close

Enter

Log in using OpenID

COMPETITION DU 13.04.2014

embedDownload
www.competition.dz
24
Dimanche 13 avril 2014
www.competition.dz Dimanche 13 avril 2014 20 DA France 2 € N° 3884 ISSN 1111
AMRI CHADLI :
L’INTERVIEW
Amri Chadli, qui a longtemps évolué en Europe, découvre
avec un sentiment mitigé les difficultés d'exercer le métier
de footballeur en Algérie. Croyant qu'avec l'instauration du
professionnalisme, les mentalités ont totalement changé,
l'ancien professionnel en Allemagne ne gardera
certainement pas un souvenir impérissable de ses premiers
mois au MCO où il aura tout vu.
«Belhadj a
sa place en EN»
Entretien réalisé par
M. STITOU
Tout d'abord, un bilan sur vos
premiers mois au MCO…
Disons que je n'ai pas encore atteint
mes objectifs, je dois reconnaître que je ne
suis pas en pleine forme. Pour retrouver
mon top niveau, je dois bosser encore
plus, mais il faut reconnaître qu'il y a des
facteurs qui font que je ne sois pas à 100%
de mes moyens.
Lors de votre présentation à la
signature du contrat avec le MCO,
vous aviez placé la barre un peu plus
haut en évoquant même un retour
imminent en équipe nationale.
Finalement, vous êtes loin de vos
prévisions…
J'avoue que c'est plus difficile que je ne
le pensais, je découvre avec le temps les
difficultés du championnat d'Algérie,
avec des terrains en mauvais état, lesquels n'ont rien de comparable avec ceux
que je foulais en Europe. Aussi, j'ai eu le
malheur de me blesser dès ma première
rencontre officielle (ASO-MCO 2/0), une
blessure malvenue, car, dans ce match,
tous les regards étaient braqués sur moi.
Vous imaginez ma frustration de rater
mes débuts à cause d'une blessure à
laquelle je ne m'attendais pas, vu que j'ai
préparé pendant des semaines mon
retour à la compétition. En fin de compte,
j'ai été contraint de quitter le terrain au
bout de 45 minutes.
«
En Algérie, tout est
compliqué
De tels imprévus vous poussent à
changer d'objectifs…
Maintenant, mon but est de finir la saison tout en gardant, bien entendu, le
moral. Seulement, je suis surpris qu'ici en
Algérie, on dirait que toutes les choses
sont compliquées ! De la vie de tous les
jours, au football, on est loin des conditions de travail minimales pour faire
convenablement son boulot. A entendre
les gens parler de professionnalisme, je
dirais qu'on est encore à des années…
lumière du vrai professionnalisme. Là, je
précise, je ne parle pas uniquement de ce
qui se passe au MCO.
Hameur Bouazza n'a tenu que
quelques semaines à l'ESS avant de
claquer la porte…
Bouazza, qui est un père de famille, je
ne peux pas m'immiscer dans ses affaires,
cependant, quand on s'aperçoit qu'il
jouait avec l'ESS des matches en Afrique
noire (Ligue des champions) où le
contexte est pire et qu'à la fin il se retrouve confronté à un différend financier,
virement de salaires en retard, il a fini par
craquer. Je pense que ce cas n'a pas été
géré comme il se doit, c'est pour cette raison que Hameur s'était résolu à quitter
l'ESS prématurément. Dommage.
En optant pour un club du pays, vous
étiez censé connaître le
fonctionnement et le mode de gestion
de nos clubs, non ?
Franchement, j'étais loin d'imaginer
que le football est comme ça en Algérie,
dans tous les stades, les supporters profèrent des insultes et autres mots grossiers
qui n'ont rien avec notre éducation en
tant que musulmans. Hormis la galerie
du MOB qui m'a impressionné par sa
façon de soutenir son équipe, partout, où
on a joué, c'était une ambiance électrique.
Tiens, on m'a dit que la pelouse de
Constantine est d'une grande qualité, sincèrement, ce n'est pas l'impression
lorsque récemment on a foulé cette
pelouse, même lorsque je jouais en
minimes en France, on évoluait sur des
terrains impeccables.
Il faut s'adapter à ce nouvel
environnement…
Je ne cherche pas à m'adapter, vu l'absence des trucs basiques, je dois faire l'effort en oubliant d'où je viens, c'est une
situation inédite pour moi, vous comprenez.
Le professionnalisme en Algérie, c'est
finalement de la poudre aux yeux…
C'est le cas de le dire, aucun joueur ne
va tout même penser le contraire, hormis
et là, je ne suis pas sûr de ce que j'avance,
l'USMA qui est bien structurée, tous les
autres clubs vivent encore dans l'amateurisme.
Il n'y a pas si longtemps, il était
vraiment impensable de vous voir
jouer en Algérie…
J'étais dans une situation où il fallait
faire un choix, certes, j'ai reçu des offres
de France et d'Allemagne, mais elles
étaient en deçà de ce auquel j'aspirais. Je
parle de l'aspect financier. Sinon, cela
m'intéressait de tenter l'aventure dans
mon pays, vivre avec des gens qui sont
de même conviction religieuse que moi,
c'est-à-dire des musulmans. Alors qu'en
France, on respecte cette religion, ici les
gens restent sur leurs acquis.
Franchement, il y a beaucoup de choses à
revoir et dans tous les domaines, pas
exclusivement dans celui du football.
Restons dans ce domaine, la blessure
contractée avec Frankfurt a été le
véritable coup d'arrêt de votre
carrière en Allemagne…
C'est évident, cette blessure m'a éloigné des terrains plus d'une année et
demie, je voulais m'accrocher, mais
lorsque vous n'avez pas la confiance de
votre entraîneur, ça devient compliqué
après. Cet hiver, j'ai reçu une proposition
de Bulgarie, cependant, pensant qu'en
Algérie, le professionnalisme y était instauré, j'ai opté pour le MCO, un
choix dont je ne suis pas
satisfait pour le moment.
Il y a quelques jours, la
voiture qui vous a été
louée par le club a
été récupérée par
son propriétaire...
Apparemment,
vous êtes bien renseigné sur moi
(rires
!)
Effectivement, le
propriétaire de
l'agence de location, voyant que
le club n'a pas
payé le reste de
la somme d'argent
qu'il lui devait, a
récupéré la voiture.
Certes, c'est un
«

Il n'est
pas DJ
Quand on est un
homme public, il
faut toujours
s'attendre à ce
que les gens
vous collent des
étiquettes. Amri
Chadli n'a pas
échappé à cette
règle. Selon la
rumeur, l'ancien
sociétaire de
Frankfurt
exercerait
pendant ses
heures libres le
métier de discjockey, une
rumeur vite
balayée par
l'intéressé. "C'est
faux, je n'ai
jamais fait ce
métier. Certes,
j'ai participé en
2010 au clip de
mon ami Cheb
Tarik, en
compagnie de
Belhadj,
Mansouri et
Bougherra, sinon,
j'aime tout ce qui
est musique",
précisera Amri
Chadli qui a un
faible pour la
musique raï.
"Celle des
années 80 et 90,
avec le roi
Khaled ou Mami,
pas celle
d'aujourd'hui où
l'on chante
n'importe quoi,
comme cette
chanson
"shampoing,
shampoing…
gel-douche, geldouche", ça
n'a rien à
voir avec
les
chansons
que
fredonnaient
les anciens
chanteurs
raï",
déploret-il.
Je ne joue pas en
Angleterre pour refuser
une offre du Qatar
ALGÉRIE-ARMÉNIE
La police
de Sion dit
NON !
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
MCA IL AURAIT DONNÉ SON ACCORD
Blida ou Nuremberg :
le plan B de la FAF
Delhoum en route
vers le MCA
Metref : «La finale, j'y pense déjà»
Les internationaux
locaux démoralisés
BIO
EXPRESS
Amri Chadli est né le 14 décembre
1984 à Saint-Avold, une commune du
département de la Moselle (France). Il
a rejoint l'école du FC Metz en 1999,
où il a fait sa formation de footballeur.
En 2003, il signe son premier contrat
avec le FC Sarrebruck, club de D2
allemande. Après une première saison
avec la réserve du club, il intègre
l'équipe pro l'année d'après. Ses
prestations remarquables ont attiré
les recruteurs du FC Mayence où il est
transféré en 2006. Dans ce club, Amri
passera quatre saisons avant d'opter
en 2010 pour le FC Kaiserslautern.
Deux ans après, il sera prêté au FSV
Francfort. Hélas, pour lui, une blessure
au péroné l'a éloigné des terrains
pendant une année et demie. Amri,
faute de propositions intéressantes,
s'engagera en septembre 2013 avec le
MCO. Engagé après l'expiration du
délai de signature, il ne sera qualifié
qu'au début de la phase retour. Quant
à sa carrière internationale, il ne
compte pour l'heure qu'une dizaine de
sélections.
petit détail, toutefois, il faut relativiser
sous peine de devenir… fou !
Même avec la sélection nationale,
vous n'aviez pas été servi par le sort
en ratant la Coupe du monde et la
CAN d'Angola 2010, même si vous
étiez en forme à l'époque. En voulezvous à Rabah Saâdane de vous avoir
privé de ces deux grands
événements ?
Que voulez-vous que je dise, cela fait
partie du passé. Si Saâdane a choisi
d'autres à ma place, c'est son problème.
En tous les cas, cela ne m'a pas empêché
de dormir, ce n'est pas Saâdane qui me
donnerait à manger, je ne me prends pas
la tête.
Avec Jean-Michel Cavalli, vous étiez
devenu un élément majeur dans cette
sélection, que s'est-il passé alors
avec son successeur, Rabah
Saâdane ?
Quand Cavalli m'avait convoqué en
équipe nationale, on venait jouer gratuitement, pire encore, à chaque convocation, c'était un bras de fer avec mon club.
En Europe, on est toujours réticent de
libérer un joueur pour participer à un
match en Afrique noire, mais je répondais toujours présent pour la patrie, quitte à mettre en péril ma carrière en club.
Quant à ma mise à l'écart par Saâdane,
franchement, je n'ai pas envie d'en
connaître les raisons.
En fin d'année, vous étiez l'hôte de
Nadir Belhadj à Doha, il vous a fait
part de sa folle envie de participer à
la Coupe du monde du Brésil ?
Effectivement, j'ai passé quelques jours
chez Nadir à Doha. Comme à cette période, il avait fait venir de France un préparateur physique, j'en ai profité pour faire
JSK
Ebossé
des séances en sa compagnie. Cela, je le
dis pour répondre à ceux qui pensaient
que j'étais allé passer des vacances à
Doha. Franchement, je n'aime pas trop la
vie au Qatar, si ce n'est que j'ai eu le plaisir de faire des entraînements avec mon
ami Belhadj.
pisté
Vous n'avez pas répondu à notre
question ?
En Coupe du monde 2010, des joueurs
ont été sélectionnés sans qu'ils aient pris
part aux éliminatoires, maintenant quand
il s'agit de Nadir Belhadj, on veut polémiquer en faisant croire à l'opinion que son
retour n'est pas d'actualité étant donné
qu'il n'a pas participé aux éliminatoires.
par Nancy,
Sochaux
et Chievo
Vous défendez bien votre ami
Nadir…
Sur le plan intrinsèque, il peut rendre
encore d'énormes services à l'EN. Par
ailleurs, Nadir n'est pas attiré par les
primes et autres avantages financiers en
souhaitant revenir en EN, il gagne déjà
bien sa vie au Qatar. Ce n'est qu'en
Algérie qu'on essuie du revers de la main
une carrière de presque dix ans en sélection nationale. On est d'accord pour que
d'autres, qui n'ont pas joué les éliminatoires, soient retenus pour la Coupe du
monde, mais pas Nadir Belhadj. Ce n'est
pas normal.
«Après la finale, on en parlera»
Lowe (son agent) : «Il y a du vrai»
BRAHIMI
CRUCIFIE
LE BARÇA
CRB
LE COUP
DE GUEULE
D’YAHI
«Il y a un manque de
Vous venez de dire que vous n'aimez
pas la vie au Qatar, refuseriez-vous
une éventuelle offre d'un club de cet
émirat ?
respect envers le CRB»
Ogbi confirme les contacts
avec le Chabab
Non, le football, c'est mon gagne-pain
et puis je joue actuellement en Algérie
pas en… Angleterre pour refuser une
proposition d'un club qatari où je peux
retrouver des choses qui me manquent
terriblement.
Lesquelles ?
Jouer sur de belles pelouses en gazon
naturel et dans une ambiance au stade où
l'on n'insulte pas les acteurs qui sont sur
le terrain comme je le constate à chaque
journée de championnat ici en Algérie.
Pour avoir foulé les pelouses de
Munich, Berlin, Dortmund, etc., se
retrouver ici en Algérie sur des
terrains en piteux état, quel effet ça
vous fait ?
Ça paraît bizarre, surtout lorsque vous
tombez à la télévision sur des matches
dans des stades où vous aviez l'habitude
de jouer. Néanmoins, je ne me lamente
pas sur mon sort. Dans la vie, il faut
savoir positiver parfois.
Que comptez-vous faire une fois la
saison finie ?
On a, je le rappelle, des objectifs à assurer avec le club, une fois après, on verra
plus clair. Pour l'heure, je n'ai pris aucune décision.
M. S.
IL SOUFFRE D'UNE OTITE
ET DU MÉNISQUE
Fin de saison
pour Madi
Mazari out
pour la finale ?
L’interview
USMH
Le sort des fins
de contrat lié
à Charef
700 millions de Hyundai
Amri Chadli
USMA 1 SC Benarous 1
Encore
du travail
pour Velud
«Belhadj a sa
place en EN»
«En Algérie,
tout est compliqué»
www.competition.dz
2
Dimanche 13 avril 2014
www.competition.dz
LIGUE 2
ASMO
Proposé par
MORT
SUBITE
EN-NEMS
Les bonnes manières de Capello...
Lorsqu'on sait que Fabio Capello, le
sélectionneur de la Russie, a récemment
prolongé son contrat jusqu'à la fin de la
Coupe du monde 2018 avec la Fédération
russe de football, on se dit qu'il n'y a rien de
déplacé dans le fait de demander à Vahid
Halillhodzic de dire si oui ou non il est
disposé à rempiler jusqu'à la fin de la CAN
2015. Car, s'il doit émettre la moindre
objection, qu'il le fasse tout de suite ou qu'il
se taise à jamais, comme on aurait dit au
cours des cérémonials d'unions sacrées. Et ce
COUPE DU MONDE
UNE OFFRE ASTRONOMIQUE
DU AHLY DU CAIRE
Djabou : «C'est l'Europe
ou le CA»
Blatter logera chez CR7
Auteur d'excellentes productions
avec les Tunisois du Club Africain,
l'international algérien
Abdelmoumen Djebou intéresse
le Ahly du Caire. Ce dernier
est prêt à casser sa tirelire
pour le ramener. Mais le
joueur n'est pas emballé.
" J'ai reçu une
astronomique offre de
l'équipe égyptienne du Ahly. Mais je
ne veux pas d'une nouvelle expérience
dans un championnat de l'Afrique du
Nord ", tranche Djabou dans une
déclaration accordée au journal tunisien
Al Chourouk, affirmant au passage avoir " tout
ce dont a besoin un footballeur en Tunisie. Je
me sens bien au Club Africain. Je m'y plais. "
Le quotidien brésilien O Globo nous apprend que Ronaldo va louer son
L'ancien Sétifien, qui écarte " pour le moment " un
appartement, avec vue sur la plage de Leblon, à Sepp Blatter, président
départ du Club Africain, affirme que " si je quitte le CA,
de la FIFA, durant la Coupe du monde. L'ancien buteur de la Seleçao
c'est pour un championnat européen ". Djabou ne
percevra
la coquette somme de 500 000 euros en contrepartie du mois et
manquera pas l'occasion de vanter les supporters
demi de location. Le double Ballon d'Or est habitué à faire des affaires
clubistes souhaitant leur dédier un titre. Djabou est
avec les membres de la FIFA, puisqu'il avait déjà confié son logement au
assuré, à la lumière de sa superbe prestation en amical
en mars dernier contre la Slovénie (victoire des Verts par secrétaire général de la FIFA, Jérôme Valcke, lors de la dernière Coupe
des Confédérations.
2 buts à 0), de participer au Mondial brésilien.
LES PROMESSES DE SELLAL
Le tout-Mostaganem retient son souffle
Il semblerait que la
réunion tenue par le directeur de la campagne électorale du candidat Abdelaziz
Bouteflika, en l'occurrence,
Sellal, avec les présidents des
clubs des première et seconde Ligues professionnelles a
eu des répercussions sur
toute la ville de Mostaganem
qui voit en la demande des
présidents de changer le
mode de la compétition, à
savoir augmenter le nombre
des équipes de chaque division, une procédure qui va
éviter la relégation à leur
chère équipe l'ESM, surtout
que les présents à la réunion
ont donné des arguments
justifiés sur la situation,
puisque des équipes de
grandes villes sont dans des
situations critiques comme
Oran, Béjaïa et Bordj BouArréridj, Mostaganem, Batna
ATHLÉTISME
Le président de la FAA
s'est réuni avec les ligues
de l'Ouest à Chlef
Le président de la Fédération algérienne de l'athlétisme (FAA), Ammar
Bouras, s'est réuni hier à Chlef avec les
14 ligues de wilaya de l'ouest du pays.
Faisant de ces ligues les véritables chevilles ouvrières de l'instance fédérale,
Bouras veut être à l'écoute des véritables acteurs de la discipline phare en
Algérie. Réunies au sein du comité de
coordination régional (CCR) de l'ouest
du pays qui fait office de ligue régionale, ces ligues ont exposé leurs problèmes
et proposé des solutions. Transport,
organisation sportive, compétition, formation, prise en charge et détection des
jeunes talents ont été les sujets discutés
lors de cette réunion du CCR. Soucieux
de respecter les dispositions des textes
en vigueur, les participants ont proposé
de scinder le CCR de l'Ouest en deux
groupes de 7 ligues chacun.
et Annaba en deuxième
Ligue professionnelle. En
attendant la décision finale,
puisque Sellal a promis de
voir avec les parties concernées si une possibilité est
envisageable pour trouver
une solution qui ferait plaisir
à tout le monde. Le projet
présenté par les présidents
consiste à établir un championnat de vingt équipes
dans chaque division.
Ibrahimovic
a perdu son frère
Coup dur pour le Z.
Alors qu'on le savait partant pour la Suède en
milieu de semaine, les
rumeurs les plus folles
ont filtré concernant ce
voyage inattendu.
Sauf qu'il apparaît aujourd'hui
qu'il s'agissait
d'un déplacement pour raisons personnelles, car il
concerne le
décès de
l'un de
ses
frères. Zlatan Ibrahimovi?
s'est en effet rendu auprès
de ses proches avec sa
femme et ses deux enfants
pour dire au revoir à son
frère décédé des suites
d'une longue maladie.
Toujours convalescent après sa blessure contractée en
Ligue des champions, le Suédois
devrait reprendre
dans deux
semaines.
ETO'O
n'est sûrement pas par obsession qu'on remet
cette question aujourd'hui sur le tapis, mais
simplement pour dire que Fabio Capello a
lui aussi une Coupe du monde à préparer, et
cela ne l'a pas empêché pour autant de
donner sa réponse à la fédération qui
l'emploie pour les quatre prochaines années
et pas seulement pour un seul exercice
comme cela a été demandé à Vahid.
L'entraîneur italien a même eu la correction
de remercier la Fédération russe pour la
confiance qu'elle place en lui… Dont acte !
NESSAKH
AGRESSE UN
CONFRÈRE
Notre confrère Mortada Ouazzani du journal
Sada Wahran (Echo d’Oran en version arabe) a été
sauvagement agressé hier par le joueur
Chemseddine Nessakh à Beni Saf. Ce dernier
aurait, paraît-il, très mal pris un article sur lui paru
récemment, une agression que le collectif de la
presse condamne vigoureusement.
LWF de Sidi Bel-Abbès
Opération chirurgicale
réussie pour le boss
Contraint de subir une intervention
chirurgicale au cœur, le président de la Ligue de
football de Sidi Bel-Abbès a subi l'opération "
angioplastie " avec succès jeudi dans la clinique
privée Kara à Es-Senia, à Oran. En cette
circonstance, tous les membres de la Ligue lui
adressent leurs vœux de rétablissement et se
félicitent du retour de leur président auquel ils
souhaitent beaucoup de santé.
Le Brésil est un outsider,
selon Pelé
Dans une interview accordée à Yahoo Sports, la star du
football mondial et brésilien laisse entendre que la sélection
de son pays n'est pas favorite au Mondial 2014. " Les deux
meilleures équipes sont pour moi l'Espagne et l'Allemagne.
Bien sûr que le Brésil fait partie des favoris. Nous avons
l'expérience de la Coupe du monde. Mais si vous jouez
contre l'Argentine, la France ou l'Italie, ce sera difficile ",
estime en substance Pelé. Est-ce une manière d'évacuer la
pression sur les Auriverde ? Ou bien fuir le mauvais œil ?
On en saura plus lors de la compétition l'été prochain.
VERS LA SÉMINAIRE D'ARBITRAGE
TURQUIE ? Haïmoudi et Etchiali achèvent
D'après le
quotidien anglais
Metro, Samuel
Eto'o, âgé de 33 ans
et arrivé cet été en
provenance de
l'Anzhi
Makachkala,
pourrait quitter
Chelsea. Il serait
même
actuellement en
discussion avec le
club turc du
Besiktas Istanbul
et discuterait d'un
contrat de deux
ans. L'ancien
attaquant du FC
Barcelone ou
encore de l'Inter
Milan ne
souhaiterait pas
rester chez les
Blues, vexé par la
polémique liée à
son âge dont le
Mou est à l'origine.
le stage de Zurich
Les deux arbitres algériens
retenus pour le Mondial-2014 au
Brésil (12 juin-13 juillet), Djamel
Haïmoudi et son assistant
Abdelhak Etchiali, ont bouclé
vendredi à Zurich (Suisse) un
séminaire consacré à la préparation de ce rendez-vous. Un groupe d'arbitres et d'arbitres assistants d'Afrique, de la Concacaf
(Amérique du Nord, centrale et
Caraïbes) et d'Amérique du Sud
s'est retrouvé au siège de la FIFA
à Zurich pour un séminaire de
cinq jours consacré à la préparation de la
Coupe du
monde. Il
s'agit de la
deuxième
réunion de
ce
type
organisée
en terre helvétique,
après
un
premier stage impliquant des
hommes en noir européens et
asiatiques au mois de mars.
Seize (16) arbitres et 27 assistants
ont passé, du 7 au 11 mars, une
série de tests médicaux, physiques et techniques destinés à
mieux connaître leur état de
forme actuel. Dans un souci
d'uniformité et de cohérence, les
arbitres ont pu se livrer à l'analyse de séquences vidéo de situations de jeu. Afin de mieux cerner l'évolution des mentalités
sur le plan tactique, les participants ont eu
l'occasion de
s'exprimer
sur les différ e n t e s
approches et
d'échanger
leurs visions
du jeu, précise la même
source.
Le latéral Anwar Youcef Yacine affirme
que le groupe s’emploie à faire le
maximum pour appliquer les
recommandations de l’entraîneur.
Dans quel état d’esprit
se déroule la préparation
de votre formation ?
Tout va pour le mieux.
Nous entamons notre 5e
jour de préparation ici à
Oran. Comme vous le
savez, nous sommes à l’hôtel Al-Mouahiddine qui dispose de toutes les commodités. Franchement, tout se
déroule comme il se doit.
Nous travaillons dans une
ambiance conviviale.
Sur quoi est basée votre
préparation ?
L’entraîneur
nous
demande d’insister sur la
récupération qui reste un
facteur important à ne pas
négliger. Il insiste aussi sur
la concentration aux entraînements et dans les
matches. Tout est important
maintenant que nous allons
aborder le dernier virage de
la compétition.
Cette trêve est-elle
tombée à pic ?
Je pense que d’un côté,
cette trêve est venue au bon
moment. Parce qu’elle nous
a permis de reprendre nos
23
WAT
YOUCEF YACINE : «Quelle
que soit la programmation,
nous ferons face»
De notre correspondant
L. M. AZZI
Dimanche 13 avril 2014
esprits et nos forces après
une série de matches difficiles à gérer. Elle nous permet de récupérer des efforts
fournis tout au long de la
saison et de bien nous préparer pour la suite de la
compétition. D’un autre
côté, ce repos intervient au
moment où notre équipe
était sur une bonne lancée.
Sur le plan compétitif, nous
aurions aimé continuer à
jouer. Mais que faire maintenant que toutes les
équipes sont sur un pied
d’égalité. De notre côté,
nous n’avons plus qu’à profiter de ce stage pour peaufiner notre travail et aussi
pour appliquer les recommandations du staff technique.
Que pensez-vous de la
décision de disputer un
match tous les 3 jours
après la trêve ?
Là aussi, c’est valable
pour tout le monde. Chaque
équipe sera confrontée à
cette programmation. Donc
nous partons à chances
égales. Pour notre part,
nous comptons sur notre
aptitude physique. C’est un
des points forts de notre
équipe cette saison. Nous ne

Aujourd’hui,
ASMO 2e RM
Prévue hier, la
rencontre amicale
opposant l’ASM
Oran à l’équipe de
la 2e Région
militaire aura lieu
finalement
aujourd’hui.
D’après le
manager, Lahouari
Benamar, les
débats auront lieu
sur le terrain du
stade Ahmed
Zabana. Le coup
d’envoi sera donné
à 10h, précise ce
dirigeant.

ménagerons aucun effort
pour faire face à cette programmation. Nous n’avons
d’autre choix que de se plier
à cette décision.
Sinon, vous allez
disputer deux matches
amicaux avant la fin du
stage, ça sera utile pour
l’équipe, n’est-ce pas ?
C’est vrai que les matches
de ce genre sont souvent
utiles et pleins d’enseignements pour les joueurs et les
entraîneurs en particulier.
Normalement, ces matches
nous donneront l’occasion
de voir où en est la préparation et la force de chacun de
nous. En tous les cas, nous
tâcherons de faire le maximum afin de parfaire nos
automatismes et pour bien
se préparer en prévision de
la reprise du championnat.
L. M. A.
2 heures de
détente !
L’entraîneur Kamel
Mouassa a
accordé deux
heures de repos
aux joueurs dans
la journée de
vendredi. Une
sorte de détente
pour ses poulains
qui sont en stage
depuis mardi
dernier. Les
joueurs avaient la
possibilité de faire
un tour en ville et
visiter leur famille
pour les résidant à
Oran et ses
environs. Une
possibilité qui leur
a permis de
décompresser des
efforts fournis
pendant plus de
72 heures.
Dif : «On sera prêts
pour la reprise»
Pour le capitaine Abdelhamid Dif, la trêve est
bénéfique pour le groupe qui se prépare dans de
bonnes conditions pour bien entamer la reprise.
De notre correspondant
ABDELKRIM ZOUBIR
Comment gérez-vous cette trêve ?
Je dirais que même si elle peut
paraître longue, la trêve nous a été très
bénéfique, car elle nous a permis de
beaucoup travailler et de se préparer
comme il se doit. D'ailleurs, l'équipe a
récupéré ses blessés.
Le WAT a présenté un visage plus
séduisant que d'habitude lors des
deux matchs amicaux disputés
face au MCA, qu'en pensez-vous ?
Je pense qu'il faut d'abord situer ces
rencontres dans leur cadre purement
amical et de préparation des deux
équipes. En ce sens que ce n'est pas le
résultat que nous recherchions à travers ces matchs, mais pour une fois,
nous avons joué contre un sparringpartner de haut niveau.
Certains éléments pour ne pas dire
tous, ont fourni une excellente
prestation…
Cela se comprend parfaitement
dans la mesure où nous avions en face
de nous une équipe du MCA qui joue
les premiers rôles en Ligue 1 et de surcroit, est finalise de la coupe d'Algérie.
Aussi, face à de grands joueurs, il était
tout à fait normal que mes coéquipiers
soient plus motivés.
Deux rencontres, deux victoires, ce
n'est pas le fruit du hasard…
On a sorti le grand jeu, on était plus
organisés sur le terrain et surtout on a
beaucoup occupé le milieu. J'estime
que ces deux victoires sont très méritées et ne manqueront pas de booster
le mental des joueurs qui se préparent
à franchir la dernière ligne droite du
championnat avec toute la réussite
voulue.
Contrairement à ces deux matchs
amicaux, le WAT n'a pas été très
convaincant en championnat…
En vérité, nous avions entamé le
championnat très positivement, mais
au fil des journées, nous avons marqué le pas sans avoir donné le
meilleur de nous mêmes et peut-être
la pression qui nous entourait et la
peur de mal faire nous ont fait perdre
des points.
Quelle appréciation faites-vous
du niveau de la Ligue 1 et de la
Ligue 2 ?
Franchement, sur le plan technique,
je pense qu'il n'y a pas une grande différence. Bien au contraire, je dirai
qu'en Ligue 2, les matchs sont très disputés depuis la première journée. Les
points valent vraiment leur pesant
d'or. Et puis, beaucoup de joueurs
sont très expérimentés pour avoir déjà
évolué en Ligue 1.
A. Z.
Reprise cet après-midi
Après deux jours de repos, les Bleu et Blanc reprennent cet après-midi les
entraînements au stade Akid Lotfi sous la direction du duo Kerris-Yadel afin de
peaufiner leur préparation en prévision de la reprise de la compétition officielle.
Les camarades de Tiouli disputeront deux matchs amicaux contre des adversaires
qui restent à définir. Ce seront éventuellement l'AS Maghnia et le CRB Hennaya.
DIVISION NATIONALE AMATEUR
RCK
Kouba entre espoir et pessimisme Benlaredj teste une
nouvelle tactique
Ces derniers temps, force est de constater qu’au RCK, il y a des signes
contradictoires qui empêchent de jurer de quoi que ce soit quant à l’issue
de cette saison.
PAR NAZIM BOUADMA
Tantôt, tout prête à croire que le
club va accéder. Tantôt, on jure du
contraire. Les raisons qui laissent
penser que la fin sera triste sont les
suivantes.
Premièrement,
les
déboires qu’a connus le club avec la
justice qui a rendu récemment un
verdict qui compte entre autres le
blocage des comptes bancaires, laissant le club koubéen sur la paille, se
débâtant dans une crise financière
sans précédent. Cela laisse vraiment
penser que les choses risquent de
finir mal pour le RCK.
Irrégularité Il y a une autre
remarque qui laisse présager une fin
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
catastrophique, l’irrégularité de
l’équipe et des joueurs. L’équipe
gagne quand on ne s’y attend pas et
perd ou fait match nul, non seulement quand on ne s’y attend pas,
mais parfois quand il ne faut pas
faire de faux pas. Pour ce qui est des
joueurs, les blessures récurrentes
chez certains ou uniques pour
d’autres déstabilisent le bloc et cassent la cohérence. Le staff se retrouve contraint parfois de faire appel à
des joueurs qui n’ont pas d’expérience. Aussi, il y a encore une autre
remarque qui s’impose à propos des
joueurs. C’est ceux dont la forme,
sur le plan technique joue au yoyo.
Des joueurs qui font deux ou trois
excellents matchs pour passer complètement à côté les deux matchs
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Hamouche Benslimane
Asma Halimi Taïbi
Halim Djender
suivants.
Caractère Mais ce qui donne
de l’espoir, c’est cette force de caractère qui fait que les joueurs tiennent
le coup malgré que certains d’entre
eux n’ont pas touché un centime de
leurs salaires depuis des mois, mais
sur le terrain ils sont prêts à faire des
sacrifices. Une autre équipe qui
ferait face à des problèmes similaires
à ceux du RCK jouerait son maintien à ce stade de la compétition.
Tous ces constats contradictoires
laissent envisager un scénario le
samedi et son contraire le dimanche.
La réponse, nous l’aurons en fin de
saison. En attendant, les supporters
du RCK doivent croiser les doigts et
attendre.
N. B.
Chef de rubrique
Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl,
Kamel Hassani, Amirouche Boudjedou,
Abdellah Haddad, Hillal Aït Benali
Jeudi dernier, le RCK a
rencontré en amical la JS
Saoura d’Alain Michel.
On pouvait observer une
première mi-temps dominée
par les Bécharis, avec, en tête
un Aoudou en forme qui a pu
inscrire l’unique but de la rencontre à la 10’. Pendant cette
moitié du match, les poulains
de Benlaredj étaient quelque
peu timides et dépassés. Par
contre, les Sudistes ont dominé
la quasi-totalité du terrain laissant très peu d’espace aux
Koubéens. A la pause,
Benlaredj a opéré quelques
changements. Il faut savoir que
dans ce match, il a testé une
nouvelle tactique. Et il voulait
absolument que ses joueurs s’y
adaptent, car c’est sans doute,
une stratégie qu’il a longtemps
Direction-Rédaction
17, rue Réda-Houhou
Tél. : (021) 74 76 94
Fax : (021) 74 76 95
Site Internet
www.competition.dz
[email protected]
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
mûrie et estime qu’elle permettra aux joueurs de dominer le
milieu afin de bien gérer les
rencontres et, pourquoi pas, les
remporter. Il s’agit d’un 3-5-2.
Un style à mi-chemin entre
l’offensive et la défensive.
C’est donc un RCK plus percutant qui a osé beaucoup plus
que dans la première mitemps. Les Vert et Blanc se sont
créé plus d’occasions et ont
aussi fait des phases de jeu qui
ont compliqué la tâche des
capés d’Alain Michel qui, non
seulement, n’ont pas pu aggraver la marque, mais ont été à
maintes fois inquiétés par de
belles combinaisons conduites
par des Mameche, Herida,
Ouhglis… appliquant bien les
consignes de l’entraîneur.
N. B.
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Publicité
Fax : (021) 63 53 31
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz
Dimanche 13 avril 2014
DÉTENTE
INSOLITE
La science
consiste à oublier
ce qu'on croit
savoir, et la
sagesse à ne pas
s'en soucier.
Charles Nodier
En août dernier, David Pawlaczyk, un jeune Polonais de 14 ans fait une mauvaise
chute à vélo et plonge dans le coma. Trois mois plus tard, le footballeur portugais
Cristiano Ronaldo réalise indirectement un petit miracle puisque c'est l'un de ses
buts qui va sauver l'enfant ! Selon le magazine polonais Fakt, tout commence
lorsque les médecins de David, refusant de se laisser abattre et ayant connaissance
de l'admiration sans borne du garçon pour le double Ballon d'or et attaquant du Real
Madrid, Cristiano Ronaldo, décident de diffuser à David, à l'aide d'écouteurs, des
commentaires de matchs de son footballeur préféré. L'objectif est de stimuler le
cerveau de l'adolescent afin qu'il se réveille. Et en novembre dernier, au moment où
celui-ci entend le but marqué par Ronaldo lors d'un match de barrage pour la Coupe
du monde face à la Suède, le miracle intervient puisqu'il ouvre les yeux, mettant
LA BLAGUE
JOUR
prélèvements
sur bénéfice
parti africain
cétacé
de la saison
des amours
pas bien
rodées
d’une région
d’Italie
2
3
4
13
5
6
7
8
9
10
11
niaises
cargaisons
désignation
un allemand
N°
2271
chiffre romain
commence
une épitaphe
terrain devant
un édifice
8
c’est-à-dire
ouverture du
canal buccal
pendant l’articulation
I
N
T
E
N
T
I
O
N
V
E
E
G
S
C
A
F
E
R
R
E
I
L
A
G
R
A
R
A
N
J
U
I
M
A
I
N
I
D
C
T
T
U
N
E
N
E
S
S
S
E
R
A
E
O
E
E
E
G
D
E
A
N
T
S
E
G
A
D
I
R
S
M
L
A
D
N
V
U
E
E
U
A
E
N
V
T
U
I
C
A
A
E
R
T
R
R
E
P
I
I
E
H
E
E
C
V
R
A
A
R
I
P
L
I
L
C
C
R
D
S
I
E
T
N
N
O
T
P
L
N
E
E
A
A
5
9
6
7
3
8
1
4
2
frère de Jacob
piéger
8
1
2
6
4
5
3
9
7
suit Alma
U
G
I
E
O
R
T
F
E
O
E
A
M
R
R
B
A
P
L
C
B
I
T
U
M
E
N
C
O
F
coule
en France
6
9
extrémité
place occupée
poème
heureux élu
point
imaginaires
ciment
10
fait avec succès
jeunes filles
points opposés
12
4
7
3
9
1
2
6
8
5
3
remarque
ustensile de
nettoyage
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
6
5
8
3
2
7
9
1
4
grande école
club du
Centre
6 3 8 1
9
3
1
5
6
4
2
7
8
PAR KAMEL HASSANI
étendue
d’eau
labiacée à
odeur forte
niveau
11
paresseux de
nature
5
O
E
S
R
F
E
R
U
S
A
R
B
M
E
C
LES MELÉS
N° 2271
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
ATELIER
AUSTERITE
BERCEAU
BITUME
CANNELLE
CERF
DALTONIEN
DECADENCE
EMBUSCADE
EMBRASURE
FAUCON
FORTUNE
GADGET
GRANDEUR
HOMELIE
HUMEUR
INTENTION
IVRE
LIERRE
MAIN
NAVIGABLE
NAVRANT
OPPRESSIF
OVAIRE
PEIGNER
PINACLE
RACE
RADOTAGE
SANGLIER
SOUPIERE
TEST
F
E
T
I
C
H
I
S
M
E
D
T
C
T
D
P
C
C
H
U
I
N
T
E
R
A
I
T
C
O
P
I
A
A
U
R
I
F
E
R
E
S
E
T
A
P
E
N
R
A
I
S
I
F
T
S
V
E
R
M
I
N
E
O
F
F
E
R
T
S
E
R
I
T
E
F
E
T
E
R
O
N
T
A
D
N
E
E
R
S
E
R
A
S
T
R
A
T
E
S
E
T
E
R
N
E
R
I
L
E
S
T
T
R
I
A
T
H
L
O
N
F
I
E
N
T
E
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
M A R C O
6 7
8
Initialement prévue à Genève, la rencontre amicale entre l’Algérie qualifiée pour la
Coupe du monde et l’Arménie entraînée par le
Neuchâtelois Bernard Challandes se déroulera-t-elle finalement à Sion le 31 mai prochain?
C’est le vœu de Matchworld Group SA, la
société qui organise l’événement. Problème, de
son côté, la police cantonale a donné un préavis défavorable.
«Notre politique est très claire en la matière.
La sécurité des matches du FC Sion implique
l’engagement de nombreuses ressources
durant le championnat.
Il ne nous est pas possible de mobiliser encore des effectifs supplémentaires pour des
matches amicaux durant la pause», annonce
d’emblée Jean-Marie Bornet, chef de l’information de la police cantonale. Il ajoute : «La sécurité n’est pas une vis sans fin.
Nos forces peuvent être mobilisées en tout
temps pour un événement grave mais nous
devons nous organiser en ce qui concerne les
événements planifiés. Je le répète, après les
engagements consentis durant la saison régulière, il devient impossible de mobiliser encore
des ressources pendant l’été.»
K. H.
Les jours passent et se ressemblent
pour le défenseur central des Verts,
Essaïd Belkalem.
14
audacieux
E
L
O
E
A
G
R
A
V
D
E
U
R
A
E
Selon nos sources, les
internationaux locaux,
qui ont achevé hier un
stage bloqué au CTN de
Sidi Moussa, sont
complètement
démoralisés.

Le 23 mai 2010,
l'EN s’entraîne
à Sion. Cela
suscite un grand
engouement au
sein de la
communauté
algérienne.
Le plan B de la FAF : Blida ou Nuremberg
Pour en savoir plus sur ce dossier, nous
avons pris attache avec un membre du BF qui
nous a fait savoir que la société chargée de l'organisation du match n'a pour l'instant rien reçu
d'officiel de la part de la police de Sion. "
Effectivement, nous avons lu comme tout le
monde l'article paru dans le journal suisse. Nous
avons saisi la société Matchwold pour avoir
plus de détails et le responsable de cette boîte
nous a rassurés que pour l'instant il n'y a rien
d'officiel et qu'ils attendent lundi pour
connaître la position officielle de la police de
Sion par écrit ", a affirmé notre interlocuteur.
Même si officiellement le match est toujours
maintenu à Sion, n'empêche qu'au niveau de la
FAF on a pris déjà ses devants en arrêtant un
plan B dans le cas où cette rencontre ne se jouerait pas en Suisse. C'est ainsi que nous avons
appris que la FAF songe à faire jouer la rencontre contre l'Arménie à Tchaker le 31 mai
comme première option ou délocaliser le match
à Nuremberg en Allemagne comme seconde
option où c'est la firme Puma, l'équipementier
de l'EN, qui prendra en charge cette joute amicale. Les choses devront s'éclairer à partir de lundi
pour savoir davantage sur le lieu qui accueillera le match Algérie-Arménie.
K. H.
Belkalem dans de sales draps avant le Mondial !
symbole
agiles
M
B
U
I
U
R
E
N
G
I
E
P
N
L
H
NON!
A 4 journées seulement de la fin de la Championship, il ne joue toujours pas
leurs poids
est lourd
à porter
hitlérien
3
Selon le quotidien suisse Le Nouvelliste, la société Matchworld chargée d’organiser
le match amical entre l’Arménie et l’Algérie à Sion le 31 mai prochain a reçu un
préavis défavorable de la part de la police cantonale qui a opposé son veto.
femme de
lettres US
3
9
7
2
4
8
9
1
5
3
6
DE SION DIT
7
5
3
8
9
2
7
6
4
5
1
4
creuse
Algérie-Arménie du 31 mai
LA POLICE
gérant
d’un hôtelrestaurant
4 9
6 3 5 9
1 8
5 7
3 7 5 9
2
9 4
1
2
4
5
1
8
3
7
6
9
14
répandant
4
1
6
7
4
5
9
8
2
3
13
salut à César
5 2 1 7
REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.
12
2
cancérologie
5
8
N
E
I
N
O
T
L
A
D
E
O
T
B
E
E
1
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT
3
9
LES FLÉCHÉS
1
Dans un grand port, une dame fort élégante
regardait décharger un bateau. Un docker,
torse nu, portant sur la poitrine un magnifique tatouage,
l'intriguait particulièrement. A la fin, la dame
lui demanda :
- Dites-moi, ce tatouage résiste-t-il au lavage ?
- Comment voulez-vous que je le sache ? dit le docker.
SuDoKu
ainsi fin à trois long mois de coma. Un long travail commence pour le jeune David
qui retrouve progressivement toutes ces forces durant sa convalescence. Le génie
du ballon rond, connu pour son implication auprès de plusieurs associations caritatives, entend parler de l'histoire et décide alors d'inviter l'enfant et sa famille au
quarts de finale aller de la Ligue des Champions Real Madrid - Borussia Dortmund
mercredi 2 avril. Un cadeau merveilleux pour le jeune garçon qui voit son équipe
favorite s'imposer dans le mythique stade Bernabeu avec un score de 3-0 dont un
but de Ronaldo. Le rêve du jeune garçon, rencontrer son idole, se réalise aussi
puisque l'attaquant portugais prend le temps d'une séance photo improvisée avec
l'enfant après le match. Mais l'attaquant madrilène ne s'est pas arrêté là puisqu'il a
convié le jeune Polonais à assister à la demi-finale de la Ligue des Champions.
Remplissez cette grille, puis reportez les
lettres dans les cases numérotées correspondantes.
Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.
Dimanche 13 avril 2014
Les
internationaux
locaux
démoralisés
Ronaldo : un de ses buts a sorti un enfant du coma
N° 2271
DU
À LA UNE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
SOLUTIONS
Citation
22
www.competition.dz
9 10
M O T T A
LES MELÉS
JORDI
ALBA
L’international algérien a chauffé, une
nouvelle fois, le banc des remplaçants hier lors
du déplacement de Watford à Millwall, la partie s’est soldée sur un nul 2 à 2.
L’ancien joueur de la JSK est donc contraint
de prendre son mal en patience.
En effet, ces derniers temps, son entraîneur
ne compte plus sur lui. Mis à part un match
amical disputé il y a 10 jours dans son intégralité, il n’a pas eu la chance d’avoir le temps de
jeu qu’il réclame depuis sa guérison d’une blessure à la cheville et qui l’a éloigné plus de 3
mois des terrains de la Championship.
Belkalem voit donc sa situation se compliquer davantage, lui qui espérait pourtant que le
staff technique de Watford lui accorde sa chance. Il faut dire que depuis le départ de Zola, il
n’a pas retrouvé un bon rythme, ne serait-ce
qu’un minimum qui lui assurerait des apparitions de temps à autre et qui pourraient rassurer ses fans mais surtout le staff technique des
Verts.
Espoir L’enfant de Mekla voit en chaque
journée de Championship qui passe sans jouer
une chance en moins d’atteindre le Brésil, car,
faut-il le rappeler, les Anglais vont bientôt terminer le championnat, il ne reste que 4 journées
et le soir du 3 mai prochain, ils seront déjà en
vacances, c’est dire toute la détresse dans
laquelle se trouve actuellement le défenseur
central de l’EN qui court deux risques, le premier, c’est de se contenter d’une simple place
dans l’avion qui emmènera les Verts au Brésil
en juin, sans la moindre chance de jouer, la
seconde qui est la pire, c’est de voir carrément
son nom être barré de la liste, chose qu’on imagine mal, d’autant que Vahid le considère
parmi les cadres de son équipe.
Il aurait fait de lui un titulaire indiscutable si
par exemple il avait prolongé son séjour en
Algérie, car il ne faut pas oublier que c’est sous
le maillot de la JSK qu’il a gagné sa place en
sélection, et c’est là qu’il a accaparé son poste
de stoppeur dans le onze des Verts.
Le dernier match contre la Slovénie a prouvé
que Vahid peut encore trouver des solutions
avec d’autres joueurs qui peuvent remplir le
même rôle, certes dans une autre configuration
que celle qu’offre Essaïd habituellement, mais
ça a quand même marché, et c’est cela qui fait
craindre un scénario cauchemardesque au
joueur dès que le championnat se terminera.
M. A.
Halliche maintient la cadence
S’il y a un joueur de l’EN qui a su garder le même
rythme avec son club depuis maintenant des mois,
c’est bien Rafik Halliche. Le défenseur central des Verts
est revenu de loin et joue depuis quelque temps
régulièrement, renforçant ses chances de figurer parmi
les joueurs qui iront au Brésil. L’Académica Coimbra,
son club, a été tenu en échec vendredi soir à domicile
par Vitoria Setubal (1-1), en ouverture de la 27e journée
de la Liga Zon Sagres. Avec le point de ce nul,
l’Académica stagne à la 9e place au classement avec 33
points, alors que Vitoria Setubal remonte à la 7e
position avec 34 pts. Devenu titulaire à part entière
depuis son rétablissement, Rafik Halliche a pris part à
l’intégralité de cette rencontre dans son poste habituel
de défenseur axial.
S. M. A.
En plus de la charge de travail élevée qui leur a été imposée durant ce
regroupement par le sélectionneur
national, ils ont eu l’impression durant
ce regroupement qu’ils ne sont pas
dans les plans du coach Vahid. Ce dernier ne semble pas du tout satisfait du
niveau physique et tactique des
joueurs locaux, malgré le fait que la
plupart aient quand même un temps
de jeu conséquent depuis le début de la
saison. Apparemment, le sélectionneur
national a déjà dans sa tête la liste des
23 sélectionnés pour le Mondial brésilien, sauf si un des joueurs de cette liste
déclarerait forfait à la dernière minute.
Un des joueurs des locaux, qui a participé à ce stage et qui a préféré garder
l’anonymat, nous a fait savoir que les
joueurs ont beaucoup souffert, ils ont
été soumis à un travail physique intense alors que la saison tire à sa fin. «On
a été soumis à un travail physique très
rude avec du biquotidien au programme chaque jour. On a vraiment souffert
le martyre, pourtant on est en fin de
saison, et à cette période précise, on n’a
pas pour habitude de travailler de cette
façon», a indiqué notre interlocuteur.
La liste des 23 Même si le sélectionneur national préfère attendre tranquillement la fin du mois de mai pour
trancher sur la liste des 23 heureux élus
pour le pays de la samba, les joueurs
locaux ont comme l’impression que la
décision du coach est déjà tranchée, en
privilégiant la piste des joueurs pros
évoluant en Europe. Le sélectionneur
national a organisé les deux stages des
locaux pour meubler un vide dans son
programme de préparation et surtout
permettre aux gardiens de but de rester
compétitifs. Comme il est contraint de
choisir deux gardiens locaux pour
compléter la liste des trois portiers
pour le Brésil, il a opté pour les deux
stages du mois de mars et avril réservés aux joueurs issus du championnat
national.
Vahid Même s’il ne le dit pas ouvertement, Vahid Halilhodzic n’a jamais
été convaincu par le niveau du joueur
local. D’ailleurs, depuis sa prise en
main de la sélection algérienne, il a toujours donné la priorité aux joueurs évoluant à l’étranger. Le constat est là et les
statistiques sont la meilleure preuve
qui confirme bien les intentions de l’exsélectionneur des Eléphants.
K. H.
www.competition.dz
4
www.competition.dz
Dimanche 13 avril 2014
LIGUE 2
À LA UNE
Il a marqué un but qui coûtera cher aux Catalans
Annoncés titulaires contre Chievo
Match décisif
pour Mesbah
et Belfodil
BRAHIMI crucifie
le Barça
Yacine Brahimi a réussi un grand coup hier soir
en marquant le seul but du match qui a vu
Grenade battre le FC Barcelone (1-0).
PAR SMAÏL M. A.
La soirée s'annonçait chaude pour
les capés de Tata Martino, défaits en
Ligue des champion par un Atletico
euphorique, la sortie à Grenade était
donc de trop pour un groupe déchiqueté,
et qu'en même temps, les locaux savaient
qu'ils pouvaient réussir le coup de la
soirée, et ils l'ont fait.
Le héros de la soirée avait pour nom
Yacine Brahimi, l'international algérien
qui ne marque pourtant pas souvent des
buts, a, semble-t-il, été motivé par sa
dernière réalisation contre Elche, c'est
d'ailleurs de la même façon pratiquement
qu'il a pris de vitesse la défense du Barça,
et notamment Montoya qui n'a rien pu
faire devant un appel parfait de
l'Algérien dans le dos des défenseurs,
avant d'aller battre le maillon faible de
l'effectif actuel des Catalans, le gardien
fantôme Pinto.
Aligné sur le côté gauche, en ayant
Daniel Alves comme client, Brahimi a su
imposer sa loi grâce à son jeu et sa
tendance à repiquer vers l'axe, c'est
d'ailleurs comme ça qu'il a pu déjouer le
plan défensif du Barça à la 6'.
Durant le reste de la partie avant sa
sortie à la 65' sous les applaudissements
d'un public andalou conquis, Brahimi a
Mandi pour se racheter
Malheureux lors du match précédent contre le PSG, où il a marqué
deux csc, le défenseur algérien du
Stade de Reims, Aïssa Mandi sera
appelé cet après-midi à jouer un
match important de championnat de
Ligue un face à Saint Etienne, l'équipe en forme actuellement et qui
occupe la 4e place. Les Rémois, qui
ont assuré le maintien, veulent
décrocher un bon résultat pour
améliorer leur position et satisfaire
leur public. L'international algérien
en quête de rachat devra sortir le
grand jeu et montrer ce dont il est
capable pour confirmer sa belle saison avec le Stade de Reims et surtout garder la confiance du sélectionneur national avant le long
stage du mois de mai qui se profile
à l'horizon.
Le coach demande
à Yebda d'être prêt
pour la Juve
En manque flagrant de temps de jeu
avec Udinese, le milieu de terrain
algérien, Hacène Yebda, pourrait
être titularisé lundi contre la
Juventus, dans un match décalé de
la 33e journée du Calcio.
L'entraîneur d'Udinese a demandé au
joueur algérien de se préparer pour
le rendez-vous de demain soir qui
s'annonce excitant contre la
meilleure équipe de la série A. Pour
Udinese, qui n'a plus de soucis à se
faire pour le maintien, ce match
constitue un test particulier contre
la Vieille Dame, qui vise les trois
points de la victoire pour se rapprocher du titre. Si Yebda sera titularisé dans ce match, il devra faire
preuve de concentration et de
détermination, car, en face, il y aura
une équipe homogène et redoutable
qui négocie bien ses matches. L'exjoueur de Granada, qui n'a pas brillé
cette saison, doit réagir vite s'il
veut garder ses chances intactes
pour le Mondial brésilien.
K. H.
fait preuve de beaucoup de liberté sur le
terrain, on l'a même vu sur le côté droit,
ce qui démontre l'état d'esprit avec lequel
le joueur a attaqué cette partie et surtout
l'effet de la confiance placée en lui par le
staff technique de Grenade.

