close

Enter

Log in using OpenID

Bonne Année 2015 ! - Ville de Maisons

embedDownload
Maisons-Laѝ[[L
Vivre à
MAGAZINE - JANVIER 2015 - N°144
Bonne Année 2015 !
www.maisonslaffitte.fr
jardinS
en
ville
Vivre au cœur de la Ville Parc
ESPACE DE VENTE : 5 rue du fossé
0811 880 110
INTERCONSTRUCTION - RCS Nanterre 612 004 051 - Illustrations non contractuelles, susceptibles d’adaptations INFIME - CONCEPTION : Guglielmetti / Ethikentet
HORAIRES D’OUVERTURE DE L’ESPACE DE VENTE
Lundi 15h > 19h
Mercredi, Jeudi et Vendredi de 14h > 19h
Samedi 10h30 > 12h30 et 14h > 19h
TRAVAUX EN COURS
SEULEMENT 5 LOGEMENTS DISPONIBLES
3,4 ET 5 PIÈCES
AVANT
PREMIERE
INTERCONSTRUCTION
Découvrez en exclusivité nos futurs programmes !
Adhérez au CLUB AVANTPREMIÈRE INTERCONSTRUCTION .
Renseignements au 0 811 880 110
interconstruction.fr
sommaire
MAGAZINE - N° 144 - Janvier 2015
À l’affiche
2-7
• Biennale des Mansonniens
2
• Thomas Fersen en solo
• Barber Shop Quartet
• Rétrospective 2014 à L’Atalante
• Sortir au château de Maisons
Jacques MYARD
Maire de Maisons-Laffitte
Député des Yvelines
À la bibliothèque
8
Infos Jeunes
9-11
• École de Sports et séjour d’hiver
3
• Collecte de sang au Collège Cocteau
• Initiation aux gestes de premiers secours
À la loupe
12-20
• 15h45 après l’école
• Forum santé 2015
• La vaccination (2 partie)
• L’aide au retour à l’emploi
e
5
Côté économie
21
Pleins feux sur...
22
• Le monde sur un vélo
Cité du Cheval
• Année record pour les entraîneurs
12
23
mansonniens
Associations
24-27
Informations municipales 28-30
• Recensement 2015
• Le CCSPL
• Infos pratiques
14
Allô,
Monsieur le Maire !
Le lundi de 11h à 12h
Agenda du mois
31
Tribunes libres
32
01 39 62 38 58
10-31-1093
Certifié PEFC
www.maisonslaffitte.fr
édito
Ce produit est issu
de forêts gérées
durablement et de
sources contrôlées.
pefc-france.org
Éditeur : Ville de Maisons-Laffitte – Directeur de la publication : Jacques MYARD, Maire de Maisons-Laffitte et Député
des Yvelines – Co-directeur de la publication : Jacques BARREAU, Maire-Adjoint de Maisons-Laffitte – Secrétariat
d’édition : Catherine DIEUX – Service municipal de la Communication – 01 34 93 13 32 – Mise en page/
Photogravure/Imprimerie : IME by Estimprim – 03 81 84 11 78 – Régie publicitaire : Anne BODERE – 01 34 93 13 35
Photos : Argos/DR – Distribution : dans les boîtes aux lettres et chez les commerçants – Correspondance : Monsieur le Maire
Hôtel de Ville – 48, avenue de Longueil 78 605 Maisons-Laffitte cedex – Tirage : 15 000 exemplaires.
2015… Bonne et heureuse
Année Maisons-Laffitte !
Nous connaissons tous les propos du renard au Petit Prince :
– « Il faut des rites.
– Qu’est-ce qu’un rite ? dit le petit Prince.
– C’est une chose trop oubliée. C’est ce qui fait qu’un jour est
différent des autres jours, une heure des autres heures. »
Rien n’est plus vrai, les rites scandent notre vie personnelle
et accompagnent notre vie collective.
L’arrivée d’une nouvelle année est un événement en soi, l’annonce,
avec Noël, du solstice d’hiver qui voit renaître la lumière, la
promesse d’une année nouvelle, source de nouveaux labeurs
et d’un nouvel espoir.
La survenance d’une année nouvelle justifie pleinement
d’exprimer des vœux qui sonnent comme un défi, un acte
d’exorcisme face au destin que nous subissons tous sur le
plan individuel mais aussi collectif.
En ce début de 2015, il est vrai, il nous faut avoir la ténacité
et l’espérance chevillées au cœur pour croire que la situation
va s’arranger et que la nouvelle année sera meilleure que
l’année écoulée.
Ne nous berçons pas d’illusions, l’adversité économique qui
assaille malheureusement notre pays aujourd’hui n’épargne
pas Maisons-Laffitte. La situation exigera de nous tous de
nouveaux efforts dans tous les domaines.
Sans vouloir jouer les oiseaux de mauvais augure, chacun doit
savoir que Maisons-Laffitte vit désormais sous contrainte :
entre la baisse drastique de la dotation globale de fonctionnement
(DGF) versée par l’État, les prélèvements du Fonds de
Péréquation et les dépenses imposées comme la réforme
scolaire, nous perdons au total l’équivalent de 17 points
d’impôts d’ici 2016, une bagatelle.
L’heure n’est donc pas à de nouvelles demandes de subventions,
de nouvelles prestations, nous devons tous en avoir conscience
et agir en conséquence.
Agir en conséquence sans pour autant tomber dans le désespoir
qu’exprimait jadis Alphonse de Lamartine : « Mon cœur, lassé
de tout, même de l’espérance, N’ira plus de ses vœux importuner
le sort. »
Alors oui, au-delà de la crise et de l’adversité,
Bonne et heureuse année Maisons-Laffitte,
Bonne et heureuse année à tous et à chacun !
Vivre à MAISONS-LAFFITTE n° 144 - janvier 2015
1
Q2 À l’affiche
Une vague lueur lentement effacée...
Biennale des Mansonniens
Du 9 au 31 janvier
Hélène Bautista, Gil Bourget, Brigitte Eymann, Soo-Jung Prévost
EXPOSITION
BIENNALE DES MANSONNIENS
UNE VAGUE
LUEUR
LENTEMENT
EFFACEE
HÉLÈNE BAUTISTA, GIL BOURGET,
BRIGITTE EYMANN,
SOO-JUNG PRÉVOST
La 3e édition de la Biennale des Mansonniens accueille quatre artistes qui ont travaillé
les thèmes de l’impermanence, de l’éphémère, de la fluidité… Une invitation à partager
la vibration des instants suspendus, fugaces et précieux. Une ode au caractère ténu des
choses essentielles, à leur beauté humble et fragile qui néanmoins s’inscrit solidement
en nous et dans le temps.
Hélène Bautista : L’encre s’est imposée à moi : dans les gestes qu’elle implique, la surprise
qu’elle crée, au fur et à mesure qu’elle se réalise. J’ai cherché à en surprendre la fluidité,
la vivacité, la vigueur, dans sa transparence, et j’ai voulu me laisser surprendre par elle…
Gil Bourget : Dans ma peinture je souligne l’éphémère, l’instantané, ce qui ne sera plus.
Dans mon travail actuel, il est souvent question d’eau. Au-delà de la matière mouvante et
changeante, il s’agit pour moi de rendre compte de notre fragilité d’être humain et d’un
environnement liquide qui peut être tour à tour accueillant ou inquiétant.
Brigitte Eymann : Durant un an, de la fenêtre de mon appartement, j’ai photographié,
en utilisant toujours le même cadrage, les manifestations de la vie de Maisons-Laffitte,
le suivi des saisons, les changements de lumière. Chaque jour de cette année 2011, en passant
devant ma fenêtre, j’avais un regard sur l’extérieur et le temps qui passe…
Soo-Jung Prévost : Les montagnes, le ciel et les vallées de ma Corée natale m’ont
énormément inspirée. Je crée dans le but de donner une énergie nouvelle. Mon objectif n’est
pas de montrer de jolis paysages. Ce que je recherche, c’est leur vitalité : leurs véritables
histoires, les épisodes vécus durant leurs transformations perpétuelles.
Les œuvres sont exposées sur trois lieux :
• ANCIENNE ÉGLISE – CENTRE IANCHELEVICI – 17 au 25 janvier
Place de la Vieille Église – Du mardi au dimanche de 14h30 à 18h30
Entrée libre
• GRILLES DE L’HÔTEL DE VILLE – 9 au 31 janvier
RENSEIGNEMENTS
Service culturel
01 34 93 12 81
48 avenue Longueil
• LAFFITTE ENCADREMENT – 17 au 31 janvier
24 avenue Longueil – Du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 15h à 19h
Entrée libre
Thomas Fersen en solo
Samedi 24 janvier à 20h45, salle Malesherbes
Un artiste qui cultive humour et poésie avec élégance.
Élégance du phrasé, de la composition, des mots, mais aussi de l’intention. On aime à
penser – et franchement, il nous y aide – qu’il a un petit grain. Mais si folie il y a, elle
est de croire au pouvoir de l’évocation, de la fable – sans autre morale que celle de la
drôlerie. Et en français dans le texte, s’il vous plaît. Alors oui, à ce titre, Thomas Fersen
est en marge de la scène française et même, d’une certaine manière de vivre la société.
Et on l’est volontiers à sa suite. Le Point.fr
« Ces dernières années, au fil des spectacles, je n’ai pu résister au plaisir de proposer au
public des textes que je venais d’écrire, qui n’étaient pas mis en musique. Ce fut jubilatoire.
Le succès de cette forme nouvelle que je nommerais sketch en vers fut comme une
commande à en écrire et à en incarner de nouveaux. Je viens vous les proposer, associés
à certaines chansons puisées dans mon répertoire, que j’interprèterai en m’accompagnant
au piano et à l’ukulélé. » Thomas Fersen
Durée : 1h20 – Places numérotées
Un spectacle présenté par Asterios Productions
Barber Shop Quartet
Vendredi 30 janvier à 20h45, salle Malesherbes
© C. Perea-Landa
Opus 3
Bruno Buijtenhuijs, Cécile Bayle, Marie-Cécile Héraud, Xavier Vilsek
Un spectacle jubilatoire alliant qualité vocale et fantaisie débridée !
Après plus de mille concerts à travers la France et à l’étranger, le Barber Shop Quartet
présente son nouveau spectacle « Opus 3 », qui mêle habilement performance,
justesse, rigueur et humour. Ce quatuor vocal girondin rend hommage au répertoire
original des échoppes des barbiers américains du début du XXe siècle, tout en s’amusant
à le détourner. Les quatre comparses livrent ainsi une version française décoiffante,
qui navigue entre standards du style, chansons absurdes et morceaux satiriques.
Derrière son apparence désuète, le quartet cache bien son jeu ! Humour décapant,
précision scénique, prouesses vocales, drôlerie des textes et des personnages, tel est
le cocktail à l’origine du constant succès du Barber Shop Quartet.
Durée : 1h15 – Places numérotées
Un spectacle des Scènes Tchankées
Tarifs sans abonnement
pour chacun des deux spectacles
Plein 27 € (2e catégorie 24 €)
Réduit 22 € (2e catégorie 19 €)
Groupe scolaire et élève mineur
du Conservatoire 12 €
RÉSERVATIONS
Service culturel
39 avenue Longueil (1er étage)
01 34 93 12 84
[email protected]fitte.fr
Vivre à MAISONS-LAFFITTE n° 144 - janvier 2015
3
Q4 À l’affiche
On ne badine pas avec l’amour
Vendredi 6 février à 20h45, salle Malesherbes
Pièce en trois actes d’Alfred de Musset (1810 - 1857)
Compagnie L’Attrape Théâtre
Mise en scène : Christophe Thiry
Avec Francis Bolela, Stanislas de la Tousche,
Lucile Durant, Sébastien Ehlinger, Marion Guy,
Pierre Marzin, Koso Morina, Anna Sorin
L’Attrape Théâtre s’empare avec fougue de cette
œuvre pleine de rebondissements.
Le résultat pétille d’abondance et de raffinement !
Perdican et Camille s’aiment depuis toujours. Le Baron,
père du premier, oncle de la seconde, projette de marier les
deux cousins. Mais Camille, endoctrinée par les sœurs du
couvent, a appris à ne pas avoir confiance en les hommes
et cache ses sentiments pour Perdican, par pur orgueil.
Elle écrit dans une lettre que Perdican est au désespoir à
cause de son refus de mariage. Perdican découvre la lettre.
Touché dans son amour-propre, il laisse l’orgueil et la vanité le dominer : il décide de
séduire Rosette, une jeune paysanne, espérant ainsi rendre sa cousine jalouse…
Tarifs sans abonnement
Plein 19 € (2e catégorie 16 €)
Réduit 14 € (2e catégorie 11 €)
Groupe scolaire et élève mineur
du Conservatoire 7 €
RÉSERVATIONS
Service culturel
39 avenue Longueil (1 étage)
er
01 34 93 12 84
[email protected]fitte.fr
« On ne badine pas avec l’amour », voici un proverbe qui sonne juste, une pièce
fulgurante qu’Alfred de Musset, poète et dramaturge du XIXe siècle, écrit à l’âge de
24 ans, juste après sa rupture avec George Sand. Très influencé par Shakespeare,
le jeune auteur « romantique » mélange les genres : grotesque et clowneries,
intrigue amoureuse, drame, critique sociale, naïveté et cynisme. Il signe un texte
magnifique, une langue française généreuse et limpide, un poème émouvant et ludique
accessible à tous.
Durée : 1h30 – Places numérotées
Cette représentation entre dans le cadre du partenariat entre le Service Culturel de
Maisons-Laffitte et le Centre Dramatique National de Sartrouville.
L’Attrape Théâtre est soutenu par le Ministère de la Culture/DRAC Île-de-France,
le Conseil Régional d’Île-de-France, le Conseil Général de Seine-et-Marne,
le Conseil Général des Yvelines, la Communauté de Communes du Val Bréon
BAUGET
PATISSIER - CHOCOLATIER - GLACIER - TRAITEUR
Osez le dire avec du Chocolat,
Offrez l’Etrier d’Or
18, avenue de Longueil - MAISONS-LAFFITTE www.bauget.com
01 39 62 01 85
Les meilleurs films de 2014 à L’Atalante !
Juste après les fêtes, du 7 au 13 janvier, le cinéma L’Atalante vous propose une sélection de films qui ont marqué l’année 2014.
Pour 4 € seulement par séance, vous pourrez les revoir ou les découvrir.
Parmi les très beaux films du dernier Festival de Cannes, sera présenté Still the water de
Naomi Kawase, magnifique film sur la nature et l’Homme. Également à l’affiche : Timbuktu
d’Abderrahmane Sissako, fort et poignant plaidoyer contre l’obscurantisme religieux, et
Mommy du Québécois Xavier Dolan, Grand Prix du Jury. Du côté des sélections parallèles,
Bande de Filles de Céline Sciamma (Tomboy), film d’ouverture de la Quinzaine des
réalisateurs, et Le procès de Viviane Amsalem de Shlomi Elkabetz et Ronit Elkabetz.
Début 2014, deux époustouflantes prouesses d’acteurs (récompensées par l’Oscar du
Meilleur Acteur pour Matthew McConaughey et par l’Oscar du Meilleur second rôle pour
Jared Leto) dans une histoire à peine croyable, ont fait de Dallas Buyers Club un biopic
poignant et l’un de nos coups de cœur qui mérite amplement un retour sur grand écran.
