close

Enter

Log in using OpenID

COMPETITION DU 16.11.2014

embedDownload
24
Feghouli : «Ballon d'or africain ?
Dimanche 16 novembre 2014
JE PRÉFÈRE GAGNER LA CAN»
Proposé par
MORT
SUBITE
EN-NEMS
Dans une interview
accordée au quotidien
français L'Equipe parue
hier, le président de la
CAF, Issa Hayatou,
confirme les sanctions
sportives qui seront
prises contre le Maroc
suite à son abandon
d'organiser la CAN
2015. "Nous allons
appliquer le règlement,
c'est-à-dire une
élimination des deux
prochaines éditions de
la CAN, il y aura ensuite
le préjudice moral et
financier à calculer. Ça
fait un mois que nous
négocions. On leur a
donné plusieurs délais,
car nos enjeux
financiers sont
énormes. On ne pouvait
pas reporter, car nous
ne pouvions pas avoir
nos joueurs
professionnels à
d'autres dates", a
déclaré Hayatou. Et
d'ajouter : "En janvier
2016, comme le voulait
le Maroc, nous avons le
CHAN (championnat
d'Afrique des nations)."
Ainsi, c'est une
génération en or de
joueurs marocains qui
vont tout subir. Les
Benatia, Taarabt et
Saïdi devront encore
attendre six ans pour
espérer disputer une
CAN. Par ailleurs le
président de l'instance
dirigeante du football
africain en a profité
pour s'en prendre aux
raisons invoquées par
le Maroc, à savoir les
risques de propagation
du virus Ebola. "Il n'y a
pas d'Ebola au Maroc !"
a-t-il dit avant
d'enchaîner : "Le pays
accepte d'ailleurs la
Coupe du monde des
clubs, mais pas la CAN.
Cela fâche les
populations africaines.
Qui peut le
comprendre ? Tenez, je
suis allé là-bas et je
leur ai dit : ne nous
demandez pas de
signer notre arrêt de
mort. Nous, Africains,
nous nous connaissons.
Si nous enlevons cette
CAN, ça va être une
porte ouverte pour
d'autres pays. Certains
diront : "Nous ne
sommes pas prêts,
reportez d'une semaine,
etc." Nous n'aurions
plus de sponsors, plus
de crédibilité. On doit
tenir compte de ça.
Et l'Afrique sera
ridiculisée."
S. B.
La coupe d'Afrique des nations au Qatar ? Et
pourquoi pas, pardi ? Le rallye Paris-Dakar s'est
bien déroulé en Argentine et au Pérou, non ? Et
que dire aussi du Tour de France cycliste qui a
démarré l'année dernière en Angleterre. Et puis
tiens… On est bien en pleine mondialisation où la
délocalisation ne choque plus grand- monde avec
les iPhones de la grande marque de la pomme croquée qui sont fabriqués en Chine ou d'autres symboles de l'industrie américaine comme Chevrolet
qui sont montés en Corée du Sud. Nous sommes,
comme dirait l'autre, en pleine époque du "Eddab
rakeb moulah" où il n'y a que le fric qui compte.
BASILE BOLI :
IL CONFIRME LA
SUSPENSION DE 4 ANS
Hayatou :
«Le Maroc
accepte la
Coupe du
monde des
clubs et pas
la CAN !»
Eddab rakeb moulah…
«L'Algérie retrouvera son
lustre d'antan lors de la
coupe d'Afrique des nations»
Rencontré à Sousse en marge du match amical disputé par le CRB contre l'AS Kaloum, le vainqueur de la Ligue des champions européenne avec
l'O Marseille contre le Milan AC, la saison 1993,
Basil Boli, a accepté gentiment de répondre à nos
questions et nous parler des sujets relatifs essentiellement à l'équipe nationale. L'ex-joueur d'Auxerre,
de Monaco et des Glasgow Rangers est revenu
aussi sur la mort tragique du joueur de la JSK,
Albert Ebossé.
De notre envoyé spécial en Tunisie
HILLAL AÏT BENALI
Après une carrière très riche en tant que
joueur, que devient Basile Boli ?
Je m'occupe d'Auxerre, mon club d'origine,
depuis six mois maintenant. Je suis le vice-président du club ainsi que conseiller du président. Je
suis ici en Tunisie pour voir comment se passe le
stage de l'équipe de l'AS Kaloum, car le président
de celle-ci est un bon ami à moi.
Vous avez certainement suivi l'équipe
nationale d'Algérie en Coupe du monde au
Bresil, comment jugez-vous sa prestation ?
Je connais bien le football algérien, d'ailleurs, je
suis un ami du président de la fédération,
Mohamed Raouraoua.
Je suis très fier du football algérien, notamment
de votre équipe nationale qui a fait bonne figure au
Mondial. Je pense que l'Algérie commence à revenir en force sur la scène internationale. Mais là-dessus, je veux ajouter une chose.
Oui, allez-y…
L'Algérie a un très bon entraîneur qui est très tactique, j'espère qu'il va apporter sa touche dans cette
sélection. L'Algérie faisait partie des trois
meilleures formations de football en Afrique dans
les années 1980, mais il ne faut pas rester seulement
dans cette époque, c'est comme chez nous, il y avait
à mon époque, celle de Zidane et maintenant celle
de Benzema. Autrement dit, en Algérie, il faut qu'il
y ait de la relève aux Madjer, Assad et tous les
autres.
Que pensez-vous de cette nouvelle
génération ?
Il y a toujours de grand joueurs en Algérie. Moi
quand j'étais petit, c'était l'époque de Mustapha
Dahleb, un grand joueur avec qui, je suis toujours
en contact. Cette nouvelle génération doit prouver.
Elle doit aller très loin en coupe d'Afrique et elle
doit gagner quelque chose. Si elle parvient à remporter un trophée, c'est à partir de là qu'on parlera
d'une grande équipe.
Mais elle a gagné en maturité en Coupe du
monde du Brésil, n'est-ce pas ?
Effectivement, mais gagner une coupe d'Afrique
c'est toute autre chose. Une sélection africaine peut
faire de belles prestations dans n'importe quelle
compétition, mais le fait de remporter la coupe
d'Afrique représente quelque chose de grand et de
particulier.
Pensez-vous que l'Algérie peut remporter la
coupe d'Afrique des nations ?
A l'occasion de cette coupe d'Afrique des
nations, je suis persuadé que l'Algérie retrouvera
son lustre d'antan. Personnellement, je lui souhaite de bon cœur de la remporter car c'est un pays de
football qui mérite tout le bonheur. Néanmoins,
l'incident tragique qui s'est produit sur un terrain
de football m'a vraiment affecté.
Vous parlez certainement de la mort d'Ebossé,
comment avez-vous accueilli cette triste
nouvelle ?
J'ai accueilli l'information avec beaucoup de
tristesse. Avec George Weah et Abedi Pelé, on
voulait partir au Cameroun, mais on ne l'a pas
fait pour ne pas faire beaucoup de bruit, Mais
cet événement tragique a donné une mauvaise
image pour le football algérien d'autant plus
que le pays va accueillir la coupe d'Afrique bientôt. En toute franchise, j'étais très déçu car je suis
très proche des Algérien qui ont beaucoup donné
pour le football africain.
Que pouvez-vous nous dire sur la consécration
de l'ESS en Ligue des champions africaine ?
Je pense que depuis deux ou trois ans maintenant, on voit du bon football dans le championnat
algérien. Il commence à revenir aussi sur la scène
continentale et cela s'est traduit dans la réalité avec
cette équipe de l'ESS qui a remporté la Ligue des
champions d'Afrique.
Selon vous, qui sera le meilleur joueur
africain ?
Je pense que ce sera Yaya Touré comme ça peut
être aussi Gervinho, ces deux-là montrent de belles
choses avec leurs équipes respectives.
Pour terminer, dites-nous, y a-t-il des talents
algériens à Auxerre ?
Il y a 5 talents algériens, mais il ne faut pas
essayer de les prendre dès maintenant (rire). On est
en train de les former. Ils sont jeunes et sont actuellement au centre de formation, ils ont entre 15 et 17
ans.
H. A. B.
Et comme ce qui importe le plus à ces messieurs
de la CAF ce n'est pas tant la compétition ellemême si elle venait à être annulée, mais l'argent
des sponsors et des droits TV. Alors ne vous étonnez pas si la CAN se déroule en Laponie ou à
Ushuaia. Le seul hic, c'est que si la première compétition africaine se joue effectivement au Qatar, il
ne faudra pas faire les choses à moitié et permettre
ainsi aux Qataris de participer à l'épreuve en tant
que pays organisateur… En croisant bien sûr les
doigts pour qu'ils ne la remportent pas. Car l'histoire pourrait tourner au gag : vous vous rendez
compte… Le Qatar champion d'Afrique !
IL A JOUÉ AVANT-HIER
Grèce : FACE AU CRB

arbitre
attaqué,
championnat
suspendu
Terrible nouvelle
en Grèce.
Christoforos
Zografos, le
directeur adjoint
du comité des
arbitres, a été
battu à coups de
matraque par
deux hommes en
moto, à l'ouest
d'Athènes.
L'homme de 45
ans a été admis
d'urgence à
l'hôpital.
Première
conséquence,
les matches en
Grèce ont été
suspendus pour
une durée
indéterminée,
comme l'a
confirmé la
Fédération
grecque de
football.
Omarou Bangoura
est décédé
hier dans le bus
Un véritable drame a touché la Guinée hier et
l'équipe de l'AS Kaloum, le club qui avait
donné la réplique au CRB avant-hier en amical à Sousse. En effet, et alors que la délégation de l'AS Kaloum se dirigeait tranquillement vers l'aéroport, le milieu de terrain et
international guinéen Omarou Bangoura, âgé
à peine de 23 ans, a été victime d'une crise
cardiaque dans le bus. Il succomba quelques
minutes plus tard et décéda. Sous le choc,
les dirigeants et les joueurs du club n'en
revenaient pas, ils se sont arrêtés à
Hammamet pour rallier l'hôpital de la ville.
«ON EST UN COLLECTIF
DIFFICILE À MANIER»
«En Guinée,
ce sera
compliqué»
www.competition.dz Dimanche 16 novembre 2014 20 DA France 2 € N° 4097 ISSN 1111
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
3-1
GOURCUFF:
MERCI POUR LE
SPECTACLE
Belhout, nouvel
entraîneur du CSC
"Je vous informe que le nouvel
entraîneur du CSC est monsieur Rachid
Belhout avec lequel la direction de notre
club vient de finaliser", nous a révélé le
directeur de la communication du CSC,
Tahar Agoune, que nous remercions vivement pour nous avoir joint par téléphone
pour nous donner cette information. La
nomination de Belhout à la barre technique des Vert et Noir a pris à contrepied
tous les bookmakers qui, tous, ne s'attendaient point à ce que le directeur général
clubiste, Bentobbal, aille recruter Rachid
Belhout. Pour rappel, Belhout a eu à diriger le CSC la saison 2011-2O12 et avait
bien rempli sa mission, car
non seulement il réussi à
atteindre l'objectif qui
lui avait été assigné
alors, le maintien,
mais sous sa direction
aussi le vieux
club de l'antique Cirta a
fait un excellent parcours en
coupe
d'Algérie
et n'a été
éliminé
qu'en
demi-finales
contre le CRB.
L'UEFA menace
de quitter la FIFA
Le président de la Ligue de football allemand,
le Dr Reinhard Rauball, affirme que l'UEFA
pourrait quitter la FIFA si le rapport de
Michael Garcia sur les conditions
d'attribution des Coupes du monde 2018
et 2022 à la Russie et au Qatar n'était
pas publiée intégralement. "Il s'agissait
d'une tentative sérieuse pour exposer en
détails les sujets liés à l'attribution de la
Coupe du monde 2018 à la Russie et 2022
au Qatar. Mais le résultat est un accident de
communication majeur qui ébranle les fondements
de la FIFA à un point que je n'ai encore jamais connu. Cela doit
éclater au grand jour. C'est seulement comme cela que la FIFA
pourra retrouver un peu de crédibilité", dira-t-il avant d'ajouter :
"Si cela n'arrive pas et que cette crise n'est pas résolue de
manière crédible, on devra poser la question de savoir si on est
encore entre de bonnes mains à la FIFA. Une option à prendre
sérieusement en considération serait que l'UEFA quitte la FIFA."
Début de révolte ou révolution ?
«Je tiens mon
ossature»
«La Guinée ?
Tout dépendra du
tirage au sort»
BRAHIMI :
«ON IRA CHERCHER
LA VICTOIRE AU MALI»
ABEID OUT
4 SEMAINES
LE MAGIC FAIT
SES ADIEUX
À... TCHAKER
GHOULAM :
«C’est un message
pour les autres
pays africains»
Hayatou : «Le Maroc accepte la CM des clubs et pas la CAN !»
«Il sera absent des 2 prochaines éditions»
L'ÉGYPTE ÉLIMINÉE
JSK Benlamri revient et rejoue !
KERRAR EN IRAK, AÏBOUD OUT
ET YOUCEF KHODJA BLESSÉ
CICCOLINI INQUIET
POUR SON ATTAQUE
 LE BOSNIAQUE DEMANDE 18000 €
POUR LUI ET 6000 € POUR SON ADJOINT
 LE MCA PROPOSE 20000 € POUR LES DEUX
MCA
www.competition.dz
BAZDAREVIC
RENDRA SA
RÉPONSE
AUJOURD'HUI
www.competition.dz
www.competition.dz Dimanche 16 novembre 2014
3 TOUR RÉGIONAL COUPE D’ALGÉRIE
À LA UNE
2
RC RELIZANE
ICS TLEMCEN
4
0
Stade Habib Bouakeul
Buts : Mokhtar (9' et 43'), Ghazi (28')
ALGÉRIE
ETHIOPIE
3
1
Stade Mustapha Tchaker, Blida
Buts :
Ethiopie : Omod Okwory 21'
Algérie : Feghouli 31', Mahrez 39',
Brahimi 45'
Zemmamouche
Jemal Tassew
Halliche
Abebaw Butako
(Bougherra 71')
Andaregachew
Medjani
Yelake
Ghoulam
Walid Atta
Mandi
Salahdin
Lacen
Bargicho
Taïder
Natanael Zeleke
Feghouli
Taddele
Brahimi
Mangesha
Mahrez
Yusuf Yzassin
(Soudani 83')
(Dawit
Slimani
Fekadu 60')
(Bounedjah 77')
Shemelis Bakele
Ent. : Gourcuff
Dawa Hotessa
(Ramkel Lok 45')
Omod Okwory
Ent. : Barreto
Temps froid, affluence moyenne,
pelouse en bon état, arbitres : M.
Mghafri assisté de MM. Waar et Diaa.
Averts :
Ethiopie : Natanael Zeleke 40'
L'ŒIL DE HAÏMOUDI
«LE 4E BUT
ÉTAIT VALABLE»

Brahimi
acclamé
par le
public
Le milieu de
terrain des Vert,
Yacine Brahimi, a
été fortement
applaudi lors de
son arrivée avec
le reste de
l'équipe nationale.
Les supporters
présents au stade
Mustapha Tchaker
de Blida ont
beaucoup scandé
le nom du prodige
algérien évoluant
au FC Porto afin
de lui montrer
leur soutien ainsi
que toute
l'admiration qu'ils
lui vouent.

L'hymne
éthiopien
applaudi...
Alors que l'hymne
national algérien
a été applaudi
lors du match
aller qui s'est
déroulé en
Ethiopie, les
supporters
algériens ont
voulu renvoyer
l'ascenseur en
respectant à leur
tour l'hymn
national des
visiteurs. Un
beau geste de
fair-play montré
par les
supporters des
Fennecs.

... Le but
aussi
Pour avoir un avis sur le
rendement du trio d'arbitres
mauritaniens qui a officié le
match d'hier entre l'Algérie et
l'Ethiopie qui s'est soldé sur la
victoire des Verts sur le score
de 3-1, nous avons pris attache
avec l'ex-arbitre international
Djamel "Tout d'abord il faut
dire que le contexte du match
était facile pour l'arbitre car il
n'y avait pas beaucoup d'enjeu
du fait que l'Algérie était déjà
qualifiée en plus de ça sur le
terrain il y avait un fair-play
total des deux côtés. L'arbitre a
une bonne condition physique,
mais un mauvais placement. Il
n'a pas une bonne anticipation.
Il a refusé un 4e but valable
pour les Verts où il n'y avait
pas de position d'hors-jeu ni
faute sur le gardien adverse. En
première mi-temps l'assistant a
mal jugé deux actions de
Slimani en levant à tort son drapeau alors qu'il n'y avait pas de
position d'hors-jeu. A la 68' sur
une belle chevauchée de
Brahimi, un défenseur adverse
l'a crocheté, l'arbitre aurait du
brandir un avertissement au
joueur éthiopien, mais il ne l'a
pas fait. Dans l'ensemble la
prestation de l'arbitre était tout
juste moyenne", a indiqué le
meilleur arbitre africain 2013.
K. H.
Alors que l'équipe
nationale n'a fait
qu'enchaîner les
ratés devants les
buts adverses,
l'Ethiopie a fini
par marquer le
premier but de la
rencontre. Le
public algérien
présent sur place
pour regarder la
rencontre a
fortement
applaudi le but
inscrit par
l'attaquant
éthiopien, Omod
Okwory.

Bounedjah
demandé
par les
supporters
Au cours de la
deuxième mitemps et plus
précisément à la
59e minute, les
supporters de
l'équipe nationale
ont demandé
l'entrée de
l'attaquant
international
algérien,
Bounedjah. Alors
que les Verts
menaient par
trois buts à un
les fans des
Fennecs ont crié :
"Le peuple veut
l'entrée de
Bounedjah."
M. K.
Dimanche 16 novembre 2014
e
MERCI POUR LE
SPECTACLE
Il y a à peine quelques jours de cela, la FIFA classa l'Algérie au 15e rang mondial, et
le moins qu'on puisse dire c'est que les Verts n'ont pas déçu hier en confirmant à la
fois cette première place mais aussi en enregistrant leur cinquième victoire
consécutive. Pourtant ça n'a pas très bien commencé pour l'EN.
PAR ASMA H. A.
On dit souvent dans le
football que lorsqu'une équipe
rate beaucoup d'occasions, et
bien elle a tendance à le regrettez juste après, et c'est exactement ce qui s'est passé pour
notre équipe nationale hier au
stade Mustapha Tachker de
Blida. Alors que les Verts
étaient très bien rentrés dans le
match et cela dès les premières
secondes de la partie avec une
multitude d'actions dangereuses et une possession de
balle largement supérieure à
celle des Ethiopiens, et bien, les
coéquipiers de Rafik Halliche
ont payé cash cette inefficacité
dans la surface des 18 mètres
lors des 20 premières minutes
de jeu. Suite à une mauvaise
passe de Yacine Brahimi dans
l'axe du milieu de terrain,
Okwory se saisit du ballon, se
débarrasse de toute la défense
algérienne et met un superbe tir
ouvrant par la même occasion
la marque pour l'Ethiopie.
Malgré ce but encaissé, les poulains de Christian Gourcuff et
telle une grande équipe, à
aucun moment ils ont douté.
Feghouli et ses coéquipiers ont
continué à jouer leur jeu et ce
fut enfin payant à la 31' de jeu.
Le milieu de terrain du FC
Valence et sur une très jolie
passe du côté gauche changeant
complètement la trajectoire du
jeu, Feghouli traverse près de la
moitié du terrain sur son côté
droit, fixe le gardien et met une
très jolie frappe débloquant
ainsi la situation et le compteur
des Verts. Les joueurs de l'EN
ont continué à pousser tout en
fournissant de très belles combinaisons avec un jeu en triangle notamment. Huit minutes
après l'égalisation, et sur un
contre de Brahimi, ce dernier
remet à Slimani dans la surface,
l'attaquant du Sporting temporise et sert sur un plateau
Mahrez qui place un joli tir,
donnant l'avantage à notre
équipe nationale. Le festival en
cette première mi-temps ne s'ar-
rête pas là, puisque à la 45' de
jeu et suite à une très belle passe
en profondeur de Faouzi
Ghoulam pour Yacine Brahimi,
le joueur du FC Porto ne laisse
aucune chance au gardien
Jamal en tirant un vrai bolide.
Après la pause-citron, les Verts
ont continué à parfaire leur jeu
en multipliant les combinaisons. Certes les joueurs ont fait
preuve d'inefficacité en raison
notamment d'un bon gardien
éthiopien, mais l'essentiel était
là, du spectacle, du beau jeu,
des buts et surtout une cinquième victoire consécutive. A présent il faudra battre le Mali mercredi pour confirmer cette
suprématie.
A. H. A.
MAHREZ, FEGHOULI, SLIMANI ET BRAHIMI
LES 4 FANTASTIQUES
On l'a remarqué hier au
cours de la rencontre des Verts,
la cohésion commence petit à
petit à porter ses fruits et ce
n'est pas sur les buts d'hier
qu'on en doutera. L'un des
points positifs au cours de la
rencontre d'hier a été certainement la cohésion quasi parfaite
montrée par le quatuor offensif
composé de Brahimi, Slimani,
Feghouli et enfin Mahrez. Les 4
joueurs se trouvaient les yeux
fermés sur le terrain et parvenaient à faire le décalage pour
servir un équipier dans de
bonnes conditions. On l'aura
remarqué, les concernés ont
fait très mal à la défense adverse grâce à leur technique et à
leur passe millimétrée.
D'ailleurs, c'est ce paramètre
qui a fait la différence pour les
trois buts marqués en 2e mitemps. Cette cohésion, qui
commence à venir, est l'un des
points recherchés par le sélectionneur national qui depuis sa
prise de fonction, il essaye de
perfectionner l'entente entre les
4 joueurs pour qu'ils soient
plus tranchants et plus décisifs
sur le terrain. Lors du but de
Feghouli, Brahimi et Mahrez,
on a senti que c'étaient des
phases de jeu travaillées à l'entraînement et que ça a été longuement répétée tellement les
joueurs se trouvaient presque
les yeux fermés en prenant l'espace.
Il semble bien que c'est de cette
évolution que parlait Christian
Gourcuff au cours de la dernière conférence de presse qu'il
animée en évoquant la question du jeu de son équipe. Un
gros motif de satisfaction mais
aussi la naissance d'un quatuor
offensif qui risque de faire très
mal lors des prochaines
échéances.
Quoi qu'il en soit, les joueurs
nommés un peu plus haut ont
démontré une fois de plus
qu'ils sont des valeurs sûres de
l'équipe et qu'il faudra compter
sur eux pour apporter le plus
escompté et guider l'équipe
vers d'autres succès, notamment lors de la prochaine
coupe d'Afrique des nations
qui se jouera en Guinée équatoriale.
L'embarras du choix
pour le staff de l'EN
Il faut dire aussi que les 4
joueurs ont donné des garanties au coach tant ils marquent
beaucoup de buts, il n'en
demeure pas moins que le
sélectionneur national dispose
à présent de plusieurs
variantes en attaque tant il a
des joueurs qui présentent plusieurs profils intéressants. Avec
un bon nombre de profils
donc, le coach national peut
aisément faire des choix lorsqu'il souhaite changer quelque
chose et faire appel aux autres
joueurs. On pense notamment
à Hilal Soudani et Baghdad
Bounedjah. Quoi qu'il en soit,
l'entraîneur national n'a que
l'embarras du choix pour composer sa ligne offensive tant il
peut compter sur des éléments
de valeur qui pètent tous le feu
ces derniers temps. Pour son
plus grand bonheur. Une position qui ferait envier plusieurs
coachs.
I. Z.
Meddah
Meddahi
Rabhi
Oueld Toumi
(Masacri 68')
Beltasse
Attek
(Kheireddine
74')
Lahmer
Bouda
Aoued
(Bouda 58')
Ghazi
Ent. : Benyellès
Mestari
Belhadj
Korso
Khaldi
Toumi
Belkadi
Benabdellah
Khnebki
Guenich
Touati
Kennoun
Ent. :
Benmeddah
Les Lions
rugissent fort
La logique a été respectée hier lors de l’avant-dernier tour
de la coupe d’Algérie entre le RCR et l’équipe de l’ICST qui
évolue dans une division inférieure par un score de 4 à 0.
LIGUE D'ALGER
RC Kouba - IBK El-Khechna 3-1
IB Lakhdaria - US Béni Douala 2-0
RC Boumerdès - WRB Ménaïel 1- 0
OMR El-Annasser - JS Akbou 1-1 (5-6 aux tab)
ES Hamiz - CRBD Beida 0-2
CRBB Kiffan - CA Kouba 2-2 (3-4 aux tab)
JS Haï El-Djabel - EC Oued Smar 1-3
WB Saoula - USO Amizour 0-2
ES Ghozlane - Gouraya Béjaïa 2- 3
NRD Ibrahim - JSB Ménaïel 0-0 (4-5 aux tab)
ERB Ouled Moussa - Paradou AC 1-1 (6-5 aux tab)
JSM Chéraga - USM Chéraga 1-1 (2-3 aux tab)
Hydra AC - NARB Réghaïa 1-2
O Médéa - CS Aïn Defla 2-1
USM Blida - CRB Tipasa 5-0
USMM Hadjout - IRB Bougara 3-2
ESM Koléa - ES Berrouaghia 2-0
CR Zoubiria - HB Guerouaou partie arrêtée
CRB Boukadir - CRB Béni Tamou 4-2
ORB Oued Fodda - CRB Ouled AEK 0-1
OC Boukhari - WA Boufarik 0-0 (l'OCB aux tab)
Avert : RCR : Aoued 32'
1
0
LIGUE DE CONSTANTINE
Stade Kerbouci Menouar
But : Rahou 55'
Guitarni
Benaroussi
(Tréa 70')
Becheikh
(Boudia 80')
Naïl
Mouffok
Henni
Djied
Djelti
(Belahouel 90')
Mansour
Barbari
Rahou
Ent. : Osmane
Résultats
LIGUE DE BLIDA
Temps ensoleillé, terrain en tartan,
bonne affluence, arbitres : MM.
Besseri, Belaroussi, Ouerd Benslama.
ES MOSTAGANEM
IRB EL-KERMA
Mouaz
(Benhoucine 45')
Belghezali
Shili
Bobo
Melloula
Boufaïda
(Benmaârif 15')
Kebir
Kilouli
Kaïm
Berrani
Righi
Ent. : Hamhami
Affluence faible, arbitrage de M.
Boussaïd, assisté de MM. Benadda et
Bencherif.
L'Espérance
sans
forcer
Une première mitemps monotone
à laquelle on a
assisté où aucune
action n'est à
signaler.
De notre correspondant
H. MUSTAPHA
De retour des vestiaires,
les
Mostaganémois
plus
déterminés parviennent à
ouvrir le score par Rahou bien
servi par Djelti à la 55', Berrani
côté El Kerma avait le but de
l'égalisation au bout du pied
lorsqu'il se retrouva seul face au
gardien,
mais
Mansour
intervient dans les toutes
dernières
secondes
pour
dégager le cuir.
A la 76', Becheikh en course
sert sur un plateau Djelti, mais
le gardien anticipa et dégagea le
ballon, le reste de la partie ne
verra aucun changement au
score jusqu'au coup de sifflet
final de l'arbitre par une victoire
et qualification espérantiste en
attendant le grand derby au
prochain tour face au voisin
rival le WAM qui s'est disposé
du WAT.
H. M.
23
MBBS - MOC 0-2
JJA - HBCL 1-2
ASAM - JSR 1-1 (5 -4 aux tab)
USMAB - FCB
1-0
NRBBO - USMS 1-2
JSMS - IRBAL
0-1
WARD - NRBT 1-2
CRVMJ - MBC
2-1
JSD - CAMS 1-2
Exempt : E Collo
De notre correspondant
B. BOUGUELMOUNA
Ce sont les Lions qui ont pris les
commandes de la partie, puisque dès la 9’,
l’attaquant Bouda a chipé le ballon à un
défenseur tlemcénien avant de servir son
coéquipier Hichem Mokhtar qui n’a trouvé
aucune difficulté à mettre le cuir au fond des
filets par une jolie tête. Ce but n’a pas suffi
aux poulains de Benyellès qui ont voulu
ajouter un deuxième but en accumulant les
attaques par Bouda, Ghazi et Lahmer Abou,
mais leurs tentatives a subi le même sort, la
seule occasion des représentants de la wilaya
de Tlemcen fut à la 25e minute par
l’attaquant Touati qui a placé une jolie frappe
sans difficulté pour le portier Meddah. Trois
minutes plus tard, l’attaquant relizanais
Ghazi réussit à doubler la mise par un tir
puissant des 20 mètres. Après ça, le jeu s’est
concentré au milieu du terrain jusqu’à la 43’
où l’attaquant Hichem Mokhtar a ajouté son
deuxième but personnel et le troisième pour
son club quand il a bien intercepté le centre
de Rabhi par une jolie tête. Et c’est par ce
score que l’arbitre siffle la fin de la première
période.
En deuxième mi-temps, le rythme
du jeu a baissé et on n’a pas vu beaucoup
d’occasions, sauf à la 55e minute où il ya eu
un coup franc indirect à l’intérieur de la surface de réparation, mais sans danger pour le
gardien des Lions, Nadjib Meddah. Après
cela, les Lions ont pris les choses en
main en gagnant la bataille du milieu
de terrain, ce qui leur a permis d’ajouter un quatrième but à la 70e minute
par Hichem Mokhtar qui a réussi à l’occasion son premier triplé. Les dernières
minutes furent l’occasion pour
Benyellès pour procéder quelques
changements afin de donner l’occasion
pour quelques éléments de faire leur
apparition cette saison jusqu’à la fin de
la rencontre par un score logique de 4
buts à 0.
B. B.
Les Mostaganémois
avec l'art et la manière
WA MOSTAGANEM
WA TLEMCEN
2
0
Stade Ahmed Zabana
Buts : Bendahmane 9', Touaoula 69'
Belaouidet
Hadji,
Saïhi
Zeroual
Driss Bacha
(Bentoual 77'),
Belhamida
Bouazza,
Djedid
Babahmed,
Benchaouch
Rebiaï,
Zernah
Taleb,
Daâra
Ouazni,
(Touaoula 46')
Hadi Adel,
Meguenni
Aïssaoui
(Benaoula 87')
(Chaouti 46'),
Belabdoune
Sebbie,
(Larinouna 73')
Rachedi.
Bendahmane
Ent. : Bouali Tayeb
Ent. : Bentayeb et
Henni Abdelhak
Affluence moyenne, beau temps.
Averts :
WAM : Belhamida 41'+64'
Exp. :
WAM : Belhamida 64'
WAT : Rachedi 64'
Les Mostaganémois entamèrent
la rencontre tambour battant,
neuf minutes ne s'étaient
écoulées que Bendahmane bien
servi par Belabdoune ouvrit la
marque.
Il avait par la suite à la 22' l'opportunité
de creuser l'écart n'était la vigilance du gardien tlemcénien, ce dernier aura aussi le dernier mot face au même Bendahmane à la 36'
lorsque ce dernier se présenta face à face avec
le gardien.
En seconde mi-temps, les Tlemcéniens
obtiennent un coup franc direct à la 50' que
botte Hadi Adel et Belaouidet d'une belle
parade s'interposa, alors que le réalisme était
du côté des Mostaganémois lorsque
Touaoula bien servi de la droite parvient à
corser l'addition à la 69'. Le reste de la partie
verra une grande bataille au milieu de terrain
avec des tentatives des deux côtés, mais le
score en resta là jusqu'à la fin de la rencontre.
H. M.
LIGUE D'ANNABA
Hamra - NRBE Ogla 2-0
IRB El-Hadjar - ESS Ahras 2-3
USM Annaba - JSB Chbaïta 1-0
ES Guelma - IRB Belkheir 2-1
JSP Blanc - US Boukhadra 0-2
NRB Chréa - Nasre Fedjoudj 2-4
ESB Besbès - USM Daghoussa 1-0
WM Tébessa - IRB Sedrata 4-0
www.competition.dz
www.competition.dz
Dimanche 16 novembre 2014
À LA UNE
LIGUE 2
22
JSMB