Brahimi
exprime
sa joie après
le but
marqué contre
le Barça.
Avec cette défaite, le Barça a
compromis ses chances de terminer
champion, l'Atletico Madrid reste leader
et le Real revient dans la course, tout un
chamboulement causé par le génie d'un
Fennec.
S. M. A.
Bentaleb de nouveau
remplaçant
Le milieu international algérien de Tottenham, Nabil
Bentaleb, a été de nouveau remplaçant, à l'occasion
du match nul décroché samedi sur la pelouse de West Bromwich Albion
(3-3), pour le compte de la 34e journée de la Premier League. Titularisé
régulièrement depuis quelque temps par l'entraîneur Tim Sherwood, le
nouveau joueur de l'EN a suivi la partie à partir du banc de touche. C'est
la deuxième fois de suite que Bentaleb se contente du rôle de
remplaçant, cinq jours après le match à domicile face à Sunderland, qui a
vu les "Spurs" l'emporter sur un score large 5 à 1.
Le joueur algérien, formé à Lille, s'était mis en évidence lors de la
période du "Boxing Day", à la fin de la première partie de la saison, où il
avait signé sa première titularisation le 22 décembre dernier avant
d'enchaîner les rencontres. Ces deux dernières rencontre non jouées sont
bonnes à prendre sachant qu'un rythme infernal l'attend d'ici la fin de la
Coupe du monde.
S. M. A.

De mal en
pis pour
Guedioura
Les Algériens
d'Angleterre
n'ont pas été
utilisés ce weekend. En plus de
Belkalem qui a
chauffé le banc
et Bentaleb non
utilisé, Adlène
Guedioura a lui
aussi été mis à
l'écart, il n'a pas
été convoqué
pour le match de
son équipe,
Crystal Palace,
vainqueur à
domicile face à
Aston Villa 1 à 0,
compliquant sa
situation et
donnant plus de
soucis à Vahid,
qui sera bientôt
appelé à
trancher sur son
cas et celui
d'Yebda qui
présente
quasiment les
mêmes
caractéristiques.
Mostefa
et Slimani
buteurs
Mehdi Mostefa
a inscrit un but
hier permettant
à son équipe
d'arracher un nul
inespéré contre
Bordeaux. Au
Portugal,
Slimani a
débuté titulaire
contre Gil
Vicente et a
marqué le
match de son
empreinte en
inscrivant un
but de la tête
à la 2e
minute.
A peine une semaine après Benteke
Kompany se blesse,
la Belgique tremble
Livourne, qui
lutte pour éviter le
purgatoire,
accueillera
cet
après-midi sur son
terrain et devant
son public un autre
mal-classé, Chievo
Verone, pour le
compte de la 33e journée du Calcio.
Une empoignade décisive pour les
locaux, distants de deux points seulement de leur adversaire du jour, ce
qui la rend encore plus chaude et
importante. L'enjeu est de taille pour
Livourne, qui n'a pas d'autre choix
que celui de battre son adversaire si
elle veut encore nourrir quelques
espoirs pour le maintien. Battus la
semaine dernière par la Juventus, les
hommes de Di Carlo doivent absolument réagir dans ce match à six
points. Tout le monde est mobilisé à
Livourne pour ce match qui constitue
un virage important et décisif pour
l'équipe à six journées de la fin du
championnat. Classée à la 18e place
avec 25 points, Livourne a deux
points de retard sur les deux premiers non relégables, en l'occurrence
Bologna et Chievo Vérone, ce qui fait
que l'espoir du maintien est toujours
permis. Pour cette rencontre qui s'annonce chaude et intense, l'entraîneur
Di Carlo compte jouer toutes ses
cartes pour décrocher les trois points
de la victoire.
Expérience Selon la presse italienne, l'entraîneur de Livourne va
miser sur les joueurs les plus en
forme et ceux qui ont l'expérience de
ce genre de matches. Fidèle à son 3-52, il compte beaucoup sur les deux
internationaux algériens, en l'occurrence Mesbah et Belfodil, dans son
onze de départ pour obtenir un résultat positif. Le latéral gauche des Verts,
qui semble avoir retrouvé la plénitude de ses moyens physiques et psychologiques depuis son arrivée à
Livourne, constitue un élément
important dans le système de jeu tactique de l'équipe. Le joueur est sur
une courbe ascendante depuis
quelques semaines et son apport
dans la rencontre de cet après-midi
ne sera que bénéfique. D'autre part,
l'attaquant algérien, Ishak Belfodil,
peut constituer la solution idéale
dans le secteur offensif de l'équipe, eu
égard à ses grandes qualités d'attaquant, même si, depuis son arrivée à
Livourne, il ne les a pas encore
retrouvées. Le public de Livourne
attend beaucoup de l'ex-joueur de
l'Inter de Milan pour lui offrir les trois
points de la victoire. Déjà, la semaine
dernière contre la Juve, malgré la
défaite, Belfodil a beaucoup bougé en
attaque où il a tenté à plusieurs
reprises de peser sur la défense
adverse, mais, esseulé en attaque, il
n'a pu surprendre le gardien Buffon.
K. H.
Vincent Kompany s'est blessé à l'entraînement avec Manchester City.
Le Diable rouge a quitté le terrain en boitant, épaulé par
ses coéquipiers. Il serait touché au genou.
La durée de son indisponibilité n'est
pas encore connue, mais les pronostics
du staff médical des Citizens sont bons,
en principe, son Mondial n'est pas
menacé, c'est ce qu'on pouvait
comprendre à travers les premiers échos
en provenance de Belgique car, même si
c'est avec le club qu'il a contracté ce coup,
c'est en Belgique que l'information a le
plus fait mal aux gens, pour cause :
Benteke l'attaquant d'Aston Villa et des
Diables rouges avait déclaré forfait pour
la Coupe du monde la semaine passée à
la suite d'une rupture du tendon
d'Achille, une nouvelle qui a fait couler
beaucoup d'encre, car c'est tout un débat
qui a été provoqué par cette défection, il
s'agit d'assurer la succession du joueur et
lorsqu'on connaît le poids acquis par cet
élément au sein de l'effectif belge aux
côtés d'un Hazard, on comprend bien
pourquoi la panique des Belges à leur
tête Willmots.
Genou Touché au genou gauche,
Kompany vient ainsi s'ajouter à cette liste
de blessés, The Mirror a publié des
photos de l'action. Le capitaine des
Diables rouges a ressenti une douleur à
la réception d'un saut lors d'un duel avec
Micah Richards et a dû être soutenu par
ses coéquipiers pour quitter la pelouse.
Si les Diables rouges restent confiants,
par contre en face, les Citizens ont galéré à
la veille d'un match capital à Liverpool
aujourd'hui. Sauf surprise, il devrait être
out pour ce match et peut-être même plus,
il est certain que pour l'heure il n'est pas
encore question de parler d'un forfait pour
le Mondial brésilien, même si des examens
devraient bientôt éclaircir la situation.
A noter que Christian Benteke a ajourné
son intervention chirurgicale, elle devait
avoir lieu vendredi, mais finalement sur
demande du joueur, elle a été reportée
pour ce début de saison, il ne rejouera pas
avant 6 mois.
S. M. A.
Dimanche 13 avril 2014
21
NAHD
La course à l’accession n’a pas encore livré ses favoris
Une dernière ligne droite de feu
Alors que le championnat de Ligue 2 ne reprendra ses droits que le 25 avril, toutes les formations se préparent à
aborder une dernière ligne droite plus que jamais palpitante.
PAR MOHAMED ADRAR
Que ce soit pour l’accession ou
pour le maintien, les enjeux seront de
taille, en cette fin de saison où de
nombreuses formations sont encore
impliquées dans le bas comme dans
le haut du tableau. Nous nous intéressons aujourd’hui à la lutte pour
l’accession en Ligue 1, où pas moins
de sept formations sont encore
concernées, à savoir l’USMBA,
l’ASMO, le NAHD, l’USC, l’USMB
et, à un degré moindre, l’OM et le
WAT. Une dernière ligne droite de
feu se profile donc à l’horizon avec
pas mal de confrontations directes
entre les prétendants.
Calendrier favorable Si l’on
fait une lecture du calendrier de
chaque prétendant à cette lutte pour
l’accession, on s’aperçoit que le
NAHD et le WAT sont les mieux
lotis. Ces deux équipes seront les
seules parmi les prétendants à recevoir à trois reprises chez elles, sur
leur propre terrain, contre deux fois
seulement pour toutes les autres formations. L’autre avantage en faveur
du WAT qui laisse encore une lueur
d’espoir pour les Zianides, c’est
qu’en plus de recevoir à trois reprises
chez eux, ils se déplaceront également chez la lanterne rouge du
championnat, en l’occurrence l’ES
Mostaganem, ce qui pourrait bien
leur permettre de rattraper le retard
qu’ils accusent par rapport aux
équipes de tête. Nous avons pris le
soin de disséquer cette dernière ligne
droite du championnat, journée par
journée et en voici le détail.
Ultime chance La 26e journée
de ce championnat de Ligue 2, qui se
jouera le 25 avril, devrait être favorable au Nasria qui reçoit au stade
du 20-Août-55 une formation du
Mouloudia de Saïda qui a quasiment
assuré son maintien alors que tous
USMB

Reprise
aujourd’hui
à Tchaker
La formation
blidéenne
reprendra les
entraînements
aujourd’hui en
début d’aprèsmidi au stade
Brakni. Cette
séance sera
consacrée au
volet physique.
L’entraîneur
doit tenir une
réunion de
mise au point
avec ses
joueurs avant
le début du
galop
d’entraînement.
les autres prétendants seront en
déplacement à l’exception du WAT.
L’USMBA sera en périlleux déplacement au Khroub, alors que le leader
asémiste sera en appel à Bousaâda.
Quant aux Chaouis de l’USC, ils se
déplaceront à Merouana, face à une
équipe de l’ABM qui n’a pas encore
assuré son maintien. Le choc de cette
journée se déroulera à Tlemcen où
les poulains de Kherris joueront leur
ultime chance d’accession face à une
formation blidéenne qui jouera elle
aussi le tout pour le tout lors de cette
journée. Enfin, l’Olympique de
Médéa aura un bon coup à jouer du
côté de Mostaganem pour se rapprocher de la tête du classement.
qu’en même temps, tous leurs
concurrents directs seront en
périlleux déplacement, exception
faite au WAT qui aura déjà connu
son sort lors de la précédente journée. En déplacement à Saïda,
l’USMBA aura fort à faire dans un
derby qui promet. Idem pour
l’ASMO en périlleux déplacement à
Merouana, face à une formation de
l’ABM qui n’aura pas encore assuré
son maintien. L’US Chaouia face à
l’ASK, l’USM Blida face au MSPB et
l’O Médéa face à l’USMAn, auront
très fort à faire devant des formations qui jouent leur maintien en
Ligue 2 chez eux, devant leur public
et sur leur propre pelouse.
Choc La 27e journée sera sans nul
doute marquée par le choc USMBANAHD, une rencontre qui pourrait
bien être décisive pour les Nahdistes
autant que pour les Belabbésiens qui
n’auront, d’ailleurs, pas le droit à
l’erreur lors de cette journée face à un
adversaire direct, d’autant plus
qu’ils n’auront plus à recevoir chez
eux qu’à une seule reprise. Tous les
autres prétendants évolueront à l’occasion de cette journée à domicile,
notamment l’ASMO qui recevra
l’USMAn, ce qui devrait lui permettre de se rapprocher encore plus
de son objectif. L’USMB face au
MCS, l’USC face au MSPB et l’OM
face à l’ASK, devraient s’en sortir
pour rester dans la course à l’accession. Quant aux Widadis de
Tlemcen, ils joueront leur dernière
carte à Hadjout face à l’USMMH, car
en cas de défaite, ils pourront tirer
définitivement un trait sur l’accession.
Verdict final La 29e et avantdernière journée sera sans aucun
doute celle qui devrait nous livrer
le verdict final, d’autant plus qu’on
aura droit à deux gros chocs entre
les principaux prétendants à l’accession. En déplacement à Oran
pour défier l’ASMO, les Sang et Or
peuvent se contenter du partage
des points, ce qui n’est pas le cas
des Asémistes qui doivent impérativement vaincre leurs homologues
Nahdistes s’ils veulent assurer leur
place en Ligue 1. L’autre choc qui
opposera l’USMBA à l’USMB sera
le match à suivre de la journée,
entre deux équipes qui n’auront
pas d’autre choix que de vaincre
lors de cette rencontre. L’US
Chaouia, qui évoluera à domicile
face à l’USMAn et l’OM face à l’AB
Merouana n’auront pas le droit au
faux pas, faute de quoi ils pourront
dire au revoir à leur rêve d’accession, même si l’OM, qui se trouve
dans une situation plus délicate,
saura bien avant cette journée si elle
aura encore des chances d’accéder.
Enfin, le WAT évoluera sur du
velours à l’occasion de cette journée
avec un court déplacement à
Mostaganem face à la lanterne
Péril Cette 28e journée doit être
mise à profit par les Nahdistes afin
de se rapprocher encore plus de leur
but, d’autant plus qu’ils recevront
chez eux au stade du 20-Août la formation du Chabab de Batna, alors
rouge du championnat.
Sourire ? La 30e et dernière
journée livrera officiellement les trois
formations qui devront accéder en
Ligue 1. Et au vu du calendrier de
chaque prétendant, il est fort à parier
qu’il va falloir attendre les ultimes
minutes du championnat pour que
la saison 2013/2014 puisse livrer ses
trois heureux élus. L’ASM Oran aura
une belle carte à jouer du côté de
Saïda, lors d’un derby qui s’annonce
haut en couleur. L’USMBA qui se
déplacera à Merouana pourrait bien
assurer son accession en cas de succès, ce qui ne semble pas si évident
face à une formation de l’ABM qui
jouera le juge-arbitre en cette fin de
saison, avec des confrontations face à
l’USC, l’USMBA et l’ASMO. Le choc
WAT-USC pourrait bien constituer
un match déterminant dans la course à l’accession si les deux formations
réalisent un parcours exemplaire lors
des quatre précédentes journées. De
même pour le choc NAHD-OM qui
pourrait bien livrer une des trois
équipes qui accéderont en Ligue 1.
Ballotage A la lecture des
matchs qui restent à jouer d’ici la fin
de la saison, on peut dire que
l’USMBA, l’ASMO et le NAHD se
trouvent en ballotage assez favorable
pour accéder en Ligue 1 et que leur
principal adversaire ne sera autre
que la formation de l’US Chaouia
qui, si elle réussit à bien négocier ses
déplacements, aura une très bonne
carte à jouer en cette fin de saison.
Possédant un calendrier assez difficile, l’USMBA, a l’avantage de compter pas moins de 5 points d’avance
sur le 4e, ce qui semble être un matelas assez sécurisant, mais il va falloir
à l’USMBA assurer deux victoires à
domicile, face à ses adversaires
directs, à savoir le NAHD et l’USMB,
ce qui n’est pas si évident. Quant aux
Asémistes, avec les trois points
d’avance qu’ils comptent sur l’USC,
ils vont devoir bien gérer leur déplacement afin d’éviter toute mauvaise
surprise. Enfin, les Sang et Or et leurs
trois matchs à domicile, semblent se
trouver sur une voie royale. A eux
d’assurer neuf points chez eux au 20Août et le tour devrait être joué, car
au vu du calendrier que nous propose cette fin de saison, l’accession
devrait se jouer autour de 50, 52
points.
M. A.
Benchouia : «Je veux des guerriers
à la reprise»
Pour Benchouia, la belle prestation face à La Montagne est la seule chose à retenir
de cette joute amicale.
De notre correspondant
AMINE DJAÂFAR
«La belle prestation est la seule
chose que j’ai retenue du dernier match
amical où mon équipe avait battu La
Montagne sur le score de 7 à 1. Certes, le
résultat lors des matches amicaux n’a
aucune importance et le plus important à
retenir est le rendement sur le terrain, y
compris la bonne organisation et surtout
l’efficacité devant les buts.»
Confirmer Le premier responsable
du volet technique blidéen estime que
son équipe a eu affaire à un bon rival :
«L’équipe de La Montagne joue très bien
au ballon et elle renferme de bons joueurs
qui nous ont causé de sérieux problèmes,
surtout lors du premier quart d’heure. Il
faut reconnaître que le score par lequel
s’est soldé le match ne reflète par la physionomie de la rencontre. Les joueurs doivent confirmer cette belle prestation lors
du prochain match face au WAT.»
Allati L’entraîneur de l’USMB s’est
montré satisfait de la prestation fournie
par le jeune meneur de jeu, Allati, qui a
été enrôlé durant le mercato hivernal de
Bougtob : «Allati est sur une courbe
ascendante et il a donné satisfaction lors
du dernier match amical face à La
Montagne. Ce joueur, s’il continue,
comme ça, sera titularisé face au WAT.»
Guérison Pour Benchouia, la guérison des joueurs blessés est un atout avant
le match de la prochaine journée. «Le
groupe est au complet maintenant après
le retour des blessés Badrane, Meklouche
et Benacer. Cette donne ma soulage et me
permettra de me déplacer avec tous mes
atouts en main», a-t-il déclaré, tout en
estimant : «J’espère que le rendement des
joueurs face au WAT sera à la hauteur,
surtout que le prochain match sera un
vrai tournant.»
1re RM Benchouia estime que le match
face à la 1re Région militaire servira d’un
dernier test pour lui et ses capés avant le
match du WAT. «J’ai programmé un dernier match amical avant la reprise du
championnat face à la 1re Région militaire. Ce match servira d’un test pour tous
les joueurs et c’est dans cette rencontre
que je dois dégager le onze rentrant sur
lequel je dois compter face au WAT».
Guerriers Ayant voulu montrer
l’importance du prochain match face au
WAT, l’entraîneur de l’USMB nous dira :
«Le match du WAT sera difficile, car on
aura affaire à une équipe qui joue bien au
ballon. Ainsi donc, j’aurai besoin de guerriers sur le terrain pour engranger le
meilleur résultat possible.»
A. D.
20
www.competition.dz
Dimanche 13 avril 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz
JSK
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE OUARGLA
DAIRA DE MEGGARINE
COMMUNE DE SIDI-SLIMANE
MATRICULE FISCALE :
0988430105056918
AVIS D’INFRUCTUOSITE
Conformément aux dispositions de l’article
44 du décret présidentiel n°10/236 du
07/10/2010 portant réglementation des
marchés publics modifié et complété.
Conformément au PV d’évaluation des
offres en date du 23/03/2014, le président
de l’Assemblée populaire de la commune
de Sidi-Slimane, informe l’ensemble des
soumissionnaires ayant participé à l’appel
d’offres national restreint n°06/2013 relatif
au projet suivant : Eclairage public Sidi
Slimane.
Que ce dernier est déclaré infructueux.
Compétition / PUB
ANEP 116 697 du 13/4/2014
Compétition / PUB
ANEP 116 916 du 13/4/2014
Ebossé pisté par Nancy,
Sochaux et Chievo
L'attaquant Albert Bodjongo Ebossé est sollicité de partout. Meilleur
but des Canaris en championnat avec 11 réalisations, il ne laisse
pas indifférent les recruteurs étrangers, notamment français.
PAR ISLAM Z.
D'après le site spécialisé français
Footmercato.net, l'attaquant
camerounais des Jaune et Vert est
sollicité par Nancy, Sochaux, Chievo
Vérone, Odense (club danois) et
Maccabi Haïfa (club israélien) sont
sur ses traces.. Les performances
d'Ebossé sous le maillot de la JSK ont
attiré l'attention des recruteurs
étrangers qui le suivent de près et
seraient prêts à passer à l'acte pour
l'enrôler dès la fin de saison. Parmi
ces clubs intéressés par ses services si
on se réfère au site Footmercato, il y
a l'AS Nancy Lorraine qui le suit
constamment. Voulant bâtir une
équipe capable d'aller chercher
l'accession la saison prochaine, les
dirigeants lorrains ont pensé à lui et
ont coché son nom parmi la liste des
joueurs à recruter. Cependant, Nancy
n'est pas le seul club français,
puisque le FC Sochaux le convoite
également et souhaiterait le faire
signer dès l'intersaison. Mal
embarqués pour jouer le maintien,
les Doubistes sont prêts à passer à
l'action pour retrouver l'élite le plus
vite possible. Deux pistes qui
pourraient s'avérer intéressantes
pour Ebossé en vue d'une aventure
professionnelle en Europe.
Italie Toujours selon la même
publication dans le site français, les
convoitises ne s'arrêtent pas en
France, puisque la formation
italienne de Serie A, le Chievo
Vérone, suit également le
Camerounais et pourrait passer à
l'acte à l'issue de la saison. Le
championnat italien est l'un des plus
relevés au monde et serait là aussi un
«Après
la finale, on
en parlera»
L'attaquant camerounais de la JSK
qu'on a joint hier après-midi au
téléphone a refusé et poliment de
faire des déclarations concernant
l'intérêt de quelques clubs étrangers à son égard. "Je ne peux pas
faire de déclaration car les responsables du club ont pris la décision d'interdire aux joueurs de
faire des déclarations à la presse,
je suis un joueur professionnel, je
ne peux contrarier mes dirigeants
", nous déclara Ebossé qui se dit
pas au courant de toutes ces histoires. " Je ne suis pas au courant
de ces histoires, je lis tout ça sur
les journaux. Après la finale on en
parlera. " Par contre, l'attaquant
vedette des Canaris se concentre
sur les matchs restants de son
équipe que ce soit en championnat
ou en coupe d'Algérie. "Je me
concentre sur les matches restants de mon équipe. A l'instar des
autres joueurs, je prépare cette
grande finale de la coupe d'Algérie
avec un grand sérieux, pour autre
chose, je ne suis au courant de
rien."
A. H.
bon challenge pour
Ebossé.
Offres moins
tentantes D'autres
pistes existent pour l'attaquant
camerounais de la JSK,
cependant, elles ont peu de
chances d'aboutir, puisque ce
sont des pistes exotiques qui ne
correspondraient pas à
l'ambition du Lion Indomptable.
Il s'agit de la formation danoise
d'Odense et des Israéliens du
Maccabi Haïfa. Autant de pistes
pour le buteur de la formation
de Djurdjura et ceci à un mois
de la fin de l'actuelle saison
sportive.
Statistiques Il faut dire
que si les recruteurs et les clubs
étrangers s'intéressent à Ebossé,
c'est tout simplement parce que
le joueur affiche des statistiques
affolantes pour sa toute première
saison avec les Canaris.
Avec 13 buts toutes
compétitions confondues, le fer de
lance kabyle affiche une très belle
moyenne et est vite devenu une
pièce maîtresse du dispositif d'Aït
Djoudi. Toujours sous contrat pour
encore une saison, il faudra négocier
serré avec la JSK pour avoir le
joueur. Si le club kabyle parvient à
se qualifier à la prochaine Ligue des
champions, l'idée de le laisser partir
pourrait s'avérer plus compliquée
que prévu.
I. Z.

«Je prépare
cette grande
finale de la
coupe d'Algérie
avec un grand
sérieux, pour
autre chose,
je ne suis
au courant
de rien»
A J-17 de la finale
Tizi sort les drapeaux
Les supporters kabyles, qui veulent coûte que coûte remporter ce trophée, commencent
dès maintenant à préparer le déplacement à Tchaker, le 1er mai prochain.
de la l'opération de la vente des tickets
", nous dira Karim Lazri, un jeune
supporter de la JSK, coiffeur de son état,
et qui habite la région de Tala Amara.
A travers les villages de la Kabylie,
c'est la grande mobilisation concernant
la finale de la coupe d'Algérie en
attendant que les dirigeants du club
commencent eux aussi à préparer ce
rendez-vous et à encadrer les
supporters. Même à Alger, région où la
JSK compte des milliers de supporters,
on commence aussi à préparer la finale
du 1er mai.
PAR ABDELLAH HADDAD
La formation du Djurdjura se
trouve en plein stage de préparation à
Blida. Les responsables kabyles ont mis
les moyens à la disposition de l'équipe
afin de permettre aux joueurs de bien
préparer le grand rendez-vous du 1er
mai prochain. A la JSK, c'est tout le
monde qui veut gagner la coupe
d'Algérie. D'ailleurs, les supporters qui
veulent coûte que coûte remporter ce
trophée commencent et dès maintenant à
préparer le déplacement à Tchaker.
Contrairement à 2011 où le public kabyle
n'était pas nombreux au stade 5-Juillet
lors de la finale que la JSK avait gagnée
contre l'USMH, cette fois, les fans se
déplaceront et en masse à Blida afin de
soutenir leur équipe.
Compétition / PUB
Dimanche 13 avril 2014
ANEP 116 474 du 13/4/2014
Entre 2011 et 2014, les choses
ont beaucoup changé et le public est
revenu en force, la meilleure prouve :
l'affluence record lors de la rencontre
des demi-finales à Tizi Ouzou devant le
CRBAF. Et puis, cette saison, la JSK a
trouvé toujours ses supporters, que ce
soit à Tizi Ouzou ou ailleurs. Les fans
des Jaune et Vert étaient présents dans
tous les stades cette saison, c'est-à-dire
là où leur équipe avait joué. Pour
revenir à cette finale du 1er mai, dans
les différentes régions de la Kabylie on
commence déjà à préparer cet
événement. " On a déjà loué, mes amis
et moi, un fourgon pour aller à Blida le
1er mai, tout est prêt concernant ce
déplacement, on n'attend que le début

Dans les villages
de Kabylie,
c’est la grande
mobilisation.
Les Kabyles d'Alger seront eux
aussi nombreux à faire le déplacement à
Blida le 1er mai afin d'assister à la finale
de la coupe d'Algérie, mais beaucoup
plus pour soutenir leur équipe.
Par ailleurs, à Tizi Ouzou, chef-lieu de
la Grande-Kabylie, les jeunes des
différents quartiers commencent à sortir
les drapeaux. La ville des Genêts vibrera
les prochains jours au rythme de la
coupe d'Algérie et l'ambiance pourrait
se prolonger en cas de victoire lors de la
finale.
A. H.
5
LOWE
(son manager) :
«Il y a du
vrai»
Le
manager d'Albert
Bodjongo
Ebossé,
Y e n e
Bouchila
Lowe Jeande-Dieu, que
nous avons
sollicité hier
pour confirmer ou infirmer l'information rapportée
par le site Foot
Mercato
selon
laquelle Ebossé est pisté par
Nancy, Sochaux, Chievo
Vérone, Maccabi Haïfa et le
club danois wOdense, a avoué
qu'il y a du vrai dans cette
information. Il a néanmoins
refusé de s'étaler sur le sujet
arguant que la saison n'est pas
encore terminée et que son
joueur a besoin de concentration pour aider la JSK à
atteindre
ses
objectifs.
"Effectivement, plusieurs clubs
veulent engager Ebossé la saison prochaine. Il y a du vrai
dans l'information rapportée
par le site Foot Mercato, mais je
ne peux pas vous donner plus
de détails, vu que la JSK a des
matches importants en cette fin
de saison.
On attendra la fin du championnat afin de voir avec le président Hannachi. S'il y aura une
belle offre et pour la JSK et pour
le joueur, c'est au président
Hannachi d'en décider, étant
donné qu'Ebossé est lié par
contrat à la JSK jusqu'à juin
2015", a indiqué le manager de
l'attaquant camerounais des
Jaune et Vert.
Hannachi Engagé au mois
de juin dernier, Ebossé est sollicité de partout en cette fin de
saison. Des clubs turcs, saoudiens, tunisiens et émiratis ainsi
que des clubs français sont sur
ses traces, mais comme il est
encore sous contrat, il n'est pas
maître de son destin. Il ne peut
pas signer dans un autre club
sans l'accord préalable du président Hannachi. A cet effet, le
manager Yene Bouchila Lowe
Jean de Dieu affirme : "On se
réunira à la fin du championnat
avec Hannachi et on prendra
une décision qui arrange chacune des deux parties. Ce qui est
certain, c'est que le dernier mot
revient à Hannachi."
Ne pas perturber
Ebossé En raison des matches
décisifs qui attendent la JSK en
cette fin de saison, le manager
Yene bouchila Lowe Jean-deDieu ne veut pas perturber son
joueur par toutes les offres qu'il
a reçues pour lui ces derniers
jours. "Sincèrement, je n'ai pas
informé Ebossé de toutes les
offres pour ne pas le perturber.
Son équipe jouera la finale de la
coupe d'Algérie et elle a aussi
des matches importants en
championnat, et pour lui permettre de se concentrer exclusivement sur les rencontres de
son équipe, je préfère attendre
la fin de la saison pour lui parler de son éventuel transfert en
Europe. Les offres ne manquent
pas, mais tout sera clair à la fin
du championnat", a-t-il ajouté.
N. B.
Dimanche 13 avril 2014
JSK

Benlamri a repris la course hier et Djadjoua
promet : "Il va réintégrer le groupe dans les
prochaines heures. Il peut réintégrer le groupe
même avant la fin de ce stage de Blida, sinon,
dans le pire des cas il s'entraînera avec le groupe
lors de la reprise des entraînements prévue
vendredi prochain à Tizi Ouzou."
ASO et CRB
pistent
Madouni
Il s'est reconverti
en gardien de but
Par ailleurs, après en
avoir fini avec les
étirements, l'ancien
défenseur des Sang
et Or s'est reconverti
en gardien de but et
a disputé une partie
de l'application entre
les joueurs, réalisant
au passage quelques
belles parades.
C'est un Madi très déçu que nous avons eu hier après-midi au téléphone.
Entretien réalisé par
KARIM A.
Le latéral gauche de la JSK,
Zinedine Mekkaoui, n'a pas pris part à
la séance d'entraînement d'hier au stade
annexe de Mustapha Tchaker.
Renseignement pris, le joueur souffre
d'une intoxication alimentaire, raison
pour laquelle il a fait l'impasse sur la
séance d'entraînement d'hier.
L’AVIS
du médecin
Avec sa gentillesse habituelle, il a
répondu à toutes nos questions, tout en
montrant sa grande déception de rater
la finale de la coupe d'Algérie après la
blessure qu'il a contractée. Il affirme
qu'il prendra son mal en patience. Le
meneur de jeu kabyle souhaite
retrouver les terrains dans les plus brefs
délais et que ses équipiers gagnent cette
coupe le 1er mai et la dédier aux
supporters de la JSK.
Vous êtes déçu de rater la finale de la
coupe d'Algérie, n'est-ce pas ?
Effectivement, je ne vous cache pas
que je voulais jouer cette finale.
Disputer la finale de la coupe d'Algérie,
ce n'est tous les jours et chaque joueur
souhaite être présent quand son équipe
Mekkaoui
souffrant
«On peut dire
que c'est la
fin de saison
pour lui»
joue une finale. Néanmoins, je prends
mon mal en patience. C'est le destin et je
n'ai qu'à gérer cette situation.
Le médecin ne vous a-t-il pas parlé de la
durée de votre absence ?
Je ne sais pas exactement quand estce que je reprendrai. Tout sera clair
après l'IRM que je passerai demain. De
toute façon, je suivrai les soins
nécessaires et, incha Allah, je
retrouverai la compétition dans les plus
brefs délais. J'espère retrouver la forme
dans les plus brefs délais, car je veux
aider mon équipe dans les matchs très
importants qui attendent le club.
Sinon, comment se déroule le stage ?
Le stage se déroule dans de très
bonnes conditions. Les joueurs
cravachent dur, car ils veulent terminer
la saison en force. Toutes les conditions
de travail sont réunies et, incha Allah, ce
stage sera une totale réussite pour
l'équipe. Permettez-moi d'ajouter une
chose.
Allez-y…
Incha Allah, l'équipe terminera la
saison en force en gagnant un titre à la
fin de l'exercice en cours. La JSK
possède un public en or et ses fans
méritent tout le bonheur du monde. En
tant que joueurs, on sera très heureux si
on arrive à leur offrir un titre pour leur
procurer de la joie à la fin de l'exercice
en cours. Je leur demande de continuer
à soutenir l'équipe, car, avec leur
soutien, je suis persuadé qu'on réalisera
les objectifs du club.
K. A.
Aït Djoudi : «S'entraîner deux fois
à Tchaker, c'est une grande satisfaction»
Comme nous l'avions rapporté dans
notre édition de vendredi dernier, la formation de la ville des Genêts s'est entraînée hier matin sur la pelouse de l'annexe
du stade Tchaker. Mieux encore, les
Canaris s'entraîneront une nouvelle fois
aujourd'hui sur cette même pelouse, Aït
Djoudi est très satisfait. " On n'est pas
venus à Blida pour rien, notre choix a été
bien étudié. On s'est entraînés hier sur la
pelouse de l'annexe du stade Tchaker et
on fera la même chose aujourd'hui, je
suis très satisfait. Certes, on ne s'est pas
entraînés sur le terrain principal, néan-
moins, les joueurs ont eu une bonne idée
sur la pelouse où ils vont jouer la finale.
Avant le match, on tentera de s'entraîner
encore une nouvelle fois sur le gazon,
ainsi, mes hommes s'adapteront à cette
pelouse et beaucoup plus, ils ne trouveront pas de problèmes sur ce plan le 1er
mai. Même concernant l'ambiance qui
règne dans cette ville, les joueurs ont
beaucoup aimé le soutien que les
Blidéens affichent pour la JSK chaque
jour. C'est un stage très bénéfique pour
nous. "
A. H.
Le médecin de la
JSK estime que
Madi pourrait rater
les matchs
restants de l'équipe
et c'est presque la
fin de saison pour
lui. " On a passé
une radio vendredi
soir, Madi souffre
d'une entorse un
peu grave,
d'ailleurs, on a lui
mis le plâtre.
Maintenant, on va
lui passer une IRM
afin d'avoir une
bonne idée sur la
nature exacte de sa
blessure. Mais
comme il ne reste
qu'un seul mois
avant la fin de la
saison, on peut dire
qu'il ratera tous les
matchs restants. Il
doit rester trois
semaines sans
entraîner, par la
suite, il doit faire
une rééducation
avant de reprendre
la course alors que
l'équipe sera
appelée à jouer
trois matchs en une
semaine, c'est
vraiment dommage
pour lui. "
Ce n'est un secret
pour personne que
l'attaquant
Madouni Laïd vit
ses derniers jours
à l'ESS. Le joueur,
qui n'a jamais fait
partie des plans de
l'entraîneur Madoui
depuis le début de
la saison, sera en
fin de contrat, donc
libre de tout
engagement. La
direction ne songe
nullement à lui
faire la proposition
de rempiler pour un
nouvel exercice.
Selon des
indiscrétions, deux
clubs sont
actuellement sur
ses traces pour
l'enrôler dans leur
effectif la saison
prochaine, à savoir
l'ASO et le CRB. La
formation de l'ASO
Chlef, qui est la
première à se
manifester l'hiver
dernier, n'a pas pu
concrétiser le
transfert pour des
raisons que tout le
monde connaît,
notamment le vœu
de Madouni d'aller
au bout de son
contrat avec les
Ententistes. Aussi,
selon toujours nos
informations, le
CRB a chargé des
émissaires proches
du joueur pour le
convaincre de le
rejoindre cet été. A
présent, Madouni
poursuit sa
mission avec les
Ententistes, en
dépit de la
situation qu'il
traverse et le
différend qui
l'oppose à son
entraîneur Madoui.
Une fois la saison
terminée, il signera
pour le club de son
choix où il aura
toute la latitude de
relancer sa
carrière.
MCEE
L’AVIS du médecin
«C'est juste une fatigue»
Pour Mekkaoui qui ne s'est pas
entraîné hier matin, le docteur
Djadjoua affirme : "Non, Zinou ne
souffre de rien, c'est juste une fatigue
et il sera présent à l'entraînement
d'aujourd'hui et à la rencontre amicale
de demain."
A. H.
Travail technique pour les joueurs
Pour leur part, les joueurs ont eu droit à une séance
purement technique. En effet, le coach a programmé des
exercices avec ballon et des jeux entre les joueurs.
Match d'application pour terminer
Pour terminer la séance d'entraînement qui s'est déroulée
dans une très belle ambiance, le staff technique a
programmé une série de parties d'opposition entre les
joueurs. Trois équipes ont été formées, la première à arriver
à 5 buts gagnait la partie. A ce petit jeu, ce sont les
camarades d'Aouedj qui se sont illustrés en remportant
toutes leurs parties.
I. Z.
Dimanche 13 avril 2014
19
ASO

Madi : «Je voulais tant
jouer cette finale»
Vous aviez contracté une blessure à la
cheville, comment est votre état ?
Je ne vous cache pas que je suis
abattu après avoir contracté cette
blessure. J'ai pris un coup dur et je serai
out des terrains pendant quelques
semaines. Demain, j'effectuerai une IRM
pour voir plus clair sur la nature de ma
blessure. J'espère que ce ne sera pas trop
méchant. Les blessures font partie de la
vie d'un footballeur et je n'ai qu'à gérer
cette situation, malgré que je sois très
déçu.
ESS
Il vit ses
derniers
jours à l'ESS

«Dans le pire des cas, il réintégrera
le groupe vendredi»

L’AVIS du médecin

Enfin une bonne nouvelle pour le défenseur
central de la JSK. Hier, il a pu effectuer une
séance d'entraînement en solo. En effet,
après avoir effectué des tours de piste, il
s'est dirigé dans un coin du stade et a
effectué des séries d'exercices et étirements
sous le regard bien veillant du staff médical
qui s'assurait que le joueur réagissait bien.
Son état de santé s'améliore de jour en jour et
le joueur pourrait réintégrer le groupe à
n'importe quel moment.



Benlamri
en solo
LIGUE 1

6

www.competition.dz

www.competition.dz
LAGRAÂ : «Je suis en
fin de contrat, mais…»
approche, mais je ne veux pas en
parler parce que je pense qu'il
n'est pas encore temps. Donc,
pour l'instant, je préfère ne rien
dire sur ces contacts et plutôt me
concentrer sur mon travail avec
mon équipe et la solution qui
nous amènera à assurer notre
maintien.
Entretien réalisé par
KACEM A.
Comment se déroule la
préparation de votre équipe
jusqu'à présent ?
La préparation se passe plutôt
bien. On est en train de poursuivre le travail déjà entamé pour
apporter les correctifs nécessaires
durant cette période avant la
reprise de la compétition. Quoi
qu'il en soit, on est bien motivés
et décidés à se donner à fond
pour être fin prêts et espérer relever la tête dès le prochain match.
Pourrez-vous nous dévoiler les
noms des clubs qui vous ont
contacté ?
Tant que rien n'est encore fait,
je ne divulguerai aucun nom. Je
peux juste vous dire que je suscite l'intérêt de plusieurs clubs. Je
ne veux pas précipiter les choses
alors que j'évolue toujours à
l'ESS.
A six journées de la fin de la
saison, pensez-vous avoir les
moyens de finir 2es ?
Il est vrai qu'après avoir raté
les dernières rencontres, notre
équipe se retrouve dos au mur.
Mais nous sommes dans l'obligation de réagir. Même si notre
mission sera délicate lors des
matchs qui nous restent à jouer,
j'estime que nous avons les
moyens de sortir de cette situation et d'assurer notre deuxième
place. Pour cela, on doit gagner
tous nos prochains matchs. Ce
sera difficile, mais pas impossible.
Vous êtes en fin de contrat,
pensez-vous à votre avenir ?
Pour le moment, je suis
concentré sur la préparation et le
reste du championnat. Ce n'est
pas le moment de songer à mon
avenir. J'aurai tout le temps de le
Mais vous pouvez au moins
nous dire si vous serez
toujours à l'ESS la saison
prochaine…
faire, une fois la saison terminée.
Je suis en fin de contrat, mais,
pour l'instant, je n'ai pris aucune
décision.
On croit savoir que vous êtes
convoité par plusieurs clubs
ces derniers temps, un
commentaire…
J'ai eu pas mal de contacts de la
part de plusieurs clubs ces derniers temps ; c'est logique, du
moment que la fin de saison
Une prime de 10 millions
de la part du wali
Chacun des joueurs de
l'ESS a perçu une prime
d'un montant de 10
millions de centimes.
Cette somme a été
versée hier à l'occasion du déplacement
du wali de Sétif,
Mohamed Derbali, au
stade du 8-Mai-45.
Cette somme s'ajoute
aux 30 millions perçus
dernièrement suite à
la qualification pour la phase de poules de la LDC.
Franchement, je ne sais pas
encore où je jouerai la saison prochaine. Comme tout le monde le
sait, je suis en fin de contrat, mais
il ne faut pas oublier que j'ai
passé deux ans dans cette même
équipe et cela veut tout dire.
Attendons donc la fin de la saison pour y voir plus clair.
K. A.
45 000 € pour la
libération de
Bouazza
En acceptant de transférer
Hameur Bouazza, Hamar aura
l'occasion de s'éviter bien des
tracasseries. En effet, le joueur
est en désaccord avec la
direction du club sur le plan
financier. Hamar s'est dit prêt à
établir la lettre de libération du
joueur contre la somme de 45
000 euros, soit le montant des
sommes encaissées par le
joueur depuis sa venue à Sétif.
Zeghlache se retire
en silence
Djaber Zeghlache, l'un des
dirigeants les plus actifs de
l'ESS, a décidé de se retirer des
affaires du club. Cette décision
fait suite à l'altercation qu'il a
eue dernièrement avec un autre
responsable.
Bentayeb : «Une place sur le
podium est à notre portée»
C’est une particularité cette saison pour son équipe qui espère une place sur le
podium à la fin de l’exercice.
Entretien réalisé par
AMAR T.
Votre aventure avec El-Eulma ne
compte pas prendre fin après deux
saisons…
Je n’ai l’intention d’aller nulle part
ailleurs. J’ai toujours voulu aller plus
haut avec mon équipe et gagner une distinction. C’est une chance d’y parvenir
cette saison. Alors, c’est l’occasion pour
réussir un bon parcours, c’est le genre de
moment qui te fait du bien dans une carrière de joueur.
Dans quels secteurs les Eulmis sontils meilleurs ?
El-Eulma est une équipe équilibrée
qui a des attaquants très talentueux. Ils
ont une certaine expérience pour mener
la vie dure aux équipes adverses. Nos
défaites lors des matches précédents ont
été des moments de déception, mais on a
toujours refait notre retard. Notre défense, sauf pour le début où elle à eu de la
peine à trouver ses marques, a eu finalement de bons moments pour éviter
d’être pointée du doigt.
Une place sur le podium, y croyez-
vous ?
Cette saison, El-Eulma a une équipe
particulière qui a de grandes chances
d’être sur le podium.
Vous êtes devenu le chouchou des
supporters…
L’ambiance que créent les supporters
à mon égard me touche beaucoup. Je les
remercie pour leur soutien. Ça ne sera
pas facile pour moi d’aller jouer ailleurs
avec un autre maillot, ça semblera bizarre pour moi de porter d’autres couleurs.
A. T.

La
récupération
au menu
Pour permettre à
ses joueurs de
souffler, le staff
technique compte
baisser la charge
durant cette
semaine avant de
la rehausser la
semaine
prochaine. Les
efforts fournis la
semaine ayant
précédé le match
face au SKAF ont
laissé des
séquelles lors du
match puisque
les joueurs ont
paru essoufflés.
Les séances de
récupération
auront pour ainsi
dire la part du
lion dans le lot du
travail de la
semaine.

