close

Enter

Log in using OpenID

COMPETITION SPORT du 08-10-2014

embedDownload
24
Mercredi 8 octobre 2014
JSK
www.competition.dz
MORT
SUBITE
EN-NEMS
Retransmission
des matchs des
Verts à l'extérieur
BeIN Sports
POSE SES
CONDITIONS,
L'ENTV REFUSE
BOULAHDJILET
«13 titulaires
perdus, mais l'ESS
est toujours là !»
Djihad Boulahdjilet, le DTS de l'ES Sétif, peut
réaliser une prouesse. S'il gagne la Ligue des
champions, il sera le premier Algérien à
remporter deux fois la C1.
Les matchs contre le
Malawi et le Mali ne
seront pas retransmis
C'est à présent officiel,
les téléspectateurs algériens ne
pourront pas voir le match de
samedi prochain mettant aux
prises notre équipe nationale avec
le Malawi à Blantyre sur la chaîne
nationale terrestre, comme ce fut
d'ailleurs le cas lors du match
face à l'Ethiopie à Addis-Abeba le
mois dernier. En fait, la chaîne
nationale ne retransmettra aucun
des matchs de notre équipe nationale à l'extérieur lors de ces éliminatoires de la CAN 2015, puisque
même celui face au Mali à
Bamako ne sera pas retransmis.
La raison de ce bras de fer entre
la chaîne nationale et BeIN Sports
consiste dans le fait que les responsables de l'ENTV refusent de
se soumettre aux conditions de la
chaîne qatarie quant à la vente
des droits de retransmission de
ces rencontres. Pour la direction
de la chaîne nationale, les exigences de BeIN Sports sont beaucoup trop grandes. BeIN Sports
qui, pour rappel, détient les
droits exclusifs de retransmission
des matchs qualificatifs pour la
CAN 2015 au niveau de l'Afrique
du Nord. Ainsi donc et d'après
une source sûre, on croit savoir
que pour obtenir ces droits de
retransmission de ces trois rencontres des Verts, BeIN Sports
aurait exigé près de trois millions
de dollars en plus d'avoir le droit
de retransmettre tous les matchs
amicaux de notre équipe nationale lors des deux prochaines
années. Des exigences rejetées par
l'ENTV qui, du coup, n'aura le
droit de retransmettre que les
rencontres de notre équipe nationale disputées en Algérie, du fait
que c'est la chaîne nationale qui
produit la rencontre. Ainsi pour
voir l'EN se produire ce samedi à
Blantyre, les supporters de l'EN
devront tous se brancher sur
BeIN Sports.
A. H. A.

Le film sur
la FIFA fait
un bide
United Passions, le
long-métrage à la
gloire de la FIFA, a
fait un véritable
bide. Alors qu'il a
coûté 24 millions
d'euros, le film
avec Gérard
Depardieu et Tim
Roth a rapporté
moins de 160 000
euros. Le
quotidien The
Independent a
détaillé les
recettes par pays :
5 100 euros pour
le Portugal, 2 200
pour la Serbie,
114 000 pour la
Russie.

LE RWANDA
EXCLUT DE LA
SÉLECTION
TOUS LES
NATURALISÉS !
L'ESS en finale de la Champions
League, vous vous y attendiez ?
Franchement, non. Le TP Mazembe
était nettement supérieur aux trois autres
équipes qui ont animé les demi-finales.
Mais notre qualification n'est pas due au
hasard, c'est le fruit de plusieurs sacrifices et d'un travail entamé le 23 juin,
sous un soleil de plomb. Une demi-finale
ou une finale de cette épreuve ne se joue
pas, elle se gagne, la chance a été de notre
côté.
"Quand on bat Mazembe, on peut
gagner ce trophée", nous a dit Habib
Belaïd, le joueur de Sfax et ex-joueur
du MCA, êtes-vous de son avis ?
Oui, si Dieu le veut. Mais ce ne sera
pas facile car il faudra d'abord remettre
les pieds sur terre, après l'euphorie de la
victoire contre Mazembe. La preuve, on a
eu de la peine à égaliser contre le MOB
chez nous. C'est déjà une leçon à retenir
avant d'aborder la finale.
Pensez-vous que cette équipe de l'ESS
a les moyens de faire aussi bien que
sa devancière coachée par feu Arribi
et dont vous faisiez partie ?
Je côtoie les joueurs de cette équipe
tous les jours, matin et soir, je peux vous
dire qu'ils sont animés d'une bonne
volonté et d'une grande soif de gagner. Il
y a un bon état d'esprit dans le groupe,
mais je dirai simplement que nous partons à chances égales avec le Vita Club.
Celui qui aura le plus de mordant et fera
attention aux détails sera le plus disposé
pour le sacre final.
Menad à Alger : pas avant mardi
On n'est jamais trahi que par les siens !
violence latente qui prend sa source dans les arcanes
du club et qui a ensuite pour conséquence inéluctable de se répandre dans ce qu'on appelle communément… la rue et qui est incarnée par les supporters
les plus radicaux. Ces derniers qui n'en demandent
pas tant pour se substituer à la direction officielle
du club comme cela est actuellement le cas dans un
autre grand club de la capitale, et à tel point que son
président s'insurge haut et fort contre cette ingérence
de mauvais aloi. En effet, lorsqu'Antigone a dit un
jour. " Gardez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en
charge." Il avait tout juste.
Si, par bonheur, l'Entente l'emporte,
vous serez le premier Algérien à
brandir deux fois ce trophée…
C'est mon vœu le plus cher. Si Dieu me
l'exauce, j'en serai évidemment très fier.
Mais tout le mérite reviendrait aux
joueurs, au staff technique et la direction
du club, à sa tête Hammar.
En tant que DTS, vous aurez votre
mérite aussi, eu égard notamment à
l'habilité dont vous faites preuve
pour renouveler chaque saison
l'effectif…
J'estime que c'est l'ESS qui arrive à
mettre en valeur les joueurs qu'elle recrute et qu'on lui chipe chaque fin de saison.
A l'intersaison écoulée, l'ESS a perdu 13
joueurs titulaires, mais elle est toujours là
! Personne ne croyait en nous et on ne
donnait pas cher de notre peau. Mais
nous, tous ceux qui constituent la grande
famille de l'ESS, nous y avons cru. On
était optimistes et on avait à cœur de
montrer à ceux qui ne croyaient pas en
nous qu'ils se trompaient. Ces joueurs,
venus d'horizons divers, y ont contribué
de fort belle manière. Ils sont en finale de
la Ligue des champions et ils la gagneront, incha Allah !
Une coupe que vous dédierez sans
doute à Mokhtar Arribi ?
Oui, de toute évidence. Normalement,
remporter ce titre doit être le vœu de
tous les Algériens qui, je présume, seront
tous derrière nous. Si l'ESS gagne, ce
serait une prouesse pour ce club algérien
qui deviendrait, ainsi, le premier au pays
à remporter cette compétition dans sa
nouvelle formule.
H. D.
Dady Birori,
l'international
rwandais, utilisait
un passeport
rwandais et un
autre congolais,
son pays d'origine,
avec deux noms
différents, cela a
entraîné la
disqualification du
Rwanda de la CAN
2015 avec 2 ans de
suspension.
Refroidie par cette
affaire, la
Fédération
rwandaise de
football a pris des
mesures
drastiques pour
que pareil cas ne
se produise plus
jamais : les joueurs
devenus
internationaux
rwandais par
naturalisation ont
tout simplement
été priés d'aller
voir ailleurs. Ils ne
seront plus
convoqués à
l'avenir et doivent
même remettre
"tout document
indiquant qu'ils
sont rwandais" au
ministère de
l'Immigration, y
compris leur carte
d'identité.
COURBIS,
l'arroseur
arrosé…
Dans une interview
accordée à Compétition,
Rolland Courbis, l'ancien coach de l'USMA et
actuel entraîneur de
Montpellier, a indiqué
que "des joueurs de
l'USMA en arrivent aux
mains dans le vestiaire".
Il a ensuite recommandé
d'aller à la source pour
voir l'origine du mal et
le corriger. Pour ce faire,
il y est allé d'une de ses métaphores légendaires en disant : "Moi, par habitude, quand
je vois une inondation, je ne me mets pas à
genoux avec une serpillère ou une éponge
pour pomper l'eau. Mais j'essaye de savoir,
au départ, pourquoi y a-t-il eu cette inondation." Ironie du sort, le lendemain,
Montpellier a été inondé par les intempéries.
Et la Mosson, le stade du club montpelliérain, n'a pas été épargnée. "Cette nuit, l'eau
est quasiment montée jusqu'aux loges et jusqu'au 5e rang de la butte. Catastrophe",
indique le club héraultais hier, mardi, dans la
matinée. Courbis va-t-il prendre une serpillère ou tenter de savoir pourquoi y a-t-il eu
cette inondation ? Aux dernières nouvelles,
on dit que ce seraient les prières des
Usmistes, mécontents des propos de Courbis,
qui en seraient la cause. On estime maintenant l'affaire classée et que les Rouge et Noir
"rmaw aâlih lma !", comme on dit chez nous.
DÉFAIT 3-0,
Vahid présente
ses excuses
aux fans de
Trabzonspor
Vahid Halilhodzic, l'ancien sélectionneur
de l'équipe d'Algérie ne connaît pas la réussite avec sa nouvelle équipe, le
Trabzonspor. Récemment, il a pris trois
pageots. Cela a fait très mal aux supporters
exigeants du club turc. Le technicien bosnien l'a compris et, pour faire amende
honorable, il est allé à la rencontre des fans
du club pour présenter ses excuses en joignant les mains au cœur, comme l'illustre la
photo.
Hannachi-CAF : l'explication
Un attaquant africain en novembre à Tizi Ouzou
Proposé par
On n'est jamais trahi que par les siens… Et ce ne
seront sûrement pas les faits constatés ces derniers
temps au sein de plusieurs de nos clubs qui démentiront cette maxime bien pensée. Le directeur général
d'un grand club de notre championnat qui marmonne des critiques invraisemblables envers son entraîneur après un simple match nul contribuant ainsi à
amplifier la grogne des supporters. Le manager d'un
autre club qui coupe l'herbe sous les pieds du coach
qui avait pourtant la confiance de son entourage et
qui voit par la force des choses ce crédit s'étioler.
Reconnaissez que c'est tout de même une forme de
Il devrait se déplacer à son siège au Caire ce samedi
www.competition.dz Mercredi 8 octobre 2014 20 DA France 2 € N° 4058 ISSN 1111
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
Boudebouz et Soudani
out, Gourmi rappelé
MCA Les joueurs et
Charef accueillis avec
des fleurs
Les supporters
font barrage aux
perturbateurs
Hachoud s'est entraîné
avec le groupe hier
SES
GOURCUFF RETROUVE
SENSATIONS
LE "SNIPER MOULOUDÉEN"
VEUT EN
FINIR VITE !
«
JE VEUX LA QUALIF’ AVANT LA 5e JOURNÉE
»
«Brahimi : j'espère qu'il enchaînera avec l'EN»
«Ghoulam : il est apte, il a joué 2 matchs avec
Naples» «Halliche : il est en bonne forme»
L'ENTV ne retransmettra pas
Malawi-Algérie et Mali-Algérie
CRB Suspendu
par la CD-LFP
Djediat :
«4 matchs de
suspension !
Je n'accepte
pas ça»
«Si ça continue
comme ça,
j'arrête le football
en janvier»
USMA Meftah :
«A six points du
leader, rien n'est
encore joué»
Orinel résilie son contrat
USMH 11 joueurs
présents pour la reprise
En colère,
Iaïche va sévir
NAHD Alors qu'Aït Djoudi est officiellement maintenu
Les joueurs promettent une victoire face au Chabab
www.competition.dz Mercredi 8 octobre 2014
2
À LA UNE
LIGUE 2
GOURCUFF
AFFICHE SES
AMBITIONS
«ASSURER LA QUALIF’
lors de ces 2 matches»
PAR ASMA H. A.
C'est un Christian
Gourcuff assez optimiste qui s'est
présenté hier à la conférence de
presse d'avant-match face au
Malawi hier à la salle des conférences du stade du 5-Juillet.
Avant de se donner au jeu des
questions-réponses avec les journalistes, l'ancien entraîneur des
Merlus a tenu d'abord à nous
«Voilà pourquoi j'ai
convoqué Ziti
et Doukha»
Ce stage du mois
d'octobre est le
deuxième
rassemblement du
coach national depuis
son arrivée à la tête
des Verts. "J'avoue que
le premier
regroupement était un
peu compliqué du fait
que ce fut le premier
pour moi et qu'il fallait
en plus de préparer les
deux premiers matchs
faire connaissance
avec les joueurs. Bon,
déjà ça s'est bien passé
du fait que nous avons
réussi à empocher les
six points, et j'espère
qu'il y aura une
progression au niveau
du jeu avec une
meilleure organisation
collective lors de nos
deux prochaines
sorties", a déclaré le
coach des Verts.
" Il est vrai aussi que
pour le premier stage
j'avais fait le choix
d'établir une liste
élargie afin que je
puisse avoir une idée
sur le groupe et pour
connaître le maximum
de joueurs, mais là je
me dois de resserrer le
groupe avec comme
objectif une meilleure
efficacité. Concernant
mes choix, j'ai choisi la
stabilité, avec quelques
modifications dues à
des situations
conjoncturelles comme
le cas Ziti qui m'a
donné toutes les
garanties afin qu'il
fasse partie de la
sélection nationale.
Pour ce qui est des
gardiens de but, le fait
de ne pas avoir
convoqué Chaouchi ne
consiste en aucun cas
une pénalité, mais c'est
juste que Doukha a fait
lui aussi un excellent
début de saison et je
voulais le voir. Pour moi
convoquer Doukha est
tout simplement
logique et c'est loin
d'être une révolution", a
précisé le
sélectionneur.
A. H. A.
faire un point de la situation sur
le groupe avant la rencontre de
Blantyre samedi prochain.
En premier lieu, le coach
national a évoqué ses attentes
par rapport à ce stage qui prendra fin le soir du 15 octobre prochain. "Et bien mes attentes pour
ce deuxième regroupement c'est
tout simplement la qualification
pour la CAN 2015 en essayant de
gagner nos deux prochains
matchs. Nous sommes à mi-chemin et mathématiquement on
peut d'ores et déjà nous arracher
notre billet qualificatif pour la
CAN dans le cas où on gagnerait
notre double confrontation face
au Malawi. C'est donc notre
objectif et on tentera de le réaliser
lors de ce stage ", a fait savoir
l'entraîneur national.
A. H. A.
ONZE RENTRANT :
«En raison du synthétique, probablement
des changements dans le 11»
Pour beaucoup de joueurs, jouer sur une
pelouse synthétique consistera certainement
un grand handicap, et l'entraîneur national en
a bien conscience, car il a affirmé hier que la
pelouse synthétique pourrait influer ses choix
quant au onze rentrant. "Ce qui est sûr, c'est
qu'à l'heure où je vous parle je n'ai pas encore
arrêté mes choix quant à l'équipe qui fera son
entrée samedi prochain face au Malawi.
Néanmoins, le fait de jouer sur du synthétique,
cela influera certainement sur certains de mes
choix. De probables changements dans le onze
rentrant sont donc à prévoir."
L'attaque : «Slimani et Brahimi
sont complémentaires»
Islam Slimani qui lui aussi enchaîne les
bonnes performances avec son équipe du
Sporting Lisbonne sera sans aucun doute titulaire face au Malawi. En tous les cas, c'est
qu'on pouvait comprendre des dires du coach
national lorsqu'on l'a interrogé sur qui de
Slimani ou Belfodil sera aligné à Blantyre.
"Islam Slimani et Yacine Brahimi sont très
complémentaires. Tous les deux renferment
des qualités complétement différentes, d'où
leur complémentarité. L'objectif de ces stages
et de ces matchs n'est pas non plus de chambouler tout l'effectif lors de chaque rencontre,
car il y a une cohésion à parfaire. Maintenant il
est clair aussi que devant il y a de la qualité
avec Belfodil mais aussi Soudani qui lui préfère jouer plus sur le côté. J'avoue qu'avant le
match contre le Mali j'avais quelque peu hésité, mais comme je viens de vous le dire, en
attaque la qualité y est", nous a déclaré le
coach national.
Medjani et Mahrez : « J'aurais
préféré qu'ils jouent dans leurs
postes au sein de leurs clubs»
Au sein de son club le Trabzonspor, Carl
Medjani évolue milieu de terrain contrairement à son poste en EN où il joue dans l'axe.
Pareil pour Ryad Mahrez qui joue sur le côté
droit avec son équipe de Leicester alors que
chez les Verts, il est aligné sur le côté gauche.
Voulant savoir s'il était agacé quant au fait de
voir ses éléments évoluer dans des postes différents de ceux de la sélection, Christian
Gourcuff dira : "Il est certain que pour Carl
que je connais très bien pour l'avoir déjà eu à
Lorient, je préfère le voir jouer en défense centrale avec son club pour justement les automatismes. Je dois dire que c'est handicapant pour
moi sélectionneur de voir mes joueurs jouer
dans d'autres postes, exactement comme
Mahrez qui joue au sein de son club à droite
alors que je préférais qu'il joue à gauche. Mais
bon c'est comme ça et je ne vais quand même
pas imposer mes choix", affirma-t-il.
Cadamuro : «Le souci c'est qu'il
joue à gauche à Osasuna»
Autorisé à faire l'impasse sur le précédent
stage des Verts en raison de son transfert,
«Je suis
venu pour
un projet
global du
football
algérien»
Lors de son point de
presse tenu hier à
l'OCO du 5-Juillet, le
nouveau
sélectionneur
national a confirmé
qu'il était là en
Algérie pas
uniquement pour
diriger les sélections
A et A' mais pour un
projet global du
football algérien :
"Ce n'est pas le
contrat qui
m'intéressait en
premier lieu mais le
challenge qui est
celui du projet global
du football algérien.
C'est un projet qui
me tenait à cœur, car
je sais que le
football algérien
renferme des
potentialités
intéressantes. Ma
mission ne
s'annonce pas facile,
mais je suis .décidé
à relever le défi. Je
suis certes les
internationaux
évoluant à l'étranger,
mais je m'intéresse
également beaucoup
aux joueurs locaux et
au championnat
national", a fait
savoir l'ex-entraîneur
de Lorient.

«Il y aura
d'autres
rencontres
avec les
entraîneurs
de Ligue 1»
Liassine Cadamuro honore sa première
convocation sous l'ère Christian Gourcuff.
Interrogé sur le plus que peut apporter ce
Le coach des Verts
joueur en sélection, l'entraîneur national dira :
qui avait tenu une
"Personnellement je n'envisage pas d'utiliser
première réunion
Cadamuro à gauche car avec son club
avec les entraîneurs
d'Ousasuna, c'est dans ce poste qu'il évolue.
de Ligue 1 le 21
septembre dernier
J'estime que le fait qu'il joue comme arrière
au CTN a révélé que
gauche c'est pénalisant pour lui en sélection
cette réunion a été
Néanmoins, c'est un joueur qui a des qualités positive sur tous les
et je vais pouvoir le voir durant ce stage",
plans et qu'il
envisage à l'avenir
affirma-t-il
d'autres réunions
avec les techniciens
Les soucis défensifs :
algériens. "Ce
«C'est plus un problème
premier contact m'a
permis d'instaurer
au niveau du collectif»
un climat de
Avant même l'arrivée de Christian
concertation avec
Gourcuff, s'il y a un compartiment qui
les entraîneurs
connaît quelques soucis c'est le compartiment
algériens. Ils ont
posé un certain
défensif. Certes, lors des deux derniers
nombre de
matchs, la défense a montré de belles choses,
difficultés qui les
mais ce n'est toujours pas l'assurance tous
empêchaient
risques derrière. " Pour ce qui est de notre
d'accomplir leur
travail dans de
défense, j'estime que c'est plus un problème
bonnes conditions.
collectif car j'ai pu voir des pertes de balle en
Cette réunion a été
Ethiopie et même contre le Mali qui ont perpositive à plus d'un
mis à nos adversaires de mener des contres
titre. Ma
dangereux. Maintenant sur le plan individuel, philosophie, c'est de
convaincre les gens
je pense que Belkalem a montré de belles
et d'instaurer un
choses, Mandi à droite s'en est aussi bien sorti climat serein et de
et le retour de Ghoulam constituera certaine- confiance. J'envisage
de programmer
ment un très bon renfort", a déclaré l'ancien
d'autres réunions
coach des Merlus.
A. H. A.
avec les entraîneurs
de Ligue 1 pour faire
avancer les choses
et pour mieux
connaître les
aspects du football
algérien. Je vais
travailler sur les
moyen et long
termes dans le but
de contribuer au
développement du
football algérien", a
précisé le technicien
français.
K. H.
L’EN a fêté l’anniversaire de Bougherra
Après la séance d’entraînement, tous les
joueurs se sont retrouvés pour fêter les 32
ans de Madjid Bougherra. Un grand gâteau a
été ramené en cette heureuse occasion.
C’est donc dans une belle ambiance que
Magic a soufflé sa 32e bougie. D’ailleurs, le
site de la FIFA a souhaité un bon anniversaire pour le capitaine de la sélection tout en
l’encensant pour tout ce qu’il a accompli
durant sa riche carrière avec l’EN. Il en est
de même pour le site spécialisé
Footmercato.net qui a souhaité lui aussi un
bon anniversaire au Magic. Sympa.

JSMB
Dif opérationnel
De son côté, Abdelhmid Dif a participé à l'entraînement avec ses
coéquipiers, ce qui veut dire qu'il
s'est totalement remis de sa blessure qui l'avait empêché de
prendre part aux deux derniers
matches face à Merouana et
Bousaâda. Il devrait donc pouvoir
tenir sa place vendredi, à l'occasion de la réception de l'USMM
Hadjout au stade de l'Unité maghrébine.
Retour de Tatem
Le fait marquant de cette reprise
était aussi la présence d'Islam Tatem
qu'on n'avait plus vu du côté du
stade de l'Unité maghrébine depuis
plus d'un mois. Le chouchou des
supporters a fait quelques tours de
piste avant d'aller en salle de musculation, il devrait encore patienter
un peu avant de pouvoir reprendre
l'entraînement collectif et pouvoir
prendre part aux rencontre officielles. Un retour qui va certainement soulager les supporters et le
staff technique qui pourra compter
sur un élément de grande valeur
pour le reste de la compétition.
Meddahi s'est contenté
de tours de piste
Oussama Meddahi, qui n'a pas pu
prendre part à la rencontre face à
l'ABS jeudi passé, s'est entraîné avec
Tatem avant-hier, se contentant de
tours de piste, avant d'aller en salle
de musculation. La participation de
ce joueur au match de vendredi
contre l'USMMH demeure donc
incertaine.
Kacem, Saïghi,
Aït Fergane et
Bourechrouche absents
Trois joueurs manquaient à l'appel
lors de cette séance de la reprise, il
s'agit de Nabil Aït Fergane qui
semble toujours pas remis de sa
blessure et qui ne devrait donc pas
pouvoir prendre part à la prochaine rencontre de la JSMB vendredi.
Aussi, les deux joueurs appelés en
équipe nationale espoirs, Kacem et
Saïghi, n'étaient pas présents au
stade. Si le premier devrait s'envoler avec les Verts au Qatar, le
second cité devrait regagner
Béjaïa, puisque étant blessé, il ne
pourra pas encore reprendre la
compétition avant quelques jours.
Kheireddine
Bourechrouche
n'était pas présent, lui aussi, il
souffre d'une entorse de la cheville
qui l'a obligé à porter un plâtre et
faire l'impasse sur les deux derniers matches de son équipe.
B. A.
La JSMB qui gagne dérange
Alors que les amoureux des Vert et Rouge
de la Soummam commencent à peine à retrouver le sourire ces derniers jours après les bons
résultats enregistrés par les camarades de
Yahia-Cherif, qui sont en train de surclasser le
championnat de la L2 en prenant la tête du classement et en enchaînant les victoires, certains
ne sont apparemment pas très contents de cela.
En effet, certains, qu'on disait proches du club il
y a quelque temps, sont en train de faire des
sorties qui ne les honorent pas, en essayant de
s'attaquer à la nouvelle direction de la JSMB à
travers des déclarations et le lancement de
rumeurs pour déstabiliser ceux qui sont en
train de redorer le blason de cette JSMB qu'on
avait même pensé perdue à la fin de la saison
dernière. Les supporters doivent rester vigilants et ne pas écouter ces voix qui ne veulent
aucunement faire du bien à l'équipe.
Pourquoi ne venez-vous plus
au stade ?
Ce qui est encore plus étrange, c'est que ces
gens, qui disent porter la JSMB dans leur cœur
ne se présentent plus au stade depuis le début
de la saison alors que l'équipe est en train d'enchaîner les bons résultats. On peut ne pas être
d'accord avec la méthode des actuels dirigeants, mais ne pas se réjouir des bons résultats
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
enregistrés par l'équipe et ne pas venir au stade
encourager les camarades de Kamel Zeghli est
quand même assez grave, dans le sens où apparemment la bonne marche de l'équipe n'est pas
intéressante pour eux, tant qu'ils ne sont pas
acteurs dans les affaires du club.
Pourtant, le club a coulé
en silence la saison passée
Ceux qui ont l'habitude de suivre la JSMB
savent que par le passé personne n'avait osé critiquer la politique de l'ancienne direction,
même quand cette dernière était à la dérive. La
saison dernière, la JSMB était abandonnée par
tout le monde en étant à la dernière position du
classement depuis le début de la compétition,
mais personne n'est allé critiquer, ni demander
des comptes à l'ancienne direction. Pour faire
court, ces mêmes personnes ont laissé la JSMB
couler en silence. Maintenant, alors que l'équipe se porte pour le mieux et que tous les fans
sont heureux, car l'objectif de l'accession est
plus que jamais à la portée de l'équipe, on ose
aller faire des déclarations qui vont à l'encontre
de la bonne marche de l'équipe. On espère bien
que ces gens reviendront à la raison et ne penseront qu'à l'intérêt du club.
B. A.
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
23
Débuts prometteurs
C'est avant-hier que les camarades de Rafik Lahlouh ont repris le chemin des
entraînements après avoir bénéficié de 3 jours de repos à l'occasion des fêtes de l'Aïd.
C'était l'ambiance des grands
jours au stade de l'Unité maghrébine, un bon nombre de dirigeants
étaient présents et tout le monde
avait le sourire aux lèvres, que ce
soit du côté de la direction ou des
joueurs. Cette victoire acquise à
Bousaâda a donc rassuré un peu
plus tout le monde sur la capacité de
cette équipe de la JSMB à réaliser
son objectif en fin de saison et de
retrouver l'élite par la grande porte.
Mercredi 8 octobre 2014
MCS
Reprise dans une
ambiance superbe
De notre correspondant
BOUALEM AÏZEL
www.competition.dz

Zeghli
touché
Kamel Zeghli
n'a pas pu aller
au terme de la
séance de la
reprise, ayant
contracté une
petite blessure
au pied. Il est
sorti avec un
bandage et de
la glace, on ne
sait pas encore
ce qu'il a exactement et s'il
pourra prendre
part à la rencontre de vendredi. Une
défection
serait, en tout
cas, mal venue
pour celui qui
est en train de
retrouver
ses bonnes
sensations.
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam
Le Mouloudia de Saïda est allé chercher, vendredi
dernier, les 3 précieux points à Merouana, une
semaine seulement après avoir été forcé par le DRBT
au partage des points au stade du 13-Avril de Saïda.
De notre correspondant
K. DJELLOUL
en cette première moitié de la saison.
Les coéquipiers de Hanifi
ont su se racheter face à l'ABM,
malgré la difficulté de la tâche. Les
hommes de Mehdaoui sont parvenus à créer l'exploit de ramener
trois points du stade du Merouana.
Pour cette rencontre, l'entraîneur
saïdi n'a pas apporté le moindre
changement à son équipe. Les Vert
et Rouge ont fourni une très bonne
production et sont parvenus à revenir à la maison avec les trois points
de la victoire.
Mehdaoui vigilant Le
premier responsable de la barre
technique du MCS affirme : "Je dois
dire que les joueurs ont été à la
hauteur des attentes dans la mesure
où nous avons réussi à nous
procurer de nombreuses occasions
et à inscrire deux buts. On aurait
même pu en marquer plus si on
avait su exploiter toutes les
occasions." Evoquant le reste du
parcours, le coach Mehdaoui a
laissé entendre que son équipe n'a
pas intérêt à céder des points à
l'avenir au risque de se retrouver
dans une situation difficile tout en
insistant sur la vigilance. "Nous
tâcherons de faire de notre mieux
pour maintenir cette bonne
dynamique et rester sur cette lancée
avec ce succès à l'extérieur qui nous
permet de prendre la deuxième
place. La suite du parcours ne sera
pas facile, certes, mais nous
sommes conscients de ce qui nous
attend et décidés à engranger le
maximum de points pour réaliser
notre objectif.
K. Dj.
2e victoire à l'extérieur
Le MCS est en train de réaliser un
début de saison prometteur.
Hormis les quatre points perdus à
la maison face à l'USMB et au
DRBT, la formation de la ville des
Eaux a réalisé, jusqu'à présent, de
très bons résultats. D'ailleurs, sur
les trois matchs disputés hors de
ses bases, l'équipe a réalisé deux
victoires face à Médéa et
Merouana. C'est dire que les Saïdis
sont sur le bon chemin. Désormais,
les coéquipiers de Sefioune vont
devoir rester sur cette lancée et
engranger le maximum de points
WAT
Les jours de Belloumi
sont-ils comptés ?
Le dernier faux pas des Bleu et Blanc à Tadjenanet n'a
pas laissé indifférents les supporters tlemcéniens qui
sont montés au créneau pour exiger, tout simplement,
un changement au niveau de la barre technique.
De notre correspondant
ABDELKRIM ZOUBIR
Les fans sont déçus par les
résultats de leur équipe favorite, et
ce, depuis l'entame de la compétition officielle, à l'exception de la
victoire remportée en déplacement
à Hadjout qui est d'ailleurs restée
sans lendemain, puisque le WAT a
été accroché à trois reprises sur son
terrain mascotte de Birouana par
le RCR, l'ASK et le CAB. Ils pointent du doigt le coach Belloumi
qui, selon eux, n'a pas la compétence voulue ni l'expérience pour
driver une équipe dont l'objectif
principal est l'accession. Certes,
l'entraîneur tlemcénien jouit d'une
grande estime chez les sportifs de
la wilaya, compte tenu de son
passé avec l'équipe nationale de
1982, mais il y a les impératifs
d'une formation qui aspire à
retrouver l'élite après deux saisons
passés au purgatoire. La victoire
acquise à Hadjout lors de la
deuxième journée du champion-
Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (021) 74 76 95
Site Internet
www.competition.dz
[email protected]
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
nat a été l'arbre qui cache la forêt,
puisque les contreperformances
accumulées depuis sont justifiées
par le manque de cohésion du
groupe ou tout simplement l'état
de la pelouse, voire le niveau limité de certains joueurs. Il reste à
savoir qui portera le chapeau de
cette série de mauvais résultats : la
direction du club, le staff technique, les joueurs ou le public qui,
faut-il le souligner, ne se bouscule
pas dans les gradins pour soutenir
son équipe ?
A. Z.
Remchi pour
préparer l'ABM
Afin de permettre à ses joueurs de
bien préparer la rencontre capitale
qui les opposera à l'ABM, l'entraîneur Belloumi a programmé une
joute amicale, hier, au stade d'athlétisme face à l'USR qui évolue en
Inter-régions Ouest. Ce sera l'occasion pour le staff technique de procéder aux retouches nécessaires et
arrêter le onze qui sera aligné face
à Merouana.
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Publicité
Fax : (021) 63 53 31
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
Mercredi 8 octobre 2014
DÉTENTE
Aucun chemin
de fleurs
ne conduit
à la gloire.
Jean de La
Fontaine
Serons-nous un jour capables de respirer sous l'eau ? Peut-être grâce au «cristal d'Aquaman»
La Toile le surnomme déjà le "cristal d'Aquaman", du nom du super-héros de DC
Comics capable de respirer sous l'eau. Ce matériau cristallin a été mis au point par
l'université du Danemark du Sud et présente des capacités étonnantes : il est
capable d'absorber, stocker puis libérer l'oxygène de l'air. L'équipe de recherche à
l'origine du cristal espère qu'il pourra être utilisé à des fins médicales, mais
n'écarte pas dans son communiqué qu'il serve aussi pour des loisirs comme la
plongée. Dans les deux cas, il permettra de transporter de l'oxygène en
s'affranchissant des lourdes bouteilles métalliques. Pour les plongeurs, c'est un
rêve devenu réalité : respirer sous l'eau. "Quelques grains contiennent assez
d'oxygène pour une respiration, et comme le matériau peut absorber l'oxygène de
l'eau autour du plongeur et la lui délivrer, le plongeur n'aura pas besoin d'emmener
plus de quelques grains", explique Christine MacKenzie de l'université du Danemark
N° 2382
JOUR
Une dame se plaint à sa voisine de palier :
- Votre fille est vraiment insolente
et mal élevée…
Elle m'a traitée de vache !
- Oh ! Mon Dieu... Je lui ai pourtant appris à ne pas juger
les gens sur les apparences !
SUDOKU
E
E
D
T
E
E
L
I
D
O
C
O
R
C
E
L
R
N
H
A
L
P
R
E
S
S
I
O
N
R
B
E
A
A
E
T
B
E
N
G
I
O
L
E
F
I
V
M
R
T
M
O
I
L
A
R
D
I
O
I
T
E
R
I
I
O
M
N
V
T
S
R
L
R
T
LES FLÉCHÉS
A
I
U
C
L
N
E
E
N
O
G
A
E
C
I
7
4
5
8
3
6
9
1
2
P
L
O
O
A
T
T
B
A
E
M
B
E
H
N
1
6
3
2
4
9
5
8
7
3
8
2
4
1
7
6
5
9
M
L
G
T
G
T
A
R
N
T
R
A
R
I
I
4
1
9
6
5
3
2
7
8
O
O
R
A
E
B
U
F
F
I
T
C
R
D
F
6
5
7
9
8
2
1
3
4
C
N
M
V
O
E
O
E
G
A
C
A
I
E
E
8
2
1
7
6
5
4
9
3
P
I
U
U
C
U
E
A
R
E
L
A
C
E
D
9
3
4
1
2
8
7
6
5
4
5
6
7
8
psychotrope
point
imaginaires
manque
d’ampleur
mouvement
en arrière
fin de verbe
grande école
strontium
9
10
11
tel un ver
2
sacré
chauffeur
pour franc
africain
réservoir de
pulsions
voisin de la
morue
point de
saignée
aidera
doublé pour
exclure
stupéfaite
6
dénué d’esprit prince troyen
construction
personnel
féminin
atome
11
expert en
inconnues
mélodie
monument
funéraire
10
privées de
chef
langue
d’Estonie
vieille note
réceptions
oiseux
mode d’écriture
rapide
gouttes du
matin
divinité
5
privatif
allongeait
5
7
6
3
9
4
8
2
1
autre moi
les chefs en
campagne
éclat de rire
adopter par
préférence
bon vouloir
1
note
brome
8
pas mal
9
S
H
I
G
I
I
R
E
M
U
H
N
I
A
E
E
O
O
O
E
O
F
F
R
A
N
D
E
S
T
N
N
S
R
N
O
I
T
A
N
M
A
D
K
E
LES MELÉS
points
opposés
N° 2382
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
AMOVIBLE
ATTACHE
BABOUCHE
BRIGADIER
COMPATIBLE
CROCODILE
DAMNATION
DEFINITIF
EGALITE
ELOIGNE
FALAISE
FOURGON
GAMIN
GOURMAND
HARICOT
INHUMER
IRREEL
LARD
LION
MONT
NEGRIER
NOIRCEUR
OFFRANDE
ORCHIDEE
PRESSION
REVEILLON
SAUVETTE
SOIREE
TABAC
TATONNER
C
A
U
O
R
D
P
R
E
M
O
N
I
T
O
I
R
E
A
O
N
A
N
E
T
E
T
E
N
E
U
V
E
E
R
I
N
E
C
R
I
S
V
A
S
E
L
I
T
S
S
R
I
T
E
R
U
T
I
L
E
G
I
A
P
A
N
S
E
S
E
T
E
I
R
E
D
I
E
T
E
E
S
S
E
O
R
N
E
N
A
T
U
R
E
L
U
T
E
E
T
I
O
N
R
I
A
M
B
E
A
S
R
A
M
T
R
O
U
B
A
D
O
U
R
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
M A R C O
6
7
8
9 10 11 12
V E R R A T I
A son arrivée avant-hier à l'aéroport
Houari Boumédiene, Faouzi Ghoulam
a fait savoir que sa blessure n'est pas
complétement cicatrisée et qu'il sera
complétement rétabli dans un mois
environ. Interrogé si le défenseur
napolitain sera apte ou non face au
Malawi samedi prochain, Gourcuff
dira : "Même si sa blessure n'est pas
complètement cicatrisée, Ghoulam a
déjà joué deux matchs avec son équipe
de Naples. Donc, pour moi, il est prêt
à jouer la rencontre contre le Malawi.
C'est pour vous dire qu'il n'y a pas de
soucis particuliers le concernant. Je
pense qu'il sera tout à fait opérationnel
pour le match de samedi prochain",
affirma le coach national.
Halliche et son état physique : «Je le suis régulièrement, il est en forme»
Même s'il avait été convoqué pour
le stage du mois de septembre, Rafik
Halliche ne jouait pratiquement pas
avec son club, voulant connaître son
état de forme, l'entraîneur national
nous a fait savoir que Halliche affiche
une bonne forme. "Même si Halliche
évolue dans un championnat dont le
rythme est moins bien que dans les
autres pays, il reste compétitif. Il est
vrai qu'au mois de septembre il avait
un déficit physique du fait qu'il ne
jouait pas, mais là je le suis et je sais
qu'il joue régulièrement et donc il
devrait être compétitif pour la double
confrontation face au Malawi", dira-til.

Mehdi Mostefa habitué d'être sélectionné au temps de Vahid Halilhodzic et qui
était même une pièce maîtresse sur l'échiquier du Bosniaque n'a toujours pas été
appelé sous l'ère Gourcuff. Interrogé sur les raisons de cette mise à l'écart, l'entraîneur national dira : "Ce que je peux dire c'est que ce n'est pas une mise à l'écart
définitive. Mostefa ne jouait pas beaucoup et il avait un problème de rythme en
raison de ce manque de compétition. Il y a aussi un équilibre au niveau des postes
que je me dois de respecter et c'est pour cette raison que je ne l'ai pas convoqué,
mais une fois encore je tiens à préciser que ce n'est pas une mise à l'écart définitive."
S'il y a un joueur qui fait l'actualité au cours de ces derniers jours ici en Algérie
mais aussi en France, c'est bel et bien l'attaquant de l'Olympique Lyonnais Nabil
Fekir. Interrogé sur la probable venue ou non de cet élément chez les Verts,
Christian Gourcuff dira : "Ce qu'il faut savoir c'est que j'ai rencontré Fekir à Lyon
le mois d'août dernier, et depuis je l'ai eu régulièrement au téléphone. Choisir la
sélection pour laquelle il évoluera est une décision personnelle. Après nos discussions, j'estime qu'il a eu toutes les données qu'il doit connaître. J'imagine aussi qu'il
doit être dans une situation difficile du fait qu'il se doit de faire un choix, tout en
sachant qu'on ne peut pas rester comme ça entre deux sélections trop longtemps.
A présent, la balle est son camp."
Performances
de Brahimi :
«J'espère qu'il
enchaînera
en EN»
7
ferment
«Il a déjà joué avec Naples,
donc aucun souci pour lui»
LE CAS FEKIR :
«Il a toutes les données,
la balle est dans son camp»
attaches
LES MELÉS
ASMIR
AVDUKIC
3
L'ÉTAT DE SANTÉ DE GHOULAM
A PROPOS DE MEHDI MOSTEFA :
«Ce n'est pas une mise
à l'écart définitive»
3
4
N
A
C
R
R
R
D
L
I
O
N
A
B
H
R
3
cubait
de bonne
lignée
N°
2382
2
chef religieux
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
2
9
8
5
7
1
3
4
6
1
action
d’étrangler
racheter
9
8
3 7 5
6 1
4 9
2 5
7 1
3
4
9
5
7 2
3 1
3 9
1 5
8 3 2
1
2
REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.
du Sud. Les hôpitaux pourraient s'intéresser aussi à ce cristal parce qu'il stocke
l'oxygène à très haute concentration, jusqu'à 3 fois plus que dans une bouteille
classique. Un seau de 10 litres suffit à absorber toute l'oxygène d'une pièce ! Cela
permettra de traiter des patients atteints de maladies respiratoires et dont l'état
impose souvent d'inhaler de grandes concentrations d'oxygène pour vivre. Et le
cristal serait même réutilisable. "C'est aussi intéressant que le matériau puisse
absorber et libérer l'oxygène plusieurs fois sans en perdre la capacité. C'est
comme tremper une éponge dans l'eau, l'essorer et répéter le processus encore et
encore", relève Christine MacKenzie dans le communiqué. Pratique, un seul stock
de cristal peut servir à de nombreuses reprises. Cela semble aussi économique,
mais, pour l'heure, aucun coût de production n'a été révélé.
Remplissez cette grille, puis reportez les
lettres dans les cases numérotées correspondantes.
Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.
LA BLAGUE
DU
À LA UNE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT
INSOLITE
22
Citation
www.competition.dz Mercredi 8 octobre 2014
SOLUTIONS
www.competition.dz
Il n'y a pas un jour sans
que la presse portugaise
loue les qualités et les
performances du milieu
de terrain du FC Porto
Yacine Brahimi. Le milieu
de terrain des Verts est
en train de réussir un
début de saison
époustouflant avec sa
nouvelle équipe. Un avis
que partage le
sélectionneur national
Christian Gourcuff. "Il est
clair qu'Yacine Brahimi
est en train d'enchaîner
les bons matchs au FC
Porto, que ce soit en
championnat ou en Ligue
des champions. C'est
vraiment une bonne
chose. Yacine est un pur
joyau pour notre équipe
nationale et j'espère qu'il
enchaînera les même
performances en
sélection."
RETOUR DE BOUGHERRA
DANS L'ÉQUIPE TYPE :
«Je ne connais pas encore le onze»
Madjid Bougherra qui reste l'un des rares joueurs à avoir disputé les deux précédentes CAN des
Verts, à savoir celles de 2010 et de 2013 n'a pas été aligné dans le onze rentrants lors des deux
derniers matchs. En fait, sa place dans le 11 rentrant, il l'avait perdue déjà sous l'ère Vahid
Halilhodzic à l'occasion de la rencontre face à la Russie. Interrogé sur un probable retour dans
l'équipe type face au Malawi samedi prochain,
l'entraîneur national dira : "Madjid est dans le
groupe et fait partie des joueurs que j'ai convoqués pour ce stage. Maintenant je ne peux vous
donner mon équipe maintenant car je ne la
connais pas encore, mais ce que je peux vous
affirmer c'es que Madjid a un rôle très important dans le groupe. Il y a aussi le fait que
Belkalem a montré de belles choses, mais
comme je vous l'ai déjà dit je ne connais pas
encore mon équipe, j'aurai certainement une
meilleure idée demain mercredi", précisa-t-il.
Gagner la CAN 2015 :
«D'abord, être solide à tous
les niveaux»
Sorti du premier tour lors de la précédente
CAN en Afrique du Sud, Vahid Halilhodzic a
répété à maintes reprises que cette équipe
fera mal en 2015 car elle sera plus mûre
et qu'elle serait même capable de gagner
le trophée. Interrogé à cet effet, Gourcuff
dira : "Ce qui m'intéresse en premier lieu
c'est la construction d'une équipe avec une
très bonne qualité de jeu. J'estime que ça
ne sert à rien de faire des déclarations
quant au fait de gagner ou non la CAN, car
il est important avant tout d'avoir des
ambitions au niveau du jeu en faisant
preuve de solidité à tous les niveaux",
conclut l'entraîneur national.
Organisation de la CAN 2017 :
«Cela serait bien de ne pas
jouer les éliminatoires»
C'est à présent officiel, la candidature de
l'Algérie pour la CAN 2017 a été validée par
la CAF au même titre que six autres pays, à
savoir le Ghana, l'Egypte, le Gabon, le Kenya,
le Soudan et le Zimbabwe. A ce sujet, l'entraîneur national dira : "Je pense que ça
serait merveilleux que le public algérien ait
cette CAN 2017. Les joueurs et avec le soutien des supporters seront doublement motivés pour réaliser quelque chose de grand. De
mon côté, ça m'arrangerait car ça me permettrait de ne pas jouer les éliminatoires de
cette CAN 2017."
A. H. A.
«Le
Malawi,
une équipe
difficile à
manier
chez elle»
Comme tout le
monde le sait,
Christian Gourcuff
s'était déplacé au
Bénin pour
superviser et
regarder le match
du dernier tour
préliminaire de la
CAN qui avait mis
aux prises le Bénin
avec le Malawi. Le
coach national se
dit donc avoir une
idée sur cette
équipe du Malawi
qui reste sur une
victoire face à
l'Ethiopie lors de la
deuxième journée
de ces
éliminatoires. "J'ai
pu voir cette
équipe du Malawi
jouer contre le
Bénin, c'est une
équipe qui compte
des joueurs de
qualité dont le
capitaine. Les
statistiques
montrent aussi
que cette équipe
est difficile à
manier chez elle,
mais on tentera de
réaliser un bon
match en leur
posant des soucis
tout en jouant
notre jeu", affirma
Christian Gourcuff.
La pelouse : «Je préfère jouer
sur du synthétique que sur une
pelouse comme celle de l'Ethiopie»
Le match à Blantyre se jouera sur une pelouse synthétique,
une pelouse que connaît bien l'entraîneur des Verts pour avoir
entraîné sur une pareille pelouse au FC Lorient pendant
plusieurs saisons. "Il est clair que c'est une contrainte pour
mes joueurs de jouer sur du synthétique, mais j'ai eu
l'occasion de travailler sur des pelouses semblables et je
pense savoir ce qu'il faut dire à mes éléments et les conseils à
leur donner pour pouvoir justement évoluer sur une pelouse
pareille. En tous les cas, en ce qui me concerne, je préfère
savoir à l'avance que je jouerai sur du synthétique et me
préparer en conséquence que de jouer sur une pelouse
gazonnée comme celle de l'Ethiopie où on ne pouvait même pas
enchaîner trois passes", précisa Gourcuff.
TEMPS DE JEU DES JOUEURS :
«ÇA VA MIEUX, SEUL
CAS GUEDIOURA»
Christian Gourcuff
ne cache pas le fait que
lors du précèdent stage
beaucoup de joueurs
peinaient physiquement du fait qu'ils manquaient terriblement de
compétition. Depuis ça
va mieux, seul cas
Adlène Guedioura. "Sur
le plan physique, le
mois de septembre fut
un peu compliqué car
beaucoup de joueurs
manquaient de compétition. Ce que j'attends
de mes joueurs c'est
que leur niveau physique soit meilleur, je ne
leur demande peut-être
pas de joueur tout le
temps même si ça serait
bien que cela se produi-
se, mais qu'ils jouent
quand même souvent.
Je pense que pour ce
mois d'octobre je
devrais retrouver des
joueurs meilleurs à tous
les niveaux, seul cas
peut-être, c'est Adlène
Guedioura qui joue
beaucoup moins. "
«Avoir une
meilleure qualité
de jeu reste mon
objectif»
Même si les Verts
auront à jouer dans des
conditions difficiles à
Blantyre samedi prochain, pour l'entraîneur
national, tous les
matchs qu'ils soient à
domicile ou à l'extérieur
il les joue pour gagner.
"Tous les matchs on les
joue pour les gagner.
On ne va pas changer
notre façon de jouer
parce qu'on aura à évoluer au Malawi. Il faudra juste s'adapter aux
conditions sur place
mais tout tenter pour
ramener les trois points.
Je tiens à vous préciser
aussi que la qualité du
jeu reste bien évidemment un de mes objectifs même si c'est difficile de le réaliser sachant
qu'il y a l'obligation du
résultat tout de suite
pour nous qualifier à la
CAN au Maroc", confia
Gourcuff.
A. H. A.
www.competition.dz Mercredi 8 octobre 2014
À LA UNE
4
LIGUE 2
MESBAH : «ON A ASSEZ
D'EXPÉRIENCE POUR ALLER
CHERCHER LES TROIS POINTS»
PAR Mehdi Kabi
Vous faites partie des anciens
joueurs de l'équipe nationale, est-ce
que vous pensez que les Verts ont les
capacités actuellement de gagner à
l'extérieur et d'aller chercher les trois
points qui mettront l'équipe nationale
dans une bonne position pour se
qualifier à la CAN 2015 au Maroc
Pour le déplacement au Malawi, c'est
clair que maintenant on a assez d'expérience et de métier pour aller là- bas et
arracher les trois points, car dans les parties précédentes on a prouvé qu'on pouvait gagner à l'extérieur, après je pense
que ce sera un match complètement différent de celui contre l'Ethiopie, car on
jouera sur du synthétique et sous la chaleur. C'est sûr que ça va être difficile avec
les conditions qui ne nous seront pas tout
à fait favorables, mais je pense qu'on a les
capacités, l'expérience et aussi le potentiel pour ramener les trois points. On se
prépare pour aller gagner ce match.
Pour vous, est-ce que Christian Gourcuff
est celui qui correspond le mieux au
profil de l'équipe nationale ?
Nous on est des joueurs, qui ont une certaines formation, on joue dans les
meilleurs championnats d'Europe, donc,
on doit s'adapter à sa tactique, qui est totalement différente de celle de l'ancien
coach. De notre côté on est assez formés
pour s'adapter aux indications du sélectionneur national. Il faudra encore
quelques matches pour que ça devienne
'parfait', car ce n'est pas évident, surtout
dans les conditions dans lesquelles on
joue, en Afrique, qui ne sont pas tout à fait
favorables pour fournir un très bon jeu,
mais je pense qu'on est un groupe assez
intelligent avec des joueurs très disponibles. Je pense qu'avec les matches à venir
et le travail qu'on essaye de faire durant les
cinq jours de stage et nos entraînements,
d'ici un ou deux mois on se sera tous adaptés à la tactique de notre entraîneur en
équipe nationale.
Alors que la dernière rencontre de l'Algérie
face au Malawi s'est soldée sur une
défaite des Verts, peut-on dire que cette
rencontre aura un goût de revanche ?
Non, ça n'a strictement rien à voir avec
cette période, car c'était quand même
durant la CAN 2010, ce qui fait quatre ans.
On a discuté avec les
anciens joueurs, ils
ont eu des conditions
difficiles, ils avaient
joué à 13h30, ce qui
n'était pas évident.
Nous on n'y pense
pas du tout au trois à
zéro de 2010, c'est
une autre génération,
une autre équipe, un
autre état d'esprit.
Pensez-vous que
votre manque de
compétition pourrait
s'avérer être un
grand handicap, pour les deux matches à
venir ?
J'ai fait quatre matches depuis début septembre, donc sur un mois c'est déjà pas mal,
précédemment je faisais des mois sans jouer
de match, je ne trouve pas que je suis en
manque de compétition. Je voudrais préciser une chose, je suis arrivé dans un club, j'ai
signé le dernier jour, aux dernières heures
du mercato, ensuite je suis parti directement, le club n'était pas trop pour que j'aille
en équipe nationale, mais vous savez tous
que l'équipe d'Algérie a toujours été une
priorité pour moi et je voudrais préciser
qu'en trois semaines d'entraînement à la
Sampdoria, j'ai quand même joué deux
matches, donc je ne vois pas où est le
manque de compétition. C'est vrai que cela
fait quatre ans que je suis ici et que j'ai des
difficultés à aligner des matches dans une
saison, sans oublier qu'il y a six mois je
jouais des matches et on parlait toujours de
manque de compétition. Moi je donne les
réponses sur le terrain, je me préoccupe pas
trop si j'ai un manque de temps de jeu ou
pas. Le dernier mot revient au coach, c'est à
lui de faire ses choix. S'il me convoque, c'est
qu'il estime que je suis apte à jouer le match
de samedi, après ce sera à lui de choisir si je
commence le match ou pas.
Une telle compétition comme la coupe
d'Afrique peut-elle pénaliser un joueur par
rapport à son club ?
C'est vrai que la coupe d'Afrique au mois
de janvier pose problème à l'ensemble des
joueurs de l'équipe nationale. De toute
façon, on ne peut changer ni les périodes ni
les règles. Au niveau de la condition et au
niveau sportif, un joueur ne perd pas beaucoup, car il entre en compétition, il ne va pas
en vacances pendant un mois. Ce sont les
clubs qui ressentent le plus les problèmes, il
y en a qui jouent tous les trois jours et qui
ont des objectifs importants à atteindre.
Chez les Verts on a des joueurs qui sont
essentiels dans leurs clubs respectifs et qui
jouent en titulaire. Mais il faut faire avec, car
par le passé ça a toujours été comme ça.
Nous on est tous fiers et contents d'une possible coupe d'Afrique, sans oublier qu'on
n'est pas encore qualifiés même si c'est bien
engagé, mais on ne sait jamais dans le football. C'est vrai que le problème se pose plus
au club qu'au joueur. Même pour un footballeur, une coupe d'Afrique, ça peut pénaliser pour le retour à la compétition au sein
du club pour deux raisons, l'énergie dépensée pendant la CAN et aussi le mois deu
mercato, car si un joueur est titulaire indiscutable dans son club et part pour faire une
compétition avec sa sélection il va manquer
une dizaine de matches, le club ne va pas se
faire de problèmes pour prendre un autre
joueur. Donc, c'est aussi un problème pour
les joueurs.
Vos changements de club à répétition ne
vous ont-ils pas pénalisé ?
Je ne vais pas dire que c'est une bonne
chose. Moi je cherche une certaine stabilité,
mais c'est vrai que ça ne s'est pas très bien
passé à Parme. Maintenant je suis à la
Sampdoria et c'est à moi de travailler
comme je l'ai toujours fait et d'être patient
et de ne pas m'énerver. C'est vrai que ce
n'est pas toujours la faute aux entraîneurs et
aux dirigeants, il faut savoir prendre ses responsabilités et moi je les prends à part entière. C'est vrai que depuis trois ou quatre ans
je n'ai pas une grande stabilité dans les
clubs, mais ce qui est bien, c'est qu'à chaque
fois j'arrive à trouver un club, ce qui est
assez positif. Maintenant je me concentre
sur la Sampdoria, car c'est quand même un
bon club, on est sur une bonne dynamique,
il y a un bon groupe, maintenant c'est à moi
de m'accrocher et quand j'aurai la possibilité de jouer ce sera à moi de prendre ce qui
est à prendre.
M. K.
Après avoir tenu son
point de presse à l'OCO du
temple olympique, le sélectionneur national a donné
rendez-vous à ses poulains à
Beni Messous. En effet,
comme il l'avait déclaré luimême, le coach national a
décidé de passer à la solution
de repli pour permettre à son
équipe de se familiariser avec
la surface de la pelouse au
Malawi qui sera en gazon
synthétique. C'est pour cette
raison que les Verts se sont
entraînés sur le terrain du
Cercle national de l'armée à
Beni Messous. Durant ladite
séance, le coach n'a pas beaucoup forcé puisqu'après
l'échauffement et les exer-
rien laisser au hasard et tous
les joueurs présents ont eu
droit à du travail bien défini
pour s'habituer à cette surface qui reste peu habituelle
pour nos professionnels qui
ont pris l'habitude d'évoluer
sur du gazon naturel. Pour
finir la séance, le staff technique national a décidé de
diviser le groupe en deux
équipes afin de disputer une
partie d'application pour
meubler et surtout pour travailler encore et toujours les
automatismes.
Medjani a intégré le
groupe
Arrivé en retard à cause d'un
problème de passeport, le
défenseur de Trabzonspor a
intégré le groupe le plus normalement du monde et s'est
entraîné avec le reste de ses
équipiers. D'ailleurs,
Gourcuff compte énormément sur son taulier en
défense pour assurer et stopper toutes les tentatives
adverses samedi prochain à
Blantyre.
I. Z.