Rencontre Berkati-Menad :
le contrat sera signé aujourd'hui

3 jours
de
repos
C'est fini, Ali Fergani n'est plus l'entraîneur en chef de la JSMB. Et c'est dans la matinée d'hier que tout
a été conclu à l'amiable entre la direction du club et le désormais ex-entraîneur Fergani.
De notre correspondant
BOUALEM AÏZEL
mettre de recruter un entraîneur après la
libération de la licence de ce poste.
Pour preuve, un membre de la direction béjaouie nous a confirmé cette nouvelle après l'accord trouvé entre l'ex-coach et
le président Berkati. Comme il a été convenu entre les deux parties, Fergani encaissera une somme d'argent à la suite de son
départ. Maintenant que c'est fait, Fergani
sait qu'il n'est plus le coach de la JSMB et
pourrait bien répondre aux propositions
des clubs qui pourront le contacter dans les
jours qui viennent. Du côté de la JSMB, on
affirme que tout a été fait hier matin dans la
transparence, puisque les deux parties ont
trouvé une solution à l'amiable pour résilier le contrat de Fergani, qui n'a tenu que
trois mois à la JSMB. Avec la résiliation du
contrat d'Ali Fergani d'une manière officielle hier samedi, après l'ultime rencontre
qui a eu lieu entre le président Berkati et
l'ancien sélectionneur des Verts, voilà que
la direction des Vert et Rouge va se per-
Officialisation Alors qu'un accord a
été déjà trouvé entre les dirigeants béjaouis
et le coach Djamel Menad, il y a de cela
quelques jours, voilà que les choses
devraient s'officialiser aujourd'hui avec la
rencontre entre le président du conseil
d'administration, Faouzi Berkati, et
l'entraîneur en question pour officialiser les
choses avec la signature du contrat et par la
même se permettre d'entamer les choses
sérieuses à partir de ce mardi.
Objectifs et durée A en croire une
source fiable, la rencontre prévue pour
aujourd'hui entre la direction béjaouie et le
coach Djamel Menad va tourner autour de
plusieurs points dont les objectifs et la
durée du contrat. Le président Berkati qui a
déjà tracé l'accession comme objectif et
d'essayer de finir la phase aller sur le
podium pour mieux aborder la phase
retour ne compte apparemment pas
s'engager avec le nouveau coach pour un
contrat de longue durée, où il pourrait être
seulement question d'un contrat jusqu'à la
fin de saison, pour renégocier un nouveau
contrat et de nouveaux objectifs à ce
moment-là, surtout si l'équipe se retrouve
en L1 d'ici là.
Lundi Ayant accepté la mission de
prendre la barre technique de la JSM Béjaïa
après en avoir fini de son aventure aux
Emirats et ayant refusé la proposition de la
JSK, il y a quelque temps, le nouvel
entraîneur des Vert et Rouge, à savoir
Djamel Menad, aura l'occasion de
découvrir sa nouvelle équipe à l'occasion
de la séance de la reprise prévue pour
demain lundi au stade de l'Unité
Maghrébine Arabe de Béjaïa. D'ailleurs, à
en croire certaines sources, Menad est
satisfait de la qualité de l'effectif en place et
notamment avec le renforcement effectué
par les dirigeants à l'intersaison pour tenter
de réussir cet objectif primordial de la
JSMB cette saison, qui demeure l'accession
en L1 que tous les amoureux des Vert et
Rouge attendent avec impatience.
Sayeh L'arrivée de Djamel Menad à la
tête de la barre technique de la JSMB
devrait coïncider avec celle du préparateur
physique Dahmane Sayeh aussi, avec qui
le coach a déjà travaillé lors de sa dernière
aventure avec le doyen des clubs kabyles.
Surtout que l'équipe ne dispose plus de
préparateur physique après le départ
d'Adlène Boukhedenna qui était en poste
depuis le début de saison avec Ali Fergani.
Boussekine L'arrivée de Djamel
Menad à la tête de la JSMB pourrait amener
un nouvel adjoint au club. En effet, des
sources proches de l'équipe nous
apprennent qu'on parle du retour de Samy
Boussekine comme coach adjoint, lui qui
était déjà à ce poste à l'époque où Djamel
exerçait à la JSMB par le passé.
B. A.
Ahcène
Hammouche,
qui est à la
tête de la
barre technique de la
JSMB en
attendant
l'arrivée du
nouveau
coach, a
accordé trois
jours de
repos à ses
capés, qui ne
devront
reprendre
l'entraînement que
lundi, ça
sera sûrement l'occasion de
découvrir le
nouveau
coach Djamel
Menad qui,
sauf retournement de
situation,
devrait
signer
aujourd'hui.
USMMH
MCS
Les Samistes ont compliqué
la tâche des Saïdis
Cette compétition de coupe d'Algérie a été une bonne occasion pour le MCS
de confirmer sa bonne santé et passer à l'avant-dernier tour régional.
De notre correspondant
K. DJELLOUL
Malgré cela, la bande de
Mehdaoui n'a pas montré de
bonnes choses et les Saïdis ont
trouvé d'énormes difficultés
pour arracher le billet pour
l'avant-dernier tour régional.
Pourtant, l'adversaire, le SAM,
est une équipe tout juste moyenne de la national 2 amateur.
La manière Durant les 120
minutes de cette confortation, la
manière n'était pas au rendezvous chez les Saïdis, et la
possession du ballon était du
côté de leurs adversaires,
surtout en deuxième période,
qui a été bien jouée par ces
derniers, qui se sont créé des
occasions nettes et dangereuses.
Le public du MCS s'attendait à
ce que son équipe gagne le
match avec l'art et la manière,
mais en fin de compte, c'est sur
les penalties que le gardien
Sefioune a offert le billet pour
son équipe pour jouer le
prochain tour.
Le SAM Le MCS avait tous
les éléments pour gagner et
passer facilement au prochain
tour, mais les Saïdis se sont
compliqué l'existence et la bande
à Mehdaoui a trouvé d'énormes
difficultés pour arracher son
billet pour le prochain tour. C'est
le SAM qui a créé les actions les
plus dangereuses et a posé
beaucoup de problèmes au
MCS.
K. Dj.
Guenifi : «L'essentiel était la qualif'»
Un mot sur cette qualification en coupe d'Algérie…
Je pense que nous avons fait l'essentiel lors de
cette rencontre qui était d'arracher ce billet pour le
prochain tour. Malgré que ce fut très serré, nous
avons su comment débloquer la situation et le plus
important était la qualification pour le prochain
tour, donc mission accomplie.
Que manquait-il à votre équipe lors de ce match face
au SAM ?
Nous avons affronté le SAM avec pas moins de
quatre joueurs titulaires absents. Je pense que si
nous avions inscrit un deuxième but lors la première mi-temps, on aurait pu gagner largement ce
match. Espérons que cette qualification sera notre
début en coupe d'Algérie pour nous pour aller de
l'avant et avec moins de pression dans cette compétition.
Le MCS fixera-t-il la coupe d'Algérie comme objectif ?
Le MCS n'a pas pour objectif la coupe d'Algérie,
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
mais on veut aller le plus loin possible dans cette
compétition
populaire
par
excellence.
Prochainement, on jouera face à l'équipe du CC Sig,
donc, pourquoi ne pas animer les 1/32 de finale.
Nous n'avons rien à perdre et les matchs de coupe
seront des matchs de préparation pour le championnat
Comment se présente ce match face au CCS ?
C'est un match entre deux clubs voisins et
comme nous allons jouer à fond, cela sera une occasion pour le MCS d'arracher la qualification pour
les 1/ 32 de finale de la coupe d'Algérie.
Donc, le MCS n'a pas le droit à l'erreur…
Ce match face au CCS est très important pour la
suite de notre parcours en coupe d'Algérie, et ça
sera la dernière rencontre avant le 1er tour national.
Nous voulons aller loin dans cette compétition et
pour cela il faut battre le CC Sig vendredi prochain.
K. Dj.
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Une victoire sur fond de crise
Après tout ce qui se passe au club ces derniers jours, cette
victoire est très bonne pour le moral.
De notre correspondant
HILLAL KACI
Les Hadjoutis ont gagné à l'arraché
avec un but de Saloum à la 90'+4, après
que le score était de deux buts partout et le
match allait aux prolongations, on a noté
un relâchement des joueurs hadjoutis lors
de la deuxième période, ce qui a valu
l'égalisation et un deuxième but pour
l'équipe adverse, mais l'expérience de
Harizi et Saloum a prévalu puisque ce
sont eux qui ont renversé et donné la victoire aux siens dans les dernières minutes
du match.
12 joueurs Lors de ce match et
c'était prévisible, puisque les 12 joueurs
qui ont joué le match de coupe à Blida ce
sont eux qui se sont entraînés pendant la
semaine, les autres joueurs qui ont
boycotté vont avoir de sérieux problèmes
avec le président du CSA Oudaïne
Mohamed puisque c'est lui qui est
responsable du club en ce moment.
6 joueurs des U21 Pour compléter
l'effectif qui a affronté l'équipe de Bougara
en coupe d'Algérie, le staff composé de
Souilah et Abdelhak a fait appel à des
joueurs des U21, il s'agit des deux frères
Hadouche, Amrouche, Sbaâ, Erroukema
et Chellal ; deux d'entre euxy ont participé,
Amrouche et Sbaâ.
Belhadji Lors du match de coupe face
à Bougara, le défenseur central hadjouti,
Belhadji Karim, qui a joué comme arrière
droit lors de ce match car Tiboutine est
blessé, est sorti blessé la 78', il a ressenti
des douleurs à la cuisse, il faut noter que
ce joueur a joué un seul match depuis le
début de saison et il manque de
compétition, il a été remplacé par Rebah
qui lui est arrière gauche et il a joué
comme arrière droit, c'est pour dire que le
club n'est pas sur les bons rails.
1er but Avec l'absence du buteur de
l'équipe Belkacemi Ismaïl qui est
sélectionné en équipe nationale
olympique, l'équipe a eu de nouveaux
buteurs, le milieu de terrain Labani Yahia
a marqué le premier but de l'équipe à la
41', Harizi a égalisé à la 75', et Saloum a
offert la victoire à la 90'+4, ce sont les
premiers buts de la saison pour les 3
buteurs.
H. K.
Boudjaârane absent,
Souilah dirige le match
Le coach Boudjaârane a lui aussi boycotté les entraînements et le match de vendredi,
l'entraîneur était très en colère contre la direction du club et ses joueurs qui étaient
absents pendant toute la semaine, lui aussi a jeté l'éponge et n'a plus remis les pieds
depuis mardi, ce qui n'a pas été du goût des responsables car le coach est payé jusqu'à janvier et il doit honorer son contrat même si l'équipe boycotte, le match de coupe
de vendredi face à Bougara a été dirigé par ses adjoints Souilah et Abdelhak.
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam
Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (021) 74 76 95
Site Internet
www.competition.dz
[email protected]
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Publicité
Fax : (021) 63 53 31
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
Ghoulam :
«Un message
pour les
autres pays
africains»
Le défenseur
de Naples,
Faouzi
Ghoulam,
parle de
cette
victoire
comme un
message
pour les
prochains
adversaires
des Verts
lors de la
phase finale
de la coupe
d'Afrique des
nations. Il a
déclaré :
"Aujourd'hui,
on a montré
aux Africains
ce que l'on
valait. Cette
victoire face
à l'Ethiopie
est un
message
pour les
autres pays
africains et
nos
prochains
adversaires."
M. K.
Dimanche 16 novembre 2014
3
GOURCUFF :
«La Guinée ? Tout dépendra
du tirage au sort»
«Durant une heure et quart, on a vu de l'excellent football»
«Abeid en aura pour 4 semaines» «Je tiens mon ossature»
Entretien réalisé par
ISLAM Z.
Le sélectionneur national est
passé en conférence de presse pour
répondre aux questions des journalistes.
Il s'est dit satisfait de la victoire, et ce, en
dépit de quelques lacunes perçues tout
au long de la rencontre. Il donne des nouvelles de Mehdi Abeid qui s'est blessé
hier matin
Coach, tout d'abord, félicitations, 5
matchs 5 victoires, carton plein des
Verts dans ces éliminatoires. Un mot
sur cette victoire...
Je crois qu'on a vu un match de bonne
qualité. Beaucoup de séquences ont été
rythmées entre les deux équipes. Je dirais
que pendant une heure, voire une heure
et quart, on a vu du très beau football.
Après, on peut toujours avoir des regrets
car nous avions encore l'occasion de
gagner par un score beaucoup plus lourd.
L'un de nos regrets, c'est de ne gagner
que par trois buts à un. Au vu du nombre
d'occasions que nous nous sommes procurées, c'est effectivement, l'un des
regrets qu'on peut
avoir au cours de
cette rencontre. On a
eu un déficit d'efficacité car les occasions
qu'on s'est créées ont
souvent été bien
amenées. Là aussi ça
montre
quelque
chose de positif.
Après, c'est
vrai, le dernier quart d'heure,
on est tombés dans
l'excès d'individualisme, alors que ce
qui avait fait la force auparavant, c'était le
jeu collectif, la fluidité de notre jeu de
passes. Chacun a voulu faire son numéro
et on a alors perdu cette assise collective.
Durant le dernier quart d'heure, les changements, la fatigue, on a perdu cette lucidité et on s'est retrouvés avec un jeu
beaucoup plus décousu, ce qui aurait pu
permettre à l'Ethiopie de réduire le score
durant la seconde mi-temps. C'est un peu
dommage car on reste un peu sur cette
impression de frustration alors que pendant une heure et quart, il y a eu de belles
choses sur le terrain sur le plan collectif et
généralement de l'excellent football.
Coach, on a constaté, au cours de
cette rencontre une charnière centrale
peu rassurante qui a commis des
erreurs. Qu'avez-vous pensé de votre
axe défensif ?
Pour moi, non, il n'y a pas de problème. Ce n'est pas à ce niveau-là. Le but de
l'Ethiopie, c'est une perte de balle suite à
une passe latérale au niveau du milieu de
terrain. On savait très bien qu'ils étaient
très forts sur les contre-attaques.
Précédemment, il y avait encore une
perte de balle qui les a mis dans une
condition de contre. Il y en a eu encore
durant la seconde mi-temps. C'est plus
dans la gestion du ballon, puisqu'on est
tombés dans une forme de suffisance et
après, c'est vrai que comme ils vont très
vite, ils ont placé quelques contres, il n'y
en a pas eu beaucoup mais nous ont tout
de même mis en difficulté. Cependant,
c'est plus des situations où on a fait preuve de suffisance sur le plan technique
avec des pertes de balle difficiles. Après,
je dirai sur la deuxième mi-temps, c'est
beaucoup plus décousu en fin de match.
Comme je l'ai dit, chacun a voulu faire
son numéro et c'est ce qui a fait que nous
avons trouvé des difficultés. Sinon, sur la
charnière, je ne sais pas, je
n'ai rien de particulier à
dire.
Mehdi Abeid s'est blessé
et n'a pas joué. Peut-on
avoir plus d'informations
concernant son état ?
Effectivement, j'aurais pu
revenir avant sur la blessure
de Mehdi Abeid qui n'a pas
joué. Il a, malheureusement, une fracture
au niveau de l'orteil. Ce n'est rien de
grave mais bon, c'est vraiment dommageable pour lui. Il sera indisponible entre
trois et quatre semaines. C'est vraiment
dommage pour lui car j'ai pu voir durant
la semaine d'entraînement et de travail
que c'était un excellent joueur doté d'une
excellente mentalité. Je pense qu'il rendra
beaucoup de services à l'équipe nationale.
Après l'ouverture du score par l'équipe
éthiopienne, avez-vous douté ?
Concernant ce paramètre (l'ouverture
du score), je dirai que oui, c'était intéressant parce qu'on a vu une équipe qui est
restée solide, qui a continué à pratiquer
son football, qui n'a pas douté. Ça aussi,
c'est un signe révélateur de maturité et de
grande maîtrise. Il n'y a pas eu de
panique, on savait qu'il restait du temps
même si la façon avec la quelle on a
concédé le but me laisse un goût amer
puisque j'avais mis en garde mes joueurs
contre les contre-attaques des Ethiopiens.
J'ai vu une perte de balle qui les place en
position favorable, donc, il y en a eu encore en 2e mi-temps. Pour moi, c'est le seul
grief qu'on peut faire à l'équipe concernant ce match.
Depuis votre arrivée on s'est habitués
à un onze mis à part deux, trois
changements. Peut-on déduire que
c'est le onze qui jouera la CAN ?
On avance, c'est le 5e match c'est vrai. Je
pense que je regarde dans les rassemblements et aussi les 23 joueurs. C'est vrai
qu'aujourd'hui, l'opportunité de faire des
changements et essais était possible.
Cependant, moi je voulais gagner le
match et créer des automatismes.
Maintenant, on a une ossature et après,
on a vu dans les changements, c'est plus
difficile pour les joueurs qui rentrent. On
a vu sur la fin de match qu'on avait une
équipe qui était beaucoup moins soudée
sur le plan collectif et avec beaucoup plus
d'approximations. Je trouve qu'on a une
ossature qui tient la route.
Maintenant que la CAF a décidé de
faire jouer la CAN en Guinée
équatoriale, avez-vous décidé
concernant le stage ?
Pour le moment et ces jours-ci, c'était
beaucoup plus la préparation de ce
match et celui du Mali. Maintenant, ce
qu'on avait établi, c'était bien sûr une première partie à Sidi Moussa et bien se préparer. Après, on ira là-bas. Je pense qu'il
y aura un match amical aussi. Le départ
ne se fera pas forcément très vite sur le
lieu du déroulement de la compétition.
En fonction de la ville dans laquelle on
sera.
I. Z.
FEGHOULI : «Ballon d'or africain ?
Je préfère gagner la coupe d'Afrique avec les Verts»
«On est un collectif difficile à manier»
«La CAN en Guinée équatoriale, ça sera des conditions difficiles»
Entretien réalisé par
ASMA H. A.
En grande forme avec son équipe le FC
Valence, Sofiane Feghouli a été l'auteur d'un
grand match hier face à l'Ethiopie. C'est lui
qui réussit à débloquer la situation pour
l'équipe en inscrivant le but égalisateur.
Dans cet entretien, il parle du match, mais
aussi du choix de la CAF quant au pays
organisateur ainsi que de son retour avec le
FC Valence au cours de ces dernières
semaines.
Une cinquième victoire d'affilée, la série
continue…
Je dirais que c'est un match dans la
continuité de ce qu'on a déjà fait depuis le
début de ces éliminatoires avec beaucoup
de qualités au niveau du jeu. On a maîtrisé
l'ensemble du match, on est contents même
si on aurait pu, peut-être, marquer trois ou
quatre buts de plus, mais dans l'ensemble
vraiment satisfait car l'équipe continue sur
la lancée et évolue bien au niveau de son
jeu.
Malgré le but encaissé après 20 minutes
de jeu, à aucun moment vous n'avez douté,
une grande sérénité anime cette équipe…
Dans cette équipe il y a de la maturité, on ne
s'est pas affolés car on connaît nos points forts
et nos points faibles. Tout le groupe est à
saluer et il faut continuer comme ça en
essayant de bien finir en beauté ces
qualifications lors du prochain match.
Cette décision de la CAF concernant la
Guinée équatoriale qui abritera la CAN,
vous en pensez quoi ?
On ne connaît pas la Guinée équatoriale,
maintenant on ira là-bas et on fera le
maximum. Aussi, on va bien se préparer. Peu
importe où ça se jouera la CAN, ça sera des
conditions africaines très difficiles pour nous,
mais on donnera le maximum.
Le quatuor Feghouli-Mahrez-BrahimiSlimani est en train de faire très mal, une
grande entente entre vous, vous travaillez
ça aux entraînements…
On a des joueurs de qualité offensivement,
mais pas que dans ce compartiment. On voit
qu'il y a une certaine sérénité qui se
dégage au milieu de terrain, on forme un
collectif difficile à manier et c'est sur ça qu'il
faudra s'appuyer pour travailler afin de
continuer à nous perfectionner.
Vous êtes nominé pour le Ballon d'or
africain, vous y pensez…
Franchement non, je pense plus au trophée
collectif, maintenant les remises individuelles
c'est bien, ça fait toujours plaisir mais pour ma
part, je préfère gagner une coupe d'Afrique,
une coupe d'Europe ou un autre titre collectif.
Vous avez réussi à retrouver votre place
de titulaire au FC Valence au cours de ces
dernières semaines avec l'art et la
manière…
Vous savez, dans le football on ne peut pas
toujours jouer. Pour ma part, à chaque fois
qu'on m'a fait appel j'ai répondu présent et
c'est que j'ai toujours fait durant ma carrière
jusque-là. J'ai eu la chance de jouer et je fais de
mon mieux comme lors des précédents
matchs.
A. H. A.
www.competition.dz Dimanche 16 novembre 2014
LIGUE 1
À LA UNE
4
Le Magic fait
ses adieux
à… Tchaker
Beaucoup de balles
perdues
Des Verts moins
rigoureux
Chaque chose a une fin. La belle histoire de
Madjid Bougherra avec le stade Tchaker de Blida
connaît, en effet, son épilogue. Les supporters
des Verts ne reverront plus le Magic sur le
rectangle vert du stade Tchaker de Blida.
PAR M. FAYÇAL
L'actuel pensionnaire de l'EN y a
connu ses plus beaux moments de sa
carrière. Aligné au cours de la seconde
période à la place de Halliche,
Bougherra s'est dirigé, après le coup
de sifflet final, vers les gradins pour
faire ses adieux au public de Tchaker.
Il leur a même fait un geste de ses
mains pour leur dire : "Je ne serai plus
là". Ses coéquipiers à l'image de
Feghouli et Brahimi n'ont pas manqué
de le saluer. Bougherra s'en va laissant
l'équipe d'Algérie qu'il a défendue
comme un lion pendant de longues
années, qualifiée à la 30e édition de la
CAN. Il s'en va laissant également de
beaux et savoureux souvenirs avec les
Verts et les supporters. Celui qui a
tant aimé le refrain préféré des
Algériens " Les Hommes " part la tête
haute, à l'image d'un pays et d'un
peuple qui a toujours préservé son
orgueil. Signant désormais en lettres
d'or son histoire avec
l'équipe
nationale, le Magic a su utiliser sa "
sorcellerie " pour mener son pays,
après 24 longues années d'attente,
vers le Mondial 2010 au terme d'un
combat des Hommes contre les
Pharaons. Il a été également partie
prenante d'un match qui restera gravé
à tout jamais dans la mémoire collective des Algériens, c'était contre les
Eléphants de coach Vahid en demifinales de la CAN 2010 en Angola.
Le Magic saura redonner âme aux
Verts grâce à un but signé dans les
arrêts de jeu alors que les Ivoiriens
venaient juste de prendre l'avantage
au score. Glorieux. Arrivé chez les
Verts dans la catégorie des olympiques, Bougherra a connu une belle
carrière de joueur, notamment en
Ecosse où il avait fait les beaux jours
des Glasgow Rangers. Homme digne,
éduqué, humble, Bougherra n'oubliera jamais l'Algérie. Celle-ci ne l'oubliera pas non plus. Chapeau bas
les…Hommes.
M. F.
U ET
E
J
E
L
LES JOUE U R S
«Merci pour tout»
C'est un Magic très ému
auquel on a eu droit hier en
fin de match. Lui qui à
l'habitude d'avoir le verbe
facile avait beaucoup de mal
a enchaîner une phrase.
"C'était un match particulier
pour moi. C'est mon dernier
match en Algérie. Je ne sais
pas ce que je ressens
vraiment. C'est un peu
bizarre pour moi de savoir
que je foule cette pelouse en
tant que joueur pour la
dernière fois. J'ai tellement
de souvenirs ici…", nous
dira-t-il avec le regard fixé
sur les gradins vides.
«Il faut garder cette
solidarité»
"Quand les supporters m'ont
applaudi… (il se tait), je
remercie le public algérien
qui a toujours été à nos
côtés. Il ne nous a jamais
lâchés. Si on est imbattables
sur ce stade, c'est grâce à lui.
Je remercie aussi les
dirigeants, les staffs... Merci
à tous", affirmera le capitaine
emblématique des Verts. A
la fin, on a demandé à
Bougherra de commenter le
choix de la CAF d'organiser
la CAN en Guinée
équatoriale, ce dernier nous
dira : "C'est un pays qu'on ne
connaît pas. Certes les
conditions seront difficiles
car ça reste l'Afrique noire,
mais on a une bonne équipe,
il faut garder cette rage de
vaincre, notre solidarité… Il
n'y a que comme ça qu'on
pourra aller loin dans cette
compétition."
A. H. A.
MAHREZ : il a étalé tout
son talent
Passeur et buteur, on ne pourrait pas
demander plus à Mahrez. Pourtant, il a été
très percutant. Il faisait tout ce qu'il voulait
avec son pied gauche, réalisant un match
plein, il aura défendu, attaqué, réalisé de
bonnes passes et de bons centres, un talent à
l'état pur.
PAR RACHID HAMADI
ZEMMAMOUCHE : peu sollicité
Peu sollicité dans cette rencontre. Il s'est fait
surprendre de loin par un tir d'en dehors de la
surface de réparation. Il avait une petite part
de responsabilité sur ce but. Réalisant
quelques bons arrêts, il était bon sur la ligne
de but mais manquait de confiance.
SLIMANI : généreux
Passeur sur le second but de Mahrez,
Slimani aurait été mieux récompensé s'il
avait inscrit un but, pourtant il a tenté. Bien
présent et très généreux, il a gagné en
maturité, ce qui ne peut être que bénéfique
pour l'EN, une prestation rassurante de la
part du fer de lance des Fennecs.
MANDI : plus offensif
que d'habitude
Éliminé trop facilement sur le but éthiopien à
la suite d'une mauvaise passe de Brahimi, le
latéral droit des Verts a cependant fait un
beau travail défensif sur son flanc.
L'entraîneur avait raison de lui laisser la
liberté de monter comme il voulait sur son
côté droit puisqu'il a effectué plusieurs centres
intéressants. Une prestation de très bon
niveau.
GHOULAM : le tank
Passeur décisif sur le troisième but, il a gagné
presque tous ses duels. Il a également
participé au jeu offensif comme en témoigne
cette passe pour Brahimi qui a inscrit le
troisième but. Un match solide.
MEDJANI : prestation sérieuse
Malgré le fait que le match soit sans enjeu, il a
fait preuve de beaucoup de sérieux. Excepté
sur l'action du but éthiopien ou lui et les
autres défenseurs n'ont pas pu bloquer
l'attaquant, il était bon au marquage
individuel ou en zone.
Un match sans enjeu pour
les Verts hier à Blida à
l'occasion de la réception
des très modestes
Ethiopiens. Le public s'attendait à
une prestation de haute facteur,
d'autant plus que les Verts
étaient complètement libérés
psychologiquement pour avoir
validé, faut-il le rappeler, bien
avant, leur billet pour le tournoi
de la Guinée équatoriale. Le
contraire s'était finalement produit sur la belle pelouse du stade
Tchaker, les joueurs algériens
s'étant distingués par un manque
de rigueur. La démotivation et la
facilité dans le jeu ont tourné en
leur défaveur. Trop de balles perdues surtout au niveau du milieu
de terrain. En témoigne le but
encaissé à la 22e minute de la
première période quand une balle
perdue par notre milieu de terrain, le joueur éthiopien Okwury
prend le cuir et s'en va ouvrir la
marquer sur une frappe à ras de
terre trompant la vigilance du
gardien Zemmamouche. Même si
les Verts ont réussi à renverser la
vapeur et imposé une nette et
outrageuse domination, il n'en
demeure pas moins que les capés
de Gourcuff ont persisté dans le
"gaspillage" des balles donnant,
par la même occasion, aux
Ethiopiens de lancer des
attaques, en deuxième période
particulièrement, dangereuses.
Même si la rencontre a constitué
une simple formalité pour les
Algériens, il faut dire toutefois
que la passivité de nos joueurs à
l'instar de Lacen et autre Taïder,
qui ont perdu beaucoup de balles,
risque d'avoir des conséquences
néfastes si jamais l'adversaire
aurait pour nom le Cameroun, le
Sénégal ou la Tunisie pour ne citer
que ceux-là. Le patron de la barre
technique de l'EN aura certainement enregistré dans son calepin
ses insuffisances à parfaire. Lors
de la phase finale, les Verts se
doivent absolument de faire
montre d'une grande rigueur pour
éviter de tomber dans le piège
de… l'imprudence.
M. F.
HALLICHE : il marque des points
Devenu titulaire sous la coupe de Gourcuff,
il confirme. Halliche a fait du bon travail
dans l'axe. Son expérience et sa puissance
physique lui ont permis d'anticiper le jeu de
l'adversaire, cependant il y a eu quelques
erreurs dans l'axe qui peuvent être corrigées
avant la CAN.
LACEN : infatigable
Excellent dans la récupération comme dans
la relance, Lacen est un joueur dont il est
difficile de se passer. Maintenant le même
rythme jusqu'au coup de sifflet final, il
coupait intelligemment les balles dans le
milieu où il aura récupéré bon nombre de
ballons.
TAÏDER : dans un rôle ingrat
Il a beaucoup couru, son bon placement et
couvrant parfaitement les montées des
latéraux, Taïder faisait très bien le travail de
relayeur également. On penserait qu'il n'a
pas fait grand-chose, mais dans son poste il
a su couper les balles, empêcher l'adversaire
de construire son jeu. Un bon match.
FEGHOULI : il revient en force
Bénéficiant de plusieurs ballons, il
combinait très bien avec ses partenaires sur
le côté droit, notamment avec Mandi.
Effectuant plusieurs centres, il a été
récompensé pour ses efforts par un but. Il
revient en force, ce qui est de bon augure
avant la CAN.
BRAHIMI : insaisissable
Marquant le troisième but du pied gauche
après un enchaînement rapide, contre et tir,
il aura beaucoup bougé dans cette rencontre
comme à son habitude. Véritable poison
pour les défenseurs, il réussissait presque
tout ce qu'il entreprenait. On n'en attendait
pas moins de Brahimi.
BOUNEDJAH : il voulait tout
faire en 12 minutes
Incorporé à la 78', le nouveau capé des Verts
voulait séduire son entraîneur dès ce
premier match. Héritant de quelques balles,
il voulait marquer à tout prix. A revoir.
BOUGHERRA : le match de l'adieu
Pour son dernier match à Tchaker,
Bougherra qui a été incorporé à la 72' aurait
aimé marquer pour son baisser de rideau.
C'est tout de même un monstre et dégage
une aura qui galvanise ses camarades sur le
terrain.
SOUDANI : pas assez
de temps de jeu
Incorporé à la 84', Soudani n'a touché que
peu de ballons, donc peu de temps de jeu
pour parler de son rendement.
R. H.
www.competition.dz
Dimanche 16 novembre 2014
21
ESS
Madoui : «L'USMH ?
Le 1er vrai test»
La défense Belkhir : «Ce succès a
se resserre été acquis grâce à la
Le coach Madoui revient sur le match face à la JSS en avouant que, malgré le dernier
succès, la partie n'a pas été facile face à un adversaire qui leur a tenu tête.
De notre correspondant
KACEM A.
n'y a pas d'équipe type, les meilleurs
sont alignés."
pour se mettre à l'abri et jouer la
seconde phase aisément."
"Je suis très content, c'est un
grand bonheur pour l'ESS. Les
joueurs se sont bien battus. On a
voulu cette victoire et on l'a eue, c'est
tant mieux pour nous. Nous avons
bien géré notre avantage après l'ouverture du score. Ce fut un match
tactique face à une très bonne équipe
de la JSS. Je souhaite que cette détermination demeure pour les prochaines échéances. Je remercie les
supporters à qui je dédie ce succès du
fond du cœur."
«1re place» La série de bons
résultats a donné à réfléchir aux
Setifiens, lesquels croient plus que
jamais en cette équipe. De l'avis de
tous, ce groupe porte le label Madoui
qui est en train de réaliser un travail
professionnel. Toutefois, le coach ne
veut pas s'enflammer en ajoutant : "Je
l'ai déjà dit : on ne doit pas mettre de
la pression inutile sur nos épaules.
Avec mes joueurs, on ne parle jamais
de la première place. On doit juste
jouer sans faire trop de bruit. Il
faudra donc gérer match par match
tout en gardant les pieds sur terre."
«Une référence» Pour le
rendez-vous contre l'USMH, Madoui
juge très difficile la partie devant un
adversaire qui occupe la première
place : "Franchement, l'USMH n'est
plus à présenter, ce sera notre
premier vrai test, une référence qui
nous permettra de savoir si on peut
aller vers le haut du tableaux ou pas."
«Pas d'équipe type» Le
driver ne cache pas sa satisfaction en
disant : "Oui, je suis satisfait de la
production de mes joueurs qui ont
tout donné pour arracher cette
victoire. On a montré notre rigueur.
Le groupe répond à mes aspirations.
Après, on verra ce qui va se passer. Je
n'ai pas changé l'équipe qui gagne,
pour maintenir sa rigueur. Pour le
moment, ça marche et j'espère que
cela durera longtemps. Pour moi, il
«Aisément au retour»
Pour se mettre à l'abri, le coach estime qu'il faut assurer dès la phase
aller : "Comme vous le savez,
l'Entente jouera des matches importants à l'avenir. On doit faire de notre
mieux pour récolter le maximum de
points durant les matchs restants de
la phase aller. On ne doit pas les louper. D'ailleurs, cette saison, on vise
au moins 24 ou 25 points à l'aller
«Notre fierté» Avant de
conclure, Madoui n'a pas hésité à
remercier du fond du cœur les
supporters de l'ESS, qui ont joué leur
rôle de12e homme : "En tous les cas,
ce n'est pas une surprise pour moi.
Le public de l'Aigle noir est
merveilleux. Il ne faut pas oublier
que c'est un peu grâce à lui que
l'équipe a remporté la Ligue des
champions africaine. Il est notre
fierté. Depuis le début de saison, il
n'arrête pas de nous soutenir. C'est
formidable. En voyant ça,
franchement, on ne peut le décevoir,
il faut lui procurer de la joie."
K. A.
MCEE
CSC
En amical : MCEE 2 - DRBT 2
Khezzar :
«Oui, un
dirigeant
du CSC
m'a
contacté»
L'avantage d'un match
dans les jambes
Un peu plus de huit jours se sont écoulés
depuis le dernier match face au NAHD.
De notre correspondant
AMAR T.
Le temps de se rendre compte
que la période du repos forcé a fait
beaucoup de tort à l'équipe, entre
autres le manque de compétition.
Ainsi, la formation eulmie, comme
solution pour se lancer pleinement, a
besoin de jouer un maximum de
matches, une semaine avant d'entamer la reprise du championnat. ElEulma a, par conséquent, profité ce
vendredi pour disputer un amical face
au voisin du DRB Tadjnanet pour se
mettre en compétition. Un match sans
relief où les joueurs eulmis, se contentant d'un nul, n'ont pas particulièrement brillé et où ses attaquants ont
poursuivi leurs faiblesses dans les derniers gestes pour arracher ces
quelques prouesses qui ont trop souvent manqué dans la zone décisive, ils
ont commis beaucoup d'erreurs. ElEulma domine, va de l'avant, se crée
des opportunités, mais peine cependant au moment de conclure.
Meilleur visage ? Il a affirmé
lors de sa première apparition
publique que le club eulmi a une
bonne équipe, précisant qu'elle
renferme de nombreux joueurs
d'expérience. Mais cela ne suffit pas,
car, selon lui, il avoue néanmoins
qu'elle manque de travail malgré sa
détermination de bien faire. Le visage
montré par sa désormais équipe alors
qu'il dirigeait le NAHD dans ce
match- là, il a remarqué chez elle
plusieurs déchets dans son jeu. Les
joueurs avaient manqué d'endurance
et de fraîcheur physique dans les
derniers instants de la partie qui aurait
pu leur jouer un mauvais tour malgré
le fait d'avoir pris l'avantage au score.
Aït Djoudi doit face à cette lacune,
retrousser les manches, raison de plus
pour ses joueurs de redoubler
d'application dans les derniers gestes.
Il le sait, mais il lui faudra du temps
pour imposer sa discipline.
Le plein Le moment est venu
pour cette équipe pleine de promesse
de prendre confiance et de montrer
que le haut du tableau ne pourra pas
se jouer sans elle. L'ultime parcours
qui reste à franchir avant la fin de
l'aller est une occasion à ne pas rater.
Certes, côté détermination, les Eulmis
présentent de bonnes dispositions
plus convaincantes, mais ils
demeurent à la portée d'une réduction
d'effort lorsqu'ils contrent les équipes
en dehors de leurs bases où ils ont déjà
par le passé montré leurs limites. Puis,
parce que l'équipe eulmie n'a jamais
gagné, statistiquement parlant, à
l'extérieur. Elle n'a ramené que deux
nuls lors de sa seule opposition face au
CSC et contre l'Arba. Un déficit qui a
coûté beaucoup de points perdus au
club depuis le début de la saison. Ses
joueurs devront se révolter afin de
refaire le terrain perdu à leur équipe
qui a tant besoin de points pour
revenir parmi les premiers du tableau.
A. T.
"Après que j'ai résilié
mon contrat avec la
JSS, quelques heures
plus tard, alors que je
dînais dans un restaurant de Béchar,
trois dirigeants de
clubs, dont un du CSC
(ndlr : qui n'est pas le
boss des Vert et Noir
Bentobbal), m'ont
téléphoné pour me
proposer de prendre
en main leur club.
Cela pour vous dire
que, tant que je n'ai
point reçu une proposition officielle de la
part de la direction
du CSC, je ne peux
vous dire que je serai
ou non le futur entraîneur de mon club de
cœur", nous a répondu le coach El-Hadi
Khezzar, joint par nos
soins, pour nous
confirmer ou infirmer
l'information qui
disait qu'il allait
reprendre en main le
CSC qui, pour rappel,
il avait dirigé et fait
accéder en Ligue 1
Mobilis la saison
2010-2011.
Quelque peu fébrile lors des
dernières rencontres, la
défense de l'ESS s'est resserrée. La charnière centrale
s'est bien comportée face à
des attaquants très dangereux, à l'image de Donald,
Belkhir et Lamali. La présence
au milieu du terrain de Lagraâ
a donné une plus grande assurance à l'équipe qui s'est
mieux exprimée sur le terrain.
Prime de 8 millions
Après leur succès contre la JS
Saoura à Béchar, les joueurs
devraient empocher dans les
jours à venir une prime de
l'ordre de 8 millions de centimes. En fait, cette somme
est conforme au barème établi par la direction après
accord avec les joueurs, à
savoir 8 millions pour une victoire en déplacement.
Reprise aujourd'hui
Après leur précieuse victoire
avant-hier à Béchar face à la
JS Saoura, Madoui
Kheireddine a octroyé deux
journées de repos à ses poulains pour leur permettre de
récupérer leurs forces.
Toutefois, le driver sétifien
leur a donné rendez-vous pour
cet après-midi au stade du
8-Mai-1945 à 16h pour la
reprise des entraînements en
prévision du match contre
l'USMH qui les attend ce
week-end.
volonté des joueurs»
Interrogé au lendemain du match contre
la JSS, Farès Belkhir, l'un des adjoints de
Madoui, nous a déclaré : "C'est une victoire amplement méritée et à laquelle nous y
avons cru jusqu'au bout. Après un début
de match difficile, le groupe a, par la suite,
pu reprendre du terrain. Cela nous a permis de remonter au score puis de prendre
l'avantage. Le groupe a résisté au retour en
force de la JSS durant la seconde mi-temps
et ce jusqu'à la fin. Ce succès a été acquis
grâce à la volonté de tous les joueurs qui
ont appliqué à la lettre les consignes de
l'entraîneur en chef."
Gasmi : «Je suis
beaucoup plus satisfait
de la victoire que
de mon but»
Auteur d'une excellente prestation
devant les Sudistes de la JS Saoura, le
milieu o?ensif semblait satisfait de la victoire de son équipe et aussi de son rendement durant le match. C'est ce qu'il nous a
confirmé au moment où nous l'avons
approché en fin de partie pour recueillir
ses impressions :
"Je suis beaucoup plus satisfait de ce succès que de ma prestation. Les trois points
d'aujourd'hui sont très importants. Certes,
cela a été difficile vers la fin de la partie,
mais il ne faut pas oublier qu'on a été supérieurs dans l'ensemble du match."
K. A.
Bounaâs : «Ça ne me gêne
pas de jouer au pompier»
Appelé à remplacer au pied levé le coach Garzitto, qui a
résilié la semaine passée son contrat, Noureddine
Bounaâs pense que son club, qui vit un passage à vide, a
les moyens de mettre fin à sa disette.
De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
Encore une fois, vous êtes
appelé à assurer l'intérim
à la barre technique du
CSC. Cela ne vous gêne pas
de jouer au pompier à
chaque fois que votre club
va mal ?
Non, cela ne me gêne
point, car ce n'est pas la
première fois que je suis
appelé à assurer l'intérim
à la barre technique du
CSC. Cela dit, vu que je
suis le DTS des jeunes, en
tant que salarié, je suis
prêt à tout faire pour
aider
mon
club
employeur quand il a
besoin de moi. Cela pour
vous dire que, quand le
directeur
général,
Bentobbal, m'a demandé
de rejoindre le staff technique en place et de combler le vide laissé par le
départ de Garzitto, je n'ai
point hésité à le faire car,
tout simplement, je ne
pouvais dire non à mon
club de cœur.
Ne pensez-vous pas que
cette fois votre mission
s'annonce difficile car vous
allez devoir remettre sur
les rails l'équipe qui vient
de subir quatre contre-per-
formances d'affilée ?
Tout ce que je peux
vous dire est que le préparateur physique, Adel
Labeni, et le coach des
gardiens, Hakim Sbaâ, et
moi nous sommes décidés à tout faire pour
remettre sur orbite l'équipe. Mais, pour qu'on
puisse atteindre cet
objectif, nous avons
besoin de l'aide de tous
les amoureux du CSC.
Votre équipe va affronter
l'ASO à Chlef, samedi.
Comment préparez-vous
cette rencontre ?
Pour que nos joueurs
puissent bien aborder ce
match que nous allons
jouer contre Chlef, mes
collaborateurs et moi
nous nous attelons à bien
préparer nos joueurs afin
qu'ils soient prêts physiquement, tactiquement
et, surtout, psychologiquement à bien négocier
cette rencontre.
Et, pensez-vous que votre
équipe qui va affronter
l'ASO sans plusieurs de ses
potentiels titulaires peut
revenir avec un bon résultat ?
Tout ce que je peux
vous dire, c'est que tous
nos joueurs disponibles
se donnent à fond à l'entraînement pour être
prêts à bien négocier leur
rencontre face à l'ASO.
Cela me pousse à vous
dire que, bien que nous
allons jouer ce match
amoindris de plusieurs
de nos cadres, je suis certain que le onze qu'on va
aligner, samedi, va faire
l'impossible pour revenir
de Chleff avec le meilleur
résultat possible.
Qu'avez-vous à dire à vos
fans qui ne comprennent
pas cette régression que
vit leur club ?
Je dirais à nos supporters qu'ils ne doivent
penser qu'à continuer à
nous soutenir en masse
en ces moments difficiles
afin
qu'on
puisse
ensemble mettre fin au
passage à vide que vit
notre club. Cela dit, je
tiens à dire aussi à nos
fans que le feu n'est pas à
la maison CSC car, bien
qu'il ne vienne de récolter les quatre derniers
matchs que deux points
sur les douze possible,
notre club n'est qu'à trois
points du leader et cela
n'est pas rien.
R. G.
20
www.competition.dz
Dimanche 16 novembre 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz
À LA UNE
MAHREZ : «La Guinée équatoriale,
ça ne changera rien pour nous»
Entretien réalisé par
PAR MEHDI KABI
Que pensez-vous de la domiciliation de la
coupe d'Afrique des nations en Guinée
équatoriale ?
On se réjouissait que la coupe d'Afrique
se joue au Maroc, car c'est un pays voisin
qui se situe juste à côté, mais maintenant
qu'ils ont annoncé la Guinée équatoriale, ça
ne va pas changer grand-chose pour nous,
on va la préparer le plus normalement du
monde et essayer de continuer sur notre
bonne lancée.
Comment vous avez pris le départ de
Bougherra ?
Madjid c'est notre capitaine, il a toujours
été un exemple pour nous, ça nous fait
quelque chose de le voir partir. La victoire
d'aujourd'hui était pour lui. Il a fait une très
bonne entrée sur le terrain et c'était l'essentiel. Maintenant, c'est sûr qu'il va nous
manquer.
re réussi à prendre trois points, qui nous
mettent encore plus en avant.
L'équipe nationale est sur une bonne
lancée…
On a gagné cinq matches, c'est l'essentiel.
Mais le plus important lors de cette rencontre face à l'Ethiopie, c'est que l'on a enco-
Vous avez arraché une belle victoire
aujourd'hui…
El hamdoulilah, on a mis trois buts, on a
bien géré la rencontre et c'est ce qui a donné
notre belle victoire.
Fracture de l'orteil
pour Abeid
Compétition / PUB
ANEP 156 752 du 16/11/2014
Il devait
commencer le
match hier. Mehdi
Abeid a contracté à
la dernière minute
une petite fracture
à l'orteil. Il sera
indisponible
pendant 3 à 4
semaines. Lui qui
était content de
débuter enfin avec
les A a vu ses
espoirs s'évaporer
à quelques heures
du bonheur.
L'Egypte
éliminée
C'est la grande surprise du
groupe G. l'Egypte ne
participera pas à la CAN
2015. C'est la 3e élimination
de suite de la phase finale
de cette compétition après
les éditions 2012 et 2013.
Dans la même poule que les
Egyptiens, c'est la Tunisie qui
passe première avec 11 points en
compagnie du Sénégal 2e avec
10 points. Pourtant il restait aux
Pharaons une ultime occasion en
cette 5e journée des éliminatoires
pour se qualifier, mais ils
avaient en face d'eux, au stade
du Caire, des Sénégalais très
déterminés à forcer le passage
vers la Guinée équatoriale à partir du pays du Nil.
Compétition / PUB
ANEP 156 255 du 16/11/2014
Compétition / PUB
ANEP 156 291 du 16/11/2014
Ils ont pu battre l'Egypte
par le score d'un but à zéro sous
une forte présence de supporters
qui n'ont pu apporter le plus
escompté à leur équipe nationale. Sportivement, si les
Egyptiens peuvent être déçus, ils
le seront encore plus lorsqu'ils
se souviendront que la CAF est
allée solliciter leur fédération
depuis quelques jours pour tenter de la convaincre d'organiser
la CAN 2015 après l'annonce par
le Maroc de renoncer à abriter
cette même édition.
S. B.
Malgré la qualification qui est déjà en
poche, vous avez su rester
professionnels et gagner une autre
rencontre…
5
Obama : «On ne voulait
pas que l'Afrique soit
mise à l'écart»
Francisco Pascual Obama, ministe de la Jeunesse
et des Sports de la Guinée équatoriale, a déclaré
hier en exclusivité sur les ondes de Radio Algérie
Internationale que son pays " a relevé le défi
d'abriter la CAN 2015 afin que l'Afrique ne soit
pas mise à l'écart " et d'ajouter : " La Guinée
équatoriale a accepté la requête de la CAF et lui a
présenté toutes les garanties pour organiser
cette compétition. C'était impossible de laisser
l'Afrique isolée du monde et des événements
sportifs. " "On est toujours là pour l'Afrique ", a-til encore dit. Concernant les infrastructures
sportives et installations nécessaires, le
ministre guinéen affirme : " Bien qu'il ne reste
plus que trente jours et qu'on se s'attendait pas à
une telle chose, on préparera les stades où les
matchs devront se jouer en coopération avec la
CAF. On fera tout ce qu'il faudra et on mettra tous
les moyens nécessaires afin que tout cela soit
réglé à temps et afin que nous soyons à la
hauteur des attentes de l'Afrique et des Africains
et pour que ça réussisse. "
On voulait montrer que, malgré la qualification, on n'allait rien lâcher et tout
donner pour arracher une autre victoire.
Le coach y tenait beaucoup, donc on a
joué pour gagner et ça nous a réussi.
Groupe A
L'Afrique du Sud
qualifiée
Hier pour la 5e journée des
éliminatoires de la CAN 2015,
l'Afrique du Sud a arraché son
billet pour la phase finale en
battant 2 à 1 le Soudan à
domicile. Les Sud-Africains sont
ainsi premiers du groupe A avec 11
points devançant le Nigeria qui a
battu hier le Congo (2-0) sur les
terres congolaises. Les Super Eagles
sont donc 2es au classement avec
7 points. Ils partagent cette place
avec les Congolais. Il faudra donc
attendre la dernière journée pour
départager les deux équipes.
Appréhendez-vous le prochain match
face au Mali ?
C'est sûr qu'on ne va pas changer de
mentalité face au Mali, on ira là-bas pour
gagner la rencontre et revenir avec les trois
points aussi, on ne compte pas se laisser
aller car on est déjà qualifiés.
M. K.
Brahimi : «On ira gagner au Mali»
Comme à son habitude, le milieu de terrain
des Verts, Yacine Brahimi, a été tout en
dribbles hier soir face à l'Ethiopie. Un
match où il a réussi beaucoup de choses,
mais surtout il a marqué un but.
Yacine nous a parlé de la rencontre qui
s'est soldée sur le score de trois buts à un
en faveur de l'Algérie. Il a déclaré : "C'était
un match compliqué, c'est vrai qu'on
n'était pas très motivés, vu qu'il n'y avait
pas beaucoup d'enjeux car on était déjà
qualifiés. Le but, c'était de gagner la ren-
contre et c'est ce qu'on a fait. Maintenant,
on a cinq sur cinq et on espère aller chercher la victoire lors du prochain match au
Mali." Comme pour la plupart de ses
coéquipiers, le joueur du FC Porto est très
déçu du départ d'un des derniers piliers
de l'équipe nationale, Madjid Bougherra.
Yacine a déclaré : " On est déçus par le
départ de Bougherra. Il a joué dix années
pour l'équipe nationale, ce qui est énorme, j'espère que je pourrai faire comme
lui. "
M. K.
Les Verts s'y rendront demain
3 nouveaux cas d'Ebola
recensés à Bamako
Le ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique du Mali a révélé hier que ses
services ont mené, ces dernières 72 heures, des investigations à la suite du décès
du vieux Guinéen reçu en traitement dans une clinique privée de Bamako et dont
le corps a été rapatrié pour être enterré en Guinée.
PAR KAMEL HASSANI
Sur les échantillons testés au laboratoire : 6
dont 4 positifs, tous liés au vieux patient
décédé à la clinique privée ; et deux négatifs
sans rapport avec les cas de la clinique
privée.
Sur les 4 cas positifs, trois sont décédés et un
est en traitement par des services spécialisés.
Personnes-contacts suivies par les services
de santé : plus de 256, tous mis en
observation pour contrôle sanitaire.
Par ailleurs, le ministre de la Santé et de
l'Hygiène Publique invite toutes les
personnes ayant eu des contacts directs ou
indirects avec les personnes déclarées
positives à se faire identifier pour un
contrôle sanitaire .Le gouvernement en
appelle à la mobilisation générale de
l'ensemble des populations, pour véhiculer
les messages de prévention et faire respecter
les mesures d'hygiène et les consignes
sanitaires, qui demeurent des conditions
essentielles de prévention de cette maladie.
Le gouvernement appelle la population au
calme et à la sérénité et lui assure que les
dispositions existantes ont été renforcées
pour éviter la propagation de la maladie au
Mali. A ces 3 cas s'ajoute celle de la fillette
âgée de 2 ans décédée le 24 octobre dernier.
La victime était arrivée de la Guinée infectée
par le virus.
L'OMS s'inquiète
L'Organisation mondiale de la santé a immédiatement réagi à la suite de ces cas identifiés
au Mali en considérant la situation au Mali
comme une urgence appelant les autorités
locales à prendre les mesures nécessaires car
le virus d'Ebola est mortel.
Pourquoi exposer nos joueurs
pendant 3 jours
Il est vrai que ces 4 cas d'Ebola identifiés au
Mali sont inquiétants à quelques jours du
rendez-vous qui attend notre sélection algérienne ce mercredi à Bamako contre les
Aigles du Mali. Une rencontre comptant pour
la dernière journée des éliminatoires de la
CAN 2015. Jusqu'à hier, le déplacement des
Verts au Mali est maintenu pour ce lundi à
16h à partir de l'aéroport Houari Boumediene
à bord d'un vol spécial. A présent que les
choses ont évolué à Bamako concernant le
nombre de cas d'Ebola identifiés n'est-il pas
plus sécurisant pour notre EN de partir un
peu plus tard que prévu afin de ne pas exposer les joueurs pendant 3 jours à Bamako surtout lorsqu'on sait que cette rencontre n'est
qu'une formalité pour les Verts. Partir le jour
du match tôt le matin à Bamako, jouer dans
l'après-midi et revenir après la rencontre, cela
serait raisonnable compte tenu des données
actuelles. Mais le dernier mot revient logiquement à la FAF.
K. H.
Dimanche 16 novembre 2014
Groupe C
Le Gabon
et le Burkina Faso
au coude-à-coude

La concurrence s'annonce rude dans
ce groupe qui comporte également
l'Angola (3e) et le Lesotho (4e). C'est le
Burkina Faso qui domine avec ses
10 points avec une longueur d’avance
sur le Gabon. Pour la journée d'hier,
l'Angola, à domicile, a fait match nul
face au Gabon (0-0) et le Burkina Faso
a battu le Lesotho (1-0) à l'extérieur.
Une
délégation
de la FAF
depuis hier Groupe D
à Bamako Le Cameroun qualifié, la
Une délégation de
la FAF conduite
par le viceprésident Djahid
Zefzef s'est
déplacée hier à
Bamako pour
préparer l'arrivée
des Verts prévue
pour demain au
Mali. Tous les
détails relatifs au
séjour de la
sélection
algérienne ont
été arrêtés
depuis plusieurs
semaines par
la FAF.

Départ
demain par
vol spécial
à 16h pour
Bamako
La sélection
algérienne
partira demain à
16h par vol
spécial en
direction du Mali.
L'arrivée à
Bamako est
prévue aux
environs de
20h.Les Verts
séjourneront à
l'hôtel Radisson
Blu.
Côte d'Ivoire sur ses
traces
Pour ce groupe, les dés sont jetés.
C'est le Cameroun qui passera (1er
avec 13 points) en compagnie de la
Côte d'Ivoire (2e avec 9 points). Les
deux autres équipes, en l'occurrence
la RDC et la Sierra Leone, sont
éliminées.
Groupe E
Le Ghana trouve
des difficultés
Annoncé comme le favori de son
groupe, le Ghana a trouvé beaucoup de
difficultés à s'y imposer. Jusqu'à cette
5e journée des éliminatoires, les
Brésiliens de l'Afrique n'ont pu faire
mieux (8 points). Ils devancent
l'Ouganda (2e avec 7 points) et la
Guinée avec le même nombre de
points également. Le Togo est dernier
avec 6 points.
Groupe F
Le Cap-Vert qualifié
Après sa victoire hier face au Niger
(3-1), le Cap-Vert (1er avec 12 points) a
assuré son passage pour la phase
finale de la CAN 2015. La Zambie (2e)
est seconde avec 8 points après sa
victoire (0-1) à l'extérieur face au
Mozambique (3e, 5 pts). Les Zambiens
ne sont qu'à un seul point de la
qualification. C'est le Niger qui ferme
la marche avec seulement 2 points.
S. B.
www.competition.dz Dimanche 16 novembre 2014
6
www.competition.dz
LIGUE 1
JSK
Dabo : «J’ai reçu mon argent
jusqu’au dernier centime»
L’attaquant Cheikh Oumar Dabo se dit content d’avoir touché son argent
après une attente de plusieurs années.
PAR N. BOUMALI
«Oui, j’ai reçu mon argent jusqu’au dernier centime. La direction de la JS Kabylie a respecté
les délais puisque j’ai touché
mon argent le 7 ou le 8 de ce
mois. Mon cas est réglé. Je
tiens à remercier tous ceux qui
ont cru à ma version. Ce n’est
pas par gaité de cœur que j’ai
saisi la FIFA pour être rétabli
dans mes droits, mais j’étais
obligé de le faire. Dieu merci, la
FIFA m’a donné gain de cause»,
L'entraînement d'hier
s'est déroulé le matin
C'est hier matin que les coéquipiers
du capitaine Rial se sont entraînés
au stade du 1er-Novembre de Tizi
Ouzou. Ces derniers jours, Ciccolini
préfère toujours travailler la matinée.
Ciccolini a programmé
une opposition contre
les espoirs
Pour la séance d'entraînement d'hier,
les joueurs, après avoir effectué
leurs échauffements, ont joué une
rencontre amicale contre les espoirs.
Il a aligné deux
équipes équilibrées
L'entraîneur en chef des Jaune et
Vert, qui a meublé le vide laissé par
la compétition officielle par cette
joute amicale, a aligné deux équipes
équilibrées. Ciccolini ne voulait pas
faire la différence sur le plan du
niveau dès le départ.
Les jeunes ont
battu leurs aînés
C'est les jeunes et les remplaçants
qui ont réussi à dicter leur loi lors de
cette joute. Le match s'est terminé
sur le score de deux buts à un en
faveur des jeunes qui ont battu leurs
aînés hier matin.
Il a testé quelques
joueurs dans
différents postes
Profitant de la rencontre amicale
d'hier, le premier responsable du
staff technique des Jaune et Vert a
testé quelques éléments dans des
postes différents. Le Corse voulait
avoir une bonne idée sur quelques
éléments.
Mekkaoui s'est
absenté hier
Le latéral gauche des Canaris a raté
la séance d'entraînement d'hier.
Mekkaoui, qui n'a raté aucune séance
la semaine passée, a brillé par son
absence hier. Au moment où nous
mettons sous presse, on ignorait les
raisons de cette absence.
Grippé, Ziti n'a pas joué
Le latéral droit international des
Canaris n'a pas pris part à la rencontre amicale d'hier. Ziti souffrait
une grippe, il ne pouvait pas s'entraîner.
Youcef Khoudja,
Aïboud et Yesli toujours
aux soins
Les trois joueurs des Canaris, qui
souffraient ces derniers jours de
blessures, ont passé un bon moment
hier à l'infirmerie. Aïboud, Yesli et
Youcef Khoudja ont été pris en charge pars Djadjoua et Hamrouni.
nous a déclaré hier après-midi
l’ex-attaquant malien des
Jaune et Vert. Sommés par la
FIFA de régler le cas de Dabo
avant le 8 novembre dernier, les
responsables kabyles l’ont payé
à temps pour éviter des sanctions à leur club. La FIFA leur
avait clairement fait savoir que
s’ils n’accordent pas son
argent (64 000 euros) à Dabo à
temps, leur club risque une
défalcation de 6 points et
même une rétrogradation en
deuxième division, s’ils refu-
sent de payer leur ancien
joueur. Mais maintenant que la
direction a réglé le cas de Dabo,
le club ne risque rien surtout
qu’elle a aussi payé l’amende
de 7000 francs suisses à
laquelle elle a été condamnée
par la FIFA pour ne l’avoir pas
payé à temps.
«Les supporters doivent être
derrière leur équipe»
En dépit de son désaccord avec
le président Hannachi, l’attaquant Dabo reste un supporter
de la JSK. Il affirme d’ailleurs
BENLAMRI
Les Mobistes
promettent
un accueil
chaleureux
aux Canaris
revient
et rejoue !
Même si la direction de la
JSK n'a pas sollicité son
homologue du MOB pour
qu'elle réserve une tribune à
ses fans à cause de la
décision de la commission
de discipline de la Ligue de
football professionnel
d'interdire aux supporters
des Canaris de se déplacer
avec leur équipe, les
supporters du MOB ne
voient pas d'inconvénient à
ce que les amoureux de la
JSK suivent le derby à leurs
côtés.
Après cinq jours d'absence, le défenseur
central des Jaune et Vert, Benlamri, a
repris hier les entraînements. Mieux
encore, ce dernier a joué le match
amical que le coach a
programmé contre les espoirs.
PAR ABDELLAH HADDAD
Depuis lundi dernier, date
de la reprise des entraînements
des Canaris, Benlamri ne s'est plus
présenté à Tizi Ouzou. Insulté par
quelques supporters, l'ancien
sociétaire du NAHD a été touché
dans son amour-propre. Abattu, le
joueur kabyle ne pouvait pas s'entraîner, mais sa longue absence
aux entraînements de son équipe a
irrité les supporters surtout que
ces derniers n'ont pas hésité à le
soutenir. Bref, Benlamri s'est présenté vendredi dernier au stade, il
ne s'est pas entraîné, mais il s'est
entretenu avec Ciccolini. Hier, le
jeune et solide défenseur des
Canaris a repris les entraînements.
Après avoir raté pas moins
de six séances d'entraînement,
tout le monde s'attendait à voir
Benlamri s'entraîner en solo. Il
devait d'abord récupérer ses
moyens physiques avant d'intégrer le groupe, mais le responsable
du staff technique a surpris tout
son monde en faisant jouer
Benlamri
hier
durant toute la
partie amicale qu'il a programmée contre les espoirs.
Devant le MCA, le
Corse avait mis Mekkaoui sur
le banc de touche, car ce dernier avait raté trois séances
d'entraînement, mais devant
le MOB, Benlamri débutera la
partie comme titulaire lui qui
a raté pourtant pas moins de
six séances d'entraînement.
Vu le poids de ce joueur au
sein de l'équipe, le staff technique de la formation du
Djurdjura comptera sur les
services du numéro 25 de la
JSK à Béjaïa lors du big
derby de la Kabylie.
D'ailleurs, Ciccolini profitera de cette semaine qui
précède la rencontre pour
bien préparer son joueur
pour ce grand rendezvous.
A. H.

Repos aujourd'hui
pour les joueurs
Hier à l'issue de la séance d'entraînement des
Canaris, le premier responsable du staff technique
a annoncé une bonne… nouvelle aux joueurs. Ces
derniers, qui n'ont pas bénéficié de repos lors du
week-end, ne s'entraîneront pas aujourd'hui.
que si le président Hannachi
avait accepté une solution à
l’amiable, il n’aurait pas saisi
la FIFA. «J’étais contraint de
saisir la FIFA pour toucher mon
argent. Les supporters doivent
savoir que j’ai beaucoup de respect pour eux et que je ne les
oublierai jamais. Ils doivent
être derrière leur équipe qui a
besoin plus que jamais d’eux.
Certains d’eux savent où réside
le problème de la JSK», a ajouté
Dabo.
N. B.

Reprise demain
après-midi
François Ciccolini a accordé une seule journée de
repos à ses capés. Ces derniers seront appelés à
reprendre le chemin des entraînements demain aprèsmidi au 1er-Novembre. L'entraîneur corse n'aura
devant lui que quatre séances d'entraînement pour
bien préparer le grand derby de vendredi prochain.
Certains d'entre eux ont
pris attache avec nous pour nous
dire que la JSK et le MOB
représentent une même région et
que les supporters des Jaune et
Vert seront les bienvenus au stade
de l'Unité maghrébine.
Officiellement, les fans de la JSK
sont interdits de déplacement avec
leur équipe depuis le décès
tragique d'Albert Ebossé, mais ils
parvenaient à chaque fois
d'accéder aux gradins comme ils
l'ont fait face à l'USMBA, le
NAHD, le MCEE et le Mouloudia
d'Alger. Ce derby face au MOB va
sans nul doute drainer les grandes
foules, mais si on se fie à quelques
fans du MOB, les supporters des
Canaris qui feront le déplacement
à Béjaïa auront droit à un accueil
chaleureux. Le match sera télévisé,
mais cela n'empêchera pas les fans
de la JSK à se rendre à Béjaïa pour
apporter leur soutien à leur équipe.
L'année dernière, le derby MOBJSK a été entaché de quelques
incidents et les responsables des
deux clubs ont échangé des
accusations par presse interposée
avant que certaines personnes
n'appellent à la sagesse et à la
retenue.
N. B.
MCO
19
ASMO
Déplacement à Béchar,
le souci de Cavalli
L'entraîneur Jean-Michel Cavalli semble confronté
à un petit problème touchant le mode de déplacement
à Béchar.
De notre correspondant
L. M. AZZI
Faire le trajet Oran vers
cette ville par route ne rentre
pas dans les plans du Corse
qui n'a pas tardé à le faire
savoir à son patron, Belhadj
Ahmed. Craignant une
fatigue risquant de mettre à
genoux ses poulains pendant la rencontre face à la JS
Saoura, le technicien insiste
auprès de son employeur
pour trouver une autre solution à celle choisie. Un
déplacement par voie
aérienne reste la priorité du
coach même à partir
d'Alger. Pour lui, un tel
moyen éviterait un épuisement de ses joueurs à
quelques heures du match
prévu à 15h. Pour la direction, les tentatives auprès
des agences de voyages se
multiplient afin de trouver
un vol reliant Oran ou Alger
à Béchar. Il est utile de noter
que le retour est prévu par
route.
Dimanche 16 novembre 2014
Dernière
chance
D'après une source autorisée,
la direction sera informée de
la possibilité de trouver des
places disponibles dans le vol
Alger-Béchar. La solution
d'un déplacement à partir de
l'aéroport
Houari
Boumediene reste possible à
la condition de trouver des
places pour l'ensemble de la
délégation mouloudéenne.
La même source assure que
la réponse définitive sera
connue, au plus tard, ce
dimanche. Selon certains
signes, il est fort possible que
l'équipe soit dans l'obligation
de rallier la ville de Béchar
par voie terrestre.
L. M. A.

