close

Enter

Log in using OpenID

131130 CR Assemblée Générale 2013

embedDownload
Compte-rendu de l'assemblée générale 2013
samedi 30 novembre au collège Jean-François-Oeben à Paris
Etaient présents : Dominique JAILLON, Muriel MOLINIE, Charlotte DUDA, Olivier MINNE,
Hugues POUYE, Macha ARFEL, Danièle MOREL, Denis BOUVET, Laure SOURCIS, Marie-France
GUINOT-DELÉRY, Nadine PELVILLAIN, Jean-Emile BERRET.
Avaient donné pouvoir : Jean-Louis CRESSENT, Annie FORESTIER, Janick GRIGNON, Jean-Marc
COIGNAC, Teuta ALIBERT, Sophie LAFOURCADE, Yann LANDREAU, Catherine VERILHAC, Gina
CASSIN, Charles-Edouard NICAISE, Agnès VIN, Arlette MORVANY, Isabelle CAILLE, Nicole
GABOU, Maddly DEBLACIAT.
Invité : Daniel FELDHENDLER (représentant l'Association internationale des histoires de vie en
formation, ASIHVIF).
Vérification du quorum : 12 membres présents ayant voix délibérative, 14 pouvoirs
recevables, 1 pouvoir non recevable (adhérent non à jour de cotisation), soit 26 adhérents
représentés. Le nombre d'adhérents à jour de leur cotisation au 30 novembre 2013 est de 60. Le
quorum est fixé par les statuts au quart des adhérents, soit à 15. L'assemblée générale peut donc
valablement délibérer.
I - Rapport d'activité
Dominique JAILLON, Président, présente le rapport d'activité (voir le diaporama joint au
présent compte-rendu).
Quatre conférences se sont tenues en 2013 :
• le 23 février, à la Maison des Associations du 12e, à Paris, conférence de Patrice VILLE
et Christiane GILON (septième séminaire), « Théorie et pratique de l'intervention
socianalytique dans les organisations », conférence introduite par Dominique JAILLON :
« De l'intervention socianalytique à l'Accompagnement Professionnel Personnalisé »,
• le 8 mars, à la Cité des Métiers, à Pointe-à-Pitre, conférence de Jean-Louis CRESSENT :
« Qualité de présence et développement perceptif dans la relation d'accompagnement » (le
Président souhaite que cet événement soit enregistré comme étant le huitième
séminaire de l'AFAPP),
• le 8 juin, au collège Aimé-Césaire, à Paris, conférence d'Anne-Lise ULMANN, « Intervenir
dans une organisation à partir de l’analyse des activités de travail », introduite par Olivier
MINNE : « Diriger en accompagnant : retour d'expérience d'un proviseur » et suivie d'un
•
atelier animé par Jean-Louis CRESSENT et Catherine MAFFRE : « Qualité de présence et
développement perceptif dans la relation d'accompagnement » (neuvième séminaire),
le 30 novembre, à la Maison des Associations du 12e, à Paris, conférence de Gaston
PINEAU : « Autoformation et accompagnement : entre autonomie et hétéronomie ».
(dixième séminaire).
S'ajoute, le lundi 2 décembre 2013, à 15h, au Pavillon de l'Arsenal, le colloque international
organisé, en partenariat avec l'AFAPP, par l'université de Cergy-Pontoise et les Cours
Municipaux d'Adultes de la Ville de Paris : « Accompagner et valoriser l’expérience de la
mobilité et de la migration dans la cité. Imaginaires, récits de soi et relation à l’altérité ». Ce
colloque se prolongera par plusieurs ateliers au long de l’année 2014 (un programme détaillé est
distribué aux personnes présentes, programme à retrouver sur le site de l’AFAPP).
Au cours de cette année, l'AFAPP a développé ses partenariats (ASIHVIF, Le Sujet dans la Cité)
et en a créé de nouveaux : Ville de Paris (CMA).
L'activité a donc été particulièrement riche en 2013.