Reprise au
complet
La reprise devait
être abordée avec
un effectif au
grand complet
puisque même les
blessés, ménagés
lors du match
amical face au
SKAF, auraient
rejoint leurs
camarades, à
l’image de
Dahalm et Farhi.
Cela permettra à
Ighil d’avoir plus
d’options quant à
aligner tout le
monde lors des
deux prochaines
rencontres
amicales
notamment celle
constituant un
véritable test
face à l’USMBA, le
leader de la Ligue
deux.

Hier, face
au RCBOR
Un match amical
devait avoir lieu
hier face au RCB
Oued R’hiou dont
les dirigeants ont
accepté que leur
équipe soit le
sparring-partner
des Chélifiens qui
misent sur un bon
nombre de
matches amicaux
afin de faire face
au marathon qui
les attend à la
reprise à partir
du 25 avril. Lors
de cette
rencontre, Ighil
devait aligner
surtout les
jeunes du club et
ceux qui n’ont pas
été beaucoup
utilisés dans les
deux matches
précédents face
au CRB Boukadir
et au SKAF.
Ighil
devrait
continuer
sa mission
à Chlef
Selon des sources
proches du club, Ighil
devrait continuer sa
mission au club
chélifien la saison
prochaine, il a même
rassuré Medouar.
Par notre correspondant
A. BENABDELKADER
Après
une
première entrevue entre les
d e u x
hommes, le
technicien
chélifien
n’a
pas
voulu précipiter les
choses
en
demandant au
porte-parole du
club d’attendre la
fin de saison pour y voir plus clair, mais
les dernières données affirment qu’il
aurait même donné son accord de principe de continuer l’œuvre à l’ASO.
Projet Ighil, qui a été l’un des promoteurs du projet actuel du groupe qui
consiste à préparer une équipe qui jouera les premiers rôles dans trois ans, tout
en lançant dans le bain ces éventuels
acteurs dès cette saison, a réussi en
majeure partie dans ce premier chapitre
et a donné satisfaction à l’entourage du
club.
Complicité L’enfant d’Hussein
Dey, qui a déclaré à l’orée de la saison
actuelle qu’il aime l’ASO pour la sérénité qui l’enveloppe et surtout pour la
bonté des gens de la région qui l’ont
toujours estimé à sa juste valeur. Les
relations entre lui et Medouar ayant été
toujours au beau fixe, la complicité
entre les deux hommes est le meilleur
vecteur pour le développement et
l’amélioration de la situation du club
chélifien.
Menaces Haussant parfois le ton
avec ses joueurs, Ighil n’a pas raté l’occasion de les menacer de libération en
cas de rendement en deçà des attentes,
ce qui prouve qu’il sera là la saison prochaine, d’où les appréhensions de certains éléments qui n’ont pas d’autre
choix que de multiplier le efforts avant
la fin de la saison, faute de quoi, la
direction mettra à exécution ces
menaces. Des sources parlent même de
grands noms qui sont concernés par
cette opération. Comme quoi, avec
Ighil, on ne badine jamais avec la régularité, voire le rendement. Medouar, qui
ne s’est jamais immiscé dans le travail
technique d’un entraîneur, n’opposera
aucun niet quant aux décisions que
prendra l’entraîneur.
A. B.
18
www.competition.dz
Dimanche 13 avril 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz
Dimanche 13 avril 2014
JSK
7
En plus de l'otite, il souffre du ménisque
Mazari out pour
la finale ?
Le portier de la JSK, Nabil Mazari, sera sans nul doute out pour la finale de
la coupe d'Algérie face au MCA. Et pour cause, en plus de l'otite dont il
souffre depuis plusieurs jours, il a contracté une blessure au ménisque lors de
la séance d'hier matin effectuée sur le terrain de l'annexe de Tchaker.
PAR ISLAM Z.
Compétition / PUB
ANEP 116 436 du 13/4/2014
Tout allait bien pour
le portier kabyle, lequel a
participé le plus
normalement du monde à
la majeure partie de la
séance avant de quitter ses
équipiers plus tôt que
prévu. Il a couru, participé
aux jeux organisés par le
staff technique et aux
exercices. Cependant, vers
la fin de la séance, lors de
son travail avec Omar
Hamaned, il stoppe net ses
efforts, fait un signe en
direction du kiné de
l'équipe et se dirige vers le
médecin. Une fois les deux
hommes ensemble, c'est au
même endroit du genou
que le portier souffrait de
douleurs intenses qu'avanthier lors de la rencontre
face à l'ESMK. Les douleurs
étaient revenues et Mazari
semblait avoir mal.
Personne ne s'attendait à
cette nouvelle, c'est le
ménisque qui fait souffrir le
dernier rempart kabyle.
Une mauvaise nouvelle,
puisque ce genre de
blessures est difficile à
gérer, d'autant plus que le
numéro 30 kabyle a déjà
enlevé une partie de son
ménisque. Le risque
d'enlever une autre partie
pourrait signifier une
L’AVIS du médecin
«Il pourrait être
présent en finale»

«Je suis
inquiet
beaucoup
plus pour
mon genou»
complication qui viendrait
jeter le doute sur la suite du
parcours du portier des
Canaris. D'ailleurs, les
marques d'inquiétude
étaient apparentes aussi
bien sur le médecin de
l'équipe que sur le principal
intéressé.
Espagne Le portier
des Jaune et Vert se rendra
prochainement en Espagne
où il subira une
intervention chirurgicale
pour soigner son otite. Il
devrait obtenir son visa
d'entrée sur le territoire
Schengen demain avant de
se rendre en Espagne. Son
otite ne l'inquiète pas pour
autant, même si son cas est
un peu délicat.
Ce qui l'inquiète, c'est le
ménisque de son genou,
car le moindre risque
pourrait lui être fatal,
surtout lorsqu'on sait qu'il
s'est déjà fait opérer au
ménisque par le passé.
S'il ne le soigne pas
comme il se doit, il risque
non seulement de déclarer
forfait pour le reste de la
saison, mais de
compromettre
sérieusement sa carrière.
I. Z.
Au cours d'une réunion tenue avec les membres du CA
Hannachi donne ses dernières instructions
Constatant un certain relâchement au sein de son équipe ces derniers jours, le président Hannachi a
réuni les membres du conseil d'administration avant-hier pour répartir les tâches en prévision de la
finale de la coupe d'Algérie face au Mouloudia d'Alger.
PAR MOHAMED A.
Compétition / PUB
ANEP 116 673 du 13/4/2014
Compétition / PUB
ANEP 116 513 du 13/4/2014
Sa principale préoccupation est de mettre bien sûr les
joueurs à l'abri de toute pression. Il a donné des instructions
strictes à ce sujet en exigeant
des dirigeants de ne laisser
aucune personne étrangère au
club s'approcher des joueurs à
l'hôtel des Roses où ils sont
hébergés depuis le début du
stage. De peur que son équipe
n'atteigne pas ses objectifs,
notamment la finale face au
Mouloudia d'Alger, le président Hannachi veut mettre ses
joueurs dans de meilleures
conditions. Il a aussi abordé le
point de la préparation de
l'équipe pour ce rendez-vous en
chargeant chaque membre
d'une tâche bien définie. Il leur
a aussi rappelé que le match
face au RCA est décisif pour
l'équipe, laquelle aspire à terminer la saison à la deuxième
place. Il leur a ajouté qu'il y
aura une autre reunion à la fin
du stage pour prendre une
décision concernant la vente
des billets. La JSK bénéficiera
de 12 000 tickets et la plupart
d'entre eux seront mis en vente
à Tizi Ouzou. Mais pour ne pas
léser les fans des autres régions,
notamment Alger, Boumerdès,
Bouira et Béjaïa, les responsables réfléchissent à la meilleure manière pour permettre aux
fervents supporters issus de ces
villes d'avoir leurs tickets. Pour
éviter toute contrefaçon à l'occasion de ce rendez-vous qui
drainera une grande foule, les
billets d'entrée seront confectionnés aux couleurs des deux
équipes.
M. A.
Accosté par nos
soins à la fin de
la séance d'entraînement
d'hier, le keeper
Mazari paraissait quelque peu
désemparé par
ce qui lui arrive.
Lorsque nous lui
avons posé la
question sur sa
blessure et sur
son intervention
chirurgicale, il
répond : "Je suis
vraiment plus
inquiet par rapport à mon genou
qu'à mon otite. Il
faut savoir que
j'attends juste
mon visa pour
aller me faire
soigner en
Espagne concernant mon oreille.
Cependant, avec
cette blessure au
ménisque, je dois
avouer que je
suis encore plus
inquiet."
Asselah et
Amara sont là
Triste par rapport
à ce que lui arrive, le portier
Nabil Mazari
pense neanmoins
que la JSK peut
compter sur
Asselah et
Mazari. "Asselah
et Amara peuvent
aisément assumer leurs responsabilités. Ce
sont deux gardiens de qualité
qui peuvent
apporter ce qu'on
attend d'eux", at-il ajouté.
I. Z.
Hamaned fait suer ses portiers
Les trois keepers de la JSK avaient rendez-vous
avec une grosse charge de travail hier avec leur
entraîneur, Omar Hamaned, qui a programmé des
séries d'exercices et a fait suer ses gardiens.
Pour ce qui concerne le portier
Mazari qui s'envolera dans les
prochaines heures pour
l'Espagne afin de subir une
intervention chirurgicale, le
docteur Djadjoua précise : "
Nabil ne souffre pas d'une
blessure au niveau du pied ou de
la main pour qu'il rate la finale.
Il s'entraîne le plus
normalement du monde,
néanmoins, il veut se
débarrasser une bonne fois pour
toutes de ce problème d'otite. Il
pourrait être présent en finale."
Le président
veut toujours
Belkaroui
Selon une
source digne de
foi, le président
Hannachi s'intéresse toujours
au
défenseur
Hicham Belkaroui.
Bien que ce dernier soit encore
sous contrat avec l'USMH pour
une autre saison, le président
Hannachi ne désespère pas pour
l'avoir dans son effectif dès la saison prochaine. Notre source ajoute que le président Hannachi l'aurait appelé dernièrement pour
voir s'il est emballé à l'idée de porter le maillot des Canaris. Il serait
prêt à mettre le paquet pour
convaincre la direction de
l'USMH à lui céder son défenseur
central. Il est utile de rappeler que
le président Hannachi a fait des
mains et des pieds pour enrôler
Belkaroui au mois de juin dernier.
Celui-ci lui avait donné son
accord de principe avant de décider à la dernière minute de s'engager avec l'USMH pour deux
saisons. Il n'était pas libre de tout
engagement, puisqu'il appartenait à l'ASMO. Les responsables
asémistes l'avaient libéré pour
l'USMH et cela malgré le fait que
la proposition de la JSK était
supérieure à celle de l'USMH.
Si le président Hannachi a
décidé de réactiver la piste de l'enfant d'Oran à quelques semaines
du baisser de rideau, il sait que les
responsables harrachis pourraient
le lui céder pour peu qu'il casse sa
tirelire. Il sera libre de tout engagement au mois de juin 2015, et
pour qu'il ne parte pas gratuitement, les Harrachis pourraient le
vendre avant la fin de son contrat.
M. A.
www.competition.dz
Dimanche 13 avril 2014
8
www.competition.dz
LIGUE 1
MCA
METREF :
Reprise à Bouchaoui
aujourd'hui à 17h
«Je ne reviens pas pour
prendre la place d’un autre»
Hocine Metref est l’une des satisfactions du dernier stage du MCA à Tlemcen. Il attend un
signe de son entraîneur pour renouer avec la compétition le 25 avril prochain. Il explique
aussi les raisons de son retour, alors que certains l’ont accusé de vouloir jouer seulement la
finale du 1er mai prochain. Metref se dit très confiant pour apporter le plus à son équipe dès
le prochain match de championnat contre le CABBA.
Entretien réalisé par
M. ZERROUKI
Vous avez épaté tout le monde lors
du stage de Tlemcen par vos
prestations dans les matchs
amicaux face au WAT et à la 2e RM.
Est-ce le grand retour de Metref ?
Dieu merci, le stage s’est passé
comme je l’ai souhaité. Ce stage est
tombé au bon moment pour retrouver
mon meilleur niveau. Je ne dis pas que
c’est le grand retour, mais je peux vous
dire que je suis prêt à reprendre ma
place dans l’équipe.
Pensez-vous que vous êtes
capable de reprendre votre
place, alors qu’au milieu de
terrain il y a plusieurs joueurs
qui sont compétitifs par
rapport à vous ?
Je ne suis pas revenu pour prendre la
place de quiconque, je ne suis pas
un récupérateur, je suis un
milieu relayeur qui évolue
derrière les attaquants. Je
suis plus un joueur à vocation offensive qu’un
milieu récupérateur et je
pense que c’est ce qui
manquait à l’équipe
depuis ma blessure
lors de la troisième
journée contre le
CRB.

«Je me sacrifie
depuis six mois,
je suis apte
pour jouer, mais
le dernier mot
revient à
l'entraîneur,
c'est lui qui
aura le dernier
mot, car moi je
veux jouer»
fait un très bon match et cela malgré la
charge de travail. Même le coach m’a
félicité à la fin des deux rencontres pour
le travail que j’ai fait sur le terrain.
Etes-vous prêt sur le plan physique
pour reprendre la compétition
officielle ?
Dans le football, si tu arrives à
enchaîner des gestes techniques facilement devant l’adversaire, c’est que t’es
au top physiquement. Durant les deux
matchs que j’ai joués, j’ai fait tout avec
le ballon, j’ai tiré, dribblé et même réalisé des mouvements acrobatiques. Si j’ai
atteint ce niveau, le mérite revient à
Sayah qui travaille avec une méthode
professionnelle.
Justement, qu’en est-il de cet
appareil attaché sur votre short
pendant les matchs amicaux que
vous avez joués ?
Comme je vous
l’ai déjà dit,
Sayah est
Revenons au stage de
Tlemcen. Les 130
minutes de temps de
jeu lors des deux
matchs amicaux
suffiront-ils pour être
opérationnel ?
Je pense que face au
WAT (70 minutes), j’ai
réalisé un bon match.
Face aux militaires, j’ai
C’est vrai qu’on a des appréhensions,
mais je n’ai jamais eu peur, car j’ai fait
une bonne rééducation et j’ai suivi à la
lettre le programme tracé par le staff
médical et le préparateur physique.
Une chose est sûre, Metref est un guerrier et il est apte à 100% pour reprendre
la compétition officielle.
Le match du CABBA, y serez-vous ?
J’aimerais bien vous dire une chose.
Je me sacrifie depuis six mois, j’ai effectué des stages en Espagne, j’ai fait ma
rééducation, je me suis préparé à une
altitude de 1200 m, j’ai joué deux
matchs amicaux sans ressentir la
moindre douleur, donc, je suis apte
pour jouer, mais le dernier mot revient
à l’entraîneur, c’est lui qui aura le dernier mot, car moi je veux jouer.
Et la finale contre la JSK, y pensezvous ?
Je ne vous cache pas qu’on est plus
concentrés sur le match du CABBA que
la finale. Chaque chose en son temps.
C’est certain, c’est une finale de rêve
pour tous les amoureux du football en
Algérie et, incha Allah, on assistera à un
beau spectacle.
Est-il vrai que la concentration est
la clé de la victoire dans une finale,
vous qui en aviez joué 11 ?
Certains vous
accusent d’avoir
repris pour jouer seulement la
finale ?
Hocine Metref n’est pas un
tricheur. Si j’ai repris, c’est parce
que je suis apte à jouer. Je ne suis
pas revenu pour jouer cette
finale, car Metref, sa carrière est
derrière lui. J’ai 11 finales
dans mon palmarès (7 finales
de coupe et 3 de l’UNAF et
une finale de la CAF). Si je
suis là, c’est pour donner
le plus escompté à
l’équipe.
«
Je suis un milieu
relayeur, pas un
récupérateur
un préparateur physique
professionnel et c’est lui qui
m’a donné cet appareil
comme le font les joueurs
en Europe pour connaître
le nombre de km que j’ai
couru pendant le match. En
60 minutes, j’ai couru 7,400 km
dont 5,700 en première période
(45’). Ce qui est très positif pour un
joueur de football pendant une heure
de jeu. Le staff technique était satisfait
de ces statistiques pendant ce match.
Un joueur a toujours peur de
retrouver les terrains après une
grave blessure. Est-ce votre cas ?
Absolument. Je vais vous expliquer
pourquoi la concentration a un rôle
important dans une finale. Le football
est un sport collectif, il y a 11 joueurs
contre 11. Si dans l’une des équipes, on
trouve un seul joueur qui n’est pas
concentré, l’autre prendra le dessus. Ce
qui fait que la concentration est très
importante dans la victoire d’une équipe. Donc, en finale contre la JSK, l’équipe la plus concentrée brandira le trophée.
M. Z.
«
Je n'ai pas repris
pour jouer la finale,
j'ai 11 finales dans
mon palmarès
Bouali à Alger demain
L'entraîneur en chef du Mouloudia
d'Alger sera à Alger demain afin
de continuer les préparatifs
avec ses poulains. Il a arrêté
le programme de la semaine
avant de donner quelques
jours de repos à ses joueurs
pour ensuite attaquer la semaine
qui précède le CABBA.
Le MCA à
fond dans sa
préparation
Après avoir passé une
semaine à Tlemcen pour
travailler en altitude, les
Vert et Rouge sont
revenus à Alger.
Cet après-midi, ils reprendront le
travail pour continuer leur préparation.
C'est à Bouchaoui que les Vert et Rouge
se retrouveront cet après-midi à 17h pour
une séance d'oxygénation avec l'entraîneur adjoint, Pascal Faure, et le préparateur physique, Dahmane Sayeh, afin d'entamer la seconde étape de la préparation.
Fouad Bouali, l'entraîneur du MCA, va
tout mettre en œuvre afin que ses troupes
se focalisent surtout sur le match de
championnat prévu le 25 avril prochain et
laisser de côté la finale. Les joueurs ont
tout oublié du passé. Ils sont concentrés
seulement sur ce sprint final où ils veulent s'imposer. Faure et Sayeh ne vont pas
fatiguer les troupes, mais plutôt une séance d'oxygénation qui sera basée sur le footing, des étirements et des exercices de
vitesse pour bien préparer le corps à la
seconde partie de cette trêve. Certes, une
trêve qui a été longue pour tout le monde,
mais comme les autres formations, Fouad
Bouali et ses adjoints ont revu leur programme de la trêve afin de bien préparer
les Vert et Rouge pour la suite du parcours. En somme, cet après-midi, les
Mouloudéens reprendront le chemin des
entraînements avec la ferme intention de
bien se préparer à la suite du parcours.
Tout le groupe est à fond dans la détermination pour assurer un bon retour en
championnat. L'équipe s'entraînera
demain avec Bouali pour attaquer les
choses sérieuses. Les joueurs sont motivés et les Mouloudéens font tout pour
apporter de la joie à leur public.
A. Z.
Programme
d'ici à la fin du
championnat
Le Mouloudia d'Alger va devoir mettre
les bouchées doubles s'il veut finir la
saison en force. Il mise sur cette dernière
ligne droite du championnat pour assurer
une place sur le podium et gagner la
coupe d'Algérie. Des défis très difficiles à
relever, mais pour Yachir et consorts, rien
ne sera laissé au hasard. Dans la maison
mouloudéenne, on ne jure que par faire
sensation. Voici ce qui attend les
camarades de Bouguèche lors du sprint
final :
Vendredi 25 avril :
MCA-CABBA (25e journée)
Jeudi 1er mai :
finale de la coupe d'Algérie, JSK-MCA
Samedi 3 mai :
USMH - MCA (26e journée)
Samedi 10 mai :
MCA-MOB (27e journée)
Mardi 13 mai :
JSS-MCA (28e journée)
Samedi 17 mai :
MCA-CSC (29e journée)
Samedi 24 mai :
MCEE-MCA (30e journée)
MCO
17
JSS
L’ancien buteur du
MOB vit des
moments difficiles
au MCO. Ecarté de
l’équipe, il vient de
se voir signifier qu’il
ne peut prendre
part au stage de
Beni Saf.

Fin de
stage
mardi
Le stage qui se
déroule
actuellement à
Beni Saf prendra
fin ce mardi, soit
le lendemain du
match amical
WAT-MCO. A noter
que mercredi, la
formation
oranaise
rencontrera
l’équipe de
Remchi à Oran.
AMRANE :
«On m’a interdit
l’entrée en stage»
Entretien réalisé par
M. STITOU
Pour votre employeur, vous êtes en
absence irrégulière, une réaction…
Ce mercredi, j’ai pris la route en direction de Béni Saf, une fois arrivé sur place,
on m’a signifié que je ne figurais sur la
liste des joueurs retenus pour ce stage
Qui vous l’a dit ?
Toufik, le secrétaire. Toutefois, il ne
m’a pas dit qui serait derrière cette décision. Afin de préserver mes droits, je me
suis déplacé en compagnie d’un huissier
de justice pour qu’il constate de visu que
j’ai été empêché d’accéder à l’hôtel o^ù
l’équipe est en stage à Beni Saf.
C’est quoi le motif ?
D’après ce qu’on m’a rapporté, on me
reproche mon état physique actuel, jugé
incompatible pour un joueur qui évolue
dans le haut niveau. Si c’est le cas, le
stage devait m’aider à améliorer mon
potentiel physique, non ?
Votre non-convocation pour ce stage
ne serait-elle pas due à votre
absence avant le départ de l’équipe
pour Beni Saf ?
Je précise que j’étais retenu par une
affaire administrative. Le secrétaire
Toufik, que j’ai appelé à partir d’Alger,
est au courant du motif de mon absence.
Et puis, je ne me suis absenté que deux
jours, d’autres ont fait pire, mais personne ne leur a tenu rigueur.
Aussi, on laisse entendre que vous
étiez déçu que l’entraîneur ne vous
ait pas aligné lors du match amical
contre Sidi Chahmi comme titulaire,
Est-ce vrai ?
Non, ce n’est pas vrai. Déjà pour être
plus sincère, je n’ai plus la tête pour jouer
au MCO. Certes, je reconnais que c’est
un grand honneur pour moi que de porter les couleurs de ce club mythique.
Franchement, dans ce club, je n’ai pas
d’amis, hormis le président Djebbari qui
s’est toujours montré correct avec moi.
Avec les autres, c’est loin d’être le cas.
Pour etre plus direct, mon problème,
c’est l’entraîneur Belatoui. Avant sa
venue, j’étais titulaire, après, lorsque
j’apprends via des personnes au club
auxquelles il s’est confié qu’il considère
que je ne suis pas apte physiquement
pour jouer, je suis vraiment atterré.
Reconnaissez que vous n’avez pas
été en réussite depuis votre arrivée
au MCO…
L’erreur de ma vie a été de signer au
MCO. Le club mérite tout mon respect,
mais les gens qui gravitent autour sont
nuisibles. Tenez, pour les supporters, si
Réconciliation
Djebbari-Mehiaoui
Vendredi en fin d'après-midi, à la suite
d'une initiative de personnes qui aiment
le MCO, on a réconcilié Tayeb Mehiaoui et
Youssef Djebbari. Le but de cette initiative assez louable est d'unifier toute la
famille mouloudéenne afin de sauver le
club de la relégation. A signaler le bon
geste de Mehiaoui qui s'est engagé à verser aux joueurs une prime conséquente
en cas de victoire sur le MCEE lors du
match de la reprise du championnat.
je n’ai pas une bonne relation avec eux,
ce n’est pas à cause des mes performances
Alors, ils vous reprochent quoi ?
Au MCO, des supporters, pas tous,
sont venus me demander de l’argent,
lorsque j’ai refusé, ils ont monté le public
contre moi, alors que le rôle d’un supporter est de soutenir ses joueurs et non
pas de leur soutirer de l’argent.
Que comptez-vous faire maintenant ?
Une fois que l’équipe aura bouclé son
stage, je me présenterai au premier
entraînement au stade. Si on m’interdit
de m’entraîner avec le groupe, j’entamerai les procédures qu’il faut pour ne pas
être lésé dans mes droits.
M. S.
«
 Alain Michel
Pas de donne leur
nouvelles
de Mokhtar chance aux
Depuis sa
jeunes
blessure face à
Sidi Chahmi il y a
dix jours,
l’attaquant
Hichem Mokhtar
n’a plus donné
signe de vie.
Injoignable au
téléphone, cet
attaquant prêté
par l’USMA au
MCO, on ne sait
pas s’il est
rétabli ou non de
sa blessure.

Les joueurs
campent
sur leur
position
Pour les joueurs,
ils sont tous
catégoriques, la
direction doit leur
verser un salaire
avant le match de
la reprise MCOMCEE. Hier, ils
attendaient la
venue à Beni Saf
du président
Youssef Djebbari
pour lui réitérer
leur doléance, at-on appris.
Des fans sont venus
me demander de
l'argent, lorsque j'ai
refusé, ils ont
monté le public
contre moi
Un vestiaire difficile à gérer
Naguère, un club qui s’illustrait par la qualité de son football, le MCO ne vit pas
seulement une crise de résultats, mais souvent, il est secoué par des affaires internes.
La dernière en date, c’est la
polémique autour de la blessure de
Chemseddine Nessakh, absent
pendant un mois et qui a réapparu
cette semaine. Retenu dans la liste
des joueurs convoqués pour le
stage qui se déroule actuellement à
Beni Saf, il a été épargné par le staff
technique. Contrairement à lui, les
deux gauchers, Fedal et Benamar,
ont été laissés à la maison, ce qui
provoqua leur courroux, s’estimant
avoir été lésés par leurs entraîneurs. Une accusation que réfutent
ces derniers, qui estiment que les
deux joueurs sont blessés. «On ne
va pas prendre des joueurs blessés
au stage. Sur place, qu’est-ce qu’ils
vont faire, manger et dormir. On
Dimanche 13 avril 2014
préfère prendre à leur place un
jeune espoir, au moins pour le
mettre dans le bain de l’effectif
senior», avait justifié Omar
Belatoui la veille du départ de
l’équipe pour Beni Saf. Reste le cas
Amrane Farès, absent aux séances
d’entraînement qui ont précédé le
départ en stage de l’équipe.
«J’étais occupé par une affaire
urgente. En effet, récemment, j’ai
fait l’objet d’un retrait de permis
durant deux jours. J’ai été arrêté
par la gendarmerie sans permis et
j’ai reçu une convocation au tribunal à Alger à laquelle j’étais obligé
de répondre. J’ai informé le secrétaire Toufik de cette affaire, malheureusement, en rejoignant l’équi-
pe à Beni Saf, il m’a été signifié que
je ne suis pas retenu pour le stage»,
affirme Amrane, visiblement déçu
que cette affaire prenne une autre
tournure. Désormais, il souhaite
qu’on lui dise qui a pris cette décision, l’entraîneur ou la direction ?
Savoy Tous les entraîneurs qui
sont passés ces dernières années
par le banc de touche du MCO ont
tenté de ménager comme on dit le
chou et la chèvre. Seul Raoul Savoy
avait utilisé la manière forte. Un
joueur qui arrivait avec deux
minutes de retard à l’entraînement
était systématiquement renvoyé. Il
n’hésitait pas à faire des remontrances aux employés du club, dont
il exigeait plus de professionnalisme. Cette méthode forte avait permis au MCO de se maintenir en L1
il y a deux ans, alors qu’il était virtuellement relégable. Après avoir
assuré le maintien, on se souvient
que des joueurs avaient comploté
contre lui (lourde défaite face au
CAB), car ils savaient que Savoy
allait les liquider. La direction, vu
que les joueurs lui reprocheraient
son incapacité à assurer régulièrement le versement des salaires, n’a
pas suivi. Indirectement, cette
direction a contribué à renforcer le
pouvoir des joueurs qui font ce que
bon leur semble sans qu’ils soient
punis.
M. S.
La longue trêve
semble bénéfique
pour les Bécharis et
arrange leurs affaires
pour se préparer
comme il se doit en
vue de la reprise.
De notre correspondant
ALI OUKILI
L’entraîneur Alain Michel procédera aux derniers réglages avant
l’entame de la compétition prévue
dans une quinzaine de jours. Deux
matches amicaux sont prévus alors
qu’au départ c’était trois, malheureusement, les dirigeants de leur adversaire, le RCA, ont annulé tout en s’excusant. Avec ces deux confrontations,
le coach aura une idée sur la capacité
de ses éléments et pourrait retenir son
onze type qui croisera le fer à la JSM
Béjaïa pour le compte de la vingt-cinquième journée de Ligue 1. Les camarades de Zaoui ont joué dernièrement
leur premier match d’application
contre le RC Kouba. Le coach a mis
dans le bain des jeunes espoirs pour
leur donner l’occasion de s’exprimer.
Ces derniers lui ont donné entière
confiance et il compte leur renouveler
sa confiance pour les six derniers
matches de championnat. Les joueurs
sont en train de redoubler d’efforts au
cours de ce stage bloqué, ils comptent
revenir en force dans la compétition.
«La mission semble difficile, on recevra trois fois à domicile et on effectuera trois sorties. Je pense qu’on pourra
comptabiliser les points nécessaires
pour réaliser notre objectif qui est de
terminer parmi les cinq premiers»,
estime Belkheir. Avec de la volonté
et de la hargne, les gars de la Saoura
sont capables même de faire mieux
que certaines grosses pointures du
championnat.
En solo L’attaquant Saïd Sayah
et le défenseur Touhami Sebie s’entraînent en solo en ce moment.
D’après une source proche de la formation de la Saoura, ils ne sont pas
encore remis complètement de leur
blessure. «On dirait qu’ils sont poursuivis par la malchance, à peine rétablis, ils rechutent. Ils se contentent de
quelques tours de piste et de légers
exercices avant de rejoindre le reste
du groupe», souligne le secrétaire
général de la JSS.
A. O.
16
www.competition.dz
Dimanche 13 avril 2014
PUBLICITÉ
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Wilaya d’Alger
Circonscription administrative de Draria
Commune de Baba Hassen
AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINTE N°06/2014
N° NIF 098542119559960601
En application du décret présidentiel n°10-236 du 07
octobre 2010 modifié et complété portant
réglementation des marchés publics.
Le Président de l’assemblée populaire communale de
Baba-Hassen lance un avis d’appel d’offres national
restreinte pour :
MCA
Les offres doivent être scindées en deux parties :
1- Offre technique.
2- Offre financière.
Les offres sus-citées doivent être contenues dans deux enveloppes distinctes, l’une portant la mention «offre technique» et
l’autre «offre financière» et portant le nom et l’adresse du soumissionnaire.
L’enveloppe extérieure contenant les deux enveloppes devra être
anonyme et ne comporter que la mention :
Avis d’appel d’offres national restreinte
N°06/2014 pour :
Projet :
Lot n°…………………………
Soumission à ne pas ouvrir
L’offre doit être présentée en 03 exemplaires. L’une portant la mention «originale», les deux autres «copie» et
adressée à Monsieur le Président de l’assemblée populaire communale de Baba-Hassen.
a) 1ère enveloppe : contient l’offre administrative et technique qui se compose de :
 La déclaration à souscrire selon modèle ci-joint
dûment renseignée daté et signée.
 La déclaration de probité selon modèle ci-joint
dûment renseignée daté et signée.
 Copie légalisée de l’attestation de dépôt des comptes
sociaux délivré par le centre national des registres de
commerce pour les sarl eurl snc et scs.
 Copie légalisée du N° NIF.
 L’extrait du casier judiciaire du soumissionnaire.
Copie originale en cours de validité.
 Le présent cahier des charges paraphé par le soumissionnaire annexé de ses spécifications techniques.
 Délai et planning d’exécution des travaux.
 Une copie légalisée du certificat de qualification et
classification professionnelles activité principal Travaux
bâtiment (1 et plus) en cours de validité.
Compétition / PUB
ANEP 116 686 du 13/4/2014
Dimanche 13 avril 2014
9
MINISTERE DU TRAVAIL, DE L’EMPLOI
ET DE LA SECURITE SOCIALE
CAISSE NATIONALE DES
ASSURANCES SOCIALES DES
TRAVAILLEURS SALARIES
Avis aux
employeurs
Projet : Maintenance des écoles primaires.
Les entreprises intéressées par le présent avis peuvent
retirer le cahier des charges auprès du siège de la commune de Baba-Hassen bureau des marchés 1er étage
contre le paiement de la somme de 1.500.00da, au
niveau du trésorier intercommunal à Draria.
www.competition.dz
Dans le cadre de la stratégie de
modernisation et de l’amélioration
continue du service public notamment
la facilitation des procédures de
déclaration des cotisations de
sécurité sociale, la CNAS informe
l’ensemble des employeurs de la
mise en place du système de télédéclaration, via le site web
www.cnrss.dz, qui offre un Accès
entièrement sécurisé disponible 24
h/24 et 7j/7, leur permettant de
bénéficier, à distance, des mêmes
services de déclaration fournis au
niveau de leurs agences d’affiliation.
A cet effet, l’ensemble des
employeurs sont invités à se
rapprocher des services de l’agence
CNAS dont ils relèvent, afin d’acquérir
un mot de passe qui leur permet
d’accéder à leur compte pour
effectuer les déclarations à distance.
Pour
toute
infiormation
complémentaire,
veuillez
vous
rapprocher des services de la CNAS
dont vous relevez, ou bien, consultez
le site web de la Caisse Nationale de
Recouvrement des Cotisation de
Sécurité Sociale www.cnrss.dz.
Compétition / PUB
ANEP 201 428 du 13/4/2014

MCA-CABBA
le 25 à
Bologhine
La rencontre de la
25e journée de
championnat
entre le
Mouloudia d’Alger
et le CABBA se
jouera le vendredi
25 avril au stade
Omar Hamadi de
Bologhine au lieu
de samedi après
que les
Mouloudéens
eurent envoyé une
demande à la LFP
pour l’avancer.
En effet,
l’instance de
Mahfoud Kerbadj
a répondu
positivement à la
demande des
Mouloudéens qui
voulaient jouer
leur match contre
le CABBA le 25
avril prochain au
lieu du 26 pour
permettre à
l’équipe d’avoir
six jours pour
préparer sa finale
de la coupe
d’Algérie contre la
JSK prévue le 1er
mai prochain. Les
Mouloudéens, qui
attendaient avec
impatience une
réponse de la LFP,
étaient soulagés
hier lorsque la
décision
d’avancer la 25e
journée à
vendredi est
tombée.
Il aurait donné son accord de principe
Son contrat
expire en juin
prochain et il
veut revenir en
Algérie. Un
Mouloudéen
proche de lui l'a
convaincu
d'endosser le
maillot vert et
rouge cet été.
DELHOUM
en route
vers le MCA

PAR AMINA Z.
Avant d'évoquer l'accord, il faut savoir que,
lors du mercato hivernal, le milieu de terrain de
l'ESS, Mourad Delhoum, a été prêté pour six mois au
club saoudien d'An Nasr. Comme il y avait un
problème d'argent, le joueur et la direction de
l'Entente se sont entendus sur un prêt pour les six
mois qui restent de son contrat en Arabie Saoudite.
Ce qui veut dire que le joueur sera libre de tout
engagement cet été. Agé de 28 ans, Delhoum a fait la
convoitise des Mouloudéens, mais comme il était lié
par un contrat avec Sétif, son transfert est tombé à
l'eau. Profitant du fait d'être libre de tout
engagement, ils lui ont proposé de venir au
Mouloudia d'Alger. Il a été honoré et a fait
comprendre à ses interlocuteurs qu'il n'est pas contre
cette idée, surtout qu'il a envie de rentrer en Algérie.
Les premières
discussions
ont eu lieu
il y a une
dizaine de
jours quand
Delhoum est
venu à Alger,
où il est resté
deux jours,
pour toucher
ses arriérés
Il faut savoir que les premières discussions ont eu
lieu il y a une dizaine de jours, quand Delhoum et
venu à Alger, où il est resté deux jours, pour toucher
ses arriérés. Ensuite, il y a eu d'autre discussions
dernièrement par téléphone où les Mouloudéens
auraient arraché l'accord de principe.
Renard le veut Par ailleurs, ce qu'il faut savoir
dans ce dossier, c'est que le club d'Al Nasr a engagé
Hervé Renard pour une saison. Quand ce dernier a
pris officiellement ses fonctions, il a vu que Delhoum
faisait partie de son effectif. L'entraîneur en chef d'Al
Nasr, ancien coach de l'USMA, connaît les footballeurs algériens et Delhoum. Il a insisté auprès de ses
dirigeants pour garder le joueur. Les Saoudiens veulent convaincre Delhoum pour prolonger en signant
un contrat de 18 mois. Delhoum va donc négocier
avec les Saoudiens qui peuvent mettre le paquet
pour l'avoir. En tous les cas, les Mouloudéens font
tout ce qu'il faut pour s'offrir les services de ce
joueur, car, du côté de la direction du Doyen, les responsables savent que le recrutement cet été doit être
de qualité. En tous les cas, même si le président
Boumella dit que l'opération recrutement débutera
après la finale, les joueurs que veut avoir le MCA l'an
prochain sont ciblés et Delhoum se trouve en tête de
liste. Mais il faut faire attention aux Saoudiens, surtout que l'entraîneur Renard a insisté pour le maintien de Delhoum. Les Saoudiens veulent faire signer
à l'ex-joueur de l'ESS un contrat de six mois. On verra
si le MCA sera capable de rivaliser avec les
Saoudiens ou pas. RDV est pris cet été pour voir si
cette fois Delhoum sera mouloudéen ou pas.
A. Z.
Boumella
veut un
recrutement
de qualité
Dans le but de renforcer son effectif, le
p r é s i d e n t
Boudjemâa
Boumella a décidé de prendre le
taureau par les
cornes
dans
l’opération
recrutement qui
débutera après la
finale de la coupe
d’Algérie contre la JSK.
L’homme fort du Doyen ne veut pas
commettre les erreurs des deux managers Kaoua et Kaci Saïd, qui ont échoué
dans cette opération en recrutant des
joueurs de bas de gamme qui n’ont pas
donné le plus escompté à l’équipe qui
manque de joueurs de grande qualité
dans son effectif. Parmi les joueurs qui
sont sur le calepin du patron du
Mouloudia d’Alger, il y a l’ancien joueur
de l’ESS, Mourad Delhoum, et l’ancien
mouloudéen, Hamza Koudri, qui sont la
priorité des priorités surtout que le PDG
de la firme pétrolière lui a donné carte
blanche pour bâtir une grande équipe la
saison prochaine. Le boss mouloudéen
ne compte pas faire de folies surtout qu’il
sait que l’équipe a besoin seulement de
cinq à six joueurs. Si Boumella a refusé de
parler de la première recrue de l’équipe
lors du mercato estival, en l’occurrence
Faouzi Chaouchi, c’est pour la simple raison qu’il ne veut pas déstabiliser son gardien Djemili, alors que ce dernier était le
premier à applaudir après que Chaouchi
eut été gracié par la FAF. En plus de
Chaouchi, il y a l’ancien capitaine Rédha
Babouche qui a laissé un grand vide dans
le groupe. Le meneur de jeu ciblé par
Boumella, c’est Kadour Beldjilali (JSS) qui
lui aussi reste une priorité des priorités
pour le club phare de la capitale. Pour
clôturer son recrutement, Boumella est en
contact très avancé avec un manager
connu qui était derrière le recrutement
des joueurs africains pour les grands
clubs de la Tunisie et en Egypte afin de
réussir cette opération et surtout éviter de
tomber dans la même erreur que son
manager KSK qui a échoué avec le recrutement de Dibi et Lavatsa qui ont été le
flop du mercato hivernal. Ainsi, le
Mouloudia d’Alger va connaître un été
très chaud avec le recrutement des stars
du football national. La question qu’on se
pose est : Boumella va-t-il faire mieux
que Kaoua et KSK ? Réponse après la
finale de la coupe d’Algérie.
M. Z.
Il a joué dans son poste de prédilection lors des matches amicaux disputés à Tlemcen
Kacem : «Je m'exprime
mieux en relayeur»
Avant cette trêve, le milieu
de terrain mouloudéen, Kacem
Mehdi, est passé par des moments
très difficiles. Il a été relégué sur le
banc. "Je ne suis pas à l'aise dans ce
poste", a-t-il déclaré. Pour lui, c'est
la cause de tous ses soucis. Bouali
l'a ensuite mis au frigo. La trêve
arrive, le Mouloudia d'Alger part à
Tlemcen pour se préparer. Dans les
matches amicaux ou dans les
matches d'application, il le met
dans le poste où il s'exprime à merveille. Le joueur retrouve ses forces
et montre que le vrai Kacem est de
retour. D'ailleurs, quand on l'interroge sur ce fait, il dira :
"Effectivement, je suis très à l'aise
au poste de relayeur où je peux
apporter beaucoup de choses à
l'équipe." L'entraîneur en chef du
Mouloudia d'Alger a revu toutes
ses copies à Tlemcen. Il a maintenant tout ce qu'il faut pour juger
ses poulains un par un. Il va donc
mettre chaque élément dans le
poste qui lui va afin d'avoir des
joueurs de très bonnes qualités à la
reprise des débats. Kacem ajoute
une autre couche pour dire : "Bien
sûr, je reste à la disposition du
coach. Mais si je dis que je veux
jouer en relayeur, c'est parce que je
suis plus percutant dans ce postelà." Si Bouali a remis Kacem dans le
poste où il se montre à la hauteur,
c'est certainement pour le préparer
à la suite du parcours. En tous les
cas, les supporters du Mouloudia
d'Alger espèrent voir le grand
Kacem de retour.
A. Z.
www.competition.dz
10
Dimanche 13 avril 2014
www.competition.dz
CRB
LIGUE 1
Suite à la sévère défaite contre la Protection civile
La lourde défaite
contre l’équipe de la
Protection civile n’est
pas passée sans
engendrer des
conséquences lourdes
dans le club. Le staff
technique appelle à une
prise de conscience.
Depuis l’arrêt du championnat national, le CRB a joué cinq rencontres amicales. Il a enregistré quatre défaites
contre une seule victoire. En terme de
buts, il en a inscrit cinq contre douze
encaissés. Pis encore, il a été corrigé à
deux reprises par respectivement l’EN
militaire et l’équipe de la Protection civile sur le même score de 4 buts à 1. Des
statistiques qui ne rassurent guère les
supporters du club à deux semaines de la
reprise du championnat, poussant le
staff technique à tirer la sonnette d’alarme et à appeler à une prise de conscience
avant qu’il ne soit trop tard.
Les coachs belouizdadis constatent un
véritable relâchement de la part des
joueurs qui n’arrivent plus à gagner,
même contre des équipes de paliers inférieurs. Cette dernière débâcle contre la
formation de la Protection civile est la
goutte qui a fait déborder le vase.
Henkouche et Yahi estiment, à présent,
que les équipiers du gardien Ouadah
manquent affreusement de rigueur et de
combativité et si ces derniers ne parviennent pas à se corriger très vite, ils risqueraient de mener le grand Chabab vers la
dérive.
La plus mauvaise entame
depuis 2003-2004
Alors qu’ils avaient cru que la trêve
imposée au championnat national allait
être bénéfique pour leur équipe, qu’ils
veulent remettre sur les rails avant la
reprise de la compétition, il s’est avéré
finalement qu’ils se sont trompés de calculs. Ils sont persuadés actuellement que
l’heure est grave et il est temps de faire
réagir les joueurs et les avertir sur la
situation critique de leur club.
Yahi : «Il y a un manque
de respect envers le CRB»
Très déçu et agacé par cette dernière
débâcle de son équipe contre la
Protection civile sur le score sans
appel de 4 buts à 1, l’entraîneur du
Chabab, Hocine Yahi, n’a pas mâché
ses mots en fustigeant ses joueurs.
Il déclare clairement que ces derniers manquent
de respect envers ce grand club qu’est le CRB. « C’est
une défaite inadmissible qui nous fait beaucoup de mal
et qui nous fait aussi très peur. On est vraiment déçus,
on estime donc qu’il est temps de réveiller les
consciences dans le groupe pour espérer continuer le
reste du championnat en force. On constate un véritable relâchement chez les joueurs. Lorsque je dis relâchement, ce mot englobe tout. J’évoque plus précisément le manque de rigueur et surtout le manque de respect pour le Chabab. Lorsqu’on joue au CRB, on n’a pas
le droit de perdre avec des score pareils même s’il ne
s’agit que d’un match amical », nous a déclaré Yahi,
très peiné par cette unième sévère défaite de son club
du cœur contre une équipe qui évolue dans un palier
inférieur.
«Les points sur les i» Le coach des Rouge et
Blanc ne se contente pas de tirer à boulets rouges sur ses
poulains. Il juge également qu’il faut en urgence tenir
une réunion pour détecter le mal qui ronge l’équipe. «Il
est temps de mettre les points sur les i, il faut qu’on se
réunisse le plus tôt possible afin de trouver la solution à
notre situation critique. On doit absolument évacuer ce
climat avant qu’il ne soit trop tard. On ne va pas attendre
la reprise du championnat pour détecter le mal. L’heure
est grave et tout le monde doit s’y mettre afin de trouver
les meilleures solutions qui nous éviteraient le pire dans
le futur », poursuit-il.
«Responsabilités» Conscient que si la situation
demeure la même, son équipe risquera la dérive en fin de
saison, alors pour éviter d’en arriver là, Yahi avoue franchement qu’à présent tout un chacun doit assumer ses
responsabilités. « Personnellement, ce qu’on vit actuellement me fait mal au cœur. Voir mon équipe de toujours
traverser cette situation me chagrine. A mon sens, il est
temps que chacun assume ses responsabilités. A notre
arrivée à la barre technique, on a essayé de débloquer la
situation en utilisant la bonne communication avec les
joueurs. Cependant, il s’avère finalement que ces derniers ne sont pas reconnaissants envers leur staff. A présent, il est temps de revoir certaines choses et tout le
monde doit remplir son devoir», a-t-il conclu. H. A. B.
Le Chabab contacte Ogbi
Le CRB a contacté officiellement
le joueur de l’ESS, Ogbi
Benhadouche. Le président Réda
Malek a rencontré récemment le
joueur et lui a proposé de venir jouer
au CRB. Cela s’est passé mardi passé
au stade de Ben Aknoun à l’occasion
du match amical joué par le CRB
contre l’équipe nationale militaire. Le
boss belouizdadi a demandé au
joueur sétifien de rejoindre son équipe dès la saison prochaine. Une idée
qui semble intéresser ce dernier qui
serait très emballé à l’idée de porter
les couleurs du Chabab. En fin de
contrat à la clôture de l’exercice footballistique actuel, le pensionnaire du
club des hauts plateaux aura donc
son destin en main et choisir librement sa destination. Tout porte à
croire qu’il choisira le CRB d’autant
plus qu’il souhaite revenir à Alger.
«Un honneur» Effectivement,
Ogbi est très emballé à l’idée de porter le maillon des Rouge et Blanc.
Dans ce sens, il avoue : «C’est un
honneur pour moi de jouer au CRB
qui est un grand club. Ceux qui
m’ont contacté souhaitent que je
vienne et remplacer notamment
Ammour. Ce sera un honneur donc
pour moi de venir jouer dans cette
équipe et lui apporter un plus dans
mon poste.»
H. A. B.
Joyeux anniversaire
Hani Farès !
Malek
furieux
Hani Farès vient de souffler sa première
bougie. Que cet heureux événement soit le début
d'une vie pleine de réussite et que cette journée
soit porteuse de bonheur perpétuel pour le foyer
Habbas. De ce petit écrit, tes parents viennent te
souhaiter une vie pleine de bonheur et de succès.
Le stage de préparation débutera demain
Le stage de préparation du CRB débutera à partir de demain. A
l’heure actuelle, la direction du club n’a pas choisi l’hôtel qui
l’abritera. Quoiqu’ il puisse se tenir à Tipaza et qu’il s’étalera sur
cinq jours. Le staff technique a d’ores et déjà tracé son programme
qu’il a transmis au président Réda Malek. Ce dernier est en train de
s’activer pour choisir l’hôtel qui assurera le bon déroulement du
regroupement de l’équipe et tout porte à croire qu’il se tiendra dans
un bon hôtel de la ville de Tipaza.
2 matches amicaux cette semaine
Dans la perspective de continuer la préparation de la suite du
parcours, le staff technique songe à jouer d’autres matches amicaux
cette semaine. Le premier opposera les Rouge et Blanc, ce mardi à
l’équipe de Khemis El-Khechena (IBKEK) et le second les mettra aux
prises, samedi prochain, à un adversaire qui reste à déterminer.
Mais fort probablement ce sera contre la JSS ou le NAHD.
Repos hier
Suite au match amical disputé vendredi passé contre l’équipe de la
Protection civile, les Belouizdadis ont bénéficié hier d’une journée de
repos. La reprise est prévue pour aujourd’hui au stade du 20-Août1955.
Il n’y a pas que
le staff
technique du
Chabab qui est
irrité par la
dernière défaite
de l’équipe
contre l’équipe
de la Protection
civile sur le
score de 4 buts à
1. Même le
président, Malek
Réda, est très
furieux contre
ses joueurs. En
effet, ce dernier
n’a pas caché du
tout son
mécontentement
à la suite de
cette débâcle
des coéquipiers
de Dahar. Il ne
compte pas,
toutefois,
rester les
bras
croisés
et il se
pourrait
qu’il
passe à
des
sanctions
contre
certains
joueurs
qui ne se
donnent
pas à fond
et qui
montrent du
relâchement
sur le
terrain.
de stérilité. Sur les 24 matches joués, les
attaquants n'ont inscrit que 16, soit 9 à
domicile et 7 en déplacement. Pis, le
meilleur buteur de l'équipe n'est autre
que le défenseur Moussa Coulibaly avec
5 buts. Ces difficultés offensives font de
l'attaque de la JSMB la deuxième plus
mauvaise du championnat, la plus mauvaise étant celle du CRBAF (13 buts).
De notre correspondant
LYÈS CHEKAL
Perturbé Le CRB perd en matches
amicaux qui sont, en réalité, une occasion
pour préparer la suite du parcours.
Cependant, ce cumul de mauvais résultats pourrait vraiment nuire au club. Ce
sont des défaites qui pourraient, en effet,
perturber le groupe et l’empêcher de préparer les six matches restants en championnat national en toute sérénité. Si les
choses ne changent pas dans les tout prochains jours, l’équipe algéroise risque
gros et pourrait vraiment compromettre
ses chances pour le maintien. H. A. B.

