close

Enter

Log in using OpenID

29 janvier 2014 - Journal Adsum

embedDownload
La Cour
du Roi
&
Domaine
des Kiley’s
Secteur de Shannon
Nous avons le terrain qui
correspond aux besoins
de votre famille.
Plus de 25 ans d’expérience
en orthodontie
418 803-9596
Adsum, Base Valcartier, CP 1000, succ. Forces, Courcelette (QC) G0A 4Z0. No convention : 40012192
1 877.717.1991
www.orthogl.com
Yvan Carrier
Le journal de la communauté militaire - Région de Québec
418.875.1991
LE MERCREDI 29 JANVIER 2014
www.journaladsum.com
www.developpementsc.com
Bienvenue auto-constructeurs!
AVALANCHE!
– PHOTO : CPL ARIANNE MONTAMBAULT, FAC
Un tir d’artillerie, effectué par des membres du 5e Régiment
d'artillerie légère du Canada, provoque
une avalanche dans le col Rogers, situé
dans le parc national des Glaciers
en Colombie-Britannique.
De retour dans
son pays d’origine
pour aider
PAGE 8
389 000$
%
118
Centraide :
objectif dépassé!
PAGE 5
PAGE 3
À LIRE EN P. 7
– PHOTO : LT BRENDAN ALEXANDER, 5 RALC
La Base Valcartier fête son 100e en 2014
– PHOTO : PHILIPPE BRASSARD, ADSUM
Des militaires
polonais dans la
froidure canadienne
PAGE 9
– PHOTO : COURTOISIE
Plusieurs activités souligneront le centenaire de la base au cours
des prochains mois, incluant des portes ouvertes en juin.
DEUX ARTICLES À LIRE, EN P. 3 ET 4.
Concours de la
Saint-Valentin
PARTICIPEZ POUR COURIR LA
CHANCE DE GAGNER NOTRE TIRAGE
DÉTAILS EN PAGE 13
ez
pttez
Optez
O
une
our une
pour
p
484, Côte Joyeuse, Saint-Raymond
418.337.2234
Sans Frais 1 877 337.2234
www.hyundaistraymond.com
OUVERT LE SAMEDI
E:
M
rmule
ormule
o
fformule
gnante
agna
gag
gagnante
g
À PARTIR DE
ELANTRA L 2013
12 974$
Incluant un ajustement
de
i d
de prix
d
Ou financez les autres versions d’Elantra à
4 0 $ 0 84
4 5540
%
JUSQU’À
MOIS
Frais, livraison et destination inclus.
2
ADSUM, 29 JANVIER 2014
3
ADSUM, 29 JANVIER 2014
e
La Base Valcartier souligne son 100 anniversaire
Créée en 1914 afin d’entraîner les
premières unités du corps expéditionnaire canadien, la Base Valcartier
célèbre en 2014 son 100e anniversaire.
De nombreuses activités sont prévues.
Le Camp Valcartier voit le jour en
réponse à la déclaration de la Première
Guerre mondiale. En quelques mois
seulement, il devient le plus important
camp militaire au Canada. Plusieurs
dizaines de militaires s’y rassemblent.
On y trouve un vaste village de tentes
et un champ de tir de 1500 cibles.
Aujourd’hui nommée Base de soutien
de la 2e Division du Canada, Valcartier
demeure, 100 ans plus tard, l’un des
plus importants sites militaires au
pays. Principal lieu d’entraînement des
Forces armées canadiennes au Québec,
la base occupe une superficie de 12 kilomètres par 24 kilomètres. Sa population est composée de 6200 militaires
et de 1500 employés civils. Compte
tenu des millions de dollars versés
à divers fournisseurs des environs et
de la ville de Québec, la base de
Valcartier représente un joueur clé
dans l’économie de la région.
Bien que le camp initial soit méconnaissable aujourd’hui, l’esprit dévoué
PROGRAMMATION
DU 100E ANNIVERSAIRE
• Mars 2014 : dévoilement et mise en vente
de la pièce commémorative («coin»)
• Mai 2014 : lancement du livre Semper Fidelis,
Valcartier au fil du temps, 1914-2014
par Michel Litalien : mai 2014
• 14 juin : journée Porte ouverte
(remise au 15 juin en cas de pluie)
• 14 juin : tournoi de golf au Centre plein air
Castor
• 16 juin : dévoilement de l’exposition permanente et du monument du 100e anniversaire
• 16 juin : marche commémorative
et loyal avec lequel les militaires, et
désormais les employés civils, servent
fièrement leur pays est resté le même.
Valcartier a donc plusieurs raisons
de fêter ses 100 ans en grand! Membre
du comité directeur du 100e anniversaire et fortement impliqué dans la
planification des célébrations, le coordonnateur de la base de Valcartier, le
major François Quesnel, espère que
toute la communauté militaire profitera des prochains mois pour découvrir
l’histoire de la base et pour inviter le
plus grand nombre de gens possible
à venir rencontrer les militaires d’ici.
«La programmation des activités du
100e anniversaire est une belle occasion pour la communauté militaire
d’en apprendre davantage au sujet de
l’histoire de l’ancien ‘‘Camp Valcartier’’.
Lors de la journée Porte ouverte, on
espère que les militaires saisiront l’occasion pour inviter leur famille et leurs
amis à venir découvrir la base et les
gens qui y travaillent. On espère aussi
que la population, surtout celle de la
1200 VINGT-DEUX SE RASSEMBLENT POUR
LE RENDEZ-VOUS RÉGIMENTAIRE DU 100E
PAR PHILIPPE BRASSARD
Journal Adsum
Près de 1200 membres du Royal
22e Régiment (R22eR) se sont
rassemblés sur la Base de soutien
Valcartier le 16 janvier à l’occasion
d’un grand rendez-vous soulignant le
100e anniversaire de leur régiment.
Cet événement venait clore la familiarisation régimentaire, qui s’est
déroulée du 14 au 16 janvier et qui a
permis aux nouveaux membres du
R22eR d’en apprendre davantage sur
les traditions, les coutumes et l’histoire
de leur régiment.
Plus de la moitié des membres du
R22eR, jeunes et moins jeunes, étaient
réunis pour le grand rendez-vous, le
16 janvier en après-midi.
«Dans toutes les missions auxquelles
on a participé, notre régiment s’est distingué parce qu’on a établi des valeurs :
la loyauté, l’appartenance, le courage,
l’intégrité, le respect de son histoire et
de ses traditions, et la fierté de notre
quant la célèbre bataille
de Courcelette, qui a eu
lieu en France pendant la
Grande Guerre, en septembre 1916. Après avoir
capturé la ville de Courcelette, les membres du
22e Bataillon (canadienfrançais) avaient été
assiégés de toutes parts
par les troupes allemandes.
«Pendant [trois jours et
trois nuits], les Vingtdeux n’ont eu aucun ren– PHOTO : PHILIPPE BRASSARD, ADSUM fort, aucun ravitaillement,
Le major-général (ret) Alain Forand, colonel du R22eR, s’adresse aux parce que les Allemands
membres du régiment réunis pour le rendez-vous spécial du 100e anniver- étaient environ 10 fois
plus nombreux et se sersaire, le 16 janvier.
vaient de l’artillerie pour
langue et de notre culture canadienne- empêcher les renforts. Initialement, il y
française», a soulevé le major-général avait 26 officiers et 900 hommes. Il en
(ret) Alain Forand, colonel du régiment, est resté six officiers et 118 hommes.
dans son allocution d’ouverture.
C’est là que notre régiment a comLe mgén Forand a encouragé les mili- mencé à forger son esprit d’initiative,
taires à perpétuer la réputation d’excel- son esprit de corps et son courage», a
lence de ceux qui les ont précédés, évo- relaté le mgén Forand.
RBQ : 8322-3883-24
région de Québec, viendra en grand
nombre», affirme le maj Quesnel.
Plusieurs activités sont à l’horaire
(voir encadré). Surveillez les prochaines éditions du journal Adsum pour en
connaître tous les détails. De plus, ne
manquez les articles historiques rédigés par Michel Litalien, l’auteur d’un
livre à paraître au printemps sur l’histoire de la base, qui seront publiés dans
le journal jusqu’au mois de juin (à lire,
le premier article de la série en page 4).
«Vous représentez tous et chacun le
présent et le futur du Royal 22e Régiment», a-t-il aussi déclaré. «Soyez
dignes de ce régiment. Soyez fiers
d’être Vingt-deux.»
Pour sa part, l’adjudant-chef Godin,
sergent-major du régiment, a lui aussi
appelé la troupe à se montrer fière du
passé glorieux du R22eR, qu’il a qualifié
de régiment «légendaire».
Ensuite, Carl Pépin, historien militaire, a livré un exposé retraçant les
100 ans du R22eR, de la création du
22e Bataillon (canadien-français) en
1914, au conflit en Afghanistan, en passant par les deux guerres mondiales,
la Guerre de Corée et les missions de
paix des Nations Unies.
Quant au brigadier-général Richard
Giguère, président du conseil d’administration du R22eR, il a appelé ses
frères d’armes à mener une petite
réflexion philosophique sur la nature
profonde du régiment. «Le Royal
22e Régiment, de quoi s’agit-il?», leur
a-t-il demandé, reprenant les exemples
du castor, de la fleur de lys et d’autres
symboles forts de l’unité d’infanterie
canadienne-française.
L’activité s’est conclue par une heure
de bonne entente.
RUE DES ÉLANS
RUE GRAND-BOURG
À PARTIR DE
À PARTIR DE
217 478$ + TX
199 515$ + TX
NOUVEAU
JUIN 2014
À
LOUER
EN MARS 2014
Boulevard Pie XI, 3½ et 4½
INFORMATION
POUR LOCATION :
418 808-3976
SECTEUR VAL-BÉLAIR
Maison modèle 1492 de la Montagne
Samedi et Dimanche de 13 h à 16 h
REMISE DE 8000$ SUR CERTAINS MODÈLES
www.robko.ca
CERTAINES CONDITIONS S’APPLIQUENT
418 520-2220
4
ADSUM, 29 JANVIER 2014
– PHOTO : MUSÉE RÉGIMENTAIRE LES FUSILIERS MONT-ROYAL
Le camp de Valcartier en septembre 1914.
LORD VALCARTIER
Sam Hughes et la mise sur pied de Valcartier en 1914
En attendant la sortie de l’ouvrage
«Semper Fidelis : Valcartier au fil
du temps, 1914-2014», prévue pour
ce printemps, voici une série de chroniques historiques de l’auteur, Michel
Litalien.
1RE PARTIE :
LE CRÉATEUR
Lorsque le Canada entre en guerre le
4 août 1914, ce que nous connaissons
aujourd’hui de la base de Valcartier ne
se résumait qu’à un plateau sablonneux disposé en terrasse, à environ
9 mètres au-dessus du niveau de la
rivière Jacques-Cartier. L’emplacement était parsemé de broussailles, de
marais, d’arbres ainsi que de quelques
bâtiments de fermes abandonnées. Ce
site, qui avait été acheté à différents
propriétaires (surtout des fermiers)
par le ministère de la Milice et de la
Défense une année plus tôt1, ne devait
servir qu’à l’entraînement de 5000 miliciens, provenant surtout du Québec,
lors des camps d’été annuels. La
Première Guerre mondiale changera sa
destinée.
Personnage central derrière la mise
sur pied de Valcartier et de la mobilisation du premier contingent en 1914,
le ministre de la Milice et de la
Défense, le colonel Samuel Hughes
(1853-1921), avait exercé les métiers
d’enseignant, de journaliste et de milicien avant de se lancer en politique
fédérale en 1892. Réélu sous la bannière des Conservateurs de Robert
Laird Borden en 1911, il obtint enfin ce
poste qu’il convoitait depuis longtemps.
Le 6 août 1914, Hughes enjoint les
différents commandants d’unités de la
milice de mobiliser leurs hommes et
d’en recruter d’autres le plus rapidement possible pour former un contingent expéditionnaire de 25 000 volontaires pour le service outre-mer. Comme lieu de rassemblement, il choisit le
camp de Valcartier (qui n’avait de
«camp» que le nom). Le choix du site a
– PHOTO : BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA
Le major-général sir Sam Hughes, ministre de la Milice
et de la Défense.
surtout été motivé par la proximité de
la ville de Québec, lieu d’embarquement par excellence pour l’Europe.
Puisque ce camp va accueillir beaucoup plus de soldats que les quelques
5000 miliciens prévus initialement, il
est impératif d’agrandir les lieux par
l’acquisition de nouveaux terrains adjacents, soit par voie de marché gré à gré,
soit par l’expropriation, si nécessaire.
Avant que Valcartier ne puisse
recevoir ses premières troupes, il faut y
construire les infrastructures le plus
rapidement possible. Hughes confie au
major Alexander Deroche, du Génie
militaire canadien, le mandat d’y faire
une inspection et de lui soumettre ses
recommandations. Deroche va proposer
notamment l’établissement d’un champ
de tir de 1500 cibles ainsi que d’un
service d’approvisionnement en eau.
Afin d’y arriver le plus rapidement possible, il enjoint le ministre de faire
transférer à Valcartier, dans les plus
brefs délais et peu importe le prix,
l’outillage et la main-d’œuvre de l’entreprise Bate & McMahon, qui est
justement occupée à établir le champ
de tir de Connaught, près d’Ottawa.
Dépêchées sur les lieux, des équipes major-général (1914), fait chevalier de
de bûcherons se mettent aussitôt à l’Ordre du Bain (1915) puis nommé
défricher en bordure de la rivière, afin lieutenant-général honoraire dans
d’y établir les lignes du camp et la zone l’Armée britannique (1916). On envicentrale pour en faire un terrain de sagea même de lui octroyer un titre de
manœuvres. Des hommes sont égale- noblesse, celui de «Lord Hughes of
ment engagés pour faire la récolte près Valcartier.»
des bâtiments de fermes abandonnées
Le 23 janvier 1916, lorsqu’il sera conet pour nettoyer les lieux. L’entreprise fronté par ses détracteurs à la
d’Ottawa se met à l’œuvre dès le 8 août. Chambre des Communes à propos de
Afin de s’assurer que le camp sera fin son rôle et de sa mauvaise gestion de la
prêt pour accueillir les troupes à partir mobilisation du corps expéditionnaire
canadien en 1914, Sam
du 20 août, Sam
Le choix du site a surtout été Hughes rappellera alors
Hughes s’entoure
de professionnels motivé par la proximité de la ville son exploit :
pour la supervide Québec, lieu d’embarquement « Le samedi 8 août,
sion des travaux.
par excellence pour l’Europe. nous prenions Valcartier
L’un d’eux est un
à notre charge; le lundi
certain William Price, un homme d’af- 10, les travaux commençaient au
faire bien connu à Québec. En moins champ de tir et à l’adduction d’eau. Le
d’un mois, Hughes va réussir un vérita- 20, on avait aménagé trois milles et
ble tour de force, que certains n’hési- demi [5,6 km] de champ de tir et instaltent pas à qualifier de «miracle». Mais lé 1500 cibles. À la même date, on avait
ce miracle aura un prix…
posé douze milles [19 km] de tuyaux
pour la circulation de l’eau et on avait
VALCARTIER, SYMBOLE DE L’EFFORT DE GUERRE
Même s’il n’a pas été parfait, le camp ouvert puis recouvert quinze milles [24
de Valcartier aura symbolisé l’effort de km] de tuyaux de drainage. On construguerre, la détermination et la cohésion isit les bâtiments de l’Intendance et les
d’un pays qui cherchait à s’affirmer. Magasins militaires; on aménagea les
Principal architecte de ce triomphe, voies ferroviaires d’évitement, on enleHughes tirera parti de cette aventure. va les clôtures, moissonna les récoltes,
De colonel, il sera tour à tour promu défricha le terrain, traça des rues, posa
plus de 200 baignoires pour les
hommes, chlora l’eau, installa la
lumière électrique et le téléphone… et
35 000 hommes se retrouvèrent sous
les tentes moins de trois semaines
après avoir répondu à l’appel ».