Belhadj
invité à une
émission
sportive
Le président du
MC Oran, Ahmed
Belhadj, sera
l'invité d'une
émission sportive
diffusée par une
chaîne de
télévision privée.
D'après nos
informations, il
pourrait s'agir
d'une émission
diffusée par les
services de la
chaîne EchChourouk TV. Le
parcours actuel
de l'équipe fanion,
sa relation avec
les membres du
conseil
d'administration
et l'histoire des
sièges arrachés
par des pseudosupporters
provoquant la
suspension du
club avec 2
matches à huis
clos devront être
le sujet sur lequel
le patron de la
société du club
phare de l'Ouest
devrait répondre.
Victoire (2-0) face
aux espoirs
La formation du MC Oran a disputé son premier match amical
sous la houlette de Jean-Michel Cavalli. Hier, sur le terrain du
stade Ahmed Zabana, les Rouge et Blanc ont affronté leurs
homologues des espoirs drivés par Omar Bouazza-Krachai.
Cette confrontation qui a été officiée
par Hamadi Fethi, coordinateur des U21, s'est
soldée par la victoire des hommes de l'ancien
sélectionneur des Verts sur le score de deux
buts à zéro (2-0). Les débats se sont déroulés
en trois périodes de 30 minutes chacune. Pour
les deux équipes, ce match constitue une
bonne répétition avant la rencontre officielle
en championnat contre la JS Saoura, à Béchar.
L'équipe senior qui occupe la 3e loge du
tableau devra aller en terre bécharie chercher
un résultat autre que celui sanctionnant sa
sortie à Sidi Bel-Abbès.
Nekkache et Fekih,
buteurs du jour
Pour arriver à prendre le dessus sur le onze
des U21, la bande à Cavalli a dû attendre la
troisième mi-temps de ce match amical pour
trouver son compte. Une première fois par le
biais de Mohamed-Hichem Nekkache qui ne
fait que confirmer le sens de réalisme dont il
fait preuve depuis ses premières apparitions
sous ses nouvelles couleurs. La deuxième par
Mounir Fekih qui retrouve le chemin des filets
après quelques temps difficiles. Pour ce
joueur momentanément écarté de la liste du
sélectionneur de l'EN olympique, ce but devra
l'encenser et lui donner de la force pour tenter
de convaincre son coach contre une place
dans la liste des 18 en attendant un retour
dans l'équipe type.
Aligné avec les seniors,
Bencheikh épate Cavalli
Ce match amical a permis à l'entraîneur
Cavalli de découvrir un joueur sur qui il
pourra certainement compter. Il s'agit de
Bencheikh, attaquant de l'équipe espoir. Ce
jeune qui a déjà fait ses preuves avec Chérif
El-Ouazzani a fait une production de premier ordre, hier, face à ses coéquipiers de
l'équipe des U21. Transfuge de l'USMH, ce
jeune a même été aligné dans l'équipe fanion
prenant place sur le flanc gauche.
Après avoir disposé du MCB Hadjadj en amical
jeudi dernier, la formation de M'dina Jdida
entame sa préparation pour la réception de son
homologue du CR Belouizdad, samedi prochain.
Pour la première fois de
la saison en cours, cette formation
sera en face d'un défi à gagner.
Celui de stopper une série négative qui a fait réagir ses amoureux.
Car cette fois, elle est appelée à ne
pas fauter surtout qu'elle jouera
sur son terrain. Négocier cette
réception par un succès et rien
d'autre sera une obligation pour
ses joueurs. Car depuis la venue
de l'USM El-Harrach, la bande à
Benchadli traverse une période
difficile. Après deux victoires
d'affilée, El-Djamîya a essuyé
deux revers de suite. Et c'est la
première fois de la saison que
cette équipe si fringante jusque-là
s'engouffre dans une pareille
série. De quoi pousser la direction
du club à réagir pour s'enquérir
de l'état réel du mental des
joueurs. En quelques jours, les
choses semblent avoir repris leur
cours normal même si le groupe
manque de cinq (5) éléments, en
l'occurrence, Chicoto en convalescence et le quatuor de la sélection nationale olympique BarkaTabti-Benkablia-Tahar.
Jeudi
passé, l'équipe a repris du poil de
la bête l'emportant aisément en
amical aux dépens du MCB
Hadjadj (7-1) et avec les éléments
qui font continuellement banquette. Mettre sept banderilles
avec une équipe constituée de
remplaçants ne peut que conforter le moral du groupe des Vert et
Blanc.
L. M. A.
Herbache, Zidane
et Tabti, le cassecou en plus ?
faire incorporer par la suite. Leur
production dans le match amical
contre le Mouloudia de Hadjadj
club de régionale Une de la LRF
Oran pourrait garantir une participation à défaut d'une titularisation. Les deux se sont, en effet,
distingués se permettant de planter plus d'un but. Le premier a mis
un triplé contre un doublé pour
l'autre au même titre que l'attaquant Landry Ntankeu à la
recherche de son niveau. Le
Camerounais qui est logé à la
même enseigne devra cravacher
dur pour maintenir ses chances
de poursuivre avec El-Djamîya et
aller au bout de son contrat.
Il est utile de noter que la réception du Chabab de Belouizdad ne
s'annonce pas facile. Car non seulement, le onze algérois respire
bien depuis l'arrivée du Français
Alain Michel mais le onze asémiste sera privé de trois de ses
éléments clés. Car en plus du
milieu Bilal Herbache suspendu
pour les deux prochaines rencontres de l'équipe, il faut ajouter
le défenseur central Mohamed Amine Zidane et le milieu Larbi
Tabti, pour le même motif. Sauf
que ces deux éléments sont sous
le coup d'une suspension d'un
match seulement. C'est la seule
entrave dans les plans de l'encadrement technique. Benchadli et
Merine devront puiser dans le
réservoir de l'effectif pour composer le onze qui va affronter le CR
Belouizdad.
Benchaâbane
et Naït Slimani,
proches d'une
titularisation ?
L'attaquant Ghiles Benchaâbane et
le milieu Amine Naït Slimani ont
toutes les chances de commencer
le match face au CRB ou de se
Djadane aligné avec les U21
Le défenseur central, Adel Djadane, a pris
part à la joute amicale opposant les équipes
senior et espoir du Mouloudia d'Oran. L'exjoueur de l'ASM Oran a été aligné avec le
team des U21. Ce sont ses premiers pas dans
une joute de préparation depuis sa blessure
contractée à la cheville. Il faut noter que ce
joueur compte des apparitions avec l'équipe
fanion avant cet ennui de santé.
Jogging pour Bezzaz
Le milieu, Yacine Bezzaz, n'a pas assisté à ce
rendez-vous contre les espoirs en amical.
Présent sur les lieux, l'ancien capé de l'EN
s'est contenté de quelques tours de piste en
compagnie de Zoubir Ouasti sous les ordres
de Jean-Pierre Maarek. Certainement que
l'entraîneur Cavalli a préféré le ménager
pour le match du championnat contre les
gars de la JS Saoura en déplacement. Il faut
noter que l'enfant de Grarem a ressenti des
douleurs aux adducteurs en marge de la rencontre disputée samedi dernier contre l'ASO
Chlef.
L. M. A.
Battre le CRB, un défi à
relever pour El-Djamîya
Compétition / PUB
Reprise à la plage
Les joueurs qui ont repris les
entraînements par une séance à
la plage des Andalouses ce samedi sont conscients de l'importance
d'une bonne préparation mentale.
Leur faculté technique et tactique aura besoin d'un réconfort
sur le plan mental avec une dose
physique en sus. Autrement dit,
Boudoumi et ses coéquipiers vont
avoir tous les ingrédients en main
pour se remettre en question et
mettre le cap sur le rendez-vous
prévu contre le team de Laâqiba
qui revient fort ces derniers
temps. A priori, tout semble dans
l'ordre pour cette équipe asémiste
qui a tout pour continuer à
déjouer les pronostics et faire
plaisir à ses supporters.
ANEP 157 157 du 16/11/2014
www.competition.dz
Dimanche 16 novembre 2014
18
www.competition.dz
JSK
LIGUE 1
ASO
Naâmani : «Même en amical,
une victoire fait du bien»
Selon le défenseur chélifien Naâmani, la victoire face au SKAF a ramené
une certaine confiance au groupe.
De notre correspondant
ADAM BENABDELKADER
En amical, l'équipe a réussi à
renouer avec le succès, un
commentaire…
Il fallait reprendre positivement avec la victoire pour
effacer le dernier revers
qu'on ne méritait nullement.
Il ne faut certes pas revenir
en arrière pour réussir l'avenir, mais toujours est-il qu'on
peut dire que nous avions
l'occasion de revenir avec le
nul d'Oran. Dommage. Il y a
aussi cette confiance qui
revient dans le groupe après
cette victoire en amical qui
nous fait du bien, il faut
l'avouer.
D'aucuns estiment que l'adversaire n'était pas de taille à
vous résister, est-ce vrai ?
Je pense que dans un
match amical, l'essentiel est
d'appliquer les directives et
c'est ce qu'on a fait avec succès. Il est vrai que nous avons
dominé les débats, mais il
faut savoir que l'équipe était
décimée et les jeunes ont
réussi une prestation remarquable.
Sur le plan personnel, êtesvous satisfait de votre prestation face au MCO ?
J'ai donné le maximum de
moi-même et je n'ai fait que
ce qu'on m'a demandé de
faire sur le terrain. J'espère
avoir été à la hauteur de la
confiance du coach. Je souhaite avoir encore plus de
chance pour avoir plus de jus
dans les jambes. La concurrence bat son plein certes,
mais je dois trimer pour
réussir.
Comment voyez-vous le prochain match face au CSC ?
Comme je connais le groupe, les trois points resteront à
Chlef, car reprendre une
autre série positive passe par
gagner ce match. C'est un
match qu'il faudra gagner
La victoire face au SKAF rassure le staff
Même si l'adversaire n'était pas de taille à résister à la formation chélifienne, il est à avouer
que les camarades de Zaoui ont réussi une rencontre presque parfaite sur tous les plans,
notamment celui tactique. Renforcés par plusieurs jeunes du cru appelés à la rescousse en raison des absences dues aux blessures ou autres, les poulains de Benchouia ont quand même
réussi à gagner ce match qui les encourage à aller de l'avant et surtout d'oublier le dernier
revers face au MCO. Le score aurait pu être alourdi, car les Chélifiens se sont créé plusieurs
occasions dans ce match qui a vu Daham reprendre avec les buts, lui qui a inscrit un but de
toute beauté. Très utile sur le plan mental, ce succès permettra donc au groupe de préparer
dans la sérénité et surtout la confiance le prochain match face au CSC, un match qui s'annonce
difficile étant donné que l'adversaire est aussi dos au mur et se présentera avec l'objectif de ne
pas se laisser faire.
pour réussir la suite, car les
matches qui nous restent à
jouer sont tous difficiles et à
partir de là, on les négociera
sensément à partir de celuilà.
Comment ferez-vous pour combler les absences ?
Le staff technique a pris les
devants et a pensé à ce problème. Les jeunes promus
ont aussi des qualités et peuvent suppléer les absents. Je
dois dire que ce handicap
n'arrange pas les affaires de
l'équipe, mais disons que
nous avons pris le pli puisqu'on fait face à ce problème
depuis le début du championnat.
A. B.
USMBA
Des joueurs du
Monténégro et de
la Serbie proposés
La direction de l'USMBA vient d'être
contactée jeudi dernier par le président
de l'ASM Algmont Sport Management,
installé au Monténégro, pour un éventuel
transfert de quelques joueurs serbes et
monténégrins à l'USMBA. En effet, dans
un message adressé au secrétaire du club
d'El-Khadra, Moulay Kaddour, le président du Management monténégrin s'est
montré très coopératif en affirmant que
ses joueurs internationaux sont intéressés
afin de tenter une expérience dans le
championnat algérien. Il avait même
assuré au secrétaire que ses joueurs sont
de qualités et à de meilleurs prix. La
direction du club de l'USMBA a répondu
au président de l'ASM en lui affirmant
que sa proposition est désormais à l'étude
au sein du club d'El-Khadra.
Achiou, Tchikou,
Jonathan et
Ghezzali absents
Le groupe d'El-Khadra est loin d'être
complété du fait que pas moins de quatre
ou cinq joueurs n'ont pas encore rejoint
les entraînements. Ce constat a été fait
samedi matin. Déjà, la reprise des entraînements effectuée jeudi dernier a été très
timide avec plusieurs absents. Cet état de
fait risque de perturber le travail du staff
technique qui mise sur une préparation
sereine lors de cette semaine afin de procéder à une belle entame lors de la prochaine rencontre qui se jouera ce samedi
face au MCEE.
Le reste de la
Abdat prime remis
effectue une aux joueurs

échographie
Touché au genou
lors de la séance
de vendredi
dernier, le
stoppeur d'ElKhadra, Fayçal
Abdat, auteur du
but victorieux
face au MCA, a dû
effectuer une
échographie
samedi matin à
l'hôpital de la ville
de Sidi Bel-Abbès.
C'est le staff
médical du club
qui l'avait
accompagné au
CHU de la ville. Il
s'est avéré
qu'Abdat souffre
d'une
inflammation qui
n'a rien de grave
et qu'il pourrait
être apte pour le
match contre ElEulma.
C'est en fin d'aprèsmidi du week-end dernier que les joueurs d'ElKhadra ont pu recevoir
leurs cinq millions de
primes qui leur restait du
dernier nul ramené de
Constantyine face au
CSC. Rappelons que le
président Amroun s'est
engagé à remettre aux
joueurs 15 millions avant
le match contre l'USM
Alger avant de ne leur
donner que dix millions.
Le reste du montant décidé a été enfin remis grâce
aux efforts personnels du
président Amroun. Ainsi,
les joueurs n'ont plus
d'excuses pour parler
argent et devront s'engager pleinement samedi
face au MCEE pour
engranger les trois points
mis en jeu dans cette rencontre.
Les U21
se neutralisent
avec les
seniors
du CRB Sfisef
Les U21 que dirige
Hamek Baghdad ont
réussi à se neutraliser
avec les seniors du CRB
Sfisef, pensionnaires de
l'Inter-régions dans une
joute amicale disputée
vendredi à Sfisef. Le
coach des U21 a profité
de la trêve pour disputer
un match amical face au
club de sa ville natale,
afin de garder son équipe
dans le rythme de la compétition.
M. B.
CHOUIH SOUFFRE
DU DOS
Le second gardien de buts de l'USMBA a dû lui aussi effectuer une radio à l'hôpital pour connaître le diagnostic du
mal du dos dont il souffrait depuis quelques jours. Chouih,
qui se prépare comme il se doit et ce en l'absence de
Jonathan, s'est retrouvé subitement malade et ce à
quelques jours de la partie face au Mouloudia d'El-Eulma.
L'ex-gardien de but du CABBA, de l'USMH et du CRB devrait
recevoir des soins intensifs afin d'être prêt samedi face
aux poulains d'Azzeddine Aït Djoudi et ce pour pallier toute
défection du gardien titulaire, Jonathan.
JSS
Le doute s'installe
Les camarades de Belkheir étaient très bien
préparés pour confirmer que le bon résultat
ramené de Constantine n'était pas le fruit
du hasard.
De notre correspondant
ALI OUKILI
Ils étaient déterminés à
battre les gars des hauts plateaux, les Sétifiens de l'ES
Sétif, qui leur rendaient visite. Ils avaient promis à leurs
supporters présents lors de la
dernière journée d'entraînement que les Sétifiens repartiront bredouilles. Ils se sont
rués dès l'entame de la partie
en direction du camp adverse
pour essayer de prendre
l'avantage au tableau d'affichage, mais en vain. Les
Donald et consorts, qui ont
beau multiplier les attaques
dangereuses, se heurtèrent
au gardien de but Khedairia
des grands jours et des fois ils
envoyaient le cuir dans les
décors à la grande déception
des supporters. Ces derniers
présents depuis plus de trois
heures dans les tribunes se
sont égosillés pour les pousser à consentir des sacrifices.
Les Sétifiens, qui savaient
comment les laisser venir
pour se porter ensuite à l'assaut des buts de Benkhodja,
arrivent à les surprendre par
un but. Les Bécharis avaient
eu toutes les peines du
monde pour revenir à la
marque et se remettre en
confiance. Mais les Noir et
Blanc, plus adroits dans leurs
tentatives, ajoutèrent un
second but et les assommèrent. Cette seconde réalisation déboussola complètement les Vert et Jaune, qui se
feront copieusement dominer
pour le reste de la rencontre.
Une défaite amère pour les
Padidi et compagnie, qui
concèdent trois précieux
points à domicile. Et dire
qu'après l'échec consommé
devant le CRB, les joueurs
avaient promis que toutes les
autres formations de passage
laisseront des plumes.
Malheureusement, c'est le
contraire qui s'est produit, la
JS Saoura n'arrive plus à
gagner ces derniers temps
sur son terrain. Six points de
perdus en deux matches à
Béchar, contre le CR
Belouizdad et l'ES Sétif, de
quoi faire douter les plus
optimistes des supporters.
Les Elamali et autres doivent
se ressaisir au plus vite,
sinon, la situation risque de
s'empirer à l'avenir.
A. O.
 Après le départ
de Khezzar
Les familles
déçues par la
défaite
Des familles se sont
déplacées de toute
la région de la
Saoura pour
encourager leur
représentant en
Ligue 1 Mobilis pour
s'imposer devant
l'ESS. Elles sont
reparties déçues par
cet échec devant un
adversaire que les
camarades de
Bousmaha avaient
dominé durant le
premier half. Elles
étaient composées
de femmes
accompagnées par
leurs maris et
enfants, et elles
pensaient que les
Vert et Jaune leur
procureraient de la
joie.

Fair-play des
supporters
Malgré le faux de
leur équipe, les
supporters de la J S
Saoura ont
longuement
ovationné les
Sétifiens en fin de
partie. Les
camarades d'Younès,
dirigeants et
membres
accompagnateurs
étaient très touchés
par ce geste qu'on
voit rarement dans
nos stades. Ils ont
tenu à les saluer à
leur tour sous les
applaudissements
nourris jusqu'à leur
entrée aux
vestiaires.
Laoufi assure
l'intérim
Comme c'était prévu, l'entraîneur
El-Hadi Khezzar, devait réussir un
excellent résultat à domicile devant
l'Entente de Sétif, c'est-à-dire, que les
trois points de la victoire devaient rester à Béchar, une mission difficile, surtout devant les Noir et Blanc, tout
auréolés de la consécration en
Champions League africaine. En cas
de mauvais résultat, il devait plier
bagage et laisser sa place à quelqu'un
d'autre pour redresser la barre. Et juste
après la fin de la partie, qui a vu la
défaite de leur équipe, les dirigeants
lui ont fait savoir qu'il a échoué dans
sa mission. Sitôt l'annonce lui a été
faite de son limogeage, Khezzar a
salué tout le monde avant de rentrer
chez lui. La mission a été confiée au
jeune Laoufi de préparer l'équipe pour
la prochaine sortie des Donald et compagnie, à domicile, face au MC Oran,
pour le compte de la 11e journée du
championnat de Ligue 1 Mobilis.
Goavec, le mieux placé
pour le remplacer
On parle dans les milieux sportifs de la
Saoura que l'ancien entraîneur du
Mouloudia d'El-Eulma, le Français
Goavec, est le mieux placé pour remplacer Khezzar à la tête de la barre
technique des Vert et Jaune. Ce dernier
a d'ailleurs confirmé avec le MCEE,
malgré le peu de moyens dont disposait la formation des hauts plateaux.
Maintenant reste à savoir si les dirigeants sudistes sont intéressés par ses
services, et si le technicien français
acceptera les conditions qui lui seront
proposées. Il faut attendre les prochaines journées pour en savoir plus.
A. O.
Dimanche 16 novembre 2014
7
Yesli ne
sera pas
prêt pour
le derby
Voilà un coup dur pour la JSK
et le staff technique de
l'équipe première. Yesli et
Aïboud sont out pour le match
de vendredi prochain. Les
deux milieux du terrain des
Jaune et Vert rateront le
grand derby de la Kabylie.
Aïboud s'est blessé lors de la
rencontre de son équipe
devant le MCEE et, depuis ce
match, le pur produit de
l'école kabyle est resté à
l'infirmerie. Il a raté le
clasico et le match contre
l'ESS. Même si le jeune joueur
des Canaris va reprendre la
course lundi ou mardi, il ne
sera pas prêt pour ce grand
rendez-vous. Cela fait
maintenant presque un mois
que "Mirou" est à l'arrêt, il
était soumis à un programme
de soins intensifs. Pour qu'il
puisse récupérer la totalité
de ses moyens physiques, il
doit d'abord cravacher très
dur, suivre un programme
spécifique sur le plan
physique. En effet, Aïboud ne
sera pas présent vendredi à
Béjaïa et c'est le même cas
pour Kamel Yesli. Ce dernier a
reçu un méchant coup au
niveau de la cheville lors du
clasico, il n'a pas pu prendre
part à la rencontre de son
équipe devant le champion
d'Afrique comme il n'a pas pu
récupérer de cette blessure
durant la première semaine
de la trêve. D'ailleurs, le
joueur n'a pas encore repris
la course. Il effectuera un
contrôle médical lundi et s'il
va reprendre la course, il ne
sera pas prêt aussi pour le
derby. Pour Aïboud, le staff
technique des Jaune et Vert
pourra trouver des solutions
pour meubler le vide qu'il va
laisser mais pour Yesli, les
choses ne seront pas faciles
pour François Ciccolini, ce
dernier l'a vérifié d'ailleurs
devant l'ESS où l'émigré de la
JSK a laissé un grand vide au
milieu du terrain.
A. H.
Kerrar en Irak, Aïboud out et Youcef Khodja blessé
Ciccolini inquiet
pour son attaque
A 5 jours du derby face au MOB, aucun attaquant de la JSK n'est
au mieux de sa forme.
PAR N. BOUMALI
L ' e n t r a î n e u r
François Ciccolini risque
d'être obligé de faire confiance au duo Youcef KhodjaFerguène. Pis encore, Youcef
Khodja ne devrait réintégrer
le groupe que ce lundi ou
mardi. Blessé aux adducteurs lors de la séance de
jeudi dernier, il n'a pas encore repris avec ses équipiers. Il
devait s'entraîner en solo
hier après-midi, mais rien ne
dit qu'il sera en possession
de tous ses moyens physiques d'ici le derby face au
MOB, s'il ne rechute pas bien
sûr d'ici là. Aïboud, pour sa
part, est soumis toujours à
des soins et comme il n'a pas
joué avec l'équipe depuis la
rencontre face au MCEE, il
sera sans nul doute out pour
le derby de ce vendredi. Vu
qu'il a déjà rechuté à l'entraî-
nement après la blessure
contractée lors de la rencontre face au MCEE, le
jeune attaquant de la JSK
sera sûrement dispensé de la
prochaine rencontre. Il est
resté plusieurs jours sans
entraînement et il lui faudra
sûrement encore du temps
pour retrouver sa pleine
forme. L'entraîneur Ciccolini
ne prendra pas le risque
d'aligner un joueur qui
revient juste d'une blessure.
Aïboud n'a pas encore réintégré le groupe et rien ne dit
qu'il le fera ce lundi.
Kerrar ne reviendra
que la semaine
prochaine
Victime d'une blessure avant
la rencontre face à l'ASMO,
l'international
irakien
Abderrahim Kerrar n'a pas
encore repris les entraînements depuis. Il est rentré
chez lui en Irak et d'après
une source proche de la
direction, il ne ralliera Tizi
Ouzou que la semaine prochaine. Autrement dit, il
ratera le derby face au MOB.
Le docteur Djadjoua a toujours affirmé que le cas de
Kerrar ne prête pas à l'inquiétude, mais comme il ne
regagnera
Tizi
Ouzou
qu'après le match de ce vendredi, il sera le plus grand
absent de ce derby. Son
absence lors des deux der-
nières rencontres face respectivement à l'ASMO et
l'ESS a pénalisé son équipe.
Le président Hannachi lui
avait demandé de revenir
avant le match de ce vendredi, mais le joueur a été obligé
finalement de reporter son
retour. Avec son absence et
celle d'Aïboud pour cause de
blessure, l'entraîneur corse
n'aura pas beaucoup de
choix devant lui.
N. B.

Youcef Khoudja
devait reprendre hier
soir la course
de Lausanne pour ce qui est de la sanction
continentale). Et je tiens à préciser qu’à aucun
moment je ne me suis permis des écarts de langage qui nuisent à autrui», peut-on lire dans le
communiqué.
«Les supporters doivent
être derrière leur équipe»
Pour éviter ce qui s’est passé à la reprise des
entraînements qui a eu lieu lundi dernier où
certains fans s’en sont pris violemment à
Mekkaoui et Benlamri, le président Hannachi
appelle tous les amoureux des Jaune et Vert à
soutenir leur équipe dans ces moments difficiles. Il leur promet que l’équipe reviendra en
force dans les jours à venir et que le plus dur est
passé. «Je termine par faire appel à tous les
amoureux de la JSK pour être solidaires derrière leur club dans ces moments cruciaux, en
attendant, dans peu de temps, des jours
meilleurs», leur a-t-il promis. Le communiqué a
été signé par le président Hannachi qui se trouve en France depuis jeudi dernier. Il l’aurait
sans nul doute rédigé avant son départ en
France.
N. B.
Depuis qu'il est à Tizi
Ouzou, l'entraîneur
corse de la JSK n'a
manqué de rien à l'hôtel
Amraoua, néanmoins,
depuis jeudi dernier, le
premier responsable de
la barre technique des
Jaune et Vert a quitté
cet établissement touristique de la ville des
Genêts pour aller s'installer à la résidence du
président Hannachi.
Mieux encore, Ciccolini
s'est installé dans un
appartement de cette
résidence avec son
épouse qui est arrivée
en Algérie en fin de
semaine. Maintenant
qu'il est en famille à
Tizi, l'entraîneur en chef
du club le plus titré du
pays pourra se consacrer uniquement à son
boulot, lui qui a insisté
sur la présence de son
épouse à ses côtés lors
de son séjour en
Algérie.
A.H.
Le jeune attaquant des Jaune et Vert, qui n'a pas pris part à la
séance d'hier matin et qui était à l'infirmerie pour des soins,
devait reprendre la course hier soir. C'est le kiné du club qui
devait prendre en charge hier en fin de journée l'ancien joueur
de l'US Chaouia.
Hannachi : «A aucun moment, je ne me
suis permis des écarts de langage»
Comme nous l’avons rapporté dans notre
édition de vendredi dernier, le président
Hannachi a nié dans une déclaration accordée
au site du club de s’être attaqué aux responsables de la FAF. Ce sont les responsables de la
Ligue de football professionnel qui le lui ont
demandé de le faire, car lors de son audition il
leur avait déclaré qu’il n’avait jamais tiré sur
Raouaoua ni sur les autres responsables de la
FAF. Et pour prouver sa bonne foi, il a apporté
un démenti sur le site du club avant de publier
hier un communiqué où il a tenu à préciser certaines choses. Mais ce que les gens doivent
savoir que contrairement à ce qui a été rapporté par certains, le président Hannachi n’a jamais
démenti l’information rapportée par notre journal selon laquelle la Ligue lui a exigé de faire un
démenti officiel. D’ailleurs, dans le communiqué d’hier, il explique : «Afin de mettre un
terme définitif à la spéculation et aux mauvaises interprétations de mes déclarations, je
tiens à préciser que mon statut de président de
la JSK me donne le droit de défendre les intérêts
de mon club qui a été sanctionné à tort.
D’ailleurs, des recours ont été introduits pour
voir la JSK rétablie dans tous ses droits (tribunal
arbitral du sport en Algérie pour les sanctions
rendues par la commission de la LFP et le TAS

Le coach
quitte l'hôtel
Amraoua et
s'installe en
famille dans la
résidence de
Hannachi

Il devrait
rentrer
aujourd'hui
Parti en France vendredi dernier pour
régler quelques
affaires personnelles
mais aussi pour
régler l'affaire Lang,
le boss des Jaune et
Vert devrait rentrer
au pays aujourd'hui. A
quelques jours seulement du grand derby
de la Kabylie,
Hannachi veut être
aux côtés des joueurs
et assurer aussi une
bonne prise en charge à ses hommes, lui
qui veut renouer avec
les victoires et les
succès.
www.competition.dz Dimanche 16 novembre 2014
www.competition.dz
MOB
MCA
8
Oudina,
Cherif El-Ouazzani
et Kheiter
convoqués par
Laroum
Le DTS du Mouloudia d'Alger,
Boualem Laroum, qui assure
l'intérim depuis le départ de
Boualem Charef, a convoqué hier
trois espoirs afin de s'entraîner
avec l'équipe fanion. Il s'agit
d'Oudina, Cherif El-Ouazzani et
Kheiter. Laroum qui va assurer le
derby contre l'USMA veut préparer
ses troupes comme il se doit afin
de mettre sur pied une équipe
type capable de relever ce défi
samedi prochain.
Il a saisi officiellement l'instance de Kerbadj
Le MOULOUDIA veut jouer
le derby à Tchaker
A une semaine du grand derby
algérois entre le MCA et l'USMA,
cette rencontre pourrait se jouer
à Mustapha Tchaker après que
les responsables
du Mouloudia aient saisi la LFP
Sellidj et Tlemçani jeudi dernier.
de retour
Le kiné Sellidj et le soigneur
Tlemçani sont de retour dans le
staff médical du MCA, a-t-on
appris de source proche de la
direction. Le kiné qui avait signé
un contrat avec le Mouloudia
d'Alger n'a pas travaillé, car
Charef ne voulait pas de lui. Il
aurait été avisé de reprendre sa
place dans le staff médical
mouloudéen. On parle aussi du
retour du soigneur qui aurait été
réclamé par les joueurs qui le
connaissent très bien, puisqu'il
avait travaillé avec eux l'an
dernier. Ainsi, Tlemçani et Sellidj
vont revenir dans le staff médical
mouloudéen très prochainement.
Les responsables du Mouloudia veulent mettre tous les atouts de leur côté pour
réussir leur derby face aux Rouge et Noir de
Soustara, car la défaite dans ce derby risque de
coûter cher au MCA qui occupe la dernière
place du classement avec seulement neuf unités. Même si aucune réponse n'a était rendue
aux Mouloudéens, une source nous a révélée se
jouera à Blida au lieu du stade Omar Hamadi.
Si les dirigeants du Mouloudia ont choisi le
stade de Tchaker au lieu de Bologhine c’est
pour la simple raison que ce stade est celui de
l'USMA et les joueurs usmistes sont plus habitués sur ce terrain que les Mouloudéens qui
Entraînement hier à El-Mokrani à 14h
Les Vert et Rouge se sont entraînés hier sur la pelouse du
stade El-Mokrani de Ben Aknoun à 14h. L'entraîneur en chef
par intérim, Boualem Laroum, tente de mettre de l'ordre
dans la maison afin que les Vert et Rouge puissent rebondir
samedi prochain à Omar Hamadi contre les Usmistes dans
un derby à huis clos.
Une vingtaine de fans présents
Hier à l'entraînement des Vert et Rouge, il y avait au
maximum une vingtaine de fans présents pour suivre
l'entraînement des Mouloudéens. Ces fans ont suivi la
séance dans le calme sans qu'il y ait le moindre incident.
Les supporters attendent avec l'espoir de voir les
camarades de Djallit se révolter samedi contre les Rouge et
Noir.
CLUB
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
USMH
MOB
MCO
CSC
USMA
MCEE
JSK
ASMO
RCA
USMBA
CRB
JSS
ESS
ASO
MCA
NAHD
CLASSEMENT DE LA LIGUE 1
MATCHES
J.
G. N. P.
Pts
18 10 06 00 04
17 10 04 05 01
16 10 05 01 04
15 10 04 03 03
15 10 04 03 03
14 10 04 02 04
14 10 04 02 04
13 10 03 04 03
13 10 04 01 05
13 10 03 04 03
13 10 04 01 05
12 10 03 03 04
11 08 02 05 01
10 09 02 04 03
09 09 02 03 04
09 10 02 03 05
P.
13
14
09
13
11
16
14
10
06
06
11
10
07
07
12
07
BUTS
C. Diff.
10
07
09
11
09
13
12
11
09
09
16
10
06
08
15
11
+03
+07
00
+02
+02
+03
+02
-01
-03
-03
-05
00
+01
-01
-03
-04
PROCHAINS RENDEZ-VOUS
12e journée
11e journée
JSS
MCO
USMH
MOB
JSK
CSC
ASMO
ASMO
CRB
MCO
MOB
MCA
USMA
USMA
JSS
USMH
MCEE
MCEE
USMBA
NAHD
ESS
USMBA
MCA
ASO
NAHD
RCA
CRB
JSK
ASO
CSC
RCA
ESS
17
Equipe alignée
Le Mouloudia de
Béjaïa a arraché
difficilement la
victoire hier soir au
stade de l'Unité
maghrébine face à
une coriace équipe
de l'IRB Tala Ifacen
en amical (2-1).
Zaïdi (Mansouri),
Baaouali, Bouamria (Aguid),
Mebarakou, Salhi (Chettal),
Sidibé, Zerdab (Yaya),
Dehouche (Betrouni), Ferhat
(Guedjali), Hamzaoui
(Banouh), Sayeh (Ballo)
Messaoudi a repris
hier soir
Alors que le match amical
d'hier soir tirait à sa fin entre
le MOB et l'IRBTI, le longiligne Messaoudi a surpris
tout le monde en se mettant
en tenue et se dirigeant vers
le staff technique, ce joueur a
eu droit à quelques tours de
piste. Affaire à suivre.
Les actionnaires
en force
En amical : MOB 2 - IRB Tala Ifacen 1
PAR M. ZERROUKI
Victoire à l'arraché des Béjaouis
n'ont même pas le droit de s'entraîner comme
les Usmistes pendant la semaine.
Le président Hadj Taleb, que nous avons
eu au bout du fil hier, nous a confirmé que le
derby pourrait se jouer à Mustapha Tchaker de
Blida au lieu de Bologhine : "Effectivement,
nous avons sollicité la LFP pour qu'on domici-
lie le derby à Blida et nous attendons toujours
une réponse qu'on souhaite favorable", dira
Taleb. Ainsi donc le grand derby algérois se
jouera probablement à Blida comme le match
de la Supercoupe gagnée par les Mouloudéens,
sauf si la LFP refuse la demande des responsables du MCA et domicilie le derby à
Bologhine.
M. Z.
Karaoui, Gourmi et Mbingui absents
Quelle équipe pour affronter
l'USMA ?
Boualem Laroum est
conscient qu'il aura du pain sur
la planche afin de composer
une équipe capable de défier
les Usmistes samedi.
Condamné à la gagne pour
souffler un peu, le MCA doit
sortir le grand jeu quand les
débats reprendront. Mais avec
trois absents et des joueurs
en baisse de forme, rien n'est
gagné d'avance.
Laroum sait qu'il a une mission
casse-cou qu'il faudra assurer
malgré tout. Il doit mettre sur pied
une équipe qui sera capable de
relever le défi contre l'USMA.
D'abord, première question : qui de
Chaouchi ou Djemili assurera dans
les bois ? Car, si Chaouchi est passé
à côté face à la JSK, Djemili n'a pas
montré non plus grand-chose contre
le CRB. Laroum doit choisir dans ce
poste. Deuxième question ou souci
si on veut, en défense, Charef avait
apporté des changements en
mettant Ben Brahem à gauche, est-ce
que Laroum va le reconduire ou
fera-t-il appel à Zeghdane ? Dans
l'axe, il est fort probable que ce sera
la paire Aksas-Azzi, car Berchiche
qui est sorti sur blessure contre le
CRB n'avait pas, avant de contracter
sa blessure, assuré un grand match.
Au milieu, avec Karaoui qui sera
absent à la suite à son 4e carton qui
lui interdit de jouer le derby, cela
poussera Laroum à chercher qui va
le remplacer. En plus de cela, tout le
monde a vu qu'Hendou est mal au
point et se trouve en baisse de
forme. Est-ce que Laroum va le
reconduire ou le sacrifiera-t-il ? Ce
sera difficile, en tous les cas, de
mettre tout un nouveau milieu, car
même Mbingui sera absent à l'appel,
car il se trouve au Gabon avec sa
sélection. En attaque aussi Laroum
doit apporter des changements.
Avec Gourmi suspendu, il va falloir
choisir. La dernière fois, Charef
avait donné la parole à Yachir, estce que Laroum va faire de même ?
Ou fera-t-il appel à Djallit. Sylla n'a
pas été non plus à la hauteur,
Laroum va-t-il le mettre sur le banc?
En tous les cas, ce qui est certain,
tout le monde s'attend à une équipe
chamboulée contre les Usmistes.
Seulement, est-ce que cela va
apporter ses fruits et ce déclic tant
recherché ? Ou tout simplement, le
MCA va encore perdre des points et
s'enfoncer dans le bas du
classement. En tous les cas, Laroum
sait que ce sera vraiment difficile
d'assurer et compte vraiment sur la
détermination du groupe afin de
sortir la tête de l'eau. Est-ce que le
départ de Charef va rendre les
troupes plus solidaires ? Les
Chnaoua l'espèrent vraiment.
A. Z.
Les résultats
des jeunes catégories
U20 : MCA 2 - HAC 1
Les juniors A se sont imposés face
au HAC sur le score de 2 à 1. Les
deux buts du Mouloudia d'Alger ont
été inscrits par l'avant-centre
mouloudéen, Abdelfattah.
U18 : MCA 2 - HAC 2
Les juniors B par contre ont été
tenus en échec par le HAC. Il faut
dire que ce sont les visiteurs qui
ont pris les rênes avant que les U18
du Mouloudia d'Alger n'égalisent. Un
point mieux que rien.
U17 : MCA 0 - HAC 0
Les cadets du Mouloudia d'Alger ont
été tenus en échec eux aussi hier à
domicile face au HAC sur un score
de parité de zéro partout.
U16 : MCA 3 - HAC 0
Pour ce qui est des minimes, les
Vert et Rouge ont gagné leur
rendez-vous à domicile de belle
manière. Ils se sont imposés sur
le score de 3 à 0, renvoyant le
HAC chez lui bredouille.
De notre correspondant
LYÈS CHEKAL
Une joute où les capés de l'entraîneur Amrani, dans un jour sans, n'ont pas
montré grand-chose, particulièrement en
seconde période. Toutefois, ce sont les
Béjaouis qui ont ouvert la marque très tôt
sur penalty sifflé au profit de Hamzaoui,
fauché dans la surface de réparation,
transformé magistralement par Zahir
Zerdab. La riposte des visiteurs a été
immédiate. Sur balle arrêtée, l'attaquant
de l'équipe visiteuse a pris le dessus sur
l'axial Bouamria pour remettre les pen-
dules à l'heure de la tête. Touchés dans
leur amour-propre, les Mobistes ont
repris l'avantage grâce à un joli but du
capitaine modèle Nassim Dahouche
d'une tête rageuse, reprenant victorieusement un centre bien ajusté par Zerdab. A
noter la sortie sur blessure de Hamzaoui
touché à l'épaule. Les changements opérés par le staff technique n'ont pas apporté leurs fruits avec une prestation tout
juste moyenne des remplaçants qui
auront une autre chance après-demain
contre l'ES Timezrith, pour faire changer
d'avis le coach Amrani pour le derby de
la Kabylie.
L. C.
Rahal passera un
contrôle médical
aujourd'hui
L'attaquant
mobiste,
Fawzi Rahal, qui souffre d'une
déchirure musculaire résultat de
la blessure contractée contre
l'USMH lors de la précédente
journée, a effectué hier sa dernière séance de soins en marge du
match amical joué par son équipe. Rahal va effectuer aujourd'hui l'échographie de contrôle
qui déterminera si oui ou non
l'enfant de Sidi Aïch reprendra la
compétition cette semaine.
Il reste incertain pour
le derby de la Kabylie
Le souhait du meilleur buteur
mobiste Fawzi Rahal de prendre
part au derby de la Kabylie
contre la JSK ce vendredi au stade
de l'Unité maghrébine arabe
risque de ne pas s'exaucer, du fait
que le joueur n'est pas encore fixé
sur son état de santé, en attendant
les résultats de l'échographie qu'il
effectuera aujourd'hui. Rahal sait
Dimanche 16 novembre 2014
pertinemment qu'un rendezvous aussi important comme le
derby de la Kabylie nécessite
beaucoup d'efforts et une forme
éblouissante pour remplir sa mission convenablement d'autant
plus que son équipe jouera pour
la gagne, ce qui laisse dire que les
chances de le voir garder son statut de titulaire contre la JSK sont
presque nulles.
Il a déclaré forfait pour
le stage de l'EN militaire
Fawzi Rahal, en plus de l'incertitude qui plane sur sa participation au derby de la Kabylie, à
cause de la blessure qui risque de
le priver du big match contre la
JSK, a déclaré officiellement forfait pour le stage de trois jours de
l'EN militaire qui débutera
aujourd'hui.
L. C.
Messaoudi, un cas
Mansouri bis ?
Le longiligne axial du MO Béjaïa, Abdelkader Messaoudi, dont l'absence prête à confusion, dans la mesure où ce dernier n'est plus à la
disposition de son club depuis un bon moment, le justificatif avancé
par nos sources, n'est plus recevable au niveau de la direction, puisqu'il est lié par un contrat avec son employeur, ce qui veut dire qu'il
n'a pas le droit de rester au chevet de son père malade pour une durée
aussi longue. Cela dit, Messaoudi est en train de reproduire le cas du
gardien Ismaïl Mansouri qui n'a pas donné signe de vie un bon bout
de temps avant de refaire surface et régler son cas avec l'administration.

La préparation du derby se poursuit
L'ES Timezrith prochain adversaire du MOB
Le premier responsable de la barre technique du MOB, Abdelkader
Amrani, compte profiter au maximum de la mini-trêve pour recharger
les batteries de ses troupes en prévision du derby contre la JSK, vendredi au stade de l'Unité maghrébine arabe, pour le compte de la 11e
journée de la Ligue 1 Mobilis. Le driver béjaoui compte garder ses
joueurs compétitifs pour être prêts pour le grand rendez-vous contre la
JSK, en programmant une seconde joute amicale lundi à 16 heures au
stade de l'Unité maghrébine arabe, face à l'ES Timezrith après celle disputée hier à la même heure et dans la même enceinte contre le leader
de la régionale 2 est (Ligue de Constantine), l'IRB TaIa Ifacen (w. Sétif).
L. C.

Hamzaoui
répondra
présent
Contrairement à son
camarade Fawzi Rahal
blessé, la nouvelle
coqueluche du MO
Béjaïa, Okacha
Hamzaoui, respire la
forme, le transfuge de
la JS Saoura, qui a pris
part au match amical
d'hier, sera présent au
stage de l'EN militaire.
Hamzaoui qui a pris
part aux derniers
stages de la sélection
confirme en officiel
avec son club et avec
l'EN militaire.

