close

Enter

Log in using OpenID

COMPETITION du 19.112014

embedDownload
www.competition.dz
24
Les officiels de la wilaya de Béjaïa catégoriques
Mercredi 19 novembre 2014
«Pas de supporters de la JSK au stade !»
Proposé par
MORT
SUBITE
EN-NEMS
Street football…
"Même si on ramène Mourinho ou Ferguson, ils ne
pourront strictement rien, car c'est la rue qui décide."
Et ce n'est pas n'importe qui qui le dit, car il s'agit du
capitaine de la fameuse équipe de 82, Ali Fergani, qui
l'affirme après sa déplorable mésaventure avec
l'équipe de la JSM Béjaïa. Il pointe, en effet, du doigt
un phénomène à la fois récurrent et rédhibitoire qui
est celui de la rue. Cette rue qui fait plus la pluie que
le beau temps au sein des clubs. On peut même dire
qu'elle provoque de véritables ouragans aux
conséquences souvent désastreuses pour certains
Plus de 1000 personnes ont marché à Tizi
La direction mobiste se démarque
grands clubs qui se retrouvent aujourd'hui aux fins
fonds de la hiérarchie, voire au niveau amateur
comme c'est le cas de l'USM Annaba, du MO
Constantine et de bien d'autres sigles prestigieux du
football national. Et quand on dit la rue, il faut bien
préciser au demeurant qu'il s'agit d'une poignée
d'énergumènes souvent instrumentalisés par
quelques dirigeants pernicieux dans le but d'assouvir
leurs desseins maléfiques. La rue a alors bon dos,
pendant que ces messieurs continuent à couler de
beaux jours.
«Le club n'a rien à voir
avec ces décisions»
J-2
LA GRÈVE DES COMMERÇANTS LARGEMENT SUIVIE
Démonstration de force
des supporters kabyles
achi
Hanndu
1 an
suspen
www.competition.dz Mercredi 19 novembre 2014 20 DA France 2 € N° 4100 ISSN 1111
La LRF
Blida
précise Le premier MCA-USMA à huis clos s'est tenu en 1995. Nacer Zekri en était un des acteurs principaux, il revient sur ce match singulier…
Dans une de
Zekri : «Samedi, l'USMA voudra sa revanche»
nos précédentes éditions, on a
relaté l'histoire de l'arbitre
qui a proposé
ses services à
un club relevant de la
Ligue régionale
de football de
Blida (LRFB),
pour lui faire
gagner un
match, en soulignant que
cette structure
l'avait radié
pour deux ans.
La Ligue régionale de Blida a
pris attache
avec notre
rédaction pour
préciser, à
juste titre,
qu'en fait elle
se limite "à
suspendre et à
proposer la
radiation à
vie". Dont acte.
MCA-USMA se jouera samedi prochain à
Bologhine et à huis clos, cela vous
rappelle-t-il quelque chose ?
Oui, cela me renvoie à 1995, l'année où
j'ai signé à l'USMA et durant laquelle j'ai
joué un derby MCA-USMA, qui s'est également tenu à huis clos. Je me souviens que la
rencontre s'est déroulée au départ en présence du public. Malheureusement, un jet
de fumigènes a contraint l'arbitre d'arrêter
la partie. Les instances du football ont
ensuite décidé de la faire rejouer à huis clos.
Comme par hasard, vous avez marqué le
but de la victoire, les deux fois…
Effectivement, en présence du public,
c'est moi qui ai inscrit le but, à la 13e minute précisément, avant que le match ne soit
interrompu. Quand on l'a rejoué à huis clos,
c'est encore moi qui ai inscrit l'unique réalisation, au bout de 20 secondes de jeu seulement. C'est le mektoub !
En tant que joueur, comment vit-on un tel
derby à huis clos ?
Il faut l'avouer, cela n'a pas de charme,
seulement la motivation est présente. Il est
vrai qu'avec le public, on est super motivés,
mais sans les supporters aussi on est tout de
même motivés. Je me rappelle qu'en 1995
notre équipe était hyper motivée pour
gagner le derby. On voulait vraiment l'emporter et on a fini par avoir gain de cause.
Comment voyez-vous le match de samedi
prochain ?
Déjà, ce match ne se tiendra pas dans les
mêmes conditions qu'en 1995. Le
Mouloudia occupe actuellement une position de relégable, alors que l'USMA est
dans le peloton de tête du classement.
Après un passage à vide de 5 rencontres
sans succès, les Rouge et Noir sont bien
revenus. Ils sont allés l'emporter à ElEulma, où il n'est pas facile de gagner,
avant de confirmer par la suite à la maison
face à L'USM Bel-Abbès. Je peux vous assurer que l'équipe est maintenant super motivée pour triompher ce samedi. En plus, il
ne faut pas oublier que cette équipe a un
petit compte à régler avec le Mouloudia.
Vous parlez de la défaite de l'USMA en
Supercoupe face au MCA ?
C'est cela, l'USMA voudra sans doute
prendre sa revanche. Oui, je pense que les
Rouge et Noir auront à cœur de prendre
leur revanche. Cela dit, au vu de la situation
des deux clubs, l'USMA partira avec un
avantage psychologique certain.
Justement, comment analysez-vous la
situation actuelle du MCA, notamment
avec le départ de Charef ?
Ce n'est malheureusement pas le propre
du MCA, de nombreux clubs ont déjà chan-
gé d'entraîneurs. En plus, je note que les
clubs ne font que s'échanger les mêmes
coaches. Cela étant, le changement du
coach peut être bénéfique au MCA comme
il peut ne pas le servir. Ce sont les joueurs
qui font l'essentiel sur le terrain. Le coach
travaille durant la semaine, le match venu il
cède le terrain à ses joueurs. Attention, le
MCA peut avoir une réaction d'orgueil !
D'un autre côté, l'USMA me rassure, elle est
sur une pente ascendante et elle sait qu'une
victoire contre le MCA, conjuguée à une
autre face à La JS Saoura, pourrait la propulser à la première place.
Que faites-vous actuellement ?
Je suis toujours à l'USMA, j'entraîne les
U18 du club depuis 7 ans. Je me contente de
bosser sans trop chercher de publicité.
Y a-t-il des graines de stars dans votre
équipe ?
Il y en a et pas seulement dans les U18, il
y a de très bons jeunes à l'avenir prometteur
à l'USMA. La preuve, pas mal de clubs évoluent actuellement avec nos anciens
espoirs. Seulement, je ne donnerai aucun
nom. Cela ne leur rendrait pas service, il est
préférable de parler de collectif.
H. D.
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
17h
De notre envoyé spécial à Bamako
LES VERTS POUR
LE GRAND CHELEM Les'offreMCAune
J-3
Gourcuff révolutionne son onze grosse
CADAMURO ET MESBAH AU MILIEU
SOUDANI ET SLIMANI EN ATTAQUE
BELKALEM RETROUVE SA PLACE
Grande première pour Zeffane et Cadamuro
Gourcuff : «Le Mali, un excellent test pour la coupe d'Afrique»
pointure
Artur Jorge
nouvel entraîneur
«Tout pour apporter
un plus au club
préféré de Madjer»
Il a résilié son contrat hier
Laïfa : «Velud ne
m'a pas défendu»
USMH
Bagayoko :
«Je pars dans
une semaine»
NAHD Pour 12 000 €/mois
Broos
s'engage
pour
CRB 0-0 US MONASTIR 3 matchs 0 but 6 mois
marqué et 0 but encaissé
CRB-JSK ET CRB-USMH À HUIS CLOS
«On relèvera
le défi»
www.competition.dz Mercredi 19 novembre 2014
2
À LA UNE
LIGUE 2
www.competition.dz
Mercredi 19 novembre 2014
23
De notre envoyé spécial au Mali : Kamel Hassani
JSMB
Menad signera la semaine prochaine…
De notre correspondant
BOUALEM AIZEL
17h
Ultime
entraînement
des Verts
avant le match
En fin de journée d'hier, à l'heure du match,
l'équipe nationale a effectué sa dernière séance d'entraînement au stade 26 Mars de Bamako
où se déroulera la rencontre de la 6e journée
des éliminatoires de la CAN 2015 entre le Mali
et l'Algérie. La séance a duré une heure et
demie et a débuté par des échauffements avec
le ballon, le tout dans une excellente ambiance
entre les joueurs, qui n'ont manifesté aucune
inquiétude. Le groupe a enchaîné par un travail
physique, dans des ateliers de force-vitesse.
Dans la 3e tranche, Christian Gourcuff a voulu
que ça soit un match d'application lors duquel
les journalistes présents ont été priés de quitter les lieux. En effet, le sélectionneur national
en a profité pour apporter les dernières
retouches tactiques au onze qui affrontera
aujourd'hui le Mali. D'un côté le onze "probablement titulaire" avec un chasuble rouge qui
comprenait Doukha comme gardien, Zeffane,
Ghoulam, Belkalem, Medjani, Lacen, cadamuro,
Mesbah, Feghouli, Soudani et Slimani comme
joueurs de champ. En face d'eux, il y avait
l'équipe en chasuble vert composé de
Zemmamouche dans les bois, Mandi, Halliche,
Taïder, Brahimi, Mahrez, Bounejdah, Cedric (rappelé pour remplacer M'bolhi), Djabou et Ghilas.
Les deux groupes se sont affrontés, dans des
sixtes de 20 minutes, à deux reprises. Pour
clore, cette séance, Gourcuff a voulu que ses
joueurs travaillent sur les balles arrêtés sur
plusieurs situations, entre coups francs et corners.
6e JOURNÉE DES ÉLIMINATOIRES DE LA CAN 2015
LES VERTS POUR LE
GRAND CHELEM
Le stade du 26-Mars de Bamako
abritera cet après-midi un derby
opposant le Mali à L'Algérie comptant
pour la 6e et dernière journée de la
CAN 2015. Si la sélection algérienne a
déjà assuré son billet pour la CAN
depuis la 4e journée, ce n'est pas le cas
pour les Aigles du Mali qui doivent
impérativement l'emporter s'ils veulent décrocher le second billet du
groupe qualificatif pour la Guinée
équatoriale. Si les Algériens aborderont ce match avec sérénité et confiance, ce ne sera pas le cas pour leurs
adversaires maliens qui joueront sous
une grande pression car ils savent
qu'un résultat autre que la victoire
n'est pas le bienvenu. La défaite
concédée samedi face au Malawi a
refroidi les ardeurs du public malien
qui reste pessimiste car il sait bien
que son équipe va affronter une grosse cylindrée. "Vous avez une bonne
équipe qui est 15e au classement FIFA
avec de joueurs talentueux. L'Algérie
nous fait peur, surtout que la sélection
malienne n'est pas convaincante",

44 500
billets mis
en vente
depuis hier
à Bamako
Selon le président
de la commission
ad-hoc chargée des
matches
internationaux, le
Malien Cheikh
Konaté, la FMF a
décidé de mettre en
vente 44 500 billets
pour le match de
Mali - Algérie de cet
après-midi au stade
du 26 mars à
Bamako. Dix points
de vente ont été
désignés pour cette
opération qui a
débuté hier à 12h
(heure malienne)
soit (13h
algérienne). Les prix
des tickets varient
entre 500 Francs
CFA et 7500 Francs
CFA comme suit :
20 000 billets à
500 F CFA (100 DA)
20 000 billets à
1000 F CFA (200 DA)
3000 billets à 2000
F CFA (400 DA)
10 000 billets pour
5000 F CFA (900 DA)
150 billets pour
7500 CFA (1300 DA)
K. H.
répètent souvent les supporters
maliens rencontrés hier à Bamako.
Les Algériens sans pression
La sélection algérienne qui a dominé son groupe dans ces éliminatoires
avec à son actif 5 victoires d'affilée
jouera aujourd'hui sans pression,
puisque la qualification est déjà dans
la poche depuis le mois dernier. Les
joueurs avec qui nous avons discutés
lundi à leur arrivée à Bamako ont
paru décontractés mais hyper concentrés car dans leur tête ils veulent
enchaîner avec une 6e victoire et terminer ainsi cette phase en apothéose.
Jamais une équipe algérienne n'a réussi une telle performance dans les éliminatoires qualificatives pour une
CAN, ce qui rend le challenge encore
plus excitant pour notre sélection algérienne.
Neghiz : «On veut rentrer
dans l'histoire»
L'entraîneur adjoint des Vets, Nabil
Neghiz, nous a fait savoir avant le ren-
dez-vous d'aujourd'hui contre le Mali
que l'équipe est décidée à décrocher
un bon résultat et terminer les élimiLes
natoires par une 6e victoire. " On est
Algériens
venus à Bamako avec la ferme intention de décrocher une 6e victoire
en vert
consécutive malgré la difficile mission
contre
le
qui nous attend, car on sait que le
Mali
Mali jouera sa qualification. Les
La sélection
joueurs sont motivés afin de réaliser
algérienne jouera
aujourd'hui avec
un résultat positif et faire le plein de
un maillot vert et
points. Une performance jamais réalishort vert alors
sée par une sélection algérienne aupaque le Mali
ravant. Sincèrement, je reste confiant
arborera une
tenue blanche,
quant à la capacité de l'équipe de relec'est ce qui a été
ver le défi", a assuré le sympathique
décidé lors de la
Neghiz.
réunion technique
K. H.
tenue hier à

La sélection algérienne
quittera Bamako ce soir à
20h30 (21h30 algérienne)
La sélection algérienne quittera Bamako ce
soir à 20h30 pour Alger .les joueurs
prendront leur dîner à l'hôtel Radisson Blu
avant de se diriger vers l'aéroport
international de Bamako Senou.
K. H.
Boubacar Baba Diarra (pdt de la Fédération malienne de football)
«Les Algériens sont très
forts, mais on doit gagner»
Le président de la Fédération malienne de
football, Boubacar Baba Diarra, était lundi soir à
l'accueil des Verts à l'aéroport international de
Bamako Senou. Nous avons profité de sa présence pour avoir son avis sur la rencontre de ce soir
et sur la décision de la CAF d'octroyer l'organisation de la CAN 2015 à la Guinée équatoriale
"Pour le match de mercredi, on s'attend à un
match difficile contre une garde équipe algérienne qui a remporté toutes ses rencontres. Les algériens sont très forts mais pour nous il n'y a pas 36
chemins seule la victoire peut nous assurer la
qualification pour la CAN. J'espère que le match
se déroulera dans un grand fair-play et que le
meilleur l'emporte", a assuré le général Boubacar
Baba .Concernant la décision de la CAF de
confier l'organisation de la prochaine CAN à la
guinée équatoriale il dira : "Franchement si on
prend les choses du coté humanitaire la décision
du Maroc est logique car il ya le danger du virus
Ebola qui est mortel. En tant que bon musulman
je ne veux pas qu'il ait mort d'hommes à cause de
14H00 à la FMF en
présence des
officiels et des
représentants
des deux
sélections.

Chenihi,
une
première
en Afrique
Le néointernational
Brahim Chenihi a
découvert
l'Afrique pour la
première fois à
l'occasion du
déplacement de
l'EN au Mali.

