close

Enter

Log in using OpenID

Clinical Guide (fre)

embedDownload
Manuel clinique
Français
ApneaLink Air
ApneaLink Plus
Sommaire
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
Usage prévu
Contre-indications
Avertissements et précautions d’ordre général
1
1
2
Matériel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
Appareil
5
Assemblage du système ApneaLink Air . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
Mise en place des piles
Mise en place de l’appareil sur la sangle
Connexion/Raccordement des accessoires à l’appareil
Mise en place de la sangle
Mise en place des accessoires
6
7
8
9
11
Utilisation de l’ApneaLink Air . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
Démarrage du test
Arrêt du test - Verifiez que l'enregistrement est complet
Démontage
15
16
17
Utilisation du logiciel ApneaLink . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
Démarrage du logiciel
Personnalisation d’un enregistrement
Téléchargement de données à partir de l’appareil
Interface utilisateur et fonctions du logiciel
Base de données
Vue du signal
Vue du rapport
Transfert de fichiers
18
18
20
21
26
27
45
52
Nettoyage et entretien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59
Nettoyage
Désinfection
Entretien
Réparations
59
60
60
60
Dépannage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
Appareil
Logiciel
Analyse
61
62
65
Caractéristiques techniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67
Configuration requise
Appareil, oxymètre de pouls et capteur d’effort
Symboles
Élimination
67
67
69
70
Garantie limitée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71
a. 9
Introduction
Usage prévu
L’ApneaLink Air sert à diagnostiquer les troubles respiratoires du sommeil chez
les adultes. L’ApneaLink Air enregistre les données suivantes : le débit
respiratoire nasal, le ronflement, la saturation en oxygène du sang, le pouls et
éventuellement l’effort respiratoire du patient pendant le sommeil. À partir de
ces enregistrements, il génère un rapport que le médecin peut utiliser pour
étayer le diagnostic de troubles respiratoires du sommeil et les examens
cliniques ultérieurs. Cet appareil est destiné à une utilisation à domicile et en
milieu hospitalier sous la supervision d’un prestataire de soins.
Contre-indications
•
•
L’ApneaLink Air ne doit pas être utilisé à proximité d’un système IRM.
Risque d’explosion : n’utilisez pas l’ApneaLink Air dans une atmosphère
explosive, ni en présence d’anesthésiques ou de gaz inflammables.
Introduction
1
Avertissements et précautions d’ordre général
Les avertissements et précautions suivants sont d’ordre général. Les
avertissements, précautions et remarques spécifiques sont donnés dans le
manuel en regard des instructions auxquelles ils se rapportent.
AVERTISSEMENT
Un avertissement vous met en garde contre un risque de blessure.
Ne pas installer le système ApneaLink Air sur un patient alors qu’il est
connecté au port USB d’un ordinateur personnel.
ATTENTION
Une précaution (Attention) indique des mesures particulières permettant
d’assurer une utilisation efficace et sûre de l’appareil.
• L’ApneaLink Air doit être utilisé exclusivement avec les accessoires
recommandés par ResMed. La connexion/le raccordement d’autres
accessoires peut entraîner des blessures ou endommager l’appareil.
2
•
Les équipements supplémentaires connectés aux équipements
électromédicaux doivent être conformes aux normes CEI ou ISO
applicables (p. ex. CEI 60950 pour les équipements de traitement des
données). Par ailleurs, toutes les configurations doivent être conformes
aux exigences visant les appareils électromédicaux (cf. article 16 de la
troisième édition de la norme CEI 60601-1). Toute personne branchant
un équipement supplémentaire à un appareil électromédical effectue
une configuration d’appareil médical et, par conséquent, est
responsable de la conformité de cet appareil avec les exigences
applicables aux appareils électromédicaux. Il convient de noter que les
lois locales ont précédence sur les exigences susmentionnées. En cas de
doute, consulter le représentant local ou le service technique.
•
Selon l’état de leur peau et leur état de santé général, les patients
présentent des niveaux de sensibilité variables aux matériaux des
accessoires ApneaLink Air. Cesser d’utiliser l’appareil immédiatement
en cas de réaction allergique du patient.
•
Ne pas utiliser le système si l’un des accessoires est déchiré,
endommagé ou tordu ou si le boîtier de l’ApneaLink Air est
endommagé.
•
La précision des analyses automatiques chez les patients présentant une
fréquence respiratoire supérieure à 30 c/min n’est pas garantie.
•
Selon la loi fédérale américaine, cet appareil ne peut être vendu aux
États-Unis que par un médecin ou sur ordonnance médicale.
Remarque :
Une remarque fournit des informations sur les caractéristiques spécifiques du
produit.
• Lisez le manuel entièrement avant d’utiliser le système ApneaLink Air.
•
Lorsque vous utilisez les consommables et les accessoires, veuillez lire les
notices du fabricant fournies avec les produits.
•
Utilisez uniquement la canule nasale ou le capteur d’oxymétrie digital jetable
conditionnés dans leur emballage d’origine. Si l’emballage est endommagé,
n’utilisez pas le produit et jetez-le avec l’emballage.
•
ApneaLink Air est désormais pris en charge par EasyCare Online dans
certains pays. Veuillez contacter votre service clientèle ResMed local pour
voir si vous pouvez bénéficier de ce service. Si ce service est disponible dans
votre pays et si vous avez besoin d'aide pour configurer votre logiciel
ApneaLink avec EasyCare Online, veuillez contacter votre service technique
ResMed local.
Introduction
3
Matériel
Le système ApneaLink Air comporte les éléments suivants :
1
ApneaLink Air
6
Capteur d’oxymétrie digital jetable*
2
Capteur d’effort
7
Capteur d'oxymétrie digital réutilisable*
3
Sangle
8
Lunettes nasales
4
Clip de sangle pour l’oxymètre
(en option)
9
Sacoche de transport (non représentée)
5
Oxymètre *
*Cet accessoire n'est disponible que dans certains pays.
3
Test complete
NONIN
Xpod
1
NONIN
NONIN
4
2
5
6
7
8
Produits fournis dans le kit de base ApneaLink Air :
• ApneaLink Air
• Lunettes nasales
• Sangle
• Câble USB
• CD d’installation et de pilote
• 2 capuchons Luer ventilés, un pour le raccord de lunettes nasales et un pour
le connecteur de capteur d’effort
•
2 piles, 1,5 V
Sacoche de transport
Produits fournis dans le kit complet ApneaLink Air :
• ApneaLink Air
• 3 lunettes nasales
• Accessoires d’oxymétrie ApneaLink Air :
Oxymètre Nonin Xpod®, modèle 3012
Capteur SpO2 digital Nonin réutilisable, de type 8000 SM
Clip de fixation pour le Nonin Xpod
• Sangle
• Câble USB
• CD d’installation et de pilote
• 2 capuchons Luer ventilés, un pour le raccord de lunettes nasales et un pour
le connecteur de capteur d’effort
• 2 piles, 1,5 V
• Sacoche de transport
• Capteur d’effort
•
4
Consommables et accessoires fournis :
• Lunettes nasales Westmed ApneaLink Air (carton de 25)
• Capteur digital de pouls jetable Nonin, modèle 7000A (carton de 24)
• Accessoires d’oxymétrie ApneaLink Air (oxymètre Xpod Nonin, modèle 3012
pour ApneaLink Air ; capteur de pouls digital jetable Nonin, modèle 7000A ;
clip de fixation pour le Xpod Nonin)
•
Capteur digital de pouls flexible à usage multiple Nonin, modèle 8000J
• Bande adhésive de fixation, modèle 8000JFW, pour capteur de pouls digital
flexible (25)
• Capteur digital de pouls à clip à usage multiple Nonin, modèle 8000AA
• Capteur d’effort de rechange
Appareil
L’ApneaLink Air possède les témoins lumineux, les connecteurs, le raccord et la
touche suivants :
1
Témoin lumineux sur la qualité de
l'enregistrement
4 Connecteur d’oxymètre et témoin
2
Raccord de lunettes nasales et témoin
sur la bonne connexion des lunettes
5 Connecteur de capteur d’effort et
3
témoin
Touche Marche/Arrêt
Test complete
1
3
4
5
2
Le témoin « Test terminé » indique si oui ou non le test a été effectué. Le temps
d'évaluation du débit ou l'analyse du débit et de l'oxymétrie sont utilisés par
ApneaLink Air pour effectuer le test. Vous pouvez régler le temps d’évaluation à
l’aide du logiciel. Si elle est allumée, la coche blanche sur fond vert indique que
le test est terminé. Si elle est allumée, la croix blanche sur fond rouge indique
que le test doit être recommencé. Le temps d’évaluation correspond au temps
d’enregistrement, à l’exclusion des artéfacts, des périodes avec signal trop
faible, du début de l’événement d’évaluation (en général les 10 premières
minutes de l’enregistrement) et de la fin de l’événement d’évaluation (en général
les 2 dernières minutes). Si l'appareil contient plusieurs enregistrements, la
coche blanche sur fond vert « Test terminé » indique qu'il y a au moins un
enregistrement terminé dans l'appareil.
Matériel
5
Assemblage du système ApneaLink Air
ATTENTION
•
Avant d’assembler le système ApneaLink Air, il est important de vérifier
l’état de l’appareil et de tous les accessoires. En cas de défaut apparent,
l’appareil ne doit pas être utilisé.
•
Lorsque l’appareil n’est pas utilisé, systématiquement visser les capuchons
de protection ventilés fournis. Ne pas utiliser d’autres capuchons.
•
Les lunettes nasales et le capteur digital d’oxymétrie jetable sont prévus
pour un usage unique et doivent être jetés après utilisation.
•
Ne pas réutiliser les capteurs à usage unique afin de prévenir les risques
d’infection croisée.
Remarques :
• Il incombe au médecin d’expliquer au patient les fonctions du système
ApneaLink Air et comment s’en servir en toute sécurité en s’appuyant sur le
manuel clinique et les informations patient.
•
Afin d’assurer la précision des résultats de l’enregistrement, utilisez
exclusivement le matériel recommandé pour l’ApneaLink Air (voir
« Matériel » page 4). Il est interdit de modifier le matériel.
•
L’utilisation d’un oxymètre de pouls et d’un capteur digital d’oxymétrie est
facultative. Les résultats de l’oxymétrie du pouls ne sont pas pris en compte
dans le calcul de l’indicateur de risque. Ils apparaissent séparément dans le
rapport.
Mise en place des piles
Le compartiment des piles se trouve au dos de l’appareil. Mettez les piles en
place conformément aux instructions imprimées dans le compartiment.
Mettez des piles qui viennent d’être chargées ou des piles neuves dans l’appareil
avant chaque enregistrement. Utilisez uniquement les types de piles normales
ou rechargeables spécifiés :
• deux piles NiMH rechargeables (Micro/AAA/HR03/1,2 V/min 1 000 mAh) ; ou
• deux piles (Micro/AAA/LR03/1,5 V/min 1 000 mAh).
Remarques :
• Les piles complètement chargées donnent une autonomie d’enregistrement
de 10 heures environ.
6
•
Lorsque l’appareil n’est pas utilisé, retirez les piles pour éliminer le risque
d’endommagement de l’appareil par fuite des piles.
•
Rangez les piles conformément aux spécifications du fabricant.
•
L’autonomie des piles fournies dans l’emballage d’origine peut être réduite
en raison des aléas du transport.
Mise en place de l’appareil sur la sangle
1
2
1. Faites passer une extrémité de la
2. Retournez l’appareil. Faites passer
sangle dans les fentes au dos de
l’extrémité de la sangle la plus
l’appareil. Vérifiez que l’appareil est
proche de l’appareil par l’une des
positionné comme indiqué.
fentes du capteur d’effort.
3
Test complete
3. Fixez l’extrémité à la sangle. Faites
glisser l’appareil sur la sangle de
manière à le positionner près du
capteur d’effort.
Assemblage du système ApneaLink Air
7
Connexion/Raccordement des accessoires à l’appareil
ATTENTION
Les capteurs de pression de l’appareil sont extrêmement sensibles. Par
conséquent, ne jamais souffler directement dans le raccord de lunettes
nasales ni dans le connecteur de capteur d’effort.
Il est possible que les accessoires soient fournis connectés ou raccordés à
l’appareil. Si ce n’est pas le cas, connectez/raccordez-les comme indiqué.
Retirez les capuchons de protection ventilés du raccord de lunettes nasales et du
connecteur de capteur d’effort. Conservez les capuchons de protection pour
pouvoir les utiliser ultérieurement.
Raccordement des lunettes nasales et connexion du capteur
d’effort
1
2
Test complete
Test complete
1. Introduisez le raccord des lunettes 2. Introduisez la fiche du capteur
d’effort dans le connecteur de
nasales dans le raccord de lunettes
nasales de l’appareil. Tournez dans
capteur d’effort de l’appareil.
le sens des aiguilles d’une montre
Tournez dans le sens des aiguilles
pour verrouiller en place.
d’une montre pour verrouiller en
place.
Connexion de l’oxymètre
1
ed
w.r
e
sm
50
. In
c.
13
58
7
01
12
,643
33
30
Re
el
t#
Pat
en
92
Mo
d
ww
ical
Med
S/N
in
Xpod
.co
NONIN
Non
NONIN
m
2
23
1. Connectez le capteur digital
d’oxymétrie à l’oxymètre.
8
2. Fixez le clip de sangle à l’oxymètre.
3
Test complete
NONIN
Test complete
R
3. Connectez l’oxymètre au connecteur
d’oxymètre de l’appareil en poussant la
fiche dans le connecteur.
Mise en place de la sangle
ATTENTION
Afin d’éviter toute irritation ou réaction allergique, porter la sangle avec
l’appareil sur un vêtement à manches longues.
Remarques :
• Pour faciliter la mise en place de l’appareil, il est conseillé de le faire devant
un miroir.
•
Si le patient est une femme, la sangle doit être portée au-dessus de la
poitrine.
•
Ne serrez pas la sangle de manière excessive car cela pourrait nuire à la
qualité des signaux et au confort du patient. La sangle doit être bien en place
tout en étant confortable.
1
2
Test complete
1. Passez la sangle autour du thorax. 2. Verifiez que la sangle est
Faites passer l’extrémité libre de la
positionnée confortablement, et
sangle dans la fente libre du capteur
que l'appareil est placé au centre du
d’effort et fixez l’extrémité à la
thorax.
sangle.
