close

Enter

Log in using OpenID

CV WEB artistique Sylvie Poinsot 2014 FRANCAIS

embedDownload
 Sylvie POINSOT
75013 Paris Portable : 033 (0)7 77 85 63 42 Mail : [email protected] Site officiel : http://www.sylviepoinsot.artiste-com.com/
Site artistes côtés : http://poinsot-­sylvie.guidarts.com/ 1 Venue du monde du théâtre, Sylvie Poinsot travaille aujourd’hui sur le thème des masques et du
portrait pour « démasquer » ses émotions en embuscade et arracher ce qui fait écran.
Le travail de l’artiste qu’il s’agisse de fusains, de pastels, de peintures, tire le même rideau
depuis plusieurs années. Elle se focalise sur une scénographie de corps et de visages. Et au fil
de ses œuvres d’abord colorées et lumineuses (pastels), elle tend vers un expressionnisme sans
concessions, devenant le personnage unique sur scène avec des portraits qui sont autant
d’autoportraits.
Sylvie Poinsot s’inscrit dans la famille des artistes qui développent une œuvre avec une
thématique unique qu’elle décline sans jamais se répéter ni se copier. Elle avance à tâtons. « Je
suis lente, il faut que j’expérimente » dit-elle. Cela passe par l’utilisation du pastel sec « au
corps défendant » de ce matériau sensuel et suave. Elle exalte la douceur de la couleur à la
violence de son trait et dévie vers la dislocation des corps et des têtes joyeusement soumis « à
la question » de l’espace. Comme pour torturer encore plus ce qui doit remonter de son histoire
à elle. Derrière le masque. Toujours et encore. D’abord avec ses têtes tamponnées, presque
esquissées qui glissent sur le papier. Ensuite visages et corps mortifères se dévident en
strates, coulures, giclures, déroulant une histoire lourde, secrète mais qui a quitté le champ du
non dit. « Je n’entre pas toujours par la même porte. Je peins dans la jubilation même si c’est de
la souffrance qui sort. Je laisse venir ce qui doit venir en condensant tout dans le regard »
explique t-elle.
Pour mieux atteindre les profondeurs de cet inconnu qui est tapi en elle, elle a gardé la
technique de son professeur de dessin, permettant au cerveau droit et au cerveau gauche de
communiquer sans annihiler les possibilités de l’un ou de l’autre. Pour ce faire, elle démarre ses
portraits les yeux fermés, de la main gauche, au fusain pour faire jaillir la forme brute, et dans
un premier élan, « enlever ses peurs » . Elle se jette sur la toile comme un danseur sur scène.
Puis elle ouvre les yeux et, poursuit toujours de sa main gauche malhabile la construction de sa
composition à partir ce qui a surgi ; la main droite, celle de l’intellect, prend ensuite le relais
pour faire jaillir les couleurs.
« Sois sage ô ma douleur » lui murmure peut-être Baudelaire tandis que de son Panthéon
personnel surgissent, Kandinsdy, Emile Nolde, Munch, Kirchner. Brigitte Camus-Février 2012
1 Texte critique du critique d’Art italien Paolo Levi Août 2014 2 « Un opera inquietante, che si collega alla pittura espressionista del novecento tedesco, in
particolare a quella di Emile Nolde. Ma questa pittrice va oltre, rivelando una vena poetica
che si esalta nei forti contrasti segnici e cromatici. »
« Protagonisti dell’ Arte 2014 » Dal XIX secolo ad oggi - Paolo Levi Texte critique du critique d’Art italien Salvatore Russo Avril 2014 Sylvie Poinsot élabora una pittura molto espressiva. Negli occhi dei personaggi ritratti si puo leggere tutto chio che hanno nell’anima . Un’anima colorata. Un’anima alla ricerca della felicita perduta. Il suo agire cromaticro la rende la pittrice della luce. Una luce che sovrasta le tenebre e si fa portavoce di sentimenti reali. Una segnica non legata all’iperrealismo bensi alla comunicazione che decodifica in maniera corretta l’agire umano. Sylvie Poinsot Works on a really expressive painting. In portrayed characters eyes we can read their souls. A colored soul. A soul in search of the lost happiness. The colors she uses gave her the nickname of « the painter of the light ». A light that dominates the darkness becoming the mouthpiece of real feelings. A language that is not linked to hyperrealism but to the communication that explains the human actions. Texte critique d’Adelinda Allegretti – Mars 2014 Prima di arrivare al giro di boa della mostra, dove il dramma lentamente si stempera giungendo
persino a strappare al visitatore qualche sorriso, va citata l’opera di Sylvie Poinsot, Sans titre
(2011). Un volto che sembra liquefarsi sotto il peso dell’esistenza, la bocca trasformata in una
smorfia. Solo gli occhi mantengono una fredda lucidità. È il ritratto della consapevolezza della