La sélection
malienne
s'est
entraînée
hier à
Kabala
ce virus. Le Maroc s'est accroché sur sa décision
de report mais de l'autre coté la CAF était dans
l'obligation de préserver ses intérêts surtout par
rapport à l'harmonisation du calendrier international. C'est pour cela qu'elle a insisté pour la
tenue de cette CAN dans les délais prévus", a
souligné le boss de la fédération malienne de
football.
K. H.
La sélection
malienne a
effectué hier son
ultime séance
d'entrainement
sur la pelouse du
stade Kabala
avant son rendez
vous décisif de ce
mercredi contre
l'Algérie.
Salif Coulibaly : «Les 3 points resteront à Bamako»
Pour le défenseur de la
sélection malienne Salif Coulibaly la
victoire est impérative aujourd'hui
contre l'Algérie .le joueur du TP
Mazembe veut prendre sa revanche
sur les Algériens qui l'ont battu cette
saison également en C1 avec la qualification de L'ESS pour la finale aux
dépens de son équipe : "On est pas-
sés à côté contre le Malawi. On n'a
pas joué sur notre vraie valeur.
Cette défaite a constitué une gifle
pour nous, heureusement que nous
avons encore nos chances pour nous
qualifier pour la CAN", a affirmé le
joueur malien. Interrogé sur la sélection algérienne, il dira : "On connaît
bien la sélection algérienne, une
équipe redoutable qui a dominé le
groupe. Malgré ça, on est décidés à
réaliser un grand match et décrocher les 3 points de la victoire. On se
donnera à fond pour vaincre et
honorer le pays. Notre public doit
nous soutenir pour réaliser notre
objectif."
K. H.
Comme il nous l'a confié dans l'interview qu'il nous a accordée précédemment,
Djamel Menad a déjà donné son accord
pour rejoindre le doyen des clubs kabyles.
Le seul point qui restait en suspens était la
volonté des dirigeants de la JSMB d'accepter que la tâche de diriger l'équipe revienne
en premier lieu au staff que l'ancien attaquant de l'EN va installer, avant qu'il ne
vienne concrètement à la fin de sa convalescence. Cela semble déjà fait du côté des
dirigeants du club phare de Yemma
Gouraya, qui ont déjà accepté les conditions de Menad.. Il rejoindra la capitale des
Hammadites pour régler les derniers
détails et signer son nouveau contrat.
… Sayeh aussi
De son côté, Dahmane Sayeh est aussi
attendu au début de la semaine prochaine
du côté de Béjaïa pour signer son contrat et
débuter son travail. Cela a déjà été annoncé
sur le site officiel du club. L'intéressé aurait
pu commencer dès cette semaine, mais il
avait des affaires personnelles à régler. Le
retour de Sayeh à la JSMB vient confirmer
si besoin est que tout est déjà ficelé pour le
retour de Djamel Menad qui travaille toujours avec ce préparateur physique partout
où il passe.
Hammouche devrait garder
le poste d'adjoint
De son côté, Ahcène Hammouche, qui s'occupe de l'équipe actuellement, devrait garder son poste d'entraîneur adjoint aux côtés
de Djamel Menad, avec qui il a déjà travaillé par le passé. Le changement total au
niveau du staff, qu'on avait évoqué à un
moment, ne se fera finalement pas.
B. A.
On prépare Azzazga
Les Vert et Rouge de la JSM Béjaïa ont décidé de mettre de côté les
problèmes rencontrés en championnat dernièrement et de se
concentrer sur Dame Coupe, à l'occasion de la rencontre de ce
vendredi face à la formation de la JS Azzazga dans le cadre du
dernier tout préliminaire.
résultat escompté. D'ailleurs, bien que l'adversaire du jour évolue en championnat
régional, les poulains de Ahcène
Hammouche ne comptent pas prendre les
choses à la légère et surtout ne pas sous-estimer l'adversaire en se montrant conscients de
la tâche et déterminés à arracher la victoire.
Cela demeure à leur portée, surtout que leur
adversaire du jour n'est pas un gros morceau.
En effet, ayant vécu une mauvaise série
de quatre matchs sans victoire qui a conduit
au limogeage du coach Fergani, les Béjaouis
tenteront de retrouver la sérénité avec la qualification en coupe d'Algérie face à cette équipe de Kabylie, afin de relancer la machine et
espérer aborder la suite du parcours avec un
moral au beau fixe. Ainsi, en prévision de ce
rendez-vous important, les Béjaouis ont
repris les entraînements depuis lundi dernier,
sous la houlette du coach intérimaire Ahcène
Hammouche pour bien préparer ce rendezvous et espérer décrocher la qualification au
prochain tour. Les encouragements des fans,
venus en nombre la semaine dernière, semblent avoir motivé davantage les joueurs à
fournir le maximum d'efforts face aux gars
d'Azzazga pour réussir à décrocher le ticket
du prochain tour et aller le plus loin possible
dans cette compétition.
Les joueurs commencent
à retrouver le moral
Ainsi, malgré le dernier faux pas à domicile
face à Saïda et le départ de Fergani, l'union de
la famille de la JSMB autour de son équipe
semble avoir donné plus de motivation aux
joueurs pour aborder le match de ce weekend avec un moral au beau fixe, puisque les
coéquipiers de Belkaïd se préparent dans la
sérénité pour être à la hauteur et réussir le
La mise en garde
du staff technique
Toutefois, bien que l'adversaire de ce vendredi évolue en Régionale, il n'en demeure pas
moins que le staff technique, sous la houlette
de celui qui sera certainement le futur adjoint
de Djamel Menad, en l'occurrence Ahcène
Hammouche, a tenu à insister sur l'obligation
de prendre les choses au sérieux tout en mettant en garde contre un excès de confiance et
d'éviter de sous-estimer l'adversaire. Cela dit,
les joueurs se sont montrés décidés à aborder
le match avec plus de sérieux et de faire le
maximum pour décrocher le ticket de la qualification au prochain tour et de terminer cette
première phase du championnat dans une
position confortable, avec un peu d'avance en
tête du classement.
Zeghli a été libéré
C'est la bonne nouvelle du
côté de la JSMB, le jeune
joueur et enfant du club,
Kamel Zeghli a été libéré hier,
lui qui était sous mandat de
dépôt pour une affaire extra
sportive, s'en tire finalement
avec un an de sursis et 100 000
DA d'amende. Le joueur devra
donc reprendre les entraînements avec ses coéquipiers
incessamment, ses partenaires
seront certainement ravis de le
revoir parmi eux.
Il ne reste que
l'accord de l'USMA
pour Abdellaoui
Comme annoncé précédemment, la direction de la JSMB
viserait le jeune arrière gauche
international olympique de
l'USMA, Ayoub Abdellaoui,
qui est très emballé à l'idée de
rejoindre le doyen des clubs
kabyles, surtout qu'il ne bénéficie pas de temps de jeu du
côté du club de la capitale. Les
pourparlers seraient à un
stade avancé, le joueur ayant
déjà donné son accord, il ne
manque que celui des dirigeants de l'USMA, dont on ne
connaît pas encore la position.
En tout cas, si les Rouge et
Noir consentent à laisser partir
leur jeune poulain, il sera cer-
tainement la première recrue
hivernale.
Vers le retour
de Neyati
Toujours côté recrutement,
on évoque en ce moment le
retour de Belkacem Neyati,
qui a rejoint l'USMBA l'été
passé et qui ne semble pas être
très content de sa situation
dans ce club. Il aurait émis le
vœu de revenir chez le club
phare de Yemma Gouraya et
cela dès l'hiver prochain. Un
bon renfort en vue pour la
JSMB, qui bénéficierait des services d'un joueur qui connaît
bien la maison et qui a beaucoup de choses à apporter par
sa
combativité
et
sa
polyvalence.
Meddahi dément
avoir l'intention
de partir
Le
jeune
Oussama
Meddahi, dont l'entourage
nous avait confié qu'il avait
des envies d'ailleurs, et qui
était sur le départ cet hiver, ne
semble pas l'entendre de cette
oreille, puisqu'il nous a confirmé qu'il n'avait aucunement
l'intention de partir et qu'il
espère retrouver son meilleur
niveau très vite pour apporter
le plus attendu de lui.
Reprise sans
Hafid, Yahia
Cherif et
Kacem
La reprise des
entraînements qui s'est
déroulée lundi à 18h au
stade de l'Unité
maghrébine, durant
laquelle Ahcène
Hammouche n'a pas trop
forcé ses joueurs
puisque la séance n'a
durée qu'une heure, a été
caractérisée par
l'absence de trois
éléments : Rabah Hafid,
qui a une blessure aux
adducteurs et qui semble
indisponible pour le
reste de la phase aller,
Yahia Cherif, qui a été
mis au repos depuis
jeudi, et le gardien
Sofiane Kacem qui se
trouve toujours en
regroupement avec
l'équipe nationale
olympique.
Yahia Cherif
incertain
Ayant contracté une
blessure lors de la
séance d'entraînement
de jeudi dernier, qui l'a
contrait à faire l'impasse
sur celles qui ont suivi,
le buteur de la JSMB,
Yahia Cherif, demeure
incertain pour la
prochaine rencontre de
coupe d'Algérie face à la
JS Azzazga, prévue ce
vendredi au stade de
l'Unité maghrébine de
Béjaïa. Une absence qui
va contraindre le staff
technique à procéder à
quelques changements
et à trouver les solutions
nécessaires pour
permettre à son équipe
de livrer une belle
prestation et arracher la
qualification. Il est aussi
à signaler que le coach
Hammouche pourrait
faire confiance lors de
cette rencontre à des
éléments qui n'ont pas
eu beaucoup de temps de
jeu dernièrement.
Les ultimes retouches
de Hammouche
Conscient que le reste du parcours ne sera
pas facile pour son équipe, qui doit fournir
encore plus d'efforts pour sortir de la mauvaise passe où elle se trouve, le premier responsable de la barre technique de la JSMB,
Ahcène Hammouche, effectue actuellement
les dernières retouches sur le groupe, et ce,
après les lacunes constatées lors de la précédente journée et être prêts pour le match de
coupe de vendredi prochain face à Azzazga.
B. A.
DIVISION NATIONALE AMATEUR
ESB
Démission collective
Juste après la défaite en coupe d'Algérie
face à l'ESM Koléa (2 à O), vendredi passé, le
président du CSA de l'ES Berrouaghia,
Noureddine Fergani, a présenté sa démission,
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
suivi par son secrétaire et d'autres membres
qui formaient le bureau du CSA. Nous y
reviendrons dans notre prochaine édition.
A. F.
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
ANEP 157 669 du 19/11/2014
Compétition / PUB
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam
Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (021) 74 76 95
Site Internet
www.competition.dz
[email protected]
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Publicité
Fax : (021) 63 53 31
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz
Mercredi 19 novembre 2014
DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
INSOLITE
Citation
22
Si vous aimez
la vie, elle vous
aimera en retour.
Arthur
Rubinstein
LA BLAGUE
profondes. Casper Grathwohl explique au magazine Time que le "vapotage" réunit
trois notions fondamentales : la liberté, la santé et la législation. "Cette activité a
été un paratonnerre pour de nombreuses discussions à propos de la position que
nous voulons prendre dans la société", déclare-t-il. Et en effet, le vapotage a soulevé
de nombreuses questions, comme le souligne le magazine. "La e-cigarette pose-t-elle
des problèmes de santé et quelle est sa place dans notre culture? Doit-on l'interdire
dans les espaces publics ? Le gouvernement doit-il l'encadrer ?" Dans la liste des
mots retenus cette année, on peut aussi noter la présence des "bae", terme familier
pour désigner son partenaire, popularisé par les réseaux sociaux et certains
rappeurs, ou encore du "normcore", qui désigne une mouvance qui consiste à porter
délibérément des vêtements qui ne sont pas à la mode. "Vapoter" l'a finalement
emporté. Le choix 2014 des lexicographes d'Oxford est même, de leur propre aveu,
plus sérieux que la cuvée 2013. L'année dernière, le mot de l'année était "selfie".
LES FLÉCHÉS
1
Remplissez cette grille, puis reportez les
lettres dans les cases numérotées correspondantes.
Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.
JOUR
Un mec bourré demande à son compagnon
de bar :
- Tu préfères avoir la maladie d'Alzheimer ou de Parkinson ?
Son pote lui répond :
- Je sais pas, tu préfères quoi toi ?
- Moi, je préfère parkinson, parce que vaut mieux renverser
une goutte de Ricard que d'oublier de le boire...
2
3
empreint de
tristesse
venir en
aide à
fléchissement
économique
enveloppe
de légumes
avant Lanka
botte en
Méditerranie
négation
3
3
N
A
C
S
E
P
R
O
B
I
T
E
L
H
E
A
R
E
E
E
L
T
E
N
U
D
L
E
I
T
S
B
R
I
N
E
O
A
W
I
O
H
G
B
I
I
I
I
G
N
C
G
C
M
R
L
O
A
E
S
F
T
D
L
I
R
E
A
I
P
S
T
D
R
N
F
R
N
E
I
R
S
G
R
T
O
E
O
N
A
7
8
5
6
4
2
1
9
3
4
6
3
1
5
8
7
2
9
U
E
I
C
U
A
T
E
R
D
E
N
R
E
R
8
7
9
3
2
6
5
1
4
5
1
2
7
9
4
8
3
6
S
R
O
E
T
A
F
E
B
S
S
H
N
R
T
J
L
M
I
H
E
U
R
S
H
A
I
R
E
R
3
5
6
9
8
7
2
4
1
E
E
E
C
C
T
I
A
E
L
I
B
E
D
R
2
9
8
4
1
5
3
6
7
petites îles
des Antilles
dix sur dix
patrie
d’Abraham
11
10
conjonction de
coordination
passage sur
le billard
heureuse élue
lisières
appel au
secours outreManche
trouble
parcourir
des yeux
rappel
5
fils de Noé
individu
dangereux
inédit
dans
7
morceau
à deux
le vide
absolu
matrice
vieux do
aires de
lancement
monnaie
jaune
6
altier
domiciliée
gardé pour
soi
hautaines
frais de
banque
2
cela
quelle colle !
prince troyen
8
4
possessif
9
uniformité
pénible
transpira
paresseux
E
R
I
B
L
T
R
E
R
U
T
N
I
E
C
C
O
A
E
E
K
P
O
U
R
P
O
I
N
T
N
H
R
R
T
N
E
M
E
V
E
I
R
G
E
LES MELÉS
habillé
N° 2407
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
AGRICOLE
ARBITRER
BABILLER
BRILLER
CEINTURER
CRACHAT
DEBILE
DEMEURE
DUNE
EGARDS
ESSARTER
GIROLLE
GRIEVEMENT
HABITUER
HIBERNER
INDIRECT
INNOCENT
HAIR
HOTE
INNE
POURPOINT
PROBITE
REFECTION
RODAGE
SATIETE
SEIGLE
SUFFISANT
TAMPONNER
TRANSITER
VELOCITE
C
O
N
T
R
I
B
U
T
I
O
N
P
A
A
M
N
I
R
A
R
A
C
H
N
I
D
E
S
A
S
E
L
A
R
C
A
N
E
S
U
E
L
E
N
O
E
V
I
T
E
R
E
S
I
D
E
S
T
E
R
N
E
R
I
S
E
R
I
E
E
S
C
T
S
E
E
T
I
R
E
R
F
U
I
T
D
A
R
D
N
A
S
C
I
F
A
R
R
T
A
O
C
A
M
E
R
T
U
M
E
F
E
E
A
N
T
E
A
S
S
E
N
E
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
A H M E D
6 7
8
9
M U S A
Il se projette déjà
sur la CAN
GOURCUFF :
«Le Mali, un
excellent test
pour la coupe
d'Afrique»
Avec la qualification déjà en
poche, le sélectionneur national
Christian Gourcuff se projette
déjà sur la CAN 2015 qui se
tiendra en Guinée équatoriale.
D'ailleurs, lundi à son arrivée à
Bamako, il a clairement affiché
ses intentions en déclarant :
"On est venus pour gagner,
même si on sait que ce sera
compliqué contre un adversaire dos au mur. Le Mali est un
excellent test de préparation
pour la CAN. On aura également à disputer un autre
match amical avant le tournoi
final prévu en Guinée équatoriale avant de se déplacer dans
ce pays pour participer à cette
grande manifestation africaine", a précisé le technicien français. A travers les propos de
Gourcuff, on comprend parfaitement les intentions du sélectionneur national qui prend les
choses très au sérieux et le
moindre détail est important
pour lui. En tout cas, ce n'est
qu'après le tirage au sort de la
CAN prévu le 3 décembre à
Malabo qu'on saura avec
détails le programme de préparation des Verts .
Dégager les 23 pour
la Guinée équatoriale
Par ailleurs, le sélectionneur
national est en train également
de stabiliser son groupe dans le
but de dégager la liste des 23
joueurs retenus pour la CAN
2015. Les 5 matches disputés
par la sélection algérienne
depuis son arrivée à la tête des
Verts lui ont permis d'avoir
une idée précise sur les capacités de chaque joueur .
Pratiquement, Gourcuff tient
son ossature pour la CAN
2015 même s'il existe encore
quelques incertitudes sur certains postes. Il ne veut léser
personne en accordant la chance à tout le monde. Après le
match face au Mali, Gourcuff
va certainement arrêter un
groupe de 20 joueurs pour la
Guinée équatoriale pour ensuite compléter sa liste finale en
fonction de plusieurs paramètres car il sait pertinemment
qu'il ne doit pas se tromper sur
ses choix.
K. H.
strontium
coeur tendre
1
4
7
2
6
3
9
5
8
D
T
A
T
I
L
R
I
N
N
O
C
E
N
T
ancien camp
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT
T
A
T
V
R
E
L
L
I
B
A
B
E
E
R
6
3
1
5
7
9
4
8
2
10
réfléchi
d’un seul ton
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
9
2
4
8
3
1
6
7
5
9
1
égouttoirs
1
3
6 1 9 4 2
5 6 2
7 4 9
8
2 1
5
3 7
5
6
8
4
REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.
8
femme de
souverain
SOLUTIONS
4
5 1
9
1 9 6
2
8
7
monnaies
roumaines
qui tirent
sur le noir
7
3
6
11
N°
2407
8
5
raffermissement
pays d’Asie
SUDOKU
4
Mercredi 19 novembre 2014
3
De notre envoyé spécial au Mali : Kamel Hassani
"Vapoter", mot de l'année 2014 pour le Oxford Dictionary
Je vapote, tu vapotes, il vapote… "Vapoter" s'est déjà imposé dans nos dictionnaires
français. Les éditions 2015 du Petit Robert et du Petit Larousse ont ajouté ce verbe à
la liste des mots nouveaux, aux côtés de "selfie" ou de "hashtag".
Mais aujourd'hui, fumer une cigarette électronique gagne ses lettres de noblesses :
le verbe "to vap" (vapoter en anglais) a été désigné mot de l'année 2014 par le
prestigieux Oxford Dictionary. "Un fossé a émergé dans le lexique, et un mot était
nécessaire pour décrire cette activité et la distinguer du fait de "fumer". Le mot
"vapoter" vient combler ce manque et il a proliféré avec cette activité", explique la
direction du dictionnaire dans son communiqué. La radio NPR rappelle de son côté
que le mot a mis du temps à s'imposer depuis les années 1980, quand il est apparu
pour la première fois.
Si, en surface, ce choix est logique au vu du succès de la cigarette électronique, dont
le marché représente près de 2 milliards de dollars par an, il existe des raisons plus
N° 2407
DU
À LA UNE
www.competition.dz
LES MELÉS
LUKA
MODRIC
AU COURS DE LA MISE EN PLACE TACTIQUE D'HIER
6 CHANGEMENTS
PAR RAPPORT AU MATCH CONTRE L'ETHIOPIE
 DOUKHA DANS LES BOIS  GRANDE PREMIÈRE POUR ZEFFANE ET CADAMURO
 BELKALEM RETROUVE SA PLACE  MESBAH EN MILIEU GAUCHE
 RETOUR DE SOUDANI DANS LE ONZE DE DÉPART
EQUIPE
PROBABLE :
Doukha
Zeffane
Ghoulam
Belkalem
Medjani
Lacen
Cadamuro
Mesbah
Feghouli
Soudani
Slimani.
Les Verts ont donc effectué leur seule et unique séance
d'entraînement au Mali avant
le match d'aujourd'hui.
L'occasion pour le coach d'effectuer plusieurs changements. Pour ce dernier match
des phases de qualification
pour la CAN 2015, les Verts
joueront les Aigles du Mali
pour le compte de la 6e et dernière journée. C'est donc hier,
vers les coups de 17h, que les
Algériens ont effectué leur
séance d'entraînement sur la
pelouse principale du stade
26-Mars. En effet, durant la
mise en place tactique effectuée par le coach national, il a
aligné une équipe type complètement remaniée par rapport à la dernière rencontre
disputée face à l'Ethiopie.
D'ailleurs, le coach pourrait
faire beaucoup de changements à l'occasion de cette
rencontre qui demeure sans
enjeu pour les Verts. Ainsi, on
aurait droit à 6 changements dans les trois compartiments de jeu.
rait donc faire appel au portier
de la JSK, Azzeddine Doukha.
Ce dernier n'a pas eu la chance de faire valoir ses qualités
dans un match puisque sa
dernière apparition dans la
cage au cours d'un match avec
les Verts remonte à longtemps. Ce serait une énorme
chance pour lui afin de prouver.
Grande première
pour Zeffane et
Cadamurro
Pour ce qui est du poste de
latéral droit, ce serait le
Lyonnais Mehdi Zeffane qui
serait aligné en tant que titulaire. Louant les qualités de
son poulain, le coach pourrait
donc lui offrir une chance de
s'exprimer et le relancerait de
manière effective. Ce serait
aussi une grande première
pour le pensionnaire
d'Osasuna, Liassine
Cadamuro. Lui non plus n'a
La paire BelkalemMedjani reconstituée
Dans l'axe de la défense, le
technicien breton devrait
reformer la paire de
Trabzonspor, Essaïd Belkalem
et Carl Medjani. Ayant des
automatismes du fait qu'ils
jouent tous les matchs de
Süper Lig, leur entente devrait
leur permettre de bien régler
les situations les plus chaudes.
Mesbah et Feghouli
excentrés
Toujours au cours de ladite
mise en place tactique,
Christian Gourcuff a aligné
Djamel Mesbah en tant que
milieu gauche excentré. Le
Français l'a dit et répété plusieurs fois : "Mesbah n'est pas
un latéral et est un milieu
gauche." D'ailleurs, il pourrait
faire appel à lui dans ce poste
ce soir. Il remplacera, au pied
levé, Ryad Mahrez. Pour
Feghouli, il sera sur son côté
droit et pourra dézoner pour
aller toucher la balle. Il aurait
ainsi le rôle d'Yacine Brahimi
puisqu'il aurait beaucoup plus
de liberté dans ses mouvements.
Soudani-Slimani
en attaque
Pour le compartiment offensif,
le sélectionneur national devrait
reformer la paire SlimaniSoudani. Ce sont les deux
meilleurs buteurs actuellement
de l'EN. Ils se retrouveraient
après une longue absence et
auront comme principale mission de secouer les filets
adverses au cours de la rencontre. Pour l'attaquant du
Dinamo Zagreb, il jouera en
tant que neuf et demi et tournerait autour de l'attaquant du
Sporting Portugal, Islam
Slimani. Voici donc l'équipe sur
laquelle pourrait compter
Christian Gourcuff pour le
match d'aujourd'hui.
K. H.
Mesbah : «L'objectif est de gagner»
Le défenseur des Verts, Djamel
Mesbah, dira qu’il prêt à jouer ce
match si le coach lui fait confiance.
Le joueur de la Sampdoria de Gênes
pense que le match contre le Mali
sera compliqué compte tenu de la
situation de l'adversaire qui sera
contraint de l'emporter s'il veut se
qualifier à la CAN.
C'est avec un bon moral que vous
allez aborder la rencontre contre le
Mali...
Effectivement, nous allons aborder
cette rencontre sereinement et en
pleine confiance. Le groupe vit bien
et les résultats acquis depuis le début
des éliminatoires nous ont boostés
vers l'avant. On est sur une courbe
ascendante et notre objectif est de
réussir notre 6e victoire dans ces éliminatoires.
Mais la rencontre ne s'annonce pas
facile, surtout lorsqu'on sait que le
Mali est dans l'obligation
de réagir...
On s'attend à un match compliqué.
On connaît la puissance physique des
Maliens et les qualités techniques de
certains joueurs. On abordera cette
rencontre sans pression, mais avec
l'envie de réussir un résultat positif.
Vous n'avez pas joué le dernier
match contre l'Ethiopie, vous
sentez-vous sentez prêt pour la
rencontre d'aujourd'hui ?
Je suis à la disposition du coach et
au service de l'équipe. Si l'entraîneur
me fait jouer, je suis prêt à 100%.
Donc, vous allez jouer pour gagner
contre le Mali...
Juste avant le coup
d'envoi de la séance
d'entraînement, le
coach national a eu une
longue discussion avec
le joueur du FC Porto,
Yacine Brahimi. Le
sélectionneur a dû
expliquer à la pépite de
l'EN pourquoi il ne
jouerait pas d'entrée
aujourd'hui de peur
qu'il se blesse, surtout
quand on sait que le
concerné aime bien
garder le ballon et que
les Maliens allaient
jouer de manière
agressive. Donc, pas de
prise de risque pour
l'ancien coach de
Lorient.
15 minutes
pour la presse
pas eu la chance de beaucoup
jouer durant les derniers
matchs du fait que son positionnement en club n'arrange
pas le sélectionneur national.
Cependant, dans la mise en
place tactique d'hier, il était
aligné au milieu de terrain en
compagnie de Mehdi Lacen
en tant que récupérateur. Le
joueur de Getafe couvrira
Faouzi Ghoulam, tandis que
Liassine Cadamuro couvrira
les montées du Lyonnais,
Mehdi Zeffane.
Doukha dans la
cage
Le premier changement
que pourrait effectuer le
coach concerne le gardien
de but. En l'absence de
Mbolhi, c'est
Zemmamouche qui a été
titularisé samedi face à
l'Ethiopie. Pour le match
de ce soir, le coach pour-
Discussion
GourcuffBrahimi
Pour nous, ce n'est pas un match
amical. On va prendre la rencontre
au sérieux et avec une grande détermination dans le but de réussir un
résultat positif, même si on sait que
ça sera très difficile.
Le fait que la CAN ait été
délocalisée du Maroc à la Guinée
équatoriale vous dérange ou non...
C'est sûr qu'on aurait aimé la jouer
au Maroc pour plusieurs raisons,
mais après le désistement de ce pays,
la CAF a confié l'organisation de la
CAN à la Guinée équatoriale qui a
déjà organisé la CAN en 2012
conjointement avec le Gabon. On va
se préparer en conséquence pour
aller le plus loin possible dans cette
grande manifestation continentale.
K. H.
Par ailleurs, le staff
technique national a
décidé d'ouvrir la
séance d'entraînement
pour une période de 15
minutes aux gens de la
presse avant de les
inviter à quitter
l'enceinte pour
permettre au coach de
faire la mise en place
tactique.
Raouraoua a
assisté à
toute la
séance
Le président de la FAF,
Mohamed Raouraoua, a
tenu à assister à toute
la séance
d'entraînement pour
veiller à ce que l'équipe
ne manque de rien du
tout au cours de
l'entraînement.
D'ailleurs, le membre
du comité exécutif de
la CAF a suivi
l'intégralité de
l'entraînement qui a
duré une heure et
demie.
Pelouse praticable
Le stade de Bamako,
lieu du déroulement de
la rencontre entre
Aigles et Fennecs,
dispose d'une pelouse
praticable. Elle n'est
pas catastrophique,
mais elle n'est pas non
plus splendide.
Cependant, les joueurs
n'étaient pas trop
dérangés par la qualité
de la pelouse du
moment qu'elle est bien
meilleure que celle de
Blantyre par exemple.
Il fera chaud
à Bamako
La température au Mali
a enregistré un réel
pique. En effet, hier, il
faisait dans les 40° à
Bamako. Un élément
important pour la tenue
du match. Cependant, à
l'heure du match, à
savoir 17h, la
température avait
baissé, se stabilisant
aux alentours de 33°.
A CAUSE D'EBOLA
La balade
dans le jardin de l'hôtel
La traditionnelle balade
d'avant match de l'EN
ne sera pas comme ses
précédentes. En effet,
avec le risque d'Ebola,
les dirigeants de l'EN
ont décidé d'effectuer
ladite balade dans le
jardin de l'hôtel
Madison Blue et ce
pour éviter tout risque.
I. Z.
www.competition.dz Mercredi 19 novembre 2014
4
www.competition.dz
À LA UNE
LIGUE 2
Mercredi 19 novembre 2014
21
De notre envoyé spécial au Mali : Kamel Hassani
L'ACCORD EST
CONCLU
DJABOU
prolonge
d'une année
avec le Club
Africain
Absent du groupe
qui s'est déplacé au
Mali avant-hier, le
petit lutin de la sélection en a profité pour
faire le point sur son
avenir. En effet, selon
les médias tunisiens et
le site spécialisé, Star
Africa, l'ailier de la
sélection,
Abdeloumen Djabou,
va prolonger son
contrat dès son retour
en Tunisie. Le site se
base sur la déclaration
du directeur sportif,
Montassar Louhichi
qui a affirmé que l'accord était conclu :
"Effectivement, nous
sommes parvenus à
un accord avec
Djabou pour qu'il prolonge son contrat avec
nous pour une année
supplémentaire." Une
bonne nouvelle pour
la formation tunisienne qui blinde sa pépite et peut penser à
continuer le parcours
en toute quiétude surtout qu'elle est lancée
pour remporter le
championnat et devra
faire de son mieux en
coupe de la CAF,
compétition dans la
quelle elle est engagée. Pour rappel,
Djabou était encore lié
à la formation tunisienne jusqu'en 2016.
L'opération sera
conclue dès le retour
du joueur en Tunisie
après le dernier match
des Verts à Bamako.
Cependant, rien n'a
filtré sur les détails du
nouveau contrat de
Djabou avec les Rouge
et Blanc. Blessé, il n'a
pas pu prendre part
aux deux rencontres.
Une prolongation pour un
billet de sortie ?
Après la fin du
Mondial brésilien, le
nom de Djabou a été à
plusieurs reprises cité
dans différentes
équipes, notamment
en France puisque
Lille, Marseille ou
encore Nice, et ce, en
plus du Qatar et de la
Turquie. Devant ce
fait, sa prolongation
pourrait lui assurer un
billet de sortie pour le
prochain mercato. De
plus, le Club Africain
s'assure aussi d'une
belle plus-value en cas
de départ de son
joueur et a préservé
ses droits dans le
cadre d'un prochain
transfert.
I. Z.
Sur proposition de M. Sellal
USMB
Les industriels réagissent
et tendent la main au club
Vers un match amical
ALGÉRIE-ÉGYPTE
Mohamed Douiden est aux anges après avoir reçu de l'argent de la
part des industriels de la ville de Blida, qui ont voulu le soutenir et
l'aider dans sa tâche afin de réaliser l'accession.
Il semble bien que les relations algéro-égyptiennes sont au
beau fixe, surtout après l'émission d'avant-hier soir sur la
chaîne locale CBC Extra.
En effet, le président de
la FAF a été contacté en direct
par le présentateur de l'émission et s'est exprimé pour la
première fois depuis les incidents de 2009 qui ont émaillé
la rencontre retour pour les
qualifications au Mondial sudafricain. Qu'il semble loin ce
temps puisque les relations
entre les deux pays ont pris
une toute nouvelle tournure
des plus positives. En effet,
maintenant, on parle beaucoup plus d'une probable
joute amicale entre les deux
pays pour réaffirmer que ce
qui s'est passé il y a cinq ans
fait partie désormais du passé
lointain dans les relations
entre les deux nations. Au
cours de ladite émission, Hani
Abourida était l'invité et s'est
exprimé sur le sujet. La nouveauté, c'est la proposition du
Premier ministre algérien, M.
Abdelmalek Sellal, d'organiser
une rencontre amicale entre
les deux nations pour marquer le point et le réchauffe-
ment des relations entre les
deux pays. Cette proposition
est parfaitement réalisable
pour les mois à venir d'autant
plus que les calendriers des
deux nations n'est pas encore
fixé pour la nouvelle année.
L'Egypte veut un
stage à Sidi Moussa
Par ailleurs, les Pharaons souhaitent bénéficier d'un stage
en Algérie et plus précisément
au Centre technique national
de Sidi Moussa. Les Egyptiens
souhaitent même que les deux
équipes soient côte à côte.
D'ailleurs, du côté algérien on
est prêt à accueillir cette donne
avec un grand plaisir, histoire
de marquer le coup et surtout
pour prouver que la hache de
guerre est définitivement
enterrée.
Le président de la
FAF encensé
Toujours au cours de ladite
émission, le présentateur ainsi
que l'invité, Hani Abourida,
n'ont pas cessé d'encenser
Mohamed Raouraoua et surtout de le féliciter pour la parcours flamboyant de l'EN
durant la Coupe du monde et
durant la compagne des qualifications pour la CAN. Des
louanges qui ont fait plaisir au
patron de la FAF puisqu'il
s'agit d'une reconnaissance du
travail qu'il a accompli depuis
son retour à la tête de l'instance de Dély Ibrahim.
Abourida : "Je veillerai à l'organisation de
ce match"
Prenant la parole, Hani
Abourida affirme que c'est le
Premier
ministre,
M.
Abdelmalek Sellal, qui lui a
demandé l'organisation de la
rencontre : "J'ai parlé au
Premier ministre il y a 10 jours
de cela, il nous a salué et m'a
dit qu'il aimerait une rencontre amicale entre les deux
équipes et je lui ai fait savoir
que je voulais que notre équipe fasse un stage à Sidi
De notre correspondant
AMINE DJAAFAR
Moussa.
Le mieux
serait de
regrouper les deux équipes et
faire disparaître les fausses
idées. Les relations ont beaucoup grandi entre les deux
nations. Je rappelle d'ailleurs,
qu'il y a quelques années,
j'avais pris le président de la
FAF et il a rencontré Ibrahim
Mehleb qui est aujourd'hui
Premier ministre. Il était le
patron de la société El
Moukawiloun El Arab qui a
construit le nouveau siège de
la FAF. Je tiens aussi à féliciter
Mohamed Raouraoua pour le
travail qu'il a effectué avec
l'Algérie. Ils ont honoré le
continent et le monde arabe
en Coupe du monde. Je le félicite aussi pour la qualification
brillante pour la CAN."
Raouraoua : "On a
ouvert une nouvelle
page"
Joint en direct au téléphone
par le présentateur de l'émis-
Mahrez : «Enchaîner une
6e victoire d'affilée»
L'attaquant des Verts, Ryad Mahrez, auteur d'une excellente prestation
samedi dernier contre l'Ethiopie, est confiant quant à la capacité de l'EN à
réussir un résultat positif aujourd'hui contre le Mali, à Bamako, même s'il est
conscient que la rencontre s'annonce difficile.
Dans quel état d'esprit allezvous aborder la rencontre face
au Mali ?
On va aborder ce match tranquillement, avec un moral au beau
fixe. Après notre dernière victoire
contre l'Ethiopie on a engrangé
encore de la confiance et le groupe
est prêt pour le rendez-vous de ce
mercredi.
Le fait que l'équipe est déjà
qualifiée pour le CAN 2015 va
certainement vous permettre
d'aborder le match sans
pression ?
Nous sommes déjà qualifiés
pour la CAN, mais cela ne veut
pas dire qu'on ne va pas se donner à fond. On prendra le match
au sérieux avec comme objectif la
victoire.
Donc vous êtes décidés à
décrocher votre 6e victoire et
terminer les éliminatoires en
apothéose ?
Nous avons prouvé depuis le
début des éliminatoires que nous
sommes capables de réussir des
résultats à l'extérieur et à domicile.
On a le potentiel pour ça, et sincèrement, on va tout faire pour
enchaîner une 6e victoire.
Mais le Mali est dans
l'obligation de gagner
aujourd'hui pour assurer sa
qualification ?
On est conscients de la difficulté de la mission qui nous attend
contre cet adversaire. On s'attend
à un match intense et difficile,
mais on va jouer pour réussir un
résultat positif et confirmer ainsi
que notre qualification pour la
CAN est largement méritée.
On vous sent en pleine
confiance et dans une belle
forme. Pensez-vous réussir une
belle prestation aujourd'hui
face au Mali ?
Je l'espère, car lorsque je suis
sur le terrain, je me donne à fond
en essayant toujours d'apporter le
plus dans mon poste. Maintenant
pour vous dire que je jouerai
contre le Mali, je ne sais pas encore, le dernier mot revient au coach.
La CAF a décidé d'octroyer
l'organisation de la CAN 2015 à
la Guinée équatoriale. Que
pensez-vous de ce choix ?
C'est vrai que nous les joueurs,
on était un peu dans l'attente de la
décision de la CAF après le désistement du Maroc. Maintenant que
le choix s'est porté sur la Guinée
équatoriale, on est soulagés, car
on est sûrs que la CAN se tiendra
dans les délais prévus. On va se
préparer en conséquence afin
d'être prêts pour cette grande
manifestation continentale.
Quelles sont vos appréhensions
avant ce match ?
On craint un petit peu les conditions climatiques, surtout la chaleur, sinon on est prêts pour ce
match
K. H.
OM
sion, Mohamed Raouraoua
est revenu sur le nouvel élan
pris dans les relations entre
les deux pays : "Nous avons
ouvert une nouvelle page
après la lutte du passé. Nous
sommes dans un autre temps
et pour preuve, les relations
sont au beau fixe avec nos
frères égyptiens. Il y a aussi la
dernière visite du Premier
ministre
algérien."
Concernant, les louages dressés pour lui, le concerné dira :
"Je suis très touché par ces
dires. Concernant le match
amical, on en a déjà parlé et
j'ai vu que tout le monde parlait de ça. C'est avec plaisir
que nous avons accueilli cette
demande. D'ailleurs, il y aura
une réunion entre les différentes parties pour étudier la
question et trouver un arrangement pour tout le monde.
J'espère que l'Egypte parviendra à se qualifier."
I. Z.
CAN 2015
L'UA REMERCIE LA
GUINÉE ÉQUATORIALE
Après l'annonce par le Maroc d'bondonner l'organisation de la CAN 2015 pour des raisons sanitaires,
cela n'a pas seulement dérangé la Confédération africaine de football qui s'est trouvée face à une situation
très délicate, mais ça a pris une tournure politique au
niveau du continent africain. Pour preuve, l'UA vient
de remercier la Guinée équatorial d'avoir accepté de
reprendre l'organisation de cette compétition en dépit
de la propagation du virus Ebola qui sévit depuis plusieurs mois en Afrique. Cela s'est fait par le biais de
Nkosazana Dlamini Zuma, présidente de la commission de l'UA, qui, dans un communiqué officiel, a
tenu à exprimer sa gratitude pour le geste fait par les
Equato-Guinéens qu'elle a qualifié de " manifestation
de solidarité africaine " avant d'ajouter : " Le virus
Ebola ne doit pas être un prétexte pour faire reporter
la compétition continentale. Le football est un facteur
unificateur et que l'Afrique est impatiente de revivre
la ferveur qui attend le contient. "
Les Equato-Guinéens divisés
Néanmoins, quelques jours seulement après que la
CAF ait annoncé que c'est leur pays qui reprendra
cette CAN, les citoyens équato-guinéens ont clairement exprimé leurs inquiétudes face à cet événement
au moment où la fièvre hémorragique frappe le continent africain de plein fouet. Le pays est même partagé d'après certains médias. D'un côté, ceux, fiers d'accueillir la compétition, et de l'autre, les inquiets qui
craignent que l'épidémie les atteigne eux aussi.
S. B.
Condoléances
L'ensemble du personnel du quotidien Compétition,
profondément touché par et affecté par le décès de
Mme BOUCHAMA Z'HIRA, née LAKROUF, mère de leur
ami et confrère MOHAMED BOUCHAMA, journaliste
au Soir d'Algérie lui présente ses sincères condoléances et prie Dieu le Tout-Puissant d'accorder à
la défunte Sa Miséricorde et l'accueille en Son
Vaste Paradis.
«A Dieu nous appartenons et à Lui nous revenons»
La crise financière qui a secoué le club blidéen fut un casse-tête pour le premier responsable, Mohamed Douiden, qui a été obligé de
réclamer une aide financière au président du
CEIMI, Kamel Moula, qui a sensibilisé tous les
industriels, sans exception, à tendre la main au
club. C'est ainsi que ces industriels, pour venir
en aide au club ont octroyé chacun entre 3 millions et 1 million de dinars, en promettant de
nouvelles sommes au cours de l'année. Ceci
dit, les messages du président de l'USMB
Mohamed Douiden ont abouti.
Un apport qui tombe à pic
L'apport financier des industriels de Blida
tombe à pic, car il coïncide avec le mercato
hivernal où le club veut faire son recrutement
et également payer les dettes antérieures des
joueurs qui ont saisi la commission des litiges,
entre autres Yaghni et Belkhir. Aussi, le président blidéen devrait choisir tranquillement le
lieu de préparation hivernale pour permettre à
son équipe d'atteindre les objectifs assignés.
Douiden : «Merci pour
ce soutien»
Le président de l'USMB, Mohamed Douiden, a
tenu à remercier les industriels de la ville de
Blida pour leur aides financière. "L'apport
financier des industriels est tombé à pic. Je
tiens à les remercier pour leur soutien, entre
autres mon ami et mon frère Kamel Moula, qui
a répondu présent à mon appel de détresse."
A. D.
BISKRI
Mouassa veut donner
une autre chance
aux espoirs
L'entraîneur de l'USMB, Kamel Mouassa, veut donner une autre chance aux joueurs espoirs de l'USMB
pour leur permettre de gagner en confiance et de
faire leurs preuves. Parmi eux Harazi et Mohamedi,
et surtout Brahimi qui a inscrit son premier but
avec les seniors face au CRB Tipasa. Ce dernier
sera prié de confirmer vendredi prochain face à
Senjas.
Les cadres seront ménagés
Le premier responsable du volet technique de la
formation blidéenne, Kamel Mouassa, veut mettre
au repos les cadres lors du prochain match afin de
leur permettre de récupérer leurs forces en prévision du match de championnat face à l'ABM.
Mouassa, qui craint beaucoup la malchance des
blessures, ne veut surtout pas prendre le risque de
mettre tous les titulaires dans le bain face à une
équipe qui va jouer avec agressivité pour assurer
sa qualification pour le compte du prochain tour de
la coupe d'Algérie.
RCR
Une qualif' qui fait beaucoup de bien aux Lions
De notre correspondant
B. BOUGUELMOUNA
buté sur un gardien des grands jours. Les choses
iront beaucoup mieux après la pause avec
quatre buts à la clé.
Elle a été longue à se dessiner cette victoire
des Lions face à une équipe de Tlemcen, qui est
venue à Oran pour défendre, mais aussi avec
une organisation tactique qui a beaucoup gêné
les poulains de Benyellès en première période.
Quand ces derniers sont arrivés à franchir le
double rideau défensif des régionaux, ils ont
De bon augure avant Remchi
Les poulains de Benyellès n'auront pas beaucoup de temps pour savourer le succès acquis,
vendredi passé, pour le compte de l'avant-dernier tour régional de la coupe d'Algérie. Ils doivent se concentrer au plus vite sur le match
qu'ils auront à livrer ce vendredi contre Remchi.
Il y a là une superbe occasion pour passer au
prochain tour. Il faudrait à Benyellès effectuer le
travail qu'il faut pour permettre à ses joueurs de
récupérer et de recharger leurs accus. Ils ont
dépensé de l'énergie pour mettre à terre une
courageuse équipe de Tlemcen. Pour espérer en
faire autant avec l'équipe de Remchi, ils doivent
disposer de tout leur influx surtout pour être
prêts à livrer une bataille qui s'annonce rude.
B. B.
Benyellès : «Fier de mes joueurs»
Le driver du train du Rapid nous a parlé de la victoire de son équipe face à l'ISC
Tlemcen et de son rendement, ainsi que de la prochaine rencontre qui l'opposera
à celle du Remchi pour le prochain tour de Dame Coupe.
Le coach estime que son équipe
a réussi un bon coup après avoir
acquis une belle victoire devant une
formation qui ne voulait pas jouer.
Benyellès pense que cette victoire
permettra aux joueurs de préparer
les prochains rendez-vous dans la
sérénité et le calme. "Nous avons
réussi une bonne opération en décrochant une très belle victoire devant
une équipe coriace qui nous a vraiment posé beaucoup de problèmes,
mais je pense que l'essentiel est cette
victoire et la qualification qui vont
nous permettre surtout de travailler
et de préparer les autres rencontres
avec un moral au beau fixe, car, en
football, c'est très important de
gagner."
«On avait confiance
en nos joueurs»
"On savait dès le début que ce sera
difficile pour nous devant cette équipe de Tlemcen. Toutefois, il faut dire
que nous étions très confiants en nos
jeunes. Malgré quelques absences,
on a pu produire notre jeu et revenir
à Relizane avec le billet de la qualification. Notre équipe s'exprime beaucoup mieux ces derniers temps et
produit du beau jeu, et cela est bon
pour l'avenir."
«Certes, il y a un manque,
mais on a des choses qui
ne s'achètent pas»
Le coach relizanais affirme qu'en
dépit de ses derniers succès, l'équipe
n'est pas encore au top, car il y a toujours un manque. Il n'a pas hésité à
déclarer qu'actuellement le club possède des ingrédients qui n'existaient
pas auparavant au RCR : "Cela ne
m'empêchera pas de faire toute une
analyse pour savoir ce qui nous
manque, car tout le monde sait où
résident les insuffisances de l'équipe.
Il faut dire aussi qu'il y a beaucoup
de choses qu'on a et qui ne s'achètent
pas, comme le courage, la volonté, la
solidarité, la générosité et les efforts
sur le terrain. Donc, je peux vous dire
qu'on est provisoirement satisfaits de
ce qu'on possède actuellement."
«Ce sera encore plus dur
face à Remchi, mais on doit
gagner»
Pour la prochain tour, le Rapid aura
comme adversaire l'US Remchi.
Benyellès estime que la rencontre
sera très difficile devant une équipe
qui pratique du beau football. Il
pense, néanmoins, que son groupe a
les moyens nécessaires de passer ce
cap et d'enchaîner dès ce week-end
avec une autre victoire, synonyme de
qualification. "Franchement, je pense
que ce n'est même pas la peine de
vous dire que l'USR est une bonne
équipe, et que la prochaine rencontre
sera très difficile. C'est une formation
qui possède de bonnes individualités, et Hadjar est un bon entraîneur.
Toutefois, malgré la difficulté de la
tâche qui nous attend, je pense qu'on
a les moyens nécessaires pour
gagner. D'ailleurs, on doit tout faire
pour enchaîner avec un autre succès
pour rester sur cette bonne dynamique."
B. B.
Sidi Yekhlef :
«Continuer sur
cette voie»
L'entraîneur adjoint de
Benyellès, Sidi Yekkhlef, nous
dira qu'il y a un seul mot
d'ordre, se battre jusqu'à
l'ultime seconde du championnat et croire à l'accession pour son équipe : "Il est
vrai qu'assurer une qualification en coupe d'Algérie ne
peut faire que du bien. Nous
la voulions cette victoire,
surtout pour nos supporters.
Avant le match, le discours
de l'entraîneur a rassuré
tout le monde et chacun
savait ce qu'il avait à faire.
C'est dans cette voie que
nous devons continuer et les
résultats viendront d'euxmêmes. Nous ne faisons pas
une fixation sur ce match
face à l'équipe de Remchi, il
n'est pas question de lui
donner plus d'importance
qu'il n'en a. Nous avons
conscience qu'une belle performance ce jour-là confirmera nos belles performances depuis plusieurs
semaines."
Reprise hier
Après leur bonne prestation
lors de l'avant-dernier tour
de la coupe d'Algérie, les
camarades du buteur Hichem
Mokhtar ont repris du service en prévision de la rencontre qui les opposera à
l'US Remchi, ce vendredi au
stade Habib-Bouakel à Oran,
pour le dernier tour régional.
Une reprise consacrée à la
récupération et pour se
mettre dans l'atmosphère du
prochain match de Remchi.
démissionne
«Ma décision
est irrévocable»
Le désormais ex-entraîneur
de l'OM explique les raisons
de sa démission. Il affirme
que sa décision est
irrévocable. "Il y a des
personnes qui gravitent
autour du club et dont la
présence nuit à l'équipe. Ils
œuvrent pour casser l'OM."
De notre correspondant
ABDELKADER FERSACI
Nous avons appris que vous êtes
démissionnaire, confirmez-vous
cette information ?
Tout à fait. Je vous annonce
que j'ai officiellement
démissionné de mes fonctions
d'entraîneur de l'OM. C'est ma
dernière séance d'entraînement
avec l'équipe et rien ne me fera
changer d'avis.
Quelles sont les raisons de cette
démission inattendue ?
Sincèrement, il y a plusieurs
raisons que je ne peux dévoiler
pour l'instant. Je ne veux pas
perturber l'équipe qui s'apprête à
jouer une rencontre décisive face
au CAB. Je me contenterai de dire
qu'il y a des choses qui se sont
passées dans l'équipe et qui m'ont
poussé à prendre cette décision.
Comme quoi, par exemple ?
Il y a des personnes qui
gravitent autour du club et dont
la présence nuit à l'équipe. Ils
œuvrent pour casser l'OM et non
pas pour le servir. Il est de mes
habitudes de me retirer lorsque je
vois que certaines choses
entravent la bonne marche de
mon travail.
Peut-on comprendre par-là que
certains dirigeants s'immiscent
dans votre travail ?
Lorsque je suis arrivé, j'ai fait
en sorte de changer la mentalité
qui régnait. Dieu merci, l'équipe
s'est améliorée depuis.
Cependant, des personnes
proches du président nous
empêchent d'accomplir la mission
pour laquelle on est venus.
Pourquoi n'avez-vous pas
avisé Boukalkel de ce qui se
passait ?
Je préfère ne pas trop m'étaler
sur tout ce qui se passe au sein de
l'équipe. Cela par respect aux
joueurs et aux supporters qui ont
été à la hauteur. Pour ce qui est
des dirigeants, je laisserai au
temps de dévoiler ce qu'ils font.
Ne pensez-vous pas que votre
retrait en ce moment sera
interprété comme une crainte de
votre part d'affronter le
CAB ?
Je suis connu pour être un
amoureux des défis. Je ne crains
aucun adversaire. Au contraire,
les joueurs sont très bien préparés
pour cette rencontre. Ils sont
capables de réaliser un bon
résultat. Au risque de me répéter,
le match du CAB n'a aucune
relation avec ma démission.
A. F.
20
www.competition.dz
Mercredi 19 novembre 2014
PUBLICITÉ
À LA UNE
www.competition.dz
Mercredi 19 novembre 2014
5
De notre envoyé spécial au Mali : Kamel Hassani
FEGHOULI
«AU PSG,
IL Y AVAIT
DES SOUCIS DE
RACISME»
PAR SOFIANE B.
Avec un bon début de saison avec son club, le FC
Valence, et une qualification en
CAN 2015 dans la poche avec
l'équipe nationale, Sofiane
Feghouli est en train de vivre
les meilleurs moments de sa
carrière de footballeur. Dans un
entretien réalisé avec un journaliste espagnol, le natif de
Lavallois, en banlieue parisienne, a eu l'occasion de parler du
tout premier club qu'il a supporté lorsqu'il était très jeune,
en l'occurrence le Red Star, qui
est un club de football français,
fondé à Paris en 1897. "J'étais
supporter du Red Star, mon
Compétition / PUB
ANEP 157 112 du 19/11/2014
club de cœur. C'est l'équipe de
ma ville qui était alors en
deuxième division. C'est un
club populaire en France." Par
la suite, le numéro 8 du FC
Valence avoue qu'il avait
d'abord préféré l'Olympique de
Marseille à Paris car "à
Marseille, il y avait des joueurs
qui venaient de partout dans le
monde. Au PSG en revanche, il
y avait des soucis de racisme et
ça me repoussait", a-t-il déclaré
avant de poursuivre : "Le PSG a
beaucoup changé, depuis l'arrivée des Qataris. Il n'y a plus de
problème de racisme en tribune, j'aime cette équipe, je suis
de Paris et j'espère qu'ils obtiendront des résultats."
S. B.
ZEMMAMOUCHE :
«ON PENSE DÉJÀ
À LA CAN»
Pour le portier des Verts,
Mohamed Lamine
Zemmamouche, la rencontre
d'aujourd'hui face au Mali
constitue une bonne préparation pour la CAN 2015. Le
gardien des Fennecs, titularisé
samedi passé contre l'Ethiopie,
espère garder les bois contre le
Mali. Il se sent apte pour ce
rendez-vous. "Ma dernière
prestation contre l'Ethiopie
m'a donné confiance. Je suis
apte moralement et physiquement pour jouer contre le Mali
et gagner encore du temps de
jeu. On sait que le match sera
difficile et compliqué, mais
nous allons faire le maximum
pour garder cette dynamique
des victoires", a affirmé le por-
tier de l'USMA. Concernant la
prochaine CAN qui se tiendra
en Guinée équatoriale, il a
indiqué que la sélection algérienne va jouer à fond ses
cartes dans cette compétition
continentale avec comme
objectif, aller le plus loin possible dans ce tournoi africain.
"La rencontre face au Mali
constitue pour nous une excellente préparation pour la
CAN. On aura également un
autre match amical à disputer
avant le début du tournoi ;
ainsi, on sera normalement
prêts pour le rendez-vous
continental. On va faire tout
pour aller le plus loin possible
dans cette grande manifestation africaine."
COACH BOUGHERRA
débutera après la CAN 2015
«Je mettrai un terme à
ma carrière de joueur à
l'âge de 35 ans»
Doukha :
«Je suis
prêt à
jouer»
Le gardien
Azzedine
Doukha a
réintégré le
groupe après
avoir bien
récupéré de
son angine. Le
portier de la
JSK se dit prêt
à commencer
le match contre
le Mali si
l'entraîneur lui
donne sa
chance. "Dieu
merci, je suis
complètement
guéri et dans
une belle
forme. Je me
sens d'attaque
pour la
rencontre de ce
mercredi si le
coach me fait
confiance", a
affirmé
Doukha.
Concernant la
rencontre en
elle-même, il
dira : "On
s'attend à un
match difficile,
mais on va
jouer pour la
victoire", s'est
exprimé l'exgardien de
l'USMH.
K. H.
On le sait, Madjid Bougherra, l'international algérien, prendra sa retraite internationale
après la CAN-2015. Après, il envisage d'entamer une formation d'entraîneur de football. Il
se projette, donc, sérieusement sur son avenir, et ce, quelques jours seulement après
avoir annoncé qu'il prendra sa retraite internationale à l'issue de la prochaine CAN. "Après la
prochaine CAN, j'entamerai des stages de formation
pour obtenir mes diplômes d'entraîneur", a déclaré le défenseur central au micro de la chaîne de télévision privée algérienne El-Adjwaa. De cette manière, il compte suivre le même
chemin que son compatriote Djamel Belmadi qui est lui aussi
passé par l'EN avant de connaître beaucoup de réussite dans
les pays du Golfe en tant que coach. Néanmoins, en ce qui
concerne sa carrière, de manière générale, Bougherra ne veut
pas s'arrêter de sitôt. Il est déterminé à continuer à pratiquer
son métier de footballeur, mais en club seulement.
"J'ambitionne de jouer pour trois autres années. Si mes jambes
tiennent encore, je mettrai un terme à ma carrière de joueur à
l'âge de 35 ans", a-t-il déclaré. Du haut de ses 32 ans, ce joueur
a fait samedi dernier son ultime apparition officielle au stade
Tchaker sous les couleurs de la sélection nationale. Il a
été incorporé à la 71e minute du match remporté
par les Verts face à l'Ethiopie (3-1).
TAÏDER : «RESTER SUR LA
MÊME DYNAMIQUE»
Le milieu de terrain de
Sassuolo, Saphir Taïder, a affirmé que l'EN est prête pour réussir un match plein et surtout
enchaîner une 6e victoire d'affilée
afin de terminer les éliminatoires
sur une excellente note. "On a
bien récupéré du dernier match
disputé contre l'Ethiopie. Le
moral est au beau fixe et l'ambiance est excellente. On sait que
la rencontre face au Mali sera
difficile, car l'adversaire est
contraint de réagir et gagner
pour se qualifier à la CAN. Nous
avons nos atouts et nos armes, et
on va faire tout notre possible
pour garder cette dynamique de
la victoire. On jouera pour la
gagne", a laissé entendre l'exjoueur de l'Inter de Milan. K. H.
ÉPIDÉMIE EBOLA La situation s'aggrave au Mali
Compétition / PUB
ANEP 157 096 du 19/11/2014
Compétition / PUB
ANEP 157 194 du 19/11/2014
Pris de panique face à la propagation de la fièvre hémorragique,
après l'annonce d'un 4e décès, les
autorités maliennes ont placé plus
de 570 personnes sous surveillance
sanitaire. Pour les Algériens qui se
trouvent au cœur de la capitale
malienne pour disputer son dernier
match des éliminatoires de la CAN
2015, la situation devient inquiétante, eux qui affronteront dans la fin
de journée d'aujourd'hui l'équipe
nationale du Mali dans un stade
archicomble. En effet, l'adversaire
du jour de l'Algérie n'a toujours pas
assuré son passage à la phase finale
de la prochaine CAN, ce qui donnera lieu à une rencontre palpitante
pour le public malien, ce qui draine-
ra un grand public au stade pour
soutenir don équipe. Mais après
l'apparition de la fièvre hémorragique dans ce pays et des grands
risques de sa propagation, cela fera
du stade du 26-Mars de Bamako un
lieu à hauts risques. Le Mali déplore
depuis quelques semaines seulement quatre morts, à cause de cette
épidémie, pour cinq cas répertoriés,
dont une fillette de deux ans et un
imam guinéen décédé le 25 octobre
dans la capitale.
Plus de 570 personnes
sous surveillance sanitaire
" Trois décès ont été liés à l'imam
et une personne ayant été en contact
avec lui à Bamako a été testée posi-
tive ", a indiqué le coordinateur du
Centre opérationnel d'urgence
contre Ebola, le professeur Samba
Sow, dans un communiqué. Dans
cette situation, les autorités
maliennes sont prises de panique.
Craignant que cette épidémie se
propage davantage, elles ont décidés de placer plus de 570 personnes
sous surveillance sanitaire. Cela
montre, en quelque, sorte, la gravité
de la situation dans ce pays qui se
trouve aux frontières sud de
l'Algérie et d'où proviennent de
forts flux migratoires, ces derniers
temps, en direction du continent
européen. Cette mesure devrait permettre de limiter les risques de
contagion.
A. B.
www.competition.dz Mercredi 19 novembre 2014
www.competition.dz
LIGUE 1
JSK
6
Plus de 1 000 personnes ont organisé un rassemblement au stade
Démonstration de force
des supporters KABYLES
Au moment où Raouraoua et Kerbadj, les deux hauts
décideurs de notre football, ignorent les multiples
demandes des dirigeants des Jaune et Vert concernant
l'annulation ou l'allégement des sanctions prises
contre le club, les supporters de la JSK ont investi une
nouvelle fois le terrain.
PAR ABDELLAH HADDAD
Hier, c'était une vraie démonstration de
force des fans des Canaris, pourtant, aucun
appel n'a été fait durant toute la semaine
pour un rassemblement mais ils étaient
plus de 1 000 personnes à venir au stade
1er-Novembre hier. L'idée d'organiser un
rassemblement est tombée sur le champ,
hier à Tizi, les commerçants étaient en
grève pour soutenir la formation du
Djurdjura. Comme les organisateurs de
cette grève étaient très nombreux à se
réunir entre auitres au centre-ville, ils ont
alors appelé sur place à un grand
rassemblement. Sur place, plusieurs
supporters se sont joints au noyau qui était
déjà sur place. Vers 10H, plus de 1 000
personnes ont observé un sit-in devant
l'entrée principale du stade 1er-Novembre.
Le public kabyle s'est permis même le luxe
en entrant et en force au stade, c'est la
première fois depuis la mort d'Ebossé que
les supporters des Jaune et Vert rentrent
au stade, quelque part, ils ont cassé le huis
clos et toutes les sanctions infligées au club
phare de la Kabylie, surtout qu'ils étaient
très nombreux, une action qui donnera des
idées aux responsables de notre football.
Ils ont suivi une partie
de l'entraînement
Les supporters kabyles qui ont retrouvé
hier le stade 1er-Novembre ont suivi
même une bonne partie de la séance
d'entraînement de l'équipe première.
«On exige la levée immédiate
et sans conditions des sanctions
de la honte»
Tout ce que les supporters de la JSK ont
fait hier est pour réclamer la levée
immédiate des sanctions infligées à la JSK
et sans aucune condition, d'ailleurs, le
public jaune et vert a qualifié une nouvelle
fois ces sanctions de " Sanctions de la
honte ".
Le public de la formation de la ville des
Genêts a demandé une nouvelle fois hier
aux hauts responsables du pays de
prendre ce dossier en main et de ne pas
laisser les choses prendre une autre
dimension. " On ne va pas se taire, on va
organiser d'autres actions et que chacun
assume ses responsabilités par la suite, on
est des Algériens, pourquoi on interdit aux
supporters de la JSK de se déplacer en
Algérie ? ", déclaraient les supporters hier.
Raouraoua et Kerbadj insultés
Le président de la Fédération algérienne de
football et le président de la Ligue de
football professionnel ont été traités hier
par les supporters de la JSK de tous les
noms d'oiseaux. Les supporters jaune et
vert ont longuement insulté Raouraoua et
Kerbadj les qualifiant même de la mafia et
de corrupteurs. Pour les fans du club
kabyle, ces deux personnes ont voulu coûte
que coûte casser la JSK mais selon eux
toujours, ces deux responsables du football
algérien n'arriveront pas à atteindre leur
but car les Kabyles sont prêts à tout faire
pour non seulement défendre les intérêts
de leur équipe mais aussi pour garder le
club toujours au sommet.
L'équipe soutenue Lors de leur
présence dans les gradins du stade 1er-
Pour exiger une nouvelle fois la levée des sanctions
Pensée
Après la marche du mois
de septembre, les fans de la
JSK ont marché une nouvelle
fois hier à Tizi Ouzou. Ils
étaient environ cinq cents à
parcourir la route de l'hôpital
et la grande rue de Tizi Ouzou.
Les Tizi-Ouzéens ont marché
Triste et douloureux fut et sera pour nous le 19
novembre 2013. Cela fait déjà un an que nous a
quittés notre très cher papa ABIB LOUNIS, nous
laissant un vide incommensurable et dans une
infinie tristesse. Le souvenir de sa gentillesse,
son courage et surtout sa droiture, restera à
jamais gravé dans notre mémoire.
En ce pénible anniversaire, nous, sa femme, ses
enfants, ses petits-enfants ainsi que ses bellesfilles, demandons à tous ceux et à toutes celles qui l'ont connu et
apprécié d'avoir une pieuse pensée à sa mémoire.
Repose en paix papa, tu nous manques terriblement.
du stade 1er -Novembre
jusqu'à la place de l'ancienne
mairie.
Durant tout ce parcours,
les inconditionnels des Jaune et
Vert ont dénoncé fermement
les sanctions prises contre la
JSK comme ils ont demandé
aux hautes instances de notre
pays de lever ces sanctions et
de prendre leurs démarches en
considération. A signaler que
la marche s'est déroulée dans
de très bonnes conditions, on
n'a noté aucun dépassement ni
dérapage. Une fois les
Ils ont demandé aux joueurs
de mouiller le maillot et
de gagner vendredi
Avant de quitter les gradins du stade 1erNovembre, les centaines de supporters ont
interpellé les joueurs. Les fans du club ont
demandé aux coéquipiers de Mekkaoui de
mouiller le maillot et de travailler la main
dans la main pour le seul intérêt de
l'équipe. les supporters ont même demandé
à Ciccolini et ses joueurs de faire le
maximum afin de revenir du déplacement
de Béjaïa de ce vendredi avec les trois
points.
A. H.
Concernant la grève
La plupart
des commerçants
ont fermé hier
Les supporters
ont marché encore
hier à Tizi
Apparemment, les
supporters kabyles sont
prêts à aller très loin
dans cette affaire des
sanctions infligées par la
ligue à leur club.
Novembre, les supporters n'ont pas hésité à
afficher une nouvelle fois leur soutient à
l'équipe. " Assa, Azeka, JSK Thella, Thella ",
scandaient les fans. Pour rappel, depuis la
mort tragique de Bodjongo Ebossé, le club
phare de la Kabylie traverse des moments
très difficiles, mais les supporters sont
restés toujours attachés et fidèles à leur
club, voilà une autre source de motivation
pour les responsables du club et pour les
joueurs qui doivent surmonter cette crise et
pourquoi ne pas rendre la pareille aux fans
en offrant en fin de saison un titre aux
supporters.
marcheurs sont arrivés à la
place de l'ancienne mairie, ils
ont observé un sit-in de
quelques minutes avant de
quitter en donnant un
ultimatum aux responsables de
notre football. " On attendra
encore quelques jours et si les
responsables ne font rien, on
sera obligés d'organiser
d'autres actions et que chacun
assume ses responsabilités ",
déclaraient les fans de la JSK
qui sont décidés plus que
jamais à défendre les intérêts
de leur club.
A. H.
Suite à l'appel de " L'initiative citoyenne " à
une grève générale des commerçants du
chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou afin de
soutenir la JSK et d'exiger la levée des sanctions prises contre le club, la plupart des
commerçants de Tizi ont fermé hier, suivant
par la même occasion cette action. Certes,
quelques boutiques étaient ouvertes hier
matin à Tizi, du côté du quartier le Mondial
par exemple mais dans la grande rue de Tizi,
le principal axe de la ville, tous les magasins étaient fermés, même sur le grand axe
de l'hôpital, les commerçants ont soutenu
cette grève et ils ont répondu favorablement
à cet appel. Même du côté de la nouvelle
ville de Tizi Ouzou, plusieurs commerçants
ont suivi la grève. D'ailleurs, on a estimé le
taux de la réussite de cette greve à 70%.
Maintenant que les commerçants de Tizi ont
fermé leurs magasins hier afin d'exiger la
levée immédiate des sanctions prises contre
la JSK, les responsables de notre football et
les hautes instances du pays doivent
prendre les choses au sérieux, car, cette
affaire des sanctions a pris une autre tournure. Les hommes politiques, les commerçants… A qui le tour ? Que fera Raouraoua ?
On saura bien dans les prochains jours la
réaction des hauts responsables du pays.
A. H.
19
MCO
Résiliation du
contrat de Saïdi
Hier, l'information est tombée. Ilyès Saïdi n'ira pas
jusqu'au bout de son contrat au MCO.
PAR M. STITOU
Environ 1500 personnes ont assisté à une
demi-heure de l'entraînement d'hier, les
joueurs et l'entraîneur français ont été
impressionnés par cette démonstration de
force de leurs fans surtout que ces derniers
ont agi avec un grand professionnalisme,
on n'a noté aucun dépassement, les
supporters sont rentrés sans faire de
tapage et ils ont quitté le stade dans le
calme, c'est-à-dire sans perturber les
joueurs ni les membres du staff technique,
ils ont même quitté le stade dans le calme,
ce qui a fait de cette action d'ailleurs une
totale réussite.
Mercredi 19 novembre 2014
Dans l'après-midi
d'hier, l'ancien défenseur de
la JSK devait résilier son
contrat avec le MCO ; une
information
donnée
d'ailleurs dans la matinée
par Ahmed Belhadj, qui
avait exigé la veille la présence de Saïdi pour le
match de ce week-end à
Béchar. Cependant Saïdi
continuait à s'absenter à
l'entraînement alors qu'avec
la suspension de Bourzama
l'équipe a besoin d'un arrière latéral de métier pour
palier cette défection. Ainsi,
après avoir empoché récemment, à l'instar de ses
coéquipiers, deux mensualités, il refusait de rejoindre le
groupe à l'entraînement,
arguant une blessure.
Hier matin,
il a été renvoyé
par l'entraîneur
Ce n'est qu'hier matin que
Saïdi a daigné rejoindre
l'entraînement, mais à sa
grande surprise, il fut renvoyé par Jean-Michel
Cavalli qui lui demandera
de se rapprocher de la
direction qui devrait statuer
sur son cas. Cependant,
d'après des informations
assez fiables, le sort de Saïdi
a été scellé lundi soir, après
une rencontre entre le président et le joueur, lors de
 Bezzaz : «J'ai vu une bonne
L'équipe
descendra à équipe de la JSS contre l'ESS»
El-Djazira Blessé aux adducteurs, l'ancien international, qui a
C'est dans cet
réintégré l'entraînement collectif ce lundi, est prêt
établissement hôtelier que
la délégation oranaise
pour jouer, selon lui, la rencontre de ce samedi qui
élira domicile lors de son
opposera son équipe à la JSS.
séjour à Béchar. Pour
rappel, elle devrait
prendre la route ce jeudi
en début d'après-midi et
passera deux nuitées à
Béchar.

Zaâbiya ménagé
Touché au bassin à la suite
d'un contact avec le
gardien de l'équipe des
U21, samedi, Mohamed
Zaâbiya, qui a raté
l'entraînement de lundi,
s'est exercé hier matin en
solo. Afin de le récupérer
avant le match JSS-MCO,
le staff médical devait lui
prodiguer un traitement
d'attaque, a-t-on appris.

Entraînement
à l'heure
du match…
laquelle, il a été décidé de
résilier le contrat. Il est le
troisième joueur à subir un
tel sort, après Benatia et
Bahloul. Pour rester dans le
sillage, la direction songerait à résilier le contrat d'un
quatrième joueur d'ici le
mercato hivernal.
Le joueur, dans le foyer
venait d'être égayé par la
venue au monde d'un bébé
en début de semaine, prétend qu'il souhaitait lui
aussi partir : "Des circonstances font que je dois quitter le MCO contre mon gré,
je dois l'avouer, car, dans ce
club, j'ai vécu des moments
agréables, mais parfois, on
est obligé de prendre des
décisions." Ainsi, cette séparation n'est pas due uniquement à la volonté du club,
plutôt pressé d'en finir avec
ce défenseur auquel elle
reprocherait, dixit le président Ahmed Belhadj, ses
blessures à répétition, mais
elle est aussi due à la volonté du joueur qui a été informé, croit-on savoir, hier
matin par l'un des frères du
président de cette décision.
"De toutes façons, poursuit
Saïdi, je ne m'y opposerai
pas, on va juste régler
quelques détails avant de
signer la résiliation du
contrat."
M. S.
Aujourd'hui, la séance
d'entraînement est
programmée à 15h, soit à
l'heure du match de
samedi. Demain, une
ultime séance est prévue,
toujours au stade AhmedZabana, avant le départ
pour Béchar.