Assemblage du système ApneaLink Air
9
3
3. Si vous utilisez un oxymètre, fixez-le
à la sangle à l’aide du clip. Le clip
doit être positionné du même côté
du corps que le capteur d’oxymétrie
digital.
Le capteur d’effort respiratoire ApneaLink Air repose sur une technologie
exclusive de ResMed basée sur un principe pneumatique simple. Le tube à
l’intérieur du capteur d’effort se déforme lorsque l’on tire sur la sangle. Cette
modification du volume entraîne une variation de la pression enregistrée par le
capteur de pression. Des tests ont permis de déterminer que le capteur a une
précision comparable à celle de la technologie de pléthysmographie
d’inductance.
10
Mise en place des accessoires
ATTENTION
Si la canule nasale ou le capteur d'oxymétrie provoquent des rougeurs,
irritations ou éruptions cutanées chez le patient, cessez leur utilisation. Ces
symptômes peuvent être le signe d’une réaction allergique.
Lunettes nasales
AVERTISSEMENT
Veiller à mettre les lunettes nasales en place comme indiqué afin d’éliminer
tout risque de strangulation.
1
1. Introduisez les ergots dans les
narines. Veillez à ce que la partie
courbée soit dirigée vers l'intérieur
du nez.
2
2. Faites passer la tubulure en
plastique derrière les oreilles.
3
3. Tirez le coulisseau vers le menton
jusqu’à ce que la tubulure en
plastique soit bien en place, tout en
étant confortable.
Remarque : si la canule nasale ne tiennent pas dans le nez, fixez-la au niveau
des joues à l’aide de sparadrap ou de bandes adhésives.
Assemblage du système ApneaLink Air
11
Capteur digital d’oxymétrie
AVERTISSEMENT
•
Vérifier que le clip de l’oxymètre se trouve du même côté du corps que
le capteur digital afin d’éliminer tout risque de strangulation.
•
Le module de l’oxymètre de pouls est conçu pour déterminer le
pourcentage de la saturation en oxygène artérielle de l’hémoglobine
fonctionnelle. Des niveaux importants d’hémoglobine dysfonctionnelle,
telle que la méthémoglobine, peuvent nuire à la précision de la mesure.
Les facteurs susceptibles de nuire à la performance de l’oxymètre de
pouls ou d’affecter la précision de la mesure sont les suivants : lumière
ambiante excessive, mouvements excessifs, interférence
électrochirurgicale, restrictions du débit sanguin (cathéters artériels,
brassards pneumatiques, lignes de perfusion, etc.), humidité dans le
capteur, mise en place incorrecte du capteur, mauvais type de capteur,
mauvaise qualité du pouls, pulsations veineuses, anémie ou faibles
concentrations d’hémoglobine, vert indocyanine ou tout autre agent
colorant intravasculaire, carboxyhémoglobine, méthémoglobine,
hémoglobine dysfonctionnelle, ongles artificiels ou vernis à ongles ou
mauvais positionnement du capteur sur la poitrine.
•
Le monitorage peut être interrompu si un objet empêche la mesure du
pouls. Veiller à ce que le débit sanguin ne soit entravé d’aucune manière
(p. ex. brassard pneumatique).
•
Le fonctionnement de l’oxymètre en dessous de l’amplitude de
modulation minimale de 0,3 % est susceptible d’affecter la précision des
résultats.
•
L’oxymètre est équipé d’un logiciel qui filtre les artéfacts de
mouvement, minimisant ainsi la possibilité d’interprétation d’un tel
phénomène comme étant un pouls de bonne qualité. Néanmoins, dans
certaines circonstances, il se peut que cet appareil interprète un
mouvement comme étant un pouls de bonne qualité. Cela concerne
tous les signaux disponibles (p. ex. SpO2, fréquence cardiaque).
•
Le capteur de l’oxymètre est susceptible de ne pas fonctionner sur les
extrémités froides en raison d’une mauvaise circulation sanguine.
Réchauffer ou frotter le doigt pour encourager la circulation ou
repositionner le capteur.
ATTENTION
12
Remarques :
• Le symbole de doigt qui figure sur la bande adhésive indique la position dans
laquelle la bande doit être collée sur le doigt.
Le clip se fixe par pression (appuyer, tirer). N’entortillez pas le câble de
l’oxymètre en le connectant à l’appareil ou en l’en déconnectant.
•
Fixez le capteur digital d’oxymétrie à l’annulaire de la main droite à l’aide de la
bande autocollante.
Le manuel clinique décrit la procédure pour le capteur digital d’oxymétrie jetable
NONIN. Pour les autres capteurs digitaux, veuillez vous reporter aux instructions
fournies dans l’emballage.
Capteur d’oxymétrie digital jetable
1
2
1. Retirez la pellicule de protection au 2. Placez le capteur sur l’annulaire de
dos du capteur.
la main gauche si le patient est
droitier ou de la main droite s'il est
gaucher. Alignez l’image de l'ongle
du capteur digital d’oxymétrie sur
l'ongle du patient.
3
3. Repliez les pattes d’attache autour
du doigt.
4
4. Pliez le rabat pour l’amener sous le
doigt et enroulez-le autour du doigt.
Assemblage du système ApneaLink Air
13
5
5. Le capteur doit être positionné
comme indiqué.
Remarque : si le capteur digital gêne le patient, vous pouvez le mettre sur un
autre doigt ou sur l’autre main.
Capteur d’oxymétrie digital jetable
Fixez le capteur d’oxymétrie réutilisable
à l’annulaire de la main non dominante.
Remarque : si le capteur digital gêne le patient, vous pouvez le mettre sur un
autre doigt ou sur l’autre main.
14
Utilisation de l’ApneaLink Air
Démarrage du test
Test complete
Lorsqu’il est correctement installé, le
système se présente comme indiqué
ci-dessus.
1
2
Test complete
Test complete
1. Appuyez sur la touche Marche/
Arrêt, au centre de l’appareil, et
maintenez-la enfoncée pendant
environ trois secondes ou jusqu’à
ce que le témoin s’allume.
2. Vérifiez que les témoins des
accessoires que vous utilisez sont
allumés et verts. Si l’un de ces
témoins est rouge et clignote, cela
signifie que l’accessoire
correspondant n’est pas
correctement connecté/raccordé.
Remarque : la luminosité de tous les témoins s’affaiblit (sans que les témoins
s’éteignent) environ 10 minutes après le début de l’enregistrement.
Utilisation de l’ApneaLink Air
15
Arrêt du test - Verifiez que l'enregistrement est complet
1
2
Test complete
Test complete
1. Appuyez sur la touche Marche/Arrêt 2. Vérifiez que le témoin sur la qualité
de l’enregistrement est allumé et
pendant environ trois secondes.
vert. Cela indique que le test est
terminé. Si le témoin sur la qualité
de l’enregistrement est rouge,
remplacez les piles et effectuez le
test de nouveau demain soir.
3
Test complete
3. Appuyez sur la touche Marche/Arrêt
et maintenez-la enfoncée pendant
environ trois secondes pour
éteindre l’appareil.
Remarques :
• Pour vérifier le témoin sur la qualité de l’enregistrement à nouveau, appuyez
sur la touche Marche/Arrêt jusqu’à ce que le témoin s’allume (environ trois
secondes), puis appuyez une nouvelle fois sur la touche Marche/Arrêt
pendant environ trois secondes.
•
16
Pour remplacer les piles, ouvrez le compartiment des piles, au dos de
l’appareil, et introduisez-y deux piles neuves.
Démontage
Après l’enregistrement, le patient doit :
1. Enlever la sangle.
2. Débrancher/Détacher tous les accessoires de l’appareil.
3. Vissez un capuchon de protection sur le connecteur de la canule nasale et
celui du capteur d’effort.
4. Débrancher le capteur digital de l’oxymètre.
5. Retirer l’appareil de la sangle.
6. Jeter les lunettes nasales et le capteur digital jetable (voir la section
Matériel).
7. Remettre tous les composants dans la sacoche et retourner celle-ci au
médecin.
Le médecin/prestataire de soins doit :
• Nettoyer l’appareil et les capteurs à usage multiple.
• Procéder à la désinfection (si nécessaire).
Utilisation de l’ApneaLink Air
17
Utilisation du logiciel ApneaLink
Démarrage du logiciel
Après l’installation initiale du logiciel ApneaLink, un raccourci
bureau. Double-cliquez sur
pour démarrer le logiciel.
est créé sur le
Personnalisation d’un enregistrement
1. Connectez l’appareil à l’ordinateur.
2. Lancez le logiciel ApneaLink.
3. Dans la fenêtre Démarrage rapide, cliquez sur Personnaliser ApneaLink
La fenêtre Informations patient s’ouvre.
.
4. Si vous connaissez les données personnelles du patient, remplissez la fiche
patient.
Remarque : si les données patient ont déjà été enregistrées, vous pouvez
ouvrir une liste déroulante en cliquant sur le bouton Select patient (Sélectionner
patient) afin d’afficher les noms de patients précédents. Sélectionnez le patient
dont vous souhaitez ouvrir la fiche.
5. Si vous ne connaissez pas les données personnelles du patient ou si celles-ci
ne sont pas censées être enregistrées initialement, cliquez sur Patient
anonyme.
Dans ce cas, les données personnelles du patient devront être enregistrées
ultérieurement, au moment du téléchargement de l’enregistrement à partir
de l’appareil.
18
6. Réglez le temps d’évaluation pour l’indicateur d’étude en cliquant avec le
bouton gauche de la souris et en faisant glisser le pointeur vers la gauche ou
la droite (voir également « Configuration par défaut de l’appareil » page 19).
7. Cliquez sur OK.
Remarques :
• Un avertissement s’affiche si vous personnalisez un appareil qui contient
encore des enregistrements. Vous pouvez poursuivre la personnalisation à
partir de la boîte de dialogue ou télécharger les enregistrements de l’appareil.
Les enregistrements qui ne sont pas téléchargés, ainsi que les données
patient associées, sont supprimés par la procédure de personnalisation.
•
Le médecin a la responsabilité d’expliquer les informations patient au patient
et de les lui remettre.
•
Si vous utilisez plusieurs appareils, nous vous conseillons d’indiquer le nom
du patient sur chaque appareil après l’avoir personnalisé (par exemple en
collant une étiquette sur l’appareil afin d’éviter toute confusion lors de
l’attribution d’un enregistrement).
•
Si vous renseignez les champs Referred by doctor (Médecin prescripteur),
History (Anamnèse) et Comments (Remarques) au moment de la
personnalisation de l’enregistrement, ils ne seront disponibles dans la fiche
patient que si le téléchargement est effectué sur le même ordinateur. Le
contenu du champ Comments (Remarques) apparaîtra sur le rapport.
Configuration par défaut de l’appareil
Le menu Outils vous permet de modifier les réglages par défaut de l’indicateur
d’étude.
1. Cliquez sur Outils > Paramètres > Configuration de l’appareil.
2. Réglez la valeur par défaut des canaux d’enregistrement.
3. Réglez la valeur par défaut du temps d’analyse sur une durée suffisamment
longue.
Utilisation du logiciel ApneaLink
19
Appareil défectueux
Lors de la personnalisation pour un enregistrement, un appareil est signalé
comme défectueux par le témoin rouge affiché dans la boîte de dialogue
Informations patient. Dans ce cas, il est impossible de personnaliser l’appareil en
question. Le tableau suivant répertorie les messages d’erreur affichés dans le
logiciel :
.
Message d’erreur
Action
Appareil non connecté
• Vérifiez la connexion USB entre l’appareil et l’ordinateur.
• Vérifiez que les pilotes du gestionnaire de périphériques
Windows ont bien été installés.
• Contactez ResMed ou un distributeur ResMed agréé si le
problème persiste.
Tension des piles trop
faible
Remplacez les piles normales ou rechargeables de l’appareil.
La tension minimale des piles doit être 2,4 V (2 x 1,2 V).
Pas de piles
• Vérifiez que des piles normales ou rechargeables ont bien été
mises en place dans l’appareil.
• Si c’est le cas, vérifiez que la polarité (+/-) a bien été
respectée.
Après avoir éliminé l’erreur, cliquez sur le bouton Mise à jour. L’état actualisé de
l’appareil s’affiche alors.
Téléchargement de données à partir de l’appareil
1. Branchez le câble USB au mini connecteur USB de l’appareil et à un port USB
disponible de votre ordinateur.
2. Lancez le logiciel ApneaLink.
3. Cliquez sur Lire ApneaLink
.
Remarques :
• Si l’appareil n’a pas été attribué à un patient lors de la personnalisation, la
procédure de téléchargement s’interrompt et une fiche patient s’affiche.
20
•
L’affichage du rapport indique la fin du transfert et de l’analyse des données.
•
Vous devez disposer de jusqu’à 15 Mo de mémoire libre sur le disque dur de
l’ordinateur par enregistrement. Avant le téléchargement, vérifiez que
l’espace disponible sur l’ordinateur est suffisant. L’espace disponible est
indiqué sur la barre d’état du logiciel ApneaLink.
•
Le téléchargement peut prendre jusqu’à cinq minutes.
•
Les enregistrements de moins de dix secondes ne sont pas pris en compte.
•
Les enregistrements de moins de 60 minutes de données valides sont jugés
trop courts pour pouvoir réaliser une analyse fiable. Le rapport porte alors la
mention suivante : « Attention : temps d’analyse trop court ! ». Toutes les
données capturées par l’appareil peuvent être modifiées manuellement.
•
Si plusieurs enregistrements sont sauvegardés sur l’appareil, ils sont tous
téléchargés et analysés, et un rapport est créé pour chacun d’entre eux. Le
rapport portant sur l’enregistrement le plus long est affiché
automatiquement. Les autres enregistrements et rapports sont alors
disponibles dans la base de données. Tous les enregistrements transférés au
cours d’un téléchargement contiennent les mêmes données patient.
•
Si le téléchargement des données réussit, l’enregistrement et les données
patient correspondantes sont supprimés automatiquement de l’appareil.
Interface utilisateur et fonctions du logiciel
1
2
6
3
5
4
1
2
3
4
5
6
Barre de menus avec les principaux menus : les différentes fonctions du logiciel
sont accessibles par l’intermédiaire des principaux menus individuels.
Barre d’outils : les fonctions accessibles via la barre d’outils dépendent de l’écran
sélectionné.
Fenêtres d’affichage : le logiciel ApneaLink présente les données dans des vues
de fiche patient, de base de données, de signal et de rapport.