Xavier
Poitrinal
assurera
les stages
uniquement
Le Français Xavier
Poitrinal, engagé par
la FAF pour
remplacer son
compatriote
Michael Bouly, a
déjà pris ses
fonctions lundi
passé dans le staff
technique des Verts
comme entraîneur
des gardiens de but
aux côtés de Hassan
Belhadji. Le nouvel
entraîneur des
gardiens assurera
pour l'instant les
stages avec la
sélection algérienne.
C'est ce qu'a été
conclu avec lui par
la FAF.
L'ex-entraineur des
gardiens de Nancy
fera le déplacement
avec les Verts jeudi
au Malawi. C'est sur
orientation de
Gourcuff que la FAF
l'a engagé pour
renforcer le staff
technique des
Fennecs.
K. H.
Litime et Bouharbit
opérationnels face au CAB
De notre correspondant
AMINE DJAAFAR
Gourcuff
n'appréhende pas le
synthétique
Le coach des Verts
Christian Gourcuff
ne part pas dans
l'inconnu à Blantyre
pour affronter le
Malawi sur le
terrain synthétique
de Kamuzu car son
ex-équipe, Lorient,
évolue sur ce genre
de surfaces depuis
plusieurs saisons. Le
technicien français
a affirmé à ce sujet :
"Le synthétique ne
me dérange pas,
quand j'étais à
Lorient, l'équipe
s'entraînait et jouait
sur le tartan. Donc
ce n'est pas une
nouveauté pour moi.
C'est vrai qu'il y a
beaucoup de joueurs
algériens évoluant à
l'étranger qui ne
sont pas habitués à
cette surface
synthétique, mais on
va se préparer sur le
tartan pour bien
aborder la rencontre
contre le Malawi", a
laissé entendre
Gourcuff.
USMB
Le portier Litime et l'attaquant Bouharbit seront fin prêts pour le match de ce
samedi en déplacement face au CAB.

Des ateliers pour chaque compartiment
cices de routine, les joueurs
ont eu droit à des atelier
pour parfaire la préparation
en vue de la rencontre de
samedi prochain face au
Malawi pour le compte de la
3e journée des qualifications
pour la CAN 2015 qui se
déroulera au Maroc.
Christian Gourcuff ne veut
«PRÊT À
JOUER LE
MALAWI»
POUR L'AVOIR
CONNU À LORIENT
.2e séance d'entraînement des Verts
PAR ISLAM ZEMAM
ZEMMA :
Litime souffrait d'une entorse au
genou qui l'a obligé à faire l'impasse
sur les précédentes rencontres.
Bouharbit, qui souffrait d'une entorse à
la cheville, s'est rétabli. Les deux
joueurs ont repris les entraînements
avant-hier en solo et doivent intégrer le
groupe aujourd'hui. Donc, Mouassa
aura tous ses atouts en main face au
CAB à l'exception du latéral droit
Oussad qui souffre de la cuisse.
Pour son retour en EN, le portier
usmiste Mohamed-Lamine
Zemmamouche s'est dit prêt pour
le match de samedi contre le
Malawi, tout en précisant que pour
lui le tartan ne l'affole pas car il a
l'habitude de jouer sur de telles surfaces. "Je suis content de mon
retour en EN. On est en train de
préparer notre première confrontation contre le Malawi.
Personnellement, je suis à la disposition du sélectionneur national et
au service de l'équipe. Je me sens
en forme et prêt à jouer le match de
samedi si le coach décide de m'aligner d'entrée", a affirmé le portier
usmiste.
«J'ai l'habitude d'évoluer
sur le tartan»
Contrairement à ses coéquipiers
évoluant en Europe qui n'ont pas
pour habitude de jouer sur le tartan, Zemmamouche est un habitué
des surfaces synthétiques, c'est
pour cela qu'il a affirmé hier lors
du point de presse tenu à l'OCO du
5-Juillet qu'il n'a pas d'appréhensions à faire sur le tartan. "J'ai l'habitude d'évoluer sur une telle surface car la plupart des stades algériens sont revêtus de gazon synthétique. je n'ai pas de soucis à faire
car je sais comment ça fonctionne.
Je pense que mes camarades ont
montré lors de la séance d'hier qui
s'et tenue sur du tartan une grande
envie pour s'adapter vite à cette
surface synthétique. En tout cas, le
groupe est conscient de la difficulté
de la tâche mais je reste confiant
quant à la capacité de l'équipe de se
surpasser et revenir avec un bon
résultat de Blantyre", a assuré le
keepeer des Fennecs.
K. H.
Programme des Verts
jusqu'a la fin du stage
Aujourd'hui : biquotidien au CTN et
mise en place tactique
Jeudi : entraînement la matinée et
départ à 11h pour Blantyre par vol
spécial. Arrivée à 23h
Vendredi : entraînement sur le stade
Kamuzu à Blantyre à 14h30
Samedi : Malawi-Algérie à 14h30
Dimanche : retour à Alger prévu à
5h du matin, décrassage puis quartier
libre
Lundi : biquotidien à Tchaker avec
une séance ouverte à la presse
Mardi : séance à huis clos à Tchaker
Mercredi : Algérie-Malawi à Tchaker
à 20h30
Ouadah sera reconduit
Malgré le retour du portier Litime à la
compétition, Mouassa reconduira
Ouadah qui a laissé une bonne impression lors des deux derniers matches où
il a pu mettre en confiance ses coéquipiers, surtout face à l'ASK où il a gardé
sa cage vierge.
«Je dois confirmer
face au CAB»
Le portier Ouadah s'est montré
confiant avant le match face au CAB.
Ainsi, ce portier a indiqué qu'il fera de
son mieux pour garder sa cage vierge.
"Le match du CAB ne sera pas facile
pour nous, mais on doit se déplacer en
conquérants. En tout cas, je ferai de
mon mieux pour garder ma cage vierge
et surtout pour aider mon équipe à
engranger la victoire", nous a déclaré
Ouadah.
Le match retardé
de 24 heures
La prochaine rencontre face au CAB a
été retardée de 24 heures, elle se jouera
le samedi au lieu du vendredi, et ce, à
cause du match de l'autre équipe des
Aurès, à savoir le MSPB.
Des sanctions
sévères
l'attendent
Etant absent depuis plus de
15 jours sans justification,
l'ex-gardien international
sera sévèrement sanctionné par l'administration présidée par Benhmida qui a
juré de ne pas laisser cette
affaire passer sous silence.
Benhmida : «Il
verra de quel bois
je me chauffe»
Le président du club,
Abdelkader Benhmida, était
dans tous ses états avanthier lors de la reprise du
club au stade d'Yellel et il a
juré que le gardien sera
sanctionné afin qu'il soit un
exemple pour les autres en
disant à ses proches :
"Mezaïr est lié par un
contrat professionnel avec
le Rapid et il doit le respecter, j'ai fermé les yeux sur
plusieurs choses, mais
cette fois-ci, il verra de
quel bois je me chauffe."
B. B.
«J'ai aidé le club dans
les moments difficiles»
L'ex-manager général du RCR
nous a dit que son droit envers
l'équipe l'empêche de lui tourner
le dos, c'est pour cela qu'il était le
premier à répondre présent à l'appel du club quand il se trouvait en
difficulté : "Quand l'ancien comité
a décidé de quitter le club, personne ne voulait prendre en charge
l'équipe, alors, j'ai fait tout mon
possible pour remettre le Rapid
sur les rails en présidant la commission des élections et en étant
auprès de l'équipe pendant la
période de préparation. Tout cela,
«Il m'a pris pour un
de ses fonctionnaires»
L'ancien capitaine des Verts des
années 80 nous a dévoilé qu'il a
découvert les mauvaises intentions de Benyellès : "Après un
mois de travail avec le groupe, j'ai
vu que le comportement de cette
personne a changé vis-à-vis de
moi. En tant que manager, il a cru
que j'étais un de ses factionnaires,
ce qui est complètement faux
parce que je suis un footballeur
avant d'être un gestionnaire et il a
su que je l'empêcherai d'arriver à
ses fins."
«Quand je l'ai gêné,
il a menacé de me faire
changer de tâche»
L'ancien stoppeur du Rapid nous
Après avoir perçu la subvention de l'APC qui
est de 1,5 milliard pour le football et 500 millions
pour les autres sections, la direction hadjoutie a
décidé de verser 2 mois de salaire aux joueurs et au
staff technique, ainsi que pour les entraîneurs des
jeunes catégories. Il faut rappeler que le club aura
une deuxième subvention qui a été promise par le
chef de la daïra de Hadjout dans les prochains
jours et qui sera de 2 milliards. Cet argent pourrait
donner un nouveau souffle à l'équipe qui souffre
sur tous les plans, que se soit sur le plan technique,
financier ou organisationnel. Les joueurs n'avaient
plus la tête au football et ne pensaient qu'à leur
argent. Maintenant après avoir encaissé leur
argent, ils vont se concentrer sur leur travail et tenter de remettre l'équipe dans les rails, en commençant par le prochain match face à la JSMB, leader
de la L2 qui sera très difficile.
voulait
chiper
Boudjaârane
et quand il a montré ses inquiétudes, l'administration l'a muté pour qu'il devienne
conseiller du club, l'éloignant ainsi de l'entourage du Rapid.
«On l'a laissé travailler
tranquillement»
Le président de l'Association des
anciens joueurs de Relizane nous
a confirmé qu'il ne s'est jamais
immiscé dans le travail de
Benyellès et s'était concentré sur
son rôle de manager. "Depuis le
début, j'ai laissé le coach travailler
dans la tranquillité. D'ailleurs, on
a tout mis à sa disposition, que ce
soit le matériel, l'argent ou la
logistique, je n'ai jamais dit un
mot de bien ou de mal sur son travail. Mais malgré le respect que je
lui dois, mon devoir m'oblige à
intervenir si je vois que les choses
ne marchent pas correctement."
2 mois de salaire
pour les joueurs
Amrane toujours
Koléa absent
L'ex-avant-centre du MOB et
Mezaïr, un point Le conseiller et ex-manager du club a ouvert le feu sur le coach du RCR, Abdelkrim
d'interrogation Benyellès. L'ex-international nous a confirmé qu'il n'est pas satisfait du travail du coach
«Je lui ai donné
ma bénédiction»
L'ex-international nous a appris
qu'il était parmi les rares personnes à accepter Benyellès
quand son CV était posé sur la
table du comité : "Le nom de
Benyellès nous a été proposé par
l'ex-président Habib Benfetta,
mais la plupart des responsables
l'ont refusé pour plusieurs raisons
et surtout pour son âge qui ne lui
permet pas de suivre le rythme de
la L2. J'étais parmi les rares personnes à le défendre et maintenant, il me poignarde dans le dos."
USMMH

Chemaâ : «Benyellès
n'est pas l'avenir du Rapid»
juste dans l'intérêt du club."
21
Les joueurs percevront la prime de leur victoire
face au CAB aujourd'hui. La direction hadjoutie a
promis de les payer avant le prochain match ce
week-end face à la JSMB.
Mise au vert à l'hôtel Chelia
La formation blidéenne effectuera sa
mise au vert à l'hôtel Chelia de Batna.
C'est l'endroit idéal pour Mouassa et
ses capés pour préparer comme il se
doit le match face au CAB. En effet,
l'équipe blidéenne se déplacera vendredi à Batna et elle doit effectuer une
séance de mise en place durant laquelle Mouassa devrait donner les dernières consignes à ses joueurs.
A. D.
De notre correspondant
B. BOUGUELMOUNA
Mercredi 8 octobre 2014
La prime de Batna
aujourd'hui
RCR
On s'interroge beaucoup sur
l'avenir de Mezaïr au RCR.
Le gardien de but ne s'est
pas rendu aux entraînements depuis le match de
la 6e journée contre l'USMB
où l'équipe s'était inclinée
par 2-1. L'ex-keeper de
l'USMA, du MCO et de
l'ASMO est revenu apparemment à ses mauvaises
habitudes de sécher les
séances d'entraînement.
www.competition.dz
a aussi dit que c'est Benyellès qui
a poussé l'administration à lui
changer de poste : "En me voyant
le gêner, le coach a fait tout son
possible pour m'écarter de son
entourage et il m'a carrément
menacé quand on était à
Constantine lors de la deuxième
journée de me faire changer de
poste, car je l'ai beaucoup dérangé."
«Il se croit tout à
Relizane, mais il a tort»
"Benyellès se croit l'homme à tout
faire dans le Rapid, nous dit Amar
Chemma, mais c'est complètement faux, car le RCR est une
grande histoire de toute une ville
et il possède des gens très jaloux
de ses couleurs. Malgré que les
derniers résultats sont du côté de
Benyellès, il n'est pas l'avenir du
RCR parce que, sans être régionaliste, le Rapid appartient aux
Rapidiens."
«J'ai accepté mon
changement de poste
juste pour l'intérêt
du club»
L'ex-manager nous a ajouté qu'il
n'a pas voulu contester la décision
du comité de changer son statut
de manager général du club en
conseiller dans l'intérêt du RCR et
aussi pour ne pas dire qu'il est un
élément perturbateur, mais l'avenir va prouver qu'il a raison.
B. B.
Après la
démission de
Heddane de
Koléa, les
responsables
de ce club ont
approché le
coach
hadjouti,
Boudjaârane.
Les responsables de
l'USMMH ont
tout de suite
contacté le
coach pour le
payer et le
convaincre de
rester et ils
ont réussi à
le faire. Ils
ont aussi
tenu une
réunion, lundi
dernier, avec
le président
Zidani et le
président du
CSA pour
débattre de
quelques
points afin
que le club
soit mieux
organisé et
aussi avoir un
règlement
intérieur pour
essayer de
mettre en
place une
certaine discipline au
sein du groupe et surtout
éviter les
absences à
répétition.
du MCO, Farès Amrane, n'a joué
que 30 minutes depuis le début
de la saison face à El-Khroub. Il
n'est pas blessé et il n'a aucun
autre problème, mais le joueur
ne vient jamais aux entraînements. Est-ce qu'il sera payé
pour un travail qu'il n'a pas fait ?
On n'a aucune idée sur la façon
avec laquelle le club fonctionne
et aucune idée sur l'absence
répétée de ce joueur qui pourrait
donner beaucoup à l'équipe,
mais cette dernière ne profite pas
de son talent.
Benayache
et Bouzar pas
encore prêts
Si Bouzar Khaled a fait des
tours de piste lundi dernier, le
milieu de terrain Benayache n'a
pas encore repris les entraînements. Le joueur est au repos
depuis le match d'El-Khroub il y
a 15 jours de cela. Ils seront tous
les deux absents pour le prochain match face à la JSMB.
Chellali a ressenti
des douleurs
Lors de la séance de lundi, le
gardien Chellali a ressenti des
douleurs à la cuisse qui l'ont
empêché de finir la séance, il a
dû quitter les entraînements dès
qu'il a ressenti la douleur pour
ne pas prendre de risque. Cette
blessure, il la traine depuis un
bon moment et il a même joué 3
matchs avec cette blessure.
Labani et
Mohamed-Rabah
absents
à la reprise
Labani Yahia et MohamedRabah ont raté la séance de reprise, lundi, qui était assurée par
Amine Abdelhak pour travailler
l'aspect physique, puisque le
coach Boudjaârane et l'adjoint
Souilah étaient en réunion avec
le président Zidani à Tipasa.
H. K.
20
www.competition.dz
Mercredi 8 octobre 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz Mercredi 8 octobre 2014
À LA UNE
Coup dur pour l’EN
Soudani et Boudebouz
out pour les deux matchs
Par Islam zemam
Mauvaise nouvelle pour Christian Gourcuff
qui va devoir se passer des services de deux de ses
joueurs en prévision de la double confrontation
face au Malawi. C’est le coup de massue pour le
sélectionneur national qui va devoir se passer de
son buteur et joueur du Dinamo Zagre, Hilel
Soudani et de son milieu de terrain offensif de
Bastia, Ryad Boudebouz. Les deux joueurs sont
blessés et ont officiellement déclaré forfait pour les
deux matchs à venir. C’est un coup dur pour le
coach national qui misait énormément sur Soudani
qui est en pleine bourre actuellement et qui aurait
pu rendre d’énormes services à l’équipe au cours
de la rencontre de samedi prochain. Le joueur
formé à Chlef est arrivé en bonne santé mais a ressenti des douleurs hier. Ne voulant prendre aucun
risque, le staff médical de l’EN lui fait passer des
examens approfondis pour déterminer la nature de
la douleur et si possible la gravité. Le résultat est
tombé et le joueur souffre des adducteurs. Cette
blessure le prive du déplacement ainsi que du
match retour. Concernant Boudebouz, l’ancien
Sochalien est arrivé blessé et a effectué avant-hier
dès son arrivée une IRM. Les résultats sont tombés
hier en fin de journée et il s’est avéré que le milieu
offensif de Bastia souffre d’un point à la cuisse et
ne peut pas lui aussi être du déplacement au
Malawi. D’ailleurs, les deux joueurs devraient être
libérés aujourd’hui par les membres du staff technique national. Pour parer à toute éventualité et
comme le prévoir le règlement de la FIFA,
Christian Gourcuff a décidé de piocher chez les A’
en appelant le Mouloudéen Khaled Gourmi pour
remplacer numériquement l’un des deux joueurs
blessés.
I. Z.
Malawi : le groupe au complet depuis hier
Compétition / PUB
ANEP 149 519 du 8/10/2014
L'équipe nationale du Malawi est au complet depuis hier après l'arrivée des 9 joueurs professionnels
retenus par le sélectionneur malawite Young Chimodzi, ces joueurs ont complété le groupe de 26
joueurs retenus initialement pour préparer la double confrontation face à l'Algérie.
Kamwedndo (TP Mazembe),
Limbikani Mzava, Gabadinho
Mhango (Bloemfontein Celtic, Afr
du sud), RobertNgambi (Platinim
Stars, Afrique du Sud), Harry
Nyirenda (Black Leopards, Afr du
Sud), Atusaye Nyo ndo
(University of Pretoria), Robin
Ngalande ( Ajax Cape Town,
Afrique du Sud), Chiukepo
Msowoya et Chimango Kayira
(Costol de Sol, Mozambique) sont
les éléments qui ont rejoint donc
hier le camp d'entraînement de
l'équipe, ils ont débuté sur le
champ l'entraînement avec le reste
de leurs coéquipiers au Kamuzu
Stadium de Blantyre qui accueillera samedi le match contre l'EN.
Chimodzi (entraîneur du
Malawi) : «Remporter nos
matches à domicile est
une nécessité»
De retour au Malawi dimanche
passé après avoir pris part aux
réunions de la CAF ayant eu
comme sujet la dernière Coupe du
monde et son évaluation technique, Young Chimodzi l'entraîneur du Malawi a directement
commencé le travail avec son équi-
pe qu'il prépare pour affronter en
aller et retour la formation algérienne. Hier, l'entraîneur des
Flammes a déclaré aux medias
locaux que remporter le match
aller face aux Verts est plus qu'une
nécessité. " Nous avons tracé des
objectifs, parmi eux remporter nos
matches à domicile, nous avons
compris qu'il était presque impossible de gagner en dehors de nos
bases, donc pour avancer et progresser dans ces éliminatoires,
nous n'avons pas un autre choix
que de gagner nos matches à
domicile."
5
GOURCUFF
CONVOQUE
GOURMI
Après que le sélectionneur eut demandé de faire venir
Gourmi, les responsables de la Fédération ont contacté la
direction du MCA qui a contacté le joueur hier soir afin qu'il
soit dès aujourd'hui avec les Fennecs qui se préparent pour
leur troisième match des éliminatoires de la coupe d'Afrique
des nations.
PAR AMINA ZERROUZI
Khaled Gourmi était attendu
hier à Alger pour poursuivre sa
mission avec les Mouloudéens, seulement le joueur pour des raisons
familiales a appelé son coach
Charef afin de lui dire qu'il ne sera
pas présent mardi, mais sera certainement à Alger dès aujourd'hui afin de prendre part à
l'entraînement avec les
Mouloudéens cet après-midi.
Seulement, hier soir, le sélectionneur national, Christian
Gourcuff, a décidé de faire appel
à Khaled Gourmi. Le joueur a été
convié de venir dans le premier vol
pour rejoindre les Verts directement à Sidi Moussa. Le coach
Charef en a été avisé. En ce qui
concerne le joueur, Khaled Gourmi
était aux anges après cette convocation et était très impatient de venir
à Alger pour prendre part au stage
des Verts avant leur départ pour le
Malawi. Le joueur mérite amplement cette convocation, car il faut le
dire lors de ses derniers rendezvous, tout le monde a vu que ce
Gourmi avait mangé du lion tellement qu'il avait cette rage de
vaincre. Le sélectionneur a voulu
certainement avoir avec lui l'une
des cartes qui peuvent être utiles
lors de son prochain rendez-vous.
A. Z.
Organisation de la CAN 2017
La CAF annonce 7 candidatures, et l'Algérie est déjà favorite
7 pays ont finalement déposé leurs
candidatures respectives pour accueillir la 31e
édition de la coupe d'Afrique des nations, c'est
ce qui a été annoncé par la Confédération africaine de football hier à travers un communiqué
officiel publié sur son site Internet. Alors qu'on
croyait que l'Ethiopie allait être l'un des rares
pays qui constitueront un danger pour l'Algérie
dans la grande course à cette organisation, finalement ce pays de l'Afrique de l'Est ne s'est
même pas présenté, il s'est retiré effectivement
comme révélé dernièrement par la BBC,
ouvrant la voie à l'Algérie qui se retrouve plus
que jamais favorite pour avoir cet honneur
réclamé par les hautes autorités du pays depuis
des années.
Compétition / PUB
ANEP 149 560 du 8/10/2014
Compétition / PUB
ANEP 149 513 du 8/10/2014
Deal entre Algériens et Egyptiens ?
La surprise de cette liste de 7 pays divulguée
hier est incontestablement l'Egypte qui après
avoir longtemps hésité a déposé quand même
un dossier pour allumer encore plus la concurrence et réduire les chances algériennes, pourtant les autorités égyptiennes avaient émis des
réserves quant à leur réelle capacité à organiser
un tel événement quelques années seulement
après de graves dérapages sécuritaires, mais à
en croire des sources égyptiennes, il s'agirait en
fait d'une manœuvre visant à pousser
Raouraoua à céder son poste à la FIFA au profit
de Hani Abourida et ce après les dernières
mesures annoncées par Hayatou qui empêchent
la présence des deux membres de la CAF à la
fois au niveau de la FIFA vu leur appartenance
à deux pays arabophones. Avec l'Egypte et
l'Algérie, le Gabon, le Ghana, le Kenya, le
Soudan et le Zimbabwe ont eux aussi postulé,
et après le retrait de l'Ethiopie, c'est maintenant
du Ghana qu'il faut bien se méfier, car après
avoir accordé 3 éditions consécutives à des pays
francophones, et comme celle de 2015 aura lieu
dans un pays arabophone, la CAF estimerait
qu'il faudrait accorder à un pays anglophone
cette chance, et le Ghana fait figure de favori
aux côtés de l'Algérie.
Aucune chance pour le Gabon
et le Soudan
Le Gabon qui a réussi sa CAN 2012 qu'elle a
organisée conjointement avec la Guinée
Equatoriale voudrait bien rééditer son exploit
mais cette fois seul, le pays d'Ali Bongo s'est
porté candidat, mais il ne devrait sans doute
pas être retenu vu son appartenance à la même
zone et ayant les mêmes caractéristiques que les
trois pays retenus pour les CAN 2019, 2021 et
2023. Le Soudan, qui a eu une petite expérience
en 2011 avec l'organisation du CHAN, voudrait
accueillir maintenant la CAN et redevenir
comme autrefois la capitale du foot africain,
mais cela risque d'être délicat pour ce pays qui
ne dispose pas des infrastructures nécessaires
pour la réussite d'un tel événement, en témoignent les difficultés rencontrées en 2011 avec les
deux seuls stades d'Oumdourmane dont dispose le pays, en plus d'un manque flagrant d'infrastructures hôtelières. Le Zimbabwe et le
Kenya ferment cette liste, deux pays qui remplissent certaines critères comme leur appartenance à la sphère anglophone, mais qui ne
devraient pas faire le poids devant un dossier
algérien décrit comme étant ''solide'' par le
ministre des Sports algérien, le fait que l'Algérie
le dépose est déjà une preuve de certaines
garanties reçues de la part des autorités en
attendant la confirmation de la bonne nouvelle.
Rappelons enfin que l'ouverture des candidatures pour l'organisation de cette compétition
s'est faite le 23 août 2014, au lendemain du
désistement de la Libye, la CAF a précisé
récemment que le pays hôte sera désigné par
son Comité Exécutif au cours de l'une de ses
premières sessions de l'année 2015 qui aura lieu
lors du premier trimestre de la même année. Le
choix des membres du Comité Exécutif se portera prioritairement sur un pays hôte ayant déjà
l'essentiel des infrastructures et facilités requises
(stades, terrains d'entraînement, hébergement,
voies de communication...).
S. M. A.
www.competition.dz
Mercredi 8 octobre 2014
www.competition.dz
JSK
6
LIGUE 1
Départ vendredi, dimanche match et retour lundi
Le plan de l'Egypte arrêté
Comme nous l'avions rapporté dans notre édition d'hier, les Kabyles devraient
quitter le sol algérien ce vendredi pour rallier la capitale égyptienne.
PAR ABDELLAH HADDAD
Sur invitation du club de la
capitale du Zamalek, les Canaris joueront un match-gala ce dimanche avant
de revenir au pays lundi. Dans un premier temps, le président Hannachi
hésitait un peu, le premier responsable
du club kabyle pensait beaucoup plus
au match contre le MCEE, mais
comme la JSK sera de retour au pays
lundi, le staff technique des Jaune et
Vert aura le temps nécessaire pour
bien préparer ce rendez-vous.
D'ailleurs, Hannachi était hier matin à
Alger au consulat de l'Egypte afin de
régler quelques détails administratifs.
De retour à Tizi Ouzou en fin de journée, le président de la formation de la
ville des Genêts a informé ses collaborateurs sur la date du départ, le jour
du match et la date du retour.
D'ailleurs, les dirigeants jaune et vert
récupéreront ce matin les passeports
des joueurs pour les déposer au
niveau du consulat afin d'avoir les
visas avant d'acheter les billets
d'avion.
De leur côté, les joueurs étaient
très contents après avoir su qu'ils vont
faire un voyage et jouer un match-gala
contre le grand club égyptien du
Zamalek. Après tous les moments difficiles que les coéquipiers du capitaine
Rial ont vécus ces derniers temps, ces
derniers ont besoin de changer d'air
Biquotidien hier
Le staff technique des Jaune et Vert a
programmé deux séances
d'entraînement lors de la journée d'hier.
Karouf veut profiter au maximum de
cette trêve pour réaliser une excellente
préparation.
Séance physique
le matin…
Pour la séance de la matinée, Karouf et
Hamened ont programmé plusieurs
exercices et ateliers physiques, la
séance a été consacrée uniquement au
volet physique.
… Et technico-tactique
le soir
Pour la seconde séance de la journée
qui s'est déroulée le soir, l'entraîneur
intérimaire de la JSK a programmé des
ateliers tactiques et des exercices
techniques.
Dix joueurs
à l'entraînement
du matin
Comme lors de la séance de lundi soir,
plusieurs joueurs ne se sont pas
présentés à la séance d'hier matin, ils
étaient dix éléments à l'entraînement de
la matinée.
Benlamri a été ménagé
lors de la première
séance
Le défenseur axial des Jaune et Vert
s'est ajouté à la liste des absents.
Benlamri ne s'est pas entraîné hier
matin, ce dernier était aux soins, il
souffrait d'une légère blessure.
Les résultats de
l'IRM de Khoudja
pour demain
L'attaquant des Jaune et Vert qui
a contracté une blessure au
niveau du genou mercredi dernier
lors de la rencontre de son équipe
devant la JSS attend toujours les
résultats de l'IRM. C'est demain
jeudi que le médecin du club aura
les résultats de ladite IRM.
Finalement rien
de grave pour
Benlamri
Le défenseur central des Canaris
qui n'a pas pu s'entraîner hier
matin pour cause d'un petit bobo
a repris les entraînements hier
soir le plus normalement du
monde.
Ferrahi a réintégré
le groupe
Tous les joueurs ont repris hier soir
un peu et de profiter de cette occasion
aussi pour jouer un match amical
contre une bonne équipe égyptienne.
Enfin, le président Hannachi profitera
de cette occasion pour rencontrer les
responsables de la CAF et avoir une
bonne idée sur cette affaire des sanctions qui reste floue pour les amateurs
du ballon rond.
A. H.
Contrairement à la séance de lundi soir et celle d'hier matin, hier soir tous les joueurs
ont repris les entraînements avec le groupe mis à part bien sûr les deux
internationaux espoirs et les deux autres joueurs qui sont en regroupement avec la
sélection nationale. Pour Moulay, il se trouve chez lui en Mauritanie pour jouer une
rencontre amicale avec la sélection mauritanienne. Pour Delhoum, il a passé hier une
échographie et il sera aujourd'hui à Tizi Ouzou. Meghout, Mekkaoui et Khiat ont repris
eux aussi le chemin des entraînements hier soir. Même Benlamri qui a raté la séance
d'hier matin pour un petit bobo a repris hier soir. Le retour de presque tous les
joueurs a soulagé l'entraîneur intérimaire de l'équipe qui pourra désormais appliquer
son programme de préparation à la lettre. D'ailleurs, Karouf a fait suer les joueurs
hier soir en attendant de passer aux choses sérieuses dans cette préparation à partir
d'aujourd'hui.
A. H.
De son côté, Rachid Ferrahi qui
souffrait en début de semaine
d'une blessure à la cheville a
repris hier soir les
entraînements avec le groupe.
L'ancien Sétifien a pris part à
tous les exercices effectués
par le reste du groupe.
Kerrar poursuit
son programme
spécifique
L'attaquant irakien des Canaris
est en train de poursuivre son
programme spécifique. Kerrar ne
tardera pas à réintégrer le
groupe, d'ailleurs il sera prêt
pour le match face au MCEE.
RAYEH : «On doit bien
exploiter cette trêve»
Le jeune milieu de terrain des Jaune et Vert est l'une des rares
satisfactions de son équipe en ce début de saison.
Ayant réalisé de très
belles prestations, l'enfant de
l'ex-Mirabeau garde toujours
les pieds sur terre, il ne s'enflamme jamais, lui qui parle
de cette trêve et de la préparation de l'équipe dans cet
entretien.
Vous avez repris les entraînements lundi soir…
Après quatre jours de repos
et après les fêtes de l'Aïd ElAdha on a repris les entraînements lundi soir. On s'est
bien reposés durant ce weekend prolongé, on a retroussé
les manches lundi et maintenant on doit cravacher très
dur pour bien préparer le
rendez- vous avec le MCEE.
La reprise des entraînements a
été marquée par l'absence de
plusieurs joueurs…
On a plusieurs internationaux dans le groupe et
d'autres joueurs qui sont
blessés, d'ici la fin de la
ANNIVERSAIRE
C'est hier le 7 octobre que notre chère mère et grand-mère
madame veuve Mekacher Amar née Belhadj Fatma, a bouclé ses
98 ans. En cette heureuse occasion, son fils Hamid et sa femme
ainsi que ses enfants sans oublier son petit enfant Si
Mohammed-Malik et sa femme Samia qui sont venus de Paris
spécialement pour cet événement souhaitent à "Mani Fatma" un
joyeux anniversaire et encore une longue vie pleine de bonheur et de
joie, que Dieu te garde pour nous yemma Fatma.
Mercredi 8 octobre 2014
semaine le groupe sera au
complet et le staff technique
pourra appliquer son programme de préparation à la
lettre.
Cette trêve tombe à pic pour la
JSK, néanmoins, il faut bien
exploiter cet arrêt du championnat pour revoir plusieurs
choses qui ne tournaient pas
rond ces derniers temps…
C'est vrai, cette trêve tombe
au bon moment pour nous.
Après la défaite de mercredi
dernier et la période difficile
qu'on a traversée en début de
saison, on avait vraiment
besoin de quelques jours de
repos. Maintenant, on doit
bien exploiter cette trêve
pour bien préparer les prochains rendez-vous de l'équipe, je pense que le staff technique a tracé un programme
de préparation et que les dirigeants sont prêts à mettre le
paquet pour réussir une
bonne préparation lors de cet
arrêt du championnat.
L'absence d'un entraîneur ne
perturbe pas la préparation de
l'équipe ?
Pour le moment on est en
train de travailler avec
Karouf, il connaît bien la maison comme il maîtrise parfaitement son sujet en attendant
que les responsables du club
nomment un entraîneur, c'est
tout ce que je peux vous dire
à propos de cette question.
Sur invitation du Zamalek, la
JSK pourrait partir en Egypte
dans les prochaines heures
pour un match-gala…
Moi en tant que joueur et
comme un employé du club
je suis prêt à jouer là où les
responsables le décident.
Pour revenir à votre question,
un match-gala contre le
Zamalek sera une très bonne
chose pour nous, c'est avec
des matchs pareils qu'on va
élever le niveau.
Sur un plan personnel, vous
avez réalisé de très belles
prestations en ce début de saison…
Je travaille toujours pour
progresser et avancer. Sur le
terrain, je donne le meilleur
de moi-même et le maximum
à chaque fois. Je dois redoubler les efforts afin d'être à
chaque fois à la hauteur de la
confiance placée en moi par
les responsables du club et
les membres du staff technique. Je profite de cette
occasion pour présenter mes
meilleurs vœux au peuple
algérien et aux supporters de
la JSK à l'occasion de l'Aïd
El-Adha.
A. H.
NAHD
JSS

NAHD-CRB
avancé au
vendredi 17
octobre à 16h
Programmé initialement pour le
samedi 18 octobre à partir de 18h,
le derby tant attendu qui opposera
le Nasria à son «ennemi juré»
belouizdadi a été finalement avancé d’une journée par la LFP. La rencontre aura lieu le vendredi 17
octobre à 16h, sans doute afin de
permettre à l’ENTV de le retransmettre en direct sur le petit écran.

Match amical
face au PAC
hier aprèsmidi
Alors qu’ils ont repris le chemin
des entraînements avant-hier
lundi lors d’une reprise marquée
par la présence de tous les
joueurs, les Sang et Or ont pu disputer hier après-midi en toute fin
de journée un match amical face
au Paradou AC. La rencontre, qui
s’est jouée au stade Ahmed Falek
d’Hydra, a sans aucun doute permis au coach Aït Djoudi de s’arrêter sur la forme de chacun de ses
poulains, tout en lui offrant la
possibilité de relancer les joueurs
qui reviennent de blessure, à
l’image d’Ouznadji, Metref et surtout Boukhanchouche.

Le Nasria veut
Benatia
Alors qu’il vient tout juste de résilier son bail avec le Mouloudia
d’Oran, Madjid Benatia pourrait
bien trouver un point de chute très
rapidement. En effet, et selon une
source digne de foi, nous avons
appris que la direction du club
nahdiste, sitôt informée du départ
imminent de Benatia du MCO,
aurait pris attache avec le joueur,
afin de lui proposer de vêtir le
maillot nahdiste dès le prochain
mercato hivernal. Le joueur n’a,
pour sa part, trouvé aucun inconvénient à rejoindre les rangs du
NAHD, les négociations entre les
deux parties pourraient bien avancer dans les jours à venir.
Abdeslam :
«Je n’ai
insulté
personne»
19

