close

Enter

Log in using OpenID

16 avril 2014 - Journal Adsum

embedDownload
Avocat
M e HUBERT ST-ONGE
(ex-militaire)
agence immobilière
L'équipe qui donne
des RÉSULTATS
418 847-1000
Le journal de la communauté militaire - Région de Québec
www.martincomeau.ca
Adsum, Base Valcartier, CP 1000, succ. Forces, Courcelette (QC) G0A 4Z0. No convention : 40012192
facebook.com/lequipecomeau
FIERS DE SERVIR LES MEMBRES
DE LA COMMUNAUTÉ MILITAIRE
LE MERCREDI 16 AVRIL 2014
www.journaladsum.com
1771 ave. Industrielle,
Val-Bélair (Qc) G3K 1L8
Tél.: 418 847-9821
– PHOTO : CPL MARC-ANDRÉ LÉVESQUE, AP 5 GBMC
CLARA HUGUES DE PASSAGE À VALCARTIER
ARTICLE EN P. 3
✗ DIVORCE
✗ SÉPARATION
✗ GARDE D’ENFANTS
ET PENSIONS
ALIMENTAIRES
✗ DROIT CRIMINEL
DES BLINDÉS
DANS LE
GRAND NORD
– PHOTO : PHILIPPE BRASSARD, ADSUM
Valcartier n’a pas ménagé les efforts pour accueillir Clara Hugues qui parcourt le Canada
à vélo pour sensibiliser la population aux maladies mentales. Une foule de militaires attendaient l’athlète olympique pour donner quelques coups de pédale avec elle.
LE 3 R22ER AU PAYS DES FJORDS
ARTICLES EN P. 8, 9 ET 10
– PHOTO : CPLC DAN POP, AFFAIRES PUBLIQUES
COLD RESPONSE est un exercice biannuel organisé par l’Armée norvégienne dans un contexte
de dispute territoriale au-delà du cercle polaire. Pour l’occasion, 16 000 militaires de 16 pays
différents, parmi lesquels des membres du 3e Bataillon, participaient à des scénarios se
déroulant sur terre, sur mer et dans les airs.
Le 1 R22eR remporte
la coupe Allard
Employeurs et
chercheurs d’emploi se
rencontrent au CFV
DÉTAILS EN P. 31
– PHOTO : CPL OLIVIER LAVIGNE-ORTIZ,
CI 2 DIV CA
Votre journal
récompensé!
P. 5
Après six mois de préparation, des membres du 12e Régiment
blindé du Canada ont participé à l’exercice SABRE GLACÉ
à Resolute Bay, au Nunavut. Ils ont enduré des températures
moyennes de -40 degrés Celsius et des vents qui soufflaient
parfois jusqu’à 90 km/h. Cela ne les a pas détournés de
leur objectif qui était d’appliquer le savoir-faire militaire
en zone arctique en vue d’affirmer la souveraineté
canadienne dans le Nord.
DÉTAILS EN P. 5
– PHOTO : PHILIPPE BRASSARD, ADSUM
JOYEUSES PÂQUES!
484, Côte Joyeuse, Saint-Raymond
418.337.2234
Sans Frais 1 877 337.2234
www.hyundaistraymond.com
OUVERT LE SAMEDI
OBTENEZ JUSQU’À
2430$
EN AJUSTEMENT DE PRIX
FINANCEMENT À L’ACHAT
JUSQU’À
MOIS
2
ADSUM, 16 AVRIL 2014
3
– PHOTOS : PHILIPPE BRASSARD, ADSUM
ADSUM, 16 AVRIL 2014
Clara Hughes (au centre) commence son petit tour de la Base Valcartier escortée par 150 militaires, dont le
colonel Dany Fortin, commandant du 5 GBMC (à gauche), et l’adjudant-chef David Tofts, sergent-major du
5 GBMC (à droite).
Lors de son passage au Centre de la famille Valcartier, Clara Hughes a invité la communauté militaire à
«déstigmatiser» la maladie mentale et parlé de son combat personnel contre la dépression, à l’époque où elle
était une jeune athlète.
Valcartier accueille Clara Hughes,
la championne de la santé mentale
PAR PHILIPPE BRASSARD
Journal Adsum
La championne olympique canadienne
Clara Hughes, qui pédale 12 000 kilomètres à travers le Canada en 110
jours dans le cadre du «Grand Tour
de Clara Bell Cause pour la cause», a
eu droit à un accueil hors du commun
lors de son passage à la Base Valcartier le 31 mars.
Souhaitant sensibiliser la population
canadienne aux enjeux de la santé
mentale, Clara Hughes entend traverser toutes les provinces et territoires du
pays, même le Grand Nord, en pédalant environ 150 kilomètres par jour.
Partie de Toronto le 14 mars, elle
prévoit compléter son périple à Ottawa
le 1er juillet pour la Fête du Canada.
Le 31 mars, au 18e jour de son périple, Clara Hughes a parcouru le chemin
de Trois-Rivières à Québec, en s’arrêtant à Valcartier, la seule et unique
base militaire prévue sur son trajet.
À son arrivée à la guérite principale
de la base, l’athlète de 41 ans a été
reçue par un comité d’accueil exceptionnel : une masse de 150 militaires
assis sur leurs vélos, qui l’attendaient
patiemment pour faire un petit bout de
chemin avec elle.
Parmi eux, le colonel Dany Fortin,
commandant du 5e Groupe-brigade
mécanisé du Canada (5 GBMC), l’adju-
dant-chef David Tofts, sergent-major
du 5 GBMC, et le major Audrey Hudon,
championne régionale du Grand Tour
de Clara Bell Cause pour la cause et
chef des programmes en santé mentale
au Centre de santé Valcartier.
Tous ensemble, Clara et les nombreux cyclistes ont traversé la base par
le rue Général-Tremblay pour rejoindre
le Centre de la famille Valcartier
(CFV), où la championne a été accueillie par des familles militaires.
«JE N’AI PAS GUÉRI LA MALADIE MENTALE SEULE»
En s’adressant aux familles, celle
qui a gagné six médailles olympiques
dans deux disciplines différentes n’a
pas hésité à s’ouvrir sur sa maladie
mentale. «J’ai fait face à la dépression
quand j’étais une jeune athlète. Ce
fut deux années difficiles de ma vie,
mais je suis ici et après cette période-là,
j’ai recommencé le sport, le patinage
de vitesse et le cyclisme, et j’ai gagné
des médailles olympiques», a raconté
Clara Hughes.
«Je n’ai pas gagné des médailles
olympiques seule et je n’ai pas guéri
la maladie mentale seule, a-t-elle toutefois insisté. Je ne peux pas continuer
dans ma vie sans le soutien psychologique des professionnels pour ma maladie mentale.»
L’objectif de son périple est de «déstigmatiser» la maladie mentale et faire
en sorte que les mentalités changent
partout au pays. «J’ai rencontré beaucoup de gens qui souffrent en silence,
et c’est quelque chose qui doit changer.
J’espère que de pédaler 12- 000 kilomètres peut aider à éliminer le silence,
éliminer la stigmatisation de la maladie mentale», a-t-elle affirmé.
Selon Clara Hughes, les militaires et
les athlètes ont beaucoup en commun.
«Les athlètes sont vus comme étant si
forts et invincibles, et je pense que nous
voyons nos soldats de la même façon.
Tous les gens ont des vulnérabilités,
c’est humain. Nous avons des forces et
des faiblesses, et le plus important
est de s’assurer que personne n’a
honte ou ne se sent jugé en parlant
de ses vulnérabilités», a souhaité la
Manitobaine.Pour sa part, le col Dany Fortin s’est
montré fier de soutenir Clara et sa
cause. «Les difficultés de la santé
mentale, c’est une situation qui est
très présente au sein des Forces armées
canadiennes, et certainement ici à
Valcartier», a-t-il déclaré, avant de
saluer le courage de Clara Hughes.
«Moi, je me sens fatigué après avoir
pédalé deux kilomètres, a-t-il lancé à
la blague. Mais Clara fait 12-000 kilomètres pour la cause. Au nom de tous
les membres du 5 GBMC et de la Base
Valcartier, au nom de la grande communauté militaire de Québec, bienvenue à Clara, félicitations à l’équipe et
merci pour ce que vous faites!»
SANTÉ MENTALE : DES MILITAIRES SE
CONFIENT DANS UNE SÉRIE DE VIDÉOS
La première d’une série de vidéos sur les enjeux de la santé mentale au sein des Forces armées canadiennes a été lancée sur le site Internet de la Défense le 3 avril. Dans la vidéo intitulée «Combattre
les préjugés», l’ancien joueur de hockey Guy Lafleur appelle les militaires à «déstigmatiser» la maladie mentale. «Comme pour toute autre maladie ou blessure, la maladie mentale nécessite des traitements et on peut en guérir. Chaque jour, avec des soins, de l’aide et du soutien, des gens atteints de
maladies mentales se rétablissent», souligne l’ancienne vedette du Canadien. La vidéo présente
ensuite une dizaine de militaires, hommes et femmes de tous grades, qui partagent leur expérience
avec la maladie mentale et parlent des soins qu’ils ont reçus. «Environ trois mois après être revenu
d’Afghanistan, ma femme m’a dit “écoute, tu as besoin d’aide”», confie l’adjudant-maître Dominic
Chenard. «Il n’y a pas de honte à avoir dans les maladies mentales. Ça prend une force de caractère
pour aller chercher de l’aide et il faut être fort, faut pas attendre, parce que plus on attend, pire
ça va être», souligne de son côté le sergent Lynne Gagnon. «Prenez le téléphone. Allez voir quelqu’un,
parlez à quelqu’un. C’est correct d’être dépassé. C’est correct de ne pas savoir quoi faire. C’est
correct de lutter», affirme le vice-amiral Mark Norman. La vidéo peut être visionnée à l’adresse suivante : http://www.forces.gc.ca/fr/communaute-fac-services-sante/ressources-sante-mentale.page?
RBQ : 8322-3883-24
418 520-2220
www.robko.ca
LAC ST-CHARLES
Rue Étienne
LAC ST-CHARLES
Des Bosquets
À PARTIR DE
223 975$
219 022$
+ TAXES
+ TAXES
VAL-BÉLAIR
De la Montagne
LAC ST-CHARLES
Des Trembles
217 397$
209 277$
+ TAXES
+ TAXES
NOTAIRE PAYÉ - PRISE DE POSSESSION RAPIDE – CERTIFICATS CADEAUX (SOUS CERTAINES CONDITIONS)
BUREAUX
DES VENTES
DÉVELOPPEMENT DES ÉLANS : 1486, DE LA MONTAGNE, VAL-BÉLAIR
DÉVELOPPEMENT DE L'ALLIANCE : 2467, DU CUIR, SAINT-ÉMILE
VENEZ NOUS VOIR!
DE 13H À 16H
SAMEDI AU MERCREDI
4
ADSUM, 16 AVRIL 2014
Deux policiers militaires sauvent
un jeune homme brûlé vif
PAR PHILIPPE BRASSARD
Journal Adsum
Deux policiers militaires du 5e Régiment de police militaire (5 Rgt PM)
ont fait beaucoup parler d’eux à Québec pour avoir porté secours à un
jeune homme aspergé d’essence et
brûlé vif, avant d’immobiliser le suspect directement sur les lieux du
crime, le 29 mars.
Vêtu de son uniforme de combat, le
sous-lieutenant Julien Ferland s’apprêtait à manger son dîner au restaurant
Thaï Zone du boulevard Wilfrid-Hamel
avec sa collègue, le sergent Sophie
Martel, quand l’incident est survenu.
«Je venais tout juste de commander
mon repas et de m’asseoir, tandis que
ma collègue était toujours au comptoir.
J’avais la vue sur la porte d’entrée principale du restaurant. C’est là que l’individu enflammé est apparu en criant»,
raconte le slt Ferland en entretien téléphonique avec l’Adsum.
«Ce n’était pas seulement son gilet qui
était en flammes, il brûlait des pieds
jusqu’aux cheveux», s’exclame le réserviste. «Je l’ai vu arriver en courant et
en criant. Il essayait d’entrer dans le
restaurant par la porte double. Il était
incapable d’ouvrir la porte de droite, qui
était barrée, alors que celle de gauche
était débarrée. Il était en panique»,
relate-t-il.
L’officier ne croyait pas ce qu’il voyait.
«De voir quelqu’un enflammé comme
ça, sur l’heure du midi, ç’a été un
méchant choc sur le coup, confie-t-il. On
se demande vraiment si on n’est pas en
train de faire une sorte de paranoïa.»
«Comme tout bon militaire, on est
appelé à réagir rapidement, poursuit
le réserviste, qui travaille au Complexe
militaire Saint-Malo. Je me suis levé
immédiatement, j’ai appelé ma collègue
au comptoir et je suis sorti à l’extérieur.»
Une fois dans le stationnement, les
deux policiers ont aidé le jeune homme
à éteindre son corps en feu. «Il était
tellement énervé qu’il ne pensait pas à
se jeter par terre et à rouler. Il a fallu
que je lui dise de le faire. C’est là que ma
collègue est arrivée et nous avons tiré
sur lui tout ce qu’on trouvait autour – de
l’eau, de la slush, de la neige – pendant
qu’il roulait. Le sol était mouillé alors ça
l’a vraiment aidé», raconte Julien
Ferland, précisant que sa collègue avait
déjà appelé le 9-1-1.
Ensuite, les deux policiers militaires
ont aidé la victime à retirer son chandail
calciné, qui le faisait souffrir. «En enlevant son gilet, c’était évident qu’il avait
été aspergé d’essence. L’odeur était très
forte», note l’officier. Il a aussi constaté
la gravité des brûlures sur le corps du
jeune homme.
LE SUSPECT
Pendant que cette scène dramatique
se déroulait, le slt Ferland raconte avoir
remarqué du coin de l’œil un homme en
retrait, qui regardait. «Sans que je sache
que c’était lui, il y avait de quoi d’anormal», dit-il.
C’est à ce moment-là que la victime,
assise dans un banc de neige, a dénoncé
son agresseur. Le slt Ferland s’est tout
de suite dirigé vers le présumé suspect,
un jeune homme de 24 ans. «En m’approchant de lui, j’ai remarqué qu’il avait
encore le briquet dans les mains. Je ne
connaissais pas son passé, il venait de
mettre le feu à quelqu’un, alors il pouvait très bien être armé», souligne-t-il.
L’officier a d’abord ordonné au suspect
de jeter son briquet au sol, ce qu’il a fait.
Il l’a ensuite maîtrisé en utilisant ses
techniques policières pour le coucher au
sol. «Ça n’a pas été évident, car il n’était
pas du tout intéressé. Son corps était
très raide», soutient-il. Le suspect était
assez petit physiquement mais probablement sur l’adrénaline.
Le slt Ferland et sa collègue ont pu
garder le suspect plaqué au sol jusqu’à
l’arrivée des ambulances et de la police,
peut-être une minute plus tard. Le
suspect a été arrêté et la victime a été
transportée à l’hôpital pour y traiter des
brûlures sur 30 % de son corps.
L’incident en tant que tel s’est peutêtre déroulé en cinq à 10 minutes;
impossible de le savoir, car tout s’est
passé trop vite, selon l’officier.
Le slt Ferland, qui est fonctionnaire
fédéral dans le civil, et le sgt Martel, qui
est policière pour la Ville de Québec,
seront vraisemblablement décorés pour
leur intervention. Même s’ils sont contents d’avoir pu aider la victime, les deux
policiers militaires ne se considèrent pas
comme des héros.
«Je suis convaincu que 95 % des militaires auraient fait la même chose à
notre place. Finalement, on a fait notre
travail. On en est satisfait, mais on
ne cherche pas à être présenté comme
des héros», affirme le slt Ferland. «On
était probablement à la bonne place
au bon moment, convient-il. Et certainement, on a contribué à épargner à la
victime des blessures beaucoup plus
graves.»
DEUX NOUVELLES
BOTTES DE
COMBAT POUR
LES TROUPES
Les soldats pourront bientôt choisir le
style de bottes de combat qui leur convient le mieux. L’Armée canadienne
a décidé de permettre aux soldats de
choisir quelle paire de bottes d’opérations terrestres pour climat tempéré
ils voudront porter, entre deux nouveaux modèles. L’automne dernier,
600 soldats de Valcartier, Petawawa
et Edmonton ont essayé et évalué
trois modèles de bottes, selon le poids,
l’absorption des chocs, la traction,
l’ajustement, le confort, la construction
et la durabilité, de même que la conception générale. Deux des trois modèles ayant obtenu une cote de satisfaction de 70 % ou plus, l’Armée a procédé
à l’achat de ces deux modèles de bottes
de fabrication canadienne, soit 80 000
paires au total. La production des
nouvelles bottes débutera à la fin du
printemps ou au début de l’été. Les
bottes seront prêtes à être distribuées
au début de l’année 2015.
5
ADSUM, 16 AVRIL 2014
– PHOTO : ADSUM
Le Rendez-vous de l’emploi
attire 400 visiteurs au CFV
P
lus de 400 chercheurs d’emploi et une trentaine d’employeurs ont pris
part à la 3e édition du Rendez-vous de l’emploi de la Jacques-Cartier, le
10 avril au Centre de la famille Valcartier (CFV). Ensemble, les 30
employeurs présents avaient plus de 500 postes à combler dans divers
domaines tels que le tourisme, la santé, la construction, le service de garde, la
restauration, l’administration et le transport. Les chercheurs d’emploi ont pu
établir un contact direct avec les employeurs et prendre des informations sur
les postes offerts, qu’ils soient saisonniers, à temps partiel ou à temps plein.
Bien que la majorité des chercheurs d’emploi provienne des municipalités de
la couronne nord de Québec, notamment Sainte-Catherine-de-la-JacquesCartier, Shannon et Saint-Gabriel-de-Valcartier, l’événement a aussi attiré
des gens de Beauport, de Charlesbourg ou de la Rive-Sud. Cette troisième édition du Rendez-vous de l’emploi a été rendue possible grâce à une collaboration entre le CFV, le CLD de la Jacques-Cartier et Emploi Québec. (P.B.)
– PHOTO : PHILIPPE BRASSARD, ADSUM
L’équipe du journal Adsum, c’est nous! De gauche à droite : Philippe Brassard, journaliste, Caroline Charest,
rédactrice en chef, et Philippe Dionne-Raymond, infographiste. Absente de la photo : Annie Marshall, commis
d’administration jusqu’à tout récemment.
L’Adsum nommé meilleur journal
de base des FAC, prise deux!
P
our une deuxième année consécutive, le journal Adsum a été nommé le
«meilleur journal de base des Forces armées canadiennes» pour l’année
2014, par les Prix des journaux communautaires canadiens. Cette compétition annuelle, qui compte 30 catégories, permet de reconnaître l’excellence dans
l’industrie des journaux communautaires canadiens. L’édition 2014 a réuni 273
publications de partout au pays, qui ont envoyé au total 2688 échantillons montrant leurs meilleures réalisations. En tant que l’un des 17 journaux publiés sur
les bases militaires canadiennes, l’Adsum de la Base Valcartier a remporté la
première place dans sa catégorie. Les deuxième et troisième prix reviennent au
Shilo Stag de la Base Shilo et au Lookout de la Base Esquimalt. Toute l’équipe
de l’Adsum est fière de cette belle marque de reconnaissance. «C’est un honneur
qui rejaillit sur toute la communauté militaire de Valcartier, y compris nos précieux collaborateurs qui partagent leurs histoires avec l’Adsum depuis plus de
40 ans», souligne Caroline Charest, rédactrice en chef du journal. (P.B.)
TOUS NOS PLATS SONT FRAIS,
RIEN DE CONGELÉ
Livrés à domicile le dimanche soir
Vous devez commander du lundi au mercredi
NOUVEAU MENU CHAQUE SEMAINE
RÉSERVEZ
pour le buffet
de
FORFAIT SEMAINE EN FAMILLE
INCLUANT :
• 5 repas du menu de la semaine
• Féculents et légumes d’accompagnement
• Livraison à domicile
60$ POUR 5 SOUPERS POUR 2 PERSONNES
110$ POUR 5 SOUPERS POUR 4 PERSONNES
Pâques
DIMANCHE 20 AVRIL
à partir de 16 h 30
NOUVEAU : Ouvert le mercredi midi de 11 h à 14 h
Menu midi salle à manger, commande pour emporter et livraison.
NOUVEAU : Carte fidélité buffet midi et soir. Venez 10 fois, la 11e gratuite.
Buffet jeudi et vendredi midi, ainsi que le vendredi et samedi soir.
LA NOBLE MAISON
1440, boul. Pie-XI Nord
418 842-5511
W W W.LAN O B LE MAI S O N.C O M
APPLICABLE SUR LE FORFAIT À 60$ OU À 110$. VALIDE JUSQU’AU
30 MAI 2014. CERTAINES CONDITIONS S’APPLIQUENT.
6
ADSUM, 16 AVRIL 2014
❆ EXERCICE SABRE GLACÉ ❆
LE 12 RBC
AU NUNAVUT
Le village de Resolute, seul signe de civilisation dans un désert arctique.
PAR LE CAPORAL MARC-ANDRÉ LÉVESQUE
Affaires publiques,
5e Groupe-brigade mécanisé du Canada
L’exercice SABRE GLACE, qui s’est
déroulé du 20 au 30 mars à Resolute
Bay, deuxième village le plus au nord
du Canada, s’est avéré toute une
aventure. Pour la première fois, une
sous-unité avait l’occasion de se
déployer aussi loin dans le Grand
Nord dans le tout nouveau centre
d’entraînement arctique des Forces
armées canadiennes.
Au total, ce sont 113 soldats, dont 75
«blindés» de l’escadron A du 12e Régiment blindé du Canada (12 RBC),
122Rangers du 1er Groupe de patrouille
des Rangers canadiens, 10 ingénieurs
du 52e Escadron du 5e Régiment du
génie de combat et 16 attachés provenant de différentes unités (ex.2:2chaîne
médicale et logistique) qui se sont
entraînés.
Pour assurer leurs déplacements, les
troupes ont pu compter sur 702 motoneiges et trois véhicules de transport à
chenilles BV 206 pour couvrir, au sol,
– PHOTOS : CPL MARC-ANDRÉ LÉVESQUE, AP 5 GBMC
près de… 182 000 kilomètres! Des vols
d’appareils DC-3 et de DHC-6 Twin
Otter ont de plus permis d’arpenter cet
immense territoire du Grand Nord du
haut des airs.
Ce n’est qu’après six mois de planification et de préparation que l’escadron A du 12 RBC s’est enfin dirigé
vers le territoire du Nunavut, sur l’île
Cornwallis, dans le village de Resolute.
L’objectif premier était d’appliquer le
savoir-faire militaire en zone arctique
en vue d’affirmer la souveraineté canadienne dans le Nord.
Les participants ont dû mener des
patrouilles de présence, ainsi que de
recherche et sauvetage dans les terres
avoisinant le village de Resolute, où
la température moyenne en mars est
de -40 degrés Celsius. Les troupes, qui
mettaient les pieds pour la première
fois dans cette région inhospitalière,
ont pu compter sur l’expertise des Rangers. La connaissance pointue de l’environnement et du climat de ces derniers
a été primordiale. Chaque troupe avait
deux ou trois Rangers dans leur rang.
Durant les patrouilles de moyenne
portée, effectuées en motoneige ou en
L’expertise des Rangers est essentielle pour aider les troupes à survivre dans cette
région inhospitalière.
Le froid extrême a obligé ce membre de l’escadron A du 12 RBC à se couvrir complètement le visage pour éviter des engelures sévères.
Comme on pouvait s’y attendre, les
militaires ont assisté à une démonstration de construction d’un igloo et effectué le creusage de cavernes de neige,
où ils ont passé une nuit entière à
tester leur travail. Quelques-uns ont
cependant dormi dans des tentes 10
hommes pour surveiller l’endroit à tour
de rôle. En cas de besoin, ils étaient là
pour aider ceux qui dormaient dans les
fameuses cavernes de neige.
Un champ de tir a également été
organisé pour tester les capacités de la
C7 (5,562 mm) et du fusil Lee-Enfield
(.303) dans le froid arctique. Le résultat
s’est avéré très différent qu’en région
plus chaude, car le froid était tellement
mordant que les mains gelaient en
quelques secondes. Dans de telles conditions, la précision et la cadence de tir
sont grandement affectées.
Le commandant de la 2e Division du
Canada, le brigadier-général JeanMarc Lanthier, accompagné du commandant du 12 RBC, le lieutenantcolonel Pierre Huet, ont rendu visite
aux troupes alors qu’elles pratiquaient
différentes activités, dont la pêche.
Le bgén Lanthier a d’ailleurs attrapé
le plus gros poisson de tout l’exercice!
Tout au long de l’exercice, les métiers
de soutien ont accompli un travail
remarquable. Par exemple, les signaleurs ont testé leurs moyens de transmission, les troupes médicales ont
soigné les blessés, les techniciens de
mouvement ont déchargé et chargé
l’équipement des troupes, la logistique
s’est assurée de fournir aux troupes
le matériel nécessaire, les mécaniciens
ont réparé les véhicules brisés. Et surtout, n’oublions pas les cuisiniers, qui
ont maintenu le moral des troupes avec
des repas exquis tous les jours!
En fin d’exercice, les troupes ont eu
l’occasion de s’imprégner du folklore
inuit, alors qu’elles ont écouté un
chant traditionnel et joué à des jeux
avec la population locale, en plus de
goûter à leur nourriture. Dépaysement
assuré!
BV2206, les troupes se sont adaptées au
terrain et à la température. La neige
est peu abondante compte tenu des
vents qui soufflent à une vitesse allant
jusqu’à 90 km/h. N’étant pas habitués
au froid, certains militaires ont subi
des engelures mineures. Certaines de
ces patrouilles ont été jumelées pour
assister à la chasse à l’ours polaire et
aux phoques.
Les patrouilles de longue portée ont
quant à elles eu lieu en avion à destination de2 la mine Polaris, de Gascoyne
Inlet et de la station Eureka. Les
secteurs ciblés ont ensuite été explorés
par petits groupes à l’exception de la
station Eureka, où les participants
ont côtoyé les employés de l’endroit.
Ils ont même eu l’occasion de dormir
une nuit sur place. Pendant ces
patrouilles, l’équipement nécessaire
était traîné sur de grands traîneaux
appelés «Komatik» en inuktitut.
Pendant la phase de familiarisation
de l’exercice, les troupes ont reçu de la
formation sur les techniques de pêche
dans la région. Des trous d’approximativement 2 mètres ont été percés, permettant d’installer des lignes de pêche.
Le major François Laroche, commandant de l’escadron A, planifie le déplacement
de ses troupes face à l’imminence d’un blizzard dans leur secteur.
La formation est donnée à Québec au 3405, Boul. Wilfrid-Hamel, bureau 330
NOUVELLE CARRIÈRE... NOUVEAUX DÉFIS...
