close

Enter

Log in using OpenID

Colloque international sur la Violence, à Dakar.

embedDownload
Université Cheikh Anta DIOP
Faculté des Lettres et des Sciences Humaines
Département de Philosophie
Le Centre de Recherches Philosophiques et Épistémologiques (CEREPHE)
Tel : 00221. 30 106 9129
Mail : [email protected]
COMMUNIQUE DE PRESSE
Colloque international sur la Violence, à Dakar.
Le Sénégal va abriter, du 28 au 30 janvier 2016, à l’UCAD, un Colloque international sur
le thème : La Violence dans tous ses états.
Le Centre de Recherches Philosophiques et Épistémologiques (CEREPHE) du
Département de Philosophie de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), à
l’initiative de cette rencontre, en partenariat avec l’Académie Nationale des Sciences
et Techniques du Sénégal (ANSTS), invite, pendant trois (3) jours, à se pencher sur le
sujet.
Une large tribune est ainsi offerte aux chercheurs, universitaires et intellectuels de
tous bords, pour réfléchir ensemble sur une question cruciale qui interpelle l’humanité :
la Violence.
Le constat est unanime, la violence sévit partout dans le monde. Foyers de tensions,
soulèvements populaires contre les régimes totalitaires, révolutions sociales
contemporaines, violence et acteurs sociaux, extrémismes religieux, revendications
syndicales à outrance, grèves des élèves, étudiants et enseignants ; de l’exception à la
banalisation (règle) : voilà le tableau qu’offre le 21ème siècle.
La recrudescence de la violence en Afrique et dans le monde, renforcée par le grand
mal de ce siècle, le terrorisme, inquiète et mérite aujourd’hui réflexion.
C’est tout l’enjeu de la tenue de ce Colloque international, qui place l’Afrique au cœur
du débat, pour identifier les pistes de solutions salvatrices pour elle-même et pour
l’humanité entière.
Des études et analyses approfondies du phénomène, ainsi que de larges
concertations, locales et internationales, dans la perspective d’un monde globalisé,
s’avèrent donc nécessaires pour la sécurité des populations, la prévention des conflits et
le maintien de la paix dans le monde.
D’éminents chercheurs venus de plusieurs pays d’Afrique, mais également d’Europe
animeront les différents conférences et panels proposés sur le thème.
L’ouverture officielle de la rencontre est prévue jeudi 28 janvier 2016, à 10H précises,
à l’UCAD II.
Le Comité d’Organisation
Comité scientifique
Djibril Samb
Ramatoulaye Diagne Mbengue
Amadou Sow
Souleymane Bachir Diagne
Aloyse Raymond Ndiaye
Abdoulaye Élimane Kane
Mamoussé Diagne
Lamine Ndiaye
Ousmane Gueye
Ousseynou Kane
Aminata Diaw Cissé
Bado Ndoye
Boubé Namaïwa
Comite d’Organisation
Babacar Mbaye Diop
Cheikh Moctar Ba
Malick Diagne
Omar Dia
Khalia Haydara
Dieynaba Ndiaye
Babacar Diop
Abdoulaye Ba
Ousmane Sarr
Papa Abdou Fall
Valérie Ndione
Université Cheikh Anta DIOP
Faculté des Lettres et des Sciences Humaines
Département de Philosophie
Tel : 00221. 30 106 9129
Mail : [email protected]
COLLOQUE : LA VIOLENCE DANS TOUS SES ÉTATS
Organisé par le Centre de Recherches Philosophiques et Épistémologiques
(CEREPHE) du Département de Philosophie en collaboration avec l’Académie
Nationale des Sciences et Techniques du Sénégal (ANSTS)
28‐29‐30 Janvier 2016‐DAKAR
28 janvier, Salle de conférence Ucad 2
MATIN
Ouverture :
Lieu : UCAD 2, Salle de conférence
09h30‐10h : Mise en place des invités
10h‐10h 45: Allocutions
– Le Chef du département de Philosophie
– La Directrice du CEREPHE
– Le Président de l’Académie Nationale des Sciences et Techniques du Sénégal
– Le Doyen de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de l’UCAD
– Monsieur le Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar
Modérateur : Lamine NDIAYE
10h45‐10h55 : Introduction du thème par le Président du comité scientifique,
Abdoulaye Élimane Kane, Sénégal.
11h55‐12h30 : Projection d’un film sur la violence au Campus de Dakar. En
présence du réalisateur. Suivie de discussion.
12h30‐12h55 : Conférence inaugurale. Yves MICHAUD, France : Définir la
violence ?
