close

Enter

Log in using OpenID

Des Lecteurs - tribunelecteurs

embedDownload
RELIZANE
SÉISME DE MAGNITUDE 4,1
Une secousse de magnitude 4,1 sur l'échelle de
Richter a eu lieu, dans la nuit de lundi à mardi, à
23h58 à Rélizane, a indiqué le Centre de recherche
en astronomie, astrophysique et géophysique
(Craag) dans un communiqué. L'épicentre de la
secousse a été localisé à 8km au sud-ouest de Sidi
Khettab, a précisé le Craag.
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
06:03 13:01 16:09
18:37 19:55
CAP SUR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES
Page 5
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2126 - MERCREDI 24 FÉVRIER 2016 - PRIX 15 DA.
LA CHUTE DE
LA MAISON BUSH
ETATS-UNIS
" MobiControl 1500++ "
LA NOUVELLE OFFRE
DE MOBILIS
8ÈME ANNÉE - N° 2126 - MERCREDI 24 FÉVRIER 2016 - PRIX 15 DA.
www.tribunelecteurs.com
ILS REPROCHENT À LEUR DIRECTION DE VOULOIR BRADER
LE PATRIMOINE DE L'ENTREPRISE À UN PRIVÉ
"L
Trump". Le milliardaire aura été la bête
noire de Jeb Bush, souligne Maureen
Dowd, du New York Times.
Trump a en effet dépeint Bush "comme
un candidat 'à basse énergie' avec un
point d'exclamation flétri [celui de
son slogan "Jeb!"], qui avait désespérément besoin d'une injection de testostérone ; comme l'enfant trop tendre
d'un monde privilégié, qui devait compter sur les amis de papa pour l'argent et
sur la présence de maman pour lui
donner un coup de pouce dans ses
meetings, alors même qu'il craignait
Un bus perd le contrôle
et fonce sur un arrêt à Chevalley
UNE ÉTUDIANTE TUÉE
ne étudiante a trouvé la mort et
une autre grièvement blessée
dans un accident de la route survenu
lundi après-midi à Chevaley, sur les
hauteurs d'Alger.
A l'origine du drame, qui s'est produit
à un arrêt de bus, la défaillance du
système de freinage d'un bus de
U
transport universitaire, qui a heurté les
deux victimes, étudiantes à Beni
Messous. Pareille défaillance, qu'on
peut qualifier de criminelle, dénote, si
besoin est, d'un manque de sérieux
chez ceux en charge du transport universitaire.
R.N.
Par Pierre Stambul
CUSTER
EST DE RETOUR
eorges Custer (1839-1876) est
l'auteur de massacres effroyables contre les Amérindiens dont on
a euphémisé les " exploits ".
Wikipédia dit pudiquement de ce
général américain : " Custer affirma
avoir tué 103 guerriers, mais il
s'agissait surtout de vieillards, de
femmes et d'enfants ". En réalité, audelà des innombrables tueries qu'il a
commises contre les Amérindiens, il
d'utiliser son nom de famille sur ses affiches de campagne." "Nous avons eu
assez de Bush", avait déclaré il y a trois
ans la mère de Jeb, Barbara Bush.
"L'électorat était apparemment d'accord", note USA Today.
Le retrait du candidat après un dernier
échec en Caroline du Sud semble bien
marquer la fin d'une des plus grandes
dynasties politiques américaines.
A moins, tempère le quotidien, que le fils
de Jeb, George P. Bush - "une étoile
montante" dans les cercles républicains
- ne reprenne le flambeau.
Envie de contrôler votre budget sans
limiter vos communications ?
La nouvelle offre " MobiControl 1500++
" de Mobilis est votre solution !
A compter du Mardi 23 Février 2016,
Mobilis enrichit sa gamme MobiControl
par l'introduction de sa nouvelle offre
MobiControl 1500++ destinée au grand
public.
Disponible à travers ses 174 agences
commerciales, Mobilis propose une
offre attrayante, aux avantages inégalés défiant toute concurrence, un abonnement qui se caractérise par l'introduction à chaque renouvellement mensuel d'un crédit Bonus de 1500 DA utilisable vers tous les réseaux (Voix et
SMS), et d'un bonus internet Facebook
et WhatsApp d'une valeur de 1 Go.
La " MobiControl 1500++ " de Mobilis
c'est aussi :
0 DA l'appel vers Mobilis de 06h00 à
17h00
Un (01) numéro Favoris Mobilis gratuit
de 17h00 à 06h00;
Communications à tarifs avantageux de
17h00 à 06h00
Avec la "MobiControl 1500++", il est
possible d'anticiper le paiement de 3
mois, de cumuler les rechargements
d'un mois à l'autre et d'acheter des
pass en utilisant la formule *600# (50
Mo, 250 Mo, 1Go, 2Go, 5Go).
La SIM peut être acquise seule ou en
pack avec des terminaux mobiles et
des tablettes tactiles au choix.
Mobilis, encore une raison d'être et de
rester chez le numéro1.
Pour plus d'information, rendez-vous
sur le site de Mobilis au www.mobilis.dz
ou la page Facebook.
Mieux vaut en rire
COUP DE GUEULE
G
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Quotidien national d’information
Le retrait de Jeb Bush de
la campagne républicaine
semble signer la fin d'une
grande dynastie de la vie
politique américaine.
a dynastie s'est éteinte sans
tambour
ni
trompette",
observe, sur un ton goguenard, la chroniqueuse du New York
Times Maureen Dowd. Jeb Bush, fils et
frère de deux présidents, a jeté l'éponge
samedi 20 février après une campagne
ratée pour l'investiture républicaine. Son
abandon signe pour la presse américaine la fin d'une époque.
"Le parti de Prescott Bush [homme
d'affaires et sénateur], de George Bush
et de George W. Bush est devenu,
pour le moment, le parti de Donald
Trump", constatait le soir même le quotidien new-yorkais. Plusieurs articles
reviennent en détail sur "la chute de la
maison Bush", comme le titre The
Washington Post, ou encore sur "un
échec à 150 millions de dollars", selon
l'accroche choisie par Politico. L'ancien
gouverneur de Floride faisait en effet
figure de favori il y a quelques mois,
après une campagne de levée de fonds
impressionnante, rappelle USA Today.
Son échec est "la plus grande surprise
de la campagne présidentielle de 2016,
après le succès stupéfiant de Donald
BOUTEFLIKA PRÉSIDE UN CONSEIL RESTREINT
s'est acharné à éradiquer leur civilisation et à détruire toute possibilité
d'organisation sociale.
Aujourd'hui, les nouveaux Custer
sont des colons ou des soldats israéliens qui rêvent d'enfermer les
Palestinien-ne-s dans de nouvelles
réserves de façon qu'ils/elles ne
puissent plus jamais revendiquer
leurs droits.
P.S.
GRÈVE GÉNÉRALE À L'ETUSA
Quelque 600 travailleurs de l'Etusa ont
entamé, hier, une journée de protestation
pour exprimer leur refus quant à la
décision du directeur des transports de
la wilaya d'Alger concernant l'occupation
du dépôt de Chevalley par l'entreprise
" Tahkout ", qui va y déployer des bus
pour le transport urbain dans la capitale.
Lire en page 2
NOUVELLES RÉVÉLATIONS CONCERNANT LE COMPLOT
OURDI CONTRE L'ALGÉRIE VIA L'EX-PARTI UNIQUE
UN ESCROC DERRIÈRE
LE FLN-CLONÉ
Page 3
BILAN DE L'OPÉRATION DE
BLANCHIMENT D'ARGENT
DES TRABENDISTES
L'EFFET…
PSCHITT !
Page 4
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Ils reprochent à leur direction de vouloir brader
le patrimoine de l'entreprise à un privé
É ditorial
Chronique d'un
échec annoncé
Par Mohamed Abdoun
E
tait-il vraiment besoin d'être une
lumière, un génie absolu, un
visionnaire pour prédire que
l'opération de " blanchiment " d'argent
informel allait finir en eau de boudin ? (A
peine 2.500 personnes auraient accepté
de déposer leur argent dans les banques
depuis le lancement de cette opération ;
ce chiffre, risiblement bas, n'est même
pas accompagné de celui de la somme
globale récoltée, ce qui dénote de la
crainte des décideurs de reconnaitre
publiquement leur échec). Certainement
pas. Même un novice en économie algérienne aurait immédiatement prédit cet
échec, et se serait demandé comment estce que le ministre à l'origine de cette initiative a pu avoir une idée aussi " déjantée ". Ce ne serait pas révéler quelque
grand secret que d'indiquer, ici, que
l'Algérien, dans son écrasante majorité,
n'aime pas les transactions par chèque. Ni
les banques. Celles-ci, d'ailleurs, le lui
rendent bien, avec un service exécrable,
une lenteur mortifère et des carnets de
chèques dont la délivrance nécessite en
moyenne une année. En Algérie, dis-je,
même les industriels, les commerçants,
les personnes qui exercent des fonctions
libérales préfèrent amasser et
" Que dire alors
garder
leur
butin chez eux.
des trabendistes,
Dans des bas en
les vrais, veux-je
l a i n e .
dire ? On ne peut
Immédiatement
quand même pas
disponible en
les appeler à
cas de besoin.
choisir
le " droit
Même si cet
chemin
"
quand le
argent est "
mauvais exemple
transformé ",
leur vient de la
c'est toujours en
part de ceux
devises, ou bien
supposés être des
en or et en
immobilier, qui
modèles pour
restent
les
eux… "
valeurs les plus
sûres sous nos cieux. Ces produits,
cependant, ne sont jamais payés par chèque, on s'en doute bien. Ces mêmes personnes font des fraudes fiscales et sociales un véritable sport national. De la corruption aussi, pour reprendre une célèbre
expression consacrée par Me Farouk
Ksentini, président de la CNCPPDH
(Commission Nationale Consultative de
Promotion et de Protection des Droits de
l'Homme). Que dire alors des trabendistes, les vrais veux-je dire ? On ne peut
quand même pas les appeler à choisir le "
droit chemin " quand le mauvais exemple
leur vient de ceux supposés être des
modèles pour eux, que le règne de l'impunité est érigé en règle et que les responsables ne fournissent pas d'efforts
pour redresser la barre. Abderrahmane
Benkhalfa, ministre des Finances, qui se
trouve derrière cette initiative ratée, est
également celui qui a assuré (à tort, bien
sûr) que la loi de finances 2016 n'induira
pas de hausse de prix de biens et services.
Ces séries d'erreurs et d'échecs font
craindre le pire pour l'avenir face à une
crise financière en train de s'installer
dans la durée et gérée par des responsables n'ayant aucune emprise et/ou
connaissance des réalités (amères) du terrain. A ce rythme, d'ailleurs, tout porte à
croire que les mauvaises nouvelles risquent de continuer à grande vitesse.
Jusqu'à quand ?
M. A.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Mercredi 24 février 2016
Quotidien national d’information
LAB
H
E
T
)
E
D
S
A
P
(
Mercredi 24 février 2016
M I E U X V A U T E N R I R E…
Grève générale à l'ETUSA
Quelque 600 travailleurs de l'Etusa ont entamé, hier, une journée de protestation pour exprimer
leur refus quant à la décision du directeur des transports de la wilaya d'Alger concernant l'occupation
du dépôt de Chevalley par l'entreprise " Tahkout ", qui va y déployer des bus pour le transport urbain
dans la capitale.
Par Imen.Hamadache
es travailleurs de
l'Etusa sont furieux
contre l'idée que leur
entreprise qui a été fondus
depuis très long temps
devient associer avec une
l'entreprise Tahkout "les
grévistes refusent le projet "
dira M. Kharoubi, coordinateur des travailleurs contestataires, contacté hier par
notre rédaction. Selon notre
interlocuteur,
Rachid
Khouarem avait affirmé que
: " le dépôt de Chevalley va
être occupé par l'entreprise
Tahkout qui va déployer
des bus pour le transport
urbain dans la capitale ".
L
Contacté par notre rédaction, l'un des grévistes a
déclaré que " le gouvernent
a tort de faire appel à
Tahkout pour renforcé le
secteur des transports ",
poursuivant : " au lieu de
subventionner la société ils
sont entrain de la détruire
c'est un grand échec pour
l'ETUSA " a-t-il souligné.
Fortement implanté dans le
transport universitaire au
niveau de plusieurs wilayas
du centre, L'entreprise
Tahkout va donc renforcer
encore davantage sa présence dans le secteur à travers un déploiement dans le
transport public où elle
intervient déjà à travers une
société de taxis. Les bus qui
viendront sillonner les rues
d'Alger et sa banlieue
seront certainement très
bien accueillis par la population qui souffre d'un manque criard en la matière,
déclinée en insuffisances de
bus et prestations catastrophiques de la part de nombreux privés.
Par ailleurs, les protestataires réclament le départ du
nouveau DG qui a insultés
les anciens travailleurs qui
n'ont bénéficié d'une augmentation sur le profil de la
carrière par apport aux nouveaux qui ont bénéficié
jusqu'à 3000 Da par contre
eux qui ont touchés 300Da
seulement. " Ils l'ont favorisé ". Cette action a mis en
colère les employers qui ont
demandé la réglementation
de ce nouveau profil. De
sont coté, le DG les a ignoré
et même insulté, d'après le
témoignage des concernés.
" Le directeur a refusé de
nous parler, il a claqué la
porte en disant ' tempi pour
les anciens' ". " L'absence
du syndicat au sein de
l'ETUSA a aggravé la situation ainsi que la mal
gérance et l'absence d'une
administration correcte mettra l'entreprise dans une
situation
critique
",
conclut-il.
I.H.
Le ministère de la Santé prend des mesures draconiennes
contre le virus Zika
Alerte maximale !
Par Imen.Hamadache
es cas de contamination au virus Zika ont
été enregistrés en Algérie
malgré les dénégations du
ministère de la santé. En
effet, le ministère de la santé
a pris des décisions suite à
la découverte d'un échantillon de l'insecte transmettant
le virus Zika, dans deux
régions à savoir l'Ouest et la
Kabylie.
Afin d'éviter la propagation
de ce virus le ministère de la
santé, a pris toutes les
mesures nécessaires au
niveau des différents aéroports et points de passage
frontaliers du pays et prévu
des services d'isolement
dans les hôpitaux pour faire
face à toute urgence liée au
virus Zika ", a indiqué le
ministre de la Santé et de la
population et de la réforme
hospitalière,
Abdelmalek
Boudiaf.
D
Il a rappelé les structures de
l'Etat en charge de la prévention à leur tête l'Institut
Pasteur qui " jouit d'une
renommée mondiale et ne
néglige aucun cas de maladie virale sans compter les
activités et informations fournies par la direction de prévention ".
En outre, les directeurs de la
santé au niveau des wilayas
sont appelés, quant à eux à
" assurer une large communication sur la maladie et sur
les risques et à assurer le
cas échéant une détection
précoce et une prise en
charge rapide du cas suspect ". L'instruction demande
aux directeurs d'établissements de " développer des
actions de formation du personnel de santé de désigner
un point focal chargé de la
maladie du virus Zika au
niveau de la DSP pour diffuser les informations et les
directives, coordonner, le
2
cas échéant, la prise en
charge du cas suspect de
son lieu de détection jusqu'à
son arrivée à l'hôpital préalablement identifié ".
Par ailleurs, le ministère de
la santé algérien a annoncé
ce samedi 20 février 2016,
l'état d'alerte en Algérie, particulièrement au niveau des
frontières, en préparation au
diagnostic d'éventuels cas
atteint du virus Zika.Le pays
a également déclaré se préparer au transfert rapide des
éventuelles
personnes
atteintes aux hôpitaux et leur
mise en quarantaine. Les
centres de contrôle sanitaire
aux frontières (CSF) sont
tenus d'informer et sensibiliser le personnel au sol du
point d'entrée tous corps
confondus vérifier la disponibilité des moyens de protection, des thermomètres
frontaux ou à distance, des
solutions hydro-alcooliques
". Le ministère de la Santé
rassure toutefois sur les risques de propagation du virus
actuellement dans notre
pays, relevant que " les
conditions pour une transmission autochtone du virus
Zika ne sont pas actuellement réunies ", compte tenu
de " l'absence de densité
vectorielle à même de créer
les conditions d'éclosion
d'une épidémie ".Le ministère tentant de rassurer souligne que " l'épidémie
actuelle est circonscrite au
niveau
des
pays
de
l'Amérique latine et des
Caraïbes avec lesquels il n'y
pas de liaisons aériennes
directes avec notre pays ".
Transmis par les piqûres de
moustique, le virus peut
entraîner de graves malformations du fœtus. 4.000
bébés en sont atteints au
Brésil, pays le plus touché,
avec 1,5 million de personnes infectées.
I.H.
L'Algérie dans Fifa
17, c'est un fake !
- T'es au courant de ce qui s'est passé
récemment en Egypte ?
- Depuis le massacre de la place Rabia
j'avoue que j'ai zappé ce pays de ma
tête. Le maréchal al-Sissi me fait trop
horreur, même si je ne porte pas non
plus les frères musulmans de Morsi
dans mon cœur.
- Tu crois vraiment que ce putshiste a
déposé Morsi parce qu'il virait trop
vers l'islamisme ? Si tel était le cas, tu
serais franchement trop naïf ! al-Sissi
est encore plus intégriste que la secte
des frères musulmans. D'ailleurs, les
salafistes lui mangent dans la main.
- Bof ! Plus rien ne m'étonne en ce basmonde.
- En tout cas, si tu veux une preuve de
plus, écoute bien cette histoire, absolument authentique. En Egypte, un professeur d'éducation religieuse a rasé la
tête d'une élève, en pleine salle de
classe, devant ses camarades, pour la
simple raison qu'elle ne portait pas le
hijab. Un geste d'une violence inouïe
qui a traumatisé la jeune fille dont les
parents ont porté plainte.
- Ne me dis pas que ce monstre est toujours en poste…
- A ton avis ?
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
.fr
[email protected]
mo
:
Une seule adresse
" L'initiative de paix française
devrait inclure des contenus et
des objectifs précis ", Hanan
Ashrawi, membre de
l'Organisation de libération de la
Palestine (OLP).
Oui, mais comme pouvoir
n'est pas vouloir, la sagesse
n'est pas savoir.
oilà qui va faire de nombreux déçus...
Photos et vidéos à l'appui, le bruit de
couloir selon lequel l'équipe nationale d'Algérie intègrerait le casting de l'édition 2017 du jeu vidéo Fifa a fait son chemin
sur la toile. Néanmoins, cette information
s'avère être un fake, les images dévoilées
n'étant rien d'autre que des images tirées
d'un patch de la version pour PC de l'édition
2016 du célèbre jeu vidéo... Malgré un statut
croissant au sein du football mondial, le peuple algérien ne pourra donc malheureusement pas retrouver les Brahimi, Mahrez ou
encore les Ghoulam, M'Bolhi et Slimani sous
le maillot vert dans Fifa 17.
V
" Au nom des militants du RND,
de Bordj Badji Mokhtar à Oum
Teboul et de Djanet à
Tamanrasset, je redis que le FLN
est un allié stratégique du RND
au service de l'Algérie ", Ahmed
Ouyahia, secrétaire général par
intérim du RND.
Parole ! Parole !
Amar Saâdani saisit le tribunal de Paris
affaire de la création
d'une représentation
du Front de libération
nationale en France prend de
l'ampleur. Dans sa rubrique
confidentielle, le magazine
Jeune Afrique révèle que le
secrétaire général du FLN a
saisi les autorités françaises et se
prépare même à ester en justice
l'initiateur de ce " clone ". " De
passage en France, Amar
Saâdani, le secrétaire général du
L’
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Quotidien national
d’information
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
FLN-le vrai !- a donné son
accord pour saisir par courrier
le préfet de police avant le dépôt
d'une plainte auprès du tribunal
de grande instance de Paris ",
écrit Jeune Afrique. Par ailleurs, le magazine rapporte que
des officiels algériens ont approché Mohand Barache, sympathisant du MAK et autoproclamé " président " du FLN de
France, afin qu'il mette un
terme à cette initiative.
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
Administration & finance :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Publicité
Tel / fax : 021 71 65 74
Tel / fax : 021 71 67 60
Bureau régional d’Oran
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78 / 021 73 71 28
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
ANEP ORAN :
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Bureau de Mostaganem
Impression :
Ouest : SIO
Centre : SIA
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
Bureau de Tizi-Ouzou
Tél.0551 97 32 08
Bureau de Chlef
Tél.0773 71 99 37
23
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Annonces classées
OFFRES D'EMPLOI :
Ecole privée Beni Messous recrute
éducatrice, femme de ménage, cuisinière, orthophoniste, psychologue,
prof de français.
Tel :
0561 64.77.00
0561 64.77.47
Société française en assurance recrute
des téléconseillères parfaitement francophones pour des postes à mi-temps
et temps plein salaire très intéressant
entre 30 000 et 50 000DA à temps partiel dans un cadre agréable avec une
équipe jeune et motivée.
Si vous correspondez au profil,
envoyez vos CV à l'adresse suivante :
[email protected]
JH 52 ans. LEADER en son domaine,
célibataire, Bonne Présentation, avec
Diplôme + 18 années d'expérience
Professionnelle en Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage
Quincaillerie, Démarches prospection, Préconisation, Gérance
Distribution Magasins Catering
DOCUMENTATION
Offre ses services
Tél : 0553 80 50 48 Béjaia
É-mail: [email protected]
H 40 ans marié sérieux cherche emploi
comme agent de sécurité, tourneur ou
équivalent et accepte mêmes déplacements avec hébergement.
Tel : 0552 19.90.14
Cherche aide-patissière
(francophone)
Tel : 021 90.94.75 - 0556 05.80.03
JH cherche emploi comme gestionnaire, administratif gestion de stock,
gestion person.chargé moyen généraux.
Tel : 0660 48.32.98
Restaurant Dély Ibrahim cherche serveur, aide-cuisinier, barman, plongeur,
femme de ménage,
hébergement
assuré.
Tel : 0550 46.68.86 / 0550 13.94.33
JH 30 ans chef de rang, diplôme en
restauration en 2007, 7 ans d'exp.en
gastronomie cherche emploi.
Tel : 079773.50.21
Cherche commerciaux H/F pour ste
imp-exp. située à Eucalyptus.
Envoyez CV au : [email protected]
JH possède véhicule cherche poste de
travail en qualité d'agent de sécurité ou
chauffeur.
Tel : 0776 66.71.14-0770 48.65.38
Entreprise de travaux de bâtiment à
Tizi Ouzou recrute pour la gestion de
ses projets un ingénieur ou un DEUA
en génie civil expérimenté 5 ans au
minimum.
Faxer CV au 026 20.44.92
Cherche femme de ménage tous les
jours de dimanche à jeudi à
Bouzaréah.
Tel : 0555 83.94.93
Société privée cherche secrétaire de
direction 2 ans d'expérience langue
arabe, français, anglais
Tel : 0560 94.51.16
[email protected]
Imp.à Tizi Ouzou recrute 2 conducteurs offset Kord (Roland+Gestenter)
et Sormz- 1 platiniste, 1 massicotier,
infographe (femme).
Tel :
0550 48.20.01
0560 91.76.87
Pâtisserie à Kouba cherche jeunes
(H/F) polyvalent, ménage et vaisselle
et apprentie.
Tel : 0554 66.61.82
Labo dentaire recrute JH, JF age 25 et
35 ans habite Alger et env.
Tel : 0797 19.24.95
Recrute ouvrier atelier, chauffeur
30-45 ans Alger.
Envoyez CV fax : 021 33.33.49
Ste étrangère sise à Mohammadia
Alger cherche aide-comptable, expérience professionnelle 1 année minimu
libre de tout engagement.
Email : [email protected]
DEMANDE D'EMPLOI :
J.H.54 ans, célibataire, Bonne
présentation, TS.Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage Quincaillerie
Démarches prospection, Préconisation,
Gérance, Distribution, Magasins,
Catering
Offre ses services
Tel : 0669 06 43 68
Email : [email protected]
JH 26 ans cherche emploi comme
chauffeur ou agent de sécurité.
Tel : 0560 09.76.14
Cherche emploi resp. moyens
généraux.
Tel : 0777 96.77.49
JH
cherche
empoi
chauffeur.
Tel : 0551 27.00.37
comme
JH 37 ans cherche emploi comme
chauffeur coursier chez ste étatique ou
privée tte proposition.
Tel : 0551 43.77.91
Documentation mailing domiciliation
représentation travaux d'opportunités
d'appoint consulting. Collaboration
Tel : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
J 38 ans cherche emploi dans une
entreprise privée ou étatique en qualité
chauffeur léger ou peintre en bâtiment.
Tel : 0550 56.72.40
JH 30 ans DES (bac+4) en science
biologiques option microbiologie 2
ans d'exp. comme chimiste cherche
emploi
Tel : 0557 26.02.78
JH 30 ans cherche emploi comme
chauffeur léger
Tel : 0662 05.64.02
Retraité ancien comptable prend en
charge la gestion de stocks titulaire
CAP aide-comptable et libre de suite.
Tel : 0553 63.60.46
Comptable cherche emploi tenue
comptabilité décl. fisc. bilan.
Tel : 0697 70.31.15
TS en bâtiment conducteur de travaux
coordinateur 19 ans d'exp. cherche
emploi dans le domaine.
Tel : 0550 53.01.82
PENSION
Pour vos vacances, à BEJAIA il
vous est proposé. Hébergement, pension, location, à la journée ou à la
semaine, un magnifique appartement
quartier résidentiel, bien équipé toutes
commodités, dont, 2 paraboles, TV,
eau courante, salle de bain, sanitaires,
cuisine, sanitaires, climatisation.,
machine à laver, parking si véhicules,
Téléfax
TEL : 0669 06 43 68 sms
É-mail : [email protected]
CADRE octagenaire offre Pension à
Jh ou couple
Preference corps medical
Nourri, logé, Contre. Gardiennage à
Alger-Centre
Tel : 0799. 09 32 96
COURS ET LEÇONS :
ELTC English School lance cours en
anglais de communication nouv. session 26 sept.
Tel : 0781 65.18.29-0549 53.92.93
boulevard Bougara, à proximité de
l'embassade de Russie, El Biar
IMA offre plus de 20 formations dans
les domaines de l'informatique, infographie, site, Web, 3D, électronique,
maintenance, électricité, télésurveillance, réseaux et autre.
Tel :
021 27.59.36/73
0551 95.90.00
SBL
English
School
votre
partenaire
pour
améliorer
votre anglais lance nouv. promo
26 septembre
SBL Alger Grande Poste
021 74.20.58 - 0550 86.47.84
SBL Rouïba cité EPLF en face Coca
Cola
021 81.55.36 - 0560 38.64.33
Quotidien national d’information
SBL Boumerdès coop. 11 Déc. en face
pâtisserie Mezghena
Tel : 024 91.41.95 - 0550 10.14.76
Le centre de formation Pro-Advances
donne cours de langues étrangères
(général et technique) français,
anglais, espagnol, allemand et italien
de l'initiation au perfectionnement
pour cadres, universitaires et enfant,
en groupe ou en cours particuliers,
méthodes audiovisuelles, large choix
horaire. Toefel, FCE, bac, BEM.
Inscription Pro-Advances 136, bd
Krim Belkacem, Télémly (près de
l'école de Beaux-Arts)
Tel : 021 23.06.53 - 0560 42.34.52
Anglais à domicile pour scolaires,
cadres et hommes d'affaires, écrit et
parlé toutes LV1 et LV2
Tel : 0663 75.65.69
Nous lançons prochainement une formation dans la fabrication des produits
détergents.
Pour informations :
0558 58.28.71
GEOMETRIE
ET ARITHMETIQUE
- Classe de 5ème de G.COGNAC
et L. TIBERGGE ed Masson 1950
- LETTRES PERSANES
de MONTESQUIEU éd Bordas
- GERMINAL de Emile ZOLA
- Classique Larousse
- CONTES et LEGENDES
d'ESPAGNE de M..Soupex éd
Fernand Nathan 1910
- VITA é CIVILTA ITALIA
de A.Fiorato et R.Sapien
- LE VIEUX QUARTIER de Avery
Cormen l'auteur de Kramer contre
Kramer éd J'AI LU 1980
- LE CID de Corneille, Tragicomique
1937
- LE LOUP-GAROU de Boris
Vian 1970
- L' IMPURE de Guy des Cars 1974
éd j'ai lu
- Edgar ALLAN œuvres Histoires
Extraordinaires traduit par Charles
Beaudelaire
- Édito service Geneve
- LE BRONZE de Maxime Helene
- Bibliothèque des merveilles 1890
Hachette
- POEMES de SI MOHAND ou
MHAND 1960 éd minuit
SERVICES
Réparation et installation de climatisation, frigo (chaud, froid, électricité).
Tel : 0661 75 39 31
Demander Mohamed
Réparation TV + Plasma à domicile
Lyes tech. Sonacat.
Tel : 0561 27.11.30
Traiteur El Quona : vous propose (ste
ou part) une gamme de plats repas cité
Douzi 03, n° 365 BEZ. email : [email protected]
Tel : 0775 64.07.87
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
É-mail : [email protected]
Tél :
0553/ 80 50 48
TERRAIN :
Vends lots de terrain à partir de 200m²
à kara Mustapha, wilaya de
Boumerdes, avec acte, livret foncier
8000DA/m².
Tel : 0550 27.11.00
Essalam immobilier vend à Ain Taya
140m² et 175m² avec acte et livret foncier.
Tel : 021 87.50.62 - 0661 42.68.63
Loue terrain à Tizi Ouzou environs
Tamda entièrement aménagé et cloturé
superficie totale 1 hectare accès sur la
route principale toutes commodités
pour toutes activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend terrain 21 ares avec maison Ain
Naadja à la cité de Safsafa.
Tel : 0550 70.64.41
Vend terrain à Réghaia 63000m².
Tel : 0561 73.06.57
Béni Ksila : vend un terrain plat,
sup.2840m², vue sur mer à 30m de la
22
route avec une route carrossable pour
toutes gamme de véhicule, avec toutes
commodité, possibilité de vendre en
lots, idéal pour habitation ou investissement, avec certificat non conserné
par la ZET et acte notarié, Prix :
28000DA/m².
Tel : 026 20.07.77 - 0550 32.82.53
Vend un terrain, sup.02x5000m², surface bâtie 2100m², composé d'une
usine, salle de sport, bloc administratif, hauteur de 09m en charpente
métallique, panneaux sandwich, dans
la zone industrielle avec 02 livrets foncier, offert 87000U, Prix :
100000U/ferme.
Tel : 0550 78.38.14 - 021 93.54.42
Vend un terrain sup.5000m², pour
hôtel, avec cahier de charge, avec acte
et livret foncier au niveau de complexe
touristique, Prix : 13U/m².
Tel : 021 95.73.79 - 0665 16.33.87
Haouche El Mekhfi vend des
terrain, Prix : 04U/m².
Tel : 0771 20.91.77 / 0551 08.36.38
APPARTEMENTS :
Oran, Dar El Hayat, Bte A : vend un
F4, 11e étage, avec csdb, véranda,
dans un état normal, immeuble propre,
deux façades, avec belle vue, bon voisinage, avec ascenseur neuf pas encore
opérationnel.
Tel :
0791 54 15 93
0550 80 78 55
Vend un F3, Birkhadem, 2eme étage
sup.69m², avec garage, dans une nouvelle résidence clôturée, avec acte et
certificat de conformité, prix : 1350U
Tel : 0559 35.63.71 -0550 62.45.60
Tipaza, Khemisti ville : vend un F2,
1er étage, proche de toutes commodités, possibilité crédit bancaire, avec
acte et livret foncier, prix : 590U.
Tel :
0561 45 90 94
0771 22 69 61
Tizi ouzou centre, loue un F3 fini et
meublé top, 2eme étage, sup.78m²,
deux façades, très bien situés, avec
parking, toutes commodités, sans visà-vis libre de suite, Prix :
65000DA/mois
Tel : 026 21.77.29
Blida, Soumaa : vend un F3, 2eme
étage, sup.68m², état propre, bien aménage, toutes commodités, immeuble
de 4 étage, avec acte et livret foncier,
accepte promesse de vente avec
apport, libre fin d'année, Prix :
750U/ferme
Visite uniquement les samedi.
Tel : 0668 01.29.44 -0561 13.04.45
Bou-Ismail batigec : vend un F4 2eme
étage, neuf sup.108m², toutes commodités, chauffage central, interphone,
caméra de surveillance, dans une cité
clôturée avec parking pour stationnement, avec acte et livret foncier, Prix :
2000U/Nég.
Tel :
0796 93.23.04
0550 22.59.57
VILLAS :
Vend villa à El Mouradia 415m²
Tel : 0555 15.69.71
H'mer El Ain centre, à 600m de l'axe
Blida - Hadjout : vend un niveau de
villa, rdc, sup.96m², composé d'un
salon spacieux, grand hall, une chambre, cuisine, salle à manger, sdb,
débarras, jardin de 86m², avec gaz,
électricité, eau, quartier calme, bo,
voisinage, prix : 800U
Tel : 024 32.13.23 / 0550 54.74.63
Mercredi 24 février 2016
Chinois Plage : loue une maison en F6,
160/280m², composée de 05 grandes
chambres, salon, cuisine, sdb et wc
séparés, avec garage pour un véhicule,
grande cour, jardin avec arbre fruitier,
sur la montagne, vue sur mer, prix :
03U/ois.
Tel : 0550 58.44.69
0778 65.77.60
Vend à Beni Taou Blida villa R+1 230
m² acte commodités nécessaires prix
négociable après-visite.
Tel : 0776 25.85.42
Actualité
Vend des locaux commerciaux,
en rdc, sup.1000m², fini et libre de
suite, toutes commodités, situé sur
l'axe principal, idéals pour grande
surface, assurances, magasin de
grande marque, show room ou autre,
prix : 30U/m²
Tel :
034 22.31.72
034 12.46.29
Ouled Aich, cité 360 logt : vend un
local, sup.24m², avec wc, pour taxiphone, bureaux, pâtisserie, libre de
suite, avec acte, prix : 320U/Nég.
Tel : 0662 12.01.08 / 0551 54.00.76
PROSPECTION :
Cherche
achat
d'appartements,
à Béjaia.
Tel : 034 22.13.28 - 0772 30.35.65
Cherche partenariat pour exploit, un
terrain industriel de 9000m², en plein
centre de la zone industrielle d'El
Kseur, Béjaia.
Tel : 0771 40.32.29 -0553 13.01.78
Cherche pour client sérieux, achat
d'une ferme agricole ou terrain de 02 à
05 hectares, dans la wilaya de Tipasa,
Blida, avec acte de propriété.
Tel : 024 32.13.23 - 0550 54.74.63
Quotidien national d’information
Nouvelles révélations concernant le complot ourdi
contre l'Algérie via l'ex-parti unique
Un escroc derrière le FLN-cloné
Jeune-Afrique, qui vient de se saisir de l'affaire, révèle dans sa dernière édition que la personne
qui se trouve derrière cette initiative, un certain Mohand Barache, a déjà été condamnée
en France pour escroquerie.
Par Ali Oussi
LOCAUX :
Vends local commercial à Tizi Ouzou
lotissement Bouzar Krim Belkacem
superficie de 60 m² très bien aménagé
en bureau convient pour toutes
activités.
Tel : 0550 37.13.08
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
ouvelles révélations dans le
scandale du FLN-bis, créé en
France, et dont avait fait état
notre journal, citant Echourouk, il y a de
cela une semaine. Alors que la presse
nationale commence à peine à découvrir
et à se pencher sur cet énorme scandale, voilà que le magazine JeuneAfrique vient de lever un lièvre de taille.
En effet, dans sa dernière édition, il
révèle enfin le nom de l'individu qui se
trouve derrière ce véritable poignard
planté dans le dos du pays et du FLN. Il
s'agit d'un certain Mohand Barache.
Manque de pot pour ce complot, la personne en question se trouve être un
escroc notoire. Elle a même été
condamnée en 2009 à trois mois de prison avec sursis, révèle encore la même
publication, pour escroquerie. Mohamed
Barache, en effet, promettait, en effet,
aux sans-papiers une fantomatique
régularisation contre la somme de 300
euros. Nous apprenons, dans le même
temps, que le secrétaire général du
FLN, qui s'est enfin saisi de ce dossier,
à tout le moins problématique, vient d'introduire un recours auprès de la préfecture de police, celle du 18ème arrondissement de Paris, afin de retirer l'autorisation d'exercer à cette association à
caractère politique, venue s'immiscer de
manière directe et scandaleuse dans les
affaires internes et souveraines de
l'Algérie. Faute de quoi, le Amar
N
Saadani, apprend-on encore, projette de
saisir la justice française afin d'obtenir
l'interdiction de cette " chose " avant que
les choses n'aillent trop loin. Pour rappel, c'est le journal paraissant en arabe "
Echourouk " qui a levé le lièvre.
L'information parait tellement incompréhensible et surréaliste qu'elle aurait été
jugée surréaliste, fantaisiste, n'était la
page du Journal Officiel français daté du
9 janvier, numéroté 148, attestant de
manière formelle ces faits. Mais de quoi
s'agit-il au juste ? Il ne s'agit rien moins
que de la naissance d'une association,
suivant déclaration à la préfecture de
police de Paris, 75ème arrondissement,
de la naissance d'une association
dénommée
Front
de
Libération
Nationale. L'affront est double. D'abord,
parce qu'il est à tout le moins " inélégant
" de la part d'un pays " ami " de permettre l'existence d'un " parti-association "
portant le même sigle que celui d'un
parti existant au sein du pays " ami et
frère ". Ensuite, le FLN, de par la charge
historique et symbolique qu'il porte, n'est
pas un quelconque parti. Le pire c'est
que l'agression, car c'en est une incontestablement, est loin de s'arrêter là. Les
missions assignées à cette " difformité "
dépassent tout simplement l'entendement. A la lecture des missions de cette
" chose ", on apprend, abasourdis, qu'il
s'agit en fait d'un " parti politique algérien
", bien lire " parti politique algérien ".
Celui-ci, curieusement " établi en France
et en Europe ", est chargé de se mêler
de ce qui ne le regarde pas. A savoir, les
affaires internes et souveraines de
l'Algérie, comme " le renouvellement de
la classe politique algérienne ", " engager un véritable processus de démocratisation ", " la mobilisation des forces
vives de l'Algérie dans toutes ses
dimensions "…
A.O.
Hommage à Aissat Idir
Cherche pour client sérieux en attente,
achat d'un terrain agricole, sup. de 02
à 04 hectars, sur bord de route.