Barre d’état : affiche les informations d’état d’un événement sélectionné dans la
vue du signal et indique la taille de la base de données et l’espace disponible sur le
disque dur.
Boîte de dialogue : une boîte de dialogue contient les différents champs d’une
page ou des éléments de commande avec lesquels vous pouvez donner des
ordres au logiciel.
Boutons : un bouton est un élément de commande qui vous permet de donner un
ordre directement au logiciel.
Utilisation du logiciel ApneaLink
21
Barre de menus et barre d’outils
Icône
Nom et description
Personnaliser l'appareil : permet d’ouvrir la fiche patient. Les données
personnelles sont enregistrées dans l’appareil.
Lire l'appareil : permet de télécharger les données de l’appareil, de les
analyser et de les évaluer, puis de les afficher dans un rapport.
En arrière : permet de passer à la vue précédente.
En avant : permet de passer à la dernière vue sélectionnée.
Capture d’écran : permet de faire une capture d’écran de la vue du dernier
signal affiché et de la joindre au dernier rapport. Un aperçu du rapport et de la
capture d’écran s’affiche dans une boîte de dialogue.
Remarque : cette fonction est disponible uniquement pour la vue du signal.
Menu Fichier
Icône
Nom et description
Base de données : Ouvrir la base de données. Les renseignements sur le
patient, les enregistrements et les rapports se gèrent dans la base de
données. Vous pouvez ouvrir ou supprimer les fiches patient, les
enregistrements et les rapports.
Archiver : permet d’ouvrir la boîte de dialogue d’archivage dans laquelle sont
affichés les enregistrements archivés. Un enregistrement sélectionné peut
être marqué pour archivage, avec indication du type de support, du nom du
support et d’un répertoire de destination.
22
-
Enregistrer le rapport localement : permet d’enregistrer le rapport
sélectionné au format PDF dans la base de données.
-
Imprimer rapport : permet d’imprimer le rapport sélectionné.
-
Imprimer les informations patient : permet d’imprimer les informations
patient.
-
Affichage externe : permet d’ouvrir les enregistrements qui ne sont pas
disponibles dans la base de données.
-
Dupliquer : permet de créer une copie d’un enregistrement dans le
répertoire de votre choix.
-
Exporter : permet d’exporter l’enregistrement sélectionné au format EDF,
EDF+ ou CSV (pour les bases de données statistiques).
Icône
Nom et description
-
Importer l’enregistrement : un fichier OSA peut être sélectionné dans le
système de fichiers et importé dans la base de données.
-
Envoyer le rapport par E-mail : le rapport sélectionné est joint à un e-mail au
format PDF.
-
Envoyer l’enregistrement par E-mail : l’enregistrement sélectionné est joint
à un e-mail au format OSA.
Enregistrer localement : permet d’enregistrer, dans la base de données, une
copie des fichiers disponibles en externe ou des enregistrements archivés.
Quitter : permet de quitter le logiciel. L’application est fermée.
Menu Édition
Nom
Description
Annuler
Cette fonction est disponible uniquement dans la vue du signal,
lors de la modification des événements. Elle peut être utilisée
uniquement pour annuler la dernière action effectuée.
Menu Affichage
Icône
Nom et description
Fiche patient : permet d’ouvrir la fiche patient sélectionnée dans la base de
données. Les informations personnelles et données patient sont enregistrées
sur la fiche patient.
Vue du rapport : permet d’ouvrir le rapport sélectionné dans la base de
données. Le rapport contient l’analyse de l’enregistrement.
Vue du signal : permet d’ouvrir l’enregistrement sélectionné dans la base de
données. Les courbes de signaux de l’enregistrement et les événements
s’affichent dans la vue du signal.
Liste d’événements : permet d’ouvrir la liste des événements dans la vue du
signal. La liste des événements contient les événements, triés par type
d’événement, et précise l’heure à laquelle ils se sont produits.
Démarrage rapide : permet d’ouvrir le menu de démarrage rapide.
Utilisation du logiciel ApneaLink
23
Menu Outils
24
Nom
Description
Analyser à
nouveau
Permet de répéter l’analyse d’un enregistrement en fonction des
paramètres d’analyse définis.
Modification du rapport, de la fiche patient ou des
enregistrements (données d’ondes) : chaque fois qu’un utilisateur
du logiciel modifie un élément de l’un de ces trois fichiers, il faut
cliquer sur le bouton Analyser à nouveau pour que les
modifications correspondantes soient enregistrées ou figurent
sur ces fichiers.
Nouveau groupe
d’événements
Permet de créer un groupe d’événements dans le panneau
Groupe d’événements de la liste d’événements. Une boîte de
dialogue s’affiche pour vous permettre de donner un nom au
groupe d’événements et d’affecter les types d’événement au
groupe d’événements.
Supprimer le
groupe
d’événements
Permet de supprimer le groupe d’événements sélectionné dans
la liste d’événements.
Éditer groupe
d’événements
Permet d’ouvrir une boîte de dialogue afin d’affecter des types
d’événement au groupe d’événements sélectionné.
Sélection langue
Permet d’ouvrir la boîte de dialogue de sélection de la langue. Le
texte de l’interface logicielle est affiché dans la langue
sélectionnée.
Fenêtre signal
Permet d’ouvrir une boîte de dialogue afin d’ajuster la fenêtre du
signal dans la vue du signal. La vue du signal est divisée en deux
fenêtres : une fenêtre supérieure et une fenêtre inférieure. Les
plages horaires de la vue du signal, les canaux à afficher et les
événements peuvent être définis séparément pour les différents
types d’appareil dans les deux fenêtres si nécessaire.
Rapport
• Permet de modifier la taille de la vue du rapport.
• Permet de définir le système de mesure. Les données de
mesure sont affichées dans la fiche patient et le rapport.
• Permet d’insérer un logo au format bitmap ou JPEG dans le
rapport par l’intermédiaire d’une boîte de dialogue individuelle.
• Permet de spécifier le nombre de copies du rapport à imprimer.
• Permet de saisir le nom du médecin vers qui le patient doit être
orienté. Si un médecin a déjà été saisi dans la fiche patient, les
données de ce médecin sont affichées. Les données d’un
médecin particulier peuvent également être supprimées.
• Sous Extended settings (Réglages avancés), vous pouvez
également choisir d’afficher le graphique indicateur avec
limitations du débit (IR) ou sans (IAH).
Nom
Description
Paramètres
d’analyse
Les paramètres d’analyse correspondent aux spécifications de
l’analyse de l’enregistrement. Vous avez la possibilité d’utiliser les
paramètres par défaut définis par ResMed ou de modifier les
paramètres individuellement. Après avoir modifié des
paramètres, vous pouvez rétablir leurs valeurs par défaut.
Exportation EDF
Permet d’ouvrir une boîte de dialogue dans laquelle vous pouvez
sélectionner les canaux et les événements à exporter au format
EDF.
Configuration de
l’appareil
Permet d’ouvrir une boîte de dialogue afin de définir l’indicateur
d’étude. Vous avez la possibilité de définir des valeurs par défaut
pour le canal de débit ou pour les canaux de débit et d’oxymétrie
et la durée d’enregistrement.
Envoyer le fichier
journal par e-mail
En cas d’erreur, le fichier journal peut être envoyé par e-mail au
service d’assistance technique ApneaLink Air.
Transfert de la base Permet d’ouvrir l’outil de transfert de base de données.
de données
Menu Aide
Nom
Description
Manuel clinique
Le manuel clinique s’ouvre au format PDF dans Acrobat Reader,
si ce logiciel est installé sur l’ordinateur.
Informations
patient
Les informations patient s’ouvrent au format PDF dans Acrobat
Reader, si ce logiciel est installé sur l’ordinateur.
Infos sur le logiciel
Permet d’afficher les informations système concernant la version
logicielle actuelle, ainsi que les adresses ResMed.
Infos sur
l’enregistrement
Permet d’ouvrir une boîte de dialogue qui contient des
informations techniques détaillées sur un enregistrement et sur
l’ApneaLink Air sélectionnés dans la base de données. Ces
informations sont particulièrement utiles pour le dépannage.
Infos sur l’appareil
Permet d’ouvrir une boîte de dialogue contenant des
informations sur l’utilisation des appareils.
Utilisation du logiciel ApneaLink
25
Base de données
Dans la base de données, vous pouvez ouvrir des données patient, des
enregistrements (analyses) et des rapports dans différentes vues ou les
supprimer.
Pour ouvrir la base de données
• Cliquez sur Base de données
dans la barre d’outils.
OU
• Cliquez sur Base de données dans le menu Fichier.
La vue de la base de données vous offre les options suivantes :
Cliquez une fois sur un fichier pour afficher les fichiers associés.
• Double-cliquez sur un fichier pour l’ouvrir dans la vue correspondante.
• Pour supprimer un fichier, cliquez dessus une fois, puis cliquez sur le bouton
Supprimer.
• Pour supprimer plusieurs fichiers simultanément, maintenez la touche Ctrl
enfoncée, cliquez sur les fichiers, puis cliquez sur le bouton Supprimer.
•
Remarques :
• Si vous supprimez les données d’un patient, les enregistrements et rapports
associés sont également supprimés.
•
26
Si vous supprimez des enregistrements, les rapports associés sont
également supprimés.
Vue du signal
La vue du signal affiche les signaux d’enregistrement sous forme de courbes
avec les événements qui se sont produits.
Pour ouvrir la vue du signal :
1. Cliquez sur l’icône
dans la barre d’outils pour ouvrir la base de données.
2. Sélectionnez un enregistrement.
3. Dans la barre d’outils, cliquez sur Vue du signal
.
2
3
4
1
5
13
8
12
6
9
7
10
11
1
Fenêtre supérieure
8
Événement
2
Indicateur de période de la
fenêtre inférieure
9
Liste de sélection de type d’événement
3
Indicateur temporel
10
Passage à l’événement suivant ou précédent
4
Signal
11
Liste de sélection pour l’affichage chronologique
des signaux sur chaque page de l’écran
5
Canal
12
Déplacement et réinitialisation de la ligne du zéro
6
Fenêtre inférieure
13
Agrandir/réduire l’amplitude des signaux (zoom)
7
Barre de défilement et sens
de défilement
Utilisation du logiciel ApneaLink
27
Remarque : vous devez vous assurer de l’exactitude de la vue du signal si vous
avez l’intention d’utiliser les résultats à des fins de diagnostic.
Modification des événements
Insertion d’événements
1. Placez le curseur sur un canal au début de l’événement à insérer.
2. Faites un clic gauche et faites glisser le curseur vers la droite ou la gauche au
niveau de la fin de l’événement à insérer.
Un menu contextuel s’ouvre et indique une liste de types d’événement.
3. Cliquez sur le type d’événement souhaité.
Lorsque vous insérez ou modifiez un événement, cela entraîne des
modifications dans le rapport de l’enregistrement en cours d’analyse. Une
boîte de dialogue s’ouvre pour vous demander si vous souhaitez créer un
rapport ou modifier le rapport existant.
Remarques :
• Les événements qui se chevauchent sont exclus s’ils ne sont pas
significatifs d’un point de vue médical.
28
•
La disponibilité des types d’événement dépend du type d’appareil.
•
Les durées exclues de l’analyse ajoutées manuellement au canal Saturation
ou Pouls ne sont prises en compte que pour le calcul de l’IDO et ne figurent
dans le rapport que dans ce cas.
•
Les durées exclues de l’analyse se calculent lors de la détermination de la
période d’évaluation pour l’analyse.
•
Si un enregistrement a ultérieurement fait l’objet d’une modification
manuelle, ceci est indiqué dans la base de données, dans le tableau Rapport,
sous État manuel.
Fixation de la durée d’un événement
Vous pouvez modifier la durée d’un événement à partir de la vue du signal. Placez
le curseur au début ou à la fin d’un événement et patientez jusqu’à ce que la forme
du curseur change. Faites glisser la limite de la colonne jusqu’à l’endroit souhaité.
Affectation d’un type d’événement
Les événements sont automatiquement affectés aux types d’événement
appropriés. Vous pouvez modifier cette affectation en faisant un clic droit sur
l’événement pour ouvrir un menu contextuel relatif à l’affectation du type
d’événement.
Suppression d’événements
1. Cliquez sur l’événement à supprimer dans la vue du signal.
2. Appuyez sur la touche Suppr. du clavier.
OU
1. Dans la barre d’outils de la vue du signal, cliquez sur Liste d’événements
.
2. Dans la liste d’événements, sélectionnez l’événement que vous souhaitez
supprimer.
3. Appuyez sur la touche Suppr. du clavier.
Remarques :
• Si vous supprimez un événement par erreur, restaurez-le à l’aide de la
fonction Annuler du menu Édition. Si plusieurs événements ont été
supprimés, seul le dernier peut être restauré.
•
Si vous souhaitez supprimer plusieurs événements de la liste à la fois,
maintenez la touche Ctrl enfoncée et cliquez sur les événements à
supprimer.
•
Lorsque vous insérez ou modifiez un événement, cela entraîne des
modifications dans le rapport actuel de l’enregistrement en cours d’analyse.
Une boîte de dialogue s’ouvre pour vous demander si vous souhaitez créer
un rapport ou modifier le rapport existant.
Le tableau suivant indique tous les types d’événement par défaut
automatiquement détectés par le logiciel ApneaLink et affichés dans les courbes
de signaux :
Type d’événement
Abréviation
Canal
Apnée non qualifiée
AI
Débit
Apnée obstructive
AO
Débit
Apnée mixte
AM
Débit
Apnée centrale
AC
Débit
Hypopnée
H
Débit
Limitation du débit inspiratoire
Ld
Débit
Utilisation du logiciel ApneaLink
29
Type d’événement
Abréviation
Canal
Ronflement
Ronf
Ronflement
Débit inspiratoire
Di
Débit
Limitation du débit avec
ronflement
LR
Débit
Saturation basale
Sb1
Saturation
1
Désaturation
Dé
Saturation
Données non valides
Dnv
Débit, pile, ronflement, saturation,
pouls
Début de l’évaluation
D
Débit, effort, ronflement,
saturation, pouls
Fin de l’évaluation
F
Débit, effort, ronflement
Exclusion de l’analyse
Ea
Débit, effort, pile, ronflement,
saturation
Capteur digital/XPod d’oxymétrie
manquant
Cm1
Saturation, pouls
Signal trop faible
Stp
Débit, effort
Cheyne-Stokes
CSR
Débit
1.
