close

Вход

Log in using OpenID

Des Lecteurs - tribunelecteurs

embedDownload
RELIZANE
CHUTE
D'UNE
JEUNE
FILLE DU
5E ÉTAGE
Le quartier complexe, cité
populaire, du chef-lieu de
wilaya a été ébranlé, hier,
après-midi, par la nouvelle de
la chute mortelle d'une jeune
fille de18 ans du 5e étage d'un
immeuble. Alertée, la protection civile s'est rendue sur les
lieux puis évacué la victime
sur l'hôpital de la ville où cette
dernière décéda.
Une enquête a été ouverte.
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
8ÈME ANNÉE - N° 2186 - JEUDI 5 MAI 2016 - PRIX 15 DA.
Mohamed Abdoun
L'IMPÔT CIBLE L'IMPOSSIBLE
finalisation.
- Tebboune promet une livraison massive de
" Ci-git, pour avoir par trop aimé les gaupes /
- Tebboune, qui multiplie les promesses nonlogements à Alger dès le mois de juin prochain.
Descendu, jeune encore, au royaume des taupes. " tenues, n'est franchement pas au bout de ses
- Et alors ?
peines.
- L'entreprise me parait titanesque, dantesque,
Charles Baudelaire
- D'autant que le grès à grès réserve souvent pas
gargantuesque.
" Qu'ils le disent enfin qu'ils disent ce qu'ils
mal de mauvaises surprises. La plupart des
- Arrête avec ces superlatifs qui m'ébouriffent les
veulent "
entrepreneurs algériens, comme le sait et le
tifs.
déplore si bien le ministre de l'Habitat, ne dispo- Mais attends la suite quand même. Pour être
Anaya
sent que d'une brouette, quelques pelles et un
fidèle au rendez-vous, un parmi des dizaines
numéro de portable pour demeurer joignable. Ce n'est
d'autres, avancés mais jamais respectés, il se propose d'alqu'après avoir décroché tel ou tel marché, en faisant jouer
ler vers des marchés de gré à gré pour achever très rapideses relations, ses amitiés (voire pire. Hé, nous sommes en
ment les commodités et dépendances des cités concerAlgérie. Il est donc inutile de cacher le soleil avec un tapis,
nées, notamment celles de types AADL.
pardon un tamis), que l'entrepreneur en question se met à
- Oups, y a un problème là.
courir, à se démener dans tous les sens, pour louer des
- Je te le fais pas dire.
engins, recruter du personnel…
- Non seulement il risque d'avoir des ennuis avec les finan- Ça promet.
ces, pour ne pas dire la justice, car le grès à grès obéit à des
- Oui, mais…
règles très strictes, mais en plus, le résultat peut être très
- Mais quoi ?
loin de ce qu'il imagine et attends.
- Après tout, Tebboune, pour tenir enfin (et pour une fois
- De plus en plus intéressant. Et inquiétant aussi…
parole), pourrait tout aussi bien livrer des cités inachevées.
- T'as raison. Théoriquement parlant, je pense qu'il absoluLes bénéficiaires seraient trop heureux pour s'en rendre
ment impossible de finir la construction d'une école, d'un
compte de prime abord. Après, il sera trop tard…
dispensaire ou de toute autre infrastructure en seulement un
- Ayhouh !
mois, d'autant que la procédure du grès à grès, aussi courte
M. A.
soit-elle, nécessite quand même quelques jours avant sa
FULGURANTE ASCENSION DU CLUB LEICESTER
LE CONTE DE FÉES DU FOOTBALL MODERNE
Le petit club anglais a
réalisé l'un des exploits
les plus retentissants
de l'histoire du football
en remportant
officiellement la Premier
League, lundi 2 mai,
au nez et à la barbe
des superpuissances
financières
du championnat
britannique.
"S
IN GUEZZAM
mois après un parcours
remarquable et des surprises
chaque week-end, le titre de
Leicester est officiel depuis
lundi 2 mai et le match nul
de leur dernier poursuivant,
Tottenham, à Chelsea (2-2).
C'est Hollywood !
"Venue de nulle part, cette
saison est digne d'un scénario hollywoodien, note The
Guardian. On parle d'un club
dont le classement le plus
élevé était jusqu'à ce jour une
place parmi les phases finales du championnat en 1929
et qui a été relégué vingtdeux fois dans son histoire."
Deux terroristes de nationalités africaines ont été arrêtés mardi après-midi à In
Guezzem (Tamanrasset), par
les forces de l'Armée nationale populaire (ANP), alors
qu'ils s'apprêtaient à franchir
les frontières algériennes à
bord d'une motocyclette, a
indiqué hier le ministère de la
Défense nationale (MDN)
La victoire finale de Leicester
en Premier League était
cotée à 5 000 contre 1 en
début de saison par les
parieurs outre-Manche.
"Taillée pour les riches",
comme le rappelle The
Spectator, la Premier League
n'avait connu que cinq champions différents depuis sa
création en 1992 (Liverpool,
Arsenal, Manchester United,
Chelsea et Manchester City).
Leicester dépense environ 72
millions d'euros par saison
pour les salaires de ses
joueurs, soit le quart de ce
que débourse Manchester
United, pour l'instant cindans un communiqué. "Dans
le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à la vigilance
des forces de l'Armée nationale populaire mobilisées tout
au long des frontières du
pays, un détachement a
arrêté, cet après-midi du 3
mai 2016 à 14h00 suite à une
embuscade près d'In
Guezzam, 6ème Région mili-
quième de Premier League et
à 17 points du champion. Les
raisons de cet exploit sont
sans doute à chercher parmi
les joueurs, "une bande d'outsiders et de laissés-pourcompte du football dont le
succès prouve à lui seul la
force rédemptrice de la
seconde chance", estime The
Guardian. Riyad Mahrez, l'offensif milieu algérien virevoltant passé par Quimper en
CFA et Le Havre en Ligue 2,
a d'ailleurs été élu meilleur
joueur du championnat
anglais ce dimanche 1er mai.
N'Golo Kanté, ancien pensionnaire de Caen, devrait
faire partie des Bleus lors de
l'Euro en juin. Et il y a Jamie
Vardy, l'attaquant star de
Leicester, dont le parcours fait
l'objet d'un film en préproduction, de l'usine où il travaillait
à Sheffield au sommet du
football mondial. Comme le
résume The Spectator, "nous
sommes tous Leicester. Nous
sommes tous [enfin, en majorité] des gens qui font de leur
mieux dans leur boulot et
poursuivent des objectifs réalistes. Nous faisons face à
l'adversité, restons droits
dans nos bottes et tirons le
maximum de ce que l'on a."
taire, deux terroristes de
nationalités africaines qui
s'apprêtaient à franchir nos
frontières à bord d'une motocyclette", précise la même
source. Le MDN fait savoir
que les deux terroristes
étaient en possession de
"deux (2) pistolets mitrailleurs
de type kalachnikov et d'une
quantité de munitions".
Ooredoo élargit son réseau 3G
à 9 nouvelles wilayas
90% DE LA POPULATION
ALGÉRIENNE COUVERTE
EN 3G DANS 45 WILAYAS
La 3G de Ooredoo à Illizi, Tamanrasset,
Mila, M'sila, Skikda, Souk-Ahras, Béchar,
Mostaganem et Saïda.
Ooredoo poursuit l'extension de son
réseau de téléphonie mobile de 3ème
génération (3G) et annonce son élargissement à neuf nouvelles wilayas, à savoir :
Illizi, Tamanrasset, Mila, M'sila, Skikda,
Souk-Ahras, Béchar, Mostaganem et
Saïda. Avec cette nouvelle extension de
son réseau, Ooredoo assure désormais
une couverture 3G pour plus de 90% de
la population algérienne à travers 45
wilayas. Ainsi, à l'instar des habitants des
36 wilayas couvertes précédemment, les
habitants de ces neuf nouvelles wilayas,
peuvent profiter des meilleurs services 3G
mis à leur disposition par Ooredoo et vivre
une expérience unique de l'Internet haut
débit en mobilité. Avec cet élargissement
de son réseau, Ooredoo assure ainsi la
couverture 3G de 45 wilayas à savoir :
Alger, Constantine, Oran, Ouargla, Sétif,
Djelfa, Béjaia, Chlef, Bouira, Ghardaïa,
Boumerdès, Blida, Tipasa, Tlemcen, Sidi
Bel Abbès, Aïn Defla, Biskra, El Oued,
Médéa, Annaba, Aïn Témouchent, Batna,
El Bayedh, Guelma, Laghouat, Naâma, El
Tarf, Tizi-Ouzou, Mascara, Oum El
Bouaghi, Tiaret, Relizane, Bordj Bou
Arreridj, Jijel, Tébessa, Adrar, Illizi,
Tamanrasset, Mila, M'sila, Skikda, SoukAhras, Béchar, Mostaganem et Saïda. A
noter que le réseau de Ooredoo couvrira
la totalité du territoire national, soit 48
wilayas avant la fin du premier semestre
2016. Pour rappel, le réseau 3G ++ de
Ooredoo a été classé au premier rang en
Afrique du Nord en termes de débit pour
les trois premiers trimestres 2014, selon le
classement officiel NetQB (Network
Quality Benchmark). Ooredoo est également l'un des premiers opérateurs au
monde à atteindre un débit réseau de
63Mb/s et à déployer le premier réseau
dorsal 400G en Afrique.
Le Département des Relations
Publiques et Médias
Ooredoo
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Quotidien national d’information
IN GUEZZAM
DEUX TERRORISTES
AFRICAINS ARRÊTÉS
Page 24
8ÈME ANNÉE - N° 2186 - JEUDI 5 MAI 2016 - PRIX 15 DA.
CHERIFI MOULOUD,
WALI DÉLÉGUÉ DE DAR EL BEIDA
À TRIBUNE DES LECTEURS :
" DE LA MISE À NIVEAU
AU… PERFECTIONNEMENT "
Page 4
Page 24
www.tribunelecteurs.com
CONGRÈS EXTRAORDINAIRE DU RND
OUYAHIA SUR DU VELOURS
Page 3
MOUHAFADA FLN DE MOSTAGANEM
BENDAHMAN PERSONA NON GRATA
Notre journal, victime d'une mystification, avait mal interprété dans son édition de la veille un document accablant
l'actuel mouhafedh. Il s'en excuse vivement auprès de ses lecteurs ainsi qu'auprès des militants du FLN.
LIRE EN PAGE 3
AMAR SAADANI
EN MARGE DE LA
RÉUNION DU BP :
" NOUS
NE NOUS
TAIRONS
PLUS
JAMAIS "
Page 3
PHs. Hafida
DEUX
TERRORISTES
AFRICAINS
ARRÊTÉS
LE CONTE DE FÉES
DU FOOTBALL MODERNE
Quotidien national d’information
COMMENT-TAIRE
i vous jetez un
œil à la presse
britannique ces
jours-ci, on vous pardonnera
si vous en venez à croire que
Claudio Ranieri, un affable
Italien, a trouvé la recette
pour transformer l'eau en vin.
En termes footballistiques,
c'est ce qu'il a fait." Car,
comme le souligne The
Economist, l'entraîneur de 64
ans, passé par l'AS Rome ou
encore Monaco, a réussi un
miracle des temps modernes
: faire de Leicester, un club
qui luttait contre la relégation
la saison dernière, le champion d'Angleterre 2015-2016.
Attendu depuis plusieurs
FULGURANTE ASCENSION DU CLUB LEICESTER
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
04:49 12:49 16:30
19:22 20:43
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
Jeudi 5 mai 2016
Quotidien national d’information
LE REGARD DE
Tizi Ouzou
É ditorial
Vases
communicants
Par Ali Oussi
L'
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Par Roza Drik
ne
délégation
ministérielle de la
communication se
rendra prochainement à Tizi
Ouzou pour finaliser le dossier de la Maison de presse
locale, a indiqué le wali,
Brahim Merad. S'exprimant
en marge de la cérémonie
de recueillement à la
mémoire des journalistes
assassinés par les terroristes, qui a été organisée par
l'Association des journalistes et correspondants de la
wilaya de Tizi Ouzou
(AJTO) , sur le memorial de
la liberté d'expression érigé
au centre de la ville des
genêts. La cérémonie s'est
déroulée en présence des
journalistes,
du
maire
Ouahab Ait Menguellet, du
président de l'Assemblée
Populaire de Wilaya (APW),
Mohamed Klaleche et du
chef de Daira, Doumi
Djelali. Lors de la prise de
parole, le président de
l'AJCTO, Samir Leslous qui
tenu a rappelé ce devoir de
mémoire envers celles et
ceux qui se sont sacrifiés
pour la liberté d'expression.
Le maire lui aussi a tenu à
saluer la mémoire de tous
les martyrs de la plume et
U
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
rendre hommage à ceux qui
continuent à exercer ce
métier noble. Le wali de Tizi
Ouzou a souligné l'importance des amendements
apportés à la loi sur l'information à la faveur de la
récente révision constitutionnelle ou encore la réalisation d'une maison de la
presse sur le budget local.
De son côté le P/APW a
appelé les autorités à mettre en service cette maison
de la presse dans les meilleurs délais et permettre
ainsi
aux
journalistes
d'exercer leur métier dans
les meilleures conditions.
Da Youssef Bournine, journaliste en retraite au Soir
d'Algérie a fait part de l'inquiétude des journalistes
quant aux pressions qu'ils
continuent de subir dans
l'exercice de leurs missions.
Mohamed Haouchine, chef
de bureau du quotidien
national " Liberté " et journaliste à la chaine III est intervenu pour rendre hommage
à tous les journalistes présents ou absents de ce
monde pour leur sacrifice
afin que ce droit et devoir
d'informer le citoyen de tout
ce qui touche à sa vie quotidienne ne soit pas un vain
mot. De son côté, la direction de la culture a célébré
le même événement, à travers une série d'activité. "
Rôle de médias dans la promotion de la diversité culturelle " est le thème d'une
journée d'étude organisée
Jeudi 5 mai 2016
en hommage aux confrères
Mohamed Ameziane Tadjer
(Echo d'Algérie) que tout le
monde appelle Da Meziane
et Krimo Madi (Radio nationale. Dans la matinée, la
conférence a été animée
par Chadli Boufaroua, journaliste et directeur de la
Chaine III de la radio nationale, des journalistes invités
à débattre du rôle des
medias dans l'affirmation de
la diversité culturelle ainsi
que la transmission et la
promotion de la vie culturelle, dans toutes ses formes d'expression. Celle-ci a
été modérée par le journaliste Mohamed Haouchine
(journaliste à la chaîne III de
la radio algérienne et au
quotidien Liberté) . Alors
que la deuxième séance de
l'après-midi a été animée
Said Freha (animateur à la
chaîne II de la radio algérienne)
et
Rabah
Boudjemaa
(producteur
d'émissions
radiophoniques), qui a modérée par
Rachid Hammoutene (journaliste
au
quotidien
Horizons). Des cadeaux
symbolique ont été remis
aux confrères et des diplômes de participation remis
aux conférenciers.
R.D.
Procès concernant le rachat du groupe El Khabar
Nouveau report
Par Imen.Hamadache
e procès de l'affaire du
rachat d'El Khabar par
le groupe Cevital, qui devait
se tenir hier au tribunal de
Bir Mourad Rais à Alger, a
été reporté au mercredi 11
mai, a-t-on constaté sur
place. " La décision du
report a été prise par le juge
à la demande de la défense
pour lui permettre d'étudier
le dossier ", selon un avocat
de la défense. " Le juge
avait reçu hier la collectives
des avocat s du groupe El
Khaber , afin de préparer
une requête pour procédé
au plaidoiries prévus le 11
mai prochain ", a déclarer
hier Maitre Chaib Sadek,
l'un des avocats du groupe
el khaber. Devant le tribunal
l'ensemble des travailleurs
L
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
du groupe el khaber on
organisés un sit-in devant le
tribunal administratif du Bir
Mourad Rais, ainsi qu'une
dizaine de personnes dont
des personnalités politiques
étaient présent lors du mouvement de protestation pour
accorder leur soutien au
quotidien arabophone. Il
convient de rappeler que le
procès était prévu initialement pour le 02 mai passé,
puis a été reporté à mercredi 4 mai.Il est à rappeler
que, Hamid Grine a cité
plusieurs articles de la loi
sur l'information, notamment
l'Article
17.
"
L'agrément est incessible.
Et le nouveau propriétaire
doit demander un nouvel
agrément ", a-t-il détaillé,
estimant qu'il y a une
dizaine d'articles dans le
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
code de l'information qui
rendent ce rachat non
conforme. " On va gérer
cette affaire sans passion ni
émotion ". Le gouvernement
s'est appuyé sur un article
du code de l'information
pour engager son action.
Une
même
personne
morale de droit algérien ne
peut posséder, contrôler ou
diriger qu'une seule publication périodique d'information générale de même
périodicité
éditée
en
Algérie, stipule l'article 25
de ce code. L'article stipule
" qu'une même personne
morale de droit algérien ne
peut posséder, contrôler ou
diriger qu'une seule publication périodique d'information générale de même
périodicité éditée en Algérie
". Or, M. Rebrab, patron du
groupe Cevital, est déjà propriétaire à plus de 80% du
quotidien
francophone
Liberté. Le quotidien Liberté
appartient à l'entreprise
SAEC dont je suis le principal actionnaire et c'est
Ness-Prod qui a racheté El
Khabar. Outre, Cevital a
acquis plus de 80% des
actions du groupe El
Khabar, qui est une Société
par actions (SPA) incluant le
journal éponyme, la chaîne
de télévision KBC, les imprimeries et une société de diffusion. Sachant que la
transaction, qui est estimée
à 4 milliards de dinars, est
intervenue suite à des dissensions entre les actionnaires du groupe de presse
El Khabar et non en raison
de difficultés financières.
I.H.
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78
021 73 71 28
ANEP ORAN :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Bureau de Tizi-Ouzou
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Tél : 0551 97 32 08
Impression :
Bureau de Chlef
Ouest : SIO
Centre : SIA
Publicité
Tél : 0774 27 89 49
Tel/fax : 021 71 65 74
Tel/fax : 021 71 67 60
Bureau de Béjaïa
Administration & finance :
QUOTIDIEN NATIONAL
D’INFORMATION
Ph : Hafida
emprunt obligataire, qui ne bat toujours pas son plein, est en train de
virer au casse-tête pour les pouvoirs publics. Ce qui était présenté comme la
panacée par le ministre des Finances après
l'échec de son opération " blanchiment d'argent
des trabendistes ", pudiquement appelée " opération de mise en conformité ", est en train de
virer au cauchemar intégral. L'Etat donne l'air
de ne pas avoir atteint les objectifs qu'il s'était
fixés. Tant s'en faut. De fait, il était question au
départ de permettre aux finances publiques
d'absorber l'énorme manque à gagner généré
par la baisse drastique des revenus de pétrole.
Le fonds de régulation a en effet fondu comme
neige au soleil, si bien que les pouvoirs publics
ont été contraints de recourir à des mesures
d'austérité de plus en plus draconiennes, geler
des projets parfois structurants et, plus grave,
piocher dans l'ultime cagnotte qui reste au
pays, avant qu'il ne recourt de nouveau à l'endettement, ses fameuses réserves de change.
Avec cet emprunt, donc, l'Etat caressait le fol
espoir de renflouer ses caisses de manière plus
que substantielle. Pour qui sait que le secteur
informel représente pratiquement la moitié,
voire plus, du circuit classique, ce sont des centaines de milliards de dinars qui étaient attendus dès l'entame de cette opération. L'Etat en
était tellement convaincu qu'il avait pris la précaution de fixer un plafond, non communiqué à
l'opinion publique, à partir duquel l'opération
aurait été clôturée même si la date prévue
n'avait pas été atteinte, sous peine de se retrouver en train de faire
face à des surliquidités et une inflation
" Ce sont les
insurmontable. Or, il
banques
n'en a été rien. La raipubliques, et
son est toute simple,
depuis peu les
me semble-t-il. Le
compagnies
taux d'intérêt proposé
d'assurances, qui
n'est guère engageant
ont été invitées à
pour des trabendistes
contracter
de très
ayant appris à " plangros emprunts.
quer leur magot "
L'Etat est en train
chez soi, quand ils ne
de se prêter de
le blanchissent pas
l'argent
dans
l'immobilier
à lui-même ".
et/ou dans l'achat
massif de devises. Le
taux d'intérêt, inférieur à celui de l'inflation, en
sus de la constante dévaluation du dinar, pousserait les " épargnants " à être perdants au
change, une fois les trois ou cinq années d'emprunt écoulées. Voilà pourquoi l'Etat a initié un
premier " réajustement ", objet d'un commentaire dans ces mêmes colonnes. Le lancement
de titres d'une valeur d'un million de dinars est
en effet une invitation directe au blanchiment
massif d'argent et au remplacement de la traditionnelle " chkara " d'argent par de charmantes
et élégantes serviettes contenant autant d'argent, sinon plus. Cela n'a pas marché. Voilà
pourquoi l'Etat, pour sauver la face, est en train
de se livrer à un pathétique jeu de vases communicants. Ce sont les banques publiques, et
depuis peu les compagnies d'assurances, qui
ont été invitées à contracter de très gros
emprunts. L'Etat est en train de se prêter de l'argent à lui-même. Il vide une poche pour en
remplir une autre. Certes, dans les principes de
la physique, il est dit que rien ne se crée, rien
ne se perd, mais tout se transforme. Mais, tout
de même, pas à ce point !
A.O.
Hommage aux journalistes
assassinés
Tél : 0773 71 99 37
Bureau de Tiaret
Tél : 0541 01 48 97
2
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
23
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Annonces classées
JH 30 ans cherche emploi comme chauffeur léger
Tel : 0662 05.64.02
OFFRES D'EMPLOI :
Ecole privée Beni Messous recrute éducatrice,
femme de ménage, cuisinière, orthophoniste, psychologue, prof de français.
Tel : 0561 64.77.00 - 0561 64.77.47
Restaurant Dély Ibrahim cherche serveur, aidecuisinier, barman, plongeur, femme de ménage,
hébergement assuré.
Tel : 0550 46.68.86 / 0550 13.94.33
Cherche commerciaux H/F pour ste imp-exp.
située à Eucalyptus.
Envoyez CV au : [email protected]
Entreprise de travaux de bâtiment à Tizi Ouzou recrute
pour la gestion de ses projets un ingénieur ou un
DEUA en génie civil expérimenté 5 ans au minimum.
Faxer CV au 026 20.44.92
Retraité ancien comptable prend en charge la gestion de stocks titulaire CAP aide-comptable et
libre de suite.
Tel : 0553 63.60.46
Comptable cherche emploi tenue comptabilité
décl. fisc. bilan.
Tel : 0697 70.31.15
PENSION
CADRE octagenaire offre Pension à Jh ou couple
Preference corps medical
Nourri, logé, Contre. Gardiennage à Alger-Centre
Tel : 0799. 09 32 96
COURS ET LEÇONS :
Cherche femme de ménage tous les jours de
dimanche à jeudi à Bouzaréah.
Tel : 0555 83.94.93
ELTC English School lance cours en anglais
de communication nouv. session 26 sept.
Tel : 0781 65.18.29-0549 53.92.93
Société privée cherche secrétaire de direction 2
ans d'expérience langue arabe, français, anglais
Tel : 0560 94.51.16
[email protected]
Boulevard Bougara, à proximité de l'embassade de
Russie, El Biar
IMA offre plus de 20 formations dans les domaines de l'informatique, infographie, site, Web, 3D,
électronique, maintenance, électricité, télésurveillance, réseaux et autre.
Tel : 021 27.59.36/73 - 0551 95.90.00
Imp.à Tizi Ouzou recrute 2 conducteurs offset
Kord (Roland+Gestenter) et Sormz- 1 platiniste, 1
massicotier, infographe (femme).
Tel : 0550 48.20.01 - 0560 91.76.87
Pâtisserie à Kouba cherche jeunes (H/F) polyvalent, ménage et vaisselle et apprentie.
Tel : 0554 66.61.82
Labo dentaire recrute JH, JF age 25 et 35 ans
habite Alger et env.
Tel : 0797 19.24.95
Recrute ouvrier atelier, chauffeur 30-45 ans Alger.
Envoyez CV fax : 021 33.33.49
Ste étrangère sise à Mohammadia Alger cherche
aide-comptable, expérience professionnelle
1 année minimu libre de tout engagement.
Email : [email protected]
JH 26 ans cherche emploi comme chauffeur ou
agent de sécurité.
Tel : 0560 09.76.14
Cherche emploi resp. moyens généraux.
Tel : 0777 96.77.49
JH 37 ans cherche emploi comme chauffeur coursier chez ste étatique ou privée tte proposition.
Tel : 0551 43.77.91
Documentation mailing domiciliation représentation travaux d'opportunités d'appoint consulting.
Collaboration
Tel : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
industrielle avec 02 livrets foncier, offert 87000U,
Prix : 100000U/ferme.
Tel : 0550 78.38.14 - 021 93.54.42
Vend un terrain sup.5000m², pour hôtel, avec
cahier de charge, avec acte et livret foncier au
niveau de complexe touristique, Prix : 13U/m².
Tel : 021 95.73.79 - 0665 16.33.87
APPARTEMENTS :
Oran, Dar El Hayat, Bte A : vend un F4, 11e étage,
avec csdb, véranda, dans un état normal, immeuble
propre, deux façades, avec belle vue, bon voisinage, avec ascenseur neuf pas encore opérationnel.
Tel : 0791 54 15 93 - 0550 80 78 55
Actualité
PROSPECTION :
Cherche achat d'appartements, à Béjaia.
Tel : 034 22.13.28 - 0772 30.35.65
Cherche partenariat pour exploit, un terrain industriel de 9000m², en plein centre de la zone industrielle d'El Kseur, Béjaia.
Tel : 0771 40.32.29 -0553 13.01.78
Tipaza, Khemisti ville : vend un F2, 1er étage, proche de toutes commodités, possibilité crédit bancaire, avec acte et livret foncier, prix : 590U.
Tel : 0561 45 90 94 - 0771 22 69 61
Cherche pour client sérieux, achat d'une ferme
agricole ou terrain de 02 à 05 hectares, dans la
wilaya de Tipasa, Blida, avec acte de propriété.
Tel : 024 32.13.23 - 0550 54.74.63
Tizi ouzou centre, loue un F3 fini et meublé top,
2eme étage, sup.78m², deux façades, très bien
situés, avec parking, toutes commodités, sans visà-vis libre de suite, Prix : 65000DA/mois
Tel : 026 21.77.29
Cherche pour client sérieux en attente, achat
d'un terrain agricole, sup. de 02 à 04 hectars,
sur bord de route.
Tel : 024 49.11.94 - 0770 99.14.30
JH cherche emploi comme gestionnaire, administratif gestion de stock, gestion person.chargé
moyen généraux.
Tel : 0660 48.32.98
JH 30 ans chef de rang, diplôme en restauration en
2007, 7 ans d'exp.en gastronomie cherche emploi.
Tel : 079773.50.21
JH possède véhicule cherche poste de travail en
qualité d'agent de sécurité ou chauffeur.
Tel : 0776 66.71.14 - 0770 48.65.38
J 38 ans cherche emploi dans une entreprise privée
ou étatique en qualité chauffeur léger ou peintre en
bâtiment.
Tel : 0550 56.72.40
JH 30 ans DES (bac+4) en science biologiques
option microbiologie 2 ans d'exp. comme chimiste
cherche emploi
Tel : 0557 26.02.78
Congrès
extraordinaire
du RND
Bendahman persona
non grata
Ouled Aich, cité 360 logt : vend un local,
sup.24m², avec wc, pour taxiphone, bureaux, pâtisserie, libre de suite, avec acte, prix : 320U/Nég.
Tel : 0662 12.01.08 / 0551 54.00.76
Vend un F3, Birkhadem, 2eme étage sup.69m²,
avec garage, dans une nouvelle résidence clôturée,
avec acte et certificat de conformité, prix : 1350U
Tel : 0559 35.63.71 -0550 62.45.60
Jeudi 5 m a i 2016
Quotidien national d’information
Mouhafada FLN de Mostaganem
Vend des locaux commerciaux, en rdc,
sup.1000m², fini et libre de suite, toutes commodités, situé sur l'axe principal, idéals pour grande
surface, assurances, magasin de grande marque,
show room ou autre, prix : 30U/m²
Tel : 034 22.31.72 - 034 12.46.29
Ouyahia sur
du velours
Notre journal, victime d'une mystification, avait mal interprété dans son édition de la veille
un document accablant l'actuel mouhafedh. Il s'en excuse vivement auprès de ses lecteurs
ainsi qu'auprès des militants du FLN.
AVIS DIVERS
SBL English School votre partenaire pour améliorer votre anglais lance nouv. promo 26 septembre
SBL Alger Grande Poste
021 74.20.58 - 0550 86.47.84
SBL Rouïba cité EPLF en face Coca Cola
021 81.55.36 - 0560 38.64.33
SBL Boumerdès coop. 11 Déc. en face pâtisserie
Mezghena
Tel : 024 91.41.95 - 0550 10.14.76
Le centre de formation Pro-Advances donne cours
de langues étrangères (général et technique) français, anglais, espagnol, allemand et italien
de l'initiation au perfectionnement pour cadres,
universitaires et enfant, en groupe ou en cours particuliers, méthodes audiovisuelles, large choix
horaire. Toefel, FCE, bac, BEM. Inscription ProAdvances 136, bd Krim Belkacem, Télémly (près
de l'école de Beaux-Arts)
Tel : 021 23.06.53 - 0560 42.34.52
Anglais à domicile pour scolaires, cadres et hommes d'affaires, écrit et parlé toutes LV1 et LV2
Tel : 0663 75.65.69
Nous lançons prochainement une formation dans
la fabrication des produits détergents.
Pour informations : 0558 58.28.71
SERVICES
Traiteur El Quona : vous propose (ste ou part) une
gamme de plats repas cité Douzi 03, n° 365 BEZ.
email : [email protected]
Tel : 0775 64.07.87
Bou-Ismail batigec : vend un F4 2eme étage, neuf
sup.108m², toutes commodités, chauffage central,
interphone, caméra de surveillance, dans une cité
clôturée avec parking pour stationnement, avec
acte et livret foncier, Prix : 2000U/Nég.
Tel : 0796 93.23.04 - 0550 22.59.57
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat neuf, jamais
servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
Tel : 0553 80 50 48
Email : [email protected]
SALUT pour des considérations purement personnelles, je désire céder les ouvrages suivants à
Quiconque m'écrira par émail
VILLAS :
Vend villa à El Mouradia 415m²
Tel : 0555 15.69.71
Vend à Beni Taou Blida villa R+1 230 m² acte commodités nécessaires prix négociable après-visite.
Tel : 0776 25.85.42
LOCAUX :
Vends local commercial à Tizi Ouzou lotissement
Bouzar Krim Belkacem superficie de 60 m² très
bien aménagé en bureau convient pour toutes
activités.
Tel : 0550 37.13.08
Tél : + 213 669 06 43 68
É-mail : [email protected]
[email protected]
Lecteur assidu de la presse, tant nationale
qu'étrangère, dispose de nombreux périodiques,
quotidiens, hebdo.
Et autres magazines. Depuis 1950 à ce jour.
Soit une colossale collection, une montagne de
papiers, d'infos générales, scientifiques, culturelles, à qui saura s'en servir étudie toute proposition.
Tél : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
Par Wassim Benrabah
Publicité
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
WILAYA D'ORAN
DAIRA D'ES SENIA
TERRAIN :
H 40 ans marié sérieux cherche emploi comme
agent de sécurité, tourneur ou équivalent et
accepte mêmes déplacements avec hébergement.
Tel : 0552 19.90.14
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Vends lots de terrain à partir de 200m² à kara
Mustapha, wilaya de Boumerdes, avec acte, livret
foncier 8000DA/m².
Tel : 0550 27.11.00
Essalam immobilier vend à Ain Taya 140m² et
175m² avec acte et livret foncier.
Tel : 021 87.50.62 - 0661 42.68.63
Loue terrain à Tizi Ouzou environs Tamda entièrement aménagé et cloturé superficie totale 1 hectare
accès sur la route principale toutes commodités
pour toutes activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend terrain 21 ares avec maison Ain Naadja à la
cité de Safsafa.
Tel : 0550 70.64.41
Vend terrain à Réghaia 63000m².
Tel : 0561 73.06.57
Vend un terrain, sup.02x5000m², surface bâtie
2100m², composé d'une usine, salle de sport, bloc
administratif, hauteur de 09m en charpente
métallique, panneaux sandwich, dans la zone
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
COMMUNE D'EL KERMA
d'occuper par la force de la
siège de la mouhafadha, histoire
d'en déloger Hamid Bendahman
et de le restituer au parti, cela
dans le cas où le secrétaire
général du parti, Amar Sadani,
ne prend dans l'immédiat la courageuse et salvatrice décision
d'éjecter cet individus dont les
agissements délictueux sont
connus de tous au sein de la
wilaya. Le dossier, plus sensible
et explosif que jamais, reste bien
entendu à suivre…
W.B.
Avis d'Attribution de la consultation ouverte de
projet suivant :
TRAVAUX DE REHABILITATION DE L'ECOLE
20 AOUT - EL KERMA
- vu l'article 65 du décret présidentiel n°15/247
correspondant au 16/09/2015 portant réglementation
des marches public.
" Nous ne nous tairons plus jamais "
- Le P/APC de la commune d'el kerma informe du
résultat de la consultation ouverte N° 03/2016 du
28/02/2016.
Après l'étude des dossiers par la commission
d'analyse des offres :
Le projet
Le montant
Délai
La
note
Obs.
Moins
disant
Le président de L/APC
Tribune des Lecteurs - Jeudi 5 mai 2016
22
L
de l'ensemble des cachets
appartenant aux différentes
kasma de la wilaya. Aujourd'hui,
que les choses sont allées beaucoup trop loin, au point où la
mouhafadha de ce parti n'est
plus " gérée " que par une seule
personne, transformée en une
sorte de propriété privée, l'ensemble des cadres du FLN issus
de la wilaya, à commencer par
les députés et les membres du
Comité Central, soutenus en
cela par les élus locaux et les
militants de la base, menacent
Amar Saadani en marge de la réunion du BP :
TRAVAUX DE
Montant
02
64
MAAROUF
REHABILITATION
soumission
Mois point
MUSTAPHA
DE L'ECOLE
3807133.00 DA
NIF
20 AOUT Montant corrigé
3989310110615038
EL KERMA
3816493.20 DA
Pour vos annonces nous vous offrons
Les meilleurs prix
Contactez-nous sur Tel/Fax : 021.71.67.60 - Tel/Fax : 021.71.65.74
E.Mail : [email protected]
Des prix étudiés pour les notaires et huissiers
Anniversaires fêtes Décès condoléances
Demandes et offres d'emplois
Avec nous c'est gratuit
e secrétaire général du
FLN, Amar Sadani, est
en effet appelé à trancher dans le vif, mais absolument pas dans le sens désiré
par l'actuel mouhafedh de la
structure
locale
de
Mostaganem. Celui-ci, en effet,
est honni par les cadres, militants et élus de la wilaya de
Mostaganem. Isolé, boycotté et
rejeté par tous, il en aurait été
réduit, lui ou certains de ses
complices, à commettre un grossier faux dans le document
auquel nous faisions référence
hier. Dans ce document apparait
en clair l'effacement d'un nom,
remplacé par un autre de
manière grossière et très facilement identifiable. L'ensemble
des autres cadres figurant sur la
liste ne soutiennent pas non plus
le sieur Bendahman Hamid.
Celui-ci, pour tenter encore de
faire illusion, se fait établir de
fausses pétitions de soutien,
étant détenteurs en ses bureaux
N° 05/2016
Nom d'entreprise
Quotidien national d’information
Phs : Hafida
DEMANDE D'EMPLOI :
Jeudi 5 m a i 2016
Quotidien national d’information
ANEP 31004202
Par Assia Mekhenef
e secrétaire général du
FLN a présidé hier une réunion ordinaire du Bureau
Politique (BP). Une occasion
pour lui de revenir, en marge de
cette rencontre, sur les évènements saillants du moment. Le
plus apparents d'entre eux aura
sans doute la campagne enragée menée contre le président
Bouteflika depuis plusieurs
L
semaines déjà. Saadani, en
évoquant ce sujet, mettra les
bouchées doubles, et ne prendra guère de gants en réponses
aux questions posées. " Si le
FLN s'est confiné dans le
silence auparavant, plus jamais
nous ne nous tairons ",
a-t-il martelé en guise préambule, avant de se demander
à qui profite cette malsaine
entreprise
de
fragilisation
de l'institution présidentielle. "
Certainement pas au pays, et
au peuple algérien. Seules des
parties étrangères pourraient en
profiter ". Et de rappeler que " le
peuple algérien a choisi le président Bouteflika en connaissance de cause, et en toute
souveraineté. Il a pour lui le
peuple, Dieu et le FLN.
Personne ne pourra jamais l'atteindre, dès lors que le FLN est
prêt à répondre à quiconque
oserait encore ouvrir les hostilité ". Et d'enchainer sur les terribles menaces qui pèsent sur
le pays, et dans le cadre desquelles entrent les campagnes
cycliques menées contre le président Bouteflika. Pour le chef
de file du FLN, en effet, "
l'Algérie est plus que jamais
ciblée dans le cadre des printemps arabes ". D'où cet appel
réitéré à former un front uni en
vue de protéger le pays, dans le
cadre de la proposition déjà formulée par le FLN. S'agissant
d'Ahmed Ouyahia, Saadani dira
ne pas avoir été destinataire
d'une invitation au congrès
extraordinaire du RND devant
3
s'ouvrir ce matin à l'Aurassi.
Tempérant ses dires, il ajoutera
que si tel devait être le cas, le
sujet de la présence ou pas
sera débattu en toute démocratie au sein des membres du BP.
De même qu'il a répondu de
manière ironique aux récentes
déclarations d'Ouyahia qui
disait qu'il bénéficiait du soutien
du chef de l'Etat. A propos de la
présence de membres du FLN
à des actions initiées par le
MSP, Saadani a expliqué que
son parti ne rejetait personne, ni
aucune initiative pouvant aider
à établir la concorde politique
que recherche le FLN. Enfin, et
s'agissant d'une question sur
les éventuelles visées présidentielles de Chakib KHellil dans le
cadre de ses tournées dans les
zaouias, Saadani dira que "
l'ancien ministre de l'Energie et
des Mines, devra, au même titre
que tous les autres candidats
potentiels, attendre 2019, car le
président Bouteflika achèvera
son mandat ".
A. M.
Le RND tient à partir d'aujourd'hui son congrès extraordinaire à l'hôtel l'Aurassi à
Alger. Plusieurs points seront
à l'ordre du jour notamment
l'élection d'un nouveau chef
de parti. Ahmed Oyahia, sera
le grand favori pour le poste
de secrétaire général du
RND. Il aura comme seul
concurrent au poste, l'exdirecteur de la communication du Premier ministre, en
l'occurrence
Belkacem
Mellah qui s'est présenté
comme candidat. Pour la première fois dans l'histoire du
parti, l'élection du secrétaire
général se fera par la voie
des urnes à bulletin secret.
Ce congrès extraordinaire
qui se déroulera les 05-06-07
mai verra la participation de
pas moins de 1600 congressistes. L'ouverture des travaux se feront sous la présidence du doyen et des deux
plus jeunes congressistes.
En outre, il sera également
l'occasion d'élire un nouveau
Conseil national du parti. Des
résolutions politique, économique, sociale et le plan d'action seront également soumis
à l'approbation des congressistes. Ce congrès se tiendra
à un fil près. Le mois dernier,
des opposants à Ahmed
Ouyahia, actuellement secrétaire général par intérim du
RND Ahmed Ouyahia avaient
déclenché une action pour
tenter de reporter ce rendezvous. Allant jusqu'à saisir le
ministère de l'Intérieur, ces
derniers avaient accusé le
patron du parti de faire de ce
rendez-vous un congrès ordinaire avec l'inscription d'autres points à l'ordre du jour.
