close

Enter

Log in using OpenID

central (Page 1) - La Nation Arabe

embedDownload
Fadjr
:04:14
Dohr
:13:09
Asr
:16:54
Marghreb :20:22
Isha
:21:58
Pour une presse libre, forte et digne
Quotidien national d’information / Mercredi 15 Juin 2016
Sans détours
Par Amir Amar
Comment
sauver l'école
algérienne ?
La crispation autour de la ministre
de l'Education nationale débouche,
fatalement, sur une lecture erronée
de l'affaire du bac et des enjeux qui
l'entourent. S'agit-il de sauver Mme
Benghabrit ou l’école ? S'agit-il de
moderniser l'école ou de consacrer
le contrôle de l'école par un groupe
supposé moderne ? Prétendre
qu'en sauvant Mme Benghabrit on
sauve l'école, ou dire que sauver
l'école passe par le salut du soldat
Benghabrit, est non seulement faux
mais dangereux. Ce qui impose une
mise à plat de toute cette affaire,
pour revenir à l'essentiel, avec une
question toute simple : c'est quoi le
problème, au fait ? Il s'agit en
réalité de deux problèmes,
étroitement imbriqués. Le premier
concerne le déroulement d'un
examen, le plus important du cycle
scolaire, que l'Etat algérien peine à
organiser dans des conditions
correctes ; le second problème
concerne l'enseignement dispensé
au sein de l'école algérienne, lui
aussi sérieusement remis en cause.
Pour l'organisation du bac, la
fraude a atteint un seuil intolérable.
Et plus la fraude s'étendait, plus le
dispositif était élargi, impliquant
les services de sécurité et
l'administration locale, sans que
cela débouche sur des résultats
probants. Le bac est d'ailleurs
devenu une épreuve sécuritaire
plus qu'un test pédagogique.
Comme pour les élections, on
voulait combattre la fraude mais
on a eu de nouvelles dérives. La
raison en est simple : on a choisi les
mauvaises solutions pour lutter
contre la fraude.
Intoxicaons alimentaires
Pour une presse libre, forte et digne
Plus de 1.100 cas enregistrés
depuis le début de l’année
La directrice de la prévention socio-environnementale au ministère de la Santé,
de la Population et de la Réforme hospitalière, Dr. Samia Amrani, a indiqué que
1.166 cas d'intoxication alimentaire causant la mort de
deux personnes ont été enregistrés entre le 1er janvier
et le 31 mai 2016. Les principaux produits responsables de ces intoxications alimentaires sont la pâtisserie,
la viande hachée et les denrées alimentaires dont la
chaîne de froid n'a pas été
respectée, a précisé la responsable dans une déclaration. Oum El Bouaghi,
Constantine et Médéa sont
les wilayas qui ont recensé le
plus grand nombre de cas
d'intoxication alimentaire
en 2016, a fait savoir Dr
Amrani qui a appelé à une
vigilance plus accrue durant
ce mois sacré de Ramadhan
qui coïncide avec la saison
estivale où la chaleur est
propice à la prolifération
bactérienne. La responsable
a appelé les citoyens à suivre
les recommandations du
ministère de la Santé, à savoir bien se laver les mains
avant de toucher les aliments, laver les fruits et légumes, désinfecter les surfaces et le matériel en
contact avec les aliments et
tenir les insectes, les rongeurs et les autres animaux
à l'écart des aliments et de la
cuisine. Le ministère a recommandé la conservation
des aliments cuits dans des
récipients fermés pour éviter tout contact entre les aliments crus et les aliments
prêts à être consommés. Le
ministère a souligné également la nécessité de vérifier
les dates de péremption des
produits notamment les
conserves et de consommer
les aliments produits par
des marques qui respectent
les normes. Le ministère a
en outre mis en garde
contre la consommation des
produits étalés sur les trottoirs notamment ceux
contenant des œufs, de la
mayonnaise et de la crème
chantilly. Il recommande
également de faire bien
cuire les aliments et de bien
les réchauffer avant de les
servir. Le ministère de la
Santé prévoit, chaque année, en collaboration avec
le ministère du Commerce
et les collectivités locales, un
programme de prévention
pour la saison estivale et le
mois sacré à travers notamment des campagnes de
sensibilisation via les médias, l'organisation de séminaires nationaux et régionaux pour la sensibilisation
de proximité outre le
contrôle des marchés et des
commerces.
M. Mourad
Djelfa
Un mort et 3 blessés graves dans
un accident de la circulation
Une personne a trouvé la mort et trois
autres ont été grièvement blessées dans
un accident de la circulation survenu
mardi à Djelfa, a-t-on appris des services
de la Protection civile de la wilaya. Selon
la source, il s’agit d’une collision frontale
entre un camion et un véhicule touristique, survenue au nord de Djelfa, sur
l’axe du chemin de wilaya N 167B, reliant
Hed Shari et Aïn Ouessara.
L’accident a causé la mort, sur place, d’un
septuagénaire (75 ans), au moment où
trois (3) de ses accompagnateurs ont été
transportés dans un état "critique" vers
l’hôpital de Hed Shari, pour y recevoir les
soins nécessaires, est-il ajouté. Dans un
objectif de réduction du nombre des victimes de la route, les unités de la Protection civile de Djelfa ont lancé, depuis le
début du mois sacré, une large campagne
de sensibilisation visant différents points
du réseau routier de la wilaya, connus
pour leur trafic intense, est-il rappelé de
même source.
Quotidien national d’information - Mercredi 15 Juin 2016 - N°964 Prix 10 DA - Site : www.lanation-arabe.dz - Tél-Fax : 041 46-53-25
Restuon des 36 crânes
de chouhada
Après cessaon définive
de leur acvité
"Assurer une sépulture pour
ces résistants héroïques"
Les militaires astreints à
l’obligaon de réserve
P.03
P.03
Le Brent en baisse
à 49,68 dollars
Les cours du pétrole poursuivaient leur
baisse mardi en cours d'échanges européens lestés par une atmosphère générale
d'aversion au risque sur les marchés à l'approche de la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine
(Fed) et du référendum sur l'appartenance
du Royaume-Uni à l'Union européenne. Le
baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 49,68 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres,
en déclin de 67 cents par rapport à la clôture de lundi. Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet
crude" (WTI) pour livraison en juillet lâchait 75 cents à 48,13 dollars.
Annoncé par le chef de l’Exécuf
Oran s’apprête à accueillir plusieurs
projets d’invesssement
P.05
Nouvelle aérogare d'Alger
Un taux
d'avancement des
travaux de 30%
Les travaux de réalisation de la nouvelle aérogare internationale d'Alger ont atteint un taux
d'avancement de 30% depuis leur lancement
à fin 2014, a indiqué, hier, le ministre des
Transports et des Travaux publics, Boudjemaa Talai. Lors de sa visite d'inspection de ce
projet, il a estimé que les travaux de réalisation "avancent bien", tout en affirmant que
cette future aérogare, d'une capacité de 10 millions de passagers par an, sera réceptionnée en
2018. Pour rappel, ce projet est réalisé sur une
superficie de 73 hectares avec une enveloppe
financière de 90,3 milliards de dinars. Quant
à la nouvelle tour de contrôle de l'aéroport
l'Alger, qui devra être réceptionnée en 2017,
les travaux de réalisation ont atteint les 35%,
a encore relevé M. Talai lors de sa visite de
cette structure. Selon le ministre, quatre (4)
autres tours de contrôle sont en cours de réalisation dans les wilayas d'Oran, Constantine,
Tamanrasset et Ghardaïa.
S.I
Annaba
Saisie de plus d’une tonne de viandes avariées
depuis le début du mois de Ramadhan
Une quantité de 1.300 kg de viandes et de produits de large consommation, avariés, a été retirée des marchés de la wilaya d’Annaba, depuis le début du mois de Ramadhan en
cours, a-t-on appris mardi auprès de la direction du Commerce. L’absence de conditions d’hygiène et le manque de conservation et d’exposition sont les facteurs qui ont causé
cette saisie qui a touché des viandes blanche et rouge et des gâteaux traditionnels, a précisé la même source, soulignant que 300 kg de viandes avariées ont été saisis par une
brigade mixte composée des services du commerce, de la Sûreté de wilaya et du bureau de protection de la santé dans une boucherie du marché central du chef-lieu de wilaya.
Un total de 1.200 opérations de contrôle touchant des marchés principaux et des points de vente de gros et de détail ont été effectuées durant cette période par les agents de
contrôle de la qualité et de la répression de la fraude et des pratiques commerciales, selon la même source. Les actions de contrôle réalisées ont permis l’établissement de 248
procès-verbaux (PV) et la proposition de fermeture de 9 locaux commerciaux, a-t-on ajouté. Trente-neuf (39) brigades de la Direction du commerce assurent le contrôle des
commerces dans les différentes communes de la wilaya d’Annaba, avec la collaboration des services de la Sûreté de wilaya et du bureau de protection de la santé, dans le cadre
de la protection de la santé du consommateur, a-t-on signalé.
Le wali d’Oran, Abdelghani Zaâlane, a
annoncé hier le lancement "prochain"
de plusieurs projets à travers le territoire de la wilaya, ce qui démontre,
selon lui, la "forte attractivité" de la
région en matière d’investissements.
Une mise en demeure vient d’être adressée à l’entreprise
ayant obtenu le marché
40 immeubles en aente
de réhabilitaon
La dynamique de la restauration des immeubles passe à la vitesse
supérieure, même si, dans sa dernière ligne droite, plusieurs obstacles
ont causé un retard flagrant à certains chantiers.
P.05
Ambiance du mois sacré
"Gaâdate" ramadhanesques
de femmes en plein air
Les "gaâdate" ramadhanesques de femmes, habituellement organisées le soir au niveau des maisons, investissent de plus en plus les espaces verts à Oran. Sécurisés et
offrant un cadre agréable, ces espaces verdoyants en
nombre sans cesse croissant dans la capitale de l'Ouest
du pays encouragent les ménagères à sortir prendre un
bol d'air frais en cette période estivale, pour se relaxer
P.04
d'une journée de labeur.
SÉLECTION
A la loupe
2
Mercredi 15 Juin 2016
La Nation Arabe
Téléphonie mobile
Un site algérien lance un
comparateur d'offres de communication
Le site algérien webstar.electro.com, un guide d'achat et comparateur de prix, vient de lancer le premier comparateur
d'offres de communication proposées par les trois opérateurs de téléphonie mobile (Mobilis, Ooredoo et
Djezzy). Ce comparateur vise à aider les usagers à choisir parmi les diverses offres adaptées à leurs besoins,
explique les concepteurs du site. L'ensemble des forfaits
mobiles, disponibles chez les trois opérateurs
mobiles, sont répertoriés dans ce comparateur qui
les classe selon l'intérêt de chaque utilisateur. Tout y
est : forfaits pour particuliers, entreprises, sans abonnement ou avec abonnement. Il suffit juste de choisir parmi ces quatre options et de comparer à l'aide d'un moteur de recherche l'offre la plus
intéressante. L'utilisateur pourra aussi faire une recherche selon son budget, l'offre Internet, le forfait appel, les offres
gratuites proposées et comparer les résultats entre les trois opérateurs.
du Sud et des HautsPlateaux attendus
Les éléments de la Gendarmerie nationale ont démantelé un réseau criminel international auteur d'actes
blasphématoires et de prosélytisme antimusulman via Internet, indique hier un communiqué du commandement
de ce corps de sécurité. Dans
le cadre de la surveillance générale du territoire et de la
lutte contre la criminalité sous
toutes ses formes, notamment
la cybercriminalité, les enquêteurs de la Gendarmerie nationale du centre de prévention des crimes cybernétiques
ont identifié les éléments d'un
dans les centres de
vacances
Le programme des centres de vacances et de loisirs
de jeunes (CVLJ) dont le coup d'envoi est prévu
dimanche prochain touchera 38.000 enfants issus
des wilayas du Sud, des Hauts-Plateaux et des
zones enclavées, a indiqué hier le ministre de la
Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali. Lors de la
réunion de la Commission nationale de préparation et de suivi de la saison estivale, qu'il a présidée
pour examiner l'état d'avancement des préparatifs
de la prise en charge du programme des CVLJ, le
ministre a précisé que 620 enfants de la wilaya de
Médéa victimes du dernier séisme bénéficieront
aussi des programmes sectoriels de ces centres,
indique un communiqué du ministère de la
Jeunesse et des sports. Selon la même source, M.
Ould Ali a expliqué que "les capacités sectorielles
seront exploitées en priorité" et que les autres secteurs seront sollicités dans le cadre de "la
Commission nationale intersectorielle et sur une
base conventionnelle en vue de préserver, a-t-il
dit, les établissements mis à disposition".
dangereux réseau criminel
spécialisé dans le prosélytisme
antimusulman via Internet.
Ce réseau diffusait des publications, des vidéos publicitaires, des articles et des caricatures
blasphématoires
contre Allah et offensants à
l'égard des envoyés de Dieu et
l'islam en général sur un site
électronique", précise la
même source soulignant que
les éléments dudit réseau dénaturaient des versets du Coran et des Hadiths du prophète, des délits punis par
l'article 144 bis 2 du Code pénal et qui ont suscité une
vague d'indignation sur les
pages sociales, explique le
commandement de la Gendarmerie nationale. Le réseau
qui activait dans plusieurs wilayas était en relation avec des
ramifications internationales
de prosélytisme antimusulman dans des pays du ProcheOrient notamment en Syrie et
en Egypte. Les investigations
menées par les enquêteurs de
la brigade de recherches de
M'sila ont permis d'identifier
les prévenus répondant aux
initiales de R.F, ouvrier journalier âgé de 27 ans et H.S âgé
de 28 ans. A l'issue d'une per-
quisition dans le local commercial du premier prévenu
au centre-ville de M'sila (il activait sans registre de commerce) les effets et matériels
utilisés dans la réalisation des
méfaits ont été saisis. Il s'agit,
précise la même source, de
quatre unités centrales d'ordinateurs et deux téléphones
mobiles avec des enregistrements de récitation du Coran
par la voix du prévenu principal. Celui-ci et son acolyte ont
été présentés devant le procureur de la République près le
tribunal de Sidi Aïssa qui a ordonné leur mise en détention.
30 millions de Da pour des actions de solidarité au
profit des sinistrés de Mihoub
Une enveloppe financière d’un montant
global de l’ordre de 30 millions de
Da a été affectée à des opérations de solidarité au
profit des familles
sinistrées de la commune de Mihoub
et ses environs, at-on appris
auprès des services de la wilaya.
Cette enveloppe
financière provient, a-t-on indiqué, du budget de
wilaya qui a consacré, à
cet égard, 13,6 millions de Da
pour l’acquisition de colis alimentaires à destination des catégories défavorisées de
Gérant
Kellal Abdelhamid
Directeur Général
A.Belbachir
Siège social
Diwan Riadh El Feth niveau
104 B18 El Madania – Alger
Tel/Fax : 021-67-02-33
Email : [email protected]
CCP :007 99999 0000370845 67
Compte: 021 00102 1130000992 13
re d'importation de
sucre s'est chiffrée
à 230,834 millions
de dollars (usd) du
rant les
quatre premiers m
ois de 2016, contre
321,054
millions usd à la m
ême période de 2015
, soit un
repli de 28,1%, a-t-o
n appris auprès des
Douanes.
Les quantités impo
rtées de sucre (de
betterave
brute, de canne à su
cre, sirop de lactose
et lactose
à l'état solide) ont ba
issé à 652.865,56 to
nnes (t)
contre 726.476,72
t (-10%), indique
le Centre
national de l'inform
atique et des statistiq
ues des
douanes (Cnis). En
plus de la baisse de
s quantités importées, cette
réduction de la fac
ture s'explique également pa
r un recul des cour
s mondiaux des sucres ro
ux et blanc en raiso
n
d'une
bonne récolte mondia
le de canne à sucre et
d'une
dépréciation de la m
onnaie brésilienne
par rapport au dollar. Le
Brésil, premier pr
oducteur
mondial de sucre, a
tablé sur une récolt
e record
de canne à sucre de
604 millions de tonn
es sur
2015-2016, la canne
étant à l'origine de 80
% de la
production mondia
le de sucre.
Les auteurs d'actes blasphématoires et de
prosélytisme antimusulman via Internet arrêtés
38 000 enfants
Quotidien national d’information
Publié par la SARL LC M mehiaoui
Capital social : 34.652.000.00 DA
L e s im p o rt a ti o
ns de
su c re e n b a is se
de 28%
su r le s 4 p re m ie
rs m o is
La factu
Directeur de Publication
Ourabah Salem
Bureaux régionnaux
Oran : 041-74-11-11
Aïn Témouchent :0771788137
Mostaganem : 0791018953
Sidi belabbes: 0776940608
Tlemcen : 0775771429
Tissemsilt: 0552450010
Relizane: 0778335429
Tiaret: 0775540914
Setif : 0667343230
Chlef : 0557784106
Blida : 0771257583
cette commune, mais également les familles
sinistrées résidantes au niveau du cheflieu de commune ou encore dans
les zones éparses de cette localité rurale, ébranlée le 29 mai
dernier par un séisme de
5,3 degrés sur l'échelle de
Richter, a ajouté la
même source. Les secteurs de l’Action sociale
et des Affaires religieuses
participent à hauteur respectivement de 5 et 2 millions de Da dans cette opération, alors que la contribution
financière du ministère de la
Solidarité, de la Famille et de la
Condition féminine s’élève à 10 millions de
Da, a-t-on fait savoir.
Publicité
ANEP Alger
1 Avenue Pasteur
Tel : 021-71-16-64
Fax : 021-73-95-59
Diwan Riadh El Feth niveau
104 B18 El Madania – Alger
Tel/Fax : 021-67-02-33
251 B BD Freha Benyoucef
angle lycée Mustapha Hadam
(Les Castors)-Oran
Tel/Fax : 041-74-11-11
E mail : [email protected]
Impression
Centre : Sia / Ouest : Sio
Diffusion
Centre : LCM communications
Ouest : S.D.P.O
Observations
Tous les documents et les
photos qui parviennent au
journal ne peuvent être restitués à leurs propriétaires
09:00
10:30
11:00
11:30
12:00
12:25
13:10
14:45
15:15
15:50
16:30
17:00
17:25
18:00
18:25
19:00
19:25
19:40
19:45
20:15
20:30
20:35
Bonjour d'Algérie (direct)
culinart
zhor el mazhoura
Boudhou 4
Journal Télévisé en Français
foussoul el hayet
twahacht bladi
el moudhichoune
beyane chtartek
Ridjel el forqane
familetna
Journal Télévisé en Amazigh
zouina wel kenna
Journal Télévisé en Français
saveurs d'ici et d'ailleurs
Journal Télévisé en Arabe
aicha et aayache
le ramadhan et le rire 5
coran sous titré en français
c c religieux
lharba tsalek
Boudhou 4
La Nation Arabe
Mercredi 15 juin 2016
23
Football / Euro
Quarts de finalistes du dernier
championnat
d'Europe
des
Nations, Paul Pogba et les
Tricolores seront très attendus
pour ce deuxième match de la
phase de groupes. Les Français,
qui ont débuté leur tournoi face à
19:15
une robuste formation roumaine,
ont l'occasion de se rapprocher
des huitièmes de finale en cas de victoire, ce soir au Stade Vélodrome. Une belle performance collective, doublée d’un résultat convaincant, confirmerait les espoirs et les
attentes placés en eux. La clé de ce match réside notamment dans le contrôle du milieu
de terrain, une zone où évolue Blaise Matuidi, ou encore Yohan Cabaye. Les Albanais
et leur capitaine Lorik Cana imposent, en effet, un pressing haut et constant.
19:00
21:00
21:25
22:00
22:50
00:00
bibiche et bibicha
zhor el mazhoura
100 fi SAA
foussoul el hayet
ciné thématique
Mariés depuis 15 ans, Vincent et
Florence Leroy décident de divorcer.
Ces deux quadragénaires modernes aux
vies bien remplies ont pris cette décision
d'un commun accord et veulent avant
tout que le divorce se passe harmonieusement. Mais ils sont incapables d'annoncer la nouvelle à leurs enfants et se
voient tous les deux proposer une offre
professionnelle qui doit les éloigner de
la France. Un chose les sépare bientôt :
ils ne veulent ni l'un ni l'autre avoir la
garde des enfants.
19:55
05:15
05:30
06:00
09:00
10:00
11:00
12:00
13:00
13:50
16:00
16:50
19:00
19:50
22:00
Ça se passe sur beIN SPORTS
Sport : Belgique / Italie
L' Express'Euro
Sport : beIN Euro
Sport : beIN Bleus
Sport : beIN Euro
Sport : L' Euro Mag
Sport : Le club Euro
Sport : Russie / Slovaquie
Sport : Le club Euro
Sport : Roumanie / Suisse
Sport : Le club Euro
Sport : France / Albanie
Sport : L'Euro Show
Frances est une jeune danseuse un peu
bohème qui vit à Brooklyn avec Sophie, sa
meilleure amie. Mais Sophie déménage à
Tribeca. A court d'argent malgré les cours
de danse qu'elle donne dans sa compagnie,
Frances s'installe en colocation avec Lev et
Benji, deux amis qu'elle connaît depuis
peu. Comme elle, ils essaient de réussir
dans le domaine artistique, et ils vivent
dans une joyeuse complicité. Mais les
choses se compliquent quand Frances
apprend par la directrice de la compagnie
qu'elle ne travaillera pas sur le spectacle de
fin d'année.
22
Mercredi 15 Juin 2016
JEUX
La Nation Arabe
N°964
mots croiseés
Solut ions
mots croisés
ACTUALITÉ
La Nation Arabe
Après cessaon définive de leur acvité
Les militaires astreints à l’obligation
de réserve
Le militaire est tenu à l'obligation de réserve en "tout lieu" et en "toute circonstance",
notamment après cessation définitive d'activité, stipule le projet de loi complétant
l'ordonnance n° 06-02 du 28 février 2006, portant statut général des personnels militaires.
7 erreurs
Les
L'article 24 de ce projet de
loi, qui va être présenté prochainement à l'Assemblée populaire nationale, indique que
"le militaire est tenu à l'obligation de réserve en tout lieu et
en toute circonstance. Il doit
s'interdire de tout acte ou comportement de nature à compromettre l'honneur ou la dignité de sa qualité ou à porter
atteinte à l'autorité et à l'image
de marque de l'institution militaire". Le projet de loi précise
qu'"après cessation définitive
d'activité, le militaire reste astreint au devoir de réserve et
tout manquement à ce devoir
de nature à porter atteinte à
l'honneur et au respect dus aux
institutions de l'Etat". Ainsi, il
peut faire l'objet "de retrait de
la médaille d'honneur, de
plainte à l'initiative des autori-
tés publiques, auprès des juridictions compétentes, conformément aux dispositions légales en vigueur, et de la
rétrogradation dans le grade".
Dans l'exposé des motifs, il y
est indiqué que "les militaires,
admis directement à la vie civile, doivent s'abstenir de tout
acte, tout propos ou tout comportement susceptible de nuire
à la considération des institu-
tions de l'Etat et des autorités
publiques". Il y est ajouté que
l'obligation de réserve est "expressément" prévue dans la loi
portant statut général des personnels militaires à l'égard desquels elle constitue un "véritable code de déontologie
comportemental qu'ils se doivent d'observer durant toute
leur carrière". "La législation
en vigueur qui régit cette obligation ne l'a cependant pas
étendu aux militaires ayant
cessé définitivement leur activité, qu'ils soient ou non versés
dans la réserve", explique la
même source. Ce projet de loi
a pour but de "combler le vide
juridique constaté et éviter de
recourir, à chaque fois, à la
voie de la sanction, qu'il est
proposé de réviser les règles législatives en vigueur qui encadrent le devoir de réserve". Le
projet de loi relève qu'il s'agit
de compléter l'article 24 de
l'ordonnance n°06-02 du 28 février 2006, précisant que la rétrogradation dans le grade n'a
pas d'effet sur les droits versés
aux intéressés au titre de la retraite.