Uniquement pour les enregistrements avec oxymétrie de pouls
Remarques :
• Les données non valides peuvent être dues à la mise en place incorrecte des
capteurs, à une alimentation électrique inappropriée ou au fait que
l’enregistrement a été relancé dans les 15 minutes après son arrêt.
•
Les chevauchements d’événements sont contrôlés à la fois lors de l’analyse
automatique et au moment du traitement manuel des événements. Les
chevauchements d’événements sont corrigés.
•
Les dix premières minutes d’un enregistrement sont exclues de l’analyse et
sont marquées comme événement de début de l’évaluation.
•
Les deux dernières minutes d’un enregistrement sont exclues de l’analyse et
sont marquées comme événement de fin de l’évaluation.
Affichage de la liste d’événements
La liste d’événements contient tous les événements qui se sont produits
pendant l’enregistrement actuellement ouvert. Lorsque vous travaillez dans la
vue du signal, la liste d’événements vous aide à analyser un enregistrement en
vous permettant de sélectionner et d’afficher rapidement des événements
particuliers. La liste d’événements comprend tous les groupes d’événements et
événements de l’enregistrement qui ont été analysés.
1. Ouvrez un enregistrement dans la vue du signal.
30
2. Dans la barre d’outils, cliquez sur Liste d’événements
.
3. Pour ouvrir tous les événements affectés à un groupe d’événements, cliquez
sur un groupe dans le panneau Groupes événements.
4. Pour afficher un événement dans la vue du signal, cliquez sur l’événement
en question dans le panneau Liste d’événements.
Remarque : vous pouvez masquer les panneaux d’événements en cliquant à
nouveau sur Liste d’événements
dans la barre d’outils.
Utilisation du logiciel ApneaLink
31
Modification des groupes d’événements
Pour créer un groupe d’événements :
1. Dans le menu Outils, cliquez sur Nouveau groupe d’événements.
2. Cochez la case adjacente à la description d’un événement pour affecter ce
type d’événement au nouveau groupe d’événements.
3. Cliquez sur OK.
Pour modifier un groupe d’événements :
1. Dans le panneau Groupes événements, sélectionnez le groupe
d’événements que vous souhaitez modifier.
2. Dans le menu Outils, cliquez sur Éditer groupe d’événements.
3. Modifiez le nom dans le champ de texte Event group (Groupe événements).
4. Cliquez sur OK.
Pour supprimer un groupe d’événements :
1. Dans le panneau Groupes événements, sélectionnez le groupe
d’événements que vous souhaitez supprimer.
2. Dans le menu Outils, cliquez sur Supprimer groupe d’événements.
Pour fermer la liste d’événements :
Dans la barre d’outils, cliquez sur Liste d’événements
.
OU
• En haut à droite du panneau Liste d’événements, cliquez sur Fermer
•
32
.
Réglages
Vue du signal
Vous pouvez modifier individuellement les réglages par défaut pour la résolution,
ainsi que pour les canaux et les événements des fenêtres supérieure et
inférieure de la vue du signal.
Dans le menu Outils, cliquez sur Paramètres, puis sur Vue du signal.
RÉSOLUTION
Les listes déroulantes contiennent les différentes périodes que vous pouvez
afficher dans l’enregistrement. Un enregistrement peut être affiché pour une
période allant d’une seconde à la nuit entière.
CANAUX
Il est possible de déterminer quels canaux s’affichent dans la vue du signal. La
couleur de la courbe du signal peut être modifiée à l’aide de la fonction Channels
(Canaux).
1. Cliquez sur Canaux pour ouvrir la boîte de dialogue Configuration des
canaux.
2. Sélectionnez l’une des commandes suivantes selon les besoins.
Utilisation du logiciel ApneaLink
33
Commande
Fonction
Sélectionner tout
Permet de sélectionner tous les canaux.
Activer canaux
Permet d’activer le canal sélectionné.
Désactiver canaux
Permet de désactiver le canal sélectionné.
Affecter couleur
Permet d’ouvrir une palette de couleurs et d’affecter la
couleur sélectionnée au signal mis en surbrillance.
Définir ordre
Permet de déplacer le canal sélectionné vers le haut ou le
bas, selon l’ordre souhaité.
Rapport hauteur
Permet d’afficher le canal sélectionné en plus gros (facteur
défini) que les autres canaux affichés dans la taille par
défaut.
Valeurs par défaut
Permet de restaurer les réglages par défaut du canal.
3. Cliquez sur OK pour appliquer les réglages sélectionnés.
ÉVÉNEMENTS
Les événements sont affichés en couleur dans la vue du signal et affectés à un
canal fixe. Vous pouvez utiliser la fonction Événements pour définir la couleur
d’un événement. La boîte de dialogue fait la distinction entre les événements
standard et les événements avancés. Les événements standard sont pris en
compte lors de la détermination de l’indicateur de risque et de l’IDO. Les
événements avancés sont considérés comme durées exclues de l’analyse. Vous
avez également la possibilité de sélectionner si le type d’événement doit ou non
être affiché.
1. Cliquez sur Événements pour ouvrir la boîte de dialogue Paramètres
événements.
2. Sélectionnez l’une des commandes suivantes selon les besoins.
34
Commande
Fonction
Sélectionner tout
Permet de sélectionner tous les événements.
Activer événements
Permet d’activer les événements sélectionnés.
Désactiver événements
Permet de désactiver les événements sélectionnés.
Affecter couleur
Permet d’ouvrir une palette de couleurs et d’affecter
la couleur sélectionnée à l’événement mis en
surbrillance.
Valeurs par défaut
Permet de réinitialiser les réglages par défaut de
l’événement.
3. Cliquez sur OK pour appliquer les réglages.
CURSEUR CROISÉ
Le curseur croisé facilite l’analyse des courbes de signaux. Vous pouvez l’utiliser
pour marquer précisément un point de la courbe. La position chronologique et la
déviation d’amplitude sont affichées sur la ligne d’état, en bas de l’écran.
Pour que le curseur croisé soit affiché dans la vue du signal, cochez la case
Curseur croisé.
MASQUER LES CANAUX SANS DONNÉES
Vous pouvez masquer les canaux qui ne contiennent aucune donnée
d’enregistrement dans la vue du signal. Ceci s’avère particulièrement utile si un
enregistrement a été effectué sans oxymétrie de pouls.
Pour activer cette option, cochez la case Hide channels with no data (Masquer
les canaux sans données).
Paramètres d’analyse
Les paramètres d’analyse correspondent aux spécifications de l’analyse de
l’enregistrement. Vous avez la possibilité d’utiliser les paramètres par défaut
définis par ResMed ou de modifier les paramètres individuellement. Après avoir
modifié des paramètres, vous pouvez rétablir leurs valeurs par défaut.
Pour ouvrir la boîte de dialogue de paramétrage de l’analyse, sélectionnez
Paramètres dans le menu Outils.
Utilisation du logiciel ApneaLink
35
APNÉE
L’apnée correspond à une réduction du débit d’air, alors compris entre 0 et 20 %,
pendant au moins 10 secondes1.
À partir d’une moyenne des cinq derniers cycles respiratoires (combinaison des
ondes inspiratoires et expiratoires comprenant un total de 10 pics), le logiciel
enregistre un événement d’apnée en cas de réduction de 80 % voire plus par
rapport à cette moyenne. La fin de l’apnée se caractérise par une augmentation
de 80 % (ou de la valeur définie par l’utilisateur), sur 10 à 80 secondes, de la
moyenne des ondes inspiratoires et expiratoires.
Si une apnée est associée à une interruption de la commande respiratoire
pendant 80 à 100 % de sa durée, le logiciel considère qu’il s’agit d’une apnée
centrale.
Si le début d’une apnée est associé à une interruption de la commande
respiratoire pendant 20 à 60 % de sa durée, le logiciel considère qu’il s’agit d’une
apnée mixte.
Si une apnée n’est pas associée à une interruption de la commande respiratoire
pendant plus de 20 % de sa durée, le logiciel considère qu’il s’agit d’une apnée
obstructive.
1. « The AASM Manual for the scoring of sleep and associated Events », AASM Manual for Scoring
Sleep 2013.
36
Le tableau suivant explique les réglages d’apnée de la boîte de dialogue de
paramétrage de l’analyse :
Seuil d’apnée en %
Réglage par défaut : 20 %
Fourchette : de 1 à 90 %
Le seuil d’apnée est atteint lorsque l’amplitude
du débit d’air atteint la valeur actuellement
définie ou tombe en dessous de cette valeur.
Durée d’apnée minimale en secondes
Réglage par défaut : 10 s
Fourchette : de 1 à 20 s
Durée d’apnée minimale pendant laquelle
l’amplitude du débit d’air doit être inférieure à
ce seuil.
Durée d’apnée maximale en secondes
Réglage par défaut : 80 s
Fourchette : de 1 à 100 s
Cette valeur indique la durée maximale d’une
apnée. Les événements d’une durée
supérieure à cette valeur ne sont pas
considérés comme des apnées.
Seuil de durée d’apnée centrale
Réglage par défaut : 60 %
Fourchette : de 50 à 80 %
En l’absence de commande respiratoire
significative pour une durée supérieure à la
durée sélectionnée de débit réduit,
l’événement est classé comme étant central
(p. ex. > 60 %).
Seuil d’effort pour l’apnée centrale
Réglage par défaut : 8 %
Fourchette : de 2 à 30 %
Si l’amplitude du signal de l’effort est inférieure
à la valeur sélectionnée, le critère pour
l’enregistrement d’événements centraux est
rempli.
Seuil de durée d’apnée obstructive
Réglage par défaut : 20 %
Fourchette : de 0 à 49 %
En l’absence de commande respiratoire
significative pour une durée inférieure à la
durée sélectionnée de débit réduit,
l’événement est classé comme étant obstructif
(p. ex. < 20 %).
Les schémas ci-après illustrent les différentes catégories d’apnées.
Utilisation du logiciel ApneaLink
37
Remarque : les apnées ne peuvent être différenciées que si le signal d’effort a
été enregistré. S’il n’y a aucune ou pas assez d’informations sur l’effort
respiratoire, le système ApneaLink Air enregistre les apnées correspondantes
en tant qu’apnées non qualifiées.
HYPOPNÉE
L’hypopnée correspond à une réduction du débit d’air d’au moins 10 secondes1.
Lors de l’enregistrement, l’ApneaLink Air identifie une hypopnée en fonction de
l’un des critères suivants :
• En l’absence de données d’oxymétrie ou si les données d’oxymétrie
disponibles sont insuffisantes, une hypopnée est enregistrée lorsque la
réduction du débit d’air est de 50 % pendant plus de 10 secondes (définition
classique de l’ApneaLink Air).
•
En présence d’un canal d’oxymétrie d’une qualité satisfaisante pendant toute
la durée de l’enregistrement, une hypopnée est enregistrée en cas de
détection d’une réduction du débit d’au moins 30 % pendant au moins
10 secondes associée à un événement de désaturation (baisse d’au moins
4 %) (définition de l’AASM – American Academy of Sleep Medicine). La
désaturation doit commencer au maximum 10 secondes après la fin de
l’hypopnée.
Dans la mesure où les critères d’identification d’une hypopnée peuvent varier en
fonction de la qualité du signal de chaque enregistrement, les critères utilisés
sont indiqués dans le rapport ApneaLink Air.
1. « The AASM Manual for the scoring of sleep and associated Events », AASM Manual for Scoring
Sleep 2013.
38
Le tableau suivant explique les réglages d’hypopnée de la boîte de dialogue de
paramétrage de l’analyse :
Seuil d’hypopnée en %
Par défaut : 50 % (définition
classique) ; 70 % (définition de
l’AASM)
Fourchette : de 1 à 90 %
Le seuil d’hypopnée est atteint lorsque l’amplitude
du débit d’air atteint la valeur actuellement définie
ou tombe en dessous de cette valeur.
Seuil de qualité du signal de SpO2 Si le canal d’oxymétrie indique la présence pendant
la période analysée d’une période de données
erronées plus longue que le pourcentage fixé, la
totalité de l’enregistrement est évaluée sur la base
du débit uniquement (définition classique). Dans ce
cas, une boîte de dialogue contextuelle s’affiche sur
l’écran de l’utilisateur.
Durée d’hypopnée minimale en
secondes
Réglage par défaut : 10 s
Fourchette : de 1 à 20 s
Durée d’hypopnée minimale pendant laquelle
l’amplitude du débit d’air doit être inférieure au seuil
d’hypopnée.
Durée d’hypopnée maximale en
secondes
Réglage par défaut : 100 s
Fourchette : de 1 à 120 s
Cette valeur indique la durée maximale d’une
hypopnée. Les événements d’une durée supérieure
à cette valeur ne sont pas considérés comme des
hypopnées.
Période maximale de pause
respiratoire pour les apnées/
hypopnées regroupées :
Réglage par défaut : 1 s
Fourchette : de 0 à 1,5 s
Cette valeur correspond à la durée maximale de
pause entre une apnée/hypopnée et la suivante. Si
elle est supérieure à la valeur définie, les
événements sont analysés individuellement. Si la
pause est inférieure à la valeur définie, les
événements sont combinés et affectés à la période
d’événement la plus longue, à condition que celle-ci
ne soit pas supérieure à la période maximale
définie.
Si une hypopnée fait suite à une apnée pendant la
période maximale de pause respiratoire, l’hypopnée
est rejetée.
Utilisation du logiciel ApneaLink
39
RONFLEMENT
Le ronflement est un phénomène acoustique qui se produit pendant le sommeil
lorsque les voies aériennes supérieures sont partiellement obstruées et
commencent à vibrer. La fréquence et le niveau sonore dépendent du type et de
la consistance de la voie respiratoire à l’origine des vibrations, ainsi que du degré
d’obstruction et des changements dans la respiration.
L’ApneaLink Air recueille le signal de ronflement par l’intermédiaire du capteur et
le filtre afin d’obtenir une onde de 0 à 60 Hz pouvant être analysée en tant que
ronflement.
Contrairement aux données du canal de débit, les données du canal et de l’onde
de ronflement ne sont pas exclues du rapport sur la base de l’amplitude du
signal. Toutes les données de ronflement qui remplissent les critères de
ronflement définis par l’utilisateur sont incluses.
Le tableau suivant explique les réglages de ronflement de la boîte de dialogue de
paramétrage de l’analyse :
40
Seuil de ronflement en %
Réglage par défaut : 6 %
Fourchette : de 1,5 à 10 %
Indique le seuil d’amplitude minimal requis pour
qu’un événement soit considéré comme ronflement.
