close

Enter

Log in using OpenID

10. Annexes 2014-2015 - Université de Strasbourg

embedDownload
Service de Biologie
de la Reproduction
LE DEVELOPPEMENT DES ANNEXES
Pr. Manuel MARK
Faculté de Médecine et Hôpitaux Universitaires de Strasbourg
INTRODUCTION
 « Membranes embryonnaires ou fœtales ».
 Placenta, amnios, vésicule vitelline, allantoïde.
 Dérivent de l’ovocyte fécondé (sauf caduque basale du placenta).
 Structures extra-embryonnaires (sauf pour une partie de l’allantoïde ).
 Rôles: protection, nutrition (croissance), respiration, élimination des déchets.
 Existence transitoire, sauf partie embryonnaire de l’allantoïde ( vessie).
 Dans l’ordre chronologique apparaissent:
- l’amnios et la vésicule vitelline (8e jour post-fécondation),
- le placenta (9 jours = stade lacunaire du syncytiotrophoblaste)
- l’allantoïde (16e jour).
ALLANTOÏDE (début de la 3e semaine)
Chorion
Embryon plan
Membrane cloacale
Cavité
amniotique
Pédicule de fixation
Allantoïde
Cavité de la
vésicule vitelline
Vaisseaux (artères et veines ) ombilicaux
Endoderme
Splanchnopleure extra-embryonnaire
- Diverticule de l’endoderme de la paroi postérieure de la vésicule vitelline entouré par
la splanchnopleure extra-embryonnaire.
- S’allonge dans le pédicule de fixation de l’embryon.
ALLANTOÏDE (après la plicature)
Communication avec le tube digestif = cloaque
- Lorsque l’embryon
Coelome
extra-embryonnaire
Cavité
amniotique
devient cylindrique,
l’allantoïde est
Allantoïde (intra-emb.)
partiellement
incorporé à l’aire
Allantoïde (extra-emb.)
embryonnaire où il
communique avec
Pédicule
de fixation
la partie caudale du
tube digestif
primitif.
Vésicule vitelline
secondaire
4 semaines
L’ALLANTOÏDE A 4 SEMAINES
Ouraque: portion intraembryonnaire, rétrécie, de
l’allantoïde reliant le cloaque,
Cœlome embryonnaire
(future cavité péritonéale)
Portion extra-embryonnaire
de l’allantoïde dans le cordon ombilical
Cloaque = cavité à la rencontre
de l’allantoïde et de la partie
terminale du tube digestif primitif
= carrefour génito-urinaire et anorectal
puis la vessie, à l’ombilic;
DEVENIR DE L’ALLANTOÏDE INTRA- EMBRYONNAIRE
Partie terminale du
tube digestif primitif
Coelome
extra-embryonnaire
Cavité
amniotique
Ebauche vessie
+ Ouraque
Lig. ombilical médian
Pédicule
de fixation
Vésicule vitelline
secondaire
Portion extra-embryonnaire incluse
dans le cordon ombilical
6 semaines
DEVENIR DE L’ALLANTOÏDE INTRA-EMBRYONNAIRE
(période fœtale)
Lig. ombilical
médian (vestige
de l’ouraque)
Vessie
RÔLES DE L’ALLANTOÏDE
Sauropsidés (oiseaux et reptiles): réservoir des déchets
urinaires durant la vie intra-utérine.
Partie extra-embryonnaire
Mammifères:
- les échanges trans-placentaires permettent l'élimination
de ces déchets au fur et à mesure de leur production.
- Dans le mésoderme de l’allantoïde se différencient les
vaisseaux ombilicaux (artères et veines ).
- L’allantoïde sert de vecteur aux vaisseaux ombilicaux
ou vaisseaux allantoïdiens ou vaisseaux placentaires .
- L’allantoïde forme la vessie.
Partie intraembryonnaire
VESICULE VITELLINE
Les 3 étapes du développement de la vésicule vitelline sont:
- La formation de la vésicule vitelline primitive;
- La formation de la vésicule vitelline secondaire;
- La formation du canal vitellin.
FORMATION DE LA VESICULE VITELLINE PRIMITIVE (8e-12e jour)
Lacune
trophoblastique
Décidue
Amnioblastes
Cavité amniotique
Epiblaste
Epibolie
Hypoblaste
Membrane de Heuser
Vésicule vitelline primitive
Epithélium utérin
FORMATION DE LA VESICULE VITELLINE SECONDAIRE
Trophoblaste
Somatopleure
extraembryonnaire.
