close

Enter

Log in using OpenID

Classe du dispositif médical : III Organisme notifié

embedDownload
Date de dernière révision : 05 / 2013
Classe du dispositif médical : III
Organisme notifié : 0499
Numéro de référencement interne : 1307GLEPM003
Lire attentivement les instructions figurant dans la notice qui
accompagne chaque dispositif médical.
Dispositif médical remboursé au titre de la LPPR.
Pourquoi la double mobilité ?
Un petit diamètre de tête induit une usure
réduite, principe de la “LOW FRICTION” .
Un gros diamètre de tête assure
une grande stabilité.
L’association des deux
concepts permet de
combattre l’usure tout
en maintenant une
stabilité grâce à la
double mobilité.
Longévité
et
stabilité
Deux articulations concentriques pour
lutter contre l’usure en assurant la stabilité :
La petite articulation, la plus sollicitée,
préserve le polyéthylène.
La grande articulation, sollicitée pour des
mouvements extrêmes, garantit la stabilité.
Autour du concept…
Depuis le début des années 80, la double mobilité a démontré
son efficacité clinique en terme de :
- accroissement de la stabilité articulaire
- amélioration lors des amplitudes de mouvements
En 1 ère Intention, mais aussi lors de reprises ou de reconstructions
acétabulaires, ce concept s’applique à une gamme d’implants
homogènes.
Cupule Quattro Press Fit HAP
Cupule Quattro CIM /
Armature Marc. K
Cupule Quattro VPS HAP
Cupule Quattro CIM
Les réponses techniques adaptées à votre besoin
Captation rétentive de la tête prothétique :
Forme hémisphérique pure :
m pour éviter tout risque d’effet came péjoratif entre le
col prothétique et le bord de la cupule.
m compatible avec une inclinaison
de l’implant prévenant les conflits
du psoas et les risques
de luxation postérieure.
m passage de la tête métallique à
travers un rétreint inférieur à son
diamètre.
m hauteur optimale du noyau en
polyéthylène pour ne pas
hypothétiquer la résistance à la
limite élastique du matériau et
éviter sa déformation plastique.
A
B
Modélisation des contraintes et de la déformation du
polyéthylène lors de la pénétration de la tête.
- A noyau long descendant : aucun risque de
modification du diamètre du rétreint
- B noyau raccourci : les contraintes excessives
conduisent à la déformation irréversible du rétreint
Rapport interne groupe lépine n°1370 : Calculs par éléments finis.
Alliage métallique à base de chrome et cobalt :
m rigidité optimale de la cupule.
m dureté limitant tout risque de rayure.
m sphéricité respectée pendant toute la durée de vie de l’implant.
Noyau à large couverture descendante :
Sous-couche de titane poreux :
m projetée sous vide pour limiter tout risque
de fragilisation de l’interface avec la prothèse.
m rugosité indispensable à l’obtention d’un
«volume d’ancrage».
x stabilité primaire de l’implant
x stabilité secondaire grâce à l’accroche
de l’os néoformé dans la porosité du
revêtement
2
1
Agrandissement X 200 (microscope binoculaire)
Couche homogène d’hydroxyapatite :
m haute pureté (> 95 % ) indispensable à la fixation biologique de la cupule
impactée.
m long chanfrein de protection (1)
du col pour maîtriser la 3ème articulation
(entre l’insert et le col prothétique).
m second chanfrein de protection (2)
pour empêcher tout risque de conflit entre
le cône morse et le listel de rétention.
Prévenir l’instabilité
La géométrie de l’implant, sa macrostructure et
son effet de surface ont été optimisés pour
une stabilité primaire totalement indépendante
de vis de fixation.
4 pointes tropicales
pour verrouiller la stabilité
en bascule
Calotte polaire
tronquée pour éviter
l’appui en fond de cotyle et
privilégier le «press-fit»
équatorial
Cupule Quattro VPS HAP
De la taille 44 à la taille 60*
Cupule Quattro VPS Press Fit HAP
De la taille 44 à la taille 60*
Noyau double mobilité
De la taille 44 à la taille 60, Ø 22,2 et 28 mm*
*Se reporter à la liste complète des références
6 aillettes
équatoriales
pour garantir la
stabilité en rotation
Forme cylindrosphérique échancrée
pour plus de débattement
Revêtement
bicouche composé
par une sous-couche
de titane poreux,
projeté sous vide
(VPS), et d’une couche
d’hydroxyapatite
Rapport d’essai : test en bascule de différentes
conformations de cotyles (données fabricant)
Optimiser la reconstruction
L’armature cotyloïdienne Marc. K joue le rôle de
guide et de renforcement métallique lors de
reconstruction acétabulaire.
Dans ce type d’indication, le bénéfice de la double
mobilité reste indiscutable concernant :
-la limitation des contraintes
-la stabilité articulaire
Armature cotyloïdienne Marc. K
De la taille 4 à la taille 6, droit et gauche*
Cupule Quattro CIM
De la taille 44 à la taille 56*
Noyau double mobilité
De la taille 44 à la taille 56, Ø 22,2 et 28 mm*
Correspondance armature Marc.K / cupule Quattro CIM
Taille armature Marc.K
4
5
6
Quattro
Ø 22 mm
44
48
52
*Se reporter à la liste complète des références
Quattro
Ø 28 mm
48
52
La double mobilité est une option efficace pour
respecter toutes les exigences du chirurgien
orthopédiste concernant la stabilité articulaire,
l’égalisation des membres et la restauration des
tensions musculaires.
Le Groupe Lépine s’est attaché à faire cohabiter
tous ces besoins, avec une sécurité d’utilisation
de ces implants, s’appuyant sur un recul clinique
publié (1) .
BIBLIOGRAPHIE
175 rue Jacquard - CS 50307
69727 Genay Cedex - FRANCE
TEL. +33 (0)4 72 33 02 95
FAX +33 (0)4 72 35 96 50
www.groupe-lepine.com
9 rue philosophe Tabrizi
Les sources
Bir Mourad Rais - ALGER
[email protected]
C/J.J. Tadeo Murguía
N. 3 - 5 BAJO
20304 IRÚN (GUIPÚZCOA)
[email protected]
Via Cassanese, 100
20090 Segrate (Milano)
[email protected]
79 avenue IBN SINA
10080 RABAT - AGDAL
[email protected]
13001 / V1 / 09-13
1. Prudhon JL., Ferreira A., Verdier R. Dual mobility cup: survival probability of a continuous retrospective
series of 105 primary total hip arthroplasties at 10 years of follow-up. In press.
3 Etude rétrospective
3 Effectif : 102 patients / 105 PTH (cupule Quattro - groupe lépine - et tige fémorale ACORA PROTEK Sulzer)
3 Critère principal de l’étude : Reprise chirurgicale avec changement du composant acétabulaire quelle que
soit la cause
3 Critères secondaires de l’étude :
- Nature et survenue des complications
- Satisfaction du patient
- Score d’activité de Devane
- Score Postel Merle d’Aubigné (PMA)
- Evaluation radiologique
3 Nombre de décès : 24 patients (23,5%)
3 Nombre de perdus de vue : 9 patients (8,8%)
3 Résultats : taux de survie de 95,0% à 10 ans de recul
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
2 616 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content