close

Вход

Log in using OpenID

Anne-Sophie Subilia - Roman des Romands

embedDownload
18 Septembre 2014
Anne-Sophie Subilia
Jours d’agrumes,
d’agrumes Editions de l’Aire, 2013
Jours d’agrumes, est le « fruit » du travail d’une jeune Lausannoise de
31 ans. A-S Subilia publie ce premier roman après son retour d’un
séjour qui a duré trois ans à Montréal. Ce livre, caractérisé par son
franc-parler
parler et ses passages d’une simplicité frappante nous plonge
dans la vie de l’héroïne, qui est une jeune Suissesse qui a tout
abandonné pour aller vivre à l’autre bout du monde, et qui, tout au
long de son aventure, recherche qui elle est vraiment.
Au marché Jean-Talon
Talon à Montréal, une jeune femme nommée Franca,
fille d’une mère italienne et d’un père suisse,
uisse, travaille tant bien que
mal à un stand de fruits et légumes. Après avoir vécu plusieurs
évènements traumatisants, dont la mort soudaine de son petit-ami,
petit
elle quitte l’Europe deux
ux semaines avant son examen final de
médecine. Elle espère qu’un océan mettra assez de distance entre
elle
lle et son passé afin de recommencer une nouvelle vie. Elle va très
vite se lier d’amitié avec les filles du stand où elle travaille ainsi
qu’avec un jeune homme de son âge nommé Charles. Avec ce
dernier, Franca revit.
t. Ensemble, ils vont avoir des moments intimes
mais simples comme une sortie au théâtre, par exemple, qui est très
importantee pour Franca, car cette pièce va l’aider à trouver sa véritable voie. Au travers de flashflash
back, on découvre aussi l’enfance de Franca, comme elle s’en souvient. Notamment une mère atteinte
d’un cancer, très autoritaire qui étouffe Franca sous énormément de directives, comme par exemple :
« Il avait fallu se décider pour la suite, savoir quoi devenir. […] Dans sa main, trois petits mots
mot tièdes:
école d’art dramatique. Jamaiss prononcé. Elle avait saisi le formulaire de médecine et y avait apposé
sa signature. » Ici on voit bien a quel point Franca a peur de la réaction de sa mère et pour finir, elle
décide donc de son avenir contre sa volonté propre,
propre afin de suivre le choix que sa mère lui a choisi.
Mais Franca devra tourner le dos à tous ces souvenirs si elle veut enfin vivre librement, se trouver et
se libérer de ses tourments.
Tirés d’événements vécus par l’auteur, le narrateur vous fera visiter et
et apprécier le quotidien d’un
vendeur de fruits et légumes sur un des plus grands marchés au monde. Au premier abord, on juge
Franca comme une femme qui a laissé tomber sa famille et son avenir pour satisfaire des envies
personnelles. Et ce n’est qu’en continuant
continuant la lecture que l’on découvre toutes les raisons et les enjeux
qui l’ont poussée à faire un choix si radical. Les thèmes
thèmes principaux qui sont évoqués dans ce livre
sont: la recherche sur soi, la mort, le manque d’amour maternel et la simplicité des choses.
c
Tous ces
thèmes sont la plupart
part du temps entremêlés, ce qui complique le travail du lecteur quelque peu car
cela rend tout les aspects du livre difficiles à cerner puisque ils sont tous mélanger les uns aux autres.
Mais, en contre partie, cela donne du rythme à la lecture. Comme au moment du retour de la mère de
Franca après son intervention pour essayer de la soigner de son cancer du sain:
sain « Un sein avait dû
être coupé. […] On n’en parlerait plus. » On a ici la mort et le manque maternel qui se chevauchent.
Un autre exemple ou par contre ici ce
ce sont tout les thèmes qui sont regroupés
regroupé dans une seule
phrase lorsque Franca parle à ses amies du marché à propos du malaise qui habite Franca depuis
toujours: « Comment avez-vous
vous fait, vous, pour ne jamais en arriver à vous faire du mal ? » Et c’est à
cee moment du livre qu’on en apprend le plus sur la façon de penser de Franca.
Ce roman est relativement simple à lire, le rythme est donné par les interventions des personnages
canadiens à travers les dialogues qui empêchent l’histoire de tomber dans le monotone, tel que :
« Franca viens t’en ! ». Et même si les descriptions présentes
présente dans le livre sont parfois longues, cela
ne ralentit en rien la lecture. La fin cependant manque quelque peu de surprise à mon gout
gou car elle
était prévisible du fait d’éléments annonciateurs tout au long de l’histoire.
l’histoire. Quoi qu’il en soit, vous
prendrez plaisir à lire ce livre « gorgé de fraicheur ».
Matthieu Fehlmann
Author
Документ
Category
Без категории
Views
0
File Size
358 Кб
Tags
1/--pages
Пожаловаться на содержимое документа