15
JSMB
Le staff technique tire
la sonnette d’alarme
PAR HILLAL AÏT BENALI
Dimanche 13 avril 2014
CLUB
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
USMA
JSK
ESS
MCEE
MCA
CSC
USMH
RCA
ASO
JSS
MOB
CRB
MCO
CRBAF
CABBA
JSMB
CLASSEMENT DE LA LIGUE 1
MATCHES
Pts J. G. N. P.
54 24 16 06 02
43 24 12 07 05
43 24 12 07 05
38 24 10 08 06
38 24 11 05 08
38 24 10 08 06
37 24 10 07 07
35 24 10 05 09
34 24 09 07 08
33 24 09 06 09
27 24 08 03 13
24 24 07 03 14
24 24 06 06 12
20 24 05 05 14
20 24 04 08 12
19 24 04 07 13
P.
34
30
27
32
22
25
28
22
21
28
19
18
20
13
17
16
BUTS
C. Diff.
13
16
16
24
19
24
21
22
15
29
27
26
29
25
32
34
PROCHAINS RENDEZ-VOUS
25e journée
26e journée
ASO
MCA
RCA
CRBAF
MCO
CRB
JSMB
ESS
USMH
CABBA
JSK
USMA
MCEE
CSC
JSS
MOB
MCEE
USMA
CABBA
USMH
JSS
MOB
CSC
CRBAF
CRB
MCO
JSK
MCA
ESS
ASO
RCA
JSMB
+21
+14
+11
+08
+03
+01
+07
00
+06
-01
-08
-08
-09
-12
-15
-18
La mauvaise entame de
la saison qui tire à sa
fin nous rappelle
bizarrement
l'expérience du club dix
ans en arrière avec les
résultats négatifs qui
avaient été enregistrés
lors d'une saison
cauchemardesque qui
avait vu la JSMB
rétrograder en
deuxième division.
Une saison qui risque de se reproduire cette année, les supporters de la
JSMB appréhendent très sérieusement la
répétition du même scénario.
Bilan négatif La famille du plus
vieux club de la Kabylie n'arrive pas à
comprendre comment leur club chéri, la
JSMB, puisse tomber si bas en un laps de
temps très court. Habitués à voir leur
équipe occuper le podium en permanence ces dernières années, les supporters de
la JSMB ne la reconnaissent plus. Elle a
effectué l'une de ses plus mauvaises
entames de championnat de son histoire,
puisqu'elle ferme la marche, avec un
capital de 19 unités à six matchs du lever
de rideau. Une saison catastrophique
pour le boss béjaoui qui n'a pas retenu la
leçon de l'année dernière, en assurant le
maintien à trois journées seulement de la
fin de l'exercice après avoir terminé la
phase aller avec un capital points record
RCA

de 25 points.
Une phase aller catastrophique, une
crise de résultats en série, des défaites à
domicile comme en déplacement, une
position de lanterne rouge qui ne lâche
pas le club depuis le début de la saison.
4 victoires seulement Les
coéquipiers de l'emblématique capitaine,
Brahim Zafour, en dépit de leur bonne
volonté, ne peuvent que constater les
dégâts d'une saison catastrophique avec
des statistiques qui confirment l'absence
de stratégie dans la préparation dans
tous les domaines par une direction
dépassée par les événements en l'absence
de moyens financiers en dehors des subventions de l'Etat. Ainsi, la JSMB s'est
contentée de quatre victoires seulement,
dont deux lors de la phase retour, avec
l'actuel entraîneur Hamouche, qui a
gagné le derby de la Kabylie contre la JSK
et celui de Béjaïa face au MOB, en plus de
ceux gagnés par son prédécesseur
Djabour face au MCO et au CRB.
13 défaites La faiblesse du club
béjaoui est confirmée par le nombre de
défaites depuis le début de la saison.
Megatli and Co ont concédé 13 défaites
en 24 matchs joués, dont quatre à domicile face au MCA, à l'ESS, au RCA et à
Défense vulnérable Avec 34 buts
encaissés en 24 matchs, soit une moyenne
de plus d'un but par rencontre, 11 à
domicile et 23 en déplacement, la défense
béjaouie est vulnérable. Cette dernière,
qui, dans un passé récent, faisait partie
des plus solides du championnat, ne fait
plus le poids, à l'image de son leader
Zafour, en baisse de forme.
Deuxième plus mauvaise attaque avec
16 buts inscrits Autre indicateur inquiétant : l'attaque de la JSMB est désormais
la deuxième plus mauvaise du championnat en faisant montre encore une fois
Zafour et Aït Fergane aux soins
Le plus âgé de l'équipe, Brahim Zafour, avec ses 36 ans, était le grand absent du
groupe depuis quatre jours. Il n'a pas pris part au match contre le RCB. Souffrant
d'une tendinite, Zafour est indisponible pour une semaine supplémentaire, au
même titre que son jeune camarade Nabil Aït Fergane, blessé lors du derby béjaoui
contre le MOB, qui s'entraîne en solo depuis.
La finale des U16 le 3 mai
Auréolé par la qualification historique en finale de la coupe d'Algérie, après avoir
passé le cap de l'ASO, au stade de l'Unité maghrébine, les capés du duo GhemariKassa se préparent convenablement au stade communal Benallouache pour le dernier tour de la coupe d'Algérie U16. Les Béjaouis vont ainsi rencontrer le représentant du football du Sud, la JS Saoura, le 3 mai à Dar El-Beida.
Raït : «Travailler sans relâche»
Abdelkadous
affiche une
forme Entretien réalisé par
éblouissante NACER. S
S’il y a un
attaquant qui
brille de mille
feux en cette
trêve, c’est bien
l’attaquant
émigré de l’Arba,
Bilal
Abdelkadous,
lequel a été face
à l’OM, en match
amical,
époustouflant.
L’ex-joueur
d’Excelsior Virton
de Belgique, qui a
sorti son épingle
du jeu dans ce
match, a été pour
beaucoup
derrière les
actions des buts
inscrits par son
équipe grâce à
son jeu très
technique et ses
centres
millimétrés. Il
promet une
reprise
prometteuse.
l'USMH, pour 7 matchs nuls dont deux
seulement en déplacement face notamment au RCA.
4 entraîneurs La JSMB a été dirigée par quatre entraîneurs, ce qui
contraste lourdement avec la tradition du
club qui était un exemple de stabilité
dans ce volet. Avant cela, un coach allait
aisément au bout de son contrat de deux
années au minimum. La direction a
débuté avec Nouredine Saâdi, qui a été
prié de céder sa place après cinq journées
et seulement 3 points de pris. Après son
limogeage, Hamid Talah a pris l'équipe,
avec une défaite et un match nul. Tiab,
sous la pression de la rue, a confié l'équipe à l'émigré Djabour, qui a dirigé le plus
grand nombre de matchs, avec un bilan
mitigé puisqu'il n'a enregistré que deux
victoires à domicile et un match nul en
déplacement. Tiab, qui ne savait plus sur
quel pied danser, a eu recours à l'enfant
du club, Hamouche, l'entraîneur providentiel, qui a réussi à gagner le premier
match de la saison face au MOB. Ce dernier est le quatrième coach du club encore en poste pour les six derniers matchs
de la saison avec comme objectif le maintien.
L. C.
Le milieu de terrain
de l’Arba pense que
cette trêve est
devenue ennuyeuse.
Un commentaire sur ce match
amical gagné face à l’OM…
C’était un match amical contre une
solide équipe l’OM. Nous avons réalisé dans ce match une victoire qui va
nous remonter le moral et qui va nous
motiver pour poursuivre la préparation de notre prochain match contre la
JSK dans de très bonnes conditions.
C’était le quatrième match amical
joués en cette longue trêve.
La reprise a été reportée au 25 et
26 avril, cela vous arrange-t-il ?
Pas du tout. Franchement, cette
trêve est devenue ennuyeuse pour
nous. Elle n’est pas du tout tombé au
bon moment. Comme vous le savez, il
reste six matches à jouer, donc, il était
préférable qu’on continue à jouer le
reste des matches. Que voulez-vous,
on doit gérer cet arrêt en disputant
des matches amicaux et en travaillant
sans relâche pour garder la forme.
Ne pensez-vous pas que cet arrêt
du championnat va casser votre
rythme ?
Que voulez-vous qu’on fasse, c’est
la ligue qui a décidé d’arrêter le championnat et toutes les équipes sont
concernées. En tous les cas, à l’Arba,
on ne va pas chômer durant cette
trêve, car le coach nous a établi un
programme spécial ponctué par des
matches amicaux. On va continuer à
travailler et on ne va pas lésiner dans
les efforts, car les matches qu’on va
jouer à la reprise seront tous difficiles.
N. S.

JSMB-JSD
ce soir en
amical à huis
clos
Les
Béjaouis
en quête
de rachat
Après une journée
de repos, les
camarades du
portier Yacine
Djabaret ont
repris le travail
hier soir au stade
de l'Unité
maghrébine avec
un programme
aménagé
exceptionnelleme
nt par le premier
responsable de la
barre technique
pour leur
permettre
d'aborder le
match amical
contre la JSD
avec leurs
pleines
dispositions
physiques,
contrairement à
la dernière joute
amicale qui s'est
soldée par un
match nul, un but
partout, contre le
RC Bougaâ. La
joute aura lieu
sans la présence
du public, pour
rappel.

Laribi de
retour
Le jeune milieu
de terrain de la
JSMB, Hocine
Laribi, ménagé
par son
entraîneur
Hacène
Hamouche lors du
match amical
contre le RC
Bougaâ, à cause
de la fatigue
après la charge
importante de
travail accomplie
le matin, n'a pas
pris part au
match. Il sera
d'attaque face à
l'équipe de Jijel,
comme annoncé
par ses soins
avant-hier.
Reprise
aujourd’hui
Après deux jours de
repos octroyés par le
coach Cherif ElOuazzani, a savoir les
vendredi et samedi, les
coéquipiers de Cherfaoui
reprendront le boulot
aujourd’hui pour continuer le programme établi
en prévision du match
contre la JSK.
Bakir,
la révélation
La prestation de haute
facture du jeune espoir
Bakir avec à la clé un joli
but inscrit de fort belle
manière pour son équipe
face à l’OM jeudi dernier
en match amical grâce à
un exploit individuel a
donné au coach, CEO, à
réfléchir. Il pourrait aligner ce jeune espoir en
match officiel.
www.competition.dz
14
Dimanche 13 avril 2014
USMA
LIGUE 1
MOB
MOB-CSC aujourd’hui à Béjaïa
Le match de la réconciliation
face à club qui sort d’une élimination
amère en Ligue des champions africaine
ne pourra être que bénéfique. Tout
comme il faut savoir que les Vert et Noir
savent que, pour rendre le sourire à leurs
fans après la défaite subie face au frèreennemi le 22 mars passé et leur donner
encore de l’espoir de se maintenir, passe
inévitablement par un succès en amical.
Les joueurs veulent aussi avertir leur
prochain adversaire, l’Aigre noir et les
gars d’El-Asnam, que les Mobistes recevront à Béjaïa pour le compte de la 26e
journée, dans un match à ne pas rater.
De notre correspondant
RACHID MEDHOUCHE
Le match amical
d’aujourd’hui entre le
MOB et le CSC sera
celui de la réconciliation
entre les deux clubs les
plus populaires
d’Algérie. Dommage
qu’il se joue à huis clos !
Un match considéré comme celui de
la réconciliation entre deux clubs qui se
connaissent parfaitement, mais dont les
relations sont envenimées depuis belle
lurette. En effet, on ne le dira pas assez,
les confrontations entre les deux clubs
par le passé, lorsqu’ils évoluaient en division 1, étaient souvent entachées de trucs
qui ont fait que les relations n’ont pas été
tendres. Déjà, ce qui s’est passé la saison
passée où les fans du CSC avaient malmené ceux du MOB, tout juste après la
fin de la rencontre entre les Mobistes et le
MOC, a fait que le lendemain de ce
match, ceux du MOB ont rendu la
pareille à ceux du CSC, qui se sont déplacés en masse à Béjaïa pour encourager
leur équipe face à la JSMB. Une situation
incontrôlable, comme quoi la situation
n’était pas aussi tendre entre les deux
clubs. Il a fallu aussi la venue de
Bentobbal, comme président du CA des
Sanafir, pour voir les choses changer ou
plutôt bouger dans le bon sens. Les deux
directions, celle des Béjaouis et celle des
Constantinois, se sont mises d’accord
pour jouer ce match amical et enterrer la
hache de guerre.
Confirmation
Les Mobistes,
comme tout le monde le sait, ont achevé
le stage de remise en forme qui s’est
déroulé à Tipasa face au CRB. En effet,
c’est samedi passé que les gars de la
CSC
Soummam et ceux de Laâqiba se sont
donné la réplique avec un match qui s’est
joué à huis clos aussi et où les camarades
de Berrefane ont réussi à mettre deux
buts dans la cage adverse, le premier but
inscrit par Magassouba Siriman en première période et le second par Rafik
Boulainseur en deuxième. C’était
d’ailleurs un match référence par rapport
à celui face à Khemis Miliana, surtout
qu’il avait opposé deux équipes qui luttent toujours pour leur maintien en Ligue
1 professionnelle. Aujourd’hui, même s’il
s’agira d’une joute amicale, il n’en
demeure pas moins que les capés
d’Amrani veulent confirmer afin d’avoir
le moral au beau fixe et se préparer en
conséquence de la reprise de la saison
sportive, avec comme objectif d’aller
chercher ces six points qui restent pour
assurer le maintien en Ligue 1 professionnelle.
Avertissement Le match de la 25
journée verra les Mobistes effectuer un
déplacement des plus risqués dans la
capitale des Haut Plateaux pour en
découdre avec les Sétifiens, dans un
match qui s’annonce d’ores et déjà difficile. Ce qui fait que jouer un match amical
e
Référence Si le staff technique a
décidé de jouer ce match face aux Sanafir,
c’est qu’il sait bien que le club adverse est
d’un grand poids pour juger ses capés et
voir si vraiment ils sont capables de tenir
tête à une équipe qui viendra au grand
complet affronter les Béjaouis dans leur
antre du stade Opow de Béjaïa. Ce match
permettra à coup sûr au staff technique
béjaoui de faire tourner son effectif et
d’utiliser ses variantes afin de voir plus
clair et avoir une idée sur le onze qui sera
prêt pour la bataille du stade du 8-Mai1945. Il faut dire que le jeu des Sanafir est
semblable à celui du club des Haut
Plateaux. Ce qui profitera à coup sûr aux
capés d’Amrani qui vont certainement
prendre ce match au sérieux et ne pas
refaire le même coup que celui de la première rencontre jouée face à Khemis
Miliana chez ce dernier lors du stage de
Tipasa, ou en deuxième mi-temps, les
Mobistes, qui menaient au score sur deux
buts du Malien Magassouba, se sont fait
rejoindre au score pour terminer la partie
à égalité, et ce, pour la simple raison que
les joueurs incorporés ce jour-là n’ont pas
fait leur boulot.
R. M.
4e rencontre entre les 2 clubs
Dans le championnat algérien, rares sont les clubs qui se croisent trois fois dans la même saison.
Pour les Béjaouis, il y avait déjà le CRB, qui leur a donné la réplique en aller et retour en
championnat, une fois en coupe et une fois en amical. Face au CSC, ce sera aussi le quatrième
match de la saison, en attendant le cinquième pour jeudi prochain. En effet, le MOB avait joué le
match aller au stade Hamlaoui le 3 septembre 2013, le match de coupe le 21 décembre de la même
année, toujours à Hamlaoui, et le mach retour du championnat le 8 février passé 2014. Ce sera
donc la quatrième confrontation de la saison, mais qui se présente sous une autre forme, à savoir
celle de la réconciliation.

Magassouba
voudra
confirmer
son réveil
Il a réussi à
marquer trois
buts lors du
dernier stage que
son équipe avait
effectué à
Tipasa, dont un
doublé face au
SKAF et un autre
face au CRB. Il a
voulu par-là
confirmer que
son recrutement
par la direction
du MOB n’est pas
fortuit.
Aujourd’hui, il
pourrait s’avérer
un véritable
poison pour la
défense adverse.
Maintenant, s’il
marque, on peut
dire qu’il est bien
parti pour ouvrir
son compteur
buts en
championnat.

Rahal et
Nemdil
seraient
présents
Les deux
internationaux
militaires
béjaouis, Rahal
et Nemdil, après
avoir pris part au
dernier stage de
l’équipe
nationale
militaire, clôturé
par un match
amical face au
CRB, remporté
sur le score de
quatre à un, dont
le premier but
était venu sur
une passe
décisive de Rahal
vers El-Okbi,
seront bel et bien
avec leur club qui
jouera le match
amical face au
CSC aujourd’hui à
10h à huis clos
au stade Opow.
Aujourd’hui, le CSC
affrontera
amicalement le MOB
au stade de l’UMA à
partir de 10h.
Une rencontre qui va permettre
au coach des Vert et Noir, Simondi,
de dégager les onze rentrants qu’il
compte aligner contre le CRB le 26
avril 2014. Bien qu’il ne soit qu’amical, ce match, au-delà de son résultat
qui importe peu, va permettre aux
directions des deux clubs et, surtout,
aux supporters du Mouloudia de
Béjaïa et du Club de Constantine de
fumer le calumet de la paix et se
réconcilier après s’être chamaillés les
quatre dernières saisons. Pour rappel,
cet exercice, les Crabes ne se sont pas
déplacés à Constantine pour suivre le
match aller du championnat et celui
de coupe contre le CSC et les Sanafir
n’ont pas accompagné leur équipe
pour le match retour à Béjaïa.
10 absents Etant donné qu’il ne
peut compter que sur dix des vingttrois de ses éléments, le coach du CSC
n’aura que peu de choix pour composer l’équipe qui va contrer, amicalement, le MOB ce matin au stade de
l’UMA. Cela nous pousse à avancer
que Simondi va, encore une fois,
après l’avoir fait jeudi dernier face au
MSPB, puiser dans l’équipe des U21
pour combler le vide laissé par son
gardien numéro un, Cédric, en stage
avec les Fennecs, et sept de ses
joueurs de champ : les défenseurs
Boulahia, Belakhdar, Maïza et Berthé,
les milieux Houri, Bezzaz, et l’attaquant Derrag qui, tous, sont blessés,
ainsi que le polyvalent Benatia, qui ne
fait plus partie de l’effectif du CSC,
après avoir résilié à l’amiable son
Argent Selon les échos qui nous
contrat, et l’attaquant Henaini, autorisé parviennent de la maison du CSC,
à s’absenter pour régler une affaire per- les Vert et Noir ne pensent qu’à
leur argent et ne cessent de se
sonnelle.
demander quand ils vont perChance Les espoirs Zouaoui, Nini et cevoir leurs arriérés de salaiNaâmoune, alignés face au MSPB que le re que le principal propriéCSC avait croisé amicalement jeudi taire de leur club, le Tassili
passé, vont certainement être reconduits Airlines, tarde à leur
comme titulaires ou remplaçants contre payer. C’est que, pour
qui
le MOB. A eux de saisir cette seconde ceux
chance pour se frayer définitivement une l ’ i g n o r e n t ,
place dans l’effectif senior des Vert et Noir. certains des
seniors du
Onze Etant donné qu’il ne dispose vieux club
que de dix-sept joueurs, dont cinq constantiespoirs, Simondi ne va point avoir de nois, partimal à composer l’équipe avec laquelle c u l i è r e il va contrer le MOB ce matin à Béjaïa. ment les anciens
Cela nous pousse à avancer qu’il va ali- d’entre eux, bien
gner Nateche ou Gaouaoui dans les qu’ils fassent toujours
bois ; les seniors Bouhenna, Gil confiance à leur direction, sont
Ngomo et les espoirs Zouaoui, Nini ou las d’attendre que leur club
Naâmoune en défense ; Alleg, Zerdab, employeur leur paye pluNaït Yahia et Ziad au milieu, et sieurs mensualités. Affaire à
Sameur, Sayah ou Boulemdaïs, si ce suivre.
R. G.
dernier est rétabli de sa blessure, en attaque.
Dimanche 13 avril 2014
USMA 1 - SC Benarous 1
Encore du travail à faire
PAR ANIS S.
L’USMA a disputé hier
matin à 10h un match
amical face au SC
Benarous. Ce match
s’est soldé par un score
de parité d’un but
partout.
Dans un match d’un niveau tout juste
moyen, les hommes d’Hubert Velud sont
parvenus à ouvrir la marque par l’intermédiaire de Miloud Djediat à la 30’. C’est
sur ce score d’un but à zéro en faveur des
Usmistes que la première mi-temps s’est
achevée. Après la pause-citron, et à la 47’,
un attaquant tunisien a été fauché dans la
surface de réparation. L’arbitre n’a pas
hésité à accorder un penalty en faveur du
SC Benarous. Mais face à un Mazouzi
des grands jours, la formation locale n’a
pas réussi à remettre les pendules à
l’heure après que le portier usmiste ait
repoussé la balle. 8 minutes plus tard, les
Tunisiens vont bénéficier d’un autre
penalty. Cette fois, ils réussissent à le
transformer. Malgré les nombreuses
occasions que les 22 acteurs ont eues,
aucune équipe n’est parvenue à inscrire
d’autres buts. C’est d’ailleurs sur le score
de parité d’un but partout que cette joute
amicale s’est terminée.
Les attaquants Même si l’adversaire du jour n’était pas une grosse pointure, puisqu’il évolue en D2 du championnat tunisien, les Rouge et Noir ont
montré un visage tout juste moyen et
n’ont pas pu remporter cette joute amicale. Pis encore, les attaquants usmistes
n’étaient pas dans leur meilleur jour, car
l’unique but de l’USMA a été l’œuvre
d’un joueur du milieu de terrain
(Djediat). Ayant affiché une grande
forme face à l’ES Tunis (5 buts inscrits) et
l’ES Sahel (2 buts), les coéquipiers de
Seguer doivent se réveiller avant la reprise du championnat. Le coach Velud aura
donc deux semaines pour essayer de
débloquer la situation dans le compartiment offensif.
Les défenseurs Quant au secteur
défensif, il a encaissé 5 buts lors des 3
matchs amicaux disputés lors du stage
de préparation. Il faut dire que l’absence
de Chafaï, Khoualed, Meftah et
Zemmamouche a beaucoup influé sur le
rendement de la défense qui constituait
le maillon fort. Cela dit, un grand travail
attend le staff technique du club qui doit
combler les lacunes décelées lors du
stage de Tunis dans les plus brefs délais
et, surtout, avant que le championnat ne
reprenne ses droits.
A. S.
Certes, les
Rouge et Noir seront
mis au repos forcé
pour deux autres
semaines avant la
reprise du championnat, soit le 26 avril
prochain, en raison
de la prochaine élection présidentielle.
Une situation qui ne
fait guère les affaires
des Usmistes dans la
mesure où ils n’ont
disputé aucune rencontre officielle
depuis le 22 mars
dernier à l’occasion
de la réception de
l’ASO Chlef.
D’ailleurs, tout le
monde craint que
cette trêve influe sur
le rendement de
l’équipe et risque
même de la freiner
dans son élan. Ayant
Equipe alignée
1re mi-temps : Mazouzi, Meftah, Benamara, Laïfaoui, Bekakchi, Koudri,
Bouchema, Djediat, Baïtèche, Seguer, N’sombo
2e mi-temps : Mazouzi, Benamara, Benmoussa, Laïfaoui (Baïtèche 50’), Bekakchi,
Koudri, Feham, Chettal, Frioui, Gasmi, Ziaya
effectué un stage de
préparation de neuf
jours à Tunis, les
Rouge et Noir ont
regagné hier soir le
pays. Ils poursuivront la préparation
en vue de la reprise
du championnat à
Alger. En effet, et
afin de meubler le
reste de la trêve, le
staff technique de
l’USMA songe
sérieusement à programmer au moins
deux autres rencontres amicales lors
des deux prochaines
semaines, c’est ce
que nous avons
appris d’une source
proche du dossier.
Cela dit, ce n’est un
secret pour personne,
Velud et ses collaborateurs ont constaté
Velud a déjà commencé à trouver les
solutions pour pallier l’absence du
Malgache. Lors du match amical d’hier
face au SC Benarous, le technicien français a essayé le jeune Samy Frioui au
poste d’ailier gauche, le même poste
qu’occupe Andria. Même s’il est habitué
à jouer en pointe, Frioui n’a pas été décevant dans son poste et a donné le
meilleur de lui-même afin de convaincre

Boudbouda
et Chafaï
ménagés
Lors du match
amical d’hier
matin face au SC
Benarous, les
deux défenseurs
Brahim
Boudbouda et
Farouk Chafaï n’y
ont pas pris part,
car ils
souffraient d’un
petit bobo qui les
a contraints à
faire l’impasse
sur cette joute
amicale. Comme
ce fut le cas lors
de l’entraînement
de vendredi, les
deux joueurs en
question se sont
entraînés en
solo, se
contentant de
tours de piste et
d’exercices avec
le kiné du club.

plusieurs lacunes lors
des trois matches
amicaux disputés à
Tunis, ce qui les oblige à programmer
d’autres joutes amicales à Alger afin
d’apporter leurs derniers réglages avant
que le championnat
ne reprenne ses
droits. Le technicien
français ne veut rien
laisser au hasard et
veut combler toutes
les lacunes, notamment en défense, afin
que ses hommes
soient au top avant
de renouer avec la
compétition officielle.
Pour le moment, rien
n’a été décidé, mais
on en saura plus
dans les prochaines
heures à venir.
A. S.
Frioui, l’autre solution pour pallier
l’absence d’Andria
Comme tout le monde le sait, l’attaquant malgache Andria Carolus a
contracté une blessure au niveau de
l’épaule qui le contraint à faire l’impasse
sur les prochaines rencontres qui restent
à disputer en championnat. Une absence
qui demeure un véritable casse-tête pour
son entraîneur, vu son poids sur son échiquier. Devant cette situation, le coach
11
Bouchema
a quand
même
joué
2 matches amicaux
avant la reprise
Simondi prépare le Chabab
De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
www.competition.dz
Velud. Ayant montré un bon visage,
Frioui donne d’autres solutions pour le
coach usmiste qui pourrait compter sur
lui lors des prochains matchs du championnat. Il faut dire que Frioui, meilleur
buteur avec la catégorie espoirs lors de la
saison écoulée, est pétri de qualités, mais
il a besoin de plus de confiance pour s’affirmer.
A. S.
Les internationaux
libérés hier
Après avoir effectué un stage de préparation de six jours avec la sélection
nationale, qui n’a concerné que les
joueurs locaux, au Centre technique
de Sidi Moussa, les quatre joueurs
internationaux usmistes, en l’occurrence, Khoualed, Zemmamouche, ElOrfi et Ferhat ont été libérés hier.
Désormais, ces quatre joueur sont à la
disposition du staff technique de
l’USMA et devraient reprendre du service avec leurs coéquipiers à l’occasion
de la séance de la reprise.
Ayant joué 270 minutes
Benamara gagne
un temps de jeu
suffisant
Le latéral droit Youcef Benamara était
sans aucun doute le grand gagnant
lors des trois rencontres amicales disputées lors du stage de Tunis. En effet,
le joueur usmiste a joué toutes ces
joutes, soit 270 minutes de jeu. Un
temps de jeu très considérable qui a
été sans aucun doute très bénéfique
pour Benamara afin qu’il reste compétitif, d’autant plus que l’entraîneur en
chef Hubert Velud aura besoin des
services de tous ses joueurs lors des
six matchs qui restent à disputer
avant la fin du championnat en cours.
Il est utile de rappeler que Benamara
est le joueur le moins utilisé parmi ses
coéquipiers. Il comptabilise 120
minutes seulement depuis l’entame
de l’actuel exercice.
A. S.
Même s’il souffre
d’une blessure
depuis la fin de
la semaine
écoulée et qui l’a
privé de
s’entraîner avec
ses coéquipiers,
le milieu
récupérateur
Nassim
Bouchema a
quand même
disputé le match
amical d’hier
matin, avant de
céder sa place en
deuxième mitemps pour son
coéquipier
Feham. Une
chose est sûre,
Bouchema est
complètement
rétabli et est
apte pour la
compétition
officielle.

Mazouzi
et Koudri
ont joué
tout le
match
Comme prévu, et
n’ayant pas pris
part à la
rencontre
amicale face à
l’ES Sahel, le
gardien de but
Rafik Mazouzi a
disputé tout le
match d’hier face
au SC Benarous.
Le jeune portier
usmiste a bien
tenu son rôle et a
même évité à son
équipe un but
certain à la 47’
après avoir
repoussé un
penalty. Idem
pour son
coéquipier Hamza
Koudri, et ce, en
raison de
l’absence d’un
milieu
récupérateur de
métier sur le
banc, ce qui a
poussé le coach
Velud à ne pas le
remplacer.
Décès
La famille Guittoun a le triste devoir de faire part du décès,
le 10 avril 2014, à l’âge de 74 ans, de son cher et regretté Guittoun
Lakhdar, ancien joueur et entraîneur de football de l’USM Alger.
L’enterrement aura lieu au cimetière El-Kettar (Alger), aujourd’hui,
dimanche 13 avril 2014.
A Allah nous appartenons et à Lui nous retournons.
www.competition.dz
Dimanche 13 avril 2014
12
www.competition.dz
USMH
Le sort des joueurs
lié à celui de Charef
A l'approche de la fin de
saison, l'USMH se retrouve
avec un bon nombre de
contrats de ses joueurs
cadres à renouveler.
Entraîneur Pour le moment, la seule personne garante du bon déroulement du travail au sein
de la SSPA/USMH est bel et bien l'entraîneur en
chef des seniors, Boualem Charef. Ce dernier est
la pierre angulaire de l'équipe. Si ne ce n'est son
Après la rencontre amicale jouée
avant-hier face au WAB, l'entraîneur harrachi a accordé deux jours
de repos à ses joueurs. Au départ,
il était prévu que la reprise ait lieu
dimanche, mais Charef a préféré la
repousser d'une journée afin que
ses joueurs récupèrent leurs forces
après une semaine de travail
acharné et plusieurs rencontres
amicales disputées.
La reprise des entraînements prévue initialement pour dimanche a
été repoussée d'une journée. C'est
lundi soir que les Harrachis
reprendront le travail au stade de
Mohammadia.
Mercredi, l'USMH
affrontera le PAC
et l'IBKEK
bon sens ainsi que toute son expérience dans le
domaine, son effectif aurait cédé aux problèmes
financiers que vivait le club depuis une longue
période. Ce genre de souci ne cesse de refaire surface régulièrement. Donc, ça pourrait être un
grand obstacle pour garder l'ossature de l'équipe
stable. Cela dit, la motivation principale qu'ont
actuellement les cadres de l'USMH est le travail
avec un entraîneur comme Charef. Son départ
avec tout ce qui passe actuellement à la maison
harrachie pourrait causer le départ de tous ses
cadors. L'actuel entraîneur en chef harrachi est
donc le principal garant de la stabilité sportive de
l'USMH. «On ne prolongera que s'il y aura
Charef avec nous la saison prochaine, sans cela,
on quittera l'USMH», c'est ce que disent plusieurs
joueurs concernés par le fameux renouvellement
Laïb récupérera un chèque
de 700 millions de Hyundai
aujourd'hui
Le président harrachi,
qui est confronté à
des problèmes d'ordre
financier, fait tout ce
qui est en son pouvoir
pour joindre les deux
bouts.
Après avoir bénéficié de la subvention du MJS qui s'est envolée en
deux temps trois mouvements et qui a,
il faut le souligner, permis à une poignée de clubs de bénéficier de la même
subvention, la direction de l'USMH
continue à bouger dans tous les sens
afin de renflouer les caisses et continuer à payer les arriérés de l'ensemble
des employés de la SSPA. Aujourd'hui,
le président, Mohamed Laïb rencontrera le responsable de Hyundai afin de
signer la convention. Laïb devrait aussi
bénéficier d'un chèque de 700 millions
de centimes que devrait lui remettre le
patron du concessionnaire auto. Cet
argent va permettre au club de régler la
situation de plusieurs employés, ainsi
que les membres du staff technique et
autres staff médical, tout comme les
entraîneurs des jeunes catégories qui
attendent eux aussi leurs arriérés. Ce
sera aussi l'occasion pour les patrons
de Hyundai de rencontrer le président
harrachi, puisque les deux parties n'ont
pas encore eu le temps de s'assoir
2 jours de repos
Reprise des
entraînements lundi
PAR RACHID HAMADI
Le club harrachi aura une intersaison estivale bien garnie. Une direction à réorganiser,
donc les statuts de la SSPA à revoir, mais aussi
plusieurs contrats concernant les joueurs cadres
qui devront impérativement être remis à jour.
Pas moins de dix joueurs atteindront leur fin de
bail avec l'USMH dès la fin de cette saison et ce ne
sont pas des moindres, puisque Laïb a promis de
quitter le club, la prochaine direction devrait
donc renégocier avec les deux premiers gardiens
de but Doukha et Limane, les trois défenseurs
Azzi, Belkheir et Ziane-Chérif, les deux milieux
défensifs Aït-Ouamar et Hendou, ainsi que trois
attaquants qui ne sont autres qu'Younès, Elamali
et Hanitser. Pour rappel, ce dernier n'a pratiquement pas contribué au travail de son club cette
saison pour cause de blessure au genou. Depuis
la phase aller, Hanitser n'a pu se remettre d'une
blessure qui pourrait l'empêcher de rempiler
avec les Jaune et Noir.
autour d'une table. Laïb va essayer de
profiter de cette rencontre afin de tenter de convaincre le sponsor de verser
de plus importantes sommes dans les
caisses du club. Il sera aussi question
des projets en prévision de la saison
prochaine où le président compte
prendre des mesures à l'avance afin
d'éviter de tomber dans le piège de la
crise financière et avoir de quoi faire
face aux salaires des joueurs ainsi que
le reste des employés et autres
dépenses du club, tels que les stages et
les frais dépensés au cours de la saison.
R. H.
AUTOMOBILE
PAGE COORDONNÉE PAR SOFIANE BARKAT

L'entraîneur
de Khemis
Meliana
irrite les
Harrachis
Avant-hier,
l'USMH devait
affronter le SKAF
en amical.
Finalement, cette
rencontre a été
annulée à la
dernière minute.
C'est l'entraîneur
du SKAF qui a
décidé au dernier
moment
d'annuler la
rencontre
jugeant que ses
joueurs avaient
disputé
plusieurs
rencontres cette
semaine et que
cela allait les
fatiguer. Ce qui
n'a pas été du
goût des
Harrachis qui
estiment qu'il
aurait pu les
prévenir à
l'avance au lieu
d'attendre le jour
du match. Les
dirigeants du
SKAF n'ont pas
omis de
s'excuser auprès
de leurs
homologues de
l'USMH pour ce
petit incident.
de leur bail. Ça donne une vraie image sur l'été
que passeront les responsables du club.
Augmentations L'autre énigme estivale
que la direction de la SSPA/USMH devrait
résoudre sera l'assiduité dans le paiement de tous
ses employés "footballeurs», tout en leur assurant
des augmentations. A l'heure actuelle, tous les
joueurs se trouvant en fin de contrat ont un rôle
axial dans l'équipe. C'est possible de dire que
sans eux l'équipe n'ira jamais bien. Cela dit, ce
groupe de dix sera dans la négociation de renouvellement dans une position de force, il imposera
donc certainement ses conditions. Dans ce cas-là,
la future direction de la SSPA/USMH devrait
avoir plusieurs cartes à jouer. Cela lui permettra
d'avoir plusieurs avantages.
R. H.
Mercredi, les Jaune et Noir disputeront deux matches amicaux. Le
premier se jouera à 10h au stade
de Hydra face au PAC avec l'équipe B de l'USMH. Le deuxième à
15h30 au stade de Khemis ElKhechna face à l'IBKEK.
3 jours de repos
par la suite
Après les matches amicaux de
mercredi, l'entraîneur donnera
deux à trois jours de repos à ses
joueurs. La reprise devrait avoir
lieu samedi ou dimanche, en fonction des jours de repos qu'accordera Charef à ses poulains, puisqu'il
n'a pas encore décidé s'il leur
accordera deux ou trois journées,
même si cette deuxième option est
plus probable.
R. H.
MAZARI : «On sera au
top pour la reprise»
Le défenseur axial, Chakib Arslan Mazari, estime
que les buts encaissés dans les matches amicaux
ne veulent rien dire, il estime que son équipe sera
au top pour la reprise où elle compte écraser tout
sur son passage.
d'éviter les blessures,
d'ailleurs nous évitons
même le contact avec les
joueurs adverses, surtout si
ces derniers s'engagent
dans le match. Souvent les
équipe que nous croisons
mettent les bouchées
doubles pour nous battre,
tandis que nous, nous ne
prenons aucun risque. C'est
ce qui explique les buts
encaissés.
Comment allez-vous avec
votre blessure aux côtes ?
Beaucoup mieux, la fissure s'est refermée, j'ai pu
reprendre les entraînements avec le reste du
groupe et prendre part aux
derniers matches amicaux.
Je me suis plutôt bien senti
sur le terrain, mais j'ai tout
de même géré, car je ne
dois pas avoir de choc, au
risque de me blesser à nouveau. Donc, je travaille
intelligemment en attendant la reprise du championnat.
Justement, la reprise a
été encore repoussée,
cela vous arrange, n'estce pas ?
Personnellement, oui.
Car, plus j'ai du temps, plus
ma blessure guérit davantage. Cela va me permettre
surtout de rattraper le
temps perdu lorsque j'étais
en convalescence. Avec ce
report, je serai prêt pour la
reprise et je m'en réjouis.
Revenons à l'équipe, la
défense encaisse
beaucoup de buts lors
des matches amicaux,
comment expliquez-vous
cela ?
Il ne faut pas s'alarmer,
ce n'est que des matches
amicaux. Il faut savoir que
nous avons subi une grosse
charge de travail et nous ne
nous donnons pas à fond
dans les matches amicaux.
Nous ne forçons par afin
Serez-vous prêts pour la
reprise du championnat
à tous les niveaux ?
Aucun doute là-dessus.
Nous serons prêts pour la
reprise et nous serons au
top à tous les niveaux.
Nous entamerons la reprise
avec la ferme intention de
gagner nos matches. Nous
avons les moyens de réaliser un beau parcours et
nous ferons tout pour tout
écraser sur notre passage,
car nous avons réellement
les atouts nécessaires pour
le faire.
R. H.
Dimanche 13 avril 2014
13
Le 1 CAMION MERCEDES monté
à Rouiba annoncé pour avril
er
Dans un entretien à l'APS, M. Tazerouti, P-DG de la SNVI, a indiqué que
la Société de production des camions et de bus Mercedes-Benz en
partenariat avec la SNVI, s'apprêtait à mettre sur le marché le premier
camion produit dans ses ateliers au "courant de ce mois d'avril".
Il est utile de rappeler que la société qui va
produire les camions
Mercedes-Benz a été créée
en 2012, et a été dotée d'un
capital de 103 millions
d'euros. Elle est détenue à
hauteur de 51% par la partie algérienne via la SNVI
(34%) et le ministère de la
Défense nationale, (MDN
17%) et à 49% par l'émirati
Aabar.
L'allemand
Daimler/Mercedes-Benz
en est le partenaire technologique.
Selon M. Tazerouti,
l'usine produira dans une
première phase quelque
556 camions/an en 2014,
pour atteindre d'ici à cinq
ans 16.500 unités dont
15.000 camions de cinq
modèles différents, 1000
autobus (un seul modèle)
et 500 mini bus.
Le même responsable
a indiqué que le démarrage de la fabrication de la
société de production de
véhicules légers tout-terrains de Tiaret était prévue
pour la fin 2014. Cette
usine détenue à hauteur
de 17% par la SNVI, de
34% par le MDN et à 49%
par l'émirati Aabar et dont
Mercedes-Benz est égale-
1
ment partenaire technologique devra produire 8000
véhicules/an, dont 6000
de type Sprinter et 2000 de
type Classe-G.
M. Tazerouti a indiqué
que la SNVI a procédé dernièrement à la récupération de la totalité des
actions de l'unité carrosserie de Tiaret, qu'elle détenait à hauteur de seulement 40% en partenariat
avec le français BTK (60%).
"Nous avons récupéré la
totalité du capital de l'unité carrosserie de Tiaret.
Elle est devenue à 100%
propriété de la SNVI", a
assuré M. Tazerouti à
l'APS.
On apprend que la
SNVI est en négociation
avec deux carrossiers
autrichiens pour un partenariat en vue de la fabrication en Algérie de cabines
de chargement pour les
camions Mercedes-Benz.
Grâce à ce partenariat qui
est à un "stade avancé de
négociations", la SNVI
fournira
à
l'usine
Mercedes-Benz de Rouiba
tous ses besoins en carrosserie portée (bennes,
citernes...),
selon
M.
Tazerouti. Le P-DG de la
SNVI a indiqué que l'entreprise était à la recherche
d'un partenaire étranger
avec qui elle compte se
lancer dans le segment des
mini-trucks, précisant que
l'actuelle gamme de la
SNVI allait être abandonnée graduellement pour
s'éteindre définitivement à
l'horizon 2018-2019.
Discover More
Le Road trip HARLEY-DAVIDSON
passera en Afrique du Nord
Harley Davidson va lancer à
partir du 5 mai prochain "Discover
More", un voyage sur quelques-unes
des plus mythiques routes d'Europe,
du Moyen-Orient et d'Afrique du
Nord, sur 20.000 km à travers plus de
30 pays. Ce sera une Harley Davidson
"Street Glide" qui aura l'honneur de
parcourir ces routes à la rencontre des
fans de la marque.
Le communiqué de presse de la
prestigieuse marque de moto précise
que ce voyage, "l'un des plus extraordinaires jamais organisés par HarleyDavidson", va permettre à plus de 50
pilotes spécialement sélectionnés en
Europe, au Moyen-Orient et en
Afrique du Nord de partager une
aventure et d'en faire le récit en ligne.
Des adeptes des réseaux sociaux, des
personnalités, des journalistes et des
motards au long-cours compteront
parmi les motards prenant part à ce
voyage au guidon d'une HarleyDavidson particulièrement maniable et
confortable.
Le voyage Discover More se terminera en apothéose avec l'arrivée de
la Street Glide à l'"European Bike
Week" en Autriche le 6 septembre
2014. Les participants de Discover
More célébreront l'aboutissement de ce
voyage extraordinaire avec des milliers de passionnés sur le plus grand
festival européen dédié à la moto. La
"Street Glide", sera rejointe par des
centaines d'autres pour terminer son
parcours.
FORMULE Grand Prix de Bahreïn
Une course captivante et Hamilton impérial
Retour sur le Grand Prix de la semaine dernière à Bahreïn
où le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté la

course devant son coéquipier Nico Rosberg et le Mexicain
C'est la
24 victoire de
Sergio Pérez (Force India).
Hamilton, champion
e
du monde 2008 chez
McLaren, au terme
d'un nouveau
week-end parfait,
dans la foulée
d'essais hivernaux
dominés de bout
en bout par
les moteurs
allemands répartis
cette saison
dans quatre
écuries.
C'est la troisième victoire de l'écurie
Mercedes-AMG en trois courses cette
saison : Rosberg avait gagné en
Australie en ouverture de saison, puis
Hamilton en Malaisie, dimanche dernier, déjà devant Rosberg. C'est donc
aussi le deuxième doublé consécutif des
Flèches d'Argent en 2014, complété par
la jolie 3e place de Sergio Pérez.
Partis en première ligne, les deux
pilotes Mercedes ont donné un véritable récital, tout au long des 57 tours
de cette course disputée pour la première fois en nocturne, à la lueur des projecteurs, pour fêter le 10e anniversaire
de l'édition inaugurale remportée en
2004 par Michael Schumacher (Ferrari).
C'est aussi la 24e victoire de
Hamilton, champion du monde 2008
chez McLaren, au terme d'un nouveau
week-end parfait, dans la foulée d'essais hivernaux dominés de bout en bout
par les moteurs allemands répartis cette
saison dans quatre écuries. Même une
brève sortie de la voiture de sécurité, du
42e au 46e tour, suite à un harponnage
de la Sauber d'Esteban Gutiérrez par la
Lotus de Pastor Maldonado, qui ressor-
tait des stands, n'a pas pu enrayer la
marche triomphale des deux pilotes
Mercedes-AMG, dont la seule consigne
était de "ramener les deux voitures à
bon port".
Ce qu'ils ont fait, avec la manière,
sans faire la moindre faute et donc en
"assurant le spectacle", comme ils
l'avaient promis samedi.
Seul Daniel Ricciardo, 4e sur sa Red
Bull-Renault, a réussi à sortir son
épingle du jeu. Derrière, Sebastian
Vettel (Red Bull-Renault), qui a fini 6e, a
poursuivi son week-end pénible, entamé par des qualifications ratées (pas de
Q3 !) et une décevante 10e place sur la
grille de départ. De son côté, Fernando
Alonso (9e) a confirmé les difficultés de
Ferrari cette année.
Si dans deux semaines à Shanghai
(GP de Chine le 20 avril), Red Bull n'arrive toujours pas à stabiliser le power
unit (équilibre entre moteur thermique,
l'électrique et le turbo) de la voiture et
rattraper son retard sur Mercedes,
Vettel peut commencer à se faire du
souci pour son rêve de remporter un
cinquième titre mondial d'affilée.
Position Pilote
Equipe
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Mercedes AMG Petronas F1 Team 1:39:42:743
Mercedes AMG Petronas F1 Team
Sahara Force India F1 Team
Infiniti Red Bull Racing
Sahara Force India F1 Team
Infiniti Red Bull Racing
Williams Martini Racing
Williams Martini Racing
Scuderia Ferrari
Scuderia Ferrari
Hamilton
Rosberg
Perez
Ricciardo
Hulkenberg
Vettel
Massa
Bottas
Alonso
Raikkonen
Temps
Ecart
+1.0
+23.9
+24.3
+28.4
+29.6
+30.9
+31.5
+32.2
+33.0
www.competition.dz
Dimanche 13 avril 2014
12
www.competition.dz
USMH
Le sort des joueurs
lié à celui de Charef
A l'approche de la fin de
saison, l'USMH se retrouve
avec un bon nombre de
contrats de ses joueurs
cadres à renouveler.
Entraîneur Pour le moment, la seule personne garante du bon déroulement du travail au sein
de la SSPA/USMH est bel et bien l'entraîneur en
chef des seniors, Boualem Charef. Ce dernier est
la pierre angulaire de l'équipe. Si ne ce n'est son
Après la rencontre amicale jouée
avant-hier face au WAB, l'entraîneur harrachi a accordé deux jours
de repos à ses joueurs. Au départ,
il était prévu que la reprise ait lieu
dimanche, mais Charef a préféré la
repousser d'une journée afin que
ses joueurs récupèrent leurs forces
après une semaine de travail
acharné et plusieurs rencontres
amicales disputées.
La reprise des entraînements prévue initialement pour dimanche a
été repoussée d'une journée. C'est
lundi soir que les Harrachis
reprendront le travail au stade de
Mohammadia.
Mercredi, l'USMH
affrontera le PAC
et l'IBKEK
bon sens ainsi que toute son expérience dans le
domaine, son effectif aurait cédé aux problèmes
financiers que vivait le club depuis une longue
période. Ce genre de souci ne cesse de refaire surface régulièrement. Donc, ça pourrait être un
grand obstacle pour garder l'ossature de l'équipe
stable. Cela dit, la motivation principale qu'ont
actuellement les cadres de l'USMH est le travail
avec un entraîneur comme Charef. Son départ
avec tout ce qui passe actuellement à la maison
harrachie pourrait causer le départ de tous ses
cadors. L'actuel entraîneur en chef harrachi est
donc le principal garant de la stabilité sportive de
l'USMH. «On ne prolongera que s'il y aura
Charef avec nous la saison prochaine, sans cela,
on quittera l'USMH», c'est ce que disent plusieurs
joueurs concernés par le fameux renouvellement
Laïb récupérera un chèque
de 700 millions de Hyundai
aujourd'hui
Le président harrachi,
qui est confronté à
des problèmes d'ordre
financier, fait tout ce
qui est en son pouvoir
pour joindre les deux
bouts.
Après avoir bénéficié de la subvention du MJS qui s'est envolée en
deux temps trois mouvements et qui a,
il faut le souligner, permis à une poignée de clubs de bénéficier de la même
subvention, la direction de l'USMH
continue à bouger dans tous les sens
afin de renflouer les caisses et continuer à payer les arriérés de l'ensemble
des employés de la SSPA. Aujourd'hui,
le président, Mohamed Laïb rencontrera le responsable de Hyundai afin de
signer la convention. Laïb devrait aussi
bénéficier d'un chèque de 700 millions
de centimes que devrait lui remettre le
patron du concessionnaire auto. Cet
argent va permettre au club de régler la
situation de plusieurs employés, ainsi
que les membres du staff technique et
autres staff médical, tout comme les
entraîneurs des jeunes catégories qui
attendent eux aussi leurs arriérés. Ce
sera aussi l'occasion pour les patrons
de Hyundai de rencontrer le président
harrachi, puisque les deux parties n'ont
pas encore eu le temps de s'assoir
2 jours de repos
Reprise des
entraînements lundi
PAR RACHID HAMADI
Le club harrachi aura une intersaison estivale bien garnie. Une direction à réorganiser,
donc les statuts de la SSPA à revoir, mais aussi
plusieurs contrats concernant les joueurs cadres
qui devront impérativement être remis à jour.
Pas moins de dix joueurs atteindront leur fin de
bail avec l'USMH dès la fin de cette saison et ce ne
sont pas des moindres, puisque Laïb a promis de
quitter le club, la prochaine direction devrait
donc renégocier avec les deux premiers gardiens
de but Doukha et Limane, les trois défenseurs
Azzi, Belkheir et Ziane-Chérif, les deux milieux
défensifs Aït-Ouamar et Hendou, ainsi que trois
attaquants qui ne sont autres qu'Younès, Elamali
et Hanitser. Pour rappel, ce dernier n'a pratiquement pas contribué au travail de son club cette
saison pour cause de blessure au genou. Depuis
la phase aller, Hanitser n'a pu se remettre d'une
blessure qui pourrait l'empêcher de rempiler
avec les Jaune et Noir.
autour d'une table. Laïb va essayer de
profiter de cette rencontre afin de tenter de convaincre le sponsor de verser
de plus importantes sommes dans les
caisses du club. Il sera aussi question
des projets en prévision de la saison
prochaine où le président compte
prendre des mesures à l'avance afin
d'éviter de tomber dans le piège de la
crise financière et avoir de quoi faire
face aux salaires des joueurs ainsi que
le reste des employés et autres
dépenses du club, tels que les stages et
les frais dépensés au cours de la saison.
R. H.
AUTOMOBILE
PAGE COORDONNÉE PAR SOFIANE BARKAT