Durée minimale d’un
événement de ronflement en
secondes : par défaut 0,3 s
Fourchette : de 0,3 à 0,9 s
Durée minimale du bruit à l’inspiration pour que ce
bruit soit considéré comme un événement de
ronflement.
Durée maximale d’un
événement de ronflement en
secondes :
Réglage par défaut : 3,5 s
Fourchette : de 2,0 à 5,0 s
Durée maximale du bruit à l’inspiration pour que ce
bruit soit considéré comme un événement de
ronflement. Les bruits d’une durée supérieure sont
considérés comme interférences.
Durée maximale de pause
respiratoire entre ronflements
en secondes
Réglage par défaut : 0,5 s
Fourchette : de 0,0 à 2,0 s
Si la durée maximale entre événements de
ronflement est plus courte que la durée maximale de
pause respiratoire entre ronflements définie, les
événements successifs sont regroupés pour former
un seul événement de ronflement. La durée
maximale d’événement de ronflement est prise en
compte lors du regroupement de plusieurs
événements de ronflement. En cas de dépassement
de la durée maximale de ronflement, tous les
événements de ronflement subséquents (et la durée
maximale de pause respiratoire entre ces
événements) sont réévalués en fonction des
paramètres d’analyse actuels.
Si vous réglez ce paramètre sur 0,0 seconde, la
fonction de regroupement des événements de
ronflement est désactivée.
DÉSATURATION EN OXYGÈNE
Le tableau suivant explique les réglages de désaturation de la boîte de dialogue
de paramétrage de l’analyse :
Seuil de désaturation en oxygène
Réglage par défaut : 4 %
Fourchette : de 3 à 5 %
Si le niveau de saturation baisse de 4 %, s’il passe
de 97 à 93 % voire moins par exemple, un
événement de désaturation est enregistré sur la
vue du signal. Cet événement doit durer au moins
5 secondes et pas plus de 150 secondes.
Remarque : en dessous de 70 %, les valeurs de saturation sont moins
précises. Les valeurs inférieures à 70 % sont détectées par l’algorithme
d’oxymétrie.
Utilisation du logiciel ApneaLink
41
RESPIRATION DE CHEYNE-STOKES
La respiration de Cheyne-Stokes (RCS) est une forme de trouble respiratoire du
sommeil qui se caractérise par l’alternance de périodes de respiration crescendo/
decrescendo. Les périodes de crescendo (hyperpnées d’une durée de
40 secondes en général) peuvent être rythmées par des accès majeur de
suffocation qui ont tendance à réveiller le patient, tandis que les périodes de
decrescendo (hypopnées ou apnées d’une durée de 20 secondes en général)
provoquent des événements de désaturation en oxygène du sang.
L’algorithme de dépistage suit les étapes suivantes : 1) décomposition de
l’enregistrement en différentes périodes de 30 minutes chacune, avec un
chevauchement de 15 minutes sur la période suivante ; 2) traitement des
signaux de ces périodes ; 3) identification des périodes de crescendo et
decrescendo au cours de ces périodes de 30 minutes ; 4) calcul de plusieurs
caractéristiques (valeurs numériques) à partir de ces périodes ; 5) comparaison
de ces caractéristiques à celles de patients déjà diagnostiqués issues d’une
grande base de données ; et 6) indication de la probabilité que la période
comporte une respiration de Cheyne-Stokes. Ainsi, l’algorithme permet de
déterminer le degré de probabilité de détection d’une respiration de CheyneStokes et l’heure de la nuit à laquelle elle s’est produite. La probabilité va de zéro
(probabilité nulle) à un (forte probabilité).
Le tableau suivant explique les réglages de respiration de Cheyne-Stokes de la
boîte de dialogue de paramétrage de l’analyse :
Seuil de respiration de
Cheyne-Stokes :
Réglage par défaut : 0,5
Fourchette : de 0,2 à 0,8
42
Indique la valeur minimale pour l’analyse d’une
probabilité de RCS.
La courbe ci-dessous présente un exemple de respiration de Cheyne-Stokes.
LIMITATION DU DÉBIT INSPIRATOIRE
La forme de la courbe du débit respiratoire revêt une importance cruciale pour la
détection d’une limitation du débit1.
Lors de l’inspiration, le débit respiratoire augmente. Une fois un pic d’amplitude
atteint, la courbe s’aplatit jusqu’au début de l’expiration. Afin de comparer une
respiration normale et une respiration avec limitation du débit, les deux courbes
sont superposées. La zone comprise entre le pic du débit respiratoire normal et
la courbe aplatie de la respiration avec limitation du débit indique le volume
respiratoire faisant défaut.
Pour détecter les limitations du débit, l’algorithme ApneaLink compare la forme
de chaque respiration détectée avec les profils de courbe respiratoire avec
limitation du débit (env. 20) stockés dans une bibliothèque. L’algorithme
compare les profils de courbe inspiration par inspiration.
Le logiciel ApneaLink décompte le nombre total de cycles avec limitation du
débit dans l’enregistrement et calcule le pourcentage de respirations avec
limitation du débit par rapport au nombre total de cycles détectés. Ce nombre est
alors divisé par 10. Le résultat correspond à la valeur estimative ajoutée à l’IAH
enregistré, qui devient l’indicateur de risque (IR) ajusté. Par exemple, un
pourcentage de cycles avec limitation du débit de 50 % entraîne l’addition de
5 points environ à la valeur de l’indicateur de risque.
1. Pour plus d’informations sur les limitations du débit, veuillez consulter « Detection of Flow
Limitation with a Nasal Cannula / Pressure Transducer System » de Hosselet et al., American
Journal for Respiratory and Critical Care Medicine, vol. 152, 1995.
Utilisation du logiciel ApneaLink
43
Les limitations du débit qui se chevauchent pendant au moins 50 % de leur
durée avec le ronflement sont considérées comme événements de limitation du
débit avec ronflement. La pondération de la limitation du débit avec ronflement
est légèrement supérieure à celle de la limitation du débit sans ronflement (le
facteur de pondération de la limitation du débit avec ronflement est 1,2 et celui
de la limitation du débit sans ronflement 0,8).
La limitation du débit et la limitation du débit avec ronflement sont calculées et
utilisées pour ajuster l’indicateur de risque (IR) selon des facteurs pondérés
légèrement différents.
L’ApneaLink Air ne détecte pas les micro-éveils liés à l’effort respiratoire ni le
syndrome d’augmentation de la résistance des voies aériennes supérieures.
Cependant, les patients qui en souffrent présentent un pourcentage élevé de
cycles respiratoires avec limitation du débit, qui seront détectés par le logiciel
ApneaLink.
Remarques :
• L’événement de limitation du débit n’est pas un paramètre d’analyse
modifiable.
•
Par défaut, l’affichage de la limitation du débit est désactivé pour les
systèmes vendus aux États-Unis.
SIGNAL TROP FAIBLE
Le logiciel ApneaLink marque les zones de signal trop faible pour permettre une
analyse fiable des canaux de débit et d’effort comme événements de signal trop
faible.
Dans le canal de débit, le logiciel ApneaLink enregistre un événement de signal
trop faible lorsque l’amplitude moyenne de signal à l’inspiration détectée est
inférieure ou égale à 8 % de la plage d’amplitude pendant au moins deux
minutes.
La période de signal trop faible se poursuit jusqu’à ce que l’amplitude moyenne
de débit d’au moins cinq cycles respiratoires dépasse le seuil de 8 % mentionné
ci-dessus.
En cas de détection d’un débit nul, la période de signal trop faible prend fin dès
qu’une respiration d’une amplitude suffisante est détectée à nouveau.
Dans le canal d’effort, un événement de signal trop faible (effort) est détecté
lorsque la moyenne de 10 valeurs minimales et maximales tombe en dessous
d’1 % de la plage d’amplitude et lorsque la durée de l’événement est supérieure
à la durée maximale d’un événement d’apnée.
Remarque : les événements de signal trop faible ne comprennent pas de
paramètres d’analyse ajustables.
44
Captures d’écran de la vue du signal pour insertion dans un
rapport
1. Ouvrez un enregistrement dans la vue du signal.
2. Dans la barre d’outils, cliquez sur Réaliser une capture d’écran
.
La boîte de dialogue Capture d’écran pour insertion dans un rapport s’ouvre
et affiche le dernier rapport, avec les captures d’écran de la vue du signal
actuelle et le récapitulatif des événements pour la période d’enregistrement.
3. Cliquez sur OK.
Le rapport modifié est enregistré dans la base de données avec une nouvelle
date.
Remarques :
• Pour supprimer une capture d’écran avant de sauvegarder, cliquez sur
Supprimer la capture d’écran.
•
Vous pouvez insérer jusqu’à 10 captures d’écran dans un rapport.
•
L’insertion de captures d’écran peut entraîner une augmentation de la taille
du fichier.
Vue du rapport
Les rapports ApneaLink Air sont des fichiers PDF. Ils sont affichés dans une
fenêtre PDF distincte possédant sa propre barre d’outils. Pour plus
d’informations sur cette application, veuillez consulter le mode d’emploi
d’Acrobat Reader.
Pour ouvrir un rapport, double-cliquez dessus dans la base de données.
Contenu du rapport
Date du rapport
Date de téléchargement du rapport. Chaque fois que le rapport est modifié, la
date de la dernière modification est enregistrée.
Médecin traitant
Le nom du médecin traitant est saisi dans la fiche patient lors de la
personnalisation.
Orienté vers
Coordonnées du médecin recommandé par le médecin traitant pour traitement
ultérieur. Vous avez également la possibilité d’entrer ces informations dans un
champ de texte, dans le menu Outils, sous Paramètres - Rapport. Les données
saisies sont appliquées à tous les rapports suivants.
Données patient
Les données patient sont copiées à partir de la fiche patient.
Utilisation du logiciel ApneaLink
45
Enregistrement
Informations sur la date, le début, la fin et la durée de l’enregistrement. La
période d’évaluation est toujours au minimum 10 minutes plus courte que la
durée d’enregistrement étant donné que les 10 premières minutes de
l’enregistrement en sont automatiquement exclues.
Analyse
Cette partie contient des informations sur l’évaluation de l’enregistrement
(début, fin et durée). Pour tenir compte du délai qui s’écoule lorsque le patient
s’endort, le logiciel commence l’évaluation 10 minutes après le début de
l’enregistrement. La fin de l’évaluation correspond à la fin de l’enregistrement.
Néanmoins, il est possible de régler le début et la fin de l’analyse dans la vue du
signal si nécessaire.
Remarque : les durées exclues de l’analyse ne sont pas prises en compte lors
du calcul de la durée de l’évaluation.
Graphique indicateur d’IAH/IR
Les informations principales du rapport sont affichées dans le graphique
indicateur. La plage de la normale se trouve à gauche de la valeur de seuil,
indiquée par une ligne noire. La fourchette indiquant une suspicion de troubles
respiratoires se trouve à droite de cette ligne.
Le pointeur indique la valeur de l’indicateur. Si l’indicateur atteint ou dépasse la
limite, le patient est considéré comme souffrant de troubles respiratoires du
sommeil.
La différence entre les valeurs d’IAH et d’IR correspond au score des limitations
du débit identifiées. Le graphique indicateur illustre la valeur de l’IAH ou de l’IR,
en fonction de vos réglages.
Remarque : si l’option Utiliser l’IAH (voir « Rapport » page 51) est sélectionnée,
la méthode de calcul de l’indicateur est modifiée. Dans ce cas, l’indicateur de
risque est égal au nombre de points pour l’IAH.
Indices d’analyse
IAH [index d’apnées/hypopnées] : nombre moyen d’apnées (non qualifiées,
centrales, mixtes, obstructives) et d’hypopnées qui se sont produites par heure
d’évaluation. Les événements sont également répertoriés individuellement dans
les champs Index d’apnées et Index d’hypopnées. Si la valeur mesurée est
supérieure à la fourchette considérée comme normale, elle est encadrée.
IR [indicateur de risque] :
L’indicateur de risque (IR) est calculé selon la formule ci-dessous :
IR = Nb. de points de l’IAH + Nb. de points de la Ld/LR
Calcul des points pour l’IAH :
IAH x 1 h = nombre de points (p. ex. IAH = 5/h x 1 h = 5 points)
où h correspond à la période d’évaluation
Calcul des points pour la Ld/LR :
Nombre de points = 10 x (0,8 x Ld + 1,2 x LR) / Resp.
46
Où :
• IAH = index d’apnées/hypopnées
• Ld = nombre de respirations avec débit limité et sans ronflement
• LR = nombre de respirations avec débit limité et ronflement
• Resp. = nombre total de cycles respiratoires
Si la valeur mesurée est supérieure à la fourchette considérée comme normale,
elle est encadrée.
% de limitation du débit resp sans ronf. [Ld] : pourcentage de respirations
avec débit limité sans ronflements par rapport au nombre total de respirations.
% de limitation du débit resp avec ronf. [LR]) : pourcentage de respirations
avec débit limité et ronflement par rapport au nombre total de respirations. Une
LR n’est enregistrée qu’en présence d’un événement de ronflement simultané
pendant plus de 30 % de la durée de la limitation du débit.
Le rapport comprend également les informations suivantes si une oxymétrie du
pouls a été réalisée.
Période d’évaluation de la SPO2 : la période d’evaluation de la SpO2
correspond à la durée de saturation enregistrée, artéfacts, défaillances du
capteur et dix premières minutes de l’enregistrement marquées par
l’événement de saturation du début de l’evaluation exclus.
IDO (indice de désaturation en oxygène) : il s’agit d’une moyenne indiquant le
nombre de désaturations dans la période d’évaluation de la SpO2. Si la valeur
mesurée est supérieure à la fourchette considérée comme normale, elle est
encadrée.
Saturation moyenne : elle est calculée à partir des valeurs de saturation
enregistrées pendant l’évaluation, à partir de la dixième minute.
Désaturation la plus basse : indique la valeur de saturation en oxygène la plus
basse parmi tous les événements de désaturation.
Saturation la plus basse : indique la valeur de saturation en oxygène la plus
basse sur l’ensemble de l’enregistrement.
Saturation basale : cette valeur est calculée au début, dans les 20 premières
minutes d’un enregistrement. Il s’agit ici d’une saturation maximale étant
demeurée stable pendant au moins 10 secondes avec une marge de +/- 1 %.
