close

Enter

Log in using OpenID

Des LecteursDes Lecteurs

embedDownload
Quotidien national d’information
7
ÈME
ANNÉE - N° 2078 - MERCREDI 30 DÉCEMBRE 2015 - PRIX 15 DA.
SYRIE
A cause des intempéries
DES CENTAINES D'ÉVACUÉS
ARRIVENT À DAMAS
ne fête officielle est
prévue plus tard
dans la journée pour
célébrer leur évacuation, a
précisé cette même source.
Les 338 personnes font partie des plus de 450 combattants et civils, dont des blessés, évacués lundi de trois
localités syriennes en vertu
d'un accord complexe conclu
en septembre entre le régime
de Damas et les rebelles
s'opposant au président
U
Bachar el-Assad. L'accord
prévoyait dans un premier
temps une trêve à Zabadani,
dernière ville tenue par les
rebelles à la frontière syrolibanaise et assiégée depuis
des mois par l'armée
syrienne, ainsi qu'à Koua et
Kafraya, les derniers villages
chiites encore contrôlés par
l'armée dans la province
d'Idleb, mais encerclés par
les rebelles. Après le cessezle-feu dans ces trois secteurs
a débuté l'opération plus sensible d'évacuation de civils et
de combattants. Les résidents et les combattants des
deux villages ont d'abord été
transférés en Turquie puis
ont rejoint le Liban par les
airs, avant de gagner la capitale syrienne par la route.
Dans le même temps, quelque 126 Syriens du fief
rebelle de Zabadani ont été
évacués à Beyrouth puis
transférés en Turquie d'où ils
rejoindront les zones tenues
par les rebelles dans le nord
de la Syrie. Dans un communiqué conjoint, l'ONU en
Syrie, le Croissant-Rouge
syrien et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR)
ont annoncé lundi avoir faci-
lité "avec succès" l'opération
d'évacuation, mais ils ont
appelé les parties à respecter
les clauses de l'accord prévoyant la distribution d'aide
humanitaire.
"Nous avons eu la possibilité
hier de livrer de l'aide, de la
nourriture et de l'eau, mais
rien de très conséquent", a
indiqué à l'AFP un porteparole du CICR, Tareq
Wheibi. "Beaucoup plus doit
être fait et nous espérons
que cela sera possible la
semaine prochaine. Nous
attendons le feu vert" des
parties, a-t-il ajouté.
Lutte antiterroriste à Boumerdes
Nouveau coup de filet de l'ANP
n canon de confection artisanale et
deux mines antipersonnel ont été
découverts et détruits ce dimanche par
un détachement de l'Armée nationale
populaire (ANP) relevant du secteur
opérationnel de Boumerdès, a indiqué
U
un communiqué du ministère
de la Défense nationale (MDN).
"Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de
l'ANP relevant du secteur opérationnel de Boumerdès (1er
région militaire) a découvert et
détruit, le 27 décembre 2015,
un canon de confection artisanale et deux mines antipersonnel", relève la même source.
Par ailleurs, et au niveau de la
2e région militaire, des éléments des Gardes-frontières de
Tlemcen "ont déjoué une tentative de
contrebande d'une quantité de carburant s'élevant à 37.475 litres. De même
des éléments de la Gendarmerie nationale ont intercepté deux narcotrafiquants
Accidents de la route
52 morts en une semaine
Pas moins de personnes ont été
tuées et 1.479 autres ont été blessées
dans des accidents de la circulation
routière survenus durant la période du
20 au 26 décembre à travers le territoire national, selon un bilan rendu
public hier par les services de la
Protection civile. Le bilan le plus lourd
a été enregistré au niveau de la wilaya
de Djelfa où 9 personnes sont
décédées et 39 autres ont été blessées
dans 18 accidents de la route,
note la même source.
Durant la même période, les unités de
la Protection civile ont enregistré
1 380 interventions pour procéder à
l'extinction de 929 incendies urbains,
industriels et incendies divers.
et 12,7 kilogrammes de kif traité", ajoute
la même source. D'autre part, et dans le
cadre de la lutte contre l'émigration clandestine, des éléments des Gardes-côtes
d'Annaba (5e région militaire) "ont
déjoué une tentative d'émigration clandestine de douze personnes, à bord
d'une embarcation au nord-est de Ras
El-Hamra", conclut le MDN.
L'Entreprise nationale de transport
maritime de voyageurs (Entmv) a
annoncé hier la suspension de sa nouvelle ligne maritime Alger-Bejaia-Alger
à partir du 15 janvier 2016 en raison
des mauvaises conditions météorologiques durant la saison hivernale. "En
raison des mauvaises conditions
météorologiques sévissant sur la
façade maritime Est du pays en saison
hivernale, avec la présence fréquente
de fortes houles (3 à 4 mètres), la ligne
maritime Alger-Bejaia-Alger sera suspendue à compter du 15 janvier 2016",
indique-t-elle dans un communiqué.
L'Entmv explique aussi que cette décision est motivée par son souci majeur
de transporter ses passagers "dans les
meilleures conditions de confort et de
sécurité exigées par les règlements
nationaux et internationaux". Par ailleurs, elle indique que cette ligne
reprendra dès la fin de la saison hivernale et que le nouveau programme de
rotations sera communiqué en temps
opportun. La ligne maritime AlgerBejaia a été inaugurée en octobre dernier après la réception par l'Entmv du
navire "Seraidi".
Nouvel an
Le 1er janvier
chômé et payé
La journée du vendredi 1er janvier
2016 sera chômée et payée, conformément aux dispositions de la loi 63-278
fixant les fêtes légales, a indiqué hier le
ministère du Travail, de l'Emploi et de la
Sécurité sociale dans un communiqué.
Les bénéficiaires sont "l'ensemble des
personnels des institutions et administrations publiques, services concédés, collectivités locales, entreprises commerciales, industrielles, artisanales et agricoles, y compris pour les personnels payés
à l'heure ou à la journée", a précisé la
même source. Le communiqué indique,
toutefois, que les travailleurs exerçant
sous le régime du travail posté sont
tenus d'assurer la continuité du service
selon l'organisation de travail mise en
place par l'employeur.
Mieux vaut en rire
RENOUVELLEMENT PARTIEL AU SÉNAT
L'HEURE DE VÉRITÉ
Ph. Hafida
C'est inédit. À la suite d'un
accord historique entre le
régime et les rebelles, des
centaines de Syriens
évacués de deux localités
assiégées par les rebelles
sont arrivés mardi près de
Damas, après avoir transité
par la Turquie et le Liban.
Plus de 300 personnes
parties des villages de
Foua et Kafraya, dans la
province d'Idleb (nord-est),
ont gagné mardi
la région de Sayyida
Zeinab, au sud de la
capitale Damas, selon une
source proche du dossier.
La ligne maritime
Algérie-Bejaia
suspendue
www.tribunelecteurs.com
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
7ÈME ANNÉE - N° 2078 - MERCREDI 30 DÉCEMBRE 2015 - PRIX 15 DA.
Le wali de Sidi Bel-Abbès, Mohamed Hattab, a indiqué que
les résultats de l'enquête sur l'incendie de l'usine d'intégration
électronique de l'Entreprise nationale des industries
électroniques (ENIE) de Sidi Bel-Abbès survenu en octobre
prochain ont confirmé un "incident indélibéré". Le même
responsable a affirmé que l'usine fonctionne normalement grâce
aux éléments de la protection civile qui ont réussi à épargner la
nouvelle ligne de production, ajoutant que l'ancienne ligne
détruite sera rétablie avant l'été prochain.
Quotidien national d’information
UN INCIDENT " INDÉLIBÉRÉ "
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
06:24 12:49 15:20
17:38 19:08
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
CONCLUSION DE L'ENQUÊTE SUR L'INCENDIE
DE L'USINE ENIE DE SIDI BEL-ABBÈS
Le collège électoral a
été convoqué, hier,
pour élire, à travers un
scrutin indirect, 48
membres du Conseil
de la nation dont le
mandat de six ans
arrive à expiration.
Grosse tension donc,
entre les deux hommes
des grands partis propouvoir à savoir le FLN
et le RND, où un grand
duel, donc, est attendu
entre la formation
politique de Saadani et
celle d'Ahmed Ouyahia.
Pour la wilaya d'Alger,
le scrutin a débuté tôt
dans la matinée.
Page 2
IL A ANNONCÉ LES GRANDES LIGNES DE LA FUTURE CONSTITUTION ALGÉRIENNE
L'ŒUVRE MAITRESSE DE BOUTEFLIKA
Dans la foulée des grandes réformes annoncées par le chef de l'Etat au lendemain des émeutes
dites de l'huile et du sucre ainsi que des printemps arabes, ce qui devait en être le point d'orgue
vient enfin d'en voir dévoiler les grandes lignes, avec des avancées révolutionnaires en matière
de libertés démocratiques et de rééquilibrages entre les différents pouvoirs. Lire en page 3
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Mercredi 30 décembre 2015
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
LAB
(PAS DE) TEH
Quotidien national d’information
Renouvellement partiel au Sénat
M I E U X V A U T E N R I R E…
L'heure de vérité
Le collège électoral a été
convoqué, hier, pour élire,
à travers un scrutin
indirect, 48 membres du
Conseil de la nation dont
le mandat de six ans
arrive à expiration. Grosse
tension donc, entre les
deux hommes des grands
partis pro-pouvoir à savoir
le FLN et le RND, où un
grand duel, donc, est
attendu entre la formation
politique de Saadani et
celle d'Ahmed Ouyahia.
Par Assia Mekhennef
our la wilaya d'Alger, le
scrutin a débuté tôt
dans la matinée. De
nombreux électeurs attendaient
leur tour pour donner leur voix
aux candidats. Le directeur de
l'administration locale des élections et des électeurs de la
wilaya d'Alger, Ahmed Bou
Ahmed a déclaré que la wilaya
a enregistré six candidats de
différents partis politiques, dont
le FLN, le RND, le MSP, le FFS
ainsi que deux candidats indépendants, dont un est issu du
FLN.
Le collège électoral, précise
notre interlocuteur, est composé de 1254 électeurs et 57
élus au niveau des communes
de la wilaya d'Alger. Quant au
bureau de vote du Conseil de la
Nation il est composé, précise
le même responsable, de cinq
juges qui procèdent à l'opération du suffrage ainsi que cinq
superviseurs qui représentent
les candidats.
S'agissant de l'organisation des
élections, Bou Ahmed a souligné que 20 à 25 agents ont été
mobilisés pour l'encadrement
de l'opération. Le candidat du
FLN, Abdelouahab Benzaim qui
P
Ph. Hafida
É ditorial
s'est dit convaincu que son parti
décrochera une large victoire, a
indiqué que sa formation politique est formé de 484 électeurs,
dont 177 sont issu d'autres partis à savoir le Parti des
Travailleurs.
A une question sur les coalitions entres certains partis, l'interlocuteur qui est vice P-APW
d'Alger a fait savoir que la majorité des rencontres organisées
par le FLN ont été marquées
par la présence de certains
représentants du FFS, du RND
et bien d'autres.
Mohamed
Tahar
Dilmi,
Directeur de compagne pour le
soutien du candidat du FLN que
son parti a fait une compagne
de sensibilisation au niveau des
48 wilayas, ce qui explique l'im-
portance, dit-il, qu'a donné l'ex
parti unique à cet événement. "
Au niveau de la Capitale nous
avons organisé plus de 25 rencontres avec les électeurs du
parti mais aussi ceux des partis
qui ont soutenu les candidats
du FLN parmi eux : El Fadjr El
Jadid et le FNA". " Nous avons
180 électeurs d'autres partis,
dont 7 P-APC qui ont rejoint le
parti ".
Pour sa part, le candidat du
RND, Moahamed Nanouche a
déclaré que contrairement au
vieux parti qui a employé les
grands moyens le sien avec ses
petits moyens gardera son
siège.
Quant au déroulement de la
compagne, le candidat qui est
P-APC de Tassala Marja a
affirmé qu'il s'est passé dans la
transparence. " Le nombre des
candidats dans les 48 wilayas,
ont atteint les 217 élus et le FLN
ont plus de 400 candidats, mais
cela ne veut rien dire ".
Interrogé sur le phénomène de
la ch'kara, Nanouche l'a qualifié
de " très grave ", estimant que
si ça continue comme ça, il n'y
aura plus d'élu mais il y aura
des industriels. " Le RND n'a
pas fait des cadeaux de portables ou des réceptions dans
des grands hôtels ", a-t-il indiqué faisant allusion au FLN.
Le candidat du FFS, Mohamed
Limani a fait savoir qu'il accorde
plus d'importance à la participation de son parti à cette élection
qu'au poste lui-même, considérant que les conditions de trans-
parences ne sont pas réunies.
Une idée partagée pare le candidat libre Khaled Mekid, qui
regrette que les résultats soient
connus d'avance, accusant les
élus du FLN de rachat des voix.
Il est à rappeler que le collège
électoral est composé de quelque 40.000 élus locaux, dont
1541 dans les APC et 48 dans
les APW, procédera à l'élection
des nouveaux membres de la
chambre haute du Parlement
au niveau de chaque wilaya
sous la supervision d'une commission en charge du processus.
Outre les 48 membres désignés
dans le cadre du tiers présidentiel, le Conseil de la nation est
actuellement constitué de 96
autres membres appartenant
notamment au Rassemblement
national démocratique (RND
avec 45 membres), Front de
libération nationale (FLN avec
41), Front des forces socialistes
(FFS), Mouvement de la
société pour la paix (MSP),
Front national algérien (FNA)
avec 2 membres chacun ainsi
que 2 indépendants.
A la veille de ce scrutin, le
ministère de la Justice a publié
un arrêté portant la désignation
des magistrats présidents et
membres des commissions
électorales de wilaya.
Chaque commission de wilaya
est composée d'un président,
de deux membres et de deux
suppléants.
Pour rappel, le président de la
République,
Abdelaziz
Bouteflika, avait convoqué le
collège électoral pour le mardi
29 décembre 2015 en vue de
l'élection pour le renouvellement de la moitié des membres
élus du Conseil de la nation.
Le collège électoral est composé de l'ensemble des membres de l'assemblée populaire
de wilaya et des membres des
assemblées populaires communales de la wilaya.
A.M.
dire le Parlement à travers sa chambre basse. Il
ne s'agit rien moins que d'une véritable révolution
et d'un pas de géant sur le chemin d'un ancrage
mar Saadani, à travers toutes les déclarations,
de la démocratie véritable dans les mœurs politijamais démenties, qu'il fait depuis de nombreux
ques du pays. Un " hic " de taille se pose à nous,
mois, confirme chaque jour un peu plus qu'il est
cependant. Au regard de l'article 176 de la constiun des hommes politiques les plus proches de la présitution, d'ailleurs mentionné en clair dans le comdence de la République. Par exemple, pour ne revenir
que vers les exemples les plus récents, il a été le premier, le seul aussi, à annon- muniqué de la présidence de la République, il devrait être question d'aller à une
cer que la révision de la constitution aura lieu en janvier. Il a également été le pre- consultation référendaire au cas où les équilibres entre les différents pouvoirs sont
mier à commenter, très copieusement, le communiqué rendu public, tard, en soi- " dérangés ". Or, aussi bien ce même communiqué qu'Amar Saadani se contente
rée, par le conseil interministériel présidé par le chef de l'Etat autour de cette ques- de nous dire que le président ne fera rien d'autre que convoquer les deux chambres pour entériner la nouvelle constitution. Est-ce
tion. Là, encore, il n'est pas allé par 36 chemins pour
à dire que le pouvoir législatif ne sera pas renforcé
dire que même les opposants les plus virulents au
" Est-ce à dire que le pouvoir législatif ne sera pas
au détriment du pouvoir exécutif et que l'Algérie
pouvoir seront étonnés par la mouture finale, étant
renforcé au détriment du pouvoir exécutif, et que
ne s'achemine pas vers un régime semi-présidendonné que celle-ci est supposée aller au-delà de
l'Algérie s'achemine vers un régime semi-présidentiel, en tiel, en attendant carrément que la maturité de sa
leurs revendications et de leur espérance. Si le proattendant carrément que la maturité de sa démocratie la démocratie la mène vers l'idéal régime parlemenpre de tout opposant est de revendiquer toujours
mène vers l'idéal régime parlementaire dont rêvent tous taire dont rêvent tous les partisans de la gestion
plus, il serait curieux de voir jusqu'où pourrait aller le
les partisans de la gestion participative et transparente des participative et transparente des affaires de la cité
président dans ses concessions afin de donner satisaffaires de la cité ? "
? Le dernier mot reviendra quand même au
faction à l'opposition et réaliser son vœu d'aller vers
Conseil constitutionnel qui aura à trancher sur le "
la constitution la plus consensuelle possible. Ici,
outre le contenu (relativement sommaire de la présidence de la République), les modus-opérandi " à suivre concernant cette révision constitutionnelle. En attenéclairages les plus précis nous viennent, une fois de plus, du chef de file du pre- dant, lorsque le contenu de la mouture finale aura été rendu public, ce qui ne saumier parti du pays. A l'en croire, donc, il est question d'aller carrément à un régime rait tarder d'ailleurs, nous serons déjà fixés sur l'avenir à court ou à moyen terme
semi-présidentiel. En clair, le chef de l'Etat ne se contentera pas de renforcer le du pays. En effet, parce qu'une constitution ne se révise pas tous les ans ni tous
pouvoir judiciaire, dont les réformes entamées par Tayeb Louh commencent à por- les dix ans, d'ailleurs, il faut espérer que cette copie finale sera à l'image de nos
ter leurs fruits, mais de céder une partie des prérogatives du pouvoir exécutif, plus attentes et de nos espoirs…
M. A.
précisément du président de la République, au profit du pouvoir législatif, c'est-à-
A
Par Mohamed Abdoun
Importantes saisies de
denrées alimentaires
- Finalement, y aura ou y aura pas retour
du crédit à la consommation ?
- A mon avis, les décideurs regrennent
amèrement d'en avoir fait l'annonce. Là,
ils essayent de gagner du temps. Voire,
carrément, de se rétracter.
- Pourquoi ça ?
- D'abord, la formule avait surtout été
annoncée pour booster les ventes de la
Symbol française montée en Algérie. Or,
celle-ci se vend très bien, grâce aux achats
groupés ordonnés par l'Etat aux administrations et entreprises publiques. Ensuite,
ces mêmes entreprises publiques, ayant
les reins solides, et capables de se porter
garantes de leurs employés, déjà grassement payés, ont contracté des conventions
avec les gros producteurs d'électroménagers. Il n'est donc plus nécessaire de lancer la formule.
- Mais, justement, cette formule était destinée aux aux catégories les plus vulnérables, comme celles qui bossent chez le
privé, bénéficient de la formule ANEM ou
se trouve à la retraite.
- Ces catégories sont trop risquées, alors
que l'Etat n'a plus de fric.
- T'en es sûr ?
- Enfin, si, il en a encore, mais c'est juste
suffisant pour lui garantir la poursuite de
son train de vie " mille-et-unien ".
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
.fr
[email protected]
mo
:
se
Une seule adres
as moins
de 13,5 de
denrées
alimentaires ont
récemment été
saisies
par
deux détachements
de
l'ANP relevant
des
secteurs
opérationnels
d
e
Tamanrasset et
de Bordj Badji
Mokhtar,
a
indiqué le ministère de la Défense nationale dans
un communiqué. "Dans le cadre de la sécurisation
des frontières et de la lutte contre la criminalité
organisée, deux détachements de l'ANP relevant
des secteurs opérationnels de Tamanrasset et de
Bordj Badji Mokhtar (6ème Région militaire) ont
saisi leun camion 13,5 tonnes de denrées alimentaires, 3.600 litres de carburant et 2 détecteurs de
métaux", a précisé le communiqué. Au niveau de
"la 4ème Région militaire, des éléments de la
Gendarmerie nationale d'El-Oued ont appréhendé 2 contrebandiers et ont saisi un camion et 30
quintaux de tabac", a ajouté la même source. Par
ailleurs, "dans le cadre de lutte contre l'émigration
clandestine, des éléments des Gardes-côtes
d'Annaba (5ème Région militaire) ont déjoué une
tentative d'émigration clandestine de 13 personnes, à bord d'une embarcation à l'est de Ras ElHamra à Annaba", conclut le communiqué.
P
" Le dossier exigé pour le retrait des
diplômes universitaires définitifs
serait allégé ", Tahar Hadjar,
ministre de l'Enseignement spérieur
et de la Recherche scientifique.
Le niveau des diplômés
universitaires aussi…
" Le secteur des mines connaîtra à
partir de 2016 une grande
dynamique à travers le lancement de
plusieurs projets visant la création
d'une véritable industrie minière
pour contribuer à la réduction des
importations dans ce domaine ",
Abdesselam Bouchouareb, ministre
de l'Industrie et des Mines.
On a déjà entendu de pareilles
promesses. Mais nous n'avons
jamais rien vu venir. A moins
que tout se fasse en " sousterrain ", car s'agissant de
mines.
Une cellule terroriste démantelée en Tunisie
ne cellule composée de 3 éléments, soupçonnés de soutenir les groupes terroristes
retranchés sur les hauteurs de
Kasserine en Tunisie, a été démantelée, ont indiqué des sources sécuritaires locales. Elle a été "découverte par
l'Unité de recherche dans les crimes
terroristes, en collaboration avec le
service de prévention du terrorisme à
Kasserine", selon le ministère tunisien
de l'Intérieur, qui a ajouté que "lors de
l'interrogatoire, les trois suspects
U
La voie et la voix
du peuple
2
Mercredi 30 décembre 2015
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Quotidien national
d’information
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Administration & finance :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Publicité
Tel / fax : 021 71 65 74
Tel / fax : 021 71 67 60
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 041 33 66 13
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
Bureau de Tizi-Ouzou
Tél.0551 97 32 08
Bureau de Chlef
Tél.0773 71 99 37
23
avaient avoué qu'ils comptaient s'attaquer, dans les jours à venir, à des
cibles sécuritaires et militaires dans la
région."
"Les recherches se poursuivent en coordination avec le parquet", a-t-il ajouté. Quelque 1.600
Tunisiens se trouvent à présent en
Syrie parmi les groupes terroristes
tandis que 600 autres sont retournés en
Tunisie et 800 ont été tués alors qu'ils
combattaient aux côtés des terroristes,
selon l'agence tunisienne TAP.
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78 / 021 73 71 28
ANEP ORAN :
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Impression :
Ouest : SIO
Centre : SIA
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Annonces classées
OFFRES D'EMPLOI :
Ecole privée Beni Messous recrute
éducatrice, femme de ménage, cuisinière, orthophoniste, psychologue,
prof de français.
Tel :
0561 64.77.00
0561 64.77.47
Société française en assurance recrute
des téléconseillères parfaitement francophones pour des postes à mi-temps
et temps plein salaire très intéressant
entre 30 000 et 50 000DA à temps partiel dans un cadre agréable avec une
équipe jeune et motivée.
Si vous correspondez au profil,
envoyez vos CV à l'adresse suivante :
[email protected]
JH 52 ans. LEADER en son domaine,
célibataire, Bonne Présentation, avec
Diplôme + 18 années d'expérience
Professionnelle en Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage
Quincaillerie, Démarches prospection, Préconisation, Gérance
Distribution Magasins Catering
DOCUMENTATION
Offre ses services
Tél : 0553 80 50 48 Béjaia
É-mail: [email protected]
H 40 ans marié sérieux cherche emploi
comme agent de sécurité, tourneur ou
équivalent et accepte mêmes déplacements avec hébergement.
Tel : 0552 19.90.14
Cherche aide-patissière
(francophone)
Tel : 021 90.94.75 - 0556 05.80.03
JH cherche emploi comme gestionnaire, administratif gestion de stock,
gestion person.chargé moyen généraux.
Tel : 0660 48.32.98
Restaurant Dély Ibrahim cherche serveur, aide-cuisinier, barman, plongeur,
femme de ménage,
hébergement
assuré.
Tel : 0550 46.68.86 / 0550 13.94.33
JH 30 ans chef de rang, diplôme en
restauration en 2007, 7 ans d'exp.en
gastronomie cherche emploi.
Tel : 079773.50.21
Cherche commerciaux H/F pour ste
imp-exp. située à Eucalyptus.
Envoyez CV au : [email protected]
JH possède véhicule cherche poste de
travail en qualité d'agent de sécurité ou
chauffeur.
Tel : 0776 66.71.14-0770 48.65.38
Entreprise de travaux de bâtiment à
Tizi Ouzou recrute pour la gestion de
ses projets un ingénieur ou un DEUA
en génie civil expérimenté 5 ans au
minimum.
Faxer CV au 026 20.44.92
Cherche femme de ménage tous les
jours de dimanche à jeudi à
Bouzaréah.
Tel : 0555 83.94.93
Société privée cherche secrétaire de
direction 2 ans d'expérience langue
arabe, français, anglais
Tel : 0560 94.51.16
[email protected]
Imp.à Tizi Ouzou recrute 2 conducteurs offset Kord (Roland+Gestenter)
et Sormz- 1 platiniste, 1 massicotier,
infographe (femme).
Tel :
0550 48.20.01
0560 91.76.87
Pâtisserie à Kouba cherche jeunes
(H/F) polyvalent, ménage et vaisselle
et apprentie.
Tel : 0554 66.61.82
Labo dentaire recrute JH, JF age 25 et
35 ans habite Alger et env.
Tel : 0797 19.24.95
Recrute ouvrier atelier, chauffeur
30-45 ans Alger.
Envoyez CV fax : 021 33.33.49
Ste étrangère sise à Mohammadia
Alger cherche aide-comptable, expérience professionnelle 1 année minimu
libre de tout engagement.
Email : [email protected]
DEMANDE D'EMPLOI :
J.H.54 ans, célibataire, Bonne
présentation, TS.Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage Quincaillerie
Démarches prospection, Préconisation,
Gérance, Distribution, Magasins,
Catering
Offre ses services
Tel : 0669 06 43 68
Email : [email protected]
JH 26 ans cherche emploi comme
chauffeur ou agent de sécurité.
Tel : 0560 09.76.14
Cherche emploi resp. moyens
généraux.
Tel : 0777 96.77.49
JH
cherche
empoi
chauffeur.
Tel : 0551 27.00.37
comme
JH 37 ans cherche emploi comme
chauffeur coursier chez ste étatique ou
privée tte proposition.
Tel : 0551 43.77.91
Documentation mailing domiciliation
représentation travaux d'opportunités
d'appoint consulting. Collaboration
Tel : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
J 38 ans cherche emploi dans une
entreprise privée ou étatique en qualité
chauffeur léger ou peintre en bâtiment.
Tel : 0550 56.72.40
JH 30 ans DES (bac+4) en science
biologiques option microbiologie 2
ans d'exp. comme chimiste cherche
emploi
Tel : 0557 26.02.78
JH 30 ans cherche emploi comme
chauffeur léger
Tel : 0662 05.64.02
Retraité ancien comptable prend en
charge la gestion de stocks titulaire
CAP aide-comptable et libre de suite.
Tel : 0553 63.60.46
Comptable cherche emploi tenue
comptabilité décl. fisc. bilan.
Tel : 0697 70.31.15
TS en bâtiment conducteur de travaux
coordinateur 19 ans d'exp. cherche
emploi dans le domaine.
Tel : 0550 53.01.82
PENSION
Pour vos vacances, à BEJAIA il
vous est proposé. Hébergement, pension, location, à la journée ou à la
semaine, un magnifique appartement
quartier résidentiel, bien équipé toutes
commodités, dont, 2 paraboles, TV,
eau courante, salle de bain, sanitaires,
cuisine, sanitaires, climatisation.,
machine à laver, parking si véhicules,
Téléfax
TEL : 0669 06 43 68 sms
É-mail : [email protected]
CADRE octagenaire offre Pension à
Jh ou couple
Preference corps medical
Nourri, logé, Contre. Gardiennage à
Alger-Centre
Tel : 0799. 09 32 96
COURS ET LEÇONS :
ELTC English School lance cours en
anglais de communication nouv. session 26 sept.
Tel : 0781 65.18.29-0549 53.92.93
boulevard Bougara, à proximité de
l'embassade de Russie, El Biar
IMA offre plus de 20 formations dans
les domaines de l'informatique, infographie, site, Web, 3D, électronique,
maintenance, électricité, télésurveillance, réseaux et autre.
Tel :
021 27.59.36/73
0551 95.90.00
SBL
English
School
votre
partenaire
pour
améliorer
votre anglais lance nouv. promo
26 septembre
SBL Alger Grande Poste
021 74.20.58 - 0550 86.47.84
SBL Rouïba cité EPLF en face Coca
Cola
021 81.55.36 - 0560 38.64.33
Quotidien national d’information
SBL Boumerdès coop. 11 Déc. en face
pâtisserie Mezghena
Tel : 024 91.41.95 - 0550 10.14.76
Le centre de formation Pro-Advances
donne cours de langues étrangères
(général et technique) français,
anglais, espagnol, allemand et italien
de l'initiation au perfectionnement
pour cadres, universitaires et enfant,
en groupe ou en cours particuliers,
méthodes audiovisuelles, large choix
horaire. Toefel, FCE, bac, BEM.
Inscription Pro-Advances 136, bd
Krim Belkacem, Télémly (près de
l'école de Beaux-Arts)
Tel : 021 23.06.53 - 0560 42.34.52
Anglais à domicile pour scolaires,
cadres et hommes d'affaires, écrit et
parlé toutes LV1 et LV2
Tel : 0663 75.65.69
Nous lançons prochainement une formation dans la fabrication des produits
détergents.
Pour informations :
0558 58.28.71
GEOMETRIE
ET ARITHMETIQUE
- Classe de 5ème de G.COGNAC
et L. TIBERGGE ed Masson 1950
- LETTRES PERSANES
de MONTESQUIEU éd Bordas
- GERMINAL de Emile ZOLA
- Classique Larousse
- CONTES et LEGENDES
d'ESPAGNE de M..Soupex éd
Fernand Nathan 1910
- VITA é CIVILTA ITALIA
de A.Fiorato et R.Sapien
- LE VIEUX QUARTIER de Avery
Cormen l'auteur de Kramer contre
Kramer éd J'AI LU 1980
- LE CID de Corneille, Tragicomique
1937
- LE LOUP-GAROU de Boris
Vian 1970
- L' IMPURE de Guy des Cars 1974
éd j'ai lu
- Edgar ALLAN œuvres Histoires
Extraordinaires traduit par Charles
Beaudelaire
- Édito service Geneve
- LE BRONZE de Maxime Helene
- Bibliothèque des merveilles 1890
Hachette
- POEMES de SI MOHAND ou
MHAND 1960 éd minuit
SERVICES
Réparation et installation de climatisation, frigo (chaud, froid, électricité).
Tel : 0661 75 39 31
Demander Mohamed
Réparation TV + Plasma à domicile
Lyes tech. Sonacat.
Tel : 0561 27.11.30
Traiteur El Quona : vous propose (ste
ou part) une gamme de plats repas cité
Douzi 03, n° 365 BEZ. email : [email protected]
Tel : 0775 64.07.87
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
É-mail : [email protected]
Tél :
0553/ 80 50 48
TERRAIN :
Vends lots de terrain à partir de 200m²
à kara Mustapha, wilaya de
Boumerdes, avec acte, livret foncier
8000DA/m².
Tel : 0550 27.11.00
Essalam immobilier vend à Ain Taya
140m² et 175m² avec acte et livret foncier.
Tel : 021 87.50.62 - 0661 42.68.63
Loue terrain à Tizi Ouzou environs
Tamda entièrement aménagé et cloturé
superficie totale 1 hectare accès sur la
route principale toutes commodités
pour toutes activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend terrain 21 ares avec maison Ain
Naadja à la cité de Safsafa.
Tel : 0550 70.64.41
Vend terrain à Réghaia 63000m².
Tel : 0561 73.06.57
Béni Ksila : vend un terrain plat,
sup.2840m², vue sur mer à 30m de la
22
route avec une route carrossable pour
toutes gamme de véhicule, avec toutes
commodité, possibilité de vendre en
lots, idéal pour habitation ou investissement, avec certificat non conserné
par la ZET et acte notarié, Prix :
28000DA/m².
Tel : 026 20.07.77 - 0550 32.82.53
Vend un terrain, sup.02x5000m², surface bâtie 2100m², composé d'une
usine, salle de sport, bloc administratif, hauteur de 09m en charpente
métallique, panneaux sandwich, dans
la zone industrielle avec 02 livrets foncier, offert 87000U, Prix :
100000U/ferme.
Tel : 0550 78.38.14 - 021 93.54.42
Vend un terrain sup.5000m², pour
hôtel, avec cahier de charge, avec acte
et livret foncier au niveau de complexe
touristique, Prix : 13U/m².
Tel : 021 95.73.79 - 0665 16.33.87
Haouche El Mekhfi vend des
terrain, Prix : 04U/m².
Tel : 0771 20.91.77 / 0551 08.36.38
APPARTEMENTS :
Oran, Dar El Hayat, Bte A : vend un
F4, 11e étage, avec csdb, véranda,
dans un état normal, immeuble propre,
deux façades, avec belle vue, bon voisinage, avec ascenseur neuf pas encore
opérationnel.
Tel :
0791 54 15 93
0550 80 78 55
Vend un F3, Birkhadem, 2eme étage
sup.69m², avec garage, dans une nouvelle résidence clôturée, avec acte et
certificat de conformité, prix : 1350U
Tel : 0559 35.63.71 -0550 62.45.60
Tipaza, Khemisti ville : vend un F2,
1er étage, proche de toutes commodités, possibilité crédit bancaire, avec
acte et livret foncier, prix : 590U.
