close

Enter

Log in using OpenID

Contacts 83 - US Créteil

embedDownload
CONTACTS MAGAZINE
tre 2
trimes
014
N° 83
6
73
N° 8
2
ème
il
urn
Le jo
nfo
al d’i
ni
de l’U
n
o
i
t
rma
on
tive
Spor
réte
de C
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
2
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
Union Sportive de Créteil
EDITO
5, rue d’Estienne d’Orves
94000 - Créteil
Tél : 01 42 07 15 74
Fax : 01 48 99 61 10
La politique sportive sous toutes ses formes constitue une activité d’intérêt général
tant par ses contenus que par ses effets à courts et longs termes :
- éducation et citoyenneté pour les jeunes,
- bien être pour la santé du plus grand nombre,
- lien social, engagement et bénévolat.
Union d’Associations déclarée au JO
du 1er novembre 1989
Association agréée Jeunesse et Sport
sous le n° 15806
Directeur de la publication : Camille LECOMTE
Rédaction/conception : Jean MASINGUE
Conception graphique : Sébastien FONTAINE
Éditeur : Abcvert
30 rue Chapsal 94340 Joinville-le-Pont
Imprimeur : Pure Impression
451, rue de la Mourre 34130 - MAUGIO
ISSN 1766-4225
www.uscreteil.com
Ont participé à la réalisation de ce numéro, qui a
été tiré à 7.500 exemplaires, Roger BAUMANN,
Isabelle BRYNKUS, Florian DIEZ, Sébastien
FONTAINE, Angélique HONORE-GUILET, Sylvie LE
MAUX, Jany ROILLAND et Marie-Line ROUSSELET.
Le comité de rédaction remercie les
correspondants des associations-membres de l’US
Créteil, pour les informations transmises.
Pour le prochain numéro, celles-ci devront être
adressées avant le 15 juin 2014.
Le sport doit donc être considéré comme un investissement et non comme une
charge ; c’est à terme un levier de croissance économique et de progrès social.
Il faut donc favoriser la pratique chez les jeunes et instituer des passerelles entre le
système éducatif traditionnel et le mouvement sportif associatif, notamment dans la
mise en place et l’application des rythmes scolaires.
Il est donc plus que souhaitable que nos associations consolident leurs relations
avec l’éducation nationale et créent et développent des projets notamment au travers de cet aménagement des rythmes scolaires.
En tant que phénomène de société au rôle social et éducatif, l’activité sportive est
donc de plein pied dans nos préoccupations ainsi que dans celle des élus de la ville.
On sait que des organisations spécifiques seront mises conjointement en place dès
la rentrée de septembre. Nous y réfléchissons et nous y travaillons.
Pour nos associations quels sont les objectifs à terme :
- associer l’école et son environnement aux différentes activités scolaires et péri
scolaires,
- favoriser la continuité entre les apprentissages scolaires et les pratiques sportives et culturelles qui les prolongent
- inciter aux développements de nouvelles coopérations entre l’école et les partenaires éducatifs locaux.
- offrir l’occasion d’explorer, dans le cadre d’initiatives locales, de nouveaux
aménagements du temps scolaire, notamment avec l’enseignement secondaire.
Ces objectifs à long terme répondent à une demande prégnante de nos jeunes, qui
ont besoin et envie de pratiquer dans les meilleures conditions institutionnelles.
Horaires du Siège : Lundi au vendredi de 9h
à 13h et de 14h à 18h.
Permanences les samedis, de 9h à 12h, hormis pendant les vacances scolaires.
03/05
10/05
17/05
24/05
31/05
07/06
14/06
21/06
28/06
mai 2014
Sébastien FONTAINE
Isabelle BRYNKUS
Jany ROILLAND
Martine HAYM
Florian DIEZ
juin 2014
Sébastien FONTAINE
Céline BRAESCH
Pascal CLEMENT
Jany ROILLAND
Compte tenu des vacances scolaires, il n’y a
pas de permanence les samedis 12, 19 et 26
avril.
Flashez à
l’aide de
votre
Smartphone
et rejoignez
l’US Créteil.
Nous sommes pour nos associations l’interlocuteur privilégié dans la mise en place
de l’ensemble de ces projets, pour faire évoluer la pratique sportive afin qu’elle
demeure ce phénomène social d’intérêt général que nul, chacun à son niveau, ne
peut ignorer.
Camille LECOMTE
Président général.
SOMMAIRE
5
Athlétisme
20-21
Handball
6-7
Badminton
22-23
Karaté
8
Canoë-kayak
23
Multisports
9-10
Cyclisme
24-25
Natation
11
Escrime
29
Savate, Boxe Française
12-13
Football
30-31
Squash
14-15
Gym. Acrobatique
32
Tennis
16-17
Gym. Rythmique
33
Tir à l’Arc
18
Haltérophilie
34
Triathlon
4, 19, 26, 27, 28
Actualités
35
Calendrier
3
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
Actualités
Figure charismatique du sport
cristolien,
ANDRÉ MAURIN A QUITTÉ
LE TERRAIN
L’OMS AFFIRME SON OBJECTIF :
L’ÉPANOUISSEMENT DES JEUNES PAR LA PRATIQUE SPORTIVE
L’Assemblée générale de l’Office municipal des Sports s’est déroulée le samedi
15 mars à l’Hôtel de Ville de Créteil devant une assistance de quelque cent représentants du mouvement sportif cristolien. Elle fut présidée par Jean-Pierre
HÉNO, maire-adjoint en charge du Sport, représentant Laurent CATHALA, retenu par l’échéance élective.
Le rapport moral présenté, par Camille LECOMTE, ès qualités, fut essentiellement axé vers la pratique sportive des jeunes, scolaires ou universitaires, et sur
l’installation de passerelles entre le système éducatif traditionnel et le mouvement associatif, via la réforme des rythmes scolaires.
Cet objectif, prioritaire au demeurant, a été développé par Mickaël BERCHERU,
responsable de l’Athlétisme au collège Schweitzer, à l’occasion d’une intervention particulièrement appréciée de l’auditoire.
… Et sans que l’arbitre lui en ait intimé l’ordre.
André, c’était un solide, un rugueux, formé à
la dure école du rugby qu’il pratiqua en Lozère
tout au long de ses jeunes années… et même
un peu au-delà.
En 1975, il émigra en Val-de-Marne. Deux
années plus tard, dès l'avènement de Laurent
CATHALA, élu de fraîche date premier magistrat de la Ville, il entrait dans l’équipe municipale. Maire-adjoint, chargé de la Jeunesse et
des Sports, il prenait peu après les rênes de
l’OMS, les empoigna solidement et contribua,
avec cette fougue qui le caractérisait, au
rayonnement des activités sportives, toutes
disciplines confondues.
Personnage emblématique et attachant, doté
d’une forte personnalité, André MAURIN était
de ceux qui poursuivent jusqu’à leur terme les
objectifs qu’ils se sont fixés. Ses interventions
verbales, souvent musclées, dont il usait seulement lorsque les circonstances lui en faisaient obligation, reflétaient le tempérament
solidement trempé qui était le sien.
Les générations montantes n’ont pas toujours
conscience de ce qu’il apporta au sport cristolien. Pendant longtemps encore il nous manquera.
Adieu André… et encore merci.
À Dominique, sa compagne, à ses enfants et à
ses proches, Contacts Magazine se fait l’interprète de notre association pour les assurer de
sa profonde amitié et de sa sincère sympathie.
RB
Elle précéda le volet convivial réalisé par l’équipe de la cafétéria municipale qui
mérite, elle aussi, nos félicitations, tant en ce qui concerne la qualité culinaire
que celle du service.
CAMILLE LECOMTE… SOUS LES APPLAUDISSEMENTS
En apothéose de la traditionnelle cérémonie des vœux qui s’est déroulée dans
un Palais des Sports, paré de ses plus beaux atours, le Député-Maire de Créteil
procéda le lundi 13 janvier à la remise des médailles de la Ville. Parmi six récipiendaires, Camille LECOMTE, précédé de son large sourire, se vit remettre
cette distinction largement méritée.
Le sport, à l’origine, s’était logé dans les gènes de la
dynastie des LECOMTE. Son père déjà était un éminent dirigeant à Créteil et le fils tomba rapidement
dans le chaudron. D’abord professeur d’éducation
physique, il entra à l’INSEP en tant que directeur
technique puis responsable des installations sportives. Il y demeura jusqu’en 2009 rattrapé par l’inévitable échéance de la retraite. Mais son investissement au sein de l’US Créteil est bien antérieur à
cette mise en grandes vacances puisque auparavant
il exerça les fonctions de directeur sportif avant
d’être promu président général de l’association – et
parallèlement de l’OMS – en 1997. C’est donc depuis 17 années qu’il assume la
présidence et veille au bon fonctionnement des 29 associations-membres. Vigilant par définition, impliqué par passion, il n’est pas interdit de se demander s’il
ne consacra pas davantage de temps à résoudre les problèmes associatifs qu’il
n’en accorda, jadis, à la gestion des tâches que l’administration lui confia tout
au long de sa carrière professionnelle…
© Michel ESCURIOL
À l’heure où, en ce début d’année 2014, on
s’échangeait les vœux, il s’octroya le congé
éternel et gagna, parmi la foule de celles et de
ceux qui le pleuraient, sa dernière demeure.
C’était le 9 janvier. Il n’avait que 64 ans et
n’eut que peu de temps pour goûter à la retraite des Télécom, dont il fut le fidèle cadre.
Les autres points de l’ordre du jour ne donnèrent lieu à contestation, qu’il
s’agisse du compte rendu d’activité, des rapports financiers ou encore de l’élection du tiers renouvelable dont les candidats ont été élus à l’unanimité. Ce dont
nous les félicitons. La remise des récompenses, à celles et ceux qui les avaient
largement méritées, clôtura le programme statutaire de cette Assemblée générale.
À la fois chaleureux et enjoué, Camille LECOMTE sait faire preuve de sévérité
lorsque les circonstances l’exigent. La convivialité reste cependant un sentiment
qui l’habite en permanence. Pour preuve la création et la maintenance de
l’incontournable Gala qu’il considère indispensable à la cohésion des différentes
parties prenantes de l’association : athlètes, dirigeants, partenaires et permanents. Tout porte à croire qu’il contribuera à en assurer la pérennité, même si
sa fréquence devient biennale. Au grand dam, d’ailleurs, de celles et ceux qui
assuraient la réussite de cette soirée festive.
Convenons que ce sacerdoce méritait amplement l’ovation que son évocation
souleva.
4
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
ATHLÉTISME
Commençons tout d'abord par la plus jeune de nos représentantes Pacifique GAYANT qui termine sa course à la 140ème place
de la course Cadette.
uscreteil.athle.com : vers la barre des 100 !
Lancé le mercredi 20 novembre 2013, le site internet de l’US
Créteil Athlétisme a déjà
atteint les 50 articles postés ! C’était le 5 février
dernier. Cette réussite,
c’est la votre ! Après
quelques mois d’existence
l’outil de communication
de l’US Créteil Athlétisme
fait déjà office de référence sur le web. Alors
continuez de faire grimper
l’audience tout en participant à la vie de votre site internet afin
de viser la barre symbolique des 100 articles !
Jean-Philippe VINDEX.
Pacifique GAYANT
Céline LANDMANN, la deuxième fille à défendre les couleurs de
l’US Créteil dans le Vaucluse se distingue de belle manière sur le
Cross Court en terminant 59ème au final.
Chez les hommes, Geoffrey DELVER termine 190ème de la course
Elite. Sur le Cross Court, soulignons la très belle performance de
Rabii DOUKKANA qui termine non loin du podium au 8ème rang.
Puis terminons par la très belle place de Jean-Philippe VINDEX
terminant 14ème de la course vétérans où Arnaud BELLEVAL
prendra la 273ème place.
L’US Créteil garde ses bonnes habitudes !
Les championnats de France en salle organisés les 22 et 23 février derniers, du côté de Bordeaux, ont vu plusieurs Cristoliens
se montrer à leur avantage.
Fabienne DIGARD ouvre le bal
La première fût Fabienne DIGARD qui, dès la journée de samedi,
avec un lancer de poids à 16m30, s'offrait l'argent. Une belle
récompense pour la lanceuse cristolienne, en constante progression et
qui se rapproche peu à peu du plus
haut niveau. Petite déception en revanche avec l'élimination en série de
Thomas MARTINOT-LAGARDE sur 60
m haies. Le Bélier fut vite consolé par
la belle performance de son coéquipier
d'entrainement, Jordan NICOLAS, 4ème
en finale, à deux centièmes de seconde du podium. Au rayon des satisfactions on peut ajouter
celle d'Abdoulaye N'DIAYE. Le sprinteur s’offre un ticket pour la
finale 60m plat. Abdoulaye y termine à la 6ème place dans une
course remporté par un certain Christophe LEMAITRE !
Cindy BILLAUD si proche…
Les 8 et 9 mars derniers, Cindy a représenté les couleurs de l’US
Créteil et de la France à l’occasion des Championnats du Monde
indoor de Sopot (Pologne). 4ème au final, revivez la performance
de Cindy dans l’article réservé au haut-niveau (page 19) de votre
magazine Contacts.
Les regards de la double championne de France sont en tout cas
déjà tournés vers les championnats de France et les championnats d’Europe de Zurich. Rendez-vous donc cet été!
Les Vétérans font de la résistance !
Le 16 mars dernier avaient lieu les Championnats de France Ekiden Vétérans. Pour l’équipe vétéran de l’US Créteil Athlétisme
c’était l’occasion de réussir un des objectifs de la saison
2013/2014.
Les Béliers avaient pour ambition de monter sur le podium de
ces championnats de France. L’Ekiden, pour ceux qui ne le savent pas, c’est une épreuve de relais courue sur la distance du
marathon, avec 6 coureurs. Les relais sont donc de 3 fois 5 kms,
2 fois 10kms et 1 fois 7km195.
Pour l’occasion l’équipe était composée de Medhi ZERROUKI au
premier relais suivi, de Jean-Philippe VINDEX, Philippe LOUISY,
Christian NEMETH, Rolando FARIA, et Fréderic GILBERT. Après
une bonne mise sur orbite effectuée par Medhi, Jean Philippe
réalisait un très bon deuxième relais en 31’42’’ et l’US Créteil
pointait en tête. Philippe prenait la suite et malheureusement,
alors qu’il était à la lutte avec le coureur de Bourg-en-Bresse, il
ne put éviter un enfant qui traversait devant lui. Le temps de
reprendre ses esprits, le coureur de Bourg prenait le large. Ce
fût ensuite une course poursuite, mais malgré les efforts de
Christian, Rolando et Fréderic, l’équipe ne réussit pas à remonter
son handicap sur une très belle équipe de Bourg, forte et homogène.
Néanmoins le podium était acquis avec une deuxième place en
vétéran, et une cinquième place au classement toutes catégories.
Résultats :
1er : 2h 18’ 24’’ EA Bourg-en-Bresse, 2ème : 2h 19’ 48’’ US Créteil,
3éme : 2h 21’29’’ Rambouillet Sports.
BILLAUD s’occupe du bouquet final
Cerise sur le gâteau avec une Cindy BILLAUD, à peine de retour
de blessure, qui s'offre le titre sur 60m haies le lendemain. Un
véritable tour de force réalisé par la hurdleuse entraînée par
Giscard SAMBA KOUNDY qui a affiché son caractère pour s’offrir
son deuxième titre de championne de France d’affilé après celui
remporté à Charlety en juillet dernier. Cerise sur le gâteau pour
Cindy qui décroche du même coup sa qualification pour les Mondiaux indoor de Sopot et affirme un peu plus sa suprématie nationale avant de viser plus haut.
Deux récompenses individuelles qui subliment la belle forme des
athlètes Cristoliens présents à Bordeaux durant ce week-end.
Pour preuve, l'US Créteil termine 8ème club de ces championnats
de France.
Championnats de France de Cross : L’US Créteil avec les
honneurs !
Le dimanche 02 mars dernier avaient lieux les Championnats de
France de Cross-Country dans le Vaucluse, au Pontet. Les qualifiés avaient comme cadre l'hippodrome de Roberty.
Six Béliers répondaient à l’appel de cette ultime épreuve nationale avec la même envie : dépasser ses limites et pourquoi ne
pas s’offrir une place sur le podium.
Correspondant : Sébastien FONTAINE, Photos US Créteil Athlétisme.
5
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
BADMINTON
La première partie de saison s’est avérée être riche en évènements. La
suite ne devrait pas être mal non plus !
20ème Plume Internationale de Créteil (par Isabelle GUEGO)
L’aventure a commencé il y a 20 ans. Une éternité à l’échelle sportive. Difficile alors d’imaginer que le
badminton, tout jeune sport olympique, allait prendre autant d’ampleur en France, sous l’impulsion
d’une forte croissance de son nombre de licenciés, jusqu’à devenir aujourd’hui le premier sport scolaire. Nul ne se doutait également que 20 ans plus tard, l’US Créteil Badminton compterait dans ses
rangs un septuple champion de France (Brice LEVERDEZ) après avoir longtemps été entraîné par le
premier joueur français victorieux d’un premier tour aux Jeux Olympiques (Bertrand GALLET à Sydney
en 2000).
Cette aventure, c’était celle de l’organisation en 1995 du premier tournoi de badminton de la Plume de
Créteil, devenu depuis lors la compétition emblématique du club.
Elle s’est poursuivie au gré de nouveaux challenges : augmentation du nombre de participants, statut
international, ouverture à l’élite (participation, cette année encore, au circuit élite francilien André
GUILLIER).