Pouls : les valeurs minimale et maximale de pouls sont déterminées tout au long
de l’évaluation. La valeur moyenne de pouls est calculée à partir de toutes les
valeurs de pouls mesurées.
Proportion de périodes de respiration de Cheyne-Stokes probables : cette
valeur résulte de la division de la somme de toutes les périodes au-dessus du
seuil par le nombre total de périodes.
Le logiciel indique également si une période, au sein de la période
d’enregistrement analysée, se trouve au-dessus du seuil défini pour
l’identification d’une respiration de Cheyne-Stokes.
Utilisation du logiciel ApneaLink
47
Remarque : avec l’analyse de la respiration de Cheyne-Stokes, l’enregistrement
est divisé en périodes de 30 minutes. Le chevauchement sur 15 minutes
indique que la période suivante commence 15 minutes après le début de la
période précédente.
Standard
Cette colonne comprend les valeurs considérées comme la normale pour une
personne en bonne santé, selon les connaissances scientifiques actuelles. Ces
valeurs permettent d’effectuer une comparaison avec les résultats de l’analyse
respiratoire et les indices/index qui en sont dérivés.
Résultat
Cette colonne contient les totaux pour chaque résultat d’analyse utilisé dans le
calcul des indices d’analyse.
Breaths (Respirations) : il s’agit uniquement des respirations au cours de la
période d’évaluation, et non de l’enregistrement complet.
Snoring Events (Événements de ronflement) : il s’agit des événements de
ronflement de l’enregistrement complet, et non de la période d’évaluation
uniquement. Les données de ronflement ne sont pas exclues pour cause de
signal trop faible.
État analyse
L’état de l’analyse indique si un enregistrement a été analysé automatiquement
ou modifié plus tard manuellement.
En l’absence totale de données d’oxymétrie ou en présence de longues périodes
sans données d’oxymétrie, cette boîte de dialogue indique que l’analyse
automatique des hypopnées est basée uniquement sur le débit (définition
classique ApneaLink Air).
48
Paramètres d’analyse utilisés
Cette partie comprend de brèves informations sur les paramètres d’analyse
définis (voir également « Paramètres d’analyse » page 35).
Apnée [20 %, 10 s, 80 s, 1,0 s, 20 %, 60 %, 8 %]
Seuil d’amplitude pour l’apnée centrale
Seuil de durée d’apnée centrale
Seuil de durée d’apnée obstructive
Période maximale de pause respiratoire pour
les apnées/hypopnées regroupées
Durée maximale
Durée minimale
Seuil d’apnée
Hypopnée [70 %, 10 s, 100 s, 1,0 s]
Période maximale de pause respiratoire pour
les apnées/hypopnées regroupées
Durée maximale
Durée minimale
Seuil d’hypopnée
Ronflement [6,0 %, 0,3 s, 3,5 s, 0,5 s]
Durée maximale de pause respiratoire
entre ronflements
Durée maximale d’un événement de ronflement
Durée minimale d’un événement de ronflement
Seuil de ronflement
Désaturation [4,0 %]
Seuil de désaturation en oxygène
RCS [0,5]
Seuil de détection d’une respiration de Cheyne-Stokes
Utilisation du logiciel ApneaLink
49
Graphiques
Le rapport détaillé comprend les graphiques suivants :
• événements respiratoires ;
• périodes avec identification d’une respiration de Cheyne-Stokes ;
• signaux d’oxymétrie du pouls pour le pouls et la saturation.
Si la qualité du signal du canal SpO2/pouls est mauvaise (parce que le capteur
digital de pouls est mal placé par exemple), la durée d’enregistrement
correspondante est indiquée par une barre rouge en haut de la courbe du signal.
Diagnostic
Cette partie indique le diagnostic qui a été saisi dans l’éditeur de texte
Diagnostic. Les remarques saisies lors de la personnalisation de l’appareil sont
automatiquement copiées dans le rapport.
Remarque : si vous renseignez les champs Médecin prescripteur, Anamnèse et
Comments Remarques au moment de la personnalisation de l’enregistrement,
ils ne seront disponibles dans la fiche patient que si le téléchargement est
effectué sur le même ordinateur.
Ajout de commentaires
Vous avez la possibilité d’ajouter des commentaires au rapport actuel dans un
éditeur de texte que vous pouvez ouvrir dans la vue du rapport.
1. Pour ouvrir l’éditeur de texte, cliquez sur Éditer commentaires
dans la
barre d’outils.
2. Saisissez le commentaire et cliquez sur OK.
Remarque : si plusieurs rapports ont été générés pour un même
enregistrement, vous ne pouvez saisir des commentaires que pour le rapport le
plus récent.
Enregistrement local d’un rapport
Les rapports se gèrent au sein de la base de données. Si nécessaire, vous
pouvez enregistrer un rapport dans un système de fichiers.
1. Pour cela, cliquez sur Base de données
dans la barre d’outils.
2. Sélectionnez le rapport que vous souhaitez enregistrer localement.
3. Dans le menu Fichier, cliquez sur Enregistrer le rapport localement.
4. Sélectionnez le répertoire dans lequel vous souhaitez enregistrer le rapport.
5. Cliquez sur Enregistrer.
50
Rapport
Pour ouvrir les paramètres des rapports :
Dans le menu Outils, sélectionnez Paramètres et cliquez sur Rapport.
Options de réglage des rapports
Système de mesure
La taille et le poids peuvent être indiqués dans le
système métrique ou impérial.
Afficher le logo sur le rapport Cochez la case et cliquez sur Sélectionner fichier. Dans
la boîte de dialogue Select logo (Sélectionner logo),
sélectionnez un fichier d’image enregistré au format
bitmap (BMP) ou JPEG. Le logo est mis à l’échelle
(85 pixels de largeur par 70 pixels de hauteur) et inséré
en haut à gauche du rapport chaque fois qu’un rapport
est créé ou qu’un rapport existant est mis à jour.
Imprimer plusieurs rapports
Cochez la case et indiquez le nombre de rapports que
vous souhaitez imprimer dans le champ numérique.
Rapport détaillé
Cochez la case Rapport détaillé pour joindre un graphique
récapitulant les événements et comprenant les traces
d’oxymétrie et de pouls. Cette option vous permet
également d’afficher les mesures de saturation
inférieures à 88 ou 89 % en cochant les cases
correspondantes.
Nom du médecin
Vous pouvez saisir manuellement l’adresse du médecin
vers lequel le patient doit être orienté pour traitement
ultérieur dans ce champ de texte. Le logiciel enregistre
automatiquement les adresses saisies, qui peuvent être
sélectionnées dans la liste d’adresses à l’aide du bouton
Sélectionner.
Utilisation du logiciel ApneaLink
51
Réglages avancés
Utilisez cette option pour que le graphique indicateur
s’affiche avec (IR) ou sans (IAH) les limitations du débit.
Vous pouvez également masquer le graphique indicateur.
Transfert de fichiers
Archivage des données
Lorsque des données sont archivées, les enregistrements correspondants sont
supprimés de la base de données pour libérer de l’espace.
Les données archivées restent répertoriées dans la base de données, avec
indication de la date d’archivage.
1. Dans la barre d’outils, cliquez sur Archiver
.
2. Dans le panneau Enregistrements disponibles, cliquez sur l’enregistrement
que vous souhaitez archiver.
3. Cliquez sur
pour déplacer l’enregistrement sélectionné vers le panneau
Enregistrements à archiver.
Sinon, cliquez sur
pour retirer des enregistrements du panneau
Enregistrements à archiver et les mettre dans le panneau Enregistrements
disponibles.
4. Saisissez un nom dans le champ Nom supports.
Le nom du support s’affiche dans les informations de l’enregistrement pour
identifier le support d’archivage (p. ex. pour archiver un enregistrement sur
un disque dur externe, vous pouvez saisir « Disque dur » dans le champ de
texte [Nom supports].
52
5. Cliquez sur Modifier destination pour définir le répertoire de destination de
l’archive. Sélectionnez le répertoire de l’archive et cliquez sur OK.
Les fichiers sont enregistrés dans le répertoire sous des noms créés
automatiquement. Si aucun répertoire de destination n’est sélectionné,
l’enregistrement est archivé dans le répertoire de destination par défaut.
6. Cliquez sur Archiver.
L’enregistrement archivé est inscrit dans la colonne Archivé de la base de
données.
Remarques :
• Vous pouvez double-cliquer sur un enregistrement dans le panneau Records
available (Enregistrements disponibles) pour le déplacer automatiquement
vers le panneau Records to be archived (Enregistrements à archiver).
•
Le logiciel ApneaLink ne permet pas de graver un fichier d’archivage
directement sur un CD. Vous devez d’abord placer le fichier d’archivage dans
le répertoire de destination à l’aide de la fonction d’archivage. Vous pouvez
ensuite utiliser un logiciel de gravure de CD ou de DVD pour graver le fichier
sur un CD ou un DVD.
Ouverture des enregistrements archivés
Double-cliquez sur le fichier archivé dans la base de données.
L’enregistrement que contient le fichier d’archivage s’affiche dans la vue du
signal.
Si le fichier d’archivage se trouve dans un répertoire de destination auquel votre
ordinateur peut accéder, l’enregistrement qu’il contient s’affiche
automatiquement dans la vue du signal.
Remarque : si le fichier d’archivage se trouve sur un CD, vous devez insérer le
CD en question dans votre lecteur de CD et sélectionner le fichier d’archivage
dans une boîte de dialogue.
Sauvegarde d’une copie d’un enregistrement archivé
Il est impossible de modifier un enregistrement archivé. Vous pouvez néanmoins
enregistrer une copie de l’enregistrement archivé dans votre base de données.
Pour sauvegarder une copie lorsque l’enregistrement archivé est affiché dans la
vue du signal, cliquez sur Enregistrer localement
. Le rapport correspondant
est également sauvegardé avec la copie de l’enregistrement.
Affichage de données externes
Les enregistrements externes sont identifiés par l’extension de fichier OSA. Ces
fichiers ne sont pas disponibles dans la base de données. Vous pouvez utiliser la
fonction « Affichage externe » pour ouvrir dans ApneaLink des enregistrements
dont une copie a été enregistrée. Cette fonction peut également être utilisée
pour ouvrir des données archivées.
1. Dans le menu Fichier, sélectionnez Affichage externe.
2. Sélectionnez un enregistrement et cliquez sur Ouvrir.
La base de données affiche le contenu du fichier externe OSA.
Utilisation du logiciel ApneaLink
53
Vous pouvez ouvrir et consulter le contenu de ce fichier dans cette vue. De plus,
l’icône
Enregistrer localement s’affiche dans la barre d’outils. La fonction
correspondante vous permet d’enregistrer une copie d’un enregistrement
externe dans la base de données.
Remarque : les fichiers OSA qui ont été générés par un logiciel ApneaLink
d’une version antérieure à la version 6.0 ne peuvent pas être ouverts à l’aide de
la fonction View external data (Affichage externe). Ils doivent être ouverts à
l’aide de la fonction Import (Importer).
Duplication d’un enregistrement
Cette fonction permet de sauvegarder une copie d’un enregistrement dans un
répertoire de destination déterminé. L’enregistrement original demeure
inchangé dans la base de données.
1.
2.
3.
4.
Dans la barre d’outils, cliquez sur Base de données
.
Sélectionnez un ou plusieurs enregistrements.
Dans le menu Fichier, cliquez sur Dupliquer.
Sélectionnez le répertoire et le nom de fichier, puis cliquez sur Enregistrer.
Exportation d’un enregistrement au format EDF ou EDF+
Vous pouvez exporter un enregistrement au format EDF (European Data Format)
ou EDF+, spécifiquement prévu pour le partage des données de mesure. Ces
deux formats de fichier peuvent être ouverts à l’aide de logiciels prenant en
charge le format EDF. Les données de l’enregistrement exportées sous l’un ou
l’autre format sont enregistrées en fonction des paramètres d’exportation. Seul
l’affichage des données diffère.
Remarque : avant d’exporter un enregistrement, il est conseillé de contrôler les
paramètres d’exportation dans le menu Outils.
1.
2.
3.
4.
5.
54
Ouvrez la base de données.
Sélectionnez l’enregistrement que vous souhaitez exporter.
Dans le menu Fichier, sélectionnez Exporter.
Cliquez sur le format de fichier désiré.
Sélectionnez le dossier de destination et cliquez sur Enregistrer.
Paramètres pour l’exportation au format EDF
1. Dans le menu Outils, sélectionnez Paramètres.
2. Cliquez sur Exportation au format EDF.
3. Cochez ou décochez les cases pertinentes afin de définir les canaux et
événements nécessaires.
4. Cliquez sur OK pour appliquer les réglages.
OU
Cliquez sur Paramètre par défaut pour appliquer les réglages par défaut.
Remarque : les réglages s’appliquent à tous les enregistrements.
Exportation d’un enregistrement au format CSV
Vous pouvez exporter les données statistiques (p. ex. IAH, IH) et les entrées de
texte (telles que les données patient) de tous les enregistrements au format CSV
(Comma Separated Value). Ce format de fichier permet de partager des tables de
base de données entre le logiciel ApneaLink et d’autres applications telles que
Microsoft Excel. Dans Excel, un enregistrement s’affiche comme un jeu de
données sur une ligne de table.
1. Ouvrez la base de données.
2. Dans le menu Fichier, sélectionnez Exporter.
3. Sélectionnez CSV dans la liste.
4. Sélectionnez le dossier de destination et cliquez sur Enregistrer.
Utilisation du logiciel ApneaLink
55
Importation d’un enregistrement
Les fichiers OSA générés par un logiciel ApneaLink d’une version antérieure à la
version 6.0 peuvent être ouverts à l’aide de la fonction Importer.
1. Dans le menu Fichier, sélectionnez Importer un enregistrement.
2. Sélectionnez l’enregistrement et cliquez sur Ouvrir.
La base de données affiche le contenu du fichier externe OSA.
Transfert de la base de données
1. Dans le menu Outils, sélectionnez Transfert de la base de données.
2. Cliquez sur Oui pour ouvrir la boîte de dialogue de transfert de la base de
données.
3. Cliquez sur Sélectionner le répertoire de destination.
4. Sélectionnez le nouveau répertoire de bases de données.
5. Cliquez sur OK pour confirmer.
6. Cliquez sur Déplacer la base de données.
7. Cliquez sur Quitter pour fermer la boîte de dialogue.
Le logiciel ApneaLink redémarre.
