close

Enter

Log in using OpenID

(mars 2015) en PDF - Noisy-le-Sec

embedDownload
la-uneV6.5_noisy-unes6.5 24/02/2015 11:28 Page1
Mars 2015
Le
Dotations de l’État
en chute libre :
Les informations municipales de la ville de Noisy-le-Sec
No42
La ville s’efforce
de maintenir
des services
de qualité
Lire en page 13
Bientôt des séances
de baby-gym
dans la nouvelle
salle Robert-Thiland
Lire en page 18
D A N S
ACTUALITÉS
Élections
départementales
des 22 et
29 mars
prochains
Lire en page 5
CULTURE
Soirée « 3 en 1 »
au Théâtre des Bergeries
Lire en page 7
C E
N U M ÉR O
INITIATIVES
1914-1918 :
nouvelle
exposition de
l'association
Noisy-le-Sec
Histoire(s)
Lire en page 15
SPORT
Des séances
de gym pour
les tout-petits
avec
La Vigilante
Lire en page 18
noiséen-2&3-xp6_noiséen-actu-V6.5 23/02/2015 15:16 Page2
Ça s’est pas
SOMM A I R E
4/6
ACTUALITÉS
p
p
p
p
p
7/8
Festival « le Cercle à Musique »
Salon 2015 des artistes noiséens
Élections départementales des 22 et 29 mars prochains
De nouveaux outils pour la sécurité
logement social : comment renouveler votre demande ?
CULTURE
Soirée « 3 en 1 » au Théâtre des bergeries
la Galerie : activités autour de l'exposition « Scroll infini »
p les événements du mois au cinéma le Trianon
p
p
9/11 QUARTIERS
l'intérêt du tri des déchets
le développement durable en pratique : manger local et bio
p rencontre entre élus et conseillers de quartier
p Valoriser les actions en faveur de l'efficacité énergétique
p Travaux en cours
p la Ville veille au respect des règles de propreté sur le marché
p lutte contre les déjections canines
p
p
12/13 CONSEIL MUNICIPAL
p
p
Séance du jeudi 12 février
les orientations du futur budget 2015
14/17 INITIATIVES
activités du service Jeunesse
p Jobs d'été : pensez-y dès maintenant !
p 1914-1918 : nouvelle exposition de l'association Noisy-le-Sec histoire(s)
p Sortie à Vaux-le-Vicomte avec les commerçants noiséens
p Un réseau de solidarité pour la tranquillité des seniors
p restos du Cœur, Épicerie solidaire : des actions locales
en matière d'aide alimentaire
p
18/19 SPORTS
Gym pour les tout-petits avec la Vigilante
Fin des travaux d'extension du gymnase Pierre-de-Coubertin
pla pétanque… ça roule à Noisy-le-Sec
pla Fédération française met à l'honneur l'école de football
de l'Olympique
pactualités des clubs
p
p
20
HISTOIRE
p
les plâtrières à Noisy-le-Sec
Opération « Judo en famille », proposée
par le Judo Club Noiséen
i
20 janvier Dojo Ludwig-Guttman
21
TRIBUNES
22/23 ENTRE NOUS
Nouvelle organisation des pharmacies de garde
iDVroom : le covoiturage pour les usagers de la SNCF
p Services de garde p infos pratiques p Petites annonces
Présentation des mini-entreprises, gérées
par les lycéens, dans le cadre des actions
pédagogiques de l'association
« Entreprendre pour apprendre » t
6 février Lycée Olympe-de-Gouges
p
p
24
SORTIR
bon plan : le Japon, comme si vous y étiez, avec la Médiathèque
p agenda de mars
p
Le
Retrouvez l’actualité de la Ville, via Facebook,
sur la page « Ville de Noisy-le-Sec »
Édité par la Mairie de Noisy-le-Sec - Direction de la Communication
Place du Maréchal-Foch - 93134 Noisy-le-Sec cedex.
Tél. 01 49 42 66 24 - Fax : 01 48 43 70 96
Mél : [email protected] - Site : http://www.noisylesec.fr
DirECTEUr DE PUbliCaTiON : laurent rivoire
DirECTriCE DE la COMMUNiCaTiON : Virginie bailleul
rÉDaCTiON : Gaël Chartier, Claude Fordy, service archives municipales
MaqUETTE : Jean-François le Guen ; PhOTOS : albert bourse
iMPrESSiON : imprimerie raS. TiraGE : 20 000 exemplaires
DiSTribUTiON : Sarl Champar - Dépôt légal à parution
Un problème dans la distribution du magazine ? Contactez le 0 800 07 12 50 (numéro vert)
2
Le Noiséen
●
NO42
noiséen-2&3-xp6_noiséen-actu-V6.5 23/02/2015 15:16 Page3
passé à Noisy
édito
Une mobilisation
exceptionnelle à Noisy-le-Sec,
Ville Solidaire*
ardi 17 février 2015, Noisy-le-Sec a connu une
journée particulière qui a replongé bon nombre de Noiséens dans le souvenir des heures qui
marquèrent à jamais notre ville le 18 avril 1944. L’opération
« Les haricots verts sont secs » dura ce jour-là 20 minutes.
Elle fit 464 victimes, 370 blessés et 2846 sinistrés.
M
Noisy-le-Sec aurait pu être alors définitivement rayé de
la carte. Mais c’était sans compter sur le courage et la solidarité des Noiséennes et des Noiséens. De nos aïeux qui ont
su trouver l’énergie et le courage pour ne pas baisser les bras,
ouvrir leurs portes aux démunis, secourir l’autre ou simplement l’accompagner dans cette catastrophe.
i 10 février
La Galerie
Vernissage de l'exposition collective « Scroll infini »,
présentée jusqu'au 28 mars
Par ordonnance en date du 23 janvier 2015, le président du tribunal de grande
instance de Bobigny, statuant en référé, a ordonné à Monsieur Laurent RIVOIRE
en sa qualité de directeur de la publication du magazine “Le Noiséen”, de publier
le droit de réponse de Monsieur Jean-Paul LEFEBVRE”.
Dans son éditorial paru dans Le Noiséen n° 38 de novembre 2014, Monsieur Rivoire,
maire de notre ville, a choisi de me mettre en cause de façon polémique en
dénigrant mon action d'élu au service de tous les Noiséens, avec les mêmes droits
que les autres élus.
Les élus d’opposition ont pourtant le droit, et même le devoir, de s’opposer, par
tous les moyens légaux, aux décisions qu’ils estiment contraires aux intérêts des
Noiséens.
Le maire n’est pas le seul dépositaire de l’intérêt général. Mon rôle est de dénoncer la gestion de la municipalité dès lors qu'il m’apparaît que les décisions prises
sont contraires aux intérêts des Noiséens, et plusieurs décisions de justice ont
reconnu le bien-fondé des positions que j’ai défendues.
C’est ainsi que, sur ma demande, le tribunal administratif de Montreuil a, par
décision du 1er octobre 2013, annulé un protocole d’accord transactionnel par
lequel, sur décision de la majorité municipale, la somme de 47 840 euros avait
été indûment octroyée à un architecte en violation des dispositions du code des
marchés publics.
C’est encore sur ma demande que le tribunal administratif de Montreuil a, par
décision du 5 septembre 2014, ordonné au maire d’accorder aux élus d’opposition
une tribune sur le site internet de la ville, estimant “qu’en refusant à M. Lefebvre
la publication de la tribune en cause sur le site internet municipal [...], le maire de
Noisy-le-Sec a porté une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté
d’expression des élus de l’opposition».
C’est pourquoi je continuerai mon action au service des Noiséens en introduisant
des recours judiciaires toutes les fois que cela s’avèrera nécessaire.
J’ai d’ailleurs récemment fait appel devant le Conseil d'Etat du jugement rendu le
21 octobre 2014 suite au recours en contestation des résultats des dernières
élections municipales que j’avais introduit. Je souhaite en effet que toute la lumière
soit faite sur le déroulement des dites élections.
Le maire, pour sa part, n’hésite d’ailleurs pas à engager des procédures en diffamation en son nom propre lorsqu’il l’estime nécessaire, les honoraires de ses conseils
étant pris en charge par la Commune. Le droit d’agir devant les tribunaux, y
compris pour contester les décisions de la majorité municipale, est un droit
fondamental dans une démocratie.
Cela s’appelle tout simplement le respect de l’Etat de droit et de la devise de notre
République : Liberté, Egalite, Fraternité. Personne n’a le droit de le contester,
surtout pas un élu de la République.
Jean-Paul Lefebvre,
conseiller municipal, président du groupe des élus PS
MARS 2015
3
Le parallèle historique avec ce 17 février 2015, où il a été
découvert une bombe non explosée de 250 kilos aux alentours de 12h, est indéniable. Régulièrement en France, des
chantiers de terrassement sont le lieu de découverte d’engins explosifs datant de la Seconde Guerre Mondiale. Le
secteur de la gare et plus particulièrement celui de la Tangentielle Nord n’y a pas échappé.
Force est de constater que Noisy-le-Sec a su conserver
et faire fructifier cette capacité de réaction positive face à
l’adversité et au danger. Je souhaitais ici saluer le sang-froid
et l’entraide dont ont su faire preuve les 750 habitants du
quartier de la Madeleine, près de la gare qui ont dû être évacués, accueillis par des proches, des voisins et amis. Nombreux sont ceux qui ont été aussi accueillis au gymnase Langevin où il leur a été offert un repas en attendant
l’autorisation de regagner leurs foyers.
La municipalité et les services municipaux ont mis tout
en œuvre avec les services de l’Etat, de la SNCF, de la police
nationale et municipale pour que cette situation soit gérée
avec rigueur et précaution. Des trains ont été annulés ou
détournés, la gare a été fermée, certains ont subi une gêne
momentanée mais après l’explosion de l’engin par les démineurs à 23 h 35 et son bruit sourd ressenti dans un rayon
important autour de la gare, tout est rentré dans l’ordre.
Cette épreuve est une nouvelle démonstration de ce bienvivre ensemble caractéristique de l'esprit de village cultivé
depuis toujours par notre ville et auquel nous sommes toutes
et tous attachés.
Votre maire,
Laurent Rivoire
* Label remis en 2014 pour la 3e année consécutive à la Ville
par la Fédération Européenne des Solidarités de Proximité.
noiséen-actu-V6.5_noiséen-actu-V6.5 23/02/2015 16:57 Page4
ACTUALITÉS
Ici et maintenant à Noisy
Le Cercle à Musique
Un quatuor éclatant
uJeudi 26 mars à 20 h
Quatuor Éclisses
Gabriel Bianco, Arkaïtz Chambonnet,
Pierre Lelièvre et Benjamin Valette
Salle des mariages de l’hôtel de ville
Informations pratiques
Billets réservations auprès de la direction
des Affaires culturelles - La Galerie
1 rue Jean-Jaurès
Tél. 01 49 42 67 17
Tarifs : de 5 à 8,50 euros.
Page Facebook du festival :
www.facebook.fr/lecercleamusique.dac
[En bref]
Dans le cadre du festival des jeunes talents de la musique classique, découvrez
une formation de quatre garçons dans le vent et au répertoire éclectique...
C’
est une formation rare qui se produira, en ce mois de mars, à l’hôtel de
ville : un quatuor de guitare. Gabriel
Bianco, Arkaïtz Chambonnet, Pierre Lelièvre et
Benjamin Valette sont quatre jeunes guitaristes
solistes formés au sein du Conservatoire national
supérieur de musique et de danse de Paris
(CNSMDP). Tous sont lauréats de prix et concours
internationaux mais c’est ensemble qu’ils ont
obtenu, en 2013, le premier prix de la Fédération
nationale des associations de parents d’élèves des
conservatoires et écoles de musique, danse et théâtre (FNAPEC) à Paris. Musique espagnole, opéra
italien, rythmes populaires d’Argentine, musique
baroque et musique contemporaine, leur répertoire est large et varié permettant à la guitare de
se révéler sous de multiples facettes. p
PROGRAMME :
uMáximo Diego Pujol . Grises y Soles
u Claude Debussy. Suite bergamasque *
Prélude, Menuet, Clair de lune, Passepied
uLeo Brouwer. Cuban Landscape with Rain
u Gabriel Fauré
Barcarolle n° 1 en la mineur, op. 26 *
u Georges Bizet. Aragonaise
Habanera, L’amour est un oiseau rebelle
Séguedille, Près des remparts de Séville
Toréadors, Les voici ! Voici la quadrille des Toreros !
Danse Bohème, Les tringles des sistres tintaient
(extraits de l’opéra Carmen) **
* transcription Quatuor Éclisses
** transcription Los Angeles Guitar Quartet
Exposition
Le salon des artistes et
associations d’arts plastiques
Le 5e salon des artistes et associations d’arts plastiques présentera,
le temps d’un week-end, les 21 et 22 mars, une trentaine d’artistes noiséens
dans le cadre de la salle Gérard-Philipe.
O
rganisée par la direction des Affaires culturelles, cette exposition qui regroupe des sculptures, peintures et photographies,
représente les différentes expressions de l’art actuel pratiqué sur la
commune par des passionnés, non professionnels, qui composent
pendant leur temps libre. Ce salon qui a pour but de promouvoir
et valoriser les pratiques amateurs, est aussi l’occasion de créer du
lien entre visiteurs et exposants autour de leur travail. p
Salon des artistes et associations d’arts plastiques
Samedi 21 et dimanche 22 mars, de 10 h à 18 h
Salle Gérard-Philipe. 115 rue Jean-Jaurès
4
Journée d'information sur la
maladie d'Alzheimer
Lundi 9 mars, les proches de malades
d'Alzheimer en Seine-Saint-Denis vont pouvoir
bénéficier des connaissances et de l'expertise
de professionnels de santé aguerris lors de la
journée qui leur sera consacrée par
MediPages (spécialiste des services aux
seniors). Des conseils et informations aux
familles et aux aidants seront proposés. Pour
connaître une maison de retraite adaptée à
votre situation ou à celle d'un de vos proches
et converser avec des professionnels
capables de répondre à toutes vos questions
en direct, vous pouvez aussi vous inscrire sur
le site : www.medipages.org/ile-defrance/seine-st-denis. p
Initiative pour la Journée
internationale des femmes
À la veille du 8 mars, Journée internationale
des femmes, les associations noiséennes
Femmes et Promotion des Comportements
et Association pour les droits de l'enfant et
des familles en France et en République
démocratique du Congo organisent une
soirée sur « L'estime de soi pour les femmes
d'ici et d' ailleurs ».
Rendez-vous le samedi 7 mars, de 17 h 30
à 23 h à la salle Gérard-Philipe, 115 rue
Jean-Jaurès.
Pour en savoir plus : Tél. 06 09 63 69 65
ou 06 98 08 78 15 ou 06 50 74 77 22 p
Commémoration du 19 mars 1962
Jeudi 19 mars, une commémoration sera
organisée à Noisy-le-Sec, à l'occasion de la
Journée nationale du souvenir et du
recueillement à la mémoire des victimes
civiles et militaires de la Guerre d'Algérie et
des combats du Maroc et de la Tunisie. Ce 19
mars marquera en effet le 53e anniversaire
du cessez-le-feu de la Guerre d'Algérie.
Un rassemblement aura lieu à 11 h au
monument aux morts (place du PèreDaniel-Brottier).p
Le Noiséen
●
NO42
noiséen-actu-V6.5_noiséen-actu-V6.5 23/02/2015 16:57 Page5
ACTUALITÉS
Ici et maintenant à Noisy
Citoyenneté
Élections départementales :
ce qu’il faut savoir, ce qui change…
Dimanche 22 et 29 mars 2015, les 20 345 électeurs noiséens sont appelés aux urnes
pour élire les conseillers départementaux (ex-conseillers généraux).