Et elle continue plus que jamais avec une 20ème édition placée sous le signe du développement durable. La compétition a, en effet,
obtenu le label « Agenda 21, le sport s’engage pour le sport durable ». Cet agrément, décerné par le CNOSF (Comité National Olympique du Sport Français) pour la première fois à un tournoi de badminton en Ile-de-France témoigne des initiatives prises par les organisateurs. Tous les joueurs seront ainsi dotés d’un gobelet recyclable et un effort de sensibilisation sera mené sur le sujet. C’est
dans cette optique également que le club a participé au 2 ème concours Pocket Film : « Je suis un éco-sportif » et réalisé une vidéo
pour illustrer que l’éco-responsabilité peut être à la fois simple et inventive.
Mais qui dit 20ème anniversaire dit également festivités et animations qui agrémenteront ce week-end de badminton.
Alors venez nombreux le 26 et le 27 avril au Palais des Sports de Créteil. Entrée libre.
Je suis un éco-sportif : les coulisses du Tournage. (par Christophe LEGRAND)
Une équipe de choc s’est réunie au gymnase Nelson Paillou pour réaliser ce court métrage éco-sportif.
L’idée était de réaliser un film pour montrer l’éco-responsabilité du joueur de badminton via la réutilisation des volants en plume à
l’occasion d’un match, vu sous « l’angle » du volant.
Le match commence. Les joueurs marquent chacun des points. Le point de match arrive et l’un des joueurs demande à changer de
volant. L’autre refuse en montrant que le volant est encore en parfait état. Le volant est donc conservé et c’est finalement le joueur
qui a voulu garder le volant qui gagne la partie. Il va voir ses supporters
situés sur le bord du terrain, parmi lesquels… une oie !
Retrouvez aussi cette vidéo sur Youtube : https://www.youtube.com/
watch?v=Fpr8Y-IzDZo
Un grand merci à Isabelle pour ce projet qu’elle a su mener du début
jusqu’à la fin avec l’énergie qu’on lui connaît, ainsi qu’à tous les participants : Yoann aux caméras et pour le montage, Odile dans le rôle de l’oie,
Didier et Vincent dans le rôle des joueurs, Bastien et Manon dans le rôle
des supporters.
Les jeunes dans le club (par Jean-Marc LEMAIRE)
Cela fait bien longtemps qu’un Trophée Départemental Jeunes n’avait pas été organisé à Créteil et ce manque a été magnifiquement
compensé le 15 et 16 février au Gymnase Nelson Paillou. Plus de 120 jeunes du département étaient présents à cette compétition.
L’USC Badminton avait la plus forte délégation avec 24 jeunes, ce qui démontre bien la politique jeune mise en place par le club et qui porte ses fruits.
Côté performance, on ne peut que saluer la 1ère finale totalement Cristolienne, en poussine,
avec l’inévitable victoire de Louison pour la troisième fois consécutivement en TDJ et surtout
devant son amie Selen qui progresse à grand pas puisque c’était sa première finale.
Petite désillusion pour nos têtes de série Alexandre et Jérémie qui n’ont pu passer le stade
des demi-finales.
Par contre, nous avons eu la satisfaction de voir certains de nos jeunes remporter leur première victoire en tournoi prouvant ainsi leur progrès à leur entraineur. Un grand merci à
tous les bénévoles qui ont permis la réalisation de ce tournoi et aux parents qui sont venus
les deux jours soutenir les jeunes Cristoliens.
Deux des bénévoles du TJD avec Sébastien MILLOT,
président du Club. Photographie : Émilie LELIEVRE.
(Suite page 7)
6
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
(Suite de la page 6)
L’équipe 1 (par Isabelle GUEGO)
L’enjeu de la rencontre était simple : le vainqueur prenait la première place de la poule 1
de Nationale 1 et faisait un grand pas vers la
montée en TOP 12 en fin de saison. Bref, la
motivation était à son top à l’occasion de la
réception du club d’Oullins sur les terrains du
gymnase Nelson Paillou à Créteil. Les deux
premiers matchs allaient donner le ton de la
rencontre : du haut niveau entre deux
équipes qui ne lâcheraient rien. Si AnneMarie GALLET-CHRISTENSEN et Manon
KRIEGER cédaient logiquement face à la
paire Delphine LANSAC et Stacey GUERIN
championne de France en titre, Brice LEVERDEZ et Vincent ESPEN surmontaient la perte
du premier set pour s’imposer 21-11 dans le
3ème set.
L’équipe 1, de gauche à droite : à l’arrière Brice LEVERDEZ, Vincent ESPEN, Pierrick CAJOT et Didier NOURRY,
devant : Anne-Marie GALLET-CHRISTENSEN, Laura SAROSI et Manon KRIEGER. © V. KRIEGER.
S’en suivaient de belles performances en
simple pour Manon KRIEGER et Pierrick CAJOT auxquelles répliquaient les succès en trois sets des visiteurs face à Didier NOURRY et Laura SAROSI.
C’était donc sur un score de parité (3-3) que débutaient les deux doubles mixtes décisifs. Et de suspens… il n’y eut point tant les
paires cristoliennes maîtrisèrent leurs homologues oullinoises : victoire finale 5-3 pour l’équipe 1 qui
occupe la tête de sa poule à deux journées du terme du championnat et qui, si elle maintient sa position, peut espérer un retour dans l’élite nationale à l’issue des barrages contre le 2 ème de la poule 2
de Nationale 1.
de gagner ce 7ème titre ».
Brice Leverdez (interview par Christophe LEGRAND)
Quelles sont tes impressions générales sur tes matchs?
Brice Leverdez n’aura bientôt plus assez de ses dix doigts
pour compter ses victoires nationales avec un septième titre
consécutif de Champion de France qu’il s’est offert à Cholet tout
début février, en s’imposant 21-19 et 21-9 face à Lucas CLAERBOUT en finale.
Après ce 7ème couronnement, Brice a répondu à nos questions,
pour vous faire partager son expérience.
« J’ai bien géré la compétition en simple homme mais l’enchainement des matchs avec le double hommes samedi était très
dur à gérer.
La demi-finale du simple homme a été plus dure à cause d’un
très bon Thomas ROUXEL, mais sans doute aussi a cause de
l’accumulation des matchs.
Un match sur ces championnats de France a été particulièrement
agréable à jouer, contre un Champion pour qui j’ai beaucoup de
respect et qui manque certainement au Badminton Français : je
parle évidement d’Erwin KEHLHOFFNER que j’ai affronté en
quart de finale. Erwin savait que ce match contre moi serait très
difficile, mais en tant que grand champion, il a tout fait pour
tenter sa chance à 100% et c’était un plaisir de jouer avec un
adversaire de cette classe ».
Brice, dans quel état d’esprit as-tu abordé le Championnat de
France? Et dans quel état physique étais-tu avant de commencer?
« Je me sentais bien mentalement et physiquement avant de
jouer au Championnat de France. Ce n’est pas souvent que j’ai
pu aborder cette compétition avec cette forme là et ça m’a permis d’offrir un beau spectacle au public ».
Merci Brice de nous avoir accordé un peu de son temps pour
nous faire partager ton expérience du Championnat de France
2014.
Nous t’adressons nos chaleureuses félicitations pour ton titre, et
nous te souhaitons une bonne suite de saison. A très bientôt.
Qu’est-ce qui t’a permis de remporter la victoire?
Dernière minute :
Vainqueur et qualifié !
« La victoire est la consécration d’un travail régulier et d’un soutien de mes partenaires : l’US Créteil, Wilson et la Fédération.
Sans ce soutien, je ne pourrais pas aborder une compétition en
confiance.
D’autre part, je pense encore dominer techniquement les autres
joueurs grâce à mon expérience. C’est aussi ce qui m’a permis
OPEN DE POLOGNE, VARSOVIE, DU 18 AU 23/03/2014
Actuel 37ème joueur au classement mondial, Brice LEVERDEZ était cette semaine
à Varsovie pour participer à l’Open de Pologne de Badminton. Engagé en double
aux côtés de Lucas CORVÉE (1/4 de finalistes), le Bélier a fait parler de lui en
simple en l’emportant en finale sans trop de difficultés face au Danois Rasmus
FLADBERG (n°87 mondial). Deux manches et trente-trois petites minutes de jeu
(21-6, 21-16) auront permis au champion de France 2014 de s’offrir une nouvelle
victoire en individuel cette saison. Une double victoire pour le Cristolien qui décroche également, grâce à son très beau parcours à Varsovie, sa qualification
pour les prochains Championnats d’Europe de Badminton organisés à Kazan en
Russie du 23 au 27 avril prochain où il sera tête de série n°8.
7
Magasin Partenaire de l'USC Badminton
12 rue Fagon 75013 Paris
Ouvert lundi au samedi de 10h à 19h
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
CANOË-KAYAK
Point à la mi- saison (par François PARMENTIER)
Six mois après le début de la saison nous pouvons établir un premier bilan et à partir de celui-ci nous projeter dans l'avenir.
Le départ de notre permanent nous a obligé à revenir au bénévolat car les finances du club ne permettaient que l' embauche d'un
moniteur à temps partiel. J'ai souhaité prendre en charge l'initiation des adultes et leur perfectionnement tout au long de l'année
mais aussi encadrer des sorties d'un niveau plus élevé en mer et
en rivière comme je le faisais auparavant.
Le tout premier objectif était d'amener les débutants à un niveau
technique satisfaisant dans les trois premiers mois. Il est important que les progrès soient constants afin que les élèves abordent
Sortie à Corbeil-Essonnes © Jean-Christophe VERNEUIL .
l'automne avec un niveau d'autonomie suffisant. Au départ, les
séances étaient de deux le samedi et d'une le dimanche matin. Nous avons supprimé les deux matinées faute d'un nombre suffisant
de participants. En revanche nous avons placé des sorties sur Corbeil et Cergy pour le perfectionnement en slalom et proposé des
sorties en mer et rivière comme à Fécamp et sur la Risle (rivière qui traverse l’Orne et l’Eure) sans oublier de longues descentes de la
Marne pour travailler l'endurance. Le Marathon de l'Ardèche n' a concerné que les anciens mais sera proposé la prochaine fois aux
débutants confirmés.
La réception d'une dizaine de bateaux d'initiation plus volumineux et mieux équipés a permis aux élèves de progresser plus rapidement. Les forts courants dus aux précipitations ont obligé les débutants à se dépasser et lorsqu'ils en ont été capables, à remonter jusqu'à Champigny pour augmenter leur endurance. Là, dans les îles, ils ont travaillé les gestes techniques de base ainsi que
les manœuvres principales. Cette exigence a été payante et a permis de garder un bon niveau de motivation. Même si pour des raisons diverses tous ne peuvent être présents à tous les cours, l'envie est là et laisse présager une bonne fin de saison. Nous attendons avec impatience de nouvelles pagaies un peu plus longues qui donneront plus d'aisance aux plus grands.
Le programme d'entrainement n'a ralenti qu'au moment des fêtes de fin d'année mais a repris tout de suite après et continuera
sans interruption jusqu'aux vacances. Il reste à faire de belles ballades en France et à l'étranger auxquelles participeront des nouveaux, preuve que nous offrons à notre public un large éventail de sorties.
Si je suis content de ce premier bilan je ne serai véritablement satisfait que lorsque j'aurai formé une relève d'initiateurs et de moniteurs pour me seconder et un jour me remplacer car il faut toujours penser à l'avenir et savoir transmettre le témoin.
Je remercie Marie-Laure et Daniel qui m'ont remplacé parfois et Cyril pour avoir assuré le créneau du samedi matin en début de saison.
Le Canoë-kayak en N1
Vous vous en rappelez tous, en octobre dernier l'US Créteil Canoë-Kayak
avait fait la razzia sur les médailles lors du Championnat Régional de
Fond ! Résultat ? Et bien le club remonte de la National 3 et a commencé
l'année en National 1 ! Le club est maintenant 10ème club français ex
æquo ! Le club passe aussi deuxième club d'Île-de-France derrière
Mantes-la-Jolie !
"Kayak quadriplace (K4) cadet remportant la course d'équipages lors du championnat régional - le 21/10/13 à Mantes-la-Jolie" © Yannick SECQUEVILLE
Un grand bravo à tous nos compétiteurs qu'ils aient été sur les podiums
cette fois-ci ou non ! Un grand merci à l'implication de notre cadre technique et nos moniteurs bénévoles dans cette belle envolée ! Sans oublier
tous ceux qui font l'esprit club de l'US Créteil Canoë-Kayak.
Et que ça continue !
L’US Créteil Canoë-Kayak s’est doté de son nouveau projet club
pour l’olympiade en cours ! Les axes développés sont :
- l’accueil de tous les publics traditionnellement peu représentés dans notre sport,
- le développement de notre action vers le haut niveau,
- le renforcement et la valorisation du bénévolat au sein du
club,
- la défense de notre accès à l’eau et la valorisation de notre
site de pratique.
Un réel dynamisme est en place pour mener à bien nos projets !
Correspondant : Raphaël LEIBA.
Projet club 2013 – 2016
8
Sélection Nationale de fond : 9 cristoliens
iront au Championnat de France !
Le 23 mars avaient lieu les sélectives nationales de fond
(courses de 5000m) à Poses en Normandie. Neuf compétiteurs
et compétitrices (sur les 18 participants) portant les couleurs de
l'USC se sont imposés et sont allés gagner leurs sélections !
Félicitations à tous et plus particulièrement aux sélectionnés :
Mathilde OUDIN (cadette) et Sandrine PRINET (vétérane), Jérémy LERAY, Léo TOUCHARD, Robin BEUZEVILLE et Robin SALIBA en cadets, Arnaud RAOUX, Cyril FOURNIER et Philippe HANQUIER en vétérans.
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
CYCLISME
Correspondants : Claude CHEROD et Sébastien FONTAINE.
Photographies US Créteil Cyclisme et Jean MASINGUE.
L’Omnium Genevois (par Gwenaël AUBERNON)
Dans le cadre de la 2ème manche de l'Omnium Genevois, le Veld'hiv de Genève accueillait le dimanche 2 février des coureurs Irlandais, Suisses, Brésiliens, Vénézuéliens, Italiens et Français pour un meeting UCI cl3 réservé aux sprinters et fondeurs Élites,
en quête des précieux points UCI ,véritables sésames pour les épreuves de World Cup.
Après une qualification moyenne, Erwann AUBERNON en terminant second de sa série se qualifiait brillamment pour la finale du Keirin ou il retrouvait les quatre représentants du Centre Mondial du Cyclisme (le champion Irlandais E. Mullen et trois espoirs
brésiliens motivés et en pleine préparation pour le prochain mondial de Cali et leurs JO
de Rio) et N. GAUTIER le talentueux breton habitué cet hiver des pistes Européennes.
Frôlant la chute à près de 70 km/h sur une manœuvre brésilienne dangereuse à l'entrée
du dernier tour Erwann terminait 5ème avec quelques frustrations mais content d'avoir
atteint son objectif de points UCI. Dans la foulée il terminait 5 ème et premier Français de
la vitesse puis de la course par handicap. Après avoir revisité ses objectifs et remporté cet hiver le Baltic Track Tour sur les pistes de
Varsovie, Apeldoorn et Moscou, Erwann démontre qu’avec le seul soutien de son club, l'US Créteil on peut associer le haut niveau et
les études universitaires.
Prochaine épreuve le 8/2 avec des courses de fond pour s'endurcir sur le vélodrome de St Quentin
Médaille de l’Espoir - Saint-Denis-de-l’Hôtel
Le soleil et le vent étaient au rendez vous ce samedi 15 mars pour cette édition 2014 de la
Médaille de l'Espoir sur le vélodrome de St Denis de l'hôtel (45).
Pour cette épreuve classique de vitesse, l'US Créteil avait
déplacé une très jeune équipe encadrée de Erwann AUBERNON et Axel GROSDIDIER comme capitaines de
piste. Face aux fortes rafales de vent, le 200m de qualification devenait rapidement un vrai casse tête pour déterminer le bon braquet et les bonnes roues. À ce petit
jeu c'est Erwann qui s'en sortait le mieux en 11"8 dominant Axel de près d'une demi seconde et leurs suivants
plus encore. Pour nos jeunes expérimentés ce fut une
expérience très compliquée mais formatrice. Vainqueur
de sa série puis de la finale Erwann remportait sa 10ème
victoire de la saison et la 284ème depuis le début de sa
jeune carrière. Axel, dont c'était la reprise, prenait une
Au centre Erwann AUBERNON
encourageante 3ème place.
et à droite Axel GROSDIDIER.
Chez
les
jeunes
Alexis
BAUGIN
démontrait
de
réelles
De gauche à droite : Axel GROSDIDIER, Alexis BAUcapacités en atteignant la finale et Marina BROUSSE, surnommée par le speaker "la puce",
GIN et Thomas PELLEGRIN.
terminait 2ème en minime fille.
Pour l'épreuve de vitesse par équipe, l'USC a privilégié la cohésion et l'apprentissage en présentant 3 équipes et en faisant doubler
Erwann. L'équipe 2 formée d'Axel, d'Alexis et de Thomas PELLEGRIN prenait une belle 3ème place et montait sur le podium. Dans la
dernière épreuve, le Keirin Axel se classait 2ème et Erwann 4ème.
Luis JAVELLY - portrait par Dominique SIOUL
Luis est un coureur d'origine mexicaine ayant la nationalité française. Il a rejoint les rangs de l'US Créteil Cyclisme au mois de février
et s'est très vite adapté au mode de vie français. Dès son arrivée au club, il a tout de suite manifesté
son intention de devenir une grande figure du cyclisme.
Auréolé d'une médaille de bronze obtenue aux championnats du Mexique de cyclisme sur piste et
d'une autre obtenue dans l'épreuve sur route, il ambitionne de conquérir les titres de champion de
France de l'omnuim et de la poursuite sur piste chez les juniors.