Tel :
0561 45 90 94
0771 22 69 61
Tizi ouzou centre, loue un F3 fini et
meublé top, 2eme étage, sup.78m²,
deux façades, très bien situés, avec
parking, toutes commodités, sans visà-vis libre de suite, Prix :
65000DA/mois
Tel : 026 21.77.29
Blida, Soumaa : vend un F3, 2eme
étage, sup.68m², état propre, bien aménage, toutes commodités, immeuble
de 4 étage, avec acte et livret foncier,
accepte promesse de vente avec
apport, libre fin d'année, Prix :
750U/ferme
Visite uniquement les samedi.
Tel : 0668 01.29.44 -0561 13.04.45
Bou-Ismail batigec : vend un F4 2eme
étage, neuf sup.108m², toutes commodités, chauffage central, interphone,
caméra de surveillance, dans une cité
clôturée avec parking pour stationnement, avec acte et livret foncier, Prix :
2000U/Nég.
Tel :
0796 93.23.04
0550 22.59.57
VILLAS :
Vend villa à El Mouradia 415m²
Tel : 0555 15.69.71
H'mer El Ain centre, à 600m de l'axe
Blida - Hadjout : vend un niveau de
villa, rdc, sup.96m², composé d'un
salon spacieux, grand hall, une chambre, cuisine, salle à manger, sdb,
débarras, jardin de 86m², avec gaz,
électricité, eau, quartier calme, bo,
voisinage, prix : 800U
Tel : 024 32.13.23 / 0550 54.74.63
Mercredi 30 décembre 2015
Chinois Plage : loue une maison en F6,
160/280m², composée de 05 grandes
chambres, salon, cuisine, sdb et wc
séparés, avec garage pour un véhicule,
grande cour, jardin avec arbre fruitier,
sur la montagne, vue sur mer, prix :
03U/ois.
Tel : 0550 58.44.69
0778 65.77.60
Vend à Beni Taou Blida villa R+1 230
m² acte commodités nécessaires prix
négociable après-visite.
Tel : 0776 25.85.42
LOCAUX :
Vends local commercial à Tizi Ouzou
lotissement Bouzar Krim Belkacem
superficie de 60 m² très bien aménagé
en bureau convient pour toutes
activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend des locaux commerciaux,
en rdc, sup.1000m², fini et libre de
suite, toutes commodités, situé sur
l'axe principal, idéals pour grande
surface, assurances, magasin de
grande marque, show room ou autre,
prix : 30U/m²
Tel :
034 22.31.72
034 12.46.29
Ouled Aich, cité 360 logt : vend un
local, sup.24m², avec wc, pour taxiphone, bureaux, pâtisserie, libre de
suite, avec acte, prix : 320U/Nég.
Tel : 0662 12.01.08 / 0551 54.00.76
PROSPECTION :
Cherche
achat
d'appartements,
à Béjaia.
Tel : 034 22.13.28 - 0772 30.35.65
Cherche partenariat pour exploit, un
terrain industriel de 9000m², en plein
centre de la zone industrielle d'El
Kseur, Béjaia.
Tel : 0771 40.32.29 -0553 13.01.78
Cherche pour client sérieux, achat
d'une ferme agricole ou terrain de 02 à
05 hectares, dans la wilaya de Tipasa,
Blida, avec acte de propriété.
Tel : 024 32.13.23 - 0550 54.74.63
Cherche pour client sérieux en attente,
achat d'un terrain agricole, sup. de 02
à 04 hectars, sur bord de route.
Tel : 024 49.11.94 - 0770 99.14.30
AVIS DIVERS
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
Tel : 0553 80 50 48
Email : [email protected]
Actualité
Lecteur assidu de la presse, tant nationale qu'étrangère, dispose de
nombreux périodiques, quotidiens,
hebdo.
Et autres magazines. Depuis 1950 à ce
jour.
Soit une colossale collection,
une montagne de papiers, d'infos
générales, scientifiques, culturelles, à
qui saura s'en servir étudie toute proposition.
Tél : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Pour vos annonces nous vous offrons
Les meilleurs prix
Contactez-nous sur Tel/Fax : 021.71.67.60
Tel/Fax : 021.71.65.74
E.Mail : [email protected]
Des prix étudiés pour les notaires et huissiers
Anniversaires fêtes Décès condoléances
Demandes et offres d'emplois
Avec nous c'est gratuit
Quotidien national d’information
Mercredi 30 décembre 2015
Il a annoncé les grandes lignes de la future constitution algérienne
L’œuvre maitresse de Bouteflika
Dans la foulée des grandes réformes annoncées par le chef de l'Etat au lendemain des émeutes dites de l'huile et du sucre
ainsi que des printemps arabes, ce qui devait en être le point d'orgue vient enfin d'en voir dévoiler les grandes lignes, avec
des avancées révolutionnaires en matière de libertés démocratiques et de rééquilibrages entre les différents pouvoirs.
Par Ali Oussi
lus qu'une poignée de
jours, donc, et le peuple
algérien sera doté d'une
toute nouvelle constitution. La
mouture finale, agréée ce lundi
par le chef de l'Etat à l'occasion
d'un conseil interministériel,
sera transmise aux différentes
parties ayant été invitées à prendre part aux consultations préliminaires, mais aussi aux médias
afin d'être médiatisée le plus largement possible. Mais, d'ores et
déjà, le communiqué rendu
public par la présidence de la
République à l'issue de ce
conseil donne pas mal d'éclairage sur le contenu final de ce
que sera le futur texte fondamental de la République algérienne démocratique et populaire. En effet, le Président de la
République,
Abdelaziz
Bouteflika, a " validé " ce lundi
au cours d'un conseil restreint,
l'avant-projet de révision "substantielle" de la constitution, qui
sera soumis au Conseil constitutionnel pour avis motivé sur la "
procédure par laquelle ce texte
sera examiné et adopté par le
parlement ". Cet avant-projet de
Constitution, selon ce communiqué, marquera " des progrès
dans plusieurs domaines ",
parmi lesquels " le champ politique et celui de la gouvernance ".
Le texte sera également
adressé " dans les prochains
jours " aux personnalités, partis
politiques
et
associations
consultés au cours de sa préparation, et sera " porté à la
connaissance de l'opinion publique par la voie des médias ". Le
communiqué précise que "
durant le mois de janvier pro-
P
chain " l'avant-projet sera examiné par le Conseil des ministres avant d'être soumis à l'appréciation du Conseil constitutionnel qui, à la lumière des articles 174
et 176, de la
Constitution, " rendra son avis
sur la procédure par laquelle ce
texte sera examiné et adopté
par le parlement ". L'article 176
de la Constitution en vigueur,
dispose que " lorsque de l'avis
motivé du Conseil constitutionnel, un projet de révision constitutionnel ne porte aucunement
atteinte aux principes généraux
régissant la société algérienne,
aux droits et libertés de
l'Homme et du citoyen, ni n'affecte d'aucune manière les équilibres fondamentaux des pouvoirs et des institutions, le président de la République peut
directement promulguer la loi
portant révision constitutionnelle
sans la soumettre à référendum
populaire, si elle a obtenu les
trois quarts (3/4) des voix des
membres des deux chambres
du parlement ". Quant à l'article
174 de la Constitution, il stipule
que " la révision constitutionnelle est décidée à l'initiative du
président de la République. Elle
est votée en termes identiques
par l'Assemblée populaire nationale (APN) et le Conseil de la
nation dans les mêmes conditions qu'un texte législatif. Elle
est soumise par référendum à
l'approbation du peuple dans les
cinquante (50) jours qui suivent
son adoption. La révision constitutionnelle, approuvée par le
peuple est promulguée par le
Président de la République ".
Cet avant-projet marquera des
progrès notamment dans " la
consolidation de l'unité nationale autour de notre histoire, de
notre identité et de nos valeurs
spirituelles et civilisationnelles ",
dans la " promotion des droits et
libertés des citoyens et le renforcement de l'indépendance de la
justice ". Il permettra également
des avancées dans " l'approfondissement de la séparation et de
la complémentarité des pouvoirs
", de " l'accès de l'opposition
parlementaire aux moyens d'assumer un rôle plus actif, y compris par la saisine du Conseil
constitutionnel ". Enfin, aux termes de ce communiqué, l'avantprojet de Constitution, permettra la " dynamisation des institutions constitutionnelles de
contrôle, au service de la transparence dans les domaines économique, juridique et politique
de la vie nationale " et la mise
en place " d'un mécanisme indépendant renforcé et de surveillance des élections au service
de la démocratie pluraliste ". Le
conseil restreint a regroupé
sous la présidence du chef de
l'Etat, le Premier ministre
Abdelmalek Sellal, le ministre
d'Etat, directeur de cabinet de la
présidence de la République,
Ahmed Ouyahia, le ministre
d'Etat conseiller spécial auprès
de M. le président de la
République, Tayeb Belaiz, le
vice-ministre de la Défense
nationale, Chef d'état-major de
l'Armée nationale populaire
(ANP), Ahmed Gaid Salah, le
ministre de la Justice Garde des
Sceaux Tayeb Louh, le conseiller auprès de M. le président de
la République, M. Boualem
Bessaieh.
A.O.
Funérailles de Hocine Aït Ahmed
Le compte-à-rebours
SALUT pour des considérations
purement personnelles, je désire céder
les ouvrages suivants à Quiconque
m'écrira par émail
Tél : + 213 669 06 43 68
É-mail :
[email protected]
[email protected]
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Si l'organisation de cet évènement, majeur dans la vie de l'Algérie, est détaillée au " millimètre " près par une Kabylie à
l'organisation séculaire, les risques restent quand même énormes, attendu que des centaines de milliers, voire des millions,
de personnes seront présentes à ces funérailles. L'appel de la famille du défunt, les précautions prises par les Villageois, et
l'imposant dispositif sécuritaire déployé, suffiront-ils à éviter tout débordement ?
Par Rafik Bakhtini
es précautions draconiennes sont prises par les
organisateurs des funérailles
de Hocine Aït Ahmed afin d'éviter tout cafouillage ou, pire, tout
débordement, jamais impossible dans tout mouvement de
foule. Ainsi, pour se rendre au
village d'Ath Ahmed où sera
enterré le chef historique
Hocine Aït Ahmed, deux choix
s'offrent aux visiteurs : passer
par Aïn El Hammam ou par
Mekla. L'axe routier Mekla-Ath
Ahmed est conseillé car l'état
de la route est meilleur. Mais,
sur ces deux routes, des
ouvriers des communes et des
travaux publics s'échinent à
faire la collecte des déchets et
retaper les accotements.
La famille du défunt a décidé
qu'il sera enterré au mausolée
de son aïeul, Cheikh Mohand
Ou L'Hocine, dans la même
tombe que sa mère, décédée
D
en 1983. L'entrée au village ne
sera pas permise aux automobilistes. Ils devront prendre le
bus à partir de Aïn El
Hammam, de Mekla ou de
Souama.
Des parkings sont aménagés
dans ces communes et des
navettes assureront le déplacement vers Tissirt n'Cheikh, à
l'entrée du village d'Ath Ahmed.
Un terrain, où sera exposé le
corps, a été aménagé afin de
permettre aux gens de se
recueillir à la mémoire du
défunt. Nous devrons respecter le timing, comme la prière,
la Fatiha et la levée du corps.
Nous informons les honorables
citoyens que l'enterrement
aura lieu dans l'intimité. Nous
insistons pour que les gens
repartent aussitôt le recueillement fait pour permettre de
meilleures conditions d'accueil.
Nous mettrons en place de
nombreux points d'eau pour se
désaltérer, des sucreries et
vingt tentes. Nous prions aussi
les visiteurs de ne pas venir
jeudi, pour nous permettre de
maîtriser le déroulement de la
cérémonie." pour finir, signa-
3
lons que la cérémonie sera
retransmise en de bout en bout
en direct à la télévision publique nationale.
R. B.
37ème anniversaire
du décès
de Houari
Boumediene
Mila
commémore
le défunt
PAR AMEL SENOUSSI
Déjà trente sept ans
sont passés depuis le décès
du
Président
Houari
Boumediene le 27 Décembre
1978 à l'âge de 46ans. Le
défunt étonnait ceux qui le
rencontraient par la distance
qui séparait sa personnalité
de l'idée que l'on avait reçue
et qui était plus proche de la
réalité. " Le défunt président
Houari Boumediene a pu,
grâce à une diplomatie clairvoyante, puisée de principes
immuables en matière de
politique extérieure, à hisser
l'Algérie au-devant de la
scène internationale ", a
estimé à Mila le secrétaire
général de l'Organisation
nationale des moudjahidine
(ONM), Saïd Abdou
Durant le deuxième jour du
25ème colloque national sur
Houari Boumediene, organisé à la maison de la culture
de Mila, M. Saïd Abdou
annoncé que " le rang du
premier plan occupé par
l'Algérie a permis à notre
pays de devenir La Mecque
de tous les mouvements de
libération des peuples ".
De son coté le secrétaire
général de l'ONM, qui a
détaillait le parcours " riche et
glorieux " de Boumediene, a
rappelé le grand discours de
feu Boumediene devant
l'Assemblée générale des
Nations Unies, au printemps
de 1974, quand il avait
réclamé "une révision radicale des mécanismes des
relations internationales", et
plaidé pour "le droit des peuples à disposer de leurs
richesses naturelles".
Le directeur de la jeunesse et
des
sports,
Abdelkrim
Boutamine, lisant un message adressé aux séminaristes par le ministre de la jeunesse et des sports, El Hadi
Ould-Ali, qui a insisté sur l'importance des valeurs de
Novembre incarnées par le
défunt président, ainsi que
par de valeureux enfants de
l'Algérie à l'exemple, entre
autres, des martyrs Larbi Ben
M'hidi et le colonel Lotfi, et
par le regretté Hocine AïtAhmed. Il a également rendu
hommage à tous ceux qui
ont poursuivi le processus de
construction du pays, citant le
président de la République,
Abdelaziz Bouteflika. Le
ministre a également estimé,
dans son message, que ceux
qui ont pris la responsabilité
de construire un pays fort et
développé ont "transmis aux
générations post indépendance toutes les valeurs
d'unité, de cohésion et de
préservation de l'identité
nationale".
Enfin, la jeunesse algérienne
doit tirer les leçons du lourd
tribut payé par les chouhada
pour que le pays recouvre sa
souveraineté et doit suivre
l'exemple de ceux qui se sont
sacrifiés pour l'Algérie.
A.S.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Mercredi 30 décembre 2015
Quotidien national d’information
Actualité
Quotidien national d’information
Clôture du Salon de la production nationale
Sudoku N ° 384
Mots fléchés N° 384
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Le marché informel
mis à l'index
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Le partage de l'information économique, y va dans l'intérêt du pays. Opérateurs économiques,
pouvoirs publics concernés et masses médias, sont tenus par le devoir de transparence pour lever
les verrous.
Par Amar CHEKAR
a clôture de la 24é édition de la
foire de la production algérienne 2015 qui s'est tenue à la
safex, du 23 au 29 décembre 2015,
accouche d'une sourie.
Invitant les différents organismes du
commerces, tel que la CACI, les directions du commerce des wilayas et les
opérateurs économiques nationaux,
afin de débattre de la problématique
du commerce, malheureusement, de
nombreux opérateurs présents, n'ont
pas manqués de revenir sur le caractère du discours a sens unique, même
si le ministre du commerce, Bakhti
Belaib, l'a signifié de manière très
intelligence, afin de convaincre son
équipe, sur l'importance de l'ouverture
et de la transparence. " La démocratie économique, est beaucoup mieux
que la démocratie politique ", a-t-il,
balancé ne réponse à la ghettoïsation
de la décision économique dans un
cercle fermée qui bloque l'esprit de
l'initiative à tout point de vues économique et commerciale.
La remarque a été soulignée par Nadir
Bouaabas, vice président de la
Confédération
Algérienne
du
Patronat(CAP) qui a déploré l'exclusion des organisations patronales est
les opérateurs économiques dans la
commission qui a été mise en place,
afin de délimiter les produits concernés par les importations.
" D'un coté on fait appel à nous pour
dire via les médias que tout les opérateurs économiques ont participés aux
décisions et d'un autre coté, c'est l'absence des représentants des opérateurs économiques dans les commissions qui reviennent souvent sur les
mêmes erreurs depuis en plus des
huit clos qui va à l'encontre de l'esprit
de la transparence ", regrette t-il.
Soutenu par plusieurs opérateurs du
secteur privés et publique, qui n'ont
pas manqué de dénoncer le spectre
L
Mots croisés N° 384
Horizontalement
1 - Mauvais
2 - Conductrice habituelle
3 - Identifiée par son anneau - Pourfendra
4 - Mot de fin d'office - Amas pré-glaciaire - Sigle d'une
organisation caritatrice
5 - Trait d'union - Colère de cabot - Mot d'utopie
6 - Brillant exécutant - Extra-terrestre imaginaire
7 - Suçotera - Nettoie à fond
8 - Saper par la parole - Saint en Normandie
9 - Célèbre - Don d'artiste
10- Liquide de nourrice - Porteur d'araignée
Verticalement
A - Pas trés décidée
B - Collectiviseras
C - Pétrifier - Manières de parler
D - Alliage pour papier spécial - Découvert
E - Arrive - Pas grand chose
F - Graveleuse - Fermette
G - Chauffeur de Cléopâtre - Indication de transit - Quart de
tourisme
H - Consternera
I - La moitié du fils - Résumé pour toute la suite - Chemin
de marinier
J - Ballade en Germanie - Chatons
K - Concasserons
L - Canalisation sous-marine - Guide pour avoir une belle
ligne
SOLUTIONS
Mots croisés N° 383
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 383
20
SOLUTIONS
Sudoku N ° 383
du marché informel qui constitue le
premier obstacle au développement
de la production nationale, Saigh
Abdelkrim, général Manager de l'entreprise VMS industrie, spécialisée
dans la fabrication de Cycles et
Motocycles, souligne que " Le problème principale que nous rencontrons depuis, c'est l'agrément qui permet l'importation de la matière première, tel que les kits " CKD " qui rentrent dans le processus de fabrication
de nos produits ".
Ceci d'une part. D'un autre coté, il est
déplorable de voire le parallèle entre
les produits d'importations qui revient
moins chers par rapport aux produits
nationale, à cause des dispositions fiscales de 17% de TVA et 5% de droits
de douanes. " Cette réalité, fait en
sorte
que
le
consommateurs
Algériens, préfère le produits de l'importation pour deux raisons. Il y'a le
prix moins cher que l'on propose et la
qualité des produits d'importations des
pays étrangers, dont leurs fabricants
bénéficient de toutes les aides,
accompagnement et mise en valeurs
de leurs produits dans le marché
national ", a souligné M Saigh, qui a vu
important d'intégrer une des organisation patronale, afin de faire entendre la
voix est préoccupations des opérateurs locaux à grande échelle.
Qualifié comme une toile d'araignée,
les mêmes préoccupations et soucis
sont partagés par le quasi majorité
des entreprises de production nationale qui apportent plus value au développement économique et autres
créations d'emplois au niveau local ou
à l'échelle national.
Cri du cœur. Meradi Mesbah,
Manager général de la société
Electromel, spécialisée dans la fabrication des produits d'éclairage économique, déplore de manière très forte :
" Il faut dire qu'il y a une part de marché très importante qui s'envole a
cause du marché parallèle qui offre
des produits de mauvaise qualité à
bas prix au dépend du produit nationale qui est de qualité malgré tout ce
que l'on dit du produit Algérien", souligne t-il.
Pendant que les entreprises de production nationale, souffrent de multiples obstacles à commencer par la
réglementation du marché national
que tout le monde attend depuis des
années, le laisser aller du marché
informel qui fait la concurrence aux
produits nationaux, profite beaucoup
plus au sociétés étranger est des personnes qui travaillent dans l'ombre,
d'où l'importance de renforcer le
contrôle des produits au niveaux des
laboratoires qui constituent un moyen
certain, avant de faire la part des choses et la mise en valeurs du produit
national aussi bien au niveau du marché
local
et
international.
Contrairement au marché informel qui
échappe à tout contrôle et fiscalités,
les sociétés légalistes souffrent le
martyr. Exemple d'engagement et
prise de conscience de la réalité qui
pèse négativement sur l'avenir et
développement de la production
Algérienne. La partage de l'information économique, y va de sois entre
les opérateurs économique nationaux
et les pouvoirs publics concernés de
près ou de loin, pour lever les obstacles et remettre chaque chose à sa
juste valeurs.
A.C
Procès " Sonatrach 1 "
Les suspects à la barre
Par Imen.Hamadache
audience a débuté
hier l'après-midi par
l'audition du
patron du
groupe allemand Contel
Algérie Funkwerk, El Smail
Mohamed Réda.
Selon le juge Mohamed
Reggad, l'audition du premier groupe concerne les
personnes impliquées dans
la conclusion du marché
relatif à l'acquisition d'équipements de " télésurveillance et de protection électronique ". Le premier
groupe se compose de huit
personne impliqué dan l'affaire Sontrach1 il s'agit de
(El Smail Mohamed Réda,
Hassani Mustapha, Chikh
Mustapha,
Belkacem
Boumedien,
Mouhamed
reda Meziane, Meziane
Bachir Fawzi, Meghadi
Yazid, Maghadi El Hachmi)
a annoncé le juge. Pour l'ex
PDG
de
Sonatrach,
Mohamed Méziane, le juge
L'
Mohamed Reggad a décidé
qu'il sera la dernière personne interrogé vus qu'il est
le principal accusé.
Quant au représentant de la
société Allende Contel
Funkwerk
M.Matias
Berlingue le juge a insisté
sur sa préséance durant la
période du procès. Il est à
souligné que se dernier a
eu des difficultés pour avoie
son visa a -t- on nous
constaté au prés de son
avocat.
L'audition du deuxième et
du
troisième
groupe
concerne respectivement
les personnes impliquées
dans le marché avec
Saipem Algeria (Italie) pour
la réalisation du gazoduc
devant relier l'Algérie à
l'Italie (Sardaigne) et ceux
impliquées dans la conclusion du marché relatif à la
réhabilitation du siège de
Sonatrach à Ghermoul
(Alger).
Quant
au
quatrième
groupe, il englobe les entreprises étrangères impliquées dans cette affaire, a
indiqué le juge, précisant
qu'il s'agit du groupe Contel
Funkwerk, de la société à
responsabilité
limitée
Contel Algérie (Sarl), la
firme allemande Funkwerk
Pletarc et de Saipem
contracting Algeria (Italie).
L'arrêt de renvoi relatif à
l'affaire Sonatrach 1 avait
donné les détails de la
conclusion de trois marchés
publics
douteux
entre
Sonatrach et des compagnies étrangères.Il s'agit en
l'occurrence du marché
conclu dans le cadre d'un
projet d'acquisition d'équipements de télésurveillance
et de protection électronique du complexe industriel
du sud entre Sonatrach et le
groupe allemand Contel
Algérie Funkwerk Pletarc.
Selon l'arrêt de renvoi, l'enquête a révélé que le marché a été conclu de gré à
5
gré entre le directeur du
département production de
Sonatrach et le groupe
Contel Funkwerk sans respecter les dispositions
législatives et réglementaires en vigueur tel que l'appel d'offres international.
Le deuxième marché porte
sur la réalisation d'un gazoduc devant relier l'Algérie à
l'Italie (Sardaigne).
Selon l'arrêt de renvoi, " le
groupe italien Saipem
Contracting
Algeria
a
obtenu ce marché en bénéficiant d'une offre financière
moins élevée, contrairement à ce qui est stipulé par
la loi algérienne sur les marchés ".
Pour ce qui est du troisième
marché relatif à la réhabilitation
du
siège
de
Sonatrach à Ghermoul
(Alger), l'arrêt de renvoi
révèle une surfacturation.
L'étude a été confiée au
bureau d'études " CAD ".
I.H
Mercredi 30 décembre 2015
Niveau de vie et pouvoir d'achat
Les " douces "
promesses de 2016
Par Amirouche El Hadi
Les mauvaises nouvelles s'accumulent
pour les Algériens en cette fin d'année. Les
ménages serrent les dents et s'attendent à
une chute plus importante de leur pouvoir
d'achat en 2016 en raison de la flambée continue des prix de presque tous les biens, la
politique de taxation prévue par la nouvelle loi
de finances, la dépréciation du dinar et la
dégringolade du prix du baril sur les marchés
internationaux.
Des pans entiers des couches populaires et
moyennes vivant avec moins de 50.000
dinars par mois vont basculer dans la pauvreté ou la précarité. Les couches fragiles de
la société, qui avaient réussi à tenir le coup
grâce à la politique de protection sociale qui a
essayé de corriger les inégalités de revenus
entre les Algériens, seront les plus grandes
perdantes de cette nouvelle hausse des prix
des biens.
Les prochaines augmentations des prix vont
laminer ce qui reste du pouvoir d'achat de la
majorité des Algériens. Le gouvernement se
montre rassurant en soutenant que les hausses des prix ne devront concerner que 20%
de la population, mais les économistes sont
unanimes : plus des 3/4 des ménages seront
affectés par cette révision à la hausse des
prix des biens. Dans un pays où 30% de la
population (12 millions de personnes) vit dans
l'extrême pauvreté et bénéficie du couffin du
Ramadhan, selon les statistiques officielles, il
est totalement indécent d'affirmer que les
hausses annoncées n'auront aucun impact
sur le pouvoir d'achat.
La quasi-totalité des personnes interrogées
s'attendent à un recul de leur pouvoir d'achat
en 2016 et se préparent à renoncer à de nombreuses dépenses de base, y compris en
matière de santé et d'habillement. Il faut
avouer que la dégringolade du pouvoir
d'achat n'est pas un phénomène récent, mais
il s'est aggravé en 2015 en raison du taux
d'inflation en hausse continue et la flambée
des prix des fruits et légumes en dépit d'une
production agricole abondante. L'ensemble
des produits du groupe alimentation ont été
touchés par la hausse. Les produits manufacturés et les services ont connu la même tendance haussière.
Les acrobaties des ménages ne suffisent plus
pour faire face aux dépenses quotidiennes.
Les pères de familles sont aujourd'hui
contraints d'effectuer des arbitrages budgétaires très serrés sur leurs dépenses. Les
ménages, qui assistent impuissants à un
recul de leur pouvoir d'achat, n'ont plus d'autre choix que d'arbitrer entre le budget alimentation et les autres dépenses de consommation.
Des millions de ménages ont atteint un tel
dénuement qu'ils sont désormais obligés de
faire des sacrifices douloureux pour couvrir le
budget alimentation qui pèse de plus en plus
lourd dans les dépenses. Cet arbitrage budgétaire est effectué au détriment de certaines
dépenses essentielles comme les soins de
santé, ce qui explique en grande partie le
retour en force des maladies de la pauvreté
dans les grandes agglomérations du pays et
notamment la tuberculose. Les témoignages
collectés auprès de pères et de mères de
familles renseignent sur le quotidien de millions de ménages. Il y a ceux et celles qui
sont pris dans la spirale de l'endettement,
nombreux qui ont opté pour une cure d'austérité et les autres qui continuent de vivre avec
la baraka. Pour l'expert économique et membre de la Fédération algérienne des consommateurs (FAC), Boukli-Hacene Benamar, le
pouvoir d'achat des Algériens est aujourd'hui
dans un carrefour entre un devoir d'achat ou
achat de devoir et un vouloir d'achat resté
intact en dépit de la folie des variations de
prix. Il estime que ce recul du pouvoir d'achat
est le prix à payer dans une société qui ne
produit presque rien et qui est bousculée par
les nouvelles valeurs de la mondialisation
tournées vers le gain facile. Le remède est
simple pour cet économiste : il faut valoriser le
travail parmi les jeunes, reconnaître l'effort,
les compétences, la productivité et la créativité.
AEH
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Culture
Edition 2015 du festival du théâtre amazigh
“ Exceptionnelle ! ”
L’édition 2015 du
festival national de
théâtre
d’expression
amazighe, qui se
tient à Batna du 23
au 31 décembre
en cours, est jugée
“exceptionnelle”
par les participants
qui saluent la forte
présence des
théâtres régionaux,
ce qui offre “plus
de
professionnalisme”
aux spectacles.
a présence distinguée des théâtres
régionaux de Batna,
de Bejaia, de Tizi Ouzou,
d’Oum El Bouaghi et de
Constantine ainsi que du
théâtre national algérien
(TNA) est une première
dans ce festival qui souffle
sa 7ème bougie, a-t-on
souligné. Le théâtre d’expression amazighe “gagne
progressivement en professionnalisme de par l’encouragement de la créativité en
matière d’écriture, de scénographie et de jeu des
comédiens”, a estimé le
chercheur et metteur en
L
Mercredi 30 décembre 2015
Quotidien national d’information
scène Omar Fetmouche.
Pour le chercheur en culture
populaire, poète et romancier, Mouloud Fertouni, de
Tamanrasset, les spectacles
retenus dans la manifestation reflètent la richesse linguistique de tamazight avec
la présence des quatre
“variantes” de cette langue,
en l’occurrence le chaoui, le
kabyle, le mozabite et le targui, y compris dans les
rangs du jury. Le spectacle
“Amghar dhe thamnoukaleth” (Le vieux et la princesse), monté par le théâtre
régional de Batna d’après
une £uvre du libyen Brahim
El Kouni, “atteste de l’ouverture du festival sur les
différentes variantes de
tamazight”, a estimé ce
chercheur, pronostiquant
que la compétition sera
“rude” durant cette édition
au regard de la haute facture des pièces concurrentes.
Cette édition est un “plus”
dans les efforts de promotion de la langue et du patrimoine amazighs, particulièrement avec la programmation d’une journée d’étude
sur les arts du conte et les
formes de spectacle traditionnel, a relevé de son
côté Djamel Nehali, du
département de la langue et
de la culture amazighes de
l’université de Batna 1. La
rencontre permet le retour
au patrimoine populaire que
recèlent les
différentes
régions du pays et que les
universitaires £uvrent à le
préserver pour le mettre à
la disposition de ceux qui s’y
intéressent, dont les professionnels du théâtre qui
pourront y puiser pour développer le théâtre amazigh et
un théâtre algérien authentique, a encore souligné cet
universitaire. Les participants à la journée d’étude
sur le théâtre amazigh et les
arts du conte ont appelé à
ouvrir des ateliers aux étudiants pour les impliquer
dans la recherche théâtrale,
et jeter, ainsi, des passerelles d’échanges entre
l’université et le monde de la
scène. Les spectacles en
lice dans le cadre de ce festival sont quotidiennement
suivis par un public très
nombreux que la petite salle
du théâtre régional de la
capitale des Aurès arrive difficilement à contenir, a-t-on
observé.
Le film “Star Wars” a continué à tout pulvériser au box-office nord-américain pour
son deuxième week-end en salles avec
149,2 millions de dollars de recettes, a
annoncé la société Exhibitor Relations lundi.
Jamais un film n’avait récolté autant pour
son deuxième week-end. Le “Réveil de la
Force” bat largement “Jurassic World”, qui
avait récolté 106,6 millions de dollars pour
le même week-end en juin 2015. Le premier
“Star Wars” en dix ans a enchaîné les
records de ventes de billets dès avant sa
sortie: plus grosses préventes historiques,
meilleur week-end de sortie en Amérique
du Nord et à l’international, etc. Il a aussi
franchi la barre du milliard de dollars de
recettes en douze jours, battant une fois
encore “Jurassic World” qui l’avait fait en
treize jours. Le film de J. J. Abrams avec
Carrie Fisher, Mark Hamill et Harrison Ford
porte tout le box-office nord-américain, qui
avait pour la première fois dépassé la barre
des 300 millions de dollars le week-end de
sa sortie, et retombe tout juste en dessous
à 295,6 millions pour le week-end écoulé.
Un sommet historique, là aussi, pour un
week-end de Noël, selon la société spécialisée Rentrak. La comédie “Daddy’s Home”
prend la seconde place avec 38,7 millions
de dollars, réussissant brillamment sa sortie.
Le film de Sean Anders avec Will Ferrell et
Mark Wahlberg raconte les mésaventures
d’un beau-père heureux avec la progéniture
dont il a la charge, jusqu’au jour où le père
biologique des enfants revient. Autre sortie,
la comédie dramatique “Joy”, de David
Russell avec Jennifer Lawrence et Robert
de Niro, prend la troisième place avec 17,0
millions de
dollars. Sorte de Cendrillon
moderne, Jennifer Lawrence surmonte vicissitudes familiales et professionnelles et
mène au succès son entreprise et son produit-phare, un balai-serpillière. Le film fait
parler de lui pour les Oscars. “Sisters”, avec
Tina Fey et Amy Poehler, deux des femmes
comiques les plus en vue aux Etats-Unis,
engrange 14,2 millions de dollars pour son
deuxième week-end, un niveau comparable
à celui de son week-end de sortie.
l’admiration, notamment l’épée façonnée
par l’artisan Bekkai Lazouri de la wilaya
d’Adrar qui a hérité ce métier de ses
ancêtres et veille à sa promotion. La
fabrication de ce joyau appelé “Tkouba”
continue d’être exercée par cet artisan
et d’autres, malgré la tentation de la vie
moderne et cette activité s’est adjugée,
au fil du temps, un label algérien et une
réputation qui n’a rien à envier à celle de
l’épée légendaire de samouraï, a déclaré
un visiteur. Fabriquée de fer de parechoc des véhicules chauffé dans un
vieux four et façonnée dans des moules
de différentes tailles, l’épée targuie est
gardée dans une étui à base de peau de
chèvre ornée de plaques d’aluminium ou
d’argent et portant des symboles inspirés de la culture targuie, a expliqué l’artisan Bekkai. Cet artisan œuvre, avec sa
famille, à faire découvrir et promouvoir
ce produit qu’il estime comme un trésor
du patrimoine algérien à travers la participation aux manifestations à l’intérieur
et l’extérieur du pays, a-t-il affirmé
signalant que cette épée a suscité un vif
intérêt des visiteurs à l’exposition organisée à Bordeaux (France). La 3ème édi-
tion du salon national d’artisanat, ouverte samedi au Centre des conventions
Mohamed Benahmed d’Oran propose 25
activités d’artisanat traditionnel de 321
exposants et 13 associations versées
dans le développement des produits
d’artisanat artistique. Cette manifestation, qui sera clôturée le 2 janvier prochain, est initiée par la chambre d’artisanat et des métiers en collaboration avec
la direction du tourisme et d’artisanat
d’Oran. ilayas participantes. Le responsable de l’exécutif, Hamou Ahmed
Touhami, s’est félicité
Festival amateur des marionnettes d’Ain-Temouchent
Lever de rideau sur la 1ère édition
e coup d’envoi de la première édition du festival
national amateur des marionnettes d’Ain Temouchent a été
donné, lundi, par le wali, en
présence des autorités locales
et des représentants des 15 w
de ce nouvel acquis pour la
wilaya, invitant les participants
à s’exprimer dans ce domaine
d’art qui profite, également, aux
adultes et à fournir davantage
d’efforts pour assurer la pérennité de cette manifestation.