L
e nouveau mode d’élection des conseillers instaure d’importantes modifications
dont la plus visible porte sur le nom même
des élections. C’est en effet la première année
où elles revêtiront le nom d’élections « départementales ». Elles permettront d’élire, sur les
21 cantons que la Seine-Saint-Denis regroupe,
42 conseillers départementaux.
Quel est le rôle des conseillers
départementaux ?
Élus pour six ans, les conseillers départementaux
forment l’assemblée qui constitue le Département.
Ils se présentent en binôme, obligatoirement
constitué d’un homme et d’une femme.
Quels changements dans le mode de scrutin ?
Outre la parité, pour être élu au premier tour,
le binôme doit obtenir au moins la majorité
absolue des suffrages exprimés, soit plus de
50 %, et un nombre de suffrages égal à au moins
25 % des électeurs inscrits.
Si aucun binôme n’est élu dès le premier tour,
les deux binômes arrivés en tête peuvent se
maintenir au second tour. Les binômes suivants
peuvent se maintenir s’ils ont obtenu un nombre de suffrages au moins égal à 12,5 % des
électeurs inscrits.
Le binôme qui obtient le plus grand nombre de
voix au second tour est élu. Les deux membres
du binôme élu exercent leur mandat indépendamment l’un de l’autre.
Dans quel canton se trouve Noisy ?
La commune de Noisy-le-Sec dépend du
canton de Bobigny (canton n° 5 de Seine-SaintDenis), sur lequel on dénombre un total de
87 225 habitants.
Comment voter ?
Pour voter aux élections départementales, il faut
être de nationalité française, âgé de 18 ans révolus et être inscrit sur les listes électorales. Chaque
électeur doit se présenter au bureau de vote figurant sur sa carte d'électeur. Pour pouvoir voter,
il est indispensable de se munir d'une pièce
d'identité.
Le vote par procuration
Vous êtes absent de la commune mais souhaitez néanmoins voter ? Optez pour le vote par
procuration et faites-vous représenter par un
électeur également inscrit à Noisy.
La démarche s’effectue au commissariat de
police et doit être réalisée le plus tôt possible
MARS 2015
pour tenir compte des délais d’acheminement
et de traitement de la procuration en mairie. p
u Élections départementales 2015
Premier tour, dimanche 22 mars de 8 h à 20 h
Second tour, dimanche 29 mars de 8 h à 20 h
u Contact :
Service Affaires générales
Tél. 01 49 42 66 00 (dites le mot « élection »)
[À noter]
Les actions du Département
Le rôle du Département, dans le domaine social notamment, est
diversifié : actions en faveur de l’enfance (protection maternelle et
infantile, adoption, soutien aux familles en difficulté financière), des
personnes âgées (allocation personnalisée d’autonomie), des
personnes handicapées (prestation de compensation du handicap,
politique d’hébergement et d’insertion sociale) ou encore insertion
des personnes en difficulté (revenu de solidarité active).
En matière d’éducation, le Département assure, entre autres, la
construction, l’entretien et l’équipement des collèges.
Pour ce qui relève de l’aménagement, l’action du Département
porte sur la gestion de l’eau et de la voirie qui n’entre pas dans le domaine communal,
l’équipement rural, les transports routiers non urbains de personnes, le remembrement,
l’aménagement foncier.
Enfin, le Département a une compétence culturelle avec, entre autres choses, la création et la
gestion de bibliothèques de prêt, de services d’archives, de musées et des actions en faveur de
la protection du patrimoine.
Il peut également intervenir pour accorder des aides directes ou indirectes au développement
économique. p
5
noiséen-actu-V6.5_noiséen-actu-V6.5 23/02/2015 16:57 Page6
ACTUALITÉS
Ici et maintenant à Noisy
Partenariat
De nouveaux outils pour la sécurité
Une nouvelle réunion du conseil local
de sécurité et de prévention de
la délinquance (CLSPD) s'est
déroulée le mardi 20 janvier en salle
des mariages de l'hôtel de ville.
L
e CLSPD est une instance de dialogue et
d'échange où siègent les représentants de
différents partenaires locaux : préfecture,
tribunal de grande instance, police municipale,
police nationale, SNCF, RATP, bailleurs sociaux,
acteurs associatifs, CCI et bien sûr élus, services
municipaux et de la communauté d'agglomération Est Ensemble.
Il a permis de faire le bilan de l'année écoulée,
des difficultés et progrès constatés, ainsi que
d'évoquer les nouvelles expérimentations et projets en cours : vidéo-protection, postes d'intérêt général, seniors vigilants [cf. page 16], résidentialisations des immeubles par les bailleurs…
Les chiffres présentés lors de cette réunion font
apparaître une diminution de 25 % des faits
constatés de délinquance à Noisy-le-Sec. Les
membres du CLSPD ont d'ailleurs souligné le
rôle majeur des caméras vidéos réparties sur le
territoire communal en faveur de la sécurité et
pour la résolution des affaires.
La vidéo-verbalisation à l’étude
Parmi les évolutions envisagées, la Ville de Noisyle-Sec mène une réflexion sur la possibilité de
réaliser des « vidéo-verbalisations », c'est-à-dire
de constater des infractions en matière de stationnement et de circulation grâce aux caméras.
L'objectif étant de sécuriser les axes de voirie prioritaires et les abords des bâtiments sensibles
(services publics, écoles…). Une initiative qui
nécessite plusieurs démarches préparatoires,
notamment pour tenir compte de la réglemen-
tation. Rappelons qu'à Noisy-le-Sec, il existe
un comité d'éthique, comportant des élus et
des experts, ayant pour mission de veiller à la
transparence du dispositif de vidéo-protection.
La vidéo-verbalisation viendrait ainsi compléter la palette d'outils dont dispose la police
municipale de Noisy-le-Sec, parmi lesquels on
retrouve, depuis un peu plus d'un an, les procès verbaux électroniques (qui représentent la
quasi-totalité des contraventions dressées sur
la commune au cours de l'année écoulée). p
Démarche
Logement social : comment renouveler
votre demande ?
Pour améliorer le suivi des dossiers,
il vous est désormais demandé
d'effectuer vos démarches
uniquement par courrier postal,
par internet ou par fax.
V
ous avez déposé une demande de logement
social auprès de la direction de l'Habitat et
du Logement de la mairie de Noisy ? Vous souhaitez procéder à son renouvellement annuel ?
Ou bien mettre à jour votre dossier pour déclarer un changement de situation ? Alors respectez bien les consignes suivantes, afin que votre
demande puisse être traitée et suivie sans problème et de la manière la plus efficace.
Si vous avez accès à internet, vous pouvez effectuer cette démarche sans vous déplacer à la mairie. Consulter, modifier et renouveler sa
demande de logement social est possible via le
site www.demande-logement-social.gouv.fr .
Ce service, proposé par l'État, via la Direction
régionale et interdépartementale de l’hébergement
et du logement (DRIHL), est accessible à toute personne détentrice d’un « numéro unique » d’enregistrement. Ce numéro vous a été délivré lors
6
du dépôt de votre demande initiale, soit par la
commune, soit par un organisme de logement
social.
Vous pouvez également effectuer votre demande :
upar courrier électronique à l’adresse
[email protected]
upar fax au 01 49 42 67 93
Si vous n'avez pas d'accès à internet ou à un
fax, il vous faudra adresser votre demande de
modification ou de renouvellement uniquement par courrier postal (avec cachet de La
Poste). Cette procédure doit permettre de
garantir un meilleur suivi et une traçabilité
plus précise de chaque dossier. Notez bien que,
dans ce cas, il n’est plus possible désormais de
déposer votre demande auprès des agents du
Guichet unique, ni de la glisser directement
dans la boîte aux lettres de la mairie : il est
indispensable d'effectuer un envoi postal. Votre
courrier devra être adressé à :
Direction de l’Habitat et du Logement
Service gestion locative
Mairie de Noisy-le-Sec
1 place du Maréchal-Foch
93130 Noisy-le-Sec p
Le Noiséen
●
NO42
noiséen-culture-V6.5_noiséen-culture-V6.5 23/02/2015 15:37 Page7
POUR TOUS ET POUR CHACUN
La culture à Noisy
Événement
© Bernard Prduhomme
Du théâtre dans tous ses états
Et si, au lieu d'un seul spectacle, vous aviez la chance d'en voir trois différents ?
Le tout dans la même soirée ? Si, si, c'est possible avec le Théâtre des Bergeries !
Deux mots
C'est Philippe Dorin qui ouvrira le bal avec un
texte intitulé Deux mots, écrit spécialement pour
la comédienne Catherine Pavet. Une fille déballe
son sac devant le public, comme dans un inventaire à la Prévert. Dans ce sac, il y a toute sa vie.
Il y a aussi le coup que cette fille prépare avec
un compagnon d'infortune. Un spectacle inspiré de l'histoire de Bonnie and Clyde.
45 minutes menées tambour battant (et avec
solo de batterie) pour un public d’adolescents
et d’adultes.
Les deux frères et les lions
Deux frères jumeaux nous convient dans leur
château-bunker de l'île anglo-normande de
Brecqhou pour boire le thé et nous raconter leur
vie. Issus d'un milieu pauvre, ils vont devenir
l'une des plus grosses fortunes de GrandeBretagne. Mais à l'heure de transmettre leur
héritage à leurs filles respectives, les deux
milliardaires se heurtent au droit normand, issu
du droit féodal, qui privilégie les descendants
masculins… Dans ce conte mettant en scène
un fait divers dont la presse s'est fait l'écho en
2000, l'auteur et interprète Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre nous présente une histoire édifiante du capitalisme à l'échelle européenne.
Le jeu des 1 000 euros
Pour finir la soirée, place au jeu ! Le fantasque
comédien et metteur en scène Bertrand Bossard,
passionné par les savoirs encyclopédiques et
populaires, revisite le célèbre rendez-vous méridien et radiophonique de France Inter, « Le jeu
des 1 000 euros ». Dans un futur imaginaire, où
le savoir a disparu, Bertrand Bossard décide de
reprendre en main l'émission (à l'antenne depuis
1958), jonglant entre farce, réflexion et spectacle
interactif. Le public, peut, s'il le souhaite, participer en répondant aux questions et même en
montant sur scène, entre comédien et musicien.
Une manière originale, intelligente et drôle à la
fois, de rendre hommage au savoir collectif.
Soirée « 3 en 1 »
Samedi 21 mars de 18 h à 22 h 30
Théâtre des Bergeries
Tarifs : 5 à 24 euros
u Apéritif offert puis restauration en vente au bar
© Georges Socratoff
Parmi les trois pièces à l'affiche de cette folle soirée,
«Les deux frères et les lions», conte moderne
sur l'histoire du capitalisme vue depuis
les îles anglo-normandes… un récit inspiré
d'un fait divers des années 2000.
MARS 2015
5 rue Jean-Jaurès
Tél. 01 41 83 15 20
Mél. [email protected]
Site : www.letheatredesbergeries.fr
[Art]
LA GALERIE
« Scroll infini » (exposition collective)
Neil Beloufa, Julien Creuzet,
Documentation Céline Duval, Eléonore False,
Emmanuelle Lainé
uJusqu’au 28 mars 2015 à La Galerie
Le Révizor (Nicolas Gogol)
Mise en scène : Paula Giusti
Dans la campagne russe, au début du XIXe
siècle, des villageois prennent un voyageur de
passage pour inspecteur du gouvernement.
Dénonçant la corruption de la hiérarchie tsariste,
cette œuvre dresse aussi le portrait de l'homme
du commun, entre rire et mélancolie. Avec talent,
la metteur en scène Paula Giusti revisite le texte
pour lui rendre sa dimension poétique et expressionniste.
Vendredi 13 mars à 20 h 30
Théâtre des Bergeries
Tarifs : 5 à 24 euros
i
Un rendez-vous virtuose qui sera l'occasion
de découvrir le travail d'une grande précision
technique du Centre chorégraphique national Ballet de Lorraine.
Mardi 24 mars à 20 h 30
Théâtre des Bergeries
Tarifs : 5 à 24 euros p
ET AUSSI...
© Dominique Vallès
C
ette année, le mois de mars au Théâtre
des Bergeries sera marqué par une
soirée étonnante ! Au programme : trois
spectacles qui seront autant de fenêtres ouvertes
sur le théâtre d'aujourd'hui. Quand on aime,
on ne compte pas, qu'il y ait deux mots, deux
frères, des lions ou même mille euros…
Ballet de Lorraine
Centre chorégraphique national
Le CCN propose un programme autour de deux
grandes chorégraphies américaines : Sketches from
chronicles (l'une des plus belles danses de
Martha Graham, créée en 1936 à la suite de la
Grande Dépression des États-Unis) et In the Upper
Room (œuvre éclatante et pleine d'énergie de la
chorégraphe Twyla Sharp, composée en 1986).
7
Autour de l'exposition
Samedi 21 mars de 16 h à 18 h
Conférence-performance
« Opéra-archipel, voix chargées et
corps perdus » (proposée par Julien Creuzet,
artiste en résidence)
Avec Maxime Cervulle (théoricien en sciences
de l’information et de la communication),
Romuald Fonkoua (professeur de littératures
francophones), et Julien Marine (contre-ténor)
Rendez-vous à La Galerie à 16 h précises
Ateliers « I LOL ART »
Pour les 13 – 15 ans : les mercredis
de 16 h à 17 h 30.
Samedis créatifs
Pour les 6 – 12 ans : de 14 h 30 à 16 h.
Pour les 4 – 5 ans : de 16 h 30 à 17 h 15
Samedi 28 mars : aux mêmes horaires,
avec leurs parents autour d’un goûter.
Ateliers gratuits sur inscription.
1 rue Jean-Jaurès
Tél. 01 49 42 67 17
Mél. [email protected]
Site : http://lagalerie-cac-noisylesec.fr
Facebook : La Galerie Centre d'art contemporain
noiséen-culture-V6.5_noiséen-culture-V6.5 23/02/2015 15:37 Page8
POUR TOUS ET POUR CHACUN
La culture à Noisy
Cinéma
L'histoire d'un rendez-vous manqué
avec la paix
Le cinéma Le Trianon vous propose une rencontre avec la réalisatrice Shirel Amitaï, autour de son premier long-métrage,
Rendez-vous à Atlit. Une histoire de famille, entre Israël et France, avec en toile de fond le conflit au Proche-Orient.
I
sraël, en 1995. La paix est enfin tangible.
Dans la petite ville d’Atlit, Cali retrouve ses
deux sœurs, Darel et Asia, pour vendre la
maison héritée de leurs parents. Entre complicité et fous rires réapparaissent les doutes et les
vieilles querelles, ainsi que d’étranges convives
qui sèment une joyeuse pagaille. Et puis le 4
novembre, Yitzhak Rabin est assassiné. Le processus de paix est anéanti. Mais les trois sœurs
refusent d’abandonner l’espoir.
La réalisatrice Shirel Amitaï a été scénariste et
première assistante auprès de Jacques Rivette,
Claire Simon, Pascal Bonitzer et Sophie Fillières.
Dans ce premier long-métrage, elle raconte, à
travers ces trois sœurs en conflit pour une simple histoire d’héritage et de maison, l’histoire
d’un pays où la paix est très fragile. La famille
du film passe par toutes les nuances de l'arc-en-
Événement
Une soirée
au féminin
À l'occasion du 8 mars, Journée
internationale des femmes,
« La Nouvelle Soirée » du Trianon
présente ce mois-ci deux œuvres
originales, en partenariat avec le
festival « Femmes Femmes »
du cinéma L'Écran de Saint-Denis.
ciel des sentiments. Grande aussi est la tentation
du retour à l’enfance légère et fantasque avec les
parents. Tout se mêle ainsi dans ce film de façon
très fine et subtile : l’intime, le poétique, le fantasque, le politique… p
œuvre des années 1970 : L'une chante, l'autre pas. En
1962, Pauline, une étudiante de 17 ans, rêvant de
quitter sa famille pour devenir chanteuse, rencontre
Suzanne, une jeune femme enceinte de son troisième
enfant qu'elle ne veut pas garder. Pauline l'aide à trouver l'argent nécessaire pour avorter. Puis leurs chemins se séparent et chacune vit son combat de
femme. Des années plus tard, elles se retrouvent...
