fusillade a eu lieu dans le centre commercial de luxe, «
Westgate Mall » de Nairobi. En effet, un groupe
armé a fait son irruption dans ce lieu très fréquenté
par la classe la plus aisée du pays. Tout va très vite;
une heure plus tard, des témoins sortis du centre
parlent de quatre morts civils présents sur place.
Peu après 14 heure, la police informe que les assaillants tiennent une grande partie des personnes
en otage. D'heures en heures, le bilan s'alourdit. A
15h30, les témoins affirment qu'il y a 13 morts et
que les assaillants exécutent dans le centre commercial toutes les personnes parlant une langue
étrangère.
A 16h30, les forces spéciales kenyanes sont demandées en renfort et, vers 18h30, le centre commercial est encerclé. De nombreux étrangers figurent parmi les victimes. Peu avant 20 heures, les
Etats-Unis annoncent que des citoyens américains
ont été touchés. Une heure plus tard, c'est au tour
du ministre britannique des Affaires Etrangères de
confirmer le décès de ressortissants britanniques.
Quant à la France, l'Elysée annonce la mort de
deux françaises.
Peu après 20 heures, les Shebabs Somaliens revendiquent l'attaque sur un compte Twitter.
Dimanche 22 septembre:
A 8 heures, des renforts de l'armée arrivent au centre commercial. Peu après, des tirs sont entendus et
deux soldats kenyans sont blessés et évacués. Un
peu plus tard dans la journée, le président du Kenya
annonce la mort de son neveu lors de la fusillade,
ainsi que de 58 autres personnes.
Lundi 23 septembre:
A 5 heures du matin, une fusillade est entendue
depuis l'extérieur du centre et à 6 heures, des explosions sont entendues.
Vers 17 heures, d'après une information du ministère de l'Intérieur kenyan, trois terroristes auraient
été abattus par les forces armées, d'autres seraient
blessés.
Heureusement, à 20h50, un message sur Twitter est
publié par le ministère de l’Intérieur du pays afin
de dire qu’il pensait que tous les otages avaient été
évacués, et que les forces spéciales « nettoyaient »
les lieux sans rencontrer de résistance.
La prise d’otage s’est terminée après 3 jours de
lutte intense. Le Kenya est en deuil.
Comment des êtres humains peuvent-ils en arriver
là ?
PENEAUD Manon ; 4°2
Conservez votre journal, vous pouvez gagner un bon d’achat de 30 € !
Numéro
9-Ca m’intéresse
Le Costa Concordia enfin relevé
Souvenez vous. Le 13 janvier 2012, le bateau Costa Concordia transportant 4229
personnes dont plus de 3200 touristes s'est échoué en heurtant un rocher à environ 300 mètres de l'île du Giglio, en Toscane.
Mais, le mardi 16 septembre, le bateau s'est relevé. La veille à 6h57, l'opération
a commencé avec deux heures de retard et s'est achevée le lendemain à 5h 36,
acclamée par les habitants de l’île et les petits curieux.
Les victimes pourront enfin tourner la page de ce calvaire qui aura duré plus d'un
an et demi.
Peneaud Manon 4.2
Syrie, encore et toujours ...
Tout le monde a aujourd'hui les yeux tournés vers la Syrie. Mais qu'en est-il des autres pays arabes secoués par une révolution dernièrement ?
La Tunisie : malgré sa révolution et sa situation politique restée longtemps instable, la France a toujours conservé de
bonnes relations avec la Tunisie. De nombreux hommes politiques tunisiens se sont rendus en France ces deux dernières
années, et le Président de la République, François Hollande a effectué une visite d’État à Tunis les 4 et 5 juillet 2013.
Les relations diplomatiques sont donc très bonnes entre la Tunisie et la France.
La situation politique tunisienne semble pourtant demeurer vacillante, notamment avec l'assassinat le 6 février 2013 de
Cholkri Belaïd, homme politique ; mais le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, affirme que la situation politique de ce pays reste stable, malgré ce qu'il appelle «quelques tiraillements», nous dit-il le 10 février 2013 sur BFM TV.
Alors que penser ? A vous de vous forger votre opinion.
Continuons maintenant notre voyage à travers ces pays dont leur révolution appartient à ce que l'on appelle «printemps
arabe».
La Libye: l'ambassade de France en Libye a fermé ses portes le 23 avril dernier en raison d'un attentat à cette dernière à
la voiture piégée. Le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius appelle à la plus grande prudence des ressortissants
français en Libye. La situation paraît donc rester très instable, et le plan de vigilance renforcée a été lancé. Ainsi, aucune
visite officielle française n'a eu lieu après avril 2013 en Libye. Mais alors que penser ? En prenant pour modèle la Tunisie, où, selon le ministre des Affaires étrangères, une démocratie apparemment stable s'est instaurée, et le modèle de la
Libye où l'hostilité est telle envers la France que la nation a été contrainte de fermer son ambassade victime d'un acte
terroriste à la voiture piégée ?
Vaut-il mieux une dictature limitant les victimes qu'une « démocratie » dirigée par des tyrans islamistes et intégristes ?
Car les morts, victimes des atrocités de la guerre civile syrienne, sont estimées à environ 30.000 par l'OSDH
(Observatoire Syrien des Droits de l'Homme) depuis le début de ce conflit. Ces questions méritent des réponses, et je
vous laisse vous forger une opinion à ce sujet.
