close

Enter

Log in using OpenID

BULLETIN MUNICIPAL NOUVELLE SÉRIE N°41

embedDownload
BULLETIN MUNICIPAL
NOUVELLE SÉRIE
N°41 - Avril 2013
Editorial
Bien vivre dans une cité-dortoir
SOMMAIRE
Editorial
( 01
Point sur
les travaux
( 02 à 03
Ressource
en eau
( 04 à 05
Vie scolaire
( 06 à 07
Enfance
Jeunesse
( 08 à 09
CCAS ( 10
Environnement ( 11
Lien social
et associations ( 12 à 15
Vie pratique
( 16
Bulletin Municipal
Dir. de la publication
Philippe Baudain
Comité de rédaction
Murièle Savigny,
Jean Aussedat,
Nadine Clouzeau,
Marie-Pierre Chulia.
Impression
Imprimerie IGS à Froges.
Il arrive parfois, au cours d’une conversation,
qu’un concitoyen fasse part, avec une pointe de
nostalgie, de son regret de vivre dans un villagedortoir. Une fois lâché, ce mot composé sonne
comme un reproche vis-à-vis de l’élu qui souvent
cherche à s’en défendre. Mais pourquoi vouloir
se défendre d’une évidence ?
Si l’on s’en tient à sa définition, une cité-dortoir
se caractérise par un marché du travail réduit et
des habitants qui travaillent ailleurs. Or, c’est le
cas de presque tous les villages de France. Même
de grandes villes n’échappent pas à cette définition et exportent nombre de travailleurs vers les
banlieues. C’est
une des rançons des couples
contemporains :
on ne vit plus forcément où l’on
travaille.
Alors, pourquoi
culpabiliser ? Et
surtout,
comment faire pour
être un village
«moins dortoir»
que les autres. Le meilleur moyen consiste à créer
de la vie et à développer les solidarités.
Aménager un parc économique est une première
approche. Et même si les emplois d’Eurékalp ne
profitent pas tous aux habitants de la commune,
ils participent directement ou indirectement à
l’activité du secteur.
Favoriser tout ce qui participe au développement
du lien social est une autre réponse : la piscine,
les courts de tennis, l’épicerie, le café sont, chacun dans leurs domaines, autant de lieux de rencontre importants à maintenir et, au besoin, à
soutenir.
De même développer les services liés aux exigences de la vie moderne est essentiel, que ce
soit à l’école (cantine, garderie périscolaire)
ou en dehors de l’école (halte-garderie, RAM,
contrat temps libre) sans oublier de répondre au
devoir de solidarité envers les anciens à travers la
création d’une maison de retraite.
Et puis, s’il est une approche importante à considérer, c’est bien celle du soutien aux associations.
Et pas seulement par des subventions, mais aussi
en mettant à leur disposition les infrastructures
permettant leur épanouissement : dojo, tennis,
mur et pan d’escalade, salle de réunion. C’est
dans cet esprit que des réflexions portent aujourd’hui sur la création d’une Via Ferrata, d’un
Bike-Park pour les amateurs de VTT, d’un ClubHouse pour les
compétitions de
tennis ou d’un
parc de jeux pour
les enfants.
Enfin, la création
d’évènements
locaux,
qu’ils
soient organisés
par les collectivités (Grésiblues,
Cinétoile, Arts du
récit, grande lessive …) ou par les
associations (fête de Saint-Vincent, fours à pain,
vide-greniers, lâcher de peintres…), reste un des
meilleurs garants de la cohésion d’un village. Et
c’est encore plus vrai quand tout le monde se regroupe pour organiser «Balade au clair de lune»
ou, bientôt, «Orgues de barbarie en fête».
Toutes ces conditions font que Saint Vincent de
Mercuze ne manque pas d’atouts pour éviter la
torpeur ou l’ennui qui guettent certaines communes. Alors, plutôt que de nous demander si
nous habitons une cité-dortoir, posons-nous la
vraie question : celle de savoir si nous sommes
heureux de vivre dans ce village… et même d’y
dormir.
Cordialement.
Philippe Baudain.
02) POINT SUR LES TRAVAUX
I - AMENAGEMENTS DE LA GRAND RUE
Après une interruption liée à l’apparition précoce et durable d’épisodes neigeux et de grands froids, les travaux de la Grand Rue ont
repris. Fort heureusement, les aménagements de sécurité (bordures
et rétrécissements de la voirie) avaient été terminés et le tapis d’enrobé achevé avant les premières chutes de neige.
Ce tapis d’enrobé réalisé sur une longueur de 1200 mètres par
l’entreprise Colas a été entièrement financé par le Conseil Général.
Peintures au sol et équipement des écluses.
Depuis l’amélioration des conditions météo les travaux avancent,
visant à sécuriser et améliorer l’environnement paysager de l’axe
routier.
Ils représenteront la touche finale de l’aménagement de la Grand
Rue dont on peut rappeler ici qu’il a été traité dans sa globalité
(réseaux d’eau et assainissement, renforcement ER, enfouissements
des réseaux aériens, éclairage public, voirie et agencements de sécurité).
Enfin, l’achat de la maison de Monsieur Ramboud et de son terrain
qui jouxte la Grand Rue va permettre de répondre aux souhaits de
certains riverains du Bas Rochassin de pouvoir disposer, à proximité
de leurs logements, de places de stationnement qui pourront aussi
profiter aux logements voisins de cette Grand Rue. Nous en reparlerons.
Aménagement d’un cheminement piétonnier.
Il longera l’intégralité de la Grand Rue jusqu’au carrefour du Champcornu. Le choix de matériau s’est, en définitive, porté sur le béton
désactivé, compte tenu de l’importance pratique de ce trottoir de
sécurité (tout particulièrement pour les personnes à mobilité réduite
et les écoliers) et de l’obtention de deux subventions inespérées
venant du Conseil Général et des services de l’Etat.
Il s’agit ici de canaliser la circulation et d’avertir les conducteurs des
rétrécissements (appelés «écluses») en peignant des bandes directrices ainsi que des passages protégés. Des poteaux en bois avec
réflecteurs de lumières ont été plantés le long des espaces rétrécis.
Quelques barrières seront installées sur les secteurs à risque.
Aménagements paysagers.
II - LA RUE LARRIGUET
Les travaux de la rue Larriguet viennent compléter, comme nous
nous y étions engagé il y a quelques années, le programme d’aménagement du quartier Rochassin d’une part et de la Grand Rue
d’autre part. Ils ont principalement consisté à enfouir les réseaux
aériens (EDF et Télécoms) et à mettre en place des lampadaires. Tous
les réseaux étant enfouis, la voirie pourra bientôt être refaite.
AVANT
APRÈS
AVANT
APRÈS
POINT SUR LES TRAVAUX
III - IMPASSE DE LA COMBE
Le programme d’enfouissement des réseaux secs de l’impasse de
la Combe est maintenant terminé. Les lignes EDF et Télécoms ainsi
que les poteaux inesthétiques qui les portaient ont avantageusement disparu. Seuls restent les nouveaux lampadaires. La voirie a fait
l’objet d’une réfection par un revêtement bicouche.
(03
IV - COMPLEMENT DE PROGRAMME
D’ELECTRIFICATION
Depuis près de 15 ans des programmes successifs ont permis de
faire disparaître nombre de lignes et poteaux EDF et télécoms. Il restait, à l’entrée du village et sur la D1090 un important maillage de
réseaux aériens inesthétiques surplombant la route et les propriétés,
en particulier des lignes haute tension liées à la bifurcation de l’alimentation principale vers le poste de la zone d’activité du Tire-Poix.