Les contestataires, avaient
soutenu, en outre, que l'opération de préparation du
congrès extraordinaire n'est
pas légale ni conforme aux
textes régissant le fonctionnement du parti. Mais finalement c'est Ouyahia qui avait
eu gain de cause, en affirmant la date du congrès était
maintenue à la date prévue
initialement. " Le RND est un
parti démocratique dans sa
dénomination et dans ses
pratiques et le débat contradictoire devra continuer d'y
exister à tous les niveaux de
ses structures, et les divergences devront se résoudre
même par vote. Cependant,
aucune minorité, ni encore
moins aucun groupuscule, ne
pourra plus prétendre s'imposer par quel que moyen que
ce soit, et encore moins, à
travers la dérive de prétendus redressements ", avait-il
estimé. Par ailleurs, M.
Ouyahia avait précisé que les
projets de résolutions qui
seront débattus par le
congrès " ont fait l'objet d'une
préparation démocratique,
reflétant l'opinion de la base
militante dont plus de 93 000
membres se sont exprimés
autour d'un questionnaire
portant sur des sujets organiques et des questions nationales ".
N.A.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Jeudi 5 mai 2016
Petit écran
Cherifi Mouloud, wali délégué de Dar El Beida à Tribune des lecteurs :
« De la mise à niveau
au… perfectionnement »
Dans un entretien accordé à « Tribune des lecteurs » ,le wali délégué de Dar El Beida , M Cherifi Mouloud est revenu sur le programme de
développement en cours dans sa circonscriptions administrative et a levé le voile sur bon nombres de questions inhérentes aux différents
domaines d’activités touchés par les actions inscrites et engagées. Se voulant très rassurant, le premier responsable de la circonscription
tient à assurer des concitoyens quant aux bonnes conditions financières de réalisation du programme qui ne souffre, à, l’heure actuelle,
nullement de la baisse des revenues des exportations des hydrocarbures des pays. Il tient toutefois à s’exprimer sur la nécessité dévolue à
tout un chacun de contribuer le cas échéant, à participer à l’effort d’austérité si besoin et à rationnaliser les dépenses , chacun à son niveau
quitte à différer certains projets dont l’importation n’est guère urgente et qui n’influent pas sur le niveau de vie du citoyen.
Entretien réalisé par Samia Acher
la mise à niveau. En matière d’infrastructures et logements, nous avons franchis
un grand pas. Nous sommes à l’aise en
matière de gestion. La capitale devra
réceptionner prochainement 42 000
logements. Il y a un programme qui
dépasse 82 000 logements .Nous
réglons beaucoup de problèmes. Les
bidonvilles sont éradiqués, et quelques
uns sont en cours d’éradication. Nous
continuons de travailler avec beaucoup
de sérieux.
Tribune des lecteurs : Pouvez vous
nous faire une présentation succincte
de votre circonscription ?
Cherifi Mouloud : L a circonscription
administrative de Dar El Beida est la
plus grande au niveau de la wilaya
d’Alger. Elle compte 7 communes. Sa
superficie totale avoisine de 92 KM 2,
avec une population qui se chiffre
actuellement à 600 000 habitants.
Cette circonscription englobe en son
sein d’infrastructures d’importance nationale et à caractère national en l’occurrence l’Aéroport international d’Alger, le
grand projet de la mosquée d’Alger, la
foire internationale, les plus grands centres commerciaux, notamment Ardis, le
Carrefour, de grands hôtels, les directions générales de grandes entreprises.
Dar El Beida est la porte d’Alger du
côté Est, c’est un carrefour assez important qui englobe toutes les activités
commerciales et agricoles. Nous avons
une grande partie de la côte d’Alger au
niveau de Bordj El Behri, Ain Taya El
Mrassa. Même l’aspect touristique ne
manque pas d’importance au niveau de
la CA de Dar El Beida. Cette dernière
est en elle-même une wilaya, avec tous
ce qu’elle a comme activités.
Quelle est la part du programme de
développement 2014-2019 réservé à
votre conscription ?
Je voudrai descendre à peu plus loin, je
dirai à partir de 1999, en l’occurrence le
dernier quinquennat 2010- 2015, le délégué de Dar El Beida enregistre 302 opérations, pour une autorisation de programme de 20 milliards 260 661 Da
environ, 2000 milliards de centimes tous
programme confondu. Nous en tant que
circonscription, nous avons plusieurs
ressources financières, nous avons celle
de l’Etat, c’est le programme sectoriel, le
budget de la wilaya, le budget des communes, le budget des plans communaux
de développement. Parmi les 302 opérations, nous avons 66 sont achevées, 69
en cours de réalisation ,138 en cours de
lancement, 2 opérations à l’arrêt, 14
opérations ou nous avons certaines
restructurations, 3 non lancées.
Quel est le taux de réalisation des
projets lancés à ce jour ? Ces projets
touchent quels secteurs ?
Au cours de tous le quinquennat, on
peut dire que le taux de réalisation est
de 55 % .Les projets les plus importants
rentrent dans le cadre des routes, la
réhabilitation des routes, l’assainissement, l’alimentation en eau potable. Des
aires de jeux et des stades sont lancés.
Un programme ambitieux est lancé à cet
effet sous l’autorité de Mr le Wali
d’Alger. Nous nous sommes fixés un
objectif, à savoir la réhabilitation et la
modernisation de toutes les aires de
jeux qui sont en activité ou en exercice
au niveau local, en engazonnement tous
les terrains que ce soit un engazonnement artificiel ou naturel. Nous avons le
stade du 5 juillet de Beb Ezzouar , le
stade de la verte rive de Bordj El Kiffan,
les trois grands stades de Dar El Beida
Le problème du foncier se passe avec
acquitté au niveau de Dar El Beida,
est ce un frein concret quant à la réalisation de votre programme, sachant
que sur le plan financier, Dar EL
Beida est l’une des zones les plus
riches d’Alger ?
Au niveau de la circonscription administrative de Dar El Beida, nous avons
durant les six mois récupéré ce qui
avoisine les 30 hectares dans différentes opérations de relogement, cela nous
offre certains fonciers que nous pourrons réutiliser pour les infrastructures qui
rentrent dans notre programme. En effet
Dar El Beida s’offre le luxe d’avoir
l’avantage et le financement, en contre
partie le foncier sera réifié de plus en
plus. Le programme de son développement est en train de se réaliser
.L’absence de foncier ne nous empêchera pas de réaliser certaines infrastructures qui est assez nécessaire au
bien être du citoyen.
qui sont pris en charge par la commune.
Je peux donner des chiffres, au niveau
de la commune de Dar El Beida, une
enveloppe dépasse 300 millions Da, une
enveloppe de plus de 200 millions DA
toutes destinées à la mise à niveau de
ces infrastructures. Ceci pour montrer
l’importance que nous consacrons au
bien être des citoyens surtout au volet
loisir et jeunesse. Nous avons également le secteur de l’Education qui a sa
part du lion. Nous au niveau local nous
nous occupons du premier palier, à
savoir le primaire, chaque commune a
dégagé une enveloppe pour l’entretien,
la réhabilitation des écoles primaires.
Les deux autres paliers sont également
pris en charge. Nous donnons de l’importance à tous les secteurs à tous les
secteurs d’une manière équitable selon
les besoins et la nécessité. Tous les
financements sollicités nous les avons
eus.
de prudence et de rationalité. Nous
sommes en train d’élaguer certains programmes que nous jugeons non prioritaires. Nous ne sommes pas dans la stature de l’austérité.
La croissance démographique de Dar
El Beida est assez forte, celle-ci implique des besoins plus accrus en termes de logements, santé et d’éducation en outre, quelles sont les mesures prises à l’effet de répondre aux
besoins de vos concitoyens et être au
diapason de leurs doléances ?
Nous sommes dans une situation où
nous n’avons pas la bonne situation
financière d’avant d’un côté et de l’autre
nous avons une population qui est dans
une stature de revendications et qui
cherche à se mettre à niveau dans certaines situations, les intervient rôles
du wali délégué et les P/APC consistent
à concilier entres les deux dénominateurs. Evidemment, dans ce genre de
situation intervient le rôle du gestionnaire et notre sagesse et la manière de
la gérer et qui doivent être à la hauteur
des attentes des citoyens. Nous devons
raisonner comme des chefs d’entreprises .Comme il est de notre devoir de
prendre en charge que ce qui est utile,
nécessaire, et urgent. Je peux dire que
depuis 1999 à ce jour, beaucoup de choses ont été faites. Au niveau de la wilaya
d’Alger, actuellement, je le dis avec
beaucoup de recul et de discernement
que nous sommes au stade de la perfection, nous avons dépassé le stade de
La baisse du prix du baril du pétrole
qui signifie également la baisse des
ressources du pays a-t-elle impacté
sur le programme de développement
de votre circonscription ?
Pour le moment, il est irraisonnable de
ne pas contribuer à cet effort national.
Les instructions sont claires au niveau
central, il faut avoir une rationalisation
des dépenses. La wilaya d’Alger est
épargnée pour le moment, ceci n’a pas
affecté le programme de développement. Cela n’empêche pas que nous
sommes en train d’agir avec beaucoup
4
Les structures existantes dans les
domaines culturels et sportifs sont
insuffisantes par rapport aux besoins
de la jeunesse. Si on y ajoute le fort
taux de chômage touchant cette catégorie, comment comptez-vous y faire
face ?
Dans notre programme d’action, nous
avons privilégié le côté loisir et jeunesse,
nous sommes en train d’exploiter toutes
les parcelles de terrains pour aménager
des aires de jeux pour offrir à cette jeunesse un espace de détente, pour s’exprimer. Par conséquent, on ne peut pas
dire qu’il y a un déficit dans ce
domaine.
On vous laisse le soin de conclure Mr
le Wali ?
Je vous remercie pour cette interview, et
je tiens à soulever un volet très important à savoir l’hygiène et l’entretien. Je
voudrai remercier les EPIC de la wilaya
d’Alger en l’occurrence EXTANET, EDEVAL, ASROUT, NETCOM qui font un
travail remarquable tous les jours. Tous
le monde constatent que la capitale est
en train de changer en matière d’environnement, le grand mérite revient à ses
hommes qui sont sur le terrain et aux
efforts combinés et complémentaires de
tous les intervenants sur le terrain. Le
d’Alger a donné beaucoup de subventions et de moyens aux communes pour
faciliter leurs tâches c’est un travail qui
ne manque pas d’importance et nous
nous sommes
en train de le mener
avec beaucoup de sérieux.
S.A
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat
Min Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Grey's
Anatomy
21:45 : Grey's Anatomy
22:40 : Night Shift
23:25 : Night Shift
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck
à la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas
les paroles
19:25 : N'oubliez pas
les paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Accusé
21:45 : Accusé
22:45 : Folie passagère
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour
deux
14:55 : Un cas pour
deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim
1942
09:15 :
10:05 :
10:50 :
Babel
12:25 :
édition
12:45 :
tion,
Homeland
Homeland
La cour de
La nouvelle
La nouvelle édi-
Jeudi 5 mai 2016
Sur TF1 - 20h55
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
Grey's Anatomy
Meredith est bouleversée par les révélations de Derek
et ne sait pas comment réagir. Elle prend du coup des
décisions professionnelles qui surprennent Alex. Owen
est choqué par l'arrivée inattendue à l'hôpital de sa
mère, blessée à la suite d'une chute dans sa baignoire.
Il apprend à cette occasion que cette dernière
fréquente un homme bien plus jeune qu'elle. Jo est
confrontée à un cas délicat.
Sur France 2 - 20h55
Accusé
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad
Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:55 : Maison à vendre
22:40 : Maison à vendre
21
Nathalie, gendarme à Lyon, est divorcée et mère d'un
adolescent qui lui mène parfois la vie dure. Peu
entourée, elle vit essentiellement pour son métier et ses
collègues. Nathalie entame une liaison avec Viktor, le
père de l'un des camarades de son fils de 16 ans, Hugo.
Elle qui pensait ne plus avoir droit à l'amour vit cette
aventure comme une véritable renaissance. Mais un jour,
lors d'un contrôle sur un chantier, Nathalie reconnaît
Viktor. Cette idylle pousse Nathalie, droite et intègre
dans l'exercice de sa profession, jusque dans l'illégalité.
Sur M6 - 20h55
Maison à vendre
Thierry, 54 ans, et Sylvie, 55 ans, habitent dans le
centre-ville de Tours ; ils souhaitent vivre en bord de
mer. Il leur faut auparavant vendre leur bien. Mais
aucun visiteur n'a donné suite. Stéphane Plaza et
Sophie Ferjani les aident à rendre la bâtisse plus
attractive. Sonia, 42 ans, et Charlie, 31 ans, quant à
eux, vivent à Angervilliers, dans l'Essonne. Ils
veulent acquérir une grande maison pour accueillir
une pension pour chiens. Or, ils n'ont reçu aucune
offre. L'agent immobilier et Emmanuelle Rivassoux y
apportent des changements à même de séduire des
acheteurs potentiels.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Jeudi 5 mai 2016
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 264
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Sudoku N ° 264
Quotidien national d’information
Relations entre l'Algérie et la Côte d'Ivoire
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Bouteflika et
Ouattara satisfaits
Mots croisés N° 264
Horizontalement :
1 - Dépression
2 - Dupée - C'est la même chose
3 - Objets d'échange pendant la trêve
4 - Sigle militaire - Remarquable
5 - Non de comédie - Parcourus - Nombre transcendant
6 - Sainte bien réduite - Noir de fumée - Pas bien du tout
7 - Pourfendirent - Halo pour initié
8 - Riches décors - Plaisantins
9 - Démonstratif - Dessert du Morbihan - Coup de pied en
vache
10- Fortins africains - Moitiés bien féminines
Verticalement :
A - Bâton de vieux touriste
B - Fins d'activité
C - Quitté trés vite - Surgies
D - Tronc brûlé - Petit fer
E - Manieras l'humour
F - Signification - Fusionner
G - Elle peut être précoce à tout âge
H - Aven - Vieille bête
I - A moi - Pied-de-veau
J - Constituer - Flânai
K - Patron d'arche - Nombre de coups voulus pour réussir
un beau trou
L - Ce sont aussi des pas-d'âne
SOLUTIONS
Mots croisés N° 263
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 263
20
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Sudoku N ° 263
L e président ivoirien,
Alassane Dramane
Ouattara, a exprimé,
ce mardi à Alger, la
volonté de son pays
de "fortifier" et de
"renforcer" les
relations économiques
avec l'Algérie.
ous
avons
estimé que la
coopération
entre les deux pays n'était
pas au niveau escompté et
je souhaite que cette visite
contribuera à la fortification
et au renforcement des
relations
économiques
"N
entre les deux pays", a-t-il
déclaré à l'issue d'un entretien avec le président
Bouteflika. Il a indiqué
avoir exprimé au président
la volonté de son pays "de
démarrer et dynamiser
cette relation". M. Ouattara
a relevé, en outre, l'existence "de possibilités pour
la Côte d'Ivoire, producteur
de cacao (40% de la production mondiale), de noix
de cajou, de bananes et de
divers fruits et légumes, et
l'Algérie, avec toute sa
richesse humaine et naturelle (hydrocarbures) et
son industrie, pour travailler à plus d'intégration". Il a
invité, à cette occasion, les
entreprises algériennes à
investir en Côte d'Ivoire
dans la transformation de
matières premières, affirmant que son pays "est en
mesure d'accroître le flux
commercial avec l'Algérie".
Le président ivoirien a indiqué, par ailleurs, avoir évoqué avec le chef de l'Etat
"des questions internationales ainsi que le rôle joué
par l'Algérie au niveau
continental et universel,
notamment dans la lutte
contre le terrorisme". "Je
remercie le président
Bouteflika pour son implication personnelle dans la
résolution de la crise
malienne", a-t-il dit, appelant au renforcement de la
réconciliation nationale au
Mali et à la mise en œuvre
de l'accord d'Alger dans
son intégralité. Il a remercié, également, le président Bouteflika pour le
message de condoléances
qu'il lui a adressé après
l'attaque de la station balnéaire de Grand Bassam le
13 mars dernier. Le président Ouattara a, enfin,
qualifié d'"historique" sa
visite en Algérie, la première d'un chef d'Etat ivoirien dans le pays. "Je suis
heureux de retrouver le
président Bouteflika avec
qui nous avons connu des
moments importants au
niveau des instances internationales et je le remercie
pour le soutien que j'ai toujours obtenu de lui", a-t-il
ajouté.
R.N.
Objet de polémiques et de controverses
Le nouveau code du travail décrié
e nouveau code du
travail qui a suscité
tant d'intérêts et de polémiques semble remis aux
calendes grecques. On
n'en parle plus depuis un
an alors que le ministère
du travail promettait d'en
débattre son contenu avec
les acteurs du monde du
travail.
Le nouveau code du travail
sous forme d'avant-projet
est toujours dans le flou.
Des esquisses de ce projet
ont été rendues publiques
avec des bribes d'informations autour des " relations
du travail, la nature des
contrats et les droits fondamentaux des travailleurs ".
Dans ce cadre, il a été indiqué par des organisations
syndicales que le nouveau
code du travail est "
régressif " car il remet en
cause la relation durable
du salarié dans l'entreprise
en consacrant la " légalisa-
L
tion des CDD " au détriment des CDI qui seront
abrogés. L'un des points
d'achoppement de ce nouveau code est de " rendre
flexible et malléable certaines lois " selon les informations autour de son article 26 et 27. D'un côté, les
organisations patronales
veulent un code plus libéral.
Le président du FCE avait
déclaré que " l'élaboration
du futur code du travail qui
doit être adapté aux évolutions du marché du travail
et à l'émergence de nouvelles technologies ". De
l'autre côté, les syndicats
surtout autonomes crient à
" la précarité du travail et à
l'abandon des acquis
sociaux édifiés dans la loi
90-11 du 11 avril 1990 ".
Entre les patrons et les
syndicats, c'est donc la
guerre annoncée. Mais
pour l'heure, le débat inci-
sif attendu entre les deux
parties a été reporté sine
die sans aucune échéance
sur sa programmation à
l'assemblée.
Le contexte socio-économique actuel qui traverse
un vent contestataire sur le
front social ne permet pas
d'en discuter le contenu.
Toutefois, il semble dangereux pour les syndicats
d'accorder des concessions de trop au patronat
notamment dans le volet
des CDD qui doivent
représenter le plus gros
taux dans les futurs recrutements.
D'ailleurs l'ONS dans ces
estimations parle de 30%
des postes permanents qui
sont valables de nos jours.
L'autre point de discorde
est celui du droit de grève
qui selon des indiscrétions
sera reformulé autrement
dans la prochaine mouture. Les pouvoirs publics
5
semblent réticents et
accorde l'assurance que "
les acquis ne seront pas
touchés ". C'est le ministre
du Travail Mohamed El
Ghazi qui le rappelle en
chaque occasion. Mais là,
les syndicalistes ne semblent pas rassurés sur
d'autres points notamment
une des dispositions qui
selon eux prévoir " de larges pouvoirs pour les
employeurs pour le recrutement, la discipline, les
compressions d'effectifs et
le droit de grève ".
Certaines organisations
syndicales reprochent au
ministère du travail la
confection d'un texte juridique aux antipodes de l'ancienne loi sur le travail qui
assure jusque-là la protection des salariés notamment en matière de préservation des postes de travail.
Farid Larbaoui
Jeudi 5 mai 2016
TIC
Mobilis accompagne
les Google Days
Mobilis poursuit sa politique de soutien aux étudiants dans leurs activités, en sponsorisant un
événement TIC majeur " les Google Days ", organisé par l'Ecole Supérieure de l'Informatique (ESI)
le 07 Mai 2016, au sein de cette école.
Les Google Days, sont des journées portes ouvertes dédiées au moteur de recherche le plus connu
dans le monde " Google ", durant lesquelles, l'occasion sera donnée à la communauté de développeurs, responsables des entreprises et entrepreneurs mordus de technologie et d'information provenant de toutes les villes du pays, de ce rencontrer et d'échanger leurs connaissances et expériences.
Cet événement sera une opportunité pour interagir avec les 250 participants, à travers des conférences et des workshops, donnés par des professionnels du domaine et construits autour des technologies Google.
Mobilis, fidèle à son image d'entreprise performante orientée vers l'innovation et les nouvelles
technologies, confirme son positionnement d'opérateur incontournable et acteur majeur dans le
domaine des TIC en Algérie, encourage l'émergence des jeunes talents de l'université algérienne dans leurs ascension au rang de développeurs, tout en soutenant le développement de la
technologie dans notre pays.
Pour rappel, Mobilis et l'ESI ont signé un contrat
cadre pour une durée de trois ans. Un partenariat
qui s'inscrit dans le cadre de la recherche et le
développement de la 3G à travers l'apport des
jeunes compétences de l'ESI.
Opération
" Ports et barrages bleus "
Mobilis sponsor officiel
Mobilis partenaire
officiel de la 4ème
édition de l'opération nationale "
Ports et barrages
bleus " organisée
par le Ministère de
l'agriculture,
du
développement
rural et de la pêche
et la Chambre
Algérienne de la
Pêche
et
de
l'Aquaculture
(CAPA),
ayant
pour thème " Une
production durable
et diversifiée, dans
un milieu sain et préservé ", qui débutera le
Samedi 07 Mai 2016 à travers les infrastructures
portuaires des 14 wilayas côtières et aux principaux barrages des wilayas continentales. Une
opération écologique annuelle de grande envergure, reconduite encore cette année par Mobilis,
qui a pour ambition de participer aux opérations
visant à stopper les effets des macro-déchets sur
l'écosystème marin et sur les activités de pêche,
par la sensibilisation des citoyens contre les différentes formes de pollution.
Ainsi, cette manifestation consiste au nettoyage
des ports et barrages aux objectifs à la fois économiques et environnementaux, destinée à débarrasser les infrastructures et les bassins portuaires
du pays de tous les déchets qui les encombrent,
qu'ils soient flottants ou jonchant les fonds marins.
Organisée à la veille de la saison estivale, l'évènement sera marqué par un riche programme d'activité et d'animation et connaîtra une forte participation du mouvement associatif, des garde-côtes,
des clubs de plongée sous-marine, des représentants de la société civile et des entreprises et professionnels de la pêche.
Mobilis, sensible aux questions liées à l'environnement, confirme à travers l'accompagnement de
cette manifestation sa position d'entreprise
citoyenne en faveur du développement d'une
pêche responsable et d'une aquaculture durable.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Culture
Jeudi 5 mai 2016
Quotidien national d’information
Régions
Projets structurants du secteur portuaire
La pièce de théâtre “Electre”
séduit le public
Signature d’un accord
social de stabilité
e public, peu nombreux
présent à la salle
Mustapha Kateb du
Théâtre national Mahieddine
Bachtarzi aura assisté, 70 mn
durant, à une £œuvre de référence dont la trame, pourtant
bien ficelée, échappe à la
logique humaine.
Mis en scène par Ahmed
Khoudi (l’expérimenté), également enseignant à l’Institut
supérieur des métiers des arts
L
du spectacle (Ismas), “Electre”,
Œuvre du grand dramaturge
grec, Sophocle, est née d’une
adaptation de groupe que le
metteur en scène a dirigée et à
laquelle les comédiens ont été
associés. Véritable défi que de
s’essayer à une pièce où les
personnages, aux caractères
complexes et aux sentiments
contradictoires, sont difficiles,
dans une œuvre où le senti-
ment de vengeance alimente la
soif du châtiment qui ne trouve
son salut que dans le crime.
Huit rôles équitablement répartis entre les deux sexes, racontent l’histoire D’Electre, campé
avec brio par Yasmine Feriek,
obstinée à venger son père,
Agamemnon, Roi de Mycène,
assassiné par sa femme
Clytemnestre, rendue par
Amina Bouziane Belhadj et son
amant Egisthe, interprété par
Achour Ramzi. Pour ce faire,
Electre attendant le retour de
son frère Oreste, incarné.
Par Noureddine Kihal, doit
d’abord convaincre sa sœur
Chrysothémis, jouée par Amina
Feriek qui, bien qu’elle dénonce
le stratagème dont a été victime
son père, n’adhère pas aux
desseins scabreux d’Electre.
La scène de délivrance, où justice sera rendue, intervient avec
le double
meurtre de
Clytemnestre et 201, gisthe,
accompli en exodos. (dernière
partie de la tragédie grecque
antique).
L’ensemble des comédiens,
parmi lesquels également Antar
Zaidi, Sahraoui
Céline, et
Younès Jouani, a porté le texte
de manière remarquable, se
donnant la réplique dans un
rythme ascendant et soutenu.
Dans un décor colossal, fait de
longs pantalons (rideaux) suggérant les piliers de la forteresse royale, sur lesquels étaient
gravés les dieux grecs sur tout
le pourtour de la scène, la scénographie a réussi à recréer le
contexte
des atmosphères
graves que propose la trame.
De même pour l’éclairage, de
vive intensité pour illustrer les
émotions fortes contenues dans
les dialogues et le jeu des
comédiens qui ont occupé l’ensemble de l’espace scénique.
Yasmine Feriek, dans le rôle
principal, s’est distinguée par sa
justesse et sa force d’interprétation, se chargeant également,
avec une voix suave du chant,
originellement, œuvre grec,
réduit en une seule voix par le
Metteur en scène.
“Electre”, spectacle métaphorique, de l’avis des spectateurs, pouvant
être perçu
comme “le microcosme d’une
société qui se déchire par la soif
du pouvoir , a mis en avant la
force de la loi qui punit le crime
et tout contrevenant quelque
soit son grade ou son rang
social.
Remontant près de
2500 ans en arrière, Ahmed
Khoudi a su servir le spectacle
avec une conception pleine et
intelligente,
rappelant
les
normes du 4e art et mettant au
service de ses comédiens toute
son expérience et son savoir
faire. La pièce de théâtre
“Electre” est produite par le
Théâtre régional d’Oum
El Bouaghi.
A.C.
Roman
Djamel Mati signe Yoko et les gens Barzakh
oignant et méditatif, sondant avec
une rare acuité les affres du deuil et
les tourments de la culpabilité, “Yoko et
les gens du Barzakh”, dernier roman de
l’écrivain Djamel Mati, invite à traverser
un purgatoire où errent des hommes et
des femmes aux vies brisées par la
perte d’un être cher. Pour son sixième
roman, (361p, éd. Chihab), Djamel Mati
relate l’histoire de Fatouma et Kamel,
un vieux couple stérile, enfermé dans un
appartement à Alger avec sa siamoise,
Yoko, après la disparition en mer de
Mariama, une jeune fille de couleur noire
adoptée à l’âge de six mois.
En parallèle, le lecteur découvre l’histoire de la voisine du couple, Makioussa,
veuve d’Ibrahima Aya, un Malien avec
lequel elle a eu une fille, née à Bamako,
après qu’une voyante leur eut confié une
“Jakuma”, une chatte aux pouvoirs surnaturels ne devant sans aucun prétexte
être séparée du futur bébé. Ces deux
histoires -au lien évident- seront déroulées en douze chapitres, dont huit se
déroulant durant les sept premiers jours
de l’hiver 2006. Avec ce choix particulier
de temporalité, le romancier impose un
rythme très lent à son récit qui prend
des allures de huis clos psychologique
où la description des souffrances de ce
vieux couple, coincé “entre les divagations et les non-dits” donnera au roman
ses pages les plus émouvantes.
Observations attendries et douloureuses
devant la déchéance de l’autre, longs
monologues où se révèlent la folie et la
culpabilité qui guette les deux principaux
personnages, ou rares échanges à la
brutalité contenue, autant de manières
par lesquelles l’écrivain aborde le “fossé
grandissant” qui se creuse entre ces
parents endeuillés.
Cette ambiance morbide est accentuée par la description de l’hiver algérois
que propose Djamel Mati: une saison
pluvieuse et sombre -au temps figé
comme sur l’horloge de l’appartement
arrêtée à dix heures dix- et qui semble
noyer de sa tristesse les personnages,
rappelant tout au long du roman la
manière dont ils ont perdu leur fille.
Marcel Proust, célèbre
romancier français
Les archives de
l’écrivain mises
aux enchères
Dans ce “Barzakh” (équivalent du purgatoire dans le Coran) où évolue le
couple, l’écrivain incorpore un regard
inédit, celui de la siamoise Yoko dont les
déplacements et les attitudes face aux
évènements sont décrits dans tous les
chapitres du roman.
Unique compagnie du couple, devenue aphasique après “un choc émotionnel”, animal mystérieux ou “maléfique”
“possédant plusieurs vies et le don d’ubiquité”, Yoko acquiert au fil des pages
une place quasi centrale dans le roman
et devient le lien qui unit les destins des
personnages. La présence de cet être
évoluant à” la lisière du songe et de la
réalité” confère également une dimension philosophique et spirituelle au
roman, dont les véritables thèmes, l’immigration clandestine et le racisme, ne
seront révélés qu’au deux tiers du livre.
Par petites bribes, insérées sous formes
de flash-back en italique dans le corps
des chapitres, Djamel Mati livre peu à
peu les véritables circonstances de la
mort de Mariama, une adolescente
es archives faites de lettres
rares, de manuscrits parfois
inédits, de dessins et de portraits
de famille représentant l’univers
intime de l’écrivain français Marcel
Proust, seront mises aux enchères
chez Sotheby’s à Paris le 31 mai,
rapporte la presse Française. Au
total, plus de 120 photographies,
dessins, livres, manuscrits et
lettres, autant de témoignages sur
les amours, les amis et le travail
de l’auteur de la suite romanesque
“A la recherche du temps perdu”,
mort en 1922, seront mis à l’encan
D
18
révoltée et mal dans sa peau, morte
noyée après l’échec d’une tentative
d’immigration clandestine. Cette tragédie est, par ailleurs, racontée à travers
l’histoire de son fiancé Juba, un jeune
homme rongé lui aussi par la culpabilité
qui s’est condamné à laver tous les
jours les mêmes pierres “pour tenir une
promesse” faite à sa dulcinée.
Avec cette narration particulière, servie par une langue élégante et un style
aussi nonchalant que le félin de son
récit, Djamel Mati propose un regard
inédit en littérature algérienne sur la
Harga (immigration clandestine), en
préférant la relation du drame vécu par
ceux qui sont ont perdu un être cher en
mer à l’approche frontale du phénomène. Par sa hauteur de vue et la profondeur des sentiments humains qu’il aborde, ce romancier discret mais prolifique,
livre également une méditation littéraire
sur la reconstruction de soi, tout en alertant avec justesse sur les dégâts du
racisme.
A.C.
par l’arrière-petite-nièce de l’écrivain, Patricia Mante-Proust, âgée
de 41 ans. La totalité de la collection est estimée entre 520.000 et
740.000 euros. La collection renferme de nombreuses photographies. Il y a des portraits de famille dont plusieurs représentent
Marcel Proust lui-même mais
aussi des portraits de ses amis,
l’auteur Lucien Daudet et le pianiste Reynaldo Hahn. Une édition
originale de Du côté de chez
Swann premier tome de “La
Recherche” publié en 1913) est
estimée entre 20.000 et 30.000
euros. Véritable trésor pour les
“proustiens”, un “placard” (jeu
d’épreuves) encore inconnu de “A
l’ombre des jeunes filles en fleurs”
(deuxième tome), en grande partie
manuscrit, raturé et corrigé, est
estimé entre 20.000 et 25.000
euros. Enfin, sont proposées plusieurs lettres bouleversantes de
Marcel Proust à Reynaldo Hahn
qui est “vraiment la personne
qu’avec maman j’aime le mieux
au monde” ou Lucien Daudet.
A.C.
Boudjemaa Talai, ministres des Transports, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la
Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi, ainsi que Mme la ministre de la Solidarité nationale,
de la famille et de la Condition de la femme, Mounia Meslem et Abdelmadjid Sidi Said,
secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA),signent un accord
social de stabilité.
ans une conjoncture
importante marquée
par la réalisation de
grands projets structurants
dans le domaine des ports. Il
accorde la priorité au dialogue
dans tous les conflits et
épargne la grève et la protestation dans cette période qui
nécessite la stabilité et le
calme pour achever les programmes de développement
que connait le secteur portuaire dans le pays. L’accord a été
signé par le secrétaire général
de la Fédération des travailleurs des ports et le
Président directeur général du
groupe gérant les ports algériens. Cet accord stipule
garantit aux travailleurs différents droits, surtout pour améliorer leurs conditions socioprofessionnelles, a également
souligné M. Talai, à la presse
en marge de la cérémonie de
signature. Il a, en outre, mentionné que la phase actuelle
D
enregistre des projets d’extension et de modernisation de
tous les ports algériens dans le
cadre de la stratégie visant à
insuffler une dynamique économique ambitieuse à l’avenir.
La signature de cet accord
s’est déroulée en présence
des directeurs des entreprises
portuaires
qui
comptent
16.000 travailleurs. La cérémonie de signature qui intervient
à la veille de la célébration de
la journée mondiale des travailleurs s’est déroulée en présence des ministres des
Transports, Boudjemaa Talai,
du Travail, de l’Emploi et de la
Sécurité sociale, Mohamed El
Ghazi et de la Solidarité nationale, de la famille et de la
Condition de la femme,
Mounia Meslem et du secrétaire général de l’Union générale
des travailleurs algériens
(UGTA), Abdelmadjid Sidi
Said. Cet accord qui sera en
vigueur pour les cinq prochaines années insiste sur la
stabilité qui permet la poursuite des programmes de développement des ports et le
recours au dialogue dans la
résolution des conflits.
Le ministre des Transports
Talai a salué cet accord qui
intervient. Un accord social de
stabilité et de développement
des ports d’Algérie a été signé,
au
port
d’Oran,
entre
l’Administration des ports
d’Algérie et la Fédération des
travailleurs des ports relevant
de l’UGTA. Un accord social
de stabilité et de développement des ports d’Algérie a été
signé, samedi au port d’Oran,
entre l’Administration des ports
d’Algérie et la Fédération des
travailleurs des ports relevant
de l’UGTA.
M.B.
Récupération d’un canon datant de l’époque espagnole à Oran
La direction de la culture enrichit
son musée d’archéologie
opération s’est effectuée après la
récupération de cette pièce archéologique par la direction de la culture, qui
avait entrepris toutes les procédures
légales pour se le réapproprier et le préserver contre l’abandon, avec la contribution de la cellule de lutte contre l’atteinte
aux biens culturels du groupement territorial de la Gendarmerie nationale et des
éléments de ce corps sécuritaire de la
commune de Bethioua où a été découvert
ce canon.
Oran dispose de plus de 300 canons
remontant à l’époque ottomane et celle de
L’
l’occupation espagnole dressés dans les
forts et à l’intérieur de portes historiques
d’Oran dont la porte de Canastel au vieux
quartier de Sidi El Houari, selon des
sources historiques.
Les mêmes procédures seront entreprises pour la récupération de la charrue
remontant au 18ème siècle. La cellule des
monuments relevant de la direction de la
culture s’est réunie pour chercher un autre
endroit pour le préserver eu égard à sa
taille. Ainsi, ce canon datant à l’époque de
l’occupation espagnole a été remis au
musée national Ahmed Zabana. Le canon
de 9 mètres de long, de 0,5 m de large et
de 2,5 mètres de hauteur et pesant 800
kg, remonte au 16ème siècle.
Ce canon et une charrue ont été
découverts en février dernier dans une
usine située à Bethioua (est d’Oran). Les
deux pièces ont été examinés par les éléments de la cellule sus-indiquée en compagnie de représentants de la direction de
la culture, de l’annexe d’Oran de l’Office
national de gestion et exploitation des
biens culturels et du musée national
Ahmed Zabana.
M.B.
Projetés pour la première fois aux étudiants
L’université d’Oran revisite son
patrimoine cinématographique
universitaire Aissa Ras
El Ma, a indiqué que le
laboratoire de l’université
Ahmed Ben Bella d’Oran, a
acquis des copies de ces
œuvres cinématographiques,
qui n’ont jamais été projetés
devant le public, auprès du
Centre français des archives
du cinéma d’Afrique noire.
Ces films ont été réalisés par
des cinéastes français et algériens (émigrés), a souligné le
directeur du laboratoire, signalant également la collecte de
L’
Jeudi 5 mai 2016
Quotidien national d’information
Théatre National d’Alger ( TNA)
La générale de la
pièce de théâtre
“Electre”, une
tragédie de la Grèce
antique, a été
présentée lundi à
Alger, dans un pari
difficile mais réussi
par de jeunes
comédiens ambitieux
qui entendent se
frotter davantage aux
grandes œuvres.
P
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
matières historiques sur le film
révolutionnaire dont des scénarios de cinéastes algériens.
En attendant un financement
des services compétents, le
Laboratoire compte organiser
un colloque international traitant du thème Cinéma et
enjeux de citoyenneté. Le
Laboratoire de recherche sur
le répertoire des films de
guerre dans le cinéma algérien et leur archivage, relevant
de l’université d’Oran 1
Ahmed Benbella, s’est procu-
ré 23 films sur la guerre de
libération nationale réalisés à
l’époque coloniale française.
Parmi les films acquis, une
copie du documentaire Zerda
et chants d’oubli de l’écrivaine
Assia Djebbar (1936-2015),
qui décrit le legs culturel à
l’époque coloniale en Algérie,
a-t-on ajouté. Il a organisé
également des ateliers sur le
cinéma au profit d’étudiants
du département des arts de
l’université d’Oran1 qui préparent une licence spécialité
7
cinéma, leur apportant aide
pour leurs travaux de
recherche et mémoires et leur
fournissant des équipements
pour la réalisation d’œuvres
cinématographiques. Agréé en
2010 par le ministère de
l’Enseignement supérieur et
de la Recherche scientifique,
ce Laboratoire, encadré par
20 chercheurs, a édité sa première revue spécialisée en
7ème art intitulé “Perspectives
cinématographiques.
M.B.
Campagne
de prévention contre
la poliomyélite
et la rubéole,
La direction
de la santé
de Mostaganem
à pied d’oeuvre
En prévision des préparatifs
pour le lancement de la campagne de vaccination pour
enfants, l’E.P.S.P de
Mostaganem a été dotée d’une
importante dose de vaccins à
titre de prévention contre la poliomyélite par voie injectable, contre
la rubéole, le vaccin contre le
pneumocoque et contre les
oreillons, les établissements de
santé publique à travers la wilaya
et les centres de protection
maternelle et infantile, ont été
doté d’une importante quantité de
vaccins. La direction de la santé,
affirme le lancement prochainement d’une campagne de sensibilisation et d’information à l’intention de la population, a l’effet
de pallier aux prises d’antibiotiques et de réduire le taux de
mortalité. Cette vaccination composée de quatre vaccins, concerne les bébés nés à compter du
24 avril 2 016. Il y a lieu de
remarquer, que c’est à la suite
des recommandations de
l’Organisation Mondiale de la
Santé ‘’O.M.S.’’, que l’ensemble
des pays ont été instruit de l’interruption de l’usage du vaccin
buvable pour éviter tous risques
à long terme. Les enfants nés
avant le 26 avril ne sont pas
concernés à ce nouveau calendrier de vaccinations.
S.E.
Lutte contre
la drogue
à Mostaganem
Trois
narcotrafiquants
sous les verrous
Les éléments de la brigade
de gendarmerie nationale, ont
saisi 400 grammes de kif traité,
766 psychotropes et 330 000
dinars dans la commune de
Bouguirat à 25 kilomètres du chef
lieu de la wilaya de Mostaganem.
Appréhendé en flagrant délit,
deux dealers notoirement connus
au niveau de la commune de Saf
Saf, en possession du kif traité
destinés à la vente et d’une
somme de 33 millions de centimes, ont étés traduit devant le
procureur de la République. Les
deux mis en cause répondant
aux initiales de M.A.Z. et F.M.
âgés respectivement de 51 et 36
ans ont été écroués par le juge
d’instruction près siège tribunal
d’Aïn-Tédlès. Par ailleurs, les éléments de la police judiciaire relevant de la sûreté de wilaya, ont
mis en hors d’état de nuire un
dealer pour détention de stupéfiants à des fins de commercialisation. A la suite d’une perquisition dûment mandatée auprès de
son domicile, situé à la cité «
WIAM » sur les hauteurs de la
ville de Mostaganem, il a été
découvert une quantité de 766
comprimés de psychotropes.