À l’automne, avec Gone Girl, David Fincher a signé un nouveau chef-d’œuvre et probablement
le film le plus important de la fin d’année 2014. Un impeccable thriller à ne pas manquer.
Ne passez pas non plus à côté du prix Variety Piazza Grande du Festival international du film
de Locarno : Marie Heurtin. Le film biographique de Jean-Pierre Améris retrace la vie de
Marie Heurtin, née sourde et aveugle de naissance en 1885 et confiée à la congrégation des
Filles de la Sagesse. Plus qu’un film, une grâce et une foi en l’autre, une œuvre humaniste.
Pour compléter cette sélection, L’Atalante vous conseille À la recherche de Vivian Maier,
l’incroyable histoire d’une mystérieuse inconnue, reconnue aujourd’hui comme l’une
des plus grandes photographes de rue du 20e siècle. Un beau documentaire signé
Charlie Siskel et John Maloof.
Et pour bien débuter l’année, le film de Steve Moreau, Dos à la mer (sortie prévue le
14 janvier), sera projeté en avant-première et en présence du réalisateur jeudi 8 janvier
à 20h45. En noir et blanc sublime, ce récit intimiste entre un père et son fils est d’une
grande sensibilité. Le film est adapté du roman écrit par Steve Moreau lui-même.
Le cinéma L’Atalante vous souhaite une très belle année 2015 !
Cinéma L’Atalante
48 rue du Prieuré
0892 892 892
Tapez # 7835 (0,34 €/mn)
www.cineatalante.com
Vivre à MAISONS-LAFFITTE n° 144 - janvier 2015
5
Q6 À l’affiche
Au château de Maisons...
« Lanternes magiques et fantasmagories »
([SRsiWiRn jusTu·au février
Découvrez l’imaginaire des fantômes, des spectres et autres revenants
qui ont hanté le XIXe siècle...
Évoqués dès l’Antiquité et présents tout au long du Moyen Âge, ils reviennent en force
avec le Romantisme et la fascination pour le passé médiéval, ses monuments et ses
légendes. Ranimés dans les pages des romans gothiques anglais, ils errent ensuite
dans les contes fantastiques français et règnent dans les spectacles de fantasmagories,
qui utilisaient des lanternes magiques pour faire surgir spectres et diablotins.
Le parcours-exposition raconte l’histoire des fantômes et des illusions d’optique qui
permettaient de les faire apparaître. Boîtes optiques, lanternes magiques, livres et
miroirs animés, objets enchantés, ombres chinoises… font découvrir au visiteur les effets
inventés par les illusionnistes pour émerveiller leur public et plongent le château dans
une atmosphère mystérieuse et fantastique.
7RujRurs à l·afÀFhe Tarif : Inclus dans le droit d’entrée au monument
Découvrir le château autrement
Pause musicale
Samedi 17 janvier à 15h, les classes
de flûte traversière, hautbois et harpe
du Conservatoire de Maisons-Laffitte
interpréteront des œuvres du 18e
au 21e siècle, dans le cadre du partenariat
qui lie le Conservatoire au Centre
des Monuments Nationaux : une pause
musicale à savourer.
Tarif inclus dans le droit d’entrée
au château
• Des espaces méconnus du château jusqu’à l’intrigant
cabinet aux miroirs… une visite insolite, présentée par
un guide costumé, vous est proposée chaque premier
dimanche du mois à 15h.
Supplément au droit d’entrée :
tarif plein 4 €, réduit 3 €
Entrée gratuite pour les enfants
• Chaque samedi et dimanche à 14h30, a lieu une visite
commentée destinée à tout public, d’une durée d’1h30.
Tarif : Inclus dans le droit d’entrée
au monument
« Creatio Divina »
DimanFhe 4 janvier à 1h30
Les Voix animées, 6 chanteurs a cappella
Luc Coadou, direction musicale
Au programme : Musique sacrée à Rome, Messe « O magnum mysterium »
de Palestrina, motets de Lassus
Le dernier des trois concerts donnés au château de Maisons
par Les Voix animées autour du « Divin Orlande », Roland de Lassus.
Lassus et Palestrina, ces deux maîtres de la polyphonie de la seconde partie du XVIe siècle,
se croisent à Rome en 1554. Palestrina, chassé du chœur de la Chapelle Sixtine, succède
au jeune Roland de Lassus à la tête du chœur de la Basilique du Latran. Les Voix
animées associent ces deux Maîtres dans un programme aux couleurs de la Nativité,
conçu autour de la Messe « O magnum mysterium » de Palestrina et des motets pour
l’Avent de Lassus.
Tarifs : plein : 25 €, réduit : 20 € (groupes de plus de 10 personnes, étudiants,
allocataires du RSA, demandeurs d’emploi), gratuit pour les enfants
accompagnés jusqu’à 10 ans.
Réservations
• par mail :
[email protected]
• par téléphone : 06 51 63 51 65
• en ligne sur :
www.lesvoixanimees.com (onglet Tickets)
• Billetterie sur place 45 minutes
avant le début du concert
Contes et histoires
Vendredi 2, samedi 3 eW dimanFhe 4 janvier à 10h30 Ru 14h
« Chassez les ombres du château ! », deux ateliers exceptionnels
pour le jeune public
Les animations « Contes et Histoires » invitent les enfants à s’amuser tout en apprenant.
L’occasion d’éveiller la créativité des plus jeunes lors des deux ateliers proposés au château
de Maisons, dans le cadre de l’exposition « Lanternes magiques et fantasmagories » :
• « Les fantômes du castelet » : Sur l’idée d’un théâtre d’ombres, les enfants réalisent leur portrait ou des silhouettes et les animent dans un castelet.
Pour les enfants de 5 à 12 ans - Durée 1h30
• « Chassez les ombres » : Atelier photographique avec prise de vues de silhouettes
projetées dans l’architecture du château.
Pour les enfants de 8 à 12 ans - Durée 1h30
Les animations sont suivies d’un goûter offert dans les cuisines du château.
Entrée et animations gratuites pour les enfants, droit d'entrée pour l’adulte
accompagnateur – Réservations au château
ri
RENSEIGNEMENTS
Château de Maisons
2 avenue Carnot
01 39 62 01 49
[email protected]
www.maisons.monuments-nationaux.fr
Droit d’entrée : plein 7,50 €, réduit 4,50 €,
gratuit pour les moins de 18 ans
L’agence ALLIANZ
de Maisons Laffitte
vous souhaite une excellente année 2015
et vous remercie pour votre confiance
et votre fidélité.
s,
Faites vos simulations sur notre site :
www.allianz.fr/hamelinh
Ou contactez nous au :
01.39.12.21.42
N° orias : 07022004
Henry HAMELIN
14 rue de la Muette, 78600 Maisons Laff
itte
Vivre à MAISONS-LAFFITTE n° 144 - janvier 2015
7
Q8 À la bibliothèque
Vient de paraître
• Suzy Melet, ancienne directrice de l’école
Jehan Alain, vient de publier aux éditions
Thierry Sajat un bouquet de poèmes consacré
à l’amour, sous le titre évocateur
« Ce cœur qui bat ».
Un message d’amour et de liberté que
n’efface pas le temps.
• Bulletin n°9 de la Société des Amis
du Château de Maisons - 2014
Au sommaire : « 1914 » par J.Myard ;
« La fleur au fusil, un cliché tenace » par
J. Marec ; « Histoire secrète de Maisons-Laffitte
durant la seconde guerre mondiale »
par J. Barreau ; « Le château du Mesnil »
par P. Chartier ; « Les militaires de MaisonsLaffitte » par A. Ancelet ; « Les architectes
dans le parc de Maisons-Laffitte de 1838
à 2014 » par M. Meker ; « La Vaudoire
au fil du temps… Une extension du château
de Maisons au XVIIe siècle » par F. Denais
et P. Chartier.
Rencontre littéraire avec Marie-Hélène Lafon
Samedi 24 janvier à 15h30
Marie-Hélène Lafon est née en 1962 dans le Cantal, région
dont elle continue à explorer dans ses livres, le territoire et les
gens qui l’habitent. Agrégée de grammaire, elle enseigne les lettres
classiques en région parisienne.
Son premier livre Le Soir du chien a reçu le prix Renaudot des
Lycéens en 2001. Six autres romans et deux recueils de nouvelles
ont depuis été publiés aux éditions Buchet Chastel, parmi lesquels L’Annonce, Les Pays.
Joseph, paru en août 2014, relate la vie d’un ouvrier agricole, solitaire malgré lui, et de
quelques autres modestes personnages. Dans ce huitième roman, qui figure parmi les cinq
romans français retenus pour le Prix Femina 2014 et qui est toujours sélectionné pour le
Prix des libraires 2015, Marie-Hélène Lafon nous conte avec style le destin d’un héros au
cœur simple et la fin d’un monde.
« En émule de Flaubert, Marie-Hélène Lafon ne cède rien au hasard. Une autorité qui fait style. »
Le Figaro Magazine
Entrée libre dans la limite des places disponibles – Adultes
Du même auteur : Les derniers Indiens, Liturgie, Mo, Organes, Traversée.
L’Heure du Conte
Tous les mercredis à 15h30 (sauf pendant les vacances scolaires), la section Jeunesse de
la bibliothèque municipale propose une Heure du Conte. Pour les séances signalées par
une étoile, une inscription préalable est nécessaire, réservée aux enfants titulaires d’une
carte de bibliothèque. Vous pouvez réserver votre place par téléphone au 01 34 93 12 88
(à partir de 9h) ou sur place (section Jeunesse), à la date indiquée dans la programmation.
MerFredi janvier
Conte-atelier « Marque-page » pour les 6-9 ans
Une violente tornade a fait envoler tous les mots d’un livre resté ouvert. Après les avoir
récupérés, tu découvriras la formidable histoire des « Fantastiques livres volants ». Tu pourras
ensuite réaliser un marque-page, pour ne plus te perdre dans ton livre.
Inscriptions à partir du 24 décembre
MerFredi 14 janvier
« Vous pouvez répéter ? » pour les 3-6 ans
Ça va, ça vient, on avance, on recule, on y va, on y revient… Toutes les histoires d’aujourd’hui
ne cessent de tourner en rond. Le schéma se répète encore et encore. Il faut en trouver l’issue !
Quoiqu’il en soit, dans ces casse-têtes chinois, tout le monde s’amusera.
MerFredi 21 janvier
« Au lit ! » par Gilles Bizouerne, pour les 4-8 ans
Comité de lecture
Samedi 10 janvier de 10h à 12h
RENSEIGNEMENTS
Bibliothèque municipale
Entrée place du Maréchal Juin
01 34 93 12 91
Retrouvez les pages des bibliothécaires sur
www.maisonslaffitte.fr/culture/bibliotheque
C’est le soir, il est tard. Un petit garçon ne veut pas dormir. Les ombres de la nuit l’inquiètent,
le silence aussi. Il se lève et entre dans la chambre de ses parents : personne. Où sont-ils ? Une
balade nocturne l’emmènera à la découverte de son propre imaginaire, peuplé d’étranges
créatures. Entre rêve et réalité, nous suivons les péripéties fabuleuses de ce jeune héros.
Un conteur, une violoniste et une violoncelliste forment ce trio plein d’énergie et de
souffle. Mots, chants et musique se répondent et emportent le public vers des aventures
réjouissantes.
Inscriptions à partir du 7 janvier
MerFredi 2 janvier
« Adieu les couches, bonjour le pot ! » pour les 2-4 ans
Comment abandonner sa chère petite couche pour enfin réussir à apprivoiser cet étrange pot ?
C’est LA grande énigme que nous tenterons de résoudre en nous réunissant autour de petites
lectures sur l’art du pot.
QInfos jeunes
L’École de Sports : on y court
Votre enfant aime le sport, tous les sports ? Le service Jeunesse, Sports et Associations
de la Ville propose aux enfants des classes de CE2, CM1, CM2 et 6e de découvrir une
palette de disciplines variées en s’inscrivant à l’École de Sports pendant les vacances
scolaires.
Du lundi 16 au vendredi 20 février 2015, pendant les vacances d’hiver, les jeunes
sportifs pourront s’initier à : Football gaélique, Lutte, Tennis, Badminton, Tchouckball,
Rugby, Peteka, Terminator, Base Ball, Ultimate, Kin Ball, Basket Ball, Jeux traditionnels,
Gymnastique, Jeux du cirque. Tournoi sur deux activités, goûter en fin de stage.
Les activités, encadrées par des Éducateurs Sportifs Diplômés d’État, ont lieu au Gymnase
Colbert (avenue Beaumarchais), avec un groupe de 30 enfants maximum.
Inscriptions à l’École de Sports
Service Jeunesse, Sports et Associations
Mairie annexe 2
13 rue du Fossé
01 34 93 12 56
D’autres sports peuvent être proposés en extérieur sur d’autres sites de la ville en fonction
de la météo et/ou des choix des enfants. Jeux de société pendant les temps calmes.
Trois formules possibles :
• de 9h à 17h avec restaurant scolaire
Inscriptions jusqu’au 30 janvier 2015 – Tickets repas à retirer au service des Affaires
Scolaires et de l’Enfance, Mairie Annexe 2, 13 rue du Fossé
• de 9h à 17h avec panier repas à fournir
• de 9h à 12h et de 14h à 17h
Tarifs : Mansonniens 76,50 €, Extérieurs 136,70 € (règlement de préférence par chèque
à l’ordre du « Trésor public »).
Direction Saint-Sorlin !
C’est à Saint-Sorlin d’Arves que se déroulera cette année le séjour d’hiver de l’Espace
Jeunesse. Ouvert aux 11-17 ans, débutants ou confirmés, ce séjour permettra à 18 jeunes
de dévaler les pistes du domaine des Sybelles du 21 au 28 février 2015.
Inscriptions au séjour d’hiver
Espace Jeunesse
6 rue du Fossé
01 39 12 24 75
[email protected]
Les inscriptions sont ouvertes : dépêchez-vous, nombre de places limité !
Tarifs en fonction du quotient familial.
Soyez généreux, donnez votre sang !
Mardi 3 février de 15h à 20h, au &RllqJe &RFWeau
Ouverte à tous, cette 2e Collecte de sang est organisée en association avec l’EFS (Établissement
Français du Sang) par le Collège Cocteau, 4 allée des marronniers, près de la piscine.
Si vous souhaitez partager ce moment de générosité avec nous, n’hésitez pas à nous contacter par
mail : [email protected] ou par l’intermédiaire d’un enfant inscrit au collège.
En effet, tous les élèves ont pour mission de collecter des promesses de don, puisqu’ils n’ont pas encore les 18 ans requis
pour donner eux-mêmes leur sang. Pour vous engager, il vous sera demandé vos coordonnées ainsi que le créneau horaire auquel
vous pourrez nous rejoindre.
Pour toute information pratique sur le don (conditions requises, contre-indications, déroulement du don), rendez-vous
sur le site : www.dondusang.net ou sur le site du collège :
http://www.clg-cocteau-maisons-laffitte.ac-versailles.fr/spip.php?rubrique102
Objectif 2015 = 130 donneurs : nous comptons sur vous !