Selon Noureddine Bedoui
Déployer davantage d’efforts
pour lutter contre la bureaucratie
-
SU DOKU
Utile
Règle du jeu
La règle de ce jeu est très simple.
Une grille est composée de plusieurs
carrés.Chaque carré contient tous les
chiffres de 1 à 9. Chaque ligne
comme chaque colonne contient aussi
tous les chiffres de 1 à 9. On ne vous
donne que certains chiffres, à vous de
trouver les autres. Pour cela, procédez
par déduction et élimination.
Solution su-duku
Aéroport d’Oran :
Tel : 041 59 10 31/40
Air Algérie :
Tel : 041 42 72 05/06/07
Gare ferroviaire :
Tel : 041 30 18 37
Renseignements : 19
SAMU
Tel : 041 40 31 31
Hôpital d’Oran
Tel : 041 41 39 26/28/38
I.ALGERIE
Tel : 041 53 07 27
MOBILIS
Tel : 505
DJEZZY
Tel: 777
ELWATANIA TELECOM
Tel: 0554 50 08 18
DJAWEB
Tel: 100
Le ministre de l’Intérieur et
des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, a appelé, à
Oran, à déployer davantage
d’efforts pour lutter contre la
bureaucratie. Dans une allocution qu'il a prononcée lors
d'une rencontre régionale
d’évaluation des activités des
wilayas de l’Ouest du pays, le
ministre a estimé "nécessaire
de déployer davantage d’efforts
pour lutter contre les comportements bureaucratiques qui
persistent dans les services administratifs", ajoutant qu'"il
s’agit d’un premier défi pour
l’Etat". " Alors que nous avons
introduit des solutions informatiques, les mêmes utilisées
à travers le monde, les agents
bureaucrates n’ont pas hésité à
s’adapter au nouveau contexte
pour chercher de nouveaux
moyens d’enrichissement par
des formes et des techniques
nouvelles", a déploré M. Bedoui. Ces situations, a relevé le
ministre," se produisent dans
un contexte d’une présence timide des services de contrôle et
de suivi. Ceci a encouragé la
prise de mesures non prévues
par la règlementation, la vente
de documents mis gratuitement par l’Etat à la disposition
des citoyens en plus de la commercialisation de rendez-vous
pour l’obtention de documents
biométriques et autres pratiques". "Ces pratiques doivent
être combattues avec fermeté
et rigueur", a-t-il martelé, appelant les walis à mettre en place
les instruments nécessaires
pour garantir des prestations
de service de qualité loin de
toutes pratiques bureaucratiques. Le ministre a mis en
exergue la nécessité "d’opérer
un changement positif et palpable dans ce domaine en procédant à l’intensification des efforts pour enrayer toute forme
de faillite dont souffrent les services publics et qui porte atteinte à la crédibilité des services de l’Etat tant au niveau
central que local". Ce regroupement régional est organisé en
prévision de la rencontre an-
nuelle Gouvernement-Walis.
Les secrétaires généraux et cadres centraux de plusieurs ministères prennent part à la rencontre d’Oran, en plus des
chefs de l’exécutif de 13 wilayas
de l’Ouest du pays. Les travaux
se sont déroulés autour de deux
axes : le développement économique et l’amélioration des
services publics. Des recommandations et propositions seront dégagées à l’issue de cette
réunion.
Mercredi 15 Juin 2016
3
Restuon des 36 crânes
de chouhada
"Assurer une
sépulture pour
ces résistants
héroïques"
Les résistants algériens du début de la colonisation française, dont les restes mortuaires sont au
Musée de l’homme de Paris, doivent avoir une
sépulture en Algérie, a affirmé hier à Paris le professeur d’université Brahim Senouci. La question
de la restitution des restes mortuaires "me hante
depuis 2011 quand l’historien Ali Farid Belkadi l’a
révélée au public", a indiqué dans un entretien
l’initiateur de la pétition en ligne, qui réclame
leur rapatriement en Algérie, soulignant que "cela
a compté dans ma détermination à assurer une sépulture pour ces résistants héroïques qui ont, unanimement, refusé de se rendre aux forces coloniales et qui ont combattu jusqu’à la mort". Pour
ce physicien et écrivain, fils de chahid, l’idée que
des restes de résistants algériens "risquent de finir
dans de vulgaires cartons, dans des armoires métalliques, dans un musée français, au cœur de la
capitale de la nation à laquelle ces résistants devaient leur martyre m’était insupportable". Les
restes, des crânes secs pour la plupart, appartiennent, entre autres, rappelle-t-on, à Mohamed
Lamjad Ben Abdelmalek, dit Cherif "Boubaghla",
Cheikh Bouziane, chef de la révolte des Zaâtchas
(région de Biskra en 1849), Moussa El-Derkaoui
et Si Mokhtar Ben Kouider Al-Titraoui. La tête
momifiée de Aïssa El-Hamadi, qui fut le lieutenant de Cherif Boubaghla, figure parmi ces restes
mortuaires, de même que le moulage intégral de
la tête de Mohamed Ben-Allel Ben Embarek, lieutenant de l’Emir Abdelkader. Une pétition a été
lancée en ligne par le professeur Senouci avec
comme objectif de rapatrier ces restes en Algérie
pour "y recevoir une digne sépulture". Indiquant
qu’elle a recueilli plus de 3000 signataires, son
initiateur a précisé que, pour l’instant, "la priorité
est de faire grossir le nombre des signataires".
"C’est cela qui nous donnera la force pour mener
cette opération à bien, c’est-à-dire jusqu’à la cérémonie qui présidera à l’enterrement de ces résistants, même si rien ne subsiste d’eux que des
crânes secs, et à l’hommage de la nation et du
peuple algérien", a-t-il soutenu, reconnaissant à
l’historien Belkadi d’avoir "ouvert cette fenêtre
sur l’horreur coloniale". Réagissant à la disponibilité du Musée de l’homme de Paris de restituer à
l’Algérie les 36 crânes, Brahim Senouci, qui vit et
enseigne en France, a estimé qu’on peut imaginer
qu’il y aura un "dialogue" pour que cette procédure advienne "le plus rapidement possible".
"Nous interpellons le Musée de l’homme, parce
que c’est lui qui détient ces restes. C’est sur lui que
nous mettons la pression", a-t-il ajouté. Il a par ailleurs soutenu que "certains de nos compatriotes
(…) ont oublié la grande misère, les massacres, les
enfumades, les camps de regroupement, l’analphabétisme, la famine, qui ont rythmé la vie sous
la botte coloniale. C’est terrible".
4
Mercredi 15 Juin 2016
ORAN
La Nation Arabe
Ambiance du mois sacré
"Gaâdate" ramadhanesques de
femmes en plein air
Les "gaâdate" ramadhanesques de femmes, habituellement organisées le soir au niveau des maisons,
investissent de plus en plus les espaces verts à Oran. Sécurisés et offrant un cadre agréable, ces espaces
verdoyants en nombre sans cesse croissant dans la capitale de l'Ouest du pays encouragent les ménagères
à sortir prendre un bol d'air frais en cette période estivale, pour se relaxer d'une journée de labeur.
Prenant goût depuis
quelques années aux sorties
nocturnes, les femmes
n'éprouvent plus le plaisir de
veiller à domicile avec les voisines, amies et autres proches,
ont confié certaines d'entre
elles. "L'époque des veillées à
domicile semble révolue. Aujourd'hui, je préfère sortir le
soir que de recevoir des invités ou être reçue. Je suis plus
tentée par les lumières des
parcs de loisirs et la fraîcheur
ambiante", avouera Mokhtaria, une quadragénaire,
femme au foyer. Après la rupture du jeûne (iftar), les
femmes sont, de plus en plus,
nombreuses à prendre le chemin des espaces verts de
proximité, munies d'accessoires de repos (chaises
pliantes, tapis, ...) et de provisions (boissons, friandises ...),
formant ainsi des groupes
pour discuter et se divertir
jusqu'à une heure tardive. A
Haï "Seddikia", Haï "El Akid",
Haï "El Yasmine", Haï "Ennour" et Haï "Sabah", les "gaâdate" de femmes sont devenues fréquentes, supplantant
les veillées traditionnelles héritées de génération en génération suscitant la nostalgie
chez certaines. "Bien des
choses qui avaient un charme
au mois de Ramadhan ont
tendance à disparaître devant
les exigences et les mutations
de la vie moderne", confiera
néanmoins Naïma avec regret.
La "gasra" du
bon vieux temps
La "gasra", également interprétée comme veillée de divertissement faisant partie des
us et coutumes durant le mois
sacré à Oran, en hiver comme
en été, garde toutefois une saveur particulière. Des femmes,
proches et voisines surtout, se
rencontrent à tour de rôle
chez l'une ou l’autre et s'adonnent à des "gaâdate" où elles
évoquent les souvenirs et
échangent leurs propos dans
une ambiance conviviale. Les
"gaâdate" ramadhanesques
tant attendues représentent
une bouffée d’oxygène pour
les femmes au foyer, les plus
âgées surtout, et une occasion
pour la réconciliation et le raffermissement des liens. Organisées à tour de rôle, ces rencontres sont mises à profit
pour discuter d'art culinaire
(recettes), d'éducation des enfants, de questions religieuses,
recueillir des informations,
imaginer des projets et parfois préparer des fêtes de circoncision, nuptiales, nonobstant celle de l’Aïd El-Fitr. La
femme qui reçoit excelle à étaler son savoir-faire dans la
préparation de gâteaux traditionnels comme la "chamia"
et le prestigieux "mesfouf", un
couscous garni de raisins secs.
« Avec la canicule qui caractérise parfois le mois de Ramadhan, on préfère organiser de
telles rencontres sur les terrasses des maisons individuelles », fait remarquer khalti
Khadidja, une septuagénaire
qui préfère, aujourd’hui, elle
aussi, sortir en plein air.
Conférence de Mohamed Aïssa
« L’Algérie a pu venir à bout de l’extrémisme
grâce à sa référence religieuse »
Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, a estimé, lundi
soir, à Oran, qu’en préservant
sa référence religieuse, la nation algérienne a pu venir à
bout de l’extrémisme et du
terrorisme.Dans une conférence qu’il a donnée, à l’ouverture de la 11ème édition
des rencontres ‘Dourous Mohammadia’, organisée au siège
de la zaouïa Belkaïdia El Hebria, le ministre a souligné
qu’en préservant, tout le long
de son histoire, sa référence
religieuse, la nation algérienne
a pu venir à bout de toutes les
formes d’extrémisme et de
terrorisme.
‘‘L’Algérie s’est abreuvée de
la juste voie du Prophète Mohamed (QSSSL), puisée de la
Sunna, ce qui lui a permis de
vaincre toutes les formes d’extrémisme et de terrorisme,
comme ce fut le cas face au
colonialisme dans le passé‘‘,
a-t-il souligné.
Dans ce sens, Mohamed
Aïssa a estimé que ‘‘la référence religieuse algérienne est
vraie et conforme à la Sunna
Mohammadienne authentique‘‘, précisant que la preuve
de la justesse de cette référence réside dans le fait que
l’Algérie a toujours été une
terre du juste milieu et de la
modération ‘‘.Le ministre a
également mis en exergue la
profondeur des racines de
cette référence religieuse au
sein de la Nation algérienne.
‘‘Ces racines ont constitué un
véritable bouclier dressé
contre toutes les tentatives de
semer les germes de la fitna et
de la division et contre toutes
les velléités des milieux haineux et revanchards ‘‘, a souligné Mohamed Aïssa, ajoutant que cette référence a
constitué une soupape de sé-
curité pour la Nation et l’unité
du peuple algérien‘‘.
Dans ce contexte, le ministre a rappelé les différentes
étapes de la conquête et de la
propagation de l’Islam dans la
région ainsi que les conditions
dans lesquelles des générations entières de la Nation algérienne ont adopté la référence religieuse et les
principes du rite malékite.
SPORT
La Nation Arabe
Mercredi 15 juin 2016
En présence des ministres
de l’Intérieur et des Affaires
religieuses
21
Ouverture de la 11ème
édition de ‘Dourous
Mohammadia’ à Oran
La 11ème édition des ‘Dourous Mohammadia’
s'est ouverte lundi après la prière d’El Asr au siège
de la zaouia Belkaïdia Hebria d’Oran, en présence
du ministre des Affaires religieuses et Wakfs, Mohamed Aïssa, et de celui de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, et de
quelques théologiens et ulémas du monde musulman.
Cette édition aborde le thème générique "le bien
et le salut de la Oumma dans la voie du prophète
de la miséricorde".
Cette rencontre du savoir, qui se tient annuellement à l’occasion du mois de Ramadhan, au niveau de la zaouia Belkaïdia Hebria dont le siège est
basé dans la localité de Sidi Maarouf (est d’Oran),
regroupe une élite d'ulémas et théologiens qui animeront des conférences sur des sujets liés au
thème.
Les participants à cette rencontre représentent
plusieurs pays dont la Tunisie, le Liban, la Syrie, le
Yémen, le Soudan, la Jordanie, l'Egypte et le Maroc.
Le programme de cette nouvelle édition de
‘Dourous Mohammadia’ comporte, deux semaines durant, des conférences présentées chaque
jour après la prière des Tarawih.
Deux conférences dont une en langue française
sont programmées après la prière du vendredi.
Les conférences proposées abordent les thèmes
de "justice et bonté en islam" et ‘’le fanatisme et
l’extrémisme religieux’’, entre autres.
Le ministre des Affaires religieuses et Wakfs a
animé la conférence inaugurale de cette édition.
Commerce
Ouverture
prochaine de cinq
grandes surfaces
Pas moins de cinq grandes surfaces commerciales seront ouvertes prochainement à Oran, a
annoncé le wali, Abdelghani Zaâlane.
"La multiplication des grandes surfaces commerciales est le meilleur moyen de lutter contre
le commerce illicite", a-t-il souligné, lors de
l’inauguration du nouveau centre commercial
de la chaîne "Ardis", dans la commune de Bir ElDjir.
"Le commerce illicite ne peut être combattu
que de la manière naturelle avec la réalisation de
projets de la sorte. Il y a en Algérie, et à Oran en
particulier, des centres commerciaux modernes
qui n’ont rien à envier à ceux que l’on trouve à
l’étranger, dans les pays les plus développés", a
ajouté le même responsable, précisant qu’un autre centre commercial de la même enseigne sera
réalisé, à court terme, dans la nouvelle zone urbaine de Belgaïd.
"Ce genre de projets est à encourager car il a été
réalisé en un temps record sur un terrain octroyé dans le cadre de l’investissement, créant
quelque 500 emplois directs et 4.000 emplois indirects", a souligné le wali d’Oran.
Le nouveau centre commercial de Bir El-Djir
sera ouvert au public le 13 juillet prochain, ont
indiqué les responsables du projet. Il s’étend sur
un espace de près de 20.000m² dont 4.000 m² de
surface commerciale.
La chaîne prévoit l’ouverture à court terme de
quatre nouveaux centres à Tizi Ouzou, Biskra,
Ouargla et Annaba.
Surpris par le Venezuela,
le Mexique termine tout de même
en tête de son groupe
Le Mexique a conforté lundi son statut de
prétendant à l'édition 2016 en terminant
à la première place du groupe C après
son nul (1-1) arraché, avec une équipe
largement remaniée, face au surprenant
Venezuela.
Le Mexique peut toujours rêver. Avec
une équipe remaniée, les Mexicains ont
réussi à arracher le nul face au Venezuela
(1-1), synonyme de première place du
groupe C. Comme leurs adversaires du
soir, ils étaient déjà assurés de jouer les
quarts avant la rencontre. Devant les
67.000 spectateurs du NRG Stadium de
Houston acquis à sa cause, "El Tri" a en-
chaîné un 22e match sans défaite, plus
longue série d'invincibilité en cours du
football mondial.
Avec ce point du nul et une meilleure
différence de buts (7 pts, +4 contre + 2 à
son adversaire du jour), le Mexique devrait éviter en quart de finale l'Argentine
de Lionel Messi, si celle-ci termine mardi,
comme largement attendu, en tête du
groupe D, et devrait retrouver le Chili, tenant du titre. Autre point positif
pour Juan Carlos Osorio qui avait décidé
de laisser au repos neuf titulaires habituels dont sa star Javier Hernandez, il
peut compter aussi en attaque sur Jesus
Corona, auteur du somptueux but de
l'égalisation à la 80e minute. A la manière d'un Lionel Messi, l'attaquant du FC
Porto, surnommé "Tecatito" et âgé de 23
ans, a passé en revue cinq défenseurs vénézuéliens avant de tromper Dani Hernandez.
Le Mexique, revigoré par l'entrée en jeu
pour les vingt dernières minutes de "Chicharito", aurait pu égaliser et prendre le
large plus tôt, mais Hernandez a contrarié notamment en première période Hirving Lozano (22), Corona (35) et repoussé deux tentatives à bout portant à la
74e minute. Le Venezuela a de son côté
toutes les raisons d'être satisfait: arrivé
aux Etats-Unis avec l'étiquette peu enviable de lanterne rouge des qualifications sud-américaines pour le Mondial2018, la "Vinotinto" a fini la phase de
poules avec sept points, éliminé l'Uruguay (1-0) et contrarié le Mexique.
Sans complexes, les Vénézuéliens ont ouvert la marque dès la 10e minute sur un
coup franc conclu par un spectaculaire ciseau de José Manuel Velázquez, et découvrent l'ambition. "Je suis déçu parce
que nous voulions et nous pouvions remporter ce match", a insisté leur sélectionneur Rafael Dudamel. "On a un peu souffert physiquement, mais on a aussi
beaucoup appris", a-t-il estimé.
Klinsmann réclame l'arbitrage vidéo
Après l'élimination du Brésil de la Copa
America sur un but de la main, Jürgen
Klinsmann a réclamé la mise en place de
l'arbitrage vidéo.
Le sélectionneur des États-Unis Jürgen
Klinsmann a exhorté lundi les autorités
mondiales du football à adopter rapidement l'arbitrage vidéo après l'élimination
du Brésil de la Copa America 2016 par un
but marqué de la main. «Nous devrions
avoir(l'arbitrage vidéo) absolument», a
indiqué l'ancien international allemand
lors d'une séance de questions/réponses
sur les réseaux sociaux. «Pour des décisions importantes, comme dans le cas du
match de dimanche soir, il faut qu'on soit
capable de déterminer s'il y a eu main ou
non», a-t-il estimé. Dimanche, le Brésil
s'est incliné face au Pérou 1-0 sur un but
marqué de la main par Raul Ruidiaz.
Cette défaite a scellé l'élimination de la
Edinson Cavani
croque avec
l'Uruguay
La Celeste quitte la Copa America sur une note plus douce
en étrillant la Jamaïque (3-0). Cavani a loupé un nombre incalculable d'occasions... Mexique et Venezuela se quittent
bons amis (1-1).
Déjà qualifiés avant cette troisième journée, le Mexique et le
Venezuela se sont neutralisés pour leur ultime match dans
le groupe C. Avant les quarts de finale, les deux escouades se
sont mises en jambes dans une rencontre physique et rythmée qui nous a offert deux magnifiques buts. Le premier est
signé José Manuel Velazquez pour la Vinotinto, toute de
jaune vêtue. Sur une balle aérienne, le défenseur d’Arouca
enclenche un ciseau bien senti qui fusille le portier mexicain
(10e). Le Mexique poussera et parviendra à trouver la faille
à la 80e minute de jeu sur un slalom déroutant de Jésus Manuel Corona. Un petit bijou.
Un joueur : Edinson Cavani
Seleçao dès la phase de poules, une première depuis vingt-neuf ans.
«Pourquoi ne pas donner dix ou quinze
secondes au quatrième arbitre pour qu'il
regarde, au bord du terrain, très rapidement les images et qu'il prenne une décision(...) On a déjà la
technologie sur la ligne
de but, mais il faut faire
la même chose pour les
décisions importantes»,
a souligné le sélectionneur depuis 2011 de
"Team
USA".«Nous
avons (dans le football) vingt ans de retard
sur la NBA et la
NFL (les Ligues profes-
sionnelles de basket et de football américain), donnons aux arbitres toute l'aide
possible pour prendre les bonnes décisions. Un match ne peut pas être décidé
par un mauvais jugement des arbitres», at-il conclu.
Le président de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino, a indiqué en avril qu'il espérait
que l'arbitrage vidéo pourrait être utilisé
pour la première fois en Coupe du
monde lors de l'édition 2018 en Russie.
Le Board, organe gardien des lois du
jeu a décidé en mars que l'assistance vidéo à l'arbitrage serait testée en conditions réelles de match pendant deux
ans, au plus tard à partir du début de la
saison 2017-2018.
Luis Suarez blessé et laissé sur le banc, Edinson Cavani
portait l’attaque uruguayenne lors de cette Copa America
Centenario. Les épaules du Parisien ont plus que jamais
flanché. La Celeste éliminée dès le deuxième match, en
partie à cause des loupés de Cavani, s’est en revanche fait
plaisir en écartant facilement la Jamaïque (3-0). Le numéro
9 du PSG a croqué comme jamais. Un poteau, des têtes pas
cadrées, des loupés… Le natif de Salto a suscité la tristesse
des supporters uruguayens sur les réseaux sociaux avec un
«Pobre Cavani» qui s’est rapidement répandu. Pauvre
Edinson…
Un chiffre : 2500
En trompant la vigilance du portier vénézuélien, Mathias
Corujo a fait son entrée dans l’histoire de la Copa America.
Le joueur de l’Universidad de Chile a marqué le 2500e but
de la compétition ! La première réalisation fut inscrit en 1906
par José Piendibene… un autre Uruguayen. Symbolique.
Classements des buteurs :
1 Lionel Messi
- Philippe Coutinho
3 Clint Dempsey
- Arturo Vidal
- Renato Augusto
- Blas Pérez
Argentine
Brésil
Etats-Unis
Chili
Brésil
Panama
3
3
2
2
2
2
20
Mercredi 15 juin 2016
SPORT
La Nation Arabe
ORAN
La Nation Arabe
Annoncé par le chef de l’Exécuf
L'Espagne s'est imposée dans la douleur (1-0, but à la 87e) face à une République Tchèque recroquevillée en
défense. C'est Piqué qui a délivré les
siens sur un amour de ballon d'Iniesta.