Vous avez également la possibilité d’ouvrir la boîte de dialogue de transfert de la
base de données à partir du menu Démarrer. Pour cela, sélectionnez
Programmes > ResMed > ApneaLink.
Remarques :
• Le logiciel ApneaLink ne peut traiter que des noms de dossier et de fichier
conformes aux normes ISO 8859-1 (Latin - Europe occidentale) et ASCII. La
norme Unicode n’est pas prise en charge.
•
56
Après le transfert de la base de données vers le nouveau répertoire, une
boîte de dialogue s’affiche pour vous demander si vous souhaitez supprimer
ou conserver l’ancienne base de données.
Envoi de données par e-mail
Le logiciel ApneaLink utilise le client de messagerie électronique installé
(Microsoft Outlook ou Microsoft Outlook Express) pour envoyer des rapports ou
des enregistrements par e-mail.
Remarques :
• Les enregistrements et les rapports contiennent des données patient qui
doivent être traitées avec la plus stricte confidentialité en vertu de la loi sur le
respect de la vie privée. Avant d’envoyer ce type de données par e-mail, vous
devez obtenir l’autorisation du patient concerné.
•
Avant d’envoyer un enregistrement ou un rapport à l’aide du logiciel
ApneaLink, vérifiez que Microsoft Outlook ou Microsoft Outlook Express est
bien configuré pour l’envoi d’e-mails.
•
Selon la durée de l’enregistrement, la taille du fichier OSA correspondant
peut être de 5 Mo voire plus. Avant d’envoyer le message, vérifiez que votre
service de messagerie est en mesure d’envoyer un tel volume de données
et que le service de messagerie du destinataire accepte les fichiers aussi
volumineux.
•
Afin d’empêcher la divulgation illicite ou accidentelle de données de santé
patient à des tiers par l’intermédiaire de leur transmission par e-mail, veillez à
encoder le message électronique avant de l’envoyer.
Envoi d’un rapport
1. Ouvrez la base de données.
2. Sélectionnez le rapport.
3. Dans le menu Fichier, sélectionnez Envoyer le rapport par E-mail.
Le client de messagerie s’ouvre. Le rapport est joint au message
électronique sous forme de fichier PDF.
Remarques :
• Pour ouvrir le rapport, le destinataire de l’e-mail aura besoin du programme
Adobe Acrobat Reader.
•
Un rapport ouvert dans la fenêtre Rapport peut également être envoyé par email.
Envoi d’un enregistrement
1. Ouvrez la base de données.
2. Sélectionnez un enregistrement.
3. Dans le menu Fichier, sélectionnez Envoyer l’enregistrement par E-mail.
Le client de messagerie s’ouvre. L’enregistrement est joint au message
électronique sous forme de fichier OSA. Chaque fichier OSA contient
également les données patient et le rapport actuel.
Utilisation du logiciel ApneaLink
57
Remarques :
• Pour ouvrir le rapport, le destinataire de l’e-mail aura besoin du logiciel
ApneaLink. Le fichier OSA peut être ouvert dans le logiciel ApneaLink à l’aide
de la fonction Affichage externe ou en double-cliquant sur le fichier.
58
•
Les logiciels ApneaLink d’une version antérieure à 6.0 ne sont pas en
mesure d’afficher les données d’oxymétrie du pouls.
•
Les logiciels ApneaLink d’une version antérieure à 9.0 ne sont pas en
mesure d’afficher le canal d’effort.
Nettoyage et entretien
Un nettoyage et un entretien réguliers du système ApneaLink Air doivent être
réalisés comme indiqué dans cette rubrique. Le nettoyage doit être effectué par
le médecin.
ATTENTION
•
Ne jamais utiliser d’agents abrasifs, d’alcool, d’acétone, de produits
contenant du chlore ou d’autres solvants pour le nettoyage de l’appareil.
•
Ne pas immerger l’appareil, l’oxymètre de pouls, le capteur digital
d’oxymétrie ni le capteur d’effort respiratoire dans des liquides et veiller
à ce qu’aucun liquide ne s’écoule à l’intérieur de ces produits.
•
Ne pas essayer de stériliser l’appareil au risque de provoquer des dégâts
internes.
Nettoyage
1.
2.
3.
4.
Mettez l’appareil hors tension.
Si elles sont encore raccordées, retirez et éliminez les lunettes nasales.
Déconnectez le capteur d’effort respiratoire.
Vissez les capuchons de protection sur le raccord de lunettes nasales et le
connecteur de capteur d’effort.
5. Déconnectez l’oxymètre de pouls de l’appareil.
6. Déconnectez le capteur digital d’oxymétrie de l’oxymètre de pouls.
Remarque : manipulez la fiche de l’oxymètre de pouls avec précaution. Ne
tordez pas le câble de l’oxymètre.
7. Mettez le cache de protection du port USB du boîtier en place.
8. Nettoyez le boîtier de l’appareil et de l’oxymètre de pouls, le câble de
l’oxymètre de pouls, le clip de fixation et le capteur d’effort respiratoire à
l’aide d’un chiffon humide et de savon liquide doux.
9. Laissez sécher les composants nettoyés.
10. Jetez le capteur digital d’oxymétrie à usage unique. Si vous utilisez un autre
capteur digital d’oxymétrie approuvé, suivez les instructions de nettoyage du
fabricant.
11. Lavez la sangle à la main ou en machine sur un cycle normal à 30 °C.
12. Laissez la sangle sécher. Ne la passez pas au sèche-linge et ne la lavez pas
à sec.
Nettoyage et entretien
59
Désinfection
Les désinfectants suivants peuvent être utilisés sur l’ApneaLink Air :
• Mikrozid
• Cavicide
• Clorox
• Lysol
Après avoir nettoyé le système ApneaLink Air comme indiqué ci-dessus,
désinfectez l’ApneaLink Air comme décrit ci-après :
1. Appliquez une petite quantité de désinfectant non dilué sur un chiffon jetable
propre de couleur naturelle.
2. Essuyez toutes les surfaces de l’appareil. Veillez à tenir tout liquide à l’écart
des ouvertures de l’appareil.
3. Laissez le désinfectant agir sur l’appareil pendant cinq minutes.
4. Essuyez l’appareil à l’aide d’un chiffon de couleur naturelle propre et sec pour
éliminer les résidus de désinfectant.
Entretien
Remplacez la sangle réutilisable après 100 utilisations.
• Remplacez le capteur d’effort après 200 utilisations.
• Remplacez l’oxymètre tous les 5 ans.
• Pour le remplacement du capteur digital d’oxymétrie réutilisable, veuillez lire
les informations fournies par le fabricant avec le produit.
•
Tous les appareils ApneaLink Air sont dotés d’une fonction de correction
automatique de décalage. Il n’est pas nécessaire d’effectuer un étalonnage
annuel.
Réparations
Le système ApneaLink Air devrait assurer un fonctionnement fiable et sûr s’il est
utilisé conformément aux instructions fournies par ResMed. En présence de
signes d’usure ou de doutes quant au fonctionnement de l’appareil, ResMed
recommande de faire inspecter et réviser le système ApneaLink Air par un
service technique agréé ResMed. Autrement et en règle générale, l’appareil ne
devrait nécessiter aucune révision ni inspection particulière pendant sa durée de
vie nominale (cinq ans).
Remarque : le système ne contient aucune pièce réparable par l’utilisateur.
N’essayez pas d’ouvrir l’appareil.
60
Dépannage
En cas de problème pendant l’utilisation de l’appareil ou du logiciel, reportez-vous
aux solutions proposées ci-dessous. Si vous ne parvenez pas à résoudre le
problème, veuillez envoyer le fichier journal au service technique ApneaLink Air
ou contacter ResMed ou votre fournisseur. N’essayez pas d’ouvrir l’appareil.
Pour envoyer le fichier journal, sélectionnez l’option Envoyer le fichier journal
par e-mail dans le menu Outils.
Appareil
Problème/Cause possible
Action
Le témoin de marche ne s’allume pas lorsque l’on appuie sur la touche Marche/
Arrêt.
Les piles sont usées.
Remplacez les piles : ouvrez le
compartiment des piles et introduisez-y
deux piles neuves.
L’appareil est défectueux.
Si le témoin ne s’allume toujours pas
après le remplacement des piles,
retournez l’appareil pour réparation.
Le témoin de l’oxymètre est rouge et clignote.
L’oxymètre n’est pas connecté.
Connectez l’oxymètre au capteur digital.
L’oxymètre est connecté à l’appareil
mais le capteur digital n’est pas
connecté à l’oxymètre.
Connectez le capteur digital et
l’oxymètre.
L’oxymètre et le capteur digital sont
connectés, mais il n’y a aucun signal de
capteur valide pendant plus de quatre
secondes.
Vérifiez que le capteur est
correctement mis en place sur le doigt
et vérifiez sa connexion à l’oxymètre.
Le témoin de débit est rouge et clignote.
Les lunettes nasales sont mal
raccordées à l’appareil.
Installez les lunettes nasales comme
indiqué dans ce manuel.
Le témoin d’effort est rouge et clignote.
Le capteur d’effort est mal connecté à
l’appareil.
Installez le capteur d’effort comme
indiqué dans ce manuel.
Tous les témoins sont rouges et clignotent pendant l’enregistrement.
L’appareil est défectueux.
Retournez l’appareil pour réparation.
Dépannage
61
Logiciel
Problème/Cause possible
Solution
Le logiciel ne fonctionne pas ou renvoie des messages d’erreur.
Les fichiers logiciels nécessaires ne sont
plus disponibles ou sont corrompus.
Réinstallez le logiciel ApneaLink. Si
nécessaire, vérifiez que votre système
informatique n’a pas été infecté par un
virus.
Le logiciel ne s’affiche pas dans la langue souhaitée.
Le réglage de langue a été modifié.
1. Dans la barre d’outils, sélectionnez
Outils.
2. Sélectionnez Paramètres.
3. Dans la liste, sélectionnez Sélection
langue.
4. Sélectionnez la langue souhaitée
dans la boîte de dialogue.
5. Redémarrez le logiciel.
Le manuel clinique ou les informations patient sont présentés de manière
déformée ou incomplète.
Ce problème peut survenir dans de rares
cas et est dû à la configuration de votre
ordinateur.
Installez Acrobat Reader à l’aide du CD
d’installation.
Il est impossible de télécharger les données de l’appareil.
Plusieurs appareils sont connectés
simultanément à l’ordinateur.
Connectez un seul appareil à la fois à
l’ordinateur.
Il est impossible de télécharger des
données de l’appareil vers l’ordinateur.
Vérifiez le branchement du câble USB
au niveau de l’appareil et de
l’ordinateur, en portant une attention
particulière aux contacts des fiches.
Le câble USB est défectueux.
Adressez-vous à ResMed ou à un
distributeur ResMed agréé pour obtenir
un nouveau câble USB.
Les fichiers logiciels nécessaires ne sont
plus disponibles ou sont corrompus.
Réinstallez le logiciel ApneaLink. Si
nécessaire, vérifiez que votre
ordinateur n’a pas été infecté par un
virus.
Après une mise à jour, il est impossible d’afficher les données patient
précédentes.
Le logiciel ApneaLink ne peut pas
localiser la base de données patient
précédente.
62
Veuillez contacter ResMed ou un
distributeur ResMed agréé.
Problème/Cause possible
Solution
Un message d’erreur s’affiche.
« Vous n’êtes pas autorisé à connecter
l’appareil à l’ordinateur. »
Une autorisation de sécurité locale est
requise. Contactez votre administrateur
informatique.
Il est impossible de personnaliser l’appareil.
Plusieurs appareils sont connectés
simultanément à l’ordinateur.
Connectez un seul appareil à la fois à
l’ordinateur.
Il est impossible de télécharger des
données de l’appareil vers l’ordinateur.
Vérifiez le branchement du câble USB
au niveau de l’appareil et de
l’ordinateur, en portant une attention
particulière aux contacts des fiches.
Il n’y a pas de données patient.
Saisissez les informations personnelles
requises dans la fiche patient (champs
en jaune).
Remarque : saisissez la date de
naissance correcte.
Les piles sont manquantes ou usées.
Remplacez les piles.
La connexion USB entre l’ordinateur et
l’appareil est incorrecte.
Vérifiez le branchement du câble USB
au niveau de l’appareil et de
l’ordinateur, en portant une attention
particulière aux contacts des fiches.
Le câble USB est défectueux.
Adressez-vous à ResMed ou à un
distributeur ResMed agréé pour obtenir
un nouveau câble USB.
Les fichiers logiciels nécessaires ne sont
plus disponibles ou sont corrompus.
Réinstallez le logiciel ApneaLink. Si
nécessaire, vérifiez que votre système
informatique n’a pas été infecté par un
virus.
L’enregistrement ne contient aucune donnée.
L’appareil n’a pas été mis en marche.
Lancez l’enregistrement. Voir
« Démarrage du test » page 15.
Il est impossible d’imprimer le rapport.
Il y a un problème avec l’imprimante.
Si nécessaire, consultez le manuel de
votre imprimante.
Contactez votre service informatique.
Dépannage
63
Problème/Cause possible
Solution
Il est impossible d’ouvrir un fichier OSA à l’aide de la fonction View external
data (Affichage externe).
Le fichier OSA a été enregistré dans une
version d’ApneaLink Air antérieure à la
version 6.0.
Enregistrez le fichier OSA directement
dans la base de données à l’aide de la
fonction Importer du menu Fichier.
Le message d’erreur « ... n’est pas un fichier OSA valide » apparaît lors de
l’affichage ou de l’importation d’un fichier OSA externe.
Le nom de fichier du fichier OSA a été
affecté sur un ordinateur dont le réglage
de langue utilise une police que votre
ordinateur ne peut pas lire.
Sélectionnez le fichier OSA dans
l’Explorateur Windows, puis faites un
clic droit dessus et renommez-le.
Il est impossible d’envoyer le rapport par e-mail.
Le fichier est trop volumineux, à cause
d’un trop grand nombre de captures
d’écran ou d’un logo trop gros.
Votre système restreint l’envoi de
données par e-mail.
Contrôlez la taille de fichier du logo du
rapport dans les paramètres du rapport
et, si le logo est trop gros, réduisez la
résolution à l’aide d’un programme de
graphisme ou réduisez la résolution
d’écran configurée avant de réaliser des
captures d’écran. Analysez à nouveau
l’enregistrement afin d’obtenir un
nouveau rapport. Réduisez le nombre
de captures d’écran jointes au rapport
pour diminuer la taille du fichier.