Le Président énumère ensuite quelques-unes des activités ou initiatives personnelles qui lui ont
fourni l'occasion de faire connaître l'AFAPP, ses objectifs et son activité.
Jean-Emile BERRET présente à l'assemblée le compte-rendu de l'activité du groupe de travail
qu'il a animé avec Janick GRIGNON sur le thème : « Coach, que faire de la souffrance et du malêtre au travail ? » (document joint en annexe). Ce groupe s'est réuni quatre fois.
Charlotte DUDA présente à l'assemblée le compte-rendu de l'activité du groupe de travail
qu'elle anime avec Christian LUJAN : « Les rendez-vous d'analyse de pratique de l'AFAPP ». Ce
groupe se réunit environ une fois par mois, soit neuf à dix séances par an. Chaque séance porte
sur un thème, un concept, choisi par les membres, à partir de supports différents (une situation
proposée par un membre, un livre, un film) en lien avec nos préoccupations. Un "noyau dur" de
dix à douze personnes est régulièrement présent, le samedi matin, au lycée Janson-de-Sailly, où
Anny FORESTIER, Proviseure et membre de l'AFAPP, assure au groupe un accueil chaleureux. La
préoccupation principale est de partir de la pratique pour trouver un espace pour échanger et
confronter. Chaque rencontre est une occasion d'étonnement devant la puissance des échanges
et la qualité des travaux. Charlotte remercie l'AFAPP de continuer à rendre possible cet atelier
particulier et, selon le mot de Christian, "militant".
Olivier MINNE pose la question du renouvellement éventuel des membres, plusieurs adhérents
lui ayant fait connaître leur désir de rejoindre ce groupe.
Charlotte répond que le groupe est déjà nombreux et qu'il n'est donc pas fait appel à de
nouvelles candidatures. Cependant le groupe n'est pas fermé et les personnes intéressées
peuvent se mettre en relation avec les animateurs. Elle ajoute qu'il n'est pas exclu qu'une
communication écrite soit produite par le groupe mais que cela demande du temps. Parmi les
observations qu'elle a pu faire au sein de ce groupe où s'exprime une grande diversité de
situations, il y a la difficulté à trouver un "positionnement marchand" pour l'accompagnement et
l'importance, pour des praticiens souvent isolés, de trouver un espace de soutien et de solidarité.
Muriel MOLINIE présente le programme du Colloque international du 2 décembre,
Accompagner et valoriser l’expérience de la mobilité et de la migration dans la cité.
Nouveaux enjeux pour la recherche, l’innovation et la formation.
Ce colloque, organisé en partenariat avec l’AFAPP introduit un cycle de recherche qui se
déroulera en 2014.
Le partenariat avec l’AFAPP est né autour du thème de « l’accompagnement de l’étranger » et de
l’idée d’inviter une conférencière (Martine A. Pretceille) pour traiter ce thème en « séminaire de
l’afapp » (cf. compte rendu de la réunion de bureau de juillet 2013). Puis le projet a grandi et
Hugues Pouyé et Muriel ont décidé de réunir d’autres partenaires : à commencer par leurs
institutions (l'université de Cergy-Pontoise et les cours municipaux d'adultes de la Ville de Paris)
ainsi que l’ASHIVIF-RBE (association internationale des histoires de vie en formation et de la
recherche biographique en éducation, ici représentée par Daniel FELDHENDLER) ainsi qu’une
revue (GLOTTOPOL), un groupement d’intérêts scientifiques : GIC PLC (pluralités linguistiques
et culturelles), et l’association Bernard Grégory, ainsi que deux centres de recherche. Ces
partenariats marquent la volonté de créer des passerelles entre les personnes et les institutions
ayant le désir de travailler ensemble, dans une pluralité de regards, sur ces questions.
Dominique JAILLON informe l'assemblée de la participation de l'AFAPP au Forum des
Associations de la Mairie du 12e. Le bilan, établi par Olivier MINNE et Stéphane CLECH qui ont
assuré la présence de l'association sur le stand, n'est pas à la mesure de l'investissement fourni
et le bureau a pris la décision de ne pas participer au Forum de 2014.
