close

Вход

Log in using OpenID

collecte - Vide Dressing Week

embedDownload
la GR
GRANDE
N
collecte
de VÊTEMENTS
N S
des BOUTIQUES
Q
de MODE
indépendantes
DOSSIER de PRESSE
− OCTOBRE 2013 −
Toutes les infos : www.videdressingweek.fr rubrique “espace presse”. Rejoignez-nous :
www.facebook.com/videdressingweek
Sommaire
LA VIDE-DRESSING WEEK, DE QUOI S’AGIT-IL ?
2
VIDE-DRESSING WEEK : LA GRANDE OPERATION NATIONALE DE COLLECTE DE VETEMENTS ORCHESTREE PAR
LES BOUTIQUES DE MODE INDEPENDANTES
UNE COLLECTE SOLIDAIRE ET RESPONSABLE AU PROFIT DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE
2
3
COTE CONSOMMATEURS : COMMENT PARTICIPER A LA VIDE-DRESSING
WEEK 2014 ?
3
LA VIDE-DRESSING WEEK 2014, C’EST L’OCCASION IDEALE POUR :
LA VIDE-DRESSING WEEK : COMMENT PARTICIPER ?
LA VIDE-DRESSING WEEK 2.0
QUEL DEVENIR POUR LES VETEMENTS DEPOSES EN BOUTIQUES ?
3
4
4
4
COTE COULISSES : COMMENT L’EDITION 2014 SE PREPARE-T-ELLE ?
5
LA FEDERATION NATIONALE DE L’HABILLEMENT, INITIATRICE DE LA VIDE-DRESSING WEEK
LES BOUTIQUES DE MODE INDEPENDANTES : QUI SONT- ELLES ?
LA VIDE-DRESSING WEEK, LA RECETTE D’UNE OPERATION QUI MARCHE !
DES PARTENAIRES MOBILISES POUR L’OPERATION
5
5
6
8
Contact presse :
Agence Sous Tous les Angles : Louise Roussel
[email protected] - 03 20 68 47 11/06 01 29 41 25
La vide-dressing week, de quoi s’agit-il ?
La vide-dressing week : la grande opération nationale de collecte de vêtements
orchestrée par les boutiques de mode indépendantes
Du 19 mars au 2 avril 2014, se tiendra dans toute la France la 3e édition de la videdressing week, collecte nationale de vêtements et de vêtements de nuit en boutiques
de mode indépendantes au profit de la Croix-Rouge française.
La vide-dressing week, c’est une opération portée par la Fédération Nationale de
l’Habillement, mise en œuvre localement par les boutiques de mode indépendantes
participantes, et dont les objectifs sont les suivants :
- Sensibiliser les consommateurs à la seconde vie des vêtements en les invitant à
déposer en boutique les articles en bon état qu’ils ne portent plus,
- Valoriser le réemploi dans le cadre des actions sociales menées par la Croix-Rouge
française,
- Faire valoir l’engagement éco-responsable des boutiques de mode indépendantes
et de leur équipe.
Réemploi en France, quelques chiffres-clés :
-
2,3 milliards de pièces textiles sont mises sur le marché français tous les
ans
1 Français sur 2 fait le tri dans ses armoires au moins 1 fois par an
Seuls 18 % des textiles et chaussures dont les Français se débarrassent
rejoignent la filière de récupération textile
60 % des vêtements donnés sont en assez bon état pour être reportés
700 boutiques de mode indépendantes ont collecté 120 tonnes de
vêtements en participant à la vide-dressing week en 2012 et 2013
2
Une collecte solidaire et responsable au profit de la Croix-Rouge française
Pour cette édition 2014, la Fédération Nationale de l’Habillement renouvelle son soutien
à la Croix-Rouge française. Dès la fin de l’opération, les vêtements collectés seront remis
en intégralité à l’association par les responsables de boutiques de mode participantes.
Une action citoyenne, qui permet de soutenir l’activité textile de la Croix-Rouge
française et ainsi, de venir en aide aux plus démunis et de lutter contre la précarité. En
effet, dans le cadre de ses actions sociales, la Croix-Rouge française a mis en place,
depuis de nombreuses années, des vestiboutiques et vestiaires qui collectent et trient les
dons de textile des particuliers pour les redistribuer aux personnes en difficulté.
Aujourd’hui, plus d’un million de personnes fréquentent les 817 points de distribution
vestimentaire de la Croix-Rouge française implantés sur tout le territoire, au plus près
des besoins.
Côté consommateurs : comment participer à la vide-dressing
week 2014 ?
La vide-dressing week 2014, c’est l’occasion idéale pour :
 Faire un bon ménage de Printemps dans ses armoires : c’est la saison idéale pour
faire le vide et mettre de côté les vêtements devenus trop grands, trop petits ou tout
simplement plus à son goût.
 Participer à une action environnementale et citoyenne : rapporter en boutiques
les vêtements et vêtements de nuit que l’on ne porte plus, c’est donner un second
souffle à nos belles pièces délaissées tout en faisant, à coup sûr, de futurs heureux
(ses). D’autant que l’opération est au profit de la Croix-Rouge française !