Le message d'erreur « Impossible de créer tous les fichiers archives » est affiché
pendant l'archivage.
64
Le lecteur CD/DVD sélectionné ne
contient aucun support pour le stockage
des données.
Vérifiez qu'un disque vierge est inséré
et que votre ordinateur possède un
logiciel pour l'enregistrement direct
dans le CD/DVD.
Le support de données sélectionné est
protégé en écriture.
Vérifiez que le support de données
utilisé n'est pas protégé en écriture.
Le support de données sélectionné est
plein.
Vérifiez que le support de données
sélectionné a suffisamment d'espace
pour tous les enregistrements.
Analyse
Problème/Cause possible
Solution
Le logiciel indique que l’enregistrement n’a pas été horodaté.
Les piles ont été retirées après la
personnalisation de l’appareil.
Lorsque le logiciel vous y invite,
indiquez la date et l’heure de début de
l’enregistrement.
La batterie interne est défectueuse.
Veuillez contacter ResMed ou un
distributeur ResMed agréé.
Le signal est trop faible.
La tubulure des lunettes nasales est
entortillée au niveau du point de raccord.
Positionnez la tubulure des lunettes
correctement et fixez-la à l’aide de ruban
adhésif.
Vérifiez l’état du témoin lumineux de
l’appareil pendant l’enregistrement.
Les lunettes nasales sont obstruées.
Remplacez les lunettes nasales.
Vérifiez l’état du témoin lumineux de
l’appareil pendant l’enregistrement.
Le capteur est défectueux.
Veuillez contacter ResMed ou un
distributeur ResMed agréé.
Les lunettes nasales ne sont pas
correctement raccordées à l’appareil ou
le capteur digital d’oxymétrie n’est pas
correctement connecté à l’appareil.
Vérifiez le raccordement ou la connexion
des lunettes nasales ou du capteur
digital d’oxymétrie.
Vérifiez l’état du témoin lumineux de
l’appareil pendant l’enregistrement.
Les lunettes nasales sont mal
positionnées.
Mettez les lunettes nasales en place
comme indiqué dans les informations
patient.
Contrôlez l’état du témoin lumineux de
l’appareil pendant l’enregistrement (voir
également indication précédente).
Le rapport indique que le temps d’analyse est trop court.
Le temps d’analyse est inférieur à
60 minutes ou le temps d’analyse après
modification manuelle est inférieur à
60 minutes.
Modifiez l’enregistrement
manuellement ou effectuez un nouvel
enregistrement.
Dépannage
65
Problème/Cause possible
Solution
L’ouverture du rapport prend trop de temps.
Le rapport contient de nombreuses
captures d’écran de la vue du signal ou le
fichier ou le logo inséré est trop
volumineux.
Contrôlez la taille de fichier du logo du
rapport dans les paramètres du rapport
et réduisez la résolution du logo à l’aide
d’un programme de graphisme si le logo
est trop gros. Analysez à nouveau
l’enregistrement afin d’obtenir un
nouveau rapport. Réduisez le nombre de
captures d’écran jointes au rapport pour
diminuer la taille du fichier.
Le champ État analyse indique que la détection des hypopnées a été réalisée sur
la base du débit uniquement.
Absence totale de données d’oxymétrie,
présence de périodes significatives
affectées par des artéfacts ou
désactivation de l’utilisation des réglages
AASM.
Connectez l’oxymètre (le cas échéant) à
l’appareil avec précaution. Vérifiez que
le capteur de l’oxymètre est
correctement fixé au doigt du patient.
Vérifiez les paramètres d’analyse.
Apnées non qualifiées uniquement.
66
Le capteur d’effort n’est pas connecté.
Vérifiez la connexion du capteur d’effort.
Le capteur d’effort est défectueux.
Remplacez le capteur d’effort.
Caractéristiques techniques
Configuration requise
Logiciel
Le logiciel ApneaLink est compatible avec les systèmes d’exploitation suivants :
• Microsoft Windows XP
• Microsoft Windows Vista (versions 32/64 bits)
• Microsoft Windows 7 (versions 32/64 bits)
• Microsoft Windows 8 (versions 32/64 bits)
• Adobe Reader version 8.0 ou ultérieure
Remarque : la personne qui réalise l’installation doit disposer de droits
d’administrateur local.
Configuration matérielle
La configuration matérielle minimum suivante est requise pour que le logiciel
ApneaLink puisse fonctionner :
• Processeur Intel Core 2 ou similaire
• 512 Mo de RAM
• Port USB haut débit
• Lecteur de CD-ROM
• Résolution d’écran 800 x 600 pixels, 65536 couleurs (16 bits)
Appareil, oxymètre de pouls et capteur d’effort
Enregistrement du signal Débit respiratoire
Effort respiratoire
Saturation en oxygène du sang
Pouls
Tension des piles
Taux d’échantillonnage
des canaux
•
•
•
•
•
Débit respiratoire : 100 Hz
Effort respiratoire : 10 Hz
Saturation en oxygène du sang (SpO2) : 1 Hz
Pouls : 1 Hz
Pile : 1 Hz
Durée d’enregistrement
4 x 12 heures
Alimentation électrique
Deux piles NiMH rechargeables (Micro/AAA/HR03/1,2 V/min
1 000 mAh) ou
Deux piles (Micro/AAA/LR03/1,5 V/min 1 000 mAh).
Caractéristiques techniques
67
Poids
Appareil : env. 66 g sans piles
Oxymètre de pouls : env. 30 g
Conditions ambiantes
Température de fonctionnement : 5 °C à 40 °C
Humidité de fonctionnement : 10 à 90 % sans condensation
Température de stockage et de transport1 : - 25 °C à + 70 °C
Humidité de stockage et de transport : 10 à 95 % sans
condensation
Plage de pression de fonctionnement : 700 hPa à 1 060 hPa
Plage d’affichage
Capteur de pression (lunettes nasales) : - 6 hPa à + 6 hPa
Capteur de pression (effort respiratoire) : - 6 hPa à + 6 hPa
SpO2 : 0 % à 100 %
Pouls : 18 à 321 bpm
Précision (sans
mouvement)
SpO2 (fourchette : 70 % à 100 %) :
+/- 2 chiffres avec un capteur digital d’oxymétrie modèle
8000AA
+/- 3 chiffres avec un capteur digital d’oxymétrie modèle
8000J ou 7000A
Pouls (fourchette : 18 à 300 bpm) :
+/- 3 chiffres avec tous les capteurs digitaux d’oxymétrie
indiqués
Interfaces
Lunettes nasales : raccord Luer femelle
Oxymètre de pouls : fiche Binder 3 broches
Connexion USB : haut débit USB 2.0
Capteur d’effort : connecteur Luer mâle
Dimensions
Appareil : (longueur x largeur x hauteur) 62 x 102 x 30 mm
Oxymètre de pouls : (longueur x largeur x hauteur) 53 x 20 x
15 mm
Compatibilité
électromagnétique
L’ApneaLink Air est conforme à toutes les exigences de
compatibilité électromagnétique (CEM) applicables,
conformément à la norme CEI 60601-1-2, pour les
environnements commerciaux et résidentiels, et pour
l’industrie légère.
Les appareils de communication sans fil tels que les
téléphones portables, les périphériques de réseau sans fil à
domicile, les téléphones sans fil et leur station de base et les
talkies-walkies peuvent affecter le fonctionnement de
l’appareil, et doivent être tenus à l’écart conformément aux
distances de séparation recommandées. Par exemple, une
distance pour un téléphone portable d'une puissance
maximale de 2W serait 3.30m. Pour de plus amples
informations, consultez la rubrique « Electromagnetic
Emissions and Immunity » sur le site www.resmed.com,
page Products, rubrique Service & Support. Si vous n’avez
pas accès à Internet, veuillez contacter votre représentant
ResMed.
1. Appareil sans piles.
68
Symboles
Fabricant Suivre les instructions du mode d’emploi
Marquage CE en conformité avec la directive CE 93/42/CEE, Classe II a
Pièce appliquée de type BF (L'appareil et les accessoires sont inclus).
IP 22
L’appareil est protégé contre la pénétration de corps étrangers solides d’un
diamètre égal ou supérieur à 12,5 mm et contre les chutes de gouttes d’eau
jusqu’à 15° de la verticale.
Numéro de série
Référence
Code du lot
Début/Arrêt de l’enregistrement
Connexion USB
Fragile – Manipuler avec précaution
Conserver au sec
+ 70 °C
+ 158 °F
Limites de température (stockage et transport)
- 25 °C
- 13 °F
Selon la loi fédérale américaine, cet appareil ne peut être vendu aux États-Unis
que par un médecin ou sur prescription médicale.
Haut
Ne pas réutiliser
LATEX Ne contient pas de latex caoutchouc naturel.
Limites de pression atmosphérique
Caractéristiques techniques
69
Limites d’humidité
Logo 1 de conformité à la réglementation RoHS chinoise
Représentant autorisé dans l’Union européenne
Élimination
Tout appareil en fin de vie, les capteurs digitaux de pouls, l’oxymètre de pouls, le
capteur d’effort et l’emballage doivent être éliminés en conformité avec la
législation nationale en vigueur.
Tout produit portant le symbole de poubelle barrée ne doit pas être jeté avec les
ordures ménagères mais trié et éliminé séparément. Cette exigence est basée
sur la directive européenne 2002/96/CE relative à l’élimination des déchets
d’équipements électriques et électroniques et la directive européenne
2006/66/CE relative aux batteries. Vous pouvez, par exemple, jeter le produit
auprès d’un point de collecte municipal de ce type de déchets. Cette procédure
permet de réduire l’impact sur les ressources naturelles et d’éviter une
contamination de l’environnement due à la libération de substances
dangereuses.
Les batteries/piles contenant plus de 0,0005 % de poids en mercure, plus de
0,002 % de poids en cadmium ou plus de 0,004 % de poids en plomb sont
identifiées par les symboles chimiques des métaux pour lesquels la limite est
dépassée (Hg, Cd, Pb), en dessous du symbole de poubelle barrée.
Pour des informations sur la méthode la plus simple pour éliminer votre système
ApneaLink ou pour plus de renseignements, veuillez contacter votre bureau
ResMed ou votre revendeur, ou consultez le site Web : www.resmed.com
Jetez les lunettes nasales à la poubelle après utilisation.
Les piles normales et rechargeables doivent être éliminées en conformité avec
la réglementation nationale en vigueur.
70
Garantie limitée
ResMed Ltd (ci-après « ResMed ») garantit votre produit ResMed contre tout
défaut de matériaux et de main-d’œuvre pour la période spécifiée ci-après à
compter de la date d’achat.
Produit
Durée de la
garantie
• Masques (y compris entourage rigide, bulle, harnais et circuit
respiratoire) – dispositifs à usage unique exclus
• Accessoires – dispositifs à usage unique exclus
• Capteurs digitaux d’oxymétrie flexibles
• Réservoirs d’eau d’humidificateur
90 jours
• Batteries à utiliser dans les systèmes de batteries externes et
internes ResMed
90 jours
• Capteurs digitaux d’oxymétrie de type clips
1 an
• Modules de transmission de données pour appareil de PPC ou
de VNDP
• Oxymètres et adaptateurs d’oxymètre pour appareil de PPC ou
de VNDP
• Humidificateurs et réservoirs d’eau nettoyables pour
humidificateur
• Appareils de commande de la titration
• Appareils de PPC, de VNDP et de ventilation (y compris les
modules d’alimentation externes)
• Accessoires de batteries
• Dispositifs portables de diagnostic et dépistage
2 ans
Seul le client initial est couvert par la présente garantie. Elle n’est pas cessible.
En cas de défaillance du produit dans des conditions normales d’utilisation,
ResMed, à son entière discrétion, répare ou remplace le produit défectueux ou
toute pièce.
La présente garantie limitée ne couvre pas : a) tout dommage résultant d’une
utilisation incorrecte, d’un usage abusif ou d’une modification ou transformation
opérée sur le produit ; b) les réparations effectuées par tout service de réparation
sans l’autorisation expresse de ResMed ; c) tout dommage ou contamination
causé par de la fumée de cigarette, de pipe, de cigare ou autre ; d) tout dommage
causé par de l’eau renversée sur ou dans un dispositif électronique.
La garantie est annulée pour les produits vendus ou revendus dans un pays autre
que celui où ils ont été achetés à l’origine.
Les réclamations au titre de la garantie pour les produits défectueux doivent être
présentées au lieu d’achat par le client initial.
Garantie limitée
71
La présente garantie remplace toute autre garantie expresse ou implicite, y
compris toute garantie implicite de qualité marchande ou d’adéquation à un
usage particulier. Certains pays ou états n’autorisent pas les limitations de durée
pour les garanties implicites ; il est donc possible que la limitation
susmentionnée ne s’applique pas à votre cas.
ResMed ne peut être tenue pour responsable de tout dommage accessoire ou
indirect résultant de la vente, de l’installation ou de l’utilisation de tout produit
ResMed. Certains pays ou états n’autorisent ni l’exclusion ni la limitation des
dommages accessoires ou indirects ; il est donc possible que la limitation
susmentionnée ne s’applique pas à votre cas.
Cette garantie vous octroie des droits reconnus par la loi. Vous pouvez
également détenir d’autres droits qui varient en fonction du pays où vous
habitez. Pour de plus amples informations sur vos droits de garantie, veuillez
contacter votre fournisseur ou ResMed.
72
Leader en Médecine du Sommeil et de la Ventilation
www.resmed.com
Fabricant: ResMed Germany Inc. Fraunhoferstr. 16 82152 Martinsried Allemagne. Distribué: ResMed Ltd 1 Elizabeth Macarthur
Drive Bella Vista NSW 2153 Australie. ResMed Corp 9001 Spectrum Center Boulevard San Diego CA 92123 États-Unit.
Veuillez consulter le site www.resmed.com pour obtenir les coordonnées d’autres bureaux ResMed dans le monde.
Pour des informations sur les brevets, veuillez consulter www.resmed.com/ip. ApneaLink est une marque commerciale de ResMed R&D
Germany GmbH déposée auprès de l’Office américain des brevets et des marques commerciales. Nonin et Xpod sont des marques de
commerce de Nonin Medical.
© 2013 ResMed Ltd. 228642/2 2013-10
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
1 871 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content