Raphaël JAUDON 4.2
Tragédie à Lampedusa
Jeudi 3 octobre, dans la ville de Lampedusa, un bateau de migrants libyen a fait naufrage. A son bord, 400 personnes. Le 3/10
nous avions trouvé 120 corps environ, les plongeurs décrivent
des scènes d'horreur d'enfants (de jeune âge ) et de femmes étalés sous l'eau. Et le 7/10, 83 morts ont été retrouvé. Toutes l'Italie est en deuil, dans chaque écoles, dans chaque églises, il y
aura 1 minute de silence. D'après les enquêteurs les migrants
aurai brulé des couvertures pour que l'on leur porte secours,
mais les pêcheurs sont venu trop tard et le bateau a brulé. Le
chef de la commission européenne a été accueilli avec les insultes de tous les italiens. La commissaire européenne chargée des
Affaire Intérieure a annoncé qu'à partir de maintenant l'Europe
prendrait des mesures de Chypre à l'Espagne, et en plus, deux
bateaux clandestins débarquent à Lampedusa. A son bord, 400
migrants
qui se prétendent Syriens. Ils ont été arrêtés comme passeurs
clandestins. L'Europe va donner de l'argent à Frontex (protection
des frontières européennes), pour que le plan prévu par la commissaire européenne soit exécuté. L'accident qui a eu lieu à
Lampedusa ne se reproduira plus dans les années à venir. Espérons-le.
Stéphane Guerrero-Lombardi et Vincent Ghidionescu 5.2
10-Ca m’intéresse
Léonarda
Léonarda est une jeune fille kosovare qui, à 15 ans, s’est fait expulser, devant ses camarades, alors qu’elle était en journée
pédagogique. Ses amis lycéens ont été choqués et certains sont partis manifester à l'opéra Bastille juste avant les vacances
de la Toussaint.
La mobilisation a largement faibli au retour des congés. Si des lycées étaient encore perturbés, ce sont surtout des appels à
manifester qui étaient lancés pour réclamer l'arrêt des expulsions de jeunes scolarisés et le retour de Léonarda. Beaucoup
pensent que ce n'est pas juste d'expulser un mineur dans le cadre de la vie scolaire (ceci doit être évité). Le ministre de
l’Intérieur a envoyé une demande allant dans ce sens à tous les préfets de France.
Adam BEN-HAMIDA 6e2 & Matéo AMAZO 6e1
BONNETS ROUGES
Les révoltes bretonnes fusent, avec, durant
le week-end du 30 octobre, de 10.000 à 30.000
manifestants à Quimper tous ornés d'un bonnet rouge.
les manifestations contre l'écotaxe suspendue mardi 29
par le gouvernement, ont pris une grande ampleur avec,
notamment la destruction de 4 portiques écotaxe ; les affrontements
ont été notamment très violents entre les forces de l'ordre et les populations...
On estime les dégâts comprenant la destruction des portiques et celle
de nombreux radars automatiques à 5 millions d'euros remboursés
intégralement par les contribuables.
Le mouvement est même allé s'immiscer à Paris pendant les
commémorations du 11 novembre, jugé « inadmissible » par le ministre
de l'Intérieur, Manuel Valls...Et pour « accompagner » cela, des huées face au
cortège présidentiel provenant de mouvements d'extrême-droite d'après la
porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem.
Le « ras-le-bol » fiscal prend de l'importance avec la création de nouveaux
mouvements calqués sur le modèle breton, tels que les bonnets verts ou les bonnets
jaunes ; cet instant de scission profite également à de nombreux syndicats dont la
CFDT ou la CGT qui appellent à manifester à travers la France...
Raphaël JAUDON 4.2
Elections municipales
Les élections municipales permettent le renouvellement des conseils municipaux dans plus de 36000 communes françaises ainsi que celui des conseils des établissements publics de coopération intercommunale.
Ces élections ont lieu tous les 6 ans dans toutes les communes françaises.
Les prochaines élections ont lieu les 23 et 30 mars 2014, avant la tenue des élections européennes en mai 2014
A quoi sert un maire ?
Un maire est une personne représentant l'autorité municipale. Il détient le pouvoir exécutif au niveau d'une ville ou
d'un village.
En France, le maire est élu par le conseil municipal, pour un mandat de 6 ans. La fonction de maire ne peut être exercée que par un citoyen français titulaire de ses droits civils et civiques. Il est secondé par des adjoints élus par le
conseil municipal auprès de lui.
Le maire assure une double fonction : agent de l’État et agent de la commune en tant que collectivité territoriale. Il
exécute les délibérations du conseil municipal, qu'il préside et dont il fixe l'ordre du jour.
Ses responsabilités sont multiples :
C'est au maire que revient la tâche d'entretenir les espaces verts et les cimetières. Il gère aussi les transports en commun.
Il est responsable de :
La distribution d'eau potable
L'assainissement des eaux
La collecte des ordures ménagère
Du traitement de ces déchets.
Il est officier de police judiciaire. Il constate les infractions, il reçoit les plaintes et dresse des contraventions.
Être maire est une responsabilité mais un métier très intéressant quand on l'exerce !
Constance Than 3.2
11 - Infos net. Sciences
Lorsque l'on s'ennuie, une chose nous vient à l'esprit : Internet. Pour vous aider dans cette quête du bonheur, nous
vous avons concocté une liste de sites intéressants :
5 sites qui nous parlent de livres
Les comiques du net
Rivière de mots
Ce blog est une pure merveille: une jeune fille comme vous
et moi, âgée de 14 ans, dévore les livres et les commente sur
son blog ( http://riviere-de-mots.blogspot.fr/ ).
Elle conseille, critique et donne son avis sur les livres qu'elle
a lus (et il y en a un paquet), à travers plusieurs catégories :
jeunesse, ados et classique/théâtre.
Cyprien : un illustre personnage du web, connu pour son humour, il détient en ce moment le titre de youtubeur ayant plus grand nombre d'abonnés en France. Il a deux chaînes : MONSIEUR DREAM et CYPRIEN
GAMING.
Rémi Gaillard : À un style de vidéo très différentes de tous les podcasteur ; il parodie la vie de tous les jours en se rebellant contre les règles. Il
a une devise propre à lui :'' C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient
n'importe qui''.