Accusé par certaines personnes
d’avoir insulté les supporters du
MCO à sa sortie du terrain, alors
qu’il s’apprêtait à rejoindre les
vestiaires, Cherif Abdeslam a totalement nié les faits qui lui ont été
attribués, nous affirmant qu’il n’a
jamais insulté qui que ce soit. «Je
tiens à informer l’opinion publique
que Cherif Abdeslam n’a pas insulté les supporters, ni les supporters du MCO, ni quiconque lors de
la rencontre de jeudi dernier. Bien
au contraire, au moment où je
m’apprêtais à rejoindre les vestiaires, les supporters du MCO
m’ont bombardé d’insultes, et moi,
comme réponse, je n’ai fait que
les saluer de ma main, mon éducation ne me permet pas d’agir de la
sorte. Ceux qui ont rapporté ces
Alors qu’Aït Djoudi a été officiellement
maintenu à la tête de la barre technique
La direction met
les points sur les i
C’est désormais officiel, le coach Aït Djoudi poursuivra bel et bien sa mission
à la tête de la barre technique du club, et ce, à la suite de l’entrevue qu’il a
eux avec les dirigeants du club au lendemain de la fête de l’Aïd El-Adha.
PAR MOHAMED ADRAR
Aït Djoudi a donc accepté de
poursuivre sa mission au Nasria,
lui qui ne voulait pas sortir par la
petite porte, après seulement six
journées de championnat. Tout est
bien qui finit donc bien dans cette
histoire, d’autant plus que, comme
l’avaient bien pensé les dirigeants
du club, le départ d’Aït Djoudi ne
constituait nullement la solution
aux problèmes vécus par le club.
Le président Ould Zmirli n’a toutefois pas manqué l’occasion pour
inviter son entraîneur à serrer les
boulons et durcir le ton avec ses
joueurs, qui sont d’ailleurs les premiers responsables de ce début de
saison désastreux en termes de
résultats. Aït Djoudi a d’ailleurs
assuré la séance de la reprise des
entraînements qui a eu lieu lundi
après-midi le plus normalement
du monde, une séance qui fut
d’ailleurs marquée par la présence
de l’ensemble des joueurs, sans la
moindre exception.
Les joueurs sermonnés
puis encouragés
Si les discussions avec le coach Aït
Djoudi ont eu lieu dans un climat
assez calme et serein, la réunion
qui s’est tenue en présence des
joueurs s’est déroulée sous un
autre ton, significativement plus
élevé. Le président Ould Zmirli
ainsi que ses deux autres accompagnateurs, en l’occurrence, le manager général du club M. Youcef
Bouzidi ainsi que Mohamed Dab,
n’ont pas manqué l’occasion pour
sermonner les joueurs, les mettant
devant le fait accompli. Le président nahdiste a été le plus virulent
dans ses propos, lui qui s’est dit
très déçu par les résultats obtenus
depuis l’entame de la saison. Le
boss nahdiste a invité les joueurs à
mouiller encore plus leurs maillsots, que ce soit lors des entraînements ou lors des matchs amicaux
et officiels. Ould Zmirli a rappelé
aux joueurs que le classement que
l’équipe occupe aujourd’hui est
indigne de la stature du club et
qu’il attend d’eux une vive réaction afin de sortir l’équipe de ce
marasme. Les dirigeants du club
ont terminé leur discours en
encourageant les joueurs, tout en
leur rappelant qu’ils seront toujours là pour les mettre dans les
meilleures conditions, attendant
d’eux une réaction dès le prochain
derby face au CRB.
Ils promettent
les 3 points du derby
face au CRB
Les coéquipiers de Boussaïd
étaient très touchés par le discours
des dirigeants du club, chose qui
était bien visible sur leurs visages,
eux qui ne s’attendaient pas du
tout à un début aussi catastrophique cette saison. Les partenaires de Zakaria Ouhadda ont
toutefois tenu à rassurer leurs dirigeants, leur promettant une vive
réaction dès la prochaine sortie de
l’équipe. Mokrani et consorts ont
fait la promesse à leurs dirigeants
qu’ils s’imposeront par tous les
moyens lors du prochain derby
face au CRB, quitte à y laisser leur
vie sur le terrain. Une attitude qui
a bien évidemment plu aux dirigeants du club d’autant plus que
les joueurs ont promis, non seulement de battre le CRB lors du prochain choc, mais aussi de tenter de
remettre le Nasria à sa vraie place
au classement général, et ce, dans
les plus brefs délais.
Un groupe soudé mais
sans résultats, le constat
de la direction
Les dirigeants du Nasria se sont
d’ailleurs rapprochés des joueurs
afin de les interroger sur les raisons de ce début de saison raté,
eux qui ne comprennent toujours
pas comment un groupe aussi
soudé, qui vit bien au quotidien et
qui n’est pas touché par les clans,
puisse échouer d’une telle façon.
Les joueurs n’ont, pour leur part,
pas trouvé de mots pour expliquer
leurs échecs, en certifiant à leurs
dirigeants qu’ils sont en train de
donner, à chaque fois, le meilleur
d’eux-mêmes, mais c’est plus la
réussite qui est en train de les fuir.
M. A
Après concertation entre les dirigeants et le coach
Le Nasria en stage bloqué
à Aïn Draham dès demain
Maintenu à la tête
de la barre technique du
club, le coach Aït Djoudi
a émis le vœu de bénéficier d’un mini-stage bloqué d’une petite semaine, question d’éloigner
ses poulains loin de la
pression qui pèse sur eux
après ce début de saison
cauchemardesque
de
l’équipe. Une requête qui
a trouvé un écho favorable de la part de la
direction du club qui a
bien accepté de se pencher sur la question. Il
était d’ailleurs question,
en premier lieu, que les
Nahdistes puissent bénéficier d’un stage d’une
semaine à Alger ou bien
à Sétif, mais c’est finalement en Tunisie que les
Nahdistes vont séjourner
pendant une semaine,
afin de préparer au
mieux leur prochain
match de championnat
face au CRB. Les Sang et
Or rallieront jeudi matin
par avion la ville
d’Annaba, avant de
prendre la route vers Aïn
Draham à bord d’un bus
qui a été spécialement
loué pour la circonstance.
Retour à Alger
deux jours avant le
derby
Le retour à Alger de la
délégation nahdiste est
prévu mercredi prochain, soit deux jours
seulement avant le derby
tant attendu face au CRB.
Les Nahdistes s’entraîneront d’ailleurs le lendemain de leur retour à
Alger, en matinée, au
stade Zioui, avant d’entamer leur mise au vert
d’avant-match l’aprèsmidi même, une mise au
vert qui devrait s’effectuer à Ouled Fayet, et
plus exactement à l’hôtel
Le Beau Fayet.
M. A.
On prépare
l’USMH
Après avoir consommé les
quatre jours de repos, les
Vert et Jaune se remettent
au travail en prévision des
prochaines échéances.
De notre correspondant
ALI OUKILI
Ils ont tourné la page de la JS
Kabylie et se préparent activement pour
la rencontre contre les Harrachis prévue
le 16 de ce mois à Béchar pour le compte
de la 7e journée du championnat de
Ligue 1 Mobilis. La rencontre s’annonce
d’ores et déjà difficile pour les deux formations. D’un côté, les Bleu et Blanc,
décidés à enchaîner une deuxième victoire et confirmer en même temps leur
forme affichée en ce début de saison, de
l’autre côté, les banlieusards d’Alger restent sur deux belles victoires et veulent
repartir avec le meilleur résultat possible
pour aller toujours de l’avant.
L’entraîneur Khezzar s’est réuni avec
l’ensemble de ses joueurs pour revenir un
peu sur la précédente confrontation, il
leur a demandé de garder les pieds sur
terre et penser à la suite du championnat
afin d’engranger les points nécessaires. Et
pour commencer, se concentrer comme il
se doit sur la prochaine rencontre qui les
mettra aux prises avec l’USMH. «C’est un
match difficile devant un adversaire qui
renferme de très bons éléments. Ses belles
victoires acquises devant l’USM Alger et
l’USMBA sont là pour le confirmer.
L’USMH n’est plus à présenter», estime
L. Belaïs, DTS. Les Harrachis visent une
place sur le podium cette saison et feront
l’impossible pour arracher les points mis
en jeu. Les Bécharis sont conscients de la
tâche qui les attend dans une dizaine de
jours et mettront le paquet afin que les
trois précieux points de la victoire soient
comptabilisés pour eux.
Zaoui :
«La JSS
fera mal»
Le longiligne défenseur Mohamed
Zaoui estime que son équipe est en mesure de réaliser un excellent parcours cette
saison. Il souligne que le groupe est
aguerri par les deux saisons passées et
avec le judicieux renfort opéré cette saison, la JS Saoura fera mal. «On a éprouvé
un peu de difficultés lors des deux exercices derniers sans compter les entraves
rencontrées eu cours de route. Malgré
cela, la JS Saoura a réalisé tout de même
des parcours honorables. Je pense que
cette fois, avec les arrivées d’éléments
expérimentés, la JS Saura son mot à dire.
Et si tout va bien, on pourra même créer
la surprise sans que personne trouvera à
redire», dira-t-il. Il revient un peu sur le
match contre la JS Kabylie qui a vu son
équipe prendre le dessus. « Personne ne
misait le moindre centime sur nous face à
cette grosse pointure de notre championnat. Elle s’annonçait très difficile devant
cet adversaire qui restait sur deux belles
victoires consécutives, mais on devait
coûte que coûte renouer avec le succès
après la défaite concédée devant le MC
Alger. Nous avons joué avec les tripes
avec en prime une belle victoire qui nous
stimulera encore plus pour les prochaines confrontations.» Les Bécharis
sont unanimes à dire que plus aucun
point ne sera cédé à domicile, et les trois
points face à leur prochain adversaire,
l’USMH, resteront à Béchar.
A. O.
18
www.competition.dz
Mercredi 8 octobre 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz
Mercredi 8 octobre 2014
JSK
Il devrait se déplacer à son siège au Caire ce samedi
Un
attaquant
africain
le mois de
novembre
à Tizi Ouzou
HANNACHI-CAF :
l'explication
Si les dirigeants kabyles affirment que leur
déplacement en Egypte n'est pas encore confirmé,
la presse égyptienne annonce l'arrivée du
président Hannachi au Caire pour ce samedi.
PAR ABDELLAH HADDAD
L'information a été rapportée par le
site Cairo Kora avant qu'elle ne soit reprise par des journaux connus en Egypte à
l'image d'Echourouk. Le site Cairo Kora
cite l'agent de joueurs Salem Mohamed
Salem qui avait transféré Aoudia de la
JSK au Zamalek. C'est lui aussi qui a
ramené cette saison Kerar à la JSK. Il
entretient de bons rapports avec le président Hannachi qu'il connaît depuis plusieurs années.
Jumelage avec Zamalek, d'après les
déclarations faites par le manager Salem
Mohamed Salem au site Cairo Kora, le
président Hannachi se déplacera ce
samedi en Egypte afin de rencontrer son
homologue du Zamalek en vue de signer
un contrat de jumelage avec l'un des
clubs les plus huppés en Egypte. La JSK
et le Zamalek ne se sont pas affrontés
depuis une trentaine d'années et si ce
contrat de jumelage est signé, les responsables des deux clubs s'attelleront à organiser un match amical dans les mois à
venir.
Recours à la CAF, même si la
Confédération africaine de football n'a
pas encore notifié la sanction qu'elle a
prise à l'encontre de la JSK suite au décès
DELHOUM a appelé
ses dirigeants hier
«Je ne songe pas
à partir pour le
moment»
Compétition / PUB
ANEP 149 566 du 8/10/2014
Compétition / PUB
ANEP 149 563 du 8/10/2014
Le milieu Mourad
Delhoum a eu
une
conversation
téléphonique
avec ses
dirigeants
hier afin de
s'expliquer
sur son
absence. Il a
aussi profité
de l'occasion
pour tenter de les
rassurer concernant tout ce qui se
dit sur lui ces derniers jours. "Je
ne songe pas à partir pour le
moment. Si c'était le cas, je l'aurais
dit directement au président
Hannachi. Je reviendrai ce
mercredi et je continuerai à
donner le meilleur de moi-même
afin d'être à la hauteur de la
confiance placée en moi", leur at-il dit. Annoncé partant au
prochain mercato hivernal, l'expensionnaire de l'ESS et du Nasr
Saoudi a confié à ses dirigeants
qu'il n'a nullement l'intention de
changer d'air à la fin de la première
manche du championnat et que tout
ce qui a été dit sur son compte est
faux. Reste maintenant à savoir s'il
ira jusqu'au bout de son contrat
avec les Canaris ou il finira par
réclamer sa lettre de libération au
mois de décembre prochain.
tragique d'Albert Ebossé à la fin de la
rencontre face à l'USMA, le manager
Salem Mohamed Salem a indiqué au site
Cairo Kora que le président Hannachi
profitera de son séjour dans la capitale
égyptienne pour faire un saut au siège de
la CAF. "Le président Hannachi va déposer un recours auprès de la CAF", a-t-il
déclaré à ce site. Même si le président de
la Fédération algérienne de football,
Mohamed Raouraoua, a confirmé au président de la JSK que la CAF a bel et bien
suspendu la JSK pour une durée de deux
ans de toutes les compétitions continentales, la direction kabyle n'a reçu aucune
notification pour le moment. Si le président Hannachi se rendra au Caire, il mettra à profit son voyage pour s'entretenir
avec les responsables de la CAF.
Il faut dire néanmoins que du
moment que c'est le comité exécutif de la
Confédération africaine de football qui a
prononcé la sanction de deux ans à l'encontre de la JSK, aucun recours n'est possible vu que cette instance ne dispose pas
d'une commission d'appel. La seule alternative qui reste devant les responsables
kabyles est de saisir le TAS de Lausanne
dès qu'ils recevront la notification de la
suspension.
N. B.
Menad à Alger à partir
de lundi prochain
L'entraîneur Djamel Menad ne rentrera au pays qu'à
partir de la semaine prochaine. Il devrait regagner
Alger mardi ou mercredi.
Contacté par la
direction de la JS
Kabylie afin de
succéder à Hugo Broos,
l'ancien entraîneur du
Mouloudia d'Alger et
d'El-Wihda ne négociera
avec le président
Hannachi qu'à son
retour en Algérie. Son
retour à la JSK suscite
déjà une certaine
polémique.
Même s'il n'a rien
négocié avec les
responsables kabyles
pour le moment,
certaines personnes
tentent par tous les
moyens de faire capoter
sa venue. Elles ont
déclaré entre autres au
président Hannachi que
Menad n'acceptera pas
de travailler avec
Karouf et qu'il
choisira lui-même ses
assistants. Menad que
nous avons eu au
téléphone le 28 du mois
dernier nous avait
confié qu'il y a des
choses qui le repoussent
à revenir et qu'il y a de
fortes chances qu'il
refuse l'offre de la JSK,
il nous avait précisé
qu'il ne tranchera qu'à
son retour en Algérie.
Le président
Hannachi a désigné déjà
Mourad Karouf au poste
d'entraîneur adjoint et il
ne désespère pas pour
trouver un accord avec
Menad. Mais dans le cas
où il ne s'entendrait pas
avec lui, le président de
la JSK a déjà une liste
d'entraîneurs
susceptibles de
remplacer Hugo Broos.
Il a déclaré lundi
dernier qu'il attendra
Menad jusqu'au début
7
de la semaine prochaine,
mais comme ce dernier
ne pourra pas regagner
le pays avant mardi
prochain, il va
certainement l'attendre
encore.
Les supporters
des Jaune et Vert
réclament le retour de
Menad et pour ne pas
les décevoir, le
président Hannachi fera
de son mieux pour
trouver un terrain
d'entente avec lui. Reste
maintenant à savoir si
les deux hommes
parviendront à un
accord qui arrangera
chacun d'eux. Ce n'est
pas évident surtout
lorsque la polémique
s'installe avant même
que les négociations ne
débutent.
N. B.
Selon une source
proche de la
direction, un
attaquant africain
dont on ignore
l'identité pour le
moment est
attendu la fin de
ce mois ou au plus
tard le mois de
novembre
prochain à Tizi
Ouzou. Plusieurs
attaquants
étrangers ont été
proposés le mois
de septembre
dernier au
président
Hannachi, mais
l'un d'eux a retenu
son attention.
Malgré le
recrutement de
Jugurtha Hamroun
en remplacement
de l'attaquant
camerounais
Albert Ebossé qui
a perdu la vie à la
fin de la rencontre
face à l'USMA, le
président
Hannachi est
déterminé à
renforcer son
compartiment
offensif par un
vrai chasseur de
buts. Hamroun
n'est pas un
attaquant de
pointe, son poste
de prédilection
est celui de milieu
gauche. C'est pour
cela que le
président de la
JSK veut à tout
prix engager un
attaquant de
pointe au prochain
mercato hivernal.
Afin de combler le
vide laissé par
Ebossé, le
président
Hannachi est prêt
à casser sa
tirelire pour
recruter un
attaquant
d'envergure. Il
semble qu'il a déjà
trouvé l'oiseau
rare et pour lui
permettre de
s'acclimater à son
nouvel
environnement, il
compte le faire
venir à Tizi Ouzou
en novembre
prochain. Mais
pour que les
négociations avec
cet attaquant dont
on dit beaucoup
de bien n'échouent
pas, les
responsables
kabyles préfèrent
taire son non pour
l'instant. Ils
tiennent même à
ne pas divulguer
sa nationalité
pour éviter la
surenchère des
autres clubs. Si la
venue de cet
attaquant se
confirme, la
concurrence sera
encore plus rude
dans l'équipe.
N. B.
www.competition.dz Mercredi 8 octobre 2014
8
www.competition.dz
MCA
LIGUE 1
MCO

Karaoui et Gourmi
attendus hier
 Avant-hier, les
Le contrat de responsables des
Benatia associations de la ville
résilié… d'Oran ont été conviés
Lundi soir, Madjid
à une réception au
Benatia a rencontré le
siège de la wilaya pour
DG de la société, Hamid
Lahoucine. Lors de cette échanger des vœux à
rencontre, on a procédé
l'occasion de l'Aïd Elà la résiliation du
contrat qui liait Benatia
Adha.
au MCO. Pressé de se
Ayant eu l'autorisation de passer les fêtes en famille en
France et de rentrer mardi, le
milieu de terrain, Amir Karaoui,
et l'attaquant, Khaled Gourmi,
qui ont raté la reprise de lundi
et la séance d'hier matin,
étaient attendus hier aprèsmidi.

libérer pour éventuellement trouver un point
de chute, Benatia a
accepté sans passer
par des négociations, de
résilier le contrat. Il est
vrai ayant empoché une
avance de quatre mensualités, Benatia est
gagnant dans l'affaire,
puisque la direction n'a
pas exigé le remboursement d'une partie de
cette avance pour le
libérer.
La séance d'hier
matin a duré 90
minutes
Les camarades de Faouzi
Chaouchi ont travaillé dans la
matinée d'hier pendant une
heure trente, alors que le coach
avait prévu un match amical
l'après-midi. Le coach a tenté
de corriger quelques erreurs
constatées lors des matches
officiels joués jusque-là.

Jonglage au menu
Pour permettre à ses poulains
de se détendre, Boualem Charef
a programmé une séance de
jonglage. Les Vert et Rouge ont
bien apprécié le moment qui
s'est déroulé dans une très
bonne ambiance. Les
Mouloudéens semblent oublier
le semi-échec concédé jeudi
dernier et se concentrent sur la
suite afin que celle-ci soit plus
belle.
CHAREF À SES JOUEURS
«Oubliez l'ASMO
et concentrez-vous
sur
l'avenir»

Match d'application Hier matin, au cours d'une réunion avec ses poulains,
pour terminer la Boualem Charef leur a demandé de tout oublier et de se
séance
A la fin de la séance, l'entraîneur en chef a programmé un
match d'application où tous les
joueurs ont participé afin de
bien travailler pour préparer la
suite du parcours avec la ferme
intention de réussir le pari.
Désormais, chaque joueur a
envie de se révolter pour montrer vraiment ce qu'il a dans le
ventre.

Gherbi, Bendoukha
et Azzi présents
Ils étaient absents à la reprise
lundi dernier, mais hier, Gherbi,
Bendoukha et Azzi ont repris les
entraînements avec leurs
camarades afin de préparer
comme il se doit leur retour à la
compétition.

Pour mauvais
comportement
du public
Le MCA écope d'une
amende de
50 000 DA
La commission de discipline de
la LFP a sanctionné le
Mouloudia d'Alger par une
amende de 50 000 DA à cause
du comportement antisportif
des supporters du Mouloudia
d'Alger qui ont insulté leur équipe, comme l'a signalé le commissaire du match. Les
membres du conseil de discipline de la LFP ont décidé de sanctionner financièrement le doyen
des clubs algériens pour ce
qu'ils considèrent comme une
forme de violence.
concentrer uniquement sur la suite du parcours, en leur
assurant qu'il n'y a nullement le feu en la demeure.
PAR AMINA Z.
Boualem Charef, l'entraîneur en
chef, tient à préserver la sérénité dans son
vestiaire. C'est la raison pour laquelle il s'est
réuni avec les joueurs hier pour mettre les
choses au point. Pour commencer, le coach
a recommandé à ses joueurs : "Il ne faut pas
dramatiser et se dire que le semi-échec
concédé devant l'ASMO est la fin du
monde. Certes, on aurait voulu bien sûr
gagner, mais cela arrive. On ne doit pas
stagner sur ce sujet et laisser tomber la suite.
Il faut se ressaisir." Le coach a ensuite évoqué les rumeurs véhiculées par la presse ces
derniers temps, le donnant partant et
l'éventuelle arrivée à sa place de Menad.
Dans ce sens, le coach a tenu à rassurer ses
poulains : "Tout ce qui se dit çà et là est faux.
Il n'y a pas le feu à la maison. On n'est pas
dans une position aussi délicate. On a
perdu, certes, deux points, mais comme on
dit, c'est avec ses erreurs qu'on apprend. On
est en train d'apprendre. Je veux que tout le
monde fasse la part des choses et en même
temps le vide dans sa tête pour que la suite
du parcours soit abordée avec plus de sérénité." Les joueurs étaient soulagés, le coach
leur a demandé d'ouvrir une nouvelle page
et de travailler pour assurer une suite
meilleure et d'être plus concentrés et de
faire en sorte de corriger les erreurs du
passé, afin d'éviter de revivre le même scénario à la reprise du championnat. En fait,
en soulevant la question sur le plan psychologique, le coach veut vraiment que ses
troupes ne se concentrent que sur l'avenir,
ce qui s'est passé fait désormais partie du
passé et personne ne peut changer la donne.
A. Z.
Karaoui :
«Il faut soutenir
cette équipe»
Il est arrivé hier vers 14h
à Alger. Dès son arrivée,
il a tenu à aller à l'entraînement. Avant de prendre
la route pour rallier l'hôtel où se trouvent ses
camarades, Amir Karaoui,
le milieu de terrain du
Mouloudia d'Alger, assure
: "Les fêtes sont terminées. Maintenant, place
au travail. Il faut oublier
tout ce qui s'est passé
face à l'ASMO, même si
ce jour-là on avait bien
joué, mais la réussite
était absente. On doit se
ressaisir et faire de
notre mieux pour rebondir face à l'USMBA. Il faut
soutenir cette équipe qui
est en train de progresser de journée en journée, et d'ici quelques
temps elle assurera avec
l'art et la manière. "
Autorisé à passer
quelques jours en France,
Karaoui revient avec un
sac plein de vœux et surtout de détermination
afin de rebondir et aussi
pour retrouver toutes ses
sensations qui vont lui
permettre de frapper
encore une fois aux
portes de l'EN.
Les supporters accueillent
le MCA avec des fleurs
Pour montrer à tout le monde que les fervents fans du Mouloudia
d'Alger soutiennent l'entraîneur en chef Charef et son équipe, les
supporters ont profité du match amical d'hier afin de se présenter les
fleurs à la main.
Le président du comité des
supporters, Ferhat, et plusieurs fans
ont voulu montrer leur soutien au
coach Charef. Ces supporters qui ont
le Mouloudia dans le sang ont voulu
faire comprendre au coach qu'ils sont
pour son maintien, car il est en train
de bâtir une grande équipe. Cela s'est
passé avant le coup d'envoi de la rencontre amicale face à l'ESBA puisque
le comité de supporters a remis un
bouquet de fleurs à Charef en guise
Mercredi 8 octobre 2014
de soutien. Ferhat nous a déclaré
dans ce sens : "On est avec Charef.
C'est un entraîneur qui a envie de
bâtir une grande équipe et c'est ce
qu'on veut nous aussi pour notre club
de toujours. On a voulu à cette occasion lui montrer notre soutien et lui
faire comprendre que les vrais
Mouloudéens défendent avant tout
l'intérêt du MCA et sont avec lui."
Une façon de réconforter les équipiers d'Amine Aksas afin de les inci-
ter à redoubler d'efforts pour assurer
un meilleur avenir. Suite à ça, le président du comité de supporters a
parlé avec l'ensemble des joueurs en
leur affirmant qu'ils étaient à fond
derrière eux et qu'ils les soutiendraient quoi qu'il en soit. Ce fut un
moment intense, ce qui confirme
qu'entre le public du MCA et son
équipe il n'y a pas de cassure, comme
le prétendent certains…
A. Z.
Il s'est entraîné
hier avec le
groupe
Hachoud, le
sniper
mouloudéen
retrouve ses
sensations
A la reprise des
entraînements
Abderrahmane
Hachoud était absent,
il était aux soins, hier
il a réintégré le
groupe avec la ferme
intention de retrouver
ses sensations.
Tout le monde espère le
retour
d'Abderrahmane
Hachoud à la compétition et le
plus vite serait le mieux. Il faut
dire que depuis sa blessure qu'il
avait contractée face aux
Blidéens en amical, la défense
mouloudéenne bat de l'aile. Ce
serait bien que Hachoud retrouve sa place, pour qu'Azzi retrouve la sienne dans l'axe afin que
Charef puisse préparer une
défense qui sera comme la
muraille de Chine. En fait,
Hachoud nous l'a assuré luimême : "Je serai présent devant
l'USMBA." Il est en train de tout
faire afin de tenir sa parole.
Même s'il n'est pas vraiment au
top, il va profiter de cet arrêt du
championnat afin de rebondir et
repartir de la plus belle des
manières. En tout cas, que ce soit
le staff médical ou celui technique, tout le monde est en train
de suivre Hachoud veillant à que
rien ne lui arrive. D'ailleurs,
même pour ce qui est du match
d'hier contre l'ESBA, Charef n'a
pas voulu prendre de risque en
se contentant d'incorporer son
élément au fil du jeu afin de ne
pas le fatiguer. Les Mouloudéens
font tout pour que leur sniper
revienne très vite à la compétition. C'est de bon augure, même
si Hachoud est loin de sa forme
physique optimale.
A. Z.

Il serait en
contact avec le
NAHD
L'information a été donnée par un proche du
joueur, le NAHD serait
intéressé par les services de l'expérimenté
milieu défensif oranais
qui pourrait connaître, à
29 ans, son cinquième
club, Benatia, qui vient
de se libérer de son
contrat avec le MCO, est
également sur les
tablettes de son club
formateur l'ASMO.

Qui a rapporté
ses insultes à
Cavalli ?
Jeudi après la victoire
sur le NAHD, on rappelle
que Benatia, sous l'effet
de la colère, avait proféré des insultes à l'encontre de l'entraîneur,
seulement, une question
se pose : qui a rapporté
à Cavalli, qui ne parle
pas l'arabe, les propos
tenus par Benatia ?

Problème de
terrain
Depuis le début de saison, l'ASMO et le MCO se
partagent le stade
Ahmed Zabana. Pour la
reprise hier, un petit
problème de disponibilité subsistait. En effet,
les deux clubs ont programmé pratiquement à
la même heure leur
séance d'entraînement
(17h). Dans la journée
d'hier, on tentait de
trouver une solution
pour ne léser aucune
partie. Aux dernières
nouvelles, la séance du
MCO devait être avancée à 16h, a-t-on appris.

Mehiaoui marie
son fils
Le président du CSA
serait parti en début de
semaine en France pour
assister au mariage de
son fils, toutes nos félicitations à ce dernier
ainsi qu'à ses parents.
Le wali à Belhadj
«Continuez sur
cette voie»
PAR M. STITOU
Présent parmi les
convives, Ahmed Belhadj a discuté brièvement avec M.
Abdelghani Zaâlane, le wali
d'Oran, lequel, comme tout le
monde le sait, suit toujours de
près l'actualité des clubs de la
ville, plus particulièrement
celle du MCO, club phare de la
région ouest. Après la présentation des vœux, le premier
magistrat de la wilaya a tenu à
encourager le président du
MCO. "On voit qu'il y a un bon
travail qui est en train de s'accomplir au MCO", se félicitera
M. Abdelghani Zaâlane, des
propos qui ont fait plaisir à
Ahmed Belhadj qui a toujours
souhaité un appui des autorités
locales, lui qui finance le club
avec ses propres fonds était
évidemment ravi par les compliments du wali, lequel promet : "Si le club se portera bien
sportivement à l'avenir, on promet des aides financières, seulement, il faudrait maintenir
cette dynamique", exigera le
wali qui ajoutera d'autre part :
"Pour réussir, il faut que les
dirigeants fassent convenablement leur travail." Tel est le
conseil donné par M.
Abdelghani Zaâlane au président du MCO qui sait, désormais, qu'il peut compter à
l'avenir sur le soutien non
négligeable des autorités de la
ville.
Stabilité Le MCO, qui est
passé par de nombreuses crises
ces dernières années, peut-il
aspirer à un avenir radieux ? La
réponse, c'est Hafid Bellabès, le
principal conseiller du président, qui nous la donne : "Si on
peut voir l'avenir avec sérénité,
si on prône la stabilité qui est le
seul gage de réussite" et d'argumenter ses dires par : "Tout le
monde sait que cette saison est
celle de la transition, si l'équipe
accomplit un parcours honorable, la saison prochaine, avec
le recrutement de joueurs de
qualité, on visera haut." Le
MCO, qui fit une remontée
spectaculaire au classement
après ces deux victoires de la
semaine écoulée, est bien parti
pour accomplir un parcours
honorable cette saison pourvu
qu'on laisse joueurs, entraîneurs et dirigeants travailler
dans la sérénité.
M. S.
Une réunion du CA, pas pour bientôt !
Cela fait trois mois que le conseil d'administration ne s'est pas
réuni. Repoussée maintes fois, la réunion du C/A, lors de laquelle
l'actuel PDG de la SSPA/MCO devrait présenter ses bilans au
moins chaque mois, n'a jamais eu lieu pour des raisons inconnues. Certes, dans le proche entourage du président on parle d'indisponibilité de certains membres, à l'image de Mehiaoui ou
Djebbari qui sont tout le temps à l'étranger mais récemment
Tayeb Mehiaoui nous a confié que "pour provoquer une réunion du
C/A, on doit envoyer des convocations à chaque membre bien à
l'avance". Qui a tort, alors ?
Le président invité de la radio hier
Hier, le premier responsable du MCO était invité par la radio ElBahia pour une émission consacrée au MCO.
Kherroubi : «La compétition
me manque»
L'ancien milieu de terrain de Valenciennes, qui souffrait d'une déchirure au mollet,
est complètement remis de sa blessure, après s'être soigné en France.
matches de la phase aller, déjà
j'en ai raté une bonne partie de
cette phase, vous comprenez !
Tout d'abord, rassurez-nous
sur votre état de santé…
Oui, ça va beaucoup mieux.
Pendant 20 jours je me suis soigné dans un centre spécialisé à
Lyon (France), il faut rappeler
que j'avais une déchirure au
niveau du mollet, il fallait du
temps pour que la plaie se cicatrise et également une bonne
prise en charge médicale, c'est
d'ailleurs pour cette raison que
j'ai décidé, avec l'accord du
club, de rejoindre ce centre en
France.
Dès son arrivée, Cavalli s'est
renseigné sur votre
situation au MCO…
Vous auriez dû aller plus tôt,
non ?
Effectivement, j'ai perdu
beaucoup de temps sans que
ma blessure évolue, il a fallu
qu'on sollicite un bon spécialiste ici à Oran, en l'occurrence, le
Dr Kalaïdji, lequel a diagnostiqué une déchirure au mollet,
une fois en France lorsque j'ai
effectué une IRM, celle-ci a
confirmé le diagnostic fait par
le Dr Kalaidji, mais bon, l'essentiel est que je me suis rétabli. Mardi passé, j'ai débarqué à
Oran, j'ai repris doucement le
travail, car cela fait longtemps
que j'étais inactif.
La trêve tombe au bon
moment pour vous…
C'est certain, je vais en profiter pour combler mon retard
sur le plan physique, je bosserai sérieusement en tout cas
pour être dès la reprise prêt
pour rejouer, je veux renouer
avec la compétition avant le
mercato.
Pourquoi vous dites avant le
mercato, avez-vous des
projets ?
Non, il ne faut pas interpréter mes propos par une envie
de départ, je voulais dire il faut
que je sois présent aux derniers
C'est normal, Jean-Michel
Cavalli me connaît bien, pour
m'avoir eu en sélection nationale en 2006. Par ailleurs, ayant
évolué en L1 française à
Valenciennes, il m'a certainement vu à l'œuvre, donc il sait
que je peux être utile pour
l'équipe. Cependant, je dois trimer à l'entraînement pour
atteindre mon niveau optimal
afin de répondre à ses attentes,
une fois que l'occasion de
rejouer me sera accordée.
On laisse entendre qu'il
(Cavalli) aurait besoin de
vous dans la relance…
De toute façon, je suis un
joueur axial, par conséquent, je
peux jouer dans tous les postes
axiaux, que ce soit en défense
ou au milieu, seulement, il faut
que je sois d'un bon apport
pour mon équipe, ce qui est le
plus important.
M. S.
17
CSC

Bentobbal
fustige les
auteurs de
racontars
"Bentobbal a
juré qu'il va
limoger Garzitto
si son équipe
perd contre
l'USMA", était le
leitmotiv répété
par certains que
le boss des Vert
et Noir a démenti ce racontar, la
veille de la rencontre CSCUSMA, en nous
déclarant dans
ces mêmes
colonnes : "Je
n'ai jamais dit
que je limogerai
Garzitto. Et, pour
votre information, quel que
soit le résultat
du match que va
jouer notre club
contre l'USMA,
Garzitto restera
notre entraîneur
jusqu'à la fin de
son contrat. "
Reste à savoir
quel sera le prochain canular ou
la rumeur que
les opposants à
l'actuelle direction du CSC
vont-ils distiller
car, cela est certain, ils ne vont
point cesser de
tenter de déstabiliser le vieux
club de
Constantine car
sa belle entame
du championnat
les dérange. Et
ce n'est pas le
directeur général du CSC,
Bentobbal, qui
va nous démentir, lui qui vient
de marteler : "Je
demande à nos
milliers de fans
de ne pas croire
aux racontars de
certains qui ne
pensent qu'à
nuire à notre
club."
Alors que son équipe plane
sur la Ligue 1 Mobilis
Garzitto : «On ne
peut viser le
titre avec
l'effectif actuel»
De Lyon où il est allé se ressourcer
auprès de sa famille, le coach du CSC,
Diego Garzitto, avant qu'il ne rentre, hier, à
Constantine, nous a confié que, bien que
son équipe plane sur la Ligue 1 Mobilis, il
ne peut promettre le titre aux fans de son
club.
De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
Voulez-vous nous dire un mot sur le
dernier match joué et gagné par votre
équipe contre l'USMA ?
Après avoir été tenus en échec par le
MCEE et avoir subi un revers face au MCO,
on devait nous ressaisir contre l'USMA. Et,
mes joueurs, en appliquant nos consignes,
ont fini par l'emporter sur une coriace équipe de l'USMA qui n'était point venue faire
du tourisme à l'antique Cirta.
En parlant de consignes, vous nous
poussez à vous demander pourquoi
vous n'aviez pas contré l'USMA avec un
votre système de jeu habituel, le 3-52?
J'ai décidé de jouer contre l'USMA avec
quatre arrières, trois demis, un milieu
offensif et deux attaquants car, pour moi,
c'était le meilleur système de jeu avec
lequel on pouvait l'emporter sur une équipe qui ne ferme pas le jeu. Et, finalement, ce
coaching s'est avéré gagnant car, après que
Lucas ait marqué le premier but, non seulement, nous avons su inscrire un second but
par Remache et finir par empocher les trois
points bien que notre adversaire ait pu
réduire le score.
Vous venez de dire que c'est Lucas
Rouabah qui a marqué le premier but,
pour d'autres c'est Alleg. Etes-vous sûr
que c'est Lucas qui a inscrit le premier
but de votre équipe face à l'USMA ?
Je suis 100% sûr que c'est Lucas qui a
marqué le premier but contre l'USMA.
C'est que s'il n'avait pas dévié de la tête la
balle centrée par Alleg, elle n'aurait pas fini
sa course dans la cage de l'USMA.
Après avoir battu l'USMA, votre équipe
se retrouve seul leader. Cela a poussé
vos fans à rêver de titres. Qu'avez-vous
à leur dire ?
Sincèrement, on ne peut dire que nous
allons viser le titre de champion alors que
nous n'avons joué que le cinquième du
championnat et, surtout, avec notre effectif
actuel qui a besoin de renforcer ses trois
compartiments le mercato d'hiver prochain. Tout ce que je peux dire à nos fans
est que nous allons tout faire pour réaliser
le meilleur parcours en championnat et
aller le plus loin possible en coupe.
R. G.
16
www.competition.dz
Mercredi 8 octobre 2014
PUBLICITÉ
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Ministère de la Culture
Wilaya de Tipasa
Direction de la Culture
Avis d'appel d'offres restreint n° 02/2013
N.I.F/42010170117 Route du Port TIPASA
La Direction de la Culture de la Wilaya de Tipasa lance :
APPEL D'OFFRE NATIONAL RESTREINT ETUDE ET SUIVI POUR LA RESTAURATION ET L'AMENAGEMENT DE LA FERME SIDJESS
ESS
Ziaya : «Il n'y a
pas le feu à Sétif»
L'auteur du premier but de l'ESS à Lubumbashi, Ziaya
Abdelmalek, nous explique pourquoi il considère que les
chances de son équipe en championnat sont intactes.
Dans l'entretien qu'il nous a accordé, il évoque pour
nous le formidable exploit réalisé à Lubumbashi.
Les bureaux d'études nationaux ou privés spécialisés ayant une expérience dans les opérations relatives à la restauration des biens culturels; et qui compte parmi leur dispositif un architecte (contractant ou permanent) qualifié par le ministère de la Culture intéressées par le présent avis d'appel d'offres peuvent retirer le cahier des charges auprès
de la Direction de la culture de la wilaya de Tipasa.
De notre
correspondant
KACEM A.
La durée de préparation des offres est arrêtée à 22 jours, à compter de la première date
de parution du présent avis sur les quotidiens nationaux ou le B.O.M.O.P jusqu'à
12h00mn.
La date de dépôt des offres est fixée au 22ème jour, à compter de la date de la première de
parution du présent avis sur les quotidiens nationaux, ou le B.O.M.O.P, jusqu'à 12 h 00
mn. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la date de dépôt des
offres sera reportée au jour ouvrable suivant à la même heure 12 h 00 mn.
Elles sont bonnes. Je
ne suis pas loin du top
sur le plan physique.
Par ailleurs, je me suis
totalement adapté à
ma nouvelle équipe.
Les offres seront déposées à la DIRECTION DE LA CULTURE DE LA WILAYA DE
TIPASA RUE DU PORT-TIPASA. Les offres doivent comporter une offre technique et
une offre financière. Chaque offre est insérée dans une enveloppe fermée et cachetée,
indiquant la référence et l'objet de l'appel d'offres ainsi que la mention «offre technique»
ou «offre financière» selon le cas. Les deux enveloppes sont mises dans une autre enveloppe anonyme, comportant la mention suivante :
SOUMISSION A NE PAS OUVRIR
APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 02/2013
APPEL D'OFFRE NATIONAL RESTREINT ETUDE ET SUIVI POUR LA RESTAURATION ET L'AMENAGEMENT DE LA FERME SIDJESS
Les offres doivent être accompagnées des pièces suivantes :
A L'offre technique :
- La déclaration à souscrire remplie et signée selon modèle joint.
- La déclaration de probité.
- Le présent cahier des charges paraphé par le soumissionnaire.
- Le casier judiciaire du directeur ou gérant datant de moins de trois (03) mois.
- Statut de l'établissement.
- Attestation d'inscription au tableau national de l'ordre des architectes.
- Certificat de qualification de l'architecte des monuments et sites, chef de projet.
- Lettre d'engagement du chef du projet envers le maître d'œuvre candidat pour la
conduite de l'étude et du suivi des travaux objet de la soumission.
- Références professionnelles du bureau d'études et de l'architecte des monuments et des
sites, chef de projet, notamment dans la réalisation d'études similaires.
- Références professionnelles des spécialistes que le maître d'œuvre compte faire intervenir, en qualité de consultants ou de sous-traitant dans l'élaboration des missions de la
maîtrise d'œuvre.
- Liste des moyens humains et matériels.
- Un extrait de rôle datant de moins trois mois de l'année en cours (photocopie légalisée).
- Attestation de mise à jour dûment valide CNAS, CASNOS. (Photocopie légalisée)
dépôt des comptes sociaux pour entreprise.
- La présente instruction aux soumissionnaires qui doit être obligatoirement signée et
paraphée.
En plus des documents ci-dessus énumérés, l'offre technique établie par le soumissionnaire doit comprendre les pièces suivantes :
- Une fiche technique détaillée des interventions faisant ressortir pour l'essentiel du site
et les modalités et procédures.
- Le contenu des missions des études.
- Le délai et le planning d'exécution des différentes missions.
L'offre financière :
- Lettre de soumission selon modèle joint.
- L'estimation du coût prévisionnel du projet et du délai d'exécution des travaux.
- Le coût de chaque mission.
- Notes d'honoraires.
* Les offres resteront valides pendant une période de (112) cent douze jours (22 Jours +
03 Mois) à compter de la date limite de dépôt des offres.
Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d'ouverture des plis qui se fera
le jour correspondant à la date de dépôt des offres à 14 h.00 mn au siège de la Direction
de la culture de la Wilaya de TIPASA.
Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, l'ouverture des plis sera
reportée au jour ouvrable suivant à la même heure " 14 h 00 mn.
N.B : Les pièces accompagnant les soumissions doivent être lisibles, en cours de validité et légalisées.
Compétition / PUB
ANEP 149 517 du 8/10/2014
www.competition.dz
Tout d'abord, quelles
sont les nouvelles ?
Qu'avez-vous ressenti
au coup de sifflet final
du match face au MOB ?
Surtout, un sentiment de frustration.
Nous venions juste de
réaliser que tous nos
efforts et nos sacrifices
étaient
réduits
presque à néant. La
victoire était à notre
portée.
Oui, mais vous n'avez
égalisé qu'en toute fin
de match…
Je parle de notre
domination et notre
totale mainmise sur le
match. Nous nous
sommes créé de très
nombreuses occasions
de scorer devant une
équipe qui n'a fait que
défendre.
Il faut reconnaître que
vous auriez bien pu
perdre ce match, n'estce-pas ?
C'est vrai, mais il y a
quand même des
regrets à avoir. Par
ailleurs, le fait de
perdre des points nous
a fait très mal et quoi
que nous fassions, les
choses ne s'arrangeaient pas. Des
équipes tout justes
moyennes ont réussi à
prendre des points
contre nous et cela est,
pour nous, difficile à
digérer.
Quelles sont les causes
de ces contre-performances à domicile ?
C'est difficile à
expliquer. C'est chez
nous que nous n'arrivons pas à nous expri-
MCA
Parlons de vous. Vous
avez inscrit des buts
décisifs face au TP
Mazembe. Cela doit
vous faire plaisir…
La mission première
d'un attaquant est de
marquer des buts.
Pour ce qui est de ceux
que j'ai inscrits dernièrement, ils montrent
que nous avons une
équipe qui ne baisse
pas les bras et qui se
bat jusqu'au bout. Il
est certain que le mérite revient à mes
coéquipiers qui m'ont
mis dans d'excellentes
conditions pour scorer.
Que vous a dit votre
entraîneur après le
coup de sifflet final ?
Notre entraîneur
trouve à chaque fois
les mots justes. Il nous
a dit qu'il nous faut
aborder les prochains
matchs avec un tout
autre état d'esprit.
Nous ne devons plus
subir comme cela a été
le cas jusque-là. Il nous
faut arriver à imposer
notre jeu et renouer
avec la victoire.
Vous pensez donc que
vos chances en championnat sont intactes…
Absolument,
les
équipes se tiennent
très près au classement et aucune d'elle,
et à plus forte raison,
l'ESS n'a hypothéqué
ses chances de réussir
sa saison.
Vous êtes à quelques
jours de la finale de la
Champions League. Que
pensez-vous de cette
équipe de Vita Club ?
C'est sûrement une
très bonne équipe. Elle
ne s'est pas retrouvée
en finale de la Ligue
des champions par
hasard. L'AS Vita Club
a battu en aller et
retour un adversaire
qui nous a posé beaucoup de problèmes, à
savoir le CS Sfax. Cela
suffit pour nous en
méfier.
Est-ce que nous vous
verrons brandir le trophée ?
C'est notre souhait
le plus cher. Nous
allons nous préparer
en conséquence et surtout tout donner lors
des deux matchs. Il ne
faut surtout pas passer
à côté de la rencontre
qui se déroulera à
Kinshasa.
K. A.
Les joueurs réclament
des séances de massage
et de sauna
C'est la troisième fois depuis le début de la saison que l'ESS se fait surprendre à domicile en championnat. Le nul face au MOB jeudi dernier suite
à un but de Rahal en deuxième période a été synonyme d'un hold-up parfait. La troisième fois où l'ESS a été tenue en échec de la même façon
remonte à la quatrième journée face au NAHD. Il est vrai que si les joueurs
ne souffrent pas d'un manque de fraîcheur, surtout qu'on n'est qu'à la sixième journée de la compétition et que le préparateur physique Belkhir a vraiment fait son travail comme il se doit, il n'en demeure pas moins qu'ils
montrent quelques insu?sances sur le plan physique. Certains joueurs
nous ont confié qu'ils ont besoin de quelques séances de massage et bien
entendu de sauna. Selon eux, depuis le début de la saison aucune séance
dans ce sens n'a été programmée, ce qui n'est pas indiqué. Ils espèrent
qu'à la reprise des entraînements, le staff technique accordera une attention à ce détail qui est très important.
9

Le stage
débutera
le 19
octobre
En vue de
préparer comme
il se doit la
finale de la
Ligue des
champions
contre l'AS Vita
Club, les
Sétifiens
entameront un
stage le 19
octobre. Il se
déroulera au
niveau de l'Ecole
olympique d'ElBez et s'étalera
jusqu'à la veille
du départ vers
Kinshasa. Les
joueurs ne
rentreront au
complexe
qu'après la
rencontre face à
l'ASMO.

mer comme il se doit.
Pourtant, nos supporters ne ménagent pas
leur soutien. Nous
avons aussi manqué, il
faut le dire, de chance.
Cela a été le cas, par
exemple, lors des derniers matchs.
Mercredi 8 octobre 2014
Les
matchs
contre
le MCA et
la JSS se
joueront
en
novembre
Pour cause de
finale de Ligue
des champions,
l'ESS verra 2 de
ses matchs
reportés. Ce
sera ceux qui
l'opposeront au
MCA et à la JSS.
Ces deux
rencontres ne se
joueront pas
avant le mois de
novembre.

La reprise
hier à 19h
Kheireddine
Madoui a été
bon prince avec
ses joueurs. Il
leur a accordé
pas moins de
quatre jours de
repos, après le
match joué
contre le MOB.
La reprise s'est
fait hier à 19h
sur la pelouse
du stade du 8Mai.

Une joute
amicale
contre
l'USMA
le 11
octobre ?
Selon une source
proche de la
direction de
l'ESS, il se peut
que les
Ententistes, afin
de meubler cette
trêve, jouent un
match amical ce
samedi face à
l'USMA. Rien n'a
été encore
décidé d'une
manière
officielle à ce
sujet. On en
saura plus à
l'issue de la
journée
d'aujourd'hui.
MCA 4-2 ESBA
Sackey marque un doublé
Hier à 16h30, le MCA a affronté en amical l'ES Ben Aknoun.
Le Mouloudia a dominé son adversaire sur tous les plans.
Six, c'est le nombre de buts qui ont été
inscrits pendant cette partie. Quatre d'entre
eux ont été l'œuvre des attaquants mouloudéens qui avaient affiché une grande envie
de bien faire. Sylla (1 but), Djallit (1 but) et
Sackey (2 buts) ont été les buteurs de cette
rencontre. Lors d'un amical qui a été totalement dominé par les hommes de Charef,
c'est à la 19' que le score a été ouvert en leur
faveur par le biais de Djallit. Ce dernier,
recevant une belle passe de Karaoui, se
retrouve tout seul face au gardien adverse
et réussit à mettre le ballon au fond des
filets. Mais avant ça, c'est l'ESBA qui a marqué à la 17e minute sur penalty. Sur le plan
collectif, le Doyen a été imposant avec une
bonne maîtrise de balle avec laquelle il a
dominé son vis-à-vis.
réussi à battre Chaouchi avec un lobe,
à la 77'.
Beaucoup de supporters
présents
Malgré le dernier semi-échec à domicile
face à l'ASMO en match de championnat,
n'empêche que presque 200 supporters du
Mouloudia ont marqué leur présence, hier
dans le stade d'El Mokrani de Ben Aknoun.
Leur présence a beaucoup plu aux joueurs
et à l'ensemble de l'équipe. Mis à part les
supporters, les Amrouche, Bedja, Salhi et
Hadj Ahmed ont tous fait le déplacement.
Ces derniers ont discuté à l'issue de la partie avec Boualem Charef, avec de grands
sourires qui paraissaient sur leurs visages,
preuve tangible de la confiance qu'ont les
dirigeants du club envers leur staff technique. Deux joueurs ont manqué à l'appel
lors de ce match amical, Gourmi et Aouedj
qui est enrhumé mais qui s'est deplacé au
stade en tenue de ville.
S. B.
Equipe alignée en 1 mi-temps :
re
Djemili, Azzi (Hachoud 29'), Aksas (Hikam
27'), Zeghdan, Berchiche, Gherbi, Hendou
(Karaoui 25'), Ouali, Benbrahem, Djallit
(Sylla 27'), Yachir.
Equipe alignée en 2e mi-temps :
Chaouchi, Zeghdan (Hachoud 70'), Azzi,
Hikam, Aksas, Hendou, Karaoui, Ouali
(Gherbi 70'), Djallit (Yachir 70'), Sylla,
Sackey.
L'attaque, l'autre
chantier de CHAREF
Mise en avant pour son inefficacité au cours de la dernière rencontre de championnat, la ligne
avant du Mouloudia donne une fois de plus des soucis aux membres du staff technique.
qu'ils peuvent être des éléments importants pour la suite de la saison. On parle
évidemment de joueurs comme Yachir,
Ouali et Djallit qui rongent leurs freins sur
le banc de touche et ne font leurs apparitions qu'à de rares reprises. Ces trois
joueurs veulent avoir une opportunité d'inverser la vapeur et surtout d'essayer d'apporter des solutions à Charef.
PAR ISLAM Z.
Après des débuts prometteurs, voilà
que les fers de lance du vieux club de la
capitale
refont
parler
d'eux.
Malheureusement, cette fois-ci, c'est dans
le mauvais sens puisque lors du match face
à la formation de M'dina J'dida, les attaquants des Vert et Rouge sont retombés
dans leurs travers en ratant plusieurs occasions nettes de scorer. Pour illustrer cette
inefficacité flagrante, il n'y qu'à revoir l'action de Sylla qui a tout fait pour éliminer le
gardien et a réussi, mais il n'a pu conclure.
Devant faire face à cette situation, le staff
technique se doit de prendre en compte ce
paramètre très important afin d'y remédier
car il faudra montrer un tout autre visage
lors de la prochaine sortie de l'équipe. C'est
à un véritable chantier que va s'attaquer
donc le staff technique qui devra trouver
les solutions adéquates pour trouver la
meilleure formule afin de relancer la
machine qui est actuellement grippée.
Sur les deux dernières rencontres de
championnat, seul Gourmi a survolé ses
équipiers de la ligne d'attaque puisqu'il est
devenu pratiquement indispensable à
l'équipe en parvenant à chaque fois à faire
la différence et se mettre en bonne position.
Malheureusement, ni Aouedj ni Sylla ne
parviennent à conclure. Cette donne relance le débat sur les joueurs titulaires au sein
de la ligne avant du vieux club algérois
puisque d'autres joueurs attendent avec
grande impatience qu'on leur donne une
chance de prouver leur valeur et montrer
Le milieu de terrain du Mouloudia,
Sofiane Benbraham, est un joueur très
apprécié par les supporters.
Lors de la rencontre
face à l'ASMO, les
Chnaoua l'ont tous réclamé. Dans l'entretien qui
suit, il revient sur le
match, parle de la préparation et de la trêve et se
montre optimiste. Il affirme qu'il fera tout pour se
frayer une place au soleil.
PAR SOFIANE B.
Djallit rate un penalty
A la 55e minute, un défenseur de l'ESBA a
commis une faute dans la surface de réparation, sur Djallit suite à laquelle l'arbitre
siffle un penalty. Une occasion que le
même attaquant n'est pas parvenu à marquer et loupe, peut-être, une chance de
reconquérir le onze de Charef. Une des
satisfactions de ce match amical est l'attaquant Sackey qui a réussi à scorer par
deux fois. La première fut à la 58' minute
après avoir battu le gardien adverse en
face à face, et la seconde était avec une
belle frappe en dehors des 18, à la 66'.
L'autre buteur n'est autre que Sylla qui a
profité d'une erreur du gardien pour
mettre le cuir dans les filets de l'ESBA.
Toutefois cette dernière a marqué un joli
but, après qu'un de ses attaquants eut
BENBRAHAM : «Je
suis à la disposition
de mon entraîneur»
Des changements prévus
à Sidi Bel-Abbès ?
Maintenant que le championnat est à l'arrêt, le staff technique va prendre le temps
de revoir ce qui ne marche pas au sein de
l'attaque algéroise et pourra lancer des
changements au cours de la prochaine
période à venir. En effet, le coach pourrait
prévoir des changements au niveau de sa
ligne avant pour essayer de débloquer la
situation et surtout permettre à ses attaquants de retrouver leur verve et surtout
leur efficacité devant le but. D'ailleurs, l'attaquant ghanéen Eric Sackey devrait se
voir accorder une chance de faire enfin ses
grands débuts avec les Vert et Rouge. Ce
dernier, totalement remis de sa blessure, va
lui aussi profiter de cette coupure pour
aller gagner en compétition et essayer de se
frayer un chemin pour s'installer dans le
onze de départ.
I. Z.
Alors Sofiane, comment
s'est déroulée la reprise
des entraînements ?
Dans les meilleures
conditions possibles.
Après quelques jours de
repos et les fêtes de l'Aïd
El-Adha, on a repris le
chemin des entraînements
dans le but de préparer la
suite du parcours. On va
retrousser les manches
pour bien travailler et
faire en sorte de
reprendre la compétition
dans de bonnes conditions. On a du temps
pour parfaire la préparation et surtout combler les
lacunes perçues au cours
de la dernière rencontre.
Justement, des lacunes,
il y en a eu lors du dernier match face à l'ASMO.
Qu'en pensez-vous ?
Ce fut une rencontre
vraiment difficile pour
nous. Comme vous avez
pu le remarquer, nous
avons très bien joué au
cours de la dernière rencontre. Malheureusement,
nous n'avons pas pu
concrétiser les nombreuses occasions que
nous nous sommes procurées au cours de ladite
partie. Nous avons dominé notre adversaire et
avons très bien joué.
L'attaque a été mise au
banc des accusés. Que
pouvez-vous nous en
dire ?
Franchement, blâmer
les attaquants ne sert à
rien car ils ont tout
donné pour essayer de
marquer et de changer
le score.
Malheureusement, la
chance nous a tourné le
dos puisque comme je
l'ai dit, on s'est procuré
un nombre incalculable
d'occasions nettes de
scorer pour essayer de
prendre l'avantage.
Peut-on dire que la
trêve tombe à pic
pour le
Mouloudia ?
Franchement,
oui. Cette trêve
va nous permettre de
retrousser les
manches et
aller encore
puiser au
fond de nousmêmes pour essayer
de corriger les lacunes
et surtout avancer dans
notre travail. On doit
mettre à profit cette coupure pour se remettre en
question et améliorer les
aspects qui font encore
défaut pour la suite du
parcours.
Revenons à vous. Le
public n'a pas cessé de
vous réclamer au cours
du dernier match.
Qu'avez-vous ressenti ?
Ça m'a fait énormément plaisir d'entendre
tout ce public scander
mon nom. J'ai eu la chair
de poule. Je remercie les
supporters pour leur soutien et je tâcherai de tout
faire pour ne pas les décevoir.
Tout le monde s'attendait
à vous voir reconduit pour
ce match, surtout après
votre belle prestation à
Béjaïa…
Je ne fais aucun calcul,
je me contente de faire
mon travail au courant de
la semaine en donnant
tout ce que j'ai pour attirer l'attention du coach.
Maintenant, il y a un staff
technique en place et je
me dois de respecter les
décisions de mon entraîneur. Je suis à la disposition de l'équipe.
Comment voyez-vous le
reste du parcours ?
Le championnat est à
l'arrêt et chaque équipe
veut en tirer profit. Pour
notre part, on va tout
faire pour essayer de rectifier le tir et faire en sorte
de repartir du bon pied.
I. Z.
www.competition.dz Mercredi 8 octobre 2014
10
www.competition.dz
LIGUE 1
USMH
Programme de
fin de semaine