Il ratera le
match
d'aprèsdemain contre
Timezrith
L'attaquant béjaoui qui
ratera le second match
amical de son équipe
après-demain contre
l'ES Timezrith à 16h au
stade de l'Unité
maghrébine arabe aura
ainsi l'occasion de
gagner un temps de
jeu dans les jambes en
disputant une partie
du match amical avec
l'EN militaire
programmé pour mardi
avant de rentrer à
Béjaïa pour continuer
la préparation du
derby avec son club.
L. C.
Le fait marquant hier soir
lors de la joute amicale est la
présence en force des actionnaires au stade en plus de
l'habituelle affluence des
Crabes. Alors que l'on croyait
à une réunion des actionnaires avec la présence
d'Arab Benaï, Akli Adrar,
Mohand Sadji, le président
du CA, Ikhlef Boubacar, ainsi
que le porte-parole des
actionnaires Zizi Farid, il
n'en fut rien au bout, puisque
la majorité d'entre eux se
sont contentés d'assister à la
joute avant de partir sans
fixer pour autant de rendezvous pour régler les affaires
en suspens dont les passations de consignes entre l'ancienne et l'actuelle direction.
www.competition.dz
Dimanche 16 novembre 2014
www.competition.dz
MCA
NAHD
16
Alors que leurs coéquipiers étaient au repos hier matin
Pas de répit pour
Ghazi et Besseghier
Après avoir été soumis à 2 journées pleines, avec du biquotidien au
programme, les coéquipiers de Boussaïd ont bénéficié, hier matin, d'une
demi-journée de repos, accordée par le coach intérimaire, Youcef Bouzidi.
PAR MOHAMED ADRAR
Deux joueurs n'ont pas
bénéficié de cette faveur, il s'agit
bien évidemment des deux nouvelles recrues, Karim Ghazi et
Abdelkader Besseghier. Les deux
néo-Nahdistes se sont entraîné le
plus normalement du monde,
sous la houlette du manager
général du club Youcef Bouzidi,
lequel a suivi de très près l'entraînement
des
deux
exMouloudéens au niveau de la
salle de musculation de l'hôtel ElMourad Hammam Bourguiba. Il
est à rappeler que Bouzidi a
concocté aux deux nouveaux
venus un programme de préparation spécial afin qu'ils puissent
être d'attaque dès l'entame de la
phase retour du championnat,
eux qui n'ont pas disputé le
moindre match depuis la fin de
l'exercice dernier.
Forme satisfaisante
Avant d'établir un programme
de préparation spéciale pour les
deux joueurs, Bouzidi a pris le
soin de les soumettre à un test
physique, et ce, afin d'en savoir
un peu plus sur leur forme. Un
test qui a été plus ou moins réussi par le milieu de terrain Karim
Ghazi qui a affiché une forme
plutôt satisfaisante. Ghazi a montré des aptitudes physiques intéressantes qui ont ravi Bouzidi. Ce
dernier a d'ailleurs prédit que
Ghazi pourrait bien être prêt et à
100% de ses moyens dès l'entame
de la phase retour, puisqu'il ne
lui manque qu'un minimum de
travail physique spécifique, ainsi
que la multiplication des matchs
amicaux pour être d'attaque.
Beaucoup de travail
Contrairement
à
Ghazi,
Besseghier se trouve bien loin
de sa forme optimale. Le test
que Bouzidi lui a fait passer a
révélé toutes les carences physiques dont souffre le joueur.
L'ex-latéral droit du MCA sur
qui les Nahdistes comptent
énormément lors de la phase
retour du championnat doit
mettre les bouchées doubles
afin de rattraper le retard
accusé par rapport à ses
coéquipiers. Un gros travail
attend donc Besseghier et le
nouveau préparateur physique
du
club,
Kamel
Boudjenane, lequel prendra en
charge le joueur dès le retour
de l'équipe au pays.
M. A.
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Wilaya de Chlef
Daïra d'Ouled Fares
Commune de Chettia
NIF : 098402249024426
Avis d'annulation d'attribution
provisoire de marché
Conformément aux dispositions de l'article 49 alinéa 2 du décret présidentiel N°10/236 du
07.10.2010, modifiée et complétée, portant réglementation des marchés publics, le Président de
l'Assemblée Populaire Communale de Chettia,
porte à la connaissance des soumissionnaires ayant
participé à l'appel d'offres national restreint
N°05/2014 paru dans les quotidiens nationaux :
Akhbar El Youm le 08/05/2012 et Compétition le
08/05/2012 relatif de : «Réalisation réseau d'assainissement à partir de l'école Amar El Arbaoui à la
route lycée El Khaouarismi».
Objet de l'avis d'attribution provisoire de marché
paru dans les quotidiens nationaux : Akhbar El
Youm le 15/07/2012 et Compétition le 16/07/2012,
est annulé.
Compétition / PUB
ANEP 156 624 du 16/11/2014
 Il a entamé son travail hier
Toujours
pas de
match
amical
Alors qu'il souhaite mettre en
place un match
amical avant la
fin de ce stage,
Youcef Bouzidi
n'a toujours
pas pu trouver
de sparringpartner. En
concertation
avec Farid
Zemiti, il a été
décidé d'organiser un match
pour la journée
de demain ou
au plus tard
après-demain
afin d'en savoir
plus sur l'état
de forme des
joueurs à
quelques jours
seulement du
match face au
RC Arba.
Zemiti prend
les choses en main
Comme prévu, Zemiti, qui occupera le poste
d'assistant de Broos est bel et bien arrivé
vendredi à Hammam Bourguiba, afin d'entamer
son travail avec le groupe.
L'enfant prodige du
Nasria a donc pris les choses
en main depuis hier où il aura
à en savoir un peu plus sur un
groupe qu'il connaît du fait
qu'il est un fervent supporter
du Nasria qu'il suivait de loin.
Sur instruction donc de Broos,
Zemiti va devoir profiter de ce
stage de Hammam Bourguiba,
pour récolter un maximum
d'informations sur l'ensemble
des joueurs de son groupe afin
de les transmettre à l'entraîneur en chef, lequel n'aura que
48 heures pour préparer le
match de la 11e journée qui
opposera le Nasria à son
homologue du RCA.
Bouzidi est là pour
l'orienter
S'il a pris officiellement ses
fonctions depuis hier, Farid
Zemiti ne travaillera pas seul
lors de ce stage, il aura à coordonner avec le manager général du club, Bouzidi, lequel
avait assuré l'intérim depuis le
départ d'Aït Djoudi. Bouzidi
sera donc là pour orienter
Zemiti et lui communiquer un
maximum d'informations sur
l'état de forme des joueurs,
leurs aptitudes, ainsi que toute
information utile que Zemiti
souhaite avoir sur ses nouveaux éléments. Bouzidi poursuivra également son travail
sur le terrain avec Zemiti jusqu'à la fin de ce stage, avant de
reprendre ses fonctions de
manager général dès le retour
de l'équipe à Alger.
Match d'application
intense
Alors qu'il venait juste d'arriver à Hammam Bourguiba,
Zemiti a pu suivre avec grande
attention le match d'application qui a été mis en place par
Bouzidi entre les joueurs dans
l'après-midi du vendredi. Une
rencontre qui a été pleine d'intensité entre d'un côté l'équipe
menée par le capitaine Cherif
Abdeslam et de l'autre celle
menée par le vice-capitaine
Hamza Aliouane. Une rencontre qui s'est soldée par un
score de deux buts partout, et
durant laquelle, Zemiti a pu
noter quelques bonnes informations sur son calepin.
M. A.
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA D'ALGER
CIRCONSCRIPTION ADMINISTRATIVE DE ROUIBA
COMMUNE DE REGHAIA
NIF 41 000 20 000 16 08 50 10 38
ANNULATION D'AVIS
D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
N°221/SPCM/2014
Vu le refus de visa par la commission des marchés
de la commune Réghaia et la non approbation du
projet :
«TRAVAUX D'AMENAGEMENT ECOLE
MALIKA GAÏD»
Lors de la séance du 13/10/2014, la commune de
Réghaia
annule
l'attribution
provisoire
N°197/SPCM/2014 publié dans deux quotidiens
nationaux Compétition et
du 12/08/2014.
Compétition / PUB
ANEP 156 047 du 16/11/2014
9
Le Bosniaque demande 18 000 € pour lui et 6000 pour Gilli,
le MCA propose 20 000 € pour les deux
DRIF : «Bazdarevic
est un excellent
choix, mais
laissez-le travailler
tranquillement»
BAZDAREVIC rendra
sa réponse aujourd’hui
Hier, à leur retour de Marseille, Hadj Ahmed et Bachi n'avaient pas encore
conclu avec Mecha Bazdarevic. Le coach leur a fait comprendre qu'il les
contactera aujourd’hui pour donner sa réponse.
PAR AMINA Z.
Bazdarevic avait demandé 18 000 euros
pour lui et 6000 euros pour son adjoint. Les
Mouloudéens ont demandé de revoir la
demande à la baisse, car le budget arrêté
pour le recrutement de l'entraîneur ne
doit pas dépasser les 20 000 euros.
C'est à l'hôtel Pullman sis à la Corniche
du Président John Fitzgerald Kennedy
à Marseille que Rafik Hadj Ahmed et
Zoubir Bachi ont rencontré l'entraîneur Mecha Bazdarevic, son avocat et
Stéphane Gilli. Les négociations
n'ont pas abouti à la fin de la rencontre, car l'avocat a
demandé 18 000 euros
pour Bazdarevic et
6000 euros pour
Gilli.
Les
Mouloudéens
ont insisté sur
le fait de revoir
la demande à
la baisse, car
le président
Hadj Taleb
leur a fait
savoir
qu'ils ne
peuvent
pas dépasser les 20 000 euros, faisant comprendre à l'autre partie qu'elle doit faire un
effort, puisque le coach exige de choisir son
adjoint. Une façon de leur faire comprendre
que les deux salaires doivent être
égaux ou inférieurs au budget
arrêté. Avant que l'autre partie ne
demande un temps de réflexion,
ils ont parlé de la durée du
contrat. Les Mouloudéens ont
proposé au Bosniaque un contrat
qui expire en fin de saison et si
les résultats suivent, un
nouveau contrat sera signé
entre les deux parties.
Concernant ce point, il n'y a
pas eu de blocage,
puisque l'entraîneur
a accepté la proposition. Seulement,
le blocage est
resté au niveau
des salaires.
L'avocat
a
insisté auprès
d
e
s
Mouloudéens
sur le salaire
de l'adjoint et
celui
du
coach, leur assurant que le MCA pourrait
même ne pas reconduire le staff même s'il réalise de très bons résultats en fin de saison.
Chose que les Bachi et Hadj Ahmed ont nié et
ont fermement assuré à l'autre partie que si
Bazdarevic assure une bonne saison, le club
optera certainement pour la stabilité et même
il se peut que son salaire soit revu à la hausse.
Seulement, ses paroles n'ont rien changé,
puisque l'autre partie a campé sur sa décision,
estimant que les deux salaires sont corrects.
Néanmoins, les représentants du Mouloudia
d'Alger ont fait comprendre à l'avocat de
Bazdarevic que le MCA ne peut que respecter
son budget débloqué concernant le recrutement d'un entraîneur et comme il exige son
adjoint, il se doit de revenir sur sa décision.
Les Mouloudéens ont vu le Bosniaque
très intéressé par l'aventure et c'est pour cela,
quand il a demandé un temps de réflexion,
personne n'était contre, et les Mouloudéens
ont remis la lettre d'invitation à Bazdarevic
pour qu'il puisse avoir son visa au cas où il
serait d'accord pour venir driver le MCA.
Ainsi, Hadj Ahmed et Bachi sont rentrés à
bord du vol de 17h30 pour Alger. Bazdarevic
leur a assuré qu'il va les contacter aujourd’hui
afin de donner sa réponse définitive.
A. Z.
Taleb et les membres du CA vont trancher cette semaine
ZENIR en pole position pour
le poste de manager
Après avoir réglé le problème de l'entraîneur en recrutant le Bosniaque
Mecha Bazdarevic, les responsables du Mouloudia comptent installer
prochainement un nouveau manager pour le vieux club algérois.
Deux noms ont été proposés par les
dirigeants, à savoir Nacer Bouiche et
Abdelwahab Zenir. Le nom de l'ancien
capitaine du MCA en 1976 est le plus indiqué
pour occuper ce poste, surtout qu'il fait
l'unanimité au sein des membres du CA.
En effet, le président du CA, Hadj Taleb,
compte provoquer une autre réunion dans
les prochains jours pour installer le nouveau
manager du club qui aura un rôle très
important pour coordonner entre la direction
et l'équipe. Selon une source sûre,
Abdelwahab Zenir sera probablement celui
qui occupera le poste de manager du club
après qu'il eut été sollicité par les hauts
responsables de Sonatrach, qui lui ont
proposé ce poste après tout le bien qui a été
dit de lui. Zenir que nous avons sollicité n'a
pas fermé la porte à son club, puisqu'il est
prêt à revenir aux affaires du club, lui qui est
aussi très estimé chez les supporters qui
croient en lui. Le président Hadj Taleb n'a ni
affirmé ni infirmé cette information,
puisqu'il s'est contenté de nous dire : "Lors
de la prochaine réunion on décidera si on va
installer un manager ou non. C'est tout ce
que je peux vous dire sur ce sujet."
L'ancien président du Mouloudia en 1976,
Abdelkader Drif, estime lui aussi que Zenir
est l'homme de la situation. Pour lui, c'est
l'homme du vestiaire, surtout après tout ce
qu'a connu l'équipe en ce début de saison
avec un groupe scindé en deux, ce qui s’est
répercuté négativement sur le rendement de
l'équipe. Ainsi donc, la prochaine réunion
s'annonce décisive pour le choix du nouveau
manager qui sera certainement Abdelwahab
Zenir qui a toutes les qualités pour redonner
la stabilité et la sérénité au groupe.
M. Z.
Dimanche 16 novembre 2014
Abdelkader
Drif est une
figure
emblématique
du doyen des
clubs algériens.
Drif a écrit
l'histoire de ce
grand club du
Mouloudia en
lettres d'or,
puisqu'il était le
premier
président qui a
remporté le
premier trophée
africain, la coupe
des clubs champions africains gagné
par le Mouloudia en 1976.
Pour connaître son avis sur le
choix des responsables du
Mouloudia sur le recrutement de
Mecha Bazdarevic, l'ancien boss du
Mouloudia croit dur comme fer que
c'est le bon choix, puisqu'il connaît le
Bosniaque : "C'est un excellent choix
qu'ont fait Hadj Taleb et ses
collaborateurs. Bazdarevic est un
bâtisseur, il sait communiquer avec
les joueurs, car il a un vécu de
joueur, c'est un homme de terrain.
Mais je crains une chose, l'outil de
travail, car le MCA manque
d'infrastructures pour que
Bazdarevic réussisse son projet.
Permettez-moi de lancer un appel
pour tous les Mouloudéens, que ce
soit dirigeants, joueurs ou supporters
de laisser travailler cet entraîneur qui
va donner le plus escompté au club",
dira-t-il.
«Zenir est l'homme
du vestiaire»
L'autre point que nous avons
abordé avec Abdelkader Drif, c'est le
poste de manager qui sera donné
prochainement à Abdelwahab Zenir.
Une personne qui connaît
parfaitement l'ancien président du
MCA, Abdelkader Drif, puisqu'il
était son président pendant plusieurs
années lorsqu'il était joueur : "Il faut
définir c'est quoi le rôle de manager.
Dans les grands clubs du monde, un
manager c'est le bras droit de la
direction du club. Tout ce que je
peux vous dire sur Abdelwahab, c'est
un homme de terrain, c'est l'homme
du vestiaire, c'est un gagneur, il sait
communiquer son enthousiasme aux
joueurs et je peux vous dire aussi que
c'est un très bon choix pour le club",
nous a déclaré Abdelkader Drif qui
souhaite voir son club de toujours
retrouver sa gloire qu'il a connue
durant les années 1970.
M. Z.
«Je ne tourne jamais le dos au Mouloudia»
Le champion d'Afrique avec le
Mouloudia en 1976, Abdelwahab Zenir,
semble prêt à aider son club de
toujours pour sortir de cette crise à
cause de l'incompétence de certains
personnes qui n'ont pas le charisme
qu'a Zenir pour gérer un club comme le
MCA.
Zenir, qui a été contacté par les hauts
responsables, n'a pas voulu rentrer
dans les détails et il dira sur la
proposition des Mouloudéens pour le
poste de manager : "Il faut savoir
d'abord que Zenir n'a jamais pris quoi
que soit de ce club. Il était toujours
présent dans les moments difficiles et il
n'a jamais été aussi un demandeur
d'emploi. J'ai toujours travaillé
bénévolement et j'ai toujours défendu
mon club", nous dira Zenir.
«Il faut nettoyer le MCA
de son entourage»
Interrogé sur la situation que vit
actuellement le Mouloudia, Zenir dira à ce
sujet : "Tout le monde sait où est le mal du
MCA, c'est son entourage, il faut le nettoyer.
Il ne faut pas travailler avec les sentiments si
on veut que le MCA retrouve sa place. Il
faut que les incompétents soient éjectés du
club."
«Bazdarevic je ne connais
pas, mais…»
En ce qui concerne la venue de Bazdarevic à
la barre technique du MCA, Zenir dira : "Je
ne connais pas cet entraîneur. J'espère que
les dirigeants ont fait le bon choix. On doit
tous aidé cet entraîneur et lui donner les
moyens pour qu'il réussisse sa mission. C'est
tout que je peux dire sur cet entraîneur."
«Il faut inculquer aux joueurs
l'amour du maillot du club
des chouhada»
L'ancien entraîneur Boualem Charef a
accusé les Chaouchi and Cie d'avoir
comploter contre lui. Certains sont allés dire
même que ce sont les joueurs qui décident
sur celui qui doit être l'entraîneur du MCA,
chose qui a mis en colère Zenir : "C'est très
grave si ce sont les joueurs qui décident au
MCA, cela montre que le club est géré par
des incompétent, mais je ne suis pas tout à
fait d'accord, car je sais qu'il y a des
dirigeants qui font tout pour aider le club. Il
faut que ces joueurs comprennent une
chose, qu'ils portent le maillot du doyen des
clubs algériens. C'est le club des chouhada.
Celui qui ne se donne pas à fond qu'il
parte", nous a déclaré Abdelwahab Zenir.
M. Z.
www.competition.dz Dimanche 16 novembre 2014
www.competition.dz
CRB
USMH
10
LAÏB : «Que Hamar
laisse mes joueurs
tranquilles»
Le président de l'USMH, Mohamed Laïb,
qui a appris que l'ESS souhaitait enrôler Abid,
appelle le président Hamar à laisser ses
poulains en paix.
PAR RACHID HAMADI
C'est un
président furieux que
nous avons eu hier au
bout du fil. Ayant eu
vent de l'intérêt que
portent l'ESS ainsi que
d'autres clubs à ses
joueurs, Laïb n'hésite
pas à défendre ses
poulains qui sont
submergés d'appels de
présidents de club ou
autres managers. "Que
ceux qui convoitent Abid
le laissent tranquille. Le
joueur est encore lié par
un contrat avec l'USMH,
qu'on arrête donc de le
harceler au téléphone et lui
demander de rejoindre
d'autres clubs. Hamar fait
partie de ces personnes qui
l'appellent pour lui dire de
rejoindre son équipe, je lui
demande de s'occuper de son
club et ne pas parler aux
joueurs de l'USMH. Abid est
lié par un contrat et il n'ira
nulle part pour l'instant. Et
puis, à une semaine du
match face à l'ESS, ce n'est
vraiment pas le moment de
l'appeler et le perturber. Je
respecte l'ESS
qui a fait
honneur aux couleurs du
pays et je la félicite pour sa
Ligue des champions, mais
pour l'amour de Dieu, laissez
nos joueurs en paix et laissez
le club fonctionner
normalement", dira Laïb tout
en envoyant le même
message aux managers qui
sont actuellement en train
d'appeler l'attaquant Abid
qui, de son côté, ne sait plus
où donner de la tête.
Il compte verser
au moins une prime
avant le match
de l'ESS
Le président de l'USMH est
en train de faire des pieds et
des mains pour verser au
moins une prime à ses
joueurs avant d'affronter
l'ESS samedi prochain.
Voulant motiver ses joueurs,
Laïb se bat pour réunir la
somme nécessaire afin de la
verser à ses poulains cette
semaine.
Le président depuis hier à Alger
S'étant rendu en Tunisie ce week-end, le président harrachi
Mohamed Laïb a regagné le territoire national hier. D'après des
sources aux faits des affaires de l'USMH, le boss de l'USMH
aurait au départ eu un petit souci avec la direction de l'ES Sahel
qui comptait le payer en dinar tunisien, mais au final, tout est
rentré dans l'ordre.
BELKAROUI crée
la surprise à El-Harrach
Après la visite surprise de Younès il y a de cela une dizaine
de jours, voilà qu'un autre ancien joueur de l'USMH crée
la surprise au stade du 1er-Novembre de Mohammadia.
Il s'agit de l'exdéfenseur axial Hichem
Belkaroui qui évolue depuis
le début de saison au sein du
Club Africain (Tunisie).
Révélé par le club harrachi,
le joueur n'a pas oublié les
bons moments qu'il a passés
au sein de la formation d'ElHarrach, il était l'attraction
principale avant le début du
match amical. Belkaroui a
également longuement parlé
avec l'entraîneur Iaïche et
l'attaquant Abid.
«Heureux du
parcours que réalise
l'USMH»
Le joueur n'a pas oublié son
ancien club. De passage à
Alger, il a profité pour faire
un saut à El-Harrach où il ne
garde que de bons souvenirs.
"Je suis reconnaissant pour
l'USMH qui m'a permis de
progresser et lancer une belle
carrière. Je suis touché par la
réaction des supporters
qui étaient contents
de me voir, ça fait
vraiment chaud au
cœur de voir autant
de monde vous
apprécier. Je dois
également dire que le
parcours que réalise
l'USMH me fait très
plaisir.
Voir mon ancien
club en tête du
championnat me
procure un
sentiment de
fierté. J'espère
que l'équipe
continuera sa
série de bons
résultats et
qu'elle
remportera un
titre cette
saison", dira
Belkaroui.
R. H.
Soummam nouveau
sponsor de l'USMH
La direction de l'USMH est
en pourparlers avec la firme
des produits laitiers,
Soummam, pour un
sponsoring. Nous avons
appris de source sûre que le
club des Jaune et Noir
négocie un contrat avec
ladite firme. Ayant proposé
un montant d'un milliard de
centimes, les responsables
harrachis ont eu une toute
autre offre puisqu'on parle
d'un montant de 550 millions
de centimes. La direction
aura l'occasion de négocier
de nouveau aujourd'hui ce
contrat. Avec la position de
leader de l'USMH, le club
espère atteindre les 800
millions surtout que le club
d'El-Harrach réalise un beau
parcours cette année et que
les marques devraient
pleuvoir.
R. H.
BOULEKHOUA
revient
Le latéral droit, Zinelabidine Boulekhoua,
qui était absent depuis la reprise des
entraînements en raison de douleurs aux
adducteurs, a repris hier.
Le joueur a pris part
hier au match amical
face à l'IRB et semble
remis de sa blessure.
En
l'absence
de
Benaldjia, out pour
deux
semaines,
Boulekhoua se prépare à
jouer la rencontre de
samedi prochain face à
l'ESS.
«Je suis rétabli»
Interrogé à l'issue de la
rencontre amicale d'hier,
le joueur nous a fait savoir
que les douleurs avaient
disparu. Aux soins pendant presque une semaine,
se contentant de
vélo seulement, le
joueur qui s'est
remis de sa blessure nous dira
qu'il est rétabli et qu'il va
préparer le match de la 11e
journée auquel il compte
bien prendre part. "Je me
sens mieux, j'ai bien soigné
ma blessure et les douleurs
ont disparu. Il me reste
maintenant une semaine
devant moi pour me
remettre en forme et être
prêt pour le match de l'ESS
que je n'ai nullement envie
de rater. Heureusement
pour moi que le championnat a connu un arrêt, cela
m'a permis de bien me
reposer et m'occuper de
ma blessure. D'ici le match
de samedi, je devrais être
prêt physiquement et je me
donnerai à fond face à l'ESS
pour aider mon équipe à
enchaîner par un autre bon
résultat."

USMH 1IRB 0
Hier, les Jaune
et Noir ont
affronté en
amical la
formation de
l'IR Bir Mourad
Raïs. La
rencontre s'est
soldée par le
score de 1 à 0
en faveur de
l'USMH.
Afin de garder
le rythme de la
compétition,
l'USMH a
affronté hier en
amical la
formation de
Bir Mourad
Raïs. C'est
devant une
affluence faible
que les
Harrachis ont
remporté le
match sur la
plus petite
marge (1 à 0).
Le but des
Jaune et Noir
est l'œuvre du
jeune Frioui qui
se libère grâce
à cette
réalisation
après être resté
muet pendant
une bonne
période.
Perdant son
statut de
titulaire, Frioui
affiche une
forme
éblouissante
ces dernières
semaines, ce
qui a ravi son
entraîneur qui
pourra compter
sur lui lors des
prochains
rendez-vous.
Dominant
outrageusement leurs
adversaires, les
Harrachis
rateront
plusieurs
occasions de
scorer. Mais ce
qu'il faudra
retenir dans ce
match c'est la
progression de
l'équipe qui a
fait non
seulement
preuve d'une
solidité
défensive
remarquable
mais aussi
dans l'entrejeu
où les
camarades de
Boumechra ont
monopolisé le
ballon à leurs
adversaires. Un
bon test pour
les poulains
d'Iaïche qui
préparent la
reprise du
championnat et
cette rencontre
face à l'ogre
sétifien qui ne
sera pas une
simple
formalité lors
de la 11e
journée. En
attendant, les
Jaune et Noir
disputeront un
autre match
amical mardi
pour préparer
au mieux ce
choc face à
l'ESS.
R. H.
Le stage
hivernal devrait
avoir lieu à
Sousse
D'après des sources proches
de la direction harrachie, le
stage hivernal des Jaune et
Noir devrait se dérouler en
Tunisie, dans la ville de
Sousse. D'après ces mêmes
sources, c'est le président
qui a décidé de faire ce
stage dans le pays voisin.
Keniche
reprendra
aujourd'hui
En regroupement avec l'EN
olympique, Ryad Keniche
était absent hier lors du
match amical. Le joueur, qui
a disputé un match amical
avec les U23 face au Mali
(victoire des Verts par 3 à 0)
avait besoin d'un repos et a
été ménagé par son
entraîneur. Toutefois, il est
attendu aujourd'hui aux
entraînements.
Abid et Medane
aujourd'hui avec
l'EN militaire
Les deux militaires de
l'USMH, à savoir Abid et
Medane, regagneront
aujourd'hui la sélection
militaire pour effectuer un
stage de 3 jours. Les deux
joueurs retrouveront leur
équipe mercredi.
Ziane-Chérif
souffre du dos
Dimanche 16 novembre 2014
De notre envoyé spécial en Tunisie : Hillal Aït Benali

Alors que la direction aurait
négocié avec lui
Le coach n’est pas
chaud pour le
recrutement
d’El-Ogbi
Comme nous l’avions rapporté récemment sur ses mêmes colonnes, la
direction du CRB aurait négocié avec
le joueur de l’USMBA, Hichem El-Ogbi,
dans la perspective de le recruter
durant le mercato prochain.
Néanmoins le coach Michel ne semble
pas chaud à cette idée, préférant plutôt enrôler un milieu de terrain
relieur. Le technicien français estime
que le rôle qu’El-Ogbi pourra jouer au
Chabab, le font déjà Amiri et Djediat,
et à un degré moindre, Rebih.
Il veut un n°8
Michel veut un milieu de terrain
relieur à vocation défensive. En
d’autres termes, il veut un n°8. C’est
dans ce poste qu’il existe des
carences dans l’équipe algéroise.
Ainsi, le président Malek doit chercher un joueur qui correspond à ce
profil et abandonner la piste de
Benhadouche qui reste toutefois un
bon joueur et qui a fait ses preuves là
où il es passé.
H. A. B.
Djilali
Selmi a
rejoint
l’équipe
Il revient sur le match nul face à l’AS Kaloum
Alain Michel : «Il y a de la
volonté dans cette équipe»
Revenant sur le match nul imposé avant-hier à son équipe face à celle de
l’AS Kaloum, l’entraîneur, Alain Michel, se dit satisfait de la production de
ses joueurs qui ont joué bien organisés malgré le changement de l’équipe
en 2e mi-temps.
Il estime aussi qu’il y a beaucoup de volonté dans cette équipe qui
est capable de réussir des exploits lors
de la reprise du championnat : «Je suis
satisfait du rendement de mes joueurs
dans cette rencontre où ils ont fourni
beaucoup d’efforts. C’était aussi l’occasion pour essayer différents schémas
tactiques entre la première et la deuxième mi-temps et donner aussi de temps
de jeu pour tous les joueurs. Malgré le
changement il n’y avait pas de relâchement dans l’organisation malgré les
changements. J’ai senti aussi qu’il y a de
la volonté dans cette équipe qui pourra
dire son mot dans le reste du championnat.»
«L’équipe progresse
tactiquement»
Bien que l’équipe n’est en stage que
depuis quelques jours seulement,
Michel estime que celle-ci progresse sur
le plan tactique : «Le fait de tenir le
coup, c’est quelque chose d’encourageant, après les récentes séances d’entraînement avec un travail assez lourd.
Les joueurs sont concentrés et ils ont
montré qu’ils peuvent jouer sur des
attaques placées, garder le ballon et
varier le jeu, ceci dit on progresse sur le
plan tactique.»
«On manquait d’un joueur
percutant devant»
Le CRB a raté plusieurs occasions nettes
de scorer lors de ce match. Un fait que
Michel regrette : «Le seul regret réside
dans les occasions nettes de scorer
ratées devant le but car on a pas de
joueur qui pourrait les concrétiser.
Bougaroua est un joueur d’espace,
Amiri joue à droite ou à gauche et c’est
le cas aussi pour Rebih. Il nous manquait se joueur percutant qui aurait pu
mettre toutes ces occasion au fond des
filets de l’adversaire.»
H. A. B.
En amical : CRB-EGS Gafsa aujourd’hui à 17h
Le Chabab en quête
d’un bon résultat
Le défenseur axial, Ilyès
Ziane-Chérif, n'a pas pris
part au match amical d'hier.
Le joueur souffre du dos et
est allé se faire soigner. Il
est attendu aujourd'hui à
l'entraînement puisque son
cas ne nécessite pas un long
repos.

Physique et
tactique au
menu de la
séance
matinale
Continuant leur
stage de préparation
en Tunisie, les Rouge
et Blanc ont effectué
hier dans la matinée
une séance d’entraînement dans la
matinée au stade de
l’hôtel El Mouradi. Le
staff technique a axé
son travail sur des
exercices physiques
et tactiques.

Le groupe
scindé en
deux
Le groupé a été scindé en deux hier dans
la matinée. Le premier a travaillé avec
le préparateur physique, Zaâbar, lequel
a programmé pour
l’occasion des exercices durs, le second
a été pris en charge
par Michel lequel
travaille toujours
l’emplacement ainsi
qu’un travail devant
les bois.

Les
remplaçants
gagnent des
points
BECHOUCHE :
«Il y a une
progression»
L'entraîneur adjoint Nacer
Bechouche semble satisfait du
rendement de ses poulains.
L'ancien défenseur de l'USMH
nous dira que le groupe travaille bien malgré l'absence de
plusieurs joueurs pour blessure. Il estime que même s'il
reste beaucoup de travail à
faire, toujours est-il, l'équipe
est en constante progression.
"Nous profitons de cet arrêt du
championnat pour corriger les
lacunes que nous avons pu
déceler lors des dernières rencontres de championnat.
L'équipe travaille et progresse
chaque jour. C'est une bonne
chose, mais il ne faut surtout
pas croire que nous sommes
arrivés au top. Il nous reste
encore beaucoup de choses à
améliorer, mais je suis satisfait des efforts que fournissent les joueurs. Il nous reste
encore une semaine avant la
rencontre de la 11e journée, ce
qui nous laisse encore un peu
de temps pour corriger encore
ce qui reste à corriger et surtout nous améliorer sur le plan
physique. Face à Sétif, ça sera
un match difficile et nous
devons de notre côté continuer
notre série de bons résultats.
Le fait de récupérer les blessés nous permettra d'aligner
un onze performant pour ce
match."
R. H.
15
Obélé et Tafat ne sont pas venus
seuls, le directeur sportif, Djilali Selmi,
les a accompagnés. Il était avec les
deux joueurs et il est arrivé également
à l’hôtel à minuit. Il assurera ainsi la
mission de chef de délégation. Il remplacera Hamza Boudoumi qui a quitté
la Tunisie hier.
Boudoumi lui a tout
expliqué à propos
du début du stage
Le chef de délégation du CRB, Hamza
Boudoumi, a quitté hier la Tunisie,
mais avant de partir, il a eu une longue
discussion avec Djilali Selmi, arrivé
pour le remplacer dans cette tâche. Le
vice-président belouizdadi a tout
expliqué à l’ex-président des Rouge et
Blanc sur le déroulement du stage. Il
faut dire que l’homme de confiance de
Malek a fait des pieds et des mains
pour que le stage se déroule dans de
bonnes conditions et n’a pas lésiné sur
les moyens afin que les joueurs ne
manquent de rien.
H. A. B.
Le CRB disputera
aujourd’hui son
deuxième match amical
en terre tunisienne. Les
Rouge et Blanc
affronteront pour
l’occasion la formation
locale, EGS Gafsa.
Après le match nul réalisé
avant-hier face à l’équipe de l’AS
Kaloum, les protégés de l’entraîneur
Alain Michel essayeront aujourd’hui
de réussir un bon résultat afin de
confirmer qu’ils effectuent une
bonne préparation. Certes le résultat
final ne compte pas pour eux, mais
ils désirent toutefois confirmer qu’ils
ne sont pas en train de se ressourcer
en Tunisie et que leur objectif princi-
pal est de se préparer de la meilleure
des façons pour les matches restants
de la phase aller du championnat
national.
Concurrence Comme c’était le
cas lors du match face à l’AS
Kaloum, le coach Michel donnera la
chance aujourd’hui à tous les joueurs
pour disputer cette rencontre contre
EGSG. Il veut toujours voir à l’œuvre
l’ensemble de ses éléments et se faire
ainsi une idée très précise sur chacun
d’eux. Ainsi, on s’attend à ce que
chaque joueur se donne à fond sur le
terrain afin de taper dans l’œil de
son entraîneur. Autrement dit, la
concurrence sera très rude sur le terrain où chaque joueur tentera de sortir le grand jeu afin que son coach le
convoque pour le prochain match du
championnat contre l’ASMO.
H. A. B.
Amiri n’est pas
concerné
Le joueur Ali Amiri, qui souffre d’une blessure
au genou, n’est pas concerné par le match de
cet après-midi. L’ex-pensionnaire du CRB qui,
pour rappel a raté aussi le premier match
amical face à l’AS Kaloum se contentera de
s’entraîner en solo pour l’occasion.
Obélé et Tafat
pourraient
y prendre part
Par contre, les deux joueurs, Obélé et Tafat,
qui sont arrivés avant-hier à Sousse, pourraient prendre part à cette joute amicale.
Michel veut les voir à l’œuvre puisqu’il n’a
pas eu l’occasion de s’arrêter sur leur niveau
depuis son arrivée à la tête de la barre technique du club algérois.
H. A. B.
Lors du match
d’avant-hier disputé
face à l’équipe de
l’AS Kaloum, l’entraîneur Michel a fait
jouer deux équipes.
Celle qui a disputé la
seconde période se
composait essentiellement des joueurs
remplaçants. Ces
derniers ont réussi
au final à s’illustrer
et taper du coup
dans l’œil de leur
entraîneur : «Je
voulais voir dans ce
match le compartiment des joueurs
remplaçants. Le fait
de ne pas prendre de
buts et qu’ils ils
sont restés bien
organisés, cela
montre qu’ils ont eux
aussi du talent. Ils
ont fourni beaucoup
d’effort, et ce, bien
qu’ils manquent de
temps de jeu.»
www.competition.dz Dimanche 16 novembre 2014
USMA
CRB
14
De notre envoyé spécial en Tunisie : Hillal Aït Benali
Il évolue en CFA (France)
Un attaquant franco-algérien,
la priorité d’Alain Michel
Le Chabab est à la recherche d’un attaquant de pointe. L’entraîneur, Alain
Michel, semble déjà avoir en tête le joueur qui pourra régler le problème
d’inefficacité devant les bois. Il veut un attaquant franco-algérien qui
évolue en CFA (France).
Le match amical joué avant-hier
par le CRB contre l’équipe de l’AS
Kaloum a montré au coach Michel
quelques carences, notamment au
niveau du compartiment offensif. En
effet, les attaquants belouizdadis, qui
se sont pourtant procuré plusieurs
occasions nettes de scorer, n’ont pas
pu pour autant arriver aux filets du
gardien de l’adversaire du jour. Mais
pour régler ce problème devant les
bois, le technicien français semble
avoir d’ores et déjà en tête le profil du
joueur qu’il recherche. En effet, Alain
Michel pense à un avant-centre qui,
selon lui, pourra régler ce souci
d’inefficacité.
Il
s’agit
plus
précisément d’un Franco-Algérien
Abassi
réintègre
le groupe
Le troisième gardien, Ramzy
Abassi, qui s’est contenté avanthier d’un travail en solo, a réintégré hier le groupe. Abassi a
travaillé le plus normalement du
monde avec l’entraîneur des
gardiens, Khaled Dekimèche.
H. A. B.
évoluant en CFA. Selon lui, il s’agit
d’un joueur avec un grand gabarit
capable de trouver des solutions
devant. Michel, qui n’a dit que du bien
sur ce joueur, a refusé toutefois d’en
dévoiler le nom de crainte que
d’autres équipes le chipent au Chabab.
Il a subi des tests
avec la JSS en Espagne
Ce qu’on a pu trouver comme réponse
chez Alain Michel à propos de ce
joueur émigré est que ce dernier a
passé des tests avec la JSS en Espagne
lors du mercato précédent. Mais pour
une raison ou une autre, la direction
de l’équipe de Béchar ne l’a pas
retenu, et ce, malgré que le coach a
insisté quant à son recrutement.
Michel est amplement convaincu qu’il
s’agit d’un excellent joueur et qu’avec
lui, le problème d’inefficacité devant
les bois ne se poserait pas au CRB si
bien sûr la direction de Réda Malek
l’engage.
«C’est un excellent joueur»
Le coach avoue que ce joueur est
excellent et pourrait réellement
apporter un plus au Chabab en
attaque : «Ce que je peux vous dire
de lui c’est qu’il est excellent. Il est très
costaud et possède des qualités
avérées. Je ne peux pas pour le
moment vous dévoiler son nom de
peur qu’une autre équipe ne s’en
empare.»
H. A. B.
Amiri reprend en solo
Ali Amiri, qui a
contracté une blessure au genou lors
de la première séance d’entraînement et
qui s’est contenté
ensuite d’un travail
à la piscine, s’est
entraîné hier dans la
matinée en solo.
L’ex-pensionnaire
du RCA s’est
contenté seulement
de tours de piste
sous l’œil du staff
médical.
«Les douleurs
ont diminué»
«Les douleurs ont
diminué. Par rapport aux deux premiers jours du stage,
je me sens bien. Je
vais continuer à
suivre le programme
que le staff médical
m’a prescrit.»
H. A. B.
Il devait rejoindre
l’équipe hier
Omuald
Ntsitsigui
Ewouta subira
des tests avec
le CRB
Le joueur Omuald
Ntsitsigui Ewouta
devait arriver hier à
Sousse en vue de subir
des teste avec le CRB.
Il s’agit d’un milieu de
terrain gabonais de 23
ans et qui évolue
actuellement en
Mangasport. Les responsables des Rouge et
Blanc lui ont envoyé
une invitation et sauf
surprise de dernière
minute, il devait
rejoindre la délégation
algéroise à l’hôtel El
Mouradi Kantaoui
avant de le soumettre à
des essais durant les
quelques journées qui
nous séparent de la fin
du stage. S’il donne
satisfaction, l’entraîneur, Alain Michel, donnera le feu vert aux
responsables pour le
recruter en perspective
de la phase retour du
championnat national.
Il est dans
la liste réserve
de l’équipe
du Gabon
La révélation des
Panthères du CHAN
2014 est dans la liste
réserve de l’équipe A
du Gabon. Plusieurs
équipes souhaitent
bénéficier de ses services. On site notamment dans les sites
africains spécialisés
dans le football, l’équipe d’Ajaccio ainsi le la
formation tunisienne,
l’Espérance de Tunis.
H. A. B.
Obélé et Tafat
sont arrivés
à minuit
Les deux joueurs belouizdadis,
Obélé et Tafat, qui ont raté les deux
premiers jours du stage sont arrivés
hier à la ville de Sousse. Les deux
éléments sont arrivés à l’hôtel El
Mouradi Kantaoui à minuit.
Ils se sont entraînés
avec le groupe
Bien qu’ils soient arrivés à minuit,
les deux joueurs se sont entraînés
dans la matinée avec le reste du
groupe. Ils ont directement intégré
le groupe sans être soumis à un travail spécifique.
Obélé : «J’avais un
problème de Visa»
Les deux joueurs devaient en réalité arriver en fin de journée à l’hôtel,
mais comme Obélé avait un problème de visa, il n’a pas pu quitter l’aéroport que dans la soirée. Ensuite,
ils ont pris un taxi de la capitale
tunisienne, Tunis, à destination de
Sousse. Ils sont arrivés donc à
minuit. Ils ont directement rejoint
leurs chambres pour dormir. «Je
suis arrivé en retard à Sousse en raison d’un problème de visa. J’ai été
coincé au niveau de l’aéroport. Je
suis déçu de rater le début du stage,
mais il faut savoir que je me suis
entraîné avec l’équipe espoir à
Alger», nous a déclaré Obélé.
Tafat : «Content de
rejoindre mes camarades»
«J’ai pas pu être du voyage avec
mes camarades car j’ai égaré mon
passeport. Maintenant que je suis
avec l’équipe, je ferai de mon mieux
pour effectuer une bonne préparation.»
H. A. B.
www.competition.dz
Aujourd’hui,
repos
Comme prévu, le
président de
l’USMA Rebouh
Haddad s’est
réuni hier matin
au stade Omar
Hamadi de
Bologhine avec le
manager général
Rachid Redjradj,
le coordinateur
technique Hadj
Adlane,
l’entraîneur en
chef Hubert
Velud et son
adjoint Bilel
Dziri.
Après cinq jours de travail
intense, le premier responsable de la barre technique de l’USMA Hubert
Velud a accordé une journée de repos
aujourd’hui pour
ses joueurs. Ce
qui leur permettra de reprendre
leur souffle
avant de
reprendre de
nouveau le
service.
Haddad s’est réuni avec Redjradj, Hadj Adlane,
Velud et Dziri
Dimanche 16 novembre 2014
11
EL-ORFI : «La
trêve est tombée
à pic pour moi»
Toujours convalescent en
raison d’une méchante
blessure au tibia, le milieu
récupérateur de l’USMA
Hocine El-Orfi n’a pas
encore réintégré le
groupe aux
entraînements.
Il se contente d’un travail spécifique que lui a
tracé le staff médical.
Voulant connaître ses
nouvelles, nous avons
pris attache hier
matin avec El-Orfi. Il
nous a affirmé que
la trêve qu’observe
le championnat est
tombée à pic pour lui car
elle lui a permis de soigner sa blessure tranquillement, tout en
espérant qu’il se
débarrassera de
sa méchante
blessure dans
les plus brefs
délais après
un mois et
demi d’absence, soit depuis
la rencontre
ayant mis aux
prises l’USMA
avec le CSC. «Pour
le moment, je suis
le programme spéciReprise
fique que m’a tracé le
demain
staff médical.
J’effectuerai demain
en fin
(ndlr, aujourd’hui) un
de
contrôle médical afin
journée
de connaître davanC’est
tage l’évolution de
aujourd’hui
mon état de santé. Si tout marche
que les coéquipiers du
comme prévu, je pourrai réintégrer le
capitaine Khoualed
groupe progressivement à l’occasion
reprendront le chemin des de la séance de lundi», nous dira Elentraînements pour enta- Orfi, avant d’ajouter ; «Je ne vous
mer la préparation en pré- cache pas que les terrains me manvision du derby face au
quent beaucoup. C’est très difficile de
MCA. La reprise du service suivre les rencontres de mon équipe à
est prévue en fin de jourla télévision ou des tribunes. J’avoue
née au stade Omar Hamadi que la trêve qu’observe le championnat
de Bologhine.
est tombée à pic pour moi car elle m’a
A.S. permis de soigner ma blessure tranquillement. J’espère que je serai rétabli dans les plus brefs délais afin de
renouer avec la compétition officielle
dans la mesure où mon équipe aura
besoin de mes services lors des prochains importants rendez-vous. »
A. S.
On parle recrutement
PAR ANIS S.
Si les deux parties
ont tenu une réunion, c’est
pour parler de l’opération
recrutement lors du prochain mercato hivernal.
Selon les informations qui
nous sont parvenues, on
croit savoir que le président usmiste ainsi que
Redjradj, Hadj Adlane,
Velud et Dziri ont commencé à étudier les CV des
différents joueurs étrangers
qui ont atterri à la direction
du club de Soustara et, surtout, faire un bilan sur les
renforcements qui s’imposent dans chaque poste, et
ce, selon les besoins de
l’équipe. Selon toujours
notre source, on apprend
que le manager général
Redjradj et le coordinateur
technique Hadj Adlane
commenceront incessamment à superviser les différents joueurs africains dont
les CV sont intéressants.
Apparemment, et à cinq
matchs seulement du baisser du rideau de la phase
aller du championnat, le
président Haddad pense
déjà à la deuxième moitié
de
l’actuel
exercice.
Rebouh veut faire de bons
renforcements lors du mercato hivernal vu les différents défis qui sont au
menu du club algérois,
notamment la prestigieuse
compétition continentale
de la Ligue des champions
africaine, dans laquelle les
Rouge et Noir entreront en
lice en début de la nouvelle
année.
Un défenseur du
Vita Club sur les
tablettes de l’USMA
En plus des trois joueurs
camerounais que nous
avions annoncé dans ces
mêmes colonnes et qui
seront supervisés très prochainement par Redjradj et
Hadj Adlane lors des
matchs du championnat
camerounais, nous avons
appris, selon une source
proche de la direction de
l’USMA, qu’un défenseur
central qui évolue au prestigieux club congolais du
Vita Club, en l’occurrence,
dont on n’a pas pu avoir le
nom, intéresse sérieusement
les
dirigeants
usmistes. Ces derniers veulent à tout prix l’engager
lors du prochain mercato
hivernal vu ses grandes
qualités, mais surtout afin
de renforcer l’arrière-garde
de l’équipe qui a montré
une grande fébrilité depuis
l’entame de la saison en
cours. Seulement, le défenseur dont on parle pourrait
coûter les yeux de la tête
pour le président Haddad,
mais ce dernier a confié à
ses proches qu’il est prêt à
mettre le paquet pour enrôler les meilleurs joueurs au
mois de décembre prochain. Ce qui est sûr, le premier homme au club de
Soustara promet une révolution au sein de l’équipe
en libérant tous les joueurs
n’ayant pas donné satisfaction, entre autres les émigrés et Nsombo.
A. S.
En amical : USMA 3 - RCA 2

L’USMA avertit le MCA
Dans le cadre de leur préparation pour les prochains matchs de
championnat, l’USM Alger et le RC Arba se sont affrontés hier
en match amical au stade Omar Hamadi de Bologhine et où les
gars de Soustara se sont imposés sur le score étriqué de 3 à 2.
C’est Belaïli qui ouvrit le score pour
l’USMA à la suite d’un joli centre de
Baïtèche, ce même Baïtèche, qui était tel un
poison pour la défense de l’Arba, est fauché
dans la zone de réparation à la 20’, l’arbitre
accorda un penalty que Nadji réussit à
transformer. Les poulains du nouveau
coach de l’Arba Mihoubi ont réussi à réduire la marque à la 36’ par Derrag bien servi
par Nedjar. En seconde mi-temps, les deux
coachs ont profité de ce match pour faire
tourner leurs effectifs respectifs. L’USMA
ajouta un troisième but signé Seguer alors
que l’Arba a réduit le score par Guislain.
A. S.