Dans L'une chante et l'autre pas, on trouve
aujourd'hui une époque et les espoirs d'une génération qui voulait changer la vie, l'amour, la famille.
On y croise notamment l'avocate Gisèle Halimi,
jouant son propre rôle dans ce qui fut le procès politique de l'avortement. Mais au-delà de sa ferveur
militante, Agnès Varda tisse surtout la chronique
d'une amitié. p
P
our ouvrir cette « Nouvelle Soirée », direction
l'Inde dans les années 1960, à travers le film
La grande ville. Subrata Mazumdar, modeste
employé de banque à Calcutta, a du mal à subvenir aux besoins de sa famille. Enfreignant les traditions, sa femme Arati se décide à chercher du
travail et devient représentante en porte-à-porte...
Le réalisateur Satyajit Ray est plus connu pour ses
films liés à des thèmes traditionnels. Moins pour
ses films urbains, aux prises avec des questions plus
contemporaines comme La grande ville. De la rencontre avec l’actrice Madhabi Mukherjee naît ce
film, à la fois magnifique portrait de femme et
déchirant film d’amour. C'est en humaniste éclairé
que Satyajit Ray choisit de raconter les bouleversements de cette famille, s'attachant à leurs résonances intimes et morales.
Changer la vie et l’amour
En deuxième partie de soirée, c'est la réalisatrice
Agnès Varda qui sera mise à l'honneur, avec une
Mercredi 4 mars
20 h 30
Ciné-rencontre
Rendez-vous à Atlit
Réalisé par Shirel Amitaï
(France, Israël ; 2014 ; 1 h 31 min.)
Avec Géraldine Nakache, Judith Chemla,
Yaël Abecassis
La réalisatrice sera présente au débat à l’issue
de la projection du film au cinéma Le Trianon
u Ce film sera également projeté :
- jeudi 5 mars à 20 h 45
- vendredi 6, samedi 7 et
dimanche 8 mars à 18 h 30
[Hors-les-murs]
Festival
« Terra di Cinema » 2015
La 15e édition du festival du nouveau
cinéma italien de Tremblay-en-France (du
20 mars au 7 avril) essaime dans toute
l'Île-de-France, notamment à Noisy-le-Sec,
au cinéma Le Trianon, avec la projection
du classique Sacco et Vanzetti et de son
inoubliable bande-originale...
Mardi 24 mars à 20 h 30
Sacco et Vanzetti
Réalisé Guiliano Montaldo (Italie ; 1971 ;
présenté au Festival de Cannes 1971)
Musique d'Ennio Morricone (interprétée par
Joan Baez)
Séance suivie d'un débat animé par
le critique Eugenio Renzi p
i « L'une chante, l'autre pas » d'Agnès Varda (1976),
une histoire d'amitié en forme de chassé-croisé,
avec Thérèse Léotard et Valérie Mairesse.
Mardi 10 mars
La Nouvelle Soirée
En partenariat avec BNP Paribas
et le festival « Femmes Femmes »
du cinéma L'Écran de Saint-Denis
Soirée présentée par la critique Catherine Bizern
u Tarif unique : 3,50 euros par film
8
18 h : La grande ville
Réalisé par Satyajit Ray (Inde ; 1963 ; 2 h 15 min.)
Avec Madhabi Mukherjee
20 h 30 : L'une chante, l'autre pas
Réalisé par Agnès Varda (France ; 1976 ; 2 h)
Avec Thérèse Léotard, Valérie Mairesse
Projection suivie d'un débat
Le Noiséen
●
NO42
noiséen-quartiers-xp6_noiséen-actu-V6.5 23/02/2015 15:21 Page9
QUARTIERS
Ça se passe près de chez vous
Recyclage
L’intérêt du tri des déchets
Pour que les déchets puissent être recyclés et que
l’environnement soit protégé, il est essentiel
de bien trier ce que l’on jette, notamment
dans sa poubelle bleue.
V
ous constatez
que vos
bacs
bleus ne sont
pas collectés ?
Vérifiez
que ces
derniers
contiennent
uniquement ce à
quoi ils sont destinés : bouteilles en
plastique, boîtes
métalliques, briques
alimentaires, cartons,
tous bien vidés de
leur contenu, en vrac
(jamais en sac plastique). Peuvent y être
ajoutés, toujours en
vrac, papiers, journaux... Si lors
du contrôle
visuel, des
déchets
ménagers
non recyclables sont présents dans le bac bleu, celui-ci n’est pas collecté.
Il sera alors vidé par le camion des ordures
ménagères et son contenu ne sera pas recyclé.
« Verre » l'infini
(et au-delà...)
Plusieurs sortes de verre existent
dont le verre creux d’emballage ou
ménager recyclable (bouteilles, flacons, bocaux…), le verre dit technique (lunettes, écrans, ampoules - qui
peuvent être déposées dans certains
magasins de bricolage) et le verre plat
utilisé pour les vitrages, qui sont quant
à eux non recyclables.
La collecte du verre ménager s’effectue
par apport volontaire dans l’une des
trente-cinq bornes installées (cf. liste
ci-contre). Avec 189 tonnes de verre
récupérées en 2014 contre 207 en 2013,
ce type de collecte reste encore trop peu
identifié par la population. Le verre
est pourtant un matériau qui se recycle à
l’infini.
Après la collecte, il
est acheminé vers
une plate-forme
logistique à
Villeparisis pour
être ensuite dirigé
vers les filières de
recyclage.
Le développement dur
able en pratique
MANGER LOCAL ET BIO
Manger local et biologique, pour (re)découvrir les produits de sa région,
varier son alimentation, respecter les saisons, manger des produits qui
subissent moins de traitements, limiter l’impact carbone (transports
réduits) et favoriser le dynamisme économique local. N’hésitez plus et
rendez-vous sur les sites de :
« La Ruche qui dit oui ». Pour acheter les meilleurs produits aux
producteurs et artisans de la région : https://www.laruchequiditoui.fr/fr
Kelbongoo ! Pour retrouver les saveurs et le goût de véritables produits
fermiers : www.kelbongoo.fr
Sans oublier les AMAP qui prônent le retour à une agriculture solidaire et responsable : www.amap-idf.org
Et parce qu’elle favorise la livraison de paniers de fruits et légumes, en circuit court l’association
« Marché sur l’eau », de Sevran à Paris en passant par Pantin : www.marchesurleau.com
MARS 2015
9
Liste des conteneurs à verre à Noisy
pour apport volontaire
u Quartier Petit Noisy :
Avenue de Rosny, angle rue des Maraîchers
Rue Jean-Bart, angle rue Baudin
Rue Emmanuel-Arago, angle avenue Gallieni
Avenue Alsace-Lorraine, angle rue Léon-Blum
Avenue Alsace-Lorraine, angle rue Suzanne
Rue de Paris, angle rue René-Clément
uQuartier Centre-ville gare :
Placette à l’intersection de la rue MarcSangnier et de la rue Pierre-Sémard
Avenue de la République, angle boulevard
Michelet
Rue Dombasle, angle rue Jean-Moulin
Avenue du Général-Leclerc, angle rond-point
du 11-Novembre-1918
Rue Jean-Jaurès, devant le Simply Market
uQuartier de Merlan :
Avenue de Rosny, angle cité du 1er mai
Avenue de Rosny, angle rue des Carrouges
Rue Denfert-Rochereau, angle place du
Moulin Fondu
uQuartier Centre-ville mairie :
Avenue Marceau, angle boulevard Michelet
Placette du 8-mai-1945
Rue des Bergeries, angle rue des professeurs
Guérin-Calmette
Rue Frépillon, au fond de l’impasse
uQuartier Léo-Lagrange :
Rue Léo-Lagrange, angle allée Gounod
Rue Vaillant-Couturier, angle rue des Vosges
Passage des Groux, angle rue V.-Couturier
uQuartier Haut Goulet / Jules-Auffret
Rue Émile-Zola, au fond de l’impasse
Rue Anatole-France, angle rue Jules-Auffret
uQuartier Londeau :
Rue Elsa-Triolet, angle rue Paul-Verlaine
Rue Paul-Verlaine, à proximité du n° 19
Rue Roger-Salengro, près du stade
uQuartier Langevin :
Square Stephenson
Rue de Brément, angle rue Mansart
Rue de Neuilly, angle rue du Progrès
Rue du 18-Avril-1944, angle rue des Violettes
Rue Roger-Salengro, angle rue Saint-Martin
uQuartier Boissière-Renardière :
Rue de l’Avenir, angle rue Albert-Einstein
Rue de la Fontaine, au n° 90, à côté de l’école
Rue de la Chasse, face aux numéros 157-159
Rue de la Dhuys, cité de la Renardière p
[À noter]
Les horaires du numéro
« Infos déchets » évoluent
Depuis le 1er septembre 2014, les équipes
du télé-accueil « Infos déchets » sont à votre
écoute, toute la journée sans interruption,
pour tout signalement de dépôts sauvages,
faire remplacer ou réparer un bac, connaître
les jours de collecte, diminuer ou valoriser
ses déchets. p
Tél. 0 805 055 055
Du lundi au jeudi de 8 h 30 à 18 h 30
Le vendredi de 8 h 30 à 17 h
noiséen-quartiers-xp6_noiséen-actu-V6.5 23/02/2015 15:21 Page10
QUARTIERS
Ça se passe près de chez vous
Conseils de quartier
Rencontre entre
les conseillers de quartier
et leurs élu-e-s
[Travaux]
Rue du Progrès
Travaux de requalification avec la création
de dix-neuf places de stationnement ;
l’aménagement qualitatif du trottoir ; la
réfection des espaces de verdure.
Coût de l’aménagement : 30 000 euros p
Rue Denfert-Rochereau
Mardi 10 février, un petit-déjeuner a réuni une dizaine conseillers de quartiers,
le maire, Laurent Rivoire, accompagné de Marcel Soligny, Guillaume Salomon,
Souad Terki et Samira Buytendorp, tous quatre adjoints en charge des quartiers.
C
ette rencontre qui tombe peu après la
formation des nouveaux conseils de
quartier a été l’occasion pour Laurent
Rivoire de remercier les conseillers présents
quant à leur engagement.
Chacun a pu se présenter et lancer ainsi une
dynamique de prise de contact. Les grands
projets de la ville - ZAC de l’Ourcq, prolongation de la ligne de métro, dents creuses de
l’avenue Gallieni, aménagement du futur pôle
gare notamment – ont fait l’objet d’un point.
La suite à donner à cette rencontre devrait se
concrétiser par d’autres échanges sur le même
format. p
Développement durable
La Ville s'investit dans le domaine
de la maîtrise énergétique
Du 16 février au 2 mars se sont déroulés des
travaux d’aménagement de la rue DenfertRochereau dont la réfection des trottoirs ; la
réduction de la voirie avec mise en sens unique
de la rue depuis la place du Moulin Fondu
jusqu’au croisement avec la rue Parmentier ; la
création d’un passage piéton aux normes
handicapés ; la création d’un plateau avec dos
d’âne pour sécuriser l’entrée et la sortie de
l’école maternelle d’Estienne-d’Orves ;
l’agrandissement du parvis devant l’entrée de
l’école.
Coût de l’aménagement : 98 000 euros p
Prolongement ligne 11
Dans le cadre des travaux préparatoires au
prolongement de la ligne 11 du métro
intervenant sur la rue de la Dhuys et la ruelle
Boissière , installation d’une base-vie et d’une
emprise de chantier.
Sur décision du conseil municipal du
12 février dernier, la Ville va signer
une convention avec des organismes
spécialisés pour convertir en biens
négociables ses économies d'énergie.
L
es certificats d'économie d'énergie, institués
par la loi du 13 juillet 2005, constituent l'un
des instruments importants de la politique française en matière de maîtrise de la demande
énergétique. Ils permettent, entre autres acteurs,
aux collectivités de convertir en biens meubles
négociables (c’est-à-dire en éléments ayant une
valeur financière) les réalisations concrètes en
faveur de l'efficacité énergétique (électricité,
gaz, chaleur, froid, fioul domestique et carburants pour automobiles). Ces actions intègrent
ainsi un marché où elles peuvent être négociées
et pourraient ainsi devenir, dans les prochaines
années, un levier financier supplémentaire. Au
préalable, la Ville va signer une convention avec
le SIGEIF (Syndicat intercommunal pour le gaz
et de l'électricité en Île-de-France) et le SIPPEREC (Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour l'électricité et les réseaux
de communication), organismes spécialisés
et éligibles pour attribuer les certificats d'économie d'énergie. p
10
Le démarrage des travaux du prolongement de
la ligne 11 a eu lieu le 26 janvier dernier avec
le forage d’un puits de reconnaissance
permettant de réaliser des essais géologiques
et géotechniques. Six nouvelles stations
desserviront le tronçon Mairie des Lilas –
Rosny-Bois-Perrier. Quatre de ces stations
impactent directement le territoire de Noisy-leSec et offriront une desserte des quartiers
situés à proximité.p
Le Noiséen
●
NO42
noiséen-quartiers-xp6_noiséen-actu-V6.5 23/02/2015 15:21 Page11
QUARTIERS
Ça se passe près de chez vous
Cadre de vie
La réglementation du marché
en matière d’hygiène et de propreté
Conformément au règlement du marché aux comestibles, la Ville de Noisy-le-Sec reste vigilante quant au respect,
de la part des commerçants, de leurs obligations en matière de propreté.
D
e nombreux habitants ont le sentiment
que les rues sont plus rapidement salies
qu’elles ne sont nettoyées. Les incivilités sont un véritable fléau qui, au delà de l’aspect visuel, ont un coût pour la collectivité et
les contribuables. Avec 1,5 million d’euros consacrés à la propreté des voies publiques et à la lutte
contre les graffitis, un surcoût de 70 000 euros
pour évacuer et traiter les déchets sauvages, la
prise de conscience doit s’étendre à l’ensemble
des utilisateurs de l’espace public, et notamment
aux commerçants du marché aux comestibles.
En terme de propreté, comme le précise le
règlement du marché de Noisy-le-Sec, les
commerçants doivent débarrasser complètement leurs places de toutes marchandises et
emballages de toute nature. De même, les
déchets périssables provenant d’autres marchés
tou, ayez le bon geste : pensez à amener un (ou
plusieurs) sacs en plastique pour ramasser ses
déjections. Vous pourrez ensuite jeter le tout
dans l'une des corbeilles à sac transparent que
l'on trouve ici et là sur les trottoirs. Et si vous
n'avez pas de sac sous la main, rappelez-vous
qu'il existe plusieurs distributeurs Sanican répartis à travers la ville, notamment :
u rue Anatole-France, près de la mairie
u rue Hoche, en face du réfectoire municipal
u place du Moulin-Fondu
u face à l'école Langevin
u à l'école Brossolette,
u au stade Huvier.
Bref, la propreté, c'est « toutou » simple, non ? p
Déjection canines
Propriétaires
de chien : faites
un geste pour
la propreté !
Une campagne de sensibilisation
est lancée ce mois-ci pour prévenir
les nuisances facilement évitables
que constituent les « crottes »
sur les trottoirs...
