close

Enter

Log in using OpenID

CR National 8 Juillet 2014_Draft1

embedDownload
COMPTE RENDU REUNION CLUSTER
Mardi 8 Juillet 2014
Minutes
Réunion démarrée à : 8h35 et terminée à 10h40
Province – lieu :
Salle de réunion de la Cellule d’Appui Technique (CAT) de l’EPSP, Kinshasa
Réunion convoquée par
Point focal du Cluster National, Education
Réunion présidée par
Point focal du Cluster National, Education
Prochaine réunion
Mardi 12 Août 2014 à 8h30.
Secrétariat
Save the Children
Participants
Voir liste à la fin.
i.
ii.
iii.
1. AGENDA
iv.
Suivi des décisions de la réunion précédente (5mn/Boubakar).
Tour de Table (3mn/ONG) : Projets d’urgences en cours : zones et données
détaillées.
Mise à jour Urgences /Situations humanitaires (OCHA + EPSP) et mise à jour de la
situation à l’Est, en Equateur et au Katanga (15mn)
Divers :
 Revue à mi parcours du ^plan d’Action 2014 du Cluster (Paola/30mn)
 Présentation de l'outil FLAT et de la stratégie éducation de World Vision
RDC (Georges/10mn)
 Présentation sur les standards de la Protection de l’enfance (GTPE / 20mn)
La rencontre du jour qui s’est tenue dans la salle de rencontre de la Cellule d’Appui Technique (CAT)
de l’EPSP a débuté avec le suivi des décisions et recommandations de la réunion précédente dont
certaines ont été exécutées et d’autres, abandonnées ou remises pour les mois suivants :
1. Suivi des décisions de la réunion précédente
Actions à Prendre
Partager les recommandations sur l’évaluation du PAP
Partager la feuille de route 2014
Partager Rapport Enquête sur la situation des enfants dans les ménages.
Par qui
EPSP
MJS
MAS
Résultat
En attente
En attente
En attente
2. Tour de Table
Un premier tour de table de présentation des participants a d’abord été fait pour permettre aux uns et aux
2. Interventions autres de se connaitre vu la présence de nouveaux participants.
et
Ensuite, un tour de table a permit aux uns et aux autres de présenter les interventions en cours en matière
Discussions
d’éducation en urgence.
HI
Planification d’une formation sur l’éducation inclusive pour le comité de pilotage mis en place : 15 représentants
de l’EPSP. Prévision de mettre en place un comité de suivi de la formation des enseignants avec le
SERNAFOR.
WVI
Projet en d’urgence en cours à Rutshuru, Kalehe et au Katanga. Projet intégré éducation, nutrition.
Coopération Canadienne
Pas de projet ou programme sur le terrain en ce moment mais possibilité de mettre à disposition de futurs
financements pour l’éducation en urgence via le volet protection.
→ Partager la stratégie pays dès que validée.
1
GTPE
Visite ce jour à Maluku pour faire le suivi de la situation des expulsés de Brazzaville mais visité reportée.
SCI.
Clôture du projet RRMP 4 en cours.
Leçons apprises du projet ARCC II seront partagées avec le Cluster notamment la difficulté du transfert
monétaire dans des zones où la culture du compte bancaire n’est pas installée.
Démarrage d’un projet d’urgence financé par Save Espagne sur 14 écoles/communautés dans le Masisi :
réhabilitation d’écoles, réintégration scolaire d’enfants vulnérables, formation des enseignants, prise en charge
du TENAFEP, etc.
East Eagle Foundation.
Ouverture d’un centre de formation animé par un organisme de nouvelles technologies. 50 jeunes à former
Système d’inscription gratuite d’enfants vivant avec handicap