Mihoubi : «C’est mon
1 match test avec l’Arba»
er
«C’est la première fois que je supervise l’équipe de l’Arba que je
viens juste de prendre en main, le résultat importe peu, c’est mon
premier constat et l’essentiel que j’ai pu voir de visu l’état physique et technique de mon équipe. Dans ce match, je suis venu
pour prendre juste une idée sur mon équipe, je suis venu à l’Arba
pour apporter le plus et mettre mon expérience au profit du club
et pour réaliser avec lui de bons résultats. Il reste cinq matchs à
jouer de la phase aller et tous sont difficiles. On doit bien négocier
ces cinq matches qui nous restent de cette première manche du
championnat et récolter le maximum de points.»
Dziri : «Un
bon test en
prévision
du MCA»
«Aujourd’hui, on a
joué ce match
amical qui était
en vérité un bon
test pour nous
après bien sûr le
stage de Blida où
on a bien bossé.
On a eu l’occasion
d’évaluer l’état de
préparation de
chaque joueur en
disputant ce
match.
L’adversaire était
d’un bon niveau.
On va continuer à
travailler pour
être prêts pour le
derby face au
MCA.»
Equipes alignées
USMA : Berrefane (Merzouki47’), Chafaï, Laïfaoui
(Khoualed 46’), Bedbouda (Benmoussa 46’), Lassani,
Bouchama, Koudri (Laïfa 46’), Belaïli, Baïtèche
(Seguer), Andréa (Ardji 85’), Nadji (Feham 46’).
RCA : Allaouchiche, Moumen, Bensalem, Zaâlani,
Chebana (Boukatouh 55’), Daoud (Draoui 79’), Kacem
(Daouadi), Herrouche (Mouadhin 80’), Derrag
(Draoui 80’), Nedjar, Yettou (Guislain 78’).
Film du match
10’ Centre de Belaïli, Nadji à la réception tire sur
le poteau.
18’ Baïtèche sert Belaïli, ce dernier tire et marque.
20’ Baïtèche fauché par un défenseur, l’arbitre siffle
penalty que Nadji réussit à transformer.
30’ Tir des 25 mètres d’Andréa, le gardien dévie de la
main, le cuir s’écrase sur la barre et sort en corner.
36’ A la suite d’une mauvaise couverture de Laâssani,
Nedjar centre sur Derrag, lequel, d’un joli geste technique, réduit le score.
50’ Nedjar déborde sur la gauche et d’un tir bien
enveloppé trouve le gardien Merzouki qui dégage en corner.
70’ Centre de Belaïli sur le côté gauche, Seguer, de la
tête, obligea Allouchiche à dégager le cuir de la ligne.
88’ Sur un joli geste technique, Belaïli sert Seguer en
bonne position qui aggrave le score.
90’+2 Bensalem déborde sur le côté gauche donne à
Guislain, ce dernier face au but réduit le score.
12
www.competition.dz
Dimanche 16 novembre 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz
AUTOMOBILE
PAGE COORDONNÉE PAR SOFIANE BARKAT
CARLOS GHOSN, P-DG de l'Alliance
Renault-Nissan, fier d'être
le 1er constructeur en Algérie
Lors de l'inauguration de l'usine Renault à Oued Tlelat et pour sa première visite en
Algérie, le patron de l'Alliance Renault-Nissan, qui a passé une nuit à Oran, s'est
montré particulièrement disponible avec la presse algérienne. Il a répondu à toutes les
questions, que ce soit en français ou en arabe.
A la traditionnelle
question sur ses impressions par rapport à l'inauguration de cette usine en
Algérie, il dira : "Nous
sommes
le
premier
constructeur en Algérie et
nous en sommes très fiers.
Nous sommes aussi très
fiers que les consommateurs algériens fassent
confiance au groupe
Renault. Quand le gouvernement algérien a décidé
de doter le pays d'une filière automobile, il était évident que le premier groupe automobile en Algérie dise présent. Nous
sommes là pour aider et contribuer
au développement de la filière automobile algérienne. Nous souhaitions être les premiers. C'est la raison pour laquelle cette usine existe
aujourd'hui. C'est le fruit d'une
coopération que je trouve exemplaire entre les autorités algériennes et
le groupe Renault. Cela va commencer avec 25.000 voitures/an, nous
devons aller jusqu'à 75.000 voitures/an et après, cela dépendra de
l'évolution du marché algérien".
Compétition / PUB
ANEP 156 366 du 16/11/2014
Compétition / PUB
Sur les raisons de l'implantation de Renault en Algérie, il précisera que "nous sommes le leader du
marché algérien et nous voulons le
rester. Et pour le rester, nous devons
proposer les produits les plus attractifs, mais nous devions aussi contribuer à développer une filière automobile". Sur les ambitions de son
entreprise en Algérie, il répondra
que "nous sommes en Algérie pour
le long terme, c'est pour cela que
voulons que chaque étape nous permette, non seulement de réaliser nos
engagements, mais surtout de renforcer la confiance".
A propos des longues
négociations et conditions
ayant conduit à cet accord,
Carlos Ghosn avouera
qu'"il est tout à fait normal
quand il y a une implantation industrielle, qu'il y ait
une négociation sur les
conditions pour que l'implantation soit un succès.
Ce qui est évident, c'est
que le gouvernement algérien souhaite voir cette
usine se développer le
plus vite possible, et nous
aussi. Le marché algérien
est un marché très important, mais
le taux de motorisation reste assez
faible avec 100 voitures pour 1000
résidents. Quand vous savez que la
moyenne européenne est de 500
voitures pour 1000 résidents, vous
imaginez la progression que le marché algérien va connaître dans les
prochaines années". Il ajoutera qu'"il
est évident que nous travaillons
pour le client, mais il est évident
aussi que nous travaillons pour que
le coût de cette voiture soit des plus
compétitifs possible. Donc, soyons
patients".
Dimanche 16 novembre 2014
13
Interview :
Profitant de la présence de Carlos Ghosn,
nous lui avons posé trois questions.
Ne pensez-vous pas que vous commencez avec des mesures trop prudentes avec un taux d'intégration
quasi-nul ?
Non, nous respectons le contrat
qui dit qu'à fin 2016, il faut que le
taux d'intégration se monte à un
minimum de 30%. Il y a des
contrats qui sont déjà signés, et un
certain nombre de fournisseurs qui
sont en train de s'implanter. Ce que
je peux vous dire, c'est qu'en
Algérie, ce n'est qu'un début, et en
faisant le travail que nous devons
faire en matière de qualité, je suis
persuadé que cette usine sera une
très grande usine à l'avenir.
L'intérêt de vos partenaires fournisseurs a-t-il été concrètement manifesté ?
Bien sûr.
Une usine Renault au Maroc et une
autre en Algérie, celles-ci sont appelées à être complémentaires ou
concurrentes ?
Très complémentaires. En général, nous ne mettons pas en place
des usines concurrentes. Nous
sommes sur un plan de développement à long terme du groupe et de
la marque Renault, toutes les
usines qui sont implantées sont
appelées à être complémentaires.
Une question pour le P-DG de
l'Alliance Renault-Nissan. Entre les
syndicats en France qui refusent la
délocalisation et les gouvernants
des grands marchés qui exigent l'implantation locale, l'exercice n'est-il
pas trop compliqué ?
Non, je ne le pense pas parce que
vous savez très bien que parallèlement à l'implantation de cette usine
en Algérie, qui est tout à fait légitime, nous nous sommes engagés au
sein du groupe Renault, à travers
l'accord de compétitivité qui avait
été signé en France, à y augmenter
la production. Donc, tout le monde
est gagnant dans cette affaire. C'est
le développement du groupe dans
lequel, en parallèle, on développe
des usines à l'international, et on
développe des filières automobiles
dans les pays qui le souhaitent.
L'Algérie l'a souhaité, et c'est tout à
fait normal qu'on réponde à ses
souhaits, mais cela ne sa fait pas au
détriment de la production française puisque nous nous sommes
engagés à l'augmenter pour passer
de 500.000 à 700.000 voitures/an à
la fin de l'année 2016.
ANEP du 16/11/2014
12
www.competition.dz
Dimanche 16 novembre 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz
AUTOMOBILE
PAGE COORDONNÉE PAR SOFIANE BARKAT
CARLOS GHOSN, P-DG de l'Alliance
Renault-Nissan, fier d'être
le 1er constructeur en Algérie
Lors de l'inauguration de l'usine Renault à Oued Tlelat et pour sa première visite en
Algérie, le patron de l'Alliance Renault-Nissan, qui a passé une nuit à Oran, s'est
montré particulièrement disponible avec la presse algérienne. Il a répondu à toutes les
questions, que ce soit en français ou en arabe.
A la traditionnelle
question sur ses impressions par rapport à l'inauguration de cette usine en
Algérie, il dira : "Nous
sommes
le
premier
constructeur en Algérie et
nous en sommes très fiers.
Nous sommes aussi très
fiers que les consommateurs algériens fassent
confiance au groupe
Renault. Quand le gouvernement algérien a décidé
de doter le pays d'une filière automobile, il était évident que le premier groupe automobile en Algérie dise présent. Nous
sommes là pour aider et contribuer
au développement de la filière automobile algérienne. Nous souhaitions être les premiers. C'est la raison pour laquelle cette usine existe
aujourd'hui. C'est le fruit d'une
coopération que je trouve exemplaire entre les autorités algériennes et
le groupe Renault. Cela va commencer avec 25.000 voitures/an, nous
devons aller jusqu'à 75.000 voitures/an et après, cela dépendra de
l'évolution du marché algérien".
Compétition / PUB
ANEP 156 366 du 16/11/2014
Compétition / PUB
Sur les raisons de l'implantation de Renault en Algérie, il précisera que "nous sommes le leader du
marché algérien et nous voulons le
rester. Et pour le rester, nous devons
proposer les produits les plus attractifs, mais nous devions aussi contribuer à développer une filière automobile". Sur les ambitions de son
entreprise en Algérie, il répondra
que "nous sommes en Algérie pour
le long terme, c'est pour cela que
voulons que chaque étape nous permette, non seulement de réaliser nos
engagements, mais surtout de renforcer la confiance".
A propos des longues
négociations et conditions
ayant conduit à cet accord,
Carlos Ghosn avouera
qu'"il est tout à fait normal
quand il y a une implantation industrielle, qu'il y ait
une négociation sur les
conditions pour que l'implantation soit un succès.
Ce qui est évident, c'est
que le gouvernement algérien souhaite voir cette
usine se développer le
plus vite possible, et nous
aussi. Le marché algérien
est un marché très important, mais
le taux de motorisation reste assez
faible avec 100 voitures pour 1000
résidents. Quand vous savez que la
moyenne européenne est de 500
voitures pour 1000 résidents, vous
imaginez la progression que le marché algérien va connaître dans les
prochaines années". Il ajoutera qu'"il
est évident que nous travaillons
pour le client, mais il est évident
aussi que nous travaillons pour que
le coût de cette voiture soit des plus
compétitifs possible. Donc, soyons
patients".
Dimanche 16 novembre 2014
13
Interview :
Profitant de la présence de Carlos Ghosn,
nous lui avons posé trois questions.
Ne pensez-vous pas que vous commencez avec des mesures trop prudentes avec un taux d'intégration
quasi-nul ?
Non, nous respectons le contrat
qui dit qu'à fin 2016, il faut que le
taux d'intégration se monte à un
minimum de 30%. Il y a des
contrats qui sont déjà signés, et un
certain nombre de fournisseurs qui
sont en train de s'implanter. Ce que
je peux vous dire, c'est qu'en
Algérie, ce n'est qu'un début, et en
faisant le travail que nous devons
faire en matière de qualité, je suis
persuadé que cette usine sera une
très grande usine à l'avenir.
L'intérêt de vos partenaires fournisseurs a-t-il été concrètement manifesté ?
Bien sûr.
Une usine Renault au Maroc et une
autre en Algérie, celles-ci sont appelées à être complémentaires ou
concurrentes ?
Très complémentaires. En général, nous ne mettons pas en place
des usines concurrentes. Nous
sommes sur un plan de développement à long terme du groupe et de
la marque Renault, toutes les
usines qui sont implantées sont
appelées à être complémentaires.
Une question pour le P-DG de
l'Alliance Renault-Nissan. Entre les
syndicats en France qui refusent la
délocalisation et les gouvernants
des grands marchés qui exigent l'implantation locale, l'exercice n'est-il
pas trop compliqué ?
Non, je ne le pense pas parce que
vous savez très bien que parallèlement à l'implantation de cette usine
en Algérie, qui est tout à fait légitime, nous nous sommes engagés au
sein du groupe Renault, à travers
l'accord de compétitivité qui avait
été signé en France, à y augmenter
la production. Donc, tout le monde
est gagnant dans cette affaire. C'est
le développement du groupe dans
lequel, en parallèle, on développe
des usines à l'international, et on
développe des filières automobiles
dans les pays qui le souhaitent.
L'Algérie l'a souhaité, et c'est tout à
fait normal qu'on réponde à ses
souhaits, mais cela ne sa fait pas au
détriment de la production française puisque nous nous sommes
engagés à l'augmenter pour passer
de 500.000 à 700.000 voitures/an à
la fin de l'année 2016.
ANEP du 16/11/2014
www.competition.dz Dimanche 16 novembre 2014
USMA
CRB
14
De notre envoyé spécial en Tunisie : Hillal Aït Benali
Il évolue en CFA (France)
Un attaquant franco-algérien,
la priorité d’Alain Michel
Le Chabab est à la recherche d’un attaquant de pointe. L’entraîneur, Alain
Michel, semble déjà avoir en tête le joueur qui pourra régler le problème
d’inefficacité devant les bois. Il veut un attaquant franco-algérien qui
évolue en CFA (France).
Le match amical joué avant-hier
par le CRB contre l’équipe de l’AS
Kaloum a montré au coach Michel
quelques carences, notamment au
niveau du compartiment offensif. En
effet, les attaquants belouizdadis, qui
se sont pourtant procuré plusieurs
occasions nettes de scorer, n’ont pas
pu pour autant arriver aux filets du
gardien de l’adversaire du jour. Mais
pour régler ce problème devant les
bois, le technicien français semble
avoir d’ores et déjà en tête le profil du
joueur qu’il recherche. En effet, Alain
Michel pense à un avant-centre qui,
selon lui, pourra régler ce souci
d’inefficacité.
Il
s’agit
plus
précisément d’un Franco-Algérien
Abassi
réintègre
le groupe
Le troisième gardien, Ramzy
Abassi, qui s’est contenté avanthier d’un travail en solo, a réintégré hier le groupe. Abassi a
travaillé le plus normalement du
monde avec l’entraîneur des
gardiens, Khaled Dekimèche.
H. A. B.
évoluant en CFA. Selon lui, il s’agit
d’un joueur avec un grand gabarit
capable de trouver des solutions
devant. Michel, qui n’a dit que du bien
sur ce joueur, a refusé toutefois d’en
dévoiler le nom de crainte que
d’autres équipes le chipent au Chabab.
Il a subi des tests
avec la JSS en Espagne
Ce qu’on a pu trouver comme réponse
chez Alain Michel à propos de ce
joueur émigré est que ce dernier a
passé des tests avec la JSS en Espagne
lors du mercato précédent. Mais pour
une raison ou une autre, la direction
de l’équipe de Béchar ne l’a pas
retenu, et ce, malgré que le coach a
insisté quant à son recrutement.
Michel est amplement convaincu qu’il
s’agit d’un excellent joueur et qu’avec
lui, le problème d’inefficacité devant
les bois ne se poserait pas au CRB si
bien sûr la direction de Réda Malek
l’engage.
«C’est un excellent joueur»
Le coach avoue que ce joueur est
excellent et pourrait réellement
apporter un plus au Chabab en
attaque : «Ce que je peux vous dire
de lui c’est qu’il est excellent. Il est très
costaud et possède des qualités
avérées. Je ne peux pas pour le
moment vous dévoiler son nom de
peur qu’une autre équipe ne s’en
empare.»
H. A. B.
Amiri reprend en solo
Ali Amiri, qui a
contracté une blessure au genou lors
de la première séance d’entraînement et
qui s’est contenté
ensuite d’un travail
à la piscine, s’est
entraîné hier dans la
matinée en solo.
L’ex-pensionnaire
du RCA s’est
contenté seulement
de tours de piste
sous l’œil du staff
médical.
«Les douleurs
ont diminué»
«Les douleurs ont
diminué. Par rapport aux deux premiers jours du stage,
je me sens bien. Je
vais continuer à
suivre le programme
que le staff médical
m’a prescrit.»
H. A. B.
Il devait rejoindre
l’équipe hier
Omuald
Ntsitsigui
Ewouta subira
des tests avec
le CRB
Le joueur Omuald
Ntsitsigui Ewouta
devait arriver hier à
Sousse en vue de subir
des teste avec le CRB.
Il s’agit d’un milieu de
terrain gabonais de 23
ans et qui évolue
actuellement en
Mangasport. Les responsables des Rouge et
Blanc lui ont envoyé
une invitation et sauf
surprise de dernière
minute, il devait
rejoindre la délégation
algéroise à l’hôtel El
Mouradi Kantaoui
avant de le soumettre à
des essais durant les
quelques journées qui
nous séparent de la fin
du stage. S’il donne
satisfaction, l’entraîneur, Alain Michel, donnera le feu vert aux
responsables pour le
recruter en perspective
de la phase retour du
championnat national.
Il est dans
la liste réserve
de l’équipe
du Gabon
La révélation des
Panthères du CHAN
2014 est dans la liste
réserve de l’équipe A
du Gabon. Plusieurs
équipes souhaitent
bénéficier de ses services. On site notamment dans les sites
africains spécialisés
dans le football, l’équipe d’Ajaccio ainsi le la
formation tunisienne,
l’Espérance de Tunis.
H. A. B.
Obélé et Tafat
sont arrivés
à minuit
Les deux joueurs belouizdadis,
Obélé et Tafat, qui ont raté les deux
premiers jours du stage sont arrivés
hier à la ville de Sousse. Les deux
éléments sont arrivés à l’hôtel El
Mouradi Kantaoui à minuit.
Ils se sont entraînés
avec le groupe
Bien qu’ils soient arrivés à minuit,
les deux joueurs se sont entraînés
dans la matinée avec le reste du
groupe. Ils ont directement intégré
le groupe sans être soumis à un travail spécifique.
Obélé : «J’avais un
problème de Visa»
Les deux joueurs devaient en réalité arriver en fin de journée à l’hôtel,
mais comme Obélé avait un problème de visa, il n’a pas pu quitter l’aéroport que dans la soirée. Ensuite,
ils ont pris un taxi de la capitale
tunisienne, Tunis, à destination de
Sousse. Ils sont arrivés donc à
minuit. Ils ont directement rejoint
leurs chambres pour dormir. «Je
suis arrivé en retard à Sousse en raison d’un problème de visa. J’ai été
coincé au niveau de l’aéroport. Je
suis déçu de rater le début du stage,
mais il faut savoir que je me suis
entraîné avec l’équipe espoir à
Alger», nous a déclaré Obélé.
Tafat : «Content de
rejoindre mes camarades»
«J’ai pas pu être du voyage avec
mes camarades car j’ai égaré mon
passeport. Maintenant que je suis
avec l’équipe, je ferai de mon mieux
pour effectuer une bonne préparation.»
H. A. B.
www.competition.dz
Aujourd’hui,
repos
Comme prévu, le
président de
l’USMA Rebouh
Haddad s’est
réuni hier matin
au stade Omar
Hamadi de
Bologhine avec le
manager général
Rachid Redjradj,
le coordinateur
technique Hadj
Adlane,
l’entraîneur en
chef Hubert
Velud et son
adjoint Bilel
Dziri.
Après cinq jours de travail
intense, le premier responsable de la barre technique de l’USMA Hubert
Velud a accordé une journée de repos
aujourd’hui pour
ses joueurs. Ce
qui leur permettra de reprendre
leur souffle
avant de
reprendre de
nouveau le
service.
Haddad s’est réuni avec Redjradj, Hadj Adlane,
Velud et Dziri
Dimanche 16 novembre 2014
11
EL-ORFI : «La
trêve est tombée
à pic pour moi»
Toujours convalescent en
raison d’une méchante
blessure au tibia, le milieu
récupérateur de l’USMA
Hocine El-Orfi n’a pas
encore réintégré le
groupe aux
entraînements.
Il se contente d’un travail spécifique que lui a
tracé le staff médical.
Voulant connaître ses
nouvelles, nous avons
pris attache hier
matin avec El-Orfi. Il
nous a affirmé que
la trêve qu’observe
le championnat est
tombée à pic pour lui car
elle lui a permis de soigner sa blessure tranquillement, tout en
espérant qu’il se
débarrassera de
sa méchante
blessure dans
les plus brefs
délais après
un mois et
demi d’absence, soit depuis
la rencontre
ayant mis aux
prises l’USMA
avec le CSC. «Pour
le moment, je suis
le programme spéciReprise
fique que m’a tracé le
demain
staff médical.
J’effectuerai demain
en fin
(ndlr, aujourd’hui) un
de
contrôle médical afin
journée
de connaître davanC’est
tage l’évolution de
aujourd’hui
mon état de santé. Si tout marche
que les coéquipiers du
comme prévu, je pourrai réintégrer le
capitaine Khoualed
groupe progressivement à l’occasion
reprendront le chemin des de la séance de lundi», nous dira Elentraînements pour enta- Orfi, avant d’ajouter ; «Je ne vous
mer la préparation en pré- cache pas que les terrains me manvision du derby face au
quent beaucoup. C’est très difficile de
MCA. La reprise du service suivre les rencontres de mon équipe à
est prévue en fin de jourla télévision ou des tribunes. J’avoue
née au stade Omar Hamadi que la trêve qu’observe le championnat
de Bologhine.
est tombée à pic pour moi car elle m’a
A.S. permis de soigner ma blessure tranquillement. J’espère que je serai rétabli dans les plus brefs délais afin de
renouer avec la compétition officielle
dans la mesure où mon équipe aura
besoin de mes services lors des prochains importants rendez-vous. »
A. S.
On parle recrutement
PAR ANIS S.
Si les deux parties
ont tenu une réunion, c’est
pour parler de l’opération
recrutement lors du prochain mercato hivernal.
Selon les informations qui
nous sont parvenues, on
croit savoir que le président usmiste ainsi que
Redjradj, Hadj Adlane,
Velud et Dziri ont commencé à étudier les CV des
différents joueurs étrangers
qui ont atterri à la direction
du club de Soustara et, surtout, faire un bilan sur les
renforcements qui s’imposent dans chaque poste, et
ce, selon les besoins de
l’équipe. Selon toujours
notre source, on apprend
que le manager général
Redjradj et le coordinateur
technique Hadj Adlane
commenceront incessamment à superviser les différents joueurs africains dont
les CV sont intéressants.
Apparemment, et à cinq
matchs seulement du baisser du rideau de la phase
aller du championnat, le
président Haddad pense
déjà à la deuxième moitié
de
l’actuel
exercice.
Rebouh veut faire de bons
renforcements lors du mercato hivernal vu les différents défis qui sont au
menu du club algérois,
notamment la prestigieuse
compétition continentale
de la Ligue des champions
africaine, dans laquelle les
Rouge et Noir entreront en
lice en début de la nouvelle
année.
Un défenseur du
Vita Club sur les
tablettes de l’USMA
En plus des trois joueurs
camerounais que nous
avions annoncé dans ces
mêmes colonnes et qui
seront supervisés très prochainement par Redjradj et
Hadj Adlane lors des
matchs du championnat
camerounais, nous avons
appris, selon une source
proche de la direction de
l’USMA, qu’un défenseur
central qui évolue au prestigieux club congolais du
Vita Club, en l’occurrence,
dont on n’a pas pu avoir le
nom, intéresse sérieusement
les
dirigeants
usmistes. Ces derniers veulent à tout prix l’engager
lors du prochain mercato
hivernal vu ses grandes
qualités, mais surtout afin
de renforcer l’arrière-garde
de l’équipe qui a montré
une grande fébrilité depuis
l’entame de la saison en
cours. Seulement, le défenseur dont on parle pourrait
coûter les yeux de la tête
pour le président Haddad,
mais ce dernier a confié à
ses proches qu’il est prêt à
mettre le paquet pour enrôler les meilleurs joueurs au
mois de décembre prochain. Ce qui est sûr, le premier homme au club de
Soustara promet une révolution au sein de l’équipe
en libérant tous les joueurs
n’ayant pas donné satisfaction, entre autres les émigrés et Nsombo.
A. S.
En amical : USMA 3 - RCA 2

L’USMA avertit le MCA
Dans le cadre de leur préparation pour les prochains matchs de
championnat, l’USM Alger et le RC Arba se sont affrontés hier
en match amical au stade Omar Hamadi de Bologhine et où les
gars de Soustara se sont imposés sur le score étriqué de 3 à 2.
C’est Belaïli qui ouvrit le score pour
l’USMA à la suite d’un joli centre de
Baïtèche, ce même Baïtèche, qui était tel un
poison pour la défense de l’Arba, est fauché
dans la zone de réparation à la 20’, l’arbitre
accorda un penalty que Nadji réussit à
transformer. Les poulains du nouveau
coach de l’Arba Mihoubi ont réussi à réduire la marque à la 36’ par Derrag bien servi
par Nedjar. En seconde mi-temps, les deux
coachs ont profité de ce match pour faire
tourner leurs effectifs respectifs. L’USMA
ajouta un troisième but signé Seguer alors
que l’Arba a réduit le score par Guislain.
A. S.

Mihoubi : «C’est mon
1 match test avec l’Arba»
er
«C’est la première fois que je supervise l’équipe de l’Arba que je
viens juste de prendre en main, le résultat importe peu, c’est mon
premier constat et l’essentiel que j’ai pu voir de visu l’état physique et technique de mon équipe. Dans ce match, je suis venu
pour prendre juste une idée sur mon équipe, je suis venu à l’Arba
pour apporter le plus et mettre mon expérience au profit du club
et pour réaliser avec lui de bons résultats. Il reste cinq matchs à
jouer de la phase aller et tous sont difficiles. On doit bien négocier
ces cinq matches qui nous restent de cette première manche du
championnat et récolter le maximum de points.»
Dziri : «Un
bon test en
prévision
du MCA»
«Aujourd’hui, on a
joué ce match
amical qui était
en vérité un bon
test pour nous
après bien sûr le
stage de Blida où
on a bien bossé.
On a eu l’occasion
d’évaluer l’état de
préparation de
chaque joueur en
disputant ce
match.
L’adversaire était
d’un bon niveau.
On va continuer à
travailler pour
être prêts pour le
derby face au
MCA.»
Equipes alignées
USMA : Berrefane (Merzouki47’), Chafaï, Laïfaoui
(Khoualed 46’), Bedbouda (Benmoussa 46’), Lassani,
Bouchama, Koudri (Laïfa 46’), Belaïli, Baïtèche
(Seguer), Andréa (Ardji 85’), Nadji (Feham 46’).
RCA : Allaouchiche, Moumen, Bensalem, Zaâlani,
Chebana (Boukatouh 55’), Daoud (Draoui 79’), Kacem
(Daouadi), Herrouche (Mouadhin 80’), Derrag
(Draoui 80’), Nedjar, Yettou (Guislain 78’).
Film du match
10’ Centre de Belaïli, Nadji à la réception tire sur
le poteau.
18’ Baïtèche sert Belaïli, ce dernier tire et marque.
20’ Baïtèche fauché par un défenseur, l’arbitre siffle
penalty que Nadji réussit à transformer.
30’ Tir des 25 mètres d’Andréa, le gardien dévie de la
main, le cuir s’écrase sur la barre et sort en corner.
36’ A la suite d’une mauvaise couverture de Laâssani,
Nedjar centre sur Derrag, lequel, d’un joli geste technique, réduit le score.
50’ Nedjar déborde sur la gauche et d’un tir bien
enveloppé trouve le gardien Merzouki qui dégage en corner.
70’ Centre de Belaïli sur le côté gauche, Seguer, de la
tête, obligea Allouchiche à dégager le cuir de la ligne.
88’ Sur un joli geste technique, Belaïli sert Seguer en
bonne position qui aggrave le score.
90’+2 Bensalem déborde sur le côté gauche donne à
Guislain, ce dernier face au but réduit le score.
www.competition.dz Dimanche 16 novembre 2014
www.competition.dz
CRB
USMH
10
LAÏB : «Que Hamar
laisse mes joueurs
tranquilles»
Le président de l'USMH, Mohamed Laïb,
qui a appris que l'ESS souhaitait enrôler Abid,
appelle le président Hamar à laisser ses
poulains en paix.
PAR RACHID HAMADI
C'est un
président furieux que
nous avons eu hier au
bout du fil. Ayant eu
vent de l'intérêt que
portent l'ESS ainsi que
d'autres clubs à ses
joueurs, Laïb n'hésite
pas à défendre ses
poulains qui sont
submergés d'appels de
présidents de club ou
autres managers. "Que
ceux qui convoitent Abid
le laissent tranquille. Le
joueur est encore lié par
un contrat avec l'USMH,
qu'on arrête donc de le
harceler au téléphone et lui
demander de rejoindre
d'autres clubs. Hamar fait
partie de ces personnes qui
l'appellent pour lui dire de
rejoindre son équipe, je lui
demande de s'occuper de son
club et ne pas parler aux
joueurs de l'USMH. Abid est
lié par un contrat et il n'ira
nulle part pour l'instant. Et
puis, à une semaine du
match face à l'ESS, ce n'est
vraiment pas le moment de
l'appeler et le perturber. Je
respecte l'ESS
qui a fait
honneur aux couleurs du
pays et je la félicite pour sa
Ligue des champions, mais
pour l'amour de Dieu, laissez
nos joueurs en paix et laissez
le club fonctionner
normalement", dira Laïb tout
en envoyant le même
message aux managers qui
sont actuellement en train
d'appeler l'attaquant Abid
qui, de son côté, ne sait plus
où donner de la tête.
Il compte verser
au moins une prime
avant le match
de l'ESS
Le président de l'USMH est
en train de faire des pieds et
des mains pour verser au
moins une prime à ses
joueurs avant d'affronter
l'ESS samedi prochain.
Voulant motiver ses joueurs,
Laïb se bat pour réunir la
somme nécessaire afin de la
verser à ses poulains cette
semaine.
Le président depuis hier à Alger
S'étant rendu en Tunisie ce week-end, le président harrachi
Mohamed Laïb a regagné le territoire national hier. D'après des
sources aux faits des affaires de l'USMH, le boss de l'USMH
aurait au départ eu un petit souci avec la direction de l'ES Sahel
qui comptait le payer en dinar tunisien, mais au final, tout est
rentré dans l'ordre.
BELKAROUI crée
la surprise à El-Harrach
Après la visite surprise de Younès il y a de cela une dizaine
de jours, voilà qu'un autre ancien joueur de l'USMH crée
la surprise au stade du 1er-Novembre de Mohammadia.
Il s'agit de l'exdéfenseur axial Hichem
Belkaroui qui évolue depuis
le début de saison au sein du
Club Africain (Tunisie).
Révélé par le club harrachi,
le joueur n'a pas oublié les
bons moments qu'il a passés
au sein de la formation d'ElHarrach, il était l'attraction
principale avant le début du
match amical. Belkaroui a
également longuement parlé
avec l'entraîneur Iaïche et
l'attaquant Abid.
«Heureux du
parcours que réalise
l'USMH»
Le joueur n'a pas oublié son
ancien club. De passage à
Alger, il a profité pour faire
un saut à El-Harrach où il ne
garde que de bons souvenirs.
"Je suis reconnaissant pour
l'USMH qui m'a permis de
progresser et lancer une belle
carrière. Je suis touché par la
réaction des supporters
qui étaient contents
de me voir, ça fait
vraiment chaud au
cœur de voir autant
de monde vous
apprécier. Je dois
également dire que le
parcours que réalise
l'USMH me fait très
plaisir.
Voir mon ancien
club en tête du
championnat me
procure un
sentiment de
fierté. J'espère
que l'équipe
continuera sa
série de bons
résultats et
qu'elle
remportera un
titre cette
saison", dira
Belkaroui.
R. H.
Soummam nouveau
sponsor de l'USMH
La direction de l'USMH est
en pourparlers avec la firme
des produits laitiers,
Soummam, pour un
sponsoring. Nous avons
appris de source sûre que le
club des Jaune et Noir
négocie un contrat avec
ladite firme. Ayant proposé
un montant d'un milliard de
centimes, les responsables
harrachis ont eu une toute
autre offre puisqu'on parle
d'un montant de 550 millions
de centimes. La direction
aura l'occasion de négocier
de nouveau aujourd'hui ce
contrat. Avec la position de
leader de l'USMH, le club
espère atteindre les 800
millions surtout que le club
d'El-Harrach réalise un beau
parcours cette année et que
les marques devraient
pleuvoir.
R. H.
BOULEKHOUA
revient
Le latéral droit, Zinelabidine Boulekhoua,
qui était absent depuis la reprise des
entraînements en raison de douleurs aux
adducteurs, a repris hier.
Le joueur a pris part
hier au match amical
face à l'IRB et semble
remis de sa blessure.
En
l'absence
de
Benaldjia, out pour
deux
semaines,
Boulekhoua se prépare à
jouer la rencontre de
samedi prochain face à
l'ESS.
«Je suis rétabli»
Interrogé à l'issue de la
rencontre amicale d'hier,
le joueur nous a fait savoir
que les douleurs avaient
disparu. Aux soins pendant presque une semaine,
se contentant de
vélo seulement, le
joueur qui s'est
remis de sa blessure nous dira
qu'il est rétabli et qu'il va
préparer le match de la 11e
journée auquel il compte
bien prendre part. "Je me
sens mieux, j'ai bien soigné
ma blessure et les douleurs
ont disparu. Il me reste
maintenant une semaine
devant moi pour me
remettre en forme et être
prêt pour le match de l'ESS
que je n'ai nullement envie
de rater. Heureusement
pour moi que le championnat a connu un arrêt, cela
m'a permis de bien me
reposer et m'occuper de
ma blessure. D'ici le match
de samedi, je devrais être
prêt physiquement et je me
donnerai à fond face à l'ESS
pour aider mon équipe à
enchaîner par un autre bon
résultat."

USMH 1IRB 0
Hier, les Jaune
et Noir ont
affronté en
amical la
formation de
l'IR Bir Mourad
Raïs. La
rencontre s'est
soldée par le
score de 1 à 0
en faveur de
l'USMH.
Afin de garder
le rythme de la
compétition,
l'USMH a
affronté hier en
amical la
formation de
Bir Mourad
Raïs. C'est
devant une
affluence faible
que les
Harrachis ont
remporté le
match sur la
plus petite
marge (1 à 0).
Le but des
Jaune et Noir
est l'œuvre du
jeune Frioui qui
se libère grâce
à cette
réalisation
après être resté
muet pendant
une bonne
période.
Perdant son
statut de
titulaire, Frioui
affiche une
forme
éblouissante
ces dernières
semaines, ce
qui a ravi son
entraîneur qui
pourra compter
sur lui lors des
prochains
rendez-vous.
Dominant
outrageusement leurs
adversaires, les
Harrachis
rateront
plusieurs
occasions de
scorer. Mais ce
qu'il faudra
retenir dans ce
match c'est la
progression de
l'équipe qui a
fait non
seulement
preuve d'une
solidité
défensive
remarquable
mais aussi
dans l'entrejeu
où les
camarades de
Boumechra ont
monopolisé le
ballon à leurs
adversaires. Un
bon test pour
les poulains
d'Iaïche qui
préparent la
reprise du
championnat et
cette rencontre
face à l'ogre
sétifien qui ne
sera pas une
simple
formalité lors
de la 11e
journée. En
attendant, les
Jaune et Noir
disputeront un
autre match
amical mardi
pour préparer
au mieux ce
choc face à
l'ESS.
R. H.
Le stage
hivernal devrait
avoir lieu à
Sousse
D'après des sources proches
de la direction harrachie, le
stage hivernal des Jaune et
Noir devrait se dérouler en
Tunisie, dans la ville de
Sousse. D'après ces mêmes
sources, c'est le président
qui a décidé de faire ce
stage dans le pays voisin.
Keniche
reprendra
aujourd'hui
En regroupement avec l'EN
olympique, Ryad Keniche
était absent hier lors du
match amical. Le joueur, qui
a disputé un match amical
avec les U23 face au Mali
(victoire des Verts par 3 à 0)
avait besoin d'un repos et a
été ménagé par son
entraîneur. Toutefois, il est
attendu aujourd'hui aux
entraînements.
Abid et Medane
aujourd'hui avec
l'EN militaire
Les deux militaires de
l'USMH, à savoir Abid et
Medane, regagneront
aujourd'hui la sélection
militaire pour effectuer un
stage de 3 jours. Les deux
joueurs retrouveront leur
équipe mercredi.
Ziane-Chérif
souffre du dos
Dimanche 16 novembre 2014
De notre envoyé spécial en Tunisie : Hillal Aït Benali

Alors que la direction aurait
négocié avec lui
Le coach n’est pas
chaud pour le
recrutement
d’El-Ogbi
Comme nous l’avions rapporté récemment sur ses mêmes colonnes, la
direction du CRB aurait négocié avec
le joueur de l’USMBA, Hichem El-Ogbi,
dans la perspective de le recruter
durant le mercato prochain.
Néanmoins le coach Michel ne semble
pas chaud à cette idée, préférant plutôt enrôler un milieu de terrain
relieur. Le technicien français estime
que le rôle qu’El-Ogbi pourra jouer au
Chabab, le font déjà Amiri et Djediat,
et à un degré moindre, Rebih.
Il veut un n°8
Michel veut un milieu de terrain
relieur à vocation défensive. En
d’autres termes, il veut un n°8. C’est
dans ce poste qu’il existe des
carences dans l’équipe algéroise.
Ainsi, le président Malek doit chercher un joueur qui correspond à ce
profil et abandonner la piste de
Benhadouche qui reste toutefois un
bon joueur et qui a fait ses preuves là
où il es passé.
H. A. B.
Djilali
Selmi a
rejoint
l’équipe
Il revient sur le match nul face à l’AS Kaloum
Alain Michel : «Il y a de la
volonté dans cette équipe»
Revenant sur le match nul imposé avant-hier à son équipe face à celle de
l’AS Kaloum, l’entraîneur, Alain Michel, se dit satisfait de la production de
ses joueurs qui ont joué bien organisés malgré le changement de l’équipe
en 2e mi-temps.
Il estime aussi qu’il y a beaucoup de volonté dans cette équipe qui
est capable de réussir des exploits lors
de la reprise du championnat : «Je suis
satisfait du rendement de mes joueurs
dans cette rencontre où ils ont fourni
beaucoup d’efforts. C’était aussi l’occasion pour essayer différents schémas
tactiques entre la première et la deuxième mi-temps et donner aussi de temps
de jeu pour tous les joueurs. Malgré le
changement il n’y avait pas de relâchement dans l’organisation malgré les
changements. J’ai senti aussi qu’il y a de
la volonté dans cette équipe qui pourra
dire son mot dans le reste du championnat.»
«L’équipe progresse
tactiquement»
Bien que l’équipe n’est en stage que
depuis quelques jours seulement,
Michel estime que celle-ci progresse sur
le plan tactique : «Le fait de tenir le
coup, c’est quelque chose d’encourageant, après les récentes séances d’entraînement avec un travail assez lourd.
Les joueurs sont concentrés et ils ont
montré qu’ils peuvent jouer sur des
attaques placées, garder le ballon et
varier le jeu, ceci dit on progresse sur le
plan tactique.»
«On manquait d’un joueur
percutant devant»
Le CRB a raté plusieurs occasions nettes
de scorer lors de ce match. Un fait que
Michel regrette : «Le seul regret réside
dans les occasions nettes de scorer
ratées devant le but car on a pas de
joueur qui pourrait les concrétiser.
Bougaroua est un joueur d’espace,
Amiri joue à droite ou à gauche et c’est
le cas aussi pour Rebih. Il nous manquait se joueur percutant qui aurait pu
mettre toutes ces occasion au fond des
filets de l’adversaire.»
H. A. B.
En amical : CRB-EGS Gafsa aujourd’hui à 17h
Le Chabab en quête
d’un bon résultat
Le défenseur axial, Ilyès
Ziane-Chérif, n'a pas pris
part au match amical d'hier.
Le joueur souffre du dos et
est allé se faire soigner. Il
est attendu aujourd'hui à
l'entraînement puisque son
cas ne nécessite pas un long
repos.

Physique et
tactique au
menu de la
séance
matinale
Continuant leur
stage de préparation
en Tunisie, les Rouge
et Blanc ont effectué
hier dans la matinée
une séance d’entraînement dans la
matinée au stade de
l’hôtel El Mouradi. Le
staff technique a axé
son travail sur des
exercices physiques
et tactiques.

Le groupe
scindé en
deux
Le groupé a été scindé en deux hier dans
la matinée. Le premier a travaillé avec
le préparateur physique, Zaâbar, lequel
a programmé pour
l’occasion des exercices durs, le second
a été pris en charge
par Michel lequel
travaille toujours
l’emplacement ainsi
qu’un travail devant
les bois.