Lecture en ligne.com
Grâce à ce site vous pouvez lire des manga gratuitement, Norman : 3ème meilleur youtubeur de France. Il explose en nombre
ainsi que des chapitres qui ne sont pas sortis en France.
d'abonnés. il en a près de 3 000 000 aujourd’hui.
Attention, tous les mangas ne sont pas sur se site !!!
MISTER V : Podcasteur français, il critique l'adolescence et tous les
manga sanctuary
problèmes qu'elle procure. Il a actuellement environ 1 500 000 abonnés.
Ce site vous permet d'être au courant de toute nouvelle sortie
de mangas, d'y recréer toute votre bibliothèque. Vous êtes Squeezie : est un GEEK, étant un testeur de jeu plus qu'un podcasteur,
montre des Game Play de jeu flash ou de jeu d'horreur. Il a actuellement
prévenus à chaque nouveau tome de vos séries préférées.
Ce site est gratuit et vous serez au courant de toute l'actualité 1 000 000 abonnés sur sa chaine aMOODIEsqueezie.
manga.
Joueur du grenier : En terme de rétro-gaming, c'est le meilleur, The
Best.
Il critique les jeux de l'époque d’antan, tout en en faisant de bonnes
In libro Veritas
vidéos,
Bref, un des meilleur youtubeur dans toute sa splendeur.
Vous pouvez maintenant lire des grands classiques de la littérature (Victor Hugo, Shakespeare, Molière). Ce site propose
Yanis Djebbar 3.4
Dis papa,
gratuitement et légalement les textes intégraux de beaucoup
d’œuvres anciennes.
c’est quoi
et
les apps
Littérature audio.com
les mieux
Le principe de site est d'écouter les plus grandes œuvres littésur
le
smartphone
raire. En effet, l'histoire vous est racontée, ce qui vous per…
mettra de lire un livre sans l'avoir vraiment lu. Malgré tout
calculette?
rien ne vaux la bonne vieille méthode, cependant, il est
agréable de pouvoir écouter une histoire lorsque l'on est fatigué !
Anaïs Marchand & Zoé Destefanis 3.4
+, -, x
:
5 sites pour gamer
Jeuxvideo.com
Ce site est gratuit, il est un des premiers renseignant sur l'activité de votre intérêt « pixelisé ». Très utile pour s'informer
aux fins d'un futur achat, ainsi que sur quelconques astuces
d'un jeu vidéo ou d'une console, il présente beaucoup d'intérêt. Il comprend donc un forum pour discuter de jeux et
consoles.
gamekult.com
C’est un site spécialisé dans les annonces de jeux vidéos. Il
nous fait part d'astuces, codes et critiques sur votre loisir
informatique.
notrome.com
C’est un site gratuit proposant des centaines de jeux rétro,
flash et sans téléchargement.
Il devient intéressant lorsqu'un téléchargement est en cours et
qu'aucun autre jeu vidéo installé ne nous intéresse.
Jeuxactu.com
C’est un site internet d'actualité sur les jeux vidéos. Il possède une web TV. Ainsi, il nous permet de suivre directement par des vidéos, un jeu vidéo pouvant nous intéresser.
steam
Ce n'est pas un site mais plus particulièrement une plateforme de téléchargement de jeux vidéo. Comptant et proposant plus de 2000 jeux payants ou gratuit, il répond au besoin
de se détendre sur tout genre de jeu: fps, tps, mmorpg, rpg…
Alexis Deng-Guéret & Roxane Diot 3.2
Céleste Larapidie 3.4
Top 5 des sites de mode
Nous vous avons concocté un top 5 des meilleurs sites de mode en
ligne. Pour être parfaites à petit prix.
www.asos.fr Ce site d'origine Russe vous offre un large choix de vêtements et chaussures de marque. Le champion incontesté de la mode
en ligne.
www.forever21.com Ce site américain , spécialisé dans la mode pour
adolescents. Très connu par la majorité d'entre nous, laisse un grand
choix d'articles pas chers.
www.jennyfer.com Magasin de vêtements qui vise principalement la
tranche d'âge des 12-25 ans. Crée en 1985 il y a plus de 400 magasin
dans toute la France
www.hm.com D'origine suisse, la marque fait ses débuts dans le
monde de la mode en 1947 . Elle est créée par Hennes et Mauritz dont
les initiales formes H&M. Elle est surtout connue pour ses collaborations avec des stylistes et des stars comme Beyoncé, Katy Perry ou
encore Cara Delevingne.
www.laredoute.com Site de vente par correspondance regroupant 26
pays au total dans le monde .Fondé en 1837 il est le second site d'habillement féminin en France.
Jérémine RIOU 4.4 et Fanny DJIAN 4.1
12- Culture et jeux
n
on r ie
n
i
s
,
n
i
Le lat
!
S
i l’on s’intéresse à l’origine du français, alors on s’intéresse également au latin. On est surpris d’apprendre que certaines lettres comme le «U» ont été rajoutées en français et
qu’elles n’existaient pas en latin. Mais le latin, ce n’est pas seulement de la grammaire ou de la conjugaison, c’est aussi de la
culture. Par exemple, on découvre que les hommes qui ont gouverné Rome étaient tous différents. On a, entre autres, le
« tyran » Néron, le « vaillant » Jules César, « le fou » Caligula
ou le « philosophe » Marc Aurèle. Il est à noter qu’au Moyen
Age, le latin était parlé dans toute l’Europe et que cette langue a
été employée jusqu’à l’époque de François Ier. Le latin est d’ailleurs à l’origine de plusieurs langues vivantes (portugais, espagnol, italien, français, roumain…) et de nombreuses autres,
même quand elles n’en sont pas issues, lui ont également emprunté de nombreux mots (anglais, allemand, russe…). Plusieurs films ont été élaborés à partir de l’histoire romaine,
qu’ils soient totalement inventés (Benh-Hur, Astérix le Gaulois…) ou historiques (Quo Vadis, Jules César…).
Noa Torjmann 3.4
?
