close

Enter

Log in using OpenID

Bulletin N°9 - Système des Nations Unies en Algérie

embedDownload
ONU ALGERIE
Bulletin d’Information du Système des Nations Unies en Algérie
N°9 - Mai 2014
Sommaire :
x
L’Algérie au cœur de la
Campagne Protège le Goal
Page 1,2 et 3
x
« Parce que chaque Etre
Humain compte »
Page 4 et 5
x
ISID et Objecfs de
Développement
Page 5 et 6
x
Acvités BIT
Page 6
x
La Biodiversité Algérienne
à l’honneur au Cercle
Naonal de l’Armé
Page 7 et 8
x
Mission de Nutrion au
Camps de Réfugiés
Sahraouis
Page 9
x
Installaon des Wiikhalls
Page 10
x
Réunion Préparatoire du
Sommet sur le Climat
Page 11
x
Journée Mondiale 2014
des Télécommunicaons
et de la Société
Page 12
x
17ème Conférence
Ministérielle des NonAlignés
Page 13
Contact :
Nassima Benzitouni
Email : [email protected]
Tel: 021 92 01 01 ext.119
Mobile: 06 61 40 06 60
Cérémonie de signature à Djenane El Mithak (à gauche) Pr. David Malone, Sous-Secrétaire
Général des NU et Recteur de l’Université des NU (à droite) M. Mohamed Seghir Babes, Président du Conseil Naonal Economique et Social (CNES)
L’Algérie au cœur de la campagne
p
Protège le Goal
al
L’Algérie a marqué l’escale officielle de la Campagne Protège le Goal
oal
Sous le leadership du Ministère des Affaires Etrangères et en
collaboraon avec le Ministère de la Santé, de la Populaon et
de la Réforme Hospitalière, le Ministère des Sports, le
Ministère de la Jeunesse et la Fédéraon Algérienne de
Football ainsi que l’appui de ONUSIDA, UNICEF, UNFPA et la
Coordonnatrice Résidente des Naons Unies, l’Algérie a
marqué l'escale officielle de la tournée mondiale de la
campagne Protège le Goal du 17 au 20 mai 2014. (suite p.2)
17ème Conférence Ministérielle des Pays NonAlignés à Alger
Le ballon Protège le Goal signé par
Son Excellence le Président Abdelaziz Bouteflika
Plusieurs personnalités de hauts rang des Naons Unies
présentes à cee importante conférence dont Mme
Susana Malcorra qui représentait le Secrétaire Général de
l’ONU.
(voir page 13)
ONUSIDA—UNFPA – UNICEF
Bullen SNU-MaI 2014
(suite de la page 1)
Lancée en 2010 lors de la Coupe du monde de la FIFA en
Afrique du Sud, la campagne Protège le Goal, a reçu le souen
des personnalités du monde du football, de la culture et des
jeunes. L’ONUSIDA a signé des accords de coopéraon avec la
Confédéraon Africaine de Football (CAF), la Confédéraon
de Football d’Amérique du Nord, d’Amérique Centrale et des
Caraïbes (CONCACAF), l’Associaon Sud-Américaine de
Football (CONMEBOL) et la Confédéraon Asiaque de
Football (CAF).
Mêlant la puissance du sport et de la culture, cee campagne
vise trois objecfs: sensibiliser sur le VIH, encourager les
jeunes à se concentrer sur la prévenon et mere l’accent sur
la nécessité de s’assurer que les 15 millions de personnes
vivant avec le VIH, puissent avoir accès d’ici 2015, au
traitement qui leur sauvera la vie.
Rencontre avec le Ministre des Sports
En Algérie, Protège le Goal a débuté officiellement, avec
l'arrivée du Dr. Djibril Diallo, Conseiller principal du Directeur
exécuf de l'ONUSIDA.
Dr. Diallo portait le ballon officiel de la campagne Protège le
Goal qui a été signé par les chefs d’état des pays africains
qualifiés pour la coupe du monde de la FIFA. S.E. M. Abdelaziz
Bouteflika, Président de la République Algérienne, a
également procédé à sa signature le 19 mai en témoignage de
sa solidarité avec la vision de la campagne.
Lors de cee visite, le conseiller principal qui était
accompagné par M. Richard Gant, leader du groupe Protège
le Goal de la Renaissance africaine et de la diaspora, a
rencontré de hauts responsables du gouvernement algérien,
dont le Ministre Délégué auprès du Ministre des Affaires
Etrangères Chargé des Affaires Maghrébines et Africaines, le
Ministre de la Jeunesse, le Ministre des
Sports, et le Secrétaire Général du
Ministère de la Santé de la Populaon et
de la Réforme Hospitalière.
Rencontre avec le Ministre de la Jeunesse
Décès lié au sida et encourager l’Algérie à maintenir les
acquis de sa riposte naonale au sida, notamment pour
assurer la prévenon pour les jeunes et éliminer toutes les
formes de discriminaon.
«Nous voulons que notre acon
symbolique pour la campagne Protège
le Goal reflète les efforts de l'Algérie
dans la lue contre le sida et son
souen au connent africain» M.
Messahel. Ministre délégué auprès du
Ministre des Affaires Etrangères chargé
des Affaires Maghrébines et Africaines.