 Se simplifier la ville en misant sur la proximité : inutile de courir loin, dans des
centres commerciaux en périphérie, la vide-dressing week est une opération qui se
déroule près de chez soi. En effet, les boutiques de mode indépendantes qui
l’organisent maillent le territoire : elles sont le plus souvent en centre-ville ou à
proximité, toujours au plus près des consommateurs.
« Il y a vraiment, dans la vide-dressing week, une dimension "sensibilisation au don"
dont je n’avais pas mesuré l’ampleur. En effet, les personnes qui ont apporté des
vêtements n’avaient pas l'habitude de donner. Là, elles l'ont fait car elles ont été
sollicitées par une boutique en qui elles avaient confiance. Elles ont rapporté de très
belles choses, elles nous les montraient en arrivant. Et elles ont souvent profité de leur
visite pour acheter un nouvel article. Un peu comme un échange... » Irène Rieu - Boutique
Carlane - Perpignan (66)
3
La vide-dressing week : comment participer ?
Du 19 mars au 2 avril 2014, les vêtements et vêtements de nuit (pyjamas, nuisettes,
chemises de nuit…) de tous types et de toutes origines pourront être déposés dans les
boutiques de mode participantes, à la seule condition d’être en bon état : ils ne doivent
être ni tachés, ni souillés, ni déchirés pour pouvoir « vivre » pleinement la seconde vie à
laquelle on les destine. Les boutiques participantes accueilleront les donateurs durant
les deux semaines de l’opération, à leurs horaires d’ouverture habituels.
Et pour identifier la boutique participante la plus proche, une cartographie complète
sera disponible sur le site videdressingweek.fr au début du mois de février 2014.
La vide-dressing week 2.0
Jusqu’en janvier 2014, videdressingweek.fr est le site incontournable pour les boutiques
de mode indépendantes désireuses de s’investir dans l’édition 2014. Informations et
conseils leur sont proposés pour qu’elles puissent préparer au mieux l’édition 2014.
A partir de février 2014, videdressingweek.fr évolue en un site à destination des
consommateurs, qu’ils soient clients, donateurs, simples curieux… Au menu : détails de
l’opération, données sur le recyclage des vêtements, descriptions des acteurs de la filière
textile ou encore sujets tendances sur la mode grâce à la web-reporter de choc,
Mademoiselle L.
La vide-dressing week c’est également une page facebook dédiée :
www.facebook.com/Videdressingweek
Quel devenir pour les vêtements déposés en boutiques ?
A l’issue de la vide-dressing week, les vêtements collectés dans les boutiques seront
confiés à la Croix-Rouge française. L’association organisera la seconde vie des vêtements
dans ses vestiaires et vestiboutiques, dans le but de venir en aide aux plus démunis.
4
Côté coulisses : comment l’édition 2014 se prépare-t-elle ?
La Fédération Nationale de l’Habillement, initiatrice de la vide-dressing week
Parce que le devenir des textiles mis sur le marché est une de ses préoccupations fortes,
la Fédération Nationale de l’Habillement, premier regroupement de commerçants
indépendants du secteur habillement-textile, multiplie les actions d’information et de
sensibilisation à destination des commerçants indépendants du prêt-à-porter : elle
explique le fonctionnement de l’éco-participation et l’inclut dans les cotisations de ses
adhérents, elle édite un mini guide pédagogique Tout savoir sur la seconde vie des
vêtements à destination des boutiques de mode indépendantes… et organise depuis
2012, la vide-dressing week.
« La vide-dressing week s'inscrit dans le prolongement direct de la mise en place de
l'éco-participation pour la filière textile et témoigne de la volonté des boutiques de mode
indépendantes d'être des acteurs responsables et engagés dans la valorisation des
textiles usagés. » Bernard Morvan, Président de la Fédération Nationale de l’Habillement
La Fédération Nationale de l’Habillement est l'organisation représentative des 40 000
commerçants indépendants ayant une activité dans le prêt-à-porter. Organisée en
délégations régionales, elle représente et défend les intérêts de la profession. Elle aide
ses adhérents dans l’exercice de leur activité professionnelle en leur offrant des services
à haute valeur ajoutée : formation professionnelle, services négociés auprès de
différents prestataires, information personnalisée en droit social et environnement
réglementaire, protection juridique, etc. L’adhésion à la Fédération Nationale de
l’Habillement inclut également l’éco-participation, obligatoire pour les metteurs en
marché de la filière textile.
http://www.federation-habillement.fr
Les boutiques de mode indépendantes : qui sont-elles ?
La vide-dressing week, c’est l’occasion pour les boutiques de mode indépendantes,
rarement amenées à s’exprimer collectivement, de témoigner d’une seule voix de leur
responsabilité sociétale et environnementale. Sur le territoire français, elles sont 40 000
et prennent principalement la forme de boutique indépendantes (multi- ou
monomarques) ou franchisées.