Pourkoi koi?
Pourquoi, quand on met un bâton dans l’eau, on
a l’impression qu’il se tord ?
Lorsque l’on cherche à voir un objet, mais qu’il y
a un obstacle devant soi qui n’est pas éclairé,
alors on ne peut pas le voir. Pour voir un objet,
il faut qu’il soit éclairé et qu’il n’y ait pas d’obstacle entre l’objet et notre œil. Mais un rayon
peut être dévié. En effet, un rayon lumineux en
contact avec de l’eau est dévié, et donc son
image en ressort modifiée.
C’est pourquoi on peut dire que quand on met
un bâton dans l’eau, on a l’impression qu’il est
tordu.
Pourquoi l'eau mouille t-elle?
Tous les liquides mouillent-ils ? Et bien non !
L'huile, par exemple, ne mouille pas car pour
utiliser le terme « mouillé » il faut que le liquide
contienne de l'eau.
Mouiller (selon le Petit Larousse) : rendre humide, imbiber.
Cette impression de « mouillé » est due aux forces intermoléculaires des molécules d'eau particulièrement fortes qui font que l'eau « colle » .
C'est pourquoi nous pouvons dire que l'eau
mouille.
Peneaud Manon 4°2
La place des pingouins au Moyen
Orient
Les pingouins ont-ils leur place en Moyen Orient ?
Là-bas, ne fait-il pas trop chaud pour eux ? Ne sontils faits que pour vivre dans des pays plus froids
comme en Antarctique ou au Groenland ? Nous pensons que, s'il devait y avoir des pingouins au Moyen
Orient, cela devrait se faire avec l’accord de ces drôles
d'oiseaux (eh oui ! Les pingouins sont considérés
comme des oiseaux, même si on a du mal à le
croire...).
Nous avons contacté les pingouins vivant depuis quelques temps en Moyen Orient. Ils nous ont fait part de
toutes les incivilités dont ils sont les premières et
d’ailleurs les seules victimes.
Nombre d'entre eux nous ont expliqué que leurs droits
ne sont pas respectés et qu’ils ne pouvaient même plus
prendre le bus sans se faire insulter ou même piétiner
au point que les cliniques vétérinaires pour pingouins
fleurissent de plus en plus dans ce pays aujourd'hui en
crise. « Ils doivent fermer des hôpitaux pour chameaux et nous secourir ! Nous sommes les mal-aimés
du Moyen-Orient. » nous révèle leur chef.
La tension a monté d'un cran quand un de ces oiseaux
a voulu se présenter aux élections locales et qu'on l’a
retrouvé assassiné.
Voilà maintenant la fin de mon premier article. J’espère, qu'à la suite de cela, la situation pour les pingouins va s’améliorer au Moyen Orient.
Thibaut Dufour Lamartinie 3.4
13- Culture & jeux
La chape
ole milita
lle de l’Ec
ire
V ous n’avez rien à faire un dimanche ? Au lieu
de perdre ainsi votre temps, vous pouvez aller
visiter la chapelle de l’Ecole militaire, un lieu peu
connu, mais très riche en histoire !
L’Ecole militaire est située dans le septième arrondissement de Paris, à proximité du Champ de
Mars. La construction de ce monument a débuté
en 1751 sous l’initiative de Louis XV et de Madame de Pompadour (qui apporta un grand soutien financier au projet).
Ce bâtiment était destiné à recevoir de jeunes nobles ruinés en quête d’éducation.
Mais aujourd’hui, je ne vous en dirai pas plus sur
l’histoire de ce site car je vous emmène dans un
lieu très particulier situé au centre de cette école.
Il s’agit de la chapelle St Louis qui fait partie du
diocèse des armées. Allez, suivez-moi !!
C’est le roi Louis XV qui, le 5 juillet 1769, posa la
première pierre de cet incroyable édifice.
La chapelle de l’Ecole militaire (aussi appelée Chapelle St Louis), se présente sous la forme d’une
grande salle au plafond voûté à la base duquel
s’ouvre, sur les grands côtés, des yeux de bœuf.
La voûte repose sur une corniche soutenue par
huit grandes colonnes.
Dans la séri
e « découv
erte des mo
La Salle-ND
numents »
maG vous p
ropose de fa
à la chapell
ire un tour
e de l’Ecole
militaire ...
L’élégante tribune sur laquelle repose l’orgue est également soutenue par huit colonnes de forme conique.
Vue de l’extérieur, la chapelle ne ressemble en rien à
l’un des lieux de culte que l’on peut trouver dans certains villages.
Ceci est parfaitement normal car, au départ, il était
prévu que la chapelle soit une salle de cours (elle devint par la suite une cantine, en 1793, puis une salle de
bal, en 1806. Elle fut ensuite rouverte au culte en
1930). C’est notamment pour cela que ce lieu bénéficie
d’une luminosité exceptionnelle.
Les vitres du niveau inférieur ont été peintes dans le
but de les rendre opaques et l’on peut également noter
l’absence de vitraux dans cet édifice religieux.
D’un point de vue architectural, la nef de la chapelle a
une forme rectangulaire. D’ailleurs, la chapelle présente peu de lignes courbes si ce n’est l’autel en forme
de tombeau.
Elle présente aussi très peu de signes religieux
(seulement une statue de la Vierge Marie et un crucifix).
La chapelle était initialement décorée par onze tableaux comptants la vie de St Louis peints par différents artistes (dont Doyen). A la révolution, ces tableaux ont été éparpillés. Les deux tableaux manquants
seraient détenus par des collectionneurs américains.
On ne voit donc pas sur les murs les illustrations de la
Passion. Les portes de cet édifice religieux sont ornées
de sculptures dorées dont une mitre, les Evangiles, le
blé (pour évoquer le pain) et le raisin (pour le vin).