Peut être l’avez-vous remarqué : elles ont complètement disparu.
A l’occasion de la mise en place d’un nouveau poste électrique destiné au parc d’activité Eurékalp, notre maître d’œuvre a proposé à
EDF une solution permettant, à peu de frais, de réaliser des travaux
coordonnés avec eux afin de permettre l’enfouissement de tous les
réseaux aériens restants.
C’est aujourd’hui chose faite et cette opération est un bel exemple
de l’importance que peut avoir une bonne concertation entre la
commune et les services d’EDF.
AVANT
AVANT
APRÈS
V - AMENAGEMENT DU CHEMIN
DE LA VIEILLE EGLISE
Comme annoncé lors de la soirée des vœux, le programme de renforcement ER (Electrification Rurale) et d’enfouissement des lignes
EDF et Télécoms a démarré à la mi-mars pour une durée qui devrait
être de l’ordre de 4 à 5 mois, sauf imprévus météorologiques.
Lors de la réunion publique organisée avec les riverains le 20 février
dernier, l’accent a été mis sur la difficulté technique de cette opération réalisée sur une voirie étroite et pentue, sans échappatoire
pratique à sa partie supérieure. Chacun a admis la priorité que représentent ces travaux par rapport aux désagréments qu’ils risquent
d’occasionner.
Notre maître d’ouvrage et le responsable de l’entreprise se sont
engagés à tout faire pour minorer les difficultés rencontrées et sont
à disposition des habitants tout comme le sont les élus en charge
des travaux.
APRÈS
Philippe Baudain.
04) PRESERVATION DE LA RESSOURCE EN EAU
I - STATION DE REFOULEMENT AU MONTALIEU
L’alimentation en eau de Saint Vincent de Mercuze est directement gérée par la commune. Elle est assurée par le captage de 6 sources.
•Q
uatre sources (Boutière, Fontaine froide, Boutât, Source d’Alloix) sont localisées sur la commune de Sainte Marie du Mont. Elles alimentent le grand réservoir de 400 m3 (situé au dessus du Montalieu) qui dessert la plus grande partie de la population.
• L a source de la Vieille Eglise alimente un réservoir qui approvisionne 1/7ème de la population.
• E nfin, une source située au Montalieu se jette dans un petit réservoir (citerneau) qui alimentait autrefois une grande partie du Montalieu.
Depuis l’aménagement du Montalieu des années 2008-2009, le petit réservoir n’alimentait plus directement le quartier, le grand réservoir
ayant désormais pris le relai. Seul le bassin voisin était desservi et le trop plein d’eau était perdu. Nous nous étions engagés à protéger la
réserve en eau. C’est aujourd’hui chose faite.
En effet, lors des travaux du Sadi destinés à créer le collecteur de transfert d’assainissement de Sainte Marie du Mont (qui passait à proximité
du grand réservoir), un fourreau avait été laissé en attente dans l’idée d’y faire passer plus tard un tuyau d’alimentation en eau potable. Ce
qui fut fait deux ans après en remontant un plymouth jusqu’au grand réservoir.
L’eau du petit réservoir (1) peut maintenant être récupérée par un système de pompage (2) qui la réinjecte dans le grand réservoir (3). Ainsi,
l’eau du citerneau du Montalieu n’est plus perdue et participe à l’alimentation générale de la commune. Nous y avons recours chaque fois
que nécessaire et, en particulier, en période d’étiage, quand les sources ont un débit réduit (15 août-15 octobre).
Rappelons qu’à la sortie de chaque réservoir un traitement UV assure la bonne protection bactériologique de l’eau. Chaque mois des
analyses faites par un laboratoire agréé sous contrôle des services sanitaires attestent que notre eau est de bonne qualité malgré les phénomènes de «turbidité» qui surviennent de temps à autre (voir encadré).
II - RENOVATION DU GRAND RESERVOIR
Avec le temps, la vieille tuyauterie située à l’intérieur du grand
réservoir était en mauvais état.
La mise en route du refoulement de l’eau du petit vers le
grand réservoir a été l’occasion
de refaire entièrement le dispositif permettant l’alimentation,
le traitement par UV et la distribution de l’eau à travers des
agencements et de nouvelles
canalisations en inox.
AVANT
APRÈS
PRESERVATION DE LA RESSOURCE EN EAU
(05
III - RENOVATION DU CAPTAGE DE LA BOUTIERE
Les canalisations d’un de nos captages, celui de la Boutière situé sur
Sainte Marie du Mont, étaient en très mauvais état et sujets à des
fuites entrainant d’importantes déperditions en eau. La reprise de ce
captage a été assurée par la mise en place de nouveaux tuyaux et la
réalisation d’un citerneau.
TURBIDITE DE L’EAU : PRECISIONS ET CONSEILS UTILES
Fin mars et pour la deuxième fois en 6 mois, les habitants alimentés par le grand réservoir du Montalieu ont constaté que leur eau
était trouble et colorée.
Le contrôle des captages, réalisé dès le lendemain en compagnie
d’un élu de Sainte Marie d’Alloix, a permis de préciser que ce nouvel épisode de ce qu’il est convenu d’appeler «turbidité» provient
du captage de la source de l’Alloix.
Une enquête est en cours pour essayer de trouver une éventuelle
explication physique et trouver une solution, si elle existe, à ce
type d’incident.
Quoiqu’il en soit, il semble important de rappeler ici les termes du
courrier d’information envoyé à l’ensemble de nos concitoyens le
12 octobre dernier.
Les épisodes marqués de turbidité qui donnent à l’eau un aspect
peu sympathique sont dus à la présence dans l’eau de particules
non dissoutes, sédiments très fins en suspension, correspondant
à des éléments minéraux ou organiques. Ils sont la conséquence
d’un «brassage» des terres autour des sources à l’occasion d’une
accumulation d’eau liée à des pluies, orages ou fortes précipitations locales.
Ce type d’incident a toujours existé. Il est rarement aussi visible
et passe le plus souvent inaperçu. Il ne dure, en général, que
quelques jours et cesse avec les précipitations.
Principe de sécurité.
La présence de particules ne signifie pas présence de germes. Cependant, nous savons que l’eau turbide peut gêner la pénétration
des ultra-violets (UV). Notre eau étant traitée par UV, la démarche
adoptée par sécurité, à chaque alerte, est invariablement la suivante :
•D
emande d’une analyse bactériologique en urgence,
•M
ise en route immédiate d’un traitement additionnel
sans attendre le résultat de l’analyse.
Principe de précaution.
Il consiste essentiellement à distribuer des packs de bouteilles
d’eau. Ce principe de précaution est appliqué systématiquement
aux enfants (école, halte-garderie), aux jeunes (Contrat Temps
Libre) et aux personnes âgées ou fragiles (Maison de retraite ou
cas isolés).
Enfin des bouteilles d’eau ont été distribuées aux personnes qui
en ont fait la demande.
Sachez que, finalement, tous les résultats bactériologiques réalisés
jusqu’à présent ont démontré l’absence de germes. L’alarmisme
n’est donc pas de mise et il ne faut pas croire ceux qui pourraient
laisser entendre que l’eau de Saint Vincent serait «polluée». S’il y
avait le moindre danger, vous seriez rapidement informés.
La turbidité de l’eau est un phénomène désagréable certes, mais
classique. L’attitude responsable est de ne pas affoler à tord les
habitants et de laisser à chacun le soin de choisir ce qu’il souhaite
faire en présence de cette eau trouble : continuer à la consommer
(il n’y a pas de risque patent et, de toutes manières, le traitement
est déjà en route) ou préférer prendre quelques temps de l’eau
en bouteilles.