Tel : 024 49.11.94 - 0770 99.14.30
Son village ressuscite la mémoire des aînés
AVIS DIVERS
P
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
Tel : 0553 80 50 48
Email : [email protected]
SALUT pour des considérations
purement personnelles, je désire céder
les ouvrages suivants à Quiconque
m'écrira par émail
Tél : + 213 669 06 43 68
É-mail :
[email protected]
[email protected]
Lecteur assidu de la presse, tant nationale qu'étrangère, dispose de
nombreux périodiques, quotidiens,
hebdo.
Et autres magazines. Depuis 1950 à ce
jour.
Soit une colossale collection,
une montagne de papiers, d'infos
générales, scientifiques, culturelles, à
qui saura s'en servir étudie toute proposition.
Tél : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Pour vos annonces nous vous offrons
Les meilleurs prix
Contactez-nous sur Tel/Fax : 021.71.67.60
Tel/Fax : 021.71.65.74
E.Mail : [email protected]
Des prix étudiés pour les notaires et huissiers
Anniversaires fêtes Décès condoléances
Demandes et offres d'emplois
Avec nous c'est gratuit
Par Amar CHEKAR
laidant pour la transformation de la maison
d'Aissat Idir au musée du village, l'ensemble des citoyens
de la commune de Mekla, ont
décidés de contribuer de la
sauvegarde de la mémoire
de son enfant prodige qui a
sacrifié sa vie pour l'indépendance de l'Algérie.
Riche de culture est de
valeurs, Aissat Idir (19151959) fondateur de l'Ugta en
1956, afin d'appuyer l'engagement du peuple Algérien
pour le recouvrement de l'indépendance nationale a été
de retour hier, dans son village
natal
à
Djemaa
N'sahridj, commune est daïra
de Mekla a Tizi Ouzou.
Ce village historique qui
contient 99 sources d'eau, a
abrité une importante célébration du 60é anniversaire
de la création de l'Ugta qui a
décrété la grève des 8 jours
pour faire valoir est avancer
la cause nationale à l'échelle
mondiale.
Symbole du militantisme est
du syndicalisme à l'échelle
nationale est internationale,
l'inoubliable Aissat Idir, n'a
pas crée l'Ugta pour défendre
les droits des travailleurs à
l'époque, mais, la création de
l'Ugta a été marquée dans le
sens de couverture syndicale
est politique afin de soutenir
la révolution Algérienne au
niveau internationale. " A
l'époque, les colons ont toujours présenté les militants
est
de
la
révolution
Algérienne comme des ban-
dits, afin de ternir l'image de
la révolution algérienne à
l'étranger. Mais, depuis l'appel de Aissat Idir pour l'organisation de la grève des 8
jours qui a connu un succès
nationale " a souligné le président de la fédération de
l'Ugta de Tizi Ouzou.
Ce n'est qu'a partir de la
mobilisation de tous les travailleurs Algérien qui ont suivi
le mot d'ordre de l'Ugta que
l'opinion publics internationale est l'ONU ont pus
découvrir les vérités de tout
le peuple qui s'est engagé
pour l'indépendance du pays.
Ami fidèle de Benai Ouali, un
autre enfant du village qui a
subit le même sort durant le
colonialisme Français, le
défunt Aissat Idir a aidé plus
de 140 enfants de son village
pour étudier est préparer la
construction de l'Algérie post
indépendance. Quittant son
village à l'âge de 14 ans, afin
d'aller étudier à Alger, le fondateur de la puissante Ugta
qui a boosté la révolution
Algérienne, a toujours étés
ouvert, simple est modeste.
Il était pauvre est fier de sa
pauvreté.
" La valeur d'homme, ne
réside pas dans ce qu'il a
comme finance ou richesse
matériel, ou ce qu'il est dans
le poste ou ce qu'il a comme
diplôme. Mais, c'est dans la
qualité du travail est l'engagement pour l'intérêt du pays
", a-t-on témoignés sur la
valeur morale, culturelle est
spirituel de Aissat Idir qui
réjouit d'un grand respect
dans le village est par tout le
peuple Algérien qui ont cherché à connaitre l'histoire des
acteurs des peuple.
Organisé par l'APC de Mekla,
avec la collaboration de
l'APC d'Alger centre est de
l'association
Mechaal
Echahid qui sont venus
d'Alger est de plusieurs coins
du pays, dont Mila, le village
natal du défunt Aissat Idir, a
enregistré une ambiance
conviviale est citoyens digne
des grands événements qui
font honneur au pays, est ce,
malgré la modestie est le peu
de moyen. La solidarité est
l'union des habitants village a
fait la différence.
A.C.
Témoignage
Aissat Idir, 25 ans, neveu du fondateur de l'Ugta
" Les messages de Aissat Idir
coulent dans notre sang "
omme le veut la tradition Algérienne, Aissait
Idir 25 ans, neveu du fondateur de l'Ugta qui porte le
nom de son grand est repère
de tout le peuple, a développé un discours triomphale
à la dimension de la
mémoire de son cousin qui a
été torturé est tué avec un
chalimou. " Depuis que
j'étais enfant de bas âge, on
m'a toujours parlé de Aissat
Idir qui était engagé pour la
révolution bien avant le lan-
C
cement de l'Ugta en 1956.
Aujourd'hui que je porte son
nom est prénom, je ressens
une très lourde responsabilité. Il disait toujours que si ce
n'était que de sont sort, il fera
de l'Algérie mieux que tous
les pays du monde ", disait,
son neveu Idir, accompagné
de son frère Belkacem qui
sont resté fideles à la
mémoire de leurs parents. La
génération post indépendance, doit s'inspirer de tous
les martyrs de la révolution
3
Algériennes qui ont sacrifiés
leurs vies est bien pour l'indépendance du pays. " Si ce
n'est le sacrifice de tous ces
martyrs, on ne seraient pas
indépendant de nos jours. Le
développement du pays,
c'est à nous génération post
indépendance
de
le
construire dans un engagement uni est solidaires, ajoutent les deux neveux du
défunt révolutionnaire Aissat
Idir.
A.C.
Mercredi 24 février 2016
Célébration du 24 février
Appel à mobilisation
des travailleurs
L'Union générale des travailleurs algériens (UGTA) a appelé les travailleurs et travailleuses, à la veille du 60e anniversaire
de sa création, à se mobiliser pour bâtir une
économie nationale productive à même de
satisfaire les différents besoins des
citoyens et de préserver les postes d'emploi".
Dans un entretien à l'APS, le secrétaire
général chargé des relations extérieures à
la Centrale syndicale, Ahmed Guettiche a
affirmé que "les travailleurs et travailleuses
dans les différentes entreprises algériennes
sont appelés à se mobiliser afin de bâtir
une économie nationale productive et efficace", soulignant l'importance d'"oeuvrer à
la promotion de l'investissement, la préservation des postes d'emploi et la protection
du produit national". M. Guettiche a rappelé
que les travailleurs étaient prêts à "relever
les défis et à faire face aux répercussions
de la chute des prix du pétrole, en oeuvrant
à la diversification de l'économie algérienne
et en privilégiant l'agriculture, le tourisme,
les mines et l'énergie.
Il a par ailleurs précisé que l'Algérie possédait des ressources matérielles et humaines importantes qui lui permettent de surmonter la crise pétrolière et de promouvoir
l'économie nationale.
Le même responsable a ajouté que "tous
les travailleurs sont conscients de la situation délicate que traverse le pays en raison
de la chute des prix du brut, soulignant que
tous sont mobilisés pour "relever les défis
et oeuvrer à renforcer le front interne, à travers l'augmentation de la production nationale, la protection des entreprises et la préservation des acquis obtenus grâce à leurs
sacrifices". Il a en outre soutenu que la
célébration du 60e anniversaire de la création de l'UGTA intervient cette année dans
un contexte marqué par de nouveaux
acquis consacrés par les nouveaux amendements constitutionnels qui prévoient que
"les secteurs stratégiques sont le bien du
peuple algérien" et que "l'Etat garantit l'utilisation rationnelle des ressources naturelles
et leur préservation pour les générations
futures" outre "la protection de la propriété
publique des terres agricoles et des eaux".
Le responsable syndical a salué les dispositions de la constitution amendée qui prévoient notamment de "mettre fin aux disparités sociales et régionales" et d'oeuvrer à
la promotion d'"une économie productive
concurrentielle dans le cadre du développement durable et la préservation de l'environnement". M. Guettiche a indiqué que
l'UGTA qui a été créée pendant la guerre de
libération avait contribué "efficacement au
raffermissement de l'unité nationale face au
colonialisme". L'UGTA avait aussi contribué
après l'indépendance à l'édification du pays
et a même joué "un rôle efficace" durant la
tragédie qu'a connue l'Algérie à la fin du
siècle dernier "en faisant face au terrorisme
qui "a ciblé les fondements de l'Etat algérien", a-t-il encore ajouté. Il a soutenu que
l'UGTA n'a pas hésité à défendre la
République algérienne durant cette bataille
décisive en oeuvrant à consolider le front
interne pour faire face au fléau terroriste, et
à corriger l'image ternie de l'Algérie à
l'étranger en participant à différentes tribunes internationales du monde du travail. Il a
rappelé à ce propos la conférence internationale qui s'est tenue à Alger avec la participation de nombreux syndicalistes internationaux qui se sont déplacés dans certaines
régions sensibles d'Algérie pour s'enquérir
de la situation et renverser la thèse alléguant que l'Etat algérien était sur le point de
s'effondrer. S'agissant de la célébration du
double anniversaire de la création de
l'UGTA et la nationalisation des hydrocarbures, le syndicaliste a indiqué qu'un programme riche à la hauteur de l'événement
est prévu, précisant que de nombreux rassemblements et manifestations seront
organisés à travers les différentes wilayas
du pays et des sites historiques seront inaugurés à Alger.
R.N.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Mercredi 24 février 2016
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 431
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Bouteflika préside un Conseil restreint
Sudoku N ° 431
Cap sur les énergies
renouvelables
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Mots croisés N° 431
Par Assia Mekhennef
Horizontalement
1 - Vandales
2 - Contiguës
3 - Fibre végétale - Bien sous tous les rapports
4 - Allaitements - Mettre à sec
5 - Mitraille norvégienne - Punaise d'eau - Locataire de
bocal
6 - Harassé - Mauvais sujets
7 - Représentation - Scrutera
8 - Bien appris - Deviendras audacieux
9 - Gracile - Sonder
10- Raccourcies mais du haut seulement
Verticalement
A - Il ne vous en fera pas voir de toutes les couleurs
B - Bassin de plongeur - Il ne dit jamais rien
C - Jouera contre la banque - A compter désormais
D - Montré ses dents - Cloaque
E - Substances pures
F - Hausser la note - Période de vacances
G - Recueil rigolo - Ne sentiras pas la rose
H - Proche parente - Coup qui bloque même le roi
I - Risqua un oeil - Presque riches
J - De même mère - Ile atlantique
K - Installera ses pénates
L - Sigle pour un pape - Encore une fois souillés
SOLUTIONS
Mots croisés N° 430
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 430
20
e président de la République,
Abdelaziz
Bouteflika,
a
ordonné, lundi, la poursuite et
l'intensification de la prospection des
ressources en gaz naturel.
Présidant un conseil restreint consacré à la politique nationale gazière,
le Chef de l'Etat a, également,
insisté sur le respect des plannings
d'amélioration des capacités de production des gisements déjà en cours
d'exploitation.
Le ministre de l'Energie, Salah
Khabri a présenté, lors de cette réunion, une communication qui a
notamment porté sur les capacités
nationales en gaz naturel conventionnel, les perspectives de consommation locale de cette ressource et
celles liées aux exportations futures
de gaz, ainsi que le programme
national de développement des
énergies renouvelables.
A cet égard, le Président Bouteflika
a donné des directives pour la pour-
L
SOLUTIONS
Sudoku N ° 430
Par Ammar Zitouni
es événements qui ont marqué
la vie nationale ces derniers
temps au plan politique et social
justifient amplement la signification imagée de l'état de la nation. Si Bouteflika
continue à remplir les promesses que le
peuple est en droit d'attendre de son
programme à l'horizon 2019, on ne
devrait pas occulter sous quelque prétexte que ce soit que le gouvernement,
en dépit de la crise économique et
financière que traverse le pays, se
débat tant bien que mal sur tous les
fronts, sur les problèmes fondamentaux, les rapports socio-économiques et
leurs contradictions, mais aussi au plan
sécuritaire, et ce, au regard de nouvelles données caractérisées par la présence de plus de 5.000 terroristes en
Libye, venant de Syrie et d'Irak. Une
vraie menace pour le Maghreb, l'Algérie
et la Tunisie, en particulier, et toute
l'Afrique et, en tout état de cause, on y
L
suite et la dynamisation du programme de développement des
énergies renouvelables adopté lors
du conseil des ministres en mai
2015, soulignant que ce programme
" doit être considéré comme une
priorité nationale ".
Le premier magistrat du pays, a
donné également, des directives
pour la poursuite et la dynamisation
du programme de développement
des énergies renouvelables, considéré comme une " priorité nationale
".
Il a rappelé, à ce propos, que le
développement des énergies renouvelables est à même de prolonger
durablement l'indépendance énergétique du pays et de générer aussi
une dynamique de développement
économique dans son sillage.
Le président de la République a
chargé, par la même occasion, le
gouvernement d'accorder une "
importance particulière " au développement de la pétrochimie.
Enfin, il a ordonné la poursuite des
efforts de rationalisation de la
consommation nationale d'énergie
en général, dont le gaz naturel, y
compris à travers la consommation
de l'électricité.
Rappelons que le Président
Bouteflika a présidé, lundi, un
Conseil rétreint consacré à la politique nationale dans le domaine du
gaz. Voici le texte intégral du communiqué de la présidence de la
République.
Ont pris part à cette réunion, le
Premier ministre, Abdelmalek Sellal,
le ministre d'Etat, directeur de
Cabinet de la Présidence de la
République, Ahmed Ouyahia, le
conseiller spécial auprès du président de la République, Youcef
Yousfi, le Vice ministre de la
Défense nationale, chef d'état-major
de l'Armée nationale populaire, le
général de corps d'armée, Ahmed
Gaïd Salah, ainsi que plusieurs
membres du gouvernement.
A.M.
Gestion du gisement d'acier
d'El Ouenza à Tébessa
Une députée appelle
le Premier ministre
à ouvrir une enquête
Par Doudou Abdelaziz
La députée Samira Dhouaifya a
adressé hier une lettre au premier ministre
Abdelmalek Sellal ,en l'appelant a ouvrir
une enquête approfondie au sujet du gisement d'acier d'Ouenza de Tébessa, qui se
trouve apparemment, selon elle dans état
critique et lamentable. " La situation dans le
site de gisement d'acier d'El Ouenza de
Tébessa est devenue très grave et insupportable, suite à la mauvaise gestion et la
corruption, qui sont devenues une monnaie
courante, dans ce site national et vital ", a
affirmé hier la députée dans une lettre
adressé à notre journal. La députée explique qu'au moment ou le pays traverse une
conjoncture économique difficile, et a
besoin le maximum d'austérité et modération dans les dépenses de ses ressources.
La gabegie et la dilapidation d'u bien public
a gagné le terrain, au su et au vu de tout le
monde. Mais aussi bien dans l'impunité
totale. A ce propos Samira Dhouaifya n'a
pas raté de montrer du doigt la tutelle en
l'accusant d'être derrière ce fait accompli,
en pratiquant la politique de la fuite en
avant, en observant le silence total sans
bouger le petit doigt. Et cela après avoir
négligé, et faire la sourde oreille sur la plateforme des revendications professionnelles
et sociales des travailleurs du site, formulées précédemment. Mettant ainsi la paix
sociale et la stabilité en danger, selon elle.
Raison pour laquelle elle a adressée une
lettre au premier ministre Abdelmalek Sellal
, en l'appelant à s'immiscer dans l'affaire,
pour sauver le devenir du site, avant qu'il
soit trop tard. La députée explique que malgré la récupération du site d'Ouenza par
l'état, cela n'a pas empêché, la dilapidation
du site par autant, mais aussi la disparition
des mauvaises pratiques telles que : la
mauvaise gestion et la corruption. Sans
omettre de signaler que la courbe de production de ce site a sensiblement chuté
durant ces derniers mois, du fait des pannes récurrentes des matériels et des équipements d'extraction, dont certains sont
immobilisés depuis des mois, a-elle martelé. Poursuivant sa missive, la députée n'a
pas manqué d'exprimer sa colère vis à vis
des autorités qui sont restées passives
jusqu'là. D'après elle il est inadmissible
qu'un site souverain, qui contribue à l'épanouissement de l'économie national et renfloue les caisses de trésor public, arrive à
cette situation catastrophique. Enfin Samira
Dhouafiya n'a pas manqué de précise que
le gisement d'acier d'El Ouenza ne se limite
pas seulement à un lieu ou on s'accapare
les richesses, mais renfermant aussi bien
un trame de principes : historique, économique, culturelle, social, qui les lient en
toute évidence avec notre glorieuse guerre
de libération, a t- elle conclue.
Eclairage
Goulag
pays et qui vient d'évoluer vers d'autres
impacts négatifs avec les bombardements aériens US en Libye. Il y a Daech
et les USA qui font que cette situation
domine et inquiète l'Algérie et préoccupe l'opinion publique nationale, car
elle semble intégrer une sorte de tirade
sur Goulag ", soit le conditionnement
militaire de la région et sa déstabilisation générale. Cette périodisation de la
tension aux abords de nos frontières et
ses conséquences ne suscite pas de
réaction mobilisatrice de la classe politique qui continue à se chamailler pour
des privilèges ou des ambitions politiques personnelles. Les partis se taisent
ou se contentent des fameux barouds
d'honneur comme cela a été le cas lors
trouve dans l'agenda gouvernemental
un panorama clair et une vision lucide
sur tous ces événements et sur leurs
risques. Le ton du discours officiel par
exemple est donné par le vice-ministre
de la Défense nationale, le commandant de la Gendarmerie nationale, le
DGSN ou le ministre de l'Intérieur. Un
discours qui appelle à la vigilance et à
la mobilisation, et pour attirer l'attention
du peuple que l'Algérie est toujours
dans le collimateur de ses ennemis
internes et externes, notamment des
imprévus qui peuvent venir des frontières-Sud et Est, voire Ouest. C'est d'ailleurs l'analyse concrète et la réalité du
terrain qui le confirment. Une situation
régionale des plus ennuyeuses pour le
5
Mercredi 24 février 2016
du passage de l'équipe de football de
Palestine à Alger. L'attitude du paysage
politique en question continue de faire
l'objet d'interrogations métaphysiques,
sur le marché de la politique politicienne
très en retard sur les réalités du
moment, tant au plan interne qu'externe. Est-ce bien logique moralement ?
Et, surtout, n'est-ce pas se tromper de
temps et de terrain ? A ne pas savoir
choisir entre l'intérêt national et celui
des cas " intéressants " (comme on dit
en médecine), le politique dévalorise
son apport effectif à la nation, à la compréhension du contexte géopolitique,
l'exigence socio-économique et sécuritaire. Cette ambiguïté, déjà décevable à
chaque instant, ne fait que se répercuter. Les choses sont tranchées, il y a,
d'un côté, un pouvoir et, de l'autre, l'opposition au milieu d'un champ politique
imbibé d'influences étrangères, et ce
n'est qu'une mauvaise copie d'un pluralisme agencé à certains "camelots".
A.Z.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Économie
Mercredi 24 février 2016
Quotidien national d’information
Changes
Les cours du pétrole
étaient de nouveau orientés à la baisse en Asie
mardi au lendemain d’un
fort rebond. Dans les
échanges électroniques en
Asie, le baril de “light
sweet crude” (WTI) pour
livraison en avril reculait de
41 cents à 32,98 dollars
vers 03H00 GMT. Le baril
de Brent de la mer du
Nord, la référence européenne du brut, pour
livraison en avril, cédait
quant à lui 43 cents à
34,26 dollars. Le WTI pour
livraison en mars avait la
veille gagné 1,84 dollar à
31,48 dollars sur le New
York Mercantile Exchange
(Nymex). A Londres, le
Brent avait pris 1,68 dollar
à 34,69 dollars sur
l’Intercontinental
Exchange (ICE).
L’euro baissait face
au dollar lundi, dans
un marché concentré
sur la livre
britannique qui
chutait -à son plus
bas en près de sept
ans- face au dollar
après l’annonce par
l’influent maire de
Londres de son
soutien à la sortie du
Royaume-Uni de
l’Union européenne
(UE).
L’
Argentine
Un accord
avec 5 fonds
enregistre sa plus faible croissance depuis plus d’un an et les
tensions déflationnistes s’intensifient en février”, a indiqué lundi
le cabinet Markit, qui publie l’indice “PMI” composite. Celui-ci
s’est affiché à 52,7, son plus
faible niveau depuis janvier
2015, selon une première estimation. De plus, le dollar profitait toujours de l’amélioration de
l’inflation aux Etats-Unis. Cette
nouvelle n’a pas fait fortement
grimper le dollar, mais lui permettait de reprendre de la
vigueur, et était de nature à
conforter la décision de la
Réserve fédérale américaine
(Fed) de relever ses taux en
décembre, commentait un analyste.
L’inflation américaine
s’est accélérée en janvier en
dépit de la poursuite de la baisse des prix de l’énergie, ce qui
remet sur la table une hausse
des taux d’intérêt par la Fed en
mars. Or, une telle mesure
serait de nature à soutenir le
dollar, qui a récemment souffert
des apparents atermoiements
de la banque centrale américaine face à la poursuite d’une
normalisation monétaire entamée en décembre par la première hausse de ses taux
depuis 2006. De plus, “la hausse des marchés d’actions et la
baisse de l’or lundi montrent
que l’appétit pour le risque a fait
son retour, ce qui est de mauvais augure pour l’euro face au
dollar”, notait un analyste chez
Forex.com.
Le dollar, plus
rémunérateur, est pour sa part
prisé quand les inquiétudes sur
l’économie mondiale se tassent
un peu. Mais, les cambistes
étaient surtout tournés vers la
livre britannique lundi, après
l’annonce de la date du référendum sur l’appartenance du
Royaume-Uni à l’UE, qui aura
lieu le 23 juin prochain, ouvrant
la voie à quatre mois d’incertitudes. La livre s’était un peu
renforcée vendredi suite à l’accord tardif entre le RoyaumeUni et l’UE sur le statut du pays
au sein de l’Union, mais
dimanche,
“le très influent
maire de Londres (Boris
Johnson), qui est vu par beaucoup comme le possible successeur de David Cameron au
poste de Premier ministre, s’est
prononcé pour la sortie du
Royaume-Uni de l’UE, et la livre
sterling est partie sur un chemin
plus prudent”, selon les spécialistes. Pour eux, la livre va
connaître une période difficile,
où “c’est plus l’incertitude, qui
va peser sur la devise que les
investisseurs prenant position
sur l’issue (du référendum), et
les conséquences pour l’économie”, deux aspects difficiles à
évaluer. La devise britannique
est tombée lundi à la mi-journée
à 1,4058 dollar, son niveau le
plus faible depuis mi-mars
2009, et baissait face à la monnaie
européenne, à 78,17
pence pour un euro. La devise
suisse montait un peu face à
l’euro, à 1,1002 franc pour un
euro, mais baissait face au dollar, à 0,9993 franc pour un dollar. La devise chinoise se stabilisait, à 6,5220 yuans pour un
dollar contre 6,5223 yuans vendredi soir. L’once d’or a fini à
1.207,98 dollars au fixing du
matin, contre 1.231,15 dollars
vendredi.
Le gouvernement
argentin a conclu lundi un
accord avec cinq nouveaux fonds créditeurs
auxquels il a accepté de
verser 250 millions de dollars, a annoncé le médiateur judiciaire Daniel
Pollack dans un communiqué.
L’accord s’inscrit dans le
cadre de la proposition présentée au début du mois
de février par le gouvernement de rembourser 6,5
milliards de dollars sur les
9 milliards que détiennent
actuellement des fonds
appelés “vautours”, qui
avaient racheté à bas prix
des titres de dette argentins après le défaut du
pays sur sa dette en 2001.
Une partie des fonds
concernés, notamment les
américains Aurelius
Capital, et NML Capital, ont
rejeté la proposition argentine, qui a été avalisée par
un juge américain dans
une décision rendue vendredi, sous condition toutefois que Buenos Aires
abroge sa législation interdisant actuellement tout
paiement aux fonds vautours. M. Pollack a précisé que les cinq fonds en
question étaient Lightwater
Corp, Old Castle Hodlings,
VR Capital, Procella
Hodlings, et Capital
Ventures International.
sements s’y multiplient, attirés
par des conditions climatiques
idéales, et surtout par des
réglementations peu contraignantes, non
appliquées
(notamment en raison de la
corruption) ou particulièrement
favorables
aux investissements étrangers”. “La mobilisation internationale a obligé
les géants asiatiques du secteur à prendre des engagements pour lutter contre la
déforestation, et mettre un
terme aux conflits fonciers”,
explique Greenpeace France.
L’Afrique est donc devenue “le
nouveau terrain de jeu des
industriels du palmier à huile et
de l’hévéa”, qui y convertissent
18
a facture des importations du lait en
poudre, crèmes de lait et matières
grasses laitières, utilisées comme
intrants dans la filière laitière, a reculé à
43,787 millions de dollars en janvier 2016
contre 62,791 millions de dollars en janvier
2015, a appris l'APS auprès des Douanes.
Mais les quantités importées n'ont pas
connu une tendance baissière puisqu'elles
sont passées à 17.076,42 tonnes (t) en janvier dernier contre 14.758,08 t sur le même
mois de l'année 2015, précise le Centre
national de l'informatique et des statistiques des douanes (Cnis). Ainsi, la facture
a chuté de 30,27% en janvier 2016 par rapport à janvier 2015, tandis que les quantités importées ont grimpé de 15,71% entre
les deux périodes de comparaison. Si la
facture des importations de lait a fortement
diminué malgré une hausse des quantités
importées, c'est en raison de la baisse des
prix à l'importation de ce produit alimentaire sur les marchés mondiaux. En effet, les
prix à l'importation des poudres de lait sont
en recul de l'ordre de plus de 40% en passant à près de 2.800 dollars/tonne contre
plus de 4.800 dollars/tonne il y a plus d'une
année. Par ailleurs, afin de réduire les
importations de ce produit subventionné et
promouvoir la filière laitière nationale, de
nouvelles mesures ont été décidées par le
gouvernement en faveur des éleveurs et
des opérateurs de ce secteur en augmentant la subvention du lait cru et en encourageant l'investissement dans la production
laitière et de l'alimentation. Le gouvernement a décidé que le prix de référence du
litre de lait cru de vache soit fixé à 50 DA,
à savoir 36 DA le prix de cession du lait cru
aux laiteries et 14 DA de subvention de
l'Etat, contre respectivement 34 DA et 12
L
DA auparavant. En réponse à la préoccupation des éleveurs relative à l'accès à l'aliment de bétail et à la régulation du marché
de ce produit, il a été décidé d'approvisionner directement les éleveurs en matière de
son (résidu de mouture de blé). D'autres
mesures de facilitation à moyen terme ont
été prises par le gouvernement afin d'asseoir une stratégie de relance de la filière
lait. Il s'agit notamment de l'accès des professionnels de la filière lait au foncier agricole pour leur permettre d'investir en amont
de cette filière et concourir au développement des grandes cultures (céréales et
fourrages). Les pouvoirs publics ambitionnent, dans ce cadre, de promouvoir la création de fermes modernes intégrées pour
l'élevage bovin laitier et la production de
céréales et de fourrages dans le cadre de
contrats-programmes. Il s'agit aussi d'encourager l'utilisation du crédit de campagne
"R'fig" pour investir dans la production des
fourrages, tandis que les coopératives des
éleveurs seront incitées à recourir à l'exploitation des périmètres irrigués, notamment dans les Hauts-Plateaux et le Sud.
R.N.
Salaheddine Jemmali, ancien ambassadeur de Tunisie en Libye :
" Ce qui se trame contre la Libye vise
toute la région "
ancien ambassadeur de
Tunisie
en
Libye,
Salaheddine Jemmali, a estimé
que ce qui se tramait contre la
Libye participait d'un vaste plan
visant toute la région. Le véritable dessein de l'intervention
occidentale en Libye est le
"remodelage de la région" qui
comprend "le Moyen-Orient,
l'Afrique du Nord et l'Egypte",
profitant de "la léthargie dans
laquelle se trouvent les Etats
arabes et l'absence de coordination entre eux", a précisé le
diplomate tunisien dans un
entretien accordé lundi au journal tunisien "Assarih". Pour cet
ancien ambassadeur, l'absence
totale de coordination entre les
pays de la région et le manque
de concertation entre les parties
arabes
ont
encouragé
l'Occident à intervenir sans la
moindre entrave. Prétextant de
la lutte contre le groupe terroriste autoproclamé "Etat islamique (Daech) pour mener une
intervention, les pays occiden-
L'
taux "exécutent un plan qui sert
leurs intérêts selon une stratégie étudiée et préparée", a affirmé M. Jemmali. Selon le diplomate tunisien, la lutte contre
Daech est un objectif "mais ce
n'est pas ce qui motive une
intervention en Libye". Les pays
occidentaux disent depuis des
années bombarder Daech en
Irak, mais cette organisation
terroriste existe toujours, a-t-il
souligné. Concernant les éventuelles répercussions d'une
intervention occidentale en
Libye sur la Tunisie, il a estimé
que le plus grand risque pour la
Tunisie serait l'infiltration de terroristes pouvant constituer des
cellules dormantes. Des terroristes étrangers peuvent pénétrer dans les pays voisins en se
faisant passer pour des réfugiés fuyant la guerre et menacer la paix et la stabilité de ces
pays, a-t-il mis en garde. Au
sujet de la prise en charge
humanitaire des réfugiés, M.
Jemmali a proposé que les
des dizaines de milliers d’hectares de forêts en plantations.
Or ces forêts “constituent d’immenses puits de carbone, en
particulier les forêts tropicales”
du bassin du Congo, à la biodiversité exceptionnelle, souligne l’ONG. Leur destruction
libère d’énormes quantités de
CO2, l’un des principaux gaz à
Par Hassan Wahid
effet de serre. En outre, les
forêts détruites ou endommagées ne peuvent plus jouer
leur rôle dans la régulation des
cycles de l’eau, la protection
contre l’érosion, la sauvegarde
de milliers d’espèces végétales, et animales ou comme
cadre de vie des populations.
De source généralement bien informée on apprend que les services de la
police judicaire ont ouvert une enquête en
ce qui concerne la gestion administrative
et financière de la commune d'El-Achir,
située à moins d'une dizaine de kilomètre
à l'Ouest du chef-lieu de wilaya Bordj-BouArreridj.
Les mêmes sources indiquent que le président de l'APC a été entendu par les policiers enquêteurs ainsi que l'ancien secré-
Mercredi 24 février 2016
L'auto-construction lancée
tous azimuts
Ce que doit savoir
l'acquéreur
Par Farid Larbaoui
camps prévus à cet effet soient
supervisés par l'ONU comme
c'est le cas en Jordanie et en
Turquie avec les réfugiés
syriens.
Par ailleurs, et pour se justifier,
le Pentagone a prétendu que le
bombardement américain qui a
visé la semaine dernière un
camp d'entraînement de combattants du groupe terroriste
autoproclamé "Etat Islamique"
(EI/Daech) en Libye aurait probablement évité un attentat en
Tunisie voisine. Le raid aérien
de vendredi dernier contre le
camp terroriste près de
Sabrata, à l'ouest de Tripoli,
avait fait plusieurs dizaines de
morts
dont
Noureddine
Chouchane, présenté comme
un cadre opérationnel de
Daech, responsable de deux
récentes attaques en Tunisie,
celles du musée du Bardo (22
morts) et sur une plage et dans
un hôtel près de Sousse (38
morts). Le camp détruit était
"concentré sur des entraîne-
ments pour mener des opérations, le type d'opérations que
l'on a vu en Tunisie", a justifié le
porte-parole du Pentagone Jeff
Davis.
"Nous sommes certains que (...) la frappe a empêché une tragédie plus grande
avec une quelconque sorte d'attaque extérieure. Le type d'entraînement qu'ils menaient ainsi
que la proximité avec la frontière tunisienne suggèrent qu'un
forfait de plus grande envergure
était en préparation", a poursuivi M.Davis. Dans le camp où,
selon le Pentagone, jusqu'à 60
éléments s'entraînaient, "des
personnes travaillaient en petits
groupes synchronisés et coordonnés (...) avec de petites
armes", a-t-il dit. Le ministère
américain de la Défense estime
à quelque 5.000 le nombre
d'éléments de Daech désormais en Libye, où l'organisation
terroriste, jusqu'ici surtout
implantée en Syrie et en Irak,
voit ses rangs gonfler.
R.N.
Des élus sous le collimateur de la justice
L’huile de palme polluant
Afrique est récemment
investie par des industriels de l’huile de palme et du
caoutchouc, au détriment des
forêts, et des populations
locales, affirme Greenpeace
dans un rapport. “On assiste
actuellement à une véritable
ruée sur les forêts africaines”,
souligne l’ONG. “Les investis-
En baisse de plus de 30 %
Bordj-Bou-Arreridj
Afrique
L’
Quotidien national d’information
Facture d'importation de lait
De nouveau
à la baisse
L’euro baisse face au
dollar
euro valait 1,1010 dollar contre 1,1131 dollar vendredi à la clôture. La monnaie unique européenne accentuait sa baisse
face à la devise nippone, à
124,57 yens - son plus bas
niveau depuis début avril 2013 contre 125,36 yens vendredi
soir. Le dollar progressait face
à la monnaie japonaise, à
113,21 yens contre 112,62 yens
vendredi. L’euro souffrait lundi
d’un nouveau ralentissement de
la croissance du secteur privé
dans la zone en février, alors
que “l’activité économique de
Actualité
Pétrole en Asie
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
taire général de cette commune, des élus
locaux et des fonctionnaires, et ce suite à
l'enquête ordonnée précédemment par le
Parquet.
Au cours de ces enquêtes, les agents de
la police judicaire ont axé leur interrogatoire sur nombre de questions touchant à la
dilapidation de deniers publics, passation
illicite de marché et l'attribution de privilèges à des personnes.
Et au moment que cette affaire sera traitée
dans les prochains jours par le tribunal de
Zemourah, on apprend que le maire a pré-
7
senté sa démission qui a été refusé par la
tutelle sans pour autant que soit mis en
application l'article 43 du code communal
stipulant que tout élu poursuivit en justice
est automatiquement suspendu provisoirement de sa fonction élective.
Ce n'est pas le cas ici et dans la commune de El-hammadia où quatre élus continuent à officier alors que leurs dossiers
est entre les mains du tribunal de Rass-ElOued, mieux ses élus sont en ce moment
précis en train de traiter les dossiers de
demandes de logements sociaux.
Les terrains pour l'auto-construction ne manqueront pas cette année.
Un plan pour les années à venir prévoit 200.000 lots viabilisés destinés à
la construction par les particuliers.
Une formule qui va certainement économique pour l'Etat.
Le ministre de l'habitat se réjouit
d'avance que cette opération va toucher les Hauts-Plateaux et les wilayas
du sud. Une démarche qui vise à
assurer aux ménages de prendre en
charge leurs logements avec un
accès au foncier sans trop
d'embûches. On assure du coté du
ministère de l'habitat que l'autoconstruction sera encouragée par l'aide de l'Etat sous la condition que le
futur acquéreur doive respecter certaines règles. Pour tout lot distribué, il
faut d'abord que le terrain soit valable
pour la construction. Pas question de
construire sous les marécages ou
dans des vallons et il est interdit de
mettre des fondations dans des terrains agricoles. Les lots destinés ainsi
à la construction seront plus contrôlés
dans le processus de leur achèvement de façon à ne pas laisser des
carcasses qui traînent en longueur et
dont ne sait pas rien de leur situation.
Le ministère de l'habitat a décidé
depuis
2014
d'éradiquer
ces
constructions inachevés et dont le
nombre avoisine les 1,2 millions
d'unités. Pour rappel, les autorités ont
donné un délai jusqu'à fin août de
cette année pour que les propriétaires
de régulariser leur situation. Il est
dorénavant prescrit à tout citoyen qui
veut se lancer dans l'auto-construction d'établir un permis de construire
où doit figurer le maître de l'ouvrage
et le délai de construction dûment
mentionnés et il y a l'impératif de
recruter un architecte pour le suivi
des travaux et le respect des règles
urbanistiques qui ont fait tant défaut.
Les architectes dans l'ensemble ont
applaudi la démarche puisqu'elle
rend justice à l'architecte en le réhabilitant dans son corps de métier. En
termes pratiques, l'architecte qui va
assurer le suivi de l'auto-construction
sera pleinement agréé par les autorités compétentes. Le propriétaire du
logement à construire sera contraint
de s'incliner à ce nouveau cahier de
charges.
Parmi les conditions de réalisation du
logement dans le cadre de l'autoconstruction, il y a lieu d'indiquer
l'obligation d'avoir un plan de
construction où le promoteur qui est
soit l'acquéreur lui-même ou un entrepreneur choisi doit s'y conformer.
L'espace urbanistique entre deux
constructions de même genre doit
être de 10 mètres conformément aux
règles de l'urbanisme. Avant même
de se lancer dans l'auto-construction,
l'acquéreur devra retirer un certificat
de bonne conformité du cadastre sur
l'état de terrain et la nature de la
construction.
Ces règles qui se veulent draconiennes sont de nature à corriger les
multiples dysfonctionnements constatés depuis des années. L'une des
défaillances enregistrées à ce propos
est celle des extensions anarchiques
et sans autorisations.
Ce qui a engendré des surcharges
sur des façades avec un dosage de
matériaux sans mesures.
Cela a renforcé des constructions illicites par milliers où certains avaient
même créé des commerces ou des
dépôts de stocks de marchandises.
Les experts en la matière ont obtenu
raison pour que désormais l'Etat puisse sévir contre cette débandade de
constructions sans règles engendrant
des paysages urbanistiques hideux.
Les autorités ne veulent pas que les
nouveaux îlots promis à l'autoconstruction redeviennent des bidonvilles légalisés.