TOUT LE MONDE EN PARLE
Dès ses tout débuts, en août 1914, le
nom de Valcartier va rapidement et
largement dépasser les frontières du
Canada. Tous les journaux de l’Empire
britannique y font référence. Il symbolise l’exemple d’un jeune peuple qui
s’est empressé de répondre à l’appel
aux armes de la Mère Patrie,
l’Angleterre. On parle également de
Valcartier même chez nos voisins du
Sud, pourtant neutres jusqu’en 1917, et
dans l’abondante presse photographique de France.
Son nom a également été le sujet
d’une pièce musicale très populaire
en 1915 : Valcartier: The Great
– PHOTO : COLLECTION PARTICULIÈRE Canadian March and Two-step. Œuvre
Partition de la pièce musicale «Valcartier: The Great du compositeur américain Frederick
Canadian March and Two-step».
J. Pearsall, cette pièce créée pour le
piano sera aussi reprise par les fanfares et les orchestres un peu partout
dans le monde. Commercialisée sur
microsillon 78 tours, elle va même figurer au palmarès du fameux Billboard
américain. Toujours au cours de la
Première Guerre mondiale, en Australie, le nom de Valcartier est sur toutes
les lèvres : c’est le prénom que l’on a
donné à l’un des meilleurs chevaux de
course de son époque...
DANS LA PROCHAINE ÉDITION :
Sam Hughes et la mise sur pied
de Valcartier. 2e partie : Le diable.
1
Arrivée des volontaires du 5th Royal Scots, de Montréal.
– PHOTO : COLLECTION DE L’AUTEUR
Camp de Valcartier en 1914.
– IMAGE : MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE
Pour la somme de 82 775 $ (en dollars de 2014, cela équivaut environ à 1,7 million $)
5
ADSUM, 29 JANVIER 2014
Campagne Centraide 2013 : récolte de 389 000 $
PAR PHILIPPE BRASSARD
Journal Adsum
La communauté militaire de la grande
région de Québec a encore une fois
répondu à l’appel de la campagne
Centraide, ayant amassé en 2013 la
généreuse somme de 389 000 $.
Malgré un léger retard à la micampagne par rapport à l’objectif global
de 325 000 $, la campagne a connu une
excellente fin de course pour franchir le
fil d’arrivée à 118 % de l’objectif.
Cette moisson de 389 000 $ se classe
parmi les grandes récoltes des dernières
années, à seulement 9000 $ du record
absolu de 398 000 $ enregistré en 2012.
«On peut dire mission accomplie»,
lance le major François Quesnel, président de la campagne Centraide pour la
division du MDN – région de Québec,
qui tient à ‘‘remercier sincèrement’’ tous
les donateurs pour leur générosité.
«Tout cela provient de dons personnels;
de gens qui donnent de leur salaire pour
Centraide. Il faut être reconnaissant
envers toutes ces personnes», affirme le
coordonnateur de la Base de soutien
Valcartier.
Le maj Quesnel lève également son
chapeau aux membres de la chaîne de
commandement militaire à tous les
niveaux, de même qu’aux solliciteurs
d’unité, pour leurs efforts qui ont été
récompensés. «La rigueur administrative que les gens ont mis dans la campagne, l’implication de la chaîne de commandement et des solliciteurs d’unité;
tout cela mis ensemble nous donne un
résultat au-delà de nos espérances», dit
celui qui n’a jamais douté de la capacité
des gens à surpasser l’objectif malgré le
retard. «À chaque année, c’est la même
chose, la campagne démarre plus lentement au début, un peu comme une montée en puissance!», note le major. «Le
gros des efforts pour Centraide survient
toujours au mois de décembre, avec les
nombreuses activités tenues avant les
Fêtes qui motivent les gens à donner.»
Le maj Quesnel remarque d’ailleurs
une croissance accrue des dons. «Au fil
des 10 dernières années, les dons sont
constamment à la hausse. Malgré qu’on
ne veuille pas sursolliciter les gens, on
remarque qu’ils donnent de plus en plus,
et ça, c’est formidable pour aider toute la
communauté qui dépend de Centraide,
ainsi que les fondations de charité
reliées directement aux militaires»,
souligne celui qui vient de compléter sa
troisième et dernière campagne en tant
que président régional pour le MDN.
Le chèque de la division du MDN sera
remis à Centraide Québec–ChaudièreAppalaches au plus tard au début du
mois de février. Au total, la campagne
régionale de Centraide aura permis
d’amasser plus de 12 M $; montant qui
sera redistribué à environ 180 organismes
de la collectivité qui viennent en aide aux
personnes vivant des périodes difficiles.
Plus de 60 000 $ amassés seront versés à des organismes directement liés au
soutien de la communauté militaire, tels
que le Centre de la famille Valcartier,
Sans limites, le Fonds de charité de la
Base Valcartier et la Fondation Vanier.
MONTRÉAL ET SAINT-JEAN
Il n’y a pas qu’à Québec où les coordonnateurs de la campagne Centraide de
la Défense nationale peuvent dire
«mission accomplie!». Dans la région de
Saint-Jean, l’objectif de 90 625 $ a été
UNITÉ
5 RALC
12 RBC
5 RGC
QGET/QG 5 GBMC
1 R22R
2 R22R
3 R22R
5 Bn S du C
Svc Sn Pers-Svc Corpo
Svc Génie
Cons Ress
Svc Trans
Svc Ops - CTSE
Svc Ops - PSP
Pompiers
M R22eR
CI 2 Div CA/CFL
5 Amb C
1re U Dent
SNEFCRE
5 Régt PM Qc
430 ETAH
CRFC Québec
CSRHC (Est)
RAQDN/NDQAR
Rés Navale
QG 35 GBC
6 RAC - Lévis
35 RGC
Voltigeurs - MMGA
R de la Chaudière
35 Bn S du C St-Malo
55 Amb de C - St-Malo
35 R Comm
URSC(E) Valc. Cadets
GRAND TOTAL
OBJECTIF 2013
25 649,72 $
22 428,67 $
23 199,01 $
18 417,18 $
19 336,48 $
32 838,06 $
22 344,44 $
46 329,39 $
10 859,79 $
6 893,45 $
810,52 $
4 650,93 $
2 632,11 $
1 574,09 $
1 993,46 $
2 056,39 $
14 941,15 $
22 993,48 $
2 367,63 $
852,07 $
4 737,15 $
14 297,31 $
2 787,48 $
1 036,37 $
409,34 $
13 174,66 $
4 183,35 $
600,00 $
600,00 $
835,00 $
600,00 $
835,00 $
600,00 $
835,00 $
1 206,32 $
329 905,00 $
238
110
94
112
154
122
181
78
117
34
170
95
83
123
178
150
149
62
65
141
103
100
139
150
208
49
86
142
138
136
77
103
143
169
166
118
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
%
légèrement dépassé, avec une somme
recueillie de 91 481 $. Même chose du
côté de la région de Montréal, où l’objectif de 108 000 $ a été dépassé de 9000 $,
pour un don total de 117 150 $.
COLONEL HERCULE GOSSELIN
GROUPE DE SOUTIEN DE
LA 2E DIVISION DU CANADA
CAMPAGNES CENTRAIDE ET CCMTG 2013
UNE DÉMONSTRATION
DE GÉNÉROSITÉ ADMIRABLE
Encore une fois cette année, les militaires et
employés civils qui forment l’Équipe de la Défense
des régions de Québec, de Montréal et de Saint-Jean
ont répondu à l’appel lors des récentes campagnes
annuelles Centraide (Québec) et CCMTGC (Montréal
et Saint-Jean). Votre implication et votre grande
générosité ont permis d’amasser une somme totale
de 597 679 $, un résultat extraordinaire.
Merci aux donateurs, aux solliciteurs d’unité, à tous
ceux et celles qui se sont engagés personnellement
dans cette démonstration de générosité. Un remerciement particulier à ceux qui recevront prochainement le jeton de Grand donateur pour leur contribution ainsi qu’aux coordonnateurs des garnisons
Saint-Jean et Montréal et de la Base de soutien
Valcartier pour leur engagement soutenu à promouvoir localement l’importance de ces campagnes.
Merci, encore une fois, de votre engagement envers
dans ce grand mouvement d’entraide. Vous démontrez ainsi votre solidarité envers les plus démunis.
Vous avez fait preuve d’une grande générosité et
vous pouvez en être fiers.
6
ADSUM, 29 JANVIER 2014
Le Kilimandjaro pour sortir ses frères d’armes de l’isolement
l’exploit, c’est de m’être entraîné, d’être
sorti de chez moi et d’avoir affronté mes
peurs.»
«Il y a une vie après la guerre», réaliset-il aujourd’hui.
PAR PHILIPPE BRASSARD
Journal Adsum
Vétéran d’une mission en Bosnie en
1992, le caporal à la retraite Éric
Roy a longuement souffert de sa blessure de stress opérationnel (BSO).
Aujourd’hui, il transporte un projet
ambitieux sur ses épaules : celui
d’aider ses frères d’armes isolés à
retrouver le sourire en les emmenant
au sommet du Kilimandjaro.
Éric Roy ne s’en cache pas : il est revenu de sa mission à Sarajevo en 1992
avec le syndrome de stress post-traumatique. «Il n’y a rien de beau dans une
guerre», soulève le vétéran du Royal 22e
Régiment.
Sorti de l’Armée en 1995, l’ex-soldat a
vécu une longue période sombre. «Il y a
quatre ans, j’étais dans un creux, isolé,
en dépression. Je passais un mauvais
moment», se rappelle-t-il. L’isolement
était devenu «son seul refuge» et la
colère, «sa seule émotion». «Le plus difficile fut d’avouer mon problème» pour
ensuite «trouver la force de demander de
l’aide», soutient-il.
Un jour, Éric décide de suivre le programme de réadaptation pour le retour à
la vie civile d’Anciens combattants
Canada. «Ils m’ont offert la vie, carrément, confie-t-il. À l’époque, je n’avais
plus de vie : ils m’ont offert un salaire,
une thérapie, l’école et bien plus encore.»
Les deux premières années, Éric les a
consacrées à se soigner mentalement,
par des thérapies et des ateliers sur
l’apaisement et la gestion de la colère.
«La troisième année, je devais me remettre en forme physiquement, mais pour
ça, j’avais besoin d’un défi», poursuit
le vétéran. C’est là qu’il apprend que la
Fondation Gilles Kègle organisait une
expédition au Kilimandjaro, une montagne de 5895 mètres située en Tanzanie,
en Afrique.
LA TRANSFORMATION
En mars 2013, Éric Roy rencontre
Gilles Kègles – «un grand homme» – et se
laisse convaincre d’embarquer dans
l’aventure. L’expédition était prévue
en octobre. Le groupe comptait 20 hom-
TOUS POUR UN
– PHOTO : FOURNIE PAR ÉRIC ROY
Le caporal (ret) Éric Roy, que l’on voit ici lors de son
ascension du Kilimandjaro en octobre dernier,
souhaite revivre cette aventure avec des frères
d’armes souffrant de stress opérationnel.
mes et 12 femmes de divers horizons
professionnels.
Pour se préparer à ce défi, Éric entreprend de changer son mode de vie. «Il a
fallu changer mon alimentation, me
mettre en forme, m’entraîner. J’ai participé à toutes sortes d’activités avec le
groupe. Sans m’en rendre compte, ça m’a
fait grandir dans mon cheminement»,
raconte-t-il.
Par la suite, le voyage en Tanzanie,
d’une durée de trois semaines, a ni plus
ni moins changé sa vie. «J’ai senti une
transformation incroyable, que je ne
peux même pas décrire. Je me suis senti
grandir» aux contacts des autres, relate
Éric. «Avant, j’avais peur d’aller voir le
monde. Depuis ce temps, j’ai besoin
d’aller voir le monde.»
Lorsqu’il a posé les pieds au sommet
du Kilimandjaro, il a pensé à tout le
chemin parcouru pour en arriver là.
«J’étais fier, se remémore le vétéran.
L’exploit, ce n’est pas d’avoir grimpé :
En novembre dernier, Éric a raconté
son expérience de voyage à des membres
du groupe Soutien social – blessures
de stress opérationnel (SSBSO), un organisme de soutien par les pairs pour les
militaires souffrant d’une BSO. La même
semaine, les médias nationaux rapportaient quatre suicides présumés au sein
des FAC.
C’est à ce moment qu’il propose de
créer un groupe de militaires actifs et de
vétérans qui monteraient ensemble le
Kilimandjaro. «Je voulais faire vivre
cette expérience qui a complètement
changé ma vie à un maximum de personnes» qui sont également aux prises avec
des BSO, indique-t-il.
Très bien reçue, l’idée fait rapidement
boule de neige. Dans les jours suivants,
Éric recueille 20 signatures d’hommes
et de femmes qui veulent le suivre au
sommet de l’Afrique. «Ç’a été le déclic!»,
dit-il.
Depuis, le vétéran s’investit à fond
dans le projet, qu’il a nommé «Tous pour
un». Il a notamment créé la fondation
Tous pour un, qui permettra d’amasser
des dons pour payer les frais de voyage
du groupe.
«L’objectif principal est d’aller chercher
un maximum de personnes isolées. Le
Kilimandjaro, c’est le gros projet, mais je
regarde aussi tout ce qui s’en vient d’ici
là», souligne Éric, qui prévoit notamment
organiser des activités sociales pour
recueillir des fonds (golf, pêche, soirées
de quilles, soirées dansantes, etc.).
En participant à ces activités, l’exmilitaire souhaite que ses frères d’armes
retrouvent le goût de sortir. «Si par
après, la personne retourne par ellemême aux activités, j’ai gagné et la personne aussi, car elle aura découvert que
la solitude n’est pas le bon endroit où
aller.»
Le vétéran souligne toutefois que
son groupe n’a pas la prétention de remplacer une aide professionnelle. «Mon
objectif est plutôt de leur montrer un
mode de vie : une bonne alimentation,
marcher, sortir, profiter de la nature. Le
Kilimandjaro, c’est l’attraction, la récompense», dit-il.
Alors que le grand départ est prévu le
26 décembre 2014, Éric s’attend à vivre
une expérience inoubliable en Tanzanie
avec ses frères d’armes. «Lorsque nous
atteindrons le sommet, ma récompense
première sera de voir les sourires sur
leurs visages, soutient-il. Pour eux, la
récompense sera le travail accompli pour
se rendre jusque là.»
Pour contacter Éric Roy : [email protected] ou
www.facebook.com/kilimandjarotouspourun . Voici l’adresse
pour faire parvenir un don : «Tous pour un», 7750 Bastogne,
Québec, QC, G2C 2G4 (chèque à l’ordre de Tous pour un).
PLUS DE 140 MILITAIRES
REVIENNENT
D’AFGHANISTAN
Quelque 143 militaires canadiens sont revenus au
bercail pendant la semaine du 20 janvier, après
avoir complété leur mission à Kaboul, en Afghanistan. Déployés depuis l’été dernier, ces soldats
basés en Ontario, au Manitoba et en Alberta sont
parmi les derniers Canadiens à servir dans le cadre
de l’Opération ATTENTION. Il ne reste plus qu’une
centaine de militaires à Kaboul, pour soutenir les
opérations axées sur la formation des forces de
sécurité afghanes. Tous les militaires reviendront
au pays d’ici la fin mars 2014, ce qui marquera la
fin officielle des opérations militaires du Canada
en Afghanistan, après 12 années d’implication.
– PHOTO : FAC
VOTRE CHOIX ENTRE UN 2013 ET UN 2014!
Photo à titre
indicatif
Ford F-150 XTR 2013
4x4, supercrew
Photo à titre
indicatif
HÂTEZ-VOUS,
CETTE OFFRE SE TERMINE
LE 31 JANVIER!
Ford F-150 XLT 2014
4x4, supercrew
PDSF : 49 179$
PDSF : 44 824$
Rabais Dalton : 14 369$*
Rabais Dalton : 9 960$*
VOTRE PRIX :
VOTRE PRIX :
34 810$**
34 864$**
Toute équipé : Caméra de recul, marchepieds
chromés, antibrouillard, moteur Ecoboost
3,5L, ensemble remorquage, doublure de
plateau, barrures de roues et plus encore!