PAUSE‐DEJEUNER
APRES MIDI
15h00‐17h45: Panel 1 : Analyse théorique de la violence 1, Ucad 2, Salle 1
Modératrice : Ramatoulaye DIAGNE MBENGUE
15h‐15h15 : Hamdou Rabby SY, France, Pour une approche philosophique et
anthropologique de la violence
15h15‐15h30 : Dieynaba Gabrielle NDIAYE, Sénégal : Violence et nature humaine :
perspective psychosociologique.
15h30‐15h45 : Mamadou Kabirou GANO, Sénégal, Amilcar Cabral, anthropologue
de la tension
15h45‐16h00 : Abdoulaye BA, Sénégal : La violence : un fait de nature ?
16h15‐16h30 : Jean Gobert TANOH, Côte d’Ivoire, Violence et concept
PAUSE‐CAFE
Panel 2 : Analyse théorique de la violence 2, Ucad 2, Salle 2
Modérateur : Bado NDOYE
15h‐15h15 : Diandué Bi Kacou PARFAIT, Côte d’Ivoire : Violence et travail : pour
une nécessité co-existentielle ?
15h15‐15h30 : Fatima DOUMBIA, Côte d’Ivoire : L’exigence de non-violence au
fondement de l’humanité
15h30‐15h45 : Aaron Septime NZENGUI, Gabon : De la violence sociétale :
plaidoyer pour une tolérance ontologique.
16h00‐16h15 : Rosine Cinthia Gahé-Gohoun, Côte d’Ivoire : L’invasion du logos
comme violence
16h15‐16h30 : Philippe Abraham Birane TINE, Sénégal : La violence dans la
tragédie grecque ? Une question posée aux dieux.
FIN DE LA JOURNEE
Le 29 janvier, FLHS
MATIN
09h‐09h50h: Conférences.
Amphi 2, FLHS
Modérateur : Un membre de l’ANSTS
– Étienne TASSIN, France
– Djibril SAMB, Sénégal
PAUSE CAFE
10h30‐11h30: Panel 3 : Analyse théorique de la violence, FLHS, Amphi 2
Modératrice : Animata DIAW CISSE
10h30‐10h45 : TALIBI Hamidou Moussa, Niger : Violence et paix perpétuelle
10h45‐11h00 : Taki Roseline KOUASSI EZOUA, Côte d’Ivoire : L’esprit d’abstraction
comme source de la violence chez Gabriel Marcel
11h00-11h15 : Justine BINDEDOU-YOMAN, Côte d’Ivoire : Le « nouvel état de
nature » ou la permanence de la violence naturelle dans l’État : une relecture de
Thomas Hobbes
11h15-11h30 : Babacar DIOP, Sénégal, La désobéissance civile en situation de
violence chez John Rawls
11h30‐11h45 : Malick NDIAYE, Sénégal, Démocratie et Dèmos ou approche
sociologique et historique de la violence sénégalaise contemporaine
10h30‐11h30 : Panel 4 : Violence et révolutions sociales contemporaines,
FLHS, Salle Unesco, nouveau bâtiment
Modératrice : Diandué Bi Kacou PARFAIT
10h30‐10h45: Najet Tnani, Tunisie, Représentation de la guerre et lecture de
l’histoire dans Hiroshima mon amour de Marguerite Duras et Les Enfants du nouveau
monde d’Assia Djebar
10h45-11h00 : Anicette Ghislaine QUENUM, Bénin, Violence et vérité dans le roman
Entre les eaux de Vumbi Yoka Mudimbé
11h00-11h15 : Moussa FALL, Sénégal : Analyse discursive de la prégnance des
formes de violence dans les sociétés africaines à travers quelques titres de roman
11h15‐11h30 : Walter Kouamé KRA, Côte d’Ivoire, La construction de la mémoire
Guéré et Malinké autour des espaces de violence à Duékoué (Côte d’Ivoire)
APRES MIDI :
15h00‐17h00: Panel 5 : Jeunesse et violence I, FLHS, Amphi 2
Modérateur : Cablanazann Thierry Armand EZOUA
15h00‐15h15 : Souleymane GOMIS, Sénégal : Les franchises et libertés
universitaires à l'épreuve de la violence
15h15‐15h30 : Zakaria SORÉ, Burkina Faso : L’omniprésente violence. Une
anthropologie des civilités en milieu scolaire dans la ville de Ouagadougou
15h30‐15h45 : Mike MOUKALA NDOUMOU, Gabon : Violence et gouvernance
universitaire. La portée d’une occurrence.