Un autre titre dans l'épreuve sur route fait partie de son éventail de projets.
Selon les dires de son entraîneur, sa détermination hors du commun, sa motivation, son sérieux et
son talent associés à un bon accompagnement feront de lui une des grandes stars du cyclisme de
demain. Attendons pour voir.
9
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
Un podium et des attentes
Coupe du Monde - Guadalajara, 17 au 19 janvier 2014
Sandie CLAIR, Olivia MONTAUBAN, Benjamin EDELIN, Grégory BAUGÉ, les pistards de l'US Créteil étaient en nombre ce week-end à Guadalajara lors de la
finale de la Coupe du Monde de Cyclisme sur Piste. La première journée a vu
Grégory BAUGÉ, dont c'était le grand retour à la compétition, Kévin SIREAU et
Benjamin EDELIN, pour sa première à ce niveau, se classer finalement 4èmes
après avoir été relégués à cette place en petite finale suite à un passage de relais hors zone.
Du côté des filles le duo 100% Cristolien composé par Sandie CLAIR-Olivia MONTAUBAN, 4ème des séries qualificatives, apparaît également à cette place lors des
Sandie CLAIR sur la 3ème marche du podium.
finales. Les deux Cristoliennes ont continué à se mettre en évidence le lendemain sur le plan individuel. Olivia s'adjuge la 5ème place en vitesse individuelle
alors que Sandie, 6ème sur 500m départ arrêté termine son séjour au Mexique en beauté avec une 3 ème place remportée lors de
l'épreuve du keirin.
École de Vélo
2ème et 3ème manche des Aiglons 94
Challenge de la Ville, 3ème manche
Après avoir couru la 1ère manche de cyclo cross à Châtenay
-Malabry le 1er février 2014 où nous avions obtenu, sous
une pluie battante, les résultats suivants :
1er Gautier en poussins
1ère Syriane en poussines
1er Enzo en pupilles
1er Nathan en benjamins
er
1 Xavier en minimes
1èreMarina en minimes filles
ème
3
Thomas en minimes
5ème Paul en minimes.
Deux coureurs seniors seulement ont fait le déplacement sur le vélodrome de Descartes en Indre et Loire pour y participer.
Un peu plus de 30 participants se sont confrontés sur les épreuves de
scratch, éliminatoire, course aux points et keirin. Erwann AUBERNON
et Franco CANELLA faisaient partie des 12 juniors/seniors en lice.
Dans le scratch de 40 tours c'est Erwann qui s'en sortait le mieux en
contrôlant une coalition des coureurs régionaux et en terminant 4ème.
Favori de l'élimination, mais encore 4ème au final, c'est cette fois une
erreur d'appréciation qui l'empêchait de terminer dans le dernier carré. Franco dans ces 2 épreuves menées tambour battant terminait
dans la deuxième moitié du classement.
Le keirin programmé et qui avait aiguisé notre motivation, devait se
voir annulé, le derny refusant de démarrer alors que la première série
était sur la ligne de départ. Les sprinters se voyaient toutefois proposer un 200m lancé dans des conditions difficiles car, si le soleil était
présent, de très fortes rafales de vent ne favorisaient pas les concurrents. Spécialiste de ce genre d'exercice, qu'il a souvent remporté à
l'international, Erwann dominait l'épreuve dans un temps qui ne restera pas pour lui dans la liste des records. Il remportait sa 11 ème victoire de la saison, pas la plus prestigieuse, mais surement une des
plus sympathiques compte tenu de l'accueil proposé par l'organisateur et le speaker local.
La course aux points finale laissait la part belle aux routiers rompus
aux efforts prolongés. Alors que Franco faisait valoir son expérience
et luttait à l'avant d'une course très nerveuse, Erwann surveillé et
résigné subissait la course et contrôlait ses efforts .
Nous participions donc avec sérénité aux 2ème et 3ème
manches qui étaient jeux et vitesse à Alfortville le 15 mars
2014 :
Les résultats de la 2éme manche ( Jeux ) :
1er Gautier en poussins
1ère Syriane en poussines
1er Enzo en pupilles
1er Nathan en benjamins
er
1 Xavier en minimes
Les résultats de la 3éme manche ( Vitesse ) :
1er Gautier en poussins
1ère Syriane en poussine
ème
3 Enzo en pupilles
1er Nathan en benjamins
er
1 Xavier en minimes
Belle performance de nos coureurs car la concurrence était
rude, mais ils ont su bien se concentrer sur leurs objectifs
respectifs, ce qui leurs donne donc un avantage de points
sur le classement général pour la finale qui sera sur route
à Anthony le 13 avril 2014.
(par Gwenael AUBERNON )
Au terme de cette journée agréable et exigeante Erwann prenait la
3ème place et Franco la 7ème au classement général
Prochaine course le 12/4 sur le vélodrome normand du Neubourg
pour Erwann et à St Denis de l'Hôtel pour d'autres coureurs de l'USC
dont Franco.
Erwann AUBERNON
De gauche à droite et de haut en bas : Nathan ALIKER, Xavier CHIAROTTINO,
Gauthier PERLEMOINE-MOCQUOT, Syriane OUMESSAD et Enzo COUHE.
10
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
ESCRIME
Correspondant : José CONESA
Photographies : US Créteil Escrime.
Comment est né le fleuret
Les compétiteurs du club d’escrime de l’US Créteil pratiquent essentiellement le fleuret. Leur maîtres d’armes François DEBRAND et
Jérôme JAULT sont d’ailleurs des spécialistes de cette arme.
Le fleuret fait son apparition au XVIIème siècle, comme arme d’apprentissage à l’épée. C’est une arme « d’estoc » On ne touche
qu’avec la pointe.
Pour mettre en sécurité les tireurs et limiter les blessures, la lame devient quadrangulaire et plus flexible que la lame de l’épée. Son
extrémité est équipée alors d’un peu de laine ressemblant à
un bouton comme une fleur, d’où elle tient son nom. Le
fleuret était né.
Cette arme, accessible facilement aux enfants et aux
femmes (déjà), est très prisée. Pratique pour l’entrainement, le fleuret se développe rapidement. Des techniques
spécifiques à cette arme apparaissent alors, toujours avec
l’intention de porter des coups mortels.
Le tronc du corps est déterminé comme seule zone valable,
en raison du manque de protection efficace.
Les duels étant devenus prohibés, l’escrime devient une
pratique sportive. C’est en 1896 aux Jeux Olympiques
d’Athènes que le fleuret acquiert ses lettres de noblesse.
L’escrime française devint depuis lors la principale discipline
pourvoyeuse de médailles pour le sport français.
Deux sportifs équipés de fleurets connectés aux appareils de signalisation.
Les règles du fleuret sont codifiées par une convention.
L’usage du fleuret priorise l’attaque et l’adversaire devra parer l’attaque pour pouvoir riposter. C’est l’arme de référence de l’escrime
car celle-ci exprime le mieux les échanges, véritables phrases d’armes entre deux escrimeurs.
Au fleuret, le tronc est la seule zone valable pour toucher son adversaire. Le fleurettiste est équipé d’une
cuirasse électrique permettant de matérialiser les touches portées à l’adversaire.
Un fleuret électrique
Le fleuret électrique apparait en 1954. Le poids de l’arme est de 500 grammes et la longueur de sa lame est
de 90 centimètres. La lame du fleuret électrique présente une gorge sur l’une de ces faces dans lequel se
loge le fil électrique collé.
Masque de fleurettiste.
La lame se termine à son extrémité par une embase dans laquelle
s’insère un ressort et une tête de pointe. Au niveau de la coquille, une prise intérieure
de garde permet d’assurer la connexion électrique entre le fleuret et l’appareil de signalisation matérialisant les touches portées à l’adversaire.
L’escrime à la CSC Madeleine REBERIOUX
Les pousses cristoliennes reprennent le Trophée des Mousquetaire de la Marne
Le Centre socioculturel Madeleine Rébérioux propose jusqu’au
12 avril une exposition sur les Jeux Olympiques de l’antiquité à
nos jours. Une fresque de l’histoire du sport et de son rôle dans
la société comme outil d’intégration sociale et de santé.
À cette occasion différentes associations membres de l’USC ont
apporté leurs concours par des documents, photographies et
équipements sportifs.
Le tournoi des Mousquetaires de la Marne a bien réussi le 9
mars au Perreux à nos tout jeunes bretteurs cristoliens.
Les pupilles font le carton :
- Alix RIGAUD 1er,
- Imanol HARDOUIN et Nassym OUALI 3èmes ex aequo,
- Raphaël MOREIRA 5ème,
- Edouard LOUP 11ème,
- Gabriele MORABITO 15ème
- Léo AVOQUER 21ème.
L’US Créteil Escrime
apporte sa contribution en présentant un
équipement complet
féminin, avec arme,
masque et tenue,
contribuant ainsi à
illustrer l’un des débats « Féminin, masculin dans le sport ».
Les poussins font aussi bien que leurs très jeunes aînés :
- Johan BOUSIOT 2ème,
- Ruben ECLAR et Luka RIGO 3èmes ex aequo,
- Naomi THERESINE 12ème
- Bastien RIGAUD 13ème.
11
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
FOOTBALL
Correspondant : Sébastien FONTAINE. Photographies : US Créteil Football.
Ibrahima SECK lors de la rencontre Créteil-Lens.
© Jean MASINGUE
L’USCL ENTRE EN ZONE DE TURBULENCE
Au soir de la 20ème journée, le lundi 20 janvier et d’un très beau match nul arraché sur la pelouse du leader, le FC Metz, Créteil pouvait entrevoir sereinement sa fin de saison avec un objectif maintien accessible aux vues du niveau de jeu affiché par l’équipe entraînée par Jean-Luc VASSEUR et l’avance confortable dont jouissaient, à l’époque, les Val-de-Marnais sur la zone rouge.
Malheureusement pour nos protégés tout ne s’est pas passé comme prévu et le ciel bleu qui régnait au dessus du stade Duvauchelle
fin janvier tire désormais au gris voire à l’orageux. Hormis une victoire remportée sur sa pelouse lors du 23 ème acte de la saison face à
Clermont (2-0), qui marquait les grands débuts sous le maillot cristolien de l’ancien Bastais Ludovic GENEST et de Ben SANGARE,
prêté par Avignon, les Béliers ont concédé 4 défaites pour 4 matchs nuls. Des matchs nuls aux scénarios identiques qui resteront,
quoiqu’il se passe en fin de saison, en travers de la gorge des coéquipiers du milieu de terrain Ibrahima SECK (notre photo). Car que
ce soit face à Nancy, Dijon ou Angers à chaque fois le promu a craqué dans les ultimes minutes de jeu alors que les 3 points lui tendaient les bras. Des ratés qui ont provoqué irrémédiablement la fonte de l’avance dont bénéficiaient les Béliers sur leurs poursuivants comme neige au soleil. La défaite à domicile face à un concurrent direct au maintien, l’AJ Auxerre, le vendredi 21 mars dernier
a plongé définitivement les joueurs et leur entraîneur dans une situation d’urgence. Après ce 10 ème revers de la saison, l’USCL tombe
pour la première fois de la saison en dessous de la 14ème place en devenant 16ème.
Afin de sauver leur peau dans une division qu’ils ont rejoint en août dernier, après un parcours parfait en National la saison précédente, les Bleus vont devoir se reposer sur les valeurs extraordinaires qui ont permis à ce groupe de se hisser au deuxième échelon
national. Si l’on ajoute à cela, le soutien d’un public qui devra, lors de ce sprint final, jouer son rôle de douzième homme. On espère
que ce mélange à la sauce « Cristolienne » permettra aux partenaires de Vincent DI BARTOLOMEO de se maintenir en fin d’exercice
et ainsi, de continuer à offrir à ses supporteurs du stade Duvauchelle de belles affiches de Ligue 2 lors de la saison 2014/2015.
Venez supporter le Béliers à Duvauchelle lors du sprint final !
USCL - Le Havre,
34ème journée de Ligue 2 - vendredi 25 avril 2014, 20h00
USCL - Niort,
36ème journée de Ligue 2 - mardi 6 mai 2014, 20h00
USCL - Nîmes,
38ème journée de Ligue 2 - vendredi 16 mai 2014, 20h00.
(Suite page 13)
12
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
(Suite de la page 12)
PLACE A LA CRISTO’CUP 2014 !
Le dimanche 20 et le lundi 21 avril 2014, il flottera un petit air de Coupe du Monde au stade Duvauchelle à l’occasion de l’édition 2014 de la Cristo’Cup, tournoi international de football des catégories U11 et U13.
Avec le SC Amiens, Durban-Corbières, le FC Quevilly et les meilleurs écoles de football d’Ile-deFrance que sont l’US Créteil-Lusitanos, le Paris FC, le Red Star FC, le CS Brétigny, l’US Torcy, l’Entente SSG, le CFF Paris et bien d’autres qui représenteront les couleurs de la France, cette nouvelle édition prendra pour la deuxième année consécutive l’accent international avec la présence
de Mataró (Espagne) - Plésia et Jitomir (Ukraine) – l’AS Nefza (Tunisie) et Mada Sport
(Madagascar).
Abou DIABY, un parrain de choix !
Pour cette 17ème édition, la Cristo’Cup peut
compter sur un parrain de choix en la personne
d’ABOU DIABY, l’international tricolore des Gunners d’Arsenal. Actuellement en convalescence
du côté de l’INSEP, il en a profité pour faire un
détour au stade Duvauchelle pour assister à une séance des U13 de Stéphane
SOUMARÉ et leur apporter son soutien pour la Cristo’Cup. Très disponible, Abou
DIABY a été accueilli par Sébastien LAMAND le responsable technique et Hicham
Abou DIABY
HADARI (chargé de communication) avec lesquels il a abordé de nombreux sujets : son parcours, Arsenal, l’US Créteil, Mohamed DIAMÉ (ancien joueur de l’USCL) qu’il connaît bien et la Cristo’Cup qu’il a gentiment accepté de parrainer.
Après avoir échangé avec Sébastien LAMAND et Francis DE PERCIN, entraîneur-adjoint de la Ligue 2, Abou DIABY a gentiment posé
pour la photo souvenir avec l’affiche du tournoi organisé les 20 et 21 avril 2014.
Deux journées qui s’annoncent donc d’ores et déjà riches en émotions du côté du stade Duvauchelle où 504 joueurs répartis au sein
de 24 équipes se côtoieront. Un melting pot haut en couleurs qui promet ! Alors qui succèdera au palmarès de la Cristo’Cup à L’Entente SSG et aux Malgaches de Mada Sport vainqueurs respectivement l’année dernière dans les catégories U11 et U13 ? Réponse
lors du week-end de Pâques sur les terrains du stade Duvauchelle !
RECRUTEMENT "JEUNES" POUR LA SAISON 2014/2015
Pour marcher sur les pas de Blaise MATUIDI (France A - Paris SG), Mohamed DIAMÉ (Sénégal A West-Ham), Mehdi BENATIA (Maroc A - AS Roma), Adrien RABIOT (Paris SG), Nicolas MAURICEBELAY (Girondins de Bordeaux), Stéphane SESSEGNON (Bénin A - West Bromwich) et bien
d’autres, rejoint l’US Créteil-Lusitanos, l’un des meilleurs clubs formateurs en région parisienne.
En préparation de la saison 2014/2015, l’US Créteil Lusitanos Football, club professionnel de Ligue
2, recherche des joueurs de niveau régional pour intégrer les équipes de jeunes "élite".
Merci de compléter la fiche de renseignement présente sur le site du club (www.uscl.fr) et de la
renvoyer à l’adresse : [email protected]
Si votre profil correspond à l’un de nos besoins, vous serez alors convoqué pour participer à une
détection au sein de notre club. Alors rendez-vous dès maintenant sur uscl.fr pour rejoindre
l’USCL, le deuxième club professionnel d’Ile-de-France !
SIX BELIERS EN FORMATION
Ouendé SOUKOUNA, Boubakar DIALLO (notre photo), Saïd SERRADJ, Ladjie SOUKOUNA, Thierry
QUIMERCH et Sébastien FONTAINE, ce sont au total six éducateurs de l’USCL qui ont pris part à
partir du lundi 24 février à la première journée de formation du CFF4 dispensée par le District du
Val-de-Marne de football.
Cette formation qui s’étale sur 3 semaines consécutives permettra, on l’espère, aux éducateurs
Cristoliens de s’ouvrir la voie vers le nouveau Brevet de Moniteur de Football.
13
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
GYM. ACRO & TRAMPOLINE
Correspondante : Marie DARBOIS
© US Créteil Gymnastique Acrobatique & Trampoline.
QUAND LES JEUNES POUSSES ASSURENT
Le temps est venu des premières compétitions sélectives à finalité nationale. En Gymnastique Acrobatique comme en Trampoline, il
faut compter avec les jeunes pousses de l’US Créteil TSA .
Gymnastique Acrobatique, filière Découverte
Il y a longtemps que l’USC TSA n’avait pas présenté autant de Gymnastes : 6 formations
soit 16 jeunes se sont alignées le 9 février à Guyancourt en vue d’une qualification pour
la finale de Zone. Résultats :
Le Trio Découverte 2 Maëlys HELENE Hendjy LEMA-KAYOWA - Caroline BELLENGER réalise la meilleure performance en terminant 1er sur les dix formations engagées.
Avec un mouvement de qualité et la cadette
des compétiteurs (Antiny, 7 ans), Le Duo
Découverte 1 Antiny TAMUZO - Yana M’SABI
Maêlys, Caroline et Hendjy, trio découverte 2.
finit 8ème sur 28.
L’autre Duo Découverte 1, Lucy BATHIARD - Chahida HAMADI, prend la 26ème place.