… Avec des
K-way
En perspective du match
de samedi qui devrait se
dérouler sous la chaleur,
Jean-Michel Cavalli a
demandé hier à ses
joueurs de porter des Kway afin qu'ils s'habituent
à faire des efforts avec un
corps chauffé. Le coach ne
manque pas d'idée,
apparemment !
Avant-hier, vous aviez intégré l'entraînement collectif…
Après avoir suivi un programme d'entraînement adapté,
depuis lundi, je travaille avec le
groupe, et, a priori, ça va beaucoup mieux, j'ai même tapé dans
le ballon sans ressentir la
moindre gêne. Je pense que j'ai
bien fait en prenant un repos de
cinq jours au lendemain du dernier match (MCO-ASO 1-0). Cela
m'a permis de me rétablir rapidement. Désormais, je suis à la disposition du coach pour le match
de ce samedi face à Béchar.
Lors du lointain déplacement, le
MCO aura à cœur de confirmer
qu'il est en progrès ?
Là, vous parlez des matches à
domicile où, effectivement, nous
connaissons une grande réussite,
contrairement aux matches hors
de nos bases. Hormis le nul
ramené d'Alger (USMA-MCO, 11), on a perdu tous les autres
matches. Il faut faire attention,
car, pour faire bonne figure en
championnat, nous devons grappiller des points de l'extérieur.
Toutefois, si on veut se contenter
de jouer pour le maintien, on n'a
qu'a gagner nos matches à Oran,
mais ce n'est pas du tout notre
objectif, nous visons un classement plus honorable. Alors, pour
ce faire, comme je l'ai dit, il faut
absolument prendre des points à
l'extérieur.
L'occasion se présente bien ce
week-end avec un déplacement
chez la JS Saoura, une équipe qui
se porte… mal…
Détrompez-vous, la JSS
demeure une équipe difficile à
bouger, j'ai regardé à la télévision
leur match, vendredi passé
contre l'ESS ; lors de la première
demi- heure, les Bécharis avaient
bousculé l'ESS, après ils ont baissé pavillon à la suite d'un but
encaissé sur un contre. Déjà, en
jetant un coup d'œil sur l'effectif
de la JSS, on se rend compte
qu'elle renferme des joueurs de
qualité ; on s'attend à une rencontre vraiment difficile.
Etant donné que vous allez effectuer le trajet par route, ne craignez-vous pas la fatigue ?
Evidemment, on aurait aimé
faire ce déplacement par avion.
D'ailleurs, la direction du club a
vainement tenté de trouver des
places sur l'un des vols en partance pour Béchar, cependant, le
fait de se déplacer 48 heures
avant le match, on aura le temps
de récupérer de la fatigue du
voyage.
Aurez-vous une pensée pour vos
supporters qui seront privés du
plaisir de voir vos matches lors
des deux prochaines rencontres à
domicile (la LFP a infligé une sanction de deux matches à huis clos
au MCO - ndlr) ?
Que ce soit pour les supporters
ou les joueurs, ce n'est guère plaisant de jouer des matches à huis
clos. Face à l'ASO, on était
contents de voir un stade bien
rempli, mais à la fin, des fauteurs
de troubles se sont distingués par
un mauvais comportement qui
va pénaliser l'équipe ; dommage,
car deux affiches intéressantes
attendent l'équipe (réception du
MOB et du MCA). On espère
que, dorénavant, on retiendra
bien la leçon.
M. S.
ASMO
Il refuse la polémique avec le MCO
Baghor Merouane : «Nous pensons surtout
à notre confrontation avec le CRB»
PAR M. STITOU
L'ASMO, qui demeurait sur une série de
bons résultats, a été
stoppé net dans son
élan lors des deux dernières journées de
championnat (défaite à
Oran face à l'USMH et
en déplacement à
l'Arba) ; de quoi susciter
des inquiétudes chez les
inconditionnels du club,
mais ce sont surtout les
informations parues
contre le voisin, le
MCO, qui irriteront les
Asémisites, à leur tête le
président Merouane
Baghor. "Franchement,
alors que ce derby n'est
pas pour demain, des
personnes s'agitent et
cherchent apparemment à chauffer les
esprits",
déplore
Merouane, qui conseille
à ces personnes "de ne
pas focaliser sur ce
match, alors que notre
objectif immédiat est de
renouer avec la victoire
ce
week-end
en
accueillant le CRB. Ces
personnes
feraient
mieux de se soucier des
matches de leur équipe,
le derby, on en parlera
plus tard."
Le président de
l'ASMO revient sur
cette histoire de billetterie qui défraie la chronique à Oran. "On a
décidé de fixer le prix
du ticket pour la tribune
couverte à 1 000 DA et
celui des gradins à 800
DA. En tant que club
organisateur de la rencontre, on a le droit de
fixer le prix du ticket",
expliquera-t-il.
Toujours est-il que cette
revue à la hausse des
prix du ticket risque de
buter sur un refus de
l'OPOW (office qui gère
le
stade
AhmedZabana). Néanmoins,
cela ne semble pas
inquiéter outre-mesure
la direction de l'ASMO.
"Si l'OPOW va s'opposer, alors on ira jouer
ailleurs, à Sidi BelAbbès, pourquoi pas ?
Le NAHD a changé de
domiciliation, on peut
nous aussi faire la
même chose", avertit
Merouane Baghor, qui
espère que son équipe
mette fin à cette petite
mauvaise série. "J'ai
parlé aux joueurs
récemment, c'était pour
leur remonter le moral.
A priori, le message est
passé, comme l'illustre
la bonne ambiance de
travail qui règne à l'entraînement", conclura-til.
M. S.
Belkablia s'illustre
avec l'EN olympique
Le jeune joueur de l'ASMO s'est illustré avant-hier en marquant l'unique but de l'EN olympique contre son homologue
du Mali. Belkablia s'était déjà fait remarquer lors du premier
match entre les deux sélections en délivrant deux passes décisives. C'est bien parti pour ce jeune pétri de qualités en sélection nationale.
Forfait de Belalem
Le milieu de terrain de l'ASMO a déclaré forfait pour le
match contre le CRB. En effet, il n'est pas encore remis de la
blessure qu'il a contractée lors d'un stage avec l'EN militaire.
D'où la décision de le laisser au repos pour le récupérer lors
de la prochaine journée de championnat.
Djemaouni bon pour le service
Finalement, l'attaquant Djemaouni devrait tenir son rang
face au CRB. Hier matin, il s'est entraîné normalement avec le
groupe.
Chikoto pas avant la fin de l'aller
Blessé le mois dernier lors d'un match avec la sélection de
son pays (le Niger), Chikoto ne fera son retour à la compétition, a-t-on appris de source médicale, qu'après la trêve hivernale.
Le secrétaire à Alger
Le secrétaire de l'ASMO s'est déplacé hier au siège de la
LFP afin de récupérer les licences du préparateur physique,
du médecin et du soigneur, qui viennent de rejoindre le club.
Ils peuvent donc figurer sur la feuille de match dès la prochaine sortie de l'équipe.
www.competition.dz
Mercredi 19 novembre 2014
www.competition.dz
JSK
LIGUE 1
18
NAHD
Il a signé un contrat de 6 mois
L'ère Broos
a commencé
Il touchera un salaire
de 12 000 €/mois
Du point de vue financier, on
peut également dire que le
Nasria a réalisé une assez belle
opération en réussissant à enrôler un entraîneur du calibre
d'Hugo Broos pour un salaire
nettement inférieur à celui d'Aït
Djoudi. Une source digne de foi
nous fera savoir que les deux
parties se sont entendues sur
une mensualité avoisinant les
12 000 euros/mois, soit un peu
plus de 130 millions de centimes, alors qu'Aït Djoudi était
rémunéré à hauteur de 150
briques/mois. Hugo Broos a
accepté de revoir ses prétentions salariales à la baisse, lui
qui touchait un salaire bien plus
conséquent lorsqu'il exerçait ses
fonctions à la JSK.
Il a été subjugué par
Bensiam
Après avoir officiellement signé
le contrat le liant au Nasria,
Hugo Broos a effectué une visite des lieux au niveau du complexe Bensiam, et le moins que
l'on puisse dire est qu'il a été
tout simplement subjugué par
la modernité des installations.
Ce joyau qui a été réalisée par la
direction a coûté la bagatelle de
17 milliards de centimes à la trésorerie du club. Broos a pu
constater qu'il disposera de
tous les moyens didactiques et
infrastructurels pour mener à
bien sa mission, notamment en
ce qui concerne les moyens de
récupération ainsi que les outils
de travail qui sont mis à sa disposition.
Il sera hébergé avec
Boudjenane dans un
appartement haut
standing à Hydra
Autre point important à mettre
à l'actif de la direction du club,
les conditions dans lesquelles le
coach sera mis durant son
séjour en Algérie. Le président
Ould Zmirli a pris le soin de lui
louer un appartement haut
standing sur les hauteurs
d'Alger, plus exactement à
Hydra. Un appartement
luxueux qui sera mis à disposition de Broos, lequel a été stu-
péfait par tous les moyens qui
ont été mis à sa disposition, lui
qui croyait sans nul doute qu'il
allait s'engager dans un club à
petits moyens. Broos ne sera
toutefois pas logé seul dans cet
appartement, puisqu'il sera en
collocation avec le préparateur
physique, Kamel Boudjenane,
lequel s'est lui aussi engagé
avec le NAHD, alors que l'ASO
Chlef était à ses trousses.
La demande de
licence des membres
du staff sera déposée
aujourd'hui
Alors que l'entraîneur en chef
du Nasria, Hugo Broos, s'est
engagé officiellement avec le
NAHD dans la soirée d'avanthier, les membres de son staff
lui ont emboîté le pas dans la
journée d'hier. Ainsi Farid
Zemiti, son assistant, et Kamel
Boudjenane, le préparateur
physique, ont paraphé en début
d'après midi d'hier un contrat
les liant au Nasria jusqu'à la fin
de la saison, à l'instar d'ailleurs
d'Hugo Broos. La direction du
club se chargera dés ce matin
de déposer les demandes pour
l'obtention des licences des trois
membres du nouveau staff
technique, auxquels il faudrait
rajouter l'entraîneur des gardiens de but, Brahim
Boumaachouk, le seul rescapé
de l'ancien staff récemment
limogé.
M. A.
Face à une mission casse-cou
«On relèvera le défi»
Tout d'abord, bienvenue en Algérie M. Broos…
Je vous remercie.
Vous voilà donc ici, après un feuilleton qui n'a que
trop duré, peut-on dire que vous êtes officiellement
le nouvel entraîneur du NAHD ?
Bien évidemment, ma venue en Algérie est déjà
une preuve que j'ai tout conclu avec la direction
du club et son président Ould Zmirli. Je suis là
pour redresser la barre et sauver le club de la relégation, voilà tout.
Votre objectif est donc de maintenir le club en Ligue
1, c'est ça ?
Je suis venu en connaissance de cause. Je sais
que la situation est quelque peu difficile, et qu'il va
falloir se serrer les coudes pour arriver à sauver le
club, mais ce défi ne me fait pas peur, bien au
contraire, je suis là pour le relever.
N'avez-vous pas hésité à prendre en main une formation qui occupe la place de lanterne rouge ?
Non, pas du tout. Comme je vous l'ai déjà dit, je
suis venu en connaissance de cause. Je sais que
nous sommes capables de renverser la vapeur, il
faut juste travailler d'arrache-pied, les résultats
suivront, j'en suis convaincu.
Alors qu'il ne reste
plus qu'une seule
licence de disponible
La direction
veut un
attaquant
africain
PAR MOHAMED ADRAR
C'est désormais officiel,
Hugo Broos est le nouvel
entraîneur du Nasria, et ce,
après avoir signé un contrat de
six mois. Arrivé dans l'aprèsmidi d'hier à l'aéroport Houari
Boumediene, Hugo Broos a
trouvé sur place M. Bouameur
Madjid, directeur de l'agence
Classicoo Compagny ainsi que
M. Bendenia Sofiane, représentant de la même boîte à
Bruxelles, lesquels l'ont représenté lors des négociations avec
les dirigeants du club. Le président Ould Zmirli était lui aussi
à l'accueil de son coach. Les
quatre hommes ont pris par la
suite la route vers Hussein Dey
pour finaliser l'accord qui était
déjà tombé depuis quelques
jours entre les deux parties. Ce
n'est qu'en début de soirée
d'avant-hier que le Belge a fini
par parapher officiellement son
contrat le liant au Nasria jusqu'à la fin de la saison. Un
contrat renouvelable dans le cas
où il atteindrait l'objectif principal qui lui a été assigné, à savoir
maintenir le Nasria en Ligue 1.
RCA
Votre première expérience en Algérie a été très
courte, n'avez-vous pas hésité avant de répondre
favorablement à l'appel du NAHD ?
Alors là pas du tout, je ne me suis jamais dis que
je ne devais plus travailler en Algérie. D'ailleurs,
lors de mon premier passage ici, je n'avais pas de
problème avec votre pays, mon seul problème,
c'était avec Hannachi. Aujourd'hui, je suis au
NAHD, je vais me concentrer sur le NAHD et
oublier ce qui s'est passé à la JSK.
Vous avez eu une longue discussion avec les dirigeants du club ; quels sujets avez-vous abordés ?
On a abordé tous les sujets relatifs à l'équipe, la
composante du groupe, la situation de l'équipe et
surtout le calendrier qui attend notre équipe pour
cette fin de phase aller.
Un match difficile vous attend ce samedi face au
RCA, comment allez-vous l'aborder ?
Je vais tout d'abord prendre le temps de bien
connaître mon groupe, récolter le maximum d'information sur mes propres joueurs, avant d'entamer les choses sérieuses et la préparation de ce
match face au RCA, que nous devons coûte que
coûte remporter.
M. A.
Alors que le club a
enregistré depuis une
semaine l'arrivée de deux
nouveaux joueurs, en
l'occurrence le milieu de
terrain Karim Ghazi et le
latéral droit Abdelkader
Besseghier, la direction n'a
plus qu'une seule et unique
licence de disponible pour
finaliser l'opération
recrutement hivernale. Une
seule licence qui doit
revenir à un attaquant
africain. C'est en tout les cas
ce que souhaite la direction
du club qui veut à tout prix
enrôler un attaquant
africain, qui viendrait
donner plus de tonus et
plus de mordant à une ligne
offensive trop dépendante
de la forme de son duo
Ouznadji-Ouhadda.
Classicoo
Compagny se
chargera d'en
dénicher un pour
le Nasria
Afin d'éviter de revivre le
même scénario que celui du
Camerounais Christian
Deugoué, lequel a été
recruté sur la base d'un seul
et unique match test, la
direction du club a chargé le
directeur de l'agence
managériale Classicoo
Compagny, M. Madjid
Bouameur, qui s'occupe des
affaires du coach Hugo
Broos, mais aussi de celles
de Sofiane Bendebka qui
s'est tout récemment engagé
avec Classicoo Compagny,
de lui dénicher un bon
attaquant africain, qui
viendrait renforcer les rangs
du Nasria. M. Bouameur a
promis de faire le nécessaire
afin de proposer aux
Nahdistes la perle rare selon
bien évidemment le profil
recherché.
Et si c'était
Nsombo ?
Du côté de la direction du
club, on est en train de
sonder toutes les pistes
possibles, tout en prenant le
temps qu'il faut pour faire le
bon choix, et éviter de
revivre le scénario vécu avec
Deugoué, qui, faut-il le
rappeler, a été un véritable
fiasco, lui qui n'a jamais
réussi à s'imposer au sein de
l'effectif du Nasria. Une
source digne de foi nous
fera savoir que les
dirigeants du club songent à
l'attaquant usmiste Nsombo,
qui n'a pas réussi à
s'imposer à l'USM Alger,
mais qui a tout de même
montré de très belles
dispositions qui ont tapé
dans l'œil des dirigeants
nahdistes, lesquels pensent
sérieusement à faire une
offre.
M. A.
Du matériel
pédagogique ramené
d'Espagne pour
les gardiens
De notre correspondant
NACER S.
n'est autre que la firme
Solo Porperos.
L'entraîneur des
gardiens, Halim Tifour,
est toujours à la page en
matière de préparation
de ses éléments. Il
cherche à chaque fois que
l'occasion se présente à
développer et à faire évoluer son métier d'entraîneur des gardiens qu'il
aime
beaucoup.
Dernièrement, il a reçu
un nouveau matériel
pédagogique d'Espagne
où il a des contacts avec
une firme de renommée
mondiale
spécialisée
dans le domaine, et qui
Bousu Prainer
Parmi le matériel reçu
d'Espagne, le Bossu
Prainer, un outil qui permet aux gardiens de travailler la coordination et
les appuis.
Gilet Lespes
Gilet Lespes, selon
Tifour, est un gilet qui
contient
du
sable.
Lorsque le gardien l'endosse, il sent un poids
très lourd. Des exercices
avec ce gilet permettent
d'acquérir de la souplesse
et de bons appuis.
N. S.
Tifour : «On
alignera le gardien
le plus en forme
face au NAHD»
L'entraîneur des gardiens affirme que la
préparation d'Ezzerga pour le match
contre le NAHD se déroule dans de très
bonnes conditions.
Comment est l'ambiance au
sein de votre équipe ?
Dieu merci, tout va
bien à l'Arba. Une bonne
ambiance règne à l'entraînement, surtout depuis
que l'équipe a renoué
avec les succès lors de la
précédente journée.
Comment se déroule la préparation des gardiens ?
Elle s'effectue le plus
normalement du monde.
Fellah, Mazouzi et
Allouachiche sont tous de
bons gardiens, chacun à
ses qualités, son expérience et, bien sûr, ses
défauts. Ils travaillent
sous ma coupe et je leur
donne les consignes
nécessaires pour qu'ils
soient tous les trois prêts
pour le match.
Dernièrement, vous leur
avez offert des gants de
gardien…
Oui, j'ai reçu trois
paires de gants d'une
firme mondiale que j'ai
offertes à mes trois gardiens. Ils méritent ce
geste, car ils font beaucoup
de
sacrifices.
Comme vous le savez, on
travaille avec du matériel
sophistiqué haut de
gamme que nous avons
reçu d'une firme espagnole de renommée mondiale.
Qui sera le gardien face au
NAHD ?
Pour vous dire la vérité, tout ce décidera avec
l'entraîneur en chef. En
tout cas, on connaîtra le
gardien qui sera aligné à
la fin de la semaine. Une
chose est sûre, le plus en
forme et le meilleur
d'entre eux sera aligné
face au NAHD.
N. S.
7
Organisation
spéciale pour ce derby
Une suspension
d'une année
dont 6 mois avec
sursis pour
Hannachi
J-2
De peur que les supporters de la JSK ne se déplacent en grand nombre suite aux
assurances données par le président du comité de supporters du MOB à son homologue de
la JSK, un communiqué rappelant que l'interdiction du public des Canaris de se déplacer
avec son équipe est toujours en vigueur a été rendu public dans la journée d'hier.
PAR N. BOUMALI
La publication des
décisions prises au cours de la
réunion ayant regroupé les
représentants de la sûreté de
wilaya, de la DJS, de la
Protection civile et de l'APC a
intrigué plus d'un. C'est pour
cela d'ailleurs que la direction
du MOB s'est démarquée
quelques heures plus tard en
évoquant une erreur interne.
Mais au vu du communiqué
publié, les parties chargées de
l'organisation de ce derby, qui
opposera les deux clubs les
plus populaires de Kabylie,
ont convenu de ne réserver
aucune tribune aux
supporters de la JSK en raison
des sanctions prises à leur
encontre par la commission de
discipline de la Ligue de
football professionnel (LFP).
Aussi, les groupes de
supporters de la JSK qui
seront identifiés ne seront pas
autorisés à accéder aux
gradins.
Il faut dire qu'en raison de
l'interdiction des supporters
des Canaris de se déplacer
avec leur équipe depuis le
décès tragique d'Albert
Ebossé, à chaque fois que la
JSK joue en déplacement, les
parties concernées par
l'organisation des rencontres
prennent les mêmes mesures
pour se conformer aux
décisions de la Ligue, mais
cela n'a pas empêché les fans
de la JSK à se deplacer à Sidi
Bel-Abbès, 20-Août-55 (Alger),
El-Eulma et à Bologhine. Ils
trouvaient à chaque fois le
moyen de contourner cette
interdiction surtout à
Bologhine où les supporters
du MCA leur ont réservé une
partie de l'une de leurs
tribunes.
Le MOB se démarque, on a
appris en début de soirée
d'hier que les responsables du
MOB ont tenu à démarquer
des décisions prises au cours
de la réunion. L'un d'eux a
même déclaré qu'il aurait
même souhaité réserver une
tribune aux fans de la JSK.
Pour ce qui est de la
publication du communiqué,
Aïboud
réintègre
le groupe
Blessé lors du
match face au
MCEE, le jeune
attaquant Samir
Aïboud a repris
hier avec ses
équipiers. Les
douleurs n'ont pas
totalement
disparu, mais le
staff médical
affirme que le
cas de ce jeune
attaquant
s'améliore de jour
en jour. Même s'il ne s'est pas entraîné
avec ses équipiers pendant plusieurs
semaines, une source digne de foi confie
que l'entraîneur François Ciccolini se
prononcera sur le cas d'Aïboud
aujourd'hui ou peut-être demain avant
d'arrêter sa liste des 18. Le jeune
attaquant de la JSK a déjà pris un énorme
risque en acceptant de continuer à jouer
face au MCEE tout en étant blessé. Cela
lui a été fatal puisqu'il a dû attendre
plusieurs semaines avant de reprendre
les entraînements.
les responsables des Crabes
parlent d'une erreur interne et
que les décisions prises par les
officiels n'auraient jamais dû
être rendu publiques. La
Mercredi 19 novembre 2014
La commission de discipline de la
Ligue professionnel de football a
infligé une suspension d'une année
dont 6 mois avec sursis au président
Hannachi et une amende de
200 000DA. La commission que dirige
Hamid Hadadj a indiqué hier aprèsmidi sur le site de la LFP que malgré
les précisions et les démentis qu'a
apportés le président Hannachi aux
différentes déclarations qui lui ont été
attribuées par les medias, elle a
retenu à son encontre les infractions
liées aux critiques publiques des
décisions d'instances sportives ainsi
qu'à la transgression de l'obligation de
réserve.
Le président de la JS Kabylie s'est
attaqué vertement au président de la
FAF Mohamed Raouraoua après la
suspension de son équipe pour deux
ans par la Confédération africaine de
football de toutes les compétitions
continentales avant de revenir sur
toutes ses déclaration en publiant
deux démentis sur le site du club dans
lesquels il a précisé qu'il n'a tiré sur
personne. Malgré ça, la CD de la LFP
l'a suspendu pour une année dont 6
mois avec sursis à partir de ce mois
de novembre. Autrement dit, il est
sanctionné pour le reste de la saison.
Avec cette sanction, il ne pourra pas
suivre les matches de son équipe ni à
"domicile" ni à l'extérieur. Il semble
que cette saison est celle des
sanctions puisque ni la JSK ni son
président n'ont échappé aux
sanctions.
N. B.
direction du MOB précise que
la décision d'interdire aux
supporters des Canaris
d'accéder aux gradins n'a pas
été prise par elle.
N. B.
La JSK en deuil
L'ancien attaquant de JSK, Saïd Kouffi, est décédé lundi dernier à l'âge de
88 ans. Né le 19 janvier 1927, il a rejoint la JSK en 1946. Il ne l'a quittée
qu'en 1968 avant de passer le flambeau à son frère Arezki. Facteur de
profession, Saïd Kouffi est aimé de tout le monde. Il a récemment honoré
par les anciens scouts et amis de scouts de Tizi Ouzou en compagnie de
Moh Lounès, Madiou, Zemerli et Guerras. Avec sa mort, c'est une partie de
l'histoire de la JSK qui a disparu. En cette douloureuse circonstance, le
collectif de Compétition présente à sa famille ses sincères condoléances
et l'atteste de sa profonde sympathie.
Sid-Ali Asli : «Ces sanctions de
la honte doivent être levées»
Fraîchement désigné à la tête du
comité de supporters, Sid-Ali Asli affirme
qu'il n'a pas encore entamé officiellement sa
mission. Il ajoute qu'il n'a fait que soutenir
l'action prise par l'Initiative Citoyenne.
Retenu hier par une réunion tenue à ElHarrach et qui a regroupé tous les comités de
supporters œuvrant à endiguer le
phénomène de violence qui gangrène nos
stades, Sid-Ali Asli avoue que la grève et la
marche organisées à Tizi Ouzou ont été une
totale réussite. "Tout d'abord, je dois vous
dire que j'ai juste soutenu l'action arrêtée par
l'Initiative Citoyenne. La grève a été
largement suivie et il y a eu beaucoup de
monde à la marche. Cela prouve que les gens
aiment leur club et ils l'ont fait savoir d'une
manière civilisée. On demande à ce que ces
sanctions, que je qualifie de honte, soient
levées. La JSK a été victime dans ce qui s'est
passé à la fin de la rencontre face à l'USMA",
a déclaré le président du comité de
supporters de la JSK.
«Malgré l'interdiction,
on ira à Béjaïa»
Le président du comité de supporters
du MOB lui avait promis un quota de
billets pour les fans des Canaris, mais
avec la décision prise hier par les
différentes parties concernées par
l'organisation du derby d'interdire
l'accès aux supporters de la JSK, Sid- Ali
Asli déclare que les supporters des
Jaune et Vert trouveront le moyen pour
contourner cette interdiction. "Le
président du comité de supporters du
MOB nous avait promis un accueil
chaleureux, mais avec les décisions
prises aujourd'hui par les différentes
parties chargées de l'organisation du
match, on n'a pas un autre choix que
d'entrer au stade incognito comme on
l'a fait face à l'USMBA, le NAHD et le
MCA.
Cela malgré cette interdiction, on ira à
Béjaïa pour soutenir notre équipe. Les
membres du comité de supporters du
MOB voulaient faire de ce match celui
de la réconciliation par rapport à ce qui
s'est passé l'an dernier", rappelle Asli.
N. B.
Présence quotidienne de Hannachi aux entraînements
Depuis son retour de France, le président Hannachi n'a raté aucune séance d'entraînement. Il a
d'ailleurs assisté à l'entraînement de la matinée d'hier et celle de l'après-midi. Il ne veut
certainement pas d'un autre faux pas après celui concédé lors de la dernière journée face à l'ESS.
Une seule séance aujourd'hui
A l'approche du derby, l'entraîneur François Ciccolini va baisser la charge pour éviter la fatigue à
ses joueurs. Il a programmé en effet une seule séance pour la journée d'aujourd'hui.
www.competition.dz Mercredi 19 novembre 2014
8
www.competition.dz
CRB
LIGUE 1
Equipe alignée en 1 mi-temps
re
MOB
À J-3 du big derby contre la JSK
Les Mobistes affûtent leurs armes
pour régner en maître sur la Kabylie
PAR LYES CHEKAL
La tension est montée d'un cran à
Béjaïa en prévision du grand derby de la
Kabylie, avant-hier, lors du second match
amical gagné avec conviction par les
capés de l'entraîneur en chef Amrani, face
à l'ES Timezrit (7-0), contrairement au
précédent face à l'IRBTI, où les camarades de Sidibé n'ont pas montré grandchose, ce qui a fait réagir l'entraîneur en
chef Amrani. En effet, en plus du spectacle dont Dehouche and Co ont gratifié
l'assistance nombreuse présente pour une
joute de préparation, d'un bon niveau
ponctuée par un festival de buts qui ont
Le large succès
face à Timezrit, un
avertissement aux Canaris
La victoire écrasante des Mobistes
avant-hier face à l'équipe de l'ES Timezrit
confirme l'état d'esprit et le degré de
concentration de la bande à Amrani pour
réussir la rencontre de vendredi contre la
JSK (11e journée de la L1 Mobilis). Un
succès qui confirme la prise de
conscience des camarades du capitaine
modèle, Nassim Dehouche, qui ont
envoyé un avertissement clair aux
Canaris, via la victoire avec l'art et la
manière, en amical face à l'ES Timezrit
(7-0), dont le rendement technique
collectif et individuel a rassuré les
Crabes présents en force.
fait vibrer les Crabes, qui ont pris le relais
en créant une ambiance formidable dans
les tribunes. Les amoureux du MO Béjaïa
ont donné un avant-goût de l'ambiance
qu'il préparent pour vendredi au stade de
l'Unité maghrébine face à leurs frères de
Tizi ouzou, pour porter haut leur équipe,
sommée de répondre présente sur le terrain afin de régner en maître sur la
Kabylie, d'autant plus que leur équipe, le
MO Béjaïa, respire la forme, compte récupérer son statut de leader en prenant le
dessus sur la JSK, imprévisible à souhait,
un club qui voyage bien avec le plus
grand nombre de matchs gagnés hors de
ses bases.
L. C.
Zaïdi-Rahmani,
une mi-temps chacun
Ménagé lors du premier match amical, le
portier titulaire du Mouloudia de Béjaïa,
Chamessedine Rahmani, a repris du
service, avant-hier, contre l'ES Timezrit, en
gardant les bois de son équipe lors de la
première manche avec succès, avant de
céder sa place à son concurrent direct, le
gardien d'expérience, Mustapha Zaïdi, en
seconde période, préservant à son tour sa
cage vierge. Cela dit, le troisième gardien
Mansouri Ismaïl n'a pas participé à la
rencontre, se contentant de quelques
tours de piste du fait qu'il n'est pas
concerné par la rencontre de vendredi.
Salhi et Messaoudi
Amrani a utilisé 20 joueurs ont joué le match complet
Après avoir ménagé quelques joueurs lors
du premier match amical, samedi contre
l'IRBTI, le coach mobiste, Abdelkader
Amrani, a fait tourner son effectif au
maximum avant-hier lors du second test
de la saison contre l'ES Timezrit. En effet,
le premier responsable de la barre
technique béjaoui a utilisé 20 joueurs,
lors de la partie, dont le trio absent lors
de la première joute, Rahmani-BenaliMessaoudi.
Le driver du MO Béjaïa, Amrani, qui a
aligné deux équipes par mi-temps, avanthier, en amical face à l'EST, a laissé sur le
terrain durant toute la partie, deux
éléments de son groupe, il s'agit du
revenant, le longiligne axial, Abdelkader
Messaoudi, qui manque de compétition, et
du virevoltant ailier gauche Salhi, alors
que le demi-récupérateur malien de
l'équipe, Soumaila Sidibé, a joué les trois
quarts de la joute.
L. C.
Le CSC en point de mire
A quelques journées de la
rencontre qui l'opposera au CSC, la
formation chélifienne est entrée de
plein-pied dans la préparation.
Cette sortie s'annonce difficile,
mais importante pour le team
chélifien dont certains blessés ont
repris, puisque Messaoud et
Zaouche ont réintégré le groupe
lors du second jour de la reprise
effectuée lundi. Le staff technique
projette de compter sur certains
jeunes du cru face au Chabab de
Constantine. Ces derniers ayant
brillé de mille feux lors du dernier
match amical face au SKAF où
l'application a été la grande
satisfaction. Le groupe, qui a
profité au maximum de l'arrêt du
championnat en misant sur l'aspect
physique la semaine passée, a
repris avec d'autres objectifs
puisque c'est au travail lié au plan
technico-tactique que les joueurs
Deux jeunes
émigrés, de la
catégorie espoir,
proposés pour la
direction mobiste,
sont à pied
d'œuvre depuis
hier à Béjaïa. Il
s'agit d'un jeune
gardien Skouhal
Yanis et d'un
milieu offensif
Mehdi Laadjal. Ce
dernier, selon des
sources proches
de la direction,
connaît déjà le
championnat
national pour
avoir défendu le
maillot usmiste
avec 13 matchs
disputés avec les
U21 de l'USMA.
L. C.
Il a été décidé hier matin
lors de la réunion de sécurité
Accès interdit
aux supporters de la JSK
Selon le communiqué de la direction mobiste, il a été décidé
lors réunion de sécurité tenue hier matin au salon d'honneur
de l'Opow par les concernés par l'organisation du match MOBJSK. Il s'agit de la direction du MOB, le représentant de la DGS,
le directeur de l'Opow, le directeur du stade, la Protection civile, le représentant de l'APC, le président de la Ligue de Béjaïa
de football et le représentant de la sûreté de wilaya, qui ont
arrêté le programme suivant :
- Ouverture des guichets : 9h
- Ouvertures des portes d'accès au stade : 13h
- Aucune tribune ne sera réservé aux supporters de la JSK vu
la sanction infligée au club.
- Interdiction d'accès aux groupes identifiés des supporters
de la JSK, ainsi que d'accrocher des fanions de ce club.
- Utilisation par les services de sécurité des détecteurs de
métaux et d'objets interdits à chaque porte d'accès.
L. C.
Zerdab, trois buts
en deux matchs
La grande satisfaction lors des deux
tests de préparation pour le derby de la
Kabylie au niveau du groupe mobiste,
sur le plan technique, c'est la belle forme
affichée par le joueur d'expérience
béjaoui, Zahir Zerdab, lors des deux
matchs de préparation, face à l'IRBT et
l'EST. L'originaire de Oued Gheir retrouve de match en match ses repères et son
niveau, et surtout son réalisme avec les 3
buts qu'il a inscrits en deux bouts de
matchs, un but sur penalty contre l'équipe sétifienne de Tala Ifacen, et un doublé
avant-hier face à Timezrit.
Il est en pleine confiance
L'ancienne coqueluche du FC Rouen, Z.
Zerdab, qui n'est plus à présenter, respire
la forme, il a montré des signes de bonne
santé depuis son entrée victorieuse face
au RCA. Zerdab, après quelques minutes
d'errements, a mis en exergue son métier
en offrant le but de la victoire à son camarade Yaya, avant de tirer son épingle du
jeu face à l'USMH, malgré la défaite,
confirmant au passage son talent de
buteur face à l'IRBT et l'EST en amical.
Il est pressenti pour jouer
le derby de la Kabylie
Le retour en force de l'émigré béjaoui lors
des derniers matchs de son équipe lui a
permis de gagner beaucoup de points
pour regagner la confiance des Crabes, et
son coach Amrani n'a jamais eu le
moindre doute sur ses qualités. C'est dire
que Zerdab, reprendra vraisemblablement son statut de titulaire, d'autant plus
que la défection de Rahal Fawzi est
désormais
une
réalité.
Abassi, Nemdil, Chebira, Khelili,
Cherfaoui, N'gomo, Sidhoum,
Draoui, Rebih, Bougaroua et Obélé.
Equipe alignée en 2e mi-temps
Boukacem, Mecheti, Bencherifa,
Koli, Khodi, Tarikat, Amiri, Omuald,
Tafat (Ladaouri 70'), Ballegh et
Selami,
Film du match :
2' Tir de l'attaquant de Monastir
dans les bras d'Abassi.
10' Coup franc de Rebih, le tir de
Bougaroua dégagé par la défense.
13' Un autre coup franc de Rebih, la
reprise de Cherfoaui au-dessus de la
transversale.
17' Retrait de l'ailier droit de
Monastir, Abassi chipe la balle à
l'avant-centre de cette équipe.
24' Passe de Bougaroua vers Rebih,
le tir de ce dernier passe à côté.
44' Retrait de Nemdil, retourné
acrobatique d'Obélé, la balle finit chez
un défenseur de Monastir qui la dégage.
50' Tir de Ballagh des 25 m qui
passe légèrement à côté.
62' Coup franc direct pour un attaquant de l'équipe adverse dans les
décors.
75' Coup franc sur la droite pour les
Tunisiens, le n°8 a failli ouvrir la
marque d'une tête qui passe légèrement à côté.
78' Emuald, du côté du CRB, élimine un défenseur, centre, un défenseur
de Monastir chipe la balle à Sellami.
85' Tir puissant de Sellami des 30
mètres, le gardien dégage difficilement
en corner.
Corner bien botté par Ballagh, la tête
de Koli entre les bras du gardien tunisien.
90' Coup franc d'Amiri, la tête de
Bencherifa dégagée par la défense en
corner.
CRB 0-US Monastir 0
De notre envoyé spécial en Tunisie : Hillal Aït Benali
Pas de but, mais belle
prestation du Chabab
Pour son troisième et
dernier match amical en
Tunisie, le CRB a affronté
l'US Monastir qui évolue en
L1 tunisienne. Comme ce
fut le cas des deux
précédents, il s'est terminé
sur un score vierge.
Le début de la rencontre était en
faveur de l'équipe tunisienne qui a su
gérer les dix premières minutes.
Néanmoins, les protégés de l'entraîneur Michel ont repris le cours de jeu
pour dominer leurs adversaires
durant plus d'une vingtaine de
minutes. Les camarades de Nemdil
sont parvenus à faire de belles
phases de jeu et de belles combinaisons, mais l'inefficacité de l'attaque
qui perdure a fait qu'aucun joueur
n'est arrivé au filet du gardien de
Monastir. Rebih a alimenté les attaquants de plusieurs balles, mais la
ligne offensive a échoué dans la
concrétisation. Le jeu s'est stabilisé
ensuite au milieu de terrain avec des
attaques timides de part et d'autre. Il
faut dire que l'arbitre du match n'a
pas laissé les deux formations s'exprimer convenablement sur le terrain
en sifflant toujours des fautes. Les
premières 45 minutes s'achèvent
17
Michel : «Je
préfère qu'on
marque à Oran»
"C'était un bon match contre
une bonne équipe de Monastir
qui a battu récemment l'Etoile
du Sahel. Les deux équipes
que j'ai alignées ont fait de
bonnes figures. Le score ne
m'intéresse pas, je préfère
plutôt marquer des buts à
l'occasion de notre match de
championnat face à l'ASMO."
Djediat n'a pas
participé au match
Djediat n'a pas participé au
match, il souffre d'une blessure à la cuisse qui n'est pas
toutefois méchante, mais le
staff technique a préféré le
ménager pour cette rencontre.
Les membres du
comité de
supporters ont
assisté au match
sans but. L'entraîneur Alain Michel a
incorporé une autre équipe en
deuxième mi-temps composée
essentiellement de joueurs remplaçants. Bien que ceux-ci aient eu des
difficultés à entrer dans le match, il
n'en demeure pas moins qu'ils ont
réagi quelques minutes plus tard en
assurant de belles phases de jeu.
Mecheti et consorts ont joué une
deuxième partie sans faute en parvenant à maintes reprises dans la surface de l'équipe adverse. Néanmoins, à
l'instar des titulaires, ils n'ont pas
trouvé de solutions devant.
En somme, la partie était plaisante
entre les deux équipes et il ne manquait qu'un but qui aurait pu offrir la
victoire à l'une d'entre elles.
H. A. B.
Les membres du comité de
supporters, venus s'enquérir
du déroulement du stage, ont
suivi le match. Ensuite, ils
sont rentrés au pays par
route.
Les touristes étrangers supporters du CRB
Des touristes étrangers
résidant dans le même
hôtel que le CRB ont tenu
à assister à ce troisième
match. Pour rappel, ils ont
suivi également la
rencontre face à Gafsa. Il
semble qu'ils sont
devenus des supporters
du Chabab après avoir
sympathisé avec les
joueurs dans l'hôtel.
L. C.
ASO
De notre correspondant
A. BENABDELKADER
Yanis Skouhal
et Mehdi
Laadjal,
deux espoirs
émigrés, à
pied d'œuvre
Mercredi 19 novembre 2014
sont soumis afin d'aborder le
prochain match avec tous les atouts
en main. Sachant que l'adversaire
du jour est aussi sur une série de
résultats négatifs, Benchouia a
averti ses joueurs contre la réaction
d'une bête blessée.
A. B.
Le coach promet
de sévir
Benchouia, qui n'a pas raté l'occasion
de sermonner certains joueurs pour
leurs absences, notamment Meliani qui
était en France sans avoir pris
d'autorisation. Si le coach a passé
l'éponge cette fois-ci, les prochains
écarts seront lourdement sanctionnés
autant sur le plan sportif que celui
financier. En effet, ayant carte blanche
de la direction qui a mis en garde les
joueurs contre ce fléau qui pourrait
s'avérer fatal à l'équipe, Benchouia a
promis de sévir à l'avenir.
Le
second match annulé
Appréhendant de perdre d'autres joueurs, l'entraîneur de l'ASO, Mohamed
Benchouia, a annulé le second match prévu hier.
Zaouche et Messaoud reprennent
Le staff technique s'est réjoui du retour de Zaouche et de Messaoud parmi le
groupe. Ils ont rejoint leurs camarades à la grande joie des présents au
stade Boumezrag. Cela dit, même s'ils sont convoqués pour ce match face au
CSC, ils débuteront le match sur le banc.
BOUSSAÏD : «Gagner ce
match est notre objectif»
Boussaïd affirme que le groupe est paré à faire face au CSC, l'ASO ayant
besoin de points pour améliorer son classement.
voie tout en espérant participer au
retour sur scène de mon équipe.
Un mot sur cette reprise…
Disons que nous sommes en
pleine préparation du prochain
match face au CSC. Nous sommes
concentrés sur ce match dont les
trois points nous intéressent tant
d'autant plus que nous sommes
obligés de nous racheter après
note dernière défaite.
L'équipe a quand même profité
de cette trêve pour disputer un
match amical, comment
c'était ?
C'était quand même très disputé face à un adversaire qui a fait
de son mieux pour ne pas
perdre, mais on a eu le dernier
mot. L'adversaire a joué avec
une certaine détermination
comme si c'était un match officiel
et cela nous a arrangés. Disons
que cette victoire nous a fait du
bien, car elle vient après une
défaite en championnat et surtout
après un travail consistant.
Vous concernant, vous semblez
avoir gagné cette place de
titulaire…
Je pense que cette place, je ne
l'ai pas volée, je l'ai arrachée en trimant très fort à l'entraînement. Je
Dos au mur, le CSC pour se
refaire une santé, comment
seront les débats ?
Ce sera très disputé et puis les
matches entre les deux équipes
ont toujours été de rudes batailles.
Ce ne sera pas facile pour les deux
équipes, mais on fera des trois
points notre objectif principal
pour amorcer positivement un
nouveau départ. Il est vrai que le
CSC n'est pas dans une bonne
situation, mais nous sommes
conscients de la tâche qui nous
incombe et nous serons prudents,
tout en cherchant la victoire qui
est notre objectif dans ce match.
travaille d'arrache-pied dans ce
sens et je fais de mon mieux pour
ne pas décevoir. Pourvu que je
sois épargné par les blessures.
Sachant que la concurrence est
acharnée dans ce compartiment,
je fais de mon mieux pour maintenir ma forme tout en tenant à
améliorer mes capacités. Je souhaite vraiment continuer sur cette
A quelques matches de la fin de
l'aller, comment sera le
parcours d'ici là ?
Ce qui est certain, les choses ne
seront pas faciles et ça, on le sait.
Cependant, nous avons à réussir
ce qui reste comme parcours pour
atteindre le meilleur classement
possible en haut du tableau. Il suffit d'y croire et de jouer nos
chances à fond.
A. B.
Compétition / PUB
ANEP 157 098 du 19/11/2014
www.competition.dz Mercredi 19 novembre 2014
www.competition.dz
USMA
CRB
16
De notre envoyé spécial en Tunisie : Hillal Aït Benali
Le gardematériel
se blesse
au poignet
 Il souffre d’une entorse à la cheville
Il n’y a pas que les joueurs qui
contractent de blessures. Même le
garde matériel, Benyoucef, s’est blessé au poignet. Néanmoins, il continue
à s’acquitter de sa mission de la
meilleure des façons en n’abandonnant jamais son poste. Avec Rachid ElKahla, ils font tout afin que le stage se
déroule dans de bonnes conditions.
Bouguerra out
une semaine
Le joueur Oussama Bouguerra a contracté
lors du match amical contre l’équipe de
Gafsa une blessure à la cheville.
«Je ressens des douleurs à la main,
mais je continue à travailler. Même
blessé, je n’abandonne pas mon poste
afin que le stage se passe bien. Depuis
notre arrivée, tout se déroule
parfaitement avec des joueurs de
bonne famille et un staff technique qui
fait du bon travail. J’apprends
toujours des choses avec mon maître
Rachid El-Kahla. En tout cas, tout le
monde fait de son mieux afin que
l’équipe réussisse un bon résultat ce
samedi à Oran.»
Il a ressenti des douleurs
Djediat a écourté
l’entraînement de la
matinée
Lamouri Djediat n’a pas pu terminer
l’entraînement d’hier au stade de
l’hôtel El-Mouradi Palace. L’expensionnaire de l’USMA a ressenti des
douleurs à la cuisse et le staff médical
l’a autorisé à écourter la séance. Il ne
s’agit pas d’une blessure méchante,
mais il a préféré ne pas la forcer de
crainte qu’elle se complique.
Rebih : «A Oran,
on jouera pour
la victoire»
Il ajoute que son équipe partira à Oran afin de revenir avec les
trois points de la victoire qui lui
permettront d’améliorer davantage son classement.
«Même blessé, je
n’abandonne pas mon poste»

L’attaquant
belouizdadi,
Boubekeur Rebih,
déclare que son
équipe effectue un
bon stage en
Tunisie. Il avance
que les
entraînements se
déroulent dans de
bonnes conditions
et que le fruit de ce
travail sera cueilli
lors de la reprise du
championnat.
Tout d’abord, dites-nous
comment se déroule ce stage ?
Après examen, il s’est avéré
qu’il souffre d’une entorse à la cheville. Il sera indisponible pour une
semaine et ratera ainsi le match face
à l’ASMO. Bouguerra ne s’est pas
entraîné hier avec le groupe. Il s’est
contenté d’effectuer une séance à la
piscine.
Très peiné Bouguerra est vraiment très peiné. Il aurait continué la
préparation et donné le meilleur de
lui-même afin de convaincre son
entraîneur, Michel. Mais cette blessure est venue au mauvais moment
pour le stopper. Il sera soumis à un
repos forcé et ne pourra donc pas
étaler ses qualités devant son coach.
Il ratera l’ASMO Bouguerra
ne va donc pas jouer le prochain
match contre l’ASMO en déplacement. Il pourrait même faire l’impasse sur celui d’après face à la JSK.
En tout cas, une fois au pays, il sera
soumis à des soins et c’est au staff
médical de se prononcer sur son cas.
H. A. B.
Fin de stage
 aujourd’hui
Les joueurs visitent Sousse
Le staff technique a accordé avant-hier dans l’après-midi un quartier libre aux
joueurs. Certains d’entre eux ont saisi l’occasion pour se rendre au centre-ville
de Sousse pour se balader. Ils sont tous revenus avec des sachets remplis de
souvenirs de cette ville tunisienne et de quelques vêtements d’hiver.

Certains ont préféré rester à l’hôtel
Ce n’est pas tous les joueurs qui ont profité de ce quartier libre pour se rendre
au centre-ville de Sousse. Certains ont préféré rester à l’hôtel pour faire la
sieste et d’autres ont consacré ce temps pour contacter leur famille
via internet.
H. A. B.

Différents exercices tactiques au menu
Le staff technique a programmé différents exercices tactiques.
Les joueurs se sont entraînés sans ballon avant de disputer un
match d’application.
C’est aujourd’hui que le stage
du CRB prendra fin. Après une
semaine de préparation à Sousse,
plus précisément à l’hôtel ElMouradi Palace, les Rouge et
Blanc seront de retour à Alger ce
matin. Comme ce fut le cas lors du
voyage aller, le retour s’effectuera
sur deux vols. Le premier à 13h30
et le second à 16h.
Il se déroule dans les meilleures
conditions. À l’intérieur de l’hôtel, on ne maque de rien et aux
entraînements on travaille d’arrache-pied. Le staff technique a
tracé un programme que nous, les
joueurs, on suit à la lettre. On travaille au rythme du biquotidien
et cela est très bénéfique pour
nous.
Croyez-vous être prêts pour la
reprise du championnat ?
On est venus en Tunisie pour
travailler et non pas pour se ressourcer. Notre objectif est de préparer le prochain match ainsi que
toute la suite de la phase aller. On
a bossé dur depuis notre arrivée
et je ne vois pas ce qui va nous
empêcher d’être prêts pour
reprendre la compétition.
Les supporters attendent
beaucoup de vous lors de la
reprise du championnat,
notamment après la victoire
face au MCA, qu’avez-vous à
leur dire ?
Je sais parfaitement que nos
supporters attendent beaucoup
de nous maintenant. En ce qui
nous concerne, on fera de notre
mieux afin d’être à la hauteur et
leur procurer toujours de la joie.
Mais je leur demande d’être
patients encore avec nous, car
cette nouvelle équipe est en train
de se construire. La majorité des
joueurs sont nouveaux et ils ont
besoin encore de temps pour
retrouver leurs repères. Toute

Abassi s’illustre
Le gardien Ramzy Abassi s’est illustré de belle forte manière durant
ce stage. Le troisième portier belouizdadi a tiré son épingle du jeu
lors du match d’application joué hier dans la matinée. Il a été à la
hauteur en empêchant les attaquants de marquer le moindre but.
pression sur les joueurs se répercutera négativement sur les résultats de l’équipe. Alors, on souhaite qu’ils continuent à nous soutenir comme ce fut le cas face au
MCA et à encourager notamment
les jeunes joueurs.
En parlant du derby face au
MCA qu’avez-vous senti en
inscrivant le second but ?
Tous les mots ne vont pas suffire pour exprimer ma joie en ce
moment. Je dirai seulement que
j’étais très content de marquer ce
but. J’ai déjà inscrit des buts face
au MCA au stade 5-Juillet, mais
au 20-Août, c’était le premier.
Donc, j’ai explosé de joie.
Parlons à présent du prochain
match face à l’ASMO, comment
se présente-t-il pour vous ?
On s’attend à ce qu’il soit difficile. Mais on partira avec l’idée de
revenir avec les trois points. On
tâchera de produire un bon jeu et
de donner le meilleur de nousmêmes afin d’arracher la victoire
qui nous permettra d’améliorer
notre classement. En tout cas, on
ne manque pas de détermination
et on traduira cela sur le terrain le
jour du match.
H. A. B.
«
La majorité
des joueurs
sont nouveaux et ils
ont besoin
encore de
temps pour
retrouver
leurs repères

Dékimèche l’encense
La belle prestation d’Abassi n’a pas laissé indifférent l’entraîneur des gardiens, Dékimèche. Il l’a encensé, en l’assurant qu’il
possède des qualités avec lesquelles il peut faire une grande
carrière dans son poste de gardien de but.
H. A. B.
Entraînement
hier matin au
stade de l’hôtel
Avant de donner la
réplique à l’équipe de
Monastir, les Rouge et
Blanc du Chabab ont
effectué hier dans la
matinée une séance
d’entraînement au stade
de l’hôtel El-Mouradi
Palace. Le staff
technique a diminué la
charge pour l’occasion
afin que les joueurs ne
jouent pas la rencontre
amicale sous l’effet de la
fatigue.
Le MCA en ligne
de mire
Après avoir bénéficié d'une journée de repos
bien mérité, c'est avant-hier en fin de
journée que la formation usmiste a repris le
chemin des entraînements pour poursuivre la
préparation en prévision du grand derby
algérois qui l'opposera samedi prochain au
MCA, à l'occasion de la reprise de la
compétition officielle.
PAR ANIS S.
A quatre jours de ce grand rendez-vous face aux Mouloudéens, le
compte à rebours a commencé pour cet
important rendez-vous a déjà commencé. Après avoir effectué un ministage de préparation à Blida, qui a été
ponctué par une rencontre amicale face
au RC Arba, pour meubler l'arrêt forcé
qu'a observé le championnat national,
les Rouge et Noir ont abordé la dernière ligne droite avant le derby face au
MCA. Le moins que l'on puisse dire est
que les coéquipiers du capitaine
Khoualed poursuivent leur préparation en vue de cette grande empoignade dans les meilleures conditions et
surtout, avec un moral gonflé à bloc. La
concentration au sein du groupe bat
son plein car les hommes d'Hubert
Le retour des blessés,
un atout non négligeable
Mis à part Hocine El-Orfi, toujours
convalescent, la trêve qu'a observée le
championnat national a fait, en
quelque sorte, les affaires des Usmistes
puisqu'elle leur a permis de récupérer
tous les joueurs blessés. Cela dit, le
rétablissement définitif de Belaïli,
Chafaï, Meftah, Ferhat et autre
Nsombo a beaucoup soulagé le premier responsable de la barre technique
du club, Hubert Velud, pour la simple
raison qu'il aura besoin de la présence
de tous ses protégés à l'occasion de
l'important rendez-vous de samedi. Il
faut dire aussi que le retour de tous les
blessés demeure un atout non négligeable pour le technicien français
puisque cela lui donnera sans nul
doute l'embarras du choix afin de
mettre en place un schéma tactique
judicieux face aux Mouloudéens.
Toutes les conditions sont réunies pour
battre le MCA, la balle est dans le camp
des joueurs qui devront être à la hauteur.
A. S.
LAÏFA : «Je suis déçu,
car Velud ne m'a pas défendu»
«Certaines personnes ne voulaient pas de moi»
Le milieu de terrain
émigré de l'USMA, Laïfa Noui, a
officiellement résilié son contrat
hier. Ainsi, il est le deuxième
joueur à quitter le club après
Akim Orinel. Contacté par nos
soins, juste après avoir récupéré sa
lettre de libération, l'expensionnaire du Paris FC nous
explique dans cet entretien les
véritables raisons qui l'ont poussé
à quitter l'USMA. Suivons-le.
Oui, je le confirme. Au moment
où je vous parle, je viens de
récupérer ma lettre de libération.
Peut-on connaître les raisons
qui vous ont poussé à quitter
le club ?
La commission de discipline de la Ligue de football professionnel à infligé deux
matches à huis clos pour le CR Belouizdad, Alger, pour utilisation d'engins
pyrotechniques multiples, jets dangereux de fumigènes dans les tribunes entre les
deux galeries avec arrêt momentané de la rencontre, incidents et faits aggravants.
Le club a écopé d'une amende de 100 000 DA. Ainsi, le Chabab ne pourra pas
compter sur ses supporters face à des équipes coriaces. La JSK et l'USMH. A
rappeler que cette rencontre s'est déroulée le 8 novembre dernier dans le cadre de
la 10e journée du championnat Mobilis de Ligue 1.
la réplique aux Mouloudéens et s'adjuger les précieux trois points, vu leur
grande importance.
Il a officiellement résilié son contrat
Vous avez officiellement résilié
votre contrat avec l'USMA, le
confirmez-vous ?
CRB JSK et CRB-USMH à huis clos
Velud ne pensent que de réaliser une
bonne opération face au Mouloudéens,
surtout quand on sait la grande rivalité
qui existe entre les deux équipes. En
effet, et après avoir réalisé deux victoires consécutives lors des deux dernières rencontres du championnat face
au MC El-Eulma et à l'USM Bel-Abbès,
les joueurs usmistes veulent enchaîner
un autre succès samedi. D'ailleurs, ils
sont conscients de l'importance de la
victoire qui leur permettra sans nul
doute de gravir des échelons au classement général du championnat et surtout confirmer leur réveil. En somme,
quatre jours seulement nous séparent
du derby algérois tant attendu. Aussi,
le compte à rebours a déjà commencé
pour les partenaires de Bouchema qui
continuent à travailler d'arrache-pied
pour être au top le jour J afin de donner
La raison est claire, je ne
rentrais pas dans les plans du
coach. Je me suis contenté de
disputer 20 minutes face à la JSK
depuis l'entame de la saison.
Depuis, je me suis toujours
retrouvé en dehors de la liste des
18 ou sur le banc des remplaçants.
Personnellement, je n'arrive pas à
comprendre sur quels critères on
m'a mis à l'écart. Certes,
j'avais trouvé des difficultés
pour m'adapter au sein du
groupe, par la suite je
commençais à retrouver mes
repères et en toute
modestie, j'avais ma
place dans l'équipe
type car je connais
bien mes
qualités.
A votre avis,
votre mise à
l'écart
n'était pas
due à des
choix
techniques,
n'est-ce pas ?
Oui, exactement.
On ne m'a pas donné la
chance de prouver mon
talent. A mon avis, et
d'après ce que j'ai pu
constater, j'ai été
indésirable chez
certaines personnes qui
ont tout fait pour que je
ne joue pas. Malgré ça,
j'avais toujours
respecté les choix du
coach et j'ai toujours
prôné le silence pour ne pas
déstabiliser le groupe.
Et Velud, il ne vous a pas
donné d'explications ?
Non, pas du tout,
pour la simple
raison qu'il n'avait
pas les arguments
pour m'expliquer
sur quels
critères il m'a
mis à l'écart.
Vous
paraissez
déçu dans la
mesure où
c'est Velud qui a
été derrière votre
arrivée à
l'USMA…
Voilà.
Franchement,
tellement ma
déception est
grande que je ne
peux pas
l'exprimer.
Certes, Velud a
été derrière mon
arrivée et
m'avait
convaincu de venir à l'USMA,
mais en fin de compte il ne m'a
pas défendu et ne m'a pas donné
une chance suffisante de prouver
de quoi je suis capable. Je quitte
l'USMA la conscience tranquille,
car je suis sûr que ma mise à
l'écart n'est pas due à des raisons
sportives.
Peut-on connaître votre
prochaine destination ?
Pour le moment, je n'ai pas
encore tranché. Tout ce que je
peux vous dire pour le moment
est que je retournerai en France.
J'ai quelques offres de clubs de
Ligue 2 française et je devrai opter
pour l'un d'entre eux très
prochainement.
On vous laisse le soin de
conclure…
Je remercie beaucoup le staff
médical ainsi que le préparateur
physique Armand Sene. Je
remercie également les joueurs qui
m'ont beaucoup soutenu. Je leur
souhaite bon courage pour le reste
du parcours, tout en espérant
qu'ils pourront réaliser les
meilleurs résultats prochainement.
A. S.
Mercredi 19 novembre 2014
9
La commission
de discipline de la LFP a
rendu public hier le verdict
R. Haddad :
dossier clos
en l'état
Comme rapporté par nos
soins dans ces mêmes
colonnes, c'est avant-hier
que le président de l'USMA,
Rebouh Haddad, est passé
devant la commission de
discipline de la Ligue de
football professionnel
suite au rapport qu'avait
rédigé à son encontre le
commissaire du match
ayant mis aux prises le
MC El-Eulma avec
l'USMA. Suite à l'examen des pièces versées au dossier, aux
rapports, aux comptes
rendus complémentaires des officiels
de la rencontre et
après avoir pris
connaissance
des arguments
présentés par le président
du club algérois, c'est hier
en fin de journée que la CD
de la LFP a décidé : dossier
clos en l'état.
4e tour régional
de la coupe
d'Algérie
Les U17 et les U15
affronteront le HAC et le
RCK respectivement
C'est avant-hier que le
tirage au sort du 4e tour
régional de la coupe
d'Algérie a eu lieu au siège
de la Ligue régionale de
football. Les deux jeunes
catégories usmistes ont
hérité, respectivement, du
Hydra AC et du RC Kouba.
Les dates de ces deux
confrontations n'ont pas
été encore fixées.
Les
internationaux
olympiques
libérés
En stage avec l'équipe
nationale olympique depuis
le 9 novembre dernier, c'est
hier matin que les quatre
joueurs usmistes,
Benkhemassa, Abdellaoui,
Meziane et Bourdim ont été
libérés. Les quatre jeunes
joueurs de l'USMA seront à
partir d'aujourd'hui à la
disposition de l'entraîneur
Hubert Velud.
Benouza
pour officier
le derby
La commission fédérale
d'arbitrage a désigné
M. Benouza pour officier le
derby algérois qui mettra
aux prises le MCA avec
l'USMA, a-t-on appris du
site officiel de la LFP. Il
sera assisté par Omari et
Ayad.
USMA-JSS
à 19h
La rencontre qui opposera
l'USMA à la JS Saoura (12e
journée de Ligue 1 Mobilis)
aura lieu samedi 29
novembre au stade Omar
Hamadi de Bologhine. Le
coup d'envoi de cette
confrontation est fixé à
19h, a-t-on appris du site
officiel de la LFP.
A. S.
www.competition.dz Mercredi 19 novembre 2014
10
Tirage au sort de la
coupe d'Algérie des
jeunes catégories
Le tirage au sort des jeunes catégories a eu lieu avant-hier. Comme
tout le monde le sait, concernant
le Mouloudia d'Alger, seuls les
minimes et les juniors ont assuré
la qualification pour le second
tour, après avoir battu la JSMC.
Voici les prochains adversaires
des minimes et des juniors :
U15 : MCA-MOB
Les minimes du Mouloudia d'Alger
affronteront à Bouira ceux du MOB
pour le second tour de la coupe
d'Algérie. Les Mouloudéens ont
décidé de choisir de recevoir les
jeunes Crabes à Bouira au lieu de
Boudouaou, car à Bouira, ils auront
à leur disposition un bon hôtel.
Ainsi, les Mouloudéens affronteront le 28 novembre prochain le
MOB pour tenter d'arracher le
billet qualificatif pour le prochain
tour.
U20 : MCA-JSK
Pour ce qui est des juniors, le
Mouloudia d'Alger, qui est sorti
lors du tirage au sort en premier,
recevra les jeunes Canaris dans
une rencontre très difficile. Une
finale avant la finale. Elle se
déroulera à Bouira aussi. En tout
cas, les juniors vont faire appel
certainement à tous les espoirs
promus qui ne dépassent pas 20
ans afin de réussir le pari.
Toutes les catégories
affronteront l'USMA ce
week-end
Les jeunes catégories du MCA
affronteront en championnat le
voisin usmiste comme les seniors.
Mis à part les minimes qui joueront vendredi à 10h, les U20, les
U18 et les U17 joueront samedi
dans la matinée. Toutes les rencontres des jeunes se dérouleront
à Omar-Hamadi.
USMH
MCA
Arrivé cet été en
provenance de la
JSS, Sekou
Bagayoko, qui n’a
pas pu être qualifié à
temps, s’entraîne
avec les Jaune et
Noir sans pouvoir
participer aux
compétitions
officielles.
Avant-hier, le président
Omar Hadj Taleb a réuni
les joueurs après le
déjeuner à l'hôtel 5-Juillet
afin de les booster et les
motiver pour sortir le
grand jeu samedi. Un
discours qui semble avoir
eu son effet, puisque les
joueurs ont mis tous leurs
différends de côté et ne
songent désormais qu'à
s'imposer samedi.
LES JOUEURS UNANIMES :
«On provoquera le déclic samedi»
Retrouver cet esprit de groupe, cette envie collective de réussir
et surtout cette rage de vaincre
face aux Usmistes lors de la finale
de la Supercoupe. C'est ce que veut
le président mouloudéen en
secouant avant-hier le cocotier. Les
joueurs ont bien saisi le message,
puisque, à l'unanimité, ils étaient
tous d'accord sur le fait que "le
Mouloudia d'Alger ne doit pas
faire partie des équipes du bas du
tableau, mais des premières. Il faut
remédier à cela et très vite serait le
mieux". Les joueurs ont compris
que ce n'est pas seulement un ou
deux qui doivent se surpasser sur
le terrain, c'est toute l'équipe qui
doit se montrer volontaire et solidaire. Des ingrédients qui ont disparu au fil des journées. Les
joueurs ont tous assuré :
"Désormais, c'est une question de
nif. Il faut rebondir." Le président
Hadj Taleb leur a demandé de tout
oublier et d'ouvrir une nouvelle
page. A voir les joueurs à l'entraînement hier, on peut dire que cela
a bien fonctionné, puisqu'ils ne
songent qu'a la façon de réussir le
pari de samedi. Les joueurs ont
compris qu'il fallait mettre la main
dans la main.
Que les anciens joueurs et
les nouveaux doivent s'unir pour
devenir une seule famille. Car le
MCA a certes des individualités de
luxe, mais ce qui manque, c'est la
force collective. Celle-ci sera assu-
rée quand chaque joueur ettra du
sien. Ainsi, les camarades d'Aksas
ont décidé de s'unir pour le
meilleur cette fois-ci, ils ont été
unanimes à dire : "On provoquera
le déclic samedi et on renouera
avec les victoires ainsi qu'avec
notre public." Rendez-vous samedi
pour voir si les Vert et Rouge arriveront à joindre l'acte à la parole,
mais il faut le mentionner, c'est de
bon augure…
M. Z.
Hachoud : «Samedi, ce sera un match d'hommes»
Vaincre ou mourir, c'est ce que va vivre le MCA ce samedi. Après avoir perdu contre la JSK et le CRB, les Vert
et Rouge sont appelés à rebondir. Les Mouloudéens doivent tout mettre en œuvre pour gagner. Abderrahmane
Hachoud assure que samedi, lui et ses camarades doivent être solidaires sur le terrain pour s'offrir les Usmistes.
Comment est le moral des troupes à
quelques jours seulement du choc contre
l'USMA ?
Comme vous le savez, on est passés par des
moments durs. La situation n'est pas au top et
donc le moral n'est pas vraiment au top.
Seulement, on est tous décidés à tout mettre
en œuvre pour relever la tête. On sait qu'une
victoire va nous redonner confiance et on
pourra attaquer la suite avec plus de sérénité.
Est-ce que le MCA est prêt pour affronter
l'USMA ?
On n'a pas le choix que d'être prêts pour la
rencontre. On est condamnés à gagner et on
doit tout faire pour y parvenir. On reste sur
deux défaites consécutives, on doit mettre fin
à ces revers et cela peu importe le prix à payer.
Le groupe est conscient de ce qui l'attend et on
va tout faire pour relever la tête.
Le président a tenu un discours clair, celui
de rebondir…
Effectivement, le président nous fait
confiance et on doit être à la hauteur de cette
confiance. On doit se surpasser pour rebondir.
Je pense que les troupes en sont conscientes et
vont tout faire pour y remédier. On sait que ce
sera difficile, mais avec la détermination et la
rage de vaincre, on doit de rebondir et montrer à tout le monde que ce qu'on a vécu n'est
qu'une erreur de parcours très vite rectifiée.
Sans public, ne pensez-vous pas que le
derby sera dur à négocier ?
On aurait voulu avoir le soutien de notre
public, mais on n'a pas le choix. On doit s'im-
poser et tout faire pour être au top à chaque
fois. Même sans la présence de notre public,
on doit montrer qu'on est capable de relever
n'importe quel défi. Tout le monde sait qu'on
est condamnés à la victoire samedi et on fera
tout pour y arriver.
Depuis le départ de Charef, c'est Laroum
qui assure l'intérim, comment s'est
déroulée la préparation du derby ?
Je pense que le groupe a compris qu'il faut
mettre la main dans la main pour sortir du
gouffre. On défend tous la même chose, à
savoir les couleurs du Mouloudia d'Alger,
alors on se doit de se surpasser pour être à la
hauteur. Avec Laroum, on est en train de préparer le derby dans une bonne ambiance et,
incha Allah, on sera à la hauteur le jour J.
La direction est en train de chercher un
entraîneur étranger…
Ce qui est sûr, on fera tout pour faciliter la
tâche au nouvel entraîneur. On doit tous
s'unir pour le bien du MCA. On se trouve
dans une position qu'on doit quitter le plus tôt
possible, le MCA ne mérite pas de se trouver
dans le bas du tableau, mais plutôt au sommet. Il faut remettre le Mouloudia à sa vraie
place, cela est de notre devoir.
Les Chnaoua comptent sur vos coups
francs magiques samedi…
Le plus important pour moi, ce n'est pas qui
va marquer, mais que le MCA gagne son
derby. Après, c'est clair, si l'occasion le permet, je ferai tout pour faire vibrer les filets
adverses. Je sais qu'on affrontera une bonne
Mercredi 19 novembre 2014
15