F. L.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Quotidien national d’information
Peu de liquidités
Sit-in
des étudiants
Les étudiants de la faculté
des sciences économiques et
de gestions de l’Université
Mouloud-Mammeri de TiziOuzou ont observé dans la
matinée d’hier un sit-in devant
le siège du rectorat situé dans
l’enceinte du campus
Hasnaoua pour exiger une rencontre avec le premier responsable de l’établissement. «Les
étudiants, qui dénoncent les
conditions pédagogiques, et
sociales qualifiées d’« intenables». Cette rencontre « va
nous permettre d’exposer et
trouver des solutions à nos
problèmes » dira le représentant des étudiants. Rappelons
aussi, que les étudiants de la
faculté de droit de Boukhalfa
ont annoncé le boycott des
examens pour différentes raisons qu’ils expliquent : “ les
conditions socio-pédagogique
sont loin d’être réunies pour
que nous puissions préparer
nos examens.” Une autre situation est vécue au pole universitaire de Bastos, où les étudiants du département tronccommun de sciences de technologies et sciences de la
matière de la faculté des sciences ont procédé, depuis mercredi dernier, au boycott des
examens par le biais de la fermeture des portes dudit département. C’est l’impasse ! La
tutelle doit s’impliquer, et venir
en aide des étudiants, qui ne
demandent que de meilleures
conditions de travail !
R.D.
Sports
COUPE NATIONALE MILITAIRE DE TAEKWONDO :
La 1ère région militaire
remporte le titre par
équipes
Dans la soirée de la journée
du 21 février vers 20 h 30,
une certaine animosité de
contestation, s’est emparé
d’un certain nombre de
citoyens à dominance
adolescente, d’un quartier
de la commune de Mostefa
Ben Brahim, en raison de
leur insatisfaction semble-t-il
de la liste des 130
bénéficiaires de logements
qui a été affichée à travers
toute la localité.
Championnat d'Italie :
Par K.Benkhelouf
oujours, selon notre source avérée, il semblerait qu’un groupuscule de jeune, qui se trouvait dans
un état d’inconscience, se sont rendu
auprès du domicile du maire, et l’agressèrent verbalement, alors qu’il se trouvait
avec son frère près de sa porte d’entrée
centrale. C’est alors que deux individus
parmi le groupe, qui paraissaient très virulents, et dont l’un n’a pas figuré dans la
liste, l’on agressé avec son frère.
T
Le maire, a appelé les services de police,
qui sont rapidement venus pour disperser
les assaillants et arrêter les deux agresseurs et de les embarquer. Le maire et
son frère blessés ont été invités par la
police de présenter des certificats d’incapacités. Il semblerait que la liste à été
refaite en commun accord, et en toutes
transparences par la commission d’attribution que préside le chef de daïra et que la
majorité des citoyens ayant bénéficiés
d’un appartement répondent, aux condi-
tions réglementaires d’attribution. Selon,
la même source, Il paraîtrait, que le
citoyen fait parti d’un clan opposant au
maire, qui tenait à faire parti de la liste. Il
avait obtenu des assurances, qu’il figurerait, sur la liste des prochaines attributions, mais malgré cela, il dévoila son
mécontentement en employant la violence
et en agitant de jeunes désœuvrés, pour
tenter de dramatiser et déstabiliser le climat de la commune.
K.B.
Chlef
Privilégier les enfants handicapés
Par Amel Korchi
a direction de l’action
sociale et de la solidarité a
procédé à une opération
consistant à ouvrir des classes
pour des enfants handicapés.
La semaine écoulée, une
classé de cinq élèves a été
inaugurée au niveau de l’école
primaire chahid Bouali Malek
sise à Hay Chega dans la commune du chef lieu de la wilaya.
Cette classe se compte parmi
les vingt cinq classes ouvertes
à travers plusieurs écoles.
A noter que cette initiative
répondra à la promotion, et la
protection des droits des groupes vulnérables notamment en
matière de prise en charge
dans tous les domaines et
L
plus particulièrement dans le
domaine de l’éducation au
même titre que les élèves normaux. Les responsables en
charge du dossier au niveau
de la DAS indiquent que l’opération est menée dans le cadre
de l’application du décret
ministériel du 13 mars 2014.
Des éducateurs spécialisés
assurent l’encadrement. Et, le
suivi psychologique, et orthophoniste des enfants s’effectuent à travers des visites hebdomadaires. Pour l’année en
cours, dix classes ont été
ouvertes pour la prise en
charge des enfants autistes
comprenant six élèves chacune. Elles sont sises au
niveau de l’école primaire
LAKAKZA et celle de la cité
Olympique à chlef. Une autre
classe pour les sourds muets
et une autre pour les déficient
mentaux viennent d’être rajoutées au niveau de l’école primaire Benarbia.
Selon Mme Faknous, la responsable en charge du dossier
au niveau de la DAS, 205
enfants handicapés ont été
intégrés dans le circuit normal.
Les directeurs des établissements primaires font preuve
d’une réelle coopération .Ces
enfants suivent des programmes spécifiques grâce à des
ouvrages spéciaux.
A.K.
Direction de l’éducation de Tizi Ouzou
Agents de labo protestent
es adjoints techniques de
laboratoires du secteur de
l’éducation nationale de la
wilaya de Tizi Ouzou, affiliés à
l’UNPEF, ont observé dans la
matinée d’hier un sit-in devant
le siège de la direction de
l’éducation. Le motif ? Son
refus d’intégrer ce corps dans
le secteur de l’éducation.
N’ayant
obtenu
aucune
réponse à leurs revendications, les adjoints et adjoints
techniques de laboratoire ont
décidé pour une énième de
recourir à ce mouvement de
protestation. Ce corps, qui
demande l’intégration et la
L
classification à la catégorie 10,
se dit «marginalisé». Le ministère de l’Education nationale
refuse de les reconnaître, sous
prétexte qu’ils dépendent des
corps communs, donc sous
tutelle du ministère de
l’Intérieur. Un argument que
réfutent les concernés qui
expliquent qu’ils étaient formés
au niveau des Instituts technologiques de l’éducation nationale (ITE), lesquels dépendent
du ministère de l’Education.
«Nous avons obtenu le
diplôme d’adjoints techniques
de laboratoire (ATL) avec
affectation au niveau des diffé-
8
rents établissements scolaires
où nous exerçons depuis une
quinzaine d’années. La formation que nous avons reçue
dans les instituts technologiques de l’éducation devrait
suffire pour jouir d’un statut au
sein du secteur de l’enseignement», a indiqué Ould Amara
Rebiha, représentante des
adjoints de laboratoire. Les
protestataires
se
disent
«lésés». «Contrairement aux
reste de la corporation de
l’éducation, la prime de rendement est restée la même, soit
30%, de même pour la prime
compensatoire du service tech-
nique, fixée à 25%. La prime
de risque, qui est de 10%, est
négligeable devant les primes
accordées aux autres fonctionnaires du secteur» lit-on dans
un communiqué rendu public.
Ils appellent ainsi le ministère
de l’Éducation à corriger les
«imperfections»
contenues
dans le statut particulier. «Une
injustice» que le ministère de
l’Éducation
nationale est
appelé à réparer. Ils se disent
déterminer à aller au bout,
jusqu’à la satisfaction de la
plate forme de revendications
qu’ils estiment «légitimes ».
R.D.
Mercredi 24 février 2016
Quotidien national d’information
Les exclus protestent
Par Roza Drik
Université
Mouloud-Mammeri
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Logement social à Sidi Bel Abbès
Postes à TiziOuzou
Un manque de liquidités a
été signalé dans les bureaux
de postes des deux communes d’Ait Abdelmoumen et Tizi
N’Tlata, daira d’Ouadhias, à
une quarantaine de kilomètres
au Sud de la wilaya de Tizi
Ouzou. L’un comme l’autre ont
été saisis surtout par la présence des nombreux retraités
venus retirer leur pension. Ces
personnes âgées venues très
tôt le matin pour retirer leur
dû. Mais, voila que l’agent qui
du guichet arrive pour annoncer la mauvaise nouvelle aux
retraités « du manque de liquidité » et qu’il ne pourra pas
subvenir à la demande de tous.
Un affront qu’on subit chaque
fin de mois, dira un retraité.
Un autre cria de loin « lors
de son passage dans notre
localité, le wali nous a promis
de régler le problème mais rien
n’a fait ! » En effet, le réseau
d’agences d’Algérie Poste dans
la daira d’Ouadhias est loin de
répondre à la demande des
citoyens de localité. Ces agences sont toujours prises d’assaut à la fin du mois. En attendant, ces derniers continuent
d’appréhender ce moment. En
cas de panne de réseau ou de
manque de liquidités, cette
attente se transforme tout bonnement en véritable torture.
R.D.
Mercredi 24 février 2016
Naples accroché par Milan,
Ghoulam passeur
aples a laissé passer une occasion de reprendre la tête du
championnat d'Italie en ne parvenant pas à battre l'AC Milan (1-1)
lundi à domicile en clôture de la 26e
journée.
Au tout début de cette journée étalée
sur quatre jours, la Juventus, leader,
avait été en effet tenue en échec 0-0 à
Bologne, qui mettait ainsi fin à l'incroyable série de 15 victoires consécutives des hommes de Massimiliano
Allegri.
Avec un succès lundi, Naples aurait
donc récupéré les commandes, mais le
nul concédé face au Milan laisse les
positions figées: la Juve reste devant,
pour un point.
Naples a pourtant nettement dominé la
partie, surtout la première période, et
avait même ouvert le score sur une
frappe d'Insigne détournée (39e), sur
un service du défenseur international
algérien, Fawzi Ghoulam.
N
Mais l'avantage de l'équipe de Maurizio
Sarri (expulsé en seconde période) n'a
tenu que cinq minutes. Juste avant la
pause (44e), Bonaventura égalisait en
profitant d'une mauvaise inspiration de
Koulibaly, le défenseur central évoqué
dimanche par Didier Deschamps
comme possible renfort pour les Bleus
alors qu'il joue pour le Sénégal.
Naples a encore eu les meilleures
occasions en seconde période avec
notamment un poteau de Mertens
(67e) et une frappe à côté de Higuain
(81e), muet depuis deux matches.
Mais Milan, qui confirme sa bonne
forme (trois victoires et quatre nuls lors
des sept dernières journées), aurait pu
l'emporter aussi, avec des occasions
signée Niang (85e) et Honda (89e).
Les rossoneri restent 6e.
Derrière les deux leaders, tous les candidats à la troisième place, qualificative
pour les barrages de la Ligue des
Champions, se sont imposés.
C'est pour l'instant la Fiorentina qui
occupe la place, cinq longueurs derrière Naples. Dimanche, les joueurs de
Paulo Sousa se sont difficilement
imposés 3-2 à Bergame face à
l'Atalanta lors d'un match à rebondissements.
Dimanche également, l'AS Rome a su
surmonter le psychodrame Totti pour
décrocher une cinquième victoire
consécutive, en écrasant une très faible équipe de Palerme (5-0).
Ecarté par son entraîneur Luciano
Spalletti, Totti a vu des loges les doublés de Dzeko et Salah et le but de
Keita. La Roma s'accroche, à deux
points seulement de la Fiorentina.
Encore deux longueurs derrière, on
trouve l'Inter Milan à la cinquième
place. Après deux mauvais résultats,
l'équipe de Roberto Mancini s'est bien
relancé samedi avec un net succès 3-1
contre la Sampdoria Gênes.
Rugby :
Stage de formation pour 70 éducateurs sportifs
de la wilaya de Blida
a Fédération algérienne
de rugby (FAR) organise un stage de formation
au profit de 70 éducateurs
sportifs de la wilaya de
Blida, les 26 et 27 février au
stade Mustapha Tchaker à
Blida, a-t-on appris auprès
de l'instance fédérale.
" C'est le premier stage initié par la fédération pour les
cadres de la wilaya de
Blida. On va créer à l'occasion la ligue de Blida, le 25
février", a indiqué à l'APS,
le président de la fédération
algérienne de Rugby (FAG),
Sofiane Benhassen, élu en
novembre 2015 à la tête de
l'instance fédérale. Le
stage de deux jours sera
encadré par le formateur de
la World Rugby (WR), le
Tunisien Mohamed
L
Sahraoui, natif de la ville de
Annaba (Algérie).
L'objectif de la fédération
algérienne de rugby à tra-
vers l'organisation de ce
stage de formation, est de
lancer prochainement, cinq
clubs dans la wilaya de
17
Blida.
Certains parmi les bénéficiaires de ce stage seront
affectés dans ces clubs
pour former les jeunes
joueurs.
" Le rendez-vous de Blida
sera suivi de 4 ou 5 autres
stages dans les différentes
régions du pays pour tenter
d'adapter cette discipline à
la masse et la développer
en Algérie", a souligné le
président de la fédération.
En marge, la fédération
compte installer le nouveau
directeur technique national
(DTN) qui aura la tache de
mettre en place une assise
technique au Rugby en
Algérie et élaborer un plan
d'action ambitieux à moyen
et court terme, avec des
objectifs clairs.
L'équipe de la première région militaire (1ère-RM) a décrochée lundi à
Bechar la première place par équipes de
la Coupe nationale militaire de
Taekwondo.
Les équipes du commandement général
de la gendarmerie nationale, de la 4e
région militaire et celle de la 1ère division
d'infanterie ont successivement complété
le podium, pour les compétitions dans la
spécialité de "Kyorugi".
En compétitions individuelles des moins
de 30 ans, le champion d'Algérie en l'occurrence le caporal-contractuel Merdaci
Nacir (1ère RM) a remporté la médaille
d'or dans le"Poomsea" (genre de kata),
tandis que le caporal-contractuel Awadi
Ameur (5ème RM) et le soldat-contractuel
Fellak Ali ont remporté respectivement les
médailles d'argent et de bronze de cette
compétition.
Pour les moins de 40 ans, le caporalcontractuel Mathoum Benyoucef (1ère
RM), a remporté la médaille d'or de la
catégorie.
La cérémonie de remise des trophées aux
vainqueurs a été présidée au complexe
sportif militaire régional par le général
Amar Bouafia, chef d'état-major de la
3ème RM de Bechar.
Les compétitions de cette coupe nationale
militaire de Taekwondo ont débuté dimanche au complexe sportif de la 3ème RM ,
avec la participation de 115 athlètes issus
de 15 équipes, représentant les régions
militaires du pays ainsi que différents commandements et unités de l'armée nationale populaire (ANP).
CHAMPIONNATS D'AFRIQUE
DE CYCLISME:
L'Algérie à la 2e place
du contre-la-montre
L'équipe algérienne de cyclisme (hommes) s'est classée à la 2e place du contrela-montre (hommes) disputé lundi à
Benslimane (Maroc) sur 59 km dans le
cadre des 11èmes championnats d'Afrique
de cyclisme sur route et piste qui se
déroulent à Casablanca et Benslimane du
16 au 26 février en cours.
Les cyclistes algériens ont couvert la distance en 1h16min05 sec et 71 m. La première place est revenue à l'équipe érythréenne en 1h15mn07sec et 53 m et la
troisième place à l'équipe marocaine qui a
couvert la distance en 1h16mn09sec et 91
m suivie de l'équipe éthiopienne à la quatrième place.
Plus de 30 pays africains participent à cet
événement sportif organisé du 16 au 19
février sur le Vélodrome d'Anfa et du 21
au 26 du mois dans la ville de
Benslimane.
IAAF:
Le directeur général
de la fédération
kényane suspendu
6 mois
Le directeur général de la fédération
kényane d'athlétisme (AK), Isaac Mwangi,
a été suspendu lundi pour 6 mois de toutes fonctions par la commission d'éthique
de la fédération internationale d'athlétisme
(IAAF) dans l'attente d'un examen des
accusations de corruption le visant.
Isaac Mwangi a été accusé la semaine
passée par deux athlètes kényanes de
leur avoir demandé un pot-de-vin en 2015
en échange d'une réduction de leur suspension pour dopage.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Mercredi 24 février 2016
Quotidien national d’information
LIGUE 1 MOBILIS :
Quatre matchs à huis
clos pour le MO Béjaia
Régions
Douanes de Tlemcen
40 entraîneurs
''consommés'' depuis
le début de saison
Saisie de 70 gr
de cocaïne
vec la démission de Khaled
Lounici de la barre technique
du RC Arbaâ et le limogeage
de Kamel Mouassa au MC El Eulma
dimanche, le nombre des entraîneurs
''consommés'' jusqu'à la 20e journée
du championnat de football des deux
Ligues professionnelles en Algérie
s'élève désormais à quarante (40)
coachs.
Ce nombre aurait pu s'accentuer
encore si Abdelkader Amrani, qui a
annoncé son départ du MO Béjaia
samedi dernier , n'était pas revenu à
de meilleurs sentiments ce lundi.
C'est dire que les saisons se suivent
et se ressemblent dans les deux premiers paliers de la compétition, où la
valse des entraîneurs continue de
faire rage. Pis, la situation est en
train de prendre des dimensions ahurissantes durant cet exercice.
C'est le RCA qui a changé, jusque-là,
le plus d'entraîneurs. Avec le départ
de Lounici, la lanterne rouge de la
Ligue 1 aura ainsi ''consommé'' son
quatrième coach cette saison, après
Billel Dziri, Darko-Daniel Janakovic
et Abdennour Bousbia.
Cette valse d'entraîneurs a débuté
dès la première journée de la saison
qui avait connu le limogeage de deux
entraîneurs : Mourad Karouf (JS
Kabylie) et Youcef Bouzidi (O
Médéa).
A l'opposé, seulement quatre clubs
de Ligue 1 maintiennent toujours en
place leurs entraîneurs: l'USM Alger,
le CR Belouizdad, le DRB Tadjenanet
et l'USM El Harrach.
Les trois premiers cités caracolent en
tête du classement, alors que le quatrième marque le pas et recule à la
7e place. Sa récente élimination en
Coupe d'Algérie l'a plongé dans la
crise et son entraîneur Boualem
Charef risque d'en faire les frais.
Trois autres équipes également de la
Ligue deux ont gardé leurs coachs
du début de saison. Il s'agit du CA
Batna, Paradou AC et AS Khroub.
Il y a lieu de constater que les résultats ne sont plus la seule référence
A
MCE EULMA :
"Rouabah fait
l'unanimité pour diriger
la barre technique"
Le président du MCE Eulma (Ligue 2),
Samir Bourdim, a affirmé lundi que Taoufik
Rouabah fait l'unanimité au sein de la direction
du club pour diriger la barre technique en remplacement de Kamel Mouassa, dont le contrat a
été résilié dimanche à l'amiable.
"Nous avons ciblé plusieurs noms d'entraîneurs,
mais celui qui fait l'unanimité est Rouabah, qui
avait dirigé l'équipe par le passé. Nous allons le
contacter incessamment pour tenter de le
convaincre de revenir au MCEE", a indiqué à
l'APS le premier responsable de la formation du
"Babiya".
La direction du club et Kamel Mouassa ont
décidé dimanche de mettre fin à leur collaboration à l'amiable en raison des derniers mauvais
résultats concédés par le club des hauts-plateaux.
Lors des sept derniers matchs en championnat,
le MCEE n'a réussi à récolter que cinq points
avec Mouassa, qui avait succédé à Noureddine
Saâdi.
"Outre Rouabah, nous avons également coché
les noms de Zemiti et Moussa Bezzaz. La prochain entraîneur sera connu d'ici à mardi", a-t-il
ajouté.
Engagée lors de la précédente édition de la
Ligue des champions d'Afrique, le MCEE s'est
fait éliminer à la phase de poules dans un
groupe où figurait l'USM Alger, l'ES Sétif, et
Merrikh du Soudan.
Au terme de la 20e journée de la Ligue 2, le
MCEE pointe à la 10e place avec 25 points, loin
derrière la troisième place occupée par l'USM
Bel Abbes (36 pts), synonyme d'accession
parmi l'élite.
Quotidien national d’information
Ligue 1 et 2 Mobilis :
Par B.Abdelhak
Le MO Béjaia a écopé de quatre matchs à
huis clos, dont deux avec sursis, a annoncé la
Ligue de football professionnel (LFP) sur son
site officiel.
Cette sanction a été prise par la commission de
discipline de la LFP suite au jet de projectiles
(bouteilles, pierres, dégradation d'équipements),
sans préjudice des indemnités financières qui
seront demandées par le gestionnaire du stade.
Les faits se sont produits lors du match face au
NA Hussein Dey (défaite 2-1, a.p) disputé
samedi dans le cadre des 1/8es de finale de la
Coupe d'Algérie.
Le club de la Soummam va purger son premier
match mardi lors de la réception de l'USM Alger
(16h00) en match avancé de la 21e journée du
championnat.
Le préparateur physique du MOB Laâbeni Adel
a écopé de six mois de suspension ferme à
compter du 21.02.2016 plus 40.000 DA
d'amende (Art 58).
De son côté, le RC Relizane a écopé de deux
matchs à huis clos en plus d'une amende de
200,000 dinars.
Le RCR a été sanctionné pour sa part pour jet
de projectiles entraînant des dommages physiques lors de la réception du MC Alger samedi
(défaite 2-1) comptant pour les 1/8es de finale
de Dame coupe.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
A
pour trancher sur l'avenir de tel ou tel
entraîneur. La preuve, l'USM Bel
Abbès a poussé à la sortie son coach
tunisien, Mouaz Bouakkaz, à l'issue
de la phase aller alors que son
équipe venait de terminer cette première partie aux commandes du
classement.
Le MCEE a fait de même avec
Noureddine Saâdi, qui a redressé
pourtant la barre après son arrivée
en milieu de la phase aller, mais cela
ne lui a pas suffi pour être maintenu
à son poste. Il a été remercié peu
avant la trêve hivernale. Son successeur, Kamel Mouassa, qui a débuté
la saison avec l'ASM Oran, a vu son
contrat résilié dimanche, après une
série de mauvais résultats ayant éloigné ''Babia'' de la course au titre.
Liste des entraîneurs
''consommés'':
Ligue 1 :
JS Saoura : Simondi
MC Oran : Cavalli
MC Alger : Arthur Jorge - Ighil
JS Kabylie : Karouf
RC Relizane : Belatoui - Benyelles Bracci
NA Hussein Dey : Iaiche
ASM Oran : Mouassa
ES Sétif : Madoui
USM Blida : Benchadli - Bacha
CS Constantine : Velud
RC Arbaâ : Dziri - Janakovic Bousbia - Lounici
MO Béjaia : Geiger
Ligue 2 :
USM Bel Abbès : Bouakkaz
MC Saida : Mihoubi - Boufennara
CA Bordj Bouarriridj : Khezzar
OM Arzew : Khelladi - Haimaidia
JSM Béjaia : Ghimouz - Hammouche
USMM Hadjout : Boudjaârane Abbès
JSM Skikda : Mechiche - Bira
A Bousaada : Bougherra - Ghimouz
O Médéa : Bouzidi
MC El Eulma : Hadjar - Saâdi Mouassa
CRB Ain Fakroun : Abbès - Hadjar
US Chaouia : Gigiu.
USM Alger :
Darfalou revient dans le groupe
après cinq mois d'absence
attaquant international olympique de
l'USM Alger , Oussama
Darfalou, absent des terrains depuis septembre
2015 pour blessure, a été
retenu dans le groupe
pour affronter mardi en
déplacement le MO Béjaia
(16h00) en match avancé
de la 21e journée du
championnat de Ligue 1
Mobilis de football, a
appris l'APS auprès du
club algérois.
Le meilleur espoir algérien
2015 avait été opéré d'une
pubalgie à Doha (Qatar)
en décembre 2015, à la
charge de la fédération
algérienne de football
(FAF).
Le dernier match de
L'
Darfalou avec l'USMA
remonte à septembre
2015 à Khartoum face à
Al-Merrikh (défaite 1-0)
dans le cadre de la 6e et
dernière journée de la
phase de poules de la
Ligue des champions
16
ccomplissan
t leur mission routinière de prévention,
et de lutte contre la
drogue sous toutes
ses formes, les éléments de la brigade
régionale des douanes de lutte contre la
drogue à Tlemcen
ont découvert et saisi
une quantité de 70
grammes de poudre
de cocaïne dissimulés soigneusement
dans les vêtements
d’un conducteur d’un
véhicule automobile
de marque «Peugeot
406 ». Cette drogue
a été saisie, au cours
de
l’accomplissement d’une mission
d’un barrage de
d'Afrique.
En dépit de ses soucis de
santé, Darfalou avait été
retenu en équipe nationale
olympique pour la Coupe
d'Afrique des nations
CAN-2015 disputée au
Sénégal (28 novembre-12
décembre), une compétition qui s'est avérée fatale
pour l'ancien joueur du RC
Arbaâ qui a vu sa blessure se compliquer l'obligeant de passer sur le billard. Outre Darfalou, un
autre joueur de l'USM
Alger, le gardien international Mohamed Lamine
Zemmamouche a subi en
janvier 2016 une intervention à Doha. Il a été opéré
suite à une blessure au
coude qu'il traînait depuis
novembre dernier.
Au terme de la 20e journée, l'USM Alger caracole
en tête du classement
avec 42 points, avec dix
longueurs d'avance sur
son dauphin le CR
Belouzidad.
Relizane
contrôle dressé sur
la route nationale
N°35, à proximité
d’un lieu-dit « Zriba
», où le chauffeur et
sa voiture ont fait
l’objet d’un contrôle,
et d’une fouille. Le
suspect de cette
affaire de drogue a
été soumis à la procédure
d’usage
avant d’être mis à la
disposition de l’autorité judiciaire territorialement
compétente. La valeur de la
marchandise, et du
moyen de transport
est estimée à un
montant
de
1.46O.OOO dinars
tandis que l’amende
douanière est d’un
montant
de
14.600.000 dinars.
B.A.
U
partie de moyennement finances. Poursuivant leur enquête
dans le cadre de cette affaire,
et munis d’un mandat de perquisition délivrée par l’autorité
judiciaire territorialement compétente, les policiers enquêteurs ont procédé à la fouille de
leurs domiciles respectifs, où
ils ont découvert et saisi plusieurs pièces administratives
ainsi que des dossiers des victimes. Soumis à la procédure
d’usage, ces derniers ont été
présentés au niveau du tribunal d’Ain-Temouchent territorialement compétent où ils ont
été mis en détention préventive
par le juge d’instruction en
charge de cette affaire pour
Association de Malfaiteurs et
faux, et usage de faux. De nos
jours, le gain facile, l’enrichissement illicite, et la procuration de
l’argent par n’importe moyen
par certains gens sans scru-
pule, préoccupant la société
notamment les âmes honnêtes,
et consciencieuses, se sont
dégénérés par l’esprit matérialiste de tout bord qui s’installe
parmi la société , incite certains
individus de certaines catégories sociales à s’adonner à des
actes d’escroquerie, dont leur
dessein de collecter de l’argent
par des actes d’escroqueries en
usant de l’usurpation de la fonction attribués à des commis de
l’Etat soient civils ou militaires .
Dans ce même ordre d’idées, la
nouvelle constitution adoptée
par le parlement, qui ,ancre
dans ses principes fondements,
la séparation des pouvoirs
Législatif-Exécutif, et judiciaire,
ainsi que le renforcement de la
liberté de la presse, et la justice
, et la clairvoyance des attributions de chaque institution militaire ou civile, renforce le processus de la démocratisation
dans le pays, qui préconise
l’égalité, et l’obligation de chaque citoyen devant les lois de la
République, et renforce de plus
en plus le climat de confiance
entre
Gouvernants
et
Gouvernés, selon des commentaires recueillies parmi
l’opinion publique locale.
B.A.
Ouled-Kihal
Un corps sans tête découvert
l a été découvert, à proximité d’une plage dite « El
Aricha », située dans le littoral
de la commune d’OuledKihal, relevant administrativement de la daira d’El-Malah,
et distance d’une vingtaine
de kilomètres du chef-lieu de
Par A.Lotfi
Selon un communiqué
rendu par la cellule de communication de la Sûreté de wilaya
de Relizane, les éléments de la
police d’Ammi Moussa relevant
de la sureté de wilaya ont
réussi, après un simple arrêt de
contrôle d’identité, à découvrir
dans le véhicule d’un jeune
homme qui était à son bord, plus
de 5 kg de résine de cannabis et
une somme d’argent de
130.000,00 DA. Le mis en cause
a livré deux autres complices qui
ont été tous placés sous mandat
de dépôt et seront jugés cette
semaine pour trafic de stupéfiants qui, rappelons-le, a connu
ces derniers mois dans la wilaya
de Relizane une nette évolution.
Rappelons que la semaine dernière, une autre quantité de 49
kilogrammes de kif a été saisie
par le barrage fixe de Belacel,
de l’autoroute Est –Ouest, par
les éléments de la gendarmerie
nationale de la wilaya de
Relizane.
A.L.
Extension des
classes à Relizane
2 faux agents détectés
I
Saisie de 5 kg
de cannabis
Conditions
de scolarité
Sûreté d’Aïn-Témouchent
ne fois, les plaintes consignées sur PV de victimes
d’actes d’escroqueries qui
seraient à l’œuvre de deux
individus, comme le prévoient
les dispositions du code de
procédure pénale, les éléments de la brigade de lutte
contre de la drogue relevant du
Service de Wilaya de la Police
Judiciaire de la Sureté de
wilaya d’Ain-Temouchent n’ont
pas tardé à entreprendre des
investigations, et des recherches, qui se sont soldées par la
mise à terme à des agissements néfastes d’escroquerie
de deux (O2) individus se
dénommant H.B. A, et B.H,
âgés respectivement de 37
ans, et 47 ans , circulant à bord
d’un véhicule automobile de
marque ressemblant à celui
qu’utilisent les services de
sécurité, dans le but de mettre
en confiance leurs victimes,
lesquels se sont passés pour
agents relevant de service de
renseignement militaire , tout
en leur faisant croire qu’ils établissent de grandes relations
avec leur hiérarchie militaire, et
qu’ils ont de grandes connaissances ,et qu’ils ont la possibilité de procurer des logements,
des postes d’emploi, ou tout
acte administratif en contre-
Mercredi 24 février 2016
wilaya d’Ain-Temouchent, un
cadavre d’une jeune femme,
en état de décomposition
avancée avec une tête décapitée. Informés, les services
de la protection civile accompagnés de sécurité territorialement compétents se sont
rendus sur les lieux, où, en
présence du procureur de la
République près le tribunal
d’Ain-Temouchent, ont entrepris les
dispositions de
constat,
et
d’enquête
d’usage, avant de procéder
au transport du cadavre à la
9
morgue de l’hôpital d’AinTemouchent aux fins d’autopsie légale. Les services de
sécurité compétents procèdent à l’enquête dans cette
affaire aux fins d’identification
du cadavre.
B.A.
Des extensions de classes
pour atténuer le phénomène de
surcharge
Une trentaine d’extensions de
classes sont en cours de réalisation, en prévision de la rentrée
scolaire prochaine, dans différentes structures scolaires à travers la wilaya de Relizane pour
atténuer le phénomène de surcharge des classes, a-t-on
appris, hier, des responsables
locaux du secteur des équipements publics. Les priorités ont
été définies, de concert avec la
direction de l’éducation, concernant l’inscription des projets
d’extension pour l’année en
cours, a révélé le directeur des
équipements publics. Ces structures sont réparties sur les trois
cycles scolaires, selon les
besoins recensés, sachant que
la part du lion est revenue au
cycle primaire, notamment dans
les collectivités reculées, à l’instar des communes de Mazouna,
Oued R’Hiou, Oued Djemaa et
Sidi Khettab, a-t-il précisé. Des
instructions fermes ont été données aux entreprises réalisatrices, afin de conserver le style
architectural des établissements
ciblés, a-t-il dit. Dans le même
contexte, le dit responsable a
annoncé la réception de dix
classes destinées à des salles
d’informatique au profit d’établissements ayant bénéficié d’une
opération de raccordement au
réseau d’internet.
Des travaux sont également en
cours de finalisation dans les
lycées de certaines communes
du Sud de la wilaya de Relizane,
qui ont ouvert leurs portes de
façon partielle, à cause justement du déficit en structures
enregistré dans ce cycle, selon
la même source. Les responsables du secteur s’activent pour
achever les travaux dans ces
deux structures d’éducation, afin
de les livrer à la rentrée prochaine de l’année en cours, a-ton indiqué.
A.L.
Régions
Mercredi 24 février 2016
Culture
Université d’Oran
Constantine 2015
Rencontre sur le cinéma
révolutionnaire
Initiée du 7 au 9 mai par le
laboratoire des films
révolutionnaires du cinéma
algérien de l’université
d’Oran 1 «Ahmed
Benbella», cette rencontre
verra la participation de
chercheurs nationaux et
étrangers.
Par Mourad Belkaïd
ne série de communications
s’articulant autour de cinq axes
principaux sont programmées
abordant «le cinéma et l’appartenance
civilisationnelle», «le cinéma de citoyenneté, et l’idée de patries», «l’icône cinématographique, et la manifestation de la
U
C’
permis de chasse, les modalités d’organisation des battues
administratives et la lutte contre
le braconnage. Le doyen des
associations de chasseurs, présent à cette rencontre, rappellera le bon vieux temps de la
chasse, où tout était réglementé. «Aujourd’hui, tout a été
dévoyé, la forêt est devenue un
dépotoir et une décharge, le
gibier se raréfie, et le chasseur
ne sait plus comment s’y
prendre, car la culture a disparu. Il faut multiplier les rencontres et aboutir à une normalisation de la chasse. Il faut
impérativement préserver notre
patrimoine». Ce que n’a pas
omis de citer le président de la
Fédération nationale des chasseurs, M. Nadi, qui rappellera
que la chasse a été totalement
clochardisée ces dernières
années, et que des «indus»
chasseurs, en fait des braconniers, sont en train de faire
énormément de tort à l’activité,
aux gibiers et à la nature. «Il
faut impérativement revenir aux
rudiments, et à la culture noble
idèle à sa réputation
d'humoriste à l'humour caustique et au
verbe corrosif, l'artiste a présenté des situations finement
assaisonnées de grimaces,
de mimiques, et de cocasseries devant une assistance
qui l'a vite adopté. Sur la
scène du théâtre régional de
Constantine (TRC), le comédien oranais a crié, virevolté, sauté, et gesticulé dans
tous les sens pour décrire
les "coulisses" d'une société, d'un métier donné et de
"moult" comportements dont
les auteurs ne mesurent pas
toujours le côté risible.
Débordant d'énergie, l'artiste
évoque avec humour et
autodérision la précarité du
métier artistique, une profession, qui "n'enrichit pas" son
F
de la chasse, notamment à travers la formation», dira le président. Ce que partage également le SG de la Fédération,
Ahmed Belmahdi, qui insistera
également sur la nécessité d’organiser des réunions avec tous
les acteurs dans l’activité cynégétique
«surtout
la
Conservation des forêts qui
reste notre partenaire privilégié», dira-t-il. Belmahdi évoquera également le rôle, et la fonction de la Conservation qui est
de poursuivre «pénalement»
tout braconnier pris en flagrant
délit : «Nous allons sévir en tant
que Fédération et bannir des
rangs des chasseurs tout individu, qui ne respectera pas les
règles de la bonne chasse».
M.B.
Poste d’Algérie
ar dizaines ils sont venus en masse
retirer leurs pensions, ou bien leurs
salaires. Les services d’Algérie Poste
affirment avoir pris toutes leurs dispositions afin de garantir la disponibilité des
liquidités durant chaque journée du 22
du mois. Un rush a été enregistré sur les
bureaux de poste de la wilaya ce jour-là.
Le constat est identique dans nombre de
bureaux de postes. Devant de tels désa-
gréments, les usagers restent perplexes,
et demandent l’intervention de la direction d’Algérie Poste pour mettre les
moyens qui s’imposent. Ces enceintes
postales ont été construites sur la base
d’un besoin exprimé par la population et
surtout en fonction d’une cartographie,
qui renseigne sur la couverture postale
pour chaque quartier. C’est le cas
d’un bureau de poste où les usagers
Par A. Lotfi
Circulation
automobile
Nouveau
plan à
Relizane
e nouveau plan de circulation automobile,
entré en vigueur ces dernières semaines à
Relizane, contribue à une fluidité du trafic dans
certaines artères de la ville, décongestionnant
relativement l’embouteillage aux heures de
pointe, a relevé le directeur du transport. Mis
en place par la direction de la sûreté de wilaya
en collaboration avec la direction des transports,et les Assemblées populaires communales (APC) de Relizane ,Oued R’Hiou et El
Matmar, ce plan a introduit plusieurs mesures
L
n’ont pas de sanitaires pour leurs
besoins ets…
Au problème d’équipements s’ajoute
celui du manque d’imprimés à l’exemple
des chèques de secours et les CH 25.
C’était en effet, la grande bousculade
devant les guichets de retrait d’argent.
En effet, selon des sources responsables, l’argent sera disponible dans
tous les guichets des bureaux de postes.
jugées pratiques dont l’ouverture de la circulation dans certaines artères dans les deux
sens, l’exploitation des routes secondaires,
l’utilisation de nouvelles voies évitant le centreville, et la révision du système des feux de
signalisation, selon le même responsable. Ce
dernier a souligné que ces mesures ont commencé à donner leurs fruits, à tel point que la
congestion relevée dans certains axes routiers
de la ville a «nettement baissé», notamment à
haï El Intissar, et à l’entrée du quartier de
Satal. Cependant, certains axes menant vers
le quartier périphérique de la cité Résidentielle
10
Ainsi, et pour y remédier, la direction
d’Algérie Poste rassure sa clientèle
qu’un programme a été mis en place
pour répondre aux préoccupations des
usagers notamment en matière de liquidités. Mais certains usagers continuent
de se plaindre des prestations de service au niveau de certains bureaux de
postes.
M.B.
enregistrent toujours une tension surtout dans
les heures de pointe, d’où le recours à des
policiers pour organiser la circulation, et la proposition d’interdiction de passage aux poids
lourds le jour, en attendant la réalisation d’une
trémie programmée à l’entrée de ce nouveau
quartier à forte densité, et l’ouverture d’un
accès vers le quartier Zeraia . Cette pénétrante enregistre quotidiennement un grand flux de
véhicules empruntant la route nationale (RN4)
reliant Relizane à Mostaganem et l’autoroute
est-ouest.
A. L.
L'humoriste, Mohamed Mihoubi, croquant
à belles dents les petits travers et les drôles
d'habitudes de la société, a fait rire aux
larmes le public, samedi soir à Constantine,
avec son monologue "kawaliss" (Coulisses).
homme et "permet rarement
à ceux, qui l'exercent de sortir du lot".
Le spectacle, hilarant à souhait, a fait miroiter "l'amour à
l'algérienne", souvent compliqué et parsemé
d'échanges "musclés", mettant le public devant des
scènes des plus loufoques.