Ces discussions de haut niveau ont été
l'occasion de promouvoir la campagne
Protège le Goal pour une appropriaon
naonale à travers la présentaon de
son but et ses objecfs visant l’aeinte
de l’objecf Zéro nouvelle transmission
du VIH, Zéro discriminaon et Zéro
2
Durant un match d’exhibion de jeunes sporves de Birkhadem
ONUSIDA - UNFPA - UNICEF
(suite de la page 2)
«Le sport est un excellent vecteur de communicaon entre
les jeunes qui devrait être ulisé pour aeindre autant de
personnes que possible et de maintenir la durabilité des
réalisaons de la riposte au sida en Algérie » Pr Mohamed
Tahmi, Ministre des Sports.
Par la même occasion, diverses acvités percutantes de
promoon ont eu lieu, menées par les organisaons de la
société civile, les associaons de jeunes, les réseaux de
personnes vivants avec le VIH, le réseau des Naons Unies
pour les OMD « ROJALNU » et le Y-PEER par l'organisaon de
séances de sensibilisaon, des matchs de football d’exhibion
et la distribuon de brochures d'informaon et de T-shirts.
L’appel de la campagne a également été signé par le capitaine
de l'équipe algérienne, faisant de l'Algérie le premier pays à
signer ce message de plaidoyer appelant les fans, les
supporters et les jeunes à se prévenir de l’infecon à VIH.
Bulletn SNU-Mai 2014
prochaines étapes de la tournée mondiale du ballon
présidenel et la célébraon de la journée internaonale
Protège le Goal qui aura lieu en juin à Salvador de Bahia au
Brésil.
Il a aussi féliciter le Ministère de la Santé pour le disposif
mis en place pour assurer la prévenon des supporteurs
Algériens au Brésil en soulignant l'importance de la connuité
de ces acons au-delà de la Coupe du monde afin d'assurer la
réalisaon des objecfs du Millénaire pour le développement
et maintenir le sida comme priorité au-delà de 2015.
«La Coupe du Monde de la FIFA est un excellent exemple
pour luer contre le sida, mais la campagne doit être
durable et va au-delà de cet événement mondial » Dr Djibril
Diallo.
Lors de la conférence de Presse au Forum El Moudjahid
Signature de l’appel Protège le Goal par Madjid Bougherra, Capitaine de l’équipe algérienne
Une large couverture médiaque a fourni une grande
visibilité à la campagne à travers l’animaon de conférences
de presse et d’émissions de télévision. Dr Diallo a présenté les
Contact : [email protected]
[email protected]
[email protected]
3
UNFPA : Fonds des Naons Unies pour la Populaon
Bullen SNU-Mai 2014
Conférence Internaonale sur la Populaon et le Développement
« Parce que chaque être humain compte »
pendant les 20 années depuis 1994, et
quant à l’après 2014. Un nombre de
conférences ont eu lieu regroupant les
experts des gouvernements, les
parlementaires, les représentants de la
société civile et la jeunesse, afin de
débare des stratégies pour avancer
vers les objecfs du Programme
d'Acon de la CIPD au-delà de 2014.
Dr.Babatunde Osomehin, Directeur Exécuf de l’UNIFPA, intervenant lors du débat de
haut niveau sur la CIPD post 2014
Le concept « populaon » n’est pas une
queson de chiffres, mais de droits
humains, de dignité et de qualité de vie
pour tous. Que les besoins et les droits
de chaque personne humaine –
homme,
femme,
jeune,
vieux,
handicapé, migrant, minorité … - soient
vingt ans (1994-2014), situant l’être
humain au centre de la réflexion,
meant l’accent sur la femme et la
famille, et adressant les quesons,
souvent contournées, liées à la
reproducon humaine.
Depuis l'adopon du PA, des rapports
pays ont eu lieu tous les cinq ans,
engendrant des recommandaons sur
les acons à mener pour la poursuite
du Programme d’Acon, qui ont été
adoptées par l'Assemblée générale des
Naons Unies.
Affiche de la Conférence de Stockholm
connus, pris en compte et inscrits au
cœur des poliques et programmes de
développement, et que la voix de
chacun soit écoutée.
En 1994, le monde s’était réuni au Caire
pour la Conférence Internaonale des
Naons Unies sur la Populaon et le
Développement
(CIPD).
Cee
conférence avait abordé, pour la
première fois, le concept de populaon
dans ce contexte, et a été à l’origine
d’un Programme d’Acon (PA) sur
Cependant, alors que la populaon
mondiale a aeint 7 milliards
d’individus et que la cohorte de jeunes
dans la populaon mondiale est plus
importante que jamais, des nouvelles
urgences et inquiétudes surgissent en
maère
de
populaon
et
développement. Les défis restent
vastes,
tenant
compte
de
l'accroissement des disparités et de la
nécessité d'assurer l'accès universel à la
santé et droits sexuels et reproducfs ;
l'égalité des sexes et l'autonomisaon
des femmes ; la prise en compte des
jeunes, des migrants et des groupes
minoritaires.
Dans ce contexte, la réflexion s’est
imposée quant aux résultats obtenus
L’Algérie a parcipé à la conférence
régionale de l’Afrique en janvier 2014, à
laquelle le consensus a mis en exergue
l’importance de trouver un juste
équilibre entre les droits humain
universels et les spécificités culturelles
des populaons; et à la conférence
globale des parlementaires, tenue les
22 et 23 avril 2014 à Stockholm.