5
Conscientes que leur rôle ne se limite pas au bon déroulement de la vente des vêtements
qu’elles proposent, elles s’appliquent le principe de responsabilité élargie du producteur
et participent ainsi à la valorisation des textiles à travers le versement de l’écoparticipation textile.
« J’ai participé aux deux premières éditions de la vide-dressing week, car, en tant que
propriétaire de deux boutiques de mode, je me sens concernée par le recyclage des
vêtements que je vends. J’avais envie de m’impliquer dans leur deuxième vie ! Et je
souhaitais aussi sensibiliser mes clients, en discuter avec eux. J’ai relayé l’opération sur
notre page facebook. Et je compte bien participer aussi à la vide-dressing week 2014. »
Anne-Marie Courtade, boutique Ann.C à Tarbes (65)
La vide-dressing week, la recette d’une opération qui marche !
Après le succès des deux premières éditions, la Fédération Nationale de l’Habillement
réussit le pari de pérenniser cette opération responsable et solidaire, devenue le rendezvous incontournable du printemps entre les boutiques et les consommateurs
responsables !
 La vide-dressing week c’est un message clair de sensibilisation au réemploi et à la
seconde vie des textiles, qui touche les consommateurs d’aujourd’hui.
« L’intérêt étant d’éveiller notre conscience de consommateurs parfois compulsifs en
nous sensibilisant à la seconde vie que l’on pourrait donner à nos vêtements. » Le
Bonbon.fr, 18 mars 2013
« Oui, vous allez réussir à vous séparer de nombreuses pièces de votre garde-robe que
vous ne portez plus, encore en bon état. Vos vêtements pourront être utiles à ceux qui
sont dans le besoin. On compte sur vous, nous aussi à aufeminin on va donner. »
aufeminin.com, 20 mars 2013
 La vide-dressing week c’est une opération de proximité, qui simplifie et humanise
l’acte de don et vient renforcer le lien entre commerçants et consommateurs.
« La vide-dressing week est aussi pour les boutiques un moyen supplémentaire
d'entrer en contact avec les clients et les gens du quartier » La Voix du Nord, 25 mars
2013
« Le fait que les commerçants servent d'intermédiaires constitue dès lors un gage
indéniable de confiance » Le progrès, 30 mars 2013
6
 La vide-dressing week c’est une opération qui fait écho à la fibre responsable et
solidaire des boutiques de mode indépendantes.
« Je trouve que la vide-dressing week est une belle opération de solidarité. Mes clientes
ont été enchantées et nous avons créé de vrais liens avec l’antenne locale de la CroixRouge française l’année dernière. D’ailleurs, depuis, je continue à faire le "point relais" :
quand mes clientes me demandent où elles peuvent donner leurs vêtements, je les
prends, je les stocke dans mon arrière-boutique et j’appelle la Croix-Rouge française
pour qu’ils viennent les chercher ! » Martine Manchon, boutique Cent dessus dessous à
Meximieux (01)
7
Des partenaires mobilisés pour l’opération
Mutex, partenaire officiel
MUTEX est le nom de l’alliance mutualiste créée par l’UNPMF et les principales
mutuelles interprofessionnelles adhérentes à la Mutualité Française. Ensemble, elles
organisent la mise en place du régime de prévoyance des salariés de l’habillement.
Assureur des garanties, l’UNPMF est l’interlocuteur de la branche. Les relations
entretenues avec la Fédération Nationale de l’Habillement sont caractérisées par une
confiance réciproque, une volonté partagée de maîtrise du régime et une attention
permanente portée aux attentes des bénéficiaires. Il était naturel que MUTEX, à vocation
sociale et solidaire, s’associe à l’action de la Fédération Nationale de l’Habillement, dans
le cadre de l'opération vide-dressing week 2013, comme elle l’a fait en 2012.
http://www.mutex.fr/
OCIRP, partenaire officiel
L’OCIRP est un organisme paritaire géré par les représentants des entreprises et des
salariés. Son expérience unique au cœur de la famille en fait un acteur social reconnu et
écouté dans les grands débats nationaux sur des sujets sensibles tels que la perte
d’autonomie, la situation des personnes handicapées, des enfants et des jeunes
orphelins.
http://www.ocirp.fr/
CNDL (Chambre Nationale des Détaillants en Lingerie), partenaire
La Chambre Nationale des Détaillants en Lingerie est un syndicat professionnel, créé en
1902. C'est le premier regroupement de commerçants indépendants multimarques en
lingerie.
http://www.detaillants-lingerie.com/
Eco TLC – J’ai la fibre du Tri
Tous les textiles se recyclent, même s'ils sont usés. Pour cela, il vous suffit de les
déposer, propres, secs, et les chaussures attachées par paire, enfermés dans un sac dans
n’importe quel point d’apport volontaire marqué de ce logo.
http://www.lafibredutri.fr/
Contact presse :
Agence Sous Tous les Angles : Cécile Bergeret
[email protected] - 03 20 68 47 11/06 01 29 41 25
8
Author
Документ
Category
Без категории
Views
0
File Size
1 241 Кб
Tags
1/--pages
Пожаловаться на содержимое документа