Pédicule de fixation
Epiblaste
Cavité amniotique
Vésicule vitelline secondaire
Hypoblaste
(1) Splanchnopleure
extra-embryonnaire
Membrane de Heuser
(2) Endoderme
Lame choriale du
mésoderme
extra-embryonnaire
(1’) Etranglement et
Coelome
extra-embryonnaire
dégénérescence partielle
de la
vésicule vitelline primitive
FORMATION DU CANAL VITELLIN
Animation
Toit de la vésicule vitelline
- 3e semaine, le plafond de la vésicule vitelline contient l’ébauche
du tube digestif (TD) primitif de l’embryon.
- 4e semaine: plicature de l’embryon
individualisation du TD par rapport à la vésicule vitelline.
- Les 2 cavités restent en communication par le canal vitellin dont l’origine est
localisée dans l’aire embryonnaire.
LE CANAL VITELLIN A 4 SEMAINES
TD primitif
Coelome
extra-embryonnaire
Cavité
amniotique
La vésicule vitelline
secondaire = sac
- situé ‘sous’ le ventre
Canal vitellin
- constitué par
l’endoderme et la
splanchnopleure
Pédicule
de fixation
extraembryonnaire
- communiquant avec le
VV. secondaire
TD primitif par le canal
vitellin
4 semaines
DEVENIR DU CANAL VITELLIN
Coelome
extraembryonnaire
Communication avec le TD
Cavité
amniotique
Canal vitellin
Pédicule
de fixation
- Il est flanqué de vaisseaux,
formant le pédicule vitellin
- l’ensemble est progressivement
inclus dans le cordon ombilical
VV. secondaire
6 semaines
LE CANAL VITELLIN
Tube digestif
Cavité
amniotique
Cœlome
extraembryonnaire
Canal vitellin
Cordon
ombilical
Il s’allonge, devient de
plus en plus étroit,
s’oblitère et finit par
disparaitre.
8 semaines
V.V. secondaire
☺INFO
Vésicule vitelline secondaire
DEVENIR DU CANAL VITELLIN
Cordon ombilical
Il est inclus dans le cordon
ombilical
Il devient de plus en plus
étroit, s’oblitère et finit
par disparaitre.
6 semaines
DEVENIR DU CANAL VITELLIN
Paroi
abdominale
Intestin
grêle
Le diverticule
de Meckel (2% de la
population générale) est
un reliquat embryologique
FONCTIONS DE LA VESICULE VITELLINE
Vitellus : le jaune de l’oeuf de poule
Chez les sauropsidés, les mammifères monotrèmes, certains poissons :
contient le vitellus (= réserves nutritives = réserves énergétiques) accumulé
dans les ovocytes au cours de leur phase de croissance dans l’ovaire .
☺INFO
Amnios
Allantoïde
Embryon
Cavité
amiotique
contenant
le liquide
amniotique
Albumen
Coquille
Vitellus
Chorion
Vésicule vitelline
FONCTIONS DE LA VESICULE VITELLINE
8 semaines
Chez les mammifères placentaires (= euthériens):
ne contient pas de réserves et n’a pas de rôle nutritif direct.
FONCTIONS DE LA VESICULE VITELLINE
Rassemblement
des cellules germinales primordiales
Différenciation des premières cellules
souches hématopoïétiques dans le mésoderme
AMNIOS
8 semaines
- L’amnios = un sac translucide, entourant complètement l’embryon puis le fœtus
- Sa paroi = un épithélium (= amnioblastes) + (à partir de 13 jours) la somatopleure extraembryonnaire.
- Il forme aussi le revêtement du cordon ombilical et tapisse la face fœtale du placenta.