Un bilan statistique du fonctionnement du site a pu être établi. Le site est bien vivant avec
plus de 2000 connexions entre le premier janvier 2013 et la date d'aujourd'hui, soit entre 150 et
350 connexions par mois. Cependant la durée moyenne de connexion semble courte puisqu'elle
est de l'ordre de trois minutes.
Dominique expose ensuite les raisons qui ont conduit à abandonner le fonctionnement en
"bureau élargi" et donc à cesser de réunir le "groupe projet"... Ce mode de fonctionnement étant
devenu faiblement productif, le choix a été fait de "se recentrer". Le bureau se réunit donc
désormais en structure réduite (4 membres) tout en restant ouvert à toute proposition
d'activité, de conférence ou d'atelier. Ce chargement organisationnel ne correspond nullement
à une fermeture.
Marie-France GUINOT-DELÉRY demande ce qu'il en est du fonctionnement du conseil
d'administration.
Dominique répond qu'il y a effectivement un conseil d'administration mais qu'il ne se réunit pas.
Le bureau a ouvert une réflexion sur une éventuelle modification des statuts : un CA de 14
personnes représente une structure trop lourde quand on constate que l'assemblée générale ne
réunit jamais plus de 15 à 20 personnes. Il est donc envisagé de supprimer cette instance et
d'augmenter le nombre des membres du bureau. Cependant, les membres du CA ayant été élus
pour 4 ans en 2010, il paraît judicieux d'attendre l'AG de 2014 pour procéder à ces changements
statutaires.
Olivier MINNE confirme que les textes laissent une grande liberté aux associations pour désigner
leurs instances dirigeantes. L’élection d’un conseil d’administration n’est pas obligatoire et
même l’élection à des fonctions traditionnelles (président, trésorier, secrétaire) relève de l’usage
et non d’une obligation légale. L’essentiel est donc de trouver des modalités de fonctionnement
qui permettent à la fois efficacité et expression démocratique du plus grand nombre possible
d’adhérents.
Danièle MOREL estime qu’il est légitime d’abandonner une forme dès lors qu’elle ne fonctionne
plus et suggère qu’il y a peut-être besoin de constituer un petit groupe pour réfléchir aux
nouvelles formes à mettre en place.
Charlotte DUDA estime qu’il était devenu difficile de travailler avec une douzaine de personnes
qui n’étaient jamais tout à fait les mêmes. Il faut désormais travailler à ce que seront les
prochains statuts.
Marie-France GUINOT-DELERY fait observer qu’entre l’ancien mode de fonctionnement et les
futurs statuts dont l’adoption est programmée pour l’assemblée générale 2014 , il y a une sorte
de « no man’s land » qui ne la satisfait pas. En tant qu’adhérente, elle constate qu’elle n’est pas au
courant de ce qui se décide en réunion de bureau et « se sent exclue » depuis plusieurs mois.
Olivier MINNE rappelle que les comptes-rendus des réunions de bureau sont immédiatement
mis en ligne sur le site et que tout adhérent peut ainsi se tenir informé. Il estime cependant que
le mode de fonctionnement actuel ne facilite pas une participation effective des adhérents.
Dominique demande à ce que les comptes-rendus des réunions de bureau soient envoyés par email aux adhérents et rappelle que tout adhérent souhaitant faire une proposition contributive
au fonctionnement de l’association prend contact avec un membre du bureau afin de venir
présenter son projet en réunion de bureau.
En conclusion de cette question, il est décidé de mandater le bureau pour préparer un
projet de réforme des statuts d’ici à l’assemblée générale de 2014. Un groupe de travail
placé sous la responsabilité du bureau et réunissant des adhérents intéressés par cette
question pourrait être constitué.
Le rapport d’activité est mis aux voix et approuvé à l’unanimité des présents (pouvoirs compris)
soit 26 voix.
II – Rapport financier
Muriel MOLINIÉ, trésorière, présente le rapport financier et expose le détail des postes de
recettes et des postes de dépenses (rapport joint au présent compte-rendu).