En cas de doute, n’hésitez pas à appeler en mairie. Des bouteilles
d’eau pourront être distribuées à ceux qui en manquent. Enfin, en
cas de pénurie ou d’impossibilité de trouver de l’eau en bouteille,
il est toujours possible de vous approvisionner aux bassins ou chez
les particuliers alimentés par la citerne de la vieille église (principalement les quartiers du Monde Vieux, de la Fuma, du Furet ou
des Meunières).
Les élus ont toujours été attentifs et très attachés à tout ce qui
concerne la qualité de l’eau. Ce n’est pas pour rien que l’eau de
Saint Vincent reste en régie municipale, que les systèmes de traitement des réservoirs ont été entièrement refaits, que notre eau
traitée par UV est, non seulement potable, mais aussi buvable,
qu’elle est surveillée par analyses et qu’elle est une des moins
chères de la vallée malgré les travaux très importants réalisés ces
dernières années pour réhabiliter nos réseaux.
Gérard Burdet et Philippe Baudain.
06) VIE SCOLAIRE
DEPART DE DOMINIQUE RICHARD
Un an après le départ de Joëlle Brellier (ancienne Directrice), sa
meilleure amie et complice depuis des années, Dominique Richard
a décidé, elle aussi, de mettre un terme à son activité et de profiter
ainsi de son mari et de sa fille à plein temps.
Le conseil municipal tient à lui exprimer sa reconnaissance et à la
remercier du travail qu’elle a si bien accompli pendant tant d’années
au service de nos «petits».
Bonne retraite Dominique et merci !
REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES
Dans le cadre de la nouvelle «Refondation de l’Ecole», deux réformes impactent directement les collectivités locales : celle qui
concerne les rythmes scolaires et celle qui propose d’inscrire les
enfants de moins de 3 ans en maternelle. Le sujet abordé ici est
celui de la réforme des rythmes scolaires dont les journaux se sont
régulièrement fait l’écho ces dernières semaines.
La question posée n’était pas de savoir si les communes étaient
pour ou contre cette réforme : il s’agit d’une loi votée qui doit
être appliquée.
Cette réforme prévoit une nouvelle organisation du temps scolaire
qui se veut être «un temps d’apprentissage et un temps d’éveil
progressif à la connaissance et à la culture, à l’épanouissement de
la personnalité, qui doit s’articuler avec d’autres temps éducatifs
pour construire un parcours éducatif cohérent et de qualité».
Pour ce faire elle propose : 24 heures d’enseignement hebdomadaire, une répartition hebdomadaire sur 9 demi-journées (ajoutant le mercredi matin), une journée d’enseignement de 5h30
maximum, avec ½ journée ne pouvant excéder 3h30, une pause
méridienne d’1h30 minimum, la mise en place d’activités pédagogiques complémentaires en groupes restreints et des temps
d’activités périscolaires (culture, art, sports) dans le cadre de projets éducatifs.
La seule vraie question posée est de savoir si les communes choisissent d’appliquer cette réforme en 2013
ou en 2014.
Les communes ont été fortement incitées à partir en 2013 avec,
comme argumentation : «autant le faire tout de suite» ou «ne
laissez pas aux autres en cas de changement d’équipe municipale». Le tout doublé d’une incitation financière de 50€ par élève
la première année.
Mais ces arguments ne tiennent aucun compte des problématiques que pose cette réforme aux petites communes.
• P roblématique d’encadrement car les nouvelles activités nécessitent le concours des professeurs, un renforcement du person-
nel communal qu’il sera difficile d’embaucher pour 1 heure par
jour, le recours à des associations dont les animateurs seront
sollicitées partout au même moment.
• P roblématique des locaux car il faudra trouver des locaux ou
structures suffisamment proches de l’école afin de ne pas
perdre le peu de temps consacré aux activités périscolaires en
déplacement.
• P roblématique financière enfin car les prévisions font état de
dépenses allant de 150 à 300€ par élève.
Le seul assouplissement prévu concerne les conditions d’encadrement : 1 encadrant pour 18 au lieu de 14 pour les plus grands
et 1 encadrant pour 14 au lieu de 10 pour les plus petits. Mais il
ne concerne que les communes qui auront réalisé un projet éducatif territorial (PEDT) élaboré sous la direction de la commune et
nécessitant, à lui seul, un besoin de temps non négligeable.
Avant de prendre la décision qui appartenait au conseil municipal, nous avons demandé l’avis des professeurs, puis celui des représentants des parents d’élèves lors des derniers conseils d’école
de primaire et de maternelle.
L’unanimité s’est faite pour reporter la réforme des rythmes scolaires à la rentrée de septembre 2014 afin de prendre le temps
de la réflexion, de la concertation et de mettre en place un PEDT
de qualité.
La décision a été prise lors du conseil municipal du 26 février
et communiquée par courrier recommandé à Madame Monique
Lesko, Directrice Académique des Services de l’Education Nationale (DASEN). L’explication de cette décision a été présentée à
une réunion publique proposée à l’ensemble des parents d’élèves
le vendredi 29 mars.
Enfin il a été décidé de créer rapidement un groupe de travail
(réunissant élus, professeurs des écoles, parents d’élèves, associations, …) chargé d’élaborer sans retard un projet éducatif territorial qui soit prêt avant les prochaines élections municipales.
Daniel Dubost et Philippe Baudain.
VIE SCOLAIRE
INFORMATISATION DES INSCRIPTIONS
CANTINE ET GARDERIE
Lors de la cérémonie des vœux de fin janvier 2013, la Municipalité
a présenté le projet d’informatisation de la cantine scolaire et de
la garderie périscolaire. Aujourd’hui ce projet est arrivé à terme et
fonctionne.
«Service Complice», c’est son nom, permet désormais aux parents
d’inscrire (ou de désinscrire) leurs enfants aux repas ou aux services
de garderie.
Après l’envoi d’un courrier explicatif aux parents, d’une information
via les cartables des enfants et d’une dernière réunion d’information
le 25 mars, le projet a débuté de manière satisfaisante le 26 mars
dernier. Bien sûr, on peut regretter quelques «loupés» mais, dans
l’ensemble, nous pouvons être satisfaits de ce lancement.
Nous tenons plus particulièrement à remercier Monsieur Ballas de la
Société Complice pour son investissement et sa disponibilité à toute
heure. Nous associons à ces remerciements le personnel municipal
pour sa participation et son implication dans la mise en place d’une
nouvelle méthode de travail : Séverine, Edith, Noëlle … et les autres.
COMMISSION CANTINE
La qualité des repas de la cantine est régulièrement remise en cause.
Parfois à juste titre, parfois de façon exagérée. Le dernier numéro
du mensuel «Que choisir» (n° 513 d’avril 2013) montre bien à quel
point ce domaine est sensible et, oh combien, complexe. Les questionnements des parents portent sur de nombreux points : équilibre nutritionnel, goût, qualité sanitaire, caractère bio, coût des
repas, présentation, diversité des choix… Saint Vincent de Mercuze
n’échappe pas à cette problématique.
Si certaines critiques outrancières et théâtrales semblent peu fondées ni constructives, d’autres remarques faites au sujet de notre
prestataire SHCB méritent d’être prises en considérations et vont
faire l’objet des prochaines discussions de la commission cantine.
Cette commission continue son travail d’investigation auprès de
SHCB et des études sont en cours pour un changement éventuel
de prestataire à la rentrée prochaine, mais rien n’est arrêté pour
l’instant.