OFFRENT LA FORMATION DE BASE DAGENT DE SÉCURITÉ
Cours de jour
Cours de soir
26 mai au 6 juin 2014
7 au 18 juillet 2014
28 avril au 16 mai 2014
4 au 22 août 2014
INSCRIVEZ-VOUS
DÈS MAINTENANT
>
poste # 323
418 681.0609
www.commissionnairesquebec.ca
7
ADSUM, 16 AVRIL 2014
L’escadron D du 12 RBC dans les Alpes françaises
PAR LE CAPITAINE SÉBASTIAN LACASSE
Capitaine de bataille de l’escadron D, 12 RBC
Une nouvelle association s’est créée
entre le 4e Régiment de chasseurs et
le 12e Régiment blindé du Canada
(12 RBC) lors de l’échange réciproque d’unité qui avait lieu du 10 au
25 mars. Cinquante membres de
l’escadron D ont eu la chance d’être
les tous premiers à profiter de cette
affiliation et de se rendre à Gap,
situé dans la région des Hautes-Alpes
en France.
Les membres de l’escadron sont restés bouche bée devant la splendeur
des paysages qu’ils ont découverts
sur place. Dès qu’ils sont arrivés sur
la base du 4e Régiment de chasseurs, le
contact avec les militaires français s’est
établi de façon tout à fait naturelle,
facilité par leur langue commune. Une
forte cohésion s’est rapidement installée entre les membres de l’escadron
et les Français. Une fois les présentations terminées, nous avons débuté
l’entraînement.
Nos confrères français ont d’abord
présenté leurs armes de service
(FAMAS et PAMAS) à leurs cousins
canadiens, après quoi ils avaient organisé un champ de tir. Les membres de
l’escadron ont pu en profiter pour se
En route pour un 10 km de ski de
randonnée dans les Alpes.
familiariser avec cette arme tout en
démontrant leur talent de tireur. Par
la suite, ils étaient invités à voir des
kiosques et à écouter de présentations
portant sur l’histoire du régiment, une
nouvelle arme et un simulateur de tir.
De plus, les membres de l’escadron ont
eu l’opportunité de conduire de leurs
véhicules blindés dont leur VBL ainsi
que l’ERC 90.
À la fin de la première semaine de
notre séjour, nous avons reçu des leçons
plus spécifiques sur les méthodes et
techniques employées en montagne qui
nous ont fortement servis lors de la portion de l’entraînement en montagne.
La deuxième semaine a débuté avec
un déplacement vers le poste militaire
de montagne suivi d’une évaluation en
ski, mais pas à n’importe quel endroit,
sur une piste de ski d’une station des
Alpes. Par la suite, des leçons nous ont
été données en vue de perfectionner nos
techniques de ski.
Le mardi matin a donné un choc aux
membres de l’escadron qui devaient
se mettre en mode ski de randonnée
pour parcourir près de 10 kilomètres
sur un dénivelé de 500 mètres. Chaque
journée de cette sortie en ski était
différente, tout en étant similaire à
la précédente2 : des montées en ski de
randonnée sur différents terrains,
parfois très abruptes, parfois plus vallonnés, mais offrant un défi de taille
aux blindés canadiens.
L’exercice s’est terminé par un dernier moment de fraternisation entre
Canadiens et Français, qui ont échangé
cadeaux, grades, bérets, etc. Finalement, c’est sans aucun doute que
nous pouvons affirmer que les membres
de l’escadron D sont sortis grandis
de cette expérience et qu’ils auront
des souvenirs de cette expérience pour
le restant de leur vie.
L’escadron B du 12 RBC se familiarise avec le combat urbain
PAR LE LIEUTENANT PIERRE-OLIVIER LAIR
Chef de troupe 23, escadron B,
12e Régiment blindé du Canada
Du 17 au 21 mars, les membres de
l’escadron B se sont familiarisés avec
le combat urbain. Tout au long de
cette semaine, ils ont suivi un entraînement complet, progressif et adapté.
Lors des conflits armés d’envergure
des dernières décennies, l’importance
des villes comme objectifs militaires
n’a cessé de croître. Par conséquent, la
maîtrise de compétences en combat
urbain est devenue de plus en plus
importante.
L’escadron B s’est présenté au
CSEM-3 afin d’utiliser une portion du
terrain de parade et d’y installer un
site d’instruction adapté. Construit
avec des panneaux de contreplaqués
de quatre pieds de haut, ce type de
structure permet de mettre en pratique
les compétences de base en combat
urbain2 : entrée à quatre avec porte
ouverte; entrée à quatre avec porte
La
fermée; entrée à quatre avec grenade
assourdissante; approche d’un édifice
de l’extérieur; tourner un coin; etc.
Le lendemain, les situations pratiquées sont devenues plus complexes
pour des raisons telles que la présence
d’otages et l’utilisation de vrai mobilier,
sans compter que plusieurs pièces
devaient être «nettoyées» simultanément. C’est ainsi que les instructeurs
ont pu inculquer aux stagiaires des
connaissances plus approfondies sur
le rôle du «breacher», l’utilisation de
certains outils et les ordres propres à
certaines situations.
Comme exercice final, une insertion
au Camp Dubé a été prévue afin de
mettre l’apprentissage en pratique à
l’intérieur d’un site plus réaliste. Utilisant des maisons de combat urbain,
les membres ont découvert la difficulté
de sécuriser un édifice comptant
plusieurs étages. Différents scénarios
ont aussi été pratiqués2: assaut et renforcement d’une maison de peloton,
récupération d’otage, récupération d’un
objectif important, démantèlement
d’une cache d’arme et raid d’une cache
de drogue, l’ennemi étant joué par
les instructeurs. Lors du dernier jour
de l’exercice, les mêmes scénarios ont
été exécutés, mais cette fois, en utilisant de la «sim-munition» en mode
forces contre forces.
Le
Charmante
Très bien préparé et soigneusement
planifié, l’exercice BAROUDEUR
URBAIN 14 s’est avéré un succès.
Grâce à l’organisateur et instructeur
en chef, le sergent Jean-François
Verreault, l’escadron B a pu être initié
aux rudiments du combat urbain.
Saphire
Cottage bâtit au
SHANNON
299 500
L’escadron B, prêt pour un entraînement de combat urbain.
1339, rue Grand Bourg
VAL-BÉLAIR
$ taxes
$ taxes
335 000
incluses
La
Classique
SHANNON
$ taxes
269 900
incluses
incluses*
Bernard Ferland
Téléphone : 418 845-8965
Télécopieur : 418 845-2441
www.entreprisesbferland.com
[email protected]
Licence RBQ : 2427-5026-54
* Les prix affichés incluent : la maison, le terrain, armoire de polyester
jusqu’au plafond, douche en céramique, bois franc et céramique,
frais d’arpenteur, gouttières, et les taxes.
8
ADSUM, 16 AVRIL 2014
EXERCICE COLD RESPONSE
e
Une bonne expérience pour le 3 R22 R en Norvège
PAR PHILIPPE BRASSARD
Journal Adsum
Environ 350 membres du 5e Groupebrigade mécanisé du Canada (5 GBMC)
ont participé à l’exercice multinational
COLD RESPONSE en Norvège, du 7
au 23 mars. L’Adsum a rencontré le
lieutenant-colonel Steve Jourdain,
commandant du 3e Bataillon, Royal
22e Régiment (3 R22eR), pour faire le
point sur cet exercice majeur.
Exercice multinational parrainé par
l’OTAN, COLD RESPONSE réunissait
quelque 162000 soldats de 16 pays différents en Norvège. «C’était vraiment intéressant, souligne le lcol Jourdain. C’est
un exercice d’une dimension qu’on n’est
pas habitué de voir.»
En fait, il s’agissait «du plus gros
exercice» auquel il a participé dans sa
carrière. «La marine était là, avec ses
bateaux qui surveillaient la côte. Il y
avait 1000 membres des forces spéciales
et l’aviation. Tous les services étaient
mis à contribution. C’était très particulier», indique-t-il.
L’exercice se déroulait dans la région
de Harstad, à 4000 kilomètres au nord
d’Oslo, où un «drôle d’hiver» attendait
les troupes. «On était au 68e parallèle,
donc au-delà du cercle arctique, mais
on a eu de la neige, du grésil et beaucoup
de pluie les premiers jours, illustre le
lcol Jourdain. On était loin des températures hivernales auxquelles on aurait pu
s’attendre dans le Nord canadien.»
En raison de la pluie, nos militaires de
Valcartier ont passé une semaine à
dormir dans des tentes norvégiennes…
détrempées. «Les tentes arctiques, c’est
fait pour le froid, mais pour l’étanchéité,
il y a mieux!», lance le lcol Jourdain, précisant que plusieurs soldats ont dormi
dans leur véhicule.
BRIGADE CONTRE BRIGADE
Les militaires de Valcartier ont évolué
au cœur d’un scénario de guerre conventionnelle opposant deux brigades
de capacités équivalentes. La brigade
«ennemie», appelée la brigade du Nord,
était majoritairement composée de
soldats norvégiens, appuyés par des
chasseurs alpins français; environ 4000
personnes au total. «C’était une équipe
rodée. On pouvait voir que cela faisait
longtemps qu’ils travaillaient ensemble»,
note le commandant du 3 R22eR.
Pour leur part, les Canadiens faisaient
partie d’une brigade multinationale
fraîchement mise sur pied. Dirigée par
des Suédois, cette brigade «amie» était
formée de Canadiens, de Norvégiens, de
Hollandais et de Marines américains.
Le lcol Jourdain commandait un
groupe-bataillon composé de fantassins
du 3 R22eR, d’une équipe médicale, de
quelques ingénieurs de combat et de
signaleurs de Valcartier. Il dirigeait
aussi une compagnie de Norvégiens
équipée de véhicules de combat CV-90.
Selon lui, le plus grand défi de COLD
RESPONSE aura été de communiquer
et d’opérer avec d’autres nations alliées.
«On est habitué de travailler avec des
Américains et des Britanniques, mais on
l’est beaucoup moins avec des Norvégiens, des Suédois ou des Hollandais»,
soulève le lcol Jourdain. «Le fait d’être
capable de faire la liaison avec ces différents pays et d’atteindre un but commun,
je pense que c’est un moment fort de
l’exercice.»
RÉSISTER À L’ENNEMI
Les opérations se déroulaient dans un
secteur de 120 kilomètres de long, à
travers de hautes montagnes pointues,
des fjords et de nombreux villages. Les
paysages de la Norvège sont «magnifiques», voire «dramatiques», précise le
lcol Jourdain.
Pour se déplacer sur le terrain, les fantassins du 3 R22eR avaient troqué leurs
parachutes et leurs bateaux d’assaut
pour des véhicules à chenilles BV-206
norvégiens. Pour un bataillon d’infanterie légère comme le 3e, manœuvrer en
unité motorisée a été une expérience très
enrichissante, selon le commandant.
Tandis qu’en début d’exercice, la brigade «amie» menait des opérations offensives, le scénario a changé en deuxième
moitié2 : l’ennemi a repris l’initiative et
est passé à l’attaque. «On a été témoin
d’une brigade qui avance sur un axe2: les
moyens offensifs, la vitesse à laquelle ça
peut aller et l’effet de choc que ça peut
avoir. Pour nous, le défi a été de voir
comment on peut réagir face à cela. On
se rend compte qu’il y a certaines leçons
qui sont loin et qui méritent d’être ensei-
gnées à nouveau», soulève le lcol
Jourdain.
Pour résister à l’ennemi, les Canadiens
et leurs alliés ont mené un retrait
défensif et des manœuvres retardatrices.
«L’idée était d’échanger du terrain contre
du temps pour permettre aux renforts
internationaux de venir appuyer nos
troupes. Ça s’est terminé par le traçage
d’une ligne de cessez-le-feu», résume le
commandant.
LES RISQUES DU MÉTIER
Pour le soldat individuel, cet exercice
en Norvège a pu sembler «plus tranquille» en raison de son ampleur, reconnaît le lcol Jourdain. «Mais le fait de voir
comment ça se passe dans un exercice
de cette envergure est une expérience en
soi pour le soldat», souligne-t-il.
Par la même occasion, autant les soldats que les officiers ont pu comprendre
un peu mieux les risques auxquels ils
feraient face advenant une participation
à un conflit de cette ampleur. «On a réalisé que les 158 soldats canadiens qu’on
a perdus en Afghanistan, on pourrait
les perdre plus rapidement dans une
guerre conventionnelle», reconnaît le lcol
Jourdain, souhaitant de tout cœur que le
Canada n’en vienne jamais là. «Comme
militaires, on doit se tenir prêt à intervenir dans tout le spectre des opérations,
mais en même temps on va se croiser les
doigts pour ne jamais avoir à faire ça.»
Au final, le lcol Jourdain ne retient que
du positif de ce séjour en Norvège. «C’est
vraiment une belle expérience», lancet-il. «J’espère que les Canadiens auront
la chance d’y retourner, car de pouvoir
travailler à ce niveau-là nous amène à
penser d’une autre façon», conclut-il.
9
ADSUM, 16 AVRIL 2014
EXERCICE COLD RESPONSE
13 mars – La compagnie C du 3 R22eR qui utilise des véhicules BV 206 et un peloton du Kampeskadronen
norvégien qui utilise un véhicule blindé CV 90 attendent l’ordre de déplacement.
LE 3 R22 R EN NORVÈGE
E
PAR LE SOUS-LIEUTENANT PASCAL POULIN
Commandant pon 1, cie A,
3e Bataillon, Royal 22e Régiment
Pour la première fois depuis 1988,
les membres du 3e Bataillon, Royal
22e Régiment (3 R22eR) ont participé
à un exercice force contre force au
niveau de brigade dans un autre pays.
En effet, près de 350 de ceux-ci ont
été déployés en Norvège dans le cadre
de l’exercice COLD RESPONSE 2014.
Ces militaires canadiens comptaient
parmi les 16 000 hommes et femmes de
16 nationalités différentes en entraînement dans ce pays boréal aux hautes
montagnes enneigées et aux fjords
découpant la côte, offrant de majestueux paysages, lorsque bien sûr Dame
Nature se départait de son épais manteau de brouillard pluvieux.
Après la préparation hivernale
offerte par l’exercice RAFABLE BLANCHE, en Beauce, les militaires présents dans ce pays circumpolaire ont
pu mettre en pratique la doctrine canadienne en matière de guerre classique
contre un ennemi moderne aux tactiques similaires aux nôtres. Il faut bien
l’avouer, à la suite de nombreuses
années d’opérations contre-insurrectionnelles en Afghanistan, les Forces
armées canadiennes (FAC) ont le devoir de maintenir leurs capacités pour
la guerre conventionnelle, particulièrement en condition hivernale.
Cela étant dit, il est impératif pour
l’État-major canadien de retrouver une
aisance dans ce type d’opération, dans
lesquelles de grandes forces s’opposent,
le contexte politique mondial fragile l’y
obligeant.
Le but premier de cet exercice de
grande ampleur était de permettre aux
échelons supérieurs de la hiérarchie
militaire d’apprendre à travailler
efficacement avec leurs homologues
des autres nations participantes, tout
en coordonnant les différents éléments
de manœuvres sur le terrain. Un tel
exercice nécessite en effet un niveau de
planification très élevé ainsi qu’une
coordination parfaite entre la logistique, les renseignements et les différents échelons tactiques présents sur le
terrain.
C’est pourquoi, par moments, les soldats présents ont pu avoir l’impression
de participer à un exercice parsemé de
longueurs et de moments d’attente.
C’est cependant à la chaîne de commandement de bien faire comprendre
aux soldats qu’il est essentiel de maintenir une grande motivation. Il est de
notre devoir de fournir un rendement
élevé dans ce type d’exercice, tout en
profitant de chaque opportunité pour
apprendre et ainsi s’améliorer.
Après deux jours passés à apprendre
à opérer le matériel norvégien, à recevoir des formations sur les mesures à
prendre en cas d’avalanche, et à veiller
à ce que tout soit prêt pour le bon
déroulement des opérations, la phase
offensive a débuté pour les militaires
du 3 R22eR.
Dans un terrain où de hautes montagnes escarpées font offices de barricades infranchissables, les compagnies A
et C du bataillon ont avancé tour à
tour, appuyées par des troupes de
véhicules de combat CV-90 norvégiens.
L’ennemi s’est replié plus souvent
qu’autrement au contact des imposants
véhicules de tête, laissant les soldats
canadiens sur leur faim. Ceux-ci
s’attendaient à être au cœur de l’action,
mais la nature des opérations rendait
les contacts avec l’ennemi improbables.
C’est ainsi que pendant les quatre jours
d’opérations offensives, le jeu du chat
et de la souris s’est déroulé sans véritable anicroche, ni véritable rencontre
décisive avec l’ennemi.
18 mars – Le caporal Patrick Lacroix, de la compagnie C du 3 R22eR, occupe une position défensive.
Heureusement pour les militaires
canadiens en quête de sensations fortes, le rapport de force a changé avec
l’arrivée des opérations défensives.
Maintenant, c’était à eux de dicter le
rythme alors qu’ils avaient la possibilité de mettre sur pied des défenses
élaborées offrant une forte résistance à
l’ennemi. Par le positionnement défensif au niveau des pelotons, de zones
d’abattage de compagnie et d’obstacles,
et grâce à l’utilisation coordonnée
des systèmes d’armement, les Canadiens ont pu infliger un maximum de
dommages à l’ennemi. C’est ainsi que,
par le biais de défenses de zone et de
manœuvres retardatrices, les membres
du 3 R22eR ont pu mettre en application leurs connaissances et ainsi
améliorer leurs tactiques de guerre
conventionnelle.
Somme toute, cet exercice a été pour
tous les militaires canadiens une excellente occasion d’apprendre à mieux travailler avec leurs confrères de l’OTAN
et leurs frères d’armes du pays. En tant
que militaires, il est de notre devoir de
profiter de chaque opportunité pour
parfaire notre maîtrise de la profession
des armes, et ainsi nous acquitter avec
professionnalisme et honneur de notre
rôle de défenseurs de la nation.
– PHOTOS : CPLC DAN POP, AFFAIRES PUBLIQUES
13 mars – Le caporal Jonathan Michel, de la compagnie A du 3 R22eR, maintient un périmètre de sécurité avec
le lance-grenades automatique C-16 près de Sjøvegan, en Norvège.
Vaste inventaire d'embarcations usagées
Une ent
U
entreprise
trrepri
eprise fa
familiale
fam
milia
liale spéc
spécialisée
écialisée depuis 1966 !
LARSON ALL AMERICAN
1-888-766-3756
1-888
88-766-3756
756
www.pomerleaulesbateaux.com
www
.pomerle
erleaulesbatteaux.com
10
ADSUM, 16 AVRIL 2014
EXERCICE COLD RESPONSE
EN TERRE SCANDINAVE
Les membres du 3e Bataillon, Royal
22e Régiment (3 R22eR) se sont
déplacés en Norvège du 7 au 23
mars pour un exercice multinational
de guerre conventionnelle. Renforcés
par un escadron mécanisé scandinave, ils ont réalisé des opérations
offensives et défensives face à des
troupes françaises et norvégiennes.
L’exercice COLD RESPONSE est
un exercice biannuel organisé par
l’Armée norvégienne dans un contexte
de dispute territoriale au-delà du cercle
polaire. Pour l’occasion, 16 000 militaires de 16 pays différents participaient
à des scénarios se déroulant sur terre,
sur mer et dans les airs, nécessitant
une coordination à très haut niveau.
Pour le 3e Bataillon, les opérations con-
sistaient en une avance et un repli sur
plus de 100 kilomètres.
Une très grande préparation a été
nécessaire au déploiement des 350 soldats faisant partie du détachement
canadien. La première étape, une
fois arrivés en sol norvégien, a été de
prendre possession de l’équipement
nécessaire aux opérations. Les «22» ont
ainsi eu l’occasion de travailler avec
les tentes, les poêles, les rations et les
lits de camp locaux, en plus du reste
du matériel qui avait été envoyé par
conteneurs maritimes du Canada.
Prêts au combat, nos soldats canadiens se sont engagés sur les routes
sinueuses des fjords escarpés à la sortie
du village de Soløy afin de déloger les
poches de résistance ennemies. Durant
six jours, à bord de BV-206, le groupe
bataillon du 3e a patiemment manœuvré entre la saisie de points vitaux et
l’avance au contact, coordonnant au
La compagnie C dans
les environs de Soløy.
travers des passages de lignes vers
l’avant des unités alliées.
Arrivées au village de Sørreisa, les
unités belligérantes ont observé une
trêve tactique le temps de se repositionner dans les méandres des montagnes
norvégiennes, et les attaquants sont
devenus les défenseurs pour les deux
journées qui ont suivi. C’est donc au
point de départ que la portion de
l’exercice à laquelle prenaient part les
Canadiens s’est terminée, non sans
avoir transmis des leçons importantes
au contingent du Royal 22e Régiment.
Pour plusieurs, il s’agissait d’une première expérience de guerre motorisée
et malgré le fait que le BV-206 ne
soit pas un véhicule de combat, il a été
utilisé de façon extensive afin de
permettre aux troupes de suivre la
progression des unités mécanisées.
Ensuite, le système de missile antichar
TOW a été employé par les sous-unités
du groupe bataillon du 3e pour s’opposer à un ennemi blindé, forçant les
soldats à être créatifs dans la manière
de le transporter et de le manier dans
un contexte d’infanterie légère. Finalement, les soldats du 3e ont pu apprendre des autres nations présentes sur
le terrain, ayant l’occasion de les voir
opérer avec leur équipement dans un
contexte tactique.
L’exercice COLD RESPONSE était le
point culminant de l’entraînement
hivernal du 3 R22eR dans un contexte
de guerre conventionnelle. En plus des
paysages à couper le souffle qu’offre la
Norvège, la chaîne de commandement
du 3e a eu une excellente pratique de
préparation, de planification et de
coordination des opérations d’une
force multinationale avec ses alliés de
l’OTAN. Les leçons tirées sont nombreuses et serviront dans la planification des entraînements à venir pour le
bataillon.
Chaleur et Tradition
Repas et tire à volonté
ACTIVITÉS ET ANIMATION
VENE
Z
• Dégustation de tire sur neige
VOUS
• Produits de l’érable en vente AMU
SER!
• Musique d’ambiance et danse
• «Sleigh-ride»
• Mini-fermette
• TERRAIN DE JEUX
• CONCOURS DE GODENDART
Membre ARCSQ
PAR LE LIEUTENANT STÉPHANE HOVINGTON
Commandant peloton 8,
compagnie C, 3 R22eR
223, route Grand Capsa, Pont-Rouge
418 873-2164 • 418 663-6520
www.mart-l.ca
11
ADSUM, 16 AVRIL 2014
Exercice CASTOR SOUVERAIN : un défi de compagnie
PAR LE CAPORAL STÉPHANE PERREAULT
Peloton 7, compagnie C, 1 R22eR
– PHOTOS : CPL MATHIEU ST-LAURENT
Franchissement d’un cours d’eau.
ITUDE
B
A
H
’
’H
L
T
N
O
S
E
IR
A
T
IT
L
QUE LES MIL
IINDÉS…
L
B
S
E
L
U
IC
H
É
V
S
E
D
À PARTIR DE
77
$ / SEMAINE
MODÈLE OUTLANDER
RANTIE DE
A
G
E
N
U
E
R
F
F
O
S
U
QU’ON VO
Z
EZ
L OBTENE
VRIIL
AVR
EN AV
0%
’À 84 MOIS
U’À
QU
SQ
JUS
T JU
NT
MEN
CEME
DE FINANCE
GT S-AWC ILLUSTRÉ
10 ANS
Þ
*
AU
EA
UVE
LE NOUV
2014
ir
v
r
e
s
s
u
o
v
r
u
o
p
s
e
s
s
e
r
re
d
a
2
TSUBISHI
QUÉBEC MIIT
d
nd
an
tra
errtr
Be
e--B
1000, boul. Pierrre
418 682-2226
quebecmitsubishi.com
ITSUBISHI
STE-FOY MIT
in
ein
stte
ns
Ein
2830, rue Ei
NSTEIN )
rtie EINS
so
V
I
I-I
RI
NR
EN
H
( via HE
418 654-9000
stefoymitsubishi.com
***
tous les détails, les conditions de la garantie et les restrictions. Les clients ne sont pas tous admissibles. ** L’affirmation « Les véhicules les mieux protégés au monde
* Selon la première éventualité. Entretien routinier nonn inclus. Rendez visite à votre concessionnaire pour obtenir
obt
mo » ne concerne pas les modèles de la Lancer Evolution, Lancer
Ralliart ou i-MiEV. ® MITSUBISHI MOTORS, LES VÉHICULES
CULES LES MIEUX PROTÉGÉS
É É AU MONDE sont des marques de commerce déposées de Mitsubishi Motors North America, Inc. et sont utilisées sous licence. *** Le prix de vente de 77 $/semaine sur 84 mois à 0 % de financement s’applique au Outlander ES 2014 et représente un engagement
W 2014 comprend des accessoires en option, non inclus dans le prix. Certaines restrictions s’appliquent. Les offres sont sujettes à changement sans préavis. Voyez votre concessionnaire
total de 32 032 $ taxes, transport et préparation inclus. Frais d’immatriculation en sus. Sujet à l’approbation du crédit. Le modèle illustré Outlander GT S-AAWC
pour obtenir tous les détails.
Près de 60 militaires du 1er Bataillon,
Royal 22e Régiment (1 R22eR) ont
participé à l’exercice CASTOR SOUVERAIN les 13 et 14 mars, en prévision de l’Opération Nunalivut qui
aura lieu en avril 2014 dans l’Arctique canadien.
L’exercice avait pour but de tester les
capacités des Forces armées canadiennes (FAC) à couvrir de longues distances en motoneige avec un temps restreint et dans un climat prohibitif. Pendant les deux jours de l’entraînement,
la compagnie C du 1 R22eR a couvert
une distance de 843 kilomètres.
Le convoi a quitté la Base Valcartier
le 13 mars tôt le matin, pour traverser
la région de Charlevoix et se diriger
vers Bagotville. Aux environs de 3 heures le 14 mars, devant réajuster son
plan logistique avec un court préavis,
la compagnie s’est arrêtée à l’Anse
Saint-Jean afin que les soldats puissent compléter le montage des tentes
et ainsi emmagasiner quelques heures
de sommeil. Pas plus tard qu’à 7 heures, le ravitaillement et l’entretien
mécanique de base effectués, les membres de la compagnie C étaient prêts
à poursuivre la progression de leur
itinéraire. Après avoir atteint la
ville de La Baie, ils ont entrepris le
chemin du retour à travers le parc
des Laurentides, pour enfin terminer
leur épreuve d’endurance vers 1 heure
le 15 mars, ayant gagné beaucoup de
nouvelles aptitudes en ce qui a trait
aux mouvements d’une compagnie dans
l’Arctique.
Pour plusieurs, cet exercice était leur
vrai baptême de la motoneige… et c’en
était tout un! Les soldats devaient
négocier avec le froid, gérer l’entretien
essentiel au bon fonctionnement de
leur machine, rester vigilants et prudents en se déplaçant en convoi malgré
la fatigue et les intempéries. «Cette
excursion n’avait rien d’une promenade
de santé! Je voulais que les soldats
comprennent la différence entre faire
de la motoneige pour le loisir, et
un déplacement rapide dans le cadre
d’un besoin opérationnel», résume
le major Langelier, commandant de la
compagnie C.