La signature du
nouveau
contrat aura
lieu ce soir au
Mercure
Tahkout
invite l’USMH
à un dîner
Comme rapporté
dans notre édition
de lundi, l’USMH
renouvellera avec la
société des transports Tahkout
aujourd’hui. Le
sponsor de l’USMH,
qui offrait 500 millions lors des saisons précédentes,
doublera cette
somme cette année.
Voulant aider plus le
club d’El-Harrach
qui a besoin de
toutes les ressources pour passer
une saison tranquille sur le plan
financier, le patron
de la société des
transports a décidé
de revoir à la hausse la somme versée
pour une saison. On
parle d’un montant
de 1 milliard, voire
un peu plus pour le
renouvellement du
contrat entre la
SSPA/USMH et la
société Tahkout.
Invitant les joueurs
pour un dîner ce
soir à l’hôtel
Mercure, le responsable des transports Tahkout félicitera les Jaune et
Noir pour le parcours réalisé
jusque-là et la
deuxième place
décrochée au classement tout en
signant le contrat
avec le président
Laïb qui liera la
société au club de la
capitale pour une
année renouvelable.
Une source de revenus pour le club
harrachi qui pourra
respirer un tant soit
peu sur le plan
financier.
Les Jaune et Noir, qui ne sont pas
certains de partir en stage durant
cette trêve internationale des
championnats, devraient continuer la
préparation de la prochaine journée à
Mohammadia. Le staff technique a
planifié ainsi son programme jusqu’à
la fin de la semaine.
Aujourd’hui : entraînement à 9H à
Mohammadia.
Jeudi : entraînement 9H et match
amical à 16H à Mohammadia.
Vendredi : repos.
Samedi : match amical à 17H.
USMH-JSM
Rouiba jeudi en
amical
Le stage devrait
débuter samedi
L’entraîneur Abdelkader Iaïche a demandé un stage de 4 jours. L’hôtel
où séjournent habituellement les Jaune et Noir étant complet, la
direction a contacté un autre établissement au centre-ville de Tipasa.
PAR RACHID H.
La
direction
de
l’USMH est en train de faire
de son mieux pour satisfaire
la demande de l’entraîneur
Abdelkader Iaïche qui a
demandé à effectuer un stage
de 4 jours. Il faut dire que les
requêtes d’Iaïche n’ont toujours pas eu un écho favorable, ce qui pousse la direction du club à redoubler d’efforts pour satisfaire l’entraîneur qui est en train d’accomplir un beau travail avec la
formation harrachie. Et pour
que l’équipe aille encore
mieux, il n’y a rien de mieux
qu’un regroupement des
joueurs durant ces deux
semaines de trêve du cham-
pionnat. Après avoir fait une
première demande à l’hôtel
Chenoua qui s’est excusé de
ne pas avoir de chambres
libres et qui n’a pas pu
répondre favorablement à la
demande de l’USMH, le club
s’est tourné vers un autre établissement de la ville de
Tipasa avec qui les responsables sont en train de négocier. Aux dernières nouvelles,
il est possible que l’équipe
harrachie se rende à l’ouest
d’Alger, mais il fallait
d’abord conclure avec l’hôtel
qui doit héberger les Jaune et
Noir durant quatre jours.
Dans le cas où l’hébergement
serait réglé, l’équipe débutera
son stage samedi prochain et
qui durera jusqu’à mardi
d’après, soit quatre jours
avant la rencontre face à la
JSS.
Possible annulation
Même si c’est en bonne voie,
la direction de l’USMH n’a
pas encore confirmé le déroulement du stage. Elle est en
train de faire de son mieux
pour trouver le meilleur
endroit pour que le stage soit
un succès. Les résultats obtenus par l’équipe veulent que
les responsables du club mettent tout en œuvre pour le
bien-être des joueurs. Cela
dit, il est possible que le stage
n’ait pas lieu, tout dépendra
des tarifs de l’établissement
hôtelier et des moyens du
club.
R. H.
Durant cette trêve, le coach
harrachi compte meubler le manque
de compétition par des matches
amicaux. Peu d’équipes sont
disponibles, ce qui rend la tâche de
trouver un sparring-partner difficile.
Tandis que l’entraîneur Iaïche
souhaite se mesurer à une équipe des
paliers supérieurs, il n’y a que la
formation de Rouiba de disponible.
Cela permettra au moins au coach de
maintenir son équipe compétitive
avant la reprise du championnat et
cette rencontre difficile qui attend les
Harrachis à Béchar face à la JSS.
11 joueurs seulement
présents pour
la reprise
Iaïche
en colère
Après avoir bénéficié de
quatre jours de repos, les
Jaune et Noir ont repris les
entraînements hier au stade
de Mohammadia. Pour cette
reprise, pas moins de onze
joueurs manquaient à l’appel,
ce qui a fort déplu à l’entraîneur Abdelkader Iaïche. Il faut
dire que les joueurs ont eu
largement le temps de se
reposer et de se ressourcer
auprès de leurs proches et
leur absence pour la reprise
des entrainements n’a pas été
du goût du coach qui aurait
peut-être fermé les yeux si
deux joueurs manquaient à
l’appel, mais ne tolère pas un
si grand nombre d’absents.
Furieux contre les absents, il
a été contraint de faire une
légère séance d’entraînement
qui n’aura pas duré aussi
longtemps que d’habitude.
Aujourd’hui, le coach espère
voir le groupe au complet au
risque de punir ceux qui prolongeront davantage leur
congé sans justification et
surtout sans autorisation.
Iaïche a demandé à affronter
une équipe de L1
Samedi USMHRCA en amical
Afin de préparer au mieux la
rencontre de la 7e journée, qui mettra
aux prises la JS Saoura avec l’USMH
à Béchar, les Jaune et Noir
affronteront une équipe de L1 en
amical. Après avoir songé au CRB, les
Harrachis affronteront le RCA. C’est
l’entraîneur Iaïche qui a demandé à
jouer contre une équipe de L1 pour
jauger la forme de son équipe avant
d’affronter la JSS. Le lieu du
déroulement de la rencontre n’a
cependant pas encore été choisi,
toutefois ce match sera très utile aux
Harrachis qui pourront se mesurer
face à une bonne formation du
championnat.
R. H.
Abid : «J’ai encore faim de buts»
Auteur de 4 réalisations en 6 matches, Mohamed-Amine Abid ne compte pas s’arrêter en si
bon chemin. Son efficacité ne passe pas inaperçue puisque son nom est inscrit dans le
calepin de Gourcuff qui pourrait bien lui faire appel au sein de l’EN A’.
Revenons sur votre
dernière victoire face à
l’USMBA, avec du recul
quel jugement portezvous sur la prestation
de votre équipe ?
Je pense que dans l’ensemble,
nous avons fourni un bon match
face à un adversaire qui était
difficile à manier. Nous avons
fait une très bonne première
mi-temps, mais je dois avouer
qu’en seconde mi-temps nous
avons quelque peu reculé, cela
est peut-être dû au fait que
nous avons inscrit deux buts
en première période. Mais globalement, on sent une amélioration au sein de l’équipe au
fil des matches, et cela ne
peut être que positif
Mercredi 8 octobre 2014
pour la suite du parcours.
Pensiez-vous en début de
saison que vous alliez pointer à
la 2e place du podium ?
Ce n’était pas notre souci de
bien nous positionner, nous voulions certes récolter un maximum
de points sans nous soucier de
notre place au classement.
Maintenant être 2e est encourageant pour la suite, cela nous
motive et nous donne envie de
faire mieux et de croire en nousmêmes. Nous devons continuer
sur cette lancée sans nous mettre
de pression, et si au bout de la saison on termine sur le podium, ce
sera tout bénef’.
Comment se présente la suite
du championnat ?
Pour l’instant, nous ne sommes
qu’à la première moitié de la
phase aller. Il reste encore beaucoup de matches à jouer et la saison est encore longue. La suite du
championnat sera de plus en plus
difficile, mais nous procéderons
match par match, nous sommes
plutôt bons en déplacement, nous
avons comme principal objectif la
récolte d’un maximum de points
et nous allons faire de notre mieux
pour réaliser la meilleure saison
possible.
Sur un plan personnel, vous
êtes en forme avec 4 buts en 6
matches, êtes-vous satisfait ?
Oui, très satisfait même. Le fait
d’avoir marqué 4 buts me met en
confiance. Je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin, j’ai encore
faim de buts, je veux en marquer
un maximum et finir parmi les
meilleurs buteurs du championnat si je n’arrive pas à être le
meilleur.
Ces buts vous aideront à
intégrer l’EN A’, vous y
songez…
Oui, j’y songe. Quel joueur ne
voudrait pas porter le maillot de
l’Algérie et défendre les couleurs
du pays ? En tout cas, je travaille
dur et j’espère être récompensé
par une convocation. Ce ne sera
peut-être pas pour tout de suite,
mais quand on cravache dur on
finit toujours par atteindre ses
objectifs.
R. H.
15
CRB
ASO

CRB-MOB à
18h
Selon le programme
des matches du
championnat de Ligue
1 Mobilis, le match
entre le CRB et le
MOB, prévu le 25 de
ce mois au 20-Août1955 comptant pour
la 8e journée, débutera à 18 heures. Quant
au derby contre le
NAHD, programmé
pour le 18 octobre
prochain dans le
cadre de la 7e journée, il a été avancé à
vendredi (17 octobre)
à partir de 15 heures.

Tafat et
Chebira
avertis
La commission de
discipline de la Ligue
de football professionnel a infligé des
avertissements aux
joueurs Tafet et
Chebira pour jeu dangereux pendant le
match gagné contre
les Lions de Chlef.

Un
biquotidien
hier au 20Août-1955
Après leur avoir
accordé quatre jours
de repos en raison de
la trêve et l'Aïd ElAdha, l'entraîneur
Zvunka a invité ses
joueurs à du biquotidien hier. Les deux
séances ont eu lieu
sur le terrain du
stade du 20-Août1955.
Après l'ASO, les matches contre le NAHD et le
MOB également au 20-Août-1955
Le mois d'octobre de tous les
espoirs pour le Chabab
Le mois d'octobre en cours s'annonce des plus prometteurs pour cette équipe
du Chabab de Belouizdad.
PAR MOHAMED FAYÇAL
Trois matches et pas des
moindres sont, en effet, programmés dans l'antre du 20Août-1955 des Annassers, d'où
l'opportunité pour les gars de
Laâqiba de faire le plein et
engranger 9 points supplémentaires. Après avoir, en effet,
débuté victorieusement ce mois
d'octobre renouant avec les
succès à la faveur des trois
points remportés contre l'ASO
Chlef le 2 octobre dernier, les
Rouge et Blanc sont invités également à disputer pendant le
mois eh cours deux autres rendez-vous dans l'enceinte en
question dénommée par les
nostalgique " Cousina ". Le premier est prévu le 17 de ce mois
contre le NA Hussein Dey dans
le cadre de la 7e journée du
championnat professionnel de
Ligue 1 Mobilis. Tandis que le
second se jouera une semaine
plus tard, soit plus précisément
le 25 octobre, contre le
Mouloudia de Bejaïa. Une belle
occasion pour les coéquipiers
de Rebih pour se racheter et
ouvrir, par la même occasion,
une nouvelle page faite de succès et de performances.
L'entraîneur Victor Zvunka
mise, en tout cas, beaucoup sur
les deux prochains matches au
20-Août-1955 pour placer une
bonne fois pour toutes l'équipe
sur les bons rails, d'autant plus
que l'équipe accuse un besoin
urgent de points pour sortir du
gouffre dans lequel elle est
confinée depuis l'entame de la
saison. Le Chabab occupe, en
effet, une très peu enviable 13e
place au classement général du
championnat. Un classement
qui ne correspond nullement
au prestige du club ni aux
dépenses colossales consenties
par le président Réda Malek
pour renouveler l'effectif et
faire appel aux services du
coach Zvunka. La balle est
désormais dans le camp des
joueurs et du staff technique
pour mettre à profit cette occasion en or en vue d'améliorer
sensiblement le classement de
l'équipe et ajouter de précieuses unités à leur escarcelle.
Défense nulle Le CRB
semble en mesure de réaliser
cet objectif au regard de sa belle
prestation contre l'ASO Chlef
dans un match sanctionné par
une victoire algéroise sur le
score étriquée de 3 buts à 2.
Pour ce faire, il faudra cependant trouver des solutions
urgentes au compartiment
défensif qui constitue le point
faible (par excellence) de l'équipe. Les défenseurs ne donnent
des soucis au staff technique et
aux supporters. N'était la
bonne réaction des attaquants
contre Chlef, le résultat du
match aurait été défavorable.
En six matches, la défense
belouizdadi a encaissé 12 buts.
Ce qui fait de cette dernière la
plus mauvaise défense du
championnat. C'est trop faible
comme score pour un compartiment qui risque, si la situation
reste en l'état, de jouer un très
mauvais tour au club. C'est
pourquoi le staff technique est
appelé à exploiter cette trêve
pour trouver les solutions à
cette
problématique.
L'entraîneur Victor Zvunka
s'efforcera à apporter les
réglages qui s'imposent dans le
but de permettre aux défenseurs de trouver leur équilibre
et donner, par la même occasion, de l'assurance aux attaquants. Surtout que ceux-ci ont
un rôle prépondérant à remplir
dans les deux prochains
matches.
M. F.
Exaspéré par les propos déplacés envers sa maman
Djediat : «Si ça continue comme ça,
j'arrête en janvier le football»
L'affaire continue à alimenter le débat. L'accrochage
qu'a eu le milieu de terrain du
CRB, Lamouri Djediat, avec
certains supporters lors du
match gagné contre l'ASO
Chlef (3-2) fait toujours couler
de l'encre. Entre détermination
de la direction de le sanctionner et le soutien du staff technique à Djediat, ce dernier
semble vouloir revoir complètement sa position. Il est vraiment dépité par la réaction de
certains supporters, deux ou
trois selon lui, qui n'ont cessé
de tenir des propos déplacés
ciblant sa mère. Un acte qu'il
faudra absolument condamner, car un joueur doit être critiqué sur la base de ses performances. Compétition a pris
attache avec le joueur pour lui
donner l'opportunité de mettre
les points sur les i. Outré, voire
dépité par la tournure de la
situation, Djediat s'emporte et
menace de mettre précocement
fin à sa carrière de football.
Suivons-le : "Si la situation ne
connaît pas une amélioration
dans les comportements vraiment condamnables de cer-
tains supporters, je prendrai
ma retraite rapidement à partir
du mercato hivernal. Il faut
que les gens sachent que je
voulais arrêter le football l'été
dernier, mais j'ai accepté l'offre
du CRB pour apporter ce petit
plus. Je n'ai pas signé au
Chabab pour de l'argent, car
j'ai une situation, Dieu merci,
très stable. Je suis en fin de carrière, l'argent compte peu pour
moi. Si je voulais vraiment de
l'argent, j'aurais opté pour un
petit club pour gagner de l'argent sans pression aucune."
«J'assume ma
réaction lors du match
contre Chlef»
Continuant sur sa lancée, l'ancien international algérien
revient avec plus de détails sur
l'incident du 2 octobre dernier
accusant "deux ou trois supporters de l'avoir ciblé en personne". Et d'ajouter : "Ce n'était
pas du tout normal. Pour rien
du tout, ces personnes se mettaient à m'insulter. Je n'ai pu
résister à leurs propos ciblant
ma mère. C'est grave. C'est
pourquoi je dirais que je ne
pardonnerai jamais à ces personnes. J'assume d'ailleurs
pleinement ma position vis-àvis de ces personnes."
«Je demande pardon
aux supporters»
En homme intègre et bien éduqué, Lamouri Djediat tient
cependant à épargner les vrais
supporters du Chabab qui ont
toujours fait montre d'un comportement exemplaire et responsable. "Je tiens à profiter de
cette occasion que vous m'offrez pour demander pardon
aux supporters qui se respectent. Ces derniers aiment leur
club et viennent au stade pour
soutenir leur équipe loin de
toute forme de chauvinisme
nocif", déclare l'ancien pensionnaire de l'ESS et de
l'USMA.
«La suspension de la
LFP est excessive»
Le joueur s'est dit, par ailleurs,
étonné par la suspension que
lui a infligée la commission de
discipline de la Ligue. Le
joueur a écopé, en effet, de
quatre matches de suspension
dont deux avec sursis, s'y ajoute une amende de 50 000 DA.
"Je ne comprends pas la suspension de la Ligue. Je la trouve excessive. Je ne la mérite
pas. Je ne pense pas avoir touché la dignité de l'arbitre du
match contre l'USMA. J'ai dit
que l'arbitrage n'était pas à la
hauteur. Nous avons entendu
pire que ça, mais rien n'a été
décidé contre les concernés.
Pendant mon audition, j'ai
pourtant affirmé avoir juste dit
que l'arbitrage n'a pas été bon.
Je n'accepterai pas cette suspension."
M. F.

La direction fait
appel de la
sanction contre
Djediat…
Juste après l'annonce de la
suspension de
Djediat pour
quatre matches
dont deux avec
sursis par la LFP,
une source proche
de la direction du
Chabab nous a
révélé hier que les
dirigeants comptent déposer un
recours auprès de
la LFP. Le CRB souhaite la révision à
la baisse de la
suspension du
joueur.

… Il passera
demain devant le
CD du club
Toujours selon notre source, Djediat comparaîtra
demain jeudi devant le
conseil de discipline du
club. A en croire la même
source, Djediat risque uniquement une petite amende après son comportement envers certains supporters lors du match
contre l'ASO Chlef.
Ighil
restera-t-il
à Chlef ?
Au point où vont
les choses, on voit
mal l’actuel
entraîneur de
l’ASO continuer
l’aventure chez les
Chélifiens.
De notre correspondant
A. BENABDELKADER
Le premier responsable du club, qui a avoué à
ses joueurs qu’il n’était pas
concentré sur son sujet
depuis le début de saison
en raison de certains problèmes personnels, n’est
pas sûr de terminer la saison à l’ASO. L’intéressé
aurait même avancé à certains de ses proches qu’il
compte mettre fin à ses
fonctions pour se consacrer
à ses affaires. Les résultats
négatifs aidant, Ighil n’est
pas près de continuer dans
des conditions pareilles
même si la direction dont
Medouar lui affiche toujours sa confiance. Ce dernier nous a affirmé qu’il
aura à s’entretenir avec
Ighil pour voir ce qui ne
marche pas et surtout pour
apporter les solutions adéquates, sachant que l’effectif actuel ne manque pas
d’atouts pour réussir.
On parle déjà de
son successeur
Les supporters, qui boudent l’équipe depuis le premier match, ne cessent de
faire de ce sujet le centre de
leurs discussions. En effet,
ils attendent le départ
d’Ighil d’un jour à l’autre et
mettent la direction du
club devant ses responsabilités quant aux conséquences de ces résultats.
Certains avancent même
que la direction aurait déjà
contacté certains techniciens dont l’ex-driver de
l’ESS, Alain Michel, et
Fouad Bouali. Ce dernier a
été annoncé il y a de cela un
mois. Medouar aurait
avoué à l’un de ses proches
qu’il compte l’approcher
pour lui proposer la barre
technique du club.
A. B.
www.competition.dz Mercredi 8 octobre 2014
www.competition.dz
LIGUE 1
14
USMA
MOB
YACINE SALHI : «Pour jouer avec Amrani,
il faut convaincre aux entraînements»
Le jeune transfuge du MB Bouira, Salhi Yacine, que nous avons
accosté hier en marge de la reprise pour nous accorder cet
entretien, était aux anges.
Entretien réalisé par
CHEKAL LYES
Le virevoltant ailier béjaoui,
qui a signé son baptême du feu contre
le MCA, a tenu d'emblée à remercier
son coach Amrani, qui lui a donné la
chance de découvrir la L1 Mobilis par
la grande porte. Salhi estime avoir de
la chance de faire partie de la grande
famille du MOB dont les chances de
réussite pour un jeune joueur comme
lui sont grandes avec l'appui des
Crabes.
Après quatre jours de repos,
la reprise a été difficile, non ?
Après le résultat probant que nous
avons réalisé à Sétif face au finaliste
de la CI, auquel on souhaite la réussite lors de la première manche de la
finale, la reprise s'est déroulée dans
de très bonnes conditions avec l'ha-
bituelle ambiance du groupe.
Vous parlez comme un ancien,
Yacine, alors que vous venez d'un
club qui évolue dans les paliers
inferieurs, le MB Bouira…
Dans un club aussi populaire que le
MOB, l'adaptation doit être rapide
pour s'assurer une place dans l'équipe
et gagner le cœur des Crabes. Je viens,
certes, d'un club des divisons inferieures, mais avec de la volonté et une
confiance en mes qualités pour réussir. J'avais des contacts pour jouer en
L1 Mobilis, dont le nouveau promu
l'USM Koléa, et en DNA, avec l'offre
du RCK, mais dès que celle du MO
Béjaïa est tombée, je n'ai pas hésité, j'ai
tout de suite rejoint le club avec lequel
je suis en train de me forger.
Mais vous avez signé pour jouer sur
le flanc gauche de la défense, alors
que vous êtes un attaquant de
métier, vous n'appréhendez pas ce
changement ?
Il y a beaucoup de vrai dans ce que
vous dites, mais pour un jeune élément qui va entamer sa première
année avec les seniors, l'opportunité
de brûler les étapes en découvrant
directement la L1 Mobilis ne peut être
négociable. Donc, je n'avais pas le
choix, même si je me suis fait du souci
par moment, étant un joueur porté
vers l'attaque et le jeu défensif n'est
pas mon point fort. Mais avec un
entraîneur compréhensif comme
Amrani, qui a vite situé les choses
dans leur contexte et qui m'a beaucoup encouragé, ceci a facilité rapidement mon intégration dans le groupe.
Justement, Amrani a pris tout le
monde à contre-pied en vous
titularisant dans votre poste de
Amrani a utilisé 23 joueurs en 6 matchs
Mebarakou, Aguid,
Ferhat, les plus utilisés
En faisant parler les
statistiques, les trois éléments les plus utilisés par
Amrani, depuis le début
de la saison, ont comptabilisés chacun d'entre eux
540', à savoir le central
Mebarakou Zidane, l'arrière droit, Aguid Amir, et
enfin le porteur d'eau,
Malek Ferhat. Ce trio a
joué les six matchs.
Mansouri et
Guedjali,
avec 0 minute
Dans le même registre le
staff technique mobiste a
fait tourné presque la totalité de l'effectif depuis le
début de la saison,
puisque seuls deux éléments du groupe n'ont
pas joué en officiel, il s'agit
du gardien Mansouri
blessé lors des échauffements face au NAHD,
alors qu'il devait garder les bois en titulaire, et
le latéral gauche, Mounir Guedjali, qui a perdu
la confiance de son coach, contrairement à l'année passée où il le faisait jouer comme titulaire.
Brahmia, Betrouni, Chettal
et Banouh, les moins utilisés
Toujours au niveau du temps de jeu alloué par
l'entraîneur en chef, Abdelkader Amrani, à ses
joueurs, quatre joueurs figurent dans la liste
des moins utilisés de l'équipe, avec l'attaquant
Brahmia, qui a joué un petit quart d'heure
contre le NAHD, avant de bouder son club
pour un bon bout de temps, s'ensuivent les
deux jeunes espoirs de l'USMA, Betrouni, avec
17 minutes face à l'ASMO et Chettal avec 20
minutes contre le NAHD, alors que l'ex-baroudeur du RCK, Banouh, compte 22 minutes face
au MCA.
Dehouche, sous la menace,
c'est le plus averti
Dans le volet disciplinaire, le MO Béjaïa devra
faire attention aux nombres importants de cartons, avec une moyenne de deux cartons
jaunes par match. Le capitaine de l'équipe,
Nassim Dehouche, est le plus averti du groupe, après qu'il eut écopé d'un troisième carton
lors du dernier match contre l'ESS. Ce dernier
se trouve ainsi sous la menace d'une suspension pour cumul de cartons. Trois autres
joueurs lui emboîtent le pas avec deux cartons
jaune chacun, à savoir le latéral droit Aguid, le
milieu récupérateur Ferhat et l'attaquant
Hamzaoui, alors que
l'axial Bouamria compte
un carton dans son escarcelle pour ces premières
20 minutes de jeu de la saison contre l'ASMO.
Il est le meilleur
passeur décisif
Le vieux briscard mobiste,
Nassim Dehouche, aussi
généreux dans l'effort, est
le meilleur passeur décisif
de l'équipe avec deux
passes qui ont donné deux
buts au MO Béjaïa. La première face au MCA avec
un centre millimètre sur la
tête de Ballo, laquelle a fait
mouche, alors que la
seconde contre l'ESS, avec
la passe sur un plateau à
Rehal, qui a logé le cuir
avec aisance dans les bois
ententistes. Hamzaoui,
Rehal et Zerdab, suivent de près avec une
passe décisive pour chacun, le premier contre
le MCA, avec le but de Ferhat, alors que le
second contre la JS Saoura, qui a servi Zerdab,
ce dernier a poussé le central asémiste à dévier
son centre dans sa propre cage.
Les Ultras Granchio fêtent
leurs 5 ans
Le doyen des groupes Ultras des Crabes, les
Ultras Granchio, créés le 3 octobre 2009, par un
groupe des férus mobistes, en pleine campagne de diabolisation des supporters du club
le plus populaire à Béjaïa, histoire de prouver
sur le terrain, que le véritable problème du MO
Béjaïa est à chercher loin des tribunes, mais
plutôt au niveau des différents clans qui se faisaient la guerre pour la présidence du club. Les
Ultras Granchio, formés par des jeunes Crabes
dans leur majorité, ont réussi à changer l'image de marque des Crabes via des animations et
des craquages qui ont fait la une de la presse et
des sites internet. Rejoints par deux autres
groupes de même valeur, à savoir les Ultras
Pirates Boys et les Ultras Saldae Kings, les
Crabes ont repris leur rôle de garde-fou du
MO Béjaïa, en prouvant sur le terrain, qu'ils
sont le maillon fort du club. Ainsi, les Ultras
Granchio fêteront, dans la joie, aujourd'hui
leur 5e anniversaire, avec la promesse d'animer encore plus et mieux la Magica (le nom de
la tribune couverte où ils prennent place au
stade de l'Unité maghrébine) le prochain
match face au CSC.
C. L.
Reprise
au grand
complet
Après quatre jours
de repos, les camarades de Banouh ont
repris, hier à 16h, le
chemin des entraînements au stade de
l'Unité maghrébine,
avec un groupe au
complet, et ce, en
prévision du match
face au leader, le
CSC, le 17 octobre,
pour le compte de la
7e journée de la L1
Mobilis.
C. L.
prédilection face
au MCA, vous a-t-il
informé de sa
décision à
l'avance ?
Je ne vous
cache pas que
je
voulais
jouer contre
l'ASMO, ce
qui explique
ma grande
déception
après le
match que
je n'ai pas
exprimée
publiquement. Je
savais qu'avec Amrani, pour
jouer, il fallait le convaincre lors
des entraînements, et c'est ce
que j'ai fait durant toutes les
séances d'avant-match. C'est dire
que je m'attendais à jouer contre le
MCA, mais en tant que titulaire, ce
serai vous mentir, mais dès qu'il m'a
demandé si j'étais prêt pour débuter la
partie et si je n'avais pas peur de
la pression, j'ai répondu que
j'étais prêt et que je n'avais
nullement peur. A ce
moment-là, je me suis mis de
facto dans le bain.
Vous avez joué dans votre poste de
prédilection, avant de céder votre
place à Rehal, en seconde période,
êtes-vous satisfait de votre
première expérience ?
Je pense que pour une première, je
ne peux être que satisfait de ma production face à l'ogre mouloudéen, j'ai
joué sans complexe. Le coach Amrani
m'avait demandé de jouer comme je le
fais aux entraînements, c'est ce que j'ai
fait. Malheureusement pour moi, le
résultat technique en faveur du MCA
n'a pas arrangé mes affaires, ce qui
explique mon remplacement en
seconde période.
La trêve tombe à pic pour vous en
prévision du match face au CSC,
Après avoir disputé tous les matchs depuis
l'entame du championnat, l'un des joueurs les
plus réguliers au sein de la formation
usmiste, le latéral droit Rabie Meftah, se dit
optimiste quant à son équipe qui devrait
revenir en force très prochainement.
Entretien réalisé par
PAR ANIS S.
Selon le joueur, l'USMA pourra prendre les commandes au classement général du championnat, l'écart
avec l'actuel leader, le CSC en l'occurrence, n'est que de six points.
non ?
Je pense que face au CSC, qui carbure bien en ce début d'exercice, la
trêve va nous permettre de bien nous
préparer pour la gagne, nous n'avons
plus droit à l'erreur cette fois-ci, on est
sommés d'offrir la première victoire à
domicile aux Crabes qui s'impatientent.
On vous laisse le soin de conclure…
Je remercie Compétition pour son
intérêt pour les jeunes, et de m'avoir
donné l'occasion de m'exprimer. Je
remercie les supporters aussi pour
leur soutien, je leur promets d'ouvrir
mon compteur buts dès la prochaine
journée face au leader, le CSC.
C. L.
RCA
La trêve pour corriger
les erreurs
De notre correspondant,
NACER S.
pour corriger les erreurs commises lors de ces deux précédentes sorties.
Le staff technique de
l'Arba, composé de Kherbache,
Amara, Tifour et Neggazi, a
repris le chemin des entraînements hier au stade Chahid
Smaïl Makhlouf de l'Arba, pour
entamer la préparation du
match de la 7e journée qui verra
le club d'Ezzerga se déplacer à
Chlef pour affronter l'ASO. Le
club d'Ezzerga, qui reste sur
deux contre-performances, une
défaite à Sidi Bel-Abbès et un
nul à domicile face au MCEE,
devra profiter de cette trêve
Lourde tâche pour
Neggazi
Le tout nouveau coach Neggazi
entamera son boulot à la tête du
club d'Ezzerga officiellement
aujourd'hui, où un travail titanesque l'attend au stade Smaïl
Makhlouf de l'Arba. L'ex-coqueluche de Belouizdad aura la lourde tâche de redynamiser un groupe démoralisé par les résultats en
dents de scie, mais aussi par la
colère des supporters qui les a
perturbés ces derniers temps.
Derfelou et Ferhani en stage
avec l'EN espoir
Les deux joueurs internationaux espoirs, Darfelou et Ferhani, seront
absents à l'entraînement avec leurs coéquipiers. Les deux joueurs
se trouvent avec l'EN espoir sous la houlette du coach Shurman. Ils
devront se déplacer au Qatar pour participer à deux joutes amicales
que doit disputer l'EN espoir contre le Qatar.
L'USMH au menu demain
Selon une source proche du club de l'Arba, l'on indique que le staff
technique pense à programmer un match amical jeudi prochain.
Notre source ajoute qu'Ezzerga affrontera amicalement l'USMH pour
préparer son match contre l'ASO.
MEFTAH : «A six points
du leader, rien n'est
encore joué»
Le moral au plus bas
D'aucuns pensent à l'Arba que le
moral des coéquipiers de Zedam
est au plus bas. En effet, les gars
de l'Arba sont très affectés par
les problèmes survenus juste
après leur victoire face à l'USMA
où leur coach a été limogé avant
qu'ils ne partent à Sidi BelAbbès essuyer une défaite et
juste après ils ont été forcés au
partage des points par El-Eulma.
Les supporters
appelés à la sagesse
Juste après le match nul face au
MCEE, les supporters ont réagi
négativement, ils n'ont pas digéré la contre-performance de leur
club fétiche at-home. Les inconditionnels connus pour leur
grand amour pour le club ont
insulté surtout le joueur
Herrouche mais aussi la direction du club. Cette attitude a
déplu à plus d'un à l'Arba, et
beaucoup d'anciens joueurs et
anciens dirigeants ont appelé les
supporters à la sagesse et leur
ont demandé de laisser le staff
technique travailler dans le
calme et la sérénité.
N. S.
Comment expliquez-vous votre
situation après avoir concédé
trois défaites d'affilée ?
C'est vrai que notre début du
championnat était loin de toutes les
attentes et le fait de concéder trois
défaites d'affilée n'honore pas notre
équipe vu son statut de prétendant
sérieux pour le titre de champion
cette saison. On doit vite se remettre
en cause afin de renouer avec la victoire et provoquer ainsi le déclic tant
attendu.
En tant que joueur expérimenté,
qu'est-ce qui vous a manqué lors
des trois dernières rencontres du
championnat ?
Comme vous l'avez vu, on a fait
notre possible pour gagner, malheureusement, on a manqué de chance,
Il a trouvé un accord
avec Redjradj
Le contrat d'Orinel
officiellement
résilié à l'amiable
Après avoir émis le vœu de quitter l'USMA
avant la fin de la phase aller pour la
simple raison qu'il n'a pas pu s'adapter
au sein de l'entourage du club algérois, le
milieu de terrain émigré Akim Orinel a
déposé sa démission auprès de la direction du club il y a environ deux semaines.
Hier, le contrat de l'ex-pensionnaire de
Fréjus Saint-Raphaël a été officiellement
résilié à l'amiable, a-t-on appris d'une
source fiable généralement bien informée. En effet, Orinel a rencontré le
manager de l'USMA Rachid Redjradj pour
essayer de trouver un terrain d'entente
en ce qui concerne la résiliation du
contrat du joueur. Finalement, les deux
hommes se sont mis d'accord, ce qui a
beaucoup soulagé le joueur qui n'a pas
manqué d'exprimer son désir de ne plus
poursuivre son aventure avec le club de
Soustara. Il est à noter que le désormais
ex-numéro 8 de la formation usmiste
veut revenir en championnat français car
il n'a pas pu trouver ses repères en
championnat national. La preuve, il a été
loin de toutes les attentes lors des rencontres qu'il avait disputées avec l'USMA
malgré la confiance renouvelée de son
entraîneur Velud. Il faut dire aussi que
même les supporters usmistes étaient
pour le départ du joueur et exigent des
dirigeants d'engager à sa place un bon
joueur lors du prochain mercato hivernal
qui pourra apporter le plus au milieu de
terrain de l'équipe et concurrencer
ainsi Feham.
A. S.
Croyez-vous que le doute s'est
déjà installé dans vos esprits ?
Comment voyez-vous le reste du
parcours ?
Franchement, je suis très optimiste
dans la mesure où on a le potentiel
pour préserver notre titre du championnat. N'oubliez pas qu'on n'est
qu'à six points seulement de l'actuel
leader, le CSC, et si on enchaîne des
victoires prochainement, on s'instal-
11
Aujourd'hui,
du biquotidien
au menu
Comme ce fut le cas hier et
avant-hier, la formation
usmiste effectuera
aujourd'hui deux séances
d'entraînement par jour. La
première se déroulera dans la
matinée à partir de 10h, la
deuxième aura lieu en fin de
journée à partir de 17h.
Baïtèche
réintègre
le groupe
Après Zinedine
Ferhat qui a
réintégré le
groupe à la
reprise, son
coéquipier
Karim Baïtèche
lui a emboîté le pas.
Ce dernier, souffrant
d'une blessure à la cuisse
qui l'a contraint de faire
l'impasse sur la dernière
rencontre du championnat
face au CSC, s'est entraîné le
plus normalement du monde
avec ses coéquipiers sans
ressentir de douleur au niveau
de sa blessure. Ainsi, il est
apte pour la compétition
officielle et son entraîneur
pourra bénéficier de ses
services à face au MCO,
à la reprise du
championnat.
et on eu du mal à concrétiser nos
occasion en buts. A mon avis, ce n'est
qu'un passage à vide. On est restés 25
matchs invincibles, après on a enchaîné trois défaites, c'est ça le football.
On a besoin d'une seule victoire pour
retrouver notre bonne dynamique et
provoquer ainsi le déclic.
Non, pas du tout. Certes, nos trois
dernières défaites demeurent une
pression supplémentaire sur nos
épaules, mais je suis persuadé qu'on
reviendra en force très prochainement. On sait bien de quoi on est
capables, on doit continuer à travailler afin de retrouver notre bonne
lancée dans les plus brefs délais.
Mercredi 8 octobre 2014
lera sur le fauteuil du leader. On n'est
pas du tout inquiets, on doit rester
sereins si on veut traverser cette
période difficile et mettre ainsi fin au
passage à vide dont souffre l'équipe.
Vous vous déplacerez demain à
Sétif pour effectuer un stage de
préparation, un commentaire…
Je crois que le staff technique du
club a fait le bon choix en programmant un stage bloqué durant la trêve
du championnat, cela nous permettra
de nous remobiliser et de travailler
dans les meilleures conditions. On
doit bien profiter de notre séjour à
Sétif afin de recharger nos batteries et
être prêts avant de renouer avec la
compétition officielle.
Vous n'avez raté aucune rencontre
depuis l'entame de la saison,
êtes-vous satisfait de vos
prestations ?
Sincèrement, je pourrai faire beaucoup mieux, je connais bien mes qualités. Au fil des matchs, je serai beaucoup mieux.
A. S.
Réunion HADDAD-VELUD
reportée à hier soir
Le président de l'USMA, Rebouh Haddad, devait rencontrer hier soir
le premier responsable de la barre technique du club, Hubert Velud.
Prévue initialement pour
avant-hier soir, la réunion entre
Haddad n'a pas finalement eu lieu
pour la simple raison que le
président usmiste avait eu un
empêchement. Les deux hommes se
sont donné un autre rendez-vous
pour hier soir au stade Omar
Hamadi de Bologhine, soit à l'issue
de la séance d'entraînement.
En effet, Haddad devait demander
au technicien français des
explications sur la situation de
l'équipe qui a enchaîné trois
défaites consécutives face au RCA,
l'USMH et le CSC. Le président
usmiste veut également connaître
les véritables raisons de ce début
inattendu de la formation usmiste
qui a été loin de toutes les attentes,
surtout quand on sait que le
rendement de l'équipe n'est pas
convaincant. Cela dit, Haddad veut
savoir tout sur son club, étant
donné qu'il n'est pas satisfait de
plusieurs choses après avoir
disputé sept rencontres depuis
l'entame de la saison, surtout qu'il a
mis tous les moyens nécessaires à la
disposition de l'équipe pour qu'elle
réalise les meilleurs résultats dans
ses différentes compétitions cette
saison.
Le coach n'a pas dirigé
la séance d'avant-hier
Après avoir raté la séance de la
reprise, l'entraîneur en chef, Hubert
Velud, a également fait l'impasse
sur la séance d'entraînement
d'avant-hier soir. En effet, le coach
usmiste s'est présenté au stade
Omar Hamadi en tenue de ville,
mais il est resté dans les vestiaires
où il a eu une longue discussion
avec un dirigeant de l'USMA. Ce
qui a suscité plusieurs
interrogations dans la mesure où
Velud devait au moins parler avec
ses joueurs puisqu'il ne les a pas
rencontrés depuis jeudi passé, à
l'occasion du match face au CSC.
A. S.
Belaïli
a repris
hier
Souffrant
d'une forte
grippe qui
l'a
contraint
de rater
la reprise,
c'est à
l'occasion
de
l'entraînement
d'hier que
l'attaquant usmiste, Youcef
Belaïli, a repris du service. Il a
commencé l'entraînement en
solo, avant de rejoindre ses
coéquipiers.
Nadji a entamé
un travail
spécifique
Comme il fallait s'y attendre,
c'est hier que l'attaquant
Rachid Nadji a entamé un
travail spécifique. Selon une
source proche du club, le
joueur en question sera
soumis à des exercices
supplémentaires lors du stage
de Sétif afin qu'il rattrape son
retard physique.
Boudbouda
et El-Orfi aux
soins
Le latéral gauche Brahim
Boudbouda et le milieu
récupérateur Hocine El-Orfi
sont les seuls joueurs qui ne
s'entraînent pas avec le
groupe. Souffrant de
blessures, respectivement, au
talon et au tibia, les deux
joueurs sont toujours aux
soins. Selon le staff médical
du club algérois, leur retour
est encore retardé, ils ne sont
pas encore rétablis et ont
besoin des soins intensifs
pour se débarrasser de leurs
blessures d'une manière
définitive. Espérons qu'ils
seront prêts pour la reprise du
championnat, face au MCO.
A. S.
12
www.competition.dz
Mercredi 8 octobre 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz
AUTOMOBILE
PAGE COORDONNÉE PAR SOFIANE BARKAT
Assistance automobile (2)
Une activité en plein essor
Suite à notre premier article sur l'assistance automobile chez nous,
nous vous proposons un second papier sur les intervenants de ce
secteur et sur les tarifs affichés par ces opérateurs.
Avec l'explosion du marché de l'automobile, plusieurs activités et services se
sont développé autour de ce secteur. C'est
le cas de l'assistance automobile. Un marché, qui a enregistré des croissances à deux
chiffres (jusqu'à 2013), ne pouvait qu'attirer
des opérateurs de différents horizons.
Mais il a fallu attendre 2007 pour voir ce
service offert aux automobilistes algériens.
Le premier à avoir annoncé ce service est
DZ Assistance, une société algérienne
créée au début de la même année et qui
proposait l'assistance automobile dans un
premier temps, avant de l'élargir aux habitations.
Au Salon automobile d'Alger 2007, le
public a eu à découvrir une société d'assurance qui propose, entre autres services,
l'assistance
automobile.
Alliance
Assurance, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, a
lancé l'activité liée à l'assistance le 15 avril
de la même année, en partenariat avec le
Touring Club d'Algérie. Leur joint-venture
donnera naissance à Algérie Touring
Assistance
Du côté des concessionnaires, Renault
Algérie a été le premier à offrir ce service à
sa clientèle. Opérationnel depuis le mois
de mars 2007, Renault Assistance s'illustre,
aujourd'hui, par la disponibilité d'une
Kangoo et d'un Master Assistance au
niveau de chaque agent distributeur
constituant son réseau. Les principaux
concessionnaires installés en Algérie lui
ont emboîté le pas et proposent à leur tour
ce service.
Aujourd'hui, vous trouvez les sociétés
d'assurances qui proposent l'assistance
automobile incluse dans la police d'assurance tous risques, mais aussi les concessionnaires qui l'offrent avec la garantie lors
de l'achat d'un véhicule neuf.
Il faut savoir que Toyota, Peugeot, Ford et
le groupe Sovac (Audi, Volkswagen, Seat
et Skoda) sont pris en charge par Algérie
Assistance alors que Renault, Dacia,
Chevrolet et Opel sont chez IPA.
Idem pour les assureurs, la CIAAR, la
CAAR, la 2A et Salama sont pris en charge
par Algérie Assistance, alors que la SAA,
AXA et la GAM sont chez IPA.
Sur le terrain, le marché de l'assistance
automobile représente 15 à 20% de concessionnaires et un peu plus de 80% des assureurs, les particuliers représentant une partie infime.
L'assistance automobile, quand
elle est en option, a un prix. Celui-ci tournerait autour de 2000 dinars pour un abonnement qui ne donnerait, toutefois, pas
droit à des prestations gratuites, mais plu-
tôt des tarifs modérés. A titre d'exemple, le
forfait est de 1000 dinars pour un dépannage et 2500 dinars pour un remorquage sur
un rayon de 30 km. Au-delà, il faut payer
un supplément qui varie entre 50 et 80
DA/km. Cela est valable même pour l'assistance automobile proposée par le
concessionnaire (dans le cadre de la garantie) ou par l'assureur (assurance tous
risques).
Mercredi 8 octobre 2014
13
Le port de
Mostaganem va être
relié à l'autoroute
Est-Ouest
Le ministre des Travaux publics, Abdelkader
Kadi, a procédé, il y a quelques jours à
Relizane, au lancement des travaux de la
double voie express reliant l'autoroute EstOuest et le port de Mostaganem. Port où un
important trafic de marchandise transite.
Beaucoup de véhicules neufs importés
entrent en Algérie via ce port.
La voie express, longue de 66 kilomètres, qui
reliera l'autoroute Est-Ouest au niveau de
l'échangeur de Hmadna, traversera les
localités de Hmadna, El-Hamri, Khelaïfia et
Sidi Khettab à l'Est de la wilaya de Relizane
et Oued El-Kheir, Ouled El-Bachir et
Kheireddine dans la wilaya de Mostaganem.
Selon l'APS, qui rapporte l'information,
L'agence nationale des autoroutes se charge
des travaux de réalisation de cette voie pour
un délai de moins de 24 mois à travers un
ensemble d'entreprises nationales.
Selon les explications fournies, ce projet
stratégique contribuera, en plus du
désenclavement d'un nombre de localités de
la wilaya de Relizane, à assurer une fluidité à
la circulation automobile notamment pour les
poids lourds se rendant au port de
Mostaganem. Aussi, son impact sera grand
sur le développement de la région de par sa
proximité de la nouvelle zone industrielle de
Sidi Khettab.
Mondial de l'auto de Paris
Le trophée de la coupe de l'Euro 2016 sur le stand de Kia
Pour célébrer son partenariat avec
l'Euro 2016 de football qui va se dérouler en
France, la marque sud-coréenne, Kia, va
exposer sur son stand et aux côtés de ses
automobiles le trophée de la compétition.
Une belle surprise pour les passionnés de
football qui ont pu se photographier avec la
coupe tout d'argent vêtue, ses 60 cm de
haut et ses huit kilos.
La coupe a été l'une des attractions
phares du stand Kia, avec les nouvelles Kia
Sorento, Venga et Rio que le constructeur a
choisi d'exposer au Salon parisien. Le trophée n'est resté sur le stand du constructeur
coréen que deux jours, les 4 et 5 octobre.
Très présent pendant la Coupe du
monde, Kia poursuit donc son investissement dans le monde du football dans lequel
la marque "s'identifie pleinement au partage d'émotions, à l'intensité et au rassemblement unique de ces échéances sportives."
FORMULE Grand Prix du Japon
1