Présenté par devant le Procureur
de la République territorialement,
le mis en cause répondant aux
initiales de B.B. 31 ans a été
écroué.
S.E.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Jeudi 5 mai 2016
Quotidien national d’information
Sports
Quotidien national d’information
L’incivisme et l’insalubrité…
Distinction
Ces fléaux qui pèsent sur
le quotidien des Ghardaouis
Islam Slimani,
meilleur buteur
africain en Europe
Urbanisation anarchique et
illicite, service public
débordé, incivisme et
insalubrité, tels sont les
fléaux qui pèsent encore
lourdement sur le quotidien
des habitants des localités
de la wilaya de Ghardaïa.
Par Abdelkader Hadj-Benamane
cette altération du paysage
environnemental peu reluisante,
s’ajoute la prolifération de centaines de tas d’ordures et de gravats,
illégalement déposés aux abords des
voies d’accès aux différentes localités,
par des personnes peu scrupuleuses,
donnant un triste spectacle à une région
réputée touristique. L’incivisme a battu
tous les records dans le pays et particulièrement dans la région de Ghardaïa, a
indiqué Hadj Bakir, un notable de
Ghardaïa, pour qui il suffit de faire un
petit tour dans la rue pour constater le
comportement « offensant » et « abusif » des citoyens. Des déchets déversés et éparpillés sur la voie publique,
insultes, bruits, crachats et urine dans la
rue, ainsi que le non-respect du code de
la route, tel est le décor quasi quotidien
de nos villes », a-t-il noté, ajoutant que
« les manifestations de l’incivisme dans
notre société sont tellement nombreuses
et fréquentes qu’on finit par s’y habituer
». La problématique de l’enlaidissement
environnemental est aggravée par la
multiplication de gravats, détritus et
déchets des entreprises de chantiers de
constructions, ainsi que les emballages
de bouteilles usitées, gobelets et sachet
en plastiques non recyclables, remarque-t-on.
L’usage à outrance des
sachets en plastique non recyclable
dans les commerces est un véritable
fléau pour l’environnement, a souligné K.
Kacem, un cadre de la wilaya, précisant
que ces sachets emportés par les vents
jonchent les rues et s’accrochent aux
arbres et palmiers, donnant ainsi une
image piteuse de Ghardaïa. Plusieurs
constructeurs et entrepreneurs en bâtiment préfèrent déposer leurs détritus et
déchets de construction dans des lieux
situés tout près de leurs chantiers (aux
abords des routes ou dans les lits
d’oueds) pour réduire les coûts, au détriment de l’environnement, à l’exemple de
A
ce qu’on l’on voit sur la route menant à
El-Atteuf ou sur les hauteurs de la vallée
du M’zab. Qualifiant la situation d’inquiétante, dénaturant l’image de marque de
la vallée du M’zab classée patrimoine
sauvegardé à forte portée écologique et
historique, plusieurs élus locaux ont
estimé que l’absence de mesures
répressives et d’un suivi rigoureux de la
gestion de l’espace urbain a permis la
prolifération des constructions illicites et
des décharges anarchiques, ainsi que
des amoncellements ici et là d’ordures,
de gravats et autres déchets solides. «
La collecte des déchets, même
lorsqu’elle est faite dans les règles de
l’art, ne suffit pas à elle seule », estime
l’Imam de la mosquée du quartier de
Theniet El-Makhzen, avant de souligner
la nécessité de campagnes de sensibilisation auprès de la population”. Pire
encore, l’état délabré de certains bacs
de déchets ménagers, en plus de leur
emplacement parfois inadapté, nuit gravement à l’esthétique de la ville, soutient, de son côté, Mustapha, un jeune
du même quartier populaire. L’état de
quelques bacs surchargés d’où se
déversent souvent les ordures, leur
emplacement inapproprié dans certains
cas, leur situation sans couvercle et
rarement lavés, en plus d’être placés sur
la grande artère, en pleine chaussée et
prés de mosquées et d’écoles, défigurent le cadre urbain de Ghardaïa, a-t-il
relevé. Contacté à ce sujet par l’APS, le
président de l’Assemblée populaire communale de Ghardaïa (P-APC), Yahia
Abazza, s’est dit outré par le comportement “irresponsable” de quelques habi-
tants et opérateurs en bâtiment qui
déposent leurs détritus et gravats sur les
abords des routes surplombant la vallée
du M’zab ou dans le lit de l’oued.
Peu de moyens contre des tonnes
de déchets
La dégradation de l’environnement à
Ghardaïa est la conjugaison de plusieurs
facteurs, notamment l’incivisme de certains citoyens et commerçants, ajouter à
cela la faiblesse des capacités d’intervention de la commune et le manque de
main-d’£uvre, créant un dysfonctionnement dans la prise en charge des ordures ménagères, estime le P-APC de
Ghardaïa. « Les habitants de la commune de Ghardaïa produisent quotidiennement plus de 200 tonnes de déchets
ménagers », a précisé M. Abbaza, ajoutant que les quelques éboueurs qu’a pu
recruter la commune peinent à accomplir
leurs taches, notamment dans les quartiers à population dense et à forte activité commerciale, dominés par une véritable anarchie dans la circulation routière et piétonne ou les routes et ruelles
sont souvent inadaptées pour les
camions. Plus d’un millier de bacs à
ordures ont été placés dans les différents quartiers, ruelles et autres lieux
publics, sans oublier les poubelles, a fait
savoir le P-APC de Ghardaïa avant de
souligner amèrement les comportements « incompréhensibles » de certains qui se permettent de les emporter à
leur domicile !. « Le refus des jeunes du
travail d’éboueur, mal considéré à leurs
yeux et dont le salaire est insignifiant,
complique l’opération de collecte d’ordu-
res ménagères à Ghardaïa , estime,
pour sa part, le chargé du bureau d’hygiène de la commune pour qui un chauffeur de camion est trois fois mieux payé
chez le privé que par la commune. Le
manque de moyens matériels roulant,
ainsi que de la pièce de rechange
aggrave également la collecte d’ordures
ménagères dans une commune qui
enregistre de nombreuses constructions
illicites et anarchiques, a-t-il poursuivi. «
Il existe un déséquilibre manifeste entre
la quantité d’ordures ménagères, commerciales et industrielles, produites par
la population de Ghardaïa et les moyens
affectés pour la collecte », a souligné de
son côté le chef de Daïra de Ghardaïa.
« Seuls une vingtaine de camions et
quatre (4) engins, dont une bonne partie
est considérée comme étant en mauvais
état ou carrément défectueux, quadrillent la ville de Ghardaïa pour le ramassage de quantité impressionnante de
déchets », a précisé Mahmoud El Hella,
en rappelant que la salubrité de la commune exige « un civisme et une collaboration étroite de tous les habitants,
élus et l’administration ». Rappelant les
efforts déployés par les pouvoirs publics
pour la prise en charge des problèmes
environnementaux, le chef de daïra de
Ghardaïa a fait état de huit (8) contrats
de gestion déléguée des ordures ménagères dans les quartiers de Ghardaïa,
signés avec des privés sur la base de
cahiers de charges. De leur côté, des
habitants des quartiers de Theniet El
Makhzen, Ben-Ghanem, El-Korti et Souk
Ghardaïa, tiennent chacun leur coupable. Des voisins insoucieux et peu scrupuleux pour les uns, des élus et des services de la commune inefficaces pour
les autres, mais tous déplorant « la passivité des autorités devant l’incivisme
des habitants ». La « sur-densification
» du tissu urbain, l’urbanisation anarchique et les dysfonctionnements préjudiciables liées aux différentes activités
économiques et commerciales dans la
commune de Ghardaïa, ont accentué la
rupture d’un équilibre séculaire existant
entre l’Homme et son milieu dans cette
région », a relevé Abdelkader, un sociologue de Ghardaïa, appelant à la sensibilisation des citoyens sur le tri des
déchets pour permettre une bonne collecte, voire leur recyclage. Dans ce
sens, les communes de la wilaya de
Ghardaïa ont lancé de nombreuses
campagnes de sensibilisation sur la préservation de l’environnement, pour une
contribution de tous à la propreté du
milieu.
Batna
Concours de « pêche au gros » ce samedi
a troisième édition du
concours récompensant le
pêcheur qui aura ramené le
plus gros poisson au bout de
son hameçon sera organisé,
samedi prochain, sur le plan
d’eau du barrage de Koudiat
Medouar, près de Timgad (35
km de Batna), a-t-on appris,
mardi, auprès des organisateurs. Initié par la station de
pêche et d’aquaculture de la
wilaya de Batna, en partenariat
avec l’Office des établissements de jeunes (ODEJ), cette
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
manifestation, où une participation record est attendue, avait
obtenu « un grand succès »
auprès des amateurs de pêche,
a précisé à l’APS, le responsable de l’antenne de pêche et
des ressources halieutiques de
Batna, Aïssa Mechenane. Il a
ajouté que la particularité de
cette 3ème édition, à l’instar
des deux précédentes, est que
ce même plan d’eau devra abriter dans la même journée, la
4éme édition de la manifestation annuelle « Ports et barra-
ges bleus » qui débutera le 7
mai prochain. M. Mechenane a
souligné que plus de deux cent
dix (210) participants des quatre coins du pays prendrons
part à cette édition, qui se
démarquera par « une riche
programmation d’activités pointues et d’ateliers ludiques et
thématiques, animés par une
pléiade de professionnels ». La
manifestation, qui débutera par
une opération de nettoyage des
abords du site, et de reboisement, sera marquée aussi par
8
une randonnée pédestre sur
les hauteurs de la ville de
Timgad pour renouer avec le
sport de masse et permettre
aux participants et aux visiteurs
de jouir des plaisirs de la
nature et du plein air. Par ailleurs, une séance de dégustation de poissons grillés, pêchés
des eaux du barrage de
Koudiat Medouar, agrémentera
également ce concours dont
les lauréats recevront un trophée, ont souligné les organisateurs de cette manifestation,
qui vise également à « promouvoir les sports et les activités aquatiques sur un site
superbe, situé à quelques
encablures de la ville romaine
de Thamugadi ». Plus de 170
pêcheurs venus de plusieurs
wilayas du pays avaient pris
part, l’année dernière, à cette
manifestation, offrant aux spectateurs un spectacle de divertissement haut en couleurs, dans
la bonne humeur, au cœur d’un
panorama imprenable, rappelle-t-on.
attaquant international
algérien Islam Slimani
occupe la tête du classement des meilleurs buteurs africains évoluant dans les douze
meilleurs championnat d'Europe
selon l'indice de l'Union européenne de football (UEFA) 20152016. Auteur d'un doublé lors du
match en déplacement contre le
FC Porto (1-3) samedi dernier dans
le cadre de la 32e journée du
championnat de Portugal, le buteur
du Sporting Lisbonne pointe en
tête du classement avec 26 buts
en 31 rencontres disputées soit
une moyenne de 0.84 but par
L'
Championnat d'Algérie
senior de judo
Ce week-end
à Alger
match. Avec 26 réalisations, l'ancien attaquant du CR Belouizdad
devance au classement le
Gabonais Pierre-Emerick
Aubameyang, buteur de Dortmund
avec 25 buts en 29 matchs joués.
L'ancien capitaine de la sélection
des Lions indomptables du
Cameroun Samuel Eto'o (
Antalyaspor) complète le podium
avec 20 buts en 30 rencontres.
Deux autres joueurs algériens figurent dans le top 10 des meilleurs
buteurs africains évoluant en
Europe : Sofiane Hanni (Malines)
et Riyad Mahrez (Leicester) avec
17 buts chacun.
Le général-major Abdelghani Hamel remet
une distinction au journaliste Dris Dakik
e directeur général de la
sûreté nationale, le
général major Abdelghani
Hamel a honoré mardi au
siège de la direction générale de la DGSN à Hydra, le
L
Championnat national
de lutte (minimes)
Les épreuves
vendredi et
samedi à Oran
Les épreuves du championnat
national de lutte (minimes)
auront lieu vendredi et samedi
à la salle omnisports d'El
Senia à Oran, a-t-on appris
auprès de la Fédération algérienne des luttes associées
(FALA).
Le coup d'envoi du championnat national sera donné officiellement ce jeudi avec les
traditionnelles séances de
pesée et de contrôle médical.
La journée de vendredi sera
consacrée aux éliminatoires
de la lutte libre et grécoromaine ((32 kg, 38 Kg, 47
Kg, 59 kg, 73 kg), le classement des 3ème et 5ème
place ainsi que les finales.
La journée de samedi sera
programmée pour les éliminatoires des catégories (35 Kg,
42 kg, 53 kg, 66 kg, 85 kg)
dans les deux styles, le classement des 3ème et 5ème
place ainsi que les finales et
la remise des récompenses
pour les vainqueurs.
Selon le programme établi par
la FALA, les compétitions
nationales se déroulent
conformément aux règlements généraux.
journaliste Dris Dakik
à l'occasion de la
célébration de la
Journée internationale de la presse (3
mai).
Le DGSN a remis
des présents au journaliste de la télévision algérienne Dris
Dakik, en reconnaissance de ces valeureux efforts au service de la presse sportive
nationale durant plus de 30
ans. Dans une déclaration à
la presse, le général major
Abdelghani Hamel a salué
les journalistes, qu'il a quali-
fiés "de partenaires permanents, à l'occasion de la
Journée internationale de la
liberté de la presse et nous
avons décidé en cette heureuse occasion de distinguer
Dris Dakik, en récompense
de ses services et contributions en faveur de la presse
sportive algérienne".
Le général major Abdelghani
Hamel a remis deux présents au directeur général
de Mobilis, Mohamed Habib
qui sponsorise désormais le
sport algérien.
Le DGSN a également reçu
un présent du premier responsable de Mobilis. Le
cérémonie de distinction
s'est déroulée, en marge de
la finale de la 9è édition du
tournoi de football de la
presse algérienne, remportée par le quotidien Al Hayet
face à la chaine Ennahar
TV(2-1) lors d'une rencontre
tenue, en présence des
ministres de la Jeunesse et
des sports, El Hadi Ould Ali,
du Tourisme, Amar Ghoul,
de la Culture, Azeddine
Mihoubi, outre le général
major Mokdad Benziane,
Directeur des Ressources
humaines au ministère de la
Défense nationale et de
hauts cadres de l'Etat.
Akrem Boudjemline en
Turquie pour une place à Rio
Lutte
athlète algérien de la
lutte gréco-romaine,
Akrem Boudjemline (75 Kg),
prendra part au deuxième
tournoi mondial de lutte,
qualificatif aux Jeux
Olympiques de Rio 2016,
prévu du 6 au 8 mai à
Istanbul en Turquie.
Le Tournoi d'Istanbul constitue la dernière chance pour
le lutteur algérien qui a raté
de peu son ticket qualificatif
lors du Tournoi préolympique
"Afrique -Océanie", organisé
L'
du 1 au 3 avril à Alger.
Boudjemline devrait s'envoler hier à destination
d'Istanbul, accompagné du
président de la Fédération
algérienne des luttes associées (FALA), Rabah
Chebah. Le deuxième tournoi mondial de lutte, qualificatif aux Jeux Olympiques
de Rio 2016, verra la participation de plus de 600 athlètes de la lutte libre, grécoromaine et féminine.
Trois athlètes algériens de la
lutte gréco-romaine ont composté leur billet pour les jeux
Olympiques de Rio 2016,
lors du Tournoi préolympique
" Afrique-Océanie" d'Alger.
Outre Tarek Aziz Benaissa
(66 Kg) qui avait validé son
ticket grâce à sa cinquième
place aux mondiaux de Las
Vegas en septembre 2015,
deux autres lutteurs algériens: Adem Boudjemline (85
Kg) et Hamza Haloui (98 Kg)
ont décroché le fameux
sésame pour Rio-2016.
Judo (JO2016)
L'Egypte et l'Algérie en force à Rio
Egypte et l'Algérie sont
en tête de liste des
pays arabes ayant qualifié le
plus grand nombre de judokas aux jeux Olympiques
2016 à Rio (5-21 août), a
indiqué l'Union arabe de
judo. Six (6) athlètes égyptiens ont assuré leur billets
pour Rio: Ahmed
Abderahmane (-60 kg),
Mohamed Abdelmawgoud (66 kg), Moheldine Mohamed
(-73 kg), Abdelaal Mohamed
(-81 kg), Ramadhan
Darwisch (-100 kg) et El
Shabi Islem (+100 kg).
L'Algérie arrive en seconde
position avec 5 judokas qua-
L'
Jeudi 5 mai 2016
lifiés au rendez-vous brésilien: Houd Zourdani (-66 kg),
Abderrahmane Benamadi (90 kg), Lyès Bouyacoub (100 kg), Mohamed Amine
Tayeb (+100 kg) et Sonia
Asselah (+78 kg). La Tunisie
possède 4 qualifiés, suivie
du Maroc et des Emirats
arabes Unis (3 pour chaque
pays), au moment ou sept
autres pays arabes ont
réussi à arracher un seul billet (Djibouti, Arabie
Saoudite, Libye, Jordanie,
Liban, Qatar, Iraq), selon le
classement établi par la
Fédération internationale de
judo à l'issue du champion-
17
nat d'Amérique Latine.
Vingt huit (28) athlètes arabes se sont qualifiés pour
Rio, 21 du continent africain
et 7 de l'Asie, avant le tournoi international "Grand
Chelem de Baku", prévu du
6 au 8 mai en Azerbaïdjan,
dernière occasion pour obtenir le précieux sésame.
Six (6) judokas algériens (4
messieurs et 2 dames) dont
cinq qualifiés aux JO2016,
prendront part au rendezvous de Baku.
La sixième est Ratiba Tariket,
médaillée d'or aux derniers
championnats d'Afrique, disputés en Tunisie.
Le championnat d'Algérie individuel
senior de judo (messieurs et dames)
se déroulera vendredi et samedi prochains à la salle Harcha-Hacène
d'Alger, a annoncé la Fédération
algérienne de judo (FAJ).
La journée de vendredi sera réservée aux catégories - 81, -90, -100 et
+100 kg (hommes), et les -63, -70, 78 et +78 kg chez les dames.
Les éliminatoires du Nage NO Kata
débuteront à 15h00 juste avant les
finales prévues à partir de 16h00, a
précisé la même source. Samedi,
verra l'entrée en lice des -60, -66, 73 kg, Open (messieurs) et -48, -52,57 et Open (dames). Les finales toujours à 16h00 seront précédées par
les épreuves de Katame NO Kata. La
réunion technique et le tirage au sort
de la compétition sont prévus
aujourd'hui (21h00) à l'hôtel El Mahdi
de Staoueli (ouest d'Alger).
Programme des rencontres :
Division Excellence de handball
(Hommes ):
Programme de la 20e journée
Demain à 15H00 :
A Ouargla / Rouisset :
IC Ouargla - GS Pétrolier
A Bordj Bou Areridj :
CR Bordj Bou Areridj - ES Ain Touta
A Baraki / Laghouazi :
CRB Baraki - MC Saida
A Skikda :
JSE Skikda - C Chelghoum Laid
A Ouargla / S. Khouiled :
WAB Ouargla-GS Boufarik
A Oran / Palais des sports :
MC Oran - CRB Mila
A El Oued :
O El Oued - MB Tadjennant
Division "Nationale 1" de hand :
Programme de la 26e journée
Demain :
A El Biar (15H 00) :
HBC El Biar - O Msila
A El Biar (17H 00) :
CRBE Alger Centre - JS Kabylie
A Djemila (15H 00) :
NRB Djemila -CR El Arrouch
A Arzew (15H 00) :
ES Arzew - WO Rouiba
A Maghnia (15H 00) :
O Maghnia - NADIT Alger
A Msila : ES Msila - JS Arzew
A Ain Tedelesse (15H 00) :
GC Ain Tedelesse - IRB Madania
Exempt : AB Barika
Division " Excellence " Dames :
Programme de la 15e journée
Demain (11h00) :
A Bordj Kifene :
HC Mila GS Pétroliers
Samedi 7 Mai 2016 (11H 00) :
A El Biar HBC El Biar HHB Saida
A Tougggourt :
ESFOR Touggourt -HBCF Arzew
A Constantine / Zouaghi :
NRF Constantine - HBC Gdiyel
Exempt : FS Constantine
Division " Nationale 1 " Dames (13e
journée)
Demain (16H 30) :
A Baraki / Laghouazi :
CHB Badjarah- CS Mouloud Mammeri
Samedi 7 Mai 2016 (11h00)
A Awzelaguen (11H00) :
JS Awzelaguen - CR Didouche Mourad
A El Meghaier (11H00) :
NRF Meghaier - OJS Constantine
A Saida :
WIAM Saida - ASFA Constantine
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Jeudi 5 mai 2016
Quotidien national d’information
MONTPELLIER-HÉRAULT
Boudebouz n'exclut
pas totalement
un départ cet été
Le milieu de terrain international algérien de Montpellier (Ligue 1 française)
Ryad Boudebouz a affirmé qu'il était prêt à
accepter une éventuelle "belle offre" pour
changer d'air dès cet été.
"Pour l'instant oui (je suis montpelliérain).
ça veut dire qu'on ne sait pas de quoi
demain sera fait. Si demain une belle offre
arrive... Je vais pas te dire que je suis
montpelliérain à 100%, je suis montpelliérain à 99%", a indiqué Boudebouz sur les
ondes de RMC.
Boudebouz (26 ans) reste sur une belle
prestation lors de la victoire de Montpellier
sur le terrain du Stade de Reims samedi
(3-2) comptant pour la 36e journée, avec
notamment trois passes décisives.
Cette performance a permis à l'ancien
joueur de Sochaux de se hisser à la 2e
place au classement des passeurs de la
Ligue 1 avec 12 offrandes accusant un
retard d'une seule unité seulement du
meilleur passeur, Zlatan Ibrahimovic (Paris
SG) qui en compte 13.
"En ce moment, on est mieux et pour moi
c'est plus facile quand on est libérés. Que
je sois à droite, à gauche ou n'importe ou
sur le terrain, le coach me laisse faire ce
que je veux. Je préfère être vraiment libre
sur le terrain", a-t-il ajouté.
Boudebouz avait rejoint le club pailladin
l'été dernier en provenance du SC Bastia
pour un contrat de quatre saisons. Il a été
rejoint par le défenseur international algérien Ramy Bensebaini, prêté pour une saison par le Paradou AC (Ligue 2/Algérie).
JO-2016
Pas d'arbitres
algériens pour
le tournoi de football
L'arbitrage algérien sera absent lors
du tournoi de football des jeux olympiques
de 2016 à Rio De Janeiro, après la publication mardi de la liste des arbitres
concernés par le rendez-vous brésilien par
la Fédération internationale de football
(Fifa), avant trois du début des jeux programmés en août prochain.
En tout, 88 arbitres sont retenus pour cette
manifestation, dont 18 directeurs et 32
assistants pour les matchs des hommes,
ainsi que 14 directeurs et 24 assistants
pour les rencontres des femmes.
L'arbitrage arabe sera représenté pour
l'occasion par huit referee: l'Egyptien
Djihad Gricha (directeur), le trio saoudien,
Fahd El Merdasi (directeur)-Abdellah
Cheloui-Mohamed El Bekri (assistants),
ainsi que les assistants marocains et soudanais, Redouane Echeikh et Walid
Ahmed, pour le tournoi des hommes.
Concernant le tournoi des femmes, seule
l'arbitre assistante marocaine, Souad
Oulhadj, représentera le sifflet arabe.
La sélection algérienne olympique sera
présente dans le tournoi hommes.
Elle évoluera dans le groupe D en compagnie de l'Argentine, le Portugal et le
Honduras.
Quotidien national d’information
Habitat à M’sila
Favorables à Séville
et Villarreal
Le ballotage est favorable pour
les clubs espagnols : le FC
Séville, auteur d'un match nul
2-2 à Donetsk et Villarreal,
vainqueur de Liverpool 1-0 à
domicile, aux matchs aller et qui
ont pris une option pour la finale
de l'Europa League, à la veille
des demi-finales retour ce jeudi.
Par Rafik Bekhtini
ouble tenants du titre, les
Sévillans ont réalisé une bonne
opération face au Shakhtar, en
marquant deux buts à l'extérieur, par
l'intermédiaire de Vitolo (6e) puis par le
Français Kevin Gameiro, buteur en fin
de rencontre pour revenir à 2-2 (82e).
La rencontre aller a été d'excellente
facture à l'Arena de Lviv (ouest du
pays), les deux équipes se rendant
coup pour coup et attaquant par
vagues à tour de rôle. Le très remuant
Marlos avait entre temps égalisé à 1-1
pour Donetsk
(23e), avant que
Stepanenko ne donne l'avantage aux
Ukrainiens à la 36e minute.
Mais c'est le FC Séville, également
vainqueur de la C3 et 2006 et 2007, qui
sort donc de cette demi-finale aller
avec les meilleures chances de qualification, avant le match retour ce jeudi
en Andalousie.
Mais le FC Shakhtar Donetsk fera tout
pour laver l'affront de la défaite de 2007
contre Séville, tenant du titre.
Sur ce qu'il a montré, le Shakhtar peut
aussi garder espoir.
Dans l'autre demi-finale, Adrian Lopez
D
a débloqué les compteurs pour
Villarreal en toute fin de partie (92e),
au terme d'un match beaucoup
moins prolifique et assez pauvre
techniquement.
Visiblement venu chercher le nul à l'extérieur, Liverpool a été puni dans les
arrêts de jeu, et devra donc cravacher
au retour à Anfield ce jeudi pour inverser la vapeur et espérer atteindre la
finale du 18 mai à Bâle (Suisse). Les
Reds sont appelés à montrer autre
chose ce jeudisur le plan du jeu.
Après sa victoire à domicile dans le
temps additionnel à l'aller, Villarreal se
rend à Liverpool avec un petit avantage.
Ce jeudi Liverpool FC de Jürgen Klopp
espère que la ferveur d'Anfield saura
leur donner l'inspiration pour refaire le
retard du match aller contre le Villarreal
CF. Loin d'être impossible néanmoins
pour les hommes de Jürgen Klopp, eux
qui avaient réalisé un exploit au tour précédent en terrassant le favori Dortmund
(4-3) au terme d'un duel épique.
Un avertissement ?...
R.B.
Programme des rencontres
Aujourd'hui (heures algériennes) :
20h05 :
Séville (ESP) - Shakhtar Donetsk
(UKR) aller (2-2)
Liverpool (ENG) - Villarreal (ESP)
aller (0-1)
NDLR : la finale se jouera le mercredi
18 mai à Bâle (Suisse).
Ligue des champions
L'Atletico en finale en éliminant
le Bayern Munich
Atletico Madrid s'est
qualifié pour sa troisième
finale de Ligue des champions
en éliminant le Bayern
Munich, en dépit de sa défaite
2-1 mardi à l'Allianz Arena en
demi-finale retour. A l'aller,
l'Atletico l'avait emporté 1 à 0.
La finale aura lieu 28 mai à
Milan, et l'Atletico saura mercredi s'il affrontera le Real
Madrid, comme en 2014, ou
Manchester City (0-0 à l'aller).
L'
Le MOB a repris l'entraînement lundi après une journée
de repos accordée aux
joueurs par l'entraîneur
Abdelkader Amrani, au lendemain du nul à domicile face à
l'USM El Harrach (0-0), dans
le cadre de la 27ème journée
du championnat.
Ce nul a compromis les chances des ''Crabes'' de préserver
leur deuxième place au classement de la saison passée
Plus de 2 mds DA
pour la réhabilitation
du vieux bâti
après avoir reculé à la cinquième place avant trois journées de la clôture de la compétition.
Auparavant, le MOB s'était
incliné sur le terrain de la JS
Saoura (1-0), un concurrent
direct pour la deuxième position, alors qu'il s'était contenté
d'un nul à domicile contre
l'USM Blida (1-1), au cours de
la journée d'avant.
Le rendez-vous africain se
16
présente ainsi sous de mauvais auspices pour les protégés de l'entraîneur Amrani qui
espèrent renouer avec la victoire et conforter leurs chances de qualification pour la
phase des poules à l'occasion
de la première participation
internationale du club.
Côté effectif, le MOB bénéficiera du retour du capitaine
d'équipe, Zoheir Zerdab, qui a
purgé sa suspension lors du
précédent match africain,
contrairement au défenseur
Abdelkader Messaoudi,
encore sous le coup d'une
suspension de deux matchs.
Les gars de la ville des hamadites avaient été éliminés par
les Egyptiens du Zamalek lors
des huitièmes de finale de la
Ligue des champions. Après
avoir été battus à l'aller (2-0)
au Caire, ils ont fait match nul
(1-1) au retour à Béjaia.
enveloppe financière
représente 3 000
aides attribuées, ces
trois dernières années, aux
citoyens pour la rénovation et
l’entretien de leurs habitations
vétustes, a précisé la même
source, soulignant que ces
aides ont concerné les communes de Boussaâda, de SidiAïssa, Magra. Selon les prévisions des services de la
wilaya, les travaux de réhabilitation de 135
habitations
vétustes seront achevés «
avant la fin de l’année en
cours » dans le cadre d’un
programme ciblant la rénovation de 2078 maisons, a-t-on
encore noté. La même source
a ajouté que les chantiers de
rénovation du vieux bâti
connaît, “un retard” dans la
concrétisation du programme
du fait que « beaucoup de
citoyens des anciens quartiers
de la capitale du Hodna, préfèrent bénéficier d’un logement
social plutôt que de rénover
ceux
qu’ils
occupent ».
D’autre part, « la lourdeur »
observée dans l’examen des
dossiers de réhabilitation au
niveau des daïras « a freiné
l’avancement » de ce pro-
L’
gramme, a-t-on encore ajouté.
Les zones rurales de la wilaya
de M’sila comptent plus de 12
000 habitations vétustes disséminées à travers une vingtaine
de communes, rappelle-t-on.
Finalisation prochaine de la
procédure de gestion de la
maison de la presse. La procédure relative à la gestion de la
maison de la presse Malik Aït
Aoudia de Tizi-Ouzou ssera
finalisée à la faveur de la visite
le 15 mai dans la wilaya d’une
commission du ministère de la
Communication, a annoncé
mardi le wali. Brahim Merad
qui pris part, aux côtés de la
presse locale, à la cérémonie
de recueillement à la mémoire
des journalistes assassinés
durant la décennie noire, a
réaffirmé la décision du ministère de rattacher la structure,
inaugurée officiellement le 22
octobre 2015, à la maison de
la presse Tahar Djaout d’Alger
sur le plan de la gestion. « Le
secrétariat général du ministère de la Communication
nous a saisi sur le sujet et a
affirmé qu’une commission
ministérielle se déplacera le 15
mai à Tizi Ouzou pour finaliser
la procédure liée à la gestion
et l’exploitation de cet édifice
classé définitivement comme
annexe de la maison de la
presse Tahar Djaout d’Alger et
son exploitation se fera sur
cette base », a-t-il fait savoir,
lors de la cérémonie qui s’est
déroulée à la placette de la
liberté de la presse de Tizi
Ouzou. Le wali a tenu à rassurer la corporation journalistique que la mise en exploitation
de la structure « est imminente », la contrainte entravant cette démarche étant
levée, signalant que les autorités locales « mettront tous les
moyens pour faciliter le travail
des journalistes et correspondants, et œuvreront à l’épanouissement de la corporation
et la levée de toutes les
contraintes entravant l’accès à
l’information ». Toujours dans
le cadre de la célébration de la
journée internationale de la
liberté de la presse, la direction de la culture a organisé
une journée-hommage placée
sous le thème du rôle de la
presse dans la promotion de la
diversité culturelle. Des communications ayant trait au
sujet ont été données, notamment par le directeur de la
chaîne III de la radio algérienne, Chadli Bouferoua qui
s’est étalé sur l’évolution de la
radio à travers le temps et la
place accordée par les trois
chaînes radiophoniques nationales à la culture dans leurs
programmes.
Khenchela
Nécessité de former les agriculteurs
dans des centres spécialisés
e ministre de l’Agriculture, du
Développement rural et de la Pêche,
Sid Ahmed Ferroukhi, a insisté mardi à
Khenchela sur « la nécessité de former
les agriculteurs dans des centres de formation spécialisés en agriculture ». Le
ministre a appelé au deuxième jour de sa
visite dans cette wilaya les fellahs,
notamment les débutants à consolider
leurs compétences par des formations
pratiques sur les terrains « dispensées
par des spécialistes pour mieux connaître le monde agricole et les techniques
agricoles modernes ». Inaugurant le
centre d’excellence dans le domine agricole de Kais, Ferroukhi a précisé devant
la presse qu’il s’agit d’un centre, « le
premier du genre à l’échelle locale »
spécialisé dans la formation de jeunes
L
Jeudi 5 mai 2016
Batna
Un montant de deux
milliards DA a été
alloué à la wilaya de
M’sila, pour la
réhabilitation des
habitations du vieux
bâti en milieu urbain,
a-t-on appris, mardi
auprès des services
de la wilaya.
Le MO Béjaia en mise au vert dès ce jeudi
e MO Béjaia, reversé en
Coupe de la
Confédération africaine de
football (CAF) après son élimination en huitièmes de finale
de la Ligue des champions,
entamera ce jeudi sa mise au
vert avant 48 heures de la
réception de l'ES Tunis en
match aller des huitièmes de
finale bis de la Coupe de la
CAF, a-t-on appris auprès du
club de Ligue 1 algérienne.
Régions
Aujourd'hui demi-finales retour de l'Europa-League
Coupe de la CAF (1/8e de finale bis)
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
agriculteurs dans les différentes filières à
l’instar de la céréaliculture, production du
lait et dans le secteur des forêts. Le centre qui offre plusieurs spécialités ayant
trait aux grandes cultures, production du
lait, les viandes rouges, l’arboriculture,
les techniques d’irrigation ainsi que la
mécanisation agricole est doté de 13 salles de travaux pratiques, 4 ateliers et de
deux laboratoires, selon les explications
des responsables concernés.
Auparavant, le ministre de l’Agriculture a
inauguré dans la commune d’El Hamma
la maison du fellah (Dar El Fellah) composée de deux laboratoires l’un pour la
santé animale tandis que l’autre est destiné à l’analyse du lait collecté, en plus
d’une clinique vétérinaire et un bureau
local des assurances relevant de la
9
caisse régionale de mutualité agricole. Le
ministre a entamé le deuxième jour de sa
visite dans la wilaya de Khenchela par
l’inspection dans la commune d’El
Mahmel d’une exploitation spécialisée
privée dans la production du lait agricole
et qui dispose de 65 têtes bovines dont
50 vaches laitières. In situ, Ferroukhi
s’est entretenu avec des agriculteurs qui
ont soulevé leurs préoccupations, notamment celles relatives au raccordement
aux réseaux d’électrification rurale et d’irrigation. Le ministre de l’Agriculture a
également inauguré à l’occasion de cette
visite une unité d’élevage avicole à
Khenchela d’une capacité de 87 000
poussins, une minoterie d’une capacité
de production de 1 200 quintaux par jour
et une unité de menuiserie générale.
250 millions DA
alloués pour
raccorder 581
foyers au réseau
de gaz naturel
Un investissement de 250
millions de dinars a été
consenti par les pouvoirs
publics en vue du raccordement au réseau de gaz naturel
de 581 foyers des deux agglomérations de Meriel et
Ouayed, situées dans la commune d’Ouyoune El-Assafir de
la wilaya de Batna, a indiqué
mardi le directeur de l’énergie,
Ali Benyakhlef. Ce projet dont
les travaux ont été engagés
récemment, sera achevé «
dans un délai de douze mois
», selon ce responsable, qui
précise que trois autres projets
de raccordement en gaz naturel seront achevés d’ici le 2e
semestre 2016, et devront permettre d’approvisionner plus de
800 foyers répartis sur les trois
communes de K’sar Belezma,
Rahbat, et Dechret OuledMoussa. Pour 2015, 88 projets
du secteur de l’énergie, inscrits dans le cadre du quinquennal 2010-2014, ont été
retenus pour réalisation consolidés par douze autres de raccordement en gaz naturel qui
devront, une fois concrétisés,
approvisionner plus de 2 842
foyers répartis sur toutes les
communes de la wilaya, a-t-on
indiqué. La même source a
souligné que la totalité de ces
projets seront lancés au cours
de cette année et devront être
réceptionnés au plus tard «
au 1er semestre 2017 » a-t-il
dit, ajoutant que, le nombre
d’abonnés au réseau de gaz
naturel dans la capitale des
Aurès à la fin de l’année 2015
a atteint le chiffre de 194 210,
alors que le taux de couverture
est de l’ordre de 72,97%.
Résiliation de
contrats avec trois
entreprises
chargées de
la réalisation de
projets d’habitat
Des contrats de réalisation de projets d’habitat avec
trois entreprises dans la wilaya
de Batna ont été résiliés pour «
non respect des délais », a
indiqué mardi après-midi, un
communiqué des services de
la wilaya. Les contrats concernent la réalisation 70 logements à la commune d’Oued
Echaâba, et de 25 autres unités à la localité de Hidoussa,
des projets qui accusent ‘‘un
retard considérable’’ a-t-on
précisé dans le communiqué.
Ces chantiers d’habitats ont fait
l’objet de visites d’inspection
du chef de l’exécutif local, a-ton noté, et des instructions ont
été données pour « renforcer
en moyens humains ces chantiers et accélérer la cadence
des travaux’’, a-t-on encore
souligné. Pour rappel, depuis
le mois de mars dernier, un
quota de 750 logements
publics locatifs (LPL) a été
distribué dans les communes
d’Ain-Touta, de Seggana, de
Fesdis et de N’gaous.