Le fait de se déplacer dans un convoi
formé de près de 60 motoneiges, en
transportant l’équipement nécessaire
pour être opérationnels et autonomes,
a augmenté la complexité de l’exercice
et causé des imprévus. Nous avons
dû arrêter à plusieurs reprises afin de
gérer des problèmes mécaniques et
parfois même remorquer des motoneiges sur plusieurs dizaines de kilomètres jusqu’aux points de commodités
gérés par le sergent Branch et le peloton de transport du 1 R22eR.
Cet exercice n’aurait pu avoir lieu
sans le soutien des techniciens médicaux de la 5e Ambulance de campagne,
des mécaniciens et des signaleurs de
la compagnie des services ainsi que des
membres de la cellule de tireurs d’élite
du 1 R22eR qui ont très bien appuyé la
compagnie.
L’Opération Nunalivut aura lieu au
cours du mois et verra le déploiement
de quelque 75 militaires de la Base Valcartier dans le Grand Nord canadien, à
Resolute Bay et jusqu’aux abords de
l’océan Arctique. L’objectif est bien sûr
de faire valoir la souveraineté canadienne partout sur notre territoire, mais
aussi de confirmer l’efficacité de notre
personnel et de notre matériel dans un
climat polaire sujet aux températures
extrêmes.
La traversée du parc
des Laurentides.
12
ADSUM, 16 AVRIL 2014
Un pèlerinage au Vatican pour le Royal 22e Régiment
PAR LE MAJOR CLAUDE BOUCHER, RESPONSABLE DE LA DÉLÉGATION, EN COLLABORATION
AVEC LE CAPITAINE JACQUES TREMBLAY, AUMÔNIER
E
O
42 ANNÉE, N 20,
MERCREDI 16 AVRIL 2014
Le journal Adsum est une publication non officielle publiée un
mercredi sur deux avec la permission du Commandant du Groupe
de soutien de la 2e Division du Canada. Les opinions et les points
de vue exprimés dans ce journal ne sont pas nécessairement ceux
du MDN, des FAC et des SBMFC/ Personnel des FNP.
TIRAGE : 4400 copies
ÉDITEUR : Colonel H. Gosselin, commandant GS 2 Div CA
RÉDACTRICE EN CHEF : Caroline Charest
• Tél. : 418 844-5000, poste 5672
• Courriel : [email protected]
JOURNALISTE : Philippe Brassard
• Tél. : 418 844-5000, poste 6656
• Courriel : [email protected]
CONSEILLÈRE EN PUBLICITÉ : Isabelle Blouin
• Tél. : 418 254-2448
• Courriel : [email protected]
COMMIS D’ADMINISTRATION : Majorie Labrecque
• Tél. : 418 844-5000, poste 5598
• Courriel : [email protected]
INFOGRAPHISTE : Philippe Dionne-Raymond
• Tél. : 418 844-5000, poste 6656
• Courriel : [email protected]
Toute correspondance doit être adressée à la rédactrice en
chef. Les demandes de publication doivent être acheminées
par courrier électronique à [email protected] gc.ca. Soumettre les textes en format Word et les photos en jpg.
La rédactrice en chef se réserve le droit de rejeter ou de
modifier tout matériel rédactionnel ou publicitaire. Les
auteurs des textes ne seront pas nécessairement avisés
des modifications apportées à leurs textes. Les articles
publiés dans ce journal sont la propriété de l’Adsum et ne
pourront être publiés, utilisés ou reproduits sans l’autorisation de la rédactrice en chef ou de l’auteur.
Abonnement : 20 $ par année (22 éditions) plus taxes
GRATUIT pour les militaires et les employés civils du MDN.
ISSN 0705-0992
Journal Adsum, Base Valcartier, bât. 516
C.P. 1000, succ. Forces, Courcelette (Québec) G0A 4Z0
Tél. : 418 844-5000, poste 5598 • Fax : 418 844-6934
Courriel : [email protected]
Site Web : www.journaladsum.com
Facebook : www.facebook.com/JournalAdsum
À l’occasion du 100e anniversaire de la création du Royal 22e Régiment
(R22eR), une délégation régimentaire fera un pèlerinage à Rome, du 10 au
17 mai 2014, afin de revivre un événement qui a marqué l’histoire du
Régiment.
RAPPEL HISTORIQUE : L’AUDIENCE DE 1944
Pour la première fois, un régiment de l’armée
permanente du Canada visitait Rome et était
reçu officiellement au Vatican. À cette occasion,
le Pape Pie XII fit ce discours aux membres du
R22eR :
«Grande est notre joie de vous accueillir en ce
moment, chers fils canadiens-français. Votre
présence évoque des souvenirs épiques des plus
magnifiques efforts accomplis pour le progrès
matériel et moral des immenses contrées qui
bordent le Saint-Laurent. Mais surtout fidèles à la
loi et aux traditions de vos pères, vous vous êtes
montrés, au milieu de toutes les vicissitudes de
votre histoire, fiers de marcher le regard, l’esprit
et le cœur tendus vers Rome. Néanmoins, la
voir de vos propres yeux, fouler son sol sacré et
entendre la voix du vicaire de Jésus-Christ, le
père commun, pour combien de vous ç’eut été
naguère plutôt un rêve qu’une espérance. C’est
aujourd’hui une réalité. Admirez donc les lois de
la Providence; à l’instant où le monde semblait
emporté dans l’abîme, dans une course de plus
en plus vertigineuse, les tourbillons mêmes
ramènent les régions les plus éloignées vers le
centre, d’où le règne du Christ rayonne sur tout
l’univers pour le plus grand bien et la plus grande
prospérité temporelle des nations. De retour sur le
sol de votre chère patrie, redites à tous et méditez
vous-mêmes ces grandes leçons de fidélité à
l’Église de Rome, d’union et de charité universelle, de confiance dans les dispositions de la
Providence divine. Tel est notre vœu, telle est
notre prière que nous présentons à Dieu par
l’intercession de la Vierge Marie et des glorieux
martyrs dont le sang a si merveilleusement
fécondé votre terre. Et tandis que, après avoir
donné des preuves éclatantes de votre unique
courage, vous partez pour de nouvelles fatigues
et de nouveaux dangers, notre cœur vous accompagne pour vous donner à tous, à tous ceux
qui vous sont chers, à la très aimée patrie canadienne, notre bénédiction apostolique».
Source : BOISSONNAULT, Charles-Marie et al. «Histoire
du Royal 22 e Régiment», publiée par la Régie du Royal 22 e
Régiment, La Citadelle, Québec : Éditions du Pélican,
1964, pages 266 à 271.
VOUS
V
OUS PLANIFIEZ
PL
LANIF
FIE
EZ UN
P
PA
ARTY OU
OU UN MARIAGE
MA
ARIA
AG ?
AGE
PARTY
PROCHAINE PARUTION : 1ER MAI 2014
TOMBÉE : 22 AVRIL 2014
A division of CFMWS
Une division des SBMFC
DJ F
FRED
RED EST
EST
S L
LÀ
ÀP
POUR
OUR VOUS
VOUS !!!!
En effet, le R22eR, en raison de sa
participation à la libération de l’Italie,
avait été reçu en audience par le Pape
Pie XII le 4 juillet 1944.
Ce pèlerinage au Vatican aura donc
pour effet de donner un rayonnement
et une visibilité au Régiment par
sa présence dans l’un des hauts lieux
de l’histoire du monde. La délégation
assistera à une audience avec le Pape
François afin de faire bénir les
drapeaux régimentaires et de rendre
hommage aux soldats qui sont morts
au champ d’honneur. Ce pèlerinage
apportera également un soutien spirituel à des familles endeuillées.
Les militaires membres de la délégation bénéficieront de cette expérience
en enrichissant leurs connaissances sur
les plans militaire, historique, culturel
et spirituel. Ils se rendront dans différents lieux saints de la ville de Rome.
Ils rencontreront les Gardes suisses
pontificaux afin de créer des liens avec
cette armée; créée en 1506 par le Pape
Jules II, c’est la plus petite armée du
monde ainsi que la plus vieille existant
encore aujourd’hui.
Par ailleurs, la délégation participera
à une messe célébrée par son Éminence, le Cardinal Marc Ouellet, membre honoraire du R22eR. Les pèlerins
du régiment auront la chance de vivre
une expérience de foi et de communion
avec l’Église Universelle et le Souverain Pontife. De plus, une expédition –
sur les traces de Paul Triquet – est
prévue à Casa Berardi.
Composée d’une cinquantaine de
personnes, la délégation de pèlerins
du R22eR représente l’ensemble de
la grande famille régimentaire : le
Colonel du Régiment, des officiers,
sous-officiers et militaires du rang en
service, des conjointes de militaires,
des vétérans, des aumôniers militaires,
des membres de trois familles endeuillées par le décès de l’un des leurs lors
de la mission en Afghanistan, ainsi que
l’évêque du diocèse militaire catholique
romain du Canada.
ERRATUM
Une erreur s’est glissée dans notre dernière
parution de la chronique Bravo Zulu (édition du
26 mars). L’adjudant-maître Éric Normand du
5e Régiment d’artillerie
légère du Canada s’est
vu attribuer un rang
supérieur au sien. Voici
ce qui aurait dû paraître :
ADJUDANT-MAÎTRE
ÉRIC NORMAND
Promotion
5 RALC
COURS
DE MOTO
COURS
PRATIQUE
PLACE FLEUR DE LYS
ÉCOLE DE CONDUITE
CENTRE-VILLE INC.
ÉCOLE ACCRÉDITÉE
Association québecoise des transports
1379 chemin Ste-Foy, Québec
418 688-2221
13
ADSUM, 16 AVRIL 2014
– PHOTO : CAPT J. F. BÉLANGER
RETOUR
AUX SOURCES
PAR LE CAPORAL-CHEF F. NARDOZZA,
EN COLLABORATION AVEC LES CPLC K. BEAUCAGE
ET A.F. DROUIN, ET LE CPL AUDETTE-LAGEUX
1er Bataillon, Royal 22e Régiment
Nous sommes trois caporaux-chefs et un
caporal du 1er Bataillon, Royal 22e Régiment ayant reçu une tâche d’instructeur
au Centre d’instruction de la 2e Division
du Canada (CI 2 Div CA) de janvier à
mars au sein de la compagnie B qui
dispense tous les cours francophones de
caporal-chef de l’Armée canadienne.
En tant que jeune caporal-chef, il
s’agissait d’un nouveau défi de retourner
«en bas de la côte», comme instructeur
d’un cours de Qualification élémentaire
de leadership de l’Armée de terre (QELAT). Au bataillon, nous étions principalement employés comme adjoint de section et chef d’équipage dans nos compagnies respectives. Devenir instructeur
est nouveau pour nous, mais nous étions
heureux d’avoir la chance d’enseigner.
Lors de notre arrivée au CI 2 Div CA,
nous avons profité de deux semaines
de préparation pour réviser les techniques d’enseignement, la procédure de
bataille et les leçons afin de prodiguer
une instruction de qualité aux futures
stagiaires.
Nous avons été accueillis par le commandant et le sergent-major de compagnie qui nous ont fait part de leurs
attentes envers les candidats et les
instructeurs. L’important pour eux est
que les instructeurs encouragent le
commandement de mission et mettent
en place les conditions propices pour
que les candidats acquièrent les dix
attributs essentiels d’un leader. Il est
primordial que les candidats développent la capacité de raisonner et d’apporter des solutions personnalisées aux
obstacles rencontrés.
Les professionnels de mesimpôts.ca sont les experts pour vos
DÉCLARATIONS
D’IMPÔTS
Ils vont chercher le maximum et c’est pour vous!
SERVICES
AVANTAGES :
SPÉCIALISÉS :
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Déclarations d’impôts
Travailleurs autonomes
Militaires
Planification fiscale
Crédits à la famille
Nous sommes en affaires depuis plus de
15 ans, et notre force est de maximiser
les mécanismes fiscaux afin que vous
tiriez profit au maximum lors de vos
déclarations d’impôts. Notre formation
continue vous assure la cueillette de
nouvelles politiques et règles fiscales.
WWW.MESIMPOTS.CA
Rapide - 48 heures
Professionnel
Confidentiel
Efficace
Rentable
Expérience
en statut militaire
Venez nous rencontrer
au centre commercial
CANEX
De plus, nous avons suivi une formation en ligne, communément appelée
«ENDOC» afin de nous familiariser avec
les normes et les procédures du CI.
D’ailleurs, dès notre arrivée, nous avons
été intégrés à l’équipe d’instructeurs
permanents du CI qui sont pour la plupart des fantassins ou des blindés. Nous
avons été assignés au poste de commandant adjoint de section.
Le cours a commencé avec une trentaine de stagiaires, en majorité des
caporaux ou caporaux-chefs. Ceux-ci
provenaient de la plupart des corps de
métier de l’Armée de terre à l’exception
de l’infanterie : génie de combat, blindé,
logistique (cuisiner, commis, chauffeur
ou technicien en approvisionnement),
transmission, artillerie et mécaniciens,
etc. Le cours QEL-AT est divisé en
quatre modules pendant lesquels les
stagiaires apprennent différents sujets,
mais surtout le leadership.
Le plus grand défi pour nous était
d’enseigner la conduite d’une attaque
de section, la patrouille de reconnaissance et l’occupation d’une position
défensive à des candidats dont les
métiers et l’expérience sont différents.
Grâce à toutes les techniques d’enseignement apprises lors de notre propre cours
QEL Infanterie, nous avons su nous
adapter à chaque stagiaire afin d’optimiser sa capacité d’apprentissage. Il a
été complexe de trouver un équilibre
dans notre façon d’évaluer chaque candidat équitablement sans se laisser trop
influencer par notre expérience en tant
que fantassin. Néanmoins, les dix attributs essentiels d’un leader demeurent
les mêmes, peu importe le métier ou
l’expérience. D’ailleurs, il a été ardu de
venir enseigner au CI et de mettre de
côté les différentes façons de fonctionner
du bataillon.
Le cours s’est terminé avec un exercice
de dix jours durant lequel les stagiaires
ont dû mettre en application les attributs essentiels d’un leader alors qu’ils
menaient différents types d’opérations.
C’est avec une certaine fierté que nous
avons constaté les progrès de nos futurs
caporaux-chefs grâce à notre instruction
et mentorat.
Malgré les défis relatifs au rôle d’instructeur, nous allons gagner une meilleure expérience et davantage de
connaissances, ce qui nous aidera dans
notre cheminement professionnel. De
plus, devenir instructeur nous a permis
de perfectionner nos techniques d’enseignement et de réviser les procédures. La
meilleure façon d’apprendre sur un sujet
est de l’enseigner. Cela nous permettra
de ramener au bataillon les connaissances apprises et d’en faire profiter nos
futurs caporaux-chefs.
L’offre de location-bail aux deux semaines pour une période de 60 mois pour un total de 130 paiements est offerte par Services Financiers Honda Inc. (SFHI), sur approbation de crédit. Cette offre porte sur la Civic berline DX manuelle 2014 neuve (modèle
FB2E2EEX) / Fit DX manuelle 2014 neuve (modèle GE8G2EEX) / CR-V LX 2 roues motrices 2014 neuf (modèle RM3H3EES). Franchise de kilométrage de 120 000 km; frais de 0,12 $ le kilomètre excédentaire. Transport et préparation de 1 495 $ / 1 495 $ /
1 695 $ inclus et taxe sur le climatiseur de 100 $ incluse (lorsque applicable). Les frais d’enregistrement auprès du RDPRM et les frais d’agent pour l’inscription (jusqu’à 48 $ au total) ne sont pas inclus. Comme le premier paiement périodique, ils sont
dus à la livraison du véhicule. Les taxes, droits, assurances et immatriculation sont en sus. Le concessionnaire peut louer à prix moindre. Offre valide seulement pour les résidents du Québec chez les concessionnaires Hondadu Québec participants. Offre
d’une durée limitée sujette à changement sans préavis par le constructeur et valide sur les véhicules neufs en inventaire. Photos à titre indicatif seulement. Voyez votre concessionnaire Honda pour plus de détails.
Des membres du cours QEL-I 1323 en patrouille.
à partir du 1er mars
418.956.2462
418.570.0986
Sur Henri-IV Nord, Sortie 5, Ste-Geneviève, (Val-Bélair et Loretteville)
14
ADSUM, 16 AVRIL 2014
De Vingt-deux à professeur de «drum»
PAR PHILIPPE BRASSARD
Journal Adsum
CONSEIL #1 : «Trouvez qu’est-ce qui vous stimule
dans votre travail actuel, et allez puiser dans ces
éléments forts pour vous guider dans votre nouvelle carrière.»
Après une belle carrière de 20 ans
au sein de l’Armée canadienne et du
Royal 22e Régiment (R22eR), le major
à la retraite Dany Massé, alias «Major
Tomtom», a trouvé une seconde carrière stimulante dans la musique, en
devenant professeur de batterie.
Dany Massé s’est enrôlé comme officier d’infanterie en 1983. L’un des moments forts de sa carrière a été sa
mission en ex-Yougoslavie, en 1993-94.
«Ce fut 10 mois de mission assez intenses, qui ont culminé par un traité de
cessez-le-feu», résume-t-il. «Le sentiment d’accomplissement a prévalu sur
toutes les atrocités» auxquelles on a été
exposé, ajoute-t-il.
CONSEIL #2 : «Lorsqu’on accroche l’uniforme,
c’est difficile. On faisait partie d’une équipe et on
se ramasse joueur autonome. C’est donc important
de s’allouer une période de transition, de se plonger dans un projet qui absorbe toute notre énergie
mentale et physique. Personnellement, j’ai passé
un an à rénover ma maison.»
CONSEIL #3 : «Aujourd’hui, avec tous les services
d’aide à la transition offerts par les Forces, il est
important de planifier plusieurs années à l’avance
sa seconde carrière et de ne pas négliger sa préparation. Surtout, n’attendez pas la dernière année
pour entreprendre vos démarches.»
Après 20 ans de carrière dans l’uniforme militaire, le major (ret) Dany Massé, alias «Major Tomtom» a trouvé sa
voie comme professeur de batterie.
J’ai toujours adoré de voir une étincelle
qui s’allume dans les yeux de mes élèves
lorsqu’ils comprennent les connaissances que je leur enseigne.»
C’est d’ailleurs cette passion qui l’a
amené à devenir chef instructeur au
Centre d’instruction du SQFT (nom de
l’époque), avant d’être chargé de refaire
tout le système d’enseignement du
SQFT à la fin de sa carrière.
MARIER TRAVAIL ET PASSIONS
Le major (ret) Dany Massé, à l’époque de sa mission en
ex-Yougoslavie (1993-94).
À Valcartier, le maj (ret) Massé a
vécu de belles années au sein des trois
bataillons du R22eR, notamment comme
commandant de peloton et de compagnie. «Ce que j’ai aimé le plus, c’est
d’avoir toujours été en contact avec la
troupe, sur le terrain», soutient-il.
Tout au long de son parcours militaire,
l’officier s’est découvert une passion : «le
plaisir de transmettre mes connaissances et d’enseigner.»
«J’ai souvent eu l’occasion d’offrir des
formations dans l’Armée, soulève-t-il.
TROIS CONSEILS DU «MAJOR
TOMTOM» AUX MILITAIRES
EN FIN DE CARRIÈRE
En 2003, après avoir accroché l’uniforme en quête de nouveaux défis, Dany
Massé a eu besoin de quelques années
de transition avant de trouver sa nouvelle voie.
Après quelques années de travail pour
le gouvernement du Québec, il décide de
plonger dans la musique, sa deuxième
passion. «Avant même que j’entre dans
les Forces, je baignais déjà dans la musique», raconte celui dont les instruments
de prédilection sont la batterie et les
percussions. «Jeune, je faisais partie
de groupes. Tout au long de ma carrière,
la musique était une passion très
présente dans ma vie», ajoute l’amateur
de rock, de pop, de funk et de blues.
Professeur dans l’âme, il a d’abord
choisi de suivre des cours privés de batterie afin de monter un programme
d’enseignement des percussions pour les
DRUM ÉVOLUTION DE LA BATTERIE
spectacle unique en Amérique du Nord,
qui s’intitule «Drum Évolution de la
batterie».
Ce spectacle à la fois musical et théâtral raconte l’histoire de l’instrument,
à partir des tambours militaires qui
donnaient le pas à la Guerre de Sécession jusqu’aux débuts de la batterie
moderne après la Deuxième Guerre
mondiale, avec l’arrivée du jazz, du
swing et du rock.
Tambour par tambour, cymbale par
cymbale, l’instrument se construit sur
scène, tandis que le Major Tomtom
et son acolyte Christian Morissette
interprètent des pièces marquantes de
l’histoire, accompagnés par une présentation visuelle et une trame sonore.
Après avoir fait le tour des écoles et
cégeps de la région de Québec, ce spectacle sera présenté pour la première
fois devant le grand public, le 27 avril
au Palais Montcalm.
Chose certaine, Dany Massé ne regrettera jamais sa seconde carrière. «Comme
militaire, on a donné beaucoup de
soi-même pour l’organisation. Rendu à
l’après-carrière, c’est peut-être le temps
de trouver un moyen de combiner
travail et passion, de penser à soi et
de se combler en tant que personne»,
conclut-il.
Outre son travail de professeur, Dany
Massé a aussi écrit et coproduit un
Pour plus d’information, rendez-vous à www.drumevolution.com ou www.lemajortomtom.com .
écoles de sa région. «Voyant que ma passion pour la musique et ma passion de
l’enseignement pouvaient bien se marier
ensemble, j’ai décidé de retourner aux
études», relate-t-il.
En 2011, le maj (ret) Massé complète
un certificat spécialisé en batterie au
Berklee College of Music de Boston,
«l’établissement par excellence en musique, une référence mondiale». «C’est à
Berklee que je suis devenu vraiment un
professionnel de la musique», dit-il.
Aujourd’hui, Dany Massé enseigne son
instrument favori à de nombreux élèves,
âgés de cinq à 62 ans, dans son studio
privé de Portneuf. Celui que l’on surnomme «Major Tomtom» aime transmettre sa passion à ses élèves en leur apprenant de la musique qui les fait «tripper»,
allant des pièces de films aux vieux
classiques. «J’aime trouver des façons
non conventionnelles de transmettre
la matière, en partant du principe qu’il
faut s’amuser en jouant d’un instrument», affirme-t-il.
En septembre prochain, il a même été
choisi pour enseigner les percussions
aux élèves de la concentration musique
du Collège de Champigny.
LIQUIDATION FINALE DE NOTRE INVENTAIRE 2013!
FORD FUSION SE 2013
AVEC MOTEUR 2,5L
JUSQU'À
*Stock # 013-254. Tous les rabais
admissibles inclus. Certaines conditions
s'appliquent. Détails en concession.
Offre d'une durée limitée.
605, Côte Joyeuse,
Saint-Raymond de Portneuf, G3L 4B2
Seulement à 30 minutes de Québec!
RABAIS DE 15%
7 154
sur pièces et accessoires
pour tous les militaires
1.866.337.2256
www.daltonford.com
$*
DE RABAIS
15
ADSUM, 16 AVRIL 2014
LES FAUCONS SURVIVENT À LEUR EXERCICE AVENTURIER DE… PRINTEMPS?
PAR LE CAPITAINE LAROUCHE
Pilote, 430e Escadron tactique d’hélicoptères
Du 16 au 19 mars, les membres des
escadrilles de vol du 430e Escadron
tactique d’hélicoptères (430 ETAH)
ont participé à un exercice de survie
hivernale dans les secteurs d’entraînement de la base de Valcartier.
La résilience des participants a été
mise à l’épreuve par le printemps qui
tarde à venir avec des chutes abondantes de neige et la température qui a
frôlé les - 30°C durant la nuit.
Les membres du 430 ETAH ont mis
en pratique les connaissances apprises
– PHOTOS : CAPT WELSH, 430 ETAH
Les membres de l’Escadrille A s’exercent à la navigation à la carte et boussole. Traverser quelques kilomètres
dans la poudreuse s’est avéré un peu plus long qu’en hélicoptère.
telles que la construction d’abris de neige de fortune et la navigation vers un point d’extraction.
De plus, l’insertion, l’extraction et les missions
de réapprovisionnement ont offert de belles opportunités de vols aux autres membres de l’escadron.
L’expérience acquise lors de cet exercice est
indispensable pour le personnel navigant étant
donné l’étendue et la nature sauvage de notre
beau pays.
Les «survivants» de l’exercice FAUCON SURVIVE ont dû faire appel à
leur savoir-faire et se construire des abris de fortune en neige pour y
passer la nuit. Le réveil a été glacial pour les participants…
MASSOTHÉRAPIE
CLINIQUE MULTI SOINS
PODOLOGIE (Soin des pieds)
L’un des côtés de la pièce commémorative du 100e
est gravé de l’insigne du Camp Valcartier de 1914
que les soldats portaient sur leur képi à l’époque.
POUR ACHETER VOTRE
PIÈCE COMMÉMORATIVE
La pièce commémorative du centenaire de la
Base Valcartier est en vente au coût de 10 $, à
l’un des trois kiosques de vente de Valcartier
situés aux endroits suivants: à l’entrée du
Centre des sports, au dépanneur Canex et au
magasin de meubles Canex. Chaque pièce vendue permet d’amasser 5 $ pour l’organisation
des festivités du 150e de Valcartier, en 2064.
Pour acheter la pièce sur les garnisons de
Montréal et Saint-Jean, contacter les sergentsmajors de ces garnisons pour les détails.
Présenté par
Renée Lelièvre,
propriétaire
Votre tête vaut plus
que vous pensez
Militaires, anciens combattants et GRC acceptés
86, boul. Johnny Parent, Loretteville
418 928-3247 • www.cliniquemultisoins.com
DOMINIC PAQUET,
porte-parole provincial
PARTICIPEZ
PARRAINEZ
PARTAGEZ
P
Participez
ar ticipez en
en solo,
solo, en
en famille
famille ou
ou en
en équipe!
équipe!
(Fête familiale avec jeux gonflables et animation)
LES PROFESSIONNELS DE
L’OPTOMÉTRIE
EXAMEN VISUEL LUNETTES
VERRES DE CONTACT
POR TE-PAROLE
DENIS RICARD, VICE-PRÉSIDE
INDUSTRIELLE ALLIANCE, ASS
ET SERVICES FINANCIERS INC
FÉLIX DUGAS, JEUNE PORTELAURENCE TREMBLA
AY, JEUNE
GABRIELLE JULIEN, JEUNE PO
MICHEL DALLAIRE, PRÉSIDENT
DE LA DIRECTION DE COMINA
CLINIQUE D'OPTOMÉTRIE
L'ÉMERILLON
QUÉBEC
Canex, 190, rue Dubé, Courcelette
RELEVEZ LE DÉFI
418 844-2520
418 654-2136
QUÉBEC
DIMANCHE 25 MAI 2014
Les Pr
Promenades
omenades Beauport
9 h à 16 h
16
ADSUM, 16 AVRIL 2014
LA CHIROPRATIQUE
MAUX DE TÊTE
ET MIGRAINE
On questionne souvent les excellents résultats que les
chiropraticiens obtiennent lors de leurs intervention
auprès de leur patient. Le milieu médical reconnaît
que la chiropratique soulage les maux de dos. Par
contre, peu sont au courant des vertus de ces traitements pour combattre les maux de tête et migraine.