L
es chiens ont leur place dans la ville.
À condition que leurs propriétaires prennent conscience d'une simple réalité : à savoir
que le ramassage des déjections canines est un
élément indispensable à la bonne intégration
de leur animal.
D'autant que le non-respect de cette obligation
MARS 2015
ou d’autres commerces n’ont pas vocation à être
déversés sur l’espace de la place des Découvertes
et ses alentours.
Pour leurs opérations de nettoyage, les commerçants ont à disposition une douzaine de containers mobiles adaptés au tri. Les conteneurs
pour les déchets alimentaires sont répartis sur
différentes zones lors des séances du marché.
À la fin du marché, les déchets tels que détritus,
papiers, débris, sacs sont tous déposés aux seuls
endroits de regroupement indiqués en vue de
leur enlèvement par la société de nettoyage. Leur
abandon sur leurs places même ou dans les allées
est interdit.
Les déchets recyclables, tels que papiers, cartons,
cagettes et palettes, sont déposés dans un endroit
prescrit séparément des ordures.
Pour rappeler les bonnes pratiques, le délégataire ainsi que les agents de la ville vérifient
chaque semaine le respect de ces obligations. En
cas de non-respect de ces règles, des sanctions
peuvent être prises par la municipalité.
Bref, c'est par un travail collectif, avec le
concours de chacun, usagers et participants
du marché ainsi que services chargés du nettoyage, que la propreté urbaine pourra être
garantie.p
fait encourir au responsable une amende de
35 euros, sur la base de l’article R 632-1 du Code
pénal. Cet article stipule en effet : « Est puni de
l'amende pour les contraventions de la 2e classe
le fait de déposer, d'abandonner, de jeter ou de
déposer, en lieu public ou privé, à l'exception des
emplacements désignés à cet effet par l'autorité
administrative compétente, des ordures, déchets,
déjections... »
Alors, lorsque vous sortez promener votre tou11
[En bref]
Reprise de la collecte
des déchets verts
La trêve hivernale sera bientôt terminée
pour la collecte des déchets végétaux en porteà-porte. Celle-ci reprendra le mardi 17 mars à
Noisy-le-Sec. Vous retrouverez toutes les
informations sur cette collecte et les modalités
d'obtention des sacs biodégradables sur
www.est-ensemble.fr/les-dechets-vegetaux p
Noiséen-ConsMunicip-xp6_Mise en page 1 23/02/2015 15:23 Page12
CONSEIL MUNICIPAL
Les décisions pour Noisy
Compte rendu
Au conseil municipal
Pour de nouveaux
logements au Londeau
La commune de Noisy-le-Sec accorde sa garantie financière pour
le remboursement d'un prêt
contracté par le bailleur social Logirep auprès de la Caisse des dépôts
et consignations. Cet emprunt est
destiné à financer la reconstruction
de logements collectifs dans le
quartier du Londeau. Il s'agit de la
deuxième tranche du programme
ANRU (Agence nationale pour la
rénovation urbaine) : la première
portait sur la création de 55 logements, livrés fin 2013, le long de la
rue de Brément. Cette fois, c'est
une centaine de logements - destinés à être loués comme logements
sociaux - qui seront construits
dans le périmètre de la barre Verlaine (dont la partie centrale a été
détruite l'été dernier). La fin de ce
chantier est prévue pour 2016.
Rappelons que des financements
supplémentaires vont être débloqués pour le Londeau dans le
cadre du « Nouveau programme
national de rénovation urbaine »
(NPNRU) afin de financer d'autres
aménagements dans le quartier, sur
la période 2014-2024.
Le futur groupe scolaire
Jean-Renoir
La Ville de Noisy-le-Sec souhaite
faire construire un groupe scolaire
de 22 classes sur le terrain de la maternelle Jean-Renoir et du square
attenant. L'objectif est d'accueillir
les enfants du Petit Noisy dans ce
nouvel établissement en 2021. Une
hausse de la population scolaire est
en effet prévue dans ce secteur :
tout d'abord, du fait de la construction de 1 300 nouveaux logements
dans le périmètre de la ZAC du
Voici quelques-uns des points examinés par les élus au cours de la séance
du jeudi 12 février. Les informations sur le débat d'orientation budgétaire
sont présentées en page 13 de ce numéro.
o Le conseil
municipal a approuvé
le maintien d'une
tarification très
accessible pour les
concerts du festival
« Le Cercle à Musique »,
qui se déroule
actuellement et
jusqu'au mois de juin.
quartier durable de la plaine de
l'Ourcq ; mais aussi en raison du
rajeunissement de la population du
quartier. Comme les autres grandes
opérations d'extension-réhabilitation d'établissements scolaires
menées ces dernières années (Rimbaud-Apollinaire, Léo-Lagrange),
celle-ci devrait se dérouler en deux
temps, avec une première tranche
livrée pour la rentrée de septembre
2018. Le budget prévisionnel de ce
projet est d'environ 11 millions
d'euros (hors taxes).
Conformément au Code des marchés publics, un concours va être
lancé en vue de choisir sur projets
le maître d'œuvre (c'est-à-dire
l'architecte) du futur groupe scolaire. Le conseil municipal a donc
constitué, parmi ses membres, un
jury de 5 personnes qui travaillera
sous la présidence de M. le maire
pour étudier les candidatures.
Des achats groupés pour
les produits d'entretien
Un groupe de commande a été
constitué entre la Ville de Noisy-leSec et le bailleur Noisy-le-Sec Habitat. La première gère en effet en
interne les prestations de ménage
dans ses 21 écoles, ses offices de restauration et une trentaine de ses bâ-
timents publics. Le second assure
quant à lui l'entretien de son patrimoine local (constitué de 2 189
logements). Afin d'obtenir des prix
plus attractifs de la part des fournisseurs et donc d'optimiser leurs achats,
les deux partenaires vont s'associer
pour se procurer divers produits et
petits accessoires d'entretien.
Accompagner
le développement
du sport local
Noisy-le-Sec va adhérer à l'Association nationale des élus en charge
du sport (ANDES), destinée à
promouvoir les échanges entre
communes et le partage d'expérience. C'est Sarra Ben Ali, conseillère municipale déléguée au Sport
qui représentera la Ville au sein de
cet organisme.
Ces dernières années, plusieurs
équipements sportifs noiséens ont
fait l'objet d'importants travaux :
nouvelle salle de musculation au
Londeau, aménagements du stade
Huvier (terrains de tennis, stand de
tir à l'arc…), synthétisation du
terrain de football du Londeau…
Dernière réalisation en date :
l'extension du gymnase Pierrede-Coubertin, qui sera spécialement adaptée à l'accueil d'enfants.
12
Elle sera notamment utilisée par le
club de La Vigilante,
labellisé par la Fédération française de
gymnastique pour
la qualité de ses actions en direction
de la petite enfance.
Cette nouvelle salle
sera inaugurée le 7 mars prochain.
Elle sera baptisée Robert-Thiland,
en hommage au président de
La Vigilante de 1981 à 1995, qui fut
l'un des dirigeants emblématiques
du club.
10e édition du festival
« Le Cercle à Musique »
Les élus ont approuvé les tarifs de
la billetterie pour l'édition 2015 du
festival des jeunes talents de la musique classique à Noisy-le-Sec, qui
se déroule jusqu'au mois de juin.
Cette tarification est volontairement très accessible : 8,5 euros par
place ; 5 euros pour les étudiants,
apprentis, demandeurs d'emploi,
retraités ou les groupes ; tarifs
préférentiels pour des passes 3 ou
5 concerts. Des concerts gratuits
sont également proposés.
L'objectif est de toucher tous les
publics. En 2014, Le Cercle à
Musique a attiré 1 438 spectateurs,
dont 813 scolaires. p
Prochain conseil
municipal
Jeudi 2 avril 2015
19 h 30
Salle des mariages
de l'hôtel de ville
Le Noiséen
●
NO42
Noiséen-ConsMunicip-xp6_Mise en page 1 23/02/2015 15:23 Page13
CONSEIL MUNICIPAL
Les décisions pour Noisy
Orientations budgétaires
Maintenir un service public de qualité
malgré la baisse des dotations de l’État
La préparation du budget de la commune s’inscrit dans un contexte national complexe
- reprise économique incertaine, réformes institutionnelles, baisse des dotations de l’État
à la Ville de Noisy-le-Sec - qui pèsent très fortement sur les finances de la collectivité.
D’
importantes évolutions
ont été prises en compte
dans la préparation du
débat d’orientation budgétaire
(DOB) 2015 de la commune. C’est
donc dans un environnement difficile que ce dernier a été présenté au
conseil municipal du 12 février dernier. En effet, le montant des recettes
est directement et négativement
impacté par le programme national d’économies. Celui-ci prévoit
une diminution de la dotation globale de fonctionnement versée par
l’État. Un effort conséquent est ainsi
exigé des collectivités territoriales
pour le rétablissement des comptes
publics. À ceci pourrait s’ajouter,
dans le cadre de la création du Grand
Paris, une répartition des finances
défavorable aux communes de
Seine-Saint-Denis.
Malgré les difficultés qui s’annoncent,
le budget de la commune privilégie
la solidarité avec ses habitants, le
maintien d’un service aux usagers
équivalent et l’amélioration du cadre
de vie grâce à un effort soutenu pour
l’aménagement du territoire.
Prend en compte
les difficultés des habitants
Pour ne pas peser plus sur le budget des ménages qui subissent par
ailleurs les augmentations d’impôts
nationaux, la commune va faire le
choix de ne pas augmenter, pour
la cinquième année consécutive,
les taux de fiscalité liés à la taxe
foncière sur le bâti et à la taxe
d’habitation.
Soutien aux populations
en difficulté
La Ville réaffirme son soutien aux
populations fragiles avec un renforcement des actions d’accompagnement à destination des seniors
et des publics en situation de précarité, notamment à travers les
actions du CCAS.
MARS 2015
Pour contribuer à
l'aménagement de la
ville de demain, le budget 2015 va notamment prévoir une participation financière
importante pour
l’aménagement de la
ZAC (Zone d'aménagement concerté) du
quartier durable de la
plaine de l’Ourcq.
o
maintenance, d’éclairage public et de sécurité aux abords des
écoles.
Agir en faveur de la jeunesse
Le budget 2015 se mobilisera aussi
en faveur de la jeunesse avec 1 350
000 euros (opérations de maintenance, travaux et études du futur
groupe scolaire Jean-Renoir).
Noisy poursuit également sa politique de promotion au sport avec
la création d’équipements nouveaux (extension du gymnase
Pierre-de-Coubertin, logis du tir à
l’arc au stade Huvier notamment),
au développement culturel (Rencontres d’Ici et d’Ailleurs, Festival
du film franco-arabe, travaux du
conservatoire de musique et de
danse…) et associatif avec une
enveloppe de subventions équivalente à l’année précédente, soit
1 130 000 euros d’aides directes.
La Ville maintient donc tout son
soutien aux associations, malgré
les contraintes budgétaires imposées par l’État.
poursuivront en 2015. La Ville
mobilisera également une participation financière, destinée à la
Communauté d’agglomération Est
Ensemble (CAEE) et réservée pour
l’aménagement de la ZAC (Zone
d'aménagement concerté) du quartier durable de la plaine de l’Ourcq.
Les efforts entrepris, en matière
d’entretien de la voirie notamment,
seront soutenus et concerneront
essentiellement des travaux de
Diminuer la dette
Depuis plusieurs a n n é e s , la
Ville conduit une démarche de gestion financière rigoureuse avec un
recours limité à l’emprunt. Le montant de ses dépenses à caractère général est maîtrisé et présente une baisse
de 4,25 % entre le budget primitif
2014 et celui de l’année à venir.
L’examen et le vote du budget sont
prévus lors du prochain conseil
municipal, le jeudi 2 avril. p
[ Repères]
Les différentes étapes d’un budget municipal
u Le débat d’orientation budgétaire (DOB)
Instauré dans les communes de plus de 3 500 habitants, il oblige les
municipalités à dévoiler, dans les deux mois précédant le vote du
budget primitif, les grandes orientations budgétaires pour l’année à
venir. Il n’est suivi d’aucun vote.
u Le budget primitif (BP) regroupe les prévisions comptables. Il est
soumis à l’autorisation du conseil municipal et fait l’objet d’un vote
avant le 15 avril.
u
L’examen du compte de gestion et du compte
administratif intervient en juin pour clore l’année comptable
précédente. Ces documents sont le reflet exact des recettes et
dépenses de la collectivité. Ils sont examinés a posteriori par les
services de l’État. p
Anticiper sur l’avenir grâce
à l’aménagement
Les deux importantes opérations
de rénovation urbaine en cours,
concernant le quartier du Londeau
et le quartier de la Boissière, se
13
Noiséen-Initiatives-xp6_Mise en page 1 24/02/2015 10:11 Page14
INITIATIVES
Des actions pour faire vivre Noisy
Activités
Les 12-25 ans bougent
avec le service Jeunesse
Entre séjours et sorties diverses pendant les vacances, animations sportives ou culturelles et soutien aux projets,
les jeunes noiséens ont à leur disposition différents moyens de s’épanouir et de s’investir de manière citoyenne.
Vacances d'hiver : schuss pour les uns,
plouf pour les autres !
cité de Mantes-la-Jolie (Yvelines)
u au one-man-show d'Alex Lutz, le
6 février ; un humoriste bien connu des
téléspectateurs du Petit Journal de Canal +,
dans lequel il intervient pour une revue de
presse décalée (et déguisée...)
u à Ce que le jour doit à la nuit, du
chorégraphe Hervé Koubi, le 11 février ; un
spectacle envoûtant, sur des musique sacrées
d'Orient et d'Occident, et réunissant des
danseurs d'origine algérienne ou burkinabé,
issus du hip-hop et de la capoeira.
Une soirée conviviale pour la finale
de la Coupe d’Afrique des Nations
Lieu d'accueil de proximité, l'antenne jeunesse
du 140, dans le quartier du Petit Noisy a diffusé
la finale de la Coupe d'Afrique des Nations,
dimanche 8 février. Les jeunes et leurs familles
étaient conviés à partager un buffet convivial,
Du 16 au 27 février, les jeunes noiséens ont pu
choisir comment occuper leurs vacances parmi
le large éventail d'activités du service Jeunesse.
Six séjours « 100 % ski » leur étaient par exemple proposés dans différents massifs à travers la
France. De quoi se frotter aux joies de la glisse,
dans un enneigement exceptionnel. Un autre
séjour pour skieurs confirmés de 15 à 17 ans
aura aussi lieu au mois d'avril.
Des activités leur étaient aussi proposées, plus
près de chez eux, dans le cadre des« Vacances
autrement » : patinoire, bowling, paintball,
futsal, stages de hip-hop ou de voltige et d'acrobatie avec l'école du cirque des Lilas, visites
diverses (Institut du Monde arabe, Aquarium
Sea Life), initiations à la boxe et au jujitsu,
ateliers cuisine et loisirs créatifs... Avec en point
d'orgue, un après-midi au parc aquatique
Aquaboulevard de Paris.
Rendez-vous
au Théâtre des Bergeries
Dans la programmation foisonnante du théâtre, le service Jeunesse a récemment sélectionné
quelques spectacles susceptibles d'intéresser
plus particulièrement le public auquel il
s'adresse. C'est ainsi que les jeunes noiséens
ont pu assister :
u à lluminations(s), du metteur en scène
Ahmed Madani, jeudi 29 janvier ; l'histoire de
trois générations d'Algériens dans la cité du
Val-Fourré, interprétée par neuf jeunes garçons,
comédiens amateurs, venant justement de cette
en apportant chacun des spécialités traditionnelles de la gastronomie africaine (couscous,
mafé, brick, tajine...). Une quarantaine de jeunes
ont répondu présents, certaines familles profitant de l'occasion pour venir découvrir les locaux
de l'antenne jeunesse.
