close

Enter

Log in using OpenID

CRI 6702 - École de criminologie

embedDownload
Université de Montréal
École de criminologie
CRI 6702 – Analyse des données en sécurité
Professeur :
Rémi Boivin
[email protected]
Renseignements supplémentaires et textes disponibles sur Studium
Hiver 2016, mercredis de 16h00 à 19h00
Local : 0059 (Pavillon Marguerite-D’Youville)
1. DESCRIPTEUR
« Outils informatiques et utilisation de grandes quantités d’information. Analyse de
relations et de patterns. Visualisation de données. Modèles relationnels et construction de
scénarios possibles, développement et vérification d’hypothèses. »
2. OBJECTIFS
Ce séminaire vise à préparer les étudiants au travail d’analyse en matière de sécurité
intérieure. Les théories et méthodes présentées s’appliquent autant aux organismes
publics que privés. Le cours comporte une importante dimension pratique visant à
développer les compétences techniques des étudiants.
3. FORMULE PÉDAGOGIQ UE
Séminaire et laboratoires pratiques. Les étudiants seront appelés à produire un travail à
l’aide d’une des sources de données abordées lors du cours. La participation aux
discussions et aux exercices pratiques est essentielle au bon fonctionnement du cours.
La lecture des textes avant le cours est recommandée.
1
4. RÉFÉRENCES UTILES
Andresen, M.A. (2006). Crime measures and the spatial analysis of criminal activity. The
British Journal of Criminology, 46(2), 258-285.
Baumgartner, H. & Steenkamp, J.-B.E.M., (2001). Response styles in
marketing research: A cross-national investigation. Journal of Marketing
Research, 38(2), 143-156.
Bernasco, W. & Elffers, H. (2010). Statistical analysis of spatial crime data. In Piquero,
A.R. & Weisburd, D. (eds.). Handbook of quantitative criminology. New York : Springer
(pp. 699-724).
Boba, R. (2005). Crime analysis and crime mapping . Thousand Oaks, CA :
Sage.
Boivin, R. & Cordeau, G. (2011). Measuring the impact of police discretion on official
crime statistics: a research note. Police Quarterly, 14(2), 186-203.
Boivin, R. & Morselli, C. (2016). Les réseaux criminels . Montréal : Les
Presses de l’Université de Montréal.
Boivin, R. & Ouellet, F. (2011). La dynamique de la criminalité à
Montréal : l’écologie criminelle revisitée. Revue canadienne de
criminologie et de justice pénale , 53(2), 189 -216.
Braga, A. et al. (1999). Problem -oriented policing in violent crime places:
A randomized controlled experiment. Criminology, 37(3), 541 -580.
Brown, B. & Benedict, W.R. (2002). Perceptions of the police: Past
findings, methodological issues, conceptual issues and policy
CRI 6702 Analyse des données en sécurité, p.2
implications. Policing: An international Journal of Police Strategies &
Management , 25(3), 543-579.
Center for Problem -oriented policing. www.popcenter.org
Chang, L. & Krosnick, J.A. (2009). National surveys via RDD telephone
interviewing versus the Inte rnet: Comparing sample represent ativeness
and response qualit y. Public Opinion Quarterly , 73(4), 641-678.
Cohen, L. E. & Felson, M. (1979). Social change and crime rate trends: A
routine activit y approach. American sociological review , 44, 588 -608.
Cope, N. (2004). ‘Intelligence led policing or policing led intelligence’:
Integrating volume crime anal ysis into policing. The British Journal of
Criminology, 44(2), 188 -203.
Elkblom, P. (1988). Getting the best out of crime analysis . London :
Home Office.
Lynch, J.P. & Addington, L.A. (eds.) (2007). Understanding crime
statistics: Revisiting the divergence of the NCVS and UCR . New York:
Cambridge University Press.
O’Brien, R.M. (1996). Police productivity and crime rates: 1973 -1992.
Criminology, 34(2), 183 -207.
Papachristos, A.V. & Smith, C.M. (2011). The small -world of Al Capone.
Working paper.
Piquero, A.R. & Weisburd, D. (eds.). Handbook of quantitative
criminology. New York : Springer .
CRI 6702 Analyse des données en sécurité, p.3
Shih, T.-H. & Fan, X., (2008). Comparing response rates from web and mail surveys: A
meta-analysis", Field Methods, 20(3), 249-271.
Warner, B.D. (1997). Communit y characteristics and the reporting of
crime: Police recording of citizens’ complaints of burglary and assault.
Justice Quart erly, 14(4), 631 -650.
Weisburd, D., Bernasco, W. & Bruinsma, G.J.N. (eds.) (2009). Putting
crime in its place : Units of analysis in geographic criminology . New
York : Springer.
Weisburd, D. & Braga, A. (eds.) (2006). Police innovation: Contrasting
perspectives . Cambridge, UK : Cambridge Universit y Press.
Weitzer, R. & Tuch, S. A. (2005). Determinants of Publi c Satisfaction
with the Police. Police Quarterly , 8(3), 279-297.
Wortley, R. & Mazerolle, L. (eds.) (2008). Environmental criminology
and crime analysis. Cullompton, UK : Willan.
CRI 6702 Analyse des données en sécurité, p.4
5. ÉVALUATIONS
 Exercices (2 X 15% = 30%)
 Examen (20%) : 25 mars 2016 à 16h00
 L’examen consiste à mettre en application et expliquer les notions abordées tout au
long du cours. Par exemple, il pourrait être demandé de dresser un plan d’analyse à
partir d’une mise en situation. L’examen se fait en classe.
 L’utilisation des notes de cours et des textes obligatoires est permise. Aucune
autre documentation n’est autorisée.
 L’utilisation d’une calculatrice est permise, mais les gadgets électroniques de
tout genre (ordinateurs, tablettes, téléphones, etc.) sont interdits.
 Les examens rédigés en équipe ne seront pas acceptés. Toute forme de plagiat est
passible de sanction.
 Travail de session (20%) et présentation (30%) :
 L’étudiant devra faire l’analyse d’une problématique précise à l’aide d’un des types
de données étudiées lors du cours. Le type de données sera déterminé en classe, au
début de la session. Le thème du travail est au choix de l’étudiant mais devra être
validé auprès du professeur.
 L’évaluation comporte deux composantes : une présentation orale et un travail
écrit.
 La présentation orale sera d’une durée de 15 à 20 minutes, suivie d’une période de
questions/commentaires. L’étudiant devra résumer son sujet, présenter de façon
simple les principaux résultats et identifier les implications pratiques de son
analyse. La présentation devra obligatoirement être accompagnée d’un support
visuel de type Powerpoint. L’étudiant sera évalué sur la clarté de la présentation, la
qualité de l’analyse et la pertinence des conclusions.
 La semaine suivant la présentation, l’étudiant devra remettre un rapport écrit
décrivant la méthodologie et les principaux résultats de l’analyse. Le travail
comportera une courte introduction/revue de littérature (max. 2 pages). S’il y a lieu,
l’étudiant devra intégrer les commentaires reçus suite à la présentation. Les critères
d’évaluation du travail écrit sont les mêmes que pour la présentation.
 Le travail devra comporter un maximum de 12 pages, à un interligne et demi, en
respectant les règles d’usage pour la taille des caractères et des marges.
 10% de la note sera accordée à la qualité du français.
 Le travail d’équipe est permis (et encouragé), mais chaque étudiant devra faire une
présentation et remettre un travail individuels.
Politique pour les retards dans la remise des travaux :
Les travaux remis en retard sans motif valable, seront pénalisés de 10% le premier jour et
de 5% chacun des quatre jours suivants. Ce délai ne peut dépasser 5 jours. Les jours de
fin de semaine comptent comme les autres jours.
CRI 6702 Analyse des données en sécurité, p.5
6. CONTENU ET CALENDRIER
Cours 1 : 6 janvier 2016
Introduction