En effet, tous les humains sont soumis quotidiennement à des contraintes posturales, rappelle le docteur
Dr Robert. Une mauvaise posture, un faux mouvement
ou un coup peuvent déplacer une ou des vertèbres.
Les nerfs qui sortent des vertèbres cervicales peuvent
alors être irrités à la racine et expédier des messages
erronés au cerveau, qui les interprète alors comme
venant de la tête.
NERF TRIJUMEAU
NERF OCCIPITAL
Certains symptômes contribuent à déterminer la
source du malaise au
niveau des vertèbres
cervicales, car le déplacement d’une vertèbre peut
C1 provoquer des douleurs à la
C2
C3 tête, aux épaules, aux bras
et au dos. Le Dr Robert
attire l’attention entre autres
sur les signes suivants : raideur et lourdeur de la région
de la région cervicale, tensions musculaires à la nuque,
point dans le milieu du dos, douleur qui irradie audessus de la tête et qui se déplace autour des yeux et
peut faire penser alors à une sinusite chronique.
L’approche chiropratique, plus douce, naturelle et conservatrice, se présente comme la meilleure solution
pour vos maux de tête et migraine.
Appelez dès
maintenant!
Remise du chèque de 6500 $ au Fonds de la Police militaire pour les enfants
aveugles.
– PHOTO : CPLC ÉRIC MORINVILLE, 5E RGT PM
L’équipe A du 5e Régiment de police militaire a remporté le tournoi.
Le 10 tournoi annuel de hockey
de la PM atteint encore son «BUT»!
e
PAR LE CAPORAL-CHEF PHILIPPE TURGEON
Enquêteur, Service national des enquêtes
des FC, Région de l’Est
La 10e édition du tournoi annuel
de hockey sur glace de la police militaire s’est tenue à l’aréna ClémentBoulanger de la Base Valcartier du
28 au 30 mars.
Comme chaque année, des policiers
militaires en provenance de toutes
les régions de l’Est du Canada se sont
réunis afin de former neuf équipes.
Cette année, le tournoi réunissait 116
joueurs provenant de Borden, Petawawa, Ottawa, Valcartier, Bagotville,
Montréal, Saint-Jean-sur-Richelieu,
Gagetown, Halifax, Greenwood et
Goosebay.
Ce tournoi avait pour objectif de
réunir des collègues de travail dans
un esprit de camaraderie et de profiter
de l’occasion pour amasser des fonds au
profit du Fonds de la Police militaire
pour les enfants aveugles.
L’équipe A du 5e Régiment de police
militaire, composée de policiers militaires de Valcartier, Saint-Jean et Bagotville, a mérité le titre de champion
du tournoi lors de la finale les opposant
à l’équipe «des vieux», soit une équipe
composée majoritairement de retraités
de la police militaire. Ce match final
a donné lieu à une époustouflante
Dr Vincent Robert
Chiropraticien
AVOCAT
MÉDIATEUR FAMILIAL ACCRÉDITÉ
Me GILLES GOULET, CD
CHIROPRATIQUE
PHYSIOTHÉRAPIE
MASSOTHÉRAPIE
ACUPUNCTURE
418 999-3343
[email protected]
Mario Boilard,
Notaire
[email protected]
• Droit de la famille
(Divorce, séparation,
garde d’enfant, pension
alimentaire, etc.)
• Médiation familiale
(6 premières séances
gratuitespour conjoints
avec enfants)
190, rue Dubé, Courcelette, Qc
418 842-4448
418 875-1671
418 844-3735
WWW.BOILARDRENAUD.COM
• Droit civil général
• Vices cachés, CSST,
SAAQ, Régie du
logement, etc.
• Service bilingue
• Honoraires abordables
• Excellente
connaissance des FAC
prestation qui s’est terminée par un
blanchissage de 8-0.
Le comité organisateur, venant du
Service national des enquêtes des
Forces canadiennes, Région de l’Est,
tient à remercier spécialement tous
les participants du tournoi ainsi que
tous les commanditaires et donateurs
qui nous ont permis de remettre cette
année la merveilleuse somme de 6500 $
à cette fondation dont nous sommes
très fiers.
En vedette dans l’Adsum :
VOTRE ANIMAL
DE COMPAGNIE!
QU’IL SOIT À POIL OU
À PLUME (OU À ÉCAILLES…),
votre animal de compagnie fait partie de la famille
et vous l’adorez! Présentez-nous le en répondant
à notre questionnaire et en y ajoutant une bonne
photo de votre charmant compagnon.
L’Adsum le mettra en vedette dans sa
colonne intitulée « Notre ami à pattes ».
ÇA VOUS INTÉRESSE?
Envoyez-nous un courriel à [email protected]
pour nous demander le questionnaire.
Vous le trouverez également sur
www.journaladsum.com
(section Concours/ Appels à tous)
Visitez mon site internet :
www.ggdroit.ca
4835, rue du Golf, Québec
(près de Valcartier dans l’arrondissement de la Haute-Saint-Charles)
SERVICE
SER
RVICE
CE
E DE NA
NAVETTE
AVETTE
V
GRATUIT
GRA
RA
AT
TU T !
TUI
438,
8, boul. Jacques-Cartier
Ja
#112b
Shannon | G0A 4N0
418 844-3000
[email protected]
17
ADSUM, 16 AVRIL 2014
Développement
professionnel du
CI 2 Div CA à Kingston
PAR LE LIEUTENANT RIOUX EN COLLABORATION
AVEC LE LIEUTENANT LAROUCHE-COUTURE
Centre d’instruction de la
2e Division du Canada
Douze membres du Centre d’instruction de la 2e Division du Canada (2 Div
CA) se sont rendus dans la magnifique
ville de Kingston du 17 au 19 mars afin
de participer à une séance de développement professionnel. Le but de cette
activité était de sortir les membres du
CI 2 Div CA du cadre d’instruction
dans lequel ils ont l’habitude d’évoluer
et de leur permettre d’en apprendre
d’avantage sur différentes organisations situées dans la région, en lien de
près ou de loin avec leur milieu de
travail. De cette façon, les sous-officiers
et les jeunes officiers participants ont
pu connaître de nouveaux programmes
et capacités des Forces armées canadiennes (FAC).
La première journée a été très chargée; nous avons commencé notre voyage par un léger détour à la 8e Escadre à
Trenton, afin de visiter le Centre d’instruction supérieur en guerre terrestre
de l’Armée canadienne (CISGTAC). Un
exposé de l’Équipe d’intervention en
cas de catastrophe, plus communément
appelé DART, a suivi. Nous avons eu
droit à des présentations sur la mission
et les capacités du CISGTAC ainsi que
sur le modus operandi, les infrastructures et les capacités opérationnelles
du DART.
Le lendemain, nous avons eu droit
à quatre présentations, toutes aussi
intéressantes les unes que les autres.
La journée a commencé au Centre de
formation pour le soutien de la paix
(CFSP) avec des présentations sur la
guerre psychologique et le CIMIC.
Nous nous sommes ensuite dirigés au
Collège militaire royal du Canada
(CMRC), véritable institution de notre
patrimoine académique, afin d’y rencontrer la major Véronique Gervais.
Celle-ci nous a donné une présentation
détaillée sur le quotidien des élèvesofficiers, les quatre piliers de base formant le curriculum ainsi que les différents programmes d’évaluation, sans
oublier quelques statistiques impressionnantes.
Après un lunch dans le mess conjoint
des officiers et sous-officiers, le major
Francis Poitras nous a expliqué le rôle,
les fonctions et la structure du QG de la
1re Division du Canada. Nous avons
également eu la chance de rencontrer
le major-général James Ferron, commandant de la Division. Le lieutenantcolonel James Lambert, commandant
de l’École des signaleurs, a expliqué la
structure et le rôle de l’établissement,
mais surtout les défis auxquels il est
confronté. Il entrevoit l’avenir avec
optimisme et son équipe est prête.
Notre développement professionnel
s’est terminé par une visite au Directorat des Environnements synthétiques
de l’Armée (DESAT) où le major Brian
Hynes nous a présenté et démontré les
multiples possibilités offertes en matière de simulation et d’environnement
synthétiques. Certains d’entre nous ont
eu l’opportunité d’essayer le nouveau
simulateur pour le mitrailleur et chef
d’équipage du VBL 6, le Système de tir
d’équipage interactif (STEI)
Cette expérience a été bénéfique et
enrichissante pour tous. Elle nous a instruits sur des facettes souvent inconnues des FAC.
Rynoperformance
1845, avenue Industrielle, Val Bélair (QC) G3K 1M4
418 843-3737
18
ADSUM, 16 AVRIL 2014
Mois de la santé dentaire
L’EXTRACTION DES DENTS DE SAGESSE
Les hygiénistes dentaires Jeanne Beaupré et Maryse
Courchesne expliquent les avantages d’une brosse à
dents électrique à un militaire.
L’ABC DU
BROSSAGE
Le brossage et l’utilisation régulière de
la soie dentaire sont les éléments clés
du maintien d’une bonne santé buccodentaire. Brossez-vous les dents au
moins deux fois par jour, le matin et le
soir, idéalement après chaque repas, en
suivant ces recommandations :
– Mettez environ 1 cm de dentifrice
sur votre brosse.
– Placez la brosse dans un angle de
45 degrés, les poils placés sous le
rebord des gencives, à la base des
dents.
– Brossez les dents pendant au moins
deux minutes.
– Exécutez délicatement un
mouvement rotatif de faible intensité
avec la brosse.
– Nettoyez toutes les surfaces de la
dent.
– Brossez la langue.
– Rincez votre brosse à dents et laissezla sécher à l’air libre.
Attention, le brossage trop vigoureux
des dents peut contribuer à l’irritation
et au déchaussement des dents et, avec
le temps, user les dents.
COMMENT CHOISIR UNE BONNE BROSSE À DENTS
– Optez pour une brosse à dents à
tête compacte et arrondie qui permet
d’atteindre facilement toutes les
surfaces des dents.
BROSSE MANUELLE
OU ÉLECTRIQUE?
Le temps accordé au brossage et l’emploi d’une
bonne technique importent davantage que le type
de brosse à dents utilisé. Si on opte pour une
brosse électrique, il est préférable de choisir
un modèle à tête remplaçable fonctionnant par
mouvements d’oscillation et de pulsation.
– Choisissez une brosse à soies souples
ou extrasouples afin de préserver
l’émail des dents et de protéger les
gencives.
– Vérifiez si le manche permet une
prise confortable.
– Remplacez la brosse à dents ou
l’embout de votre brosse à dents
électrique quand les soies se courbent
ou quand une couche blanchâtre
s’accumule à la base des soies
(en général tous les trois mois).
LE RINCE-BOUCHE EST-IL NÉCESSAIRE ?
Bien que l’emploi d’un rince-bouche
antimicrobien puisse contribuer à réduire la quantité de bactéries présentes
dans la bouche, l’utilisation d’un rincebouche seul n’est pas recommandé, puisqu’il n’est jamais aussi efficace que l’emploi jumelé de la brosse à dents et de la
soie dentaire. De plus, les rince-bouche
qui contiennent de l’alcool peuvent dessécher les muqueuses, ce qui peut entre
autres causer la mauvaise haleine.
LE NETTOYAGE PROFESSIONNEL
Même si on maintient une bonne
hygiène buccodentaire, il faut tout de
même aller chez le dentiste pour un
nettoyage dentaire complet.
Cette procédure permet d’adoucir et
de nettoyer les surfaces des dents et
des obturations; d’enlever le tartre et
la plaque, car ils peuvent causer des
maladies des gencives; et d’enlever les
taches sur les dents.
Les dents de sagesse, aussi appelées troisièmes molaires, sont les dernières
dents à se développer chez l’humain. Elles sont situées au fond de la bouche, derrière les deuxièmes molaires. Leur formation se termine en général à la fin de
l’adolescence.
Lorsque la bouche d’un individu est trop petite pour permettre l’éruption des
dents de sagesse, ces dernières demeureront complètement ou partiellement
incluses, c’est-à-dire enchâssées à l’intérieur de l’os de la mâchoire. Il s’agit d’un
état anormal qui, souvent, exige une intervention en vue d’extraire la dent ou
d’en faciliter l’éruption normale.
D’autres problèmes peuvent également survenir lors de l’apparition des dents
de sagesse, surtout quand elles ne «sortent» pas complètement, dont : des infections, une inflammation des gencives avoisinantes ou le développement de
kystes ou de tumeurs bénignes.
Il vaut mieux consulter avant que le développement des dents de sagesse occasionne des dommages ou des inconvénients.
Ces problèmes se manifestent progressivement à partir du moment où la dent
incluse pointe en bouche et affecte les dents et la gencive adjacentes.
Lorsque les dents sont extraites pendant l’adolescence ou au début de la vingtaine, les conditions de guérison sont plus favorables et les complications, moindres. Voilà pourquoi il est souvent préférable d’évaluer la situation et d’intervenir à ce moment.
LES BREUVAGES SPORTIFS ET LES BOISSONS ÉNERGISANTES
ACCÉLÈRENT LA PERTE DE L’ÉMAIL DES DENTS
Tous les breuvages et boissons qui ont un pH de 2 ou 3 amplifient l’érosion accélérée de l’émail des dents et l’apparition de la carie dentaire. C’est le cas des
boissons gazeuses, des breuvages sportifs et des boissons énergisantes. À titre
de comparaison, le pH du jus de citron est de 2 et celui de l’acide à batterie est
de 1.2…
Il vaut donc mieux minimiser, voire éliminer, la consommation de ces types de
breuvages. Boiriez-vous un verre de jus de citron chaque jour?
Si vous en consommez, utilisez des dentifrices avec fluor afin d’augmenter le
pH de votre salive.
Plusieurs parents déboursent de fortes sommes d’argent pour payer un traitement d’orthodontie à leur enfant, souvent entre 7000 $ et 8000 $. Accepteriezvous que votre enfant, devenu un jeune adulte, accélère la destruction de l’émail
de ses dents en consommant quotidiennement des boissons gazeuses, des breuvages sportifs ou des boissons énergisantes?
LE PROTECTEUR BUCCAL
Presque toutes les activités physiques énergiques peuvent être la cause d’accidents aux dents, aux lèvres, aux joues, à la langue et aux mâchoires. Certains
sports sont cependant plus à risque que d’autres, notamment la boxe, le hockey,
le football, le water-polo, le basketball et l’haltérophilie. Les personnes qui pratiquent ces sports devraient toujours porter un protecteur buccal.
Bien que cet appareil n’assure pas une protection à toute épreuve, il réduit
cependant de façon importante le risque et la gravité des chocs sur la bouche et
les dents, les blessures aux tissus mous de la bouche et les fractures de la
mâchoire.
Les protecteurs buccaux sont classés en deux groupes : les préfabriqués, plus
ou moins ajustables, et ceux faits sur mesure par un dentiste. Un bon protecteur
buccal doit toujours être très stable en bouche et ne pas entraver la respiration
ou l’élocution.
L’Ordre des dentistes du Québec recommande de toujours porter un protecteur
buccal pendant l’entraînement, la compétition et la pratique d’un sport, particulièrement un sport de contact.
200 000 accidents graves affectant la bouche et les dents seraient évités chaque année au Québec grâce au port d’un protecteur buccal.
19
ADSUM, 16 AVRIL 2014
– PHOTOS : SLT ISABELLE PROVOST, 35 RGC
Le capitaine Sébastien Dufresne explique à Daniel Brisson, président de l’Agence Lead-er, le travail qu’effectuent
les ingénieurs de combat, en présence du lieutenant-colonel (honoraire) Denis Renaud.
Les ingénieurs du 35e Régiment du génie de combat installent des charges sur des poutres d’acier lors de
l’exercice de démolition qui avait lieu à Valcartier du 28 au 30 mars.
Le 35 RGC reçoit la visite d’employeurs
PAR LE SOUS-LIEUTENANT ISABELLE PROVOST
RAPU, 35e Régiment du génie de combat
Des employeurs de la région de
Québec sont venus visiter les troupes
du 35e Régiment du génie de combat
(35 RGC) lors d’un exercice de démolition qui se tenait à la Base Valcartier, le 29 mars.
Louis Laliberté, notaire, s’est dit
«extrêmement content d’être venu». Il
a mentionné avoir été marqué par
l’esprit de corps du régiment et le
dévouement dont les ingénieurs font
preuve. D’autres employeurs étaient
présents lors de cette activité dont
Simon Laroche, superviseur adjoint au
transport chez Service alimentaire
Gordon (GFS); Daniel Brisson, président de l’Agence Lead-er; et Frédéric
Banville, opérateur de bétonnière chez
Demix Béton. Ils étaient accompagnés
des honoraires du régiment.
Arrivés à Valcartier, les invités se
sont rendus sur la base d’opérations
avancées navale pour visiter les installations. Tout était mis en place pour
que les employeurs puissent assister au
déroulement du processus d’entraîne-
ment, de l’étape de la pose des charges
en passant par le briefing de sécurité
jusqu’à l’explosion finale. «Je voulais
assister à l’explosion et voir à quoi ça
ressemble. J’ai adoré ça! C’est une
unité droite, bien organisée, tout est
bien structuré et ça m’a beaucoup
impressionné», a affirmé M. Banville.
La visite de l’Exécutrek a débuté
au manège militaire Pierre-Bertrand
par une présentation de l’unité, de la
Réserve et des Forces armées en général ainsi que par la visite des installations du régiment. Les employeurs ont
pu visiter le quartier-maître et consta-
ter l’organisation de l’emplacement et
la gestion des stocks au quotidien et
lors de situations d’urgence.
À la suite de l’exercice, M. Laliberté a
ajouté que «c’est une bonne occasion de
voir comment se déroule une intervention militaire. J’ai rencontré des gens
très intéressants. J’ai vu que l’organisation de l’explosion, c’était très sérieux
et fait avec beaucoup de plaisir».
Lors de cet entraînement, les ingénieurs devaient user de créativité en
utilisant différentes charges explosives
pour détruire divers matériaux. Cet
exercice annuel visait à maintenir la
capacité des ingénieurs de combat sur
l’utilisation des explosifs et à leur permettre d’expérimenter de nouvelles
techniques propres à leur métier.
Des taux hypothécaires
qui rallient les troupes.
Vous déménagez bientôt? Soyez prêt grâce à un taux hypothécaire exclusifs spécial*
réservé aux membres de la communauté de la Défense canadienne. De plus,
renseignez-vous sur nos options hypothécaires flexibles offertes dans le cadre du
Programme de réinstallation intégrée.
Laissez-nous vous aider à déménager sans tracas.
Passez à votre succursale ou visitez le site bmo.com/sbcdc pour prendre rendez-vous
Un programme des SBMFC
* Les offres peuvent être modifiées, retirées ou prolongées en tout temps, sans préavis. Les critères d’octroi de crédit habituels de la Banque de Montréal s’appliquent. Certaines conditions s’appliquent. Ces offres spéciales ne sont pas valides pour le prêt hypothécaire fermé à
taux réduit fixe de 5 ans, le prêt hypothécaire fermé à taux réduit fixe de 10 ans ni pour la MargExpress sur valeur domiciliaireMD. MD Marque de commerce déposée de la Banque de Montréal.
20
ADSUM, 16 AVRIL 2014
Une fin de guerre interminable
Impatience et troubles à Valcartier, 1944-1945
En attendant la sortie de l’ouvrage
«Semper fidelis : Valcartier d’hier à
aujourd’hui, 1914-2014», prévue pour
ce printemps, voici une série de
chroniques historiques de l’auteur,
Michel Litalien.
PAR MICHEL LITALIEN
Historien militaire
C’est à la suite de l’entrée en guerre du
Canada, le 10 septembre 1939, que le
camp de Valcartier reprend du service
actif et redeviendra un centre important d’activités militaires. Puisque le
Royal 22e Régiment restera cantonné
à la Citadelle de Québec jusqu’à son
départ pour l’Angleterre, la responsabilité de garder tous les points vulnérables et stratégiques au pays est alors
confiée aux régiments d’infanterie de la
milice, dont les Voltigeurs de Québec,
premiers à venir s’installer à Valcartier.
Ils protègent l’arsenal, la poudrière et
les stations de pompage du camp.
En février 1940, ils seront bientôt
rejoints par le Régiment de la Chaudière puis les Fusiliers Mont-Royal, le
Royal Highlanders of Canada (Black
Watch) et le Régiment de Maisonneuve,
tous en attente d’être envoyés en
Angleterre.
Puisque les autorités militaires prévoient que le camp de Valcartier sera
opérationnel à l’année longue, on décide de construire de nombreux baraquements en bois, les H-huts et les
GP-huts, facilement reconnaissables à
leur en forme en «H». À peine les charpentes et les murs sont-ils montés
que l’on commence déjà à y loger les
soldats. On construit également d’autres bâtiments, dont une grande cuisine, des salles à manger, des mess et des
cantines (selon les grades), des salles
de causeries, des réfectoires, des cen-
Notaire
ME MARLÈNE
PLAMONDON
MÉDIATRICE
FAMILIALE
ACCRÉDITÉE
Médiation familiale
• Partage du temps de vie parents/enfants
• Partage de la contribution alimentaire
• Partage des biens
• Rédaction de la convention des ententes
séparation - divorce à l’amiable
Gratuité de séances pour couple avec enfant(s)
TESTAMENT / MANDAT D’INAPTITUDE
Procuration | Union de fait | Contrat de mariage
418 844-1414
CANEX
– PHOTO : COLLECTION PARTICULIÈRE
L’inspection des dortoirs et des lits devaient suivre des
normes strictes. L’équipement personnel du soldat
devait être propre. Tout manque était sévèrement
puni.
tres récréatifs, des locaux pour l’instruction et l’entraînement (drill hall),
un hôpital et des salles d’isolation, de
même qu’une prison.
À partir de septembre 1940, avec
l’arrivée des conscrits appelés en vertu
de la Loi de mobilisation des ressources
nationales (LMRN), le camp de Valcartier devient une véritable «usine à
fabriquer des soldats». Provenant
surtout de l’est du Québec, les conscrits
(que l’on appellera plus tard les zombies) viendront y suivre leur cours de
recrues. De 30 jours, le service militaire
obligatoire passera par la suite à
quatre mois puis à une période indéterminée, jusqu’à la fin de la guerre.
Devenu le Centre d’instruction A-13
de l’infanterie, sa vocation a changé.
La vie au camp sera routinière et sans
histoire, du moins jusqu’en décembre
1944.
INCERTITUDES
Les campagnes d’Italie et de Normandie ont coûté cher en vies humaines. Recruter des volontaires pour
le service outre-mer est de plus en
plus difficile. Devant l’incapacité de
produire suffisamment de volontaires
pour l’infanterie, le premier ministre
Mackenzie King décide de recourir à la
conscription en 1944.
Dans un ultime effort, on tente
d’abord de convaincre les appelés de la
LMRN de se porter volontaires pour la
guerre en Europe. Une intense campagne de recrutement se met en place à
Valcartier et ailleurs. Des pressions
sont exercées sur ces appelés jusqu’à la
fin de la guerre. Elles resteront toutefois peu efficaces.
Ottawa décide alors de dégarnir sa
défense côtière en vue d’envoyer ces
unités combattre en Europe. Les unités
francophones de conscrits sont ramenées dans les centres d’instruction du
Québec.
Le 5 décembre, une première unité
francophone, le 20e Régiment d’artillerie légère, basée à Prince George en
Colombie-Britannique, arrive à Valcartier. Elle sera suivie du 1er Bataillon,
des Fusiliers du Saint-Laurent (FSL),
qui va particulièrement déranger le
bon ordre et la discipline du camp.
En novembre 1944, à la suite de
rumeurs voulant que les conscrits
soient bientôt envoyés au front, les
soldats démoralisés de la 15e brigade,
les FSL en tête, s’étaient mutinés
pendant plusieurs jours à Terrace en
Colombie-Britannique.
Le commandant du Centre A-13, le
colonel Dollard Ménard, héros de
Dieppe, écrit: «Depuis l’arrivée des nouveaux contingents, une activité intense
règne dans le camp. Les prétendus
exploits des Fusiliers du Saint-Laurent
sont le sujet de nombreuses conversations. Cependant, la conduite indisciplinée et même impolie de certains
d’entre eux fait que les hommes du
A-13 ne veulent pas se mêler à un tel
groupe.» – PHOTO : OFFERTE PAR LE 5 BN S DU C
L’entrée principale donnant accès au camp de
Valcartier.
Vers la fin de 1944, les Alliés connaissent des revers dans le nord de l’Europe. Ces mauvaises nouvelles affectent
le moral des conscrits de Valcartier.
Certains croient que les Allemands
reprendront le dessus. Profitant des
congés des Fêtes, plusieurs soldats
décident alors de ne plus revenir au
camp. Un peu partout au pays, les cas
d’absences sans permission augmentent et atteignent des taux alarmants.
Le 20 janvier 1945, le quotidien
Quebec Chronicle Telegraph publie une
nouvelle basée sur des racontars à propos de désordres au camp de Valcartier.
Non seulement y rapporte-t-on un taux
très élevé d’absences sans permission
ou de désertion, mais également une
mutinerie. Selon le quotidien, le groupe
de défense de la base se serait emparé
d’un secteur du camp et refuserait tout
ordre venant d’officiers. Ces soldats
refusent de partir outre-mer. Pire, le
commandant ou l’un des officiers
supérieurs aurait été séquestré et
même rossé par les recrues. Le journal
ajoutait qu’un militaire, probablement
un officier, aurait été abattu dans l’en-
– PHOTO : OFFERTE PAR LE GÉNIE CONSTRUCTION
Une H-hut où logeaient les soldats.
ceinte du camp plusieurs jours auparavant. La nouvelle sera reprise aussitôt
par la plupart des quotidiens du pays et
même à l’étranger, dont l’Australie. Ces
informations sont aussitôt démenties.
LE DÉBUT DE LA FIN
Le redéploiement des unités récalcitrantes vers d’autres lieux relève le
moral des troupes. Avec le début des
activités, la vie va reprendre son cours.
Plusieurs soldats, déclarés «absents
sans permission», reviennent au camp,
ce qui contribue fortement à diminuer
le phénomène.
À Valcartier, les conscrits ne rêvent
que du jour où ils pourront rentrer chez
eux, mais l’ennemi allemand est encore
tenace. Enfin, c’est le 7 mai que tous
apprennent la fin des hostilités en
Europe. Débordants de joie, les soldats
déclenchent une grande manifestation
et les sous-officiers peinent à les
contenir. Le commandant convoque
tout le monde pour expliquer ce que l’on
attend de tous au cours des prochains
jours, puis il décrète un congé de
24 heures. Les soldats sont autorisés
à sortir du camp et même à se rendre
à Québec pour célébrer la victoire. C’est
aussi au cours de cette même journée
que, par un pur hasard, un déserteur
choisit de revenir au camp, après s’être
absenté pendant plus de… quatre
années!
Malgré la capitulation de l’Allemagne, la guerre n’est pas terminée pour
autant : il faut vaincre le Japon.