Très bien équipé avec : Moteur V8 5,0L,
ensemble charge utile supérieure, doublure
de plateau, barrures de roues, ensemble
remorquage et plus encore!
* Tous les rabais admissibles inclus. Le rabais affiché inclus le 1000$ offert aux membres Costco admissibles. Certaines conditions s'appliquent. Détails en concession. Offre d'une durée limitée.
** Le prix inclus tous les rabais admissibles (le prix inclut aussi le rabais de 1000$ aux membres Costco admissibles). Frais de transport et taxe d'accise inclus. Taxes en sus.
Certaines conditions s'appliquent. Détails en concession. Offre d'une durée limitée.
*** Sur modèles 2013 et 2014 sélectionnés. Certaines conditions s'appliquent. Détails en concession. Offre d'une durée limitée.
605, Côte Joyeuse,
Saint-Raymond de Portneuf, G3L 4B2
Seulement à 30 minutes de Québec!
1.888.996.1899
www.daltonford.com
RABAIS DE 15%
SUR PIÈCES ET ACCESSOIRES
POUR TOUS LES MILITAIRES
7
ADSUM, 29 JANVIER 2014
- PHOTOS : LT BRENDAN ALEXANDER, 5 RALC
Le bombardier-chef Simon Girard entre les coordonnées de tir dans
son canon, avant d’engager une cible sur le mont MacDonald.
De gauche à droite, le bombardier
Yan Galarneau, le bombardier-chef
Simon Girard et le bombardier Mario
Lefebvre-Jouvet.
«Avalanche!»
Le 5 RALC fait du contrôle d’avalanche
en Colombie-Britannique
PAR LE LIEUTENANT BRENDAN ALEXANDER
Commandant de troupe,
5e Régiment d’artillerie légère du Canada
Une troupe de 17 membres du 5e Régiment d’artillerie légère du Canada
(5 RALC) s’est déployée au col Rogers,
en Colombie-Britannique, à la fin de
novembre pour ouvrir l’Opération
PALACI, un programme de contrôle
d’avalanche dans le zone d’avalanches
le plus active de l’Amérique du Nord.
Pendant plus de 50 ans, les unités
d’artillerie canadiennes ont travaillé
avec Parcs Canada pour protéger la
route Transcanadienne et le chemin de
fer du Canadien Pacifique (CP) contre
les avalanches dans le parc national du
Canada des Glaciers. Jeff Goodridge,
chef prévisionniste avalanche dans le
parc, note que «le partenariat entre
les Forces canadiennes et Parcs
Canada est essentiel pour assurer la
sécurité des Canadiens dans ce corridor
de transport important.»
Sous la supervision de Jeff et son
équipe, la troupe utilise des canons
C-3 105 mm Howitzer pour déclencher
des avalanches contrôlées, en tirant à
partir de 17 positions permanentes
situées à côté de la grande route. C’est
le plus grand programme d’avalanche
d’artillerie mobile dans le monde, et
il est d’une importance cruciale pour
l’économie canadienne et la sécurité
des Canadiens dans la région.
Les troupes sont affectueusement
appelées «snowpunchers» (frappeurs de
neige) par les habitants. Ils se battent
dans cette bataille prolongée impliquant une guerre de neige qui se poursuit depuis que les premières lignes
de chemin de fer ont été établies dans
la région du col Rogers au début
des années 1880. Les avalanches ont
pris de nombreuses vies au cours des
années dans cette région, notamment
en 1910 quand une avalanche massive
a tué 58 travailleurs du chemin de fer.
Le col est devenu de plus en plus important en 1962 après l’achèvement de
la route transcanadienne, qui sert à
plus d’un million d’automobilistes au
col Rogers chaque année.
L’importance de la mission des
soldats s’étend au-delà la sécurité et de
l’économie; ils s’acquittent d’une promesse faite en 1871 par Sir John A.
MacDonald à la Colombie-Britannique
qui était de maintenir une voie terrestre entre la colonie et le Canada
continental, une promesse qui a amené
la colonie à joindre la Confédération.
Ce thème de l’unité est particulièrement poignant cette année, avec des
soldats francophones du Québec qui
contribuent à cette vision d’un Canada
transcontinental.
Face à une moyenne de 14 mètres de
neige qui tombent dans la région
chaque hiver et à 138 couloirs d’avalanche coupant la route, la troupe est
sur appel sept jours sur sept, travaillant dans des conditions météorologiques extrêmes qui changent rapidement. L’opération, complexe, nécessite
MAISON MODÈLE
Saphire
Cottage bâtit au
Les dimanches
de 14 h à 16 h
1339, rue Grand Bourg
VAL-BÉLAIR
$ taxes
132, rue Galway, SHANNON
$ taxes
incluses
Le bombardier-chef Michael Tremblay-Lavoie et le bombardier Charles-Étienne Gervais, pendant un contrôle
d’avalanche.
Le
À VISITER
297 500
une coordination avec le quartier général des opérations à Esquimalt, le personnel de Parcs Canada, le CP, les
équipages de la route, des contrôleurs
de la circulation aérienne et des entrepreneurs privés.
L’opération est exigeante, mais son
emplacement dans un si belle région
n’est pas sans avantages. Lorsqu’ils ne
travaillent pas, les soldats profitent de
plusieurs parcs nationaux de la région,
des pentes de ski, des stations alpines,
et des villes de Revelstoke et de Golden.
Les troupes ont passé Noël et le
Nouvel An au col Rogers, et elles seront
remplacées par une deuxième rotation
du 5 RALC au début de février. Malgré
une longue période loin de la famille
et des amis, les troupes sont fières de
participer à ce qui est parmi les plus
importantes opérations domestiques
annuelles dans les Forces armées canadiennes. Le bombardier-chef Richard
Dunbar admet qu’il est difficile d’être
éloigné de sa conjointe et de son garçon
de deux ans pendant les vacances, mais
il exprime de façon concise l’esprit
qui maintient le moral de la troupe :
«C’est un environnement perfide et
impitoyable, mais nous ne pouvons pas
échouer dans notre mission. Non
seulement soutenons-nous l’économie
canadienne, mais nous sauvons des
vies. Un travail ne peut pas être plus
gratifiant que cela.»
La
Classique
Bâtit au
288, chemin Gosford, SHANNON
Maison modèle à visiter
Les dimanches de 14 h à 16 h
$ taxes
264 900
incluses
335 000
incluses
Bernard Ferland
Téléphone : 418 845-8965
Télécopieur : 418 845-2441
www.entreprisesbferland.com
[email protected]
Licence RBQ : 2427-5026-54
8
ADSUM, 29 JANVIER 2014
UNE MILITAIRE DU 5 RGC SE DÉPLOIE
AUX PHILIPPINES, SON PAYS NATAL
PAR PHILIPPE BRASSARD
Journal Adsum
Lorsque le lieutenant Sharon Ong
s’est envolée vers les Philippines
après le passage du super typhon
Haiyan, la militaire de Valcartier
se sentait à la fois nerveuse à l’idée
de vivre sa première mission dans
l’uniforme de son pays d’accueil, le
Canada, et contente d’aller prêter
main-forte à son pays natal, les
Philippines.
Le 8 novembre, le typhon Haiyan,
l’une des plus violentes tempêtes tropicales jamais enregistrées, a dévasté
les îles philippines, causant 6200 décès,
1800 disparus et 20 000 blessés. Cinq
jours plus tard, le Canada envoyait
l’Équipe d’intervention en cas de
catastrophe (DART) afin de porter
secours aux millions de victimes de
cette catastrophe.
Dès qu’elle a appris la nouvelle, le
lt Ong, commandant de la troupe de
construction du 5e Régiment du génie
de combat (5 RGC), s’est portée
volontaire pour l’Opération RENAISSANCE. «Les Philippines, c’est proche
de mon cœur», dit celle qui a grandi
dans la capitale Manille, avant de
déménager au Canada à l’âge de
10 ans. Encore aujourd’hui, des membres de sa famille élargie demeurent
à Manille, qui a été épargnée par le
typhon.
Ses connaissances en génie de construction et sa maîtrise du tagalog, la
langue principale des Philippines, faisaient du lt Ong une candidate toute
désignée pour cette opération. «Comme
première mission, c’était parfait parce
que je pouvais aider mon pays d’origine, mais je représentais aussi le pays
qui m’a beaucoup aidée. Ma famille
et moi n’aurions pas eu les mêmes
opportunités aux Philippines qu’au
Canada», souligne-t-elle. «Je suis vraiment contente d’avoir été choisie et
d’avoir eu la chance d’y aller.»
DESTRUCTION
Arrivée aux Philippines une semaine
après les premiers membres de la
DART, le lt Ong s’est retrouvée au
cœur des efforts d’aide humanitaire sur
l’île de Panay, une province de quatre
millions d’habitants durement frappée
par l’œil du typhon.
Ce n’est qu’une fois rendue là-bas
qu’elle a appris quel serait son rôle au
– PHOTO : CPL ARIANE MOTAMBEAULT, FAC
– PHOTO : FOURNIE PAR LT ONG
Le lieutenant Sharon Ong, du 5 RGC, a rendu visite à un orphelinat de Lonoy, où
demeuraient 16 jeunes orphelines, pour y remettre un don de 30 000 pesos (730 $)
au nom de la DART.
Le lt Ong (à gauche) et le soldat Christopher Cronin, de la 2e Ambulance de campagne basée à Petawawa, ont distribué des jouets à des élèves d’une école primaire
de la municipalité d’Estancia.
OP RENAISSANCE
EN CHIFFRES
• 319 membres des FAC
• 33 jours de mission
• 6525 personnes soignées
• 131 kilomètres de routes dégagés
• 500 000 litres d’eau purifiés
• 103 718 kg de nourriture distribués
• 26 791 kg de matériel d’aide humanitaire
distribués
• 14 projets de construction dirigés
sein de la DART : celui d’officier de
liaison, qui consiste à collecter des
informations cruciales sur la situation
des villages – les besoins en nourriture
et en eau, les urgences, l’état des infrastructures, etc. – pour les communiquer
au quartier général et aux organisations non gouvernementales.
Déployée dans la partie nord de l’île,
elle a vite constaté l’ampleur des
dégâts. «Quand nous sommes arrivés
au nord, nous avons vu la destruction.
Partout, les poteaux électriques étaient
couchés sur les routes. L’électricité
était coupée mais les enfants jouaient
avec les fils», décrit-elle. Les maisons,
faites en bambou, en toile et en tôle,
étaient pour la plupart écroulées et le
paysage naturel était dévasté.
Le lt Ong s’était préparée à voir la
mort, mais elle a été épargnée de ce
côté. «Il y a eu des morts, mais je pense
que l’île était prête à évacuer les gens»,
Physiothérapie Valcartier Shannon
PHYSIOTHÉRAPEUTES :
Catherine Turgeon, pht
Kathleen Dubé, pht
NOUVEAUTÉ
SERVICE DE
MASSOTHÉRAPIE
JOUR/SOIR
{ URGENCES
}
PLACE SHANNON
438 boul. Jacques-Cartier
418 844-2177
dit-elle, ajoutant que la mission canadienne aurait été très différente si elle
avait eu lieu sur l’île de Leyte, où la
tempête a fait des milliers de morts.
La population, elle, avait une attitude très positive dans les circonstances. «Ça m’a surprise, dit-elle. Même si
tout le monde était touché par la tempête, les gens continuaient à mener
leur vie. Ils acceptaient notre aide avec
grand plaisir, mais je n’ai pas vu de
personnes désespérées. Au contraire,
les gens semblaient plutôt optimistes.
C’est dans la culture philippine : ils
préfèrent rire et avoir du fun plutôt que
de s’apitoyer sur leur sort.»
AIDER SON PEUPLE
Pendant sa mission qui a duré un
mois, le lt Ong s’est rendue dans
une quarantaine de petits villages,
notamment dans les municipalités
d’Estancia et de San Dionisio situées
près des côtes, afin d’y recueillir des
informations.
La militaire a rencontré les capitaines de village qui l’ont dirigée vers
les endroits importants – les écoles, les
infrastructures critiques, les hôpitaux
– afin d’évaluer les besoins et les
transmettre aux ONG. «J’ai pu voir et
comprendre comment les gens vivaient.
En quelques semaines, j’ai constaté
d’énormes progrès dans les municipalités. C’était touchant», dit-elle.
À Estancia, où elle est restée deux
semaines, une grande barge s’était
échouée près de la côte, entraînant
un déversement de 850 000 litres de
pétrole brut. «On m’avait demandé de
faire le suivi du nettoyage. Le déversement avait eu le temps de se répandre pendant environ trois semaines
vers le sud. C’était une priorité, car
c’était très mauvais pour l’environnement», indique-t-elle.
SOUVENIRS
Le lt Ong dit ramener «beaucoup de
bons souvenirs de cette mission, à
cause de la culture des Philippines et la
façon dont les gens ont réagi à notre
aide». «À la fin, les Philippins adoraient
tous les Canadiens, dit-elle. Plusieurs
membres de la DART m’ont dit qu’il
s’agirait de la meilleure mission de
ma carrière. C’est triste, car c’était la
première!»
Elle se rappellera toujours de sa
visite dans un orphelinat de Lonoy, où
demeuraient 16 jeunes orphelines, pour
y remettre un don de 30 000 pesos
(730 $) recueilli par la DART. «Les
jeunes filles étaient très contentes de
nous voir. Leur accueil fut incroyable.
Elles ont chanté et dansé pour nous.
J’en ai encore le sourire en y repensant», raconte-t-elle.
En bout de ligne, Sharon Ong se dit
confiante d’avoir pu faire une différence dans la vie de ses frères et sœurs
philippins. «Sans les officiers de liaison,
c’est sûr qu’il y a certains villages
touchés par la tempête qui n’auraient
pas reçu d’aide», soulève-t-elle. «Je suis
vraiment fière d’avoir pu participer à
cette mission, d’avoir pu aider mon
peuple. C’est pour faire ça que je me
suis enrôlée», conclut-elle.
9
ADSUM, 29 JANVIER 2014
Des Polonais s’entraînent avec les Vingt-deux à Valcartier
PAR PHILIPPE BRASSARD
Journal Adsum
Ces Polonais, tous des membres du
18e Bataillon d’assaut aéroporté basé
près de la ville de Cracovie, au sud de la
Pologne, vivent un premier entraînement en sol canadien. Il s’agit d’un
retour d’ascenseur pour leur bataillon
qui a déjà accueilli des Vingt-deux en
Pologne par le passé.
Durant leur séjour à Valcartier du
20 janvier au 7 février, les «paras» polonais auront eu droit à une excellente
formation sur la guerre hivernale,
qui culminera par leur participation
à l’exercice RAFALE BLANCHE en
Beauce.
Comment opérer en hiver, s’adapter
aux conditions hivernales, utiliser
l’équipement, prévenir l’hypothermie;
voilà le genre d’aptitudes que les Polonais acquièrent grâce aux bons conseils
de leurs homologues canadiens.
«Notre ennemi numéro un, c’est
l’hiver, et notre ennemi numéro deux,
c’est le vrai ennemi. Nous devons nous
protéger de l’hiver avant même de penser à combattre», mentionne le second
lieutenant Jaroslaw Turkoski, commandant des Polonais déployés, citant
l’un des premiers conseils qu’il a reçus
des Canadiens.
Le 23 janvier, le slt Turkoski et ses
hommes ont mis leurs nouvelles con-
– PHOTOS : PHILIPPE BRASSARD, ADSUM
Une vingtaine de soldats de l’Armée
polonaise s’initient aux «joies» de
l’hiver canadien à Valcartier dans le
cadre d’un échange sur la guerre
hivernale en compagnie des fantassins
du Royal 22e Régiment (R22eR).
Les soldats polonais ont appris à opérer avec des toboggans canadiens dans les
secteurs d’entraînement de Valcartier.
naissances en pratique lors d’une journée complète dans les secteurs d’entraînement de Valcartier, par une température ressentie de -24 degrés Celsius.