Elle a aussi pris la parole à la
47ème session de la Commission sur la
Populaon et le Développement de
l’ONU, qui s’est déroulée du 7 au
11 avril 2014 à New York, chargée
d’évaluer la mise en œuvre du
Femmes Parlementaires à la Conférence de
Stockholm-ICPD
Programme d’Acon au cours des
20 dernières années. La Commission a
réaffirmé les engagements souscrits
dans le cadre du Programme d’Acon
de la CIPD. Elle a également souligné la
nécessité d’intégrer les quesons de
populaon et de développement au
programme de développement post
2015.
(suite page 5)
4
UNFPA : Fonds des Naons Unies pour la Populaon
M. Abdelli Zoubir, Parlementaire Algérien
lors de la conférence
Bullen SNU-Mai 2014
Au terme des travaux, les États membres
ont adopté par consensus un document
final dans lequel ils s’engagent à redoubler d’efforts pour mere en œuvre le
Programme d’Acon au-delà de 2014 et
promouvoir la santé et les droits en maère de sexualité et de procréaon dans
les poliques de développement, notamment dans le programme post 2015.
Parlementaires lors de la Conférence
« L’UNFPA aend avec impaence de soutenir les pays à mere en œuvre les décisions qu'ils ont prises.
En travaillant ensemble, nous pouvons faire en sorte que la dignité individuelle et les droits humains
soient au cœur de l'agenda de développement pour les 20 prochaines années et au-delà » Dr Babatunde
Osomehin - Directeur Exécuf - UNFPA
ONUDI : Organisaon des Naons Unies pour le Développement Industriel
ISID et Objecfs de Développement
Comme déjà discuté dans un arcle antérieur (bullen NNUU
de Mars 2014) sur l´ISID et les Objecfs de Développement
post-2015,
la
communauté
internaonale
examine
actuellement la meilleure façon de construire un cadre logique
et cohérent avec des objecfs liés aux trois dimensions du
développement durable, à savoir les dimensions économique,
sociale et environnementale. Pour l'ONUDI, cela représente
une opportunité unique pour intégrer notre vision dans la
nouvelle forme du développement et de dépasser la posion un peu marginalisée- de ceux qui considèrent le
développement social uniquement du point de vue des OMDs.
Avec l'adopon de la Déclaraon de Lima, lors de la dernière
Conférence Générale de l'ONUDI qui s'est tenue en Décembre
2013, les Etats membres de l'organisaon ont approuvé une
vision pour les années à venir qui
encourage la promoon de l'inclusion
sociale
dans
le
Développement
Industriel Durable et Inclusif (ISID).
ISID peut avoir un impact significaf sur
les quesons les plus urgentes que le
monde rencontre pour obtenir des
résultats en termes de développement
durable - allant du souen à la
croissance et la créaon d'emplois aux
modes
de
producon
et
de
consommaon durable, la santé et la
sécurité alimentaire.
Cee vision tend à éradiquer la
pauvreté de la planète d’ici la prochaine
généraon à traves de l´acon
collecve. Pour ce faire sur la base
conceptuelle de l’ISID, tout en profitant
de l'élan créé par le lancement du concept, il faut faire tous les
efforts pour ancrer fermement l´ISID dans le nouveau cadre de
développement et les objecfs de développement durable
(ODD) dont le système des NNUU travaille à niveau globale.
Différents procédés ont été entrepris au cours des deux ou
trois dernières années pour informer et aider à façonner la
concepon de l'ODD, qui est d´ailleurs un processus vibrant et
en cours, avec des iniaves et points d´entrée fugaces. En
tout cas, il est relavement clair maintenant que:
•
Les ODD sont limités en nombre, universellement
applicables en intégrant les dimensions sociale, économique et
environnementale du développement durable visant à
éradiquer la pauvreté;
(suite 6)
(ISID:I nclusive and Sustaibable Industrial Development)
55
ONUDI : Organisaon des Naons Unies pour le Développement Industriel
Bullen SNU - Mai 2014
-Le produit final de toutes les consultaons et les différents processus sera une liste d’objecfs, de cibles et d’indicateurs. Cee
matrice donnera une définion de ce que les priorités de la coopéraon au développement vont être et l'affectaon des ressources financières pour y arriver pendant les années à venir;
-Les ODD seront adoptés lors d'un sommet de haut niveau en Septembre 2015, en même temps qu’un cadre plus large portant sur
les «moyens de mise en œuvre» pour l´implantaon effecve desdits objecfs.
Un objecf en termes d’ISID assor de cibles et d’indicateurs (voir table ci-jointe) a été développé par l'ONUDI (Accélérer le développement industriel durable et inclusif), qui représente la vision générale de l´ONUDI en maère d’ISID.
Quesons :
Cibles :
1-Accroître la valeur ajoutée de fabricaon (VAM)
par habitant.
1- Accélérer l'industrialisaon et la coopéraon industrielle internaonale.
2-Augmenter la part de la VAM dans le GDP.
2- Assurer la durabilité économique du développement.
3- Augmenter le nombre d'emplois manufacturiers.
3-Veiller à ce que les avantages de l'industrialisaon soient répars
plus équitablement dans la société.
4- Réduire l'écart entre les sexes dans l'emploi et
les salaires.
5- Réduire les émissions provenant de la producon industrielle.