Pour sa part, le directeur local
de la jeunesse et des sports a
L
rappelé que ce festival national
amateur de marionnettes est
inscrit au calendrier 2015 du
MJS dans le but de redynamiser l’animation des établissements de jeunes et de relancer
cet art à part entière.
La cérémonie d’ouverture
s’est poursuivie par une présentation, par deux membres du
jury, de l’art de la marionnette et
des efforts fournis pour sa
relance au niveau national.
Dans un rappel historique,
Meddah Sid Ahmed, inspecteur
de la jeunesse et des sports à
Sidi Bel Abbes, a rappelé qu’en
Algérie, la marionnette était
désignée sous une appellation
d’origine ottomane, “Garagouz”.
Dans certaines régions du
pays, on l’appelle également
“Ghanja”, une figurine qu’exhibent les enfants en implorant
Dieu le tout puissant pour que
tombe la pluie.
Son
collègue,
Douila
Noureddine, conseiller de la
jeunesse dans la même wilaya,
a rappelé la place qu’occupait
cet art dans les années 70,
avant de s’éclipser totalement
18
du paysage culturel, à l’exception de quelques “apparitions
timides et éphemères”.
Avec l’institutionnalisation du
festival national culturel du
théâtre de la marionnette d’Ain
Temouchent, en 2008, cet art a
enregistré un essor particulier,
étant à sa neuvième édition, at-il rappelé.
Organisée par l’Office des
établissements de jeunes
(ODEJ) de la wilaya, sous l’égide de la DJS, cette manifestation qui regroupe 16 troupes
(deux pour Ain Temouchent) de
marionnettes des établissements de jeunes de plusieurs
régions du pays, est consacrée
au thème “la lutte contre les
maux sociaux”.
Se déroulant, du 28 au 31 de
ce mois, le festival a dédié son
premier prix de 100.000 dinars
à la mémoire du défunt
Berrezak Bouziane (19441998), un ancien cadre de la
jeunesse à Beni Saf. Les autres
prix concernent, respectivement, la meilleure réalisation,
la meilleure marionnette et le
meilleur castelet.
Mercredi 30 décembre 2015
Essais nucléaires français à Reggane
Le film “Star Wars”
continue
à tout pulvériser
L’épée targuie fascine
épée targuie “Tkouba” exposée à la
3ème édition du salon national
d’artisanat, qui se poursuit à Oran, attire
de nombreux visiteurs fascinés par la
beauté du travail et la richesse des
motifs. Le stand réservé pour la première fois dans ce salon au riche et varié
patrimoine traditionnel targui expose une
panoplie de produits d’artisanat jalousement préservés par des artisans attachés à leur sauvegarde contre la disparition, selon un exposant. Les objets
d’art portant l’empreinte du patrimoine
authentique de “l’Homme bleu” suscitent
Actualité
Quotidien national d’information
Box-office nord-américain
Salon de l’artisanat d’Oran
L’
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Graves menaces sur la santé
et l'environnement
Les effets de la radioactivité, conséquence des essais nucléaires de février 1960, à Reggane (150 km au sud d'Adrar), pèsent toujours sur la
santé humaine et l'environnement, de l'avis des associations locales, experts et chercheurs s'intéressant au nucléaire.
e président de l'association "13 février 1960" de
Reggane, Omar Hamel,
dans un entretien à l'APS, s'est
dit "surpris" de la qualification
par des intellectuels, historiens
et académiciens de ces crimes
atroces de simples "essais", et
qui, a-t-il souligné, sont "loin de
l'être, au regard des ravages
engendrés". Des explosions
qui, selon les populations
témoin, ont fortement secoué la
région, avec, outre les destructions, de lourdes conséquences
sur la santé humaine, l'environnement et la nature. Hamel a
ainsi souligné les graves répercussions de ces explosions sur
la vie humaine, l'environnement, la faune et la flore, ayant
fait de cette zone vierge, paisible et à la nature intacte, un
lieu désertique et de désolation,
n'offrant plus aucun signe de
vie.
L
Accroissement, depuis,
du nombre de cas de
cancer.
Sur le plan de la santé, cette
catastrophe continue de provoquer, au fil des ans, l'apparition
de nouvelles pathologies,
jusque-là méconnues dans la
région, liées notamment au
cancer, la leucémie et la cécité,
du fait de l'exposition à la radioactivité, estime le président de
la cellule des maladies cancéreuses de l'hôpital d'Adrar, Dr.
Mustapha Ousidhoum, lequel,
pour étayer ses propos concernant l'émergence de nouvelles
maladies dans la région, a fait
état de 44 cas de cancer enregistrés depuis début 2015 au
niveau de l'hôpital de Reggane,
soit 12 cas de plus que l'année
dernière. Pour améliorer le dia-
gnostic de pathologies cancéreuses, l'hôpital s'est doté d'un
scanner dernière génération et
de lunettes de détection de
radioactivité, permettant
le
dépistage précoce des malades
et leur meilleure prise en charge, a-t-il affirmé. Mettant en
avant les séquelles de la radioactivité sur les populations
sahariennes, il a rappelé les
conventions
internationales
reconnaissant 21 maladies cancéreuses comme étant une
résultante directe de la radioactivité et figurant sur la liste de
l'organisation mondiale de la
santé (OMS), dont certaines de
contamination immédiate par la
radioactivité et d'autres pouvant
être développées à long terme.
Il a appelé, dans ce cadre, à
intensifier et coordonner les
efforts avec d'autres instituts de
recherche et experts en physique nucléaire en vue de
répertorier les pathologies
oncologiques dans la région et
définir les liens entre les cas de
cancer de la région et les essais
nucléaires d'il y a 55 ans, du fait
de l'existence d'effets ionisants
dévastateurs sur la santé à long
terme. Dr. Bentouba, spécialiste
en physique énergétique à l'université d'Adrar, de son côté, a
confirmé que les tests de dosimètres effectués par des
experts français dans la région
depuis cinq ans y ont révélé un
"taux élevé" de radioactivité, faisant toujours peser de lourds
risques sur l'environnement.
Ceci, d'autant plus que la
France avait recouru à l'enterrement dans la région d'importants matériels et moyens utilisés
dans
l'opération.
L'enseignant universitaire, qui
prépare une étude sur les
"effets
des
explosions
nucléaires dans le Sud-ouest",
a soutenu aussi que "la région
entière n'a pas été épargnée
des risques d'un rayonnement
radioactif", citant, dans ce
cadre, la région de Oued
Namous (Béchar), laquelle,
outre les sites des explosions
de Reggane (Adrar) et In-Ecker
(Tamanrasset), a été le champ
d'essais nucléaires dont elle
porte encore les stigmates et
est désertée de sa population
car non assainie de la radioactivité.
Les zones agricoles
affectées
Entre-autres effets visibles des
séquelles des explosions dans
la région, le président de l'association "13 février 1960" a évoqué la contamination de l'environnement par les radiations
ayant conduit à un flagrant
rétrécissement des espaces
agricoles oasiens et à un recul
sensible de la production agricole dans la région de
Reggane, auparavant pourvoyeuse, grâce au troc, des
pays du Sahel en produits agricoles. Le Tanezrouft en est un
exemple éloquent de cet état de
fait, en effet, après avoir été
riche en sites verdoyants
convoités jadis par les caravanes commerciales, il est
devenu un vaste désert sur des
centaines de km. Une situation
qui, du fait de la radioactivité, a
entraîné une baisse du débit
des eaux souterraines et parfois
le tarissement de puits, a-t-il
ajouté, tirant l'alarme sur la
nécessité
de
rechercher
d'autres alternatives.
Assainir la région
pour nourrir l'espoir de
vie des citoyens
Cette radioactivité, dont les
séquelles perdurent depuis de
longues années, de l'avis d'experts et chercheurs, nécessite
d'urgentes décisions pour dissiper la crainte des citoyens de la
région et leur permettre d'espérer un retour de la vie, et ce, à
travers l'organisation d'opérations d'assainissement de l'environnement des déchets radioactifs, fournir les moyens techniques et des expertises à
même de satisfaire cette
requête. M.Hamel, à ce titre, a
suggéré pour atteindre un environnement sain et salubre l'utilisation d'énergies renouvelables
pour réaliser un développement
durable, fixer la population dans
un environnement à climat pur,
en plus d'actions de regénération du couvert végétal, boisement et réalisation de ceintures
vertes.
Établir une étude
écologique et sanitaire
pour des actions
préventives.
La présidente du bureau de
wilaya de l'association nationale de protection de l'environnement et de la lutte contre la pollution à Adrar a, de son côté,
mis en relief la nécessité
d'études scientifiques afférentes aux volets écologique et
de santé, en vue d'aboutir aux
actions préventives. Rokiya
Tahri a appelé, dans une déclaration à l'APS, les responsables
concernés à oeuvrer, loin des
actions occasionnelles et des
dates anniversaires, à travers
des démarches pratiques, pour
venir en aide aux citoyens
affectés par ce "cauchemar"
résultant
des
explosions
nucléaires. Elle s'est montrée
"étonnée" du recours à la mise
en place d'une clôture autour de
la zone zéro, ne permettant en
rien de freiner les émanations
radioactives,
appelant
à
prendre des mesures pratiques
telle que le recours à des expériences scientifiques et efficientes pour absorber les radiations et assainir la région, à
l'instar de l'expérience au Japon
qui a connu une situation similaire. Bien que le réchauffement
climatique demeure un phénomène mondial, il reste, toutefois, impossible de ne pas faire
le lien entre la radioactivité
engendrée par les explosions à
Reggane et les conditions climatiques et écologiques prévalant actuellement dans la
région, ayant ajouté aux souffrances
des
populations
locales, estimera-t-elle.
APS
In-Ecker
Nécessaire nettoyage des sites contaminés
Le nécessaire nettoyage de la
région d'In-Ecker (150 km au nord de
Tamanrasset), contaminée par les
essais nucléaires de la France, et la
prise en charge des victimes demeure
une question "pressante", ont souligné
des associations locales et des spécialistes des questions nucléaires. Ce problème revêt un caractère "urgent",
après 50 ans des essais nucléaires, qui
ont engendré des effets et des répercussions néfastes sur la santé humaine, l'environnement et la destruction du
potentiel des régions avoisinantes, ontils observé. L'association Taourirt de
Tamanrasset s'emploie depuis sa création, en décembre 2012, à faire aboutir
une série d'objectifs visant à mettre en
évidence les séquelles induites par les
essais nucléaires à In-Ecker et appelle
à considérer ces essais en tant que
crime contre l'humanité sur la population et l'environnement. L'association
s'attelle, entre-autres, à sensibiliser la
population et les instances et organismes sur les 13 essais nucléaires
menés entre 1961 et 1966 à In-Ecker et
dont les effets des radiations affectent
en vie, et ce, par leur indemnisation,
leur prise en charge et leur assistance.
Dévoiler les archives secrètes sur les
crimes contre l'humanité. Rappelant les
crimes abominables commis par la
France coloniale contre le peuple algérien et l'acte colonial ignoble de transformer le Sahara algérien en champ
d'exécution de ces crimes, l'association
s'assigne comme objectif d'obliger la
France à dévoiler les archives secrètes
concernant ces crimes, mener des opérations de nettoyage et d'assainissement de la région des effets radioactifs
et créer un observatoire permanent
pour le suivi de la radioactivité à travers
les régions et sites contaminés.
encore l'environnement et les populations riveraines, se traduisant par la
prévalence de graves maladies, le cancer notamment, perceptibles sur la
santé humaine, animale et même végétale. Le président de l'association,
Mahmoud Louaer, a indiqué à l'APS
"qu'il est aujourd'hui indispensable de
vulgariser les dangers des déchets
radioactifs et rechercher les sites où ils
ont été enterrés, restés encore inconnus".
Environnement pollué, maladies et souffrances des victimes.
Faisant le lien entre les essais
nucléaires et l'apparition de plusieurs
maladies, M. Louaer a indiqué que ces
essais sont à l'origine de l'apparition de
lourdes maladies, dont celles cancéreuses très répandues dans l'Ahaggar,
en plus de malformations congénitales
et d'autres liées à la stérilité. Pour faire
face aux séquelles induites par la radioactivité sur la santé humaine, moult
appels ont été lancés pour rendre justice aux victimes de ces essais encore
Faciliter les procédures
d'indemnisation et aplanir les
obstacles bureaucratiques.
"Il appartient de créer des centres médicaux spécialisés dans la wilaya de
Tamanrasset pour apporter l'assistance
médicale nécessaire et prévenir et traiter les maladies conséquentes de la
7
radioactivité", a soutenu son président.
La France appelée à reconnaitre et à
assumer ses responsabilités. Des
experts, chercheurs et autres personnalités de défense des droits de l'homme,
s'intéressant à la question des essais
nucléaires au Sahara, ont estimé "impératif" pour la France d'assumer pleinement sa responsabilité de nettoyer et
réhabiliter les zones contaminées et
polluées, ayant constitué des champs
d'essais nucléaires. Se basant sur les
droits de l'homme et les conventions
internationales, passés en revue lors
d'un séminaire national tenu par l'association Taourirt,
l'an dernier à
Tamanrasset, ils ont appelé à la protection de l'humanité des conséquences
des pollutions induites par les essais
nucléaires. Le chercheur A. Laboudi a,
dans une intervention sur le caractère
dévastateur de ces essais, souligné que
les sites des essais ont été hautement
pollués et irradiés, et les effets de la
radioactivité, laissés à ciel ouvert sans
être assainis, perdureront durant des
milliers d'années.
APS
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Les ordonnances médicales en débat à Oran
Rendre obligatoire
l’informatisation
Hier, à Oran, Selon
la présidente de
l’Association
solidarité des
pharmaciens
organisés (Aspo),
Houda Maïziz qui
regroupe 4 000
pharmaciens de 28
wilayas du pays et
lors d’une
conférence de
presse, a soulevé,
la récurrence des
fautes graves
engendrées par la
transcription
manuscrite des
ordonnances
médicales qui sont
délivrées par
certains médecins.
Par Mourad Belkaïd
ce sujet, la présidente de l’Aspo a
annoncé la tenue, le
19 mars 2016 à Oran, d’un
Congrès international sur le
fléau des médicaments du
cabas. Le médicament générique a aussi occupé une
place dans les discussions
À
entre les journalistes et la
présidente de l’Aspo qui a
mis en cause les «hommes
d’affaires qui n’ont rien à
avoir avec le médicament,
d’avoir dérégulé le marché
en imposant un diktat aux
pharmaciens. De nombreux
grossistes de médicaments
font dans la vente concomitante en obligeant les pharmaciens à prendre des produits arrivés presque à
péremption avec les médicaments commandés». Ce
sont les malades chroniques
comme les cardiaques, les
cancéreux, les insuffisants
rénaux et les femmes atteintes de maladies de parturition qui font les frais de cet
état de fait pénalisant. Mme
Houda Maïziz a pointé un
doigt accusateur sur des
fournisseurs de médicaments du cabas qui se développe à la faveur de la rupture itérative des médicaments. «Les médicaments
du cabas sont frauduleusement importés par des particuliers avec tous les risques
que cela peut générer du fait
que ce sont des médicaments de contrefaçon».
Cherifi, vice-président de
l’Aspo, parlera, quant à lui,
de «réseaux qui se sont
constitués pour importer des
médicaments contrefaits qui
présentent un réel danger
pour la santé des malades».
Un constat qui a été mis en
évidence par la présidente
de l’Aspo, qui a déclaré que
des «actions radicales seront
entamées à partir de 2016
pour traiter ce problème dan-
gereux». Elle ne manquera
pas de souligner que des
pharmaciens sont prêts à se
mobiliser pour ne plus servir
une ordonnance manuscrite.
Dans le sillage de ses déclarations, la conférencière a
affirmé que des problèmes
liés à l’ordonnance manuscrite sont constamment enregistrés par les pharmaciens.
Elle réclame dans ce
contexte l’instauration d’un
système d’informatisation de
l’ordonnance médicale qui se
fait partout ailleurs sauf en
Algérie. La présidente a
encore abordé le sujet sensible de la rupture des médicaments dont plus de 30 médicaments vitaux sont actuellement introuvables dans les
officines.
M.B.
Hassi Ameur
Réalisation d’une station
d’épuration
Oran, le programme
tracé par la Direction
des ressources en eau de la
wilaya d’Oran, pour la réalisation de nouvelles stations
de traitement et épuration
des eaux usées (Step), à travers tout le territoire de la
wilaya, est en bonne voie.
Dans ce contexte, la wilaya a
bénéficié d’autres projets de
réalisation de stations d’épuration des eaux usées, dans
les communes de Gdyel,
pour prendre en charge les
eaux usées de toute la
région (Hassi Ameur, Hassi
Bounif, HassianToual). Pour
cela, une enveloppe de 5,5
milliards de centimes a été
débloquée pour la réalisation
d’une station d’épuration, à
la commune de Hassi Ameur.
Le but principal est d’éliminer
les risques sanitaires. Ainsi,
les eaux usées épurées sont
réutilisées pour l’irrigation de
certaines cultures telles que
l’arboriculture. En 2020, les
Mercredi 30 décembre 2015
Quotidien national d’information
A
eaux usées représenteront
un volume très appréciable
de près de 2 milliards de m3.
Un tel volume, une fois
épuré, pour des considérations écologiques ou de protection des ressources en
eau, sera très apprécié,
quant à son utilisation par
l’Agriculture ou l’Industrie.
D’énormes investissements
ont été consacrés pour réaliser des projets à travers la
wilaya d’Oran, afin de résoudre les problèmes d’assainissement des eaux usées et
des eaux pluviales, ainsi que
la protection des centres
urbains contre les inondations. Le projet dont l’étude a
été réalisée, sera lancé au
courant du premier trimestre
de l’année 2016, ont indiqué
les mêmes sources. Cette
localité est devenue un réceptacle, pour plusieurs villages
avoisinants, d’où l’importance
de ce projet d’utilité publique.
L’accent sera, également,
mis, selon nos sources, sur
les conduites en provenance
de la zone industrielle. En
8
plus du curage, ces conduites
seront également renforcées.
En spécifiant, donc, les
grands axes de ce projet, nos
sources ont indiqué que des
opérations sont, également,
prévues en matière d’assainissement, dans les cités 92
et 51 Logements. De plus, les
communes de Mers El-Kébir
et Misserghine auront, aussi,
leur STEP. Les projets sont
gérés par la direction de
l’Hydraulique
et
des
Ressources en eau. Les
STEP sont réalisées pour
deux objectifs essentiels, à
savoir : l’arrêt des rejets des
eaux usées, dans la mer et la
réutilisation des eaux traitées
pour l’irrigation des terres
agricoles. Les eaux usées
seront épurées conformément aux prescriptions sanitaires et techniques applicables à l’utilisation des eaux
traitées à des fins d’irrigation
des cultures.
M.B.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
230 participants
au championnat national
des petites catégories
Selon le responsable local du secteur du tourisme et l’artisanat : « Ces
établisse-ments ont été classés par la
Commission nationale ministérielle
chargée de l’opération de classement
des hôtels. Ainsi, la Direction du tourisme et de l’artisanat a laissé entendre
que sept établissements hôteliers
d’Oran ont été classés dernièrement de
2 à 5 étoiles. Pour impulser le secteur
du tourisme, la Direction locale envisage d’organiser un workshop sur les
ressources humaines et la formation en
mars prochain, en collaboration avec
les Directions de l’emploi et de la formation et de l’enseignement professionnels
d’Oran. Ce classement contribuera à
l’amélioration de la qualité des prestations hôtelières et procurera aux caisses des communes des rentrées d’argent versées à travers la taxe de séjour
dont doivent s’acquitter les propriétaires
des hôtels conformément à la loi de
finances 2008 fixant les taxes selon le
nombre d’étoiles, a soutenu Belabbès
Belkaïm. La wilaya d’Oran dispose de
160 établissements hôteliers dont 81
classés.
M.B.
Banque de développement
local (BDL)
Du nouveau pour
la clientèle
as moins de 227
échephiles prennent
part au championnat
national des jeux d'échecs
des petites catégories,
ouvert lundi à Tlemcen.
Les participants (130 garçons et 97 filles) âgés de
moins de 8 ans à moins de
18 ans, représentent 17
ligues de wilayas du pays
dont Alger, Blida, Béjaia,
Tizi Ouzou, Constantine,
Biskra, Tipasa, Bordj Bou
Arreridj, Chlef, Sidi BelAbbès, Boumerdès, Oran,
Tiaret, Tlemcen, selon le
comité d'organisation.
Les épreuves de cette compétition, organisée du 28
décembre au 1er janvier
par la ligue de wilaya des
jeux d'échecs en collaboration avec la Fédération
algérienne de la discipline
et la direction de la jeu-
P
Tlemcen
Saisie de 4 250 litres
de carburant
Les éléments des différentes brigades des douanes relevant de la
Direction régionale des douanes de
Tlemcen ont découvert et saisi, la
semaine dernière, lors de l’accomplissement de leurs missions entrant dans le
cadre de la prévention et la lutte contre
la contrebande sous toutes ses formes,
au niveau des zones de la bande frontalière, une quantité de 4 250 litres destinés à la contrebande, répartis à travers
124 jerricans en plastique et transportés
à dos des baudets. La valeur de la marchan-dise saisie est estimée à 58 225 DA
et l’amende douanière à 291 125 DA.
B.A.
nesse et des sports de la
wilaya de Tlemcen, sont
dirigées par 17 arbitres,
selon la même source soulignant que des détenteurs
de titres africains partent
favoris pour remporter des
places honorifiques dont
Ouareth Abdelwahab (-18
ans) de Béjaia, Maouchi
Amina (-16 ans), Chaabane
Loubna (-14 ans) et Djabri
Massinissa (û14) de Bejaia
et Nacer
Ahmed (-16), Nacer Rania
(-14) et Nacer Loubna (-12)
de Tizi Ouzou.
La wilaya de Tlemcen parti-
cipe à ce championnat avec
de jeunes éléments du club
de la commune de Amieur
qui, en dépit de ses
moyens modestes, a réussi
à former et préparer des
échephiles prometteurs, a
souligné le responsable du
club, Mesmoudi.
hand:
Préparation de la Coupe d'Afrique 2016 de
Dans le cadre de la célébration du
30e anniversaire de la création de cette
institution bancaire, des journées portes
ouvertes d’information et de sensibilisation ont été organisées cette année
sous le thème «La BDL innove et vous
facilite la banque». Le directeur de
l’agence 417-Miramar, Ahmed Zahana,
a laissé entendre que dès l’année 2016,
la Banque de développement local
(BDL) proposera, à sa clientèle, une
gamme variée de produits et des avantages. L’année 2016 sera aussi une
période phare pour le lancement des
travaux d’aménagement et de modernisation à travers les 152 agences
implantées à l’échelle nationale. Il y
aura, en outre, l’accompagnement
financier de l’économie nationale par le
bais du financement de la PME-PMI
avec l’ouverture d’une nouvelle agence
à Oran (rue de la Paix) dédiée à ce dispositif. Sans oublier le prêt à gages, qui
rend de grands services aux citoyens
dans les moments de besoin. Parmi les
nouveautés, on compte la promotion
des instruments de paiement à distance, à l’instar du Mobile Banking qui
va permettre un accès à distance
24h/24. Avec ce nouveau système, la
clientèle pourra accéder rapidement à
son compte de partout et à tout
moment, le règlement et l’encaissement
des factures par des prélèvements ainsi
que la commande de chéquiers.
M.B.
CAN-2016 DAMES
(PRÉPARATION) :
Jeux d'échecs:
Tourisme
Hiérarchisation
de 7 hôtels
L'Algérie s'impose face
au Monténégro (24-22)
a sélection algérienne de handball,
en stage au Monténégro, s'est
imposée lundi à Bar (40 km de
Podgorica) contre la sélection locale
24-22 (mi-temps: 15-12) en match amical en vue de la 22e Coupe d'Afrique
des nations CAN-2016, prévue du 21
au 30 janvier au Caire (Egypte).
Dimanche soir, les deux sélections ont
livré un premier test à Podgorica
revenu aux locaux sur le score de 25 à
19.
D'autre part, deux joueurs du Sept
L
national souffrent de diverses blessures: Chahbour Riad qui est pris en
charge par le staff médical au niveau
du
regroupement,
et
Hichem
Kaâbache, qui se trouve à Alger où il
poursuit ses soins.
Le Sept national a rallié le Monténégro
après un premier stage en Serbie au
cours duquel il a remporté ses deux
matchs amicaux contre Partizan de
Belgrade (33-21), mercredi, et l'Etoile
Rouge de Belgrade (43-21), vendredi.
Les hommes de Salah Bouchekriou
retourneront mardi à Belgrade pour
poursuivre leur stage. Ils regagneront
Alger jeudi tard dans la soirée.
L'Algérie évoluera lors de la CAN-2016
dans le groupe A avec l'Egypte (pays
hôte), le Maroc, le Gabon, le Nigeria et
le Cameroun. Le groupe B est composé de la Tunisie, du Kenya, de la RD
Congo, de la Libye, du Congo et de
l'Angola. Le champion d'Afrique se
qualifiera aux JO-2016 de Rio et les
trois premiers prendront part au championnat du monde 2017 en France.
Championnat national militaire des luttes associées:
Domination de l'équipe du Commandement
des forces aériennes
équipe du
Commandement des
forces aériennes (CFA) de
l'Armée nationale populaire
(ANP) a remporté le championnat national militaire
des luttes associées, clôturé lundi à Oran au terme
de deux journées de compétitions au Complexe sportif régional "Mustapha
Zitouni" relevant de la 2ème
Région militaire (2ème RM).
La cérémonie finale, marquée par la remise des
médailles aux vainqueurs
des deux styles de lutte
(libre et gréco-romaine), a
été présidée par le Général
Bachiri Hachemi, chef
d'état-major de la 2ème
RM, au nom du Généralmajor Saïd Bey,
Commandant de la 2ème
RM.
"L'excellente prestation des
athlètes et le haut niveau
de combativité dont ils ont
L'
Mercredi 30 décembre 2015
Quotidien national d’information
fait preuve, matérialise les
engagements du Haut commandement de l'ANP pour
la promotion du sport militaire national", a souligné le
Général Bachiri Hachemi.
"Le Haut commandement
de l'ANP mobilise tous les
moyens à même de permettre de promouvoir le
sport militaire national au
meilleur rang possible sur la
scène internationale", a
indiqué le chef d'état-major
de la 2ème RM après avoir
félicité les lauréats et
encouragé les autres participants.
Les qualités techniques des
athlètes ont été également
observées par plusieurs
cadres du secteur sportif
civil et militaire, à l'instar du
chef du service régional des
sports militaires de la 2ème
RM, le Colonel El-Hadj
Kharroubi qui s'est félicité
de "l'esprit sportif exem-
plaire des athlètes".
L'entraîneur de l'équipe
nationale militaire des luttes
associées, Mohamed
Benrahmoune s'est quant à
lui déclaré "très optimiste
pour l'avenir de la discipline, et ce, au vu du
niveau de ce championnat
national militaire qui permet
de mieux préparer les sportifs aux prochaines compétitions nationales et internationales". De son côté, le
président de la Fédération
algérienne des luttes associées, Rabah Chebah a
qualifié ce championnat de
"bonne étape d'évaluation"
en perspective des prochains rendez-vous sportifs
de la sélection nationale
(civile) dont l'ossature, a-t-il
rappelé, se constitue
d'athlètes militaires. Au
total, 120 athlètes répartis à
travers 12 équipes, représentant six Régions militai-
17
res et différents corps de
l'ANP, ont participé à ce
championnat national militaire des luttes associées,
inscrit au titre de la saison
2015/2016. L'équipe du
Commandement des forces
aériennes a remporté le
titre de grande championne
dans les deux styles de
lutte (libre et grécoromaine).
Dans le style libre, elle a
devancé les équipes de la
3ème RM et du
Commandement de la gendarmerie nationale (CGN),
classées 2ème et 3ème.
Dans le style gréco-romain,
l'équipe du CFA l'a emporté
sur ses homologues de la
1ère RM et de la 5ème RM.
Les lauréats en compétition
"individuelle" ont été aussi
distingués par des médailles récompensant les trois
meilleurs athlètes de chaque catégorie de poids.
L'entraîneur algérien
dévoile une liste
de 16 joueuses
L'entraîneur de la sélection féminine
algérienne de handball, Abdelkader
Rayane, a dévoilé lundi la liste des joueuses concernées par le premier stage de
préparation prévu à Alger du 30 décembre
2015 au 1er janvier 2016, en prévision des
prochaines échéances officielles.
En hibernation depuis janvier 2014, le
sélection féminine algérienne reprend du
service en prélude de sa participation à la
Coupe d'Afrique des nations-2016 (CAN2016) en Angola.
Le nouveau staff technique national composé de l'entraîneur en chef Abdelkader
Rayane et son adjoint Zoheir Guernane
ont dévoilé une liste de 16 joueuses, composée essentiellement d'athlètes du HBC
El Biar (9 joueuses) et du GS Pétroliers (6
joueuses).
Aucune joueuses évoluant à l'étranger n'a
été retenue pour ce stage de préparation
qui se déroulera à Alger.
L'équipe nationale était à l'arrêt et sans
entraîneur depuis la démission de Karim
Achour suite à son échec à qualifier
l'Algérie au championnat du Monde-2015
qui s'est déroulé début décembre au
Danemark avec le sacre de la Norvège.
Liste des joueuses convoquées :
HBC El Biar : Khoukho Souhila, Boussora
Fatma, Hasnaoui Ratiba, Iberaken Fatiha,
Ait Ahmed Amel, Benaicha Souhila,
Belouchrani Feriel , Amrani Nassima,
Feraoune Souad.
GS Pétroliers : Zaiadi Rokia, Selhi Aïcha,
Boudjelal Imene, Benabi Sarah, Haimeur
Fatima, Sahabi Samia.
NRF Constantine : Arouj Leila
JUDO:
Quatre athlètes
algériens en stage de
préparation en
Ouzbékistan
Quatre judokas algériens bénéficieront
d'un stage de préparation du 4 au 16 janvier prochain, en Ouzbékistan, en vue des
prochaines échéances, dont les qualifications aux Jeux Olympiques de 2016 à Rio
de Janeiro (Brésil), a-t-on appris lundi
auprès de la Fédération algérienne de
judo (FAJ).
Les quatre judokas sont : Houd Zourdani (66 kg), Abderrahmane Benamadi (-90 kg),
Lyès Bouyacoub (-100 kg) et MohamedAmine Tayeb (+100 kg), soit les quatre
athlètes algériens les mieux positionnés
actuellement dans le classement qualificatif aux JO de Rio.
"Ces judokas ont été dispensés du tournoi
Top 16, prévu le 2 janvier à la salle Harcha
Hacène (Alger), pour éviter d'éventuelles
blessures susceptibles de compromettre
leurs chances de participer au stage international en Ouzbékistan" a précisé le
Directeur technique national (DTN) Samir
Sebaâ.
Non concernées par le stage
d'Ouzbékistan, réservé uniquement aux
messieurs, les judokates de la sélection
nationale "seront quant à elles engagées
dans le Top 16" a affirmé la même source,
ajoutant que ces athlètes entreront "en
stage bloqué juste après le Top 16, pour
préparer l'Open de Tunis, du 14 au 16 janvier.
Comme pour le Top 16, Zourdani,
Benamadi, Bouyacoub et Tayeb devront
faire l'impasse sur l'Open de Tunis, du fait
qu'ils seront encore en stage bloqué en
Ouzbékistan. Mais l'Algérie sera quand
même représentée par une sélection
"messieurs" en Tunisie.
"D'autres judokas (seniors/messieurs)
seront engagés dans l'Open de Tunis, en
compagnie des filles, pour préparer entre
autres les Championnats d'Afrique de
2016" a encore détaillé Sebaâ.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Mercredi 30 décembre 2015
Quotidien national d’information
TOP 100 DES MEILLEURS JOUEURS
DE 2015 :
Régions
Ligue 1 Mobilis (16e journée) :
e derby algérois
entre CR
Belouizdad-MC
Alger comptant pour la 16e
journée du championnat de
Ligue 1 Mobilis, initialement prévu au stade 20
août (Alger), se jouera au
stade du 5-juillet à une
date qui sera fixée ultérieurement, a indiqué lundi le
président de la Ligue de
football professionnel
(LFP) Mahfoud Kerbadj.