Paradoxalement, la cantine ne désemplit pas, ce qui semble confirmer le service qu’elle rend aux parents d’élèves qui travaillent. Au
point qu’elle reçoit régulièrement plus de 80 enfants. Face à cette
situation qui devient «limite», les élus ont entamé une réflexion
visant à trouver une solution pour les années à venir.
Daniel Dubost.
(07
TRAVAUX ECOLES ET CANTINE
L’année 2012 a été l’objet du lancement de la première phase de
travaux d’entretien et de rénovation de nos écoles, plus particulièrement de l’école élémentaire et de la cantine :
• travaux de peinture (salles de classe, couloirs, murets),
• réparation de sols,
• amélioration du réseau d’électricité.
La pose de rideaux métalliques destinés à l’isolation thermique sur
la façade sud de l’école ainsi que sur le bâtiment de la cantine est
venue compléter l’embellissement des bâtiments.
L’ensemble de ces travaux représente une somme de 60.000€. L’année 2013 verra se poursuivre cette remise en état par des travaux
similaires sur la maternelle. Ils auront lieu durant les congés d’été.
Daniel Dubost.
INSCRIPTIONS ECOLE 2013
ECOLE ELEMENTAIRE
1) En mairie jusqu’au vendredi 10 mai
Se munir du livret de famille et d’un justificatif de domicile. Il vous
sera délivré une autorisation officielle de la municipalité que vous
présenterez ensuite à la directrice de l’école concernée.
Attention : ce papier est impératif pour que la directrice puisse inscrire votre enfant.
2) A l’école le jeudi 16 MAI.
Avec le carnet de santé et la fiche délivrée par la mairie (éventuellement un certificat de radiation pour les enfants déjà inscrits dans
une autre école). Enregistrement de l’enfant par la directrice, Madame Pandolfo, le jeudi 16 mai : de 8h45 à 12h00, de 13h10 à
16h30 et de 17h40 à 19h00 selon le planning que vous aurez préalablement rempli auprès de Babette Rey ou en téléphonant à l’école
élémentaire (04.76.08.43.38).
D. Pandolfo, directrice de l’école élémentaire.
ECOLE MATERNELLE
Les familles nouvellement installées sur la commune ou qui ont un
enfant né en 2010 doivent se faire inscrire en mairie puis prendre
contact avec la directrice au 04.76.08.54.36 pour leur admission.
Les parents des enfants nés au cours du 1er trimestre 2011 peuvent
prendre contact avec la directrice s’ils souhaitent que leur enfant
rentre en toute petite section dès l’année scolaire 2013/2014.
Elisabeth Alépée, directrice de l’école maternelle.
08) ENFANCE JEUNESSE
PETITE ENFANCE
La Municipalité en partenariat avec la Caisse d’Allocations Familiales
de l’Isère a mis en place un Contrat Enfance Jeunesse (CEJ) pour
les enfants de 3 mois à 14 ans. Magali Font a en charge la partie
Enfance qui regroupe deux structures : la halte-garderie et le Relais
Assistantes Maternelles (RAM).
La Halte-Garderie accueille 12 enfants pendant la période scolaire. La fréquentation, variable, atteint un niveau très satisfaisant
en conformité avec les attentes de la CAF. Ce résultat est le fruit
d’un travail réalisé dans un climat de confiance et de partage avec
les enfants et parents. Pour preuve, des soirées, animations ou rencontres en dehors des heures de travail permettent de partager des
moments conviviaux.
À la bibliothèque…
Par ailleurs, la halte-garderie a eu la chance d’accueillir à deux reprises en l’espace de quelques semaines Séverine Carpentier, bibliothécaire spécialisée enfance jeunesse à Grenoble. Elle a apporté des
livres et raconté comptines et histoires aux enfants, en présence
des assistantes maternelles lors de temps collectifs. Ce furent des
moments de grande qualité pour tous et très formateurs pour les
adultes.
Un nouveau tapis de sol pour la halte-garderie
Le RAM permet d’organiser des regroupements entre assistantes
maternelles et enfants une fois par semaine, le jeudi matin. La commune compte une quinzaine d’assistantes maternelles agréées en
activité.
Chaque année, elles organisent bénévolement 2 spectacles pour
donner des moments de bonheur et faire partager leur passion aux
enfants et aux parents.
Magali, Louisette, Sandrine et Agnès sont disponibles Place de la
Mairie, au 04 76 13 46 32 ou par mail au [email protected]
Le dernier temps fort fut la conférence du jeudi 4 avril à 20h, animée
salle des mariages par Séverine Carpentier sur le thème «Raconter
des histoires aux tout petits. A partir de quel âge? En quoi est-ce
important ? Quels livres choisir ?». Séverine Carpentier, spécialiste
de la littérature enfance jeunesse, a transmis avec passion toutes ses
connaissances.
PETITE ENFANCE ET LECTURE
Tout dernièrement, plusieurs manifestations ont été organisées
entre les responsables de la halte-garderie, les assistantes maternelles et des bénévoles de la bibliothèque autour du projet «le livre
et le jeune enfant».
Christiane et Jean-Paul Passot, bénévoles de la bibliothèque, ont
accueilli enfants et assistantes maternelles pour 3 temps d’histoires. Moments très riches pour les enfants qui ont eu la possibilité
d’explorer librement le coin livres enfants avant de se rassembler
pour écouter histoires et comptines. Ces moments de découvertes
agréables et riches d’enseignement incitent les parties intéressées
à rendre ce lieu plus accessible aux jeunes enfants en dehors des
temps de permanence. Un grand merci aux bénévoles de la bibliothèque.
Cette soirée fut passionnante et enrichissante pour le public nombreux (30 personnes) composé pour une grande moitié d’assistantes
maternelles et pour le reste de parents, grands parents ou bénévoles
d’association.
Jean-Paul Brellier
ENFANCE JEUNESSE
(09
CONTRAT TEMPS LIBRE
La partie Jeunesse pour les enfants de 6 à 14 ans est maintenant sous la responsabilité de Fabienne Chaix qui a remplacé en février dernier
Marie-Alice Billard, cette dernière souhaitant évoluer dans une autre structure jeunesse de la banlieue Grenobloise. Fabienne arrive de Bernin après avoir travaillé à Gap dans les Hautes-Alpes. Elle a été choisie parmi une vingtaine de candidats.
Merci à Marie-Alice pour son travail pendant ces cinq dernières années, son implication dans l’évolution de la structure au service des jeunes
dans leur apprentissage à la collectivité et à la socialisation.
Chaque année, un grand nombre d’activités est proposé aux enfants de 6-11 ans avec soit des activités à la demi-journée ou à la journée,
soit des séjours avec plusieurs nuits à l’extérieur. Tout dernièrement, pour les vacances de février, une dizaine d’enfants sont partis en
vacances de neige à Aussois à des prix modérés. A la demande de la CAF, des réductions de prix sont appliquées lorsqu’il y a une assiduité
dans les pratiques d’activités.
Depuis début mars, les nouvelles activités proposées répondent aux besoins des jeunes puisque chaque mercredi, l’accueil de loisirs fait
le plein. Un gros travail doit être mené pour la tranche d’âge des 11-14 ans. C’est la partie réservée à Tom Reifers, adjoint de Fabienne.
N’hésitez pas à leur faire part de vos envies, de vos remarques, de vos commentaires. Les professionnels seront à l’écoute.
La Commune en liaison avec la CAF s’attache à proposer des offres intéressantes et se soucie du bien-être des enfants en toutes circonstances. Fabienne et Tom sont disponibles Place de la Mairie, par téléphone au 04 76 04 95 88 ou 06 16 44 17 85 ou par mail au plaj38@
wanadoo.fr
Fabienne et Tom
Jean-Paul Brellier.