Les soldats s’impatientent et plusieurs
ne comprennent pas pourquoi on
les retient toujours contre leur gré.
On observe un relâchement, voire un
déclin, de la discipline. Le 18 mai,
lorsqu’un incendie suspect détruit la
porte du camp qui donne accès à
Valcartier Village, personne ne bouge,
sous prétexte de ne pas avoir entendu
l’alarme de feu…
Le 14 août, lorsque les hommes
apprennent la capitulation du Japon,
c’est l’allégresse! Malgré la forte pluie,
tous les hommes se rendent au mess
des officiers où se tient un souper protocolaire. Invité par ses hommes à
faire un discours, le colonel Ménard
annonce qu’il ne fera pas d’inspection le
lendemain. Le commandant est alors
soulevé à bouts de bras et, fanfare en
tête, est porté en triomphe sous les
«hourras», les applaudissements, les
chants et le tintamarre!
DANS LA PROCHAINE ÉDITION :
«Une plaque tournante».
PRISE DE SANG • VACCINS VOYAGE
Au-dessus
du Brunet
1451, de l’Etna, local 206
Val-Bélair, Québec
G3K 2S1
www.CRMCQC.com
T. 418 622-2762
Débute à 6 h
Aucune attente
• Prise de sang
• Tests urinaires
• FIT-Test
• ECG
• Prélèvements de selles
•
•
•
•
Vaccination
Vaccination
Vaccination
Vaccination
Voyage
Zona & Pneumovax
VPH
grippe
Autorisé Santé-Canada
21
ADSUM, 16 AVRIL 2014
DEUX «BLINDÉS» REÇOIVENT
DES MENTIONS ÉLOGIEUSES
Deux membres du 12e Régiment blindé du Canada (12 RBC) ont reçu la Mention élogieuse du commandant du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada
(5 GBMC) pour leur service distingué.
SOLUTION
SUDOKU
ADJUDANT-MAÎTRE
MARTIN RAINVILLE
L’adjudant-maître Rainville
mérite la Mention élogieuse
du commandant du 5 GBMC
pour son grand professionnalisme, son dévouement et sa perspicacité
comme officier logistique
au 12 RBC depuis juin
2013.
Maison de thérapie spécialisée
pour les personnes portant l’uniforme
(Militaires-Anciens combattants et les membres de leur famille)
TRAITEMENTS :
1 : Dépendances
2 : Dépression
3 : Post-trauma
*Reconnue par toutes les compagnies d’assurances (ainsi que Croix bleue)
Vous n'êtes pas seul.
D'autres ont surmonté leurs difficultés.
Contactez-nous au :
Québec. Tel : 581 742-7001
Sans frais - 24h/24h : 1 888 315-0007
www.lavigile.qc.ca
CAPORAL-CHEF
SÉBASTIEN FORTIN
Le caporal-chef Fortin mérite la Mention élogieuse
du commandant du 5 GBMC
afin de reconnaître sa
grande contribution, son
dévouement remarquable
et son initiative hors du
commun dans l’entretien de
la flotte de véhicules de
l’escadron B du 12 RBC.
CERTIFICAT DE RECONNAISSANCE DE LA SQ POUR LA
PATROUILLE DE RANGERS CANADIENS DE HAVRE-SAINT-PIERRE
PAR LE CAPITAINE KARINE ROY
Officier d’information d’unité, 2e Groupe
de patrouilles des Rangers canadiens
La patrouille de Rangers canadiens de
Havre-Saint-Pierre a reçu un certificat
de reconnaissance de la Sûreté du
Québec (SQ). Le certificat vise à reconnaître la contribution de la patrouille
lors d’une opération de recherche et
sauvetage effectuée en 2012, en collaboration avec la SQ, pour retrouver une
résidente disparue.
Le lieutenant Benoît Morin, directeur
du poste de la SQ de la MRC de Minganie, a remis le certificat au sergent
Dollard Boudreau, chef de la patrouille
Dans l’ordre : lieutenant Benoît Morin, sergent Dollard
Boudreau et sergent Shirley Deroy.
de Havre-Saint-Pierre. Existant depuis
le 7 juin 1988, la patrouille compte 42
Rangers.
22
ADSUM, 16 AVRIL 2014
Des familles de militaires servent la soupe populaire
PAR JULIE SIMARD
Membre du comité organisateur du Cercle
des conjointes de Valcartier
Les 22 et 23 mars, une dizaine de
conjointes de militaires et leurs
enfants ont vécu le temps d’un dîner
une expérience très enrichissante
auprès des plus démunis de notre
région. En effet, nous avons servi
le repas de la soupe populaire à la
maison des Sœurs de la Charité de
Québec.
Étant des personnes très privilégiées
dans la vie, nous avions le goût de
vivre une expérience d’entraide dans le
cadre de nos activités entre conjointes
de militaires.
Depuis leur fondation en 1737, les
Sœurs de la Charité consacrent leur vie
au service des plus pauvres.3 Presque
chaque jour de l’année, des sœurs
convaincues et passionnées et plusieurs
bénévoles offrent à plus de 175 personnes un repas chaud, probablement
le seul qu’ils auront à manger de la
journée.
Lors de notre visite, nous avons servi
178 repas le samedi et 182 le dimanche.
– PHOTO : FOURNIE PAR JULIE SIMARD
Le groupe qui a servi la soupe populaire le 23 mars. De gauche à droite : sœur Julie Bouffard, Stéphanie Caron,
Madeleine Collin, Gabrielle Fortin, Julie Simard, sœur Simone Voisine, Sylvie Girard et Marie-Ève Guay.
Nous avons aussi eu la chance de3faire
la rencontre des responsables de la
soupe populaire,3sœur Julie Bouffard et
sœur Simone Voisine. Nous avons fait
le tour des magnifiques lieux où résident une trentaine de religieuses de la
congrégation des Sœurs de la Charité
de Québec. Ensuite, nous avons mangé
le même repas que nous avons servi
aux «invités» de la grande famille de
la soupe populaire. Puis, nous nous
sommes rassemblées pour échanger sur
notre expérience.3
Joignez les rangs de l’équipe gagnante d’ARAMARK
pour l’été 2014 au camp des cadets de Valcartier.
Sœur Julie nous confiait que beaucoup de gens qui fréquentent la soupe
populaire cherchent, avant tout, un
contact social et un endroit où ils seront
accueillis sans être victimes de préjugés, de discrimination ou de rejet.
Chaque personne qui vient à la soupe
est accueillie dans le plus grand
respect.3Non seulement les Sœurs de la
Charité offrent des repas, mais aussi
des vêtements pour toute la famille à
ceux qui le demandent.
Nous avons rencontré lors de notre
expérience des gens de tous âges, des
jeunes, des personnes plus âgées, des
hommes et des femmes. Les «invités»
de la soupe populaire étaient très
contents de rencontrer les femmes et
les enfants de militaires. D’ailleurs,
plusieurs nous ont remerciées pour le
travail de nos conjoints. L’un deux a
même dit à l’une d’entre nous3: «Pauvre
Madame, ça doit être dur pour vous
d’être la femme d’un soldat. Vous devez
être toujours inquiète! Ça doit être
pas facile! Est-ce que votre mari est
bien, il n’est pas revenu avec des traumatismes?»
Incroyable, n’est-ce pas? Cet homme
doit probablement avoir une vie assez
difficile et il avait de la sympathie pour
notre situation.3 Oui, nous avons vu le
visage de la pauvreté, mais nous avons
surtout rencontré des cœurs heureux
de rencontrer d’autres cœurs heureux
de les aider. Plusieurs conjointes ont le
désir d’y retourner et d’y aller avec des
amis ou collègues de travail.
Il est possible pour tout le monde de servir la soupe populaire en réservant sa place à l’avance au 418 692-1762. Les
locaux sont situés au 745, avenue Honoré-Mercier.
Vous songez aux
prochaines étapes ?
THIRDQUARTER A DES
OPTIONS À VOUS OFFRIR.
Nous sommes un service de
recrutement en ligne à lintention
des personnes de 45 ans et plus.
NOUS SOMMES À LA RECHERCHE DE JEUNES DYNAMIQUES, DÉBROUILLARDS
ET POLYVALENTS POUR TRAVAILLER DANS LE SECTEUR DU SERVICE ALIMENTAIRE.
PLONGEUR • AIDE EN ALIMENTATION
SERVICE À LA CLIENTÈLE • ENTRETIEN MÉNAGER
www.thirdquarter.ca
www.skillsconnectinc.com
EXIGENCES :
• Vouloir acquérir une expérience de travail inoubliable
• Aimer relevé des défis
• Avoir le goût de passer l’été entre amis
AVANTAGES :
• Uniforme
• Repas
Vous pouvez vous y inscrire gratuitement,
dans le confort de votre demeure et à votre
propre rythme. Nous faisons appel à un
système de jumelage des compétences qui
associe nos candidats aux emplois qui leur
conviennent. Nous savons que vous avez
beaucoup à offrir et nous défendons les
intérêts des travailleurs dâge mûr.
Numéro sans frais : 1.855.286.0306
FAITES PARVENIR VOTRE CV À :
[email protected]
ADSUM, 16 AVRIL 2014
MACHINES DE GUERRE
23
F-22 RAPTOR
Le F-22 Raptor est l’aéronef le plus redoutable de la force aérienne des États-Unis.
C’est un avion de chasse supersonique, polyvalent et furtif de cinquième génération. Fruit de 20 ans de développement, le Raptor est le premier avion de supériorité aérienne doté d’un système de furtivité. Même si son rôle premier est de
combattre les autres avions, cet appareil bimoteur est aussi capable d’attaquer des
cibles au sol en larguant différents types de missiles ou de bombes. Le F-22 est
aussi réputé pour sa manœuvrabilité supérieure, sa vitesse pouvant atteindre Mach
2 et ses capacités de détection hors du commun. Les Américains affirment que le
Raptor est le meilleur avion de chasse multi-rôles au monde, rien de moins. C’est
pourquoi ils veulent le garder juste pour eux : le Raptor est en effet exclusif aux
États-Unis et son exportation est interdite par la loi américaine. (P.B.)
– PHOTO : SGT CHRISTOPHER HUBENTHAL, FORCE AÉRIENNE DES ÉTATS-UNIS
– PHOTO : PROGRAMME DES CADETS DU CANADA
Un festival de musique qui se
termine sur une bonne note pour
les cadets du 2772 Valcartier
L
e corps de cadets 2772 Valcartier a remporté la première place dans la
catégorie «petits ensembles» lors de la 9e édition du Festival de musique
des cadets, qui se tenait à Drummondville les 22 et 23 mars. «Inoubliable!», c’est le mot utilisé par la cadette adjudant Leteshia Brown (à gauche
sur la photo) et la cadette adjudant-maître Heidy Bérudé (à droite), toutes
deux âgées de 16 ans. Elles étaient parmi les 15 cadets musiciens du corps de
cadets 2772 Valcartier qui ont pris part au festival. Pour elles, le festival de
musique est une expérience unique en plus d’être une belle occasion de revoir
leurs amis des différents camps d’été.
Constructeur : Lockheed Martin
(Boeing/S&S), États-Unis
Premier vol : 7 septembre 1997
Mise en service : 15 décembre 2005
Coût unitaire : environ 150 M $US
Nombre d’avions construits : 196
Équipage : 1 pilote
Poids : 19,7 tonnes vide, 29,3 tonnes
chargé.
Dimensions : 19 mètres de longueur,
13,5 mètres de largeur.
Vitesse maximale : 1963 km/h (Mach
1,8) ou plus de 2100 km/h (Mach 2)
avec la postcombustion.
Autonomie : environ 3000 kilomètres.
Armement : un canon automatique
Vulcan 20mm, huit missiles air-air
de courte et moyenne portée, quatre
missiles air-sol, deux bombes de 1000
livres ou huit bombes de 250 livres.
Estelle Moisan, a.-g. a.t.c.
Denis Vaillancourt, a.-g.
Dépositaire des greffes
Marc Lanouette, a.-g.
Michel Paquet, a.-g.
Réjean Gingras, a.-g.
Denis G. Genest, a.-g.
(minutes 1000 à 3293)
Les arpenteurs-géomètres de Groupe VRSB :
votre assurance exactitude !
www.groupevrsb.com
Québec T : 418 628-5544
Lévis T : 418 839-3886
Portneuf T : 418 878-2598
24
ADSUM, 16 AVRIL 2014
Via Capitale Sélect
RAPHAËL DUMAIS
Agence Immobilière
COURTIER IMMOBILIER AGRÉÉ
418 627-3333
www.raphaeldumais.ca
Service bilingue / Bilingual services
VAL-BÉLAIR
$
00
50
9
5
SAINT-ÉMILE
$
00
90
8
3
SHANNON
$
00
49
2
3
INCROYABLE, elle est magnifique! Chaleureuse
avec une finition haut de gamme; cuisine
avec armoires en bois jusqu'au plafond 9",
comptoir lunch en quartz, 3 foyers au propane,
3 s. de bains, 1 s. d'eau, 3 cc à l'étage dont une
avec walk-in, salle de bains et accès au balcon.
Garage, terrain de 51732 pi². Accès à pied au
Parc naturel Mont-Bélair.
Magnifique cottage 28x28x30, plafond 9" au RDC
et aire ouverte, cuisine avec îlot central et
comptoir lunch, foyer au bois au salon, 4 cc dont
3 à l'étage, salle de bains de rêve avec bain
podium, douche en céramique, 2 éviers et comm.
avec la chambre des maîtres. Terrain de plus
de 7000pc, garage 14x19. Secteur familial,
à 1 min à pied d'un parc.
Beau plain-pied avec garage de rêve sur dalle
de béton 22x36, deux portes et pouvant contenir
3 voitures. Propriété avec 3 chambres, une salle
de bains, poêle à bois et beaucoup d'améliorations effectuées. Cuisine avec armoires de bois.
Terrain de 16 674 pc situé au bout d'une rue
peu passante. AQUEDUC. Possession flexible.
SHANNON
SAINT-AUGUSTIN
SAINTE-CATHERINE
$
00
99
4
4
$
00
99
2
4
$
00
50
3
4
IMPECCABLE! Magnifique cottage style Anglais
29/30x28 avec garage 18x26 (4 côtés brique). Très
bien divisé. Cuisine avec armoires de polyester
jusqu'au plafond/comptoir lunch/dado. Salon et
salle familiale avec foyer au propane, 3 chambres
à l'étage dont une avec walk-in. Terrain de 35 264
pc avec cour sud-ouest, paysager et cabanon.
Coup de coeur!
Secteur "Les Bocages", très beau cottage style
Anglais 36x25 entretenu avec soin. 4 chambres
dont une au rdc, 2 salles de bains, foyer au bois,
air climatisé +++ Le tout sur un magnifique
terrain de 12 862 pc, paysager, intime et boisé.
La propriété est située dans un îlot, paisible et
sécuritaire pour votre famille. Possession flexible!
WOW! Superbe plain-pied haut de gamme
2007 avec système GÉOTHERMIE, garage double
2 portes. 2 chambres dont une avec walk-in
et 2 bureaux avec fenêtres, 2 salles de bains.
Cuisine avec armoires thermoplastique jusqu'au
plafond, îlot central et beaucoup de rangement.
Solarium 3 saisons. Terrain 43 270 pc. Prise de
possession flexible.
VAL-BÉLAIR
CHARLESBOURG
CHARLESBOURG
0$
00
6
16
0$
90
9
39
0$
00
5
37
Très beau condo au demi-sous-sol, construction 2011, aires ouvertes salon et salle à
manger très vaste, cuisine avec comptoir
lunch et beaucoup de rangement, 2 grandes
chambres dont une avec walk-in, un stationnement. Côté stationnement (loin Pie XI).
Possession flexible.
Magnifique cottage 2008 28x28x32 avec garage
excavé 13x22. Foyer 3 faces au propane entre
salon/s. à manger. Cuisine avec comptoir lunch et
bcp de rang. 3 chambres à l'étage dont une avec
walk-in (poss. 4e au sous-sol). 2 salles de bains
(poss. 3e). Bien divisé et belle finition.
Le tout sur un terrain paysagé de +/-8500 p².
Possession à discuter.
Belle propriété à paliers multiples 50x24x28 irr.
sur 5 niveaux, 4 côtés brique, 3 chambres à
l'étage, 1 bureau, 3 salons, 2 salles de bains et
une salle d'eau, atelier, garage intégré avec accès
par le sous-sol, 4 stationnements asphaltés.
Terrain de 8100 pc sans voisin arrière, cabanon.
Parfait pour ceux qui ont besoin d'espace.
VAL-BÉLAIR
SAINT-GABRIEL
CHARLESBOURG
$
00
99
3
2
$
00
99
4
3
$
00
99
8
2
Parfait pour votre famille! Belle propriété
34x26 avec entrée mi-étage. Quatre chambres dont deux au rez-de-chaussée et deux
au sous-sol avec fenêtres hors terre, deux
salles de bains. Patio recouvert, piscine hors
terre et spa! Le tout sur un terrain paysager
de 5160 pi². Elle saura vous charmer!
WOW! Magnifique plain-pied rénové (2009) en
très grande partie avec goût et avec le souci du
détail. 3 chambres à coucher dont une avec
walk-in 7.7x7.3 et porte-jardin. Salle de bains
avec bain sur pattes et douche en céramique et
verre. Garage avec terrasse pour admirer la VUE
INCROYABLE SUR LA RIVIÈRE JACQUES-CARTIER!
Beau duplex avec un 5½ pour propriétaire
occupant, 3 chambres, très fenestré, planchers de bois et céramique. 1x4½ au sous-sol
avec fenêtres hors-terre loué actuellement
625$ non-chauffé, non-éclairé, juillet 2014
augmentation 635$/mois. À voir rapidement.
LEBOURGNEUF
SAINT-ÉMILE
CHARLESBOURG
4
27
0$
90
Wow! Très beau condo 1088 p² au Vert le
Mezzanine. 2 stationnements int. et ext., 2 ch.,
2 portes-fenêtres. Cuisine avec comptoir lunch
4 places fait en quartz. Plafond 9 p, air climatisé
central. Complexe sportif: piscine int., sauna,
spa, bain vapeur, salles de jeux et de réception
et suite pour invité. Coup de coeur assuré.
Possession flexible.
BEAUPORT
0$
90
4
23
9
18
0$
90
0$
50
4
18
Très beau condo sur 2 étages, construction
2010. Salon avec foyer, salle à manger avec
porte-fenêtre et une cuisine tendance,
2 chambres dont une avec walk-in,
une salle de bains et une salle d'eau,
2 stationnements. Possession flexible.
Secteur Montagne-des-Roches, très beau
condo 4½ au 2e étage, très fenestré,
2 chambres, 2 stationnements, très grand salon
avec porte-patio 9 pieds, salle à manger et
cuisine à aires ouvertes. Toiture et fenêtres
rénovées. Près de tous les services. Vue sur la
ville. Libre immédiatement.
LIMOILOU
NEUFCHATEL
0$
00
5
41
"Le Maréchal Joffre", Magnifique condo 2009 de
1230 pi² nette. 2 cc dont une avec sdb privée et
walk-in. 2 salles de bains avec chacune une douche
en céramique (verre, acrylique). Cuisine avec bcp de
rangement, îlot (comptoir de quartz), dado, armoires
jusqu'au plafond en polyester. Foyer au gaz naturel
au salon, un stat. int. Coup de coeur assuré.
Beau condo 2009 au 2e étage (milieu),
2 chambres à coucher dont une avec walk-in.
Salle de bains avec bain podium et douche
indépendante. Grandes pièces, 2 stationnements
et un rangement extérieur. Situé près de tous
les services et de l'autoroute Robert-Bourassa.
Coup de coeur assuré!
VAL-BÉLAIR
CHARLESBOURG
CHARLESBOURG
$
00
50
9
1
c’est simple.
UNE SEULE RÈGLE :
chaque ligne,
colonne et carré
de 3 x 3 doit
contenir tous les
chiffres de 1 à 9.
Difficulté :
MOYEN
Voir solution en page 21.
$
00
99
8
1
Très beau condo 2006 (rez-de-chaussée et
sous-sol), 4 chambres dont 2 au rez-dechaussée, 2 salles de bains, cuisine avec îlot
central, beaucoup de rangement, grand salon et
grande salle familiale, aucun tapis, 2 stationnements. Belle finition! Une visite s'impose!
$
00
50
5
1
VOTRE SUDOKU
Jouer au SUDOKU,
$
00
99
8
3
FRANCHISE DÉTENUE PAR
R INSPECTION FRANÇOIS OTIS INC.
PARTENAIRE BROOKFIELD
MASSO • KINÉ
MARTINE BOUCHER
"Le Manoir du Golf", beau condo 4½ avec
2 chambres, 1 salle de bains, cuisine rénovée,
une terrasse, 2 stationnements extérieurs,
1 rangement. L'immeuble offre une salle
d'exercice, salle de réception, spa et piscine
creusée. Situé très près de la piste cyclable et à
7 minutes de la Base Militaire.
Très beau condo 2009 au rez-de-chaussée,
d'une superficie nette de 1108 pi², 2 chambres,
1 salle de bains (bain podium et douche
bedaine), air climatisé mural, 1 stationnement
et un rangement extérieur. Aucun tapis.
Possession très flexible. Près de tous les
services. À voir!
Rareté, plain-pied avec beaucoup d'extra,
const.2008, 4 côtés brique garage intégré +
chauffé, 3 cc possibilité de 4, 1 bureau, 2 s.de
bains, salon tourelle+foyer 3 faces au propane,
air climatisé mural.Cuisine arm.thermoplastique,
bcp rangement, espace lunch ++. Terr. 5188pi²
aménagé avec goût. Poss. très flexible. Prix sous
évaluation municipale.
PARTICIPANT AU SERVICE DE RELOGEMENT DES FORCES ARMÉES CANADIENNES
Massage thérapeutique
et détente
Femme enceinte,
massage sur chaise
Certificats cadeaux
et reçus d'assurance
Douche disponible
13365 rue Duhamel,
Haute St-Charles, Québec
{418.922.4388}
SUR RENDEZ-VOUS
25
ADSUM, 16 AVRIL 2014
La Légion royale canadienne
redistribue à la communauté
La filiale 265 de la Légion royale canadienne, située à Lac-Saint-Charles, a
récemment redistribué des contributions financières à trois organismes de
la communauté, grâce aux dons recueillis durant la campagne du coquelicot
2013. Sur la photo, Elsie Godin, présidente de la campagne du coquelicot
2013, remet un chèque de 15' 000 $ à
Bernard Proulx du Centre CASA, une
maison de thérapie de Saint-Augustinde-Desmaures venant en aide aux
personnes souffrant de dépendances,
pour l’achat de nouveaux équipements.
Également présent, Claude Racine,
président de la filiale 265. Pour sa part,
Gervais Jeffrey, représentant du Projet
des Eaux curatives, a reçu un chèque
de 3000 $ pour l’achat de matériel servant lors des rencontres de son programme. Les Eaux curatives aident les
soldats et vétérans canadiens blessés
à retrouver leur santé psychologique
et émotionnelle par l’enseignement de
la pêche à la mouche. De son côté, Ron
Pugh s’est vu offrir 1000 $ en soutien à
son programme de baseball destiné aux
jeunes. (P.B.)
– PHOTO : CLAUDE PAQUET
agence immobilière
Pierre Cloutier
Courtier immobilier
www.pierre-cloutier.com
POUR VENDRE OU ACHETER
418 847-1000
Mario Pelletier
Courtier immobilier
www.mariopelletier.com
SHANNON
SHANNON
SHANNON
SHANNON
SHANNON
424 900$
375 000$
372 500$
359 500$
319 000$
SHANNON
SHANNON
SHANNON
VAL-BÉLAIR
VAL-BÉLAIR
PICCOLO
«alias Pico»
Propriétaires :
Philippe Brassard et Elizabeth Lord
Race : mini-rex
Âge : 9 mois
EAU
UV
NO
Avec nous depuis : août 2013
Poids : 2 kilogrammes
Caractère et comportement :
une petite boule de poils sans aucune malice!
Pico est un petit lapin curieux et sociable, qui
cohabite très bien avec les humains. Il adore se
faire flatter et ne mord jamais. Très discret et
propre en litière, Pico vit en liberté toute la
journée, sauf la nuit.
Il vous fait sourire quand :
il se couche comme un tapis pour se faire
flatter pendant de longues minutes. Lorsqu’on
lui caresse la tête et les bajoues, Pico se met à
grincer des dents en signe de satisfaction!
Il vous donne de la misère quand :
il se faufile entre nos jambes pour entrer dans
une chambre sans notre permission ou quand
il se met à grignoter un fil électrique ou un
meuble. Lapins et beaux meubles en bois
ne font pas bon ménage!
Que diriez-vous à quelqu’un qui hésite
à adopter un animal comme le vôtre ?
Le lapin mini-rex a un poil très doux, mais il
n’en perd presque pas sauf pendant la période
de mue, ce qui est bien pour les personnes
allergiques. Comme un chat, il apprend
facilement à faire ses besoins dans une litière.
Généralement, les lapins mâles sont plus
dociles, mais ils doivent être stérilisés à
l’âge de six mois.
Quelque chose à ajouter ?
Pico est une adorable et attachante petite créature, sortie tout droit d’un conte pour enfants.
Impossible de ne pas succomber à son charme!
294 900$
289 000$
219 900$
439 000$
399 500$
VAL-BÉLAIR
VAL-BÉLAIR
VAL-BÉLAIR
VAL-BÉLAIR
VAL-BÉLAIR
EAU
UV
O
N
EAU
UV
O
N
374 500$
267 500$
258 000$
221 500$
219 900$
VAL-BÉLAIR
VAL-BÉLAIR
VAL-BÉLAIR
SAINT-GABRIEL
SAINT-GABRIEL
219 900$
169 500$
157 000$
349 900$
228 500$
LORETTEVILLE
SAINT-ÉMILE
LAC ST-CHARLES
BEAUPORT
BEAUPORT
EAU
UV
NO
549 000$
349 500$
259 500$
EAU
UV
NO
199 000$
198 000$
PARTICIPANT AU SERVICE DE RELOGEMENT DES FORCES ARMÉES CANADIENNES
26
ADSUM, 16 AVRIL 2014
Jeunes «explorateurs d’un jour» à Valcartier
Q
uarante-deux adolescents des régions de Québec et Montréal ont
rencontré des militaires de la Base Valcartier le 10 avril afin d’en
apprendre un peu plus sur les différents métiers des Forces
armées canadiennes, lors de l’activité «Jeunes explorateurs d’un jour».
Les élèves de 4e et 5e secondaires ont eu la chance d’échanger avec des
militaires pratiquant un métier qui les intéresse, tels que des ingénieurs
de combat, des fantassins, des artilleurs, des blindés, des signaleurs
ou des techniciens en armement du 5e Groupe-brigade mécanisé du
Canada. À travers ces rencontres, les jeunes ont pu manipuler l’équipement propre à chaque métier militaire et poser des questions pour
mieux comprendre la réalité du soldat professionnel, qui est bien
différente de ce que l’on peut voir dans les films! À l’échelle provinciale,
l’activité «Jeunes explorateurs d’un jour» a permis à 3000 jeunes de
partout au Québec de vivre un stage d’une journée dans un organisme
– PHOTO : CPL NATHAN MOULTON, IMAGERIE VALCARTIER
public, parapublic ou une entreprise privée, afin de découvrir les multiples facettes d’une profession qui les intéresse. Sur la photo, les caporaux Barabé et Bélanger du 5e Régiment d’artillerie
du Canada montrent le fonctionnement d’un obusier LG1 105mm à des étudiants. (P.B.)