«J’aime l’hiver canadien!», lance en
riant l’officier polonais, confirmant
qu’un froid aussi glacial se fait très rare
dans son pays. «Normalement en
Pologne, il fait environ -10 degrés
Celsius en hiver. Étrangement, cette
année l’hiver n’est pas encore arrivé. Il
faisait 10 degrés il y a deux semaines.
On ne peut pas skier, ni faire d’activités
en plein air», illustre-t-il.
Guidés à travers la forêt par les
membres du peloton de reconnaissance
du 1er Bataillon, R22eR, les Polonais
ont marché dans l’épaisse neige avec
des raquettes, en tirant des toboggans
canadiens. «Dans nos opérations, nous
n’utilisons jamais des toboggans. Nous
traînons tout dans nos sacs à dos. C’est
Une vingtaine de soldats du 18e Bataillon d’assaut aéroporté de l’Armée polonaise
s’entraînent avec les Vingt-deux du 20 janvier au 7 février.
difficile d’apprendre à manœuvrer et
à opérer avec cet équipement, mais
il s’agit de bonnes leçons pour nous»,
constate Jaroslaw Turkoski.
Ensuite, Canadiens et Polonais
devaient monter un camp pour passer
la nuit sous la tente au grand froid.
Heureusement, les Polonais ont pu
compter sur leurs hôtes qui leur ont
prêté des vêtements d’hiver et de
l’équipement canadien. «Nous allons le
mettre à l’épreuve ce soir et pendant
l’exercice, mais je pense que c’est un
bon équipement hivernal. Nous avions
le nôtre, mais il n’était pas vraiment
adapté à ces conditions», soulève le slt
Turkoski, disant apprécier particulièrement l’efficacité des bottes Mutluk.
Même si plusieurs de ses collègues
parlent difficilement l’anglais, le militaire affirme que «c’est un plaisir
d’échanger» avec les Canadiens. «Ils
sont très expérimentés dans leur travail et sur le terrain. J’aime apprendre
de nouvelles choses et je suis fier de
pouvoir le faire en venant ici avec mes
soldats», dit celui qui anticipe au final
un excellent séjour à Québec.
«Ça s’annonce comme un séjour parfait, soutient-il. Nous avons la chance
de rencontrer des personnes intéressantes. Nous souhaitons aussi visiter
la Citadelle et le Vieux-Québec ce
week-end. Plusieurs d’entre nous
auront l’occasion de faire de l’escalade
sur glace. Même si nous sommes ici
pour le travail, nous avons la chance de
pouvoir vivre une foule d’expériences.»
Du 29 janvier au 5 février, les
Polonais prendront part à l’exercice
RAFALE BLANCHE, durant lequel
ils seront notamment appelés à sauter
en parachute en Beauce avec les
Vingt-deux.
10
ADSUM, 29 JANVIER 2014
– PHOTO : CPLC MICHAEL OUELLET
Coordination radio pour ces
éléments du GT 35 GBC.
– PHOTOS : SLT ISABELLE PROVOST
– PHOTO : CPL VALÉRIE VILLENEUVE
Des soldats du GT 35 GBC patrouillent en raquettes.
Des troupes du GT 35 GBC embarquent à bord d’un hélicoptère Griffon du
430 ETAH pour un redéploiement après une attaque.
Le GT 35 GBC en exercice hivernal dans la région de Rivière-du-Loup
PAR LE LIEUTENANT DEREK PICARD-FORTIN
RAPU, Voltigeurs de Québec
Dégager un territoire et fixer l’ennemi afin de mettre en place les conditions idéales pour l’attaquer sur le
flanc. Une tâche relativement simple
pour un peloton, mais qui le devient
beaucoup moins lorsqu’elle est attribuée à un groupement tactique (GT)
qui opère sur 6000 km2 en plein
hiver québécois. C’est pourtant le
défi que les 600 membres du groupement tactique (GT) du 35e Groupebrigade du Canada (35 GBC) ont
relevé du 2 au 11 janvier lors de
l’exercice PÈLERIN VALEUREUX,
qui s’est tenu dans les régions de
Rivière-du-Loup et du Témiscouata.
PÈLERIN VALEUREUX 2014 a été
l’occasion pour les unités d’infanterie
du 35 GBC de faire un retour aux
sources. Les fantassins, regroupés au
sein du GT et commandés par le
lieutenant-colonel Richard Bélanger
des Voltigeurs de Québec, ont en effet
pu pratiquer les bases de leur métier
lors de missions classiques. Ainsi,
ils ont mené des patrouilles de reconnaissance, des raids, des patrouilles
de combat ainsi que des attaques
délibérées.
L’ennemi qui leur faisait face était
équipé de «BRDM 1», joués par les
G-Wagens des Sherbrooke Hussards et
du 12e Régiment blindé du Canada
(Milice). Cet ennemi était agressif et
intelligent, ce qui a rendu l’entraînement plus ardu, mais également plus
intéressant. Les conditions hivernales
difficiles ont aussi ajouté leur lot de
problèmes et de difficultés, mais la
rusticité et l’endurance étaient au rendez-vous pour les troupes sur le terrain.
Finalement, les éléments de reconnaissance de la brigade F des WILF n’ont
pu échapper à la destruction.
Les membres du Régiment de la
Chaudière, du Régiment du Saguenay,
des Fusiliers du Saint-Laurent, des
Fusiliers de Sherbrooke et des Voltigeurs de Québec ont formé trois compagnies qui étaient logées sur trois
bases d’opérations séparées. Elles
avaient accès à des motoneiges qu’elles
ont pu utiliser pour des patrouilles. Les
compagnies étaient appuyées par des
éléments des ambulances de campagne,
du 713e Régiment de communications,
par des équipes d’observateurs avancés
des 6e et 62e Régiments d’artillerie
du Canada et par des éléments du
peloton de reconnaissance du 3e Bataillon, Royal 22e Régiment. De plus,
plusieurs de leurs mouvements ont été
effectués par des hélicoptères Griffon
du 430e Escadron tactique d’hélicoptères qui étaient déployés à l’aéroport
de Rivière-du-Loup. Pour certaines
opérations, des détachements de la
police militaire étaient présents afin
de faciliter l’acheminement des prisonniers de guerre.
Un escadron du 35e Régiment du
génie de combat faisait aussi partie du
GT et a été très actif tout au long de
la semaine, construisant notamment
un pont modulaire et un pont de corde
franchissable en raquettes, et procédant à un champ de tir de démolition.
Toutes ces activités ont été coordonnées
et commandées à partir du poste de
commandement (PC) du GT, qui était
situé dans l’aréna de Saint-Cyprien.
Le PC a été installé et était armé par
le 713e Régiment de communications,
ainsi que par des officiers d’état-major
et de liaison de toutes les unités sur le
terrain.
Puisque l’exercice s’est déroulé en
milieu civil, de nombreuses contraintes
ont été imposées aux opérations.
Notons entre autres l’impossibilité
pour les troupes d’être déplacées en
camion et les limitations sur les droits
de passage de troupes sur les terrains
civils. Cependant, ces limitations ont
rapidement été maîtrisées, notamment
par les membres du 35e Bataillon des
services du Canada, qui armaient
la compagnie des services du GT. De
plus, l’accueil plus que chaleureux de la
population de la région a laissé une
excellente impression aux troupes
déployées.
11
ADSUM, 29 JANVIER 2014
employées en théâtre, sans l’obligation
de créer des joueurs «notionnels».
Durant l’exécution de l’exercice, les
CAA ont été confrontés aux situations
complexes d’un milieu montagneux
et complètement étranger. Lorsque
ce n’était pas le terrain qui offrait un
défi sérieux, les communications avec
les pilotes étrangers et la chasse menée
par le Légion étrangère française
compliquaient notre tâche.
Finalement, l’expérience a été très
appréciée par les CAA du 5 RALC qui,
grâce à leur une bonne performance,
ont établi la réputation du 5 GBMC au
sein de la communauté internationale
des CAA.
Le capitaine Andrew Jewer, du 5 RALC.
Les CAA du
5 RALC en Corse
PAR LE CAPITAINE MATTHEW ZELINA
5 Régiment d’artillerie légère du Canada
e
Du 17 novembre au 10 décembre 2013,
cinq membres du 5e Régiment d’artillerie légère du Canada (5 RALC)
ont participé à l’exercice SERPENTEX
2013 à Solenzara, en Corse, une île
située dans la mer Méditerranée et
une région de la France.
L’objectif de l’exercice, organisé par
l’armée de l’air française, était d’exercer les contrôleurs aériens avancés
(CAA) de l’OTAN dans un contexte
réaliste intégrant plusieurs forces
L’Adsum aime
Raylan a grandi à Harlan, une petite
communauté minière de l’état du
Kentucky, où le crime et la corruption
Les CAA du 5 RALC, accompagnés de soldats de l'OTAN. Premier à partir de la gauche : capitaine Donaldson. Troisième : capitaine Zelina.
Cinquième et sixième : capitaines Jewer et Davidson.
aériennes. Les membres du 5 RALC
ont donc eu l’opportunité de travailler
avec des CAA de France, de Slovénie,
de Grande-Bretagne, de Belgique et
des États-Unis pour ne nommer que
ces pays.
L’environnement aérien était très
diversifié avec la présence de CF-18
du Canada et de l’Espagne, de Rafale et
de Mirage 2000D de la France ainsi
que d’un MQ-9 Reaper d’Italie. C’était
une occasion en or pour les CAA de
travailler avec un vrai Centre de soutien aérien opérationnel («Air Support
Operations Centre») multinational où
on peut suivre les vraies procédures
PAR PHILIPPE BRASSARD
Journal Adsum
Héros de la série télévisée Justified,
Raylan Givens est un U.S. Marshall né
à la mauvaise époque. Toujours coiffé
d’un chapeau de cowboy, Raylan a la
réputation d’avoir la gâchette facile.
Quand vient le temps de traquer un
fugitif, il n’hésite pas à employer la
méthode forte pour arriver à ses fins.
Un jour, le justicier se retrouve malgré
lui dans le pire endroit du monde pour
exercer son travail : sa ville natale.
- PHOTOS : MATC PICARD, CAMÉRA DE COMBAT DES FC
sont une affaire de familles. Déterminé
à devenir U.S Marshall, Raylan quitte
Harlan dans sa jeunesse en espérant ne
plus y remettre les pieds.
La série débute à Miami, lorsque
Raylan abat un fugitif dans un duel
qui aurait pu être évité. Ce geste, qu’il
disait «justifié» par la légitime défense,
lui vaudra une sanction redoutée : un
transfert au Kentucky.
De retour à Harlan après des années
d’absence, Raylan doit ainsi renouer
avec de vieilles connaissances, qui
feront ressortir plusieurs squelettes
enfouis dans son placard.
Il croisera plus souvent qu’à son tour
Boyd Crowder, un ancien ami et collègue de travail des mines de charbon.
Élevé dans une famille de criminels, les
Crowder, Boyd est devenu un bandit
violent, disjoncté et imprévisible, qui
règle les problèmes de concurrence à
coup de lance-roquette.
Raylan retrouvera aussi son père,
Arlo, un autre criminel de carrière,
avec qui il entretient une relation
explosive. Et bien entendu, il sera rapidement confronté à son passé amoureux : son ex-femme Winona, qui travaille dans le même bâtiment, et Ava
Crowder, son ancienne flamme du
secondaire, dans le pétrin après avoir
abattu son mari violent.
De son côté, le chef des US Marshall
à Harlan, Art Mullen, tente tant bien
que mal de garder son adjoint Raylan
sur le droit chemin. Malheureusement
pour son patron, Raylan, assez arrogant et doté d’un sens de l’humour peu
apprécié des criminels, a le don de se
mettre dans le trouble…
Western des temps modernes, la
série Justified amorcera bientôt sa
cinquième saison à l’antenne de la
chaîne américaine FX. Cette série
intelligente et caricaturée a l’avantage
de ne pas trop se prendre au sérieux,
misant fortement sur l’humour. Au fil
des épisodes, une intrigue de fond
centrée sur les grandes familles criminelles de Harlan se dessine, avec le
déséquilibré Boyd Crowder en avantplan.
Du côté des acteurs, Timothy
Olyphant, dans le rôle de Raylan, et
Walton Goggins, dans les souliers de
Boyd Crowder, offrent un jeu inspiré qui
leur a valu plusieurs prix prestigieux.
Si vous aimez les récits de style western avec une touche d’humour, vous
serez bien servis par Justified, qui pose
un regard moderne sur le modèle du
héros justicier.
Pour votre St-Valentin cette année, faites confiance à des gens d’expérience…
Pour une dixième année, Le Galopin vous a concocté :
Prix : 78$ (+taxes)
Incluant une magnifique rose, une carte de souhaits
un cadeau de la compagnie Jouviance aux 250 premières commandes.
Forfait
COMPL
ET
M
ROSE,ENU,
CARTE
Informations et commande en ligne
www.restaurantgalopin.com
Par téléphone : 418-652-0991
Faites vite… Quantités limitées!
12
ADSUM, 29 JANVIER 2014
PROMOTION DE LA SANTÉ
«T’es important-e pour moi» :
de du 10 au 14 février, procurez-vous
les épingles «T’es important-e pour
moi» aux bureaux de la Promotion de la
santé (situé au Centre des sports). Par
ce geste agréable, soutenez vos proches
et prévenez le suicide.
Le suicide n’est pas une option.
Le soutien social peut prévenir le suicide.
Épinglons!
Pour plus d’information sur la prévention du suicide, communiquez avec
la Promotion de la santé, au 418 8445000, poste 4677, ou par courriel à
[email protected]
une épingle à linge pour prévenir le suicide!
Lorsqu’une personne se suicide, le
désespoir qui se dégage de ce geste
désole beaucoup de gens. La perte d’un
proche par suicide est un événement
traumatisant pour son entourage et
le choc peut s’étendre dans toute la
communauté. Ensemble, on peut agir
pour que la détresse des autres
n’aboutisse pas à ce geste malheureux
de se donner la mort. L’implication des
pairs, si petite soit-elle, fait une différence énorme pour ceux qui souffrent
en silence.
À CHACUN SA SOUFFRANCE
Même si on voulait que chacun soit à
l’abri de la souffrance psychologique,
malheureusement on ne peut empêcher
nos proches d’être confrontés aux situations difficiles. Par contre, il nous est
possible de les accompagner en ces
temps difficiles et ainsi, de leur démontrer qu’ils ne sont pas seuls dans
l’adversité. Le simple fait de ne pas se
sentir seul est un facteur de protection
contre les pensées suicidaires.
OFFRIR SON SOUTIEN
SANS QUE L’AUTRE AIT À LE DEMANDER
Lorsqu’elles traversent une période
difficile, certaines personnes parlent
très peu de leurs émotions et ont moins
tendance à demander de l’aide. Ces
gens ont plutôt tendance à chercher
seuls des moyens de soulager leur
détresse. Malheureusement, lorsque
leurs ressources personnelles ne
s’avèrent pas efficaces pour diminuer
leur souffrance, leur détresse s’installe
encore plus profondément et elles perdent espoir que la situation peut
s’améliorer. C’est précisément à ce moment que le soutien des autres prend
toute sa valeur.
Lorsqu’il est trop difficile de demander de l’aide, le fait qu’un proche tende
la main et offre son soutien sera d’une
richesse inestimable. Offrir du soutien
Cette épingle sympathique est porteuse du message que l’isolement face
à sa propre détresse doit être brisé.
N’attendons pas de reconnaître les
signes de détresse pour indiquer à nos
proches qu’ils sont importants pour
nous. Soyons présents pour nos amis,
collègues et familles. Pendant la pério-
BLOC-NOTES
Montrez-vous ouvert à la confidence en portant cette
épingle disponible aux bureaux de la Promotion de la
santé. Un de vos proches a peut-être besoin de parler.