À venir
Autour de la Journée internationale des
femmes (célébrée dans le monde entier le 8
mars), le service Jeunesse va proposer début
mars une double initiative :
u un tournoi de football féminin
u la diffusion dans les antennes jeunesse de
deux téléfilms retraçant des parcours de
femmes : L’Emprise (de Claude-Michel Rome ;
France ; 2014 ; avec Odile Vuillemin, Fred Testot
et Marc Lavoine) ; Danbé, la tête haute (de
Bourlem Gueroudj ; France ; 2014 ; inspiré d'un
livre d'Aya Cissoko et Marie Desplechin).
14
Aide aux projets
et à l’insertion
À noter que la prochaine commission pour les
bourses à l’initiative est prévue le 5 mars. Les
dossiers de demande sont à retirer au service
Jeunesse. Ce dispositif permet de financer toutes
sortes de projets portés par des jeunes de 18 à
25 ans : scolaires, universitaires, personnels, linguistiques, sportifs, associatifs...
De plus, les inscriptions pour bénéficier de
bourses d'aide pour le BAFA (Brevet d'aptitude
aux fonctions d'animateur) sont ouvertes sur
présentation :
u d'une lettre de motivation,
u d'un curriculum vitae,
u d'une attestation de bourse départementale.
À NOTER
L’Espace Info Jeunes
a déménagé
Lieu d'écoute et d'information,
l’Espace Info Jeunes,
auparavant situé
rue Jean-Jaurès, accueille
désormais le public dans les
locaux du service Jeunesse,
15 rue Béthisy. Les jeunes
peuvent s'y rendre pour
trouver des réponses à leurs
questions en matière de formation, insertion, emploi,
orientation, scolarité...
Espace Info Jeunes
Service Jeunesse
15 rue Béthisy.
Tél. 01 49 42 67 11 p
[Bon à savoir]
Jobs d'été :
préparez-vous dès maintenant !
La communauté d'agglomération Est Ensemble
organise cette année encore une opération
« Jobs d'été » pour mettre en relation les jeunes
en recherche d'un emploi saisonnier et des
entreprises du territoire :
u réunion d’information, mercredi 25 mars à
17 h (Espace Marcel-Chauzy, à Bondy)
u atelier « CV, lettre de motivation et entretien »,
mercredi 8 avril
urencontre avec les entreprises et dépôt des
candidatures, mercredi 15 avril
Conditions de participation : être majeur(e),
scolarisé(e) et s’inscrire préalablement et
obligatoirement au service Jeunesse de Noisyle-Sec (coordonnées ci-dessus). p
Le Noiséen
●
NO42
Noiséen-Initiatives-xp6_Mise en page 1 24/02/2015 10:11 Page15
INITIATIVES
Des actions pour faire vivre Noisy
Mémoire
Une petite
ville dans
le vaste
tumulte
de la guerre
Exposition
« 14-18,
Mémoires
noiséennes »
Par l'association
Noisy-le-Sec
Histoire(s), avec
la participation
de l'association
Passion d'Avril
Du samedi
11 avril au
dimanche 19 avril
De 14 h 30 à 19 h
Salle Gérard Philipe
(115 rue
Jean-Jaurès,
à Noisy-le-Sec)
Entrée libre
Accessibilité pour
les personnes à
mobilité réduite
L'association Noisy-le-Sec Histoire(s)
poursuit ses recherches sur
la Première Guerre mondiale.
En avril, elle présentera une nouvelle
exposition sur la vie à Noisy-le-Sec
entre 1914 et 1918.
L’
an dernier, c'est au monument aux morts
et à la vie des soldats, « Ceux de Noisy »,
que Noisy-le-Sec Histoire(s) avait consacré son travail, pour le début des commémorations de la Première Guerre mondiale (un
travail à retrouver sur le site internet www.noisylesec-histoire.fr). En 2015, c'est le quotidien de
notre petite ville, au milieu du vaste tumulte de
1914-1918, qu'elle a choisi de raconter à travers
une nouvelle exposition. Un projet simple et
pourtant ambitieux : plutôt que vers le bruit des
canons, c'est vers la rumeur de la vie de tous les
jours que les membres de l'association ont choisi
de tendre l'oreille. Pour nous parler de Noisyle-Sec entre 1914 et 1918, de ses habitants, à travers les traces, documents et indices historiques
qu'ils ont laissés. Malgré la distance temporelle
qui nous en sépare, la proximité des lieux (même
s'ils ont beaucoup changé) peut constituer un
lien fort pour aider à faire revivre et comprendre de manière plus intime cette part importante de notre histoire.
Tranchées et bombardements
À travers l'exposition qui sera présentée au centre Gérard-Philipe pendant une semaine, à l'intention du grand public et des enfants des écoles
(pour lesquels un concours de dessin sera organisé), le visiteur pourra notamment se replonger dans le contexte, international aussi bien
que local, à l'aube du conflit. En 1914, le spectre de la défaite française de 1870 et de l'invasion prussienne hantent encore les mémoires.
Pourtant, personne n'imagine que la guerre qui
commence de manière si soudaine durera quatre longues années.
Noisy-le-Sec et sa population se trouvent cependant bien obligées de s'organiser, la gare devenant une étape incontournable pour l'envoi des
troupes vers le front. La commune sera ainsi
considérée comme une zone militaire et la vie y
MARS 2015
Noisy-le-Sec
Histoire(s)
Site :
www.noisylesechistoire.fr
Mél.
[email protected]
com
sera bouleversée, d'un côté par l'exode d'une part
importante des habitants, de l'autre par l'arrivée
de réfugiés et de soldats rapatriés. Gestion du
ravitaillement, accueil des blessés, participation
financière à l'effort de guerre… pendant tout le
conflit, le cœur de la commune bat au rythme
des péripéties militaires. On y creusera même des
tranchées et on y subira (déjà !) quelques bombardements.
Édifice commémoratif
Pour raconter tout cela, l'association Noisy-leSec Histoire(s) va s'appuyer sur les informations
qu'elle a réunies et sur toute une collection
d'objets : équipement des soldats, artisanat des
tranchées... Elle dévoile aussi la correspondance
épistolaire des « poilus » avec leurs familles. Pour
l'occasion l'association Passion d'Avril a
même été conviée à participer, pour présenter
une collection de cartes postales du 1er avril
- tradition très en vogue à cette époque - échangées par les soldats et leurs proches. À la fin
de ce parcours, les visiteurs pourront eux-mêmes
apporter leur pierre à cet édifice commémoratif, sur un panneau spécialement destiné à recevoir les hommages, témoignages, photos mais
aussi les noms, de « ceux » d'hier ou d'aujourd'hui, quelle que soit leur nationalité ou leur
origine. Comme une passerelle fraternelle lancée à travers le siècle écoulé pour que la mémoire
puisse continuer à circuler activement. p
15
[En bref]
Sortie à Vaux-le-Vicomte avec
les commerçants noiséens
L’association des commerçants de Noisy-leSec (ACN) propose une sortie au château de
Vaux-le-Vicomte, le dimanche 17 mai. Outre
le transport aller-retour depuis Noisy-le-Sec,
le programme de la journée prévoit la visite
guidée des jardins, du musée des Équipages,
du château et de son dôme, mais aussi un
déjeuner dans un restaurant, offert par les
membres de l'ACN, et un goûter gourmand.
Prix de la sortie : 35 euros par personne.
Inscriptions avant le 31 mars
(nombre de places limité) :
u salon Jean Louis David, 12 boulevard
de la République
u salon Coiff' Styl, 110 boulevard Michelet. p
Noiséen-Initiatives-xp6_Mise en page 1 24/02/2015 10:11 Page16
INITIATIVES
Des actions pour faire vivre Noisy
Sécurité
Touche pas à ma mamie !
Souvent isolées, les femmes de plus
de 65 ans sont plus facilement la
cible d’infractions diverses. Pour les
prévenir, autant que possible,
d’actes frauduleux ou de personnes
mal intentionnées, le délégué à
la cohésion police-population
poursuit ses actions dans le cadre
du plan « tranquillité seniors ».
I
l s’émeut, depuis quelques années, du
nombre de personnes âgées victimes de
cambriolages ou de vols par ruse commis
par des individus se présentant comme de faux
policiers, faux agents de services publics (EDF,
mairie notamment). Depuis un an, Joël Rousseau, retraité de la police nationale mais qui,
trois jours par semaine, reprend du service,
cherche à identifier et rencontrer les femmes
isolées ayant été victimes de ce type de comportement. Son objectif : les conseiller et les
protéger. Quelque trente-et-une femmes sont
l’objet de toute son attention.
Seniors vigilants
Sa démarche est simple : constituer un réseau
de « seniors vigilants », véritable chaîne servant à déjouer d’éventuels comportements
malhonnêtes et mettre en échec les « prédateurs » en lançant des alertes rapides, sur un
quartier précis, auprès de cette population.
Pour l’étendre au plus grand nombre, un exercice de repérage de personnes potentiellement
vulnérables, du fait de leur isolement et de leur
âge, est mené conjointement avec le centre
communal d’action sociale (CCAS).
Conseils de prudence
M.-Y., Noiséenne connectée de 82 ans, fait partie de ce dispositif : « L’idée de constituer un
réseau d’entraide est une excellente chose car
nous sommes nombreuses à vivre isolées.
M. Rousseau donne des conseils de prudence sur
ce qu’il convient de faire comme s’assurer que
toute personne qui sonne à notre porte est bien
celle qu’elle prétend être, systématiquement
vérifier en cas de doute, appeler le 17… Faire le
lien avec et entre des personnes esseulées est donc
important. »
Faire passer l’information
Le réseau, qui a pris forme récemment,
s’enracine et l’information commence à faire
boule de neige jusqu’à madame H., 87 ans,
caractère alerte et prolixe, qui avoue avoir un
jour « fait la sottise d’avoir ouvert le portail
d’entrée, pensant que c’était la factrice qui me
montait mon courrier. Je me suis alors trouvée
tête à tête avec un inconnu, portable à la main,
qui me raconte une improbable histoire d’enfant malade, de femme à contacter, de téléphone
qui ne fonctionne pas. J’ai vu que ce n’était qu’un
prétexte, mais je n’ai pas eu peur et j’ai su
retourner la situation à mon avantage. J’ai
pointé ma canne vers lui, je lui ai demandé de
se diriger vers le porche extérieur, l’homme est
parti. » Un cas exceptionnel, elle le reconnaît.
Elle apprend peu après, en racontant sa mésaventure, que deux autres femmes ont reçu la
visite du même individu. Et d’ajouter « nous
devons être éduquées pour faire face à ces situations, faire passer l’information et éviter que
d’autres personnes ne tombent dans le panneau ». C’est, ajoute-t-elle, « entrer dans un
cercle sans avoir à sortir de chez soi ».
Reconstituer le lien social
i Réunion
dence, l’installation d’un entred'information
et
bâilleur à sa porte d’entrée, des
de prévention
barreaux fixés à une fenêtre des agressions
exposée peuvent aussi être prépour les
conisés par Joël Rousseau lors
personnes
âgées,
de ses visites à domicile.
organisée
Un point frappant ressort de
en novembre
cette démarche, dépassant très
2013 par
largement les côtés prévention
la commune.
et sécurité, puisqu’il porte également sur la reconstitution du
lien social, souvent distendu. Certains évoquent
l’éloignement géographique de leurs proches,
chacun ayant ses propres préoccupations, et
semblent hésiter à se mettre en « situation de
demande ». Avec la hausse de la population en
grand âge, conséquence de l’augmentation de
l’espérance de vie, on ne peut que supposer que
l’idée de Joël Rousseau trouvera des échos favorables auprès de cette partie de la population.
Afin que nos aînées puissent enfin vivre dans
un climat serein. p
Vous souhaitez participer
au réseau ?
Contactez :
M. Joël Rousseau
Délégué cohésion police-population
Commissariat de police :
01 48 10 12 50
Outre l’adoption de comportements de pru16
Le Noiséen
●
NO42
Noiséen-Initiatives-xp6_Mise en page 1 24/02/2015 10:11 Page17
INITIATIVES
Social
Aide alimentaire :
la solidarité au quotidien
L’aide alimentaire est devenue, en quelques années, le triste symbole d’une crise économique qui n’en finit plus de durer.
Elle constitue néanmoins le maillon d’une chaîne de solidarité qui s’exerce au quotidien. La preuve à Noisy…
o À l'antenne
de Noisy-le-Sec,
les bénévoles des
Restos du Cœur
distribuent en
moyenne 120 000
repas par an.
Une cinquantaine
de familles, orientées
par le CCAS, sont
accueillies et
accompagnées
par l'épicerie solidaire,
gérée par l'unité locale
de la Croix-Rouge
française. t
S
e nourrir est un droit élémentaire, un
besoin fondamental. Lorsque les revenus
ne permettent pas ou plus de satisfaire ce
besoin, l’aide alimentaire peut, en partie, y
suppléer et permettre d’atténuer les effets d’une
extrême pauvreté. Dans ce combat, en première
ligne, l’un des principaux fournisseurs est le fonds
européen d’aide aux plus démunis (FEAD) qui
fournit aux états membres des denrées alimentaires en provenance de stocks appelés « stocks
d’intervention ». La diminution des subventions
du FEAD a soulevé, il y a quelques années, la
mobilisation des principales associations caritatives, inquiètes de la mise en péril du dispositif. À
l’époque M. le maire était d’ailleurs intervenu
auprès des députés européens. Les stocks de lait,
céréales, riz… du FEAD sont cependant insuffisants pour couvrir les demandes et la variété nutritionnelle nécessaire à une alimentation équilibrée.
Ils doivent donc être complétés par des collectes
annuelles et des dons émanant des particuliers,
grandes surfaces, grossistes et producteurs.
Restos du Cœur :
30 % de nouveaux inscrits
Noisy-le-Sec, comme de nombreuses communes, connaît une explosion des demandes et
les associations se mobilisent pour que la
solidarité l’emporte sur la précarité. Médiatique
et emblématique de l’aide alimentaire,
l’association des Restos du Cœur reste
l’acteur-phare vers lequel les plus démunis se
tournent. Étudiants, jeunes de moins de 25 ans,
sans domicile fixe, migrants, chômeurs, familles
en grande précarité, retraités… nombreux sont
ceux qui peuvent être touchés par l’insécurité
alimentaire. L’antenne de Noisy-le-Sec distribue,
en moyenne, 120 000 repas par an. Quelque 450
familles sont concernées dont, pour la campagne
d’hiver 2014-2015, environ 30 % de nouveaux
MARS 2015
Orientés par le centre communal d’action sociale
(CCAS), les bénéficiaires de l’épicerie solidaire
peuvent ainsi acheter, pour une somme
modique, produits frais et de première nécessité
tout en bénéficiant d'un suivi social.
L’arrivée de Marie-Nelly Annette à la présidence
de l’unité locale de la Croix-Rouge permet, peu à
peu, d’étendre le champ d’action de l’épicerie
notamment auprès des personnes sans domicile
fixe dont l’accès à des repas susceptibles de préserver au moins partiellement leurs besoins
énergétiques, demeure problématique. Depuis
novembre dernier, une équipe de maraudeurs
sillonne donc les rues une fois par semaine, leur
inscrits. Si l’accueil au sein
du local noiséen est inconditionnel, l’aide alimentaire est,
quant à elle, soumises à des
critères de ressources. Mais,
comme le précise Patrick
Lepaingard, pousser la porte
des Restos du Cœur, c’est
également trouver une
écoute, une assistance et un
accompagnement, des « plus »
qui demeurent le fer de lance
d’une (ré)insertion durable.