BIBLIOTHEQUE
L’équipe de bénévoles s’est renforcée de trois nouvelles recrues, ce qui a permis le démarrage de nouvelles activités. Les rencontres
avec les classes maternelles se sont poursuivies.
Courant avril ce sont les touts petits et leurs assistantes maternelles qui ont découvert la bibliothèque et les livres que l’on peut y
trouver, pour s’entendre raconter des histoires.
C’est aussi l’engagement de l’équipe qui permet de participer au Festival des Arts du Récit vendredi 17 mai.
Alors surtout n’hésitez pas, il y a encore de la place et les bonnes volontés sont toujours bien accueillies.
Murièle Savigny
La bibliothèque de Saint Vincent de Mercuze vous accueille :
• Hors périodes scolaires : Mercredi de 16h à 18h, Vendredi de 17h30 à 19h, Samedi de 10h à 12h
• Pendant les vacances scolaires : Vendredi de 17h30 à 19h00, Samedi de 10h à 12h
L’inscription est individuelle (12€) ou familiale (18€) : elle est valable un an, de date à date. Gratuité pour les jeunes jusqu’à 14 ans.
Une carte de lecteur est délivrée pour chaque membre de la famille. En cas de perte, la carte est renouvelée moyennant 1€.
La bibliothèque fait partie du réseau Grésilib qui permet à tout lecteur inscrit à la bibliothèque de Saint Vincent d’avoir accès à
l’ensemble des bibliothèques et médiathèques de la Communauté de Communes du Grésivaudan.
10) CCAS
CCAS : CENTRE COMMUNAL D’ACTION SOCIALE
ALZHEIMER
Le Centre Communal d’Action Sociale reste à votre écoute pour
toute demande d’aide personnelle ou familiale, sociale, professionnelle, financière…
Afin de répondre au mieux à vos attentes, il travaille en collaboration avec le secrétariat et plus particulièrement avec Edith Thomassini. N’hésitez pas à la contacter si nécessaire au 04 76 08 44 69.
Nous sommes informés régulièrement de tous les dossiers et nous
vous rappellerons dans les meilleurs délais si nécessaire.
Certains membres de l’équipe ont déménagé, d’autres ont souhaité
intégrer le CCAS, d’autres encore sont décédés. Nous vous donnons
la constitution du nouveau bureau présidé par Philippe Baudain :
•E
lus : Nadine Clouzeau, (responsable du CCAS), Daniel Dubost,
Reine Gherardi, Murièle Savigny, Yves Mignot.
•R
eprésentants des collèges des associations sociales : Annabelle Fontaine pour les personnes âgées, Jean Pozzalo pour les
personnes handicapées, Françoise Perréal et Jean Aussedat pour
les associations familiales.
Vous avez découvert dans le dernier n° d’Isère Magazine, un article
sur ce fléau qui touche 14 000 personnes en Isère. Cette maladie
invalide ceux que l’on aime et affecte profondément la famille. Si
vous êtes un proche et que vous devenez l’aidant principal, n’attendez pas d’être épuisé pour demander de l’aide. Les statistiques sont
formelles : 30% des aidants naturels meurent avant leur proche malade. Il existe des solutions de répit comme l’accueil de jour, l’accueil
temporaire, les services d’aide à domicile. Nous tenons à votre disposition en mairie des fiches d’informations ainsi que la liste de ces
structures et nous pouvons vous aider dans vos démarches.
COLIS DE NOËL, REPAS DES ANCIENS,
Comme tous les ans, les élus et les enfants du CTL ont distribué les
colis.
Les Anciens ont fait honneur au repas de Noël festif de l’aubergiste
le dimanche 16 décembre 2012. Robert et Paulette Hulin ont animé
cette journée de fête. Fort de leur succès et pour le plaisir de tous,
ils nous donnent rendez-vous le 29 septembre 2013 au Montalieu
pour la journée d’animation «orgue de barbarie en fête».
SECURITE ROUTIERE
Le CCAS en partenariat avec la Prévention Routière a organisé le
13 Avril à 9h30, salle des mariages, une matinée «sécurité au volant» pour toutes les personnes de plus de 65 ans. Une douzaine de
personnes ont pu bénéficier d’un enseignement qui s’est avéré particulièrement utile. D’autres animations, tout public, pourront être
organisées. N’hésitez pas à vous signaler en mairie si vous souhaitez
devenir «des as du volant».
PERSONNES AGEES/HANDICAPEES
Depuis 2008 le Conseil Général a réorganisé ses services en regroupant sous le label «autonomie» la prise en charge du handicap et
des personnes âgées et en créant 13 services sur le département.
Toutefois, le CCAS reste bien votre interlocuteur direct pour vos premières demandes de dossier APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) et/ou PCH (Prestation de Compensation du Handicap). Le
Service Autonomie du Grésivaudan n’est plus à Domène mais à Bernin, 71 Chemin des Sources 38190 (Tél: 04 56 58 16 41). Nicole
Lamarca en est la nouvelle responsable.
Vous pouvez aussi contacter le Service Autonomie de Bernin
(04 56 58 16 41) qui a mis en place :
• un « café des aidants », tous les 3ème mercredi de chaque mois.
blog : http://cafedesaidantslumbin.blogspot.fr
• des « sessions d’aide aux aidants » (Fil Mauve) en partenariat avec
le MFI (Mutualité Française Isère). Un flash info est toujours disponible en mairie.
Contact : Virginie Dénarié - 04 79 69 08 49 - mail : [email protected]
La MSA (Mutualité Sociale Agricole) propose aussi d’autres alternatives comme celle du baluchonnage : Un service de garde à domicile :
Une action mobilisable, ponctuellement, pour quelques heures ou
plusieurs jours. Contact : Émilie Boisseau - 04 79 62 87 38 - mail :
[email protected]
L’ADPA (Association d’aide à domicile) a mis en place des «équipes
spécialisées» à domicile, prises en charge à 100% par l’assurance
maladie sur prescription médicale : infirmière coordinatrice, psychomotricienne, assistantes de soins. Contact : 04 76 71 82 16 ou [email protected]
ANIMATIONS CCAS
Le spectacle Cabaret «Mademoiselle Arthur» a rassemblé plus
de trente cinq personnes au château du Montalieu samedi 23
Mars dernier. La diva Jocelyne Tournier a interprété un répertoire de chansons du début du siècle, parfois un peu coquines.
ORGUE DE BARBARIE EN FETE
C’est le nom de la prochaine animation intergénérationnelle qui
aura lieu le 29 Septembre 2013 dans les rues du Montalieu. Après
la déambulation et «le pique-nique géant au château», après la
«balade au clair de lune» de l’an passé, les Martouflus reviennent
pour nous surprendre et nous faire découvrir le monde magique des
«tourneurs d’orgue». Plus de 20 artistes musiciens seront présents
à chaque coin de rue, de nombreuses animations surprises vous attendent pour cette journée familiale et musicale organisée avec des
associations de la commune. Retenez déjà la date du 29 septembre.
Avec son pianiste, Jean-Marc Toillon, ils ont su conquérir les plus
de 65 ans qui ont passé un agréable moment musical interactif.
Nadine Clouzeau.
ENVIRONNEMENT
(11
JOURNEE DE PRINTEMPS
La traditionnelle journée de nettoyage de la
commune a eu lieu le dimanche 7 avril. Malgré le temps gris et frisquet qui n’était pas
propice à mettre le nez dehors, plus d’une
trentaine de personnes, généralement des
habitués, se sont retrouvées à 9 heures du
matin pour ramasser les déchets jonchant
les bords des routes.