UN AMOUR
DE LAPIN EN
CHOCOLAT!
Mégane Parent, 9 ans, et Juliette
Rouillard, 8 ans, sont les deux
chanceuses qui ont gagné le tirage
au sort du concours de coloriage
de Pâques du journal Adsum.
Elles sont reparties chacune avec
un lapin géant en chocolat offert
par l’épicerie Metro de CANEX.
Espérons qu’elles partageront avec
les membres de leur famille…
s’ils sont gentils! Bonne dégustation!
MÉGANE PARENT
JULIETTE ROUILLARD
– PHOTO : MARC LÉGARÉ, RDDC
RDDC SE PENCHE
SUR L’IMPACT
DU RECUL DES
ARMES LÉGÈRES
Recherche et Développement pour la
Défense Canada (RDDC) mène présentement une étude sur l’impact du
recul des armes sur la performance
des soldats canadiens. Bien que la
force du recul soit un phénomène bien
connu, son impact tant physique que
psychologique sur le tireur et sur le
mouvement du baril demeure méconnu. Certains pensent que le recul n’a
aucun effet puisque la force ressentie
survient après le tir, alors que d’autres pensent qu’une force de recul
plus prononcée accentue les risques
de douleur à l’épaule. Des tests ont
été effectués à l’aide de soldats qui
devaient tirer avec un simulateur
de recul. Les données récoltées permettront aux scientifiques de mieux
comprendre le phénomène du recul
pour ensuite aider l’Armée canadienne
à prendre des décisions éclairées en
matière d’acquisition d’armes de petit
calibre et à adapter leurs méthodes
d’entraînement en conséquence.
TERRAINS DISPONIBLES
PONT-ROUGE
SAINTE-CATHERINE
SAINT-RAYMOND
115 000$
439 000$
189 000$ + txs
PETITE MAISON TRANQUILLE pas trop loin de
QC. POUR SEULEMENT 745$/mois, soyez proprio. Le montant inclut TOUS les frais VOYEZ
LOIN!
Un joli décor, de beaux matériaux. Loft
au-dessus du garage; pour garderie, bureau
ou loger un parent. Grand terrain. Gr. garage
attaché. À VOIR!
DU NEUF! Résidence à bâtir rapidement.
Possibilité de personnaliser votre plan et votre
décor. Livraison probable pour juillet. Garage
possible.
FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC
SAINTE-CATHERINE
PONT-ROUGE
479 000$
399 000$
239 900$
VASTE-IMPOSANTE-HAUT DE GAMME, comme les
revues de déco! VUE PANORAMIQUE. Quartier
boisé. Planchers chauffants. Plaf. cathédrale
18'. Fenestration imposante. Accès au lac.
Chic cottage aménagé sur 3 niveaux.
Construction récente. Superbe solarium 4
saisons. Gr terrain sans voisin arrière. Très
belle réalisation.
LA CONFORTABLE! Quartier paisible et en
demande. Planchers radiants, Garage attaché/
chauffé. Terrain aménagé avec remise et SPA.
S-sol aménagé. Toiture récente.
FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC
SAINT-AUGUSTIN
SAINTE-CATHERINE
195 000$
189 900$
249 900$
NOUVEAU
DÉVELOPPEMENT
REPRISE DE FINANCE*. IDÉAL BRICOLEUR.
Vaste propriété de 1850pc habitable + le s-sol. Fenestration et
toiture en bon état. Accès au
lac St-Joseph.
Secteur boisé. Pourquoi payer un loyer
quand vous pouvez avoir cette propriété à
un prix plus que raisonnable? Ambiance
chaleureuse et conviviale.
100% CLÉ EN MAIN! 2 salons et sous-sol
100% aménagé. Terrain manucuré et clôturé. Quartier pour la famille. 15 min. de la
BFC Valcartier.
Suivez-nous
S
uivez-nous sur
27
ADSUM, 16 AVRIL 2014
PAROLES D’AUMÔNIER
UN PADRÉ, «QU’OSSA DONNE»?
PAR LE PADRÉ (CAPT) DOMINIC LAFRENIÈRE
Aumônier du 3 R22eR et du QGET
Le padré est amusant. Il fait du PT
avec les troupes, il donne du chocolat,
il fait même des tours de magie! Mais
est-ce qu’on a vraiment besoin d’un
militaire, non combattant, qu’on nomme «aumônier» pour faire tout ça?
Surtout que dans notre société la pratique religieuse est en baisse. Le rôle de
l’aumônier est-il devenu désuet? Dans
le fond, un padre, «qu’ossa donne»?
Afin de respecter l’ORFC 33, le commandant doit assurer la tenue d’offices
religieux, accorder à l’aumônier toute
l’aide nécessaire à l’accomplissement
de son travail et fournir à tout militaire
l’occasion de recevoir tous les secours
religieux qu’il désire. Donc, du point
de vue légal, le commandant doit avoir
un padré afin de répondre aux besoins
spirituels qu’un membre pourrait
exprimer.
Mais l’aumônier est beaucoup plus
qu’un leader religieux. Il veille au
bien-être moral de toute personne, y
compris les membres de la famille des
militaires, et recommande au commandant de prendre action par rapport
à certaines situations malheureuses.
L’aumônier est souvent au bureau?
C’est peut-être parce qu’il prépare
une recommandation au commandant,
appuyée de textes légaux et autres
documents, afin de venir en aide à un
membre.
En opération, le travail s’accroît
puisqu’en plus du ministère auprès des
DÉFI DE LA SANTÉ ET DU MIEUX-ÊTRE DES FAC
Du 1er au 31 mai
L’évêque Odon de Conteville accompagne Guillaume
le Conquérant lors de la conquête de l’Angleterre en
1066. Le désir des aumôniers d’être proche des troupes au combat date de bien longtemps. Remarquez
que même s’il porte une armure, l’évêque ne brandit
pas une épée mais un bâton, puisque déjà à cette
époque les religieux ne pouvaient porter d’armes
létales au combat. (Détail de la Tapisserie de Bayeux,
XIe siècle)
troupes, l’aumônier doit faire une
analyse religieuse de la zone d’opération et entrer en rapport avec les chefs
religieux locaux. Ces tâches ne demandent pas seulement des connaissances
mais aussi du vécu, de l’expérience
spirituelle, afin de saisir la complexité
et la subtilité du fait religieux dans une
culture différente de la nôtre.
Il est facile, au nom de l’efficacité
opérationnelle, de mettre de côté la
Charte canadienne des droits et libertés. L’aumônier est là pour rappeler
que certains droits doivent s’appliquer
et même pour conseiller sur la façon de
Le mieux-être – que cela vaut-il à vos yeux? Beaucoup d’entre nous ont leur santé et mieux-être à
cœur et passent leur vie à les poursuivre. Certaines personnes tentent d’y parvenir en s’entraînant,
d’autres en mangeant sainement et ou en allant à la pêche, tout simplement.
Peu importe ce que nous faisons, il est important que nous réalisions que la recherche du mieux-être
influence tous les aspects de notre vie et est tributaire des décisions que nous prenons quotidiennement. Si vous êtes insatisfait de votre santé et de votre mieux-être, alors pourquoi ne pas participer
au Défi de la santé et du mieux-être des Forces armées canadiennes cette année?
Inscrivez-vous au Défi dès aujourd’hui au bureau de la Promotion de la santé (Centre des sports) ou encore en ligne! En
y participant, vous courrez la chance de gagner plusieurs prix. Détails sur www.forces.gc.ca/healthchallenge-defisante
mettre en place un accommodement,
s’il rencontre les normes.
Avant même l’enrôlement, l’aumônier doit posséder un diplôme universitaire en théologie et deux années de
pratique à temps plein. Par la suite, il
reçoit de la formation continue portant
sur le counselling, l’éthique, le suicide,
les relations avec les autres cultures
et religions, etc. De plus, il rencontre
l’universalité de service, complète tous
les NIAC annuelles, les cours de carrière, et s’attend à être muté ou déployé
régulièrement.
En plus d’être l’un des seuls services
à être de garde 24/7, l’aumônier va
régulièrement dans le clos et partage
la même tente, la même nourriture, la
même bouette que les troupes. S’il n’est
pas spécialiste en santé mentale comme un travailleur social (TS) ou un
psychologue, sa présence sur terrain
fait de lui un excellent observateur du
comportement des militaires et il peut
référer aux spécialistes si nécessaire.
À noter que l’aumônier ne joue pas le
rôle du TS ou du psy, mais puisque ses
services sont complémentaires, il collabore avec eux dans une approche multidisciplinaire.
Nous voyons que le rôle de l’aumônier
n’est pas désuet, qu’au contraire ce rôle
peut prendre plusieurs formes, et que
souvent le ministère ne touche pas au
domaine religieux, ce qui fait de cette
profession l’une des plus versatiles des
Forces armées canadiennes.
agence immobilière
Sébastien Masse inc.
Courtier immobilier
Nancy Tobin inc.
Nancy Garneau
Courtier immobilier
Ginette Plante
Adj. adm.
Adj. adm.
Guy Lapierre inc.
Martin Comeau inc.
Courtier immobilier
Courtier immobilier
Anne Marie Domaine inc.
Courtier immobilier
Une équipe qui donne des
RE SULTATS
418 847-1000
Fiers de servir les membres
de la communauté militaire
www.martincomeau.ca
facebook.com/lequipecomeau
BILINGUAL
SERVICES
Participant au service de relogement BROOKFIELD des Forces armées canadiennes
Val-Bélair
Val-Bélair
Val-Bélair
Val-Bélair
Val-Bélair
2179, av. Industrielle
1356, rue d'Europe
1400, rue de Calais
1254, rue du Colombage
101 - 1428, Grandpierre
SIA : 10008651
SIA : 15586310
SIA : 20210076
SIA : 13591918
SIA : 16373005
Val-Bélair
1578, rue Aladin
SIA : 12491753
Val-Bélair
1234, rue des Charmilles
SIA : 13600273
Val-Bélair
Shannon
Shannon
Shannon
Shannon
Shannon
Shannon
1955, rue Mandeville
106, rue Desrochers
84, rue Oak
89, rue Desrochers
120, rue Griffin
201 Ch. de Gosford
Rue Griffin
SIA : 26245528
SIA : 19714065
SIA : 15676563
SIA : 18345084
SIA : 22004239
SIA : 9764255
SIA : 10635144
Shannon
Lac St-Charles
Lac St-Charles
Lac St-Charles
Charlesbourg
Charlesbourg
Loretteville
6 Rue Oak
558, rue de l'Élégance
1552-1554, rue Jacques-Bédard
1540-1542, rue Jacques-Bédard
422, rue Elmina-Anger
308 - 4425, rue Le Monelier
3110, rue Frédéric-Légaré
PORTE OUVERTE TOUS LES DIMANCHES
SIA : 20052903
SIA : 26936147
SIA : 10713212
SIA : 21137109
SIA : 11074389
SIA : 28909129
SIA : 25671490
Sainte-Catherine
Saint-Gabriel
Neufchâtel
Duberger
Sainte-Foy
Beauport
Saint-Augustin
9, rue Maisonneuve
34, rue Caroline
9350, rue de Lunenburg
101 - 3245, boul. Père-Lelièvre
1 - 7679, boul. Wilfrid-Hamel
158, rue De Chambonnières
610 - 4974, rue Lionel-Groulx
SIA : 26080742
SIA : 17921807
SIA : 26267295
SIA : 22634998
SIA : 10013353
SIA : 19825394
SIA : 20912515
28
ADSUM, 16 AVRIL 2014
PROMOTION DE LA SANTÉ
PROGRAMMES ET ATELIERS
DE LA PROMOTION DE LA SANTÉ
SAINE ALIMENTATION
Cet atelier vous permettra d’effectuer des choix santé en terme de saine alimentation et vous procurera des trucs afin de rendre cette notion simple,
facile et rapide.
Le mercredi 24 avril de 18 h 30 à 20 h 30.
ATELIERS CONJUGAUX
Vivre à deux n’est pas toujours de tout repos! Vous avez besoin d’outils pour
parvenir à vous exprimer sainement? Vous désirez apprendre à maîtriser les
conflits conjugaux et préserver l’harmonie au sein de votre couple? Ces
ateliers vous permettront de développer de nouvelles stratégies afin d’entretenir le bonheur de vivre à deux. Notez que vous pouvez y assister seul
ou en couple, et que vous pouvez choisir de vous inscrire uniquement à l’un
comme à l’ensemble de ces ateliers.
– Saine communication conjugale : le mercredi 1er mai de 18 h 30 à 20 h 30.
– Expression des besoins, limites et attentes : le mercredi 8 mai de 18 h 30 à 20 h 30.
– Maîtrise des moments de conflits : le mercredi 15 mai de 18 h 30 à 20 h 30.
Inscription à l’avance requise. Ces cours sont également offerts en journée.
Pour toute information ou inscription, veuillez composer le 418 844-5000, poste 4677,
ou envoyer un courriel à l’adresse [email protected]
agence immobilière
SANDRA GAGNON
Courtier immobilier
418 948-1000
STE-CATHERINE
5
31
$+
tx
00
9
84
4
26
2
COUP DE COEUR - C'EST CERTAIN! Rue paisible. Près
de tous les services et loisirs. Construction neuve au
décor des plus actuel; chic-tendance. Une très belle
réalisation. Une demeure de qualité. Norme Novoclimat. Garage intégré. 3 chambres à l'étage. Prix
incluant les taxes et ristournes est de 322 499, 01$.
Elle vaut le détour; c'est à voir!
IMPECCABLE! Plain-pied au décor surprenant. Beau
grand terrain 24 000 p.c. aménagé avec arbres
matures et un garage 16x24 attaché. 3 chambres,
2 s-b, walk-in, poêle a bois, fenestration abondante.
Grands espaces de vie. Sous-sol aménagé. Très facile
d'accès par aut.40 et trajet facile pour se rendre à la
base valcartier. Une visite s'impose!
VAL-BÉLAIR
CONTACTEZ-MOI
SAINTE-CATHERINE
0$
00
POUR
L’ÉVALUATION DE
VOTRE PROPRIÉTÉ
Propriété de type maison en rangée. Unité de coin.
SECTEUR EN DEMANDE. Elle est dès plus intéressante. Elle offre 3 c.à.c. et des pièces ensoleillées.
Salle familiale au s-sol et salle de lavage ind.
Beaucoup de rangement. S-sol aménagé à 100%.
Toiture 2011. Accès facile à l'autoroute. Près de tout.
Un excellent rapport qualité-prix. Venez voir!
NEUVILLE
9
27
4
34
GESTION DE L’ENTRAÎNEMENT CARDIOVASCULAIRE
Planification de l’entraînement
V02max, PAM, VAM, fréquence cardiaque, et technique de course à pied.
Le 23 avril de 13 h 30 à 15 h 30 au
Centre de sports de la Base Valcartier
(bât. 516). Inscription avant le 22 avril
au'418'844-5000, poste 6538.
29 AVRIL
BESOIN D’IDÉES POUR FACILITER
VOTRE TRANSFERT?
Le mardi 29 avril de 18 h 30 à 21 h,
le Centre de la famille Valcartier vous
invite à une rencontre préparatoire à la
mutation. Une activité pour les 5-11
ans et les 12-17 ans sera aussi offerte
lors de cette soirée. Inscription requise
avant le 18 avril. Info : Cathy-Ann
Landry au 418 844-6060.
NEED SOME TIPS AND TRICKS TO MAKE
YOUR TRANSFERT EASIER?
Tuesday, April 29th from 6:30 pm to
9:00 pm, the Valcartier Family Centre
BIOMÉCANIQUE DE COURSE
Séance pratique, analyse biomécanique sur tapis roulant, intégration
des techniques de course. Le 7 mai de
13 h 30 à 15 h 30 au Centre des sports
de la Base Valcartier (bât. 516).
Inscription avant le 6 mai au 418'8445000, poste 4296.
DIVERS
RECHERCHE DE CONJOINTS OU CONJOINTES DE
MILITAIRE, D’HIER À AUJOURD’HUI
Dans le cadre du 100e anniversaire
de la Base Valcartier, le Centre de la
famille Valcartier recherche des conjoints ou conjointes de militaire de tous
âges afin de préparer un kiosque sur
l’évolution des familles de militaire
depuis 100 ans. Nous aimerions rencontrer des petits groupes de toutes
les générations. Venez partager votre
vécu comme famille de militaire. Info':
Chantal Thompson, organisatrice communautaire, au 418'844-6060.
PROCHAINE PARUTION DU BLOC-NOTE :
er
1 mai 2014
Soumettez vos communiqués
AU PLUS TARD LE 22 AVRIL 2014
à [email protected]
0$
50
VAL-BÉLAIR
U
ND
VE
U
ND
VE
Secteur paisible et recherché. Accueillant et chaleureux plain pied à aire ouverte, situé à Neuville
dans un secteur tranquille. Offre 3 CC, 2 SDB,
foyer au bois + poêle au mazout. Entré indépendante au s-s. Garage attaché. Grand terrain
intime de 16000 p.c. Secteur jeunes familles!
COUP DE COEUR!
23 AVRIL
7 MAI
Bord de l'eau! Le site, WOW! Cette demeure fera le
plaisir de gens à la recherché d'un produit qui à une
âme! 3 C.à.C. dont une sur une grande mezzanine.
Fenestrations+++. Cuisine équipée très recente.
Armoires en bois. Terrain ±31000pc. GARAGE chauffé
26x29 pour le mécanicien qui sommeil en vous! Vue
imprenable sur l'eau et les montagnes. À VOIR!
PONT-ROUGE
0$
00
DE POMPIERS À POMPISTES!
Dans le but de ramasser des fonds
pour la dystrophie musculaire, trois
pompiers de Shannon seront pompistes
à la station-service Eko de Shannon
de 8 h à midi ainsi que le 30 avril au
Ultramar du Dépanneur Canex de 15 h
à 18 h. Les fonds récoltés seront remis
lors du Défi Gratte-Ciel auquel ils participeront le 16 mai.
invites you to a posting preparation
session. An activity for kids 5-11years
old and 12-17 years old will also be
offered at the same time. Registration
required before April 18th. Info: CathyAnn Landry at 418 844-6060.
0$
00
Comme neuf! Construction 2012. Spacieux cottage
28 X 30 qui plaira à coup sûr. 3 c.à.c. à l'étage et
1 au s.s. Plancher de bois-franc. Certifié Novoclimat.
Cuisine et salle de bain vastes et de très bon goût. 2
douche céramique. Sous-sol fini au complet. Un décor
élégant qui vous donnera le goût de vous installer.
Près de tout. 15 min de la base.
9
22
18 AVRIL
SAINTE-CATHERINE
PONT-ROUGE
0$
00
BLOC-NOTES
TRANSFERT MILITAIRE! Le laissez pas filer. C'EST
COMME NEUF! Condo 4 1/2 au 3e étage. Salon, salle à
manger, cuisine à aires ouvertes, foyer propane,
douche indépendante, 2 stationnements et rangement extérieur. Grand balcon ensoleillé toute la
journée. Secteur tranquille. Libre immédiatement.
Plusieurs services à pied. 20min de la BFC Valcartier.
AUBAINE, JOLI CONDO 4 1/2. Faites des jaloux avec ce
condo de style contemporain! Cuisine tendance en
polyester, s.d.b. avec bain podium & douche
céramique. Robinetteries de luxe. Immense c.à.c. des
maîtres+walk-in. 2 stationnements(rare.) Près de
TOUT les services. 5 min. BFC. Évaluation agréée au
dossier, valeur de 200 000$. À vous de jouer!
VOUS ÊTES MUTÉ EN OUTAOUAIS ?
NOUS AVONS ACCÈS À TOUTES
LES PROPRIÉTÉS SUR LE MARCHÉ
Nous pouvons préparer votre arrivée. Une semaine pour trouver une propriété
est si vite passée ! Laissez mon équipe et moi tout orchester pour vous.
(peu importe le courtier)
FERNANDE SIROIS
Courtier immobilier agréée inc.
819 246-1000 • WWW.FERNANDESIROIS.COM
[email protected] • BILINGUAL SERVICES
Accrédité au
programme de
relogement des Forces
armées canadiennes
29
ADSUM, 16 AVRIL 2014
CHRONIQUE AUTO
FICHE TECHNIQUE
LE VOLKSWAGEN TOUAREG TDI 2014 :
DANS L’OMBRE D’AUDI
PAR JEAN-FRANÇOIS ROSS
Chroniqueur automobile
Payer la somme de 65B 000B $ est généralement exagéré pour un VUS intermédiaire de luxe de Volkswagen, mais
peut-être pas s’il s’agit du TouaregB TDIB 2014. Sous la carrosserie, le
Touareg dispose d’une plate-forme qui
a été conçue en collaboration avec Audi
et Porsche qui, eux, l’utilisent respectivement pour le Q7 et le Cayenne. En
d’autres termes, le Touareg vous donne,
à un prix de base de 50B000B$, un VUS
de classe mondiale, en y retranchant
quelques milliers de dollars par rapport
aux marques plus haut de gamme.
L’intérieur du Volkswagen Touareg
est typique de la marqueB : simple et
sans fioriture, il présente des matériaux de haute qualité. Certains concurrents peuvent donner une sensation
plus luxueuse à l’intérieur, mais j’ai
été charmé par l’ergonomie du Touareg
SHANNON
9
43
0$
90
SHANNON
9
38
SAINTE-CATHERINE
4
21
0$
90
7
31
0$
90
4
32
0$
90
SAINT-ÉMILE
9
28
0$
90
CAPACITÉ DU RÉSERVOIR : 100,0 litres
CONSOMMATION :
Ville : 10,8 l/100 km ou 26 mi/gal*
Route : 6,7 l/100 km ou 42 mi/gal*
Émission de CO2 : 243 g/km*
et génèrent 266B livres-pieds de couple
de 3000 à 4000B tours/minute. Le
V6B 3,0B litresB TDI a été de loin mon
préféré de la gamme. Ce moteur à
diesel propre produit 240B chevaux
de 3500 à 4000B tours/minute et d’un
couple de 406B livres-pieds de 1750 à
2250Btours/minute, très impressionnant
à ce bas régime moteur. De plus, la
capacité de remorquage est de 3500Bkg
tout en obtenant une consommation de
carburant plus qu’acceptable.
J’ai vraiment apprécié l’essai routier
du Volkswagen TouaregB TDIB 2014.
Ce fut un plaisir de conduire toute
une semaine dans cet habitacle de si
belle facture. Dommage qu’il reste un
peu dans l’ombre de ses cousins Audi et
Porsche.
SHANNON
SHANNON
9
26
VAL-BÉLAIR
SAINT-ÉMILE
0$
50
et le caractère sans prétention du
manufacturier. L’accent est mis sur la
fonctionnalité; par exemple, le siège du
conducteur offre une gamme étonnante
de réglage en hauteur et le coussin
inférieur s’incline indépendamment.
J’apprécie également le toit ouvrant,
panoramique pleine grandeur qui,
apporte lumière et chaleur à cette
cabine plutôt austère. Tant du point de
vue des sièges avant que de la banquette arrière, le confort est omniprésent et
le Touareg accommode aisément quatre
occupants adultes qui pourront apprécier sa douceur de roulement.
La transmission automatique à huit
rapports et le système de traction
intégrale permanente font partie
intégrante du groupe motopropulseur,
tandis que sous le capot, il y a deux
choix tout à fait différents de motorisation. Les versions à moteur à essence
reçoivent un V-6 de 3,6B litres de
280B chevaux à 6200B tours/minute
MARQUE : VOLKSWAGEN
MODÈLE : TOUAREG EXECLINE 2014 (modèle d’essai)
AUTRE(S) MODÈLE(S) : CONFORTLINE et HIGHLINE
CATÉGORIE : véhicule utilitaire sport intermédiaire
PRIX :
65 275 $ (modèle d’essai)
GARANTIES : 4 ans/80 000 km – 5 ans/100 000 km
MOTEUR : V6 de 3,0 litres TDI
PUISSANCE CH. (KW) : 240 (179) à 3500 – 4000 tr/min
COUPLE LB-PI (N.M) : 406 (550) à 1750 – 2250 tr/min
AUTRE(S) MOTEUR(S) : V6 de 3,6 litres de 280 ch.
TRANSMISSION : boîte automatique à huit rapports
AUTRE(S) TRANSMISSION(S) : aucune
TRACTION : intégrale
SYSTÈME ANTIPATINAGE : oui avec antidérapage
SUSPENSION :
Avant : indépendante à double triangulation
Arrière : indépendante à quatre bras
DIRECTION : à crémaillère à assistance électrique
FREINS :
Avant : disques ventilés (ABS) et (EBD)
Arrière : disques ventilés (ABS) et (EBD)
COUSSINS GONFLABLES : frontaux, latéraux
et rideaux gonflables
EMPATTEMENT : 289,3 centimètres
POIDS : 2227 kg
CAPACITÉ DE REMORQUAGE : 3500 kg
CAPACITÉ DU COFFRE : 1800/900 litres
(sièges rabaissés/relevés)
0$
00
4
37
9
17
5
29
par www.iihs.org
AUTRES MODÈLES CONCURRENTS :
- Acura MDX
- Audi Q7
- BMW X5
- Buick Enclave
- Infiniti QX60
- Lincoln MKT
- Lexus GX
- Mercedes-Benz ML
- Range Rover
- Volvo XC90
POUR :
- Bon moteur diesel
- Douceur de roulement
- Finition intérieure soignée
- Ligne extérieure fluide
- Direction précise
- Sièges avant très confortables
- Capacité hivernale
- Consommation acceptable
CONTRE :
- Options coûteuses
- Prix élevé
- Réparations coûteuses
- Véhicule lourd
- Fiabilité?
Je tiens à souligner l’excellente collaboration de Volkswagen
Canada pour l’essai routier du Volkswagen Touareg TDI
2014.
SAINTE-CATHERINE
2
26
0$
00
4
17
0$
90
0$
90
SAINT-ÉMILE
9
30
0$
90
BEAUPORT
PONT-ROUGE
DES CHÂTELS
EX
PL
U
D
SÉCURITÉ : 4e selon les tests de collision
LORETTEVILLE
VAL-BÉLAIR
0$
90
0$
90
*Selon Ressources naturelles Canada
9
21
0$
90
30
ADSUM, 16 AVRIL 2014
PROMOTION DE LA SANTÉ
LA SANTÉ À TRAVERS LE MONDE
Le 7 avril se tenait la Journée mondiale de la santé qui est célébrée chaque année à cette date, soit la date anniversaire de la création de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) en 1948. Afin de souligner cet événement, l’équipe
de la Promotion de la santé a décidé de voyager à travers le monde afin d’examiner la santé sous deux angles : le
suicide et la consommation d’alcool.