Régions
Jeudi 5 mai 2016
Anem de Boumerdès
Croissance de l’économie de la zone-euro
Hausse de 46 % dans
les placements des
demandeurs d’emploi
La Commission
européenne table sur 1,6%
Sétif
14 quintaux de viandes
blanches avariées saisis
Quatorze quintaux de viandes blanches
impropres à la consommation ont été saisis à
Sétif par les services de la Sûreté de wilaya, at-on appris mardi auprès de la cellule de communication de ce corps constitué. La saison a
été opérée suite à une inspection inopinée qui
a ciblé une boucherie dans la capitale des
Hauts plateaux, a précisé la même source
avant d’ajouter que cette quantité était destinée
à la consommation. La quantité de viandes
blanches saisie était stockée dans une
chambre froide non agréée, a précisé la même
source qui a indiqué que la marchandise en
question a été détruite. Un dossier pénal a été
transmis à la justice pour pratique d’une activité commerciale sans agrément et stockage de
viandes blanches avariées, a-t-on indiqué
Incendie à Hai Moulay
Mustapha (Aïn Témouchent)
L’enquête a conclu
à l’acte criminel
L’enquête diligentée par la police scientifique d’Oran, suite à l’incendie dans le quartier
de Hai Moulay Mustapha à Aïn Témouchent, a
conclu à « l’acte criminel » et ses auteurs présumés arrêtés, a-t-on appris mardi du chef de
Sûreté de wilaya. L’enquête, déclenchée après
le sinistre survenu le 2 avril dernier à l’aube
provoquant la mort, sur place, de trois personnes dont un enfant âgé de cinq ans, a
conclu à “un incendie criminel”, a indiqué
Koibiche Mokhtar, lors d’une réception organisée à l’intention de la presse à l’occasion de la
célébration de la Journée mondiale de la liberté d’expression. La police a découvert, sur les
lieux, une bouteille de diluant utilisée par le mis
en cause, âgé de 26 ans, “ce qui a facilité la
propagation du feu, né d’un réchaud au niveau
des douze habitations précaires en plastique”,
a-t-il affirmé. Le feu a été attisé par le vent, a-til précisé. Présenté devant le parquet d’Aïn
Témouchent, le mis en cause a été placé sous
mandat de dépôt, alors que la personne qui
l’accompagnait, le jour du sinistre, a été mise
sous contrôle judiciaire, a-t-il signalé. Lors de
cette cérémonie traditionnelle, organisée au
siège de la Sûreté de wilaya, le chef de sûreté
de wilaya Mokhtar Koibiche a indiqué à la presse que la couverture sécuritaire de la wilaya
sera renforcée, prochainement, par l’ouverture
d’unités de BMPJ à Sidi Ben Adda et Ain
Larbâa, en plus d’une autre à Tamazaoura, en
prévision de la mise en exploitation de la zone
industrielle
Le placement des
demandeurs
d’emploi, à
Boumerdès, a
connu une hausse
de 46 % durant le
premier trimestre
2016,
comparativement à
la même période
de 2015, a-t-on
appris mardi de la
directrice de
l’Agence de
l’Emploi de la
wilaya.
uelque 3 248
placements
dans
des
postes permanents ont été
réalisés durant le premier
trimestre 2016, contre 2
224 placements à la même
période de l’année 2015,
soit une différence de 1.024
placements (46%) », a indiqué à l’APS Lounis Nadjia,
«Q
Une campagne
pour l’hygiène menée
L’Association de la protection de la nature
et de l’environnement (Club de la Mina ) organise, depuis près d’une semaine, une campagne de sensibilisation dans le cadre du
concours organisé par l’association consacré à
la cité la plus propre appelé « le Prix vert »,
auprès des élèves des établissements des
cycles primaire et moyen, situés sur le territoire
de la commune de Relizane, avec la participation de la direction de sûreté de wilaya et de
l’éducation nationale. Cette campagne a touché les élèves de trois CEM et trois écoles primaires, dont le dernier établissement devra
être ce lundi l’école Ibn Rochd située à la cité
DNC,sis au chef-lieu de Relizane .Les animateurs de l’association ont notamment distribué
des prospectus et présenté des exposés aux
élèves sur la nécessité d’observer les règles
d’hygiène dans le milieu où ils vivent afin de
préserver leur santé, que ce soit au domicile,
dans la rue où à l’école. Notons que le
concours « prix vert », lancé dernièrement,
sera être clôturé le 24 du mois courant, au
terme de la sélection du quartier le propre quartier à travers la ville de Relizane et dont les
habitants se seront distingué par le respect des
règles d’hygiène et de civisme, notamment
pour l’emplacement réservé aux ordures ménagères, l’observation des horaires de sorties de
la poubelle ou encore l’aspect esthétique de
leurs balcons, y compris les devantures des
commerçants qui s’y trouveraient
A.L.
en marge de journées d’information sur le secteur de
l’emploi à Boumerdes. Ces
placements se repartissent
à raison de 1 906 placements dans le secteur national privé, 606 dans le secteur public, et 206 placements dans le secteur privé
étranger, a ajouté la responsable. Par créneaux d’activités, le plus grand nombre
de placements a été réalisé
dans le secteur industriel
privé et public (1 091), suivi
du secteur du bâtiment
(968), les services (619) et
l’agriculture (40). La même
période a, également, vu la
réalisation de 308 placement de demandeurs d’em-
ploi au titre des contrats de
travail aidé(CTA), en plus
de 157 autres au titre du dispositif d’insertion professionnel des diplômés, parallèlement au placement de
87 diplômés de la formation professionnelle et 68
autres demandeurs d’emploi sans niveau d’instruction. Quelque 222 placements ont été également
réalisés, à la période indiquée, au titre du dispositif
d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP). D’autre
part, Mme Lounis a fait part
de l’organisation, cette
année par l’Agence de
l’Emploi de la wilaya, de 22
ateliers de travail au profit
de 362 jeunes demandeurs
d’emploi, afin de leur inculquer les techniques de
recherche d’un travail, d’élaboration d’un CV et de la
préparation d’un entretien
professionnel. Ces journées
d’information, qui sont abritées
par
l’université
M’hamed Bouguera de
Boumerdes jusqu’à demain
mercredi, sont organisées
sous le signe « De l’université au travail ». Leur objectif principal est de se « rapprocher du monde universitaire, à travers la promotion
du rôle et des missions de
l’Agence nationale de l’emploi (Anem) et du DAIP », a
souligné Mme Lounis.
Sétif
Portes ouvertes
sur les forces aériennes
Le club de la Mina à Relizane
Économie
e général Said Maâmeri, commandant de la 5e Région militaire (RM)
a donné mardi, au nom du commandant des Forces aériennes, le généralmajor Abdelkader Lounès, le coup
d’envoi des journées portes ouvertes
sur les forces aériennes organisées au
Centre d’information territorial de
l’Armée nationale populaire (ANP) de
la wilaya de Sétif. Cette manifestation
L
de trois (3) jours est inscrite dans le
cadre du programme de communication élaboré par le commandement de
l’ANP pour l’année 2016, a indiqué l’officier. Cette manifestation a pour
objectif principal de “mieux faire connaître au grand public le travail des
forces aériennes”, tout en renforçant
les relations entre l’ANP et la nation, a
-t-il souligné. Présenter les offres de
formation existantes et expliquer aux
visiteurs les conditions de recrutement
et d’adhésion aux rangs de l’ANP figurent également parmi les objectifs de
cette rencontre, a-t-il ajouté. La manifestation a été aussi l’occasion d’exposer divers outils pédagogiques utilisés dans la formation, ainsi que des
moyens et équipements qui concernent l’entrainement .
La Commission européenne a révisé en baisse ses prévisions de croissance de l’économie de la zone
euro en 2016 et en 2017, en raison de la détérioration des performances de ses principaux partenaires
commerciaux et des risques liés au “Brexit” et à une éventuelle hausse brutale des prix du pétrole.
ans ses prévisions
économiques
de
printemps présentées mardi, la Commission
table désormais sur 1,6% de
croissance dans la zone euro
en 2016 puis 1,8% l’an prochain, soit 0,1 point de moins
que dans ses prévisions d’hiver publiées début février.
La Commission a revu aussi
à la baisse de 0,1 point ses
prévisions pour la croissance
économique dans l’ensemble
de l’Union européenne, à
1,8% pour cette année et
1,9% pour 2017.
Selon l’exécutif de l’Union,
“des risques considérables
pèsent sur les perspectives
de l’économie européenne”,
citant parmi ces risques,
l’éventualité que le ralentissement de la croissance des
marchés émergents, en particulier de la Chine, ait des
répercussions
ou
une
ampleur plus forte que prévu.
La Commission souligne
également l’incertitude liée
aux “tensions géopolitiques”
D
Les usagers
de la ligne 3 se plaignent
our que les autorités
locales saisissent pleinement leur message et
satisfassent leurs revendications, les transporteurs
assurant la ligne n° 3 via
Bermadia, n ‘ont pas trouvé
d’autre solution que celle
qui consiste à prendre en
otage les usagers de cette
ligne. Pour ce faire, ils les
obligent à descendre de
leurs bus et fourgons un bon
kilomètre avant d’atteindre
le terminus. Pour les chauffeurs et receveurs de bus, la
revendication mise en avant
et qu’ils appuient donc par
le chantage portent sur l’enlèvement de ralentisseurs
placés à l’approche du terminus, sur un tronçon du
trajet, ne dépassant pas 1.5
kilomètre.
Insensible aux difficultés
rencontrées par leurs usagers, les transporteurs sont
restés insensibles aux protestations, aux suppliques et
même aux menaces proférées par quelques une des
passagers. Quel que soit
10
l’âge, le sexe, l’état de santé
ou les conditions climatiques, tous les passagers
sont dans l’obligation de
marcher avant la fin du
trajet.
Les
vieillards,
les
femmes, les enfants, les
malades, c’est le dernier de
leurs soucis. Leur avarice
domine leur raison. Certains
de ces passagers dupés
apparentent cette pratique à
du vol. Le comportement
des transporteurs ayant été
unanimement dénoncé et
notamment une évolution
brutale des cours du pétrole
ou l’apparition de turbulences sur les marchés financiers qui pourraient également freiner la croissance
européenne, mais surtout
l’incertitude du référendum
britannique sur l’UE.
Les perspectives pour la
croissance mondiale restent
faibles, a également affirmé
la Commission européenne
qui souligne que les grandes
économies avancées subissant elles aussi un ralentissement, tandis que de fortes
incertitudes entourent la prévision d’une reprise modérée.
“L’économie
mondiale
devrait enregistrer une croissance de 3,1% en
2016 et de 3,4 % en 2017”,
a-t-elle précisé.
Prévisions d’inflation en
baisse, recul du taux de
chômage
Le vice-président de la
Commission
européenne
chargé de l’euro et du dialogue
social,
Valdis
Dombrovskis, cité dans un
communiqué, a estimé que
même si la reprise économique en Europe se poursuit, le contexte mondial est
devenu moins favorable.
“Nos perspectives de croissance dépendront de plus en
plus des possibilités que
nous créons pour nousmêmes”, a-t-il fait remarquer.
Pour le Commissaire européen pour les affaires économiques et financières, la fiscalité et les douanes, Pierre
Moscovici, la croissance en
Europe tient bon malgré un
environnement mondial plus
difficile.
“Certains signes montrent
que, progressivement, les
efforts déployés par les pouvoirs publics créent de l’emploi et soutiennent l’investissement”, a-t-il affirmé pour
tempérer les conséquences
des risques qui pèsent sur
l’économie européenne.
Toutefois, Moscovici recon-
nait qu’il “reste beaucoup à
faire pour réduire les inégalités. La reprise dans la zone
euro reste inégale, tant ente
Etats membres qu’au sein de
la société, entre les plus forts
et les plus faibles.
Cette situation est inacceptable et impose aux gouvernements d’engager une
action résolue, individuellement et collectivement.”
La Commission européenne
a, en outre, revu en baisse
ses prévisions d’inflation
pour la zone euro à 0,2% en
2016 contre 0,5% dans ses
prévisions d’hiver, et 1,4%
(contre 1,5%) en 2017.
La Banque centrale européenne tablait sur une inflation à 0,1% pour 2016 et
1,3% en 2017.
L’exécutif de l’Union estime
que l’inflation devrait rester
proche de zéro dans les mois
à venir, les prix de l’énergie
étant plus bas qu’il y a un an,
mais elle enregistrera une
progression qui devrait être
plus marquée au deuxième
semestre, étant donné que
“les prix de l’énergie augmentent progressivement et
que les prix intérieurs se
redressent sous l’effet d’un
raffermissement
de
la
demande intérieure”.
La Commission européenne
table, par ailleurs, sur la
poursuite de l’amélioration
du marché du travail toujours
à un rythme modéré.
Même si les disparités entre
les marchés du travail subsisteront encore quelque
temps, le taux de chômage
de la zone euro devrait tomber de 10,9% en 2015 à
10,3% en 2016 puis à 9,9%
en 2017.
Quant à l’UE dans son
ensemble, son taux de chômage devrait passer de 9,4%
en 2015 à 8,9% en 2016 et
8,5% en 2017, a-t-elle précisé.
Le Salon
« Batata Expo-2016 »
s’ouvre à Mostaganem
50 participants y
prennent part
Le Salon national de développement
de la filière de pomme de terre “Batata
Expo 2016” a ouvert, mardi, ses portes, à
Mostaganem avec la participation de 50
exposants venus de l’intérieur du pays et
de l’étranger.
Ce rendez-vous, constitue un espace
pour exposer différentes variétés de ce
tubercule en enregistrant la présence
d’opérateurs nationaux, de producteurs
de semences de pomme de terre de
France, d’Espagne et de Tunisie, des spécialistes en matériel agricole et d’autres
secteurs comme la production d’engrais,
de semences, des pépinières, de l’emballage et du froid. La présence d’entreprises
spécialisées dans la protection végétale
en plus des instituts d’agronomie et des
banques est également à relever.
Un espace a été réservé par les organisateurs au matériel agricole comme les
équipements de plantation, de cueillette
de récoltes, les moyens d’aspersion et
d’irrigation goutte-à-goutte, les pompes,
les matériels destinés à la lutte biologique
des fléaux agricoles et autres.
Cette manifestation, organisée trois jours
durant au Centre équestre de Sayada,
permet un échange d’expériences entre
fellahs et opérateurs notamment sur les
techniques modernes devant réaliser une
production et un rendement de qualité
supérieure.
Les organisateurs ambitionnent de
concrétiser un partenariat entre opérateurs nationaux et étrangers et d’encourager des investisseurs à la transformation
et à l’exportation de la pomme de terre et
à développer cette filière.
Durant ce salon, une journée d’orientation
à l’investissement dans le domaine agricole est prévue, tout comme des communications techniques données par des
experts locaux et étrangers sur le mode
de production, de traitement, d’utilisation
d’engrais et les perspectives d’exportation
de ce tubercule selon le normes en
vigueur dans le monde.
Des sorties vers des exploitations agricoles de la région sont programmées par
les organisateurs pour tester de nouvelles
variétés de semences de pomme de terre.
Ce salon est initié par la chambre agricole de wilaya, la direction des services agricoles (DSA) et l’entreprise privée des
expositions.
La cérémonie d’ouverture s’est déroulée
en présence du directeur de la régulation
et développement des produits agricoles
au ministère de l’agriculture et du développement rural et la pêche, Ammari
Chérif, et des autorités de wilaya, rappelle-t-on.
Fabrication de Mercedes-Benz à Tiaret
Relizane
P
Jeudi 5 mai 2016
condamné, des appels au
boycott de la totalité de la
ligne n°3 a été lancé. De
plus, le mouvement de protestation citoyenne qui ne
veut pas se plier au diktat
exige que les conditions de
transport soient améliorées.
Beaucoup de bus sont en
effet sales, bondés en permanence, ne respectent pas
les arrêts fixés et sont toujours en train de faire des
courses poursuites qui met
en péril la vie des usagers.
A.L.
480 véhicules livrés
a Société Algérienne de
fabrication des véhicules
Mercedes-Benz, (SAFAV-MB),
basée à Aïn Bouchekif, dans la
wilaya de Tiaret, a livré, mardi,
480 voitures de cette marque à
cinq entreprises publiques, a-ton appris du président du
Conseil d’administration de
cette société, le Colonel Smaïl
Krikrou. Le Président du CA de
la SAFAV-MB a signé, avec les
représentants des entreprises
bénéficiaires de ces véhicules,
les documents relatifs à ces
livraisons. Il s’agit de véhicules
tous terrains de type “Sprinter”
et “Class”, destinés aux transports de personnes, de mar-
L
chandises ou aux secours.
Ce lot se répartit en 235 véhicules destinés à la Direction
centrale du matériel et 10
autres pour l’Institut de cartographie et de télédétection,
deux institutions relevant du
ministère de la Défense nationale ainsi que 160 autres
livrées à la Direction générale
de la sûreté nationale.
Pour leur part, la Direction
générale des douanes, la
Société de géophysique relevant de Sonatrach et la Société
Anabib ont acquis, respectivement, 50, 12 et 10 véhicules de
ces deux types. Le colonel
Smaïl Krikrou a indiqué que
depuis son inauguration, le 24
octobre 2014, par le Viceministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’ANP, le
général de corps d’armée,
Ahmed Gaïd Salah, la société a
assuré une production de 4.000
véhicules, précisant que le programme de production de l’année en cours porte sur la fabrication entre 7 et 8.000 véhicules, en fonction de la demande. Le président du CA de la
société a indiqué que le véhicule utilitaire de type “Sprinter” est
destiné à la fois aux entreprises
publique et privée ainsi qu’aux
particuliers. Ils sont aménagés
en fonction des utilisations
15
comme le transport des personnes et des marchandises,
ambulances pour les missions
de secours et d’évacuation des
malades. D’autres véhicules
sont spécialement conçus pour
répondre aux besoins des services de la Gendarmerie nationale, de la sûreté nationale et
de la protection civile. Les véhicules de type “Class G” sont
destinés
aux
entreprises
publiques ainsi qu’aux services
du MDN, utilisés dans le transport des troupes, dans les
secours, pour tracter les
citernes et autres usages. En
marge de cette cérémonie, une
exposition de 25 types de véhi-
cules tous terrains et utilitaires
“Sprinter” a été mise sur pied. Il
est à noter que la SAFAV-MB a
été crée dans le cadre du partenariat Algéro-Allemand-Emirati.
La partie algérienne représentée par la Société de développement de l’industrie automobile, relevant de la direction des
industries militaires du MDN
(34%), la Société nationale de
véhicules industriels (17%) et le
partenaire étranger représenté
par le fonds d’investissement
émirati “Aabar” (49%), en plus
de la société allemande
Daimler comme partenaire
technologique. L’usine emploie
350 personnes.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Économie
Jeudi 5 mai 2016
Quotidien national d’information
Régions
La période de souscription en bourse à l’augmentation du capital de la Société des ciments d’Aïn El Kebira (Scaek, siège à Sétif)
s’étalera du 15 mai au 13 juin 2016, a appris l’APS auprès du Groupe industriel des ciments d’Algérie (GICA).
C
de deux (2) nouvelles usines de
ciment. L’extension des capacités des usines d’Aïn El Kebira
(Sétif) et de Chlef, prévue d’ici
fin 2016, permettra d’augmenter la production du groupe à 16
millions de tonnes en début
2017. En outre, les projets
d’installation de nouvelles
lignes de production dans les
cimenteries
de
Zahana
(Mascara) et de Béni Saf (Aïn
Temouchent) devraient générer
une capacité additionnelle de
3,5 millions de tonnes/an. Les
projets de nouvelles cimenteries d’Oum El Bouaghi et de
Béchar, qui entreront en production en novembre 2018,
augmenteront, de leur part, la
production de ciment du groupe
de 3 millions de tonnes/an.
+Gica compte 23 filiales dont 12
cimenteries, trois (3) sociétés
de production de granulats, un
centre de formation de l’industrie des ciments (Cfic) et un
centre d’études et de services
technologiques de l’industrie
des matériaux de construction
(Cetim). Actuellement, les
cimenteries publique et privées
du pays produisent annuellement quelque 18 millions de
tonnes de ciment alors que les
besoins sont estimés à plus de
22 millions de tonnes. Quant à
la facture d’importation des
ciments (non pulvérisé, portland, alumineux, hydraulique...), elle avait atteint 473,81
millions de dollars (6,6 millions
de tonnes) en 2015 contre
537,8 millions de dollars (6 millions de tonnes) en 2014, en
baisse de près de 12% en
valeur et en hausse de 9,55%
en volume.
Alors que les prix du pétrole continuent leur baisse
Le Brent à plus de 45 dollars à Londres
es prix du pétrole continuent de faiblir mardi en cours d’échanges
européens, signant un début de mois de
mai morose après quatre semaines de
hausse quasi ininterrompue en avril, sur
fond d’inquiétudes renouvelées sur le
niveau excédentaire de l’offre mondiale.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour
livraison en juillet valait 45,65 dollars sur
l’Intercontinental Exchange (ICE) de
Londres, en repli de 18 cents par rapport
à la clôture de lundi. Dans les échanges
électroniques sur le New York Mercantile
Exchange (Nymex), le baril de “light
sweet crude” (WTI) pour livraison en juin
perdait 30 cents à 44,48 dollars.
Les cours du Brent et du WTI, revenant
de leurs plus hauts en près de six mois
atteints vendredi dernier, ont débuté la
semaine dans le rouge, plombés par les
L
Les autorités
sollicitées
Octroyées dans le
cadre du dispositif de
(soutien à l’emploi
des jeunes Ansej),
les nombreux microsentreprises de
plomberie, peinture,
hygiène et entretien
des espaces verts de
l’informatique,
aménagement urbain
et périurbain, les
bénéficiaires de ces
projets, qui
rencontrent des
difficultés à
rentabiliser leurs
petites sociétés,
sollicitent l’aide
de l’Etat.
ébutant dans le
monde du travail,
ces jeunes entrepreneurs et artisans peinent à faire démarrer leurs
petites sociétés, qu’ils ont
acquises en suant sang et
D
tonnes en 2014 (+5%), alors
que les prévisions tablaient sur
11,61 millions de tonnes sur
2015, soit 526.057 tonnes de
ciment de plus par rapport aux
pronostics. Ce groupe s’est fixé
comme priorité de contribuer à
combler le déficit en matière de
ciment, estimé à quelque quatre (4) millions de tonnes/an. A
l’horizon 2019, Gica compte
augmenter sa production à près
de 23 millions de tonnes conformément aux orientations des
pouvoirs publics visant à
encourager l’investissement
productif, notamment dans les
filières stratégiques, et à
réduire les importations. Pour
atteindre cet objectif, le groupe
prévoit l’extension des capacités de production de quatre (4)
de ses cimenteries en exploitation et la réalisation prochaine
derniers chiffres sur la production de
l’Organisation des pays exportateurs de
pétrole (Opep) et par des craintes grandissantes de voir les producteurs américains de pétrole de schiste reprendre
l’exploitation de certains puits à mesure
que les prix remontent.
Ainsi, même si le déclin quasi continu
depuis début 2016 du nombre de puits
de forage en activité aux Etats-Unis a
suscité l’espoir du marché de voir la production américaine enfin se résorber, de
nombreux analystes mettaient néanmoins en garde sur le fait que la hausse
des prix observée dernièrement pourrait
encourager de nombreux producteurs à
reprendre l’exploitation de pétrole de
schiste aux Etats-Unis, mettant à mal
toute perspective de rééquilibrage du
marché. Or, les derniers chiffres sur la
14
production de l’Opep en avril publiés par
les agences Bloomberg et Reuters ont
conforté les craintes d’une surabondance persistante d’offre puisque l’organisation a pompé le mois dernier à des
niveaux proches de ses records de janvier, notamment en raison de l’Iran et de
l’Irak, qui ont nettement augmenté leur
production. L’Irak, deuxième plus gros
producteur de l’Opep après l’Arabie
saoudite, a en effet annoncé dimanche
avoir exporté près de 3,36 millions de
barils par jour (mbj) en avril, proches du
record de 3,365 mbj recensé en novembre,
selon
l’agence
financière
Bloomberg News. Du côté de la
demande, la publication d’indicateurs
sur l’activité manufacturière décevants
aux Etats-Unis et en Chine - les deux
premiers consommateurs de pétrole au
Jeudi 5 mai 2016
monde - ont également pesé sur les
cours du brut. De nombreux analystes
soulignaient toutefois que le déclin des
prix restait freiné par l’affaiblissement du
dollar, dont la dépréciation s’est accélérée depuis vendredi, rendant les achats
de matières premières, qui sont libellés
en dollar, moins onéreux pour les investisseurs munis d’autres devises.
En quête d’indices supplémentaires sur
le niveau actuel des excédents mondiaux de pétrole, les investisseurs guetteront avec attention ce mardi, après la
clôture des échanges, les estimations de
l’association professionnelle American
Petroleum Institute (API) sur l’état des
réserves américaines de brut, avant les
chiffres officiels du département américain de l’Energie (DoE) attendus
mercredi.
Commune de Mouaissia
Les bénéficiaires de l’Ansej
La souscription en bourse
du 15 mai au 13 juin
même source. Son introduction
en bourse a aussi pour but l’ouverture d’un nouveau canal de
financement et le renforcement
de sa notoriété. L’entreprise
Scaek a obtenu récemment
l’aval de la Commission d’organisation et de surveillance des
opérations de bourse (COSOB)
pour son entrée en bourse, par
augmentation de capital, par
appel public à l’épargne. La
cimenterie d’Aïn El Kebira a
réalisé un chiffre d’affaires de
près de 8,5 milliards de DA en
2015 et a produit 1,32 million de
tonnes de ciment pour une
capacité nominale installée d’un
1 million de tonnes (+32%). A
rappeler que le Groupe GICA a
réalisé une production record
en 2015 qui s’est établie à
12,14 millions de tonnes de
ciment contre 11,55 millions de
Quotidien national d’information
WILAYA DE RELIZANE
Cimenterie d’Aïn El Kebira à Sétif
ette souscription vise
une augmentation de
35% du capital social
de cette filiale de GICA, à travers l’émission de nouvelles
actions à prix fixe de 1.600
DA/titre.
Ainsi, cette souscription se fera
à travers l’émission de 11,846
millions d’actions nouvelles
d’un montant global de
18.953.600.000 DA, précise ce
groupe public de cimenterie.
L’émission de ces actions sera
répartie à hauteur de 37% pour
les investisseurs institutionnels
tels les banques et compagnies
d’assurances
(4.383.020
actions), de 37% pour les personnes physiques (4.383.020
actions), de 25% pour les personnes morales (2.961.500
actions) et de 1% pour le personnel de l’entreprise (118.460
actions). Les investisseurs intéressés
peuvent
souscrire
auprès de l’un des neuf (9)
Intermédiaires en opérations de
bourse (IOB) constituant le syndicat de placement dont le chef
de file est la Banque Extérieure
d’Algérie (BEA). Les neuf IOB
sont la BEA, Le Crédit populaire
d’Algérie (CPA), la Banque de
l’agriculture et du développement rural (BADR), la Banque
de développement local (BDL),
la Banque nationale d’Algérie
(BNA), BNP Paribas El Djazaïr,
la Caisse nationale d’épargne
et de prévoyance-Banque
(CNEP-Banque), la Société
Générale Algérie et Tell
Markets. A travers cette opération, la cimenterie d’Aïn El
Kebira, dotée actuellement d’un
capital social de 2,2 milliards de
DA, vise la levée de fonds lui
permettant de financer notamment la réalisation de sa nouvelle ligne de production d’une
capacité supplémentaire de
deux (2) millions de tonnes/an
de ciment, en vue de répondre
à la forte demande sur ce matériau stratégique, indique la
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
eau et après d’interminables acrobaties et des tonnes de documents pour
faire agréer leurs dossiers.
Étant sous l’emprise du
chômage, une vingtaine de
ces artisans souffrent énormément du manque d’octroi de projets municipaux,
pour pouvoir travailler. Ces
gérants de micros-entreprises, font part de leurs
inquiétudes, quant à l’avenir
incertain de leurs projets
tout en mettant en exergue
le poids handicapant de
l’endettement vis-à-vis des
banques, du fisc et de la
Casnos. Les bénéficiaires
de L’Ansej, déclarent: «
nous passons de longues
journées, dans l’attente
d’une chance de décrocher
un projet sur lequel nous
avions tant mis nos espoirs,
mais en vain », dira un
bénéficiaire. Ces jeunes,
débutant à leurs comptes
dans le monde du travail,
ont adressé plusieurs correspondances afin de pouvoir se faire attribuer des
projets mais hélas. «
Certes, nous avions bénéficié de l’aide accrue de l’état,
à savoir un soutien financier
de surcroit remboursable
sans intérêts, des locaux,
un outil de travail indispensable et des moyens de
transport, mais il reste l’essentiel, le travail par l’octroi
de marchés »souligne un
autre bénéficiaire. Enfin ces
citoyens dans l’attente d’un
écho favorable de la part
des pouvoirs publics, ces
jeunes bénéficiaires de
micros- entreprises continuent-ils de scruter l’horizon
qui leur parait assez sombre, espérant un éventuel
projet cadrant réellement
avec leurs capacités et
moyens pour prendre un
envol salutaire.
A.L.
Belacel Bouzegza
Absence d’infrastructures
culturelles et sportives
a frange juvénile de la commune
de Belacel Bouzegza, située à
une trentaine de kilomètres à l’est de
la wilaya de Relizane ne dispose
d’aucune infrastructure culturelle ou
sportive. En effet, il n’y a ni salle de
sport, ni maison de jeunes, ni stade
digne de ce nom ni encore moins des
terrains de jeux homologués.
Les jeunes de cette localité rurale
se sentent abandonnés à leur sort. La
seule infrastructure de jeunes dont a
bénéficié la localité, il y a de cela quelques années, c’est une maison de
jeunes qui a été réaffectée au secteur
de la santé. Construite au début des
années 2000, cette infrastructure n’a
L
jamais ouvert ses portes aux jeunes
de cette commune, faute de moyens
humains et matériels.
C’est pourquoi elle a été transformée en une polyclinique. Depuis, rien
n’a été fait pour qu’elle retrouve sa
vocation initiale. L’unique stade dont
dispose la localité est très loin du village.
Les salles devant servir de vestiaires sont dans état désolant.
Totalement dégradées, celles-ci ne
sont dotées ni de portes, ni de fenêtres. Le programme des terrains
matico, lancé, par la DJS de Relizane,
devant toucher les communes rurales, n’a pas été bénéfique pour les
jeunes de cette localité. Le problème
du foncier empêche tout élan de
développement dans cette commune.
Les jeunes déplorent également l’absence d’une salle de cinéma, d’un
cybercafé ou d’une bibliothèque.
Autant de manques qui se répercutent sur le quotidien de cette frange,
déjà fragilisée par le problème du
chômage. « Ici, nous n’avons même
pas un cybercafé. Le projet de la
bibliothèque dont a bénéficié notre
localité n’est pas encore entamé alors
qu’il a été inscrit depuis plus de deux
ans », nous dira Anis, un étudiant universitaire.
A.L.
Transports publics
Anarchie et désolation
n ne cessera jamais
de le rapporter sur les
colonnes de notre quotidien, que si les transporteurs publics assurant les
dessertes suburbaines
sont réglés à la minute
près pour les départs, il
n’en demeure pas moins
que l’anarchie est continuelle en dehors des quais
de la station de ces
mêmes autocars à la
SNTV. Ce sont en particulier les taxieurs qui garent
O
n’importe comment juste
en face de la gare routière
de Bendaoued pour attendre les voyageurs leur proposant toute destination
pour la ville ou autre.
Certes, la manière avec
laquelle ils s’arrachent les
clients à embarquer n’est
pas aussi « professionnelle
» que ça. Et ce sont ces
rituels encombrements des
lieux faisant face à ’entrée
de la station de transport
des voyageurs ou si l’un
d’eux, chargé de voyageurs, tente de sortir, il est
obligé d’attendre celui qui
le devance pour démarrer.
Des prises de bec entre
taxieurs sont ici quotidiennes et c’est à croire que
d’autres « clandestins »
voguant à proximité de
la station des bus ne
lâchent pas prise pour
venir ici concurrencer les
taxieurs « licites » et
affiliés à leur syndicat qui
n’est là que pour délivrer
11
les autorisations de circuler
sans plus. Mais pour tenter
de mettre de l’ordre au
sein de la corporation,
c’est une autre affaire des
pouvoirs publics pour rappeler une
nouvelle fois que la réglementation existe et que les
réfractaires seront verbalisés par les éléments des
services, malheureusement, c’est du pareil au
même…
A.L.
Des conditions
de vie lamentables
Alors que certaines communes ont enregistré des avancées en matière d’amélioration
urbaine, celle de Mouaissia, une bourgade
relevant de la commune de Belacel
Bouzegza, rattachée à la daïra d’El Matmar,
situé à une vingtaine de kilomètres du chef-lieu
de Relizane est toujours à la traîne, obligeant
les citoyens à monter au créneau, pour dénoncer le retard accusé dans l’amélioration de
leurs conditions de vie. A Mouaissa par exemple, les riverains de la deuxième région s’élèvent contre la persistance d’une situation qui
perdure depuis près de... 26 ans et concerne,
le bitumage des voies d’accès. Ceux du cheflieu de la commune pointent du doigt l’état des
routes et soulignent l’absence de réaction des
responsables de la municipalité, bien qu’ils
aient, à maintes reprises, évoqué un état des
lieux préoccupant. De leur côté, les responsables administratifs reconnaissent le déficit en
matière d’amélioration urbaine, mais avouent,
également, leur impuissance face au manque
de moyens en dépit de la bonne volonté qu’ils
y mettent. Toutefois, ils espèrent obtenir satisfaction en matière de crédits en 2016, afin de
remédier à une situation urbanistique qui
puisse profiter aux citoyens
A.L.
Zemmoura
Un réseau de faussaires
démantelé
Selon un communiqué rendu public par la
cellule de communication près de la sureté de
wilaya de Relizane, un groupe spécialisé dans
la falsification des billets sous forme de coupures de 2 000 DAactivant à Zemmoura dans
la wilaya de Relizane , a été démantelé en fin
de semaine .Trois éléments de ce groupe , originaires de la wilaya de Relizane et âgés
entre 21et 31ans, ont été arrêtés et présentés
ce jeudi au procureur de la République près la
cour de Relizane, qui a ordonné de les placer
en détention provisoire en attendant leur procès pour possession de fausses monnaies et
contrefaçon, selon la même source. L’enquête
a révélé que les trois mis en cause ont mis en
circulation des faux billets en coupure de 2 000
DA ajoute notre interlocuteur. Une partie de
ces faux billets a été saisie, précise-notre
source d’information
A.L.
Ouled Ennahar
L’engouement pour l’eau
de source atteint
son paroxysme
En cette période de chaleur, l’engouement
pour l’eau provenant des sources de la localité
montagneuse d’Ouled Ennahar, dans la commune d’Aïn Rahma, a atteint son paroxysme
durant cette période, a-t-on constaté.
Les vendeurs de cette eau de source qu’ils
transportent par des camions citernes, sont
quasiment pris d’assaut par les habitants des
différents quartiers qui patientent dans de longues files d’attente pour remplir leurs jerricans
et leurs bouteilles.
Pour certains vendeurs, l’eau des sources de
cette localité est très appréciée par les habitants du chef-lieu de Relizane, surtout qu’elle
est cédée à moins 150 % du prix des autres
eaux de sources embouteillées par des entreprises et vendues dans les commerces. “La
qualité de cette eau diffère de celle des eaux
puisées des forages et les habitants de la
région savent la distinguer d’où les risques très
réduits de les abuser”, affirment ces mêmes
vendeurs qui précisent utiliser des citernes
blanches dont la couleur vire au jaune dès le
dépôt des impuretés. « La blancheur intacte
de ces citernes prouve aussi la bonne qualité
de l’eau de ces sources pures, indemne de
toutes impuretés et, surtout, de ce désagréable
goût de limon et de sédiments que l’on
retrouve habituellement dans les eaux de puits
et de forages », ajoutent-ils.
A.L.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Monde
Jeudi 5 mai 2016
inq ans après le Printemps Arabe,
l'étude montre que les gouvernements
n'ont fait que peu pour mettre en œuvre des
lois contre la corruption. Une étude de
Transparency international menée dans neuf
pays et territoires arabes pointe du doigt une
corruption toujours croissante, avec des
résultats particulièrement négatifs pour le
Liban, plongé dans une crise politique, et le
Yémen, déchiré par un conflit. Si le rapport
de l'ONG anti-corruption publié mardi note
que 61% des ressortissants concernés
(Yémen, Egypte, Soudan, Maroc, Liban,
Algérie, territoires palestiniens, Tunisie et
Jordanie) considèrent que la corruption a
augmenté durant l'année écoulée, les
données varient grandement d'un territoire à
un autre. Ainsi, ils sont 92% au Liban, 84%
au Yémen et 75% en Jordanie à penser que
la corruption a augmenté, contre 28% en
Egypte et 26% en Algérie. Parmi les
personnes interrogés, 77% des Yéménites
et 50% des Égyptiens ont reconnu avoir
payé un pot-de-vin pour obtenir un service
public contre 9% des Tunisiens et 4% des
Jordaniens. Les opinions publiques ne
jugent nulle part positivement leur
gouvernement en matière de lutte contre la
C
corruption, les populations
qualifiant de mauvaise l'action des
autorités par des majorités allant
de 91% (Yémen) à 58% (Egypte).
" Le manque de satisfaction vis-àvis de dirigeants et régimes
corrompus était un catalyseur clé
du désir de changement dans la
région, en particulier lors des
manifestations du Printemps
arabe. Cinq ans plus tard, l'étude
montre que les gouvernements
n'ont fait que peu pour mettre en
œuvre les lois contre la corruption
", relève Transparency
International, organisation basée à Berlin.
L'ONG s'inquiète en particulier des résultats
du Liban, plongé dans une profonde crise
politique, privé de président depuis deux ans
et de législatives depuis 2009.
" Celui qui nous inquiète particulièrement
c'est le Liban (...) le public apparaît très, très
critique des efforts du gouvernement pour
lutter contre la corruption et la perception du
niveau de corruption dans le secteur public
est très élevée ", a indiqué à l'AFP Coralie
Pring, auteure du rapport. " C'est très
inquiétant, les résultats sont similaires à
ceux du Yémen qui a rapidement glissé
dans une guerre civile ", relève-t-elle. Une
note d'espoir parmi les neuf pays et
territoires concernés, la Tunisie, seul pays
du Printemps arabe à ne pas avoir basculé
dans le chaos ou la dictature. "La Tunisie a
un vraiment bon résultat qui ressort de
l'étude. Beaucoup de gens pensent pouvoir
faire quelque chose contre la corruption" à
leur niveau, dit-elle, 71% des sondés
estimant que "des gens ordinaires peuvent
faire une différence". Cependant, la majorité
(62%) "dit que l'action du gouvernement est
mauvaise et une majorité (64%) dit que la
corruption continue d'augmenter".
TAPIS ROUGE POUR TRUMP
UN PÈLERINAGE
DÉPLACE LES
GRANDES FOULES
Après sa victoire dans l'Indiana, le 3 mai 2016, Donald Trump
est presque assuré de remporter l'investiture républicaine.
onald Trump est le " presumptive nominee ", le "
candidat présumé ", du
parti républicain. On le
répète, car l'exploit est retentissant.
Le milliardaire Donald Trump, un candidat qui n'avait aucune expérience
politique, a terrassé Jeb Bush, Marco
Rubio, et donc Ted Cruz, et il a
convaincu 10 millions de républicains
de voter pour lui lors des primaires.
S'il lui manque encore quelques délégués pour atteindre la majorité absolue, l'affaire est mathématiquement
dans le sac, alors qu'il ne reste plus
que le modéré John Kasich dans la
course. " C'est une journée et une
année incroyable. Je n'aurais jamais
pensé vivre ça ", a lancé Trump
après sa victoire dans l'Indiana, mardi
soir, et l'annonce de l'abandon de Ted
Cruz. Il a, encore et toujours, promis
de restaurer la grandeur de
l'Amérique avec son fameux slogan "
Make America Great Again ".
D
LA GRANDE UNIFICATION
A COMMENCÉ
Pour Trump, le grand écart du rassemblement a commencé. Mardi
matin, il appelait encore Cruz " Ted le
menteur ", faisant circuler une vieille
rumeur sur l'amitié du père de son
adversaire avec l'assassin de
Kennedy, Lee Harvey Oswald. Mardi
soir, il a salué " un adversaire formidable, intelligent, promis à un grand avenir ". " Il a pris une décision courageuse ", a poursuivi Trump.
" Désormais, le plus important est
d'unifier le parti. " De nombreux
cadres du parti républicain, qui ont
tout fait pour barrer la route de Trump,
ont terminé leur deuil. Après le déni, la
colère, le marchandage et la dépression, c'est l'heure de l'acceptation. "
Donald Trump est le candidat présumé. Nous devons nous rassembler
pour battre Hillary Clinton ", a tweeté
le patron du parti républicain, Reince
Priebus. Sur Fox News, l'ancien leader des républicains à la Chambre,
Newt Gingrich, l'a assuré, " si vous
n'êtes pas pour Donald Trump, vous
êtes pour Hillary Clinton ". Pour certains, il y aura visiblement un peu de
boulot. Lachlan Markay, un blogueur
conservateur, a décidé de brûler sa
carte d'électeur. Le candidat malheureux Lindsey Graham, fervent critique
du milliardaire, jouait les Cassandre
mardi matin : " Si nous nominons
Trump, nous serons détruits, et nous
l'aurons bien mérité. "
Le républicain Ted Cruz a
annoncé le 3 mai 2016 qu'il
suspendait sa campagne après
sa défaite dans l'Indiana face
à Donald Trump.
ans pour savoir si le vaccin fonctionne ou
pas ". Le virus Zika est essentiellement
transmis par la piqûre du moustique de
l'espèce Aedes (moustique-tigre), qui est
également responsable de la propagation
du Chikungunya et de la Dengue. Les
symptômes du Zika comprennent de la
fièvre, des éruptions cutanées, des douleurs
articulaires et des rougeurs oculaires, les
cas graves nécessitant une hospitalisation
restent cependant rares, et la mortalité est
faible. Il n'y a pour le moment ni
médicament ni vaccin contre le Zika.
affaire est dans le sac. Avec sa
victoire dans l'Indiana, mardi,
Donald Trump a gagné plus que 57
délégués : son adversaire principal,
Ted Cruz, a décidé de jeter l'éponge,
lui laissant la voie grande ouverte.