En Trio Découverte 2, Sara BEKKOUCHE - Emma OHAYON - Clara GERARD finissent 6èmes
sur 10.
Yana et Antiny, le Duo Découverte 1
Les Trios Découverte 1 Mélissa PAPILLON - Célia SOUBIES - Chloé ENGUEHARD et Iban
CAPDERROQUE - Zara MOUAOUYA - Maéva EUDARIC se classent respectivement 10ème et 12ème sur 18.
La Finale de Zone avec qualification pour le Trophée National a lieu à St Michel-sur-Orge le dimanche 9 mars. A l’exception du Trio
Découverte 2 Sara BEKKOUCHE - Emma OHAYON - Clara GERARD, toutes les formations sont à nouveau en lice. Se qualifient pour le
Trophée National (9 juin à Lyon) : le Trio Découverte 2 Maëlys - Hendjy - Caroline, sur la 2ème marche du podium à 0,15 pts des vainqueurs et le Duo Découverte 1 Antiny - Yana, 6ème sur 27. Malgré une belle progression par rapport à la compétition précédente, le
Duo Lucy - Chahida, et les 2 Trios Iban CAPDEROQUE - Maéva EUDARIC - Zara MOUAOUYA et Chloé ENGUEHARD - Célia SOUBIES Mélissa PAPILLON, ne présentent pas un mouvement suffisant pour se qualifier.
Parallèlement, a lieu une compétition commune FFG / UNSS, le Trophée Zone par équipe. Composée du Duo Découverte 1 Yana Antiny, du Trio Découverte 2 Hendjy - Maëlys - Caroline et du Duo Fédéral 1 Manon - Maciva (voir ci-dessous) comme joker, l’équipe
de l’USC termine 3ème et participera à la finale nationale le 6 juillet à Levallois-Perret à la veille des Championnats du Monde GAC.
Gymnastique Acrobatique, filière Fédérale
Pour la Filière Fédérale, la compétition de Guyancourt en février n’était
qu’amicale. Deux Duos de l’USC prennent leurs marques. Grâce à un mouvement très propre, le Duo Fédéral Jeunesse Aby BARI - Louana HELVIG termine 1er sur 3, avec 12 points au compteur et une avance de 3,1 points sur
les deuxièmes. Un très joli score.
Le Duo Fédéral 1 Manon HUWINSKA - Maciva OUALI écope d’une chute et
finit 4ème sur 4 mais avec une belle note en artistique.
Les choses sérieuses commencent à St Michel-sur-Orge le 8 mars avec la
Finale Open Zone Nord qualificative pour les Championnats de France. Outre
les deux Duos précités, l’USC présente deux Trios en Fédéral Jeunesse.
Maciva et Manon, duo fédéral 1.
Aby et Louana,
duo fédéral jeunesse.
Avec 12,200 points, le Duo Aby - Louana
décroche la médaille d’or ainsi que le Trio
Lauren HENAULT - Sarah FOURNIOLS - Manon LESAGE (12,300 pts). Le minimum requis
pour être éligible au Championnat de France
étant de 10,500 pts, ces deux formations ont
pris une belle option.
Avec 9,900 pts, le Trio Jeunesse Sara BEKKOUCHE - Clara GERARD - Léa DE SANTIS
ne réussit pas à se qualifier.
Sarah, Loren et Manon, le trio fédéral jeunesse.
Le Duo Fédéral 1 Manon - Maciva, quant à
lui, termine 8ème sur 18 en raison d’une blessure de Maciva qui trouve néanmoins le courage de terminer. Prochaine sélective la demi-finale Nord les 22 et 23 mars.
Sara, Clara et Léa, le trio fédéral jeunesse.
(Suite page 15)
14
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
(Suite de la page 14)
Trampoline, filière Régionale :
Coupe du 94 : Cette saison, l’USC remporte cette coupe ! C’était l’objectif et tous les enfants étaient inscrits.
En catégorie benjamins, Florian TENDRON décroche la 5ème place pour sa première compétition.
Chez les minimes, Alan PIGNON termine 3ème, Vadim DOUCET, 5ème malgré une chute, Lila BARDOUNI, 16ème pour sa première compétition, Maéva DORVILLE, 19ème avec une chute.
Chez les cadettes, Juliette REY SUAREZ est 4ème, Elodie OBERTAN 9ème, Colleen PILLEUX 11ème, Mirella PRIVAT 13ème.
En juniors, Océane BATHIARD est 8ème, Éléonore HAUMONT-UNG 14ème, Teïssa OUALI 15ème.
Tout le monde avait à cœur d’atteindre l’objectif. Même si, pour certains les mouvements sont encore en rodage, c’est prometteur.
Coupe du 93 : on retrouve Maëva qui termine à la 1ère place, Juliette 2ème, Lila 7ème. Maëva, Juliette et Alan sont qualifiés pour la
finale régionale.
Trampoline, filière Fédérale :
Certains ayant fait beaucoup de progrès, ils sont prêts pour tenter leur chance en Fédéral.
Lors de la 1ère sélective, la Coupe IDF à Sevran le 8 février, Manon DE RIDDER finit 4ème malgré une chute; Éléonore est 6ème, Alan
7ème.
En Synchronisé, la paire Alan - Maéva prend la 5ème place à 0,3 point du podium et réalise les minima de qualification pour les Championnats de France.
Lors de la deuxième sélective, le Championnat IDF à Longjumeau le 9 mars, Manon s’octroie la 1ère place et se qualifie pour les
Championnats de France. La Prochaine fois, elle tentera une qualification en filière Nationale. Éléonore, 6 ème, s’approche des minima.
Il faudrait passer une double rotation pour les atteindre ; Alan, toujours 7ème ; pour la 1ère fois, Maéva réussit un enchaînement de 3
saltos. Malheureusement, une erreur d’inattention la renvoie à la 14ème place. En Synchro, la paire Alan - Maéva termine 8ème et se
qualifie pour les France. À la prochaine compétition, ils vont augmenter le niveau de difficulté pour tenter de se rapprocher du podium.
Le travail paye et les jeunes Trampolinistes compensent fort bien leur manque d’expérience à ce niveau grâce à une motivation sans
faille. La saison suit son cours, pleine de promesses…
L’US Créteil et Carrefour Créteil continuent
l’aventure !
Le mercredi 12 mars dernier, dans une bonne humeur ambiante, Camille LECOMTE, Président de l’US Créteil générale et Dominique PELTIER, Directeur de Carrefour Créteil signaient le contrat de partenariat
liant les deux entités.
Devenez un privilégié grâce à votre carte de membre !
Il fait beau, il fait chaud, affichez donc vos couleurs avec votre carte adhérent US Créteil ! Grâce à elle, cher
adhérent, en vous faisant connaître, vous allez pouvoir profiter d'avantages exclusivement réservés aux adhérents de l'US Créteil à chacun de vos passages chez nos nombreux partenaires :
-
Pizza Del Arte - Créteil Soleil,
Mc Donald's de Créteil Soleil, Créteil Centre, Créteil RN6, Villeneuve Saint-Georges, Vitry/Seine,
UGC Ciné-Cité Créteil Soleil,
Go Sport Créteil,
Crédit Mutuel de Créteil,
Cinémas du Palais Armand Badeyan...
Des avantages à la pelle vous attendent ! Ne perdez plus une
minute, rendez-vous sans plus tarder sur le site internet de
l’US Créteil (www.uscreteil.com) pour vous renseigner sur vos
nombreux privilèges dans une rubrique adhérent qui vous est
exclusivement dédiée !
15
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
GYMNASTIQUE RYTHMIQUE
Correspondante : Gina LONGCHAMPS
Photographies Sabina ROBIN-SEYS
TRAVAIL, PASSION, ENGAGEMENT, UN SEUL BUT : LA PLUS HAUTE MARCHE DU PODIUM
Dès le début de la saison, en individuel, les gymnastes du club ont raflé la majeure partie des podiums lors des sélections départementales, régionales puis en zone, dernière étape de qualification pour la finale des individuels.
Un signe puisque l’année 2014 a bien débuté les 25 et 26 janvier à Belfort avec un titre de championne de France en national B cadette pour Laura SEYS. Un titre bien mérité. Après avoir été pensionnaire du Pôle de haut niveau d’Évry, elle a préféré revenir s’entraîner au sein de son club. Et le résultat a été à la hauteur de son travail acharné et de la compétence de ses entraîneurs.
Anita SHABAN, 8ème aux France
Laura SEYS-Championne de France
La délégation Cristolienne aux France
C’est avec le même état d’esprit qu’Anita SHABAN a intégré le TOP 10 en Nationale B junior en accrochant une magnifique 8ème place.
Le reste de la délégation Cristolienne n’a pas non plus démérité avec Julie PAULHIAC (11 ème junior), Tifany PEGOURIE (12ème senior)
Anaëlle BISMUTH (18ème Nationale B cadette) Élise DELFOUR (18ème junior) Lola MODENA (24ème cadette) Anh PHAM (25ème minimes)
et Nadine ALCHECK (32ème cadette). Toutes ces gymnastes n’ont pas eu de repos après leur performance puisqu’elles ont immédiatement rejoint leur équipe respective.
Les Ensembles
Grâce à ses effectifs, le club sera présent dans presque toutes les catégories du plus haut niveau au plus modeste. Un ensemble en
division Nationale, cinq en division fédérale et dix sept en division critérium, ce sont donc 22 ensembles que le club engagera cette
année (20 la saison dernière) avec pour objectif, les premières marches du podium et de la hiérarchie française.
Et la saison des ensembles démarre bien pour les gymnastes de l’USC GR. Lors du Championnat départemental, première compétition
ensemble de l'année, qui se déroulait à Vitry les 8 et 9 février, les 21 équipes, soit 110 cristoliennes présentes, s’en sortent royalement avec 8 médailles d’or, 7 d’argent et 2 de bronze. Trois autres équipes finissent à la 4 ème place et une à la 6ème place.
DF1 Benjamines 1
Valentine JEMFER, Marie-Lou LEFEVRE, Manon
LEMARCHAND, My PHAM et Nina SERRADJ.
DF1 Seniors
Nina COBES, Élise DUFOUR, Julie PAULHIAC, Noëlle THOMIERES et Rhym GHAFOUR.
(Suite page 17)
16
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
(Suite de la page 16)
Fortes de ces bons débuts, elles se sont présentées à la Coupe du Val-de-Marne qui se déroulait le 8 mars lors des Internationaux de
Thiais. Après avoir remporté 7 fois le Grand Prix elle ne voulait rien lâcher, car leur objectif était de faire un palmarès sans égal. Elles
réussirent leur pari et conservent la coupe pour la huitième fois en neuf ans. Bravo à toutes pour cette performance.
À l’issue de cette compétition de mise en jambe, les fédérales et les critériums se séparent pour les prochaines qualifications pour la
finale nationale. Les 7 équipes fédérales de retrouvaient à Chevilly-Larue le 16 mars pour décrocher leur ticket pour la demi-finale qui
aura lieu les 12 et 13 avril à Eaubonne.
Coupe du Val-de-Marne
DF1 minimes,
championnes régionales:
Jade ALTRACH, Sylvelie ELOIN,
Lilou JURJEVIC, Ambre NOPOLY,
Anh PHAM et Sarah RHOMRI.
Elles remportent leur challenge haut la main avec 5 médailles d’or, 1 d’argent et une 4ème place pour les benjamines, ensemble 2.
Les critériums quant à elles entraient en lice les 22 et 23 mars dans leur fief : le Palais des Sports de Créteil. Il n’était pas question
pour elles de se faire battre à domicile. Le résultat est là : 15 équipes, 13 podiums, 9 en or, 1 en argent et 3 en bronze, les deux
autres équipes terminent 7ème. Nos cristoliennes étaient déterminées à briller chez elle et elles avaient un joker : leurs supporteurs qui
étaient venus en nombre et qui on fait trembler le Palais des Sports sous leurs cris et leurs applaudissements. L’ambiance était survoltée. Toutes ces équipes se sont qualifiées pour les demi-finales qui auront lieu les 3 et 4 mai à Thiais pour les divisions critériums
et le 25 mai à Ris-Orangis pour les DIR. Merci aux bénévoles qui se sont investis pour la réussite de ce week-end.
DIR3 benjamines :
Ilona HOFFBECK,
Nejma et Shirine DJILLALI
et Liza AIT-HABIB.
DC2 minimes : Solène BATTUT, Tiffany DENTI, Laetitia BAUDET,
Lylia BOUKHETACHE et Valentine HOUBRON.
La coupe du club : un plaisir sans cesse renouvelé
Comme chaque année, l’ensemble des groupes loisirs se retrouve pour la
traditionnelle Coupe du Club qui leur est réservée. C’est pour certaines la
première fois qu’elles se retrouvent devant un public.
Des plus jeunes aux plus expérimentées, elles ont toutes eu à cœur de
montrer leur progrès. Ce sont les 13 groupes loisir (soit 217 gymnastes)
qui accompagnés de leurs entraîneurs ont présenté les premiers enchaînements ou fait leur premiers pas avec les différents engins de la GR. Ne
nous y trompons pas, nos futures championnes sont parmi elles !
Entre chaque rotation, Laura SEYS a évolué avec ses deux engins fétiches les massues et le ruban. Elle était accompagnée de Laure
THUONG, notre pensionnaire du Pôle France à Évry.
TOUTES NOS EXCUSES. Lors du précédent article, nous signalions la richesse de la saison dernière en résultats avec en particulier 3 titres de
Championne de France en ensemble. Dans l’émotion, nous avons oublié
nos jeunes DC4 benjamines qui elles aussi sont allées sur la plus haute
marche du podium. Nous leur présentons toutes nos excuses et leur souhaitons autant de réussite cette année.
Coupe du Club.
RAPPEL : nous vous donnons rendez-vous le 21 juin pour notre Gala annuel au Palais des Sports. A ne pas manquer !
17
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
HALTÉROPHILIE-MUSCULATION
Correspondant : Irfaan BURAHEE,
Photographies : US Créteil Haltérophilie-Musculation.
La solidarité par le sport
L’année 2013 s’est conclue pour le club sur le thème de la solidarité. L’US Créteil Haltérophilie, Musculation et Fitness a organisé son
premier tournoi solidaire afin de récolter des vêtements de sports pour des jeunes soutenus par le collectif ADJIE (Accompagnement
et Défense des Jeunes Isolés Étrangers). En cette période de récession économique et de chômage, certaines personnes éprouvent
les pires difficultés à se vêtir décemment. Paradoxalement, nous avons tous quelques vêtements inutilisés aux fonds de nos armoires.
Et de là est née l’idée de ce tournoi solidaire.
Deux épreuves ont départagé les participants : push up sur haltères et traction barre fixe à la poitrine. La compétition a réuni plus de
30 adhérents motivés par cette cause. Les grands gagnants sont Mouhoub LAHLOU avec un total de 66 push up sur haltères et Samy
AHDJOUDJ avec un total de 22 tractions. Des centaines de vêtements de sports ont pu être récoltés à cette occasion. L’évènement
s’est clôturé par un pot de fin d’année mettant à l’honneur Doudou N’DIAYE entraineur d’athlétisme pour les équipes de France et du
Sénégal.
Sensibilisation à la lutte anti dopage
Pour la deuxième année consécutive, le club a organisé sa conférence de lutte contre le dopage avec pour intervenants Omar BOUHIDEL, Alban FLASHER et Doudou N’DIAYE. Le thème de cette année a été : « compléments alimentaires et produits dopants : risques
de leurs usages et alternatives naturelles pour le sportif ». Le docteur en pharmacologie Omar BOUHIDEL a exposé les risques sur la
santé liés à l’usage de produits dopants tels que les stéroïdes anabolisants, les amphétamines, etc. Alban FLASHER, titulaire d’un
master en sport, a analysé les risques de certains suppléments alimentaires dits « naturels » (dont la créatine). Ces deux intervenants mettent en avant les potentiels dangers sur le cœur (crise cardiaque), les risques de cancers (cancer de la thyroïde ou du foie)
et l’insuffisance rénale liés à l’usage de ces produits dopants ou non. Bien souvent, les effets néfastes de tels produits l’emportent sur
les aspects immédiats recherchés (amélioration de la performance du sportif, esthétique, etc.) à moyen et long terme.
Doudou N’DIAYE a plutôt partagé son expérience personnelle dans le secteur sportif de haut niveau, qui est le plus touché par le
dopage. Toutefois, celui-ci a précisé que le sport amateur est tout autant concerné. Bien que les intérêts financiers pour les sportifs
sont faibles, voire inexistants.
La conférence s’est achevée par un repas diététique qui a permis à chacun de découvrir les vertus nutritives d’aliments basiques
(pains complets, œuf, jambon, tomates, olives, fruits sec et frais…). En conclusion, l’essentiel est d’adapter son alimentation à son
activité physique tout en prenant soin de varier ses sources alimentaires et ses apports en macro nutriment (glucide, protide et lipide)
et en micro nutriment (vitamines et oligo éléments) afin de ne pas être en état de carence. Une bonne alimentation étant un facteur
essentiel de réussite dans le sport.
La force athlétique : une nouvelle performance pour le club.
Jonathan PEYRONNIN (nos photos) à 21 ans, a de nouveau brillé en force athlétique lors de la phase de qualification au championnat
de France espoir qui a eu lieu à Pontoise le dimanche 2 février 2013. Il a remporté la première place de sa catégorie (moins de 83
kilos espoir avec un poids de corps à 75,5
kilos) par un total soulevé de 520 kilos (210
kg au squat, 140 au développé couché, 220
au soulevé de terre). Ce score lui valut
d’être le vainqueur à l'Indice Jeunes toutes
catégories confondues, mais lui a surtout
assuré une place en finale du championnat
de France espoir de force athlétique. Compétition 20 jours plus tard à La Gorgue
(Nord pas de Calais). Avec un total soulevé,
cette fois-ci, de 595 kg (140 kg au développé couché, 220 kg au squat et 235 kg au
soulevé de terre) il a gravi sans peine la
troisième marche du podium. Nul doute que cette fin de saison nationale a vu naître un grand athlète au sein de la PMB Team. Le
club tient à remercier l’ACMA Powerteam (de Maison Alfort) pour avoir soutenu notre athlète lors de sa préparation et lors de ses
déplacements.