Les élèves et professeurs coordinateurs du projet
Vivre à MAISONS-LAFFITTE n° 144 - janvier 2015
9
Q10 Infos jeunes
De jeunes Mansonniens initiés
… ou comment stimuler l’esprit civique dès la pré-adolescence
Forte du succès des journées de formation PSC1 proposées aux parents mansonniens
depuis 3 ans, l’Association de Parents d’Élèves a décidé de tenter l’expérience avec
les plus jeunes : pari réussi, puisque toutes les sessions proposées étaient complètes
en quelques heures et les enfants ravis et sereins à la fin de leur formation.
C’est Hatem Hadji, formateur certifié, sapeur-pompier professionnel au centre de
secours de Maisons-Laffitte et volontaire au centre de secours principal de HouillesSartrouville, qui accompagne les jeunes participants pendant ces journées passionnantes,
bien que très denses. Il les initie aux bons gestes et réflexes à adopter en cas de situation
d’urgence frappant quiconque, bébé, enfant ou adulte, quel que soit l’environnement, cour
d’école, domicile, rue... Les enfants réalisent ainsi qu’ils peuvent sauver et/ou améliorer
l’état d’une victime dans l’attente des secours.
Quelques minutes peuvent sauver
une vie, celles de proches ou de toute
personne croisée en difficultés…
et il est possible de se former
très tôt aux gestes qui sauvent.
Huit thèmes sont abordés au cours du PSC1, mêlant habilement théorie et pratique :
la protection, l’alerte, l’obstruction des voies aériennes, les hémorragies externes, les
plaies, les brûlures, les traumatismes, les malaises, la perte de connaissance, l’arrêt
cardiaque.
Cette formation, qui s’inscrit dans le devoir civique de chacun d’aider son prochain,
favorise une prise de conscience et rassure aussi les formés quant à leur capacité à
bien réagir face à une situation difficile. Chaque enfant se voit délivrer en fin de journée
un diplôme de secouriste en PSC1.
Cette année, la PEEP de Maisons-Laffitte
proposent aux écoliers des journées
de formation PSC1, Prévention
et Secours Civiques de niveau 1,
accessible dès l’âge de 10 ans.
Hatem, sapeur-pompier professionnel et formateur à l’Union Départementale
des Sapeurs-Pompiers des Yvelines, répond à nos questions.
• La formation des enfants de 10 à 13 ans est-elle différente de celle des adultes ?
Effectivement, il y a une légère différence, celle de l’expérience et surtout des « On m’a
dit que... », mais ils sont vierges de connaissances dans ce domaine et du coup, on peut
réellement leur inculquer les bons gestes.
• Appréciez-vous de former des enfants ?
Je préfère, ils ont cette capacité de toujours poser ces questions tellement simples
que nous, adultes, n’y pensons pas.
• Pensez-vous que former des enfants aussi jeunes ancre un esprit citoyen qui
perdurera ?
Je l’espère et j’y crois.
• L’UDSPY a-t-elle vocation à recontacter ces jeunes formés ou leurs parents pour les
motiver à suivre une session de recyclage ?
Malheureusement non, un bon nombre d’enfants sont formés sur le département et
nous ne pouvons pas gérer les inscriptions et en plus le recyclage de tous les formés
en même temps.
• Suite à cette formation, un enfant est-il apte à exécuter des gestes de premiers secours
en situation aussi bien qu’un adulte, ou malgré ses apprentissages, se contentera-t-il
de maîtriser l’appel au 15 ou au 18 ? Ce qui est déjà très bien.
La même question se pose pour un adulte : avec le stress, pourra-t-il gérer ses gestes,
en sera-t-il capable ? Je ne peux pas vous le confirmer pour un adulte. Néanmoins
pour un enfant, le stress est géré de façon différente et il ne l’influence pas dans ses
gestes.
aux gestes de premiers secours
• Est-ce différent d’un enfant à l’autre, en fonction de sa gestion du stress, de sa
personnalité ?
Devant le danger, je trouve que, de façon générale, les enfants réagissent mieux que
les adultes. Ils savent, et quasi sans hésitation, les gestes qu’ils doivent réaliser.
Parfois même, plus rapidement qu’un adulte.
• Les enfants plus jeunes peuvent-ils avoir accès à une initiation PSC1 ?
Oui, dès 5 ans, il suffit d’en faire directement la demande à l’un des formateurs de
l’UDSPY.
Ce qu’en disent les participants…
Diane, 10 ans :
« Je pense que ça me servira plus tard, je me sens prête à aider quelqu’un mais j’espère
que ça ne se produira pas ! Mais si ça arrive, je vais quand même essayer. »
Julien, 10 ans :
« Je pense que maintenant je suis en mesure d’aider quelqu’un au besoin dans la rue, dans
ma famille… »
Mathis, 10 ans :
« J’ai décidé de faire cette formation pour aider les personnes en danger et c’était génial,
Hatem était génial ! »
Jeanne, 10 ans :
« Cette formation est indispensable, car chacun doit connaître les gestes de premiers
secours. Moi je me sens capable d’aider quelqu’un maintenant pour la PLS ou le massage
cardiaque. »
Apolline, 13 ans :
« Je me sens davantage armée face à des situations d’urgence. »
Par Maud MOURGUES
Parent d’élèves PEEP Maisons-Laffitte
Bon à savoir
Pour rappel, si vous avez besoin d’aide,
les services d’urgence à alerter
sont les suivants :
• Le 18 : les sapeurs-pompiers pour tout
problème de secours, notamment accident,
incendie.
• Le 15 : le Samu pour tout problème
urgent de santé, c’est un secours médicalisé.
• Le 17 : la police ou la gendarmerie
pour tout problème de sécurité
ou d’ordre public.
• Le 112 : numéro d’appel unique des urgences sur le territoire européen,
recommandé aux étrangers circulant en France et aux Français circulant à l’étranger.
• Le 115 : le Samu social pour toute personne qui présente une détresse sociale,
comme les personnes sans domicile ou sans abri et exposées aux intempéries.
Pourquoi pas vous
ou votre enfant ?
Si vous souhaitez être en mesure d’aider
votre prochain, vos proches ou toute personne
en difficultés et suivre une formation PSC,
contactez l’UDSPY, Union Départementale
des Sapeurs-Pompiers des Yvelines.
Renseignements Secourisme
• Site internet : www.udsp78.fr
• 01 30 62 05 68
• [email protected]
Des dates de formation seront proposées
par la PEEP, dont le dimanche 15 mars
pour les parents d’élèves (sous réserve
de confirmation) : se renseigner auprès
de votre école.
Vivre à MAISONS-LAFFITTE n° 144 - janvier 2015
11
Q12 À la loupe
15h45 après l’école...
Depuis la rentrée, une révolution :
l’heure de la sortie a changé !
L’organisation du travail des enfants
comme celle des animateurs des
centres de loisirs en a été bouleversée.
Dans le cadre de cette réforme,
la Ville a souhaité proposer
des activités de découverte
aux enfants des écoles.
Centres de loisirs et activités
de découverte
Après une période de mise en place, les projets aujourd’hui se concrétisent : un tournoi
de basket, la création de vitraux, ou simplement un petit coin calme pour bouquiner...
En fonction de ses envies, chacun peut y trouver son bonheur.
Depuis le 15 septembre, le mardi et le vendredi pendant 1h30, 400 enfants des classes
élémentaires pratiquent une dizaine d’activités : karaté, foot, multisport, danse, tennis
de table, chant, musique… Proposées pendant 5 à 6 semaines dans chaque école
élémentaire et encadrées par des spécialistes, tous diplômés, ces activités permettent
aux enfants de découvrir de nouvelles disciplines.
Nous avons dû faire face à quelques aléas dus aux désistements impromptus de certains
intervenants. Au pied levé, nous avons toujours trouvé des solutions de remplacement.
Ces activités sont ouvertes, dans la limite des places disponibles, à tous les enfants
des écoles élémentaires. Les inscriptions se font à la Mairie Annexe 2, 13 rue du Fossé.
Périodes d’inscription
• École LEDREUX
Cycle 3 : depuis le 8 novembre pour les activités du 5 janvier au 12 février 2015
Cycle 4 : à partir du 10 janvier pour les activités du 3 mars au 17 avril
Cycle 5 : à partir du 7 mars pour les activités du 5 mai au 19 juin
Toute l’équipe
vous présente ses
Meilleurs Vœux
pour la nouvelle année
2014
2015
Garage de la Station - C. PEREIRA
36, rue Jean Mermoz - Tél. : 01 39 62 05 45
• École Le PRIEURÉ
Cycle 3 : depuis le 22 novembre pour les activités du 5 janvier au 12 février 2015
Cycle 4 : à partir du17 janvier pour les activités du 3 mars au 17 avril
Cycle 5 : à partir du 14 mars pour les activités du 5 mai au 19 juin
• Écoles du PARC
Cycle 3 : depuis le 15 novembre pour les activités du 5 janvier au 12 février 2015
Cycle 4 : à partir du 24 janvier pour les activités du 3 mars au 17 avril
Cycle 5 : à partir du 21 mars pour les activités du 5 mai au 19 juin
Service Scolaire et de l’Enfance
Mairie Annexe 2
13 rue du Fossé
Accueil : 01 34 93 12 38
Bureaux ouverts au public du lundi
au vendredi de 8h30 à 12h
et de 13h30 à 17h30,
sauf mardi après-midi
Samedi de 8h30 à 11h45
Les centres de loisirs maternels
ne sont pas en reste !
Les 6 centres de loisirs de la Ville proposent à 360 enfants des activités comme le
jardinage (en partenariat avec le CFA de Maisons-Laffitte), la création de jeux de société,
des parcours sportifs, la lecture d’histoire, des activités manuelles... Toutes ces activités
sont, bien sûr, adaptées à l’âge des enfants. Elles ont pour objectif la découverte de
nouveaux domaines.
Les inscriptions se font directement dans les centres de loisirs maternels.
Chaque soir, 79 animateurs accueillent les 760 enfants présents dans les 9 centres
de loisirs mansonniens.
Par Brigitte BOIRON-CANALI
Maire-adjoint déléguée
au Scolaire et à l’Enfance
école de
musique
cours individuels
cours d’orchestre
cours de chant
location/vente
tous
instruments
inscriptions toute l’année
01 39 62 05 06
www.musicstud.fr
51 rue Jules Rein - 78600 Le Mesnil le Roi
Vivre à MAISONS-LAFFITTE n° 144 - janvier 2015
13
Q14 À la loupe
Forum Santé 2015 :
L’année 2015 verra le lancement d’un Forum Santé totalement
rénové qui concernera non seulement notre jeunesse (des élèves
de maternelles aux lycéens) mais aussi la population mansonnienne
dans son ensemble (familles, personnes en activité, seniors).
Cette nouvelle formule répond à la volonté de la municipalité de « mettre
la santé au cœur de la ville » à travers un certain nombre d’actions
et de manifestations sanitaires dont fait partie le Forum Santé.
Au lieu de se concentrer sur une semaine, le Forum Santé se répartira désormais tout
au long de l’année avec plusieurs temps forts. Un thème central sera défini chaque
année et présenté à la population suivant un ensemble de thématiques fondamentales
de caractère informatif et préventif en fonction des âges.
L’objectif de ce nouveau Forum Santé est d’amener chacune et chacun à réfléchir sur
un thème de santé publique et adapter son comportement afin d’éviter ou d’atténuer
au maximum les effets négatifs sur sa santé et celle des autres. Autour d’une ligne
directrice – en 2015, il sera question de la prévention – le Forum Santé favorisera la
prise de conscience des dangers et risques de certaines attitudes ou pratiques.
Par Ingrid COUTANT
Conseillère municipale déléguée
à la Prévention et à la Santé
pour la petite enfance
Le Forum Santé 2015 débutera au mois de février avec la conférence-débat inaugurale
de Serge Tisseron (voir plus loin). Il se poursuivra avec les actions menées dans les
écoles et les collèges, sera jalonné par les « Mardis des Parents » de l’Espace
Jeunesse et marqué par une grande journée de sensibilisation en plein air le 11 avril.
Un Forum Santé innovant, nous comptons sur votre participation !
Les temps forts du Forum Santé 2015
• Mardi 10 février à 20h30, Espace Jeunesse :
Conférence-débat par Serge TISSERON
« 3 - 6 - 9 - 12 : Apprivoiser les écrans et grandir »
• En mars : Animations-Ateliers auprès du public scolaire (maternelle/primaire)
Par Raphaël FANTIN
Conseiller municipal délégué
à la Prévention, à l’Hygiène
et à la Santé
Laffitte
Encadrement
www.laffitte-encadrement.fr
Bonne Année
2015
Élèves du cycle 2 (grande section de maternelle, CP, CE1)
Thématique « Hygiène de vie » : le brossage des dents
Élèves du cycle 3 (CE2, CM1, CM2)
Thématique « Prévention » : culture générale des risques et savoir donner l’alerte
LA NORMANDE
FÉDÉRATION
ENTREPRISES
DE PROPRETÉ
NETTOYAGE GENERAL
BUREAUX - IMMEUBLES
PARQUETS - MOQUETTES
SOLS PLASTIQUE & VITRES
✆ 01 39 15 41 80
Encadrement sur mesure
Conseils personnalisés
24 av. de Longueil - 01 39 62 06 50
Au fond de la cour • Parking gratuit
fax 01 39 15 36 02
ADHÉRENT N° 404
[email protected]
109, rue des Côtes
BP N° 99 - 78600 MAISONS-LAFFITTE
un nouvel élan !
• Mardi 10 mars à 20h30, Espace Jeunesse
Conférence dans le cadre du cycle « Le Mardi des Parents »
Thématique : « Sexualité et adolescence »
• Vendredi 3 avril : Spectacle théâtral à destination du public scolaire (2 à 7 ans)
« La véritable histoire de la petite souris et la brosse à dents » (Compagnie Pois Plume)
• Du 7 au 17 avril : Animations-Ateliers auprès du public scolaire – collège
Classes de 6e : Thématique « Les accidents domestiques »
Classes de 5e : Thématique « La nutrition »
Classes de 4e : Thématique « Les addictions : Alcool » (théâtre interactif)
Classes de 3e : Thématique « La sexualité » (théâtre interactif)
• Samedi 11 avril, centre ville
Journée de sensibilisation grand public sur la thématique de la « Prévention »
• Mardi 2 juin à 20h30, Espace Jeunesse
Conférence dans le cadre du cycle « Le Mardi des Parents »
Thématique : « Les conduites addictives »
• Mardi 6 octobre à 20h30, Espace Jeunesse
Conférence dans le cadre du cycle « Le Mardi des Parents »
Thématique : « Le harcèlement scolaire »
• Octobre : Semaine bleue (Semaine nationale des retraités et personnes âgées)
Animations en direction des personnes âgées sur les thématiques de « L’audition » et
de « La prévention des chutes »
À noter sur vos agendas !