Un formidable élan citoyen
Afin de faire face à la diversité des publics qui
sollicitent une aide alimentaire, l’épicerie solidaire gérée par l’unité locale de la « Croix-Rouge
française des 3 communes » a été créée, en 2013,
avec le soutien de la Ville de Noisy-le-Sec. L’objectif de cette dernière n’est pas de répondre à
un fonctionnement « assistanciel » mais bien
d’accompagner ponctuellement, les familles qui
la sollicitent. En 2014, 53 familles - soit 190
personnes - ont pu bénéficier de ce dispositif.
proposant ici une soupe, là une boisson chaude
accompagnée d’un sandwich ou, selon les semaines,
de gâteaux, et parfois de produits d’hygiène.
Se dissimule derrière chacune de ces structures, un
formidable élan de solidarité citoyenne. Car, c’est
grâce à la présence des bénévoles qui, semaine après
semaine, assurent la lourde logistique d’un centre
de distribution, accueillent, soutiennent, créent du
lien, orientent et déploient tous leurs efforts pour
tenter de couvrir les demandes, que ces dispositifs
peuvent se maintenir. p
u Les Restos du Cœur
13 rue Béthisy, place du Capitaine-Alfred-Dreyfus
Tél. 01 48 45 40 44
Accueil des bénéficiaires les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 8 h 30 à 11 h 30
Accueil des personnes intéressées par un engagement bénévole aux horaires d’ouverture.
u Épicerie solidaire – Croix-Rouge française
Unité locale des 3 communes Noisy-le-Sec / Romainville / Montreuil, 65 rue Pierre-Sémard.
Tél. 09 80 33 95 29
Accueil des bénéficiaires les mardis, jeudis et samedis de 14 h à 18 h.
Accueil des personnes intéressées par un engagement bénévole :
- à la permanence Carnot (69 rue Carnot, à Romainville),
les 8 et 21 mars, 4 et 18 avril de 10 h à 12 h
- sur place auprès de l’épicerie solidaire.
17
Noiséen-Sport-xp6_Mise en page 1 23/02/2015 15:25 Page18
SPORTS
Les pratiques sportives à Noisy
Gymnastique
Agiles dès le plus jeune âge
Depuis plusieurs années, le club noiséen de gymnastique La Vigilante est reconnu, par les familles
comme par ses partenaires institutionnels, pour son travail en direction des tout-petits.
calme pour tenir compte de l'inévitable excitation des « gymnastes » en culottes courtes.
Label « Petite Enfance »
I
l n'y a pas d'âge pour sauter, rouler, ramper,
jouer… bref s'amuser tout en développant
ses facultés psychomotrices, son autonomie
et ses aptitudes en matière de socialisation ! C'est
pourquoi le club de La Vigilante propose des
rendez-vous spécifiques pour les jeunes enfants.
Baptisées « baby-gym » pour les 2-4 ans et « éveil
gymnique » pour les 4-6 ans, ces séances hebdomadaires ont un succès fou.
Entre 2009 et 2014, le nombre de personnes
accueillies a d'ailleurs doublé : on compte
aujourd'hui environ 180 participants, essentiellement des Noiséens.
La priorité ici n'est pas de détecter les futur(e)s
champion(ne)s. Même si on constate qu'un certain nombre d'enfants accueillis dans ce cadre
continuent la gymnastique. Les séances de babygym se déroulent obligatoirement en présence,
i Pour chaque petit,
avec chaque petit, d'un
adulte référent (qui ne les séances de baby-gym
(2-4 ans) se déroulent
doit cependant pas touen présence d'un adulte
jours être le même : de
accompagnant :
quoi permettre aux deux
un moment de partage
parents de profiter de ce
privilégié entre parent
et enfant...
moment de partage privilégié, dans un cadre
particulier). Pour l'éveil gymnique, les enfants
évoluent, quant à eux, seuls afin de favoriser leur
autonomie. Chaque créneau dure moins d'une
heure. En pratique, tout commence par une
petite mise en train, suivie de parcours et d'ateliers pour que les enfants s'exercent de manière
ludique. Des temps plus libres sont aussi réservés pour faire appel à l'imagination et à la créativité des participants. Sans oublier une pause
en milieu de séance et un moment de retour au
La question du rythme des enfants et de la qualité des activités est d'ailleurs au cœur des préoccupations des éducatrices et éducateurs qui organisent ces séances.
Symbole de cette exigence, le label « Petite
Enfance » décerné à La Vigilante par la Fédération française de gymnastique, et ce depuis de
nombreuses années : un label qui garantit un
encadrement diplômé, ainsi que l'utilisation
d'un espace sécurisé. Il faut dire que les activités en direction de la petite enfance ne sont pas
une nouveauté pour le club : elles se sont développées au cours des années 1990, notamment
sous l'impulsion d'Annie Robert, l'une des précurseurs dans ce domaine.
Mais le plaisir de tous les participants, lui, ne
s’est pas érodé. Il suffit de voir le sourire de
Stéphanie Clavier, l'une des éducatrices qui s'occupent des séances, lorsqu'elle vous en parle :
« À plusieurs moments dans l'année, nous organisons des séances spéciales : au moment de Noël
par exemple ou avant l'été, sur le thème de la
plage... Avec les tout-petits, on retombe nous aussi
un peu en enfance », résume-t-elle. Les enfants,
eux, participent évidemment avec joie et les
parents sont tout aussi enthousiastes de voir leur
progéniture progresser sur tous les plans.
Nul doute donc que la qualité de ces activités
va encore se renforcer avec l'extension du gymnase Pierre-de-Coubertin (cf. ci-dessous) dont
l'inauguration est prévue ce mois-ci. La véritable
famille qu'est le club de La Vigilante ne cessant
pas de grandir, il est bien naturel de repousser les
murs de la « maison » qui l'accueille...p
Équipement
Une nouvelle salle
pour les activités
de gymnastique
Les travaux d'extension du gymnase
Pierre-de-Coubertin sont terminés :
l'inauguration de la nouvelle salle Robert-Thiland [cf. en couverture et en
page 12] est prévue le 7 mars prochain.
Retour en images sur un an de chantier.
Avril 2014
Juin 2014
Octobre 2014
Décembre 2014
18
Août 2014
Décembre 2014
Septembre 2014
Janvier 2015
Le Noiséen
●
NO42
Noiséen-Sport-xp6_Mise en page 1 23/02/2015 15:25 Page19
SPORTS
Les pratiques sportives à Noisy
Clubs
La pétanque... une affaire
qui roule à Noisy !
Avec ses deux clubs de pétanque,
Noisy-le-Sec fait la part belle
aux pointeurs et aux tireurs
de tous les âges.
En route pour les championnats
de France
Sur son terrain de prédilection, dans l'écrin de
verdure du stade Huvier, la Pétanque noiséenne
organise une compétition d'importance en ce
début de printemps : les championnats départementaux de Seine-Saint-Denis. Un rendez-vous,
réservé aux licenciés de la Fédération française
de pétanque et jeu provençal, qualificatif pour
les championnast de France. Trois concours sont
organisés : l'un pour les féminines, le second pour
les juniors-cadets et le troisième pour les seniors.
Les inscriptions ont lieu sur place.
Bref, si vous voulez voir du « beau jeu », venez
assister à cette compétition et encourager les
joueuses et joueurs noiséens !
[ C alendrier]
Récompense
Une école du football et de la vie
Le 31 janvier,
l'école de football
de l'Olympique
Noisy-le-Sec a reçu
deux labels officiels
de la Fédération française.
E
MARS 2015
C'est en 1984 qu'est né l'autre club de pétanque
de Noisy-le-Sec, au cœur du Petit Noisy, dans la
cité du 140 rue de Paris, d'où son nom. La Sablière
étant le bailleur social de la SNCF et de cette cité,
on ne sera pas étonné d'apprendre que ce sont
des cheminots qui sont à l'origine de cette association. Ceux-ci qui, pour la plupart, venaient du
Sud de la France, souhaitaient en effet continuer
à pratiquer ce sport méridional par essence qu'est
la pétanque. La Pétanque du 140 vient donc de
fêter son 30e anniversaire et elle s'efforce de
conserver la mentalité familiale et conviviale qui
a présidé à sa naissance.
L'une des grandes fiertés du club est d'avoir formé
quelques jeunes champions ou vice-champions
sur le plan départemental mais aussi national,
avec notamment une demi-finale en championnat de France minimes, en 1986.
En juin 2011, le club a inauguré un nouveau boulodrome, sous l'autoroute A3. Un terrain qui a
été baptisé Daniel-Dorvilliers, en hommage à ce
Noiséen qui fut l'un des membres fondateurs de
La Pétanque du 140. p
u La Pétanque du 140
Tél. 06 67 43 09 22
Mèl. [email protected]
Championnats départementaux
de pétanque
Samedi 28 mars, à partir de 13 h 30
Dimanche 29 mars, à partir de 9 h
Stade Huvier (2 rue Jules-Auffret, à Noisy-le-Sec)
n juin dernier, le club de
l'Olympique Noisy-le-Sec
Banlieue 93 s'est vu décerner par
la Fédération française de football le label « École
de football ». Une distinction qui vient récompenser le travail mené par le club en direction
des plus jeunes, ainsi que le fonctionnement, les
qualités d'accueil, d'encadrement et d'éducation
de ce dispositif. Le label souligne également la
participation de l'Olympique à la fidélisation de
ses effectifs, à la valorisation de ses éducateurs et
dirigeants et à la promotion de l'esprit sportif,
du fair-play et du respect des lois du jeu.
30e anniversaire
de La Pétanque du 140
Une cérémonie officielle a eu lieu, en présence
de M. le maire, samedi 31 janvier, sur la pelouse
du stade Salvador-Allende, pour la remise de ce
label. À cette même occasion, le club a également
reçu le label « École féminine ». Une manière de
souligner un autre axe essentiel d'intervention
du club, et ce depuis plusieurs années, pour la
promotion du football et des valeurs auprès des
jeunes filles. Le club dispose d'ailleurs de différentes équipes féminines. p
19
Water-polo
Samedi 28 mars à 20 h
Championnat de France de Pro A
15e journée. Cercle des Nageurs Noiséens NC Saint-Jean-d'Angély
Stade nautique Maurice-Thorez (21 rue du
Colonel-Raynal ; 93100 Montreuil - Accès :
métro ligne 9 ; arrêt « Croix de Chavaux »)
Football
Samedi 14 mars à 17 h
Championnat de France amateur 2
Groupe D - 19e journée
Olympique Noisy-le-Sec Banlieue 93 Villemomble
Stade Salvador-Allende
(6 rue de Neuilly, à Noisy-le-Sec)
Rugby
Dimanche 8 mars à 15 h
Championnat territorial d'Île-de-France Promotion d'honneur - Poule 1 - 16e journée
Rugby Club Noiséen - Entente Mantes-Limay
Rugby 78
Terrain d'honneur du stade Huvier
(2 rue Jules-Auffret)
Dimanche 15 mars à 15 h
Championnat territorial d'Île-de-France Promotion d'honneur - Poule 1 - 17e journée
Rugby Club Noiséen - RC Triel
Terrain d'honneur du stade Huvier
(2 rue Jules-Auffret)
Noiséen-entre nous modifiée-xp6_Mise en page 1 23/02/2015 15:27 Page20
HISTOIRE & PATRIMOINE
Noisy d’hier à aujourd’hui
Lieux
Les plâtrières à Noisy-le-Sec
À Noisy-le-Sec, au même titre que dans d’autres communes franciliennes, l’existence de carrières
est attestée depuis fort longtemps. Certains documents d’archives en font ainsi état dès le début du XVe siècle.
E
xploitées pour leur gypse qui servait à la fabrication du plâtre
(1), les carrières ont longtemps constitué une part notable de
l’activité économique de la commune, notamment avant le développement considérable du chemin de fer noiséen dans le dernier quart
du XIXe siècle.
Une délibération du conseil municipal du 24 août 1867 (2) nous donne
un éclairage intéressant sur l’importance de l’exploitation des plâtrières
à Noisy-le-Sec et sur les problèmes d’ordre public causés à l’époque par
certains ouvriers qui y travaillaient : « La commune de Noisy-le-Sec a
aujourd’hui atteint une certaine importance, sa population est de 3 000
habitants, sans compter la population flottante composée exclusivement
d’ouvriers de carrières au nombre de 3 à 400. […] Il existe sur le territoire
quatre carrières à plâtre où on emploie beaucoup d’ouvriers et qui ont pour
conséquence d’amener dans cette localité certains individus déclassés, repris
de justice et vagabonds, ils trouvent à se réfugier pendant la nuit sur les fours
à plâtre pour se livrer au vol et au maraudage. Ils peuvent ainsi, faute de
surveillance, exercer leur coupable industrie au préjudice de nos habitants.
Les jours de paie dans ces établissements, et les dimanches et lundis surtout,
quantité d’ouvriers sont en état d’ivresse, il en résulte des rixes et des batteries chez les marchands de vin et sur la voie publique, c’est un scandale !
La police du roulage est tout à fait négligée, de lourdes voitures attelées de
plusieurs chevaux circulent souvent dans les rues les plus fréquentées par les
piétons, les charretiers ne sont pas toujours à leurs voitures ou sont couchés
dedans, il peut en résulter de graves accidents. »
i La carrière de
une diminution de leur rendement au début du XXe
la rue du Goulet
siècle. Ainsi, 50 mètres cubes par jour seulement sont
alors extraits de la carrière du Goulet.
Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les carrières appartiennent
à la société Poliet et Chausson qui emploient alors à Noisy-le-Sec une
soixantaine d’ouvriers (5). Dans le contexte de la reconstruction du pays
après les destructions subies pendant la guerre, la demande en matière de
matériau de construction – et en particulier de plâtre – est forte, ce qui
explique une importante productivité des gisements noiséens à l’époque.
À cause de leur trop grande proximité avec le fort et avec les voies de
communication, mais également du fait de leur mauvais état (causé
notamment par de nombreuses infiltrations d’eau), les carrières sont
abandonnées quelques années plus tard.
Toutefois, les galeries ne font pas l’objet des travaux de consolidation
nécessaires à la sécurisation du terrain en surface, ce qui entraîne
d’importants risques d’effondrement et pose depuis lors un épineux problème à la municipalité. Prenant acte du danger lié aux sous-sols des
anciennes carrières, un arrêté préfectoral du 21 mars 1986 délimite un
large périmètre comme zone à risques, afin d'assurer la sécurité des
habitants et des usagers, notamment du parc Huvier. p
Où se trouvaient les carrières de gypse ?
Les carrières mentionnées dans ce passage étaient essentiellement localisées dans les parties Ouest et Sud-Ouest du territoire de la commune.
En premier lieu, on en trouvait deux au niveau des anciens lieux-dits « Le
Parc » et « Sous le Parc », à la limite de la commune de Romainville.
Encore mises en valeur à la fin du XIXe siècle, elles furent néanmoins
abandonnées avant la Première Guerre mondiale.
Non loin de ces dernières, se trouvait la carrière du Goulet dont le stade
Huvier occupe aujourd’hui l’emplacement. Principal gisement de la commune, elle a été peu à peu désaffectée durant l’entre-deux guerres, puis
en partie comblée (3).
Enfin, il existait également un autre gisement entre les rues de la Levée
(aujourd’hui rue du 18-Avril-1944) et de Neuilly. Après la cessation de
son activité, ce site – recouvert de nos jours par le stade Salvador-Allende
et le groupe scolaire Paul-Langevin – devient une champignonnière qui
sert d’abri pendant la Seconde Guerre mondiale (4), notamment au cours
du bombardement de la nuit du 18 au 19 avril 1944.