Désormais, à moins d'un énorme
coup de tonnerre (et malgré la présence de John Kasich, qui continue
pour l'instant), le milliardaire est
assuré de remporter l'investiture du
L'
MOSCOU À PROPOS DES MANŒUVRES DE L'OTAN EN ESTONIE
" UNE SITUATION INQUIÉTANTE "
euf pays de
l'Alliance atlantique
participent à l'opération
Spring Storm près de la
frontière russe : trois
semaines de manœuvres
militaires impliquant 6
000 soldats.
Sous le nom de Spring
Storm [Tempête de printemps] ont commencé, le
2 mai en Estonie, les
manœuvres militaires les
plus importantes de l'histoire récente du pays,
rapporte le quotidien
N
12
russe Moskovski
Komsomolets. Pendant
trois semaines, près de
la frontière russe, 6 000
soldats originaires de
neuf pays de l'Otan
(Estonie, Lituanie,
Lettonie, Pologne,
Allemagne, Pays-Bas,
Royaume-Uni, Canada,
Etats-Unis) et de
Finlande vont participer à
des " exercices de
déploiement opérationnel
de troupes ". Outre les
troupes au sol, prendront
assemblement de pèlerins
chiites pour une cérémonie religieuse devant la mosquée Imam al-Kadhim, dans le
nord de Baghdad, le 2 mai
2016. Des dizaines de milliers
de pèlerins convergeaient
mardi vers le mausolée d'un
imam vénéré dans le nord de
Baghdad pour l'un des principaux rendez-vous du calendrier musulman chiite, malgré
les menaces d'attentats. Ces
célébrations se déroulent sous
haute sécurité alors que le
groupe djihadiste sunnite Etat
islamique (EI) a visé à deux
reprises le pèlerinage ces derniers jours, provoquant la mort
d'au moins 37 personnes. La
plupart des principales artères
de la capitale irakienne sont
fermées pendant les célébrations commémorant l'anniversaire de la mort en 799 de
l'imam Moussa Kazem, dont le
mausolée est situé dans le
quartier de Kazimiyah. Moussa
Kazem est le septième des 12
imams vénérés par l'islam
chiite. " Ce pèlerinage représente une défaite pour le terrorisme ", a déclaré Mohammed
Nayef, un fidèle de 32 ans
venu de la province de
Babylone, au sud de Baghdad.
" Nous n'avons pas peur des
explosions et rien ne pourra
nous arrêter ". Un responsable
du mausolée a indiqué que
des " millions " de personnes
ont participé ces derniers jours
au pèlerinage, qui culmine
R
SANDERS SURPREND CLINTON
500 MILLIONS DE PERSONNES
MENACÉES
rès de 500 millions de personnes dans
les Amériques sont potentiellement
susceptibles de contracter le Zika, un virus
qui cause des malformations prénatales
comme la microcéphalie, a déclaré mardi un
haut responsable de l'Organisation
panaméricaine de la Santé (PAHO). " Il est
important de noter que tous les pays qui ont
détecté et signalé des épidémies de
Dengue et de Chikungunya au cours des 15
dernières années sont également
considérés comme des pays à risque pour
les épidémies de Zika ", a déclaré à la
presse Sylvain Aldighieri, chargé de la
gestion des épidémies de Zika auprès de la
PAHO. " Cela signifie que nous nous
attendons à des épidémies de Zika en
Amérique centrale et en Amérique du Sud,
jusque dans le nord de l'Argentine, ainsi
que dans les Caraïbes. Cela représente une
très grande partie du continent américain ".
Aldighieri a déclaré que 47 pays et
territoires avaient désormais signalé des
cas de Zika dans les Amériques. Parmi eux,
cinq pays, dont le Brésil, ont signalé des
cas de microcéphalie. Anthony Fauci,
directeur de l'Institut national des allergies
et maladies infectieuses des Etats-Unis, a
affirmé au cours de la conférence de presse
que son institut espérait mettre en place
une série d'essais cliniques pour un vaccin
contre le Zika vers le mois de septembre.
"Nous saurons sans doute si le vaccin est
sûr vers le début de l'année 2017 ", a-t-il
précisé avant d'ajouter : " Et si le vaccin
s'avère sûr, nous nous lancerons dans une
étude d'efficacité à grande échelle,
probablement en Amérique du Sud ou dans
les Caraïbes. Il faudra alors entre un et trois
Quotidien national d’information
Malgré les menaces
d'attentats en Irak
EPIDÉMIE DE VIRUS ZIKA DANS LES AMÉRIQUES
P
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
AVEC L'ABANDON DE CRUZ
PAYS ARABES
LA CORRUPTION
GAGNE DU TERRAIN
Jeudi 5 mai 2016
part aux manœuvres les
chasseurs bombardiers
de l'armée de l'air polonaise et des chasseurs
américains et britanniques.
Face à la Russie, les
pays de l'Est en appellent à l'Otan
" Les troupes rassemblées ne sont pas très
nombreuses ", commente
un expert militaire russe
cité par le titre. En effet,
la Russie a coutume d'or-
ganiser des manœuvres
militaires impliquant
jusqu'à 100 000 soldats.
" Mais elles préparent le
terrain pour des forces
qui seront beaucoup plus
nombreuses.
Il s'agit en réalité de la
mise en œuvre des plans
d'installation d'infrastructures de l'Otan, essentiellement destinées à la
réception de corps expéditionnaires en cas de
nécessité. La question
qui est posée est : dans
quel but ? "
La Russie se verra
dans l'obligation
de réagir
Et l'expert de poursuivre :
" L'Otan annonce vouloir
contenir la menace russe
parti républicain. Beau joueur, Trump
a fécilité Cruz, " un formidable adversaire ". Désormais, " le plus important est d'unifier le parti ", a souligné
le milliardaire. Comme en écho, le
patron du parti républicain, Reince
Priebus, a répondu sur Twitter. "
Nous devons nous rassembler pour
battre Hillary Clinton ".
SANDERS SURPREND CLINTON
Du côté démocrate, Bernie Sanders
a créé la surprise en s'imposant
d'une courte tête face à Hillary
Clinton, (52,7 % vs 47,3 %). Mais
comme les 83 délégués sont attribués à la proportionnelle, sa victoire
ne change pas foncièrement la
et, de fait, elle est en
train de déployer des forces dirigées contre la
Russie et pas du tout
destinées à protéger les
pays baltes et la
Pologne.
Si l'on tient compte
du fait que l'Otan a
installé de manière
permanente ses systèmes de défense antimissile en Pologne et en
Roumanie, il s'agit d'une
situation inquiétante
devant laquelle nous
devons réagir. " En
réponse à l'augmentation
des exercices militaires
d'Etats de l'Otan, la
Russie est en train de
constituer trois divisions
devant couvrir les frontières occidentales.
donne : Clinton a désormais plus de
2.200 délégués, contre moins de
1.500 à Sanders.
Avec une dizaine d'Etats restants,
l'ancienne secrétaire d'Etat est
mathématiquement presque assurée
de franchir la barre des 2.383 délégués.
Désormais, elle a les yeux braqués
sur l'élection. " Donald Trump est le
candidat présumé ", avertit-elle sur
Twitter, appelant ses supporteurs à
contribuer à sa campagne.
Dans le match au sommet, elle
compte pour l'instant 6 points
d'avance dans les sondages. Mais
personne ne misait un dollar sur
Donald Trump il y a un an…
ENTRE
LES
LIGNES
ROUGE
- Dis papy...
- oui fiston?
- d'où viennent ces fraises?
- de Ghaza
- elles sont bien rouges
- elles sont gorgées de soleil
- et les gens là-bas sont de
quelle couleur?
- ...!?
NB : Israël soumet la bande de
Ghaza à un blocus terrestre,
aérien et maritime depuis
13
2006. Limitée au Nord et à
l'Est par le territoire israélien
et à l'Ouest par la
Méditerranée, la bande de
Ghaza est aussi soumise au
Sud au blocus égyptien. Israël
contrôle tous les points de
passage avec la bande de
Ghaza, à l'exception de celui
de Rafah, sous contrôle
égyptien. Le point de passage
d'Erez a été fermé en 2008 au
transport de marchandises.
mardi. Ces célébrations ont
été endeuillées lundi par un
attentat à la voiture piégée
ayant visé des fidèles, qui a
fait au moins 14 morts et 41
blessés dont des femmes et
des enfants, selon des responsables irakiens. Deux jours
auparavant, 23 personnes
avaient trouvé la mort dans
une attaque similaire dans un
quartier de la périphérie de
Bagdad. Ces attentats n'ont
pas été revendiqués mais ce
genre d'attaque est habituellement mené par l'EI qui considère la communauté musulmane chiite comme hérétique.
L'EI a en outre revendiqué un
double attentat suicide à la
voiture piégée qui a fait dimanche 33 morts à Samawa dans
le sud du pays, une région
majoritairement chiite généralement épargnée par les attaques de l'EI. Le groupe jihadiste sunnite contrôle toujours
de larges pans du territoire irakien à l'ouest et au nord de
Bagdad, mais perd du terrain
face à l'avancée des forces
irakiennes, soutenues par la
coalition internationale sous
commandement américain. Le
pèlerinage intervient en pleine
crise politique à Baghdad, où
des milliers de manifestants
ont occupé le Parlement pendant plusieurs heures ce
week-end pour réclamer un
nouveau gouvernement capable d'appliquer des réformes
contre la corruption.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Économie
Jeudi 5 mai 2016
Quotidien national d’information
Régions
La période de souscription en bourse à l’augmentation du capital de la Société des ciments d’Aïn El Kebira (Scaek, siège à Sétif)
s’étalera du 15 mai au 13 juin 2016, a appris l’APS auprès du Groupe industriel des ciments d’Algérie (GICA).
C
de deux (2) nouvelles usines de
ciment. L’extension des capacités des usines d’Aïn El Kebira
(Sétif) et de Chlef, prévue d’ici
fin 2016, permettra d’augmenter la production du groupe à 16
millions de tonnes en début
2017. En outre, les projets
d’installation de nouvelles
lignes de production dans les
cimenteries
de
Zahana
(Mascara) et de Béni Saf (Aïn
Temouchent) devraient générer
une capacité additionnelle de
3,5 millions de tonnes/an. Les
projets de nouvelles cimenteries d’Oum El Bouaghi et de
Béchar, qui entreront en production en novembre 2018,
augmenteront, de leur part, la
production de ciment du groupe
de 3 millions de tonnes/an.
+Gica compte 23 filiales dont 12
cimenteries, trois (3) sociétés
de production de granulats, un
centre de formation de l’industrie des ciments (Cfic) et un
centre d’études et de services
technologiques de l’industrie
des matériaux de construction
(Cetim). Actuellement, les
cimenteries publique et privées
du pays produisent annuellement quelque 18 millions de
tonnes de ciment alors que les
besoins sont estimés à plus de
22 millions de tonnes. Quant à
la facture d’importation des
ciments (non pulvérisé, portland, alumineux, hydraulique...), elle avait atteint 473,81
millions de dollars (6,6 millions
de tonnes) en 2015 contre
537,8 millions de dollars (6 millions de tonnes) en 2014, en
baisse de près de 12% en
valeur et en hausse de 9,55%
en volume.
Alors que les prix du pétrole continuent leur baisse
Le Brent à plus de 45 dollars à Londres
es prix du pétrole continuent de faiblir mardi en cours d’échanges
européens, signant un début de mois de
mai morose après quatre semaines de
hausse quasi ininterrompue en avril, sur
fond d’inquiétudes renouvelées sur le
niveau excédentaire de l’offre mondiale.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour
livraison en juillet valait 45,65 dollars sur
l’Intercontinental Exchange (ICE) de
Londres, en repli de 18 cents par rapport
à la clôture de lundi. Dans les échanges
électroniques sur le New York Mercantile
Exchange (Nymex), le baril de “light
sweet crude” (WTI) pour livraison en juin
perdait 30 cents à 44,48 dollars.
Les cours du Brent et du WTI, revenant
de leurs plus hauts en près de six mois
atteints vendredi dernier, ont débuté la
semaine dans le rouge, plombés par les
L
Les autorités
sollicitées
Octroyées dans le
cadre du dispositif de
(soutien à l’emploi
des jeunes Ansej),
les nombreux microsentreprises de
plomberie, peinture,
hygiène et entretien
des espaces verts de
l’informatique,
aménagement urbain
et périurbain, les
bénéficiaires de ces
projets, qui
rencontrent des
difficultés à
rentabiliser leurs
petites sociétés,
sollicitent l’aide
de l’Etat.
ébutant dans le
monde du travail,
ces jeunes entrepreneurs et artisans peinent à faire démarrer leurs
petites sociétés, qu’ils ont
acquises en suant sang et
D
tonnes en 2014 (+5%), alors
que les prévisions tablaient sur
11,61 millions de tonnes sur
2015, soit 526.057 tonnes de
ciment de plus par rapport aux
pronostics. Ce groupe s’est fixé
comme priorité de contribuer à
combler le déficit en matière de
ciment, estimé à quelque quatre (4) millions de tonnes/an. A
l’horizon 2019, Gica compte
augmenter sa production à près
de 23 millions de tonnes conformément aux orientations des
pouvoirs publics visant à
encourager l’investissement
productif, notamment dans les
filières stratégiques, et à
réduire les importations. Pour
atteindre cet objectif, le groupe
prévoit l’extension des capacités de production de quatre (4)
de ses cimenteries en exploitation et la réalisation prochaine
derniers chiffres sur la production de
l’Organisation des pays exportateurs de
pétrole (Opep) et par des craintes grandissantes de voir les producteurs américains de pétrole de schiste reprendre
l’exploitation de certains puits à mesure
que les prix remontent.
Ainsi, même si le déclin quasi continu
depuis début 2016 du nombre de puits
de forage en activité aux Etats-Unis a
suscité l’espoir du marché de voir la production américaine enfin se résorber, de
nombreux analystes mettaient néanmoins en garde sur le fait que la hausse
des prix observée dernièrement pourrait
encourager de nombreux producteurs à
reprendre l’exploitation de pétrole de
schiste aux Etats-Unis, mettant à mal
toute perspective de rééquilibrage du
marché. Or, les derniers chiffres sur la
14
production de l’Opep en avril publiés par
les agences Bloomberg et Reuters ont
conforté les craintes d’une surabondance persistante d’offre puisque l’organisation a pompé le mois dernier à des
niveaux proches de ses records de janvier, notamment en raison de l’Iran et de
l’Irak, qui ont nettement augmenté leur
production. L’Irak, deuxième plus gros
producteur de l’Opep après l’Arabie
saoudite, a en effet annoncé dimanche
avoir exporté près de 3,36 millions de
barils par jour (mbj) en avril, proches du
record de 3,365 mbj recensé en novembre,
selon
l’agence
financière
Bloomberg News. Du côté de la
demande, la publication d’indicateurs
sur l’activité manufacturière décevants
aux Etats-Unis et en Chine - les deux
premiers consommateurs de pétrole au
Jeudi 5 mai 2016
monde - ont également pesé sur les
cours du brut. De nombreux analystes
soulignaient toutefois que le déclin des
prix restait freiné par l’affaiblissement du
dollar, dont la dépréciation s’est accélérée depuis vendredi, rendant les achats
de matières premières, qui sont libellés
en dollar, moins onéreux pour les investisseurs munis d’autres devises.
En quête d’indices supplémentaires sur
le niveau actuel des excédents mondiaux de pétrole, les investisseurs guetteront avec attention ce mardi, après la
clôture des échanges, les estimations de
l’association professionnelle American
Petroleum Institute (API) sur l’état des
réserves américaines de brut, avant les
chiffres officiels du département américain de l’Energie (DoE) attendus
mercredi.
Commune de Mouaissia
Les bénéficiaires de l’Ansej
La souscription en bourse
du 15 mai au 13 juin
même source. Son introduction
en bourse a aussi pour but l’ouverture d’un nouveau canal de
financement et le renforcement
de sa notoriété. L’entreprise
Scaek a obtenu récemment
l’aval de la Commission d’organisation et de surveillance des
opérations de bourse (COSOB)
pour son entrée en bourse, par
augmentation de capital, par
appel public à l’épargne. La
cimenterie d’Aïn El Kebira a
réalisé un chiffre d’affaires de
près de 8,5 milliards de DA en
2015 et a produit 1,32 million de
tonnes de ciment pour une
capacité nominale installée d’un
1 million de tonnes (+32%). A
rappeler que le Groupe GICA a
réalisé une production record
en 2015 qui s’est établie à
12,14 millions de tonnes de
ciment contre 11,55 millions de
Quotidien national d’information
WILAYA DE RELIZANE
Cimenterie d’Aïn El Kebira à Sétif
ette souscription vise
une augmentation de
35% du capital social
de cette filiale de GICA, à travers l’émission de nouvelles
actions à prix fixe de 1.600
DA/titre.
Ainsi, cette souscription se fera
à travers l’émission de 11,846
millions d’actions nouvelles
d’un montant global de
18.953.600.000 DA, précise ce
groupe public de cimenterie.
L’émission de ces actions sera
répartie à hauteur de 37% pour
les investisseurs institutionnels
tels les banques et compagnies
d’assurances
(4.383.020
actions), de 37% pour les personnes physiques (4.383.020
actions), de 25% pour les personnes morales (2.961.500
actions) et de 1% pour le personnel de l’entreprise (118.460
actions). Les investisseurs intéressés
peuvent
souscrire
auprès de l’un des neuf (9)
Intermédiaires en opérations de
bourse (IOB) constituant le syndicat de placement dont le chef
de file est la Banque Extérieure
d’Algérie (BEA). Les neuf IOB
sont la BEA, Le Crédit populaire
d’Algérie (CPA), la Banque de
l’agriculture et du développement rural (BADR), la Banque
de développement local (BDL),
la Banque nationale d’Algérie
(BNA), BNP Paribas El Djazaïr,
la Caisse nationale d’épargne
et de prévoyance-Banque
(CNEP-Banque), la Société
Générale Algérie et Tell
Markets. A travers cette opération, la cimenterie d’Aïn El
Kebira, dotée actuellement d’un
capital social de 2,2 milliards de
DA, vise la levée de fonds lui
permettant de financer notamment la réalisation de sa nouvelle ligne de production d’une
capacité supplémentaire de
deux (2) millions de tonnes/an
de ciment, en vue de répondre
à la forte demande sur ce matériau stratégique, indique la
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
eau et après d’interminables acrobaties et des tonnes de documents pour
faire agréer leurs dossiers.
Étant sous l’emprise du
chômage, une vingtaine de
ces artisans souffrent énormément du manque d’octroi de projets municipaux,
pour pouvoir travailler. Ces
gérants de micros-entreprises, font part de leurs
inquiétudes, quant à l’avenir
incertain de leurs projets
tout en mettant en exergue
le poids handicapant de
l’endettement vis-à-vis des
banques, du fisc et de la
Casnos. Les bénéficiaires
de L’Ansej, déclarent: «
nous passons de longues
journées, dans l’attente
d’une chance de décrocher
un projet sur lequel nous
avions tant mis nos espoirs,
mais en vain », dira un
bénéficiaire. Ces jeunes,
débutant à leurs comptes
dans le monde du travail,
ont adressé plusieurs correspondances afin de pouvoir se faire attribuer des
projets mais hélas. «
Certes, nous avions bénéficié de l’aide accrue de l’état,
à savoir un soutien financier
de surcroit remboursable
sans intérêts, des locaux,
un outil de travail indispensable et des moyens de
transport, mais il reste l’essentiel, le travail par l’octroi
de marchés »souligne un
autre bénéficiaire. Enfin ces
citoyens dans l’attente d’un
écho favorable de la part
des pouvoirs publics, ces
jeunes bénéficiaires de
micros- entreprises continuent-ils de scruter l’horizon
qui leur parait assez sombre, espérant un éventuel
projet cadrant réellement
avec leurs capacités et
moyens pour prendre un
envol salutaire.
A.L.
Belacel Bouzegza
Absence d’infrastructures
culturelles et sportives
a frange juvénile de la commune
de Belacel Bouzegza, située à
une trentaine de kilomètres à l’est de
la wilaya de Relizane ne dispose
d’aucune infrastructure culturelle ou
sportive. En effet, il n’y a ni salle de
sport, ni maison de jeunes, ni stade
digne de ce nom ni encore moins des
terrains de jeux homologués.
Les jeunes de cette localité rurale
se sentent abandonnés à leur sort. La
seule infrastructure de jeunes dont a
bénéficié la localité, il y a de cela quelques années, c’est une maison de
jeunes qui a été réaffectée au secteur
de la santé. Construite au début des
années 2000, cette infrastructure n’a
L
jamais ouvert ses portes aux jeunes
de cette commune, faute de moyens
humains et matériels.
C’est pourquoi elle a été transformée en une polyclinique. Depuis, rien
n’a été fait pour qu’elle retrouve sa
vocation initiale. L’unique stade dont
dispose la localité est très loin du village.
Les salles devant servir de vestiaires sont dans état désolant.
Totalement dégradées, celles-ci ne
sont dotées ni de portes, ni de fenêtres. Le programme des terrains
matico, lancé, par la DJS de Relizane,
devant toucher les communes rurales, n’a pas été bénéfique pour les
jeunes de cette localité. Le problème
du foncier empêche tout élan de
développement dans cette commune.
Les jeunes déplorent également l’absence d’une salle de cinéma, d’un
cybercafé ou d’une bibliothèque.
Autant de manques qui se répercutent sur le quotidien de cette frange,
déjà fragilisée par le problème du
chômage. « Ici, nous n’avons même
pas un cybercafé. Le projet de la
bibliothèque dont a bénéficié notre
localité n’est pas encore entamé alors
qu’il a été inscrit depuis plus de deux
ans », nous dira Anis, un étudiant universitaire.
A.L.
Transports publics
Anarchie et désolation
n ne cessera jamais
de le rapporter sur les
colonnes de notre quotidien, que si les transporteurs publics assurant les
dessertes suburbaines
sont réglés à la minute
près pour les départs, il
n’en demeure pas moins
que l’anarchie est continuelle en dehors des quais
de la station de ces
mêmes autocars à la
SNTV. Ce sont en particulier les taxieurs qui garent
O
n’importe comment juste
en face de la gare routière
de Bendaoued pour attendre les voyageurs leur proposant toute destination
pour la ville ou autre.
Certes, la manière avec
laquelle ils s’arrachent les
clients à embarquer n’est
pas aussi « professionnelle
» que ça. Et ce sont ces
rituels encombrements des
lieux faisant face à ’entrée
de la station de transport
des voyageurs ou si l’un
d’eux, chargé de voyageurs, tente de sortir, il est
obligé d’attendre celui qui
le devance pour démarrer.
Des prises de bec entre
taxieurs sont ici quotidiennes et c’est à croire que
d’autres « clandestins »
voguant à proximité de
la station des bus ne
lâchent pas prise pour
venir ici concurrencer les
taxieurs « licites » et
affiliés à leur syndicat qui
n’est là que pour délivrer
11
les autorisations de circuler
sans plus. Mais pour tenter
de mettre de l’ordre au
sein de la corporation,
c’est une autre affaire des
pouvoirs publics pour rappeler une
nouvelle fois que la réglementation existe et que les
réfractaires seront verbalisés par les éléments des
services, malheureusement, c’est du pareil au
même…
A.L.
Des conditions
de vie lamentables
Alors que certaines communes ont enregistré des avancées en matière d’amélioration
urbaine, celle de Mouaissia, une bourgade
relevant de la commune de Belacel
Bouzegza, rattachée à la daïra d’El Matmar,
situé à une vingtaine de kilomètres du chef-lieu
de Relizane est toujours à la traîne, obligeant
les citoyens à monter au créneau, pour dénoncer le retard accusé dans l’amélioration de
leurs conditions de vie. A Mouaissa par exemple, les riverains de la deuxième région s’élèvent contre la persistance d’une situation qui
perdure depuis près de... 26 ans et concerne,
le bitumage des voies d’accès. Ceux du cheflieu de la commune pointent du doigt l’état des
routes et soulignent l’absence de réaction des
responsables de la municipalité, bien qu’ils
aient, à maintes reprises, évoqué un état des
lieux préoccupant. De leur côté, les responsables administratifs reconnaissent le déficit en
matière d’amélioration urbaine, mais avouent,
également, leur impuissance face au manque
de moyens en dépit de la bonne volonté qu’ils
y mettent. Toutefois, ils espèrent obtenir satisfaction en matière de crédits en 2016, afin de
remédier à une situation urbanistique qui
puisse profiter aux citoyens
A.L.
Zemmoura
Un réseau de faussaires
démantelé
Selon un communiqué rendu public par la
cellule de communication près de la sureté de
wilaya de Relizane, un groupe spécialisé dans
la falsification des billets sous forme de coupures de 2 000 DAactivant à Zemmoura dans
la wilaya de Relizane , a été démantelé en fin
de semaine .Trois éléments de ce groupe , originaires de la wilaya de Relizane et âgés
entre 21et 31ans, ont été arrêtés et présentés
ce jeudi au procureur de la République près la
cour de Relizane, qui a ordonné de les placer
en détention provisoire en attendant leur procès pour possession de fausses monnaies et
contrefaçon, selon la même source. L’enquête
a révélé que les trois mis en cause ont mis en
circulation des faux billets en coupure de 2 000
DA ajoute notre interlocuteur. Une partie de
ces faux billets a été saisie, précise-notre
source d’information
A.L.
Ouled Ennahar
L’engouement pour l’eau
de source atteint
son paroxysme
En cette période de chaleur, l’engouement
pour l’eau provenant des sources de la localité
montagneuse d’Ouled Ennahar, dans la commune d’Aïn Rahma, a atteint son paroxysme
durant cette période, a-t-on constaté.
Les vendeurs de cette eau de source qu’ils
transportent par des camions citernes, sont
quasiment pris d’assaut par les habitants des
différents quartiers qui patientent dans de longues files d’attente pour remplir leurs jerricans
et leurs bouteilles.
Pour certains vendeurs, l’eau des sources de
cette localité est très appréciée par les habitants du chef-lieu de Relizane, surtout qu’elle
est cédée à moins 150 % du prix des autres
eaux de sources embouteillées par des entreprises et vendues dans les commerces. “La
qualité de cette eau diffère de celle des eaux
puisées des forages et les habitants de la
région savent la distinguer d’où les risques très
réduits de les abuser”, affirment ces mêmes
vendeurs qui précisent utiliser des citernes
blanches dont la couleur vire au jaune dès le
dépôt des impuretés. « La blancheur intacte
de ces citernes prouve aussi la bonne qualité
de l’eau de ces sources pures, indemne de
toutes impuretés et, surtout, de ce désagréable
goût de limon et de sédiments que l’on
retrouve habituellement dans les eaux de puits
et de forages », ajoutent-ils.
A.L.
Régions
Jeudi 5 mai 2016
Anem de Boumerdès
Croissance de l’économie de la zone-euro
Hausse de 46 % dans
les placements des
demandeurs d’emploi
La Commission
européenne table sur 1,6%
Sétif
14 quintaux de viandes
blanches avariées saisis
Quatorze quintaux de viandes blanches
impropres à la consommation ont été saisis à
Sétif par les services de la Sûreté de wilaya, at-on appris mardi auprès de la cellule de communication de ce corps constitué. La saison a
été opérée suite à une inspection inopinée qui
a ciblé une boucherie dans la capitale des
Hauts plateaux, a précisé la même source
avant d’ajouter que cette quantité était destinée
à la consommation. La quantité de viandes
blanches saisie était stockée dans une
chambre froide non agréée, a précisé la même
source qui a indiqué que la marchandise en
question a été détruite. Un dossier pénal a été
transmis à la justice pour pratique d’une activité commerciale sans agrément et stockage de
viandes blanches avariées, a-t-on indiqué
Incendie à Hai Moulay
Mustapha (Aïn Témouchent)
L’enquête a conclu
à l’acte criminel
L’enquête diligentée par la police scientifique d’Oran, suite à l’incendie dans le quartier
de Hai Moulay Mustapha à Aïn Témouchent, a
conclu à « l’acte criminel » et ses auteurs présumés arrêtés, a-t-on appris mardi du chef de
Sûreté de wilaya. L’enquête, déclenchée après
le sinistre survenu le 2 avril dernier à l’aube
provoquant la mort, sur place, de trois personnes dont un enfant âgé de cinq ans, a
conclu à “un incendie criminel”, a indiqué
Koibiche Mokhtar, lors d’une réception organisée à l’intention de la presse à l’occasion de la
célébration de la Journée mondiale de la liberté d’expression. La police a découvert, sur les
lieux, une bouteille de diluant utilisée par le mis
en cause, âgé de 26 ans, “ce qui a facilité la
propagation du feu, né d’un réchaud au niveau
des douze habitations précaires en plastique”,
a-t-il affirmé. Le feu a été attisé par le vent, a-til précisé. Présenté devant le parquet d’Aïn
Témouchent, le mis en cause a été placé sous
mandat de dépôt, alors que la personne qui
l’accompagnait, le jour du sinistre, a été mise
sous contrôle judiciaire, a-t-il signalé. Lors de
cette cérémonie traditionnelle, organisée au
siège de la Sûreté de wilaya, le chef de sûreté
de wilaya Mokhtar Koibiche a indiqué à la presse que la couverture sécuritaire de la wilaya
sera renforcée, prochainement, par l’ouverture
d’unités de BMPJ à Sidi Ben Adda et Ain
Larbâa, en plus d’une autre à Tamazaoura, en
prévision de la mise en exploitation de la zone
industrielle
Le placement des
demandeurs
d’emploi, à
Boumerdès, a
connu une hausse
de 46 % durant le
premier trimestre
2016,
comparativement à
la même période
de 2015, a-t-on
appris mardi de la
directrice de
l’Agence de
l’Emploi de la
wilaya.
uelque 3 248
placements
dans
des
postes permanents ont été
réalisés durant le premier
trimestre 2016, contre 2
224 placements à la même
période de l’année 2015,
soit une différence de 1.024
placements (46%) », a indiqué à l’APS Lounis Nadjia,
«Q
Une campagne
pour l’hygiène menée
L’Association de la protection de la nature
et de l’environnement (Club de la Mina ) organise, depuis près d’une semaine, une campagne de sensibilisation dans le cadre du
concours organisé par l’association consacré à
la cité la plus propre appelé « le Prix vert »,
auprès des élèves des établissements des
cycles primaire et moyen, situés sur le territoire
de la commune de Relizane, avec la participation de la direction de sûreté de wilaya et de
l’éducation nationale. Cette campagne a touché les élèves de trois CEM et trois écoles primaires, dont le dernier établissement devra
être ce lundi l’école Ibn Rochd située à la cité
DNC,sis au chef-lieu de Relizane .Les animateurs de l’association ont notamment distribué
des prospectus et présenté des exposés aux
élèves sur la nécessité d’observer les règles
d’hygiène dans le milieu où ils vivent afin de
préserver leur santé, que ce soit au domicile,
dans la rue où à l’école. Notons que le
concours « prix vert », lancé dernièrement,
sera être clôturé le 24 du mois courant, au
terme de la sélection du quartier le propre quartier à travers la ville de Relizane et dont les
habitants se seront distingué par le respect des
règles d’hygiène et de civisme, notamment
pour l’emplacement réservé aux ordures ménagères, l’observation des horaires de sorties de
la poubelle ou encore l’aspect esthétique de
leurs balcons, y compris les devantures des
commerçants qui s’y trouveraient
A.L.
en marge de journées d’information sur le secteur de
l’emploi à Boumerdes. Ces
placements se repartissent
à raison de 1 906 placements dans le secteur national privé, 606 dans le secteur public, et 206 placements dans le secteur privé
étranger, a ajouté la responsable. Par créneaux d’activités, le plus grand nombre
de placements a été réalisé
dans le secteur industriel
privé et public (1 091), suivi
du secteur du bâtiment
(968), les services (619) et
l’agriculture (40). La même
période a, également, vu la
réalisation de 308 placement de demandeurs d’em-
ploi au titre des contrats de
travail aidé(CTA), en plus
de 157 autres au titre du dispositif d’insertion professionnel des diplômés, parallèlement au placement de
87 diplômés de la formation professionnelle et 68
autres demandeurs d’emploi sans niveau d’instruction. Quelque 222 placements ont été également
réalisés, à la période indiquée, au titre du dispositif
d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP). D’autre
part, Mme Lounis a fait part
de l’organisation, cette
année par l’Agence de
l’Emploi de la wilaya, de 22
ateliers de travail au profit
de 362 jeunes demandeurs
d’emploi, afin de leur inculquer les techniques de
recherche d’un travail, d’élaboration d’un CV et de la
préparation d’un entretien
professionnel. Ces journées
d’information, qui sont abritées
par
l’université
M’hamed Bouguera de
Boumerdes jusqu’à demain
mercredi, sont organisées
sous le signe « De l’université au travail ». Leur objectif principal est de se « rapprocher du monde universitaire, à travers la promotion
du rôle et des missions de
l’Agence nationale de l’emploi (Anem) et du DAIP », a
souligné Mme Lounis.
Sétif
Portes ouvertes
sur les forces aériennes
Le club de la Mina à Relizane
Économie
e général Said Maâmeri, commandant de la 5e Région militaire (RM)
a donné mardi, au nom du commandant des Forces aériennes, le généralmajor Abdelkader Lounès, le coup
d’envoi des journées portes ouvertes
sur les forces aériennes organisées au
Centre d’information territorial de
l’Armée nationale populaire (ANP) de
la wilaya de Sétif. Cette manifestation
L
de trois (3) jours est inscrite dans le
cadre du programme de communication élaboré par le commandement de
l’ANP pour l’année 2016, a indiqué l’officier. Cette manifestation a pour
objectif principal de “mieux faire connaître au grand public le travail des
forces aériennes”, tout en renforçant
les relations entre l’ANP et la nation, a
-t-il souligné. Présenter les offres de
formation existantes et expliquer aux
visiteurs les conditions de recrutement
et d’adhésion aux rangs de l’ANP figurent également parmi les objectifs de
cette rencontre, a-t-il ajouté. La manifestation a été aussi l’occasion d’exposer divers outils pédagogiques utilisés dans la formation, ainsi que des
moyens et équipements qui concernent l’entrainement .
La Commission européenne a révisé en baisse ses prévisions de croissance de l’économie de la zone
euro en 2016 et en 2017, en raison de la détérioration des performances de ses principaux partenaires
commerciaux et des risques liés au “Brexit” et à une éventuelle hausse brutale des prix du pétrole.
ans ses prévisions
économiques
de
printemps présentées mardi, la Commission
table désormais sur 1,6% de
croissance dans la zone euro
en 2016 puis 1,8% l’an prochain, soit 0,1 point de moins
que dans ses prévisions d’hiver publiées début février.
La Commission a revu aussi
à la baisse de 0,1 point ses
prévisions pour la croissance
économique dans l’ensemble
de l’Union européenne, à
1,8% pour cette année et
1,9% pour 2017.
Selon l’exécutif de l’Union,
“des risques considérables
pèsent sur les perspectives
de l’économie européenne”,
citant parmi ces risques,
l’éventualité que le ralentissement de la croissance des
marchés émergents, en particulier de la Chine, ait des
répercussions
ou
une
ampleur plus forte que prévu.
La Commission souligne
également l’incertitude liée
aux “tensions géopolitiques”
D
Les usagers
de la ligne 3 se plaignent
our que les autorités
locales saisissent pleinement leur message et
satisfassent leurs revendications, les transporteurs
assurant la ligne n° 3 via
Bermadia, n ‘ont pas trouvé
d’autre solution que celle
qui consiste à prendre en
otage les usagers de cette
ligne. Pour ce faire, ils les
obligent à descendre de
leurs bus et fourgons un bon
kilomètre avant d’atteindre
le terminus. Pour les chauffeurs et receveurs de bus, la
revendication mise en avant
et qu’ils appuient donc par
le chantage portent sur l’enlèvement de ralentisseurs
placés à l’approche du terminus, sur un tronçon du
trajet, ne dépassant pas 1.5
kilomètre.
Insensible aux difficultés
rencontrées par leurs usagers, les transporteurs sont
restés insensibles aux protestations, aux suppliques et
même aux menaces proférées par quelques une des
passagers. Quel que soit
10
l’âge, le sexe, l’état de santé
ou les conditions climatiques, tous les passagers
sont dans l’obligation de
marcher avant la fin du
trajet.
Les
vieillards,
les
femmes, les enfants, les
malades, c’est le dernier de
leurs soucis. Leur avarice
domine leur raison. Certains
de ces passagers dupés
apparentent cette pratique à
du vol. Le comportement
des transporteurs ayant été
unanimement dénoncé et
notamment une évolution
brutale des cours du pétrole
ou l’apparition de turbulences sur les marchés financiers qui pourraient également freiner la croissance
européenne, mais surtout
l’incertitude du référendum
britannique sur l’UE.
Les perspectives pour la
croissance mondiale restent
faibles, a également affirmé
la Commission européenne
qui souligne que les grandes
économies avancées subissant elles aussi un ralentissement, tandis que de fortes
incertitudes entourent la prévision d’une reprise modérée.
“L’économie
mondiale
devrait enregistrer une croissance de 3,1% en
2016 et de 3,4 % en 2017”,
a-t-elle précisé.
Prévisions d’inflation en
baisse, recul du taux de
chômage
Le vice-président de la
Commission
européenne
chargé de l’euro et du dialogue
social,
Valdis
Dombrovskis, cité dans un
communiqué, a estimé que
même si la reprise économique en Europe se poursuit, le contexte mondial est
devenu moins favorable.
“Nos perspectives de croissance dépendront de plus en
plus des possibilités que
nous créons pour nousmêmes”, a-t-il fait remarquer.
Pour le Commissaire européen pour les affaires économiques et financières, la fiscalité et les douanes, Pierre
Moscovici, la croissance en
Europe tient bon malgré un
environnement mondial plus
difficile.
“Certains signes montrent
que, progressivement, les
efforts déployés par les pouvoirs publics créent de l’emploi et soutiennent l’investissement”, a-t-il affirmé pour
tempérer les conséquences
des risques qui pèsent sur
l’économie européenne.
Toutefois, Moscovici recon-
nait qu’il “reste beaucoup à
faire pour réduire les inégalités. La reprise dans la zone
euro reste inégale, tant ente
Etats membres qu’au sein de
la société, entre les plus forts
et les plus faibles.
Cette situation est inacceptable et impose aux gouvernements d’engager une
action résolue, individuellement et collectivement.”
La Commission européenne
a, en outre, revu en baisse
ses prévisions d’inflation
pour la zone euro à 0,2% en
2016 contre 0,5% dans ses
prévisions d’hiver, et 1,4%
(contre 1,5%) en 2017.
La Banque centrale européenne tablait sur une inflation à 0,1% pour 2016 et
1,3% en 2017.
L’exécutif de l’Union estime
que l’inflation devrait rester
proche de zéro dans les mois
à venir, les prix de l’énergie
étant plus bas qu’il y a un an,
mais elle enregistrera une
progression qui devrait être
plus marquée au deuxième
semestre, étant donné que
“les prix de l’énergie augmentent progressivement et
que les prix intérieurs se
redressent sous l’effet d’un
raffermissement
de
la
demande intérieure”.
La Commission européenne
table, par ailleurs, sur la
poursuite de l’amélioration
du marché du travail toujours
à un rythme modéré.
Même si les disparités entre
les marchés du travail subsisteront encore quelque
temps, le taux de chômage
de la zone euro devrait tomber de 10,9% en 2015 à
10,3% en 2016 puis à 9,9%
en 2017.
Quant à l’UE dans son
ensemble, son taux de chômage devrait passer de 9,4%
en 2015 à 8,9% en 2016 et
8,5% en 2017, a-t-elle précisé.