Dans une sorte de subtil
"réquisitoire", le comédien
s'est attaqué à "l'hypocrisie
sociale" où la sincérité et le
mensonge se mélangent,
déroutent, ce qui ne
manque pas d'arracher des
fou-rires dans une salle où le
plaisir et la bonne humeur
sont partagés. A l'issue de sa
prestation, Mohamed
Mihoubi a indiqué que le
"one man show" qu'il insiste
à désigner comme un
"monodrame", écrit en 2007,
"reste toujours d'actualité, et
renvoie à des situations qui
ne sont jamais des inventions".
L'artiste, qui évolue au sein
de l'association culturelle "ElAmel" comptabilise à travers
son parcours artistique 22
monologues. Le tout dernier,
"Rani m'choumer" (Je suis
fauché) a été présenté
récemment sur les planches
du théâtre régional d'Oran
(TRO). Mohamed Mihoubi
n'a pas manqué d'inviter le
public constantinois à son
prochain spectacle,
"B'sahtek ya m'ra !" (A ta
santé, ô femme !), qui sera
donné le 8 mars prochain à
l'occasion de la Journée
internationale de la femme.
Organisé par le département
Théâtre de la manifestation
"Constantine, capitale 2015
de la culture arabe", le mois
du monologue se poursuit
jusqu'à la fin du mois au
TRC à raison de quatre
représentations, du samedi
au mercredi.
Azzedine Mihoubi à BOUIRA
Etablir une culture de cinéma
Grande bousculade
P
"Faust"
de Goethe
joué à Pékin
Un opéra de Pékin, inspiré de
"Faust", le chef-d'oeuvre de
Goethe, a été présenté à Pékin les
samedi et dimanche.
Cet opéra, coproduit par la China
National Peking Opera Company et
l'Italian Emilia Romagna Theatre
Foundation, a été présenté durant le
week-end au Théâtre Mei Lanfang.
Essai d'interprétation d'un "classique
occidental" sous une forme artistique chinoise, cet opéra a été créé
par des artistes chinois, italiens et
allemands, dont le dramaturge chinois Li Meini, le metteur en scène
allemande Anna Peschke, le directeur chinois Xu Mengke, les compositeurs italiens Luigi Ceccarelli et
Alessandro Cipriani, et le compositeur chinois Chen Xiaoman.
L'opéra avait été présenté en 2015
à Bologne, et Modène en Italie, à
l'Université Tsinghua de Pékin, et en
janvier 2016 à New York.
Bahreïn
De l’activité cynégétique
21 août 1982. Le projet cher
aux amateurs de l’activité cynégétique vient d’être concrétisé.
La Fédération nationale des
chasseurs vient de naître et
c’est à Oran, Cette loi recèle 20
textes d’application, entre
autres, sur les modalités de
délivrance et de validation du
Opéra
Mohamed Mihoubi
en humoriste
citoyenneté», «La citoyenneté et le dualisme : le moi, l’autre, ici, là-bas», et «les
portraits de l’identité dans la technologie
de l’image cinématographique». Ce colloque débattra de la citoyenneté du point
de vue artistique et cinématographique
où se mêlent les composantes de l’acte
civilisationnel et le civisme acquis et
hérité, a souligné le professeur Aissa
Ras El Ma. Bien-entendu, ce colloque
international sur «le cinéma et les enjeux
de citoyenneté» sera organisé en début
mai à Oran. Les participants aborderont
aussi l’acte d’humanisme dans la
citoyenneté à travers des approches des
cultures de générations, où le cinéma
joue un rôle de transmetteur visuel. Le
débat traitera des portées politique,
sociale et économique, et leur relation
avec le cinéma en tant que moyen pour
faire connaitre les cultures héritées, et
acquises dans des contextes du monde
de la citoyenneté, qui se distingue par sa
singularité et son exclusivité.
M .B.
Fédération des chasseurs
est à l’hôtel Le Méridien,
avant-hier, que s’est
tenue la première assemblée
générale. Dotée désormais de
statuts et de règlement intérieur, la Fédération a énormément de travail qui l’attend
puisque, pour rappel, l’activité
de la chasse a été pratiquement
interdite depuis plus de 20 ans,
soit depuis le début des années
1990 où les autorités ont procédé à la confiscation des armes
de chasse sur la totalité du territoire national. Un retour à la
normale a été observé depuis
2004, notamment sur le plan
législatif et l’Algérie s’est dotée
d’un cadre réglementaire amélioré, à savoir la loi 04-07 du 14
août 2004, qui a comblé les
insuffisances de la loi 82-10 du
Mercredi 24 février 2016
e ministre de la Culture,
Azzedine Mihoubi, a indiqué jeudi à Bouira qu'il était
temps d'établir une culture
cinématographique révolutionnaire en vue d'enrichir le
cinéma algérien et de préserver la mémoire des martyrs de la guerre de libération nationale à travers différents films, et documentaires.
"Nous devons établir une
culture cinématographique
révolutionnaire en vue d'enrichir le patrimoine du cinéma algérien, préserver la
L
mémoire de nos valeureux
martyrs et l'histoire de toute
la nation et ce via la réalisation davantage de films, et
de documentaires historiques, et révolutionnaires", a
souligné M. Mihoubi lors de
la cérémonie de lancement
du deuxième festival du film
révolutionnaire qu'abrite la
maison de la culture Ali
Zaâmoum de Bouira à l'occasion de la Journée du
Chahid coïncidant avec le 18
février de chaque année.
Au cours de cet évènement,
qui a vu la présence de plusieurs comédiens, et réalisateurs algériens, le ministre a
mis en exergue l'importance
de promouvoir ce genre de
réalisations cinématographiques révolutionnaires et
leur rôle dans la préservation de la mémoire historique
du pays. "L'image cinématographique a un effet important sur l'esprit de la société,
qui pourra s'informer sur
l'histoire du pays et des
valeureux chouhada de la
guerre de libération nationale
à travers cet art", a souligné
M. Mihoubi.
Le cinéma, a-t-il dit, "renforce davantage la conscience
du peuple et veille à la préservation et à la divulgation
de son histoire révolutionnaire". Le ministre, qui a été
honoré par les autorités
locales de la wilaya de
Bouira, a réitéré à cette
occasion l'engagement et la
volonté de son département
d'aider et de soutenir "tout
projet ou initiative sérieux
dans le domaine du cinéma
révolutionnaire national". "Ce
travail doit être basé sur des
normes et critères professionnels. Il doit £uvrer pour
la préservation de la mémoire et du cinéma de façon à
véhiculer les valeurs nobles
de notre histoire et de notre
pays", a soutenu M.
Mihoubi.
Dans son allocution d'ouverture, le ministre de la
Culture a rendu un vibrant
hommage à tous les martyrs
15
et moudjahidine de la guerre
de libération nationale, ainsi
qu'à tous les acteurs, comédiens et réalisateurs présents à l'image notamment
de Hassan Ben Zerari,
Mohamed Adjaimi, Bahia
Rachedi, Moussa Haddad,
Amel Himer et de
Abdelhamid Rabia. Le
ministre a visité également,
en fin de sa visite de travail
à la wilaya de Bouira, une
exposition d'affiches et de
maquettes de films cinématographiques portant les
titres de films ainsi que les
noms de plusieurs réalisateurs et comédiens ayant
marqué la scène cinématographique nationale et internationale.
A cette occasion, le même
responsable a donné le
coup d'envoi pour le ciné
bus qui sillonnera à partir
d'aujourd'hui plusieurs communes, et localités de la
wilaya, où des films historiques, et révolutionnaires
seront projetés.
Waciny
invité du
" printemps
culturel "
Le romancier algérien Waciny
Laredj sera l'invité du festival "La
printemps de la culture" à la 11e
session prévue entre février, et avril
2016 à Bahreïn, et à laquelle sont
conviés des hommes de lettres, des
artistes, et des plasticiens des différents pays du monde, selon le site
électronique du festival.
Durant cette manifestation, qui prévoit 54 festivités culturelles, Waciny
Laredj animera une conférence sur
le roman, et l'art avec les critiques
Salaha Fadhl ,et Amani Fouad, et
l'écrivain libanais Abdou Ouezane.
Waciny Laredj, actuellement professeur à la faculté centrale d'Alger, et
à la l'université de la Sorbonne
(Paris), figure parmi les grandes
plumes du monde arabe. Ses
romans, qui ont été traduits dans
plusieurs langues, ont remportés
plusieurs prix.
Parmi ses œuvres primées "le livre
de l'émir" (2004), "le royaume du
papillon" (2013), qui a remporté le
prix littéraire arabe Katara, "les
doigts de Lolita" (2012) qui a remporté un prix lors de la 7eme édition
du prix de la création littéraire de la
fondation de la pensée arabe à
Beyrouth.
Laredj, qui écrit en langues arabe et
française, a remporté le prix littéraire Cheikh Zayed (Emirats arabes
unis), en 2007.
Son ouvrage "Gardienne des
ombres" a été retenu en 1997 parmi
les cinq meilleures publications en
France.
L'artiste turc Khaled Ergensc qui a
joué le rôle principal dans le feuilleton "Hareem Al Sultan", le chanteur
irakien Kadim Al Sahir, les artistes
américain Gregory Porter, et britannique Seal seront conviés à cette
manifestation.
Le printemps de la culture est organisé chaque année depuis 2006.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Culture
Quotidien national d’information
Théâtre d'Adrar
Mercredi 24 février 2016
Arts plastiques
De l'Or à " Nebras "
Saliha Khelifi
expose
à Madrid
artiste algérienne Saliha Khelifi
expose à partir de lundi une
trentaine de tableaux de "calligraphie
de feu" à la Bibliothèque municipale
de la ville d'Alcala de Hénares à
Madrid.
L'exposition, organisée conjointement
par l'ambassade d'Algérie en
Espagne, et la ville d'Alcala de
Hénares, se poursuivra jusqu'au 27
février. Du haut de ses 64 ans, l'artiste née à Béjaia, a réussi à créer sa
propre calligraphie qu'elle appelle
"calligraphie de feu". Cette technique
consiste en "un mélange de lettres
arabes et de caractères latins, qui se
terminent par des flammes qui symbolisent toutes souffrances humaines
à l'échelle universelle telles que les
guerres, la famine, la pauvreté, les
catastrophes écologiques outre les
maladies du siècle", a-t-elle expliqué.
Saliha Khelifi, qui a signé jusqu'à présent 1200 toiles, dit avoir réalisé ces
œuvres pour "faire revivre les belles
valeurs humaines notamment la paix,
la liberté, le dialogue constructif, le
pardon, l'amour, et l'espoir, qui sont
les piliers de toutes les civilisations".
Les tableaux présentés au public
espagnol qui sont nettement dominés
par les couleurs verte, bleue et rose,
symbolisent la sérénité, la quiétude,
l'espoir et portent chacun un titre
d'une valeur humaine universelle
comme la tendresse, le travail, la
générosité, la justice, la liberté et
autres que l'artiste a tenu à accompagner de paroles sages, nées de
son propre imaginaire. Excellant dans
diverses techniques de peinture,
notamment l'huile sur toile, l'aquarelle ou gouache, les tableaux de
Saliha Khelifi trouvent leurs sources
d'inspiration dans des œuvres musicales algériennes, africaines ou du
classique universelle, comme dans
les proverbes,et autres adages.
En marge du vernissage de l'exposition, l'artiste a animé une conférence
sur le thème "La calligraphie de feu,
et les valeurs humaines universelles"
durant laquelle, elle a expliqué aux
présents que "les valeurs humaines
universelles sont les piliers de toutes
les sociétés du monde".
"Etant artiste et pédagogue, je ne
pouvais rester insensible à mon environnement, et pour ce faire, j'ai écris
des énigmes éducatifs en dessinant
leurs clés sur des tableaux afin de
créer un lien entre les lettres et les
couleurs, les observations et les
idées", a-t-elle précisé, en formulant
le vœu de "voir tous les peuples du
monde heureux, stables, et libres".
Débutant sa vie active en tant que
professeur de langue arabe, Saliha
Khelifi s'est lancé en 1987 dans les
arts plastiques et depuis, elle sillonne
le monde pour exposer ses œuvres
artistiques dans le but de lutter inlassablement, a-t-elle précisé "pour le
retour aux belles valeurs humaines".
Elle a dans ce cadre exposé plusieurs
fois en France, notamment au Centre
culturel algérien, à l'Institut du monde
arabe et dans d'autres villes françaises. L'artiste a également exposé à
Prague en 2005 à l'occasion des journées du monde arabe et dans d'autres pays tels que l'Arabie saoudite, la
Tunisie et au Centre culturel algérien
de Montréal (Canada).
Saliha Khelifi a reçu durant son parcours artistique plusieurs distinctions
dont le prix "Ali Maachi" du président
de la République Abdelaziz Bouteflika
en 2012, et des prix d'honneur du
ministère de l'Education nationale en
2014, et 2015.
L'
La coopérative, qui a participé
avec la pièce "Safar" (voyage)
a remporté un prix d'une
valeur de 100.000 DA, alors que
l'association "El Amel", pour la
promotion des jeunes de Bordj
Bou Arréridj, a remporté
le prix "Loulou'a d'argent"
(60.000 DA) pour la pièce
"El mezbala el fadhéla".
e prix "Loulou'a de bronze"
(40.000 DA) est revenu à l'association "Er-rissala" du théâtre de
M'sila pour sa pièce "El ayam essebaa"
(les sept jours). Le prix du jury a été
décerné à la coopérative "El Ajwad" de
Boumerdès pour sa représentation
L
"Errakiza". Le comédien Koufi Haithem
et la comédienne Hadjar Hassan de la
coopérative "Nebras" se sont accaparés, pour leur part, les prix des meilleurs
rôles masculin et féminin. Le jury a
décerné des prix d'encouragement aux
associations "Fananine ahrar" (artistes
libres) de Skikda, "Ahbab El Masrah"
d'arts dramatiques de Bouira et "El
Assala" de Béchar. La cérémonie de clôture de cette manifestation culturelle,
étalée sur quatre jours, a été marquée
par la remise de diplômes d'encouragement aux bénéficiaires d'ateliers de formation sur respectivement l'écriture dramatique, la scénographie, l'interprétation. Un hommage a été rendu aux encadreurs, aux membres du jury et aux
sponsors, qui ont contribué à la réussite
de cet événement culturel, dont notamment la
direction de la culture,
l'Assemblée populaire communale
(APC) de Khemisti, et les médias.
Le rapporteur du jury, Beroumana
Samia, de l'université de Sidi Bel-Abbès,
a estimé que les représentations théâtrales participantes ont été d'"un bon
niveau, surtout pour ce qui est du
contenu ,et l'interprétation sur scène".
Elle a ajouté que le jury a noté une
"cohésion entre le décor, et le thème de
chaque histoire représentée sur scène".
Les 3èmes Journées nationales
du théâtre et des arts dramatiques, organisées par l'association "Loulou'a thaqafia" de la commune de Khemisti en collaboration avec la direction de la culture
de la wilaya, les services communaux et
l'Office des établissements de jeunes
(ODEJ), a vu la participation de 13 troupes de théâtre et monodrames issus de
13 wilayas du pays.
Cinéma
"Deadpool" toujours en tête
eadpool", anti-héros
de Marvel , domine
encore le box-office nordaméricain avec 56,5 millions
de dollars de recettes pour
son deuxième week-end en
salles, selon les chiffres définitifs publiés lundi par la
société Exhibitor relations.
Il avait enregistré à sa sortie
le meilleur week-end jamais
réalisé pour un film interdit
aux moins de 17 ans lancé
"D
un mois de février.
"Deadpool" a récolté à ce
jour 237 millions de dollars.
"Kung Fu Panda 3", troisième volet des aventures
du super-panda bedonnant
Po, reste deuxième du classement ce week-end avec
12,5 millions de recettes et
117 millions en quatre
semaines. Un nouveau film,
"Risen", réalisé par Kevin
Reynolds avec Joseph
Fiennes, est troisième pour
sa sortie sur les écrans américains et canadiens avec
11,8 millions de recettes.
Autre nouveauté, le film
d'horreur "The Witch",
raconte l'histoire d'une
famille de puritains anglais,
qui débarquent dans le
Nouveau monde en 1630,
sans se douter qu'une sorcière viendra les terrifier. Le
film rapporte 8,8 millions
pour son week-end d'ouverture.
A la cinquième place, on
retrouve la comédie
"Célibataire, mode d'emploi"
de Christian Ditter, avec
notamment Dakota Johnson.
Les recettes tombent à 8,2
millions, pour un total de
31,7 millions en deux semaines, sans couvrir encore
totalement un budget estimé
à 38 millions de dollars.
Tunisie
"Carthage" présentée
en version arabe
artiste chorégraphe
tunisien Jalel Douma
présentera sa comédie
musicale "Carthage" pour la
première fois en langue
arabe au théâtre municipal
de Sousse le samedi 27
février. Présentée précédemment en langue française,
cette création a remporté un
grand succès aussi bien
L'
auprès du public tunisien
qu'étranger a relevé Jalel
Douma dans une déclaration
à l'agence de presse TAP.
Il a précisé que ce spectacle
réalisé par le ballet de
l'école de danse Douma à
Sousse qui fait participer
environ 50 danseurs et danseuses s'accompagne de
textes traduits vers l'arabe
par le poète, et homme de
théâtre Sadok Ammar.
Le spectacle d'une durée
d'une heure, et demie est
interprété par Tarak
Zorguati, Neila Sahloul,
Ahmed Ben Ali, Jalel, et
Yasmine Douma, et
Abdelmajid Alouani, avec la
participation de Sarra Ini.
Cette comédie musicale est
14
présentée par le chorégraphe comme une œuvre qui,
empreinte de fierté nostalgique, retrace les destinées
tragiques du plus grand
empire méditerranéen de
l'histoire.
C'est un voyage musical,
chorégraphique, et théâtral
glorifiant la brillante civilisation carthaginoise.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Contribution
Quotidien national d’information
Mercredi 24 février 2016
Face à la menace d'épuisement du fonds de régulation des recettes
Processus inflationniste élevé
avec d'inévitables tensions sociales
Il existe une loi universelle : un déficit budgétaire induit automatiquement un processus inflationniste. Dans ce cas, l'Algérie, avec la baisse du cours des
hydrocarbures et le dérapage accéléré du dinar par rapport tant au dollar qu à l'euro. Le gouvernement algérien ne peut le comprimer indéfiniment grâce
aux mesures monétaires, qui sont des mesures conjoncturelles, à la hausse de la fiscalité qui risque d'amplifier la sphère informelle, et aux importations qui
eux mêmes connaissent une restriction accélérant ce processus du fait de la rigidité de l'offre intérieure. Un taux d'inflation élevé impliquera nécessairement
le relèvement du taux d'intérêt bancaire pouvant freiner l'investissement productif, ne pouvant plus généraliser les taux d'intérêt bonifié qui constitue un
transfert de rente . Or la source de l'APS, organe officiel du gouvernement, en date du 24 janvier 2016 annonce une baisse de 80% durant uniquement
les 10 premier mois de l'année 2015, de l'alimentation du fonds de régulation des recettes de 80% qui risque d'aller vers l'épuisement courant 2017.
Par Dr Abderrahmane MEBTOUL,
Professeur des Universités, expert
international
1.-La loi de finances 2016 a prévu des
dépenses budgétaires de 7.984,1 milliards Da (mds DA) dont 4.807,3 mds DA
de dépenses de fonctionnement et
3.176,8 mds DA de dépenses d’équipement, soit une baisse de 9% par rapport
à 2015. Quant aux recettes budgétaires,
elles sont estimées à 4.747,43 mds DA
composées de 3.064,88 mds DA de
recettes ordinaires et de 1.682,55 mds
DA de fiscalité pétrolière. La loi de finances 2016 table sur une inflation contenue à 4%, un solde global du Trésor déficitaire de 2.452 mds DA. Le cours adopté
étant de 98 dinars un dollar , le déficit
budgétaire prévu est de 3236,8 milliards
de dinars soit 33,02 milliards de dollars.
Le cours du dinar le 24 janvier 2016
est de 106,805 dinars un dollar. Ce glissement du dinar voile l’importance du
déficit budgétaire dont la fiscalité pétrolière dont les exportations (97/98/% avec
les dérivées) se font en dollars et le
fonds de régulation des recettes et gonfle les taxes douanières de tous les produits importés dont 60% en euro dont le
cours officiel
le 24 janvier 2016 est de
116, 6996 dinars un euro. En rappelant
que 70% des besoins des ménages et
des entreprises publiques et privées
dont le taux d’intégration ne dépasse pas
15% proviennent de l’extérieur, accentuant donc les coûts de production par
l’inflation importée. Le FRR est alimenté de l’écart entre la fiscalité pétrolière effectivement recouvrée et celle
budgétisée sur la base de 37 dollars/baril.
La loi de finances 2016 prévoit
des
réserves du Fonds de régulation des
recettes (FRR) de 1.797 mds de DA à fin
2016.La dépêche de l’organe officiel d’infirmation APS le 24 janvier 2016 nous
apprend que les versements au Fonds
de régulation des recettes (FRR) ont
chuté de plus de 80% durant les 10 premiers mois de l’année 2015 en s’établissant à 255,95 milliards de dinars (mds
DA) contre 1.307,36 mds DA durant la
même période de 2014 et que les prélèvements opérés à partir de ce Fonds,
destinés à financer le déficit du Trésor
public, ont atteint 1.850 mds DA entre
janvier et octobre 2015 contre 2.965,67
mds DA Rappelons que le Fonds de
régulation des recettes (FRR) a été fortement sollicité en 2014. Selon les données
de la Direction générale de la prévision et
des politiques (DGPP) du ministère des
Finances, reprises par l’APS, les avoirs
prélevés du FRR ont atteint 2.965,6 mds
de DA en 2014 (contre 2.132,4 mds de
DA en 2013), soit les plus importants
retraits enregistrés depuis 2000. Ces prélèvements opérés en 2014 ont servi
exclusivement à financer le déficit du
Trésor de l’année dernière, qui s’est
creusé à 2.965,6 mds de DA, un plus
haut jamais atteint depuis 2000. A fin
2014, les avoirs du FRR s’étaient établis,
après prélèvements, à 4.408 mds de DA
(contre 5.563 mds de DA à fin 2013. 37
dollars le baril, le versement au FFR
est égal à zéro. L’année 2016, ce
fonds sera fortement sollicité pour
couvrir le déficit budgétaire déjà très
élevé, même si on accélère le dérapage du dinar pour le gonfler artificiellement. Comme le cours moyen
pour l’Algérie 2015 a été supérieur à
52 dollars, et si on prend l’hypothèse
d’un cours entre 30/40 dollars pour
2016, le fonds s’épuisera début 2017.
2.- Selon l’ONS, en 2015 , Le taux d
inflation en Algérie tenant compte des
subventions de bon nombre de produits
de première nécessité , a été de
4,8% , contre 2,9% en 2014 et 3,3% en
2013), la loi de finances complémentaire 2015 ayant tablé sur un taux d
inflation de 4% contre une prévision de
3%. N’oublions jamais que l’économie est comme le corps humain, elle
est production de marchandises par
des marchandises. Une hausse du
prix d’un produit qui entre dans la
composante d’autres produits, se
répercute sur l’ensemble du corps
économique impliquant une planification stratégique et des mécanismes
de régulation transparents pour éviter
les effets pervers. Je tiens à préciser
que le taux d’inflation ( voir notre interview APS 23/01/2016) se calcule par
rapport à la période précédente. Ainsi un
taux d’inflation faible en 2015 par rapport
à un taux d’inflation élevé en 2014 donne
un taux cumulé élevé entraînant la détérioration du pouvoir d’achat, notamment
des revenus fixes. Concernant l’indice
global de l’inflation, il doit être régulièrement réactualisé car le besoin est historiquement daté, les besoins évoluant. Le
taux d’inflation officiel est biaisé, devant
l’éclater par produits selon le modèle de
consommation par couches sociales
(fonction de la stratification du revenu
national) et surcroît comprimé artificiellement par les subventions sinon il dépasserait les 10%. Car la perception de l’inflation est différente d’une personne qui
perçoit 200 euros par mois de celle qui
perçoit 10.000 euros n’ayant pas le
même modèle de consommation. Un
agrégat global comme le revenu national
par tête d’habitant peut voiler d’importantes disparités entre les différentes couches sociales. Une analyse pertinente
devrait lier le processus d’accumulation,
la répartition du revenu et le modèle de
consommation par couches sociale,
devant déflater par le taux d’inflation réel
pour déterminer le véritable pouvoir
d’achat. Avec la chute du cours des
hydrocarbures, faute d’avoir assis une
économie productive concurrentielle ,
l’Algérie se retrouve dans un cercle
vicieux : l’inflation accélère les revendications sociales pour une augmentation des
salaires qui à leur tour en cas de non productivité accélère l’inflation. Comme la
détérioration du pouvoir d’achat accroît
soit l’endettement des ménages ou accélère la déthésaurisation des ménages
notamment les couches moyennes qui se
paupérisent en la mettant en circulation,
leur épargne gonflant la masse monétaire
en circulation, accélérant, en cas de rigidité de l’offre, le processus inflationniste.
Lorsque l’Etat a les moyens financiers,
l’importation de produits subventionnés
joue comme tampon transitoire. On le
constate récemment. Faute de prévisions, avec le retour aux licences
d’importation et les quotas, du fait de
la rigidité de l’offre, nous assistons à
la fois à un processus inflationniste
qui touche bon nombre de produits ou
la demande existe,
comme le
ciment, le rond à béton , devant assister à un accroissement du coût de
logements, et un cours du dinar sur
le marché parallèle qui dépasse les
180 dinars un euro s’orientant vers 200
dinars un euro. Il existe quatre raisons à l’inflation en Algérie. La première
raison de l’inflation est le manque de
cohérence de la politique socio-économique, la non proportionnalité entre la
dépense publique reflété par la faiblesse
de l’offre par rapporta à une forte
demande, et les impacts économiques et
sociaux Cela a évidemment, un impact
autant sur le taux d’inflation que sur le
taux de chômage réel qui est largement
supérieur au taux officiel. La deuxième
raison, liée à la première, est la faiblesse
d’une politique salariale cohérente privilégiant les créateurs de valeur ajoutée, le
travail et l’intelligence au profit d’emplois
rente ce qui fait que la productivité globale est une des plus faible au niveau de
la région méditerranéenne. La troisième
raison est l’extension de la sphère informelle où plus de 80% des transactions se
font en cash alors que la base de l’économie moderne repose sur le contrat et le
crédit, La quatrième raison avec la
dévaluation du dinar don le cours est corrélé à 70% aux réserves de change euxmêmes provenant de la rente des hydrocarbures, est l’inflation importée énuméré précédemment..
3.- Qu’en sera t-il avec l’éclatement de la
cellule familiale et en cas de chute du
cours des hydrocarbures ne pouvant plus
subventionner , un couple avec deux
enfants devant percevoir minimum entre
35.000 et 45.000 dinars/mois pour uniquement substituer et devant éviter un
nivellement par le bas pour des rasions
populistes suicidaires, devant revoir la
politique des subventions qui doivent profiter qu’aux catégories les plus vulnérables. Toute Nation ne peut distribuer
que de qu’elle a préalablement produite quitte à aller vers la dérive politique, sociale et économique devant
tenir
compte de la
croissance
démographique et le versement de
salaires sans contreparties productives, la population étant passée de
35,6 millions d’habitants au 1er janvier
2010 à plus de 40 au 1er janvier 2016
et s’orientant vers 50 horizon 2030
avec une demande de couverture nouvelle des besoins sociaux et une
demande additionnelle d’emplois
entre 300.000/400.000/an. Sans une
nouvelle gouvernance, une nouvelle politique socio-économique, la maîtrisé de
la dépense publique, un retour à la croissance supposant une visions stratégique
reposant sur les véritables producteurs
de richesses qui sont les entreprises
publiques ou privées sans distinction, et
son fondement l’économie de la connaissance, avec la pression démographique,
11
la baisse des recettes de Sonatrach qui
engendre une dévaluation du dinar , le
retour à l’inflation semble inévitable avec
des incidences à la fois socio-économiques et politiques. Cela aura des incidences négatives tant sur le taux d’intérêt
bancaire qui devra être relevé, si l’on veut
éviter la faillite des banques, que sur le
pouvoir d’achat des Algériens notamment
les plus vulnérables. Le risque est le frein
à l’investissement productif, une spirale
inflationniste, selon le cercle vicieux revendications sociales, augmentation
des salaires sans corrélation avec la productivité, inflation et revendications sociales. Avec l’inquiétude vis-à-vis de l’avenir,
l’absence de morale et la faiblesse de la
gouvernance tant centrale que locale,
avec ce retour accéléré de l’inflation, qui
contribue à une concentration du revenu
au profit d’une minorité rentière, la majorité des Algériens veulent tous et immédiatement leur part de rente, quitte à
conduire l’Algérie au suicide collectif. Or
l’épuisement des hydrocarbures traditionnels est prévu au maximum à horizon
2030 au moment où la population algérienne tendra vers 50 millions d’âmes.
Invoquer les réserves de change qu’il
s’agit de bien utiliser ne provenant pas
du travail, est une illusion, le capital
argent n’ayant jamais crée de valeur
étant seulement un moyen, étant une
richesse virtuelle qu’il s’agit de transformer en richesses réelles. Force est de
constater que depuis 1986, l’Algérie est
dans une interminable transition n’étant ni
une économie étatisée, ni une véritable
économie de marché concurrentielle,
expliquant le peu d’efficacité tant de la
régulation politique, sociale et économique. Le risque est donc l’amplification de l’inflation et du chômage déjà
surestimé par les emplois improductifs pour calmer le front social, les
sureffectifs dans les entreprises
publiques et les administrations, ces
dernières ne créant pas de valeur.
Autre impact, le budget défense
risquent d’avoir des coupes d’où l’importance, afin d’éviter un plus grand
ralentissement économique, de prévoir rapidement une loi programme
défense/sécurité y compris la DGSN
afin d’optimaliser la dépense. Avec les
tensions géostratégiques, il ya lieu
grâce à la coopération internationale,
de mutualiser les efforts contre le terrorisme, l’Algérie ne pouvant à l’avenir
supporter seule l’effort de la stabilisation de la région. La situation est
préoccupante,
Pouvoir et Opposition
doivent donner des solutions crédibles et
non se réfugier dans des promesses
irréalistes. Ceux qui donnent des leçons
de nationalisme doivent savoir qu’à l’avenir l’amélioration du pouvoir d’achat et le
véritable nationalisme des Algériens,
quelque soit le niveau de responsabilité,
se mesurera par leur contribution à la
valeur ajoutée interne. Le renouveau
impliquera le dialogue productif et le
retour à la confiance sans laquelle
aucun développement n’est possible.
C’est la condition de la mobilisation
de toutes les algériennes et les algériens sans exclusive car les ajustements économiques et sociaux seront
douloureux entre 2016/2020. Mais elles
seront nécessaires afin d’ éviter un
retour au FMI où les ajustements
seront encore plus douloureux.
[email protected]
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
IMPUTATIONS
DU MAROC AUX
SAHRAOUIS
DE TERRORISME
Le secrétaire d'Etat à la
Documentation et à la
Sécurité, Ibrahim Ahmed
Mahmoud, a estimé
dimanche les accusations
infondées du Maroc aux
Sahraouis de terroristes, "
de tentative visant à dévier
l'attention internationale
vis-à-vis de la question
du Sahara occidental ".
VERS UN CESSEZ-LE-FEU EN SYRIE
e Maroc a propagé depuis
le début de son invasion
du Sahara occidental des propagandes mensongères sur la lutte
du peuple sahraoui, sous la
direction du Front Polisario, la
qualifiant d'extension de communiste dans la région, de groupe
de mercenaires cubains et vietnamiens et Khomeinistes et parfois des fondamentalistes et
extrémistes, des terroristes et trafiquants de drogue et aujourd'hui
une base pour le terrorisme ", a
dénoncé Ahmed Mahmoud dans
sa déclaration à la SPS. Le responsable sahraoui a souligné que
cette propagande malveillante a
pour objectif d'entacher la lutte
juste du peuple sahraoui pour un
but légitime à savoir : la liberté et
l'indépendance nationale. " Les
sahraouis sont organisés politiquement et ne vivent pas un vide
et ne nécessitent aucune forme
d'aventure ", a-t-il affirmé. " Il n'y
a aucun lien entre le peuple sahraoui et les trafiquants de drogue,
ni avec les cellules terroristes
quelles qu'elles soient ; ces propagandes malveillantes visent à
satisfaire sa maîtresse la France
et extorquer l'argent des Etats du
Golfe ", a estimé Ahmed
Mahmoud. S'agissant de la coordination sécuritaire avec les pays
voisins, le secrétaire d'État à la
Documentation et à la Sécurité a
confirmé que la République sahraouie en tant que pays de la
région est en coopération avec
ses voisins et assume ses responsabilités dans le cadre de
l'UA et la Commission des services de sécurité et de renseignements africains. " Nous sommes
un partenaire 'actif', ce qui reflète
la bonne situation sécuritaire
dans les camps de réfugiés et
dans les territoires libérés de la
Rasd ", a-t-il souligné. Pour rappel, plusieurs rapports internationaux, y compris le rapport du
Département d'Etat américain,
ont affirmé que le Front Polisario
n'est pas une organisation terroriste, mais un mouvement de
libération qui lutte pour faire
valoir les valeurs de l'égalité et
de la démocratie.
SPS
Boris Johnson
OU LA FIGURE
DE PROUE
QUI MANQUAIT
AU BREXIT
Le maire de Londres, personnage très
populaire du parti conserva-teur, a finalement
décidé de faire campagne en faveur d'une
sortie du pays de l'Union européenne.
Il s'oppose ainsi au Premier Ministre
David Cameron, issu du même parti.
Un accord de cessez-le-feu entrera en
vigueur en Syrie le 27 février à minuit,
heure de Damas (2 heures GMT).
Le département d'État à Washington
a diffusé le communiqué établi après
l'accord entre les États-Unis et la Russie.
ette interruption des
hostilités - qui ont fait
des dizaines de milliers
de morts et des millions
de réfugiés depuis cinq ans - ne
concernera toutefois pas le
groupe État islamique et le Front
Al-Nosra, branche d'Al-Qaïda en
Syrie. " La cessation des hostilités
s'appliquera aux parties prenantes
au conflit syrien qui ont indiqué
qu'elles respecteront et appliqueront les termes " de l'accord, précise en effet le communiqué. Ces
parties ont jusqu'au 26 février 12
heures, heure locale (14 heures
GMT), pour faire part, aux ÉtatsUnis ou à la Russie, de leur adhésion à cet accord. À Riyad, où des
groupes clés de l'opposition
syrienne étaient de nouveau réunis lundi 22 février, un porteparole du Haut Comité des négociations (HCN) a indiqué que " les
rebelles (étaient) en train d'étudier
l'accord (de cessez-le-feu) ". "
Nous en discutons avec l'envoyé
spécial américain pour la Syrie,
Michael Ratney ", a affirmé Riad
Naasan Agha. De son côté, le
secrétaire général de l'ONU a
salué l'annonce américano-russe
comme un " signe d'espoir pour la
C
oris Johnson a donc choisi
son camp. Le charismatique
maire de Londres a décidé
de s'associer à la campagne pour
un Brexit, dans la perspective du
référendum du 23 juin, qui interrogera les Britanniques sur la question. Dans une longue chronique
publiée par The Daily Telegraph,
Johnson explique les raisons de
son choix :
C'est l'occasion de voter pour de
véritables changements dans notre
relation avec l'Europe et elle ne va
pas se présenter une deuxième
fois. C'est l'occasion de montrer
que nous tenons à notre souveraineté. Si nous votons pour rester,
Bruxelles va l'interpréter comme un
feu vert pour plus de fédéralisme et
pour l'érosion de la démocratie.
B
UN DÉBAT PLUS RICHE…
OU PLUS SUPERFICIEL ?
La nouvelle réjouit le journal, qui se
félicite, dans son éditorial : " La
campagne en faveur de la sortie de
l'Union européenne a enfin un
porte-drapeau convaincant ". Par
son choix, Boris Johnson a dynamisé cette campagne comme personne d'autre n'aurait pu le faire. Il
lui apporte une véritable force de
tempérament qu'elle n'aurait pas eu
sans lui. The Daily Telegraph
regrette néanmoins que le maire de
12
population syrienne ". Ban Kimoon a aussi " exhorté les parties
prenantes à (le) respecter ", ajoutant qu'il " reste beaucoup de travail à faire pour l'appliquer ".
UNE ANNONCE FAITE
QUELQUES HEURES
APRÈS DES ATTENTATS
MEURTRIERS
Cette proposition de trêve intervient près de trois semaines après
l'échec de négociations de paix
intersyriennes à Genève et au lendemain d'une vague d'attentats
revendiqués par l'EI, à Homs
contre des alaouites, et près de
Damas contre des chiites, deux
communautés " mécréantes " à
ses yeux. Le double attentat-suicide perpétré à 400 mètres du
mausolée de Sayeda Zeinab,
honni par les djihadistes sunnites
et lieu sacré à défendre pour les
chiites, a fait 134 morts, dont 97
civils selon l'Observatoire syrien
des droits de l'homme (OSDH). Il
s'agit de l'attentat le plus meurtrier
depuis le début en mars 2011 du
conflit en Syrie, qui a fait plus de
260 000 morts et poussé à la fuite
plus de la moitié de la population
Londres se refuse à prendre part
aux débats - ce que The Times
considère comme une preuve de "
respect " à l'égard du Premier
ministre David Cameron, issu du
même parti.
Pour esThe Tim, l'irruption dans le
débat de Boris Johnson et de
Michael Grove - l'un des cinq ministres conservateurs à avoir rejoint le
camp du " oui " - apportera surtout "
le capital intellectuel " qui manquait
jusque-là à la campagne pro-Brexit.