La cérémonie du
podium s'est
déroulée sans
champagne et les
conférences de
presse ont été
réduites au strict
minimum, en raison
de l'inquiétude
générale des
pilotes.
La course ternie par le grave
accident de Jules Bianchi
Le Grand Prix du Japon de
Formule 1, disputé intégralement sur
piste mouillée, s'est terminé par une
nouvelle victoire de Lewis Hamilton
(Mercedes), la huitième cette saison,
mais avec un pilote à l'hôpital, le
Français Jules Bianchi (Marussia).
Bianchi a été évacué en ambulance,
inconscient, dès la fin de la course, définitivement arrêtée au 46e des 53 tours
prévus. Aucune précision sur son état,
en dehors de sa perte de connaissance,
n'a pu être obtenue depuis auprès de la
direction de course ou de la Fédération
internationale de l'automobile (FIA).
C'est la huitième victoire d'Hamilton
cette saison, contre quatre seulement
pour Rosberg, et donc la douzième pour
Mercedes en quinze manches en 2014.
Le podium a été complété par le quadruple champion du monde en titre,
Sebastian Vettel (Red Bull), qui avait
annoncé samedi son départ fin 2014,
probablement pour Ferrari.
Jusqu'à la double sortie de piste
d'Adrian Sutil (Sauber), au 43e tour, puis
de Bianchi dont la Marussia a percuté
l'engin de levage qui évacuait la Sauber,
la course a été superbe, marquée par de
nombreux duels sur une piste très piégeuse.
Comme 46 des 53 tours prévus ont
été bouclés, la totalité des points ont été
distribués et Hamilton creuse l'écart en
tête du championnat du monde, grâce à
cette troisième victoire consécutive,
après Monza et Singapour. Le champion
du monde 2008 compte désormais dix
points d'avance sur son coéquipier Nico
Rosberg, parti en pole position mais arrivé deuxième, après avoir été doublé facilement au 29e tour par Hamilton, à l'extérieur de la première grande courbe du
circuit japonais.
Comme prévu, en raison des
pluies liées au passage dans la région du
typhon Phanfone, la course avait débuté
au ralenti, derrière la voiture de sécurité,
puis elle a été interrompue une première
fois au bout de deux tours, la piste étant
trop glissante. Les 22 monoplaces sont
reparties des stands, dix minutes plus
tard, et le véritable départ a été donné au
début du dixième tour, la piste ayant un
peu séché, quand la voiture de sécurité
s'est effacée, laissant les pilotes s'affronter à la régulière en utilisant, à tour de
rôle, des pneus pluie et des pneus intermédiaire.
La cérémonie du podium s'est déroulée
sans champagne et les conférences de
presse ont été réduites au strict minimum, en raison de l'inquiétude générale
des pilotes. Deux heures après l'arrivée,
Jules Bianchi, 25 ans, 34 GP de F1 à son
compteur personnel, ne se battait plus
pour son avenir en F1 mais pour sa vie,
à cause de cet accident qui a plongé le
paddock de Suzuka dans le silence.
12
www.competition.dz
Mercredi 8 octobre 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz
AUTOMOBILE
PAGE COORDONNÉE PAR SOFIANE BARKAT
Assistance automobile (2)
Une activité en plein essor
Suite à notre premier article sur l'assistance automobile chez nous,
nous vous proposons un second papier sur les intervenants de ce
secteur et sur les tarifs affichés par ces opérateurs.
Avec l'explosion du marché de l'automobile, plusieurs activités et services se
sont développé autour de ce secteur. C'est
le cas de l'assistance automobile. Un marché, qui a enregistré des croissances à deux
chiffres (jusqu'à 2013), ne pouvait qu'attirer
des opérateurs de différents horizons.
Mais il a fallu attendre 2007 pour voir ce
service offert aux automobilistes algériens.
Le premier à avoir annoncé ce service est
DZ Assistance, une société algérienne
créée au début de la même année et qui
proposait l'assistance automobile dans un
premier temps, avant de l'élargir aux habitations.
Au Salon automobile d'Alger 2007, le
public a eu à découvrir une société d'assurance qui propose, entre autres services,
l'assistance
automobile.
Alliance
Assurance, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, a
lancé l'activité liée à l'assistance le 15 avril
de la même année, en partenariat avec le
Touring Club d'Algérie. Leur joint-venture
donnera naissance à Algérie Touring
Assistance
Du côté des concessionnaires, Renault
Algérie a été le premier à offrir ce service à
sa clientèle. Opérationnel depuis le mois
de mars 2007, Renault Assistance s'illustre,
aujourd'hui, par la disponibilité d'une
Kangoo et d'un Master Assistance au
niveau de chaque agent distributeur
constituant son réseau. Les principaux
concessionnaires installés en Algérie lui
ont emboîté le pas et proposent à leur tour
ce service.
Aujourd'hui, vous trouvez les sociétés
d'assurances qui proposent l'assistance
automobile incluse dans la police d'assurance tous risques, mais aussi les concessionnaires qui l'offrent avec la garantie lors
de l'achat d'un véhicule neuf.
Il faut savoir que Toyota, Peugeot, Ford et
le groupe Sovac (Audi, Volkswagen, Seat
et Skoda) sont pris en charge par Algérie
Assistance alors que Renault, Dacia,
Chevrolet et Opel sont chez IPA.
Idem pour les assureurs, la CIAAR, la
CAAR, la 2A et Salama sont pris en charge
par Algérie Assistance, alors que la SAA,
AXA et la GAM sont chez IPA.
Sur le terrain, le marché de l'assistance
automobile représente 15 à 20% de concessionnaires et un peu plus de 80% des assureurs, les particuliers représentant une partie infime.
L'assistance automobile, quand
elle est en option, a un prix. Celui-ci tournerait autour de 2000 dinars pour un abonnement qui ne donnerait, toutefois, pas
droit à des prestations gratuites, mais plu-
tôt des tarifs modérés. A titre d'exemple, le
forfait est de 1000 dinars pour un dépannage et 2500 dinars pour un remorquage sur
un rayon de 30 km. Au-delà, il faut payer
un supplément qui varie entre 50 et 80
DA/km. Cela est valable même pour l'assistance automobile proposée par le
concessionnaire (dans le cadre de la garantie) ou par l'assureur (assurance tous
risques).
Mercredi 8 octobre 2014
13
Le port de
Mostaganem va être
relié à l'autoroute
Est-Ouest
Le ministre des Travaux publics, Abdelkader
Kadi, a procédé, il y a quelques jours à
Relizane, au lancement des travaux de la
double voie express reliant l'autoroute EstOuest et le port de Mostaganem. Port où un
important trafic de marchandise transite.
Beaucoup de véhicules neufs importés
entrent en Algérie via ce port.
La voie express, longue de 66 kilomètres, qui
reliera l'autoroute Est-Ouest au niveau de
l'échangeur de Hmadna, traversera les
localités de Hmadna, El-Hamri, Khelaïfia et
Sidi Khettab à l'Est de la wilaya de Relizane
et Oued El-Kheir, Ouled El-Bachir et
Kheireddine dans la wilaya de Mostaganem.
Selon l'APS, qui rapporte l'information,
L'agence nationale des autoroutes se charge
des travaux de réalisation de cette voie pour
un délai de moins de 24 mois à travers un
ensemble d'entreprises nationales.
Selon les explications fournies, ce projet
stratégique contribuera, en plus du
désenclavement d'un nombre de localités de
la wilaya de Relizane, à assurer une fluidité à
la circulation automobile notamment pour les
poids lourds se rendant au port de
Mostaganem. Aussi, son impact sera grand
sur le développement de la région de par sa
proximité de la nouvelle zone industrielle de
Sidi Khettab.
Mondial de l'auto de Paris
Le trophée de la coupe de l'Euro 2016 sur le stand de Kia
Pour célébrer son partenariat avec
l'Euro 2016 de football qui va se dérouler en
France, la marque sud-coréenne, Kia, va
exposer sur son stand et aux côtés de ses
automobiles le trophée de la compétition.
Une belle surprise pour les passionnés de
football qui ont pu se photographier avec la
coupe tout d'argent vêtue, ses 60 cm de
haut et ses huit kilos.
La coupe a été l'une des attractions
phares du stand Kia, avec les nouvelles Kia
Sorento, Venga et Rio que le constructeur a
choisi d'exposer au Salon parisien. Le trophée n'est resté sur le stand du constructeur
coréen que deux jours, les 4 et 5 octobre.
Très présent pendant la Coupe du
monde, Kia poursuit donc son investissement dans le monde du football dans lequel
la marque "s'identifie pleinement au partage d'émotions, à l'intensité et au rassemblement unique de ces échéances sportives."
FORMULE Grand Prix du Japon
1

La cérémonie du
podium s'est
déroulée sans
champagne et les
conférences de
presse ont été
réduites au strict
minimum, en raison
de l'inquiétude
générale des
pilotes.
La course ternie par le grave
accident de Jules Bianchi
Le Grand Prix du Japon de
Formule 1, disputé intégralement sur
piste mouillée, s'est terminé par une
nouvelle victoire de Lewis Hamilton
(Mercedes), la huitième cette saison,
mais avec un pilote à l'hôpital, le
Français Jules Bianchi (Marussia).
Bianchi a été évacué en ambulance,
inconscient, dès la fin de la course, définitivement arrêtée au 46e des 53 tours
prévus. Aucune précision sur son état,
en dehors de sa perte de connaissance,
n'a pu être obtenue depuis auprès de la
direction de course ou de la Fédération
internationale de l'automobile (FIA).
C'est la huitième victoire d'Hamilton
cette saison, contre quatre seulement
pour Rosberg, et donc la douzième pour
Mercedes en quinze manches en 2014.
Le podium a été complété par le quadruple champion du monde en titre,
Sebastian Vettel (Red Bull), qui avait
annoncé samedi son départ fin 2014,
probablement pour Ferrari.
Jusqu'à la double sortie de piste
d'Adrian Sutil (Sauber), au 43e tour, puis
de Bianchi dont la Marussia a percuté
l'engin de levage qui évacuait la Sauber,
la course a été superbe, marquée par de
nombreux duels sur une piste très piégeuse.
Comme 46 des 53 tours prévus ont
été bouclés, la totalité des points ont été
distribués et Hamilton creuse l'écart en
tête du championnat du monde, grâce à
cette troisième victoire consécutive,
après Monza et Singapour. Le champion
du monde 2008 compte désormais dix
points d'avance sur son coéquipier Nico
Rosberg, parti en pole position mais arrivé deuxième, après avoir été doublé facilement au 29e tour par Hamilton, à l'extérieur de la première grande courbe du
circuit japonais.
Comme prévu, en raison des
pluies liées au passage dans la région du
typhon Phanfone, la course avait débuté
au ralenti, derrière la voiture de sécurité,
puis elle a été interrompue une première
fois au bout de deux tours, la piste étant
trop glissante. Les 22 monoplaces sont
reparties des stands, dix minutes plus
tard, et le véritable départ a été donné au
début du dixième tour, la piste ayant un
peu séché, quand la voiture de sécurité
s'est effacée, laissant les pilotes s'affronter à la régulière en utilisant, à tour de
rôle, des pneus pluie et des pneus intermédiaire.
La cérémonie du podium s'est déroulée
sans champagne et les conférences de
presse ont été réduites au strict minimum, en raison de l'inquiétude générale
des pilotes. Deux heures après l'arrivée,
Jules Bianchi, 25 ans, 34 GP de F1 à son
compteur personnel, ne se battait plus
pour son avenir en F1 mais pour sa vie,
à cause de cet accident qui a plongé le
paddock de Suzuka dans le silence.
www.competition.dz Mercredi 8 octobre 2014
www.competition.dz
LIGUE 1
14
USMA
MOB
YACINE SALHI : «Pour jouer avec Amrani,
il faut convaincre aux entraînements»
Le jeune transfuge du MB Bouira, Salhi Yacine, que nous avons
accosté hier en marge de la reprise pour nous accorder cet
entretien, était aux anges.
Entretien réalisé par
CHEKAL LYES
Le virevoltant ailier béjaoui,
qui a signé son baptême du feu contre
le MCA, a tenu d'emblée à remercier
son coach Amrani, qui lui a donné la
chance de découvrir la L1 Mobilis par
la grande porte. Salhi estime avoir de
la chance de faire partie de la grande
famille du MOB dont les chances de
réussite pour un jeune joueur comme
lui sont grandes avec l'appui des
Crabes.
Après quatre jours de repos,
la reprise a été difficile, non ?
Après le résultat probant que nous
avons réalisé à Sétif face au finaliste
de la CI, auquel on souhaite la réussite lors de la première manche de la
finale, la reprise s'est déroulée dans
de très bonnes conditions avec l'ha-
bituelle ambiance du groupe.
Vous parlez comme un ancien,
Yacine, alors que vous venez d'un
club qui évolue dans les paliers
inferieurs, le MB Bouira…
Dans un club aussi populaire que le
MOB, l'adaptation doit être rapide
pour s'assurer une place dans l'équipe
et gagner le cœur des Crabes. Je viens,
certes, d'un club des divisons inferieures, mais avec de la volonté et une
confiance en mes qualités pour réussir. J'avais des contacts pour jouer en
L1 Mobilis, dont le nouveau promu
l'USM Koléa, et en DNA, avec l'offre
du RCK, mais dès que celle du MO
Béjaïa est tombée, je n'ai pas hésité, j'ai
tout de suite rejoint le club avec lequel
je suis en train de me forger.
Mais vous avez signé pour jouer sur
le flanc gauche de la défense, alors
que vous êtes un attaquant de
métier, vous n'appréhendez pas ce
changement ?
Il y a beaucoup de vrai dans ce que
vous dites, mais pour un jeune élément qui va entamer sa première
année avec les seniors, l'opportunité
de brûler les étapes en découvrant
directement la L1 Mobilis ne peut être
négociable. Donc, je n'avais pas le
choix, même si je me suis fait du souci
par moment, étant un joueur porté
vers l'attaque et le jeu défensif n'est
pas mon point fort. Mais avec un
entraîneur compréhensif comme
Amrani, qui a vite situé les choses
dans leur contexte et qui m'a beaucoup encouragé, ceci a facilité rapidement mon intégration dans le groupe.
Justement, Amrani a pris tout le
monde à contre-pied en vous
titularisant dans votre poste de
Amrani a utilisé 23 joueurs en 6 matchs
Mebarakou, Aguid,
Ferhat, les plus utilisés
En faisant parler les
statistiques, les trois éléments les plus utilisés par
Amrani, depuis le début
de la saison, ont comptabilisés chacun d'entre eux
540', à savoir le central
Mebarakou Zidane, l'arrière droit, Aguid Amir, et
enfin le porteur d'eau,
Malek Ferhat. Ce trio a
joué les six matchs.
Mansouri et
Guedjali,
avec 0 minute
Dans le même registre le
staff technique mobiste a
fait tourné presque la totalité de l'effectif depuis le
début de la saison,
puisque seuls deux éléments du groupe n'ont
pas joué en officiel, il s'agit
du gardien Mansouri
blessé lors des échauffements face au NAHD,
alors qu'il devait garder les bois en titulaire, et
le latéral gauche, Mounir Guedjali, qui a perdu
la confiance de son coach, contrairement à l'année passée où il le faisait jouer comme titulaire.
Brahmia, Betrouni, Chettal
et Banouh, les moins utilisés
Toujours au niveau du temps de jeu alloué par
l'entraîneur en chef, Abdelkader Amrani, à ses
joueurs, quatre joueurs figurent dans la liste
des moins utilisés de l'équipe, avec l'attaquant
Brahmia, qui a joué un petit quart d'heure
contre le NAHD, avant de bouder son club
pour un bon bout de temps, s'ensuivent les
deux jeunes espoirs de l'USMA, Betrouni, avec
17 minutes face à l'ASMO et Chettal avec 20
minutes contre le NAHD, alors que l'ex-baroudeur du RCK, Banouh, compte 22 minutes face
au MCA.
Dehouche, sous la menace,
c'est le plus averti
Dans le volet disciplinaire, le MO Béjaïa devra
faire attention aux nombres importants de cartons, avec une moyenne de deux cartons
jaunes par match. Le capitaine de l'équipe,
Nassim Dehouche, est le plus averti du groupe, après qu'il eut écopé d'un troisième carton
lors du dernier match contre l'ESS. Ce dernier
se trouve ainsi sous la menace d'une suspension pour cumul de cartons. Trois autres
joueurs lui emboîtent le pas avec deux cartons
jaune chacun, à savoir le latéral droit Aguid, le
milieu récupérateur Ferhat et l'attaquant
Hamzaoui, alors que
l'axial Bouamria compte
un carton dans son escarcelle pour ces premières
20 minutes de jeu de la saison contre l'ASMO.
Il est le meilleur
passeur décisif
Le vieux briscard mobiste,
Nassim Dehouche, aussi
généreux dans l'effort, est
le meilleur passeur décisif
de l'équipe avec deux
passes qui ont donné deux
buts au MO Béjaïa. La première face au MCA avec
un centre millimètre sur la
tête de Ballo, laquelle a fait
mouche, alors que la
seconde contre l'ESS, avec
la passe sur un plateau à
Rehal, qui a logé le cuir
avec aisance dans les bois
ententistes. Hamzaoui,
Rehal et Zerdab, suivent de près avec une
passe décisive pour chacun, le premier contre
le MCA, avec le but de Ferhat, alors que le
second contre la JS Saoura, qui a servi Zerdab,
ce dernier a poussé le central asémiste à dévier
son centre dans sa propre cage.
Les Ultras Granchio fêtent
leurs 5 ans
Le doyen des groupes Ultras des Crabes, les
Ultras Granchio, créés le 3 octobre 2009, par un
groupe des férus mobistes, en pleine campagne de diabolisation des supporters du club
le plus populaire à Béjaïa, histoire de prouver
sur le terrain, que le véritable problème du MO
Béjaïa est à chercher loin des tribunes, mais
plutôt au niveau des différents clans qui se faisaient la guerre pour la présidence du club. Les
Ultras Granchio, formés par des jeunes Crabes
dans leur majorité, ont réussi à changer l'image de marque des Crabes via des animations et
des craquages qui ont fait la une de la presse et
des sites internet. Rejoints par deux autres
groupes de même valeur, à savoir les Ultras
Pirates Boys et les Ultras Saldae Kings, les
Crabes ont repris leur rôle de garde-fou du
MO Béjaïa, en prouvant sur le terrain, qu'ils
sont le maillon fort du club. Ainsi, les Ultras
Granchio fêteront, dans la joie, aujourd'hui
leur 5e anniversaire, avec la promesse d'animer encore plus et mieux la Magica (le nom de
la tribune couverte où ils prennent place au
stade de l'Unité maghrébine) le prochain
match face au CSC.
C. L.
Reprise
au grand
complet
Après quatre jours
de repos, les camarades de Banouh ont
repris, hier à 16h, le
chemin des entraînements au stade de
l'Unité maghrébine,
avec un groupe au
complet, et ce, en
prévision du match
face au leader, le
CSC, le 17 octobre,
pour le compte de la
7e journée de la L1
Mobilis.
C. L.
prédilection face
au MCA, vous a-t-il
informé de sa
décision à
l'avance ?
Je ne vous
cache pas que
je
voulais
jouer contre
l'ASMO, ce
qui explique
ma grande
déception
après le
match que
je n'ai pas
exprimée
publiquement. Je
savais qu'avec Amrani, pour
jouer, il fallait le convaincre lors
des entraînements, et c'est ce
que j'ai fait durant toutes les
séances d'avant-match. C'est dire
que je m'attendais à jouer contre le
MCA, mais en tant que titulaire, ce
serai vous mentir, mais dès qu'il m'a
demandé si j'étais prêt pour débuter la
partie et si je n'avais pas peur de
la pression, j'ai répondu que
j'étais prêt et que je n'avais
nullement peur. A ce
moment-là, je me suis mis de
facto dans le bain.
Vous avez joué dans votre poste de
prédilection, avant de céder votre
place à Rehal, en seconde période,
êtes-vous satisfait de votre
première expérience ?
Je pense que pour une première, je
ne peux être que satisfait de ma production face à l'ogre mouloudéen, j'ai
joué sans complexe. Le coach Amrani
m'avait demandé de jouer comme je le
fais aux entraînements, c'est ce que j'ai
fait. Malheureusement pour moi, le
résultat technique en faveur du MCA
n'a pas arrangé mes affaires, ce qui
explique mon remplacement en
seconde période.
La trêve tombe à pic pour vous en
prévision du match face au CSC,
Après avoir disputé tous les matchs depuis
l'entame du championnat, l'un des joueurs les
plus réguliers au sein de la formation
usmiste, le latéral droit Rabie Meftah, se dit
optimiste quant à son équipe qui devrait
revenir en force très prochainement.
Entretien réalisé par
PAR ANIS S.
Selon le joueur, l'USMA pourra prendre les commandes au classement général du championnat, l'écart
avec l'actuel leader, le CSC en l'occurrence, n'est que de six points.
non ?
Je pense que face au CSC, qui carbure bien en ce début d'exercice, la
trêve va nous permettre de bien nous
préparer pour la gagne, nous n'avons
plus droit à l'erreur cette fois-ci, on est
sommés d'offrir la première victoire à
domicile aux Crabes qui s'impatientent.
On vous laisse le soin de conclure…
Je remercie Compétition pour son
intérêt pour les jeunes, et de m'avoir
donné l'occasion de m'exprimer. Je
remercie les supporters aussi pour
leur soutien, je leur promets d'ouvrir
mon compteur buts dès la prochaine
journée face au leader, le CSC.
C. L.
RCA
La trêve pour corriger
les erreurs
De notre correspondant,
NACER S.
pour corriger les erreurs commises lors de ces deux précédentes sorties.
Le staff technique de
l'Arba, composé de Kherbache,
Amara, Tifour et Neggazi, a
repris le chemin des entraînements hier au stade Chahid
Smaïl Makhlouf de l'Arba, pour
entamer la préparation du
match de la 7e journée qui verra
le club d'Ezzerga se déplacer à
Chlef pour affronter l'ASO. Le
club d'Ezzerga, qui reste sur
deux contre-performances, une
défaite à Sidi Bel-Abbès et un
nul à domicile face au MCEE,
devra profiter de cette trêve
Lourde tâche pour
Neggazi
Le tout nouveau coach Neggazi
entamera son boulot à la tête du
club d'Ezzerga officiellement
aujourd'hui, où un travail titanesque l'attend au stade Smaïl
Makhlouf de l'Arba. L'ex-coqueluche de Belouizdad aura la lourde tâche de redynamiser un groupe démoralisé par les résultats en
dents de scie, mais aussi par la
colère des supporters qui les a
perturbés ces derniers temps.
Derfelou et Ferhani en stage
avec l'EN espoir
Les deux joueurs internationaux espoirs, Darfelou et Ferhani, seront
absents à l'entraînement avec leurs coéquipiers. Les deux joueurs
se trouvent avec l'EN espoir sous la houlette du coach Shurman. Ils
devront se déplacer au Qatar pour participer à deux joutes amicales
que doit disputer l'EN espoir contre le Qatar.
L'USMH au menu demain
Selon une source proche du club de l'Arba, l'on indique que le staff
technique pense à programmer un match amical jeudi prochain.
Notre source ajoute qu'Ezzerga affrontera amicalement l'USMH pour
préparer son match contre l'ASO.
MEFTAH : «A six points
du leader, rien n'est
encore joué»
Le moral au plus bas
D'aucuns pensent à l'Arba que le
moral des coéquipiers de Zedam
est au plus bas. En effet, les gars
de l'Arba sont très affectés par
les problèmes survenus juste
après leur victoire face à l'USMA
où leur coach a été limogé avant
qu'ils ne partent à Sidi BelAbbès essuyer une défaite et
juste après ils ont été forcés au
partage des points par El-Eulma.
Les supporters
appelés à la sagesse
Juste après le match nul face au
MCEE, les supporters ont réagi
négativement, ils n'ont pas digéré la contre-performance de leur
club fétiche at-home. Les inconditionnels connus pour leur
grand amour pour le club ont
insulté surtout le joueur
Herrouche mais aussi la direction du club. Cette attitude a
déplu à plus d'un à l'Arba, et
beaucoup d'anciens joueurs et
anciens dirigeants ont appelé les
supporters à la sagesse et leur
ont demandé de laisser le staff
technique travailler dans le
calme et la sérénité.
N. S.
Comment expliquez-vous votre
situation après avoir concédé
trois défaites d'affilée ?
C'est vrai que notre début du
championnat était loin de toutes les
attentes et le fait de concéder trois
défaites d'affilée n'honore pas notre
équipe vu son statut de prétendant
sérieux pour le titre de champion
cette saison. On doit vite se remettre
en cause afin de renouer avec la victoire et provoquer ainsi le déclic tant
attendu.
En tant que joueur expérimenté,
qu'est-ce qui vous a manqué lors
des trois dernières rencontres du
championnat ?
Comme vous l'avez vu, on a fait
notre possible pour gagner, malheureusement, on a manqué de chance,
Il a trouvé un accord
avec Redjradj
Le contrat d'Orinel
officiellement
résilié à l'amiable
Après avoir émis le vœu de quitter l'USMA
avant la fin de la phase aller pour la
simple raison qu'il n'a pas pu s'adapter
au sein de l'entourage du club algérois, le
milieu de terrain émigré Akim Orinel a
déposé sa démission auprès de la direction du club il y a environ deux semaines.
Hier, le contrat de l'ex-pensionnaire de
Fréjus Saint-Raphaël a été officiellement
résilié à l'amiable, a-t-on appris d'une
source fiable généralement bien informée. En effet, Orinel a rencontré le
manager de l'USMA Rachid Redjradj pour
essayer de trouver un terrain d'entente
en ce qui concerne la résiliation du
contrat du joueur. Finalement, les deux
hommes se sont mis d'accord, ce qui a
beaucoup soulagé le joueur qui n'a pas
manqué d'exprimer son désir de ne plus
poursuivre son aventure avec le club de
Soustara. Il est à noter que le désormais
ex-numéro 8 de la formation usmiste
veut revenir en championnat français car
il n'a pas pu trouver ses repères en
championnat national. La preuve, il a été
loin de toutes les attentes lors des rencontres qu'il avait disputées avec l'USMA
malgré la confiance renouvelée de son
entraîneur Velud. Il faut dire aussi que
même les supporters usmistes étaient
pour le départ du joueur et exigent des
dirigeants d'engager à sa place un bon
joueur lors du prochain mercato hivernal
qui pourra apporter le plus au milieu de
terrain de l'équipe et concurrencer
ainsi Feham.
A. S.
Croyez-vous que le doute s'est
déjà installé dans vos esprits ?
Comment voyez-vous le reste du
parcours ?
Franchement, je suis très optimiste
dans la mesure où on a le potentiel
pour préserver notre titre du championnat. N'oubliez pas qu'on n'est
qu'à six points seulement de l'actuel
leader, le CSC, et si on enchaîne des
victoires prochainement, on s'instal-
11
Aujourd'hui,
du biquotidien
au menu
Comme ce fut le cas hier et
avant-hier, la formation
usmiste effectuera
aujourd'hui deux séances
d'entraînement par jour. La
première se déroulera dans la
matinée à partir de 10h, la
deuxième aura lieu en fin de
journée à partir de 17h.
Baïtèche
réintègre
le groupe
Après Zinedine
Ferhat qui a
réintégré le
groupe à la
reprise, son
coéquipier
Karim Baïtèche
lui a emboîté le pas.
Ce dernier, souffrant
d'une blessure à la cuisse
qui l'a contraint de faire
l'impasse sur la dernière
rencontre du championnat
face au CSC, s'est entraîné le
plus normalement du monde
avec ses coéquipiers sans
ressentir de douleur au niveau
de sa blessure. Ainsi, il est
apte pour la compétition
officielle et son entraîneur
pourra bénéficier de ses
services à face au MCO,
à la reprise du
championnat.
et on eu du mal à concrétiser nos
occasion en buts. A mon avis, ce n'est
qu'un passage à vide. On est restés 25
matchs invincibles, après on a enchaîné trois défaites, c'est ça le football.
On a besoin d'une seule victoire pour
retrouver notre bonne dynamique et
provoquer ainsi le déclic.
Non, pas du tout. Certes, nos trois
dernières défaites demeurent une
pression supplémentaire sur nos
épaules, mais je suis persuadé qu'on
reviendra en force très prochainement. On sait bien de quoi on est
capables, on doit continuer à travailler afin de retrouver notre bonne
lancée dans les plus brefs délais.
Mercredi 8 octobre 2014
lera sur le fauteuil du leader. On n'est
pas du tout inquiets, on doit rester
sereins si on veut traverser cette
période difficile et mettre ainsi fin au
passage à vide dont souffre l'équipe.
Vous vous déplacerez demain à
Sétif pour effectuer un stage de
préparation, un commentaire…
Je crois que le staff technique du
club a fait le bon choix en programmant un stage bloqué durant la trêve
du championnat, cela nous permettra
de nous remobiliser et de travailler
dans les meilleures conditions. On
doit bien profiter de notre séjour à
Sétif afin de recharger nos batteries et
être prêts avant de renouer avec la
compétition officielle.
Vous n'avez raté aucune rencontre
depuis l'entame de la saison,
êtes-vous satisfait de vos
prestations ?
Sincèrement, je pourrai faire beaucoup mieux, je connais bien mes qualités. Au fil des matchs, je serai beaucoup mieux.
A. S.
Réunion HADDAD-VELUD
reportée à hier soir
Le président de l'USMA, Rebouh Haddad, devait rencontrer hier soir
le premier responsable de la barre technique du club, Hubert Velud.
Prévue initialement pour
avant-hier soir, la réunion entre
Haddad n'a pas finalement eu lieu
pour la simple raison que le
président usmiste avait eu un
empêchement. Les deux hommes se
sont donné un autre rendez-vous
pour hier soir au stade Omar
Hamadi de Bologhine, soit à l'issue
de la séance d'entraînement.
En effet, Haddad devait demander
au technicien français des
explications sur la situation de
l'équipe qui a enchaîné trois
défaites consécutives face au RCA,
l'USMH et le CSC. Le président
usmiste veut également connaître
les véritables raisons de ce début
inattendu de la formation usmiste
qui a été loin de toutes les attentes,
surtout quand on sait que le
rendement de l'équipe n'est pas
convaincant. Cela dit, Haddad veut
savoir tout sur son club, étant
donné qu'il n'est pas satisfait de
plusieurs choses après avoir
disputé sept rencontres depuis
l'entame de la saison, surtout qu'il a
mis tous les moyens nécessaires à la
disposition de l'équipe pour qu'elle
réalise les meilleurs résultats dans
ses différentes compétitions cette
saison.
Le coach n'a pas dirigé
la séance d'avant-hier
Après avoir raté la séance de la
reprise, l'entraîneur en chef, Hubert
Velud, a également fait l'impasse
sur la séance d'entraînement
d'avant-hier soir. En effet, le coach
usmiste s'est présenté au stade
Omar Hamadi en tenue de ville,
mais il est resté dans les vestiaires
où il a eu une longue discussion
avec un dirigeant de l'USMA. Ce
qui a suscité plusieurs
interrogations dans la mesure où
Velud devait au moins parler avec
ses joueurs puisqu'il ne les a pas
rencontrés depuis jeudi passé, à
l'occasion du match face au CSC.
A. S.
Belaïli
a repris
hier
Souffrant
d'une forte
grippe qui
l'a
contraint
de rater
la reprise,
c'est à
l'occasion
de
l'entraînement
d'hier que
l'attaquant usmiste, Youcef
Belaïli, a repris du service. Il a
commencé l'entraînement en
solo, avant de rejoindre ses
coéquipiers.
Nadji a entamé
un travail
spécifique
Comme il fallait s'y attendre,
c'est hier que l'attaquant
Rachid Nadji a entamé un
travail spécifique. Selon une
source proche du club, le
joueur en question sera
soumis à des exercices
supplémentaires lors du stage
de Sétif afin qu'il rattrape son
retard physique.
Boudbouda
et El-Orfi aux
soins
Le latéral gauche Brahim
Boudbouda et le milieu
récupérateur Hocine El-Orfi
sont les seuls joueurs qui ne
s'entraînent pas avec le
groupe. Souffrant de
blessures, respectivement, au
talon et au tibia, les deux
joueurs sont toujours aux
soins. Selon le staff médical
du club algérois, leur retour
est encore retardé, ils ne sont
pas encore rétablis et ont
besoin des soins intensifs
pour se débarrasser de leurs
blessures d'une manière
définitive. Espérons qu'ils
seront prêts pour la reprise du
championnat, face au MCO.
A. S.
www.competition.dz Mercredi 8 octobre 2014
10
www.competition.dz
LIGUE 1
USMH
Programme de
fin de semaine

La signature du
nouveau
contrat aura
lieu ce soir au
Mercure
Tahkout
invite l’USMH
à un dîner
Comme rapporté
dans notre édition
de lundi, l’USMH
renouvellera avec la
société des transports Tahkout
aujourd’hui. Le
sponsor de l’USMH,
qui offrait 500 millions lors des saisons précédentes,
doublera cette
somme cette année.
Voulant aider plus le
club d’El-Harrach
qui a besoin de
toutes les ressources pour passer
une saison tranquille sur le plan
financier, le patron
de la société des
transports a décidé
de revoir à la hausse la somme versée
pour une saison. On
parle d’un montant
de 1 milliard, voire
un peu plus pour le
renouvellement du
contrat entre la
SSPA/USMH et la
société Tahkout.
Invitant les joueurs
pour un dîner ce
soir à l’hôtel
Mercure, le responsable des transports Tahkout félicitera les Jaune et
Noir pour le parcours réalisé
jusque-là et la
deuxième place
décrochée au classement tout en
signant le contrat
avec le président
Laïb qui liera la
société au club de la
capitale pour une
année renouvelable.
Une source de revenus pour le club
harrachi qui pourra
respirer un tant soit
peu sur le plan
financier.
Les Jaune et Noir, qui ne sont pas
certains de partir en stage durant
cette trêve internationale des
championnats, devraient continuer la
préparation de la prochaine journée à
Mohammadia. Le staff technique a
planifié ainsi son programme jusqu’à
la fin de la semaine.
Aujourd’hui : entraînement à 9H à
Mohammadia.
Jeudi : entraînement 9H et match
amical à 16H à Mohammadia.
Vendredi : repos.
Samedi : match amical à 17H.
USMH-JSM
Rouiba jeudi en
amical
Le stage devrait
débuter samedi
L’entraîneur Abdelkader Iaïche a demandé un stage de 4 jours. L’hôtel
où séjournent habituellement les Jaune et Noir étant complet, la
direction a contacté un autre établissement au centre-ville de Tipasa.
PAR RACHID H.
La
direction
de
l’USMH est en train de faire
de son mieux pour satisfaire
la demande de l’entraîneur
Abdelkader Iaïche qui a
demandé à effectuer un stage
de 4 jours. Il faut dire que les
requêtes d’Iaïche n’ont toujours pas eu un écho favorable, ce qui pousse la direction du club à redoubler d’efforts pour satisfaire l’entraîneur qui est en train d’accomplir un beau travail avec la
formation harrachie. Et pour
que l’équipe aille encore
mieux, il n’y a rien de mieux
qu’un regroupement des
joueurs durant ces deux
semaines de trêve du cham-
pionnat. Après avoir fait une
première demande à l’hôtel
Chenoua qui s’est excusé de
ne pas avoir de chambres
libres et qui n’a pas pu
répondre favorablement à la
demande de l’USMH, le club
s’est tourné vers un autre établissement de la ville de
Tipasa avec qui les responsables sont en train de négocier. Aux dernières nouvelles,
il est possible que l’équipe
harrachie se rende à l’ouest
d’Alger, mais il fallait
d’abord conclure avec l’hôtel
qui doit héberger les Jaune et
Noir durant quatre jours.
Dans le cas où l’hébergement
serait réglé, l’équipe débutera
son stage samedi prochain et
qui durera jusqu’à mardi
d’après, soit quatre jours
avant la rencontre face à la
JSS.
Possible annulation
Même si c’est en bonne voie,
la direction de l’USMH n’a
pas encore confirmé le déroulement du stage. Elle est en
train de faire de son mieux
pour trouver le meilleur
endroit pour que le stage soit
un succès. Les résultats obtenus par l’équipe veulent que
les responsables du club mettent tout en œuvre pour le
bien-être des joueurs. Cela
dit, il est possible que le stage
n’ait pas lieu, tout dépendra
des tarifs de l’établissement
hôtelier et des moyens du
club.
R. H.
Durant cette trêve, le coach
harrachi compte meubler le manque
de compétition par des matches
amicaux. Peu d’équipes sont
disponibles, ce qui rend la tâche de
trouver un sparring-partner difficile.
Tandis que l’entraîneur Iaïche
souhaite se mesurer à une équipe des
paliers supérieurs, il n’y a que la
formation de Rouiba de disponible.
Cela permettra au moins au coach de
maintenir son équipe compétitive
avant la reprise du championnat et
cette rencontre difficile qui attend les
Harrachis à Béchar face à la JSS.
11 joueurs seulement
présents pour
la reprise
Iaïche
en colère
Après avoir bénéficié de
quatre jours de repos, les
Jaune et Noir ont repris les
entraînements hier au stade
de Mohammadia. Pour cette
reprise, pas moins de onze
joueurs manquaient à l’appel,
ce qui a fort déplu à l’entraîneur Abdelkader Iaïche. Il faut
dire que les joueurs ont eu
largement le temps de se
reposer et de se ressourcer
auprès de leurs proches et
leur absence pour la reprise
des entrainements n’a pas été
du goût du coach qui aurait
peut-être fermé les yeux si
deux joueurs manquaient à
l’appel, mais ne tolère pas un
si grand nombre d’absents.
Furieux contre les absents, il
a été contraint de faire une
légère séance d’entraînement
qui n’aura pas duré aussi
longtemps que d’habitude.
Aujourd’hui, le coach espère
voir le groupe au complet au
risque de punir ceux qui prolongeront davantage leur
congé sans justification et
surtout sans autorisation.
Iaïche a demandé à affronter
une équipe de L1
Samedi USMHRCA en amical
Afin de préparer au mieux la
rencontre de la 7e journée, qui mettra
aux prises la JS Saoura avec l’USMH
à Béchar, les Jaune et Noir
affronteront une équipe de L1 en
amical. Après avoir songé au CRB, les
Harrachis affronteront le RCA. C’est
l’entraîneur Iaïche qui a demandé à
jouer contre une équipe de L1 pour
jauger la forme de son équipe avant
d’affronter la JSS. Le lieu du
déroulement de la rencontre n’a
cependant pas encore été choisi,
toutefois ce match sera très utile aux
Harrachis qui pourront se mesurer
face à une bonne formation du
championnat.
R. H.
Abid : «J’ai encore faim de buts»
Auteur de 4 réalisations en 6 matches, Mohamed-Amine Abid ne compte pas s’arrêter en si
bon chemin. Son efficacité ne passe pas inaperçue puisque son nom est inscrit dans le
calepin de Gourcuff qui pourrait bien lui faire appel au sein de l’EN A’.
Revenons sur votre
dernière victoire face à
l’USMBA, avec du recul
quel jugement portezvous sur la prestation
de votre équipe ?
Je pense que dans l’ensemble,
nous avons fourni un bon match
face à un adversaire qui était
difficile à manier. Nous avons
fait une très bonne première
mi-temps, mais je dois avouer
qu’en seconde mi-temps nous
avons quelque peu reculé, cela
est peut-être dû au fait que
nous avons inscrit deux buts
en première période. Mais globalement, on sent une amélioration au sein de l’équipe au
fil des matches, et cela ne
peut être que positif
Mercredi 8 octobre 2014
pour la suite du parcours.
Pensiez-vous en début de
saison que vous alliez pointer à
la 2e place du podium ?
Ce n’était pas notre souci de
bien nous positionner, nous voulions certes récolter un maximum
de points sans nous soucier de
notre place au classement.
Maintenant être 2e est encourageant pour la suite, cela nous
motive et nous donne envie de
faire mieux et de croire en nousmêmes. Nous devons continuer
sur cette lancée sans nous mettre
de pression, et si au bout de la saison on termine sur le podium, ce
sera tout bénef’.
Comment se présente la suite
du championnat ?
Pour l’instant, nous ne sommes
qu’à la première moitié de la
phase aller. Il reste encore beaucoup de matches à jouer et la saison est encore longue. La suite du
championnat sera de plus en plus
difficile, mais nous procéderons
match par match, nous sommes
plutôt bons en déplacement, nous
avons comme principal objectif la
récolte d’un maximum de points
et nous allons faire de notre mieux
pour réaliser la meilleure saison
possible.
Sur un plan personnel, vous
êtes en forme avec 4 buts en 6
matches, êtes-vous satisfait ?
Oui, très satisfait même. Le fait
d’avoir marqué 4 buts me met en
confiance. Je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin, j’ai encore
faim de buts, je veux en marquer
un maximum et finir parmi les
meilleurs buteurs du championnat si je n’arrive pas à être le
meilleur.
Ces buts vous aideront à
intégrer l’EN A’, vous y
songez…
Oui, j’y songe. Quel joueur ne
voudrait pas porter le maillot de
l’Algérie et défendre les couleurs
du pays ? En tout cas, je travaille
dur et j’espère être récompensé
par une convocation. Ce ne sera
peut-être pas pour tout de suite,
mais quand on cravache dur on
finit toujours par atteindre ses
objectifs.
R. H.
15
CRB
ASO

CRB-MOB à
18h
Selon le programme
des matches du
championnat de Ligue
1 Mobilis, le match
entre le CRB et le
MOB, prévu le 25 de
ce mois au 20-Août1955 comptant pour
la 8e journée, débutera à 18 heures. Quant
au derby contre le
NAHD, programmé
pour le 18 octobre
prochain dans le
cadre de la 7e journée, il a été avancé à
vendredi (17 octobre)
à partir de 15 heures.

Tafat et
Chebira
avertis
La commission de
discipline de la Ligue
de football professionnel a infligé des
avertissements aux
joueurs Tafet et
Chebira pour jeu dangereux pendant le
match gagné contre
les Lions de Chlef.

Un
biquotidien
hier au 20Août-1955
Après leur avoir
accordé quatre jours
de repos en raison de
la trêve et l'Aïd ElAdha, l'entraîneur
Zvunka a invité ses
joueurs à du biquotidien hier. Les deux
séances ont eu lieu
sur le terrain du
stade du 20-Août1955.
Après l'ASO, les matches contre le NAHD et le
MOB également au 20-Août-1955
Le mois d'octobre de tous les
espoirs pour le Chabab
Le mois d'octobre en cours s'annonce des plus prometteurs pour cette équipe
du Chabab de Belouizdad.
PAR MOHAMED FAYÇAL
Trois matches et pas des
moindres sont, en effet, programmés dans l'antre du 20Août-1955 des Annassers, d'où
l'opportunité pour les gars de
Laâqiba de faire le plein et
engranger 9 points supplémentaires. Après avoir, en effet,
débuté victorieusement ce mois
d'octobre renouant avec les
succès à la faveur des trois
points remportés contre l'ASO
Chlef le 2 octobre dernier, les
Rouge et Blanc sont invités également à disputer pendant le
mois eh cours deux autres rendez-vous dans l'enceinte en
question dénommée par les
nostalgique " Cousina ". Le premier est prévu le 17 de ce mois
contre le NA Hussein Dey dans
le cadre de la 7e journée du
championnat professionnel de
Ligue 1 Mobilis. Tandis que le
second se jouera une semaine
plus tard, soit plus précisément
le 25 octobre, contre le
Mouloudia de Bejaïa. Une belle
occasion pour les coéquipiers
de Rebih pour se racheter et
ouvrir, par la même occasion,
une nouvelle page faite de succès et de performances.
L'entraîneur Victor Zvunka
mise, en tout cas, beaucoup sur
les deux prochains matches au
20-Août-1955 pour placer une
bonne fois pour toutes l'équipe
sur les bons rails, d'autant plus
que l'équipe accuse un besoin
urgent de points pour sortir du
gouffre dans lequel elle est
confinée depuis l'entame de la
saison. Le Chabab occupe, en
effet, une très peu enviable 13e
place au classement général du
championnat. Un classement
qui ne correspond nullement
au prestige du club ni aux
dépenses colossales consenties
par le président Réda Malek
pour renouveler l'effectif et
faire appel aux services du
coach Zvunka. La balle est
désormais dans le camp des
joueurs et du staff technique
pour mettre à profit cette occasion en or en vue d'améliorer
sensiblement le classement de
l'équipe et ajouter de précieuses unités à leur escarcelle.
Défense nulle Le CRB
semble en mesure de réaliser
cet objectif au regard de sa belle
prestation contre l'ASO Chlef
dans un match sanctionné par
une victoire algéroise sur le
score étriquée de 3 buts à 2.
Pour ce faire, il faudra cependant trouver des solutions
urgentes au compartiment
défensif qui constitue le point
faible (par excellence) de l'équipe. Les défenseurs ne donnent
des soucis au staff technique et
aux supporters. N'était la
bonne réaction des attaquants
contre Chlef, le résultat du
match aurait été défavorable.
En six matches, la défense
belouizdadi a encaissé 12 buts.
Ce qui fait de cette dernière la
plus mauvaise défense du
championnat. C'est trop faible
comme score pour un compartiment qui risque, si la situation
reste en l'état, de jouer un très
mauvais tour au club. C'est
pourquoi le staff technique est
appelé à exploiter cette trêve
pour trouver les solutions à
cette
problématique.
L'entraîneur Victor Zvunka
s'efforcera à apporter les
réglages qui s'imposent dans le
but de permettre aux défenseurs de trouver leur équilibre
et donner, par la même occasion, de l'assurance aux attaquants. Surtout que ceux-ci ont
un rôle prépondérant à remplir
dans les deux prochains
matches.
M. F.
Exaspéré par les propos déplacés envers sa maman
Djediat : «Si ça continue comme ça,
j'arrête en janvier le football»
L'affaire continue à alimenter le débat. L'accrochage
qu'a eu le milieu de terrain du
CRB, Lamouri Djediat, avec
certains supporters lors du
match gagné contre l'ASO
Chlef (3-2) fait toujours couler
de l'encre. Entre détermination
de la direction de le sanctionner et le soutien du staff technique à Djediat, ce dernier
semble vouloir revoir complètement sa position. Il est vraiment dépité par la réaction de
certains supporters, deux ou
trois selon lui, qui n'ont cessé
de tenir des propos déplacés
ciblant sa mère. Un acte qu'il
faudra absolument condamner, car un joueur doit être critiqué sur la base de ses performances. Compétition a pris
attache avec le joueur pour lui
donner l'opportunité de mettre
les points sur les i. Outré, voire
dépité par la tournure de la
situation, Djediat s'emporte et
menace de mettre précocement
fin à sa carrière de football.
Suivons-le : "Si la situation ne
connaît pas une amélioration
dans les comportements vraiment condamnables de cer-
tains supporters, je prendrai
ma retraite rapidement à partir
du mercato hivernal. Il faut
que les gens sachent que je
voulais arrêter le football l'été
dernier, mais j'ai accepté l'offre
du CRB pour apporter ce petit
plus. Je n'ai pas signé au
Chabab pour de l'argent, car
j'ai une situation, Dieu merci,
très stable. Je suis en fin de carrière, l'argent compte peu pour
moi. Si je voulais vraiment de
l'argent, j'aurais opté pour un
petit club pour gagner de l'argent sans pression aucune."
«J'assume ma
réaction lors du match
contre Chlef»
Continuant sur sa lancée, l'ancien international algérien
revient avec plus de détails sur
l'incident du 2 octobre dernier
accusant "deux ou trois supporters de l'avoir ciblé en personne". Et d'ajouter : "Ce n'était
pas du tout normal. Pour rien
du tout, ces personnes se mettaient à m'insulter. Je n'ai pu
résister à leurs propos ciblant
ma mère. C'est grave. C'est
pourquoi je dirais que je ne
pardonnerai jamais à ces personnes. J'assume d'ailleurs
pleinement ma position vis-àvis de ces personnes."
«Je demande pardon
aux supporters»
En homme intègre et bien éduqué, Lamouri Djediat tient
cependant à épargner les vrais
supporters du Chabab qui ont
toujours fait montre d'un comportement exemplaire et responsable. "Je tiens à profiter de
cette occasion que vous m'offrez pour demander pardon
aux supporters qui se respectent. Ces derniers aiment leur
club et viennent au stade pour
soutenir leur équipe loin de
toute forme de chauvinisme
nocif", déclare l'ancien pensionnaire de l'ESS et de
l'USMA.
«La suspension de la
LFP est excessive»
Le joueur s'est dit, par ailleurs,
étonné par la suspension que
lui a infligée la commission de
discipline de la Ligue. Le
joueur a écopé, en effet, de
quatre matches de suspension
dont deux avec sursis, s'y ajoute une amende de 50 000 DA.
"Je ne comprends pas la suspension de la Ligue. Je la trouve excessive. Je ne la mérite
pas. Je ne pense pas avoir touché la dignité de l'arbitre du
match contre l'USMA. J'ai dit
que l'arbitrage n'était pas à la
hauteur. Nous avons entendu
pire que ça, mais rien n'a été
décidé contre les concernés.
Pendant mon audition, j'ai
pourtant affirmé avoir juste dit
que l'arbitrage n'a pas été bon.
Je n'accepterai pas cette suspension."
M. F.

La direction fait
appel de la
sanction contre
Djediat…
Juste après l'annonce de la
suspension de
Djediat pour
quatre matches
dont deux avec
sursis par la LFP,
une source proche
de la direction du
Chabab nous a
révélé hier que les
dirigeants comptent déposer un
recours auprès de
la LFP. Le CRB souhaite la révision à
la baisse de la
suspension du
joueur.