Le Salon
« Batata Expo-2016 »
s’ouvre à Mostaganem
50 participants y
prennent part
Le Salon national de développement
de la filière de pomme de terre “Batata
Expo 2016” a ouvert, mardi, ses portes, à
Mostaganem avec la participation de 50
exposants venus de l’intérieur du pays et
de l’étranger.
Ce rendez-vous, constitue un espace
pour exposer différentes variétés de ce
tubercule en enregistrant la présence
d’opérateurs nationaux, de producteurs
de semences de pomme de terre de
France, d’Espagne et de Tunisie, des spécialistes en matériel agricole et d’autres
secteurs comme la production d’engrais,
de semences, des pépinières, de l’emballage et du froid. La présence d’entreprises
spécialisées dans la protection végétale
en plus des instituts d’agronomie et des
banques est également à relever.
Un espace a été réservé par les organisateurs au matériel agricole comme les
équipements de plantation, de cueillette
de récoltes, les moyens d’aspersion et
d’irrigation goutte-à-goutte, les pompes,
les matériels destinés à la lutte biologique
des fléaux agricoles et autres.
Cette manifestation, organisée trois jours
durant au Centre équestre de Sayada,
permet un échange d’expériences entre
fellahs et opérateurs notamment sur les
techniques modernes devant réaliser une
production et un rendement de qualité
supérieure.
Les organisateurs ambitionnent de
concrétiser un partenariat entre opérateurs nationaux et étrangers et d’encourager des investisseurs à la transformation
et à l’exportation de la pomme de terre et
à développer cette filière.
Durant ce salon, une journée d’orientation
à l’investissement dans le domaine agricole est prévue, tout comme des communications techniques données par des
experts locaux et étrangers sur le mode
de production, de traitement, d’utilisation
d’engrais et les perspectives d’exportation
de ce tubercule selon le normes en
vigueur dans le monde.
Des sorties vers des exploitations agricoles de la région sont programmées par
les organisateurs pour tester de nouvelles
variétés de semences de pomme de terre.
Ce salon est initié par la chambre agricole de wilaya, la direction des services agricoles (DSA) et l’entreprise privée des
expositions.
La cérémonie d’ouverture s’est déroulée
en présence du directeur de la régulation
et développement des produits agricoles
au ministère de l’agriculture et du développement rural et la pêche, Ammari
Chérif, et des autorités de wilaya, rappelle-t-on.
Fabrication de Mercedes-Benz à Tiaret
Relizane
P
Jeudi 5 mai 2016
condamné, des appels au
boycott de la totalité de la
ligne n°3 a été lancé. De
plus, le mouvement de protestation citoyenne qui ne
veut pas se plier au diktat
exige que les conditions de
transport soient améliorées.
Beaucoup de bus sont en
effet sales, bondés en permanence, ne respectent pas
les arrêts fixés et sont toujours en train de faire des
courses poursuites qui met
en péril la vie des usagers.
A.L.
480 véhicules livrés
a Société Algérienne de
fabrication des véhicules
Mercedes-Benz, (SAFAV-MB),
basée à Aïn Bouchekif, dans la
wilaya de Tiaret, a livré, mardi,
480 voitures de cette marque à
cinq entreprises publiques, a-ton appris du président du
Conseil d’administration de
cette société, le Colonel Smaïl
Krikrou. Le Président du CA de
la SAFAV-MB a signé, avec les
représentants des entreprises
bénéficiaires de ces véhicules,
les documents relatifs à ces
livraisons. Il s’agit de véhicules
tous terrains de type “Sprinter”
et “Class”, destinés aux transports de personnes, de mar-
L
chandises ou aux secours.
Ce lot se répartit en 235 véhicules destinés à la Direction
centrale du matériel et 10
autres pour l’Institut de cartographie et de télédétection,
deux institutions relevant du
ministère de la Défense nationale ainsi que 160 autres
livrées à la Direction générale
de la sûreté nationale.
Pour leur part, la Direction
générale des douanes, la
Société de géophysique relevant de Sonatrach et la Société
Anabib ont acquis, respectivement, 50, 12 et 10 véhicules de
ces deux types. Le colonel
Smaïl Krikrou a indiqué que
depuis son inauguration, le 24
octobre 2014, par le Viceministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’ANP, le
général de corps d’armée,
Ahmed Gaïd Salah, la société a
assuré une production de 4.000
véhicules, précisant que le programme de production de l’année en cours porte sur la fabrication entre 7 et 8.000 véhicules, en fonction de la demande. Le président du CA de la
société a indiqué que le véhicule utilitaire de type “Sprinter” est
destiné à la fois aux entreprises
publique et privée ainsi qu’aux
particuliers. Ils sont aménagés
en fonction des utilisations
15
comme le transport des personnes et des marchandises,
ambulances pour les missions
de secours et d’évacuation des
malades. D’autres véhicules
sont spécialement conçus pour
répondre aux besoins des services de la Gendarmerie nationale, de la sûreté nationale et
de la protection civile. Les véhicules de type “Class G” sont
destinés
aux
entreprises
publiques ainsi qu’aux services
du MDN, utilisés dans le transport des troupes, dans les
secours, pour tracter les
citernes et autres usages. En
marge de cette cérémonie, une
exposition de 25 types de véhi-
cules tous terrains et utilitaires
“Sprinter” a été mise sur pied. Il
est à noter que la SAFAV-MB a
été crée dans le cadre du partenariat Algéro-Allemand-Emirati.
La partie algérienne représentée par la Société de développement de l’industrie automobile, relevant de la direction des
industries militaires du MDN
(34%), la Société nationale de
véhicules industriels (17%) et le
partenaire étranger représenté
par le fonds d’investissement
émirati “Aabar” (49%), en plus
de la société allemande
Daimler comme partenaire
technologique. L’usine emploie
350 personnes.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Jeudi 5 mai 2016
Quotidien national d’information
MONTPELLIER-HÉRAULT
Boudebouz n'exclut
pas totalement
un départ cet été
Le milieu de terrain international algérien de Montpellier (Ligue 1 française)
Ryad Boudebouz a affirmé qu'il était prêt à
accepter une éventuelle "belle offre" pour
changer d'air dès cet été.
"Pour l'instant oui (je suis montpelliérain).
ça veut dire qu'on ne sait pas de quoi
demain sera fait. Si demain une belle offre
arrive... Je vais pas te dire que je suis
montpelliérain à 100%, je suis montpelliérain à 99%", a indiqué Boudebouz sur les
ondes de RMC.
Boudebouz (26 ans) reste sur une belle
prestation lors de la victoire de Montpellier
sur le terrain du Stade de Reims samedi
(3-2) comptant pour la 36e journée, avec
notamment trois passes décisives.
Cette performance a permis à l'ancien
joueur de Sochaux de se hisser à la 2e
place au classement des passeurs de la
Ligue 1 avec 12 offrandes accusant un
retard d'une seule unité seulement du
meilleur passeur, Zlatan Ibrahimovic (Paris
SG) qui en compte 13.
"En ce moment, on est mieux et pour moi
c'est plus facile quand on est libérés. Que
je sois à droite, à gauche ou n'importe ou
sur le terrain, le coach me laisse faire ce
que je veux. Je préfère être vraiment libre
sur le terrain", a-t-il ajouté.
Boudebouz avait rejoint le club pailladin
l'été dernier en provenance du SC Bastia
pour un contrat de quatre saisons. Il a été
rejoint par le défenseur international algérien Ramy Bensebaini, prêté pour une saison par le Paradou AC (Ligue 2/Algérie).
JO-2016
Pas d'arbitres
algériens pour
le tournoi de football
L'arbitrage algérien sera absent lors
du tournoi de football des jeux olympiques
de 2016 à Rio De Janeiro, après la publication mardi de la liste des arbitres
concernés par le rendez-vous brésilien par
la Fédération internationale de football
(Fifa), avant trois du début des jeux programmés en août prochain.
En tout, 88 arbitres sont retenus pour cette
manifestation, dont 18 directeurs et 32
assistants pour les matchs des hommes,
ainsi que 14 directeurs et 24 assistants
pour les rencontres des femmes.
L'arbitrage arabe sera représenté pour
l'occasion par huit referee: l'Egyptien
Djihad Gricha (directeur), le trio saoudien,
Fahd El Merdasi (directeur)-Abdellah
Cheloui-Mohamed El Bekri (assistants),
ainsi que les assistants marocains et soudanais, Redouane Echeikh et Walid
Ahmed, pour le tournoi des hommes.
Concernant le tournoi des femmes, seule
l'arbitre assistante marocaine, Souad
Oulhadj, représentera le sifflet arabe.
La sélection algérienne olympique sera
présente dans le tournoi hommes.
Elle évoluera dans le groupe D en compagnie de l'Argentine, le Portugal et le
Honduras.
Quotidien national d’information
Habitat à M’sila
Favorables à Séville
et Villarreal
Le ballotage est favorable pour
les clubs espagnols : le FC
Séville, auteur d'un match nul
2-2 à Donetsk et Villarreal,
vainqueur de Liverpool 1-0 à
domicile, aux matchs aller et qui
ont pris une option pour la finale
de l'Europa League, à la veille
des demi-finales retour ce jeudi.
Par Rafik Bekhtini
ouble tenants du titre, les
Sévillans ont réalisé une bonne
opération face au Shakhtar, en
marquant deux buts à l'extérieur, par
l'intermédiaire de Vitolo (6e) puis par le
Français Kevin Gameiro, buteur en fin
de rencontre pour revenir à 2-2 (82e).
La rencontre aller a été d'excellente
facture à l'Arena de Lviv (ouest du
pays), les deux équipes se rendant
coup pour coup et attaquant par
vagues à tour de rôle. Le très remuant
Marlos avait entre temps égalisé à 1-1
pour Donetsk
(23e), avant que
Stepanenko ne donne l'avantage aux
Ukrainiens à la 36e minute.
Mais c'est le FC Séville, également
vainqueur de la C3 et 2006 et 2007, qui
sort donc de cette demi-finale aller
avec les meilleures chances de qualification, avant le match retour ce jeudi
en Andalousie.
Mais le FC Shakhtar Donetsk fera tout
pour laver l'affront de la défaite de 2007
contre Séville, tenant du titre.
Sur ce qu'il a montré, le Shakhtar peut
aussi garder espoir.
Dans l'autre demi-finale, Adrian Lopez
D
a débloqué les compteurs pour
Villarreal en toute fin de partie (92e),
au terme d'un match beaucoup
moins prolifique et assez pauvre
techniquement.
Visiblement venu chercher le nul à l'extérieur, Liverpool a été puni dans les
arrêts de jeu, et devra donc cravacher
au retour à Anfield ce jeudi pour inverser la vapeur et espérer atteindre la
finale du 18 mai à Bâle (Suisse). Les
Reds sont appelés à montrer autre
chose ce jeudisur le plan du jeu.
Après sa victoire à domicile dans le
temps additionnel à l'aller, Villarreal se
rend à Liverpool avec un petit avantage.
Ce jeudi Liverpool FC de Jürgen Klopp
espère que la ferveur d'Anfield saura
leur donner l'inspiration pour refaire le
retard du match aller contre le Villarreal
CF. Loin d'être impossible néanmoins
pour les hommes de Jürgen Klopp, eux
qui avaient réalisé un exploit au tour précédent en terrassant le favori Dortmund
(4-3) au terme d'un duel épique.
Un avertissement ?...
R.B.
Programme des rencontres
Aujourd'hui (heures algériennes) :
20h05 :
Séville (ESP) - Shakhtar Donetsk
(UKR) aller (2-2)
Liverpool (ENG) - Villarreal (ESP)
aller (0-1)
NDLR : la finale se jouera le mercredi
18 mai à Bâle (Suisse).
Ligue des champions
L'Atletico en finale en éliminant
le Bayern Munich
Atletico Madrid s'est
qualifié pour sa troisième
finale de Ligue des champions
en éliminant le Bayern
Munich, en dépit de sa défaite
2-1 mardi à l'Allianz Arena en
demi-finale retour. A l'aller,
l'Atletico l'avait emporté 1 à 0.
La finale aura lieu 28 mai à
Milan, et l'Atletico saura mercredi s'il affrontera le Real
Madrid, comme en 2014, ou
Manchester City (0-0 à l'aller).
L'
Le MOB a repris l'entraînement lundi après une journée
de repos accordée aux
joueurs par l'entraîneur
Abdelkader Amrani, au lendemain du nul à domicile face à
l'USM El Harrach (0-0), dans
le cadre de la 27ème journée
du championnat.
Ce nul a compromis les chances des ''Crabes'' de préserver
leur deuxième place au classement de la saison passée
Plus de 2 mds DA
pour la réhabilitation
du vieux bâti
après avoir reculé à la cinquième place avant trois journées de la clôture de la compétition.
Auparavant, le MOB s'était
incliné sur le terrain de la JS
Saoura (1-0), un concurrent
direct pour la deuxième position, alors qu'il s'était contenté
d'un nul à domicile contre
l'USM Blida (1-1), au cours de
la journée d'avant.
Le rendez-vous africain se
16
présente ainsi sous de mauvais auspices pour les protégés de l'entraîneur Amrani qui
espèrent renouer avec la victoire et conforter leurs chances de qualification pour la
phase des poules à l'occasion
de la première participation
internationale du club.
Côté effectif, le MOB bénéficiera du retour du capitaine
d'équipe, Zoheir Zerdab, qui a
purgé sa suspension lors du
précédent match africain,
contrairement au défenseur
Abdelkader Messaoudi,
encore sous le coup d'une
suspension de deux matchs.
Les gars de la ville des hamadites avaient été éliminés par
les Egyptiens du Zamalek lors
des huitièmes de finale de la
Ligue des champions. Après
avoir été battus à l'aller (2-0)
au Caire, ils ont fait match nul
(1-1) au retour à Béjaia.
enveloppe financière
représente 3 000
aides attribuées, ces
trois dernières années, aux
citoyens pour la rénovation et
l’entretien de leurs habitations
vétustes, a précisé la même
source, soulignant que ces
aides ont concerné les communes de Boussaâda, de SidiAïssa, Magra. Selon les prévisions des services de la
wilaya, les travaux de réhabilitation de 135
habitations
vétustes seront achevés «
avant la fin de l’année en
cours » dans le cadre d’un
programme ciblant la rénovation de 2078 maisons, a-t-on
encore noté. La même source
a ajouté que les chantiers de
rénovation du vieux bâti
connaît, “un retard” dans la
concrétisation du programme
du fait que « beaucoup de
citoyens des anciens quartiers
de la capitale du Hodna, préfèrent bénéficier d’un logement
social plutôt que de rénover
ceux
qu’ils
occupent ».
D’autre part, « la lourdeur »
observée dans l’examen des
dossiers de réhabilitation au
niveau des daïras « a freiné
l’avancement » de ce pro-
L’
gramme, a-t-on encore ajouté.
Les zones rurales de la wilaya
de M’sila comptent plus de 12
000 habitations vétustes disséminées à travers une vingtaine
de communes, rappelle-t-on.
Finalisation prochaine de la
procédure de gestion de la
maison de la presse. La procédure relative à la gestion de la
maison de la presse Malik Aït
Aoudia de Tizi-Ouzou ssera
finalisée à la faveur de la visite
le 15 mai dans la wilaya d’une
commission du ministère de la
Communication, a annoncé
mardi le wali. Brahim Merad
qui pris part, aux côtés de la
presse locale, à la cérémonie
de recueillement à la mémoire
des journalistes assassinés
durant la décennie noire, a
réaffirmé la décision du ministère de rattacher la structure,
inaugurée officiellement le 22
octobre 2015, à la maison de
la presse Tahar Djaout d’Alger
sur le plan de la gestion. « Le
secrétariat général du ministère de la Communication
nous a saisi sur le sujet et a
affirmé qu’une commission
ministérielle se déplacera le 15
mai à Tizi Ouzou pour finaliser
la procédure liée à la gestion
et l’exploitation de cet édifice
classé définitivement comme
annexe de la maison de la
presse Tahar Djaout d’Alger et
son exploitation se fera sur
cette base », a-t-il fait savoir,
lors de la cérémonie qui s’est
déroulée à la placette de la
liberté de la presse de Tizi
Ouzou. Le wali a tenu à rassurer la corporation journalistique que la mise en exploitation
de la structure « est imminente », la contrainte entravant cette démarche étant
levée, signalant que les autorités locales « mettront tous les
moyens pour faciliter le travail
des journalistes et correspondants, et œuvreront à l’épanouissement de la corporation
et la levée de toutes les
contraintes entravant l’accès à
l’information ». Toujours dans
le cadre de la célébration de la
journée internationale de la
liberté de la presse, la direction de la culture a organisé
une journée-hommage placée
sous le thème du rôle de la
presse dans la promotion de la
diversité culturelle. Des communications ayant trait au
sujet ont été données, notamment par le directeur de la
chaîne III de la radio algérienne, Chadli Bouferoua qui
s’est étalé sur l’évolution de la
radio à travers le temps et la
place accordée par les trois
chaînes radiophoniques nationales à la culture dans leurs
programmes.
Khenchela
Nécessité de former les agriculteurs
dans des centres spécialisés
e ministre de l’Agriculture, du
Développement rural et de la Pêche,
Sid Ahmed Ferroukhi, a insisté mardi à
Khenchela sur « la nécessité de former
les agriculteurs dans des centres de formation spécialisés en agriculture ». Le
ministre a appelé au deuxième jour de sa
visite dans cette wilaya les fellahs,
notamment les débutants à consolider
leurs compétences par des formations
pratiques sur les terrains « dispensées
par des spécialistes pour mieux connaître le monde agricole et les techniques
agricoles modernes ». Inaugurant le
centre d’excellence dans le domine agricole de Kais, Ferroukhi a précisé devant
la presse qu’il s’agit d’un centre, « le
premier du genre à l’échelle locale »
spécialisé dans la formation de jeunes
L
Jeudi 5 mai 2016
Batna
Un montant de deux
milliards DA a été
alloué à la wilaya de
M’sila, pour la
réhabilitation des
habitations du vieux
bâti en milieu urbain,
a-t-on appris, mardi
auprès des services
de la wilaya.
Le MO Béjaia en mise au vert dès ce jeudi
e MO Béjaia, reversé en
Coupe de la
Confédération africaine de
football (CAF) après son élimination en huitièmes de finale
de la Ligue des champions,
entamera ce jeudi sa mise au
vert avant 48 heures de la
réception de l'ES Tunis en
match aller des huitièmes de
finale bis de la Coupe de la
CAF, a-t-on appris auprès du
club de Ligue 1 algérienne.
Régions
Aujourd'hui demi-finales retour de l'Europa-League
Coupe de la CAF (1/8e de finale bis)
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
agriculteurs dans les différentes filières à
l’instar de la céréaliculture, production du
lait et dans le secteur des forêts. Le centre qui offre plusieurs spécialités ayant
trait aux grandes cultures, production du
lait, les viandes rouges, l’arboriculture,
les techniques d’irrigation ainsi que la
mécanisation agricole est doté de 13 salles de travaux pratiques, 4 ateliers et de
deux laboratoires, selon les explications
des responsables concernés.
Auparavant, le ministre de l’Agriculture a
inauguré dans la commune d’El Hamma
la maison du fellah (Dar El Fellah) composée de deux laboratoires l’un pour la
santé animale tandis que l’autre est destiné à l’analyse du lait collecté, en plus
d’une clinique vétérinaire et un bureau
local des assurances relevant de la
9
caisse régionale de mutualité agricole. Le
ministre a entamé le deuxième jour de sa
visite dans la wilaya de Khenchela par
l’inspection dans la commune d’El
Mahmel d’une exploitation spécialisée
privée dans la production du lait agricole
et qui dispose de 65 têtes bovines dont
50 vaches laitières. In situ, Ferroukhi
s’est entretenu avec des agriculteurs qui
ont soulevé leurs préoccupations, notamment celles relatives au raccordement
aux réseaux d’électrification rurale et d’irrigation. Le ministre de l’Agriculture a
également inauguré à l’occasion de cette
visite une unité d’élevage avicole à
Khenchela d’une capacité de 87 000
poussins, une minoterie d’une capacité
de production de 1 200 quintaux par jour
et une unité de menuiserie générale.
250 millions DA
alloués pour
raccorder 581
foyers au réseau
de gaz naturel
Un investissement de 250
millions de dinars a été
consenti par les pouvoirs
publics en vue du raccordement au réseau de gaz naturel
de 581 foyers des deux agglomérations de Meriel et
Ouayed, situées dans la commune d’Ouyoune El-Assafir de
la wilaya de Batna, a indiqué
mardi le directeur de l’énergie,
Ali Benyakhlef. Ce projet dont
les travaux ont été engagés
récemment, sera achevé «
dans un délai de douze mois
», selon ce responsable, qui
précise que trois autres projets
de raccordement en gaz naturel seront achevés d’ici le 2e
semestre 2016, et devront permettre d’approvisionner plus de
800 foyers répartis sur les trois
communes de K’sar Belezma,
Rahbat, et Dechret OuledMoussa. Pour 2015, 88 projets
du secteur de l’énergie, inscrits dans le cadre du quinquennal 2010-2014, ont été
retenus pour réalisation consolidés par douze autres de raccordement en gaz naturel qui
devront, une fois concrétisés,
approvisionner plus de 2 842
foyers répartis sur toutes les
communes de la wilaya, a-t-on
indiqué. La même source a
souligné que la totalité de ces
projets seront lancés au cours
de cette année et devront être
réceptionnés au plus tard «
au 1er semestre 2017 » a-t-il
dit, ajoutant que, le nombre
d’abonnés au réseau de gaz
naturel dans la capitale des
Aurès à la fin de l’année 2015
a atteint le chiffre de 194 210,
alors que le taux de couverture
est de l’ordre de 72,97%.
Résiliation de
contrats avec trois
entreprises
chargées de
la réalisation de
projets d’habitat
Des contrats de réalisation de projets d’habitat avec
trois entreprises dans la wilaya
de Batna ont été résiliés pour «
non respect des délais », a
indiqué mardi après-midi, un
communiqué des services de
la wilaya. Les contrats concernent la réalisation 70 logements à la commune d’Oued
Echaâba, et de 25 autres unités à la localité de Hidoussa,
des projets qui accusent ‘‘un
retard considérable’’ a-t-on
précisé dans le communiqué.
Ces chantiers d’habitats ont fait
l’objet de visites d’inspection
du chef de l’exécutif local, a-ton noté, et des instructions ont
été données pour « renforcer
en moyens humains ces chantiers et accélérer la cadence
des travaux’’, a-t-on encore
souligné. Pour rappel, depuis
le mois de mars dernier, un
quota de 750 logements
publics locatifs (LPL) a été
distribué dans les communes
d’Ain-Touta, de Seggana, de
Fesdis et de N’gaous.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Jeudi 5 mai 2016
Quotidien national d’information
Sports
Quotidien national d’information
L’incivisme et l’insalubrité…
Distinction
Ces fléaux qui pèsent sur
le quotidien des Ghardaouis
Islam Slimani,
meilleur buteur
africain en Europe
Urbanisation anarchique et
illicite, service public
débordé, incivisme et
insalubrité, tels sont les
fléaux qui pèsent encore
lourdement sur le quotidien
des habitants des localités
de la wilaya de Ghardaïa.
Par Abdelkader Hadj-Benamane
cette altération du paysage
environnemental peu reluisante,
s’ajoute la prolifération de centaines de tas d’ordures et de gravats,
illégalement déposés aux abords des
voies d’accès aux différentes localités,
par des personnes peu scrupuleuses,
donnant un triste spectacle à une région
réputée touristique. L’incivisme a battu
tous les records dans le pays et particulièrement dans la région de Ghardaïa, a
indiqué Hadj Bakir, un notable de
Ghardaïa, pour qui il suffit de faire un
petit tour dans la rue pour constater le
comportement « offensant » et « abusif » des citoyens. Des déchets déversés et éparpillés sur la voie publique,
insultes, bruits, crachats et urine dans la
rue, ainsi que le non-respect du code de
la route, tel est le décor quasi quotidien
de nos villes », a-t-il noté, ajoutant que
« les manifestations de l’incivisme dans
notre société sont tellement nombreuses
et fréquentes qu’on finit par s’y habituer
». La problématique de l’enlaidissement
environnemental est aggravée par la
multiplication de gravats, détritus et
déchets des entreprises de chantiers de
constructions, ainsi que les emballages
de bouteilles usitées, gobelets et sachet
en plastiques non recyclables, remarque-t-on.
L’usage à outrance des
sachets en plastique non recyclable
dans les commerces est un véritable
fléau pour l’environnement, a souligné K.
Kacem, un cadre de la wilaya, précisant
que ces sachets emportés par les vents
jonchent les rues et s’accrochent aux
arbres et palmiers, donnant ainsi une
image piteuse de Ghardaïa. Plusieurs
constructeurs et entrepreneurs en bâtiment préfèrent déposer leurs détritus et
déchets de construction dans des lieux
situés tout près de leurs chantiers (aux
abords des routes ou dans les lits
d’oueds) pour réduire les coûts, au détriment de l’environnement, à l’exemple de
A
ce qu’on l’on voit sur la route menant à
El-Atteuf ou sur les hauteurs de la vallée
du M’zab. Qualifiant la situation d’inquiétante, dénaturant l’image de marque de
la vallée du M’zab classée patrimoine
sauvegardé à forte portée écologique et
historique, plusieurs élus locaux ont
estimé que l’absence de mesures
répressives et d’un suivi rigoureux de la
gestion de l’espace urbain a permis la
prolifération des constructions illicites et
des décharges anarchiques, ainsi que
des amoncellements ici et là d’ordures,
de gravats et autres déchets solides. «
La collecte des déchets, même
lorsqu’elle est faite dans les règles de
l’art, ne suffit pas à elle seule », estime
l’Imam de la mosquée du quartier de
Theniet El-Makhzen, avant de souligner
la nécessité de campagnes de sensibilisation auprès de la population”. Pire
encore, l’état délabré de certains bacs
de déchets ménagers, en plus de leur
emplacement parfois inadapté, nuit gravement à l’esthétique de la ville, soutient, de son côté, Mustapha, un jeune
du même quartier populaire. L’état de
quelques bacs surchargés d’où se
déversent souvent les ordures, leur
emplacement inapproprié dans certains
cas, leur situation sans couvercle et
rarement lavés, en plus d’être placés sur
la grande artère, en pleine chaussée et
prés de mosquées et d’écoles, défigurent le cadre urbain de Ghardaïa, a-t-il
relevé. Contacté à ce sujet par l’APS, le
président de l’Assemblée populaire communale de Ghardaïa (P-APC), Yahia
Abazza, s’est dit outré par le comportement “irresponsable” de quelques habi-
tants et opérateurs en bâtiment qui
déposent leurs détritus et gravats sur les
abords des routes surplombant la vallée
du M’zab ou dans le lit de l’oued.
Peu de moyens contre des tonnes
de déchets
La dégradation de l’environnement à
Ghardaïa est la conjugaison de plusieurs
facteurs, notamment l’incivisme de certains citoyens et commerçants, ajouter à
cela la faiblesse des capacités d’intervention de la commune et le manque de
main-d’£uvre, créant un dysfonctionnement dans la prise en charge des ordures ménagères, estime le P-APC de
Ghardaïa. « Les habitants de la commune de Ghardaïa produisent quotidiennement plus de 200 tonnes de déchets
ménagers », a précisé M. Abbaza, ajoutant que les quelques éboueurs qu’a pu
recruter la commune peinent à accomplir
leurs taches, notamment dans les quartiers à population dense et à forte activité commerciale, dominés par une véritable anarchie dans la circulation routière et piétonne ou les routes et ruelles
sont souvent inadaptées pour les
camions. Plus d’un millier de bacs à
ordures ont été placés dans les différents quartiers, ruelles et autres lieux
publics, sans oublier les poubelles, a fait
savoir le P-APC de Ghardaïa avant de
souligner amèrement les comportements « incompréhensibles » de certains qui se permettent de les emporter à
leur domicile !. « Le refus des jeunes du
travail d’éboueur, mal considéré à leurs
yeux et dont le salaire est insignifiant,
complique l’opération de collecte d’ordu-
res ménagères à Ghardaïa , estime,
pour sa part, le chargé du bureau d’hygiène de la commune pour qui un chauffeur de camion est trois fois mieux payé
chez le privé que par la commune. Le
manque de moyens matériels roulant,
ainsi que de la pièce de rechange
aggrave également la collecte d’ordures
ménagères dans une commune qui
enregistre de nombreuses constructions
illicites et anarchiques, a-t-il poursuivi. «
Il existe un déséquilibre manifeste entre
la quantité d’ordures ménagères, commerciales et industrielles, produites par
la population de Ghardaïa et les moyens
affectés pour la collecte », a souligné de
son côté le chef de Daïra de Ghardaïa.
« Seuls une vingtaine de camions et
quatre (4) engins, dont une bonne partie
est considérée comme étant en mauvais
état ou carrément défectueux, quadrillent la ville de Ghardaïa pour le ramassage de quantité impressionnante de
déchets », a précisé Mahmoud El Hella,
en rappelant que la salubrité de la commune exige « un civisme et une collaboration étroite de tous les habitants,
élus et l’administration ». Rappelant les
efforts déployés par les pouvoirs publics
pour la prise en charge des problèmes
environnementaux, le chef de daïra de
Ghardaïa a fait état de huit (8) contrats
de gestion déléguée des ordures ménagères dans les quartiers de Ghardaïa,
signés avec des privés sur la base de
cahiers de charges. De leur côté, des
habitants des quartiers de Theniet El
Makhzen, Ben-Ghanem, El-Korti et Souk
Ghardaïa, tiennent chacun leur coupable. Des voisins insoucieux et peu scrupuleux pour les uns, des élus et des services de la commune inefficaces pour
les autres, mais tous déplorant « la passivité des autorités devant l’incivisme
des habitants ». La « sur-densification
» du tissu urbain, l’urbanisation anarchique et les dysfonctionnements préjudiciables liées aux différentes activités
économiques et commerciales dans la
commune de Ghardaïa, ont accentué la
rupture d’un équilibre séculaire existant
entre l’Homme et son milieu dans cette
région », a relevé Abdelkader, un sociologue de Ghardaïa, appelant à la sensibilisation des citoyens sur le tri des
déchets pour permettre une bonne collecte, voire leur recyclage. Dans ce
sens, les communes de la wilaya de
Ghardaïa ont lancé de nombreuses
campagnes de sensibilisation sur la préservation de l’environnement, pour une
contribution de tous à la propreté du
milieu.
Batna
Concours de « pêche au gros » ce samedi
a troisième édition du
concours récompensant le
pêcheur qui aura ramené le
plus gros poisson au bout de
son hameçon sera organisé,
samedi prochain, sur le plan
d’eau du barrage de Koudiat
Medouar, près de Timgad (35
km de Batna), a-t-on appris,
mardi, auprès des organisateurs. Initié par la station de
pêche et d’aquaculture de la
wilaya de Batna, en partenariat
avec l’Office des établissements de jeunes (ODEJ), cette
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
manifestation, où une participation record est attendue, avait
obtenu « un grand succès »
auprès des amateurs de pêche,
a précisé à l’APS, le responsable de l’antenne de pêche et
des ressources halieutiques de
Batna, Aïssa Mechenane. Il a
ajouté que la particularité de
cette 3ème édition, à l’instar
des deux précédentes, est que
ce même plan d’eau devra abriter dans la même journée, la
4éme édition de la manifestation annuelle « Ports et barra-
ges bleus » qui débutera le 7
mai prochain. M. Mechenane a
souligné que plus de deux cent
dix (210) participants des quatre coins du pays prendrons
part à cette édition, qui se
démarquera par « une riche
programmation d’activités pointues et d’ateliers ludiques et
thématiques, animés par une
pléiade de professionnels ». La
manifestation, qui débutera par
une opération de nettoyage des
abords du site, et de reboisement, sera marquée aussi par
8
une randonnée pédestre sur
les hauteurs de la ville de
Timgad pour renouer avec le
sport de masse et permettre
aux participants et aux visiteurs
de jouir des plaisirs de la
nature et du plein air. Par ailleurs, une séance de dégustation de poissons grillés, pêchés
des eaux du barrage de
Koudiat Medouar, agrémentera
également ce concours dont
les lauréats recevront un trophée, ont souligné les organisateurs de cette manifestation,
qui vise également à « promouvoir les sports et les activités aquatiques sur un site
superbe, situé à quelques
encablures de la ville romaine
de Thamugadi ». Plus de 170
pêcheurs venus de plusieurs
wilayas du pays avaient pris
part, l’année dernière, à cette
manifestation, offrant aux spectateurs un spectacle de divertissement haut en couleurs, dans
la bonne humeur, au cœur d’un
panorama imprenable, rappelle-t-on.
attaquant international
algérien Islam Slimani
occupe la tête du classement des meilleurs buteurs africains évoluant dans les douze
meilleurs championnat d'Europe
selon l'indice de l'Union européenne de football (UEFA) 20152016. Auteur d'un doublé lors du
match en déplacement contre le
FC Porto (1-3) samedi dernier dans
le cadre de la 32e journée du
championnat de Portugal, le buteur
du Sporting Lisbonne pointe en
tête du classement avec 26 buts
en 31 rencontres disputées soit
une moyenne de 0.84 but par
L'
Championnat d'Algérie
senior de judo
Ce week-end
à Alger
match. Avec 26 réalisations, l'ancien attaquant du CR Belouizdad
devance au classement le
Gabonais Pierre-Emerick
Aubameyang, buteur de Dortmund
avec 25 buts en 29 matchs joués.
L'ancien capitaine de la sélection
des Lions indomptables du
Cameroun Samuel Eto'o (
Antalyaspor) complète le podium
avec 20 buts en 30 rencontres.
Deux autres joueurs algériens figurent dans le top 10 des meilleurs
buteurs africains évoluant en
Europe : Sofiane Hanni (Malines)
et Riyad Mahrez (Leicester) avec
17 buts chacun.
Le général-major Abdelghani Hamel remet
une distinction au journaliste Dris Dakik
e directeur général de la
sûreté nationale, le
général major Abdelghani
Hamel a honoré mardi au
siège de la direction générale de la DGSN à Hydra, le
L
Championnat national
de lutte (minimes)
Les épreuves
vendredi et
samedi à Oran
Les épreuves du championnat
national de lutte (minimes)
auront lieu vendredi et samedi
à la salle omnisports d'El
Senia à Oran, a-t-on appris
auprès de la Fédération algérienne des luttes associées
(FALA).
Le coup d'envoi du championnat national sera donné officiellement ce jeudi avec les
traditionnelles séances de
pesée et de contrôle médical.
La journée de vendredi sera
consacrée aux éliminatoires
de la lutte libre et grécoromaine ((32 kg, 38 Kg, 47
Kg, 59 kg, 73 kg), le classement des 3ème et 5ème
place ainsi que les finales.
La journée de samedi sera
programmée pour les éliminatoires des catégories (35 Kg,
42 kg, 53 kg, 66 kg, 85 kg)
dans les deux styles, le classement des 3ème et 5ème
place ainsi que les finales et
la remise des récompenses
pour les vainqueurs.
Selon le programme établi par
la FALA, les compétitions
nationales se déroulent
conformément aux règlements généraux.
journaliste Dris Dakik
à l'occasion de la
célébration de la
Journée internationale de la presse (3
mai).
Le DGSN a remis
des présents au journaliste de la télévision algérienne Dris
Dakik, en reconnaissance de ces valeureux efforts au service de la presse sportive
nationale durant plus de 30
ans. Dans une déclaration à
la presse, le général major
Abdelghani Hamel a salué
les journalistes, qu'il a quali-
fiés "de partenaires permanents, à l'occasion de la
Journée internationale de la
liberté de la presse et nous
avons décidé en cette heureuse occasion de distinguer
Dris Dakik, en récompense
de ses services et contributions en faveur de la presse
sportive algérienne".
Le général major Abdelghani
Hamel a remis deux présents au directeur général
de Mobilis, Mohamed Habib
qui sponsorise désormais le
sport algérien.
Le DGSN a également reçu
un présent du premier responsable de Mobilis. Le
cérémonie de distinction
s'est déroulée, en marge de
la finale de la 9è édition du
tournoi de football de la
presse algérienne, remportée par le quotidien Al Hayet
face à la chaine Ennahar
TV(2-1) lors d'une rencontre
tenue, en présence des
ministres de la Jeunesse et
des sports, El Hadi Ould Ali,
du Tourisme, Amar Ghoul,
de la Culture, Azeddine
Mihoubi, outre le général
major Mokdad Benziane,
Directeur des Ressources
humaines au ministère de la
Défense nationale et de
hauts cadres de l'Etat.
Akrem Boudjemline en
Turquie pour une place à Rio
Lutte
athlète algérien de la
lutte gréco-romaine,
Akrem Boudjemline (75 Kg),
prendra part au deuxième
tournoi mondial de lutte,
qualificatif aux Jeux
Olympiques de Rio 2016,
prévu du 6 au 8 mai à
Istanbul en Turquie.
Le Tournoi d'Istanbul constitue la dernière chance pour
le lutteur algérien qui a raté
de peu son ticket qualificatif
lors du Tournoi préolympique
"Afrique -Océanie", organisé
L'
du 1 au 3 avril à Alger.
Boudjemline devrait s'envoler hier à destination
d'Istanbul, accompagné du
président de la Fédération
algérienne des luttes associées (FALA), Rabah
Chebah. Le deuxième tournoi mondial de lutte, qualificatif aux Jeux Olympiques
de Rio 2016, verra la participation de plus de 600 athlètes de la lutte libre, grécoromaine et féminine.
Trois athlètes algériens de la
lutte gréco-romaine ont composté leur billet pour les jeux
Olympiques de Rio 2016,
lors du Tournoi préolympique
" Afrique-Océanie" d'Alger.
Outre Tarek Aziz Benaissa
(66 Kg) qui avait validé son
ticket grâce à sa cinquième
place aux mondiaux de Las
Vegas en septembre 2015,
deux autres lutteurs algériens: Adem Boudjemline (85
Kg) et Hamza Haloui (98 Kg)
ont décroché le fameux
sésame pour Rio-2016.
Judo (JO2016)
L'Egypte et l'Algérie en force à Rio
Egypte et l'Algérie sont
en tête de liste des
pays arabes ayant qualifié le
plus grand nombre de judokas aux jeux Olympiques
2016 à Rio (5-21 août), a
indiqué l'Union arabe de
judo. Six (6) athlètes égyptiens ont assuré leur billets
pour Rio: Ahmed
Abderahmane (-60 kg),
Mohamed Abdelmawgoud (66 kg), Moheldine Mohamed
(-73 kg), Abdelaal Mohamed
(-81 kg), Ramadhan
Darwisch (-100 kg) et El
Shabi Islem (+100 kg).
L'Algérie arrive en seconde
position avec 5 judokas qua-
L'
Jeudi 5 mai 2016
lifiés au rendez-vous brésilien: Houd Zourdani (-66 kg),
Abderrahmane Benamadi (90 kg), Lyès Bouyacoub (100 kg), Mohamed Amine
Tayeb (+100 kg) et Sonia
Asselah (+78 kg). La Tunisie
possède 4 qualifiés, suivie
du Maroc et des Emirats
arabes Unis (3 pour chaque
pays), au moment ou sept
autres pays arabes ont
réussi à arracher un seul billet (Djibouti, Arabie
Saoudite, Libye, Jordanie,
Liban, Qatar, Iraq), selon le
classement établi par la
Fédération internationale de
judo à l'issue du champion-
17
nat d'Amérique Latine.
Vingt huit (28) athlètes arabes se sont qualifiés pour
Rio, 21 du continent africain
et 7 de l'Asie, avant le tournoi international "Grand
Chelem de Baku", prévu du
6 au 8 mai en Azerbaïdjan,
dernière occasion pour obtenir le précieux sésame.
Six (6) judokas algériens (4
messieurs et 2 dames) dont
cinq qualifiés aux JO2016,
prendront part au rendezvous de Baku.