Les
remplaçants
gagnent des
points
BECHOUCHE :
«Il y a une
progression»
L'entraîneur adjoint Nacer
Bechouche semble satisfait du
rendement de ses poulains.
L'ancien défenseur de l'USMH
nous dira que le groupe travaille bien malgré l'absence de
plusieurs joueurs pour blessure. Il estime que même s'il
reste beaucoup de travail à
faire, toujours est-il, l'équipe
est en constante progression.
"Nous profitons de cet arrêt du
championnat pour corriger les
lacunes que nous avons pu
déceler lors des dernières rencontres de championnat.
L'équipe travaille et progresse
chaque jour. C'est une bonne
chose, mais il ne faut surtout
pas croire que nous sommes
arrivés au top. Il nous reste
encore beaucoup de choses à
améliorer, mais je suis satisfait des efforts que fournissent les joueurs. Il nous reste
encore une semaine avant la
rencontre de la 11e journée, ce
qui nous laisse encore un peu
de temps pour corriger encore
ce qui reste à corriger et surtout nous améliorer sur le plan
physique. Face à Sétif, ça sera
un match difficile et nous
devons de notre côté continuer
notre série de bons résultats.
Le fait de récupérer les blessés nous permettra d'aligner
un onze performant pour ce
match."
R. H.
15
Obélé et Tafat ne sont pas venus
seuls, le directeur sportif, Djilali Selmi,
les a accompagnés. Il était avec les
deux joueurs et il est arrivé également
à l’hôtel à minuit. Il assurera ainsi la
mission de chef de délégation. Il remplacera Hamza Boudoumi qui a quitté
la Tunisie hier.
Boudoumi lui a tout
expliqué à propos
du début du stage
Le chef de délégation du CRB, Hamza
Boudoumi, a quitté hier la Tunisie,
mais avant de partir, il a eu une longue
discussion avec Djilali Selmi, arrivé
pour le remplacer dans cette tâche. Le
vice-président belouizdadi a tout
expliqué à l’ex-président des Rouge et
Blanc sur le déroulement du stage. Il
faut dire que l’homme de confiance de
Malek a fait des pieds et des mains
pour que le stage se déroule dans de
bonnes conditions et n’a pas lésiné sur
les moyens afin que les joueurs ne
manquent de rien.
H. A. B.
Le CRB disputera
aujourd’hui son
deuxième match amical
en terre tunisienne. Les
Rouge et Blanc
affronteront pour
l’occasion la formation
locale, EGS Gafsa.
Après le match nul réalisé
avant-hier face à l’équipe de l’AS
Kaloum, les protégés de l’entraîneur
Alain Michel essayeront aujourd’hui
de réussir un bon résultat afin de
confirmer qu’ils effectuent une
bonne préparation. Certes le résultat
final ne compte pas pour eux, mais
ils désirent toutefois confirmer qu’ils
ne sont pas en train de se ressourcer
en Tunisie et que leur objectif princi-
pal est de se préparer de la meilleure
des façons pour les matches restants
de la phase aller du championnat
national.
Concurrence Comme c’était le
cas lors du match face à l’AS
Kaloum, le coach Michel donnera la
chance aujourd’hui à tous les joueurs
pour disputer cette rencontre contre
EGSG. Il veut toujours voir à l’œuvre
l’ensemble de ses éléments et se faire
ainsi une idée très précise sur chacun
d’eux. Ainsi, on s’attend à ce que
chaque joueur se donne à fond sur le
terrain afin de taper dans l’œil de
son entraîneur. Autrement dit, la
concurrence sera très rude sur le terrain où chaque joueur tentera de sortir le grand jeu afin que son coach le
convoque pour le prochain match du
championnat contre l’ASMO.
H. A. B.
Amiri n’est pas
concerné
Le joueur Ali Amiri, qui souffre d’une blessure
au genou, n’est pas concerné par le match de
cet après-midi. L’ex-pensionnaire du CRB qui,
pour rappel a raté aussi le premier match
amical face à l’AS Kaloum se contentera de
s’entraîner en solo pour l’occasion.
Obélé et Tafat
pourraient
y prendre part
Par contre, les deux joueurs, Obélé et Tafat,
qui sont arrivés avant-hier à Sousse, pourraient prendre part à cette joute amicale.
Michel veut les voir à l’œuvre puisqu’il n’a
pas eu l’occasion de s’arrêter sur leur niveau
depuis son arrivée à la tête de la barre technique du club algérois.
H. A. B.
Lors du match
d’avant-hier disputé
face à l’équipe de
l’AS Kaloum, l’entraîneur Michel a fait
jouer deux équipes.
Celle qui a disputé la
seconde période se
composait essentiellement des joueurs
remplaçants. Ces
derniers ont réussi
au final à s’illustrer
et taper du coup
dans l’œil de leur
entraîneur : «Je
voulais voir dans ce
match le compartiment des joueurs
remplaçants. Le fait
de ne pas prendre de
buts et qu’ils ils
sont restés bien
organisés, cela
montre qu’ils ont eux
aussi du talent. Ils
ont fourni beaucoup
d’effort, et ce, bien
qu’ils manquent de
temps de jeu.»
www.competition.dz
Dimanche 16 novembre 2014
www.competition.dz
MCA
NAHD
16
Alors que leurs coéquipiers étaient au repos hier matin
Pas de répit pour
Ghazi et Besseghier
Après avoir été soumis à 2 journées pleines, avec du biquotidien au
programme, les coéquipiers de Boussaïd ont bénéficié, hier matin, d'une
demi-journée de repos, accordée par le coach intérimaire, Youcef Bouzidi.
PAR MOHAMED ADRAR
Deux joueurs n'ont pas
bénéficié de cette faveur, il s'agit
bien évidemment des deux nouvelles recrues, Karim Ghazi et
Abdelkader Besseghier. Les deux
néo-Nahdistes se sont entraîné le
plus normalement du monde,
sous la houlette du manager
général du club Youcef Bouzidi,
lequel a suivi de très près l'entraînement
des
deux
exMouloudéens au niveau de la
salle de musculation de l'hôtel ElMourad Hammam Bourguiba. Il
est à rappeler que Bouzidi a
concocté aux deux nouveaux
venus un programme de préparation spécial afin qu'ils puissent
être d'attaque dès l'entame de la
phase retour du championnat,
eux qui n'ont pas disputé le
moindre match depuis la fin de
l'exercice dernier.
Forme satisfaisante
Avant d'établir un programme
de préparation spéciale pour les
deux joueurs, Bouzidi a pris le
soin de les soumettre à un test
physique, et ce, afin d'en savoir
un peu plus sur leur forme. Un
test qui a été plus ou moins réussi par le milieu de terrain Karim
Ghazi qui a affiché une forme
plutôt satisfaisante. Ghazi a montré des aptitudes physiques intéressantes qui ont ravi Bouzidi. Ce
dernier a d'ailleurs prédit que
Ghazi pourrait bien être prêt et à
100% de ses moyens dès l'entame
de la phase retour, puisqu'il ne
lui manque qu'un minimum de
travail physique spécifique, ainsi
que la multiplication des matchs
amicaux pour être d'attaque.
Beaucoup de travail
Contrairement
à
Ghazi,
Besseghier se trouve bien loin
de sa forme optimale. Le test
que Bouzidi lui a fait passer a
révélé toutes les carences physiques dont souffre le joueur.
L'ex-latéral droit du MCA sur
qui les Nahdistes comptent
énormément lors de la phase
retour du championnat doit
mettre les bouchées doubles
afin de rattraper le retard
accusé par rapport à ses
coéquipiers. Un gros travail
attend donc Besseghier et le
nouveau préparateur physique
du
club,
Kamel
Boudjenane, lequel prendra en
charge le joueur dès le retour
de l'équipe au pays.
M. A.
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Wilaya de Chlef
Daïra d'Ouled Fares
Commune de Chettia
NIF : 098402249024426
Avis d'annulation d'attribution
provisoire de marché
Conformément aux dispositions de l'article 49 alinéa 2 du décret présidentiel N°10/236 du
07.10.2010, modifiée et complétée, portant réglementation des marchés publics, le Président de
l'Assemblée Populaire Communale de Chettia,
porte à la connaissance des soumissionnaires ayant
participé à l'appel d'offres national restreint
N°05/2014 paru dans les quotidiens nationaux :
Akhbar El Youm le 08/05/2012 et Compétition le
08/05/2012 relatif de : «Réalisation réseau d'assainissement à partir de l'école Amar El Arbaoui à la
route lycée El Khaouarismi».
Objet de l'avis d'attribution provisoire de marché
paru dans les quotidiens nationaux : Akhbar El
Youm le 15/07/2012 et Compétition le 16/07/2012,
est annulé.
Compétition / PUB
ANEP 156 624 du 16/11/2014
 Il a entamé son travail hier
Toujours
pas de
match
amical
Alors qu'il souhaite mettre en
place un match
amical avant la
fin de ce stage,
Youcef Bouzidi
n'a toujours
pas pu trouver
de sparringpartner. En
concertation
avec Farid
Zemiti, il a été
décidé d'organiser un match
pour la journée
de demain ou
au plus tard
après-demain
afin d'en savoir
plus sur l'état
de forme des
joueurs à
quelques jours
seulement du
match face au
RC Arba.
Zemiti prend
les choses en main
Comme prévu, Zemiti, qui occupera le poste
d'assistant de Broos est bel et bien arrivé
vendredi à Hammam Bourguiba, afin d'entamer
son travail avec le groupe.
L'enfant prodige du
Nasria a donc pris les choses
en main depuis hier où il aura
à en savoir un peu plus sur un
groupe qu'il connaît du fait
qu'il est un fervent supporter
du Nasria qu'il suivait de loin.
Sur instruction donc de Broos,
Zemiti va devoir profiter de ce
stage de Hammam Bourguiba,
pour récolter un maximum
d'informations sur l'ensemble
des joueurs de son groupe afin
de les transmettre à l'entraîneur en chef, lequel n'aura que
48 heures pour préparer le
match de la 11e journée qui
opposera le Nasria à son
homologue du RCA.
Bouzidi est là pour
l'orienter
S'il a pris officiellement ses
fonctions depuis hier, Farid
Zemiti ne travaillera pas seul
lors de ce stage, il aura à coordonner avec le manager général du club, Bouzidi, lequel
avait assuré l'intérim depuis le
départ d'Aït Djoudi. Bouzidi
sera donc là pour orienter
Zemiti et lui communiquer un
maximum d'informations sur
l'état de forme des joueurs,
leurs aptitudes, ainsi que toute
information utile que Zemiti
souhaite avoir sur ses nouveaux éléments. Bouzidi poursuivra également son travail
sur le terrain avec Zemiti jusqu'à la fin de ce stage, avant de
reprendre ses fonctions de
manager général dès le retour
de l'équipe à Alger.
Match d'application
intense
Alors qu'il venait juste d'arriver à Hammam Bourguiba,
Zemiti a pu suivre avec grande
attention le match d'application qui a été mis en place par
Bouzidi entre les joueurs dans
l'après-midi du vendredi. Une
rencontre qui a été pleine d'intensité entre d'un côté l'équipe
menée par le capitaine Cherif
Abdeslam et de l'autre celle
menée par le vice-capitaine
Hamza Aliouane. Une rencontre qui s'est soldée par un
score de deux buts partout, et
durant laquelle, Zemiti a pu
noter quelques bonnes informations sur son calepin.
M. A.
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA D'ALGER
CIRCONSCRIPTION ADMINISTRATIVE DE ROUIBA
COMMUNE DE REGHAIA
NIF 41 000 20 000 16 08 50 10 38
ANNULATION D'AVIS
D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
N°221/SPCM/2014
Vu le refus de visa par la commission des marchés
de la commune Réghaia et la non approbation du
projet :
«TRAVAUX D'AMENAGEMENT ECOLE
MALIKA GAÏD»
Lors de la séance du 13/10/2014, la commune de
Réghaia
annule
l'attribution
provisoire
N°197/SPCM/2014 publié dans deux quotidiens
nationaux Compétition et
du 12/08/2014.
Compétition / PUB
ANEP 156 047 du 16/11/2014
9
Le Bosniaque demande 18 000 € pour lui et 6000 pour Gilli,
le MCA propose 20 000 € pour les deux
DRIF : «Bazdarevic
est un excellent
choix, mais
laissez-le travailler
tranquillement»
BAZDAREVIC rendra
sa réponse aujourd’hui
Hier, à leur retour de Marseille, Hadj Ahmed et Bachi n'avaient pas encore
conclu avec Mecha Bazdarevic. Le coach leur a fait comprendre qu'il les
contactera aujourd’hui pour donner sa réponse.
PAR AMINA Z.
Bazdarevic avait demandé 18 000 euros
pour lui et 6000 euros pour son adjoint. Les
Mouloudéens ont demandé de revoir la
demande à la baisse, car le budget arrêté
pour le recrutement de l'entraîneur ne
doit pas dépasser les 20 000 euros.
C'est à l'hôtel Pullman sis à la Corniche
du Président John Fitzgerald Kennedy
à Marseille que Rafik Hadj Ahmed et
Zoubir Bachi ont rencontré l'entraîneur Mecha Bazdarevic, son avocat et
Stéphane Gilli. Les négociations
n'ont pas abouti à la fin de la rencontre, car l'avocat a
demandé 18 000 euros
pour Bazdarevic et
6000 euros pour
Gilli.
Les
Mouloudéens
ont insisté sur
le fait de revoir
la demande à
la baisse, car
le président
Hadj Taleb
leur a fait
savoir
qu'ils ne
peuvent
pas dépasser les 20 000 euros, faisant comprendre à l'autre partie qu'elle doit faire un
effort, puisque le coach exige de choisir son
adjoint. Une façon de leur faire comprendre
que les deux salaires doivent être
égaux ou inférieurs au budget
arrêté. Avant que l'autre partie ne
demande un temps de réflexion,
ils ont parlé de la durée du
contrat. Les Mouloudéens ont
proposé au Bosniaque un contrat
qui expire en fin de saison et si
les résultats suivent, un
nouveau contrat sera signé
entre les deux parties.
Concernant ce point, il n'y a
pas eu de blocage,
puisque l'entraîneur
a accepté la proposition. Seulement,
le blocage est
resté au niveau
des salaires.
L'avocat
a
insisté auprès
d
e
s
Mouloudéens
sur le salaire
de l'adjoint et
celui
du
coach, leur assurant que le MCA pourrait
même ne pas reconduire le staff même s'il réalise de très bons résultats en fin de saison.
Chose que les Bachi et Hadj Ahmed ont nié et
ont fermement assuré à l'autre partie que si
Bazdarevic assure une bonne saison, le club
optera certainement pour la stabilité et même
il se peut que son salaire soit revu à la hausse.
Seulement, ses paroles n'ont rien changé,
puisque l'autre partie a campé sur sa décision,
estimant que les deux salaires sont corrects.
Néanmoins, les représentants du Mouloudia
d'Alger ont fait comprendre à l'avocat de
Bazdarevic que le MCA ne peut que respecter
son budget débloqué concernant le recrutement d'un entraîneur et comme il exige son
adjoint, il se doit de revenir sur sa décision.
Les Mouloudéens ont vu le Bosniaque
très intéressé par l'aventure et c'est pour cela,
quand il a demandé un temps de réflexion,
personne n'était contre, et les Mouloudéens
ont remis la lettre d'invitation à Bazdarevic
pour qu'il puisse avoir son visa au cas où il
serait d'accord pour venir driver le MCA.
Ainsi, Hadj Ahmed et Bachi sont rentrés à
bord du vol de 17h30 pour Alger. Bazdarevic
leur a assuré qu'il va les contacter aujourd’hui
afin de donner sa réponse définitive.
A. Z.
Taleb et les membres du CA vont trancher cette semaine
ZENIR en pole position pour
le poste de manager
Après avoir réglé le problème de l'entraîneur en recrutant le Bosniaque
Mecha Bazdarevic, les responsables du Mouloudia comptent installer
prochainement un nouveau manager pour le vieux club algérois.
Deux noms ont été proposés par les
dirigeants, à savoir Nacer Bouiche et
Abdelwahab Zenir. Le nom de l'ancien
capitaine du MCA en 1976 est le plus indiqué
pour occuper ce poste, surtout qu'il fait
l'unanimité au sein des membres du CA.
En effet, le président du CA, Hadj Taleb,
compte provoquer une autre réunion dans
les prochains jours pour installer le nouveau
manager du club qui aura un rôle très
important pour coordonner entre la direction
et l'équipe. Selon une source sûre,
Abdelwahab Zenir sera probablement celui
qui occupera le poste de manager du club
après qu'il eut été sollicité par les hauts
responsables de Sonatrach, qui lui ont
proposé ce poste après tout le bien qui a été
dit de lui. Zenir que nous avons sollicité n'a
pas fermé la porte à son club, puisqu'il est
prêt à revenir aux affaires du club, lui qui est
aussi très estimé chez les supporters qui
croient en lui. Le président Hadj Taleb n'a ni
affirmé ni infirmé cette information,
puisqu'il s'est contenté de nous dire : "Lors
de la prochaine réunion on décidera si on va
installer un manager ou non. C'est tout ce
que je peux vous dire sur ce sujet."
L'ancien président du Mouloudia en 1976,
Abdelkader Drif, estime lui aussi que Zenir
est l'homme de la situation. Pour lui, c'est
l'homme du vestiaire, surtout après tout ce
qu'a connu l'équipe en ce début de saison
avec un groupe scindé en deux, ce qui s’est
répercuté négativement sur le rendement de
l'équipe. Ainsi donc, la prochaine réunion
s'annonce décisive pour le choix du nouveau
manager qui sera certainement Abdelwahab
Zenir qui a toutes les qualités pour redonner
la stabilité et la sérénité au groupe.
M. Z.
Dimanche 16 novembre 2014
Abdelkader
Drif est une
figure
emblématique
du doyen des
clubs algériens.
Drif a écrit
l'histoire de ce
grand club du
Mouloudia en
lettres d'or,
puisqu'il était le
premier
président qui a
remporté le
premier trophée
africain, la coupe
des clubs champions africains gagné
par le Mouloudia en 1976.
Pour connaître son avis sur le
choix des responsables du
Mouloudia sur le recrutement de
Mecha Bazdarevic, l'ancien boss du
Mouloudia croit dur comme fer que
c'est le bon choix, puisqu'il connaît le
Bosniaque : "C'est un excellent choix
qu'ont fait Hadj Taleb et ses
collaborateurs. Bazdarevic est un
bâtisseur, il sait communiquer avec
les joueurs, car il a un vécu de
joueur, c'est un homme de terrain.
Mais je crains une chose, l'outil de
travail, car le MCA manque
d'infrastructures pour que
Bazdarevic réussisse son projet.
Permettez-moi de lancer un appel
pour tous les Mouloudéens, que ce
soit dirigeants, joueurs ou supporters
de laisser travailler cet entraîneur qui
va donner le plus escompté au club",
dira-t-il.
«Zenir est l'homme
du vestiaire»
L'autre point que nous avons
abordé avec Abdelkader Drif, c'est le
poste de manager qui sera donné
prochainement à Abdelwahab Zenir.
Une personne qui connaît
parfaitement l'ancien président du
MCA, Abdelkader Drif, puisqu'il
était son président pendant plusieurs
années lorsqu'il était joueur : "Il faut
définir c'est quoi le rôle de manager.
Dans les grands clubs du monde, un
manager c'est le bras droit de la
direction du club. Tout ce que je
peux vous dire sur Abdelwahab, c'est
un homme de terrain, c'est l'homme
du vestiaire, c'est un gagneur, il sait
communiquer son enthousiasme aux
joueurs et je peux vous dire aussi que
c'est un très bon choix pour le club",
nous a déclaré Abdelkader Drif qui
souhaite voir son club de toujours
retrouver sa gloire qu'il a connue
durant les années 1970.
M. Z.
«Je ne tourne jamais le dos au Mouloudia»
Le champion d'Afrique avec le
Mouloudia en 1976, Abdelwahab Zenir,
semble prêt à aider son club de
toujours pour sortir de cette crise à
cause de l'incompétence de certains
personnes qui n'ont pas le charisme
qu'a Zenir pour gérer un club comme le
MCA.
Zenir, qui a été contacté par les hauts
responsables, n'a pas voulu rentrer
dans les détails et il dira sur la
proposition des Mouloudéens pour le
poste de manager : "Il faut savoir
d'abord que Zenir n'a jamais pris quoi
que soit de ce club. Il était toujours
présent dans les moments difficiles et il
n'a jamais été aussi un demandeur
d'emploi. J'ai toujours travaillé
bénévolement et j'ai toujours défendu
mon club", nous dira Zenir.
«Il faut nettoyer le MCA
de son entourage»
Interrogé sur la situation que vit
actuellement le Mouloudia, Zenir dira à ce
sujet : "Tout le monde sait où est le mal du
MCA, c'est son entourage, il faut le nettoyer.
Il ne faut pas travailler avec les sentiments si
on veut que le MCA retrouve sa place. Il
faut que les incompétents soient éjectés du
club."
«Bazdarevic je ne connais
pas, mais…»
En ce qui concerne la venue de Bazdarevic à
la barre technique du MCA, Zenir dira : "Je
ne connais pas cet entraîneur. J'espère que
les dirigeants ont fait le bon choix. On doit
tous aidé cet entraîneur et lui donner les
moyens pour qu'il réussisse sa mission. C'est
tout que je peux dire sur cet entraîneur."
«Il faut inculquer aux joueurs
l'amour du maillot du club
des chouhada»
L'ancien entraîneur Boualem Charef a
accusé les Chaouchi and Cie d'avoir
comploter contre lui. Certains sont allés dire
même que ce sont les joueurs qui décident
sur celui qui doit être l'entraîneur du MCA,
chose qui a mis en colère Zenir : "C'est très
grave si ce sont les joueurs qui décident au
MCA, cela montre que le club est géré par
des incompétent, mais je ne suis pas tout à
fait d'accord, car je sais qu'il y a des
dirigeants qui font tout pour aider le club. Il
faut que ces joueurs comprennent une
chose, qu'ils portent le maillot du doyen des
clubs algériens. C'est le club des chouhada.
Celui qui ne se donne pas à fond qu'il
parte", nous a déclaré Abdelwahab Zenir.
M. Z.
www.competition.dz Dimanche 16 novembre 2014
www.competition.dz
MOB
MCA
8
Oudina,
Cherif El-Ouazzani
et Kheiter
convoqués par
Laroum
Le DTS du Mouloudia d'Alger,
Boualem Laroum, qui assure
l'intérim depuis le départ de
Boualem Charef, a convoqué hier
trois espoirs afin de s'entraîner
avec l'équipe fanion. Il s'agit
d'Oudina, Cherif El-Ouazzani et
Kheiter. Laroum qui va assurer le
derby contre l'USMA veut préparer
ses troupes comme il se doit afin
de mettre sur pied une équipe
type capable de relever ce défi
samedi prochain.
Il a saisi officiellement l'instance de Kerbadj
Le MOULOUDIA veut jouer
le derby à Tchaker
A une semaine du grand derby
algérois entre le MCA et l'USMA,
cette rencontre pourrait se jouer
à Mustapha Tchaker après que
les responsables
du Mouloudia aient saisi la LFP
Sellidj et Tlemçani jeudi dernier.
de retour
Le kiné Sellidj et le soigneur
Tlemçani sont de retour dans le
staff médical du MCA, a-t-on
appris de source proche de la
direction. Le kiné qui avait signé
un contrat avec le Mouloudia
d'Alger n'a pas travaillé, car
Charef ne voulait pas de lui. Il
aurait été avisé de reprendre sa
place dans le staff médical
mouloudéen. On parle aussi du
retour du soigneur qui aurait été
réclamé par les joueurs qui le
connaissent très bien, puisqu'il
avait travaillé avec eux l'an
dernier. Ainsi, Tlemçani et Sellidj
vont revenir dans le staff médical
mouloudéen très prochainement.
Les responsables du Mouloudia veulent mettre tous les atouts de leur côté pour
réussir leur derby face aux Rouge et Noir de
Soustara, car la défaite dans ce derby risque de
coûter cher au MCA qui occupe la dernière
place du classement avec seulement neuf unités. Même si aucune réponse n'a était rendue
aux Mouloudéens, une source nous a révélée se
jouera à Blida au lieu du stade Omar Hamadi.
Si les dirigeants du Mouloudia ont choisi le
stade de Tchaker au lieu de Bologhine c’est
pour la simple raison que ce stade est celui de
l'USMA et les joueurs usmistes sont plus habitués sur ce terrain que les Mouloudéens qui
Entraînement hier à El-Mokrani à 14h
Les Vert et Rouge se sont entraînés hier sur la pelouse du
stade El-Mokrani de Ben Aknoun à 14h. L'entraîneur en chef
par intérim, Boualem Laroum, tente de mettre de l'ordre
dans la maison afin que les Vert et Rouge puissent rebondir
samedi prochain à Omar Hamadi contre les Usmistes dans
un derby à huis clos.
Une vingtaine de fans présents
Hier à l'entraînement des Vert et Rouge, il y avait au
maximum une vingtaine de fans présents pour suivre
l'entraînement des Mouloudéens. Ces fans ont suivi la
séance dans le calme sans qu'il y ait le moindre incident.
Les supporters attendent avec l'espoir de voir les
camarades de Djallit se révolter samedi contre les Rouge et
Noir.
CLUB
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
USMH
MOB
MCO
CSC
USMA
MCEE
JSK
ASMO
RCA
USMBA
CRB
JSS
ESS
ASO
MCA
NAHD
CLASSEMENT DE LA LIGUE 1
MATCHES
J.
G. N. P.
Pts
18 10 06 00 04
17 10 04 05 01
16 10 05 01 04
15 10 04 03 03
15 10 04 03 03
14 10 04 02 04
14 10 04 02 04
13 10 03 04 03
13 10 04 01 05
13 10 03 04 03
13 10 04 01 05
12 10 03 03 04
11 08 02 05 01
10 09 02 04 03
09 09 02 03 04
09 10 02 03 05
P.
13
14
09
13
11
16
14
10
06
06
11
10
07
07
12
07
BUTS
C. Diff.
10
07
09
11
09
13
12
11
09
09
16
10
06
08
15
11
+03
+07
00
+02
+02
+03
+02
-01
-03
-03
-05
00
+01
-01
-03
-04
PROCHAINS RENDEZ-VOUS
12e journée
11e journée
JSS
MCO
USMH
MOB
JSK
CSC
ASMO
ASMO
CRB
MCO
MOB
MCA
USMA
USMA
JSS
USMH
MCEE
MCEE
USMBA
NAHD
ESS
USMBA
MCA
ASO
NAHD
RCA
CRB
JSK
ASO
CSC
RCA
ESS
17
Equipe alignée
Le Mouloudia de
Béjaïa a arraché
difficilement la
victoire hier soir au
stade de l'Unité
maghrébine face à
une coriace équipe
de l'IRB Tala Ifacen
en amical (2-1).
Zaïdi (Mansouri),
Baaouali, Bouamria (Aguid),
Mebarakou, Salhi (Chettal),
Sidibé, Zerdab (Yaya),
Dehouche (Betrouni), Ferhat
(Guedjali), Hamzaoui
(Banouh), Sayeh (Ballo)
Messaoudi a repris
hier soir
Alors que le match amical
d'hier soir tirait à sa fin entre
le MOB et l'IRBTI, le longiligne Messaoudi a surpris
tout le monde en se mettant
en tenue et se dirigeant vers
le staff technique, ce joueur a
eu droit à quelques tours de
piste. Affaire à suivre.
Les actionnaires
en force
En amical : MOB 2 - IRB Tala Ifacen 1
PAR M. ZERROUKI
Victoire à l'arraché des Béjaouis
n'ont même pas le droit de s'entraîner comme
les Usmistes pendant la semaine.
Le président Hadj Taleb, que nous avons
eu au bout du fil hier, nous a confirmé que le
derby pourrait se jouer à Mustapha Tchaker de
Blida au lieu de Bologhine : "Effectivement,
nous avons sollicité la LFP pour qu'on domici-
lie le derby à Blida et nous attendons toujours
une réponse qu'on souhaite favorable", dira
Taleb. Ainsi donc le grand derby algérois se
jouera probablement à Blida comme le match
de la Supercoupe gagnée par les Mouloudéens,
sauf si la LFP refuse la demande des responsables du MCA et domicilie le derby à
Bologhine.
M. Z.
Karaoui, Gourmi et Mbingui absents
Quelle équipe pour affronter
l'USMA ?
Boualem Laroum est
conscient qu'il aura du pain sur
la planche afin de composer
une équipe capable de défier
les Usmistes samedi.
Condamné à la gagne pour
souffler un peu, le MCA doit
sortir le grand jeu quand les
débats reprendront. Mais avec
trois absents et des joueurs
en baisse de forme, rien n'est
gagné d'avance.
Laroum sait qu'il a une mission
casse-cou qu'il faudra assurer
malgré tout. Il doit mettre sur pied
une équipe qui sera capable de
relever le défi contre l'USMA.
D'abord, première question : qui de
Chaouchi ou Djemili assurera dans
les bois ? Car, si Chaouchi est passé
à côté face à la JSK, Djemili n'a pas
montré non plus grand-chose contre
le CRB. Laroum doit choisir dans ce
poste. Deuxième question ou souci
si on veut, en défense, Charef avait
apporté des changements en
mettant Ben Brahem à gauche, est-ce
que Laroum va le reconduire ou
fera-t-il appel à Zeghdane ? Dans
l'axe, il est fort probable que ce sera
la paire Aksas-Azzi, car Berchiche
qui est sorti sur blessure contre le
CRB n'avait pas, avant de contracter
sa blessure, assuré un grand match.
Au milieu, avec Karaoui qui sera
absent à la suite à son 4e carton qui
lui interdit de jouer le derby, cela
poussera Laroum à chercher qui va
le remplacer. En plus de cela, tout le
monde a vu qu'Hendou est mal au
point et se trouve en baisse de
forme. Est-ce que Laroum va le
reconduire ou le sacrifiera-t-il ? Ce
sera difficile, en tous les cas, de
mettre tout un nouveau milieu, car
même Mbingui sera absent à l'appel,
car il se trouve au Gabon avec sa
sélection. En attaque aussi Laroum
doit apporter des changements.
Avec Gourmi suspendu, il va falloir
choisir. La dernière fois, Charef
avait donné la parole à Yachir, estce que Laroum va faire de même ?
Ou fera-t-il appel à Djallit. Sylla n'a
pas été non plus à la hauteur,
Laroum va-t-il le mettre sur le banc?
En tous les cas, ce qui est certain,
tout le monde s'attend à une équipe
chamboulée contre les Usmistes.
Seulement, est-ce que cela va
apporter ses fruits et ce déclic tant
recherché ? Ou tout simplement, le
MCA va encore perdre des points et
s'enfoncer dans le bas du
classement. En tous les cas, Laroum
sait que ce sera vraiment difficile
d'assurer et compte vraiment sur la
détermination du groupe afin de
sortir la tête de l'eau. Est-ce que le
départ de Charef va rendre les
troupes plus solidaires ? Les
Chnaoua l'espèrent vraiment.
A. Z.
Les résultats
des jeunes catégories
U20 : MCA 2 - HAC 1
Les juniors A se sont imposés face
au HAC sur le score de 2 à 1. Les
deux buts du Mouloudia d'Alger ont
été inscrits par l'avant-centre
mouloudéen, Abdelfattah.
U18 : MCA 2 - HAC 2
Les juniors B par contre ont été
tenus en échec par le HAC. Il faut
dire que ce sont les visiteurs qui
ont pris les rênes avant que les U18
du Mouloudia d'Alger n'égalisent. Un
point mieux que rien.
U17 : MCA 0 - HAC 0
Les cadets du Mouloudia d'Alger ont
été tenus en échec eux aussi hier à
domicile face au HAC sur un score
de parité de zéro partout.
U16 : MCA 3 - HAC 0
Pour ce qui est des minimes, les
Vert et Rouge ont gagné leur
rendez-vous à domicile de belle
manière. Ils se sont imposés sur
le score de 3 à 0, renvoyant le
HAC chez lui bredouille.
De notre correspondant
LYÈS CHEKAL
Une joute où les capés de l'entraîneur Amrani, dans un jour sans, n'ont pas
montré grand-chose, particulièrement en
seconde période. Toutefois, ce sont les
Béjaouis qui ont ouvert la marque très tôt
sur penalty sifflé au profit de Hamzaoui,
fauché dans la surface de réparation,
transformé magistralement par Zahir
Zerdab. La riposte des visiteurs a été
immédiate. Sur balle arrêtée, l'attaquant
de l'équipe visiteuse a pris le dessus sur
l'axial Bouamria pour remettre les pen-
dules à l'heure de la tête. Touchés dans
leur amour-propre, les Mobistes ont
repris l'avantage grâce à un joli but du
capitaine modèle Nassim Dahouche
d'une tête rageuse, reprenant victorieusement un centre bien ajusté par Zerdab. A
noter la sortie sur blessure de Hamzaoui
touché à l'épaule. Les changements opérés par le staff technique n'ont pas apporté leurs fruits avec une prestation tout
juste moyenne des remplaçants qui
auront une autre chance après-demain
contre l'ES Timezrith, pour faire changer
d'avis le coach Amrani pour le derby de
la Kabylie.
L. C.
Rahal passera un
contrôle médical
aujourd'hui
L'attaquant
mobiste,
Fawzi Rahal, qui souffre d'une
déchirure musculaire résultat de
la blessure contractée contre
l'USMH lors de la précédente
journée, a effectué hier sa dernière séance de soins en marge du
match amical joué par son équipe. Rahal va effectuer aujourd'hui l'échographie de contrôle
qui déterminera si oui ou non
l'enfant de Sidi Aïch reprendra la
compétition cette semaine.
Il reste incertain pour
le derby de la Kabylie
Le souhait du meilleur buteur
mobiste Fawzi Rahal de prendre
part au derby de la Kabylie
contre la JSK ce vendredi au stade
de l'Unité maghrébine arabe
risque de ne pas s'exaucer, du fait
que le joueur n'est pas encore fixé
sur son état de santé, en attendant
les résultats de l'échographie qu'il
effectuera aujourd'hui. Rahal sait
Dimanche 16 novembre 2014
pertinemment qu'un rendezvous aussi important comme le
derby de la Kabylie nécessite
beaucoup d'efforts et une forme
éblouissante pour remplir sa mission convenablement d'autant
plus que son équipe jouera pour
la gagne, ce qui laisse dire que les
chances de le voir garder son statut de titulaire contre la JSK sont
presque nulles.
Il a déclaré forfait pour
le stage de l'EN militaire
Fawzi Rahal, en plus de l'incertitude qui plane sur sa participation au derby de la Kabylie, à
cause de la blessure qui risque de
le priver du big match contre la
JSK, a déclaré officiellement forfait pour le stage de trois jours de
l'EN militaire qui débutera
aujourd'hui.
L. C.
Messaoudi, un cas
Mansouri bis ?
Le longiligne axial du MO Béjaïa, Abdelkader Messaoudi, dont l'absence prête à confusion, dans la mesure où ce dernier n'est plus à la
disposition de son club depuis un bon moment, le justificatif avancé
par nos sources, n'est plus recevable au niveau de la direction, puisqu'il est lié par un contrat avec son employeur, ce qui veut dire qu'il
n'a pas le droit de rester au chevet de son père malade pour une durée
aussi longue. Cela dit, Messaoudi est en train de reproduire le cas du
gardien Ismaïl Mansouri qui n'a pas donné signe de vie un bon bout
de temps avant de refaire surface et régler son cas avec l'administration.

La préparation du derby se poursuit
L'ES Timezrith prochain adversaire du MOB
Le premier responsable de la barre technique du MOB, Abdelkader
Amrani, compte profiter au maximum de la mini-trêve pour recharger
les batteries de ses troupes en prévision du derby contre la JSK, vendredi au stade de l'Unité maghrébine arabe, pour le compte de la 11e
journée de la Ligue 1 Mobilis. Le driver béjaoui compte garder ses
joueurs compétitifs pour être prêts pour le grand rendez-vous contre la
JSK, en programmant une seconde joute amicale lundi à 16 heures au
stade de l'Unité maghrébine arabe, face à l'ES Timezrith après celle disputée hier à la même heure et dans la même enceinte contre le leader
de la régionale 2 est (Ligue de Constantine), l'IRB TaIa Ifacen (w. Sétif).
L. C.

Hamzaoui
répondra
présent
Contrairement à son
camarade Fawzi Rahal
blessé, la nouvelle
coqueluche du MO
Béjaïa, Okacha
Hamzaoui, respire la
forme, le transfuge de
la JS Saoura, qui a pris
part au match amical
d'hier, sera présent au
stage de l'EN militaire.
Hamzaoui qui a pris
part aux derniers
stages de la sélection
confirme en officiel
avec son club et avec
l'EN militaire.

Il ratera le
match
d'aprèsdemain contre
Timezrith
L'attaquant béjaoui qui
ratera le second match
amical de son équipe
après-demain contre
l'ES Timezrith à 16h au
stade de l'Unité
maghrébine arabe aura
ainsi l'occasion de
gagner un temps de
jeu dans les jambes en
disputant une partie
du match amical avec
l'EN militaire
programmé pour mardi
avant de rentrer à
Béjaïa pour continuer
la préparation du
derby avec son club.
L. C.
Le fait marquant hier soir
lors de la joute amicale est la
présence en force des actionnaires au stade en plus de
l'habituelle affluence des
Crabes. Alors que l'on croyait
à une réunion des actionnaires avec la présence
d'Arab Benaï, Akli Adrar,
Mohand Sadji, le président
du CA, Ikhlef Boubacar, ainsi
que le porte-parole des
actionnaires Zizi Farid, il
n'en fut rien au bout, puisque
la majorité d'entre eux se
sont contentés d'assister à la
joute avant de partir sans
fixer pour autant de rendezvous pour régler les affaires
en suspens dont les passations de consignes entre l'ancienne et l'actuelle direction.
www.competition.dz
Dimanche 16 novembre 2014
18
www.competition.dz
JSK
LIGUE 1
ASO
Naâmani : «Même en amical,
une victoire fait du bien»
Selon le défenseur chélifien Naâmani, la victoire face au SKAF a ramené
une certaine confiance au groupe.
De notre correspondant
ADAM BENABDELKADER
En amical, l'équipe a réussi à
renouer avec le succès, un
commentaire…
Il fallait reprendre positivement avec la victoire pour
effacer le dernier revers
qu'on ne méritait nullement.
Il ne faut certes pas revenir
en arrière pour réussir l'avenir, mais toujours est-il qu'on
peut dire que nous avions
l'occasion de revenir avec le
nul d'Oran. Dommage. Il y a
aussi cette confiance qui
revient dans le groupe après
cette victoire en amical qui
nous fait du bien, il faut
l'avouer.
D'aucuns estiment que l'adversaire n'était pas de taille à
vous résister, est-ce vrai ?
Je pense que dans un
match amical, l'essentiel est
d'appliquer les directives et
c'est ce qu'on a fait avec succès. Il est vrai que nous avons
dominé les débats, mais il
faut savoir que l'équipe était
décimée et les jeunes ont
réussi une prestation remarquable.
Sur le plan personnel, êtesvous satisfait de votre prestation face au MCO ?
J'ai donné le maximum de
moi-même et je n'ai fait que
ce qu'on m'a demandé de
faire sur le terrain. J'espère
avoir été à la hauteur de la
confiance du coach. Je souhaite avoir encore plus de
chance pour avoir plus de jus
dans les jambes. La concurrence bat son plein certes,
mais je dois trimer pour
réussir.
Comment voyez-vous le prochain match face au CSC ?
Comme je connais le groupe, les trois points resteront à
Chlef, car reprendre une
autre série positive passe par
gagner ce match. C'est un
match qu'il faudra gagner
La victoire face au SKAF rassure le staff
Même si l'adversaire n'était pas de taille à résister à la formation chélifienne, il est à avouer
que les camarades de Zaoui ont réussi une rencontre presque parfaite sur tous les plans,
notamment celui tactique. Renforcés par plusieurs jeunes du cru appelés à la rescousse en raison des absences dues aux blessures ou autres, les poulains de Benchouia ont quand même
réussi à gagner ce match qui les encourage à aller de l'avant et surtout d'oublier le dernier
revers face au MCO. Le score aurait pu être alourdi, car les Chélifiens se sont créé plusieurs
occasions dans ce match qui a vu Daham reprendre avec les buts, lui qui a inscrit un but de
toute beauté. Très utile sur le plan mental, ce succès permettra donc au groupe de préparer
dans la sérénité et surtout la confiance le prochain match face au CSC, un match qui s'annonce
difficile étant donné que l'adversaire est aussi dos au mur et se présentera avec l'objectif de ne
pas se laisser faire.
pour réussir la suite, car les
matches qui nous restent à
jouer sont tous difficiles et à
partir de là, on les négociera
sensément à partir de celuilà.
Comment ferez-vous pour combler les absences ?
Le staff technique a pris les
devants et a pensé à ce problème. Les jeunes promus
ont aussi des qualités et peuvent suppléer les absents. Je
dois dire que ce handicap
n'arrange pas les affaires de
l'équipe, mais disons que
nous avons pris le pli puisqu'on fait face à ce problème
depuis le début du championnat.
A. B.
USMBA
Des joueurs du
Monténégro et de
la Serbie proposés
La direction de l'USMBA vient d'être
contactée jeudi dernier par le président
de l'ASM Algmont Sport Management,
installé au Monténégro, pour un éventuel
transfert de quelques joueurs serbes et
monténégrins à l'USMBA. En effet, dans
un message adressé au secrétaire du club
d'El-Khadra, Moulay Kaddour, le président du Management monténégrin s'est
montré très coopératif en affirmant que
ses joueurs internationaux sont intéressés
afin de tenter une expérience dans le
championnat algérien. Il avait même
assuré au secrétaire que ses joueurs sont
de qualités et à de meilleurs prix. La
direction du club de l'USMBA a répondu
au président de l'ASM en lui affirmant
que sa proposition est désormais à l'étude
au sein du club d'El-Khadra.
Achiou, Tchikou,
Jonathan et
Ghezzali absents
Le groupe d'El-Khadra est loin d'être
complété du fait que pas moins de quatre
ou cinq joueurs n'ont pas encore rejoint
les entraînements. Ce constat a été fait
samedi matin. Déjà, la reprise des entraînements effectuée jeudi dernier a été très
timide avec plusieurs absents. Cet état de
fait risque de perturber le travail du staff
technique qui mise sur une préparation
sereine lors de cette semaine afin de procéder à une belle entame lors de la prochaine rencontre qui se jouera ce samedi
face au MCEE.
Le reste de la
Abdat prime remis
effectue une aux joueurs

échographie
Touché au genou
lors de la séance
de vendredi
dernier, le
stoppeur d'ElKhadra, Fayçal
Abdat, auteur du
but victorieux
face au MCA, a dû
effectuer une
échographie
samedi matin à
l'hôpital de la ville
de Sidi Bel-Abbès.
C'est le staff
médical du club
qui l'avait
accompagné au
CHU de la ville. Il
s'est avéré
qu'Abdat souffre
d'une
inflammation qui
n'a rien de grave
et qu'il pourrait
être apte pour le
match contre ElEulma.
C'est en fin d'aprèsmidi du week-end dernier que les joueurs d'ElKhadra ont pu recevoir
leurs cinq millions de
primes qui leur restait du
dernier nul ramené de
Constantyine face au
CSC. Rappelons que le
président Amroun s'est
engagé à remettre aux
joueurs 15 millions avant
le match contre l'USM
Alger avant de ne leur
donner que dix millions.
Le reste du montant décidé a été enfin remis grâce
aux efforts personnels du
président Amroun. Ainsi,
les joueurs n'ont plus
d'excuses pour parler
argent et devront s'engager pleinement samedi
face au MCEE pour
engranger les trois points
mis en jeu dans cette rencontre.
Les U21
se neutralisent
avec les
seniors
du CRB Sfisef
Les U21 que dirige
Hamek Baghdad ont
réussi à se neutraliser
avec les seniors du CRB
Sfisef, pensionnaires de
l'Inter-régions dans une
joute amicale disputée
vendredi à Sfisef. Le
coach des U21 a profité
de la trêve pour disputer
un match amical face au
club de sa ville natale,
afin de garder son équipe
dans le rythme de la compétition.
M. B.
CHOUIH SOUFFRE
DU DOS
Le second gardien de buts de l'USMBA a dû lui aussi effectuer une radio à l'hôpital pour connaître le diagnostic du
mal du dos dont il souffrait depuis quelques jours. Chouih,
qui se prépare comme il se doit et ce en l'absence de
Jonathan, s'est retrouvé subitement malade et ce à
quelques jours de la partie face au Mouloudia d'El-Eulma.
L'ex-gardien de but du CABBA, de l'USMH et du CRB devrait
recevoir des soins intensifs afin d'être prêt samedi face
aux poulains d'Azzeddine Aït Djoudi et ce pour pallier toute
défection du gardien titulaire, Jonathan.
JSS
Le doute s'installe
Les camarades de Belkheir étaient très bien
préparés pour confirmer que le bon résultat
ramené de Constantine n'était pas le fruit
du hasard.
De notre correspondant
ALI OUKILI
Ils étaient déterminés à
battre les gars des hauts plateaux, les Sétifiens de l'ES
Sétif, qui leur rendaient visite. Ils avaient promis à leurs
supporters présents lors de la
dernière journée d'entraînement que les Sétifiens repartiront bredouilles. Ils se sont
rués dès l'entame de la partie
en direction du camp adverse
pour essayer de prendre
l'avantage au tableau d'affichage, mais en vain. Les
Donald et consorts, qui ont
beau multiplier les attaques
dangereuses, se heurtèrent
au gardien de but Khedairia
des grands jours et des fois ils
envoyaient le cuir dans les
décors à la grande déception
des supporters. Ces derniers
présents depuis plus de trois
heures dans les tribunes se
sont égosillés pour les pousser à consentir des sacrifices.
Les Sétifiens, qui savaient
comment les laisser venir
pour se porter ensuite à l'assaut des buts de Benkhodja,
arrivent à les surprendre par
un but. Les Bécharis avaient
eu toutes les peines du
monde pour revenir à la
marque et se remettre en
confiance. Mais les Noir et
Blanc, plus adroits dans leurs
tentatives, ajoutèrent un
second but et les assommèrent. Cette seconde réalisation déboussola complètement les Vert et Jaune, qui se
feront copieusement dominer
pour le reste de la rencontre.
Une défaite amère pour les
Padidi et compagnie, qui
concèdent trois précieux
points à domicile. Et dire
qu'après l'échec consommé
devant le CRB, les joueurs
avaient promis que toutes les
autres formations de passage
laisseront des plumes.
Malheureusement, c'est le
contraire qui s'est produit, la
JS Saoura n'arrive plus à
gagner ces derniers temps
sur son terrain. Six points de
perdus en deux matches à
Béchar, contre le CR
Belouizdad et l'ES Sétif, de
quoi faire douter les plus
optimistes des supporters.
Les Elamali et autres doivent
se ressaisir au plus vite,
sinon, la situation risque de
s'empirer à l'avenir.
A. O.
 Après le départ
de Khezzar
Les familles
déçues par la
défaite
Des familles se sont
déplacées de toute
la région de la
Saoura pour
encourager leur
représentant en
Ligue 1 Mobilis pour
s'imposer devant
l'ESS. Elles sont
reparties déçues par
cet échec devant un
adversaire que les
camarades de
Bousmaha avaient
dominé durant le
premier half. Elles
étaient composées
de femmes
accompagnées par
leurs maris et
enfants, et elles
pensaient que les
Vert et Jaune leur
procureraient de la
joie.

Fair-play des
supporters
Malgré le faux de
leur équipe, les
supporters de la J S
Saoura ont
longuement
ovationné les
Sétifiens en fin de
partie. Les
camarades d'Younès,
dirigeants et
membres
accompagnateurs
étaient très touchés
par ce geste qu'on
voit rarement dans
nos stades. Ils ont
tenu à les saluer à
leur tour sous les
applaudissements
nourris jusqu'à leur
entrée aux
vestiaires.
Laoufi assure
l'intérim
Comme c'était prévu, l'entraîneur
El-Hadi Khezzar, devait réussir un
excellent résultat à domicile devant
l'Entente de Sétif, c'est-à-dire, que les
trois points de la victoire devaient rester à Béchar, une mission difficile, surtout devant les Noir et Blanc, tout
auréolés de la consécration en
Champions League africaine. En cas
de mauvais résultat, il devait plier
bagage et laisser sa place à quelqu'un
d'autre pour redresser la barre. Et juste
après la fin de la partie, qui a vu la
défaite de leur équipe, les dirigeants
lui ont fait savoir qu'il a échoué dans
sa mission. Sitôt l'annonce lui a été
faite de son limogeage, Khezzar a
salué tout le monde avant de rentrer
chez lui. La mission a été confiée au
jeune Laoufi de préparer l'équipe pour
la prochaine sortie des Donald et compagnie, à domicile, face au MC Oran,
pour le compte de la 11e journée du
championnat de Ligue 1 Mobilis.
Goavec, le mieux placé
pour le remplacer
On parle dans les milieux sportifs de la
Saoura que l'ancien entraîneur du
Mouloudia d'El-Eulma, le Français
Goavec, est le mieux placé pour remplacer Khezzar à la tête de la barre
technique des Vert et Jaune. Ce dernier
a d'ailleurs confirmé avec le MCEE,
malgré le peu de moyens dont disposait la formation des hauts plateaux.
Maintenant reste à savoir si les dirigeants sudistes sont intéressés par ses
services, et si le technicien français
acceptera les conditions qui lui seront
proposées. Il faut attendre les prochaines journées pour en savoir plus.
A. O.
Dimanche 16 novembre 2014
7
Yesli ne
sera pas
prêt pour
le derby
Voilà un coup dur pour la JSK
et le staff technique de
l'équipe première. Yesli et
Aïboud sont out pour le match
de vendredi prochain. Les
deux milieux du terrain des
Jaune et Vert rateront le
grand derby de la Kabylie.
Aïboud s'est blessé lors de la
rencontre de son équipe
devant le MCEE et, depuis ce
match, le pur produit de
l'école kabyle est resté à
l'infirmerie. Il a raté le
clasico et le match contre
l'ESS. Même si le jeune joueur
des Canaris va reprendre la
course lundi ou mardi, il ne
sera pas prêt pour ce grand
rendez-vous. Cela fait
maintenant presque un mois
que "Mirou" est à l'arrêt, il
était soumis à un programme
de soins intensifs. Pour qu'il
puisse récupérer la totalité
de ses moyens physiques, il
doit d'abord cravacher très
dur, suivre un programme
spécifique sur le plan
physique. En effet, Aïboud ne
sera pas présent vendredi à
Béjaïa et c'est le même cas
pour Kamel Yesli. Ce dernier a
reçu un méchant coup au
niveau de la cheville lors du
clasico, il n'a pas pu prendre
part à la rencontre de son
équipe devant le champion
d'Afrique comme il n'a pas pu
récupérer de cette blessure
durant la première semaine
de la trêve. D'ailleurs, le
joueur n'a pas encore repris
la course. Il effectuera un
contrôle médical lundi et s'il
va reprendre la course, il ne
sera pas prêt aussi pour le
derby. Pour Aïboud, le staff
technique des Jaune et Vert
pourra trouver des solutions
pour meubler le vide qu'il va
laisser mais pour Yesli, les
choses ne seront pas faciles
pour François Ciccolini, ce
dernier l'a vérifié d'ailleurs
devant l'ESS où l'émigré de la
JSK a laissé un grand vide au
milieu du terrain.
A. H.
Kerrar en Irak, Aïboud out et Youcef Khodja blessé
Ciccolini inquiet
pour son attaque
A 5 jours du derby face au MOB, aucun attaquant de la JSK n'est
au mieux de sa forme.
PAR N. BOUMALI
L ' e n t r a î n e u r
François Ciccolini risque
d'être obligé de faire confiance au duo Youcef KhodjaFerguène. Pis encore, Youcef
Khodja ne devrait réintégrer
le groupe que ce lundi ou
mardi. Blessé aux adducteurs lors de la séance de
jeudi dernier, il n'a pas encore repris avec ses équipiers. Il
devait s'entraîner en solo
hier après-midi, mais rien ne
dit qu'il sera en possession
de tous ses moyens physiques d'ici le derby face au
MOB, s'il ne rechute pas bien
sûr d'ici là. Aïboud, pour sa
part, est soumis toujours à
des soins et comme il n'a pas
joué avec l'équipe depuis la
rencontre face au MCEE, il
sera sans nul doute out pour
le derby de ce vendredi. Vu
qu'il a déjà rechuté à l'entraî-
nement après la blessure
contractée lors de la rencontre face au MCEE, le
jeune attaquant de la JSK
sera sûrement dispensé de la
prochaine rencontre. Il est
resté plusieurs jours sans
entraînement et il lui faudra
sûrement encore du temps
pour retrouver sa pleine
forme. L'entraîneur Ciccolini
ne prendra pas le risque
d'aligner un joueur qui
revient juste d'une blessure.
Aïboud n'a pas encore réintégré le groupe et rien ne dit
qu'il le fera ce lundi.
Kerrar ne reviendra
que la semaine
prochaine
Victime d'une blessure avant
la rencontre face à l'ASMO,
l'international
irakien
Abderrahim Kerrar n'a pas
encore repris les entraînements depuis. Il est rentré
chez lui en Irak et d'après
une source proche de la
direction, il ne ralliera Tizi
Ouzou que la semaine prochaine. Autrement dit, il
ratera le derby face au MOB.
Le docteur Djadjoua a toujours affirmé que le cas de
Kerrar ne prête pas à l'inquiétude, mais comme il ne
regagnera
Tizi
Ouzou
qu'après le match de ce vendredi, il sera le plus grand
absent de ce derby. Son
absence lors des deux der-
nières rencontres face respectivement à l'ASMO et
l'ESS a pénalisé son équipe.
Le président Hannachi lui
avait demandé de revenir
avant le match de ce vendredi, mais le joueur a été obligé
finalement de reporter son
retour. Avec son absence et
celle d'Aïboud pour cause de
blessure, l'entraîneur corse
n'aura pas beaucoup de
choix devant lui.
N. B.

Youcef Khoudja
devait reprendre hier
soir la course
de Lausanne pour ce qui est de la sanction
continentale). Et je tiens à préciser qu’à aucun
moment je ne me suis permis des écarts de langage qui nuisent à autrui», peut-on lire dans le
communiqué.
«Les supporters doivent
être derrière leur équipe»
Pour éviter ce qui s’est passé à la reprise des
entraînements qui a eu lieu lundi dernier où
certains fans s’en sont pris violemment à
Mekkaoui et Benlamri, le président Hannachi
appelle tous les amoureux des Jaune et Vert à
soutenir leur équipe dans ces moments difficiles. Il leur promet que l’équipe reviendra en
force dans les jours à venir et que le plus dur est
passé. «Je termine par faire appel à tous les
amoureux de la JSK pour être solidaires derrière leur club dans ces moments cruciaux, en
attendant, dans peu de temps, des jours
meilleurs», leur a-t-il promis. Le communiqué a
été signé par le président Hannachi qui se trouve en France depuis jeudi dernier. Il l’aurait
sans nul doute rédigé avant son départ en
France.
N. B.
Depuis qu'il est à Tizi
Ouzou, l'entraîneur
corse de la JSK n'a
manqué de rien à l'hôtel
Amraoua, néanmoins,
depuis jeudi dernier, le
premier responsable de
la barre technique des
Jaune et Vert a quitté
cet établissement touristique de la ville des
Genêts pour aller s'installer à la résidence du
président Hannachi.
Mieux encore, Ciccolini
s'est installé dans un
appartement de cette
résidence avec son
épouse qui est arrivée
en Algérie en fin de
semaine. Maintenant
qu'il est en famille à
Tizi, l'entraîneur en chef
du club le plus titré du
pays pourra se consacrer uniquement à son
boulot, lui qui a insisté
sur la présence de son
épouse à ses côtés lors
de son séjour en
Algérie.
A.H.
Le jeune attaquant des Jaune et Vert, qui n'a pas pris part à la
séance d'hier matin et qui était à l'infirmerie pour des soins,
devait reprendre la course hier soir. C'est le kiné du club qui
devait prendre en charge hier en fin de journée l'ancien joueur
de l'US Chaouia.
Hannachi : «A aucun moment, je ne me
suis permis des écarts de langage»
Comme nous l’avons rapporté dans notre
édition de vendredi dernier, le président
Hannachi a nié dans une déclaration accordée
au site du club de s’être attaqué aux responsables de la FAF. Ce sont les responsables de la
Ligue de football professionnel qui le lui ont
demandé de le faire, car lors de son audition il
leur avait déclaré qu’il n’avait jamais tiré sur
Raouaoua ni sur les autres responsables de la
FAF. Et pour prouver sa bonne foi, il a apporté
un démenti sur le site du club avant de publier
hier un communiqué où il a tenu à préciser certaines choses. Mais ce que les gens doivent
savoir que contrairement à ce qui a été rapporté par certains, le président Hannachi n’a jamais
démenti l’information rapportée par notre journal selon laquelle la Ligue lui a exigé de faire un
démenti officiel. D’ailleurs, dans le communiqué d’hier, il explique : «Afin de mettre un
terme définitif à la spéculation et aux mauvaises interprétations de mes déclarations, je
tiens à préciser que mon statut de président de
la JSK me donne le droit de défendre les intérêts
de mon club qui a été sanctionné à tort.
D’ailleurs, des recours ont été introduits pour
voir la JSK rétablie dans tous ses droits (tribunal
arbitral du sport en Algérie pour les sanctions
rendues par la commission de la LFP et le TAS

Le coach
quitte l'hôtel
Amraoua et
s'installe en
famille dans la
résidence de
Hannachi

Il devrait
rentrer
aujourd'hui
Parti en France vendredi dernier pour
régler quelques
affaires personnelles
mais aussi pour
régler l'affaire Lang,
le boss des Jaune et
Vert devrait rentrer
au pays aujourd'hui. A
quelques jours seulement du grand derby
de la Kabylie,
Hannachi veut être
aux côtés des joueurs
et assurer aussi une
bonne prise en charge à ses hommes, lui
qui veut renouer avec
les victoires et les
succès.
www.competition.dz Dimanche 16 novembre 2014
6
www.competition.dz
LIGUE 1
JSK
Dabo : «J’ai reçu mon argent
jusqu’au dernier centime»
L’attaquant Cheikh Oumar Dabo se dit content d’avoir touché son argent
après une attente de plusieurs années.
PAR N. BOUMALI
«Oui, j’ai reçu mon argent jusqu’au dernier centime. La direction de la JS Kabylie a respecté
les délais puisque j’ai touché
mon argent le 7 ou le 8 de ce
mois. Mon cas est réglé. Je
tiens à remercier tous ceux qui
ont cru à ma version. Ce n’est
pas par gaité de cœur que j’ai
saisi la FIFA pour être rétabli
dans mes droits, mais j’étais
obligé de le faire. Dieu merci, la
FIFA m’a donné gain de cause»,
L'entraînement d'hier
s'est déroulé le matin
C'est hier matin que les coéquipiers
du capitaine Rial se sont entraînés
au stade du 1er-Novembre de Tizi
Ouzou. Ces derniers jours, Ciccolini
préfère toujours travailler la matinée.
Ciccolini a programmé
une opposition contre
les espoirs
Pour la séance d'entraînement d'hier,
les joueurs, après avoir effectué
leurs échauffements, ont joué une
rencontre amicale contre les espoirs.
Il a aligné deux
équipes équilibrées
L'entraîneur en chef des Jaune et
Vert, qui a meublé le vide laissé par
la compétition officielle par cette
joute amicale, a aligné deux équipes
équilibrées. Ciccolini ne voulait pas
faire la différence sur le plan du
niveau dès le départ.
Les jeunes ont
battu leurs aînés
C'est les jeunes et les remplaçants
qui ont réussi à dicter leur loi lors de
cette joute. Le match s'est terminé
sur le score de deux buts à un en
faveur des jeunes qui ont battu leurs
aînés hier matin.
Il a testé quelques
joueurs dans
différents postes
Profitant de la rencontre amicale
d'hier, le premier responsable du
staff technique des Jaune et Vert a
testé quelques éléments dans des
postes différents. Le Corse voulait
avoir une bonne idée sur quelques
éléments.
Mekkaoui s'est
absenté hier
Le latéral gauche des Canaris a raté
la séance d'entraînement d'hier.
Mekkaoui, qui n'a raté aucune séance
la semaine passée, a brillé par son
absence hier. Au moment où nous
mettons sous presse, on ignorait les
raisons de cette absence.
Grippé, Ziti n'a pas joué
Le latéral droit international des
Canaris n'a pas pris part à la rencontre amicale d'hier. Ziti souffrait
une grippe, il ne pouvait pas s'entraîner.
Youcef Khoudja,
Aïboud et Yesli toujours
aux soins
Les trois joueurs des Canaris, qui
souffraient ces derniers jours de
blessures, ont passé un bon moment
hier à l'infirmerie. Aïboud, Yesli et
Youcef Khoudja ont été pris en charge pars Djadjoua et Hamrouni.
nous a déclaré hier après-midi
l’ex-attaquant malien des
Jaune et Vert. Sommés par la
FIFA de régler le cas de Dabo
avant le 8 novembre dernier, les
responsables kabyles l’ont payé
à temps pour éviter des sanctions à leur club. La FIFA leur
avait clairement fait savoir que
s’ils n’accordent pas son
argent (64 000 euros) à Dabo à
temps, leur club risque une
défalcation de 6 points et
même une rétrogradation en
deuxième division, s’ils refu-
sent de payer leur ancien
joueur. Mais maintenant que la
direction a réglé le cas de Dabo,
le club ne risque rien surtout
qu’elle a aussi payé l’amende
de 7000 francs suisses à
laquelle elle a été condamnée
par la FIFA pour ne l’avoir pas
payé à temps.
«Les supporters doivent être
derrière leur équipe»
En dépit de son désaccord avec
le président Hannachi, l’attaquant Dabo reste un supporter
de la JSK. Il affirme d’ailleurs
BENLAMRI
Les Mobistes
promettent
un accueil
chaleureux
aux Canaris
revient
et rejoue !
Même si la direction de la
JSK n'a pas sollicité son
homologue du MOB pour
qu'elle réserve une tribune à
ses fans à cause de la
décision de la commission
de discipline de la Ligue de
football professionnel
d'interdire aux supporters
des Canaris de se déplacer
avec leur équipe, les
supporters du MOB ne
voient pas d'inconvénient à
ce que les amoureux de la
JSK suivent le derby à leurs
côtés.
Après cinq jours d'absence, le défenseur
central des Jaune et Vert, Benlamri, a
repris hier les entraînements. Mieux
encore, ce dernier a joué le match
amical que le coach a
programmé contre les espoirs.
PAR ABDELLAH HADDAD
Depuis lundi dernier, date
de la reprise des entraînements
des Canaris, Benlamri ne s'est plus
présenté à Tizi Ouzou. Insulté par
quelques supporters, l'ancien
sociétaire du NAHD a été touché
dans son amour-propre. Abattu, le
joueur kabyle ne pouvait pas s'entraîner, mais sa longue absence
aux entraînements de son équipe a
irrité les supporters surtout que
ces derniers n'ont pas hésité à le
soutenir. Bref, Benlamri s'est présenté vendredi dernier au stade, il
ne s'est pas entraîné, mais il s'est
entretenu avec Ciccolini. Hier, le
jeune et solide défenseur des
Canaris a repris les entraînements.
Après avoir raté pas moins
de six séances d'entraînement,
tout le monde s'attendait à voir
Benlamri s'entraîner en solo. Il
devait d'abord récupérer ses
moyens physiques avant d'intégrer le groupe, mais le responsable
du staff technique a surpris tout
son monde en faisant jouer
Benlamri
hier
durant toute la
partie amicale qu'il a programmée contre les espoirs.
Devant le MCA, le
Corse avait mis Mekkaoui sur
le banc de touche, car ce dernier avait raté trois séances
d'entraînement, mais devant
le MOB, Benlamri débutera la
partie comme titulaire lui qui
a raté pourtant pas moins de
six séances d'entraînement.
Vu le poids de ce joueur au
sein de l'équipe, le staff technique de la formation du
Djurdjura comptera sur les
services du numéro 25 de la
JSK à Béjaïa lors du big
derby de la Kabylie.
D'ailleurs, Ciccolini profitera de cette semaine qui
précède la rencontre pour
bien préparer son joueur
pour ce grand rendezvous.
A. H.

Repos aujourd'hui
pour les joueurs
Hier à l'issue de la séance d'entraînement des
Canaris, le premier responsable du staff technique
a annoncé une bonne… nouvelle aux joueurs. Ces
derniers, qui n'ont pas bénéficié de repos lors du
week-end, ne s'entraîneront pas aujourd'hui.
que si le président Hannachi
avait accepté une solution à
l’amiable, il n’aurait pas saisi
la FIFA. «J’étais contraint de
saisir la FIFA pour toucher mon
argent. Les supporters doivent
savoir que j’ai beaucoup de respect pour eux et que je ne les
oublierai jamais. Ils doivent
être derrière leur équipe qui a
besoin plus que jamais d’eux.
Certains d’eux savent où réside
le problème de la JSK», a ajouté
Dabo.
N. B.