6- Réduire le matériel et l'intensité énergéque par
unité de producon manufacturière.
4- Assurer des progrès dans l'égalité des sexes, renforçant ainsi l’inclusion sociale.
5- Réduire la charge de la producon industrielle qui pèse sur les ressources naturelles et l'environnement.
6- Promouvoir une croissance industrielle écologiquement durable.
Améliorer la compévité et la producvité tout en réduisant l'impact
environnemental.
Tous ces objecfs sont clairement axés sur les résultats, de nature prospecve et objecvement mesurables.
Cependant, au fur et à mesure que le débat intergouvernemental connue et progresse, nous devons contextualiser l'approche
globale ISID et ajuster nos points de vue aux diverses discussions, aux spécificités locales, ne perdant point la vision spécifique
qui se décline du mandat de l’ONUDI, d’accélérer le développement industriel durable et inclusif.
BIT : Bureau Internaonal du Travail
* Le 1 mai 2014, à l'occasion de la fête de travail, le nouveau Directeur du Bureau du BIT d'Alger, a été invité à l'émission "Sur le fil" de
Canal Algérie. M Ould Sidi a discuté avec les autres parcipants des racines historiques et l'importance et de la significaon de la fête
de travail dans le monde actuel.
* Le 12 mai 2014, le BIT est intervenu lors d'une journée d'études "L'Economie Sociale et Solidaire, Concepts, Praques et Perspecves" organisée par le Ministère de la Solidarité Naonale, de la Famille et de la Condion de la femme. L'intervenon de Mme
Constanze Schimmel a porté sur "L'Economie Sociale et Solidaire: Approche du BIT et bonnes praques en Afrique". La nouvelle Ministre a exprimé son intérêt par rapport à l'experse présentée du BIT.
Atelier Interinstuonnel—Formaon GERME
*Le 22 mai 2014, l'atelier interinstuonnel "Formaon GERME - Idenficaon des besoins par
structure et travail en réseau" a réuni des représentants du Ministère du Travail, de l'Emploi et
de la Sécurité Sociale, de l'ANSEJ et de la CNAC, du Ministère des Mines et de l'Industrie, du
Ministère de la Formaon et l'Enseignement Professionnels, du Ministère du Tourisme et de
l'Arsanat et de la CNAM ainsi que des représentants du Ministère de la Solidarité Naonale, de
la Famille et de la Condion de la femme et de l'ANGEM afin de discuter de l'avenir de la formaon CREE/GERME, une méthodologie du BIT concernant la créaon et la geson de la micro et pete entreprise, en Algérie. Quatres
groupes de travail ont été créé et donneront les résultats de leur travail lors du prochain atelier interinstuonnel, planifié pour septembre 2014.
6
FAO : Organisaon des Naons Unies pour l’Alimentaon et l’Agriculture
Bullen SNU-Mai 2014
La Biodiversité Algérienne
ne à ll’honneur
honne
nne
eu au Cercle National de
l’Armée
ée
dépend de la biodiversité et que la FAO est prête à fournir un
souen financier et technique pour la préservaon de cee
ressource, pour que l’Algérie puisse mieux s’adapter aux aléas
des changements climaques».
C’est donc après une série d’allocuons de bienvenue que
Monsieur Ayad, Directeur Général de l’ANN et Monsieur Touzi,
Représentant de la DGRSDT ont procédé à la signature d’une
Allocuon d’ouverture par M.Ayad, Directeur Général de l’Agence Naonale
pour la Conservaon de la Nature
Chaque année, la Journée internaonale de la diversité
biologique est célébrée le 22 mai, journée qui marque
l’anniversaire de l’adopon de la Convenon sur la diversité
biologique le 22 mai 1992 lors de la Conférence de Nairobi.
Rappelant ainsi que la Convenon sur la diversité biologique
traduit l’engagement de la communauté internaonale pour la
conservaon de la diversité biologique, l'ulisaon durable de
ses éléments et le partage juste et équitable des bienfaits
découlant de l'exploitaon des ressources généques.
Le Directeur Général de l’Agence Naonale pour la Conservaon de la Nature a eu l’honneur de présider, le 27 mai 2014 au
cercle naonal de l’armée, la cérémonie de lancement de la
journée d’étude ‘’Réhabilitaon de la Flore et de la Faune
Naonales Menacées : Synergie et Perspecves’’.
Cérémonie de Signature de la Convenon Cadre
convenon cadre entre l’ANN et la DGRSDT dont l’objecf
principal est la promoon de la recherche axée sur la
conservaon de la nature.
La suite du programme de la journée fût riche et variée à
travers une série de communicaons notamment sur les
espèces menacées en Algérie, sur le rôle de la police judiciaire
Cet événement a été organisé conjointement avec la Direcon
Générale de la Recherche Scienfique et du Développement
Technologique (DGRSDT) et en présence de Monsieur Mohamed Seghir Noual, Directeur Général des Forêts et de Monsieur
Nabil Assaf, Représentant de la FAO en Algérie.
dans la lue contre les aeintes à l’environnement, sur le rôle
de la gendarmerie naonale en maère de préservaon de la
biodiversité et enfin sur la biodiversité végétale dans les
régions arides: Valeurs et foncons.