Patrick fournit les
tenues d’hiver
L’équipe de l’USMH a
bénéficié de nouveaux
équipements du fournisseur
Patrick qui a livré des tenues
de parade, des survêtements
d’entraînement et des
maillots. Des parkas et
d’autres vêtements
arriveront également
dimanche de la part du même
équipementier. Se plaignant
de ne pas avoir
d’équipements
d’entraînement, les joueurs,
qui ont vu leurs nouvelles
tenues hier, auront de quoi
travailler durant cet hiver.

Le discours de Hadj Taleb a transcendé les troupes
PAR M. ZERROUKI
www.competition.dz
équipe de l'USMA qui fera tout pour gagner.
Mais c'est nous qui recevons, et on n'a pas le
droit de perdre des points, c'est certain. Donc,
samedi, la victoire est impérative.
Etes-vous conscients que, pour les
Usmistes, ce sera une question de
revanche après avoir perdu la finale de la
Supercoupe ?
Ce que pensent les Usmistes ne nous
concerne pas. Le plus important pour nous est
de remporter ce rendez-vous afin de gagner
des points au classement. Ceci dit, on est en
train de bien se préparer et, incha Allah, on
aura le dernier mot. On est obligés de réussir
pour éviter que le doute s'installe dans la maison. On n'a pas d'autre choix que de réagir
samedi contre l'USMA afin d'aborder les
autres rendez-vous à l'aise. C'est pour cela
que je dis que le match de samedi doit être un
match d'hommes.
M. Z.

Benouza au sifflet
Le Mouloudia d'Alger affrontera ce samedi à
Omar-Hamadi l'USMA dans un derby qui se
jouera à huis clos. Le trio d'arbitrage désigné
pour officier la rencontre est composé de
Benouza qui sera assisté d'Omari et Ayad. La
rencontre débutera sans la présence du
public à 18h. Les espoirs, en revanche, joueront à 15h en match d'ouverture.
La prime de l’ASMO
devrait être
perçue aujourd’hui
Bagayoko : «J’arrête les
entraînements et j’attendrai encore
Iaïche
une semaine avant de partir» tient
son
PAR RACHID H.
Resté avec l’intention de gagner
une place lors de la phase retour, il se
plaint de sa situation qui ne l’arrange pas
et menace de partir la semaine prochaine
si le président ne lui verse pas les salaires
qu’il attend depuis plus de trois mois.
Ayant touché un chèque de garantie, le
natif de Bamako voit son paiement
repoussé de semaine en semaine pendant qu’il affirme ne pas avoir un sous
en poche. Logeant chez son camarade
Belkheir, Bagayoko ajoutera que même
l’appartement qu’on lui avait promis ne
lui a pas été livré. Joint hier en début
d’après-midi, le concerné nous dira qu’il
arrête les entraînements jusqu’à la
semaine prochaine et si d’ici là il ne
touche pas son argent, il allait simplement réclamer sa libération et rentrer
chez lui au Mali en décembre. «Je ne vais
pas bien du tout. Ma situation est insupportable. Je commence vraiment à
regretter d’avoir quitté la JSS. Non seulement je n’ai pas le droit de jouer à cause
de ma qualification, mais le président de
l’USMH ne fait rien pour améliorer mes
conditions de vie.
De plus, je loge chez un partenaire, je ne veux pas être un fardeau pour
quiconque. Maintenant, j’ai pris une
décision. Je reste ici encore une semaine.
S’ils ont besoin de moi, ils me versent
mon argent et je reprends. Si, au bout
d’une semaine, on ne me donne rien, je
onze pour
l’ESS
demande à ce qu’on me libère et je rentre
au Mali. Je suis ici pour travailler et
gagner ma vie et nourrir ma famille. J’ai
une famille à ma charge, je suis fils
L’entraîneur Abdelkader
unique, donc la seule source de revenus
pour la famille. A chaque fois, on me Iaïche prépare ses poulains
promet, mais je n’ai rien vu jusqu’à pour le match de la reprise
maintenant, c’en est trop, la patience a où l’USMH aura la dure mission de revenir avec un
des limites. Ce que je trouve anormal, résultat
positif de Sétif. Pour
c’est qu’une équipe de 1re division n’ar- y parvenir, le coach harrachi
rive même pas à payer ses joueurs.
compte adopter la même
Dernièrement, j’avais un rendez-vous
stratégie que lors des
avec le président, mais en me rendant
matches en déplacement.
avec mon agent à son bureau, je ne l’ai Hors de ses bases, l’USMH
pas trouvé. Je ne peux plus attendre, je évolue avec une tactique à
suis contraint d’arrêter les entraînements vocation défensive. Malgré
et si il n’y a rien dans les prochains jours, quelques absences comme
celles de Kenniche et
je résilie mon contrat et je m’en vais.»
Benaldjia sur les flancs, l’enR. H. traîneur aura une solution de
Boulekhoua : «Un nul nous
arrangera à Sétif»
De retour de blessure après
avoir raté les premières
séances de la semaine,
Boulekhoua se porte mieux.
Il se prépare à prendre sa
place sur le flanc droit
pour le deuxième match
de suite.
Comment se déroule la
préparation du choc face à l’ESS ?
Comme vous venez si bien de le
dire, c’est un match choc qui nous
attend face au tenant de la LDC
d’Afrique. Nous sommes en train
de préparer ce rendez-vous avec
le plus grand sérieux et un très
bon état d’esprit. Après nos deux
dernières victoires, nous voulons
rester sur notre lancée. Ces derniers jours, nous peaufinons
notre préparation pour aller
décrocher le meilleur résultat
possible à Sétif.
Justement, quelles sont
vos ambitions dans ce
match ?
Je dirai que le nul serait
un résultat positif, une victoire
serait meilleure.
Je pense que si
nous revenons
avec un point
de ce déplacement, nous
pourrons dire
que nous avons
enregistré un bon
résultat. Il ne faut
pas oublier que par
la
suite
nous
aurons à jouer un
derby et un bon
résultat face à l’ESS
nous fera le plus
grand bien sur le
plan mental. Je
pense que si nous
réussissons
à
empocher les trois
points, nous aborderons les prochains
matches avec plus de
confiance.
Mais en face vous allez
avoir affaire à un sacré
morceau…
Nous aussi nous sommes
un morceau, Sétif ne va pas avoir la
tâche facile, il est important pour nous
de rester sur une courbe ascendante.
De plus, affronter le champion
d’Afrique en titre est une motivation
en soi, donc on va mettre le paquet
pour revenir avec un résultat probant.
Sur un plan personnel, comment
vous portez-vous ?
Je me sens mieux, les douleurs aux
adducteurs ont totalement disparu et je
m’entraîne normalement avec le groupe. Lors du dernier match, je ne me
suis pas trop bien senti physiquement,
maintenant, je retrouve mes sensations
et je me prépare à aider mon équipe à
réaliser une bonne opération à Sétif.
Selon vous, quelles seront les clés
du match de samedi ?
Il faudra rester concentrés. Il faut
également se méfier des ailiers de l’ESS
qui sont très vifs. Il faudra savoir
défendre dans cette rencontre où l’adversaire voudra marquer. De notre
côté, il faudra qu’on arrive à concrétiser dès qu’une occasion se présentera
et tenter de gérer la rencontre. Ça va
être un beau match entre deux équipes
qui se connaissent très bien.
R. H.
rechange avec Belkheir et
Boulekhoua. Dans l’axe, on
prendra les mêmes et on
recommence avec Mazari et
Ziane-Chérif. Ce dernier, qui
souffrait du dos, a réintégré
le groupe avant-hier et
semble s’être remis à temps
pour cette rencontre. Au
milieu également, il y aura le
retour d’Aït Ouamar qui a
travaillé dur pour ne pas
rater ce match. Il jouera aux
côtés d’Amada et de Gharbi
dans une formation avec
trois récupérateurs. Quant à
Boumechra, qui cherche toujours son premier but, il sera
placé juste derrière les deux
attaquants Abid et Mebarki.
Il faut dire que sur le plan
offensif le coach a bien des
raisons de croire aux
chances de son équipe avec
des joueurs en forme actuellement, même les remplaçants tels que Frioui et autre
Benachour seront d’un bon
apport pour la ligne offensive surtout si Iaïche décèle
des failles dans la défense
et qu’il veuille jouer la carte
de l’offensive. Avec un milieu
renforcé, une défense bien
préparée et une attaque qui
carbure bien, l’USMH a des
raisons de croire en ses
chances. Si elle parvient à
s’imposer, elle pourra conforter sa position de leader et
prendre ses distances avec
ses poursuivants.
R. H.
Le président Laïb compte
verser la prime de la victoire
ramenée d’Oran face à
l’ASMO aujourd’hui. Désirant
motiver ses joueurs avant de
se rendre à Sétif où l’USMH
affrontera l’ESS ce samedi au
stade du 8-Mai-1945, le
président harrachi était hier
en train de réunir la somme
nécessaire pour verser une
prime aux joueurs. Ces
derniers s’interrogeaient
d’ailleurs ces deux derniers
jours sur leurs primes qu’ils
souhaitaient toucher avant la
rencontre de la 11e journée.

Aujourd’hui et
demain
entraînement
à 10h
Après avoir effectué hier
matin une séance
d’entraînement, les Jaune et
Noir effectueront aujourd’hui
à 10h une autre au stade de
Mohammadia. L’occasion
pour le coach de parfaire sa
stratégie avant le big match
face à l’ESS. Idem pour
demain puisque
l’entraînement est
programmé à la même heure
et au même endroit.

Départ vendredi
à 9h
L’équipe de l’USMH prendra la
route en direction des Hauts
Plateaux vendredi matin à 9h
à partir du stade de
Mohammadia.

Nuitée à l’hôtel
El-Hidhab
Les Jaune et Noir, qui
arriveront vendredi vers les
coups de midi, rallieront
directement l’hôtel El-Hidhab
de Sétif. Ils y passeront la
nuit pour regagner la capitale
juste après la rencontre.