Conférence-débat animée par Serge TISSERON
Mardi 10 février à 20h30, Espace Jeunesse (6 rue du Fossé)
« 3 - 6 - 9 - 12 : Apprivoiser les écrans et grandir »
Serge Tisseron, psychiatre, docteur en psychologie et psychanalyste, auteur de nombreux
ouvrages sur les relations que nous entretenons avec les images et les écrans, propose
aux parents une conférence-débat sur la place à accorder aux écrans (télévision,
consoles, tablettes, ordinateur...) dans l’éducation des enfants. Il a participé à la
rédaction de l’avis de l’Académie des sciences « L’enfant et les écrans » (2013) et publié
« 3-6-9-12 : Apprivoiser les écrans et grandir » (Éd. érès, 2013).
« En quelques années, les technologies numériques ont bouleversé notre vie publique, nos
habitudes familiales et même notre intimité. Les parents et les pédagogues en sont souvent
désorientés. La règle que j’ai appelée “3-6-9-12” donne quelques conseils simples, articulés
autour de quatre étapes essentielles de la vie des enfants : l’admission en maternelle (3 ans),
l’entrée au CP (6 ans), la maîtrise de la lecture et de l’écriture (9 ans) et le passage en
collège (12 ans). À nous d’inventer de nouveaux rituels. » Serge Tisseron
Entrée libre
Nous reviendrons plus longuement sur cette conférence exceptionnelle
dans le magazine de février.
Vivre à MAISONS-LAFFITTE n° 144 - janvier 2015
15
Q16 À la loupe
La vaccination, une arme massive
de santé publique (2 partie)
e
En savoir un peu plus sur les vaccins
• BCG (tuberculose) : La vaccination contre la tuberculose est recommandée dès la
Je me protège, je protège les autres,
je me vaccine
313-96713-A • © Julien Goldstein -
Parlez-en à votre médecin
ou demandez conseil à votre pharmacien.
Le magazine de décembre 2014,
en rappelant l’importance des vaccinations
et de leur mise à jour, s’est fait l’écho
de l’objectif de la municipalité de
« mettre la santé au cœur de la ville ».
Ce second volet vient compléter
l’information de nos concitoyens.
Voyager à l’étranger
Rendez-vous sur le site du ministère
des Affaires étrangères, cliquez
sur le pays souhaité afin de consulter
la fiche Santé correspondante qui vous
indiquera les vaccins nécessaires
pour voyager en toute tranquillité.
Un site à retenir :
www.diplomatie.gouv.fr/Conseils aux
voyageurs
naissance et jusqu’à l’âge de 15 ans chez certains enfants exposés à un risque élevé de
tuberculose. Face à une recrudescence de cette maladie qui avait presque disparu en
France et notamment en Île-de-France, il est important de se faire vacciner.
La tuberculose est une maladie infectieuse due à des bactéries appelées bacilles de Koch.
Elle peut toucher de nombreux organes : poumons, méninges (membranes entourant
le cerveau), os, ganglions lymphatiques, etc. La contamination est interhumaine et se
fait par voie aérienne. Lorsqu’il existe des symptômes, ils ne sont pas spécifiques.
Les plus fréquents sont : la toux, la fièvre, la fatigue, l’amaigrissement, le manque
d’appétit notamment.
• Diphtérie-Tétanos-Poliomyélite : Les rappels de l’adulte sont désormais recommandés
à âges fixes, soit 75 ans, 85 ans, etc. Amis jardiniers n’oubliez pas de vous faire vacciner !
• Coqueluche : Le rappel de la coqueluche se fait à 25 ans. Les futurs parents sont
particulièrement concernés, car la vaccination protège les nourrissons de moins de 3 mois
que l’on ne peut pas encore vacciner. La vaccination sera à nouveau recommandée à
l’entourage des nourrissons à l’occasion d’une nouvelle grossesse, si le dernier rappel
coqueluche date de plus de 10 ans.
• Hépatite B : La vaccination des nourrissons débute à l’âge de 2 mois. Si la vaccination
n’a pas été effectuée au cours de la première année de vie, elle peut être réalisée
jusqu’à 15 ans inclus. À partir de 16 ans, elle est recommandée uniquement chez les
personnes exposées au risque d’hépatite B.
• Pneumocoque : La vaccination des nourrissons débute à l’âge de 2 mois. Au-delà de
24 mois, cette vaccination est recommandée dans des situations particulières.
• Méningocoque C : La vaccination est recommandée aux enfants âgés de 12 mois
avec un rattrapage jusqu’à l’âge de 24 ans inclus.
• Rougeole-Oreillons-Rubéole : La vaccination est recommandée pour tous les enfants
à l’âge de 12 mois avec une deuxième dose entre 16 et 18 mois. Pour les personnes nées
à partir de 1980, être à jour signifie avoir reçu deux doses du vaccin.
• Papillomavirus humain (HPV) : La vaccination est recommandée chez les jeunes filles
âgées de 11 à 14 ans avec un rattrapage jusqu’à 19 ans révolus.
• Grippe : La vaccination est recommandée chaque année pour les personnes à risque y
compris les enfants à partir de 6 mois, les femmes enceintes et pour toutes les personnes
âgées de 65 ans et plus. La campagne nationale contre la grippe saisonnière se termine
le 31 janvier 2015.
Où se faire vacciner ?
• chez un professionnel de la santé : médecin traitant, sage-femme (autorisée à pratiquer
certains vaccins), infirmier sur prescription médicale ;
• dans un centre communal de vaccination publique, centre de Protection Maternelle
et Infantile, centre de planification, centre de médecine universitaire ;
• lors d’une consultation de médecine du travail ;
• dans un centre de consultation du voyageur.
Les vaccins sont remboursés à 65 % par la Sécurité Sociale quand ils sont pratiqués
dans le secteur privé, le reste étant remboursé par votre complémentaire santé.
Par Raphaël FANTIN
Conseiller municipal délégué à la
Prévention, à l’Hygiène et à la Santé
Une question ? Un conseil ? Parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien
À consulter : www.sante.gouv.fr/www.inpes.sante.fr/www.pasteur.fr
www.mesvaccins.net/www.infovac.net
Aide au retour à l’emploi :
une action concertée
Vous recherchez un emploi ou souhaitez créer votre propre entreprise ? La Ville de Maisons-Laffitte, grâce à une coopération
étroite avec les associations SCY, PIVOD ou FIDEL, a mis en place un dispositif complet d’accompagnement et de soutien au retour à
l’emploi. Passage en revue et témoignages.
Le BARE : Accueil et mise en relation
Situé rue Guynemer, le BARE (Bureau d’Aide à la Recherche d’Emploi) est le bureau
municipal par lequel tout commence. Gilles Bourget, responsable, vous y accueille.
Il suffit d’habiter Maisons-Laffitte ou Le Mesnil-le-Roi et de se présenter avec son CV
pour pouvoir s’y inscrire.
Le BARE constitue une ressource pour les personnes à la recherche d’un emploi et
résidant sur le territoire de Maisons-Laffitte et Le Mesnil-le-Roi. Son rôle consiste à mettre
en relation demandeurs d’emploi et recruteurs locaux. Il travaille en relation avec
l’association Ami Services 78, Fidel (organisme spécialisé dans la recherche de financement),
SCY et PIVOD. Depuis cette année, un partenariat avec le groupement RESO 78, groupement
d’employeurs du secteur de l’hôtellerie et de la restauration, a vu le jour.
Que vous soyez demandeur d’emploi ou employeur,
n’hésitez pas à contacter Gilles Bourget.
Bureau d’Aide à la Recherche
d’Emploi – BARE
6 rue Guynemer (2e étage)
Contact : 01 34 93 11 01
[email protected]fitte.fr
Ouvert du lundi au vendredi
de 9h à 12h
Ce qu’ils en disent...
Julien Dreyer, 36 ans, titulaire d’un Bac+2, fait partie des nombreux demandeurs
d’emploi ayant bénéficié des services du BARE. Il nous livre quelques impressions.
Vivre à Maisons-Laffitte : Comment êtes-vous entré en contact avec le BARE ?
Julien Dreyer : En lisant un article il y a deux ans dans le magazine de Maisons-Laffitte.
J’ai pris contact avec M. Bourget auprès duquel j’ai pu facilement prendre rendez-vous.
VAML : Combien de temps cela a-t-il pris pour trouver un emploi ?
J. D. : Le premier entretien a duré une demi-heure, afin de compléter mon profil et
de prendre CV et coordonnées. Au bout de trois mois, Gilles Bourget m’a envoyé une
information concernant un poste sur Maisons-Laffitte, un CDD d’un mois.
VAML : Repasserez-vous par le BARE ? Qu’avez-vous apprécié ?
J. D. : Oui bien sûr. Le BARE est un bureau à taille humaine, nous sommes régulièrement
en contact. Je travaille toujours le week-end comme voiturier dans l’hôtellerie et serai
réactif si un autre emploi se propose, en particulier sur Maisons-Laffitte.
Santa Monica
Restaurant
Pizzéria - Grilladerie
Venez fêter la nouvelle année
avec nous
au son d’un orchestre
80 € tout compris
7, rue Saint-Germain
01 39 15 07 79
Julien Dreyer, bénéficiaire du BARE
Résidence médicalisée dans le parc de Maisons-Laffitte
Accueil des
Ambiance
familiale âgées
personnes
et chaleureuse
valides et dépendan● Accueil des personnes âgées
tes
valides et dépendantes
Ambiance
familiale
● Infirmières diplomées d’État
Surveillance médi● Kinésithérapeutes
cale
23bis, avenue Eglé – MAISONS-LAFFITTE
01 34 93 38 00
[email protected]
Vivre à MAISONS-LAFFITTE n° 144 - janvier 2015
17
Q18 À la loupe
SCY, plus de 20 ans de bénévolat
au service des demandeurs d’emploi
Solidarité Cadres Yvelines fédère des associations et des entités qui accompagnent
ou assistent bénévolement les personnes en recherche d’emploi. Vice-président de
l’association SCY, chargé de l'antenne de Maisons-Laffitte, Gilbert Savelli a bien
voulu nous faire partager ses 10 années d’expérience en tant qu’accompagnateur et
animateur d’ateliers.
VAML : Gilbert Savelli, quand a été créé SCY et comment êtes-vous devenu l’un de ses
bénévoles ?
G. S. : SCY a été créé en 1993 à Versailles par quatre associations qui souhaitaient
mettre en commun des moyens humains, matériels ou financiers. À Maisons-Laffitte,
la création remonte à 1995 à l’initiative d’Hervé Bommart. J’y suis bénévole depuis 2003,
sans doute sensibilisé par le fait que mes enfants sont tous passés par une période de
recherche d’emploi.
VAML : Qu’avez-vous constaté durant ces dix ans ?
G. S. : Il y a 10 ans nous recevions environ 70 cadres en recherche d’emploi chaque
année et ce nombre est passé à 92 en 2011. Parallèlement le temps nécessaire pour
retrouver un emploi a, lui aussi, été en constante augmentation pour atteindre 10 mois
en 2010. Depuis, ces chiffres ont, fort heureusement, décru pour redescendre en dessous
de 60 pour les nouveaux arrivants et à 4 mois et demi pour la durée moyenne de retour
à l’emploi.
Gilbert Savelli
VAML : La situation s’est donc améliorée depuis 2010/2011 ?
G. S. : Oui pour les cadres ; c’est sans doute moins vrai pour les non cadres. Il nous arrive
aussi de les aider mais de manière ponctuelle, puisque leur prise en charge est assurée
par le BARE. Ce n’est pas la même approche.
VAML : Quel est le profil le plus atypique que vous ayez rencontré ?
G. S. : Celui d’un ancien mannequin d’une quarantaine d’années. Il a suivi tout le cursus
de manière très assidue. Il s’occupe maintenant de tous les rayons de chemises sur
mesure dans les boutiques d’une marque de prêt-à-porter haut de gamme.
Solidarité Cadres
Yvelines – SCY
6 rue Guynemer
Contact : 01 39 12 22 96
[email protected]
À consulter : www.scy.org
VAML : Existe-t-il un profil type ?
G. S. : C’est celui du cadre diplômé avec une dizaine d’années d’expérience
professionnelle mais qui manque de repères et de méthodes pour mener à bien sa
recherche d’emploi.
VAML : Quelles sont les nouveautés parmi les ateliers proposés ?
G. S. : Nous avons monté, l’an dernier, un atelier intitulé « Organiser son travail ».
Rechercher un emploi est une occupation à plein temps, d’où cette nécessité.
SCY : De l’élaboration du projet à la prospection, bref aperçu des ateliers proposés
• Ateliers de base : Prise de parole et gestion du trac, Organiser sa recherche d’emploi, Rédaction CV et lettre de motivation.
• Ateliers de perfectionnement : Se présenter en trois minutes, Postuler à un emploi, Simulation d’entretien, Réseaux.
Conversations en anglais et réunions d’échange.
SCY en quelques chiffres récents (activité entre le 1er octobre 2013 et le 30 septembre 2014)
• 107 personnes accompagnées par les 16 bénévoles pour un total de 1 002 heures par an
• Durée moyenne de l’accompagnement : 4,5 mois
• Retours à l’emploi : 24 CDI, 21 CDD, 2 créations d’entreprises
PIVOD, une aide personnalisée
aux futurs entrepreneurs
Créé en 1994, le PIVOD informe, conseille et accompagne les créateurs ou repreneurs
d’entreprise. Albert Fitussi, président depuis 7 ans, a bien voulu nous faire part de son
expérience.
VAML : Qui vous met en contact avec les futurs créateurs d’entreprise ?
A. F. : Notre premier prescripteur est Pôle Emploi. Nous en sommes très proches et
animons pour eux un grand nombre d’ateliers. Les autres prescripteurs sont les
associations de retour à l’emploi comme SCY et les structures de développement
économique des villes.
VAML : Quel est le profil des bénévoles du PIVOD ?
A. F. : La plupart des bénévoles du PIVOD sont d’anciens chefs d’entreprise ou cadres
dirigeants qui mettent leur expertise au service de leurs concitoyens. Beaucoup de
créateurs n’ont pas les moyens de se payer un expert comptable ou un avocat.
VAML : En quoi consiste votre travail ?
A. F. : Principalement l’aide à la définition du projet d’entreprise et le recentrage sur un
projet viable, parfois même une ouverture sur une orientation à laquelle la personne
n’a pas pensé. Nos conseillers amènent un candidat à retravailler sur certains points
de son projet. La définition précise du produit ou service vendu et la définition de la cible
marché sont les points les plus importants.
Albert Fitussi
VAML : De quels moyens disposez-vous ?
A. F. : PIVOD dispose d’un outil qui permet, à partir d’éléments d’exploitation que chaque
créateur doit pouvoir maîtriser – typiquement les prévisions de dépenses et de recettes –
de bâtir les prévisionnels financiers et besoins en financement qui permettent au
candidat créateur de présenter un dossier pour obtenir un financement. Cela sans que
le candidat ait besoin de maîtriser la comptabilité.
VAML : Tout cela prend combien de temps ?
A. F. : Le nombre d’entretiens est variable selon le profil du demandeur. La moitié des
personnes rencontrées ne vient qu’une fois, pour un conseil ponctuel. Sur les 300 candidats
nouveaux chaque année sur les 5 antennes, une petite centaine aboutit. Parmi ceux-ci,
30 à 40 dossiers sont accompagnés sur plusieurs semaines. J’accompagne moi-même
une dizaine de créateurs d’entreprises par an.
VAML : Quel est le bénéfice de cette expérience ?