Exposion consacrée à la réhabilitaon de la faune et la flore sauvage au
Cercle Naonal de l’Armée
Monsieur Assaf, Représentant de la FAO en Algérie a saisi cee
opportunité pour présenter brièvement les projets régionaux
en Algérie consacrés à la protecon de la faune sauvage, à la
lue contre le réchauffement climaque et les incendies de
forêt. Il a rappelé l’assistance que la sécurité alimentaire
Enfin, l’assistance a eu l’occasion de regarder une vidéo sur la
faune menacée dans le Sud-Ouest algérien avant de visiter
l’exposion consacrée à la réhabilitaon de la faune et de la
flore sauvages en générale et aux missions de l’ANN en
parculier.
(suite à la page 8)
77
FAO : Organisaon des Naons Unies pour l’Alimentaon et l’Agriculture
Bullen SNU-Mai 2014
(suite de la page 7)
L’après-midi a été dédiée aux travaux de deux ateliers techniques dont les principales recommandaons sont citées ci-dessous:
Atelier 1 : Renforcement de la réglementation en
matière de conservation de la biodiversité, application
et coordination entre les différents acteurs.
Atelier 2: Synergie entre différents acteurs de la
conservation pour une meilleure gestion de la biodiversité
Contexte: Renforcement et application de la réglementation
Contexte : Conscient qu’il faut mettre fin à la
dispersion des programmes et qu’il faut éviter la
redondance, la précipitation, les actions spectaculaires, il y a lieu de cibler dans le temps avec des
évaluations périodiques.
Objectif de l’atelier : Meilleure coordination et collaboration entre les différents intervenants
Recommandations :
Renforcer la législation et veiller à son application
effective sur le terrain;
La législation nationale doit être conforme avec les
conventions internationales, notamment en ce
qui concerne le protocole de Nagoya;
Revoir les peines et les sanctions affligées;
Constituer un groupe de travail pluridisciplinaire pour
étudier les sanctions et modalités de l’application
de la législation de façon efficace;
Sensibiliser et mieux vulgariser la situation des espèces protégées;
Réactiver le conseil national des forêts et de la protection de la nature pour une meilleure synergie
entre les différents intervenants;
Réviser et amender la loi 84-12 relative au régime
générale des forets;
Mettre en place une stratégie sur la conservation de
la nature en général et sur les espèces menacées en collaboration avec les scientifiques et
tous les autres acteurs concernés;
créer un comité de suivi et de coordination de tous
les projets de développement;
Rétablir les forestiers dans leur autorité en particulier
sur le terrain;
La sensibilisation doit être générale y compris pour
les décideurs;
La protection de la nature doit être enseignée dans
tous les paliers de l’enseignement;
La nécessité de doter les corps constitués de documentation spécialisée sur la faune et la flore
protégée avec des supports numériques ou
autres et assurer leur formation;
Renforcer la législation relative à la pollution marine;
Impliquer les associations –ONG- dans les programmes de la conservation de la nature;
Mise en place de cellules de coordination et regroupant les scientifiques et autres intervenants notamment les corps constitués;
Impliquer les scientifiques dans les prises de décisions concernant la conservation de la nature en
général et les espèces menacées en particulier;
Encadrer les investissements étrangers par un organisme étatique en ce qui concerne le patrimoine
naturel;
Utiliser les compétences algériennes dans les différents projets de développement;
Renforcer l’ANN pour qu’elle joue son rôle d’observatoire national de la nature;
Diffuser et appliquer toutes les recommandations
faites au niveau de cet atelier;
Organiser prochainement une rencontre nationale
pour le suivi de toutes ces recommandations.
Objectifs de l’atelier :
Identifier les acteurs (les initiatives personnels, populations ciblées, scientifiques et l’administration,….);
Identifier les priorités;
S’organiser en Dresser un des découpages par
zones agro écologiques ou autres;
Ciblées les thématiques comme présentée dans la
communication de l’ANN (espèces prioritaires
et zones à haute biodiversité).
-Developer le concept ‘’Sharing knowledge » et
« Knowledge management ».
Recommandations :
Mutualiser les connaissances;
Fonds national de la recherche scientifique possède
qu’il met à la disposition de structures autres
que la recherche;
Axer sur le développement et la valorisation des
PNR sur l’aspect agro biodiversité;
Les populations ont besoin d’encadrement, vise la
formation à tous les échelons;
Allier le savoir faire local et faire le lien avec les
scientifiques, et même aider financièrement;
Intensifier les ateliers de sensibilisation des populations locales sur la valorisation;
Créé un réseau pour un inventaire des personnes
qui font des travaux, tout ce passe au niveau
individuel, Le réseau thématique;
Création d’une commission mixte, pour l’échanger
des données, rapprocher les points de vue
des différents départements ministériels pour
verser dans la synergie (services sécurité avec
ANN,….);
ANN encourage les partenaires qui sont les associations et les jeunes pour mieux développer les
connaissances de terrain;
Les zaouïas et les mosquées ont leur rôle, dans la
sauvegarde de la biodiversité et aide à la sensibilisation.
Plan d’action d’urgence :
Prendre toutes les mesures nécessaires tendant à
protéger les espèces menacées dont la menace est visiblement identifiée;
Aider à établir des manuels et guides avec la liste
des espèces menacées;
Formation spécialisée au profit des services de
sécurité (douanes, police, gendarmerie);
Diffuser dans les meilleurs délais à l’ensemble des
institutions concernées par la conservation de
la nature, des alertes relatives aux atteintes sur
les espèces végétales et animales protégées;
Cibler les écosystèmes menacé, et trouver les mécanismes entre les institutions étatiques qui ont
le thème conservation de la nature et doivent
travailler avec l’université la plus proche géographiquement.