La modernisation de la salle de musculation
Depuis bientôt deux ans, le bureau de l’association de l’US Créteil Haltérophilie, Musculation et Fitness poursuit ses efforts de modernisation de
la salle d’entrainement. Au cours des dernières semaines, le club a accueilli de nouvelles machines haut de gamme de la marque HOIST Fitness
(presse à cuisse et arbre à traction) et Bodysolid (Smith machine et banc
pour le développé nuque) ainsi que de nouveaux haltères et kettlebell.
Peu à peu la salle de musculation s’étoffe avec un matériel fiable, sécurisé et bien entendu efficace.
Le nombre d’adhérents n’est pas en reste, la barre des 200 adhérents est
franchie !
18
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
Actualités
L’US CRETEIL TOUJOURS PLUS HAUT, TOUJOURS PLUS FORT !
LES REGRETS DE CINDY BILLAUD
Les regrets sont certainement toujours présents. Après sa 4 ème place lors des Championnats du Monde en salle de Sopot, Cindy enrage d'avoir terminé son parcours en Pologne au pied du podium. Petit retour en arrière sur une saison en indoor qui avait commencé
sur les chapeaux de roue, le 18 janvier, à Nantes.
Lors de sa première sortie de l’année la Cristolienne impressionne en signant en finale un 7’’96, qui fera
office de référence mondiale de l’année sur 60m haies durant plusieurs semaines. Blessée en finale à
Moscou quelques jours plus tard, le doute plane concernant sa participation aux championnats de France
indoor de Bordeaux. Fin février (22 et 23) Cindy revient et s’offre le titre et son ticket direct pour Sopot et
ses Mondiaux.
La suite on la connait. Intraitable en séries, la protégée de Giscard SAMBA-KOUNDY termine son parcours
au pied du podium. L'Américaine Nia ALI (7''80) créa la surprise en détrônant la grande favorite australienne Sally PEARSON (2ème en 7''85), la Britannique Tiffany PORTER complète le podium en 7''86 juste
devant notre protégée qui terminait sa course à 3 petits centièmes. « Triste » celle qui annonçait après
course « n'être pas venue pour ça » peut se consoler par la forme qu'elle a affichée cette année en indoor : la meilleure de sa carrière. Après quelques semaines pour digérer et relativiser cette « contreperformance », la Cristolienne reprendra à coup sûr sa marche en avant avec la même rage de vaincre, elle
qui vise désormais les sommets lors de ses prochaines échéances nationales (Championnats de France 11 au 13 juillet) et continentale (Championnats d'Europe - 12 au 17 août).
LES BRONZÉS DE CALI !
Avant de laisser les individualités s'exprimer, la piste du vélodrome des championnats du
Monde de Cali testait la force collective des équipes. L'équipe de France constituée de Grégory BAUGÉ, Kevin SIREAU et Michaël D'ALMEIDA restait sur un échec lors de la dernière
Coupe du Monde à Guadalajara où le trio français avait été disqualifié. Les deux Béliers
(D’ALMEIDA et BAUGÉ) et leur compère comptaient bien laver l'affront. C’est chose faite
pour les tricolores qui s’offrent une belle médaille de bronze. Encourageant pour une
équipe en phase de reprise, lancée pour de bon sur la route de Rio 2016...
CAMILLE SERME SE DÉVOILE
Contacts Magazine est parti à la rencontre de celle qui s’affirme de plus en plus sur la scène mondiale du squash féminin : Camille
SERME, double championne d’Europe en titre, médaillée de bronze aux derniers Jeux Mondiaux de Cali et 6 fois championne de
France d’affilée est passée toute proche de faire chuter la n°1 mondiale, Nicole DAVID, sur ses terres lors des derniers Mondiaux de
squash en Malaisie. Camille nous en dit un peu plus sur elle et sur sa passion : le squash bien sûr !
«J’ai débuté le squash à 7 ans et Créteil était déjà mon club. Je me suis toujours entraînée ici. Le club a
évolué en même temps que ma carrière. Au départ pôle espoir, il cohabite aujourd’hui avec le pôle France
féminin. Je n’ai pas eu besoin de bouger, c’est une chance !
C’est un peu par hasard que je fais du squash. J’ai commencé le tennis à 4 ans et trois ans plus tard, j’ai
essayé le squash. J’ai pratiqué les deux disciplines durant toute une année et j’ai opté pour le squash que
je trouvais plus ludique. Je m’amusais plus au squash, j’y touchais plus facilement la balle qu’au tennis.
Dans mon sac, il y a beaucoup trop de choses selon certains : 3 ou 4 raquettes, des grips, une gourde,
une serviette, des balles et plusieurs tenues car je ne sais jamais laquelle je vais porter jusqu’au dernier
moment.
Avant mes matches, j’ai des rituels, mais pas vraiment de superstitions. Je vais me changer dans le vestiaire 45 minutes avant et je commence mon échauffement physique et mental 30 minutes avant. J’évite
de penser au match trop longtemps à l’avance car c’est cela qui me fait stresser.
Hors du terrain, j’ai fait des études de journalisme et obtenu le diplôme en juin dernier. J’ai également,
depuis un an et demi un emploi au Conseil général du Val-de-Marne grâce au dispositif mis en place pour les sportifs de haut niveau.
Maintenant, j’ai envie de faire des études de photographie, domaine dans lequel j’aimerais avoir plus de notions.
Si je devais donner un conseil à un débutant, ce serait de ne pas se
prendre la tête car c’est un sport ludique, dans lequel on s’amuse tout
de suite.»
ON N’ARRÊTE PLUS LEVERDEZ !
Vainqueur en Suisse, en Ecosse, à Puerto-Rico (également en double)
et pour la 7ème fois aux championnats de France, Brice Leverdez a
ajouté à son tableau de chasse une victoire lors de l’Open de Pologne.
L’actuel 37ème joueur au classement mondial s’impose à Varsovie en
finale face au Danois Rasmus FLADBERG (n° 87 mondial) en deux
manches et trente-trois petites minutes de jeu (21-6, 21-16). Prochain
objectif et non des moindres pour le Bélier : les Championnats d’Europe de Badminton organisés à Kazan en Russie du 23 au 27 avril
prochain.
19
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
HANDBALL
La saison presque parfaite
À ce stade de la saison, l’US Créteil Handball engagée en Championnat de France PROD2, est invaincue avec 15 victoires et trois
nuls. Un parcours remarquable et plutôt unique pour le leader
incontesté de cette antichambre de la Division 1 (Huit points
d’avance sur le dauphin Istres après le match à domicile contre
ce dernier).
Cette première division, les cristoliens veulent la retrouver au
plus vite. Et on peut dire qu’ils mettent tout en œuvre pour parvenir à remplir leurs objectifs.
Nedim REMILI, contre Massy.
Antoine FERRANDIER, match contre Angers. © Mélanie RAMAMONJISOA.
NYOKAS, rencontre Créteil-Besançon. © Jean MASINGUE.
Angers © Mélanie RAMAMONJISOA
Quentin MINEL, match contre Istres. © Studio JCD.
Avec un effectif très jeune (une dizaine de joueurs dans les 20 ans) encadré par des joueurs plus mûrs, Benjamin PAVONI, Franck
CHUPIN et Christophe ESPARRE disposent d’une base de travail intéressante pour l’avenir. Mais pour le présent aussi. Des jeunes
comme Quentin MINEL, Jérémy TOTO ou encore Nedim REMILI – pour ne citer qu’eux – ont déjà un bagage professionnel fourni.
Cette saison qui est celle des 50 ans du club, permet, grâce à la succession de résultats, de travailler un peu plus sereinement.
Rester invaincu, c’est l’objectif secondaire de la saison. Sur les quinze dernières années, jamais un club de PROD2 n’a fini une saison
sans une seule défaite. Pour l’anecdote, tant que l’équipe ne perd pas, l’entraîneur adjoint Franck CHUPIN se laisse pousser les cheveux.
Pourvu que ça dure…!
(Suite page 21)
20
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
(Suite de la page 20)
Les jeunes pousses du handball font leur tournoi
Pour sa onzième édition, le Tournoi Minihand de l’US Créteil Handball s’installe au Palais des Sports, le dimanche 25 mai 2014. En marge des 50 ans du
club, les Ciels et Blancs fêteront avec un grand nombre de clubs de la région,
les débutants de notre sport favori. Une journée de handball, de cris, d’émotions, de compétition et de convivialité où finalement tout le monde sera
gagnant.
Du côté de nos équipes…
La saison 2013-2014 se déroule à merveille pour les équipes amateurs de
l’USCHB. Tandis que la N2 tutoie le haut du classement, les -18 sont toujours
en lice pour le Final Four du Championnat de France. Nous en profitons pour
saluer toutes les équipes de l’USCHB qui représentent les couleurs du club
partout dans le département, la région et le pays.
Nedim REMILI et Thibaut MINEL avec l’Équipe de
France Juniors
Nedim REMILI, Thibaut MINEL et Boyba SISSOKO, appelés en sélection juniors, vont aider l'Équipe de France à se qualifier pour le prochain Euro. Dans
un premier temps, les Juniors se réuniront pour un stage de préparation. Du
lundi 31 mars au lundi 7 avril, ils seront logés à Villeneuve d’Ascq, lieu du
tournoi de qualification à l'Euro dans lequel sont également engagés la Biélorussie, l'Ukraine et la Russie.
Au programme de la qualification au Palacium de Villeneuve d’Ascq : le 4 avril Biélorussie / France ; le 5 avril France / Ukraine ; le 6
avril France / Russie.
Champions !
Déjà pratiquement assurés de ravir le titre de champion à la faveur de leur avance en terme de points et leur différence de buts favorable, les Béliers le sont désormais mathématiquement depuis le week-end du 30 mars dernier ! Sans jouer car exempts, la 21ème
journée aura finalement consacré les joueurs de Benjamin PAVONI. La cause ? la défaite d'Istres sur le parquet de Chartres (21-18)
et le nul de Billère à Mulhouse (28-28) consacrent définitivement le parcours exceptionnel de l'US Créteil Handball. Avec ce nouveau
titre de Champion de France de Pro D2 en poche à cinq journées de la fin du championnat, les Cristoliens ne comptent cependant pas
terminer la saison en roue libre. L'objectif pour MONTORRIER, NYOKAS, MINEL et consorts sera bel et bien de rester invaincu jusqu'au terme de cet exercice 2013/2014. Un premier défi avant d'en relever un encore plus grand lors de la prochaine saison avec ce
retour acté parmi les 14 meilleures équipes de l'Hexagone.
Ensemble pour un avenir ambitieux
La saison de l’équipe professionnelle approche doucement de son terme (début mai). Assurés de sa remontée en Division 1, nous
vous offrons déjà la possibilité de suivre les joueurs et l’équipe dans leurs futures aventures. C’est pourquoi le formulaire d’abonnement sera disponible dès le mois de mai. Rendez-vous sur USCHB.fr
Photographies Fabrice AYGALENQ et US Créteil Handball.
21
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
KARATÉ
Correspondante : Dalila MAHADI, © US Créteil Karaté.
C’est en petite délégation que L’US Créteil Karaté s’est rendue le 22 décembre 2013, à Paris, Hall Carpentier, où se déroulait l’Open
de France de karaté en kumité des Cadets .
Déjà 5ème aux championnats de France combat en 2012, 3ème à la Coupe de France Combiné en 2012 et 2013
et après avoir remporté toutes les compétitions de Ligue en kata et combat depuis le début de la saison, Ronaldo ANTON JUSTIN
avait envie de croquer une nouvelle médaille de « coupe de France au goût doré » cette fois, mais la tache allait être rude, vu les
combattants très talentueux présents dans la catégorie des -52 kg. Très technique et très vivace, Ronaldo a su faire la différence et
montrer tour après tour tout son talent en remportant ses combats haut la main. Ronaldo concèdera tout de même la première place
à son adversaire qui était largement à sa portée et il se hisse à la deuxième place du podium en décrochant la médaille d’argent.
C’est une belle performance compte tenu du niveau très élevé de cette compétition.
Avec cette 2ème place, Ronaldo a tenu son rang et confirmé au fil des années qu’il est l’un des grands espoirs du karaté tant en kata
qu’en kumité . C’est un adversaire complet, qui honore son club, l’US Créteil Karaté. Avec cette nouvelle médaille, Ronaldo confirme
également sa régularité et le sérieux de son travail au sein de l’US Créteil Karaté.
Poursuivant son objectif d’augmenter la représentativité du Club en compétition, l’US Créteil Karaté a réuni l’ensemble de ses compétiteurs dans la salle Marie Thérèse Eyquem le samedi 25 janvier. Sous le regard bienveillant de leurs parents, une soixantaine d’enfants et adolescents, de 5 à 18 ans, des cinq salles de l’US Créteil Karaté, ont suivi un cours compétition de Kata et Combats, encadrés par Fares MELLITI, responsable technique, Douglas LAWSON et Salha REKKAB, professeurs, et Yves MAILLIERE, vice-président
de notre Club.
Ce cours spécifique de deux heures a été l’occasion de passer en revue les nombreuses règles et consignes de la compétition de Karaté en Kata et en Combat. Ce dernier permet d’exécuter des exercices d’application de la discipline et de créer une émulation au sein
du groupe au travers de démonstrations réalisées par les meilleurs compétiteurs du
Club, ce afin de semer la « contagion », de susciter l’envie de participer et de vaincre
l’adversaire tout en appliquant et en respectant les règles du bon Karatéka.
Les mois de janvier et de février ont été ponctués de compétitions telles que ,le championnat de la Ligue de karaté du Val-de-Marne et la fédération française Île de France
de karaté.
Nous remercions et félicitons l'ensemble de nos compétiteurs pour leur courage, leur
combativité sans oublier leurs parents qui ont fait le déplacement et qui les ont soutenus avec un très grand enthousiasme.
Ces championnats nous ont révélés quelques champions en herbe que vous n’êtes pas
prêts d’oublier. Ainsi nous pouvons compter sur la présence, dans les différentes catégories de poids, des champions du Val-de-Marne :
- en catégorie poussins : Dayen MAROUF ARAIBI.
- en catégorie pupilles : Touma SYLLA et Nassym OUALI.
- en catégorie benjamins :Adel TEZKRATT.
- en catégorie minimes : Yohan MBELLA, Fatima MECHENGUEL et Anita SIMIC,
- en catégorie cadets : Julien BOUGHAZALE.
Ils sont brillement suivi de nos vices champions du Val de Marne avec, dans la catégorie Benjamin MECHENGUEL Samia et
YATTASSAYE Mohamed et dans la catégorie Cadet ANTON JUSTIN Ronaldo.
Championnat du Val-de-Marne Combat : 1er Nassym OUALI.
Ont décrochés une superbe médaille de
bronze en raflant la 3ème place du podium,
chez les poussins MECHENGUEL Bilel, chez
les pupilles KRAMI Ibtissem, CHETOUANI
Otmane, TEZKRATT Adam,et chez les benjamins WESNOKER Yanis, HADI Ilias et
MORAND Raymond.
Pour nos seniors, nous comptons une brillante 5ème place en la personne de LEAV
Kimly.
Championnat du Val-de-Marne Combat :
1er Adel TEZKRATT.
Championnat du Val-de-Marne Combat :
Adam TEZKRATT Adam et Otmane CHETOUANI, 3 èmes.
(Suite page 23)
22
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
(Suite de la page 22)
D'autres se sont qualifiés lors des Championnats Honneur de la ligue du Val de Marne avec à la 1ère place pour les kata : Nour HOMRI
et Ibtissem KRAMI et en 2éme place Mohamed Amin BENABID.
Pour les combats nous avons en première place du podium UEMA Ryan ; MEDJNAH Yacine suivi, avec une médaille d’argent, de Sami
MANSOURI, Rayan HADRY et Yanis BELHAMECHE et la médaille de bronze a été remportée par Mélanie DA SILVA.
Nos champions et vice-champions pupilles et benjamins iront très prochainement représenter l'US Créteil en coupe de France en kata
et en kumité.
Ces résultats ont permis à nos minimes, cadets, juniors et seniors de se sélectionner pour l’Open Inter Régions qui a permis à Ronaldo ANTON JUSTIN, Julien BOUGHAZAL et Kévin ABDEL MESSIH de pouvoir se qualifier pour les Championnats de France. Nous
n’avons pas fini d’entendre parler de tout ce petit monde qui fait la fierté de notre discipline à Créteil..
De gauche à droite : Bilel MECHENGUEL, Adem BAYAHIA,
Ethaniel TAMBWE, Dayen MAROUF-ARAIBI et l’entraîneur
Djamel DJEFAFLA.
Championnat du Val-de-Marne Honneur - Combat :
3ème : Bilel MECHENGUEL.
De gauche à droite : Bilel MECHENGUEL, Adem BAYAHIA,
Ethaniel TAMBWE, Reda AOUADJ et l’entraîneur Douglas
LAWSON..
La vie de nos associations
MULTISPORTS
Basket fauteuil (par Jérémy CARE)
Le basket fauteuil cristolien continue son
aventure en championnat. Après notre
premier succès de l’année sur nos terres
en décembre 2013, nous sommes allés
battre Évreux le 19 janvier sur le score de
41 à 31.