"Le match CRB-MCA qui
devait se jouer initialement
au stade du 20-août 1955
en mi-janvier prochain a
été délocalisé sur
demande de la wilaya
d'Alger pour des raisons
d'ordres organisationnels",a affirmé à l'APS le
premier responsable de
l'instance chargée de la
gestion de la compétition.
L'autre derby de la capitale
entre l'USM Alger et le
NAHussein-Dey comptant
pour la même journée, se
déroulera également au
stade 5 juillet, suite à une
demande transmise par la
direction usmiste à LFP", a
précisé Kerbadj.
Riche en ferveur
et couleur
L
Les deux internationaux algériens Riyad
Mahrez (Leicester City/Angleterre) et Yacine
Brahimi (FC Porto/Portugal) occupent respectivement la 95e et 100e place au classement
des 100 meilleurs joueurs de l'année 2015,
établi par le quotidien sportif français L'Equipe.
Cet organe a dévoilé lundi les joueurs classés
entre la 81e et la 100e place.
Riyad Mahrez est en train de faire sensation
avec les "Foxes" en marquant 13 buts et
offrant 7 passes décisives depuis le début de la
saison.
De son côté, Yacine Brahimi s'est distingué
avec Porto notamment lors de la dernière
Ligue des champions.
Le classement du Top 100 de L'Equipe a été
établi par un panel de 19 journalistes des
rédactions de ladite publication.
Les deux joueurs algériens figurent également
dans le Top 100 des meilleurs joueurs au
monde, selon le classement publié vendredi
dernier par le journal britannique The Guardian.
Brahimi arrive à la 64e position dans ce classement dominé sans surprise par les intouchables Messi, Ronaldo et Neymar. Quant à
Mahrez arrive à la 97e place.
D'autre part, le goleador actuel de la sélection
algérienne, Islam Slimani, figure dans le Top 5
des meilleurs buteurs africains de l'année
2015.
Slimani est le quatrième meilleur
buteur africain de l'année avec 26 buts toutes
compétitions confondues.
Mahrez recule à la 3e
place au classement des
buteurs
L'international algérien, Riyad Mahrez, a
perdu sa deuxième place au classement des
buteurs du championnat de première division
anglaise (Premier League) de football qu'il partageait avec le Nigérian Ighalo (Watford).
Ighalo a inscrit son 14e but lundi lors de la
défaite à domicile de son équipe face à
Tottenham (2-1) en ouverture de la 19e journée
et se détache ainsi de son homologue algérien.
Mahrez (24 ans) auteur de 13 buts cette saison, pourrait toutefois reprendre son ''bien'' s'il
parvenait à marquer mardi lorsque son équipe
Leicester City, qui a également perdu son fauteuil de leader lundi, accueille Manchester City.
La première place du classement des buteurs
est détenue conjointement par Lukaku, auteur
d'un doublé lors de la défaite d'Everton à domicile contre Stoke City (4-3) et Vardy (Leicester
City), avec 15 buts chacun.
Classement provisoire des buteurs :
15 buts: Lukaku (Everton), Vardy (Leicester
City)
14 buts: Ighalo (Watford)
13 buts: Mahrez (Leicester City)
11 buts: Kane (Tottenham)
10 buts: Giroud (Arsenal)
7 buts: Agüero (Manchester City), Arnautovic
(Stoke City), Wijnaldum (Newcastle)
6 buts: A. Ayew (Swansea City), Barkley
(Everton), Deeney (Watford),
Pellè(Southampton),
Sanchez (Arsenal)
5 buts: J. Ayew (Aston Villa), Benteke
(Liverpool), Bojan (Stoke City),Cabaye
(Crystal Palace), Costa (Chelsea), Coutinho
(Liverpool), De Bruyne
(Manchester City), B. Gomis (Swansea City),
Koné (Everton), Payet (West Ham),Sterling
(Manchester City), Wilson (AFC Bournemouth).
Le Mawlid Ennabaoui Echarif (anniversaire de la naissance du Prophète QSSSL)
est une fête culturelle et cultuelle sacrée que les populations des régions de Gourara,
de Timimoune, du Touat et de zaouiyet Kounta, nord et sud d’Adrar, mettent un point
d’honneur à célébrer avec faste en s’attelant à mettre les dernières retouches aux
préparatifs de cette manifestation, connue communément sous le nom du
« S’bouâ’ » (semaine).
Lors de la 1ère journée du
championnat, les deux
matchs en question ont été
disputés sur le terrain de
l'équipe hôte:
Omar Hamadi pour MCACRB (0-0) et le 20 août
pour NAHD-USMA (2-1).
Le stade du 5-juillet, qui
avait été soumis à une
opération de travaux et de
remise à niveau, avait
rouvert ses portes à l'occa-
sion du derby entre l'USM
El Harrach et le NA
Hussein Dey (2-0), dans le
cadre de la 4e journée.
Toutefois, le président de
la LFP a tenu à préciser
que le dernier mot de
programmer les deux
derbies au stade du
5-juillet reviendra à la
direction de cette enceinte
sportive.
"Maintenant, il reste à la
direction du stade d'accepter de programmer ces
deux rencontres en espace
de 48 heures", a t-il dit.
La phase aller de la Ligue
1 a baissé rideau samedi
avec une domination
outrageuse de l'USM Alger,
championne d'hiver
incontestée avec dix
longueurs d'avance sur
son poursuivant direct
le CR Belouizdad.
L'ENTP remplacerait TAL
aux commandes le 15 janvier
Entreprise nationale des travaux aux puits (ENTP) devrait
prendre le relais de Tassili Airlines
(TAL) aux commandes du CS
Constantine dès le 15 janvier prochain, selon l'ex-directeur général de
ce club de Ligue 1 algérienne de football, Omar Bentobal.
"Selon des informations sûres, l'ENTP
remplacera TAL aux hautes sphères
du CSC le 15 janvier prochain, un
changement motivé par les problèmes
financiers que rencontre la deuxième
entreprise
citée",
croit
savoir
Bentobal, invité d'une émission sportive d'Echorouk-TV.
Les deux entreprises sont des filiales
de Sonatrach qui avait décidé, début
2013, d'investir dans le football algé-
L'
rien en rachetant la majorité des
actions de trois clubs de l'élite, à
savoir, le MC Alger, la JS Saoura et le
CSC.
Néanmoins, les choses n'ont pas
fonctionné de la manière souhaitée
par TAL avec le CSC. Ce dernier traverse une conjoncture difficile marquée notamment par des changements fréquents au niveau de ses
commandes administratives.
Jeudi dernier, Said Hamiti a été
nommé nouveau directeur général de
la société sportive par actions du club
phare de la capitale de l'Est en remplacement d'Abdelahmid Harkati,
resté en poste pendant seulement
deux semaines.
Cette instabilité administrative est
conjuguée à des difficultés financières
énormes que rencontre le club au
point où la direction n'arrive pas à
honorer ses engagements envers ses
joueurs.
Ces derniers ne sont pas payés
depuis plusieurs mois, selon Hamiti.
Tout cela s'est répercuté sur les résultats techniques de l'équipe qui a
attendu la 15e et dernière journée de
la phase aller pour renouer avec le
succès après 8 matchs sans victoire,
en battant à domicile la lanterne
rouge, le RC Arbaâ (1-0).
Le CSC occupe la 13e place au classement avec 16 points devançant
d'une seule unité le premier relégable,
le RC Relizane.
Ligue des champions 2016:
Le MO Béjaia transmet à la CAF
une liste de 22 joueurs
e MO Béjaia (Ligue 1
algérienne de football)
a transmis à la
Confédération africaine de
football (CAF) une liste
provisoire de 22 joueurs
devant prendre part à la
prochaine édition de la
Ligue des champions qui
débute en février prochain,
a appris l'APS auprès de la
direction du club.
Cette liste devrait être
complétée par d'éventuelles nouvelles recrues qui
viendraient renforcer la formation des "Crabes" lors
de l'actuel mercato d'hiver.
Le milieu du terrain franco-
L
rès attachés aux us
ancestraux de dimension
sociale,
les
Gouraris et
habitants du
Touat, qui accordent une
grande importance aux fêtes
religieuses et nationales, s’apprêtent, à la veille du Mawlid, à
perpétuer les traditions par
des gestes, halqa et autres
activités puisées du terroir,
question de permettre aux
invités de partager ce rituel
festif et aux populations locales de raffermir les liens et baigner dans une ambiance de
ferveur.
T
CSC :
CHAMPIONNAT D'ANGLETERRE:
Quotidien national d’information
Célébration du Mawlid Ennabaoui au Gourara
et au Touat (Adrar)
CR Belouizdad-MC Alger
domicilié au stade 5-juillet
Mahrez (95e) Brahimi
(100e), selon L'Equipe
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
tachdien Morgan
Betorangal qui vient de
s'engager avec le MOB
figure dans cette liste, en
attendant deux autres éléments. Le MOB qui participera pour la première fois
de son histoire à une compétition africaine n'a pas
été gâté par le tirage au
sort de la Ligue des champions puisque le vicechampion d'Algérie et
détenteur de la Coupe
d'Algérie 2015 sera opposé
au tour préliminaire aux
Ghanéens de l'Ashanti
Gold, champion du Ghana
en titre. Le match aller se
16
jouera entre le 12 et 14
février 2016 en déplacement alors que la manche
retour est prévue entre le
26 et 28 février à Béjaia.
En cas d'un exploit face
aux Ghanéens, les
Béjaouis devront rencontrer le vainqueur de la double confrontation entre les
Tunisiens du Club Africain
et les Ivoiriens de l'AS
Tanda. 9 clubs sont
exemptés du tour préliminaire à savoir l'ES Sétif
(Algérie), le TP Mazembe
(RD Congo) tenant du trophée, Coton Sport
(Cameroun), l'AC Léopards
(Congo), Al-Ahly et
Zamalek (Egypte), AlMerrikh et Al-Hilal
(Soudan), et l'ES Sahel
(Tunisie).
La liste provisoire
des joueurs
Gardiens de but: Rahmani,
Daif et Sidi Salah.
Défenseurs: Baouali,
Mebarakou, Benali, Aguid,
Messaoudi, Lakhdari,
Khadir, Boukria, Mouhli.
Milieux de terrain: Ferhat,
Sidibé, Zerdab, Yaya, Salhi
et Betorangal
Attaquants: Hamzaoui,
Belkacemi, Ndoye et
Bendjelloul.
Ancrage dans la
nomenclature de
l’Unesco
La richesse culturelle et cultuelle marquant la célébration
de cette manifestation religieuse à Timimoune a hissé
haut le S’bou’ê à l’echelle mondiale et ce grâce notamment
aux efforts consentis par les
académiciens, les anthropologues et les sociologues algériens qui ont pu l’imposer parmi
le patrimoine universel classé,
ces derniers mois, dans la
nomenclature de l’organisation
onusienne pour l’éducation, la
science
et
la
culture
« Unesco ».
Cette fête religieuse et culturelle très colorée, et favorablement accueillie par les
acteurs et associations culturelles locaux, met en effet en
valeur les rituels pratiqués par
les aieux et la longue procession des différentes tribus
arborant haut leurs étandards
sous les salves de baroud et
convergeant vers un point de
salut qu’est le lieu du saint
patron Cheikh Sidi Hadj
Belkacem. Aussi pour recevoir
dignement ses hôtes, les organisateurs ont-ils élaboré un
riche programme festif, aidés
en cela par les sages et les
notables des deux régions, le
Gourara et le Touat, pour s’étaler 24 heures durant, où l’inchad, chant très répandu lors
des occasions heureuses et
animé par les adeptes des
zaouïas et autres poèmes mettant en exergue la vie, la
conduite et les valeurs du
Prophète Mohamed (QSSSL)
sont déclamés le tout couronné par les louanges à
Allah.
Cette fête, dont les festivités débutent la soirée du 18 du
mois Rabie El-Awal de l’année
hégirienne pour se poursuivre
le jour suivant après la prière
du maghreb, se déroule dans
une ambiance de ferveur axée
sur les enseignements et la
portée de cette occasion religieuse, avec l’organisation
d’activités constructives, en
plus d’autres culturelles et touristiques.
Les jalons marquant
l’évènement
Cette fête est célébrée dans la
région durant la vie du cheikh
Sidi Hadj Belkacem ayant
vécu au 10e siècle de l’Hégire
lorsque ce saint patron a fondé
sa zaouïa et l’école coranique
pour la propagation des préceptes de l’Islam et le rayonnement du Savoir à la faveur
de la formation des adeptes et
disciples chargés, par la suite,
de mener la même mission au
travers des ksour éparpillés
dans la région du Gourara.
La célébration de cet événement que s’emploient à valoriser et pérenniser les autochtones a été, alors, mise à profit
pour l’organisation de larges
rencontres où converge la
population locale, issue de différents horizons, et a servi
également de cadre pour le
dénouement
de
certains
conflits et le raffermissement
des relations fraternelles et
d’entraide consacrées par
l’Islam, a expliqué à l’APS,
cheikh Talhaoui Hadj Ahmed
du vieux Kasr de Tellalet,
région de Timimoune.
Cette circonstance cultuelle
s’est perpétuée après la mort
de son fondateur par l’organisation, par les tribus installées
dans la région, de processions
animées par les chouyoukh
des
vieux
Ksour
de
Tebelkouza, Kaddour, Ouled
Ayach, flancs nord et est du
Gourara, qui convergent le jour
« J », brandissant chacun
son propre emblème vers la
zaouïa
de
Sidi Ahmed
Benyoucef du Kasr de
Massine où ils seront accueillis
par les adeptes de Sidi Hadj
Belkacem.
Parmi les préparatifs entrepris en prévision
de cette occasion cultuelle, les
autorités locales se sont attelées, en coordination avec le
mouvement associatif local, à
l’organisation de campagnes
de nettoiement, d’électrification des places publiques et
endroits devant servir de
cadres aux festivités et
accueillir les visiteurs, a indiqué le vice-président de
l’Assemblée populaire (APC)
de Timimoune,
Hakoumi
Abdelhamid.
A ces efforts viennent se greffer les actions menées par les
agences touristiques, de voyages et les structures hôtelières
qui ont mobilisé tous
les
moyens humains et matériels
en vue d’accueillir les touristes,
venus certains célébrer le
9
S’bouâ du Mawlid Ennaboui
dans de bonnes conditions à
même de leur permettre de
passer un séjour agréable
dans la région.
Le label touristique de
la région en aval
Les autorités locales et la
société civile nourrissent de
grands espoirs pour faire de
ce rendez-vous cultuel et culturel, drainant annuellement des
centaines de visiteurs, une
occasion pour la promotion de
l’image touristique de la région
du Gourara, L’Oasis rouge, et
d’en faire une direction touristique par excellence à la faveur
des potentialités naturelles
dont dispose la région, a
estimé le wali délégué de la
nouvelle circonscription administrative de Timimoune, Ali
Aoun.
Les parties concernées
entendent, à ce titre, consolider les capacités des structures d’accueil en vue de répondre aux flux croissant d’une
saison à une autre par l’achèvement rapide des projets touristiques, dont ceux retenus au
niveau de la zone d’expansion
touristique
(ZET)
d’AïnTedless, Timimoune, et la
réhabilitation du système
oasien, atout touristique dans
ce vaste territoire du sud algérien, a noté le même responsable.
Mercredi 30 décembre 2015
Bâtiments
désaffectés
de la cité
Boudraâ-Salah
Bientôt démolis
Les bâtiments désaffectés de la Cité BoudraâSalah, à Constantine,
seront démolis lundi prochain, ont affirmé lundi les
services de la wilaya. Une
instruction a été donnée
par le wali pour démolir
ces immeubles vides,
transformés depuis le relogement de leurs anciens
occupants (environ 700
familles) en 2013, en «
fief de tous les maux », at-on souligné de même
source. L’entreprise qui
sera chargée de la démolition a été déjà désignée et
il ne reste que la finalisation des procédures de
sécurité préalables au lancement d’une telle opération, a-t-on également indiqué. Des personnes désœuvrées issues de plusieurs quartiers de la ville
squattent ces immeubles
désertés et les transforment en lieu de débauche,
suscitant la colère des
habitants de cette cité
populaire dont la construction remonte à l’époque
coloniale. Des mouvements de protestation sporadiques ont été observés,
ces deux derniers jours,
dans ce quartier dont les
habitants déplorent l’insécurité qui y règne.
Auteur présumé
d’un triple homicide
à Biskra
Un individu
arrêté
Un homme de 25
ans, auteur présumé de
l’assassinat de trois personnes appartenant à une
même famille le 16 octobre dernier à Biskra, a été
arrêté lundi par les éléments de la Sûreté de
wilaya, a-t-on appris
auprès de ce corps
constitué. Cet individu
résidant à Sidi-Okba (18
km de Biskra) est un proche de la famille décimée
puisqu’il est le neveu
d’une des victimes, en
l’occurrence une femme
de 67 ans tuée par arme
blanche en même temps
que son époux âgé de 76
ans et de leur fils de 23
ans, selon la même
source. Le mobile de ce
crime semble être le vol
dès lors qu’au moment de
son arrestation, l’auteur
présumé était en possession d’une somme de sept
millions de dinars et d’un
lot de bijoux en or appartenant aux victimes, a-t-on
également fait savoir. La
personne appréhendée
sera présentée devant la
justice aussitôt après l’établissement d’un dossier
judiciaire, a-t-on conclu à
la Sûreté de la wilaya de
Biskra.
Régions
Mercredi 30 décembre 2015
Asthme en milieu scolaire
Production de viande blanche à Aïn Defla
Propagation alarmante
à Relizane
En hausse
substantielle
En direction des jeunes
Octroi de vingt locaux
commerciaux
Dans le cadre de la lutte contre le commerce informel, pas moins de vingt locaux
commerciaux ont été octroyés dans la commune d’Oued Djemaa au profit de jeunes
chômeurs qui espéraient beaucoup de l’Etat.
Ces locaux relevant de l’agence nationale
d’amélioration et de développement AADL
sont vraiment une bouffée d’oxygène pour
cette catégorie de nouveaux commerçants,
ils leur permettront de régulariser leur situation vis-à-vis des impôts, de la CASNOS
etc… . Notant que ces bénéficiaires occupaient auparavant des locaux précaires
construits souvent en bois, improvisés, ne
respectant nullement le plan urbain, et qui
étaient situés au niveau des quartiers de
Belhenna, dasse et Cantonnier, ainsi que
l’ancienne gare ferroviaire démolis récemment par les autorités locales de la ville de
Relizane. Cette initiative a été saluée par les
délogés de ces locaux et même de la population qui espère que les espaces récupérés
serviront à des utilités plus bénéfiques à la
ville d’Oued Djemaa.
A.L.
Environnement
Pour une prise en charge
réelle
Les menaces qui pèsent sur l’environnement sous toutes ses formes et dont certaines sont la conséquence d’un développement tronqué ou mal adapté, figurent aux
débats animés, depuis hier, lors des journées
consacrées pour un environnement saine Outre les organisateurs de ces journées,
comme la direction et les associations de
protection de l’environnement, quelque dix
associations nationales engagées dans ce
combat sont présentes et comptent peser de
tout leur poids pour faire évoluer une réelle
prise de conscience en faveur de mesures
radicales afin de juguler un processus déjà
engagé et dont on ignore les conséquences à
moyen et long termes. La journée d’hier marquée par la présence de plusieurs directions
dont celle de l’environnement et dès l’entame
a donné le ton en posant les problèmes les
plus à même de lever le voile sur les dégâts
déjà subis et les atteintes sous diverses
formes à un élément fragilisé. Plusieurs spécialistes n’ont pas manqué dès l’abord de
rappeler les dangers qui pèsent en milieu
urbain, liés à une croissance incontrôlable et
qui génèrent une pollution galopante ainsi
que d’autres nuisances liées à ce phénomène d’urbanisation générés par un développement parfois incontrôlable. La qualité de l’air,
de l’eau a été évoquée par nombre d’intervenants et dont la dégradation s’accentue au
rythme de certaines actions mal contrôlées.
Dans ce sens, un professeur d’université n’a
pas manqué de désigner du doigt plusieurs
facteurs au sein desquels l’homme porte une
grande responsabilité du fait de ses interventions tonitruantes. Un autre a dénoncé à son
tour les dégradations de l’environnement de
plus en plus confines du fait « d’une croissance rapide et mal maîtrisée ».
A.L.
Suite aux contrôles de la
DCP
11 commerces fermés
Les descentes effectuées ces trois derniers mois par les éléments de la direction du
commerce et la répression de la fraude ont
abouti à la fermeture de onze(11) commerces
et la saisie de huit cent soixante-trois (863)
Kg de viande avariée. Le non-respect des
conditions d’hygiène notamment en matière
de conservation a constitué l’important des
infractions constatées. En ces trois mois
d’automne où la forte chaleur contribue à
l’augmentation des risques, les hommes de la
DCP ont réalisé trois mille cinq cent quatre
(3.504) sorties de contrôle soldées par deux
cent cinquante (250) PV signifiant des
contraventions. Les mêmes éléments ont
prélevé quarante-cinq (45) échantillons qu’ils
ont soumis aux analyses microbiologiques et
physico-chimique a jouté notre source. Il est
utile de souligner que près de 90 cas d’intoxication alimentaire ont été enregistrés durant
ces deux derniers mois.
A.L.
Économie
Les médecins
spécialistes à Relizane,
ont tiré la sonnette
d’alarme sur la
propagation des maladies
respiratoires, plus
particulièrement, la
maladie de « l’Asthme »
qui sévit en milieu
scolaire.
a wilaya de Relizane
a
enregistré
un
nombre important de
plus de deux mille élevés
atteints de cette maladie, et
la région la plus touchée
dans cette wilaya est celle
d’Oued R’Hiou. Ce qui a
d’ailleurs exhorte les spécialistes à tirer la sonnette
L
d’alarme pour demander
que les prises en charge en
milieu scolaire soient augmentées afin de diminuer la
propagation de cette pathologie respiratoire.
Dans ce même contexte,
une journée d’étude a été
organisée à Relizane par la
direction de la santé, à
laquelle ont pris part des
spécialistes dans le domaine qui sont intervenu sous le
slogan de « l’asthme, le danger qui vient d’Oued R’Hiou
». Ils ont demandé à ce que
tous les efforts soient unis
par les instances concernées afin de limiter la propagation de cette maladie en
milieu scolaire considérée
comme la seconde pathologie après les caries de la
dentition chez les élevés.
Selon les spécialistes, la
maladie de l’Asthme peut
atteindre un enfant à six
mois, ce qui est difficile à
diagnostiquer cette maladie
à cet âge.
Les parents doivent
impérativement surveiller
constamment la respiration
de leurs enfants si elle est
naturelle. Selon les spécialistes, les allergies nasales
peuvent être un risque pour
se transformer plus tard en
Asthme chez l’enfant, ce qui
nécessite au préalable une
vraie prise en charge médicale de l’enfant atteint d’allergie nasale.
A. L.
Chef-lieu
Les poissonniers abandonnent
leurs stands
e marché des fruits et légume du
chef-lieu de Relizane, qui a si bien
démarré, dans un cadre ordonné, suscitant la satisfaction des citoyens, commence à faire parler de lui, en mal. Le
second pavillon qui vient d’être ouvert,
servant de poissonnerie, et dont des
stands ont été affectés à des personnes dans le besoin qui exerçaient
sur des charrettes dans des conditions
lamentables, est abandonné, servant
L
de dépotoir. Les poissonniers ont choisi d’aller s’entasser tous devant l’entrée du marché, à l’extérieur, avec les
marchands informels. C’est devenu
pratiquement impossible de circuler sur
ce trottoir par le fait que les entrées
sont quasiment obstruées et inondées
par les eaux déversées sur le poisson.
Ainsi donc, le marché commence à
perdre de son image par cette anarchie
qui s’amplifie de jour en jour. C’est à
croire que les responsables locaux ne
vont jamais dans ce marché puisqu’aucune réaction n’est venue corriger ce
nomadisme qui gâche une si belle
structure, prise en exemple par le
ministre du Commerce lors de son passage à Relizane quand il a demandé à
ce que les plans de la conception des
stands soient appliqués dans les
autres marchés du pays.
A.L.
La production de
viandes blanches a
connu une hausse
“substantielle” à Ain
Defla passant à
244.168 quintaux en
2015, soit près de
18330 quintaux de
plus qu’en 2014, a-ton appris ce lundi
auprès d’un
responsable de la
direction locale des
Services agricoles
(DSA).
Par Amel Korchi
ne progression de
8,10 % a été ainsi
enregistrée
à
la
faveur de cette augmentation
de production de viandes
blanches, nous a indiqué
Amar Saâdi, chargé du service des statistiques à la même
U
Refaits … à refaire à cause
de malfaçons
es bulldozers ont fait
leur
œuvre
à
Zemmoura, localité située à
l’est de la wilaya de
Relizane. En effet, les nouveaux trottoirs de La principale artère du centre-ville
dont l’opération de revêtement a suscité des interrogations au sein de la population, à cause de la médiocrité des travaux, viennent
d’être détruits. Les services
concernés informés on vite
réagi et après un contrôle
technique, ils n’avaient pas
tardé à dévoiler des ‘malfaçons scandaleuses’. Ces
nouveaux trottoirs sont
devenus impraticables avant
même l’achèvement des travaux, déplorent de nombreux citoyens. D’ailleurs,
on laisse entendre que les
nouveaux responsables de
la wilaya sont à cheval et
que tout projet entrepris
devrait être réalisés à l’avenir d’une manière efficace et
durable.
Une décision accueillie
avec enthousiasme par l’ensemble de la population.
«Une première dans cette
localité ou un travail bâclé a
été banni», dira un habitant.
Et habitants de cette artère
affirment que les nouveaux
trottoirs sont trop élevés et
dépassent largement le seuil
de leurs locaux et maisons.
Ces plaignants s’attendent au pire en hiver. Leurs
maisons et locaux pourraient être complètement
inondés par l’eau des pluies.
Dans ce contexte, ils sollicitent l’intervention des services compétents notamment le wali pour y remédier
à la situation.
A.L.
10
Ce sont des routes complètement
délabrées et qui sont souvent laissées
dans un état lamentable alors que les
entreprises chargées des travaux, ont
le devoir de réparer ce qu’elles laissent comme dégâts. Puis, les canalisations d’eau potable et surtout de
téléphonie fixe, sont dans un état très
critique. Preuve en est que les travaux
entrepris ont sérieusement endommagé la canalisation centrale d’AEP causant une pénurie d’eau de plusieurs
Outre leur contribution à l’augmentation de la production
animale (viandes blanches et
£ufs), ces complexes avicoles, dotés des équipements
les plus modernes, permettront de créer des centaines
de postes d’emploi, a-t-on
assuré de même source.
A.K.
e ministre de l’Energie, Salah Khebri,
a reçu, lundi,
l’ambassadeur
d’Allemagne à Alger, Gotz Lingenthal,
avec qui il a eu un entretien sur la coopération énergétique, tout en invitant les
entreprises allemandes à investir dans le
domaine énergétique en Algérie. Durant
cette rencontre tenue au siège du ministère de l’Energie, les deux parties ont
passé en revue l’état des relations de
coopération entre l’Algérie et l’Allemagne
dans le domaine de l’énergie et les perspectives de coopération, indique un communiqué du ministère. Le ministre et
l’ambassadeur allemand se sont félicités
du renforcement de la coopération par la
signature, en mars 2015, de la
L
Déclaration d’intention commune pour un
partenariat énergétique algéro-allemand.
Dans ce sens, ils ont souligné l’importance de la mise en oeuvre de cette
Déclaration à travers des projets concrets
notamment dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.
En outre, ajoute le communiqué, M.
Khebri a invité les entreprises allemandes
à explorer les opportunités d’investissement dans le secteur énergétique en
Algérie. A rappeler que la Déclaration
d’intention pour un partenariat énergétique algéro-allemand vise le renforcement des relations bilatérales dans le
domaine de l’énergie à travers l’instaura-
tion d’un dialogue de haut niveau sur les
différentes thématiques de politique
énergétique, le développement des énergies renouvelables, l’amélioration de l’efficacité énergétique et la protection de
l’environnement. L’exploration et la production d’hydrocarbures, la promotion de
partenariats industriels inter-entreprises
et la formation initiale et continue, sont
également des domaines privilégiés de
coopération à renforcer entre l’Algérie et
l’Allemagne. Pour assurer la mise en
œuvre des axes de coopération fixés par
les deux parties et pour un suivi régulier,
les deux pays avaient convenu de mettre
en place un Comité de pilotage ainsi que
des groupes de travail thématiques.
Marchés informels à Blida
Asphyxié et des travaux
qui perdurent
n n’en finit pas avec les travaux
qui ont transformé le chef- lieu de
la Daïra de Relizane en un chantier à
ciel ouvert. Il fait vrai que des projets
d’assainissement et de réhabilitation
sont en cours pour le bien-être du
citoyen Relizanais, mais là où des
chantiers irritent le plus les habitants,
c’est à coup sûr, ceux de la réhabilitation du boulevard républicaine et la
rénovation des réseaux d’AEP et d’assainissement.
suivre durant les années à
venir dans la wilaya, a soutenu M.Saâdi, appuyant son
affirmation par l’entrée en service au courant de l’année
2017 de 4 complexes avicoles en cours de réalisation
dans les communes de
Djellida, Aïn Soltane, El
Abadia et de Sidi Lakhdar.
Khebri invite
à déployer les énergies
Centre-ville
O
direction, relevant que la production de viandes blanches
dans la wilaya est notamment
concentrée dans les communes de Bir Ould Khélifa,
Boumedfaâ, El Hoceinia et Aïn
Soltane.
Cette tendance à la hausse
de la production de viandes
blanches devrait se pour-
Investissements allemands dans l’énergie en Algérie
Trottoirs de Zemmoura
L
Mercredi 30 décembre 2015
jours. La rue des Castors connaît son
opération d’embellissement.
Seulement, les travaux durent depuis
près d’un an et le chantier n’est pas à
son terme. Quand on voit de près des
ouvriers qui’’ travaillent’’ avec comme
seuls outils, une brouette et quelques
pioches et pelles, l’on est censé de
croire que les travaux ont encore de
beaux jours devant cette situation qui
ne cesse d’endurer.
A.L.
Près de la moitié éradiquée
rès de 50 % des marchés
informels à Blida ont été
éradiqués depuis le lancement début octobre dernier
d’une campagne de lutte
contre le commerce anarchique dans la wilaya, a t-on
appris lundi auprès du chef
du service de l’Observation du
marché et de l’information
économique. “Quelques 27
marchés anarchiques disséminés à travers cinq (5) communes ont été éradiqués, sur
un total de 74 recensés,
depuis septembre dernier”, a
P
indiqué à l’APS Lhadi
Bouzekar, signalant la poursuite de l’opération jusqu’à
l’éradication totale de l’ensemble de ces marchés, à
l’origine de pertes financières
jugées considérables pour
cause d’évasion fiscale.
Il a relevé que l’éradication
définitive de ces marchés est
tributaire du parachèvement
de tous les programmes destinés à la résorption du commerce informel, observant
toutefois que la ville de Blida
accuse un manque en matière
de projets de réalisation de
marchés de proximité. Depuis
2011, ces marchés (informels)
ont enregistré un regain d’activités au niveau des grandes
villes, dont Blida, Boufarik et
Larbaà, a déploré le même
responsable, signalant néanmoins l’éradication “quasitotale” de tous les points noirs
dans la cité Beb Dzair, à Souk
Laàrab,
Souk
Abane
Ramdane, Souk Laichi et à
Douirette. Les seuls points
noirs encore en activité se
trouvent à proximité de la
15
gare routière et du stade
Mustapha Tchaker de Blida, at-il encore observé. Les vendeurs qui activaient dans ces
marchés éradiqués, ont été
intégrés dans les marchés de
proximité, tandis que certains
d’autres ont bénéficié de
locaux professionnels dans
des villes ne disposant pas
actuellement de marchés de
proximité, à l’instar de Blida et
Boufarik. Blida compte 3.064
vendeurs informels, dont 46
au niveau du chef-lieu de
wilaya.
Augmentation des
prix des carburants
en Arabie saoudite
Jusqu’à 67%
L’Arabie saoudite a décidé
lundi d’augmenter les prix des
carburants de 50% à 67% dans
le cadre d’une révision des subventions touchant les prix de
l’électricité, de l’eau, du diesel et
des produits pétroliers, largement
subventionnés dans le royaume.
Selon la décision du Conseil des
ministres saoudiens, le prix de
l’essence sans plomb 95 augmente ainsi de 50%, passant de
0,60 riyals à 0,90 riyals le litre,
et celui de l’essence 91 de 67%,
passant de 0,45 riyals à 0,75
riyals le litre. Le groupe pétrolier Aramco a annoncé de son
coté la fermeture immédiate des
stations-service jusqu’à lundi
minuit afin de permettre la reprise des ventes avec les nouveaux prix. Ces décisions, dont
certaines entrent en vigueur dès
mardi, selon l’agence SPA, interviennent quelques heures après
l’annonce par le royaume d’un
déficit budgétaire record de 98
milliards de dollars en 2015 et
l’adoption d’un budget 2016 largement déficitaire, en raison de
l’effondrement des prix du pétrole, matière première dont
l’Arabie est le premier exportateur mondial. Le Conseil des
ministres a indiqué que l’augmentation des prix de l’essence
était destinée à s’adapter aux
prix sur le marché international.
Le ministère des Finances a
annoncé lundi une série de
mesures d’austérité pour contenir les dépenses publiques,
incluant un programme sur cinq
ans pour réduire les subventions
sur les prix de l’eau et des produits pétroliers.