A Mbandaka, recensement des enfants vivant avec handicap pour leur inscription scolaire
IRC
Katanga, Nord Kivu et Sud Kivu.
Particulièrement en développement en ce moment.
EPSP
Rédaction du chapitre 8 du RESEN finalisé. Dernière mission du RESEN du 3 au 8 juin 2014.
→ Partager le chapitre 8 avec le Cluster : à présenter à la prochaine réunion.
Table ronde sur l’éducation dans les zones affectées à relancer pour Septembre.
Réunion de concertation le 3 Juillet sur l’éducation à la paix à l’UNESCO afin de cartographier les interventions
et harmoniser les approches et stratégies.
Du 10 au 11 Juin, invitation du PROSEB pour la mise en place d’une "Task force" pour la formation continue
des enseignants pour aboutir à une cellule de conception des modules.
12 Juin : Réunion du COMCON.
Affaires Sociales
Participation à la restitution du projet OPEQ sur EGRA & EGMA : An 1.
Révision des modules de CRS finalisés.
UNMAC
2 projets au Sud Kivu : Bukavu, Shabunda, Walunga, Fizi, Uvira & Mwenga.
1ère phase : 80 inspecteurs principaux et conseillers pédagogiques
2ème phase : accompagnement des inspecteurs pour la réplication de la formation au profit des enseignants
Second projet avec la Croix rouge national au Katanga (Division Katanga 3) : 2 phases identiques
54 inspecteurs et 410 enseignants à former.
Mise à jour des modules sur l’éducation au risque des mines.
En Juin, formation de 25 inspecteurs du SERNAFOR à Kinshasa et formation pour DIPROMAD en Juillet.
→ Partager les modules sur l’éducation au risque des mines.
PAM.
Réunion avec les groupes techniques du gouvernement pour la préparation des cantines scolaires étatiques
Un consultant est recruté pour appuyer le processus.
ERUKIN.
Collecte de données sur les résultats scolaires pour faire l’état des lieux de l’assistance aux enfants réfugiés
urbains de Kinshasa. Pour préparer la rentrée scolaire 2014-2015.
Mise à jour par rapport aux examens scolaires des enfants expulsés de Brazzaville.
2
Fiche technique en finalisation. 5 centres d’examen à Kinshasa et ensuite au niveau des provinces. Pas de
date encore arrêtée mais bientôt.
Vérification des enfants concernés en cours avec la DGM.
Anne Houraye, Consultante.
Etude conduite sur la capacité du système à gérer les situations de crise qui a débouché sur un forum sur le
dialogue politique à la paix. Les résultats de ce forum ont influencé la mise à la disposition du pays d’un
financement PME.
Phase de mise en œuvre des recommandations du forum de 2012 en cours avant l’élaboration de la stratégie.
Table ronde sur l’éducation en situation d’urgence prévue pour se tenir à Goma au mois de Septembre
prochain (3ème semaine) pour un engagement fort de toute la communauté en faveur de l’éducation en situation
d’urgence et l’éducation à la paix.
Participation à la revue du PIE avec une présentation à faire sur la prise en charge de l’éducation à la paix dans
le document du PIE.
UNESCO.
Le projet d’éducation en urgence de Goma s’est clôturé le 30 Juin 2014. Rapport final en préparation.
Démarrage au mois de Juillet 2014 d’un projet d’urgence de 300.000 $ sur Rutshuru pour une période de 12
mois ; le projet sera mis en œuvre par un partenaire local à identifier.
3. Situations humanitaires et mise à jour.
NORD KIVU
Mouvements de population dans le territoire Lubero