Après un premier quart temps complètement raté (- 10 pts à la fin du premier
quart temps), nous sommes revenus progressivement dans le deuxième quart
temps grâce à notre collectif. Nous imposons notre rythme en bloquant leurs deux
joueurs clés. Cette équipe qui physiquement était en mesure de nous dominer
balbutie son jeu et se désorganise au fil
des minutes.
L’adresse est au rendez-vous, nous prenons le large en menant de +10 pts à la
fin du troisième quart temps. Nous nous
offrons le luxe de faire tourner notre effectif dans le quatrième quart temps.
A la suite de ces deux premières journées
de championnat nous sommes alors en
tête du championnat.
Nous nous déplaçons le 8 février à Évreux
pour y affronter Paris CAPSAAA (notre
formule championnat impose la présence
des quatre équipes sur chaque lieu de
rencontre).
Nous savons que les parisiens ont à cœur
de renverser la suprématie cristolienne.
Nous démarrons correctement le match
( 10 à 8 pour Paris à la fin du premier
quart temps). La suite sera beaucoup plus
complexe car sans nos joueurs majeurs
nous ne parvenons pas à suivre la cadence des pivots parisiens qui harcèlent
notre raquette. Nous nous inclinons sur
un score lourd de 36 à 21.
Le classement de la saison régulière s’en
trouve alors bouleversé par ce goalaverage négatif, nous sommes relégués à
la troisième place.
Le classement est donc :
- 1er : Paris Capsaaa,
- 2ème : Évreux,
- 3ème : Créteil,
- 4ème : Chartres.
Cette belle journée de basket fauteuil
n’aura finalement pas lieu car une grève
surprise des gardiens parisiens aura raison du bon déroulement. Les play-offs
sont repoussés, nous sommes actuellement en train de rechercher une date et
un lieu pour assurer nos phases finales.
Sur le plan matériel, nous allons recevoir
prochainement nos nouveaux fauteuils
roulants de basket. Ce renouveau est
indispensable dans l’optique de progression.
L’USC s’investit dans la discipline et offre
un cadre de pratique de qualité pour attirer de nouveaux joueurs et fidéliser les
licenciés actuels. Merci à nos différents
partenaires financiers sans qui cette acquisition serait impossible.
Nous nous promettons alors de prendre
notre revanche lors des phases finales
des play-offs. La date est fixée au dimanche 2 mars au Gymnase Émile Anthoine à Paris 15.
Pour cette journée tout l’effectif Cristolien
est mobilisé. La première demi-finale doit
nous opposer au deuxième Évreux alors
que Paris doit rencontrer Chartres.
© US Créteil Multisports
23
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
NATATION
Concilier sport et études n’est pas une mince affaire et garder le cap de ses objectifs à la hauteur de ses capacités physiques et intellectuelles, un challenge de tous les instants.
A l’USC Natation, nous proposons d’accompagner chaque nageur et chaque nageuse vers son
plus haut niveau sportif. Ce n’est certes pas un long fleuve tranquille, des orientations sont proposées et des choix sont parfois difficiles à faire.
Un projet sportif ambitieux
Le projet sportif de l’USCN est ambitieux. L’enjeu est de coordonner les actions entre chaque groupe afin d’harmoniser les apprentissages tout au long du parcours du nageur ou de la nageuse et de créer plus de cohésion entre les groupes de nageurs.
Tout commence avec l’École de Natation qui s’inspire le plus possible de la volonté fédérale de favoriser la découverte de l’ensemble
des activités natatoires de la FFN, avec pour objectif l’apprentissages des 3 nages en 3 ou 4 ans pour s’orienter, à l’issue de ces années d’apprentissage, soit vers la natation de loisir, soit vers la natation course. Ainsi, l’’intégration en Super École, se fait sur proposition des entraineurs en fonction du niveau atteint. Dès lors, le nageur, peut effectuer ses premiers pas vers la compétition.
Le groupe compétition s’adresse à des nageurs ayant pour objectif de pratiquer la natation de course. Les résultats sportifs tout autant que l’investissement, l’implication, la motivation personnelle conditionnent l’appartenance à l’une ou l’autre des filières mises en
place par l’USCN :
- la filière intensive : le niveau actuel de la natation française fait que les nageurs de cette filière doivent s’entraîner 2 fois
par jour et plus de 10 heures par semaine afin d’être en mesure de rivaliser d’égal à égal avec les nageurs des autres clubs : dépassement de soi, recherche de la performance sportive au plus haut niveau et combativité sont de rigueur. L’objectif de cette filière
intensive est de permettre à des nageurs, de bon niveau sportif et très motivés, de pouvoir allier leur pratique de la natation course
et leur scolarité tout en s’épanouissant dans cette activité.
- la filière compétitive s’adresse à des nageurs de niveau départemental à interrégional souhaitant participer aux compétitions sans les contraintes d’un entraînement aussi intensif. Les entrainements et les compétitions sont adaptés au niveau du groupe
de nageurs.
Nul besoin d’être un grand sportif ou une grande sportive pour accéder aux activités de la Filière Performance. L’USCN s’adresse également à ceux qui souhaitaient maintenir une activité de natation en douceur ou tout simplement pratiquer l’aquagym ou
l’aquabike en musique. Chacun et chacune de nos adhérents,
en fonction de son objectif et de son niveau, trouve donc l’activité qui lui convient au sein de notre association.
L’USCN c’est également l’accompagnement du nageur ou de la
nageuse tout au long de sa formation tant sportive que professionnelle comme peuvent en témoigner Léo CARDEY en
formation à l’INSEP et Mylène LÉONARD nageuse de N1 et en
formation BPJEPS.
À vos Agendas
Cette année, notre traditionnelle fête du club se déroulera le
dimanche 18 mai de 14h à 18h à la piscine Sainte-Catherine.
De belles démonstrations du groupe compétition vous y attendent. Seront également à l’honneur les nageurs de l’École de
Natation et de la Super École avec une compétition sur 25 m,
des relais et une « australienne » avec récompense pour
chaque participant ; sans oublier pour les adultes la possibilité
de s’essayer sur l’aquabike avec une participation de 2 € dont
la recette sera reversée à l’Handisport de USC. Nous vous y
attendons nombreux.
De plus amples informations vous seront communiquées par
le biais de notre site web, l’affichage dans les piscines de la
ville et par les entraineurs pour les nageurs de l’École de Natation et de la Super École.
Enfin, surveillez bien vos courriels pour les renouvellements
d’inscription qui auront lieu fin juin 2014 par groupe d’activités. Toutes les informations concernant les activités, les tarifs, les modalités d’inscription (date, heure et lieu) vous seront communiquées par mail fin mai-début juin.
Correspondante : Marie-Pierre LOVICHI, © US Créteil Natation.
24
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
Témoignage de Léo CARDEY
Témoignage de Mylène LEONARD
Comment associes-tu études
et sport de haut-niveau à ton
âge ?
« J'ai démarré la natation à l'âge
de 9 ans en CM1 à Créteil où j'ai
tout de suite intégré la SuperÉcole avec 3 entrainements par
semaine.
La saison suivante, j'ai dû changer d'école pour intégrer la
classe aménagée du CM2 à Victor Hugo, avec un entrainement
tous les midis du lundi au vendredi.
Ensuite au collège le nombre
d'entrainements a augmenté
progressivement ce qui m'a permis d'obtenir ma première médaille nationale sur le 50m papillon au trophée Lucien Zins à
l’âge de 11ans.
Dès la 4ème, je changeais de groupe pour commencer les entrainements biquotidiens. C’est ainsi que petit à petit, grâce à mes
résultats sportifs et à ma motivation, mes entraineurs m'ont
encouragé et poussé à me tourner vers une structure plus
adaptée qui m'amènerait vers le haut niveau. C’est ainsi que je
me suis intéressé à la formation que proposait l'INSEP, notamment avec le Pôle Espoir qui venait d'être créé et qui permettait
à des nageurs ayant un bon potentiel d'accéder à cette structure du haut niveau.
Tout est question d'organisation, il faut arriver à concilier
la vie professionnelle et la vie
sportive, sans oublier les
loisirs. Il faut savoir mettre
en place des priorités sur ce
qu'on l'on veut vraiment. Le
secret est de ne jamais baisser les bras même dans les
moments où on a envie de tout lâcher, un moment de ras le
bol, il faut savoir se remotiver car on sait que les objectifs que
l’on s’est fixés sont ceux que l’on veut réellement malgré tout.
Force et détermination sont les maitres mots.
Quelle est la journée type de Mylène en ce moment ?
Ma journée type en semaine (les journées de cours au CREPS
de CHATENAY MALABRY) : levée à 6h, début des cours à 7h
jusque 16h et direction l'entraînement jusqu’à 20h30. Ce qui
veut dire que je ne rentre pas avant 21h. Le temps de travailler
mes cours, de manger ... Je suis rarement couchée avant minuit. Lorsque je suis en structure d’accueil professionnel, ma
journée est un peu différente : de 9 h à 11 h j’accueille des
groupes de scolaires sur la piscine du Colombier. Lors de ma
pause du midi, j’en profite pour m’entrainer à la piscine Ste
Catherine. De 14 h à 17 h, je suis de nouveau avec des scolaires et collège. De 17 h à 18 h, je bascule sur l’encadrement
en école de natation au niveau du club. En début de soirée, je
m’entraine de nouveau de 18h30 à 20h30.
En fin d'année de 3ème, avec le soutien de mes entraîneurs et de
ma famille, je passais avec succès les tests et l'entretien de la
filière Pôle Espoir. J’ai donc intégré l’INSEP à la rentrée 20112012 en classe de seconde.
La première année a été un grand changement pour moi, notamment par le nombre et l’intensité des entrainements : en
moyenne 2 fois par jour soit environ 22 heures d'entrainement
dans l'eau et 5 heures de travail à sec (musculation, PPG, footing) par semaine. L'adaptation et l'assimilation brutale à cette
charge de travail a été très difficile et ce n'est qu'en fin de saison que j'ai commencé à faire surface et me sentir plus à l’aise.
Les résultats n'étaient pas encore là mais je me suis néanmoins
motivé et accroché.
Ainsi l'année suivante, j'ai obtenu 3 médailles dont une en relais
lors des championnats de France jeunes et des France 16 ans et
plus. Ces résultats sont encore aujourd'hui une grande source
de motivation et j'espère continuer sur cette voie. Cette année
les objectifs sont l'obtention du bac S tout en améliorant mes
chronos, c'est en effet ce à quoi vise le double projet de
l'INSEP.
Voilà pour mon petit parcours quoique assez intense et je tiens
à remercier l'US Créteil Natation et l’OMS pour leur soutien,
sans oublier tous les entraîneurs qui ont permis et contribué à la
réalisation de ce projet personnel. »
Comment le club t’aide-t-il sur le plan sportif et professionnel ?
Sur le plan sportif, le club me permet de pouvoir participer à
l’ensemble des championnats, et lorsque c’est en dehors de l’Ile
de France comme bien souvent pour les compétitions au niveau
national, les déplacements sont pris en charge par le club. Les
équipements jusque cette année étaient fournis par une dotation du partenaire MIZUNO.
Sur le plan professionnel, je suis en stage en école de natation,
en aquagym et en éveil aquatique, au sein du club et MariePierre qui est mon tuteur, m’apporte son aide dans l’élaboration
des rapports et des présentations que je dois fournir.
Tu sors de championnats de France en petit bassin plutôt réussis en fin d’année 2013. Quels sont les objectifs que tu t’es fixés
pour cette saison 2013/2014 ?
J'ai dû les revoir un peu à la baisse à cause de la quantité de
travail nécessaire à la réussite de ma formation. J'espère alors
atteindre les finales des championnats de France qui auront lieu
dans un peu moins d'un mois à Chartres.
Comment vas-tu faire pour te rendre aux championnats de
France Elite à Chartres du 8 au 13 avril prochain ?
A Noter sur vos agendas :
Le centre de formation et le club m’ont accordé une autorisation
d’absence.
Le dimanche 18 mai prochain de 14h00 à 17h30 aura lieu la
Fête du club de l’US Créteil Natation à la piscine SainteCatherine (25 allée centrale – Créteil).
Que peut-on te souhaiter pour les années à venir ?
La réussite dans mes différents projets qu’ils soient sportifs,
professionnels et surtout personnels.
Au programme de cet après-midi « Tous à l’eau » : Cours
d’aquabyking, structures gonflables, relais équipes compétition, australienne et bien d’autres surprises.
Le mot de la fin ?
Toujours se donner les moyens quand on veut quelque
chose. Avoir confiance en soi et en ses choix.
Venez nombreux encouragé les nageurs !
25
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
Actualités
R
E
I
S
S
DO
C L A S SE S À H O R AIR E
S AMÉ
P É RY D E
U
X
-E
T
IN
A
S
E
É
C
LY
NAG É S AU
C R ÉT E IL
Cela fait maintenant trois saisons qu’une filière sportive au lycée St Exupéry est en marche.
Grâce à une réelle volonté du chef d’établissement M. CARPENTIER et de toute son équipe pédagogique dirigée par M. CAPDEPONT, des classes de 2nde, 1ère et Terminale Scientifique à horaire aménagé ont vue le jour. L’objectif est de permettre à nos athlètes de concilier leur scolarité avec leur pratique sportive. Il est important de souligner qu’il s’agit bien d’un aménagement
du temps scolaire et non d’un allègement.
Afin de satisfaire aux exigences des entraînements, les élèves n’ont pas cours le mercredi aprèsmidi et le samedi matin et ils ne terminent jamais leurs journées après 17h.
Toute la difficulté résulte de trouver un « tronc commun » à toutes les disciplines, car ces
classes regroupent aussi bien des nageurs, des gymnastes que des handballeurs. La capacité
d’accueil est de 30 élèves par classe.
L’attention est mise sur le fait que sans une mobilisation des associations ayant des ambitions
de haut niveau, cette collaboration avec le lycée pourrait disparaitre. A nous de convaincre les
jeunes sportifs de l’intérêt à intégrer cette formation pour mener à bien leur double projet sportif et éducatif.
Mr CAPDEPONT - CONSEILLER PRINCIPAL D’EDUCATION AU LYCEE SAINT-EXUPERY
«Avant d’arriver à Créteil, j’ai travaillé au sein d’un centre de formation de football à Bordeaux. J’ai toujours été convaincu qu’avec
une bonne structure et de bonnes conditions de travail un élève peut mener à bien un double projet scolaire et sportif.
L’équipe pédagogique est l’une des clefs du succès, quand nous l’avons construite nous tenions à ce que les professeurs soient partie prenante du projet dans un premier temps puis
nous nous sommes ensuite efforcés de cibler des profils séduits par le domaine sportif.
Nous avions besoin de collègues qui seraient capables à un moment donné d’adapter leur
pédagogie à la situation : transmettre les cours à des élèves qui partent en compétition durant une semaine, c’est un fonctionnement que chacun des professeurs de ces classes a saisi
afin de permettre à ces élèves de s’épanouir aussi bien scolairement que sportivement.
Nous étudions très scrupuleusement chacun des profils des postulants avant de les recruter.
Cela nous permet par la suite d’ajuster notre position lorsque ces élèves vont rencontrer, lors
des 3 années qu’ils vont passer à nos côtés, des difficultés aussi bien scolaires que sportives.
Dans cette optique, le travail réalisé par Mme Brynkus et la relation que l’on entretien tout au
long de l’année avec elle nous permet de maintenir un véritable suivi auprès des référents des disciplines dans lesquelles évoluent
nos élèves.»
(Suite page 27)
26
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
Actualités
(Suite de la page 26)
MME CORDIER - PROFESSEUR PRINCIPALE DE LA CLASSE DE SECONDE
« Je suis professeur au lycée depuis 8 ans et j’enseigne la Physique. J’ai de suite adhéré au
projet ayant moi-même fait partie, dans ma jeunesse, d’une classe « Sport » dans laquelle je
pratiquais le handball. Quelle particularité d’enseigner dans une classe sportive? Et bien nous
essayons, dans la mesure du possible, d’inclure dans nos programmes la notion du sport afin
de capter plus facilement l’attention des élèves.
Nous sommes très vigilants et attentifs aux élèves pour leur permettre de mener à bien leurs
deux projets car le rythme est très intense.
En 2nde, classe dans laquelle je suis le professeur principal, il nous faut, comme pour les
élèves, un temps d’adaptation pour cibler les différents profils qui composent les classes. L’année suivante, on sent qu’un véritable esprit de groupe s’est créé au fil des mois entre ces
élèves sportifs. Cela se ressent avec ceux qui ont quitté le lycée, post baccalauréat, ils nous
rendent souvent une petite visite de courtoisie. Cela nous fait toujours plaisir de suivre leurs
parcours à distance ou d’avoir de leurs nouvelles. On ressent un certain enthousiasme ou de la
déception au retour de chaque week-end, c’est notre rôle de les motiver pour les relancer. On
joue, en quelque sorte, un rôle de coach à notre manière ! On retrouve une ambiance particulière qui n’est pas la même que celles
des autres classes. C’est assez drôle d’ouvrir Contacts Magazine et de découvrir les articles consacrés à nos élèves.»
MME PENIN - PROFESSEUR PRINCIPALE DE LA CLASSE DE PREMIERE
«Je suis au Lycée depuis 3 ans, et j’enseigne la physique. Je suis professeur principal de la
classe de 1ère. J’ai pratiqué la gymnastique sportive étant jeune à bon niveau et je reste toujours très attachée à cette discipline et au sport en général. C’est donc naturellement que ce
projet de classe à horaire aménagé m’a immédiatement séduit !
Au terme de ma première année au lycée, Mr CAPDEPONT m’a proposé de devenir le professeur principal de la classe de 1ère. Proposition que j’ai acceptée avec une grande motivation.