… Il passera
demain devant le
CD du club
Toujours selon notre source, Djediat comparaîtra
demain jeudi devant le
conseil de discipline du
club. A en croire la même
source, Djediat risque uniquement une petite amende après son comportement envers certains supporters lors du match
contre l'ASO Chlef.
Ighil
restera-t-il
à Chlef ?
Au point où vont
les choses, on voit
mal l’actuel
entraîneur de
l’ASO continuer
l’aventure chez les
Chélifiens.
De notre correspondant
A. BENABDELKADER
Le premier responsable du club, qui a avoué à
ses joueurs qu’il n’était pas
concentré sur son sujet
depuis le début de saison
en raison de certains problèmes personnels, n’est
pas sûr de terminer la saison à l’ASO. L’intéressé
aurait même avancé à certains de ses proches qu’il
compte mettre fin à ses
fonctions pour se consacrer
à ses affaires. Les résultats
négatifs aidant, Ighil n’est
pas près de continuer dans
des conditions pareilles
même si la direction dont
Medouar lui affiche toujours sa confiance. Ce dernier nous a affirmé qu’il
aura à s’entretenir avec
Ighil pour voir ce qui ne
marche pas et surtout pour
apporter les solutions adéquates, sachant que l’effectif actuel ne manque pas
d’atouts pour réussir.
On parle déjà de
son successeur
Les supporters, qui boudent l’équipe depuis le premier match, ne cessent de
faire de ce sujet le centre de
leurs discussions. En effet,
ils attendent le départ
d’Ighil d’un jour à l’autre et
mettent la direction du
club devant ses responsabilités quant aux conséquences de ces résultats.
Certains avancent même
que la direction aurait déjà
contacté certains techniciens dont l’ex-driver de
l’ESS, Alain Michel, et
Fouad Bouali. Ce dernier a
été annoncé il y a de cela un
mois. Medouar aurait
avoué à l’un de ses proches
qu’il compte l’approcher
pour lui proposer la barre
technique du club.
A. B.
16
www.competition.dz
Mercredi 8 octobre 2014
PUBLICITÉ
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Ministère de la Culture
Wilaya de Tipasa
Direction de la Culture
Avis d'appel d'offres restreint n° 02/2013
N.I.F/42010170117 Route du Port TIPASA
La Direction de la Culture de la Wilaya de Tipasa lance :
APPEL D'OFFRE NATIONAL RESTREINT ETUDE ET SUIVI POUR LA RESTAURATION ET L'AMENAGEMENT DE LA FERME SIDJESS
ESS
Ziaya : «Il n'y a
pas le feu à Sétif»
L'auteur du premier but de l'ESS à Lubumbashi, Ziaya
Abdelmalek, nous explique pourquoi il considère que les
chances de son équipe en championnat sont intactes.
Dans l'entretien qu'il nous a accordé, il évoque pour
nous le formidable exploit réalisé à Lubumbashi.
Les bureaux d'études nationaux ou privés spécialisés ayant une expérience dans les opérations relatives à la restauration des biens culturels; et qui compte parmi leur dispositif un architecte (contractant ou permanent) qualifié par le ministère de la Culture intéressées par le présent avis d'appel d'offres peuvent retirer le cahier des charges auprès
de la Direction de la culture de la wilaya de Tipasa.
De notre
correspondant
KACEM A.
La durée de préparation des offres est arrêtée à 22 jours, à compter de la première date
de parution du présent avis sur les quotidiens nationaux ou le B.O.M.O.P jusqu'à
12h00mn.
La date de dépôt des offres est fixée au 22ème jour, à compter de la date de la première de
parution du présent avis sur les quotidiens nationaux, ou le B.O.M.O.P, jusqu'à 12 h 00
mn. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la date de dépôt des
offres sera reportée au jour ouvrable suivant à la même heure 12 h 00 mn.
Elles sont bonnes. Je
ne suis pas loin du top
sur le plan physique.
Par ailleurs, je me suis
totalement adapté à
ma nouvelle équipe.
Les offres seront déposées à la DIRECTION DE LA CULTURE DE LA WILAYA DE
TIPASA RUE DU PORT-TIPASA. Les offres doivent comporter une offre technique et
une offre financière. Chaque offre est insérée dans une enveloppe fermée et cachetée,
indiquant la référence et l'objet de l'appel d'offres ainsi que la mention «offre technique»
ou «offre financière» selon le cas. Les deux enveloppes sont mises dans une autre enveloppe anonyme, comportant la mention suivante :
SOUMISSION A NE PAS OUVRIR
APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 02/2013
APPEL D'OFFRE NATIONAL RESTREINT ETUDE ET SUIVI POUR LA RESTAURATION ET L'AMENAGEMENT DE LA FERME SIDJESS
Les offres doivent être accompagnées des pièces suivantes :
A L'offre technique :
- La déclaration à souscrire remplie et signée selon modèle joint.
- La déclaration de probité.
- Le présent cahier des charges paraphé par le soumissionnaire.
- Le casier judiciaire du directeur ou gérant datant de moins de trois (03) mois.
- Statut de l'établissement.
- Attestation d'inscription au tableau national de l'ordre des architectes.
- Certificat de qualification de l'architecte des monuments et sites, chef de projet.
- Lettre d'engagement du chef du projet envers le maître d'œuvre candidat pour la
conduite de l'étude et du suivi des travaux objet de la soumission.
- Références professionnelles du bureau d'études et de l'architecte des monuments et des
sites, chef de projet, notamment dans la réalisation d'études similaires.
- Références professionnelles des spécialistes que le maître d'œuvre compte faire intervenir, en qualité de consultants ou de sous-traitant dans l'élaboration des missions de la
maîtrise d'œuvre.
- Liste des moyens humains et matériels.
- Un extrait de rôle datant de moins trois mois de l'année en cours (photocopie légalisée).
- Attestation de mise à jour dûment valide CNAS, CASNOS. (Photocopie légalisée)
dépôt des comptes sociaux pour entreprise.
- La présente instruction aux soumissionnaires qui doit être obligatoirement signée et
paraphée.
En plus des documents ci-dessus énumérés, l'offre technique établie par le soumissionnaire doit comprendre les pièces suivantes :
- Une fiche technique détaillée des interventions faisant ressortir pour l'essentiel du site
et les modalités et procédures.
- Le contenu des missions des études.
- Le délai et le planning d'exécution des différentes missions.
L'offre financière :
- Lettre de soumission selon modèle joint.
- L'estimation du coût prévisionnel du projet et du délai d'exécution des travaux.
- Le coût de chaque mission.
- Notes d'honoraires.
* Les offres resteront valides pendant une période de (112) cent douze jours (22 Jours +
03 Mois) à compter de la date limite de dépôt des offres.
Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d'ouverture des plis qui se fera
le jour correspondant à la date de dépôt des offres à 14 h.00 mn au siège de la Direction
de la culture de la Wilaya de TIPASA.
Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, l'ouverture des plis sera
reportée au jour ouvrable suivant à la même heure " 14 h 00 mn.
N.B : Les pièces accompagnant les soumissions doivent être lisibles, en cours de validité et légalisées.
Compétition / PUB
ANEP 149 517 du 8/10/2014
www.competition.dz
Tout d'abord, quelles
sont les nouvelles ?
Qu'avez-vous ressenti
au coup de sifflet final
du match face au MOB ?
Surtout, un sentiment de frustration.
Nous venions juste de
réaliser que tous nos
efforts et nos sacrifices
étaient
réduits
presque à néant. La
victoire était à notre
portée.
Oui, mais vous n'avez
égalisé qu'en toute fin
de match…
Je parle de notre
domination et notre
totale mainmise sur le
match. Nous nous
sommes créé de très
nombreuses occasions
de scorer devant une
équipe qui n'a fait que
défendre.
Il faut reconnaître que
vous auriez bien pu
perdre ce match, n'estce-pas ?
C'est vrai, mais il y a
quand même des
regrets à avoir. Par
ailleurs, le fait de
perdre des points nous
a fait très mal et quoi
que nous fassions, les
choses ne s'arrangeaient pas. Des
équipes tout justes
moyennes ont réussi à
prendre des points
contre nous et cela est,
pour nous, difficile à
digérer.
Quelles sont les causes
de ces contre-performances à domicile ?
C'est difficile à
expliquer. C'est chez
nous que nous n'arrivons pas à nous expri-
MCA
Parlons de vous. Vous
avez inscrit des buts
décisifs face au TP
Mazembe. Cela doit
vous faire plaisir…
La mission première
d'un attaquant est de
marquer des buts.
Pour ce qui est de ceux
que j'ai inscrits dernièrement, ils montrent
que nous avons une
équipe qui ne baisse
pas les bras et qui se
bat jusqu'au bout. Il
est certain que le mérite revient à mes
coéquipiers qui m'ont
mis dans d'excellentes
conditions pour scorer.
Que vous a dit votre
entraîneur après le
coup de sifflet final ?
Notre entraîneur
trouve à chaque fois
les mots justes. Il nous
a dit qu'il nous faut
aborder les prochains
matchs avec un tout
autre état d'esprit.
Nous ne devons plus
subir comme cela a été
le cas jusque-là. Il nous
faut arriver à imposer
notre jeu et renouer
avec la victoire.
Vous pensez donc que
vos chances en championnat sont intactes…
Absolument,
les
équipes se tiennent
très près au classement et aucune d'elle,
et à plus forte raison,
l'ESS n'a hypothéqué
ses chances de réussir
sa saison.
Vous êtes à quelques
jours de la finale de la
Champions League. Que
pensez-vous de cette
équipe de Vita Club ?
C'est sûrement une
très bonne équipe. Elle
ne s'est pas retrouvée
en finale de la Ligue
des champions par
hasard. L'AS Vita Club
a battu en aller et
retour un adversaire
qui nous a posé beaucoup de problèmes, à
savoir le CS Sfax. Cela
suffit pour nous en
méfier.
Est-ce que nous vous
verrons brandir le trophée ?
C'est notre souhait
le plus cher. Nous
allons nous préparer
en conséquence et surtout tout donner lors
des deux matchs. Il ne
faut surtout pas passer
à côté de la rencontre
qui se déroulera à
Kinshasa.
K. A.
Les joueurs réclament
des séances de massage
et de sauna
C'est la troisième fois depuis le début de la saison que l'ESS se fait surprendre à domicile en championnat. Le nul face au MOB jeudi dernier suite
à un but de Rahal en deuxième période a été synonyme d'un hold-up parfait. La troisième fois où l'ESS a été tenue en échec de la même façon
remonte à la quatrième journée face au NAHD. Il est vrai que si les joueurs
ne souffrent pas d'un manque de fraîcheur, surtout qu'on n'est qu'à la sixième journée de la compétition et que le préparateur physique Belkhir a vraiment fait son travail comme il se doit, il n'en demeure pas moins qu'ils
montrent quelques insu?sances sur le plan physique. Certains joueurs
nous ont confié qu'ils ont besoin de quelques séances de massage et bien
entendu de sauna. Selon eux, depuis le début de la saison aucune séance
dans ce sens n'a été programmée, ce qui n'est pas indiqué. Ils espèrent
qu'à la reprise des entraînements, le staff technique accordera une attention à ce détail qui est très important.
9

Le stage
débutera
le 19
octobre
En vue de
préparer comme
il se doit la
finale de la
Ligue des
champions
contre l'AS Vita
Club, les
Sétifiens
entameront un
stage le 19
octobre. Il se
déroulera au
niveau de l'Ecole
olympique d'ElBez et s'étalera
jusqu'à la veille
du départ vers
Kinshasa. Les
joueurs ne
rentreront au
complexe
qu'après la
rencontre face à
l'ASMO.

mer comme il se doit.
Pourtant, nos supporters ne ménagent pas
leur soutien. Nous
avons aussi manqué, il
faut le dire, de chance.
Cela a été le cas, par
exemple, lors des derniers matchs.
Mercredi 8 octobre 2014
Les
matchs
contre
le MCA et
la JSS se
joueront
en
novembre
Pour cause de
finale de Ligue
des champions,
l'ESS verra 2 de
ses matchs
reportés. Ce
sera ceux qui
l'opposeront au
MCA et à la JSS.
Ces deux
rencontres ne se
joueront pas
avant le mois de
novembre.

La reprise
hier à 19h
Kheireddine
Madoui a été
bon prince avec
ses joueurs. Il
leur a accordé
pas moins de
quatre jours de
repos, après le
match joué
contre le MOB.
La reprise s'est
fait hier à 19h
sur la pelouse
du stade du 8Mai.

Une joute
amicale
contre
l'USMA
le 11
octobre ?
Selon une source
proche de la
direction de
l'ESS, il se peut
que les
Ententistes, afin
de meubler cette
trêve, jouent un
match amical ce
samedi face à
l'USMA. Rien n'a
été encore
décidé d'une
manière
officielle à ce
sujet. On en
saura plus à
l'issue de la
journée
d'aujourd'hui.
MCA 4-2 ESBA
Sackey marque un doublé
Hier à 16h30, le MCA a affronté en amical l'ES Ben Aknoun.
Le Mouloudia a dominé son adversaire sur tous les plans.
Six, c'est le nombre de buts qui ont été
inscrits pendant cette partie. Quatre d'entre
eux ont été l'œuvre des attaquants mouloudéens qui avaient affiché une grande envie
de bien faire. Sylla (1 but), Djallit (1 but) et
Sackey (2 buts) ont été les buteurs de cette
rencontre. Lors d'un amical qui a été totalement dominé par les hommes de Charef,
c'est à la 19' que le score a été ouvert en leur
faveur par le biais de Djallit. Ce dernier,
recevant une belle passe de Karaoui, se
retrouve tout seul face au gardien adverse
et réussit à mettre le ballon au fond des
filets. Mais avant ça, c'est l'ESBA qui a marqué à la 17e minute sur penalty. Sur le plan
collectif, le Doyen a été imposant avec une
bonne maîtrise de balle avec laquelle il a
dominé son vis-à-vis.
réussi à battre Chaouchi avec un lobe,
à la 77'.
Beaucoup de supporters
présents
Malgré le dernier semi-échec à domicile
face à l'ASMO en match de championnat,
n'empêche que presque 200 supporters du
Mouloudia ont marqué leur présence, hier
dans le stade d'El Mokrani de Ben Aknoun.
Leur présence a beaucoup plu aux joueurs
et à l'ensemble de l'équipe. Mis à part les
supporters, les Amrouche, Bedja, Salhi et
Hadj Ahmed ont tous fait le déplacement.
Ces derniers ont discuté à l'issue de la partie avec Boualem Charef, avec de grands
sourires qui paraissaient sur leurs visages,
preuve tangible de la confiance qu'ont les
dirigeants du club envers leur staff technique. Deux joueurs ont manqué à l'appel
lors de ce match amical, Gourmi et Aouedj
qui est enrhumé mais qui s'est deplacé au
stade en tenue de ville.
S. B.
Equipe alignée en 1 mi-temps :
re
Djemili, Azzi (Hachoud 29'), Aksas (Hikam
27'), Zeghdan, Berchiche, Gherbi, Hendou
(Karaoui 25'), Ouali, Benbrahem, Djallit
(Sylla 27'), Yachir.
Equipe alignée en 2e mi-temps :
Chaouchi, Zeghdan (Hachoud 70'), Azzi,
Hikam, Aksas, Hendou, Karaoui, Ouali
(Gherbi 70'), Djallit (Yachir 70'), Sylla,
Sackey.
L'attaque, l'autre
chantier de CHAREF
Mise en avant pour son inefficacité au cours de la dernière rencontre de championnat, la ligne
avant du Mouloudia donne une fois de plus des soucis aux membres du staff technique.
qu'ils peuvent être des éléments importants pour la suite de la saison. On parle
évidemment de joueurs comme Yachir,
Ouali et Djallit qui rongent leurs freins sur
le banc de touche et ne font leurs apparitions qu'à de rares reprises. Ces trois
joueurs veulent avoir une opportunité d'inverser la vapeur et surtout d'essayer d'apporter des solutions à Charef.
PAR ISLAM Z.
Après des débuts prometteurs, voilà
que les fers de lance du vieux club de la
capitale
refont
parler
d'eux.
Malheureusement, cette fois-ci, c'est dans
le mauvais sens puisque lors du match face
à la formation de M'dina J'dida, les attaquants des Vert et Rouge sont retombés
dans leurs travers en ratant plusieurs occasions nettes de scorer. Pour illustrer cette
inefficacité flagrante, il n'y qu'à revoir l'action de Sylla qui a tout fait pour éliminer le
gardien et a réussi, mais il n'a pu conclure.
Devant faire face à cette situation, le staff
technique se doit de prendre en compte ce
paramètre très important afin d'y remédier
car il faudra montrer un tout autre visage
lors de la prochaine sortie de l'équipe. C'est
à un véritable chantier que va s'attaquer
donc le staff technique qui devra trouver
les solutions adéquates pour trouver la
meilleure formule afin de relancer la
machine qui est actuellement grippée.
Sur les deux dernières rencontres de
championnat, seul Gourmi a survolé ses
équipiers de la ligne d'attaque puisqu'il est
devenu pratiquement indispensable à
l'équipe en parvenant à chaque fois à faire
la différence et se mettre en bonne position.
Malheureusement, ni Aouedj ni Sylla ne
parviennent à conclure. Cette donne relance le débat sur les joueurs titulaires au sein
de la ligne avant du vieux club algérois
puisque d'autres joueurs attendent avec
grande impatience qu'on leur donne une
chance de prouver leur valeur et montrer
Le milieu de terrain du Mouloudia,
Sofiane Benbraham, est un joueur très
apprécié par les supporters.
Lors de la rencontre
face à l'ASMO, les
Chnaoua l'ont tous réclamé. Dans l'entretien qui
suit, il revient sur le
match, parle de la préparation et de la trêve et se
montre optimiste. Il affirme qu'il fera tout pour se
frayer une place au soleil.
PAR SOFIANE B.
Djallit rate un penalty
A la 55e minute, un défenseur de l'ESBA a
commis une faute dans la surface de réparation, sur Djallit suite à laquelle l'arbitre
siffle un penalty. Une occasion que le
même attaquant n'est pas parvenu à marquer et loupe, peut-être, une chance de
reconquérir le onze de Charef. Une des
satisfactions de ce match amical est l'attaquant Sackey qui a réussi à scorer par
deux fois. La première fut à la 58' minute
après avoir battu le gardien adverse en
face à face, et la seconde était avec une
belle frappe en dehors des 18, à la 66'.
L'autre buteur n'est autre que Sylla qui a
profité d'une erreur du gardien pour
mettre le cuir dans les filets de l'ESBA.
Toutefois cette dernière a marqué un joli
but, après qu'un de ses attaquants eut
BENBRAHAM : «Je
suis à la disposition
de mon entraîneur»
Des changements prévus
à Sidi Bel-Abbès ?
Maintenant que le championnat est à l'arrêt, le staff technique va prendre le temps
de revoir ce qui ne marche pas au sein de
l'attaque algéroise et pourra lancer des
changements au cours de la prochaine
période à venir. En effet, le coach pourrait
prévoir des changements au niveau de sa
ligne avant pour essayer de débloquer la
situation et surtout permettre à ses attaquants de retrouver leur verve et surtout
leur efficacité devant le but. D'ailleurs, l'attaquant ghanéen Eric Sackey devrait se
voir accorder une chance de faire enfin ses
grands débuts avec les Vert et Rouge. Ce
dernier, totalement remis de sa blessure, va
lui aussi profiter de cette coupure pour
aller gagner en compétition et essayer de se
frayer un chemin pour s'installer dans le
onze de départ.
I. Z.
Alors Sofiane, comment
s'est déroulée la reprise
des entraînements ?
Dans les meilleures
conditions possibles.
Après quelques jours de
repos et les fêtes de l'Aïd
El-Adha, on a repris le
chemin des entraînements
dans le but de préparer la
suite du parcours. On va
retrousser les manches
pour bien travailler et
faire en sorte de
reprendre la compétition
dans de bonnes conditions. On a du temps
pour parfaire la préparation et surtout combler les
lacunes perçues au cours
de la dernière rencontre.
Justement, des lacunes,
il y en a eu lors du dernier match face à l'ASMO.
Qu'en pensez-vous ?
Ce fut une rencontre
vraiment difficile pour
nous. Comme vous avez
pu le remarquer, nous
avons très bien joué au
cours de la dernière rencontre. Malheureusement,
nous n'avons pas pu
concrétiser les nombreuses occasions que
nous nous sommes procurées au cours de ladite
partie. Nous avons dominé notre adversaire et
avons très bien joué.
L'attaque a été mise au
banc des accusés. Que
pouvez-vous nous en
dire ?
Franchement, blâmer
les attaquants ne sert à
rien car ils ont tout
donné pour essayer de
marquer et de changer
le score.
Malheureusement, la
chance nous a tourné le
dos puisque comme je
l'ai dit, on s'est procuré
un nombre incalculable
d'occasions nettes de
scorer pour essayer de
prendre l'avantage.
Peut-on dire que la
trêve tombe à pic
pour le
Mouloudia ?
Franchement,
oui. Cette trêve
va nous permettre de
retrousser les
manches et
aller encore
puiser au
fond de nousmêmes pour essayer
de corriger les lacunes
et surtout avancer dans
notre travail. On doit
mettre à profit cette coupure pour se remettre en
question et améliorer les
aspects qui font encore
défaut pour la suite du
parcours.
Revenons à vous. Le
public n'a pas cessé de
vous réclamer au cours
du dernier match.
Qu'avez-vous ressenti ?
Ça m'a fait énormément plaisir d'entendre
tout ce public scander
mon nom. J'ai eu la chair
de poule. Je remercie les
supporters pour leur soutien et je tâcherai de tout
faire pour ne pas les décevoir.
Tout le monde s'attendait
à vous voir reconduit pour
ce match, surtout après
votre belle prestation à
Béjaïa…
Je ne fais aucun calcul,
je me contente de faire
mon travail au courant de
la semaine en donnant
tout ce que j'ai pour attirer l'attention du coach.
Maintenant, il y a un staff
technique en place et je
me dois de respecter les
décisions de mon entraîneur. Je suis à la disposition de l'équipe.
Comment voyez-vous le
reste du parcours ?
Le championnat est à
l'arrêt et chaque équipe
veut en tirer profit. Pour
notre part, on va tout
faire pour essayer de rectifier le tir et faire en sorte
de repartir du bon pied.
I. Z.
www.competition.dz Mercredi 8 octobre 2014
8
www.competition.dz
MCA
LIGUE 1
MCO

Karaoui et Gourmi
attendus hier
 Avant-hier, les
Le contrat de responsables des
Benatia associations de la ville
résilié… d'Oran ont été conviés
Lundi soir, Madjid
à une réception au
Benatia a rencontré le
siège de la wilaya pour
DG de la société, Hamid
Lahoucine. Lors de cette échanger des vœux à
rencontre, on a procédé
l'occasion de l'Aïd Elà la résiliation du
contrat qui liait Benatia
Adha.
au MCO. Pressé de se
Ayant eu l'autorisation de passer les fêtes en famille en
France et de rentrer mardi, le
milieu de terrain, Amir Karaoui,
et l'attaquant, Khaled Gourmi,
qui ont raté la reprise de lundi
et la séance d'hier matin,
étaient attendus hier aprèsmidi.

libérer pour éventuellement trouver un point
de chute, Benatia a
accepté sans passer
par des négociations, de
résilier le contrat. Il est
vrai ayant empoché une
avance de quatre mensualités, Benatia est
gagnant dans l'affaire,
puisque la direction n'a
pas exigé le remboursement d'une partie de
cette avance pour le
libérer.
La séance d'hier
matin a duré 90
minutes
Les camarades de Faouzi
Chaouchi ont travaillé dans la
matinée d'hier pendant une
heure trente, alors que le coach
avait prévu un match amical
l'après-midi. Le coach a tenté
de corriger quelques erreurs
constatées lors des matches
officiels joués jusque-là.

Jonglage au menu
Pour permettre à ses poulains
de se détendre, Boualem Charef
a programmé une séance de
jonglage. Les Vert et Rouge ont
bien apprécié le moment qui
s'est déroulé dans une très
bonne ambiance. Les
Mouloudéens semblent oublier
le semi-échec concédé jeudi
dernier et se concentrent sur la
suite afin que celle-ci soit plus
belle.
CHAREF À SES JOUEURS
«Oubliez l'ASMO
et concentrez-vous
sur
l'avenir»

Match d'application Hier matin, au cours d'une réunion avec ses poulains,
pour terminer la Boualem Charef leur a demandé de tout oublier et de se
séance
A la fin de la séance, l'entraîneur en chef a programmé un
match d'application où tous les
joueurs ont participé afin de
bien travailler pour préparer la
suite du parcours avec la ferme
intention de réussir le pari.
Désormais, chaque joueur a
envie de se révolter pour montrer vraiment ce qu'il a dans le
ventre.

Gherbi, Bendoukha
et Azzi présents
Ils étaient absents à la reprise
lundi dernier, mais hier, Gherbi,
Bendoukha et Azzi ont repris les
entraînements avec leurs
camarades afin de préparer
comme il se doit leur retour à la
compétition.

Pour mauvais
comportement
du public
Le MCA écope d'une
amende de
50 000 DA
La commission de discipline de
la LFP a sanctionné le
Mouloudia d'Alger par une
amende de 50 000 DA à cause
du comportement antisportif
des supporters du Mouloudia
d'Alger qui ont insulté leur équipe, comme l'a signalé le commissaire du match. Les
membres du conseil de discipline de la LFP ont décidé de sanctionner financièrement le doyen
des clubs algériens pour ce
qu'ils considèrent comme une
forme de violence.
concentrer uniquement sur la suite du parcours, en leur
assurant qu'il n'y a nullement le feu en la demeure.
PAR AMINA Z.
Boualem Charef, l'entraîneur en
chef, tient à préserver la sérénité dans son
vestiaire. C'est la raison pour laquelle il s'est
réuni avec les joueurs hier pour mettre les
choses au point. Pour commencer, le coach
a recommandé à ses joueurs : "Il ne faut pas
dramatiser et se dire que le semi-échec
concédé devant l'ASMO est la fin du
monde. Certes, on aurait voulu bien sûr
gagner, mais cela arrive. On ne doit pas
stagner sur ce sujet et laisser tomber la suite.
Il faut se ressaisir." Le coach a ensuite évoqué les rumeurs véhiculées par la presse ces
derniers temps, le donnant partant et
l'éventuelle arrivée à sa place de Menad.
Dans ce sens, le coach a tenu à rassurer ses
poulains : "Tout ce qui se dit çà et là est faux.
Il n'y a pas le feu à la maison. On n'est pas
dans une position aussi délicate. On a
perdu, certes, deux points, mais comme on
dit, c'est avec ses erreurs qu'on apprend. On
est en train d'apprendre. Je veux que tout le
monde fasse la part des choses et en même
temps le vide dans sa tête pour que la suite
du parcours soit abordée avec plus de sérénité." Les joueurs étaient soulagés, le coach
leur a demandé d'ouvrir une nouvelle page
et de travailler pour assurer une suite
meilleure et d'être plus concentrés et de
faire en sorte de corriger les erreurs du
passé, afin d'éviter de revivre le même scénario à la reprise du championnat. En fait,
en soulevant la question sur le plan psychologique, le coach veut vraiment que ses
troupes ne se concentrent que sur l'avenir,
ce qui s'est passé fait désormais partie du
passé et personne ne peut changer la donne.
A. Z.
Karaoui :
«Il faut soutenir
cette équipe»
Il est arrivé hier vers 14h
à Alger. Dès son arrivée,
il a tenu à aller à l'entraînement. Avant de prendre
la route pour rallier l'hôtel où se trouvent ses
camarades, Amir Karaoui,
le milieu de terrain du
Mouloudia d'Alger, assure
: "Les fêtes sont terminées. Maintenant, place
au travail. Il faut oublier
tout ce qui s'est passé
face à l'ASMO, même si
ce jour-là on avait bien
joué, mais la réussite
était absente. On doit se
ressaisir et faire de
notre mieux pour rebondir face à l'USMBA. Il faut
soutenir cette équipe qui
est en train de progresser de journée en journée, et d'ici quelques
temps elle assurera avec
l'art et la manière. "
Autorisé à passer
quelques jours en France,
Karaoui revient avec un
sac plein de vœux et surtout de détermination
afin de rebondir et aussi
pour retrouver toutes ses
sensations qui vont lui
permettre de frapper
encore une fois aux
portes de l'EN.
Les supporters accueillent
le MCA avec des fleurs
Pour montrer à tout le monde que les fervents fans du Mouloudia
d'Alger soutiennent l'entraîneur en chef Charef et son équipe, les
supporters ont profité du match amical d'hier afin de se présenter les
fleurs à la main.
Le président du comité des
supporters, Ferhat, et plusieurs fans
ont voulu montrer leur soutien au
coach Charef. Ces supporters qui ont
le Mouloudia dans le sang ont voulu
faire comprendre au coach qu'ils sont
pour son maintien, car il est en train
de bâtir une grande équipe. Cela s'est
passé avant le coup d'envoi de la rencontre amicale face à l'ESBA puisque
le comité de supporters a remis un
bouquet de fleurs à Charef en guise
Mercredi 8 octobre 2014
de soutien. Ferhat nous a déclaré
dans ce sens : "On est avec Charef.
C'est un entraîneur qui a envie de
bâtir une grande équipe et c'est ce
qu'on veut nous aussi pour notre club
de toujours. On a voulu à cette occasion lui montrer notre soutien et lui
faire comprendre que les vrais
Mouloudéens défendent avant tout
l'intérêt du MCA et sont avec lui."
Une façon de réconforter les équipiers d'Amine Aksas afin de les inci-
ter à redoubler d'efforts pour assurer
un meilleur avenir. Suite à ça, le président du comité de supporters a
parlé avec l'ensemble des joueurs en
leur affirmant qu'ils étaient à fond
derrière eux et qu'ils les soutiendraient quoi qu'il en soit. Ce fut un
moment intense, ce qui confirme
qu'entre le public du MCA et son
équipe il n'y a pas de cassure, comme
le prétendent certains…
A. Z.
Il s'est entraîné
hier avec le
groupe
Hachoud, le
sniper
mouloudéen
retrouve ses
sensations
A la reprise des
entraînements
Abderrahmane
Hachoud était absent,
il était aux soins, hier
il a réintégré le
groupe avec la ferme
intention de retrouver
ses sensations.
Tout le monde espère le
retour
d'Abderrahmane
Hachoud à la compétition et le
plus vite serait le mieux. Il faut
dire que depuis sa blessure qu'il
avait contractée face aux
Blidéens en amical, la défense
mouloudéenne bat de l'aile. Ce
serait bien que Hachoud retrouve sa place, pour qu'Azzi retrouve la sienne dans l'axe afin que
Charef puisse préparer une
défense qui sera comme la
muraille de Chine. En fait,
Hachoud nous l'a assuré luimême : "Je serai présent devant
l'USMBA." Il est en train de tout
faire afin de tenir sa parole.
Même s'il n'est pas vraiment au
top, il va profiter de cet arrêt du
championnat afin de rebondir et
repartir de la plus belle des
manières. En tout cas, que ce soit
le staff médical ou celui technique, tout le monde est en train
de suivre Hachoud veillant à que
rien ne lui arrive. D'ailleurs,
même pour ce qui est du match
d'hier contre l'ESBA, Charef n'a
pas voulu prendre de risque en
se contentant d'incorporer son
élément au fil du jeu afin de ne
pas le fatiguer. Les Mouloudéens
font tout pour que leur sniper
revienne très vite à la compétition. C'est de bon augure, même
si Hachoud est loin de sa forme
physique optimale.
A. Z.

Il serait en
contact avec le
NAHD
L'information a été donnée par un proche du
joueur, le NAHD serait
intéressé par les services de l'expérimenté
milieu défensif oranais
qui pourrait connaître, à
29 ans, son cinquième
club, Benatia, qui vient
de se libérer de son
contrat avec le MCO, est
également sur les
tablettes de son club
formateur l'ASMO.

Qui a rapporté
ses insultes à
Cavalli ?
Jeudi après la victoire
sur le NAHD, on rappelle
que Benatia, sous l'effet
de la colère, avait proféré des insultes à l'encontre de l'entraîneur,
seulement, une question
se pose : qui a rapporté
à Cavalli, qui ne parle
pas l'arabe, les propos
tenus par Benatia ?

Problème de
terrain
Depuis le début de saison, l'ASMO et le MCO se
partagent le stade
Ahmed Zabana. Pour la
reprise hier, un petit
problème de disponibilité subsistait. En effet,
les deux clubs ont programmé pratiquement à
la même heure leur
séance d'entraînement
(17h). Dans la journée
d'hier, on tentait de
trouver une solution
pour ne léser aucune
partie. Aux dernières
nouvelles, la séance du
MCO devait être avancée à 16h, a-t-on appris.

Mehiaoui marie
son fils
Le président du CSA
serait parti en début de
semaine en France pour
assister au mariage de
son fils, toutes nos félicitations à ce dernier
ainsi qu'à ses parents.
Le wali à Belhadj
«Continuez sur
cette voie»
PAR M. STITOU
Présent parmi les
convives, Ahmed Belhadj a discuté brièvement avec M.
Abdelghani Zaâlane, le wali
d'Oran, lequel, comme tout le
monde le sait, suit toujours de
près l'actualité des clubs de la
ville, plus particulièrement
celle du MCO, club phare de la
région ouest. Après la présentation des vœux, le premier
magistrat de la wilaya a tenu à
encourager le président du
MCO. "On voit qu'il y a un bon
travail qui est en train de s'accomplir au MCO", se félicitera
M. Abdelghani Zaâlane, des
propos qui ont fait plaisir à
Ahmed Belhadj qui a toujours
souhaité un appui des autorités
locales, lui qui finance le club
avec ses propres fonds était
évidemment ravi par les compliments du wali, lequel promet : "Si le club se portera bien
sportivement à l'avenir, on promet des aides financières, seulement, il faudrait maintenir
cette dynamique", exigera le
wali qui ajoutera d'autre part :
"Pour réussir, il faut que les
dirigeants fassent convenablement leur travail." Tel est le
conseil donné par M.
Abdelghani Zaâlane au président du MCO qui sait, désormais, qu'il peut compter à
l'avenir sur le soutien non
négligeable des autorités de la
ville.
Stabilité Le MCO, qui est
passé par de nombreuses crises
ces dernières années, peut-il
aspirer à un avenir radieux ? La
réponse, c'est Hafid Bellabès, le
principal conseiller du président, qui nous la donne : "Si on
peut voir l'avenir avec sérénité,
si on prône la stabilité qui est le
seul gage de réussite" et d'argumenter ses dires par : "Tout le
monde sait que cette saison est
celle de la transition, si l'équipe
accomplit un parcours honorable, la saison prochaine, avec
le recrutement de joueurs de
qualité, on visera haut." Le
MCO, qui fit une remontée
spectaculaire au classement
après ces deux victoires de la
semaine écoulée, est bien parti
pour accomplir un parcours
honorable cette saison pourvu
qu'on laisse joueurs, entraîneurs et dirigeants travailler
dans la sérénité.
M. S.
Une réunion du CA, pas pour bientôt !
Cela fait trois mois que le conseil d'administration ne s'est pas
réuni. Repoussée maintes fois, la réunion du C/A, lors de laquelle
l'actuel PDG de la SSPA/MCO devrait présenter ses bilans au
moins chaque mois, n'a jamais eu lieu pour des raisons inconnues. Certes, dans le proche entourage du président on parle d'indisponibilité de certains membres, à l'image de Mehiaoui ou
Djebbari qui sont tout le temps à l'étranger mais récemment
Tayeb Mehiaoui nous a confié que "pour provoquer une réunion du
C/A, on doit envoyer des convocations à chaque membre bien à
l'avance". Qui a tort, alors ?
Le président invité de la radio hier
Hier, le premier responsable du MCO était invité par la radio ElBahia pour une émission consacrée au MCO.
Kherroubi : «La compétition
me manque»
L'ancien milieu de terrain de Valenciennes, qui souffrait d'une déchirure au mollet,
est complètement remis de sa blessure, après s'être soigné en France.
matches de la phase aller, déjà
j'en ai raté une bonne partie de
cette phase, vous comprenez !
Tout d'abord, rassurez-nous
sur votre état de santé…
Oui, ça va beaucoup mieux.
Pendant 20 jours je me suis soigné dans un centre spécialisé à
Lyon (France), il faut rappeler
que j'avais une déchirure au
niveau du mollet, il fallait du
temps pour que la plaie se cicatrise et également une bonne
prise en charge médicale, c'est
d'ailleurs pour cette raison que
j'ai décidé, avec l'accord du
club, de rejoindre ce centre en
France.
Dès son arrivée, Cavalli s'est
renseigné sur votre
situation au MCO…
Vous auriez dû aller plus tôt,
non ?
Effectivement, j'ai perdu
beaucoup de temps sans que
ma blessure évolue, il a fallu
qu'on sollicite un bon spécialiste ici à Oran, en l'occurrence, le
Dr Kalaïdji, lequel a diagnostiqué une déchirure au mollet,
une fois en France lorsque j'ai
effectué une IRM, celle-ci a
confirmé le diagnostic fait par
le Dr Kalaidji, mais bon, l'essentiel est que je me suis rétabli. Mardi passé, j'ai débarqué à
Oran, j'ai repris doucement le
travail, car cela fait longtemps
que j'étais inactif.
La trêve tombe au bon
moment pour vous…
C'est certain, je vais en profiter pour combler mon retard
sur le plan physique, je bosserai sérieusement en tout cas
pour être dès la reprise prêt
pour rejouer, je veux renouer
avec la compétition avant le
mercato.
Pourquoi vous dites avant le
mercato, avez-vous des
projets ?
Non, il ne faut pas interpréter mes propos par une envie
de départ, je voulais dire il faut
que je sois présent aux derniers
C'est normal, Jean-Michel
Cavalli me connaît bien, pour
m'avoir eu en sélection nationale en 2006. Par ailleurs, ayant
évolué en L1 française à
Valenciennes, il m'a certainement vu à l'œuvre, donc il sait
que je peux être utile pour
l'équipe. Cependant, je dois trimer à l'entraînement pour
atteindre mon niveau optimal
afin de répondre à ses attentes,
une fois que l'occasion de
rejouer me sera accordée.
On laisse entendre qu'il
(Cavalli) aurait besoin de
vous dans la relance…
De toute façon, je suis un
joueur axial, par conséquent, je
peux jouer dans tous les postes
axiaux, que ce soit en défense
ou au milieu, seulement, il faut
que je sois d'un bon apport
pour mon équipe, ce qui est le
plus important.
M. S.
17
CSC

Bentobbal
fustige les
auteurs de
racontars
"Bentobbal a
juré qu'il va
limoger Garzitto
si son équipe
perd contre
l'USMA", était le
leitmotiv répété
par certains que
le boss des Vert
et Noir a démenti ce racontar, la
veille de la rencontre CSCUSMA, en nous
déclarant dans
ces mêmes
colonnes : "Je
n'ai jamais dit
que je limogerai
Garzitto. Et, pour
votre information, quel que
soit le résultat
du match que va
jouer notre club
contre l'USMA,
Garzitto restera
notre entraîneur
jusqu'à la fin de
son contrat. "
Reste à savoir
quel sera le prochain canular ou
la rumeur que
les opposants à
l'actuelle direction du CSC
vont-ils distiller
car, cela est certain, ils ne vont
point cesser de
tenter de déstabiliser le vieux
club de
Constantine car
sa belle entame
du championnat
les dérange. Et
ce n'est pas le
directeur général du CSC,
Bentobbal, qui
va nous démentir, lui qui vient
de marteler : "Je
demande à nos
milliers de fans
de ne pas croire
aux racontars de
certains qui ne
pensent qu'à
nuire à notre
club."
Alors que son équipe plane
sur la Ligue 1 Mobilis
Garzitto : «On ne
peut viser le
titre avec
l'effectif actuel»
De Lyon où il est allé se ressourcer
auprès de sa famille, le coach du CSC,
Diego Garzitto, avant qu'il ne rentre, hier, à
Constantine, nous a confié que, bien que
son équipe plane sur la Ligue 1 Mobilis, il
ne peut promettre le titre aux fans de son
club.
De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
Voulez-vous nous dire un mot sur le
dernier match joué et gagné par votre
équipe contre l'USMA ?
Après avoir été tenus en échec par le
MCEE et avoir subi un revers face au MCO,
on devait nous ressaisir contre l'USMA. Et,
mes joueurs, en appliquant nos consignes,
ont fini par l'emporter sur une coriace équipe de l'USMA qui n'était point venue faire
du tourisme à l'antique Cirta.
En parlant de consignes, vous nous
poussez à vous demander pourquoi
vous n'aviez pas contré l'USMA avec un
votre système de jeu habituel, le 3-52?
J'ai décidé de jouer contre l'USMA avec
quatre arrières, trois demis, un milieu
offensif et deux attaquants car, pour moi,
c'était le meilleur système de jeu avec
lequel on pouvait l'emporter sur une équipe qui ne ferme pas le jeu. Et, finalement, ce
coaching s'est avéré gagnant car, après que
Lucas ait marqué le premier but, non seulement, nous avons su inscrire un second but
par Remache et finir par empocher les trois
points bien que notre adversaire ait pu
réduire le score.
Vous venez de dire que c'est Lucas
Rouabah qui a marqué le premier but,
pour d'autres c'est Alleg. Etes-vous sûr
que c'est Lucas qui a inscrit le premier
but de votre équipe face à l'USMA ?
Je suis 100% sûr que c'est Lucas qui a
marqué le premier but contre l'USMA.
C'est que s'il n'avait pas dévié de la tête la
balle centrée par Alleg, elle n'aurait pas fini
sa course dans la cage de l'USMA.
Après avoir battu l'USMA, votre équipe
se retrouve seul leader. Cela a poussé
vos fans à rêver de titres. Qu'avez-vous
à leur dire ?
Sincèrement, on ne peut dire que nous
allons viser le titre de champion alors que
nous n'avons joué que le cinquième du
championnat et, surtout, avec notre effectif
actuel qui a besoin de renforcer ses trois
compartiments le mercato d'hiver prochain. Tout ce que je peux dire à nos fans
est que nous allons tout faire pour réaliser
le meilleur parcours en championnat et
aller le plus loin possible en coupe.
R. G.
18
www.competition.dz
Mercredi 8 octobre 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz
Mercredi 8 octobre 2014
JSK
Il devrait se déplacer à son siège au Caire ce samedi
Un
attaquant
africain
le mois de
novembre
à Tizi Ouzou
HANNACHI-CAF :
l'explication
Si les dirigeants kabyles affirment que leur
déplacement en Egypte n'est pas encore confirmé,
la presse égyptienne annonce l'arrivée du
président Hannachi au Caire pour ce samedi.
PAR ABDELLAH HADDAD
L'information a été rapportée par le
site Cairo Kora avant qu'elle ne soit reprise par des journaux connus en Egypte à
l'image d'Echourouk. Le site Cairo Kora
cite l'agent de joueurs Salem Mohamed
Salem qui avait transféré Aoudia de la
JSK au Zamalek. C'est lui aussi qui a
ramené cette saison Kerar à la JSK. Il
entretient de bons rapports avec le président Hannachi qu'il connaît depuis plusieurs années.
Jumelage avec Zamalek, d'après les
déclarations faites par le manager Salem
Mohamed Salem au site Cairo Kora, le
président Hannachi se déplacera ce
samedi en Egypte afin de rencontrer son
homologue du Zamalek en vue de signer
un contrat de jumelage avec l'un des
clubs les plus huppés en Egypte. La JSK
et le Zamalek ne se sont pas affrontés
depuis une trentaine d'années et si ce
contrat de jumelage est signé, les responsables des deux clubs s'attelleront à organiser un match amical dans les mois à
venir.
Recours à la CAF, même si la
Confédération africaine de football n'a
pas encore notifié la sanction qu'elle a
prise à l'encontre de la JSK suite au décès
DELHOUM a appelé
ses dirigeants hier
«Je ne songe pas
à partir pour le
moment»
Compétition / PUB
ANEP 149 566 du 8/10/2014
Compétition / PUB
ANEP 149 563 du 8/10/2014
Le milieu Mourad
Delhoum a eu
une
conversation
téléphonique
avec ses
dirigeants
hier afin de
s'expliquer
sur son
absence. Il a
aussi profité
de l'occasion
pour tenter de les
rassurer concernant tout ce qui se
dit sur lui ces derniers jours. "Je
ne songe pas à partir pour le
moment. Si c'était le cas, je l'aurais
dit directement au président
Hannachi. Je reviendrai ce
mercredi et je continuerai à
donner le meilleur de moi-même
afin d'être à la hauteur de la
confiance placée en moi", leur at-il dit. Annoncé partant au
prochain mercato hivernal, l'expensionnaire de l'ESS et du Nasr
Saoudi a confié à ses dirigeants
qu'il n'a nullement l'intention de
changer d'air à la fin de la première
manche du championnat et que tout
ce qui a été dit sur son compte est
faux. Reste maintenant à savoir s'il
ira jusqu'au bout de son contrat
avec les Canaris ou il finira par
réclamer sa lettre de libération au
mois de décembre prochain.
tragique d'Albert Ebossé à la fin de la
rencontre face à l'USMA, le manager
Salem Mohamed Salem a indiqué au site
Cairo Kora que le président Hannachi
profitera de son séjour dans la capitale
égyptienne pour faire un saut au siège de
la CAF. "Le président Hannachi va déposer un recours auprès de la CAF", a-t-il
déclaré à ce site. Même si le président de
la Fédération algérienne de football,
Mohamed Raouraoua, a confirmé au président de la JSK que la CAF a bel et bien
suspendu la JSK pour une durée de deux
ans de toutes les compétitions continentales, la direction kabyle n'a reçu aucune
notification pour le moment. Si le président Hannachi se rendra au Caire, il mettra à profit son voyage pour s'entretenir
avec les responsables de la CAF.
Il faut dire néanmoins que du
moment que c'est le comité exécutif de la
Confédération africaine de football qui a
prononcé la sanction de deux ans à l'encontre de la JSK, aucun recours n'est possible vu que cette instance ne dispose pas
d'une commission d'appel. La seule alternative qui reste devant les responsables
kabyles est de saisir le TAS de Lausanne
dès qu'ils recevront la notification de la
suspension.
N. B.
Menad à Alger à partir
de lundi prochain
L'entraîneur Djamel Menad ne rentrera au pays qu'à
partir de la semaine prochaine. Il devrait regagner
Alger mardi ou mercredi.
Contacté par la
direction de la JS
Kabylie afin de
succéder à Hugo Broos,
l'ancien entraîneur du
Mouloudia d'Alger et
d'El-Wihda ne négociera
avec le président
Hannachi qu'à son
retour en Algérie. Son
retour à la JSK suscite
déjà une certaine
polémique.
Même s'il n'a rien
négocié avec les
responsables kabyles
pour le moment,
certaines personnes
tentent par tous les
moyens de faire capoter
sa venue. Elles ont
déclaré entre autres au
président Hannachi que
Menad n'acceptera pas
de travailler avec
Karouf et qu'il
choisira lui-même ses
assistants. Menad que
nous avons eu au
téléphone le 28 du mois
dernier nous avait
confié qu'il y a des
choses qui le repoussent
à revenir et qu'il y a de
fortes chances qu'il
refuse l'offre de la JSK,
il nous avait précisé
qu'il ne tranchera qu'à
son retour en Algérie.
Le président
Hannachi a désigné déjà
Mourad Karouf au poste
d'entraîneur adjoint et il
ne désespère pas pour
trouver un accord avec
Menad. Mais dans le cas
où il ne s'entendrait pas
avec lui, le président de
la JSK a déjà une liste
d'entraîneurs
susceptibles de
remplacer Hugo Broos.
Il a déclaré lundi
dernier qu'il attendra
Menad jusqu'au début
7
de la semaine prochaine,
mais comme ce dernier
ne pourra pas regagner
le pays avant mardi
prochain, il va
certainement l'attendre
encore.
Les supporters
des Jaune et Vert
réclament le retour de
Menad et pour ne pas
les décevoir, le
président Hannachi fera
de son mieux pour
trouver un terrain
d'entente avec lui. Reste
maintenant à savoir si
les deux hommes
parviendront à un
accord qui arrangera
chacun d'eux. Ce n'est
pas évident surtout
lorsque la polémique
s'installe avant même
que les négociations ne
débutent.
N. B.
Selon une source
proche de la
direction, un
attaquant africain
dont on ignore
l'identité pour le
moment est
attendu la fin de
ce mois ou au plus
tard le mois de
novembre
prochain à Tizi
Ouzou. Plusieurs
attaquants
étrangers ont été
proposés le mois
de septembre
dernier au
président
Hannachi, mais
l'un d'eux a retenu
son attention.
Malgré le
recrutement de
Jugurtha Hamroun
en remplacement
de l'attaquant
camerounais
Albert Ebossé qui
a perdu la vie à la
fin de la rencontre
face à l'USMA, le
président
Hannachi est
déterminé à
renforcer son
compartiment
offensif par un
vrai chasseur de
buts. Hamroun
n'est pas un
attaquant de
pointe, son poste
de prédilection
est celui de milieu
gauche. C'est pour
cela que le
président de la
JSK veut à tout
prix engager un
attaquant de
pointe au prochain
mercato hivernal.
Afin de combler le
vide laissé par
Ebossé, le
président
Hannachi est prêt
à casser sa
tirelire pour
recruter un
attaquant
d'envergure. Il
semble qu'il a déjà
trouvé l'oiseau
rare et pour lui
permettre de
s'acclimater à son
nouvel
environnement, il
compte le faire
venir à Tizi Ouzou
en novembre
prochain. Mais
pour que les
négociations avec
cet attaquant dont
on dit beaucoup
de bien n'échouent
pas, les
responsables
kabyles préfèrent
taire son non pour
l'instant. Ils
tiennent même à
ne pas divulguer
sa nationalité
pour éviter la
surenchère des
autres clubs. Si la
venue de cet
attaquant se
confirme, la
concurrence sera
encore plus rude
dans l'équipe.
N. B.
www.competition.dz
Mercredi 8 octobre 2014
www.competition.dz
JSK
6
LIGUE 1
Départ vendredi, dimanche match et retour lundi
Le plan de l'Egypte arrêté
Comme nous l'avions rapporté dans notre édition d'hier, les Kabyles devraient
quitter le sol algérien ce vendredi pour rallier la capitale égyptienne.
PAR ABDELLAH HADDAD
Sur invitation du club de la
capitale du Zamalek, les Canaris joueront un match-gala ce dimanche avant
de revenir au pays lundi. Dans un premier temps, le président Hannachi
hésitait un peu, le premier responsable
du club kabyle pensait beaucoup plus
au match contre le MCEE, mais
comme la JSK sera de retour au pays
lundi, le staff technique des Jaune et
Vert aura le temps nécessaire pour
bien préparer ce rendez-vous.
D'ailleurs, Hannachi était hier matin à
Alger au consulat de l'Egypte afin de
régler quelques détails administratifs.
De retour à Tizi Ouzou en fin de journée, le président de la formation de la
ville des Genêts a informé ses collaborateurs sur la date du départ, le jour
du match et la date du retour.
D'ailleurs, les dirigeants jaune et vert
récupéreront ce matin les passeports
des joueurs pour les déposer au
niveau du consulat afin d'avoir les
visas avant d'acheter les billets
d'avion.
De leur côté, les joueurs étaient
très contents après avoir su qu'ils vont
faire un voyage et jouer un match-gala
contre le grand club égyptien du
Zamalek. Après tous les moments difficiles que les coéquipiers du capitaine
Rial ont vécus ces derniers temps, ces
derniers ont besoin de changer d'air
Biquotidien hier
Le staff technique des Jaune et Vert a
programmé deux séances
d'entraînement lors de la journée d'hier.
Karouf veut profiter au maximum de
cette trêve pour réaliser une excellente
préparation.
Séance physique
le matin…
Pour la séance de la matinée, Karouf et
Hamened ont programmé plusieurs
exercices et ateliers physiques, la
séance a été consacrée uniquement au
volet physique.
… Et technico-tactique
le soir
Pour la seconde séance de la journée
qui s'est déroulée le soir, l'entraîneur
intérimaire de la JSK a programmé des
ateliers tactiques et des exercices
techniques.
Dix joueurs
à l'entraînement
du matin
Comme lors de la séance de lundi soir,
plusieurs joueurs ne se sont pas
présentés à la séance d'hier matin, ils
étaient dix éléments à l'entraînement de
la matinée.
Benlamri a été ménagé
lors de la première
séance
Le défenseur axial des Jaune et Vert
s'est ajouté à la liste des absents.
Benlamri ne s'est pas entraîné hier
matin, ce dernier était aux soins, il
souffrait d'une légère blessure.
Les résultats de
l'IRM de Khoudja
pour demain
L'attaquant des Jaune et Vert qui
a contracté une blessure au
niveau du genou mercredi dernier
lors de la rencontre de son équipe
devant la JSS attend toujours les
résultats de l'IRM. C'est demain
jeudi que le médecin du club aura
les résultats de ladite IRM.
Finalement rien
de grave pour
Benlamri
Le défenseur central des Canaris
qui n'a pas pu s'entraîner hier
matin pour cause d'un petit bobo
a repris les entraînements hier
soir le plus normalement du
monde.
Ferrahi a réintégré
le groupe
Tous les joueurs ont repris hier soir
un peu et de profiter de cette occasion
aussi pour jouer un match amical
contre une bonne équipe égyptienne.
Enfin, le président Hannachi profitera
de cette occasion pour rencontrer les
responsables de la CAF et avoir une
bonne idée sur cette affaire des sanctions qui reste floue pour les amateurs
du ballon rond.
A. H.
Contrairement à la séance de lundi soir et celle d'hier matin, hier soir tous les joueurs
ont repris les entraînements avec le groupe mis à part bien sûr les deux
internationaux espoirs et les deux autres joueurs qui sont en regroupement avec la
sélection nationale. Pour Moulay, il se trouve chez lui en Mauritanie pour jouer une
rencontre amicale avec la sélection mauritanienne. Pour Delhoum, il a passé hier une
échographie et il sera aujourd'hui à Tizi Ouzou. Meghout, Mekkaoui et Khiat ont repris
eux aussi le chemin des entraînements hier soir. Même Benlamri qui a raté la séance
d'hier matin pour un petit bobo a repris hier soir. Le retour de presque tous les
joueurs a soulagé l'entraîneur intérimaire de l'équipe qui pourra désormais appliquer
son programme de préparation à la lettre. D'ailleurs, Karouf a fait suer les joueurs
hier soir en attendant de passer aux choses sérieuses dans cette préparation à partir
d'aujourd'hui.
A. H.
De son côté, Rachid Ferrahi qui
souffrait en début de semaine
d'une blessure à la cheville a
repris hier soir les
entraînements avec le groupe.
L'ancien Sétifien a pris part à
tous les exercices effectués
par le reste du groupe.
Kerrar poursuit
son programme
spécifique
L'attaquant irakien des Canaris
est en train de poursuivre son
programme spécifique. Kerrar ne
tardera pas à réintégrer le
groupe, d'ailleurs il sera prêt
pour le match face au MCEE.
RAYEH : «On doit bien
exploiter cette trêve»
Le jeune milieu de terrain des Jaune et Vert est l'une des rares
satisfactions de son équipe en ce début de saison.
Ayant réalisé de très
belles prestations, l'enfant de
l'ex-Mirabeau garde toujours
les pieds sur terre, il ne s'enflamme jamais, lui qui parle
de cette trêve et de la préparation de l'équipe dans cet
entretien.
Vous avez repris les entraînements lundi soir…
Après quatre jours de repos
et après les fêtes de l'Aïd ElAdha on a repris les entraînements lundi soir. On s'est
bien reposés durant ce weekend prolongé, on a retroussé
les manches lundi et maintenant on doit cravacher très
dur pour bien préparer le
rendez- vous avec le MCEE.
La reprise des entraînements a
été marquée par l'absence de
plusieurs joueurs…
On a plusieurs internationaux dans le groupe et
d'autres joueurs qui sont
blessés, d'ici la fin de la
ANNIVERSAIRE
C'est hier le 7 octobre que notre chère mère et grand-mère
madame veuve Mekacher Amar née Belhadj Fatma, a bouclé ses
98 ans. En cette heureuse occasion, son fils Hamid et sa femme
ainsi que ses enfants sans oublier son petit enfant Si
Mohammed-Malik et sa femme Samia qui sont venus de Paris
spécialement pour cet événement souhaitent à "Mani Fatma" un
joyeux anniversaire et encore une longue vie pleine de bonheur et de
joie, que Dieu te garde pour nous yemma Fatma.
Mercredi 8 octobre 2014
semaine le groupe sera au
complet et le staff technique
pourra appliquer son programme de préparation à la
lettre.
Cette trêve tombe à pic pour la
JSK, néanmoins, il faut bien
exploiter cet arrêt du championnat pour revoir plusieurs
choses qui ne tournaient pas
rond ces derniers temps…
C'est vrai, cette trêve tombe
au bon moment pour nous.
Après la défaite de mercredi
dernier et la période difficile
qu'on a traversée en début de
saison, on avait vraiment
besoin de quelques jours de
repos. Maintenant, on doit
bien exploiter cette trêve
pour bien préparer les prochains rendez-vous de l'équipe, je pense que le staff technique a tracé un programme
de préparation et que les dirigeants sont prêts à mettre le
paquet pour réussir une
bonne préparation lors de cet
arrêt du championnat.
L'absence d'un entraîneur ne
perturbe pas la préparation de
l'équipe ?
Pour le moment on est en
train de travailler avec
Karouf, il connaît bien la maison comme il maîtrise parfaitement son sujet en attendant
que les responsables du club
nomment un entraîneur, c'est
tout ce que je peux vous dire
à propos de cette question.
Sur invitation du Zamalek, la
JSK pourrait partir en Egypte
dans les prochaines heures
pour un match-gala…
Moi en tant que joueur et
comme un employé du club
je suis prêt à jouer là où les
responsables le décident.
Pour revenir à votre question,
un match-gala contre le
Zamalek sera une très bonne
chose pour nous, c'est avec
des matchs pareils qu'on va
élever le niveau.
Sur un plan personnel, vous
avez réalisé de très belles
prestations en ce début de saison…
Je travaille toujours pour
progresser et avancer. Sur le
terrain, je donne le meilleur
de moi-même et le maximum
à chaque fois. Je dois redoubler les efforts afin d'être à
chaque fois à la hauteur de la
confiance placée en moi par
les responsables du club et
les membres du staff technique. Je profite de cette
occasion pour présenter mes
meilleurs vœux au peuple
algérien et aux supporters de
la JSK à l'occasion de l'Aïd
El-Adha.
A. H.
NAHD
JSS

NAHD-CRB
avancé au
vendredi 17
octobre à 16h
Programmé initialement pour le
samedi 18 octobre à partir de 18h,
le derby tant attendu qui opposera
le Nasria à son «ennemi juré»
belouizdadi a été finalement avancé d’une journée par la LFP. La rencontre aura lieu le vendredi 17
octobre à 16h, sans doute afin de
permettre à l’ENTV de le retransmettre en direct sur le petit écran.