Cause : combats dans la zone entre Oninga (N Walikale) et Fatua (O Lubero) entre NRC et FDLR
depuis mars 2014.
1ère zone : Alimbongo (S de Lubero)

+2 000 déplacés enregistrés le 25 juin et déplacés accueillis dans la zone Bunyatenge.

Autres déplacés enregistrés à Luofu, à Bingi et àMbwavinwa.
2ème zone : Makoko (NO de Lubero)

Présence d’environ 3 600 déplacés selon SI/RRMP, après actualisation de chiffres.

Evaluation de la vulnérabilité des déplacés par SI prévue cette semaine.
3ème zone : Kamandi (SE de Lubero)

Présence d’environ 2 500 déplacés (sources locales)

2 vagues : première, en mai en provenance de la zone de Fatua, seconde en juin venue de
Ndwali (SE de Lubero) déguerpie par l’ICCN.

Evaluation de SI/RRMP prévue dans cette zone.
MANIEMAMANIEMA
Deux situations opposées
1. Déplacement de près de 50 000 personnes entre avril et juin 2014, dans les territoires de Kabambare
(26.225), de Punia (18.280) et de Pangi (5.160).
Causes :
‐ Attaques des MM Yakotumba à Misisi début avril.
‐ Attaques des MM Raïa Mutomboki début juin contre 25 villages de l’AS de Kyolo.
2. Calme dans la partie ouest de ces territoires.
 Retour de +85 000 personnes vers Punia (57.355) et Kabambare (27.755).
Fièvre jaune dans les territoires de Punia, Lusangi et Kampene
 1 cas suspect de fièvre jaune pendant la S26, soit total de 5 cas depuis la S19 dans les ZS de
Punia, Lusangi et Kampene.
 Echantillons prélevés et envoyés à l’INRB pour analyse.
 1 cas = épidémie.
PROVINCE
3
PROVINCE ORIENTALE
Préoccupation des humanitaires en raison de l’activisme des miliciens de feu Morgan :
recrutements forcés à Pangoyi
enlèvement de 15 civils.
Diminution de l’assistance dans le territoire de Mambasa
 Constat du CPIA : baisse de la réponse humanitaire malgré nombreux besoins non couverts.
 Assistance très peu diversifiée, dans un seul secteur : protection.
 Environ 4 000 déplacés à Niania, avec comme conséquence insuffisance d’eau potable dans la
cité.
Préoccupation des acteurs humanitaires en raison de l’hostilité de la population et de la société civile des
districts du Haut‐Uele et du Bas‐Uele contre les Mbororo.
 Plaidoyer nécessaire auprès des autorités afin d’éviter un conflit intercommunautaire et des
violences contre ces éleveurs.
 Décision des autorités provinciales : identifier un espace pour cantonner et recenser les M bororo,
mais opposition de la société civile qui veut éviter leur sédentarisation dans la région.
KATANGA
Conflit Balubakat et Pygmées dans plusieurs territoires
 Inquiétude : expansion du conflit dans 4 territoires : Kabalo, mais également Kalemie, Manon o et
Nyunzu.
 Territoire de Kabalo : déclenchement le 12 juin dans le groupement de Nzowa.
Conséquences :
Incendies de maisons à Bikunu, Longa, Kabinda, Konga, Kungulu ya Mabwe, Mbumbu.
1 douzaine de morts
1 trentaine d’otages, majoritairement des Pygmées
+500 déplacés vers Lwala, Kasinge et Maloba (±100 km de Kabalo)
Réponse : aucune assistance.
Risque : atteindre les mêmes proportions que la crise provoquée par les MM.
Rougeole : besoin d’une riposte dans la ZS de Kilwa
 Tendance générale dans la province en voie de stabilisation.
 Inquiétude : enfants non atteints par les différentes ripostes et campagne de vaccination de mars
dernier.
Exemple : 4 cas confirmés dans la ZS de Kilwa du 17 au 22 juin.
Cause : déplacement en raison de l’insécurité dans la brousse dans une zone non accessible.
 Réponse : nouvelle riposte dans la ZS dans un bref délai.
 1er janvier‐22 juin : 8 270 cas dont 71 décès, soit 3X le nombre de cas au cours de la même
période en 2013 (3 516).
Alerte : besoin d’assistance pour des retournés dans le territoire de Bukama.
 Retour à Bukama depuis mars de 15 800 anciens déplacés à Mweba (235 km S Bukama).
 Conditions précaires en raison de la perte de leurs biens pendant le déplacement.
 Besoins importants principalement dans la santé, la nutrition et la sécurité alimentaire.
 Cause déplacement : affrontements entre FARDC et MM en janvier 2014.
KINSHASA
Diminution de l’assistance dans le site de transit de Maluku

28 juin : 550 rapatriés par bateau vers l'Equateur.

30 juin : 2 414 personnes sur le site de Maluku

30 juin : annonce par les autorités de Brazzaville d’une prochaine traque dans certaines villes
dans le secteur des transports
Conséquence : possible recrudescence du nombre d’arrivées en provenance de RoC.

3 juillet : départ du prochain bateau avec 350 à 500 personnes.SHASA
4
Gaps persistants

Santé
Carburant pour les ambulances
Médicaments / équipements. Don de l’UNICEF et de la Caritas. Aide complémentaire de l’OMS
attendue.

Dysfonctionnement de la clinique mobile

Prise en charge du personnel.
Logistique (départ OIM)