POUR CEUX QUI DÉSIRENT BÉNÉFICIER
DE L’AIDE PROFESSIONNELLE :
• Centre de santé Valcartier : 418 844-5000, poste 5802
• L’aumônier de service : 418 844-5000, poste 5777
• Centre de la famille Valcartier : 418 844-6060
• Programme d’aide aux employés (PAE) : 1 800 268-7708
• Programme d’aide aux membres (PAM) : 1 800 268-7708
SERVICES DISPONIBLES 24 H/7 JOURS
• Ligne d’écoute téléphonique : 1-866-APPELLE (1-866-3553)
• Centre de prévention du suicide de Québec : 418 683-4588
• Centre de crise de Québec : 418 688-4240
sans que l’autre ait à le demander
crée un terrain propice à la confidence.
C’est l’équivalent de dire à celui en
difficulté : «Lorsque tu seras prêt, je
serai là pour toi.»
S’IDENTIFIER COMME UNE SOURCE D’APPUI
Il est reconnu que comparativement
aux femmes, les hommes ont moins
souvent recours à un confident. Puisqu’il leur est difficile d’identifier les
gens de leur entourage à qui ils peuvent se confier, le simple fait de remettre l’épingle «T’es important pour
moi» se veut un symbole de porte
ouverte à la confidence. Si celui qui vit
de la détresse n’est pas en mesure de
vous reconnaître comme une source de
soutien, identifiez-vous.
COURS
PRATIQUE
Mario Boilard,
[email protected]
418 842-4448
418 875-1671
WWW.BOILARDRENAUD.COM
COMFOSCAN : CAMPAGNE DE RECRUTEMENT
Une équipe de COMFOSCAN sera à
Valcartier pour donner deux sessions
d’information à 10 h 30 et à 18 h 30
au Grand Théâtre de l’Académie (bât.
534), sur les emplois disponibles au
Commandement. Des représentants
des différentes unités seront présents
pour répondre aux questions et parler
de leurs unités respectives. Les membres militaires et leurs conjoints sont
invités. Pièce d’identification requise
si vous n’êtes pas en uniforme. Info :
www.forces.gc.ca/fr/operations-forcesspeciales/index.page.
31 JANVIER AU 2 FÉVRIER
COURS
DE MOTO
Notaire
18 FÉVRIER
WINTERFEST
Surveillez la programmation à venir!
Les activités se dérouleront au Shannon Hall le vendredi à partir de 19 h.
Une compétition de sculpture sur neige
est organisée par le Services des loisirs
Valcartier. Info : Maureen, 418 8445000, poste 8143.
11 FÉVRIER
RÉUNION DU COMITÉ DES RÉSIDENTS
Mardi 11 février à 18 h au Centre
communautaire (bât. 93). Toute personne intéressée à participer aux
comités organisateurs des fêtes de
quartier (événements prévus à l’été
2014) ou désirant devenir membre du
comité des résidents des logements
familiaux de Valcartier, est invitée à
participer à la réunion. Info : [email protected]
CONDITIONNEMENT PHYSIQUE
MILITAIRES ET MEMBRES PSL ADULTES
GOLF
Séance pratique pour intermédiaires
et avancés le 6 février au Centre des
sports de 13 h 30 à 15 h 30. Clientèle
16 ans et plus. Inscription avant le
5 février au 418 844-5000, poste 6538.
POWER SKATING
Exercices d’agilité et de puissance
visant une amélioration au hockey, le
19 février à l’aréna Clément-Boulanger
de 10 h 45 à 11 h 45. Clientèle 16 ans et
plus. Inscription avant le 18 février au
418 844-5000, poste 6501.
12 FÉVRIER
ATELIER DE COCKTAILS
Création et dégustation de cocktails
avec barman mixologue. Mercredi
12 février de 18 h à 21 h au Centre communautaire (bât. 93). Clientèle : 18 ans
et plus. Coût : 25 $ PSL et 35 $ NPSL.
Info : 418 844-5000, poste 8143.
DIVERS
14 FÉVRIER
INSCRIPTION SEMAINE DE RELÂCHE
Un petit rappel pour vous informer
que vous avez jusqu’au 9 février pour
les inscriptions aux activités de la
semaine de relâche.
DISCO DE LA SAINT-VALENTIN
Activité dansante de la SaintValentin avec jeux, animation et cantine. Le 14 février de 19 h à 21 h au
Centre communautaire (bât. 93). Clientèle : 6 à 12 ans. Coût : 4 $ payables à
l’entrée. Les parents peuvent rester
pour participer à la surveillance de la
soirée. Aucune inscription requise.
Info : Centre de la famille Valcartier,
au 418 844-6060.
PLACE FLEUR DE LYS
Prochaine parution du Bloc-note :
12 février 2014
Soumettez vos communiqués
au plus tard le 3 février 2014 à
[email protected]
MASSO • KINÉ
ÉCOLE DE CONDUITE
CENTRE-VILLE INC.
MARTINE BOUCHER
ÉCOLE ACCRÉDITÉE
Association québecoise des transports
1379 chemin Ste-Foy, Québec
Massage thérapeutique
et détente
Femme enceinte,
massage sur chaise
Certificats cadeaux
et reçus d'assurance
Douche disponible
418 688-2221
13365 rue Duhamel,
Haute St-Charles, Québec
{418.922.4388}
SUR RENDEZ-VOUS
PRISE DE SANG • VACCINS VOYAGE
Au-dessus
du Brunet
1451, de l’Etna, local 206
Val-Bélair, Québec
G3K 2S1
www.CRMCQC.com
T. 418 622-2762
Débute à 6 h
Aucune attente
• Prise de sang
• Tests urinaires
• FIT-Test
• ECG
• Prélèvements de selles
•
•
•
•
Vaccination
Vaccination
Vaccination
Vaccination
Voyage
Zona & Pneumovax
VPH
grippe
Autorisé Santé-Canada
13
ADSUM, 29 JANVIER 2014
L’ÉQUIPE DE RENOUVELLEMENT DE LA DÉFENSE À VALCARTIER
PAR PHILIPPE BRASSARD
Journal Adsum
Des représentants de l’Équipe de
renouvellement de la Défense (ÉRD)
étaient de passage à Valcartier le
20 janvier pour expliquer le mandat
de leur organisation.
Valcartier est l’une des dernières
bases à recevoir la visite de l’ÉRD dans
le cadre d’une première tournée pancanadienne.
Le 20 janvier, les représentants de
l’ÉRD ont notamment pris part à une
rencontre de groupe de type «townhall»
ouverte au personnel militaire et
civil de toutes les unités. Plus de 200
personnes ont assisté à cette rencontre
présentée par le sous-ministre adjoint
du ministère de la Défense, J. Kevin
Lindsey, et le major-général John
Milne, (co-chef de l’ÉRD).
Dans sa présentation, le sous-ministre
Lindsey a expliqué que l’ÉRD découle
d’un vaste processus d’examen des
dépenses lancé en 2010 à la demande
du gouvernement fédéral qui souhaite
revenir à l’équilibre budgétaire.
– PHOTO : CPL NICOLAS TREMBLAY, IMAGERIE VALCARTIER
Le major-général John Milne, co-chef de l’Équipe de
renouvellement de la Défense, s’adresse aux 200 militaires et civils réunis lors de la rencontre du 20 janvier.
Même si plus de 2 milliards $ ont été
coupés au MDN, le renouvellement
de la Défense n’est pas une nouvelle
vague de réductions budgétaires. Selon
M. Lindsey, son objectif est plutôt de
«transformer nos principaux programmes et processus administratifs pour
qu’ils soient plus simples et efficaces».
Le mgén Milne a souligné que l’ÉRD
a analysé 100 mesures de renouvellement soumises par les différentes
entités de la Défense. Au final, 22
mesures importantes ont été retenues
dans divers domaines comme le person-
nel, la maintenance, les opérations,
l’instruction et les technologies de
l’information. Voici quelques exemples
en vrac :
- moderniser la gestion de l’éducation
et de l’instruction individuelle, y compris normaliser et regrouper les cours
et les écoles;
- améliorer la gestion des carrières
militaires, y compris réduire le nombre de déplacements géographiques;
- intégrer les systèmes de gestion des
ressources humaines militaires
(solde, affectations, états de service);
- accroître l’utilisation des nouvelles
technologies (simulateurs, apprentissage en réseau) pour l’instruction;
- optimiser la demande de travaux de
maintenance (simplifier les calendriers liés à la maintenance);
- faire l’approvisionnement à l’échelle
du ministère (simplifier les spécifications, regrouper les achats);
- regrouper les contrats de gestion des
installations pour réaliser des économies d’échelle;
- simplifier le portefeuille de biens
immobiliers;
- restructurer les organisations au sein
de la Défense afin de réduire le nombre de gestionnaires.
Grâce aux 22 mesures du renouvellement de la Défense, le MDN prévoit
économiser jusqu’à 1,2 M $ d’ici 20172018; montant qui pourra ensuite être
réinvesti pour améliorer la disponibilité opérationnelle des Forces armées
canadiennes.
Le but du renouvellement de la
Défense «n’est pas de faire plus avec
moins, ni de faire moins avec moins :
c’est de faire mieux avec les ressources
que nous avons», a conclu le colonel
Dany
Fortin,
commandant
du
5e Groupe-brigade mécanisé du Canada.
CONCOURS DE LA SAINT-VALENTIN
Pour la Saint-Valentin cette année,
l’Adsum célèbre l’amour durable!
– PHOTO : CPLC SIMON DUCHESNE, QG 2 DIV CA
Vous êtes en couple depuis 5 ans et plus? Révélez-nous le secret de votre
longévité et courez la chance de gagner un souper table d’hôte gastronomique
cinq services pour 2 personnes au restaurant Il Teatro à Québec.
Pour participer*, remplissez le court questionnaire ci-dessous
et envoyez-nous vos réponses par courriel à [email protected]
au plus tard le lundi 3 février.
Les réponses reçues pourraient être publiées dans notre édition du 12 février ainsi que les noms
du couple gagnant. Un tirage déterminera le couple gagnant parmi tous les participants.
QUESTIONNAIRE
Des sculptures sur neige du R22eR
pour le Carnaval de Québec
P
our célébrer à la fois son 100e anniversaire de fondation et le Carnaval
de Québec, le Royal 22e Régiment (R22eR) a fait construire deux grandes
sculptures sur neige sur les plaines d’Abraham. Les œuvres ont été réalisées durant la – très froide – semaine du 20 janvier par une équipe de sculpteurs de haut niveau dirigée par l’artiste Alex Girard. La première sculpture
représente le fameux castor du R22eR orné du chiffre «22», tandis que la
deuxième consiste en une grande fresque sur neige illustrant des moments
marquants du centenaire du régiment. Six tableaux tirés de photographies
d’archives ont été sculptés dans la neige : la Première Guerre mondiale, la
Deuxième Guerre mondiale, la Guerre de Corée, l’Allemagne, les missions de
paix de l’ONU et l’Afghanistan. Si vous prévoyez faire un tour au Carnaval,
allez donc admirer ces œuvres glacées qui se trouvent sur les plaines, derrière
le Manège militaire des Voltigeurs. (P.B.)
1234567-
Prénoms et noms des deux membres du couple
Lieu de travail du conjoint(e) militaire ou employé(e) civil(e) au MDN
En couple depuis combien d’années?
Le secret de la longévité de votre couple
Un conseil pour les jeunes amoureux?
No de téléphone (de jour)
Ce concours est rendu possible
Adresse de courriel
grâce à la générosité de
*Concours réservé exclusivement aux militaires et employés civils du
MDN (FP et FNP) résidant dans la région de Québec
14
ADSUM, 29 JANVIER 2014
DES ROBOTS POUR REMPLACER DES SOLDATS?
– PHOTO : ARMÉE DES ÉTATS-UNIS
Confrontée à des coupures budgétaires
drastiques, l’Armée des États-Unis
envisage de remplacer des milliers
de ses soldats par des robots, révèle le
site spécialisé Army Times. Dans un
discours prononcé le 15 janvier, le
général Robert Cone, responsable de
l’entraînement et de la doctrine,
souligne que l’Armée étudie la possibilité de réduire la taille de ses brigades
de combat de 4000 à 3000 soldats. Des
robots et des plateformes automatisées
pourraient ensuite remplacer les postes
vacants. Le gén Cone a dit avoir le
champ libre pour imaginer une armée
qui intègrerait la technologie robotique
afin de compléter des tâches normalement effectuées par les humains. Par
exemple, des véhicules sans pilote plus
légers et mobiles pourraient accompagner les véhicules opérés par les troupes sur le terrain. Rappelons qu’en
raison des compressions budgétaires
de 500 milliards $ qui lui ont été imposées par le gouvernement, l’Armée
américaine doit se résoudre à diminuer
son nombre de troupes, qui passera
de 540 000 soldats à 460 000 en 2015,
voire même à 420 000 hommes d’ici
2019. (P.B.)
LA CHIROPRATIQUE
LE STRESS
MET LE SYSTÈME NERVEUX
À DURE ÉPREUVE
XENA
On en parle sans cesse. Depuis plusieurs décennies, on en a
fait le responsable d’un grand nombre de nos problèmes de
santé. Mais qu’en est-il exactement?
Propriétaire : Jean-Louis Comeau
Race : Bull Terrier
Âge : 5 ans
Avec moi depuis : 5 ans
Poids : 23 kg (52 lb)
Caractère et comportement :
elle fouine et sent partout, c’est un terrier!
Il lui arrive de «péter sa coche», elle se met
à courir partout.
Elle vous fait sourire quand :
elle dort le museau bien caché entre ses
pattes.
Elle vous donne de la misère quand :
elle rencontre d’autres chiens sur la route.
Que diriez-vous à quelqu’un qui hésite
à adopter un animal comme le vôtre ?
Ce n’est pas un chien pour les enfants. Il est
très massif et il peut faire tomber l’enfant
quand il passe tout près.
Le stress, faut-il le dire, n’est pas une maladie en soi, et il existe du bon et du mauvais stress. C’est une réponse de l’organisme aux tensions et aux émotions que nous vivons.
Le bon stress, nous l’éprouvons lors d’une grande joie. Ce n’est
pas celui qui nous cause des problèmes, c’est le mauvais
stress. Il peut être le résultat d’agressions psychologiques sur
notre organisme comme un deuil, une frustration, une séparation, une colère, du ressentiment à l’égard de quelqu’un, la
perte d’un emploi ou même un déménagement.
Les gens qui sont aux prises avec le mauvais stress vivent
souvent dans un environnement physique ou psychologique
agressif, et celui-ci produit alors une tension excessive sur le
système nerveux, ce qui a pour effet de le déséquilibrer.
Le problème avec le mauvais stress, c’est qu’il provoque souvent de l’hypertension artérielle, des ulcères d’estomac ou de
la tension musculaire, par exemple, au cou, au dos ou à la tête.
Certains chercheurs scientifiques ont même établi un lien entre
certains cancers et un stress prolongé.
Tous ces symptômes surviennent lorsqu’il se produit un déséquilibre entre le système nerveux sympathique et le système
nerveux parasympathique qui forment ensemble le système
nerveux autonome, principalement responsable du bon fonctionnement des organes.
Ce déséquilibre fait en sorte que le système nerveux sympathique devient dominant alors que normalement il doit être en
équilibre avec le système nerveux parasympathique. Ainsi,
c’est le système nerveux qui accélère le fonctionnement des
organes qui prend le dessus sur celui qui les ralentit.
SUIVEZ L’ADSUM
SUR FACEBOOK
Avec un stress prononcé, ont peut se retrouver en dépression
nerveuse, souffrir d’insomnie ou être aux prises avec un
burnout. Négliger un problème de stress, c’est nourrir en
soi une bombe à retardement qui causera à court ou à
moyen terme des problèmes de santé qui pourront parfois
devenir graves.
CONSULTEZ NOTRE PAGE SUR
Quand le stress vous tenaille, le Dr Robert peut sûrement
vous aider, car il s’agit d’un problème qui souvent a des répercussions sur l’une ou l’autre des parties du système neuromusculo-squelettique.
www.facebook.com/JournalAdsum
et cliquez sur
«J’aime»
Pour ceux et celles qui veulent
éviter, dans la mesure du possible les médicaments et la
chirurgie, la chiropratique est
un choix tout naturel.
pour accéder plus rapidement à nos
articles, nos dates de publication
et nos annonces de concours.