Après l’Allemagne, c’est l’autre immense favori, et double tenant du titre,
l’Espagne qui entrait en jeu cet aprèsmidi dans l’Euro 2016. Face à une République Tchèque clairement inférieure en terme d’effectif, les hommes
de Vicente Del Bosque avaient évidemment l’ambition de bien lancer
leur tournoi, tout en rendant secondaire les affaires extrasportives qui
touchent David De Gea, titulaire dans
les buts. Après un début de match
équilibré au cours duquel les
Tchèques ont tenté quelques incursions dans la surface ibérique, les Espagnols prenaient le jeu à leur compte,
dans leur style caractéristique : redoublements de passes dans l’entrejeu
avec Iniesta et Silva à la baguette. La
première véritable occasion intervenait à la 16e minute, avec David Silva,
bien lancé côté droit par Juanfran, qui
centrait au cordeau pour Morata dont
la reprise atterrissait directement dans
les bras de Petr Cech. L’Espagne s’appliquait à passer sur les ailes : Juanfran
lâchait quelques bons centres tandis
que côté gauche, Nolito n’hésitait pas
à aller provoquer ses adversaires balle
au pied. Mais les Tchèques devaient se
méfier aussi des incursions dans l’axe
d’Iniesta, qui lançait Morata dans la
surface dont le tir était dévié par Cech
(29e). Les Ibrériques intensifiaient
leurs phases offensives et pénétraient
plus régulièrement dans la surface adverse, où la défense tchèque s’était recroquevillée. Sur une nouvelle percée
d’Iniesta, intenable et véritable maître
à jouer de la Roja, Jordi Alba décochait
une lourde frappe boxée par un Cech
vigilant (40e). Et les Tchèques là-dedans ? Condamnés à courir après le
ballon et à fermer au mieux les espaces, mais sans aucune bonne situa-
L’Italie surprend
la Belgique
Grâce à une défense imperméable, l'Italie a surpris la Belgique en l'emportant
2-0 avec des buts de Giaccherini en première mi-temps et de Pellè en toute fin
de rencontre. Pour son entrée dans la compétition, la Squadra Azzurra marque
cet Euro de son empreinte. Le stade de Lyon accueillait le premier choc de cet
Euro 2016. Annoncée comme un sérieux outsider, la Belgique et son armada
offensive étaient opposées à l’Italie et sa défense terriblement efficace made in
Juventus avec Buffon, Chiellini, Barzagli et Bonucci. Certes sur le papier, la
Squadra Azzurra ne fait pas peur à grand monde mais avec Antonio Conte à
sa tête, il faut toujours se méfier d’une bête blessée surtout quand elle possède
une telle expérience. En face, les Diables
Rouges impressionnent avec leurs individualités, notamment devant entre
De Bruyne et Hazard mais le collectif peine encore à trouver la
bonne formule, preuve en est
avec ce nul inquiétant face à la
Finlande il y a dix jours. D’autant que Wilmots devait faire
face à de nombreux forfaits en
défense entre Kompany, Denayer, Lombaerts ou encore
Boyata.
L’opposition de style offrait de belles
promesses. La Nazionale imprimait un gros
pressing en début de match, empêchant les Belges de combiner et percutait souvent côté droit. Après dix minutes de jeu, la domination s’inversait et Nainggolan s’offrait la première opportunité de la rencontre (10e). Plus cette première
mi-temps avançait et plus les Diables Rouges se montraient saignants, mais ils
n’arrivaient pas à déstabiliser ce bloc défensif très solide. Lukaku vivait un véritable calvaire au milieu de la défense, ne touchant pas un ballon. Par séquences, mais surtout toujours de manière individuelle, Hazard et De Bruyne
accéléraient sans amener le danger dans la surface italienne. Paradoxalement,
c’est au plus fort de la domination belge que Giaccherini ouvrait le score, profitant d’une merveilleuse ouverture de Bonucci (0-1, 31e) et d’une mauvaise appréciation d’Alderweireld. L’Italie profitait de ce temps fort pour doubler la
mise, mais ni Candreva (35e), ni Pellè (36e) n’y arrivaient.
tion à exploiter, hormis une frappe de
Necid captée, en deux temps, par De
Gea. 0-0 à la pause, avec 68 % de possession pour les Espagnols et 3 fois
plus de passes complétées que les
Tchèques. Habituel en somme.
Piqué en sauveur
Le match repartait tambour battant
avec deux grosses occasions coup sur
coup pour la Roja. Un centre en retrait de Morata était dévié sur le poteau par Hubnik. Dans la foulée, le
corner débouchait sur un cafouillage
que Nolito puis Sergio Ramos étaient
tout proches d’exploiter (46e). A
force de buter sur la défense tchèque,
la Roja laissait espérer à ses adversaires autre chose qu’un nul. Hubnik
prolongeait ainsi du bout du pied un
coup-franc de Krejci (57e) et De Gea
devait s’employer.
Face au rideau défensif dressé, les
Espagnols tentaient de diversifier
leurs attaques, sans succès. Del
Bosque choisissait de lancer Aduriz à
la place de Morata, pour profiter de
la qualité de son jeu de tête dans la
surface. Mais les coéquipiers de Rosicky se montraient à nouveau dangereux, sur coup de pied arrêté en-
core, obligeant Fabregas à un sauvetage sur sa ligne (65e) ! L’Espagne
pouvait trembler face à ce scénario
qu’elle rencontre fréquemment au
cours de ses rencontres. Del Bosque
lançait alors Thiago à la place d’un
Fabregas décevant. Jordi Alba loupait l’immanquable en ratant son
contrôle dans la surface (71e) puis
c’est David Silva, après un bel enchaînement collectif, qui envoyait
une frappe du gauche juste à côté
(73e). Ça chauffait de plus en plus
sur les cages de Petr Cech, qui pouvait compter sur une défense très regroupée, à l’image de Krejci, milieu
gauche qui enlevait d’un tacle rageur
une balle de but à Thiago (80e). La
délivrance allait quand même venir
pour les Ibériques. Passé en attaque,
Piqué était servi par Iniesta, d’un
centre parfait et terminait de la tête à
bout portant (1-0, 87e). Un dernier
frisson était donné par Darida, dont
la reprise était boxée par De Gea. Le
principal était déjà fait pour la Roja,
qui aura longtemps buté sur la défense héroïque des Tchèques. Certaines questions restent en suspens
pour Del Bosque, notamment l’identité du buteur (Morata n’a pas
convaincu) ou encore le niveau de
jeu de Fabregas. Par contre, Andres
Iniesta est lui déjà bien au rendezvous.
Wilmots, De Bruyne et Lukaku
dézingués en Belgique
La défaite des Diables Rouges face à
l'Italie fait des dégâts chez les Belges.
La presse et les supporters en veulent à Wilmots, De Bruyne et Lukaku
Ils ne pourront pas dire qu’ils n’ont
pas été prévenus. Depuis plusieurs
semaines, et surtout après une campagne de matches de préparation
jugée médiocre, la presse belge n’a
pas manqué de souligner les carences de la sélection : défense sans
repères, manque de combinaisons
offensives et vitesse dans le jeu. Les
Diables Rouges, eux, préféraient re-
tenir les résultats positifs et se focaliser sur leur entrée dans la compétition. Et bien elle a été complètement ratée. La Belgique a affiché les
mêmes problèmes, avec une fébrilité
défensive et des éléments offensifs à
la recherche de l’exploit personnel.
Marc Wilmots a lui osé expliquer que
cette défaite « l’arrangeait bien » pour
que les supporters calment leurs ardeurs. « Ça m’arrange bien que tout
le monde retombe les pieds sur terre,
en Belgique. Mais il nous reste deux
matches pour nous qualifier », a-t-il
lancé après la rencontre. Par contre,
les observateurs craignaient eux clairement ce scénario. Ce n’est donc pas
l’étonnement mais une forme de résignation qui domine dans la presse
du jour suite à cette gifle infligée par
l’Italie. « Grosse désillusion », titre
toutefois 7 sur 7.
La Dernière Heures’inquiète, encore
une fois : « Pas grave pour les points,
alarmant pour le jeu », peut-on
lire.« Face aux ténors, la Belgique n’y
arrive décidément pas », rappelle de
son côté Le Soir. Passer du statut
d’outsider à celui de prétendant sérieux ne se fait pas sans encombre.
Photo : Medjahed
Le wali d’Oran, Abdelghani Zaâlane, a annoncé hier le lancement "prochain" de plusieurs
projets à travers le territoire de la wilaya, ce qui démontre, selon lui, la "forte
attractivité" de la région en matière d’investissements.
L’Espagne s’impose dans la douleur
l’itinéraire technique", a fait
observer le wali dans une déclaration à la presse, reconnaissant que les conditions
actuelles d’abattage "ne répondent pas aux normes requises". Il a également annoncé que les anciens
abattoirs
municipaux
d’Oran, datant de la période
coloniale, sont condamnés à
la fermeture une fois que ce
projet démarrera ses activités. Initié dans le cadre du
programme de développement de la wilaya, ce projet
d’investissement de 1, 42
milliards de DA a bénéficié
des avantages de l’ANDI. Il
devra générer 197 emplois
directs et le double en
termes d’emplois indirects,
selon le président du groupe
des filiales Bakhtaoui. Il a
ajouté que ce projet sera livré dans un délai de 10 mois.
Il sera doté d’un complexe
froid d’une capacité de
90.000 m3, soit 2.500 carcasses de bovins et de 10.600
carcasses d’ovins, d’installations de découpe et de
conditionnement, d’une station d’épuration biologique
et d’un incinérateur.
R. L
Rencontre de formaon avec la parcipaon de conservateurs
de 20 musées
Réorganisation des réserves du musée
national "Ahmed Zabana"
La réorganisation des réserves du musée national
"Ahmed Zabana" d’Oran ciblera 20.000 œuvres sur près
de 200.000 collections que
recèle cette structure, a-t-on
appris dimanche du directeur de cet établissement.
Cette opération concernera
des collections archéologiques, ethnographiques et
d’arts, a souligné Salah
Amokrane en marge d’un
cours de formation sur la réorganisation des réserves. La
réorganisation des réserves
au musée "Ahmed Zabana"
s’inscrit dans le cadre du volet pratique de cette rencontre de formation qui se
poursuivra jusqu’au 23 juin
avec la participation de
jeunes conservateurs de 20
musées du pays, a-t-on
ajouté. Assurée par un expert du centre international
des études de conservation
et restauration de biens culturels basé en Italie, cette
formation constitue une occasion pour réorganiser les
collections selon les méthodes et techniques adoptées de par le monde. L'objectif de cette opération est
de faciliter les missions de
l’équipe du musée "Ahmed
Zabana" dans le domaine de
la conservation des collections en bon état et leur gestion, surtout que le siège du
musée est exigu et qu'un tel
établissement nécessite des
espaces pour d’autres activités, a-t-on indiqué, soulignant que le musée n’est pas
seulement pour des expositions mais doit disposer de
laboratoires de maintenance
et de contrôle et autres
structures. La réorganisation
permettra de déterminer les
meilleures réserves, leur inventaire, la révision et le renouvellement des expositions à faire découvrir au
public, a-t-on ajouté. Par ailleurs, l’objectif de ce cours
de formation qui entre dans
le cadre de la coopération
entre l’Algérie et l’Union européenne (UE) réside en la
formation de l’élément humain, lui permettre d’acquérir des techniques en matière
d’organisation et aménagement des réserves selon les
normes internationales, a
souligné Salah Amokrane.
Inscrite dans le cadre du
programme de soutien à la
protection et valorisation du
5
Une mise en demeure vient
d’être adressée à l’entreprise
ayant obtenu le marché
Oran s’apprête à accueillir plusieurs
projets d’investissement
En marge d'une cérémonie
de pose de la première pierre
des futurs nouveaux abattoirs dans la localité d’El
Kerma, à l’Ouest d’Oran, le
wali a cité, entre autres, une
nouvelle aciérie, un projet de
réalisation de lubrifiants
avec "Total Algérie", une
nouvelle unité de gaz industriels et un autre projet de
Placoplatre. Les nouveaux
abattoirs seront situés à
proximité du marché de
gros des fruits et légumes et
du marché à bestiaux. Ils auront une capacité de traitement total de 1.600 têtes par
jour, avec un système d’abattage semi-automatique devant répondre à 100 % des
besoins en viande rouge de
la wilaya d’Oran et à 60 %
des besoins des wilayas limitrophes. "Il s’agit d’un créneau alimentaire stratégique
pour la wilaya d’Oran, en
lien avec la santé de la population et de la qualité de la
vie, quand on connaît aujourd’hui le non-respect de
Mercredi 15 Juin 2016
patrimoine culturel algérien,
cette rencontre comporte
l’enseignement des méthodes d’inventaire des collections, la formation des
formateurs en métiers du
patrimoine et la formation
continue des cadres des musées, a indiqué le chargé de
formation en soutien et préservation du patrimoine culturel au ministère de la Culture, Guessab Abdelkader.
Ce mode de formation traite
de plusieurs thèmes dont la
gestion des réserves, le transport et emballage des collections, la réorganisation des
réserves du musée "Ahmed
Zabana" qui renferme les
plus grandes réserves et
constitue le plus grand musée du pays, a-t-il ajouté.
B. Jad
40 immeubles en
attente de réhabilitation
La dynamique de la restauration des immeubles passe à la
vitesse supérieure, même si, dans sa dernière ligne droite,
plusieurs obstacles ont causé un retard flagrant à certains
chantiers. Il y a quelques jours, une mise en demeure a été
adressée par la direction de l’Urbanisme et de la Construction à la société retenue pour ce projet, qui consiste à réhabiliter 40 immeubles au niveau du centre-ville, et le boulevard Maâta Mohammed notamment. Un véritable
préjudice à la dynamique qui a été jusque-là un défi presque
parfait pour les responsables de la wilaya, qui misent sur la
restauration du vieux bâti parallèlement avec la vaste opération de relogement, afin de redorer le blason d’El Bahia
qui veut effacer ses rides. Autre problème qui entrave cette
opération, ce sont les soucis administratifs qui ont fait que
seulement la moitié du budget réservé à la réhabilitation soit
consommé, c’est d’ailleurs ce qu’a déclaré le directeur de
l’OPGI, Mohamed Saber. Par ailleurs, l’opération a vu la
participation de plusieurs pays étrangers qui sont venus apporter leur touche et transmettre leur expérience aux jeunes
Algériens, à l’instar des Espagnols, des Italiens et des Turcs.
Dernièrement ce sont les Polonais qui ont affiché leur intérêt pour le domaine de la réhabilitation du bâti ancien,
une option qui peut être bénéfique à la ville d'Oran. L'expérience polonaise jouit d'une qualification reconnue dans
l'art de la restauration. Très utile dans le cadre de la mise en
œuvre d'un important programme portant réhabilitation
d'immeubles anciens et autres bâtisses vétustes de la ville
d'Oran. Des sources de l’OPGI affirment que des contacts
avec la délégation polonaise et la direction de l'Office de
promotion et de gestion immobilières d'Oran, pour la
concrétisation des programmes de réhabilitation, sont en
cours. Un nouvel apport pour la ville parallèlement avec le
saut qualitatif enregistré par la métropole d'Oran en matière
de développement économique, et les défis qui se présentent à l'approche des grandes échéances comme l'organisation des Jeux méditerranéens de 2021.
Jalil M
Plan Delphine 2016
2000 gendarmes mobilisés
Pour la saison estivale qui vient de débuter et qui coïncide
également avec le mois de Ramadhan béni, la Direction régionale de la Gendarmerie nationale d’Oran vient de procéder à la mise en place du plan Delphine. Dans le cadre
de ce plan, 2000 gendarmes ont été mobilisés pour veiller
à son application, le but étant de faire face au flux des estivants et des touristes, se rendant chaque année dans la wilaya d’Oran et plus particulièrement vers ses plages et stations balnéaires. Le renforcement du contingent par les
autorités de ce corps est venu dans le but d’assurer le maximum de sécurité aux estivants, ainsi que pour couvrir les
lieux les plus lointains et les plus dangereux, tout en programmant des descentes nocturnes dans divers quartiers,
pour faire face à la délinquance. Pour que ce plan soit une
totale réussite, les autorités de la Gendarmerie nationale
ont procédé au découpage de la wilaya d’Oran en cinq (05)
zones bien distinctes, en fonction de la densité de la population : Oran, Es-Sénia, Bir El-Djir, Aïn El Turck et Arzew.
Pour ce qui est des nouveautés dans le plan Delphine 2016,
on annonce la création de postes de surveillance des plages,
qui seront dirigés par des officiers et des aides-officiers. Il
y aura aussi la création de brigades mobiles, désignées
pour veiller à la sécurité routière, et surtout tempérer les ardeurs des fous du volant qui, à chaque saison estivale,
commettent l’irréparable, en tentant des exercices d’exhibition.
Saïd S
Journée de sensibilisaon à la mosquée Ibn Badis
12 nouveaux cas de diabète décelés
Pas moins de 12 nouveaux cas de diabète ont été détectés lors
de la première journée de la campagne d’information et de
sensibilisation intitulée « Ramadhan et santé », lancée par
l’EPSP Front de mer au niveau de la Grande mosquée Abdelhamid Ibn Badis. Cette opération a permis d’effectuer
210 prélèvements, a-t-on appris hier auprès de cette struc-
ture de santé. Par ailleurs, 06 nouveaux cas d’hypertendus
ont également été décelés, auprès des fidèles surtout des
personnes âgées qui ignoraient auparavant qu’elles étaient
atteintes par cette maladie. Elles ont été orientées ensuite vers
les différentes structures de l’EPSP de Front de mer pour plus
de diagnostic. Notons que cette campagne a été inaugurée
par la directrice de l’EPSP Front de mer, Mme Atallah Sakina. Elle est animée par des professionnels de la santé, motivés et volontaires dont des médecins généralistes, des chirurgiens-dentistes et des paramédicaux et abordera plusieurs
thèmes à l’instar du jeûne des personnes âgées, du diabète
ainsi que du jeûne des femmes enceintes..
Saïd S
06
Mercredi 15 juin 2016
REGION OUEST
La Nation Arabe
Tindouf
Nécessité d’une
minutie dans la
restauration des sites
archéologiques
Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi,
a mis l’accent, à Tindouf, sur la nécessité d’une
minutie dans la restauration des sites archéologiques à travers le pays. Dans une déclaration à
la presse en marge de sa visite de travail dans la
wilaya, le ministre a estimé "nécessaire de prendre soin, avec un accompagnement adéquat, des
différentes phases de restauration des sites archéologiques à travers le pays pour les restituer
dans leur état originel". Une démarche qui s’inscrit dans le cadre du rôle de l’Etat dans la préservation du patrimoine et ou le ministère de la
Culture constitue un outil d’exécution d’un plan
méthodique ciblant le patrimoine national et nécessitant des mesures d’urgence, a-t-il précisé.
Concernant les sites archéologiques visités
dans la wilaya de Tindouf, à l’instar de la zaouia
de Mokhtar Belaâmeche et des vestiges de Douiriet Ahl El-Abed, M.Mihoubi a estimé qu’ils nécessitaient un "réel suivi" et que l’opération restait tributaire de l’existence de "mains
compétentes" à même de mener à bien l’opération de leur restauration, d’autant que "la volonté du ministère de tutelle existe". Lors de son
inspection de la zaouia du saint patron Mokhtar
Belaâmeche, le ministre a jugé ‘‘urgente’’ une
intervention pour sauver la mosquée antique de
la zaouia, menacée d’effondrement du fait de la
grave détérioration de ses principales parois, et
veiller à son classement, avant de prévoir un
plan d’intervention pour ce qui concerne les autres sites patrimoniaux de la wilaya, dont Douiriet Ahl El-Abed qui renferme près de 800 manuscrits. Saluant au passage les responsables
chargés de la gestion de ces sites et la population
locale pour les soins qu’ils accordent aux sites archéologiques de la wilaya, pour ce qu’ils véhiculent comme dimensions socioculturelle, historique et civilisationnelle, le ministre a assuré de
la disposition du département dont il a la charge
de prendre en charge ces sites, au cas par cas, et
de mobiliser les moyens nécessaires pour les rétablir à leur état initial.
Le ministre de la Culture a amorcé sa visite
de travail par l’inauguration du siège de la Direction locale du secteur, ou il a appelé à aider les associations, leur offrir un cadre d’expression et à
stimuler l’émulation entre elles dans le sens de
dynamiser la scène culturelle. M. Azzedine Mihoubi a ensuite inauguré à Tindouf-Lotfi la bibliothèque principale de lecture publique baptisée au nom du défunt Moudjahid Docteur Abou
El-Kassem Saâdallah, et qui renferme un fond bibliothécaire de plus de 7160 titres et dispose
d’une salle pour personnes aux besoins spécifiques, une salle de lecture, une salle de conférences, une aile administrative et d’autres servitudes. Il a appelé, sur site, outre la tenue de
conférence sur le livre et de concours sur l’écriture, à prévoir des cartes d’accès gratuites aux
élèves pour rapprocher le livre de l’enfant et ouvrir la bibliothèque sur son environnement, et ce
avec le concours du secteur de l’Education nationale, pour permettre aux parents d’encourager
leurs enfants à fréquenter ces lieux de savoir. M.
Mihoubi a, par ailleurs, inspecté le projet de réalisation d’un musée de wilaya, premier noyau
muséal à Tindouf, conçu selon les standards internationaux en la matière et appelé à ouvrir ses
portes avant la fin de l’année en cours. Le ministre de la Culture a aussi inauguré, lors de cette visite de travail d’une journée dans la wilaya, la
Maison de la Culture de Tindouf qui porte le
nom du défunt militant Abdelhamid Mehri.
SPORT
La Nation Arabe
Sélecon olympique algérienne
Sidi Bel-Abbes
Préparation du concours
"Forsane El Coran"
Ferhat suspendu pour six mois
La ville de Sidi BelAbbes s’apprête à
organiser la 5è édition
du concours "Forsane El
Coran", consacré à la
récitation du Saint
Livre, à l’occasion du
mois de Ramadhan, a-ton appris hier des
organisateurs.
L
es inscriptions pour cette manifestation seront lancées à partir de
ce mercredi au niveau de la bibliothèque municipale de Sidi Bel Abbès et
des mosquées de la ville et ce jusqu’au 25
juin en cours, ont souligné les services
communaux.
Après les phases de qualification, les
lauréats seront annoncés la nuit du
27ème jour du ramadhan, à l’occasion
de la célébration de "Leilat El Qadr". Des
prix et distinctions seront remis aux
meilleurs récitants.
Les candidats (filles et garcons) doivent
connaitre les règles du Tadjwid et la récitation de cinq hizbs au minimum.
L’objectif de l’organisation de ce
concours est d’encourager les récitants
du coran parmi les jeunes qui excellent
dans la psalmodie du Livre Saint. Ce
concours est initié par l’APC de Sidi Bel
Abbès, en collaboration avec la direction
locale des affaires religieuses et des
wakfs.
Mascara
Un milliard de DA investi pour développer
les réseaux d’électricité et de gaz
La Direction de distribution de l’électricité et du gaz
de Mascara a investi, en
2015, un montant de 993,48
millions DA pour développer les réseaux d’électricité
et du gaz de la wilaya, a-t-on
appris, du responsable de la
direction. Animant un point
d e presse sur le bilan des activités de sa direction, Slimane Kilakhi a indiqué que
la hausse des investissements
de l’ordre de 94 PC par rap-
port à l’année 2014, a permis
d’améliorer les services assurés au profit des citoyens,
l’extension des réseaux
d’électricité et du gaz et la
hausse du nombre d’abonnés. Le nombre d’abonnés au
réseau de distribution de
l’électricité est passé de
181.000 en 2014 à 187.000 en
2015 alors que le nombre
d’abonnés au réseau du gaz
est passé de 79.600 en 2014 à
84.000 en 2015. Par ailleurs,
la quantité d’électricité vendue aux abonnés a augmenté
de 830 gigawatts soit une
croissance de 9 PC alors que
les ventes de gaz a augmenté
de 3 PC durant la même période. La direction de distribution de l’électricité et du
gaz de Mascara a réussi à endiguer le problème de perte
d’énergie.