Le rapport présenté n’appelle pas de questions et il est approuvé à l’unanimité des présents
(pouvoirs compris) soit 24 voix, deux membres présents ayant quitté l’assemblée.
III – Cotisations 2014
Olivier MINNE rappelle que le bureau a proposé le maintien des tarifs 2013 et d’étendre le tarif
réduit de 45 euros aux adhérents retraités.
Dominique JAILLON évoque les difficultés financières de certains étudiants et suggère qu’un tarif
plus attractif leur soit proposé (par exemple 15 à 20 euros).
Olivier objecte que le tarif réduit, tel qu’il est aujourd’hui, profite à des personnes en formation
qui peuvent être par ailleurs salariées et qu’il n’y a pas de raison de proposer une telle réduction
à ces personnes.
Daniel FELHENDLER indique que d’autres associations, y compris en Allemagne, rencontrent le
même problème et ont mis en place des dispositions de réduction à la demande. Il suggère aussi
que la solution peut passer par la recherche d’autres sources de recettes (subventions,
donations, etc.).
Compte tenu du solde positif de la trésorerie de l’association, il est suggéré de baisser l’ensemble
des cotisations. Par exemple, un tarif de base de 60 euros et un tarif réduit de 30 euros.
Muriel précise que les dépenses ne diminuent pas réellement et que, s’il est exact que le recours
à la MDA a permis de diminuer les dépenses liées aux locations de salles, il faut aussi noter que
le coût des captations vidéos a fortement augmenté du fait du recours à un intervenant
professionnel.
L’accord se fait pour considérer que la question n’a pas été suffisamment travaillée pour qu’une
décision puisse être prise hâtivement par les quelques personnes encore présentes à ce moment
des débats.
En conclusion, il est décidé de maintenir les tarifs de cotisations en vigueur sans
modification pour l’exercice 2014 :
- Tarif de base : 90 euros
- Tarif demandeurs d’emploi et étudiants : 45 euros
- Cotisation de soutien : 150 euros
Le bureau est mandaté pour réfléchir aux principes de différenciation des tarifs en
complément au travail de préparation de la réforme des statuts décidé au point
précédent et selon les mêmes modalités.
IV – Projets pour 2014
Plusieurs manifestations sont prévues :
- Lancement du numéro hors-série « Actuels n° 3 » de la revue Le Sujet dans la Cité (Dir. :
Christine Delory-Momberger) : « L’accompagnement professionnel personnalisé, une sociologie
pour les individus » (Dir. : D. Jaillon), le 15 mars 2014 (date encore sous réserves).
-Programme 2014 du cycle de recherche et de formation organisé par M. Molinié et H.
Pouyé, en partenariat avec l’AFAPP, l’université de Cergy-Pontoise et les Cours
Municipaux d’Adultes de la Ville de Paris :
-Médiations artistiques, expériences migratoires et pluralité linguistique et culturelle (mercredi
15/1/2014 – 14h-18h – MDA 12°).
-Une approche clinique de l’activité didactique en contexte migratoire (samedi 8/2/ 2014 – 10h13h, Paris – lieu à préciser).
-Accompagner et valoriser les parcours migratoires des doctorants et docteurs étrangers en France
dans le monde de la recherche et de l’innovation (mercredi 19 /3/2014 – 14h-17h – Musée
national de l’immigration- Palais de la Porte dorée) avec la participation de Dominique Jaillon et
de Charlotte Duda).
-Mise en expression des identités plurilingues et des mobilités France - Asie (sept. 2014 – date &
lieu à préciser – 14h - 18h).
Faute de temps, cette programmation n’a pas pu être commentée.
La prochaine réunion du bureau de l’AFAPP est prévue le vendredi 24 janvier 2014 à 18h à la
Maison des Associations du 12ème. Il est rappelé aux adhérents que la réunion du bureau est
ouverte à tous les adhérents porteurs de propositions, contributions ou projet(s).
Le Secrétaire de séance,
Le Président,
O. MINNE
D. JAILLON
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
129 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content