Dr Vincent Robert
Chiropraticien
"UREAUTIQUEs,ANGUES
CHIROPRATIQUE
PHYSIOTHÉRAPIE
MASSOTHÉRAPIE
OSTÉOPATHIE
ACUPUNCTURE
une
p
éco
e
i
a
r
v
ult
d
a
r
ou
FORMATION EN
FORMATION EN
BUREAUTIQUE
LANGUES
PROGRAMMES
DE FORMATION
le
es
455, rue Marais,
190, rue Dubé, Courcelette, Qc
bur. 180, Québec
418 844-3735
www.academiedusavoir.com
Nos formations
vous ouvrent une porte
sur le
monde
s0RIVÏ
s%NGROUPE
s3EMIPRIVÏ
s%NTREPRISE
COURS
AUSSI
DISPONIBLES
EN LIGNE
Formation adaptée aux adultes
s!DJOINTEADMINISTRATIFVE
s!GENTDEBUREAU
s#OMMISDEBUREAU
s#OMMISCOMPTABLE
s/UCOURSÌLACARTE
(Windows, Word, Excel, etc.)
15
ADSUM, 29 JANVIER 2014
L’incontournable de la saison hivernale!
Après les froids intenses des dernières semaines, la Fête hivernale du
25 janvier était toute indiquée pour
profiter des plaisirs de l’hiver. En
effet, malgré la neige qui est tombée
toute la journée, les familles de la
communauté de Valcartier étaient au
rendez-vous pour profiter des multiples activités gratuites organisées
par le Service des loisirs communautaires, avec la précieuse collaboration du Centre de la famille Valcartier et du Centre plein air Castor.
Encore cette année, la Fête hivernale
avait lieu au Centre plein air Castor.
Près de 400 personnes étaient présentes. Elles ont pu glisser sur les chambres à air, jouer dans les jeux gonflables, faire un tour de poney, profiter
gratuitement des sentiers de raquettes,
de ski de fond et de patin, et participer
aux jeux de la cabane à sucre animée
ainsi qu’à ceux du Groupe de soutien
au déploiement (GSD). Les frileux et
les tout-petits n’étaient pas oubliés :
coloriages, maquillages et petit jeu
gonflable étaient aussi disponibles à
l’intérieur du pavillon.
Le traditionnel dîner spaghetti a
trouvé encore autant d’adeptes cette
– PHOTOS : BÉNÉVOLES DU SLCV ET DU CFV
PAR MAUREEN A. GUÉNETTE
Superviseure des loisirs communautaires Organisation d’événements
Les membres de la famille Gagnon, de la Cabane à Gagnon, étaient sur place pour
offrir des défis rigolos aux participants de la Fête hivernale.
Les jeux gonflables extérieurs étaient totalement géants!
année. En après-midi, les participants
ont pu manger de la tire sur la neige
et de délicieuses queues de castor.
La mascotte du GSD était sur place, et
nous avons reçu la visite du populaire
Bonhomme Carnaval.
Merci à nos commanditaires et à nos
bénévoles qui contribuent chaque fois
à la réussite des activités de notre
communauté.
PROMOTION DE LA SANTÉ
COURS EN SOIRÉE
de la Promotion de la santé
Raphaël et Gabriel Verret se sucrent le bec, accompagnés de leur papa.
ÉVÉNEMENT
SPÉCIAL?
Envoyez-nous votre article
et vos photos à
[email protected]
Ou appelez notre journaliste au
418 844-5000, poste 6656
Vivre à deux n’est pas toujours de
tout repos! Vous avez besoin d’outils
pour parvenir à vous exprimer sainement?
Vous
désirez
apprendre à maîtriser
les conflits conjugaux
et à préserver l’harmonie au sein de votre
couple? Ces ateliers
vous permettront de
développer de nouvelles
stratégies afin d’entretenir le bonheur
de vivre à deux. Notez que vous pouvez
y assister seul ou en couple, et que vous
pouvez choisir de vous inscrire uniquement à l’un comme à l’ensemble de ces
ateliers.
– Saine communication :
mercredi 5 février de 18 h 30 à
20 h 30, Centre des sports
– Expression des besoins, des attentes
et des limites : mercredi 12 février
de 18 h 30 à 20 h 30, Centre des
sports
– Maîtrise des moments de conflits :
mercredi 19 février de 18 h 30 à 20 h
30, Centre des sports
PLANIFIEZ VOTRE VRD
DÈS MAINTENANT!
BILINGUAL SERVICE
PARTICIPANTE AU PROGRAMME
DE RÉINSTALLATION DES FAC
Super maison de ville avec vue sur l’eau
à Mooney’s Bay. 3 c. à c., salle de bain
principale complètement rénovée.
5 éléctroménagers inclus. Sous-sol fini.
Frais de condo 240$/mois.
Secteur recherché ! 324 900$
7500
jusqu’à
*
$
en
cadeau
À l’achat de votre nouvelle maison Pro-Fab,
Obtenez un chèque cadeau
au Centre Pro-Fab Design,
applicable sur les couvres-sols.
$*
Valeur de
BONUS
+
+
Obtenez un chèque cadeau
SUPPLÉMENTAIRE au Centre Pro-Fab
Design, applicable sur vos choix déco.
$*
Valeur de
Obtenez un voyage dans
ers
premiteurs le sud pour 2 personnes!
ache
*
$
Valeur de
*Pour un temps limité, détails sur les sites de vente, certaines conditions s’appliquent.
Josée Cloutier
Courtier immobilier
Nouveau modèle Mundo
Nouveau modèle Kenya
Pro-Fab vous présente une offre complète
MEMBRE DE LA GRANDE COMMUNAUTÉ MILITAIRE
DEPUIS PLUS DE 12 ANS
Emplacement de choix ! 4 c. à c. à l’étage,
planchers de bois franc, grande cuisine
ensoleillée, chambre des maîtres avec
salle de bain adjacente. Près des écoles
(françaises & anglaises), magasins,
transport en commun. 429 900$
R.B.Q. : 8000-4872-09
ATELIERS CONJUGAUX
POUR CHAQUE TRANSACTION
IMMOBILIÈRE COMPLÉTÉE, JE DONNERAI
UN POURCENTAGE DE MES PROFITS
AU FONDS APPUYONS NOS TROUPES
Sutton Group-Premier
Realty (2008) Ltd.
Direct 613.796.0547
www.demenageaottawa.com
s
s
s
s
s
s
MAÎTRE CONSTRUCTEUR
PLATINE
Centre de décoration Pro-Fab Design
Accompagnement tout au long de votre projet
Construction en usine
Service complet de la fondation à l’inspection
Respect du délai et de votre budget
Livraison partout au Québec et en Ontario
4 maisons modèles à visiter
2210, boul. Wilfrid-Hamel QUÉBEC 418 681 4422
profab.ca
16
ADSUM, 29 JANVIER 2014
PAROLES D’AUMÔNIER
UNE RÉFLEXION SUR LA RÉSILIENCE
pouvoir de se relever après un échec se
cultive. Mais on se demande si aujourd’hui la génération actuelle a reçu l’entraînement nécessaire pour rebondir
dans des situations difficiles.
La résilience a besoin d’une référence. Autrement dit, la résilience naît
d’une raison. Pourquoi devrais-je me
relever s’il n’y a à l’horizon aucune
lueur d’espoir à ce que ma situation
change? En fait, la résilience et la foi
se rejoignent et cohabitent. Car tandis
que le pessimisme envahit et plonge
dans le désespoir, on a besoin d’entendre la voix de la foi qui invite à se relever, disant que demain sera meilleur.
Un proverbe français nous dit ceci : Si
la nuit tu pleures le soleil, tes larmes
t’empêcheront de voir les étoiles. Et,
dois-je ajouter, quand il fait nuit, c’est
en étant capable de voir les étoiles
qu’on parviendra à l’aube pour voir à
nouveau le soleil. La seule chose, la
foi a besoin d’avoir un objet infaillible,
elle a besoin de s’enraciner en un être
qui soit toujours capable de générer
l’espoir. C’est cette offre que le Christ
nous a faite, celle de nous réconcilier
à Dieu, son Père, Lui qui est le générateur par excellence de la foi.
gers se cachent : l’exclusion, l’excès et
l’étiolement de la résilience.
L’exclusion - Dans une société de
consommation, ceux qui n’ont pas de
pouvoir d’achat sont malheureusement
marginalisés, voire exclus. Eux-mêmes
se sentent démunis et se voient traités
en individus de second rang dans leurs
propres sociétés.
L’excès - Ceux qui, en réalité, n’ont
pas de pouvoir d’achat, mais veulent à
tout prix s’accrocher au train de la consommation s’endettent excessivement
jusqu’à en perdre le sommeil.
L’étiolement de la résilience - Les
premiers humains devaient lutter pour
vivre, ils ont appris à changer leur
environnement, à inventer pour combler leurs besoins. La résilience, on la
définit comme la capacité que possède
l’individu à supporter une situation
difficile, génératrice de stress.
S’il y a une prédisposition à la résilience chez l’être humain, cela n’insinue pas qu’elle lui soit innée. Nous,
humains, devons apprendre à faire face
aux difficultés, aux aléas de la vie. Le
PAR LE PADRÉ (CAPT) JEAN MAX DESTINÉ
Aumônier protestant
Aujourd’hui le train du monde va à
une vitesse vertigineuse; on dirait qu’il
n’a aucune gare où s’arrêter. Par
conséquent, pour arriver à destination,
on doit endurer le voyage. Mais qui y
parviendra? Et, surtout, comment y
parvenir?
Voilà ce qui servira de démarche
dans la réflexion sur ce thème, la
résilience.
À première vue, on dirait que la génération actuelle est la plus heureuse de
toutes les générations antérieures.
Apparemment tout marche comme sur
des roulettes, on peut rapidement
voyager d’un point à un autre, les
moyens de communication sont rapides
comme l’éclair, les mets sont déjà
préparés, les jus déjà embouteillés.
De prime abord, c’est une génération
heureuse, privée de tout souci, une
société d’opulence. Mais derrière cette
fausse impression, trois grands dan-
Une fois qu’on arrive sur terre, le
voyage commence, chacun à sa destination ou son point d’arrivée, on ne
doit pas s’arrêter avant ce point. Albert
Einstein dit ce qui suit : La vie, c’est
comme une bicyclette, il faut avancer
pour ne pas perdre l’équilibre. Au cours
de son voyage, on ne doit pas s’arrêter
pour ne pas perdre l’équilibre. Car la
victoire est en avant, s’arrêter c’est
retarder son entrée sur le terrain de la
victoire et même la mettre en péril.
Le chemin qui mène à la victoire n’est
pas fait seulement de succès et d’auréoles, il est aussi pavé d’obstacles,
de railleries, de solitude, d’incompréhension, d’abandon, de trahison, de
tristesse, de larmes, de découragement,
d’échec et de recommencement. Voici
ce que nous dit Henry Ford : Échouer,
c’est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente.
L’échec ne doit pas vous arrêter; si
vous devez recommencer, il faut le faire
de manière intelligente. Vivre c’est
lutter, alors je ne sais pas où vous vous
êtes rendu dans votre lutte, mais je
sais que vous devez continuer jusqu’à
la victoire finale. On doit toujours se
rappeler que dans l’obscurité de sa nuit
de découragement, on ne doit pas laisser les larmes obscurcir sa vue jusqu’à
ne pas voir les étoiles qui fournissent
la faible lumière guidant vers le soleil
du lendemain.
agence immobilière
Pierre Cloutier
Courtier immobilier
www.pierre-cloutier.com
42E ANNÉE, NO 15,
MERCREDI 29 JANVIER 2014
POUR VENDRE OU ACHETER
Le journal Adsum est une publication non officielle publiée un
mercredi sur deux avec la permission du Commandant du Groupe
de soutien de la 2e Division du Canada. Les opinions et les points
de vue exprimés dans ce journal ne sont pas nécessairement ceux
du MDN, des FAC et des SBMFC/ Personnel des FNP.
418 847-1000
Mario Pelletier
TIRAGE : 4400 copies
ÉDITEUR : Colonel H. Gosselin, commandant GS 2 Div CA
Courtier immobilier
www.mariopelletier.com
LAC SERGENT
FOSSAMBAULT
SAINTE-CATHERINE
SAINTE-CATHERINE
SHANNON
EAU
UV
NO
188 000
$
SHANNON
269 000
$
SHANNON
EAU
UV
NO
EAU
UV
NO
187 500
199 400
SHANNON
SAINT-GABRIEL
SAINT-GABRIEL
$
$
309 900
$
EAU
UV
NO
375 000$
424 900$
229 000$
349 900$
LAC ST-CHARLES
SAINT-ÉMILE
LORETTEVILLE
VAL-BÉLAIR
VAL-BÉLAIR
EAU
UV
NO
EAU
UV
NO
EAU
UV
NO
EAU
UV
NO
254 000$
349 500$
549 000$
394 000$
319 000$
VAL-BÉLAIR
VAL-BÉLAIR
VAL-BÉLAIR
VAL-BÉLAIR
BEAUPORT
EAU
UV
NO
EAU
UV
NO
279 900$
264 000$
JOURNALISTE : Philippe Brassard
• Tél. : 418 844-5000, poste 6656
• Courriel : [email protected]
CONSEILLÈRE EN PUBLICITÉ : Isabelle Blouin
• Tél. : 418 254-2448
• Courriel : [email protected]
339 000$
EAU
UV
NO
RÉDACTRICE EN CHEF : Caroline Charest
• Tél. : 418 844-5000, poste 5672
• Courriel : [email protected]
259 900$
EAU
UV
NO
229 900$
COMMIS D’ADMINISTRATION : Annie Marshall
• Tél. : 418 844-5000, poste 5598
• Courriel : [email protected]
INFOGRAPHISTE : Philippe Dionne-Raymond
• Tél. : 418 844-5000, poste 6656
• Courriel : [email protected]
Toute correspondance doit être adressée à la rédactrice en
chef. Les demandes de publication doivent être acheminées
par courrier électronique à [email protected] gc.ca. Soumettre les textes en format Word et les photos en jpg.
La rédactrice en chef se réserve le droit de rejeter ou de
modifier tout matériel rédactionnel ou publicitaire. Les
auteurs des textes ne seront pas nécessairement avisés
des modifications apportées à leurs textes. Les articles
publiés dans ce journal sont la propriété de l’Adsum et ne
pourront être publiés, utilisés ou reproduits sans l’autorisation de la rédactrice en chef ou de l’auteur.
Abonnement : 20 $ par année (22 éditions) plus taxes
GRATUIT pour les militaires et les employés civils du MDN.
ISSN 0705-0992
Journal Adsum, Base Valcartier, bât. 516
C.P. 1000, succ. Forces, Courcelette (Québec) G0A 4Z0
Tél. : 418 844-5000, poste 5598 • Fax : 418 844-6934
Courriel : [email protected]
Site Web : www.journaladsum.com
Facebook : www.facebook.com/JournalAdsum
PROCHAINE PARUTION : 12 FÉVRIER 2014
TOMBÉE : 3 FÉVRIER 2014
198 500$
PARTICIPANT AU SERVICE DE RELOGEMENT DES FORCES ARMÉES CANADIENNES
A division of CFMWS
Une division des SBMFC
ADSUM, 29 JANVIER 2014
Faites connaissance avec l’équipe de
CONDITIONNEMENT
PHYSIQUE
SPORTS
Le caporal Larocque en
route vers les Jeux de Sotchi
PAR PHILIPPE BRASSARD
Journal Adsum
C’est confirmé, le caporal Dominic
Larocque de Valcartier défendra les
honneurs du Canada au hockey-luge
lors des Jeux paralympiques de
Sotchi, en Russie, qui se tiendront du
7 au 14 mars.