Le suicide
PONT-ROUGE, TERRAIN 30 000 P.C.
269 000$
PONT-ROUGE, TERRAIN 47 000 P.C.
189 000$
Chaque année, à travers le monde, le
suicide fait plus d’un million de victimes,
ce qui représente plus de décès que les
victimes de guerres et d’homicides réunies. Au Québec, plus de 1000 personnes
se suicident chaque année, ce qui représente trois suicides par jour. L’OMS
estime qu’une personne sur 20 tentera
de se suicider au moins une fois dans sa
vie.
Selon le rapport de 2008 de l’OMS,
(sur un taux de 100B 000) c’est dans les
pays d’Europe de l’Est, comme la
Biélorussie (35,1), la Lituanie (30,7) et la
Russie (30,1), qui récoltent les taux de
La consommation d’alcool
PONT-ROUGE, NEUVE
194 900$
La consommation d’alcool fait partie
de beaucoup d’événements festifs,
partout à travers le monde. Si l’alcool
est consommé de façon responsable et
sécuritaire, il n’est évidemment pas
problématique.
Chez les buveurs abusifs, la consommation peut cependant entraîner son
lot de problèmes, allant du risque de
développer des maladies chroniques
au risque de blessures et d’accidents
de la route, tout en affectant la qualité
CONSOMMER DE FAÇON
SÉCURITAIRE ET RESPONSABLE
PONT-ROUGE, BOISÉ
395 000$
SAINT-RAYMOND, NEUF
137 500$
VAL-BÉLAIR, RÉNOVÉ
289 900$
PONT-ROUGE
229 000$
…en respectant les directives de consommation
d’alcool à faible risque du Canada.
• Pour les femmes pas plus de 2 verres par jour
avec un maximum de 10 verres par semaine.
• Pour les hommes, pas plus de 3 verres
par jour avec un maximum de 15 verres
par semaine.
• Se rappeler qu’un verre standard équivaut à :
12 oz de bière, de cidre ou de «cooler» à 5 %
suicide les plus élevés. Le Canada (11,6),
les États-Unis (11,1) ainsi que l’Europe
et certains pays d’Asie se situent au
milieu de l’échelle. C’est en Amérique
centrale et du Sud que l’on retrouve les
taux les plus bas.
S’il existe des différences du point de
vue culturel quant à la signification et à
l’acceptation du suicide, il n’en demeure
pas moins que la prévention demeure la
clé face à ce geste qui résulte d’une
extrême souffrance. La promotion de la
demande d’aide, particulièrement chez
les hommes, ceux-ci étant trois fois plus
touchés par le suicide, demeure une
avenue primordiale.
des rapports interpersonnels. Selon
l’OMS, c’est dans l’ancienne URSS que
le taux de mortalité causé par la consommation d’alcool est le plus élevé, soit
entre 10 et 14 % de la population. À
l’opposé, l’Europe, l’Afrique de l’Ouest et
les pays arabes sont les moins affectés.
Les pays qui consomment le plus
ont une consommation de plus de 12,5
litres d’alcool pur par personne par an,
ce qui équivaut à 500 pintes de bières
à 5 %. Au Canada, la consommation se
situe de 7,5 à 9,9 litres par personne par
an.
d’alcool, 5 oz de vin à 12 % d’alcool, ou 1,5 oz
de spiritueux à 40% d’alcool.
• Se fixer des limites et les respecter.
• Alterner : pour chaque verre d’alcool boire
une boisson non alcoolisée.
• Prévoir des stratégies de raccompagnement
au besoin (taxi, chauffeur désigné), ou de
l’hébergement.
Pour plus d’information, consultez la Promotion de la santé
au 418 844-5000, poste 4677, ou par courriel à [email protected]
RENFORCIR SA RÉSILIENCE
Voici quelques outils afin d’améliorer votre capacité à rebondir devant l’adversité.
• Accepter le changement, essayer de s’y
adapter et éviter de percevoir les crises
comme des problèmes insurmontables.
• Mettre les choses en perspective et demeurer
positif.
• Savoir reconnaître ses limites et ne pas
hésiter à demander de l’aide professionnelle.
• Savoir se mobiliser face aux difficultés et se
donner du temps.
• Prendre soin de soi et être à l’écoute.
• Maintenir un équilibre travail-vie personnelle.
DEUX NAVIRES
CANADIENS
REVIENNENT
DE L’OPÉRATION
CARIBBE
Deux navires de défense côtière canadiens, les NCSM Nanaimo et White horse, reviennent d’un déploiement
de cinq semaines dans les Caraïbes
où ils ont participé à l’Opération
CARRIBE. Op CARRIBE est une
campagne multinationale visant à
contrer le trafic illicite de drogues et
d’armes du crime organisé dans le
bassin des Caraïbes et dans l’Est de
l’océan Pacifique. Durant cette opération, la Marine royale canadienne a
déployé ses deux navires de guerre à
partir de la côte est (Base Esquimalt)
ainsi que de la côte ouest (Base
Halifax). Pour sa part, l’Aviation
royale canadienne a fourni des avions
CP-140 Aurora qui servent à mener
des patrouille à longue portée.
ADSUM, 16 AVRIL 2014
31
SPORTS
Les officiers castors se
disputent la Coupe Allard
PAR PHILIPPE BRASSARD
Journal Adsum
Fidèles à leur tradition, les officiers
du Royal 22e Régiment (R22eR) ont
croisé le fer lors de la 13e édition du
tournoi de la Coupe Allard. Ce tournoi annuel de hockey régimentaire
a rassemblé près de 80 joueurs, les
2 et 3 avril à l’aréna Clément-Boulanger de Valcartier.
Chaque année, le tournoi de la Coupe
Jean-Victor Allard est l’occasion pour
les officiers du R22eR de se retrouver
tous ensemble et de s’affronter au
hockey dans une ambiance amicale.
Chacun des trois bataillons réguliers
avait formé une équipe, tandis que
l’unité organisatrice, le CI 2 Div CA,
complétait la sienne avec des Vingtdeux attachés à d’autres unités.
Sur la glace, la compétition a débuté
par un tournoi à la ronde, durant lequel
toutes les équipes se sont rencontrées
une fois.
RÉSULTATS DES MATCHS
Partie 1 :
Partie 2 :
Partie 3 :
Partie 4 :
Partie 5 :
Partie 6 :
Finale :
CI 2 Div CA vs 2 R22eR
1 R22eR vs 3 R22eR
1 R22eR vs CI 2 Div CA
2 R22eR vs 3 R22eR
CI 2 Div CA vs 3 R22eR
2 R22eR vs 1 R22eR
1 R22eR vs CI 2 Div CA
2-1
10-1
5-3
6-3
7-3
3-3
4-2
Six matchs plus tard, les jeunes loups
du 1 R22eR, dont la moyenne d’âge était
de moins de 25 ans, se sont retrouvés
en finale face aux vétérans de l’équipe
du CI 2 Div CA, avec une moyenne
d’âge de 41 ans.
La jeunesse du 1 R22eR a finalement
remporté le match 4 à 2, devant un
adversaire qui s’est battu jusqu’à la fin.
L’unité a pu soulever la Coupe Allard
pour une deuxième année consécutive.
DU TALENT ET DU CŒUR
L’entraîneur du 1 R22eR, le major
Frédéric Harvey, s’est dit très fier de sa
– PHOTO : PHILIPPE BRASSARD, ADSUM
Les jeunes loups du 1 R22eR (en noir) croisent
le fer avec les vétérans du CI 2 Div CA lors de
la finale de la Coupe Allard.
– PHOTO : CPL OLIVIER LAVIGNE-ORTIZ, R22ER
L’équipe du 1 R22eR a remporté la Coupe Allard pour une deuxième année consécutive grâce à sa victoire de
4-2 en finale contre le CI 2 Div CA.
formation. «On avait une très bonne
équipe. Je crois que c’est la première
année où on réunit autant de talent
depuis longtemps», mentionne le
«coach».
En 2013, l’équipe du 1 R22eR misait
davantage sur son jeu collectif, tandis
que «cette année, on a continué à jouer
en équipe, mais avec des joueurs plus
spectaculaires et aguerris, et du talent
pur», souligne-t-il.
Même si le 1 R22eR misait sur la jeunesse, le coach n’y voit pas là l’explication de la victoire. «Le CI 2 Div CA
avait une moyenne d’âge de 41 ans, et
ils nous ont donné de la misère dans
la première partie. Durant la finale, ils
nous ont dominés en troisième période.
L’âge, ça ne veut rien dire, c’est la
grosseur du cœur qui compte, et c’est
nous qui avaient le plus gros en bout
de ligne», affirme fièrement le maj
Harvey.
L’entraîneur tient à souligner le «travail incroyable» du capitaine Brent
Thériault, son meilleur attaquant. «Il
était non seulement notre capitaine,
une source d’inspiration, mais un gars
avec un talent certain de joueur de
hockey», lance-t-il. Le capt Thériault
LES TROPHÉES
• Coupe Jean-Victor Allard : 1 R22eR
• La Rondelle (le mangeur de rondelle) :
capt Brent Thériault (1 R22eR), meilleur
buteur avec 11 buts, 3 passes.
• La Bottine (le meilleur patineur artistique) :
maj Robin «Yoko» Boivin (CI 2 Div CA), pour
avoir «malencontreusement» déplacé son
but à plusieurs reprises.
• La Palette (le meilleur manieur artistique
de bâton) : maj Pierre Leroux (CI 2 Div CA),
deuxième meilleur attaquant avec 6 buts,
5 passes.
• La Hache (le joueur le plus agressif) :
l’équipe du CI 2 Div CA au complet avec
plus de 40 minutes de pénalité (plus que
les trois autres équipes réunies).
• La Passoire (le gardien de but le plus
généreux) : maj Stéphane Tremblay, gardien
du 3 R22eR, avec 21 buts contre.
a récolté 11 buts
la meilleure fiche du
le fameux trophée
remis au «mangeur
excellence.
et trois passes,
tournoi, et mérité
de la Rondelle,
de rondelle» par
32
ADSUM, 16 AVRIL 2014
SPORTS
Le spinothon du Grand Tour
de Clara recueille 20 000 $
P
lus de 200 personnes ont participé au spinothon du Grand Tour de Clara Bell Cause pour
la cause, le 31 mars à l’Institut de santé mentale de Québec. Cet événement qui s’inscrivait dans la continuité de la visite de Clara Hughes à Valcartier a permis d’amasser
20B000 $ pour la santé mentale. «Ce fut un franc succès», se réjouit le major Audrey Hudon, chef
de programmes au Centre de santé Valcartier et organisatrice des activités du Grand Tour de
Clara à Québec. Au total, les participants ont pédalé une distance combinée de 8000 kilomètres
en guise de solidarité envers l’athlète qui pédale 12B000 kilomètres à travers le Canada pour
la santé mentale. Huit équipes de militaires ont pris part à ce grand effort collectif. L’équipe
du 12e Régiment blindé du Canada s’est distinguée avec la plus grande distance parcourue.
La récolte de 20B000 $ sera partagée entre quatre organismes de Québec offrant des services de
santé mentale, notamment le Centre de la famille Valcartier qui recevra 5000 $. (P.B.)
– PHOTO : CPLC SIMON DUCHESNE, QG 2 DIV CA
Ça court pour une quatrième saison au 5 RGC!
PAR L’ADJUDANT DAVID PROULX
BPR et entraîneur, équipe de course 5 RGC
PROCHAINEMENT AU MENU
Le 17 mars, le commandant du 5e Régiment du génie de combat (5 RGC)
a lancé la quatrième saison des entraînements quotidiens de l’équipe de
course. C’est avec enthousiasme que
les membres de l’unité ont pu assister
à une présentation des activités estivales et des objectifs des entraîneurs
de l’équipe.
L’équipe d’entraîneurs est très heureuse des résultats de participation
cette année. Mise sur pied en 2009,
l’équipe de course du 5 RGC comptait
alors une vingtaine de membres.
Depuis, le nombre de membres n’a
cessé d’augmenter pour atteindre cette
année un record d’inscription de plus
de 120 coureurs. En tenant compte
des tâches estivales, l’instruction individuelle et les exercices, la moyenne de
participation se tient aux environs de
65 membres.
«Le succès engendre le succès»,
comme le disent Jean-Yves Cloutier et
Michel Gauthier dans leur livre Courir
au bon rythme , des éditions LA
PRESSE. Et c’est exactement l’attitude
PLANIFIEZ VOTRE VRD
DÈS MAINTENANT!
BILINGUAL SERVICE
PARTICIPANTE AU PROGRAMME
DE RÉINSTALLATION DES FAC
MEMBRE DE LA GRANDE COMMUNAUTÉ
MILITAIRE DEPUIS PLUS DE 12 ANS
Emplacement de choix ! 3 c. à c. à
l’étage, cuisine rénovée, foyer au bois,
sous-sol fini. Cours arrière entièrement
clôtuée. Près des écoles, magasins,
transport en commun. Clé en main!
349 900$ • www.382Phoenix.com
Cours arrière sur le ravin ! 2 c à c des
maîtres avec salles de bain adjacentes.
Électro en SS. Solarium. Distance de
marche de la rivière des Outaouais et
de la plage Pétrie.
349 900$ • www.244Parkrose.com
– 10 MAI : course trail de Valcartier de 10 km,
www.trailvalcartier.com
– 19 MAI : le coureur des bois de 19 km,
à la station Duchesnay
– 31 MAI : un demi-marathon et 10 km
organisés par le 5 Bn S C à Lac-Mégantic.
des entraîneurs. C’est pourquoi cette
année, le commandant du 5 RGC a
décidé de se concentrer sur la formation
d’entraîneurs qui assureront la poursuite des activités de l’équipe de course.
Des réunions de planification se tiendront toutes les deux semaines pour
évaluer la progression de l’entraînement, prendre le pouls des coureurs,
s’ajuster avec la réalité régimentaire et
planifier l’horaire, en tenant compte
des objectifs annuels. Les nouveaux
entraîneurs bénéficieront de formations couvrant l’entraînement cardio,
la planification de séances d’entraînement et l’animation d’un groupe de plus
de 50 personnes.
Les instructeurs PSP sont aussi des
ressources professionnelles accessibles
en matière de formation. Les cours de
gestion de l’entraînement cardio et de
Pour chaque transaction immobilière
complétée, je donnerai un
pourcentage de mes profits au
fonds Appuyons nos troupes
Josée Cloutier
Courtier immobilier
Sutton Group-Premier
Realty (2008) Ltd.
Direct 613.796.0547
www.demenageaottawa.com
Comme une maison modèle! Situé dans
cul-de-sac. Secteur Jackson Trails. 4 c.à.c,
4 s.de.b. Concept aire ouverte, électro S.S., C.
des m. avec walk-in et s. de b. attenante.
2 foyers, cour clôturée avec spa. À voir !
biomécanique de course ainsi que les
ateliers de nutrition sont très appréciés
et utiles pour faire le lien entre la réalité et la planification du programme
d’entraînement.
Un grand changement s’est produit
cette annéeB : il y aura deux équipes
en une! «Il est clair pour nous qu’une
équipe de course sur route solide est
essentielle et demeure la base des
apprentissages du coureur, mais, en
raison de l’arrivée des courses en sentier du type Spartan et d’autres de plus
longues distances telles que Harricana,
la formation d’une équipe de course en
sentier était devenue un besoin réel»,
mentionne le sergent Pascal Labbé.
L’équipe s’efforcera de publier, dans
l’Adsum, des articles sur sa progression
et sur les courses auxquelles elle participera pour représenter les Forces.
Les coureurs du 5 RGC dirigeront leurs
efforts vers les opportunités de courses
se tenant dans la région de Québec,
sans toutefois exclure la Course de
l’Armée 2015.
Les membres du régiment ont
démontré un fort appui à l’équipe de
course en lui allouant, lors de la dernière assemblée annuelle, des fonds
non publics. Cet argent aidera l’équipe
à financer notamment l’achat du
chandail technique aux couleurs régimentaires, les sorties extérieures qui
nécessitent la location d’un autobus et
l’achat de suppléments nutritionnels.
Si, un matin, vous croisez sur la base
un groupe de plus de 50 personnes
arborant de grands sourires et que vous
entendez un bonjour motivé, vous viendrez de croiser les coureurs du 5 RGC!
Bonne saison de course à tous!
Tournoi Full Metal
Racket 2014 : un
succès mur à mur!
PAR YVES ST-LOUIS
Coordonnateur,
Service des loisirs communautaires
Pour une deuxième année consécutive, le Service des loisirs de la Base
Valcartier était l’hôte de la compétition provinciale de squash Full Metal
Racket, du 28 février au 2 mars.
Cinquante
participants
venant du Québec et de
l’Ontario se sont affrontés, se
disputant des bourses totalisant 1050 $. Plusieurs joueurs
de haut niveau ont participé
au tournoi. Notons la présence de Dane Sharp,
classé
troisième
au
Canada, qui a permis aux
participants d’apprécier un
niveau de jeu exceptionnel. M. Sharp
a d’ailleurs remporté le tournoi dans
la catégorie A en prenant le dessus
facilement sur Maxime Blouin, classé
quatrième joueur au Québec.
L’événement a connu un succès
retentissant, grâce entre autres à
François Vaillancourt, instructeur de
squash au Centre des sports de Valcartier, qui a su mener d’une main de
maître le déroulement du tournoi.
De plus, la qualité des installations
ainsi que le soutien du Service des
loisirs de Valcartier ont été remarqués
et appréciés par tous les participants.
La troisième édition du tournoi de
squash Full Metal Racket aura lieu à
la fin février 2015.
h Location de logement à Québec et Montréal
dans des immeubles sécuritaires et propres
h Location d'un condo en Floride pour vos vacances
h 2 1/2 et 4 1/2 aussi disponibles dans différents
secteurs de Québec
569 900$ • www.541Bryce.com
Secteur familiale. Quelques min. des écoles,
parcs, commerces et transports en commun.
Planchers de bois, grande cuisine ensoleillée
4 c. à c., Grande c. des maîtres avec s de b.
Salle de jeu au sous-sol. Cour clôturée.
419 900$ • www.1861Celeste.com
Muté à / Posted to
VALCARTIER
418.956.8219
[email protected]
3 1/
à Q à lo
u ue
im ébec r à M
po
sé pou ontr
e,
r
to res éal e
ut tr
in icti t
clu on
s
2
[email protected]
418.800.1835
LOGEMENTS
POUR RI DISPONIBLES
VOUS POUVEZ AUSSI NOUS CONTACTER À FRAIS VIRÉS
ACCOMMODATION
AVAILABLE FOR IR
YOU CAN ALSO CALL COLLECT
ADSUM, 16 AVRIL 2014
LOGEMENT À LOUER
PETITES ANNONCES
SHANNON, 3 1/2 pour RI,
chauffé, éclairé, Internet,
tél., câble, meublé, cuisine
équipé, literie, rangement,
laveuse/ sécheuse, entrée et
stationnement ind., déneigé,
non-fumeur. 418 844-1337.
01/05
ST-GABRIEL-DE-VALCARTIER,
3 1/2 chauffé, éclairé, eau
chaude fournie, entrée
laveuse-sécheuse, stationnement, balcon, 2e étage, à
proximité de la base, coin
tranquille, 575$/mois, soir :
418 844-3120 16/04
TRÈS ATTRAYANT et confortable, 4 1/2 avec une grande
cuisine et de l’espace à l’extérieur sur la rue Saint Bernard.
Seulement pour 520$/mois.
Libre immédiatement, l’appartement est non meublé,
situé à 15 minutes du VieuxQuébec (à pied). Entrée
laveuse/sécheuse, non chauffé, non éclairé, sans animaux,
non-fumeurs. 418 523-7422.
16/04
VAL-BÉLAIR, 3 1/2 construction neuve pour mars 2014,
boul. Pie-XI. Tout inclus pour
RI, meublé, chauffé, éclairé,
câble et Internet, stationnement, près des services.
Info : Claude 418 808-3976.
16/04
SAINT-RAYMOND • 279 000$
Centre des sports (bât. 516), Base Valcartier
MAISON À VENDRE
(près de la salle de musculation)
3 1/2 situé à 5 km de la base
de St-Jean, grande possibilité
de rangement, près des services, Internet, câble et électricité inclus, idéal pour RI,
514 715-7219 514 400-0953.
26/06
LORETTEVILLE, BEAU GRAND
4 1/2, RÉNOVÉ, ENTRÉE
LAV.-SÉCH., 2 STAT. SECTEUR
PAISIBLE, PRÈS DES GRANDS
AXES ROUTIERS, AUTOBUS,
COMMODITÉ, PISTE CYCABLE,
650$/MOIS, NC, NÉ, LIBRE
1ER JUILLET, N0N-FUMEUR,
PAS DE CHIEN. ENQUÊTE DE
PRÉ-LOCATION. 418 5599899. 16/04
33
Superbe plain-pied
2013. 3 chambres
à coucher, 2 salles
de bain, sous-sol
fini et poêle à bois.
Garage double
Sophie Guillemette : 581 995-6790 détaché et chauffé
418 844-5000, poste 5598 • www.journaladsum.com
VISA • MASTERCARD • CARTE DE DÉBIT • CHÈQUES
(Payable d’avance et non remboursables)
PROCHAINE PARUTION : 1ER MAI 2014
DATE LIMITE : 24 AVRIL 2014
JUMELÉ aux limites de
l’Ancienne-Lorette et à 15
minutes de la base. Entièrement rénové et repeint, 3 c.c,
air climatisé, 2 sdb, cabanon,
2 stat., patio intime. Voir
fiche sur DuProprio 504461.
PD: 229 000$. 418 204-5760
soir. 01/05
www.nouvelledemeure.com
Secteur bois, taxes
minimes, proximité
des axes routiers.
De l'espace pour tous!
6 chambres, 3 salons,
1 bureau, garage détaché.
MAGNIFIQUE maison mobile
Lac St-Charles, terrain 5000
pc non loué, 2 c.c, aire ouverte, combustion lente au salon.
Du Proprio 477391. 418 3168426 / 418 455-2521 01/05
Zéro trafic :
Du bon côté du pont!!
RI RESTRICTION IMPOSÉE,
condo grand 3 1/2, tout
équipé, Val-Bélair 5 min de la
base, info : Mario 418 8449877. Laisser message. 01/05
CONDO À VENDRE
CONDO À VENDRE OU À
LOUER, Val-Bélair, piscine
int., gym, spa, duproprio.com
#372721, 418 952-1003.
16/04
CONDO À LOUER
CONDO À L’ÉTAT NEUF, tout
compris, chauffé, éclairé,
excellent pour restriction
imposée, 1300$, 20 min
Valcartier, 10 min des pentes
de ski, 2 min du golf des
Plaines. 418 997-8734. 01/05
LIBRE IMM., superbe condo
de luxe situé à Ste-Cath-dela-J.-C., à 10 min. de la
base militaire. Très éclairé,
2 c.c., bain podium, air clim.,
2 stat., cabanon, poss. semimeublé. 930$/mois N-C/N-É.
Kijiji: c4189294369. Tél.: 418
929-4369 01/05
RI - LORETTEVILLE, tout équipé (meublé, chauffé, câble et
Internet inclus, stationnement), sortie Ste-Geneviève à
10 min de Valcartier et près
de tous les services. Secteur
tranquille, site avec vue sur la
ville et piscine chauffée.
418 473-2845. 01/05
LAC SERGENT • 399 000$
SHANNON • DES MÉLÈZES
SUPERBES CONDOS NEUFS
à louer Val-Bélair, rue Élie.
2 ou 3 c.c. Grande cuisine,
terrasse, douche céra. Dispo
été 2014 entre 850$ et
1200$/mois. 418 614-9915
ou 418 932-8280 26/06
Duproprio.com/464559
SHANNON
DIVERS
VASTE ET PRESTIGIEUSE
bi-génération pouvant être
transformée en duplex située
à St-Jean-sur-Richelieu, idéal
pour investisseur. Voir centris.ca #24806807. 16/04
Michel : 418 875-2310
418 655-2308
Jean-Philippe Dupéré
Courtier immobilier
418 907-7392
Maison à étages,
pièces fenestrées,
SPA intérieur, chauffage
radiant (eau), foyer
au gaz, cuisinière au
bois, thermopompe
(2 unités). Terrain
de 250 000 p.c.
avec ruisseau
10$
10 $ de rabais
Jolie maison plein-pied
à vendre à Shannon.
Construction 2004
comprenant 3 chambres
à coucher, deux salles de
bains, un salon, une salle
familiale et un atelier. Taxes
très basses. À 8 min de la
Base militaire de Valcartier.
Parfait pour jeune famille!
M
Masso-Kiné-Ortho
asso-Kiné-Ortho
Sandra O’Connor
1541, Notre-Dame
Relation d’aide
L’Ancienne-Lorette
Brigitte Guibord
418 476-1422
optimasante.ca
Ostéopathie
Valérie Morissette
1 coupon par personne sur présentation
p
de la carte militaire
Transféré à
CHARLESBOURG
CHARLESBOURG
St-Jean-sur-Richelieu?
• Connaissance du marché
• 22 ans d’expérience
• Plusieurs transferts militaires
Condo Le Saphir, orienté cour arrière,
superficie +/- 1200 p.c., 2 chambres avec
chacune un walk-in, 1 salle d'eau, 1 salle
de bains, cuisine thermoplastique, grand
balcon, prise de possession discutable.
Situé près des services et commodités!
Prenez le temps de venir voir!
Faites
votre offre
Condo Le Saphir, orienté cour arrière,
superficie +/- 1200 p.c., 2 chambres avec
chacune un walk-in, 1 salle d'eau, 1 salle
de bains, cuisine thermoplastique, grand
balcon, prise de possession discutable.
Situé près des services et commodités!
Prenez le temps de venir voir!
SHANNON
SAINTE-BRIGITTE-DE-LAVAL
Nouveau
DU HAUT-RICHELIEU INC.
Agence immobilière
FORTIN
Courtier immobilier agréé
Ne la
manquez pas
514 999-9491
450 349-5868
NE LA MANQUEZ PAS À CE PRIX! Bungalow avec garage excavé, 4 chambres, salle familiale, cuisine avec
îlot, armoires polyester, foyer 3 faces,
salon à toit cathédrale & caisson. Tout
pour plaire!
WWW.CAROLINEFORTIN.CA
BILINGUAL SERVICES
TRANSFÉRÉ
À ST-JEANSUR-RICHELIEU
BENOIT
CARON
Courtier immobilier agréé
Voir mes inscriptions au
WWW.LBCCOURTIER.COM
418 704-5805
www.michelbenoit.com
LBC COURTIER IMMOBILIER AGRÉÉ
Accrédité au Programme de relogement des Forces armées canadiennes
‘‘AU PLAISIR DE VOUS SERVIR’’
Nouveau
Faites vite! Bungalow 29X24 avec
une extension de 12X12. Immense
terrain paysagé et clôturé, grand
patio, cabanon (3), beaucoup d'inclus.
Vue sur les montagnes. Aucun voisin
arrière.
www.militaryconnection.ca
CAP-SANTÉ
Belle résidence (2003), directement au fleuve avec plage.