FORMATION DE L’AMNIOS (8e jour)
Syncytiotrophoblaste
Décidue
Cytotrophoblaste
polaire
Amnioblastes
Cavité amniotique
Epiblaste
Epithélium
utérin
Hypoblaste
Blastocèle
Cytotrophoblaste
pariétal
FORMATION DE L’AMNIOS (13e jour)
Somatopleure
extra-embryonnaire
Pédicule de fixation
Amnioblastes
Epiblaste
Vésicule vitelline
secondaire
Hypoblaste
Cytotrophoblaste
Splanchnopleure
extra-embryonnaire
Membrane de Heuser
Lame choriale du
mésoblaste
extra-embryonnaire
Cœlome
extra-embryonnaire
EXPANSION DE L’AMNIOS (4e-8e semaine)
Cœlome
extra-embryonnaire
Tube digestif
Cavité
amniotique
Canal vitellin
Pédicule
de fixation
L'augmentation de la production
du liquide amniotique provoque
l’expansion de l’amnios
V.V. secondaire
qui commence à envahir le cœlome
extra-embryonnaire dès 4 semaines
4 semaines
EXPANSION DE L’AMNIOS (4e-8e semaines)
Tube digestif
Canal vitellin
Cavité
amniotique
Cœlome
extraembryonnaire
comblé par
l’amnios
Pédicule
de fixation
8 semaines
V.V. secondaire
EXPANSION DE L’AMNIOS (4e-8e semaine)
8 semaines
EXPANSION DE L’AMNIOS (4e-8e semaine)
Expansion de l’amnios
- Comblement du cœlome
extra-embryonnaire
- Formation du cordon
ombilical
EXPANSION DE L’AMNIOS (7-8 semaines; autre représentation)
Cavité amniotique
Amnios
Cavité utérine
Cœlome
extra-embryonnaire
Caduque réfléchie
Caduque pariétale
Caduque basale
EXPANSION DE L’AMNIOS (3e mois)
Caduque basale
Caduque pariétale
Caduque réfléchie
Cavité utérine
Au cours du 3e mois : la cavité utérine
disparaît, par fusion des caduques, du fait du
développement de l’amnios et du fœtus. La cavité
amniotique devient la seule cavité intra-utérine.
Cavité
amniotique
LE LIQUIDE AMNIOTIQUE (LA)
La quantité de LA varie avec l’âge gestationnel:
- au terme normal de la grossesse: 0,5 et 2 litres.
- au delà de 2 litres: polyhydramnios
- en dessous de 0,5 litre: oligohydramnios
10 sem.
Source:Wikipedia
Placenta 28 (2007) 816-823
ORIGINES DU LIQUIDE AMNIOTIQUE
Chez l’embryon:
- Le plasma maternel dont des constituants diffusent à travers le
trophoblaste;
- Le liquide interstitiel des tissus embryonnaires, diffusant à travers la
peau.
Chez le fœtus, durant la seconde moitié de la grossesse:
- Les urines fœtales: vers 5 mois, 80% du liquide,
~ 500 ml d’urines rejoignent quotidiennement la cavité;
- Les sécrétions pulmonaires: vers 5 mois, 20% du liquide; excrété
dans la cavité amniotique lors des mouvements respiratoires fœtaux
- Le liquide interstitiel du fœtus, à travers la peau. Cette source est
tarie à partir du 5e mois (du fait de la kératinisation de l’épiderme).
- Transsudat du plasma maternel: à terme, seulement 1% du liquide.
RÉABSORPTION DU LIQUIDE AMNIOTIQUE
- Essentiellement, déglutition :
(~500 ml/jour en fin de grossesse).
Intestin (absorption)
Circulation sanguine fœtale
Placenta
Circulation maternelle
Reins maternels
Accessoirement, réabsorption
Placenta 28 (2007) 816-823
par l’épithélium de l’amnios et diffusion à
travers le placenta.
INTÉRÊT MÉDICAL: ANALYSE DU LIQUIDE AMNIOTIQUE PRELEVE PAR
AMNIOCENTÈSE OU PONCTION DE LIQUIDE AMNIOTIQUE
Collecte et analyse des cellules
Mise en culture (pour obtenir des mitoses)
Chromosomes
Caryotype
Détection d’anomalies chromosomiques
chez l’embryon.
Extraction ADN
Analyse par des techniques de biologie moléculaire (p. ex. PCR)
Détection de mutations du génome embryonnaire
et par conséquent de maladies génétiques.
Caryotype; ensemble
des 46 chromosomes
classés par paires
Dosages de constituants du métabolisme fœtal
Alpha-foetoprotéine
 Synthétisée par le foie fœtal et circule dans le sang.
 Taux augmenté en cas de:
- Mort in utéro;
- Absence de fermeture de la gouttière neurale;
- Absence de fermeture de la paroi abdominale.