Malgré le nettoyage régulier par les services
techniques de la commune, un nombre
important de sacs poubelles ont été remplis
d’objets divers (papiers, canettes, ferrailles, bouteilles, pneus, pots de fleurs, chiffons, …), détritus habituels des personnes indisciplinées
et irréductibles pollueurs.
Au cours de la matinée, pendant que les personnes ramassaient les détritus, Elodie Livin, ambassadrice du tri du Sibrecsa était présente à la
salle des fêtes pour informer la population sur le tri sélectif et le compostage. Sa présence a été très appréciée par les nombreux visiteurs.
Les élus remercient tous les présents pour leur action individuelle et collective ce qui permet à la commune de présenter un beau visage
écologique en attendant le rayonnement et le réchauffement du soleil qui se fait attendre.
Jean-Luc Belleau.
FLEURISSEMENT
L’été approche et avec lui l’époque du fleurissement. Nous tenons à
remercier tous ceux qui arrosent et prennent soin des bassins fleuris
qui agrémentent les rues de la commune.
Votre aide est précieuse et nous espérons que, cette année encore,
vous nous aiderez à les entretenir.
Merci.
Reine Ghérardi.
PUBLICITE ABUSIVE
Un professionnel de l’affichage publicitaire a cru bon de placer un
panneau en plein centre village sans demander l’avis de la municipalité. Certains d’entre vous n’ont pas apprécié. Rassurez-vous, nous
non plus et nous avons immédiatement engagé les démarches pour
le faire retirer.
Après avoir été copieusement taggé au point de rendre le message
illisible, le panneau a été arraché par quelqu’un qui devait être impatient de le faire disparaitre. Ceci n’a malheureusement eu pour effet
que de retarder la procédure et de permettre à la société en charge
de cet affichage de porter plainte.
Finalement, les arguments développés et l’appartenance de Saint
Vincent de Mercuze au Parc de Chartreuse ont conduit à ce que
l’annonceur décide de retirer le panneau publicitaire non désiré, ce
qui devrait être bientôt suivi d’effet.
12) LIEN SOCIAL ET Associations
RENCONTRE AVEC LES ASSOCIATIONS
PISCINE MUNICIPALE
L’été 2012 a été une bonne année avec malgré tout du
très beau temps et une fréquentation supérieure aux
moyennes des années précédentes. Comme chaque année, il y a eu des périodes avec des températures plus mitigées que d’autres mais dans l’ensemble, les belles périodes
ont permis d’enregistrer des affluences record. Le nombre
de cartes familles vendues a été battu.
Grâce au travail des employés techniques et des régisseurs,
au professionnalisme des maîtres-nageurs, la saison s’est
bien passée sans problèmes significativement majeurs.
Quelques débordements ont eu lieu la nuit, parfois causés
par des adultes de la commune. Quelques dégradations
ont eu lieu mais moins graves que les années précédentes.
Il est vrai que la piscine est un lieu de tentation pour les
petits comme pour les plus grands.
Le 6 septembre dernier, les élus en charge de la vie associative ont
rencontré les associations pour faire le point sur l’année écoulée, sur
le forum de septembre et sur leurs perspectives.
Plus des 3/4 des associations étaient présentes et toutes ont été
très satisfaites de cette soirée passée ensemble. Chaque président
ou représentant a fait une présentation de son association, fait part
de ses attentes et de ses objectifs. Chaque association a pu lier des
contacts avec d’autres et imaginer des projets partagés.
Nous avons fait la connaissance de nouvelles associations : la Boxe
française (Christelle Delaplace), la Généalogie pour tous (Emmanuelle Favier), Team Nurse Thunder (Laurent Ferrari) et le Lasso du
Ranch (Patrick Lemière). Pour plus de renseignements, une brochure
des associations est disponible en mairie.
Pour cette nouvelle année 2013, nous retrouverons Didier
Leblanc et Sébastien Grimont comme maîtres-nageurs
diplômés et surveillants de la piscine. Ils continueront à
donner des cours de natation individuels et collectifs, à
animer des séances de maintien corporel, le tout dans une
ambiance sportive, ludique et sympathique. Des soirées à
thèmes seront programmées ainsi que des séances d’initiation à la plongée avec masques et bouteilles.
La piscine municipale est fréquentée par des personnes
de la commune bien sûr mais aussi par beaucoup de personnes de la vallée du Grésivaudan, car disent-elles, cette
piscine a une convivialité, un charme, un visuel panoramique que les autres piscines voisines n’ont pas.
C’est pour cela que tous ceux et celles qui travaillent dans
cette structure donnent le meilleur d’eux-mêmes pour délivrer le meilleur service.
Dernière minute : Nous souhaitons tous nos vœux de prompt rétablissement à la présidente des «Tire Clous du Grand Manti» qui a eu
en février dernier un déchirement osseux lors d’une manifestation
sportive.
Jean Paul Brellier.
ASSOCIATION GENEALOGIE POUR TOUS
Depuis la révolution industrielle les familles migrent d’une
région à l’autre, d’un pays à l’autre, de la campagne vers la ville…
Quelles sont nos origines géographiques ? Sociales ? Qui n’a pas
souhaité un jour savoir d’où il venait ?
L’association AGPT est là pour vous aider à retracer vous-même l’histoire de votre famille, à vous faire voyager dans le temps.
Des cours d’initiation et d’entraide vous sont proposés le deuxième
jeudi de chaque mois.
Comme chaque année, la piscine ouvrira ses portes aux
scolaires début juin, au public les week-ends de juin et tous
les jours des mois de juillet et d’août. Bon été à tous.
Jean Paul Brellier.
Tarifs : La cotisation de 15e est à adresser au trésorier
Président : Robert JEAN,
Vice présidente : Emmanuelle FAVIER,
Trésorier : Agnès SANSON
Mail : [email protected] ou [email protected]
Site Internet : http://www.genealogiepourtous.org/
LIEN SOCIAL ET Associations
(13
COMITE DES FETES
Vous connaissez le Comité des Fêtes notamment à travers la fameuse fête du village : la Saint Vincent qui a lieu en janvier chaque
année. Mais l’équipe du comité des fêtes organise aussi pour vous d’autres manifestations. Après le concours de tarot du 23 mars et
le vide-Grenier du 14 avril le programme continue.
•D
imanche 9 juin 2013 : Fête des Fours à Pain : venez faire cuire votre tarte,
votre gratin ou spécialité dans 4 fours à pain du village et rejoignez-nous
place de la mairie pour partager vos plats à l’ombre des platanes.
• S amedi 31 août 2013 : Fête de la Fin de l’Eté : jeux dans la piscine, barbecue et soirée dansante.
• S amedi 19 octobre 2013 : Dessert dansant animé par un DJ : venez danser
à la salle des fêtes en partageant une coupette et de délicieux desserts.
•D
imanche 10 novembre 2013 : Marché des producteurs et artisans, grande
première à Saint Vincent ! Nous organisons un marché des producteurs et
artisans de la vallée du Grésivaudan à la salle des fêtes.
• S amedi 18 janvier 2014 : la Saint Vincent avec défilé de chars, distribution
de vin chaud, animations, buvette, diots, frites et nos célèbres barbes à
papa !
Notre équipe, une trentaine de bénévoles, est constituée de jeunes et de moins jeunes habitants du village. Certains membres
œuvrent depuis presque 30 ans ! Nous sommes facilement identifiables grâce à nos tee-shirts bleus, parfois nos chapeaux pailletés
et surtout notre bonne humeur. Vous êtes tentés ? Rejoignez-nous !