DAVID LAROCHE
MONITEUR DE
CONDITIONNEMENT PHYSIQUE
AUX PSP DEPUIS : mars 2009
ORIGINAIRE DE : Pont-Rouge
FORMATION SCOLAIRE :
baccalauréat en enseignement de l’éducation
physique de l’Université Laval
SPÉCIALISATION : canot à glace, sports cardio, golf
SPORTS PRATIQUÉS :
kayak de rivière, canot à glace, planche à neige,
escalade, golf, surf
COURS OU ÉVALUATIONS OFFERTS :
cliniques de golf, camp junior de golf, ski télémark,
course à pied, programme d’entraînement au
combat (PEC), circuits musculaires, conférences
en biomécanique et en gestion cardiovasculaire,
tests FORCE et EXPRÈS
COURS QU’IL PRÉFÈRE DONNER :
ski télémark
TROIS MEILLEURS EXERCICES À PROPOSER :
- exercices d’équilibre sur planche latérale :
un bon moyen de renforcer ses muscles
stabilisateurs et le tronc;
- intervalles de cardio : qu’ils soient pratiqués
sur un rameur ou en course à pied, les
intervalles sont le meilleur moyen d’augmenter
son VO2Max;
- squat proprioceptif : un squat pratiqué sur
une planche proprioceptive ou même un ballon
suisse. Cet exercice développe la force et
l’équilibre, ce qui aide dans les sports où le
centre de gravité change souvent (basketball)
ou les sports en milieu instable (canot à glace).
PIRE CHOSE À FAIRE EN ENTRAÎNEMENT :
appliquer une surcharge à son corps, trop vite,
trop tôt. Que ce soit en musculation ou en général,
les gens ont tendance à sauter les étapes. La
souffrance et l’orgueil n’ont pas leur raison d’être
en entraînement, il faut y aller progressivement.
IDOLE SPORTIF :
l’alpiniste italien Reinhold Messner. En Europe,
Messner est une légende. Il est le premier alpiniste
à avoir escaladé les 14 plus hautes montagnes
du monde (sommets de plus de 8000 mètres).
Il a aussi escaladé l’Everest sans apport d’oxygène
et en solo.
SON RÊVE LE PLUS FOU :
faire le tour du monde pendant un an avec un
kayak, une planche de surf, un équipement
d’escalade et une planche à neige (splitboard)
pour vivre des trips d’adrénaline dans les endroits
les plus fous (Alaska, Japon, Himalaya, etc.).
17
«J’étais très content mais pas trop
surpris non plus, car je m’attendais à
être de l’alignement», souligne le cpl
Larocque, qui porte les couleurs
d’Équipe Canada depuis 2010, en plus
de l’uniforme militaire canadien.
Son poste sur l’équipe nationale
assuré, l’athlète se montre confiant en
vue de ses premiers Jeux paralympiques. «Présentement, on est les champions du monde, l’équipe à battre!»,
lance-t-il, conscient qu’il n’y a toutefois
rien de gagné d’avance. «Les Américains ont une bonne équipe, les Russes
aussi et ils vont jouer chez eux. On ne
pourra pas se permettre d’en échapper
une, il faudra livrer de bonnes performances tous les soirs», dit-il, déterminé
à revenir de Sotchi avec une médaille
d’or autour du cou.
Étonnamment, le militaire de Valcartier est déjà familier avec le village
olympique de Sotchi, car son équipe y a
séjourné pour un tournoi l’été dernier,
à l’invitation des Russes. «C’était vraiment impressionnant, raconte-t-il.
Même si les infrastructures n’étaient
pas toutes bâties, loin de là, partout
on se sentait déjà comme aux Olympiques : les affiches, l’aéroport, l’ambiance. Toute la ville a été bâtie pour les
Jeux. J’ai hâte de le vivre pour vrai!»
Le cpl Larocque a parcouru beaucoup
de chemin avant d’en arriver là. Le
27 novembre 2007, à Kandahar en
Afghanistan, le jeune fantassin du
Royal 22e Régiment a perdu une jambe
quand une bombe artisanale a explosé
sous son véhicule blindé.
Sa vie a basculé, mais il a trouvé un
baume dans le hockey-luge. «Le sport
m’a beaucoup aidé, constate-t-il. Une
fois ma réadaptation terminée, quand
j’ai recommencé à travailler et à
m’entraîner, [ma condition] a monté
en flèche. Tout a déboulé tellement
rapidement. Je ne le réalise pas encore
même aujourd’hui. On dirait que j’ai
recommencé à jouer au hockey hier et
que j’ai été blessé avant-hier.»
DE RÊVE À RÉALITÉ
Le rêve paralympique du cpl
Larocque prend naissance lors des Jeux
de Vancouver, en 2010, où il est présent
comme observateur. «J’ai eu la chance
d’essayer le hockey-luge sur la glace.
Ç’a été mon premier déclic : j’ai réalisé
que j’adorais le sport et que j’aimerais
avoir la chance un jour de participer
aux Jeux», soutient-il.
– PHOTO : HOCKEY CANADA IMAGES
Le caporal Dominic Larocque de Valcartier défendra les honneurs du Canada à Sotchi en tant que membre de
l’équipe nationale de hockey-luge.
Via Capitale Sélect
RAPHAËL DUMAIS
Voir mes inscriptions au
www.michelbenoit.com
418 627-3333
Service bilingue / Bilingual services
CHARLESBOURG
$
00
50
8
3
NEUFCHATEL
$
00
80
9
1
DUBERGER
$
00
99
3
2
Belle propriété à paliers multiples 50x24x28 irr.
sur 5 niveaux, 4 côtés brique, 3 chambres
à l'étage, 1 bureau, 3 salons, 2 salles de bains
et une salle d'eau, atelier, garage intégré avec
accès par le sous-sol, 4 stationnements
asphaltés. Terrain de 8100 pc sans voisin
arrière, cabanon. Parfait pour ceux qui ont
besoin d'espace.
Beau condo 2009 au 2e étage (milieu),
2 chambres à coucher dont une avec walk-in.
Salle de bains avec bain podium et douche
indépendante. Grandes pièces, 2 stationnements et un rangement extérieur. Situé
près de tous les services et de l'autoroute
Robert-Bourassa. Coup de coeur assuré!
Très belle maison en rangée unité de coin,
en formule condo, 18x30, construction 2008,
3 chambres, une salle de bains, une salle d'eau
et 2 stationnements. Le confort d'une maison
et la tranquillité d'esprit du condo.
Possession à discuter.
SAINT-GABRIEL
SAINT-AUGUSTIN
SAINTE-CATHERINE
$
00
89
4
4
Magnifique cottage pensé et construit sur mesure
selon les critères les plus exigeants. Cuisine de
rêve avec walk-in, îlot avec comptoir lunch en
quartzite, arm. bois jusqu'au plafond (9 p) +++
4 chambres, bureau avec fenêtre, 2 sb dont une
avec bain autoportant, douche (marbre+verre).
Foyer 2 faces +++ Garage, VUE PANORAMIQUE.
Coup de coeur assuré!
Secteur "Les Bocages", très beau cottage style
Anglais 36x25 entretenu avec soin. 4 chambres
dont une au rdc, 2 salles de bains, foyer au bois,
air climatisé +++ Le tout sur un magnifique
terrain de 12 862 pc, paysager, intime et boisé.
La propriété est située dans un îlot, paisible et
sécuritaire pour votre famille. Possession flexible!
CHARLESBOURG
SAINT-GABRIEL
8
19
H A U T- R I C H E L I E U
AGENCE IMMOBILIÈRE
Agence Immobilière
COURTIER IMMOBILIER AGRÉÉ
$
00
90
1
5
TRANSFÉRÉ
À ST-JEANSUR-RICHELIEU
Dès septembre 2010, le militaire participe au camp de sélection de l’équipe
canadienne. À sa grande surprise, il est
choisi. «On rêve tous de jouer pour
Équipe Canada», souligne l’attaquant
défensif. «À mon premier match, j’ai
marqué deux buts dont je vais me souvenir toute ma vie.»
De 2010 à 2014, le cpl Larocque et
ses coéquipiers participent à des
compétitions partout dans le monde,
remportant au total six médailles d’or,
deux d’argent et une de bronze. Leur
médaille d’or aux Championnats du
monde en Corée du Sud, en avril 2013,
fait d’eux l’équipe favorite pour remporter l’or à Sotchi.
0$
00
9
34
0$
90
$
00
50
4
4
WOW! Superbe plain-pied haut de gamme
2007 avec système GÉOTHERMIE, garage double
2 portes. 2 chambres dont une avec walk-in
et 2 bureaux avec fenêtres, 2 salles de bains.
Cuisine avec armoires thermoplastique jusqu'au
plafond, îlot central et beaucoup de rangement.
Solarium 3 saisons. Terrain 43 270 pc. Prise de
possession flexible.
VAL-BÉLAIR
5
61
0$
00
Courtier immobilier
20 ans d’expérience
dans la vente
998-5221
514
MEILLEUR VENDEUR
2005-2006 (2 ) - 2007-2008 - 2009 (3 )
2010-2011 (2 ) - 2012 (2 ) - 2013 (2 )
e
e
e
e
e
Très beau condo 2009 au rez-de-chaussée,
d'une superficie nette de 1108 pi², 2 chambres,
1 salle de bains (bain podium et douche
bedaine), air climatisé mural, 1 stationnement
et un rangement extérieur. Aucun tapis.
Possession très flexible. Près de tous les
services. À voir!
WOW! Magnifique plain-pied rénové (2009) en
très grande partie avec goût et avec le souci du
détail. 3 chambres à coucher dont une avec
walk-in 7.7x7.3 et porte-jardin. Salle de bains
avec bain sur pattes et douche en céramique et
verre. Garage avec terrasse pour admirer la VUE
INCROYABLE SUR LA RIVIÈRE JACQUES-CARTIER!
INCROYABLE, elle est magnifique! Chaleureuse
avec une finition haut de gamme; cuisine
avec armoires en bois jusqu'au plafond 9",
comptoir lunch en quartz, 3 foyers au propane,
3 s. de bains, 1 s. d'eau, 3 cc à l'étage dont une
avec walk-in, salle de bains et accès au balcon.
Garage, terrain de 51732 pi². Accès à pied au
Parc naturel Mont-Bélair.
PARTICIPANT AU SERVICE DE RELOGEMENT DES FORCES ARMÉES CANADIENNES
18
ADSUM, 29 JANVIER 2014
PETITES ANNONCES
LOGEMENTS À LOUER
BACHELOR À LOUER, maison
neuve située à 3 min de la
base militaire, grande chambre, beaucoup de rangement,
accès à la cours. Libre immédiatement 418 844-3334,
poste 221. 26/02
CONDO 4 1/2 équipé à louer,
Val-Bélair, construction 2012,
aire ouverte, entrée indépendante, stationnement, balcon,
etc. Contacter Frédéric 418
670-9783. 29/01
GRAND 4 1/2 À LOUER,
rénové, grandes pièces et très
lumineux, sous-sol semi-fini
avec espace de rangement et
atelier de travail, accès au
terrain, cabanon, situé à 2
minutes de la base militaire.
Libre immédiatement 418
844-3334, poste 221. 26/02
SHANNON, libre maintenant,
sur 2 étages, meublée ou non,
chauffée, éclairée, déneigée,
internet, entrée lav/séch., 1er
étage, aire ouverte portepatio (sal.cuis.toil.) 2e étage,
chambre, balcon, salle de
bain. Boul. Jacques-Cartier,
face à la rivière. 418 8443386. 29/01
TRÈS GRAND 3 1/2 neuf avec
garage, 850$/mois, complètement meublé, chauffé,
éclairé, câble, internet haute
vitesse. Décoré avec goût
et très près de la base. Libre
immédiatement ou pour quelqu’un cherchant un RI. Neal
St-Denis, 418 844-2640 ou
581 983-2640. 29/01
VAL-BÉLAIR, 3 1/2 construction neuve pour mars 2014,
boul. Pie-XI. Tout inclus pour
RI, meublé, chauffé, éclairé,
câble et internet, stationnement, près des services.
Info. Claude 418 808-3976.
16/04
Centre des sports (bât. 516), Base Valcartier (près de la salle de musculation)
418 844-5000, poste 5598 • www.journaladsum.com
VISA • MASTERCARD • CARTE DE DÉBIT • CHÈQUES (Payable d’avance et non remboursables)
PROCHAINE PARUTION : 12 FÉVRIER 2014 • DATE LIMITE : 6 FÉVRIER 2014
Luminosité garantie! Unité de
coin! Condo 2010 au 1er étage
de 2 CC, cuisine fonctionnelle
à aire ouverte, walk-in,
douche en céramique,
2 balcons, rangement int.,
2 stats, piscine creusée,
grand terrain aménagé avec
accès à la rivière Nelson.
Garantie du constructeur.
Prise de possession flexible.
VAL-BÉLAIR
Annie Coulombe
courtier immobilier résidentiel
RE/MAX 1er choix inc.
[email protected]
MAISON À VENDRE
418 955-4224
CONDO À VENDRE
ST-ÉMILE 349 000$ négociable, cottage avec garage,
4 côtés brique, terrain de
10 000 pc pas de voisin à
l’arrière. Pour plus de détails
voir Publimaison.ca #AJ490.
Patrick 418 573-8069 ou
418 606-8989. 26/02
Envoyez-nous votre
petite annonce
par courriel pour
une soumission
[email protected]
à vendre 130 000$ ou loué à
l’année 600$/mois, chauffé,
meublé, 1 c.c., salon, cuisine,
bateau, motoneige, ski fond,
raquette tout à la porte. 418
934-8226. 29/01
CONDO À LOUER
MAGNIFIQUE CONDO, SteCathe rine-de-la-J.-Cartier,
15 min base militaire. Piscine
chauffée ext., ascenseur, foyer
au gaz, rangement ext., 2
stats., 2 très grandes chambres. 2 s.d.b., douche ind.,
entrée lav/séch., gymnase,
bus, piste cyclable, épicerie.
1er juillet 2014, possibilité
électr. incluse et semi-meublé.
Julie 418 998-6595. 29/01
Val-Bélair condo 4 1/2 dernier étage, grande galerie
avec VUE SUR LA VILLE DE
QUÉBEC, 2 stationnements,
cabanon. Voir duproprio.com
# 465858. Pas de taxes à
payer 189 000$. 418 8726555. 29/01
1079, rue de l’Élysée
Du proprio # 478571
(via Grand-Bernier)
Maison neuve à vendre,
3 chambres à coucher,
plancher bois franc et
céramique. Près de la
Base militaire et d’une
école primaire.
450 346-6293
ou 450 357-4435
ORGANISATION CANADIENNE
DES VÉTÉRANS DE L'OTAN
(POUR ADHÉSION)
Pratique et rapide!
Je désire joindre l'Organisation. Le coût est de 20 $ par année.
Chèque au nom de l'OCVO. Nom complet, adresse, ville, province,
pays, code postal, téléphone, grade et no. de service, courriel.
Vous pouvez maintenant
PLACER VOTRE
PETITE ANNONCE
CHALET habitable à l’année
au Domaine de la rivière aux
Pins près de la plage Germain,
418 951-7151
836 rue Bousquet
VASTE ET PRESTIGIEUSE
bi-génération pouvant être
transformée en duplex située
à St-Jean-sur-Richelieu, idéal
pour investisseur. Voir centris.ca #24806807. 16/04
NOUVEAU SERVICE de santé
globale sur le boulevard
Valcartier. Viens reprendre
du pouvoir sur ta vie grâce
à l’hypnose holistique. Je
t’accompagne vers un mieuxêtre physique, psychologique,
spirituel. 418 928-1143.
www.caroledionne.com. 12/02
Jumelé split-level 2011
2 ch. à coucher/walk-in
cabanon, patio,
aménagé. Près de la
base militaire et de
tous les services.
Quartier neuf
Saint-Jean-sur-Richelieu
RECHERCHE préposé féminin
pour résidence santé mentale,
formation sur place, travail
de fin semaine environ 25 h
semaine, aide au bain, donner
médication, ménage, servir
repas, travail de jour, soir et
de nuit. 418 934-8226. 29/04
DIVERS
S T E - C AT H E R I N E - D E - L A JACQUES-CARTIER, du proprio
pour amants de la nature,
coquette maison possédant
un grand terrain en retrait de
la route. Près de tous les services et à 15 min de la base
militaire, 4 c.c., grande salle
à manger, beau solarium avec
foyer au gaz. 279 000$ négo.