L'entraîneur
de Khemis
Meliana
irrite les
Harrachis
Avant-hier,
l'USMH devait
affronter le SKAF
en amical.
Finalement, cette
rencontre a été
annulée à la
dernière minute.
C'est l'entraîneur
du SKAF qui a
décidé au dernier
moment
d'annuler la
rencontre
jugeant que ses
joueurs avaient
disputé
plusieurs
rencontres cette
semaine et que
cela allait les
fatiguer. Ce qui
n'a pas été du
goût des
Harrachis qui
estiment qu'il
aurait pu les
prévenir à
l'avance au lieu
d'attendre le jour
du match. Les
dirigeants du
SKAF n'ont pas
omis de
s'excuser auprès
de leurs
homologues de
l'USMH pour ce
petit incident.
de leur bail. Ça donne une vraie image sur l'été
que passeront les responsables du club.
Augmentations L'autre énigme estivale
que la direction de la SSPA/USMH devrait
résoudre sera l'assiduité dans le paiement de tous
ses employés "footballeurs», tout en leur assurant
des augmentations. A l'heure actuelle, tous les
joueurs se trouvant en fin de contrat ont un rôle
axial dans l'équipe. C'est possible de dire que
sans eux l'équipe n'ira jamais bien. Cela dit, ce
groupe de dix sera dans la négociation de renouvellement dans une position de force, il imposera
donc certainement ses conditions. Dans ce cas-là,
la future direction de la SSPA/USMH devrait
avoir plusieurs cartes à jouer. Cela lui permettra
d'avoir plusieurs avantages.
R. H.
Mercredi, les Jaune et Noir disputeront deux matches amicaux. Le
premier se jouera à 10h au stade
de Hydra face au PAC avec l'équipe B de l'USMH. Le deuxième à
15h30 au stade de Khemis ElKhechna face à l'IBKEK.
3 jours de repos
par la suite
Après les matches amicaux de
mercredi, l'entraîneur donnera
deux à trois jours de repos à ses
joueurs. La reprise devrait avoir
lieu samedi ou dimanche, en fonction des jours de repos qu'accordera Charef à ses poulains, puisqu'il
n'a pas encore décidé s'il leur
accordera deux ou trois journées,
même si cette deuxième option est
plus probable.
R. H.
MAZARI : «On sera au
top pour la reprise»
Le défenseur axial, Chakib Arslan Mazari, estime
que les buts encaissés dans les matches amicaux
ne veulent rien dire, il estime que son équipe sera
au top pour la reprise où elle compte écraser tout
sur son passage.
d'éviter les blessures,
d'ailleurs nous évitons
même le contact avec les
joueurs adverses, surtout si
ces derniers s'engagent
dans le match. Souvent les
équipe que nous croisons
mettent les bouchées
doubles pour nous battre,
tandis que nous, nous ne
prenons aucun risque. C'est
ce qui explique les buts
encaissés.
Comment allez-vous avec
votre blessure aux côtes ?
Beaucoup mieux, la fissure s'est refermée, j'ai pu
reprendre les entraînements avec le reste du
groupe et prendre part aux
derniers matches amicaux.
Je me suis plutôt bien senti
sur le terrain, mais j'ai tout
de même géré, car je ne
dois pas avoir de choc, au
risque de me blesser à nouveau. Donc, je travaille
intelligemment en attendant la reprise du championnat.
Justement, la reprise a
été encore repoussée,
cela vous arrange, n'estce pas ?
Personnellement, oui.
Car, plus j'ai du temps, plus
ma blessure guérit davantage. Cela va me permettre
surtout de rattraper le
temps perdu lorsque j'étais
en convalescence. Avec ce
report, je serai prêt pour la
reprise et je m'en réjouis.
Revenons à l'équipe, la
défense encaisse
beaucoup de buts lors
des matches amicaux,
comment expliquez-vous
cela ?
Il ne faut pas s'alarmer,
ce n'est que des matches
amicaux. Il faut savoir que
nous avons subi une grosse
charge de travail et nous ne
nous donnons pas à fond
dans les matches amicaux.
Nous ne forçons par afin
Serez-vous prêts pour la
reprise du championnat
à tous les niveaux ?
Aucun doute là-dessus.
Nous serons prêts pour la
reprise et nous serons au
top à tous les niveaux.
Nous entamerons la reprise
avec la ferme intention de
gagner nos matches. Nous
avons les moyens de réaliser un beau parcours et
nous ferons tout pour tout
écraser sur notre passage,
car nous avons réellement
les atouts nécessaires pour
le faire.
R. H.
Dimanche 13 avril 2014
13
Le 1 CAMION MERCEDES monté
à Rouiba annoncé pour avril
er
Dans un entretien à l'APS, M. Tazerouti, P-DG de la SNVI, a indiqué que
la Société de production des camions et de bus Mercedes-Benz en
partenariat avec la SNVI, s'apprêtait à mettre sur le marché le premier
camion produit dans ses ateliers au "courant de ce mois d'avril".
Il est utile de rappeler que la société qui va
produire les camions
Mercedes-Benz a été créée
en 2012, et a été dotée d'un
capital de 103 millions
d'euros. Elle est détenue à
hauteur de 51% par la partie algérienne via la SNVI
(34%) et le ministère de la
Défense nationale, (MDN
17%) et à 49% par l'émirati
Aabar.
L'allemand
Daimler/Mercedes-Benz
en est le partenaire technologique.
Selon M. Tazerouti,
l'usine produira dans une
première phase quelque
556 camions/an en 2014,
pour atteindre d'ici à cinq
ans 16.500 unités dont
15.000 camions de cinq
modèles différents, 1000
autobus (un seul modèle)
et 500 mini bus.
Le même responsable
a indiqué que le démarrage de la fabrication de la
société de production de
véhicules légers tout-terrains de Tiaret était prévue
pour la fin 2014. Cette
usine détenue à hauteur
de 17% par la SNVI, de
34% par le MDN et à 49%
par l'émirati Aabar et dont
Mercedes-Benz est égale-
1
ment partenaire technologique devra produire 8000
véhicules/an, dont 6000
de type Sprinter et 2000 de
type Classe-G.
M. Tazerouti a indiqué
que la SNVI a procédé dernièrement à la récupération de la totalité des
actions de l'unité carrosserie de Tiaret, qu'elle détenait à hauteur de seulement 40% en partenariat
avec le français BTK (60%).
"Nous avons récupéré la
totalité du capital de l'unité carrosserie de Tiaret.
Elle est devenue à 100%
propriété de la SNVI", a
assuré M. Tazerouti à
l'APS.
On apprend que la
SNVI est en négociation
avec deux carrossiers
autrichiens pour un partenariat en vue de la fabrication en Algérie de cabines
de chargement pour les
camions Mercedes-Benz.
Grâce à ce partenariat qui
est à un "stade avancé de
négociations", la SNVI
fournira
à
l'usine
Mercedes-Benz de Rouiba
tous ses besoins en carrosserie portée (bennes,
citernes...),
selon
M.
Tazerouti. Le P-DG de la
SNVI a indiqué que l'entreprise était à la recherche
d'un partenaire étranger
avec qui elle compte se
lancer dans le segment des
mini-trucks, précisant que
l'actuelle gamme de la
SNVI allait être abandonnée graduellement pour
s'éteindre définitivement à
l'horizon 2018-2019.
Discover More
Le Road trip HARLEY-DAVIDSON
passera en Afrique du Nord
Harley Davidson va lancer à
partir du 5 mai prochain "Discover
More", un voyage sur quelques-unes
des plus mythiques routes d'Europe,
du Moyen-Orient et d'Afrique du
Nord, sur 20.000 km à travers plus de
30 pays. Ce sera une Harley Davidson
"Street Glide" qui aura l'honneur de
parcourir ces routes à la rencontre des
fans de la marque.
Le communiqué de presse de la
prestigieuse marque de moto précise
que ce voyage, "l'un des plus extraordinaires jamais organisés par HarleyDavidson", va permettre à plus de 50
pilotes spécialement sélectionnés en
Europe, au Moyen-Orient et en
Afrique du Nord de partager une
aventure et d'en faire le récit en ligne.
Des adeptes des réseaux sociaux, des
personnalités, des journalistes et des
motards au long-cours compteront
parmi les motards prenant part à ce
voyage au guidon d'une HarleyDavidson particulièrement maniable et
confortable.
Le voyage Discover More se terminera en apothéose avec l'arrivée de
la Street Glide à l'"European Bike
Week" en Autriche le 6 septembre
2014. Les participants de Discover
More célébreront l'aboutissement de ce
voyage extraordinaire avec des milliers de passionnés sur le plus grand
festival européen dédié à la moto. La
"Street Glide", sera rejointe par des
centaines d'autres pour terminer son
parcours.
FORMULE Grand Prix de Bahreïn
Une course captivante et Hamilton impérial
Retour sur le Grand Prix de la semaine dernière à Bahreïn
où le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté la

course devant son coéquipier Nico Rosberg et le Mexicain
C'est la
24 victoire de
Sergio Pérez (Force India).
Hamilton, champion
e
du monde 2008 chez
McLaren, au terme
d'un nouveau
week-end parfait,
dans la foulée
d'essais hivernaux
dominés de bout
en bout par
les moteurs
allemands répartis
cette saison
dans quatre
écuries.
C'est la troisième victoire de l'écurie
Mercedes-AMG en trois courses cette
saison : Rosberg avait gagné en
Australie en ouverture de saison, puis
Hamilton en Malaisie, dimanche dernier, déjà devant Rosberg. C'est donc
aussi le deuxième doublé consécutif des
Flèches d'Argent en 2014, complété par
la jolie 3e place de Sergio Pérez.
Partis en première ligne, les deux
pilotes Mercedes ont donné un véritable récital, tout au long des 57 tours
de cette course disputée pour la première fois en nocturne, à la lueur des projecteurs, pour fêter le 10e anniversaire
de l'édition inaugurale remportée en
2004 par Michael Schumacher (Ferrari).
C'est aussi la 24e victoire de
Hamilton, champion du monde 2008
chez McLaren, au terme d'un nouveau
week-end parfait, dans la foulée d'essais hivernaux dominés de bout en bout
par les moteurs allemands répartis cette
saison dans quatre écuries. Même une
brève sortie de la voiture de sécurité, du
42e au 46e tour, suite à un harponnage
de la Sauber d'Esteban Gutiérrez par la
Lotus de Pastor Maldonado, qui ressor-
tait des stands, n'a pas pu enrayer la
marche triomphale des deux pilotes
Mercedes-AMG, dont la seule consigne
était de "ramener les deux voitures à
bon port".
Ce qu'ils ont fait, avec la manière,
sans faire la moindre faute et donc en
"assurant le spectacle", comme ils
l'avaient promis samedi.
Seul Daniel Ricciardo, 4e sur sa Red
Bull-Renault, a réussi à sortir son
épingle du jeu. Derrière, Sebastian
Vettel (Red Bull-Renault), qui a fini 6e, a
poursuivi son week-end pénible, entamé par des qualifications ratées (pas de
Q3 !) et une décevante 10e place sur la
grille de départ. De son côté, Fernando
Alonso (9e) a confirmé les difficultés de
Ferrari cette année.
Si dans deux semaines à Shanghai
(GP de Chine le 20 avril), Red Bull n'arrive toujours pas à stabiliser le power
unit (équilibre entre moteur thermique,
l'électrique et le turbo) de la voiture et
rattraper son retard sur Mercedes,
Vettel peut commencer à se faire du
souci pour son rêve de remporter un
cinquième titre mondial d'affilée.
Position Pilote
Equipe
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Mercedes AMG Petronas F1 Team 1:39:42:743
Mercedes AMG Petronas F1 Team
Sahara Force India F1 Team
Infiniti Red Bull Racing
Sahara Force India F1 Team
Infiniti Red Bull Racing
Williams Martini Racing
Williams Martini Racing
Scuderia Ferrari
Scuderia Ferrari
Hamilton
Rosberg
Perez
Ricciardo
Hulkenberg
Vettel
Massa
Bottas
Alonso
Raikkonen
Temps
Ecart
+1.0
+23.9
+24.3
+28.4
+29.6
+30.9
+31.5
+32.2
+33.0
www.competition.dz
14
Dimanche 13 avril 2014
USMA
LIGUE 1
MOB
MOB-CSC aujourd’hui à Béjaïa
Le match de la réconciliation
face à club qui sort d’une élimination
amère en Ligue des champions africaine
ne pourra être que bénéfique. Tout
comme il faut savoir que les Vert et Noir
savent que, pour rendre le sourire à leurs
fans après la défaite subie face au frèreennemi le 22 mars passé et leur donner
encore de l’espoir de se maintenir, passe
inévitablement par un succès en amical.
Les joueurs veulent aussi avertir leur
prochain adversaire, l’Aigre noir et les
gars d’El-Asnam, que les Mobistes recevront à Béjaïa pour le compte de la 26e
journée, dans un match à ne pas rater.
De notre correspondant
RACHID MEDHOUCHE
Le match amical
d’aujourd’hui entre le
MOB et le CSC sera
celui de la réconciliation
entre les deux clubs les
plus populaires
d’Algérie. Dommage
qu’il se joue à huis clos !
Un match considéré comme celui de
la réconciliation entre deux clubs qui se
connaissent parfaitement, mais dont les
relations sont envenimées depuis belle
lurette. En effet, on ne le dira pas assez,
les confrontations entre les deux clubs
par le passé, lorsqu’ils évoluaient en division 1, étaient souvent entachées de trucs
qui ont fait que les relations n’ont pas été
tendres. Déjà, ce qui s’est passé la saison
passée où les fans du CSC avaient malmené ceux du MOB, tout juste après la
fin de la rencontre entre les Mobistes et le
MOC, a fait que le lendemain de ce
match, ceux du MOB ont rendu la
pareille à ceux du CSC, qui se sont déplacés en masse à Béjaïa pour encourager
leur équipe face à la JSMB. Une situation
incontrôlable, comme quoi la situation
n’était pas aussi tendre entre les deux
clubs. Il a fallu aussi la venue de
Bentobbal, comme président du CA des
Sanafir, pour voir les choses changer ou
plutôt bouger dans le bon sens. Les deux
directions, celle des Béjaouis et celle des
Constantinois, se sont mises d’accord
pour jouer ce match amical et enterrer la
hache de guerre.
Confirmation
Les Mobistes,
comme tout le monde le sait, ont achevé
le stage de remise en forme qui s’est
déroulé à Tipasa face au CRB. En effet,
c’est samedi passé que les gars de la
CSC
Soummam et ceux de Laâqiba se sont
donné la réplique avec un match qui s’est
joué à huis clos aussi et où les camarades
de Berrefane ont réussi à mettre deux
buts dans la cage adverse, le premier but
inscrit par Magassouba Siriman en première période et le second par Rafik
Boulainseur en deuxième. C’était
d’ailleurs un match référence par rapport
à celui face à Khemis Miliana, surtout
qu’il avait opposé deux équipes qui luttent toujours pour leur maintien en Ligue
1 professionnelle. Aujourd’hui, même s’il
s’agira d’une joute amicale, il n’en
demeure pas moins que les capés
d’Amrani veulent confirmer afin d’avoir
le moral au beau fixe et se préparer en
conséquence de la reprise de la saison
sportive, avec comme objectif d’aller
chercher ces six points qui restent pour
assurer le maintien en Ligue 1 professionnelle.
Avertissement Le match de la 25
journée verra les Mobistes effectuer un
déplacement des plus risqués dans la
capitale des Haut Plateaux pour en
découdre avec les Sétifiens, dans un
match qui s’annonce d’ores et déjà difficile. Ce qui fait que jouer un match amical
e
Référence Si le staff technique a
décidé de jouer ce match face aux Sanafir,
c’est qu’il sait bien que le club adverse est
d’un grand poids pour juger ses capés et
voir si vraiment ils sont capables de tenir
tête à une équipe qui viendra au grand
complet affronter les Béjaouis dans leur
antre du stade Opow de Béjaïa. Ce match
permettra à coup sûr au staff technique
béjaoui de faire tourner son effectif et
d’utiliser ses variantes afin de voir plus
clair et avoir une idée sur le onze qui sera
prêt pour la bataille du stade du 8-Mai1945. Il faut dire que le jeu des Sanafir est
semblable à celui du club des Haut
Plateaux. Ce qui profitera à coup sûr aux
capés d’Amrani qui vont certainement
prendre ce match au sérieux et ne pas
refaire le même coup que celui de la première rencontre jouée face à Khemis
Miliana chez ce dernier lors du stage de
Tipasa, ou en deuxième mi-temps, les
Mobistes, qui menaient au score sur deux
buts du Malien Magassouba, se sont fait
rejoindre au score pour terminer la partie
à égalité, et ce, pour la simple raison que
les joueurs incorporés ce jour-là n’ont pas
fait leur boulot.
R. M.
4e rencontre entre les 2 clubs
Dans le championnat algérien, rares sont les clubs qui se croisent trois fois dans la même saison.
Pour les Béjaouis, il y avait déjà le CRB, qui leur a donné la réplique en aller et retour en
championnat, une fois en coupe et une fois en amical. Face au CSC, ce sera aussi le quatrième
match de la saison, en attendant le cinquième pour jeudi prochain. En effet, le MOB avait joué le
match aller au stade Hamlaoui le 3 septembre 2013, le match de coupe le 21 décembre de la même
année, toujours à Hamlaoui, et le mach retour du championnat le 8 février passé 2014. Ce sera
donc la quatrième confrontation de la saison, mais qui se présente sous une autre forme, à savoir
celle de la réconciliation.

Magassouba
voudra
confirmer
son réveil
Il a réussi à
marquer trois
buts lors du
dernier stage que
son équipe avait
effectué à
Tipasa, dont un
doublé face au
SKAF et un autre
face au CRB. Il a
voulu par-là
confirmer que
son recrutement
par la direction
du MOB n’est pas
fortuit.
Aujourd’hui, il
pourrait s’avérer
un véritable
poison pour la
défense adverse.
Maintenant, s’il
marque, on peut
dire qu’il est bien
parti pour ouvrir
son compteur
buts en
championnat.

Rahal et
Nemdil
seraient
présents
Les deux
internationaux
militaires
béjaouis, Rahal
et Nemdil, après
avoir pris part au
dernier stage de
l’équipe
nationale
militaire, clôturé
par un match
amical face au
CRB, remporté
sur le score de
quatre à un, dont
le premier but
était venu sur
une passe
décisive de Rahal
vers El-Okbi,
seront bel et bien
avec leur club qui
jouera le match
amical face au
CSC aujourd’hui à
10h à huis clos
au stade Opow.
Aujourd’hui, le CSC
affrontera
amicalement le MOB
au stade de l’UMA à
partir de 10h.
Une rencontre qui va permettre
au coach des Vert et Noir, Simondi,
de dégager les onze rentrants qu’il
compte aligner contre le CRB le 26
avril 2014. Bien qu’il ne soit qu’amical, ce match, au-delà de son résultat
qui importe peu, va permettre aux
directions des deux clubs et, surtout,
aux supporters du Mouloudia de
Béjaïa et du Club de Constantine de
fumer le calumet de la paix et se
réconcilier après s’être chamaillés les
quatre dernières saisons. Pour rappel,
cet exercice, les Crabes ne se sont pas
déplacés à Constantine pour suivre le
match aller du championnat et celui
de coupe contre le CSC et les Sanafir
n’ont pas accompagné leur équipe
pour le match retour à Béjaïa.
10 absents Etant donné qu’il ne
peut compter que sur dix des vingttrois de ses éléments, le coach du CSC
n’aura que peu de choix pour composer l’équipe qui va contrer, amicalement, le MOB ce matin au stade de
l’UMA. Cela nous pousse à avancer
que Simondi va, encore une fois,
après l’avoir fait jeudi dernier face au
MSPB, puiser dans l’équipe des U21
pour combler le vide laissé par son
gardien numéro un, Cédric, en stage
avec les Fennecs, et sept de ses
joueurs de champ : les défenseurs
Boulahia, Belakhdar, Maïza et Berthé,
les milieux Houri, Bezzaz, et l’attaquant Derrag qui, tous, sont blessés,
ainsi que le polyvalent Benatia, qui ne
fait plus partie de l’effectif du CSC,
après avoir résilié à l’amiable son
Argent Selon les échos qui nous
contrat, et l’attaquant Henaini, autorisé parviennent de la maison du CSC,
à s’absenter pour régler une affaire per- les Vert et Noir ne pensent qu’à
leur argent et ne cessent de se
sonnelle.
demander quand ils vont perChance Les espoirs Zouaoui, Nini et cevoir leurs arriérés de salaiNaâmoune, alignés face au MSPB que le re que le principal propriéCSC avait croisé amicalement jeudi taire de leur club, le Tassili
passé, vont certainement être reconduits Airlines, tarde à leur
comme titulaires ou remplaçants contre payer. C’est que, pour
qui
le MOB. A eux de saisir cette seconde ceux
chance pour se frayer définitivement une l ’ i g n o r e n t ,
place dans l’effectif senior des Vert et Noir. certains des
seniors du
Onze Etant donné qu’il ne dispose vieux club
que de dix-sept joueurs, dont cinq constantiespoirs, Simondi ne va point avoir de nois, partimal à composer l’équipe avec laquelle c u l i è r e il va contrer le MOB ce matin à Béjaïa. ment les anciens
Cela nous pousse à avancer qu’il va ali- d’entre eux, bien
gner Nateche ou Gaouaoui dans les qu’ils fassent toujours
bois ; les seniors Bouhenna, Gil confiance à leur direction, sont
Ngomo et les espoirs Zouaoui, Nini ou las d’attendre que leur club
Naâmoune en défense ; Alleg, Zerdab, employeur leur paye pluNaït Yahia et Ziad au milieu, et sieurs mensualités. Affaire à
Sameur, Sayah ou Boulemdaïs, si ce suivre.
R. G.
dernier est rétabli de sa blessure, en attaque.
Dimanche 13 avril 2014
USMA 1 - SC Benarous 1
Encore du travail à faire
PAR ANIS S.
L’USMA a disputé hier
matin à 10h un match
amical face au SC
Benarous. Ce match
s’est soldé par un score
de parité d’un but
partout.
Dans un match d’un niveau tout juste
moyen, les hommes d’Hubert Velud sont
parvenus à ouvrir la marque par l’intermédiaire de Miloud Djediat à la 30’. C’est
sur ce score d’un but à zéro en faveur des
Usmistes que la première mi-temps s’est
achevée. Après la pause-citron, et à la 47’,
un attaquant tunisien a été fauché dans la
surface de réparation. L’arbitre n’a pas
hésité à accorder un penalty en faveur du
SC Benarous. Mais face à un Mazouzi
des grands jours, la formation locale n’a
pas réussi à remettre les pendules à
l’heure après que le portier usmiste ait
repoussé la balle. 8 minutes plus tard, les
Tunisiens vont bénéficier d’un autre
penalty. Cette fois, ils réussissent à le
transformer. Malgré les nombreuses
occasions que les 22 acteurs ont eues,
aucune équipe n’est parvenue à inscrire
d’autres buts. C’est d’ailleurs sur le score
de parité d’un but partout que cette joute
amicale s’est terminée.
Les attaquants Même si l’adversaire du jour n’était pas une grosse pointure, puisqu’il évolue en D2 du championnat tunisien, les Rouge et Noir ont
montré un visage tout juste moyen et
n’ont pas pu remporter cette joute amicale. Pis encore, les attaquants usmistes
n’étaient pas dans leur meilleur jour, car
l’unique but de l’USMA a été l’œuvre
d’un joueur du milieu de terrain
(Djediat). Ayant affiché une grande
forme face à l’ES Tunis (5 buts inscrits) et
l’ES Sahel (2 buts), les coéquipiers de
Seguer doivent se réveiller avant la reprise du championnat. Le coach Velud aura
donc deux semaines pour essayer de
débloquer la situation dans le compartiment offensif.
Les défenseurs Quant au secteur
défensif, il a encaissé 5 buts lors des 3
matchs amicaux disputés lors du stage
de préparation. Il faut dire que l’absence
de Chafaï, Khoualed, Meftah et
Zemmamouche a beaucoup influé sur le
rendement de la défense qui constituait
le maillon fort. Cela dit, un grand travail
attend le staff technique du club qui doit
combler les lacunes décelées lors du
stage de Tunis dans les plus brefs délais
et, surtout, avant que le championnat ne
reprenne ses droits.
A. S.
Certes, les
Rouge et Noir seront
mis au repos forcé
pour deux autres
semaines avant la
reprise du championnat, soit le 26 avril
prochain, en raison
de la prochaine élection présidentielle.
Une situation qui ne
fait guère les affaires
des Usmistes dans la
mesure où ils n’ont
disputé aucune rencontre officielle
depuis le 22 mars
dernier à l’occasion
de la réception de
l’ASO Chlef.
D’ailleurs, tout le
monde craint que
cette trêve influe sur
le rendement de
l’équipe et risque
même de la freiner
dans son élan. Ayant
Equipe alignée
1re mi-temps : Mazouzi, Meftah, Benamara, Laïfaoui, Bekakchi, Koudri,
Bouchema, Djediat, Baïtèche, Seguer, N’sombo
2e mi-temps : Mazouzi, Benamara, Benmoussa, Laïfaoui (Baïtèche 50’), Bekakchi,
Koudri, Feham, Chettal, Frioui, Gasmi, Ziaya
effectué un stage de
préparation de neuf
jours à Tunis, les
Rouge et Noir ont
regagné hier soir le
pays. Ils poursuivront la préparation
en vue de la reprise
du championnat à
Alger. En effet, et
afin de meubler le
reste de la trêve, le
staff technique de
l’USMA songe
sérieusement à programmer au moins
deux autres rencontres amicales lors
des deux prochaines
semaines, c’est ce
que nous avons
appris d’une source
proche du dossier.
Cela dit, ce n’est un
secret pour personne,
Velud et ses collaborateurs ont constaté
Velud a déjà commencé à trouver les
solutions pour pallier l’absence du
Malgache. Lors du match amical d’hier
face au SC Benarous, le technicien français a essayé le jeune Samy Frioui au
poste d’ailier gauche, le même poste
qu’occupe Andria. Même s’il est habitué
à jouer en pointe, Frioui n’a pas été décevant dans son poste et a donné le
meilleur de lui-même afin de convaincre

Boudbouda
et Chafaï
ménagés
Lors du match
amical d’hier
matin face au SC
Benarous, les
deux défenseurs
Brahim
Boudbouda et
Farouk Chafaï n’y
ont pas pris part,
car ils
souffraient d’un
petit bobo qui les
a contraints à
faire l’impasse
sur cette joute
amicale. Comme
ce fut le cas lors
de l’entraînement
de vendredi, les
deux joueurs en
question se sont
entraînés en
solo, se
contentant de
tours de piste et
d’exercices avec
le kiné du club.

plusieurs lacunes lors
des trois matches
amicaux disputés à
Tunis, ce qui les oblige à programmer
d’autres joutes amicales à Alger afin
d’apporter leurs derniers réglages avant
que le championnat
ne reprenne ses
droits. Le technicien
français ne veut rien
laisser au hasard et
veut combler toutes
les lacunes, notamment en défense, afin
que ses hommes
soient au top avant
de renouer avec la
compétition officielle.
Pour le moment, rien
n’a été décidé, mais
on en saura plus
dans les prochaines
heures à venir.
A. S.
Frioui, l’autre solution pour pallier
l’absence d’Andria
Comme tout le monde le sait, l’attaquant malgache Andria Carolus a
contracté une blessure au niveau de
l’épaule qui le contraint à faire l’impasse
sur les prochaines rencontres qui restent
à disputer en championnat. Une absence
qui demeure un véritable casse-tête pour
son entraîneur, vu son poids sur son échiquier. Devant cette situation, le coach
11
Bouchema
a quand
même
joué
2 matches amicaux
avant la reprise
Simondi prépare le Chabab
De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
www.competition.dz
Velud. Ayant montré un bon visage,
Frioui donne d’autres solutions pour le
coach usmiste qui pourrait compter sur
lui lors des prochains matchs du championnat. Il faut dire que Frioui, meilleur
buteur avec la catégorie espoirs lors de la
saison écoulée, est pétri de qualités, mais
il a besoin de plus de confiance pour s’affirmer.
A. S.
Les internationaux
libérés hier
Après avoir effectué un stage de préparation de six jours avec la sélection
nationale, qui n’a concerné que les
joueurs locaux, au Centre technique
de Sidi Moussa, les quatre joueurs
internationaux usmistes, en l’occurrence, Khoualed, Zemmamouche, ElOrfi et Ferhat ont été libérés hier.
Désormais, ces quatre joueur sont à la
disposition du staff technique de
l’USMA et devraient reprendre du service avec leurs coéquipiers à l’occasion
de la séance de la reprise.
Ayant joué 270 minutes
Benamara gagne
un temps de jeu
suffisant
Le latéral droit Youcef Benamara était
sans aucun doute le grand gagnant
lors des trois rencontres amicales disputées lors du stage de Tunis. En effet,
le joueur usmiste a joué toutes ces
joutes, soit 270 minutes de jeu. Un
temps de jeu très considérable qui a
été sans aucun doute très bénéfique
pour Benamara afin qu’il reste compétitif, d’autant plus que l’entraîneur en
chef Hubert Velud aura besoin des
services de tous ses joueurs lors des
six matchs qui restent à disputer
avant la fin du championnat en cours.
Il est utile de rappeler que Benamara
est le joueur le moins utilisé parmi ses
coéquipiers. Il comptabilise 120
minutes seulement depuis l’entame
de l’actuel exercice.
A. S.
Même s’il souffre
d’une blessure
depuis la fin de
la semaine
écoulée et qui l’a
privé de
s’entraîner avec
ses coéquipiers,
le milieu
récupérateur
Nassim
Bouchema a
quand même
disputé le match
amical d’hier
matin, avant de
céder sa place en
deuxième mitemps pour son
coéquipier
Feham. Une
chose est sûre,
Bouchema est
complètement
rétabli et est
apte pour la
compétition
officielle.

Mazouzi
et Koudri
ont joué
tout le
match
Comme prévu, et
n’ayant pas pris
part à la
rencontre
amicale face à
l’ES Sahel, le
gardien de but
Rafik Mazouzi a
disputé tout le
match d’hier face
au SC Benarous.
Le jeune portier
usmiste a bien
tenu son rôle et a
même évité à son
équipe un but
certain à la 47’
après avoir
repoussé un
penalty. Idem
pour son
coéquipier Hamza
Koudri, et ce, en
raison de
l’absence d’un
milieu
récupérateur de
métier sur le
banc, ce qui a
poussé le coach
Velud à ne pas le
remplacer.
Décès
La famille Guittoun a le triste devoir de faire part du décès,
le 10 avril 2014, à l’âge de 74 ans, de son cher et regretté Guittoun
Lakhdar, ancien joueur et entraîneur de football de l’USM Alger.
L’enterrement aura lieu au cimetière El-Kettar (Alger), aujourd’hui,
dimanche 13 avril 2014.
A Allah nous appartenons et à Lui nous retournons.
www.competition.dz
10
Dimanche 13 avril 2014
www.competition.dz
CRB
LIGUE 1
Suite à la sévère défaite contre la Protection civile
La lourde défaite
contre l’équipe de la
Protection civile n’est
pas passée sans
engendrer des
conséquences lourdes
dans le club. Le staff
technique appelle à une
prise de conscience.
Depuis l’arrêt du championnat national, le CRB a joué cinq rencontres amicales. Il a enregistré quatre défaites
contre une seule victoire. En terme de
buts, il en a inscrit cinq contre douze
encaissés. Pis encore, il a été corrigé à
deux reprises par respectivement l’EN
militaire et l’équipe de la Protection civile sur le même score de 4 buts à 1. Des
statistiques qui ne rassurent guère les
supporters du club à deux semaines de la
reprise du championnat, poussant le
staff technique à tirer la sonnette d’alarme et à appeler à une prise de conscience
avant qu’il ne soit trop tard.
Les coachs belouizdadis constatent un
véritable relâchement de la part des
joueurs qui n’arrivent plus à gagner,
même contre des équipes de paliers inférieurs. Cette dernière débâcle contre la
formation de la Protection civile est la
goutte qui a fait déborder le vase.
Henkouche et Yahi estiment, à présent,
que les équipiers du gardien Ouadah
manquent affreusement de rigueur et de
combativité et si ces derniers ne parviennent pas à se corriger très vite, ils risqueraient de mener le grand Chabab vers la
dérive.
La plus mauvaise entame
depuis 2003-2004
Alors qu’ils avaient cru que la trêve
imposée au championnat national allait
être bénéfique pour leur équipe, qu’ils
veulent remettre sur les rails avant la
reprise de la compétition, il s’est avéré
finalement qu’ils se sont trompés de calculs. Ils sont persuadés actuellement que
l’heure est grave et il est temps de faire
réagir les joueurs et les avertir sur la
situation critique de leur club.
Yahi : «Il y a un manque
de respect envers le CRB»
Très déçu et agacé par cette dernière
débâcle de son équipe contre la
Protection civile sur le score sans
appel de 4 buts à 1, l’entraîneur du
Chabab, Hocine Yahi, n’a pas mâché
ses mots en fustigeant ses joueurs.
Il déclare clairement que ces derniers manquent
de respect envers ce grand club qu’est le CRB. « C’est
une défaite inadmissible qui nous fait beaucoup de mal
et qui nous fait aussi très peur. On est vraiment déçus,
on estime donc qu’il est temps de réveiller les
consciences dans le groupe pour espérer continuer le
reste du championnat en force. On constate un véritable relâchement chez les joueurs. Lorsque je dis relâchement, ce mot englobe tout. J’évoque plus précisément le manque de rigueur et surtout le manque de respect pour le Chabab. Lorsqu’on joue au CRB, on n’a pas
le droit de perdre avec des score pareils même s’il ne
s’agit que d’un match amical », nous a déclaré Yahi,
très peiné par cette unième sévère défaite de son club
du cœur contre une équipe qui évolue dans un palier
inférieur.
«Les points sur les i» Le coach des Rouge et
Blanc ne se contente pas de tirer à boulets rouges sur ses
poulains. Il juge également qu’il faut en urgence tenir
une réunion pour détecter le mal qui ronge l’équipe. «Il
est temps de mettre les points sur les i, il faut qu’on se
réunisse le plus tôt possible afin de trouver la solution à
notre situation critique. On doit absolument évacuer ce
climat avant qu’il ne soit trop tard. On ne va pas attendre
la reprise du championnat pour détecter le mal. L’heure
est grave et tout le monde doit s’y mettre afin de trouver
les meilleures solutions qui nous éviteraient le pire dans
le futur », poursuit-il.
«Responsabilités» Conscient que si la situation
demeure la même, son équipe risquera la dérive en fin de
saison, alors pour éviter d’en arriver là, Yahi avoue franchement qu’à présent tout un chacun doit assumer ses
responsabilités. « Personnellement, ce qu’on vit actuellement me fait mal au cœur. Voir mon équipe de toujours
traverser cette situation me chagrine. A mon sens, il est
temps que chacun assume ses responsabilités. A notre
arrivée à la barre technique, on a essayé de débloquer la
situation en utilisant la bonne communication avec les
joueurs. Cependant, il s’avère finalement que ces derniers ne sont pas reconnaissants envers leur staff. A présent, il est temps de revoir certaines choses et tout le
monde doit remplir son devoir», a-t-il conclu. H. A. B.
Le Chabab contacte Ogbi
Le CRB a contacté officiellement
le joueur de l’ESS, Ogbi
Benhadouche. Le président Réda
Malek a rencontré récemment le
joueur et lui a proposé de venir jouer
au CRB. Cela s’est passé mardi passé
au stade de Ben Aknoun à l’occasion
du match amical joué par le CRB
contre l’équipe nationale militaire. Le
boss belouizdadi a demandé au
joueur sétifien de rejoindre son équipe dès la saison prochaine. Une idée
qui semble intéresser ce dernier qui
serait très emballé à l’idée de porter
les couleurs du Chabab. En fin de
contrat à la clôture de l’exercice footballistique actuel, le pensionnaire du
club des hauts plateaux aura donc
son destin en main et choisir librement sa destination. Tout porte à
croire qu’il choisira le CRB d’autant
plus qu’il souhaite revenir à Alger.
«Un honneur» Effectivement,
Ogbi est très emballé à l’idée de porter le maillon des Rouge et Blanc.
Dans ce sens, il avoue : «C’est un
honneur pour moi de jouer au CRB
qui est un grand club. Ceux qui
m’ont contacté souhaitent que je
vienne et remplacer notamment
Ammour. Ce sera un honneur donc
pour moi de venir jouer dans cette
équipe et lui apporter un plus dans
mon poste.»
H. A. B.
Joyeux anniversaire
Hani Farès !
Malek
furieux
Hani Farès vient de souffler sa première
bougie. Que cet heureux événement soit le début
d'une vie pleine de réussite et que cette journée
soit porteuse de bonheur perpétuel pour le foyer
Habbas. De ce petit écrit, tes parents viennent te
souhaiter une vie pleine de bonheur et de succès.
Le stage de préparation débutera demain
Le stage de préparation du CRB débutera à partir de demain. A
l’heure actuelle, la direction du club n’a pas choisi l’hôtel qui
l’abritera. Quoiqu’ il puisse se tenir à Tipaza et qu’il s’étalera sur
cinq jours. Le staff technique a d’ores et déjà tracé son programme
qu’il a transmis au président Réda Malek. Ce dernier est en train de
s’activer pour choisir l’hôtel qui assurera le bon déroulement du
regroupement de l’équipe et tout porte à croire qu’il se tiendra dans
un bon hôtel de la ville de Tipaza.
2 matches amicaux cette semaine
Dans la perspective de continuer la préparation de la suite du
parcours, le staff technique songe à jouer d’autres matches amicaux
cette semaine. Le premier opposera les Rouge et Blanc, ce mardi à
l’équipe de Khemis El-Khechena (IBKEK) et le second les mettra aux
prises, samedi prochain, à un adversaire qui reste à déterminer.
Mais fort probablement ce sera contre la JSS ou le NAHD.
Repos hier
Suite au match amical disputé vendredi passé contre l’équipe de la
Protection civile, les Belouizdadis ont bénéficié hier d’une journée de
repos. La reprise est prévue pour aujourd’hui au stade du 20-Août1955.
Il n’y a pas que
le staff
technique du
Chabab qui est
irrité par la
dernière défaite
de l’équipe
contre l’équipe
de la Protection
civile sur le
score de 4 buts à
1. Même le
président, Malek
Réda, est très
furieux contre
ses joueurs. En
effet, ce dernier
n’a pas caché du
tout son
mécontentement
à la suite de
cette débâcle
des coéquipiers
de Dahar. Il ne
compte pas,
toutefois,
rester les
bras
croisés
et il se
pourrait
qu’il
passe à
des
sanctions
contre
certains
joueurs
qui ne se
donnent
pas à fond
et qui
montrent du
relâchement
sur le
terrain.
de stérilité. Sur les 24 matches joués, les
attaquants n'ont inscrit que 16, soit 9 à
domicile et 7 en déplacement. Pis, le
meilleur buteur de l'équipe n'est autre
que le défenseur Moussa Coulibaly avec
5 buts. Ces difficultés offensives font de
l'attaque de la JSMB la deuxième plus
mauvaise du championnat, la plus mauvaise étant celle du CRBAF (13 buts).
De notre correspondant
LYÈS CHEKAL
Perturbé Le CRB perd en matches
amicaux qui sont, en réalité, une occasion
pour préparer la suite du parcours.
Cependant, ce cumul de mauvais résultats pourrait vraiment nuire au club. Ce
sont des défaites qui pourraient, en effet,
perturber le groupe et l’empêcher de préparer les six matches restants en championnat national en toute sérénité. Si les
choses ne changent pas dans les tout prochains jours, l’équipe algéroise risque
gros et pourrait vraiment compromettre
ses chances pour le maintien. H. A. B.