Match amical
face au PAC
hier aprèsmidi
Alors qu’ils ont repris le chemin
des entraînements avant-hier
lundi lors d’une reprise marquée
par la présence de tous les
joueurs, les Sang et Or ont pu disputer hier après-midi en toute fin
de journée un match amical face
au Paradou AC. La rencontre, qui
s’est jouée au stade Ahmed Falek
d’Hydra, a sans aucun doute permis au coach Aït Djoudi de s’arrêter sur la forme de chacun de ses
poulains, tout en lui offrant la
possibilité de relancer les joueurs
qui reviennent de blessure, à
l’image d’Ouznadji, Metref et surtout Boukhanchouche.

Le Nasria veut
Benatia
Alors qu’il vient tout juste de résilier son bail avec le Mouloudia
d’Oran, Madjid Benatia pourrait
bien trouver un point de chute très
rapidement. En effet, et selon une
source digne de foi, nous avons
appris que la direction du club
nahdiste, sitôt informée du départ
imminent de Benatia du MCO,
aurait pris attache avec le joueur,
afin de lui proposer de vêtir le
maillot nahdiste dès le prochain
mercato hivernal. Le joueur n’a,
pour sa part, trouvé aucun inconvénient à rejoindre les rangs du
NAHD, les négociations entre les
deux parties pourraient bien avancer dans les jours à venir.
Abdeslam :
«Je n’ai
insulté
personne»
19

Accusé par certaines personnes
d’avoir insulté les supporters du
MCO à sa sortie du terrain, alors
qu’il s’apprêtait à rejoindre les
vestiaires, Cherif Abdeslam a totalement nié les faits qui lui ont été
attribués, nous affirmant qu’il n’a
jamais insulté qui que ce soit. «Je
tiens à informer l’opinion publique
que Cherif Abdeslam n’a pas insulté les supporters, ni les supporters du MCO, ni quiconque lors de
la rencontre de jeudi dernier. Bien
au contraire, au moment où je
m’apprêtais à rejoindre les vestiaires, les supporters du MCO
m’ont bombardé d’insultes, et moi,
comme réponse, je n’ai fait que
les saluer de ma main, mon éducation ne me permet pas d’agir de la
sorte. Ceux qui ont rapporté ces
Alors qu’Aït Djoudi a été officiellement
maintenu à la tête de la barre technique
La direction met
les points sur les i
C’est désormais officiel, le coach Aït Djoudi poursuivra bel et bien sa mission
à la tête de la barre technique du club, et ce, à la suite de l’entrevue qu’il a
eux avec les dirigeants du club au lendemain de la fête de l’Aïd El-Adha.
PAR MOHAMED ADRAR
Aït Djoudi a donc accepté de
poursuivre sa mission au Nasria,
lui qui ne voulait pas sortir par la
petite porte, après seulement six
journées de championnat. Tout est
bien qui finit donc bien dans cette
histoire, d’autant plus que, comme
l’avaient bien pensé les dirigeants
du club, le départ d’Aït Djoudi ne
constituait nullement la solution
aux problèmes vécus par le club.
Le président Ould Zmirli n’a toutefois pas manqué l’occasion pour
inviter son entraîneur à serrer les
boulons et durcir le ton avec ses
joueurs, qui sont d’ailleurs les premiers responsables de ce début de
saison désastreux en termes de
résultats. Aït Djoudi a d’ailleurs
assuré la séance de la reprise des
entraînements qui a eu lieu lundi
après-midi le plus normalement
du monde, une séance qui fut
d’ailleurs marquée par la présence
de l’ensemble des joueurs, sans la
moindre exception.
Les joueurs sermonnés
puis encouragés
Si les discussions avec le coach Aït
Djoudi ont eu lieu dans un climat
assez calme et serein, la réunion
qui s’est tenue en présence des
joueurs s’est déroulée sous un
autre ton, significativement plus
élevé. Le président Ould Zmirli
ainsi que ses deux autres accompagnateurs, en l’occurrence, le manager général du club M. Youcef
Bouzidi ainsi que Mohamed Dab,
n’ont pas manqué l’occasion pour
sermonner les joueurs, les mettant
devant le fait accompli. Le président nahdiste a été le plus virulent
dans ses propos, lui qui s’est dit
très déçu par les résultats obtenus
depuis l’entame de la saison. Le
boss nahdiste a invité les joueurs à
mouiller encore plus leurs maillsots, que ce soit lors des entraînements ou lors des matchs amicaux
et officiels. Ould Zmirli a rappelé
aux joueurs que le classement que
l’équipe occupe aujourd’hui est
indigne de la stature du club et
qu’il attend d’eux une vive réaction afin de sortir l’équipe de ce
marasme. Les dirigeants du club
ont terminé leur discours en
encourageant les joueurs, tout en
leur rappelant qu’ils seront toujours là pour les mettre dans les
meilleures conditions, attendant
d’eux une réaction dès le prochain
derby face au CRB.
Ils promettent
les 3 points du derby
face au CRB
Les coéquipiers de Boussaïd
étaient très touchés par le discours
des dirigeants du club, chose qui
était bien visible sur leurs visages,
eux qui ne s’attendaient pas du
tout à un début aussi catastrophique cette saison. Les partenaires de Zakaria Ouhadda ont
toutefois tenu à rassurer leurs dirigeants, leur promettant une vive
réaction dès la prochaine sortie de
l’équipe. Mokrani et consorts ont
fait la promesse à leurs dirigeants
qu’ils s’imposeront par tous les
moyens lors du prochain derby
face au CRB, quitte à y laisser leur
vie sur le terrain. Une attitude qui
a bien évidemment plu aux dirigeants du club d’autant plus que
les joueurs ont promis, non seulement de battre le CRB lors du prochain choc, mais aussi de tenter de
remettre le Nasria à sa vraie place
au classement général, et ce, dans
les plus brefs délais.
Un groupe soudé mais
sans résultats, le constat
de la direction
Les dirigeants du Nasria se sont
d’ailleurs rapprochés des joueurs
afin de les interroger sur les raisons de ce début de saison raté,
eux qui ne comprennent toujours
pas comment un groupe aussi
soudé, qui vit bien au quotidien et
qui n’est pas touché par les clans,
puisse échouer d’une telle façon.
Les joueurs n’ont, pour leur part,
pas trouvé de mots pour expliquer
leurs échecs, en certifiant à leurs
dirigeants qu’ils sont en train de
donner, à chaque fois, le meilleur
d’eux-mêmes, mais c’est plus la
réussite qui est en train de les fuir.
M. A
Après concertation entre les dirigeants et le coach
Le Nasria en stage bloqué
à Aïn Draham dès demain
Maintenu à la tête
de la barre technique du
club, le coach Aït Djoudi
a émis le vœu de bénéficier d’un mini-stage bloqué d’une petite semaine, question d’éloigner
ses poulains loin de la
pression qui pèse sur eux
après ce début de saison
cauchemardesque
de
l’équipe. Une requête qui
a trouvé un écho favorable de la part de la
direction du club qui a
bien accepté de se pencher sur la question. Il
était d’ailleurs question,
en premier lieu, que les
Nahdistes puissent bénéficier d’un stage d’une
semaine à Alger ou bien
à Sétif, mais c’est finalement en Tunisie que les
Nahdistes vont séjourner
pendant une semaine,
afin de préparer au
mieux leur prochain
match de championnat
face au CRB. Les Sang et
Or rallieront jeudi matin
par avion la ville
d’Annaba, avant de
prendre la route vers Aïn
Draham à bord d’un bus
qui a été spécialement
loué pour la circonstance.
Retour à Alger
deux jours avant le
derby
Le retour à Alger de la
délégation nahdiste est
prévu mercredi prochain, soit deux jours
seulement avant le derby
tant attendu face au CRB.
Les Nahdistes s’entraîneront d’ailleurs le lendemain de leur retour à
Alger, en matinée, au
stade Zioui, avant d’entamer leur mise au vert
d’avant-match l’aprèsmidi même, une mise au
vert qui devrait s’effectuer à Ouled Fayet, et
plus exactement à l’hôtel
Le Beau Fayet.
M. A.
On prépare
l’USMH
Après avoir consommé les
quatre jours de repos, les
Vert et Jaune se remettent
au travail en prévision des
prochaines échéances.
De notre correspondant
ALI OUKILI
Ils ont tourné la page de la JS
Kabylie et se préparent activement pour
la rencontre contre les Harrachis prévue
le 16 de ce mois à Béchar pour le compte
de la 7e journée du championnat de
Ligue 1 Mobilis. La rencontre s’annonce
d’ores et déjà difficile pour les deux formations. D’un côté, les Bleu et Blanc,
décidés à enchaîner une deuxième victoire et confirmer en même temps leur
forme affichée en ce début de saison, de
l’autre côté, les banlieusards d’Alger restent sur deux belles victoires et veulent
repartir avec le meilleur résultat possible
pour aller toujours de l’avant.
L’entraîneur Khezzar s’est réuni avec
l’ensemble de ses joueurs pour revenir un
peu sur la précédente confrontation, il
leur a demandé de garder les pieds sur
terre et penser à la suite du championnat
afin d’engranger les points nécessaires. Et
pour commencer, se concentrer comme il
se doit sur la prochaine rencontre qui les
mettra aux prises avec l’USMH. «C’est un
match difficile devant un adversaire qui
renferme de très bons éléments. Ses belles
victoires acquises devant l’USM Alger et
l’USMBA sont là pour le confirmer.
L’USMH n’est plus à présenter», estime
L. Belaïs, DTS. Les Harrachis visent une
place sur le podium cette saison et feront
l’impossible pour arracher les points mis
en jeu. Les Bécharis sont conscients de la
tâche qui les attend dans une dizaine de
jours et mettront le paquet afin que les
trois précieux points de la victoire soient
comptabilisés pour eux.
Zaoui :
«La JSS
fera mal»
Le longiligne défenseur Mohamed
Zaoui estime que son équipe est en mesure de réaliser un excellent parcours cette
saison. Il souligne que le groupe est
aguerri par les deux saisons passées et
avec le judicieux renfort opéré cette saison, la JS Saoura fera mal. «On a éprouvé
un peu de difficultés lors des deux exercices derniers sans compter les entraves
rencontrées eu cours de route. Malgré
cela, la JS Saoura a réalisé tout de même
des parcours honorables. Je pense que
cette fois, avec les arrivées d’éléments
expérimentés, la JS Saura son mot à dire.
Et si tout va bien, on pourra même créer
la surprise sans que personne trouvera à
redire», dira-t-il. Il revient un peu sur le
match contre la JS Kabylie qui a vu son
équipe prendre le dessus. « Personne ne
misait le moindre centime sur nous face à
cette grosse pointure de notre championnat. Elle s’annonçait très difficile devant
cet adversaire qui restait sur deux belles
victoires consécutives, mais on devait
coûte que coûte renouer avec le succès
après la défaite concédée devant le MC
Alger. Nous avons joué avec les tripes
avec en prime une belle victoire qui nous
stimulera encore plus pour les prochaines confrontations.» Les Bécharis
sont unanimes à dire que plus aucun
point ne sera cédé à domicile, et les trois
points face à leur prochain adversaire,
l’USMH, resteront à Béchar.
A. O.
20
www.competition.dz
Mercredi 8 octobre 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz Mercredi 8 octobre 2014
À LA UNE
Coup dur pour l’EN
Soudani et Boudebouz
out pour les deux matchs
Par Islam zemam
Mauvaise nouvelle pour Christian Gourcuff
qui va devoir se passer des services de deux de ses
joueurs en prévision de la double confrontation
face au Malawi. C’est le coup de massue pour le
sélectionneur national qui va devoir se passer de
son buteur et joueur du Dinamo Zagre, Hilel
Soudani et de son milieu de terrain offensif de
Bastia, Ryad Boudebouz. Les deux joueurs sont
blessés et ont officiellement déclaré forfait pour les
deux matchs à venir. C’est un coup dur pour le
coach national qui misait énormément sur Soudani
qui est en pleine bourre actuellement et qui aurait
pu rendre d’énormes services à l’équipe au cours
de la rencontre de samedi prochain. Le joueur
formé à Chlef est arrivé en bonne santé mais a ressenti des douleurs hier. Ne voulant prendre aucun
risque, le staff médical de l’EN lui fait passer des
examens approfondis pour déterminer la nature de
la douleur et si possible la gravité. Le résultat est
tombé et le joueur souffre des adducteurs. Cette
blessure le prive du déplacement ainsi que du
match retour. Concernant Boudebouz, l’ancien
Sochalien est arrivé blessé et a effectué avant-hier
dès son arrivée une IRM. Les résultats sont tombés
hier en fin de journée et il s’est avéré que le milieu
offensif de Bastia souffre d’un point à la cuisse et
ne peut pas lui aussi être du déplacement au
Malawi. D’ailleurs, les deux joueurs devraient être
libérés aujourd’hui par les membres du staff technique national. Pour parer à toute éventualité et
comme le prévoir le règlement de la FIFA,
Christian Gourcuff a décidé de piocher chez les A’
en appelant le Mouloudéen Khaled Gourmi pour
remplacer numériquement l’un des deux joueurs
blessés.
I. Z.
Malawi : le groupe au complet depuis hier
Compétition / PUB
ANEP 149 519 du 8/10/2014
L'équipe nationale du Malawi est au complet depuis hier après l'arrivée des 9 joueurs professionnels
retenus par le sélectionneur malawite Young Chimodzi, ces joueurs ont complété le groupe de 26
joueurs retenus initialement pour préparer la double confrontation face à l'Algérie.
Kamwedndo (TP Mazembe),
Limbikani Mzava, Gabadinho
Mhango (Bloemfontein Celtic, Afr
du sud), RobertNgambi (Platinim
Stars, Afrique du Sud), Harry
Nyirenda (Black Leopards, Afr du
Sud), Atusaye Nyo ndo
(University of Pretoria), Robin
Ngalande ( Ajax Cape Town,
Afrique du Sud), Chiukepo
Msowoya et Chimango Kayira
(Costol de Sol, Mozambique) sont
les éléments qui ont rejoint donc
hier le camp d'entraînement de
l'équipe, ils ont débuté sur le
champ l'entraînement avec le reste
de leurs coéquipiers au Kamuzu
Stadium de Blantyre qui accueillera samedi le match contre l'EN.
Chimodzi (entraîneur du
Malawi) : «Remporter nos
matches à domicile est
une nécessité»
De retour au Malawi dimanche
passé après avoir pris part aux
réunions de la CAF ayant eu
comme sujet la dernière Coupe du
monde et son évaluation technique, Young Chimodzi l'entraîneur du Malawi a directement
commencé le travail avec son équi-
pe qu'il prépare pour affronter en
aller et retour la formation algérienne. Hier, l'entraîneur des
Flammes a déclaré aux medias
locaux que remporter le match
aller face aux Verts est plus qu'une
nécessité. " Nous avons tracé des
objectifs, parmi eux remporter nos
matches à domicile, nous avons
compris qu'il était presque impossible de gagner en dehors de nos
bases, donc pour avancer et progresser dans ces éliminatoires,
nous n'avons pas un autre choix
que de gagner nos matches à
domicile."
5
GOURCUFF
CONVOQUE
GOURMI
Après que le sélectionneur eut demandé de faire venir
Gourmi, les responsables de la Fédération ont contacté la
direction du MCA qui a contacté le joueur hier soir afin qu'il
soit dès aujourd'hui avec les Fennecs qui se préparent pour
leur troisième match des éliminatoires de la coupe d'Afrique
des nations.
PAR AMINA ZERROUZI
Khaled Gourmi était attendu
hier à Alger pour poursuivre sa
mission avec les Mouloudéens, seulement le joueur pour des raisons
familiales a appelé son coach
Charef afin de lui dire qu'il ne sera
pas présent mardi, mais sera certainement à Alger dès aujourd'hui afin de prendre part à
l'entraînement avec les
Mouloudéens cet après-midi.
Seulement, hier soir, le sélectionneur national, Christian
Gourcuff, a décidé de faire appel
à Khaled Gourmi. Le joueur a été
convié de venir dans le premier vol
pour rejoindre les Verts directement à Sidi Moussa. Le coach
Charef en a été avisé. En ce qui
concerne le joueur, Khaled Gourmi
était aux anges après cette convocation et était très impatient de venir
à Alger pour prendre part au stage
des Verts avant leur départ pour le
Malawi. Le joueur mérite amplement cette convocation, car il faut le
dire lors de ses derniers rendezvous, tout le monde a vu que ce
Gourmi avait mangé du lion tellement qu'il avait cette rage de
vaincre. Le sélectionneur a voulu
certainement avoir avec lui l'une
des cartes qui peuvent être utiles
lors de son prochain rendez-vous.
A. Z.
Organisation de la CAN 2017
La CAF annonce 7 candidatures, et l'Algérie est déjà favorite
7 pays ont finalement déposé leurs
candidatures respectives pour accueillir la 31e
édition de la coupe d'Afrique des nations, c'est
ce qui a été annoncé par la Confédération africaine de football hier à travers un communiqué
officiel publié sur son site Internet. Alors qu'on
croyait que l'Ethiopie allait être l'un des rares
pays qui constitueront un danger pour l'Algérie
dans la grande course à cette organisation, finalement ce pays de l'Afrique de l'Est ne s'est
même pas présenté, il s'est retiré effectivement
comme révélé dernièrement par la BBC,
ouvrant la voie à l'Algérie qui se retrouve plus
que jamais favorite pour avoir cet honneur
réclamé par les hautes autorités du pays depuis
des années.
Compétition / PUB
ANEP 149 560 du 8/10/2014
Compétition / PUB
ANEP 149 513 du 8/10/2014
Deal entre Algériens et Egyptiens ?
La surprise de cette liste de 7 pays divulguée
hier est incontestablement l'Egypte qui après
avoir longtemps hésité a déposé quand même
un dossier pour allumer encore plus la concurrence et réduire les chances algériennes, pourtant les autorités égyptiennes avaient émis des
réserves quant à leur réelle capacité à organiser
un tel événement quelques années seulement
après de graves dérapages sécuritaires, mais à
en croire des sources égyptiennes, il s'agirait en
fait d'une manœuvre visant à pousser
Raouraoua à céder son poste à la FIFA au profit
de Hani Abourida et ce après les dernières
mesures annoncées par Hayatou qui empêchent
la présence des deux membres de la CAF à la
fois au niveau de la FIFA vu leur appartenance
à deux pays arabophones. Avec l'Egypte et
l'Algérie, le Gabon, le Ghana, le Kenya, le
Soudan et le Zimbabwe ont eux aussi postulé,
et après le retrait de l'Ethiopie, c'est maintenant
du Ghana qu'il faut bien se méfier, car après
avoir accordé 3 éditions consécutives à des pays
francophones, et comme celle de 2015 aura lieu
dans un pays arabophone, la CAF estimerait
qu'il faudrait accorder à un pays anglophone
cette chance, et le Ghana fait figure de favori
aux côtés de l'Algérie.
Aucune chance pour le Gabon
et le Soudan
Le Gabon qui a réussi sa CAN 2012 qu'elle a
organisée conjointement avec la Guinée
Equatoriale voudrait bien rééditer son exploit
mais cette fois seul, le pays d'Ali Bongo s'est
porté candidat, mais il ne devrait sans doute
pas être retenu vu son appartenance à la même
zone et ayant les mêmes caractéristiques que les
trois pays retenus pour les CAN 2019, 2021 et
2023. Le Soudan, qui a eu une petite expérience
en 2011 avec l'organisation du CHAN, voudrait
accueillir maintenant la CAN et redevenir
comme autrefois la capitale du foot africain,
mais cela risque d'être délicat pour ce pays qui
ne dispose pas des infrastructures nécessaires
pour la réussite d'un tel événement, en témoignent les difficultés rencontrées en 2011 avec les
deux seuls stades d'Oumdourmane dont dispose le pays, en plus d'un manque flagrant d'infrastructures hôtelières. Le Zimbabwe et le
Kenya ferment cette liste, deux pays qui remplissent certaines critères comme leur appartenance à la sphère anglophone, mais qui ne
devraient pas faire le poids devant un dossier
algérien décrit comme étant ''solide'' par le
ministre des Sports algérien, le fait que l'Algérie
le dépose est déjà une preuve de certaines
garanties reçues de la part des autorités en
attendant la confirmation de la bonne nouvelle.
Rappelons enfin que l'ouverture des candidatures pour l'organisation de cette compétition
s'est faite le 23 août 2014, au lendemain du
désistement de la Libye, la CAF a précisé
récemment que le pays hôte sera désigné par
son Comité Exécutif au cours de l'une de ses
premières sessions de l'année 2015 qui aura lieu
lors du premier trimestre de la même année. Le
choix des membres du Comité Exécutif se portera prioritairement sur un pays hôte ayant déjà
l'essentiel des infrastructures et facilités requises
(stades, terrains d'entraînement, hébergement,
voies de communication...).
S. M. A.
www.competition.dz Mercredi 8 octobre 2014
À LA UNE
4
LIGUE 2
MESBAH : «ON A ASSEZ
D'EXPÉRIENCE POUR ALLER
CHERCHER LES TROIS POINTS»
PAR Mehdi Kabi
Vous faites partie des anciens
joueurs de l'équipe nationale, est-ce
que vous pensez que les Verts ont les
capacités actuellement de gagner à
l'extérieur et d'aller chercher les trois
points qui mettront l'équipe nationale
dans une bonne position pour se
qualifier à la CAN 2015 au Maroc
Pour le déplacement au Malawi, c'est
clair que maintenant on a assez d'expérience et de métier pour aller là- bas et
arracher les trois points, car dans les parties précédentes on a prouvé qu'on pouvait gagner à l'extérieur, après je pense
que ce sera un match complètement différent de celui contre l'Ethiopie, car on
jouera sur du synthétique et sous la chaleur. C'est sûr que ça va être difficile avec
les conditions qui ne nous seront pas tout
à fait favorables, mais je pense qu'on a les
capacités, l'expérience et aussi le potentiel pour ramener les trois points. On se
prépare pour aller gagner ce match.
Pour vous, est-ce que Christian Gourcuff
est celui qui correspond le mieux au
profil de l'équipe nationale ?
Nous on est des joueurs, qui ont une certaines formation, on joue dans les
meilleurs championnats d'Europe, donc,
on doit s'adapter à sa tactique, qui est totalement différente de celle de l'ancien
coach. De notre côté on est assez formés
pour s'adapter aux indications du sélectionneur national. Il faudra encore
quelques matches pour que ça devienne
'parfait', car ce n'est pas évident, surtout
dans les conditions dans lesquelles on
joue, en Afrique, qui ne sont pas tout à fait
favorables pour fournir un très bon jeu,
mais je pense qu'on est un groupe assez
intelligent avec des joueurs très disponibles. Je pense qu'avec les matches à venir
et le travail qu'on essaye de faire durant les
cinq jours de stage et nos entraînements,
d'ici un ou deux mois on se sera tous adaptés à la tactique de notre entraîneur en
équipe nationale.
Alors que la dernière rencontre de l'Algérie
face au Malawi s'est soldée sur une
défaite des Verts, peut-on dire que cette
rencontre aura un goût de revanche ?
Non, ça n'a strictement rien à voir avec
cette période, car c'était quand même
durant la CAN 2010, ce qui fait quatre ans.
On a discuté avec les
anciens joueurs, ils
ont eu des conditions
difficiles, ils avaient
joué à 13h30, ce qui
n'était pas évident.
Nous on n'y pense
pas du tout au trois à
zéro de 2010, c'est
une autre génération,
une autre équipe, un
autre état d'esprit.
Pensez-vous que
votre manque de
compétition pourrait
s'avérer être un
grand handicap, pour les deux matches à
venir ?
J'ai fait quatre matches depuis début septembre, donc sur un mois c'est déjà pas mal,
précédemment je faisais des mois sans jouer
de match, je ne trouve pas que je suis en
manque de compétition. Je voudrais préciser une chose, je suis arrivé dans un club, j'ai
signé le dernier jour, aux dernières heures
du mercato, ensuite je suis parti directement, le club n'était pas trop pour que j'aille
en équipe nationale, mais vous savez tous
que l'équipe d'Algérie a toujours été une
priorité pour moi et je voudrais préciser
qu'en trois semaines d'entraînement à la
Sampdoria, j'ai quand même joué deux
matches, donc je ne vois pas où est le
manque de compétition. C'est vrai que cela
fait quatre ans que je suis ici et que j'ai des
difficultés à aligner des matches dans une
saison, sans oublier qu'il y a six mois je
jouais des matches et on parlait toujours de
manque de compétition. Moi je donne les
réponses sur le terrain, je me préoccupe pas
trop si j'ai un manque de temps de jeu ou
pas. Le dernier mot revient au coach, c'est à
lui de faire ses choix. S'il me convoque, c'est
qu'il estime que je suis apte à jouer le match
de samedi, après ce sera à lui de choisir si je
commence le match ou pas.
Une telle compétition comme la coupe
d'Afrique peut-elle pénaliser un joueur par
rapport à son club ?
C'est vrai que la coupe d'Afrique au mois
de janvier pose problème à l'ensemble des
joueurs de l'équipe nationale. De toute
façon, on ne peut changer ni les périodes ni
les règles. Au niveau de la condition et au
niveau sportif, un joueur ne perd pas beaucoup, car il entre en compétition, il ne va pas
en vacances pendant un mois. Ce sont les
clubs qui ressentent le plus les problèmes, il
y en a qui jouent tous les trois jours et qui
ont des objectifs importants à atteindre.
Chez les Verts on a des joueurs qui sont
essentiels dans leurs clubs respectifs et qui
jouent en titulaire. Mais il faut faire avec, car
par le passé ça a toujours été comme ça.
Nous on est tous fiers et contents d'une possible coupe d'Afrique, sans oublier qu'on
n'est pas encore qualifiés même si c'est bien
engagé, mais on ne sait jamais dans le football. C'est vrai que le problème se pose plus
au club qu'au joueur. Même pour un footballeur, une coupe d'Afrique, ça peut pénaliser pour le retour à la compétition au sein
du club pour deux raisons, l'énergie dépensée pendant la CAN et aussi le mois deu
mercato, car si un joueur est titulaire indiscutable dans son club et part pour faire une
compétition avec sa sélection il va manquer
une dizaine de matches, le club ne va pas se
faire de problèmes pour prendre un autre
joueur. Donc, c'est aussi un problème pour
les joueurs.
Vos changements de club à répétition ne
vous ont-ils pas pénalisé ?
Je ne vais pas dire que c'est une bonne
chose. Moi je cherche une certaine stabilité,
mais c'est vrai que ça ne s'est pas très bien
passé à Parme. Maintenant je suis à la
Sampdoria et c'est à moi de travailler
comme je l'ai toujours fait et d'être patient
et de ne pas m'énerver. C'est vrai que ce
n'est pas toujours la faute aux entraîneurs et
aux dirigeants, il faut savoir prendre ses responsabilités et moi je les prends à part entière. C'est vrai que depuis trois ou quatre ans
je n'ai pas une grande stabilité dans les
clubs, mais ce qui est bien, c'est qu'à chaque
fois j'arrive à trouver un club, ce qui est
assez positif. Maintenant je me concentre
sur la Sampdoria, car c'est quand même un
bon club, on est sur une bonne dynamique,
il y a un bon groupe, maintenant c'est à moi
de m'accrocher et quand j'aurai la possibilité de jouer ce sera à moi de prendre ce qui
est à prendre.
M. K.
Après avoir tenu son
point de presse à l'OCO du
temple olympique, le sélectionneur national a donné
rendez-vous à ses poulains à
Beni Messous. En effet,
comme il l'avait déclaré luimême, le coach national a
décidé de passer à la solution
de repli pour permettre à son
équipe de se familiariser avec
la surface de la pelouse au
Malawi qui sera en gazon
synthétique. C'est pour cette
raison que les Verts se sont
entraînés sur le terrain du
Cercle national de l'armée à
Beni Messous. Durant ladite
séance, le coach n'a pas beaucoup forcé puisqu'après
l'échauffement et les exer-
rien laisser au hasard et tous
les joueurs présents ont eu
droit à du travail bien défini
pour s'habituer à cette surface qui reste peu habituelle
pour nos professionnels qui
ont pris l'habitude d'évoluer
sur du gazon naturel. Pour
finir la séance, le staff technique national a décidé de
diviser le groupe en deux
équipes afin de disputer une
partie d'application pour
meubler et surtout pour travailler encore et toujours les
automatismes.
Medjani a intégré le
groupe
Arrivé en retard à cause d'un
problème de passeport, le
défenseur de Trabzonspor a
intégré le groupe le plus normalement du monde et s'est
entraîné avec le reste de ses
équipiers. D'ailleurs,
Gourcuff compte énormément sur son taulier en
défense pour assurer et stopper toutes les tentatives
adverses samedi prochain à
Blantyre.
I. Z.

Xavier
Poitrinal
assurera
les stages
uniquement
Le Français Xavier
Poitrinal, engagé par
la FAF pour
remplacer son
compatriote
Michael Bouly, a
déjà pris ses
fonctions lundi
passé dans le staff
technique des Verts
comme entraîneur
des gardiens de but
aux côtés de Hassan
Belhadji. Le nouvel
entraîneur des
gardiens assurera
pour l'instant les
stages avec la
sélection algérienne.
C'est ce qu'a été
conclu avec lui par
la FAF.
L'ex-entraineur des
gardiens de Nancy
fera le déplacement
avec les Verts jeudi
au Malawi. C'est sur
orientation de
Gourcuff que la FAF
l'a engagé pour
renforcer le staff
technique des
Fennecs.
K. H.
Litime et Bouharbit
opérationnels face au CAB
De notre correspondant
AMINE DJAAFAR
Gourcuff
n'appréhende pas le
synthétique
Le coach des Verts
Christian Gourcuff
ne part pas dans
l'inconnu à Blantyre
pour affronter le
Malawi sur le
terrain synthétique
de Kamuzu car son
ex-équipe, Lorient,
évolue sur ce genre
de surfaces depuis
plusieurs saisons. Le
technicien français
a affirmé à ce sujet :
"Le synthétique ne
me dérange pas,
quand j'étais à
Lorient, l'équipe
s'entraînait et jouait
sur le tartan. Donc
ce n'est pas une
nouveauté pour moi.
C'est vrai qu'il y a
beaucoup de joueurs
algériens évoluant à
l'étranger qui ne
sont pas habitués à
cette surface
synthétique, mais on
va se préparer sur le
tartan pour bien
aborder la rencontre
contre le Malawi", a
laissé entendre
Gourcuff.
USMB
Le portier Litime et l'attaquant Bouharbit seront fin prêts pour le match de ce
samedi en déplacement face au CAB.

Des ateliers pour chaque compartiment
cices de routine, les joueurs
ont eu droit à des atelier
pour parfaire la préparation
en vue de la rencontre de
samedi prochain face au
Malawi pour le compte de la
3e journée des qualifications
pour la CAN 2015 qui se
déroulera au Maroc.
Christian Gourcuff ne veut
«PRÊT À
JOUER LE
MALAWI»
POUR L'AVOIR
CONNU À LORIENT
.2e séance d'entraînement des Verts
PAR ISLAM ZEMAM
ZEMMA :
Litime souffrait d'une entorse au
genou qui l'a obligé à faire l'impasse
sur les précédentes rencontres.
Bouharbit, qui souffrait d'une entorse à
la cheville, s'est rétabli. Les deux
joueurs ont repris les entraînements
avant-hier en solo et doivent intégrer le
groupe aujourd'hui. Donc, Mouassa
aura tous ses atouts en main face au
CAB à l'exception du latéral droit
Oussad qui souffre de la cuisse.
Pour son retour en EN, le portier
usmiste Mohamed-Lamine
Zemmamouche s'est dit prêt pour
le match de samedi contre le
Malawi, tout en précisant que pour
lui le tartan ne l'affole pas car il a
l'habitude de jouer sur de telles surfaces. "Je suis content de mon
retour en EN. On est en train de
préparer notre première confrontation contre le Malawi.
Personnellement, je suis à la disposition du sélectionneur national et
au service de l'équipe. Je me sens
en forme et prêt à jouer le match de
samedi si le coach décide de m'aligner d'entrée", a affirmé le portier
usmiste.
«J'ai l'habitude d'évoluer
sur le tartan»
Contrairement à ses coéquipiers
évoluant en Europe qui n'ont pas
pour habitude de jouer sur le tartan, Zemmamouche est un habitué
des surfaces synthétiques, c'est
pour cela qu'il a affirmé hier lors
du point de presse tenu à l'OCO du
5-Juillet qu'il n'a pas d'appréhensions à faire sur le tartan. "J'ai l'habitude d'évoluer sur une telle surface car la plupart des stades algériens sont revêtus de gazon synthétique. je n'ai pas de soucis à faire
car je sais comment ça fonctionne.
Je pense que mes camarades ont
montré lors de la séance d'hier qui
s'et tenue sur du tartan une grande
envie pour s'adapter vite à cette
surface synthétique. En tout cas, le
groupe est conscient de la difficulté
de la tâche mais je reste confiant
quant à la capacité de l'équipe de se
surpasser et revenir avec un bon
résultat de Blantyre", a assuré le
keepeer des Fennecs.
K. H.
Programme des Verts
jusqu'a la fin du stage
Aujourd'hui : biquotidien au CTN et
mise en place tactique
Jeudi : entraînement la matinée et
départ à 11h pour Blantyre par vol
spécial. Arrivée à 23h
Vendredi : entraînement sur le stade
Kamuzu à Blantyre à 14h30
Samedi : Malawi-Algérie à 14h30
Dimanche : retour à Alger prévu à
5h du matin, décrassage puis quartier
libre
Lundi : biquotidien à Tchaker avec
une séance ouverte à la presse
Mardi : séance à huis clos à Tchaker
Mercredi : Algérie-Malawi à Tchaker
à 20h30
Ouadah sera reconduit
Malgré le retour du portier Litime à la
compétition, Mouassa reconduira
Ouadah qui a laissé une bonne impression lors des deux derniers matches où
il a pu mettre en confiance ses coéquipiers, surtout face à l'ASK où il a gardé
sa cage vierge.
«Je dois confirmer
face au CAB»
Le portier Ouadah s'est montré
confiant avant le match face au CAB.
Ainsi, ce portier a indiqué qu'il fera de
son mieux pour garder sa cage vierge.
"Le match du CAB ne sera pas facile
pour nous, mais on doit se déplacer en
conquérants. En tout cas, je ferai de
mon mieux pour garder ma cage vierge
et surtout pour aider mon équipe à
engranger la victoire", nous a déclaré
Ouadah.
Le match retardé
de 24 heures
La prochaine rencontre face au CAB a
été retardée de 24 heures, elle se jouera
le samedi au lieu du vendredi, et ce, à
cause du match de l'autre équipe des
Aurès, à savoir le MSPB.
Des sanctions
sévères
l'attendent
Etant absent depuis plus de
15 jours sans justification,
l'ex-gardien international
sera sévèrement sanctionné par l'administration présidée par Benhmida qui a
juré de ne pas laisser cette
affaire passer sous silence.
Benhmida : «Il
verra de quel bois
je me chauffe»
Le président du club,
Abdelkader Benhmida, était
dans tous ses états avanthier lors de la reprise du
club au stade d'Yellel et il a
juré que le gardien sera
sanctionné afin qu'il soit un
exemple pour les autres en
disant à ses proches :
"Mezaïr est lié par un
contrat professionnel avec
le Rapid et il doit le respecter, j'ai fermé les yeux sur
plusieurs choses, mais
cette fois-ci, il verra de
quel bois je me chauffe."
B. B.
«J'ai aidé le club dans
les moments difficiles»
L'ex-manager général du RCR
nous a dit que son droit envers
l'équipe l'empêche de lui tourner
le dos, c'est pour cela qu'il était le
premier à répondre présent à l'appel du club quand il se trouvait en
difficulté : "Quand l'ancien comité
a décidé de quitter le club, personne ne voulait prendre en charge
l'équipe, alors, j'ai fait tout mon
possible pour remettre le Rapid
sur les rails en présidant la commission des élections et en étant
auprès de l'équipe pendant la
période de préparation. Tout cela,
«Il m'a pris pour un
de ses fonctionnaires»
L'ancien capitaine des Verts des
années 80 nous a dévoilé qu'il a
découvert les mauvaises intentions de Benyellès : "Après un
mois de travail avec le groupe, j'ai
vu que le comportement de cette
personne a changé vis-à-vis de
moi. En tant que manager, il a cru
que j'étais un de ses factionnaires,
ce qui est complètement faux
parce que je suis un footballeur
avant d'être un gestionnaire et il a
su que je l'empêcherai d'arriver à
ses fins."
«Quand je l'ai gêné,
il a menacé de me faire
changer de tâche»
L'ancien stoppeur du Rapid nous
Après avoir perçu la subvention de l'APC qui
est de 1,5 milliard pour le football et 500 millions
pour les autres sections, la direction hadjoutie a
décidé de verser 2 mois de salaire aux joueurs et au
staff technique, ainsi que pour les entraîneurs des
jeunes catégories. Il faut rappeler que le club aura
une deuxième subvention qui a été promise par le
chef de la daïra de Hadjout dans les prochains
jours et qui sera de 2 milliards. Cet argent pourrait
donner un nouveau souffle à l'équipe qui souffre
sur tous les plans, que se soit sur le plan technique,
financier ou organisationnel. Les joueurs n'avaient
plus la tête au football et ne pensaient qu'à leur
argent. Maintenant après avoir encaissé leur
argent, ils vont se concentrer sur leur travail et tenter de remettre l'équipe dans les rails, en commençant par le prochain match face à la JSMB, leader
de la L2 qui sera très difficile.
voulait
chiper
Boudjaârane
et quand il a montré ses inquiétudes, l'administration l'a muté pour qu'il devienne
conseiller du club, l'éloignant ainsi de l'entourage du Rapid.
«On l'a laissé travailler
tranquillement»
Le président de l'Association des
anciens joueurs de Relizane nous
a confirmé qu'il ne s'est jamais
immiscé dans le travail de
Benyellès et s'était concentré sur
son rôle de manager. "Depuis le
début, j'ai laissé le coach travailler
dans la tranquillité. D'ailleurs, on
a tout mis à sa disposition, que ce
soit le matériel, l'argent ou la
logistique, je n'ai jamais dit un
mot de bien ou de mal sur son travail. Mais malgré le respect que je
lui dois, mon devoir m'oblige à
intervenir si je vois que les choses
ne marchent pas correctement."
2 mois de salaire
pour les joueurs
Amrane toujours
Koléa absent
L'ex-avant-centre du MOB et
Mezaïr, un point Le conseiller et ex-manager du club a ouvert le feu sur le coach du RCR, Abdelkrim
d'interrogation Benyellès. L'ex-international nous a confirmé qu'il n'est pas satisfait du travail du coach
«Je lui ai donné
ma bénédiction»
L'ex-international nous a appris
qu'il était parmi les rares personnes à accepter Benyellès
quand son CV était posé sur la
table du comité : "Le nom de
Benyellès nous a été proposé par
l'ex-président Habib Benfetta,
mais la plupart des responsables
l'ont refusé pour plusieurs raisons
et surtout pour son âge qui ne lui
permet pas de suivre le rythme de
la L2. J'étais parmi les rares personnes à le défendre et maintenant, il me poignarde dans le dos."
USMMH