A. F. : Quand on crée le lien avec le créateur, on partage des moments de vie. Contrairement aux amis et à la famille, nous écoutons de manière désintéressée. Je voudrais
particulièrement insister sur l’aspect humain et sur le rôle social de notre association
qui a été reconnue « d’intérêt général » en 2012.
PIVOD Yvelines – Val d’oise
Pour prendre RV : 01 34 93 11 01
(le matin) ou 01 34 93 12 08
pivod.maisons.laffi[email protected]
À consulter : www.pivod-78.fr
Le Pivod Yvelines – Val d’Oise à Maisons-Laffitte, c’est :
• 18 bénévoles dont 4 à Maisons-Laffitte
• 47 porteurs de projets ayant généré 11 créations d’entreprises dont 8 à Maisons-Laffitte/Le Mesnil-le-Roi
• Activités créées : 5 commerces, 3 services aux entreprises, 2 d’artisanat, 1 de services à la personne
• 64 % de femmes
• Structure juridique la plus fréquente parmi les créateurs : auto-entrepreneur (45 %) ; domaine d’activité principal :
commerce (46 %)
• Ensemble PIVOD 2013 : 94 créations sur 340 candidats créateurs
Vivre à MAISONS-LAFFITTE n° 144 - janvier 2015
19
Q20 À la loupe
Ce qu’ils en disent...
Valérie Bunelle, présidente de l’agence Empruntis
à Maisons-Laffitte a créé son entreprise en 2014.
Ancienne responsable financière dans un grand
groupe pharmaceutique, elle souhaitait conserver
sa formation tout en développant l’esprit entrepreneurial. Le Pivod l’a aidée à concrétiser son projet.
Par Jean-François TASSIN
Maire-Adjoint délégué
aux Développement et Activités
économiques, à l’Emploi
et aux Services publics délégués
Vivre à Maisons-Laffitte : Comment êtes-vous
entrée en contact avec Pivod ?
Valérie Bunelle : J’ai appris l’existence de Pivod
à Pôle Emploi. J’ai pu prendre rendez-vous
rapidement avec l’équipe de Maisons-Laffitte et
faire part de mon projet.
Valérie Bunelle
VAML : Dans cet échange, qu’est-ce qui vous a le plus aidée ?
V. B. : De pouvoir en discuter avec d’autres personnes. J’ai pu rencontrer un ancien
expert-comptable qui m’a éclairée sur la faisabilité du projet. J’ai aussi pu me rapprocher
de partenaires qui m’ont aidée dans ma recherche de locaux et sur diverses adresses
me permettant d’avancer dans mes démarches.
VAML : Comment cela se passe-t-il depuis la création de votre agence ?
V. B. : Nous avons d’ores et déjà atteint le chiffre d’affaires prévisionnel au 31 décembre !
Nous sommes aujourd’hui une équipe de 4 personnes. Les taux sont restés très bas, il
s’agit du moment idéal pour renégocier les prêts immobiliers ou acheter un bien
immobilier.
Par Frédéric COUTARD
Conseiller municipal délégué
à l’Économie et aux Entreprises
VAML : Qu’aimez-vous le plus dans ce métier ?
V. B. : Aider nos clients à réaliser leur rêve en les accompagnant par nos conseils et en
personnalisant le financement le mieux adapté à leur situation.
Maisons Laffitte Empruntis-Agence – 46 rue de Paris (1er étage) – 01 39 12 71 80
FIDEL, un organisme associatif
de financement
Propos recueillis par
Marie-Odile COLATRELLA
Conseillère municipale déléguée
à la Communication
Plomberie
MARIN
PLOMBERIE - CHAUFFAGE
CLIMATISATION
Dépannage • Pompe à chaleur
Salle de bains SUR-MESURE
Climatisation domestique
Tél. 01.39.14.94.54
[email protected]
UXHGH3DULV0DLVRQV/DI¿WWH
Cet organisme associatif de financement intervient par le biais de prêts d’honneur et
de micro-crédits. Fidel n’est pas encore intervenu à Maisons-Laffitte, mais plusieurs
dossiers sont actuellement à l’étude.
QCôté économie
Blue Office : 2 000 m2 de bureaux
rue Jean Mermoz
Entretien avec Marine Groult, responsable
de Blue Office à Maisons-Laffitte.
Jean-François Tassin : Nexity est une importante société française spécialisée dans l’immobilier sous toutes ses formes (promoteur,
opérateur). Vous ouvrez 2 000 m² de bureaux
près de la gare de Maisons-Laffitte. Quel type
de prestation apportez-vous par le biais de
votre marque Blue Office et en quoi cela
diffère-t-il de la location de bureaux ?
Marine Groult : Il s’agit d’une offre beaucoup plus diversifiée, segmentée en quelque
sorte, pour « coller » au plus près possible des besoins de la clientèle. Cela signifie
que les bureaux peuvent être disponibles à la journée, à la semaine, au mois, sans la
contrainte d’un bail.
Ils peuvent se situer à la fois dans un espace ouvert propice au « co-working » ou
partagés ou individuels, avec dans tous les cas la possibilité d’utiliser des salles de
réunions.
Nexity – Blue Office
44 rue Jean Mermoz
01 78 64 01 03
[email protected]
www.BlueOffice.Nexity.fr
J. F. T. : Pouvez-vous préciser cette notion anglo-saxonne de « co-working » ?
M. G. : C’est justement la possibilité de favoriser sur son lieu de travail le fait
d’être ensemble et par conséquent de rompre l’isolement du travailleur individuel. C’est une ouverture aux échanges et à la création de lien social, tout en
ménageant les possibilités de travail dans un cadre confidentiel.
J. F. T. : Qu’apportez-vous de plus sur le plan technique au travailleur individuel ?
M. G. : Un espace convivial et confortable répondant à toutes les spécificités du
Code du Travail, une connexion Internet haut débit sécurisée via la fibre optique, la
possibilité d’organiser des rendez-vous de réunion selon les besoins du client. Enfin,
la séparation lieu du travail et domicile est un élément de confort particulièrement
nécessaire et apprécié.
J. F. T. : En quoi cette offre peut-elle intéresser les entreprises ?
M. G. : Elle permet d’éviter les déplacements quotidiens donc d’améliorer le bien-être
– et donc l’efficacité et la productivité – des collaborateurs et apporte au salarié un cadre
professionnel adapté et performant. L’expérience montre que beaucoup d’entreprises,
et notamment les plus importantes, sont intéressées par cette formule.
J. F. T. : Pourquoi avoir choisi Maisons-Laffitte ?
M. G. : L’emplacement rue Jean Mermoz et la ville correspondent parfaitement à notre
cible : cadre de travail agréable, proximité de Paris par les transports en commun.
Nos autres implantations répondent aux mêmes critères : Massy, Alfortville, Noisyle-Grand, St Quentin en Yvelines.
À l’horizon 2020, nous prévoyons d’avoir 10 Blue Office en Île-de-France et 10 autour des
grandes métropoles provinciales. C’est une réponse aux problèmes de mobilité dans
les grands centres urbains et la possibilité d’une meilleure utilisation de l’immobilier.
Nous sommes sur ce plan en retard par rapport aux USA et à la Grande-Bretagne.
Merci à Marine pour ces réponses détaillées et tous nos vœux pour cette activité qui
correspond parfaitement à un besoin que nous avions nous-mêmes identifié.
Par Jean-François TASSIN
Maire-Adjoint délégué
aux Développement et Activités
économiques, à l’Emploi
et aux Services publics délégués
Par Frédéric COUTARD
Conseiller municipal délégué
à l’Économie et aux Entreprises
Vivre à MAISONS-LAFFITTE n° 144 - janvier 2015
21
Q22 Pleins feux sur…
Événement à Maisons-Laffitte fin 2014 !
Le 1er novembre, en présence de
Jacques Myard, député-maire, et de
Jean-François Tassin, maire-adjoint,
plus d’une centaine de personnes
accueillait les trois Mansonniens
Alexandre Jacquet, Clément et
Thomas Lejealle, de retour de leur tour
du monde à vélo et particulièrement
heureux de retrouver leur famille.
Le monde sur un vélo
Un vrai périple pour ces trois jeunes aventuriers entrés récemment dans la vie active et qui
ont entièrement autofinancé leur projet : en un an, ils ont parcouru 17 000 kilomètres,
soit environ 100 kilomètres de vélo par jour, avec des étapes dans 27 pays différents
(Afrique, Amérique du Sud, Asie et Europe), grimpant jusqu’à 4 000 mètres d’altitude !
Trois langues étrangères (Anglais, Allemand, Espagnol), du courage, de l’entraide, de solides
véhicules adaptés à la randonnée leur ont permis de surmonter tous les obstacles avec
un budget nourriture de 5 € par personne et par jour.
Alexandre Jacquet a bien voulu partager ses souvenirs.
Vivre à Maisons-Laffitte : Alexandre, pourquoi ce tour du monde à vélo ?
Alexandre Jacquet : Il s’agit d’un rêve d’enfance. Pour la plupart des gens, ce projet
semble essentiellement sportif. Notre but n’était pas la compétition. Nous avons choisi
le vélo car il s’agit d’un moyen de transport permettant de s’arrêter à des endroits
qu’on n’aurait pas remarqués en voiture. Au bout de deux semaines, le corps s’habitue,
tout le monde est capable de le faire.
VAML : Avez-vous souffert de la météo ? Où passiez-vous la nuit ?
A. J. : Nous avons surtout souffert de la chaleur en Asie du Sud-Est. Les quelques pépins mécaniques et petits soucis de santé ont tous été résolus. Pour la nuit, nous avons
à chaque fois improvisé : nous avons dormi environ 80 fois chez l’habitant et campé dans
les zones isolées.
À consulter pour en savoir plus :
www.lemondesurunvelo.fr
VAML : L’itinéraire était-il intégralement préparé à l’avance ?
A. J. : Les grandes étapes étaient préparées à l’avance, comme Paris-Casablanca. Mais
nous choisissions aussi de nous adapter : nous avons été arrêtés lorsque nous avons tenté
de rejoindre le Népal en traversant le Tibet et nous avons passé la nuit au commissariat.
Ce moment s’est passé sans heurts. Nos familles sont venues nous encourager sur
certains endroits du parcours, notamment en Bolivie, à Casablanca et Istanbul.
VAML : Quel bilan tirez-vous de ce voyage ?
A. J. : Nous avons été accueillis partout avec gentillesse et curiosité. Le bénéfice est
énorme sur le plan humain. Également en termes de beauté, d’esthétisme (NDLR : voir
les photos sur le site internet). Pour ma part cela n’a fait que confirmer ma vision positive
de l’humanité. Cela a été particulièrement flagrant en Iran mais aussi en Chine où nous
avons pu communiquer par gestes ou dessins.
Par Marie-Odile COLATRELLA
Conseillère municipale déléguée
à la Communication
VAML : Et maintenant ?
A. J. : Clément a repris son internat en médecine, Thomas cherche un travail et envisage de réintégrer son ancienne entreprise avec laquelle il a gardé de bons contacts.
Quant à moi, je suis assez confiant dans ma recherche d’emploi. Je vais mettre cette
expérience sur mon CV. Ce voyage incite à d’autres découvertes.
QCité du cheval
© Scoop Dyga
Année record pour les entraîneurs
mansonniens !
Roll On Has et Jean-Paul Gallorini (2e à droite) lors de la remise du Prix Alain du Breuil
Les entraîneurs de Maisons-Laffitte ont
établi un record en 2014 puisque ce ne
sont pas moins de 26 courses de Groupe
en obstacles qui ont été remportées par
les professionnels mansonniens sur un
total de 49 au niveau national, soit plus de
la moitié !
© Scoop Dyga
Parmi ces magnifiques victoires, soulignons
les deux Groupes I remportés respectivement par Jean-Paul GALLORINI et Roll On
Has dans le Prix Alain du Breuil et Nicolas
BERTRAN de BALANDA et Gemix dans la
Grande Course de Haies d’Auteuil.
Gemix dans la Grande Course de Haies d’Auteuil
Au cœur du Parc de MAISONS-LAFFITTE
Besoin de temps pour vous ?
Club Services Plus est là pour vous servir !
Une prise en charge spécialisée
dans un cadre de vie exceptionnel
Le spécialiste à votre domicile
ménage, repassage, vitres
01 39 12 10 02
[email protected]
www.clubservicesplus.com
SVF(FPSHF7t.BJTPOT-BďUUF
Etablissement d’Hébergement
pour Personnes Agées Dépendantes
5, avenue Favart
01 34 93 50 00
Vivre à MAISONS-LAFFITTE n° 144 - janvier 2015
23
Q24 Actualités associatives
INNOV’FRANÇAIS,
INNOV’LANGUES
La nouvelle association mansonnienne
« Innov'Français, Innov'Langues »
propose depuis novembre des classes
de français langue étrangère de 3
à 12 personnes maximum dans une
atmosphère détendue où les adultes
ne sont jamais mis sous les feux des
projecteurs et sont guidés pas à pas
avec respect dans leur apprentissage.
Grâce à la méthode Language for Fun
éprouvée depuis 7 ans en Grande
Bretagne, les adultes apprennent les
langues de façon originale par la
conversation guidée et la grammaire
est vue à travers des situations concrètes et des expériences personnelles.
À partir du 19 janvier, l’association
propose avec la même méthode un
engagement sur 6 mois les lundis
après-midis et en soirée avec différents
horaires et niveaux de classes d’anglais
conversationnel où les adultes sont
encadrés par une enseignante qui
explique la grammaire et la phonétique
en français et par une native anglophone.
Toutes deux font partager leur expérience
de la culture anglophone à travers
différentes manifestations.
Inscriptions/Renseignements :
06 58 83 60 87
Lieu : Salon de thé-restaurant
Graine de Gourmandise
(rue de Paris)
Nouveaux venus accueillis
toute l'année !
Atelier de jeu masqué
La Nonaime Cie
propose un atelier
de jeu masqué,
animé par Axel
Petersen, du 8 janvier
au 12 février,
tous les jeudis de 20h
à 23h, salle Lacaze (24 rue du Mesnil).
6 séances aborderont les étapes suivantes :
• Le masque neutre : La découverte de notre
propre masque, celui que nous portons dans
la vie, un masque social, un masque qui nous
protège dans notre rapport à « l’autre ».
• Le masque de caractère ou la naissance
du personnage : Nous allons faire naître un
des personnages qui sommeillent en nous,
car le masque de caractère permet de
devenir « l’autre », de se mettre dans la
peau d’un personnage et de nous révéler.
Nous utiliserons des demi-masques de
Commedia Dell’arte et contemporains,
fabriqués en cuir ou en bois.
• Le masque porteur de vie : Nous trouverons
des situations, à partir d’expériences vécues
ou imaginées, nous construirons un scénario,
en appliquant les outils développés tout
au long de l’atelier. Tout cela de manière
« réaliste » et exagérée, avec des personnages
« hauts en couleurs ».
Tarif du stage : 120 €
Inscriptions auprès de Catherine
Sudre Pontois : 06 13 14 60 40
Bulletin d’inscription à télécharger
sur www.no-naime-cie.fr
Histoire de l’Art
Conférences-projections le mardi, salle
Lacaze (24 rue du Mesnil).