Rapport lécithine (= phosphatidylcholine) sur sphingomyéline
 Reflète la maturation pulmonaire
 Dosage demandé si:
- menace d’accouchement prématuré ;
- accouchement prématuré provoqué, pour soustraire le fœtus à un environnement
maternel hostile (ex : maladie Rhésus).
- Le LA contient aussi des contient aussi des marqueurs biologique de la fonction
rénale du fœtus: créatinine, urée
RÔLES DU LIQUIDE AMNIOTIQUE
1. Pendant les 2e, 3e et 4e semaines : participe,
indirectement, à la nutrition de l’embryon (= au
même titre que le cœlome embryonnaire et que la
Cœlome extra- embryonnaire
Cavité
amniotique
vésicule vitelline) .
La chambre intervilleuse
contient des secrétions des
glandulaires et du plasma
absorbés par le
trophoblaste et diffusant
Lame choriale
du mésoderme
Mésoderme des
villosités choriales
Trophoblaste
Chambre intervilleuse
Glandes
utérines
dans le mésoderme de la
lame choriale jusque dans
le coelome extra-
Artères
utéro-placentaires
embryonnaire et l’amnios.
Caduque basale
Placenta (2001), 15, S70–S76
RÔLES DU LIQUIDE AMNIOTIQUE
Cœlome extra- embryonnaire
Cavité
amniotique
La nutrition de l’embryon
humain est d’abord
histotrophique (= il
utilise des éléments
nutritifs dérivés des
tissus maternels autres
que le tissu sanguin)
avant de devenir
Lame choriale
du mésoderme
Mésoderme des
villosités choriales
Trophoblaste
Chambre intervilleuse
Glandes
utérines
hémotrophique. Les 2
nutritions coexistent
encore à 4 sem.
Artères
utéro-placentaires
Caduque basale
Placenta (2001), 15, S70–S76
Nutrition histotrophique et hémotrophique
RÔLES DU LIQUIDE AMNIOTIQUE
A partir de la 4e semaine:
- Empêche l’embryon d’adhérer à la paroi amniotique;
- Permet la croissance de l’embryon et du fœtus.
Au cours de la période fœtale:
- Permet les mouvements des membres, nécessaires au développement des muscles et
des articulations;
- Permet les mouvements respiratoires, nécessaires développement des poumons;
- Sert d’amortisseur contre les secousses (c’est un milieu incompressible);
- Protège le fœtus contre les variations thermiques externes (p.ex. fièvre, hypothermie
maternelles).
PATHOLOGIE DU LIQUIDE AMNIOTIQUE
Les anomalies du volume du liquide amniotique sont dépistées par l’échographie
PATHOLOGIE DU LIQUIDE AMNIOTIQUE
Un polyhydramnios peut être la conséquence:
1. d’un obstacle mécanique au niveau du tube digestif :
- atrésie [(= absence du développement de la lumière (de l’œsophage ou du duodénum)] ;
- hernie diaphragmatique congénitale (compression extrinsèque de l’œsophage).
2. d’un trouble du contrôle nerveux de la déglutition: anencéphalie.
Un oligohydramnios peut être la conséquence :
surtout d’une agénésie rénale bilatérale.
PATHOLOGIE DE LA PAROI DE L’AMNIOS
Amputations congénitales
par des replis de la paroi amniotique
(= maladie des brides amniotiques)
PLACENTA
DEFINITION
- Lieu des échanges physiologiques entre la mère et l’embryon à partir de la 4e semaine.
- Est une annexe embryonnaire « mixte » constituée:
- de tissus (extra) embryonnaires (trophoblaste, mésoderme extra-embryonnaire,
artères, veines et capillaires allantoïdiens et sang fœtal);
- de tissus maternels (décidue, sang maternel).
PLACENTA
Les étapes du développement placentaire (ou placentation)
au cours du premier mois
I. TROPHOBLASTE AU STADE LACUNAIRE (9e jour)
Lacune trophoblastique
Syncytiotrophoblaste
Glande
utérine
Epithélium utérin
Vaisseau
sanguin
maternel
Cytotrophoblaste
Creusement de lacunes trophoblastiques dans la masse du syncytiotrophoblaste
formant l’ébauche de la chambre intervilleuse (par convention, le début de la placentation).