Chemaâ : «Benyellès
n'est pas l'avenir du Rapid»
juste dans l'intérêt du club."
21
Les joueurs percevront la prime de leur victoire
face au CAB aujourd'hui. La direction hadjoutie a
promis de les payer avant le prochain match ce
week-end face à la JSMB.
Mise au vert à l'hôtel Chelia
La formation blidéenne effectuera sa
mise au vert à l'hôtel Chelia de Batna.
C'est l'endroit idéal pour Mouassa et
ses capés pour préparer comme il se
doit le match face au CAB. En effet,
l'équipe blidéenne se déplacera vendredi à Batna et elle doit effectuer une
séance de mise en place durant laquelle Mouassa devrait donner les dernières consignes à ses joueurs.
A. D.
De notre correspondant
B. BOUGUELMOUNA
Mercredi 8 octobre 2014
La prime de Batna
aujourd'hui
RCR
On s'interroge beaucoup sur
l'avenir de Mezaïr au RCR.
Le gardien de but ne s'est
pas rendu aux entraînements depuis le match de
la 6e journée contre l'USMB
où l'équipe s'était inclinée
par 2-1. L'ex-keeper de
l'USMA, du MCO et de
l'ASMO est revenu apparemment à ses mauvaises
habitudes de sécher les
séances d'entraînement.
www.competition.dz
a aussi dit que c'est Benyellès qui
a poussé l'administration à lui
changer de poste : "En me voyant
le gêner, le coach a fait tout son
possible pour m'écarter de son
entourage et il m'a carrément
menacé quand on était à
Constantine lors de la deuxième
journée de me faire changer de
poste, car je l'ai beaucoup dérangé."
«Il se croit tout à
Relizane, mais il a tort»
"Benyellès se croit l'homme à tout
faire dans le Rapid, nous dit Amar
Chemma, mais c'est complètement faux, car le RCR est une
grande histoire de toute une ville
et il possède des gens très jaloux
de ses couleurs. Malgré que les
derniers résultats sont du côté de
Benyellès, il n'est pas l'avenir du
RCR parce que, sans être régionaliste, le Rapid appartient aux
Rapidiens."
«J'ai accepté mon
changement de poste
juste pour l'intérêt
du club»
L'ex-manager nous a ajouté qu'il
n'a pas voulu contester la décision
du comité de changer son statut
de manager général du club en
conseiller dans l'intérêt du RCR et
aussi pour ne pas dire qu'il est un
élément perturbateur, mais l'avenir va prouver qu'il a raison.
B. B.
Après la
démission de
Heddane de
Koléa, les
responsables
de ce club ont
approché le
coach
hadjouti,
Boudjaârane.
Les responsables de
l'USMMH ont
tout de suite
contacté le
coach pour le
payer et le
convaincre de
rester et ils
ont réussi à
le faire. Ils
ont aussi
tenu une
réunion, lundi
dernier, avec
le président
Zidani et le
président du
CSA pour
débattre de
quelques
points afin
que le club
soit mieux
organisé et
aussi avoir un
règlement
intérieur pour
essayer de
mettre en
place une
certaine discipline au
sein du groupe et surtout
éviter les
absences à
répétition.
du MCO, Farès Amrane, n'a joué
que 30 minutes depuis le début
de la saison face à El-Khroub. Il
n'est pas blessé et il n'a aucun
autre problème, mais le joueur
ne vient jamais aux entraînements. Est-ce qu'il sera payé
pour un travail qu'il n'a pas fait ?
On n'a aucune idée sur la façon
avec laquelle le club fonctionne
et aucune idée sur l'absence
répétée de ce joueur qui pourrait
donner beaucoup à l'équipe,
mais cette dernière ne profite pas
de son talent.
Benayache
et Bouzar pas
encore prêts
Si Bouzar Khaled a fait des
tours de piste lundi dernier, le
milieu de terrain Benayache n'a
pas encore repris les entraînements. Le joueur est au repos
depuis le match d'El-Khroub il y
a 15 jours de cela. Ils seront tous
les deux absents pour le prochain match face à la JSMB.
Chellali a ressenti
des douleurs
Lors de la séance de lundi, le
gardien Chellali a ressenti des
douleurs à la cuisse qui l'ont
empêché de finir la séance, il a
dû quitter les entraînements dès
qu'il a ressenti la douleur pour
ne pas prendre de risque. Cette
blessure, il la traine depuis un
bon moment et il a même joué 3
matchs avec cette blessure.
Labani et
Mohamed-Rabah
absents
à la reprise
Labani Yahia et MohamedRabah ont raté la séance de reprise, lundi, qui était assurée par
Amine Abdelhak pour travailler
l'aspect physique, puisque le
coach Boudjaârane et l'adjoint
Souilah étaient en réunion avec
le président Zidani à Tipasa.
H. K.
Mercredi 8 octobre 2014
DÉTENTE
Aucun chemin
de fleurs
ne conduit
à la gloire.
Jean de La
Fontaine
Serons-nous un jour capables de respirer sous l'eau ? Peut-être grâce au «cristal d'Aquaman»
La Toile le surnomme déjà le "cristal d'Aquaman", du nom du super-héros de DC
Comics capable de respirer sous l'eau. Ce matériau cristallin a été mis au point par
l'université du Danemark du Sud et présente des capacités étonnantes : il est
capable d'absorber, stocker puis libérer l'oxygène de l'air. L'équipe de recherche à
l'origine du cristal espère qu'il pourra être utilisé à des fins médicales, mais
n'écarte pas dans son communiqué qu'il serve aussi pour des loisirs comme la
plongée. Dans les deux cas, il permettra de transporter de l'oxygène en
s'affranchissant des lourdes bouteilles métalliques. Pour les plongeurs, c'est un
rêve devenu réalité : respirer sous l'eau. "Quelques grains contiennent assez
d'oxygène pour une respiration, et comme le matériau peut absorber l'oxygène de
l'eau autour du plongeur et la lui délivrer, le plongeur n'aura pas besoin d'emmener
plus de quelques grains", explique Christine MacKenzie de l'université du Danemark
N° 2382
JOUR
Une dame se plaint à sa voisine de palier :
- Votre fille est vraiment insolente
et mal élevée…
Elle m'a traitée de vache !
- Oh ! Mon Dieu... Je lui ai pourtant appris à ne pas juger
les gens sur les apparences !
SUDOKU
E
E
D
T
E
E
L
I
D
O
C
O
R
C
E
L
R
N
H
A
L
P
R
E
S
S
I
O
N
R
B
E
A
A
E
T
B
E
N
G
I
O
L
E
F
I
V
M
R
T
M
O
I
L
A
R
D
I
O
I
T
E
R
I
I
O
M
N
V
T
S
R
L
R
T
LES FLÉCHÉS
A
I
U
C
L
N
E
E
N
O
G
A
E
C
I
7
4
5
8
3
6
9
1
2
P
L
O
O
A
T
T
B
A
E
M
B
E
H
N
1
6
3
2
4
9
5
8
7
3
8
2
4
1
7
6
5
9
M
L
G
T
G
T
A
R
N
T
R
A
R
I
I
4
1
9
6
5
3
2
7
8
O
O
R
A
E
B
U
F
F
I
T
C
R
D
F
6
5
7
9
8
2
1
3
4
C
N
M
V
O
E
O
E
G
A
C
A
I
E
E
8
2
1
7
6
5
4
9
3
P
I
U
U
C
U
E
A
R
E
L
A
C
E
D
9
3
4
1
2
8
7
6
5
4
5
6
7
8
psychotrope
manque
d’ampleur
mouvement
en arrière
point
imaginaires
fin de verbe
grande école
strontium
9
tel un ver
sacré
chauffeur
2
pour franc
africain
réservoir de
pulsions
voisin de la
morue
dénué d’esprit prince troyen
construction
atome
11
expert en
inconnues
10
privées de
chef
langue
d’Estonie
vieille note
réceptions
oiseux
mode d’écriture
rapide
gouttes du
matin
divinité
5
privatif
allongeait
5
7
6
3
9
4
8
2
1
autre moi
les chefs en
campagne
éclat de rire
adopter par
préférence
bon vouloir
1
note
brome
8
pas mal
9
S
H
I
G
I
I
R
E
M
U
H
N
I
A
E
E
O
O
O
E
O
F
F
R
A
N
D
E
S
T
N
N
S
R
N
O
I
T
A
N
M
A
D
K
E
LES MELÉS
points
opposés
N° 2382
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
AMOVIBLE
ATTACHE
BABOUCHE
BRIGADIER
COMPATIBLE
CROCODILE
DAMNATION
DEFINITIF
EGALITE
ELOIGNE
FALAISE
FOURGON
GAMIN
GOURMAND
HARICOT
INHUMER
IRREEL
LARD
LION
MONT
NEGRIER
NOIRCEUR
OFFRANDE
ORCHIDEE
PRESSION
REVEILLON
SAUVETTE
SOIREE
TABAC
TATONNER
C
A
U
O
R
D
P
R
E
M
O
N
I
T
O
I
R
E
A
O
N
A
N
E
T
E
T
E
N
E
U
V
E
E
R
I
N
E
C
R
I
S
V
A
S
E
L
I
T
S
S
R
I
T
E
R
U
T
I
L
E
G
I
A
P
A
N
S
E
S
E
T
E
I
R
E
D
I
E
T
E
E
S
S
E
O
R
N
E
N
A
T
U
R
E
L
U
T
E
E
T
I
O
N
R
I
A
M
B
E
A
S
R
A
M
T
R
O
U
B
A
D
O
U
R
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
M A R C O
6
7
8
9 10 11 12
V E R R A T I
A son arrivée avant-hier à l'aéroport
Houari Boumédiene, Faouzi Ghoulam
a fait savoir que sa blessure n'est pas
complétement cicatrisée et qu'il sera
complétement rétabli dans un mois
environ. Interrogé si le défenseur
napolitain sera apte ou non face au
Malawi samedi prochain, Gourcuff
dira : "Même si sa blessure n'est pas
complètement cicatrisée, Ghoulam a
déjà joué deux matchs avec son équipe
de Naples. Donc, pour moi, il est prêt
à jouer la rencontre contre le Malawi.
C'est pour vous dire qu'il n'y a pas de
soucis particuliers le concernant. Je
pense qu'il sera tout à fait opérationnel
pour le match de samedi prochain",
affirma le coach national.
Halliche et son état physique : «Je le suis régulièrement, il est en forme»
Même s'il avait été convoqué pour
le stage du mois de septembre, Rafik
Halliche ne jouait pratiquement pas
avec son club, voulant connaître son
état de forme, l'entraîneur national
nous a fait savoir que Halliche affiche
une bonne forme. "Même si Halliche
évolue dans un championnat dont le
rythme est moins bien que dans les
autres pays, il reste compétitif. Il est
vrai qu'au mois de septembre il avait
un déficit physique du fait qu'il ne
jouait pas, mais là je le suis et je sais
qu'il joue régulièrement et donc il
devrait être compétitif pour la double
confrontation face au Malawi", dira-til.

Mehdi Mostefa habitué d'être sélectionné au temps de Vahid Halilhodzic et qui
était même une pièce maîtresse sur l'échiquier du Bosniaque n'a toujours pas été
appelé sous l'ère Gourcuff. Interrogé sur les raisons de cette mise à l'écart, l'entraîneur national dira : "Ce que je peux dire c'est que ce n'est pas une mise à l'écart
définitive. Mostefa ne jouait pas beaucoup et il avait un problème de rythme en
raison de ce manque de compétition. Il y a aussi un équilibre au niveau des postes
que je me dois de respecter et c'est pour cette raison que je ne l'ai pas convoqué,
mais une fois encore je tiens à préciser que ce n'est pas une mise à l'écart définitive."
S'il y a un joueur qui fait l'actualité au cours de ces derniers jours ici en Algérie
mais aussi en France, c'est bel et bien l'attaquant de l'Olympique Lyonnais Nabil
Fekir. Interrogé sur la probable venue ou non de cet élément chez les Verts,
Christian Gourcuff dira : "Ce qu'il faut savoir c'est que j'ai rencontré Fekir à Lyon
le mois d'août dernier, et depuis je l'ai eu régulièrement au téléphone. Choisir la
sélection pour laquelle il évoluera est une décision personnelle. Après nos discussions, j'estime qu'il a eu toutes les données qu'il doit connaître. J'imagine aussi qu'il
doit être dans une situation difficile du fait qu'il se doit de faire un choix, tout en
sachant qu'on ne peut pas rester comme ça entre deux sélections trop longtemps.
A présent, la balle est son camp."
Performances
de Brahimi :
«J'espère qu'il
enchaînera
en EN»
7
ferment
«Il a déjà joué avec Naples,
donc aucun souci pour lui»
LE CAS FEKIR :
«Il a toutes les données,
la balle est dans son camp»
attaches
LES MELÉS
ASMIR
AVDUKIC
3
L'ÉTAT DE SANTÉ DE GHOULAM
A PROPOS DE MEHDI MOSTEFA :
«Ce n'est pas une mise
à l'écart définitive»
doublé pour
exclure
stupéfaite
personnel
féminin
monument
funéraire
11
point de
saignée
aidera
6
mélodie
10
3
4
N
A
C
R
R
R
D
L
I
O
N
A
B
H
R
3
cubait
de bonne
lignée
N°
2382
2
chef religieux
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
2
9
8
5
7
1
3
4
6
1
action
d’étrangler
racheter
9
8
3 7 5
6 1
4 9
2 5
7 1
3
4
9
5
7 2
3 1
3 9
1 5
8 3 2
1
2
REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.
du Sud. Les hôpitaux pourraient s'intéresser aussi à ce cristal parce qu'il stocke
l'oxygène à très haute concentration, jusqu'à 3 fois plus que dans une bouteille
classique. Un seau de 10 litres suffit à absorber toute l'oxygène d'une pièce ! Cela
permettra de traiter des patients atteints de maladies respiratoires et dont l'état
impose souvent d'inhaler de grandes concentrations d'oxygène pour vivre. Et le
cristal serait même réutilisable. "C'est aussi intéressant que le matériau puisse
absorber et libérer l'oxygène plusieurs fois sans en perdre la capacité. C'est
comme tremper une éponge dans l'eau, l'essorer et répéter le processus encore et
encore", relève Christine MacKenzie dans le communiqué. Pratique, un seul stock
de cristal peut servir à de nombreuses reprises. Cela semble aussi économique,
mais, pour l'heure, aucun coût de production n'a été révélé.
Remplissez cette grille, puis reportez les
lettres dans les cases numérotées correspondantes.
Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.
LA BLAGUE
DU
À LA UNE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT
INSOLITE
22
Citation
www.competition.dz Mercredi 8 octobre 2014
SOLUTIONS
www.competition.dz
Il n'y a pas un jour sans
que la presse portugaise
loue les qualités et les
performances du milieu
de terrain du FC Porto
Yacine Brahimi. Le milieu
de terrain des Verts est
en train de réussir un
début de saison
époustouflant avec sa
nouvelle équipe. Un avis
que partage le
sélectionneur national
Christian Gourcuff. "Il est
clair qu'Yacine Brahimi
est en train d'enchaîner
les bons matchs au FC
Porto, que ce soit en
championnat ou en Ligue
des champions. C'est
vraiment une bonne
chose. Yacine est un pur
joyau pour notre équipe
nationale et j'espère qu'il
enchaînera les même
performances en
sélection."
RETOUR DE BOUGHERRA
DANS L'ÉQUIPE TYPE :
«Je ne connais pas encore le onze»
Madjid Bougherra qui reste l'un des rares joueurs à avoir disputé les deux précédentes CAN des
Verts, à savoir celles de 2010 et de 2013 n'a pas été aligné dans le onze rentrants lors des deux
derniers matchs. En fait, sa place dans le 11 rentrant, il l'avait perdue déjà sous l'ère Vahid
Halilhodzic à l'occasion de la rencontre face à la Russie. Interrogé sur un probable retour dans
l'équipe type face au Malawi samedi prochain,
l'entraîneur national dira : "Madjid est dans le
groupe et fait partie des joueurs que j'ai convoqués pour ce stage. Maintenant je ne peux vous
donner mon équipe maintenant car je ne la
connais pas encore, mais ce que je peux vous
affirmer c'es que Madjid a un rôle très important dans le groupe. Il y a aussi le fait que
Belkalem a montré de belles choses, mais
comme je vous l'ai déjà dit je ne connais pas
encore mon équipe, j'aurai certainement une
meilleure idée demain mercredi", précisa-t-il.
Gagner la CAN 2015 :
«D'abord, être solide à tous
les niveaux»
Sorti du premier tour lors de la précédente
CAN en Afrique du Sud, Vahid Halilhodzic a
répété à maintes reprises que cette équipe
fera mal en 2015 car elle sera plus mûre
et qu'elle serait même capable de gagner
le trophée. Interrogé à cet effet, Gourcuff
dira : "Ce qui m'intéresse en premier lieu
c'est la construction d'une équipe avec une
très bonne qualité de jeu. J'estime que ça
ne sert à rien de faire des déclarations
quant au fait de gagner ou non la CAN, car
il est important avant tout d'avoir des
ambitions au niveau du jeu en faisant
preuve de solidité à tous les niveaux",
conclut l'entraîneur national.
Organisation de la CAN 2017 :
«Cela serait bien de ne pas
jouer les éliminatoires»
C'est à présent officiel, la candidature de
l'Algérie pour la CAN 2017 a été validée par
la CAF au même titre que six autres pays, à
savoir le Ghana, l'Egypte, le Gabon, le Kenya,
le Soudan et le Zimbabwe. A ce sujet, l'entraîneur national dira : "Je pense que ça
serait merveilleux que le public algérien ait
cette CAN 2017. Les joueurs et avec le soutien des supporters seront doublement motivés pour réaliser quelque chose de grand. De
mon côté, ça m'arrangerait car ça me permettrait de ne pas jouer les éliminatoires de
cette CAN 2017."
A. H. A.
«Le
Malawi,
une équipe
difficile à
manier
chez elle»
Comme tout le
monde le sait,
Christian Gourcuff
s'était déplacé au
Bénin pour
superviser et
regarder le match
du dernier tour
préliminaire de la
CAN qui avait mis
aux prises le Bénin
avec le Malawi. Le
coach national se
dit donc avoir une
idée sur cette
équipe du Malawi
qui reste sur une
victoire face à
l'Ethiopie lors de la
deuxième journée
de ces
éliminatoires. "J'ai
pu voir cette
équipe du Malawi
jouer contre le
Bénin, c'est une
équipe qui compte
des joueurs de
qualité dont le
capitaine. Les
statistiques
montrent aussi
que cette équipe
est difficile à
manier chez elle,
mais on tentera de
réaliser un bon
match en leur
posant des soucis
tout en jouant
notre jeu", affirma
Christian Gourcuff.
La pelouse : «Je préfère jouer
sur du synthétique que sur une
pelouse comme celle de l'Ethiopie»
Le match à Blantyre se jouera sur une pelouse synthétique,
une pelouse que connaît bien l'entraîneur des Verts pour avoir
entraîné sur une pareille pelouse au FC Lorient pendant
plusieurs saisons. "Il est clair que c'est une contrainte pour
mes joueurs de jouer sur du synthétique, mais j'ai eu
l'occasion de travailler sur des pelouses semblables et je
pense savoir ce qu'il faut dire à mes éléments et les conseils à
leur donner pour pouvoir justement évoluer sur une pelouse
pareille. En tous les cas, en ce qui me concerne, je préfère
savoir à l'avance que je jouerai sur du synthétique et me
préparer en conséquence que de jouer sur une pelouse
gazonnée comme celle de l'Ethiopie où on ne pouvait même pas
enchaîner trois passes", précisa Gourcuff.
TEMPS DE JEU DES JOUEURS :
«ÇA VA MIEUX, SEUL
CAS GUEDIOURA»
Christian Gourcuff
ne cache pas le fait que
lors du précèdent stage
beaucoup de joueurs
peinaient physiquement du fait qu'ils manquaient terriblement de
compétition. Depuis ça
va mieux, seul cas
Adlène Guedioura. "Sur
le plan physique, le
mois de septembre fut
un peu compliqué car
beaucoup de joueurs
manquaient de compétition. Ce que j'attends
de mes joueurs c'est
que leur niveau physique soit meilleur, je ne
leur demande peut-être
pas de joueur tout le
temps même si ça serait
bien que cela se produi-
se, mais qu'ils jouent
quand même souvent.
Je pense que pour ce
mois d'octobre je
devrais retrouver des
joueurs meilleurs à tous
les niveaux, seul cas
peut-être, c'est Adlène
Guedioura qui joue
beaucoup moins. "
«Avoir une
meilleure qualité
de jeu reste mon
objectif»
Même si les Verts
auront à jouer dans des
conditions difficiles à
Blantyre samedi prochain, pour l'entraîneur
national, tous les
matchs qu'ils soient à
domicile ou à l'extérieur
il les joue pour gagner.
"Tous les matchs on les
joue pour les gagner.
On ne va pas changer
notre façon de jouer
parce qu'on aura à évoluer au Malawi. Il faudra juste s'adapter aux
conditions sur place
mais tout tenter pour
ramener les trois points.
Je tiens à vous préciser
aussi que la qualité du
jeu reste bien évidemment un de mes objectifs même si c'est difficile de le réaliser sachant
qu'il y a l'obligation du
résultat tout de suite
pour nous qualifier à la
CAN au Maroc", confia
Gourcuff.
A. H. A.
www.competition.dz Mercredi 8 octobre 2014
2
À LA UNE
LIGUE 2
GOURCUFF
AFFICHE SES
AMBITIONS
«ASSURER LA QUALIF’
lors de ces 2 matches»
PAR ASMA H. A.
C'est un Christian
Gourcuff assez optimiste qui s'est
présenté hier à la conférence de
presse d'avant-match face au
Malawi hier à la salle des conférences du stade du 5-Juillet.
Avant de se donner au jeu des
questions-réponses avec les journalistes, l'ancien entraîneur des
Merlus a tenu d'abord à nous
«Voilà pourquoi j'ai
convoqué Ziti
et Doukha»
Ce stage du mois
d'octobre est le
deuxième
rassemblement du
coach national depuis
son arrivée à la tête
des Verts. "J'avoue que
le premier
regroupement était un
peu compliqué du fait
que ce fut le premier
pour moi et qu'il fallait
en plus de préparer les
deux premiers matchs
faire connaissance
avec les joueurs. Bon,
déjà ça s'est bien passé
du fait que nous avons
réussi à empocher les
six points, et j'espère
qu'il y aura une
progression au niveau
du jeu avec une
meilleure organisation
collective lors de nos
deux prochaines
sorties", a déclaré le
coach des Verts.
" Il est vrai aussi que
pour le premier stage
j'avais fait le choix
d'établir une liste
élargie afin que je
puisse avoir une idée
sur le groupe et pour
connaître le maximum
de joueurs, mais là je
me dois de resserrer le
groupe avec comme
objectif une meilleure
efficacité. Concernant
mes choix, j'ai choisi la
stabilité, avec quelques
modifications dues à
des situations
conjoncturelles comme
le cas Ziti qui m'a
donné toutes les
garanties afin qu'il
fasse partie de la
sélection nationale.
Pour ce qui est des
gardiens de but, le fait
de ne pas avoir
convoqué Chaouchi ne
consiste en aucun cas
une pénalité, mais c'est
juste que Doukha a fait
lui aussi un excellent
début de saison et je
voulais le voir. Pour moi
convoquer Doukha est
tout simplement
logique et c'est loin
d'être une révolution", a
précisé le
sélectionneur.
A. H. A.
faire un point de la situation sur
le groupe avant la rencontre de
Blantyre samedi prochain.
En premier lieu, le coach
national a évoqué ses attentes
par rapport à ce stage qui prendra fin le soir du 15 octobre prochain. "Et bien mes attentes pour
ce deuxième regroupement c'est
tout simplement la qualification
pour la CAN 2015 en essayant de
gagner nos deux prochains
matchs. Nous sommes à mi-chemin et mathématiquement on
peut d'ores et déjà nous arracher
notre billet qualificatif pour la
CAN dans le cas où on gagnerait
notre double confrontation face
au Malawi. C'est donc notre
objectif et on tentera de le réaliser
lors de ce stage ", a fait savoir
l'entraîneur national.
A. H. A.
ONZE RENTRANT :
«En raison du synthétique, probablement
des changements dans le 11»
Pour beaucoup de joueurs, jouer sur une
pelouse synthétique consistera certainement
un grand handicap, et l'entraîneur national en
a bien conscience, car il a affirmé hier que la
pelouse synthétique pourrait influer ses choix
quant au onze rentrant. "Ce qui est sûr, c'est
qu'à l'heure où je vous parle je n'ai pas encore
arrêté mes choix quant à l'équipe qui fera son
entrée samedi prochain face au Malawi.
Néanmoins, le fait de jouer sur du synthétique,
cela influera certainement sur certains de mes
choix. De probables changements dans le onze
rentrant sont donc à prévoir."
L'attaque : «Slimani et Brahimi
sont complémentaires»
Islam Slimani qui lui aussi enchaîne les
bonnes performances avec son équipe du
Sporting Lisbonne sera sans aucun doute titulaire face au Malawi. En tous les cas, c'est
qu'on pouvait comprendre des dires du coach
national lorsqu'on l'a interrogé sur qui de
Slimani ou Belfodil sera aligné à Blantyre.
"Islam Slimani et Yacine Brahimi sont très
complémentaires. Tous les deux renferment
des qualités complétement différentes, d'où
leur complémentarité. L'objectif de ces stages
et de ces matchs n'est pas non plus de chambouler tout l'effectif lors de chaque rencontre,
car il y a une cohésion à parfaire. Maintenant il
est clair aussi que devant il y a de la qualité
avec Belfodil mais aussi Soudani qui lui préfère jouer plus sur le côté. J'avoue qu'avant le
match contre le Mali j'avais quelque peu hésité, mais comme je viens de vous le dire, en
attaque la qualité y est", nous a déclaré le
coach national.
Medjani et Mahrez : « J'aurais
préféré qu'ils jouent dans leurs
postes au sein de leurs clubs»
Au sein de son club le Trabzonspor, Carl
Medjani évolue milieu de terrain contrairement à son poste en EN où il joue dans l'axe.
Pareil pour Ryad Mahrez qui joue sur le côté
droit avec son équipe de Leicester alors que
chez les Verts, il est aligné sur le côté gauche.
Voulant savoir s'il était agacé quant au fait de
voir ses éléments évoluer dans des postes différents de ceux de la sélection, Christian
Gourcuff dira : "Il est certain que pour Carl
que je connais très bien pour l'avoir déjà eu à
Lorient, je préfère le voir jouer en défense centrale avec son club pour justement les automatismes. Je dois dire que c'est handicapant pour
moi sélectionneur de voir mes joueurs jouer
dans d'autres postes, exactement comme
Mahrez qui joue au sein de son club à droite
alors que je préférais qu'il joue à gauche. Mais
bon c'est comme ça et je ne vais quand même
pas imposer mes choix", affirma-t-il.
Cadamuro : «Le souci c'est qu'il
joue à gauche à Osasuna»
Autorisé à faire l'impasse sur le précédent
stage des Verts en raison de son transfert,
«Je suis
venu pour
un projet
global du
football
algérien»
Lors de son point de
presse tenu hier à
l'OCO du 5-Juillet, le
nouveau
sélectionneur
national a confirmé
qu'il était là en
Algérie pas
uniquement pour
diriger les sélections
A et A' mais pour un
projet global du
football algérien :
"Ce n'est pas le
contrat qui
m'intéressait en
premier lieu mais le
challenge qui est
celui du projet global
du football algérien.
C'est un projet qui
me tenait à cœur, car
je sais que le
football algérien
renferme des
potentialités
intéressantes. Ma
mission ne
s'annonce pas facile,
mais je suis .décidé
à relever le défi. Je
suis certes les
internationaux
évoluant à l'étranger,
mais je m'intéresse
également beaucoup
aux joueurs locaux et
au championnat
national", a fait
savoir l'ex-entraîneur
de Lorient.

«Il y aura
d'autres
rencontres
avec les
entraîneurs
de Ligue 1»
Liassine Cadamuro honore sa première
convocation sous l'ère Christian Gourcuff.
Interrogé sur le plus que peut apporter ce
Le coach des Verts
joueur en sélection, l'entraîneur national dira :
qui avait tenu une
"Personnellement je n'envisage pas d'utiliser
première réunion
Cadamuro à gauche car avec son club
avec les entraîneurs
d'Ousasuna, c'est dans ce poste qu'il évolue.
de Ligue 1 le 21
septembre dernier
J'estime que le fait qu'il joue comme arrière
au CTN a révélé que
gauche c'est pénalisant pour lui en sélection
cette réunion a été
Néanmoins, c'est un joueur qui a des qualités positive sur tous les
et je vais pouvoir le voir durant ce stage",
plans et qu'il
envisage à l'avenir
affirma-t-il
d'autres réunions
avec les techniciens
Les soucis défensifs :
algériens. "Ce
«C'est plus un problème
premier contact m'a
permis d'instaurer
au niveau du collectif»
un climat de
Avant même l'arrivée de Christian
concertation avec
Gourcuff, s'il y a un compartiment qui
les entraîneurs
connaît quelques soucis c'est le compartiment
algériens. Ils ont
posé un certain
défensif. Certes, lors des deux derniers
nombre de
matchs, la défense a montré de belles choses,
difficultés qui les
mais ce n'est toujours pas l'assurance tous
empêchaient
risques derrière. " Pour ce qui est de notre
d'accomplir leur
travail dans de
défense, j'estime que c'est plus un problème
bonnes conditions.
collectif car j'ai pu voir des pertes de balle en
Cette réunion a été
Ethiopie et même contre le Mali qui ont perpositive à plus d'un
mis à nos adversaires de mener des contres
titre. Ma
dangereux. Maintenant sur le plan individuel, philosophie, c'est de
convaincre les gens
je pense que Belkalem a montré de belles
et d'instaurer un
choses, Mandi à droite s'en est aussi bien sorti climat serein et de
et le retour de Ghoulam constituera certaine- confiance. J'envisage
de programmer
ment un très bon renfort", a déclaré l'ancien
d'autres réunions
coach des Merlus.
A. H. A.
avec les entraîneurs
de Ligue 1 pour faire
avancer les choses
et pour mieux
connaître les
aspects du football
algérien. Je vais
travailler sur les
moyen et long
termes dans le but
de contribuer au
développement du
football algérien", a
précisé le technicien
français.
K. H.
L’EN a fêté l’anniversaire de Bougherra
Après la séance d’entraînement, tous les
joueurs se sont retrouvés pour fêter les 32
ans de Madjid Bougherra. Un grand gâteau a
été ramené en cette heureuse occasion.
C’est donc dans une belle ambiance que
Magic a soufflé sa 32e bougie. D’ailleurs, le
site de la FIFA a souhaité un bon anniversaire pour le capitaine de la sélection tout en
l’encensant pour tout ce qu’il a accompli
durant sa riche carrière avec l’EN. Il en est
de même pour le site spécialisé
Footmercato.net qui a souhaité lui aussi un
bon anniversaire au Magic. Sympa.

JSMB
Dif opérationnel
De son côté, Abdelhmid Dif a participé à l'entraînement avec ses
coéquipiers, ce qui veut dire qu'il
s'est totalement remis de sa blessure qui l'avait empêché de
prendre part aux deux derniers
matches face à Merouana et
Bousaâda. Il devrait donc pouvoir
tenir sa place vendredi, à l'occasion de la réception de l'USMM
Hadjout au stade de l'Unité maghrébine.
Retour de Tatem
Le fait marquant de cette reprise
était aussi la présence d'Islam Tatem
qu'on n'avait plus vu du côté du
stade de l'Unité maghrébine depuis
plus d'un mois. Le chouchou des
supporters a fait quelques tours de
piste avant d'aller en salle de musculation, il devrait encore patienter
un peu avant de pouvoir reprendre
l'entraînement collectif et pouvoir
prendre part aux rencontre officielles. Un retour qui va certainement soulager les supporters et le
staff technique qui pourra compter
sur un élément de grande valeur
pour le reste de la compétition.
Meddahi s'est contenté
de tours de piste
Oussama Meddahi, qui n'a pas pu
prendre part à la rencontre face à
l'ABS jeudi passé, s'est entraîné avec
Tatem avant-hier, se contentant de
tours de piste, avant d'aller en salle
de musculation. La participation de
ce joueur au match de vendredi
contre l'USMMH demeure donc
incertaine.
Kacem, Saïghi,
Aït Fergane et
Bourechrouche absents
Trois joueurs manquaient à l'appel
lors de cette séance de la reprise, il
s'agit de Nabil Aït Fergane qui
semble toujours pas remis de sa
blessure et qui ne devrait donc pas
pouvoir prendre part à la prochaine rencontre de la JSMB vendredi.
Aussi, les deux joueurs appelés en
équipe nationale espoirs, Kacem et
Saïghi, n'étaient pas présents au
stade. Si le premier devrait s'envoler avec les Verts au Qatar, le
second cité devrait regagner
Béjaïa, puisque étant blessé, il ne
pourra pas encore reprendre la
compétition avant quelques jours.
Kheireddine
Bourechrouche
n'était pas présent, lui aussi, il
souffre d'une entorse de la cheville
qui l'a obligé à porter un plâtre et
faire l'impasse sur les deux derniers matches de son équipe.
B. A.
La JSMB qui gagne dérange
Alors que les amoureux des Vert et Rouge
de la Soummam commencent à peine à retrouver le sourire ces derniers jours après les bons
résultats enregistrés par les camarades de
Yahia-Cherif, qui sont en train de surclasser le
championnat de la L2 en prenant la tête du classement et en enchaînant les victoires, certains
ne sont apparemment pas très contents de cela.
En effet, certains, qu'on disait proches du club il
y a quelque temps, sont en train de faire des
sorties qui ne les honorent pas, en essayant de
s'attaquer à la nouvelle direction de la JSMB à
travers des déclarations et le lancement de
rumeurs pour déstabiliser ceux qui sont en
train de redorer le blason de cette JSMB qu'on
avait même pensé perdue à la fin de la saison
dernière. Les supporters doivent rester vigilants et ne pas écouter ces voix qui ne veulent
aucunement faire du bien à l'équipe.
Pourquoi ne venez-vous plus
au stade ?
Ce qui est encore plus étrange, c'est que ces
gens, qui disent porter la JSMB dans leur cœur
ne se présentent plus au stade depuis le début
de la saison alors que l'équipe est en train d'enchaîner les bons résultats. On peut ne pas être
d'accord avec la méthode des actuels dirigeants, mais ne pas se réjouir des bons résultats
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
enregistrés par l'équipe et ne pas venir au stade
encourager les camarades de Kamel Zeghli est
quand même assez grave, dans le sens où apparemment la bonne marche de l'équipe n'est pas
intéressante pour eux, tant qu'ils ne sont pas
acteurs dans les affaires du club.
Pourtant, le club a coulé
en silence la saison passée
Ceux qui ont l'habitude de suivre la JSMB
savent que par le passé personne n'avait osé critiquer la politique de l'ancienne direction,
même quand cette dernière était à la dérive. La
saison dernière, la JSMB était abandonnée par
tout le monde en étant à la dernière position du
classement depuis le début de la compétition,
mais personne n'est allé critiquer, ni demander
des comptes à l'ancienne direction. Pour faire
court, ces mêmes personnes ont laissé la JSMB
couler en silence. Maintenant, alors que l'équipe se porte pour le mieux et que tous les fans
sont heureux, car l'objectif de l'accession est
plus que jamais à la portée de l'équipe, on ose
aller faire des déclarations qui vont à l'encontre
de la bonne marche de l'équipe. On espère bien
que ces gens reviendront à la raison et ne penseront qu'à l'intérêt du club.
B. A.
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
23
Débuts prometteurs
C'est avant-hier que les camarades de Rafik Lahlouh ont repris le chemin des
entraînements après avoir bénéficié de 3 jours de repos à l'occasion des fêtes de l'Aïd.
C'était l'ambiance des grands
jours au stade de l'Unité maghrébine, un bon nombre de dirigeants
étaient présents et tout le monde
avait le sourire aux lèvres, que ce
soit du côté de la direction ou des
joueurs. Cette victoire acquise à
Bousaâda a donc rassuré un peu
plus tout le monde sur la capacité de
cette équipe de la JSMB à réaliser
son objectif en fin de saison et de
retrouver l'élite par la grande porte.
Mercredi 8 octobre 2014
MCS
Reprise dans une
ambiance superbe
De notre correspondant
BOUALEM AÏZEL
www.competition.dz

Zeghli
touché
Kamel Zeghli
n'a pas pu aller
au terme de la
séance de la
reprise, ayant
contracté une
petite blessure
au pied. Il est
sorti avec un
bandage et de
la glace, on ne
sait pas encore
ce qu'il a exactement et s'il
pourra prendre
part à la rencontre de vendredi. Une
défection
serait, en tout
cas, mal venue
pour celui qui
est en train de
retrouver
ses bonnes
sensations.
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam
Le Mouloudia de Saïda est allé chercher, vendredi
dernier, les 3 précieux points à Merouana, une
semaine seulement après avoir été forcé par le DRBT
au partage des points au stade du 13-Avril de Saïda.
De notre correspondant
K. DJELLOUL
en cette première moitié de la saison.
Les coéquipiers de Hanifi
ont su se racheter face à l'ABM,
malgré la difficulté de la tâche. Les
hommes de Mehdaoui sont parvenus à créer l'exploit de ramener
trois points du stade du Merouana.
Pour cette rencontre, l'entraîneur
saïdi n'a pas apporté le moindre
changement à son équipe. Les Vert
et Rouge ont fourni une très bonne
production et sont parvenus à revenir à la maison avec les trois points
de la victoire.
Mehdaoui vigilant Le
premier responsable de la barre
technique du MCS affirme : "Je dois
dire que les joueurs ont été à la
hauteur des attentes dans la mesure
où nous avons réussi à nous
procurer de nombreuses occasions
et à inscrire deux buts. On aurait
même pu en marquer plus si on
avait su exploiter toutes les
occasions." Evoquant le reste du
parcours, le coach Mehdaoui a
laissé entendre que son équipe n'a
pas intérêt à céder des points à
l'avenir au risque de se retrouver
dans une situation difficile tout en
insistant sur la vigilance. "Nous
tâcherons de faire de notre mieux
pour maintenir cette bonne
dynamique et rester sur cette lancée
avec ce succès à l'extérieur qui nous
permet de prendre la deuxième
place. La suite du parcours ne sera
pas facile, certes, mais nous
sommes conscients de ce qui nous
attend et décidés à engranger le
maximum de points pour réaliser
notre objectif.
K. Dj.
2e victoire à l'extérieur
Le MCS est en train de réaliser un
début de saison prometteur.
Hormis les quatre points perdus à
la maison face à l'USMB et au
DRBT, la formation de la ville des
Eaux a réalisé, jusqu'à présent, de
très bons résultats. D'ailleurs, sur
les trois matchs disputés hors de
ses bases, l'équipe a réalisé deux
victoires face à Médéa et
Merouana. C'est dire que les Saïdis
sont sur le bon chemin. Désormais,
les coéquipiers de Sefioune vont
devoir rester sur cette lancée et
engranger le maximum de points
WAT
Les jours de Belloumi
sont-ils comptés ?
Le dernier faux pas des Bleu et Blanc à Tadjenanet n'a
pas laissé indifférents les supporters tlemcéniens qui
sont montés au créneau pour exiger, tout simplement,
un changement au niveau de la barre technique.
De notre correspondant
ABDELKRIM ZOUBIR
Les fans sont déçus par les
résultats de leur équipe favorite, et
ce, depuis l'entame de la compétition officielle, à l'exception de la
victoire remportée en déplacement
à Hadjout qui est d'ailleurs restée
sans lendemain, puisque le WAT a
été accroché à trois reprises sur son
terrain mascotte de Birouana par
le RCR, l'ASK et le CAB. Ils pointent du doigt le coach Belloumi
qui, selon eux, n'a pas la compétence voulue ni l'expérience pour
driver une équipe dont l'objectif
principal est l'accession. Certes,
l'entraîneur tlemcénien jouit d'une
grande estime chez les sportifs de
la wilaya, compte tenu de son
passé avec l'équipe nationale de
1982, mais il y a les impératifs
d'une formation qui aspire à
retrouver l'élite après deux saisons
passés au purgatoire. La victoire
acquise à Hadjout lors de la
deuxième journée du champion-
Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (021) 74 76 95
Site Internet
www.competition.dz
[email protected]
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
nat a été l'arbre qui cache la forêt,
puisque les contreperformances
accumulées depuis sont justifiées
par le manque de cohésion du
groupe ou tout simplement l'état
de la pelouse, voire le niveau limité de certains joueurs. Il reste à
savoir qui portera le chapeau de
cette série de mauvais résultats : la
direction du club, le staff technique, les joueurs ou le public qui,
faut-il le souligner, ne se bouscule
pas dans les gradins pour soutenir
son équipe ?
A. Z.
Remchi pour
préparer l'ABM
Afin de permettre à ses joueurs de
bien préparer la rencontre capitale
qui les opposera à l'ABM, l'entraîneur Belloumi a programmé une
joute amicale, hier, au stade d'athlétisme face à l'USR qui évolue en
Inter-régions Ouest. Ce sera l'occasion pour le staff technique de procéder aux retouches nécessaires et
arrêter le onze qui sera aligné face
à Merouana.
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Publicité
Fax : (021) 63 53 31
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
24
Mercredi 8 octobre 2014
JSK
www.competition.dz
MORT
SUBITE
EN-NEMS
Retransmission
des matchs des
Verts à l'extérieur
BeIN Sports
POSE SES
CONDITIONS,
L'ENTV REFUSE
BOULAHDJILET
«13 titulaires
perdus, mais l'ESS
est toujours là !»
Djihad Boulahdjilet, le DTS de l'ES Sétif, peut
réaliser une prouesse. S'il gagne la Ligue des
champions, il sera le premier Algérien à
remporter deux fois la C1.
Les matchs contre le
Malawi et le Mali ne
seront pas retransmis
C'est à présent officiel,
les téléspectateurs algériens ne
pourront pas voir le match de
samedi prochain mettant aux
prises notre équipe nationale avec
le Malawi à Blantyre sur la chaîne
nationale terrestre, comme ce fut
d'ailleurs le cas lors du match
face à l'Ethiopie à Addis-Abeba le
mois dernier. En fait, la chaîne
nationale ne retransmettra aucun
des matchs de notre équipe nationale à l'extérieur lors de ces éliminatoires de la CAN 2015, puisque
même celui face au Mali à
Bamako ne sera pas retransmis.
La raison de ce bras de fer entre
la chaîne nationale et BeIN Sports
consiste dans le fait que les responsables de l'ENTV refusent de
se soumettre aux conditions de la
chaîne qatarie quant à la vente
des droits de retransmission de
ces rencontres. Pour la direction
de la chaîne nationale, les exigences de BeIN Sports sont beaucoup trop grandes. BeIN Sports
qui, pour rappel, détient les
droits exclusifs de retransmission
des matchs qualificatifs pour la
CAN 2015 au niveau de l'Afrique
du Nord. Ainsi donc et d'après
une source sûre, on croit savoir
que pour obtenir ces droits de
retransmission de ces trois rencontres des Verts, BeIN Sports
aurait exigé près de trois millions
de dollars en plus d'avoir le droit
de retransmettre tous les matchs
amicaux de notre équipe nationale lors des deux prochaines
années. Des exigences rejetées par
l'ENTV qui, du coup, n'aura le
droit de retransmettre que les
rencontres de notre équipe nationale disputées en Algérie, du fait
que c'est la chaîne nationale qui
produit la rencontre. Ainsi pour
voir l'EN se produire ce samedi à
Blantyre, les supporters de l'EN
devront tous se brancher sur
BeIN Sports.
A. H. A.

Le film sur
la FIFA fait
un bide
United Passions, le
long-métrage à la
gloire de la FIFA, a
fait un véritable
bide. Alors qu'il a
coûté 24 millions
d'euros, le film
avec Gérard
Depardieu et Tim
Roth a rapporté
moins de 160 000
euros. Le
quotidien The
Independent a
détaillé les
recettes par pays :
5 100 euros pour
le Portugal, 2 200
pour la Serbie,
114 000 pour la
Russie.

LE RWANDA
EXCLUT DE LA
SÉLECTION
TOUS LES
NATURALISÉS !
L'ESS en finale de la Champions
League, vous vous y attendiez ?
Franchement, non. Le TP Mazembe
était nettement supérieur aux trois autres
équipes qui ont animé les demi-finales.
Mais notre qualification n'est pas due au
hasard, c'est le fruit de plusieurs sacrifices et d'un travail entamé le 23 juin,
sous un soleil de plomb. Une demi-finale
ou une finale de cette épreuve ne se joue
pas, elle se gagne, la chance a été de notre
côté.
"Quand on bat Mazembe, on peut
gagner ce trophée", nous a dit Habib
Belaïd, le joueur de Sfax et ex-joueur
du MCA, êtes-vous de son avis ?
Oui, si Dieu le veut. Mais ce ne sera
pas facile car il faudra d'abord remettre
les pieds sur terre, après l'euphorie de la
victoire contre Mazembe. La preuve, on a
eu de la peine à égaliser contre le MOB
chez nous. C'est déjà une leçon à retenir
avant d'aborder la finale.
Pensez-vous que cette équipe de l'ESS
a les moyens de faire aussi bien que
sa devancière coachée par feu Arribi
et dont vous faisiez partie ?
Je côtoie les joueurs de cette équipe
tous les jours, matin et soir, je peux vous
dire qu'ils sont animés d'une bonne
volonté et d'une grande soif de gagner. Il
y a un bon état d'esprit dans le groupe,
mais je dirai simplement que nous partons à chances égales avec le Vita Club.
Celui qui aura le plus de mordant et fera
attention aux détails sera le plus disposé
pour le sacre final.
Menad à Alger : pas avant mardi
On n'est jamais trahi que par les siens !
violence latente qui prend sa source dans les arcanes
du club et qui a ensuite pour conséquence inéluctable de se répandre dans ce qu'on appelle communément… la rue et qui est incarnée par les supporters
les plus radicaux. Ces derniers qui n'en demandent
pas tant pour se substituer à la direction officielle
du club comme cela est actuellement le cas dans un
autre grand club de la capitale, et à tel point que son
président s'insurge haut et fort contre cette ingérence
de mauvais aloi. En effet, lorsqu'Antigone a dit un
jour. " Gardez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en
charge." Il avait tout juste.
Si, par bonheur, l'Entente l'emporte,
vous serez le premier Algérien à
brandir deux fois ce trophée…
C'est mon vœu le plus cher. Si Dieu me
l'exauce, j'en serai évidemment très fier.
Mais tout le mérite reviendrait aux
joueurs, au staff technique et la direction
du club, à sa tête Hammar.
En tant que DTS, vous aurez votre
mérite aussi, eu égard notamment à
l'habilité dont vous faites preuve
pour renouveler chaque saison
l'effectif…
J'estime que c'est l'ESS qui arrive à
mettre en valeur les joueurs qu'elle recrute et qu'on lui chipe chaque fin de saison.
A l'intersaison écoulée, l'ESS a perdu 13
joueurs titulaires, mais elle est toujours là
! Personne ne croyait en nous et on ne
donnait pas cher de notre peau. Mais
nous, tous ceux qui constituent la grande
famille de l'ESS, nous y avons cru. On
était optimistes et on avait à cœur de
montrer à ceux qui ne croyaient pas en
nous qu'ils se trompaient. Ces joueurs,
venus d'horizons divers, y ont contribué
de fort belle manière. Ils sont en finale de
la Ligue des champions et ils la gagneront, incha Allah !
Une coupe que vous dédierez sans
doute à Mokhtar Arribi ?
Oui, de toute évidence. Normalement,
remporter ce titre doit être le vœu de
tous les Algériens qui, je présume, seront
tous derrière nous. Si l'ESS gagne, ce
serait une prouesse pour ce club algérien
qui deviendrait, ainsi, le premier au pays
à remporter cette compétition dans sa
nouvelle formule.
H. D.
Dady Birori,
l'international
rwandais, utilisait
un passeport
rwandais et un
autre congolais,
son pays d'origine,
avec deux noms
différents, cela a
entraîné la
disqualification du
Rwanda de la CAN
2015 avec 2 ans de
suspension.
Refroidie par cette
affaire, la
Fédération
rwandaise de
football a pris des
mesures
drastiques pour
que pareil cas ne
se produise plus
jamais : les joueurs
devenus
internationaux
rwandais par
naturalisation ont
tout simplement
été priés d'aller
voir ailleurs. Ils ne
seront plus
convoqués à
l'avenir et doivent
même remettre
"tout document
indiquant qu'ils
sont rwandais" au
ministère de
l'Immigration, y
compris leur carte
d'identité.
COURBIS,
l'arroseur
arrosé…
Dans une interview
accordée à Compétition,
Rolland Courbis, l'ancien coach de l'USMA et
actuel entraîneur de
Montpellier, a indiqué
que "des joueurs de
l'USMA en arrivent aux
mains dans le vestiaire".
Il a ensuite recommandé
d'aller à la source pour
voir l'origine du mal et
le corriger. Pour ce faire,
il y est allé d'une de ses métaphores légendaires en disant : "Moi, par habitude, quand
je vois une inondation, je ne me mets pas à
genoux avec une serpillère ou une éponge
pour pomper l'eau. Mais j'essaye de savoir,
au départ, pourquoi y a-t-il eu cette inondation." Ironie du sort, le lendemain,
Montpellier a été inondé par les intempéries.
Et la Mosson, le stade du club montpelliérain, n'a pas été épargnée. "Cette nuit, l'eau
est quasiment montée jusqu'aux loges et jusqu'au 5e rang de la butte. Catastrophe",
indique le club héraultais hier, mardi, dans la
matinée. Courbis va-t-il prendre une serpillère ou tenter de savoir pourquoi y a-t-il eu
cette inondation ? Aux dernières nouvelles,
on dit que ce seraient les prières des
Usmistes, mécontents des propos de Courbis,
qui en seraient la cause. On estime maintenant l'affaire classée et que les Rouge et Noir
"rmaw aâlih lma !", comme on dit chez nous.
DÉFAIT 3-0,
Vahid présente
ses excuses
aux fans de
Trabzonspor
Vahid Halilhodzic, l'ancien sélectionneur
de l'équipe d'Algérie ne connaît pas la réussite avec sa nouvelle équipe, le
Trabzonspor. Récemment, il a pris trois
pageots. Cela a fait très mal aux supporters
exigeants du club turc. Le technicien bosnien l'a compris et, pour faire amende
honorable, il est allé à la rencontre des fans
du club pour présenter ses excuses en joignant les mains au cœur, comme l'illustre la
photo.
Hannachi-CAF : l'explication
Un attaquant africain en novembre à Tizi Ouzou
Proposé par
On n'est jamais trahi que par les siens… Et ce ne
seront sûrement pas les faits constatés ces derniers
temps au sein de plusieurs de nos clubs qui démentiront cette maxime bien pensée. Le directeur général
d'un grand club de notre championnat qui marmonne des critiques invraisemblables envers son entraîneur après un simple match nul contribuant ainsi à
amplifier la grogne des supporters. Le manager d'un
autre club qui coupe l'herbe sous les pieds du coach
qui avait pourtant la confiance de son entourage et
qui voit par la force des choses ce crédit s'étioler.
Reconnaissez que c'est tout de même une forme de
Il devrait se déplacer à son siège au Caire ce samedi
www.competition.dz Mercredi 8 octobre 2014 20 DA France 2 € N° 4058 ISSN 1111
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
Boudebouz et Soudani
out, Gourmi rappelé
MCA Les joueurs et
Charef accueillis avec
des fleurs
Les supporters
font barrage aux
perturbateurs
Hachoud s'est entraîné
avec le groupe hier
SES
GOURCUFF RETROUVE
SENSATIONS
LE "SNIPER MOULOUDÉEN"
VEUT EN
FINIR VITE !
«
JE VEUX LA QUALIF’ AVANT LA 5e JOURNÉE
»
«Brahimi : j'espère qu'il enchaînera avec l'EN»
«Ghoulam : il est apte, il a joué 2 matchs avec
Naples» «Halliche : il est en bonne forme»
L'ENTV ne retransmettra pas
Malawi-Algérie et Mali-Algérie
CRB Suspendu
par la CD-LFP
Djediat :
«4 matchs de
suspension !
Je n'accepte
pas ça»
«Si ça continue
comme ça,
j'arrête le football
en janvier»
USMA Meftah :
«A six points du
leader, rien n'est
encore joué»
Orinel résilie son contrat
USMH 11 joueurs
présents pour la reprise
En colère,
Iaïche va sévir
NAHD Alors qu'Aït Djoudi est officiellement maintenu
Les joueurs promettent une victoire face au Chabab
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
2 140 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content