Ryadh annonce des
mesures d’austérité
Déficit budgétaire
record en 2016
L’Arabie saoudite a adopté
lundi son budget pour 2016, prévoyant un déficit de 87 milliards
de dollars annonçant la révision
des subventions sur l’eau, l’électricité et les carburants en raison
de l’effondrement des prix du
pétrole. Les revenus devraient
être de 513,8 milliards de riyals
(124,8 milliards d’euros), un plus
bas depuis 2009, a indiqué le
ministère des Finances, précisant que les dépenses
publiques devraient s’élever à
840 milliards de riyals (204,1
milliards d’euros). En 2015,
l’Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a
enregistré un déficit budgétaire
record de 98 milliards de dollars
(89,2 milliards d’euros). En présentant le budget pour 2016, le
ministère des Finances a précisé
que le gouvernement saoudien
allait réviser les prix de l’électricité, de l’eau et des produits
pétroliers, largement subventionnés dans le royaume, dans le
cadre de mesures d’austérité
pour faire face à la chute des
revenus pétroliers. Le royaume
entend aussi augmenter les
taxes sur les services, imposer
de nouvelles taxes et finaliser les
“dispositions nécessaires pour
l’introduction d’une TVA”, en
coordination avec les autres
monarchies du Conseil de
coopération du Golfe (CCG), a
précisé le ministère.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Économie
Foire de la
production
nationale
our les exposants, composés
totalement d’entreprises privées,
cette foire leur offre un espace
supplémentaire de promotion de leurs
ventes et des opportunités pour nouer
des contacts d’affaires, de partenariat ou
même d’exportation. “Le produit algérien,
lorsqu’il satisfait la qualité exprimée, peut
résister à n’importe quelle concurrence.
Nous sommes très sereins sur le marché
local. Nous exportons déjà vers la
France, le Grande-Bretagne et le
Canada. Et nous comptons, bientôt,
conquérir de nouveaux marchés comme
la Belgique, les pays du Golfe et
l’Afrique”, indique à l’APS un des propriétaires de la plus ancienne limonaderie du
pays. Pour un autre propriétaire d’un
groupe agroalimentaire spécialisé dans
la conserverie de fruits et légumes et la
transformation meunière, l’amélioration
de la production agricole, dont notamment la tomate fraîche, a influé positivement sur le rendement de l’entreprise.
“La politique agricole en Algérie a com-
P
mencé à donner ses fruits. En plus, on
sent que l’entreprise est devenue le centre d’intérêt des pouvoirs publics et ça
nous encourage à aller de l’avant et à
penser, même, à exporter d’ici deux ou
trois ans”, souhaite le P-dg d’une des
trois filiales de ce groupe. Selon un cadre
commercial d’une biscuiterie détenant
plus de 40% du marché en Algérie, l’activité de l’entreprise est en nette croissance. “Pour le moment, nous ne ciblons
pas vraiment l’exportation mais nous
nous focalisons sur la satisfaction de la
forte demande locale”, relève-t-il. Mais
pour le P-dg d’une conserverie de tomate
de l’est du pays, les banques demeurent
encore “très lentes” dans l’octroi des crédits, pénalisant, selon lui, l’activité de
l’entreprise. “Nous formulons notre
demande de crédit en décembre et nous
l’obtenons en juillet, c’est-à-dire après la
fin de la campagne agricole”, s’indigne-til en estimant que l’ensemble des décisions de facilitation prises par le gouvernement sont “très bonnes” mais leur
application sur le terrain semble “invisible”. A l’instar d’autres producteurs, cet
opérateur économique déplore, en outre,
le manque de subventions étatiques à
l’exportation. “En Tunisie par exemple ou
même aux USA, les produits destinés à
l’exportation sont subventionnés”, souligne un fabricant de confiture biologique
à Bejaia qui déplore, au passage, le manque de conteneurs frigorifiques pour le
transport ou l’exportation de produits
agroalimentaires sensibles. L’absence de
lignes de fret aérien de froid dédiées à
l’exportation de produits rapidement
périssables est également citée par un
représentant d’une société de produits
laitiers.
Facteurs endogènes et coûts
En plus des perturbations de la production agricole, fortement dépendante des
aléas climatiques, les entreprises de
l’agroalimentaire subissent également
les fluctuations des prix des intrants,
aggravées par la baisse continue de la
monnaie nationale face à l’euro et au dollar. “Nous avons été contraints d’augmenter nos prix à deux reprises au cours de
cette année en raison de la baisse du
dinar et de la hausse du prix du thon sur
an, les investisseurs n’ont
trouvé aucun réconfort
dans les annonces du gouvernement saoudien, qui a
adopté lundi son budget
2016 avec des mesures
d’austérité incluant des
augmentations d’au moins 50% des prix
du carburant. Pour M. Kilduff, cela montre
que “l’Arabie Saoudite se prépare pour
(un marasme des cours) au long cours”.
Premier exportateur mondial de pétrole, le
royaume saoudien a déjà enregistré
cette année un déficit budgétaire record
de 89,2 milliards d’euros, sous l’effet
d’une baisse de plus de 60% des prix du
brut depuis l’été 2014. Les mesures
d’austérité adoptées lundi montrent qu’il
préfère s’accommoder de ce manque à
gagner, qui s’explique largement par sa
volonté de préserver ses parts de marché
en vendant sa production à bas prix, plutôt
que de la restreindre pour faire remonter
les cours, selon M. Kilduff.
Enfin Tim Evans, chez Citi, a noté que
“l’Iran a rappelé qu’il entendait faire des
exportations de pétrole une priorité pour
2016”, grâce à la levée des sanctions
économiques occidentales.
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
En repli
Métier de comptable
Benkhalfa insiste
sur la modernisation
e ministre des Finances Abderrahmane
Benkhalfa a exhorté lundi à Alger les
professionnels de la comptabilité à poursuivre leurs efforts dans le processus de
modernisation de ce métier à travers la formation notamment, indique un communiqué du ministère. Intervenant à l’ouverture
des travaux du Conseil national de la comptabilité (CNC) M. Benkhalfa a souligné la
nécessité de poursuivre la mise à niveau du
cadre comptable et le renforcement des
programmes de formation et de perfectionnement dans les professions comptables
pour les moderniser. Lors de cette session
plénière du CNC, il a été notamment question de présenter le bilan d’exercice de l’année 2015 et d’arrêter les perspectives de
l’exercice 2016. Le Conseil a notamment
la bourse mondiale”, observe le représentant d’une conserverie de poissons et
crustacées installée à Oran qui couvre,
selon lui, 70% des besoins du marché
national. Pour faire face à ces contraintes
exogènes, les entreprises n’ont d’autres
solutions que le recours à une meilleure
maîtrise des facteurs endogènes, c’està-dire les autres coûts de production. “La
concurrence est rude et nous ferons tout
pour éviter que nos prix augmentent du
fait de la dépréciation du dinar qui engendre, donc, la hausse du coût des matières premières importées. Nous devons,
alors, assurer une meilleure maîtrise de
nos charges”, selon le représentant d’une
conserverie de fruits. Mais pour le directeur commercial d’une entreprise de
fabrication de produits laitiers, assurant
quelque 6.000 emplois directs et indirects, “une meilleure maîtrise des coûts”
est déjà engagée au sein de l’entreprise.
“Nous allons essayer de maîtriser les facteurs endogènes liés à la gestion des
équipements et du personnel pour
réduire les coûts de production et éviter
toute hausse des prix de nos produits”,
préconise-t-il. Un propriétaire d’une
semoulerie partage cette option de maîtrise des coûts “qui s’impose, désormais,
au sein de toutes les entreprises algériennes”. Deuxième industrie du pays
après celle des hydrocarbures, l’industrie
agroalimentaire génère plus de la moitié
du PIB hors hydrocarbures du pays et
40% du chiffre d’affaires de l’industrie
nationale. Alors que les dépenses alimentaires représentent près de la moitié
des dépenses des ménages en Algérie,
le pays reste fortement dépendant des
importations alimentaires dont le blé et
autres céréales, poudre de lait et huile.
En 2014, les importations des produits
alimentaires avaient atteint onze (11) milliards de dollars.
PUB
Cours du pétrole
à New York
es cours du pétrole ont
clôturé en forte baisse
lundi à New York, après de
mauvais indicateurs asiatiques inquiétants pour la
demande et la présentation
d’un budget saoudien ne
laissant entrevoir aucune mesure de soutien pour le marché. Le cours du baril de
“light sweet crude” (WTI) pour livraison en
février a perdu 1,29 dollar à 36,81 dollars
sur le New York Mercantile Exchange
(Nymex), abandonnant une grande partie
de ses gains de la semaine dernière. “La
journée a commencé avec de mauvais
indicateurs en Chine”, a noté John Kilduff,
chez Again Capital. Les bénéfices des
principaux groupes industriels chinois ont
reculé en novembre de 1,4% par rapport
au même mois de 2014. Par ailleurs, la
production industrielle du Japon a chuté
de 1% en novembre sur un mois, soit largement plus que ce qu’avaient escompté
les économistes interrogés par l’agence
Bloomberg. Parallèlement les dépenses
des ménages et les ventes de détail ont
reculé, autant de mauvais signes pour la
demande. Du côté de l’offre, dont la surabondance plombe les cours depuis un
L
Mercredi 30 décembre 2015
WILAYA DE SIDI BEL ABBES
DAIRA DE AIN EL BERD
COMMUNE DE AIN EL BERD
N.I.F : 22 280908 320 910
AVIS D’ATTRIBUTION
PROVISOIRE
Le projet a été attribué provisoirement à :
14
N°
L'entreprise
choisie
Intitulé du projet Montant de l'offre
Aménagement et
revêtement en
béton bitumineux
01 SARL Distri-Métal du quartier Hai
000022002248013 Essalem 1ère
Tranche
24.605.427,60
DA
Délai de
Réalisation
05 mois
Prise de vue photographique
et reportage
a faculté des sciences de l’information et de la communication relevant
de l’université Abdelhamid Ibn-Badis de
Mostaganem, a abrité durant les journées du vendredi et samedi derniers, un
séminaire de formation pour l’initiation
et la réalisation du reportage et de la
photo journalistique, au profit de photographes amateurs, indépendants et
autres étudiants venus de douze
wilayas du pays. Les séminaristes ont
bénéficié d’un enseignement technique
dispensé par des spécialistes, mettant
en exergue les techniques utilisées pour
la réussite d’un reportage ponctué par la
photo, et les moyens à mettre en
œuvre pour la production et la réalisation d’un reportage journalistique. Lors
de cette formation, il a été fait état de
l’importance de la prise de vue, du choix
du thème à traiter, les caractéristiques
L
89,00 points
de la lumière et le matériel à utiliser. Par
ailleurs, des séances de formation pratiques de prises de vues se sont déroulées au niveau du front de mer de la
salamandre. Cette première formation
du genre a permis aux quarante stagiaires d’acquérir des notions théoriques et
pratiques dans le domaine de la prise
de vue et la réalisation d’un, reportage.
A noter que d’autres cycles de formation
sont prévus pour l’approfondissement
des connaissances techniques et pratiques.
S.E.
Commune d’Achaâcha
Un an de prison à l’encontre
du maire par intérim
lors que le maire en titre
de la commune de
Achaâcha, chef-lieu de daïra
située à 80 kilomètres de
Mostaganem, est toujours
placé sous contrôle judiciaire
et suspendu par le wali
conformément à la réglemen-tation en vigueur, et
quoiqu’il a bénéficié d’un
acquittement en première
instance, fait l’objet d’un
appel interjeté par le procureur de la République près le
tribunal d’Aïn-Tédlès, le
maire intérimaire vient de
comparaître devant la section correction-nelle siégeant
au tribunal de Mostaganem,
pour avoir enfreint aux textes
régissant le code des marchés.
En effet, c’est à la suite
d’une plainte déposée par un
entrepreneur qui s’est vu retirer un marché auquel il a
dûment soumissionné, et
après avoir été déclaré le
véritable bénéficiaire par la
commission, au profit d’un
autre pour des raisons obscures. Malgré que cet entre-
preneur a été destinataire de
(l’ODS) Ordre de service,
l’attribution de ce projet lui a
été annulée sans fondement.
Au terme des débats qui se
sont déroulés, le représentant du ministère public a
requis la peine d’une année
d’emprisonnement ferme et
de 10 millions de centimes
d’amende.
Le verdict a été mis en
délibéré sous huitaine. Par
ailleurs il y lieu de remarquer,
que si le maire de la
Commune de Sayada rele-
vant de la daïra de
Kheirredine située à trois
kilomètres de Mostaganem
fait encore l’objet de poursuite judiciaire, il n’en
demeure pas moins que
selon des sources fiables, le
maire intérimaire fait l’objet
d’enquête judiciaire pour irrégularité des clauses d’un
marché, et dépassement
dans l’opération d’attribution
du couffin de ramadhan semble-t-il, qui reste à confirmer
ou infirmer…
S.E.
97 grammes de kif, 1 940 bouteilles
d’alcool et 1 165 420 DA saisis
es éléments de la brigade anti- stupéfiants relevant de la sûreté de
wilaya, ont mis en hors d’état de nuire
une bande de trafiquants de drogue et
de vente illégale de boissons alcoolisées, composée de trois repris de justice dont une femme dont l’âge varie de
21 à 36 ans. Exploitant une information
parvenue à leur service, les éléments
L
Evaluation Observation
de l'offre
de la Brigade de Recherche et
d’Investigation, ont immobilisé un véhicule au niveau de la cité Zeghloul
Mostaganem à son bord trois individus.
La fouille qui s’en est suivi a permis aux
policiers de découvrir 97 grammes de
kif traité et la somme de 43775 dinars.
La perquisition dûment mandatée au
niveau des domiciles des individus,
s’est soldée par la découverte de 1 940
bouteilles de boissons alcoolisées et de
la somme de 1 121 645 DA. Présentés
devant le procureur de la République
territorialement compétent, deux mis en
cause ont été écroués alors que la
femme a été placée sous contrôle judiciaire.
S.E.
Relizane
La concurrence en débat
L'offre
la moins
disante
Par A.Lotfi
a Chambre du commerce et d’industrie de la wilaya de
Relizane en étroite collaboration avec l’Institut des
sciences et de l’économie et le concours de la Direction du
commerce de la wilaya de Relizane ont animés hier à
l’Institut de l’Économie rattaché à l’Université de Relizane
une journée d’étude et de sensibilisation sur la concurrence.
La journée a été consacrée à la concurrence commerciale
dans ses différentes facettes que doivent appliquer les commerçants et les industriels et pour permettre aux étudiants
de s’adapter dès à présent à l’application des lois. La participation de la Direction du Commerce était pour beaucoup
L
Les soumissionnaires qui contestent ce choix peuvent introduire un
recours auprès de la commission communale des marchés dans un
délai de (10) jours à partir de la première parution de cet avis dans
la presse nationale.
Le président de l'APC
Tribune des Lecteurs - Mercredi 30 décembre 2015
Séminaire de formation à la faculté des sciences
de la communication de Mostaganem
A
Mercredi 30 décembre 2015
Quotidien national d’information
Trois dealers neutralisés
Conformément aux dispositions de l'article 49 du décret présidentiel
N°10/236 du 07/10/2010 modifié et complété par le décret présidentiel N°12/23 du 18/01/2012, portant réglementation des marchés
publics, le président de l'assemblée populaire et communale de AIN
EL BERD porte à la connaissance des soumissionnaires ayant participé à l'avis d'appel d'offre national N°10/2015, qu'à l'issue du
jugement des offres en date du 23/12/2015
examiné les questions relatives à la formation et statué sur les demandes d’agréments en qualité d’expert-comptable, de
commissaire aux comptes et de comptables agréé. Créé par le décret n°96-318 du
25 septembre 1996, le CNC est un organe
consultatif où sont représentés les différents
acteurs concernés par les questions comptables. Sa mission principale consiste en la
coordination et la synthèse dans le domaine
de la recherche et de la normalisation comptable ainsi que des applications y afférentes. Au titre de ses missions, le CNC engage
des études et analyses en matière de développement et d’utilisation des instruments et
processus comptables. Cet organe qui joue
un rôle important dans le développement de
l’activité économique veille à la mise en
place des mesures visant la normalisation
des comptabilités et leur exploitation rationnelle. Le CNC est également chargé de suivre l’évolution au plan international des
méthodes, organisations et instruments en
rapport avec la comptabilité.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
L’agroalimentaire fait le plein
Les stands du secteur
agroalimentaire national ne
désemplissent pas des visiteurs
de la 24ème foire de la
production nationale, qui se tient
depuis près d’une semaine aux
Pins maritimes (Alger). Les deux
pavillons affectés aux entreprises
de ce secteur connaissent un
rush des visiteurs depuis le début
de la foire, venus non seulement
pour découvrir les nouveaux
produits mais aussi profiter des
promotions offertes.
L
Quotidien national d’information
motivée par l’application des règles commerciales en fonction des changements qu’a connu notre pays en franchissant
plusieurs étapes, passant d’une économie socialiste à une
économie de marché puis un libéralisme de l’économie et du
marché. Un transfert important dans les rouages commerciaux et les lois réglementant les prix dans notre pays. Les
intervenants se sont longtemps étalés sur les modes de
concurrence qui peuvent être appliquées par les commerçants et les entreprises sans transgresser la loi et pour également permettre aux étudiants d’avoir un aperçu sur les
règlements et les textes qu’ils devront rencontrer durant
leurs passages à la vie active.
A.L.
ANEP 018 998/31
11
Pour deal de drogue
19 personnes arrêtées
Selon un communiqué rendu
public par la cellule de communication
près de la Sûreté de wilaya de
Relizane, le procureur de la République
près le tribunal ‘Oued R’hiou a ordonné
de placer en détention préventive, dixneuf individus âgés entre 19 et 45 ans,
pour détention et commercialisation de
drogue. C’est suite à une vaste campagne de lutte contre ce fléau en milieu
urbain que les éléments de la police
judicaire et ceux des Sûretés urbaines
que les mis en cause ont été arrêtés.
Ces arrestations dénotent encore une
fois l’ampleur du phénomène de la drogue et surtout sa prolifération dans les
rangs des jeunes et interpellent toutes
les consciences pour converger leurs
efforts afin d’assainir la société de ces
poisons ajoute le dit communiqué.
A. L
Délivrance de la CNI
Enfin établie à travers
les 38 communes
L’opération de délivrance de la
carte d’identité nationale a été lancée
mardi à travers les trente-huit « 38 »
communes que compte la wilaya de
Relizane, suite aux instructions du
ministère de l’Intérieur et des
Collectivités locales sur la décentralisation et la modernisation de l’administration publique. Les citoyens résidant
dans les communes éloignées du cheflieu de daïra ne se verront plus obligés
de parcourir des kilomètres pour se voir
délivrer le fameux document. Le citoyen
peut donc désormais retirer sa carte
nationale le même jour du dépôt du
dossier auprès de sa commune de résidence et sans présenter aucun document d’état civil sauf une pièce justifiant
le lieu de résidence (quittance d’électricité, du gaz ou d’eau). D’autres documents administratifs comme le passeport et le permis de conduire seront
aussi délivrés au niveau des mairies
dans un proche avenir.
A.L.
Sida
Journée
de sensibilisation
Une journée d’étude et de sensibilisation a été organisée dans l’aprèsmidi de ce samedi par l’association des
espacements de naissance «El Hayat »
de Relizane, présidée par Mme Amina
Slim, au niveau de la Maison de la culture du chef-lieu de Relizane, sous le
slogan « être vigilant de cette maladie
du siècle ».Selon le docteur Zaoui, le
Sida, cette maladie du siècle qui fait
peur et qui fait craindre le pire. Une
pathologie du siècle qui se propage, faisant des ravages et s’impose dans le
pays comme l’une des conséquences
désastreuses et dévastatrices en
matière de fléau social et sanitaire au
regard de sa vitesse de propagation. À
l’instar des autres wilayas du pays,
Relizane n’est pas épargnée par cette
maladie en raison de la séroprévalence
du VIH qui est assez élevée. Le sida,
un autre type de « cancer » terrible ne
lâche personne quel que soit son sexe
ou son âge, tous paient un lourd tribut,
tous pourraient être affectés par divers
canaux de transmission directe, à l’instar des contaminations par les rapports
sexuels. Les programmes de sensibilisation sur les modes de contamination
de cette maladie et notamment la
sexualité sont un passage obligé. Cette
journée a été animée par la présidente
de l’association Mme Amina Slim, le
chirurgien-dentiste Taoui et le médecin
psychologue au service des maladies
allergiques accompagnée par des projections de vidéos sur le VIH–Sida.
A.L.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Monde
Mercredi 30 décembre 2015
ATTEINTES À LA LIBERTÉ DE LA PRESSE
67 JOURNALISTES
TUÉS EN 2015
Reporters sans frontières publie son rapport annuel. Avec la tuerie
de " Charlie Hebdo ", la France est le troisième pays le plus touché.
oixante-sept journalistes ont été tués
dans le monde en 2015 en raison de
leur profession, notamment en France,
troisième pays le plus touché à cause de l'attentat contre le journal Charlie Hebdo, selon le
bilan annuel de Reporters sans frontières
(RSF) publié mardi. 27 " journalistes-citoyens
" (blogueurs) et 7 collaborateurs de médias
ont également été assassinés, d'après l'ONG,
qui réclame la nomination " sans tarder d'un
représentant spécial pour la protection des
journalistes auprès du secrétaire général des
Nations unies ". En 2014, 66 journalistes
avaient été tués, selon RSF. En tête des pays
les plus meurtriers pour les journalistes cette
année figurent l'Irak et la Syrie, suivis de la
France, du Yémen, du Soudan du Sud, de
l'Inde, du Mexique et des Philippines. RSF
dénombre ainsi 9 journalistes tués en Irak en
2015, autant en Syrie, et 8 en France parmi
les douze victimes de l'attaque djihadiste
contre Charlie Hebdo le 7 janvier. Cette attaque " participe à l'inversion de la tendance de
2014 où deux tiers des reporters tués dans le
monde l'avaient été en zones de conflit. Cette
année, au contraire, deux tiers des journalistes tués l'ont été en temps de paix ", souligne
l'organisation.
En incluant les " morts suspectes ", RSF
dénombre en tout 110 journalistes tués cette
année. " Cette situation préoccupante est
imputable à une violence délibérée contre les
journalistes, et témoigne de l'échec des initiatives en faveur de leur protection ", selon l'organisation. Depuis 2005, au moins 787 journalistes ont été tués en raison de leur profession. RSF liste les " exactions qui ont marqué
l'année ", à commencer par l'attentat contre
Charlie Hebdo, mais également l'assassinat "
mis en scène " par l'organisation État islamique du journaliste japonais Kenji Goto.
Le Mexique a connu un " assassinat de trop ",
poursuit RSF : celui du photojournaliste
Ruben Espinosa, retrouvé mort en août, "
S
avec des traces de tortures ", au côté de quatre femmes dans un appartement de Mexico. "
Son assassinat a entraîné une vague d'indignation et une prise de conscience sur le
manque criant de protection pour les journalistes au Mexique ", souligne RSF, rappelant
qu'une loi pour les protéger est entrée en
vigueur quelques jours plus tard, mais seulement dans le district de Mexico. RSF évoque
enfin l'assassinat en Somalie de Hindiyo Haji
Mohamed, l'une des deux femmes journalistes
tuées cette année dans le monde.
Cette journaliste de la télévision nationale a "
succombé aux blessures infligées par un
attentat à la voiture piégée qui porte la signature de la milice islamiste Shebab le 3 décembre à Mogadiscio ", estime RSF, qui dénonce
" l'impunité " des crimes commis contre les
journalistes dans ce pays. Son époux, journaliste également, avait lui aussi été victime d'un
attentat en septembre 2012.
" Il est impératif de mettre en place un mécanisme concret pour l'application du droit international sur la protection des journalistes.
Aujourd'hui, des groupes non étatiques perpètrent des exactions ciblées contre eux, tandis
que de trop nombreux États ne respectent pas
leurs obligations ", relève le secrétaire général
de RSF Christophe Deloire, dans un communiqué. L'organisation déplore aussi que les circonstances de la mort de 43 reporters cette
année " demeurent indéterminées, en raison
du manque d'enquêtes officielles impartiales
et approfondies, du fait de la mauvaise
volonté des États ".
Elle dénonce " l'impunité des crimes commis
contre les journalistes dans de nombreuses
régions du monde ".
Outre ces meurtres, 54 journalistes sont retenus en otage dans le monde à fin 2015,
contre 40 en 2014, même s'il y a eu cette
année moins d'enlèvements que l'an dernier,
selon un rapport déjà publié par RSF midécembre.
NOUVELLES VIOLENCES TERRORISTES AU NIGERIA
21 MORTS ET 91 BLESSÉS
attaque d'une ville-clé du
nord-est du Nigeria
dimanche soir, attribuée au
groupe terroriste Boko Haram,
a fait 21 morts et 91 blessés,
a annoncé lundi le responsable régional de l'Agence de
gestion des situations d'urgence (Nema).
" Nous avons recensé un total
de 21 morts et 91 blessés
dans l'attaque de Boko
Haram la nuit dernière " à
Jiddari Polo, une localité
située dans les faubourgs de
Maiduguri, la capitale de l'Etat
de Borno, a déclaré
Mohammed Kanar, chef de la
L'
Nema dans le nord-est du
pays. Des habitants ont également affirmé dimanche à l'AFP
que Boko Haram était l'auteur
de l'attaque.
Vers 18h30 locales (17h30
GMT), des insurgés ont
ouvert le feu, accompagnés de
nombreux jeunes équipés
d'explosifs.
" Il y a eu plus d'une douzaine
d'attentats-suicide à Maiduguri
pendant la nuit ", a assuré
Babakura Kolo, membre d'une
milice d'autodéfense qui aide
l'armée nigériane dans sa lutte
contre Boko Haram.
Boko Haram a tenté à plu-
sieurs reprises de reconquérir
la ville de Maiduguri, berceau
de Boko Haram régulièrement
frappé par les attentats-suicide
et raids meurtriers des insurgés, depuis qu'ils en ont été
chassés il y a trois ans.
Cette nouvelle attaque survient quelques jours après
que le président Muhammadu
Buhari eut affirmé que la
guerre contre Boko Haram
avait " techniquement "
été gagnée, et à moins
d'une semaine de la date
limite du 31 décembre qu'il
a lui-même fixée pour venir
à bout de ce groupe terroriste.
12
Mercredi 30 décembre 2015
MEURTRE PAR L'ARMÉE ÉGYPTIENNE D'UN PALESTINIEN HANDICAPÉ MENTAL
LES RÉSEAUX SOCIAUX DÉNONCENT
ne vidéo a également
fait le tour des
réseaux. Sur ces images, on voit l'homme,
entièrement nu, marcher dans
l'eau et traverser la rangée de
perches en bois plantées à quelques mètres de la côte qui marquent la frontière entre l'enclave
palestinienne et l'Égypte. Il est
soudainement fauché par une
balle, tandis que plusieurs autres
ricochent sur l'eau. Dans le cadre
apparaît un homme, visiblement
un membre des forces du Hamas
qui tient les frontières de la bande
de Ghaza. Il fait de grands
signes, tentant apparemment de
U
signifier aux forces égyptiennes
que l'homme a des problèmes
mentaux.
Il agite à plusieurs reprises les
bras en direction du poste de l'armée égyptienne et siffle pour
interpeller les soldats, mais les
balles continuent de pleuvoir sur
l'homme désormais allongé sous
les vagues.
Le vidéaste amateur filme ensuite
son corps échoué sur le sable
que trois soldats égyptiens viennent récupérer.
Plusieurs caricaturistes se sont
saisis de la mort du Ghazaoui,
représentant deux mains ensanglantées se serrant, l'une portant
le drapeau israélien, l'autre égyptien, et entre leurs doigts un
Palestinien étouffant. Un autre
détourne le verset coranique dont
l'Égypte a fait un de ses slogans :
" Entrez en Égypte en toute sécurité, si Dieu le veut ! " devenu
" Entrez en Égypte... si Dieu le
veut!", écrit sur le corps dessiné
de l'homme nu et échoué sur une
plage. Une manifestation a rassemblé dimanche quelques dizaines de Ghazaouis sous les
mêmes bannières " Pourquoi
l'ont-ils tué ? " réclamant notamment que le corps du jeune
homme soit rendu à ses proches.
Jeudi, le ministère de l'Intérieur
du Hamas dans la bande de
Ghaza avait indiqué que le jeune
homme avait été " tué par des tirs
de l'armée égyptienne qui retient
son corps ".
La bande de Ghaza est maintenue depuis 2006 sous un strict
blocus terrestre, aérien et maritime d'Israël, et sa seule ouver-
ture sur le monde non contrôlée
par l'État hébreu, le point de passage de Rafah dans le sud, est
fermée en quasi-permanence par
l'Égypte, où le nouveau régime
tenu par un ex-maréchal accuse
le Hamas au pouvoir à Ghaza de
soutenir l'insurrection djihadiste
dans le Sinaï voisin.
Déchéance de nationalité en France
Le PS " au bord de la crise de nerfs "
La gauche se divise
chaque jour un peu
plus sur la déchéance
de nationalité, relève
la presse hexagonale
d'hier. " L'indignation,
ça se travaille ",
ironise " Le Figaro ".
lus les jours passent, plus
la gauche se divise sur le
projet de déchéance de
nationalité pour les binationaux,
remarque la presse mardi. La
décision d'inclure ce projet dans
la Constitution divise la majorité
pendant que la droite, elle, se
moque gentiment. " La décision
de François Hollande d'étendre la
déchéance de nationalité à tous
les binationaux, y compris ceux
nés en France, ne cesse de creuser une véritable fracture à gauche ", écrit Patrick Roger dans un
article en une du Monde. " Entre
grogne et fureur, la gauche est au
bord de la crise de nerfs ", remarque Jean Levallois (La Presse de
la Manche). " L'extension de la
déchéance... est une question
hautement inflammable qui n'a
pas manqué de mettre le feu aux
poudres, à gauche notamment ",
souligne Stéphane Siret de Paris
Normandie. Dans Libération,
David Carzon estime que " la
P
petite phrase de Valls sur cette
gauche qui s'égare au nom des
grandes valeurs a achevé de
déboussoler son propre camp
plutôt que de convaincre ". " Le
contexte justifie-t-il de renoncer à
ce qui constitue un socle commun
d'engagement ? La réponse est
non ", ajoute Libé. " L'indignation,
ça se travaille. Surtout chez les
socialistes ", ironise, dans Le
Figaro, Paul-Henri de Libert, qui
dénonce " le concours d'expressions grandiloquentes, et donc
risibles, que provoque dans son
propre camp sa décision sur la
déchéance de la nationalité ". "
Évidemment, ça grogne dans la
majorité ", constate Olivier
Auguste dans L'Opinion, qui y
voit " la preuve que la peur est
mauvaise conseillère et qu'il faut
toujours éviter de voter des textes
sous le coup de l'émotion ". Pour
La Charente Libre, Dominique
Garraud écrit que des responsables socialistes " et non des
moindres comme Martine Aubry
où l'ancien Premier ministre JeanMarc Ayrault y voit une erreur
fatale en prévision de la présidentielle de 2017 ". Pourtant, " les
tacles, les leçons d'esprit républicain et de droit constitutionnel, les
peaux de bananes qui lui sont
adressés tous azimuts ne font
que renforcer (les) convictions "
de Manuel Valls, pense Hervé
Chabaud (L'Union). " Dans La
Voix du Nord, Hervé Favre décèle
dans cette affaire un machiavélisme tout mitterrandien de
François Hollande qui avec
Manuel Valls aurait " délibéré-
ment choisi de désespérer la gauche jusqu'au bout du quinquennat
et de flatter l'opinion en attente de
mesures drastiques contre le terrorisme, et cela afin d'élargir leur
propre horizon politique
aujourd'hui bouché par l'absence
de résultats sur le terrain ".
Valls persiste et signe
Dans une tribune publiée lundi sur
son compte Facebook, le Premier
ministre défend à nouveau la
déchéance de nationalité pour les
binationaux nés Français et
condamnés pour terrorisme, et il
le fait sur le plan des valeurs. Une
mise au point alors que la polémique s'amplifie à gauche. Dans
une tribune publiée sur Facebook
lundi, Manuel Valls lance un avertisse-ment destiné à tous ceux qui
voient dans la déchéance de
nationalité des binationaux nés
Français et condamnés pour terrorisme une remise en cause du
droit du sol et une concession aux
idées du Front national, contraire
aux valeurs de gauche. Non, la
déchéance de nationalité n'est
pas une idée d'extrême droite,
attaque-t-il, il est même " strictement faux " de le dire. Pire, ceux
qui l'affirment font le jeu du FN
selon le Premier ministre, cela
permet de " renforcer leur propagande ". Manuel Valls fait ensuite
la leçon : il demande " d'éviter
tout amalgame " et " d'écarter les
arguments infondés " pour discréditer " une proposition qui
recueille une très large adhésion
parmi les Français ".
ENTRE
LES
Le Premier ministre s'en réfère à
l'Histoire pour rappeler que les
premiers à avoir été déchus de
leur nationalité furent les esclavagistes qui, au XIXe siècle, refusèrent de se conformer à l'abolition
de l'esclavage. Il rappelle ensuite
que " préserver l'unité nationale et
le rassemblement, c'est respecter
le discours du président de la
République applaudi sur tous les
bancs du congrès ".
Dimanche, l'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault, comme
Martine Aubry et d'autres figures
du Parti socialiste, a vivement critiqué la sortie de Manuel Valls
dans le JDD. Le Premier ministre
y affirmait " qu'une partie de la
gauche s'égare au nom de grandes valeurs en oubliant le
contexte ".