II. TROPHOBLASTE AU STADE LACUNAIRE (10e jour)
Lacune
trophoblastique
Vésicule vitelline
primitive
Membrane de
Heuser
Glande
utérine ou
endométriale
Cytotrophoblaste
Epithélium utérin
Cavité amniotique
Epiblaste
Réticulum
extra-embryonnaire
Hypoblaste
Capillaire
sanguin
maternel
Stroma utérin décidualisé
Syncytiotrophoblaste
Ouverture dans les lacunes de vaisseaux maternel et de glandes
endométriales érodées sous l’action des enzymes du syncytiotrophoblaste
III. FORMATION DU CHORION OVULAIRE ET DE LA CHAMBRE INTERVILLEUSE (13e jour)
Chambre intervilleuse
provenant de la confluence
des lacunes trophoblastiques
contenant le sang maternel
Pédicule de fixation
de l’embryon
Décidue
Cavité amniotique
Syncytiotrophoblaste
Epiblaste
Hypoblaste
Cytotrophoblaste
Splanchnopleure
extra- emb.
Lame choriale du
mésoderme
extra- embryonnaire
Vésicule vitelline
secondaire
Coelome
extra-embryonnaire
IV. DIFFERENCIATION et ARBORISATION DES VILLOSITES CHORIALES
(ou VILLOSITES PLACENTAIRES; 3e semaine)
Elles se développent à partir du chorion ovulaire
Elles représentent les unités structurales
et fonctionnelles du placenta humain
Villosité
placentaire
Elles changent de composition
cellulaire au cours de la 3e semaine
Chambre
intervilleuse
où se succèdent: villosités
primaires, secondaires et tertiaires
Les
ramifient
villosités
dans
tertiaires
la
se
chambre
intervilleuse formant les troncs
villositaires et leurs branches
de division de 2e et 3e ordre.
La différenciation du cytotrophoblaste extravillositaire participe à la croissance du placenta
du côté maternel
VILLOSITÉ CHORIALE PRIMAIRE (15 jours = début de la 3e semaine)
Villosité choriale primaire
Mésoderme extra-embryonnaire
Cytotrophoblaste
Syncytiotrophoblaste
Sang maternel
(dans la chambre intervilleuse)
Caduque basale
Représentation schématique
d’une coupe histologique
longitudinale à travers
une villosité choriale
Artériole spiralée
de l’endomètre
Représentation schématique
d’une coupe histologique
transversale à travers
une villosité choriale
Des colonnes de cellules cytotrophoblastiques envahissent les travées de syncytiotrophoblaste
qui délimitent les lacunes pour former les villosités choriales primaires
VILLOSITÉ CHORIALE SECONDAIRE (18 jours)
Mésoderme extra-embryonnaire
Cytotrophoblaste
Syncytiotrophoblaste
Sang maternel
(dans la chambre
intervilleuse)
Du mésoderme issu de la lame choriale envahit le cytotrophoblaste: les villosités développent un
axe central mésenchymateux et deviennent des villosités secondaires.
VILLOSITÉ CHORIALE TERTIAIRE ou DEFINITIVE (21 jours = fin de la 3e semaine)
Des capillaires allantoïdiens ou fœtaux
- se différencient dans le mésoderme extra-embryonnaire de l’axe des villosités;
- se raccordent aux artères et aux veines ombilicales.
Cytotrophoblaste
Axe mésenchymateux
Double
épithélium
Syncytiotrophoblaste
Sang maternel dans
la chambre intervilleuse
 La circulation chorio-allantoïdienne est potentiellement fonctionnelle dès 21 jours
 Le cœur de l’embryon commence à battre à 24 jours
début des échanges trans-placentaires entre la mère et l’embryon à 24 jours.