Présentation du cours
Tour de table
L’analyse en sécurité intérieure
 Lecture recommandée :
Boba, R. (2005). Crime analysis and crime mapping. Thousand Oaks, CA : Sage
(chapitres 2 et 3, pp.5-35).
** Bloc 1 : Les données officielles **
Cours 2 : 13 janvier 2016
Les données officielles : analyses temporelles et spatiales 1
 Sources officielles d’information : présentation et limites
 L’analyse de tendance
 La production d’un bilan de l’évolution de la criminalité
 L’analyse de séries chronologiques
 Au-delà de la cartographie
 Les théories explicatives
 Les pièges :
o Minuit, l’heure du crime (?)
o Le taux de criminalité est plus élevé à Saint-Hyacinthe qu’à Toronto
 Lectures obligatoires :
Cohn, E.G. & Rotton, J. (2003). Even criminals take a holiday: Instrumental and
expressive crimes on major and minor holidays. Journal of Criminal Justice, 31, 351360.
Deane, G. Messner, S.F., Stucky, T.D., McGeever, K. & Kubrin, C.E. (2008). Not
‘islands, entire of themselves’: Exploring the spatial context of city-level robbery rates.
Journal of Quantitative Criminology, 24(4), 363-380.
Exercice 1 : Le bilan annuel du Service de police de Rémiville
Logiciels utilisés : Microsoft Excel 2010, Change-point analysis, SPSS 20, GeoDa
CRI 6702 Analyse des données en sécurité, p.6
Cours 3 : 20 janvier 2016
Les données officielles : analyses temporelles et spatiales 2
 Lectures obligatoires :
Boivin, R. (2013). On the use of crime rates. Canadian Journal of Criminology and
Criminal Justice, 55(2), 263-277.
Weisburd, D., Bruinsma, G.J.N. & Bernasco, W. (2009). Units of analysis in geographic
criminology: Historical development, critical issues, and open questions. In : Weisburd,
D., Bernasco, W. & Bruinsma, G.J.N. (eds.) (2009). Putting crime in its place : Units of
analysis in geographic criminology. New York : Springer (pp. 3-31).
**Remise de l’exercice 1 (à 16h00)
Cours 4 : 27 janvier 2016
Ce que font les agences de sécurité publiques et privées