87
PAM : Programme Alimentaire Mondiale
Bullen SNU-Mai 2014
Mission de Nutrion aux Camps de Réfugiés Sahraouis
Les changements proposés aux autorités de santé sahraouis par le PAM
et le HCR ciblent les femmes enceintes, qui allaitent et qui souffrent
de malnutrion et vise à renforcer
l’acceptaon et l’adhérence aux
compléments nutrionnels pour la
prévenon de l’anémie chez les enfants de 6-59 mois.
Le rencontre a été saluée par les
différentes pares, qui ont exprimé
leur désir de travailler en étroite collaboraon afin de soutenir les résultats posifs obtenus à ce jour, à travers le projet pilot mis en place depuis 2012. Pendant le mois de juin,
les Autorités de Santé Sahraouis et le
CRS évalueront les modificaons
proposées par le PAM et le HCR. La
transion du protocole actuel des
produis distribués à la nouvelle formule commencera à parr du mois
de juillet et comptera avec le souen
de Lafa Deltaiefa, consultante en
nutrion du PAM, déjà arrivé à Tindouf.
Bien que les résultats de l’enquête
nutrionnelle de 2012 indiquent une
Avoir une nutrion adéquate est crucial pour les femmes enceintes, qui allaitent et pour
légère
amélioraon sur la situaon
les enfants de bas âge. Une nutrion adéquate pendant la grossesse et les deux premières
années d’un nouveau né peut prévenir les retards de croissances physiques et intellectuels
globale de la nutrion des femmes et
(Francesca Caponera).
des enfants, les niveaux de malnutrion aiguë et chronique restent un
sujet de préoccupaon de santé publique dans les camps de
ALGER, 29/5/2014.- Les Autorités de Santé Sahraouis (ASS), le
refugies sahraouis.
Croissant Rouge Algérien (CRA) et le Croissant Rouge Sahraoui (CRS) ont reçu, le 11 mai aux camps des réfugiés de
Suite au Mémorandum d’Entente Global, le PAM a repris du
Tindouf, une mission de nutrion composée de représentants
HCR l’achat et l’approvisionnement des produits nutrionnels
du Programme Alimentaire Mondial (PAM) et du Haut Comspéciaux pour les acvités nutrionnelles. Les acvités de
missariat pour les Réfugiés (HCR). Afin de programmer les
prévenon et traitement sont réalisées en coordinaon avec
acvités de prévenon de l’anémie, du retard de croissance
le HCR, qui connue leur implémentaon avec les ASS, le CRA
et le traitement de la malnutrion, Michèle Doura (experte
et le CRS.
nutrionniste du Bureau Régional du PAM au Caire) a présenPendant la deuxième moié de 2014, l’opéraon du PAM
té la nouvelle planificaon relave aux acvités de nutrion.
pour le souen aux refugiés du Sahara Occidental s’alignera
Francesca Caponera et Hala Suliman – respecvement Direcprogressivement sur les poliques nutrionnelles de
trice Ajointe du PAM à Alger et Chef de Programme à Tindouf
l’agence, en renforçant la suivi et l’évaluaon, la geson et le
ont aussi parcipé à la rencontre, pour soutenir le procès de
développement des capacités du staff.
transformaon de l’acvité nutrionnelle.
9
PAM : Programme Alimentaire Mondiale
Bullen SNU-Mai 2014
Installaon des Wiikhalls
PUBLICATIONS
PUBLICATIONS
Installaon des wiikhalls
Pour augmenter la capacité de stockage et pour s’assurer qu’il n’ y ait aucun risque d’endommagement des
produits alimentaires, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) a installé deux «wiikhalls» -tentes de
stockage mobile- à Rabouni (camp administraf de réfugiés sahraouis). Chaque «wiikhall» a une capacité de
340 tonnes. Les travailleurs, soutenus par l’experte Celesne Coelho, ont finalisé l’installaon le 22 mai
2014 (Maria Gallar).
PUBLICATIONS
Vers un Droit d’Accès à l’Informaon Publique: les avancées récentes des
normes et des praques
La présente étude fait un tour d’horizon des avancées législaves majeures sur le plan internaonal en maère
de droit d’accès à l’informaon ainsi que des normes et bonnes praques des pays qui ont réussi à rendre ce
droit effecf. Elle donne également des exemples de campagnes de promoon du droit d’accès à l’informaon
(DAI) et de sensibilisaon du public menées par des organisaons non gouvernementales pour en faciliter la
mise en applicaon.
La publicaon est desnée aux décideurs polique et fonconnaires, ainsi qu’aux défenseurs de l’accès à
l’informaon. Elle souligne également le lien entre l’accès à l’informaon et la promoon des droits des
femmes et l’égalité des genres. En faisant référence aux différents cas, l’ouvrage indique que les organismes publics déennent des
informaons d’une importance capitale pour la vie des femmes, l’accès auxquelles peut avoir un impact posif sur leur bien-être et
parcipaon à la sphère publique
9
10
ONU
Bullen SNU-Mai 2014
Réunion Préparatoire du Sommet sur le Climat
A Abou Dhabi, le Secrétaire général plaide pour des
mesures ambitieuses sur le climat
A l'occasion d'une réunion préparatoire du Sommet sur
le climat organisée à Abou Dhabi, aux Emirats Arabes
Unis, du 04 au 05 mai 2014, le Secrétaire général des
Naons Unies, Ban Ki-Moon, a une nouvelle fois plaidé
pour des mesures ambieuses sur le climat.