La sixième est Ratiba Tariket,
médaillée d'or aux derniers
championnats d'Afrique, disputés en Tunisie.
Le championnat d'Algérie individuel
senior de judo (messieurs et dames)
se déroulera vendredi et samedi prochains à la salle Harcha-Hacène
d'Alger, a annoncé la Fédération
algérienne de judo (FAJ).
La journée de vendredi sera réservée aux catégories - 81, -90, -100 et
+100 kg (hommes), et les -63, -70, 78 et +78 kg chez les dames.
Les éliminatoires du Nage NO Kata
débuteront à 15h00 juste avant les
finales prévues à partir de 16h00, a
précisé la même source. Samedi,
verra l'entrée en lice des -60, -66, 73 kg, Open (messieurs) et -48, -52,57 et Open (dames). Les finales toujours à 16h00 seront précédées par
les épreuves de Katame NO Kata. La
réunion technique et le tirage au sort
de la compétition sont prévus
aujourd'hui (21h00) à l'hôtel El Mahdi
de Staoueli (ouest d'Alger).
Programme des rencontres :
Division Excellence de handball
(Hommes ):
Programme de la 20e journée
Demain à 15H00 :
A Ouargla / Rouisset :
IC Ouargla - GS Pétrolier
A Bordj Bou Areridj :
CR Bordj Bou Areridj - ES Ain Touta
A Baraki / Laghouazi :
CRB Baraki - MC Saida
A Skikda :
JSE Skikda - C Chelghoum Laid
A Ouargla / S. Khouiled :
WAB Ouargla-GS Boufarik
A Oran / Palais des sports :
MC Oran - CRB Mila
A El Oued :
O El Oued - MB Tadjennant
Division "Nationale 1" de hand :
Programme de la 26e journée
Demain :
A El Biar (15H 00) :
HBC El Biar - O Msila
A El Biar (17H 00) :
CRBE Alger Centre - JS Kabylie
A Djemila (15H 00) :
NRB Djemila -CR El Arrouch
A Arzew (15H 00) :
ES Arzew - WO Rouiba
A Maghnia (15H 00) :
O Maghnia - NADIT Alger
A Msila : ES Msila - JS Arzew
A Ain Tedelesse (15H 00) :
GC Ain Tedelesse - IRB Madania
Exempt : AB Barika
Division " Excellence " Dames :
Programme de la 15e journée
Demain (11h00) :
A Bordj Kifene :
HC Mila GS Pétroliers
Samedi 7 Mai 2016 (11H 00) :
A El Biar HBC El Biar HHB Saida
A Tougggourt :
ESFOR Touggourt -HBCF Arzew
A Constantine / Zouaghi :
NRF Constantine - HBC Gdiyel
Exempt : FS Constantine
Division " Nationale 1 " Dames (13e
journée)
Demain (16H 30) :
A Baraki / Laghouazi :
CHB Badjarah- CS Mouloud Mammeri
Samedi 7 Mai 2016 (11h00)
A Awzelaguen (11H00) :
JS Awzelaguen - CR Didouche Mourad
A El Meghaier (11H00) :
NRF Meghaier - OJS Constantine
A Saida :
WIAM Saida - ASFA Constantine
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Culture
Jeudi 5 mai 2016
Quotidien national d’information
Régions
Projets structurants du secteur portuaire
La pièce de théâtre “Electre”
séduit le public
Signature d’un accord
social de stabilité
e public, peu nombreux
présent à la salle
Mustapha Kateb du
Théâtre national Mahieddine
Bachtarzi aura assisté, 70 mn
durant, à une £œuvre de référence dont la trame, pourtant
bien ficelée, échappe à la
logique humaine.
Mis en scène par Ahmed
Khoudi (l’expérimenté), également enseignant à l’Institut
supérieur des métiers des arts
L
du spectacle (Ismas), “Electre”,
Œuvre du grand dramaturge
grec, Sophocle, est née d’une
adaptation de groupe que le
metteur en scène a dirigée et à
laquelle les comédiens ont été
associés. Véritable défi que de
s’essayer à une pièce où les
personnages, aux caractères
complexes et aux sentiments
contradictoires, sont difficiles,
dans une œuvre où le senti-
ment de vengeance alimente la
soif du châtiment qui ne trouve
son salut que dans le crime.
Huit rôles équitablement répartis entre les deux sexes, racontent l’histoire D’Electre, campé
avec brio par Yasmine Feriek,
obstinée à venger son père,
Agamemnon, Roi de Mycène,
assassiné par sa femme
Clytemnestre, rendue par
Amina Bouziane Belhadj et son
amant Egisthe, interprété par
Achour Ramzi. Pour ce faire,
Electre attendant le retour de
son frère Oreste, incarné.
Par Noureddine Kihal, doit
d’abord convaincre sa sœur
Chrysothémis, jouée par Amina
Feriek qui, bien qu’elle dénonce
le stratagème dont a été victime
son père, n’adhère pas aux
desseins scabreux d’Electre.
La scène de délivrance, où justice sera rendue, intervient avec
le double
meurtre de
Clytemnestre et 201, gisthe,
accompli en exodos. (dernière
partie de la tragédie grecque
antique).
L’ensemble des comédiens,
parmi lesquels également Antar
Zaidi, Sahraoui
Céline, et
Younès Jouani, a porté le texte
de manière remarquable, se
donnant la réplique dans un
rythme ascendant et soutenu.
Dans un décor colossal, fait de
longs pantalons (rideaux) suggérant les piliers de la forteresse royale, sur lesquels étaient
gravés les dieux grecs sur tout
le pourtour de la scène, la scénographie a réussi à recréer le
contexte
des atmosphères
graves que propose la trame.
De même pour l’éclairage, de
vive intensité pour illustrer les
émotions fortes contenues dans
les dialogues et le jeu des
comédiens qui ont occupé l’ensemble de l’espace scénique.
Yasmine Feriek, dans le rôle
principal, s’est distinguée par sa
justesse et sa force d’interprétation, se chargeant également,
avec une voix suave du chant,
originellement, œuvre grec,
réduit en une seule voix par le
Metteur en scène.
“Electre”, spectacle métaphorique, de l’avis des spectateurs, pouvant
être perçu
comme “le microcosme d’une
société qui se déchire par la soif
du pouvoir , a mis en avant la
force de la loi qui punit le crime
et tout contrevenant quelque
soit son grade ou son rang
social.
Remontant près de
2500 ans en arrière, Ahmed
Khoudi a su servir le spectacle
avec une conception pleine et
intelligente,
rappelant
les
normes du 4e art et mettant au
service de ses comédiens toute
son expérience et son savoir
faire. La pièce de théâtre
“Electre” est produite par le
Théâtre régional d’Oum
El Bouaghi.
A.C.
Roman
Djamel Mati signe Yoko et les gens Barzakh
oignant et méditatif, sondant avec
une rare acuité les affres du deuil et
les tourments de la culpabilité, “Yoko et
les gens du Barzakh”, dernier roman de
l’écrivain Djamel Mati, invite à traverser
un purgatoire où errent des hommes et
des femmes aux vies brisées par la
perte d’un être cher. Pour son sixième
roman, (361p, éd. Chihab), Djamel Mati
relate l’histoire de Fatouma et Kamel,
un vieux couple stérile, enfermé dans un
appartement à Alger avec sa siamoise,
Yoko, après la disparition en mer de
Mariama, une jeune fille de couleur noire
adoptée à l’âge de six mois.
En parallèle, le lecteur découvre l’histoire de la voisine du couple, Makioussa,
veuve d’Ibrahima Aya, un Malien avec
lequel elle a eu une fille, née à Bamako,
après qu’une voyante leur eut confié une
“Jakuma”, une chatte aux pouvoirs surnaturels ne devant sans aucun prétexte
être séparée du futur bébé. Ces deux
histoires -au lien évident- seront déroulées en douze chapitres, dont huit se
déroulant durant les sept premiers jours
de l’hiver 2006. Avec ce choix particulier
de temporalité, le romancier impose un
rythme très lent à son récit qui prend
des allures de huis clos psychologique
où la description des souffrances de ce
vieux couple, coincé “entre les divagations et les non-dits” donnera au roman
ses pages les plus émouvantes.
Observations attendries et douloureuses
devant la déchéance de l’autre, longs
monologues où se révèlent la folie et la
culpabilité qui guette les deux principaux
personnages, ou rares échanges à la
brutalité contenue, autant de manières
par lesquelles l’écrivain aborde le “fossé
grandissant” qui se creuse entre ces
parents endeuillés.
Cette ambiance morbide est accentuée par la description de l’hiver algérois
que propose Djamel Mati: une saison
pluvieuse et sombre -au temps figé
comme sur l’horloge de l’appartement
arrêtée à dix heures dix- et qui semble
noyer de sa tristesse les personnages,
rappelant tout au long du roman la
manière dont ils ont perdu leur fille.
Marcel Proust, célèbre
romancier français
Les archives de
l’écrivain mises
aux enchères
Dans ce “Barzakh” (équivalent du purgatoire dans le Coran) où évolue le
couple, l’écrivain incorpore un regard
inédit, celui de la siamoise Yoko dont les
déplacements et les attitudes face aux
évènements sont décrits dans tous les
chapitres du roman.
Unique compagnie du couple, devenue aphasique après “un choc émotionnel”, animal mystérieux ou “maléfique”
“possédant plusieurs vies et le don d’ubiquité”, Yoko acquiert au fil des pages
une place quasi centrale dans le roman
et devient le lien qui unit les destins des
personnages. La présence de cet être
évoluant à” la lisière du songe et de la
réalité” confère également une dimension philosophique et spirituelle au
roman, dont les véritables thèmes, l’immigration clandestine et le racisme, ne
seront révélés qu’au deux tiers du livre.
Par petites bribes, insérées sous formes
de flash-back en italique dans le corps
des chapitres, Djamel Mati livre peu à
peu les véritables circonstances de la
mort de Mariama, une adolescente
es archives faites de lettres
rares, de manuscrits parfois
inédits, de dessins et de portraits
de famille représentant l’univers
intime de l’écrivain français Marcel
Proust, seront mises aux enchères
chez Sotheby’s à Paris le 31 mai,
rapporte la presse Française. Au
total, plus de 120 photographies,
dessins, livres, manuscrits et
lettres, autant de témoignages sur
les amours, les amis et le travail
de l’auteur de la suite romanesque
“A la recherche du temps perdu”,
mort en 1922, seront mis à l’encan
D
18
révoltée et mal dans sa peau, morte
noyée après l’échec d’une tentative
d’immigration clandestine. Cette tragédie est, par ailleurs, racontée à travers
l’histoire de son fiancé Juba, un jeune
homme rongé lui aussi par la culpabilité
qui s’est condamné à laver tous les
jours les mêmes pierres “pour tenir une
promesse” faite à sa dulcinée.
Avec cette narration particulière, servie par une langue élégante et un style
aussi nonchalant que le félin de son
récit, Djamel Mati propose un regard
inédit en littérature algérienne sur la
Harga (immigration clandestine), en
préférant la relation du drame vécu par
ceux qui sont ont perdu un être cher en
mer à l’approche frontale du phénomène. Par sa hauteur de vue et la profondeur des sentiments humains qu’il aborde, ce romancier discret mais prolifique,
livre également une méditation littéraire
sur la reconstruction de soi, tout en alertant avec justesse sur les dégâts du
racisme.
A.C.
par l’arrière-petite-nièce de l’écrivain, Patricia Mante-Proust, âgée
de 41 ans. La totalité de la collection est estimée entre 520.000 et
740.000 euros. La collection renferme de nombreuses photographies. Il y a des portraits de famille dont plusieurs représentent
Marcel Proust lui-même mais
aussi des portraits de ses amis,
l’auteur Lucien Daudet et le pianiste Reynaldo Hahn. Une édition
originale de Du côté de chez
Swann premier tome de “La
Recherche” publié en 1913) est
estimée entre 20.000 et 30.000
euros. Véritable trésor pour les
“proustiens”, un “placard” (jeu
d’épreuves) encore inconnu de “A
l’ombre des jeunes filles en fleurs”
(deuxième tome), en grande partie
manuscrit, raturé et corrigé, est
estimé entre 20.000 et 25.000
euros. Enfin, sont proposées plusieurs lettres bouleversantes de
Marcel Proust à Reynaldo Hahn
qui est “vraiment la personne
qu’avec maman j’aime le mieux
au monde” ou Lucien Daudet.
A.C.
Boudjemaa Talai, ministres des Transports, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la
Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi, ainsi que Mme la ministre de la Solidarité nationale,
de la famille et de la Condition de la femme, Mounia Meslem et Abdelmadjid Sidi Said,
secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA),signent un accord
social de stabilité.
ans une conjoncture
importante marquée
par la réalisation de
grands projets structurants
dans le domaine des ports. Il
accorde la priorité au dialogue
dans tous les conflits et
épargne la grève et la protestation dans cette période qui
nécessite la stabilité et le
calme pour achever les programmes de développement
que connait le secteur portuaire dans le pays. L’accord a été
signé par le secrétaire général
de la Fédération des travailleurs des ports et le
Président directeur général du
groupe gérant les ports algériens. Cet accord stipule
garantit aux travailleurs différents droits, surtout pour améliorer leurs conditions socioprofessionnelles, a également
souligné M. Talai, à la presse
en marge de la cérémonie de
signature. Il a, en outre, mentionné que la phase actuelle
D
enregistre des projets d’extension et de modernisation de
tous les ports algériens dans le
cadre de la stratégie visant à
insuffler une dynamique économique ambitieuse à l’avenir.
La signature de cet accord
s’est déroulée en présence
des directeurs des entreprises
portuaires
qui
comptent
16.000 travailleurs. La cérémonie de signature qui intervient
à la veille de la célébration de
la journée mondiale des travailleurs s’est déroulée en présence des ministres des
Transports, Boudjemaa Talai,
du Travail, de l’Emploi et de la
Sécurité sociale, Mohamed El
Ghazi et de la Solidarité nationale, de la famille et de la
Condition de la femme,
Mounia Meslem et du secrétaire général de l’Union générale
des travailleurs algériens
(UGTA), Abdelmadjid Sidi
Said. Cet accord qui sera en
vigueur pour les cinq prochaines années insiste sur la
stabilité qui permet la poursuite des programmes de développement des ports et le
recours au dialogue dans la
résolution des conflits.
Le ministre des Transports
Talai a salué cet accord qui
intervient. Un accord social de
stabilité et de développement
des ports d’Algérie a été signé,
au
port
d’Oran,
entre
l’Administration des ports
d’Algérie et la Fédération des
travailleurs des ports relevant
de l’UGTA. Un accord social
de stabilité et de développement des ports d’Algérie a été
signé, samedi au port d’Oran,
entre l’Administration des ports
d’Algérie et la Fédération des
travailleurs des ports relevant
de l’UGTA.
M.B.
Récupération d’un canon datant de l’époque espagnole à Oran
La direction de la culture enrichit
son musée d’archéologie
opération s’est effectuée après la
récupération de cette pièce archéologique par la direction de la culture, qui
avait entrepris toutes les procédures
légales pour se le réapproprier et le préserver contre l’abandon, avec la contribution de la cellule de lutte contre l’atteinte
aux biens culturels du groupement territorial de la Gendarmerie nationale et des
éléments de ce corps sécuritaire de la
commune de Bethioua où a été découvert
ce canon.
Oran dispose de plus de 300 canons
remontant à l’époque ottomane et celle de
L’
l’occupation espagnole dressés dans les
forts et à l’intérieur de portes historiques
d’Oran dont la porte de Canastel au vieux
quartier de Sidi El Houari, selon des
sources historiques.
Les mêmes procédures seront entreprises pour la récupération de la charrue
remontant au 18ème siècle. La cellule des
monuments relevant de la direction de la
culture s’est réunie pour chercher un autre
endroit pour le préserver eu égard à sa
taille. Ainsi, ce canon datant à l’époque de
l’occupation espagnole a été remis au
musée national Ahmed Zabana. Le canon
de 9 mètres de long, de 0,5 m de large et
de 2,5 mètres de hauteur et pesant 800
kg, remonte au 16ème siècle.
Ce canon et une charrue ont été
découverts en février dernier dans une
usine située à Bethioua (est d’Oran). Les
deux pièces ont été examinés par les éléments de la cellule sus-indiquée en compagnie de représentants de la direction de
la culture, de l’annexe d’Oran de l’Office
national de gestion et exploitation des
biens culturels et du musée national
Ahmed Zabana.
M.B.
Projetés pour la première fois aux étudiants
L’université d’Oran revisite son
patrimoine cinématographique
universitaire Aissa Ras
El Ma, a indiqué que le
laboratoire de l’université
Ahmed Ben Bella d’Oran, a
acquis des copies de ces
œuvres cinématographiques,
qui n’ont jamais été projetés
devant le public, auprès du
Centre français des archives
du cinéma d’Afrique noire.
Ces films ont été réalisés par
des cinéastes français et algériens (émigrés), a souligné le
directeur du laboratoire, signalant également la collecte de
L’
Jeudi 5 mai 2016
Quotidien national d’information
Théatre National d’Alger ( TNA)
La générale de la
pièce de théâtre
“Electre”, une
tragédie de la Grèce
antique, a été
présentée lundi à
Alger, dans un pari
difficile mais réussi
par de jeunes
comédiens ambitieux
qui entendent se
frotter davantage aux
grandes œuvres.
P
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
matières historiques sur le film
révolutionnaire dont des scénarios de cinéastes algériens.
En attendant un financement
des services compétents, le
Laboratoire compte organiser
un colloque international traitant du thème Cinéma et
enjeux de citoyenneté. Le
Laboratoire de recherche sur
le répertoire des films de
guerre dans le cinéma algérien et leur archivage, relevant
de l’université d’Oran 1
Ahmed Benbella, s’est procu-
ré 23 films sur la guerre de
libération nationale réalisés à
l’époque coloniale française.
Parmi les films acquis, une
copie du documentaire Zerda
et chants d’oubli de l’écrivaine
Assia Djebbar (1936-2015),
qui décrit le legs culturel à
l’époque coloniale en Algérie,
a-t-on ajouté. Il a organisé
également des ateliers sur le
cinéma au profit d’étudiants
du département des arts de
l’université d’Oran1 qui préparent une licence spécialité
7
cinéma, leur apportant aide
pour leurs travaux de
recherche et mémoires et leur
fournissant des équipements
pour la réalisation d’œuvres
cinématographiques. Agréé en
2010 par le ministère de
l’Enseignement supérieur et
de la Recherche scientifique,
ce Laboratoire, encadré par
20 chercheurs, a édité sa première revue spécialisée en
7ème art intitulé “Perspectives
cinématographiques.
M.B.
Campagne
de prévention contre
la poliomyélite
et la rubéole,
La direction
de la santé
de Mostaganem
à pied d’oeuvre
En prévision des préparatifs
pour le lancement de la campagne de vaccination pour
enfants, l’E.P.S.P de
Mostaganem a été dotée d’une
importante dose de vaccins à
titre de prévention contre la poliomyélite par voie injectable, contre
la rubéole, le vaccin contre le
pneumocoque et contre les
oreillons, les établissements de
santé publique à travers la wilaya
et les centres de protection
maternelle et infantile, ont été
doté d’une importante quantité de
vaccins. La direction de la santé,
affirme le lancement prochainement d’une campagne de sensibilisation et d’information à l’intention de la population, a l’effet
de pallier aux prises d’antibiotiques et de réduire le taux de
mortalité. Cette vaccination composée de quatre vaccins, concerne les bébés nés à compter du
24 avril 2 016. Il y a lieu de
remarquer, que c’est à la suite
des recommandations de
l’Organisation Mondiale de la
Santé ‘’O.M.S.’’, que l’ensemble
des pays ont été instruit de l’interruption de l’usage du vaccin
buvable pour éviter tous risques
à long terme. Les enfants nés
avant le 26 avril ne sont pas
concernés à ce nouveau calendrier de vaccinations.
S.E.
Lutte contre
la drogue
à Mostaganem
Trois
narcotrafiquants
sous les verrous
Les éléments de la brigade
de gendarmerie nationale, ont
saisi 400 grammes de kif traité,
766 psychotropes et 330 000
dinars dans la commune de
Bouguirat à 25 kilomètres du chef
lieu de la wilaya de Mostaganem.
Appréhendé en flagrant délit,
deux dealers notoirement connus
au niveau de la commune de Saf
Saf, en possession du kif traité
destinés à la vente et d’une
somme de 33 millions de centimes, ont étés traduit devant le
procureur de la République. Les
deux mis en cause répondant
aux initiales de M.A.Z. et F.M.
âgés respectivement de 51 et 36
ans ont été écroués par le juge
d’instruction près siège tribunal
d’Aïn-Tédlès. Par ailleurs, les éléments de la police judiciaire relevant de la sûreté de wilaya, ont
mis en hors d’état de nuire un
dealer pour détention de stupéfiants à des fins de commercialisation. A la suite d’une perquisition dûment mandatée auprès de
son domicile, situé à la cité «
WIAM » sur les hauteurs de la
ville de Mostaganem, il a été
découvert une quantité de 766
comprimés de psychotropes.
Présenté par devant le Procureur
de la République territorialement,
le mis en cause répondant aux
initiales de B.B. 31 ans a été
écroué.
S.E.
Publicité
Quotidien national d’information
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
- N° d'Immatriculation Fiscale : 098413389058407
Lance un avis D'appel D'offres national Ouvert avec
exigence de capacités minimales, pour la réalisation du
projet suivant
- La réalisation d'un Réservoir d'eau de capacité
de 500 m3 avec raccordement à localité ouled Rfoufi
et Benhader a Rouben.
Les soumissionnaires intéressés par le présent avis
peuvent se rapprocher pour retirer le cahier des charges
auprès de l'A.P.C de BENI BOU SAID (Bureau des
marchés et des programmes) contre le paiement de
1000.00 DA.
Les soumissionnaires doivent être accompagnés
des pièces réglementaires suivantes :
Dossier de candidature :
Une déclaration de candidature selon le modèle cijoint signée et datée.
Une déclaration de probité selon le modèle ci-joint
signée et datée.
Les statuts pour les sociétés.
Les documents relatifs aux pouvoirs habilitant les
personnes à engager l'entreprise.
Tout document permettant d'évaluer les capacités
des candidats, des soumissionnaires.
Capacités professionnelles : Une copie du certificat
de qualification et de classification professionnelles.
Travaux à l'hydraulique ou bâtiment comme
activité principale ou secondaire (catégorie II et plus).
A. Capacités financières : moyens financiers justifiés
par les références bancaires.
B. Capacités techniques.
- Moyens Humains.
Une copie de l'attestation de dépôt des comptes
sociaux pour les sociétés commerciales dotées de la
personnalité morale de droit algérien.
La liste des moyens humains appuyée des pièces
justificatives (déclaration annuelle, bordereau de
dépôt, liste nominatives DAS ou attestation
d'affiliation du personnel + attestation de travail et
diplômes).
- Moyens matériels
La liste des moyens matériels appuyée des pièces
Tribune des Lecteurs - Jeudi 5 mai 2016
justificatives (copies des cartes grises, assurances
valides) dans le cas de location contrat de location
notarié du matériel et procès verbal d'huissier de
justice dûment agrée qui ouvre à période de
l'exécution du marché.
Le vinaigre de cidre
Produit beauté méconnue
Offres techniques :
Une déclaration à souscrire selon le modèle cijoint signée et datée.
Le délai et planning d'exécution des travaux.
Une attestation de visite du site dûment signée par
le soumissionnaire.
Le cahier des charges portant à la dernière page ,
la mention manuscrite " lu et accepté " et paraphé par
le soumissionnaire.
Cheveux
Pour garder une chevelure
saine et brillante, remplissez une bouteille d'eau
aux trois quarts et complétez avec du vinaigre de
cidre. Stockez-la au réfrigérateur et utilisez ce
mélange en dernière eau
de rinçage. Rassurezvous, l'odeur du vinaigre
s'estompe très rapidement. Ce réflexe assure
aussi un démêlage plus
rapide et peut aider à limiter la formation de pellicules.
Visage
Pour lutter contre les
points noirs, délayez deux
cuillères à soupe de fécule
avec juste assez de vinaigre pour obtenir une
consistance
pâteuse.
Appliquez ce masque sur
les parties du visage où
trônent les indésirables et
laissez poser pendant 30
minutes avant de rincer à
l'eau tiède.
Les entreprises ayant un certificat de qualification en catégorie II ou plus, activité
principale Bâtiment, intéressées par le présent avis peuvent soumissionner et retirer le
cahier des charges auprès de la Direction de l'Action Sociale et de la Solidarité de la
Wilaya de Sidi Bel Abbes size, 21 rue Maachou Benaidja Sidi Bel Abbés.
Les offres doivent être déposées le 21ème jour à compter de la lère parution sur la
presse nationale ou le BOMOP, heure limite de dépôt 12H.
COMPOSITION DU DOSSIER D'APPEL D'OFFRES ;
OFFRE TECHNIQUE :
Le présent cahier des charges renseigné et paraphé
Déclaration à souscrire renseignée, cachetée, datée et signée
Déclaration de probité renseignée, cachetée, datée et signée
Certificat de qualification Catégorie II ou plus activité principale Bâtiment (en
cours de validité à la date d'ouverture)
Registre de commerce.
Références professionnelles (attestation de bonne exécution délivrée par les
différents maîtres d'ouvrage ou PV de réception définitive sans réserves pour les
travaux de même nature)
Moyens matériels avec photocopie de carte grise + assurance pour le matériel
roulant ou bail de location notariée et justifications pour tous autres types de
matériels (l'expertise d'évaluation des moyens matériels doit être récente et daté à
l'année de la soumission).
Moyens Humains justifiés par (Diplômes + mise à jour CNAS valide + bordereau
de dépôt de la liste du personnel).
Références bancaires
Pièces fiscales valides (extrait de rôle doit être daté durant le mois de la
soumission, carte d'immatriculation fiscale (NIF), attestation d'activité),
Pièces parafiscales valides (mise à jour CNAS, CASNOS, CACOBAT)
Statut de l'entreprise lorsqu'il s'agit d'une SARL ou d'une EURL
Bilan fiscal des trois (03) dernières années visées par les services des impôts,
commissaire au compte ou comptable agrée.
Casier judiciaire datant moins de 03 mois.
Attestation de solvabilité de l'année en cours,
Planning de réalisation des travaux.
Attestation justifiant le dépôt des comptes sociaux délivrée par les antennes locales
du centre national du registre de commerce pour les SARL et les EURL
L'offre financière comprend :
La lettre de soumission : dûment remplie et
signée.
Le bordereau des prix unitaires (BPU) dûment
rempli et signé (les prix unitaires doivent être clairs et
lisibles et ne contiennent pas des surcharges).
Le devis quantitatif et estimatif (DQE) dûment
rempli et signé (les prix unitaires doivent être clairs et
lisibles et ne contiennent pas des surcharges).
Les soumissionnaires doivent parvenir sous double
enveloppes cachetées à Monsieur le Président de
l'Assemblée Populaire Communale de BENI BOU
SAID l'enveloppe extérieur doit être anonyme et porter
la mention " soumission à ne pas ouvrir ".
La date limite de dépôt des offres est fixée le
dernier jour à 12:00 du dixième (10) jours à compter de
la première parution dans la presse nationale ou au
BOMOP du présent avis et l'ouverture se fera le même
jour à 14 :00.
Les soumissionnaires resteront engagés par leur offre
pendant 90 jours à compter de l'ouverture des plis.
Le Président de l'APC
Remarque :
Les soumissionnaires sont invités d'assister à la séance
d'ouverture des plis.
ANEP 31004196
MINISTERE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS
DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS
DE LA WILAYA DE RELIZANE
OFFRE FINANCIERE
La lettre de Soumission renseignée, datée et signée
Bordereau des prix unitaires (renseigné en lettres et en chiffres) cachet et
signature.
Devis quantitatif et estimatif cachet et signature.
Devis descriptif.
AVIS DE RESILIATION
Les entreprises resteront engagées par leurs offres pendant 111 jours à compter de la
date limite de dépôt des offres.
L'ouverture des plis techniques et financière est prévue en séance publique et se
tiendra le dernier jour de la préparation des offres à partir de la lère publication de
l'avis d'appel d'offre national restreint dans le BOMOP ou quotidien nationaux
jusqu'à 12 heures.
Les soumissionnaires sont cordialement invités à la séance d'ouverture des plis
technique et financière qui aura lieu le jour de dépôt des offres à 14 heures.
L'ouverture des offres technique et financière se fera le même jour conformément à
l'article 50 du décret 10/236 du 0 7/10/2010, modifier et complété par le décret
Présidentiel 12/23 du 18/01/2012 et le décret Présidentiel N° 03/13 du 13/01/2013.
Le soumissionnaire présentera son offre de la manière suivante :
conformément aux disposition 112 du
décret présidentiel n° 10/236 du
07/10/2010 portant réglementation du
marchés public modifié et complété,
Le Directeur de la Jeunesse et
des Sports de la wilaya de Relizane
déclare par le présent avis, la résiliation
du marché N ° 270 du 22/10/2014,
portant " Réalisation D'une piscine
De Proximité A Mendes - Wilaya
De Relizane Lot N°01 Réalisation la
piscine" aux torts exclusifs de
l'entreprise Selami Bouziane
Offre technique
Dans une première enveloppe cachetée portant la mention offre technique appel
d'offre restreint N°003/2016
Offre Financière
Dans une deuxième enveloppe cachetée portant la mention offre financière appel
d'offre restreint N°003/2016
Ces deux enveloppes seront mises dans une troisième enveloppe cachetée, anonymes
sans aucune inscription ou marque permettant l'identification du soumissionnaire, elle
doit porter uniquement la mention :
Appel d'offre national restreint N° 003/2016
ACHEVEMENT DE L'EXTENSION, AMENAGEMENT DU FOYER POUR
PERSONNE AGEES ET/OU HANDICAPEES DE SIDI BEL ABBES
" Soumission à ne pas ouvrir "
La durée de préparation des offres est fixée à 21 jours à compter de la première
publication de l'avis d'appel d'offre sur la presse ou le BOMOP. Si ce dernier
jour correspondant au dépôt des offres et d'ouverture des plis coïncide avec
un jour férié ou un jour de repos légal la durée de préparation sera prorogée au jour
ouvrable suivant.
Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d'ouverture des plis.
LE DIRECTEUR
LE DIRECTEUR
ANEP 31004206
Tribune des Lecteurs - Jeudi 5 mai 2016
6
ANEP 31004192
Pommes de terre frites
à la chapelure
riez d'abîmer ce précieux
émail.
ACHEVEMENT DE L'EXTENSION, AMENAGEMENT
DU FOYER POUR PERSONNES
AGEES ET/OU HANDICAPEES DE SIDI BEL ABBES
Lot N°02 : CES (PARTIE FERME) & AMENAGEMENT EXTERIEUR
(PARTIE CONDITIONNEE).
- Références professionnelles :
Expérience de l'entreprise dans le domaine,
appuyée des attestations de bonne exécution pour les
travaux similaires (datée, numérotée et portant le
montant)
Jeudi 5 mai 2016
CUISINE
La Direction de l'Action Sociale et de la solidarité de la wilaya de Sidi Bel Abbes
lance un avis d'appel d'offre restreint pour la réalisation des travaux relatif à :
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Tribune des Lecteurs - Jeudi 5 mai 2016
Quotidien national d’information
Page animée par Cylia Tassadit
AVIS D'APPEL D'OFFRE NATIONAL
RESTREINT N°003/2016
NIS : 001022019010266
Appel D'offres national Ouvert avec
exigence de capacités minimales
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Magazine
DIRECTION DE L'ACTION SOCIALE ET DE LA SOLIDARITE
WILAYA DE TLEMCEN
DAIRA DE BENI BOU SAID
COMMUNE DE BENI BOU SAID
Le Président de l'assemblée populaire communale de la
commune de BENI BOU SAID (TLEMCEN)
Jeudi 5 mai 2016
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
e vinaigre blanc
n'est pas le seul à
faire des miracles.
Si ce dernier est réputé
pour ses vertus domestiques, le vinaigre de cidre
mériterait lui de prendre
place dans notre routine…
beauté. Astuces et recettes cosméto.Des propriétés antibactériennes, une
L
forte teneur en minéraux,
un taux d'acidité proche de
celui du pH naturel du cheveu, le tout à petit prix.
Pas étonnant que le vinaigre de cidre soit un des
produits fétiches des
adeptes de la cosméto au
naturel. Il faut dire qu'il sait
vraiment (presque) tout
faire. Diluée dans le bain,
une tasse de vinaigre de
cidre neutralise le calcaire
de l'eau qui a tendance à
agresser les épidermes
fragiles. Une à deux fois
par mois, un brossage à
l'eau vinaigrée (dilution
10%) limite le jaunissement des dents. Mais
attention à ne pas le faire
plus souvent, vous risque-
A renouveler une à deux
fois par semaine
Pour raffermir la peau et
atténuer
les
ridules,
mélangez une cuillère à
soupe de miel, une cuillère
à soupe de vinaigre et un
blanc d'œuf battu. Etalez
sur le visage et le cou,
laissez sécher et rincez à
l'eau tiède. A renouveler
une à deux fois par
semaine.
Ingrédients
4 pommes de terre
2 œufs
1 cuillère à soupe d'huile
1 feuille de laurier
La chapelure
1 cuillère à café de poivre
Huile pour la friture
Sel
Préparation :
Éplucher les pommes de terre et les couper en
rondelles. Mettre dans une casserole les
rondelles de pommes de terre, la feuille de
laurier, l'huile, sel et poivre, faire blanchir sur
feu moyen pendant 10 minutes puis les
égoutter sur un papier absorbant, laisser
refroidir. Passer les rondelles de pommes de
terre dans les œufs battus et les rouler dans la
chapelure. Faire chauffer l'huile dans une poêle
profond et y plonger les rondelles de pommes
de terre, laisser frire jusqu'à coloration dorée,
les égoutter sur papier absorbant.
Boules de chocolat
à la noix de coco
Parents
Mon enfant saigne du nez : que faire ?
mpressionnants, les saignements de nez chez
l'enfant sont la plupart du
temps bénins. Voici les
bons réflexes pour éviter
qu'ils ne se prolongent et
ne récidivent trop souvent.
Chez les plus jeunes, les
saignements de nez (ou
épistaxis), sont le plus souvent dus à une rhinopharyngite ou à une poussée
fiévreuse qui viennent fragiliser une muqueuse
nasale déjà très sensible.
L'été, l'air sec et la pollution sont des sources d'irritations supplémentaires. Il
suffit alors d'un mouchage
un peu trop énergique ou
d'un doigt explorateur pour
faire éclater les petits vaisseaux qui tapissent l'intérieur du nez. Sans oublier
bien sûr les chocs sur le
nez.
I
Jamais la tête
en arrière…
Lorsque les premières
gouttes de sang se mettent
à tomber, demandez à
votre enfant de se moucher très doucement, une
seule fois, pour faire sortir
les plus gros caillots de
sang.
Puis
faites-le
asseoir, la tête légèrement
penchée en avant au-dessus d'une bassine ou du
lavabo.
Une fois installé, demandez-lui de respirer par la
bouche et pincez-lui les
ailes du nez, juste en-dessous de la bosse que
forme la partie dure du cartilage, avec votre pouce et
votre index. Au bout d'une
dizaine de minutes, relâchez doucement la pression. Dès qu'il est assez
grand, apprenez-lui à faire
ces gestes lui-même. Cela
lui sera très utile quand il
sera à l'école.
… ni de morceau
de coton
Si malgré le pincement des
narines, le saignement
continue, il va falloir le
stopper avec des " mèches
". Mieux vaut ne pas utiliser
de coton : en se dilatant, il
ouvre la narine au lieu de
la comprimer, laisse des
fibres sur les muqueuses
abîmées et empêche une
bonne cicatrisation. Prenez
plutôt des petits tampons
hémostatiques vendus en
pharmacie. Ils sont imprégnés de coagulant et se
Ingrédients
150 g de noix de coco
100 g de pistaches
100 g d'amandes grillées au four et réduites en poudre
1 boîte de lait concentré sucré
Chocolat noir
Chocolat vermicelles en couleur
retirent au bout de 15 à 30
minutes. Surtout, enlevezles très délicatement pour
ne pas arracher le petit
caillot qui s'est formé et a
permis d'arrêter le saignement. Quand tout est rentré dans l'ordre, demandez
19
à votre enfant de ne pas
toucher son nez et de ne
pas se moucher.
A noter : Si le saignement
dure plus de 20 minutes ou
s'il fait suite à un choc violent,
consultez
un
médecin.
Préparation :
Moudre la noix de coco dans un moulin
électrique jusqu'à l'obtention de poudre de noix
de coco. Moudre les pistaches dans un moulin
électrique. Dans un saladier, mélanger le
poudre de pistaches, le poudre d'amandes, le
poudre de noix de coco, ajouter peu à peu le
lait concentré et rassembler le mélange jusqu'à
l'obtention d'une pâte homogène et lisse.
Façonner de cette pâte des petites boules de la
grosseur de petite cerise. Faire fondre le
chocolat noir au bain-marie ou au micro-onde,
tremper les boulettes de noix de coco dans le
chocolat fondu, les retirer à l'aide d'une pique à
brochette, les mettre sécher sur un papier ciré,
les décorer avec chocolat vermicelles en
couleur.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Jeudi 5 mai 2016
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 264
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Sudoku N ° 264
Quotidien national d’information
Relations entre l'Algérie et la Côte d'Ivoire
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Bouteflika et
Ouattara satisfaits
Mots croisés N° 264
Horizontalement :
1 - Dépression
2 - Dupée - C'est la même chose
3 - Objets d'échange pendant la trêve
4 - Sigle militaire - Remarquable
5 - Non de comédie - Parcourus - Nombre transcendant
6 - Sainte bien réduite - Noir de fumée - Pas bien du tout
7 - Pourfendirent - Halo pour initié
8 - Riches décors - Plaisantins
9 - Démonstratif - Dessert du Morbihan - Coup de pied en
vache
10- Fortins africains - Moitiés bien féminines
Verticalement :
A - Bâton de vieux touriste
B - Fins d'activité
C - Quitté trés vite - Surgies
D - Tronc brûlé - Petit fer
E - Manieras l'humour
F - Signification - Fusionner
G - Elle peut être précoce à tout âge
H - Aven - Vieille bête
I - A moi - Pied-de-veau
J - Constituer - Flânai
K - Patron d'arche - Nombre de coups voulus pour réussir
un beau trou
L - Ce sont aussi des pas-d'âne
SOLUTIONS
Mots croisés N° 263
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 263
20
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Sudoku N ° 263
L e président ivoirien,
Alassane Dramane
Ouattara, a exprimé,
ce mardi à Alger, la
volonté de son pays
de "fortifier" et de
"renforcer" les
relations économiques
avec l'Algérie.
ous
avons
estimé que la
coopération
entre les deux pays n'était
pas au niveau escompté et
je souhaite que cette visite
contribuera à la fortification
et au renforcement des
relations
économiques
"N
entre les deux pays", a-t-il
déclaré à l'issue d'un entretien avec le président
Bouteflika. Il a indiqué
avoir exprimé au président
la volonté de son pays "de
démarrer et dynamiser
cette relation". M. Ouattara
a relevé, en outre, l'existence "de possibilités pour
la Côte d'Ivoire, producteur
de cacao (40% de la production mondiale), de noix
de cajou, de bananes et de
divers fruits et légumes, et
l'Algérie, avec toute sa
richesse humaine et naturelle (hydrocarbures) et
son industrie, pour travailler à plus d'intégration". Il a
invité, à cette occasion, les
entreprises algériennes à
investir en Côte d'Ivoire
dans la transformation de
matières premières, affirmant que son pays "est en
mesure d'accroître le flux
commercial avec l'Algérie".