L’une d’elles attire particulièrement mon attention : le
« N » de Napoléon Ier sur les poignées. C’est effectivement dans cette chapelle que le souverain fut confirmé
par Monseigneur de Beaumont, archevêque de Paris.
La crypte qui malheureusement n’est pas ouverte à la
visite, et dont l’accès est placé sous une dalle devant
l’autel contient deux cercueils : celui du chevalier Croismare, premier gouverneur de l‘école, et celui de Joseph- Pâris Duverney.
Enfin, avant de quitter les lieux, levez les yeux et vous
apercevrez l’orgue moderne qui a remplacé celui détruit à la Révolution.
Notre visite s’achève désormais. J’espère vous avoir
bien fait découvrir les lieux à travers ma petite enquête. A bientôt j’espère, pour une nouvelle aventure !
Alice Perez, 6ème 4
14 – Nouvelle
Bonne Nouvelle
Vous avez sûrement dû apercevoir une affiche parlant du concours de littérature organisé par le collège. Les candidats devaient écrire une nouvelle avec
une première phrase imposée, l’incipit.
Le jury était composé de cinq enseignants (Mesdames Amine, Le Chatelier, de
Chantérac et Chalopin, ainsi que Monsieur Gosset) et de cinq élèves dont on ne
dévoilera pas l'identité pour une question de discrétion. La consigne était précise : écrire en police 12 en Times New Roman, 4 pages maximum. Le jury n’a
pu départager deux nouvelles. L’une, « Oxygène perdu », a été publiée dans le
numéro précédent, l’autre, « Contagion », d’Achille Francheteau, est publiée
dans ce numéro. Bravo à tous !
PENEAUD Manon, CASSIN Julie 4°2.
agion En me réveillant ce matin là, je compris que ma vie serait bouleversée. Je ne savais pas quoi
t
n
o
C
penser de ce sentiment nouveau. Mon enthousiasme se mêlait à une pointe d’appréhension. A 14 ans,
nos sentiments sont souvent paradoxaux. Paradoxaux… Un mot qui, désormais, ne m’était en rien inconnu tant on nous en avait parlé pendant la Préparation. Rhaaa ! Quel mauvais souvenir que celui du
CEVST ! Ce qu’ils étaient paranos, ceux là ! Mais je m’égare…. et aujourd’hui, cela ne devra en aucun
cas m’arriver. Car c’est en ce jour d’hui qu’aura lieu l’Interrogatoire. Dans quelques heures, j’allais
sauver le monde. Seulement, je pense pouvoir dire sans hésitations que vous ne comprenez pas vraiment ce dont je vous parle. C’est pour cela que moi, Jonathan Stell, je vais vous conter mon histoire.
Aussi, permettez moi de vous faire une petite formation d’Histoire accélérée. Tout commença le 13 mai
2023, avec l’élection d’Henri Vernot à la présidence. Cet homme, dès son arrivée au pouvoir, rendit
publique l’existence du CEVST, le Centre d’Expérimentation sur les Voyages Spatio-Temporels, et lui
donna carte blanche quant à ses projets. Dès lors, le CEVST prit une grande place dans la vie de tous,
tant en France que partout dans le monde, le pouvoir mondial étant devenu oligarchique depuis l’Alliance de 2016. S’ensuivit de nombreuses expériences, déclarations, fausses alertes et même, afin de
soutenir financièrement les recherches, augmentations d’impôts. Puis, tout comme il arrête de pleuvoir,
le CEVST disparut. Ou presque. En effet, c’est le 14 juillet 2025 que la nouvelle la plus importante de
toute l’Histoire de la Science actuelle fit surface, à la manière d’un formidable séisme qui affecterait la
terre entière. Le CEVST avait enfin réussi : il existait, en Russie, le premier modèle encore sommaire
d’une machine à voyager dans le temps.
Et ce n’est pas tout ! Dès le lendemain, le CEVST offrait la possibilité à chacun de participer à un
voyage destination futur. Toutefois, sur les huit milliards d’humains qui peuplaient notre monde, seules
cinq personnes seraient choisies. De plus, par souci d’équité, de ces cinq élus, aucun ne viendrait du
même continent. Huit milliards de candidats pour cinq places. Je vous laisse calculer les chances…
C’est deux jours plus tard qu’eut lieu le vote. Tous étions contraints d’y participer car ils inscrivaient,
pour des raisons d’ « organisation », toutes personnes ayant entre 12 et 60 ans et figurant sur l’état civil. Mais ça, personne ne s’en souciait. Sur huit milliards de personnes, pas une n’avait remarqué l’arnaque. Moi-même, soyons honnêtes, ne m’en rendis compte qu’après avoir été choisi.
Et oui ! Choisi ! Je pense que contrairement à moi à ce moment là, vous vous y attendiez. Mais quelle
surprise cela avait été ! Au début, je dois bien avouer que j’étais pleinement satisfait de ma situation.
Les gens me regardaient avec envie, j’avais deux gardes du corps, étais dispensé de cours, on parlait de
moi dans les magazines pour enfants comme dans les programmes télévisés de prestige et les journaux
de qualité, on faisait de moi l’hôte de grande marque de soirées importantes… Une vie de privilèges.
En bref, j’étais la star du moment. Enfin… Avec quatre autres. Était-ce vraiment un bémol ? Non, certainement pas. Cela me remplissait au contraire d’orgueil : je faisais parti de l’élite.