Façade franc sud. Terrain bien aménagé avec bassin d'eau,
piscine, cabanon et terrasse. Profitez-en! 379 000 $
H A U T- R I C H E L I E U
AGENCE IMMOBILIÈRE
Courtier immobilier
20 ans d’expérience
dans la vente
998-5221
514
MEILLEUR VENDEUR
2005-2006 (2 ) - 2007-2008 - 2009 (3 )
2010-2011 (2 ) - 2012 (2 ) - 2013 (2 )
e
e
e
e
e
PORTNEUF
SAINT-RAYMOND
CAP-ROUGE
SAINTE-FOY
Centenaire mansardée, pl. de bois, plafonds caisson.
Double entrée en façade pour bureau de professionnel
ou garderie. Garage, 2 cabanons. Terrain pouvant être
subdivisé pour construire une autre unité résidentielle,
face à la Rivière. Profitez-en! 175 000 $
Belle résidence auto-construction, très lumineuse,
aire ouverte , grande S.de bain, s-sol semi- aménagé,
poêle au bois, sortie ext. indépendante. Grand terrain
200 X 100 avec magnifique bassin d'eau, cabanon
12 X 8. Profitez-en! 169 000 $
Secteur recherché, pouvant servir de
bi-génération (3½) au sous-sol. Un emplacement
exceptionnel, entrée privée, À proximités des services
& marina & golf. Profitez-en! 369 000 $
Wow! Duplex, secteur recherché près de l'Université
& Cégep. Il génère des revenus de 36 924 $
actuellement. Profitez-en! 699 000 $
34
ADSUM, 16 AVRIL 2014
WWW.VISITEZMOI.CA 24888803
WWW.VISITEZMOI.CA 20278117
Marjorie Smith-Dumontier
et Jason Laforest
WWW.VISITEZMOI.CA 24655012
WWW.VISITEZMOI.CA 25051102
LAC ST-CHARLES
L’ANCIENNE-LORETTE
MONTCHATEL
LAC-BEAUPORT
URGENT, VENDEUR MOTIVÉ! Cottage 2002 situé ds
un secteur familial. 4 cc, dont 3 cc à l'étage, aires
ouvertes, terrain de + 5 000 pc avec spa.
Vaste cottage situé dans une rue sans issue, à 2 pas
du Parc de la Rivière. 3 cc à l'étage+1 au s-s,
un intérieur au goût du jour, le tout sur un terrain
paysager avec soin et piscine au sel.
IMPECCABLE! Superbe cottage de voisinage
haut-de-gamme. 3 cc à l’étage, aires de vie
fonctionnelles et sous-sol aménagé. Terrain de
8 000 pc paysager avec soin.
COUP DE CŒUR ASSURÉ! Chaleureuse canadienne
à 2 pas des pentes. Vous offre 4 cc, un intérieur
douillet rénové au goût du jour et 2 foyers. Superbe
terrain de près de 24 000 pc avec piscine creusée.
418 843-1151
WWW.VISITEZMOI.CA 27755595
WWW.VISITEZMOI.CA 10681958
WWW.VISITEZMOI.CA 9311308
WWW.VISITEZMOI.CA 23911658
WWW.VISITEZMOI.CA 9193075
VAL-BÉLAIR
SAINT-RAYMOND
SAINT-RAYMOND
SAINT-RAYMOND
PONT-ROUGE
QUADRUPLEX, RARE DANS LE SECTEUR! Superbe
4 logis situés dans une rue sans issue. Voisinage
paisible, à proximité des services et de la Base
militaire. NE MANQUEZ PAS CETTE CHANCE!
À CONSTRUIRE! Charmant plain-pied de style
champêtre, situé dans un secteur paisible et boisé.
Vous offre 2 chambres au RDC, terrain de 10 500 pc.
Livraison printemps 2014.
À CONSTRUIRE! Vaste plain-pied de style champêtre,
situé dans un secteur paisible et boisé.
Vous offre 3 chambres au RDC, terrain de 27 000 pc.
Livraison printemps 2014.
À CONSTRUIRE! Beau cottage champêtre,
situé dans un secteur paisible et boisé. Vous offre
3 chambres à l'étage, terrain de 13 500 pc.
Livraison printemps 2014.
ENTIÈREMENT RÉNOVÉ EN 2013
Grand plain-pied vous offrant 5 cc et 2 sdb, une
déco au goût du jour, sur un terrain de + 7 000 pc.
Libre immédiatement !
WWW.VISITEZMOI.CA 24709191
WWW.VISITEZMOI.CA 16990098
WWW.VISITEZMOI.CA 10858924
SAINT-RAYMOND
DUBERGER
SHANNON
RARE DANS LE SECTEUR! Propriété à rénover sise sur
un terrain boisé de plus de 45 000 pc formé de 4 lots.
Plusieurs possibilités s'offrent à vous, faites-en votre
projet! Libre rapidement.
IDÉALE PREMIER ACHETEUR! Propriété située ds secteur
familial, à 2 pas de tous les services. Offre 3 cc à l'étage, aires ouvertes et terrain clôturé.
UN SITE EXCEPTIONNEL! Chalet quatre saisons en
bordure de la Rivière Jacques-Cartier. Emplacement
paisible, bordé par l’eau. Près des services et de
l’autoroute Henri-IV, à deux pas de la Base militaire.
WWW.VISITEZMOI.CA 22147563
WWW.VISITEZMOI.CA 17205665
WWW.VISITEZMOI.CA 28226641
STONEHAM
STONEHAM
LAC SAINT-CHARLES
RARE DOMAINE DES GRANDS DUCS! Vaste cottage contemporain avec bachelor intergénération. Vous offre une finition
soignée, des aires de vie ouvertes avec plafonds de 9 pi
au rdc, ainsi que 4 cc à l’étage. Terrain de 80 000 pi !
DOMAINE DES GRANDS DUCS! Cottage 30 pi x 32 pi situé
dans un voisinage familial. Offre 3 cc à l’étage, une cuisine
spacieuse, des aires de vie vaste avec foyer au salon. Vue sur
les montagnes, terrain paysager de plus de 12 500 pc !
Grand plain-pied situé dans un quartier familial, à 2 pas des
services. Vous offre 3 cc et 2 sdb, des divisions spacieuses et
fonctionnelles. Déco au goût du jour, entretenu avec soin au fil
des ans. Terrain intime de + 7 000 pc. Occupation flexible!
T
FER
NS
A
TR
WWW.VISITEZMOI.CA 16430511
WWW.VISITEZMOI.CA 21802168
Ginette Demers
418 871-1274
EAU
UV
O
N
BEAUPORT
NEUFCHÂTEL
Copropriété, cottage jumelé 2012. Aire ouverte,
2 chambres, douche ind., planchers et escalier
bois, comptoir quartz. Idéal 1er acheteur.
Comme neuf … mais sans les taxes.
Magnifique cottage avec garage, 4 cc dont 3 à l’étage,
cuisine avec îlot en granite et cellier, salle cinéma maison
au s-s. Grand terrain, spa, bcp de rangement. À voir !
Francine Rozon
418 905-1226
VOUS VOULEZ VENDRE,
VOUS VOULEZ ACHETER
EAU
UV
O
N
SUIVEZ-NOUS
SUR
FACEBOOK
10
SE
BA
LA
E
.D
MIN
PROTÉGEZ-VOUS
WWW.VISITEZMOI.CA 26789821
VAL-BÉLAIR
SAINTE-FOY
Intime et chaleureux pour amants de la nature. Coquette
propriété située dans un secteur boisé, en bordure d’un petit
lac artificiel propre pour la baignade, vaste terrain de + de
33 000 pc. à quelques minutes des services.
Condo 2 cc, côté cour, cuisine restaurée, planchers
bois érable, douche céramique, baignoire à remous,
fenêtre en baie, rue sans issus, stat. int..
VE
LEU
RF
U
ES
VU
E
RB
PE
U
S
WWW.VISITEZMOI.CA 24746907
Courtier
participant
WWW.VISITEZMOI.CA 26198152
INFORMEZ-VOUS
Denis Bernier
418 843-1151
Denis Bernier, Courtier immobilier
418 843-1141
$
500
4
7
1
OIR
ÀV
WWW.VISITEZMOI.CA 10494947
En faisant affaires ensemble, vous obtiendrez
gratuitement la seule protection
qui inclut les délais, les désistements,
mais aussi les VICES CACHÉS.
WWW.VISITEZMOI.CA 14101470
WWW.VISITEZMOI.CA 17218198
DESCHÂTELS
Beau jumelé de 4 cc dont 3 à l’étage, 2 sdb, 1 sd,
planchers bois, foyer au gaz, s-s aménagé. Terrain
avec patio et piscine. Faites vite! 259 900 $
X
PLE
TRI
WWW.VISITEZMOI.CA 22419272
WWW.VISITEZMOI.CA 27857217
CHARLESBOURG
BEAUPORT
CHARLESBOURG
CHARLESBOURG
BEAUPORT
Demeure d’exception digne d’une revue possédant
sdb de rêve ainsi qu’une grande chambre des maîtres,
foyer au salon, s-s aménagé avec sortie ext.
Coup de cœur assuré. 487 000 $
Copropriété de qualité. Unité de bout offrant balcon
avec vue sur le fleuve. 2 cc, 1 stat. et 1 rangement.
Bâtiment impeccable. À voir absolument ! 193 600 $
Condo situé au 2e étage, climatisé et offrant
2 grandes chambres, 1 stat. et bcp de rangement.
Près de tous les services. 204 900 $
Beau condo bien entretenu situé à rdc d’un imm.
de 4 unités dans une rue sans issue. 2 stat. en
tandem. Près de tout. À voir !
Triplex idéal pour prop. occupant. 2x4½ et 1x5½
vacant pour l’acheteur. Tous nc/né. Revenu potentiel
de 22 200 $. Prise de poss. flexible. 349 900 $
ROYAL-LEPAGE.QC.CA
CONDOSQUEBEC.CA
35
ADSUM, 16 AVRIL 2014
ACHETEUR ET VENDEUR,
www.1000maisonsavendre.com
www.royal-lepage.qc.ca
www.defieznostaux.ca
www.condosquebec.ca
www.maisonsparprix.ca
JE VOUS OFFRE LA
WWW.VISITEZMOI.CA 16231831
ACCRÉDITÉ AU PROGRAMME DE
RELOGEMENT DES FORCES CANADIENNES
R
IEU
ÉR
T
N
T. I
STA
LAC
AU
S
CÈ
AC
WWW.VISITEZMOI.CA 13510966
La Seule et Unique Protection
Contre les Vices cachés…
Jean-Pierre Gamache
418 843-1151
INFORMEZ-VOUS!
Jean-Pierre Gamache, courtier participant
VAL-BÉLAIR
Condo de + de 1500 pc offrant 3 cc. Foyer au gaz 3 faces.
Belles grandes pièces. Patio de 10x17 au salon et 2e patio ds
la cc principale. Près de tous les services. À voir sans faute !
www.jeanpierregamache.com
EAU
UV
O
N
WWW.VISITEZMOI.CA 20896672
WWW.VISITEZMOI.CA 16894669
WWW.VISITEZMOI.CA 25637408
WWW.VISITEZMOI.CA 25941980
FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC
VAL-BÉLAIR
DESCHÂTELS
VAL-BÉLAIR
VAL-BÉLAIR
Superbe propriété à étage (Domaine de la Rivière
aux Pins) offrant de belles grandes pièces. Foyer 3 faces
au salon. Accès à la plage, descente de bateau.
www.jeanpierregamache.com
Condo unité de coin offrant 3 cc, 2 sdb, 3 stat. dont
1 int.. Chambre princ. avec sdb privée et walk-in.
Piscine sur le toit, spa, gym. À 2 pas de la piste
cyclable. www.jeanpierregamache.com
Maison à étage offrant 3 cc + sdb à l’étage. S-s aménagé
avec salle fam. et salles de lavage. Beau quartier près
de tous les services. Prix 183 900 $. Idéal pour bricoleur.
www.jeanpierregamache.com
Magnifique condo vous offrant 2 cc. Belles pièces.
Situé près de tous les services et accès facile à
l’autoroute. Une visite s’impose.
www.jeanpierregamache.com
Belle propriété plain-pied, vous offrant 4 cc et 2 sdb. S-s
aménagé avec salle fam. Situé dans un beau secteur
résidentiel près de tous les services. À qui la chance…
www.jeanpierregamache.com
R
IEU
TÉR
N
I
T.
STA
LAC
AU
S
CÈ
AC
T
EN
G
UR
WWW.VISITEZMOI.CA 9727727
WWW.VISITEZMOI.CA 15734424
E
RB
PE
SU
EAU
UV
NO
WWW.VISITEZMOI.CA 22373500
WWW.VISITEZMOI.CA 19195083
WWW.VISITEZMOI.CA 9728362
LORETTEVILLE
FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC
VAL-BÉLAIR
VAL-BÉLAIR
SHANNON
Condo const. 2010 vous offrant 2 grandes cc, sdb + douche
séparée. Situé dans un secteur recherché près de tous
les services. Peut être libre rapidement. Faut voir sans faute.
www.jeanpierregamache.com
Impeccable chalet habitable à l’année, vous offrant
2 cc. Foyer au gaz. Descente de bateau, plage et plus.
À seulement 30 min. de Québec. À qui la chance.
www.jeanpierregamache.com
Superbe condo/loft sur 2 étages vous offrant une chambre.
2 stat. dont 1 à l’intérieur. Secteur recherché à 2 pas de la
piste cyclable et de tous les services. Une visite s’impose.
www.jeanpierregamache.com
Superbe jumelé fini sur 3 étages, vous offrant 2 grandes
cc à l’étage avec boudoir, sdb, salle d’eau. Près de tous
les services. Une visite s’impose…
www.jeanpierregamache.com
Vous êtes exigeant, faut voir! Secteur recherché,
cette propriété vous offre un garage double, 4 cc, 2 sdb.
Belles grandes pièces. Terrain de 22 070 pc. Une visite
vous convaincra. www.jeanpierregamache.com
OIR
TV
U
A
F
WWW.VISITEZMOI.CA 11221058
NT
GE
UR
WWW.VISITEZMOI.CA 17776761
WWW.VISITEZMOI.CA 9218002
WWW.VISITEZMOI.CA 11175085
WWW.VISITEZMOI.CA 25034701
VAL-BÉLAIR
SHANNON
SAINT-RAYMOND
VAL-BÉLAIR
VAL-BÉLAIR
Belle copropriété vous offrant 2 cc dont 1 en mezzanine.
Foyer au salon. 2 stationnements. Situé près de tous
les services… Une visite s’impose.
www.jeanpierregamache.com
Unique dans le secteur. Const. neuve de type jumelé, 3 cc à
l’étage. Planchers chauffants au rdc. Terrain 41 613 pc en
copropriété. 244 900 $ tx incluses. Garantie maison neuve.
www.jeanpierregamache.com
Grand bungalow avec abri d’auto et garage détaché offrant
4 cc. Foyer au gaz au salon et poêle aux granules dans
salle fam. Sortie indép. au s-s. Grand terrain, piscine, serre.
www.jeanpierregamache.com
Jumelé 2 étages construction 2011 vous offrant de
grandes pièces, bcp d’extra. Thermopompe murale.
Situé sur une rue sans issus. Une visite s’impose…
www.jeanpierregamache.com
Superbe condo situé au 2e étage vous offrant 2 cc. Cette
copropriété offre gym, piscine int., spa et terrasse sur le
toit. Le tous à 2 pas de tous les services et la piste cyclable.
www.jeanpierregamache.com
Courtier
participant
WWW.VISITEZMOI.CA 9998642
SAINT-ÉMILE
Frédéric Boulay
Serge Boulay
Sylvie Audet
418 717-5059
418 845-5872
418 843-1151
VENEZ NOUS RENCONTRER POUR
VOTRE PROJET DE CONSTRUCTION
WWW.VISITEZMOI.CA 21885675
VAL-BÉLAIR
Près de tout. Jumelé possédant 3 cc et poss.
d’une 4e. Rénové, grande cour arrière. Libre
immédiatement. Il vous offre bcp de possibilités.
À voir !!!
Cottage en rangée, 3 cc dont 2 à l’étage.
Planchers de bambou au salon. Cabanon, entrée
asphaltée. Prise de poss. rapide. Faites vite !
É
VIS
RÉ
X
I
PR
DU
VEN
TERRAINS À
SHANNON ET VAL-BÉLAIR
VAL-BÉLAIR
SAINT-ÉMILE
MODÈLE À PARTIR DE 269 900 $
Cottage 4 cc, cuisine et salle d’eau refaites, bcp de
rangement. Grand terrain. Secteur l’Orée des Bois.
Près de tous les services. À voir absolument.
Magnifique bungalow 3 cc. Bcp de rénos effectuées.
Près de tous les services. Faites vite à ce prix.
Prise de possession flexible.
WWW.VISITEZMOI.CA 13215977
WWW.VISITEZMOI.CA 15730146
SÉ
ÉVI
R
IX
PR
WWW.VISITEZMOI.CA 15302151
WWW.VISITEZMOI.CA 22804323
WWW.VISITEZMOI.CA 13386120
WWW.VISITEZMOI.CA 17171711
WWW.VISITEZMOI.CA 18116848
SHANNON
SAINTE-FOY
SHANNON
VAL-BÉLAIR
SAINTE-FOY
Maison neuve à construire, 2 chambres, planchers de
bois et céramique au choix du client, sdb avec douche
indép. Garantie maison neuve 5 ans. Prix incluant les
taxes 269 900 $. Venez voir maison modèle.
Maison mobile de 3 cc. Plusieurs rénos effectuées
toiture, fenêtres… Bcp de rangement. Grand patio,
grand terrain clôturé. Venez faire votre offre !!!
Bungalow à const. avec garage, 2 cc, planc. bois et
céramique, sdb avec douche indép. Armoires polyester.
Terrain de 21 000 pc. Garantie maison neuve.
Le prix 304 304,00 $ tx incluses.
Propriété avec garage intégré. 3 cc dont 1
au s-s. Une sdb et une salle d’eau. S-s aménagé.
Près de tous les services. Faites vite !
Maison en rangée sur 2 niveaux. 2 cc, sdb,
salle d’eau, 3 stat. int. dont un a été converti
en rangement. Piscine ext. Bcp d’inclus.
ESTIMATION
Claire McCann
Spécialiste - Prêts hypothécaires
1600, boul. Lebourgneuf
Québec, Québec G2K 2M4
Cell : 518 994-2256 Téléc. : 418 651-3757
[email protected]
bmo.com/sph/clairemccann
GRATUITE
DE LA VALEUR MARCHANDE
DE VOTRE PROPRIÉTÉ
A ve c l’ équ ip e B o ul ay
c ’est ré gl é !!
WWW.VISITEZMOI.CA 21498522
WWW.VISITEZMOI.CA 14485946
CHARLESBOURG
SAINT-URBAIN
Beau jumelé, foyer au salon, 3 cc + boudoir, sdb,
salle d’eau. Terrain sans voisin arrière (golf),
piscine, cabanon. Faut voir !
Terre à bois bordée par la Rivière du Gouffre. Poss.
pêche, chasse (cache existante). Vue magnifique,
plusieurs sources et ruisseaux.
36
ADSUM, 16 AVRIL 2014
$
00
9
4
27
$
00
9
4
26
8
46
+
0$
67
tx
$
00
0
5
29
VAL-BÉLAIR
VAL-BÉLAIR
SHANNON
SAINTE-CATHERINE
UN PETIT BIJOU! Très beau plain-pied avec finition soignée,
planchers bois franc, céramique et foyer au gaz, sur terrain
paysager. 3 chambres, 2 salles de bains et s.familiale. La plate
bande et les bordures d'entrée ont été aménagées récemment en
interbloc, il ne manque que la pose d'asphalte. Secteur jeune et
sécuritaire près de tous les services.
Superbe bungalow ENTIÈREMENT RÉNOVÉ dans un secteur près
de tout à pied. Planchers bois franc, superbe salle de bain avec
bain et douche indépendante, sous-sol entièrement aménagé,
revêtement en brique et canexel, entrée asphalté et très bel
aménagement paysager. ALLEZ VOIR LES PHOTOS.
Sublime résidence de luxe, de qualité supérieure et certifié
Novoclimat. Superbe salon avec toit cathédrale et mezzanine
donnant sur le deuxième étage. Cuisine avec comptoirs de granite,
escalier central, salle de bains avec douche en céramique et porte
de verre. WOW! venez la voir!
WOW!! Moins cher que l'évaluation municipale. Transfert! Vaste
cottage 28x28 et garage intégré. 3 grandes chambres à coucher à
l'étage dont celle des maîtres communicant avec la salle de bains.
Maison de quartier idéale pour la famille. Proximité de tous les
services, loisirs et parc (à pied). Cour intime avec haies de cèdres.
0$
00
5
34
0$
90
5
18
0$
90
9
24
$+
60
4
3
24
tx
PORTNEUF
VAL-BÉLAIR
HAUTE ST-CHARLES
SAINTE-CATHERINE
PRIX POUR VENTE RAPIDE! Prix en dessous de l'évaluation
municipale. Super qualité/prix. Grand bungalow 1996 de
28X37 avec garage attaché, RC à aires ouvertes, planchers
de bois franc et céramique. Près de l'autoroute et du fleuve.
DÉPÊCHEZ-VOUS, ELLE PARTIRA VITE!
Superbe Cottage 26x26 avec façade en pierre situé dans une
rue sans issue, sur grand terrain de 7400 pc clôturé avec bel
aménagement paysager et beaucoup d'interbloc en façade.
3 chambres à l'étage avec possibilité d'en avoir d'autres au
s-sol, planchers bois franc et céramique, armoires en polyester
et chauffage central. Idéal pour jeune famille.
Aménagée sur 3 niveaux, cette unité de coin vous charmera
avec ses 3 chambres à l'étage, sa salle de bains avec douche
en verre et céramique, le walk-in de "madame" et la salle
familiale complètement aménagée avec soin et qualité.
Planchers de bois au RDC et à l'étage. Lav/Sech au RC DEUX
stationnements. Garantie Qualité Habitation 2016.
CONSTRUCTION NEUVE! Immense plein-pied de 36X34 de
qualité supérieure et certifié NOVOCLIMAT dans un nouveau
quartier sans voisins arrière. Salon, salle à manger et superbe
cuisine à aire ouverte avec plafond cathédrale, douche en
céramique, superbe finition au gout du jour. Vous serez charmé..
Prix taxes incluses; 269 895.99$
$
00
9
4
26
$
00
9
9
23
$
00
9
9
19
$
00
6
8
22
SAINT-ÉMILE
VAL-BÉLAIR
HAUTE ST-CHARLES
LORETTEVILLE
Superbe grand jumelé avec extension, piscine creusée chauffé,
entrée asphaltée, aménagement inter blocs, cuisine digne
d'une revue, planchers bois franc même au sous-sol, moulures,
bas de mur à caissons, thermopompe. Vous ne pourrez trouver
mieux, faites vite!!
WOW superbe bungalow entièrement rénové sur immense
terrain avec piscine chauffé. Planchers bois franc et
céramique, thermopompe murale, salle de cinéma maison au
sous-sol avec l'équipement électronique qui reste sur place.
UN VRAI CLEF EN MAIN Voir Addenda pour plus de détails.
Cette belle maison en rangée de coin, située dans un quartier
très recherché possède des planchers de bois franc et de
céramique. La toiture a été refaite en 2010. Fenêtres
en PVC A proximité de l'autoroute Henri IV.
Superbe condo 4½ situé au 3e étage (étage le plus recherché).
Beaucoup d'extra, cuisine et salle de bains haut de gamme,
douche en céramique, planchers flottant et céramique
de qualité supérieure. Situé à 2 pas de la piste cyclable.
Venez le voir...
$
00
0
5
36
$
00
0
5
17
$
00
9
9
35
$
00
0
85
CHARLESBOURG
LES RIVIÈRES
SAINTE-CATHERINE
HAUTE ST-CHARLES
LE DOMAINE 4 SAISONS. Prix pour vente rapide! Très grand condo
3 1/2 avec STAT. INTÉRIEUR, près de tout. Salon de 15,5 x 11,5
avec verrière de 6 x 7 pouvant accueillir bureau/ordinateur. Belle
grande cuisine avec îlot central, air clim., très grande c.c avec
3 gardes-robes doubles, bain podium, douche indépendante
et 2 rangements. Prise de possession rapide.
Très grand duplex 1994 dans un secteur très en demande.
Rez-de-chaussée et sous-sol totalement aménagé, 3 chambres,
2 salles de bains, salon et salle familiale pour propriétaire
occupant éventuel. Presque tous les thermos de fenêtres ont
été changés été 2013. Très grand 4½ à l'étage avec foyer au gaz.
Beau terrain intime. Superbe investissement
Terrain à vendre, nouveau développement près de la
réserve Duchesnay, 7027 p2 Sans voisins arrière.
Zoné résidentiel. La construction devra être faite avec le
constructeur propriétaire du terrain.
NOUVEAU PRIX !!! À 5 minutes de l'autoroute et à 20 min de
la base militaire, cette maison offre la tranquillité à proximité
de la ville. Garage avec toit habitable. Terrain de 33 000 p.c.
avec partie boisée. Aucun voisin arrière (golf) Piscine au sel.
Emplacement pour petit élevage (poules, lapins) et jardin.
Prise de possession rapide. PARC-O-BUS
0$
00
5
21
0$
90
9
15
0$
90
2
21
ER
OU
L
À
SAINTE-CATHERINE
SAINT-LAMBERT
LAC ST-CHARLES
VAL-BÉLAIR
DU NEUF À MOINS CHER QUE L'USAGÉ. Superbe condo 4 et demi.
Salon, salle à manger, cuisine à aires ouvertes, douche en
céramique, 2 stationnements et rangement extérieur. À deux pas
de tous les services, à 10 minutes de la base militaire et de
l'autoroute. Il ne manque que vous !
NOUVEAU Vous cherchez la tranquillité à peut de frais, la
voici. Charmant bungalow sur immense terrain de 32 344 p/c
sans voisins arrière. 3 chambres à coucher, un bureau, foyer
au gaz et entrée indépendante au SS.
Joli bungalow bien entretenu par son unique propriétaire au fil des
ans. Secteur de choix, près des services et de l'accès aux
autoroutes. Grand terrain, belle cour arrière, plusieurs rénovations
effectuées. Elle n'attend que vous!
Superbe 2 1/2 pour personne seule au sous-sol d'une grande maison, avec
entrée indépendante, plancher de bois franc et céramique, armoires de bois,
douche indépendante, entrée laveuse-sécheuse, très près des transports en
communs et de l'autoroute. Le prix comprend l'électricité et l'eau chaude.
Les chiens et les fumeurs ne sont pas admis. 1760 de l’Ivoire 625$ / mois
Via Capitale Sélect
Agence Immobilière
418 627-3333
www.pcouture.ca
«LE TEMPS DES MUTATIONS
ARRIVE À GRANDS PAS.
Vous désirez connaître la valeur marchande de votre propriété,
n’attendez pas à la dernière minute, contactez-moi!»
Patrick Couture
COURTIER IMMOBILIER
PARTICIPANT AU SERVICE DE RELOGEMENT DES FORCES ARMÉES CANADIENNES
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
18 374 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content