Tous deux disposent d'atouts qui
vont au-delà de leur brio et de leur
poids politique. Ils ont une vision
positive de ce que serait la GrandeBretagne en dehors de l'Europe. Il
ne s'agit pas de la vision d'une
'petite Angleterre' décriée de façon
caricaturale par les europhiles, mais
d'une puissance mondiale ambitieuse qui défend la démocratie et
le libre-échange avec tous les continents. " Tout autre son de cloche
dans les colonnes du Guardian,
sous la plume de Matthew
d'Ancona. Le journaliste craint au
contraire que l'entrée de Boris
Johnson dans le débat tienne
davantage du feu de paille et ne
rende la campagne que plus superficielle : Vers quel type de campagne nous dirigeons-nous ? Jusqu'à
présent, nous avons surtout assisté
à une surenchère de ridicule, allant
du pays. Il a été mené quelques
heures après une double attaque
à la voiture piégée, également
revendiquée par l'EI, dans un
quartier à majorité alaouite à
Homs, qui a fait 64 morts selon
l'OSDH. L'EI est en guerre contre
les alaouites, communauté issue
du chiisme et à laquelle appartient
le président syrien Bachar elAssad, et contre le Hezbollah libanais et l'Iran chiites, venus prêter
main forte au régime syrien. Par
cette double opération sanglante
et en coupant, lundi avec d'autres
djihadistes une route vitale permettant au régime d'accéder à la
ville septentrionale d'Alep, l'EI a
voulu montrer que ses récents
revers face à l'armée et aux
Kurdes n'avaient pas entamé sa
capacité d'action. D'après le directeur de l'OSDH, Rami Abdel
Rahmane, les djihadistes de l'EI,
visés à la fois par les frappes de
la coalition internationale menée
par les États-Unis et par les raids
russes, " veulent envoyer un message pour montrer qu'ils sont toujours puissants malgré les frappes
". L'État islamique a par ailleurs
libéré les 42 derniers des 220
chrétiens assyriens qu'il avait kidnappés en février 2015 lors d'une
attaque dans l'est du pays, selon
l'Observatoire assyrien des droits
de l'homme.
LES PREMIÈRES
VICTIMES DU CONFLIT
SONT LES CIVILS
Pour la Russie, alliée indéfectible
du régime Assad, les attentats de
l'État terroriste n'ont d'autre objectif que de torpiller " les tentatives
pour trouver un règlement politique de long terme à la crise (...) et
les efforts pour mettre fin au bain
de sang ". Dans un communiqué,
les Affaires étrangères russes ont
souligné la nécessité de " solidement bloquer " les tentatives de
l'EI, d'Al-Nosra et " d'autres groupes terroristes " " d'aggraver
encore la situation en Syrie " et
dans les pays voisins en provoquant des tensions confessionnelles. Tous les efforts en vue d'un
cessez-le-feu ont jusque-là
échoué, les multiples protagonistes sur le
ENTRE
de la mesquinerie à la véritable
humiliation. Le choc des géants Brexit contre Bruxelles ! - promet
d'être sensationnel, un combat politique digne de la génération X
Factor. Mais nous permettra-t-il de
faire un choix éclairé ?
LE SEUL CHOIX POSSIBLE
Quant au tabloïd The Daily Mail,
farouchement opposé à l'Union
européenne, il se félicite du nouvel
atout que représente le ralliement
de Johnson, " une figure de proue
qui attire les foules ". D'autant que
celui-ci " aurait difficilement pu faire
campagne pour rester dans l'UE,
après l'énorme échec des négociations " que David Cameron a mené
avec l'UE, pour échanger des
concessions contre son ralliement
au camp du " non ". L'accord avec
l'Union européenne est " une maigre consolation " pour les
Britanniques. Car, pour le Daily
Mail, l'accord obtenu par Cameron
" ne changera absolument rien au
grand nombre de migrants qui inondent la Grande-Bretagne, et qui
mettent une pression intolérable sur
nos logements, nos services publics
et notre identité nationale ".
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Mercredi 24 février 2016
UN ACCORD A ENFIN ÉTÉ TROUVÉ ENTRE WASHINGTON ET MOSCOU
UNE TENTATIVE
VISANT À DÉVIER
L'ATTENTION
INTERNATIONALE
"L
Monde
Mercredi 24 février 2016
LES
terrain voulant à tout prix éliminer
l'un l'autre, en plus des profondes
divisions internationales et de la
montée en puissance de l'EI et
d'Al-Nosra. Une trêve censée
entrer en vigueur vendredi dernier
conformément à un accord international parrainé par Moscou et
Washington avait ainsi été complètement ignorée. Pour sa part,
la Commission d'enquête de
l'ONU dans son dernier rapport,
remis lundi 22 février, a recommandé de faire de la justice un
élément essentiel du processus
de paix pour ce pays en guerre. "
Alors que la guerre entre dans sa
sixième année, les atrocités sont
omniprésentes et persistantes ",
peut-on lire dans le document. "
Les premières victimes " restent
les civils, qui sont souvent la cible
d'attaques délibérées par l'ensemble des belligérants.
Déclenché par une répression
brutale de manifes-tations
pacifiques proréformes, le conflit
en Syrie s'est transformé en
guerre complexe impliquant des
puissances internationales et
régionales, qui a provoqué un
désastre humanitaire.
CONFLIT ARMÉ EN LIBYE
TREIZE
COMBATTANTS
TUÉS
Cinq membres des forces loyales aux autorités
libyennes reconnues par
la communauté internationale et huit combattants de groupes rivaux
ont été tués dimanche
dans de nouveaux affrontements à Benghazi
(Est), selon l'agence de
presse proche de ces
autorités. Deux autorités
principales se disputent
le pouvoir en Libye, celle
reconnue par la communauté internationale installée dans l'Est et une
autre basée à Tripoli,
sous le contrôle d'une
coalition de milices, en
partie islamistes. La mort
de ces combattants intervient au lende-main de
celle de 14 membres
des autorités reconnues
au cours d'une tentative
de reprise de contrôle
d'une localité aux mains
de groupes rivaux. " Cinq
soldats ont péri dans une
opération censée repousser des groupes terroristes dans l'ouest de
Benghazi, ainsi que huit
combattants appartenant
à ces mouvements ", a
indiqué l'agence Lana.
Citant une source militaire, l'agence a précisé
que les forces loyales
avaient réussi, malgré la
SÉISME DE
MAGNITUDE 5,4
ne secousse tellurique d'une magnitude de 5,4 degrés sur
l'échelle de Richter a
été enregistrée lundi
matin au large d'Al
Hoceima et de Nador
(Nord du Maroc), indique un communiqué de
l'Institut national de
géophysique, relevant
du Centre national pour
la recherche scientifique
et technique (CNRST).
La secousse a été enre-
U
HISTOIRE POUR ENFANTS
L'OISEAU, LA LOUVE ET LE CHASSEUR
tue d'un seul coup de fusil.
L'oiseau, caché dans l'arbre,
assiste impuissant à la scène,
s'envole et va se cacher dans la
tanière de sa mère abattue.
NB : Toute ressemblance avec
une histoire vraie est pure
coïncidence.
13
perte de 19 hommes en
deux jours, à s'emparer
d'un port dans l'ouest de
la ville et d'un hôpital
dans le sud. " Les ordres
ont été donnés aux soldats de pour-suivre leur
avancée et de ne s'arrêter qu'après avoir réussi
à venir à bout des groupes terroristes à
Benghazi " au cours de
l'opération militaire baptisée " le sang des martyrs
", a ajouté la même
source. Depuis un an et
demi, Benghazi est le
théâtre de combats sanglants entre d'une part
des formations armées,
dont certaines sont extrémistes comme le groupe
terroriste autoproclamé "
Etat islamique "
(Daech/EI) et Ansar
Asharia, proche d'AlQaïda, et d'autre part les
forces loyales au gouvernement reconnu par la
communauté internationale. Par ailleurs, sept
personnes ont été tuées
et 31 blessées à Ajdabiya
(190 km au sud-ouest
de Benghazi) au cours
des deux derniers jours
dans des combats opposants forces loyales et
groupes rivaux, a rapporté Lana citant une
source médicale.
Maroc
LIGNES
Le petit oiseau qui ne sait pas
encore voler tombe du nid.
La louve rassasiée qui passait
par là le ramasse et l'emporte
dans sa tanière.
Elle va l'élever comme son
enfant.
Des mois plus tard, le chasseurpiégeur rencontre la louve et la
Quotidien national d’information
gistrée vers 03h46, a
précisé le réseau national de surveillance et
d'alerte sismique de
l'Institut. Deux autres
secousses de magnitude 4,4 et 3,9 degrés,
et dont l'épicentre est
situé également au
large d'Al
Hoceima/Nador, ont été
enregistrées respectivement vers 04h14 et
06h43, selon la même
source.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Culture
Quotidien national d’information
Théâtre d'Adrar
Mercredi 24 février 2016
Arts plastiques
De l'Or à " Nebras "
Saliha Khelifi
expose
à Madrid
artiste algérienne Saliha Khelifi
expose à partir de lundi une
trentaine de tableaux de "calligraphie
de feu" à la Bibliothèque municipale
de la ville d'Alcala de Hénares à
Madrid.
L'exposition, organisée conjointement
par l'ambassade d'Algérie en
Espagne, et la ville d'Alcala de
Hénares, se poursuivra jusqu'au 27
février. Du haut de ses 64 ans, l'artiste née à Béjaia, a réussi à créer sa
propre calligraphie qu'elle appelle
"calligraphie de feu". Cette technique
consiste en "un mélange de lettres
arabes et de caractères latins, qui se
terminent par des flammes qui symbolisent toutes souffrances humaines
à l'échelle universelle telles que les
guerres, la famine, la pauvreté, les
catastrophes écologiques outre les
maladies du siècle", a-t-elle expliqué.
Saliha Khelifi, qui a signé jusqu'à présent 1200 toiles, dit avoir réalisé ces
œuvres pour "faire revivre les belles
valeurs humaines notamment la paix,
la liberté, le dialogue constructif, le
pardon, l'amour, et l'espoir, qui sont
les piliers de toutes les civilisations".
Les tableaux présentés au public
espagnol qui sont nettement dominés
par les couleurs verte, bleue et rose,
symbolisent la sérénité, la quiétude,
l'espoir et portent chacun un titre
d'une valeur humaine universelle
comme la tendresse, le travail, la
générosité, la justice, la liberté et
autres que l'artiste a tenu à accompagner de paroles sages, nées de
son propre imaginaire. Excellant dans
diverses techniques de peinture,
notamment l'huile sur toile, l'aquarelle ou gouache, les tableaux de
Saliha Khelifi trouvent leurs sources
d'inspiration dans des œuvres musicales algériennes, africaines ou du
classique universelle, comme dans
les proverbes,et autres adages.
En marge du vernissage de l'exposition, l'artiste a animé une conférence
sur le thème "La calligraphie de feu,
et les valeurs humaines universelles"
durant laquelle, elle a expliqué aux
présents que "les valeurs humaines
universelles sont les piliers de toutes
les sociétés du monde".
"Etant artiste et pédagogue, je ne
pouvais rester insensible à mon environnement, et pour ce faire, j'ai écris
des énigmes éducatifs en dessinant
leurs clés sur des tableaux afin de
créer un lien entre les lettres et les
couleurs, les observations et les
idées", a-t-elle précisé, en formulant
le vœu de "voir tous les peuples du
monde heureux, stables, et libres".
Débutant sa vie active en tant que
professeur de langue arabe, Saliha
Khelifi s'est lancé en 1987 dans les
arts plastiques et depuis, elle sillonne
le monde pour exposer ses œuvres
artistiques dans le but de lutter inlassablement, a-t-elle précisé "pour le
retour aux belles valeurs humaines".
Elle a dans ce cadre exposé plusieurs
fois en France, notamment au Centre
culturel algérien, à l'Institut du monde
arabe et dans d'autres villes françaises. L'artiste a également exposé à
Prague en 2005 à l'occasion des journées du monde arabe et dans d'autres pays tels que l'Arabie saoudite, la
Tunisie et au Centre culturel algérien
de Montréal (Canada).
Saliha Khelifi a reçu durant son parcours artistique plusieurs distinctions
dont le prix "Ali Maachi" du président
de la République Abdelaziz Bouteflika
en 2012, et des prix d'honneur du
ministère de l'Education nationale en
2014, et 2015.
L'
La coopérative, qui a participé
avec la pièce "Safar" (voyage)
a remporté un prix d'une
valeur de 100.000 DA, alors que
l'association "El Amel", pour la
promotion des jeunes de Bordj
Bou Arréridj, a remporté
le prix "Loulou'a d'argent"
(60.000 DA) pour la pièce
"El mezbala el fadhéla".
e prix "Loulou'a de bronze"
(40.000 DA) est revenu à l'association "Er-rissala" du théâtre de
M'sila pour sa pièce "El ayam essebaa"
(les sept jours). Le prix du jury a été
décerné à la coopérative "El Ajwad" de
Boumerdès pour sa représentation
L
"Errakiza". Le comédien Koufi Haithem
et la comédienne Hadjar Hassan de la
coopérative "Nebras" se sont accaparés, pour leur part, les prix des meilleurs
rôles masculin et féminin. Le jury a
décerné des prix d'encouragement aux
associations "Fananine ahrar" (artistes
libres) de Skikda, "Ahbab El Masrah"
d'arts dramatiques de Bouira et "El
Assala" de Béchar. La cérémonie de clôture de cette manifestation culturelle,
étalée sur quatre jours, a été marquée
par la remise de diplômes d'encouragement aux bénéficiaires d'ateliers de formation sur respectivement l'écriture dramatique, la scénographie, l'interprétation. Un hommage a été rendu aux encadreurs, aux membres du jury et aux
sponsors, qui ont contribué à la réussite
de cet événement culturel, dont notamment la
direction de la culture,
l'Assemblée populaire communale
(APC) de Khemisti, et les médias.
Le rapporteur du jury, Beroumana
Samia, de l'université de Sidi Bel-Abbès,
a estimé que les représentations théâtrales participantes ont été d'"un bon
niveau, surtout pour ce qui est du
contenu ,et l'interprétation sur scène".
Elle a ajouté que le jury a noté une
"cohésion entre le décor, et le thème de
chaque histoire représentée sur scène".
Les 3èmes Journées nationales
du théâtre et des arts dramatiques, organisées par l'association "Loulou'a thaqafia" de la commune de Khemisti en collaboration avec la direction de la culture
de la wilaya, les services communaux et
l'Office des établissements de jeunes
(ODEJ), a vu la participation de 13 troupes de théâtre et monodrames issus de
13 wilayas du pays.
Cinéma
"Deadpool" toujours en tête
eadpool", anti-héros
de Marvel , domine
encore le box-office nordaméricain avec 56,5 millions
de dollars de recettes pour
son deuxième week-end en
salles, selon les chiffres définitifs publiés lundi par la
société Exhibitor relations.
Il avait enregistré à sa sortie
le meilleur week-end jamais
réalisé pour un film interdit
aux moins de 17 ans lancé
"D
un mois de février.
"Deadpool" a récolté à ce
jour 237 millions de dollars.
"Kung Fu Panda 3", troisième volet des aventures
du super-panda bedonnant
Po, reste deuxième du classement ce week-end avec
12,5 millions de recettes et
117 millions en quatre
semaines. Un nouveau film,
"Risen", réalisé par Kevin
Reynolds avec Joseph
Fiennes, est troisième pour
sa sortie sur les écrans américains et canadiens avec
11,8 millions de recettes.
Autre nouveauté, le film
d'horreur "The Witch",
raconte l'histoire d'une
famille de puritains anglais,
qui débarquent dans le
Nouveau monde en 1630,
sans se douter qu'une sorcière viendra les terrifier. Le
film rapporte 8,8 millions
pour son week-end d'ouverture.
A la cinquième place, on
retrouve la comédie
"Célibataire, mode d'emploi"
de Christian Ditter, avec
notamment Dakota Johnson.
Les recettes tombent à 8,2
millions, pour un total de
31,7 millions en deux semaines, sans couvrir encore
totalement un budget estimé
à 38 millions de dollars.
Tunisie
"Carthage" présentée
en version arabe
artiste chorégraphe
tunisien Jalel Douma
présentera sa comédie
musicale "Carthage" pour la
première fois en langue
arabe au théâtre municipal
de Sousse le samedi 27
février. Présentée précédemment en langue française,
cette création a remporté un
grand succès aussi bien
L'
auprès du public tunisien
qu'étranger a relevé Jalel
Douma dans une déclaration
à l'agence de presse TAP.
Il a précisé que ce spectacle
réalisé par le ballet de
l'école de danse Douma à
Sousse qui fait participer
environ 50 danseurs et danseuses s'accompagne de
textes traduits vers l'arabe
par le poète, et homme de
théâtre Sadok Ammar.
Le spectacle d'une durée
d'une heure, et demie est
interprété par Tarak
Zorguati, Neila Sahloul,
Ahmed Ben Ali, Jalel, et
Yasmine Douma, et
Abdelmajid Alouani, avec la
participation de Sarra Ini.
Cette comédie musicale est
14
présentée par le chorégraphe comme une œuvre qui,
empreinte de fierté nostalgique, retrace les destinées
tragiques du plus grand
empire méditerranéen de
l'histoire.
C'est un voyage musical,
chorégraphique, et théâtral
glorifiant la brillante civilisation carthaginoise.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Contribution
Quotidien national d’information
Mercredi 24 février 2016
Face à la menace d'épuisement du fonds de régulation des recettes
Processus inflationniste élevé
avec d'inévitables tensions sociales
Il existe une loi universelle : un déficit budgétaire induit automatiquement un processus inflationniste. Dans ce cas, l'Algérie, avec la baisse du cours des
hydrocarbures et le dérapage accéléré du dinar par rapport tant au dollar qu à l'euro. Le gouvernement algérien ne peut le comprimer indéfiniment grâce
aux mesures monétaires, qui sont des mesures conjoncturelles, à la hausse de la fiscalité qui risque d'amplifier la sphère informelle, et aux importations qui
eux mêmes connaissent une restriction accélérant ce processus du fait de la rigidité de l'offre intérieure. Un taux d'inflation élevé impliquera nécessairement
le relèvement du taux d'intérêt bancaire pouvant freiner l'investissement productif, ne pouvant plus généraliser les taux d'intérêt bonifié qui constitue un
transfert de rente . Or la source de l'APS, organe officiel du gouvernement, en date du 24 janvier 2016 annonce une baisse de 80% durant uniquement
les 10 premier mois de l'année 2015, de l'alimentation du fonds de régulation des recettes de 80% qui risque d'aller vers l'épuisement courant 2017.
Par Dr Abderrahmane MEBTOUL,
Professeur des Universités, expert
international
1.-La loi de finances 2016 a prévu des
dépenses budgétaires de 7.984,1 milliards Da (mds DA) dont 4.807,3 mds DA
de dépenses de fonctionnement et
3.176,8 mds DA de dépenses d’équipement, soit une baisse de 9% par rapport
à 2015. Quant aux recettes budgétaires,
elles sont estimées à 4.747,43 mds DA
composées de 3.064,88 mds DA de
recettes ordinaires et de 1.682,55 mds
DA de fiscalité pétrolière. La loi de finances 2016 table sur une inflation contenue à 4%, un solde global du Trésor déficitaire de 2.452 mds DA. Le cours adopté
étant de 98 dinars un dollar , le déficit
budgétaire prévu est de 3236,8 milliards
de dinars soit 33,02 milliards de dollars.
Le cours du dinar le 24 janvier 2016
est de 106,805 dinars un dollar. Ce glissement du dinar voile l’importance du
déficit budgétaire dont la fiscalité pétrolière dont les exportations (97/98/% avec
les dérivées) se font en dollars et le
fonds de régulation des recettes et gonfle les taxes douanières de tous les produits importés dont 60% en euro dont le
cours officiel
le 24 janvier 2016 est de
116, 6996 dinars un euro. En rappelant
que 70% des besoins des ménages et
des entreprises publiques et privées
dont le taux d’intégration ne dépasse pas
15% proviennent de l’extérieur, accentuant donc les coûts de production par
l’inflation importée. Le FRR est alimenté de l’écart entre la fiscalité pétrolière effectivement recouvrée et celle
budgétisée sur la base de 37 dollars/baril.
La loi de finances 2016 prévoit
des
réserves du Fonds de régulation des
recettes (FRR) de 1.797 mds de DA à fin
2016.La dépêche de l’organe officiel d’infirmation APS le 24 janvier 2016 nous
apprend que les versements au Fonds
de régulation des recettes (FRR) ont
chuté de plus de 80% durant les 10 premiers mois de l’année 2015 en s’établissant à 255,95 milliards de dinars (mds
DA) contre 1.307,36 mds DA durant la
même période de 2014 et que les prélèvements opérés à partir de ce Fonds,
destinés à financer le déficit du Trésor
public, ont atteint 1.850 mds DA entre
janvier et octobre 2015 contre 2.965,67
mds DA Rappelons que le Fonds de
régulation des recettes (FRR) a été fortement sollicité en 2014. Selon les données
de la Direction générale de la prévision et
des politiques (DGPP) du ministère des
Finances, reprises par l’APS, les avoirs
prélevés du FRR ont atteint 2.965,6 mds
de DA en 2014 (contre 2.132,4 mds de
DA en 2013), soit les plus importants
retraits enregistrés depuis 2000. Ces prélèvements opérés en 2014 ont servi
exclusivement à financer le déficit du
Trésor de l’année dernière, qui s’est
creusé à 2.965,6 mds de DA, un plus
haut jamais atteint depuis 2000. A fin
2014, les avoirs du FRR s’étaient établis,
après prélèvements, à 4.408 mds de DA
(contre 5.563 mds de DA à fin 2013. 37
dollars le baril, le versement au FFR
est égal à zéro. L’année 2016, ce
fonds sera fortement sollicité pour
couvrir le déficit budgétaire déjà très
élevé, même si on accélère le dérapage du dinar pour le gonfler artificiellement. Comme le cours moyen
pour l’Algérie 2015 a été supérieur à
52 dollars, et si on prend l’hypothèse
d’un cours entre 30/40 dollars pour
2016, le fonds s’épuisera début 2017.
2.- Selon l’ONS, en 2015 , Le taux d
inflation en Algérie tenant compte des
subventions de bon nombre de produits
de première nécessité , a été de
4,8% , contre 2,9% en 2014 et 3,3% en
2013), la loi de finances complémentaire 2015 ayant tablé sur un taux d
inflation de 4% contre une prévision de
3%. N’oublions jamais que l’économie est comme le corps humain, elle
est production de marchandises par
des marchandises. Une hausse du
prix d’un produit qui entre dans la
composante d’autres produits, se
répercute sur l’ensemble du corps
économique impliquant une planification stratégique et des mécanismes
de régulation transparents pour éviter
les effets pervers. Je tiens à préciser
que le taux d’inflation ( voir notre interview APS 23/01/2016) se calcule par
rapport à la période précédente. Ainsi un
taux d’inflation faible en 2015 par rapport
à un taux d’inflation élevé en 2014 donne
un taux cumulé élevé entraînant la détérioration du pouvoir d’achat, notamment
des revenus fixes. Concernant l’indice
global de l’inflation, il doit être régulièrement réactualisé car le besoin est historiquement daté, les besoins évoluant. Le
taux d’inflation officiel est biaisé, devant
l’éclater par produits selon le modèle de
consommation par couches sociales
(fonction de la stratification du revenu
national) et surcroît comprimé artificiellement par les subventions sinon il dépasserait les 10%. Car la perception de l’inflation est différente d’une personne qui
perçoit 200 euros par mois de celle qui
perçoit 10.000 euros n’ayant pas le
même modèle de consommation. Un
agrégat global comme le revenu national
par tête d’habitant peut voiler d’importantes disparités entre les différentes couches sociales. Une analyse pertinente
devrait lier le processus d’accumulation,
la répartition du revenu et le modèle de
consommation par couches sociale,
devant déflater par le taux d’inflation réel
pour déterminer le véritable pouvoir
d’achat. Avec la chute du cours des
hydrocarbures, faute d’avoir assis une
économie productive concurrentielle ,
l’Algérie se retrouve dans un cercle
vicieux : l’inflation accélère les revendications sociales pour une augmentation des
salaires qui à leur tour en cas de non productivité accélère l’inflation. Comme la
détérioration du pouvoir d’achat accroît
soit l’endettement des ménages ou accélère la déthésaurisation des ménages
notamment les couches moyennes qui se
paupérisent en la mettant en circulation,
leur épargne gonflant la masse monétaire
en circulation, accélérant, en cas de rigidité de l’offre, le processus inflationniste.
Lorsque l’Etat a les moyens financiers,
l’importation de produits subventionnés
joue comme tampon transitoire. On le
constate récemment. Faute de prévisions, avec le retour aux licences
d’importation et les quotas, du fait de
la rigidité de l’offre, nous assistons à
la fois à un processus inflationniste
qui touche bon nombre de produits ou
la demande existe,
comme le
ciment, le rond à béton , devant assister à un accroissement du coût de
logements, et un cours du dinar sur
le marché parallèle qui dépasse les
180 dinars un euro s’orientant vers 200
dinars un euro. Il existe quatre raisons à l’inflation en Algérie. La première
raison de l’inflation est le manque de
cohérence de la politique socio-économique, la non proportionnalité entre la
dépense publique reflété par la faiblesse
de l’offre par rapporta à une forte
demande, et les impacts économiques et
sociaux Cela a évidemment, un impact
autant sur le taux d’inflation que sur le
taux de chômage réel qui est largement
supérieur au taux officiel. La deuxième
raison, liée à la première, est la faiblesse
d’une politique salariale cohérente privilégiant les créateurs de valeur ajoutée, le
travail et l’intelligence au profit d’emplois
rente ce qui fait que la productivité globale est une des plus faible au niveau de
la région méditerranéenne. La troisième
raison est l’extension de la sphère informelle où plus de 80% des transactions se
font en cash alors que la base de l’économie moderne repose sur le contrat et le
crédit, La quatrième raison avec la
dévaluation du dinar don le cours est corrélé à 70% aux réserves de change euxmêmes provenant de la rente des hydrocarbures, est l’inflation importée énuméré précédemment..
3.- Qu’en sera t-il avec l’éclatement de la
cellule familiale et en cas de chute du
cours des hydrocarbures ne pouvant plus
subventionner , un couple avec deux
enfants devant percevoir minimum entre
35.000 et 45.000 dinars/mois pour uniquement substituer et devant éviter un
nivellement par le bas pour des rasions
populistes suicidaires, devant revoir la
politique des subventions qui doivent profiter qu’aux catégories les plus vulnérables. Toute Nation ne peut distribuer
que de qu’elle a préalablement produite quitte à aller vers la dérive politique, sociale et économique devant
tenir
compte de la
croissance
démographique et le versement de
salaires sans contreparties productives, la population étant passée de
35,6 millions d’habitants au 1er janvier
2010 à plus de 40 au 1er janvier 2016
et s’orientant vers 50 horizon 2030
avec une demande de couverture nouvelle des besoins sociaux et une
demande additionnelle d’emplois
entre 300.000/400.000/an. Sans une
nouvelle gouvernance, une nouvelle politique socio-économique, la maîtrisé de
la dépense publique, un retour à la croissance supposant une visions stratégique
reposant sur les véritables producteurs
de richesses qui sont les entreprises
publiques ou privées sans distinction, et
son fondement l’économie de la connaissance, avec la pression démographique,
11
la baisse des recettes de Sonatrach qui
engendre une dévaluation du dinar , le
retour à l’inflation semble inévitable avec
des incidences à la fois socio-économiques et politiques. Cela aura des incidences négatives tant sur le taux d’intérêt
bancaire qui devra être relevé, si l’on veut
éviter la faillite des banques, que sur le
pouvoir d’achat des Algériens notamment
les plus vulnérables. Le risque est le frein
à l’investissement productif, une spirale
inflationniste, selon le cercle vicieux revendications sociales, augmentation
des salaires sans corrélation avec la productivité, inflation et revendications sociales. Avec l’inquiétude vis-à-vis de l’avenir,
l’absence de morale et la faiblesse de la
gouvernance tant centrale que locale,
avec ce retour accéléré de l’inflation, qui
contribue à une concentration du revenu
au profit d’une minorité rentière, la majorité des Algériens veulent tous et immédiatement leur part de rente, quitte à
conduire l’Algérie au suicide collectif. Or
l’épuisement des hydrocarbures traditionnels est prévu au maximum à horizon
2030 au moment où la population algérienne tendra vers 50 millions d’âmes.
Invoquer les réserves de change qu’il
s’agit de bien utiliser ne provenant pas
du travail, est une illusion, le capital
argent n’ayant jamais crée de valeur
étant seulement un moyen, étant une
richesse virtuelle qu’il s’agit de transformer en richesses réelles. Force est de
constater que depuis 1986, l’Algérie est
dans une interminable transition n’étant ni
une économie étatisée, ni une véritable
économie de marché concurrentielle,
expliquant le peu d’efficacité tant de la
régulation politique, sociale et économique. Le risque est donc l’amplification de l’inflation et du chômage déjà
surestimé par les emplois improductifs pour calmer le front social, les
sureffectifs dans les entreprises
publiques et les administrations, ces
dernières ne créant pas de valeur.
Autre impact, le budget défense
risquent d’avoir des coupes d’où l’importance, afin d’éviter un plus grand
ralentissement économique, de prévoir rapidement une loi programme
défense/sécurité y compris la DGSN
afin d’optimaliser la dépense. Avec les
tensions géostratégiques, il ya lieu
grâce à la coopération internationale,
de mutualiser les efforts contre le terrorisme, l’Algérie ne pouvant à l’avenir
supporter seule l’effort de la stabilisation de la région. La situation est
préoccupante,
Pouvoir et Opposition
doivent donner des solutions crédibles et
non se réfugier dans des promesses
irréalistes. Ceux qui donnent des leçons
de nationalisme doivent savoir qu’à l’avenir l’amélioration du pouvoir d’achat et le
véritable nationalisme des Algériens,
quelque soit le niveau de responsabilité,
se mesurera par leur contribution à la
valeur ajoutée interne. Le renouveau
impliquera le dialogue productif et le
retour à la confiance sans laquelle
aucun développement n’est possible.
C’est la condition de la mobilisation
de toutes les algériennes et les algériens sans exclusive car les ajustements économiques et sociaux seront
douloureux entre 2016/2020. Mais elles
seront nécessaires afin d’ éviter un
retour au FMI où les ajustements
seront encore plus douloureux.
[email protected]
Régions
Mercredi 24 février 2016
Culture
Université d’Oran
Constantine 2015
Rencontre sur le cinéma
révolutionnaire
Initiée du 7 au 9 mai par le
laboratoire des films
révolutionnaires du cinéma
algérien de l’université
d’Oran 1 «Ahmed
Benbella», cette rencontre
verra la participation de
chercheurs nationaux et
étrangers.
Par Mourad Belkaïd
ne série de communications
s’articulant autour de cinq axes
principaux sont programmées
abordant «le cinéma et l’appartenance
civilisationnelle», «le cinéma de citoyenneté, et l’idée de patries», «l’icône cinématographique, et la manifestation de la
U
C’
permis de chasse, les modalités d’organisation des battues
administratives et la lutte contre
le braconnage. Le doyen des
associations de chasseurs, présent à cette rencontre, rappellera le bon vieux temps de la
chasse, où tout était réglementé. «Aujourd’hui, tout a été
dévoyé, la forêt est devenue un
dépotoir et une décharge, le
gibier se raréfie, et le chasseur
ne sait plus comment s’y
prendre, car la culture a disparu. Il faut multiplier les rencontres et aboutir à une normalisation de la chasse. Il faut
impérativement préserver notre
patrimoine». Ce que n’a pas
omis de citer le président de la
Fédération nationale des chasseurs, M. Nadi, qui rappellera
que la chasse a été totalement
clochardisée ces dernières
années, et que des «indus»
chasseurs, en fait des braconniers, sont en train de faire
énormément de tort à l’activité,
aux gibiers et à la nature. «Il
faut impérativement revenir aux
rudiments, et à la culture noble
idèle à sa réputation
d'humoriste à l'humour caustique et au
verbe corrosif, l'artiste a présenté des situations finement
assaisonnées de grimaces,
de mimiques, et de cocasseries devant une assistance
qui l'a vite adopté. Sur la
scène du théâtre régional de
Constantine (TRC), le comédien oranais a crié, virevolté, sauté, et gesticulé dans
tous les sens pour décrire
les "coulisses" d'une société, d'un métier donné et de
"moult" comportements dont
les auteurs ne mesurent pas
toujours le côté risible.
Débordant d'énergie, l'artiste
évoque avec humour et
autodérision la précarité du
métier artistique, une profession, qui "n'enrichit pas" son
F
de la chasse, notamment à travers la formation», dira le président. Ce que partage également le SG de la Fédération,
Ahmed Belmahdi, qui insistera
également sur la nécessité d’organiser des réunions avec tous
les acteurs dans l’activité cynégétique
«surtout
la
Conservation des forêts qui
reste notre partenaire privilégié», dira-t-il. Belmahdi évoquera également le rôle, et la fonction de la Conservation qui est
de poursuivre «pénalement»
tout braconnier pris en flagrant
délit : «Nous allons sévir en tant
que Fédération et bannir des
rangs des chasseurs tout individu, qui ne respectera pas les
règles de la bonne chasse».
M.B.
Poste d’Algérie
ar dizaines ils sont venus en masse
retirer leurs pensions, ou bien leurs
salaires. Les services d’Algérie Poste
affirment avoir pris toutes leurs dispositions afin de garantir la disponibilité des
liquidités durant chaque journée du 22
du mois. Un rush a été enregistré sur les
bureaux de poste de la wilaya ce jour-là.
Le constat est identique dans nombre de
bureaux de postes. Devant de tels désa-
gréments, les usagers restent perplexes,
et demandent l’intervention de la direction d’Algérie Poste pour mettre les
moyens qui s’imposent. Ces enceintes
postales ont été construites sur la base
d’un besoin exprimé par la population et
surtout en fonction d’une cartographie,
qui renseigne sur la couverture postale
pour chaque quartier. C’est le cas
d’un bureau de poste où les usagers
Par A. Lotfi
Circulation
automobile
Nouveau
plan à
Relizane
e nouveau plan de circulation automobile,
entré en vigueur ces dernières semaines à
Relizane, contribue à une fluidité du trafic dans
certaines artères de la ville, décongestionnant
relativement l’embouteillage aux heures de
pointe, a relevé le directeur du transport. Mis
en place par la direction de la sûreté de wilaya
en collaboration avec la direction des transports,et les Assemblées populaires communales (APC) de Relizane ,Oued R’Hiou et El
Matmar, ce plan a introduit plusieurs mesures
L
n’ont pas de sanitaires pour leurs
besoins ets…
Au problème d’équipements s’ajoute
celui du manque d’imprimés à l’exemple
des chèques de secours et les CH 25.
C’était en effet, la grande bousculade
devant les guichets de retrait d’argent.
En effet, selon des sources responsables, l’argent sera disponible dans
tous les guichets des bureaux de postes.
jugées pratiques dont l’ouverture de la circulation dans certaines artères dans les deux
sens, l’exploitation des routes secondaires,
l’utilisation de nouvelles voies évitant le centreville, et la révision du système des feux de
signalisation, selon le même responsable. Ce
dernier a souligné que ces mesures ont commencé à donner leurs fruits, à tel point que la
congestion relevée dans certains axes routiers
de la ville a «nettement baissé», notamment à
haï El Intissar, et à l’entrée du quartier de
Satal. Cependant, certains axes menant vers
le quartier périphérique de la cité Résidentielle
10
Ainsi, et pour y remédier, la direction
d’Algérie Poste rassure sa clientèle
qu’un programme a été mis en place
pour répondre aux préoccupations des
usagers notamment en matière de liquidités. Mais certains usagers continuent
de se plaindre des prestations de service au niveau de certains bureaux de
postes.
M.B.
enregistrent toujours une tension surtout dans
les heures de pointe, d’où le recours à des
policiers pour organiser la circulation, et la proposition d’interdiction de passage aux poids
lourds le jour, en attendant la réalisation d’une
trémie programmée à l’entrée de ce nouveau
quartier à forte densité, et l’ouverture d’un
accès vers le quartier Zeraia . Cette pénétrante enregistre quotidiennement un grand flux de
véhicules empruntant la route nationale (RN4)
reliant Relizane à Mostaganem et l’autoroute
est-ouest.
A. L.
L'humoriste, Mohamed Mihoubi, croquant
à belles dents les petits travers et les drôles
d'habitudes de la société, a fait rire aux
larmes le public, samedi soir à Constantine,
avec son monologue "kawaliss" (Coulisses).
homme et "permet rarement
à ceux, qui l'exercent de sortir du lot".
Le spectacle, hilarant à souhait, a fait miroiter "l'amour à
l'algérienne", souvent compliqué et parsemé
d'échanges "musclés", mettant le public devant des
scènes des plus loufoques.
Dans une sorte de subtil
"réquisitoire", le comédien
s'est attaqué à "l'hypocrisie
sociale" où la sincérité et le
mensonge se mélangent,
déroutent, ce qui ne
manque pas d'arracher des
fou-rires dans une salle où le
plaisir et la bonne humeur
sont partagés. A l'issue de sa
prestation, Mohamed
Mihoubi a indiqué que le
"one man show" qu'il insiste
à désigner comme un
"monodrame", écrit en 2007,
"reste toujours d'actualité, et
renvoie à des situations qui
ne sont jamais des inventions".
L'artiste, qui évolue au sein
de l'association culturelle "ElAmel" comptabilise à travers
son parcours artistique 22
monologues. Le tout dernier,
"Rani m'choumer" (Je suis
fauché) a été présenté
récemment sur les planches
du théâtre régional d'Oran
(TRO). Mohamed Mihoubi
n'a pas manqué d'inviter le
public constantinois à son
prochain spectacle,
"B'sahtek ya m'ra !" (A ta
santé, ô femme !), qui sera
donné le 8 mars prochain à
l'occasion de la Journée
internationale de la femme.
Organisé par le département
Théâtre de la manifestation
"Constantine, capitale 2015
de la culture arabe", le mois
du monologue se poursuit
jusqu'à la fin du mois au
TRC à raison de quatre
représentations, du samedi
au mercredi.
Azzedine Mihoubi à BOUIRA
Etablir une culture de cinéma
Grande bousculade
P
"Faust"
de Goethe
joué à Pékin
Un opéra de Pékin, inspiré de
"Faust", le chef-d'oeuvre de
Goethe, a été présenté à Pékin les
samedi et dimanche.
Cet opéra, coproduit par la China
National Peking Opera Company et
l'Italian Emilia Romagna Theatre
Foundation, a été présenté durant le
week-end au Théâtre Mei Lanfang.
Essai d'interprétation d'un "classique
occidental" sous une forme artistique chinoise, cet opéra a été créé
par des artistes chinois, italiens et
allemands, dont le dramaturge chinois Li Meini, le metteur en scène
allemande Anna Peschke, le directeur chinois Xu Mengke, les compositeurs italiens Luigi Ceccarelli et
Alessandro Cipriani, et le compositeur chinois Chen Xiaoman.
L'opéra avait été présenté en 2015
à Bologne, et Modène en Italie, à
l'Université Tsinghua de Pékin, et en
janvier 2016 à New York.
Bahreïn
De l’activité cynégétique
21 août 1982. Le projet cher
aux amateurs de l’activité cynégétique vient d’être concrétisé.