Les appels de service
La répartition des effectifs
L’évaluation de la performance
 Lectures obligatoires :
Cusson, M., Tremblay, P., Biron, L., Ouimet, M. & Grandmaison, R. (1994). La
planification et l’évaluation de projets en prévention du crime. Québec : Ministère de la
Sécurité Publique (pp.47-64).
Sherman, L.W. & Weisburd, D. (1995). General deterrent effects of police patrol in crime
“hot spots”: A randomized, controlled trial. Justice Quarterly, 12(4), 625-648.
CRI 6702 Analyse des données en sécurité, p.7
** Bloc 2 : Les sondages **
Cours 5 : 3 février 2016
Les sondages auprès de la population



Présentation
Échantillonnage, taux de réponse et marge d’erreur
Biais de réponse
 Lectures obligatoires :
Meldrum, R.C., Piquero, A.R. & Clark, J. (2013). Does low self-control predict fictitious
drug use and untruthfulness? Deviant Behavior, 34(3), 242-254.
Tourangeau, R. & Ting Y. (2007). Sensitive questions in surveys. Psychological Bulletin
133: 859-882.
Cours 6 : 10 février 2016
Les sondages d’opinion et de victimisation 1





Utilité
Préparation et planification
Interprétation des réponses
L’Enquête sociale générale
L’International crime victims survey
 Lectures obligatoires :
Hennigan, K.M., Maxson, C.L., Sloane, D. & Ranney, M. (2002). Community views on
crime and policing: Survey mode effects on bias in community surveys. Justice
Quarterly, 19(3), 565-587.
Ouimet, M. & Tessier-Jasmin, J.-M. (2009). Policer la violence: analyse du taux de
déclaration et du taux d’enregistrement des victimisations criminelles au Canada en 1999
et 2004. Canadian journal of criminology and criminal justice/La revue canadienne de
criminologie et de justice pénale, 51(2), 227-253.
Cours 7 : 17 février 2016
Les sondages d’opinion et de victimisation 2
Exercice 2 : La victimisation criminelle au Canada
Logiciels utilisés : Microsoft Excel 2010, SPSS 20
CRI 6702 Analyse des données en sécurité, p.8
** Bloc 3 : Le renseignement criminel **
Cours 8 : 24 février 2016
L’analyse de réseaux






Principes de base
Sources de données relationnelles
Collecte de données et préparation
Limites des analyses
Visualisation et présentation
Les logiciels : UCINET, I2, Pajek, etc.
 Lectures obligatoires :
McGloin, J.M. & Kirk, D.S. (2010). Social network analysis. In Piquero, A.R. &
Weisburd, D. (eds.). Handbook of quantitative criminology. New York : Springer (pp.
209-224).
Morselli, C. (2009). Inside criminal networks. New York : Springer (pp.139-157).
**Remise de l’exercice 2 (à 16h00)
Relâche : 2 mars 2016
Cours 9 : 9 mars 2016
Le renseignement criminel
Conférencier invité : Dave Charland, ex-agent du SCRS
 Lectures obligatoires : À venir
Cours 10: 16 mars 2016
À confirmer
** Bloc 4 : Évaluation des étudiants **
23 mars 2016 : Examen
CRI 6702 Analyse des données en sécurité, p.9
Cours 11 : 30 mars 2016
Les données officielles


Présentations des étudiants
Questions, commentaires, critiques
Cours 12 : 6 avril 2016
Les sondages


Présentations des étudiants
Questions, commentaires, critiques
**Remise des travaux utilisant des données officielles (à 16h00)
Cours 13 : 13 avril 2016
Le renseignement criminel


Présentations des étudiants
Questions, commentaires, critiques
**Remise des travaux utilisant des données de sondages (à 16h00)
20 avril 2016 avant 16h00
**Remise par courriel des travaux utilisant des données de renseignement criminel
CRI 6702 Analyse des données en sécurité, p.10
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
10
File Size
441 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content