COMPOSITION CELLULAIRE DES VILLOSITÉS CHORIALES: RESUME
Axe formé par du
cytotrophoblaste
Axe formé par du
mésoderme extraembryonnaire
Axe formé par du
mésoderme extraembryonnaire
contenant des capillaires
allantoïdiens
Syncytiotrophoblaste
PRIMAIRE (15 jours)
SECONDAIRE (18 jours)
TERTIAIRE (21 jours)
Développement des villosités choriales (= villosités placentaires) au cours de la 3e semaine
(coupes transversales): changement de composition cellulaire
RAMIFICATION (ou ARBORISATION) DES VILLOSITÉS CHORIALES TERTIAIRES
Côté embryonnaire
Vaisseau allantoïdiens =
vaisseaux ombilicaux
Chorion ovulaire (distribution
des vaisseaux allantoïdiens)
Tronc villositaire
en continuité avec la lame choriale
Villosité de 2e ordre
Villosité de 3e ordre
Décidue
Chambre intervilleuse du placenta
(sang maternel)
Artérioles spiralées utéro-placentaires
érodées par le syncytiotrophoblaste
Arborisation des villosités choriales
(= villosités placentaires) au cours du premier mois
RAMIFICATION (ou ARBORISATION) DES VILLOSITÉS CHORIALES TERTIAIRES
Tronc villositaire
Lame choriale
Chambre intervilleuse
Dessin d’après
une coupe histologique
Décidue
Villosité crampon
Villosité libre ou flottante
Certaines villosités connectent la lame choriale et l’endomètre (= décidue).
Des villosités plus petites flottent la chambre inter-villeuse .
DEVELOPPEMENT DU CYTOTROPHOBLASTE EXTRA-VILLOSITAIRE
Tronc villositaire
Lame choriale
Chambre intervilleuse
Cytotrophoblaste
extra-villositaire
Dessin d’après
une coupe histologique
Cytotrophoblaste
extra-villositaire
Décidue
Le mésoderme repousse des cellules cytotrophoblastiques à la base des villosités crampons
donnant naissance au cytotrophoblaste extra-villositaire dont les cellules prolifèrent et
migrent dans le stroma (décidualisé) de l’endomètre
croissance du placenta
VILLOSITÉS CHORIALES
Lame
Choriale Syncytiotrophoblaste
Villosité tertiaire
Tronc villositaire
Décidue
Décidue
Capillaire maternel
Villosité crampon
(v. tertiaire)
Pour information
Villosités choriales en coupe longitudinale
Villosité libre
(v.tertiaire)
TYPES DE PLACENTAS
Chorion
ovulaire
Tissus
maternels
Placenta
épithélio-chorial
Ruminants, porcins,
équidés
endothélio-chorial
Carnivores
hémo-chorial
Rongeurs,
primates
CARACTÉRISTIQUES ANATOMIQUES DU PLACENTA HUMAIN
(4e semaine)
Le placenta humain est :
- hémochorial : le trophoblaste est en
contact avec le sang maternel;
Embryon
- chorio-allantoïdien : la circulation
placentaire (choriale) est reliée
Cœlome
extraembryonnaire
à la circulation fœtale via l’allantoïde.
- décidual : son expulsion (à la
délivrance = 15 à 30 mn après
l'accouchement) entraîne la perte d'une
partie de la muqueuse utérine;
Villosités
placentaires
- discoïde: à la 4e semaine, les villosités placentaires entourent complètement l’embryon:
le placenta humain ne commence à acquérir sa forme discoïde définitive qu’après 8 semaines
ROLES DU PLACENTA A LA 4e SEMAINE/ NOTION DE « BARRIÈRE PLACENTAIRE »
Le placenta assure:
- la nutrition: le placenta est fonctionnellement semblable au foie et à intestin de l’adulte.
- les échanges gazeux respiratoires: le placenta est fonctionnellement semblable
au poumon de l’adulte.
- l’élimination des déchets métaboliques: le placenta est fonctionnellement semblable
au rein de l’adulte.
ROLES DU PLACENTA A LA 4e SEMAINE/ NOTION DE « BARRIÈRE PLACENTAIRE »
Structure d’origine embryonnaire constituée par :
- l’endothélium des capillaires allantoïdiens;
- le mésenchyme (issu de la lame choriale)
- le cytotrophoblaste;
- le syncytiotrophoblaste;
séparant circulations maternelle et fœtale.
PLACENTA
Développement ultérieur et anatomie du placenta fœtal
(Cf. cours de PCEM2)
CORDON OMBILICAL
de la 4e semaine à la naissance
CORDON OMBILICAL
- Relie l’embryon, puis le fœtus au placenta
- Est revêtu par l'amnios et incorpore, dans sa structure, le pédicule allantoïdien (= pédicule
de fixation de l’embryon), le pédicule vitellin et une partie du cœlome extra-embryonnaire
qui est entouré par l’amnios (= espace cœlomique du cordon ombilical).