15h45‐16h00 : Moustapha TAMBA : La violence dans l’enseignement supérieur :
l’exemple de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar
16h00‐16h15 : Ousmane BA, Sénégal : Jeunesse et violence dans le mouvement
sportif sénégalais : Cas des « navétanes » à Ziguinchor
PAUSE CAFE
17h00‐18h00 : Panel 6 : Violence et femmes, FLHS, Amphi 2
Modérateur : Un membre de l’ANSTS
17h00‐17h15 : Josiane DJOU TOUSSE, Cameroun : Trajectoires diversifiées de
violences au sein de l’espace conjugal au Cameroun : étude de cas au sein des
foyers polygamiques
17h15‐17h30 : Clarisse Maryse MIMBUIH M’ELLA, Gabon : La violence au féminin,
une réalité palpable dans la société gabonaise.
17h30‐17h45 : Hubert EDZODZOMO ONDO, Gabon : Violences domestiques : cas
des ménages polygames africains dans Ekomo (1985) de María Nsue Angüeet Tres
almas para un corazón(2011) de Guillermina Mekuy.
17h45‐18h00 : Perrine MVOU, Gabon : De victime à bourreau : l’image de la femme
violente dans Petra, La Mulata y otros cuentos et siempre busque el amor
FIN DE LA JOURNEE
Le 30 janvier, Amphi 2 FLSH
09h‐09h50: Conférences.
Modérateur : Ousmane GUEYE
– Amadou LY, Sénégal : La violence dans la littérature africaine francophone
– Souleymane Bachir Diagne, USA
PAUSE CAFE
10h30‐11h45: Panel 7 : Violences et acteurs sociaux, FLHS, Amphi 2
Modératrice : Souleymane GOMIS
10h30‐10h45 : Koffi Parfait N’GORAN, Côte d’Ivoire : Biceps, machettes et
kalachnikovs : radioscopie de la construction violente des identités rêvées chez les
jeunes de Côte d’Ivoire.
10h45‐11h00 : Cheikh Tidiane TINE et Ibrahima FALL, Sénégal : Télévision, lutte et
violence
11h00‐11h15: Pollèle NDIAYE, Sénégal : « Tautisme » : ambigüités de la
communication autour de la violence routière au Sénégal
11h15‐11h30 : Sahité GAYE, Sénégal : Vulnérabilité des usages numériques:
approche communicationnelle de la complexité d’une violence technicisée.
10h30‐11h45 : Panel 8 : Violence et Politique, FLHS, Salle Unesco, nouveau
bâtiment
Modérateur : Hamidou Moussa TALIBI
10h30‐10h45 : Bangre Yamba PITROIPA, Burkina Faso, Accession et conservation
du pouvoir par la violence en Afrique : le cas du Burkina Faso de 1960 à nos jours
10h45‐11h00 : Brik HEDIA, France : La violence dans l’État.
11h00‐11h15 : Papa Abdou FALL, Sénégal : Violences et politiques de domination :
le langage de la force et la force du langage
11h30‐11h 45: Appolinaire FOULLA DAMNA, Cameroun : Les violences politiques à
l’épreuve de la démocratie au Cameroun.
APRES MIDI
15h00‐16h00 : Panel 9 : Violence, religion et idéaux 1, FLHS, Amphi 2
Modérateur : Jean Gobert TANOH
15h00‐15h15 : Aymen BELHADJ, Paris, Jeunes et violences salafistes: quels
facteurs explicatifs.
15h15‐15h30 : Saliou NDIAYE, Sénégal : Le sens de la « Jihâd » selon Cheikh
Ahmadou Bamba : l’attitude d’un soufi, entre l’apologie de ‘Badr’ et le refus de la
violence.
15h30‐15h45: Boris BERTOLT, Cameroun, Le phénomène Boko Haram. Analyse
des logiques discursives autour des théories du complot dans l’espace public au
Cameroun
15h45‐16h00: Mamadou CISSÉ, Sénégal : La Violence et le sacré
PAUSE‐CAFE
17h00‐18h00 : Panel 10 : Violence, religion et idéaux 2, FLHS, Amphi 2
Modérateur : Boubé NAMAÎWA
17h00‐17h15: Idrissa BA, Sénégal : « Le djihad dans tous ses états » ou brève
histoire d’un concept controversé
17h30‐17h45 : Kouadio Koffi DÉCAIRD : Côte d’Ivoire : Le terrorisme comme mépris
de la liberté
17h45‐18h00 : Cablanazann Thierry Armand EZOUA, Côte d’Ivoire : Esquisses de
solutions au terrorisme islamiste
Synthèse des travaux : Babacar Mbaye DIOP et Malick DIAGNE
FIN DU COLLOQUE
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
162 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content