Celle-ci est passé de 14,06
PC en 2014 à 13,47 PC l’année d’après. L’objectif visé
est d’atteindre un taux de
moins de 10 PC les prochaines années, ajoute Kilakhi. Toutefois, l’entreprise
rencontre le problème de faible recouvrement de ses
créances auprès de ses
clients.
Celles-ci s’élèvent jusqu’à
la fin du mois de mai dernier, à 1,3 milliard DA, dont
une grande partie auprès des
administrations et des communes.
Bechar
Plus de 70.000 accès à Internet
réalisés à travers la wilaya
Quelque 71.000 accès à l’internet haut
débit ont été réalisés à travers les 21 communes de la wilaya de Bechar, dont
11.680 uniquement en 2015, au titre de la
généralisation des technologies de l’information et de la communication (TIC),
a-t-on appris hier du directeur local du
secteur de la Poste et des TIC. L’opération s’inscrit dans le cadre de la concrétisation des objectifs tracés par le ministère de tutelle pour la généralisation des
TIC et l’amélioration du service public en
la matière, à travers l’augmentation du
débit de l’Internet et l’élargissement du
réseau haut débit, l’introduction de nouvelles technologies et le renforcement des
capacités du réseau national de téléphonie par la promotion de la large bande
des réseaux de télécommunication, a indiqué à l’APS M. Ahmed Bounegta.
La réalisation de 108 stations multiservices (MSAN), dont 44 en 2015, permettant, à travers des équipements de
lignes et de commutation pour concen-
trer un nombre important de lignes en
transport notamment, soit 51.626 lignes
à travers les 21 collectivités, le renforcement de la téléphonie fixe et la connexion
à l’internet haut et très débits, y compris
dans les zones les plus éloignées de la wilaya, grâce à un réseau de transport de
1.800 km de fibre optique, a précisé le
même responsable. Le système MSAN,
en plus qu’il offre une meilleure accessibilité aux TIC, favorise une grande réduction des coupures et dérangements
des réseaux téléphoniques et des lignes
numériques à paires asymétriques (Adsl),
et permet de faire coexister sur une
même ligne la téléphonie et l’internet, at-il ajouté. Ce système a été un facteur de
développement et de promotion de l’accès à l’internet à plus de 50 pour cent de
la population de la wilaya estimée à plus
de 300.000 âmes, a expliqué M.Bounegta.
Des citoyens habitants des localités situées à proximité du grand erg occidental, à l’instar de la commune de Ksabi
(397 km à l’extrême sud de Bechar) ont
pu, grâce à cette technologie, être
connectés au réseau internet, à travers la
mise en service d’une station de 416
lignes téléphoniques et d’internet haut
débit. Ce qui s’est traduit par le raccordement aussi du ksar de Timgharine, situé
à l’intérieur même du grand Erg Occidental, et constitue en soi un vecteur important de désenclavement, a-t-il souligné. Parallèlement à ces réalisations, il a
été procédé à la pose et la mise en service
depuis plus de trois ans de 30 bases numériques de retrait des documents de
l’état-civil à travers les annexes des 21
communes qui sont actuellement reliées
au registre national de l’état-civil. Quatre
(4) autres systèmes du type sont en voie
de réalisation et trois (3) en phase de
montage financier pour leur concrétisation dans le cadre de la modernisation et
numérisation des prestations administratives des collectivités de la wilaya.
L'international algérien, Zineddine
Ferhat, a été suspendu pour six (6)
mois à compter du 13 Juin 2016,
pour absence sans "autorisation
préalable" du stage de la sélection
olympique qui se poursuit actuellement à Tikjda (100 km d'Alger), indique hier la Ligue de football professionnel (LFP). Ferhat, qui a signé
la veille un contrat de trois ans avec
le Havre AC (Ligue 2, France), devra
également s'acquitter d'une amende
dont le montant n'a pas été communiqué. La commission de discipline
de la LFP a relevé que le désormais
ex-joueur de l'USM Alger, championne d'Algérie en titre, "régulièrement convoqué aux stages de la sé-
lection Olympique (U-23) n’a pas
rejoint le lieu du stage à ce jour, sans
autorisation préalable", ajoutant
"qu’une telle attitude est sanctionnée par les dispositions réglementaires et disciplinaires du championnat de football professionnel". La
commission a rappelé en outre que
"Ferhat a bénéficié de prés de cinq(5)
années de formation au sein de
l’Académie de la Fédération algérienne de football (FAF) et qu’il se
devait de répondre présent à toutes
les convocations des équipes nationales". Et de conclure : "Par ces motifs, après avoir entendu le représentant du joueur et après délibération,
la commission de discipline décide
conformément aux dispositions du
code disciplinaire amendé, d'une
sanction de six (6) mois de suspension ferme à compter du 13 Juin
2016 plus amende". Le joueur de 23
ans devra ainsi être privé des jeux
olympique de Rio De Janeiro (Brésil)
en août prochain, lui qui est un élément clé de l'effectif de l'entraîneur
national, le Suisse Pierre-André
Shurmann.
Libéré par l'USM Blida, Bedrane
en route pour l'ES Sétif
Le défenseur central de l'USM Blida, Abdelkader Bedrane, ne fera plus partie de l'effectif de
cette équipe après avoir acheté sa libération à
une année de l'expiration de son contrat en juin
2017, a appris l'APS mardi auprès du club relégué en Ligue 2 algérienne de football. Bedrane,
une fois le bon sortie entre les mains, s'est précipité pour prendre la route de Sétif où il devrait s'engager dans les prochaines heures avec
le club de Ligue 1 en remplacement de Djamel
Benlamri, parti à Echabab d'Arabie Saoudite. Le
joueur de 24 ans sera la sixième recrue de l'Aigle
noir, appelé dès samedi prochain à débuter la
phase de poules de la Ligue des champions
d'Afrique par la réception des Sud-Africains de
Mamelodi Sundowns
Rachid Nadji de retour à l'ES Sétif
L’attaquant Rachid Nadji de l’USM
Alger, s'est engagé avec l'ES Sétif
lundi soir pour un contrat de deux
ans, a-t-on appris auprès de
Hassan Hamar, président de
ce club évoluant en championnat de Ligue 1 professionnelle de football Mobilis. Nadji,
qui a déjà porté les
couleurs de l'ESS,
est la cinquième
recrue de cette
équipe après le
gardien de but
Kheiri
Bergui
(ex-DRB Tadjenanet), Hamza
Ait Ouameur (exUSM El Harrach),
Khoutir Ziti (ex-JS
Kabylie) et Islam Bakir (ex-RC Arbaâ).
S’agissant justement du
dernier nommé, dont le
transfert est contesté par le
président du RCA, Djamel
Amani, Hamar a affirmé que ce
jeune espoir sera "bel et bien" dans
l’effectif de l’ESS, puisque son dossier de qualification est déposé au
sein des instances footballistiques
compétentes. Par ailleurs, l’Entente
qui exprime encore son besoin de
renforcer l’effectif par un défen-
seur central et un autre attaquant,
ambitionne de structurer sa gestion administrative, notamment en
matière de communication, par la
désignation d’un chargé de la cellule de communication et d’information, pour faciliter la tâche
des médias.
Le président de l’ES Sétif a
également affirmé que tous
les recrues seront qualifiées pour la compétition
continentale,
avant
même la première journée du premier tour de
la Ligue des champions, où l’ESS affrontera samedi prochain
son
homologue
l'équipe d'Afrique du
Sud le San Downs.
L’Aigle noir, auteur
d'une saison modeste a, en
effet, aspire à redorer son
blason dès cette compétition
africaine, au moment où les
joueurs sont déterminés et résignés à honorer l'Algérie et réussir
un bon parcours dans cette phase
décisive de la prestigieuse compétition des clubs.
Mercredi 15 juin 2016
19
Le Français Sébastien Desabre
nouvel entraîneur
de la JS Saoura
L'entraîneur français Sébastien Desabre s'est officiellement engagé
avec la JS Saoura en signant
lundi soir un contrat d'une
année en vue de l'exercice
2016-2017 qui verra l'équipe
participer pour la première
fois de son histoire à la Ligue
des champions d'Afrique, a
appris l'APS auprès de ce club
de Ligue 1 algérienne de football.
Desabre a débarqué dimanche à Béchar où il a conclu les derniers détails des clauses du contrat le liant à la
formation du Sud-Ouest algérien. Ce technicien de 40 ans possède une
grande expérience sur la scène africaine pour avoir drivé plusieurs formations du continent à l'image de l'ASEC Mimosas (Côte d'Ivoire), de
Coton sport de Garoua (Cameroun), d'Al-Ahly (Egypte), et de l'ES Tunis. Son dernier club étant le Dubaï Club aux Emirats arabes unis. La JSS,
qui a terminé deuxième au classement du précédent championnat algérien, a vu défiler trois entraîneurs à sa barre technique la saison passée,
à savoir, le Français Simondi, Khouda et Gourari. Par ailleurs, le club a
engagé jusque-là quatre nouveaux joueurs, à savoir, Farès Aggoune
(ex-O Médéa), Fayçal Moundji (ex-RC Relizane), Mehdi Benaldjia (exNA Hussein Dey) ainsi qu'Abdelwahed Benmbarak, un jeune FrancoAlgérien qui évoluait en division inférieure en France.
Gourmi (MC Alger)
s'engage officiellement
avec Achahania (Qatar)
L'attaquant Khaled Gourmi, en fin de contrat avec le MC Alger, s'est officiellement engagé avec le club d'Achahania, nouveau promu en première division de football au Qatar,
annonce cette formation sur
son compte à Twitter.
Gourmi a passé avec succès la visite médicale
avant d'être présenté à la
presse lundi soir le lendemain de son arrivée à
Doha, ajoute la même
source. Le joueur de 29 ans, qui
compte quelques sélections en équipe
nationale algérienne, devait rempiler au MCA, club avec lequel il a
remporté la Coupe d'Algérie en fin de saison passée, mais il a préféré
vivre une expérience du côté de Qatar. Avant de rejoindre la formation
de la capitale algérienne, Gourmi avait porté les couleurs de l'ES Sétif
(Ligue 1, Algérie) pendant quatre saisons en provenance de France où
il avait évolué dans des clubs de petites divisions.
Ligue 2 Française
L’Algérien Tahrat quitte
le Paris FC pour le Red Star
L'international algérien Mehdi
Tahrat est devenu la
deuxième recrue estivale
du Red Star où il a signé
un contrat de trois ans, a
annoncé ce club évoluant en Ligue deux
française de football. Tahrat (26 ans) jouait la saison
passée au Paris FC, qui n'a pu préserver sa place dans le deuxième palier français une année seulement
après son accession. Ce défenseur central de formation vient d'effectuer
une saison pleine au milieu de terrain qui lui a permis de devenir international algérien. Athlétique (1,93), technique et buteur (à quatre reprises cette année), ce natif de la région parisienne a déclaré qu'il ambitionnait de faire son retour en sélection algérienne où il a été convoqué
en octobre passé pour les deux rencontres amicales contre la Guinée et
le Sénégal au stade du 5-juillet à Alger. "J’espère que j’aurais la possibilité d’y retourner et je sais que cela passe par une bonne saison avec le
Red Star. Côtoyer de grands joueurs te permet de grandir et d’être encore plus performant en club. Mais mon objectif premier, qui est
d’ailleurs indissociable de la sélection, c’est de m’imposer avec le Red
Star", a-t-il déclaré. Tahrat rejoint au Red Star un autre ex-international
algérien, en l'occurrence Hameur Bouazza, qui a brillé lors de l'exercice
passé, ce qui lui a valu d'être élu dans l'équipe type de la Ligue 2.
18
Mercredi 15 juin 2016
SPORT
La Nation Arabe
Tennis / Classement mondial "juniors"
Ibbou remonte à la 113e place
La joueuse algérienne Inès Ibbou est remontée au 113e rang mondial de la catégorie "juniors" après avoir gagné deux
places dans le nouveau classement de la
Fédération internationale de tennis
(ITF). La sociétaire de l'Académie de
Valence (Espagne) avait réussi une très
belle ascension en 2015, passant de la
200e à la 23e place mondiale en l'espace
de quelques mois seulement, mais le fait
de ne pas avoir défendu ses points en
2016 lui a coûté une certaine régression.
Ibbou (17 ans) avait fait le choix de
prendre part à des tournois de la catégorie seniors après son rétablissement
d'une blessure au genou et c'était un bon
choix, car elle pointe également à la 866e
place du classement WTA, où figure
également l'Algérienne Amira Benaïssa,
au 1097e rang. Le classement mondial
"juniors" comporte un total de 12
joueurs algériens (sept garçons et cinq
filles).
Chez les garçons, le premier Algérien,
Youcef Rihane pointe à la 731e place,
suivi de Toufik Sahtali (1257e), Karim
Bendjemaâ (1426e), Fazil Habbouche
(1673e), Khalil Boudjadi et Hani Kedjour, ex aequo à la 1725e place, au moment où Hamadane Sayah pointe à la
1941e place.
Chez les filles et assez loin derrière Ibbou (113e), Lynda Benkaddour est la
première à pointer son nez, à la 700e
place mondiale "juniors", suivie d'Hanine Boudjadi (1090e), puis Nesrine
Troubia (1966e) et enfin, Inès Belkis AliMoussa et Alicia Liliana Rahem, ex aequo à la 2059e place. La Fédération internationale de tennis actualise ce
classement hebdomadaire chaque lundi.
Volley-ball / Une "A" messieurs (3e phase)
Le championnat reprend ses droits
Les troisièmes tournois comptant pour la 3e
phase du championnat d'Algérie de volley-ball,
Une "A" messieurs, se dérouleront à partir d’aujourd’hui, après environ un mois de break dû à la
participation de la sélection nationale au tournoi
de qualification olympique au Mexique. "En ce
mois sacré de Ramadhan, les matchs se dérouleront en soirée, à partir de 22h00", a précisé la Fédération algérienne de la discipline (FAVB). La
troisième et dernière phase du championnat d'Algérie de volley-ball se déroule en tournois qui regroupent l'ensemble des équipes participantes
avec un système "accession-relégation" après
chaque tournoi pour les quatre poules.
JO-2016
Les travaux de l'arène de beach-volley
à Copacabana gelés
"Nous avons été
victimes du manque
d'expérience"
L'entraîneur de la sélection algérienne féminine de volley-ball,
Mohamed Amine Belacel a reconnu que son équipe a été "victime du manque d'expérience", durant le Grand Prix-2016
(Poule D3/Gr. 3) disputé à Chiclayo (700 km de Lima, Pérou).
"Le manque d'expérience dans cette compétition nous a mis
dans une position désavantageuse tout au long du tournoi", a
déclaré Belacel, à l'issue de la 3è défaite enregistrée par son
équipe, dans la nuit de dimanche à lundi, face à Cuba 3-0 (2513, 25-12, 25-20) pour le compte de la dernière journée. Les représentantes du volley-ball algérien avaient déjà subi deux revers, lors des deux premières journées, devant le Pérou 3-0
(25-9, 25-9, 25-11) et la Croatie 3-0 (25-19, 25-17, 25-15).
Néanmoins, l'entraîneur algérien a estimé que la compétition
était un "très bon test" pour le groupe très rajeuni qui a été reconstitué récemment et dont beaucoup ont découvert le haut
niveau à l'occasion du tournoi de Chiclayo. "Le tournoi a été un
grand apprentissage pour l'équipe et nous devons continuer
notre travail avec abnegation pour avoir de meilleures prestations à l'avenir", a ajouté Mohamed-Amine Belacel.
Pour sa part, la joueuse Dallal Merwa Achour, meilleure marqueuse de la rencontre côté algérien avec 9 points, a indiqué que
le fait de jouer le tournoi en plein mois sacré de Ramadhan était
"déjà un handicap pour les joueuses. "Ce n'était pas évident de
jouer ce tournoi en jeûnant. Cela a rendu difficile notre tâche
devant des sélections plus expérimentées que nous à cette
échelle de la compétition", a-t-elle souligné, ajoutant que
l'équipe algérienne restait "une sélection jeune et nous avons encore beaucoup à prouver". Au total, 28 nations, réparties en trois
groupes, animent le Grand Prix féminin de 2016 de volleyball. L'Algérie a été versée dans le groupe 3 et elle a abrité la première étape de ce tournoi, du 3 au 5 juin à Chéraga (Alger). Les
Algériennes avaient affronté le Mexique, le Kazakhstan et le Pérou, sans parvenir à remporter le moindre point, tout comme
leurs homologues australiennes, avec lesquelles elles partagent
la dernière place avec un zéro pointé.
En revanche, le Pérou termine en tête de ce groupe 3 avec 17
points, suivi de la Croatie (15 pts), de la Colombie et du Kazakhstan (12 pts), de Cuba (10 pts) et du Mexique (6 pts).
La sélection "optimist"
participera
aux Mondiaux-2016
monter la structure métallique de 21
mètres de haut, équivalente à un immeuble de sept étages - et 62.000 m2 sur
la plage de Copacabana qui est une zone
protégée. Le maire de Rio, Eduardo Paes,
a indiqué au site G1 de Globo qu'il suffisait "d'obtenir les licences nécessaires et
qu'il n'y aurait pas de problèmes". "On fait
toujours attention dans des zones comme
la plage qui requiert une attention spéciale", a justifié le maire. En cours de
montage depuis quelques semaines, la
structure dédiée au beach-volley, qui
pourra recevoir 12.000 spectateurs, a été
par ailleurs partiellement endommagée
par de fortes vagues dimanche. Lundi,
des tractopelles consolidaient des digues
de sable pour la protéger des vagues sur
la plage de Copacabana. Rio enregistre de
basses températures depuis la semaine
dernière, accompagnées de ressac. Lundi,
il a fait 8,6 degrés le matin, la plus basse
température de l'année selon le centre
Alerta Rio. Le centre d'hydrographie de la
Marine a prévu des vagues pouvant atteindre 3,5 mètres de haut et a recommandé d'éviter baignades et sports de
mer. Samedi, une vague de 6 mètres de
haut a été enregistrée à l'entrée de la baie
de Rio, selon ce centre.
La sélection algérienne de voile prendra part aux championnats
du monde, dans la spécialité "optimist", prévus au Portugal du
25 juin au 4 juillet prochain, a annoncé la Fédération algérienne de la discipline (FAV), sur sa page Facebook. L'équipe
sera formée de cinq jeunes athlètes algériens, dont une fille, selon l'instance qui n'a pas dévoilé les noms des concernés. En vue
de cette compétition, l'équipe du petit bateau "optimist" (moins
de 15 ans) bénéficiera d'un stage de préparation à l'école des
sports aquatiques et subaquatiques d'Alger-plage (Bordj ElBahri, est d'Alger).
La Nation Arabe
Blida / Daïra de Bouinane
Seules 13% des dotations
financières consommées
Volleyball - Grand Prix féminin
2016/Algérie
Voile/Algérie
Le secrétariat à l'Environnement de la
mairie de Rio, ville hôte des jeux Olympiques du 5 au 21 août prochain, a annoncé, lundi, le gel des travaux de l'arène
provisoire de beach-volley sur la plage
de Copacabana, à quelque 50 jours du
début de l'événement. " La durée du gel
des travaux, interrompus pour irrégularité administrative, dépendra du temps
que l'entreprise mettra à présenter les documents demandés", a précisé l'attachée
de presse du secrétariat municipal à l'Environnement, Daniele Araujo. L'entreprise de construction n'a pas demandé
"l'autorisation environnementale" de
CENTRE-EST
La daïra de Bouinan a enregistré ces dernières années une grande lenteur dans le lancement
des divers projets d’investissement qui lui ont été accordés, ne consommant que 13% du total
des dotations financières, selon des responsables locaux.
S
ur un budget global de
1,1 milliard DA dans diverses formules de financement public du développement local, seul 142,5 millions
DA ont été consommés, a affirmé le chef de cette daira lors
d’une réunion tenue récemment à la wilaya et consacrée à
la région de Bouinan. Les en-
veloppes budgétaires n’ayant
pas été déboursés faute de lancement de plusieurs projets de
développement local concernent les PCD plans communaux de développement
(PCD) d'une dotation de 462
millions DA, 28,8 millions DA
sur le budget de wilaya (BW)
et 586,5 millions DA sur bud-
get communal (BC).Cette situation répercutée négativement sur le quotidien des citoyens, a-t-on indiqué à la
wilaya. D’autre part, le chef de
la daira de Bouinan a rassuré
que les travaux relatifs aux différents réseaux (gaz, électricité, assainissement, eau potable…) ont atteint des taux de
réalisation variant entre 90%
et 98%. Lors de son intervention, le wali de Blida a exhorté
les responsables locaux à la nécessité de lancer tous les projets en suspens "avant septembre 2016", ajoutant que des
réunions cycliques seront tenues prochainement pour
faire le suivi de la situation.
Bejaia
La ville abritera la cérémonie de sortie des
premières sections d'alphabétisation en Tamazight
La ville de Bejaia abritera à partir du 25
juin prochain la cérémonie de sortie des
premières sections des classes d’alphabétisation en Tamazight pour adultes, a déclaré le Secrétaire général du Haut-commissariat à l'amazighité (HCA), Si El
Hachemi Assad. Des diplômes niveau 1 seront remis à quelque 500 inscrits dans ces
classes d’alphabétisation réparties sur neuf
(9) wilayas au cours d’une cérémonie qui
sera organisée au théâtre régional de Bejaia,
a précisé à l’APS dimanche soir à Batna le
SG du HCA, en marge de la cérémonie de
sortie de la première promotion de licenciés
en langue et culture Amazighes, à l’université Batna-1. L’expérience est la première du
genre lancée à l’initiative du HCA en coordination avec l’association nationale d’alphabétisation "Iqraa", a-t-il ajouté. M. Assad a expliqué que les adultes inscrits dans
les sections d’alphabétisation en Tamazight
proviennent des wilayas de Sétif, d’Oum
El Bouaghi, de Tizi-Ouzou, de Boumerdes,
d’Annaba, de Bouira, d’Alger et de Bejaia,
affirmant que l’expérience a eu "un grand
succès". Il a également souligné que les sections d’alphabétisation en Tamazight, encadrées par treize (13) formateurs disposaient
deux à trois heures de cours par semaine. Le
SG du HCA a ajouté que le processus d’alphabétisation sera généralisé l’année prochaine à travers le territoire national, avec
le concours de l’Office national d'alphabétisation et d'enseignement pour adultes
(ONAEA) sous la tutelle du département
de l’Education nationale, faisant savoir que
le HCA procédera à la mise en place d’une
classe virtuelle pour l’enseignement de Tamazight. Le même responsable a rappelé
que le HCA en coordination avec l’association "Iqraa" a élaboré un manuel pédagogique en langue Tamazight édité en 5000
exemplaires et ce en collaboration avec la
Direction générale de la Sûreté nationale
(DGSN), avant de souligner le rôle de plusieurs secteurs dans la promotion et la généralisation de l’enseignement de Tamazight en vue de la consécration de sa
dimension nationale.
Ouargla
Le mouvement associatif se mobilise aux
côtés des nécessiteux durant le Ramadhan
Le mouvement associatif à Ouargla
s’implique, depuis le début du mois sacré
du Ramadhan, dans l’organisation de diverses actions de solidarité en direction des
nécessiteux, a-t-on constaté. Initiées par
différentes associations locales, à l’instar de
"Ness El-Kheir", "El-Basma", "Zemzem" et
"El-Ayadi El-Khadra", ces actions de solidarité consistent notamment en l’attribution
de colis alimentaires dits "Couffin du Ramadan" et composés de denrées alimentaires diverses, en plus de l’ouverture de
restaurants pour offrir des repas chauds
d’Iftar (rupture du jeûne), aux nécessiteux
et passagers. Ces actions caritatives, qui traduisent l’élan de solidarité envers les
couches sociales défavorisées, concernent,
en outre, la distribution des repas aux usagers de la route, au niveau des principaux
axes routiers, tels que l’intersection Ouargla, Hassi-Messaoud et Touggourt et l’intersection Hay Ennasr- RN-49 menant vers
la wilaya de Ghardaïa.