Reprise demain
après-midi
François Ciccolini a accordé une seule journée de
repos à ses capés. Ces derniers seront appelés à
reprendre le chemin des entraînements demain aprèsmidi au 1er-Novembre. L'entraîneur corse n'aura
devant lui que quatre séances d'entraînement pour
bien préparer le grand derby de vendredi prochain.
Certains d'entre eux ont
pris attache avec nous pour nous
dire que la JSK et le MOB
représentent une même région et
que les supporters des Jaune et
Vert seront les bienvenus au stade
de l'Unité maghrébine.
Officiellement, les fans de la JSK
sont interdits de déplacement avec
leur équipe depuis le décès
tragique d'Albert Ebossé, mais ils
parvenaient à chaque fois
d'accéder aux gradins comme ils
l'ont fait face à l'USMBA, le
NAHD, le MCEE et le Mouloudia
d'Alger. Ce derby face au MOB va
sans nul doute drainer les grandes
foules, mais si on se fie à quelques
fans du MOB, les supporters des
Canaris qui feront le déplacement
à Béjaïa auront droit à un accueil
chaleureux. Le match sera télévisé,
mais cela n'empêchera pas les fans
de la JSK à se rendre à Béjaïa pour
apporter leur soutien à leur équipe.
L'année dernière, le derby MOBJSK a été entaché de quelques
incidents et les responsables des
deux clubs ont échangé des
accusations par presse interposée
avant que certaines personnes
n'appellent à la sagesse et à la
retenue.
N. B.
MCO
19
ASMO
Déplacement à Béchar,
le souci de Cavalli
L'entraîneur Jean-Michel Cavalli semble confronté
à un petit problème touchant le mode de déplacement
à Béchar.
De notre correspondant
L. M. AZZI
Faire le trajet Oran vers
cette ville par route ne rentre
pas dans les plans du Corse
qui n'a pas tardé à le faire
savoir à son patron, Belhadj
Ahmed. Craignant une
fatigue risquant de mettre à
genoux ses poulains pendant la rencontre face à la JS
Saoura, le technicien insiste
auprès de son employeur
pour trouver une autre solution à celle choisie. Un
déplacement par voie
aérienne reste la priorité du
coach même à partir
d'Alger. Pour lui, un tel
moyen éviterait un épuisement de ses joueurs à
quelques heures du match
prévu à 15h. Pour la direction, les tentatives auprès
des agences de voyages se
multiplient afin de trouver
un vol reliant Oran ou Alger
à Béchar. Il est utile de noter
que le retour est prévu par
route.
Dimanche 16 novembre 2014
Dernière
chance
D'après une source autorisée,
la direction sera informée de
la possibilité de trouver des
places disponibles dans le vol
Alger-Béchar. La solution
d'un déplacement à partir de
l'aéroport
Houari
Boumediene reste possible à
la condition de trouver des
places pour l'ensemble de la
délégation mouloudéenne.
La même source assure que
la réponse définitive sera
connue, au plus tard, ce
dimanche. Selon certains
signes, il est fort possible que
l'équipe soit dans l'obligation
de rallier la ville de Béchar
par voie terrestre.
L. M. A.

Belhadj
invité à une
émission
sportive
Le président du
MC Oran, Ahmed
Belhadj, sera
l'invité d'une
émission sportive
diffusée par une
chaîne de
télévision privée.
D'après nos
informations, il
pourrait s'agir
d'une émission
diffusée par les
services de la
chaîne EchChourouk TV. Le
parcours actuel
de l'équipe fanion,
sa relation avec
les membres du
conseil
d'administration
et l'histoire des
sièges arrachés
par des pseudosupporters
provoquant la
suspension du
club avec 2
matches à huis
clos devront être
le sujet sur lequel
le patron de la
société du club
phare de l'Ouest
devrait répondre.
Victoire (2-0) face
aux espoirs
La formation du MC Oran a disputé son premier match amical
sous la houlette de Jean-Michel Cavalli. Hier, sur le terrain du
stade Ahmed Zabana, les Rouge et Blanc ont affronté leurs
homologues des espoirs drivés par Omar Bouazza-Krachai.
Cette confrontation qui a été officiée
par Hamadi Fethi, coordinateur des U21, s'est
soldée par la victoire des hommes de l'ancien
sélectionneur des Verts sur le score de deux
buts à zéro (2-0). Les débats se sont déroulés
en trois périodes de 30 minutes chacune. Pour
les deux équipes, ce match constitue une
bonne répétition avant la rencontre officielle
en championnat contre la JS Saoura, à Béchar.
L'équipe senior qui occupe la 3e loge du
tableau devra aller en terre bécharie chercher
un résultat autre que celui sanctionnant sa
sortie à Sidi Bel-Abbès.
Nekkache et Fekih,
buteurs du jour
Pour arriver à prendre le dessus sur le onze
des U21, la bande à Cavalli a dû attendre la
troisième mi-temps de ce match amical pour
trouver son compte. Une première fois par le
biais de Mohamed-Hichem Nekkache qui ne
fait que confirmer le sens de réalisme dont il
fait preuve depuis ses premières apparitions
sous ses nouvelles couleurs. La deuxième par
Mounir Fekih qui retrouve le chemin des filets
après quelques temps difficiles. Pour ce
joueur momentanément écarté de la liste du
sélectionneur de l'EN olympique, ce but devra
l'encenser et lui donner de la force pour tenter
de convaincre son coach contre une place
dans la liste des 18 en attendant un retour
dans l'équipe type.
Aligné avec les seniors,
Bencheikh épate Cavalli
Ce match amical a permis à l'entraîneur
Cavalli de découvrir un joueur sur qui il
pourra certainement compter. Il s'agit de
Bencheikh, attaquant de l'équipe espoir. Ce
jeune qui a déjà fait ses preuves avec Chérif
El-Ouazzani a fait une production de premier ordre, hier, face à ses coéquipiers de
l'équipe des U21. Transfuge de l'USMH, ce
jeune a même été aligné dans l'équipe fanion
prenant place sur le flanc gauche.
Après avoir disposé du MCB Hadjadj en amical
jeudi dernier, la formation de M'dina Jdida
entame sa préparation pour la réception de son
homologue du CR Belouizdad, samedi prochain.
Pour la première fois de
la saison en cours, cette formation
sera en face d'un défi à gagner.
Celui de stopper une série négative qui a fait réagir ses amoureux.
Car cette fois, elle est appelée à ne
pas fauter surtout qu'elle jouera
sur son terrain. Négocier cette
réception par un succès et rien
d'autre sera une obligation pour
ses joueurs. Car depuis la venue
de l'USM El-Harrach, la bande à
Benchadli traverse une période
difficile. Après deux victoires
d'affilée, El-Djamîya a essuyé
deux revers de suite. Et c'est la
première fois de la saison que
cette équipe si fringante jusque-là
s'engouffre dans une pareille
série. De quoi pousser la direction
du club à réagir pour s'enquérir
de l'état réel du mental des
joueurs. En quelques jours, les
choses semblent avoir repris leur
cours normal même si le groupe
manque de cinq (5) éléments, en
l'occurrence, Chicoto en convalescence et le quatuor de la sélection nationale olympique BarkaTabti-Benkablia-Tahar.
Jeudi
passé, l'équipe a repris du poil de
la bête l'emportant aisément en
amical aux dépens du MCB
Hadjadj (7-1) et avec les éléments
qui font continuellement banquette. Mettre sept banderilles
avec une équipe constituée de
remplaçants ne peut que conforter le moral du groupe des Vert et
Blanc.
L. M. A.
Herbache, Zidane
et Tabti, le cassecou en plus ?
faire incorporer par la suite. Leur
production dans le match amical
contre le Mouloudia de Hadjadj
club de régionale Une de la LRF
Oran pourrait garantir une participation à défaut d'une titularisation. Les deux se sont, en effet,
distingués se permettant de planter plus d'un but. Le premier a mis
un triplé contre un doublé pour
l'autre au même titre que l'attaquant Landry Ntankeu à la
recherche de son niveau. Le
Camerounais qui est logé à la
même enseigne devra cravacher
dur pour maintenir ses chances
de poursuivre avec El-Djamîya et
aller au bout de son contrat.
Il est utile de noter que la réception du Chabab de Belouizdad ne
s'annonce pas facile. Car non seulement, le onze algérois respire
bien depuis l'arrivée du Français
Alain Michel mais le onze asémiste sera privé de trois de ses
éléments clés. Car en plus du
milieu Bilal Herbache suspendu
pour les deux prochaines rencontres de l'équipe, il faut ajouter
le défenseur central Mohamed Amine Zidane et le milieu Larbi
Tabti, pour le même motif. Sauf
que ces deux éléments sont sous
le coup d'une suspension d'un
match seulement. C'est la seule
entrave dans les plans de l'encadrement technique. Benchadli et
Merine devront puiser dans le
réservoir de l'effectif pour composer le onze qui va affronter le CR
Belouizdad.
Benchaâbane
et Naït Slimani,
proches d'une
titularisation ?
L'attaquant Ghiles Benchaâbane et
le milieu Amine Naït Slimani ont
toutes les chances de commencer
le match face au CRB ou de se
Djadane aligné avec les U21
Le défenseur central, Adel Djadane, a pris
part à la joute amicale opposant les équipes
senior et espoir du Mouloudia d'Oran. L'exjoueur de l'ASM Oran a été aligné avec le
team des U21. Ce sont ses premiers pas dans
une joute de préparation depuis sa blessure
contractée à la cheville. Il faut noter que ce
joueur compte des apparitions avec l'équipe
fanion avant cet ennui de santé.
Jogging pour Bezzaz
Le milieu, Yacine Bezzaz, n'a pas assisté à ce
rendez-vous contre les espoirs en amical.
Présent sur les lieux, l'ancien capé de l'EN
s'est contenté de quelques tours de piste en
compagnie de Zoubir Ouasti sous les ordres
de Jean-Pierre Maarek. Certainement que
l'entraîneur Cavalli a préféré le ménager
pour le match du championnat contre les
gars de la JS Saoura en déplacement. Il faut
noter que l'enfant de Grarem a ressenti des
douleurs aux adducteurs en marge de la rencontre disputée samedi dernier contre l'ASO
Chlef.
L. M. A.
Battre le CRB, un défi à
relever pour El-Djamîya
Compétition / PUB
Reprise à la plage
Les joueurs qui ont repris les
entraînements par une séance à
la plage des Andalouses ce samedi sont conscients de l'importance
d'une bonne préparation mentale.
Leur faculté technique et tactique aura besoin d'un réconfort
sur le plan mental avec une dose
physique en sus. Autrement dit,
Boudoumi et ses coéquipiers vont
avoir tous les ingrédients en main
pour se remettre en question et
mettre le cap sur le rendez-vous
prévu contre le team de Laâqiba
qui revient fort ces derniers
temps. A priori, tout semble dans
l'ordre pour cette équipe asémiste
qui a tout pour continuer à
déjouer les pronostics et faire
plaisir à ses supporters.
ANEP 157 157 du 16/11/2014
20
www.competition.dz
Dimanche 16 novembre 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz
À LA UNE
MAHREZ : «La Guinée équatoriale,
ça ne changera rien pour nous»
Entretien réalisé par
PAR MEHDI KABI
Que pensez-vous de la domiciliation de la
coupe d'Afrique des nations en Guinée
équatoriale ?
On se réjouissait que la coupe d'Afrique
se joue au Maroc, car c'est un pays voisin
qui se situe juste à côté, mais maintenant
qu'ils ont annoncé la Guinée équatoriale, ça
ne va pas changer grand-chose pour nous,
on va la préparer le plus normalement du
monde et essayer de continuer sur notre
bonne lancée.
Comment vous avez pris le départ de
Bougherra ?
Madjid c'est notre capitaine, il a toujours
été un exemple pour nous, ça nous fait
quelque chose de le voir partir. La victoire
d'aujourd'hui était pour lui. Il a fait une très
bonne entrée sur le terrain et c'était l'essentiel. Maintenant, c'est sûr qu'il va nous
manquer.
re réussi à prendre trois points, qui nous
mettent encore plus en avant.
L'équipe nationale est sur une bonne
lancée…
On a gagné cinq matches, c'est l'essentiel.
Mais le plus important lors de cette rencontre face à l'Ethiopie, c'est que l'on a enco-
Vous avez arraché une belle victoire
aujourd'hui…
El hamdoulilah, on a mis trois buts, on a
bien géré la rencontre et c'est ce qui a donné
notre belle victoire.
Fracture de l'orteil
pour Abeid
Compétition / PUB
ANEP 156 752 du 16/11/2014
Il devait
commencer le
match hier. Mehdi
Abeid a contracté à
la dernière minute
une petite fracture
à l'orteil. Il sera
indisponible
pendant 3 à 4
semaines. Lui qui
était content de
débuter enfin avec
les A a vu ses
espoirs s'évaporer
à quelques heures
du bonheur.
L'Egypte
éliminée
C'est la grande surprise du
groupe G. l'Egypte ne
participera pas à la CAN
2015. C'est la 3e élimination
de suite de la phase finale
de cette compétition après
les éditions 2012 et 2013.
Dans la même poule que les
Egyptiens, c'est la Tunisie qui
passe première avec 11 points en
compagnie du Sénégal 2e avec
10 points. Pourtant il restait aux
Pharaons une ultime occasion en
cette 5e journée des éliminatoires
pour se qualifier, mais ils
avaient en face d'eux, au stade
du Caire, des Sénégalais très
déterminés à forcer le passage
vers la Guinée équatoriale à partir du pays du Nil.
Compétition / PUB
ANEP 156 255 du 16/11/2014
Compétition / PUB
ANEP 156 291 du 16/11/2014
Ils ont pu battre l'Egypte
par le score d'un but à zéro sous
une forte présence de supporters
qui n'ont pu apporter le plus
escompté à leur équipe nationale. Sportivement, si les
Egyptiens peuvent être déçus, ils
le seront encore plus lorsqu'ils
se souviendront que la CAF est
allée solliciter leur fédération
depuis quelques jours pour tenter de la convaincre d'organiser
la CAN 2015 après l'annonce par
le Maroc de renoncer à abriter
cette même édition.
S. B.
Malgré la qualification qui est déjà en
poche, vous avez su rester
professionnels et gagner une autre
rencontre…
5
Obama : «On ne voulait
pas que l'Afrique soit
mise à l'écart»
Francisco Pascual Obama, ministe de la Jeunesse
et des Sports de la Guinée équatoriale, a déclaré
hier en exclusivité sur les ondes de Radio Algérie
Internationale que son pays " a relevé le défi
d'abriter la CAN 2015 afin que l'Afrique ne soit
pas mise à l'écart " et d'ajouter : " La Guinée
équatoriale a accepté la requête de la CAF et lui a
présenté toutes les garanties pour organiser
cette compétition. C'était impossible de laisser
l'Afrique isolée du monde et des événements
sportifs. " "On est toujours là pour l'Afrique ", a-til encore dit. Concernant les infrastructures
sportives et installations nécessaires, le
ministre guinéen affirme : " Bien qu'il ne reste
plus que trente jours et qu'on se s'attendait pas à
une telle chose, on préparera les stades où les
matchs devront se jouer en coopération avec la
CAF. On fera tout ce qu'il faudra et on mettra tous
les moyens nécessaires afin que tout cela soit
réglé à temps et afin que nous soyons à la
hauteur des attentes de l'Afrique et des Africains
et pour que ça réussisse. "
On voulait montrer que, malgré la qualification, on n'allait rien lâcher et tout
donner pour arracher une autre victoire.
Le coach y tenait beaucoup, donc on a
joué pour gagner et ça nous a réussi.
Groupe A
L'Afrique du Sud
qualifiée
Hier pour la 5e journée des
éliminatoires de la CAN 2015,
l'Afrique du Sud a arraché son
billet pour la phase finale en
battant 2 à 1 le Soudan à
domicile. Les Sud-Africains sont
ainsi premiers du groupe A avec 11
points devançant le Nigeria qui a
battu hier le Congo (2-0) sur les
terres congolaises. Les Super Eagles
sont donc 2es au classement avec
7 points. Ils partagent cette place
avec les Congolais. Il faudra donc
attendre la dernière journée pour
départager les deux équipes.
Appréhendez-vous le prochain match
face au Mali ?
C'est sûr qu'on ne va pas changer de
mentalité face au Mali, on ira là-bas pour
gagner la rencontre et revenir avec les trois
points aussi, on ne compte pas se laisser
aller car on est déjà qualifiés.
M. K.
Brahimi : «On ira gagner au Mali»
Comme à son habitude, le milieu de terrain
des Verts, Yacine Brahimi, a été tout en
dribbles hier soir face à l'Ethiopie. Un
match où il a réussi beaucoup de choses,
mais surtout il a marqué un but.
Yacine nous a parlé de la rencontre qui
s'est soldée sur le score de trois buts à un
en faveur de l'Algérie. Il a déclaré : "C'était
un match compliqué, c'est vrai qu'on
n'était pas très motivés, vu qu'il n'y avait
pas beaucoup d'enjeux car on était déjà
qualifiés. Le but, c'était de gagner la ren-
contre et c'est ce qu'on a fait. Maintenant,
on a cinq sur cinq et on espère aller chercher la victoire lors du prochain match au
Mali." Comme pour la plupart de ses
coéquipiers, le joueur du FC Porto est très
déçu du départ d'un des derniers piliers
de l'équipe nationale, Madjid Bougherra.
Yacine a déclaré : " On est déçus par le
départ de Bougherra. Il a joué dix années
pour l'équipe nationale, ce qui est énorme, j'espère que je pourrai faire comme
lui. "
M. K.
Les Verts s'y rendront demain
3 nouveaux cas d'Ebola
recensés à Bamako
Le ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique du Mali a révélé hier que ses
services ont mené, ces dernières 72 heures, des investigations à la suite du décès
du vieux Guinéen reçu en traitement dans une clinique privée de Bamako et dont
le corps a été rapatrié pour être enterré en Guinée.
PAR KAMEL HASSANI
Sur les échantillons testés au laboratoire : 6
dont 4 positifs, tous liés au vieux patient
décédé à la clinique privée ; et deux négatifs
sans rapport avec les cas de la clinique
privée.
Sur les 4 cas positifs, trois sont décédés et un
est en traitement par des services spécialisés.
Personnes-contacts suivies par les services
de santé : plus de 256, tous mis en
observation pour contrôle sanitaire.
Par ailleurs, le ministre de la Santé et de
l'Hygiène Publique invite toutes les
personnes ayant eu des contacts directs ou
indirects avec les personnes déclarées
positives à se faire identifier pour un
contrôle sanitaire .Le gouvernement en
appelle à la mobilisation générale de
l'ensemble des populations, pour véhiculer
les messages de prévention et faire respecter
les mesures d'hygiène et les consignes
sanitaires, qui demeurent des conditions
essentielles de prévention de cette maladie.
Le gouvernement appelle la population au
calme et à la sérénité et lui assure que les
dispositions existantes ont été renforcées
pour éviter la propagation de la maladie au
Mali. A ces 3 cas s'ajoute celle de la fillette
âgée de 2 ans décédée le 24 octobre dernier.
La victime était arrivée de la Guinée infectée
par le virus.
L'OMS s'inquiète
L'Organisation mondiale de la santé a immédiatement réagi à la suite de ces cas identifiés
au Mali en considérant la situation au Mali
comme une urgence appelant les autorités
locales à prendre les mesures nécessaires car
le virus d'Ebola est mortel.
Pourquoi exposer nos joueurs
pendant 3 jours
Il est vrai que ces 4 cas d'Ebola identifiés au
Mali sont inquiétants à quelques jours du
rendez-vous qui attend notre sélection algérienne ce mercredi à Bamako contre les
Aigles du Mali. Une rencontre comptant pour
la dernière journée des éliminatoires de la
CAN 2015. Jusqu'à hier, le déplacement des
Verts au Mali est maintenu pour ce lundi à
16h à partir de l'aéroport Houari Boumediene
à bord d'un vol spécial. A présent que les
choses ont évolué à Bamako concernant le
nombre de cas d'Ebola identifiés n'est-il pas
plus sécurisant pour notre EN de partir un
peu plus tard que prévu afin de ne pas exposer les joueurs pendant 3 jours à Bamako surtout lorsqu'on sait que cette rencontre n'est
qu'une formalité pour les Verts. Partir le jour
du match tôt le matin à Bamako, jouer dans
l'après-midi et revenir après la rencontre, cela
serait raisonnable compte tenu des données
actuelles. Mais le dernier mot revient logiquement à la FAF.
K. H.
Dimanche 16 novembre 2014
Groupe C
Le Gabon
et le Burkina Faso
au coude-à-coude

La concurrence s'annonce rude dans
ce groupe qui comporte également
l'Angola (3e) et le Lesotho (4e). C'est le
Burkina Faso qui domine avec ses
10 points avec une longueur d’avance
sur le Gabon. Pour la journée d'hier,
l'Angola, à domicile, a fait match nul
face au Gabon (0-0) et le Burkina Faso
a battu le Lesotho (1-0) à l'extérieur.
Une
délégation
de la FAF
depuis hier Groupe D
à Bamako Le Cameroun qualifié, la
Une délégation de
la FAF conduite
par le viceprésident Djahid
Zefzef s'est
déplacée hier à
Bamako pour
préparer l'arrivée
des Verts prévue
pour demain au
Mali. Tous les
détails relatifs au
séjour de la
sélection
algérienne ont
été arrêtés
depuis plusieurs
semaines par
la FAF.

Départ
demain par
vol spécial
à 16h pour
Bamako
La sélection
algérienne
partira demain à
16h par vol
spécial en
direction du Mali.
L'arrivée à
Bamako est
prévue aux
environs de
20h.Les Verts
séjourneront à
l'hôtel Radisson
Blu.
Côte d'Ivoire sur ses
traces
Pour ce groupe, les dés sont jetés.
C'est le Cameroun qui passera (1er
avec 13 points) en compagnie de la
Côte d'Ivoire (2e avec 9 points). Les
deux autres équipes, en l'occurrence
la RDC et la Sierra Leone, sont
éliminées.
Groupe E
Le Ghana trouve
des difficultés
Annoncé comme le favori de son
groupe, le Ghana a trouvé beaucoup de
difficultés à s'y imposer. Jusqu'à cette
5e journée des éliminatoires, les
Brésiliens de l'Afrique n'ont pu faire
mieux (8 points). Ils devancent
l'Ouganda (2e avec 7 points) et la
Guinée avec le même nombre de
points également. Le Togo est dernier
avec 6 points.
Groupe F
Le Cap-Vert qualifié
Après sa victoire hier face au Niger
(3-1), le Cap-Vert (1er avec 12 points) a
assuré son passage pour la phase
finale de la CAN 2015. La Zambie (2e)
est seconde avec 8 points après sa
victoire (0-1) à l'extérieur face au
Mozambique (3e, 5 pts). Les Zambiens
ne sont qu'à un seul point de la
qualification. C'est le Niger qui ferme
la marche avec seulement 2 points.
S. B.
www.competition.dz Dimanche 16 novembre 2014
LIGUE 1
À LA UNE
4
Le Magic fait
ses adieux
à… Tchaker
Beaucoup de balles
perdues
Des Verts moins
rigoureux
Chaque chose a une fin. La belle histoire de
Madjid Bougherra avec le stade Tchaker de Blida
connaît, en effet, son épilogue. Les supporters
des Verts ne reverront plus le Magic sur le
rectangle vert du stade Tchaker de Blida.
PAR M. FAYÇAL
L'actuel pensionnaire de l'EN y a
connu ses plus beaux moments de sa
carrière. Aligné au cours de la seconde
période à la place de Halliche,
Bougherra s'est dirigé, après le coup
de sifflet final, vers les gradins pour
faire ses adieux au public de Tchaker.
Il leur a même fait un geste de ses
mains pour leur dire : "Je ne serai plus
là". Ses coéquipiers à l'image de
Feghouli et Brahimi n'ont pas manqué
de le saluer. Bougherra s'en va laissant
l'équipe d'Algérie qu'il a défendue
comme un lion pendant de longues
années, qualifiée à la 30e édition de la
CAN. Il s'en va laissant également de
beaux et savoureux souvenirs avec les
Verts et les supporters. Celui qui a
tant aimé le refrain préféré des
Algériens " Les Hommes " part la tête
haute, à l'image d'un pays et d'un
peuple qui a toujours préservé son
orgueil. Signant désormais en lettres
d'or son histoire avec
l'équipe
nationale, le Magic a su utiliser sa "
sorcellerie " pour mener son pays,
après 24 longues années d'attente,
vers le Mondial 2010 au terme d'un
combat des Hommes contre les
Pharaons. Il a été également partie
prenante d'un match qui restera gravé
à tout jamais dans la mémoire collective des Algériens, c'était contre les
Eléphants de coach Vahid en demifinales de la CAN 2010 en Angola.
Le Magic saura redonner âme aux
Verts grâce à un but signé dans les
arrêts de jeu alors que les Ivoiriens
venaient juste de prendre l'avantage
au score. Glorieux. Arrivé chez les
Verts dans la catégorie des olympiques, Bougherra a connu une belle
carrière de joueur, notamment en
Ecosse où il avait fait les beaux jours
des Glasgow Rangers. Homme digne,
éduqué, humble, Bougherra n'oubliera jamais l'Algérie. Celle-ci ne l'oubliera pas non plus. Chapeau bas
les…Hommes.
M. F.
U ET
E
J
E
L
LES JOUE U R S
«Merci pour tout»
C'est un Magic très ému
auquel on a eu droit hier en
fin de match. Lui qui à
l'habitude d'avoir le verbe
facile avait beaucoup de mal
a enchaîner une phrase.
"C'était un match particulier
pour moi. C'est mon dernier
match en Algérie. Je ne sais
pas ce que je ressens
vraiment. C'est un peu
bizarre pour moi de savoir
que je foule cette pelouse en
tant que joueur pour la
dernière fois. J'ai tellement
de souvenirs ici…", nous
dira-t-il avec le regard fixé
sur les gradins vides.
«Il faut garder cette
solidarité»
"Quand les supporters m'ont
applaudi… (il se tait), je
remercie le public algérien
qui a toujours été à nos
côtés. Il ne nous a jamais
lâchés. Si on est imbattables
sur ce stade, c'est grâce à lui.
Je remercie aussi les
dirigeants, les staffs... Merci
à tous", affirmera le capitaine
emblématique des Verts. A
la fin, on a demandé à
Bougherra de commenter le
choix de la CAF d'organiser
la CAN en Guinée
équatoriale, ce dernier nous
dira : "C'est un pays qu'on ne
connaît pas. Certes les
conditions seront difficiles
car ça reste l'Afrique noire,
mais on a une bonne équipe,
il faut garder cette rage de
vaincre, notre solidarité… Il
n'y a que comme ça qu'on
pourra aller loin dans cette
compétition."
A. H. A.
MAHREZ : il a étalé tout
son talent
Passeur et buteur, on ne pourrait pas
demander plus à Mahrez. Pourtant, il a été
très percutant. Il faisait tout ce qu'il voulait
avec son pied gauche, réalisant un match
plein, il aura défendu, attaqué, réalisé de
bonnes passes et de bons centres, un talent à
l'état pur.
PAR RACHID HAMADI
ZEMMAMOUCHE : peu sollicité
Peu sollicité dans cette rencontre. Il s'est fait
surprendre de loin par un tir d'en dehors de la
surface de réparation. Il avait une petite part
de responsabilité sur ce but. Réalisant
quelques bons arrêts, il était bon sur la ligne
de but mais manquait de confiance.
SLIMANI : généreux
Passeur sur le second but de Mahrez,
Slimani aurait été mieux récompensé s'il
avait inscrit un but, pourtant il a tenté. Bien
présent et très généreux, il a gagné en
maturité, ce qui ne peut être que bénéfique
pour l'EN, une prestation rassurante de la
part du fer de lance des Fennecs.
MANDI : plus offensif
que d'habitude
Éliminé trop facilement sur le but éthiopien à
la suite d'une mauvaise passe de Brahimi, le
latéral droit des Verts a cependant fait un
beau travail défensif sur son flanc.
L'entraîneur avait raison de lui laisser la
liberté de monter comme il voulait sur son
côté droit puisqu'il a effectué plusieurs centres
intéressants. Une prestation de très bon
niveau.
GHOULAM : le tank
Passeur décisif sur le troisième but, il a gagné
presque tous ses duels. Il a également
participé au jeu offensif comme en témoigne
cette passe pour Brahimi qui a inscrit le
troisième but. Un match solide.
MEDJANI : prestation sérieuse
Malgré le fait que le match soit sans enjeu, il a
fait preuve de beaucoup de sérieux. Excepté
sur l'action du but éthiopien ou lui et les
autres défenseurs n'ont pas pu bloquer
l'attaquant, il était bon au marquage
individuel ou en zone.
Un match sans enjeu pour
les Verts hier à Blida à
l'occasion de la réception
des très modestes
Ethiopiens. Le public s'attendait à
une prestation de haute facteur,
d'autant plus que les Verts
étaient complètement libérés
psychologiquement pour avoir
validé, faut-il le rappeler, bien
avant, leur billet pour le tournoi
de la Guinée équatoriale. Le
contraire s'était finalement produit sur la belle pelouse du stade
Tchaker, les joueurs algériens
s'étant distingués par un manque
de rigueur. La démotivation et la
facilité dans le jeu ont tourné en
leur défaveur. Trop de balles perdues surtout au niveau du milieu
de terrain. En témoigne le but
encaissé à la 22e minute de la
première période quand une balle
perdue par notre milieu de terrain, le joueur éthiopien Okwury
prend le cuir et s'en va ouvrir la
marquer sur une frappe à ras de
terre trompant la vigilance du
gardien Zemmamouche. Même si
les Verts ont réussi à renverser la
vapeur et imposé une nette et
outrageuse domination, il n'en
demeure pas moins que les capés
de Gourcuff ont persisté dans le
"gaspillage" des balles donnant,
par la même occasion, aux
Ethiopiens de lancer des
attaques, en deuxième période
particulièrement, dangereuses.
Même si la rencontre a constitué
une simple formalité pour les
Algériens, il faut dire toutefois
que la passivité de nos joueurs à
l'instar de Lacen et autre Taïder,
qui ont perdu beaucoup de balles,
risque d'avoir des conséquences
néfastes si jamais l'adversaire
aurait pour nom le Cameroun, le
Sénégal ou la Tunisie pour ne citer
que ceux-là. Le patron de la barre
technique de l'EN aura certainement enregistré dans son calepin
ses insuffisances à parfaire. Lors
de la phase finale, les Verts se
doivent absolument de faire
montre d'une grande rigueur pour
éviter de tomber dans le piège
de… l'imprudence.
M. F.
HALLICHE : il marque des points
Devenu titulaire sous la coupe de Gourcuff,
il confirme. Halliche a fait du bon travail
dans l'axe. Son expérience et sa puissance
physique lui ont permis d'anticiper le jeu de
l'adversaire, cependant il y a eu quelques
erreurs dans l'axe qui peuvent être corrigées
avant la CAN.
LACEN : infatigable
Excellent dans la récupération comme dans
la relance, Lacen est un joueur dont il est
difficile de se passer. Maintenant le même
rythme jusqu'au coup de sifflet final, il
coupait intelligemment les balles dans le
milieu où il aura récupéré bon nombre de
ballons.
TAÏDER : dans un rôle ingrat
Il a beaucoup couru, son bon placement et
couvrant parfaitement les montées des
latéraux, Taïder faisait très bien le travail de
relayeur également. On penserait qu'il n'a
pas fait grand-chose, mais dans son poste il
a su couper les balles, empêcher l'adversaire
de construire son jeu. Un bon match.
FEGHOULI : il revient en force
Bénéficiant de plusieurs ballons, il
combinait très bien avec ses partenaires sur
le côté droit, notamment avec Mandi.
Effectuant plusieurs centres, il a été
récompensé pour ses efforts par un but. Il
revient en force, ce qui est de bon augure
avant la CAN.
BRAHIMI : insaisissable
Marquant le troisième but du pied gauche
après un enchaînement rapide, contre et tir,
il aura beaucoup bougé dans cette rencontre
comme à son habitude. Véritable poison
pour les défenseurs, il réussissait presque
tout ce qu'il entreprenait. On n'en attendait
pas moins de Brahimi.
BOUNEDJAH : il voulait tout
faire en 12 minutes
Incorporé à la 78', le nouveau capé des Verts
voulait séduire son entraîneur dès ce
premier match. Héritant de quelques balles,
il voulait marquer à tout prix. A revoir.
BOUGHERRA : le match de l'adieu
Pour son dernier match à Tchaker,
Bougherra qui a été incorporé à la 72' aurait
aimé marquer pour son baisser de rideau.
C'est tout de même un monstre et dégage
une aura qui galvanise ses camarades sur le
terrain.
SOUDANI : pas assez
de temps de jeu
Incorporé à la 84', Soudani n'a touché que
peu de ballons, donc peu de temps de jeu
pour parler de son rendement.
R. H.
www.competition.dz
Dimanche 16 novembre 2014
21
ESS
Madoui : «L'USMH ?
Le 1er vrai test»
La défense Belkhir : «Ce succès a
se resserre été acquis grâce à la
Le coach Madoui revient sur le match face à la JSS en avouant que, malgré le dernier
succès, la partie n'a pas été facile face à un adversaire qui leur a tenu tête.
De notre correspondant
KACEM A.
n'y a pas d'équipe type, les meilleurs
sont alignés."
pour se mettre à l'abri et jouer la
seconde phase aisément."
"Je suis très content, c'est un
grand bonheur pour l'ESS. Les
joueurs se sont bien battus. On a
voulu cette victoire et on l'a eue, c'est
tant mieux pour nous. Nous avons
bien géré notre avantage après l'ouverture du score. Ce fut un match
tactique face à une très bonne équipe
de la JSS. Je souhaite que cette détermination demeure pour les prochaines échéances. Je remercie les
supporters à qui je dédie ce succès du
fond du cœur."
«1re place» La série de bons
résultats a donné à réfléchir aux
Setifiens, lesquels croient plus que
jamais en cette équipe. De l'avis de
tous, ce groupe porte le label Madoui
qui est en train de réaliser un travail
professionnel. Toutefois, le coach ne
veut pas s'enflammer en ajoutant : "Je
l'ai déjà dit : on ne doit pas mettre de
la pression inutile sur nos épaules.
Avec mes joueurs, on ne parle jamais
de la première place. On doit juste
jouer sans faire trop de bruit. Il
faudra donc gérer match par match
tout en gardant les pieds sur terre."
«Une référence» Pour le
rendez-vous contre l'USMH, Madoui
juge très difficile la partie devant un
adversaire qui occupe la première
place : "Franchement, l'USMH n'est
plus à présenter, ce sera notre
premier vrai test, une référence qui
nous permettra de savoir si on peut
aller vers le haut du tableaux ou pas."
«Pas d'équipe type» Le
driver ne cache pas sa satisfaction en
disant : "Oui, je suis satisfait de la
production de mes joueurs qui ont
tout donné pour arracher cette
victoire. On a montré notre rigueur.
Le groupe répond à mes aspirations.
Après, on verra ce qui va se passer. Je
n'ai pas changé l'équipe qui gagne,
pour maintenir sa rigueur. Pour le
moment, ça marche et j'espère que
cela durera longtemps. Pour moi, il
«Aisément au retour»
Pour se mettre à l'abri, le coach estime qu'il faut assurer dès la phase
aller : "Comme vous le savez,
l'Entente jouera des matches importants à l'avenir. On doit faire de notre
mieux pour récolter le maximum de
points durant les matchs restants de
la phase aller. On ne doit pas les louper. D'ailleurs, cette saison, on vise
au moins 24 ou 25 points à l'aller
«Notre fierté» Avant de
conclure, Madoui n'a pas hésité à
remercier du fond du cœur les
supporters de l'ESS, qui ont joué leur
rôle de12e homme : "En tous les cas,
ce n'est pas une surprise pour moi.
Le public de l'Aigle noir est
merveilleux. Il ne faut pas oublier
que c'est un peu grâce à lui que
l'équipe a remporté la Ligue des
champions africaine. Il est notre
fierté. Depuis le début de saison, il
n'arrête pas de nous soutenir. C'est
formidable. En voyant ça,
franchement, on ne peut le décevoir,
il faut lui procurer de la joie."
K. A.
MCEE
CSC
En amical : MCEE 2 - DRBT 2
Khezzar :
«Oui, un
dirigeant
du CSC
m'a
contacté»
L'avantage d'un match
dans les jambes
Un peu plus de huit jours se sont écoulés
depuis le dernier match face au NAHD.
De notre correspondant
AMAR T.
Le temps de se rendre compte
que la période du repos forcé a fait
beaucoup de tort à l'équipe, entre
autres le manque de compétition.
Ainsi, la formation eulmie, comme
solution pour se lancer pleinement, a
besoin de jouer un maximum de
matches, une semaine avant d'entamer la reprise du championnat. ElEulma a, par conséquent, profité ce
vendredi pour disputer un amical face
au voisin du DRB Tadjnanet pour se
mettre en compétition. Un match sans
relief où les joueurs eulmis, se contentant d'un nul, n'ont pas particulièrement brillé et où ses attaquants ont
poursuivi leurs faiblesses dans les derniers gestes pour arracher ces
quelques prouesses qui ont trop souvent manqué dans la zone décisive, ils
ont commis beaucoup d'erreurs. ElEulma domine, va de l'avant, se crée
des opportunités, mais peine cependant au moment de conclure.
Meilleur visage ? Il a affirmé
lors de sa première apparition
publique que le club eulmi a une
bonne équipe, précisant qu'elle
renferme de nombreux joueurs
d'expérience. Mais cela ne suffit pas,
car, selon lui, il avoue néanmoins
qu'elle manque de travail malgré sa
détermination de bien faire. Le visage
montré par sa désormais équipe alors
qu'il dirigeait le NAHD dans ce
match- là, il a remarqué chez elle
plusieurs déchets dans son jeu. Les
joueurs avaient manqué d'endurance
et de fraîcheur physique dans les
derniers instants de la partie qui aurait
pu leur jouer un mauvais tour malgré
le fait d'avoir pris l'avantage au score.
Aït Djoudi doit face à cette lacune,
retrousser les manches, raison de plus
pour ses joueurs de redoubler
d'application dans les derniers gestes.
Il le sait, mais il lui faudra du temps
pour imposer sa discipline.
Le plein Le moment est venu
pour cette équipe pleine de promesse
de prendre confiance et de montrer
que le haut du tableau ne pourra pas
se jouer sans elle. L'ultime parcours
qui reste à franchir avant la fin de
l'aller est une occasion à ne pas rater.
Certes, côté détermination, les Eulmis
présentent de bonnes dispositions
plus convaincantes, mais ils
demeurent à la portée d'une réduction
d'effort lorsqu'ils contrent les équipes
en dehors de leurs bases où ils ont déjà
par le passé montré leurs limites. Puis,
parce que l'équipe eulmie n'a jamais
gagné, statistiquement parlant, à
l'extérieur. Elle n'a ramené que deux
nuls lors de sa seule opposition face au
CSC et contre l'Arba. Un déficit qui a
coûté beaucoup de points perdus au
club depuis le début de la saison. Ses
joueurs devront se révolter afin de
refaire le terrain perdu à leur équipe
qui a tant besoin de points pour
revenir parmi les premiers du tableau.
A. T.
"Après que j'ai résilié
mon contrat avec la
JSS, quelques heures
plus tard, alors que je
dînais dans un restaurant de Béchar,
trois dirigeants de
clubs, dont un du CSC
(ndlr : qui n'est pas le
boss des Vert et Noir
Bentobbal), m'ont
téléphoné pour me
proposer de prendre
en main leur club.
Cela pour vous dire
que, tant que je n'ai
point reçu une proposition officielle de la
part de la direction
du CSC, je ne peux
vous dire que je serai
ou non le futur entraîneur de mon club de
cœur", nous a répondu le coach El-Hadi
Khezzar, joint par nos
soins, pour nous
confirmer ou infirmer
l'information qui
disait qu'il allait
reprendre en main le
CSC qui, pour rappel,
il avait dirigé et fait
accéder en Ligue 1
Mobilis la saison
2010-2011.
Quelque peu fébrile lors des
dernières rencontres, la
défense de l'ESS s'est resserrée. La charnière centrale
s'est bien comportée face à
des attaquants très dangereux, à l'image de Donald,
Belkhir et Lamali. La présence
au milieu du terrain de Lagraâ
a donné une plus grande assurance à l'équipe qui s'est
mieux exprimée sur le terrain.
Prime de 8 millions
Après leur succès contre la JS
Saoura à Béchar, les joueurs
devraient empocher dans les
jours à venir une prime de
l'ordre de 8 millions de centimes. En fait, cette somme
est conforme au barème établi par la direction après
accord avec les joueurs, à
savoir 8 millions pour une victoire en déplacement.
Reprise aujourd'hui
Après leur précieuse victoire
avant-hier à Béchar face à la
JS Saoura, Madoui
Kheireddine a octroyé deux
journées de repos à ses poulains pour leur permettre de
récupérer leurs forces.
Toutefois, le driver sétifien
leur a donné rendez-vous pour
cet après-midi au stade du
8-Mai-1945 à 16h pour la
reprise des entraînements en
prévision du match contre
l'USMH qui les attend ce
week-end.
volonté des joueurs»
Interrogé au lendemain du match contre
la JSS, Farès Belkhir, l'un des adjoints de
Madoui, nous a déclaré : "C'est une victoire amplement méritée et à laquelle nous y
avons cru jusqu'au bout. Après un début
de match difficile, le groupe a, par la suite,
pu reprendre du terrain. Cela nous a permis de remonter au score puis de prendre
l'avantage. Le groupe a résisté au retour en
force de la JSS durant la seconde mi-temps
et ce jusqu'à la fin. Ce succès a été acquis
grâce à la volonté de tous les joueurs qui
ont appliqué à la lettre les consignes de
l'entraîneur en chef."
Gasmi : «Je suis
beaucoup plus satisfait
de la victoire que
de mon but»
Auteur d'une excellente prestation
devant les Sudistes de la JS Saoura, le
milieu o?ensif semblait satisfait de la victoire de son équipe et aussi de son rendement durant le match. C'est ce qu'il nous a
confirmé au moment où nous l'avons
approché en fin de partie pour recueillir
ses impressions :
"Je suis beaucoup plus satisfait de ce succès que de ma prestation. Les trois points
d'aujourd'hui sont très importants. Certes,
cela a été difficile vers la fin de la partie,
mais il ne faut pas oublier qu'on a été supérieurs dans l'ensemble du match."
K. A.
Bounaâs : «Ça ne me gêne
pas de jouer au pompier»
Appelé à remplacer au pied levé le coach Garzitto, qui a
résilié la semaine passée son contrat, Noureddine
Bounaâs pense que son club, qui vit un passage à vide, a
les moyens de mettre fin à sa disette.
De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
Encore une fois, vous êtes
appelé à assurer l'intérim
à la barre technique du
CSC. Cela ne vous gêne pas
de jouer au pompier à
chaque fois que votre club
va mal ?
Non, cela ne me gêne
point, car ce n'est pas la
première fois que je suis
appelé à assurer l'intérim
à la barre technique du
CSC. Cela dit, vu que je
suis le DTS des jeunes, en
tant que salarié, je suis
prêt à tout faire pour
aider
mon
club
employeur quand il a
besoin de moi. Cela pour
vous dire que, quand le
directeur
général,
Bentobbal, m'a demandé
de rejoindre le staff technique en place et de combler le vide laissé par le
départ de Garzitto, je n'ai
point hésité à le faire car,
tout simplement, je ne
pouvais dire non à mon
club de cœur.
Ne pensez-vous pas que
cette fois votre mission
s'annonce difficile car vous
allez devoir remettre sur
les rails l'équipe qui vient
de subir quatre contre-per-
formances d'affilée ?
Tout ce que je peux
vous dire est que le préparateur physique, Adel
Labeni, et le coach des
gardiens, Hakim Sbaâ, et
moi nous sommes décidés à tout faire pour
remettre sur orbite l'équipe. Mais, pour qu'on
puisse atteindre cet
objectif, nous avons
besoin de l'aide de tous
les amoureux du CSC.
Votre équipe va affronter
l'ASO à Chlef, samedi.
Comment préparez-vous
cette rencontre ?
Pour que nos joueurs
puissent bien aborder ce
match que nous allons
jouer contre Chlef, mes
collaborateurs et moi
nous nous attelons à bien
préparer nos joueurs afin
qu'ils soient prêts physiquement, tactiquement
et, surtout, psychologiquement à bien négocier
cette rencontre.
Et, pensez-vous que votre
équipe qui va affronter
l'ASO sans plusieurs de ses
potentiels titulaires peut
revenir avec un bon résultat ?
Tout ce que je peux
vous dire, c'est que tous
nos joueurs disponibles
se donnent à fond à l'entraînement pour être
prêts à bien négocier leur
rencontre face à l'ASO.
Cela me pousse à vous
dire que, bien que nous
allons jouer ce match
amoindris de plusieurs
de nos cadres, je suis certain que le onze qu'on va
aligner, samedi, va faire
l'impossible pour revenir
de Chleff avec le meilleur
résultat possible.
Qu'avez-vous à dire à vos
fans qui ne comprennent
pas cette régression que
vit leur club ?
Je dirais à nos supporters qu'ils ne doivent
penser qu'à continuer à
nous soutenir en masse
en ces moments difficiles
afin
qu'on
puisse
ensemble mettre fin au
passage à vide que vit
notre club. Cela dit, je
tiens à dire aussi à nos
fans que le feu n'est pas à
la maison CSC car, bien
qu'il ne vienne de récolter les quatre derniers
matchs que deux points
sur les douze possible,
notre club n'est qu'à trois
points du leader et cela
n'est pas rien.
R. G.
www.competition.dz
www.competition.dz
Dimanche 16 novembre 2014
À LA UNE
LIGUE 2
22
JSMB