29 et 30 juin : arrivée de 60 expulsés depuis 5 jours à la commune de Kinshasa

Absence de transport : exemple : MDA pour le screening médical et nutritionnel et prise en
charge des malnutris
4. Présentation / Communications
 Présentation de WVI.
Le but poursuivi par WVI à travers ses programmes c’est que tous les enfants des zones ciblées
atteignent les compétences et les aptitudes de base dont ils ont besoin pour continuer à mener une vie
productive et épanouie (alphabétisation, calcul, l’éducation à la vie). Les axes stratégiques de
l’organisation de même que certaines activités majeures sont :
 Les élèves terminent l’école primaire: Parrainage, construction et réhabilitation,
environnement assaini, protection, AGRs, Saving groups, genre, school feeding, etc.
 Soutenir un enseignement efficace: Formation des enseignants et des volontaires aux 5
compétences, e-learning et création locale des matériels didactiques, livres qui manquent,
etc.
 Engagement communautaire/ Gouvernance et redevabilite: Renforcement des capacités,
des COPA, des CVA, clubs de lectures/ Bibliothèques communautaires, plaidoyers selon CVA,
etc.
 Partenariat pour le changement: Coordination des interventions et collaboration avec
MINEPSP, UNICEF, Save the Children, IRC, etc.
L’outil FLAT de WVI sera présenté lors de la prochaine rencontre du Cluster et le PowerPoint de la
présentation sera partagé aux membres.
 Présentation du GTPE sur les standards minimum de protection de l’enfance :
La présentation faite par le GTPE a rappelé que standards minimum pour la protection de l’enfance
avaient été développés pour soutenir les activités en matière de protection de l’enfance dans les
situations d’urgence et dans ce contexte, ils visent entre autres à :
 Etablir des principes communs pour tous les acteurs de la protection de l’enfance et à renforcer
leur coordination ;
 Accroître la qualité de la programmation en matière de programmation de l’enfance et son impact
sur les enfants ;
 Améliorer le concept de redevabilité des agences et organisations pour les activités relatives à la
protection de l’enfance ;
 Fournir une synthèse des bonnes pratiques et des enseignements observés jusqu’à présent ;
 Permettre d’améliorer le plaidoyer et la communication concernant les risques , les besoins et les
interventions en matière de protection de l’enfance.
La présentation a suscité beaucoup d’intérêt et à l’occasion d’autres rencontres du Cluster, le GTPE
pourra revenir sur cette question.
5. Divers
La rencontre a aussi été l’occasion d’échanger sur les rapports que doivent entretenir les membres du
Cluster avec les partenaires institutionnels que sont : EPSP, Affaires Sociales, Jeunesse et Sport, etc. La
conclusion de ces échanges a été que, chaque membre du Cluster intervenant en éduca tion, devrait avoir
le reflexe d'associer ces partenaires dès le début pour ne pas dire, avant toute intervention sur le terrain
afin de s’assurer d’inscrire son intervention dans les stratégies et priorités du gouvernement et d’utiliser
5
les outils validés par les partenaires institutionnels.
Avant de lever sa séance, le Cluster a programmé sa prochaine rencontre pour le Mardi 12 Août 2014.
6. Recommandations et points d’action (Reconduction des dernières recommandations)
Actions à Prendre
Par qui
Echéance
Partager les recommandations sur l’évaluation du PAP
EPSP
Septembre 2014
Partager la feuille de route 2014
MJS
Dès que possible
Partager Rapport Enquête sur la situation des enfants dans les MAS
Dès que disponible
ménages.
Coopération Dès que disponible
Partager la stratégie pays.
Canadienne
Partager les modules sur l’éducation au risque des mines
6
UNMAC
Dès que disponible
LISTE DE PRESENCE CLUSTER EDUCATION NATIONAL
Province
(base du
contact)
Kinshasa
Kinshasa
Organisation ou
Acronyme
IRPD (ex
ERUKIN)
UAP – COOP
CANADA
Prénom(s)
Nom
Titre / Fonction
Mobile
Email
(comma separated)
Vital
SAMAFU
Agent social chargé de l’éducation
0815751481
[email protected]
Erick
MPIANA
Conseiller Protection de l’enfant
0970033561
[email protected]
Kinshasa
WVI
Georges
MILUMBU
Education Coordinator
0818285017
[email protected]
Kinshasa
HI
Rose
LETA
Chargé de projet
0972617672
[email protected]
Kinshasa
MJS
Claude
MAHUNGU
Point focal Education en Urgence
082379354
[email protected]
Kinshasa
PAM
Wookjin
HONG
Programme Officer
0817006715
[email protected]
Kinshasa
UNMAS
Aurélie
FABRY
Education Risques des Mines/REG
0825001861
[email protected]
Kinshasa
MAS
Pierre
ODIMULA
Point Focal Cluster
0815156480
[email protected]
Kinshasa
UNESCO
Ephrem
MWEZE
Assistant Education
0994003152
[email protected]
Kinshasa
EPSP
Louis
MPANZU
Point Focal urgences
0998726257
[email protected]
Kinshasa
Save the Children
Miriame
KALONDA
FO Education
0817269337
[email protected]
Kinshasa
UNMAS
Aurélie
FABRY
Education aux risqué des mines/
REG
0825001861
[email protected]
Kinshasa
Save the Children
Jacques
KACHUKA
Co Facilitateur GTPE
0999923736
[email protected]
Kinshasa
EEF
Jean
BOHEME
Ched de programme
0816149444
[email protected]
Kinshasa
CAT/ Consultante
Anne
HOURAYE
Consultante CAT/EPSP
Kinshasa
IRC
Victoria
LADYGINA
Education Coordinator
7
[email protected]
0995200013
[email protected]
Kinshasa
UNICEF
Paola
RETAGGI
Cluster Coordinator
0995900591
[email protected]
Kinshasa
Save the Children
Boubakar
LOMPO
Education Programme Coordinator,
Co-Lead Cluster Education
0992908605
[email protected]
8
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
378 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content