La Fédération nationale des
chasseurs vient de naître et
c’est à Oran, Cette loi recèle 20
textes d’application, entre
autres, sur les modalités de
délivrance et de validation du
Opéra
Mohamed Mihoubi
en humoriste
citoyenneté», «La citoyenneté et le dualisme : le moi, l’autre, ici, là-bas», et «les
portraits de l’identité dans la technologie
de l’image cinématographique». Ce colloque débattra de la citoyenneté du point
de vue artistique et cinématographique
où se mêlent les composantes de l’acte
civilisationnel et le civisme acquis et
hérité, a souligné le professeur Aissa
Ras El Ma. Bien-entendu, ce colloque
international sur «le cinéma et les enjeux
de citoyenneté» sera organisé en début
mai à Oran. Les participants aborderont
aussi l’acte d’humanisme dans la
citoyenneté à travers des approches des
cultures de générations, où le cinéma
joue un rôle de transmetteur visuel. Le
débat traitera des portées politique,
sociale et économique, et leur relation
avec le cinéma en tant que moyen pour
faire connaitre les cultures héritées, et
acquises dans des contextes du monde
de la citoyenneté, qui se distingue par sa
singularité et son exclusivité.
M .B.
Fédération des chasseurs
est à l’hôtel Le Méridien,
avant-hier, que s’est
tenue la première assemblée
générale. Dotée désormais de
statuts et de règlement intérieur, la Fédération a énormément de travail qui l’attend
puisque, pour rappel, l’activité
de la chasse a été pratiquement
interdite depuis plus de 20 ans,
soit depuis le début des années
1990 où les autorités ont procédé à la confiscation des armes
de chasse sur la totalité du territoire national. Un retour à la
normale a été observé depuis
2004, notamment sur le plan
législatif et l’Algérie s’est dotée
d’un cadre réglementaire amélioré, à savoir la loi 04-07 du 14
août 2004, qui a comblé les
insuffisances de la loi 82-10 du
Mercredi 24 février 2016
e ministre de la Culture,
Azzedine Mihoubi, a indiqué jeudi à Bouira qu'il était
temps d'établir une culture
cinématographique révolutionnaire en vue d'enrichir le
cinéma algérien et de préserver la mémoire des martyrs de la guerre de libération nationale à travers différents films, et documentaires.
"Nous devons établir une
culture cinématographique
révolutionnaire en vue d'enrichir le patrimoine du cinéma algérien, préserver la
L
mémoire de nos valeureux
martyrs et l'histoire de toute
la nation et ce via la réalisation davantage de films, et
de documentaires historiques, et révolutionnaires", a
souligné M. Mihoubi lors de
la cérémonie de lancement
du deuxième festival du film
révolutionnaire qu'abrite la
maison de la culture Ali
Zaâmoum de Bouira à l'occasion de la Journée du
Chahid coïncidant avec le 18
février de chaque année.
Au cours de cet évènement,
qui a vu la présence de plusieurs comédiens, et réalisateurs algériens, le ministre a
mis en exergue l'importance
de promouvoir ce genre de
réalisations cinématographiques révolutionnaires et
leur rôle dans la préservation de la mémoire historique
du pays. "L'image cinématographique a un effet important sur l'esprit de la société,
qui pourra s'informer sur
l'histoire du pays et des
valeureux chouhada de la
guerre de libération nationale
à travers cet art", a souligné
M. Mihoubi.
Le cinéma, a-t-il dit, "renforce davantage la conscience
du peuple et veille à la préservation et à la divulgation
de son histoire révolutionnaire". Le ministre, qui a été
honoré par les autorités
locales de la wilaya de
Bouira, a réitéré à cette
occasion l'engagement et la
volonté de son département
d'aider et de soutenir "tout
projet ou initiative sérieux
dans le domaine du cinéma
révolutionnaire national". "Ce
travail doit être basé sur des
normes et critères professionnels. Il doit £uvrer pour
la préservation de la mémoire et du cinéma de façon à
véhiculer les valeurs nobles
de notre histoire et de notre
pays", a soutenu M.
Mihoubi.
Dans son allocution d'ouverture, le ministre de la
Culture a rendu un vibrant
hommage à tous les martyrs
15
et moudjahidine de la guerre
de libération nationale, ainsi
qu'à tous les acteurs, comédiens et réalisateurs présents à l'image notamment
de Hassan Ben Zerari,
Mohamed Adjaimi, Bahia
Rachedi, Moussa Haddad,
Amel Himer et de
Abdelhamid Rabia. Le
ministre a visité également,
en fin de sa visite de travail
à la wilaya de Bouira, une
exposition d'affiches et de
maquettes de films cinématographiques portant les
titres de films ainsi que les
noms de plusieurs réalisateurs et comédiens ayant
marqué la scène cinématographique nationale et internationale.
A cette occasion, le même
responsable a donné le
coup d'envoi pour le ciné
bus qui sillonnera à partir
d'aujourd'hui plusieurs communes, et localités de la
wilaya, où des films historiques, et révolutionnaires
seront projetés.
Waciny
invité du
" printemps
culturel "
Le romancier algérien Waciny
Laredj sera l'invité du festival "La
printemps de la culture" à la 11e
session prévue entre février, et avril
2016 à Bahreïn, et à laquelle sont
conviés des hommes de lettres, des
artistes, et des plasticiens des différents pays du monde, selon le site
électronique du festival.
Durant cette manifestation, qui prévoit 54 festivités culturelles, Waciny
Laredj animera une conférence sur
le roman, et l'art avec les critiques
Salaha Fadhl ,et Amani Fouad, et
l'écrivain libanais Abdou Ouezane.
Waciny Laredj, actuellement professeur à la faculté centrale d'Alger, et
à la l'université de la Sorbonne
(Paris), figure parmi les grandes
plumes du monde arabe. Ses
romans, qui ont été traduits dans
plusieurs langues, ont remportés
plusieurs prix.
Parmi ses œuvres primées "le livre
de l'émir" (2004), "le royaume du
papillon" (2013), qui a remporté le
prix littéraire arabe Katara, "les
doigts de Lolita" (2012) qui a remporté un prix lors de la 7eme édition
du prix de la création littéraire de la
fondation de la pensée arabe à
Beyrouth.
Laredj, qui écrit en langues arabe et
française, a remporté le prix littéraire Cheikh Zayed (Emirats arabes
unis), en 2007.
Son ouvrage "Gardienne des
ombres" a été retenu en 1997 parmi
les cinq meilleures publications en
France.
L'artiste turc Khaled Ergensc qui a
joué le rôle principal dans le feuilleton "Hareem Al Sultan", le chanteur
irakien Kadim Al Sahir, les artistes
américain Gregory Porter, et britannique Seal seront conviés à cette
manifestation.
Le printemps de la culture est organisé chaque année depuis 2006.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Mercredi 24 février 2016
Quotidien national d’information
LIGUE 1 MOBILIS :
Quatre matchs à huis
clos pour le MO Béjaia
Régions
Douanes de Tlemcen
40 entraîneurs
''consommés'' depuis
le début de saison
Saisie de 70 gr
de cocaïne
vec la démission de Khaled
Lounici de la barre technique
du RC Arbaâ et le limogeage
de Kamel Mouassa au MC El Eulma
dimanche, le nombre des entraîneurs
''consommés'' jusqu'à la 20e journée
du championnat de football des deux
Ligues professionnelles en Algérie
s'élève désormais à quarante (40)
coachs.
Ce nombre aurait pu s'accentuer
encore si Abdelkader Amrani, qui a
annoncé son départ du MO Béjaia
samedi dernier , n'était pas revenu à
de meilleurs sentiments ce lundi.
C'est dire que les saisons se suivent
et se ressemblent dans les deux premiers paliers de la compétition, où la
valse des entraîneurs continue de
faire rage. Pis, la situation est en
train de prendre des dimensions ahurissantes durant cet exercice.
C'est le RCA qui a changé, jusque-là,
le plus d'entraîneurs. Avec le départ
de Lounici, la lanterne rouge de la
Ligue 1 aura ainsi ''consommé'' son
quatrième coach cette saison, après
Billel Dziri, Darko-Daniel Janakovic
et Abdennour Bousbia.
Cette valse d'entraîneurs a débuté
dès la première journée de la saison
qui avait connu le limogeage de deux
entraîneurs : Mourad Karouf (JS
Kabylie) et Youcef Bouzidi (O
Médéa).
A l'opposé, seulement quatre clubs
de Ligue 1 maintiennent toujours en
place leurs entraîneurs: l'USM Alger,
le CR Belouizdad, le DRB Tadjenanet
et l'USM El Harrach.
Les trois premiers cités caracolent en
tête du classement, alors que le quatrième marque le pas et recule à la
7e place. Sa récente élimination en
Coupe d'Algérie l'a plongé dans la
crise et son entraîneur Boualem
Charef risque d'en faire les frais.
Trois autres équipes également de la
Ligue deux ont gardé leurs coachs
du début de saison. Il s'agit du CA
Batna, Paradou AC et AS Khroub.
Il y a lieu de constater que les résultats ne sont plus la seule référence
A
MCE EULMA :
"Rouabah fait
l'unanimité pour diriger
la barre technique"
Le président du MCE Eulma (Ligue 2),
Samir Bourdim, a affirmé lundi que Taoufik
Rouabah fait l'unanimité au sein de la direction
du club pour diriger la barre technique en remplacement de Kamel Mouassa, dont le contrat a
été résilié dimanche à l'amiable.
"Nous avons ciblé plusieurs noms d'entraîneurs,
mais celui qui fait l'unanimité est Rouabah, qui
avait dirigé l'équipe par le passé. Nous allons le
contacter incessamment pour tenter de le
convaincre de revenir au MCEE", a indiqué à
l'APS le premier responsable de la formation du
"Babiya".
La direction du club et Kamel Mouassa ont
décidé dimanche de mettre fin à leur collaboration à l'amiable en raison des derniers mauvais
résultats concédés par le club des hauts-plateaux.
Lors des sept derniers matchs en championnat,
le MCEE n'a réussi à récolter que cinq points
avec Mouassa, qui avait succédé à Noureddine
Saâdi.
"Outre Rouabah, nous avons également coché
les noms de Zemiti et Moussa Bezzaz. La prochain entraîneur sera connu d'ici à mardi", a-t-il
ajouté.
Engagée lors de la précédente édition de la
Ligue des champions d'Afrique, le MCEE s'est
fait éliminer à la phase de poules dans un
groupe où figurait l'USM Alger, l'ES Sétif, et
Merrikh du Soudan.
Au terme de la 20e journée de la Ligue 2, le
MCEE pointe à la 10e place avec 25 points, loin
derrière la troisième place occupée par l'USM
Bel Abbes (36 pts), synonyme d'accession
parmi l'élite.
Quotidien national d’information
Ligue 1 et 2 Mobilis :
Par B.Abdelhak
Le MO Béjaia a écopé de quatre matchs à
huis clos, dont deux avec sursis, a annoncé la
Ligue de football professionnel (LFP) sur son
site officiel.
Cette sanction a été prise par la commission de
discipline de la LFP suite au jet de projectiles
(bouteilles, pierres, dégradation d'équipements),
sans préjudice des indemnités financières qui
seront demandées par le gestionnaire du stade.
Les faits se sont produits lors du match face au
NA Hussein Dey (défaite 2-1, a.p) disputé
samedi dans le cadre des 1/8es de finale de la
Coupe d'Algérie.
Le club de la Soummam va purger son premier
match mardi lors de la réception de l'USM Alger
(16h00) en match avancé de la 21e journée du
championnat.
Le préparateur physique du MOB Laâbeni Adel
a écopé de six mois de suspension ferme à
compter du 21.02.2016 plus 40.000 DA
d'amende (Art 58).
De son côté, le RC Relizane a écopé de deux
matchs à huis clos en plus d'une amende de
200,000 dinars.
Le RCR a été sanctionné pour sa part pour jet
de projectiles entraînant des dommages physiques lors de la réception du MC Alger samedi
(défaite 2-1) comptant pour les 1/8es de finale
de Dame coupe.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
A
pour trancher sur l'avenir de tel ou tel
entraîneur. La preuve, l'USM Bel
Abbès a poussé à la sortie son coach
tunisien, Mouaz Bouakkaz, à l'issue
de la phase aller alors que son
équipe venait de terminer cette première partie aux commandes du
classement.
Le MCEE a fait de même avec
Noureddine Saâdi, qui a redressé
pourtant la barre après son arrivée
en milieu de la phase aller, mais cela
ne lui a pas suffi pour être maintenu
à son poste. Il a été remercié peu
avant la trêve hivernale. Son successeur, Kamel Mouassa, qui a débuté
la saison avec l'ASM Oran, a vu son
contrat résilié dimanche, après une
série de mauvais résultats ayant éloigné ''Babia'' de la course au titre.
Liste des entraîneurs
''consommés'':
Ligue 1 :
JS Saoura : Simondi
MC Oran : Cavalli
MC Alger : Arthur Jorge - Ighil
JS Kabylie : Karouf
RC Relizane : Belatoui - Benyelles Bracci
NA Hussein Dey : Iaiche
ASM Oran : Mouassa
ES Sétif : Madoui
USM Blida : Benchadli - Bacha
CS Constantine : Velud
RC Arbaâ : Dziri - Janakovic Bousbia - Lounici
MO Béjaia : Geiger
Ligue 2 :
USM Bel Abbès : Bouakkaz
MC Saida : Mihoubi - Boufennara
CA Bordj Bouarriridj : Khezzar
OM Arzew : Khelladi - Haimaidia
JSM Béjaia : Ghimouz - Hammouche
USMM Hadjout : Boudjaârane Abbès
JSM Skikda : Mechiche - Bira
A Bousaada : Bougherra - Ghimouz
O Médéa : Bouzidi
MC El Eulma : Hadjar - Saâdi Mouassa
CRB Ain Fakroun : Abbès - Hadjar
US Chaouia : Gigiu.
USM Alger :
Darfalou revient dans le groupe
après cinq mois d'absence
attaquant international olympique de
l'USM Alger , Oussama
Darfalou, absent des terrains depuis septembre
2015 pour blessure, a été
retenu dans le groupe
pour affronter mardi en
déplacement le MO Béjaia
(16h00) en match avancé
de la 21e journée du
championnat de Ligue 1
Mobilis de football, a
appris l'APS auprès du
club algérois.
Le meilleur espoir algérien
2015 avait été opéré d'une
pubalgie à Doha (Qatar)
en décembre 2015, à la
charge de la fédération
algérienne de football
(FAF).
Le dernier match de
L'
Darfalou avec l'USMA
remonte à septembre
2015 à Khartoum face à
Al-Merrikh (défaite 1-0)
dans le cadre de la 6e et
dernière journée de la
phase de poules de la
Ligue des champions
16
ccomplissan
t leur mission routinière de prévention,
et de lutte contre la
drogue sous toutes
ses formes, les éléments de la brigade
régionale des douanes de lutte contre la
drogue à Tlemcen
ont découvert et saisi
une quantité de 70
grammes de poudre
de cocaïne dissimulés soigneusement
dans les vêtements
d’un conducteur d’un
véhicule automobile
de marque «Peugeot
406 ». Cette drogue
a été saisie, au cours
de
l’accomplissement d’une mission
d’un barrage de
d'Afrique.
En dépit de ses soucis de
santé, Darfalou avait été
retenu en équipe nationale
olympique pour la Coupe
d'Afrique des nations
CAN-2015 disputée au
Sénégal (28 novembre-12
décembre), une compétition qui s'est avérée fatale
pour l'ancien joueur du RC
Arbaâ qui a vu sa blessure se compliquer l'obligeant de passer sur le billard. Outre Darfalou, un
autre joueur de l'USM
Alger, le gardien international Mohamed Lamine
Zemmamouche a subi en
janvier 2016 une intervention à Doha. Il a été opéré
suite à une blessure au
coude qu'il traînait depuis
novembre dernier.
Au terme de la 20e journée, l'USM Alger caracole
en tête du classement
avec 42 points, avec dix
longueurs d'avance sur
son dauphin le CR
Belouzidad.
Relizane
contrôle dressé sur
la route nationale
N°35, à proximité
d’un lieu-dit « Zriba
», où le chauffeur et
sa voiture ont fait
l’objet d’un contrôle,
et d’une fouille. Le
suspect de cette
affaire de drogue a
été soumis à la procédure
d’usage
avant d’être mis à la
disposition de l’autorité judiciaire territorialement
compétente. La valeur de la
marchandise, et du
moyen de transport
est estimée à un
montant
de
1.46O.OOO dinars
tandis que l’amende
douanière est d’un
montant
de
14.600.000 dinars.
B.A.
U
partie de moyennement finances. Poursuivant leur enquête
dans le cadre de cette affaire,
et munis d’un mandat de perquisition délivrée par l’autorité
judiciaire territorialement compétente, les policiers enquêteurs ont procédé à la fouille de
leurs domiciles respectifs, où
ils ont découvert et saisi plusieurs pièces administratives
ainsi que des dossiers des victimes. Soumis à la procédure
d’usage, ces derniers ont été
présentés au niveau du tribunal d’Ain-Temouchent territorialement compétent où ils ont
été mis en détention préventive
par le juge d’instruction en
charge de cette affaire pour
Association de Malfaiteurs et
faux, et usage de faux. De nos
jours, le gain facile, l’enrichissement illicite, et la procuration de
l’argent par n’importe moyen
par certains gens sans scru-
pule, préoccupant la société
notamment les âmes honnêtes,
et consciencieuses, se sont
dégénérés par l’esprit matérialiste de tout bord qui s’installe
parmi la société , incite certains
individus de certaines catégories sociales à s’adonner à des
actes d’escroquerie, dont leur
dessein de collecter de l’argent
par des actes d’escroqueries en
usant de l’usurpation de la fonction attribués à des commis de
l’Etat soient civils ou militaires .
Dans ce même ordre d’idées, la
nouvelle constitution adoptée
par le parlement, qui ,ancre
dans ses principes fondements,
la séparation des pouvoirs
Législatif-Exécutif, et judiciaire,
ainsi que le renforcement de la
liberté de la presse, et la justice
, et la clairvoyance des attributions de chaque institution militaire ou civile, renforce le processus de la démocratisation
dans le pays, qui préconise
l’égalité, et l’obligation de chaque citoyen devant les lois de la
République, et renforce de plus
en plus le climat de confiance
entre
Gouvernants
et
Gouvernés, selon des commentaires recueillies parmi
l’opinion publique locale.
B.A.
Ouled-Kihal
Un corps sans tête découvert
l a été découvert, à proximité d’une plage dite « El
Aricha », située dans le littoral
de la commune d’OuledKihal, relevant administrativement de la daira d’El-Malah,
et distance d’une vingtaine
de kilomètres du chef-lieu de
Par A.Lotfi
Selon un communiqué
rendu par la cellule de communication de la Sûreté de wilaya
de Relizane, les éléments de la
police d’Ammi Moussa relevant
de la sureté de wilaya ont
réussi, après un simple arrêt de
contrôle d’identité, à découvrir
dans le véhicule d’un jeune
homme qui était à son bord, plus
de 5 kg de résine de cannabis et
une somme d’argent de
130.000,00 DA. Le mis en cause
a livré deux autres complices qui
ont été tous placés sous mandat
de dépôt et seront jugés cette
semaine pour trafic de stupéfiants qui, rappelons-le, a connu
ces derniers mois dans la wilaya
de Relizane une nette évolution.
Rappelons que la semaine dernière, une autre quantité de 49
kilogrammes de kif a été saisie
par le barrage fixe de Belacel,
de l’autoroute Est –Ouest, par
les éléments de la gendarmerie
nationale de la wilaya de
Relizane.
A.L.
Extension des
classes à Relizane
2 faux agents détectés
I
Saisie de 5 kg
de cannabis
Conditions
de scolarité
Sûreté d’Aïn-Témouchent
ne fois, les plaintes consignées sur PV de victimes
d’actes d’escroqueries qui
seraient à l’œuvre de deux
individus, comme le prévoient
les dispositions du code de
procédure pénale, les éléments de la brigade de lutte
contre de la drogue relevant du
Service de Wilaya de la Police
Judiciaire de la Sureté de
wilaya d’Ain-Temouchent n’ont
pas tardé à entreprendre des
investigations, et des recherches, qui se sont soldées par la
mise à terme à des agissements néfastes d’escroquerie
de deux (O2) individus se
dénommant H.B. A, et B.H,
âgés respectivement de 37
ans, et 47 ans , circulant à bord
d’un véhicule automobile de
marque ressemblant à celui
qu’utilisent les services de
sécurité, dans le but de mettre
en confiance leurs victimes,
lesquels se sont passés pour
agents relevant de service de
renseignement militaire , tout
en leur faisant croire qu’ils établissent de grandes relations
avec leur hiérarchie militaire, et
qu’ils ont de grandes connaissances ,et qu’ils ont la possibilité de procurer des logements,
des postes d’emploi, ou tout
acte administratif en contre-
Mercredi 24 février 2016
wilaya d’Ain-Temouchent, un
cadavre d’une jeune femme,
en état de décomposition
avancée avec une tête décapitée. Informés, les services
de la protection civile accompagnés de sécurité territorialement compétents se sont
rendus sur les lieux, où, en
présence du procureur de la
République près le tribunal
d’Ain-Temouchent, ont entrepris les
dispositions de
constat,
et
d’enquête
d’usage, avant de procéder
au transport du cadavre à la
9
morgue de l’hôpital d’AinTemouchent aux fins d’autopsie légale. Les services de
sécurité compétents procèdent à l’enquête dans cette
affaire aux fins d’identification
du cadavre.
B.A.
Des extensions de classes
pour atténuer le phénomène de
surcharge
Une trentaine d’extensions de
classes sont en cours de réalisation, en prévision de la rentrée
scolaire prochaine, dans différentes structures scolaires à travers la wilaya de Relizane pour
atténuer le phénomène de surcharge des classes, a-t-on
appris, hier, des responsables
locaux du secteur des équipements publics. Les priorités ont
été définies, de concert avec la
direction de l’éducation, concernant l’inscription des projets
d’extension pour l’année en
cours, a révélé le directeur des
équipements publics. Ces structures sont réparties sur les trois
cycles scolaires, selon les
besoins recensés, sachant que
la part du lion est revenue au
cycle primaire, notamment dans
les collectivités reculées, à l’instar des communes de Mazouna,
Oued R’Hiou, Oued Djemaa et
Sidi Khettab, a-t-il précisé. Des
instructions fermes ont été données aux entreprises réalisatrices, afin de conserver le style
architectural des établissements
ciblés, a-t-il dit. Dans le même
contexte, le dit responsable a
annoncé la réception de dix
classes destinées à des salles
d’informatique au profit d’établissements ayant bénéficié d’une
opération de raccordement au
réseau d’internet.
Des travaux sont également en
cours de finalisation dans les
lycées de certaines communes
du Sud de la wilaya de Relizane,
qui ont ouvert leurs portes de
façon partielle, à cause justement du déficit en structures
enregistré dans ce cycle, selon
la même source. Les responsables du secteur s’activent pour
achever les travaux dans ces
deux structures d’éducation, afin
de les livrer à la rentrée prochaine de l’année en cours, a-ton indiqué.
A.L.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Quotidien national d’information
Peu de liquidités
Sit-in
des étudiants
Les étudiants de la faculté
des sciences économiques et
de gestions de l’Université
Mouloud-Mammeri de TiziOuzou ont observé dans la
matinée d’hier un sit-in devant
le siège du rectorat situé dans
l’enceinte du campus
Hasnaoua pour exiger une rencontre avec le premier responsable de l’établissement. «Les
étudiants, qui dénoncent les
conditions pédagogiques, et
sociales qualifiées d’« intenables». Cette rencontre « va
nous permettre d’exposer et
trouver des solutions à nos
problèmes » dira le représentant des étudiants. Rappelons
aussi, que les étudiants de la
faculté de droit de Boukhalfa
ont annoncé le boycott des
examens pour différentes raisons qu’ils expliquent : “ les
conditions socio-pédagogique
sont loin d’être réunies pour
que nous puissions préparer
nos examens.” Une autre situation est vécue au pole universitaire de Bastos, où les étudiants du département tronccommun de sciences de technologies et sciences de la
matière de la faculté des sciences ont procédé, depuis mercredi dernier, au boycott des
examens par le biais de la fermeture des portes dudit département. C’est l’impasse ! La
tutelle doit s’impliquer, et venir
en aide des étudiants, qui ne
demandent que de meilleures
conditions de travail !
R.D.
Sports
COUPE NATIONALE MILITAIRE DE TAEKWONDO :
La 1ère région militaire
remporte le titre par
équipes
Dans la soirée de la journée
du 21 février vers 20 h 30,
une certaine animosité de
contestation, s’est emparé
d’un certain nombre de
citoyens à dominance
adolescente, d’un quartier
de la commune de Mostefa
Ben Brahim, en raison de
leur insatisfaction semble-t-il
de la liste des 130
bénéficiaires de logements
qui a été affichée à travers
toute la localité.
Championnat d'Italie :
Par K.Benkhelouf
oujours, selon notre source avérée, il semblerait qu’un groupuscule de jeune, qui se trouvait dans
un état d’inconscience, se sont rendu
auprès du domicile du maire, et l’agressèrent verbalement, alors qu’il se trouvait
avec son frère près de sa porte d’entrée
centrale. C’est alors que deux individus
parmi le groupe, qui paraissaient très virulents, et dont l’un n’a pas figuré dans la
liste, l’on agressé avec son frère.
T
Le maire, a appelé les services de police,
qui sont rapidement venus pour disperser
les assaillants et arrêter les deux agresseurs et de les embarquer. Le maire et
son frère blessés ont été invités par la
police de présenter des certificats d’incapacités. Il semblerait que la liste à été
refaite en commun accord, et en toutes
transparences par la commission d’attribution que préside le chef de daïra et que la
majorité des citoyens ayant bénéficiés
d’un appartement répondent, aux condi-
tions réglementaires d’attribution. Selon,
la même source, Il paraîtrait, que le
citoyen fait parti d’un clan opposant au
maire, qui tenait à faire parti de la liste. Il
avait obtenu des assurances, qu’il figurerait, sur la liste des prochaines attributions, mais malgré cela, il dévoila son
mécontentement en employant la violence
et en agitant de jeunes désœuvrés, pour
tenter de dramatiser et déstabiliser le climat de la commune.
K.B.
Chlef
Privilégier les enfants handicapés
Par Amel Korchi
a direction de l’action
sociale et de la solidarité a
procédé à une opération
consistant à ouvrir des classes
pour des enfants handicapés.
La semaine écoulée, une
classé de cinq élèves a été
inaugurée au niveau de l’école
primaire chahid Bouali Malek
sise à Hay Chega dans la commune du chef lieu de la wilaya.
Cette classe se compte parmi
les vingt cinq classes ouvertes
à travers plusieurs écoles.
A noter que cette initiative
répondra à la promotion, et la
protection des droits des groupes vulnérables notamment en
matière de prise en charge
dans tous les domaines et
L
plus particulièrement dans le
domaine de l’éducation au
même titre que les élèves normaux. Les responsables en
charge du dossier au niveau
de la DAS indiquent que l’opération est menée dans le cadre
de l’application du décret
ministériel du 13 mars 2014.
Des éducateurs spécialisés
assurent l’encadrement. Et, le
suivi psychologique, et orthophoniste des enfants s’effectuent à travers des visites hebdomadaires. Pour l’année en
cours, dix classes ont été
ouvertes pour la prise en
charge des enfants autistes
comprenant six élèves chacune. Elles sont sises au
niveau de l’école primaire
LAKAKZA et celle de la cité
Olympique à chlef. Une autre
classe pour les sourds muets
et une autre pour les déficient
mentaux viennent d’être rajoutées au niveau de l’école primaire Benarbia.
Selon Mme Faknous, la responsable en charge du dossier
au niveau de la DAS, 205
enfants handicapés ont été
intégrés dans le circuit normal.
Les directeurs des établissements primaires font preuve
d’une réelle coopération .Ces
enfants suivent des programmes spécifiques grâce à des
ouvrages spéciaux.
A.K.
Direction de l’éducation de Tizi Ouzou
Agents de labo protestent
es adjoints techniques de
laboratoires du secteur de
l’éducation nationale de la
wilaya de Tizi Ouzou, affiliés à
l’UNPEF, ont observé dans la
matinée d’hier un sit-in devant
le siège de la direction de
l’éducation. Le motif ? Son
refus d’intégrer ce corps dans
le secteur de l’éducation.
N’ayant
obtenu
aucune
réponse à leurs revendications, les adjoints et adjoints
techniques de laboratoire ont
décidé pour une énième de
recourir à ce mouvement de
protestation. Ce corps, qui
demande l’intégration et la
L
classification à la catégorie 10,
se dit «marginalisé». Le ministère de l’Education nationale
refuse de les reconnaître, sous
prétexte qu’ils dépendent des
corps communs, donc sous
tutelle du ministère de
l’Intérieur. Un argument que
réfutent les concernés qui
expliquent qu’ils étaient formés
au niveau des Instituts technologiques de l’éducation nationale (ITE), lesquels dépendent
du ministère de l’Education.
«Nous avons obtenu le
diplôme d’adjoints techniques
de laboratoire (ATL) avec
affectation au niveau des diffé-
8
rents établissements scolaires
où nous exerçons depuis une
quinzaine d’années. La formation que nous avons reçue
dans les instituts technologiques de l’éducation devrait
suffire pour jouir d’un statut au
sein du secteur de l’enseignement», a indiqué Ould Amara
Rebiha, représentante des
adjoints de laboratoire. Les
protestataires
se
disent
«lésés». «Contrairement aux
reste de la corporation de
l’éducation, la prime de rendement est restée la même, soit
30%, de même pour la prime
compensatoire du service tech-
nique, fixée à 25%. La prime
de risque, qui est de 10%, est
négligeable devant les primes
accordées aux autres fonctionnaires du secteur» lit-on dans
un communiqué rendu public.
Ils appellent ainsi le ministère
de l’Éducation à corriger les
«imperfections»
contenues
dans le statut particulier. «Une
injustice» que le ministère de
l’Éducation
nationale est
appelé à réparer. Ils se disent
déterminer à aller au bout,
jusqu’à la satisfaction de la
plate forme de revendications
qu’ils estiment «légitimes ».
R.D.
Mercredi 24 février 2016
Quotidien national d’information
Les exclus protestent
Par Roza Drik
Université
Mouloud-Mammeri
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Logement social à Sidi Bel Abbès
Postes à TiziOuzou
Un manque de liquidités a
été signalé dans les bureaux
de postes des deux communes d’Ait Abdelmoumen et Tizi
N’Tlata, daira d’Ouadhias, à
une quarantaine de kilomètres
au Sud de la wilaya de Tizi
Ouzou. L’un comme l’autre ont
été saisis surtout par la présence des nombreux retraités
venus retirer leur pension. Ces
personnes âgées venues très
tôt le matin pour retirer leur
dû. Mais, voila que l’agent qui
du guichet arrive pour annoncer la mauvaise nouvelle aux
retraités « du manque de liquidité » et qu’il ne pourra pas
subvenir à la demande de tous.
Un affront qu’on subit chaque
fin de mois, dira un retraité.
Un autre cria de loin « lors
de son passage dans notre
localité, le wali nous a promis
de régler le problème mais rien
n’a fait ! » En effet, le réseau
d’agences d’Algérie Poste dans
la daira d’Ouadhias est loin de
répondre à la demande des
citoyens de localité. Ces agences sont toujours prises d’assaut à la fin du mois. En attendant, ces derniers continuent
d’appréhender ce moment. En
cas de panne de réseau ou de
manque de liquidités, cette
attente se transforme tout bonnement en véritable torture.
R.D.
Mercredi 24 février 2016
Naples accroché par Milan,
Ghoulam passeur
aples a laissé passer une occasion de reprendre la tête du
championnat d'Italie en ne parvenant pas à battre l'AC Milan (1-1)
lundi à domicile en clôture de la 26e
journée.
Au tout début de cette journée étalée
sur quatre jours, la Juventus, leader,
avait été en effet tenue en échec 0-0 à
Bologne, qui mettait ainsi fin à l'incroyable série de 15 victoires consécutives des hommes de Massimiliano
Allegri.
Avec un succès lundi, Naples aurait
donc récupéré les commandes, mais le
nul concédé face au Milan laisse les
positions figées: la Juve reste devant,
pour un point.
Naples a pourtant nettement dominé la
partie, surtout la première période, et
avait même ouvert le score sur une
frappe d'Insigne détournée (39e), sur
un service du défenseur international
algérien, Fawzi Ghoulam.
N
Mais l'avantage de l'équipe de Maurizio
Sarri (expulsé en seconde période) n'a
tenu que cinq minutes. Juste avant la
pause (44e), Bonaventura égalisait en
profitant d'une mauvaise inspiration de
Koulibaly, le défenseur central évoqué
dimanche par Didier Deschamps
comme possible renfort pour les Bleus
alors qu'il joue pour le Sénégal.
Naples a encore eu les meilleures
occasions en seconde période avec
notamment un poteau de Mertens
(67e) et une frappe à côté de Higuain
(81e), muet depuis deux matches.
Mais Milan, qui confirme sa bonne
forme (trois victoires et quatre nuls lors
des sept dernières journées), aurait pu
l'emporter aussi, avec des occasions
signée Niang (85e) et Honda (89e).
Les rossoneri restent 6e.
Derrière les deux leaders, tous les candidats à la troisième place, qualificative
pour les barrages de la Ligue des
Champions, se sont imposés.
C'est pour l'instant la Fiorentina qui
occupe la place, cinq longueurs derrière Naples. Dimanche, les joueurs de
Paulo Sousa se sont difficilement
imposés 3-2 à Bergame face à
l'Atalanta lors d'un match à rebondissements.
Dimanche également, l'AS Rome a su
surmonter le psychodrame Totti pour
décrocher une cinquième victoire
consécutive, en écrasant une très faible équipe de Palerme (5-0).
Ecarté par son entraîneur Luciano
Spalletti, Totti a vu des loges les doublés de Dzeko et Salah et le but de
Keita. La Roma s'accroche, à deux
points seulement de la Fiorentina.
Encore deux longueurs derrière, on
trouve l'Inter Milan à la cinquième
place. Après deux mauvais résultats,
l'équipe de Roberto Mancini s'est bien
relancé samedi avec un net succès 3-1
contre la Sampdoria Gênes.
Rugby :
Stage de formation pour 70 éducateurs sportifs
de la wilaya de Blida
a Fédération algérienne
de rugby (FAR) organise un stage de formation
au profit de 70 éducateurs
sportifs de la wilaya de
Blida, les 26 et 27 février au
stade Mustapha Tchaker à
Blida, a-t-on appris auprès
de l'instance fédérale.
" C'est le premier stage initié par la fédération pour les
cadres de la wilaya de
Blida. On va créer à l'occasion la ligue de Blida, le 25
février", a indiqué à l'APS,
le président de la fédération
algérienne de Rugby (FAG),
Sofiane Benhassen, élu en
novembre 2015 à la tête de
l'instance fédérale. Le
stage de deux jours sera
encadré par le formateur de
la World Rugby (WR), le
Tunisien Mohamed
L
Sahraoui, natif de la ville de
Annaba (Algérie).
L'objectif de la fédération
algérienne de rugby à tra-
vers l'organisation de ce
stage de formation, est de
lancer prochainement, cinq
clubs dans la wilaya de
17
Blida.
Certains parmi les bénéficiaires de ce stage seront
affectés dans ces clubs
pour former les jeunes
joueurs.
" Le rendez-vous de Blida
sera suivi de 4 ou 5 autres
stages dans les différentes
régions du pays pour tenter
d'adapter cette discipline à
la masse et la développer
en Algérie", a souligné le
président de la fédération.
En marge, la fédération
compte installer le nouveau
directeur technique national
(DTN) qui aura la tache de
mettre en place une assise
technique au Rugby en
Algérie et élaborer un plan
d'action ambitieux à moyen
et court terme, avec des
objectifs clairs.
L'équipe de la première région militaire (1ère-RM) a décrochée lundi à
Bechar la première place par équipes de
la Coupe nationale militaire de
Taekwondo.
Les équipes du commandement général
de la gendarmerie nationale, de la 4e
région militaire et celle de la 1ère division
d'infanterie ont successivement complété
le podium, pour les compétitions dans la
spécialité de "Kyorugi".
En compétitions individuelles des moins
de 30 ans, le champion d'Algérie en l'occurrence le caporal-contractuel Merdaci
Nacir (1ère RM) a remporté la médaille
d'or dans le"Poomsea" (genre de kata),
tandis que le caporal-contractuel Awadi
Ameur (5ème RM) et le soldat-contractuel
Fellak Ali ont remporté respectivement les
médailles d'argent et de bronze de cette
compétition.
Pour les moins de 40 ans, le caporalcontractuel Mathoum Benyoucef (1ère
RM), a remporté la médaille d'or de la
catégorie.
La cérémonie de remise des trophées aux
vainqueurs a été présidée au complexe
sportif militaire régional par le général
Amar Bouafia, chef d'état-major de la
3ème RM de Bechar.
Les compétitions de cette coupe nationale
militaire de Taekwondo ont débuté dimanche au complexe sportif de la 3ème RM ,
avec la participation de 115 athlètes issus
de 15 équipes, représentant les régions
militaires du pays ainsi que différents commandements et unités de l'armée nationale populaire (ANP).
CHAMPIONNATS D'AFRIQUE
DE CYCLISME:
L'Algérie à la 2e place
du contre-la-montre
L'équipe algérienne de cyclisme (hommes) s'est classée à la 2e place du contrela-montre (hommes) disputé lundi à
Benslimane (Maroc) sur 59 km dans le
cadre des 11èmes championnats d'Afrique
de cyclisme sur route et piste qui se
déroulent à Casablanca et Benslimane du
16 au 26 février en cours.
Les cyclistes algériens ont couvert la distance en 1h16min05 sec et 71 m. La première place est revenue à l'équipe érythréenne en 1h15mn07sec et 53 m et la
troisième place à l'équipe marocaine qui a
couvert la distance en 1h16mn09sec et 91
m suivie de l'équipe éthiopienne à la quatrième place.
Plus de 30 pays africains participent à cet
événement sportif organisé du 16 au 19
février sur le Vélodrome d'Anfa et du 21
au 26 du mois dans la ville de
Benslimane.
IAAF:
Le directeur général
de la fédération
kényane suspendu
6 mois
Le directeur général de la fédération
kényane d'athlétisme (AK), Isaac Mwangi,
a été suspendu lundi pour 6 mois de toutes fonctions par la commission d'éthique
de la fédération internationale d'athlétisme
(IAAF) dans l'attente d'un examen des
accusations de corruption le visant.