Pour nous contacter : par mail : [email protected] : par téléphone : 06.66.23.09.07 ou 06 34 87 55 34
Ou nous écrire : Comité des Fêtes - Place de la Mairie – 38660 St Vincent de Mercuze. Et bientôt un site web !
Damien Berthet
GRESIFREERIDE, LE VTT DANS LE GRESIVAUDAN
Après plus de 10 ans d’existence dans le VTT, GrésiFreeRide intègre la FFC
(Fédération Française de Cyclisme). Nos actions à venir sont :
•C
ompétition VTT DH : ce nouveau statut, nous donne la possibilité
d’inscrire 10 jeunes de14 à 17 ans du Haut Grésivaudan au Championnat Rhône Alpes DH* 2013.
• T rophée Jeunes VTTistes : il rend possible la vente de licence FFC à tous,
mais également la participation au Trophée Jeunes VTTistes pour les
55 autres jeunes du club encadrés par les moniteurs le mercredi ou le
samedi.
•G
résiBike’s Festival : nous étudions la mise en place d’une manifestation
majeure au printemps 2014 autour du VTT, prenant appui sur la vallée
et les 2 massifs (Belledonne et Chartreuse) et mettant en avant une pratique éco-responsable intégrant les personnes handicapées.
Claude, le moniteur historique de GFR, encadre régulièrement des «handis» à FTT** : nous voulons valoriser cette activité qui permet la
pratique Tout Terrain, «handis» et valides ensemble.
•B
ike Park : les 3 lignes de bosses en terre mises en place à l’entrée du village ne suffisent plus à nos jeunes ! Pour les initier à d’autres
disciplines comme le Trial***, nous cherchons un terrain plus grand pour y faire un Bike Park****.
Adultes : Si les jeunes prennent de plus en plus d’importance au sein de GFR, les adultes sont très actifs. Outre l’organisation du VTT’léthon,
les adultes roulent régulièrement dans le secteur et ont des «envies d’ailleurs». Un groupe part en Andalousie au printemps et on parle d’un
nouveau départ pour l’Atlas Marocain. A suivre…
Pour nous joindre ou nous rejoindre : un site : www.gresifreeride.fr, une adresse mail : [email protected]
Gilles Dieterich : 04 76 13 48 66
* DH, de l’anglais Down Hill qui spécifie des épreuves de descente.
** FTT, pour Fauteuil Tout Terrain qui est un VTT à 3 ou 4 roues utilisé pour la descente de sentiers
*** Trial, il se pratique à Vélo ou à moto où il faut franchir des obstacles à vitesse réduite
**** Bike Park, c’est un lieu dédié à la pratique du Vélo (Dirt, Trial, FTT, …)
Gilles Dieterich.
14) LIEN SOCIAL ET Associations
KARATE CLUB DAUPHINE. SAISON 2012-2013
Le club de karaté âgé de 32 ans est reparti avec dynamisme pour
une nouvelle saison, fort de sa structure et soutenu par un bureau
énergique. Cependant il est, cette année, moins impliqué dans les
compétitions. En effet, la conjoncture économique et les déplacements au niveau national qui sont de plus en plus onéreux pèsent
sur les familles. Les compétitions au niveau régional restent, elles, à
la portée de tous. Cette année le SKC Dauphiné innove ! En effet
le club lance la «coupe du shogun», sur invitation. La particularité
de cette compétition Kata : c’est une prestation technique sur 2
tours, sans classement, ni podium. Toutes les catégories de Poussins
à Cadets seront récompensées. Ainsi 200 Karatékas enfants sont attendus à la salle des fêtes de Saint Vincent de Mercuze ! Une belle façon
de célébrer le Sport, l’amitié en toute convivialité ! Les supporters sont les bienvenus.
Voici pour conclure quelques infos sur la vie du Club. Le 18 Novembre 2012 : Coupe de Ligue à Fontaine : Leone Laurine Médaille de
bronze en junior. Le 30 Novembre 2012 : Cérémonie annuelle de remise des médaille jeunesse et sport (38) à Vienne : 2 récipiendaires :
Dagand Jean-Pierre (vice président du SKCD) médaille d’argent et Girard Christiane (trésorière depuis plus de 30 ans) médaille de Bronze. Le
6 janvier 2013 : Léone Laurine médaille d’or au championnat Isère. Le 19 Janvier 2013 : démonstration réussie de nos jeunes karatékas à la
Saint Vincent ! Le 20 Janvier 2013 : Championnat Technique à Annonay : Diès Thomas médaille de bronze Cadet et Léone Laurine médaille
de bronze junior. Le 27 janvier 2013 : Championnat de Ligue : Léone Laurine médaille d’or junior est sélectionnée pour le championnat de
France. Le même jour avait lieu la coupe de ligue : Rodier Audrey médaille de bronze en benjamine. Le 3 Février : championnat kata Savoie
à Saint Jean de Maurienne : Rodier Audrey, médaille d’argent, a été sélectionnée pour la Coupe de France qui a eu lieu les 30 et 31 Mars !
SKCD contact : 06 47 06 60 75 et [email protected]
Mauricette ROIG
LASSO DU RANCH Au centre équestre « Au Ranch du Montalieu »
Cette association a été créée à la demande des licenciés du centre équestre « Au Ranch du Montalieu » à Saint
Vincent de Mercuze. Elle a pour objectif de rassembler cavaliers, accompagnants, parents et enfants dans un seul but :
Aider à la réalisation d’événements sportifs et festifs, en toute convivialité. A terme, nous espérons également ouvrir
une ferme pédagogique et donner ainsi la possibilité d’apporter sur la commune un espace de vie autour des animaux. Nous pourrons
alors proposer des journées découvertes aux écoles de Saint Vincent de Mercuze et des communes avoisinantes.
Président : Patrick LEMIERE - 06 40 21 21 62, Secrétaire : Marie COUDURIER - 06 83 29 92 62,
Trésorier : David LEBIGOT : 06 80 78 36 33. Site Internet : http://auranchdumontalieu.ffe.com
TCST
Le club de tennis repart cette année pour une nouvelle saison avec, on l’espère, de nouvelles
victoires à la clé pour les seniors et les jeunes. Si les résultats de l’année dernière ont été très
bons puisque 4 équipes séniors sur 6 ont accédé aux divisions supérieures, cette année doit
être une année de consolidation avec une montée malgré tout, pour l’équipe 1 hommes.
Plusieurs blessés ou indisponibilités ne permettent pas d’avoir la totalité de l’effectif mais,
soyons en sûr, les présents feront leur maximum. Cette année, l’équipe 1 féminine joue en
championnat régional Dauphiné-Savoie. Etant donnée la composition de la poule, les rencontres seront extrêmement serrées car chaque fille jouera contre un adversaire plus fort en
classement. Les rencontres filles sont programmées le samedi après-midi sur les courts du
Touvet et les rencontres hommes sont programmées le dimanche matin sur les courts du Touvet ou de la Commune.
Pour les jeunes, les championnats sont dans la continuité des années précédentes avec des résultats extrêmement satisfaisants. Ce printemps, les jeunes garçons 11-12 ans ont perdu en finale contre l’équipe d’Eybens, plus âgée, au match de doubles, tie-break. L’équipe était
composée de Timothée Debiki, Florent Chanal et Robin Jego. Elle a été récompensée lors d’un apéritif dinatoire organisé par les toujours
jeunes couples Dautreppe et Gaget. Ce fut l’occasion de fêter la traditionnelle brioche des rois. Cette année, il n’y a eu que des reines de
tous âges. Pour la première fois depuis la création du club, l’entraineur Alain Dautreppe a engagé en championnat une équipe de jeunes
filles 10-11 ans. Nous leur souhaitons une très bonne compétition ainsi qu’à tous les licenciés.