15
JSMB
Le staff technique tire
la sonnette d’alarme
PAR HILLAL AÏT BENALI
Dimanche 13 avril 2014
CLUB
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
USMA
JSK
ESS
MCEE
MCA
CSC
USMH
RCA
ASO
JSS
MOB
CRB
MCO
CRBAF
CABBA
JSMB
CLASSEMENT DE LA LIGUE 1
MATCHES
Pts J. G. N. P.
54 24 16 06 02
43 24 12 07 05
43 24 12 07 05
38 24 10 08 06
38 24 11 05 08
38 24 10 08 06
37 24 10 07 07
35 24 10 05 09
34 24 09 07 08
33 24 09 06 09
27 24 08 03 13
24 24 07 03 14
24 24 06 06 12
20 24 05 05 14
20 24 04 08 12
19 24 04 07 13
P.
34
30
27
32
22
25
28
22
21
28
19
18
20
13
17
16
BUTS
C. Diff.
13
16
16
24
19
24
21
22
15
29
27
26
29
25
32
34
PROCHAINS RENDEZ-VOUS
25e journée
26e journée
ASO
MCA
RCA
CRBAF
MCO
CRB
JSMB
ESS
USMH
CABBA
JSK
USMA
MCEE
CSC
JSS
MOB
MCEE
USMA
CABBA
USMH
JSS
MOB
CSC
CRBAF
CRB
MCO
JSK
MCA
ESS
ASO
RCA
JSMB
+21
+14
+11
+08
+03
+01
+07
00
+06
-01
-08
-08
-09
-12
-15
-18
La mauvaise entame de
la saison qui tire à sa
fin nous rappelle
bizarrement
l'expérience du club dix
ans en arrière avec les
résultats négatifs qui
avaient été enregistrés
lors d'une saison
cauchemardesque qui
avait vu la JSMB
rétrograder en
deuxième division.
Une saison qui risque de se reproduire cette année, les supporters de la
JSMB appréhendent très sérieusement la
répétition du même scénario.
Bilan négatif La famille du plus
vieux club de la Kabylie n'arrive pas à
comprendre comment leur club chéri, la
JSMB, puisse tomber si bas en un laps de
temps très court. Habitués à voir leur
équipe occuper le podium en permanence ces dernières années, les supporters de
la JSMB ne la reconnaissent plus. Elle a
effectué l'une de ses plus mauvaises
entames de championnat de son histoire,
puisqu'elle ferme la marche, avec un
capital de 19 unités à six matchs du lever
de rideau. Une saison catastrophique
pour le boss béjaoui qui n'a pas retenu la
leçon de l'année dernière, en assurant le
maintien à trois journées seulement de la
fin de l'exercice après avoir terminé la
phase aller avec un capital points record
RCA

de 25 points.
Une phase aller catastrophique, une
crise de résultats en série, des défaites à
domicile comme en déplacement, une
position de lanterne rouge qui ne lâche
pas le club depuis le début de la saison.
4 victoires seulement Les
coéquipiers de l'emblématique capitaine,
Brahim Zafour, en dépit de leur bonne
volonté, ne peuvent que constater les
dégâts d'une saison catastrophique avec
des statistiques qui confirment l'absence
de stratégie dans la préparation dans
tous les domaines par une direction
dépassée par les événements en l'absence
de moyens financiers en dehors des subventions de l'Etat. Ainsi, la JSMB s'est
contentée de quatre victoires seulement,
dont deux lors de la phase retour, avec
l'actuel entraîneur Hamouche, qui a
gagné le derby de la Kabylie contre la JSK
et celui de Béjaïa face au MOB, en plus de
ceux gagnés par son prédécesseur
Djabour face au MCO et au CRB.
13 défaites La faiblesse du club
béjaoui est confirmée par le nombre de
défaites depuis le début de la saison.
Megatli and Co ont concédé 13 défaites
en 24 matchs joués, dont quatre à domicile face au MCA, à l'ESS, au RCA et à
Défense vulnérable Avec 34 buts
encaissés en 24 matchs, soit une moyenne
de plus d'un but par rencontre, 11 à
domicile et 23 en déplacement, la défense
béjaouie est vulnérable. Cette dernière,
qui, dans un passé récent, faisait partie
des plus solides du championnat, ne fait
plus le poids, à l'image de son leader
Zafour, en baisse de forme.
Deuxième plus mauvaise attaque avec
16 buts inscrits Autre indicateur inquiétant : l'attaque de la JSMB est désormais
la deuxième plus mauvaise du championnat en faisant montre encore une fois
Zafour et Aït Fergane aux soins
Le plus âgé de l'équipe, Brahim Zafour, avec ses 36 ans, était le grand absent du
groupe depuis quatre jours. Il n'a pas pris part au match contre le RCB. Souffrant
d'une tendinite, Zafour est indisponible pour une semaine supplémentaire, au
même titre que son jeune camarade Nabil Aït Fergane, blessé lors du derby béjaoui
contre le MOB, qui s'entraîne en solo depuis.
La finale des U16 le 3 mai
Auréolé par la qualification historique en finale de la coupe d'Algérie, après avoir
passé le cap de l'ASO, au stade de l'Unité maghrébine, les capés du duo GhemariKassa se préparent convenablement au stade communal Benallouache pour le dernier tour de la coupe d'Algérie U16. Les Béjaouis vont ainsi rencontrer le représentant du football du Sud, la JS Saoura, le 3 mai à Dar El-Beida.
Raït : «Travailler sans relâche»
Abdelkadous
affiche une
forme Entretien réalisé par
éblouissante NACER. S
S’il y a un
attaquant qui
brille de mille
feux en cette
trêve, c’est bien
l’attaquant
émigré de l’Arba,
Bilal
Abdelkadous,
lequel a été face
à l’OM, en match
amical,
époustouflant.
L’ex-joueur
d’Excelsior Virton
de Belgique, qui a
sorti son épingle
du jeu dans ce
match, a été pour
beaucoup
derrière les
actions des buts
inscrits par son
équipe grâce à
son jeu très
technique et ses
centres
millimétrés. Il
promet une
reprise
prometteuse.
l'USMH, pour 7 matchs nuls dont deux
seulement en déplacement face notamment au RCA.
4 entraîneurs La JSMB a été dirigée par quatre entraîneurs, ce qui
contraste lourdement avec la tradition du
club qui était un exemple de stabilité
dans ce volet. Avant cela, un coach allait
aisément au bout de son contrat de deux
années au minimum. La direction a
débuté avec Nouredine Saâdi, qui a été
prié de céder sa place après cinq journées
et seulement 3 points de pris. Après son
limogeage, Hamid Talah a pris l'équipe,
avec une défaite et un match nul. Tiab,
sous la pression de la rue, a confié l'équipe à l'émigré Djabour, qui a dirigé le plus
grand nombre de matchs, avec un bilan
mitigé puisqu'il n'a enregistré que deux
victoires à domicile et un match nul en
déplacement. Tiab, qui ne savait plus sur
quel pied danser, a eu recours à l'enfant
du club, Hamouche, l'entraîneur providentiel, qui a réussi à gagner le premier
match de la saison face au MOB. Ce dernier est le quatrième coach du club encore en poste pour les six derniers matchs
de la saison avec comme objectif le maintien.
L. C.
Le milieu de terrain
de l’Arba pense que
cette trêve est
devenue ennuyeuse.
Un commentaire sur ce match
amical gagné face à l’OM…
C’était un match amical contre une
solide équipe l’OM. Nous avons réalisé dans ce match une victoire qui va
nous remonter le moral et qui va nous
motiver pour poursuivre la préparation de notre prochain match contre la
JSK dans de très bonnes conditions.
C’était le quatrième match amical
joués en cette longue trêve.
La reprise a été reportée au 25 et
26 avril, cela vous arrange-t-il ?
Pas du tout. Franchement, cette
trêve est devenue ennuyeuse pour
nous. Elle n’est pas du tout tombé au
bon moment. Comme vous le savez, il
reste six matches à jouer, donc, il était
préférable qu’on continue à jouer le
reste des matches. Que voulez-vous,
on doit gérer cet arrêt en disputant
des matches amicaux et en travaillant
sans relâche pour garder la forme.
Ne pensez-vous pas que cet arrêt
du championnat va casser votre
rythme ?
Que voulez-vous qu’on fasse, c’est
la ligue qui a décidé d’arrêter le championnat et toutes les équipes sont
concernées. En tous les cas, à l’Arba,
on ne va pas chômer durant cette
trêve, car le coach nous a établi un
programme spécial ponctué par des
matches amicaux. On va continuer à
travailler et on ne va pas lésiner dans
les efforts, car les matches qu’on va
jouer à la reprise seront tous difficiles.
N. S.

JSMB-JSD
ce soir en
amical à huis
clos
Les
Béjaouis
en quête
de rachat
Après une journée
de repos, les
camarades du
portier Yacine
Djabaret ont
repris le travail
hier soir au stade
de l'Unité
maghrébine avec
un programme
aménagé
exceptionnelleme
nt par le premier
responsable de la
barre technique
pour leur
permettre
d'aborder le
match amical
contre la JSD
avec leurs
pleines
dispositions
physiques,
contrairement à
la dernière joute
amicale qui s'est
soldée par un
match nul, un but
partout, contre le
RC Bougaâ. La
joute aura lieu
sans la présence
du public, pour
rappel.

Laribi de
retour
Le jeune milieu
de terrain de la
JSMB, Hocine
Laribi, ménagé
par son
entraîneur
Hacène
Hamouche lors du
match amical
contre le RC
Bougaâ, à cause
de la fatigue
après la charge
importante de
travail accomplie
le matin, n'a pas
pris part au
match. Il sera
d'attaque face à
l'équipe de Jijel,
comme annoncé
par ses soins
avant-hier.
Reprise
aujourd’hui
Après deux jours de
repos octroyés par le
coach Cherif ElOuazzani, a savoir les
vendredi et samedi, les
coéquipiers de Cherfaoui
reprendront le boulot
aujourd’hui pour continuer le programme établi
en prévision du match
contre la JSK.
Bakir,
la révélation
La prestation de haute
facture du jeune espoir
Bakir avec à la clé un joli
but inscrit de fort belle
manière pour son équipe
face à l’OM jeudi dernier
en match amical grâce à
un exploit individuel a
donné au coach, CEO, à
réfléchir. Il pourrait aligner ce jeune espoir en
match officiel.
16
www.competition.dz
Dimanche 13 avril 2014
PUBLICITÉ
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Wilaya d’Alger
Circonscription administrative de Draria
Commune de Baba Hassen
AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINTE N°06/2014
N° NIF 098542119559960601
En application du décret présidentiel n°10-236 du 07
octobre 2010 modifié et complété portant
réglementation des marchés publics.
Le Président de l’assemblée populaire communale de
Baba-Hassen lance un avis d’appel d’offres national
restreinte pour :
MCA
Les offres doivent être scindées en deux parties :
1- Offre technique.
2- Offre financière.
Les offres sus-citées doivent être contenues dans deux enveloppes distinctes, l’une portant la mention «offre technique» et
l’autre «offre financière» et portant le nom et l’adresse du soumissionnaire.
L’enveloppe extérieure contenant les deux enveloppes devra être
anonyme et ne comporter que la mention :
Avis d’appel d’offres national restreinte
N°06/2014 pour :
Projet :
Lot n°…………………………
Soumission à ne pas ouvrir
L’offre doit être présentée en 03 exemplaires. L’une portant la mention «originale», les deux autres «copie» et
adressée à Monsieur le Président de l’assemblée populaire communale de Baba-Hassen.
a) 1ère enveloppe : contient l’offre administrative et technique qui se compose de :
 La déclaration à souscrire selon modèle ci-joint
dûment renseignée daté et signée.
 La déclaration de probité selon modèle ci-joint
dûment renseignée daté et signée.
 Copie légalisée de l’attestation de dépôt des comptes
sociaux délivré par le centre national des registres de
commerce pour les sarl eurl snc et scs.
 Copie légalisée du N° NIF.
 L’extrait du casier judiciaire du soumissionnaire.
Copie originale en cours de validité.
 Le présent cahier des charges paraphé par le soumissionnaire annexé de ses spécifications techniques.
 Délai et planning d’exécution des travaux.
 Une copie légalisée du certificat de qualification et
classification professionnelles activité principal Travaux
bâtiment (1 et plus) en cours de validité.
Compétition / PUB
ANEP 116 686 du 13/4/2014
Dimanche 13 avril 2014
9
MINISTERE DU TRAVAIL, DE L’EMPLOI
ET DE LA SECURITE SOCIALE
CAISSE NATIONALE DES
ASSURANCES SOCIALES DES
TRAVAILLEURS SALARIES
Avis aux
employeurs
Projet : Maintenance des écoles primaires.
Les entreprises intéressées par le présent avis peuvent
retirer le cahier des charges auprès du siège de la commune de Baba-Hassen bureau des marchés 1er étage
contre le paiement de la somme de 1.500.00da, au
niveau du trésorier intercommunal à Draria.
www.competition.dz
Dans le cadre de la stratégie de
modernisation et de l’amélioration
continue du service public notamment
la facilitation des procédures de
déclaration des cotisations de
sécurité sociale, la CNAS informe
l’ensemble des employeurs de la
mise en place du système de télédéclaration, via le site web
www.cnrss.dz, qui offre un Accès
entièrement sécurisé disponible 24
h/24 et 7j/7, leur permettant de
bénéficier, à distance, des mêmes
services de déclaration fournis au
niveau de leurs agences d’affiliation.
A cet effet, l’ensemble des
employeurs sont invités à se
rapprocher des services de l’agence
CNAS dont ils relèvent, afin d’acquérir
un mot de passe qui leur permet
d’accéder à leur compte pour
effectuer les déclarations à distance.
Pour
toute
infiormation
complémentaire,
veuillez
vous
rapprocher des services de la CNAS
dont vous relevez, ou bien, consultez
le site web de la Caisse Nationale de
Recouvrement des Cotisation de
Sécurité Sociale www.cnrss.dz.
Compétition / PUB
ANEP 201 428 du 13/4/2014

MCA-CABBA
le 25 à
Bologhine
La rencontre de la
25e journée de
championnat
entre le
Mouloudia d’Alger
et le CABBA se
jouera le vendredi
25 avril au stade
Omar Hamadi de
Bologhine au lieu
de samedi après
que les
Mouloudéens
eurent envoyé une
demande à la LFP
pour l’avancer.
En effet,
l’instance de
Mahfoud Kerbadj
a répondu
positivement à la
demande des
Mouloudéens qui
voulaient jouer
leur match contre
le CABBA le 25
avril prochain au
lieu du 26 pour
permettre à
l’équipe d’avoir
six jours pour
préparer sa finale
de la coupe
d’Algérie contre la
JSK prévue le 1er
mai prochain. Les
Mouloudéens, qui
attendaient avec
impatience une
réponse de la LFP,
étaient soulagés
hier lorsque la
décision
d’avancer la 25e
journée à
vendredi est
tombée.
Il aurait donné son accord de principe
Son contrat
expire en juin
prochain et il
veut revenir en
Algérie. Un
Mouloudéen
proche de lui l'a
convaincu
d'endosser le
maillot vert et
rouge cet été.
DELHOUM
en route
vers le MCA

PAR AMINA Z.
Avant d'évoquer l'accord, il faut savoir que,
lors du mercato hivernal, le milieu de terrain de
l'ESS, Mourad Delhoum, a été prêté pour six mois au
club saoudien d'An Nasr. Comme il y avait un
problème d'argent, le joueur et la direction de
l'Entente se sont entendus sur un prêt pour les six
mois qui restent de son contrat en Arabie Saoudite.
Ce qui veut dire que le joueur sera libre de tout
engagement cet été. Agé de 28 ans, Delhoum a fait la
convoitise des Mouloudéens, mais comme il était lié
par un contrat avec Sétif, son transfert est tombé à
l'eau. Profitant du fait d'être libre de tout
engagement, ils lui ont proposé de venir au
Mouloudia d'Alger. Il a été honoré et a fait
comprendre à ses interlocuteurs qu'il n'est pas contre
cette idée, surtout qu'il a envie de rentrer en Algérie.
Les premières
discussions
ont eu lieu
il y a une
dizaine de
jours quand
Delhoum est
venu à Alger,
où il est resté
deux jours,
pour toucher
ses arriérés
Il faut savoir que les premières discussions ont eu
lieu il y a une dizaine de jours, quand Delhoum et
venu à Alger, où il est resté deux jours, pour toucher
ses arriérés. Ensuite, il y a eu d'autre discussions
dernièrement par téléphone où les Mouloudéens
auraient arraché l'accord de principe.
Renard le veut Par ailleurs, ce qu'il faut savoir
dans ce dossier, c'est que le club d'Al Nasr a engagé
Hervé Renard pour une saison. Quand ce dernier a
pris officiellement ses fonctions, il a vu que Delhoum
faisait partie de son effectif. L'entraîneur en chef d'Al
Nasr, ancien coach de l'USMA, connaît les footballeurs algériens et Delhoum. Il a insisté auprès de ses
dirigeants pour garder le joueur. Les Saoudiens veulent convaincre Delhoum pour prolonger en signant
un contrat de 18 mois. Delhoum va donc négocier
avec les Saoudiens qui peuvent mettre le paquet
pour l'avoir. En tous les cas, les Mouloudéens font
tout ce qu'il faut pour s'offrir les services de ce
joueur, car, du côté de la direction du Doyen, les responsables savent que le recrutement cet été doit être
de qualité. En tous les cas, même si le président
Boumella dit que l'opération recrutement débutera
après la finale, les joueurs que veut avoir le MCA l'an
prochain sont ciblés et Delhoum se trouve en tête de
liste. Mais il faut faire attention aux Saoudiens, surtout que l'entraîneur Renard a insisté pour le maintien de Delhoum. Les Saoudiens veulent faire signer
à l'ex-joueur de l'ESS un contrat de six mois. On verra
si le MCA sera capable de rivaliser avec les
Saoudiens ou pas. RDV est pris cet été pour voir si
cette fois Delhoum sera mouloudéen ou pas.
A. Z.
Boumella
veut un
recrutement
de qualité
Dans le but de renforcer son effectif, le
p r é s i d e n t
Boudjemâa
Boumella a décidé de prendre le
taureau par les
cornes
dans
l’opération
recrutement qui
débutera après la
finale de la coupe
d’Algérie contre la JSK.
L’homme fort du Doyen ne veut pas
commettre les erreurs des deux managers Kaoua et Kaci Saïd, qui ont échoué
dans cette opération en recrutant des
joueurs de bas de gamme qui n’ont pas
donné le plus escompté à l’équipe qui
manque de joueurs de grande qualité
dans son effectif. Parmi les joueurs qui
sont sur le calepin du patron du
Mouloudia d’Alger, il y a l’ancien joueur
de l’ESS, Mourad Delhoum, et l’ancien
mouloudéen, Hamza Koudri, qui sont la
priorité des priorités surtout que le PDG
de la firme pétrolière lui a donné carte
blanche pour bâtir une grande équipe la
saison prochaine. Le boss mouloudéen
ne compte pas faire de folies surtout qu’il
sait que l’équipe a besoin seulement de
cinq à six joueurs. Si Boumella a refusé de
parler de la première recrue de l’équipe
lors du mercato estival, en l’occurrence
Faouzi Chaouchi, c’est pour la simple raison qu’il ne veut pas déstabiliser son gardien Djemili, alors que ce dernier était le
premier à applaudir après que Chaouchi
eut été gracié par la FAF. En plus de
Chaouchi, il y a l’ancien capitaine Rédha
Babouche qui a laissé un grand vide dans
le groupe. Le meneur de jeu ciblé par
Boumella, c’est Kadour Beldjilali (JSS) qui
lui aussi reste une priorité des priorités
pour le club phare de la capitale. Pour
clôturer son recrutement, Boumella est en
contact très avancé avec un manager
connu qui était derrière le recrutement
des joueurs africains pour les grands
clubs de la Tunisie et en Egypte afin de
réussir cette opération et surtout éviter de
tomber dans la même erreur que son
manager KSK qui a échoué avec le recrutement de Dibi et Lavatsa qui ont été le
flop du mercato hivernal. Ainsi, le
Mouloudia d’Alger va connaître un été
très chaud avec le recrutement des stars
du football national. La question qu’on se
pose est : Boumella va-t-il faire mieux
que Kaoua et KSK ? Réponse après la
finale de la coupe d’Algérie.
M. Z.
Il a joué dans son poste de prédilection lors des matches amicaux disputés à Tlemcen
Kacem : «Je m'exprime
mieux en relayeur»
Avant cette trêve, le milieu
de terrain mouloudéen, Kacem
Mehdi, est passé par des moments
très difficiles. Il a été relégué sur le
banc. "Je ne suis pas à l'aise dans ce
poste", a-t-il déclaré. Pour lui, c'est
la cause de tous ses soucis. Bouali
l'a ensuite mis au frigo. La trêve
arrive, le Mouloudia d'Alger part à
Tlemcen pour se préparer. Dans les
matches amicaux ou dans les
matches d'application, il le met
dans le poste où il s'exprime à merveille. Le joueur retrouve ses forces
et montre que le vrai Kacem est de
retour. D'ailleurs, quand on l'interroge sur ce fait, il dira :
"Effectivement, je suis très à l'aise
au poste de relayeur où je peux
apporter beaucoup de choses à
l'équipe." L'entraîneur en chef du
Mouloudia d'Alger a revu toutes
ses copies à Tlemcen. Il a maintenant tout ce qu'il faut pour juger
ses poulains un par un. Il va donc
mettre chaque élément dans le
poste qui lui va afin d'avoir des
joueurs de très bonnes qualités à la
reprise des débats. Kacem ajoute
une autre couche pour dire : "Bien
sûr, je reste à la disposition du
coach. Mais si je dis que je veux
jouer en relayeur, c'est parce que je
suis plus percutant dans ce postelà." Si Bouali a remis Kacem dans le
poste où il se montre à la hauteur,
c'est certainement pour le préparer
à la suite du parcours. En tous les
cas, les supporters du Mouloudia
d'Alger espèrent voir le grand
Kacem de retour.
A. Z.
www.competition.dz
Dimanche 13 avril 2014
8
www.competition.dz
LIGUE 1
MCA
METREF :
Reprise à Bouchaoui
aujourd'hui à 17h
«Je ne reviens pas pour
prendre la place d’un autre»
Hocine Metref est l’une des satisfactions du dernier stage du MCA à Tlemcen. Il attend un
signe de son entraîneur pour renouer avec la compétition le 25 avril prochain. Il explique
aussi les raisons de son retour, alors que certains l’ont accusé de vouloir jouer seulement la
finale du 1er mai prochain. Metref se dit très confiant pour apporter le plus à son équipe dès
le prochain match de championnat contre le CABBA.
Entretien réalisé par
M. ZERROUKI
Vous avez épaté tout le monde lors
du stage de Tlemcen par vos
prestations dans les matchs
amicaux face au WAT et à la 2e RM.
Est-ce le grand retour de Metref ?
Dieu merci, le stage s’est passé
comme je l’ai souhaité. Ce stage est
tombé au bon moment pour retrouver
mon meilleur niveau. Je ne dis pas que
c’est le grand retour, mais je peux vous
dire que je suis prêt à reprendre ma
place dans l’équipe.
Pensez-vous que vous êtes
capable de reprendre votre
place, alors qu’au milieu de
terrain il y a plusieurs joueurs
qui sont compétitifs par
rapport à vous ?
Je ne suis pas revenu pour prendre la
place de quiconque, je ne suis pas
un récupérateur, je suis un
milieu relayeur qui évolue
derrière les attaquants. Je
suis plus un joueur à vocation offensive qu’un
milieu récupérateur et je
pense que c’est ce qui
manquait à l’équipe
depuis ma blessure
lors de la troisième
journée contre le
CRB.

«Je me sacrifie
depuis six mois,
je suis apte
pour jouer, mais
le dernier mot
revient à
l'entraîneur,
c'est lui qui
aura le dernier
mot, car moi je
veux jouer»
fait un très bon match et cela malgré la
charge de travail. Même le coach m’a
félicité à la fin des deux rencontres pour
le travail que j’ai fait sur le terrain.
Etes-vous prêt sur le plan physique
pour reprendre la compétition
officielle ?
Dans le football, si tu arrives à
enchaîner des gestes techniques facilement devant l’adversaire, c’est que t’es
au top physiquement. Durant les deux
matchs que j’ai joués, j’ai fait tout avec
le ballon, j’ai tiré, dribblé et même réalisé des mouvements acrobatiques. Si j’ai
atteint ce niveau, le mérite revient à
Sayah qui travaille avec une méthode
professionnelle.
Justement, qu’en est-il de cet
appareil attaché sur votre short
pendant les matchs amicaux que
vous avez joués ?
Comme je vous
l’ai déjà dit,
Sayah est
Revenons au stage de
Tlemcen. Les 130
minutes de temps de
jeu lors des deux
matchs amicaux
suffiront-ils pour être
opérationnel ?
Je pense que face au
WAT (70 minutes), j’ai
réalisé un bon match.
Face aux militaires, j’ai
C’est vrai qu’on a des appréhensions,
mais je n’ai jamais eu peur, car j’ai fait
une bonne rééducation et j’ai suivi à la
lettre le programme tracé par le staff
médical et le préparateur physique.
Une chose est sûre, Metref est un guerrier et il est apte à 100% pour reprendre
la compétition officielle.
Le match du CABBA, y serez-vous ?
J’aimerais bien vous dire une chose.
Je me sacrifie depuis six mois, j’ai effectué des stages en Espagne, j’ai fait ma
rééducation, je me suis préparé à une
altitude de 1200 m, j’ai joué deux
matchs amicaux sans ressentir la
moindre douleur, donc, je suis apte
pour jouer, mais le dernier mot revient
à l’entraîneur, c’est lui qui aura le dernier mot, car moi je veux jouer.
Et la finale contre la JSK, y pensezvous ?
Je ne vous cache pas qu’on est plus
concentrés sur le match du CABBA que
la finale. Chaque chose en son temps.
C’est certain, c’est une finale de rêve
pour tous les amoureux du football en
Algérie et, incha Allah, on assistera à un
beau spectacle.
Est-il vrai que la concentration est
la clé de la victoire dans une finale,
vous qui en aviez joué 11 ?
Certains vous
accusent d’avoir
repris pour jouer seulement la
finale ?
Hocine Metref n’est pas un
tricheur. Si j’ai repris, c’est parce
que je suis apte à jouer. Je ne suis
pas revenu pour jouer cette
finale, car Metref, sa carrière est
derrière lui. J’ai 11 finales
dans mon palmarès (7 finales
de coupe et 3 de l’UNAF et
une finale de la CAF). Si je
suis là, c’est pour donner
le plus escompté à
l’équipe.
«
Je suis un milieu
relayeur, pas un
récupérateur
un préparateur physique
professionnel et c’est lui qui
m’a donné cet appareil
comme le font les joueurs
en Europe pour connaître
le nombre de km que j’ai
couru pendant le match. En
60 minutes, j’ai couru 7,400 km
dont 5,700 en première période
(45’). Ce qui est très positif pour un
joueur de football pendant une heure
de jeu. Le staff technique était satisfait
de ces statistiques pendant ce match.
Un joueur a toujours peur de
retrouver les terrains après une
grave blessure. Est-ce votre cas ?
Absolument. Je vais vous expliquer
pourquoi la concentration a un rôle
important dans une finale. Le football
est un sport collectif, il y a 11 joueurs
contre 11. Si dans l’une des équipes, on
trouve un seul joueur qui n’est pas
concentré, l’autre prendra le dessus. Ce
qui fait que la concentration est très
importante dans la victoire d’une équipe. Donc, en finale contre la JSK, l’équipe la plus concentrée brandira le trophée.
M. Z.
«
Je n'ai pas repris
pour jouer la finale,
j'ai 11 finales dans
mon palmarès
Bouali à Alger demain
L'entraîneur en chef du Mouloudia
d'Alger sera à Alger demain afin
de continuer les préparatifs
avec ses poulains. Il a arrêté
le programme de la semaine
avant de donner quelques
jours de repos à ses joueurs
pour ensuite attaquer la semaine
qui précède le CABBA.
Le MCA à
fond dans sa
préparation
Après avoir passé une
semaine à Tlemcen pour
travailler en altitude, les
Vert et Rouge sont
revenus à Alger.
Cet après-midi, ils reprendront le
travail pour continuer leur préparation.
C'est à Bouchaoui que les Vert et Rouge
se retrouveront cet après-midi à 17h pour
une séance d'oxygénation avec l'entraîneur adjoint, Pascal Faure, et le préparateur physique, Dahmane Sayeh, afin d'entamer la seconde étape de la préparation.
Fouad Bouali, l'entraîneur du MCA, va
tout mettre en œuvre afin que ses troupes
se focalisent surtout sur le match de
championnat prévu le 25 avril prochain et
laisser de côté la finale. Les joueurs ont
tout oublié du passé. Ils sont concentrés
seulement sur ce sprint final où ils veulent s'imposer. Faure et Sayeh ne vont pas
fatiguer les troupes, mais plutôt une séance d'oxygénation qui sera basée sur le footing, des étirements et des exercices de
vitesse pour bien préparer le corps à la
seconde partie de cette trêve. Certes, une
trêve qui a été longue pour tout le monde,
mais comme les autres formations, Fouad
Bouali et ses adjoints ont revu leur programme de la trêve afin de bien préparer
les Vert et Rouge pour la suite du parcours. En somme, cet après-midi, les
Mouloudéens reprendront le chemin des
entraînements avec la ferme intention de
bien se préparer à la suite du parcours.
Tout le groupe est à fond dans la détermination pour assurer un bon retour en
championnat. L'équipe s'entraînera
demain avec Bouali pour attaquer les
choses sérieuses. Les joueurs sont motivés et les Mouloudéens font tout pour
apporter de la joie à leur public.
A. Z.
Programme
d'ici à la fin du
championnat
Le Mouloudia d'Alger va devoir mettre
les bouchées doubles s'il veut finir la
saison en force. Il mise sur cette dernière
ligne droite du championnat pour assurer
une place sur le podium et gagner la
coupe d'Algérie. Des défis très difficiles à
relever, mais pour Yachir et consorts, rien
ne sera laissé au hasard. Dans la maison
mouloudéenne, on ne jure que par faire
sensation. Voici ce qui attend les
camarades de Bouguèche lors du sprint
final :
Vendredi 25 avril :
MCA-CABBA (25e journée)
Jeudi 1er mai :
finale de la coupe d'Algérie, JSK-MCA
Samedi 3 mai :
USMH - MCA (26e journée)
Samedi 10 mai :
MCA-MOB (27e journée)
Mardi 13 mai :
JSS-MCA (28e journée)
Samedi 17 mai :
MCA-CSC (29e journée)
Samedi 24 mai :
MCEE-MCA (30e journée)
MCO
17
JSS
L’ancien buteur du
MOB vit des
moments difficiles
au MCO. Ecarté de
l’équipe, il vient de
se voir signifier qu’il
ne peut prendre
part au stage de
Beni Saf.

Fin de
stage
mardi
Le stage qui se
déroule
actuellement à
Beni Saf prendra
fin ce mardi, soit
le lendemain du
match amical
WAT-MCO. A noter
que mercredi, la
formation
oranaise
rencontrera
l’équipe de
Remchi à Oran.
AMRANE :
«On m’a interdit
l’entrée en stage»
Entretien réalisé par
M. STITOU
Pour votre employeur, vous êtes en
absence irrégulière, une réaction…
Ce mercredi, j’ai pris la route en direction de Béni Saf, une fois arrivé sur place,
on m’a signifié que je ne figurais sur la
liste des joueurs retenus pour ce stage
Qui vous l’a dit ?
Toufik, le secrétaire. Toutefois, il ne
m’a pas dit qui serait derrière cette décision. Afin de préserver mes droits, je me
suis déplacé en compagnie d’un huissier
de justice pour qu’il constate de visu que
j’ai été empêché d’accéder à l’hôtel o^ù
l’équipe est en stage à Beni Saf.
C’est quoi le motif ?
D’après ce qu’on m’a rapporté, on me
reproche mon état physique actuel, jugé
incompatible pour un joueur qui évolue
dans le haut niveau. Si c’est le cas, le
stage devait m’aider à améliorer mon
potentiel physique, non ?
Votre non-convocation pour ce stage
ne serait-elle pas due à votre
absence avant le départ de l’équipe
pour Beni Saf ?
Je précise que j’étais retenu par une
affaire administrative. Le secrétaire
Toufik, que j’ai appelé à partir d’Alger,
est au courant du motif de mon absence.
Et puis, je ne me suis absenté que deux
jours, d’autres ont fait pire, mais personne ne leur a tenu rigueur.
Aussi, on laisse entendre que vous
étiez déçu que l’entraîneur ne vous
ait pas aligné lors du match amical
contre Sidi Chahmi comme titulaire,
Est-ce vrai ?
Non, ce n’est pas vrai. Déjà pour être
plus sincère, je n’ai plus la tête pour jouer
au MCO. Certes, je reconnais que c’est
un grand honneur pour moi que de porter les couleurs de ce club mythique.
Franchement, dans ce club, je n’ai pas
d’amis, hormis le président Djebbari qui
s’est toujours montré correct avec moi.
Avec les autres, c’est loin d’être le cas.
Pour etre plus direct, mon problème,
c’est l’entraîneur Belatoui. Avant sa
venue, j’étais titulaire, après, lorsque
j’apprends via des personnes au club
auxquelles il s’est confié qu’il considère
que je ne suis pas apte physiquement
pour jouer, je suis vraiment atterré.
Reconnaissez que vous n’avez pas
été en réussite depuis votre arrivée
au MCO…
L’erreur de ma vie a été de signer au
MCO. Le club mérite tout mon respect,
mais les gens qui gravitent autour sont
nuisibles. Tenez, pour les supporters, si
Réconciliation
Djebbari-Mehiaoui
Vendredi en fin d'après-midi, à la suite
d'une initiative de personnes qui aiment
le MCO, on a réconcilié Tayeb Mehiaoui et
Youssef Djebbari. Le but de cette initiative assez louable est d'unifier toute la
famille mouloudéenne afin de sauver le
club de la relégation. A signaler le bon
geste de Mehiaoui qui s'est engagé à verser aux joueurs une prime conséquente
en cas de victoire sur le MCEE lors du
match de la reprise du championnat.
je n’ai pas une bonne relation avec eux,
ce n’est pas à cause des mes performances
Alors, ils vous reprochent quoi ?
Au MCO, des supporters, pas tous,
sont venus me demander de l’argent,
lorsque j’ai refusé, ils ont monté le public
contre moi, alors que le rôle d’un supporter est de soutenir ses joueurs et non
pas de leur soutirer de l’argent.
Que comptez-vous faire maintenant ?
Une fois que l’équipe aura bouclé son
stage, je me présenterai au premier
entraînement au stade. Si on m’interdit
de m’entraîner avec le groupe, j’entamerai les procédures qu’il faut pour ne pas
être lésé dans mes droits.
M. S.
«
 Alain Michel
Pas de donne leur
nouvelles
de Mokhtar chance aux
Depuis sa
jeunes
blessure face à
Sidi Chahmi il y a
dix jours,
l’attaquant
Hichem Mokhtar
n’a plus donné
signe de vie.
Injoignable au
téléphone, cet
attaquant prêté
par l’USMA au
MCO, on ne sait
pas s’il est
rétabli ou non de
sa blessure.

Les joueurs
campent
sur leur
position
Pour les joueurs,
ils sont tous
catégoriques, la
direction doit leur
verser un salaire
avant le match de
la reprise MCOMCEE. Hier, ils
attendaient la
venue à Beni Saf
du président
Youssef Djebbari
pour lui réitérer
leur doléance, at-on appris.
Des fans sont venus
me demander de
l'argent, lorsque j'ai
refusé, ils ont
monté le public
contre moi
Un vestiaire difficile à gérer
Naguère, un club qui s’illustrait par la qualité de son football, le MCO ne vit pas
seulement une crise de résultats, mais souvent, il est secoué par des affaires internes.
La dernière en date, c’est la
polémique autour de la blessure de
Chemseddine Nessakh, absent
pendant un mois et qui a réapparu
cette semaine. Retenu dans la liste
des joueurs convoqués pour le
stage qui se déroule actuellement à
Beni Saf, il a été épargné par le staff
technique. Contrairement à lui, les
deux gauchers, Fedal et Benamar,
ont été laissés à la maison, ce qui
provoqua leur courroux, s’estimant
avoir été lésés par leurs entraîneurs. Une accusation que réfutent
ces derniers, qui estiment que les
deux joueurs sont blessés. «On ne
va pas prendre des joueurs blessés
au stage. Sur place, qu’est-ce qu’ils
vont faire, manger et dormir. On
Dimanche 13 avril 2014
préfère prendre à leur place un
jeune espoir, au moins pour le
mettre dans le bain de l’effectif
senior», avait justifié Omar
Belatoui la veille du départ de
l’équipe pour Beni Saf. Reste le cas
Amrane Farès, absent aux séances
d’entraînement qui ont précédé le
départ en stage de l’équipe.
«J’étais occupé par une affaire
urgente. En effet, récemment, j’ai
fait l’objet d’un retrait de permis
durant deux jours. J’ai été arrêté
par la gendarmerie sans permis et
j’ai reçu une convocation au tribunal à Alger à laquelle j’étais obligé
de répondre. J’ai informé le secrétaire Toufik de cette affaire, malheureusement, en rejoignant l’équi-
pe à Beni Saf, il m’a été signifié que
je ne suis pas retenu pour le stage»,
affirme Amrane, visiblement déçu
que cette affaire prenne une autre
tournure. Désormais, il souhaite
qu’on lui dise qui a pris cette décision, l’entraîneur ou la direction ?
Savoy Tous les entraîneurs qui
sont passés ces dernières années
par le banc de touche du MCO ont
tenté de ménager comme on dit le
chou et la chèvre. Seul Raoul Savoy
avait utilisé la manière forte. Un
joueur qui arrivait avec deux
minutes de retard à l’entraînement
était systématiquement renvoyé. Il
n’hésitait pas à faire des remontrances aux employés du club, dont
il exigeait plus de professionnalisme. Cette méthode forte avait permis au MCO de se maintenir en L1
il y a deux ans, alors qu’il était virtuellement relégable. Après avoir
assuré le maintien, on se souvient
que des joueurs avaient comploté
contre lui (lourde défaite face au
CAB), car ils savaient que Savoy
allait les liquider. La direction, vu
que les joueurs lui reprocheraient
son incapacité à assurer régulièrement le versement des salaires, n’a
pas suivi. Indirectement, cette
direction a contribué à renforcer le
pouvoir des joueurs qui font ce que
bon leur semble sans qu’ils soient
punis.
M. S.
La longue trêve
semble bénéfique
pour les Bécharis et
arrange leurs affaires
pour se préparer
comme il se doit en
vue de la reprise.
De notre correspondant
ALI OUKILI
L’entraîneur Alain Michel procédera aux derniers réglages avant
l’entame de la compétition prévue
dans une quinzaine de jours. Deux
matches amicaux sont prévus alors
qu’au départ c’était trois, malheureusement, les dirigeants de leur adversaire, le RCA, ont annulé tout en s’excusant. Avec ces deux confrontations,
le coach aura une idée sur la capacité
de ses éléments et pourrait retenir son
onze type qui croisera le fer à la JSM
Béjaïa pour le compte de la vingt-cinquième journée de Ligue 1. Les camarades de Zaoui ont joué dernièrement
leur premier match d’application
contre le RC Kouba. Le coach a mis
dans le bain des jeunes espoirs pour
leur donner l’occasion de s’exprimer.
Ces derniers lui ont donné entière
confiance et il compte leur renouveler
sa confiance pour les six derniers
matches de championnat. Les joueurs
sont en train de redoubler d’efforts au
cours de ce stage bloqué, ils comptent
revenir en force dans la compétition.
«La mission semble difficile, on recevra trois fois à domicile et on effectuera trois sorties. Je pense qu’on pourra
comptabiliser les points nécessaires
pour réaliser notre objectif qui est de
terminer parmi les cinq premiers»,
estime Belkheir. Avec de la volonté
et de la hargne, les gars de la Saoura
sont capables même de faire mieux
que certaines grosses pointures du
championnat.
En solo L’attaquant Saïd Sayah
et le défenseur Touhami Sebie s’entraînent en solo en ce moment.
D’après une source proche de la formation de la Saoura, ils ne sont pas
encore remis complètement de leur
blessure. «On dirait qu’ils sont poursuivis par la malchance, à peine rétablis, ils rechutent. Ils se contentent de
quelques tours de piste et de légers
exercices avant de rejoindre le reste
du groupe», souligne le secrétaire
général de la JSS.
A. O.
18
www.competition.dz
Dimanche 13 avril 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz
Dimanche 13 avril 2014
JSK
7
En plus de l'otite, il souffre du ménisque
Mazari out pour
la finale ?
Le portier de la JSK, Nabil Mazari, sera sans nul doute out pour la finale de
la coupe d'Algérie face au MCA. Et pour cause, en plus de l'otite dont il
souffre depuis plusieurs jours, il a contracté une blessure au ménisque lors de
la séance d'hier matin effectuée sur le terrain de l'annexe de Tchaker.
PAR ISLAM Z.
Compétition / PUB
ANEP 116 436 du 13/4/2014
Tout allait bien pour
le portier kabyle, lequel a
participé le plus
normalement du monde à
la majeure partie de la
séance avant de quitter ses
équipiers plus tôt que
prévu. Il a couru, participé
aux jeux organisés par le
staff technique et aux
exercices. Cependant, vers
la fin de la séance, lors de
son travail avec Omar
Hamaned, il stoppe net ses
efforts, fait un signe en
direction du kiné de
l'équipe et se dirige vers le
médecin. Une fois les deux
hommes ensemble, c'est au
même endroit du genou
que le portier souffrait de
douleurs intenses qu'avanthier lors de la rencontre
face à l'ESMK. Les douleurs
étaient revenues et Mazari
semblait avoir mal.
Personne ne s'attendait à
cette nouvelle, c'est le
ménisque qui fait souffrir le
dernier rempart kabyle.
Une mauvaise nouvelle,
puisque ce genre de
blessures est difficile à
gérer, d'autant plus que le
numéro 30 kabyle a déjà
enlevé une partie de son
ménisque. Le risque
d'enlever une autre partie
pourrait signifier une
L’AVIS du médecin
«Il pourrait être
présent en finale»

«Je suis
inquiet
beaucoup
plus pour
mon genou»
complication qui viendrait
jeter le doute sur la suite du
parcours du portier des
Canaris. D'ailleurs, les
marques d'inquiétude
étaient apparentes aussi
bien sur le médecin de
l'équipe que sur le principal
intéressé.
Espagne Le portier
des Jaune et Vert se rendra
prochainement en Espagne
où il subira une
intervention chirurgicale
pour soigner son otite. Il
devrait obtenir son visa
d'entrée sur le territoire
Schengen demain avant de
se rendre en Espagne. Son
otite ne l'inquiète pas pour
autant, même si son cas est
un peu délicat.
Ce qui l'inquiète, c'est le
ménisque de son genou,
car le moindre risque
pourrait lui être fatal,
surtout lorsqu'on sait qu'il
s'est déjà fait opérer au
ménisque par le passé.
S'il ne le soigne pas
comme il se doit, il risque
non seulement de déclarer
forfait pour le reste de la
saison, mais de
compromettre
sérieusement sa carrière.
I. Z.
Au cours d'une réunion tenue avec les membres du CA
Hannachi donne ses dernières instructions
Constatant un certain relâchement au sein de son équipe ces derniers jours, le président Hannachi a
réuni les membres du conseil d'administration avant-hier pour répartir les tâches en prévision de la
finale de la coupe d'Algérie face au Mouloudia d'Alger.
PAR MOHAMED A.
Compétition / PUB
ANEP 116 673 du 13/4/2014
Compétition / PUB
ANEP 116 513 du 13/4/2014
Sa principale préoccupation est de mettre bien sûr les
joueurs à l'abri de toute pression. Il a donné des instructions
strictes à ce sujet en exigeant
des dirigeants de ne laisser
aucune personne étrangère au
club s'approcher des joueurs à
l'hôtel des Roses où ils sont
hébergés depuis le début du
stage. De peur que son équipe
n'atteigne pas ses objectifs,
notamment la finale face au
Mouloudia d'Alger, le président Hannachi veut mettre ses
joueurs dans de meilleures
conditions. Il a aussi abordé le
point de la préparation de
l'équipe pour ce rendez-vous en
chargeant chaque membre
d'une tâche bien définie. Il leur
a aussi rappelé que le match
face au RCA est décisif pour
l'équipe, laquelle aspire à terminer la saison à la deuxième
place. Il leur a ajouté qu'il y
aura une autre reunion à la fin
du stage pour prendre une
décision concernant la vente
des billets. La JSK bénéficiera
de 12 000 tickets et la plupart
d'entre eux seront mis en vente
à Tizi Ouzou. Mais pour ne pas
léser les fans des autres régions,
notamment Alger, Boumerdès,
Bouira et Béjaïa, les responsables réfléchissent à la meilleure manière pour permettre aux
fervents supporters issus de ces
villes d'avoir leurs tickets. Pour
éviter toute contrefaçon à l'occasion de ce rendez-vous qui
drainera une grande foule, les
billets d'entrée seront confectionnés aux couleurs des deux
équipes.
M. A.
Accosté par nos
soins à la fin de
la séance d'entraînement
d'hier, le keeper
Mazari paraissait quelque peu
désemparé par
ce qui lui arrive.
Lorsque nous lui
avons posé la
question sur sa
blessure et sur
son intervention
chirurgicale, il
répond : "Je suis
vraiment plus
inquiet par rapport à mon genou
qu'à mon otite. Il
faut savoir que
j'attends juste
mon visa pour
aller me faire
soigner en
Espagne concernant mon oreille.
Cependant, avec
cette blessure au
ménisque, je dois
avouer que je
suis encore plus
inquiet."
Asselah et
Amara sont là
Triste par rapport
à ce que lui arrive, le portier
Nabil Mazari
pense neanmoins
que la JSK peut
compter sur
Asselah et
Mazari. "Asselah
et Amara peuvent
aisément assumer leurs responsabilités. Ce
sont deux gardiens de qualité
qui peuvent
apporter ce qu'on
attend d'eux", at-il ajouté.
I. Z.
Hamaned fait suer ses portiers
Les trois keepers de la JSK avaient rendez-vous
avec une grosse charge de travail hier avec leur
entraîneur, Omar Hamaned, qui a programmé des
séries d'exercices et a fait suer ses gardiens.
Pour ce qui concerne le portier
Mazari qui s'envolera dans les
prochaines heures pour
l'Espagne afin de subir une
intervention chirurgicale, le
docteur Djadjoua précise : "
Nabil ne souffre pas d'une
blessure au niveau du pied ou de
la main pour qu'il rate la finale.
Il s'entraîne le plus
normalement du monde,
néanmoins, il veut se
débarrasser une bonne fois pour
toutes de ce problème d'otite. Il
pourrait être présent en finale."
Le président
veut toujours
Belkaroui
Selon une
source digne de
foi, le président
Hannachi s'intéresse toujours
au
défenseur
Hicham Belkaroui.
Bien que ce dernier soit encore
sous contrat avec l'USMH pour
une autre saison, le président
Hannachi ne désespère pas pour
l'avoir dans son effectif dès la saison prochaine. Notre source ajoute que le président Hannachi l'aurait appelé dernièrement pour
voir s'il est emballé à l'idée de porter le maillot des Canaris. Il serait
prêt à mettre le paquet pour
convaincre la direction de
l'USMH à lui céder son défenseur
central. Il est utile de rappeler que
le président Hannachi a fait des
mains et des pieds pour enrôler
Belkaroui au mois de juin dernier.
Celui-ci lui avait donné son
accord de principe avant de décider à la dernière minute de s'engager avec l'USMH pour deux
saisons. Il n'était pas libre de tout
engagement, puisqu'il appartenait à l'ASMO. Les responsables
asémistes l'avaient libéré pour
l'USMH et cela malgré le fait que
la proposition de la JSK était
supérieure à celle de l'USMH.
Si le président Hannachi a
décidé de réactiver la piste de l'enfant d'Oran à quelques semaines
du baisser de rideau, il sait que les
responsables harrachis pourraient
le lui céder pour peu qu'il casse sa
tirelire. Il sera libre de tout engagement au mois de juin 2015, et
pour qu'il ne parte pas gratuitement, les Harrachis pourraient le
vendre avant la fin de son contrat.
M. A.
Dimanche 13 avril 2014
JSK

Benlamri a repris la course hier et Djadjoua
promet : "Il va réintégrer le groupe dans les
prochaines heures. Il peut réintégrer le groupe
même avant la fin de ce stage de Blida, sinon,
dans le pire des cas il s'entraînera avec le groupe
lors de la reprise des entraînements prévue
vendredi prochain à Tizi Ouzou."
ASO et CRB
pistent
Madouni
Il s'est reconverti
en gardien de but
Par ailleurs, après en
avoir fini avec les
étirements, l'ancien
défenseur des Sang
et Or s'est reconverti
en gardien de but et
a disputé une partie
de l'application entre
les joueurs, réalisant
au passage quelques
belles parades.
C'est un Madi très déçu que nous avons eu hier après-midi au téléphone.
Entretien réalisé par
KARIM A.
Le latéral gauche de la JSK,
Zinedine Mekkaoui, n'a pas pris part à
la séance d'entraînement d'hier au stade
annexe de Mustapha Tchaker.
Renseignement pris, le joueur souffre
d'une intoxication alimentaire, raison
pour laquelle il a fait l'impasse sur la
séance d'entraînement d'hier.
L’AVIS
du médecin
Avec sa gentillesse habituelle, il a
répondu à toutes nos questions, tout en
montrant sa grande déception de rater
la finale de la coupe d'Algérie après la
blessure qu'il a contractée. Il affirme
qu'il prendra son mal en patience. Le
meneur de jeu kabyle souhaite
retrouver les terrains dans les plus brefs
délais et que ses équipiers gagnent cette
coupe le 1er mai et la dédier aux
supporters de la JSK.
Vous êtes déçu de rater la finale de la
coupe d'Algérie, n'est-ce pas ?
Effectivement, je ne vous cache pas
que je voulais jouer cette finale.
Disputer la finale de la coupe d'Algérie,
ce n'est tous les jours et chaque joueur
souhaite être présent quand son équipe
Mekkaoui
souffrant
«On peut dire
que c'est la
fin de saison
pour lui»
joue une finale. Néanmoins, je prends
mon mal en patience. C'est le destin et je
n'ai qu'à gérer cette situation.
Le médecin ne vous a-t-il pas parlé de la
durée de votre absence ?
Je ne sais pas exactement quand estce que je reprendrai. Tout sera clair
après l'IRM que je passerai demain. De
toute façon, je suivrai les soins
nécessaires et, incha Allah, je
retrouverai la compétition dans les plus
brefs délais. J'espère retrouver la forme
dans les plus brefs délais, car je veux
aider mon équipe dans les matchs très
importants qui attendent le club.
Sinon, comment se déroule le stage ?
Le stage se déroule dans de très
bonnes conditions. Les joueurs
cravachent dur, car ils veulent terminer
la saison en force. Toutes les conditions
de travail sont réunies et, incha Allah, ce
stage sera une totale réussite pour
l'équipe. Permettez-moi d'ajouter une
chose.
Allez-y…
Incha Allah, l'équipe terminera la
saison en force en gagnant un titre à la
fin de l'exercice en cours. La JSK
possède un public en or et ses fans
méritent tout le bonheur du monde. En
tant que joueurs, on sera très heureux si
on arrive à leur offrir un titre pour leur
procurer de la joie à la fin de l'exercice
en cours. Je leur demande de continuer
à soutenir l'équipe, car, avec leur
soutien, je suis persuadé qu'on réalisera
les objectifs du club.
K. A.
Aït Djoudi : «S'entraîner deux fois
à Tchaker, c'est une grande satisfaction»
Comme nous l'avions rapporté dans
notre édition de vendredi dernier, la formation de la ville des Genêts s'est entraînée hier matin sur la pelouse de l'annexe
du stade Tchaker. Mieux encore, les
Canaris s'entraîneront une nouvelle fois
aujourd'hui sur cette même pelouse, Aït
Djoudi est très satisfait. " On n'est pas
venus à Blida pour rien, notre choix a été
bien étudié. On s'est entraînés hier sur la
pelouse de l'annexe du stade Tchaker et
on fera la même chose aujourd'hui, je
suis très satisfait. Certes, on ne s'est pas
entraînés sur le terrain principal, néan-
moins, les joueurs ont eu une bonne idée
sur la pelouse où ils vont jouer la finale.
Avant le match, on tentera de s'entraîner
encore une nouvelle fois sur le gazon,
ainsi, mes hommes s'adapteront à cette
pelouse et beaucoup plus, ils ne trouveront pas de problèmes sur ce plan le 1er
mai. Même concernant l'ambiance qui
règne dans cette ville, les joueurs ont
beaucoup aimé le soutien que les
Blidéens affichent pour la JSK chaque
jour. C'est un stage très bénéfique pour
nous. "
A. H.
Le médecin de la
JSK estime que
Madi pourrait rater
les matchs
restants de l'équipe
et c'est presque la
fin de saison pour
lui. " On a passé
une radio vendredi
soir, Madi souffre
d'une entorse un
peu grave,
d'ailleurs, on a lui
mis le plâtre.
Maintenant, on va
lui passer une IRM
afin d'avoir une
bonne idée sur la
nature exacte de sa
blessure. Mais
comme il ne reste
qu'un seul mois
avant la fin de la
saison, on peut dire
qu'il ratera tous les
matchs restants. Il
doit rester trois
semaines sans
entraîner, par la
suite, il doit faire
une rééducation
avant de reprendre
la course alors que
l'équipe sera
appelée à jouer
trois matchs en une
semaine, c'est
vraiment dommage
pour lui. "
Ce n'est un secret
pour personne que
l'attaquant
Madouni Laïd vit
ses derniers jours
à l'ESS. Le joueur,
qui n'a jamais fait
partie des plans de
l'entraîneur Madoui
depuis le début de
la saison, sera en
fin de contrat, donc
libre de tout
engagement. La
direction ne songe
nullement à lui
faire la proposition
de rempiler pour un
nouvel exercice.
Selon des
indiscrétions, deux
clubs sont
actuellement sur
ses traces pour
l'enrôler dans leur
effectif la saison
prochaine, à savoir
l'ASO et le CRB. La
formation de l'ASO
Chlef, qui est la
première à se
manifester l'hiver
dernier, n'a pas pu
concrétiser le
transfert pour des
raisons que tout le
monde connaît,
notamment le vœu
de Madouni d'aller
au bout de son
contrat avec les
Ententistes. Aussi,
selon toujours nos
informations, le
CRB a chargé des
émissaires proches
du joueur pour le
convaincre de le
rejoindre cet été. A
présent, Madouni
poursuit sa
mission avec les
Ententistes, en
dépit de la
situation qu'il
traverse et le
différend qui
l'oppose à son
entraîneur Madoui.
Une fois la saison
terminée, il signera
pour le club de son
choix où il aura
toute la latitude de
relancer sa
carrière.
MCEE
L’AVIS du médecin
«C'est juste une fatigue»
Pour Mekkaoui qui ne s'est pas
entraîné hier matin, le docteur
Djadjoua affirme : "Non, Zinou ne
souffre de rien, c'est juste une fatigue
et il sera présent à l'entraînement
d'aujourd'hui et à la rencontre amicale
de demain."
A. H.
Travail technique pour les joueurs
Pour leur part, les joueurs ont eu droit à une séance
purement technique. En effet, le coach a programmé des
exercices avec ballon et des jeux entre les joueurs.
Match d'application pour terminer
Pour terminer la séance d'entraînement qui s'est déroulée
dans une très belle ambiance, le staff technique a
programmé une série de parties d'opposition entre les
joueurs. Trois équipes ont été formées, la première à arriver
à 5 buts gagnait la partie. A ce petit jeu, ce sont les
camarades d'Aouedj qui se sont illustrés en remportant
toutes leurs parties.
I. Z.
Dimanche 13 avril 2014
19
ASO

Madi : «Je voulais tant
jouer cette finale»
Vous aviez contracté une blessure à la
cheville, comment est votre état ?
Je ne vous cache pas que je suis
abattu après avoir contracté cette
blessure. J'ai pris un coup dur et je serai
out des terrains pendant quelques
semaines. Demain, j'effectuerai une IRM
pour voir plus clair sur la nature de ma
blessure. J'espère que ce ne sera pas trop
méchant. Les blessures font partie de la
vie d'un footballeur et je n'ai qu'à gérer
cette situation, malgré que je sois très
déçu.
ESS
Il vit ses
derniers
jours à l'ESS

«Dans le pire des cas, il réintégrera
le groupe vendredi»

L’AVIS du médecin

Enfin une bonne nouvelle pour le défenseur
central de la JSK. Hier, il a pu effectuer une
séance d'entraînement en solo. En effet,
après avoir effectué des tours de piste, il
s'est dirigé dans un coin du stade et a
effectué des séries d'exercices et étirements
sous le regard bien veillant du staff médical
qui s'assurait que le joueur réagissait bien.
Son état de santé s'améliore de jour en jour et
le joueur pourrait réintégrer le groupe à
n'importe quel moment.