drammaticità della vita umana.
Before reaching the exhibition’s turning point, where drama slowly tones down, winning a few smiles out of the
visitor, one need to mention Sylvie Poinsot’s Sans titre (Untitled, 2011). Here is a face that appears to melt
under the weight of existence, the mouth reduced to a grimace. Only the eyes maintain a cold lucidity. This is
the portrait of the awareness of the drama of human existence.
Adelinda Allegretti- « Con i fiordi negli occhi. » Omaggio all'Urlo di Munch MarsAvril 2014 Texte critique du critique d’Art italien Salvatore Russo-­Mai 2013 2 3 Volti che diventano la più fedele testimonianza dei pensieri dell’essere umano. Volti che confessano le loro verità. Volti che hanno la stessa forza evocativa dell’urlo di Munch. Volti che vengono dipinti dall’abile mano dell’artista Sylvie Poinsot. 2014 Avril Artexpo New York 2014 Mars-­‐Avril 2014 Janvier Con i fiordi negli occhi. Hommage au cri de Munch Biennale de Rome 2014 Janvier Premio Michelangelo 2013 Novembre Selection Biennale de Rome 2014 Les Hivernales 2013 Novembre 2013 Octobre 2013 Aout Nel Segno della figurazione VACANZE ROMANE 2013 Juillet LOOK AT ME 2013 Janvier Art Contemporain Art Contemporain Artifact Gallery New York U.S.A. Musée de la mer Italie Art Contemporain Art Contemporain Art contemporain Art Contemporain Art Contemporain Art Contemporain Art contemporain Art contemporain Sale del Rome Bramante Gadarte Gallery Florence Italie Galerie « Il Collezionista » Palais des Congrès Galerie IL TEMPIO Coronari111 Art Gallery Coronari111 Art Gallery EEA EDITORE Rome Italie Montreuil France Palerme Italie Rome Italie Rome Italie Gênes Italie 1ère Biennale d’art Palerme Italie contemporain de Palerme L’artista nelle sue opere pone grande attenzione alla mimica faciale delle sue figure. Mimica che è l’espressione di cio che in quel momento la figura rappresentata pensa. Sentimenti ed emozioni. Il volto diventa una sorta di diaro autobiografico sul quale scrivere i propri stati d’animo. La tecnica utilizzata è molto singolare. Non vi è iperrealismo e le figure hanno contorni labili e appositamente non definiti, per dare maggiore importanza al concetto stesso che vogliono esprimere. La cromia in tutte le opere è decisamente straordinaria, andando oltre il commune vedere delle cose. Salvatore Russo-­‐ « SEGNALATI » -­‐ 2013 EXPOSITIONS COLLECTIVES EXPOSITIONS INDIVIDUELLES 2011 2006 2006 Août « Eloge du vivant » Octobre « Essences de femmes » Mars Exposition virtuelle sur le thème du cirque Peinture Galerie « Arts et Société » Peinture/pastel Bar Galerie Paris Pastel Internet Site : ARTSCAD Paris 3 2005 Juillet 4 Vitorchiano Italie Pastel Galerie Janv-­‐
Fév. 2004-­‐ 2007 « Interrogations et ruptures » Italie Pastel Théâtre de la Main d’Or Libreria dei Salici Paris 2003 Avril « Fantasmagories » Pastel Paris 2001 Avril-­‐
Mai « Corps de femmes » Pastel/Fusain Centre d’animation DAVIEL Association « Noues » 2005 Pastel Viterbo Montreuil REVUES ET LIVRES D’ART CONTEMPORAIN 2014 : • EFFETTO ARTE « Portrait for great Art’s masters » numéro de septembre/Octobre 2014 : Revue d’art dirigée par le critique d’art italien Paolo Levi • OVER ART magazine « Premio Michelangelo» numéro de septembre/Octobre 2014 : Revue d’art contemporain. • « Protagonisti dell’arte» : Livre d’Art du XIXème siècle à nos jours. Juin
2014-A Editore-Palerme • « Artisti Internazionali all’Artexpo di New York » : Catalogue d’art
contemporain -Artexpo New York -Avril 2014 • The New Collector Book 2014 by Tchera Niyego and Basak Malone-­USA 2013 : • EFFETTO ARTE « Nello segno della figurazione » numéro de septembre/Octobre 2013 : Revue d’art dirigée par le critique d’art italien Paolo Levi • « I SEGNALATI » , catalogue international d’art contemporain de Salvatore Russo, mai 2013. E.A Editore-­‐Palerme 2012 : • Le Contre-­Annuaire Volume1 -­‐11-­‐13 Editions, Paris LIVRES D’ARTISTE 2014 : • “Portraits croisés” Collection Eclats de lire-­‐Atelier d’écriture de l’ATRT-­‐Paris 2006 : • “Dialogue avec la modèle” (Pastels et textes) 2005 : • “Interrogations et ruptures” (Pastels et textes) FORMATIONS ET ATELIERS 2010-­2011 : • Atelier Yves Devaux Veeska. 4 2008 : • Cours de modèle vivant-­‐atelier de la miroiterie –Paris avec Jean Claude Athané • Atelier Yves Devaux Veeska, créateur de la fondation « Peindre en liberté » 1997-­1998 : • Cours de modèle vivant-­‐ateliers N.Poussin-­‐Paris avec Jean Claude Athané. 5 5 
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
185 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content