Nous nous devons d’avoir un attrait pour le sport vis-à-vis de nos élèves afin de comprendre
que le sport est pour eux aussi important que les études. Au fil des années nous avons un
véritable suivi avec eux.
Être entre sportifs facilite les échanges puisqu’ils appartiennent à cette même « grande famille », cela fait tomber certaines barrières. Nous retrouvons alors des valeurs propres au
sport tel que l’entraide au sein de la classe. Il est très surprenant de voir les discours des
élèves changer tout au long de leur formation, en seconde le sport a une place prioritaire
dans leur vie d’adolescent et puis avec le temps et les expériences de chacun et de leurs camarades, ils deviennent plus modérés et
prennent conscience qu’une grave blessure peut mettre fin à leur rêve, l’importance des études prend alors tout son sens».
GILLES MUSSARD - FOOTBALLEUR ET ELEVE DE SECONDE
«Je suis en seconde et ce sont mes premiers pas au lycée cette année. Mes deux dernières
années de collège je les ai passées au centre de formation de football d’Amiens. Pour des
raisons organisationnelles du centre j’ai du rentrer sur Créteil.
J’ai retrouvé au sein du lycée Saint-Exupéry le même type de fonctionnement. Les horaires
aménagés nous permettaient de nous entraîner chaque jour en fin d’après-midi. C’est le cas
encore cette année à Créteil où je bénéficie de cette formule qui me permet de m’entraîner 3
à 4 fois par semaine, sans mettre en péril le temps que je dois consacrer à mes révisions.
Au retour de ma pré-sélection en équipe de France U16 qui n’a pas abouti sur une sélection,
j’ai été très déçu et complètement découragé de tout. Grâce à mes professeurs et M. CAPDEPONT j’ai pu repartir de l’avant car ils n’ont pas cessé de me soutenir et de m’encourager !
Finalement cela ne tient qu’à nous, élève, de tout mettre en œuvre pour réussir.»
(Suite page 28)
27
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
Actualités
(Suite de la page 27)
EMILIEN LEBRETON - ESCRIMEUR ET ELEVE EN PREMIERE S
« Je suis en 1ère Scientifique, et contrairement à mes camarades « sportifs » j’ai intégré la
seconde à horaire aménagé l’an dernier du fait de mon activité culturelle. Je joue de la trompette au conservatoire de Créteil. A côté de la musique j’ai toujours fait du sport et je suis
aujourd’hui escrimeur à l’US Créteil.
Ces horaires aménagés m’ont permis de passer, très rapidement, plusieurs caps sur le plan
sportif et de me révéler à mon meilleur niveau. Depuis un an, j’ai atteint le haut-niveau national et j’ai participé à deux compétitions internationales. La classe sportive m’a permis d’avoir
plus de temps pour travailler le soir tout en pratiquant de façon plus intensive l’escrime. Au
lycée tout est mis en place pour que nous donnions le meilleur de nous-même.
C’est très valorisant et encourageant de savoir que certains de nos professeurs ont de l’intérêt pour nos résultats sportifs du week-end. J’ai reçu une proposition du Pôle de ChatenayMalabry pour intégrer sa structure la saison prochaine. J’espère que ce projet se concrétisera.
En attendant je mets tout en œuvre pour aborder, de la meilleure des manières, mes premières échéances du baccalauréat en fin d’année. »
PAULINE TURCHI- HANDBALLEUSE ET ELEVE DE TERMINALE S
«Je suis élève de terminale au lycée. Je m’entraîne 10h par semaine au club de l’EC Villiers
Handball en -18 National, mais j’ai dû mettre de côté mes entraînements cette année pour des
raisons de santé.
C’est un rythme très soutenu et le système mis en place me permettait de tenir cette cadence.
Il aurait été très compliqué pour moi de jouer sur les deux tableaux et je pense qu’à un moment j’aurais dû faire un choix. Heureusement ce choix-là, grâce à cette classe, je n’ai jamais
eu à le faire.
Nos professeurs nous sensibilisent dès le début sur le fait qu’il faut trouver le bon compromis
entre le bon niveau sportif et le bon niveau à l’école : c’est donnant-donnant, on sent un véritable investissement de leur part qui dépasse leur cadre de professeur.
Le fait également de voir certains sportifs qui ont fait partie de notre classe, en 2 nde et en 1ère,
en particulier des gymnastes, qui ont dû abandonner le sport du fait de blessures plutôt sérieuses, nous rappelle indirectement que le sport de haut niveau ne tient à rien. C’est pourquoi les études sont un bon moyen d’assurer nos arrières afin de nous préparer un avenir serein en ayant un véritable projet post-bac. Les valeurs sportives nous poussent à
réussir, à nous battre. Ils règnent dans la classe un petit esprit de compétitivité où chacun veut être meilleur que l’autre et au final
cela nous tire vers le haut.»
PAROLES D’ELEVES
Gilles MUSSARD, élève de seconde :
« On ressent un véritable cadre autour de nous pour réussir.»
Emilien LEBRETON, élève de première :
« Ce dispositif m’a permis de passer, très rapidement, plusieurs caps sur le plan sportif »
Pauline TURCHI, élève de terminale :
« Sans cette classe, il aurait été compliqué pour moi de jouer sur les deux tableaux »
COMMENT POSTULER ?
Vous n’avez pas participé à la réunion d’information organisée le jeudi 10 avril au Lycée Saint-Exupéry ?
Pas de panique il est encore temps pour vous de postuler à une entrée en classes à horaire aménagé la saison prochaine au Lycée
Saint-Exupéry.
La marche à suivre est simple :
- Rapprochez-vous de votre club (entraîneur et président) afin d’avoir une attestation de votre niveau sportif.
-Téléchargez le dossier de candidature sur le site internet du lycée Saint-Exupéry (www.saintexcreteil.fr).
- Renvoyez-le avant le 2 mai 2014 au lycée.
Contacts et informations :
Pour le lycée auprès de Mr CAPDEPONT au 01.41.94.28.29
Pour l’US Créteil auprès d’Isabelle BRYNKUS au 01.42.07.86.61
28
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
SAVATE-BOXE FRANÇAISE
Correspondants : Stéphane YVON.
© US Créteil Savate, boxe française.
Le weekend des 8 et 9 février 2014, à Toulouse,
se déroulait le tournoi de sélection du championnat de France Elite A.
Nos 2 Cristoliennes, Samira BOUNHAR (-56Kg) et
Chloé NANDI (-48Kg) étaient de la partie.
1 victoire et 1 défaite pour Samira la classent
4ème du championnat et assure sa qualification
pour les ½ finales.
Chloé NANDI, pour sa première participation à ce
championnat Elite (combat) avait fort à faire face
à ses 3 adversaires du weekend dont la championne de France 2013 et 3ème mondiale, Samya
CHAMANE du club de Bron Villeurbanne.
« je n’ai rien à perdre, je suis là pour apprendre… » et elle à bien fait de ne rien calculer
notre Cristolienne, car elle a battu ses trois adversaires et a enchanté le public Toulousain…
Après son récent titre de championne d’Ile-deFrance de Kick Boxing, le 18 janvier 2014, c’est
en Boxe Thaïlandaise (Muai Thaï) que Maurine
Chloé NANDI.
ATEF (-60kg) a excellé et remporté le titre régional le dimanche 16 février à Paris. Il faut dire qu’elle avait un coach de « prestige » , le champion du
monde, Slimane SISSOKO. Elle est donc sélectionnée pour les championnats nationaux de ces 2
autres disciplines « pieds-poings » qui se dérouleront en avril.
Le weekend des 22 et 23 février, à Limoges, se déroulaient les éliminatoires des championnats Élites
de Savate Boxe Française. Deux Cristoliens étaient en lice dans leur catégorie respective.
- Jeff DAHIE (-65Kg) a brillamment gagné son 1/4 de finale face au Toulousain Alexis BAUBIL
et il effectua sa 1/2 finale le 29 mars à Helemmes (59). Il était opposé à Anthony DOBARIA de l’Ile de
la réunion. Combat sans faute pour le Bélier qui gagne à l’unanimité des 5 juges. Il disputera donc sa
finale le 19 avril à Vannes (56) et sera opposé au tireur de Sarcelle Enzo BONIO.
- Chloé NANDI (-48Kg) retrouvait les 3 adversaires qu'elle avait battues à Toulouse lors du
tournoi aller en janvier dernier. Malgré une contre-performance en début de tournoi, notre Cristolienne s'est vite ressaisie et décroche ainsi sa place pour la finale des championnat de France Elite qui
se déroulera le 12 avril à Rodez. Elle sera opposée à la championne de France et n°3 mondiale, Samya CHAMANE du club de BRON (69).
Samira BOUNHAR.
Jeff DAHIE à Helemmes le 29 mars.
Les 8 et 9 mars, à Paris se déroulait la 1ère phase des éliminatoires du championnat d'Ile de France technique de Savate BF. Huit Cristoliens étaient en course, 6 se sont qualifiés pour les 1/2 finales qui se dérouleront le 24 mars prochain.
Les résultats sont les suivants :
- Céline BRANDER -56Kg, 1 défaite -> non qualifiée
- Maurine ATEF -60Kg, 3 victoires -> qualifiée
- Claire COUGNAUD -65Kg, 2 victoires -> qualifiée
- Débora TORRINHA DA SILVA -65Kg, 1 défaite + 1 victoire -> qualifiée
- Jeff DAHIE -65Kg, 2 victoires -> qualifié
- Cédric LEGUEN -70Kg, 1 défaite + 1 victoire -> qualifié
- Jean David DELORD -85Kg, 1 défaite -> non qualifié - Béranger EGNICHIE +90Kg, 2 victoires -> qualifié
Le 15 mars à Béziers, Samira BOUNHAR a tenté de remporter la 1/2 finale du championnat de France Elite en -56 kg. Elle était opposée à la Toulousaine Flora YENGA. Après 5 rounds sans relâche, pourtant en faveur de la Cristolienne, les juges en ont décidé autrement puisque 3 juges à 2 ont permis à la Toulousaine d’accéder à la finale le 12/04 à Rodez.
Les championnats de France universitaires de SBF se sont déroulés à Nantes du 18 au 21 mars.
Les cristoliennes Deborah TORRINHA DA SILVA et Manuella SINAYEN concourraient dans la catégorie
des -65 kg. Médaille d'or pour Deborah et 4ème place pour Manuella.
Le samedi 29 mars, à Paris, se déroulaient les finales des championnat de France de Kick BOXING. En
-60Kg, Maurine ATEF était opposée à Camille D'ANGELO du club de Tours. Notre Cristolienne à bien
fait d’appliquer à la lettre les consignes de son coach « Slimane SISSOKO ». Un démarrage en trombe
et une victoire par KO au bout de 1’30 de combat. Maurine ATEF Championne de France de Kick
Boxing.
Samedi 5 avril, à Paris, 7 Cristoliens disputeront le titre de champion d’ile de France technique.
29
Deborah TORRINHA DA SILVA,
médaille d’or
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
SQUASH
Correspondant : Philippe SIGNORET,
© US Créteil Squash.
Camille SERME,
Championne de France pour la 6ème fois.
QUALIFICATION CHAMPIONNAT DE FRANCE ELITE - LA
ROCHELLE, 16-18 janvier
En demi finale, opposée à la n°2 mondiale, Camille a craqué en
4 jeux alors qu'elle montrait des signes évidents de supériorité.
Une place dans le quatuor mondial pour ce mythique tournoi
reste une très belle prestation de notre cristolienne.
Auguste DUSSOURD Victorieux et qualifié pour l'Élite !
Le cristolien, encore junior, devait terminer dans le carré final
pour pouvoir participer au Championnat de France Élite à Strasbourg. Mais bien lui en a pris, la victoire finale évitait tout calcul
et légitimait pleinement sa place parmi le Top 16 français.
Il a ainsi retrouvé ses ainés, Lucas SERME, Camille SERME, Coline AUMARD, Julia LE COQ et Enora VILLARD déjà qualifiés pour
Strasbourg.
CHAMPIONNAT DE FRANCE ELITE, 14-16 février
Et de 6 pour Camille SERME !
La cristolienne, à seulement 24 ans, a remporté son 6ème
titre d'affilé à Strasbourg.
Elle n'a pas perdu un seul jeu du Championnat et a démontré sa
supériorité hexagonale.
Son jeune frère, Lucas, a failli monter également sur le podium.
Mais après une demi finale de folie et de plus de 2 heures face
au n°2 français et 21ème mondial il a finalement échoué au pied
du podium.
Mais l'avenir lui appartient.
TOURNOI DES CHAMPIONS - NEW YORK, 19-24 janvier
Le dernier carré pour Camille SERME !
Le tournoi de New-York avait une fois de plus lieu dans la gare
mythique de New-York, Grand Central.
Toutes les meilleures joueuses du monde étaient présentes.
Camille SERME avait donc fort à faire pour ce premier tournoi de
l'année.
Après avoir écarté la n°10 mondiale, la hollandaise Natalie GRINHAM, au 1er tour, la cristolienne tombait sur sa bête noire en
quart de finale, l'irlandaise Madeline PERRY, n°7 mondiale.
Cette dernière avait des statistiques inquiétantes face à notre
cristolienne avec 12 victoires pour une défaite. Sa victoire face à
la n°3 mondiale au 1er tour montrant également la grande forme
de l'irlandaise. Mais c'était sans compter les immenses progrès
de Camille qui s'est imposée en 4 jeux, s'offrant même 3 balles
de matches dans le 3ème jeu. Cette victoire a toutefois pesé lourd
nerveusement et a fortement entamé notre cristolienne.
WINDY CITY OPEN WSA CHICAGO - 28 février-3 mars
Encore une demie pour Camille SERME !
La cristolienne a encore chuté sur la n°2 mondiale, l'anglaise
MASSARO, au bout d'un âpre combat de 5 manches et 90 minutes. Camille avait eu un parcours parfait mais très difficile
pour se hisser dans le dernier carré.
Au 1er tour elle s'impose sur la redoutable égyptienne, Omneya
ABDELKAWY, n°13 mondiale et actuelle championne du Monde
par équipe avec l'Égypte. Camille a bien négocié ce match piège
sur une joueuse que personne ne veut rencontrer au 1er tour.
(Suite page 31)
30
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
pionne du monde.
Le tirage au sort n’avait effectivement pas été clément pour la
n°6 mondiale qui aurait pu être épargnée jusqu’en finale, ayant
battu toutes les autres joueuses du circuit cette saison.
Mais la française était au rendez-vous, comme le titrait le journal
l’équipe.
Après soixante dix minutes de match, Camille était encore au
coude à coude avec son adversaire.
C’est en effet seulement à 4 partout dans le 5ème jeu que la malaisienne a réussi à décrocher Camille en s’imposant 11/5 en 76
minutes.
Jamais la française n’avait été aussi proche de « Queen Nicol »…
Mais plus que le score c’est la manière qui est à retenir. Camille
a mené le match, elle a bousculé la malaisienne, de 6 ans son
ainée, devant plus de 5000 spectateurs acquis à la cause de leur
star nationale.
Nicol David a du courir, peut être comme jamais, devant les
attaques incessantes de son adversaire du jour ne pouvant retenir des cris lors des nombreuses récupérations qu’elle a eu à
faire.
Après le match, le soulagement se mêlait à l’épuisement sur le
visage de celle qui ne savait pas encore que la française l’avait
touchée et qu’elle n’aurait plus la force suffisante le lendemain
pour passer un obstacle supplémentaire.
Vécu comme une catastrophe nationale, Nicol DAVID s’arrêtait
en demi finale face à l’égyptienne EL SHERBINI non sans se
battre une fois de plus jusqu’au bout de ses forces.
Mais la nouvelle Championne du Monde n’est pas égyptienne
mais anglaise, puisque lors de la finale Laura MASSARO, n°2
Mondiale, venait à bout, une fois de plus en 5 jeux, de l’égyptienne.
Jamais un Championnat du Monde féminin n’avait été aussi disputé et notre cristolienne en était une des prétendantes.
C’est une certitude qui lui permettra de continuer a travailler
aussi dur que jusqu’à présent avec l’objectif de continuer à monter dans la hiérarchie mondiale dans les mois à venir et d’être
prête pour relever le défi lors des prochains mondiaux.
(Suite de la page 30)
Elle s'impose en 4 jeux éprouvants sur une adversaire connue
pour être la plus belle raquette du circuit.
En quart de finale la cristolienne, n°6 mondiale, était opposée à
la n°4 mondiale, l'anglaise Alison WATERS. Elle a parfaitement
maitrisé la championne britannique en ne lui laissant aucun jeu.
Pour sa demi finale, Camille avait les jambes un peu lourdes et
malgré cela a joué d'égal à égal avec la n°2 mondiale, menant
même 2 jeux à 1 avant de craquer légèrement physiquement.
Prochain grand rendez-vous pour notre n°1 française, les championnats du Monde à Penang à la fin du mois de mars.
OPEN DE FRANCE JUNIOR LILLE - 20 au 23 février
Auguste DUSSOURD et Élise ROMBA sur le podium !
Dans un contexte européen très relevé, dont les meilleurs britanniques, nos cristoliens ont réussi à aller chercher des médailles.
Élise ROMBA (-17 ans), s'est vite relevée de sa demi-finale pour
s'imposer brillamment sur la suissesse Céline WALSER pour une
très belle 3ème place.
Auguste DUSSOURD (-19 ans) tire son épingle du jeu en prenant
une superbe 3ème place. Le cristolien qui prend de la maturité
s'impose sur l'irlandais David RYAN en 66 minutes et 5 manches.
Excellente place de Lucas ROUSSELET (-17 ans) qui termine 5ème
et fait trembler le finaliste de la catégorie en quart de finale.