Exploitées en plein air ou sous terre, les carrières noiséennes connaissent
20
i Le travail des ouvriers des plâtrières au début du XXe siècle
Notes
1) Après
avoir été extraite des carrières, la pierre de gypse était cuite, puis cassée,
broyée et moulue afin de donner la poudre blanche du plâtre.
2) Archives municipales de Noisy-le-Sec, 1 D 5.
3) Espaullard Hector, Documents pour l’histoire ancienne et moderne d’une localité des
environs de Paris. Noisy-le-Sec, village heureux, ville martyre. Première partie : de
l’origine jusqu’en 1914, Bordeaux, Union française d’impression, 1955, p. 517.
4) FONNET Christian, Noisy-le-Sec, de 1880 à nos jours, Mémoire de maîtrise, sous la
direction de M. GERBOD, Université Paris XIII, 1976, p. 71.
5) FONNET Christian, op. cit., p. 74.
Le Noiséen
●
NO42
noiséen-tribune-xp6_noiséen-economieV6.5 23/02/2015 15:28 Page21
TRIBUNE
La démocratie au plus proche à noisy
Conformément à la loi du 27 février 2002 sur la démocratie de proximité,
les textes publiés dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs.
Groupe d’Intérêt Communal
En avant Noisy
Ville propre :
une responsabilité partagée !
Le sujet de la propreté de nos rues est plus
compliqué qu’il n’y paraît, mais n’est pas
une fatalité. Il y a donc lieu d’examiner la situation, et de lutter ensemble avec détermination pour l’améliorer.
D’une part, il y a tout ce qui nous incombe, à
nous, municipalité et aux services, via des
marchés passés avec des entreprises ou par
l’intervention directe des agents, comme la
collecte et le remplacement des sacs poubelles transparents dans les parcs et jardins.
D’autre part, il y a ce qui a été transféré à la
Communauté d’Agglomération Est Ensemble,
notamment le ramassage des ordures ménagères et des encombrants, mais aussi des
dépôts sauvages. Et c’est là où le bât blesse :
les gros objets entreposés sur le trottoir sont
régulièrement manipulés, éparpillés.
Enfin, il y a les incivilités quotidiennes,
conscientes ou dues à une ignorance des
réglementations, mais auxquelles il y a lieu de
remédier.
Les dépôts sauvages sont fréquents, laissés
par les bricoleurs du Dimanche ou par des entrepreneurs indélicats. De lourdes amendes
sont prévues, mais les coupables, habiles, ne
se font pas souvent prendre sur le fait.
Les déjections canines « décorent » nos trottoirs, et on peut, dans certains cas, identifier
l’itinéraire de la promenade quotidienne tant
celui-ci est balisé par le toutou qui n’y est
pour rien. Là aussi, il est prévu au prochain
conseil municipal une verbalisation de 35
euros, car, avoir un sac plastique dans la
poche et ramasser n’est pas très contraignant.
Ce ne sont que deux exemples marquants,
mais il y a aussi les affichages sauvages, les
tags, le vandalisme, bref, tout ce qui est évitable et défigure notre environnement.
Une ville propre est une ville harmonieuse,
nous en appelons au civisme de chacun.
La qualité du cadre de vie est une responsabilité partagée. Tous ensemble, sachons la
préserver.
Nicole Rivoire,
Présidente du Groupe
de la Majorité Municipale
En avant Noisy
Parti socialiste
La métropole du Grand Paris,
un rendez-vous manqué !
Il y a maintenant quelques années, le Président du Conseil général de l’époque, Claude
Bartolone, à la suite d’un sénateur de la
Seine-Saint-Denis, prenait une initiative
audacieuse pour porter l’idée d’une métropole du Grand Paris, dynamique, solidaire
et mondiale.
L’enjeu était d’élaborer un projet bien plus
grand pour nos territoires et ses populations,
de simplifier l’organisation mais aussi
d’apporter plus d’égalité dans la répartition
des ressources. En effet, si la première
couronne de l’Ile-de-France représente le
moteur économique de la France et un vivier
d’emplois extraordinaire, elle présente aussi
les plus grandes inégalités territoriales. Nous
le voyons bien en Seine-Saint-Denis.
Paris Métropole, association des maires de
la petite couronne, a lancé le débat et des
propositions en lien avec la Maire de Paris,
les Présidents des départements.
Les résultats des élections municipales ont
eu un impact sur la démarche métropolitaine,
la droite désormais majoritaire n’ayant pas
les mêmes préoccupations.
Où en est-on début 2015 ?
Adieu le projet de développement de nos
territoires et de lutte contre les inégalités.
Le texte porté par Paris métropole refuse le
partage des ressources fiscales entre les
Hauts-de-Seine, Paris et les autres territoires
de la petite couronne. On sait combien à
Noisy-le-Sec, ces inégalités pénalisent le
budget communal.
Concernant le projet, la réflexion est minimale, sans ambition.
Et en termes d’organisation, au lieu de simplifier, les élus majoritaires ont fait le choix,
encore une fois, d’empiler les institutions,
éloignant encore un peu plus les citoyens de
la réflexion et de l’action qui contribuent à la
qualité de notre quotidien.
Les élus de droite - UDI et UMP - de la petite
couronne ont enterré ce projet de développement solidaire… Encore un rendez-vous
manqué !
Jean-Paul Lefebvre.
Conseiller municipal
Président du groupe socialiste
Corinne Bord
Conseillère municipale
Vice-présidente de la région Ile-de-France
Francis Flouzat. Conseiller municipal
MARS 2015
21
Groupe Rouge et Verte
la Gauche ensemble
La santé en danger!
Contrairement aux idées reçues, la France
est devenue l'un des pays d'Europe où les
inégalités d'accès à la santé sont les plus
fortes.
Avec les 370 millions d'économie programmés sur la branche santé de la Sécurité
Sociale, elles ne peuvent que se creuser
encore !
C'est dans le 93 que les chiffres sont les
plus alarmants et comme le confirme
l'étude diagnostique du nouveau contrat
de ville voté le 11 / 02 à Est Ensemble,
Noisy n'échappe pas à l'épidémie!
L'offre de soins y est très insuffisante, certains quartiers souffrent de désertification
médicale sévère, Jean Verdier et André
Grégoire ont subi des restructurations et
des fermetures de services (rentabilité
oblige!), la maternité des Lilas est loin d'être
sortie d'affaire, il y a 1 an d'attente pour être
pris en charge au Centre Médico-Psychologique et nous n'avons même plus de médecin scolaire.
Pourtant la même étude affirme que nous
sommes davantage exposés à toutes les
pathologies liées au cadre de vie et à l'environnement (pollutions, nuisances sonores,
habitat insalubre, ondes électro-magnétiques, stress, alimentation industrielle,
pesticides).
Beaucoup d'entre nous renoncent aux soins
pour des raisons financières (mauvaise couverture sociale, impossibilité d'avancer les
frais, médicaments trop chers et moins bien
remboursés) ou fréquentent les urgences
de l'hôpital.
Dans ses promesses électorales, le maire
s'était engagé à rénover le CMS, accompagner l'installation d'un cabinet médical
au Londeau et signer un Contrat Local de
Santé.
Que nenni ! Le CMS a réduit son offre de
soins et les missions des infirmières, son
personnel en souffrance a bien du mal à
assurer sa mission de service public !
Aucun projet en perspective, pour nos élus
UDI/UMP, la santé des Noiséens n'est pas
une priorité!
Et je vous laisse imaginer ce qu'il adviendrait de nos PMI et de la Prévention si par
malheur le Conseil Général passait à
droite en mars prochain!
Anne DEO
conseillère municipale
du groupe « Rouge et verte,
la gauche ensemble »
Noiséen-entre nous modifiée-xp6_Mise en page 1 23/02/2015 15:29 Page22
ENTRE NOUS
Infos pratiques, état civil, petites annonces
[INFOS PRATIQUES]
PHARMACIES DE GARDE
Santé
Pharmacies de garde :
pensez à vérifier le calendrier
Depuis le 1er janvier, une nouvelle
organisation a été mise en place
par les autorités sanitaires.
Pour être sûr de trouver une pharmacie ouverte
le dimanche et les jours fériés, le bon geste c'est
de vérifier le calendrier des gardes (ci-contre).
Une nouvelle organisation des pharmacies de
garde et d'urgence a en effet été mise en place
en Seine-Saint-Denis depuis le 1er janvier. Cela
résulte d'une décision de l'Autorité régionale
de santé, en accord avec les organisations professionnelles et syndicales concernées.
Cette évolution vise à couvrir de manière optimale le département, en assurant une meilleure répartition
d'ensemble des pharmacies de garde sur les différents secteurs du territoire. Dans cette organisation,
Noisy-le-Sec se trouve dans la même zone géographique que Romainville, Les Lilas, Le Pré-SaintGervais et Pantin. Alors qu'auparavant, une seule et même pharmacie assurait un service de garde, cette
mission sera désormais dévolue à différents établissements de secteur, désignés par roulement. Chaque
dimanche et jour férié, c'est donc une enseigne différente qui sera de garde.
Donc, en cas de besoin, pensez à consulter le calendrier mensuel publié dans cette rubrique « Entre
nous » du journal Le Noiséen. Par exemple, les pharmacies de garde au mois de mars sont listées, date
par date, dans l'encadré à droite de cet article.
Il s'agit des pharmacies de garde de jour. Les coordonnées de celles qui s'occupent des gardes de nuit
sont uniquement disponibles auprès du commissariat de police (cf. coordonnées en page 23). p
Transport
Prendre la voiture...
pour prendre le train
Pour vous aider à optimiser vos trajets en train ou en RER depuis votre domicile,
la SNCF propose un service de covoiturage de proximité.
Avant de prendre le train, on prend bien souvent un (ou plusieurs) autre(s)
moyen(s) de transport : voiture, bus, métro... Histoire de surfer sur la mode
du covoiturage (et notamment du site BlaBlaCar), la SNCF a donc créé le
service IDVroom. Une solution très utile pour vos déplacements quotidiens ou occasionnels qui passent par une gare, que ce soit pour aller travailler ou partir en week-end. L'idée est simple. Si vous êtes conducteur et
que vous allez à la gare en voiture, vous pouvez en faire profiter d'autres
voyageurs. Et si vous êtes piéton, vous pouvez trouver un conducteur pour
vous emmener prendre votre train.
Un site internet et une application mobile gratuite servent d'interface pour
les utilisateurs. Il suffit de s'inscrire en quelques clics, de définir le trajet
qui vous intéresse et IDVroom s'occupe de tout ! Dans les gares, les voyageurs se retrouvent à des points de rendez-vous. Dans celle de Noisy-le-Sec,
on trouve d'ores et déjà des places de stationnement pour le covoiturage.
IDVroom prévoit un partage des coûts de carburant (via un porte-monnaie électronique). Et des services
complémentaires sont proposés : coupon de réduction sur la révision de votre voiture, emplacements de
parkings réservés (qui existent donc d'ores et déjà à Noisy-le-Sec). En cas de travaux sur les voies ferrées
impactant votre trajet, celui-ci peut même vous être remboursé (offre soumise à conditions).
Attention ! Des changements d'organisation sont
intervenus, sur décision de l'Agence régionale de
santé. Les gardes seront désormais assurées par
roulement entre différentes enseignes.
Dimanche 1er mars
Pharmacie
du Soleil
33 avenue
Jean-Jaurès,
au Pré-Saint-Gervais
Tél. 01 48 45 05 90
Dimanche 8 mars
Pharmacie
Cohen de Lara
103 avenue JeanLolive, à Pantin
Tél. 01 48 45 26 67
22
Dimanche 5 avril
Pharmacie du Soleil
33 avenue
Jean-Jaurès,
au Pré-Saint-Gervais
Tél. 01 48 45 05 90
À NOTER :
Pharmacie Gabriel
Dimanche 15 mars (anciennement
pharmacie Domus)
Pharmacie
15 allée
du Port de Pantin
Gabriel-Zirnhelt
150 avenue Jean(en face du 78
Lolive, à Pantin
Tél. 01 48 45 12 25 avenue du
Général-de-Gaulle),
Dimanche 22 mars à Rosny-sous-Bois
Tél. 01 48 94 71 21
Pharmacie
Ouverte
Attali Simon
15 avenue Faidherbe, les dimanches
au Pré-Saint-Gervais et jours fériés,
de 9 h à 21 h
Tél. 01 43 60 40 15
INFIRMIERS
DE GARDE
Mme Basquin
4 square Stephenson
Tél. 01 48 45 45 94
Mlle Letts
4 square Stephenson
Tél. 01 48 45 45 94
Mme Laurencon
2 rue Saint-Jean
Tél. 01 48 47 60 49
Cabinet Ogé
2 rue VaillantCouturier
Tél. 01 41 71 04 03
Mme Durand
8 rue Jean-Moulin
Tél. 06 60 82 76 36
Mme Hardy
2 rue Saint-Jean
Tél. 01 48 45 37 72
Mme Kradolfer
4 square Stephenson
Tél. 01 48 43 69 69
ou 06 83 25 66 97
Mme Labeyrie
36 rue A.-France
Tél. 06 62 94 18 42
Mme Le Bourhis
2 rue Saint-Jean
Tél. 01 48 45 37 72
M. Lecair
8 rue Jean-Moulin
Tél. 01 48 48 24 10
Mme Zana
2 rue de l'Union
Tél. 01 48 45 83 00
Mme Pischedda
4 square Stephenson
Tél. 01 48 45 45 94
ou 06 38 61 22 66
Mme Foulon
4 square Stephenson
Tél. 01 48 45 45 94
ou 06 38 61 22 66
Mme Naudin
4 square Stephenson
Tél. 01 48 45 45 94
ou 06 38 61 22 66
Mme Bikié
35 av. de Brément
(auparavant au
square Stephenson)
Tél. 01 41 71 13 93
ou 06 22 96 26 61
[ÉTAT CIVIL]
NAISSANCE.
Décembre 2014
Mathys Voisin
u Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://www.idvroom.com p
Dimanche 29 mars
Pharmacie de l'Église
132 avenue JeanLolive, à Pantin
Tél. 01 48 45 00 97
Janvier 2015
Anja Fabert
Le Noiséen
●
NO42
Noiséen-entre nous modifiée-xp6_Mise en page 1 23/02/2015 15:29 Page23
PERMANENCE DES ADJOINTS
DE QUARTIER
Cette permanence se tient chaque dernier
samedi du mois, de 10 h à 12 h en mairie. Les
habitants peuvent s'y présenter sans rendezvous. À tour de rôle, l'un(e) des quatre élu(e)s
concerné(e)s assurera l'intégralité de la permanence. Si la demande reçue concerne
un quartier autre que ceux dont l'élu(e) présent(e) est directement en charge, cette
demande sera notée et transmise à l'adjoint
référent, pour qu'une réponse y soit apportée
ultérieurement.
NUMÉROS D'URGENCE
SAMU : 15
SAMU 93 : 01 48 96 44 44
Police-Secours : 17
Pompiers : 18
SOS Médecins : 01 47 07 77 77
Centre anti-poison : 01 40 05 48 48
Urgence électricité (EDF) 24 h / 24 :
0 810 33 39 20
Urgence gaz (GDF) 24 h / 24 : 0 810 43 31 75
PERMANENCE DE SOINS
Assurée par des médecins généralistes libéraux
volontaires dans les locaux du centre municipal de santé Fernand-Goulène (5 rue PierreBrossolette, à Noisy-le-Sec) :
- samedi de 14 h à 20 h
- dimanche et les jours fériés de 8 h à 20 h.
Consultations sans rendez-vous. Pour toute
urgence médicale, si vous ne pouvez pas joindre votre médecin traitant, appelez le 15.