Jean-Paul Brellier. Président
LIEN SOCIAL ET Associations
(15
LA MARCHE ACTIVE SE DEVELOPPE AVEC L’ASSOCIATION ACTI’MARCH’®
GRESIVAUDAN
Les sports d’endurance classiques sont souvent trop violents et traumatisants pour les muscles et les articulations des populations sédentaires. A l’inverse, la marche active permet de réaliser des efforts significatifs d’endurance sans traumatisme pour le corps, sans courbatures ou douleurs musculaires et articulaires
importantes. L’assiduité se trouve accrue et de ce fait ses bénéfices sont plus probants.
Un programme personnalisé de marche active permet de dynamiser son corps, d’obtenir et de garder un
poids stable et d’affiner sa silhouette en sollicitant ses muscles et en améliorant ses capacités respiratoires
et cardiovasculaires.
L’ASSOCIATION ACTI’MARCH’® GRESIVAUDAN vous propose de pratiquer la marche active en plein air au
cours de 2 séances hebdomadaires d’une heure assurées par deux animatrices diplômées. Ces séances se
dérouleront les mardis de 8h30 à 9h30 et les samedis de 9h à 10h. Le centre sportif du Bresson au Touvet
est le site de marche principal sur lequel s’effectuent les tests personnalisés et les contrôles de progrès. Dans
l’année, différents chemins de la vallée entre Crolles et Pontcharra sont empruntés ponctuellement …
La marche active est un programme individuel pour pratiquer en groupe une activité physique à son rythme.
Les programmes personnalisés sont définis par les animatrices certifiées par la Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire en concertation avec les marcheurs selon leurs propres objectifs.
Les animatrices s’assurent des progrès individuels durant chacune des séances où elles dispensent leurs remarques et leurs conseils. Sous leur direction, chaque séance débute par des mouvements d’échauffement
et s’achève par des exercices d’étirements et de relaxation pour prévenir des courbatures.
Pour tous renseignements : actimarch-gré[email protected], 04 76 97 26 72 ou 04 76 13 26 20
THEATRE - LES TROIS COUPS
La troupe de théâtre «Les Trois Coups» monte, en amateur mais
jamais en dilettante, des pièces souvent drôles, d’une qualité de plus
en plus exigeante. Notre dernier exploit : une pièce de Jean Cocteau offerte au Téléthon 2012 sur la scène du Coléo à Pontcharra,
dans une mise en scène participative. Pour étoffer notre spectacle et
attirer des donateurs de divers horizons, nous avons fait appel à un
chœur d’hommes
du Touvet, «I Caprini», et à des danseuses orientales de
Grenoble, Shéhrazade et les Flammes
d’Or. Nous parlons
d’exploit car il s’agissait du 7 décembre,
journée mémorable
d’intempéries. Nous
n’espérons pas la
neige le samedi 15
juin prochain à 20h30, mais vous conseillons de réserver votre soirée théâtre à la salle des fêtes de Saint Vincent de Mercuze pour un
bon bain de rire!
TEAM NURSE THUNDER
Deux dates sont à retenir pour l’association :
• Samedi 25 mai de 10h à 18h place de la mairie : vide grenier : buvette et restauration sur place. Réservation au 06 24
04 02 97 - Emplacement 5€.
• Samedi 29 juin de 17h à 23h30 : Metal Gresifest III
Festival de heavy métal et hard rock, cette année est dédiée
aux années 70/80 avec des covers.
Deux têtes d’affiches : High Voltage (reprise ACDC du
temps de Bon Scott) et Zep Zett (reprise de Led Zeppelin).
Entrée gratuite. Buvette et Restauration sur place.
Fabienne Ferrari
Muriel Baniak Gomart
Présidente metteur en scène de la troupe.
16) Vie pratique
ETAT CIVIL
NAISSANCES
MURATORE TUPIN Margot, 30 mars 2012
LA GRANDE LESSIVE
Magali Font et Joëlle Brellier ont organisé la deuxième grande lessive. Malgré le mauvais temps pluvieux, la manifestation a été une
totale réussite. Tout le monde a pu apprécier les œuvres des futurs
artistes de la commune.
BASTIAN Hugo, 23 mai 2012
JANON Quentin, 1 juin 2012
BANDET Théo, 25 juin 2012
BESSET Ethann, 24 juillet 2012
DEVERNAY Martin, 11 octobre 2012
SOCQUET-CLERC Chloé, 24 octobre 2012
ARCHER Olive, 7 novembre 2012
FERANDO-DURFORT Liv, 20 décembre 2012
LAISNEY Sacha, 20 décembre 2012
TOUMI REFFÉ Yaël, 8 janvier 2013
OTTMANN Loreleï, 15 février 2013
USSEGLIO-THOMASETTI Ethan, 21 mars 2013
MARIAGES
MASSON Jean-Charles et LAURENT Sandrine,
27 août 2011
PUISSANT Lionel et CACHAT Florence,
10 septembre 2011
A VOS AGENDAS
• Mercredi 8 mai matin : Célébration victoire 1945
• Vendredi 17 mai : Festival des Arts du récit
Marc Buléon à la salle du VVF.
• Dimanche 19 mai : 1ère coupe du Shögun salle des fêtes
RUBATAT Laurent et DE MATOS FERNANDES Susana,
31 décembre 2011
• Samedi 1er juin 10h : Ouverture de la piscine
CUVILLER Éric et JULLIEN Myriam,
18 février 2012
• Samedi 25 mai : Vide grenier Team Nurse
GHÉRARDI Dominique et BRAOUDAKIS Hélène,
7 juillet 2012
• Samedi 29 juin : Metal Gresifest III
GALLOT Sébastien et BAUDAIN Julie,
7 juillet 2012
• Samedi 15 juin : Théatre des 3 coups à la salle des fêtes
• Du 17 au 19 mai 2013 : Festival du «Comptoir» Théâtre musique
• Dimanche 30 juin : Concert Festival Grésiblues.
• Début juillet : Team Nurse Thunder
POULAIN Jean-Christophe et ANTONIAZZI Stéphanie,
1er septembre 2012
• Dimanche 9 juin 2013 : Fête des Fours à Pain.
DIGARD Frédéric et BOUT Céline,
1er décembre 2012
• Samedi 31 août 2013 : Fête de la Fin de l’Eté.
• Jeudi 25 juillet : CINETOILE - Film «Habemus Papam»
• Dimanche 29 sept. 2013 : Orgue de Barbarie en fête.
DÉCÈS
MARZIALE Aldo, 27 mai 2012
BRUN Henri, 2 juin 2012
Un nouveau sourire au
secrétariat
DUFÉAL Bernard, 7 juin 2012
GELLA Cécile, épouse CALDERONE, 18 septembre 2012
DUPONT Roger, 8 octobre 2012
GUÉRAUD Paul, 31 octobre 2012
MATHIEU Maurice, 3 novembre 2012
GARET Gilbert, 5 novembre 2012
LACORD Dominique, veuve UCAR, 17 février 2013
FRABONI Livio, 02 mars 2013
NICOLLET Germaine, veuve PERROTIN, 24 mars 2013
FOULON Gilbert, 7 avril 2013
Marie-Pierre Chulia est la nouvelle
secrétaire générale de la commune.
Elle remplace désormais Florence Debin
qui, après des années de bons et loyaux
services, a choisi de partir en retraite.
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
2 971 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content