Edwin CLAIN en moins de 15 ans termine à la 26ème place, le
jeune cristolien ayant hérité d'un tableau très difficile.
CHAMPIONNAT DE FRANCE -13 et -15 ans - Nîmes, 6 au
9 mars
Élise ROMBA Championne de France,
Lucas ROUSSELET Vice-Champion !
La jeune cristolienne Élise ROMBA
est devenue Championne de France
à Nîmes, dans la catégorie des moins
de 17 ans où la concurrence fait
rage.
Sur son parcours, Élise a éliminé en
demi finale sa bête noire Laura GAMBLIN du Mans en 5 jeux très accrochés.
En finale, elle s'impose en 4 jeux sur
la bretonne PAQUEMAR qui avait
auparavant éliminé la tête de série
n°1 du championnat.
Élise ROMBA, Championne de France
Lucas ROUSSELET n'est pas passé
loin du titre en moins de 17 ans garçons. Il s'incline en finale sur Enzo CORIGLIANO du Mans alors
qu'il menait 2 jeux à 1 et 5 à 1 dans le 4ème jeu.
Il s'était auparavant imposé en demi finale au tie break du 5 ème
et dernier jeu.
CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR ÉQUIPES 3ème journée
Carton plein pour nos 2 équipes hommes et femmes !
FEMMES 1ère Division au Mans
USC bat Nîmes 2/1 et bat Le Mans
2/1
Les féminines, privées pourtant de
leurs 2 leaders, Camille SERME en
quart de finale des mondes et Coline
AUMARD blessée, sont revenues
avec 2 victoires de leur déplacement.
Elles se maintiennent donc en tête
de la division à égalité avec Mulhouse qu'elles rencontreront à domicile le 26 avril.
Bravo à Enora VILLARD, Julia LE
COQ et Élise ROMBA.
TOURNOI INTERNATIONAL DE SALZBURG - Autriche, 13
au 16 mars
Lucas SERME remporte son 4ème tournoi du circuit mondial professionnel en terre Autrichienne.
Le cristolien qui avait été éliminé en demi finale du même tournoi l'an passé, a arraché sa victoire malgré une blessure contracté il y a deux semaines. Lucas, actuellement classé à la 66ème
place, bat en finale le danois Frost, 59ème mondial !
HOMMES 1ère Division au Mans
Julia LE COQ.
USC bat Brest 3/1 et bat Nîmes 4/0
Les cristoliens qui avaient frisé la descente l'an passé sont beaucoup plus à l'aise cette saison. Si le maintien semble assuré c'est
la participation au Play Off qui est possible. En effet, à l'issue de
cette journée, l'équipe caracole à la 4 ème place synonyme de
qualification.
Bravo à Lucas SERME, Auguste DUSSOURD, Vincent LE COQ et
Lucas ROUSSELET.
CHAMPIONNAT DU MONDE - Penang Malaisie, 17 au 23
mars
Camille SERME fait vaciller la Championne du monde !
Après ses 2 premiers tours, la cristolienne était opposée en quart
de finale de ces 29èmes Championnat du monde à la reine incontestée de la discipline, la malaisienne Nicol DAVID, 7 fois Cham-
31
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
TENNIS
Correspondant : Philippe MAISONNIER, © US Créteil Tennis.
La saison bat son plein à l'US Créteil Tennis et le premier trimestre a été bien rempli. Animations et compétitions ont rythmé la vie du
club depuis le mois de janvier.
Les animations :
Le club a d'abord fêté la Chandeleur grâce à la désormais traditionnelle Crêpes Party. Une trentaine d'adhérents ont dégusté des
crêpes entre deux parties de doubles.
Les jeunes de l'US ont pu admirer les meilleures joueuses mondiales lors de la sortie organisée à l'Open Gaz de France au stade Coubertin début février. Entre deux matchs et séances d'autographes, quelques-uns d'entre eux ont pris la pose avec Yannick Noah, présent pour soutenir les joueuses françaises et son association Fête le Mur.
Au lendemain de la journée de la Femme, l'animation 100% femmes a réuni une dizaine de joueuses au PIDS sous un soleil quasiment estival le dimanche 9 mars. Elles ont pris part à une initiation ludique à la compétition en vue des Raquettes FFT.
La compétition :
Les joueurs ont fait briller les couleurs du club dans le département et au-delà.
Chez les jeunes, Hugo DEGRANDE (en photo) a
gagné le Challenge Montcourt dans la catégorie 8
ans en double. Noé EL HAOUZY (en photo) a
remporté le tournoi de l'AS Legrand Limoges
dans la catégorie 10 ans.
En senior, Cédric KEROUANI (15/1) a remporté le
tournoi de la Ligue du Val de Marne aux dépens
d'Aurélien RIEU (Alfortville). La compétition avait
des accents cristoliens, Cédric a successivement
mis fin aux beaux parcours de ses coéquipiers
Thomas PERDRIAU (15/3) en quarts de finale et
Rouzbeh ZIAI (15/1) en demi-finale. Félicitations
à Cédric, Thomas et Rouzbeh pour leurs performances.
Les Triplettes :
Noé EL HAOUZY.
Deux équipes masculines et deux équipes féminines participent à cette compétition organisée
par la Ligue du Val-de-Marne. Chaque rencontre
Hugo DEGRANGE
se dispute en trois simples.
L'équipe 2 hommes a gagné ses deux premières rencontres, elle est en tête de sa poule avant le dernier match prévu face à Fontenay.
L'équipe 1 hommes jouera la première place de sa poule lors de la dernière rencontre face à Alfortville, les deux équipes sont invaincues.
L'équipe 2 femmes avait gagné ses deux premiers matchs mais a dû déclarer forfait lors de la troisième rencontre.
L'équipe 1 femmes a perdu ses deux premières rencontres, il lui reste deux matchs pour arracher une victoire.
La vie du club :
La saison de printemps s'ouvre, les installations du PIDS accueilleront comme chaque année le tournoi CNGT. Pensez à vous inscrire
avant le 7 avril si vous souhaitez participer au tournoi. Les spectateurs sont les bienvenus, rappelons que l'accès au PIDS est facilité
grâce à la gare RER Créteil Pompadour. Le spectacle sera au rendez-vous, au moins 6 joueurs professionnels ont déjà confirmé leur
présence pour les phases finales.
L'US Créteil au PIDS, ce sont deux courts couverts et six extérieurs, disponibles à la réservation toute l'année, qui n'attendent que
vous ! Alors vive les bonnes résolutions, n'hésitez
pas à nous contacter pour découvrir nos offres et
nos tarifs.
Les réservations se font toujours par internet, par
téléphone ou sur place, où une borne vous permet
de badger et de voir les disponibilités des courts.
Permanence au PIDS du mardi au samedi de 11h à
13h et de 14h à 18h, au 01 48 53 83 54.
Les installations au PIDS
32
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
TIR À L’ARC
La Coupe des Miss édition 2014
Des archères de Créteil ont participé à la Coupe des Miss organisée par L’Arc Club d’Issy
les Moulineaux. Ce concours offre la possibilité à toutes les compétitrices de se confronter aux autres, même aux meilleures nationales, sans passer par les qualifications préalables et se déroule sous forme de duels sans élimination directe.
Un peu d'histoire...
La Coupe des Miss est née de l’envie d’organiser une compétition Autrement… Elle concerne un autre public car c’est une compétition réservée aux archers féminins. Elle se
veut engagée puisqu'elle soutient la lutte contre le cancer du sein, en partenariat avec
la célèbre association "Le Cancer du Sein, Parlons-en ! ".
Elle diffère des championnats ordinaires car elle se déroule exclusivement sous formes
de duels, d’abord au sein de poules puis à l’intérieur d’un tableau
de matchs.
L’ambiance est différente car la Coupe des Miss est une épreuve à
la fois ludique et sportive, ouverte aux compétitrices de tous niveaux, en fin de saison et non sélective pour les championnats de
France.
Les règles...
La compétition et l’esprit sportif sont les maitres mots, mais l’amusement et le divertissement sont le fil conducteur. Les tenues
sportives sont laissées à la maison et le déguisement est de rigueur.
Les hommes sont les bienvenus pour soutenir les dames, mais ils
doivent arborer leurs plus beaux atours et maquillage.
Au final un beau week-end pour célébrer une activité sportive, une
action caritative d’importance en faveur de celles qui constituent la
moitié importante de l’humanité.
Correspondant : Maurice MONTORO, Photographies : Sylvia GALLET
Actualités
GALA 2014
Le dernier Gala, en 2012, était placé sous le signe des Jeux Olympiques…
Changement de décor cette année : échassiers, danseuse à voile, acrobates sous bulles
et jongleurs ont fait de ce Gala une soirée poétique qui a ravi près de 500 personnes
dans une Palais des sports habillé de lumières.
© Jean MASINGUE.
Après le diner spectacle, la piste a été prise d’assaut par les nombreux danseurs de la
salle, remplissant la piste jusqu’au bout de la soirée. Chacun est reparti le sourire aux lèvres, heureux de cette belle soirée de partage
et de convivialité. Le rendez-vous est pris en 2016, année des Jeux de Rio et des 80 bougies de l’US Créteil, gageons que ce prochain
gala sera inoubliable.
33
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
La vie de nos associations
TRIATHLON
Correspondants : Bruno PHILIPPON et Jean-Gilles SZYJKA,
Photographie : US Créteil Triathlon.
18ème duathlon international de Meaux - 2 mars 2014
Un évènement francilien important et quasiment incontournable : Le duathlon de Meaux. Une organisation toujours soucieuse d’accueillir les sportifs dans les meilleures conditions.
Environ 380 coureurs se sont lancés frénétiquement sur des allures très rapides. Au bout de quelques hectomètres le peloton s’était
considérablement étiré. Les premiers sur des vitesses proches de 19 km/h. Cette année, l’organisateur a voulu être novateur en modifiant le parcours à pied pour passer
dans le centre-ville et longer le canal de
l’Ourcq et faire un circuit cycliste à travers la campagne du Pays de Meaux.
Une course à pied rallongée de 1,5 km
suite aux intempéries de la veille et un
parcours vélo avec la présence d’Éole ont
été des paramètres conséquents sur le
déroulement de la course.
Notre club était représenté par 20 triathlètes dont 9 jeunes et 2 de leurs
coaches. Notons la présence de quelques
grosses pointures de D1 et D2 (l’équipe
D1 de Meaux en duathlon, R.POZZO DI
BORGO pour le D1 de triathlon…. la victoire ayant été acquise par un belge :
Laurens GLEN.
Citons la remarquable 27ème place pour le
coach Christophe VERNET suivi par Hugo
PROST également entraîneur des jeunes
à la 31ème position.
Nos couleurs ont également brillé : Gilles
BRASSEUR (vétéran) a terminé 60ème (et
10ème vétéran) ce qui dénote une belle jeunesse !
Florian SZYJKA s’est également illustré puisqu’il finit 108ème au scratch et 2ème junior.
115ème - Théo RIGOULT (3ème junior),
137ème - Axel VILLANUEVA et 3ème cadet,
161ème - Nicolas JANTZEN,
ème
ème
ème
162
- Barnabe PLOUVIEZ,
187
- Lolita BUCHER (5
féminine),
203ème - Nicolas REBIFFE,
214ème - Emmanuel COLLARD,
220ème - Guillaume BESSIN (5ème cadet),
231ème - Henri DAIDÈCHE inoxydable V5,
ème
ème
240
- Bruno PHILIPPON,
252
- David HASSOUN,
267ème - Brice MARGUERIE,
ème
ème
298
- Jean-Paul BERGER,
331
- Margot LOCARD,
332ème - Alarick BARNAY,
ème
342
- Michael GODERT.
Enfin, saluons Philippe GRAVELLE détaché arbitre pour la circonstance.
Le pingouin reste à la maison
Chaque année est organisé un meeting de natation sous l’égide du Comité Départemental de Triathlon du Val de Marne.
Organisation tournante, après Nogent en 2013, c’est le club de Créteil qui accueillait cette année 115 triathlètes.
Ce sont donc 23 équipes des clubs Val-de-Marnais qui sont venues en découdre ce 19 janvier : Champigny, Créteil, Fresnes, Ivry, le
Kremlin Bicêtre et Nogent.
Les objectifs étaient pluriels : ramener le « PINGOUIN » à la maison ; (trophée de cette confrontation annuelle), mais également
participer à l’affûtage physique, le tout avec un dénominateur commun : une convivialité toujours de mise.
Épreuves par équipe de 5 avec dans la composition au moins une féminine :
- 1ère série : 400m NL (1 nageur), 200m NL (à 3 nageurs - temps moyen pris en compte), 50m brasse (1 nageur),
- 2ème série : 100m Dos (1 nageur), 4 x 50m 4N (relais de 4 nageurs),
- 3ème série : 2 x [5 x 50m NL] (relais par équipe de 5 ).
Après 3h00 de compétition, les résultats affichent pour le podium : Créteil 1, Champigny 1 et Ivry 1.
Le « PINGUOIN » restera donc un an de plus à Créteil, grâce à Marcos VILLA CID, Marine HAZARD, Cyril CREUZAUD, Antoine GOSSET et Romain LE GOFF.
Durant ce meeting, chaque triathlète aura su aller au bout de lui-même, mettant tous ses efforts au service de son équipe, toujours
dans la joie et la bonne humeur.
Nous avons assisté à de réelles performances et à de véritables leçons de natation de la part de certains, notamment d’une équipe
composée uniquement de jeunes (il y en avait 3) que nous avons souhaité mettre à l’honneur.
L’équipe de Champigny 4 constituée de minimes se classe première équipe jeune mais surtout à la 5 ème place du général, performance remarquable pour les moins de 15 ans.
Mettons sous les feux de la rampe notre équipe 100% féminine, qui a su se mettre à l’honneur.
Au final, une manifestation conviviale réunissant 115 triathlètes qui se sont déjà donnés rendez-vous l’an prochain pour se disputer
le « PINGUOIN ».
34
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
Actualités
Badminton
26/04
Palais des Sports
Tournoi International (2 jours)
Judo
10/05
Gymnase Nelson Paillou
Choco Baby (2 jours)
Basket
31/05
Gymnase Plaisance
Fête du Club
Karaté
24/05
21/06
Gymnase Guyard
Passages de grades
Fête du Club
Multisports
25/05
Gymnase Nelson Paillou
Challenge Valide Handicapé
Stade Duvauchelle
Fête P’tits Béliers
Centre Marie Thérèse Eyquem
Tournoi 4 raquettes
Escrime
20/06
Gymnase La Lévrière
Fête du Club
Football
20/04
25/04
06/05
16/05
07/06
Stade Duvauchelle
Cristocup U11 & U13 (2 jours)
Créteil-Le Havre 20h00
Créteil-Niort 20h00
Créteil-Nîmes 20h00
Plateau des Champions
Centre Ribérioux
Trophée des Béliers (à confirmer)
10/06
14/06
27/06
Gym. Acrobatique Gymnase Schweitzer
15/06
Finale zone Trampoline
25/06
Fête du Club
Gym. Artistique Gymnase La Lévrière
23/05
Défi, équipes gyms/Parents
18/06
Challenge de la Lévrière
Salle Cocteau
28/06
Mise à l’honneur des gymnastes
Natation
17/05
18/05
24/05
Piscine Sainte Catherine
Progrès 4
Fête du Club
Nathatlon 3 (2 jours)
Squash
26/04
Centre Marie-Thérèse Eyquem
Champ. France 1ère division
Tennis
05/04
09/07
PIDS
Tournoi Open de Pâques (du 5 au 19)
Tournoi open d’été (jusqu’au 03/08)
Voile
19/04
Base de Loisirs
Compétition VRC (2 jours)
Volley
18/05
Gymnase Schweitzer
Tournoi de jour
Gym. Rythmique Palais des Sports
21/06
Fête du Club
Handball
18/04
02/05
14/05
18/05
25/05
28/05
Palais des Sports
Créteil-Valence
Créteil-Pontault
Play Off
17/05
Play Off
21/05
Tournoi mini-hand
Play Off
14/06
Play Off
Play Off
50 ans du Club
Rubrique Jeux : Connaissez-vous l’US Créteil ?
En 6 questions, Contacts Magazine vous propose de tester votre connaissance sur l’US Créteil. Alors êtes-vous
prêt ? A vos marques, prêt, testez-vous ! Réponses à découvrir en bas de page.
L’US Créteil a été créée en…
A = 1924, B = 1936, C = 1954, D =1966
Comment sont surnommés les sportifs Cristoliens ?
A =Les grenouilles ?
B =Les béliers ?
C =Les taureaux ?
D =Les marmottes ?
Dans quelle discipline l’US Créteil a-t-elle remporté le plus de médailles aux Jeux Olympiques ?
A = Gymnastique ?
B =Athlétisme ?
C = Lutte ?
D =Cyclisme ?
Lequel de ces sportifs n’a jamais porté les couleurs de l’US Créteil ?
A = Laurent FIGNON ?
B = Richard VIRENQUE ?
C =Mathieu BASTAREAUD ?
D =Guéric KERVADEC ?
L’US Créteil compte…
A = 20 associations sportives ?
B = 25 associations sportives ?
C = 29 associations sportives ?
D = 31 associations sportives ?
Dans son histoire, combien de fois l’US Créteil
handball a-t-elle remporté la Coupe de France ?
A = 1 fois
B = 2 fois
C = 3 fois D = 4 fois
Réponses : 1-B ; 2-B ; 3-D ; 4-B ; 5-C ; 6-B
À venir d’avril à juin 2014
Canoë-kayak
Base de Canoë
28/06
Festival de l’Oh (2 jours)
35
CONTACTS MAGAZINE
N° 83
36
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
3
File Size
3 719 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content