L’équipe effectuera
une séance
à El-Bez
En arrivant à Sétif, les Jaune
et Noir effectueront une
légère séance d’entraînement
sur le terrain du stade d’ElBez dans l’après-midi.
L’occasion pour apporter les
toutes dernières retouches
avant d’affronter l’ESS.
www.competition.dz Mercredi 19 novembre 2014
14
www.competition.dz
MCA
LIGUE 1
ESS
HAMAR :
«ON DOIT GAGNER
FACE À L’USMH»
Le président Hamar était aux anges à la fin de la
rencontre qui a vu son équipe battre la JSS dans son
antre du 20-Août-1955 de Béchar vendredi dernier.
Le match
en direct
sur le
petit
écran
Bonne nouvelle
pour les
nombreux
supporters qui ne
pourront pas se
rendre au stade,
ce samedi aprèsmidi. Selon des
informations
sûres, l’ENTV a
programmé cette
affiche en direct
sur le petit écran.
Les U21
à 15h
PAR KACEN A.
Le boss des Ententistes a affirmé qu’il est satisfait de la victoire
enregistrée par ses poulains au
cours de ce match face à une coriace
équipe de la JS Saoura. «Je suis
content de cette victoire remportée
par mes joueurs que je félicite au
passage. C’est une victoire méritée
face à une bonne équipe de la JSS.
Commencer le retour en championnat par une victoire à l’extérieur est
une très bonne chose pour nous et
c’est très important avant les autres
matchs à commancer par celui
contre l’USMH», a-t-il souligné. Le
président de l’ESS songe déjà au
prochain match face à l’USMH.
Dans ce sens, il affirme que son
équipe doit bien préparer cette
confrontation prévue le week-end
prochain. «Après avoir décroché
une victoire face à la JSS, on aura un
autre important match face à
l’USMH, la semaine prochaine.
C’est un match très important pour
nous et on doit bien le préparer.
C’est notre premier match at home
et on fera tout pour le gagner.»
«Mon équipe a les
moyens de jouer le
podium»
Concernant l’objectif de son équipe, après cette victoire face à la JSS
sur le score de deux buts à un,
Hamar affirme qu’à l’instar des
autres clubs, l’ESS visera le titre au
cours de l’exercice en cours en précisant que son club a les moyens de
viser le podium à la fin de l’exercice
en cours. «Chaque club qui gagne
son deuxième match à l’extérieur
peut croire au titre. En ce qui
concerne l’ESS, le podium est très
jouable pour nous. On possède un
bon groupe et on fera tout pour réaliser une grande saison», a-t-il indiqué.
K. A.
Reprise Belameiri a commencé le footing
résultats de l’échographie passée avant-hier à Alger ayant
des Les
confirmé son rétablissement, l’attaquant Belameiri a débuté un
entraîne- programme de footing et d’exercices particuliers sur la pelouse
la conduite de Madoui. Belameiri n’a pas été autorisé à
ments sous
reprendre avec le groupe, il profitera de ces séances pour
hier à 16h peaufiner sa préparation et se tenir prêt pour le prochain
Les Ententistes,
qui ne pensent
qu’au match face
à l’USMH, ont
repris hier soir, à
16h, les
entraînements. La
séance a été
caractérisée par
la présence de
tous les joueurs
qui sont plus que
jamais prêts à
prouver à tout le
monde que l’ESS
est intraitable à
domicile cette
saison et que le
titre figure parmi
les objectifs du
club cette saison.
ESS-USMH
ce samedi
à 17h45
match. En principe, Belameiri pourra s’entraîner avec le groupe
dès la semaine prochaine.
Une prime de 15 millions de centimes
Hamar a été bon prince en annonçant à ses joueurs que chacun
d’eux percevra quinze millions de centimes après la victoire face
à la JS Saoura. Le président a donc augmenté le montant inscrit
sur le barème des primes. Une victoire à l’extérieur en
championnat donne habituellement droit à cinq millions de
centimes.
Demou a repris
Autorisé à ne pas reprendre avant-hier en raison d’une
légère grippe, le défenseur axial Demou, se sentant beaucoup mieux hier matin, a eu l’autorisation de rejoindre le
groupe. Il s’est entraîné normalement et à la fin de la
séance il nous a dit qu’il allait mieux et qu’il était prêt
pour le match face a l’USMH, à l’instar de ses partenaires.
50 millions, prime du wali
Les joueurs de l’ESS percevront individuellement une
prime d’un montant de 50 millions de centimes. Cette
somme a été versée hier lors du déjeuner organisé au
siège de la wilaya. Cette somme s’ajoute aux 30 millions
Alors qu’elle était perçus dernièrement à la suite de la qualification pour la
prévue vendredi, finale de la LDC.
l’affiche de la 11e
journée qui
opposera
l’Entente de Sétif
à l’USMH aura lieu
samedi, à partir
de 17h45. Les
Ententistes ont
été heureux
d’apprendre la
nouvelle sachant
qu’ils auront
d’autres séances
d’ici le match
pour tout
préparer.
Les espoirs
joueront en
ouverture du
match des seniors
à 15h, indique le
programme de la
LFP. Pour l’ESS, les
espoirs sont en
train de réaliser
un bon début de
saison, meilleur
que le précédent.
Le trophée
du
Mundialito,
le 22
novembre
à Sétif...
Comme cela est
de coutume, le
trophée qui sera
mis en jeu lors du
prochain
championnat du
monde des clubs
sera exposé dans
toutes les villes
qui participeront
à cette
compétition.
Quatre
représentants de
la FIFA, avec la
coupe dans leurs
bagages, seront à
Sétif le 22
novembre
prochain.
... Et sera
exhibé au
Palais des
expositions
Durant toute une
journée, le
trophée du
prochain
championnat du
monde sera
exposé au Palais
des expositions
de Sétif à côté de
la coupe d’Afrique
des clubs
champions. Selon
les règlements de
la FIFA, l’entrée
doit être payante,
elle a été fixée à
50 dinars. Prendre
une photo avec le
trophée coûtera
300 dinars. Cinq
photographes
professionnels
seront recrutés à
cet effet.
Les supporters se mobilisent
pour la confection d’un tifo géant
A moins d’une semaine du big
match entre l’ESS et l’USMH, la tension monte d’un cran à Sétif et
Mohammadia. Les deux équipes,
qui veulent confirmer leur bonne
santé, préparent sereinement cette
11e journée qui s’annonce très palpitante. Les supporters de l’ESS, eux,
commencent dès maintenant à préparer cette grandiose fête pour assu-
rer une ambiance de folie dans les
gradins. En effet, les fans de l’ESS se
sont mobilisés pour une quête d’argent qui servira à la confection d’un
tifo géant qui sera dévoilé à l’entrée
des joueurs sur la pelouse. Une initiative qui prouve que les inconditionnels sétifiens envahiront le 8Mai-1945 qui sera assurément plein
à craquer.
CSC
Belhout : «Mon vœu, jouer
une 3e finale avec le CSC»
De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
Le nouveau coach du CSC, Rachid
Belhout, lors de l'entretien qu'il nous a accordé,
nous a confirmé qu'il va tout faire pour
atteindre les deux objectifs que lui avait fixés la
direction.
Voulez-vous, d'abord, nous dire ce qui vous
a poussé à accepter l'offre du CSC ?
J'étais chez moi (ndlr : il réside en Tunisie)
quand le directeur général du CSC, Bentobbal,
m'a téléphoné, à une heure tardive (23h), pour
me proposer si j'étais prêt à prendre en main
son équipe. Et, comme j'ai eu à diriger son club
et vécu avec lui de merveilleux moments, la saison 2011-12, je n'ai point hésité à venir à
Constantine pour négocier et finir par signer un
contrat avec le CSC. Et me voilà clubiste pour
six mois. Cela dit, je suis prêt à renouveler mon
bail si, bien sûr, la direction entérine mon projet
avec lequel je peux, à moyen terme, faire du
CSC un grand club, celui dont rêvent ses milliers de fans.
Peut-on savoir les objectifs que vous a
fixés la direction du CSC ?
La direction du CSC veut que son équipe
finisse le championnat sur le podium et aille en
finale de la coupe. En vérité, je ne vous
apprends rien, car ce sont les deux mêmes
objectifs qu'elle avait fixés à mon prédécesseur.
Mais, pour qu'on puisse espérer réaliser ces
deux objectifs à long terme, nous allons d'abord
remettre au plus vite sur orbite l'équipe qui,
comme vous le savez, vit un passage à vide.
Cela dit, je ne vous le cache pas, je tiens, surtout,
à atteindre le second objectif, car mon vœu le
plus cher est de jouer avec le CSC, cette saison,
une troisième finale après celles que j'ai gagnées
l'O Béja en 2010 et la JSK en 2011.
Et qu'allez-vous faire pour remettre sur
les rails votre nouvelle équipe ?
Pour que je puisse remettre sur les rails
l'équipe, je vais amener mes nouveaux
joueurs à ne penser qu'à se faire plaisir sur le
terrain et surtout à accepter la concurrence
saine que je compte leur instaurer afin qu'ils
ne songent qu'à travailler durement pour
mériter de jouer comme titulaires. Mais, pour
que j'arrive à les amener à aborder avec
enthousiasme leurs prochains matches, je
dois leur inculquer le système de jeu prôné
par l'ancienne star de l'Ajax Amsterdam,
Cruyff, qui privilégie le jeu offensif. Cela dit,
je tiens à souligner que, pour réussir à
atteindre cet objectif, je dois avoir l'adhésion
de mes joueurs à ma méthode de travail.
Pensez-vous pouvoir bien connaître vos
nouveaux joueurs pour leur inculquer
votre méthode de travail et votre
système de jeu en un laps de temps très
court ?
Je suivais de très près le CSC depuis l'entame du championnat et vu que j'ai une idée
sur chacun des éléments de son effectif, je
peux vous dire que je ne vais point avoir de
problème à inculquer ma méthode de travail
à mes nouveaux joueurs le plus tôt possible.
Avez-vous un message à transmettre aux
supporters du CSC ?
Je tiens à dire aux fans du CSC que je suis
très heureux de reprendre en main leur club
et que je vais tout faire pour remettre sur
orbite leur équipe. Cela dit, je souhaite qu'ils
continuent à venir nombreux booster,
comme ils l'ont toujours si bien fait, leur
équipe afin qu'elle parvienne à dépasser le
passage à vide qu'elle vit le plus tôt possible.
R. G.
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme et de la Ville
Office de promotion et de gestion immobilière de la wilaya d'Adrar
Route de Reggane RN N° 06 Adrar
Tél. : 049-96-0469 Fax : 049-96-82-67
NIF N° 097601010022454
Avis d'Appel d'Offres National Ouvert n° 30/2014
L'Office de Promotion et de Gestion Immobilière de la wilaya d'Adrar lance un avis d'appel d'offres portant les
REALISATIONS DES TRAVAUX VRD : assainissement, AEP, Aménagement Extérieur, et Eclairage Public,
Voirie des 370/2000 Logements Publics Locatifs à Travers la Wilaya d'Adrar du Programme Quinquennal 20102014 tranche 2010 répartie comme suit :
Lot N°
TRAVAUX
Lot N°
TRAVAUX
01
Assainissement, AEP, Eclairage Public, et
Aménagement, Voirie de 70 Logts à Timmi
04
Assainissement, AEP, Eclairage Public, et
Aménagement, Voirie de 100 Logts à Bordj
Badji Mokhtar BET/FARS
02
Assainissement, AEP, Eclairage Public, et
Aménagement, Voirie de 50 Logts à
Tamentit
05
Assainissement, AEP, Eclairage Public, et
Aménagement, Voirie de 100 Logts à Bordj
Badji Mokhtar BET/BTAS
03
Assainissement, AEP, Eclairage Public, et
Aménagement, Voirie de 50 Logts à
Timiaoune
06
AEP, Eclairage Publics, et Aménagement,
Voirie de 50 Logts à Bouda
Les entreprises intéressées par le présent avis sont priées de
se présenter au siège de l'office à l'adresse suivante :
Direction générale de l'OPGI d'Adrar, pour retirer le cahier
des charges contre paiement de Trois mille dinars pour
chaque lot (3000.00 DA) représentant les frais de reproduction.
Les soumissionnaires intéressés doivent satisfaire aux
conditions et critères exigés dans le cahier des charges
notamment en matière de qualification, expérience des
moyens humains de matériel et capacités financières.
Les offres accompagnées des pièces réglementaires précisées dans le cahier des charges seront présentées sous
double enveloppe scellées et distinctes.
Une enveloppe qui contiendra l'offre des capacités technique et financière, y compris les pièces réglementaires et
une enveloppe qui contiendra l'offre financière.
L'ensemble du dossier de l'appel d'offres comprend deux
parties :
A : OFFRE TECHNIQUE
-Instructions aux soumissionnaires paraphées et cachetées
- Modèle de déclaration à souscrire dûment signée et remplie et cachetée
- Modèle de déclaration de probité dûment signée et remplie
- Copie du registre de commerce
- Certificat de qualification et classification professionnelles
de catégorie Deux (II) et Plus Activité Bâtiment, hydraulique ou travaux publics, principale ou secondaire
- Extrait de rôle en cours de validité apuré, ou avec échéancier de paiement en cas de dette
- Une copie de la carte d'immatriculation fiscale
- Attestations de mise à jour CNAS, CASNOS en cours de
validité
- Attestations de mise à jour CACOBATPH en cours de
validité
- Statuts pour les sociétés
- Attestation du compte sociaux auprès du CNRC pour les
sociétés légalisé en cours de validité année 2013
- Casier judiciaire du signataire de la soumission
- Planning d'avancement des travaux pour chaque lot
Compétition / PUB
- Liste des matériels accompagnés de cartes grises et assurances
- Liste des projets réalisés accompagnés de pièces justificatives durant les cinq dernières années
- Liste des moyens humains accompagnés par les CV et
déclaration CNAS
- Le Cahier de Prescription Spécial (CPS) A et B signé et
paraphé
B : OFFRE FINANCIERE
- Lettre de soumission dûment signée et remplie et cachetée
- Le bordereau des prix unitaires paraphé et signé et
cacheté
- Le devis quantitatif et estimatif paraphé et signé et cacheté
L'ensemble des deux plis doit être placé dans une
enveloppe extérieure anonyme portant la mention
suivante :
Soumission à ne pas ouvrir
Avis d'appel d'offre national ouvert n° 30/2014
REALISATIONI DES TRAVAUX VRD d'assainissements,
AEP, Aménagement Extérieur, et Eclairage Publics Voirie
des 370/2000 Logements Publics Locatifs à Travers la
Wilaya d'Adrar du Programme Quinquennal 2010-2014
tranche 2010
et adressée à Monsieur le Directeur Général de l'OPGI
Adrar Route de Reggane RN N° 06 Adrar.
La date de dépôt des offres est fixée à 15ème jours à
compter de la date de la première parution dans les
quotidiens nationaux ou le BOMOP du présent avis à
12h00.
la commission d'ouverture des plis siégera en séance
publique, le dernier jour correspondant à la date limite du
dépôt des offres à 14h00, les soumissionnaires sont invités
à assister à la séance.
Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos
légal, la durée de préparation des offres est prorogée
jusqu'au jour ouvrable suivant à la même heure.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres
pendant une durée de 90 jours + la durée de préparation
des offres.
ANEP 156 926 du 19/11/2014
Pour une durée de 18 mois avec un salaire de 18 000 euros
ARTUR JORGE,
nouvel entraîneur
du Mouloudia
Hier, le CA s'est réuni encore une fois. Cette
fois-ci, la réunion a abouti, puisque les
membres du conseil d'administration et le
président Hadj Taleb se sont entendus sur un
nom, celui du Portugais, Artur Jorge.
PAR AMINA Z.
Il a été décidé un contrat de 18
mois pour un salaire de 18 000
euros. Son invitation a été envoyée
hier soir pour avoir son visa
aujourd'hui. Il est attendu demain.
Il supervisera l'équipe contre
l'USMA avant de prendre les rênes.
Comme annoncé dans notre édition d'hier, le CA allait se réunir
hier à 16h afin de discuter du successeur de Charef. Il y avait dans la
soirée d'avant-hier deux noms,
celui de Ferrera et de Lechantre.
Seulement, comme le premier, les
spécialises et amis appelés pour
conseiller les membres du CA ont
assuré que Ferrera était mou dans
ses relations avec les joueurs, alors
que Lechantre était un entraîneur à
sélection, cela a poussé les
membres à bien réfléchir. Comme
annoncé dans ces mêmes colonnes,
on s'attendait à ce que le casting
continue et d'autres noms apparaissent et c'est ce qui fut.
Puisqu'hier, un nouveau nom a été
proposé. Il s'agit d'Artur Jorge.
L'ex-coach de Rabah Madjer. Il a
été contacté et le coach n'a pas eu
un long moment de réflexion pour
donner son accord de principe. Il
restait à Hadj Taleb d'avoir l'accord
des membres du conseil d'administration. Ces derniers ont bien étudié le dossier avant de décider que
ce sera Artur Jorge, le nouvel
entraîneur du Mouloudia d'Alger.
Les deux parties se sont entendues
sur une durée de 18 mois, pour un
salaire de 18 000 euros. Ainsi, les
membres du conseil d'administration ont décidé de mettre fin à cette
réunion ouverte qui aura trop duré.
Ils ont jeté leur dévolu sur l'une des
grosses pointures qui a drivé de
gros calibres comme Porto, le PSG
et le Benfica, en l'occurrence, Artur
Jorge.
A. Z.
Comment s'est effectué le
contact ?
D'abord, c'est un certain Rafik
(Hadj Ahmed le coordinateur
général) qui m'a appelé en
premier. Puis, c'est le président
qui l'a fait quelques heures plus
tard. Tout s'est effectué dans la
journée d'hier. En tous les cas, le
discours des deux responsables
du MCA m'a vraiment plu et m'a
incité à accepter l'aventure
algérienne.
Mais qui vous a proposé au
départ avant que Hadj Ahmed
prenne attache avec vous ?
En fait, ce qu'il faut savoir c'est
que j'ai toujours été intéressé par
une aventure en Algérie, mais la
chance ne m'a pas souri
auparavant. Cette fois-ci, elle
semble me sourire, tant mieux
comme on dit. Ceci dit, au départ
c'est un ami algérien de longue
date qui m'a proposé à la
direction mouloudéenne qui,
après discussion entre ses
membres je crois, m'a contacté
directement. Ça s'est fait très vite.
Comment se sont déroulées les
négociations concernant le
volet financier, car avant vous
Bazdarevic a refusé à cause de
l'argent ?
En ce qui me concerne, l'argent
n'est pas aussi important que le
challenge sportif. Driver une
équipe algérienne serait un grand
honneur, car j'aime les Algériens
et surtout Rabah Madjer que
j'avais eu à Porto. C'est devenu
un très bon ami que je salue au
passage à travers votre journal.
En évoquant Rabah Madjer, que
retenez-vous de lui quand il
était à Porto sous votre
houlette ?
D'abord, il faut savoir que
Rabah Madjer est un monument
à Porto. C'est un grand joueur et
il est parmi les meilleurs joueurs
au monde. Je n'oublierai jamais
sa talonnade contre le Bayern de
Munich. Ce sont des moments
qui restent gravés dans les
mémoires à jamais.
Est-ce que vous êtes au
11
Entraînement à Dar
El-Beïda hier à 10h
Les camarades du gardien de but,
Faouzi Chaouchi, se sont retrouvés
dans la matinée d'hier à 10h sur le
terrain de la Protection civile à Dar ElBeïda pour continuer la préparation du
derby contre l'USMA loin des regards
et dans la sérénité totale.
Berchiche out
contre l'USMA
Même s'il revient de blessure et a pu
intégrer le groupe hier, on a constaté
que le défenseur axial souffrait d'une
gêne qui l'a contraint de bien
travailler ses exercices. Il confirme
son forfait pour le rendez-vous de
samedi contre les Usmistes. Un autre
élément qui sera absent, puisque
Karaoui et Gourmi sont suspendus,
Mbingui se trouve au Gabon, s'ajoute
Berchiche qui ne sera pas au top de
sa forme. Ce qui va contraindre
Laroum à opter pour le duo Aksas-Azzi
pour défendre la charnière centrale du
Mouloudia face aux Rouge et Noir.
Demain et jeudi :
entraînement
à Ben Aknoun
Pour la séance d'entraînement
d'aujourd'hui et demain, le staff
technique a décidé qu'elles se
déroulent dans le stade synthétique
d'El Mokrani à Ben Aknoun afin de bien
préparer le rendez-vous contre les
Usmistes prévu samedi à 18h.
L'entraîneur Laroum profitera de ces
deux séances avant d'arrêter
définitivement l'équipe type qui va
affronter les Rouge et Noir, samedi.
N'oublions pas que le MCA sera
amoindri de plusieurs éléments clés
ce jour-là.
«Tout pour apporter un plus au club
préféré de Madjer»
On croit savoir que la direction
du Mouloudia d'Alger a pris
attache avec vous afin de vous
proposer de prendre les rênes
techniques du MCA, qu'en ditesvous ?
Effectivement, le président
mouloudéen m'a appelé. Je dirais
que son discours a été
convaincant. Il m'a répondu sur
tout ce que je voulais savoir. Je
dirais que c'est un très bon
challenge que je ne veux
nullement rater. Alors je n'ai pas
pris beaucoup de temps pour
donner mon accord de principe.
Mercredi 19 novembre 2014
courant que le MCA est le club
préféré de Madjer ?
Je ne savais pas, mais cela va
me booster encore à faire en
sorte de pousser ce club vers les
sommets. Madjer est un ami que
je respecte beaucoup et cela me
fait très plaisir de driver son
club de cœur.
Donc, vous avez accepté de
driver le Mouloudia d'Alger,
c'est ça ?
Effectivement, j'ai accepté ce
challenge. J'espère apporter mon
expérience au foot algérien. Le
sort en a voulu ainsi. Pourtant, il
y a quelques années de cela,
j'avais eu des touches pour
driver la sélection algérienne,
mais ça n'a pas abouti.
Aujourd'hui, je vais entraîner un
club algérien, c'est que du
bonheur.
Connaissez-vous le Mouloudia
d'Alger ?
Il faut savoir que j'ai beaucoup
d'amis algériens qui m'ont parlé
du Mouloudia d'Alger. Ils m'ont
fait comprendre que c'est le club
le plus populaire en Algérie. Je
sais aussi que ce club a vécu un
début de saison très difficile et il
est mal classé actuellement, mais
qu'il a envie de rebondir.
Est-ce que vous êtes prêt à
relever ce défi ?
Je suis un homme de défi. Je
sais que le MCA compte dans
ses rangs des joueurs
internationaux de qualité.
Seulement, ils n'arrivent pas à
trouver la bonne formule pour
carburer. On va faire en sorte de
trouver la source du problème
afin de le régler. Il faut le
soutien de tout le monde pour
remettre le MCA à sa vraie
place.
A. Z.
Carrière d'entraîneur :
Artur Jorge est un entraîneur
portugais né le 13/02/1946. Il a
drivé beaucoup de clubs et de
sélections :
Guimaraes (Portugal) (1980-81)
Belenenses (Portugal) (1981)
Portimonense (Portugal) (1981-83)
FC Porto (Portugal) (1984-87)
Matra Racing (1987-89)
FC Porto (1989-91)
PSG (1991-94)
Benfica Lisbonne (1994-95)
Suisse A (1995-96)
Portugal A (1996-97)
Tenerife (1997-98)
Vitesse Arnhem (Pays-Bas) (1998)
PSG (1998-99)
Al-Nasr (2000-01)
Al-Hilal (2001-02)
Academica (Portugal) (2002-04)
CSKA Moscou (2004)
Cameroun (2004-06)
Créteil Lusitanos (2006-07
Deux matches à huis clos
pour le MCA
Mouloudia,
la phase aller
sans public
La commission de discipline a infligé
deux matches à huis clos pour le
Mouloudia d'Alger à la suite des incidents vécus au 20-Août-1955. Pour
jets dangereux de projectiles et de
fumigènes, le MCA jouera sans public
jusqu'à la fin de la phase aller. En
effet, sur son site officiel, la Ligue de
football professionnel a publié la
sanction qu'a infligée la commission
de discipline aux Mouloudéens. La
commission a infligé " deux matches
à huis clos pour le CRB et le MCA pour
utilisation d'engins pyrotechniques
multiples, jets dangereux de fumigènes dans les tribunes entre les
deux galeries avec arrêt momentané
de la rencontre. Incidents et faits
aggravants. Les deux clubs ont écopé
d'une amende de 100 000 DA. " Ce qui
fait que le MCA devra recevoir le CSC
et le RCA sans les Chnaoua. Ce qui
veut dire que le Mouloudia d'Alger terminera la phase aller sans compter
sur son 12e homme. Un coup dur pour
les Mouloudéens, surtout que l'équipe
aura tant besoin de la présence de
son public afin de surmonter sa douleur et assurer un retour en force en
championnat. Seulement, les camarades de Karaoui vont devoir faire
avec les moyens du bord et devront
donc assurer sans les Chnaoua pour
finir la phase aller en force, car, pour
quitter la zone des turbulences, les
Vert et Rouge doivent renouer avec
les victoires et ce sera vraiment dur
sans l'appui de leur public.
A. Z.
12
www.competition.dz
Mercredi 19 novembre 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz
AUTOMOBILE
PAGE COORDONNÉE PAR SOFIANE BARKAT
Marché automobile
La douane confirme
la baisse des ventes
Le Centre national de l'informatique et des statistiques douanières
(CNIS) a pondu les chiffres relatifs aux importations de véhicules
neufs en Algérie pour les neuf premiers mois de l'année. L'organisme
confirme ainsi la tendance à la baisse du marché automobile.
En termes de valeur, les chiffres de
la douane, repris par l'APS, montrent
que les importations de voitures ont
atteint 4,14 milliards de dollars durant
les neuf premiers mois de 2014, contre
5,42 milliards de dollars à la même
période en 2013, ce qui correspond à
une chute de près de 24%.
La baisse durant la même période est
de 26% en termes de nombre de
véhicules importés. En effet, le marché
est passé de 439.282 unités importées
durant les 9 premiers mois de 2013 à
324.681 voitures de la même période
de 2014.
Pour mémoire, après une année 2012
exceptionnelle, le nombre de véhicules
importés était passé de 605.312 unités durant
2012 à 554.269 en 2013, soit une baisse de
près de 9%, toujours selon l'APS qui s'appuie
sur le bilan du CNIS.
Les chiffres des douanes confirment, si
besoin est, que le marché automobile en
Algérie tend à atteindre son niveau
d'équilibre. Situation plutôt bénéfique pour
la clientèle vu que les concessionnaires
s'orientent vers une meilleure qualité de
service que ce soit lors de la vente ou en
service après-vente, bien que beaucoup reste
Compétition / PUB
ANEP 156 950 du 19/11/2014
Mercredi 19 novembre 2014
13
Les offres de fin d'année
sont déjà là chez Mitsubishi
Falcon Motors annonce
dans un communiqué de
presse que ses offres et
remises de fin d'année
sont en avance en 2014.
En effet, les remises en
cours chez le
concessionnaire
représentant de la marque
aux diamants, peuvent
aller jusqu'à 20 millions
de centimes.
La citadine Mirage dans
sa finition "Fun" par
exemple est en ce moment
affichée au tarif de
999.000 dinars TTC, ce qui
correspond à une remise
de 70.000 dinars.
De son côté, le Lancer EX
est touché par un rabais
de 150.000 dinars qui
le place au tarif de
1.700.000 dinars TTC.
L'ASX 4x2, SUV
présent sur le
catalogue de Falcon
Motors se voit
concerné par une
remise de 100.000
dinars sur les deux
versions, boîte manuelle
et boîte automatique.
Aussi, le Pajero High
Power bénéficie, pour
cette fin d'année, d'une
ristourne conséquente de
pas moins de 200.000
dinars.
L'utilitaire est également
à la fête chez Mitsubishi
Algérie puisque le L200
simple cabine coûte en ce
moment, 1.590.000 dinars
TTC, soit une remise de
100.000 dinars.
De son côté, le Sportero,
n'est pas en reste et
bénéficie d'un rabais de
135.000 dinars pour être
proposé à la clientèle du
concessionnaire au prix
de 2.850.000 dinars avec
la taxe pour véhicules
neufs incluse.
WTCC : Citroën C-Elysée en apothéose
à faire à ce sujet.
D'un autre côté, dans le but de réorganiser le
marché national du véhicule neuf, il faut
savoir que le ministère des Finances avait
décidé d'introduire plusieurs mesures dans
la loi de finances 2014 portant notamment
sur la limitation de l'importation des
véhicules aux concessionnaires automobiles,
l'interdiction à ces derniers d'importer pour
le compte d'autres concessionnaires en
dehors de leurs réseaux de distribution et
l'obligation d'installer une activité
industrielle ou de service dans un délai de
trois ans qui suivent leur installation sur le
marché national.
Après s'être élancé de la
pole position, le pilote argentin
José Maria Lopez s'est offert
une ultime victoire en course 1
du WTCC dans les rues de
Macao, au volant de sa Citroën
C-Elysée. Une course émaillée
par de nombreux contacts dans
les Honda. Michelisz et
Tarquini terminant deuxième et
troisième alors que Tiago
Monteiro arrache la quatrième
place. La bataille faisait rage au
championnat entre ces trois
concurrents, qui se disputent la
4e place du classement des
pilotes…
Sébastien Loeb, deuxième sur la
grille de départ n'a pas pu riva-
liser avec les Honda de
Michelisz et Tarquini (2e et 3e de
la course) et a même fini par
descendre encore au classement pour terminer à la sixième
place. Lopez signe donc une
dixième victoire cette saison, ce
qui en fait le recordman du
genre (Yvan Muller, cinquième
ce matin de la course 1 avait
déjà signé neuf victoires dans
une année). En 23 courses de
WTCC cette saison, Lopez aura
marqué 2014 de toute sa classe,
prenant le meilleur sur ses
coéquipiers qui avaient pourtant un autre palmarès que lui
(même si Loeb débarquait dans
cette discipline).
Classement final
du championnat
pilotes
1. José Maria Lopez (Arg)
462 points (champion)
2. Yvan Muller (Fra) 336
3. Sébastien Loeb (Fra) 295
4. Norbert Michelisz
(Hon) 204
5. Tiago Monteiro (Por) 183
6. Gabriele Tarquini (Ita) 182
Classement
constructeurs
1. Citroën, 1003 points
(champion)
2. Honda 710
3. Lada 425
12
www.competition.dz
Mercredi 19 novembre 2014
PUBLICITÉ
www.competition.dz
AUTOMOBILE
PAGE COORDONNÉE PAR SOFIANE BARKAT
Marché automobile
La douane confirme
la baisse des ventes
Le Centre national de l'informatique et des statistiques douanières
(CNIS) a pondu les chiffres relatifs aux importations de véhicules
neufs en Algérie pour les neuf premiers mois de l'année. L'organisme
confirme ainsi la tendance à la baisse du marché automobile.
En termes de valeur, les chiffres de
la douane, repris par l'APS, montrent
que les importations de voitures ont
atteint 4,14 milliards de dollars durant
les neuf premiers mois de 2014, contre
5,42 milliards de dollars à la même
période en 2013, ce qui correspond à
une chute de près de 24%.
La baisse durant la même période est
de 26% en termes de nombre de
véhicules importés. En effet, le marché
est passé de 439.282 unités importées
durant les 9 premiers mois de 2013 à
324.681 voitures de la même période
de 2014.
Pour mémoire, après une année 2012
exceptionnelle, le nombre de véhicules
importés était passé de 605.312 unités durant
2012 à 554.269 en 2013, soit une baisse de
près de 9%, toujours selon l'APS qui s'appuie
sur le bilan du CNIS.
Les chiffres des douanes confirment, si
besoin est, que le marché automobile en
Algérie tend à atteindre son niveau
d'équilibre. Situation plutôt bénéfique pour
la clientèle vu que les concessionnaires
s'orientent vers une meilleure qualité de
service que ce soit lors de la vente ou en
service après-vente, bien que beaucoup reste
Compétition / PUB
ANEP 156 950 du 19/11/2014
Mercredi 19 novembre 2014
13
Les offres de fin d'année
sont déjà là chez Mitsubishi
Falcon Motors annonce
dans un communiqué de
presse que ses offres et
remises de fin d'année
sont en avance en 2014.
En effet, les remises en
cours chez le
concessionnaire
représentant de la marque
aux diamants, peuvent
aller jusqu'à 20 millions
de centimes.
La citadine Mirage dans
sa finition "Fun" par
exemple est en ce moment
affichée au tarif de
999.000 dinars TTC, ce qui
correspond à une remise
de 70.000 dinars.
De son côté, le Lancer EX
est touché par un rabais
de 150.000 dinars qui
le place au tarif de
1.700.000 dinars TTC.
L'ASX 4x2, SUV
présent sur le
catalogue de Falcon
Motors se voit
concerné par une
remise de 100.000
dinars sur les deux
versions, boîte manuelle
et boîte automatique.
Aussi, le Pajero High
Power bénéficie, pour
cette fin d'année, d'une
ristourne conséquente de
pas moins de 200.000
dinars.
L'utilitaire est également
à la fête chez Mitsubishi
Algérie puisque le L200
simple cabine coûte en ce
moment, 1.590.000 dinars
TTC, soit une remise de
100.000 dinars.
De son côté, le Sportero,
n'est pas en reste et
bénéficie d'un rabais de
135.000 dinars pour être
proposé à la clientèle du
concessionnaire au prix
de 2.850.000 dinars avec
la taxe pour véhicules
neufs incluse.
WTCC : Citroën C-Elysée en apothéose
à faire à ce sujet.
D'un autre côté, dans le but de réorganiser le
marché national du véhicule neuf, il faut
savoir que le ministère des Finances avait
décidé d'introduire plusieurs mesures dans
la loi de finances 2014 portant notamment
sur la limitation de l'importation des
véhicules aux concessionnaires automobiles,
l'interdiction à ces derniers d'importer pour
le compte d'autres concessionnaires en
dehors de leurs réseaux de distribution et
l'obligation d'installer une activité
industrielle ou de service dans un délai de
trois ans qui suivent leur installation sur le
marché national.
Après s'être élancé de la
pole position, le pilote argentin
José Maria Lopez s'est offert
une ultime victoire en course 1
du WTCC dans les rues de
Macao, au volant de sa Citroën
C-Elysée. Une course émaillée
par de nombreux contacts dans
les Honda. Michelisz et
Tarquini terminant deuxième et
troisième alors que Tiago
Monteiro arrache la quatrième
place. La bataille faisait rage au
championnat entre ces trois
concurrents, qui se disputent la
4e place du classement des
pilotes…
Sébastien Loeb, deuxième sur la
grille de départ n'a pas pu riva-
liser avec les Honda de
Michelisz et Tarquini (2e et 3e de
la course) et a même fini par
descendre encore au classement pour terminer à la sixième
place. Lopez signe donc une
dixième victoire cette saison, ce
qui en fait le recordman du
genre (Yvan Muller, cinquième
ce matin de la course 1 avait
déjà signé neuf victoires dans
une année). En 23 courses de
WTCC cette saison, Lopez aura
marqué 2014 de toute sa classe,
prenant le meilleur sur ses
coéquipiers qui avaient pourtant un autre palmarès que lui
(même si Loeb débarquait dans
cette discipline).
Classement final
du championnat
pilotes
1. José Maria Lopez (Arg)
462 points (champion)
2. Yvan Muller (Fra) 336
3. Sébastien Loeb (Fra) 295
4. Norbert Michelisz
(Hon) 204
5. Tiago Monteiro (Por) 183
6. Gabriele Tarquini (Ita) 182
Classement
constructeurs
1. Citroën, 1003 points
(champion)
2. Honda 710
3. Lada 425
www.competition.dz Mercredi 19 novembre 2014
14
www.competition.dz
MCA
LIGUE 1
ESS
HAMAR :
«ON DOIT GAGNER
FACE À L’USMH»
Le président Hamar était aux anges à la fin de la
rencontre qui a vu son équipe battre la JSS dans son
antre du 20-Août-1955 de Béchar vendredi dernier.
Le match
en direct
sur le
petit
écran
Bonne nouvelle
pour les
nombreux
supporters qui ne
pourront pas se
rendre au stade,
ce samedi aprèsmidi. Selon des
informations
sûres, l’ENTV a
programmé cette
affiche en direct
sur le petit écran.
Les U21
à 15h
PAR KACEN A.
Le boss des Ententistes a affirmé qu’il est satisfait de la victoire
enregistrée par ses poulains au
cours de ce match face à une coriace
équipe de la JS Saoura. «Je suis
content de cette victoire remportée
par mes joueurs que je félicite au
passage. C’est une victoire méritée
face à une bonne équipe de la JSS.
Commencer le retour en championnat par une victoire à l’extérieur est
une très bonne chose pour nous et
c’est très important avant les autres
matchs à commancer par celui
contre l’USMH», a-t-il souligné. Le
président de l’ESS songe déjà au
prochain match face à l’USMH.
Dans ce sens, il affirme que son
équipe doit bien préparer cette
confrontation prévue le week-end
prochain. «Après avoir décroché
une victoire face à la JSS, on aura un
autre important match face à
l’USMH, la semaine prochaine.
C’est un match très important pour
nous et on doit bien le préparer.
C’est notre premier match at home
et on fera tout pour le gagner.»
«Mon équipe a les
moyens de jouer le
podium»
Concernant l’objectif de son équipe, après cette victoire face à la JSS
sur le score de deux buts à un,
Hamar affirme qu’à l’instar des
autres clubs, l’ESS visera le titre au
cours de l’exercice en cours en précisant que son club a les moyens de
viser le podium à la fin de l’exercice
en cours. «Chaque club qui gagne
son deuxième match à l’extérieur
peut croire au titre. En ce qui
concerne l’ESS, le podium est très
jouable pour nous. On possède un
bon groupe et on fera tout pour réaliser une grande saison», a-t-il indiqué.
K. A.
Reprise Belameiri a commencé le footing
résultats de l’échographie passée avant-hier à Alger ayant
des Les
confirmé son rétablissement, l’attaquant Belameiri a débuté un
entraîne- programme de footing et d’exercices particuliers sur la pelouse
la conduite de Madoui. Belameiri n’a pas été autorisé à
ments sous
reprendre avec le groupe, il profitera de ces séances pour
hier à 16h peaufiner sa préparation et se tenir prêt pour le prochain
Les Ententistes,
qui ne pensent
qu’au match face
à l’USMH, ont
repris hier soir, à
16h, les
entraînements. La
séance a été
caractérisée par
la présence de
tous les joueurs
qui sont plus que
jamais prêts à
prouver à tout le
monde que l’ESS
est intraitable à
domicile cette
saison et que le
titre figure parmi
les objectifs du
club cette saison.
ESS-USMH
ce samedi
à 17h45
match. En principe, Belameiri pourra s’entraîner avec le groupe
dès la semaine prochaine.
Une prime de 15 millions de centimes
Hamar a été bon prince en annonçant à ses joueurs que chacun
d’eux percevra quinze millions de centimes après la victoire face
à la JS Saoura. Le président a donc augmenté le montant inscrit
sur le barème des primes. Une victoire à l’extérieur en
championnat donne habituellement droit à cinq millions de
centimes.
Demou a repris
Autorisé à ne pas reprendre avant-hier en raison d’une
légère grippe, le défenseur axial Demou, se sentant beaucoup mieux hier matin, a eu l’autorisation de rejoindre le
groupe. Il s’est entraîné normalement et à la fin de la
séance il nous a dit qu’il allait mieux et qu’il était prêt
pour le match face a l’USMH, à l’instar de ses partenaires.
50 millions, prime du wali
Les joueurs de l’ESS percevront individuellement une
prime d’un montant de 50 millions de centimes. Cette
somme a été versée hier lors du déjeuner organisé au
siège de la wilaya. Cette somme s’ajoute aux 30 millions
Alors qu’elle était perçus dernièrement à la suite de la qualification pour la
prévue vendredi, finale de la LDC.
l’affiche de la 11e
journée qui
opposera
l’Entente de Sétif
à l’USMH aura lieu
samedi, à partir
de 17h45. Les
Ententistes ont
été heureux
d’apprendre la
nouvelle sachant
qu’ils auront
d’autres séances
d’ici le match
pour tout
préparer.
Les espoirs
joueront en
ouverture du
match des seniors
à 15h, indique le
programme de la
LFP. Pour l’ESS, les
espoirs sont en
train de réaliser
un bon début de
saison, meilleur
que le précédent.
Le trophée
du
Mundialito,
le 22
novembre
à Sétif...
Comme cela est
de coutume, le
trophée qui sera
mis en jeu lors du
prochain
championnat du
monde des clubs
sera exposé dans
toutes les villes
qui participeront
à cette
compétition.
Quatre
représentants de
la FIFA, avec la
coupe dans leurs
bagages, seront à
Sétif le 22
novembre
prochain.
... Et sera
exhibé au
Palais des
expositions
Durant toute une
journée, le
trophée du
prochain
championnat du
monde sera
exposé au Palais
des expositions
de Sétif à côté de
la coupe d’Afrique
des clubs
champions. Selon
les règlements de
la FIFA, l’entrée
doit être payante,
elle a été fixée à
50 dinars. Prendre
une photo avec le
trophée coûtera
300 dinars. Cinq
photographes
professionnels
seront recrutés à
cet effet.
Les supporters se mobilisent
pour la confection d’un tifo géant
A moins d’une semaine du big
match entre l’ESS et l’USMH, la tension monte d’un cran à Sétif et
Mohammadia. Les deux équipes,
qui veulent confirmer leur bonne
santé, préparent sereinement cette
11e journée qui s’annonce très palpitante. Les supporters de l’ESS, eux,
commencent dès maintenant à préparer cette grandiose fête pour assu-
rer une ambiance de folie dans les
gradins. En effet, les fans de l’ESS se
sont mobilisés pour une quête d’argent qui servira à la confection d’un
tifo géant qui sera dévoilé à l’entrée
des joueurs sur la pelouse. Une initiative qui prouve que les inconditionnels sétifiens envahiront le 8Mai-1945 qui sera assurément plein
à craquer.
CSC
Belhout : «Mon vœu, jouer
une 3e finale avec le CSC»
De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
Le nouveau coach du CSC, Rachid
Belhout, lors de l'entretien qu'il nous a accordé,
nous a confirmé qu'il va tout faire pour
atteindre les deux objectifs que lui avait fixés la
direction.
Voulez-vous, d'abord, nous dire ce qui vous
a poussé à accepter l'offre du CSC ?
J'étais chez moi (ndlr : il réside en Tunisie)
quand le directeur général du CSC, Bentobbal,
m'a téléphoné, à une heure tardive (23h), pour
me proposer si j'étais prêt à prendre en main
son équipe. Et, comme j'ai eu à diriger son club
et vécu avec lui de merveilleux moments, la saison 2011-12, je n'ai point hésité à venir à
Constantine pour négocier et finir par signer un
contrat avec le CSC. Et me voilà clubiste pour
six mois. Cela dit, je suis prêt à renouveler mon
bail si, bien sûr, la direction entérine mon projet
avec lequel je peux, à moyen terme, faire du
CSC un grand club, celui dont rêvent ses milliers de fans.
Peut-on savoir les objectifs que vous a
fixés la direction du CSC ?
La direction du CSC veut que son équipe
finisse le championnat sur le podium et aille en
finale de la coupe. En vérité, je ne vous
apprends rien, car ce sont les deux mêmes
objectifs qu'elle avait fixés à mon prédécesseur.
Mais, pour qu'on puisse espérer réaliser ces
deux objectifs à long terme, nous allons d'abord
remettre au plus vite sur orbite l'équipe qui,
comme vous le savez, vit un passage à vide.
Cela dit, je ne vous le cache pas, je tiens, surtout,
à atteindre le second objectif, car mon vœu le
plus cher est de jouer avec le CSC, cette saison,
une troisième finale après celles que j'ai gagnées
l'O Béja en 2010 et la JSK en 2011.
Et qu'allez-vous faire pour remettre sur
les rails votre nouvelle équipe ?
Pour que je puisse remettre sur les rails
l'équipe, je vais amener mes nouveaux
joueurs à ne penser qu'à se faire plaisir sur le
terrain et surtout à accepter la concurrence
saine que je compte leur instaurer afin qu'ils
ne songent qu'à travailler durement pour
mériter de jouer comme titulaires. Mais, pour
que j'arrive à les amener à aborder avec
enthousiasme leurs prochains matches, je
dois leur inculquer le système de jeu prôné
par l'ancienne star de l'Ajax Amsterdam,
Cruyff, qui privilégie le jeu offensif. Cela dit,
je tiens à souligner que, pour réussir à
atteindre cet objectif, je dois avoir l'adhésion
de mes joueurs à ma méthode de travail.
Pensez-vous pouvoir bien connaître vos
nouveaux joueurs pour leur inculquer
votre méthode de travail et votre
système de jeu en un laps de temps très
court ?
Je suivais de très près le CSC depuis l'entame du championnat et vu que j'ai une idée
sur chacun des éléments de son effectif, je
peux vous dire que je ne vais point avoir de
problème à inculquer ma méthode de travail
à mes nouveaux joueurs le plus tôt possible.
Avez-vous un message à transmettre aux
supporters du CSC ?
Je tiens à dire aux fans du CSC que je suis
très heureux de reprendre en main leur club
et que je vais tout faire pour remettre sur
orbite leur équipe. Cela dit, je souhaite qu'ils
continuent à venir nombreux booster,
comme ils l'ont toujours si bien fait, leur
équipe afin qu'elle parvienne à dépasser le
passage à vide qu'elle vit le plus tôt possible.
R. G.
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme et de la Ville
Office de promotion et de gestion immobilière de la wilaya d'Adrar
Route de Reggane RN N° 06 Adrar
Tél. : 049-96-0469 Fax : 049-96-82-67
NIF N° 097601010022454
Avis d'Appel d'Offres National Ouvert n° 30/2014
L'Office de Promotion et de Gestion Immobilière de la wilaya d'Adrar lance un avis d'appel d'offres portant les
REALISATIONS DES TRAVAUX VRD : assainissement, AEP, Aménagement Extérieur, et Eclairage Public,
Voirie des 370/2000 Logements Publics Locatifs à Travers la Wilaya d'Adrar du Programme Quinquennal 20102014 tranche 2010 répartie comme suit :
Lot N°
TRAVAUX
Lot N°
TRAVAUX
01
Assainissement, AEP, Eclairage Public, et
Aménagement, Voirie de 70 Logts à Timmi
04
Assainissement, AEP, Eclairage Public, et
Aménagement, Voirie de 100 Logts à Bordj
Badji Mokhtar BET/FARS
02
Assainissement, AEP, Eclairage Public, et
Aménagement, Voirie de 50 Logts à
Tamentit
05
Assainissement, AEP, Eclairage Public, et
Aménagement, Voirie de 100 Logts à Bordj
Badji Mokhtar BET/BTAS
03
Assainissement, AEP, Eclairage Public, et
Aménagement, Voirie de 50 Logts à
Timiaoune
06
AEP, Eclairage Publics, et Aménagement,
Voirie de 50 Logts à Bouda
Les entreprises intéressées par le présent avis sont priées de
se présenter au siège de l'office à l'adresse suivante :
Direction générale de l'OPGI d'Adrar, pour retirer le cahier
des charges contre paiement de Trois mille dinars pour
chaque lot (3000.00 DA) représentant les frais de reproduction.
Les soumissionnaires intéressés doivent satisfaire aux
conditions et critères exigés dans le cahier des charges
notamment en matière de qualification, expérience des
moyens humains de matériel et capacités financières.
Les offres accompagnées des pièces réglementaires précisées dans le cahier des charges seront présentées sous
double enveloppe scellées et distinctes.
Une enveloppe qui contiendra l'offre des capacités technique et financière, y compris les pièces réglementaires et
une enveloppe qui contiendra l'offre financière.
L'ensemble du dossier de l'appel d'offres comprend deux
parties :
A : OFFRE TECHNIQUE
-Instructions aux soumissionnaires paraphées et cachetées
- Modèle de déclaration à souscrire dûment signée et remplie et cachetée
- Modèle de déclaration de probité dûment signée et remplie
- Copie du registre de commerce
- Certificat de qualification et classification professionnelles
de catégorie Deux (II) et Plus Activité Bâtiment, hydraulique ou travaux publics, principale ou secondaire
- Extrait de rôle en cours de validité apuré, ou avec échéancier de paiement en cas de dette
- Une copie de la carte d'immatriculation fiscale
- Attestations de mise à jour CNAS, CASNOS en cours de
validité
- Attestations de mise à jour CACOBATPH en cours de
validité
- Statuts pour les sociétés
- Attestation du compte sociaux auprès du CNRC pour les
sociétés légalisé en cours de validité année 2013
- Casier judiciaire du signataire de la soumission
- Planning d'avancement des travaux pour chaque lot
Compétition / PUB
- Liste des matériels accompagnés de cartes grises et assurances
- Liste des projets réalisés accompagnés de pièces justificatives durant les cinq dernières années
- Liste des moyens humains accompagnés par les CV et
déclaration CNAS
- Le Cahier de Prescription Spécial (CPS) A et B signé et
paraphé
B : OFFRE FINANCIERE
- Lettre de soumission dûment signée et remplie et cachetée
- Le bordereau des prix unitaires paraphé et signé et
cacheté
- Le devis quantitatif et estimatif paraphé et signé et cacheté
L'ensemble des deux plis doit être placé dans une
enveloppe extérieure anonyme portant la mention
suivante :
Soumission à ne pas ouvrir
Avis d'appel d'offre national ouvert n° 30/2014
REALISATIONI DES TRAVAUX VRD d'assainissements,
AEP, Aménagement Extérieur, et Eclairage Publics Voirie
des 370/2000 Logements Publics Locatifs à Travers la
Wilaya d'Adrar du Programme Quinquennal 2010-2014
tranche 2010
et adressée à Monsieur le Directeur Général de l'OPGI
Adrar Route de Reggane RN N° 06 Adrar.
La date de dépôt des offres est fixée à 15ème jours à
compter de la date de la première parution dans les
quotidiens nationaux ou le BOMOP du présent avis à
12h00.
la commission d'ouverture des plis siégera en séance
publique, le dernier jour correspondant à la date limite du
dépôt des offres à 14h00, les soumissionnaires sont invités
à assister à la séance.
Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos
légal, la durée de préparation des offres est prorogée
jusqu'au jour ouvrable suivant à la même heure.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres
pendant une durée de 90 jours + la durée de préparation
des offres.
ANEP 156 926 du 19/11/2014
Pour une durée de 18 mois avec un salaire de 18 000 euros
ARTUR JORGE,
nouvel entraîneur
du Mouloudia
Hier, le CA s'est réuni encore une fois. Cette
fois-ci, la réunion a abouti, puisque les
membres du conseil d'administration et le
président Hadj Taleb se sont entendus sur un
nom, celui du Portugais, Artur Jorge.
PAR AMINA Z.
Il a été décidé un contrat de 18
mois pour un salaire de 18 000
euros. Son invitation a été envoyée
hier soir pour avoir son visa
aujourd'hui. Il est attendu demain.
Il supervisera l'équipe contre
l'USMA avant de prendre les rênes.
Comme annoncé dans notre édition d'hier, le CA allait se réunir
hier à 16h afin de discuter du successeur de Charef. Il y avait dans la
soirée d'avant-hier deux noms,
celui de Ferrera et de Lechantre.
Seulement, comme le premier, les
spécialises et amis appelés pour
conseiller les membres du CA ont
assuré que Ferrera était mou dans
ses relations avec les joueurs, alors
que Lechantre était un entraîneur à
sélection, cela a poussé les
membres à bien réfléchir. Comme
annoncé dans ces mêmes colonnes,
on s'attendait à ce que le casting
continue et d'autres noms apparaissent et c'est ce qui fut.
Puisqu'hier, un nouveau nom a été
proposé. Il s'agit d'Artur Jorge.
L'ex-coach de Rabah Madjer. Il a
été contacté et le coach n'a pas eu
un long moment de réflexion pour
donner son accord de principe. Il
restait à Hadj Taleb d'avoir l'accord
des membres du conseil d'administration. Ces derniers ont bien étudié le dossier avant de décider que
ce sera Artur Jorge, le nouvel
entraîneur du Mouloudia d'Alger.
Les deux parties se sont entendues
sur une durée de 18 mois, pour un
salaire de 18 000 euros. Ainsi, les
membres du conseil d'administration ont décidé de mettre fin à cette
réunion ouverte qui aura trop duré.
Ils ont jeté leur dévolu sur l'une des
grosses pointures qui a drivé de
gros calibres comme Porto, le PSG
et le Benfica, en l'occurrence, Artur
Jorge.
A. Z.
Comment s'est effectué le
contact ?
D'abord, c'est un certain Rafik
(Hadj Ahmed le coordinateur
général) qui m'a appelé en
premier. Puis, c'est le président
qui l'a fait quelques heures plus
tard. Tout s'est effectué dans la
journée d'hier. En tous les cas, le
discours des deux responsables
du MCA m'a vraiment plu et m'a
incité à accepter l'aventure
algérienne.
Mais qui vous a proposé au
départ avant que Hadj Ahmed
prenne attache avec vous ?
En fait, ce qu'il faut savoir c'est
que j'ai toujours été intéressé par
une aventure en Algérie, mais la
chance ne m'a pas souri
auparavant. Cette fois-ci, elle
semble me sourire, tant mieux
comme on dit. Ceci dit, au départ
c'est un ami algérien de longue
date qui m'a proposé à la
direction mouloudéenne qui,
après discussion entre ses
membres je crois, m'a contacté
directement. Ça s'est fait très vite.
Comment se sont déroulées les
négociations concernant le
volet financier, car avant vous
Bazdarevic a refusé à cause de
l'argent ?
En ce qui me concerne, l'argent
n'est pas aussi important que le
challenge sportif. Driver une
équipe algérienne serait un grand
honneur, car j'aime les Algériens
et surtout Rabah Madjer que
j'avais eu à Porto. C'est devenu
un très bon ami que je salue au
passage à travers votre journal.
En évoquant Rabah Madjer, que
retenez-vous de lui quand il
était à Porto sous votre
houlette ?
D'abord, il faut savoir que
Rabah Madjer est un monument
à Porto. C'est un grand joueur et
il est parmi les meilleurs joueurs
au monde. Je n'oublierai jamais
sa talonnade contre le Bayern de
Munich. Ce sont des moments
qui restent gravés dans les
mémoires à jamais.
Est-ce que vous êtes au
11
Entraînement à Dar
El-Beïda hier à 10h
Les camarades du gardien de but,
Faouzi Chaouchi, se sont retrouvés
dans la matinée d'hier à 10h sur le
terrain de la Protection civile à Dar ElBeïda pour continuer la préparation du
derby contre l'USMA loin des regards
et dans la sérénité totale.
Berchiche out
contre l'USMA
Même s'il revient de blessure et a pu
intégrer le groupe hier, on a constaté
que le défenseur axial souffrait d'une
gêne qui l'a contraint de bien
travailler ses exercices. Il confirme
son forfait pour le rendez-vous de
samedi contre les Usmistes. Un autre
élément qui sera absent, puisque
Karaoui et Gourmi sont suspendus,
Mbingui se trouve au Gabon, s'ajoute
Berchiche qui ne sera pas au top de
sa forme. Ce qui va contraindre
Laroum à opter pour le duo Aksas-Azzi
pour défendre la charnière centrale du
Mouloudia face aux Rouge et Noir.
Demain et jeudi :
entraînement
à Ben Aknoun
Pour la séance d'entraînement
d'aujourd'hui et demain, le staff
technique a décidé qu'elles se
déroulent dans le stade synthétique
d'El Mokrani à Ben Aknoun afin de bien
préparer le rendez-vous contre les
Usmistes prévu samedi à 18h.
L'entraîneur Laroum profitera de ces
deux séances avant d'arrêter
définitivement l'équipe type qui va
affronter les Rouge et Noir, samedi.
N'oublions pas que le MCA sera
amoindri de plusieurs éléments clés
ce jour-là.
«Tout pour apporter un plus au club
préféré de Madjer»
On croit savoir que la direction
du Mouloudia d'Alger a pris
attache avec vous afin de vous
proposer de prendre les rênes
techniques du MCA, qu'en ditesvous ?
Effectivement, le président
mouloudéen m'a appelé. Je dirais
que son discours a été
convaincant. Il m'a répondu sur
tout ce que je voulais savoir. Je
dirais que c'est un très bon
challenge que je ne veux
nullement rater. Alors je n'ai pas
pris beaucoup de temps pour
donner mon accord de principe.
Mercredi 19 novembre 2014
courant que le MCA est le club
préféré de Madjer ?
Je ne savais pas, mais cela va
me booster encore à faire en
sorte de pousser ce club vers les
sommets. Madjer est un ami que
je respecte beaucoup et cela me
fait très plaisir de driver son
club de cœur.
Donc, vous avez accepté de
driver le Mouloudia d'Alger,
c'est ça ?
Effectivement, j'ai accepté ce
challenge. J'espère apporter mon
expérience au foot algérien. Le
sort en a voulu ainsi. Pourtant, il
y a quelques années de cela,
j'avais eu des touches pour
driver la sélection algérienne,
mais ça n'a pas abouti.
Aujourd'hui, je vais entraîner un
club algérien, c'est que du
bonheur.
Connaissez-vous le Mouloudia
d'Alger ?
Il faut savoir que j'ai beaucoup
d'amis algériens qui m'ont parlé
du Mouloudia d'Alger. Ils m'ont
fait comprendre que c'est le club
le plus populaire en Algérie. Je
sais aussi que ce club a vécu un
début de saison très difficile et il
est mal classé actuellement, mais
qu'il a envie de rebondir.
Est-ce que vous êtes prêt à
relever ce défi ?
Je suis un homme de défi. Je
sais que le MCA compte dans
ses rangs des joueurs
internationaux de qualité.
Seulement, ils n'arrivent pas à
trouver la bonne formule pour
carburer. On va faire en sorte de
trouver la source du problème
afin de le régler. Il faut le
soutien de tout le monde pour
remettre le MCA à sa vraie
place.
A. Z.
Carrière d'entraîneur :
Artur Jorge est un entraîneur
portugais né le 13/02/1946. Il a
drivé beaucoup de clubs et de
sélections :
Guimaraes (Portugal) (1980-81)
Belenenses (Portugal) (1981)
Portimonense (Portugal) (1981-83)
FC Porto (Portugal) (1984-87)
Matra Racing (1987-89)
FC Porto (1989-91)
PSG (1991-94)
Benfica Lisbonne (1994-95)
Suisse A (1995-96)
Portugal A (1996-97)
Tenerife (1997-98)
Vitesse Arnhem (Pays-Bas) (1998)
PSG (1998-99)
Al-Nasr (2000-01)
Al-Hilal (2001-02)
Academica (Portugal) (2002-04)
CSKA Moscou (2004)
Cameroun (2004-06)
Créteil Lusitanos (2006-07
Deux matches à huis clos
pour le MCA
Mouloudia,
la phase aller
sans public
La commission de discipline a infligé
deux matches à huis clos pour le
Mouloudia d'Alger à la suite des incidents vécus au 20-Août-1955. Pour
jets dangereux de projectiles et de
fumigènes, le MCA jouera sans public
jusqu'à la fin de la phase aller. En
effet, sur son site officiel, la Ligue de
football professionnel a publié la
sanction qu'a infligée la commission
de discipline aux Mouloudéens. La
commission a infligé " deux matches
à huis clos pour le CRB et le MCA pour
utilisation d'engins pyrotechniques
multiples, jets dangereux de fumigènes dans les tribunes entre les
deux galeries avec arrêt momentané
de la rencontre. Incidents et faits
aggravants. Les deux clubs ont écopé
d'une amende de 100 000 DA. " Ce qui
fait que le MCA devra recevoir le CSC
et le RCA sans les Chnaoua. Ce qui
veut dire que le Mouloudia d'Alger terminera la phase aller sans compter
sur son 12e homme. Un coup dur pour
les Mouloudéens, surtout que l'équipe
aura tant besoin de la présence de
son public afin de surmonter sa douleur et assurer un retour en force en
championnat. Seulement, les camarades de Karaoui vont devoir faire
avec les moyens du bord et devront
donc assurer sans les Chnaoua pour
finir la phase aller en force, car, pour
quitter la zone des turbulences, les
Vert et Rouge doivent renouer avec
les victoires et ce sera vraiment dur
sans l'appui de leur public.
A. Z.
www.competition.dz Mercredi 19 novembre 2014
10
Tirage au sort de la
coupe d'Algérie des
jeunes catégories
Le tirage au sort des jeunes catégories a eu lieu avant-hier. Comme
tout le monde le sait, concernant
le Mouloudia d'Alger, seuls les
minimes et les juniors ont assuré
la qualification pour le second
tour, après avoir battu la JSMC.
Voici les prochains adversaires
des minimes et des juniors :
U15 : MCA-MOB
Les minimes du Mouloudia d'Alger
affronteront à Bouira ceux du MOB
pour le second tour de la coupe
d'Algérie. Les Mouloudéens ont
décidé de choisir de recevoir les
jeunes Crabes à Bouira au lieu de
Boudouaou, car à Bouira, ils auront
à leur disposition un bon hôtel.
Ainsi, les Mouloudéens affronteront le 28 novembre prochain le
MOB pour tenter d'arracher le
billet qualificatif pour le prochain
tour.
U20 : MCA-JSK
Pour ce qui est des juniors, le
Mouloudia d'Alger, qui est sorti
lors du tirage au sort en premier,
recevra les jeunes Canaris dans
une rencontre très difficile. Une
finale avant la finale. Elle se
déroulera à Bouira aussi. En tout
cas, les juniors vont faire appel
certainement à tous les espoirs
promus qui ne dépassent pas 20
ans afin de réussir le pari.
Toutes les catégories
affronteront l'USMA ce
week-end
Les jeunes catégories du MCA
affronteront en championnat le
voisin usmiste comme les seniors.
Mis à part les minimes qui joueront vendredi à 10h, les U20, les
U18 et les U17 joueront samedi
dans la matinée. Toutes les rencontres des jeunes se dérouleront
à Omar-Hamadi.
USMH
MCA
Arrivé cet été en
provenance de la
JSS, Sekou
Bagayoko, qui n’a
pas pu être qualifié à
temps, s’entraîne
avec les Jaune et
Noir sans pouvoir
participer aux
compétitions
officielles.
Avant-hier, le président
Omar Hadj Taleb a réuni
les joueurs après le
déjeuner à l'hôtel 5-Juillet
afin de les booster et les
motiver pour sortir le
grand jeu samedi. Un
discours qui semble avoir
eu son effet, puisque les
joueurs ont mis tous leurs
différends de côté et ne
songent désormais qu'à
s'imposer samedi.
LES JOUEURS UNANIMES :
«On provoquera le déclic samedi»
Retrouver cet esprit de groupe, cette envie collective de réussir
et surtout cette rage de vaincre
face aux Usmistes lors de la finale
de la Supercoupe. C'est ce que veut
le président mouloudéen en
secouant avant-hier le cocotier. Les
joueurs ont bien saisi le message,
puisque, à l'unanimité, ils étaient
tous d'accord sur le fait que "le
Mouloudia d'Alger ne doit pas
faire partie des équipes du bas du
tableau, mais des premières. Il faut
remédier à cela et très vite serait le
mieux". Les joueurs ont compris
que ce n'est pas seulement un ou
deux qui doivent se surpasser sur
le terrain, c'est toute l'équipe qui
doit se montrer volontaire et solidaire. Des ingrédients qui ont disparu au fil des journées. Les
joueurs ont tous assuré :
"Désormais, c'est une question de
nif. Il faut rebondir." Le président
Hadj Taleb leur a demandé de tout
oublier et d'ouvrir une nouvelle
page. A voir les joueurs à l'entraînement hier, on peut dire que cela
a bien fonctionné, puisqu'ils ne
songent qu'a la façon de réussir le
pari de samedi. Les joueurs ont
compris qu'il fallait mettre la main
dans la main.
Que les anciens joueurs et
les nouveaux doivent s'unir pour
devenir une seule famille. Car le
MCA a certes des individualités de
luxe, mais ce qui manque, c'est la
force collective. Celle-ci sera assu-
rée quand chaque joueur ettra du
sien. Ainsi, les camarades d'Aksas
ont décidé de s'unir pour le
meilleur cette fois-ci, ils ont été
unanimes à dire : "On provoquera
le déclic samedi et on renouera
avec les victoires ainsi qu'avec
notre public." Rendez-vous samedi
pour voir si les Vert et Rouge arriveront à joindre l'acte à la parole,
mais il faut le mentionner, c'est de
bon augure…
M. Z.
Hachoud : «Samedi, ce sera un match d'hommes»
Vaincre ou mourir, c'est ce que va vivre le MCA ce samedi. Après avoir perdu contre la JSK et le CRB, les Vert
et Rouge sont appelés à rebondir. Les Mouloudéens doivent tout mettre en œuvre pour gagner. Abderrahmane
Hachoud assure que samedi, lui et ses camarades doivent être solidaires sur le terrain pour s'offrir les Usmistes.
Comment est le moral des troupes à
quelques jours seulement du choc contre
l'USMA ?
Comme vous le savez, on est passés par des
moments durs. La situation n'est pas au top et
donc le moral n'est pas vraiment au top.
Seulement, on est tous décidés à tout mettre
en œuvre pour relever la tête. On sait qu'une
victoire va nous redonner confiance et on
pourra attaquer la suite avec plus de sérénité.
Est-ce que le MCA est prêt pour affronter
l'USMA ?
On n'a pas le choix que d'être prêts pour la
rencontre. On est condamnés à gagner et on
doit tout faire pour y parvenir. On reste sur
deux défaites consécutives, on doit mettre fin
à ces revers et cela peu importe le prix à payer.
Le groupe est conscient de ce qui l'attend et on
va tout faire pour relever la tête.
Le président a tenu un discours clair, celui
de rebondir…
Effectivement, le président nous fait
confiance et on doit être à la hauteur de cette
confiance. On doit se surpasser pour rebondir.
Je pense que les troupes en sont conscientes et
vont tout faire pour y remédier. On sait que ce
sera difficile, mais avec la détermination et la
rage de vaincre, on doit de rebondir et montrer à tout le monde que ce qu'on a vécu n'est
qu'une erreur de parcours très vite rectifiée.
Sans public, ne pensez-vous pas que le
derby sera dur à négocier ?
On aurait voulu avoir le soutien de notre
public, mais on n'a pas le choix. On doit s'im-
poser et tout faire pour être au top à chaque
fois. Même sans la présence de notre public,
on doit montrer qu'on est capable de relever
n'importe quel défi. Tout le monde sait qu'on
est condamnés à la victoire samedi et on fera
tout pour y arriver.
Depuis le départ de Charef, c'est Laroum
qui assure l'intérim, comment s'est
déroulée la préparation du derby ?
Je pense que le groupe a compris qu'il faut
mettre la main dans la main pour sortir du
gouffre. On défend tous la même chose, à
savoir les couleurs du Mouloudia d'Alger,
alors on se doit de se surpasser pour être à la
hauteur. Avec Laroum, on est en train de préparer le derby dans une bonne ambiance et,
incha Allah, on sera à la hauteur le jour J.
La direction est en train de chercher un
entraîneur étranger…
Ce qui est sûr, on fera tout pour faciliter la
tâche au nouvel entraîneur. On doit tous
s'unir pour le bien du MCA. On se trouve
dans une position qu'on doit quitter le plus tôt
possible, le MCA ne mérite pas de se trouver
dans le bas du tableau, mais plutôt au sommet. Il faut remettre le Mouloudia à sa vraie
place, cela est de notre devoir.
Les Chnaoua comptent sur vos coups
francs magiques samedi…
Le plus important pour moi, ce n'est pas qui
va marquer, mais que le MCA gagne son
derby. Après, c'est clair, si l'occasion le permet, je ferai tout pour faire vibrer les filets
adverses. Je sais qu'on affrontera une bonne
Mercredi 19 novembre 2014
15

Patrick fournit les
tenues d’hiver
L’équipe de l’USMH a
bénéficié de nouveaux
équipements du fournisseur
Patrick qui a livré des tenues
de parade, des survêtements
d’entraînement et des
maillots. Des parkas et
d’autres vêtements
arriveront également
dimanche de la part du même
équipementier. Se plaignant
de ne pas avoir
d’équipements
d’entraînement, les joueurs,
qui ont vu leurs nouvelles
tenues hier, auront de quoi
travailler durant cet hiver.

Le discours de Hadj Taleb a transcendé les troupes
PAR M. ZERROUKI
www.competition.dz
équipe de l'USMA qui fera tout pour gagner.
Mais c'est nous qui recevons, et on n'a pas le
droit de perdre des points, c'est certain. Donc,
samedi, la victoire est impérative.
Etes-vous conscients que, pour les
Usmistes, ce sera une question de
revanche après avoir perdu la finale de la
Supercoupe ?
Ce que pensent les Usmistes ne nous
concerne pas. Le plus important pour nous est
de remporter ce rendez-vous afin de gagner
des points au classement. Ceci dit, on est en
train de bien se préparer et, incha Allah, on
aura le dernier mot. On est obligés de réussir
pour éviter que le doute s'installe dans la maison. On n'a pas d'autre choix que de réagir
samedi contre l'USMA afin d'aborder les
autres rendez-vous à l'aise. C'est pour cela
que je dis que le match de samedi doit être un
match d'hommes.
M. Z.

Benouza au sifflet
Le Mouloudia d'Alger affrontera ce samedi à
Omar-Hamadi l'USMA dans un derby qui se
jouera à huis clos. Le trio d'arbitrage désigné
pour officier la rencontre est composé de
Benouza qui sera assisté d'Omari et Ayad. La
rencontre débutera sans la présence du
public à 18h. Les espoirs, en revanche, joueront à 15h en match d'ouverture.
La prime de l’ASMO
devrait être
perçue aujourd’hui
Bagayoko : «J’arrête les
entraînements et j’attendrai encore
Iaïche
une semaine avant de partir» tient
son
PAR RACHID H.
Resté avec l’intention de gagner
une place lors de la phase retour, il se
plaint de sa situation qui ne l’arrange pas
et menace de partir la semaine prochaine
si le président ne lui verse pas les salaires
qu’il attend depuis plus de trois mois.
Ayant touché un chèque de garantie, le
natif de Bamako voit son paiement
repoussé de semaine en semaine pendant qu’il affirme ne pas avoir un sous
en poche. Logeant chez son camarade
Belkheir, Bagayoko ajoutera que même
l’appartement qu’on lui avait promis ne
lui a pas été livré. Joint hier en début
d’après-midi, le concerné nous dira qu’il
arrête les entraînements jusqu’à la
semaine prochaine et si d’ici là il ne
touche pas son argent, il allait simplement réclamer sa libération et rentrer
chez lui au Mali en décembre. «Je ne vais
pas bien du tout. Ma situation est insupportable. Je commence vraiment à
regretter d’avoir quitté la JSS. Non seulement je n’ai pas le droit de jouer à cause
de ma qualification, mais le président de
l’USMH ne fait rien pour améliorer mes
conditions de vie.
De plus, je loge chez un partenaire, je ne veux pas être un fardeau pour
quiconque. Maintenant, j’ai pris une
décision. Je reste ici encore une semaine.
S’ils ont besoin de moi, ils me versent
mon argent et je reprends. Si, au bout
d’une semaine, on ne me donne rien, je
onze pour
l’ESS
demande à ce qu’on me libère et je rentre
au Mali. Je suis ici pour travailler et
gagner ma vie et nourrir ma famille. J’ai
une famille à ma charge, je suis fils
L’entraîneur Abdelkader
unique, donc la seule source de revenus
pour la famille. A chaque fois, on me Iaïche prépare ses poulains
promet, mais je n’ai rien vu jusqu’à pour le match de la reprise
maintenant, c’en est trop, la patience a où l’USMH aura la dure mission de revenir avec un
des limites. Ce que je trouve anormal, résultat
positif de Sétif. Pour
c’est qu’une équipe de 1re division n’ar- y parvenir, le coach harrachi
rive même pas à payer ses joueurs.
compte adopter la même
Dernièrement, j’avais un rendez-vous
stratégie que lors des
avec le président, mais en me rendant
matches en déplacement.
avec mon agent à son bureau, je ne l’ai Hors de ses bases, l’USMH
pas trouvé. Je ne peux plus attendre, je évolue avec une tactique à
suis contraint d’arrêter les entraînements vocation défensive. Malgré
et si il n’y a rien dans les prochains jours, quelques absences comme
celles de Kenniche et
je résilie mon contrat et je m’en vais.»
Benaldjia sur les flancs, l’enR. H. traîneur aura une solution de
Boulekhoua : «Un nul nous
arrangera à Sétif»
De retour de blessure après
avoir raté les premières
séances de la semaine,
Boulekhoua se porte mieux.
Il se prépare à prendre sa
place sur le flanc droit
pour le deuxième match
de suite.
Comment se déroule la
préparation du choc face à l’ESS ?
Comme vous venez si bien de le
dire, c’est un match choc qui nous
attend face au tenant de la LDC
d’Afrique. Nous sommes en train
de préparer ce rendez-vous avec
le plus grand sérieux et un très
bon état d’esprit. Après nos deux
dernières victoires, nous voulons
rester sur notre lancée. Ces derniers jours, nous peaufinons
notre préparation pour aller
décrocher le meilleur résultat
possible à Sétif.
Justement, quelles sont
vos ambitions dans ce
match ?
Je dirai que le nul serait
un résultat positif, une victoire
serait meilleure.
Je pense que si
nous revenons
avec un point
de ce déplacement, nous
pourrons dire
que nous avons
enregistré un bon
résultat. Il ne faut
pas oublier que par
la
suite
nous
aurons à jouer un
derby et un bon
résultat face à l’ESS
nous fera le plus
grand bien sur le
plan mental. Je
pense que si nous
réussissons
à
empocher les trois
points, nous aborderons les prochains
matches avec plus de
confiance.
Mais en face vous allez
avoir affaire à un sacré
morceau…
Nous aussi nous sommes
un morceau, Sétif ne va pas avoir la
tâche facile, il est important pour nous
de rester sur une courbe ascendante.
De plus, affronter le champion
d’Afrique en titre est une motivation
en soi, donc on va mettre le paquet
pour revenir avec un résultat probant.
Sur un plan personnel, comment
vous portez-vous ?
Je me sens mieux, les douleurs aux
adducteurs ont totalement disparu et je
m’entraîne normalement avec le groupe. Lors du dernier match, je ne me
suis pas trop bien senti physiquement,
maintenant, je retrouve mes sensations
et je me prépare à aider mon équipe à
réaliser une bonne opération à Sétif.
Selon vous, quelles seront les clés
du match de samedi ?
Il faudra rester concentrés. Il faut
également se méfier des ailiers de l’ESS
qui sont très vifs. Il faudra savoir
défendre dans cette rencontre où l’adversaire voudra marquer. De notre
côté, il faudra qu’on arrive à concrétiser dès qu’une occasion se présentera
et tenter de gérer la rencontre. Ça va
être un beau match entre deux équipes
qui se connaissent très bien.
R. H.
rechange avec Belkheir et
Boulekhoua. Dans l’axe, on
prendra les mêmes et on
recommence avec Mazari et
Ziane-Chérif. Ce dernier, qui
souffrait du dos, a réintégré
le groupe avant-hier et
semble s’être remis à temps
pour cette rencontre. Au
milieu également, il y aura le
retour d’Aït Ouamar qui a
travaillé dur pour ne pas
rater ce match. Il jouera aux
côtés d’Amada et de Gharbi
dans une formation avec
trois récupérateurs. Quant à
Boumechra, qui cherche toujours son premier but, il sera
placé juste derrière les deux
attaquants Abid et Mebarki.
Il faut dire que sur le plan
offensif le coach a bien des
raisons de croire aux
chances de son équipe avec
des joueurs en forme actuellement, même les remplaçants tels que Frioui et autre
Benachour seront d’un bon
apport pour la ligne offensive surtout si Iaïche décèle
des failles dans la défense
et qu’il veuille jouer la carte
de l’offensive. Avec un milieu
renforcé, une défense bien
préparée et une attaque qui
carbure bien, l’USMH a des
raisons de croire en ses
chances. Si elle parvient à
s’imposer, elle pourra conforter sa position de leader et
prendre ses distances avec
ses poursuivants.
R. H.
Le président Laïb compte
verser la prime de la victoire
ramenée d’Oran face à
l’ASMO aujourd’hui. Désirant
motiver ses joueurs avant de
se rendre à Sétif où l’USMH
affrontera l’ESS ce samedi au
stade du 8-Mai-1945, le
président harrachi était hier
en train de réunir la somme
nécessaire pour verser une
prime aux joueurs. Ces
derniers s’interrogeaient
d’ailleurs ces deux derniers
jours sur leurs primes qu’ils
souhaitaient toucher avant la
rencontre de la 11e journée.

Aujourd’hui et
demain
entraînement
à 10h
Après avoir effectué hier
matin une séance
d’entraînement, les Jaune et
Noir effectueront aujourd’hui
à 10h une autre au stade de
Mohammadia. L’occasion
pour le coach de parfaire sa
stratégie avant le big match
face à l’ESS. Idem pour
demain puisque
l’entraînement est
programmé à la même heure
et au même endroit.

Départ vendredi
à 9h
L’équipe de l’USMH prendra la
route en direction des Hauts
Plateaux vendredi matin à 9h
à partir du stade de
Mohammadia.

Nuitée à l’hôtel
El-Hidhab
Les Jaune et Noir, qui
arriveront vendredi vers les
coups de midi, rallieront
directement l’hôtel El-Hidhab
de Sétif. Ils y passeront la
nuit pour regagner la capitale
juste après la rencontre.