POLICE NATIONALE :
VOS DÉMARCHES VIA INTERNET
Vous souhaitez déposer plainte (uniquement
si vous êtes victime d’une infraction contre les
biens dont l’auteur est inconnu) ?
Déposez une pré-plainte en ligne :
www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr
Pour toute plainte, prenez un rendez-vous à
l'accueil du commissariat de police de Noisyle-Sec (7 jours sur 7, 24 h sur 24) sur place
au 2-4 rue de Neuilly ou en téléphonant au
01 48 10 12 50.
Bon à savoir : l'affluence des usagers est plus
forte le jeudi et le vendredi, de 18 h à 20 h, et
le dimanche, de 14 h à 16 h.
Vous souhaitez un renseignement ?
Contactez le commissariat par courriel :
[email protected]
Infos pratiques, état civil, petites annonces
[ PETITES ANNONCES ]
À VENDRE
Aquarium équipé d’une pompe, fleurs,
bateaux ainsi que les poissons.
Meublé incorporé, laqué blanc.
Tél. 06 12 70 03 85
■
■ Canapé, 3 places, état impeccable.
1 secrétaire merisier 3 tiroirs + bureau.
Doubles rideaux, rideaux chambre.
2 jeans neufs. 6 manteaux fourrures neufs.
1 veste ¾ cuir noir. Cuivre pour bouquet
ou décoration. 1 service à poisson.
Prix à débattre.
Tél. 01 48 46 34 19 ou 06 11 31 20 17
■ Couscoussier inox (20 €), ordinateur
bureau (60 €), pilon-mortier laiton doré
(80 €), batteur électrique (50 €), cafetière
neuve, tout inox, grand modèle (50 €).
Tél. 06 88 91 98 29
■ Lustre cinq lampes (50 €), table ronde
état neuve imitation merisier (250 €),
chambre à coucher bois clair, lit 120 de
largeur (200 €).
Tél. 01 48 43 97 95
■ Tondeuse pour chien, marque Moser,
bon état. 50 €
Tél. 06 85 16 41 76
■ Vend piano
Tél. 06 46 47 09 24
Cave à vin marque Jet Frost, pouvant
contenir 52 bouteilles. Porte vitrée noir et
argent. Dimensions : 84 x 60 x 48.
Très bon état. 120 €
Tél. 06 07 04 04 05
■
■ Disques vinyl 33 T. très bon état, pop,
rock, blues des années 1970 et 1980.
Tél. 06 10 48 16 20
■ Cause déménagement, vend lit 140 x 90
avec matelas, canapé-lit BZ 140 x 190.
Le tout en excellent état.
Petits prix (à débattre)
Tél. 06 67 35 05 35
■ Chaîne neige pour pneu 175-70-R-14,
tension automatique neuve.
Achetée 49.90 €, vendu 25 €
Tél. 01 48 48 78 24 ou 06 05 06 45 61
COURS
■ Professeur des écoles, retraitée, donne
cours toutes matières et soutien scolaire du
CP à la Troisième. 20 € / heure, à domicile.
Tél. 06 03 33 89 62
■ H. expérience donne cours de
mathématiques et physique de la 6e à la
Terminale. Aide primaire toutes matières.
Tél. 06 13 77 07 56
EMPLOI
■ Assistante maternelle cherche à garder
enfant ou nourrisson à plein temps.
Ambiance calme.
Tél. 06 29 21 31 71
■ F. sérieuse, 10 ans d’expérience, cherche
heures de ménage ou repassage.
Repassage à son domicile.
Tél. 06 76 68 94 15
■ F. prend en charge les enfants à la sortie
de l’école.
Tél. 06 22 87 68 17
■ JF sérieuse, avec de belles références et
beaucoup d’expérience recherche heures
de ménage et repassage. Travail déclaré.
Tél. 06 22 76 66 18
■ Electricien propose ses services de
rénovation, installation ou dépannage.
Tél. 06 80 84 68 13
■ H. cherche travaux de peinture, toile de
verre, carrelage, bricolage. Devis gratuit.
Travail soigné.
Tél. 06 07 97 73 70
■ Votre jardinier répond présent pour tous
vos travaux de remise en état de votre
jardin, création de gazon, débroussaillage,
taille, élagage, arrachage, nettoyage
complet …
Tél. 06 17 79 36 22
■ Assistante maternelle agréée,
expérimentée, située à proximité
immédiate de la gare de Noisy cherche à
garder des enfants âgés de 0 à 3 ans.
Tél. 01 48 44 54 99
■ Dame sérieuse, possédant permis de
conduire, cherche heures de ménage,
aide aux personnes âgées pour aide
aux courses, promenades, etc.
Tél. 06 12 15 54 35
■ JF cherche heure de ménage, aide aux
personnes âgées, ménage.
Tél. 07 82 17 88 67
■ JF sérieuse, expérience et références,
cherches heures de ménage et repassage,
garde d’enfants.
Tél. 07 51 15 41 36
OFFRE D’EMPLOI
■ Le Cnam de Pantin recherche,
pour l'année universitaire 2015,
des professionnels souhaitant enseigner
en cours du soir à un public de salariés et
de demandeurs d'emploi engagés dans
la préparation de diplômes.
Domaines concernés : finance,
comptabilité, fiscalité, gestion des
ressources humaines, gestion des paies,
droit, droit social, commerce,
informatique, management et
organisation.
Nous recherchons, de façon urgente,
un professionnel pouvant enseigner
la programmation avec Java (notions
de base) pour débuter en mars 2015.
Ces missions représentent un volume
horaire de 3 à 6 heures par semaine et
seront rémunérées selon le profil du
candidat. Elles pourront être effectuées
par des personnes titulaires d'un diplôme
de 3e cycle, exerçant par ailleurs une
activité salariée, libérale ou retraitée.
Les cours seront à dispenser sur le site
de Pantin. Les candidatures (lettre et
motivation et CV) sont à envoyer à :
ARCNAM Pantin
M. Gérard Moutche,
14 rue Scandicci 93500 Pantin
ou par mél : [email protected]
✁
[INFOS PRATIQUES]
ENTRE NOUS
COUPON À DÉTACHER
Rédigez le texte de votre petite annonce (gratuite) dans l’espace ci-dessous.
DEMANDE DE LOGEMENT SOCIAL
EN LIGNE
Mettre à jour ou renouveler sa demande de
logement social en ligne est désormais possible. Est concernée toute personne détentrice
d’un « numéro unique » d’enregistrement .
Pour consulter, modifier et renouveler sa
demande, il faut se rendre sur le site de la
Direction régionale et interdépartementale
de l’hébergement et du logement (DRIHL)
à l’adresse suivante :
www.demande-logement-social.gouv.fr
La mise à jour ou le renouvellement reste
cependant possible :
u par courrier, UNIQUEMENT AVEC
CACHET DE LA POSTE, à la direction de
l’Habitat et du Logement – Service gestion
locative – Mairie de Noisy-le-Sec – 1 place
du Maréchal-Foch 93130 Noisy-le-Sec
(il n’est plus possible de déposer sa demande
au Guichet unique)
u par mail à l’adresse [email protected]
u par fax au 01 49 42 67 93 ■
MARS 2015
Règlement : Ce service est réservé uniquement aux Noiséennes et Noiséens. Le contenu d'une annonce
n'engage que son auteur, la mairie ne peut être tenue responsable. Seules les annonces de particuliers seront
publiées en fonction de l'espace disponible. Chaque annonce ne sera retenue que pour une parution.
[
TEXTE DE VOTRE ANNONCE : .........................................................................................
............................................................................................................................................
]
............................................................................................................................................
............................................................................................................................................
............................................................................................................................................
NOM : ................................................................... PRÉNOM : ............................................
ADRESSE : ........................................................................................................................
TÉL. : ................................................ RUBRIQUE : ...........................................................
Envoyez votre petite annonce au service Communication,
Mairie de Noisy-le-Sec - Place du Maréchal-Foch - 93134 Noisy-le-Sec cedex
Vos petites annonces sur internet. Déposez vos annonces ou consultez celles déjà parues sur le site de
la ville : www.noisylesec.fr, rubrique « Votre Espace » Pour vous connecter : la Ville met à votre disposition
des points d'accès gratuit à Internet : au centre administratif, à la Médiathèque (sur inscription) à l'Espace
Infos Jeunes (72 rue Jean-Jaurès).
23
Copie de Noiséen-Histoire modifiée-xp6_Mise en page 1 23/02/2015 15:29 Page24
SORTIR
Bons plans à Noisy
[ BON PLAN ]
Le Japon, comme
si vous étiez !
Agenda de mars
Mercredi 4 mars/20 h 30
CINÉ-RENCONTRE
Autour du film Rendez-vous à
Atlit (France, Israël ; 2014 ;
1 h 31 min.)
La réalisatrice sera présente au
Débat avec la réalisatrice Shirel
Amitaï à l’issue de la projection
Cinéma Le Trianon
Jeudi 5 mars
14 h à 15 h 45
RENCONTRE
En mars, participez à une foule
d'animations originales et créatives
sur différents aspects de la culture
du Pays du Soleil Levant.
Mercredi 11 mars à 15 h
Atelier origami avec Naomiki Sato
L'origami est l'art du pliage sans colle ni ciseaux,
et avec une seule feuille de papier, représentant
diverses formes et personnages, tels bestiaires réels
ou imaginaires, objets ou personnages japonais.
u À partir de 6 ans
Médiathèque Roger-Gouhier
Samedi 14 mars à 14 h
Atelier omochae-papercraft
avec Patrick Pasques
Réalisez une maison japonaise en papier.
Médiathèque Roger-Gouhier
Mercredi 18 mars à 15 h
Atelier manga avec Tomoe Wada
Tu rêves de devenir mangaka ? Quelques conseils
et astuces pour dessiner des visages et décors façon
nipponne...
uÀ partir de 9 ans
Médiathèque Roger-Gouhier
Samedi 21 mars à 12 h
Concert
Cap sur le Japon avec l'association Pulsation 93 :
voyage de la musique traditionnelle à la musique
de manga…
Piano : Marie-Christine Marella
Flûte traversière : Marianne Huard
Saxophone : Jean-Pierre Solvès
Violoncelle : Christophe Oudin
Gratuit sur réservation :
- tél. 01 49 42 67 19
- mél. [email protected]
Médiathèque Roger-Gouhier
Du 5 mars au 18 avril
Expositions (bande dessinée et manga)
u « À la recherche de Maru »
par Kumiko Yamamoto
Médiathèque Roger-Gouhier
u« CLAMP »
Annexe Médiathèque-Ludothèque du Londeau
« La scolarité de mon enfant »
Proposée par la coordination
Petite Enfance, le Centre
municipal de santé et le
Programme de réussite
éducative
Animée par Jean Reyt, directeur
d’école, ainsi que Didier Pessin,
enseignant spécialisé
9 rue Pierre-Brossolette
Samedi 7 mars/10 h 30
CONTE
« Berribon Berribelle »
Par Violaine Robert
À partir d'un an
Médiathèque Roger-Gouhier
Samedi 7 mars/11 h
APÉRO LITTÉRAIRE
Thème : les paysages dans la
littérature...
Médiathèque Roger-Gouhier
Samedi 7 mars
De 14 h à 19 h
Parcours Est #19
Visites commentées de trois
expositions d’art contemporain
situées dans l’est parisien :
u la Maison populaire, à
Montreuil (exposition « L’art et le
numérique en résonance 1/3 :
Convergence »)
ule 116, à Montreuil (exposition
monographique d’Heidi Wood)
u La Galerie, à Noisy-le-Sec
(exposition « Scroll infini »).
Plus d'informations sur
www.parcours-est.com
Réservations obligatoires :
[email protected]
Entrée gratuite, sauf titres de
transport à fournir
Samedi 7 mars/14 h 30
ATELIER
« L'art en blog »
Visite ludique de l'exposition à
La Galerie, suivie d'un atelier
numérique d'écriture collective
à la Médiathèque mis en ligne
sur le blog « L'art en blog »
De 6 à 12 ans
Médiathèque Roger-Gouhier
●
NO42
PROJECTION-DÉBAT
24
MARS 2015
Samedi 21 mars
De 18 h à 22 h 30
« La loi Veil a 40 ans »
Marie Mathieu et Lucile Ruault,
universitaires, proposent un
éclairage historique et un état
des lieux de la situation
actuelle.
Médiathèque Roger-Gouhier
THÉÂTRE
ANIMATION
Zumba party
Dimanche 22 et 29 mars
8 h à 20 h
Dimanche 8 mars
14 h 30 à 16 h
Organisée par l’association
Afro Carribean Jo'School,
à l'occasion de la Journée
internationale des femmes
Tarifs : 8 euros
(5 euros pour les 6-12 ans)
Inscriptions sur place
Gymnase Marcel-Gentilini
(chemin de Montreuil-à-Claye)
Mercredi 11 mars/16 h
ATELIER
« L'art en blog »
Visite ludique de l'exposition à
La Galerie, suivie d'un atelier
numérique d'écriture collective
à la Médiathèque mis en ligne
sur le blog « L'art en blog »
De 13 à 15 ans
Médiathèque Roger-Gouhier
Vendredi 13 mars
20 h à 22 h 30
SOIRÉE JEUX
ART
Le Noiséen
Samedi 7 mars/18 h
Pour adultes, ados et enfants
accompagnés à partir de 8 ans
Médiathèque-Ludothèque
du Londeau (Annexe)
Samedi 21 et
dimanche 22 mars
10 h à 18 h
EXPOSITION
Salon des artistes
et associations
d’art plastique
Organisé par la direction
des Affaires culturelles
Salle Gérard-Philipe
115 rue Jean-Jaurès
Samedi 21 mars
16 h à 18 h
RENCONTRE
« Opéra-archipel,
voix chargées et corps perdus »
(Julien Creuzet)
Rendez-vous à La Galerie
à 16 h précises
Autour de l'exposition collective
« Scroll infini »
Soirée « 3 en 1 » :
u Deux mots
u Les deux frères et les lions
u Le jeu des 1 000 euros
Tarifs : 5 à 24 euros
Apéritif offert puis restauration
en vente au bar
Théâtre des Bergeries
ÉLECTIONS
Premier tour et second tour des
élections départementales
Mardi 24 mars/20 h 30
CINÉMA
Projection de Sacco et Vanzetti
(Guiliano Montaldo ; Italie ; 1971)
Séance suivie d'un débat animé
par le critique Eugenio Renzi
Dans le cadre de la
programmation hors-les-murs du
festival « Terra di Cinema » 2015
de Tremblay-en-France
Cinéma Le Trianon
Mardi 24 mars/20 h 30
DANSE
Ballet de Lorraine
Centre chorégraphique national
Tarifs : 5 à 24 euros
Théâtre des Bergeries
Samedi 28 mars/18 h
PERFORMANCE
« Nous sommes tous... »
Par Guillaume Rannou.
Histoire d'une « troisième
génération » en quête
de ses origines
Médiathèque Roger-Gouhier
Dans le cadre du festival de
littérature contemporaine
« Hors limites » (du 27 mars au
11 avril) : www.hors-limites.fr
Jeudi 2 avril/19 h 30
CONSEIL MUNICIPAL
Salle des mariages
Hôtel de ville
Dimanche 5 avril
À partir de 11 h
ANIMATION
Proposée par l'association La
Case Créole : chasse aux oeufs
(2,5 euros par enfant), grand
repas (10 euros pour les
adhérents ; 15 euros pour les
non-adhérents), tombola (2 euros
par enveloppe), après-midi
dansant
12 avenue du 18-Avril-1944
Tél. 07 71 00 90 79 ou 06 61 24
87 65 ou 06 62 32 44 70
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
1
File Size
5 871 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content