Rencontre Berkati-Menad :
le contrat sera signé aujourd'hui

3 jours
de
repos
C'est fini, Ali Fergani n'est plus l'entraîneur en chef de la JSMB. Et c'est dans la matinée d'hier que tout
a été conclu à l'amiable entre la direction du club et le désormais ex-entraîneur Fergani.
De notre correspondant
BOUALEM AÏZEL
mettre de recruter un entraîneur après la
libération de la licence de ce poste.
Pour preuve, un membre de la direction béjaouie nous a confirmé cette nouvelle après l'accord trouvé entre l'ex-coach et
le président Berkati. Comme il a été convenu entre les deux parties, Fergani encaissera une somme d'argent à la suite de son
départ. Maintenant que c'est fait, Fergani
sait qu'il n'est plus le coach de la JSMB et
pourrait bien répondre aux propositions
des clubs qui pourront le contacter dans les
jours qui viennent. Du côté de la JSMB, on
affirme que tout a été fait hier matin dans la
transparence, puisque les deux parties ont
trouvé une solution à l'amiable pour résilier le contrat de Fergani, qui n'a tenu que
trois mois à la JSMB. Avec la résiliation du
contrat d'Ali Fergani d'une manière officielle hier samedi, après l'ultime rencontre
qui a eu lieu entre le président Berkati et
l'ancien sélectionneur des Verts, voilà que
la direction des Vert et Rouge va se per-
Officialisation Alors qu'un accord a
été déjà trouvé entre les dirigeants béjaouis
et le coach Djamel Menad, il y a de cela
quelques jours, voilà que les choses
devraient s'officialiser aujourd'hui avec la
rencontre entre le président du conseil
d'administration, Faouzi Berkati, et
l'entraîneur en question pour officialiser les
choses avec la signature du contrat et par la
même se permettre d'entamer les choses
sérieuses à partir de ce mardi.
Objectifs et durée A en croire une
source fiable, la rencontre prévue pour
aujourd'hui entre la direction béjaouie et le
coach Djamel Menad va tourner autour de
plusieurs points dont les objectifs et la
durée du contrat. Le président Berkati qui a
déjà tracé l'accession comme objectif et
d'essayer de finir la phase aller sur le
podium pour mieux aborder la phase
retour ne compte apparemment pas
s'engager avec le nouveau coach pour un
contrat de longue durée, où il pourrait être
seulement question d'un contrat jusqu'à la
fin de saison, pour renégocier un nouveau
contrat et de nouveaux objectifs à ce
moment-là, surtout si l'équipe se retrouve
en L1 d'ici là.
Lundi Ayant accepté la mission de
prendre la barre technique de la JSM Béjaïa
après en avoir fini de son aventure aux
Emirats et ayant refusé la proposition de la
JSK, il y a quelque temps, le nouvel
entraîneur des Vert et Rouge, à savoir
Djamel Menad, aura l'occasion de
découvrir sa nouvelle équipe à l'occasion
de la séance de la reprise prévue pour
demain lundi au stade de l'Unité
Maghrébine Arabe de Béjaïa. D'ailleurs, à
en croire certaines sources, Menad est
satisfait de la qualité de l'effectif en place et
notamment avec le renforcement effectué
par les dirigeants à l'intersaison pour tenter
de réussir cet objectif primordial de la
JSMB cette saison, qui demeure l'accession
en L1 que tous les amoureux des Vert et
Rouge attendent avec impatience.
Sayeh L'arrivée de Djamel Menad à la
tête de la barre technique de la JSMB
devrait coïncider avec celle du préparateur
physique Dahmane Sayeh aussi, avec qui
le coach a déjà travaillé lors de sa dernière
aventure avec le doyen des clubs kabyles.
Surtout que l'équipe ne dispose plus de
préparateur physique après le départ
d'Adlène Boukhedenna qui était en poste
depuis le début de saison avec Ali Fergani.
Boussekine L'arrivée de Djamel
Menad à la tête de la JSMB pourrait amener
un nouvel adjoint au club. En effet, des
sources proches de l'équipe nous
apprennent qu'on parle du retour de Samy
Boussekine comme coach adjoint, lui qui
était déjà à ce poste à l'époque où Djamel
exerçait à la JSMB par le passé.
B. A.
Ahcène
Hammouche,
qui est à la
tête de la
barre technique de la
JSMB en
attendant
l'arrivée du
nouveau
coach, a
accordé trois
jours de
repos à ses
capés, qui ne
devront
reprendre
l'entraînement que
lundi, ça
sera sûrement l'occasion de
découvrir le
nouveau
coach Djamel
Menad qui,
sauf retournement de
situation,
devrait
signer
aujourd'hui.
USMMH
MCS
Les Samistes ont compliqué
la tâche des Saïdis
Cette compétition de coupe d'Algérie a été une bonne occasion pour le MCS
de confirmer sa bonne santé et passer à l'avant-dernier tour régional.
De notre correspondant
K. DJELLOUL
Malgré cela, la bande de
Mehdaoui n'a pas montré de
bonnes choses et les Saïdis ont
trouvé d'énormes difficultés
pour arracher le billet pour
l'avant-dernier tour régional.
Pourtant, l'adversaire, le SAM,
est une équipe tout juste moyenne de la national 2 amateur.
La manière Durant les 120
minutes de cette confortation, la
manière n'était pas au rendezvous chez les Saïdis, et la
possession du ballon était du
côté de leurs adversaires,
surtout en deuxième période,
qui a été bien jouée par ces
derniers, qui se sont créé des
occasions nettes et dangereuses.
Le public du MCS s'attendait à
ce que son équipe gagne le
match avec l'art et la manière,
mais en fin de compte, c'est sur
les penalties que le gardien
Sefioune a offert le billet pour
son équipe pour jouer le
prochain tour.
Le SAM Le MCS avait tous
les éléments pour gagner et
passer facilement au prochain
tour, mais les Saïdis se sont
compliqué l'existence et la bande
à Mehdaoui a trouvé d'énormes
difficultés pour arracher son
billet pour le prochain tour. C'est
le SAM qui a créé les actions les
plus dangereuses et a posé
beaucoup de problèmes au
MCS.
K. Dj.
Guenifi : «L'essentiel était la qualif'»
Un mot sur cette qualification en coupe d'Algérie…
Je pense que nous avons fait l'essentiel lors de
cette rencontre qui était d'arracher ce billet pour le
prochain tour. Malgré que ce fut très serré, nous
avons su comment débloquer la situation et le plus
important était la qualification pour le prochain
tour, donc mission accomplie.
Que manquait-il à votre équipe lors de ce match face
au SAM ?
Nous avons affronté le SAM avec pas moins de
quatre joueurs titulaires absents. Je pense que si
nous avions inscrit un deuxième but lors la première mi-temps, on aurait pu gagner largement ce
match. Espérons que cette qualification sera notre
début en coupe d'Algérie pour nous pour aller de
l'avant et avec moins de pression dans cette compétition.
Le MCS fixera-t-il la coupe d'Algérie comme objectif ?
Le MCS n'a pas pour objectif la coupe d'Algérie,
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
mais on veut aller le plus loin possible dans cette
compétition
populaire
par
excellence.
Prochainement, on jouera face à l'équipe du CC Sig,
donc, pourquoi ne pas animer les 1/32 de finale.
Nous n'avons rien à perdre et les matchs de coupe
seront des matchs de préparation pour le championnat
Comment se présente ce match face au CCS ?
C'est un match entre deux clubs voisins et
comme nous allons jouer à fond, cela sera une occasion pour le MCS d'arracher la qualification pour
les 1/ 32 de finale de la coupe d'Algérie.
Donc, le MCS n'a pas le droit à l'erreur…
Ce match face au CCS est très important pour la
suite de notre parcours en coupe d'Algérie, et ça
sera la dernière rencontre avant le 1er tour national.
Nous voulons aller loin dans cette compétition et
pour cela il faut battre le CC Sig vendredi prochain.
K. Dj.
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Une victoire sur fond de crise
Après tout ce qui se passe au club ces derniers jours, cette
victoire est très bonne pour le moral.
De notre correspondant
HILLAL KACI
Les Hadjoutis ont gagné à l'arraché
avec un but de Saloum à la 90'+4, après
que le score était de deux buts partout et le
match allait aux prolongations, on a noté
un relâchement des joueurs hadjoutis lors
de la deuxième période, ce qui a valu
l'égalisation et un deuxième but pour
l'équipe adverse, mais l'expérience de
Harizi et Saloum a prévalu puisque ce
sont eux qui ont renversé et donné la victoire aux siens dans les dernières minutes
du match.
12 joueurs Lors de ce match et
c'était prévisible, puisque les 12 joueurs
qui ont joué le match de coupe à Blida ce
sont eux qui se sont entraînés pendant la
semaine, les autres joueurs qui ont
boycotté vont avoir de sérieux problèmes
avec le président du CSA Oudaïne
Mohamed puisque c'est lui qui est
responsable du club en ce moment.
6 joueurs des U21 Pour compléter
l'effectif qui a affronté l'équipe de Bougara
en coupe d'Algérie, le staff composé de
Souilah et Abdelhak a fait appel à des
joueurs des U21, il s'agit des deux frères
Hadouche, Amrouche, Sbaâ, Erroukema
et Chellal ; deux d'entre euxy ont participé,
Amrouche et Sbaâ.
Belhadji Lors du match de coupe face
à Bougara, le défenseur central hadjouti,
Belhadji Karim, qui a joué comme arrière
droit lors de ce match car Tiboutine est
blessé, est sorti blessé la 78', il a ressenti
des douleurs à la cuisse, il faut noter que
ce joueur a joué un seul match depuis le
début de saison et il manque de
compétition, il a été remplacé par Rebah
qui lui est arrière gauche et il a joué
comme arrière droit, c'est pour dire que le
club n'est pas sur les bons rails.
1er but Avec l'absence du buteur de
l'équipe Belkacemi Ismaïl qui est
sélectionné en équipe nationale
olympique, l'équipe a eu de nouveaux
buteurs, le milieu de terrain Labani Yahia
a marqué le premier but de l'équipe à la
41', Harizi a égalisé à la 75', et Saloum a
offert la victoire à la 90'+4, ce sont les
premiers buts de la saison pour les 3
buteurs.
H. K.
Boudjaârane absent,
Souilah dirige le match
Le coach Boudjaârane a lui aussi boycotté les entraînements et le match de vendredi,
l'entraîneur était très en colère contre la direction du club et ses joueurs qui étaient
absents pendant toute la semaine, lui aussi a jeté l'éponge et n'a plus remis les pieds
depuis mardi, ce qui n'a pas été du goût des responsables car le coach est payé jusqu'à janvier et il doit honorer son contrat même si l'équipe boycotte, le match de coupe
de vendredi face à Bougara a été dirigé par ses adjoints Souilah et Abdelhak.
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam
Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (021) 74 76 95
Site Internet
www.competition.dz
[email protected]
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Publicité
Fax : (021) 63 53 31
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
Ghoulam :
«Un message
pour les
autres pays
africains»
Le défenseur
de Naples,
Faouzi
Ghoulam,
parle de
cette
victoire
comme un
message
pour les
prochains
adversaires
des Verts
lors de la
phase finale
de la coupe
d'Afrique des
nations. Il a
déclaré :
"Aujourd'hui,
on a montré
aux Africains
ce que l'on
valait. Cette
victoire face
à l'Ethiopie
est un
message
pour les
autres pays
africains et
nos
prochains
adversaires."
M. K.
Dimanche 16 novembre 2014
3
GOURCUFF :
«La Guinée ? Tout dépendra
du tirage au sort»
«Durant une heure et quart, on a vu de l'excellent football»
«Abeid en aura pour 4 semaines» «Je tiens mon ossature»
Entretien réalisé par
ISLAM Z.
Le sélectionneur national est
passé en conférence de presse pour
répondre aux questions des journalistes.
Il s'est dit satisfait de la victoire, et ce, en
dépit de quelques lacunes perçues tout
au long de la rencontre. Il donne des nouvelles de Mehdi Abeid qui s'est blessé
hier matin
Coach, tout d'abord, félicitations, 5
matchs 5 victoires, carton plein des
Verts dans ces éliminatoires. Un mot
sur cette victoire...
Je crois qu'on a vu un match de bonne
qualité. Beaucoup de séquences ont été
rythmées entre les deux équipes. Je dirais
que pendant une heure, voire une heure
et quart, on a vu du très beau football.
Après, on peut toujours avoir des regrets
car nous avions encore l'occasion de
gagner par un score beaucoup plus lourd.
L'un de nos regrets, c'est de ne gagner
que par trois buts à un. Au vu du nombre
d'occasions que nous nous sommes procurées, c'est effectivement, l'un des
regrets qu'on peut
avoir au cours de
cette rencontre. On a
eu un déficit d'efficacité car les occasions
qu'on s'est créées ont
souvent été bien
amenées. Là aussi ça
montre
quelque
chose de positif.
Après, c'est
vrai, le dernier quart d'heure,
on est tombés dans
l'excès d'individualisme, alors que ce
qui avait fait la force auparavant, c'était le
jeu collectif, la fluidité de notre jeu de
passes. Chacun a voulu faire son numéro
et on a alors perdu cette assise collective.
Durant le dernier quart d'heure, les changements, la fatigue, on a perdu cette lucidité et on s'est retrouvés avec un jeu
beaucoup plus décousu, ce qui aurait pu
permettre à l'Ethiopie de réduire le score
durant la seconde mi-temps. C'est un peu
dommage car on reste un peu sur cette
impression de frustration alors que pendant une heure et quart, il y a eu de belles
choses sur le terrain sur le plan collectif et
généralement de l'excellent football.
Coach, on a constaté, au cours de
cette rencontre une charnière centrale
peu rassurante qui a commis des
erreurs. Qu'avez-vous pensé de votre
axe défensif ?
Pour moi, non, il n'y a pas de problème. Ce n'est pas à ce niveau-là. Le but de
l'Ethiopie, c'est une perte de balle suite à
une passe latérale au niveau du milieu de
terrain. On savait très bien qu'ils étaient
très forts sur les contre-attaques.
Précédemment, il y avait encore une
perte de balle qui les a mis dans une
condition de contre. Il y en a eu encore
durant la seconde mi-temps. C'est plus
dans la gestion du ballon, puisqu'on est
tombés dans une forme de suffisance et
après, c'est vrai que comme ils vont très
vite, ils ont placé quelques contres, il n'y
en a pas eu beaucoup mais nous ont tout
de même mis en difficulté. Cependant,
c'est plus des situations où on a fait preuve de suffisance sur le plan technique
avec des pertes de balle difficiles. Après,
je dirai sur la deuxième mi-temps, c'est
beaucoup plus décousu en fin de match.
Comme je l'ai dit, chacun a voulu faire
son numéro et c'est ce qui a fait que nous
avons trouvé des difficultés. Sinon, sur la
charnière, je ne sais pas, je
n'ai rien de particulier à
dire.
Mehdi Abeid s'est blessé
et n'a pas joué. Peut-on
avoir plus d'informations
concernant son état ?
Effectivement, j'aurais pu
revenir avant sur la blessure
de Mehdi Abeid qui n'a pas
joué. Il a, malheureusement, une fracture
au niveau de l'orteil. Ce n'est rien de
grave mais bon, c'est vraiment dommageable pour lui. Il sera indisponible entre
trois et quatre semaines. C'est vraiment
dommage pour lui car j'ai pu voir durant
la semaine d'entraînement et de travail
que c'était un excellent joueur doté d'une
excellente mentalité. Je pense qu'il rendra
beaucoup de services à l'équipe nationale.
Après l'ouverture du score par l'équipe
éthiopienne, avez-vous douté ?
Concernant ce paramètre (l'ouverture
du score), je dirai que oui, c'était intéressant parce qu'on a vu une équipe qui est
restée solide, qui a continué à pratiquer
son football, qui n'a pas douté. Ça aussi,
c'est un signe révélateur de maturité et de
grande maîtrise. Il n'y a pas eu de
panique, on savait qu'il restait du temps
même si la façon avec la quelle on a
concédé le but me laisse un goût amer
puisque j'avais mis en garde mes joueurs
contre les contre-attaques des Ethiopiens.
J'ai vu une perte de balle qui les place en
position favorable, donc, il y en a eu encore en 2e mi-temps. Pour moi, c'est le seul
grief qu'on peut faire à l'équipe concernant ce match.
Depuis votre arrivée on s'est habitués
à un onze mis à part deux, trois
changements. Peut-on déduire que
c'est le onze qui jouera la CAN ?
On avance, c'est le 5e match c'est vrai. Je
pense que je regarde dans les rassemblements et aussi les 23 joueurs. C'est vrai
qu'aujourd'hui, l'opportunité de faire des
changements et essais était possible.
Cependant, moi je voulais gagner le
match et créer des automatismes.
Maintenant, on a une ossature et après,
on a vu dans les changements, c'est plus
difficile pour les joueurs qui rentrent. On
a vu sur la fin de match qu'on avait une
équipe qui était beaucoup moins soudée
sur le plan collectif et avec beaucoup plus
d'approximations. Je trouve qu'on a une
ossature qui tient la route.
Maintenant que la CAF a décidé de
faire jouer la CAN en Guinée
équatoriale, avez-vous décidé
concernant le stage ?
Pour le moment et ces jours-ci, c'était
beaucoup plus la préparation de ce
match et celui du Mali. Maintenant, ce
qu'on avait établi, c'était bien sûr une première partie à Sidi Moussa et bien se préparer. Après, on ira là-bas. Je pense qu'il
y aura un match amical aussi. Le départ
ne se fera pas forcément très vite sur le
lieu du déroulement de la compétition.
En fonction de la ville dans laquelle on
sera.
I. Z.
FEGHOULI : «Ballon d'or africain ?
Je préfère gagner la coupe d'Afrique avec les Verts»
«On est un collectif difficile à manier»
«La CAN en Guinée équatoriale, ça sera des conditions difficiles»
Entretien réalisé par
ASMA H. A.
En grande forme avec son équipe le FC
Valence, Sofiane Feghouli a été l'auteur d'un
grand match hier face à l'Ethiopie. C'est lui
qui réussit à débloquer la situation pour
l'équipe en inscrivant le but égalisateur.
Dans cet entretien, il parle du match, mais
aussi du choix de la CAF quant au pays
organisateur ainsi que de son retour avec le
FC Valence au cours de ces dernières
semaines.
Une cinquième victoire d'affilée, la série
continue…
Je dirais que c'est un match dans la
continuité de ce qu'on a déjà fait depuis le
début de ces éliminatoires avec beaucoup
de qualités au niveau du jeu. On a maîtrisé
l'ensemble du match, on est contents même
si on aurait pu, peut-être, marquer trois ou
quatre buts de plus, mais dans l'ensemble
vraiment satisfait car l'équipe continue sur
la lancée et évolue bien au niveau de son
jeu.
Malgré le but encaissé après 20 minutes
de jeu, à aucun moment vous n'avez douté,
une grande sérénité anime cette équipe…
Dans cette équipe il y a de la maturité, on ne
s'est pas affolés car on connaît nos points forts
et nos points faibles. Tout le groupe est à
saluer et il faut continuer comme ça en
essayant de bien finir en beauté ces
qualifications lors du prochain match.
Cette décision de la CAF concernant la
Guinée équatoriale qui abritera la CAN,
vous en pensez quoi ?
On ne connaît pas la Guinée équatoriale,
maintenant on ira là-bas et on fera le
maximum. Aussi, on va bien se préparer. Peu
importe où ça se jouera la CAN, ça sera des
conditions africaines très difficiles pour nous,
mais on donnera le maximum.
Le quatuor Feghouli-Mahrez-BrahimiSlimani est en train de faire très mal, une
grande entente entre vous, vous travaillez
ça aux entraînements…
On a des joueurs de qualité offensivement,
mais pas que dans ce compartiment. On voit
qu'il y a une certaine sérénité qui se
dégage au milieu de terrain, on forme un
collectif difficile à manier et c'est sur ça qu'il
faudra s'appuyer pour travailler afin de
continuer à nous perfectionner.
Vous êtes nominé pour le Ballon d'or
africain, vous y pensez…
Franchement non, je pense plus au trophée
collectif, maintenant les remises individuelles
c'est bien, ça fait toujours plaisir mais pour ma
part, je préfère gagner une coupe d'Afrique,
une coupe d'Europe ou un autre titre collectif.
Vous avez réussi à retrouver votre place
de titulaire au FC Valence au cours de ces
dernières semaines avec l'art et la
manière…
Vous savez, dans le football on ne peut pas
toujours jouer. Pour ma part, à chaque fois
qu'on m'a fait appel j'ai répondu présent et
c'est que j'ai toujours fait durant ma carrière
jusque-là. J'ai eu la chance de jouer et je fais de
mon mieux comme lors des précédents
matchs.
A. H. A.
www.competition.dz
www.competition.dz Dimanche 16 novembre 2014
3 TOUR RÉGIONAL COUPE D’ALGÉRIE
À LA UNE
2
RC RELIZANE
ICS TLEMCEN
4
0
Stade Habib Bouakeul
Buts : Mokhtar (9' et 43'), Ghazi (28')
ALGÉRIE
ETHIOPIE
3
1
Stade Mustapha Tchaker, Blida
Buts :
Ethiopie : Omod Okwory 21'
Algérie : Feghouli 31', Mahrez 39',
Brahimi 45'
Zemmamouche
Jemal Tassew
Halliche
Abebaw Butako
(Bougherra 71')
Andaregachew
Medjani
Yelake
Ghoulam
Walid Atta
Mandi
Salahdin
Lacen
Bargicho
Taïder
Natanael Zeleke
Feghouli
Taddele
Brahimi
Mangesha
Mahrez
Yusuf Yzassin
(Soudani 83')
(Dawit
Slimani
Fekadu 60')
(Bounedjah 77')
Shemelis Bakele
Ent. : Gourcuff
Dawa Hotessa
(Ramkel Lok 45')
Omod Okwory
Ent. : Barreto
Temps froid, affluence moyenne,
pelouse en bon état, arbitres : M.
Mghafri assisté de MM. Waar et Diaa.
Averts :
Ethiopie : Natanael Zeleke 40'
L'ŒIL DE HAÏMOUDI
«LE 4E BUT
ÉTAIT VALABLE»

Brahimi
acclamé
par le
public
Le milieu de
terrain des Vert,
Yacine Brahimi, a
été fortement
applaudi lors de
son arrivée avec
le reste de
l'équipe nationale.
Les supporters
présents au stade
Mustapha Tchaker
de Blida ont
beaucoup scandé
le nom du prodige
algérien évoluant
au FC Porto afin
de lui montrer
leur soutien ainsi
que toute
l'admiration qu'ils
lui vouent.

L'hymne
éthiopien
applaudi...
Alors que l'hymne
national algérien
a été applaudi
lors du match
aller qui s'est
déroulé en
Ethiopie, les
supporters
algériens ont
voulu renvoyer
l'ascenseur en
respectant à leur
tour l'hymn
national des
visiteurs. Un
beau geste de
fair-play montré
par les
supporters des
Fennecs.

... Le but
aussi
Pour avoir un avis sur le
rendement du trio d'arbitres
mauritaniens qui a officié le
match d'hier entre l'Algérie et
l'Ethiopie qui s'est soldé sur la
victoire des Verts sur le score
de 3-1, nous avons pris attache
avec l'ex-arbitre international
Djamel "Tout d'abord il faut
dire que le contexte du match
était facile pour l'arbitre car il
n'y avait pas beaucoup d'enjeu
du fait que l'Algérie était déjà
qualifiée en plus de ça sur le
terrain il y avait un fair-play
total des deux côtés. L'arbitre a
une bonne condition physique,
mais un mauvais placement. Il
n'a pas une bonne anticipation.
Il a refusé un 4e but valable
pour les Verts où il n'y avait
pas de position d'hors-jeu ni
faute sur le gardien adverse. En
première mi-temps l'assistant a
mal jugé deux actions de
Slimani en levant à tort son drapeau alors qu'il n'y avait pas de
position d'hors-jeu. A la 68' sur
une belle chevauchée de
Brahimi, un défenseur adverse
l'a crocheté, l'arbitre aurait du
brandir un avertissement au
joueur éthiopien, mais il ne l'a
pas fait. Dans l'ensemble la
prestation de l'arbitre était tout
juste moyenne", a indiqué le
meilleur arbitre africain 2013.
K. H.
Alors que l'équipe
nationale n'a fait
qu'enchaîner les
ratés devants les
buts adverses,
l'Ethiopie a fini
par marquer le
premier but de la
rencontre. Le
public algérien
présent sur place
pour regarder la
rencontre a
fortement
applaudi le but
inscrit par
l'attaquant
éthiopien, Omod
Okwory.

Bounedjah
demandé
par les
supporters
Au cours de la
deuxième mitemps et plus
précisément à la
59e minute, les
supporters de
l'équipe nationale
ont demandé
l'entrée de
l'attaquant
international
algérien,
Bounedjah. Alors
que les Verts
menaient par
trois buts à un
les fans des
Fennecs ont crié :
"Le peuple veut
l'entrée de
Bounedjah."
M. K.
Dimanche 16 novembre 2014
e
MERCI POUR LE
SPECTACLE
Il y a à peine quelques jours de cela, la FIFA classa l'Algérie au 15e rang mondial, et
le moins qu'on puisse dire c'est que les Verts n'ont pas déçu hier en confirmant à la
fois cette première place mais aussi en enregistrant leur cinquième victoire
consécutive. Pourtant ça n'a pas très bien commencé pour l'EN.
PAR ASMA H. A.
On dit souvent dans le
football que lorsqu'une équipe
rate beaucoup d'occasions, et
bien elle a tendance à le regrettez juste après, et c'est exactement ce qui s'est passé pour
notre équipe nationale hier au
stade Mustapha Tachker de
Blida. Alors que les Verts
étaient très bien rentrés dans le
match et cela dès les premières
secondes de la partie avec une
multitude d'actions dangereuses et une possession de
balle largement supérieure à
celle des Ethiopiens, et bien, les
coéquipiers de Rafik Halliche
ont payé cash cette inefficacité
dans la surface des 18 mètres
lors des 20 premières minutes
de jeu. Suite à une mauvaise
passe de Yacine Brahimi dans
l'axe du milieu de terrain,
Okwory se saisit du ballon, se
débarrasse de toute la défense
algérienne et met un superbe tir
ouvrant par la même occasion
la marque pour l'Ethiopie.
Malgré ce but encaissé, les poulains de Christian Gourcuff et
telle une grande équipe, à
aucun moment ils ont douté.
Feghouli et ses coéquipiers ont
continué à jouer leur jeu et ce
fut enfin payant à la 31' de jeu.
Le milieu de terrain du FC
Valence et sur une très jolie
passe du côté gauche changeant
complètement la trajectoire du
jeu, Feghouli traverse près de la
moitié du terrain sur son côté
droit, fixe le gardien et met une
très jolie frappe débloquant
ainsi la situation et le compteur
des Verts. Les joueurs de l'EN
ont continué à pousser tout en
fournissant de très belles combinaisons avec un jeu en triangle notamment. Huit minutes
après l'égalisation, et sur un
contre de Brahimi, ce dernier
remet à Slimani dans la surface,
l'attaquant du Sporting temporise et sert sur un plateau
Mahrez qui place un joli tir,
donnant l'avantage à notre
équipe nationale. Le festival en
cette première mi-temps ne s'ar-
rête pas là, puisque à la 45' de
jeu et suite à une très belle passe
en profondeur de Faouzi
Ghoulam pour Yacine Brahimi,
le joueur du FC Porto ne laisse
aucune chance au gardien
Jamal en tirant un vrai bolide.
Après la pause-citron, les Verts
ont continué à parfaire leur jeu
en multipliant les combinaisons. Certes les joueurs ont fait
preuve d'inefficacité en raison
notamment d'un bon gardien
éthiopien, mais l'essentiel était
là, du spectacle, du beau jeu,
des buts et surtout une cinquième victoire consécutive. A présent il faudra battre le Mali mercredi pour confirmer cette
suprématie.
A. H. A.
MAHREZ, FEGHOULI, SLIMANI ET BRAHIMI
LES 4 FANTASTIQUES
On l'a remarqué hier au
cours de la rencontre des Verts,
la cohésion commence petit à
petit à porter ses fruits et ce
n'est pas sur les buts d'hier
qu'on en doutera. L'un des
points positifs au cours de la
rencontre d'hier a été certainement la cohésion quasi parfaite
montrée par le quatuor offensif
composé de Brahimi, Slimani,
Feghouli et enfin Mahrez. Les 4
joueurs se trouvaient les yeux
fermés sur le terrain et parvenaient à faire le décalage pour
servir un équipier dans de
bonnes conditions. On l'aura
remarqué, les concernés ont
fait très mal à la défense adverse grâce à leur technique et à
leur passe millimétrée.
D'ailleurs, c'est ce paramètre
qui a fait la différence pour les
trois buts marqués en 2e mitemps. Cette cohésion, qui
commence à venir, est l'un des
points recherchés par le sélectionneur national qui depuis sa
prise de fonction, il essaye de
perfectionner l'entente entre les
4 joueurs pour qu'ils soient
plus tranchants et plus décisifs
sur le terrain. Lors du but de
Feghouli, Brahimi et Mahrez,
on a senti que c'étaient des
phases de jeu travaillées à l'entraînement et que ça a été longuement répétée tellement les
joueurs se trouvaient presque
les yeux fermés en prenant l'espace.
Il semble bien que c'est de cette
évolution que parlait Christian
Gourcuff au cours de la dernière conférence de presse qu'il
animée en évoquant la question du jeu de son équipe. Un
gros motif de satisfaction mais
aussi la naissance d'un quatuor
offensif qui risque de faire très
mal lors des prochaines
échéances.
Quoi qu'il en soit, les joueurs
nommés un peu plus haut ont
démontré une fois de plus
qu'ils sont des valeurs sûres de
l'équipe et qu'il faudra compter
sur eux pour apporter le plus
escompté et guider l'équipe
vers d'autres succès, notamment lors de la prochaine
coupe d'Afrique des nations
qui se jouera en Guinée équatoriale.
L'embarras du choix
pour le staff de l'EN
Il faut dire aussi que les 4
joueurs ont donné des garanties au coach tant ils marquent
beaucoup de buts, il n'en
demeure pas moins que le
sélectionneur national dispose
à présent de plusieurs
variantes en attaque tant il a
des joueurs qui présentent plusieurs profils intéressants. Avec
un bon nombre de profils
donc, le coach national peut
aisément faire des choix lorsqu'il souhaite changer quelque
chose et faire appel aux autres
joueurs. On pense notamment
à Hilal Soudani et Baghdad
Bounedjah. Quoi qu'il en soit,
l'entraîneur national n'a que
l'embarras du choix pour composer sa ligne offensive tant il
peut compter sur des éléments
de valeur qui pètent tous le feu
ces derniers temps. Pour son
plus grand bonheur. Une position qui ferait envier plusieurs
coachs.
I. Z.
Meddah
Meddahi
Rabhi
Oueld Toumi
(Masacri 68')
Beltasse
Attek
(Kheireddine
74')
Lahmer
Bouda
Aoued
(Bouda 58')
Ghazi
Ent. : Benyellès
Mestari
Belhadj
Korso
Khaldi
Toumi
Belkadi
Benabdellah
Khnebki
Guenich
Touati
Kennoun
Ent. :
Benmeddah
Les Lions
rugissent fort
La logique a été respectée hier lors de l’avant-dernier tour
de la coupe d’Algérie entre le RCR et l’équipe de l’ICST qui
évolue dans une division inférieure par un score de 4 à 0.
LIGUE D'ALGER
RC Kouba - IBK El-Khechna 3-1
IB Lakhdaria - US Béni Douala 2-0
RC Boumerdès - WRB Ménaïel 1- 0
OMR El-Annasser - JS Akbou 1-1 (5-6 aux tab)
ES Hamiz - CRBD Beida 0-2
CRBB Kiffan - CA Kouba 2-2 (3-4 aux tab)
JS Haï El-Djabel - EC Oued Smar 1-3
WB Saoula - USO Amizour 0-2
ES Ghozlane - Gouraya Béjaïa 2- 3
NRD Ibrahim - JSB Ménaïel 0-0 (4-5 aux tab)
ERB Ouled Moussa - Paradou AC 1-1 (6-5 aux tab)
JSM Chéraga - USM Chéraga 1-1 (2-3 aux tab)
Hydra AC - NARB Réghaïa 1-2
O Médéa - CS Aïn Defla 2-1
USM Blida - CRB Tipasa 5-0
USMM Hadjout - IRB Bougara 3-2
ESM Koléa - ES Berrouaghia 2-0
CR Zoubiria - HB Guerouaou partie arrêtée
CRB Boukadir - CRB Béni Tamou 4-2
ORB Oued Fodda - CRB Ouled AEK 0-1
OC Boukhari - WA Boufarik 0-0 (l'OCB aux tab)
Avert : RCR : Aoued 32'
1
0
LIGUE DE CONSTANTINE
Stade Kerbouci Menouar
But : Rahou 55'
Guitarni
Benaroussi
(Tréa 70')
Becheikh
(Boudia 80')
Naïl
Mouffok
Henni
Djied
Djelti
(Belahouel 90')
Mansour
Barbari
Rahou
Ent. : Osmane
Résultats
LIGUE DE BLIDA
Temps ensoleillé, terrain en tartan,
bonne affluence, arbitres : MM.
Besseri, Belaroussi, Ouerd Benslama.
ES MOSTAGANEM
IRB EL-KERMA
Mouaz
(Benhoucine 45')
Belghezali
Shili
Bobo
Melloula
Boufaïda
(Benmaârif 15')
Kebir
Kilouli
Kaïm
Berrani
Righi
Ent. : Hamhami
Affluence faible, arbitrage de M.
Boussaïd, assisté de MM. Benadda et
Bencherif.
L'Espérance
sans
forcer
Une première mitemps monotone
à laquelle on a
assisté où aucune
action n'est à
signaler.
De notre correspondant
H. MUSTAPHA
De retour des vestiaires,
les
Mostaganémois
plus
déterminés parviennent à
ouvrir le score par Rahou bien
servi par Djelti à la 55', Berrani
côté El Kerma avait le but de
l'égalisation au bout du pied
lorsqu'il se retrouva seul face au
gardien,
mais
Mansour
intervient dans les toutes
dernières
secondes
pour
dégager le cuir.
A la 76', Becheikh en course
sert sur un plateau Djelti, mais
le gardien anticipa et dégagea le
ballon, le reste de la partie ne
verra aucun changement au
score jusqu'au coup de sifflet
final de l'arbitre par une victoire
et qualification espérantiste en
attendant le grand derby au
prochain tour face au voisin
rival le WAM qui s'est disposé
du WAT.
H. M.
23
MBBS - MOC 0-2
JJA - HBCL 1-2
ASAM - JSR 1-1 (5 -4 aux tab)
USMAB - FCB
1-0
NRBBO - USMS 1-2
JSMS - IRBAL
0-1
WARD - NRBT 1-2
CRVMJ - MBC
2-1
JSD - CAMS 1-2
Exempt : E Collo
De notre correspondant
B. BOUGUELMOUNA
Ce sont les Lions qui ont pris les
commandes de la partie, puisque dès la 9’,
l’attaquant Bouda a chipé le ballon à un
défenseur tlemcénien avant de servir son
coéquipier Hichem Mokhtar qui n’a trouvé
aucune difficulté à mettre le cuir au fond des
filets par une jolie tête. Ce but n’a pas suffi
aux poulains de Benyellès qui ont voulu
ajouter un deuxième but en accumulant les
attaques par Bouda, Ghazi et Lahmer Abou,
mais leurs tentatives a subi le même sort, la
seule occasion des représentants de la wilaya
de Tlemcen fut à la 25e minute par
l’attaquant Touati qui a placé une jolie frappe
sans difficulté pour le portier Meddah. Trois
minutes plus tard, l’attaquant relizanais
Ghazi réussit à doubler la mise par un tir
puissant des 20 mètres. Après ça, le jeu s’est
concentré au milieu du terrain jusqu’à la 43’
où l’attaquant Hichem Mokhtar a ajouté son
deuxième but personnel et le troisième pour
son club quand il a bien intercepté le centre
de Rabhi par une jolie tête. Et c’est par ce
score que l’arbitre siffle la fin de la première
période.
En deuxième mi-temps, le rythme
du jeu a baissé et on n’a pas vu beaucoup
d’occasions, sauf à la 55e minute où il ya eu
un coup franc indirect à l’intérieur de la surface de réparation, mais sans danger pour le
gardien des Lions, Nadjib Meddah. Après
cela, les Lions ont pris les choses en
main en gagnant la bataille du milieu
de terrain, ce qui leur a permis d’ajouter un quatrième but à la 70e minute
par Hichem Mokhtar qui a réussi à l’occasion son premier triplé. Les dernières
minutes furent l’occasion pour
Benyellès pour procéder quelques
changements afin de donner l’occasion
pour quelques éléments de faire leur
apparition cette saison jusqu’à la fin de
la rencontre par un score logique de 4
buts à 0.
B. B.
Les Mostaganémois
avec l'art et la manière
WA MOSTAGANEM
WA TLEMCEN
2
0
Stade Ahmed Zabana
Buts : Bendahmane 9', Touaoula 69'
Belaouidet
Hadji,
Saïhi
Zeroual
Driss Bacha
(Bentoual 77'),
Belhamida
Bouazza,
Djedid
Babahmed,
Benchaouch
Rebiaï,
Zernah
Taleb,
Daâra
Ouazni,
(Touaoula 46')
Hadi Adel,
Meguenni
Aïssaoui
(Benaoula 87')
(Chaouti 46'),
Belabdoune
Sebbie,
(Larinouna 73')
Rachedi.
Bendahmane
Ent. : Bouali Tayeb
Ent. : Bentayeb et
Henni Abdelhak
Affluence moyenne, beau temps.
Averts :
WAM : Belhamida 41'+64'
Exp. :
WAM : Belhamida 64'
WAT : Rachedi 64'
Les Mostaganémois entamèrent
la rencontre tambour battant,
neuf minutes ne s'étaient
écoulées que Bendahmane bien
servi par Belabdoune ouvrit la
marque.
Il avait par la suite à la 22' l'opportunité
de creuser l'écart n'était la vigilance du gardien tlemcénien, ce dernier aura aussi le dernier mot face au même Bendahmane à la 36'
lorsque ce dernier se présenta face à face avec
le gardien.
En seconde mi-temps, les Tlemcéniens
obtiennent un coup franc direct à la 50' que
botte Hadi Adel et Belaouidet d'une belle
parade s'interposa, alors que le réalisme était
du côté des Mostaganémois lorsque
Touaoula bien servi de la droite parvient à
corser l'addition à la 69'. Le reste de la partie
verra une grande bataille au milieu de terrain
avec des tentatives des deux côtés, mais le
score en resta là jusqu'à la fin de la rencontre.
H. M.
LIGUE D'ANNABA
Hamra - NRBE Ogla 2-0
IRB El-Hadjar - ESS Ahras 2-3
USM Annaba - JSB Chbaïta 1-0
ES Guelma - IRB Belkheir 2-1
JSP Blanc - US Boukhadra 0-2
NRB Chréa - Nasre Fedjoudj 2-4
ESB Besbès - USM Daghoussa 1-0
WM Tébessa - IRB Sedrata 4-0
24
Feghouli : «Ballon d'or africain ?
Dimanche 16 novembre 2014
JE PRÉFÈRE GAGNER LA CAN»
Proposé par
MORT
SUBITE
EN-NEMS
Dans une interview
accordée au quotidien
français L'Equipe parue
hier, le président de la
CAF, Issa Hayatou,
confirme les sanctions
sportives qui seront
prises contre le Maroc
suite à son abandon
d'organiser la CAN
2015. "Nous allons
appliquer le règlement,
c'est-à-dire une
élimination des deux
prochaines éditions de
la CAN, il y aura ensuite
le préjudice moral et
financier à calculer. Ça
fait un mois que nous
négocions. On leur a
donné plusieurs délais,
car nos enjeux
financiers sont
énormes. On ne pouvait
pas reporter, car nous
ne pouvions pas avoir
nos joueurs
professionnels à
d'autres dates", a
déclaré Hayatou. Et
d'ajouter : "En janvier
2016, comme le voulait
le Maroc, nous avons le
CHAN (championnat
d'Afrique des nations)."
Ainsi, c'est une
génération en or de
joueurs marocains qui
vont tout subir. Les
Benatia, Taarabt et
Saïdi devront encore
attendre six ans pour
espérer disputer une
CAN. Par ailleurs le
président de l'instance
dirigeante du football
africain en a profité
pour s'en prendre aux
raisons invoquées par
le Maroc, à savoir les
risques de propagation
du virus Ebola. "Il n'y a
pas d'Ebola au Maroc !"
a-t-il dit avant
d'enchaîner : "Le pays
accepte d'ailleurs la
Coupe du monde des
clubs, mais pas la CAN.
Cela fâche les
populations africaines.
Qui peut le
comprendre ? Tenez, je
suis allé là-bas et je
leur ai dit : ne nous
demandez pas de
signer notre arrêt de
mort. Nous, Africains,
nous nous connaissons.
Si nous enlevons cette
CAN, ça va être une
porte ouverte pour
d'autres pays. Certains
diront : "Nous ne
sommes pas prêts,
reportez d'une semaine,
etc." Nous n'aurions
plus de sponsors, plus
de crédibilité. On doit
tenir compte de ça.
Et l'Afrique sera
ridiculisée."
S. B.
La coupe d'Afrique des nations au Qatar ? Et
pourquoi pas, pardi ? Le rallye Paris-Dakar s'est
bien déroulé en Argentine et au Pérou, non ? Et
que dire aussi du Tour de France cycliste qui a
démarré l'année dernière en Angleterre. Et puis
tiens… On est bien en pleine mondialisation où la
délocalisation ne choque plus grand- monde avec
les iPhones de la grande marque de la pomme croquée qui sont fabriqués en Chine ou d'autres symboles de l'industrie américaine comme Chevrolet
qui sont montés en Corée du Sud. Nous sommes,
comme dirait l'autre, en pleine époque du "Eddab
rakeb moulah" où il n'y a que le fric qui compte.
BASILE BOLI :
IL CONFIRME LA
SUSPENSION DE 4 ANS
Hayatou :
«Le Maroc
accepte la
Coupe du
monde des
clubs et pas
la CAN !»
Eddab rakeb moulah…
«L'Algérie retrouvera son
lustre d'antan lors de la
coupe d'Afrique des nations»
Rencontré à Sousse en marge du match amical disputé par le CRB contre l'AS Kaloum, le vainqueur de la Ligue des champions européenne avec
l'O Marseille contre le Milan AC, la saison 1993,
Basil Boli, a accepté gentiment de répondre à nos
questions et nous parler des sujets relatifs essentiellement à l'équipe nationale. L'ex-joueur d'Auxerre,
de Monaco et des Glasgow Rangers est revenu
aussi sur la mort tragique du joueur de la JSK,
Albert Ebossé.
De notre envoyé spécial en Tunisie
HILLAL AÏT BENALI
Après une carrière très riche en tant que
joueur, que devient Basile Boli ?
Je m'occupe d'Auxerre, mon club d'origine,
depuis six mois maintenant. Je suis le vice-président du club ainsi que conseiller du président. Je
suis ici en Tunisie pour voir comment se passe le
stage de l'équipe de l'AS Kaloum, car le président
de celle-ci est un bon ami à moi.
Vous avez certainement suivi l'équipe
nationale d'Algérie en Coupe du monde au
Bresil, comment jugez-vous sa prestation ?
Je connais bien le football algérien, d'ailleurs, je
suis un ami du président de la fédération,
Mohamed Raouraoua.
Je suis très fier du football algérien, notamment
de votre équipe nationale qui a fait bonne figure au
Mondial. Je pense que l'Algérie commence à revenir en force sur la scène internationale. Mais là-dessus, je veux ajouter une chose.
Oui, allez-y…
L'Algérie a un très bon entraîneur qui est très tactique, j'espère qu'il va apporter sa touche dans cette
sélection. L'Algérie faisait partie des trois
meilleures formations de football en Afrique dans
les années 1980, mais il ne faut pas rester seulement
dans cette époque, c'est comme chez nous, il y avait
à mon époque, celle de Zidane et maintenant celle
de Benzema. Autrement dit, en Algérie, il faut qu'il
y ait de la relève aux Madjer, Assad et tous les
autres.
Que pensez-vous de cette nouvelle
génération ?
Il y a toujours de grand joueurs en Algérie. Moi
quand j'étais petit, c'était l'époque de Mustapha
Dahleb, un grand joueur avec qui, je suis toujours
en contact. Cette nouvelle génération doit prouver.
Elle doit aller très loin en coupe d'Afrique et elle
doit gagner quelque chose. Si elle parvient à remporter un trophée, c'est à partir de là qu'on parlera
d'une grande équipe.
Mais elle a gagné en maturité en Coupe du
monde du Brésil, n'est-ce pas ?
Effectivement, mais gagner une coupe d'Afrique
c'est toute autre chose. Une sélection africaine peut
faire de belles prestations dans n'importe quelle
compétition, mais le fait de remporter la coupe
d'Afrique représente quelque chose de grand et de
particulier.
Pensez-vous que l'Algérie peut remporter la
coupe d'Afrique des nations ?
A l'occasion de cette coupe d'Afrique des
nations, je suis persuadé que l'Algérie retrouvera
son lustre d'antan. Personnellement, je lui souhaite de bon cœur de la remporter car c'est un pays de
football qui mérite tout le bonheur. Néanmoins,
l'incident tragique qui s'est produit sur un terrain
de football m'a vraiment affecté.
Vous parlez certainement de la mort d'Ebossé,
comment avez-vous accueilli cette triste
nouvelle ?
J'ai accueilli l'information avec beaucoup de
tristesse. Avec George Weah et Abedi Pelé, on
voulait partir au Cameroun, mais on ne l'a pas
fait pour ne pas faire beaucoup de bruit, Mais
cet événement tragique a donné une mauvaise
image pour le football algérien d'autant plus
que le pays va accueillir la coupe d'Afrique bientôt. En toute franchise, j'étais très déçu car je suis
très proche des Algérien qui ont beaucoup donné
pour le football africain.
Que pouvez-vous nous dire sur la consécration
de l'ESS en Ligue des champions africaine ?
Je pense que depuis deux ou trois ans maintenant, on voit du bon football dans le championnat
algérien. Il commence à revenir aussi sur la scène
continentale et cela s'est traduit dans la réalité avec
cette équipe de l'ESS qui a remporté la Ligue des
champions d'Afrique.
Selon vous, qui sera le meilleur joueur
africain ?
Je pense que ce sera Yaya Touré comme ça peut
être aussi Gervinho, ces deux-là montrent de belles
choses avec leurs équipes respectives.
Pour terminer, dites-nous, y a-t-il des talents
algériens à Auxerre ?
Il y a 5 talents algériens, mais il ne faut pas
essayer de les prendre dès maintenant (rire). On est
en train de les former. Ils sont jeunes et sont actuellement au centre de formation, ils ont entre 15 et 17
ans.
H. A. B.
Et comme ce qui importe le plus à ces messieurs
de la CAF ce n'est pas tant la compétition ellemême si elle venait à être annulée, mais l'argent
des sponsors et des droits TV. Alors ne vous étonnez pas si la CAN se déroule en Laponie ou à
Ushuaia. Le seul hic, c'est que si la première compétition africaine se joue effectivement au Qatar, il
ne faudra pas faire les choses à moitié et permettre
ainsi aux Qataris de participer à l'épreuve en tant
que pays organisateur… En croisant bien sûr les
doigts pour qu'ils ne la remportent pas. Car l'histoire pourrait tourner au gag : vous vous rendez
compte… Le Qatar champion d'Afrique !
IL A JOUÉ AVANT-HIER
Grèce : FACE AU CRB

arbitre
attaqué,
championnat
suspendu
Terrible nouvelle
en Grèce.
Christoforos
Zografos, le
directeur adjoint
du comité des
arbitres, a été
battu à coups de
matraque par
deux hommes en
moto, à l'ouest
d'Athènes.
L'homme de 45
ans a été admis
d'urgence à
l'hôpital.
Première
conséquence,
les matches en
Grèce ont été
suspendus pour
une durée
indéterminée,
comme l'a
confirmé la
Fédération
grecque de
football.
Omarou Bangoura
est décédé
hier dans le bus
Un véritable drame a touché la Guinée hier et
l'équipe de l'AS Kaloum, le club qui avait
donné la réplique au CRB avant-hier en amical à Sousse. En effet, et alors que la délégation de l'AS Kaloum se dirigeait tranquillement vers l'aéroport, le milieu de terrain et
international guinéen Omarou Bangoura, âgé
à peine de 23 ans, a été victime d'une crise
cardiaque dans le bus. Il succomba quelques
minutes plus tard et décéda. Sous le choc,
les dirigeants et les joueurs du club n'en
revenaient pas, ils se sont arrêtés à
Hammamet pour rallier l'hôpital de la ville.
«ON EST UN COLLECTIF
DIFFICILE À MANIER»
«En Guinée,
ce sera
compliqué»
www.competition.dz Dimanche 16 novembre 2014 20 DA France 2 € N° 4097 ISSN 1111
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
3-1
GOURCUFF:
MERCI POUR LE
SPECTACLE
Belhout, nouvel
entraîneur du CSC
"Je vous informe que le nouvel
entraîneur du CSC est monsieur Rachid
Belhout avec lequel la direction de notre
club vient de finaliser", nous a révélé le
directeur de la communication du CSC,
Tahar Agoune, que nous remercions vivement pour nous avoir joint par téléphone
pour nous donner cette information. La
nomination de Belhout à la barre technique des Vert et Noir a pris à contrepied
tous les bookmakers qui, tous, ne s'attendaient point à ce que le directeur général
clubiste, Bentobbal, aille recruter Rachid
Belhout. Pour rappel, Belhout a eu à diriger le CSC la saison 2011-2O12 et avait
bien rempli sa mission, car
non seulement il réussi à
atteindre l'objectif qui
lui avait été assigné
alors, le maintien,
mais sous sa direction
aussi le vieux
club de l'antique Cirta a
fait un excellent parcours en
coupe
d'Algérie
et n'a été
éliminé
qu'en
demi-finales
contre le CRB.
L'UEFA menace
de quitter la FIFA
Le président de la Ligue de football allemand,
le Dr Reinhard Rauball, affirme que l'UEFA
pourrait quitter la FIFA si le rapport de
Michael Garcia sur les conditions
d'attribution des Coupes du monde 2018
et 2022 à la Russie et au Qatar n'était
pas publiée intégralement. "Il s'agissait
d'une tentative sérieuse pour exposer en
détails les sujets liés à l'attribution de la
Coupe du monde 2018 à la Russie et 2022
au Qatar. Mais le résultat est un accident de
communication majeur qui ébranle les fondements
de la FIFA à un point que je n'ai encore jamais connu. Cela doit
éclater au grand jour. C'est seulement comme cela que la FIFA
pourra retrouver un peu de crédibilité", dira-t-il avant d'ajouter :
"Si cela n'arrive pas et que cette crise n'est pas résolue de
manière crédible, on devra poser la question de savoir si on est
encore entre de bonnes mains à la FIFA. Une option à prendre
sérieusement en considération serait que l'UEFA quitte la FIFA."
Début de révolte ou révolution ?
«Je tiens mon
ossature»
«La Guinée ?
Tout dépendra du
tirage au sort»
BRAHIMI :
«ON IRA CHERCHER
LA VICTOIRE AU MALI»
ABEID OUT
4 SEMAINES
LE MAGIC FAIT
SES ADIEUX
À... TCHAKER
GHOULAM :
«C’est un message
pour les autres
pays africains»
Hayatou : «Le Maroc accepte la CM des clubs et pas la CAN !»
«Il sera absent des 2 prochaines éditions»
L'ÉGYPTE ÉLIMINÉE
JSK Benlamri revient et rejoue !
KERRAR EN IRAK, AÏBOUD OUT
ET YOUCEF KHODJA BLESSÉ
CICCOLINI INQUIET
POUR SON ATTAQUE
 LE BOSNIAQUE DEMANDE 18000 €
POUR LUI ET 6000 € POUR SON ADJOINT
 LE MCA PROPOSE 20000 € POUR LES DEUX
MCA
www.competition.dz
BAZDAREVIC
RENDRA SA
RÉPONSE
AUJOURD'HUI
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
1 824 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content