Des campagnes d’envergure d’orientation et de communication ont été lancées
par ces associations sur les réseaux sociaux,
afin de sensibiliser le public sur leurs acti-
vités. Afin de réaliser leur mission, ces associations ont lancé, depuis l’approche du
mois du jeûne, une large opération de collecte de produits alimentaires divers au niveau des locaux commerciaux d’alimentation générale, en vue de collecter le
maximum de dons des bienfaiteurs. Certaines associations se sont fixés le seuil de
1.000 "couffins" à constituer et offrir durant
le Ramadhan.
Des dizaines de
bénévoles mobilisés
pour la bonne action
Des dizaines de bénévoles et de bienfaiteurs, de différents âges, sont mobilisés
dans le but d’assurer l’encadrement et le
bon déroulement de ces initiatives qui englobent également des sorties vers les hôpitaux pour contribuer à apporter un léger réconfort et le sourire aux malades
hospitalisés.
Dans le même sillage, des associations
telle que celle dénommée "Ahbab El-Marid" (amis du malade) de Mekhadma, s’em-
ploient à multiplier les actions de solidarité,
durant le mois sacré.
Il s’agit, entre autres actions, d’offrir des
consultations médicales et des médicaments à titre gracieux aux malades nécessiteux, des chaises roulantes à des personnes
aux besoins spécifiques, en plus de l’organisation de campagnes de don de sang à travers les mosquées, en coordination avec la
direction locale des Affaires religieuses et
des wakfs et le Centre de wilaya de transfusion sanguine.
Encadrées par des médecins et paramédicaux membres de l’association, ces
campagnes de don de sang ont pour objectif d’ancrer ce "noble" geste chez les fidèles
qui fréquentent les mosquées pour la prière
des "Tarawih" (prières surérogatoires) et
contribuer aussi à satisfaire les besoins des
structures de santé en la matière. Ramadhan, mois de jeune, de piété et de solidarité, est aussi une bonne occasion pour le
mouvement associatif non seulement d’initier des actions de circoncision d’enfants
orphelins ou issus de familles nécessiteuses,
mais aussi de leur offrir des vêtements neufs
pour la fête de l’Aïd El-Fitr.
Mercredi 15 juin 2016
07
Saison esvale à Skikda
Ouverture
de quatre camps
de vacances destinés
aux familles
Quatre camps de vacances réservés aux familles seront ouverts dans la wilaya de Skikda au
titre de la saison estivale en cours, a indiqué le directeur du tourisme et de l’artisanat (DTA), Abdelhak Didji.
Ces camps de vacances seront implantés dans
les communes de Collo, de Kerkera (Ouest de
Skikda) et à El Mersa (Est de Skikda) "juste après
la fin du mois de Ramadhan", a précisé à l'APS le
même responsable. Chaque camp regroupe 60
tentes en toile, a-t-il détaillé, précisant que la durée d’hébergement oscillera entre une (1) et trois
(3) semaines et le coût d’un séjour d’une semaine
est arrêté à 3.000 DA.
La prise en charge des estivants, notamment
les familles à revenus moyens et faibles durant
cette période d’été est "l’objectif essentiel" de la
mise en place de ces camps, a-t-il affirmé, soulignant que l’opération a été initiée par le ministère
de l’Intérieur et des Collectivités locales afin de
répondre aux besoins de certaines couches de la
société.
Les camps de vacances comblent un "déficit
enregistré en matière de capacité d’accueil de
structures hôtelières" dans cette wilaya, a-t-il dit
rappelant que Skikda, dotée d’un littoral de 140
km ne dispose actuellement que de 2.500 lits. Le
parc hôtelier de la wilaya de Skikda dispose de 30
établissements en plus de 19 projets en cours de
réalisation, d’une capacité de 3.400 lits, a fait savoir M. Didji.
M. Mourad
M’sila
Une production
de plus 150 000
quintaux de viande
blanche attendue
Une production dépassant les 150 000 quintaux de viande blanche est attendue, au titre de
l’actuelle saison agricole à M’sila, a-t-on appris
hier auprès de la direction locale des services
agricoles (DSA)
Un excédent de 100 000 quintaux sera réalisé
au titre de cette saison agricole par rapport à la
précédente saison (2015 2016), a précisé la même
source, détaillant que la mise en exploitation de
nouvelles batteries destinées à l'élevage avicole et
les actions de vulgarisation autour des techniques
d'élevage en batterie ont amplement contribué à
l’augmentation de la production de la filière avicole. La reprise des activités avicoles de bon nombre d'aviculteurs a également soutenu l’accroissement de la production, a-t-on encore noté.
Qualifiant l'évolution dans la filière avicole
"d'encourageante", la DSA a souligné que cette filière est appelée à connaître, dans la capitale du
Hodna, au cours des prochaines années, un "dynamisme accru" susceptible d’ériger la wilaya en
"pôle national de production avicole générant
près de 4000 emplois". L’abondance de la production a engendré une stabilité dans les prix de
la viande blanche, a-t-on encore fait savoir, rappelant que la consommation de viande blanche à
M’sila était de l'ordre de 400 quintaux par mois,
et devra dépasser les 600 Q au cours de ce mois
sacré.
Actuellement, à la faveur des prix jugés "abordables" de la viande blanche, la wilaya de M'sila
connait l'apparition d'une centaine de rôtisseries spécialisées dans la volaille.
08
Mercredi 15 Juin 2016
PUBLICITÉ
La Nation Arabe
République Algérienne Démocraque et Populaire
République Algérienne Démocraque et Populaire
WILAYA DE TLEMCEN
DAIRA DE MAGHNIA
COMMUNE DE MAGHNIA
NIF : 09.90.13.27.90.59.215
WILAYA D’EL BAYADH
DAIRA DE ROGASSA
COMMUNE DE ROGASSA
AVIS D’ATTRIBUTION
PROVISOIRE DE MARCHES
AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE D’APPEL
D’OFFRES OUVERT AVEC EXIGENCE DE
CAPACITES MINIMALES
Conformément aux dispositions des articles 65, 72, 82 du décret présidentiel N° 15-247 du
16/09/2015portant réglementation des marchés publics et des délégations de service
public, la commune de Maghnia porte à la connaissance des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres ouvert avec exigence de capacités minimales n° 09/2016 publié
dans les journaux : El Balagh et La Nation Arabe en date du 23/04/2016.
Qu’à l’issue de l’opération d’évaluation des offres, la commission compétente a proposé au
service contractant l’attribution provisoire de l’avis d’appel d’offres ouvert avec exigence
de capacités minimales selon les conditions suivantes :
Désignation Soumissionnaire
proposé
du projet
Revêtement
en béton
bitumineux
de la cité de
Brigui
Délai
Montant du
Evaluation Evaluation Obser
marché en TTC d’exécution technique financière vation
Nom et prénom
E.G.T.P.H
Denouni
24.698.700,00
Da
Quatre (04) 68 points
mois
Moins
disante
N° NIF :
099713510185811
Tout soumissionnaire qui conteste le choix opéré par le service contractant dans le cadre de
l’avis d’appel d’offres cité supra ou le degré à gré après consultation, selon le cas, peut
introduire un recours dans les 10 jours, à compter de la première publication de l’avis d’attribution du marché dans le BOMOP ou la presse auprès de la commission communale des
marchés de Maghnia.
Si le dixième jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la date limite pour
introduire un recours est prorogée au jour ouvrable suivant.
Pour les autres, les soumissionnaires qui sont intéressés sont invités de se rapprocher auprès
de nos services, au plus tard trois (03) jours, à compter du premier jour de la publication de
l’attribution provisoire du marché, pour prendre connaissance des résultats détaillés de
l’évaluation de leurs offres techniques et financières.
LE PRESIDENT DE L’A.P.C
La Nation Arabe
Intitulé de Entreprise
l’opération retenue
N° fiscal
Montant de l’offre
Achèvement Hamidat AEK
travaux de
la voirie
urbaine à
Rogassa
794232029000234 18.658.258,75
Note
obtenue
Délai
60,00/80
88 jours
Le soumissionnaire qui conteste le choix opéré par le service contractant peut introduire
un recours auprès de la commission des marchés de la commune de Rogassa dans un
délai de 10 jours, à compter de la première parution du présent avis d’attribution provisoire dans les quotidiens nationaux.
Les soumissionnaires concernés n’ayant pas été retenus sont invités au plus tard dans les
trois jours, à compter du premier jour de la publication de l’attribution provisoire du
marché dans les quotidiens nationaux, à prendre connaissance des résultats détaillés de
l’évaluation de leurs offres.
LE PRESIDENT DE L’APC
La Nation Arabe
ANEP N° 31005418
15-06-2016
République Algérienne Démocraque et Populaire
WILAYA DE MOSTAGANEM
DAIRA DE SIDI LAKHDAR
COMMUNE DE SIDI LAKHDAR
WILAYA DE CHLEF
DAIRA DE CHLEF
COMMUNE DE CHLEF
BC N° 87/2016
N.I.F : 098402015016833
AVIS D’ADJUDICATION (N° 01)
Bloc sanitaire (douche + toilettes publiques)
01
30.000,00 Da saisonnière
Plateformes à la plage N° 01
03
60.000,00 Da saisonnière
Parking N° 04 à la plage N° 01 (100 m2)
01
15.600,00 Da saisonnière
Plateformes à la plage N° 02
03
60.000,00 Da saisonnière
Espace pour aires des jeux à la plage N° 01 d’une superficie totale de 100m2
01
2500,00 Da par mois
Bloc sanitaire (douche + toilettes publiques)
01
30.000,00 Da saisonnière
Plateformes
03
60.000,00 Da saisonnière
Espace pour aires des jeux d’une superficie totale de 700 m2
01
11.667,00 Da par mois
Parking n° 02 superficie de 1500 m2
01
124.800,00 Da saisonnière
Parking N° 03 superficie de 1600 m2
01
72.800,00 Da saisonnière
01
20.833,00 Da saisonnière
01
18.550,00 Da par mois
Aïn Brahim
Au carrefour à Aïn Brahim
Espace pour aires des jeux d’une superficie totale de 10.000 m2
Sidi Lakhdar centre
Body building (salle musculation)
Les offres doivent être accompagnées des pièces suivantes :
Demande manuscrite
Copie de la carte d’identité nationale en cours de validité
Quittance de 3/12 du montant de la mise à prix
Casier judiciaire original moins de 03 mois en cours de validité
Extrait de rôle original moins de 03 mois en cours de validité
Reçu des droits de cahier des charges
Le cahier des charges doit être lu et approuvé
Observations :
Tout dossier incomplet doit être rejeté par la commission communale.
La Nation Arabe
15-06-2016
LE PRESIDENT DE L’APC
ANEP N° 31005401
AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE
MARCHES (RECTIFICATIF)
Conformément aux dispositions de l’article 49 alinéa 02 du décret présidentiel
N° 10/236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des
marchés publics, le président de l’Assemblée populaire communale de Chlef
informe l’ensemble des soumissionnaires du résultat de l’appel d’offres national restreint N° 184/2015 paru dans les quotidiens :
Wakt El Djazair du 17/08/2015 et La Nation Arabe du 17/08/2015.
Projet : Acquisition tracteurs agricoles + remorques 05T.
Qu’après analyse et jugement des offres, le marché est attribué provisoirement à :
N°
01
Entreprise
SARL
REDMAG
N.I.F
Montant de l’offre Note
Délai de
OBS
technique réalisation
001322019001460 26.883.090,00 Da 80
02 jours
L’offre
mieux
disante
Tout soumissionnaire désirant formuler un recours auprès de la commission des marchés de la commune de Chlef, conformément à l’article 114-125 du décret présidentiel sus-cité, dispose pour ce faire d’un
délai de dix (10) jours, à compter de la première parution du présent
avis dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP. Les soumissionnaires ayant répondu à l’appel sont invités à se présenter au bureau
des marchés de la commune, dans un délai de trois (03) jours, à
compter de la parution du présent avis pour notification des notes
obtenues.
LE PRESIDENT
La Nation Arabe
15-06-2016
ANEP N° 31005410
17
Apple, IA et protection
des données
Conformément aux dispositions du décret présidentiel n° 247/15 du 16/09/2016 portant réglementation des marchés publics et des délégations des services publics.
Le président de l’Assemblée populaire communale de la commune de Rogassa
informe les soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offre N° 01/2016 paru dans
les quotidiens ‘La Nation Arabe’ et ‘El Batal’ en date du 12/05/2016 relatif à :
Achèvement travaux de la voirie urbaine à Rogassa
Que cette opération est attribuée provisoirement à l’entreprise indiquée ci-après
République Algérienne Démocraque et Populaire
Le président de l’Assemblée populaire communale de Sidi Lakhdar lance un avis d’adjudication des plateformes sanitaires publiques et parking d’automobile au niveau des plages de Petit port et Aïn Brahim pendant la saison estivale 2016, selon le cahier des charges
La date limite de dépôt des offres est fixée à 10 jours, à compter de la première parution du présent avis sur
les quotidiens nationaux, les adjudicataires intéressés peuvent retirer le cahier des charges contre paiement
de 1500,00 Da. L’enveloppe devra être strictement anonyme et porter la mention avis d’adjudication qui
s’effectuera après la date limite des dépôts des offres au siège de l’APC à (10h00) du matin.
Petit port
Activité
Nombre Mise à prix
Mercredi 15 juin 2016
N° FISCAL 98432025063917
ANEP N° 31005395
15-06-2016
La Nation Arabe
Apple envisage d'analyser directement
les données sur le terminal des utilisateurs dans le cadre de son IA.
Apple a profité de l'annonce d'une mise
à jour de Siri lors de sa conférence
Worldwide Developers Conference
2016, qui s'est déroulée hier, pour communiquer sur la sécurité des données
liée à ses travaux d'intelligence artifi-
cielle. La question de l'essor de l'intelligence artificielle et de la protection des
données est actuellement sur toutes les
lèvres. Car pour pouvoir apprendre et se
perfectionner dans leurs tâches, les IA
ont besoin d'accéder aux données des
utilisateurs. C'est le cas par exemple des
chatbots que Google et Facebook souhaitent intégrer à leurs applications de
messagerie, destinés à mieux
servir les mobinautes. Afin de
rassurer les utilisateurs, les deux
géants du net compte proposer une
option de chiffrement des conversations,
qu'il faudra activer manuellement. Activée par défaut, cette fonctionnalité empêcherait en effet les chatbots de fonctionner, car il n'auraient pas accès aux fils
de conversation.
Chez Apple, les choses sont envisagées
différemment concernant l'intelligence
artificielle et la sécurité des informations.
Craig Federighi, vice-président de l'ingénierie logicielle, a ainsi déclaré : « Pour
ce qui est de l'analyse de vos données,
nous le faisons sur l'appareil pour que
vous puissiez garder le contrôle de vos
données personnelles ». Le problème est
alors d'obtenir un retour de résultats pertinents, tout en masquant les éléments de
la requête envoyée vers l'appareil de l'utilisateur – ce qui correspond au concept
d'intimité différentielle. Pour cela, les experts en sécurité d'Apple misent sur le
hachage, mais également sur l'ajout de signaux perturbateurs destinées à brouiller
davantage le chiffrement.
Sécurité : des pirates
attaquent Google
Une bande de hackers tente de contourner le protocole de
double authentification du géant californien.
La double authentification est largement adoptée aujourd'hui
par les géants du net. Ce dispositif, également appeléauthentification à deux facteurs, offre un niveau
de sécurité supplémentaire pour les
utilisateurs en les
obligeant à saisir leur
identifiants, puis à
entrer un code reçu
par SMS afin de
continuer leur navigation, ou de se
connecter à un réseau ou à un ordinateur. Mais des
hackers se sont récemment attaqués à
ladouble authentification de Google et
tentent de contourner le protocole en envoyant eux-même un SMS à leur victime. Le mode opératoire des hackers est simple : il envoient
un SMS à la personne qu'ils souhaitent pirater, en se faisant
passer pour Google. Dans ce message, ils expliquent à la vic-
time qu'une tentative connexion suspecte a été détectée sur
son compte Gmail. Pour bloquer ce dernier, il lui est demandé de renvoyer le code à 6 chiffres qu'elle va recevoir dans
les minutes suivantes par SMS au numéro qui lui a envoyé
cette alerte. Or, ce
numéro n'est autre
que celui du pirate.
Lecode à 6 chiffre reçu par la victime est quant à lui
généré par la
connexion
du
hacker. Si la victime
se fait avoir, elle enverra donc directement au pirate le
code lui permettant
d'opérer son méfait.
Cette manœuvre
suppose cependant
que le hacker possède l'adresse email
de sa victime, mais également son mot de passe et son numéro
de téléphone. Or, la liste de géants de l'internet victimes
de vols de données ne cesse de s'agrandir. Le dernier en date :
32 millions de comptes ont été piratés sur Twitter.
Microsoft :
Xbox One S,
c'est officiel
Après de nombreuses rumeurs, Microsoft a officialisé la
sortie de sa nouvelle console, la Xbox One S.
Microsoft a profité de l'E3, qui se déroule actuellement à
Los Angeles, pour dévoiler officiellement sa nouvelle
Xbox. Il s'agit d'une console au design ultra light et aux
performances améliorées, baptisée Xbox One S – pour
« Slim ». Tout de blanc vêtue, la nouvelle console de Microsoft est 40 % plus compacte que l'actuelle Xbox One.
Son transformateur a également été intégré au boîtier,
pour un rendu fin des plus élégants. Côté performances,
la Xbox One S a été équipée d'un nouveau processeur
AMD. Elle devient ainsi capable de prendre en charge les
jeux en 4K et la vidéo HDR. La console de Microsoft est
déclinée en trois versions : la configuration d'entrée de
gamme comprend un disque dur de 500 Go, contre 1 To
pour le modèle milieu de gamme et 2 To pour la version
la plus évoluée. Des changements se remarquent aussi au
niveau de la manette. Également blanche, cette dernière
dispose maintenant du Bluetooth en plus du WiFi. Il
sera en outre possible de commander sa manette customisée aux couleurs de son choix grâce au programme Xbox Design Lab. La Xbox One S sera commercialisée en août prochain. La version de base
commencera à 299 dollars. La « Launch Edition », la
version haut de gamme, est d'ores et déjà en précommande aux Etats-Unis et au Royaume-Uni pour 399 dollars. D'autre part, Microsoft a profité de sa conférence à
l'E3 pour annoncer son projet Scorpio, une future console
faite pour la 4K et la réalité virtuelle. Mais il faudra être
patient pour en savoir plus, cette nouvelle génération de
Xbox ne devrait pas arriver avant 2017.
SAIP : une appli qui alerte
L’actualité n’est pas toujours rassurante. Pour
prévenir des dangers, le Ministère de l’Intérieur lance SAIP : l’application qui vous informe en temps réel grâce à un système de
géolocalisation de tous les événements importants.
SAIP soit un « Système d’Alerte et d’Information des Populations » a été mise en service la
semaine dernière. Cette application est bienvenue alors que commence l’Euro 2016 et que
des pluies diluviennes s’abattent sur la France.
Alerter des dangers près de chez vous.
L’application est dotée d’un système de géolocalisation qui détermine votre position géographique. SAIP vous alerte si un événement
inhabituel se déroule près de l’endroit où vous
vous trouvez : alerte nucléaire, produit dangereux, attentats et même rupture d’ouvrage
hydraulique. Cependant, il faut veiller à ce que
la géolocalisation soit bien activée. Vous pouvez aussi enregistrer 8 lieux différents (par
code postal et nom de commune) pour savoir
ce qui se passe, même loin de chez vous ! Si
vous avez vos enfants qui vivent dans une autre ville ou si vous devez voyager, vous êtes informé en temps réel.
Le dispositif d’alerte ressemble aux bruits des
sirènes.
Informer sur les bonnes
pratiques à tenir
Certes, vous êtes tenus au courant, mais comment réagir ? Chaque situation est traitée dans
la rubrique “Que faire” qui indique les pratiques à tenir. Vous pouvez aussi largement
diffuser une information sur les réseaux sociaux depuis l’application.
16
Mercredi 15 juin 2016
LES
La Nation Arabe
SAVEURS DU RAMADHAN
24 H
Accidents de la circulation
47 morts et 1.470
blessés en une semaine
Histoire d’une épice
Quarante-sept (47) personnes ont trouvé la mort et 1.470
autres ont été blessées dans 1.264 accidents de la circulation
survenus durant la période du 5 au 11 juin à travers plusieurs
régions du territoire national, selon un bilan établi mardi par
les services de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a
été enregistré dans la wilaya de M'sila où six personnes sont
décédées et 36 autres ont été blessées dans 32 accidents de
la circulation. Par ailleurs, les unités de la Protection civile
ont procédé, durant la même période, à l'extinction de 1.571
incendies de différents types.
Les cinq épices
Le mélange Cinq épices, parfois appelé «
cinq parfums » est un mélange
d’épices chinoises rares.
Epices du Monde vous propose son mélange comprenant :
Badiane (anis étoilé),
Coriandre,
Girofle,
Fenouil,
Cannelle,
Poivre noir
Son goût et son
arôme conviennent au
plus grand nombre par
sa finesse et sa douceur.
On utilise le cinq épices
principalement dans la cuisine chinoise.
Il se marie avec les préparations
de viande (porc et canard principalement), les plats à base de
poisson et les légumes.
Il est souvent associé à la
sauce soja afin de faire
mariner les ingrédients.
Ce mélange d’épices
relève parfaitement
les légumes comme
le poivron, la courgette ou l’aubergine
pour des saveurs
plus asiatiques. Le
cinq épices trouve un
accord parfait avec la
coriandre, la ciboulette et
le gingembre.
Le poivre de Penja
Le poivre de Penja (aussi appelé poivre des
oiseaux) nous vient du Cameroun, son nom
vient de la petite ville de Penja où il est produit seulement sur quelques hectares.
La production est seulement de quelques
tonnes par an, ce qui en fait un poivre
rare.
Chorba mqaa
Ingrédients :
2 gros oignons couper fin
viande coupé en dés + poulet
(quantité suivant les moyens).
1 botte de coriandre .
hchich+menthe) hacher. 1/2
càs de smen. 2 càs d'huile. 1/4
de càc de cannelle. 1/4 de càc
de poivre noir. 1 càc de paprika. une branche de cèleri
hacher. 1 courgette coupé en
4. 1 carotte coupé en 4. 1 pomme de terre coupé en 4. 500 ge de tomate rappé. 1
càs de concentré de tomate. à peu prés une grosse poignée de frik. 1 càc de sel
bombé. 1 verre de pois chiche
Préparation :
Dans une marmite tout mettre oignon+smen+huile+épices+s?el+la moitié de
la coriandre+ les deux viandes et faire cuire sur feu moyen tout en mélangeant
de temps en temps Dés que le mélange commence à coller ajouter une louche
d'eau chaude + les pois chiche et laisser mijoter, à chaque fois que l'eau sèche
ajouter une louche d'eau chaude (répéter l'opération deux fois après avoir ajouter les pois chiche) Ajouter les tomates et le concentré laisser mijoter le tout 2
min puis mouiller avant 1/2 l d'eau chaude et ajouter les légumes et laisser cuire
15 mn sur feu moyen, retirer les légumes et les réduire en purée à l'aide d'une
moulinette puis remettre le tout dans le fais tout et ajouter environ 2 l d'eau +
une càs de coriandre et laisser cuire 15 mn. Entre temps préparer le frik nettoyer
et le mettre le dans un bols remplis d'eau jusqu’à' qu'il ne double de volume puis
jeter l'eau à l'aide d'une passoire et le mettre dans la marmite avec 1 càs de coriandre laisser mijoter sur feu doux 15 mn.