Benlamri
en solo
LIGUE 1

6

www.competition.dz

www.competition.dz
LAGRAÂ : «Je suis en
fin de contrat, mais…»
approche, mais je ne veux pas en
parler parce que je pense qu'il
n'est pas encore temps. Donc,
pour l'instant, je préfère ne rien
dire sur ces contacts et plutôt me
concentrer sur mon travail avec
mon équipe et la solution qui
nous amènera à assurer notre
maintien.
Entretien réalisé par
KACEM A.
Comment se déroule la
préparation de votre équipe
jusqu'à présent ?
La préparation se passe plutôt
bien. On est en train de poursuivre le travail déjà entamé pour
apporter les correctifs nécessaires
durant cette période avant la
reprise de la compétition. Quoi
qu'il en soit, on est bien motivés
et décidés à se donner à fond
pour être fin prêts et espérer relever la tête dès le prochain match.
Pourrez-vous nous dévoiler les
noms des clubs qui vous ont
contacté ?
Tant que rien n'est encore fait,
je ne divulguerai aucun nom. Je
peux juste vous dire que je suscite l'intérêt de plusieurs clubs. Je
ne veux pas précipiter les choses
alors que j'évolue toujours à
l'ESS.
A six journées de la fin de la
saison, pensez-vous avoir les
moyens de finir 2es ?
Il est vrai qu'après avoir raté
les dernières rencontres, notre
équipe se retrouve dos au mur.
Mais nous sommes dans l'obligation de réagir. Même si notre
mission sera délicate lors des
matchs qui nous restent à jouer,
j'estime que nous avons les
moyens de sortir de cette situation et d'assurer notre deuxième
place. Pour cela, on doit gagner
tous nos prochains matchs. Ce
sera difficile, mais pas impossible.
Vous êtes en fin de contrat,
pensez-vous à votre avenir ?
Pour le moment, je suis
concentré sur la préparation et le
reste du championnat. Ce n'est
pas le moment de songer à mon
avenir. J'aurai tout le temps de le
Mais vous pouvez au moins
nous dire si vous serez
toujours à l'ESS la saison
prochaine…
faire, une fois la saison terminée.
Je suis en fin de contrat, mais,
pour l'instant, je n'ai pris aucune
décision.
On croit savoir que vous êtes
convoité par plusieurs clubs
ces derniers temps, un
commentaire…
J'ai eu pas mal de contacts de la
part de plusieurs clubs ces derniers temps ; c'est logique, du
moment que la fin de saison
Une prime de 10 millions
de la part du wali
Chacun des joueurs de
l'ESS a perçu une prime
d'un montant de 10
millions de centimes.
Cette somme a été
versée hier à l'occasion du déplacement
du wali de Sétif,
Mohamed Derbali, au
stade du 8-Mai-45.
Cette somme s'ajoute
aux 30 millions perçus
dernièrement suite à
la qualification pour la phase de poules de la LDC.
Franchement, je ne sais pas
encore où je jouerai la saison prochaine. Comme tout le monde le
sait, je suis en fin de contrat, mais
il ne faut pas oublier que j'ai
passé deux ans dans cette même
équipe et cela veut tout dire.
Attendons donc la fin de la saison pour y voir plus clair.
K. A.
45 000 € pour la
libération de
Bouazza
En acceptant de transférer
Hameur Bouazza, Hamar aura
l'occasion de s'éviter bien des
tracasseries. En effet, le joueur
est en désaccord avec la
direction du club sur le plan
financier. Hamar s'est dit prêt à
établir la lettre de libération du
joueur contre la somme de 45
000 euros, soit le montant des
sommes encaissées par le
joueur depuis sa venue à Sétif.
Zeghlache se retire
en silence
Djaber Zeghlache, l'un des
dirigeants les plus actifs de
l'ESS, a décidé de se retirer des
affaires du club. Cette décision
fait suite à l'altercation qu'il a
eue dernièrement avec un autre
responsable.
Bentayeb : «Une place sur le
podium est à notre portée»
C’est une particularité cette saison pour son équipe qui espère une place sur le
podium à la fin de l’exercice.
Entretien réalisé par
AMAR T.
Votre aventure avec El-Eulma ne
compte pas prendre fin après deux
saisons…
Je n’ai l’intention d’aller nulle part
ailleurs. J’ai toujours voulu aller plus
haut avec mon équipe et gagner une distinction. C’est une chance d’y parvenir
cette saison. Alors, c’est l’occasion pour
réussir un bon parcours, c’est le genre de
moment qui te fait du bien dans une carrière de joueur.
Dans quels secteurs les Eulmis sontils meilleurs ?
El-Eulma est une équipe équilibrée
qui a des attaquants très talentueux. Ils
ont une certaine expérience pour mener
la vie dure aux équipes adverses. Nos
défaites lors des matches précédents ont
été des moments de déception, mais on a
toujours refait notre retard. Notre défense, sauf pour le début où elle à eu de la
peine à trouver ses marques, a eu finalement de bons moments pour éviter
d’être pointée du doigt.
Une place sur le podium, y croyez-
vous ?
Cette saison, El-Eulma a une équipe
particulière qui a de grandes chances
d’être sur le podium.
Vous êtes devenu le chouchou des
supporters…
L’ambiance que créent les supporters
à mon égard me touche beaucoup. Je les
remercie pour leur soutien. Ça ne sera
pas facile pour moi d’aller jouer ailleurs
avec un autre maillot, ça semblera bizarre pour moi de porter d’autres couleurs.
A. T.

La
récupération
au menu
Pour permettre à
ses joueurs de
souffler, le staff
technique compte
baisser la charge
durant cette
semaine avant de
la rehausser la
semaine
prochaine. Les
efforts fournis la
semaine ayant
précédé le match
face au SKAF ont
laissé des
séquelles lors du
match puisque
les joueurs ont
paru essoufflés.
Les séances de
récupération
auront pour ainsi
dire la part du
lion dans le lot du
travail de la
semaine.

Reprise au
complet
La reprise devait
être abordée avec
un effectif au
grand complet
puisque même les
blessés, ménagés
lors du match
amical face au
SKAF, auraient
rejoint leurs
camarades, à
l’image de
Dahalm et Farhi.
Cela permettra à
Ighil d’avoir plus
d’options quant à
aligner tout le
monde lors des
deux prochaines
rencontres
amicales
notamment celle
constituant un
véritable test
face à l’USMBA, le
leader de la Ligue
deux.

Hier, face
au RCBOR
Un match amical
devait avoir lieu
hier face au RCB
Oued R’hiou dont
les dirigeants ont
accepté que leur
équipe soit le
sparring-partner
des Chélifiens qui
misent sur un bon
nombre de
matches amicaux
afin de faire face
au marathon qui
les attend à la
reprise à partir
du 25 avril. Lors
de cette
rencontre, Ighil
devait aligner
surtout les
jeunes du club et
ceux qui n’ont pas
été beaucoup
utilisés dans les
deux matches
précédents face
au CRB Boukadir
et au SKAF.
Ighil
devrait
continuer
sa mission
à Chlef
Selon des sources
proches du club, Ighil
devrait continuer sa
mission au club
chélifien la saison
prochaine, il a même
rassuré Medouar.
Par notre correspondant
A. BENABDELKADER
Après
une
première entrevue entre les
d e u x
hommes, le
technicien
chélifien
n’a
pas
voulu précipiter les
choses
en
demandant au
porte-parole du
club d’attendre la
fin de saison pour y voir plus clair, mais
les dernières données affirment qu’il
aurait même donné son accord de principe de continuer l’œuvre à l’ASO.
Projet Ighil, qui a été l’un des promoteurs du projet actuel du groupe qui
consiste à préparer une équipe qui jouera les premiers rôles dans trois ans, tout
en lançant dans le bain ces éventuels
acteurs dès cette saison, a réussi en
majeure partie dans ce premier chapitre
et a donné satisfaction à l’entourage du
club.
Complicité L’enfant d’Hussein
Dey, qui a déclaré à l’orée de la saison
actuelle qu’il aime l’ASO pour la sérénité qui l’enveloppe et surtout pour la
bonté des gens de la région qui l’ont
toujours estimé à sa juste valeur. Les
relations entre lui et Medouar ayant été
toujours au beau fixe, la complicité
entre les deux hommes est le meilleur
vecteur pour le développement et
l’amélioration de la situation du club
chélifien.
Menaces Haussant parfois le ton
avec ses joueurs, Ighil n’a pas raté l’occasion de les menacer de libération en
cas de rendement en deçà des attentes,
ce qui prouve qu’il sera là la saison prochaine, d’où les appréhensions de certains éléments qui n’ont pas d’autre
choix que de multiplier le efforts avant
la fin de la saison, faute de quoi, la
direction mettra à exécution ces
menaces. Des sources parlent même de
grands noms qui sont concernés par
cette opération. Comme quoi, avec
Ighil, on ne badine jamais avec la régularité, voire le rendement. Medouar, qui
ne s’est jamais immiscé dans le travail
technique d’un entraîneur, n’opposera
aucun niet quant aux décisions que
prendra l’entraîneur.
A. B.
20
www.competition.dz
Dimanche 13 avril 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz
JSK
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE OUARGLA
DAIRA DE MEGGARINE
COMMUNE DE SIDI-SLIMANE
MATRICULE FISCALE :
0988430105056918
AVIS D’INFRUCTUOSITE
Conformément aux dispositions de l’article
44 du décret présidentiel n°10/236 du
07/10/2010 portant réglementation des
marchés publics modifié et complété.
Conformément au PV d’évaluation des
offres en date du 23/03/2014, le président
de l’Assemblée populaire de la commune
de Sidi-Slimane, informe l’ensemble des
soumissionnaires ayant participé à l’appel
d’offres national restreint n°06/2013 relatif
au projet suivant : Eclairage public Sidi
Slimane.
Que ce dernier est déclaré infructueux.
Compétition / PUB
ANEP 116 697 du 13/4/2014
Compétition / PUB
ANEP 116 916 du 13/4/2014
Ebossé pisté par Nancy,
Sochaux et Chievo
L'attaquant Albert Bodjongo Ebossé est sollicité de partout. Meilleur
but des Canaris en championnat avec 11 réalisations, il ne laisse
pas indifférent les recruteurs étrangers, notamment français.
PAR ISLAM Z.
D'après le site spécialisé français
Footmercato.net, l'attaquant
camerounais des Jaune et Vert est
sollicité par Nancy, Sochaux, Chievo
Vérone, Odense (club danois) et
Maccabi Haïfa (club israélien) sont
sur ses traces.. Les performances
d'Ebossé sous le maillot de la JSK ont
attiré l'attention des recruteurs
étrangers qui le suivent de près et
seraient prêts à passer à l'acte pour
l'enrôler dès la fin de saison. Parmi
ces clubs intéressés par ses services si
on se réfère au site Footmercato, il y
a l'AS Nancy Lorraine qui le suit
constamment. Voulant bâtir une
équipe capable d'aller chercher
l'accession la saison prochaine, les
dirigeants lorrains ont pensé à lui et
ont coché son nom parmi la liste des
joueurs à recruter. Cependant, Nancy
n'est pas le seul club français,
puisque le FC Sochaux le convoite
également et souhaiterait le faire
signer dès l'intersaison. Mal
embarqués pour jouer le maintien,
les Doubistes sont prêts à passer à
l'action pour retrouver l'élite le plus
vite possible. Deux pistes qui
pourraient s'avérer intéressantes
pour Ebossé en vue d'une aventure
professionnelle en Europe.
Italie Toujours selon la même
publication dans le site français, les
convoitises ne s'arrêtent pas en
France, puisque la formation
italienne de Serie A, le Chievo
Vérone, suit également le
Camerounais et pourrait passer à
l'acte à l'issue de la saison. Le
championnat italien est l'un des plus
relevés au monde et serait là aussi un
«Après
la finale, on
en parlera»
L'attaquant camerounais de la JSK
qu'on a joint hier après-midi au
téléphone a refusé et poliment de
faire des déclarations concernant
l'intérêt de quelques clubs étrangers à son égard. "Je ne peux pas
faire de déclaration car les responsables du club ont pris la décision d'interdire aux joueurs de
faire des déclarations à la presse,
je suis un joueur professionnel, je
ne peux contrarier mes dirigeants
", nous déclara Ebossé qui se dit
pas au courant de toutes ces histoires. " Je ne suis pas au courant
de ces histoires, je lis tout ça sur
les journaux. Après la finale on en
parlera. " Par contre, l'attaquant
vedette des Canaris se concentre
sur les matchs restants de son
équipe que ce soit en championnat
ou en coupe d'Algérie. "Je me
concentre sur les matches restants de mon équipe. A l'instar des
autres joueurs, je prépare cette
grande finale de la coupe d'Algérie
avec un grand sérieux, pour autre
chose, je ne suis au courant de
rien."
A. H.
bon challenge pour
Ebossé.
Offres moins
tentantes D'autres
pistes existent pour l'attaquant
camerounais de la JSK,
cependant, elles ont peu de
chances d'aboutir, puisque ce
sont des pistes exotiques qui ne
correspondraient pas à
l'ambition du Lion Indomptable.
Il s'agit de la formation danoise
d'Odense et des Israéliens du
Maccabi Haïfa. Autant de pistes
pour le buteur de la formation
de Djurdjura et ceci à un mois
de la fin de l'actuelle saison
sportive.
Statistiques Il faut dire
que si les recruteurs et les clubs
étrangers s'intéressent à Ebossé,
c'est tout simplement parce que
le joueur affiche des statistiques
affolantes pour sa toute première
saison avec les Canaris.
Avec 13 buts toutes
compétitions confondues, le fer de
lance kabyle affiche une très belle
moyenne et est vite devenu une
pièce maîtresse du dispositif d'Aït
Djoudi. Toujours sous contrat pour
encore une saison, il faudra négocier
serré avec la JSK pour avoir le
joueur. Si le club kabyle parvient à
se qualifier à la prochaine Ligue des
champions, l'idée de le laisser partir
pourrait s'avérer plus compliquée
que prévu.
I. Z.

«Je prépare
cette grande
finale de la
coupe d'Algérie
avec un grand
sérieux, pour
autre chose,
je ne suis
au courant
de rien»
A J-17 de la finale
Tizi sort les drapeaux
Les supporters kabyles, qui veulent coûte que coûte remporter ce trophée, commencent
dès maintenant à préparer le déplacement à Tchaker, le 1er mai prochain.
de la l'opération de la vente des tickets
", nous dira Karim Lazri, un jeune
supporter de la JSK, coiffeur de son état,
et qui habite la région de Tala Amara.
A travers les villages de la Kabylie,
c'est la grande mobilisation concernant
la finale de la coupe d'Algérie en
attendant que les dirigeants du club
commencent eux aussi à préparer ce
rendez-vous et à encadrer les
supporters. Même à Alger, région où la
JSK compte des milliers de supporters,
on commence aussi à préparer la finale
du 1er mai.
PAR ABDELLAH HADDAD
La formation du Djurdjura se
trouve en plein stage de préparation à
Blida. Les responsables kabyles ont mis
les moyens à la disposition de l'équipe
afin de permettre aux joueurs de bien
préparer le grand rendez-vous du 1er
mai prochain. A la JSK, c'est tout le
monde qui veut gagner la coupe
d'Algérie. D'ailleurs, les supporters qui
veulent coûte que coûte remporter ce
trophée commencent et dès maintenant à
préparer le déplacement à Tchaker.
Contrairement à 2011 où le public kabyle
n'était pas nombreux au stade 5-Juillet
lors de la finale que la JSK avait gagnée
contre l'USMH, cette fois, les fans se
déplaceront et en masse à Blida afin de
soutenir leur équipe.
Compétition / PUB
Dimanche 13 avril 2014
ANEP 116 474 du 13/4/2014
Entre 2011 et 2014, les choses
ont beaucoup changé et le public est
revenu en force, la meilleure prouve :
l'affluence record lors de la rencontre
des demi-finales à Tizi Ouzou devant le
CRBAF. Et puis, cette saison, la JSK a
trouvé toujours ses supporters, que ce
soit à Tizi Ouzou ou ailleurs. Les fans
des Jaune et Vert étaient présents dans
tous les stades cette saison, c'est-à-dire
là où leur équipe avait joué. Pour
revenir à cette finale du 1er mai, dans
les différentes régions de la Kabylie on
commence déjà à préparer cet
événement. " On a déjà loué, mes amis
et moi, un fourgon pour aller à Blida le
1er mai, tout est prêt concernant ce
déplacement, on n'attend que le début

Dans les villages
de Kabylie,
c’est la grande
mobilisation.
Les Kabyles d'Alger seront eux
aussi nombreux à faire le déplacement à
Blida le 1er mai afin d'assister à la finale
de la coupe d'Algérie, mais beaucoup
plus pour soutenir leur équipe.
Par ailleurs, à Tizi Ouzou, chef-lieu de
la Grande-Kabylie, les jeunes des
différents quartiers commencent à sortir
les drapeaux. La ville des Genêts vibrera
les prochains jours au rythme de la
coupe d'Algérie et l'ambiance pourrait
se prolonger en cas de victoire lors de la
finale.
A. H.
5
LOWE
(son manager) :
«Il y a du
vrai»
Le
manager d'Albert
Bodjongo
Ebossé,
Y e n e
Bouchila
Lowe Jeande-Dieu, que
nous avons
sollicité hier
pour confirmer ou infirmer l'information rapportée
par le site Foot
Mercato
selon
laquelle Ebossé est pisté par
Nancy, Sochaux, Chievo
Vérone, Maccabi Haïfa et le
club danois wOdense, a avoué
qu'il y a du vrai dans cette
information. Il a néanmoins
refusé de s'étaler sur le sujet
arguant que la saison n'est pas
encore terminée et que son
joueur a besoin de concentration pour aider la JSK à
atteindre
ses
objectifs.
"Effectivement, plusieurs clubs
veulent engager Ebossé la saison prochaine. Il y a du vrai
dans l'information rapportée
par le site Foot Mercato, mais je
ne peux pas vous donner plus
de détails, vu que la JSK a des
matches importants en cette fin
de saison.
On attendra la fin du championnat afin de voir avec le président Hannachi. S'il y aura une
belle offre et pour la JSK et pour
le joueur, c'est au président
Hannachi d'en décider, étant
donné qu'Ebossé est lié par
contrat à la JSK jusqu'à juin
2015", a indiqué le manager de
l'attaquant camerounais des
Jaune et Vert.
Hannachi Engagé au mois
de juin dernier, Ebossé est sollicité de partout en cette fin de
saison. Des clubs turcs, saoudiens, tunisiens et émiratis ainsi
que des clubs français sont sur
ses traces, mais comme il est
encore sous contrat, il n'est pas
maître de son destin. Il ne peut
pas signer dans un autre club
sans l'accord préalable du président Hannachi. A cet effet, le
manager Yene Bouchila Lowe
Jean de Dieu affirme : "On se
réunira à la fin du championnat
avec Hannachi et on prendra
une décision qui arrange chacune des deux parties. Ce qui est
certain, c'est que le dernier mot
revient à Hannachi."
Ne pas perturber
Ebossé En raison des matches
décisifs qui attendent la JSK en
cette fin de saison, le manager
Yene bouchila Lowe Jean-deDieu ne veut pas perturber son
joueur par toutes les offres qu'il
a reçues pour lui ces derniers
jours. "Sincèrement, je n'ai pas
informé Ebossé de toutes les
offres pour ne pas le perturber.
Son équipe jouera la finale de la
coupe d'Algérie et elle a aussi
des matches importants en
championnat, et pour lui permettre de se concentrer exclusivement sur les rencontres de
son équipe, je préfère attendre
la fin de la saison pour lui parler de son éventuel transfert en
Europe. Les offres ne manquent
pas, mais tout sera clair à la fin
du championnat", a-t-il ajouté.
N. B.
www.competition.dz
4
www.competition.dz
Dimanche 13 avril 2014
LIGUE 2
À LA UNE
Il a marqué un but qui coûtera cher aux Catalans
Annoncés titulaires contre Chievo
Match décisif
pour Mesbah
et Belfodil
BRAHIMI crucifie
le Barça
Yacine Brahimi a réussi un grand coup hier soir
en marquant le seul but du match qui a vu
Grenade battre le FC Barcelone (1-0).
PAR SMAÏL M. A.
La soirée s'annonçait chaude pour
les capés de Tata Martino, défaits en
Ligue des champion par un Atletico
euphorique, la sortie à Grenade était
donc de trop pour un groupe déchiqueté,
et qu'en même temps, les locaux savaient
qu'ils pouvaient réussir le coup de la
soirée, et ils l'ont fait.
Le héros de la soirée avait pour nom
Yacine Brahimi, l'international algérien
qui ne marque pourtant pas souvent des
buts, a, semble-t-il, été motivé par sa
dernière réalisation contre Elche, c'est
d'ailleurs de la même façon pratiquement
qu'il a pris de vitesse la défense du Barça,
et notamment Montoya qui n'a rien pu
faire devant un appel parfait de
l'Algérien dans le dos des défenseurs,
avant d'aller battre le maillon faible de
l'effectif actuel des Catalans, le gardien
fantôme Pinto.
Aligné sur le côté gauche, en ayant
Daniel Alves comme client, Brahimi a su
imposer sa loi grâce à son jeu et sa
tendance à repiquer vers l'axe, c'est
d'ailleurs comme ça qu'il a pu déjouer le
plan défensif du Barça à la 6'.
Durant le reste de la partie avant sa
sortie à la 65' sous les applaudissements
d'un public andalou conquis, Brahimi a
Mandi pour se racheter
Malheureux lors du match précédent contre le PSG, où il a marqué
deux csc, le défenseur algérien du
Stade de Reims, Aïssa Mandi sera
appelé cet après-midi à jouer un
match important de championnat de
Ligue un face à Saint Etienne, l'équipe en forme actuellement et qui
occupe la 4e place. Les Rémois, qui
ont assuré le maintien, veulent
décrocher un bon résultat pour
améliorer leur position et satisfaire
leur public. L'international algérien
en quête de rachat devra sortir le
grand jeu et montrer ce dont il est
capable pour confirmer sa belle saison avec le Stade de Reims et surtout garder la confiance du sélectionneur national avant le long
stage du mois de mai qui se profile
à l'horizon.
Le coach demande
à Yebda d'être prêt
pour la Juve
En manque flagrant de temps de jeu
avec Udinese, le milieu de terrain
algérien, Hacène Yebda, pourrait
être titularisé lundi contre la
Juventus, dans un match décalé de
la 33e journée du Calcio.
L'entraîneur d'Udinese a demandé au
joueur algérien de se préparer pour
le rendez-vous de demain soir qui
s'annonce excitant contre la
meilleure équipe de la série A. Pour
Udinese, qui n'a plus de soucis à se
faire pour le maintien, ce match
constitue un test particulier contre
la Vieille Dame, qui vise les trois
points de la victoire pour se rapprocher du titre. Si Yebda sera titularisé dans ce match, il devra faire
preuve de concentration et de
détermination, car, en face, il y aura
une équipe homogène et redoutable
qui négocie bien ses matches. L'exjoueur de Granada, qui n'a pas brillé
cette saison, doit réagir vite s'il
veut garder ses chances intactes
pour le Mondial brésilien.
K. H.
fait preuve de beaucoup de liberté sur le
terrain, on l'a même vu sur le côté droit,
ce qui démontre l'état d'esprit avec lequel
le joueur a attaqué cette partie et surtout
l'effet de la confiance placée en lui par le
staff technique de Grenade.

Brahimi
exprime
sa joie après
le but
marqué contre
le Barça.
Avec cette défaite, le Barça a
compromis ses chances de terminer
champion, l'Atletico Madrid reste leader
et le Real revient dans la course, tout un
chamboulement causé par le génie d'un
Fennec.
S. M. A.
Bentaleb de nouveau
remplaçant
Le milieu international algérien de Tottenham, Nabil
Bentaleb, a été de nouveau remplaçant, à l'occasion
du match nul décroché samedi sur la pelouse de West Bromwich Albion
(3-3), pour le compte de la 34e journée de la Premier League. Titularisé
régulièrement depuis quelque temps par l'entraîneur Tim Sherwood, le
nouveau joueur de l'EN a suivi la partie à partir du banc de touche. C'est
la deuxième fois de suite que Bentaleb se contente du rôle de
remplaçant, cinq jours après le match à domicile face à Sunderland, qui a
vu les "Spurs" l'emporter sur un score large 5 à 1.
Le joueur algérien, formé à Lille, s'était mis en évidence lors de la
période du "Boxing Day", à la fin de la première partie de la saison, où il
avait signé sa première titularisation le 22 décembre dernier avant
d'enchaîner les rencontres. Ces deux dernières rencontre non jouées sont
bonnes à prendre sachant qu'un rythme infernal l'attend d'ici la fin de la
Coupe du monde.
S. M. A.

De mal en
pis pour
Guedioura
Les Algériens
d'Angleterre
n'ont pas été
utilisés ce weekend. En plus de
Belkalem qui a
chauffé le banc
et Bentaleb non
utilisé, Adlène
Guedioura a lui
aussi été mis à
l'écart, il n'a pas
été convoqué
pour le match de
son équipe,
Crystal Palace,
vainqueur à
domicile face à
Aston Villa 1 à 0,
compliquant sa
situation et
donnant plus de
soucis à Vahid,
qui sera bientôt
appelé à
trancher sur son
cas et celui
d'Yebda qui
présente
quasiment les
mêmes
caractéristiques.
Mostefa
et Slimani
buteurs
Mehdi Mostefa
a inscrit un but
hier permettant
à son équipe
d'arracher un nul
inespéré contre
Bordeaux. Au
Portugal,
Slimani a
débuté titulaire
contre Gil
Vicente et a
marqué le
match de son
empreinte en
inscrivant un
but de la tête
à la 2e
minute.
A peine une semaine après Benteke
Kompany se blesse,
la Belgique tremble
Livourne, qui
lutte pour éviter le
purgatoire,
accueillera
cet
après-midi sur son
terrain et devant
son public un autre
mal-classé, Chievo
Verone, pour le
compte de la 33e journée du Calcio.
Une empoignade décisive pour les
locaux, distants de deux points seulement de leur adversaire du jour, ce
qui la rend encore plus chaude et
importante. L'enjeu est de taille pour
Livourne, qui n'a pas d'autre choix
que celui de battre son adversaire si
elle veut encore nourrir quelques
espoirs pour le maintien. Battus la
semaine dernière par la Juventus, les
hommes de Di Carlo doivent absolument réagir dans ce match à six
points. Tout le monde est mobilisé à
Livourne pour ce match qui constitue
un virage important et décisif pour
l'équipe à six journées de la fin du
championnat. Classée à la 18e place
avec 25 points, Livourne a deux
points de retard sur les deux premiers non relégables, en l'occurrence
Bologna et Chievo Vérone, ce qui fait
que l'espoir du maintien est toujours
permis. Pour cette rencontre qui s'annonce chaude et intense, l'entraîneur
Di Carlo compte jouer toutes ses
cartes pour décrocher les trois points
de la victoire.
Expérience Selon la presse italienne, l'entraîneur de Livourne va
miser sur les joueurs les plus en
forme et ceux qui ont l'expérience de
ce genre de matches. Fidèle à son 3-52, il compte beaucoup sur les deux
internationaux algériens, en l'occurrence Mesbah et Belfodil, dans son
onze de départ pour obtenir un résultat positif. Le latéral gauche des Verts,
qui semble avoir retrouvé la plénitude de ses moyens physiques et psychologiques depuis son arrivée à
Livourne, constitue un élément
important dans le système de jeu tactique de l'équipe. Le joueur est sur
une courbe ascendante depuis
quelques semaines et son apport
dans la rencontre de cet après-midi
ne sera que bénéfique. D'autre part,
l'attaquant algérien, Ishak Belfodil,
peut constituer la solution idéale
dans le secteur offensif de l'équipe, eu
égard à ses grandes qualités d'attaquant, même si, depuis son arrivée à
Livourne, il ne les a pas encore
retrouvées. Le public de Livourne
attend beaucoup de l'ex-joueur de
l'Inter de Milan pour lui offrir les trois
points de la victoire. Déjà, la semaine
dernière contre la Juve, malgré la
défaite, Belfodil a beaucoup bougé en
attaque où il a tenté à plusieurs
reprises de peser sur la défense
adverse, mais, esseulé en attaque, il
n'a pu surprendre le gardien Buffon.
K. H.
Vincent Kompany s'est blessé à l'entraînement avec Manchester City.
Le Diable rouge a quitté le terrain en boitant, épaulé par
ses coéquipiers. Il serait touché au genou.
La durée de son indisponibilité n'est
pas encore connue, mais les pronostics
du staff médical des Citizens sont bons,
en principe, son Mondial n'est pas
menacé, c'est ce qu'on pouvait
comprendre à travers les premiers échos
en provenance de Belgique car, même si
c'est avec le club qu'il a contracté ce coup,
c'est en Belgique que l'information a le
plus fait mal aux gens, pour cause :
Benteke l'attaquant d'Aston Villa et des
Diables rouges avait déclaré forfait pour
la Coupe du monde la semaine passée à
la suite d'une rupture du tendon
d'Achille, une nouvelle qui a fait couler
beaucoup d'encre, car c'est tout un débat
qui a été provoqué par cette défection, il
s'agit d'assurer la succession du joueur et
lorsqu'on connaît le poids acquis par cet
élément au sein de l'effectif belge aux
côtés d'un Hazard, on comprend bien
pourquoi la panique des Belges à leur
tête Willmots.
Genou Touché au genou gauche,
Kompany vient ainsi s'ajouter à cette liste
de blessés, The Mirror a publié des
photos de l'action. Le capitaine des
Diables rouges a ressenti une douleur à
la réception d'un saut lors d'un duel avec
Micah Richards et a dû être soutenu par
ses coéquipiers pour quitter la pelouse.
Si les Diables rouges restent confiants,
par contre en face, les Citizens ont galéré à
la veille d'un match capital à Liverpool
aujourd'hui. Sauf surprise, il devrait être
out pour ce match et peut-être même plus,
il est certain que pour l'heure il n'est pas
encore question de parler d'un forfait pour
le Mondial brésilien, même si des examens
devraient bientôt éclaircir la situation.
A noter que Christian Benteke a ajourné
son intervention chirurgicale, elle devait
avoir lieu vendredi, mais finalement sur
demande du joueur, elle a été reportée
pour ce début de saison, il ne rejouera pas
avant 6 mois.
S. M. A.
Dimanche 13 avril 2014
21
NAHD
La course à l’accession n’a pas encore livré ses favoris
Une dernière ligne droite de feu
Alors que le championnat de Ligue 2 ne reprendra ses droits que le 25 avril, toutes les formations se préparent à
aborder une dernière ligne droite plus que jamais palpitante.
PAR MOHAMED ADRAR
Que ce soit pour l’accession ou
pour le maintien, les enjeux seront de
taille, en cette fin de saison où de
nombreuses formations sont encore
impliquées dans le bas comme dans
le haut du tableau. Nous nous intéressons aujourd’hui à la lutte pour
l’accession en Ligue 1, où pas moins
de sept formations sont encore
concernées, à savoir l’USMBA,
l’ASMO, le NAHD, l’USC, l’USMB
et, à un degré moindre, l’OM et le
WAT. Une dernière ligne droite de
feu se profile donc à l’horizon avec
pas mal de confrontations directes
entre les prétendants.
Calendrier favorable Si l’on
fait une lecture du calendrier de
chaque prétendant à cette lutte pour
l’accession, on s’aperçoit que le
NAHD et le WAT sont les mieux
lotis. Ces deux équipes seront les
seules parmi les prétendants à recevoir à trois reprises chez elles, sur
leur propre terrain, contre deux fois
seulement pour toutes les autres formations. L’autre avantage en faveur
du WAT qui laisse encore une lueur
d’espoir pour les Zianides, c’est
qu’en plus de recevoir à trois reprises
chez eux, ils se déplaceront également chez la lanterne rouge du
championnat, en l’occurrence l’ES
Mostaganem, ce qui pourrait bien
leur permettre de rattraper le retard
qu’ils accusent par rapport aux
équipes de tête. Nous avons pris le
soin de disséquer cette dernière ligne
droite du championnat, journée par
journée et en voici le détail.
Ultime chance La 26e journée
de ce championnat de Ligue 2, qui se
jouera le 25 avril, devrait être favorable au Nasria qui reçoit au stade
du 20-Août-55 une formation du
Mouloudia de Saïda qui a quasiment
assuré son maintien alors que tous
USMB

Reprise
aujourd’hui
à Tchaker
La formation
blidéenne
reprendra les
entraînements
aujourd’hui en
début d’aprèsmidi au stade
Brakni. Cette
séance sera
consacrée au
volet physique.
L’entraîneur
doit tenir une
réunion de
mise au point
avec ses
joueurs avant
le début du
galop
d’entraînement.
les autres prétendants seront en
déplacement à l’exception du WAT.
L’USMBA sera en périlleux déplacement au Khroub, alors que le leader
asémiste sera en appel à Bousaâda.
Quant aux Chaouis de l’USC, ils se
déplaceront à Merouana, face à une
équipe de l’ABM qui n’a pas encore
assuré son maintien. Le choc de cette
journée se déroulera à Tlemcen où
les poulains de Kherris joueront leur
ultime chance d’accession face à une
formation blidéenne qui jouera elle
aussi le tout pour le tout lors de cette
journée. Enfin, l’Olympique de
Médéa aura un bon coup à jouer du
côté de Mostaganem pour se rapprocher de la tête du classement.
qu’en même temps, tous leurs
concurrents directs seront en
périlleux déplacement, exception
faite au WAT qui aura déjà connu
son sort lors de la précédente journée. En déplacement à Saïda,
l’USMBA aura fort à faire dans un
derby qui promet. Idem pour
l’ASMO en périlleux déplacement à
Merouana, face à une formation de
l’ABM qui n’aura pas encore assuré
son maintien. L’US Chaouia face à
l’ASK, l’USM Blida face au MSPB et
l’O Médéa face à l’USMAn, auront
très fort à faire devant des formations qui jouent leur maintien en
Ligue 2 chez eux, devant leur public
et sur leur propre pelouse.
Choc La 27e journée sera sans nul
doute marquée par le choc USMBANAHD, une rencontre qui pourrait
bien être décisive pour les Nahdistes
autant que pour les Belabbésiens qui
n’auront, d’ailleurs, pas le droit à
l’erreur lors de cette journée face à un
adversaire direct, d’autant plus
qu’ils n’auront plus à recevoir chez
eux qu’à une seule reprise. Tous les
autres prétendants évolueront à l’occasion de cette journée à domicile,
notamment l’ASMO qui recevra
l’USMAn, ce qui devrait lui permettre de se rapprocher encore plus
de son objectif. L’USMB face au
MCS, l’USC face au MSPB et l’OM
face à l’ASK, devraient s’en sortir
pour rester dans la course à l’accession. Quant aux Widadis de
Tlemcen, ils joueront leur dernière
carte à Hadjout face à l’USMMH, car
en cas de défaite, ils pourront tirer
définitivement un trait sur l’accession.
Verdict final La 29e et avantdernière journée sera sans aucun
doute celle qui devrait nous livrer
le verdict final, d’autant plus qu’on
aura droit à deux gros chocs entre
les principaux prétendants à l’accession. En déplacement à Oran
pour défier l’ASMO, les Sang et Or
peuvent se contenter du partage
des points, ce qui n’est pas le cas
des Asémistes qui doivent impérativement vaincre leurs homologues
Nahdistes s’ils veulent assurer leur
place en Ligue 1. L’autre choc qui
opposera l’USMBA à l’USMB sera
le match à suivre de la journée,
entre deux équipes qui n’auront
pas d’autre choix que de vaincre
lors de cette rencontre. L’US
Chaouia, qui évoluera à domicile
face à l’USMAn et l’OM face à l’AB
Merouana n’auront pas le droit au
faux pas, faute de quoi ils pourront
dire au revoir à leur rêve d’accession, même si l’OM, qui se trouve
dans une situation plus délicate,
saura bien avant cette journée si elle
aura encore des chances d’accéder.
Enfin, le WAT évoluera sur du
velours à l’occasion de cette journée
avec un court déplacement à
Mostaganem face à la lanterne
Péril Cette 28e journée doit être
mise à profit par les Nahdistes afin
de se rapprocher encore plus de leur
but, d’autant plus qu’ils recevront
chez eux au stade du 20-Août la formation du Chabab de Batna, alors
rouge du championnat.
Sourire ? La 30e et dernière
journée livrera officiellement les trois
formations qui devront accéder en
Ligue 1. Et au vu du calendrier de
chaque prétendant, il est fort à parier
qu’il va falloir attendre les ultimes
minutes du championnat pour que
la saison 2013/2014 puisse livrer ses
trois heureux élus. L’ASM Oran aura
une belle carte à jouer du côté de
Saïda, lors d’un derby qui s’annonce
haut en couleur. L’USMBA qui se
déplacera à Merouana pourrait bien
assurer son accession en cas de succès, ce qui ne semble pas si évident
face à une formation de l’ABM qui
jouera le juge-arbitre en cette fin de
saison, avec des confrontations face à
l’USC, l’USMBA et l’ASMO. Le choc
WAT-USC pourrait bien constituer
un match déterminant dans la course à l’accession si les deux formations
réalisent un parcours exemplaire lors
des quatre précédentes journées. De
même pour le choc NAHD-OM qui
pourrait bien livrer une des trois
équipes qui accéderont en Ligue 1.
Ballotage A la lecture des
matchs qui restent à jouer d’ici la fin
de la saison, on peut dire que
l’USMBA, l’ASMO et le NAHD se
trouvent en ballotage assez favorable
pour accéder en Ligue 1 et que leur
principal adversaire ne sera autre
que la formation de l’US Chaouia
qui, si elle réussit à bien négocier ses
déplacements, aura une très bonne
carte à jouer en cette fin de saison.
Possédant un calendrier assez difficile, l’USMBA, a l’avantage de compter pas moins de 5 points d’avance
sur le 4e, ce qui semble être un matelas assez sécurisant, mais il va falloir
à l’USMBA assurer deux victoires à
domicile, face à ses adversaires
directs, à savoir le NAHD et l’USMB,
ce qui n’est pas si évident. Quant aux
Asémistes, avec les trois points
d’avance qu’ils comptent sur l’USC,
ils vont devoir bien gérer leur déplacement afin d’éviter toute mauvaise
surprise. Enfin, les Sang et Or et leurs
trois matchs à domicile, semblent se
trouver sur une voie royale. A eux
d’assurer neuf points chez eux au 20Août et le tour devrait être joué, car
au vu du calendrier que nous propose cette fin de saison, l’accession
devrait se jouer autour de 50, 52
points.
M. A.
Benchouia : «Je veux des guerriers
à la reprise»
Pour Benchouia, la belle prestation face à La Montagne est la seule chose à retenir
de cette joute amicale.
De notre correspondant
AMINE DJAÂFAR
«La belle prestation est la seule
chose que j’ai retenue du dernier match
amical où mon équipe avait battu La
Montagne sur le score de 7 à 1. Certes, le
résultat lors des matches amicaux n’a
aucune importance et le plus important à
retenir est le rendement sur le terrain, y
compris la bonne organisation et surtout
l’efficacité devant les buts.»
Confirmer Le premier responsable
du volet technique blidéen estime que
son équipe a eu affaire à un bon rival :
«L’équipe de La Montagne joue très bien
au ballon et elle renferme de bons joueurs
qui nous ont causé de sérieux problèmes,
surtout lors du premier quart d’heure. Il
faut reconnaître que le score par lequel
s’est soldé le match ne reflète par la physionomie de la rencontre. Les joueurs doivent confirmer cette belle prestation lors
du prochain match face au WAT.»
Allati L’entraîneur de l’USMB s’est
montré satisfait de la prestation fournie
par le jeune meneur de jeu, Allati, qui a
été enrôlé durant le mercato hivernal de
Bougtob : «Allati est sur une courbe
ascendante et il a donné satisfaction lors
du dernier match amical face à La
Montagne. Ce joueur, s’il continue,
comme ça, sera titularisé face au WAT.»
Guérison Pour Benchouia, la guérison des joueurs blessés est un atout avant
le match de la prochaine journée. «Le
groupe est au complet maintenant après
le retour des blessés Badrane, Meklouche
et Benacer. Cette donne ma soulage et me
permettra de me déplacer avec tous mes
atouts en main», a-t-il déclaré, tout en
estimant : «J’espère que le rendement des
joueurs face au WAT sera à la hauteur,
surtout que le prochain match sera un
vrai tournant.»
1re RM Benchouia estime que le match
face à la 1re Région militaire servira d’un
dernier test pour lui et ses capés avant le
match du WAT. «J’ai programmé un dernier match amical avant la reprise du
championnat face à la 1re Région militaire. Ce match servira d’un test pour tous
les joueurs et c’est dans cette rencontre
que je dois dégager le onze rentrant sur
lequel je dois compter face au WAT».
Guerriers Ayant voulu montrer
l’importance du prochain match face au
WAT, l’entraîneur de l’USMB nous dira :
«Le match du WAT sera difficile, car on
aura affaire à une équipe qui joue bien au
ballon. Ainsi donc, j’aurai besoin de guerriers sur le terrain pour engranger le
meilleur résultat possible.»
A. D.
Dimanche 13 avril 2014
DÉTENTE
La science
consiste à oublier
ce qu'on croit
savoir, et la
sagesse à ne pas
s'en soucier.
Charles Nodier
En août dernier, David Pawlaczyk, un jeune Polonais de 14 ans fait une mauvaise
chute à vélo et plonge dans le coma. Trois mois plus tard, le footballeur portugais
Cristiano Ronaldo réalise indirectement un petit miracle puisque c'est l'un de ses
buts qui va sauver l'enfant ! Selon le magazine polonais Fakt, tout commence
lorsque les médecins de David, refusant de se laisser abattre et ayant connaissance
de l'admiration sans borne du garçon pour le double Ballon d'or et attaquant du Real
Madrid, Cristiano Ronaldo, décident de diffuser à David, à l'aide d'écouteurs, des
commentaires de matchs de son footballeur préféré. L'objectif est de stimuler le
cerveau de l'adolescent afin qu'il se réveille. Et en novembre dernier, au moment où
celui-ci entend le but marqué par Ronaldo lors d'un match de barrage pour la Coupe
du monde face à la Suède, le miracle intervient puisqu'il ouvre les yeux, mettant
LA BLAGUE
JOUR
3
9
N
E
I
N
O
T
L
A
D
E
O
T
B
E
E
I
N
T
E
N
T
I
O
N
V
E
E
G
S
C
A
F
E
R
R
E
I
L
A
G
R
A
R
A
N
J
U
I
M
A
I
N
I
D
C
T
T
U
N
E
N
E
S
S
S
E
R
A
E
O
E
E
E
G
D
D
N
V
U
E
E
U
A
E
N
V
T
U
I
C
A
A
E
R
T
R
R
E
P
I
I
E
H
E
E
C
V
R
A
A
R
I
P
L
I
L
C
C
R
D
S
I
E
T
N
N
O
T
P
L
N
E
E
A
A
6
7
8
9
10
11
niaises
cargaisons
désignation
un allemand
12
13
14
commence
une épitaphe
4
DE SION DIT
étendue
d’eau
PAR KAMEL HASSANI
labiacée à
odeur forte
grande école
femme de
lettres US
frère de Jacob
suit Alma
6
ustensile de
nettoyage
piéger
8
1
2
6
4
5
3
9
7
U
G
I
E
O
R
T
F
E
O
E
A
M
R
R
B
A
P
L
C
B
I
T
U
M
E
N
C
O
F
coule
en France
9
extrémité
place occupée
heureux élu
poème
point
imaginaires
ciment
10
fait avec succès
agiles
jeunes filles
points opposés
12
4
7
3
9
1
2
6
8
5
11
paresseux de
nature
E
L
O
E
A
G
R
A
V
D
E
U
R
A
E
O
E
S
R
F
E
R
U
S
A
R
B
M
E
C
5
N° 2271
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
ATELIER
AUSTERITE
BERCEAU
BITUME
CANNELLE
CERF
DALTONIEN
DECADENCE
EMBUSCADE
EMBRASURE
FAUCON
FORTUNE
GADGET
GRANDEUR
HOMELIE
HUMEUR
INTENTION
IVRE
LIERRE
MAIN
NAVIGABLE
NAVRANT
OPPRESSIF
OVAIRE
PEIGNER
PINACLE
RACE
RADOTAGE
SANGLIER
SOUPIERE
TEST
F
E
T
I
C
H
I
S
M
E
D
T
C
T
D
P
C
C
H
U
I
N
T
E
R
A
I
T
A
U
R
I
F
E
R
E
S
R
A
I
S
I
F
T
S
V
E
R
M
I
N
E
O
F
F
E
R
T
S
E
R
I
T
E
F
E
T
E
R
O
N
T
A
D
N
E
E
R
S
E
R
A
S
T
R
A
T
E
S
E
T
E
R
N
E
R
I
L
E
S
T
T
R
I
A
T
H
L
O
N
F
I
E
N
T
E
LES FLÉCHÉS
2
3
4
5
M A R C O
6 7
8
Initialement prévue à Genève, la rencontre amicale entre l’Algérie qualifiée pour la
Coupe du monde et l’Arménie entraînée par le
Neuchâtelois Bernard Challandes se déroulera-t-elle finalement à Sion le 31 mai prochain?
C’est le vœu de Matchworld Group SA, la
société qui organise l’événement. Problème, de
son côté, la police cantonale a donné un préavis défavorable.
«Notre politique est très claire en la matière.
La sécurité des matches du FC Sion implique
l’engagement de nombreuses ressources
durant le championnat.
Il ne nous est pas possible de mobiliser encore des effectifs supplémentaires pour des
matches amicaux durant la pause», annonce
d’emblée Jean-Marie Bornet, chef de l’information de la police cantonale. Il ajoute : «La sécurité n’est pas une vis sans fin.
Nos forces peuvent être mobilisées en tout
temps pour un événement grave mais nous
devons nous organiser en ce qui concerne les
événements planifiés. Je le répète, après les
engagements consentis durant la saison régulière, il devient impossible de mobiliser encore
des ressources pendant l’été.»
K. H.
Les jours passent et se ressemblent
pour le défenseur central des Verts,
Essaïd Belkalem.
14
C
O
P
I
A
E
T
A
P
E
N
1
Selon nos sources, les
internationaux locaux,
qui ont achevé hier un
stage bloqué au CTN de
Sidi Moussa, sont
complètement
démoralisés.