LIGNES
COMPTER
" Un, deux, trois,
quatre.... "
" que comptes-tu? "
" eeuuhh... eeuuhh...
les jours qui passent "
" y en a trois cent
soixante-cinq par an "
" hélas "
" ...!? "
NB : Hébron enterre le
jeune Mohammad
Choubki tombé le 25
novembre 2015 sous
les balles assassines de
la force d'occupation.
13
Quotidien national d’information
Colonisation sioniste
Toujours
de mal
en pis
occupant israélien projette
de construire 55 548 nouveaux logements en Cisjordanie,
dans des colonies existantes et
dans deux nouvelles colonies,
des construc-tions qui risquent
de couper la Cisjordanie en
deux, a dévoilé lundi l'ONG anticolonisation " La Paix
Maintenant ".
Selon un rapport de cette organisation israélienne, se basant sur
des informations communiquées par le gouverne-ment, les
autorités israéliennes cherchent
à construire plus de 55 000 logements dans des colonies, dont
plus de 8 300 dans la zone dite "
E1 ", au nord-est de la Ville
sainte d'El Qods occupée.
En tentant de relancer et d'étendre des plans de construction de
logements en Cisjordanie occupée, notamment à proximité d'El
Qods occupée, Israël cherche
ainsi à couper en deux la
Cisjordanie en tentant de créer
une continuité territoriale, via les
constructions dans la zone " E1
" et d'enterrer ainsi de facto la
possibilité d'un Etat palestinien
indépendant. La zone " E1 " est
l'une des plus sensibles quand il
s'agit d'évoquer les chances
d'arriver à la solution à deux
Etats ", palestinien et israélien,
écrit La Paix Maintenant dans
son rapport. " C'est pour cela,
qu'à chaque fois qu'un dirigeant
israélien essaye de relancer les
plans (de construction) de E1, la
communauté internationale les
condamne fermement ", poursuit
l'ONG. Réagissant au rapport,
Hanane Achraoui, membre de la
direction palestinienne, a indiqué
que " les plans d'Israël d'étendre
son entreprise de colonisation et
d'étrangler le peuple palestinien
et sa terre conduisent à la fin
d'une solution à deux Etats ".
La communauté internationale
considère la colonisation israélienne illégale et y voit le premier
obstacle à la paix.
Actuellement, près de 400 000
colons vivent en Cisjordanie,
ainsi que 200 000 autres à El
Qods-Est occupée, la partie
palestinienne de la Ville sainte
occupée et annexée par Israël,
ce que la communauté internationale condamne.
L'
Sous le hashtag " Pourquoi l'ont-ils tué ? " sur
Twitter ou sur Facebook, les réseaux sociaux
palestiniens étaient lundi en ébullition après la
mort d'un Ghazaoui, apparemment handicapé
mental, abattu de plusieurs balles par l'armée
égyptienne alors qu'il avait traversé la frontière
maritime du sud de l'enclave sous blocus. Les
internautes palestiniens dénonçaient l'"
exécution " de l'homme - dont seul le nom "
Hassan " est mentionné - par l'armée
égyptienne, qui jusqu'ici n'a pas commenté
l'incident survenu jeudi.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Mercredi 30 décembre 2015
Asthme en milieu scolaire
Production de viande blanche à Aïn Defla
Propagation alarmante
à Relizane
En hausse
substantielle
En direction des jeunes
Octroi de vingt locaux
commerciaux
Dans le cadre de la lutte contre le commerce informel, pas moins de vingt locaux
commerciaux ont été octroyés dans la commune d’Oued Djemaa au profit de jeunes
chômeurs qui espéraient beaucoup de l’Etat.
Ces locaux relevant de l’agence nationale
d’amélioration et de développement AADL
sont vraiment une bouffée d’oxygène pour
cette catégorie de nouveaux commerçants,
ils leur permettront de régulariser leur situation vis-à-vis des impôts, de la CASNOS
etc… . Notant que ces bénéficiaires occupaient auparavant des locaux précaires
construits souvent en bois, improvisés, ne
respectant nullement le plan urbain, et qui
étaient situés au niveau des quartiers de
Belhenna, dasse et Cantonnier, ainsi que
l’ancienne gare ferroviaire démolis récemment par les autorités locales de la ville de
Relizane. Cette initiative a été saluée par les
délogés de ces locaux et même de la population qui espère que les espaces récupérés
serviront à des utilités plus bénéfiques à la
ville d’Oued Djemaa.
A.L.
Environnement
Pour une prise en charge
réelle
Les menaces qui pèsent sur l’environnement sous toutes ses formes et dont certaines sont la conséquence d’un développement tronqué ou mal adapté, figurent aux
débats animés, depuis hier, lors des journées
consacrées pour un environnement saine Outre les organisateurs de ces journées,
comme la direction et les associations de
protection de l’environnement, quelque dix
associations nationales engagées dans ce
combat sont présentes et comptent peser de
tout leur poids pour faire évoluer une réelle
prise de conscience en faveur de mesures
radicales afin de juguler un processus déjà
engagé et dont on ignore les conséquences à
moyen et long termes. La journée d’hier marquée par la présence de plusieurs directions
dont celle de l’environnement et dès l’entame
a donné le ton en posant les problèmes les
plus à même de lever le voile sur les dégâts
déjà subis et les atteintes sous diverses
formes à un élément fragilisé. Plusieurs spécialistes n’ont pas manqué dès l’abord de
rappeler les dangers qui pèsent en milieu
urbain, liés à une croissance incontrôlable et
qui génèrent une pollution galopante ainsi
que d’autres nuisances liées à ce phénomène d’urbanisation générés par un développement parfois incontrôlable. La qualité de l’air,
de l’eau a été évoquée par nombre d’intervenants et dont la dégradation s’accentue au
rythme de certaines actions mal contrôlées.
Dans ce sens, un professeur d’université n’a
pas manqué de désigner du doigt plusieurs
facteurs au sein desquels l’homme porte une
grande responsabilité du fait de ses interventions tonitruantes. Un autre a dénoncé à son
tour les dégradations de l’environnement de
plus en plus confines du fait « d’une croissance rapide et mal maîtrisée ».
A.L.
Suite aux contrôles de la
DCP
11 commerces fermés
Les descentes effectuées ces trois derniers mois par les éléments de la direction du
commerce et la répression de la fraude ont
abouti à la fermeture de onze(11) commerces
et la saisie de huit cent soixante-trois (863)
Kg de viande avariée. Le non-respect des
conditions d’hygiène notamment en matière
de conservation a constitué l’important des
infractions constatées. En ces trois mois
d’automne où la forte chaleur contribue à
l’augmentation des risques, les hommes de la
DCP ont réalisé trois mille cinq cent quatre
(3.504) sorties de contrôle soldées par deux
cent cinquante (250) PV signifiant des
contraventions. Les mêmes éléments ont
prélevé quarante-cinq (45) échantillons qu’ils
ont soumis aux analyses microbiologiques et
physico-chimique a jouté notre source. Il est
utile de souligner que près de 90 cas d’intoxication alimentaire ont été enregistrés durant
ces deux derniers mois.
A.L.
Économie
Les médecins
spécialistes à Relizane,
ont tiré la sonnette
d’alarme sur la
propagation des maladies
respiratoires, plus
particulièrement, la
maladie de « l’Asthme »
qui sévit en milieu
scolaire.
a wilaya de Relizane
a
enregistré
un
nombre important de
plus de deux mille élevés
atteints de cette maladie, et
la région la plus touchée
dans cette wilaya est celle
d’Oued R’Hiou. Ce qui a
d’ailleurs exhorte les spécialistes à tirer la sonnette
L
d’alarme pour demander
que les prises en charge en
milieu scolaire soient augmentées afin de diminuer la
propagation de cette pathologie respiratoire.
Dans ce même contexte,
une journée d’étude a été
organisée à Relizane par la
direction de la santé, à
laquelle ont pris part des
spécialistes dans le domaine qui sont intervenu sous le
slogan de « l’asthme, le danger qui vient d’Oued R’Hiou
». Ils ont demandé à ce que
tous les efforts soient unis
par les instances concernées afin de limiter la propagation de cette maladie en
milieu scolaire considérée
comme la seconde pathologie après les caries de la
dentition chez les élevés.
Selon les spécialistes, la
maladie de l’Asthme peut
atteindre un enfant à six
mois, ce qui est difficile à
diagnostiquer cette maladie
à cet âge.
Les parents doivent
impérativement surveiller
constamment la respiration
de leurs enfants si elle est
naturelle. Selon les spécialistes, les allergies nasales
peuvent être un risque pour
se transformer plus tard en
Asthme chez l’enfant, ce qui
nécessite au préalable une
vraie prise en charge médicale de l’enfant atteint d’allergie nasale.
A. L.
Chef-lieu
Les poissonniers abandonnent
leurs stands
e marché des fruits et légume du
chef-lieu de Relizane, qui a si bien
démarré, dans un cadre ordonné, suscitant la satisfaction des citoyens, commence à faire parler de lui, en mal. Le
second pavillon qui vient d’être ouvert,
servant de poissonnerie, et dont des
stands ont été affectés à des personnes dans le besoin qui exerçaient
sur des charrettes dans des conditions
lamentables, est abandonné, servant
L
de dépotoir. Les poissonniers ont choisi d’aller s’entasser tous devant l’entrée du marché, à l’extérieur, avec les
marchands informels. C’est devenu
pratiquement impossible de circuler sur
ce trottoir par le fait que les entrées
sont quasiment obstruées et inondées
par les eaux déversées sur le poisson.
Ainsi donc, le marché commence à
perdre de son image par cette anarchie
qui s’amplifie de jour en jour. C’est à
croire que les responsables locaux ne
vont jamais dans ce marché puisqu’aucune réaction n’est venue corriger ce
nomadisme qui gâche une si belle
structure, prise en exemple par le
ministre du Commerce lors de son passage à Relizane quand il a demandé à
ce que les plans de la conception des
stands soient appliqués dans les
autres marchés du pays.
A.L.
La production de
viandes blanches a
connu une hausse
“substantielle” à Ain
Defla passant à
244.168 quintaux en
2015, soit près de
18330 quintaux de
plus qu’en 2014, a-ton appris ce lundi
auprès d’un
responsable de la
direction locale des
Services agricoles
(DSA).
Par Amel Korchi
ne progression de
8,10 % a été ainsi
enregistrée
à
la
faveur de cette augmentation
de production de viandes
blanches, nous a indiqué
Amar Saâdi, chargé du service des statistiques à la même
U
Refaits … à refaire à cause
de malfaçons
es bulldozers ont fait
leur
œuvre
à
Zemmoura, localité située à
l’est de la wilaya de
Relizane. En effet, les nouveaux trottoirs de La principale artère du centre-ville
dont l’opération de revêtement a suscité des interrogations au sein de la population, à cause de la médiocrité des travaux, viennent
d’être détruits. Les services
concernés informés on vite
réagi et après un contrôle
technique, ils n’avaient pas
tardé à dévoiler des ‘malfaçons scandaleuses’. Ces
nouveaux trottoirs sont
devenus impraticables avant
même l’achèvement des travaux, déplorent de nombreux citoyens. D’ailleurs,
on laisse entendre que les
nouveaux responsables de
la wilaya sont à cheval et
que tout projet entrepris
devrait être réalisés à l’avenir d’une manière efficace et
durable.
Une décision accueillie
avec enthousiasme par l’ensemble de la population.
«Une première dans cette
localité ou un travail bâclé a
été banni», dira un habitant.
Et habitants de cette artère
affirment que les nouveaux
trottoirs sont trop élevés et
dépassent largement le seuil
de leurs locaux et maisons.
Ces plaignants s’attendent au pire en hiver. Leurs
maisons et locaux pourraient être complètement
inondés par l’eau des pluies.
Dans ce contexte, ils sollicitent l’intervention des services compétents notamment le wali pour y remédier
à la situation.
A.L.
10
Ce sont des routes complètement
délabrées et qui sont souvent laissées
dans un état lamentable alors que les
entreprises chargées des travaux, ont
le devoir de réparer ce qu’elles laissent comme dégâts. Puis, les canalisations d’eau potable et surtout de
téléphonie fixe, sont dans un état très
critique. Preuve en est que les travaux
entrepris ont sérieusement endommagé la canalisation centrale d’AEP causant une pénurie d’eau de plusieurs
Outre leur contribution à l’augmentation de la production
animale (viandes blanches et
£ufs), ces complexes avicoles, dotés des équipements
les plus modernes, permettront de créer des centaines
de postes d’emploi, a-t-on
assuré de même source.
A.K.
e ministre de l’Energie, Salah Khebri,
a reçu, lundi,
l’ambassadeur
d’Allemagne à Alger, Gotz Lingenthal,
avec qui il a eu un entretien sur la coopération énergétique, tout en invitant les
entreprises allemandes à investir dans le
domaine énergétique en Algérie. Durant
cette rencontre tenue au siège du ministère de l’Energie, les deux parties ont
passé en revue l’état des relations de
coopération entre l’Algérie et l’Allemagne
dans le domaine de l’énergie et les perspectives de coopération, indique un communiqué du ministère. Le ministre et
l’ambassadeur allemand se sont félicités
du renforcement de la coopération par la
signature, en mars 2015, de la
L
Déclaration d’intention commune pour un
partenariat énergétique algéro-allemand.
Dans ce sens, ils ont souligné l’importance de la mise en oeuvre de cette
Déclaration à travers des projets concrets
notamment dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.
En outre, ajoute le communiqué, M.
Khebri a invité les entreprises allemandes
à explorer les opportunités d’investissement dans le secteur énergétique en
Algérie. A rappeler que la Déclaration
d’intention pour un partenariat énergétique algéro-allemand vise le renforcement des relations bilatérales dans le
domaine de l’énergie à travers l’instaura-
tion d’un dialogue de haut niveau sur les
différentes thématiques de politique
énergétique, le développement des énergies renouvelables, l’amélioration de l’efficacité énergétique et la protection de
l’environnement. L’exploration et la production d’hydrocarbures, la promotion de
partenariats industriels inter-entreprises
et la formation initiale et continue, sont
également des domaines privilégiés de
coopération à renforcer entre l’Algérie et
l’Allemagne. Pour assurer la mise en
œuvre des axes de coopération fixés par
les deux parties et pour un suivi régulier,
les deux pays avaient convenu de mettre
en place un Comité de pilotage ainsi que
des groupes de travail thématiques.
Marchés informels à Blida
Asphyxié et des travaux
qui perdurent
n n’en finit pas avec les travaux
qui ont transformé le chef- lieu de
la Daïra de Relizane en un chantier à
ciel ouvert. Il fait vrai que des projets
d’assainissement et de réhabilitation
sont en cours pour le bien-être du
citoyen Relizanais, mais là où des
chantiers irritent le plus les habitants,
c’est à coup sûr, ceux de la réhabilitation du boulevard républicaine et la
rénovation des réseaux d’AEP et d’assainissement.
suivre durant les années à
venir dans la wilaya, a soutenu M.Saâdi, appuyant son
affirmation par l’entrée en service au courant de l’année
2017 de 4 complexes avicoles en cours de réalisation
dans les communes de
Djellida, Aïn Soltane, El
Abadia et de Sidi Lakhdar.
Khebri invite
à déployer les énergies
Centre-ville
O
direction, relevant que la production de viandes blanches
dans la wilaya est notamment
concentrée dans les communes de Bir Ould Khélifa,
Boumedfaâ, El Hoceinia et Aïn
Soltane.
Cette tendance à la hausse
de la production de viandes
blanches devrait se pour-
Investissements allemands dans l’énergie en Algérie
Trottoirs de Zemmoura
L
Mercredi 30 décembre 2015
jours. La rue des Castors connaît son
opération d’embellissement.
Seulement, les travaux durent depuis
près d’un an et le chantier n’est pas à
son terme. Quand on voit de près des
ouvriers qui’’ travaillent’’ avec comme
seuls outils, une brouette et quelques
pioches et pelles, l’on est censé de
croire que les travaux ont encore de
beaux jours devant cette situation qui
ne cesse d’endurer.
A.L.
Près de la moitié éradiquée
rès de 50 % des marchés
informels à Blida ont été
éradiqués depuis le lancement début octobre dernier
d’une campagne de lutte
contre le commerce anarchique dans la wilaya, a t-on
appris lundi auprès du chef
du service de l’Observation du
marché et de l’information
économique. “Quelques 27
marchés anarchiques disséminés à travers cinq (5) communes ont été éradiqués, sur
un total de 74 recensés,
depuis septembre dernier”, a
P
indiqué à l’APS Lhadi
Bouzekar, signalant la poursuite de l’opération jusqu’à
l’éradication totale de l’ensemble de ces marchés, à
l’origine de pertes financières
jugées considérables pour
cause d’évasion fiscale.
Il a relevé que l’éradication
définitive de ces marchés est
tributaire du parachèvement
de tous les programmes destinés à la résorption du commerce informel, observant
toutefois que la ville de Blida
accuse un manque en matière
de projets de réalisation de
marchés de proximité. Depuis
2011, ces marchés (informels)
ont enregistré un regain d’activités au niveau des grandes
villes, dont Blida, Boufarik et
Larbaà, a déploré le même
responsable, signalant néanmoins l’éradication “quasitotale” de tous les points noirs
dans la cité Beb Dzair, à Souk
Laàrab,
Souk
Abane
Ramdane, Souk Laichi et à
Douirette. Les seuls points
noirs encore en activité se
trouvent à proximité de la
15
gare routière et du stade
Mustapha Tchaker de Blida, at-il encore observé. Les vendeurs qui activaient dans ces
marchés éradiqués, ont été
intégrés dans les marchés de
proximité, tandis que certains
d’autres ont bénéficié de
locaux professionnels dans
des villes ne disposant pas
actuellement de marchés de
proximité, à l’instar de Blida et
Boufarik. Blida compte 3.064
vendeurs informels, dont 46
au niveau du chef-lieu de
wilaya.
Augmentation des
prix des carburants
en Arabie saoudite
Jusqu’à 67%
L’Arabie saoudite a décidé
lundi d’augmenter les prix des
carburants de 50% à 67% dans
le cadre d’une révision des subventions touchant les prix de
l’électricité, de l’eau, du diesel et
des produits pétroliers, largement
subventionnés dans le royaume.
Selon la décision du Conseil des
ministres saoudiens, le prix de
l’essence sans plomb 95 augmente ainsi de 50%, passant de
0,60 riyals à 0,90 riyals le litre,
et celui de l’essence 91 de 67%,
passant de 0,45 riyals à 0,75
riyals le litre. Le groupe pétrolier Aramco a annoncé de son
coté la fermeture immédiate des
stations-service jusqu’à lundi
minuit afin de permettre la reprise des ventes avec les nouveaux prix. Ces décisions, dont
certaines entrent en vigueur dès
mardi, selon l’agence SPA, interviennent quelques heures après
l’annonce par le royaume d’un
déficit budgétaire record de 98
milliards de dollars en 2015 et
l’adoption d’un budget 2016 largement déficitaire, en raison de
l’effondrement des prix du pétrole, matière première dont
l’Arabie est le premier exportateur mondial. Le Conseil des
ministres a indiqué que l’augmentation des prix de l’essence
était destinée à s’adapter aux
prix sur le marché international.
Le ministère des Finances a
annoncé lundi une série de
mesures d’austérité pour contenir les dépenses publiques,
incluant un programme sur cinq
ans pour réduire les subventions
sur les prix de l’eau et des produits pétroliers.
Ryadh annonce des
mesures d’austérité
Déficit budgétaire
record en 2016
L’Arabie saoudite a adopté
lundi son budget pour 2016, prévoyant un déficit de 87 milliards
de dollars annonçant la révision
des subventions sur l’eau, l’électricité et les carburants en raison
de l’effondrement des prix du
pétrole. Les revenus devraient
être de 513,8 milliards de riyals
(124,8 milliards d’euros), un plus
bas depuis 2009, a indiqué le
ministère des Finances, précisant que les dépenses
publiques devraient s’élever à
840 milliards de riyals (204,1
milliards d’euros). En 2015,
l’Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a
enregistré un déficit budgétaire
record de 98 milliards de dollars
(89,2 milliards d’euros). En présentant le budget pour 2016, le
ministère des Finances a précisé
que le gouvernement saoudien
allait réviser les prix de l’électricité, de l’eau et des produits
pétroliers, largement subventionnés dans le royaume, dans le
cadre de mesures d’austérité
pour faire face à la chute des
revenus pétroliers. Le royaume
entend aussi augmenter les
taxes sur les services, imposer
de nouvelles taxes et finaliser les
“dispositions nécessaires pour
l’introduction d’une TVA”, en
coordination avec les autres
monarchies du Conseil de
coopération du Golfe (CCG), a
précisé le ministère.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Mercredi 30 décembre 2015
Quotidien national d’information
TOP 100 DES MEILLEURS JOUEURS
DE 2015 :
Régions
Ligue 1 Mobilis (16e journée) :
e derby algérois
entre CR
Belouizdad-MC
Alger comptant pour la 16e
journée du championnat de
Ligue 1 Mobilis, initialement prévu au stade 20
août (Alger), se jouera au
stade du 5-juillet à une
date qui sera fixée ultérieurement, a indiqué lundi le
président de la Ligue de
football professionnel
(LFP) Mahfoud Kerbadj.
"Le match CRB-MCA qui
devait se jouer initialement
au stade du 20-août 1955
en mi-janvier prochain a
été délocalisé sur
demande de la wilaya
d'Alger pour des raisons
d'ordres organisationnels",a affirmé à l'APS le
premier responsable de
l'instance chargée de la
gestion de la compétition.
L'autre derby de la capitale
entre l'USM Alger et le
NAHussein-Dey comptant
pour la même journée, se
déroulera également au
stade 5 juillet, suite à une
demande transmise par la
direction usmiste à LFP", a
précisé Kerbadj.
Riche en ferveur
et couleur
L
Les deux internationaux algériens Riyad
Mahrez (Leicester City/Angleterre) et Yacine
Brahimi (FC Porto/Portugal) occupent respectivement la 95e et 100e place au classement
des 100 meilleurs joueurs de l'année 2015,
établi par le quotidien sportif français L'Equipe.
Cet organe a dévoilé lundi les joueurs classés
entre la 81e et la 100e place.
Riyad Mahrez est en train de faire sensation
avec les "Foxes" en marquant 13 buts et
offrant 7 passes décisives depuis le début de la
saison.
De son côté, Yacine Brahimi s'est distingué
avec Porto notamment lors de la dernière
Ligue des champions.
Le classement du Top 100 de L'Equipe a été
établi par un panel de 19 journalistes des
rédactions de ladite publication.
Les deux joueurs algériens figurent également
dans le Top 100 des meilleurs joueurs au
monde, selon le classement publié vendredi
dernier par le journal britannique The Guardian.
Brahimi arrive à la 64e position dans ce classement dominé sans surprise par les intouchables Messi, Ronaldo et Neymar. Quant à
Mahrez arrive à la 97e place.
D'autre part, le goleador actuel de la sélection
algérienne, Islam Slimani, figure dans le Top 5
des meilleurs buteurs africains de l'année
2015.
Slimani est le quatrième meilleur
buteur africain de l'année avec 26 buts toutes
compétitions confondues.
Mahrez recule à la 3e
place au classement des
buteurs
L'international algérien, Riyad Mahrez, a
perdu sa deuxième place au classement des
buteurs du championnat de première division
anglaise (Premier League) de football qu'il partageait avec le Nigérian Ighalo (Watford).
Ighalo a inscrit son 14e but lundi lors de la
défaite à domicile de son équipe face à
Tottenham (2-1) en ouverture de la 19e journée
et se détache ainsi de son homologue algérien.
Mahrez (24 ans) auteur de 13 buts cette saison, pourrait toutefois reprendre son ''bien'' s'il
parvenait à marquer mardi lorsque son équipe
Leicester City, qui a également perdu son fauteuil de leader lundi, accueille Manchester City.
La première place du classement des buteurs
est détenue conjointement par Lukaku, auteur
d'un doublé lors de la défaite d'Everton à domicile contre Stoke City (4-3) et Vardy (Leicester
City), avec 15 buts chacun.
Classement provisoire des buteurs :
15 buts: Lukaku (Everton), Vardy (Leicester
City)
14 buts: Ighalo (Watford)
13 buts: Mahrez (Leicester City)
11 buts: Kane (Tottenham)
10 buts: Giroud (Arsenal)
7 buts: Agüero (Manchester City), Arnautovic
(Stoke City), Wijnaldum (Newcastle)
6 buts: A. Ayew (Swansea City), Barkley
(Everton), Deeney (Watford),
Pellè(Southampton),
Sanchez (Arsenal)
5 buts: J. Ayew (Aston Villa), Benteke
(Liverpool), Bojan (Stoke City),Cabaye
(Crystal Palace), Costa (Chelsea), Coutinho
(Liverpool), De Bruyne
(Manchester City), B. Gomis (Swansea City),
Koné (Everton), Payet (West Ham),Sterling
(Manchester City), Wilson (AFC Bournemouth).
Le Mawlid Ennabaoui Echarif (anniversaire de la naissance du Prophète QSSSL)
est une fête culturelle et cultuelle sacrée que les populations des régions de Gourara,
de Timimoune, du Touat et de zaouiyet Kounta, nord et sud d’Adrar, mettent un point
d’honneur à célébrer avec faste en s’attelant à mettre les dernières retouches aux
préparatifs de cette manifestation, connue communément sous le nom du
« S’bouâ’ » (semaine).
Lors de la 1ère journée du
championnat, les deux
matchs en question ont été
disputés sur le terrain de
l'équipe hôte:
Omar Hamadi pour MCACRB (0-0) et le 20 août
pour NAHD-USMA (2-1).
Le stade du 5-juillet, qui
avait été soumis à une
opération de travaux et de
remise à niveau, avait
rouvert ses portes à l'occa-
sion du derby entre l'USM
El Harrach et le NA
Hussein Dey (2-0), dans le
cadre de la 4e journée.
Toutefois, le président de
la LFP a tenu à préciser
que le dernier mot de
programmer les deux
derbies au stade du
5-juillet reviendra à la
direction de cette enceinte
sportive.
"Maintenant, il reste à la
direction du stade d'accepter de programmer ces
deux rencontres en espace
de 48 heures", a t-il dit.
La phase aller de la Ligue
1 a baissé rideau samedi
avec une domination
outrageuse de l'USM Alger,
championne d'hiver
incontestée avec dix
longueurs d'avance sur
son poursuivant direct
le CR Belouizdad.
L'ENTP remplacerait TAL
aux commandes le 15 janvier
Entreprise nationale des travaux aux puits (ENTP) devrait
prendre le relais de Tassili Airlines
(TAL) aux commandes du CS
Constantine dès le 15 janvier prochain, selon l'ex-directeur général de
ce club de Ligue 1 algérienne de football, Omar Bentobal.
"Selon des informations sûres, l'ENTP
remplacera TAL aux hautes sphères
du CSC le 15 janvier prochain, un
changement motivé par les problèmes
financiers que rencontre la deuxième
entreprise
citée",
croit
savoir
Bentobal, invité d'une émission sportive d'Echorouk-TV.
Les deux entreprises sont des filiales
de Sonatrach qui avait décidé, début
2013, d'investir dans le football algé-
L'
rien en rachetant la majorité des
actions de trois clubs de l'élite, à
savoir, le MC Alger, la JS Saoura et le
CSC.
Néanmoins, les choses n'ont pas
fonctionné de la manière souhaitée
par TAL avec le CSC. Ce dernier traverse une conjoncture difficile marquée notamment par des changements fréquents au niveau de ses
commandes administratives.
Jeudi dernier, Said Hamiti a été
nommé nouveau directeur général de
la société sportive par actions du club
phare de la capitale de l'Est en remplacement d'Abdelahmid Harkati,
resté en poste pendant seulement
deux semaines.
Cette instabilité administrative est
conjuguée à des difficultés financières
énormes que rencontre le club au
point où la direction n'arrive pas à
honorer ses engagements envers ses
joueurs.
Ces derniers ne sont pas payés
depuis plusieurs mois, selon Hamiti.
Tout cela s'est répercuté sur les résultats techniques de l'équipe qui a
attendu la 15e et dernière journée de
la phase aller pour renouer avec le
succès après 8 matchs sans victoire,
en battant à domicile la lanterne
rouge, le RC Arbaâ (1-0).
Le CSC occupe la 13e place au classement avec 16 points devançant
d'une seule unité le premier relégable,
le RC Relizane.
Ligue des champions 2016:
Le MO Béjaia transmet à la CAF
une liste de 22 joueurs
e MO Béjaia (Ligue 1
algérienne de football)
a transmis à la
Confédération africaine de
football (CAF) une liste
provisoire de 22 joueurs
devant prendre part à la
prochaine édition de la
Ligue des champions qui
débute en février prochain,
a appris l'APS auprès de la
direction du club.
Cette liste devrait être
complétée par d'éventuelles nouvelles recrues qui
viendraient renforcer la formation des "Crabes" lors
de l'actuel mercato d'hiver.
Le milieu du terrain franco-
L
rès attachés aux us
ancestraux de dimension
sociale,
les
Gouraris et
habitants du
Touat, qui accordent une
grande importance aux fêtes
religieuses et nationales, s’apprêtent, à la veille du Mawlid, à
perpétuer les traditions par
des gestes, halqa et autres
activités puisées du terroir,
question de permettre aux
invités de partager ce rituel
festif et aux populations locales de raffermir les liens et baigner dans une ambiance de
ferveur.
T
CSC :
CHAMPIONNAT D'ANGLETERRE:
Quotidien national d’information
Célébration du Mawlid Ennabaoui au Gourara
et au Touat (Adrar)
CR Belouizdad-MC Alger
domicilié au stade 5-juillet
Mahrez (95e) Brahimi
(100e), selon L'Equipe
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
tachdien Morgan
Betorangal qui vient de
s'engager avec le MOB
figure dans cette liste, en
attendant deux autres éléments. Le MOB qui participera pour la première fois
de son histoire à une compétition africaine n'a pas
été gâté par le tirage au
sort de la Ligue des champions puisque le vicechampion d'Algérie et
détenteur de la Coupe
d'Algérie 2015 sera opposé
au tour préliminaire aux
Ghanéens de l'Ashanti
Gold, champion du Ghana
en titre. Le match aller se
16
jouera entre le 12 et 14
février 2016 en déplacement alors que la manche
retour est prévue entre le
26 et 28 février à Béjaia.
En cas d'un exploit face
aux Ghanéens, les
Béjaouis devront rencontrer le vainqueur de la double confrontation entre les
Tunisiens du Club Africain
et les Ivoiriens de l'AS
Tanda. 9 clubs sont
exemptés du tour préliminaire à savoir l'ES Sétif
(Algérie), le TP Mazembe
(RD Congo) tenant du trophée, Coton Sport
(Cameroun), l'AC Léopards
(Congo), Al-Ahly et
Zamalek (Egypte), AlMerrikh et Al-Hilal
(Soudan), et l'ES Sahel
(Tunisie).
La liste provisoire
des joueurs
Gardiens de but: Rahmani,
Daif et Sidi Salah.
Défenseurs: Baouali,
Mebarakou, Benali, Aguid,
Messaoudi, Lakhdari,
Khadir, Boukria, Mouhli.
Milieux de terrain: Ferhat,
Sidibé, Zerdab, Yaya, Salhi
et Betorangal
Attaquants: Hamzaoui,
Belkacemi, Ndoye et
Bendjelloul.
Ancrage dans la
nomenclature de
l’Unesco
La richesse culturelle et cultuelle marquant la célébration
de cette manifestation religieuse à Timimoune a hissé
haut le S’bou’ê à l’echelle mondiale et ce grâce notamment
aux efforts consentis par les
académiciens, les anthropologues et les sociologues algériens qui ont pu l’imposer parmi
le patrimoine universel classé,
ces derniers mois, dans la
nomenclature de l’organisation
onusienne pour l’éducation, la
science
et
la
culture
« Unesco ».
Cette fête religieuse et culturelle très colorée, et favorablement accueillie par les
acteurs et associations culturelles locaux, met en effet en
valeur les rituels pratiqués par
les aieux et la longue procession des différentes tribus
arborant haut leurs étandards
sous les salves de baroud et
convergeant vers un point de
salut qu’est le lieu du saint
patron Cheikh Sidi Hadj
Belkacem. Aussi pour recevoir
dignement ses hôtes, les organisateurs ont-ils élaboré un
riche programme festif, aidés
en cela par les sages et les
notables des deux régions, le
Gourara et le Touat, pour s’étaler 24 heures durant, où l’inchad, chant très répandu lors
des occasions heureuses et
animé par les adeptes des
zaouïas et autres poèmes mettant en exergue la vie, la
conduite et les valeurs du
Prophète Mohamed (QSSSL)
sont déclamés le tout couronné par les louanges à
Allah.
Cette fête, dont les festivités débutent la soirée du 18 du
mois Rabie El-Awal de l’année
hégirienne pour se poursuivre
le jour suivant après la prière
du maghreb, se déroule dans
une ambiance de ferveur axée
sur les enseignements et la
portée de cette occasion religieuse, avec l’organisation
d’activités constructives, en
plus d’autres culturelles et touristiques.
Les jalons marquant
l’évènement
Cette fête est célébrée dans la
région durant la vie du cheikh
Sidi Hadj Belkacem ayant
vécu au 10e siècle de l’Hégire
lorsque ce saint patron a fondé
sa zaouïa et l’école coranique
pour la propagation des préceptes de l’Islam et le rayonnement du Savoir à la faveur
de la formation des adeptes et
disciples chargés, par la suite,
de mener la même mission au
travers des ksour éparpillés
dans la région du Gourara.