Isaac Mwangi a été accusé la semaine
passée par deux athlètes kényanes de
leur avoir demandé un pot-de-vin en 2015
en échange d'une réduction de leur suspension pour dopage.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Économie
Mercredi 24 février 2016
Quotidien national d’information
Changes
Les cours du pétrole
étaient de nouveau orientés à la baisse en Asie
mardi au lendemain d’un
fort rebond. Dans les
échanges électroniques en
Asie, le baril de “light
sweet crude” (WTI) pour
livraison en avril reculait de
41 cents à 32,98 dollars
vers 03H00 GMT. Le baril
de Brent de la mer du
Nord, la référence européenne du brut, pour
livraison en avril, cédait
quant à lui 43 cents à
34,26 dollars. Le WTI pour
livraison en mars avait la
veille gagné 1,84 dollar à
31,48 dollars sur le New
York Mercantile Exchange
(Nymex). A Londres, le
Brent avait pris 1,68 dollar
à 34,69 dollars sur
l’Intercontinental
Exchange (ICE).
L’euro baissait face
au dollar lundi, dans
un marché concentré
sur la livre
britannique qui
chutait -à son plus
bas en près de sept
ans- face au dollar
après l’annonce par
l’influent maire de
Londres de son
soutien à la sortie du
Royaume-Uni de
l’Union européenne
(UE).
L’
Argentine
Un accord
avec 5 fonds
enregistre sa plus faible croissance depuis plus d’un an et les
tensions déflationnistes s’intensifient en février”, a indiqué lundi
le cabinet Markit, qui publie l’indice “PMI” composite. Celui-ci
s’est affiché à 52,7, son plus
faible niveau depuis janvier
2015, selon une première estimation. De plus, le dollar profitait toujours de l’amélioration de
l’inflation aux Etats-Unis. Cette
nouvelle n’a pas fait fortement
grimper le dollar, mais lui permettait de reprendre de la
vigueur, et était de nature à
conforter la décision de la
Réserve fédérale américaine
(Fed) de relever ses taux en
décembre, commentait un analyste.
L’inflation américaine
s’est accélérée en janvier en
dépit de la poursuite de la baisse des prix de l’énergie, ce qui
remet sur la table une hausse
des taux d’intérêt par la Fed en
mars. Or, une telle mesure
serait de nature à soutenir le
dollar, qui a récemment souffert
des apparents atermoiements
de la banque centrale américaine face à la poursuite d’une
normalisation monétaire entamée en décembre par la première hausse de ses taux
depuis 2006. De plus, “la hausse des marchés d’actions et la
baisse de l’or lundi montrent
que l’appétit pour le risque a fait
son retour, ce qui est de mauvais augure pour l’euro face au
dollar”, notait un analyste chez
Forex.com.
Le dollar, plus
rémunérateur, est pour sa part
prisé quand les inquiétudes sur
l’économie mondiale se tassent
un peu. Mais, les cambistes
étaient surtout tournés vers la
livre britannique lundi, après
l’annonce de la date du référendum sur l’appartenance du
Royaume-Uni à l’UE, qui aura
lieu le 23 juin prochain, ouvrant
la voie à quatre mois d’incertitudes. La livre s’était un peu
renforcée vendredi suite à l’accord tardif entre le RoyaumeUni et l’UE sur le statut du pays
au sein de l’Union, mais
dimanche,
“le très influent
maire de Londres (Boris
Johnson), qui est vu par beaucoup comme le possible successeur de David Cameron au
poste de Premier ministre, s’est
prononcé pour la sortie du
Royaume-Uni de l’UE, et la livre
sterling est partie sur un chemin
plus prudent”, selon les spécialistes. Pour eux, la livre va
connaître une période difficile,
où “c’est plus l’incertitude, qui
va peser sur la devise que les
investisseurs prenant position
sur l’issue (du référendum), et
les conséquences pour l’économie”, deux aspects difficiles à
évaluer. La devise britannique
est tombée lundi à la mi-journée
à 1,4058 dollar, son niveau le
plus faible depuis mi-mars
2009, et baissait face à la monnaie
européenne, à 78,17
pence pour un euro. La devise
suisse montait un peu face à
l’euro, à 1,1002 franc pour un
euro, mais baissait face au dollar, à 0,9993 franc pour un dollar. La devise chinoise se stabilisait, à 6,5220 yuans pour un
dollar contre 6,5223 yuans vendredi soir. L’once d’or a fini à
1.207,98 dollars au fixing du
matin, contre 1.231,15 dollars
vendredi.
Le gouvernement
argentin a conclu lundi un
accord avec cinq nouveaux fonds créditeurs
auxquels il a accepté de
verser 250 millions de dollars, a annoncé le médiateur judiciaire Daniel
Pollack dans un communiqué.
L’accord s’inscrit dans le
cadre de la proposition présentée au début du mois
de février par le gouvernement de rembourser 6,5
milliards de dollars sur les
9 milliards que détiennent
actuellement des fonds
appelés “vautours”, qui
avaient racheté à bas prix
des titres de dette argentins après le défaut du
pays sur sa dette en 2001.
Une partie des fonds
concernés, notamment les
américains Aurelius
Capital, et NML Capital, ont
rejeté la proposition argentine, qui a été avalisée par
un juge américain dans
une décision rendue vendredi, sous condition toutefois que Buenos Aires
abroge sa législation interdisant actuellement tout
paiement aux fonds vautours. M. Pollack a précisé que les cinq fonds en
question étaient Lightwater
Corp, Old Castle Hodlings,
VR Capital, Procella
Hodlings, et Capital
Ventures International.
sements s’y multiplient, attirés
par des conditions climatiques
idéales, et surtout par des
réglementations peu contraignantes, non
appliquées
(notamment en raison de la
corruption) ou particulièrement
favorables
aux investissements étrangers”. “La mobilisation internationale a obligé
les géants asiatiques du secteur à prendre des engagements pour lutter contre la
déforestation, et mettre un
terme aux conflits fonciers”,
explique Greenpeace France.
L’Afrique est donc devenue “le
nouveau terrain de jeu des
industriels du palmier à huile et
de l’hévéa”, qui y convertissent
18
a facture des importations du lait en
poudre, crèmes de lait et matières
grasses laitières, utilisées comme
intrants dans la filière laitière, a reculé à
43,787 millions de dollars en janvier 2016
contre 62,791 millions de dollars en janvier
2015, a appris l'APS auprès des Douanes.
Mais les quantités importées n'ont pas
connu une tendance baissière puisqu'elles
sont passées à 17.076,42 tonnes (t) en janvier dernier contre 14.758,08 t sur le même
mois de l'année 2015, précise le Centre
national de l'informatique et des statistiques des douanes (Cnis). Ainsi, la facture
a chuté de 30,27% en janvier 2016 par rapport à janvier 2015, tandis que les quantités importées ont grimpé de 15,71% entre
les deux périodes de comparaison. Si la
facture des importations de lait a fortement
diminué malgré une hausse des quantités
importées, c'est en raison de la baisse des
prix à l'importation de ce produit alimentaire sur les marchés mondiaux. En effet, les
prix à l'importation des poudres de lait sont
en recul de l'ordre de plus de 40% en passant à près de 2.800 dollars/tonne contre
plus de 4.800 dollars/tonne il y a plus d'une
année. Par ailleurs, afin de réduire les
importations de ce produit subventionné et
promouvoir la filière laitière nationale, de
nouvelles mesures ont été décidées par le
gouvernement en faveur des éleveurs et
des opérateurs de ce secteur en augmentant la subvention du lait cru et en encourageant l'investissement dans la production
laitière et de l'alimentation. Le gouvernement a décidé que le prix de référence du
litre de lait cru de vache soit fixé à 50 DA,
à savoir 36 DA le prix de cession du lait cru
aux laiteries et 14 DA de subvention de
l'Etat, contre respectivement 34 DA et 12
L
DA auparavant. En réponse à la préoccupation des éleveurs relative à l'accès à l'aliment de bétail et à la régulation du marché
de ce produit, il a été décidé d'approvisionner directement les éleveurs en matière de
son (résidu de mouture de blé). D'autres
mesures de facilitation à moyen terme ont
été prises par le gouvernement afin d'asseoir une stratégie de relance de la filière
lait. Il s'agit notamment de l'accès des professionnels de la filière lait au foncier agricole pour leur permettre d'investir en amont
de cette filière et concourir au développement des grandes cultures (céréales et
fourrages). Les pouvoirs publics ambitionnent, dans ce cadre, de promouvoir la création de fermes modernes intégrées pour
l'élevage bovin laitier et la production de
céréales et de fourrages dans le cadre de
contrats-programmes. Il s'agit aussi d'encourager l'utilisation du crédit de campagne
"R'fig" pour investir dans la production des
fourrages, tandis que les coopératives des
éleveurs seront incitées à recourir à l'exploitation des périmètres irrigués, notamment dans les Hauts-Plateaux et le Sud.
R.N.
Salaheddine Jemmali, ancien ambassadeur de Tunisie en Libye :
" Ce qui se trame contre la Libye vise
toute la région "
ancien ambassadeur de
Tunisie
en
Libye,
Salaheddine Jemmali, a estimé
que ce qui se tramait contre la
Libye participait d'un vaste plan
visant toute la région. Le véritable dessein de l'intervention
occidentale en Libye est le
"remodelage de la région" qui
comprend "le Moyen-Orient,
l'Afrique du Nord et l'Egypte",
profitant de "la léthargie dans
laquelle se trouvent les Etats
arabes et l'absence de coordination entre eux", a précisé le
diplomate tunisien dans un
entretien accordé lundi au journal tunisien "Assarih". Pour cet
ancien ambassadeur, l'absence
totale de coordination entre les
pays de la région et le manque
de concertation entre les parties
arabes
ont
encouragé
l'Occident à intervenir sans la
moindre entrave. Prétextant de
la lutte contre le groupe terroriste autoproclamé "Etat islamique (Daech) pour mener une
intervention, les pays occiden-
L'
taux "exécutent un plan qui sert
leurs intérêts selon une stratégie étudiée et préparée", a affirmé M. Jemmali. Selon le diplomate tunisien, la lutte contre
Daech est un objectif "mais ce
n'est pas ce qui motive une
intervention en Libye". Les pays
occidentaux disent depuis des
années bombarder Daech en
Irak, mais cette organisation
terroriste existe toujours, a-t-il
souligné. Concernant les éventuelles répercussions d'une
intervention occidentale en
Libye sur la Tunisie, il a estimé
que le plus grand risque pour la
Tunisie serait l'infiltration de terroristes pouvant constituer des
cellules dormantes. Des terroristes étrangers peuvent pénétrer dans les pays voisins en se
faisant passer pour des réfugiés fuyant la guerre et menacer la paix et la stabilité de ces
pays, a-t-il mis en garde. Au
sujet de la prise en charge
humanitaire des réfugiés, M.
Jemmali a proposé que les
des dizaines de milliers d’hectares de forêts en plantations.
Or ces forêts “constituent d’immenses puits de carbone, en
particulier les forêts tropicales”
du bassin du Congo, à la biodiversité exceptionnelle, souligne l’ONG. Leur destruction
libère d’énormes quantités de
CO2, l’un des principaux gaz à
Par Hassan Wahid
effet de serre. En outre, les
forêts détruites ou endommagées ne peuvent plus jouer
leur rôle dans la régulation des
cycles de l’eau, la protection
contre l’érosion, la sauvegarde
de milliers d’espèces végétales, et animales ou comme
cadre de vie des populations.
De source généralement bien informée on apprend que les services de la
police judicaire ont ouvert une enquête en
ce qui concerne la gestion administrative
et financière de la commune d'El-Achir,
située à moins d'une dizaine de kilomètre
à l'Ouest du chef-lieu de wilaya Bordj-BouArreridj.
Les mêmes sources indiquent que le président de l'APC a été entendu par les policiers enquêteurs ainsi que l'ancien secré-
Mercredi 24 février 2016
L'auto-construction lancée
tous azimuts
Ce que doit savoir
l'acquéreur
Par Farid Larbaoui
camps prévus à cet effet soient
supervisés par l'ONU comme
c'est le cas en Jordanie et en
Turquie avec les réfugiés
syriens.
Par ailleurs, et pour se justifier,
le Pentagone a prétendu que le
bombardement américain qui a
visé la semaine dernière un
camp d'entraînement de combattants du groupe terroriste
autoproclamé "Etat Islamique"
(EI/Daech) en Libye aurait probablement évité un attentat en
Tunisie voisine. Le raid aérien
de vendredi dernier contre le
camp terroriste près de
Sabrata, à l'ouest de Tripoli,
avait fait plusieurs dizaines de
morts
dont
Noureddine
Chouchane, présenté comme
un cadre opérationnel de
Daech, responsable de deux
récentes attaques en Tunisie,
celles du musée du Bardo (22
morts) et sur une plage et dans
un hôtel près de Sousse (38
morts). Le camp détruit était
"concentré sur des entraîne-
ments pour mener des opérations, le type d'opérations que
l'on a vu en Tunisie", a justifié le
porte-parole du Pentagone Jeff
Davis.
"Nous sommes certains que (...) la frappe a empêché une tragédie plus grande
avec une quelconque sorte d'attaque extérieure. Le type d'entraînement qu'ils menaient ainsi
que la proximité avec la frontière tunisienne suggèrent qu'un
forfait de plus grande envergure
était en préparation", a poursuivi M.Davis. Dans le camp où,
selon le Pentagone, jusqu'à 60
éléments s'entraînaient, "des
personnes travaillaient en petits
groupes synchronisés et coordonnés (...) avec de petites
armes", a-t-il dit. Le ministère
américain de la Défense estime
à quelque 5.000 le nombre
d'éléments de Daech désormais en Libye, où l'organisation
terroriste, jusqu'ici surtout
implantée en Syrie et en Irak,
voit ses rangs gonfler.
R.N.
Des élus sous le collimateur de la justice
L’huile de palme polluant
Afrique est récemment
investie par des industriels de l’huile de palme et du
caoutchouc, au détriment des
forêts, et des populations
locales, affirme Greenpeace
dans un rapport. “On assiste
actuellement à une véritable
ruée sur les forêts africaines”,
souligne l’ONG. “Les investis-
En baisse de plus de 30 %
Bordj-Bou-Arreridj
Afrique
L’
Quotidien national d’information
Facture d'importation de lait
De nouveau
à la baisse
L’euro baisse face au
dollar
euro valait 1,1010 dollar contre 1,1131 dollar vendredi à la clôture. La monnaie unique européenne accentuait sa baisse
face à la devise nippone, à
124,57 yens - son plus bas
niveau depuis début avril 2013 contre 125,36 yens vendredi
soir. Le dollar progressait face
à la monnaie japonaise, à
113,21 yens contre 112,62 yens
vendredi. L’euro souffrait lundi
d’un nouveau ralentissement de
la croissance du secteur privé
dans la zone en février, alors
que “l’activité économique de
Actualité
Pétrole en Asie
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
taire général de cette commune, des élus
locaux et des fonctionnaires, et ce suite à
l'enquête ordonnée précédemment par le
Parquet.
Au cours de ces enquêtes, les agents de
la police judicaire ont axé leur interrogatoire sur nombre de questions touchant à la
dilapidation de deniers publics, passation
illicite de marché et l'attribution de privilèges à des personnes.
Et au moment que cette affaire sera traitée
dans les prochains jours par le tribunal de
Zemourah, on apprend que le maire a pré-
7
senté sa démission qui a été refusé par la
tutelle sans pour autant que soit mis en
application l'article 43 du code communal
stipulant que tout élu poursuivit en justice
est automatiquement suspendu provisoirement de sa fonction élective.
Ce n'est pas le cas ici et dans la commune de El-hammadia où quatre élus continuent à officier alors que leurs dossiers
est entre les mains du tribunal de Rass-ElOued, mieux ses élus sont en ce moment
précis en train de traiter les dossiers de
demandes de logements sociaux.
Les terrains pour l'auto-construction ne manqueront pas cette année.
Un plan pour les années à venir prévoit 200.000 lots viabilisés destinés à
la construction par les particuliers.
Une formule qui va certainement économique pour l'Etat.
Le ministre de l'habitat se réjouit
d'avance que cette opération va toucher les Hauts-Plateaux et les wilayas
du sud. Une démarche qui vise à
assurer aux ménages de prendre en
charge leurs logements avec un
accès au foncier sans trop
d'embûches. On assure du coté du
ministère de l'habitat que l'autoconstruction sera encouragée par l'aide de l'Etat sous la condition que le
futur acquéreur doive respecter certaines règles. Pour tout lot distribué, il
faut d'abord que le terrain soit valable
pour la construction. Pas question de
construire sous les marécages ou
dans des vallons et il est interdit de
mettre des fondations dans des terrains agricoles. Les lots destinés ainsi
à la construction seront plus contrôlés
dans le processus de leur achèvement de façon à ne pas laisser des
carcasses qui traînent en longueur et
dont ne sait pas rien de leur situation.
Le ministère de l'habitat a décidé
depuis
2014
d'éradiquer
ces
constructions inachevés et dont le
nombre avoisine les 1,2 millions
d'unités. Pour rappel, les autorités ont
donné un délai jusqu'à fin août de
cette année pour que les propriétaires
de régulariser leur situation. Il est
dorénavant prescrit à tout citoyen qui
veut se lancer dans l'auto-construction d'établir un permis de construire
où doit figurer le maître de l'ouvrage
et le délai de construction dûment
mentionnés et il y a l'impératif de
recruter un architecte pour le suivi
des travaux et le respect des règles
urbanistiques qui ont fait tant défaut.
Les architectes dans l'ensemble ont
applaudi la démarche puisqu'elle
rend justice à l'architecte en le réhabilitant dans son corps de métier. En
termes pratiques, l'architecte qui va
assurer le suivi de l'auto-construction
sera pleinement agréé par les autorités compétentes. Le propriétaire du
logement à construire sera contraint
de s'incliner à ce nouveau cahier de
charges.
Parmi les conditions de réalisation du
logement dans le cadre de l'autoconstruction, il y a lieu d'indiquer
l'obligation d'avoir un plan de
construction où le promoteur qui est
soit l'acquéreur lui-même ou un entrepreneur choisi doit s'y conformer.
L'espace urbanistique entre deux
constructions de même genre doit
être de 10 mètres conformément aux
règles de l'urbanisme. Avant même
de se lancer dans l'auto-construction,
l'acquéreur devra retirer un certificat
de bonne conformité du cadastre sur
l'état de terrain et la nature de la
construction.
Ces règles qui se veulent draconiennes sont de nature à corriger les
multiples dysfonctionnements constatés depuis des années. L'une des
défaillances enregistrées à ce propos
est celle des extensions anarchiques
et sans autorisations.
Ce qui a engendré des surcharges
sur des façades avec un dosage de
matériaux sans mesures.
Cela a renforcé des constructions illicites par milliers où certains avaient
même créé des commerces ou des
dépôts de stocks de marchandises.
Les experts en la matière ont obtenu
raison pour que désormais l'Etat puisse sévir contre cette débandade de
constructions sans règles engendrant
des paysages urbanistiques hideux.
Les autorités ne veulent pas que les
nouveaux îlots promis à l'autoconstruction redeviennent des bidonvilles légalisés.
F. L.
Publicité
Quotidien national d’information
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
Mercredi 24 février 2016
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
MINISTERE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS
DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS
WILAYA DE TIARET
Magazine
Numéro de l'identification fiscale :099014015034927
La direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Tiaret lance un avis d'appel d'offres
national ouvert pour : Réhabilitation du stade Y compris Gazon synthétique à Sougueur .
Soins naturels pour
des cheveux splendides
soyeux, mélangez un
jaune d'œuf avec une cuillère à café d'huile d'olive
et appliquez la préparation
sur toute la chevelure puis
procédez au rinçage.
En application les dispositions de l'article 125 prébis 14 du décret présidentiel
n°10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics modifies
et complété, la direction de l'urbanisme, de l'architecture et de la construction
de Naama informe l'ensemble des soumissionnaires ayant participé à l'appel
d'offre national restreint n° 29/2015 en date du 02/09/2015 dans les deux
quotidiens nationaux El Mihwar El Yawmi et Tribune des lecteurs pour la
réalisation des travaux Drainage des Eaux pluvial et Incendie du Boulevard de
Bechar dans le cadre de l'opération : Amélioration urbaines 2eme Tranche,
qu'après analyse et évaluation des offres, l'attribution provisoire des marchés
des travaux en question est comme suit :
Lot N° 01 : COUVERTURE DES MODULES DE GRADIN
Lot N° 02 : REALISATION D'UN GAZON SYNTHETIQUE
Pour le Lot N° 01 l'appel à la concurrence est destinée à tous les soumissionnaires disposant
d'un certificat de qualification et classification professionnelle dans le domaine du bâtiment
comme activité principale catégorie 1 ou plus spécialisé dans le domaine de la charpente
métallique ayant réalisé au moins un projet. Pour le Lot N° 02 est destiné aux
soumissionnements disposant d'un certificat de qualification et classification professionnelle 01
ou plus dans le domaine du bâtiment ou travaux publics comme activité principale spécialisée
dans le domaine du gazon synthétique (conforme et homologable selon le concept de qualité
FIFA) ayant réalisé au moins un projet .
Conformément aux dispositions réglementaires prévues par le décret présidentiel N° 10/236
du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics
Le retrait du cahier des charges se fera auprès du service des investissements et d'équipements
de la jeunesse et des sports,
Commune
Rue des frères SAIM citée administrative "100 bureaux " Tiaret 14000
Ain Sefra
Le retrait du cahier des charges se fera auprès du service des investissements et
équipements de la jeunesse et des sports cité administrative 100 bureaux Tiaret 14000.
Les offres se constituent d'une offre technique et une offre financière .
Projet
Drainage des
Eaux Pluvial
et Incendie
Site
Boulevard
de Bechar
Entreprise
Guerinik Hadj
Abderrahmane
Délais
Six (06)
Mois
A/L'offre Technique :
-Le cahier des charges dument signé et datée par l'entreprise.
-Copie du registre de commerce.
-Copie du certificat de qualification et classification professionnelles dans le domaine du
bâtiment comme activité principale catégorie 1 ou plus en cours de validité spécialisé dans le
domaine de la charpente métallique pour le Lot n° 01.Certificat de qualification et classification
professionnelles dans le domaine du bâtiment ou travaux publics comme activité principale
catégorie 1 ou plus en cours de validité spécialisée dans le domaine du gazon synthétique
(conforme et homologable selon le concept de qualité FIFA) pour le lot 02 .
-Numéro d'identification fiscale (NIF) .
-Extrait de rôles apuré ou avec échéancier .
-Attestations de mises à jour C.N.A.S, C.A.S.N.O.S et C.A.C.O.BA.T.H.
-Les bilans comptables indiquant les différents résultats financiers des 03 dernières années
-Un casier judiciaire N°03 de moins de 03 mois.
-Liste des moyens humains justifiés par un état d'affiliation auprès de la CNAS ainsi que des
diplômes dans la spécialité.
-Attestation de dépôt des comptes sociaux pour les personnes morales de l'année considérée.
-Liste des moyens matériels à mettre en œuvre dans le cadre du présent projet (avec pièces
justificatives) carte grises+un récépissé de dépôt et PV d'huissier ou autre document juridique
pour les moyens non roulants .
-Des références professionnelles justifiées par des attestations de bonnes exécutions délivrées
par le maitre d'ouvrage ou des procès verbaux des réceptions définitives.
-Statut de l'entreprise pour les personnes morales .
-Planning des travaux signé paraphé et daté par l'entreprise pour chaque lot séparément.
-La déclaration à souscrire signée paraphé et datée
-La déclaration de probité signée paraphé et datée .
Tribune des Lecteurs - Mercredi 24 février 2016
12 824 913,00
ANEP 31002076
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
WILAYA DE NAAMA
DIRECTION DE L'URBANISME,
DE L'ARCHITECTURE ET DE LA CONSTRUCTION
NIF : N° 415024000045103
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
DES MARCHES
En application les dispositions de l'article 125 prébis 14 du décret présidentiel
n° 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics modifies
et complété, la direction de l'urbanisme, de l'architecture et de la construction
de Naama informe l'ensemble des soumissionnaires ayant participé à la
consultation enregistrer sous n°3624/2015 en date du 02/11/2015 relative à la
réalisation des travaux Aménagement Extérieur+Plantation+Eclairage Public
du Boulevard de Bechar, qu'après analyse et évaluation des offres, l'attribution
des marchés des travaux en question est comme suit :
A. L'OFFRE FINANCIERE COMPRENDRA :
-La lettre de soumission signée et datée.
-Le bordereau des prix unitaires dument signé par l'entreprise (Le BPU doit comporter les prix
en lettres et en chiffres) .
-Le devis quantitatif et estimatif dûment signé par l'entreprise.
Les deux enveloppes intérieures contenant l'offre technique et l'offre financière doivent être
fermées et contenues toutes les deux dans une enveloppe extérieure anonyme et portant la
mention suivante :
Commune
Projet
Site
Boire du jus de carotte
Selon nos grands-mères,
boire souvent du jus de
carotte permet de favoriser la pousse des cheveux.
Montant en DA
Les entreprises soumissionnaire de cette attribution peuvent se rapprochées
des services de la DUAC de la wilaya de Naama dans un délai de 03 jours qui
suivent la première apparition de cet avis pour prendre connaissance des
résultat détaillés de l'évaluation de leurs offres techniques et financières, et
adresser leurs recours s'il ya lieu à la commission des marchés publics de
wilaya dans un délai de 10 jours à partir de la premières apparition du présent
avis dans la presse nationale ou le BOMOP conformément à l'article 101 du
décret du décret présidentiel n°10/236 du 07/10/2010 portant réglementation
des marchés publics.
Le soumissionnaire peut soumissionner pour un ou les deux lots mais sera retenu que pour
un seul lot
L'évaluation des offres doit se faire lot par lot
Les offres doivent être obligatoirement accompagnées des pièces exigées par la
réglementation en vigueur :
Entreprise
Délais
Montant en DA
Ouili Ali
Douze
(12) mois
135 877 695,00
our de beaux cheveux, voici une
série de petits
conseils venus de nos
grands-mères.
P
Avec le citron
Pour rincer votre sham-
Aménagement
Extérieur+
Boulevard
Plantation+
Ain Sefra
de Bechar
Eclairage Public
Réhabilitation du stade Y compris Gazon Synthétique à Sougueur
LOT N°……. :…………….
" SOUMISSION A NE PAS OUVRIR "
Déposées à l'adresse suivante : Direction de la Jeunesse et des Sports
Rue des frères SAIM citée administrative " 100 bureaux " (W-Tiaret 14000)
ANEP 31002089
Tribune des Lecteurs - Mercredi 24 février 2016
6
Un jaune d'œuf
Seconde astuce, pour des
cheveux
nourris
et
Masque à l'argile
Pour des cheveux nourris
et brillants, il vous faut
faire un masque avec uni-
A l'huile d'argan
Pour des cheveux épais et
soyeux, n'hésitez pas à
vous fabriquer des masques à l'huile d'argan au
moins une fois par
semaine.
Au beurre de karité
Pour les cheveux longs,
l'idéal est d'utiliser le
beurre de karité comme
masque après chaque
shampooing.
Masque au henné
Pour celles qui ont trop fait
de coloration le plus souvent les cheveux redeviennent secs et cassants,
il vous faut donc faire des
masques au henné naturel.
Comment avoir des cils
plus longs et plus volumineux ?
Des cils et cheveux plus volumineux
ous en avez assez de
vos cils ? Vous rêvez
d'avoir de beaux cils longs
et volumineux ? Grâce à
l'huile de ricin, vos cils
n'auront jamais été aussi
beaux !
Utilisez l'huile de ricin
Elle est obtenue à partir
des graines de ricin. Elle
est incolore et très visqueuse.
Cette huile est utilisée
pour renforcer et allonger
les cils et les sourcils.
Elle favorise également la
repousse des cheveux et
leur apporte plus de
volume. Elle est souvent
utilisée aussi pour remédier aux ongles mous,
cassants et dédoublés.
Ingrédients
50 g de beurre
40 g de farine
1/4 de litre de lait
1 pincée de sel
Muscade
2 pincées de poivre
4 oeufs
100 g de gruyère râpé
Préparation :
Faire fondre le beurre, mélanger la farine, et faire
cuire 1 à 2 minutes. Puis mouiller avec le lait, et
remuer sur le feu jusqu'au premier bouillon. Laisser
mijoter cette sauce qui doit être très épaisse.
Assaisonner de sel, poivre, noix de muscade râpée,
puis retirer du feu.
Ajouter les jaunes d'œufs, et éviter la cuisson. Monter
les blancs en neige ferme. Les mélanger dans la
casserole avec les 100 g de gruyère râpé. Mélanger
vigoureusement et verser la préparation dans un plat
à soufflé, beurré et poudré de fromage. Faire cuire au
four 20 minutes à feu modéré. Servir aussitôt sur un
nid de salades composées.
TARTE AU CHOCOLAT
V
Pour les cils
et les sourcils
Le soir, avant le coucher,
après vous être démaquillée, appliquez l'huile de
Ingrédients
1 pâte feuilletée
200 g de chocolat
15cl de lait
1 œuf
Préparation :
ricin à l'aide d'un coton
tige sur l'ensemble des
cils et des sourcils.
Renouvelez l'application
tous les soirs pendant un
mois. Les résultats seront
visibles
rapidement.
Cependant, il s'agit d'une
huile très visqueuse, faites
attention à ne pas trop en
mettre.
Pour les cheveux
Sur vos cheveux, avant
votre shampooing, massez votre cuir chevelu.
Renouvelez une à deux
fois par semaine.
Ainsi vos cheveux seront
lisses, protégés et auront
plus de volume.
Dans une casserole, mettre le lait et le chocolat en
morceaux à feu doux, chauffer en tournant pour ne
que ça ne tache pas. Arrêter le feu, ajouter l'œuf et
mélanger; ce mélange doit être très lisse. Verser le
contenu sur la pâte feuilleter qui est dans un moule et
faire cuire 15m au four. Quand la tarte cuit, vous
pouvez ajouter des morceaux de banane par-dessus.
Coiffure
Conseils pour le lissage des cheveux
Les entreprises soumissionnaire de cette attribution peuvent se rapprochées
des services de la DUAC de la wilaya de Naama dans un délai de 03 jours qui
suivent la première apparition de cet avis pour prendre connaissance des
résultat détaillés de l'évaluation de leurs offres techniques et financières, et
adresser leurs recours s'il ya lieu à la commission des marchés publics de
wilaya dans un délai de 10 jours à partir de la première apparition du présent
avis dans la presse nationale ou le BOMOP conformément à l'article 101 du
décret présidentiel n°10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des
marchés publics.
L'entreprise retenue est sensés de présenter les copies des marchés en douze
(12) exemplaires au niveau de la DUAC NAAMA dans un délai de 72 heures
à partir de l'apparition de cet avis.
Le délai de dépôt des offres est fixé à quinze (15) jours à partir de la date de la première
parution de l'avis d'appel d'offres sur les quotidiens nationaux ou le BOMOP. Si le dernier jour
du délai de dépôt coïncide avec un jour de repos légal ; le jour d'ouverture des plis est prorogée
jusqu'au jour ouvrable suivant.
La date de dépôt des offres est fixée au dernier jour de la durée de préparation des offres au
plus tard à midi (12H00).
L'ouverture des plis aura lieu en séance publique le même jour de la date de dépôt des offres
à 14h30 au siège de la direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Tiaret en présence
des soumissionnaires qui sont invités à y assister.
Les offres resteront valides pendant la période de cent cinq (105) jours à compter de la date
de préparation des offres.
Le Directeur De la Jeunesse et des Sports
pooing, ajoutez quelques
gouttes de jus de citron
dans l'eau, cela va les rendre brillants.
Bien laver ses cheveux
le plus souvent après avoir
bien frotter la tête avec le
shampooing, nous procédons directement au rinçage, le mieux serait de
laisser agir le shampooing
pendant trois minutes
environ avant de rincer
pour qu'il agisse plus efficacement.
SOUFFLÉ
AU FROMAGE
quement de l'argile verte
au moins une fois toutes
les deux semaines.
Beauté
AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT N° :……/2015
Tribune des Lecteurs - Mercredi 24 février 2016
CUISINE
Remèdes de grand-mère
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
DES MARCHES
Mercredi 24 février 2016
Quotidien national d’information
Page animée par Cylia Tassadit
WILAYA DE NAAMA
DIRECTION DE L'URBANISME
DE L'ARCHITECTURE
ET DE LA CONSTRUCTION
NIF : N°415024000045103
AVIS D'APPEL D'OFFRE NATIONAL OUVERT
N°07/2016/DJS
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
arre de devoir couper 10 centimètres
de pointes brûlées à chaque passage chez le coiffeur ?
Pour en finir avec les petites boules blanches qui
apparaissent sur les cheveux qui subissent un lissage trop intensif. Voici
des solutions.
- Tout d'abord, utilisez toujours un après shampooing doux pour cheveux
cassants.
- Évitez le lavage trop fréquent des cheveux car il
M
abîme les cheveux et les
rend cassants.
- Après votre shampooing,
pré-séchez-vous les cheveux au sèche-cheveux
puis, avant votre brushing,
appliquez un sérum ou
nectar thermique qui va
protéger et préparer vos
cheveux contre la chaleur.
- Plutôt que de faire un lissage intensif, préférez le
lissage avec une brosse
tournante/chauffante.
Effectivement, ces brosses
à la mode permettent à
vos cheveux d'être lisses,
de rester brillants et la
température atteinte par la
brosse est nettement inférieure à celle du fer à lisser qui abîmera beaucoup
plus vos cheveux. La
brosse chauffante permet
de faire un brushing lisse
et rapide.
- Évidemment, rien ne
vous empêche d'effectuer
des petites retouches au
fer à lisser afin d'avoir un
tombé impeccable mais
surtout, évitez le lissage
au fer trop régulièrement
et sur tête complète !
ANEP 31002113
19
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Mercredi 24 février 2016
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 431
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Bouteflika préside un Conseil restreint
Sudoku N ° 431
Cap sur les énergies
renouvelables
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Mots croisés N° 431
Par Assia Mekhennef
Horizontalement
1 - Vandales
2 - Contiguës
3 - Fibre végétale - Bien sous tous les rapports
4 - Allaitements - Mettre à sec
5 - Mitraille norvégienne - Punaise d'eau - Locataire de
bocal
6 - Harassé - Mauvais sujets
7 - Représentation - Scrutera
8 - Bien appris - Deviendras audacieux
9 - Gracile - Sonder
10- Raccourcies mais du haut seulement
Verticalement
A - Il ne vous en fera pas voir de toutes les couleurs
B - Bassin de plongeur - Il ne dit jamais rien
C - Jouera contre la banque - A compter désormais
D - Montré ses dents - Cloaque
E - Substances pures
F - Hausser la note - Période de vacances
G - Recueil rigolo - Ne sentiras pas la rose
H - Proche parente - Coup qui bloque même le roi
I - Risqua un oeil - Presque riches
J - De même mère - Ile atlantique
K - Installera ses pénates
L - Sigle pour un pape - Encore une fois souillés
SOLUTIONS
Mots croisés N° 430
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 430
20
e président de la République,
Abdelaziz
Bouteflika,
a
ordonné, lundi, la poursuite et
l'intensification de la prospection des
ressources en gaz naturel.
Présidant un conseil restreint consacré à la politique nationale gazière,
le Chef de l'Etat a, également,
insisté sur le respect des plannings
d'amélioration des capacités de production des gisements déjà en cours
d'exploitation.
Le ministre de l'Energie, Salah
Khabri a présenté, lors de cette réunion, une communication qui a
notamment porté sur les capacités
nationales en gaz naturel conventionnel, les perspectives de consommation locale de cette ressource et
celles liées aux exportations futures
de gaz, ainsi que le programme
national de développement des
énergies renouvelables.
A cet égard, le Président Bouteflika
a donné des directives pour la pour-
L
SOLUTIONS
Sudoku N ° 430
Par Ammar Zitouni
es événements qui ont marqué
la vie nationale ces derniers
temps au plan politique et social
justifient amplement la signification imagée de l'état de la nation. Si Bouteflika
continue à remplir les promesses que le
peuple est en droit d'attendre de son
programme à l'horizon 2019, on ne
devrait pas occulter sous quelque prétexte que ce soit que le gouvernement,
en dépit de la crise économique et
financière que traverse le pays, se
débat tant bien que mal sur tous les
fronts, sur les problèmes fondamentaux, les rapports socio-économiques et
leurs contradictions, mais aussi au plan
sécuritaire, et ce, au regard de nouvelles données caractérisées par la présence de plus de 5.000 terroristes en
Libye, venant de Syrie et d'Irak. Une
vraie menace pour le Maghreb, l'Algérie
et la Tunisie, en particulier, et toute
l'Afrique et, en tout état de cause, on y
L
suite et la dynamisation du programme de développement des
énergies renouvelables adopté lors
du conseil des ministres en mai
2015, soulignant que ce programme
" doit être considéré comme une
priorité nationale ".
Le premier magistrat du pays, a
donné également, des directives
pour la poursuite et la dynamisation
du programme de développement
des énergies renouvelables, considéré comme une " priorité nationale
".
Il a rappelé, à ce propos, que le
développement des énergies renouvelables est à même de prolonger
durablement l'indépendance énergétique du pays et de générer aussi
une dynamique de développement
économique dans son sillage.
Le président de la République a
chargé, par la même occasion, le
gouvernement d'accorder une "
importance particulière " au développement de la pétrochimie.
Enfin, il a ordonné la poursuite des
efforts de rationalisation de la
consommation nationale d'énergie
en général, dont le gaz naturel, y
compris à travers la consommation
de l'électricité.
Rappelons que le Président
Bouteflika a présidé, lundi, un
Conseil rétreint consacré à la politique nationale dans le domaine du
gaz. Voici le texte intégral du communiqué de la présidence de la
République.
Ont pris part à cette réunion, le
Premier ministre, Abdelmalek Sellal,
le ministre d'Etat, directeur de
Cabinet de la Présidence de la
République, Ahmed Ouyahia, le
conseiller spécial auprès du président de la République, Youcef
Yousfi, le Vice ministre de la
Défense nationale, chef d'état-major
de l'Armée nationale populaire, le
général de corps d'armée, Ahmed
Gaïd Salah, ainsi que plusieurs
membres du gouvernement.
A.M.