Le 23 mai 2010,
l'EN s’entraîne
à Sion. Cela
suscite un grand
engouement au
sein de la
communauté
algérienne.
Le plan B de la FAF : Blida ou Nuremberg
Pour en savoir plus sur ce dossier, nous
avons pris attache avec un membre du BF qui
nous a fait savoir que la société chargée de l'organisation du match n'a pour l'instant rien reçu
d'officiel de la part de la police de Sion. "
Effectivement, nous avons lu comme tout le
monde l'article paru dans le journal suisse. Nous
avons saisi la société Matchwold pour avoir
plus de détails et le responsable de cette boîte
nous a rassurés que pour l'instant il n'y a rien
d'officiel et qu'ils attendent lundi pour
connaître la position officielle de la police de
Sion par écrit ", a affirmé notre interlocuteur.
Même si officiellement le match est toujours
maintenu à Sion, n'empêche qu'au niveau de la
FAF on a pris déjà ses devants en arrêtant un
plan B dans le cas où cette rencontre ne se jouerait pas en Suisse. C'est ainsi que nous avons
appris que la FAF songe à faire jouer la rencontre contre l'Arménie à Tchaker le 31 mai
comme première option ou délocaliser le match
à Nuremberg en Allemagne comme seconde
option où c'est la firme Puma, l'équipementier
de l'EN, qui prendra en charge cette joute amicale. Les choses devront s'éclairer à partir de lundi
pour savoir davantage sur le lieu qui accueillera le match Algérie-Arménie.
K. H.
Belkalem dans de sales draps avant le Mondial !
symbole
LES MELÉS
NON!
A 4 journées seulement de la fin de la Championship, il ne joue toujours pas
leurs poids
est lourd
à porter
hitlérien
audacieux
M
B
U
I
U
R
E
N
G
I
E
P
N
L
H
3
remarque
club du
Centre
niveau
3
Selon le quotidien suisse Le Nouvelliste, la société Matchworld chargée d’organiser
le match amical entre l’Arménie et l’Algérie à Sion le 31 mai prochain a reçu un
préavis défavorable de la part de la police cantonale qui a opposé son veto.
ouverture du
canal buccal
pendant l’articulation
8
Algérie-Arménie du 31 mai
LA POLICE
2
c’est-à-dire
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
E
A
N
T
S
E
G
A
D
I
R
S
M
L
A
13
5
7
6 3 8 1
5
9
6
7
3
8
1
4
2
d’une région
d’Italie
4
gérant
d’un hôtelrestaurant
3
9
6
5
8
3
2
7
9
1
4
pas bien
rodées
creuse
5
9
3
1
5
6
4
2
7
8
de la saison
des amours
terrain devant
un édifice
4 9
6 3 5 9
1 8
5 7
3 7 5 9
2
9 4
1
7
2
4
8
9
1
5
3
6
cétacé
chiffre romain
N°
2271
3
8
9
2
7
6
4
5
1
parti africain
3
répandant
5
8
2
4
5
1
8
3
7
6
9
prélèvements
sur bénéfice
2
salut à César
4
1
6
7
4
5
9
8
2
3
1
cancérologie
5 2 1 7
REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.
LES FLÉCHÉS
1
Dans un grand port, une dame fort élégante
regardait décharger un bateau. Un docker,
torse nu, portant sur la poitrine un magnifique tatouage,
l'intriguait particulièrement. A la fin, la dame
lui demanda :
- Dites-moi, ce tatouage résiste-t-il au lavage ?
- Comment voulez-vous que je le sache ? dit le docker.
SuDoKu
ainsi fin à trois long mois de coma. Un long travail commence pour le jeune David
qui retrouve progressivement toutes ces forces durant sa convalescence. Le génie
du ballon rond, connu pour son implication auprès de plusieurs associations caritatives, entend parler de l'histoire et décide alors d'inviter l'enfant et sa famille au
quarts de finale aller de la Ligue des Champions Real Madrid - Borussia Dortmund
mercredi 2 avril. Un cadeau merveilleux pour le jeune garçon qui voit son équipe
favorite s'imposer dans le mythique stade Bernabeu avec un score de 3-0 dont un
but de Ronaldo. Le rêve du jeune garçon, rencontrer son idole, se réalise aussi
puisque l'attaquant portugais prend le temps d'une séance photo improvisée avec
l'enfant après le match. Mais l'attaquant madrilène ne s'est pas arrêté là puisqu'il a
convié le jeune Polonais à assister à la demi-finale de la Ligue des Champions.
Remplissez cette grille, puis reportez les
lettres dans les cases numérotées correspondantes.
Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.
Dimanche 13 avril 2014
Les
internationaux
locaux
démoralisés
Ronaldo : un de ses buts a sorti un enfant du coma
N° 2271
DU
À LA UNE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT
INSOLITE
Citation
22
www.competition.dz
SOLUTIONS
www.competition.dz
9 10
M O T T A
LES MELÉS
JORDI
ALBA
L’international algérien a chauffé, une
nouvelle fois, le banc des remplaçants hier lors
du déplacement de Watford à Millwall, la partie s’est soldée sur un nul 2 à 2.
L’ancien joueur de la JSK est donc contraint
de prendre son mal en patience.
En effet, ces derniers temps, son entraîneur
ne compte plus sur lui. Mis à part un match
amical disputé il y a 10 jours dans son intégralité, il n’a pas eu la chance d’avoir le temps de
jeu qu’il réclame depuis sa guérison d’une blessure à la cheville et qui l’a éloigné plus de 3
mois des terrains de la Championship.
Belkalem voit donc sa situation se compliquer davantage, lui qui espérait pourtant que le
staff technique de Watford lui accorde sa chance. Il faut dire que depuis le départ de Zola, il
n’a pas retrouvé un bon rythme, ne serait-ce
qu’un minimum qui lui assurerait des apparitions de temps à autre et qui pourraient rassurer ses fans mais surtout le staff technique des
Verts.
Espoir L’enfant de Mekla voit en chaque
journée de Championship qui passe sans jouer
une chance en moins d’atteindre le Brésil, car,
faut-il le rappeler, les Anglais vont bientôt terminer le championnat, il ne reste que 4 journées
et le soir du 3 mai prochain, ils seront déjà en
vacances, c’est dire toute la détresse dans
laquelle se trouve actuellement le défenseur
central de l’EN qui court deux risques, le premier, c’est de se contenter d’une simple place
dans l’avion qui emmènera les Verts au Brésil
en juin, sans la moindre chance de jouer, la
seconde qui est la pire, c’est de voir carrément
son nom être barré de la liste, chose qu’on imagine mal, d’autant que Vahid le considère
parmi les cadres de son équipe.
Il aurait fait de lui un titulaire indiscutable si
par exemple il avait prolongé son séjour en
Algérie, car il ne faut pas oublier que c’est sous
le maillot de la JSK qu’il a gagné sa place en
sélection, et c’est là qu’il a accaparé son poste
de stoppeur dans le onze des Verts.
Le dernier match contre la Slovénie a prouvé
que Vahid peut encore trouver des solutions
avec d’autres joueurs qui peuvent remplir le
même rôle, certes dans une autre configuration
que celle qu’offre Essaïd habituellement, mais
ça a quand même marché, et c’est cela qui fait
craindre un scénario cauchemardesque au
joueur dès que le championnat se terminera.
M. A.
Halliche maintient la cadence
S’il y a un joueur de l’EN qui a su garder le même
rythme avec son club depuis maintenant des mois,
c’est bien Rafik Halliche. Le défenseur central des Verts
est revenu de loin et joue depuis quelque temps
régulièrement, renforçant ses chances de figurer parmi
les joueurs qui iront au Brésil. L’Académica Coimbra,
son club, a été tenu en échec vendredi soir à domicile
par Vitoria Setubal (1-1), en ouverture de la 27e journée
de la Liga Zon Sagres. Avec le point de ce nul,
l’Académica stagne à la 9e place au classement avec 33
points, alors que Vitoria Setubal remonte à la 7e
position avec 34 pts. Devenu titulaire à part entière
depuis son rétablissement, Rafik Halliche a pris part à
l’intégralité de cette rencontre dans son poste habituel
de défenseur axial.
S. M. A.
En plus de la charge de travail élevée qui leur a été imposée durant ce
regroupement par le sélectionneur
national, ils ont eu l’impression durant
ce regroupement qu’ils ne sont pas
dans les plans du coach Vahid. Ce dernier ne semble pas du tout satisfait du
niveau physique et tactique des
joueurs locaux, malgré le fait que la
plupart aient quand même un temps
de jeu conséquent depuis le début de la
saison. Apparemment, le sélectionneur
national a déjà dans sa tête la liste des
23 sélectionnés pour le Mondial brésilien, sauf si un des joueurs de cette liste
déclarerait forfait à la dernière minute.
Un des joueurs des locaux, qui a participé à ce stage et qui a préféré garder
l’anonymat, nous a fait savoir que les
joueurs ont beaucoup souffert, ils ont
été soumis à un travail physique intense alors que la saison tire à sa fin. «On
a été soumis à un travail physique très
rude avec du biquotidien au programme chaque jour. On a vraiment souffert
le martyre, pourtant on est en fin de
saison, et à cette période précise, on n’a
pas pour habitude de travailler de cette
façon», a indiqué notre interlocuteur.
La liste des 23 Même si le sélectionneur national préfère attendre tranquillement la fin du mois de mai pour
trancher sur la liste des 23 heureux élus
pour le pays de la samba, les joueurs
locaux ont comme l’impression que la
décision du coach est déjà tranchée, en
privilégiant la piste des joueurs pros
évoluant en Europe. Le sélectionneur
national a organisé les deux stages des
locaux pour meubler un vide dans son
programme de préparation et surtout
permettre aux gardiens de but de rester
compétitifs. Comme il est contraint de
choisir deux gardiens locaux pour
compléter la liste des trois portiers
pour le Brésil, il a opté pour les deux
stages du mois de mars et avril réservés aux joueurs issus du championnat
national.
Vahid Même s’il ne le dit pas ouvertement, Vahid Halilhodzic n’a jamais
été convaincu par le niveau du joueur
local. D’ailleurs, depuis sa prise en
main de la sélection algérienne, il a toujours donné la priorité aux joueurs évoluant à l’étranger. Le constat est là et les
statistiques sont la meilleure preuve
qui confirme bien les intentions de l’exsélectionneur des Eléphants.
K. H.
www.competition.dz
2
Dimanche 13 avril 2014
www.competition.dz
LIGUE 2
ASMO
Proposé par
MORT
SUBITE
EN-NEMS
Les bonnes manières de Capello...
Lorsqu'on sait que Fabio Capello, le
sélectionneur de la Russie, a récemment
prolongé son contrat jusqu'à la fin de la
Coupe du monde 2018 avec la Fédération
russe de football, on se dit qu'il n'y a rien de
déplacé dans le fait de demander à Vahid
Halillhodzic de dire si oui ou non il est
disposé à rempiler jusqu'à la fin de la CAN
2015. Car, s'il doit émettre la moindre
objection, qu'il le fasse tout de suite ou qu'il
se taise à jamais, comme on aurait dit au
cours des cérémonials d'unions sacrées. Et ce
COUPE DU MONDE
UNE OFFRE ASTRONOMIQUE
DU AHLY DU CAIRE
Djabou : «C'est l'Europe
ou le CA»
Blatter logera chez CR7
Auteur d'excellentes productions
avec les Tunisois du Club Africain,
l'international algérien
Abdelmoumen Djebou intéresse
le Ahly du Caire. Ce dernier
est prêt à casser sa tirelire
pour le ramener. Mais le
joueur n'est pas emballé.
" J'ai reçu une
astronomique offre de
l'équipe égyptienne du Ahly. Mais je
ne veux pas d'une nouvelle expérience
dans un championnat de l'Afrique du
Nord ", tranche Djabou dans une
déclaration accordée au journal tunisien
Al Chourouk, affirmant au passage avoir " tout
ce dont a besoin un footballeur en Tunisie. Je
me sens bien au Club Africain. Je m'y plais. "
Le quotidien brésilien O Globo nous apprend que Ronaldo va louer son
L'ancien Sétifien, qui écarte " pour le moment " un
appartement, avec vue sur la plage de Leblon, à Sepp Blatter, président
départ du Club Africain, affirme que " si je quitte le CA,
de la FIFA, durant la Coupe du monde. L'ancien buteur de la Seleçao
c'est pour un championnat européen ". Djabou ne
percevra
la coquette somme de 500 000 euros en contrepartie du mois et
manquera pas l'occasion de vanter les supporters
demi de location. Le double Ballon d'Or est habitué à faire des affaires
clubistes souhaitant leur dédier un titre. Djabou est
avec les membres de la FIFA, puisqu'il avait déjà confié son logement au
assuré, à la lumière de sa superbe prestation en amical
en mars dernier contre la Slovénie (victoire des Verts par secrétaire général de la FIFA, Jérôme Valcke, lors de la dernière Coupe
des Confédérations.
2 buts à 0), de participer au Mondial brésilien.
LES PROMESSES DE SELLAL
Le tout-Mostaganem retient son souffle
Il semblerait que la
réunion tenue par le directeur de la campagne électorale du candidat Abdelaziz
Bouteflika, en l'occurrence,
Sellal, avec les présidents des
clubs des première et seconde Ligues professionnelles a
eu des répercussions sur
toute la ville de Mostaganem
qui voit en la demande des
présidents de changer le
mode de la compétition, à
savoir augmenter le nombre
des équipes de chaque division, une procédure qui va
éviter la relégation à leur
chère équipe l'ESM, surtout
que les présents à la réunion
ont donné des arguments
justifiés sur la situation,
puisque des équipes de
grandes villes sont dans des
situations critiques comme
Oran, Béjaïa et Bordj BouArréridj, Mostaganem, Batna
ATHLÉTISME
Le président de la FAA
s'est réuni avec les ligues
de l'Ouest à Chlef
Le président de la Fédération algérienne de l'athlétisme (FAA), Ammar
Bouras, s'est réuni hier à Chlef avec les
14 ligues de wilaya de l'ouest du pays.
Faisant de ces ligues les véritables chevilles ouvrières de l'instance fédérale,
Bouras veut être à l'écoute des véritables acteurs de la discipline phare en
Algérie. Réunies au sein du comité de
coordination régional (CCR) de l'ouest
du pays qui fait office de ligue régionale, ces ligues ont exposé leurs problèmes
et proposé des solutions. Transport,
organisation sportive, compétition, formation, prise en charge et détection des
jeunes talents ont été les sujets discutés
lors de cette réunion du CCR. Soucieux
de respecter les dispositions des textes
en vigueur, les participants ont proposé
de scinder le CCR de l'Ouest en deux
groupes de 7 ligues chacun.
et Annaba en deuxième
Ligue professionnelle. En
attendant la décision finale,
puisque Sellal a promis de
voir avec les parties concernées si une possibilité est
envisageable pour trouver
une solution qui ferait plaisir
à tout le monde. Le projet
présenté par les présidents
consiste à établir un championnat de vingt équipes
dans chaque division.
Ibrahimovic
a perdu son frère
Coup dur pour le Z.
Alors qu'on le savait partant pour la Suède en
milieu de semaine, les
rumeurs les plus folles
ont filtré concernant ce
voyage inattendu.
Sauf qu'il apparaît aujourd'hui
qu'il s'agissait
d'un déplacement pour raisons personnelles, car il
concerne le
décès de
l'un de
ses
frères. Zlatan Ibrahimovi?
s'est en effet rendu auprès
de ses proches avec sa
femme et ses deux enfants
pour dire au revoir à son
frère décédé des suites
d'une longue maladie.
Toujours convalescent après sa blessure contractée en
Ligue des champions, le Suédois
devrait reprendre
dans deux
semaines.
ETO'O
n'est sûrement pas par obsession qu'on remet
cette question aujourd'hui sur le tapis, mais
simplement pour dire que Fabio Capello a
lui aussi une Coupe du monde à préparer, et
cela ne l'a pas empêché pour autant de
donner sa réponse à la fédération qui
l'emploie pour les quatre prochaines années
et pas seulement pour un seul exercice
comme cela a été demandé à Vahid.
L'entraîneur italien a même eu la correction
de remercier la Fédération russe pour la
confiance qu'elle place en lui… Dont acte !
NESSAKH
AGRESSE UN
CONFRÈRE
Notre confrère Mortada Ouazzani du journal
Sada Wahran (Echo d’Oran en version arabe) a été
sauvagement agressé hier par le joueur
Chemseddine Nessakh à Beni Saf. Ce dernier
aurait, paraît-il, très mal pris un article sur lui paru
récemment, une agression que le collectif de la
presse condamne vigoureusement.
LWF de Sidi Bel-Abbès
Opération chirurgicale
réussie pour le boss
Contraint de subir une intervention
chirurgicale au cœur, le président de la Ligue de
football de Sidi Bel-Abbès a subi l'opération "
angioplastie " avec succès jeudi dans la clinique
privée Kara à Es-Senia, à Oran. En cette
circonstance, tous les membres de la Ligue lui
adressent leurs vœux de rétablissement et se
félicitent du retour de leur président auquel ils
souhaitent beaucoup de santé.
Le Brésil est un outsider,
selon Pelé
Dans une interview accordée à Yahoo Sports, la star du
football mondial et brésilien laisse entendre que la sélection
de son pays n'est pas favorite au Mondial 2014. " Les deux
meilleures équipes sont pour moi l'Espagne et l'Allemagne.
Bien sûr que le Brésil fait partie des favoris. Nous avons
l'expérience de la Coupe du monde. Mais si vous jouez
contre l'Argentine, la France ou l'Italie, ce sera difficile ",
estime en substance Pelé. Est-ce une manière d'évacuer la
pression sur les Auriverde ? Ou bien fuir le mauvais œil ?
On en saura plus lors de la compétition l'été prochain.
VERS LA SÉMINAIRE D'ARBITRAGE
TURQUIE ? Haïmoudi et Etchiali achèvent
D'après le
quotidien anglais
Metro, Samuel
Eto'o, âgé de 33 ans
et arrivé cet été en
provenance de
l'Anzhi
Makachkala,
pourrait quitter
Chelsea. Il serait
même
actuellement en
discussion avec le
club turc du
Besiktas Istanbul
et discuterait d'un
contrat de deux
ans. L'ancien
attaquant du FC
Barcelone ou
encore de l'Inter
Milan ne
souhaiterait pas
rester chez les
Blues, vexé par la
polémique liée à
son âge dont le
Mou est à l'origine.
le stage de Zurich
Les deux arbitres algériens
retenus pour le Mondial-2014 au
Brésil (12 juin-13 juillet), Djamel
Haïmoudi et son assistant
Abdelhak Etchiali, ont bouclé
vendredi à Zurich (Suisse) un
séminaire consacré à la préparation de ce rendez-vous. Un groupe d'arbitres et d'arbitres assistants d'Afrique, de la Concacaf
(Amérique du Nord, centrale et
Caraïbes) et d'Amérique du Sud
s'est retrouvé au siège de la FIFA
à Zurich pour un séminaire de
cinq jours consacré à la préparation de la
Coupe du
monde. Il
s'agit de la
deuxième
réunion de
ce
type
organisée
en terre helvétique,
après
un
premier stage impliquant des
hommes en noir européens et
asiatiques au mois de mars.
Seize (16) arbitres et 27 assistants
ont passé, du 7 au 11 mars, une
série de tests médicaux, physiques et techniques destinés à
mieux connaître leur état de
forme actuel. Dans un souci
d'uniformité et de cohérence, les
arbitres ont pu se livrer à l'analyse de séquences vidéo de situations de jeu. Afin de mieux cerner l'évolution des mentalités
sur le plan tactique, les participants ont eu
l'occasion de
s'exprimer
sur les différ e n t e s
approches et
d'échanger
leurs visions
du jeu, précise la même
source.
Le latéral Anwar Youcef Yacine affirme
que le groupe s’emploie à faire le
maximum pour appliquer les
recommandations de l’entraîneur.
Dans quel état d’esprit
se déroule la préparation
de votre formation ?
Tout va pour le mieux.
Nous entamons notre 5e
jour de préparation ici à
Oran. Comme vous le
savez, nous sommes à l’hôtel Al-Mouahiddine qui dispose de toutes les commodités. Franchement, tout se
déroule comme il se doit.
Nous travaillons dans une
ambiance conviviale.
Sur quoi est basée votre
préparation ?
L’entraîneur
nous
demande d’insister sur la
récupération qui reste un
facteur important à ne pas
négliger. Il insiste aussi sur
la concentration aux entraînements et dans les
matches. Tout est important
maintenant que nous allons
aborder le dernier virage de
la compétition.
Cette trêve est-elle
tombée à pic ?
Je pense que d’un côté,
cette trêve est venue au bon
moment. Parce qu’elle nous
a permis de reprendre nos
23
WAT
YOUCEF YACINE : «Quelle
que soit la programmation,
nous ferons face»
De notre correspondant
L. M. AZZI
Dimanche 13 avril 2014
esprits et nos forces après
une série de matches difficiles à gérer. Elle nous permet de récupérer des efforts
fournis tout au long de la
saison et de bien nous préparer pour la suite de la
compétition. D’un autre
côté, ce repos intervient au
moment où notre équipe
était sur une bonne lancée.
Sur le plan compétitif, nous
aurions aimé continuer à
jouer. Mais que faire maintenant que toutes les
équipes sont sur un pied
d’égalité. De notre côté,
nous n’avons plus qu’à profiter de ce stage pour peaufiner notre travail et aussi
pour appliquer les recommandations du staff technique.
Que pensez-vous de la
décision de disputer un
match tous les 3 jours
après la trêve ?
Là aussi, c’est valable
pour tout le monde. Chaque
équipe sera confrontée à
cette programmation. Donc
nous partons à chances
égales. Pour notre part,
nous comptons sur notre
aptitude physique. C’est un
des points forts de notre
équipe cette saison. Nous ne

Aujourd’hui,
ASMO 2e RM
Prévue hier, la
rencontre amicale
opposant l’ASM
Oran à l’équipe de
la 2e Région
militaire aura lieu
finalement
aujourd’hui.
D’après le
manager, Lahouari
Benamar, les
débats auront lieu
sur le terrain du
stade Ahmed
Zabana. Le coup
d’envoi sera donné
à 10h, précise ce
dirigeant.

ménagerons aucun effort
pour faire face à cette programmation. Nous n’avons
d’autre choix que de se plier
à cette décision.
Sinon, vous allez
disputer deux matches
amicaux avant la fin du
stage, ça sera utile pour
l’équipe, n’est-ce pas ?
C’est vrai que les matches
de ce genre sont souvent
utiles et pleins d’enseignements pour les joueurs et les
entraîneurs en particulier.
Normalement, ces matches
nous donneront l’occasion
de voir où en est la préparation et la force de chacun de
nous. En tous les cas, nous
tâcherons de faire le maximum afin de parfaire nos
automatismes et pour bien
se préparer en prévision de
la reprise du championnat.
L. M. A.
2 heures de
détente !
L’entraîneur Kamel
Mouassa a
accordé deux
heures de repos
aux joueurs dans
la journée de
vendredi. Une
sorte de détente
pour ses poulains
qui sont en stage
depuis mardi
dernier. Les
joueurs avaient la
possibilité de faire
un tour en ville et
visiter leur famille
pour les résidant à
Oran et ses
environs. Une
possibilité qui leur
a permis de
décompresser des
efforts fournis
pendant plus de
72 heures.
Dif : «On sera prêts
pour la reprise»
Pour le capitaine Abdelhamid Dif, la trêve est
bénéfique pour le groupe qui se prépare dans de
bonnes conditions pour bien entamer la reprise.
De notre correspondant
ABDELKRIM ZOUBIR
Comment gérez-vous cette trêve ?
Je dirais que même si elle peut
paraître longue, la trêve nous a été très
bénéfique, car elle nous a permis de
beaucoup travailler et de se préparer
comme il se doit. D'ailleurs, l'équipe a
récupéré ses blessés.
Le WAT a présenté un visage plus
séduisant que d'habitude lors des
deux matchs amicaux disputés
face au MCA, qu'en pensez-vous ?
Je pense qu'il faut d'abord situer ces
rencontres dans leur cadre purement
amical et de préparation des deux
équipes. En ce sens que ce n'est pas le
résultat que nous recherchions à travers ces matchs, mais pour une fois,
nous avons joué contre un sparringpartner de haut niveau.
Certains éléments pour ne pas dire
tous, ont fourni une excellente
prestation…
Cela se comprend parfaitement
dans la mesure où nous avions en face
de nous une équipe du MCA qui joue
les premiers rôles en Ligue 1 et de surcroit, est finalise de la coupe d'Algérie.
Aussi, face à de grands joueurs, il était
tout à fait normal que mes coéquipiers
soient plus motivés.
Deux rencontres, deux victoires, ce
n'est pas le fruit du hasard…
On a sorti le grand jeu, on était plus
organisés sur le terrain et surtout on a
beaucoup occupé le milieu. J'estime
que ces deux victoires sont très méritées et ne manqueront pas de booster
le mental des joueurs qui se préparent
à franchir la dernière ligne droite du
championnat avec toute la réussite
voulue.
Contrairement à ces deux matchs
amicaux, le WAT n'a pas été très
convaincant en championnat…
En vérité, nous avions entamé le
championnat très positivement, mais
au fil des journées, nous avons marqué le pas sans avoir donné le
meilleur de nous mêmes et peut-être
la pression qui nous entourait et la
peur de mal faire nous ont fait perdre
des points.
Quelle appréciation faites-vous
du niveau de la Ligue 1 et de la
Ligue 2 ?
Franchement, sur le plan technique,
je pense qu'il n'y a pas une grande différence. Bien au contraire, je dirai
qu'en Ligue 2, les matchs sont très disputés depuis la première journée. Les
points valent vraiment leur pesant
d'or. Et puis, beaucoup de joueurs
sont très expérimentés pour avoir déjà
évolué en Ligue 1.
A. Z.
Reprise cet après-midi
Après deux jours de repos, les Bleu et Blanc reprennent cet après-midi les
entraînements au stade Akid Lotfi sous la direction du duo Kerris-Yadel afin de
peaufiner leur préparation en prévision de la reprise de la compétition officielle.
Les camarades de Tiouli disputeront deux matchs amicaux contre des adversaires
qui restent à définir. Ce seront éventuellement l'AS Maghnia et le CRB Hennaya.
DIVISION NATIONALE AMATEUR
RCK
Kouba entre espoir et pessimisme Benlaredj teste une
nouvelle tactique
Ces derniers temps, force est de constater qu’au RCK, il y a des signes
contradictoires qui empêchent de jurer de quoi que ce soit quant à l’issue
de cette saison.
PAR NAZIM BOUADMA
Tantôt, tout prête à croire que le
club va accéder. Tantôt, on jure du
contraire. Les raisons qui laissent
penser que la fin sera triste sont les
suivantes.
Premièrement,
les
déboires qu’a connus le club avec la
justice qui a rendu récemment un
verdict qui compte entre autres le
blocage des comptes bancaires, laissant le club koubéen sur la paille, se
débâtant dans une crise financière
sans précédent. Cela laisse vraiment
penser que les choses risquent de
finir mal pour le RCK.
Irrégularité Il y a une autre
remarque qui laisse présager une fin
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
catastrophique, l’irrégularité de
l’équipe et des joueurs. L’équipe
gagne quand on ne s’y attend pas et
perd ou fait match nul, non seulement quand on ne s’y attend pas,
mais parfois quand il ne faut pas
faire de faux pas. Pour ce qui est des
joueurs, les blessures récurrentes
chez certains ou uniques pour
d’autres déstabilisent le bloc et cassent la cohérence. Le staff se retrouve contraint parfois de faire appel à
des joueurs qui n’ont pas d’expérience. Aussi, il y a encore une autre
remarque qui s’impose à propos des
joueurs. C’est ceux dont la forme,
sur le plan technique joue au yoyo.
Des joueurs qui font deux ou trois
excellents matchs pour passer complètement à côté les deux matchs
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Hamouche Benslimane
Asma Halimi Taïbi
Halim Djender
suivants.
Caractère Mais ce qui donne
de l’espoir, c’est cette force de caractère qui fait que les joueurs tiennent
le coup malgré que certains d’entre
eux n’ont pas touché un centime de
leurs salaires depuis des mois, mais
sur le terrain ils sont prêts à faire des
sacrifices. Une autre équipe qui
ferait face à des problèmes similaires
à ceux du RCK jouerait son maintien à ce stade de la compétition.
Tous ces constats contradictoires
laissent envisager un scénario le
samedi et son contraire le dimanche.
La réponse, nous l’aurons en fin de
saison. En attendant, les supporters
du RCK doivent croiser les doigts et
attendre.
N. B.
Chef de rubrique
Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl,
Kamel Hassani, Amirouche Boudjedou,
Abdellah Haddad, Hillal Aït Benali
Jeudi dernier, le RCK a
rencontré en amical la JS
Saoura d’Alain Michel.
On pouvait observer une
première mi-temps dominée
par les Bécharis, avec, en tête
un Aoudou en forme qui a pu
inscrire l’unique but de la rencontre à la 10’. Pendant cette
moitié du match, les poulains
de Benlaredj étaient quelque
peu timides et dépassés. Par
contre, les Sudistes ont dominé
la quasi-totalité du terrain laissant très peu d’espace aux
Koubéens. A la pause,
Benlaredj a opéré quelques
changements. Il faut savoir que
dans ce match, il a testé une
nouvelle tactique. Et il voulait
absolument que ses joueurs s’y
adaptent, car c’est sans doute,
une stratégie qu’il a longtemps
Direction-Rédaction
17, rue Réda-Houhou
Tél. : (021) 74 76 94
Fax : (021) 74 76 95
Site Internet
www.competition.dz
[email protected]
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
mûrie et estime qu’elle permettra aux joueurs de dominer le
milieu afin de bien gérer les
rencontres et, pourquoi pas, les
remporter. Il s’agit d’un 3-5-2.
Un style à mi-chemin entre
l’offensive et la défensive.
C’est donc un RCK plus percutant qui a osé beaucoup plus
que dans la première mitemps. Les Vert et Blanc se sont
créé plus d’occasions et ont
aussi fait des phases de jeu qui
ont compliqué la tâche des
capés d’Alain Michel qui, non
seulement, n’ont pas pu aggraver la marque, mais ont été à
maintes fois inquiétés par de
belles combinaisons conduites
par des Mameche, Herida,
Ouhglis… appliquant bien les
consignes de l’entraîneur.
N. B.
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Publicité
Fax : (021) 63 53 31
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz
24
Dimanche 13 avril 2014
www.competition.dz Dimanche 13 avril 2014 20 DA France 2 € N° 3884 ISSN 1111
AMRI CHADLI :
L’INTERVIEW
Amri Chadli, qui a longtemps évolué en Europe, découvre
avec un sentiment mitigé les difficultés d'exercer le métier
de footballeur en Algérie. Croyant qu'avec l'instauration du
professionnalisme, les mentalités ont totalement changé,
l'ancien professionnel en Allemagne ne gardera
certainement pas un souvenir impérissable de ses premiers
mois au MCO où il aura tout vu.
«Belhadj a
sa place en EN»
Entretien réalisé par
M. STITOU
Tout d'abord, un bilan sur vos
premiers mois au MCO…
Disons que je n'ai pas encore atteint
mes objectifs, je dois reconnaître que je ne
suis pas en pleine forme. Pour retrouver
mon top niveau, je dois bosser encore
plus, mais il faut reconnaître qu'il y a des
facteurs qui font que je ne sois pas à 100%
de mes moyens.
Lors de votre présentation à la
signature du contrat avec le MCO,
vous aviez placé la barre un peu plus
haut en évoquant même un retour
imminent en équipe nationale.
Finalement, vous êtes loin de vos
prévisions…
J'avoue que c'est plus difficile que je ne
le pensais, je découvre avec le temps les
difficultés du championnat d'Algérie,
avec des terrains en mauvais état, lesquels n'ont rien de comparable avec ceux
que je foulais en Europe. Aussi, j'ai eu le
malheur de me blesser dès ma première
rencontre officielle (ASO-MCO 2/0), une
blessure malvenue, car, dans ce match,
tous les regards étaient braqués sur moi.
Vous imaginez ma frustration de rater
mes débuts à cause d'une blessure à
laquelle je ne m'attendais pas, vu que j'ai
préparé pendant des semaines mon
retour à la compétition. En fin de compte,
j'ai été contraint de quitter le terrain au
bout de 45 minutes.
«
En Algérie, tout est
compliqué
De tels imprévus vous poussent à
changer d'objectifs…
Maintenant, mon but est de finir la saison tout en gardant, bien entendu, le
moral. Seulement, je suis surpris qu'ici en
Algérie, on dirait que toutes les choses
sont compliquées ! De la vie de tous les
jours, au football, on est loin des conditions de travail minimales pour faire
convenablement son boulot. A entendre
les gens parler de professionnalisme, je
dirais qu'on est encore à des années…
lumière du vrai professionnalisme. Là, je
précise, je ne parle pas uniquement de ce
qui se passe au MCO.
Hameur Bouazza n'a tenu que
quelques semaines à l'ESS avant de
claquer la porte…
Bouazza, qui est un père de famille, je
ne peux pas m'immiscer dans ses affaires,
cependant, quand on s'aperçoit qu'il
jouait avec l'ESS des matches en Afrique
noire (Ligue des champions) où le
contexte est pire et qu'à la fin il se retrouve confronté à un différend financier,
virement de salaires en retard, il a fini par
craquer. Je pense que ce cas n'a pas été
géré comme il se doit, c'est pour cette raison que Hameur s'était résolu à quitter
l'ESS prématurément. Dommage.
En optant pour un club du pays, vous
étiez censé connaître le
fonctionnement et le mode de gestion
de nos clubs, non ?
Franchement, j'étais loin d'imaginer
que le football est comme ça en Algérie,
dans tous les stades, les supporters profèrent des insultes et autres mots grossiers
qui n'ont rien avec notre éducation en
tant que musulmans. Hormis la galerie
du MOB qui m'a impressionné par sa
façon de soutenir son équipe, partout, où
on a joué, c'était une ambiance électrique.
Tiens, on m'a dit que la pelouse de
Constantine est d'une grande qualité, sincèrement, ce n'est pas l'impression
lorsque récemment on a foulé cette
pelouse, même lorsque je jouais en
minimes en France, on évoluait sur des
terrains impeccables.
Il faut s'adapter à ce nouvel
environnement…
Je ne cherche pas à m'adapter, vu l'absence des trucs basiques, je dois faire l'effort en oubliant d'où je viens, c'est une
situation inédite pour moi, vous comprenez.
Le professionnalisme en Algérie, c'est
finalement de la poudre aux yeux…
C'est le cas de le dire, aucun joueur ne
va tout même penser le contraire, hormis
et là, je ne suis pas sûr de ce que j'avance,
l'USMA qui est bien structurée, tous les
autres clubs vivent encore dans l'amateurisme.
Il n'y a pas si longtemps, il était
vraiment impensable de vous voir
jouer en Algérie…
J'étais dans une situation où il fallait
faire un choix, certes, j'ai reçu des offres
de France et d'Allemagne, mais elles
étaient en deçà de ce auquel j'aspirais. Je
parle de l'aspect financier. Sinon, cela
m'intéressait de tenter l'aventure dans
mon pays, vivre avec des gens qui sont
de même conviction religieuse que moi,
c'est-à-dire des musulmans. Alors qu'en
France, on respecte cette religion, ici les
gens restent sur leurs acquis.
Franchement, il y a beaucoup de choses à
revoir et dans tous les domaines, pas
exclusivement dans celui du football.
Restons dans ce domaine, la blessure
contractée avec Frankfurt a été le
véritable coup d'arrêt de votre
carrière en Allemagne…
C'est évident, cette blessure m'a éloigné des terrains plus d'une année et
demie, je voulais m'accrocher, mais
lorsque vous n'avez pas la confiance de
votre entraîneur, ça devient compliqué
après. Cet hiver, j'ai reçu une proposition
de Bulgarie, cependant, pensant qu'en
Algérie, le professionnalisme y était instauré, j'ai opté pour le MCO, un
choix dont je ne suis pas
satisfait pour le moment.
Il y a quelques jours, la
voiture qui vous a été
louée par le club a
été récupérée par
son propriétaire...
Apparemment,
vous êtes bien renseigné sur moi
(rires
!)
Effectivement, le
propriétaire de
l'agence de location, voyant que
le club n'a pas
payé le reste de
la somme d'argent
qu'il lui devait, a
récupéré la voiture.
Certes, c'est un
«

Il n'est
pas DJ
Quand on est un
homme public, il
faut toujours
s'attendre à ce
que les gens
vous collent des
étiquettes. Amri
Chadli n'a pas
échappé à cette
règle. Selon la
rumeur, l'ancien
sociétaire de
Frankfurt
exercerait
pendant ses
heures libres le
métier de discjockey, une
rumeur vite
balayée par
l'intéressé. "C'est
faux, je n'ai
jamais fait ce
métier. Certes,
j'ai participé en
2010 au clip de
mon ami Cheb
Tarik, en
compagnie de
Belhadj,
Mansouri et
Bougherra, sinon,
j'aime tout ce qui
est musique",
précisera Amri
Chadli qui a un
faible pour la
musique raï.
"Celle des
années 80 et 90,
avec le roi
Khaled ou Mami,
pas celle
d'aujourd'hui où
l'on chante
n'importe quoi,
comme cette
chanson
"shampoing,
shampoing…
gel-douche, geldouche", ça
n'a rien à
voir avec
les
chansons
que
fredonnaient
les anciens
chanteurs
raï",
déploret-il.
Je ne joue pas en
Angleterre pour refuser
une offre du Qatar
ALGÉRIE-ARMÉNIE
La police
de Sion dit
NON !
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
MCA IL AURAIT DONNÉ SON ACCORD
Blida ou Nuremberg :
le plan B de la FAF
Delhoum en route
vers le MCA
Metref : «La finale, j'y pense déjà»
Les internationaux
locaux démoralisés
BIO
EXPRESS
Amri Chadli est né le 14 décembre
1984 à Saint-Avold, une commune du
département de la Moselle (France). Il
a rejoint l'école du FC Metz en 1999,
où il a fait sa formation de footballeur.
En 2003, il signe son premier contrat
avec le FC Sarrebruck, club de D2
allemande. Après une première saison
avec la réserve du club, il intègre
l'équipe pro l'année d'après. Ses
prestations remarquables ont attiré
les recruteurs du FC Mayence où il est
transféré en 2006. Dans ce club, Amri
passera quatre saisons avant d'opter
en 2010 pour le FC Kaiserslautern.
Deux ans après, il sera prêté au FSV
Francfort. Hélas, pour lui, une blessure
au péroné l'a éloigné des terrains
pendant une année et demie. Amri,
faute de propositions intéressantes,
s'engagera en septembre 2013 avec le
MCO. Engagé après l'expiration du
délai de signature, il ne sera qualifié
qu'au début de la phase retour. Quant
à sa carrière internationale, il ne
compte pour l'heure qu'une dizaine de
sélections.
petit détail, toutefois, il faut relativiser
sous peine de devenir… fou !
Même avec la sélection nationale,
vous n'aviez pas été servi par le sort
en ratant la Coupe du monde et la
CAN d'Angola 2010, même si vous
étiez en forme à l'époque. En voulezvous à Rabah Saâdane de vous avoir
privé de ces deux grands
événements ?
Que voulez-vous que je dise, cela fait
partie du passé. Si Saâdane a choisi
d'autres à ma place, c'est son problème.
En tous les cas, cela ne m'a pas empêché
de dormir, ce n'est pas Saâdane qui me
donnerait à manger, je ne me prends pas
la tête.
Avec Jean-Michel Cavalli, vous étiez
devenu un élément majeur dans cette
sélection, que s'est-il passé alors
avec son successeur, Rabah
Saâdane ?
Quand Cavalli m'avait convoqué en
équipe nationale, on venait jouer gratuitement, pire encore, à chaque convocation, c'était un bras de fer avec mon club.
En Europe, on est toujours réticent de
libérer un joueur pour participer à un
match en Afrique noire, mais je répondais toujours présent pour la patrie, quitte à mettre en péril ma carrière en club.
Quant à ma mise à l'écart par Saâdane,
franchement, je n'ai pas envie d'en
connaître les raisons.
En fin d'année, vous étiez l'hôte de
Nadir Belhadj à Doha, il vous a fait
part de sa folle envie de participer à
la Coupe du monde du Brésil ?
Effectivement, j'ai passé quelques jours
chez Nadir à Doha. Comme à cette période, il avait fait venir de France un préparateur physique, j'en ai profité pour faire
JSK
Ebossé
des séances en sa compagnie. Cela, je le
dis pour répondre à ceux qui pensaient
que j'étais allé passer des vacances à
Doha. Franchement, je n'aime pas trop la
vie au Qatar, si ce n'est que j'ai eu le plaisir de faire des entraînements avec mon
ami Belhadj.
pisté
Vous n'avez pas répondu à notre
question ?
En Coupe du monde 2010, des joueurs
ont été sélectionnés sans qu'ils aient pris
part aux éliminatoires, maintenant quand
il s'agit de Nadir Belhadj, on veut polémiquer en faisant croire à l'opinion que son
retour n'est pas d'actualité étant donné
qu'il n'a pas participé aux éliminatoires.
par Nancy,
Sochaux
et Chievo
Vous défendez bien votre ami
Nadir…
Sur le plan intrinsèque, il peut rendre
encore d'énormes services à l'EN. Par
ailleurs, Nadir n'est pas attiré par les
primes et autres avantages financiers en
souhaitant revenir en EN, il gagne déjà
bien sa vie au Qatar. Ce n'est qu'en
Algérie qu'on essuie du revers de la main
une carrière de presque dix ans en sélection nationale. On est d'accord pour que
d'autres, qui n'ont pas joué les éliminatoires, soient retenus pour la Coupe du
monde, mais pas Nadir Belhadj. Ce n'est
pas normal.
«Après la finale, on en parlera»
Lowe (son agent) : «Il y a du vrai»
BRAHIMI
CRUCIFIE
LE BARÇA
CRB
LE COUP
DE GUEULE
D’YAHI
«Il y a un manque de
Vous venez de dire que vous n'aimez
pas la vie au Qatar, refuseriez-vous
une éventuelle offre d'un club de cet
émirat ?
respect envers le CRB»
Ogbi confirme les contacts
avec le Chabab
Non, le football, c'est mon gagne-pain
et puis je joue actuellement en Algérie
pas en… Angleterre pour refuser une
proposition d'un club qatari où je peux
retrouver des choses qui me manquent
terriblement.
Lesquelles ?
Jouer sur de belles pelouses en gazon
naturel et dans une ambiance au stade où
l'on n'insulte pas les acteurs qui sont sur
le terrain comme je le constate à chaque
journée de championnat ici en Algérie.
Pour avoir foulé les pelouses de
Munich, Berlin, Dortmund, etc., se
retrouver ici en Algérie sur des
terrains en piteux état, quel effet ça
vous fait ?
Ça paraît bizarre, surtout lorsque vous
tombez à la télévision sur des matches
dans des stades où vous aviez l'habitude
de jouer. Néanmoins, je ne me lamente
pas sur mon sort. Dans la vie, il faut
savoir positiver parfois.
Que comptez-vous faire une fois la
saison finie ?
On a, je le rappelle, des objectifs à assurer avec le club, une fois après, on verra
plus clair. Pour l'heure, je n'ai pris aucune décision.
M. S.
IL SOUFFRE D'UNE OTITE
ET DU MÉNISQUE
Fin de saison
pour Madi
Mazari out
pour la finale ?
L’interview
USMH
Le sort des fins
de contrat lié
à Charef
700 millions de Hyundai
Amri Chadli
USMA 1 SC Benarous 1
Encore
du travail
pour Velud
«Belhadj a sa
place en EN»
«En Algérie,
tout est compliqué»
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
7 271 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content