À 10h, « Les villes d’art italiennes et leurs
mécènes » par Laurence Macé, professeur
d’histoire de l’art à l’Université de Marne-laVallée.
• 6 janvier : La république de Venise
au XVe siècle.
• 13 janvier : Venise et les femmes.
• 20 janvier : Rome antique, Forum,
Colisée, Thermes.
• 27 janvier : Rome paléochrétienne,
catacombes, basiliques.
À 14h15, Caroline Haury, maître ès-lettres,
conférencière nationale, débutera un cycle
sur « La Crète, les Cyclades, le Dodécanèse ».
• 6 janvier : La Crète, l’île du roi Minos.
• 13 janvier : La Crète, Knossos et Phaistos.
• 20 janvier : La Crète, Malia et Hagia Triada.
• 27 janvier : La Crète, les Cyclades et l’art
cycladique.
Programme détaillé sur www.usml.fr,
au secrétariat USML
ou à l’Office de Tourisme
Contact : 01 39 62 63 09
L’actualité de la SACM
La Société des Amis du Château de
Maisons propose samedi 10 janvier à 16h,
au Centre Montesquieu, la conférence « Les
croisades et le monde arabo-musulman »
par Michel Balard, professeur émérite de
l’Université Paris Panthéon-Sorbonne.
Renseignements : 01 39 12 48 06
ou [email protected]
www.maisonslaffitte.net
Concert du Nouvel An
Samedi 10 janvier
à 20h30,
salle Malesherbes
L’Alliance Musicale
de Maisons-Laffitte et
du Mesnil-le-Roi a fêté
en 2014, avec une belle
vitalité, ses 145 années
d’existence.
L’Orchestre d’Harmonie, sous la direction
d’Olivier Sergent et d’Éric Gesland, interprètera, avec ses 50 musiciens, des œuvres
de Franz Liszt, Richard Wagner, Antonin
Dvorak, Willy de Ville, Morton Gould et Peter
Graham. Venez nombreux à ce rendez-vous
de joie musicale !
Entrée libre
Plus d’infos sur www.alliancemusicale.fr
Ateliers Corps ô cœur
Corps ô cœur organise 5 ateliers découverte
de Danse contemporaine, Yoga, méthode
Feldenkrais pour adultes, salle Mansart :
• Danse et massage : 11 janvier de 10h à 13h
• Yoga et danse : 1er février et 31 mai de 10h
à 13h
• Feldenkrais et danse : 29 mars et 14 juin
de 10h à 13h
Ces ateliers, ouverts à tout adulte en bonne
santé physique, permettent, sans aucun
niveau prérequis, de mêler la pratique de
la danse contemporaine à celles du yoga,
du massage et du feldenkrais : l’occasion
de se détendre, de se recentrer et de
s’exprimer pleinement par le mouvement.
Tarifs : de 30 à 40 € par atelier.
Corps ô cœur propose également des ateliers
en danse contemporaine pour enfants et
adultes le mercredi de 15h à 20h, salle
Mermoz B.
Informations et inscriptions
auprès d’Ana : 06 64 21 52 66
ou [email protected]
À consulter :
http://corpsocoeur.blogspot.fr
Le Mois de l’orgue
2015, une année très spéciale pour la 10e
édition du Mois de l’orgue à l’église Saint
Vincent du Mesnil-le-Roi, organisée par les
Compagnons de Saint Vincent. Deux organistes
de réputation internationale joueront à cette
occasion :
• Dimanche 18 janvier à 16h : Jean-Pierre
Leguay, titulaire des grandes orgues de Notre
Dame de Paris, l’orgue le plus célèbre du
monde !
• Dimanche 15 février à 16h : Félicien Rosca,
organiste à Timisoara.
Entre ces deux grands événements autour
de l’orgue seul, auront lieu deux concerts
exceptionnels avec le célèbre Requiem de
Fauré dans une version pour chœur, solistes,
quatuor à cordes et orgue samedi 31 janvier
à 21h et dimanche 1er février à 16h.
Le quatuor à cordes Aristo Kwartet, brillant
ensemble de jeunes musiciens professionnels
en provenance des Pays Bas, et Jean-Philippe
Mesnier, titulaire de l’orgue de Saint Nicolas
à Maisons-Laffitte et titulaire adjoint à la
cathédrale Saint Louis de Versailles, accompagneront le chœur mansonnien Le Petit
Canon, dirigé par Élisabeth Viat. Au concert
du dimanche 1er février, où sera à nouveau
interprété le Requiem de Fauré, se joindront
les adolescentes du Petit Canon qui chanteront, accompagnées par le quatuor Aristo
Kwartet et l’orgue, des extraits de la Messe
Brève de Léo Delibes.
Pour tous les concerts, entrée gratuite
avec libre participation aux frais
Stage d’Aïkido
Le club d’aïkido de Maisons-Laffitte organise
un stage fédéral avec Philippe Cocconi,
maître 5e Dan CER, dimanche 18 janvier de
10h à 12h et de 14h à 17h, salle Jonquille
du Centre Sportif et Culturel (99 rue de la
Muette). Ce stage est ouvert aux membres
du club mais aussi aux extérieurs détenteurs
d’une licence. Tarif : 20 €.
Inscriptions/Renseignements :
aïkido.maisonslaffi[email protected]
LA COMPAGNIE COLORINE
Entre Théâtre et Cirque
Rendez-vous baroque
Le Rotary-Club de MaisonsLaffitte et du Mesnil-le-Roi
propose en 2015 de « mettre
le Baroque à l’honneur »
en créant un Rendez-vous
baroque, qui devrait se
répéter chaque année sous
ce vocable en présentant les
plus belles pages
de ce répertoire.
Pour ce premier rendez-vous, vendredi 23
janvier à 21h en l’église Saint Nicolas, nous
aurons la chance d’accueillir, avec le Chœur
Varenne, l’orchestre baroque « Le Capriccio
Français », entièrement composé de musiciens jouant sur des instruments anciens,
apportant ainsi la touche de qualité nécessaire à l’exécution de ces œuvres. Le programme 2015 sera composé du Requiem
d’André Campra (musicien de Louis XV) et
du Beatus vir d’Antonio Vivaldi. Les solistes, le
chœur et l’orchestre seront placés, une fois
encore, sous la direction de notre concitoyenne
mesniloise, Caroline de Beaudrap.
Concert donné au profit de l’Enfance malade
et handicapée.
Places numérotées : 26 €, 20 €, 10 €
Réservations à l’Office de Tourisme
Un spectacle pour les Poussins
L’association Les
Poussins vous souhaite
une excellente
année 2015 !
Pour accueillir cette nouvelle année, elle propose à tous les jeunes
enfants, dimanche 25 janvier à 10h30 au
Centre Montesquieu, un spectacle familial
avec la pièce de théâtre Antoine et les étoiles,
proposée par la compagnie Les 3 chardons,
pour comédien(ne) et marionnettes, avec la
participation chantée des enfants.
Verre de l’amitié à l’issue du spectacle, merci
d’apporter une boisson ou une collation salée.
Afin de financer ce spectacle et les activités
de l’association, participation libre à déposer
à l’entrée de la salle. Merci pour nos poussins !
Pour toute information :
www.poussins-maisonslaffitte.fr
ou 06 75 16 88 01
La Compagnie Colorine, compagnie
professionnelle de spectacle et d’événementiel à Maisons-Laffitte, propose
aux Mansonniens trois nouveautés en
ce début d’année 2015 :
• Un atelier de cirque pour les enfants,
« Le Circus Colorine » : les jeudis, salle
Mermoz, pour les 6/8 ans de 17h30
à 18h30, pour les 9/11 ans de 18h30
à 19h30. La jeune troupe du Circus
Colorine cherche encore des apprentis
clowns, jongleurs, acrobates ou
échassiers. Venez nombreux ! Audrey
Braz, l’enseignante, propose déjà aux
enfants de la ville dans le cadre des
ateliers découverte, des modules
d’initiation cirque, où ils abordent le
jonglage, l’acrobatie et le clown.
• Un Atelier Théâtre pour les adultes,
« L’Atelier Comique » : les jeudis, salle
Mermoz, de 19h30 à 20h45. À la découverte du répertoire de la comédie.
L’enseignante, Audrey Braz, est une
professionnelle pluridisciplinaire. Si sa
formation est d’abord théâtrale, elle
s’ouvre très vite à toutes les formes de
spectacle.
• La Compagnie propose d’animer les
festivités de la vie de famille ! Vous
avez besoin d’un coup de main pour
l’animation d’un goûter d’anniversaire ?
Vous souhaitez que l’on amuse, que
l’on occupe les enfants lors d’une fête
de famille ? Plusieurs thèmes sont
proposés, du clown aux princesses et
aux pirates.
Renseignements :
[email protected]
Audrey Braz : 06 12 81 29 31
Facebook : La compagnie Colorine
Vivre à MAISONS-LAFFITTE n° 144 - janvier 2015
25
Q26 Actualités associatives
COMPÉTITION DE JUDO
La section Judo de l’USML, en collaboration avec la Ville de Maisons-Laffitte
et la Ligue des Yvelines de Judo, organise
un week-end de compétitions les
samedi 10 et dimanche 11 janvier au
Palais Omnisports Pierre Duprès.
• Samedi 10 janvier
13h30, Championnat départemental
Cadettes
14h45, Championnat départemental
Cadets
• Dimanche 11 janvier
8h45, Championnat départemental
Séniors Féminines
9h45, Championnat départemental
Séniors Masculins
13h45, ½ Finale Minimes masculins
secteur 1 des Yvelines
Venez nombreux découvrir l’univers de
la compétition Judo et supporter les
Judokas mansonniens !
Renseignements :
Section Judo/Ju-Jitsu
(self défense)
www.maisons-laffitte-judo.com
Loto du Lions
Les Amis de Newmarket
Le Lions Club de Maisons-Laffitte/Le Mesnille-Roi propose un loto, dimanche 25 janvier
à 14h, centre Brassens au Mesnil-le-Roi.
Les portes ouvriront à 12h afin que les
participants puissent accéder au buffet.
Renseignements auprès de
Lionel Rebilly, président : 06 13 50 75 74
ou [email protected]
Le comité de
l’association vous
présente ses
Meilleurs Vœux
pour 2015 et
formule le souhait
de vous donner
l’opportunité de connaître nos amis de
Newmarket, ville avec laquelle nous sommes
jumelés, pour pouvoir tisser des liens
d’amitié. Nous vous invitons bien vivement à
participer aux activités que nous organisons
tout au long de l’année. La première aura
lieu samedi 31 janvier à 17h, à l’Ancienne
Église : conférence sur « Les sœurs Brontë »
(en français).
Participation aux frais : gratuit pour les
adhérents, 6 € pour les non-adhérents, 3 €
pour l’EVAMM.
Billets en vente sur place 1/4 d’heure avant
la conférence.
Renseignements auprès de Gérard
Govaerts, président : 01 39 62 75 52
ou [email protected]
Stage de peinture
L’Atelier d’art Le Sciellour propose un stage
de peinture sur porcelaine, samedi 31 janvier
de 12h30 à 18h30 et dimanche 1er février de
9h30 à 12h30. Pour tous à partir de 13 ans,
débutants ou plus expérimentés.
Tarif : 85 €/le stage, hors porcelaines.
Atelier d’art Le Sciellour
15 rue du Mesnil
[email protected] – 01 39 62 05 21
https://www.facebook.com/pages/
Atelier-dart-CLe-Sciellour/
L’histoire de Nintendo
Les Tanuki vous proposent de rencontrer
Florent Gorges, passionné par la culture
et la société japonaise, pour une conférence
sur l’entreprise Nintendo, samedi 31
janvier à 13h45, salle Jamart (24 rue du
Mesnil).
Florent Gorges est traducteur/interprète,
auteur (L’histoire de Nintendo, L’anthologie du
franponais), cofondateur de Pix'n Love, gérant
des éditions Omaké Books et et animateur
sur la chaîne Nolife.
Nintendo n’est pas seulement le leader
mondial des loisirs électroniques depuis
maintenant près de 30 ans. C’est aussi et
surtout une très vieille société japonaise
qui fête ses 125 ans d’âge ! À ses débuts,
Nintendo n’était qu’une simple petite fabrique
de cartes à jouer traditionnelle. Mais cette
boutique de quartier a connu un destin
hors du commun, qui l’a progressivement
hissée au sommet de l’économie mondiale...
Découvrez l’incroyable histoire de Nintendo !
Tarifs : adhérents 10 €,
non adhérents 15 €
Réservations (indispensables) :
[email protected]
ou 06 88 38 00 12
www.lestanukialouest.fr
Samedi 7 février
au Palais
Omnisports
Pierre Duprès
(berges de Seine),
soirée Fest Noz
organisée en collaboration avec les
associations mansonniennes Jazz Club
Maisons-Laffitte, l’Arbre des Egrégores
et l’Écurie des Voitures Anciennes
de Maisons-Mesnil.
Au programme : musique bretonne avec
les groupes Adrak et Estren, danse avec le
groupe Kreiz er mor.
• à partir de 19h30 : initiation à la danse avec
Kreiz er mor
• à 20h45 : Fest Noz
Entrée : 8 €, gratuit pour les moins de 12 ans
Boissons et crêpes sur place.
Renseignements : 06 25 06 30 63
Golf
Toute l’équipe du Golf de Maisons-Laffitte
vous souhaite une très bonne année 2015 !
Le Golf de Maisons-Laffitte fête ses 10 ans :
retrouvez tout au long de l’année, différents
événements conviviaux pour fêter tous
ensemble ce bel anniversaire.
L’Eclectic d’Hiver et le forfait Hiver continuent
jusqu’au 28 février, n’attendez plus pour
profiter de ces avantages.
Pour tous renseignements :
01 39 62 37 92 ou directement
à l’accueil du Golf,
1 avenue de la Pelouse
www.golfml.com
En forme avec la musculation
Bienvenue Maisons-Mesnil
L’Association Mansonnienne de Musculation
qui pratique ses activités dans une salle
dédiée à l’origine à l’haltérophilie pure, est
aujourd’hui orientée vers la remise en forme,
l’entretien du corps à tous niveaux, le bodysculpting, la préparation spécifique pour
d’autres sports comme le ski.
L’AMMusculation a organisé pour la 4e fois en
juin dernier, un concours « Haut du Corps »
afin que les jeunes adhérents mesurent
leurs progrès sous les yeux des seniors,
soucieux de rester en forme, et de pratiquants
chevronnés. Tous ont été évalués par un
jury avec le concours de Miguel Bousquet,
champion de bodybuiding confirmé et maintes
fois lauréat de compétitions nationales.
L’essentiel était de participer, félicitations
aux lauréats et à tous les adhérents de
l’AMMusculation qui invitent les Mansonniens
à les rejoindre. Bientôt, l’AMMusculation
proposera davantage d’activités cardiotraining, de cours collectifs et de musculation
dans une grande salle, bénéficiant toujours
d’un parking gratuit.
Plus d’infos sur www.musculaffitte.com
Toute l’Équipe de B.M.M vous présente ses
Meilleurs Vœux pour cette nouvelle année
qui commence.