Pets salés aux olives
Ingrédients :
70 g de farine.
50 g de farine de maïs.
70 g de beurre.
1 œuf.
4 c à s de lait.
2 c à s d'olive vertes dénoyautées et coupées.
1 c à s de parmesan râpé.
1/4 c à c de levure chimique.
Le poivre de Penja à un goût incomparable, un poivre de caractère, une saveur
piquante et corsée, ses notes sont très boisées et musquées.
Le poivre de Penja trouvera sa place dans
un moulin pour accompagner vos viandes
rouges, pommes de terre...
Préparation :
Basilic ener
Le basilic est une plante potagère de la famille des
labiacées, employée comme aromate ou
comme condiment. C’est une plante trapue que l’on trouve sous forme de
petits buissons d’une hauteur
d’environ 30 centimètres.
On trouve 3 variétés en Asie
tropicale surtout connues
sous leur nom thaï : basilic
commun (horapa), basilic
sacré (kaprao), basilic citron
(menglak). Les trois plantes
sont tout à fait distinctes par
leur aspect et leur parfum. Le
basilic le plus souvent rencontré
en Europe est le basilic commun : ses
feuilles sont d’un vert foncé et très aromatiques.
Le basilic est connu depuis plusieurs siècles. Dans
l’Antiquité, c’était une plante sacrée dont on interdisait la cueillette aux femmes. Les grecs
le réservaient aux souverains.
Le basilic est souvent
consommé
cru
en
Thaïlande, au Vietnam et
en
Italie.
On
l’ajoute par poignées entières dans les
bœufs sautés ou les
currys.
C’est l’une des
composantes
principale du pesto. Le
basilic se marie très bien
avec les tomates. Séché, il
remplace l’origan sur les pizzas et agrémente une vinaigrette
ou un bouquet garni que l’on compose
soi-même.
Mélanger le beurre,œuf et le lait. Incorporer les olives, le parmesan et
les deux farines et mélanger. Former une boule, filmer et laisser reposer au frais 30 minutes. Prendre un peu de pâte et former une boulette.
Disposer sur une plaque et enfourner pendant 15 minutes.
Coquelets rôs aux pommes de terre
Ingrédients :
6 petits coquelets vidés.
1kg de pommes de
terre.
2 oignons.
4 gousses d’ail.
1 verre de vinaigre.
3 cuillères à soupe
d’huile.
50g de beurre.
Sel. Poivre.
Préparation :
Mettez les coquelets dans la lèchefrite du four, salez et poivrez et arrosez d’huile pendant 30 min. Découpez les pommes de terre en
tranches, faites les sauter avec le beurre, la vinaigre, les oignons et l’ail.
Salez et poivrez en fin de cuisson. Quand les coquelets sont cuits,
découpés en deux sur un lit de pommes de terre et accompagnés de la
sauce.
Guelma
Deux morts et deux
blessés dans un
accident de la route
Deux personnes ont trouvé la mort et deux autres ont été
grièvement blessées dans un accident de la circulation survenu dans la nuit de lundi à mardi dans la commune de
Nechmaya (20 km au nord de Guelma), a-t-on appris mardi
de la cellule de communication de la Protection civile. L’accident s’est produit lorsque deux véhicules touristiques sont
entrés en collision, a précisé la même source, détaillant
qu’une des victimes, âgée de 28 ans, est décédée sur place,
sur le tronçon routier de la route nationale (RN) n°21, reliant Guelma à Annaba, à hauteur du village Souida. Cet accident a également engendré deux (2) blessés (deux
hommes), âgés de 26 et 27 ans dont un dans un état critique,
ont encore détaillé les services de la Protection civile, précisant que le victimes ont été transférées sur l’hôpital Hakim Okbi. La cellule de communication de la Protection civile a souligné que cet accident mortel constitue le deuxième
du genre dans la wilaya de Guelma, depuis le début du mois
de ramadhan. Le premier accident mortel a eu lieu le premier jour du mois sacré dans la commune d’Ain Ben Beida,
située à 60 km à l’Est du chef-lieu de wilaya, où une personne
âgée de 38 ans a péri et trois autres ont été blessées.
La Nation Arabe
09
Jijel
Deux terroristes neutralisés
et des armes saisies
Deux terroristes ont été
neutralisés lundi à Jijel dans
le cadre du ratissage, toujours en cours, mené dans
la région, par les forces de
l'Armée nationale populaire
(ANP) qui ont également
saisi des armes et découvert
des bombes artisanales, indique mardi un communiqué du ministère du Défense nationale (MDN).
"Dans le cadre de la lutte
antiterroriste et dans la
poursuite de l'opération de
ratissage menée par les
forces de l'ANP dans la
zone de Taza, à l'ouest de la
wilaya de Jijel, (5e Région
militaire), permettant de
neutraliser, hier 13 juin
2016, deux (2) terroristes et
de récupérer deux (2) pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, un détachement
a découvert deux (2)
bombes de confection artisanale, quatre (4) chargeurs
garnis, deux (2) paires de
jumelles et des téléphones
portables. L'opération est
toujours en cours", précise
le MDN. D'autre part, des
éléments de la Gendarmerie
nationale "ont saisi, à Tlemcen (2e Région militaire),
471 kilogrammes de kif
traité". A El Oued, (4e Région militaire), un détachement de l'ANP "a saisi 1000
téléphones portables avec
accessoires et 28000 unités
de produits pharmaceutiques". A Tamanrasset et
Bordj Badji Mokhtar (6e
Région militaire), des détachements combinés "ont
saisi 36,88 tonnes de denrées alimentaires, un camion, un véhicule tout-terrain et 5 détecteurs de
métaux", note la même
source.
Affaire El Khabar
Le tribunal administratif va
prononcer le jugement aujourd’hui
Tribunal criminel d’ Ouargla
Des peines de 15 ans à la
perpétuité pour une bande
de narcotrafiquants
Des peines allant de la perpétuité par contumace à 15 ans
de prison ferme ont été prononcées par le tribunal criminel près la Cour d’Ouargla à l’encontre des membres d’une
bande de narcotrafiquants. Le tribunal a condamné, par
contumace, trois membres de la bande (B.A. B.B et K.R)
à la réclusion à perpétuité, pour importation, transport et
acheminement illégaux de produits stupéfiants. L’autre
membre de la bande, K.O.H (44 ans) a écopé dans cette
affaire d’une peine de 15 années de prison ferme assortie
d’une amende de trois (3) millions DA, pour transport de
drogue, faux et usage de faux dans des documents administratifs et utilisation d’un véhicule avec de fausses plaques
minéralogiques. Le dernier mis en cause, B.T (39 ans), a
quant à lui bénéficié d’un non lieu. Selon l’arrêt de renvoi,
l’affaire remonte au mois d’octobre 2015 suite à des informations sur un trafic de drogue parvenues aux services de
la gendarmerie nationale et ayant permis d’intercepter un
camion au niveau d’un barrage routier à 40 km de Touggourt et d’arrêter son conducteur (K.O.H), après avoir découvert 779,8 kilos de kif traité soigneusement dissimulés
dans la carrosserie. La poursuite des investigations a permis d’identifier les autres membres de la bande qui comptaient, à travers cette opération, acheminer la drogue d’une
wilaya de l’Ouest vers le Sud du pays. Dans son réquisitoire, le représentant du ministère public avait demandé,
à l’encontre des deux accusés comparaissant en audience,
la réclusion à perpétuité Contre K.O.H et 20 ans de prison ferme à l’encontre de B.T.
Mercredi 15 Juin 2016
Le tribunal administratif de Bir Mourad Rais (Alger) va prononcer aujourd’hui mercredi le jugement dans
l'affaire du rachat des actions du
groupe média El Khabar par NessProd, une filiale du groupe Cevital. Le
président du tribunal, Mohamed Dahmane, avait annoncé mercredi dernier
la date du jugement après avoir entendu les plaidoiries des deux parties,
El Khabar et le ministère de la Communication. Le tribunal avait reporté
l'affaire, dans laquelle le ministère demande l'annulation de la transaction
du rachat, à quatre reprises. Me Bitam Nadjib, avocat du ministère de la
Communication, a indiqué dans sa
plaidoirie que le contrat conclu entre
le groupe El Khabar et la filiale de Cevital "a des effets négatifs sur l'ordre
public", d'où "la nécessité de l'annulation de la transaction", a-t-il dit. "En
l'absence de l'autorité de régulation,
c'est à l'Etat, représenté par le ministère de la Communication, qu'incombent l'organisation du secteur et la gestion de ses activités", a soutenu
l'avocat, précisant que "les attributions
du ministre de la Communication
sont fixées par le décret exécutif n°
11-216". Me Bitam a fustigé les "tentatives de politisation de l'affaire par la
partie adverse", soulignant que le ministère de la Communication avait accordé des autorisations à 120 publications sur 150 l'ayant sollicité lors du
changement de leurs responsables.
Certaines de ces publications appartiennent à des hommes d'affaires
comme Ali Haddad, a-t-il ajouté, précisant que le groupe El Khabar n'a pas
demandé cette autorisation au ministère de la Communication. L'avocat a
conclu sa plaidoirie en soulignant la
non conformité de la transaction avec
les dispositions des articles 25 et 40
du Code de l'information. L'article 40
concerne l'Autorité de régulation de la
presse écrite et l'article 25 dispose
qu'"une même personne morale de
droit algérien ne peut posséder,
contrôler ou diriger qu'une seule publication périodique d'information générale de même périodicité éditée en
Algérie". Le Président-directeur général du groupe Cevital, Issad Rebrab,
est déjà propriétaire du quotidien Liberté. L'avocat du groupe El Khabar,
Me Feddag Abdelkrim, a, pour sa part,
indiqué que "la mission du ministre
est d'organiser le secteur et non d'intenter des actions en justice à la place
de l'Autorité de régulation de la
presse", estimant que "le tribunal administratif n'est pas compétent" dans
cette affaire. Pour Me Khaled Berghel,
avocat du groupe El Khabar, "l'affaire
a été politisée par les politiques et non
par les actionnaires du groupe ou les
membres de son collectif de défense".
Le ministère de la Communication
avait introduit une action en référé
auprès du tribunal de Bir Mourad Raïs
sur la conformité du rachat du groupe
de presse El Khabar par le groupe
agroalimentaire Cevital avec les dispositions de l'article 25 du Code de l'information. En vertu de la transaction
en question le groupe Cevital a acquis
plus de 80% des actions du groupe El
Khabar, qui est une Société par actions (SPA) incluant le journal éponyme, la chaîne de télévision KBC, les
imprimeries et une société de diffusion.
10
Mercredi 15 juin 2016
MONDE
La Nation Arabe
Unicef
Plus de 7.000 enfants
migrants non
accompagnés arrivés
en Italie au cours du
premier trimestre 2016
Plus de 7.00 enfants non accompagnés ont effectué la traversée vers l'Europe via l'Italie, a révélé l'Unicef, soulignant que leur nombre (enfants) avait doublé par rapport à l'an dernier. Dans un rapport intitulé
"Des dangers à chaque pas" publié hier, le Fonds des
Nations unies pour l'enfance précise que 7.009 enfants
non accompagnés sont arrivés en Italie avec les réfugiés et les migrants au cours des cinq premiers mois
de 2016, soit neuf enfants sur dix, selon l'agence onusienne. "La raison pour laquelle nous assistons à cette
augmentation n'est pas claire à ce stade et une analyse plus approfondie est nécessaire", a déclaré la
porte-parole de l'Unicef, Sarah Crowe lors d'un point
de presse à Genève. Depuis le 1er janvier, 2.859 personnes sont mortes en Méditerranée, dont un grand
nombre d'enfants, alors que pour toute l'année 2015,
ce chiffre était de 3.770, selon l'Organisation internationale des migrations (OIM). Les enfants non accompagnés payent leur traversée en travaillant au
cours de leur périple, ce qui les expose à des risques
de violences entre autres, selon l'Unicef. "C'est une situation désespérée couverte par le silence - loin de nos
yeux, donc ignorée", déplore Marie-Pierre Poirier,
coordinatrice spéciale de l'Unicef pour la crise des réfugiés et des migrants en Europe. "Ce sont des dizaines de milliers d'enfants qui sont en danger chaque
jour et des centaines de milliers d'autres qui sont prêts
à tout risquer. Nous devons d'urgence protéger ces enfants contre toutes sortes de mauvais traitements et
d'exploitation par ceux qui profitent de la situation
pour exploiter leurs rêves", ajoute-t-elle. L'Unicef avertit qu'avec l'arrivée de l'été, le nombre d'enfants qui
empruntent seuls l'itinéraire de la Méditerranée centrale risque d'augmenter. L'agence de l'ONU rappelle
qu'il y actuellement 235.000 migrants présents en Libye, dont des dizaines de milliers d'enfants non accompagnés. "Tous les pays - ceux que ces enfants quittent, ceux qu'ils traversent et ceux où ils cherchent asile
- ont l'obligation de mettre en place des dispositifs de
protection centrés sur les risques qu'encourent les enfants non accompagnés", demande Mme Poirier dans
ce rapport.
Mexique
Mutinerie et
incendie dans une
prison près de Mexico
Une mutinerie a éclaté dans une prison de la banlieue de Mexico dans la nuit de dimanche à lundi,
provoquant un incendie, qui a suscité le déploiement
de quelque 600 policiers pour reprendre le contrôle
du centre, selon les autorités locales.
Une "dispute entre deux groupes" rivaux est à
l'origine des incidents dans la prison de Barrientos à
Tlalnepantla, a expliqué le secrétaire du gouvernement de l'Etat de Mexico, José Manzur à la chaîne
Uno TV. "Pour l'instant, il n'y a aucun mort ni blessé
grave", a-t-il ajouté dans une vidéo postée sur Twitter.
Il a précisé que 600 policiers étaient intervenus
dans le centre et en avait repris le contrôle. Entre 300
et 500 prisonniers ont participé à la mutinerie.
Quelque 150 proches et membres des familles des
détenus se sont massés devant la prison, craignant
pour la vie des prisonniers, d'après la presse. Les problèmes récurrents des prisons mexicaines avaient une
fois de plus été illustrés en juillet 2015 après la seconde évasion spectaculaire d'un établissement de
haute-sécurité du baron de la drogue "El Chapo" Guzman via un tunnel de plus d'un kilomètre de long.
Fusillade aux Etats-Unis
L’ONU dénonce un
"contrôle insuffisant" des armes
Le haut-commissaire de
l'ONU aux droits de
l'Homme, Zeid Ra'ad Al
Hussein, a appelé hier
les Etats-Unis à
"adopter des mesures
robustes de contrôle
des armes pour
empêcher d'autres
meurtres", après la
tuerie d'Orlando qui a
fait 49 morts et 53
blessés.
S
uite au massacre de 49 personnes par un tireur isolé à Orlando en Floride, le haut-commissaire exhorte les dirigeants
américains à respecter leurs obligations
de protéger leurs citoyens d'"attaques
violentes horriblement communes
mais évitables qui sont le résultat direct
d'un contrôle insuffisant des armes".
"Aux Etats-Unis, des dizaines de millions d'armes sont en circulation et,
chaque année, des milliers de personnes sont tuées ou blessées par
celles-ci. La disponibilité immédiate
des armes ne laisse que peu d'espace
Dr Abderrahmane Mebtoul, Professeur des
Universités Expert International en management stratégique
Encore un nouveau code d'investissement en Algérie, en ce mois
de juin 2016 , après tant d'autres sans impact sur la production
hors hydrocarbure.
Or toute loi est adaptable en fonction de nouvelles situations devant privilégier uniquement
la création de valeur ajoutée. Le développement hors hydrocarbures ne saurait résulter de
lois mais d’une réelle volonté politique allant
vers une libéralisation maîtrisée, un rôle stratégique à l’Etat régulateur, conciliant efficacité
économique et justice sociale, évitant l’idéologie dévastatrice.
entre les pulsions meurtrières et le passage à l'acte meurtrier", a déclaré le
haut-commissaire, dans un communiqué. "Le chemin entre des croyances
nourries par la haine et des crimes haineux violents s'en trouve accéléré", at-il ajouté. Pour M. Zeid, "la société, en
particulier ses communautés et minorités les plus vulnérables qui sont déjà
confrontées à des préjugés généralisés,
paient le prix fort de l'incapacité à résister aux lobbyistes et à prendre des
mesures pour protéger les personnes
de la violence armée". "Combien encore de massacres d'écoliers, de col-
lègues, de fidèles afro-américains, combien d'autres fusillades individuelles contre des musiciens talentueux telle que Christina Grimmie, ou
de responsables politiques comme Gabrielle Giffords faudra-t-il avant que
les Etats-Unis n'adoptent une solide
régulation des armes?", s'interroge le
haut-commissaire, dénonçant la "propagande irresponsable en faveur des
armes". Le président américain Barack
Obama se rendra jeudi à Orlando pour
rendre hommage aux familles des victimes de la pire fusillade qu'aient
connue les Etats-Unis.
Américains et Européens partagés
sie. En mars 2014, plusieurs
pays membres de l'UE et les
Etats-Unis ont introduit des
sanctions contre Moscou et
plusieurs sociétés publiques
et privées russes, suite à
l'adhésion de la Crimée à la
Russie après un référendum.
Fin juillet 2014, trouvant
insuffisantes leurs sanctions
contre les personnes physiques et morales russes
adoptées sur fond de crise
ukrainienne, l'UE et les EtatsUnis ont introduit des mesures restrictives contre des
secteurs entiers de l'économie russe.
La Russie a riposté en
frappant d'embargo plusieurs
denrées alimentaires en août
2014, notamment les produits laitiers, la viande et les
fruits et légumes en provenance de l'UE, du Canada, de
l'Australie et de la Norvège.
Le sondage de l'Agence et Radio Sputnik a été réalisé sur le
terrain, par l'Institut de sondage français, l'Ifop, et par la
société de recherche Populus
du Royaume-Uni.
Le sondage a montré par
ailleurs que les personnes
sondées aux Etats-Unis sont
plutôt contre une levée de
sanctions, puisque 42 % d'entre eux souhaitent voir une
prolongation de ces sanctions
en juillet 2016. Cette prolon-
gation est soutenue, par
contre, par 31 % des sondés
allemands, 29 % des Français
et 27 % des Italiens. Les indécis représentent, selon les résultats du sondage, 21 % des
Allemands, 22 % des Italiens,
28 % des Français et 29 % des
Américains. Les organisateurs du sondage ont interrogé 4.010 personnes : 1002
aux Etats-Unis, 989 en Allemagne, 1008 en France et
1011 en Italie. L'avenir des
sanctions est incertain
puisque celles-ci courent
jusqu’au 31 juillet 2016 et
qu’il faudra un vote à l’unanimité des 28 pays de l’UE
afin de les prolonger.
Brésil
L'enquête sur Lula renvoyée devant le
juge anticorruption Sergio Moro
La cour suprême du Brésil a renvoyé
l'enquête pour corruption visant l'ancien président Lula da Silva au juge de
première instance Sergio Moro, connu
pour sa lutte contre la corruption, a rapporté la presse locale mardi. Luiz Inacio
Lula da Silva (au pourvoir de 2003 à
2010) est soupçonné d'avoir bénéficié
du réseau de corruption Petrobras sur
laquelle enquête le juge Moro.
Le dossier avait été confié au tribunal suprême fédéral (STF), après que le
juge Moro avait divulgué en avril des
La Nation Arabe
enregistrements téléphoniques entre
Lula et celle qui lui a succédé, la présidente aujourd'hui suspendue Dilma
Rousseff, comme preuve d'un accord
entre eux suggérant qu'une nomination
ministérielle éviterait des poursuites judiciaires à l'ex-chef de l'Etat. Mais le magistrat Teori Zavascki, à l'origine de cette
décision, a toutefois interdit que cet enregistrement soit utilisé comme preuve
à charge contre Lula.
Le parquet avait déjà demandé à la
cour suprême la permission d'enquêter
sur une éventuelle implication dans des
affaires de corruption de Lula et de trois
autres ministres du gouvernement de
Rousseff, menacée de destitution par le
Sénat pour manipulation des comptes
publics.
Le juge Moro est à l'origine d'une
enquête initiale pour blanchiment d'argent sur une station-service appelée
"opération lavage express" qui a permis
de découvrir l'affaire de corruption Petrobras destinée notamment à financer
les partis et responsables politiques.
Mercredi 15 juin 2016
15
Un nouveau code d’investissement en Algérie et la règle
des 49/51, face à la baisse des recettes des hydrocarbures,
seront-ils efficaces sans une bonne gouvernance ?
Par Abderrahmane Mebtoul
Sancons contre la Russie
Près de la moitié des Européens (47 %) considèrent
que les sanctions économiques décrétées par les pays
occidentaux contre la Russie
doivent être levées fin juin
2016, selon un sondage de
Sputnik Opinions.
51 % d'Italiens, 48 % d'Allemands et 43 % de Français
de l'ensemble des personnes
sondées, ont exprimé leur
soutien à une levée des sanctions imposées contre la Russie depuis 2014.
En revanche, seulement
29 % des Américains, interrogés sur le même sujet, affirment vouloir voir une levée
des sanctions contre la Rus-
CONTRIBUTION
1.- Je rappelle que l'économie algérienne a
connu différentes formes d'organisation des
entreprises publiques. Avant 1965, la forme
d'autogestion était privilégiée ; de 1965 à 1980,
nous avons eu de grandes sociétés nationales et
de 1980 à 1988, il y a eu la restructuration des
grandes sociétés nationales. Comme conséquence de la crise de 1986 qui a vu le cours du
pétrole s'effondrer, des réformes timides sont
entamées en 1988 : l'Etat crée 8 Fonds de participation qui étaient chargés de gérer les portefeuilles de l'Etat. En 1996, l 'Etat crée 11 holdings en plus des 5 régionaux avec un Conseil
national des privatisations ; en 2000, nous assistons à leur fusion en 5 mega holdings et la
suppression du Conseil national des privatisations ; en 2001, nouvelle organisation et l'on
crée 28 Sociétés de gestions des participations
de l'Etat (SGP) en plus des grandes entreprises
considérées comme stratégiques ; En 2004, ces
SGP sont regroupées en 11 et 4 régionaux. En
2007, une nouvelle organisation est proposée
par le ministère de l'Industrie et de la Promotion des investissements, articulée autour de
quatre grands segments : de sociétés de développement économique qui relèvent de la gestion exclusive de l'Etat gestionnaire ; des sociétés de promotion et de développement en
favorisant le partenariat avec le secteur privé
international et national ; des sociétés de participation de l'Etat appelées à être privatisées à
terme et, enfin, une société chargée de la liquidation des entreprises structurellement déficitaires. Cependant, en 2008, cette proposition
d'organisation est abandonnée et a été émise
l’idée de groupes industriels (en 2009) que l’actuel ministre a mis en œuvre en 2015. Ces
changements d'organisation périodiques démobilisent les cadres du secteur économique
public, et même les investisseurs locaux et
étrangers montrant clairement la dominance
de la démarche administrative et bureaucratique au détriment de la démarche opérationnelle économique. On assiste à un gaspillage
des ressources financières et à un renforcement de la dynamique rentière et cela bloque
tout transfert de technologique et managérial.