L’équipe effectuera
une séance
à El-Bez
En arrivant à Sétif, les Jaune
et Noir effectueront une
légère séance d’entraînement
sur le terrain du stade d’ElBez dans l’après-midi.
L’occasion pour apporter les
toutes dernières retouches
avant d’affronter l’ESS.
www.competition.dz Mercredi 19 novembre 2014
www.competition.dz
USMA
CRB
16
De notre envoyé spécial en Tunisie : Hillal Aït Benali
Le gardematériel
se blesse
au poignet
 Il souffre d’une entorse à la cheville
Il n’y a pas que les joueurs qui
contractent de blessures. Même le
garde matériel, Benyoucef, s’est blessé au poignet. Néanmoins, il continue
à s’acquitter de sa mission de la
meilleure des façons en n’abandonnant jamais son poste. Avec Rachid ElKahla, ils font tout afin que le stage se
déroule dans de bonnes conditions.
Bouguerra out
une semaine
Le joueur Oussama Bouguerra a contracté
lors du match amical contre l’équipe de
Gafsa une blessure à la cheville.
«Je ressens des douleurs à la main,
mais je continue à travailler. Même
blessé, je n’abandonne pas mon poste
afin que le stage se passe bien. Depuis
notre arrivée, tout se déroule
parfaitement avec des joueurs de
bonne famille et un staff technique qui
fait du bon travail. J’apprends
toujours des choses avec mon maître
Rachid El-Kahla. En tout cas, tout le
monde fait de son mieux afin que
l’équipe réussisse un bon résultat ce
samedi à Oran.»
Il a ressenti des douleurs
Djediat a écourté
l’entraînement de la
matinée
Lamouri Djediat n’a pas pu terminer
l’entraînement d’hier au stade de
l’hôtel El-Mouradi Palace. L’expensionnaire de l’USMA a ressenti des
douleurs à la cuisse et le staff médical
l’a autorisé à écourter la séance. Il ne
s’agit pas d’une blessure méchante,
mais il a préféré ne pas la forcer de
crainte qu’elle se complique.
Rebih : «A Oran,
on jouera pour
la victoire»
Il ajoute que son équipe partira à Oran afin de revenir avec les
trois points de la victoire qui lui
permettront d’améliorer davantage son classement.
«Même blessé, je
n’abandonne pas mon poste»

L’attaquant
belouizdadi,
Boubekeur Rebih,
déclare que son
équipe effectue un
bon stage en
Tunisie. Il avance
que les
entraînements se
déroulent dans de
bonnes conditions
et que le fruit de ce
travail sera cueilli
lors de la reprise du
championnat.
Tout d’abord, dites-nous
comment se déroule ce stage ?
Après examen, il s’est avéré
qu’il souffre d’une entorse à la cheville. Il sera indisponible pour une
semaine et ratera ainsi le match face
à l’ASMO. Bouguerra ne s’est pas
entraîné hier avec le groupe. Il s’est
contenté d’effectuer une séance à la
piscine.
Très peiné Bouguerra est vraiment très peiné. Il aurait continué la
préparation et donné le meilleur de
lui-même afin de convaincre son
entraîneur, Michel. Mais cette blessure est venue au mauvais moment
pour le stopper. Il sera soumis à un
repos forcé et ne pourra donc pas
étaler ses qualités devant son coach.
Il ratera l’ASMO Bouguerra
ne va donc pas jouer le prochain
match contre l’ASMO en déplacement. Il pourrait même faire l’impasse sur celui d’après face à la JSK.
En tout cas, une fois au pays, il sera
soumis à des soins et c’est au staff
médical de se prononcer sur son cas.
H. A. B.
Fin de stage
 aujourd’hui
Les joueurs visitent Sousse
Le staff technique a accordé avant-hier dans l’après-midi un quartier libre aux
joueurs. Certains d’entre eux ont saisi l’occasion pour se rendre au centre-ville
de Sousse pour se balader. Ils sont tous revenus avec des sachets remplis de
souvenirs de cette ville tunisienne et de quelques vêtements d’hiver.

Certains ont préféré rester à l’hôtel
Ce n’est pas tous les joueurs qui ont profité de ce quartier libre pour se rendre
au centre-ville de Sousse. Certains ont préféré rester à l’hôtel pour faire la
sieste et d’autres ont consacré ce temps pour contacter leur famille
via internet.
H. A. B.

Différents exercices tactiques au menu
Le staff technique a programmé différents exercices tactiques.
Les joueurs se sont entraînés sans ballon avant de disputer un
match d’application.
C’est aujourd’hui que le stage
du CRB prendra fin. Après une
semaine de préparation à Sousse,
plus précisément à l’hôtel ElMouradi Palace, les Rouge et
Blanc seront de retour à Alger ce
matin. Comme ce fut le cas lors du
voyage aller, le retour s’effectuera
sur deux vols. Le premier à 13h30
et le second à 16h.
Il se déroule dans les meilleures
conditions. À l’intérieur de l’hôtel, on ne maque de rien et aux
entraînements on travaille d’arrache-pied. Le staff technique a
tracé un programme que nous, les
joueurs, on suit à la lettre. On travaille au rythme du biquotidien
et cela est très bénéfique pour
nous.
Croyez-vous être prêts pour la
reprise du championnat ?
On est venus en Tunisie pour
travailler et non pas pour se ressourcer. Notre objectif est de préparer le prochain match ainsi que
toute la suite de la phase aller. On
a bossé dur depuis notre arrivée
et je ne vois pas ce qui va nous
empêcher d’être prêts pour
reprendre la compétition.
Les supporters attendent
beaucoup de vous lors de la
reprise du championnat,
notamment après la victoire
face au MCA, qu’avez-vous à
leur dire ?
Je sais parfaitement que nos
supporters attendent beaucoup
de nous maintenant. En ce qui
nous concerne, on fera de notre
mieux afin d’être à la hauteur et
leur procurer toujours de la joie.
Mais je leur demande d’être
patients encore avec nous, car
cette nouvelle équipe est en train
de se construire. La majorité des
joueurs sont nouveaux et ils ont
besoin encore de temps pour
retrouver leurs repères. Toute

Abassi s’illustre
Le gardien Ramzy Abassi s’est illustré de belle forte manière durant
ce stage. Le troisième portier belouizdadi a tiré son épingle du jeu
lors du match d’application joué hier dans la matinée. Il a été à la
hauteur en empêchant les attaquants de marquer le moindre but.
pression sur les joueurs se répercutera négativement sur les résultats de l’équipe. Alors, on souhaite qu’ils continuent à nous soutenir comme ce fut le cas face au
MCA et à encourager notamment
les jeunes joueurs.
En parlant du derby face au
MCA qu’avez-vous senti en
inscrivant le second but ?
Tous les mots ne vont pas suffire pour exprimer ma joie en ce
moment. Je dirai seulement que
j’étais très content de marquer ce
but. J’ai déjà inscrit des buts face
au MCA au stade 5-Juillet, mais
au 20-Août, c’était le premier.
Donc, j’ai explosé de joie.
Parlons à présent du prochain
match face à l’ASMO, comment
se présente-t-il pour vous ?
On s’attend à ce qu’il soit difficile. Mais on partira avec l’idée de
revenir avec les trois points. On
tâchera de produire un bon jeu et
de donner le meilleur de nousmêmes afin d’arracher la victoire
qui nous permettra d’améliorer
notre classement. En tout cas, on
ne manque pas de détermination
et on traduira cela sur le terrain le
jour du match.
H. A. B.
«
La majorité
des joueurs
sont nouveaux et ils
ont besoin
encore de
temps pour
retrouver
leurs repères

Dékimèche l’encense
La belle prestation d’Abassi n’a pas laissé indifférent l’entraîneur des gardiens, Dékimèche. Il l’a encensé, en l’assurant qu’il
possède des qualités avec lesquelles il peut faire une grande
carrière dans son poste de gardien de but.
H. A. B.
Entraînement
hier matin au
stade de l’hôtel
Avant de donner la
réplique à l’équipe de
Monastir, les Rouge et
Blanc du Chabab ont
effectué hier dans la
matinée une séance
d’entraînement au stade
de l’hôtel El-Mouradi
Palace. Le staff
technique a diminué la
charge pour l’occasion
afin que les joueurs ne
jouent pas la rencontre
amicale sous l’effet de la
fatigue.
Le MCA en ligne
de mire
Après avoir bénéficié d'une journée de repos
bien mérité, c'est avant-hier en fin de
journée que la formation usmiste a repris le
chemin des entraînements pour poursuivre la
préparation en prévision du grand derby
algérois qui l'opposera samedi prochain au
MCA, à l'occasion de la reprise de la
compétition officielle.
PAR ANIS S.
A quatre jours de ce grand rendez-vous face aux Mouloudéens, le
compte à rebours a commencé pour cet
important rendez-vous a déjà commencé. Après avoir effectué un ministage de préparation à Blida, qui a été
ponctué par une rencontre amicale face
au RC Arba, pour meubler l'arrêt forcé
qu'a observé le championnat national,
les Rouge et Noir ont abordé la dernière ligne droite avant le derby face au
MCA. Le moins que l'on puisse dire est
que les coéquipiers du capitaine
Khoualed poursuivent leur préparation en vue de cette grande empoignade dans les meilleures conditions et
surtout, avec un moral gonflé à bloc. La
concentration au sein du groupe bat
son plein car les hommes d'Hubert
Le retour des blessés,
un atout non négligeable
Mis à part Hocine El-Orfi, toujours
convalescent, la trêve qu'a observée le
championnat national a fait, en
quelque sorte, les affaires des Usmistes
puisqu'elle leur a permis de récupérer
tous les joueurs blessés. Cela dit, le
rétablissement définitif de Belaïli,
Chafaï, Meftah, Ferhat et autre
Nsombo a beaucoup soulagé le premier responsable de la barre technique
du club, Hubert Velud, pour la simple
raison qu'il aura besoin de la présence
de tous ses protégés à l'occasion de
l'important rendez-vous de samedi. Il
faut dire aussi que le retour de tous les
blessés demeure un atout non négligeable pour le technicien français
puisque cela lui donnera sans nul
doute l'embarras du choix afin de
mettre en place un schéma tactique
judicieux face aux Mouloudéens.
Toutes les conditions sont réunies pour
battre le MCA, la balle est dans le camp
des joueurs qui devront être à la hauteur.
A. S.
LAÏFA : «Je suis déçu,
car Velud ne m'a pas défendu»
«Certaines personnes ne voulaient pas de moi»
Le milieu de terrain
émigré de l'USMA, Laïfa Noui, a
officiellement résilié son contrat
hier. Ainsi, il est le deuxième
joueur à quitter le club après
Akim Orinel. Contacté par nos
soins, juste après avoir récupéré sa
lettre de libération, l'expensionnaire du Paris FC nous
explique dans cet entretien les
véritables raisons qui l'ont poussé
à quitter l'USMA. Suivons-le.
Oui, je le confirme. Au moment
où je vous parle, je viens de
récupérer ma lettre de libération.
Peut-on connaître les raisons
qui vous ont poussé à quitter
le club ?
La commission de discipline de la Ligue de football professionnel à infligé deux
matches à huis clos pour le CR Belouizdad, Alger, pour utilisation d'engins
pyrotechniques multiples, jets dangereux de fumigènes dans les tribunes entre les
deux galeries avec arrêt momentané de la rencontre, incidents et faits aggravants.
Le club a écopé d'une amende de 100 000 DA. Ainsi, le Chabab ne pourra pas
compter sur ses supporters face à des équipes coriaces. La JSK et l'USMH. A
rappeler que cette rencontre s'est déroulée le 8 novembre dernier dans le cadre de
la 10e journée du championnat Mobilis de Ligue 1.
la réplique aux Mouloudéens et s'adjuger les précieux trois points, vu leur
grande importance.
Il a officiellement résilié son contrat
Vous avez officiellement résilié
votre contrat avec l'USMA, le
confirmez-vous ?
CRB JSK et CRB-USMH à huis clos
Velud ne pensent que de réaliser une
bonne opération face au Mouloudéens,
surtout quand on sait la grande rivalité
qui existe entre les deux équipes. En
effet, et après avoir réalisé deux victoires consécutives lors des deux dernières rencontres du championnat face
au MC El-Eulma et à l'USM Bel-Abbès,
les joueurs usmistes veulent enchaîner
un autre succès samedi. D'ailleurs, ils
sont conscients de l'importance de la
victoire qui leur permettra sans nul
doute de gravir des échelons au classement général du championnat et surtout confirmer leur réveil. En somme,
quatre jours seulement nous séparent
du derby algérois tant attendu. Aussi,
le compte à rebours a déjà commencé
pour les partenaires de Bouchema qui
continuent à travailler d'arrache-pied
pour être au top le jour J afin de donner
La raison est claire, je ne
rentrais pas dans les plans du
coach. Je me suis contenté de
disputer 20 minutes face à la JSK
depuis l'entame de la saison.
Depuis, je me suis toujours
retrouvé en dehors de la liste des
18 ou sur le banc des remplaçants.
Personnellement, je n'arrive pas à
comprendre sur quels critères on
m'a mis à l'écart. Certes,
j'avais trouvé des difficultés
pour m'adapter au sein du
groupe, par la suite je
commençais à retrouver mes
repères et en toute
modestie, j'avais ma
place dans l'équipe
type car je connais
bien mes
qualités.
A votre avis,
votre mise à
l'écart
n'était pas
due à des
choix
techniques,
n'est-ce pas ?
Oui, exactement.
On ne m'a pas donné la
chance de prouver mon
talent. A mon avis, et
d'après ce que j'ai pu
constater, j'ai été
indésirable chez
certaines personnes qui
ont tout fait pour que je
ne joue pas. Malgré ça,
j'avais toujours
respecté les choix du
coach et j'ai toujours
prôné le silence pour ne pas
déstabiliser le groupe.
Et Velud, il ne vous a pas
donné d'explications ?
Non, pas du tout,
pour la simple
raison qu'il n'avait
pas les arguments
pour m'expliquer
sur quels
critères il m'a
mis à l'écart.
Vous
paraissez
déçu dans la
mesure où
c'est Velud qui a
été derrière votre
arrivée à
l'USMA…
Voilà.
Franchement,
tellement ma
déception est
grande que je ne
peux pas
l'exprimer.
Certes, Velud a
été derrière mon
arrivée et
m'avait
convaincu de venir à l'USMA,
mais en fin de compte il ne m'a
pas défendu et ne m'a pas donné
une chance suffisante de prouver
de quoi je suis capable. Je quitte
l'USMA la conscience tranquille,
car je suis sûr que ma mise à
l'écart n'est pas due à des raisons
sportives.
Peut-on connaître votre
prochaine destination ?
Pour le moment, je n'ai pas
encore tranché. Tout ce que je
peux vous dire pour le moment
est que je retournerai en France.
J'ai quelques offres de clubs de
Ligue 2 française et je devrai opter
pour l'un d'entre eux très
prochainement.
On vous laisse le soin de
conclure…
Je remercie beaucoup le staff
médical ainsi que le préparateur
physique Armand Sene. Je
remercie également les joueurs qui
m'ont beaucoup soutenu. Je leur
souhaite bon courage pour le reste
du parcours, tout en espérant
qu'ils pourront réaliser les
meilleurs résultats prochainement.
A. S.
Mercredi 19 novembre 2014
9
La commission
de discipline de la LFP a
rendu public hier le verdict
R. Haddad :
dossier clos
en l'état
Comme rapporté par nos
soins dans ces mêmes
colonnes, c'est avant-hier
que le président de l'USMA,
Rebouh Haddad, est passé
devant la commission de
discipline de la Ligue de
football professionnel
suite au rapport qu'avait
rédigé à son encontre le
commissaire du match
ayant mis aux prises le
MC El-Eulma avec
l'USMA. Suite à l'examen des pièces versées au dossier, aux
rapports, aux comptes
rendus complémentaires des officiels
de la rencontre et
après avoir pris
connaissance
des arguments
présentés par le président
du club algérois, c'est hier
en fin de journée que la CD
de la LFP a décidé : dossier
clos en l'état.
4e tour régional
de la coupe
d'Algérie
Les U17 et les U15
affronteront le HAC et le
RCK respectivement
C'est avant-hier que le
tirage au sort du 4e tour
régional de la coupe
d'Algérie a eu lieu au siège
de la Ligue régionale de
football. Les deux jeunes
catégories usmistes ont
hérité, respectivement, du
Hydra AC et du RC Kouba.
Les dates de ces deux
confrontations n'ont pas
été encore fixées.
Les
internationaux
olympiques
libérés
En stage avec l'équipe
nationale olympique depuis
le 9 novembre dernier, c'est
hier matin que les quatre
joueurs usmistes,
Benkhemassa, Abdellaoui,
Meziane et Bourdim ont été
libérés. Les quatre jeunes
joueurs de l'USMA seront à
partir d'aujourd'hui à la
disposition de l'entraîneur
Hubert Velud.
Benouza
pour officier
le derby
La commission fédérale
d'arbitrage a désigné
M. Benouza pour officier le
derby algérois qui mettra
aux prises le MCA avec
l'USMA, a-t-on appris du
site officiel de la LFP. Il
sera assisté par Omari et
Ayad.
USMA-JSS
à 19h
La rencontre qui opposera
l'USMA à la JS Saoura (12e
journée de Ligue 1 Mobilis)
aura lieu samedi 29
novembre au stade Omar
Hamadi de Bologhine. Le
coup d'envoi de cette
confrontation est fixé à
19h, a-t-on appris du site
officiel de la LFP.
A. S.
www.competition.dz Mercredi 19 novembre 2014
8
www.competition.dz
CRB
LIGUE 1
Equipe alignée en 1 mi-temps
re
MOB
À J-3 du big derby contre la JSK
Les Mobistes affûtent leurs armes
pour régner en maître sur la Kabylie
PAR LYES CHEKAL
La tension est montée d'un cran à
Béjaïa en prévision du grand derby de la
Kabylie, avant-hier, lors du second match
amical gagné avec conviction par les
capés de l'entraîneur en chef Amrani, face
à l'ES Timezrit (7-0), contrairement au
précédent face à l'IRBTI, où les camarades de Sidibé n'ont pas montré grandchose, ce qui a fait réagir l'entraîneur en
chef Amrani. En effet, en plus du spectacle dont Dehouche and Co ont gratifié
l'assistance nombreuse présente pour une
joute de préparation, d'un bon niveau
ponctuée par un festival de buts qui ont
Le large succès
face à Timezrit, un
avertissement aux Canaris
La victoire écrasante des Mobistes
avant-hier face à l'équipe de l'ES Timezrit
confirme l'état d'esprit et le degré de
concentration de la bande à Amrani pour
réussir la rencontre de vendredi contre la
JSK (11e journée de la L1 Mobilis). Un
succès qui confirme la prise de
conscience des camarades du capitaine
modèle, Nassim Dehouche, qui ont
envoyé un avertissement clair aux
Canaris, via la victoire avec l'art et la
manière, en amical face à l'ES Timezrit
(7-0), dont le rendement technique
collectif et individuel a rassuré les
Crabes présents en force.
fait vibrer les Crabes, qui ont pris le relais
en créant une ambiance formidable dans
les tribunes. Les amoureux du MO Béjaïa
ont donné un avant-goût de l'ambiance
qu'il préparent pour vendredi au stade de
l'Unité maghrébine face à leurs frères de
Tizi ouzou, pour porter haut leur équipe,
sommée de répondre présente sur le terrain afin de régner en maître sur la
Kabylie, d'autant plus que leur équipe, le
MO Béjaïa, respire la forme, compte récupérer son statut de leader en prenant le
dessus sur la JSK, imprévisible à souhait,
un club qui voyage bien avec le plus
grand nombre de matchs gagnés hors de
ses bases.
L. C.
Zaïdi-Rahmani,
une mi-temps chacun
Ménagé lors du premier match amical, le
portier titulaire du Mouloudia de Béjaïa,
Chamessedine Rahmani, a repris du
service, avant-hier, contre l'ES Timezrit, en
gardant les bois de son équipe lors de la
première manche avec succès, avant de
céder sa place à son concurrent direct, le
gardien d'expérience, Mustapha Zaïdi, en
seconde période, préservant à son tour sa
cage vierge. Cela dit, le troisième gardien
Mansouri Ismaïl n'a pas participé à la
rencontre, se contentant de quelques
tours de piste du fait qu'il n'est pas
concerné par la rencontre de vendredi.
Salhi et Messaoudi
Amrani a utilisé 20 joueurs ont joué le match complet
Après avoir ménagé quelques joueurs lors
du premier match amical, samedi contre
l'IRBTI, le coach mobiste, Abdelkader
Amrani, a fait tourner son effectif au
maximum avant-hier lors du second test
de la saison contre l'ES Timezrit. En effet,
le premier responsable de la barre
technique béjaoui a utilisé 20 joueurs,
lors de la partie, dont le trio absent lors
de la première joute, Rahmani-BenaliMessaoudi.
Le driver du MO Béjaïa, Amrani, qui a
aligné deux équipes par mi-temps, avanthier, en amical face à l'EST, a laissé sur le
terrain durant toute la partie, deux
éléments de son groupe, il s'agit du
revenant, le longiligne axial, Abdelkader
Messaoudi, qui manque de compétition, et
du virevoltant ailier gauche Salhi, alors
que le demi-récupérateur malien de
l'équipe, Soumaila Sidibé, a joué les trois
quarts de la joute.
L. C.
Le CSC en point de mire
A quelques journées de la
rencontre qui l'opposera au CSC, la
formation chélifienne est entrée de
plein-pied dans la préparation.
Cette sortie s'annonce difficile,
mais importante pour le team
chélifien dont certains blessés ont
repris, puisque Messaoud et
Zaouche ont réintégré le groupe
lors du second jour de la reprise
effectuée lundi. Le staff technique
projette de compter sur certains
jeunes du cru face au Chabab de
Constantine. Ces derniers ayant
brillé de mille feux lors du dernier
match amical face au SKAF où
l'application a été la grande
satisfaction. Le groupe, qui a
profité au maximum de l'arrêt du
championnat en misant sur l'aspect
physique la semaine passée, a
repris avec d'autres objectifs
puisque c'est au travail lié au plan
technico-tactique que les joueurs
Deux jeunes
émigrés, de la
catégorie espoir,
proposés pour la
direction mobiste,
sont à pied
d'œuvre depuis
hier à Béjaïa. Il
s'agit d'un jeune
gardien Skouhal
Yanis et d'un
milieu offensif
Mehdi Laadjal. Ce
dernier, selon des
sources proches
de la direction,
connaît déjà le
championnat
national pour
avoir défendu le
maillot usmiste
avec 13 matchs
disputés avec les
U21 de l'USMA.
L. C.
Il a été décidé hier matin
lors de la réunion de sécurité
Accès interdit
aux supporters de la JSK
Selon le communiqué de la direction mobiste, il a été décidé
lors réunion de sécurité tenue hier matin au salon d'honneur
de l'Opow par les concernés par l'organisation du match MOBJSK. Il s'agit de la direction du MOB, le représentant de la DGS,
le directeur de l'Opow, le directeur du stade, la Protection civile, le représentant de l'APC, le président de la Ligue de Béjaïa
de football et le représentant de la sûreté de wilaya, qui ont
arrêté le programme suivant :
- Ouverture des guichets : 9h
- Ouvertures des portes d'accès au stade : 13h
- Aucune tribune ne sera réservé aux supporters de la JSK vu
la sanction infligée au club.
- Interdiction d'accès aux groupes identifiés des supporters
de la JSK, ainsi que d'accrocher des fanions de ce club.
- Utilisation par les services de sécurité des détecteurs de
métaux et d'objets interdits à chaque porte d'accès.
L. C.
Zerdab, trois buts
en deux matchs
La grande satisfaction lors des deux
tests de préparation pour le derby de la
Kabylie au niveau du groupe mobiste,
sur le plan technique, c'est la belle forme
affichée par le joueur d'expérience
béjaoui, Zahir Zerdab, lors des deux
matchs de préparation, face à l'IRBT et
l'EST. L'originaire de Oued Gheir retrouve de match en match ses repères et son
niveau, et surtout son réalisme avec les 3
buts qu'il a inscrits en deux bouts de
matchs, un but sur penalty contre l'équipe sétifienne de Tala Ifacen, et un doublé
avant-hier face à Timezrit.
Il est en pleine confiance
L'ancienne coqueluche du FC Rouen, Z.
Zerdab, qui n'est plus à présenter, respire
la forme, il a montré des signes de bonne
santé depuis son entrée victorieuse face
au RCA. Zerdab, après quelques minutes
d'errements, a mis en exergue son métier
en offrant le but de la victoire à son camarade Yaya, avant de tirer son épingle du
jeu face à l'USMH, malgré la défaite,
confirmant au passage son talent de
buteur face à l'IRBT et l'EST en amical.
Il est pressenti pour jouer
le derby de la Kabylie
Le retour en force de l'émigré béjaoui lors
des derniers matchs de son équipe lui a
permis de gagner beaucoup de points
pour regagner la confiance des Crabes, et
son coach Amrani n'a jamais eu le
moindre doute sur ses qualités. C'est dire
que Zerdab, reprendra vraisemblablement son statut de titulaire, d'autant plus
que la défection de Rahal Fawzi est
désormais
une
réalité.
Abassi, Nemdil, Chebira, Khelili,
Cherfaoui, N'gomo, Sidhoum,
Draoui, Rebih, Bougaroua et Obélé.
Equipe alignée en 2e mi-temps
Boukacem, Mecheti, Bencherifa,
Koli, Khodi, Tarikat, Amiri, Omuald,
Tafat (Ladaouri 70'), Ballegh et
Selami,
Film du match :
2' Tir de l'attaquant de Monastir
dans les bras d'Abassi.
10' Coup franc de Rebih, le tir de
Bougaroua dégagé par la défense.
13' Un autre coup franc de Rebih, la
reprise de Cherfoaui au-dessus de la
transversale.
17' Retrait de l'ailier droit de
Monastir, Abassi chipe la balle à
l'avant-centre de cette équipe.
24' Passe de Bougaroua vers Rebih,
le tir de ce dernier passe à côté.
44' Retrait de Nemdil, retourné
acrobatique d'Obélé, la balle finit chez
un défenseur de Monastir qui la dégage.
50' Tir de Ballagh des 25 m qui
passe légèrement à côté.
62' Coup franc direct pour un attaquant de l'équipe adverse dans les
décors.
75' Coup franc sur la droite pour les
Tunisiens, le n°8 a failli ouvrir la
marque d'une tête qui passe légèrement à côté.
78' Emuald, du côté du CRB, élimine un défenseur, centre, un défenseur
de Monastir chipe la balle à Sellami.
85' Tir puissant de Sellami des 30
mètres, le gardien dégage difficilement
en corner.
Corner bien botté par Ballagh, la tête
de Koli entre les bras du gardien tunisien.
90' Coup franc d'Amiri, la tête de
Bencherifa dégagée par la défense en
corner.
CRB 0-US Monastir 0
De notre envoyé spécial en Tunisie : Hillal Aït Benali
Pas de but, mais belle
prestation du Chabab
Pour son troisième et
dernier match amical en
Tunisie, le CRB a affronté
l'US Monastir qui évolue en
L1 tunisienne. Comme ce
fut le cas des deux
précédents, il s'est terminé
sur un score vierge.
Le début de la rencontre était en
faveur de l'équipe tunisienne qui a su
gérer les dix premières minutes.
Néanmoins, les protégés de l'entraîneur Michel ont repris le cours de jeu
pour dominer leurs adversaires
durant plus d'une vingtaine de
minutes. Les camarades de Nemdil
sont parvenus à faire de belles
phases de jeu et de belles combinaisons, mais l'inefficacité de l'attaque
qui perdure a fait qu'aucun joueur
n'est arrivé au filet du gardien de
Monastir. Rebih a alimenté les attaquants de plusieurs balles, mais la
ligne offensive a échoué dans la
concrétisation. Le jeu s'est stabilisé
ensuite au milieu de terrain avec des
attaques timides de part et d'autre. Il
faut dire que l'arbitre du match n'a
pas laissé les deux formations s'exprimer convenablement sur le terrain
en sifflant toujours des fautes. Les
premières 45 minutes s'achèvent
17
Michel : «Je
préfère qu'on
marque à Oran»
"C'était un bon match contre
une bonne équipe de Monastir
qui a battu récemment l'Etoile
du Sahel. Les deux équipes
que j'ai alignées ont fait de
bonnes figures. Le score ne
m'intéresse pas, je préfère
plutôt marquer des buts à
l'occasion de notre match de
championnat face à l'ASMO."
Djediat n'a pas
participé au match
Djediat n'a pas participé au
match, il souffre d'une blessure à la cuisse qui n'est pas
toutefois méchante, mais le
staff technique a préféré le
ménager pour cette rencontre.
Les membres du
comité de
supporters ont
assisté au match
sans but. L'entraîneur Alain Michel a
incorporé une autre équipe en
deuxième mi-temps composée
essentiellement de joueurs remplaçants. Bien que ceux-ci aient eu des
difficultés à entrer dans le match, il
n'en demeure pas moins qu'ils ont
réagi quelques minutes plus tard en
assurant de belles phases de jeu.
Mecheti et consorts ont joué une
deuxième partie sans faute en parvenant à maintes reprises dans la surface de l'équipe adverse. Néanmoins, à
l'instar des titulaires, ils n'ont pas
trouvé de solutions devant.
En somme, la partie était plaisante
entre les deux équipes et il ne manquait qu'un but qui aurait pu offrir la
victoire à l'une d'entre elles.
H. A. B.
Les membres du comité de
supporters, venus s'enquérir
du déroulement du stage, ont
suivi le match. Ensuite, ils
sont rentrés au pays par
route.
Les touristes étrangers supporters du CRB
Des touristes étrangers
résidant dans le même
hôtel que le CRB ont tenu
à assister à ce troisième
match. Pour rappel, ils ont
suivi également la
rencontre face à Gafsa. Il
semble qu'ils sont
devenus des supporters
du Chabab après avoir
sympathisé avec les
joueurs dans l'hôtel.
L. C.
ASO
De notre correspondant
A. BENABDELKADER
Yanis Skouhal
et Mehdi
Laadjal,
deux espoirs
émigrés, à
pied d'œuvre
Mercredi 19 novembre 2014
sont soumis afin d'aborder le
prochain match avec tous les atouts
en main. Sachant que l'adversaire
du jour est aussi sur une série de
résultats négatifs, Benchouia a
averti ses joueurs contre la réaction
d'une bête blessée.
A. B.
Le coach promet
de sévir
Benchouia, qui n'a pas raté l'occasion
de sermonner certains joueurs pour
leurs absences, notamment Meliani qui
était en France sans avoir pris
d'autorisation. Si le coach a passé
l'éponge cette fois-ci, les prochains
écarts seront lourdement sanctionnés
autant sur le plan sportif que celui
financier. En effet, ayant carte blanche
de la direction qui a mis en garde les
joueurs contre ce fléau qui pourrait
s'avérer fatal à l'équipe, Benchouia a
promis de sévir à l'avenir.
Le
second match annulé
Appréhendant de perdre d'autres joueurs, l'entraîneur de l'ASO, Mohamed
Benchouia, a annulé le second match prévu hier.
Zaouche et Messaoud reprennent
Le staff technique s'est réjoui du retour de Zaouche et de Messaoud parmi le
groupe. Ils ont rejoint leurs camarades à la grande joie des présents au
stade Boumezrag. Cela dit, même s'ils sont convoqués pour ce match face au
CSC, ils débuteront le match sur le banc.
BOUSSAÏD : «Gagner ce
match est notre objectif»
Boussaïd affirme que le groupe est paré à faire face au CSC, l'ASO ayant
besoin de points pour améliorer son classement.
voie tout en espérant participer au
retour sur scène de mon équipe.
Un mot sur cette reprise…
Disons que nous sommes en
pleine préparation du prochain
match face au CSC. Nous sommes
concentrés sur ce match dont les
trois points nous intéressent tant
d'autant plus que nous sommes
obligés de nous racheter après
note dernière défaite.
L'équipe a quand même profité
de cette trêve pour disputer un
match amical, comment
c'était ?
C'était quand même très disputé face à un adversaire qui a fait
de son mieux pour ne pas
perdre, mais on a eu le dernier
mot. L'adversaire a joué avec
une certaine détermination
comme si c'était un match officiel
et cela nous a arrangés. Disons
que cette victoire nous a fait du
bien, car elle vient après une
défaite en championnat et surtout
après un travail consistant.
Vous concernant, vous semblez
avoir gagné cette place de
titulaire…
Je pense que cette place, je ne
l'ai pas volée, je l'ai arrachée en trimant très fort à l'entraînement. Je
Dos au mur, le CSC pour se
refaire une santé, comment
seront les débats ?
Ce sera très disputé et puis les
matches entre les deux équipes
ont toujours été de rudes batailles.
Ce ne sera pas facile pour les deux
équipes, mais on fera des trois
points notre objectif principal
pour amorcer positivement un
nouveau départ. Il est vrai que le
CSC n'est pas dans une bonne
situation, mais nous sommes
conscients de la tâche qui nous
incombe et nous serons prudents,
tout en cherchant la victoire qui
est notre objectif dans ce match.
travaille d'arrache-pied dans ce
sens et je fais de mon mieux pour
ne pas décevoir. Pourvu que je
sois épargné par les blessures.
Sachant que la concurrence est
acharnée dans ce compartiment,
je fais de mon mieux pour maintenir ma forme tout en tenant à
améliorer mes capacités. Je souhaite vraiment continuer sur cette
A quelques matches de la fin de
l'aller, comment sera le
parcours d'ici là ?
Ce qui est certain, les choses ne
seront pas faciles et ça, on le sait.
Cependant, nous avons à réussir
ce qui reste comme parcours pour
atteindre le meilleur classement
possible en haut du tableau. Il suffit d'y croire et de jouer nos
chances à fond.
A. B.
Compétition / PUB
ANEP 157 098 du 19/11/2014
www.competition.dz
Mercredi 19 novembre 2014
www.competition.dz
JSK
LIGUE 1
18
NAHD
Il a signé un contrat de 6 mois
L'ère Broos
a commencé
Il touchera un salaire
de 12 000 €/mois
Du point de vue financier, on
peut également dire que le
Nasria a réalisé une assez belle
opération en réussissant à enrôler un entraîneur du calibre
d'Hugo Broos pour un salaire
nettement inférieur à celui d'Aït
Djoudi. Une source digne de foi
nous fera savoir que les deux
parties se sont entendues sur
une mensualité avoisinant les
12 000 euros/mois, soit un peu
plus de 130 millions de centimes, alors qu'Aït Djoudi était
rémunéré à hauteur de 150
briques/mois. Hugo Broos a
accepté de revoir ses prétentions salariales à la baisse, lui
qui touchait un salaire bien plus
conséquent lorsqu'il exerçait ses
fonctions à la JSK.
Il a été subjugué par
Bensiam
Après avoir officiellement signé
le contrat le liant au Nasria,
Hugo Broos a effectué une visite des lieux au niveau du complexe Bensiam, et le moins que
l'on puisse dire est qu'il a été
tout simplement subjugué par
la modernité des installations.
Ce joyau qui a été réalisée par la
direction a coûté la bagatelle de
17 milliards de centimes à la trésorerie du club. Broos a pu
constater qu'il disposera de
tous les moyens didactiques et
infrastructurels pour mener à
bien sa mission, notamment en
ce qui concerne les moyens de
récupération ainsi que les outils
de travail qui sont mis à sa disposition.
Il sera hébergé avec
Boudjenane dans un
appartement haut
standing à Hydra
Autre point important à mettre
à l'actif de la direction du club,
les conditions dans lesquelles le
coach sera mis durant son
séjour en Algérie. Le président
Ould Zmirli a pris le soin de lui
louer un appartement haut
standing sur les hauteurs
d'Alger, plus exactement à
Hydra. Un appartement
luxueux qui sera mis à disposition de Broos, lequel a été stu-
péfait par tous les moyens qui
ont été mis à sa disposition, lui
qui croyait sans nul doute qu'il
allait s'engager dans un club à
petits moyens. Broos ne sera
toutefois pas logé seul dans cet
appartement, puisqu'il sera en
collocation avec le préparateur
physique, Kamel Boudjenane,
lequel s'est lui aussi engagé
avec le NAHD, alors que l'ASO
Chlef était à ses trousses.
La demande de
licence des membres
du staff sera déposée
aujourd'hui
Alors que l'entraîneur en chef
du Nasria, Hugo Broos, s'est
engagé officiellement avec le
NAHD dans la soirée d'avanthier, les membres de son staff
lui ont emboîté le pas dans la
journée d'hier. Ainsi Farid
Zemiti, son assistant, et Kamel
Boudjenane, le préparateur
physique, ont paraphé en début
d'après midi d'hier un contrat
les liant au Nasria jusqu'à la fin
de la saison, à l'instar d'ailleurs
d'Hugo Broos. La direction du
club se chargera dés ce matin
de déposer les demandes pour
l'obtention des licences des trois
membres du nouveau staff
technique, auxquels il faudrait
rajouter l'entraîneur des gardiens de but, Brahim
Boumaachouk, le seul rescapé
de l'ancien staff récemment
limogé.
M. A.
Face à une mission casse-cou
«On relèvera le défi»
Tout d'abord, bienvenue en Algérie M. Broos…
Je vous remercie.
Vous voilà donc ici, après un feuilleton qui n'a que
trop duré, peut-on dire que vous êtes officiellement
le nouvel entraîneur du NAHD ?
Bien évidemment, ma venue en Algérie est déjà
une preuve que j'ai tout conclu avec la direction
du club et son président Ould Zmirli. Je suis là
pour redresser la barre et sauver le club de la relégation, voilà tout.
Votre objectif est donc de maintenir le club en Ligue
1, c'est ça ?
Je suis venu en connaissance de cause. Je sais
que la situation est quelque peu difficile, et qu'il va
falloir se serrer les coudes pour arriver à sauver le
club, mais ce défi ne me fait pas peur, bien au
contraire, je suis là pour le relever.
N'avez-vous pas hésité à prendre en main une formation qui occupe la place de lanterne rouge ?
Non, pas du tout. Comme je vous l'ai déjà dit, je
suis venu en connaissance de cause. Je sais que
nous sommes capables de renverser la vapeur, il
faut juste travailler d'arrache-pied, les résultats
suivront, j'en suis convaincu.
Alors qu'il ne reste
plus qu'une seule
licence de disponible
La direction
veut un
attaquant
africain
PAR MOHAMED ADRAR
C'est désormais officiel,
Hugo Broos est le nouvel
entraîneur du Nasria, et ce,
après avoir signé un contrat de
six mois. Arrivé dans l'aprèsmidi d'hier à l'aéroport Houari
Boumediene, Hugo Broos a
trouvé sur place M. Bouameur
Madjid, directeur de l'agence
Classicoo Compagny ainsi que
M. Bendenia Sofiane, représentant de la même boîte à
Bruxelles, lesquels l'ont représenté lors des négociations avec
les dirigeants du club. Le président Ould Zmirli était lui aussi
à l'accueil de son coach. Les
quatre hommes ont pris par la
suite la route vers Hussein Dey
pour finaliser l'accord qui était
déjà tombé depuis quelques
jours entre les deux parties. Ce
n'est qu'en début de soirée
d'avant-hier que le Belge a fini
par parapher officiellement son
contrat le liant au Nasria jusqu'à la fin de la saison. Un
contrat renouvelable dans le cas
où il atteindrait l'objectif principal qui lui a été assigné, à savoir
maintenir le Nasria en Ligue 1.
RCA
Votre première expérience en Algérie a été très
courte, n'avez-vous pas hésité avant de répondre
favorablement à l'appel du NAHD ?
Alors là pas du tout, je ne me suis jamais dis que
je ne devais plus travailler en Algérie. D'ailleurs,
lors de mon premier passage ici, je n'avais pas de
problème avec votre pays, mon seul problème,
c'était avec Hannachi. Aujourd'hui, je suis au
NAHD, je vais me concentrer sur le NAHD et
oublier ce qui s'est passé à la JSK.
Vous avez eu une longue discussion avec les dirigeants du club ; quels sujets avez-vous abordés ?
On a abordé tous les sujets relatifs à l'équipe, la
composante du groupe, la situation de l'équipe et
surtout le calendrier qui attend notre équipe pour
cette fin de phase aller.
Un match difficile vous attend ce samedi face au
RCA, comment allez-vous l'aborder ?
Je vais tout d'abord prendre le temps de bien
connaître mon groupe, récolter le maximum d'information sur mes propres joueurs, avant d'entamer les choses sérieuses et la préparation de ce
match face au RCA, que nous devons coûte que
coûte remporter.
M. A.
Alors que le club a
enregistré depuis une
semaine l'arrivée de deux
nouveaux joueurs, en
l'occurrence le milieu de
terrain Karim Ghazi et le
latéral droit Abdelkader
Besseghier, la direction n'a
plus qu'une seule et unique
licence de disponible pour
finaliser l'opération
recrutement hivernale. Une
seule licence qui doit
revenir à un attaquant
africain. C'est en tout les cas
ce que souhaite la direction
du club qui veut à tout prix
enrôler un attaquant
africain, qui viendrait
donner plus de tonus et
plus de mordant à une ligne
offensive trop dépendante
de la forme de son duo
Ouznadji-Ouhadda.
Classicoo
Compagny se
chargera d'en
dénicher un pour
le Nasria
Afin d'éviter de revivre le
même scénario que celui du
Camerounais Christian
Deugoué, lequel a été
recruté sur la base d'un seul
et unique match test, la
direction du club a chargé le
directeur de l'agence
managériale Classicoo
Compagny, M. Madjid
Bouameur, qui s'occupe des
affaires du coach Hugo
Broos, mais aussi de celles
de Sofiane Bendebka qui
s'est tout récemment engagé
avec Classicoo Compagny,
de lui dénicher un bon
attaquant africain, qui
viendrait renforcer les rangs
du Nasria. M. Bouameur a
promis de faire le nécessaire
afin de proposer aux
Nahdistes la perle rare selon
bien évidemment le profil
recherché.
Et si c'était
Nsombo ?
Du côté de la direction du
club, on est en train de
sonder toutes les pistes
possibles, tout en prenant le
temps qu'il faut pour faire le
bon choix, et éviter de
revivre le scénario vécu avec
Deugoué, qui, faut-il le
rappeler, a été un véritable
fiasco, lui qui n'a jamais
réussi à s'imposer au sein de
l'effectif du Nasria. Une
source digne de foi nous
fera savoir que les
dirigeants du club songent à
l'attaquant usmiste Nsombo,
qui n'a pas réussi à
s'imposer à l'USM Alger,
mais qui a tout de même
montré de très belles
dispositions qui ont tapé
dans l'œil des dirigeants
nahdistes, lesquels pensent
sérieusement à faire une
offre.
M. A.
Du matériel
pédagogique ramené
d'Espagne pour
les gardiens
De notre correspondant
NACER S.
n'est autre que la firme
Solo Porperos.
L'entraîneur des
gardiens, Halim Tifour,
est toujours à la page en
matière de préparation
de ses éléments. Il
cherche à chaque fois que
l'occasion se présente à
développer et à faire évoluer son métier d'entraîneur des gardiens qu'il
aime
beaucoup.
Dernièrement, il a reçu
un nouveau matériel
pédagogique d'Espagne
où il a des contacts avec
une firme de renommée
mondiale
spécialisée
dans le domaine, et qui
Bousu Prainer
Parmi le matériel reçu
d'Espagne, le Bossu
Prainer, un outil qui permet aux gardiens de travailler la coordination et
les appuis.
Gilet Lespes
Gilet Lespes, selon
Tifour, est un gilet qui
contient
du
sable.
Lorsque le gardien l'endosse, il sent un poids
très lourd. Des exercices
avec ce gilet permettent
d'acquérir de la souplesse
et de bons appuis.
N. S.
Tifour : «On
alignera le gardien
le plus en forme
face au NAHD»
L'entraîneur des gardiens affirme que la
préparation d'Ezzerga pour le match
contre le NAHD se déroule dans de très
bonnes conditions.
Comment est l'ambiance au
sein de votre équipe ?
Dieu merci, tout va
bien à l'Arba. Une bonne
ambiance règne à l'entraînement, surtout depuis
que l'équipe a renoué
avec les succès lors de la
précédente journée.
Comment se déroule la préparation des gardiens ?
Elle s'effectue le plus
normalement du monde.
Fellah, Mazouzi et
Allouachiche sont tous de
bons gardiens, chacun à
ses qualités, son expérience et, bien sûr, ses
défauts. Ils travaillent
sous ma coupe et je leur
donne les consignes
nécessaires pour qu'ils
soient tous les trois prêts
pour le match.
Dernièrement, vous leur
avez offert des gants de
gardien…
Oui, j'ai reçu trois
paires de gants d'une
firme mondiale que j'ai
offertes à mes trois gardiens. Ils méritent ce
geste, car ils font beaucoup
de
sacrifices.
Comme vous le savez, on
travaille avec du matériel
sophistiqué haut de
gamme que nous avons
reçu d'une firme espagnole de renommée mondiale.
Qui sera le gardien face au
NAHD ?
Pour vous dire la vérité, tout ce décidera avec
l'entraîneur en chef. En
tout cas, on connaîtra le
gardien qui sera aligné à
la fin de la semaine. Une
chose est sûre, le plus en
forme et le meilleur
d'entre eux sera aligné
face au NAHD.
N. S.
7
Organisation
spéciale pour ce derby
Une suspension
d'une année
dont 6 mois avec
sursis pour
Hannachi
J-2
De peur que les supporters de la JSK ne se déplacent en grand nombre suite aux
assurances données par le président du comité de supporters du MOB à son homologue de
la JSK, un communiqué rappelant que l'interdiction du public des Canaris de se déplacer
avec son équipe est toujours en vigueur a été rendu public dans la journée d'hier.
PAR N. BOUMALI
La publication des
décisions prises au cours de la
réunion ayant regroupé les
représentants de la sûreté de
wilaya, de la DJS, de la
Protection civile et de l'APC a
intrigué plus d'un. C'est pour
cela d'ailleurs que la direction
du MOB s'est démarquée
quelques heures plus tard en
évoquant une erreur interne.
Mais au vu du communiqué
publié, les parties chargées de
l'organisation de ce derby, qui
opposera les deux clubs les
plus populaires de Kabylie,
ont convenu de ne réserver
aucune tribune aux
supporters de la JSK en raison
des sanctions prises à leur
encontre par la commission de
discipline de la Ligue de
football professionnel (LFP).
Aussi, les groupes de
supporters de la JSK qui
seront identifiés ne seront pas
autorisés à accéder aux
gradins.
Il faut dire qu'en raison de
l'interdiction des supporters
des Canaris de se déplacer
avec leur équipe depuis le
décès tragique d'Albert
Ebossé, à chaque fois que la
JSK joue en déplacement, les
parties concernées par
l'organisation des rencontres
prennent les mêmes mesures
pour se conformer aux
décisions de la Ligue, mais
cela n'a pas empêché les fans
de la JSK à se deplacer à Sidi
Bel-Abbès, 20-Août-55 (Alger),
El-Eulma et à Bologhine. Ils
trouvaient à chaque fois le
moyen de contourner cette
interdiction surtout à
Bologhine où les supporters
du MCA leur ont réservé une
partie de l'une de leurs
tribunes.
Le MOB se démarque, on a
appris en début de soirée
d'hier que les responsables du
MOB ont tenu à démarquer
des décisions prises au cours
de la réunion. L'un d'eux a
même déclaré qu'il aurait
même souhaité réserver une
tribune aux fans de la JSK.
Pour ce qui est de la
publication du communiqué,
Aïboud
réintègre
le groupe
Blessé lors du
match face au
MCEE, le jeune
attaquant Samir
Aïboud a repris
hier avec ses
équipiers. Les
douleurs n'ont pas
totalement
disparu, mais le
staff médical
affirme que le
cas de ce jeune
attaquant
s'améliore de jour
en jour. Même s'il ne s'est pas entraîné
avec ses équipiers pendant plusieurs
semaines, une source digne de foi confie
que l'entraîneur François Ciccolini se
prononcera sur le cas d'Aïboud
aujourd'hui ou peut-être demain avant
d'arrêter sa liste des 18. Le jeune
attaquant de la JSK a déjà pris un énorme
risque en acceptant de continuer à jouer
face au MCEE tout en étant blessé. Cela
lui a été fatal puisqu'il a dû attendre
plusieurs semaines avant de reprendre
les entraînements.
les responsables des Crabes
parlent d'une erreur interne et
que les décisions prises par les
officiels n'auraient jamais dû
être rendu publiques. La
Mercredi 19 novembre 2014
La commission de discipline de la
Ligue professionnel de football a
infligé une suspension d'une année
dont 6 mois avec sursis au président
Hannachi et une amende de
200 000DA. La commission que dirige
Hamid Hadadj a indiqué hier aprèsmidi sur le site de la LFP que malgré
les précisions et les démentis qu'a
apportés le président Hannachi aux
différentes déclarations qui lui ont été
attribuées par les medias, elle a
retenu à son encontre les infractions
liées aux critiques publiques des
décisions d'instances sportives ainsi
qu'à la transgression de l'obligation de
réserve.
Le président de la JS Kabylie s'est
attaqué vertement au président de la
FAF Mohamed Raouraoua après la
suspension de son équipe pour deux
ans par la Confédération africaine de
football de toutes les compétitions
continentales avant de revenir sur
toutes ses déclaration en publiant
deux démentis sur le site du club dans
lesquels il a précisé qu'il n'a tiré sur
personne. Malgré ça, la CD de la LFP
l'a suspendu pour une année dont 6
mois avec sursis à partir de ce mois
de novembre. Autrement dit, il est
sanctionné pour le reste de la saison.
Avec cette sanction, il ne pourra pas
suivre les matches de son équipe ni à
"domicile" ni à l'extérieur. Il semble
que cette saison est celle des
sanctions puisque ni la JSK ni son
président n'ont échappé aux
sanctions.
N. B.
direction du MOB précise que
la décision d'interdire aux
supporters des Canaris
d'accéder aux gradins n'a pas
été prise par elle.
N. B.
La JSK en deuil
L'ancien attaquant de JSK, Saïd Kouffi, est décédé lundi dernier à l'âge de
88 ans. Né le 19 janvier 1927, il a rejoint la JSK en 1946. Il ne l'a quittée
qu'en 1968 avant de passer le flambeau à son frère Arezki. Facteur de
profession, Saïd Kouffi est aimé de tout le monde. Il a récemment honoré
par les anciens scouts et amis de scouts de Tizi Ouzou en compagnie de
Moh Lounès, Madiou, Zemerli et Guerras. Avec sa mort, c'est une partie de
l'histoire de la JSK qui a disparu. En cette douloureuse circonstance, le
collectif de Compétition présente à sa famille ses sincères condoléances
et l'atteste de sa profonde sympathie.
Sid-Ali Asli : «Ces sanctions de
la honte doivent être levées»
Fraîchement désigné à la tête du
comité de supporters, Sid-Ali Asli affirme
qu'il n'a pas encore entamé officiellement sa
mission. Il ajoute qu'il n'a fait que soutenir
l'action prise par l'Initiative Citoyenne.
Retenu hier par une réunion tenue à ElHarrach et qui a regroupé tous les comités de
supporters œuvrant à endiguer le
phénomène de violence qui gangrène nos
stades, Sid-Ali Asli avoue que la grève et la
marche organisées à Tizi Ouzou ont été une
totale réussite. "Tout d'abord, je dois vous
dire que j'ai juste soutenu l'action arrêtée par
l'Initiative Citoyenne. La grève a été
largement suivie et il y a eu beaucoup de
monde à la marche. Cela prouve que les gens
aiment leur club et ils l'ont fait savoir d'une
manière civilisée. On demande à ce que ces
sanctions, que je qualifie de honte, soient
levées. La JSK a été victime dans ce qui s'est
passé à la fin de la rencontre face à l'USMA",
a déclaré le président du comité de
supporters de la JSK.
«Malgré l'interdiction,
on ira à Béjaïa»
Le président du comité de supporters
du MOB lui avait promis un quota de
billets pour les fans des Canaris, mais
avec la décision prise hier par les
différentes parties concernées par
l'organisation du derby d'interdire
l'accès aux supporters de la JSK, Sid- Ali
Asli déclare que les supporters des
Jaune et Vert trouveront le moyen pour
contourner cette interdiction. "Le
président du comité de supporters du
MOB nous avait promis un accueil
chaleureux, mais avec les décisions
prises aujourd'hui par les différentes
parties chargées de l'organisation du
match, on n'a pas un autre choix que
d'entrer au stade incognito comme on
l'a fait face à l'USMBA, le NAHD et le
MCA.
Cela malgré cette interdiction, on ira à
Béjaïa pour soutenir notre équipe. Les
membres du comité de supporters du
MOB voulaient faire de ce match celui
de la réconciliation par rapport à ce qui
s'est passé l'an dernier", rappelle Asli.
N. B.
Présence quotidienne de Hannachi aux entraînements
Depuis son retour de France, le président Hannachi n'a raté aucune séance d'entraînement. Il a
d'ailleurs assisté à l'entraînement de la matinée d'hier et celle de l'après-midi. Il ne veut
certainement pas d'un autre faux pas après celui concédé lors de la dernière journée face à l'ESS.
Une seule séance aujourd'hui
A l'approche du derby, l'entraîneur François Ciccolini va baisser la charge pour éviter la fatigue à
ses joueurs. Il a programmé en effet une seule séance pour la journée d'aujourd'hui.
www.competition.dz Mercredi 19 novembre 2014
www.competition.dz
LIGUE 1
JSK
6
Plus de 1 000 personnes ont organisé un rassemblement au stade
Démonstration de force
des supporters KABYLES
Au moment où Raouraoua et Kerbadj, les deux hauts
décideurs de notre football, ignorent les multiples
demandes des dirigeants des Jaune et Vert concernant
l'annulation ou l'allégement des sanctions prises
contre le club, les supporters de la JSK ont investi une
nouvelle fois le terrain.
PAR ABDELLAH HADDAD
Hier, c'était une vraie démonstration de
force des fans des Canaris, pourtant, aucun
appel n'a été fait durant toute la semaine
pour un rassemblement mais ils étaient
plus de 1 000 personnes à venir au stade
1er-Novembre hier. L'idée d'organiser un
rassemblement est tombée sur le champ,
hier à Tizi, les commerçants étaient en
grève pour soutenir la formation du
Djurdjura. Comme les organisateurs de
cette grève étaient très nombreux à se
réunir entre auitres au centre-ville, ils ont
alors appelé sur place à un grand
rassemblement. Sur place, plusieurs
supporters se sont joints au noyau qui était
déjà sur place. Vers 10H, plus de 1 000
personnes ont observé un sit-in devant
l'entrée principale du stade 1er-Novembre.
Le public kabyle s'est permis même le luxe
en entrant et en force au stade, c'est la
première fois depuis la mort d'Ebossé que
les supporters des Jaune et Vert rentrent
au stade, quelque part, ils ont cassé le huis
clos et toutes les sanctions infligées au club
phare de la Kabylie, surtout qu'ils étaient
très nombreux, une action qui donnera des
idées aux responsables de notre football.
Ils ont suivi une partie
de l'entraînement
Les supporters kabyles qui ont retrouvé
hier le stade 1er-Novembre ont suivi
même une bonne partie de la séance
d'entraînement de l'équipe première.
«On exige la levée immédiate
et sans conditions des sanctions
de la honte»
Tout ce que les supporters de la JSK ont
fait hier est pour réclamer la levée
immédiate des sanctions infligées à la JSK
et sans aucune condition, d'ailleurs, le
public jaune et vert a qualifié une nouvelle
fois ces sanctions de " Sanctions de la
honte ".
Le public de la formation de la ville des
Genêts a demandé une nouvelle fois hier
aux hauts responsables du pays de
prendre ce dossier en main et de ne pas
laisser les choses prendre une autre
dimension. " On ne va pas se taire, on va
organiser d'autres actions et que chacun
assume ses responsabilités par la suite, on
est des Algériens, pourquoi on interdit aux
supporters de la JSK de se déplacer en
Algérie ? ", déclaraient les supporters hier.
Raouraoua et Kerbadj insultés
Le président de la Fédération algérienne de
football et le président de la Ligue de
football professionnel ont été traités hier
par les supporters de la JSK de tous les
noms d'oiseaux. Les supporters jaune et
vert ont longuement insulté Raouraoua et
Kerbadj les qualifiant même de la mafia et
de corrupteurs. Pour les fans du club
kabyle, ces deux personnes ont voulu coûte
que coûte casser la JSK mais selon eux
toujours, ces deux responsables du football
algérien n'arriveront pas à atteindre leur
but car les Kabyles sont prêts à tout faire
pour non seulement défendre les intérêts
de leur équipe mais aussi pour garder le
club toujours au sommet.
L'équipe soutenue Lors de leur
présence dans les gradins du stade 1er-
Pour exiger une nouvelle fois la levée des sanctions
Pensée
Après la marche du mois
de septembre, les fans de la
JSK ont marché une nouvelle
fois hier à Tizi Ouzou. Ils
étaient environ cinq cents à
parcourir la route de l'hôpital
et la grande rue de Tizi Ouzou.
Les Tizi-Ouzéens ont marché
Triste et douloureux fut et sera pour nous le 19
novembre 2013. Cela fait déjà un an que nous a
quittés notre très cher papa ABIB LOUNIS, nous
laissant un vide incommensurable et dans une
infinie tristesse. Le souvenir de sa gentillesse,
son courage et surtout sa droiture, restera à
jamais gravé dans notre mémoire.
En ce pénible anniversaire, nous, sa femme, ses
enfants, ses petits-enfants ainsi que ses bellesfilles, demandons à tous ceux et à toutes celles qui l'ont connu et
apprécié d'avoir une pieuse pensée à sa mémoire.
Repose en paix papa, tu nous manques terriblement.
du stade 1er -Novembre
jusqu'à la place de l'ancienne
mairie.
Durant tout ce parcours,
les inconditionnels des Jaune et
Vert ont dénoncé fermement
les sanctions prises contre la
JSK comme ils ont demandé
aux hautes instances de notre
pays de lever ces sanctions et
de prendre leurs démarches en
considération. A signaler que
la marche s'est déroulée dans
de très bonnes conditions, on
n'a noté aucun dépassement ni
dérapage. Une fois les
Ils ont demandé aux joueurs
de mouiller le maillot et
de gagner vendredi
Avant de quitter les gradins du stade 1erNovembre, les centaines de supporters ont
interpellé les joueurs. Les fans du club ont
demandé aux coéquipiers de Mekkaoui de
mouiller le maillot et de travailler la main
dans la main pour le seul intérêt de
l'équipe. les supporters ont même demandé
à Ciccolini et ses joueurs de faire le
maximum afin de revenir du déplacement
de Béjaïa de ce vendredi avec les trois
points.
A. H.
Concernant la grève
La plupart
des commerçants
ont fermé hier
Les supporters
ont marché encore
hier à Tizi
Apparemment, les
supporters kabyles sont
prêts à aller très loin
dans cette affaire des
sanctions infligées par la
ligue à leur club.
Novembre, les supporters n'ont pas hésité à
afficher une nouvelle fois leur soutient à
l'équipe. " Assa, Azeka, JSK Thella, Thella ",
scandaient les fans. Pour rappel, depuis la
mort tragique de Bodjongo Ebossé, le club
phare de la Kabylie traverse des moments
très difficiles, mais les supporters sont
restés toujours attachés et fidèles à leur
club, voilà une autre source de motivation
pour les responsables du club et pour les
joueurs qui doivent surmonter cette crise et
pourquoi ne pas rendre la pareille aux fans
en offrant en fin de saison un titre aux
supporters.
marcheurs sont arrivés à la
place de l'ancienne mairie, ils
ont observé un sit-in de
quelques minutes avant de
quitter en donnant un
ultimatum aux responsables de
notre football. " On attendra
encore quelques jours et si les
responsables ne font rien, on
sera obligés d'organiser
d'autres actions et que chacun
assume ses responsabilités ",
déclaraient les fans de la JSK
qui sont décidés plus que
jamais à défendre les intérêts
de leur club.
A. H.
Suite à l'appel de " L'initiative citoyenne " à
une grève générale des commerçants du
chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou afin de
soutenir la JSK et d'exiger la levée des sanctions prises contre le club, la plupart des
commerçants de Tizi ont fermé hier, suivant
par la même occasion cette action. Certes,
quelques boutiques étaient ouvertes hier
matin à Tizi, du côté du quartier le Mondial
par exemple mais dans la grande rue de Tizi,
le principal axe de la ville, tous les magasins étaient fermés, même sur le grand axe
de l'hôpital, les commerçants ont soutenu
cette grève et ils ont répondu favorablement
à cet appel. Même du côté de la nouvelle
ville de Tizi Ouzou, plusieurs commerçants
ont suivi la grève. D'ailleurs, on a estimé le
taux de la réussite de cette greve à 70%.
Maintenant que les commerçants de Tizi ont
fermé leurs magasins hier afin d'exiger la
levée immédiate des sanctions prises contre
la JSK, les responsables de notre football et
les hautes instances du pays doivent
prendre les choses au sérieux, car, cette
affaire des sanctions a pris une autre tournure. Les hommes politiques, les commerçants… A qui le tour ? Que fera Raouraoua ?
On saura bien dans les prochains jours la
réaction des hauts responsables du pays.
A. H.
19
MCO
Résiliation du
contrat de Saïdi
Hier, l'information est tombée. Ilyès Saïdi n'ira pas
jusqu'au bout de son contrat au MCO.
PAR M. STITOU
Environ 1500 personnes ont assisté à une
demi-heure de l'entraînement d'hier, les
joueurs et l'entraîneur français ont été
impressionnés par cette démonstration de
force de leurs fans surtout que ces derniers
ont agi avec un grand professionnalisme,
on n'a noté aucun dépassement, les
supporters sont rentrés sans faire de
tapage et ils ont quitté le stade dans le
calme, c'est-à-dire sans perturber les
joueurs ni les membres du staff technique,
ils ont même quitté le stade dans le calme,
ce qui a fait de cette action d'ailleurs une
totale réussite.
Mercredi 19 novembre 2014
Dans l'après-midi
d'hier, l'ancien défenseur de
la JSK devait résilier son
contrat avec le MCO ; une
information
donnée
d'ailleurs dans la matinée
par Ahmed Belhadj, qui
avait exigé la veille la présence de Saïdi pour le
match de ce week-end à
Béchar. Cependant Saïdi
continuait à s'absenter à
l'entraînement alors qu'avec
la suspension de Bourzama
l'équipe a besoin d'un arrière latéral de métier pour
palier cette défection. Ainsi,
après avoir empoché récemment, à l'instar de ses
coéquipiers, deux mensualités, il refusait de rejoindre le
groupe à l'entraînement,
arguant une blessure.
Hier matin,
il a été renvoyé
par l'entraîneur
Ce n'est qu'hier matin que
Saïdi a daigné rejoindre
l'entraînement, mais à sa
grande surprise, il fut renvoyé par Jean-Michel
Cavalli qui lui demandera
de se rapprocher de la
direction qui devrait statuer
sur son cas. Cependant,
d'après des informations
assez fiables, le sort de Saïdi
a été scellé lundi soir, après
une rencontre entre le président et le joueur, lors de
 Bezzaz : «J'ai vu une bonne
L'équipe
descendra à équipe de la JSS contre l'ESS»
El-Djazira Blessé aux adducteurs, l'ancien international, qui a
C'est dans cet
réintégré l'entraînement collectif ce lundi, est prêt
établissement hôtelier que
la délégation oranaise
pour jouer, selon lui, la rencontre de ce samedi qui
élira domicile lors de son
opposera son équipe à la JSS.
séjour à Béchar. Pour
rappel, elle devrait
prendre la route ce jeudi
en début d'après-midi et
passera deux nuitées à
Béchar.