La célébration de cet événement que s’emploient à valoriser et pérenniser les autochtones a été, alors, mise à profit
pour l’organisation de larges
rencontres où converge la
population locale, issue de différents horizons, et a servi
également de cadre pour le
dénouement
de
certains
conflits et le raffermissement
des relations fraternelles et
d’entraide consacrées par
l’Islam, a expliqué à l’APS,
cheikh Talhaoui Hadj Ahmed
du vieux Kasr de Tellalet,
région de Timimoune.
Cette circonstance cultuelle
s’est perpétuée après la mort
de son fondateur par l’organisation, par les tribus installées
dans la région, de processions
animées par les chouyoukh
des
vieux
Ksour
de
Tebelkouza, Kaddour, Ouled
Ayach, flancs nord et est du
Gourara, qui convergent le jour
« J », brandissant chacun
son propre emblème vers la
zaouïa
de
Sidi Ahmed
Benyoucef du Kasr de
Massine où ils seront accueillis
par les adeptes de Sidi Hadj
Belkacem.
Parmi les préparatifs entrepris en prévision
de cette occasion cultuelle, les
autorités locales se sont attelées, en coordination avec le
mouvement associatif local, à
l’organisation de campagnes
de nettoiement, d’électrification des places publiques et
endroits devant servir de
cadres aux festivités et
accueillir les visiteurs, a indiqué le vice-président de
l’Assemblée populaire (APC)
de Timimoune,
Hakoumi
Abdelhamid.
A ces efforts viennent se greffer les actions menées par les
agences touristiques, de voyages et les structures hôtelières
qui ont mobilisé tous
les
moyens humains et matériels
en vue d’accueillir les touristes,
venus certains célébrer le
9
S’bouâ du Mawlid Ennaboui
dans de bonnes conditions à
même de leur permettre de
passer un séjour agréable
dans la région.
Le label touristique de
la région en aval
Les autorités locales et la
société civile nourrissent de
grands espoirs pour faire de
ce rendez-vous cultuel et culturel, drainant annuellement des
centaines de visiteurs, une
occasion pour la promotion de
l’image touristique de la région
du Gourara, L’Oasis rouge, et
d’en faire une direction touristique par excellence à la faveur
des potentialités naturelles
dont dispose la région, a
estimé le wali délégué de la
nouvelle circonscription administrative de Timimoune, Ali
Aoun.
Les parties concernées
entendent, à ce titre, consolider les capacités des structures d’accueil en vue de répondre aux flux croissant d’une
saison à une autre par l’achèvement rapide des projets touristiques, dont ceux retenus au
niveau de la zone d’expansion
touristique
(ZET)
d’AïnTedless, Timimoune, et la
réhabilitation du système
oasien, atout touristique dans
ce vaste territoire du sud algérien, a noté le même responsable.
Mercredi 30 décembre 2015
Bâtiments
désaffectés
de la cité
Boudraâ-Salah
Bientôt démolis
Les bâtiments désaffectés de la Cité BoudraâSalah, à Constantine,
seront démolis lundi prochain, ont affirmé lundi les
services de la wilaya. Une
instruction a été donnée
par le wali pour démolir
ces immeubles vides,
transformés depuis le relogement de leurs anciens
occupants (environ 700
familles) en 2013, en «
fief de tous les maux », at-on souligné de même
source. L’entreprise qui
sera chargée de la démolition a été déjà désignée et
il ne reste que la finalisation des procédures de
sécurité préalables au lancement d’une telle opération, a-t-on également indiqué. Des personnes désœuvrées issues de plusieurs quartiers de la ville
squattent ces immeubles
désertés et les transforment en lieu de débauche,
suscitant la colère des
habitants de cette cité
populaire dont la construction remonte à l’époque
coloniale. Des mouvements de protestation sporadiques ont été observés,
ces deux derniers jours,
dans ce quartier dont les
habitants déplorent l’insécurité qui y règne.
Auteur présumé
d’un triple homicide
à Biskra
Un individu
arrêté
Un homme de 25
ans, auteur présumé de
l’assassinat de trois personnes appartenant à une
même famille le 16 octobre dernier à Biskra, a été
arrêté lundi par les éléments de la Sûreté de
wilaya, a-t-on appris
auprès de ce corps
constitué. Cet individu
résidant à Sidi-Okba (18
km de Biskra) est un proche de la famille décimée
puisqu’il est le neveu
d’une des victimes, en
l’occurrence une femme
de 67 ans tuée par arme
blanche en même temps
que son époux âgé de 76
ans et de leur fils de 23
ans, selon la même
source. Le mobile de ce
crime semble être le vol
dès lors qu’au moment de
son arrestation, l’auteur
présumé était en possession d’une somme de sept
millions de dinars et d’un
lot de bijoux en or appartenant aux victimes, a-t-on
également fait savoir. La
personne appréhendée
sera présentée devant la
justice aussitôt après l’établissement d’un dossier
judiciaire, a-t-on conclu à
la Sûreté de la wilaya de
Biskra.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Les ordonnances médicales en débat à Oran
Rendre obligatoire
l’informatisation
Hier, à Oran, Selon
la présidente de
l’Association
solidarité des
pharmaciens
organisés (Aspo),
Houda Maïziz qui
regroupe 4 000
pharmaciens de 28
wilayas du pays et
lors d’une
conférence de
presse, a soulevé,
la récurrence des
fautes graves
engendrées par la
transcription
manuscrite des
ordonnances
médicales qui sont
délivrées par
certains médecins.
Par Mourad Belkaïd
ce sujet, la présidente de l’Aspo a
annoncé la tenue, le
19 mars 2016 à Oran, d’un
Congrès international sur le
fléau des médicaments du
cabas. Le médicament générique a aussi occupé une
place dans les discussions
À
entre les journalistes et la
présidente de l’Aspo qui a
mis en cause les «hommes
d’affaires qui n’ont rien à
avoir avec le médicament,
d’avoir dérégulé le marché
en imposant un diktat aux
pharmaciens. De nombreux
grossistes de médicaments
font dans la vente concomitante en obligeant les pharmaciens à prendre des produits arrivés presque à
péremption avec les médicaments commandés». Ce
sont les malades chroniques
comme les cardiaques, les
cancéreux, les insuffisants
rénaux et les femmes atteintes de maladies de parturition qui font les frais de cet
état de fait pénalisant. Mme
Houda Maïziz a pointé un
doigt accusateur sur des
fournisseurs de médicaments du cabas qui se développe à la faveur de la rupture itérative des médicaments. «Les médicaments
du cabas sont frauduleusement importés par des particuliers avec tous les risques
que cela peut générer du fait
que ce sont des médicaments de contrefaçon».
Cherifi, vice-président de
l’Aspo, parlera, quant à lui,
de «réseaux qui se sont
constitués pour importer des
médicaments contrefaits qui
présentent un réel danger
pour la santé des malades».
Un constat qui a été mis en
évidence par la présidente
de l’Aspo, qui a déclaré que
des «actions radicales seront
entamées à partir de 2016
pour traiter ce problème dan-
gereux». Elle ne manquera
pas de souligner que des
pharmaciens sont prêts à se
mobiliser pour ne plus servir
une ordonnance manuscrite.
Dans le sillage de ses déclarations, la conférencière a
affirmé que des problèmes
liés à l’ordonnance manuscrite sont constamment enregistrés par les pharmaciens.
Elle réclame dans ce
contexte l’instauration d’un
système d’informatisation de
l’ordonnance médicale qui se
fait partout ailleurs sauf en
Algérie. La présidente a
encore abordé le sujet sensible de la rupture des médicaments dont plus de 30 médicaments vitaux sont actuellement introuvables dans les
officines.
M.B.
Hassi Ameur
Réalisation d’une station
d’épuration
Oran, le programme
tracé par la Direction
des ressources en eau de la
wilaya d’Oran, pour la réalisation de nouvelles stations
de traitement et épuration
des eaux usées (Step), à travers tout le territoire de la
wilaya, est en bonne voie.
Dans ce contexte, la wilaya a
bénéficié d’autres projets de
réalisation de stations d’épuration des eaux usées, dans
les communes de Gdyel,
pour prendre en charge les
eaux usées de toute la
région (Hassi Ameur, Hassi
Bounif, HassianToual). Pour
cela, une enveloppe de 5,5
milliards de centimes a été
débloquée pour la réalisation
d’une station d’épuration, à
la commune de Hassi Ameur.
Le but principal est d’éliminer
les risques sanitaires. Ainsi,
les eaux usées épurées sont
réutilisées pour l’irrigation de
certaines cultures telles que
l’arboriculture. En 2020, les
Mercredi 30 décembre 2015
Quotidien national d’information
A
eaux usées représenteront
un volume très appréciable
de près de 2 milliards de m3.
Un tel volume, une fois
épuré, pour des considérations écologiques ou de protection des ressources en
eau, sera très apprécié,
quant à son utilisation par
l’Agriculture ou l’Industrie.
D’énormes investissements
ont été consacrés pour réaliser des projets à travers la
wilaya d’Oran, afin de résoudre les problèmes d’assainissement des eaux usées et
des eaux pluviales, ainsi que
la protection des centres
urbains contre les inondations. Le projet dont l’étude a
été réalisée, sera lancé au
courant du premier trimestre
de l’année 2016, ont indiqué
les mêmes sources. Cette
localité est devenue un réceptacle, pour plusieurs villages
avoisinants, d’où l’importance
de ce projet d’utilité publique.
L’accent sera, également,
mis, selon nos sources, sur
les conduites en provenance
de la zone industrielle. En
8
plus du curage, ces conduites
seront également renforcées.
En spécifiant, donc, les
grands axes de ce projet, nos
sources ont indiqué que des
opérations sont, également,
prévues en matière d’assainissement, dans les cités 92
et 51 Logements. De plus, les
communes de Mers El-Kébir
et Misserghine auront, aussi,
leur STEP. Les projets sont
gérés par la direction de
l’Hydraulique
et
des
Ressources en eau. Les
STEP sont réalisées pour
deux objectifs essentiels, à
savoir : l’arrêt des rejets des
eaux usées, dans la mer et la
réutilisation des eaux traitées
pour l’irrigation des terres
agricoles. Les eaux usées
seront épurées conformément aux prescriptions sanitaires et techniques applicables à l’utilisation des eaux
traitées à des fins d’irrigation
des cultures.
M.B.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
230 participants
au championnat national
des petites catégories
Selon le responsable local du secteur du tourisme et l’artisanat : « Ces
établisse-ments ont été classés par la
Commission nationale ministérielle
chargée de l’opération de classement
des hôtels. Ainsi, la Direction du tourisme et de l’artisanat a laissé entendre
que sept établissements hôteliers
d’Oran ont été classés dernièrement de
2 à 5 étoiles. Pour impulser le secteur
du tourisme, la Direction locale envisage d’organiser un workshop sur les
ressources humaines et la formation en
mars prochain, en collaboration avec
les Directions de l’emploi et de la formation et de l’enseignement professionnels
d’Oran. Ce classement contribuera à
l’amélioration de la qualité des prestations hôtelières et procurera aux caisses des communes des rentrées d’argent versées à travers la taxe de séjour
dont doivent s’acquitter les propriétaires
des hôtels conformément à la loi de
finances 2008 fixant les taxes selon le
nombre d’étoiles, a soutenu Belabbès
Belkaïm. La wilaya d’Oran dispose de
160 établissements hôteliers dont 81
classés.
M.B.
Banque de développement
local (BDL)
Du nouveau pour
la clientèle
as moins de 227
échephiles prennent
part au championnat
national des jeux d'échecs
des petites catégories,
ouvert lundi à Tlemcen.
Les participants (130 garçons et 97 filles) âgés de
moins de 8 ans à moins de
18 ans, représentent 17
ligues de wilayas du pays
dont Alger, Blida, Béjaia,
Tizi Ouzou, Constantine,
Biskra, Tipasa, Bordj Bou
Arreridj, Chlef, Sidi BelAbbès, Boumerdès, Oran,
Tiaret, Tlemcen, selon le
comité d'organisation.
Les épreuves de cette compétition, organisée du 28
décembre au 1er janvier
par la ligue de wilaya des
jeux d'échecs en collaboration avec la Fédération
algérienne de la discipline
et la direction de la jeu-
P
Tlemcen
Saisie de 4 250 litres
de carburant
Les éléments des différentes brigades des douanes relevant de la
Direction régionale des douanes de
Tlemcen ont découvert et saisi, la
semaine dernière, lors de l’accomplissement de leurs missions entrant dans le
cadre de la prévention et la lutte contre
la contrebande sous toutes ses formes,
au niveau des zones de la bande frontalière, une quantité de 4 250 litres destinés à la contrebande, répartis à travers
124 jerricans en plastique et transportés
à dos des baudets. La valeur de la marchan-dise saisie est estimée à 58 225 DA
et l’amende douanière à 291 125 DA.
B.A.
nesse et des sports de la
wilaya de Tlemcen, sont
dirigées par 17 arbitres,
selon la même source soulignant que des détenteurs
de titres africains partent
favoris pour remporter des
places honorifiques dont
Ouareth Abdelwahab (-18
ans) de Béjaia, Maouchi
Amina (-16 ans), Chaabane
Loubna (-14 ans) et Djabri
Massinissa (û14) de Bejaia
et Nacer
Ahmed (-16), Nacer Rania
(-14) et Nacer Loubna (-12)
de Tizi Ouzou.
La wilaya de Tlemcen parti-
cipe à ce championnat avec
de jeunes éléments du club
de la commune de Amieur
qui, en dépit de ses
moyens modestes, a réussi
à former et préparer des
échephiles prometteurs, a
souligné le responsable du
club, Mesmoudi.
hand:
Préparation de la Coupe d'Afrique 2016 de
Dans le cadre de la célébration du
30e anniversaire de la création de cette
institution bancaire, des journées portes
ouvertes d’information et de sensibilisation ont été organisées cette année
sous le thème «La BDL innove et vous
facilite la banque». Le directeur de
l’agence 417-Miramar, Ahmed Zahana,
a laissé entendre que dès l’année 2016,
la Banque de développement local
(BDL) proposera, à sa clientèle, une
gamme variée de produits et des avantages. L’année 2016 sera aussi une
période phare pour le lancement des
travaux d’aménagement et de modernisation à travers les 152 agences
implantées à l’échelle nationale. Il y
aura, en outre, l’accompagnement
financier de l’économie nationale par le
bais du financement de la PME-PMI
avec l’ouverture d’une nouvelle agence
à Oran (rue de la Paix) dédiée à ce dispositif. Sans oublier le prêt à gages, qui
rend de grands services aux citoyens
dans les moments de besoin. Parmi les
nouveautés, on compte la promotion
des instruments de paiement à distance, à l’instar du Mobile Banking qui
va permettre un accès à distance
24h/24. Avec ce nouveau système, la
clientèle pourra accéder rapidement à
son compte de partout et à tout
moment, le règlement et l’encaissement
des factures par des prélèvements ainsi
que la commande de chéquiers.
M.B.
CAN-2016 DAMES
(PRÉPARATION) :
Jeux d'échecs:
Tourisme
Hiérarchisation
de 7 hôtels
L'Algérie s'impose face
au Monténégro (24-22)
a sélection algérienne de handball,
en stage au Monténégro, s'est
imposée lundi à Bar (40 km de
Podgorica) contre la sélection locale
24-22 (mi-temps: 15-12) en match amical en vue de la 22e Coupe d'Afrique
des nations CAN-2016, prévue du 21
au 30 janvier au Caire (Egypte).
Dimanche soir, les deux sélections ont
livré un premier test à Podgorica
revenu aux locaux sur le score de 25 à
19.
D'autre part, deux joueurs du Sept
L
national souffrent de diverses blessures: Chahbour Riad qui est pris en
charge par le staff médical au niveau
du
regroupement,
et
Hichem
Kaâbache, qui se trouve à Alger où il
poursuit ses soins.
Le Sept national a rallié le Monténégro
après un premier stage en Serbie au
cours duquel il a remporté ses deux
matchs amicaux contre Partizan de
Belgrade (33-21), mercredi, et l'Etoile
Rouge de Belgrade (43-21), vendredi.
Les hommes de Salah Bouchekriou
retourneront mardi à Belgrade pour
poursuivre leur stage. Ils regagneront
Alger jeudi tard dans la soirée.
L'Algérie évoluera lors de la CAN-2016
dans le groupe A avec l'Egypte (pays
hôte), le Maroc, le Gabon, le Nigeria et
le Cameroun. Le groupe B est composé de la Tunisie, du Kenya, de la RD
Congo, de la Libye, du Congo et de
l'Angola. Le champion d'Afrique se
qualifiera aux JO-2016 de Rio et les
trois premiers prendront part au championnat du monde 2017 en France.
Championnat national militaire des luttes associées:
Domination de l'équipe du Commandement
des forces aériennes
équipe du
Commandement des
forces aériennes (CFA) de
l'Armée nationale populaire
(ANP) a remporté le championnat national militaire
des luttes associées, clôturé lundi à Oran au terme
de deux journées de compétitions au Complexe sportif régional "Mustapha
Zitouni" relevant de la 2ème
Région militaire (2ème RM).
La cérémonie finale, marquée par la remise des
médailles aux vainqueurs
des deux styles de lutte
(libre et gréco-romaine), a
été présidée par le Général
Bachiri Hachemi, chef
d'état-major de la 2ème
RM, au nom du Généralmajor Saïd Bey,
Commandant de la 2ème
RM.
"L'excellente prestation des
athlètes et le haut niveau
de combativité dont ils ont
L'
Mercredi 30 décembre 2015
Quotidien national d’information
fait preuve, matérialise les
engagements du Haut commandement de l'ANP pour
la promotion du sport militaire national", a souligné le
Général Bachiri Hachemi.
"Le Haut commandement
de l'ANP mobilise tous les
moyens à même de permettre de promouvoir le
sport militaire national au
meilleur rang possible sur la
scène internationale", a
indiqué le chef d'état-major
de la 2ème RM après avoir
félicité les lauréats et
encouragé les autres participants.
Les qualités techniques des
athlètes ont été également
observées par plusieurs
cadres du secteur sportif
civil et militaire, à l'instar du
chef du service régional des
sports militaires de la 2ème
RM, le Colonel El-Hadj
Kharroubi qui s'est félicité
de "l'esprit sportif exem-
plaire des athlètes".
L'entraîneur de l'équipe
nationale militaire des luttes
associées, Mohamed
Benrahmoune s'est quant à
lui déclaré "très optimiste
pour l'avenir de la discipline, et ce, au vu du
niveau de ce championnat
national militaire qui permet
de mieux préparer les sportifs aux prochaines compétitions nationales et internationales". De son côté, le
président de la Fédération
algérienne des luttes associées, Rabah Chebah a
qualifié ce championnat de
"bonne étape d'évaluation"
en perspective des prochains rendez-vous sportifs
de la sélection nationale
(civile) dont l'ossature, a-t-il
rappelé, se constitue
d'athlètes militaires. Au
total, 120 athlètes répartis à
travers 12 équipes, représentant six Régions militai-
17
res et différents corps de
l'ANP, ont participé à ce
championnat national militaire des luttes associées,
inscrit au titre de la saison
2015/2016. L'équipe du
Commandement des forces
aériennes a remporté le
titre de grande championne
dans les deux styles de
lutte (libre et grécoromaine).
Dans le style libre, elle a
devancé les équipes de la
3ème RM et du
Commandement de la gendarmerie nationale (CGN),
classées 2ème et 3ème.
Dans le style gréco-romain,
l'équipe du CFA l'a emporté
sur ses homologues de la
1ère RM et de la 5ème RM.
Les lauréats en compétition
"individuelle" ont été aussi
distingués par des médailles récompensant les trois
meilleurs athlètes de chaque catégorie de poids.
L'entraîneur algérien
dévoile une liste
de 16 joueuses
L'entraîneur de la sélection féminine
algérienne de handball, Abdelkader
Rayane, a dévoilé lundi la liste des joueuses concernées par le premier stage de
préparation prévu à Alger du 30 décembre
2015 au 1er janvier 2016, en prévision des
prochaines échéances officielles.
En hibernation depuis janvier 2014, le
sélection féminine algérienne reprend du
service en prélude de sa participation à la
Coupe d'Afrique des nations-2016 (CAN2016) en Angola.
Le nouveau staff technique national composé de l'entraîneur en chef Abdelkader
Rayane et son adjoint Zoheir Guernane
ont dévoilé une liste de 16 joueuses, composée essentiellement d'athlètes du HBC
El Biar (9 joueuses) et du GS Pétroliers (6
joueuses).
Aucune joueuses évoluant à l'étranger n'a
été retenue pour ce stage de préparation
qui se déroulera à Alger.
L'équipe nationale était à l'arrêt et sans
entraîneur depuis la démission de Karim
Achour suite à son échec à qualifier
l'Algérie au championnat du Monde-2015
qui s'est déroulé début décembre au
Danemark avec le sacre de la Norvège.
Liste des joueuses convoquées :
HBC El Biar : Khoukho Souhila, Boussora
Fatma, Hasnaoui Ratiba, Iberaken Fatiha,
Ait Ahmed Amel, Benaicha Souhila,
Belouchrani Feriel , Amrani Nassima,
Feraoune Souad.
GS Pétroliers : Zaiadi Rokia, Selhi Aïcha,
Boudjelal Imene, Benabi Sarah, Haimeur
Fatima, Sahabi Samia.
NRF Constantine : Arouj Leila
JUDO:
Quatre athlètes
algériens en stage de
préparation en
Ouzbékistan
Quatre judokas algériens bénéficieront
d'un stage de préparation du 4 au 16 janvier prochain, en Ouzbékistan, en vue des
prochaines échéances, dont les qualifications aux Jeux Olympiques de 2016 à Rio
de Janeiro (Brésil), a-t-on appris lundi
auprès de la Fédération algérienne de
judo (FAJ).
Les quatre judokas sont : Houd Zourdani (66 kg), Abderrahmane Benamadi (-90 kg),
Lyès Bouyacoub (-100 kg) et MohamedAmine Tayeb (+100 kg), soit les quatre
athlètes algériens les mieux positionnés
actuellement dans le classement qualificatif aux JO de Rio.
"Ces judokas ont été dispensés du tournoi
Top 16, prévu le 2 janvier à la salle Harcha
Hacène (Alger), pour éviter d'éventuelles
blessures susceptibles de compromettre
leurs chances de participer au stage international en Ouzbékistan" a précisé le
Directeur technique national (DTN) Samir
Sebaâ.
Non concernées par le stage
d'Ouzbékistan, réservé uniquement aux
messieurs, les judokates de la sélection
nationale "seront quant à elles engagées
dans le Top 16" a affirmé la même source,
ajoutant que ces athlètes entreront "en
stage bloqué juste après le Top 16, pour
préparer l'Open de Tunis, du 14 au 16 janvier.
Comme pour le Top 16, Zourdani,
Benamadi, Bouyacoub et Tayeb devront
faire l'impasse sur l'Open de Tunis, du fait
qu'ils seront encore en stage bloqué en
Ouzbékistan. Mais l'Algérie sera quand
même représentée par une sélection
"messieurs" en Tunisie.
"D'autres judokas (seniors/messieurs)
seront engagés dans l'Open de Tunis, en
compagnie des filles, pour préparer entre
autres les Championnats d'Afrique de
2016" a encore détaillé Sebaâ.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Culture
Edition 2015 du festival du théâtre amazigh
“ Exceptionnelle ! ”
L’édition 2015 du
festival national de
théâtre
d’expression
amazighe, qui se
tient à Batna du 23
au 31 décembre
en cours, est jugée
“exceptionnelle”
par les participants
qui saluent la forte
présence des
théâtres régionaux,
ce qui offre “plus
de
professionnalisme”
aux spectacles.
a présence distinguée des théâtres
régionaux de Batna,
de Bejaia, de Tizi Ouzou,
d’Oum El Bouaghi et de
Constantine ainsi que du
théâtre national algérien
(TNA) est une première
dans ce festival qui souffle
sa 7ème bougie, a-t-on
souligné. Le théâtre d’expression amazighe “gagne
progressivement en professionnalisme de par l’encouragement de la créativité en
matière d’écriture, de scénographie et de jeu des
comédiens”, a estimé le
chercheur et metteur en
L
Mercredi 30 décembre 2015
Quotidien national d’information
scène Omar Fetmouche.
Pour le chercheur en culture
populaire, poète et romancier, Mouloud Fertouni, de
Tamanrasset, les spectacles
retenus dans la manifestation reflètent la richesse linguistique de tamazight avec
la présence des quatre
“variantes” de cette langue,
en l’occurrence le chaoui, le
kabyle, le mozabite et le targui, y compris dans les
rangs du jury. Le spectacle
“Amghar dhe thamnoukaleth” (Le vieux et la princesse), monté par le théâtre
régional de Batna d’après
une £uvre du libyen Brahim
El Kouni, “atteste de l’ouverture du festival sur les
différentes variantes de
tamazight”, a estimé ce
chercheur, pronostiquant
que la compétition sera
“rude” durant cette édition
au regard de la haute facture des pièces concurrentes.
Cette édition est un “plus”
dans les efforts de promotion de la langue et du patrimoine amazighs, particulièrement avec la programmation d’une journée d’étude
sur les arts du conte et les
formes de spectacle traditionnel, a relevé de son
côté Djamel Nehali, du
département de la langue et
de la culture amazighes de
l’université de Batna 1. La
rencontre permet le retour
au patrimoine populaire que
recèlent les
différentes
régions du pays et que les
universitaires £uvrent à le
préserver pour le mettre à
la disposition de ceux qui s’y
intéressent, dont les professionnels du théâtre qui
pourront y puiser pour développer le théâtre amazigh et
un théâtre algérien authentique, a encore souligné cet
universitaire. Les participants à la journée d’étude
sur le théâtre amazigh et les
arts du conte ont appelé à
ouvrir des ateliers aux étudiants pour les impliquer
dans la recherche théâtrale,
et jeter, ainsi, des passerelles d’échanges entre
l’université et le monde de la
scène. Les spectacles en
lice dans le cadre de ce festival sont quotidiennement
suivis par un public très
nombreux que la petite salle
du théâtre régional de la
capitale des Aurès arrive difficilement à contenir, a-t-on
observé.
Le film “Star Wars” a continué à tout pulvériser au box-office nord-américain pour
son deuxième week-end en salles avec
149,2 millions de dollars de recettes, a
annoncé la société Exhibitor Relations lundi.
Jamais un film n’avait récolté autant pour
son deuxième week-end. Le “Réveil de la
Force” bat largement “Jurassic World”, qui
avait récolté 106,6 millions de dollars pour
le même week-end en juin 2015. Le premier
“Star Wars” en dix ans a enchaîné les
records de ventes de billets dès avant sa
sortie: plus grosses préventes historiques,
meilleur week-end de sortie en Amérique
du Nord et à l’international, etc. Il a aussi
franchi la barre du milliard de dollars de
recettes en douze jours, battant une fois
encore “Jurassic World” qui l’avait fait en
treize jours. Le film de J. J. Abrams avec
Carrie Fisher, Mark Hamill et Harrison Ford
porte tout le box-office nord-américain, qui
avait pour la première fois dépassé la barre
des 300 millions de dollars le week-end de
sa sortie, et retombe tout juste en dessous
à 295,6 millions pour le week-end écoulé.
Un sommet historique, là aussi, pour un
week-end de Noël, selon la société spécialisée Rentrak. La comédie “Daddy’s Home”
prend la seconde place avec 38,7 millions
de dollars, réussissant brillamment sa sortie.
Le film de Sean Anders avec Will Ferrell et
Mark Wahlberg raconte les mésaventures
d’un beau-père heureux avec la progéniture
dont il a la charge, jusqu’au jour où le père
biologique des enfants revient. Autre sortie,
la comédie dramatique “Joy”, de David
Russell avec Jennifer Lawrence et Robert
de Niro, prend la troisième place avec 17,0
millions de
dollars. Sorte de Cendrillon
moderne, Jennifer Lawrence surmonte vicissitudes familiales et professionnelles et
mène au succès son entreprise et son produit-phare, un balai-serpillière. Le film fait
parler de lui pour les Oscars. “Sisters”, avec
Tina Fey et Amy Poehler, deux des femmes
comiques les plus en vue aux Etats-Unis,
engrange 14,2 millions de dollars pour son
deuxième week-end, un niveau comparable
à celui de son week-end de sortie.
l’admiration, notamment l’épée façonnée
par l’artisan Bekkai Lazouri de la wilaya
d’Adrar qui a hérité ce métier de ses
ancêtres et veille à sa promotion. La
fabrication de ce joyau appelé “Tkouba”
continue d’être exercée par cet artisan
et d’autres, malgré la tentation de la vie
moderne et cette activité s’est adjugée,
au fil du temps, un label algérien et une
réputation qui n’a rien à envier à celle de
l’épée légendaire de samouraï, a déclaré
un visiteur. Fabriquée de fer de parechoc des véhicules chauffé dans un
vieux four et façonnée dans des moules
de différentes tailles, l’épée targuie est
gardée dans une étui à base de peau de
chèvre ornée de plaques d’aluminium ou
d’argent et portant des symboles inspirés de la culture targuie, a expliqué l’artisan Bekkai. Cet artisan œuvre, avec sa
famille, à faire découvrir et promouvoir
ce produit qu’il estime comme un trésor
du patrimoine algérien à travers la participation aux manifestations à l’intérieur
et l’extérieur du pays, a-t-il affirmé
signalant que cette épée a suscité un vif
intérêt des visiteurs à l’exposition organisée à Bordeaux (France). La 3ème édi-
tion du salon national d’artisanat, ouverte samedi au Centre des conventions
Mohamed Benahmed d’Oran propose 25
activités d’artisanat traditionnel de 321
exposants et 13 associations versées
dans le développement des produits
d’artisanat artistique. Cette manifestation, qui sera clôturée le 2 janvier prochain, est initiée par la chambre d’artisanat et des métiers en collaboration avec
la direction du tourisme et d’artisanat
d’Oran. ilayas participantes. Le responsable de l’exécutif, Hamou Ahmed
Touhami, s’est félicité
Festival amateur des marionnettes d’Ain-Temouchent
Lever de rideau sur la 1ère édition
e coup d’envoi de la première édition du festival
national amateur des marionnettes d’Ain Temouchent a été
donné, lundi, par le wali, en
présence des autorités locales
et des représentants des 15 w
de ce nouvel acquis pour la
wilaya, invitant les participants
à s’exprimer dans ce domaine
d’art qui profite, également, aux
adultes et à fournir davantage
d’efforts pour assurer la pérennité de cette manifestation.
Pour sa part, le directeur local
de la jeunesse et des sports a
L
rappelé que ce festival national
amateur de marionnettes est
inscrit au calendrier 2015 du
MJS dans le but de redynamiser l’animation des établissements de jeunes et de relancer
cet art à part entière.
La cérémonie d’ouverture
s’est poursuivie par une présentation, par deux membres du
jury, de l’art de la marionnette et
des efforts fournis pour sa
relance au niveau national.
Dans un rappel historique,
Meddah Sid Ahmed, inspecteur
de la jeunesse et des sports à
Sidi Bel Abbes, a rappelé qu’en
Algérie, la marionnette était
désignée sous une appellation
d’origine ottomane, “Garagouz”.
Dans certaines régions du
pays, on l’appelle également
“Ghanja”, une figurine qu’exhibent les enfants en implorant
Dieu le tout puissant pour que
tombe la pluie.
Son
collègue,
Douila
Noureddine, conseiller de la
jeunesse dans la même wilaya,
a rappelé la place qu’occupait
cet art dans les années 70,
avant de s’éclipser totalement
18
du paysage culturel, à l’exception de quelques “apparitions
timides et éphemères”.
Avec l’institutionnalisation du
festival national culturel du
théâtre de la marionnette d’Ain
Temouchent, en 2008, cet art a
enregistré un essor particulier,
étant à sa neuvième édition, at-il rappelé.
Organisée par l’Office des
établissements de jeunes
(ODEJ) de la wilaya, sous l’égide de la DJS, cette manifestation qui regroupe 16 troupes
(deux pour Ain Temouchent) de
marionnettes des établissements de jeunes de plusieurs
régions du pays, est consacrée
au thème “la lutte contre les
maux sociaux”.
Se déroulant, du 28 au 31 de
ce mois, le festival a dédié son
premier prix de 100.000 dinars
à la mémoire du défunt
Berrezak Bouziane (19441998), un ancien cadre de la
jeunesse à Beni Saf. Les autres
prix concernent, respectivement, la meilleure réalisation,
la meilleure marionnette et le
meilleur castelet.
Mercredi 30 décembre 2015
Essais nucléaires français à Reggane
Le film “Star Wars”
continue
à tout pulvériser
L’épée targuie fascine
épée targuie “Tkouba” exposée à la
3ème édition du salon national
d’artisanat, qui se poursuit à Oran, attire
de nombreux visiteurs fascinés par la
beauté du travail et la richesse des
motifs. Le stand réservé pour la première fois dans ce salon au riche et varié
patrimoine traditionnel targui expose une
panoplie de produits d’artisanat jalousement préservés par des artisans attachés à leur sauvegarde contre la disparition, selon un exposant. Les objets
d’art portant l’empreinte du patrimoine
authentique de “l’Homme bleu” suscitent
Actualité
Quotidien national d’information
Box-office nord-américain
Salon de l’artisanat d’Oran
L’
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Graves menaces sur la santé
et l'environnement
Les effets de la radioactivité, conséquence des essais nucléaires de février 1960, à Reggane (150 km au sud d'Adrar), pèsent toujours sur la
santé humaine et l'environnement, de l'avis des associations locales, experts et chercheurs s'intéressant au nucléaire.
e président de l'association "13 février 1960" de
Reggane, Omar Hamel,
dans un entretien à l'APS, s'est
dit "surpris" de la qualification
par des intellectuels, historiens
et académiciens de ces crimes
atroces de simples "essais", et
qui, a-t-il souligné, sont "loin de
l'être, au regard des ravages
engendrés". Des explosions
qui, selon les populations
témoin, ont fortement secoué la
région, avec, outre les destructions, de lourdes conséquences
sur la santé humaine, l'environnement et la nature. Hamel a
ainsi souligné les graves répercussions de ces explosions sur
la vie humaine, l'environnement, la faune et la flore, ayant
fait de cette zone vierge, paisible et à la nature intacte, un
lieu désertique et de désolation,
n'offrant plus aucun signe de
vie.