Gestion du gisement d'acier
d'El Ouenza à Tébessa
Une députée appelle
le Premier ministre
à ouvrir une enquête
Par Doudou Abdelaziz
La députée Samira Dhouaifya a
adressé hier une lettre au premier ministre
Abdelmalek Sellal ,en l'appelant a ouvrir
une enquête approfondie au sujet du gisement d'acier d'Ouenza de Tébessa, qui se
trouve apparemment, selon elle dans état
critique et lamentable. " La situation dans le
site de gisement d'acier d'El Ouenza de
Tébessa est devenue très grave et insupportable, suite à la mauvaise gestion et la
corruption, qui sont devenues une monnaie
courante, dans ce site national et vital ", a
affirmé hier la députée dans une lettre
adressé à notre journal. La députée explique qu'au moment ou le pays traverse une
conjoncture économique difficile, et a
besoin le maximum d'austérité et modération dans les dépenses de ses ressources.
La gabegie et la dilapidation d'u bien public
a gagné le terrain, au su et au vu de tout le
monde. Mais aussi bien dans l'impunité
totale. A ce propos Samira Dhouaifya n'a
pas raté de montrer du doigt la tutelle en
l'accusant d'être derrière ce fait accompli,
en pratiquant la politique de la fuite en
avant, en observant le silence total sans
bouger le petit doigt. Et cela après avoir
négligé, et faire la sourde oreille sur la plateforme des revendications professionnelles
et sociales des travailleurs du site, formulées précédemment. Mettant ainsi la paix
sociale et la stabilité en danger, selon elle.
Raison pour laquelle elle a adressée une
lettre au premier ministre Abdelmalek Sellal
, en l'appelant à s'immiscer dans l'affaire,
pour sauver le devenir du site, avant qu'il
soit trop tard. La députée explique que malgré la récupération du site d'Ouenza par
l'état, cela n'a pas empêché, la dilapidation
du site par autant, mais aussi la disparition
des mauvaises pratiques telles que : la
mauvaise gestion et la corruption. Sans
omettre de signaler que la courbe de production de ce site a sensiblement chuté
durant ces derniers mois, du fait des pannes récurrentes des matériels et des équipements d'extraction, dont certains sont
immobilisés depuis des mois, a-elle martelé. Poursuivant sa missive, la députée n'a
pas manqué d'exprimer sa colère vis à vis
des autorités qui sont restées passives
jusqu'là. D'après elle il est inadmissible
qu'un site souverain, qui contribue à l'épanouissement de l'économie national et renfloue les caisses de trésor public, arrive à
cette situation catastrophique. Enfin Samira
Dhouafiya n'a pas manqué de précise que
le gisement d'acier d'El Ouenza ne se limite
pas seulement à un lieu ou on s'accapare
les richesses, mais renfermant aussi bien
un trame de principes : historique, économique, culturelle, social, qui les lient en
toute évidence avec notre glorieuse guerre
de libération, a t- elle conclue.
Eclairage
Goulag
pays et qui vient d'évoluer vers d'autres
impacts négatifs avec les bombardements aériens US en Libye. Il y a Daech
et les USA qui font que cette situation
domine et inquiète l'Algérie et préoccupe l'opinion publique nationale, car
elle semble intégrer une sorte de tirade
sur Goulag ", soit le conditionnement
militaire de la région et sa déstabilisation générale. Cette périodisation de la
tension aux abords de nos frontières et
ses conséquences ne suscite pas de
réaction mobilisatrice de la classe politique qui continue à se chamailler pour
des privilèges ou des ambitions politiques personnelles. Les partis se taisent
ou se contentent des fameux barouds
d'honneur comme cela a été le cas lors
trouve dans l'agenda gouvernemental
un panorama clair et une vision lucide
sur tous ces événements et sur leurs
risques. Le ton du discours officiel par
exemple est donné par le vice-ministre
de la Défense nationale, le commandant de la Gendarmerie nationale, le
DGSN ou le ministre de l'Intérieur. Un
discours qui appelle à la vigilance et à
la mobilisation, et pour attirer l'attention
du peuple que l'Algérie est toujours
dans le collimateur de ses ennemis
internes et externes, notamment des
imprévus qui peuvent venir des frontières-Sud et Est, voire Ouest. C'est d'ailleurs l'analyse concrète et la réalité du
terrain qui le confirment. Une situation
régionale des plus ennuyeuses pour le
5
Mercredi 24 février 2016
du passage de l'équipe de football de
Palestine à Alger. L'attitude du paysage
politique en question continue de faire
l'objet d'interrogations métaphysiques,
sur le marché de la politique politicienne
très en retard sur les réalités du
moment, tant au plan interne qu'externe. Est-ce bien logique moralement ?
Et, surtout, n'est-ce pas se tromper de
temps et de terrain ? A ne pas savoir
choisir entre l'intérêt national et celui
des cas " intéressants " (comme on dit
en médecine), le politique dévalorise
son apport effectif à la nation, à la compréhension du contexte géopolitique,
l'exigence socio-économique et sécuritaire. Cette ambiguïté, déjà décevable à
chaque instant, ne fait que se répercuter. Les choses sont tranchées, il y a,
d'un côté, un pouvoir et, de l'autre, l'opposition au milieu d'un champ politique
imbibé d'influences étrangères, et ce
n'est qu'une mauvaise copie d'un pluralisme agencé à certains "camelots".
A.Z.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Mercredi 24 février 2016
Petit écran
Bilan de l'opération de blanchiment d'argent des trabendistes
L
ments lors de transactions, demeure très limitée. A titre d'illustration, le paiement par chèque pour toute transaction dépassant 500 000
dinars est encore non généralisé .Les spécialistes observent à cet égard qu' " au lieu de la
cantonner à l'automobile, et à l'immobilier, le
chèque devrait être généralisé à tous les secteurs ". Par défaut de transparences et de traçabilité des transactions, " l'Etat ne peut pas
voir ses recettes fiscales augmenter ", a-t-on
prévenu. Pour détecter d'éventuels fraudeurs,
il est préconisé " l'impératif de bancariser l'argent de l'informel, en vue d'élargir l'assiette fiscale ". Autre document parait indispensable,
celui de la carte d'identité biométrique dont
l'usage dans les différentes transactions est
plus que nécessaire, de même que le registre
de commerce électronique. Cependant, les
faits signalés par l'administration fiscale vont
dans le sens inverse, en estimant que l'informatisation des registres de commerce reste
encore une promesse .Les lenteurs bureaucratiques entravent, à nouveau, " l'amnistie fiscale en rendant assez difficile d'empêcher
l'évasion de commerçants et opérateurs particuliers, et étatiques ",est-il noté. En revanche,
l'administration fiscale veut produire de l'effet
contraire de l'opération, en avançant que pour
2015, les recettes ordinaires ont connu une
amélioration certaine avec un taux d'évolution
de 20%. Et d'enchérir plus en prévoyant que
ces recettes se situeraient autour de 2.600 milliards de dinars, alors que les produits de la fiscalité ordinaire ont dépassé, au 31 décembre
dernier, 3.050 milliards de dinars.
Afin de minimiser le jugement négatif sur l'am-
nistie fiscale, qualifié par certains cercles de
fiasco, les pouvoirs publics recourent au
redressement administratif, en veillent à appliquer les sanctions contre les contribuables
contrevenants. A vrai dire, " la loi doit s'appliquer dans sa toute rigueur .Que ce soit pour
l'évasion fiscale, ou le défaut de facturation, ou
autre infraction relative à l'activité commerciale
", a-t-on ordonné.Or, les observateurs émettent des réserves quant à la généralisation de
ces sanctions à tous les opérateurs, " d'autant
en l'absence de factures, certaines sociétés
ne peuvent pas récupérer la TVA, et dans
d'autres cas, elles ne pourront guère intégrer
leurs achats dans la comptabilité ", a-t-on
encore cité, comme pour mettre en cause l'effet de cette forme de régularisation fiscale.
H.M
Déclaration de fonds
L'informel veut rester hors des banques
Par Amirouche El Hadi
e bilan à fin 2015 de l'opération de
déclaration volontaire des fonds circulant dans le circuit informel est tout juste
modeste, selon le directeur général des
impôts, Abderahmane Raouya. Il a annoncé
qu'un peu plus de 250 personnes ont adhéré
à ce dispositif, et "l'administration leur a
transmis l'attestation de régularisation fiscale". M. Raouya précise, "donc, de ce fait, il
n'y a ni contrôle fiscal ni régularisation de
sommes, qui sont ainsi déposées". Si elle
reste modeste, "l'essentiel est que l'opération de déclaration volontaire continue",
estime-t-il, tout en évitant de donner un bilan
chiffré sur l'opération. C'est en juillet que le
gouvernement, acculé par une baisse des
recettes pétrolières, avait décidé d'ouvrir une
fenêtre via la loi de finances complémentaire
2015 pour les détenteurs de capitaux non
déclarés ou circulant dans l'informel pour les
L
vent êtres légitimes et ne correspondre à
aucun acte incriminé par le code pénal et la
législation régissant la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme", précise la LFC 2015. Pour le directeur général des Impôts, "cette opération va
sur deux fronts : il s'agit de régulariser les
montants déclarés et capter les montants de
la sphère informelle". En outre, "les gens
sont libres de déposer leurs fonds aux banques sans se conformer à cette opération. Il
reste 10 mois pour cette opération". Par ailleurs, le DG des Impôts rapporte que la fiscalité pétrolière est en hausse de 9% à fin
2015 et "2015 n'a pas été une année où la
fiscalité pétrolière n'a pas été touchée". Par
contre, la fiscalité ordinaire a enregistré un
rebond de 20% et a engrangé 3050 milliards
de dinars sur des prévisions pour 2015
fixées à 2600 md de DA. "C'est une bonne
évolution par rapport à la fiscalité pétrolière
qui s'est établie à 1.722 md de DA", a-t-il dit.
bancariser et les déclarer au service des
impôts contre une régularisation de ces
fonds, moyennant le paiement d'une taxe
forfaitaire de 7%. En toile de fond de l'opération, capter l'important potentiel financier qui
circule dans l'informel et compenser la
baisse des recettes pétrolières. A fin novembre 2015, cette opération, lancée en août, a
drainé entre 3 et 3,5 milliards de dinars.
Selon le PDG de la BDL, les capitaux circulant dans l'informel représentent 26% de la
masse monétaire présente sur le marché
tandis que "l'objectif fixé est de drainer au
moins 10 à 15% de cet argent". Selon la
Banque d'Algérie, l'argent liquide circulant
dans l'informel oscillerait entre 1.000 et
1.300 milliards de DA. Selon la LFC 2015,
cette taxe entre dans le cadre d'un programme de conformité fiscale volontaire et
fixe comme date butoir de son application le
31 décembre 2016. "La source de ces fonds
ou les transactions qui en sont à l'origine doi-
Quant aux grands comptes, gérés par la
direction des grandes entreprises (DGE), ils
représentent 50% de la fiscalité pétrolière et
ordinaire. Les grands comptes sont estimés
à 2000 contribuables gérés par la DGE. Elle
comprend les principales entreprises au
niveau national. Pour autant, "le niveau de
recouvrement, s'il est appréciable, reste en
deçà de nos prévisions. On a mis en place
un système d'information pour améliorer les
recouvrements fiscaux", a souligné M.
Raouya. Le reste à recouvrer des années
précédentes est estimé à 2.500 mds de
dinars au 31 décembre 2015. Le DG des
impôts, qui a glissé sur le montant de l'évasion fiscale, a préféré annoncer la mise en
place dans les prochaines semaines d'un
nouveau système d'information intégré, dont
le premier site pilote sera installé à ElHarrach, "puis on l'étendra aux autres centres et à la direction des grandes entreprises".
AEH
Publicité
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
Condoléance
WILAYA DE TLEMCEN
DIRECTION DE L'ENVIRONNEMENT
Ayant appris avec une grande tristesse le décès et la perte
du grand Homme - Ancien Président du MCA et du GS
PETROLIERS, M.DJOUAD MOHAMED - inhumé le
22 férier 2016, la famille KOUNINEF présente à la
famille DJOUAD, ses sincères condoléances et l’assure
en cette pénible circonstance de toute sa compassion.
Elle prie Dieu Tout Puissant d’accueillir le défunt en son
Vaste Paradis et de lui accorder toute sa Miséricorde.
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
AVIS D'APPEL D'OFFRE NATIONAL RESTREINT N°01/DE/SAM/2016
Opération n° :NK5.352.1.262.113.13.19
Intitulé de l'opération : Etude, Réalisation et Equipement d'un centre de tri pour le groupement de MaghniaHammam Boughrara.
Objet de l'appel d'offre : " Réalisation d'un centre de tri pour le groupement de Maghnia - Hammam
Boughrara ".
099613019135030
Conformément aux dispositions de l'article 49 du décret présidentiel n°10/236 du 07/10/2010, modifier et
compléter portant réglementation des marchés publics.
La direction de l'environnement de la wilaya de Tlemcen informe l'ensemble des soumissionnaires ayant
participé à l'avis d'appel d'offre ci-dessus publié le 11/01/2016 dans les quotidiens nationaux et le BOMOP.
AL BALAGH (Arabe) TRIBUNE DES LECTEURS (Français) "
Et qu'à l'issue de l'analyse et l'évaluation des offres tenues le 11 Février 2016, le projet a été attribué
provisoirement à :
N° du lot
et Désignation
01
Réalisation
et d'un centre
de tri pour
le groupement
de MaghniaHammam
Boughrara
L'Entreprise
Retenue
N° d'identification
Fiscale
ETS BHF
KARIM Khair
Eddine Tlemcen
1 980 1340 00866 25
Montant en TTC Note Délai
/100
55 860 363,00
(montant corrigé)
61
A DIEU NOUS APPARTENONS
ET A LUI NOUS RETOURNONS.
Obs
Veillée
07 Moins
mois disant
Suite au décès le 21 février 2016 de DJOUAD
MOHAMED - Ancien Président du MCA
et du GS Pétroliers d’Alger - inhumé le 22 février
2016 - sa famille, ses proches et alliés informent
tous ceux qui l’ont connu que la veillée
du 3ème jour aura lieu mercredi 24 février 2016 à
partir de 1 9 h 3 0 a u d o m i c i l e m o r t u a i r e s i s
a u 3 6 L O T Ya s m i n e - H a o u c h C h a o u c h
- Oued Romane - EL ACHOUR.
Conformément à l'article 114 du décret présidentiel n°10/236 du 07/10/2010, modifier et compléter
portant réglementation des marchés publics. Tout soumissionnaire qui conteste ce choix peut introduire un
recours auprès du secrétariat de la commission des marchés publics de la wilaya dans un délai de (10) jours à
compter de la première parution, dans les quotidiens nationaux qui ont assuré la publication de l'appel d'offre.
Conformément à l'article 125 du décret présidentiel n°10/236 du 07/10/2010 modifier et compléter,
portant réglementation des marchés publics. Les soumissionnaires qui veulent prendre connaissance des
résultats détaillés d'évaluation de leurs offres technique et financières, de se rapprocher des services de la
direction de l'environnement de la wilaya de Tlemcen, au plus tard trois (03) jours à compter du dit avis
d'attribution dans les quotidiens nationaux.
Tribune des Lecteurs - Mercredi 24 février 2016
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
L'effet… pschitt !
a lutte contre l'évasion fiscale en
Algérie s'affiche être insignifiante, suite
à l'échec de l'action Amnistie fiscale initiée, il y a six mois, à laquelle seulement 250
personnes ont adhéré.
Ainsi, il est fait remarquer que beaucoup de
trabendistes continuent d'agir à leur guise, faisant fi de toute réglementation visant la régularisation d'impôts. Parconséquent, certains
opérateurs pointent du doigt les instances
administratives concernées, qui n'ont pas
réussi, à ce jour, à opérer l'assainissement des
pratiquescommerciales, particulièrement l'aspect financier, à savoir le recouvrement des
impôts.La preuve en est, selon des observateurs, le comportement de quelques offices
publics, qui font paradoxalement dans l'informel, d'autant l'exigence de certains docu-
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat
Min Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Les experts :
Cyber
21:45 : Les experts :
Cyber
22:40 : Les experts :
Cyber
23:30 : Les experts
09:05 : Dans quelle étagère
09:10 : Des jours et des
vies
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au pro-
gramme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck
à la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas
les paroles
19:25 : N'oubliez pas
les paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Fais pas ci, fais
pas ça
21:45 : Fais pas ci, fais
pas ça
22:40 : Fais pas ci, fais
pas ça
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour
deux
14:55 : Un cas pour
deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
09:15 : Homeland
10:05 : Homeland
10:50 : La cour de
Sur TF1 - 20h55
Babel
12:25 : La nouvelle
édition
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
20:25 : Le petit journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:55 :Cauchemar en
cuisine
22:35 :Cauchemar en
cuisine, que sont-ils
devenus ?
ANEP 31002107
4
Mercredi 24 février 2016
21
Les experts : Cyber
Raven découvre sur Internet la vidéo d'un Afro-Américain
disparu depuis plusieurs mois en train de se faire
froidement exécuter. Alors que la police d'Ashdale, où se
sont déroulés les faits, soutient que ce film est factice, la
population crie au crime raciste et se soulève. Ryan et son
équipe sont chargées d'enquêter sur une possible intrusion
dans le système informatique de la police locale.
Sur France 2 - 22h35
Fais pas ci, fais pas ça
Denis est enfin parvenu à ouvrir son resto péniche
solidaire : « Le Tous pour Tous ». Il embauche
Christiane Potin, récemment exclue du couvent, pour
le service en salle, et Carlos, un réfugié politique
colombien en cuisine. Les Lepic ont pu revenir dans
leur maison à Sèvres. Fabienne trouve Charlotte
évanouie dans la cuisine. Un examen de sang révèle
qu'elle est enceinte. Mais qui est le père ?
Sur M6 - 20h55
Cauchemar en cuisine
Le chef et meilleur ouvrier de France 2000
se rend dans un établissement situé au cœur du
quartier des artistes de Marseille. Le gérant, Rémy, a
beaucoup de mal à définir l'identité du restaurant,
qu'il dirige avec des méthodes bien particulières. Il
impose en effet des quantités démesurées dans
l'assiette du client et tient à conserver la carte à
rallonge, ce qui n'aide pas son chef, Pascal. Ancien
fusilier commando, Rémy n'écoute ni son personnel ni
sa mère Lilly, qui a investi pourtant toutes ses
économies pour qu'il ouvre l'endroit et réalise ainsi
son rêve. Philippe Etchebest doit le convaincre de
revenir à la raison pour qu'il change ses habitudes et
renoue les liens avec sa maman.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Ils reprochent à leur direction de vouloir brader
le patrimoine de l'entreprise à un privé
É ditorial
Chronique d'un
échec annoncé
Par Mohamed Abdoun
E
tait-il vraiment besoin d'être une
lumière, un génie absolu, un
visionnaire pour prédire que
l'opération de " blanchiment " d'argent
informel allait finir en eau de boudin ? (A
peine 2.500 personnes auraient accepté
de déposer leur argent dans les banques
depuis le lancement de cette opération ;
ce chiffre, risiblement bas, n'est même
pas accompagné de celui de la somme
globale récoltée, ce qui dénote de la
crainte des décideurs de reconnaitre
publiquement leur échec). Certainement
pas. Même un novice en économie algérienne aurait immédiatement prédit cet
échec, et se serait demandé comment estce que le ministre à l'origine de cette initiative a pu avoir une idée aussi " déjantée ". Ce ne serait pas révéler quelque
grand secret que d'indiquer, ici, que
l'Algérien, dans son écrasante majorité,
n'aime pas les transactions par chèque. Ni
les banques. Celles-ci, d'ailleurs, le lui
rendent bien, avec un service exécrable,
une lenteur mortifère et des carnets de
chèques dont la délivrance nécessite en
moyenne une année. En Algérie, dis-je,
même les industriels, les commerçants,
les personnes qui exercent des fonctions
libérales préfèrent amasser et
" Que dire alors
garder
leur
butin chez eux.
des trabendistes,
Dans des bas en
les vrais, veux-je
l a i n e .
dire ? On ne peut
Immédiatement
quand même pas
disponible en
les appeler à
cas de besoin.
choisir
le " droit
Même si cet
chemin
"
quand le
argent est "
mauvais exemple
transformé ",
leur vient de la
c'est toujours en
part de ceux
devises, ou bien
supposés être des
en or et en
immobilier, qui
modèles pour
restent
les
eux… "
valeurs les plus
sûres sous nos cieux. Ces produits,
cependant, ne sont jamais payés par chèque, on s'en doute bien. Ces mêmes personnes font des fraudes fiscales et sociales un véritable sport national. De la corruption aussi, pour reprendre une célèbre
expression consacrée par Me Farouk
Ksentini, président de la CNCPPDH
(Commission Nationale Consultative de
Promotion et de Protection des Droits de
l'Homme). Que dire alors des trabendistes, les vrais veux-je dire ? On ne peut
quand même pas les appeler à choisir le "
droit chemin " quand le mauvais exemple
leur vient de ceux supposés être des
modèles pour eux, que le règne de l'impunité est érigé en règle et que les responsables ne fournissent pas d'efforts
pour redresser la barre. Abderrahmane
Benkhalfa, ministre des Finances, qui se
trouve derrière cette initiative ratée, est
également celui qui a assuré (à tort, bien
sûr) que la loi de finances 2016 n'induira
pas de hausse de prix de biens et services.
Ces séries d'erreurs et d'échecs font
craindre le pire pour l'avenir face à une
crise financière en train de s'installer
dans la durée et gérée par des responsables n'ayant aucune emprise et/ou
connaissance des réalités (amères) du terrain. A ce rythme, d'ailleurs, tout porte à
croire que les mauvaises nouvelles risquent de continuer à grande vitesse.
Jusqu'à quand ?
M. A.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Mercredi 24 février 2016
Quotidien national d’information
LAB
H
E
T
)
E
D
S
A
P
(
Mercredi 24 février 2016
M I E U X V A U T E N R I R E…
Grève générale à l'ETUSA
Quelque 600 travailleurs de l'Etusa ont entamé, hier, une journée de protestation pour exprimer
leur refus quant à la décision du directeur des transports de la wilaya d'Alger concernant l'occupation
du dépôt de Chevalley par l'entreprise " Tahkout ", qui va y déployer des bus pour le transport urbain
dans la capitale.
Par Imen.Hamadache
es travailleurs de
l'Etusa sont furieux
contre l'idée que leur
entreprise qui a été fondus
depuis très long temps
devient associer avec une
l'entreprise Tahkout "les
grévistes refusent le projet "
dira M. Kharoubi, coordinateur des travailleurs contestataires, contacté hier par
notre rédaction. Selon notre
interlocuteur,
Rachid
Khouarem avait affirmé que
: " le dépôt de Chevalley va
être occupé par l'entreprise
Tahkout qui va déployer
des bus pour le transport
urbain dans la capitale ".
L
Contacté par notre rédaction, l'un des grévistes a
déclaré que " le gouvernent
a tort de faire appel à
Tahkout pour renforcé le
secteur des transports ",
poursuivant : " au lieu de
subventionner la société ils
sont entrain de la détruire
c'est un grand échec pour
l'ETUSA " a-t-il souligné.
Fortement implanté dans le
transport universitaire au
niveau de plusieurs wilayas
du centre, L'entreprise
Tahkout va donc renforcer
encore davantage sa présence dans le secteur à travers un déploiement dans le
transport public où elle
intervient déjà à travers une
société de taxis. Les bus qui
viendront sillonner les rues
d'Alger et sa banlieue
seront certainement très
bien accueillis par la population qui souffre d'un manque criard en la matière,
déclinée en insuffisances de
bus et prestations catastrophiques de la part de nombreux privés.
Par ailleurs, les protestataires réclament le départ du
nouveau DG qui a insultés
les anciens travailleurs qui
n'ont bénéficié d'une augmentation sur le profil de la
carrière par apport aux nouveaux qui ont bénéficié
jusqu'à 3000 Da par contre
eux qui ont touchés 300Da
seulement. " Ils l'ont favorisé ". Cette action a mis en
colère les employers qui ont
demandé la réglementation
de ce nouveau profil. De
sont coté, le DG les a ignoré
et même insulté, d'après le
témoignage des concernés.
" Le directeur a refusé de
nous parler, il a claqué la
porte en disant ' tempi pour
les anciens' ". " L'absence
du syndicat au sein de
l'ETUSA a aggravé la situation ainsi que la mal
gérance et l'absence d'une
administration correcte mettra l'entreprise dans une
situation
critique
",
conclut-il.
I.H.
Le ministère de la Santé prend des mesures draconiennes
contre le virus Zika
Alerte maximale !
Par Imen.Hamadache
es cas de contamination au virus Zika ont
été enregistrés en Algérie
malgré les dénégations du
ministère de la santé. En
effet, le ministère de la santé
a pris des décisions suite à
la découverte d'un échantillon de l'insecte transmettant
le virus Zika, dans deux
régions à savoir l'Ouest et la
Kabylie.
Afin d'éviter la propagation
de ce virus le ministère de la
santé, a pris toutes les
mesures nécessaires au
niveau des différents aéroports et points de passage
frontaliers du pays et prévu
des services d'isolement
dans les hôpitaux pour faire
face à toute urgence liée au
virus Zika ", a indiqué le
ministre de la Santé et de la
population et de la réforme
hospitalière,
Abdelmalek
Boudiaf.
D
Il a rappelé les structures de
l'Etat en charge de la prévention à leur tête l'Institut
Pasteur qui " jouit d'une
renommée mondiale et ne
néglige aucun cas de maladie virale sans compter les
activités et informations fournies par la direction de prévention ".
En outre, les directeurs de la
santé au niveau des wilayas
sont appelés, quant à eux à
" assurer une large communication sur la maladie et sur
les risques et à assurer le
cas échéant une détection
précoce et une prise en
charge rapide du cas suspect ". L'instruction demande
aux directeurs d'établissements de " développer des
actions de formation du personnel de santé de désigner
un point focal chargé de la
maladie du virus Zika au
niveau de la DSP pour diffuser les informations et les
directives, coordonner, le
2
cas échéant, la prise en
charge du cas suspect de
son lieu de détection jusqu'à
son arrivée à l'hôpital préalablement identifié ".
Par ailleurs, le ministère de
la santé algérien a annoncé
ce samedi 20 février 2016,
l'état d'alerte en Algérie, particulièrement au niveau des
frontières, en préparation au
diagnostic d'éventuels cas
atteint du virus Zika.Le pays
a également déclaré se préparer au transfert rapide des
éventuelles
personnes
atteintes aux hôpitaux et leur
mise en quarantaine. Les
centres de contrôle sanitaire
aux frontières (CSF) sont
tenus d'informer et sensibiliser le personnel au sol du
point d'entrée tous corps
confondus vérifier la disponibilité des moyens de protection, des thermomètres
frontaux ou à distance, des
solutions hydro-alcooliques
". Le ministère de la Santé
rassure toutefois sur les risques de propagation du virus
actuellement dans notre
pays, relevant que " les
conditions pour une transmission autochtone du virus
Zika ne sont pas actuellement réunies ", compte tenu
de " l'absence de densité
vectorielle à même de créer
les conditions d'éclosion
d'une épidémie ".Le ministère tentant de rassurer souligne que " l'épidémie
actuelle est circonscrite au
niveau
des
pays
de
l'Amérique latine et des
Caraïbes avec lesquels il n'y
pas de liaisons aériennes
directes avec notre pays ".
Transmis par les piqûres de
moustique, le virus peut
entraîner de graves malformations du fœtus. 4.000
bébés en sont atteints au
Brésil, pays le plus touché,
avec 1,5 million de personnes infectées.
I.H.
L'Algérie dans Fifa
17, c'est un fake !
- T'es au courant de ce qui s'est passé
récemment en Egypte ?
- Depuis le massacre de la place Rabia
j'avoue que j'ai zappé ce pays de ma
tête. Le maréchal al-Sissi me fait trop
horreur, même si je ne porte pas non
plus les frères musulmans de Morsi
dans mon cœur.
- Tu crois vraiment que ce putshiste a
déposé Morsi parce qu'il virait trop
vers l'islamisme ? Si tel était le cas, tu
serais franchement trop naïf ! al-Sissi
est encore plus intégriste que la secte
des frères musulmans. D'ailleurs, les
salafistes lui mangent dans la main.
- Bof ! Plus rien ne m'étonne en ce basmonde.
- En tout cas, si tu veux une preuve de
plus, écoute bien cette histoire, absolument authentique. En Egypte, un professeur d'éducation religieuse a rasé la
tête d'une élève, en pleine salle de
classe, devant ses camarades, pour la
simple raison qu'elle ne portait pas le
hijab. Un geste d'une violence inouïe
qui a traumatisé la jeune fille dont les
parents ont porté plainte.
- Ne me dis pas que ce monstre est toujours en poste…
- A ton avis ?
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
.fr
[email protected]
mo
:
Une seule adresse
" L'initiative de paix française
devrait inclure des contenus et
des objectifs précis ", Hanan
Ashrawi, membre de
l'Organisation de libération de la
Palestine (OLP).
Oui, mais comme pouvoir
n'est pas vouloir, la sagesse
n'est pas savoir.
oilà qui va faire de nombreux déçus...
Photos et vidéos à l'appui, le bruit de
couloir selon lequel l'équipe nationale d'Algérie intègrerait le casting de l'édition 2017 du jeu vidéo Fifa a fait son chemin
sur la toile. Néanmoins, cette information
s'avère être un fake, les images dévoilées
n'étant rien d'autre que des images tirées
d'un patch de la version pour PC de l'édition
2016 du célèbre jeu vidéo... Malgré un statut
croissant au sein du football mondial, le peuple algérien ne pourra donc malheureusement pas retrouver les Brahimi, Mahrez ou
encore les Ghoulam, M'Bolhi et Slimani sous
le maillot vert dans Fifa 17.
V
" Au nom des militants du RND,
de Bordj Badji Mokhtar à Oum
Teboul et de Djanet à
Tamanrasset, je redis que le FLN
est un allié stratégique du RND
au service de l'Algérie ", Ahmed
Ouyahia, secrétaire général par
intérim du RND.
Parole ! Parole !
Amar Saâdani saisit le tribunal de Paris
affaire de la création
d'une représentation
du Front de libération
nationale en France prend de
l'ampleur. Dans sa rubrique
confidentielle, le magazine
Jeune Afrique révèle que le
secrétaire général du FLN a
saisi les autorités françaises et se
prépare même à ester en justice
l'initiateur de ce " clone ". " De
passage en France, Amar
Saâdani, le secrétaire général du
L’
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Quotidien national
d’information
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
FLN-le vrai !- a donné son
accord pour saisir par courrier
le préfet de police avant le dépôt
d'une plainte auprès du tribunal
de grande instance de Paris ",
écrit Jeune Afrique. Par ailleurs, le magazine rapporte que
des officiels algériens ont approché Mohand Barache, sympathisant du MAK et autoproclamé " président " du FLN de
France, afin qu'il mette un
terme à cette initiative.
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
Administration & finance :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Publicité
Tel / fax : 021 71 65 74
Tel / fax : 021 71 67 60
Bureau régional d’Oran
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78 / 021 73 71 28
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
ANEP ORAN :
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Bureau de Mostaganem
Impression :
Ouest : SIO
Centre : SIA
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
Bureau de Tizi-Ouzou
Tél.0551 97 32 08
Bureau de Chlef
Tél.0773 71 99 37
23
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
RELIZANE
SÉISME DE MAGNITUDE 4,1
Une secousse de magnitude 4,1 sur l'échelle de
Richter a eu lieu, dans la nuit de lundi à mardi, à
23h58 à Rélizane, a indiqué le Centre de recherche
en astronomie, astrophysique et géophysique
(Craag) dans un communiqué. L'épicentre de la
secousse a été localisé à 8km au sud-ouest de Sidi
Khettab, a précisé le Craag.
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
06:03 13:01 16:09
18:37 19:55
CAP SUR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES
Page 5
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2126 - MERCREDI 24 FÉVRIER 2016 - PRIX 15 DA.
LA CHUTE DE
LA MAISON BUSH
ETATS-UNIS
" MobiControl 1500++ "
LA NOUVELLE OFFRE
DE MOBILIS
8ÈME ANNÉE - N° 2126 - MERCREDI 24 FÉVRIER 2016 - PRIX 15 DA.
www.tribunelecteurs.com
ILS REPROCHENT À LEUR DIRECTION DE VOULOIR BRADER
LE PATRIMOINE DE L'ENTREPRISE À UN PRIVÉ
"L
Trump". Le milliardaire aura été la bête
noire de Jeb Bush, souligne Maureen
Dowd, du New York Times.
Trump a en effet dépeint Bush "comme
un candidat 'à basse énergie' avec un
point d'exclamation flétri [celui de
son slogan "Jeb!"], qui avait désespérément besoin d'une injection de testostérone ; comme l'enfant trop tendre
d'un monde privilégié, qui devait compter sur les amis de papa pour l'argent et
sur la présence de maman pour lui
donner un coup de pouce dans ses
meetings, alors même qu'il craignait
Un bus perd le contrôle
et fonce sur un arrêt à Chevalley
UNE ÉTUDIANTE TUÉE
ne étudiante a trouvé la mort et
une autre grièvement blessée
dans un accident de la route survenu
lundi après-midi à Chevaley, sur les
hauteurs d'Alger.
A l'origine du drame, qui s'est produit
à un arrêt de bus, la défaillance du
système de freinage d'un bus de
U
transport universitaire, qui a heurté les
deux victimes, étudiantes à Beni
Messous. Pareille défaillance, qu'on
peut qualifier de criminelle, dénote, si
besoin est, d'un manque de sérieux
chez ceux en charge du transport universitaire.
R.N.
Par Pierre Stambul
CUSTER
EST DE RETOUR
eorges Custer (1839-1876) est
l'auteur de massacres effroyables contre les Amérindiens dont on
a euphémisé les " exploits ".
Wikipédia dit pudiquement de ce
général américain : " Custer affirma
avoir tué 103 guerriers, mais il
s'agissait surtout de vieillards, de
femmes et d'enfants ". En réalité, audelà des innombrables tueries qu'il a
commises contre les Amérindiens, il
d'utiliser son nom de famille sur ses affiches de campagne." "Nous avons eu
assez de Bush", avait déclaré il y a trois
ans la mère de Jeb, Barbara Bush.
"L'électorat était apparemment d'accord", note USA Today.
Le retrait du candidat après un dernier
échec en Caroline du Sud semble bien
marquer la fin d'une des plus grandes
dynasties politiques américaines.
A moins, tempère le quotidien, que le fils
de Jeb, George P. Bush - "une étoile
montante" dans les cercles républicains
- ne reprenne le flambeau.
Envie de contrôler votre budget sans
limiter vos communications ?
La nouvelle offre " MobiControl 1500++
" de Mobilis est votre solution !
A compter du Mardi 23 Février 2016,
Mobilis enrichit sa gamme MobiControl
par l'introduction de sa nouvelle offre
MobiControl 1500++ destinée au grand
public.
Disponible à travers ses 174 agences
commerciales, Mobilis propose une
offre attrayante, aux avantages inégalés défiant toute concurrence, un abonnement qui se caractérise par l'introduction à chaque renouvellement mensuel d'un crédit Bonus de 1500 DA utilisable vers tous les réseaux (Voix et
SMS), et d'un bonus internet Facebook
et WhatsApp d'une valeur de 1 Go.
La " MobiControl 1500++ " de Mobilis
c'est aussi :
0 DA l'appel vers Mobilis de 06h00 à
17h00
Un (01) numéro Favoris Mobilis gratuit
de 17h00 à 06h00;
Communications à tarifs avantageux de
17h00 à 06h00
Avec la "MobiControl 1500++", il est
possible d'anticiper le paiement de 3
mois, de cumuler les rechargements
d'un mois à l'autre et d'acheter des
pass en utilisant la formule *600# (50
Mo, 250 Mo, 1Go, 2Go, 5Go).
La SIM peut être acquise seule ou en
pack avec des terminaux mobiles et
des tablettes tactiles au choix.
Mobilis, encore une raison d'être et de
rester chez le numéro1.
Pour plus d'information, rendez-vous
sur le site de Mobilis au www.mobilis.dz
ou la page Facebook.
Mieux vaut en rire
COUP DE GUEULE
G
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Quotidien national d’information
Le retrait de Jeb Bush de
la campagne républicaine
semble signer la fin d'une
grande dynastie de la vie
politique américaine.
a dynastie s'est éteinte sans
tambour
ni
trompette",
observe, sur un ton goguenard, la chroniqueuse du New York
Times Maureen Dowd. Jeb Bush, fils et
frère de deux présidents, a jeté l'éponge
samedi 20 février après une campagne
ratée pour l'investiture républicaine. Son
abandon signe pour la presse américaine la fin d'une époque.
"Le parti de Prescott Bush [homme
d'affaires et sénateur], de George Bush
et de George W. Bush est devenu,
pour le moment, le parti de Donald
Trump", constatait le soir même le quotidien new-yorkais. Plusieurs articles
reviennent en détail sur "la chute de la
maison Bush", comme le titre The
Washington Post, ou encore sur "un
échec à 150 millions de dollars", selon
l'accroche choisie par Politico. L'ancien
gouverneur de Floride faisait en effet
figure de favori il y a quelques mois,
après une campagne de levée de fonds
impressionnante, rappelle USA Today.
Son échec est "la plus grande surprise
de la campagne présidentielle de 2016,
après le succès stupéfiant de Donald
BOUTEFLIKA PRÉSIDE UN CONSEIL RESTREINT
s'est acharné à éradiquer leur civilisation et à détruire toute possibilité
d'organisation sociale.
Aujourd'hui, les nouveaux Custer
sont des colons ou des soldats israéliens qui rêvent d'enfermer les
Palestinien-ne-s dans de nouvelles
réserves de façon qu'ils/elles ne
puissent plus jamais revendiquer
leurs droits.
P.S.
GRÈVE GÉNÉRALE À L'ETUSA
Quelque 600 travailleurs de l'Etusa ont
entamé, hier, une journée de protestation
pour exprimer leur refus quant à la
décision du directeur des transports de
la wilaya d'Alger concernant l'occupation
du dépôt de Chevalley par l'entreprise
" Tahkout ", qui va y déployer des bus
pour le transport urbain dans la capitale.
Lire en page 2
NOUVELLES RÉVÉLATIONS CONCERNANT LE COMPLOT
OURDI CONTRE L'ALGÉRIE VIA L'EX-PARTI UNIQUE
UN ESCROC DERRIÈRE
LE FLN-CLONÉ
Page 3
BILAN DE L'OPÉRATION DE
BLANCHIMENT D'ARGENT
DES TRABENDISTES
L'EFFET…
PSCHITT !
Page 4
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
2 368 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content