B.M.M, Association d’Accueil, a pour vocation
d’aider les personnes qui viennent de
s’installer dans notre ville à nouer des
contacts, des liens d’amitié au travers des
nombreuses activités proposées : visites
culturelles, discussion autour d’un livre,
activités manuelles, marche…
Pour ce faire, venez nous rencontrer à nos
permanences, nos Hôtesses et Responsables de groupe se feront un plaisir de vous
présenter l’ensemble de nos activités, tous
les mardis de 10h à 12h au Club Loisirs
Retraités (29 rue Puebla) à Maisons-Laffitte
ou le 1er jeudi de chaque mois de 9h45 à
11h45 au Centre Brassens au Mesnil-le-Roi
(hors vacances scolaires).
Nous accueillons également les résidents
de longue date qui ont plus de temps pour
eux, les jeunes mamans accompagnées de
leurs enfants et nos « Amis Etrangers » qui
arrivent dans un nouveau pays et ont besoin
de soutien dans leur installation.
Autour d’un « petit café », nous vous invitons en toute convivialité, à passer un bon
moment en notre compagnie et à découvrir
les nombreuses opportunités offertes par
nos deux villes. Alors, n’hésitez plus, venez
nous rejoindre, nous vous attendons.
Pour tous renseignements, vous pouvez
contacter Marie-Françoise Fayette,
présidente, au 06 14 49 03 82
ou consulter le site : www.bmmasso.fr
Tous à l’eau !
Banque Alimentaire 2014 : Merci !
L’USML est heureuse de vous annoncer la
réouverture de sa section Natation en janvier,
dans le tout nouveau Centre Aquatique de
Maisons-Laffitte. Les entraînements sont
encadrés par des maîtres-nageurs diplômés, aguerris aux dernières techniques
d’apprentissage.
Le Club accueille les enfants sachant nager
dès l’âge de 6 ans et les mène progressivement à la maîtrise des quatre nages.
Que vous soyez nageur débutant, confirmé
ou compétiteur, vous trouverez votre place
dans l’un des groupes suivants : École de
natation, Groupe compétition, Adultes
(niveaux de pratique très diversifiés).
Compte tenu de l’ouverture en janvier, les
barèmes ont été basés sur les seuls mois
d’activités. Le programme est disponible sur
le site www.usml.fr, à la mairie ou à l’Office
de Tourisme.
Inscriptions du 5 au 14 janvier
sur rendez-vous au secrétariat
de l’USML : 01 39 62 32 13
ou par courriel : [email protected]
Grâce à l’engagement
de 230 bénévoles, que
nous remercions chaleureusement, venant aussi
bien des associations
comme Donner-Recevoir,
L’Arbre des Egrégores, Solidarité Logement, le
Secours Catholique, l’Association des Bretons,
Les Ateliers extraordinaires, Les Enfants
Autistes, le Rotary de Maisons-Mesnil, que
des collèges de Maisons et Sartrouville,
16 tonnes de denrées ont été récoltées au
Carrefour-Montesson et livrées à la Banque
Alimentaire de Paris-Île-de-France.
Tous nos remerciements vont également à
la municipalité de Maisons-Laffitte qui assure
la logistique grâce aux services techniques,
très efficaces sur le terrain. Et rien ne se ferait
sans l’adhésion du directeur du CarrefourMontesson ainsi que celui de la directrice
de la galerie marchande.
Encore merci à tous et à l’année prochaine !
BIBLIOTHÈQUE SONORE
Connaissez-vous la Bibliothèque Sonore
des Boucles de Seine au Vésinet ? Elle
donne aux personnes empêchées de
lire la possibilité de retrouver les joies
de la lecture par l’écoute d’ouvrages
enregistrés à leur intention, au format
MP3, par une quarantaine de « donneurs
de voix » bénévoles, tous aussi réguliers
que généreux.
Il suffit, pour bénéficier de ce service,
d’un certificat médical qui peut être
établi par un médecin généraliste,
attestant que la personne concernée
éprouve des difficultés pour lire. Tout
est gratuit : Après son inscription, l’intéressé(e) peut venir emprunter les
livres qu’il souhaite à la Bibliothèque
Sonore ou les recevoir par La Poste,
sans frais, puisque nous bénéficions
de la franchise postale ; l’envoi par internet est aussi possible.
Si vous avez des personnes empêchées de lire dans votre entourage,
vous leur rendrez un grand service en
leur parlant de nous. Nous recevons
souvent d’émouvants témoignages de
gratitude de la part de nos audiolecteurs, à qui leur manque ou leur faiblesse de vue interdit définitivement
de si nombreuses distractions !
Permanences (hors vacances scolaires)
le mardi de 14h à 17h pour les
Donneurs de Voix et le jeudi pour les
Audiolecteurs.
Bibliothèque Sonore
des Boucles de Seine
20, rue Jean Laurent
78 110 Le Vésinet
01 34 80 10 98
ou [email protected]
www.bsvesinet.fr
Vivre à MAISONS-LAFFITTE n° 144 - janvier 2015
27
Q28 Informations municipales
Cette année, le recensement aura lieu
du 15 janvier au 21 février 2015.
Se faire recenser est un geste civique,
qui permet de déterminer la population
officielle de chaque commune.
C’est simple, utile et sûr.
Voici toutes les informations
pour mieux comprendre
et pour bien vous faire recenser.
Le recensement, c’est utile à tous
Des résultats du recensement de la population découle la participation de l’État au
budget des communes : plus une commune est peuplée, plus cette participation est
importante. Du nombre d’habitants dépendent également le nombre d’élus au conseil
municipal, la détermination du mode de scrutin, le nombre de pharmacies...
Par ailleurs, ouvrir une crèche, installer un commerce, construire des logements ou
développer les moyens de transports sont des projets s’appuyant sur la connaissance
fine de la population de chaque commune (âge, profession, moyens de transport,
conditions de logement…). Enfin, le recensement aide également les professionnels à
mieux connaître leurs marchés et leurs clients, et les associations leur public.
En bref, le recensement permet de prendre des décisions adaptées aux besoins de la
population. C’est pourquoi il est essentiel que chacun y participe.
Le recensement, c’est simple : pas besoin
de vous déplacer
Un agent recenseur recruté par votre mairie se présentera chez vous, muni de sa
carte officielle. Il vous remettra vos identifiants pour vous faire recenser en ligne ou,
si vous le préférez, les questionnaires papier à remplir concernant votre logement et
les personnes qui y résident.
• Si vous choisissez de répondre par internet, rendez-vous sur le site : www.lerecensement-et-moi.fr et cliquez sur « Le recensement en ligne, c’est ici ». Utilisez
votre code d’accès et votre mot de passe pour vous connecter. Ils figurent sur la notice
d’information que l’agent vous a remis lors de son passage. Ensuite, vous n’avez plus
qu’à vous laisser guider.
• Sinon, remplissez lisiblement les questionnaires papier que l’agent recenseur vous
remettra lors de son passage. Il peut vous y aider si vous le souhaitez. Il viendra ensuite
les récupérer à un moment convenu avec vous. Vous pouvez également les envoyer à
votre mairie ou à la direction régionale de l’Insee.
Pour plus d’informations
consultez le site internet :
www.le-recensement-et-moi.fr
ou contactez la mairie
au 01 34 93 12 33
Le recensement, c’est sûr : vos informations
personnelles sont protégées
Seul l’Insee est habilité à exploiter les questionnaires. Ils ne peuvent donc donner lieu
à aucun contrôle administratif ou fiscal. Votre nom et votre adresse sont néanmoins
nécessaires pour être sûr que les logements et les personnes ne sont comptés qu’une fois.
Lors du traitement des questionnaires, votre nom et votre adresse ne sont pas enregistrés
et ne sont donc pas conservés dans les bases de données. Enfin, toutes les personnes ayant
accès aux questionnaires (dont les agents recenseurs) sont tenues au secret professionnel.
Pharmacies de garde
er
Jeudi 1 janvier
4 janvier
11 janvier
18 janvier
25 janvier
Pharmacie du Mesnil
Pharmacie de Longueil
Pharmacie Principale
Pharmacie des Loges
Pharmacie de la Mairie
111 avenue de Poissy – Le Mesnil-le-Roi
01 39 62 05 00
33 avenue Longueil – 01 39 62 05 33
15 avenue Longueil – 01 39 62 01 09
58 av. du Général de Gaulle – 01 39 62 20 33
34 avenue Longueil – 01 39 62 05 53
Pour les gardes de nuit : Commissariat de Police 01 34 93 17 17
Commission consultative des services
publics locaux : un débat animé
Le 12 novembre dernier à 18h30 s’est tenue en mairie
une réunion consacrée aux services publics locaux, en
présence de 22 personnes. Cette commission, présidée
par Gino Necchi, maire-adjoint délégué à l’administration
générale, est une obligation imposée par la loi.
Elle réunit à la fois des élus et des représentants des
« forces vives ».
Chaque service public a d’abord été examiné dans ses
activités, et à l’issue de cette présentation, ont été formulées
des questions ou des observations. Les sujets qui ont retenu
le plus l’attention des participants ont été les suivants :
• Le service public d’élimination des déchets
Rappelons que Maisons-Laffitte adhère au Syndicat
Intercommunal pour la Valorisation et le Traitement des Résidus Urbains (SIVaTRU).
Pour notre ville, en 2013, 7 086 tonnes d’ordures ménagères, 1 778 tonnes d’emballages et
de verre, 411 tonnes d’encombrants ont été collectées en porte à porte.
Les participants ont demandé s’il était possible de s’orienter vers un tri encore plus
sélectif, notamment en isolant les végétaux. En l’état, il a été répondu que le système
pouvait être amélioré mais qu’il avait trouvé un certain équilibre compte-tenu notamment
des nécessités économiques. Il a été rappelé que la valorisation des déchets traités
était l’objectif fondamental, le but étant le suivi dans le traitement pour instaurer un
cycle intégré.
Plusieurs personnes présentes ont insisté sur la nécessité de respecter le devoir de tri :
« Il en va de l’avenir de notre environnement ».
Le saviez-vous ?
• 1 847 tonnes de papier et de carton
= 7 619 288 boîtes à chaussures
• 98 tonnes de bouteilles en plastique
opaque = 68 bacs de collecte
• 85 tonnes d’acier = 1 619 chariots
de supermarché
• Le marché
Par délibération du 30 septembre 2013, le conseil municipal a acté la prorogation
de la convention de concession pour une durée d’un an, soit jusqu’au 31 mars 2015.
Sur le plan national, on constate un contexte économique peu favorable (difficultés
économiques, style de vie des personnes de moins de 40 ans, concurrence des grandes
surfaces…), sans oublier la pluie qui, sur le plan local, a fait diminuer les activités de
40 % en mai 2013. Il a été insisté sur la très grande différence de fréquentation entre le
mercredi et le samedi, sur le fait que quelques emplacements sont encore disponibles
et qu’une diversification des activités serait souhaitable avec une implantation de
commerçants dans des domaines qui ne sont pas encore couverts aujourd’hui.
• Le cinéma
Avec un peu plus de 193 millions d’entrées, la fréquentation cinématographique nationale en 2013 a chuté de 4,9 % par rapport à l’année 2012. Le cinéma L’Atalante, dans
la même période, avec 47 543 entrées, a vu sa fréquentation augmenter de 11 % par
rapport à 2012. La forte augmentation du nombre de films projetés (286 en 2013 par
rapport à 164 en 2012) illustre une nouvelle politique de programmation plus diversifiée et plus réactive. Toujours en 2013, ont été projetés 10 films en avant-première
et 26 films en sortie nationale. Enfin, le nombre de séances en direction du jeune
public est en hausse : 103 en 2013 contre 75 en 2012.
Jamais les débats n’ont été aussi animés et concrets lors de la tenue de cette commission,
preuve que celle-ci correspond à un besoin et permet d’enregistrer des observations très
judicieuses. La participation n’était pas, ce soir là, un vain mot.
Par Gino NECCHI
Maire-adjoint délégué à
l’Administration générale
Vivre à MAISONS-LAFFITTE n° 144 - janvier 2015
29
Q30 Informations municipales
Noces de diamant
Denise et Michel LECHENAULT, mariés le 13 août 1954 dans les Landes, sont pourtant
des Mansonniens « de souche » ! Denise y vit depuis 63 ans et Michel depuis 77 ans,
sans cesser d’y travailler. Tous deux ont tenu pendant 32 ans un commerce d’électroménager et électricité rue Masson. Très investi dans les associations d’Anciens
Combattants, Michel Lechenault est l’un des représentants du régiment des
« Spahis » et du « Souvenir Français », dont il a géré la trésorerie pendant 19 ans.
Denise et lui font encore partie du bureau de cette association aujourd’hui.Si Michel
pratique le tir avec la section de l’USML et participe à l’organisation des tournois, Denise,
elle, pratique la danse de salon depuis 26 ans. Elle participe aux activités de la
Résidence pour Personnes Âgées – où elle a lancé les parties de Triomino – et du Club
Loisirs Retraités. Mme et M. Lechenault y sont très souvent présents.
Une vie mansonnienne et personnelle bien remplie que Denise et Michel ont eu le
bonheur de fêter en famille le 13 septembre dernier, en célébrant leurs Noces de
diamant à l’Hôtel de Ville.
État-Civil
Mariages
• 20 Septembre : Patricia BOVIN et Jean-Pierre VERGER-RECKEBOURG.
• 22 Novembre : Mariama SELEMANE et Abdillah Ben Saïd YOUSSOUF
Béatrice PIANCASTELLI et Pascal DOCQUINCOURT.
Naissances
• 29 juin : Enzo MERABTI.
• 30 Octobre : Ahmed-Ibrahim OUATTARA.
• 30 Novembre : Alia BENABDELMOUMENE.
Événements publiés avec l’accord des familles
Hommage
Un Écrivain public
à votre service
Vous avez des difficultés dans vos démarches
administratives (comprendre, rédiger, lire
des papiers administratifs, remplir des
formulaires, prendre des rendez-vous, etc.)
et vous souhaitez de l’aide ?
Le Centre Communal d’Action Sociale
vous invite à la première permanence
« Écrivain public », qui aura lieu lundi
19 janvier de 9h30 à 12h, à la Mairie
Annexe 2, 13 rue du Fossé.
Accueil sur rendez-vous
au 06 83 52 56 98
Service gratuit, anonyme
et ouvert à tous
Prochaines permanences :
lundi 16 février et 16 mars 2015
Les Delteilliens en deuil
Modesta Asencio Allenet est décédée le 27 novembre à l’âge de 90 ans. Elle avait
consacré toute sa vie à l’art. D’abord présidente du collectif « Femme peintre », elle s’était
lancée dans l’enseignement en devenant professeur honoris causa de la « Interamerican
University ». Puis elle avait créé l’association « Les Delteilliens » pour perpétuer l’œuvre
de l’écrivain Joseph Delteil. Durant de nombreuses années, elle a exposé les artistes
chers à son cœur dans sa galerie « Artère », rue de Paris.
« Il n’y a pas d’art pensé, c’est la leçon des siècles. L’art est une nécessité vitale. Les gestes
inutiles de l’homme sont en réalité seuls ceux qui comptent. Il porte les germes des réalités
spirituelles et des idées abstraites des civilisations. » disait-elle.
La municipalité présente à sa famille ses plus sincères condoléances.