Cordon ombilical, court et épais
28 jours
FORMATION DU CORDON OMBILICAL
Cœlome
extra-embryonnaire
Cavité
amniotique
Elle résulte de la fusion du pédicule
de fixation de l’embryon
(= pédicule allantoïdien) et du
Canal
vitellin
pédicule vitellin (= canal et vaisseaux
vitellins + mésoderme).
Cette fusion est due à l’expansion de
l’amnios
- déplacement du pédicule de
Cordon
ombilical
Pédicule
de fixation
V.V. secondaire
4 semaines
Espace
cœlomique
du cordon
fixation vers la face ventrale de
l’embryon et le pédicule vitellin;
- « Emprisonnement » d’une partie
du cœlome extra-embryonnaire entre
les 2 pédicules.
FORMATION DU CORDON OMBILICAL
coupe transversale avant 8 semaines
Epithélium
amniotique
Espace
cœlomique
entre le pédicule
vitellin et le
pédicule
allantoïdien
Artère vitelline
Veine vitelline
Cavité
amniotique
Canal
vitellin
Artère
ombilicale
Veine ombilicale droite
en voie de régression
Allantoïde
Veine ombilicale gauche
DEVENIR DU CORDON OMBILICAL (4- 8 semaines)
8 semaines
- Le mésoderme de l’amnios (somatopleure ex.em), du canal vitellin et de l’allantoïde
(splanchnopleure ex.em) et celui du pédicule de fixation fusionnent pour former un mésenchyme
unique : la gelée de Wharton (= mésenchyme du cordon ombilical).
- L’allantoïde et le canal vitellin s’oblitèrent et disparaissent;
- Les vaisseaux vitellins disparaissent;
- L’une des veine ombilicale ( la droite) régresse et disparait;
- Les 2 artères qui flanquent l’allantoïde persistent (= artères ombilicales) qui sont raccordées à
l’aorte.
CORDON OMBILICAL
coupe transversale à 8 semaines
Vaisseaux vitellins
en voie de régression
Gelée de
Wharton
Epithélium
amniotique
Allantoïde
oblitéré
Canal vitellin
oblitéré
Artère
ombilicale
Espace cœlomique
du cordon
(communiquant
avec le cœlome
embryonnaire )
Veine ombilicale gauche
DEVENIR DU CORDON OMBILICAL (4- 8 semaines)
Cavité
amniotique
Tube digestif
8 semaines
Canal vitellin
Coelome
extraembryonnaire
comblé par
l’amnios
Cordon
ombilical
Le cordon s’allonge
V.V. secondaire
DEVENIR DU CORDON OMBILICAL (>8 semaines)
Cordon ombilical à 6 mois
Au cours de la période fœtale le cordon acquiert sa structure définitive:
 Il est tapissé par l’épithélium amniotique,
 Il contient :
- la gelée de Wharton.
- deux artères ombilicales et la veine ombilicale qui relient la circulation fœtale au placenta.
 la communication entre le cœlome extra-embryonnaire du cordon et le cœlome intraembryonnaire disparait vers 3 mois .
DEVENIR DU CORDON OMBILICAL (>8 semaines)
- A la naissance, le cordon ombilical contient
deux artères et une veine.
- Il sèche et tombe en 6 à 15 jours.
Cordon ombilical à terme
Longueur: 50 et 60 cm
Diamètre moyen : 1,5 cm.
ROLE DU CORDON OMBILICAL
Veine ombilicale
Gelée de
Wharton
Artères
ombilicales
Epithélium
amniotique
- Véhiculer le sang chargé en CO2 et en autres déchets du métabolisme fœtal
vers le placenta par les 2 artères ombilicales puis par les capillaires allantoïdiens
- Véhiculer le sang riche en O2, épuré de ses déchets et contenant des nutriments
vers le fœtus par les capillaires allantoïdiens puis par la veine ombilicale
Illustrations d’après:
 Catala. Embryologie. Développement Précoce chez l’Humain, Masson, 2003
 Encha-Razavi et Escudier. Embryologie Clinique, Masson, 2003
 Cours d'embryologie en ligne à l'usage des étudiants et étudiantes en médecine
Développé par les Universités de Fribourg Lausanne et Berne
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
5 541 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content