Ainsi l’Algérie a les meilleurs lois du monde
mais rarement appliquées.
2. Il y a lieu de prendre au sérieux les déclarations récentes de pays étrangers après bon
nombre d’autres pays et organisations: d’Alain
BENTEJAC président du Comité National des
Conseillers du Commerce Extérieur (Cnccef)
en date du 03 octobre 2015 de Mme Joan A.
PLOASCHIK Ambassadrice des Etats Unis
d’Amérique le 04 octobre 2015 ,de l’Ambassadeur de grande Bretagne Andrew NOBLE le 14
octobre 2015, du Président du Sénat français
lors de sa dernière visite en Algérie et de Mr
Jean Pierre CHEVENEMENT (2015/2016),
ami de l'Algérie ; des ambassadeurs d’Alle-
magne, et devant le Ministre de l’Industrie
l’ambassadrice de Suisse(2016), de la mise en
garde de bon nombre d’experts et d’opérateurs
algériens animés par les intérêts supérieurs du
pays, personne n’ayant le monopole de la vérité
et du nationalisme, et récemment (juin 2016)excepté ceux du RND par fidélité à son SG qui
était premier ministre, qui a instauré cette règle
en 2009, et le PT pour des raisons idéologiques, par une majorité de députés dont le
FLN qui ont affirmé qu’avec la règle des
49/51%, je les cite : « les PME performantes
étrangères dans le cadre d’un partenariat gagnant/gagnant ( transfert technologique et managérial avec le partage des risques, l’Algérie
supportant tous les surcoûts, ne viendront pas
en Algérie».
Toutes ces déclarations avec des partenaires
qui représentent plus de 65% de nos exportations, y compris ceux officiellement publiées
des institutions internationales entre
2014/2016 vont dans le sens contraire
des déclarations euphoriques du Ministre de
l’Industrie vivant de l’illusion de l’aisance financière contraire à la réalité où l’Algérie
connait des tensions budgétaires, le risque en
puisant dans les réserves de change étant d’aller droit au FMI entre 2018/2019 ce qu’aucun
algérien ne souhaite . Mon expérience et mes
contacts internationaux aux plus hauts niveaux, montrent que dans la pratique des affaires n’existent pas de sentiments mais que des
intérêts et l’Algérie doit défendre ses intérêts
Car force est de reconnaître que l’Algérie attire
peu d’investisseurs potentiels hors hydrocarbures concurrentiels au niveau international,
ayant un marché interne limité, n’utilisant pas
les réseaux. Le temps est terminé du tout Etat
et des relations personnalisées entre responsables politiques, sans compter les nombreux
conflits internationaux de ceux présents où
l’arbitrage international a été souvent en défaveur de l’Algérie avec des pertes se chiffrent en
dizaines de millions de dollars.
3. La majorité des responsables, se réfugient
derrière les orientations du président de la république qui est un homme pragmatique et il
appartient au gouvernement et notamment au
Ministre de l’Industrie de l’éclairer, de lui dresser le bilan objectif de la règle des 49/51% selon des normes économiques et non selon une
vision idéologique largement dépassée en ce
XXIème siècle. L’on devra privilégier uniquement les intérêts supérieurs de l’Algérie qui a
besoin d’une croissance forte et non les intérêts
étroits d’une minorité rentière en précisant les
aspects suivants : -cette règle des 49/51% instaurée depuis 2009 a-t-elle permis de freiner les
importations ; a-t-elle permis le transfert tech-
nologique, managérial et la création d’emplois
productifs ; dans quels secteur les quelques
participations ont –elles eu lieu et ont –elles
permis l’accroissement de al valeur ajoutée,
sachant que la croissance de par le monde repose sur la densification de PMI/PME initiées
aux nouvelles technologies et se fondant sur
l’économie de la connaissance à travers des réseaux décentralisés ; quel gain en devises
ou alors quel est le montant des surcoûts supportés par l’Algérie ? A ce titre, je conseille au
gouvernement de dresser un bilan à l’opinion
publique d’être réaliste et pragmatique (ni un
libéralisme sauvage, ni l’étatisme bureaucratique rentier) et d’assouplir la règle 49-51%
pour les PMI/PME qui n’existe même pas en
Chine. Et aberration, l’Algérie, seul pays du
monde, voudrait généraliser cette règle même
au commerce comme si cette mesure allait réduire les importations alors que le problème est
ailleurs. L’on devra distinguer les segments
stratégiques, où cette règle peut s’appliquer,
qu’il s’agit de définir avec précision, car historiquement datés. Ce qui était stratégique hier
peut ne pas l’être aujourd’hui et demain
(exemple les télécommunications). Pour les
segments non stratégiques mais à valeur ajoutée importante, il serait souhaitable d’appliquer la minorité de blocage de 30% afin d ‘éviter les délocalisations sauvages. Et si demain les
réserves s’épuisent, il ne faut pas être un grand
économiste, pour prédire que ces étrangers qui
ont accepté la règle des 49/51% nous abandonneront à notre propre sort avec le risque de
faillites notamment des unités à grandes capacités, l’Algérie ne maîtrisant pas les circuits de
commercialisation mondiaux. L’observation
des grands espaces mondiaux montrent clairement que seules quelques grandes firmes
contrôlent les circuits du commerce mondial,
étant impossible aux opérateurs algériens de
pénétrer le marché sans un partenariat gagnant/gagnant.
4.- L’essentiel ce ne sont donc pas les lois mais
de s’attaquer au fonctionnement du système
afin de déterminer les blocages qui freinent
l’épanouissement de l’entreprise créatrice de richesses qu’elles soient publiques, privées locales ou internationales. L’investissement hors
hydrocarbures en Algérie, porteur de croissance et créateur d’emplois, est victime de
nombreux freins dont les principaux restent
l’omniprésence de la bureaucratie et la corruption qui freinent la mise en œuvre d’affaires, ainsi que l’extension de la sphère informelle qui contrôle plus de 40% de la masse
monétaire en circulation. Le terrorisme bureaucratique représente à lui seul plus de 50%
des freins à l’investissement» dont l’élimination
implique «l’amélioration de la gouvernance et
une plus grande visibilité et cohérence dans la
démarche de la politique socio-économique».
La léthargie du système financier le fait est
qu’il faut «plusieurs mois» pour le virement
d’un chèque d’une région à une autre, la marginalisation du secteur privé puisque les
banques publiques continuent à accaparer 90%
des crédits octroyés ont carrément été saignées
par les entreprises publiques avec un assainissement qui a coûté au trésor public «plus de 60
milliards de dollars entre 1991 et 2015», entraînant des recapitalisations répétées, l’absence
d’un marché foncier «libre» et l’inadaptation
du marché du travail à la demande constituent
autant de freins à l’investissement hors hydrocarbures.
5.. Aussi avec l’épuisement des ressources en
hydrocarbures à horizon 2030, est-il urgent de
penser d’ores et déjà à la transition énergétique
qui devra s'insérer dans le cadre de la transition
d’une économie de rente à une économie hors
hydrocarbures supposant un profond réaménagement des structures du pouvoir algérien assis
sur la rente, Aussi évitons de vendre des rêves Le
changement de cap de la politique socio-économique, conciliant efficacité économique et une
profonde justice sociale et une révolution culturelle de nos dirigeants devient urgent. Aucun
patriote algérien ne veut revivre les impacts dramatiques de la crise de 1986, ni retourner au
FMI qui cette fois imposera des conditionnalités
draconiennes. La solution n’est pas de se refermer sur soi et de pondre des règles juridiques
correspondant à une aisance financière et qui accroissent la méfiance internationale ce qui, avec
le temps accroîtra la crise. D’où l’urgence d’une
réorientation de toute la politique socio-économique passant par de profonds ajustements économiques et sociaux donc par de profondes réformes structurelles en encourageant le
partenariat public/privé local et international,
devant éviter l’illusion monétaire, devant synchroniser la sphère réelle et la sphère financière,
la dynamique économique et la dynamique sociale et l’illusion mécanique, étant à l’ère de l’immatérialité où les firmes éclatent en réseaux à travers un monde turbulent et instable comme une
toile d’araignée. Le retour à la confiance, sans laquelle aucun développement n’est possible passe
par une vision stratégique clairement définie.
Ce sont autant de facteurs déterminants comme
moyen de mobilisation.
6.-En résumé, l'Algérie a besoin surtout d'une
stratégie de sortie de crise afin d'asseoir une
économie diversifiée dans le cadre des valeurs
internationales, afin d' éviter la faillite vénézuélienne pays beaucoup plus riche que l'Algérie . Évitons donc les utopies néfastes et
tant l’autosatisfaction que la sinistrose. Bien
que la situation sera de plus en plus difficile sur
le plan économique entre 2016/2020, l’Algérie
a les moyens de la surmonter avec du réalisme
par un discours de vérité évitant les discours
démagogiques populistes se fondant sur une
vision idéologique dépassée. Un nouveau code
d’investissement en Algérie, sans vision stratégique,une nouvelle gouvernance, de profondes réformes structurelles conciliant efficacité économique, avec l’assouplissement de la
règle des 49/51% et la nécessaire cohésion sociale, supposant une profonde moralité de ceux
qui dirige la Cité, aura un impact mitigé pour
ne pas dire nul. Le dépassement de l’entropie
actuelle, les tensions géostratégiques à nos
frontières, pose la problématique de la sécurité nationale, supposant la mobilisation de
toutes les algériennes et algériens.
14
Mercredi 15 juin 2016
SANTÉ - ENVIRONNEMENT
La Nation Arabe
Etude
La malnutrition devient la "nouvelle norme" dans le monde
La malnutrition devient la "nouvelle norme" dans le monde,
l'obésité progressant pratiquement partout tandis que la
dénutrition persiste dans les pays les plus pauvres, a estimé une
étude publiée hier mardi.
La communauté internationale ne réussira
pas à mettre fin à la malnutrition d'ici à 2030
si elle n'agit pas plus vigoureusement, révèlent les auteurs du Global Nutrition Report,
document établi par un groupe d'experts internationaux financé par des fondations philanthropiques et des organisations publiques. Au moins 57 des 129 pays étudiés
présentent des niveaux élevés tant de sousnutrition - en particulier le retard de croissance et l'anémie - que d'obésité et de surpoids chez l'adulte, note ce rapport. "Une
personne sur trois souffre de malnutrition",
relève Lawrence Haddad, coprésident du
groupe auteur de ce rapport et chercheur
associé à l'International Food Policy Research Institute, citée dans un communiqué
de presse. "Nous vivons dans un monde où
être mal nourri est la nouvelle norme. Nous
devons tous dire que c'est inacceptable." La
malnutrition est responsable de près de la
moitié des décès des enfants de moins de
cinq ans et, conjuguée à des régimes alimentaires inadaptés, elle constitue le premier risque de santé publique, selon le rapport. L'étude souligne que l'obésité et le
surpoids progressent dans chaque région du
monde et pratiquement chaque pays, représentant "un défi colossal". Le nombre d'enfants de moins de 5 ans en surpoids approche désormais le nombre de ceux qui
affichent un trop faible poids par rapport à
leur taille. "Nous sommes mal partis pour atteindre les objectifs en matière de nutrition",
estime ce rapport. L'ONU a fixé dans ses
objectifs de développement durable en 2015
de "mettre fin à toute forme de malnutrition"
d'ici à 2030. Exemple du retard pris, la baisse
Consommer plus de céréales
complètes réduirait le risque
de mortalité
L'analyse d'une dizaine d'études révèle
que consommer beaucoup d'aliments
riches en céréales complètes permettrait
de réduire nettement le risque de mortalité liée aux maladies cardiovasculaires
et aux cancers. "Ces résultats viennent
encore conforter les conseils diététiques
actuels qui recommandent de consommer au moins 48 grammes de ces aliments quotidiennement pour améliorer la santé durablement et prévenir une
mortalité prématurée", souligne Qi Sun,
professeur à Harvard et principal auteur de l'étude. Ces travaux sont publiés
dans l'édition en ligne de Circulation,
publication spécialisée de l'American
Heart Association. Ils montrent notamment que les personnes consommant
70 grammes de céréales complètes par
jour voient leur risque global de mortalité reculer de 22% par rapport à celles
qui en mangent peu ou pas. Plus particulièrement, les risques de mortalité liés
aux maladies cardiovasculaires et aux
cancers reculent eux respectivement de
23% et 20%. Cette analyse, menée par
des chercheurs de la faculté de santé publique de l'université de Harvard, à Boston, a porté sur plus de douze études
conduites aux Etats-Unis, au RoyaumeUni et en Scandinavie entre 1970 et
2010. Elles ont porté sur plus de 786.000
participants au total. Des études précédentes avaient déjà montré que les céréales complètes réduisaient le risque
de pathologie cardiovasculaire, de diabète adulte (type 2) et de mauvaise santé
de la flore intestinale. Les chercheurs
relèvent cette fois que ces aliments
contiennent de multiples substances
bio-actives qui pourraient être bénéfiques pour la santé. En outre, ces aliments sont riches en fibres, ce qui pourrait réduire la production de cholestérol.
Selon les recommandations de l'American Heart Association, au moins la moitié des céréales consommées doivent
être complètes, comme les flocons
d'avoine, le seigle, l'orge et le riz brun.
Les auteurs de l'étude recommandent
au moins 16 grammes par jour de céréales complètes et de réduire la
consommation de féculents. Ces chercheurs admettent une limite à leur
méta-analyse, dans le fait que certaines
études ont été réalisées avant une définition plus rigoureuse de la catégorie
des céréales complètes. Pendant la
conduite de ces études, 97.867 décès ont
été enregistrés, dont 23.597 ont résulté
de maladies cardiovasculaires et 37.492
de cancers.
MONDE
La Nation Arabe
Libye
Le Premier ministre al-Sarraj appelle les Libyens
à soutenir l'offensive contre Daech à Syrte
Le Premier ministre du
gouvernement d'union
nationale libyen (GNA), Fayez
al-Sarraj, a appelé hier ses
compatriotes à soutenir
l'offensive pour reprendre Syrte
au groupe terroriste
autoproclamé "Etat islamique"
(Daech/EI), ont rapporté des
médias.
de l'anémie est si lente que l'objectif ne sera
atteint qu'en 2130 au lieu de 2030. Les membres de l'Organisation mondiale de la santé
(OMS) visent une baisse de 50% de l'anémie
chez les femmes d'ici à 2025. Des progrès
sont cependant enregistrés, par exemple le
nombre d'enfants de moins de cinq ans en
retard de croissance recule partout, sauf en
Afrique et Océanie. Le Global Nutrition Report fait un état des lieux annuel des objectifs de nutrition pris en 2013 par les membres de l'OMS à l'horizon 2025.
Selon Boudiaf
La stigmatisation liée
au sida, un "obstacle majeur"
pour l'accès aux soins
Le ministre de la Santé, de la
population et de la réforme
hospitalière, Abdelmalek Boudiaf a affirmé à New York que
la stigmatisation liée au sida
constituait un "obstacle majeur" pour l’accès aux soins, en
appelant au respect des obligations en matière des droits des
patients. Intervenant au cours
d’un panel organisé en marge
de la réunion de haut niveau
sur le sida qui se tient à New
York, le ministre a indiqué que
l’expérience algérienne dans ce
domaine a "montré qu’il était
possible de surmonter la stigmatisation et la discrimination
en tant qu'obstacle pour l'accès aux traitements antirétroviral (ARV)". M. Boudiaf, qui a
animé ce panel avec les deux
premiers ministres de l’Ouganda et du royaume du Swaziland ainsi qu'avec des ministres d'autres pays, a précisé que
l’accès aux soins constituait
une préoccupation constante
aux pouvoirs publics en Algérie. "Partant du principe qu’un
cas de stigmatisation est un cas
de trop, des directives ministérielles ont été promulguées en
2010 pour rappeler que ces
pratiques constituent un obstacle majeur à l’accès aux
soins", a-t-il dit. Ces pratiques
"sont inadmissibles au regard
des règles élémentaires
d’éthique et de déontologie", a
indiqué le ministre au cours de
ce panel consacré à la crise imminente de l’épidémie du Sida.
L’approche de l’Algérie dans
ce domaine a consacré le droit
constitutionnel à la santé qui
s’est traduit, au lendemain de
l’indépendance, par une dé-
marche qui s’est attachée à
supprimer l’obstacle
financier
aux
soins par la gratuité de tous
les soins préventifs et curatifs dans
toutes
les
structures publiques de santé,
a expliqué le ministre. Cette démarche a également réduit l’obstacle géographique par le maillage de
tout le territoire national en
structures de santé de différents niveaux de soins. "Il s’agit
là de l’expression de deux valeurs sociétales fondamentales
que sont la justice sociale et la
solidarité nationale", a-t-il dit.
M. Boudiaf a souligné à ce titre
la volonté politique appuyée
par le maintien du financement de la riposte au VIH,
dont plus de 95 % provenant
du budget de l’Etat qui a permis d’assurer à titre gratuit tous
les services de santé y compris
le traitement antirétroviral. Ce
traitement est assuré pour tous
les porteurs du VIH sans aucune discrimination entre les
nationaux et les étrangers
quelque soit leur statut, a-t-il
relevé. L'Algérie a également
mis l’accent sur la disponibilité
de ces services, à titre gratuit, en
tant que partie intégrante de la
couverture maladie universelle.
Cette option stratégique a été
également appuyée par un cadre juridique qui considère que
la stigmatisation et la discrimination fondées sur l’état de
santé réel ou présumé constituent une atteinte à un
"N
ous saluons les victoires remportées par nos fils (...) dans la bataille pour la libération de Syrte
(...) de l'organisation Etat islamique (EI)", a
déclaré M. al-Sarraj dans une allocution télévisée. "Les victoires sur ces fronts méritent
d'être l'exemple d'un projet national pour lutter contre le terrorisme", a-t-il souligné, appelant "les Libyens à "s'unir derrière ce projet
national" pour combattre l'EI. L'offensive
reurs et les engins explosifs disséminés. Placées par le GNA sous un commandement
conjoint basé à Misrata, à 200 km à l'ouest de
Tripoli, à mi-distance entre la capitale libyenne et Syrte, les forces progouvernementales sont composées de milices fortement
armées des villes de l'ouest, principalement
celles de Misrata qui sont les mieux armées
avec des avions MiG et des hélicoptères d'attaque.
Turquie
Le président Erdogan réitère son rejet de
l'établissement d'une entité dans le Nord de la Syrie
Le président turc Recep
Tayyip Erdogan a réitéré, lundi
soir, son refus catégorique de
l'établissement d'"une quelconque entité dans le Nord de la
Syrie qui menacerait la Turquie",
ont rapporté mardi des médias
locaux.
La Turquie "s'opposera tout
en usant son potentiel politique,
diplomatique et militaire, à la formation de toute entité, quelle
droit fondamental, a précisé le
ministre. M. Boudiaf a expliqué que la réponse nationale à
cette épidémie a réussi à élargir
la couverture du traitement
ARV de 26% à 85%. Sur le
plan régional, la question de
la lutte contre la stigmatisation
et la discrimination a été prise
très au sérieux par les pays
arabes et la stratégie arabe sur
le sida l’a retenu parmi ses objectifs, a par ailleurs indiqué le
ministre. La région du MoyenOrient et Afrique du Nord a
enregistré ces deux dernières
années des actions innovantes
qui ont permis d’atteindre les
personnes les plus vulnérables,
en dépit du fait que la couverture moyenne en traitement
ARV reste encore faible dans
cette région. A cet égard, les
objectifs des trois 90 ont
constitué, pour les pays du
Moyen-Orient et Afrique du
Nord, une opportunité pour
exprimer leur engagement
d’intensifier leurs efforts lors
de la réunion d’Alger en décembre dernier, a ajouté M.
Boudiaf en rappelant l'adoption de la déclaration d’Alger
sur l’accélération du dépistage
du VIH dans cette région.
contre le fief de l'EI a été lancée le 12 mai par
les forces du GNA et celles-ci ont repris sur
leur chemin d'autres localités aux terroristes,
dont le port, l'aéroport international et une
importante base aérienne avant de parvenir à
cette ville. Après avoir rapidement progressé
dans leur offensive, les forces fidèles au gouvernement d'union ont été ralenties, depuis
dimanche, dans la zone résidentielle où sont
retranchés les terroristes, par les francs-ti-
qu'elle soit, à ses frontières avec la
Syrie", a affirmé le chef de l'Etat
turc. Ankara ne restera pas passive face aux formations illégitimes à sa frontière sud et n'autorisera pas que soit formé le
corridor que les unités de protection du peuple (YPG), milice armée du parti de l'union démocratique (PYD, kurde syrien),
essaient de créer à la frontière syrienne, avait déjà déclaré, en fé-
vrier dernier, le président Erdogan, affirmant que le pays "ne restera pas spectateur face à une formation illégitime à nos
frontières". La progression des
Kurdes dans le nord de la Syrie
inquiète Ankara. Si les YPG, qui
contrôlent les cantons de Kobané
et Afrin de l'autre côté de la frontière turque, prennent Jerablus
(située entre ces deux cantons),
Ankara ne pourra plus empêcher
l'instauration du "corridor kurde"
le long de sa frontière allant de
l'Irak à la Méditerranée. La Turquie et les Etats-Unis, deux alliés
de l'OTAN, sont en désaccord sur
les YPG, Washington considérant cette milice comme "un partenaire dans la lutte contre le
groupe terroriste autoproclamé
"Etat islamique" (Daech/EI) et la
force la plus efficace sur le terrain".
Ban Ki-moon condamne une attaque
meurtrière contre un marché à Idlib
Le secrétaire général de l'ONU, Ban Kimoon, a condamné une attaque meurtrière
perpétrée dimanche 12 juin contre un marché
de légumes et la seule boulangerie de la région
dans la ville d'Idlib, en Syrie.
"La frappe aérienne apparente a eu lieu au
moment où le cessez-le-feu stipulé dans l'Ac-
cord dit des quatre villes, qui couvre la ville
d'Idlib, aurait à nouveau été respecté au cours
du week-end", a dit son porte-parole dans
une déclaration à la presse.
Des sources locales ont signalé que l'attaque a fait des dizaines de morts et de blessés parmi les civils, dont des femmes et des
enfants, a-t-il précisé.
Le secrétaire général a présenté ses plus
sincères condoléances aux familles endeuillées et a souhaité un prompt rétablissement
aux blessés. Il a demandé que tous les responsables des attaques contre les civils rendent des comptes.