C’est au sein de cette même élite que je fis mon entrée dans les services du CEVST. Et malgré le
fait d’avoir profondément détesté cette association, je ne pouvais plus que l’adorer. Mais pour peu de
15 - Nouvelles
temps… Je commençais en effet à ressentir comme une sorte de début d’angoisse. Une angoisse qui, rapidement, devint une terreur sourde à chaque fois que je me retrouvais seul dans l’immense base. Le personnel, je m’en rendais alors compte, ne nous traitait pas de façon chaleureuse. A peine humaine. Les
regards que l’on nous jetaient étaient froids. Non. Pas froids. En fait, il étaient plutôt inexpressifs. Et
quand je compris pourquoi, avec les quatre autres, ce n’est plus une terreur sourde mais une peur mortelle que je ressentais. Nous étions des cobayes. Les premiers cobayes humains qui allaient explorer le
futur. Le CEVST avait déjà envoyé des rats, des lapins, des chats… et tous étaient revenus. Mais ceux
avec des caméras rentraient invariablement sans résultats. Personne ne pouvait se vanter de savoir ce qui
nous attendait. Quand le grand jour arriva, le 20 août, nous étions seuls face à l’avenir. C’était excitant.
Très excitant. Mais aussi angoissant. Et terrorisant.
Nous avions passé presque un mois à la base. De quoi apprendre tout ce dont nous aurions besoin par
rapport aux courbes de l’espace-temps et de leurs paradoxes, des multi-univers et du vide quantique, du
boson de Higgs et de la loi de la pesanteur, bien sûr, mais aussi à mémoriser tout ce que nous verrions.
Ainsi, après avoir soi-disant accepté de notre plein gré le risque de mort ou autres menus détails, nous
nous retrouvions dans la machine, prêts à rapporter un fragment d’avenir avec nous. Tout était clair.
Nous devions rester un laps de temps indéterminé dans le futur pour revenir le 23 août de la présente année dans nos chambres respectives. Nos vraies chambres. Ensuite, le même jour, on viendrait nous chercher pour nous interroger sur le futur. En plus d’être des cobayes, nous étions pour eux de précieux indicateurs. Génial…
Mais revenons à la machine. Je ne perdrai pas de temps à la décrire, si ce n’est pour vous dire qu’elle
était impressionnante, et passerai sous silence le désagréable saut dans le temps. Le fait est qu’après
avoir vu danser les couleurs, nous nous retrouvions à Nex.Aire 2, la base centrale du CEVST, à New
York et certainement – rien n’étant sûr – quelques dizaines d’années dans le futur. C’était simple, informés de notre venue depuis quelques temps, les chercheurs du centre devaient nous accueillir et nous
faire la visite de la ville en nous narrant tous les évènements importants ayant au lieu entre 2025 et l’époque à laquelle nous étions. Enfin, nous revenions et – tada ! – la mission Futur était terminée. Si seulement tout s’était passé ainsi ! Car en ouvrant pour la première fois les yeux sur le futur, nous avons pu
constater qu’il n’y avait personne. Absolument personne. Nous ne pouvions même pas savoir si nous
avions bien atterris dans une base du CEVST. Heureusement, on nous avait préparé à cette situation.
Premièrement, identifier l’époque et le lieu, une erreur de calcul n’étant pas inenvisageable. Ensuite, assurer notre survie.
Nous nous sommes levés, lentement, puis regroupés. La salle dans laquelle nous étions paraissait immense. Elle était complètement nue et ne possédait aucune fenêtre. La seule chose qui trônait dans la
pièce était la machine. Elle était là, tel un amas de métal rouillé. Bien moins reluisante qu’à notre époque. Mais ce n’était pas le plus inquiétant, loin de là. Ce qui nous mettait tous mal à l’aise, c’était l’air
d’abandon des lieux. Ils paraissaient avoir été délaissés depuis… des années. Et pour couronner le tout,
la seule issue, une imposante porte de ce qui avait dû être un magnifique matériau, était condamnée par
une pancarte DANGER. L’angoisse montait…
Après d’interminables minutes d’indécision, nous avons enfin décidé de passer la porte. En effet, le
CEVST avait assez insisté sur le contenu de notre mission : en découvrir le plus possible. Quelques
soient les dangers. Et quant à la confidentialité de nos découvertes et de notre statut dans les recherches
du centre, des fuites signifieraient la mort. Simple et concis. C’est pourquoi nous nous sommes décidés à
ouvrir la porte. Bizarrement, dès que nous l’avons touchée, celle-ci s’est littéralement dissoute. L’abandon de l’endroit devait remonter à plus que quelques années… Et toujours impossible de nous situer !
Dès le seuil passé, nous avons compris que notre escapade ne serait pas aisée. Nous nous trouvions désormais aux pieds d’une dizaine d’escaliers impossibles à différencier. Il fallait en choisir un, et ce ne
serait pas simple. Finalement, nous avons opté pour celui du centre et nous avons commencé notre ascension.
16– Nouvelles
Arrivés à l’étage, nous avons découvert que tous les escaliers menaient au même endroit : des vestiges
de ce qui avait du être la plus glorieuse des cités scientifiques du monde. En fait, cela tenait plutôt des
décombres. Partout, l’air était lourd, comme dans une gigantesque zone marécageuse. Un terme qui décrivait bien la pièce. Après les sous-sols moisis, nous nous retrouvions dans de véritables marais. De
l’eau se laissait apercevoir par endroits et la densité des plantes qui grouillaient là rajoutait à notre malaise de désagréables nausées. Quand finalement, après moult péripéties, nous avons atteint la sortie,
nous avons compris une chose : l’avenir ne serait rien d’autre qu’un vaste désastre.
Ce fut un choc. Un choc comme jamais je n’en avais ressenti. Le monde qui s’ouvrait à nous était terrifiant. Toute peur avait pour l’instant disparue pour laisser place à la stupéfaction et à un profond sentiment de solitude. Seuls. Voilà ce que nous étions. Seuls face à rien. New York, l’une des villes les plus
prospères du monde, n’était plus que chaos. Les gratte-ciels, jadis resplendissants, se voyaient détruis et
donnaient l’impression d’avoir explosés, brûlés… Les parcs, autrefois florissants, se trouvaient désormais envahis de marécages et de plantes uligineuses. L’atmosphère était souillée de cendres, de moisissure, de maladies et de mort. Les rues, auparavant grouillantes de gens, étaient maintenant vides et infestées de mouches et de rats. Et tout ceci, c’était l’avenir.