Cee rencontre
a réuni
des représentants de
gouvernements, du secteur privé, et de la société civile
pour discuter des mesures à prendre pour réduire les
émissions de gaz à effet de serre et renforcer la
résilience face aux changements climaques.
Le Secrétaire général Ban Ki-Moon lors d’une réunion sur le climat à
M. Ban espère être en « mesure de générer une Abou Dhabi, (Emirats Arabes Unis), le 4 mai 2014. Photo ONU
dynamique polique forte avant que les dirigeants
viennent à New York », en référence au Sommet sur le
affirmant qu'il fallait créer des liens et des alliances qui
climat.
permeent de transformer des idées poliques en
“Si nous ne prenons pas de mesures urgentes, tous nos acons commerciales.
projets pour une plus grande prospérité et une plus
grande sécurité mondiales seront annulées”, a ajouté le Le Secrétaire général a esmé qu'il fallait lancer le
Secrétaire général dans son discours devant les processus dès maintenant afin de réaliser des progrès
parcipants de cee réunion. “C'est pourquoi il est lors des négociaons climaques qui auront lieu cee
important que les gouvernements arrivent à un nouvel année à Lima au Pérou et préparer un accord global à
accord sur le climat d'ici 2015 qui réduira rapidement Paris en 2015.
les émissions et souendra la résilience.”
“Plus nous repoussons l'échéance, plus nous en paierons
«Le Sommet sur le climat que je vais organiser à New
York le 23 septembre est conçu pour façonner une vision collecve ambieuse ancrée dans des acons
concrètes », a souligné le Secrétaire général. «J'invite les
chefs d'Etat et de Gouvernement, avec les maires et les
représentants du secteur des affaires, de la finance et
de la société civile, à parciper à une 'course vers le
sommet'. Je leur demande d'annoncer des
engagements et des mesures courageuses qui seront le
catalyseur du changement profond dont nous avons
besoin. »
le prix. Les gouvernements ont promis un nouvel accord
sur le climat l'an prochain à Paris. Des mesures pour le
climat sont faisables, abordables et bénéfiques. Le
changement est dans l'air, les soluons existent ”, a-t-il
conclu.
Source : Centre d’actualité de l’ONU
Le chef de l'ONU a expliqué qu'il fallait établir une liste
d'arguments poliques qui puisse servir à convaincre les
dirigeants et décideurs poliques au sein des
gouvernements et à les persuader qu'il faut agir
maintenant.
«Trop nombreux sont ceux qui préfèrent aendre que
d'autres fassent le premier pas », a déclaré M. Ban, en
11
ONU
Bullen SNU-Mai 2014
Journée Mondiale 2014
des Télécommunications et de la Société de l'Information:
la large bande au service du développement durable
pour l’après-2015 ». Le Secrétaire général de l'UIT, Dr
Hamadoun I. Touré a précisé dans sa déclaraon que « l'UIT et
la Commission sur le large bande au service du
développement numérique font acvement campagne en
faveur du déploiement du large bande, qui représente un
moyen d'instaurer le développement durable ». Cet
engagement est une fois encore souligné par la Conférence
mondiale de développement des télécommunicaons qui a
choisi comme thème cee année "Le large bande au service
du développement durable"
Le développement numérique est un catalyseur du
développement durable. Afin d'en concrétiser
pleinement les
avantages, il est impératif
d'encourager le déploiement de réseaux large bande
haut débit, en les rendant accessibles à tous, y
compris sur le plan financier.
Le thème retenu pour la Journée mondiale 2014, "Le large
bande au service du développement durable", arera
l'aenon sur les engagements pris par les mulples pares
prenantes, dont l'ambion est de parvenir à l'accès universel
au large bande, sur le plan de la connecvité et des contenus,
et de faire preuve de volonté polique à cee fin; de repérer
les principales lacunes de la recherche-développement dans le
large bande, dans les infrastructures et dans le
développement d'applicaons et de services large bande; de
définir des acons prioritaires concernant l'aribuon de
fréquences radioélectriques aux services large bande, les
obligaons de service universel et les mécanismes de
financement innovants; l'objecf sera aussi de dégager des
soluons techniques, en parculier en ce qui concerne
l'élargissement de l'accès large bande aux zones rurales, aux
pays les moins avancés et aux pets Etats insulaires en
développement.
Le Secrétaire général des Naons Unies M. Ban Ki- Moon,
affirme dans son message à l’occasion de cee journée que
« Les connexions à large bande sont un oul puissant qui
permeront de concréser les trois piliers du développement
durable que sont la croissance économique, l’inclusion
sociale et l’équilibre écologique. Elles sont un élément clef du
débat sur la définion du programme de développement
Etant donné que, selon les esmaons, le nombre
d'abonnements
au
cellulaire
mobile
pourrait
aeindre 10 milliards d'ici à la fin de la décennie et que plus
de 90% du trafic internaonal de données se fait par câbles à
fibre opque, l'UIT, poursuit un double objecf: appuyer à la
fois le déploiement du large bande mobile fondé sur les
télécommunicaons mobiles internaonales (IMT) mises au
point par l'UIT et la poursuite du déploiement des
technologies de ligne fixe. La réalisaon des objecfs du
service universel passe par le consensus internaonal obtenu
concernant les normes de l'UIT et les acvités relaves au
spectre en vue de l'élaboraon de normes applicables à la
téléphonie mobile, à la fibre opque et à l'accès, comme les
normes
DSL.