Zaâbiya ménagé
Touché au bassin à la suite
d'un contact avec le
gardien de l'équipe des
U21, samedi, Mohamed
Zaâbiya, qui a raté
l'entraînement de lundi,
s'est exercé hier matin en
solo. Afin de le récupérer
avant le match JSS-MCO,
le staff médical devait lui
prodiguer un traitement
d'attaque, a-t-on appris.

Entraînement
à l'heure
du match…
laquelle, il a été décidé de
résilier le contrat. Il est le
troisième joueur à subir un
tel sort, après Benatia et
Bahloul. Pour rester dans le
sillage, la direction songerait à résilier le contrat d'un
quatrième joueur d'ici le
mercato hivernal.
Le joueur, dans le foyer
venait d'être égayé par la
venue au monde d'un bébé
en début de semaine, prétend qu'il souhaitait lui
aussi partir : "Des circonstances font que je dois quitter le MCO contre mon gré,
je dois l'avouer, car, dans ce
club, j'ai vécu des moments
agréables, mais parfois, on
est obligé de prendre des
décisions." Ainsi, cette séparation n'est pas due uniquement à la volonté du club,
plutôt pressé d'en finir avec
ce défenseur auquel elle
reprocherait, dixit le président Ahmed Belhadj, ses
blessures à répétition, mais
elle est aussi due à la volonté du joueur qui a été informé, croit-on savoir, hier
matin par l'un des frères du
président de cette décision.
"De toutes façons, poursuit
Saïdi, je ne m'y opposerai
pas, on va juste régler
quelques détails avant de
signer la résiliation du
contrat."
M. S.
Aujourd'hui, la séance
d'entraînement est
programmée à 15h, soit à
l'heure du match de
samedi. Demain, une
ultime séance est prévue,
toujours au stade AhmedZabana, avant le départ
pour Béchar.

… Avec des
K-way
En perspective du match
de samedi qui devrait se
dérouler sous la chaleur,
Jean-Michel Cavalli a
demandé hier à ses
joueurs de porter des Kway afin qu'ils s'habituent
à faire des efforts avec un
corps chauffé. Le coach ne
manque pas d'idée,
apparemment !
Avant-hier, vous aviez intégré l'entraînement collectif…
Après avoir suivi un programme d'entraînement adapté,
depuis lundi, je travaille avec le
groupe, et, a priori, ça va beaucoup mieux, j'ai même tapé dans
le ballon sans ressentir la
moindre gêne. Je pense que j'ai
bien fait en prenant un repos de
cinq jours au lendemain du dernier match (MCO-ASO 1-0). Cela
m'a permis de me rétablir rapidement. Désormais, je suis à la disposition du coach pour le match
de ce samedi face à Béchar.
Lors du lointain déplacement, le
MCO aura à cœur de confirmer
qu'il est en progrès ?
Là, vous parlez des matches à
domicile où, effectivement, nous
connaissons une grande réussite,
contrairement aux matches hors
de nos bases. Hormis le nul
ramené d'Alger (USMA-MCO, 11), on a perdu tous les autres
matches. Il faut faire attention,
car, pour faire bonne figure en
championnat, nous devons grappiller des points de l'extérieur.
Toutefois, si on veut se contenter
de jouer pour le maintien, on n'a
qu'a gagner nos matches à Oran,
mais ce n'est pas du tout notre
objectif, nous visons un classement plus honorable. Alors, pour
ce faire, comme je l'ai dit, il faut
absolument prendre des points à
l'extérieur.
L'occasion se présente bien ce
week-end avec un déplacement
chez la JS Saoura, une équipe qui
se porte… mal…
Détrompez-vous, la JSS
demeure une équipe difficile à
bouger, j'ai regardé à la télévision
leur match, vendredi passé
contre l'ESS ; lors de la première
demi- heure, les Bécharis avaient
bousculé l'ESS, après ils ont baissé pavillon à la suite d'un but
encaissé sur un contre. Déjà, en
jetant un coup d'œil sur l'effectif
de la JSS, on se rend compte
qu'elle renferme des joueurs de
qualité ; on s'attend à une rencontre vraiment difficile.
Etant donné que vous allez effectuer le trajet par route, ne craignez-vous pas la fatigue ?
Evidemment, on aurait aimé
faire ce déplacement par avion.
D'ailleurs, la direction du club a
vainement tenté de trouver des
places sur l'un des vols en partance pour Béchar, cependant, le
fait de se déplacer 48 heures
avant le match, on aura le temps
de récupérer de la fatigue du
voyage.
Aurez-vous une pensée pour vos
supporters qui seront privés du
plaisir de voir vos matches lors
des deux prochaines rencontres à
domicile (la LFP a infligé une sanction de deux matches à huis clos
au MCO - ndlr) ?
Que ce soit pour les supporters
ou les joueurs, ce n'est guère plaisant de jouer des matches à huis
clos. Face à l'ASO, on était
contents de voir un stade bien
rempli, mais à la fin, des fauteurs
de troubles se sont distingués par
un mauvais comportement qui
va pénaliser l'équipe ; dommage,
car deux affiches intéressantes
attendent l'équipe (réception du
MOB et du MCA). On espère
que, dorénavant, on retiendra
bien la leçon.
M. S.
ASMO
Il refuse la polémique avec le MCO
Baghor Merouane : «Nous pensons surtout
à notre confrontation avec le CRB»
PAR M. STITOU
L'ASMO, qui demeurait sur une série de
bons résultats, a été
stoppé net dans son
élan lors des deux dernières journées de
championnat (défaite à
Oran face à l'USMH et
en déplacement à
l'Arba) ; de quoi susciter
des inquiétudes chez les
inconditionnels du club,
mais ce sont surtout les
informations parues
contre le voisin, le
MCO, qui irriteront les
Asémisites, à leur tête le
président Merouane
Baghor. "Franchement,
alors que ce derby n'est
pas pour demain, des
personnes s'agitent et
cherchent apparemment à chauffer les
esprits",
déplore
Merouane, qui conseille
à ces personnes "de ne
pas focaliser sur ce
match, alors que notre
objectif immédiat est de
renouer avec la victoire
ce
week-end
en
accueillant le CRB. Ces
personnes
feraient
mieux de se soucier des
matches de leur équipe,
le derby, on en parlera
plus tard."
Le président de
l'ASMO revient sur
cette histoire de billetterie qui défraie la chronique à Oran. "On a
décidé de fixer le prix
du ticket pour la tribune
couverte à 1 000 DA et
celui des gradins à 800
DA. En tant que club
organisateur de la rencontre, on a le droit de
fixer le prix du ticket",
expliquera-t-il.
Toujours est-il que cette
revue à la hausse des
prix du ticket risque de
buter sur un refus de
l'OPOW (office qui gère
le
stade
AhmedZabana). Néanmoins,
cela ne semble pas
inquiéter outre-mesure
la direction de l'ASMO.
"Si l'OPOW va s'opposer, alors on ira jouer
ailleurs, à Sidi BelAbbès, pourquoi pas ?
Le NAHD a changé de
domiciliation, on peut
nous aussi faire la
même chose", avertit
Merouane Baghor, qui
espère que son équipe
mette fin à cette petite
mauvaise série. "J'ai
parlé aux joueurs
récemment, c'était pour
leur remonter le moral.
A priori, le message est
passé, comme l'illustre
la bonne ambiance de
travail qui règne à l'entraînement", conclura-til.
M. S.
Belkablia s'illustre
avec l'EN olympique
Le jeune joueur de l'ASMO s'est illustré avant-hier en marquant l'unique but de l'EN olympique contre son homologue
du Mali. Belkablia s'était déjà fait remarquer lors du premier
match entre les deux sélections en délivrant deux passes décisives. C'est bien parti pour ce jeune pétri de qualités en sélection nationale.
Forfait de Belalem
Le milieu de terrain de l'ASMO a déclaré forfait pour le
match contre le CRB. En effet, il n'est pas encore remis de la
blessure qu'il a contractée lors d'un stage avec l'EN militaire.
D'où la décision de le laisser au repos pour le récupérer lors
de la prochaine journée de championnat.
Djemaouni bon pour le service
Finalement, l'attaquant Djemaouni devrait tenir son rang
face au CRB. Hier matin, il s'est entraîné normalement avec le
groupe.
Chikoto pas avant la fin de l'aller
Blessé le mois dernier lors d'un match avec la sélection de
son pays (le Niger), Chikoto ne fera son retour à la compétition, a-t-on appris de source médicale, qu'après la trêve hivernale.
Le secrétaire à Alger
Le secrétaire de l'ASMO s'est déplacé hier au siège de la
LFP afin de récupérer les licences du préparateur physique,
du médecin et du soigneur, qui viennent de rejoindre le club.
Ils peuvent donc figurer sur la feuille de match dès la prochaine sortie de l'équipe.
20
www.competition.dz
Mercredi 19 novembre 2014
PUBLICITÉ
À LA UNE
www.competition.dz
Mercredi 19 novembre 2014
5
De notre envoyé spécial au Mali : Kamel Hassani
FEGHOULI
«AU PSG,
IL Y AVAIT
DES SOUCIS DE
RACISME»
PAR SOFIANE B.
Avec un bon début de saison avec son club, le FC
Valence, et une qualification en
CAN 2015 dans la poche avec
l'équipe nationale, Sofiane
Feghouli est en train de vivre
les meilleurs moments de sa
carrière de footballeur. Dans un
entretien réalisé avec un journaliste espagnol, le natif de
Lavallois, en banlieue parisienne, a eu l'occasion de parler du
tout premier club qu'il a supporté lorsqu'il était très jeune,
en l'occurrence le Red Star, qui
est un club de football français,
fondé à Paris en 1897. "J'étais
supporter du Red Star, mon
Compétition / PUB
ANEP 157 112 du 19/11/2014
club de cœur. C'est l'équipe de
ma ville qui était alors en
deuxième division. C'est un
club populaire en France." Par
la suite, le numéro 8 du FC
Valence avoue qu'il avait
d'abord préféré l'Olympique de
Marseille à Paris car "à
Marseille, il y avait des joueurs
qui venaient de partout dans le
monde. Au PSG en revanche, il
y avait des soucis de racisme et
ça me repoussait", a-t-il déclaré
avant de poursuivre : "Le PSG a
beaucoup changé, depuis l'arrivée des Qataris. Il n'y a plus de
problème de racisme en tribune, j'aime cette équipe, je suis
de Paris et j'espère qu'ils obtiendront des résultats."
S. B.
ZEMMAMOUCHE :
«ON PENSE DÉJÀ
À LA CAN»
Pour le portier des Verts,
Mohamed Lamine
Zemmamouche, la rencontre
d'aujourd'hui face au Mali
constitue une bonne préparation pour la CAN 2015. Le
gardien des Fennecs, titularisé
samedi passé contre l'Ethiopie,
espère garder les bois contre le
Mali. Il se sent apte pour ce
rendez-vous. "Ma dernière
prestation contre l'Ethiopie
m'a donné confiance. Je suis
apte moralement et physiquement pour jouer contre le Mali
et gagner encore du temps de
jeu. On sait que le match sera
difficile et compliqué, mais
nous allons faire le maximum
pour garder cette dynamique
des victoires", a affirmé le por-
tier de l'USMA. Concernant la
prochaine CAN qui se tiendra
en Guinée équatoriale, il a
indiqué que la sélection algérienne va jouer à fond ses
cartes dans cette compétition
continentale avec comme
objectif, aller le plus loin possible dans ce tournoi africain.
"La rencontre face au Mali
constitue pour nous une excellente préparation pour la
CAN. On aura également un
autre match amical à disputer
avant le début du tournoi ;
ainsi, on sera normalement
prêts pour le rendez-vous
continental. On va faire tout
pour aller le plus loin possible
dans cette grande manifestation africaine."
COACH BOUGHERRA
débutera après la CAN 2015
«Je mettrai un terme à
ma carrière de joueur à
l'âge de 35 ans»
Doukha :
«Je suis
prêt à
jouer»
Le gardien
Azzedine
Doukha a
réintégré le
groupe après
avoir bien
récupéré de
son angine. Le
portier de la
JSK se dit prêt
à commencer
le match contre
le Mali si
l'entraîneur lui
donne sa
chance. "Dieu
merci, je suis
complètement
guéri et dans
une belle
forme. Je me
sens d'attaque
pour la
rencontre de ce
mercredi si le
coach me fait
confiance", a
affirmé
Doukha.
Concernant la
rencontre en
elle-même, il
dira : "On
s'attend à un
match difficile,
mais on va
jouer pour la
victoire", s'est
exprimé l'exgardien de
l'USMH.
K. H.
On le sait, Madjid Bougherra, l'international algérien, prendra sa retraite internationale
après la CAN-2015. Après, il envisage d'entamer une formation d'entraîneur de football. Il
se projette, donc, sérieusement sur son avenir, et ce, quelques jours seulement après
avoir annoncé qu'il prendra sa retraite internationale à l'issue de la prochaine CAN. "Après la
prochaine CAN, j'entamerai des stages de formation
pour obtenir mes diplômes d'entraîneur", a déclaré le défenseur central au micro de la chaîne de télévision privée algérienne El-Adjwaa. De cette manière, il compte suivre le même
chemin que son compatriote Djamel Belmadi qui est lui aussi
passé par l'EN avant de connaître beaucoup de réussite dans
les pays du Golfe en tant que coach. Néanmoins, en ce qui
concerne sa carrière, de manière générale, Bougherra ne veut
pas s'arrêter de sitôt. Il est déterminé à continuer à pratiquer
son métier de footballeur, mais en club seulement.
"J'ambitionne de jouer pour trois autres années. Si mes jambes
tiennent encore, je mettrai un terme à ma carrière de joueur à
l'âge de 35 ans", a-t-il déclaré. Du haut de ses 32 ans, ce joueur
a fait samedi dernier son ultime apparition officielle au stade
Tchaker sous les couleurs de la sélection nationale. Il a
été incorporé à la 71e minute du match remporté
par les Verts face à l'Ethiopie (3-1).
TAÏDER : «RESTER SUR LA
MÊME DYNAMIQUE»
Le milieu de terrain de
Sassuolo, Saphir Taïder, a affirmé que l'EN est prête pour réussir un match plein et surtout
enchaîner une 6e victoire d'affilée
afin de terminer les éliminatoires
sur une excellente note. "On a
bien récupéré du dernier match
disputé contre l'Ethiopie. Le
moral est au beau fixe et l'ambiance est excellente. On sait que
la rencontre face au Mali sera
difficile, car l'adversaire est
contraint de réagir et gagner
pour se qualifier à la CAN. Nous
avons nos atouts et nos armes, et
on va faire tout notre possible
pour garder cette dynamique de
la victoire. On jouera pour la
gagne", a laissé entendre l'exjoueur de l'Inter de Milan. K. H.
ÉPIDÉMIE EBOLA La situation s'aggrave au Mali
Compétition / PUB
ANEP 157 096 du 19/11/2014
Compétition / PUB
ANEP 157 194 du 19/11/2014
Pris de panique face à la propagation de la fièvre hémorragique,
après l'annonce d'un 4e décès, les
autorités maliennes ont placé plus
de 570 personnes sous surveillance
sanitaire. Pour les Algériens qui se
trouvent au cœur de la capitale
malienne pour disputer son dernier
match des éliminatoires de la CAN
2015, la situation devient inquiétante, eux qui affronteront dans la fin
de journée d'aujourd'hui l'équipe
nationale du Mali dans un stade
archicomble. En effet, l'adversaire
du jour de l'Algérie n'a toujours pas
assuré son passage à la phase finale
de la prochaine CAN, ce qui donnera lieu à une rencontre palpitante
pour le public malien, ce qui draine-
ra un grand public au stade pour
soutenir don équipe. Mais après
l'apparition de la fièvre hémorragique dans ce pays et des grands
risques de sa propagation, cela fera
du stade du 26-Mars de Bamako un
lieu à hauts risques. Le Mali déplore
depuis quelques semaines seulement quatre morts, à cause de cette
épidémie, pour cinq cas répertoriés,
dont une fillette de deux ans et un
imam guinéen décédé le 25 octobre
dans la capitale.
Plus de 570 personnes
sous surveillance sanitaire
" Trois décès ont été liés à l'imam
et une personne ayant été en contact
avec lui à Bamako a été testée posi-
tive ", a indiqué le coordinateur du
Centre opérationnel d'urgence
contre Ebola, le professeur Samba
Sow, dans un communiqué. Dans
cette situation, les autorités
maliennes sont prises de panique.
Craignant que cette épidémie se
propage davantage, elles ont décidés de placer plus de 570 personnes
sous surveillance sanitaire. Cela
montre, en quelque, sorte, la gravité
de la situation dans ce pays qui se
trouve aux frontières sud de
l'Algérie et d'où proviennent de
forts flux migratoires, ces derniers
temps, en direction du continent
européen. Cette mesure devrait permettre de limiter les risques de
contagion.
A. B.
www.competition.dz Mercredi 19 novembre 2014
4
www.competition.dz
À LA UNE
LIGUE 2
Mercredi 19 novembre 2014
21
De notre envoyé spécial au Mali : Kamel Hassani
L'ACCORD EST
CONCLU
DJABOU
prolonge
d'une année
avec le Club
Africain
Absent du groupe
qui s'est déplacé au
Mali avant-hier, le
petit lutin de la sélection en a profité pour
faire le point sur son
avenir. En effet, selon
les médias tunisiens et
le site spécialisé, Star
Africa, l'ailier de la
sélection,
Abdeloumen Djabou,
va prolonger son
contrat dès son retour
en Tunisie. Le site se
base sur la déclaration
du directeur sportif,
Montassar Louhichi
qui a affirmé que l'accord était conclu :
"Effectivement, nous
sommes parvenus à
un accord avec
Djabou pour qu'il prolonge son contrat avec
nous pour une année
supplémentaire." Une
bonne nouvelle pour
la formation tunisienne qui blinde sa pépite et peut penser à
continuer le parcours
en toute quiétude surtout qu'elle est lancée
pour remporter le
championnat et devra
faire de son mieux en
coupe de la CAF,
compétition dans la
quelle elle est engagée. Pour rappel,
Djabou était encore lié
à la formation tunisienne jusqu'en 2016.
L'opération sera
conclue dès le retour
du joueur en Tunisie
après le dernier match
des Verts à Bamako.
Cependant, rien n'a
filtré sur les détails du
nouveau contrat de
Djabou avec les Rouge
et Blanc. Blessé, il n'a
pas pu prendre part
aux deux rencontres.
Une prolongation pour un
billet de sortie ?
Après la fin du
Mondial brésilien, le
nom de Djabou a été à
plusieurs reprises cité
dans différentes
équipes, notamment
en France puisque
Lille, Marseille ou
encore Nice, et ce, en
plus du Qatar et de la
Turquie. Devant ce
fait, sa prolongation
pourrait lui assurer un
billet de sortie pour le
prochain mercato. De
plus, le Club Africain
s'assure aussi d'une
belle plus-value en cas
de départ de son
joueur et a préservé
ses droits dans le
cadre d'un prochain
transfert.
I. Z.
Sur proposition de M. Sellal
USMB
Les industriels réagissent
et tendent la main au club
Vers un match amical
ALGÉRIE-ÉGYPTE
Mohamed Douiden est aux anges après avoir reçu de l'argent de la
part des industriels de la ville de Blida, qui ont voulu le soutenir et
l'aider dans sa tâche afin de réaliser l'accession.
Il semble bien que les relations algéro-égyptiennes sont au
beau fixe, surtout après l'émission d'avant-hier soir sur la
chaîne locale CBC Extra.
En effet, le président de
la FAF a été contacté en direct
par le présentateur de l'émission et s'est exprimé pour la
première fois depuis les incidents de 2009 qui ont émaillé
la rencontre retour pour les
qualifications au Mondial sudafricain. Qu'il semble loin ce
temps puisque les relations
entre les deux pays ont pris
une toute nouvelle tournure
des plus positives. En effet,
maintenant, on parle beaucoup plus d'une probable
joute amicale entre les deux
pays pour réaffirmer que ce
qui s'est passé il y a cinq ans
fait partie désormais du passé
lointain dans les relations
entre les deux nations. Au
cours de ladite émission, Hani
Abourida était l'invité et s'est
exprimé sur le sujet. La nouveauté, c'est la proposition du
Premier ministre algérien, M.
Abdelmalek Sellal, d'organiser
une rencontre amicale entre
les deux nations pour marquer le point et le réchauffe-
ment des relations entre les
deux pays. Cette proposition
est parfaitement réalisable
pour les mois à venir d'autant
plus que les calendriers des
deux nations n'est pas encore
fixé pour la nouvelle année.
L'Egypte veut un
stage à Sidi Moussa
Par ailleurs, les Pharaons souhaitent bénéficier d'un stage
en Algérie et plus précisément
au Centre technique national
de Sidi Moussa. Les Egyptiens
souhaitent même que les deux
équipes soient côte à côte.
D'ailleurs, du côté algérien on
est prêt à accueillir cette donne
avec un grand plaisir, histoire
de marquer le coup et surtout
pour prouver que la hache de
guerre est définitivement
enterrée.
Le président de la
FAF encensé
Toujours au cours de ladite
émission, le présentateur ainsi
que l'invité, Hani Abourida,
n'ont pas cessé d'encenser
Mohamed Raouraoua et surtout de le féliciter pour la parcours flamboyant de l'EN
durant la Coupe du monde et
durant la compagne des qualifications pour la CAN. Des
louanges qui ont fait plaisir au
patron de la FAF puisqu'il
s'agit d'une reconnaissance du
travail qu'il a accompli depuis
son retour à la tête de l'instance de Dély Ibrahim.
Abourida : "Je veillerai à l'organisation de
ce match"
Prenant la parole, Hani
Abourida affirme que c'est le
Premier
ministre,
M.
Abdelmalek Sellal, qui lui a
demandé l'organisation de la
rencontre : "J'ai parlé au
Premier ministre il y a 10 jours
de cela, il nous a salué et m'a
dit qu'il aimerait une rencontre amicale entre les deux
équipes et je lui ai fait savoir
que je voulais que notre équipe fasse un stage à Sidi
De notre correspondant
AMINE DJAAFAR
Moussa.
Le mieux
serait de
regrouper les deux équipes et
faire disparaître les fausses
idées. Les relations ont beaucoup grandi entre les deux
nations. Je rappelle d'ailleurs,
qu'il y a quelques années,
j'avais pris le président de la
FAF et il a rencontré Ibrahim
Mehleb qui est aujourd'hui
Premier ministre. Il était le
patron de la société El
Moukawiloun El Arab qui a
construit le nouveau siège de
la FAF. Je tiens aussi à féliciter
Mohamed Raouraoua pour le
travail qu'il a effectué avec
l'Algérie. Ils ont honoré le
continent et le monde arabe
en Coupe du monde. Je le félicite aussi pour la qualification
brillante pour la CAN."
Raouraoua : "On a
ouvert une nouvelle
page"
Joint en direct au téléphone
par le présentateur de l'émis-
Mahrez : «Enchaîner une
6e victoire d'affilée»
L'attaquant des Verts, Ryad Mahrez, auteur d'une excellente prestation
samedi dernier contre l'Ethiopie, est confiant quant à la capacité de l'EN à
réussir un résultat positif aujourd'hui contre le Mali, à Bamako, même s'il est
conscient que la rencontre s'annonce difficile.
Dans quel état d'esprit allezvous aborder la rencontre face
au Mali ?
On va aborder ce match tranquillement, avec un moral au beau
fixe. Après notre dernière victoire
contre l'Ethiopie on a engrangé
encore de la confiance et le groupe
est prêt pour le rendez-vous de ce
mercredi.
Le fait que l'équipe est déjà
qualifiée pour le CAN 2015 va
certainement vous permettre
d'aborder le match sans
pression ?
Nous sommes déjà qualifiés
pour la CAN, mais cela ne veut
pas dire qu'on ne va pas se donner à fond. On prendra le match
au sérieux avec comme objectif la
victoire.
Donc vous êtes décidés à
décrocher votre 6e victoire et
terminer les éliminatoires en
apothéose ?
Nous avons prouvé depuis le
début des éliminatoires que nous
sommes capables de réussir des
résultats à l'extérieur et à domicile.
On a le potentiel pour ça, et sincèrement, on va tout faire pour
enchaîner une 6e victoire.
Mais le Mali est dans
l'obligation de gagner
aujourd'hui pour assurer sa
qualification ?
On est conscients de la difficulté de la mission qui nous attend
contre cet adversaire. On s'attend
à un match intense et difficile,
mais on va jouer pour réussir un
résultat positif et confirmer ainsi
que notre qualification pour la
CAN est largement méritée.
On vous sent en pleine
confiance et dans une belle
forme. Pensez-vous réussir une
belle prestation aujourd'hui
face au Mali ?
Je l'espère, car lorsque je suis
sur le terrain, je me donne à fond
en essayant toujours d'apporter le
plus dans mon poste. Maintenant
pour vous dire que je jouerai
contre le Mali, je ne sais pas encore, le dernier mot revient au coach.
La CAF a décidé d'octroyer
l'organisation de la CAN 2015 à
la Guinée équatoriale. Que
pensez-vous de ce choix ?
C'est vrai que nous les joueurs,
on était un peu dans l'attente de la
décision de la CAF après le désistement du Maroc. Maintenant que
le choix s'est porté sur la Guinée
équatoriale, on est soulagés, car
on est sûrs que la CAN se tiendra
dans les délais prévus. On va se
préparer en conséquence afin
d'être prêts pour cette grande
manifestation continentale.
Quelles sont vos appréhensions
avant ce match ?
On craint un petit peu les conditions climatiques, surtout la chaleur, sinon on est prêts pour ce
match
K. H.
OM
sion, Mohamed Raouraoua
est revenu sur le nouvel élan
pris dans les relations entre
les deux pays : "Nous avons
ouvert une nouvelle page
après la lutte du passé. Nous
sommes dans un autre temps
et pour preuve, les relations
sont au beau fixe avec nos
frères égyptiens. Il y a aussi la
dernière visite du Premier
ministre
algérien."
Concernant, les louages dressés pour lui, le concerné dira :
"Je suis très touché par ces
dires. Concernant le match
amical, on en a déjà parlé et
j'ai vu que tout le monde parlait de ça. C'est avec plaisir
que nous avons accueilli cette
demande. D'ailleurs, il y aura
une réunion entre les différentes parties pour étudier la
question et trouver un arrangement pour tout le monde.
J'espère que l'Egypte parviendra à se qualifier."
I. Z.
CAN 2015
L'UA REMERCIE LA
GUINÉE ÉQUATORIALE
Après l'annonce par le Maroc d'bondonner l'organisation de la CAN 2015 pour des raisons sanitaires,
cela n'a pas seulement dérangé la Confédération africaine de football qui s'est trouvée face à une situation
très délicate, mais ça a pris une tournure politique au
niveau du continent africain. Pour preuve, l'UA vient
de remercier la Guinée équatorial d'avoir accepté de
reprendre l'organisation de cette compétition en dépit
de la propagation du virus Ebola qui sévit depuis plusieurs mois en Afrique. Cela s'est fait par le biais de
Nkosazana Dlamini Zuma, présidente de la commission de l'UA, qui, dans un communiqué officiel, a
tenu à exprimer sa gratitude pour le geste fait par les
Equato-Guinéens qu'elle a qualifié de " manifestation
de solidarité africaine " avant d'ajouter : " Le virus
Ebola ne doit pas être un prétexte pour faire reporter
la compétition continentale. Le football est un facteur
unificateur et que l'Afrique est impatiente de revivre
la ferveur qui attend le contient. "
Les Equato-Guinéens divisés
Néanmoins, quelques jours seulement après que la
CAF ait annoncé que c'est leur pays qui reprendra
cette CAN, les citoyens équato-guinéens ont clairement exprimé leurs inquiétudes face à cet événement
au moment où la fièvre hémorragique frappe le continent africain de plein fouet. Le pays est même partagé d'après certains médias. D'un côté, ceux, fiers d'accueillir la compétition, et de l'autre, les inquiets qui
craignent que l'épidémie les atteigne eux aussi.
S. B.
Condoléances
L'ensemble du personnel du quotidien Compétition,
profondément touché par et affecté par le décès de
Mme BOUCHAMA Z'HIRA, née LAKROUF, mère de leur
ami et confrère MOHAMED BOUCHAMA, journaliste
au Soir d'Algérie lui présente ses sincères condoléances et prie Dieu le Tout-Puissant d'accorder à
la défunte Sa Miséricorde et l'accueille en Son
Vaste Paradis.
«A Dieu nous appartenons et à Lui nous revenons»
La crise financière qui a secoué le club blidéen fut un casse-tête pour le premier responsable, Mohamed Douiden, qui a été obligé de
réclamer une aide financière au président du
CEIMI, Kamel Moula, qui a sensibilisé tous les
industriels, sans exception, à tendre la main au
club. C'est ainsi que ces industriels, pour venir
en aide au club ont octroyé chacun entre 3 millions et 1 million de dinars, en promettant de
nouvelles sommes au cours de l'année. Ceci
dit, les messages du président de l'USMB
Mohamed Douiden ont abouti.
Un apport qui tombe à pic
L'apport financier des industriels de Blida
tombe à pic, car il coïncide avec le mercato
hivernal où le club veut faire son recrutement
et également payer les dettes antérieures des
joueurs qui ont saisi la commission des litiges,
entre autres Yaghni et Belkhir. Aussi, le président blidéen devrait choisir tranquillement le
lieu de préparation hivernale pour permettre à
son équipe d'atteindre les objectifs assignés.
Douiden : «Merci pour
ce soutien»
Le président de l'USMB, Mohamed Douiden, a
tenu à remercier les industriels de la ville de
Blida pour leur aides financière. "L'apport
financier des industriels est tombé à pic. Je
tiens à les remercier pour leur soutien, entre
autres mon ami et mon frère Kamel Moula, qui
a répondu présent à mon appel de détresse."
A. D.
BISKRI
Mouassa veut donner
une autre chance
aux espoirs
L'entraîneur de l'USMB, Kamel Mouassa, veut donner une autre chance aux joueurs espoirs de l'USMB
pour leur permettre de gagner en confiance et de
faire leurs preuves. Parmi eux Harazi et Mohamedi,
et surtout Brahimi qui a inscrit son premier but
avec les seniors face au CRB Tipasa. Ce dernier
sera prié de confirmer vendredi prochain face à
Senjas.
Les cadres seront ménagés
Le premier responsable du volet technique de la
formation blidéenne, Kamel Mouassa, veut mettre
au repos les cadres lors du prochain match afin de
leur permettre de récupérer leurs forces en prévision du match de championnat face à l'ABM.
Mouassa, qui craint beaucoup la malchance des
blessures, ne veut surtout pas prendre le risque de
mettre tous les titulaires dans le bain face à une
équipe qui va jouer avec agressivité pour assurer
sa qualification pour le compte du prochain tour de
la coupe d'Algérie.
RCR
Une qualif' qui fait beaucoup de bien aux Lions
De notre correspondant
B. BOUGUELMOUNA
buté sur un gardien des grands jours. Les choses
iront beaucoup mieux après la pause avec
quatre buts à la clé.
Elle a été longue à se dessiner cette victoire
des Lions face à une équipe de Tlemcen, qui est
venue à Oran pour défendre, mais aussi avec
une organisation tactique qui a beaucoup gêné
les poulains de Benyellès en première période.
Quand ces derniers sont arrivés à franchir le
double rideau défensif des régionaux, ils ont
De bon augure avant Remchi
Les poulains de Benyellès n'auront pas beaucoup de temps pour savourer le succès acquis,
vendredi passé, pour le compte de l'avant-dernier tour régional de la coupe d'Algérie. Ils doivent se concentrer au plus vite sur le match
qu'ils auront à livrer ce vendredi contre Remchi.
Il y a là une superbe occasion pour passer au
prochain tour. Il faudrait à Benyellès effectuer le
travail qu'il faut pour permettre à ses joueurs de
récupérer et de recharger leurs accus. Ils ont
dépensé de l'énergie pour mettre à terre une
courageuse équipe de Tlemcen. Pour espérer en
faire autant avec l'équipe de Remchi, ils doivent
disposer de tout leur influx surtout pour être
prêts à livrer une bataille qui s'annonce rude.
B. B.
Benyellès : «Fier de mes joueurs»
Le driver du train du Rapid nous a parlé de la victoire de son équipe face à l'ISC
Tlemcen et de son rendement, ainsi que de la prochaine rencontre qui l'opposera
à celle du Remchi pour le prochain tour de Dame Coupe.
Le coach estime que son équipe
a réussi un bon coup après avoir
acquis une belle victoire devant une
formation qui ne voulait pas jouer.
Benyellès pense que cette victoire
permettra aux joueurs de préparer
les prochains rendez-vous dans la
sérénité et le calme. "Nous avons
réussi une bonne opération en décrochant une très belle victoire devant
une équipe coriace qui nous a vraiment posé beaucoup de problèmes,
mais je pense que l'essentiel est cette
victoire et la qualification qui vont
nous permettre surtout de travailler
et de préparer les autres rencontres
avec un moral au beau fixe, car, en
football, c'est très important de
gagner."
«On avait confiance
en nos joueurs»
"On savait dès le début que ce sera
difficile pour nous devant cette équipe de Tlemcen. Toutefois, il faut dire
que nous étions très confiants en nos
jeunes. Malgré quelques absences,
on a pu produire notre jeu et revenir
à Relizane avec le billet de la qualification. Notre équipe s'exprime beaucoup mieux ces derniers temps et
produit du beau jeu, et cela est bon
pour l'avenir."
«Certes, il y a un manque,
mais on a des choses qui
ne s'achètent pas»
Le coach relizanais affirme qu'en
dépit de ses derniers succès, l'équipe
n'est pas encore au top, car il y a toujours un manque. Il n'a pas hésité à
déclarer qu'actuellement le club possède des ingrédients qui n'existaient
pas auparavant au RCR : "Cela ne
m'empêchera pas de faire toute une
analyse pour savoir ce qui nous
manque, car tout le monde sait où
résident les insuffisances de l'équipe.
Il faut dire aussi qu'il y a beaucoup
de choses qu'on a et qui ne s'achètent
pas, comme le courage, la volonté, la
solidarité, la générosité et les efforts
sur le terrain. Donc, je peux vous dire
qu'on est provisoirement satisfaits de
ce qu'on possède actuellement."
«Ce sera encore plus dur
face à Remchi, mais on doit
gagner»
Pour la prochain tour, le Rapid aura
comme adversaire l'US Remchi.
Benyellès estime que la rencontre
sera très difficile devant une équipe
qui pratique du beau football. Il
pense, néanmoins, que son groupe a
les moyens nécessaires de passer ce
cap et d'enchaîner dès ce week-end
avec une autre victoire, synonyme de
qualification. "Franchement, je pense
que ce n'est même pas la peine de
vous dire que l'USR est une bonne
équipe, et que la prochaine rencontre
sera très difficile. C'est une formation
qui possède de bonnes individualités, et Hadjar est un bon entraîneur.
Toutefois, malgré la difficulté de la
tâche qui nous attend, je pense qu'on
a les moyens nécessaires pour
gagner. D'ailleurs, on doit tout faire
pour enchaîner avec un autre succès
pour rester sur cette bonne dynamique."
B. B.
Sidi Yekhlef :
«Continuer sur
cette voie»
L'entraîneur adjoint de
Benyellès, Sidi Yekkhlef, nous
dira qu'il y a un seul mot
d'ordre, se battre jusqu'à
l'ultime seconde du championnat et croire à l'accession pour son équipe : "Il est
vrai qu'assurer une qualification en coupe d'Algérie ne
peut faire que du bien. Nous
la voulions cette victoire,
surtout pour nos supporters.
Avant le match, le discours
de l'entraîneur a rassuré
tout le monde et chacun
savait ce qu'il avait à faire.
C'est dans cette voie que
nous devons continuer et les
résultats viendront d'euxmêmes. Nous ne faisons pas
une fixation sur ce match
face à l'équipe de Remchi, il
n'est pas question de lui
donner plus d'importance
qu'il n'en a. Nous avons
conscience qu'une belle performance ce jour-là confirmera nos belles performances depuis plusieurs
semaines."
Reprise hier
Après leur bonne prestation
lors de l'avant-dernier tour
de la coupe d'Algérie, les
camarades du buteur Hichem
Mokhtar ont repris du service en prévision de la rencontre qui les opposera à
l'US Remchi, ce vendredi au
stade Habib-Bouakel à Oran,
pour le dernier tour régional.
Une reprise consacrée à la
récupération et pour se
mettre dans l'atmosphère du
prochain match de Remchi.
démissionne
«Ma décision
est irrévocable»
Le désormais ex-entraîneur
de l'OM explique les raisons
de sa démission. Il affirme
que sa décision est
irrévocable. "Il y a des
personnes qui gravitent
autour du club et dont la
présence nuit à l'équipe. Ils
œuvrent pour casser l'OM."
De notre correspondant
ABDELKADER FERSACI
Nous avons appris que vous êtes
démissionnaire, confirmez-vous
cette information ?
Tout à fait. Je vous annonce
que j'ai officiellement
démissionné de mes fonctions
d'entraîneur de l'OM. C'est ma
dernière séance d'entraînement
avec l'équipe et rien ne me fera
changer d'avis.
Quelles sont les raisons de cette
démission inattendue ?
Sincèrement, il y a plusieurs
raisons que je ne peux dévoiler
pour l'instant. Je ne veux pas
perturber l'équipe qui s'apprête à
jouer une rencontre décisive face
au CAB. Je me contenterai de dire
qu'il y a des choses qui se sont
passées dans l'équipe et qui m'ont
poussé à prendre cette décision.
Comme quoi, par exemple ?
Il y a des personnes qui
gravitent autour du club et dont
la présence nuit à l'équipe. Ils
œuvrent pour casser l'OM et non
pas pour le servir. Il est de mes
habitudes de me retirer lorsque je
vois que certaines choses
entravent la bonne marche de
mon travail.
Peut-on comprendre par-là que
certains dirigeants s'immiscent
dans votre travail ?
Lorsque je suis arrivé, j'ai fait
en sorte de changer la mentalité
qui régnait. Dieu merci, l'équipe
s'est améliorée depuis.
Cependant, des personnes
proches du président nous
empêchent d'accomplir la mission
pour laquelle on est venus.
Pourquoi n'avez-vous pas
avisé Boukalkel de ce qui se
passait ?
Je préfère ne pas trop m'étaler
sur tout ce qui se passe au sein de
l'équipe. Cela par respect aux
joueurs et aux supporters qui ont
été à la hauteur. Pour ce qui est
des dirigeants, je laisserai au
temps de dévoiler ce qu'ils font.
Ne pensez-vous pas que votre
retrait en ce moment sera
interprété comme une crainte de
votre part d'affronter le
CAB ?
Je suis connu pour être un
amoureux des défis. Je ne crains
aucun adversaire. Au contraire,
les joueurs sont très bien préparés
pour cette rencontre. Ils sont
capables de réaliser un bon
résultat. Au risque de me répéter,
le match du CAB n'a aucune
relation avec ma démission.
A. F.
Mercredi 19 novembre 2014
DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
Si vous aimez
la vie, elle vous
aimera en retour.
Arthur
Rubinstein
LA BLAGUE
JOUR
Un mec bourré demande à son compagnon
de bar :
- Tu préfères avoir la maladie d'Alzheimer ou de Parkinson ?
Son pote lui répond :
- Je sais pas, tu préfères quoi toi ?
- Moi, je préfère parkinson, parce que vaut mieux renverser
une goutte de Ricard que d'oublier de le boire...
SUDOKU
T
A
T
V
R
E
L
L
I
B
A
B
E
E
R
N
A
C
S
E
P
R
O
B
I
T
E
L
H
E
A
R
E
E
E
L
T
E
N
U
D
L
E
I
T
S
B
R
I
N
E
O
A
W
I
O
H
G
B
I
I
I
I
G
N
C
G
C
M
R
L
O
A
E
S
F
T
D
L
I
R
E
A
I
P
S
T
D
R
N
F
R
N
E
I
R
S
G
R
T
O
E
O
N
A
7
8
5
6
4
2
1
9
3
4
6
3
1
5
8
7
2
9
U
E
I
C
U
A
T
E
R
D
E
N
R
E
R
8
7
9
3
2
6
5
1
4
5
1
2
7
9
4
8
3
6
S
R
O
E
T
A
F
E
B
S
S
H
N
R
T
J
L
M
I
H
E
U
R
S
H
A
I
R
E
R
3
5
6
9
8
7
2
4
1
E
E
E
C
C
T
I
A
E
L
I
B
E
D
R
2
9
8
4
1
5
3
6
7
5
6
7
8
femme de
souverain
empreint de
tristesse
venir en
aide à
fléchissement
économique
enveloppe
de légumes
avant Lanka
botte en
Méditerranie
négation
9
10
11
1
3
ancien camp
petites îles
des Antilles
dix sur dix
patrie
d’Abraham
réfléchi
10
conjonction de
coordination
passage sur
le billard
heureuse élue
lisières
appel au
secours outreManche
trouble
parcourir
des yeux
rappel
5
fils de Noé
individu
dangereux
inédit
dans
7
morceau
à deux
le vide
absolu
matrice
vieux do
aires de
lancement
frais de
banque
monnaie
jaune
6
altier
domiciliée
gardé pour
soi
hautaines
prince troyen
8
4
possessif
uniformité
9
pénible
transpira
paresseux
E
R
I
B
L
T
R
E
R
U
T
N
I
E
C
C
O
A
E
E
K
P
O
U
R
P
O
I
N
T
N
H
R
R
T
N
E
M
E
V
E
I
R
G
E
2
cela
quelle colle !
LES MELÉS
habillé
N° 2407
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
AGRICOLE
ARBITRER
BABILLER
BRILLER
CEINTURER
CRACHAT
DEBILE
DEMEURE
DUNE
EGARDS
ESSARTER
GIROLLE
GRIEVEMENT
HABITUER
HIBERNER
INDIRECT
INNOCENT
HAIR
HOTE
INNE
POURPOINT
PROBITE
REFECTION
RODAGE
SATIETE
SEIGLE
SUFFISANT
TAMPONNER
TRANSITER
VELOCITE
C
O
N
T
R
I
B
U
T
I
O
N
P
A
A
M
N
I
R
A
R
A
C
H
N
I
D
E
S
A
S
E
L
A
R
C
A
N
E
S
U
E
L
E
N
O
E
V
I
T
E
R
E
S
I
D
E
S
T
E
R
N
E
R
I
S
E
R
I
E
E
S
C
T
S
E
E
T
I
R
E
R
F
U
I
T
D
A
R
D
N
A
S
C
I
F
A
R
R
T
A
O
C
A
M
E
R
T
U
M
E
F
E
E
A
N
T
E
A
S
S
E
N
E
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
A H M E D
6 7
8
9
M U S A
Il se projette déjà
sur la CAN
GOURCUFF :
«Le Mali, un
excellent test
pour la coupe
d'Afrique»
Avec la qualification déjà en
poche, le sélectionneur national
Christian Gourcuff se projette
déjà sur la CAN 2015 qui se
tiendra en Guinée équatoriale.
D'ailleurs, lundi à son arrivée à
Bamako, il a clairement affiché
ses intentions en déclarant :
"On est venus pour gagner,
même si on sait que ce sera
compliqué contre un adversaire dos au mur. Le Mali est un
excellent test de préparation
pour la CAN. On aura également à disputer un autre
match amical avant le tournoi
final prévu en Guinée équatoriale avant de se déplacer dans
ce pays pour participer à cette
grande manifestation africaine", a précisé le technicien français. A travers les propos de
Gourcuff, on comprend parfaitement les intentions du sélectionneur national qui prend les
choses très au sérieux et le
moindre détail est important
pour lui. En tout cas, ce n'est
qu'après le tirage au sort de la
CAN prévu le 3 décembre à
Malabo qu'on saura avec
détails le programme de préparation des Verts .
Dégager les 23 pour
la Guinée équatoriale
Par ailleurs, le sélectionneur
national est en train également
de stabiliser son groupe dans le
but de dégager la liste des 23
joueurs retenus pour la CAN
2015. Les 5 matches disputés
par la sélection algérienne
depuis son arrivée à la tête des
Verts lui ont permis d'avoir
une idée précise sur les capacités de chaque joueur .
Pratiquement, Gourcuff tient
son ossature pour la CAN
2015 même s'il existe encore
quelques incertitudes sur certains postes. Il ne veut léser
personne en accordant la chance à tout le monde. Après le
match face au Mali, Gourcuff
va certainement arrêter un
groupe de 20 joueurs pour la
Guinée équatoriale pour ensuite compléter sa liste finale en
fonction de plusieurs paramètres car il sait pertinemment
qu'il ne doit pas se tromper sur
ses choix.
K. H.
strontium
coeur tendre
1
4
7
2
6
3
9
5
8
D
T
A
T
I
L
R
I
N
N
O
C
E
N
T
4
d’un seul ton
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
6
3
1
5
7
9
4
8
2
3
pays d’Asie
3
9
2
4
8
3
1
6
7
5
2
monnaies
roumaines
égouttoirs
1
3
6 1 9 4 2
5 6 2
7 4 9
8
2 1
5
3 7
5
6
8
4
REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.
1
raffermissement
qui tirent
sur le noir
7
4
5 1
9
1 9 6
2
8
LES FLÉCHÉS
11
N°
2407
8
3
profondes. Casper Grathwohl explique au magazine Time que le "vapotage" réunit
trois notions fondamentales : la liberté, la santé et la législation. "Cette activité a
été un paratonnerre pour de nombreuses discussions à propos de la position que
nous voulons prendre dans la société", déclare-t-il. Et en effet, le vapotage a soulevé
de nombreuses questions, comme le souligne le magazine. "La e-cigarette pose-t-elle
des problèmes de santé et quelle est sa place dans notre culture? Doit-on l'interdire
dans les espaces publics ? Le gouvernement doit-il l'encadrer ?" Dans la liste des
mots retenus cette année, on peut aussi noter la présence des "bae", terme familier
pour désigner son partenaire, popularisé par les réseaux sociaux et certains
rappeurs, ou encore du "normcore", qui désigne une mouvance qui consiste à porter
délibérément des vêtements qui ne sont pas à la mode. "Vapoter" l'a finalement
emporté. Le choix 2014 des lexicographes d'Oxford est même, de leur propre aveu,
plus sérieux que la cuvée 2013. L'année dernière, le mot de l'année était "selfie".
Remplissez cette grille, puis reportez les
lettres dans les cases numérotées correspondantes.
Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.
www.competition.dz
Mercredi 19 novembre 2014
3
De notre envoyé spécial au Mali : Kamel Hassani
"Vapoter", mot de l'année 2014 pour le Oxford Dictionary
Je vapote, tu vapotes, il vapote… "Vapoter" s'est déjà imposé dans nos dictionnaires
français. Les éditions 2015 du Petit Robert et du Petit Larousse ont ajouté ce verbe à
la liste des mots nouveaux, aux côtés de "selfie" ou de "hashtag".
Mais aujourd'hui, fumer une cigarette électronique gagne ses lettres de noblesses :
le verbe "to vap" (vapoter en anglais) a été désigné mot de l'année 2014 par le
prestigieux Oxford Dictionary. "Un fossé a émergé dans le lexique, et un mot était
nécessaire pour décrire cette activité et la distinguer du fait de "fumer". Le mot
"vapoter" vient combler ce manque et il a proliféré avec cette activité", explique la
direction du dictionnaire dans son communiqué. La radio NPR rappelle de son côté
que le mot a mis du temps à s'imposer depuis les années 1980, quand il est apparu
pour la première fois.
Si, en surface, ce choix est logique au vu du succès de la cigarette électronique, dont
le marché représente près de 2 milliards de dollars par an, il existe des raisons plus
N° 2407
DU
À LA UNE
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT
INSOLITE
Citation
22
SOLUTIONS
www.competition.dz
LES MELÉS
LUKA
MODRIC
AU COURS DE LA MISE EN PLACE TACTIQUE D'HIER
6 CHANGEMENTS
PAR RAPPORT AU MATCH CONTRE L'ETHIOPIE
 DOUKHA DANS LES BOIS  GRANDE PREMIÈRE POUR ZEFFANE ET CADAMURO
 BELKALEM RETROUVE SA PLACE  MESBAH EN MILIEU GAUCHE
 RETOUR DE SOUDANI DANS LE ONZE DE DÉPART
EQUIPE
PROBABLE :
Doukha
Zeffane
Ghoulam
Belkalem
Medjani
Lacen
Cadamuro
Mesbah
Feghouli
Soudani
Slimani.
Les Verts ont donc effectué leur seule et unique séance
d'entraînement au Mali avant
le match d'aujourd'hui.
L'occasion pour le coach d'effectuer plusieurs changements. Pour ce dernier match
des phases de qualification
pour la CAN 2015, les Verts
joueront les Aigles du Mali
pour le compte de la 6e et dernière journée. C'est donc hier,
vers les coups de 17h, que les
Algériens ont effectué leur
séance d'entraînement sur la
pelouse principale du stade
26-Mars. En effet, durant la
mise en place tactique effectuée par le coach national, il a
aligné une équipe type complètement remaniée par rapport à la dernière rencontre
disputée face à l'Ethiopie.
D'ailleurs, le coach pourrait
faire beaucoup de changements à l'occasion de cette
rencontre qui demeure sans
enjeu pour les Verts. Ainsi, on
aurait droit à 6 changements dans les trois compartiments de jeu.
rait donc faire appel au portier
de la JSK, Azzeddine Doukha.
Ce dernier n'a pas eu la chance de faire valoir ses qualités
dans un match puisque sa
dernière apparition dans la
cage au cours d'un match avec
les Verts remonte à longtemps. Ce serait une énorme
chance pour lui afin de prouver.
Grande première
pour Zeffane et
Cadamurro
Pour ce qui est du poste de
latéral droit, ce serait le
Lyonnais Mehdi Zeffane qui
serait aligné en tant que titulaire. Louant les qualités de
son poulain, le coach pourrait
donc lui offrir une chance de
s'exprimer et le relancerait de
manière effective. Ce serait
aussi une grande première
pour le pensionnaire
d'Osasuna, Liassine
Cadamuro. Lui non plus n'a
La paire BelkalemMedjani reconstituée
Dans l'axe de la défense, le
technicien breton devrait
reformer la paire de
Trabzonspor, Essaïd Belkalem
et Carl Medjani. Ayant des
automatismes du fait qu'ils
jouent tous les matchs de
Süper Lig, leur entente devrait
leur permettre de bien régler
les situations les plus chaudes.
Mesbah et Feghouli
excentrés
Toujours au cours de ladite
mise en place tactique,
Christian Gourcuff a aligné
Djamel Mesbah en tant que
milieu gauche excentré. Le
Français l'a dit et répété plusieurs fois : "Mesbah n'est pas
un latéral et est un milieu
gauche." D'ailleurs, il pourrait
faire appel à lui dans ce poste
ce soir. Il remplacera, au pied
levé, Ryad Mahrez. Pour
Feghouli, il sera sur son côté
droit et pourra dézoner pour
aller toucher la balle. Il aurait
ainsi le rôle d'Yacine Brahimi
puisqu'il aurait beaucoup plus
de liberté dans ses mouvements.
Soudani-Slimani
en attaque
Pour le compartiment offensif,
le sélectionneur national devrait
reformer la paire SlimaniSoudani. Ce sont les deux
meilleurs buteurs actuellement
de l'EN. Ils se retrouveraient
après une longue absence et
auront comme principale mission de secouer les filets
adverses au cours de la rencontre. Pour l'attaquant du
Dinamo Zagreb, il jouera en
tant que neuf et demi et tournerait autour de l'attaquant du
Sporting Portugal, Islam
Slimani. Voici donc l'équipe sur
laquelle pourrait compter
Christian Gourcuff pour le
match d'aujourd'hui.
K. H.
Mesbah : «L'objectif est de gagner»
Le défenseur des Verts, Djamel
Mesbah, dira qu’il prêt à jouer ce
match si le coach lui fait confiance.
Le joueur de la Sampdoria de Gênes
pense que le match contre le Mali
sera compliqué compte tenu de la
situation de l'adversaire qui sera
contraint de l'emporter s'il veut se
qualifier à la CAN.
C'est avec un bon moral que vous
allez aborder la rencontre contre le
Mali...
Effectivement, nous allons aborder
cette rencontre sereinement et en
pleine confiance. Le groupe vit bien
et les résultats acquis depuis le début
des éliminatoires nous ont boostés
vers l'avant. On est sur une courbe
ascendante et notre objectif est de
réussir notre 6e victoire dans ces éliminatoires.
Mais la rencontre ne s'annonce pas
facile, surtout lorsqu'on sait que le
Mali est dans l'obligation
de réagir...
On s'attend à un match compliqué.
On connaît la puissance physique des
Maliens et les qualités techniques de
certains joueurs. On abordera cette
rencontre sans pression, mais avec
l'envie de réussir un résultat positif.
Vous n'avez pas joué le dernier
match contre l'Ethiopie, vous
sentez-vous sentez prêt pour la
rencontre d'aujourd'hui ?
Je suis à la disposition du coach et
au service de l'équipe. Si l'entraîneur
me fait jouer, je suis prêt à 100%.
Donc, vous allez jouer pour gagner
contre le Mali...
Juste avant le coup
d'envoi de la séance
d'entraînement, le
coach national a eu une
longue discussion avec
le joueur du FC Porto,
Yacine Brahimi. Le
sélectionneur a dû
expliquer à la pépite de
l'EN pourquoi il ne
jouerait pas d'entrée
aujourd'hui de peur
qu'il se blesse, surtout
quand on sait que le
concerné aime bien
garder le ballon et que
les Maliens allaient
jouer de manière
agressive. Donc, pas de
prise de risque pour
l'ancien coach de
Lorient.
15 minutes
pour la presse
pas eu la chance de beaucoup
jouer durant les derniers
matchs du fait que son positionnement en club n'arrange
pas le sélectionneur national.
Cependant, dans la mise en
place tactique d'hier, il était
aligné au milieu de terrain en
compagnie de Mehdi Lacen
en tant que récupérateur. Le
joueur de Getafe couvrira
Faouzi Ghoulam, tandis que
Liassine Cadamuro couvrira
les montées du Lyonnais,
Mehdi Zeffane.
Doukha dans la
cage
Le premier changement
que pourrait effectuer le
coach concerne le gardien
de but. En l'absence de
Mbolhi, c'est
Zemmamouche qui a été
titularisé samedi face à
l'Ethiopie. Pour le match
de ce soir, le coach pour-
Discussion
GourcuffBrahimi
Pour nous, ce n'est pas un match
amical. On va prendre la rencontre
au sérieux et avec une grande détermination dans le but de réussir un
résultat positif, même si on sait que
ça sera très difficile.
Le fait que la CAN ait été
délocalisée du Maroc à la Guinée
équatoriale vous dérange ou non...
C'est sûr qu'on aurait aimé la jouer
au Maroc pour plusieurs raisons,
mais après le désistement de ce pays,
la CAF a confié l'organisation de la
CAN à la Guinée équatoriale qui a
déjà organisé la CAN en 2012
conjointement avec le Gabon. On va
se préparer en conséquence pour
aller le plus loin possible dans cette
grande manifestation continentale.
K. H.
Par ailleurs, le staff
technique national a
décidé d'ouvrir la
séance d'entraînement
pour une période de 15
minutes aux gens de la
presse avant de les
inviter à quitter
l'enceinte pour
permettre au coach de
faire la mise en place
tactique.
Raouraoua a
assisté à
toute la
séance
Le président de la FAF,
Mohamed Raouraoua, a
tenu à assister à toute
la séance
d'entraînement pour
veiller à ce que l'équipe
ne manque de rien du
tout au cours de
l'entraînement.
D'ailleurs, le membre
du comité exécutif de
la CAF a suivi
l'intégralité de
l'entraînement qui a
duré une heure et
demie.
Pelouse praticable
Le stade de Bamako,
lieu du déroulement de
la rencontre entre
Aigles et Fennecs,
dispose d'une pelouse
praticable. Elle n'est
pas catastrophique,
mais elle n'est pas non
plus splendide.
Cependant, les joueurs
n'étaient pas trop
dérangés par la qualité
de la pelouse du
moment qu'elle est bien
meilleure que celle de
Blantyre par exemple.
Il fera chaud
à Bamako
La température au Mali
a enregistré un réel
pique. En effet, hier, il
faisait dans les 40° à
Bamako. Un élément
important pour la tenue
du match. Cependant, à
l'heure du match, à
savoir 17h, la
température avait
baissé, se stabilisant
aux alentours de 33°.
A CAUSE D'EBOLA
La balade
dans le jardin de l'hôtel
La traditionnelle balade
d'avant match de l'EN
ne sera pas comme ses
précédentes. En effet,
avec le risque d'Ebola,
les dirigeants de l'EN
ont décidé d'effectuer
ladite balade dans le
jardin de l'hôtel
Madison Blue et ce
pour éviter tout risque.
I. Z.
www.competition.dz Mercredi 19 novembre 2014
2
À LA UNE
LIGUE 2
www.competition.dz
Mercredi 19 novembre 2014
23
De notre envoyé spécial au Mali : Kamel Hassani
JSMB
Menad signera la semaine prochaine…
De notre correspondant
BOUALEM AIZEL
17h
Ultime
entraînement
des Verts
avant le match
En fin de journée d'hier, à l'heure du match,
l'équipe nationale a effectué sa dernière séance d'entraînement au stade 26 Mars de Bamako
où se déroulera la rencontre de la 6e journée
des éliminatoires de la CAN 2015 entre le Mali
et l'Algérie. La séance a duré une heure et
demie et a débuté par des échauffements avec
le ballon, le tout dans une excellente ambiance
entre les joueurs, qui n'ont manifesté aucune
inquiétude. Le groupe a enchaîné par un travail
physique, dans des ateliers de force-vitesse.
Dans la 3e tranche, Christian Gourcuff a voulu
que ça soit un match d'application lors duquel
les journalistes présents ont été priés de quitter les lieux. En effet, le sélectionneur national
en a profité pour apporter les dernières
retouches tactiques au onze qui affrontera
aujourd'hui le Mali. D'un côté le onze "probablement titulaire" avec un chasuble rouge qui
comprenait Doukha comme gardien, Zeffane,
Ghoulam, Belkalem, Medjani, Lacen, cadamuro,
Mesbah, Feghouli, Soudani et Slimani comme
joueurs de champ. En face d'eux, il y avait
l'équipe en chasuble vert composé de
Zemmamouche dans les bois, Mandi, Halliche,
Taïder, Brahimi, Mahrez, Bounejdah, Cedric (rappelé pour remplacer M'bolhi), Djabou et Ghilas.
Les deux groupes se sont affrontés, dans des
sixtes de 20 minutes, à deux reprises. Pour
clore, cette séance, Gourcuff a voulu que ses
joueurs travaillent sur les balles arrêtés sur
plusieurs situations, entre coups francs et corners.
6e JOURNÉE DES ÉLIMINATOIRES DE LA CAN 2015
LES VERTS POUR LE
GRAND CHELEM
Le stade du 26-Mars de Bamako
abritera cet après-midi un derby
opposant le Mali à L'Algérie comptant
pour la 6e et dernière journée de la
CAN 2015. Si la sélection algérienne a
déjà assuré son billet pour la CAN
depuis la 4e journée, ce n'est pas le cas
pour les Aigles du Mali qui doivent
impérativement l'emporter s'ils veulent décrocher le second billet du
groupe qualificatif pour la Guinée
équatoriale. Si les Algériens aborderont ce match avec sérénité et confiance, ce ne sera pas le cas pour leurs
adversaires maliens qui joueront sous
une grande pression car ils savent
qu'un résultat autre que la victoire
n'est pas le bienvenu. La défaite
concédée samedi face au Malawi a
refroidi les ardeurs du public malien
qui reste pessimiste car il sait bien
que son équipe va affronter une grosse cylindrée. "Vous avez une bonne
équipe qui est 15e au classement FIFA
avec de joueurs talentueux. L'Algérie
nous fait peur, surtout que la sélection
malienne n'est pas convaincante",