418 558-3853. 12/02
VAL-BÉLAIR • 237 000 $
Expédier à : a/s Betty Goodison, Assistant-Adjudant
5 Plumbrook Dr., unit #304
Leamington, Ont., N8H-4P8
[email protected] / [email protected]
via notre site Web
www.journaladsum.com
Muté à / Posted to
• ACHAT
• TRANSFERT
VALCARTIER
• RENOUVELLEMENT
418.956.8219
• PROJET RÉNOS
[email protected]
CATHY VACHON
COURTIER IMMOBILIER HYPOTHÉCAIRE
[email protected]
SHANNON
9
24
0
90
SERVICE GRATUIT • RAPIDE
EFFICACE • 7/7 JOURS
«PARTOUT AU CANADA»
SAINTE-CATHERINE
$
59
VAL-BÉLAIR
4
32
0$
90
9
16
0$
90
SAINTE-CATHERINE
5
26
VAL-BÉLAIR
9
28
0$
90
9
19
0$
90
0$
00
9
25
9
17
0$
90
SAINT-ÉMILE
9
28
0$
90
ACCOMODATION
POUR RI DISPONIBLES
AVAILABLE FOR IR
VOUS POUVEZ AUSSI NOUS CONTACTER À FRAIS VIRÉS
YOU CAN ALSO CALL COLLECT
SAINTE-CATHERINE
0$
90
SAINTE-CATHERINE
7
22
PONT-ROUGE
VAL-BÉLAIR
SAINT-ÉMILE
LORETTEVILLE
0$
90
LOGEMENTS
T. 418 208-PRÊT (7738)
4
17
0$
90
LORETTEVILLE
9
28
CHARLESBOURG
0
14
0$
00
0$
50
0$
90
BEAUPORT
9
21
0$
90
19
ADSUM, 29 JANVIER 2014
agence immobilière
Une équipe qui donne des
Sébastien Masse inc.
Courtier immobilier
Nancy Tobin inc.
Nancy Garneau
Courtier immobilier
Ginette Plante
Adj. adm.
Adj. adm.
Guy Lapierre inc.
Martin Comeau inc.
Courtier immobilier
Courtier immobilier
Anne Marie Domaine inc.
COMEAU RE SULTATS
418 847-1000
Fiers de servir les membres de la communauté militaire
www.martincomeau.ca
Courtier immobilier
facebook.com/lequipecomeau
BILINGUAL
SERVICES
Participant au service de relogement BROOKFIELD des Forces armées canadiennes
Shannon
Shannon
Shannon
55, rue Maple
142, rue Desrochers
66, rue Elm
SIA : 10996337
SIA : 9661076
Shannon
Shannon
6, rue Oak
SIA : 9544904
SIA : 20052903
Shannon
Shannon
229, ch. de Wexford
84, rue Donaldson
180, rue du Parc
SIA : 16451230
SIA : 23627914
SIA : 24571899
Val-Bélair
Val-Bélair
Val-Bélair
Val-Bélair
Val-Bélair
Val-Bélair
Val-Bélair
1685, rue de la Guinée
1383, rue de l'Esplanade
1578, rue Aladin
2 - 1569, rue Gandhi
404 - 1428, rue Grandpierre
1234, rue des Charmilles
302 - 1680, boul. Pie-XI N.
SIA : 17013228
SIA : 9430349
SIA : 12491753
SIA : 15086549
SIA : 23922447
SIA : 13600273
SIA : 9099239
Val-Bélair
Val-Bélair
Saint-Gabriel
Saint-Gabriel
Saint-Gabriel
Sainte-Catherine
Sainte-Catherine
1702-1706, rue d'Iran
1301, rue du Castor
rue Sioui
34, rue Caroline
4, rue Fitzpatrick
35, rue Laurier
41, rue Albert-Langlais
U
EN
EV
R
EC
AV
SIA : 10904354
SIA : 19114422
SIA : 11434198
SIA : 17921807
SIA : 14876591
SIA : 16659520
SIA : 12651045
Sainte-Catherine
Charlesbourg
Charlesbourg
Fossambault
Sainte-Foy
Beauport
Saint-Augustin
100, rue Gingras
4615, rue des Samares
514, rue Maxime
128, rue des Mélèzes
738, rue Cavelier
152, Place Nancy
610 - 4974, rue Lionel-Groulx
SIA : 20178388
SIA : 25691129
SIA : 9966932
SIA : 27685584
www.1000maisonsavendre.com
www.royal-lepage.qc.ca
www.defieznostaux.ca
www.condosquebec.ca
www.maisonsparprix.ca
SIA : 10732771
SIA : 24671733
Frédéric Boulay
Courtier immobilier
WWW.VISITEZMOI.CA 14299518
418 717-5059
ACCRÉDITÉ AU PROGRAMME DE
RELOGEMENT DES FORCES CANADIENNES
(cellulaire)
[email protected]
Un courtier qui travail pour vous.
0$
70
3
19
WWW.VISITEZMOI.CA 15302151
WWW.VISITEZMOI.CA 10494947
BEAUPORT
Copropriété d’une belle qualité. Unité de bout offrant
un grand balcon avec vue sur le fleuve. 2 cc, 1 stat.
et 1 rangement. À voir absolument.
Denis Bernier
418 843-1151
WWW.VISITEZMOI.CA 15756367
SHANNON
NEUFCHÂTEL
Maison à construire, 2 cc, planchers bois et
céramique, sdb, garantie maison neuve 5 ans. Venez
voir maison modèle. 239 400 $ taxes incluses.
Maison possédant un grand solarium 4 saisons,
garage isolé et attaché. À aires ouvertes, 5 cc,
2 sdb. Venez la visiter, elle est pour vous !!!
358 000 $
VOUS VOULEZ VENDRE,
VOUS VOULEZ ACHETER
SHANNON
Superbe bungalow neuf. 2 cc, planchers bois franc et
céramique, sdb, garage 14x29. Terrain 22 125 pc.
Garantie maison neuve. 274 900 $ taxes incluses.
COMBIEN
VAUT
VOTRE
PROPRIÉTÉ?
APPELEZ-MOI !
ISÉ
ÉV
R
IX
PR
STE-FOY
LIBRE IMMÉDIATEMENT
Condo fraîchement restauré. Dernier
étage, côté jardin, environnement
calme, secteur Campanile et Revenu,
aire ouverte, 2 chambres, porte-patio
double, ascenseur, piscine, stat. int.,
rang., électroménagers inclus… et
meublé si désiré.
PROTÉGEZ-VOUS
En faisant affaires ensemble, vous obtiendrez
gratuitement la seule protection qui inclut les délais,
les désistements, mais aussi les VICES CACHÉS.
INFORMEZ-VOUS
Denis Bernier, Courtier immobilier
418 843-1141
Courtier
participant
WWW.VISITEZMOI.CA 21671353
SIA : 20912515
Ginette Demers
WWW.VISITEZMOI.CA 9169174
418 871-1274
WWW.VISITEZMOI.CA 22373500
WWW.VISITEZMOI.CA 15637408
URGENT !
WWW.VISITEZMOI.CA 15734424
SAINTE-FOY
VAL-BÉLAIR
VAL-BÉLAIR
FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC
Jean-Pierre Gamache
Grand cottage avec garage tout brique, offrant 4 cc
dont 3 à l’étage. Foyer au salon. Grandes pièces.
Terrain intime. Une visite s’impose.
Condo sur 2 étages vous offrant une chambre.
2 stationnements dont 1 intérieur. À deux pas de la
piste cyclable et de tous les services. Faut voir !
Magnifique condo vous offrant 2 chambres.
Belles grandes pièces. Situé près de tous les services.
Une visite s’impose.
Chalet habitable à l’année avec vue et accès au
Lac St-Joseph, offrant 2 cc. Foyer au gaz. Bcp de
services inclus. Un petit paradis à 30 min. de Québec.
418 843-1151
www.jeanpierregamache.com
www.jeanpierregamache.com
www.jeanpierregamache.com
www.jeanpierregamache.com
20
ADSUM, 29 JANVIER 2014
0$
90
9
16
0$
00
7
20
0$
90
9
18
$+
70
4
7
16
tx
LÉVIS
HAUTE ST-CHARLES
SAINTE-CATHERINE
SAINTE-CATHERINE
Très beau condo 3½ avec superbe vue sur le fleuve, décoré au goût
du jour. À proximité de la piste cyclable et tous les services.
Coup de coeur assuré.
Superbe condo 4½ situé au 3e étage (étage le plus recherché).
Beaucoup d'extra, cuisine et salle de bains haut de gamme,
douche en céramique, planchers flottant et céramique de qualité
supérieure. Situé à 2 pas de la piste cyclable. Venez le voir...
Condo haut de gamme 2011 de style contemporain situé au 2e étage
et certifié Novoclimat. Superbe cuisine avec beaucoup d'extras, bain
podium, douche indépendante, beaucoup de rangement, aspirateur
central, intercom, 2 stationnements. À 12 minutes de la base
militaire, secteur paisible et près de tous les services.
Prise de possession flexible.
DU NEUF À MOINS CHER QUE L'USAGÉ. Superbe condo 4 et demi situé
au 2ième étage. Salon, salle à manger et cuisine à aires ouvertes,
douche en céramique, 2 stationnements et rangement extérieur. À
deux pas de tous les services, à 10 minutes de la base militaire et de
l'autoroute. Il ne manque que vous... 181 181.60$ tx incl.
0$
00
5
36
0$
90
9
19
$+
70
6
9
46
U
ND
VE
tx
LES RIVIÈRES
PONT-ROUGE
LES RIVIÈRES
SHANNON
Très grand duplex 1994 idéal pour propriétaire occupant dans un
secteur près de tout et très en demande. Rez-de-chaussée et soussol totalement aménagé, 3 chambres, 2 salles de bains, salon et
salle familiale pour propriétaire occupant. Toute les fenêtres ont
été changés été 2013. Très grand 4½ à l'étage. Beau terrain
intime. Superbe investissement
SECTEUR TRANQUILLE, dans la nature, charmant bungalow,
3 chambres, foyer au salon, terrain de 32 000 pieds carrés,
immense garage double largeur de 36x24 chauffé avec beaucoup
de rangement au 2e étage, stationnement.
Meilleur qualité/prix du secteur LES MÉANDRES. Chaleureux
cottage aménagé sur 3 niveaux, planchers bois franc, céramique
et climatisé. Possibilité de transformer la salle de lavage en une
4e chambre. Superbe aménagement paysager, entrée asphaltée,
cour clôturée avec piscine ovale et patio en bois de cèdre rouge
Sublime résidence de luxe, de qualité supérieure et certifié
Novoclimat. Superbe salon avec toit cathédrale et mezzanine
donnant sur le deuxième étage. Cuisine avec comptoirs de granite,
escalier central, salle de bains avec douche en céramique et porte
de verre. WOW! venez la voir!
$
00
0
5
29
$
00
9
1
25
$
00
9
7
21
$
00
9
4
24
SAINTE-CATHERINE
CHARLESBOURG
SAINT-RAYMOND
HAUTE ST-CHARLES
WOW!! Moins cher que l'évaluation municipale. Transfert! Vaste
cottage 28x28 et garage intégré. 3 grandes chambres à coucher à
l'étage dont celle des maîtres communicant avec la salle de bains.
Maison de quartier idéale pour la famille. Proximité de tous les
services, loisirs et parc (à pied). Cour intime avec haies de cèdres.
REPRISE DE FINANCE. Immense propriété avec beaucoup de
potentiel. Superbe terrain boisé de 45 183 pc avec vue sur les
montagnes. Le RC a presque entièrement été rénové, la salle de
bains n'est pas terminée et quelques travaux de finitions à
compléter. Récemment inscrit à 399 000$. Voir historique de la
maison. VENDU SANS GARANTIE LÉGALE DE QUALITÉ
POUR AMANT DE LA NATURE Très beau bungalow de 29X41 avec abri
d'auto, grand garage de 20X24 sur immense terrain de 32678 pi/c
sans voisins arrière. Superbe salle de bain avec douche de céramique,
RC à aires ouvertes. Toiture 2012, fenêtres 2011, sous-sol totalement
aménagé avec fournaise centrale au bois, escaliers de bois franc.
Super qualité/prix
FAITES VITE!! Magnifique maison dans un secteur familial,au goût du
jour,4 chambres, sous-sol complètement aménagé, près d'un parc.
Une visite s'impose!!!
$+
70
9
4
24
tx
$
00
0
5
47
U
ND
VE
$
00
0
3
26
SAINTE-CATHERINE
HAUTE ST-CHARLES
CHARLESBOURG
HAUTE ST-CHARLES
Très beau condo 3½ avec superbe vue sur le fleuve, décoré au goût
du jour. À proximité de la piste cyclable et tous les services.
Coup de coeur assuré.
Superbe condo 4½ situé au 3e étage (étage le plus recherché).
Beaucoup d'extra, cuisine et salle de bains haut de gamme,
douche en céramique, planchers flottant et céramique de qualité
supérieure. Situé à 2 pas de la piste cyclable. Venez le voir...
Condo haut de gamme 2011 de style contemporain situé au 2e étage
et certifié Novoclimat. Superbe cuisine avec beaucoup d'extras, bain
podium, douche indépendante, beaucoup de rangement, aspirateur
central, intercom, 2 stationnements. À 12 minutes de la base
militaire, secteur paisible et près de tous les services.
Prise de possession flexible.
DU NEUF À MOINS CHER QUE L'USAGÉ. Superbe condo 4 et demi situé
au 2ième étage. Salon, salle à manger et cuisine à aires ouvertes,
douche en céramique, 2 stationnements et rangement extérieur. À
deux pas de tous les services, à 10 minutes de la base militaire et de
l'autoroute. Il ne manque que vous... 181 181.60$ tx incl.
0$
00
8
48
0$
90
4
33
$+
00
9
9
17
tx
VAL-BÉLAIR
SHANNON
STE-BRIGITTE-DE-LAVAL
VAL-BÉLAIR
UN PETIT BIJOU! Très beau plein pied avec finition soignée, planchers bois franc, céramique et foyer au gaz, sur terrain paysager. La
plat de bande et les bordure d’entrée ont été aménagés récemment
en inter bloc, il ne manque que la pose d’asphalte. Situé dans un
secteur jeune et sécuritaire près de tous les services.
Magnifique et spacieuse propriété climatisée,certifiée Novo-climat
avec garage,piscine creusée,gazébo,située dans un secteur
prestigieux avec vue panoramique sur la montagne.RDC à aires
ouvertes avec plafond de 9 pieds procurant grande luminosité et
belle qualitée de vie.Cuisine avec armoires polyester jusqu'au
plafond, 3 cham. à l'étage et 1 bureau
On ne peut s'empêcher d'admirer cette magnifique propriété aux
lignes épurées. Ses matériaux nobles et la finesse de sa finition ne
pourra vous laisser indifférent! Venez écouter ruisseler la rivière
aux pins et admirer les montagnes de votre balcon! Inclus douche
céramique, foyer au bois, énorme walk in, stationnement asphalté
et plus. Admirable!
Vivez l’expérience CDE! Condos de plus de 1196 pi² à partir de
179 900$ +tx ou 1 an 0$ de paiements. Profitez des PLUG’N PLAY,
nos unités construites incluant une panoplie extras pour le prix
du standard! Quantité limitée! Livraison en 24h. Plusieurs modèles
à visiter partout dans la région de Québec.
Via Capitale Sélect
Agence Immobilière
418 627-3333
www.pcouture.ca
«LE TEMPS DES MUTATIONS
ARRIVE À GRANDS PAS.
Vous désirez connaître la valeur marchande de votre propriété,
n’attendez pas à la dernière minute, contactez-moi!»
Patrick Couture
COURTIER IMMOBILIER
PARTICIPANT AU SERVICE DE RELOGEMENT DES FORCES ARMÉES CANADIENNES
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
7 370 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content