Le président ivoirien a indiqué, par ailleurs, avoir évoqué avec le chef de l'Etat
"des questions internationales ainsi que le rôle joué
par l'Algérie au niveau
continental et universel,
notamment dans la lutte
contre le terrorisme". "Je
remercie le président
Bouteflika pour son implication personnelle dans la
résolution de la crise
malienne", a-t-il dit, appelant au renforcement de la
réconciliation nationale au
Mali et à la mise en œuvre
de l'accord d'Alger dans
son intégralité. Il a remercié, également, le président Bouteflika pour le
message de condoléances
qu'il lui a adressé après
l'attaque de la station balnéaire de Grand Bassam le
13 mars dernier. Le président Ouattara a, enfin,
qualifié d'"historique" sa
visite en Algérie, la première d'un chef d'Etat ivoirien dans le pays. "Je suis
heureux de retrouver le
président Bouteflika avec
qui nous avons connu des
moments importants au
niveau des instances internationales et je le remercie
pour le soutien que j'ai toujours obtenu de lui", a-t-il
ajouté.
R.N.
Objet de polémiques et de controverses
Le nouveau code du travail décrié
e nouveau code du
travail qui a suscité
tant d'intérêts et de polémiques semble remis aux
calendes grecques. On
n'en parle plus depuis un
an alors que le ministère
du travail promettait d'en
débattre son contenu avec
les acteurs du monde du
travail.
Le nouveau code du travail
sous forme d'avant-projet
est toujours dans le flou.
Des esquisses de ce projet
ont été rendues publiques
avec des bribes d'informations autour des " relations
du travail, la nature des
contrats et les droits fondamentaux des travailleurs ".
Dans ce cadre, il a été indiqué par des organisations
syndicales que le nouveau
code du travail est "
régressif " car il remet en
cause la relation durable
du salarié dans l'entreprise
en consacrant la " légalisa-
L
tion des CDD " au détriment des CDI qui seront
abrogés. L'un des points
d'achoppement de ce nouveau code est de " rendre
flexible et malléable certaines lois " selon les informations autour de son article 26 et 27. D'un côté, les
organisations patronales
veulent un code plus libéral.
Le président du FCE avait
déclaré que " l'élaboration
du futur code du travail qui
doit être adapté aux évolutions du marché du travail
et à l'émergence de nouvelles technologies ". De
l'autre côté, les syndicats
surtout autonomes crient à
" la précarité du travail et à
l'abandon des acquis
sociaux édifiés dans la loi
90-11 du 11 avril 1990 ".
Entre les patrons et les
syndicats, c'est donc la
guerre annoncée. Mais
pour l'heure, le débat inci-
sif attendu entre les deux
parties a été reporté sine
die sans aucune échéance
sur sa programmation à
l'assemblée.
Le contexte socio-économique actuel qui traverse
un vent contestataire sur le
front social ne permet pas
d'en discuter le contenu.
Toutefois, il semble dangereux pour les syndicats
d'accorder des concessions de trop au patronat
notamment dans le volet
des CDD qui doivent
représenter le plus gros
taux dans les futurs recrutements.
D'ailleurs l'ONS dans ces
estimations parle de 30%
des postes permanents qui
sont valables de nos jours.
L'autre point de discorde
est celui du droit de grève
qui selon des indiscrétions
sera reformulé autrement
dans la prochaine mouture. Les pouvoirs publics
5
semblent réticents et
accorde l'assurance que "
les acquis ne seront pas
touchés ". C'est le ministre
du Travail Mohamed El
Ghazi qui le rappelle en
chaque occasion. Mais là,
les syndicalistes ne semblent pas rassurés sur
d'autres points notamment
une des dispositions qui
selon eux prévoir " de larges pouvoirs pour les
employeurs pour le recrutement, la discipline, les
compressions d'effectifs et
le droit de grève ".
Certaines organisations
syndicales reprochent au
ministère du travail la
confection d'un texte juridique aux antipodes de l'ancienne loi sur le travail qui
assure jusque-là la protection des salariés notamment en matière de préservation des postes de travail.
Farid Larbaoui
Jeudi 5 mai 2016
TIC
Mobilis accompagne
les Google Days
Mobilis poursuit sa politique de soutien aux étudiants dans leurs activités, en sponsorisant un
événement TIC majeur " les Google Days ", organisé par l'Ecole Supérieure de l'Informatique (ESI)
le 07 Mai 2016, au sein de cette école.
Les Google Days, sont des journées portes ouvertes dédiées au moteur de recherche le plus connu
dans le monde " Google ", durant lesquelles, l'occasion sera donnée à la communauté de développeurs, responsables des entreprises et entrepreneurs mordus de technologie et d'information provenant de toutes les villes du pays, de ce rencontrer et d'échanger leurs connaissances et expériences.
Cet événement sera une opportunité pour interagir avec les 250 participants, à travers des conférences et des workshops, donnés par des professionnels du domaine et construits autour des technologies Google.
Mobilis, fidèle à son image d'entreprise performante orientée vers l'innovation et les nouvelles
technologies, confirme son positionnement d'opérateur incontournable et acteur majeur dans le
domaine des TIC en Algérie, encourage l'émergence des jeunes talents de l'université algérienne dans leurs ascension au rang de développeurs, tout en soutenant le développement de la
technologie dans notre pays.
Pour rappel, Mobilis et l'ESI ont signé un contrat
cadre pour une durée de trois ans. Un partenariat
qui s'inscrit dans le cadre de la recherche et le
développement de la 3G à travers l'apport des
jeunes compétences de l'ESI.
Opération
" Ports et barrages bleus "
Mobilis sponsor officiel
Mobilis partenaire
officiel de la 4ème
édition de l'opération nationale "
Ports et barrages
bleus " organisée
par le Ministère de
l'agriculture,
du
développement
rural et de la pêche
et la Chambre
Algérienne de la
Pêche
et
de
l'Aquaculture
(CAPA),
ayant
pour thème " Une
production durable
et diversifiée, dans
un milieu sain et préservé ", qui débutera le
Samedi 07 Mai 2016 à travers les infrastructures
portuaires des 14 wilayas côtières et aux principaux barrages des wilayas continentales. Une
opération écologique annuelle de grande envergure, reconduite encore cette année par Mobilis,
qui a pour ambition de participer aux opérations
visant à stopper les effets des macro-déchets sur
l'écosystème marin et sur les activités de pêche,
par la sensibilisation des citoyens contre les différentes formes de pollution.
Ainsi, cette manifestation consiste au nettoyage
des ports et barrages aux objectifs à la fois économiques et environnementaux, destinée à débarrasser les infrastructures et les bassins portuaires
du pays de tous les déchets qui les encombrent,
qu'ils soient flottants ou jonchant les fonds marins.
Organisée à la veille de la saison estivale, l'évènement sera marqué par un riche programme d'activité et d'animation et connaîtra une forte participation du mouvement associatif, des garde-côtes,
des clubs de plongée sous-marine, des représentants de la société civile et des entreprises et professionnels de la pêche.
Mobilis, sensible aux questions liées à l'environnement, confirme à travers l'accompagnement de
cette manifestation sa position d'entreprise
citoyenne en faveur du développement d'une
pêche responsable et d'une aquaculture durable.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Jeudi 5 mai 2016
Petit écran
Cherifi Mouloud, wali délégué de Dar El Beida à Tribune des lecteurs :
« De la mise à niveau
au… perfectionnement »
Dans un entretien accordé à « Tribune des lecteurs » ,le wali délégué de Dar El Beida , M Cherifi Mouloud est revenu sur le programme de
développement en cours dans sa circonscriptions administrative et a levé le voile sur bon nombres de questions inhérentes aux différents
domaines d’activités touchés par les actions inscrites et engagées. Se voulant très rassurant, le premier responsable de la circonscription
tient à assurer des concitoyens quant aux bonnes conditions financières de réalisation du programme qui ne souffre, à, l’heure actuelle,
nullement de la baisse des revenues des exportations des hydrocarbures des pays. Il tient toutefois à s’exprimer sur la nécessité dévolue à
tout un chacun de contribuer le cas échéant, à participer à l’effort d’austérité si besoin et à rationnaliser les dépenses , chacun à son niveau
quitte à différer certains projets dont l’importation n’est guère urgente et qui n’influent pas sur le niveau de vie du citoyen.
Entretien réalisé par Samia Acher
la mise à niveau. En matière d’infrastructures et logements, nous avons franchis
un grand pas. Nous sommes à l’aise en
matière de gestion. La capitale devra
réceptionner prochainement 42 000
logements. Il y a un programme qui
dépasse 82 000 logements .Nous
réglons beaucoup de problèmes. Les
bidonvilles sont éradiqués, et quelques
uns sont en cours d’éradication. Nous
continuons de travailler avec beaucoup
de sérieux.
Tribune des lecteurs : Pouvez vous
nous faire une présentation succincte
de votre circonscription ?
Cherifi Mouloud : L a circonscription
administrative de Dar El Beida est la
plus grande au niveau de la wilaya
d’Alger. Elle compte 7 communes. Sa
superficie totale avoisine de 92 KM 2,
avec une population qui se chiffre
actuellement à 600 000 habitants.
Cette circonscription englobe en son
sein d’infrastructures d’importance nationale et à caractère national en l’occurrence l’Aéroport international d’Alger, le
grand projet de la mosquée d’Alger, la
foire internationale, les plus grands centres commerciaux, notamment Ardis, le
Carrefour, de grands hôtels, les directions générales de grandes entreprises.
Dar El Beida est la porte d’Alger du
côté Est, c’est un carrefour assez important qui englobe toutes les activités
commerciales et agricoles. Nous avons
une grande partie de la côte d’Alger au
niveau de Bordj El Behri, Ain Taya El
Mrassa. Même l’aspect touristique ne
manque pas d’importance au niveau de
la CA de Dar El Beida. Cette dernière
est en elle-même une wilaya, avec tous
ce qu’elle a comme activités.
Quelle est la part du programme de
développement 2014-2019 réservé à
votre conscription ?
Je voudrai descendre à peu plus loin, je
dirai à partir de 1999, en l’occurrence le
dernier quinquennat 2010- 2015, le délégué de Dar El Beida enregistre 302 opérations, pour une autorisation de programme de 20 milliards 260 661 Da
environ, 2000 milliards de centimes tous
programme confondu. Nous en tant que
circonscription, nous avons plusieurs
ressources financières, nous avons celle
de l’Etat, c’est le programme sectoriel, le
budget de la wilaya, le budget des communes, le budget des plans communaux
de développement. Parmi les 302 opérations, nous avons 66 sont achevées, 69
en cours de réalisation ,138 en cours de
lancement, 2 opérations à l’arrêt, 14
opérations ou nous avons certaines
restructurations, 3 non lancées.
Quel est le taux de réalisation des
projets lancés à ce jour ? Ces projets
touchent quels secteurs ?
Au cours de tous le quinquennat, on
peut dire que le taux de réalisation est
de 55 % .Les projets les plus importants
rentrent dans le cadre des routes, la
réhabilitation des routes, l’assainissement, l’alimentation en eau potable. Des
aires de jeux et des stades sont lancés.
Un programme ambitieux est lancé à cet
effet sous l’autorité de Mr le Wali
d’Alger. Nous nous sommes fixés un
objectif, à savoir la réhabilitation et la
modernisation de toutes les aires de
jeux qui sont en activité ou en exercice
au niveau local, en engazonnement tous
les terrains que ce soit un engazonnement artificiel ou naturel. Nous avons le
stade du 5 juillet de Beb Ezzouar , le
stade de la verte rive de Bordj El Kiffan,
les trois grands stades de Dar El Beida
Le problème du foncier se passe avec
acquitté au niveau de Dar El Beida,
est ce un frein concret quant à la réalisation de votre programme, sachant
que sur le plan financier, Dar EL
Beida est l’une des zones les plus
riches d’Alger ?
Au niveau de la circonscription administrative de Dar El Beida, nous avons
durant les six mois récupéré ce qui
avoisine les 30 hectares dans différentes opérations de relogement, cela nous
offre certains fonciers que nous pourrons réutiliser pour les infrastructures qui
rentrent dans notre programme. En effet
Dar El Beida s’offre le luxe d’avoir
l’avantage et le financement, en contre
partie le foncier sera réifié de plus en
plus. Le programme de son développement est en train de se réaliser
.L’absence de foncier ne nous empêchera pas de réaliser certaines infrastructures qui est assez nécessaire au
bien être du citoyen.
qui sont pris en charge par la commune.
Je peux donner des chiffres, au niveau
de la commune de Dar El Beida, une
enveloppe dépasse 300 millions Da, une
enveloppe de plus de 200 millions DA
toutes destinées à la mise à niveau de
ces infrastructures. Ceci pour montrer
l’importance que nous consacrons au
bien être des citoyens surtout au volet
loisir et jeunesse. Nous avons également le secteur de l’Education qui a sa
part du lion. Nous au niveau local nous
nous occupons du premier palier, à
savoir le primaire, chaque commune a
dégagé une enveloppe pour l’entretien,
la réhabilitation des écoles primaires.
Les deux autres paliers sont également
pris en charge. Nous donnons de l’importance à tous les secteurs à tous les
secteurs d’une manière équitable selon
les besoins et la nécessité. Tous les
financements sollicités nous les avons
eus.
de prudence et de rationalité. Nous
sommes en train d’élaguer certains programmes que nous jugeons non prioritaires. Nous ne sommes pas dans la stature de l’austérité.
La croissance démographique de Dar
El Beida est assez forte, celle-ci implique des besoins plus accrus en termes de logements, santé et d’éducation en outre, quelles sont les mesures prises à l’effet de répondre aux
besoins de vos concitoyens et être au
diapason de leurs doléances ?
Nous sommes dans une situation où
nous n’avons pas la bonne situation
financière d’avant d’un côté et de l’autre
nous avons une population qui est dans
une stature de revendications et qui
cherche à se mettre à niveau dans certaines situations, les intervient rôles
du wali délégué et les P/APC consistent
à concilier entres les deux dénominateurs. Evidemment, dans ce genre de
situation intervient le rôle du gestionnaire et notre sagesse et la manière de
la gérer et qui doivent être à la hauteur
des attentes des citoyens. Nous devons
raisonner comme des chefs d’entreprises .Comme il est de notre devoir de
prendre en charge que ce qui est utile,
nécessaire, et urgent. Je peux dire que
depuis 1999 à ce jour, beaucoup de choses ont été faites. Au niveau de la wilaya
d’Alger, actuellement, je le dis avec
beaucoup de recul et de discernement
que nous sommes au stade de la perfection, nous avons dépassé le stade de
La baisse du prix du baril du pétrole
qui signifie également la baisse des
ressources du pays a-t-elle impacté
sur le programme de développement
de votre circonscription ?
Pour le moment, il est irraisonnable de
ne pas contribuer à cet effort national.
Les instructions sont claires au niveau
central, il faut avoir une rationalisation
des dépenses. La wilaya d’Alger est
épargnée pour le moment, ceci n’a pas
affecté le programme de développement. Cela n’empêche pas que nous
sommes en train d’agir avec beaucoup
4
Les structures existantes dans les
domaines culturels et sportifs sont
insuffisantes par rapport aux besoins
de la jeunesse. Si on y ajoute le fort
taux de chômage touchant cette catégorie, comment comptez-vous y faire
face ?
Dans notre programme d’action, nous
avons privilégié le côté loisir et jeunesse,
nous sommes en train d’exploiter toutes
les parcelles de terrains pour aménager
des aires de jeux pour offrir à cette jeunesse un espace de détente, pour s’exprimer. Par conséquent, on ne peut pas
dire qu’il y a un déficit dans ce
domaine.
On vous laisse le soin de conclure Mr
le Wali ?
Je vous remercie pour cette interview, et
je tiens à soulever un volet très important à savoir l’hygiène et l’entretien. Je
voudrai remercier les EPIC de la wilaya
d’Alger en l’occurrence EXTANET, EDEVAL, ASROUT, NETCOM qui font un
travail remarquable tous les jours. Tous
le monde constatent que la capitale est
en train de changer en matière d’environnement, le grand mérite revient à ses
hommes qui sont sur le terrain et aux
efforts combinés et complémentaires de
tous les intervenants sur le terrain. Le
d’Alger a donné beaucoup de subventions et de moyens aux communes pour
faciliter leurs tâches c’est un travail qui
ne manque pas d’importance et nous
nous sommes
en train de le mener
avec beaucoup de sérieux.
S.A
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat
Min Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Grey's
Anatomy
21:45 : Grey's Anatomy
22:40 : Night Shift
23:25 : Night Shift
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck
à la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas
les paroles
19:25 : N'oubliez pas
les paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Accusé
21:45 : Accusé
22:45 : Folie passagère
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour
deux
14:55 : Un cas pour
deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim
1942
09:15 :
10:05 :
10:50 :
Babel
12:25 :
édition
12:45 :
tion,
Homeland
Homeland
La cour de
La nouvelle
La nouvelle édi-
Jeudi 5 mai 2016
Sur TF1 - 20h55
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
Grey's Anatomy
Meredith est bouleversée par les révélations de Derek
et ne sait pas comment réagir. Elle prend du coup des
décisions professionnelles qui surprennent Alex. Owen
est choqué par l'arrivée inattendue à l'hôpital de sa
mère, blessée à la suite d'une chute dans sa baignoire.
Il apprend à cette occasion que cette dernière
fréquente un homme bien plus jeune qu'elle. Jo est
confrontée à un cas délicat.
Sur France 2 - 20h55
Accusé
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad
Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:55 : Maison à vendre
22:40 : Maison à vendre
21
Nathalie, gendarme à Lyon, est divorcée et mère d'un
adolescent qui lui mène parfois la vie dure. Peu
entourée, elle vit essentiellement pour son métier et ses
collègues. Nathalie entame une liaison avec Viktor, le
père de l'un des camarades de son fils de 16 ans, Hugo.
Elle qui pensait ne plus avoir droit à l'amour vit cette
aventure comme une véritable renaissance. Mais un jour,
lors d'un contrôle sur un chantier, Nathalie reconnaît
Viktor. Cette idylle pousse Nathalie, droite et intègre
dans l'exercice de sa profession, jusque dans l'illégalité.
Sur M6 - 20h55
Maison à vendre
Thierry, 54 ans, et Sylvie, 55 ans, habitent dans le
centre-ville de Tours ; ils souhaitent vivre en bord de
mer. Il leur faut auparavant vendre leur bien. Mais
aucun visiteur n'a donné suite. Stéphane Plaza et
Sophie Ferjani les aident à rendre la bâtisse plus
attractive. Sonia, 42 ans, et Charlie, 31 ans, quant à
eux, vivent à Angervilliers, dans l'Essonne. Ils
veulent acquérir une grande maison pour accueillir
une pension pour chiens. Or, ils n'ont reçu aucune
offre. L'agent immobilier et Emmanuelle Rivassoux y
apportent des changements à même de séduire des
acheteurs potentiels.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
Jeudi 5 mai 2016
Quotidien national d’information
LE REGARD DE
Tizi Ouzou
É ditorial
Vases
communicants
Par Ali Oussi
L'
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Par Roza Drik
ne
délégation
ministérielle de la
communication se
rendra prochainement à Tizi
Ouzou pour finaliser le dossier de la Maison de presse
locale, a indiqué le wali,
Brahim Merad. S'exprimant
en marge de la cérémonie
de recueillement à la
mémoire des journalistes
assassinés par les terroristes, qui a été organisée par
l'Association des journalistes et correspondants de la
wilaya de Tizi Ouzou
(AJTO) , sur le memorial de
la liberté d'expression érigé
au centre de la ville des
genêts. La cérémonie s'est
déroulée en présence des
journalistes,
du
maire
Ouahab Ait Menguellet, du
président de l'Assemblée
Populaire de Wilaya (APW),
Mohamed Klaleche et du
chef de Daira, Doumi
Djelali. Lors de la prise de
parole, le président de
l'AJCTO, Samir Leslous qui
tenu a rappelé ce devoir de
mémoire envers celles et
ceux qui se sont sacrifiés
pour la liberté d'expression.
Le maire lui aussi a tenu à
saluer la mémoire de tous
les martyrs de la plume et
U
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
rendre hommage à ceux qui
continuent à exercer ce
métier noble. Le wali de Tizi
Ouzou a souligné l'importance des amendements
apportés à la loi sur l'information à la faveur de la
récente révision constitutionnelle ou encore la réalisation d'une maison de la
presse sur le budget local.
De son côté le P/APW a
appelé les autorités à mettre en service cette maison
de la presse dans les meilleurs délais et permettre
ainsi
aux
journalistes
d'exercer leur métier dans
les meilleures conditions.
Da Youssef Bournine, journaliste en retraite au Soir
d'Algérie a fait part de l'inquiétude des journalistes
quant aux pressions qu'ils
continuent de subir dans
l'exercice de leurs missions.
Mohamed Haouchine, chef
de bureau du quotidien
national " Liberté " et journaliste à la chaine III est intervenu pour rendre hommage
à tous les journalistes présents ou absents de ce
monde pour leur sacrifice
afin que ce droit et devoir
d'informer le citoyen de tout
ce qui touche à sa vie quotidienne ne soit pas un vain
mot. De son côté, la direction de la culture a célébré
le même événement, à travers une série d'activité. "
Rôle de médias dans la promotion de la diversité culturelle " est le thème d'une
journée d'étude organisée
Jeudi 5 mai 2016
en hommage aux confrères
Mohamed Ameziane Tadjer
(Echo d'Algérie) que tout le
monde appelle Da Meziane
et Krimo Madi (Radio nationale. Dans la matinée, la
conférence a été animée
par Chadli Boufaroua, journaliste et directeur de la
Chaine III de la radio nationale, des journalistes invités
à débattre du rôle des
medias dans l'affirmation de
la diversité culturelle ainsi
que la transmission et la
promotion de la vie culturelle, dans toutes ses formes d'expression. Celle-ci a
été modérée par le journaliste Mohamed Haouchine
(journaliste à la chaîne III de
la radio algérienne et au
quotidien Liberté) . Alors
que la deuxième séance de
l'après-midi a été animée
Said Freha (animateur à la
chaîne II de la radio algérienne)
et
Rabah
Boudjemaa
(producteur
d'émissions
radiophoniques), qui a modérée par
Rachid Hammoutene (journaliste
au
quotidien
Horizons). Des cadeaux
symbolique ont été remis
aux confrères et des diplômes de participation remis
aux conférenciers.
R.D.
Procès concernant le rachat du groupe El Khabar
Nouveau report
Par Imen.Hamadache
e procès de l'affaire du
rachat d'El Khabar par
le groupe Cevital, qui devait
se tenir hier au tribunal de
Bir Mourad Rais à Alger, a
été reporté au mercredi 11
mai, a-t-on constaté sur
place. " La décision du
report a été prise par le juge
à la demande de la défense
pour lui permettre d'étudier
le dossier ", selon un avocat
de la défense. " Le juge
avait reçu hier la collectives
des avocat s du groupe El
Khaber , afin de préparer
une requête pour procédé
au plaidoiries prévus le 11
mai prochain ", a déclarer
hier Maitre Chaib Sadek,
l'un des avocats du groupe
el khaber. Devant le tribunal
l'ensemble des travailleurs
L
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
du groupe el khaber on
organisés un sit-in devant le
tribunal administratif du Bir
Mourad Rais, ainsi qu'une
dizaine de personnes dont
des personnalités politiques
étaient présent lors du mouvement de protestation pour
accorder leur soutien au
quotidien arabophone. Il
convient de rappeler que le
procès était prévu initialement pour le 02 mai passé,
puis a été reporté à mercredi 4 mai.Il est à rappeler
que, Hamid Grine a cité
plusieurs articles de la loi
sur l'information, notamment
l'Article
17.
"
L'agrément est incessible.
Et le nouveau propriétaire
doit demander un nouvel
agrément ", a-t-il détaillé,
estimant qu'il y a une
dizaine d'articles dans le
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
code de l'information qui
rendent ce rachat non
conforme. " On va gérer
cette affaire sans passion ni
émotion ". Le gouvernement
s'est appuyé sur un article
du code de l'information
pour engager son action.
Une
même
personne
morale de droit algérien ne
peut posséder, contrôler ou
diriger qu'une seule publication périodique d'information générale de même
périodicité
éditée
en
Algérie, stipule l'article 25
de ce code. L'article stipule
" qu'une même personne
morale de droit algérien ne
peut posséder, contrôler ou
diriger qu'une seule publication périodique d'information générale de même
périodicité éditée en Algérie
". Or, M. Rebrab, patron du
groupe Cevital, est déjà propriétaire à plus de 80% du
quotidien
francophone
Liberté. Le quotidien Liberté
appartient à l'entreprise
SAEC dont je suis le principal actionnaire et c'est
Ness-Prod qui a racheté El
Khabar. Outre, Cevital a
acquis plus de 80% des
actions du groupe El
Khabar, qui est une Société
par actions (SPA) incluant le
journal éponyme, la chaîne
de télévision KBC, les imprimeries et une société de diffusion. Sachant que la
transaction, qui est estimée
à 4 milliards de dinars, est
intervenue suite à des dissensions entre les actionnaires du groupe de presse
El Khabar et non en raison
de difficultés financières.
I.H.
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78
021 73 71 28
ANEP ORAN :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Bureau de Tizi-Ouzou
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Tél : 0551 97 32 08
Impression :
Bureau de Chlef
Ouest : SIO
Centre : SIA
Publicité
Tél : 0774 27 89 49
Tel/fax : 021 71 65 74
Tel/fax : 021 71 67 60
Bureau de Béjaïa
Administration & finance :
QUOTIDIEN NATIONAL
D’INFORMATION
Ph : Hafida
emprunt obligataire, qui ne bat toujours pas son plein, est en train de
virer au casse-tête pour les pouvoirs publics. Ce qui était présenté comme la
panacée par le ministre des Finances après
l'échec de son opération " blanchiment d'argent
des trabendistes ", pudiquement appelée " opération de mise en conformité ", est en train de
virer au cauchemar intégral. L'Etat donne l'air
de ne pas avoir atteint les objectifs qu'il s'était
fixés. Tant s'en faut. De fait, il était question au
départ de permettre aux finances publiques
d'absorber l'énorme manque à gagner généré
par la baisse drastique des revenus de pétrole.
Le fonds de régulation a en effet fondu comme
neige au soleil, si bien que les pouvoirs publics
ont été contraints de recourir à des mesures
d'austérité de plus en plus draconiennes, geler
des projets parfois structurants et, plus grave,
piocher dans l'ultime cagnotte qui reste au
pays, avant qu'il ne recourt de nouveau à l'endettement, ses fameuses réserves de change.
Avec cet emprunt, donc, l'Etat caressait le fol
espoir de renflouer ses caisses de manière plus
que substantielle. Pour qui sait que le secteur
informel représente pratiquement la moitié,
voire plus, du circuit classique, ce sont des centaines de milliards de dinars qui étaient attendus dès l'entame de cette opération. L'Etat en
était tellement convaincu qu'il avait pris la précaution de fixer un plafond, non communiqué à
l'opinion publique, à partir duquel l'opération
aurait été clôturée même si la date prévue
n'avait pas été atteinte, sous peine de se retrouver en train de faire
face à des surliquidités et une inflation
" Ce sont les
insurmontable. Or, il
banques
n'en a été rien. La raipubliques, et
son est toute simple,
depuis peu les
me semble-t-il. Le
compagnies
taux d'intérêt proposé
d'assurances, qui
n'est guère engageant
ont été invitées à
pour des trabendistes
contracter
de très
ayant appris à " plangros emprunts.
quer leur magot "
L'Etat est en train
chez soi, quand ils ne
de se prêter de
le blanchissent pas
l'argent
dans
l'immobilier
à lui-même ".
et/ou dans l'achat
massif de devises. Le
taux d'intérêt, inférieur à celui de l'inflation, en
sus de la constante dévaluation du dinar, pousserait les " épargnants " à être perdants au
change, une fois les trois ou cinq années d'emprunt écoulées. Voilà pourquoi l'Etat a initié un
premier " réajustement ", objet d'un commentaire dans ces mêmes colonnes. Le lancement
de titres d'une valeur d'un million de dinars est
en effet une invitation directe au blanchiment
massif d'argent et au remplacement de la traditionnelle " chkara " d'argent par de charmantes
et élégantes serviettes contenant autant d'argent, sinon plus. Cela n'a pas marché. Voilà
pourquoi l'Etat, pour sauver la face, est en train
de se livrer à un pathétique jeu de vases communicants. Ce sont les banques publiques, et
depuis peu les compagnies d'assurances, qui
ont été invitées à contracter de très gros
emprunts. L'Etat est en train de se prêter de l'argent à lui-même. Il vide une poche pour en
remplir une autre. Certes, dans les principes de
la physique, il est dit que rien ne se crée, rien
ne se perd, mais tout se transforme. Mais, tout
de même, pas à ce point !
A.O.
Hommage aux journalistes
assassinés
Tél : 0773 71 99 37
Bureau de Tiaret
Tél : 0541 01 48 97
2
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
23
RELIZANE
CHUTE
D'UNE
JEUNE
FILLE DU
5E ÉTAGE
Le quartier complexe, cité
populaire, du chef-lieu de
wilaya a été ébranlé, hier,
après-midi, par la nouvelle de
la chute mortelle d'une jeune
fille de18 ans du 5e étage d'un
immeuble. Alertée, la protection civile s'est rendue sur les
lieux puis évacué la victime
sur l'hôpital de la ville où cette
dernière décéda.
Une enquête a été ouverte.
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
8ÈME ANNÉE - N° 2186 - JEUDI 5 MAI 2016 - PRIX 15 DA.
Mohamed Abdoun
L'IMPÔT CIBLE L'IMPOSSIBLE
finalisation.
- Tebboune promet une livraison massive de
" Ci-git, pour avoir par trop aimé les gaupes /
- Tebboune, qui multiplie les promesses nonlogements à Alger dès le mois de juin prochain.
Descendu, jeune encore, au royaume des taupes. " tenues, n'est franchement pas au bout de ses
- Et alors ?
peines.
- L'entreprise me parait titanesque, dantesque,
Charles Baudelaire
- D'autant que le grès à grès réserve souvent pas
gargantuesque.
" Qu'ils le disent enfin qu'ils disent ce qu'ils
mal de mauvaises surprises. La plupart des
- Arrête avec ces superlatifs qui m'ébouriffent les
veulent "
entrepreneurs algériens, comme le sait et le
tifs.
déplore si bien le ministre de l'Habitat, ne dispo- Mais attends la suite quand même. Pour être
Anaya
sent que d'une brouette, quelques pelles et un
fidèle au rendez-vous, un parmi des dizaines
numéro de portable pour demeurer joignable. Ce n'est
d'autres, avancés mais jamais respectés, il se propose d'alqu'après avoir décroché tel ou tel marché, en faisant jouer
ler vers des marchés de gré à gré pour achever très rapideses relations, ses amitiés (voire pire. Hé, nous sommes en
ment les commodités et dépendances des cités concerAlgérie. Il est donc inutile de cacher le soleil avec un tapis,
nées, notamment celles de types AADL.
pardon un tamis), que l'entrepreneur en question se met à
- Oups, y a un problème là.
courir, à se démener dans tous les sens, pour louer des
- Je te le fais pas dire.
engins, recruter du personnel…
- Non seulement il risque d'avoir des ennuis avec les finan- Ça promet.
ces, pour ne pas dire la justice, car le grès à grès obéit à des
- Oui, mais…
règles très strictes, mais en plus, le résultat peut être très
- Mais quoi ?
loin de ce qu'il imagine et attends.
- Après tout, Tebboune, pour tenir enfin (et pour une fois
- De plus en plus intéressant. Et inquiétant aussi…
parole), pourrait tout aussi bien livrer des cités inachevées.
- T'as raison. Théoriquement parlant, je pense qu'il absoluLes bénéficiaires seraient trop heureux pour s'en rendre
ment impossible de finir la construction d'une école, d'un
compte de prime abord. Après, il sera trop tard…
dispensaire ou de toute autre infrastructure en seulement un
- Ayhouh !
mois, d'autant que la procédure du grès à grès, aussi courte
M. A.
soit-elle, nécessite quand même quelques jours avant sa
FULGURANTE ASCENSION DU CLUB LEICESTER
LE CONTE DE FÉES DU FOOTBALL MODERNE
Le petit club anglais a
réalisé l'un des exploits
les plus retentissants
de l'histoire du football
en remportant
officiellement la Premier
League, lundi 2 mai,
au nez et à la barbe
des superpuissances
financières
du championnat
britannique.
"S
IN GUEZZAM
mois après un parcours
remarquable et des surprises
chaque week-end, le titre de
Leicester est officiel depuis
lundi 2 mai et le match nul
de leur dernier poursuivant,
Tottenham, à Chelsea (2-2).
C'est Hollywood !
"Venue de nulle part, cette
saison est digne d'un scénario hollywoodien, note The
Guardian. On parle d'un club
dont le classement le plus
élevé était jusqu'à ce jour une
place parmi les phases finales du championnat en 1929
et qui a été relégué vingtdeux fois dans son histoire."
Deux terroristes de nationalités africaines ont été arrêtés mardi après-midi à In
Guezzem (Tamanrasset), par
les forces de l'Armée nationale populaire (ANP), alors
qu'ils s'apprêtaient à franchir
les frontières algériennes à
bord d'une motocyclette, a
indiqué hier le ministère de la
Défense nationale (MDN)
La victoire finale de Leicester
en Premier League était
cotée à 5 000 contre 1 en
début de saison par les
parieurs outre-Manche.
"Taillée pour les riches",
comme le rappelle The
Spectator, la Premier League
n'avait connu que cinq champions différents depuis sa
création en 1992 (Liverpool,
Arsenal, Manchester United,
Chelsea et Manchester City).
Leicester dépense environ 72
millions d'euros par saison
pour les salaires de ses
joueurs, soit le quart de ce
que débourse Manchester
United, pour l'instant cindans un communiqué. "Dans
le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à la vigilance
des forces de l'Armée nationale populaire mobilisées tout
au long des frontières du
pays, un détachement a
arrêté, cet après-midi du 3
mai 2016 à 14h00 suite à une
embuscade près d'In
Guezzam, 6ème Région mili-
quième de Premier League et
à 17 points du champion. Les
raisons de cet exploit sont
sans doute à chercher parmi
les joueurs, "une bande d'outsiders et de laissés-pourcompte du football dont le
succès prouve à lui seul la
force rédemptrice de la
seconde chance", estime The
Guardian. Riyad Mahrez, l'offensif milieu algérien virevoltant passé par Quimper en
CFA et Le Havre en Ligue 2,
a d'ailleurs été élu meilleur
joueur du championnat
anglais ce dimanche 1er mai.
N'Golo Kanté, ancien pensionnaire de Caen, devrait
faire partie des Bleus lors de
l'Euro en juin. Et il y a Jamie
Vardy, l'attaquant star de
Leicester, dont le parcours fait
l'objet d'un film en préproduction, de l'usine où il travaillait
à Sheffield au sommet du
football mondial. Comme le
résume The Spectator, "nous
sommes tous Leicester. Nous
sommes tous [enfin, en majorité] des gens qui font de leur
mieux dans leur boulot et
poursuivent des objectifs réalistes. Nous faisons face à
l'adversité, restons droits
dans nos bottes et tirons le
maximum de ce que l'on a."
taire, deux terroristes de
nationalités africaines qui
s'apprêtaient à franchir nos
frontières à bord d'une motocyclette", précise la même
source. Le MDN fait savoir
que les deux terroristes
étaient en possession de
"deux (2) pistolets mitrailleurs
de type kalachnikov et d'une
quantité de munitions".
Ooredoo élargit son réseau 3G
à 9 nouvelles wilayas
90% DE LA POPULATION
ALGÉRIENNE COUVERTE
EN 3G DANS 45 WILAYAS
La 3G de Ooredoo à Illizi, Tamanrasset,
Mila, M'sila, Skikda, Souk-Ahras, Béchar,
Mostaganem et Saïda.
Ooredoo poursuit l'extension de son
réseau de téléphonie mobile de 3ème
génération (3G) et annonce son élargissement à neuf nouvelles wilayas, à savoir :
Illizi, Tamanrasset, Mila, M'sila, Skikda,
Souk-Ahras, Béchar, Mostaganem et
Saïda. Avec cette nouvelle extension de
son réseau, Ooredoo assure désormais
une couverture 3G pour plus de 90% de
la population algérienne à travers 45
wilayas. Ainsi, à l'instar des habitants des
36 wilayas couvertes précédemment, les
habitants de ces neuf nouvelles wilayas,
peuvent profiter des meilleurs services 3G
mis à leur disposition par Ooredoo et vivre
une expérience unique de l'Internet haut
débit en mobilité. Avec cet élargissement
de son réseau, Ooredoo assure ainsi la
couverture 3G de 45 wilayas à savoir :
Alger, Constantine, Oran, Ouargla, Sétif,
Djelfa, Béjaia, Chlef, Bouira, Ghardaïa,
Boumerdès, Blida, Tipasa, Tlemcen, Sidi
Bel Abbès, Aïn Defla, Biskra, El Oued,
Médéa, Annaba, Aïn Témouchent, Batna,
El Bayedh, Guelma, Laghouat, Naâma, El
Tarf, Tizi-Ouzou, Mascara, Oum El
Bouaghi, Tiaret, Relizane, Bordj Bou
Arreridj, Jijel, Tébessa, Adrar, Illizi,
Tamanrasset, Mila, M'sila, Skikda, SoukAhras, Béchar, Mostaganem et Saïda. A
noter que le réseau de Ooredoo couvrira
la totalité du territoire national, soit 48
wilayas avant la fin du premier semestre
2016. Pour rappel, le réseau 3G ++ de
Ooredoo a été classé au premier rang en
Afrique du Nord en termes de débit pour
les trois premiers trimestres 2014, selon le
classement officiel NetQB (Network
Quality Benchmark). Ooredoo est également l'un des premiers opérateurs au
monde à atteindre un débit réseau de
63Mb/s et à déployer le premier réseau
dorsal 400G en Afrique.
Le Département des Relations
Publiques et Médias
Ooredoo
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Quotidien national d’information
IN GUEZZAM
DEUX TERRORISTES
AFRICAINS ARRÊTÉS
Page 24
8ÈME ANNÉE - N° 2186 - JEUDI 5 MAI 2016 - PRIX 15 DA.
CHERIFI MOULOUD,
WALI DÉLÉGUÉ DE DAR EL BEIDA
À TRIBUNE DES LECTEURS :
" DE LA MISE À NIVEAU
AU… PERFECTIONNEMENT "
Page 4
Page 24
www.tribunelecteurs.com
CONGRÈS EXTRAORDINAIRE DU RND
OUYAHIA SUR DU VELOURS
Page 3
MOUHAFADA FLN DE MOSTAGANEM
BENDAHMAN PERSONA NON GRATA
Notre journal, victime d'une mystification, avait mal interprété dans son édition de la veille un document accablant
l'actuel mouhafedh. Il s'en excuse vivement auprès de ses lecteurs ainsi qu'auprès des militants du FLN.
LIRE EN PAGE 3
AMAR SAADANI
EN MARGE DE LA
RÉUNION DU BP :
" NOUS
NE NOUS
TAIRONS
PLUS
JAMAIS "
Page 3
PHs. Hafida
DEUX
TERRORISTES
AFRICAINS
ARRÊTÉS
LE CONTE DE FÉES
DU FOOTBALL MODERNE
Quotidien national d’information
COMMENT-TAIRE
i vous jetez un
œil à la presse
britannique ces
jours-ci, on vous pardonnera
si vous en venez à croire que
Claudio Ranieri, un affable
Italien, a trouvé la recette
pour transformer l'eau en vin.
En termes footballistiques,
c'est ce qu'il a fait." Car,
comme le souligne The
Economist, l'entraîneur de 64
ans, passé par l'AS Rome ou
encore Monaco, a réussi un
miracle des temps modernes
: faire de Leicester, un club
qui luttait contre la relégation
la saison dernière, le champion d'Angleterre 2015-2016.
Attendu depuis plusieurs
FULGURANTE ASCENSION DU CLUB LEICESTER
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
04:49 12:49 16:30
19:22 20:43
Author
Документ
Category
Без категории
Views
0
File Size
1 905 Кб
Tags
1/--pages
Пожаловаться на содержимое документа