Je me souviens bien des regards que nous nous sommes alors échangés. Quand je plongeais mes yeux
dans ceux des autres, je n’y découvrais que la peur. Rien d’autre. Et quand nous avons commencé à
avancer, nous ne nous doutions pas que la vérité se montrerait encore plus cruelle. Ce qui nous attendait était bien pire. Vraiment pire.
Je ne me rappelle pas avoir vécu un moment plus terrible que celui où nos errances ont débuté. Mis à
part, évidemment, les découvertes qui découlèrent de cette expédition. La tension était telle que…et
bien…je suis en fait incapable de la décrire. Elle était trop horrible. Mais l’immonde et l’atroce restaient à venir et c’est au détour d’une ruelle que nous les trouvâmes. Nous rencontrions alors la première porte ouverte et nous n’hésitions pas à nous y engouffrer. Ne me demandez pas pourquoi. Moi
même, avec le recul, ai du mal à trouver ce qui nous y poussa – l’impression d’être observés, peutêtre ? Surtout que l’intérieur était sombre, plongé dans l’obscurité, et c’est dans ces fuligineuses ténèbres que nous entrâmes. A l’intérieur, l’électricité étant à priori portée disparue, nous allumâmes nos
lampes de poche. Nous l’avons aussitôt regretté. Tous les rais de lumière convergeaient vers une seule
et même chose : des cadavres.
Un cri, des vomissements, des effondrements, des pleurs…tous les sentiments les plus destructeurs
nous assaillirent alors. Les corps, si on peut les appeler ainsi, étaient à un état critique de leur décomposition. Et il y avait aussi l’odeur. C’est seulement à ce moment là, me semble t-il de mémoire, que je
l’ai repérée. Elle était pourtant d’une violence inouïe. J’avais déjà senti de la viande en décomposition
mais là, dans cette pièce exiguë, les effluves de pourriture étaient sans conteste bien plus forts que ce
que l’on peut imaginer sentir un jour. Et il y avait aussi le froid. Celui-ci aussi se montrait un implacable ennemi. Sa morsure surpassait celle de la glace et nous transperçait comme une lame. Ou bien étaitce la vue de ces « choses » ? Encore une question que je ne pouvais résoudre, même là, en 2025, dans
mon lit. Encore est-il que la réponse quant à l’origine de cette scène macabre a au moins daigné, elle,
nous apparaître. Elle se trouvait sur la porte que nous avions enjambée en entrant : chambre froide. La
porte devait donc avoir cédé depuis peu, laissant les centaines de morts qu’elle renfermait démunis face
à la décomposition malgré le froid qui persistait. Une Troisième Guerre mondiale ? Un génocide ? Non.
Il y aurait alors plus de facteurs qui permettraient de le déduire. Cette réponse aussi nous apparut et je
vais vous dire comment.
Nous nous étions échappés depuis déjà quelques heures de la chambre froide et nous errions dans la
ville en compagnie des rats et des mouches lorsque nous trouvâmes ce qui était pour nous le seul immeuble en bon état de la capitale – du moins de ce qui l’avait été. C’était un formidable bulding de
verre qui dépassait les autres d’au moins cinq bons étages. Il semblait intact et brillait sous l’écarlate
soleil. Nous n’en avons d’ailleurs pas cru nos yeux. Le soleil, magnanime seigneur des cieux, était
17– nouvelle
rouge. Mais passons. L’important est que nous nous sommes engouffrés dans le bâtiment. Après être passés par des contrées inextricables de boue, marais et destruction, nous arrivions enfin dans un endroit
calme et presque agréable. Nous avons dès lors décidé de ne plus sortir de là et nous sommes montés au
dernier étage (le 67ème, je crois) dans le but d’embrasser la « mégalopole » du regard, mais aussi afin de
nous reposer dans un semblant de sûreté. Quelle idée ! Nous ne pouvions même pas savoir ce qui nous
attendait ! Et quand la porte de l’ascenseur s’ouvrit, - ô surprise, il marchait !- ce que nous avons vu en
débouchant dans l’immense salle était digne d’un roman. Un roman noir. Au milieu de la pièce, qui devait
couvrir tout l’étage et dont les murs n’étaient que fenêtres, trônait le seul ameublement des lieux, un bureau. Et sur ce bureau se trouvait un squelette. Parfaitement nu, nous avons pu, en approchant, le détailler.
En lieu et place du blanc habituel, la carcasse était rouge. D’un rouge sombre, en contraste avec celui du
soleil. Mais le plus intéressant, c’était ce qui se trouvait sur le bureau. Une lettre. Et sur celle-ci, l’explication à tous nos soucis.
« Tout a commencé en septembre. Au début, les cas déclarés se montraient plutôt rares mais vite, la situation est devenue ingérable. Les patients affluaient par milliers et tous mouraient. Sans exception aucune. La maladie semblait s’étendre à tous ceux qui respiraient. Ainsi, à l’heure de ma mort, je me vois
acculé dans mon bureau à décrire cette épidémie – que dis-je ?- cette pandémie ! que j’avais, à l’instar
de tous, attrapée. La maladie était bien présente dans l’air et elle était implacable. Elle attrapait et tuait
tout le monde. Intégralement. Et à cette heure maudite où même les astres tombent malades, je sens le
mal monter. Violent et vicieux. Il s’attaque à tous les recoins de mon corps, me dévorant ainsi lentement
mais sûrement et douloureusement. Il s’en prend à moi si cruellement ! La douleur irradie désormais
dans tout mon être. Elle me submerge ! Je commence à saigner… Le sang coule devant mes yeux me faisant voir le monde tel qu’il est vraiment : à l’agonie, ensanglanté. Je sens enfin le moment tant attendu de
la mort approcher. Avec elle, les souffrances s’envoleront et je ne verrais pas le monde mourir.