Ces travaux en pleine évoluon sont complétés par des
acvités de premier plan, comme l'observaon de la Terre par
les satellites et les radars océanographiques, l'élaboraon de
normes vertes et d'acvités raisonnées visant à luer contre
les changements climaques et à mere le mobile au service
du développement.
Le développement des infrastructures large bande est
essenel en vue de garanr l'ulisaon novatrice des TIC –
vecteurs de la fourniture de services dans les domaines de la
santé, de l'éducaon, de la gouvernance et du commerce, afin
de parvenir à une croissance socio-économique durable. Parce
qu'elle est capitale pour sensibiliser les personnes aux
incidences et aux conséquences de leurs acvités sur le
développement durable, l'éducaon permet de garanr un
avenir meilleur pour tous.
En tant que principale instuon des Naons Unies chargée
des technologies de l'informaon et de la communicaon
(TIC), l'UIT demande à ses Membres de rer par du rôle de
catalyseur joué par les TIC pour parvenir au développement
durable.
Télécharger la Brochure de la journée (EN)
Source site de l’UIT
12
ONU
Bullen SNU-Mai 2014
17ème Conférence Ministérielle des Pays Non-Alignés
Des personnalités de hauts rang des Naons Unies présentes à cee
Conférence
Alger - 28,29 mai 2014 – La 17ème Conférence Ministérielle des
Pays Non-Alignés, s’est tenue le 28 et 29 mai 2014 au Palais de
Naons à Alger, sous le thème « Une solidarité renforcée pour
la paix et la prospérité». Un nombre important de délégaons
de près de 80 Ministres des Affaires Etrangères, ainsi que la
présence honorifique de Son Excellence le Président de l’Etat
Plurinaonal de Bolivie, Evo Morales Ayma, le Premier Ministre
Algérien, Abdelmalek Sellal, l’ancien Président d’Afrique du Sud,
Thabo Mbeki et plusieurs hauts responsables d’organisaons
internaonales ont parcipé à cee conférence.
Plusieurs personnalités de haut rang du système des Naons
Unies : dont plusieurs Directeurs Exécufs d’Agences des
Naons Unies étaient également présentes à cet important
évènement. Parmi ces personnalités, on citera, Mme Susana Malcorra, Chef de Cabinet du Secrétaire Général, Mme
Sally Fegan-Wyles, Directrice Exécuve de l’Instut des Naons Unies pour la Formaon et la Recherche (UNITAR),
Mme Rima Khalef Hunaidi, Secrétaire Exécuve de la Commission Economique et Sociale pour l’Asie Occidentale
(CESAO), M. Carlos Lopez, Secrétaire Exécuf de la Commission Economique pour l’Afrique (CEA), Mme Leila
Zerrougui, Représentante spéciale du Secrétaire Général pour les Enfants et les conflit armés, M. Micheal Milward,
Directeur du Bureau régional de l’UNESCO ainsi que les représentants des différentes agences onusiennes résidents
en Algérie.
Le Premier Ministre Algérien, M. Abdelmalek Sellal, a
réaffirmé la volonté des Pays Membres pour une
mondialisaon plus solidaire : « ..Il est essenel que soient
poursuivis les efforts déployés par notre Mouvement pour
une mondialisaon plus humaine, plus équilibrée et plus
solidaire en vue d'une réparon des fruits du progrès
universel en faveur de l'humanité tout enère. » et a ajouté
«..projeter le Mouvement des Non-alignés en tant que force
d'acon et de proposion suscepble de contribuer à
l'enrichissement du débat internaonal et aux processus de
décision au niveau mondial».
Différentes délégaons de hauts responsables de l’ONU et de
Le POST 2015 était au centre de l’agenda ainsi que la pays
réforme des Naons Unies à la veille de son 70ème
anniversaire. La réforme des Naons Unies reste une priorité pour le mouvement, non seulement dans son rôle
central au niveau de la Gouvernance Globale mais aussi dans
le renforcement de l’Assemblée Générale, l’ECOSOC, le
Conseil de sécurité et toutes les autres dimensions telles que
le mullatéralisme, la démocrae, les droits de l’Homme, la
promoon de la coopéraon internaonale, coopéraon sudsud.
Mme Susana Malcorra, qui a représenté le Secrétaire Général de
l’ONU lors de la 17ème Conférence Ministérielle des Non Alignés
Il n’en demeure pas moins que la lue contre le fléau du
terrorisme prend des proporons de plus en plus alarmantes,
ce qui a fait l’objet mardi 27 juin d’une discussion entre Mme
Susana Malcorra, qui représentait M. Ban Ki-Moon à cee
conférence, et M. Ramtane Lamamra, Ministre des Affaires
Etrangères Algérien, où la queson de la sécurisaon des
fronères était au centre des discussions.
138
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
1 179 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content