Espagne
Rabat exhorté d’enquêter sur l'assassinat
du jeune Sahraoui
Le parlement de la province
espagnole de Navarre a demandé
au gouvernement central espagnol d’exhorter les autorités marocaines d’enquêter sur l'assassinat du jeune sahraoui Mohamed
Lamine Haidala, ont rapporté
hier des médias espagnols. Dans
une déclaration approuvée à
l’unanimité, rapporte l’agence
Europa presse, le parlement de
Navarre a affirmé "son soutien à
la militante sahraouie Takbar
Haddi qui lutte activement pour
que justice soit faite au sujet de
l’assassinat de son fils Mohamed
Lamine Haidala." Il (parlement
de Navarre) a appelé par ailleurs,
le gouvernement espagnol
d’exhorter les autorités marocaines d'"ouvrir une enquête indépendante sur la mort de Mohamed Lamine Haidala, clarifier
les causes de sa mort, déterminer
la responsabilité pénale dans les
procédures judiciaires et de remettre la dépouille mortelle à sa
famille". Dans la même déclaration, le parlement de Navarre a
réitéré sa demande au gouvernement central espagnol pour
"exhorter le Maroc à respecter les
droits de l’homme dans les territoires occupés du Sahara occidental et de cesser de violer systématiquement les droits de la
population sahraouie", avant de
proposer enfin "d’œuvrer au sein
de l’Union européenne à étendre
les compétences de la Minurso à
la surveillance et la protection des
droits de l’homme au Sahara occidental". Le défunt Mohamed
Lamine Haidala a été assassiné le
8 février 2015 après qu’il ait été
agressé, huit jours plutôt, par des
colons marocains dans la ville de
Laayoune occupée, raconte sa
mère Takbar Hadi citée par la
presse Espagnole. Cette mère
"courage" telle que qualifiée par la
même presse milite depuis plus
d’une année pour obtenir de
l’aide et le soutien des municipalités espagnoles afin de récupérer la dépouille de son fils et d’effectuer
une
autopsie
indépendante en Espagne. Cette
militante dénonce par ailleurs
toutes sortes de violations commises par l’occupant marocain
dans les territoires occupés du
Sahara occidental, ajoute-t-on de
même source.
Mercredi 15 juin 2016
11
Cisjordanie
La visite du
secrétaire
général de la Ligue
arabe reportée
La visite en Cisjordanie du secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil
Arabi, prévue hier a été reportée
jusqu'à nouvel ordre, selon un communiqué officiel palestinien publié
lundi.
M. Arabi devait à l'origine se rendre dans la ville cisjordanienne de
Ramallah lundi pour un entretien
avec le président palestinien Mahmoud Abbas, mais cela avait déjà été
repoussé d'un jour. La présidence de
l'Autorité nationale palestinienne
(ANP) n'a pas clarifié la raison de ce
report.
Plus tôt, le ministre palestinien
des Affaires étrangères Reyad alMalki avait déclaré sur la radio
"Voice of Palestine" que ce report
était dû à des difficultés de coordination avec Israël pour assurer la visite de M. Arabi à Ramallah.
Nabil Arabi devait s'entretenir
avec la partie palestinienne sur l'initiative de paix française et sur les efforts de coordination afin de tenir
une conférence internationale pour
la paix au Moyen-Orient.
Irak
Plus de 7.000
civils ont fui
Fallouja
La coordinatrice humanitaire de
l'ONU pour l'Irak, Lise Grande a indiqué que plus de 7.000 civils avaient
fui la ville de Fallouja "ces derniers
jours" en empruntant un couloir sécurisé et un deuxième couloir est en
préparation.
Elle a souligné que huit camps
installés à l'extérieur de Fallouja pour
accueillir les civils étaient désormais
pleins et que d'autres devaient être
construits. Elle n'a pas précisé quand
le deuxième couloir d'évacuation sécurisé par l'armée irakienne serait
ouvert. "Les gens qui quittent Fallouja ont tout perdu", a-t-elle souligné, s'adressant à la presse par vidéo-conférence depuis Bagdad.
Quant aux quelque 50.000 civils qui
restent pris au piège dans la ville, ils
souffrent de "privation de nourriture
généralisée".
L'armée irakienne a lancé une
vaste offensive pour reprendre la
ville, aux mains du groupe terroriste
autoproclamé "Etat islamique"
(EI/Daech) depuis janvier 2014.
Mme Grande a déploré que l'ONU
manque de fonds pour accueillir au
mieux les habitants qui fuient et a
fait état de nombreuses informations
selon lesquelles l'EI se sert des civils
comme "boucliers humains". Il
manque selon elle 60 millions de dollars à l'ONU pour mieux aider les familles qui fuient la ville. "Il est temps
de faire preuve de solidarité envers la
population terrorisée par l'EI", a-telle ajouté.
12
Mercredi 15 juin 2016
La Nation Arabe
La Nation Arabe
Les mérites du mois de Ramadhan, les prières de la
nuit (qiyam al-layl, tarawih)
La louange est à Allâh, nous Le louons, nous recherchons Son aide. Nous demandons
Sa bonne guidée. Nous recherchons Son pardon et nous faisons le repentir. Nous demandons à ce que Allâh nous préserve du mal de nos âmes et de nos mauvaises œuvres. Celui que Allâh guide, nul ne l’égare ; et celui qu’Il égare, nul ne le guide.
Je témoigne qu’il n’est de dieu que Allâh, Lui seul. Il n’a pas d’associé, Il n’a pas de ressemblant. Il n’a ni d’équivalent, ni d’égal, ni de limites, ni de corps, ni d’organes. Il est
unique, Il n’a besoin de rien. Il n’est pas engendré et Il n’engendre pas. Il n’a point
d’équivalent.
Et je témoigne que notre maître, notre bien-aimé, notre éminent notre guide et la réjouissance de nos yeux, MouHammad est Son esclave et Son messager, Son élu et Son
bien-aimé. Il est celui que Allâh a envoyé en tant que miséricorde pour les Mondes,
en tant que guide, tant qu’annonciateur de bonnes nouvelles et tant qu’avertisseur d’un
châtiment.
Ô Allâh, honore et élève davantage en degrés notre maître MouHammad, ainsi que sa
famille et les élus parmi ses compagnons.
Esclaves de Allâh, je vous recommande ainsi qu’à moi-même de faire preuve de piété
à l’égard de Allâh, Al-`Aliyy, Al-`ADHîm. Je commence par la meilleure des paroles,
la parole de Allâh. Notre Seigneur tabâraka wa ta`âlâ dit :
ce qui signifie : « C’est le mois de RamaDân dans lequel a été descendu Al-Qour’ân
comme guide pour les gens, comme indication de preuves de bonne guidée et de
distinction entre le vrai et le faux. Celui d’entre vous qui est résident pendant ce
mois, qu’il le jeûne. Et celui qui est malade ou en voyage, alors il rattrapera le nombre de jours non jeûnés plus tard. Allâh vous accorde la facilité et ne vous ordonne
pas de jeûner quand cela représente une grande difficulté pour vous. Allâh vous ordonne de rattraper les jours que vous n’avez pas jeûnés [car vous étiez malades ou
voyageurs] et de glorifier Allâh pour la Foi qu’Il vous a accordée. Puissiez-vous Le
remercier.»[sôurat Al-Baqarah/ 185].
Il a été rapporté que salmân al Fârisiyy a dit :
« Le Messager de Allâh
nous a donné un discours le dernier jour de
Cha`bân:
ce qui signifie : « Ô vous les gens, vous voici proches d’un mois éminent et béni. C’est
un mois qui comporte une nuit qui est meilleure que mille mois. C’est un mois dont
Allâh a fait le jeûne une obligation et la veillée de ses nuits une chose recommandée. C’est le mois de la patience ; et la récompense de la patience, c’est le Paradis.
C’est le mois de la compassion et de la solidarité. Celui qui donne à un jeûneur de
quoi rompre son jeûne, ce sera pour lui un pardon pour ses péchés et un affranchissement du feu de l’enfer. Et, il aura une récompense semblable à la sienne sans
qu’il n’en soit diminué quoi que ce soit de la récompense. [en sachant que la récompense du jeûne obligatoire est supérieure à la récompense du fait de donner à
manger qui est un acte recommandé]
Les compagnons ont alors dit : “Ô Messager de Allâh, nous ne disposons tous pas
de ce qui permet de donner à rompre le jeûne à un jeûneur. ”
Il a alors répondu ce qui signifie : “ Allâh accorde Ses récompenses à celui qui donne
à rompre le jeûne à un jeûneur, ne serait-ce qu’avec une datte ou avec une gorgée d’eau
ou avec une gorgée de lait. Et celui qui donne à boire à un jeûneur, Allâh lui donne à
boire une boisson provenant de mon bassin. Après quoi, il n’aura plus jamais soif
jusqu’à entrer au Paradis. Et c’est un mois dont le début est une miséricorde, le milieu est un pardon, et la fin est un affranchissement du feu de l’enfer. ”» [Rapporté par
Al-Bayhaqiyy et par d’autres]
Al-Bayhaqiyy a rapporté dans chou`abi Al Imân [d’après le Messager] que, Allâh ta`âlâ
affranchit chaque jour de RamaDân, lors de la rupture du jeûne, mille mille personnes
de l’enfer. Et le dernier jour du mois de RamaDân, Allâh affranchit autant qu’Il en a
affranchi du début jusqu’à la fin du mois.
Que Allâh fasse que nous soyons de ceux qui sont affranchis de l’enfer, en ce mois
béni.
Mes frères de Foi, Le Seigneur nous a honorés par le fait de nous accorder parmi tous
les mois, un mois dont nous passons les journées dans une adoration éminente. C’est
un mois qui comporte des sagesses nobles et des récompenses immenses. Alors, il est
indispensable de persévérer dans le jeûne en ces jours chauds et longs, en nous empressant pour accomplir cet acte d’obéissance éminent avec ardeur et volonté. Aussi,
il est indispensable de faire preuve d’un grand sérieux en fournissant nos efforts afin
d’obtenir des récompenses et du bien.
En vérité, RamaDân est un mois de bienfaits, un mois de tendresse, un mois de victoire sur les passions de son âme et un mois de victoires face aux suggestions du chayTân. Il convient qu’en ce mois honoré et béni dans lequel Allâh a fait descendre le
Qour’ân, de suivre les traces du Prophète éminent, MouHammad fils de `Abdou l-Lâh,
que Allâh l’honore et l’élève davantage en degrés. Il est celui qui a patienté, qui a encouru les difficultés dans la voie que Allâh agrée afin d’élever haut la parole « Lâ ‘ilâha
‘illa l-Lâh », diffusant ainsi la vérité et le bien parmi les gens.
En vérité, RamaDân est un mois à partir duquel on retient les leçons. C’est le mois de
la bataille Badr et de la conquête de la Mecque. C’est le mois de la Foi qui a changé
beaucoup de choses puisque le Messager de Allâh nous a appris que l’honneur dans
l’au-delà ne sera que pour les gens qui ont la Foi : beaucoup de cœurs ont été alors rassurés. Grâce à cette croyance les âmes ont été tranquillisés. C’est la croyance islamique
qui a permis d’unifier entre Abôu Bakr al-qourachiyy (de la tribu de Qouraych), Bilâl al-Habachiyy (de la région de l’Abyssinie) et Souhayb ar-rôumiyy (dit le romain).
La croyance de l’Islam a transformé les compagnons en des hommes qui ont cru en
Dieu et en Son Messager. Le bas monde n’était ni leur principal souci ni le summum
de leur science. Ils ont dirigé la marche de la meilleure des manières au point que l’Islam est parvenu en différents recoins de la terre. Ce sont des hommes qui ont des âmes
satisfaites et des ardeurs fortes, qui ne fléchissent pas. Mes frères de Foi, en ce mois éminent et béni, que chacun d’entre nous prenne exemple sur ces hommes, sur ces véritables hommes.
Prières de nuit durant Ramadan (qiyam al-layl ou tarawih)
RamaDân est le mois des bénédictions dont il faut profiter en accomplissant davantage d’actes d’adoration. Accomplir des prières la nuit était l’habitude du Prophète
bien-aimé et des saints vertueux, qui plus est durant les nuits de RamaDân. De plus,
il est recommandé durant RamaDân de réciter longtemps le Qour’ân dans chaque
rak`ah, de manière à en terminer la récitation complète durant ce mois.
Les bienfaits de RamaDân
Voici un poème significatif de la valeur des actes surérogatoires lors du mois béni de
RamaDân :
« Que celui qui veut gagner le Paradis délaisse la négligence
et qu’il se lève dans la nuit obscure pour bénéficier du Qour’ân (Coran) et de sa
lumière intense.
Qu’il fasse succéder jeûne après jeûne car cette vie court à sa fin. »
Musulman, saisis ce grand bien surtout au cours de ces jours bénis. Il a été dit :
« RamaDân qui est la terre de semence est arrivé,
augmente alors tes œuvres de bien et méfie-toi de la corruption.
Accomplis ses droits par la parole et par l’action.
Quant à tes provisions pour ta vie de l’au-delà, prépare-les rapidement.
En effet, celui qui sème les grains et ne les arrose pas,
gémira de regret le jour de la moisson. »
Accomplir des prières surérogatoires en plus des cinq prières obligatoires comporte
un grand bien pour le musulman. Durant le mois de RamaDân, les récompenses dans
ces actes d’adorations sont plus importantes et particulièrement lorsqu’ils sont accomplis durant la nuit, espérant ainsi profiter des immenses récompenses de la nuit
de al-qadr.
L’habitude des gens vertueux durant RamaDân
Veiller en faisant des invocations, en faisant des prières ou en récitant le Qour’ân est
l’habitude des gens vertueux, surtout pendant le mois béni de RamaDân et plus précisément au cours des 10 dernières nuits de ce mois. En effet, il a été rapporté dans les
deux recueils (SaHîH) de Al-Boukhâriyy et Mouslim, d’après `Â’ichah : « Lorsque les
dix dernières nuits de RamaDân commençaient, le Messager de Allâh attachait son
vêtement autour de la taille [c’est une métaphore qui montre qu’il redoublait d’efforts], veillait les nuits et réveillait sa famille pour accomplir des prières surérogatoires. »
En cela, il y a un signe qui montre combien il est important de fournir des efforts dans
l’obéissance à Allâh et dans les œuvres de bienfaisance, surtout pendant les 10 dernières
nuits de ce mois béni. Soyons donc de ceux qui cherchent à gagner davantage de récompenses en jeûnant le jour et en faisant des prières la nuit. Veillons aussi à accomplir la prière de l’aube (aS-SoubH) et celle de la nuit (al-`ichâ’) en assemblée, tant il y
a de bénédictions éminentes en cela.
Mercredi 15 juin 2016
13
Interdiction du mensonge en Islam,
en étant sérieux ou en plaisantant
L’exemple du Prophète
L’Imam Mâlik a rapporté dans « Al-MouwaTTa’ » : « Il m’est parvenu que Ibnou lMouçayyab a dit : “Celui qui assiste à la prière de al-`ichâ’ [c’est-à-dire en assemblée] la nuit de al-Qadr aura gagné sa part parmi les bienfaits de cette nuit.” »
Celui qui accomplit beaucoup de prières au cours de la nuit, récite le Qour’ân et évoque
abondamment le nom de Allâh gagnera d’éminentes récompenses et suivra ainsi
l’exemple du maître de l’humanité, notre maître MouHammad . Il a été rapporté par
Mouslim dans son recueil (SaHîH) d’après ‘Ibnou `Abbâs que le Prophète s’endormait
après la prière de al-`ichâ’, qu’il se levait une fois la première moitié de la nuit écoulée et faisait la prière avec le witr, puis se rendormait, puis se relevait à l’appel à la prière
pour la prière du SoubH.
Il est rapporté dans le recueil (SaHîH) de Mouslim, d’après Houdhayfah, qu’il a accompli la prière avec le Prophète qui a récité sôurat Al-Baqarah, ‘Âli `Imrân et AnNiçâ’ durant une même rak`ah ! Al-Boukhâriyy rapporte que `Â’ichah a dit : « Le Prophète priait dans la nuit 13 rak`ah (cycles de prière) y compris al-witr. »
Dans les deux recueils (à savoir celui de Al-Boukhâriyy et celui de Mouslim), il est également rapporté que `Â’ichah a dit : « Le Messager de Allâh accomplissait entre la
prière de la nuit (al-`ichâ’) et celle de l’aube (al-fajr) 11 rak`ah en disant le salâm
toutes les 2 rak`ah. Puis il clôturait [sa veillée] par une rak`ah. » C’est cette rak`ah
qu’on appelle al-witr, qui signifie l’impaire.
Le bienfait de réciter longtemps le Qour’ân durant les nuits de RamaDân
Il a été rapporté que certains Salaf terminaient la récitation du Qour’ân entier toutes
les 3 nuits de RamaDân et certains le terminaient toutes les 7 nuits. Les Salaf récitaient
le Qour’ân pendant le mois de RamaDân dans la prière et en dehors de la prière. Ibrâhîm An-Nakh`iyy récitait tout le Qour’ân en deux nuits de RamaDân et surtout au
cours des 10 dernières nuits du mois. L’Imam Ach-Châfi`iyy terminait la récitation entière du Qour’ân 60 fois au cours de RamaDân.
On rapporte que Wahîb Ibnou l-Warah a dit : « On a interrogé un homme : “Tu ne
dors pas?” Il a répondu : “Les merveilles du Qour’ân ont retardé mon sommeil.” »
Dans le recueil « Al-MouwaTTa’ », il est rapporté que notre maître `Oumar Ibnou lKhaTTâb, priait la nuit jusqu’à ce que la moitié de la nuit soit écoulée. Là, il réveillait
sa famille pour la prière et il leur disait : « La prière ! La prière ! » et il récitait la ‘âyah
132 de sôurat Tâhâ :
(wa’mour ‘ahlaka biS-Salâti waSTabir `alayhâ)
ce qui signifie : « Ordonne à ta famille la prière et persévère à l’accomplir. »
Quant à notre maître `Outhmân Ibnou `Affân, il priait de nuit et terminait la récitation de tout le Qour’ân en une seule rak`ah !
On rappelle ici que réciter le Qour’ân sans l’avoir reçu par transmission de gens de
confiance peut mener la personne à accumuler les péchés et non les récompenses (Haçanât). Mieux vaut réciter 11 fois ou plus « qoul houwa l-Lâhou ‘aHad » correctement
que sôurat al-baqarah avec des fautes. Voir :L’Importance d’Apprendre l’Islam sur la
Vraie Voie. Sciences Islamiques Ô vous, bien-aimés croyants, profitez des mérites de
ce mois tout en espérant la sauvegarde de la part de Allâh, afin que lorsque RamaDân
s’achèvera, il vous sera pardonné. En effet, le Prophète a annoncé que lorsque le mois
de RamaDân commence, les portes de la miséricorde et les portes du Paradis sont ouvertes. Les portes de l’enfer sont fermées et les diables sont enchaînés. Et à chaque nuit
qui suit la rupture de jeûne, Allâh `azza wa jall affranchit des gens de l’enfer.
Que Allâh fasse que nous soyons, vous et moi, au nombre des affranchis de l’enfer, durant ce mois béni. Je demande à ce que Allâh nous aide à jeûner, à veiller, à entretenir les relations avec les proches, par le degré de MouHammad, le meilleur des
hommes.
La louange est à Dieu le Créateur du monde Celui Qui existe sans début,
sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n’est
tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent. Et que l’élévation en degré et la préservation de
sa communauté de ce qu’il craint pour elle soient accordées à notre Maître
MouHammad Al-’Amîn, l’Honnête, celui qui a appelé à la religion de vérité, l’islam la religion de tous les Prophètes du premier ‘Adam au dernier
MouHammad.
Allâh Ta`âlâ dit dans le Qour’ân honoré :
(yâ ‘ayyouha l-ladhîna ‘âmanôu it-taqou l-Lâha wa kounôu ma`a s-sâdiqîn)
ce qui signifie : « Ô vous qui êtes croyants, faites preuve de piété à l’égard
de Allâh et soyez avec les véridiques », [sourat At-Tawbah ‘âyah 119].
L’Imâm Mouslim a rapporté dans son SaHîH que `Abdou l-Lâh Ibnou
Mas`ôud, que Allâh l’agrée, a dit : « Le Messager de Allâh Salla l-Lâhou
`alayhi wa sallam a dit :
(`alaykoum bi S-Sidqi fa’inna s-sidqa yahdî ilâ l-birr ; wa ‘inna l-birra
yahdî ‘ila l-jannah ; wa mâ yazâlou r-rajoulou yaSdouqou wa yataHarra
S-Sidqa Hattâ youktaba `inda l-Lâhi Siddîqâ ; wa ‘iyyakoum wa l-kadhib ;
fa’inna l-kadhiba yahdî ‘ila l-foujôur ; wa ‘inna l-foujôura yahdî ‘ila nnâr ; wa mâ yazâlou r-rajoulou yakdhibou wa yataHarra l-kadhiba Hattâ
youktaba `inda l-Lâhi kadh-dhâbâ)
ce qui signifie : “ Attachez-vous à la véracité. La véracité entraîne à la bienfaisance. La bienfaisance mène au Paradis. L’homme qui persévère sur la véracité et qui cherche à être véridique, sera inscrit selon le jugement de Allâh au nombre des véridiques. Et gardez-vous du mensonge, car le
mensonge entraîne à la perversité, et la perversité mène en Enfer. L’homme
qui persévère sur le mensonge et qui cherche à mentir, sera inscrit selon le
jugement de Allâh au nombre des menteurs” ».
Parmi les péchés de la langue, il y a le mensonge.
Selon les gens de la vérité, il s’agit de citer une parole contraire à la réalité
sciemment, c’est-à-dire en sachant que ce qu’il a cité est contraire à la réalité.
Le mensonge est interdit selon l’Unanimité que ce soit en étant sérieux ou
en plaisantant, que la personne ait voulu faire rire ou pas, ceci est interdit
même si cela ne comporte pas de nuisance envers quelqu’un, ceci est in-
terdit.
Il n’y a donc pas dans le mensonge un qui serait dit « blanc » et que certains
appellent poisson d’avril.
Le Messager de Allâh
a dit
Ce qui signifie : « Le mensonge n’est valable ni étant sérieux ni en plaisantant » [rapporté par Al-Bayhaqiyy].
Ainsi ce que certains appellent poisson d’avril est interdit et il faut mettre
les gens en garde contre cela.
Le mensonge est interdit qu’il soit au début du mois d’avril ou à sa fin ou
à n’importe quel autre moment. Et se produit avec ce mensonge, dans
beaucoup de cas, une terreur pour la personne ; le menteur dit par exemple « ton fils est décédé » ou « il s’est produit telle chose à ton épouse », cette
personne est alors terrifiée, que Allâh nous en préserve.
Le Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit :
Ce qui signifie : « Ceux qui terrifient les gens méritent l’enfer ».
Le Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit aussi :
Ce qui signifie : «Malheur à celui qui parle aux gens et qui ment pour les
faire rire, malheur à lui, malheur à lui », rapporté par l’imam ‘AHmad
dans son mousnad.
Le Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit :
Ce qui signifie : « Certes il m’arrive de plaisanter, mais je ne dis que la vérité » [rapporté par At-Tabarâniyy].
Donc le Messager de Allâh nous a informé qu’il lui arrive de plaisanter mais
il ne dit que la vérité et sans nuire à quiconque. Parmi le mensonge, il y a
ce qui est un petit péché et il y a ce qui est un grand péché, et il y a ce qui
est une mécréance qui fait sortir de l’Islam. Si le mensonge ne comporte pas
de nuisance à un musulman, c’est un petit péché, et s’il comporte une nuisance à un musulman, alors c’est un grand péché. Si le mensonge comporte
un démenti de la religion musulmane, alors c’est de la mécréance comme
celui qui en plaisantant dit que boire de l’alcool est licite ou que manger du
porc est licite, dans ce cas la personne sort de l’Islam et ne revient à l’Islam
qu’en prononçant les deux témoignages : Il n’est de dieu que Dieu et MouHammad est le messager de Dieu. Voir Comment le Musulman Préserve
sa Foi. Éviter Apostasie, Mécréance, Blasphème.
La louange est à Allâh, le Créateur du monde.
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
6 143 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content