Adieu…. »
Une pandémie ! Evidemment ! Nous avons immédiatement pris des photos de la feuille. Le malaise recommençait… En septembre de nous ne savions quelle année commencerait la fin du monde. Après quelques autres recherches, nous avons découvert que ce serait vers les années 2026. A notre retour, il faudrait
faire vite. De plus, nous apprîmes que la maladie n’avait pu être contrée car elle s’était propagée aux quatre coins de la planète simultanément. Empêchant ainsi les scientifiques de retrouver les patients O. Ceux
à l’origine de ce mal. Ceux sans qui la mort ne serait pas venue en notre monde. Nous avons tenté d’autres recherches, mais en vain. Les hommes n’étaient plus. Et soudain, nous arrachant à nos obscures pensées, un flash nous aveugla, nous faisant tomber dans les tréfonds du sommeil. Nous rentrions chez nous.
Et voilà ! Vous savez tout. Tout de mon histoire et de l’avenir. Et aujourd’hui, j’arriverai peut-être à le
changer. En informant le CEVST de la pandémie à venir, je sauverai sans doute des milliards de vies. Ses
scientifiques auraient en effet, la possibilité de chercher les patients 0 avant même que ne frappe la maladie. Mais alors que je me lève en me disant : « Je suis un héros ! Le rêve de tous les jeunes de cette planète ! », je commence à sentir que quelque chose ne va pas. Je suis nauséeux. Nauséeux et très faible. Et
puis, d’un coup, je me mets à tousser envoyant une gerbe de sang sur le mur. Enfin, la douleur s’enhardie
si bien que je retombe sur mon lit, incapable d’appeler à l’aide. Et le mal me gagne. C’est rapide. Et alors
que ma mère vient enfin me chercher, je passe de vie à trépas.
La maladie s’était propagée vers septembre 2026 et l’identification du patient 0 s’est révélée impossible
car le mal qui nous rongeait s’était simultanément étendu aux cinq continents.
Que nous avions été stupides ! La fin du monde commençait.
FIN ?
Julie Patouillard 3.2
18-BD, Laure & Liam
toute une histoire ...
toute une histoire ...
Julie Patouillard 3.2
19-BD, Laure & Liam
à suivre ...
20-Mme Florence Riou, documentaliste
Documentaliste ? Voilà un métier qui semble se résumer dans sa racine : document. Sauf qu’il ne faut pas s’y tromper, avec le numérique, le documentaliste n’a plus que la seule tâche de classer et mettre à disposition des documents
« papier ».
En quoi consiste votre métier ?
Mon métier consiste à faire des recherches sur des sujets précis pour les articles des journalistes.
Je scrute les journaux en prenant les
articles importants. Je les scanne afin
de les intégrer dans ma base documentaire et je les indexe.
mettre à jour les biographies des stars
sur le site internet (www.voici.fr).
L'après midi, je m'occupe de faire les
recherches, l'indexation et le scan des
documents pour les journalistes.
Quelle évolution avez-vous connu ?
Mon travail de documentaliste s'est
étendu à écrire sur internet.
Quelles sont les études à faire ?
Après le Bac, j'ai fait
une école de documentaliste à Paris nommée
l'EBD .
Travaillez-vous
en équipe ou en
individuel ?
Je travaille en binôme.
Dans quel milieu travaillez-vous ?
Je travaille dans la
presse people.
Est-ce que votre
travail a une incidence sur votre
vie privée ?
Oui, quand je rencontre des personnes, elles me pos ent
diver s es
questions sur les
peoples et sur l'actualité.
Combien
gagnezvous par mois ?
Les salaires dépendent
de l’ancienneté et du
lieu où l'on travaille.
Quels sont les avantages de votre métier ?
Les avantages sont que
l''on est au courant de
toute l'actualité et que l'on rencontre
du monde.
Quelles sont les contraintes de votre
profession ?
Je dirais que les contraintes sont que
parfois les recherches à faire doivent
être faites dans l'urgence, ce qui est un
peu stressant.
Quelle est la journée type ?
Tous les matins, je dois m'occuper
Qui osera encore dire que
le métier de
documentaliste est sans
risques ??
Qui vous demande de chercher les informations et à qui les transmettez -vous ?
Les demandes proviennent des journalistes et c'est à eux que je les transmets.
Où trouvez-vous les informations
que vous transmettez ?
Je les trouve dans ma base documentaire, alimentée par les articles que j'ai
indexés. Je cherche également sur Internet.
Jérémine Riou 4.4
Documentaliste par Emma Honnorat 3.3
D'abord, sachez que le métier dont je vais vous parler n'est pas celui exercé dans les CDI, qui lui est celui de « professeur »
documentaliste, mais du métier de documentaliste.
Le documentaliste doit faire des recherches qui sont utiles à son entreprise et peut choisir quels livres commander ou quels
abonnements souscrire. Il analyse ensuite ces informations, afin d'y sélectionner des éléments pour des dossiers thématiques, des revues de presse... pour rédiger des synthèses, mettre à jour des bibliographies, modifier des classements... Puis
pour les retrouver plus facilement, il les classe (par thème, date, titre, auteur, mot-clé), et on les stocke, rangées dans des
étagères ou saisies dans une base de données. Le rôle du documentaliste est aussi de répondre aux besoins des utilisateurs.
Pour devenir documentaliste, il faut avoir plusieurs compétences : on doit être méthodique, curieux, mais aussi savoir synthétiser, analyser et si besoin rédiger. Ce sont des qualités indispensables pour bien traiter une information.
Salaire: un débutant gagne 1600 euros brut par mois.
Il est nécessaire d'avoir un Bac +2 ou +3, pour accéder à cette profession, mais la plupart des documentalistes
ont un Bac +5. Faire un parcours littéraire n'est pas forcément utile car une double compétence en droit, économie, sciences... et en information-documentation est très souvent demandée.
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
1
File Size
5 530 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content