44 500
billets mis
en vente
depuis hier
à Bamako
Selon le président
de la commission
ad-hoc chargée des
matches
internationaux, le
Malien Cheikh
Konaté, la FMF a
décidé de mettre en
vente 44 500 billets
pour le match de
Mali - Algérie de cet
après-midi au stade
du 26 mars à
Bamako. Dix points
de vente ont été
désignés pour cette
opération qui a
débuté hier à 12h
(heure malienne)
soit (13h
algérienne). Les prix
des tickets varient
entre 500 Francs
CFA et 7500 Francs
CFA comme suit :
20 000 billets à
500 F CFA (100 DA)
20 000 billets à
1000 F CFA (200 DA)
3000 billets à 2000
F CFA (400 DA)
10 000 billets pour
5000 F CFA (900 DA)
150 billets pour
7500 CFA (1300 DA)
K. H.
répètent souvent les supporters
maliens rencontrés hier à Bamako.
Les Algériens sans pression
La sélection algérienne qui a dominé son groupe dans ces éliminatoires
avec à son actif 5 victoires d'affilée
jouera aujourd'hui sans pression,
puisque la qualification est déjà dans
la poche depuis le mois dernier. Les
joueurs avec qui nous avons discutés
lundi à leur arrivée à Bamako ont
paru décontractés mais hyper concentrés car dans leur tête ils veulent
enchaîner avec une 6e victoire et terminer ainsi cette phase en apothéose.
Jamais une équipe algérienne n'a réussi une telle performance dans les éliminatoires qualificatives pour une
CAN, ce qui rend le challenge encore
plus excitant pour notre sélection algérienne.
Neghiz : «On veut rentrer
dans l'histoire»
L'entraîneur adjoint des Vets, Nabil
Neghiz, nous a fait savoir avant le ren-
dez-vous d'aujourd'hui contre le Mali
que l'équipe est décidée à décrocher
un bon résultat et terminer les élimiLes
natoires par une 6e victoire. " On est
Algériens
venus à Bamako avec la ferme intention de décrocher une 6e victoire
en vert
consécutive malgré la difficile mission
contre
le
qui nous attend, car on sait que le
Mali
Mali jouera sa qualification. Les
La sélection
joueurs sont motivés afin de réaliser
algérienne jouera
aujourd'hui avec
un résultat positif et faire le plein de
un maillot vert et
points. Une performance jamais réalishort vert alors
sée par une sélection algérienne aupaque le Mali
ravant. Sincèrement, je reste confiant
arborera une
tenue blanche,
quant à la capacité de l'équipe de relec'est ce qui a été
ver le défi", a assuré le sympathique
décidé lors de la
Neghiz.
réunion technique
K. H.
tenue hier à

La sélection algérienne
quittera Bamako ce soir à
20h30 (21h30 algérienne)
La sélection algérienne quittera Bamako ce
soir à 20h30 pour Alger .les joueurs
prendront leur dîner à l'hôtel Radisson Blu
avant de se diriger vers l'aéroport
international de Bamako Senou.
K. H.
Boubacar Baba Diarra (pdt de la Fédération malienne de football)
«Les Algériens sont très
forts, mais on doit gagner»
Le président de la Fédération malienne de
football, Boubacar Baba Diarra, était lundi soir à
l'accueil des Verts à l'aéroport international de
Bamako Senou. Nous avons profité de sa présence pour avoir son avis sur la rencontre de ce soir
et sur la décision de la CAF d'octroyer l'organisation de la CAN 2015 à la Guinée équatoriale
"Pour le match de mercredi, on s'attend à un
match difficile contre une garde équipe algérienne qui a remporté toutes ses rencontres. Les algériens sont très forts mais pour nous il n'y a pas 36
chemins seule la victoire peut nous assurer la
qualification pour la CAN. J'espère que le match
se déroulera dans un grand fair-play et que le
meilleur l'emporte", a assuré le général Boubacar
Baba .Concernant la décision de la CAF de
confier l'organisation de la prochaine CAN à la
guinée équatoriale il dira : "Franchement si on
prend les choses du coté humanitaire la décision
du Maroc est logique car il ya le danger du virus
Ebola qui est mortel. En tant que bon musulman
je ne veux pas qu'il ait mort d'hommes à cause de
14H00 à la FMF en
présence des
officiels et des
représentants
des deux
sélections.

Chenihi,
une
première
en Afrique
Le néointernational
Brahim Chenihi a
découvert
l'Afrique pour la
première fois à
l'occasion du
déplacement de
l'EN au Mali.

La sélection
malienne
s'est
entraînée
hier à
Kabala
ce virus. Le Maroc s'est accroché sur sa décision
de report mais de l'autre coté la CAF était dans
l'obligation de préserver ses intérêts surtout par
rapport à l'harmonisation du calendrier international. C'est pour cela qu'elle a insisté pour la
tenue de cette CAN dans les délais prévus", a
souligné le boss de la fédération malienne de
football.
K. H.
La sélection
malienne a
effectué hier son
ultime séance
d'entrainement
sur la pelouse du
stade Kabala
avant son rendez
vous décisif de ce
mercredi contre
l'Algérie.
Salif Coulibaly : «Les 3 points resteront à Bamako»
Pour le défenseur de la
sélection malienne Salif Coulibaly la
victoire est impérative aujourd'hui
contre l'Algérie .le joueur du TP
Mazembe veut prendre sa revanche
sur les Algériens qui l'ont battu cette
saison également en C1 avec la qualification de L'ESS pour la finale aux
dépens de son équipe : "On est pas-
sés à côté contre le Malawi. On n'a
pas joué sur notre vraie valeur.
Cette défaite a constitué une gifle
pour nous, heureusement que nous
avons encore nos chances pour nous
qualifier pour la CAN", a affirmé le
joueur malien. Interrogé sur la sélection algérienne, il dira : "On connaît
bien la sélection algérienne, une
équipe redoutable qui a dominé le
groupe. Malgré ça, on est décidés à
réaliser un grand match et décrocher les 3 points de la victoire. On se
donnera à fond pour vaincre et
honorer le pays. Notre public doit
nous soutenir pour réaliser notre
objectif."
K. H.
Comme il nous l'a confié dans l'interview qu'il nous a accordée précédemment,
Djamel Menad a déjà donné son accord
pour rejoindre le doyen des clubs kabyles.
Le seul point qui restait en suspens était la
volonté des dirigeants de la JSMB d'accepter que la tâche de diriger l'équipe revienne
en premier lieu au staff que l'ancien attaquant de l'EN va installer, avant qu'il ne
vienne concrètement à la fin de sa convalescence. Cela semble déjà fait du côté des
dirigeants du club phare de Yemma
Gouraya, qui ont déjà accepté les conditions de Menad.. Il rejoindra la capitale des
Hammadites pour régler les derniers
détails et signer son nouveau contrat.
… Sayeh aussi
De son côté, Dahmane Sayeh est aussi
attendu au début de la semaine prochaine
du côté de Béjaïa pour signer son contrat et
débuter son travail. Cela a déjà été annoncé
sur le site officiel du club. L'intéressé aurait
pu commencer dès cette semaine, mais il
avait des affaires personnelles à régler. Le
retour de Sayeh à la JSMB vient confirmer
si besoin est que tout est déjà ficelé pour le
retour de Djamel Menad qui travaille toujours avec ce préparateur physique partout
où il passe.
Hammouche devrait garder
le poste d'adjoint
De son côté, Ahcène Hammouche, qui s'occupe de l'équipe actuellement, devrait garder son poste d'entraîneur adjoint aux côtés
de Djamel Menad, avec qui il a déjà travaillé par le passé. Le changement total au
niveau du staff, qu'on avait évoqué à un
moment, ne se fera finalement pas.
B. A.
On prépare Azzazga
Les Vert et Rouge de la JSM Béjaïa ont décidé de mettre de côté les
problèmes rencontrés en championnat dernièrement et de se
concentrer sur Dame Coupe, à l'occasion de la rencontre de ce
vendredi face à la formation de la JS Azzazga dans le cadre du
dernier tout préliminaire.
résultat escompté. D'ailleurs, bien que l'adversaire du jour évolue en championnat
régional, les poulains de Ahcène
Hammouche ne comptent pas prendre les
choses à la légère et surtout ne pas sous-estimer l'adversaire en se montrant conscients de
la tâche et déterminés à arracher la victoire.
Cela demeure à leur portée, surtout que leur
adversaire du jour n'est pas un gros morceau.
En effet, ayant vécu une mauvaise série
de quatre matchs sans victoire qui a conduit
au limogeage du coach Fergani, les Béjaouis
tenteront de retrouver la sérénité avec la qualification en coupe d'Algérie face à cette équipe de Kabylie, afin de relancer la machine et
espérer aborder la suite du parcours avec un
moral au beau fixe. Ainsi, en prévision de ce
rendez-vous important, les Béjaouis ont
repris les entraînements depuis lundi dernier,
sous la houlette du coach intérimaire Ahcène
Hammouche pour bien préparer ce rendezvous et espérer décrocher la qualification au
prochain tour. Les encouragements des fans,
venus en nombre la semaine dernière, semblent avoir motivé davantage les joueurs à
fournir le maximum d'efforts face aux gars
d'Azzazga pour réussir à décrocher le ticket
du prochain tour et aller le plus loin possible
dans cette compétition.
Les joueurs commencent
à retrouver le moral
Ainsi, malgré le dernier faux pas à domicile
face à Saïda et le départ de Fergani, l'union de
la famille de la JSMB autour de son équipe
semble avoir donné plus de motivation aux
joueurs pour aborder le match de ce weekend avec un moral au beau fixe, puisque les
coéquipiers de Belkaïd se préparent dans la
sérénité pour être à la hauteur et réussir le
La mise en garde
du staff technique
Toutefois, bien que l'adversaire de ce vendredi évolue en Régionale, il n'en demeure pas
moins que le staff technique, sous la houlette
de celui qui sera certainement le futur adjoint
de Djamel Menad, en l'occurrence Ahcène
Hammouche, a tenu à insister sur l'obligation
de prendre les choses au sérieux tout en mettant en garde contre un excès de confiance et
d'éviter de sous-estimer l'adversaire. Cela dit,
les joueurs se sont montrés décidés à aborder
le match avec plus de sérieux et de faire le
maximum pour décrocher le ticket de la qualification au prochain tour et de terminer cette
première phase du championnat dans une
position confortable, avec un peu d'avance en
tête du classement.
Zeghli a été libéré
C'est la bonne nouvelle du
côté de la JSMB, le jeune
joueur et enfant du club,
Kamel Zeghli a été libéré hier,
lui qui était sous mandat de
dépôt pour une affaire extra
sportive, s'en tire finalement
avec un an de sursis et 100 000
DA d'amende. Le joueur devra
donc reprendre les entraînements avec ses coéquipiers
incessamment, ses partenaires
seront certainement ravis de le
revoir parmi eux.
Il ne reste que
l'accord de l'USMA
pour Abdellaoui
Comme annoncé précédemment, la direction de la JSMB
viserait le jeune arrière gauche
international olympique de
l'USMA, Ayoub Abdellaoui,
qui est très emballé à l'idée de
rejoindre le doyen des clubs
kabyles, surtout qu'il ne bénéficie pas de temps de jeu du
côté du club de la capitale. Les
pourparlers seraient à un
stade avancé, le joueur ayant
déjà donné son accord, il ne
manque que celui des dirigeants de l'USMA, dont on ne
connaît pas encore la position.
En tout cas, si les Rouge et
Noir consentent à laisser partir
leur jeune poulain, il sera cer-
tainement la première recrue
hivernale.
Vers le retour
de Neyati
Toujours côté recrutement,
on évoque en ce moment le
retour de Belkacem Neyati,
qui a rejoint l'USMBA l'été
passé et qui ne semble pas être
très content de sa situation
dans ce club. Il aurait émis le
vœu de revenir chez le club
phare de Yemma Gouraya et
cela dès l'hiver prochain. Un
bon renfort en vue pour la
JSMB, qui bénéficierait des services d'un joueur qui connaît
bien la maison et qui a beaucoup de choses à apporter par
sa
combativité
et
sa
polyvalence.
Meddahi dément
avoir l'intention
de partir
Le
jeune
Oussama
Meddahi, dont l'entourage
nous avait confié qu'il avait
des envies d'ailleurs, et qui
était sur le départ cet hiver, ne
semble pas l'entendre de cette
oreille, puisqu'il nous a confirmé qu'il n'avait aucunement
l'intention de partir et qu'il
espère retrouver son meilleur
niveau très vite pour apporter
le plus attendu de lui.
Reprise sans
Hafid, Yahia
Cherif et
Kacem
La reprise des
entraînements qui s'est
déroulée lundi à 18h au
stade de l'Unité
maghrébine, durant
laquelle Ahcène
Hammouche n'a pas trop
forcé ses joueurs
puisque la séance n'a
durée qu'une heure, a été
caractérisée par
l'absence de trois
éléments : Rabah Hafid,
qui a une blessure aux
adducteurs et qui semble
indisponible pour le
reste de la phase aller,
Yahia Cherif, qui a été
mis au repos depuis
jeudi, et le gardien
Sofiane Kacem qui se
trouve toujours en
regroupement avec
l'équipe nationale
olympique.
Yahia Cherif
incertain
Ayant contracté une
blessure lors de la
séance d'entraînement
de jeudi dernier, qui l'a
contrait à faire l'impasse
sur celles qui ont suivi,
le buteur de la JSMB,
Yahia Cherif, demeure
incertain pour la
prochaine rencontre de
coupe d'Algérie face à la
JS Azzazga, prévue ce
vendredi au stade de
l'Unité maghrébine de
Béjaïa. Une absence qui
va contraindre le staff
technique à procéder à
quelques changements
et à trouver les solutions
nécessaires pour
permettre à son équipe
de livrer une belle
prestation et arracher la
qualification. Il est aussi
à signaler que le coach
Hammouche pourrait
faire confiance lors de
cette rencontre à des
éléments qui n'ont pas
eu beaucoup de temps de
jeu dernièrement.
Les ultimes retouches
de Hammouche
Conscient que le reste du parcours ne sera
pas facile pour son équipe, qui doit fournir
encore plus d'efforts pour sortir de la mauvaise passe où elle se trouve, le premier responsable de la barre technique de la JSMB,
Ahcène Hammouche, effectue actuellement
les dernières retouches sur le groupe, et ce,
après les lacunes constatées lors de la précédente journée et être prêts pour le match de
coupe de vendredi prochain face à Azzazga.
B. A.
DIVISION NATIONALE AMATEUR
ESB
Démission collective
Juste après la défaite en coupe d'Algérie
face à l'ESM Koléa (2 à O), vendredi passé, le
président du CSA de l'ES Berrouaghia,
Noureddine Fergani, a présenté sa démission,
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
suivi par son secrétaire et d'autres membres
qui formaient le bureau du CSA. Nous y
reviendrons dans notre prochaine édition.
A. F.
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
ANEP 157 669 du 19/11/2014
Compétition / PUB
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam
Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (021) 74 76 95
Site Internet
www.competition.dz
[email protected]
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Publicité
Fax : (021) 63 53 31
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz
24
Les officiels de la wilaya de Béjaïa catégoriques
Mercredi 19 novembre 2014
«Pas de supporters de la JSK au stade !»
Proposé par
MORT
SUBITE
EN-NEMS
Street football…
"Même si on ramène Mourinho ou Ferguson, ils ne
pourront strictement rien, car c'est la rue qui décide."
Et ce n'est pas n'importe qui qui le dit, car il s'agit du
capitaine de la fameuse équipe de 82, Ali Fergani, qui
l'affirme après sa déplorable mésaventure avec
l'équipe de la JSM Béjaïa. Il pointe, en effet, du doigt
un phénomène à la fois récurrent et rédhibitoire qui
est celui de la rue. Cette rue qui fait plus la pluie que
le beau temps au sein des clubs. On peut même dire
qu'elle provoque de véritables ouragans aux
conséquences souvent désastreuses pour certains
Plus de 1000 personnes ont marché à Tizi
La direction mobiste se démarque
grands clubs qui se retrouvent aujourd'hui aux fins
fonds de la hiérarchie, voire au niveau amateur
comme c'est le cas de l'USM Annaba, du MO
Constantine et de bien d'autres sigles prestigieux du
football national. Et quand on dit la rue, il faut bien
préciser au demeurant qu'il s'agit d'une poignée
d'énergumènes souvent instrumentalisés par
quelques dirigeants pernicieux dans le but d'assouvir
leurs desseins maléfiques. La rue a alors bon dos,
pendant que ces messieurs continuent à couler de
beaux jours.
«Le club n'a rien à voir
avec ces décisions»
J-2
LA GRÈVE DES COMMERÇANTS LARGEMENT SUIVIE
Démonstration de force
des supporters kabyles
achi
Hanndu
1 an
suspen
www.competition.dz Mercredi 19 novembre 2014 20 DA France 2 € N° 4100 ISSN 1111
La LRF
Blida
précise Le premier MCA-USMA à huis clos s'est tenu en 1995. Nacer Zekri en était un des acteurs principaux, il revient sur ce match singulier…
Dans une de
Zekri : «Samedi, l'USMA voudra sa revanche»
nos précédentes éditions, on a
relaté l'histoire de l'arbitre
qui a proposé
ses services à
un club relevant de la
Ligue régionale
de football de
Blida (LRFB),
pour lui faire
gagner un
match, en soulignant que
cette structure
l'avait radié
pour deux ans.
La Ligue régionale de Blida a
pris attache
avec notre
rédaction pour
préciser, à
juste titre,
qu'en fait elle
se limite "à
suspendre et à
proposer la
radiation à
vie". Dont acte.
MCA-USMA se jouera samedi prochain à
Bologhine et à huis clos, cela vous
rappelle-t-il quelque chose ?
Oui, cela me renvoie à 1995, l'année où
j'ai signé à l'USMA et durant laquelle j'ai
joué un derby MCA-USMA, qui s'est également tenu à huis clos. Je me souviens que la
rencontre s'est déroulée au départ en présence du public. Malheureusement, un jet
de fumigènes a contraint l'arbitre d'arrêter
la partie. Les instances du football ont
ensuite décidé de la faire rejouer à huis clos.
Comme par hasard, vous avez marqué le
but de la victoire, les deux fois…
Effectivement, en présence du public,
c'est moi qui ai inscrit le but, à la 13e minute précisément, avant que le match ne soit
interrompu. Quand on l'a rejoué à huis clos,
c'est encore moi qui ai inscrit l'unique réalisation, au bout de 20 secondes de jeu seulement. C'est le mektoub !
En tant que joueur, comment vit-on un tel
derby à huis clos ?
Il faut l'avouer, cela n'a pas de charme,
seulement la motivation est présente. Il est
vrai qu'avec le public, on est super motivés,
mais sans les supporters aussi on est tout de
même motivés. Je me rappelle qu'en 1995
notre équipe était hyper motivée pour
gagner le derby. On voulait vraiment l'emporter et on a fini par avoir gain de cause.
Comment voyez-vous le match de samedi
prochain ?
Déjà, ce match ne se tiendra pas dans les
mêmes conditions qu'en 1995. Le
Mouloudia occupe actuellement une position de relégable, alors que l'USMA est
dans le peloton de tête du classement.
Après un passage à vide de 5 rencontres
sans succès, les Rouge et Noir sont bien
revenus. Ils sont allés l'emporter à ElEulma, où il n'est pas facile de gagner,
avant de confirmer par la suite à la maison
face à L'USM Bel-Abbès. Je peux vous assurer que l'équipe est maintenant super motivée pour triompher ce samedi. En plus, il
ne faut pas oublier que cette équipe a un
petit compte à régler avec le Mouloudia.
Vous parlez de la défaite de l'USMA en
Supercoupe face au MCA ?
C'est cela, l'USMA voudra sans doute
prendre sa revanche. Oui, je pense que les
Rouge et Noir auront à cœur de prendre
leur revanche. Cela dit, au vu de la situation
des deux clubs, l'USMA partira avec un
avantage psychologique certain.
Justement, comment analysez-vous la
situation actuelle du MCA, notamment
avec le départ de Charef ?
Ce n'est malheureusement pas le propre
du MCA, de nombreux clubs ont déjà chan-
gé d'entraîneurs. En plus, je note que les
clubs ne font que s'échanger les mêmes
coaches. Cela étant, le changement du
coach peut être bénéfique au MCA comme
il peut ne pas le servir. Ce sont les joueurs
qui font l'essentiel sur le terrain. Le coach
travaille durant la semaine, le match venu il
cède le terrain à ses joueurs. Attention, le
MCA peut avoir une réaction d'orgueil !
D'un autre côté, l'USMA me rassure, elle est
sur une pente ascendante et elle sait qu'une
victoire contre le MCA, conjuguée à une
autre face à La JS Saoura, pourrait la propulser à la première place.
Que faites-vous actuellement ?
Je suis toujours à l'USMA, j'entraîne les
U18 du club depuis 7 ans. Je me contente de
bosser sans trop chercher de publicité.
Y a-t-il des graines de stars dans votre
équipe ?
Il y en a et pas seulement dans les U18, il
y a de très bons jeunes à l'avenir prometteur
à l'USMA. La preuve, pas mal de clubs évoluent actuellement avec nos anciens
espoirs. Seulement, je ne donnerai aucun
nom. Cela ne leur rendrait pas service, il est
préférable de parler de collectif.
H. D.
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
17h
De notre envoyé spécial à Bamako
LES VERTS POUR
LE GRAND CHELEM Les'offreMCAune
J-3
Gourcuff révolutionne son onze grosse
CADAMURO ET MESBAH AU MILIEU
SOUDANI ET SLIMANI EN ATTAQUE
BELKALEM RETROUVE SA PLACE
Grande première pour Zeffane et Cadamuro
Gourcuff : «Le Mali, un excellent test pour la coupe d'Afrique»
pointure
Artur Jorge
nouvel entraîneur
«Tout pour apporter
un plus au club
préféré de Madjer»
Il a résilié son contrat hier
Laïfa : «Velud ne
m'a pas défendu»
USMH
Bagayoko :
«Je pars dans
une semaine»
NAHD Pour 12 000 €/mois
Broos
s'engage
pour
CRB 0-0 US MONASTIR 3 matchs 0 but 6 mois
marqué et 0 but encaissé
CRB-JSK ET CRB-USMH À HUIS CLOS
«On relèvera
le défi»
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
2 031 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content