ParJacques BARREAU, Maire-adjoint délégué à la Communication
URGENCES HOSPITALIÈRES AU CHC DE MAISONS-LAFFITTE
Fondation du Centre Hospitalier des Courses 19 bis, avenue Églé – 01 30 86 36 36
Service d’urgences 24h/24
01 30 86 36 22
URGENCES MÉDICALES
• Les soirs en semaine et le dimanche après-midi : s’adresser à SOS Médecins 01 39 58 58 58
• Le samedi : se renseigner auprès de son médecin.
• Le dimanche et les jours fériés
de 9h à 13h : une permanence des soins (consultations de médecine générale) est assurée par
un médecin de garde en ville, appeler le 15.
• En cas d’urgence, en dehors des heures d’ouverture des cabinets médicaux : appeler le 15.
URGENCES DENTAIRES
Dimanche et jours fériés : 01 39 51 21 21
QAgenda du mois
Q ACTIVITÉS CULTURELLES
À L’ATALANTE
en janvier
Contes et histoires
Exposition
• À partir du 31 décembre
« Exodus : Gods and Kings »
(3D - VO et VF)
De Ridley Scott
EXPOSITION
BIENNALE DES MANSONNIENS
• Du 7 au 13 janvier
UNE VAGUE
LUEUR
LENTEMENT
EFFACEE
Rétrospective 2014
page 5
• À partir du 7 janvier
« Chassez les ombres du château ! »
Ateliers au château de Maisons
2, 3 et 4 janvier à 10h30 ou 14h
page 7
HÉLÈNE BAUTISTA, GIL BOURGET,
BRIGITTE EYMANN,
SOO-JUNG PRÉVOST
« Timbuktu »
D’Abderrahmane Sissako
• À partir du 14 janvier
ANCIENNE EGLISE - CENTRE IANCHELEVICI
Place de la Vieille Eglise 78600 Maisons-Laffitte
17 au 25 janvier 2015
Du mardi au dimanche de 14 h 30 à 18 h 30 - Entrée libre
« L’affaire SK1 »
De Frédéric Tellier
« Nature »
De Patrick Morris
GRILLES DE L’HÔTEL DE VILLE
48 avenue Longueil 78600 Maisons-Laffitte
9 au 31 janvier 2015
Renseignements :
01 34 93 12 81
Conférence
LAFFITTE ENCADREMENT
24 avenue Longueil 78600 Maisons-Laffitte
17 au 31 janvier 2015
Du mardi au samedi de 10 h à 12 h 30 et de 15 h à 19 h
Entrée libre
Biennale des Mansonniens
Du 9 au 31 janvier
page 2
« Lanternes magiques et fantasmagories »
Jusqu’au 8 février 2015
page 6
• À partir du 21 janvier
« Les nouveaux sauvages » (VO)
De Damián Szifron
Le film du mois
• Sortie nationale le 28 janvier
« Imitation game » (VO)
De Morten Tyldum
Rencontre littéraire
Avec Marie-Hélène Lafon
Samedi 24 janvier à 15h30
page 8
Q ACTIVITÉS SPORTIVES
Rugby
Dimanche 11 janvier à 15h
MLSGP /RC Suresnes
Parc des Sports
Concert
TOUT SAVOIR sur la
PROGRAMMATION EN TEMPS RÉEL :
www.cineatalante.com ou sur le blog :
http://cineatalante.blogspot.fr
Compétitions de Judo
CINÉMA L’ATALANTE
48, rue du Prieuré - 0 892 892 892
tapez # 7835 (0,34 €/mn)
Q ET AUSSI…
Samedi 10 et dimanche 11 janvier
page 26
« Creatio divina »
Par les Voix animées
Dimanche 4 janvier à 17h30
page 7
Thomas Fersen en solo
Samedi 24 janvier à 20h45
page 3
Barber Shop Quartet
Vendredi 30 janvier à 20h45
page 3
COLLECTE
DES DÉCHETS TOXIQUES
Place du Marché de 9h à 13h
Samedi 10 janvier
Mercredi 21 janvier
-Rurnées d·adRSWiRns félines
Samedi 3, 17 et 31 janvier de 14h à 18h
14 rue du Fossé
Renseignements :
Aidofélins 06 86 49 14 94
([SRsiWiRn de VRiWures $nFiennes
Dimanche 25 janvier de 10h à 13h
Parking de l’hippodrome
Renseignements :
EVAMM 06 49 42 47 14
GER
POLYTE
GERTOP POLYTECHNIQUE
Ve
Plomberie - Sanitaire - Vente de pièces détachées (en stock ou sous 48h)
Carrelage - Couverture - Climatisation - Chauffage toutes énergies
Entretien de chaudières - Energie renouvelable
Ch
4, av. de Saint-Germain 78600 MAISONS-LAFFITTE
4, avenue de Saint-Ge
Tél. 01.3
Tél. 01 39 62 08 50
Fax : 01 39 62 99 67 - E-mail : [email protected]
Fax. 01.39.62.99.67 - E-m
Vivre à MAISONS-LAFFITTE n° 144 - janvier 2015
31
Q32 Tribunes libres des groupes politiques
Au nom de la démocratie, nous respectons les opinions de chacun. Cette tribune est donc écrite sous l’entière responsabilité de chaque groupe.
La rédaction n’y apporte aucune correction ou modification. Ces textes n’engagent que leurs auteurs et en aucun cas la municipalité ou la rédaction du magazine.
Liste Agir pour Maisons-Laffitte
Liste Mieux Vivre Maisons-Laffitte
Liste Ensemble • ML
La détermination au service de la cité
Il y a loin des communiqués politiques...
à la réalité économique !
La coopération intercommunale est
une opportunité pour Maisons-Laffitte
Comme vous avez pu en avoir eu connaissance,
l’avenir de l’hippodrome est, une fois de plus, remis
en cause et le centre d’entraînement de MaisonsLaffitte connaît d’importantes difficultés.
Le Conseil Municipal, lors de sa réunion du 17
novembre 2014, a examiné une délibération s’opposant
au projet de schéma régional de coopération intercommunale pour la région Ile de France.
• « On » nous a affirmé haut et fort que l’hippodrome
était sauvé par le transfert des courses d’obstacles
d’Enghien à Maisons-Laffitte... Hélas, ce n’était qu’une
piste parmi d’autres qui n’avait rien de définitif et les
autorités en la matière ont tranché :
l’obstacle restera à Enghien.
C’est oublier un peu vite les lois de 2010 (Grand Paris
et réforme des collectivités), qui, sous un gouvernement
de droite, engageaient les communes vers davantage
de coopération.
Nous constatons, notamment dans les jeunes générations, un divorce entre l’intérêt de la chose publique
et les préoccupations des citoyens. La source de ce
malaise semble se trouver, non seulement dans la perte
de la mémoire collective, mais aussi dans la césure
entre le « dire » et le « faire ».
C’est pour cette raison qu’il m’a semblé utile, dans
les secteurs qui m’ont été attribués, de faire un point
très concret sur les opérations en cours :
Le maintien du commissariat de Maisons-Laffitte :
Le ministère de l’Intérieur a décidé d’engager une
réforme concernant le redéploiement des effectifs des
forces de police sur le territoire national ; il s’ensuit
une réduction du nombre de commissariats. Grâce à
la détermination de notre ville, et notamment de celle
du député-maire, il est acquis que Maisons-Laffitte
conservera son commissariat de police. Il a été non
seulement précisé, mais aussi acté, que le commissariat
de police « continuerait à enregistrer des plaintes,
à traiter des petites affaires judiciaires et des
infractions routières ainsi qu’à assurer l’accueil du
public ». Ce sujet me semble très important et dans le
prochain numéro du magazine nous y reviendrons afin
d’expliquer la nouvelle organisation territoriale de la
police nationale.
La mise en œuvre des caméras de vidéo-protection :
En pleine concertation avec les services concernés
et à la requête d’un certain nombre de citoyens,
l’augmentation de leur nombre a été poursuivie.
Nous arrivons aujourd’hui au chiffre de 50. Ces installations ont un effet bénéfique sur la lutte contre
la délinquance : c’est ainsi qu’en novembre, 5 auteurs
de vols de vélos ont été identifiés et interpellés.
Au cours de conversations avec des fonctionnaires
qui regardent les écrans reliés aux caméras installées,
il m’a été dit que plusieurs personnes étaient vues en
position de préparation de commission d’infractions
mais, que sans doute, la présence de caméras les
dissuadait puisqu’après maintes réflexions elles ne
passaient pas à l’action.
Les citoyens attentifs : Depuis la rentrée, le nombre
de citoyens s’engageant à faire le 17 en cas de constatation d’une anomalie laissant présumer la commission
d’une infraction a sans cesse augmenté : 16, 25, 56 et
au jour de la rédaction de ces lignes, 75. C’est ainsi
que depuis les deux derniers mois, 7 appels ont permis
l’intervention des services de police qui ont évité la
commission d’infractions, les auteurs abandonnant
leur tentative.
La participation n’est pas un vain mot : Tant la
commission des services publics que celle de la
participation ont permis aux citoyens volontaires,
jusqu’au nombre de 42 pour l’une des réunions, de
donner un avis sur la bonne marche des services
publics. Les suggestions ont été enregistrées. Le niveau
d’échange et les propositions d’innovation ont été très
satisfaisants.
GINO NECCHI
Maire-adjoint délégué à la Sécurité
et à la Participation
• Pour ce qui concerne le Centre d’entraînement, la
réalité économique commande et ne se décrète pas.
La preuve : un entraîneur de Maisons-Laffitte vient
de décider de s’établir à Chantilly avec ses...
45 chevaux. Il ne trouve pas d’écurie assez grande
alors qu’il existe 120 boxes vides. À Chantilly il
y a des écuries déjà construites donc tout de suite
utilisables et... moins chères.
Pourtant la municipalité a dépensé des millions pour
aménager le Rond Sévigné qui visiblement depuis
8 ans ne répond pas aux réalités économiques et aux
besoins des entraîneurs et du marché (Un entraîneur
s’y est installé mais il était déjà à Maisons-Laffitte,
cela n’a pas amené de nouveaux chevaux).
• Une véritable étude de marché a-t-elle été menée ?
• A-t-on pris le temps d’évaluer la taille et les prix de
ces installations pour en faire des écuries rentables
et attractives ?
• Y a-t-il vraiment eu concertation avec France Galop
pour qu’on en soit là aujourd’hui ?
Le déficit d’exploitation du centre d’entraînement
est surtout lié au nombre insuffisant de chevaux et le
départ des 45 chevaux ne va rien arranger, entraînant
un manque à gagner des cotisations qui devront
être augmentées pour équilibrer. Il serait même
prévu de fermer certaines pistes d’entraînement
pour faire des économies... pas sûr qu’on y gagne
en qualité !
Il faut savoir que les coûts de pension sont souvent
moins élevés en province, c’est ainsi que certains
chevaux « mansonniens » sont pré-entraînés en
dehors de Maisons-Laffitte et ne séjournent ici que
quelques mois.
Des partenariats avaient été mis en place entre la
Ville, France Galop et le Département des Yvelines.
Qu’en est-il de la pérennité de ces démarches ?
Il est indispensable de travailler très étroitement
avec France Galop, afin de créer pour l’activité
hippique mansonnienne un centre compétitif et
collant à la réalité économique.
Rappelons que l’identité de notre ville et le maintien
de son environnement en dépendent.
Anne FOLLIE, Philippe MOUTENET,
Isabelle HERR, Éric LAUVERNAY, Anne LAVAGNE
Blog : mvml.info – Courriel : [email protected]
Pas étonnant, nous direz-vous, s’agissant d’un projet
politique attribué au gouvernement.
Le souci d’un plus grand rapprochement entre les
communes n’est ni de droite ni de gauche. Il est une
nécessité afin de constituer des territoires de projet,
pour mener des politiques économiques, éducatives,
environnementales et de mobilité à l’échelle des
bassins de vie. Et plus encore dans l’espace francilien
où la ville-centre concentre les emplois, les services
et les investissements.
Les communes doivent mutualiser leurs moyens
pour développer l’offre de transport, pour améliorer
les logements et l’offre de santé, pour accueillir de
grands projets économiques ou consolider des filières,
mais également pour préserver nos espaces qui
sont remarquables, au premier rang desquels le
Parc de Maisons-Laffitte, la plaine de Montesson et
la forêt de Saint-Germain.
Lors de ce même conseil municipal, nous examinions une contribution au débat public sur le Port
Seine Métropole Ouest, qui sera situé à quelques
centaines de mètres des limites communales. Et que
propose le Maire… : « de dénoncer l’important retard
des infrastructures routières au niveau local »…
Rappelons que ce projet a pour but de mettre en place
une alternative au transport routier !
Alors que l’installation d’une telle infrastructure
devrait être l’occasion d’une réflexion entre toutes
les communes du secteur pour concevoir un nouveau
pôle de développement au sein de l’agglomération
francilienne, hélas, une fois encore, M. le Maire nous
propose de passer à côté des opportunités.
Il y a évidemment une question en matière de
circulation et de déplacement sur notre territoire.
Mais sa résolution passe aussi par l’amélioration des
transports en commun et des modes de circulation
alternatifs, ainsi que par le développement d’une
économie locale et d’emplois, évitant la multiplication
des longs trajets pendulaires. Autant de solutions
qui nécessitent de coopérer avec nos voisins et non
de s’ériger en forteresse imprenable.
L’intercommunalité, c’est avant tout un nouvel espace
de réflexion et de développement pour préserver
nos atouts dans un territoire en pleine mutation.
Retrouvons-nous le jeudi 8 janvier pour en parler,
à L’Avenue dès 19h, et d’ici là, nous vous adressons
tous nos vœux de bonheur et de réussite pour la
nouvelle année 2015.
Nicolas MOURLON, Maika BAMPS,
Christine LE BERT
ps-maisonslaffitte.com
Le Garage du Havre et toute son équipe
vous souhaitent une Bonne Année
")
"
!' "
0755>-' "
,"!""
#!' * "!+
Carrosserie
Franchise offerte à 100%*
Mécanique - Carrosserie
Vente de Véhicules Neufs et d’Occasion
"
Ensemble Matelas + Sommier Deco
$ $-.85B
-# •!
!
/&/$$-!$ 696+$!!$%/;<7:5
56,7=,:<,6;,7:/!1',
GARAGE du HAVRE
40, avenue de Saint-Germain
78600 Maisons-Laffitte
Tél. : 01 39 62 10 29 - Fax : 01 34 93 49 79
[email protected]
ADMINISTRATEURS DE BIENS
SYNDIC
GÉRANCE
Tous nos vœux
pour une heureuse année 2015
12, place du Marché : service copropriété-gérance
1, rue Gҋ$FKqUHV : service location
Téléphone : 01 39 12 16 20
Télécopie : 01 39 62 08 02
email : [email protected]
* offre soumise à condition
Vente de véhicules neufs et occasion - mécanique et carrosserie
Bonne Année
2015
GARAGE GUILLUT
3 rue Pauline Kreuscher – 78600 Maisons-Laffitte
tel +33 (0)1 3962 1697 – fax +33 (0)1 3962 2658
www.guillut.peugeot.com
[email protected]
- 10 %*
* Sur présentation de cette publicité (conditions en magasin)
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
1
File Size
2 040 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content