L
Accroissement, depuis,
du nombre de cas de
cancer.
Sur le plan de la santé, cette
catastrophe continue de provoquer, au fil des ans, l'apparition
de nouvelles pathologies,
jusque-là méconnues dans la
région, liées notamment au
cancer, la leucémie et la cécité,
du fait de l'exposition à la radioactivité, estime le président de
la cellule des maladies cancéreuses de l'hôpital d'Adrar, Dr.
Mustapha Ousidhoum, lequel,
pour étayer ses propos concernant l'émergence de nouvelles
maladies dans la région, a fait
état de 44 cas de cancer enregistrés depuis début 2015 au
niveau de l'hôpital de Reggane,
soit 12 cas de plus que l'année
dernière. Pour améliorer le dia-
gnostic de pathologies cancéreuses, l'hôpital s'est doté d'un
scanner dernière génération et
de lunettes de détection de
radioactivité, permettant
le
dépistage précoce des malades
et leur meilleure prise en charge, a-t-il affirmé. Mettant en
avant les séquelles de la radioactivité sur les populations
sahariennes, il a rappelé les
conventions
internationales
reconnaissant 21 maladies cancéreuses comme étant une
résultante directe de la radioactivité et figurant sur la liste de
l'organisation mondiale de la
santé (OMS), dont certaines de
contamination immédiate par la
radioactivité et d'autres pouvant
être développées à long terme.
Il a appelé, dans ce cadre, à
intensifier et coordonner les
efforts avec d'autres instituts de
recherche et experts en physique nucléaire en vue de
répertorier les pathologies
oncologiques dans la région et
définir les liens entre les cas de
cancer de la région et les essais
nucléaires d'il y a 55 ans, du fait
de l'existence d'effets ionisants
dévastateurs sur la santé à long
terme. Dr. Bentouba, spécialiste
en physique énergétique à l'université d'Adrar, de son côté, a
confirmé que les tests de dosimètres effectués par des
experts français dans la région
depuis cinq ans y ont révélé un
"taux élevé" de radioactivité, faisant toujours peser de lourds
risques sur l'environnement.
Ceci, d'autant plus que la
France avait recouru à l'enterrement dans la région d'importants matériels et moyens utilisés
dans
l'opération.
L'enseignant universitaire, qui
prépare une étude sur les
"effets
des
explosions
nucléaires dans le Sud-ouest",
a soutenu aussi que "la région
entière n'a pas été épargnée
des risques d'un rayonnement
radioactif", citant, dans ce
cadre, la région de Oued
Namous (Béchar), laquelle,
outre les sites des explosions
de Reggane (Adrar) et In-Ecker
(Tamanrasset), a été le champ
d'essais nucléaires dont elle
porte encore les stigmates et
est désertée de sa population
car non assainie de la radioactivité.
Les zones agricoles
affectées
Entre-autres effets visibles des
séquelles des explosions dans
la région, le président de l'association "13 février 1960" a évoqué la contamination de l'environnement par les radiations
ayant conduit à un flagrant
rétrécissement des espaces
agricoles oasiens et à un recul
sensible de la production agricole dans la région de
Reggane, auparavant pourvoyeuse, grâce au troc, des
pays du Sahel en produits agricoles. Le Tanezrouft en est un
exemple éloquent de cet état de
fait, en effet, après avoir été
riche en sites verdoyants
convoités jadis par les caravanes commerciales, il est
devenu un vaste désert sur des
centaines de km. Une situation
qui, du fait de la radioactivité, a
entraîné une baisse du débit
des eaux souterraines et parfois
le tarissement de puits, a-t-il
ajouté, tirant l'alarme sur la
nécessité
de
rechercher
d'autres alternatives.
Assainir la région
pour nourrir l'espoir de
vie des citoyens
Cette radioactivité, dont les
séquelles perdurent depuis de
longues années, de l'avis d'experts et chercheurs, nécessite
d'urgentes décisions pour dissiper la crainte des citoyens de la
région et leur permettre d'espérer un retour de la vie, et ce, à
travers l'organisation d'opérations d'assainissement de l'environnement des déchets radioactifs, fournir les moyens techniques et des expertises à
même de satisfaire cette
requête. M.Hamel, à ce titre, a
suggéré pour atteindre un environnement sain et salubre l'utilisation d'énergies renouvelables
pour réaliser un développement
durable, fixer la population dans
un environnement à climat pur,
en plus d'actions de regénération du couvert végétal, boisement et réalisation de ceintures
vertes.
Établir une étude
écologique et sanitaire
pour des actions
préventives.
La présidente du bureau de
wilaya de l'association nationale de protection de l'environnement et de la lutte contre la pollution à Adrar a, de son côté,
mis en relief la nécessité
d'études scientifiques afférentes aux volets écologique et
de santé, en vue d'aboutir aux
actions préventives. Rokiya
Tahri a appelé, dans une déclaration à l'APS, les responsables
concernés à oeuvrer, loin des
actions occasionnelles et des
dates anniversaires, à travers
des démarches pratiques, pour
venir en aide aux citoyens
affectés par ce "cauchemar"
résultant
des
explosions
nucléaires. Elle s'est montrée
"étonnée" du recours à la mise
en place d'une clôture autour de
la zone zéro, ne permettant en
rien de freiner les émanations
radioactives,
appelant
à
prendre des mesures pratiques
telle que le recours à des expériences scientifiques et efficientes pour absorber les radiations et assainir la région, à
l'instar de l'expérience au Japon
qui a connu une situation similaire. Bien que le réchauffement
climatique demeure un phénomène mondial, il reste, toutefois, impossible de ne pas faire
le lien entre la radioactivité
engendrée par les explosions à
Reggane et les conditions climatiques et écologiques prévalant actuellement dans la
région, ayant ajouté aux souffrances
des
populations
locales, estimera-t-elle.
APS
In-Ecker
Nécessaire nettoyage des sites contaminés
Le nécessaire nettoyage de la
région d'In-Ecker (150 km au nord de
Tamanrasset), contaminée par les
essais nucléaires de la France, et la
prise en charge des victimes demeure
une question "pressante", ont souligné
des associations locales et des spécialistes des questions nucléaires. Ce problème revêt un caractère "urgent",
après 50 ans des essais nucléaires, qui
ont engendré des effets et des répercussions néfastes sur la santé humaine, l'environnement et la destruction du
potentiel des régions avoisinantes, ontils observé. L'association Taourirt de
Tamanrasset s'emploie depuis sa création, en décembre 2012, à faire aboutir
une série d'objectifs visant à mettre en
évidence les séquelles induites par les
essais nucléaires à In-Ecker et appelle
à considérer ces essais en tant que
crime contre l'humanité sur la population et l'environnement. L'association
s'attelle, entre-autres, à sensibiliser la
population et les instances et organismes sur les 13 essais nucléaires
menés entre 1961 et 1966 à In-Ecker et
dont les effets des radiations affectent
en vie, et ce, par leur indemnisation,
leur prise en charge et leur assistance.
Dévoiler les archives secrètes sur les
crimes contre l'humanité. Rappelant les
crimes abominables commis par la
France coloniale contre le peuple algérien et l'acte colonial ignoble de transformer le Sahara algérien en champ
d'exécution de ces crimes, l'association
s'assigne comme objectif d'obliger la
France à dévoiler les archives secrètes
concernant ces crimes, mener des opérations de nettoyage et d'assainissement de la région des effets radioactifs
et créer un observatoire permanent
pour le suivi de la radioactivité à travers
les régions et sites contaminés.
encore l'environnement et les populations riveraines, se traduisant par la
prévalence de graves maladies, le cancer notamment, perceptibles sur la
santé humaine, animale et même végétale. Le président de l'association,
Mahmoud Louaer, a indiqué à l'APS
"qu'il est aujourd'hui indispensable de
vulgariser les dangers des déchets
radioactifs et rechercher les sites où ils
ont été enterrés, restés encore inconnus".
Environnement pollué, maladies et souffrances des victimes.
Faisant le lien entre les essais
nucléaires et l'apparition de plusieurs
maladies, M. Louaer a indiqué que ces
essais sont à l'origine de l'apparition de
lourdes maladies, dont celles cancéreuses très répandues dans l'Ahaggar,
en plus de malformations congénitales
et d'autres liées à la stérilité. Pour faire
face aux séquelles induites par la radioactivité sur la santé humaine, moult
appels ont été lancés pour rendre justice aux victimes de ces essais encore
Faciliter les procédures
d'indemnisation et aplanir les
obstacles bureaucratiques.
"Il appartient de créer des centres médicaux spécialisés dans la wilaya de
Tamanrasset pour apporter l'assistance
médicale nécessaire et prévenir et traiter les maladies conséquentes de la
7
radioactivité", a soutenu son président.
La France appelée à reconnaitre et à
assumer ses responsabilités. Des
experts, chercheurs et autres personnalités de défense des droits de l'homme,
s'intéressant à la question des essais
nucléaires au Sahara, ont estimé "impératif" pour la France d'assumer pleinement sa responsabilité de nettoyer et
réhabiliter les zones contaminées et
polluées, ayant constitué des champs
d'essais nucléaires. Se basant sur les
droits de l'homme et les conventions
internationales, passés en revue lors
d'un séminaire national tenu par l'association Taourirt,
l'an dernier à
Tamanrasset, ils ont appelé à la protection de l'humanité des conséquences
des pollutions induites par les essais
nucléaires. Le chercheur A. Laboudi a,
dans une intervention sur le caractère
dévastateur de ces essais, souligné que
les sites des essais ont été hautement
pollués et irradiés, et les effets de la
radioactivité, laissés à ciel ouvert sans
être assainis, perdureront durant des
milliers d'années.
APS
Publicité
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA TIARET
DAIRA AIN D'HEB
COMMUNE NAIMA
N°03/2015
N° Fiscal du service contractant
098514209001726
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA D'ORAN
DAIRA DE BETHIOUA
COMMUNE DE MERS EL HADJADJ
N° 3132/2015
**Avis d'attribution
MISE EN DEMEURE N°01 provisoire du Marché**
OPERATION : ETUDE, SUIVI ET REALISATION
DE foyer de jeune DE MERS EL HADJADJ
ENTREPRISE : E.T.B/MERIHIL ABDELFETAH
DOMICILE : HAI MIRAH N 22, B 51 WILAYA
DE BECHAR
Conformément aux dispositions de l'article 49 du décret présidentiel
n° 10/236 de la 07/10/2010 portant réglementation des marches publics
modifié et complété.
Et que suite à l'avis d'appel restreint parue le 09/10/2015 à Eldiwaan
Et vue à la réunion de la commission d'évaluation des offres le 20/12/2015
Le président de l'assemblée populaire communale lance l'attribution
provisoirement des projets Ci-dessous
L'entreprise ETB MERIHIL ABDELFETAH titulaire du
marché n° 38/2013 approuvé le 18/11/2013, relatif travaux
de réalisations d'un foyer de jeune sise : mers el Hadjadj et
mise en demeure pour le motif suivant :
- Chantier quasi à l'abondant plus d'un mois (humains et
matériels)
- Rapport n° 1994/2015 concernant l'état de fait du projet
établit par le maître d'ouvrage APC MERS EL HADJADJ
- Etablissement de la première mise en demeure faite par le
bureau d'étude chargée de suivi
Devant cet état de fait, et ce qui procède nous vous demandons de reprendre les travaux en extrême urgence, un délai
de 48h00 vous est accordée à partir de la présente publication sur le journal, faute de quoi une résiliation aux torts
exclusives sera prononcé à votre l'encontre conformément à
la réglementation en vigueur en la matière.
Président de l'APC
Tribune des Lecteurs - Mercredi 30 décembre 2015
N°
Montant avec
Délai
TVA (da)
d'exécution Note T OBS
L'entreprise
Sarl les hauts
Déviation et prolongement
Plateaux/G/Belhadj
du collecteur secondaire
BenAissa
01
vers le collecteur
principal d'assainissement NIS0998 1415 00028 33
à Naima centre
NIF 0998 1404 22058 72
12 308 517.00
ETBH
Rénovation de l'adduction
Ramli abdelkader
d'eau potable à partir
Entreprise de travaux
02
du forage de sidi saad
public Et hydraulique
23 646 636 .00
vers la localité de sidi sidi
khalfallah
NIF :1 814 8340 03511 05
NIS 1 981 4834 00961 20
04 M
75J
52
53
/
/
Les soumissionnaires peuvent introduire leurs recours auprès de la commission
des marches publics dans un délai de 10 jours dès la parution du présent
avis et ce que conformément aux dispositions de l'article 114 du décret
présidentiel n ° 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés
publics modifié et complété
Le Président de L'APC
Tribune des Lecteurs - Mercredi 30 décembre 2015
ANEP 019 049/31
MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS
DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS
DE LA WILAYA DE BECHAR
WILAYA D'ORAN
DAIRA DE BETHIOUA
COMMUNE DE MERS EL HADJADJ
N° 3133/2015
PCSC : REHABILITATION DE 24 OUVRAGES D'ART STRATEGIQUES ET
TRAVAUX DE CONFORTEMENT D'OUVRAGE D'ART SUR RN ET CW
DONT DES TALUS DE 28 OUVRAGES D'ART A TRAVERS LA CAPITALE
Quotidien national d’information
Une tasse de tisane par jour
Le geste bien-être facile !
ouvent cataloguée
"boisson de grandmère", la tisane a
pourtant de nombreuses
vertus pour notre organisme.
Si le fait de boire chaud en
dehors des repas est déjà
bénéfique, les plantes
regorgent aussi de vitamines
et de minéraux. La tisane est
l'infusion de feuilles, de
graines, de racines ou
d'écorce dont on extrait les
saveurs dans l'eau chaude.
C'est une boisson aux
nombreuses propriétés qu'on
obtient par macération,
décoction ou infusion.
Décoction :
On verse la plante dans l'eau bouillante, on laisse bouillir 10 min puis
on infuse 10 autres minutes. La
décoction contient toujours une plus
grande quantité de principes actifs
de la plante que l'infusion.
On obtient de la tisane
par différents procédés,
dont trois principaux :
Infusion :
On verse de l'eau bouillante sur la
plante puis on la laisser tremper
pendant 10 minutes. Ce sont en
général les parties aériennes des
plantes (fleurs, feuilles, tiges) qu'on
infuse.
Macération :
On laisse tremper la plante dans de
l'eau froide pendant plusieurs heures, parfumant ainsi l'eau.
Les tisanes constituent la façon la
plus simple d'aborder la phytothéra-
Bébés
Comment préserver
les biberons contre
les microbes ?
Conformément à l'article 49 alinéa 02 du décret présidentiel N° 10-236 du
07/10/2010 portant réglementation des marchés publics la direction des travaux
publics de la wilaya de Bechar informe les soumissionnaires ayant participé à
l'avis d'appel d'offre national restreint N° 41 /SEERR/Bechar /2015 lancé dans
le cadre du programme PCSS réhabilitation de 24 ouvrages d'art stratégiques et
travaux de confortement d'ouvrage d'art sur RN et CW dont des talus de 28
ouvrages d'art à travers la capitale
L'entreprise SARL AZIZ titulaire du marché n°641/2012
approuvée le 15/04/2012 relatif * Etude, suivi et réalisation
de l'accès de Mers el Hadjadj par la localité MEDABRA
est mise en demeure pour la (02) deuxième fois, ceci pour le
motif suivant :
- Vu la première mise en demeure paru sur le journal
" FARIQ " en date du 01/11/2015
- Vu le retard considérable vis-à-vis le délai imparti
- Vu l'abondant des chantiers ( humains et matériels)
- Vu l'imperfection concernant la mise en œuvre compte tenu
ce qui précède l'entreprise réalisatrice SARL AZIZ est mise
en demeure pour la deuxième fois, un délai de 48h00 est
accordé à ladite entreprise à partir de la présente publication
sur le journal conformément à la réglementation en vigueur
en la matière.
Président de l'APC
N° de l'appel
d'offre
Lot
41/2015
Travaux de
confortement et
de réhabilitation
de l'ouvrage
d'art sur oued
saoura sur cw 01
au pk 15+000
N° NIF
Entreprise
retenue
SARL ECERO
Montant en
TTC
Critère ayant
permis le choix
001235072624946 99.871.200.00
Entreprise
Délai
performante
(14 mois)
selon les critères
et le barème
arrêté dans le
cahier des
charges avec
une note
technique de :
60.71 points
N.B : Tout soumissionnaire qui contesterait cet avis peut introduire un recours
auprès du comité des marchés de la wilaya de Bechar dans un délai de dix (10)
jours à compter de la date de la première publication du présent avis
Tribune des Lecteurs - Mercredi 30 décembre 2015
ANEP 019 050/31
6
omment préserver les biberons de bébés contre les
microbes ? Les bébés sont des êtres sensibles aux
infections bactériennes, virales ou mycosiques dès leur
C
omment nettoyer l'argent?
Pour beaucoup le nettoyage de l'argenterie est une
corvée. Car nettoyer des couverts et des plats en argent prend
un temps fou. De plus les produits
que l'on trouve dans le commerce
pour l'entretien de l'argent ont tendance à sentir mauvais alors que
personne ne vous oblige à acheter
des produits couteux pour nettoyer
l'argent !
Nettoyer l'argent avec des produits
économiques, naturels et efficaces
Nettoyez l'argenterie avec un
mélange de deux cuillerées à
soupe de craie blanche, écrasée
dans un peu d'eau. Puis, à l'aide
de papier journal, faites briller l'argenterie en frottant
Ou nettoyer l'argenterie avec un
chiffon de coton saupoudré de
C
Publié dans le quotidien national suivant :
TRIBUNE DES LECTEURS le :18/11/2015
90 MINUTE :18/11/2015
Qu'a l'issue de l'analyse des offres, il a été décidé ce que suit :
pie. Cette médecine est fondée sur
les extraits de plantes et les principes actifs naturels.
Attention !
Evitez les tisanes dites " amincissantes " car elles vous feront bien
perdre quelques kilos mais en éliminant l'eau et non la graisse de votre
corps. Donc gare à la déshydratation ! Vérifiez également la provenance de votre tisane bio, son label
et ses ingrédients car elle peut
contenir des traces de pesticides.
naissance. Il faut donc songer à les protéger de germes
de maladies qui prolifèrent dans les recoins des biberons mal entretenus. Il existe à cet effet un certain nombre de précautions indispensables pour préserver les
biberons de bébés de microbes.
Les stériliser :
Pour préserver les biberons de bébés des microbes et
autres dangers, les puéricultrices conseillent aux
parents de stériliser les biberons avant d'alimenter les
enfants. La stérilisation aura pour avantage de s'assurer
que le lait de bébé lui sera donné dans des biberons propres.
Ingrédients
4 pommes de terre à chair ferme
100g de parmesan râpé
10cl de crème fraiche
1 cube de bouillon
1 cuillère à soupe de persil haché
Huile d'olive
Sel, poivre
Préparation :
Laver bien les pommes de terre et mettre-les
avec leur peau dans une cocotte avec le caré
de bouillon faire-les cuire pendant 20 minutes,
une fois cuite, laisser refroidir et couper-les dans
le sens de la longueur en les laissant leur peau.
- Vider les pommes de terre cuites à l'aide d'une
cuillère.
- Dans un saladier, mélanger le parmesan râpé,
la crème fraîche, le persil haché, sel et poivre.
- Arroser un plat allant au four avec l'huile d'olive
et placer les pommes de terre vidées au dessus,
les arroser aussi d'un filet d'huile d'olive.
- Farcir les moitiés de pommes de terre avec le
mélange de fromage.
- Faire gratiner 10 minutes sur le grill du four.
CRÊPES
"BAGHRIR"
Se laver les mains avant l'utilisation :
Une mesure d'hygiène et par des moindres permet de
garder les biberons de bébés à l'abri des microbes. Il est
question en fait de se laver soigneusement les mains
pendant au moins une minute à l'aide de l'eau et du
savon. Cette démarche doit intervenir avant toute manipulation des biberons de bébés.
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
DES MARCHES
OPERATION : ETUDE, SUIVI ET REALISATION
DE L'ACCES DE MERS EL HADJADJ PAR LA
LOCALITE DE MEDABRA
ENTREPRISE : SARL AZIZ
DOMICILE : Cité lotissement 283 n°300 haï Khemisti
Bir El Djir wilaya d'Oran
POMMES
DE TERRE FARCIES
ET GRATINÉES
S
PROJET: TRAVAUX DE CONFORTEMENT ET REHABILITATION DE
L'OUVRAGE D'ART SUR OUED SAOURA SUR CW 01 AU PK 15+000
MISE EN DEMEURE N°02
Mercredi 30 décembre 2015
CUISINE
Page animée par Cylia Tassadit
ANEP 018 988/31
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Tribune des Lecteurs - Mercredi 30 décembre 2015
L'opération
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Magazine
Mercredi 30 décembre 2015
Quotidien national d’information
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Ranger dans un endroit propre :
À la fin de chaque tétée, les experts recommandent
aux parents de laver immédiatement le biberon et
ses accessoires (tétine, cache -tétine). Il faudra par la
suite ranger tout ce matériel dans un endroit propre et
sain de la maison.
Ustensiles de cuisine
dans laquelle on aura ajouté 1
cuillère à thé (5 g) de sel + 1
cuillère à thé (5 g) de bicarbonate de soude. On trempe rapidement l'argenterie dans cette solution puis on la sèche, on frotte à
l'aide d'un linge ou d'une peau de
chamois.
Si l'argenterie est vraiment très
noircie, il faut la frotter avec une
vielle brosse à dent imbibée d'un
mélange à part égale de vinaigre
et d'ammoniaque. Rincez abondamment en insistant avec la
brosse sur les ciselures.
Nettoyer l'argenterie
bicarbonate de soude. Ensuite,
frottez l'argenterie avec un chiffon
doux imprégné d'alcool à brûler
Un produit génial
pour l'argenterie!
Plus de produits à la maison ? Et
votre argenterie est terne ? Pas de
problème, utilisez votre dentifrice,
frottez énergiquement, rincez puis
sécher l'argenterie avec un chiffon
bien sec.
Récupérer l'argent
très noirci
Nettoyer un objet en argent noirci
en utilisant une marmite en aluminium, remplie d'eau bouillante
Eviter l'oxydation
de l'argenterie
On évite une oxydation rapide de
l'argenterie en l'enveloppant dans
du papier de soie ou dans des
journaux.
ANEP 018 980/31
19
Ingrédients
2 tasses de semoule fine
1 tasse de farine
1 sachet de levure chimique
1 c. à café de sel
un sachet de sucre vanille (facultatif)
1 c. à soupe bien remplie de levure boulangère
Eau tiède
Préparation :
Mélanger touts les ingrédients dans le mixer. La
pâte doit être ni trop liquide ni trop épaisse.
Laisser lever pendant une heure à une heure et
demie. Faire chauffer une poêle antiadhésive,
bien remuer la pâte avant d'en verser une
louche sur la poêle, les petits trous commencent
à se former aussitôt. Laisser cuire sur feu doux.
La crêpe est cuite dès qu'il n' y a plus de liquide
: deux minutes suffisent. Remarque : la cuisson
des baghrirs se fait sur un seul coté il ne faut
surtout pas la retourner.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Mercredi 30 décembre 2015
Quotidien national d’information
Actualité
Quotidien national d’information
Clôture du Salon de la production nationale
Sudoku N ° 384
Mots fléchés N° 384
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Le marché informel
mis à l'index
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Le partage de l'information économique, y va dans l'intérêt du pays. Opérateurs économiques,
pouvoirs publics concernés et masses médias, sont tenus par le devoir de transparence pour lever
les verrous.
Par Amar CHEKAR
a clôture de la 24é édition de la
foire de la production algérienne 2015 qui s'est tenue à la
safex, du 23 au 29 décembre 2015,
accouche d'une sourie.
Invitant les différents organismes du
commerces, tel que la CACI, les directions du commerce des wilayas et les
opérateurs économiques nationaux,
afin de débattre de la problématique
du commerce, malheureusement, de
nombreux opérateurs présents, n'ont
pas manqués de revenir sur le caractère du discours a sens unique, même
si le ministre du commerce, Bakhti
Belaib, l'a signifié de manière très
intelligence, afin de convaincre son
équipe, sur l'importance de l'ouverture
et de la transparence. " La démocratie économique, est beaucoup mieux
que la démocratie politique ", a-t-il,
balancé ne réponse à la ghettoïsation
de la décision économique dans un
cercle fermée qui bloque l'esprit de
l'initiative à tout point de vues économique et commerciale.
La remarque a été soulignée par Nadir
Bouaabas, vice président de la
Confédération
Algérienne
du
Patronat(CAP) qui a déploré l'exclusion des organisations patronales est
les opérateurs économiques dans la
commission qui a été mise en place,
afin de délimiter les produits concernés par les importations.
" D'un coté on fait appel à nous pour
dire via les médias que tout les opérateurs économiques ont participés aux
décisions et d'un autre coté, c'est l'absence des représentants des opérateurs économiques dans les commissions qui reviennent souvent sur les
mêmes erreurs depuis en plus des
huit clos qui va à l'encontre de l'esprit
de la transparence ", regrette t-il.
Soutenu par plusieurs opérateurs du
secteur privés et publique, qui n'ont
pas manqué de dénoncer le spectre
L
Mots croisés N° 384
Horizontalement
1 - Mauvais
2 - Conductrice habituelle
3 - Identifiée par son anneau - Pourfendra
4 - Mot de fin d'office - Amas pré-glaciaire - Sigle d'une
organisation caritatrice
5 - Trait d'union - Colère de cabot - Mot d'utopie
6 - Brillant exécutant - Extra-terrestre imaginaire
7 - Suçotera - Nettoie à fond
8 - Saper par la parole - Saint en Normandie
9 - Célèbre - Don d'artiste
10- Liquide de nourrice - Porteur d'araignée
Verticalement
A - Pas trés décidée
B - Collectiviseras
C - Pétrifier - Manières de parler
D - Alliage pour papier spécial - Découvert
E - Arrive - Pas grand chose
F - Graveleuse - Fermette
G - Chauffeur de Cléopâtre - Indication de transit - Quart de
tourisme
H - Consternera
I - La moitié du fils - Résumé pour toute la suite - Chemin
de marinier
J - Ballade en Germanie - Chatons
K - Concasserons
L - Canalisation sous-marine - Guide pour avoir une belle
ligne
SOLUTIONS
Mots croisés N° 383
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 383
20
SOLUTIONS
Sudoku N ° 383
du marché informel qui constitue le
premier obstacle au développement
de la production nationale, Saigh
Abdelkrim, général Manager de l'entreprise VMS industrie, spécialisée
dans la fabrication de Cycles et
Motocycles, souligne que " Le problème principale que nous rencontrons depuis, c'est l'agrément qui permet l'importation de la matière première, tel que les kits " CKD " qui rentrent dans le processus de fabrication
de nos produits ".
Ceci d'une part. D'un autre coté, il est
déplorable de voire le parallèle entre
les produits d'importations qui revient
moins chers par rapport aux produits
nationale, à cause des dispositions fiscales de 17% de TVA et 5% de droits
de douanes. " Cette réalité, fait en
sorte
que
le
consommateurs
Algériens, préfère le produits de l'importation pour deux raisons. Il y'a le
prix moins cher que l'on propose et la
qualité des produits d'importations des
pays étrangers, dont leurs fabricants
bénéficient de toutes les aides,
accompagnement et mise en valeurs
de leurs produits dans le marché
national ", a souligné M Saigh, qui a vu
important d'intégrer une des organisation patronale, afin de faire entendre la
voix est préoccupations des opérateurs locaux à grande échelle.
Qualifié comme une toile d'araignée,
les mêmes préoccupations et soucis
sont partagés par le quasi majorité
des entreprises de production nationale qui apportent plus value au développement économique et autres
créations d'emplois au niveau local ou
à l'échelle national.
Cri du cœur. Meradi Mesbah,
Manager général de la société
Electromel, spécialisée dans la fabrication des produits d'éclairage économique, déplore de manière très forte :
" Il faut dire qu'il y a une part de marché très importante qui s'envole a
cause du marché parallèle qui offre
des produits de mauvaise qualité à
bas prix au dépend du produit nationale qui est de qualité malgré tout ce
que l'on dit du produit Algérien", souligne t-il.
Pendant que les entreprises de production nationale, souffrent de multiples obstacles à commencer par la
réglementation du marché national
que tout le monde attend depuis des
années, le laisser aller du marché
informel qui fait la concurrence aux
produits nationaux, profite beaucoup
plus au sociétés étranger est des personnes qui travaillent dans l'ombre,
d'où l'importance de renforcer le
contrôle des produits au niveaux des
laboratoires qui constituent un moyen
certain, avant de faire la part des choses et la mise en valeurs du produit
national aussi bien au niveau du marché
local
et
international.
Contrairement au marché informel qui
échappe à tout contrôle et fiscalités,
les sociétés légalistes souffrent le
martyr. Exemple d'engagement et
prise de conscience de la réalité qui
pèse négativement sur l'avenir et
développement de la production
Algérienne. La partage de l'information économique, y va de sois entre
les opérateurs économique nationaux
et les pouvoirs publics concernés de
près ou de loin, pour lever les obstacles et remettre chaque chose à sa
juste valeurs.
A.C
Procès " Sonatrach 1 "
Les suspects à la barre
Par Imen.Hamadache
audience a débuté
hier l'après-midi par
l'audition du
patron du
groupe allemand Contel
Algérie Funkwerk, El Smail
Mohamed Réda.
Selon le juge Mohamed
Reggad, l'audition du premier groupe concerne les
personnes impliquées dans
la conclusion du marché
relatif à l'acquisition d'équipements de " télésurveillance et de protection électronique ". Le premier
groupe se compose de huit
personne impliqué dan l'affaire Sontrach1 il s'agit de
(El Smail Mohamed Réda,
Hassani Mustapha, Chikh
Mustapha,
Belkacem
Boumedien,
Mouhamed
reda Meziane, Meziane
Bachir Fawzi, Meghadi
Yazid, Maghadi El Hachmi)
a annoncé le juge. Pour l'ex
PDG
de
Sonatrach,
Mohamed Méziane, le juge
L'
Mohamed Reggad a décidé
qu'il sera la dernière personne interrogé vus qu'il est
le principal accusé.
Quant au représentant de la
société Allende Contel
Funkwerk
M.Matias
Berlingue le juge a insisté
sur sa préséance durant la
période du procès. Il est à
souligné que se dernier a
eu des difficultés pour avoie
son visa a -t- on nous
constaté au prés de son
avocat.
L'audition du deuxième et
du
troisième
groupe
concerne respectivement
les personnes impliquées
dans le marché avec
Saipem Algeria (Italie) pour
la réalisation du gazoduc
devant relier l'Algérie à
l'Italie (Sardaigne) et ceux
impliquées dans la conclusion du marché relatif à la
réhabilitation du siège de
Sonatrach à Ghermoul
(Alger).
Quant
au
quatrième
groupe, il englobe les entreprises étrangères impliquées dans cette affaire, a
indiqué le juge, précisant
qu'il s'agit du groupe Contel
Funkwerk, de la société à
responsabilité
limitée
Contel Algérie (Sarl), la
firme allemande Funkwerk
Pletarc et de Saipem
contracting Algeria (Italie).
L'arrêt de renvoi relatif à
l'affaire Sonatrach 1 avait
donné les détails de la
conclusion de trois marchés
publics
douteux
entre
Sonatrach et des compagnies étrangères.Il s'agit en
l'occurrence du marché
conclu dans le cadre d'un
projet d'acquisition d'équipements de télésurveillance
et de protection électronique du complexe industriel
du sud entre Sonatrach et le
groupe allemand Contel
Algérie Funkwerk Pletarc.
Selon l'arrêt de renvoi, l'enquête a révélé que le marché a été conclu de gré à
5
gré entre le directeur du
département production de
Sonatrach et le groupe
Contel Funkwerk sans respecter les dispositions
législatives et réglementaires en vigueur tel que l'appel d'offres international.
Le deuxième marché porte
sur la réalisation d'un gazoduc devant relier l'Algérie à
l'Italie (Sardaigne).
Selon l'arrêt de renvoi, " le
groupe italien Saipem
Contracting
Algeria
a
obtenu ce marché en bénéficiant d'une offre financière
moins élevée, contrairement à ce qui est stipulé par
la loi algérienne sur les marchés ".
Pour ce qui est du troisième
marché relatif à la réhabilitation
du
siège
de
Sonatrach à Ghermoul
(Alger), l'arrêt de renvoi
révèle une surfacturation.
L'étude a été confiée au
bureau d'études " CAD ".
I.H
Mercredi 30 décembre 2015
Niveau de vie et pouvoir d'achat
Les " douces "
promesses de 2016
Par Amirouche El Hadi
Les mauvaises nouvelles s'accumulent
pour les Algériens en cette fin d'année. Les
ménages serrent les dents et s'attendent à
une chute plus importante de leur pouvoir
d'achat en 2016 en raison de la flambée continue des prix de presque tous les biens, la
politique de taxation prévue par la nouvelle loi
de finances, la dépréciation du dinar et la
dégringolade du prix du baril sur les marchés
internationaux.
Des pans entiers des couches populaires et
moyennes vivant avec moins de 50.000
dinars par mois vont basculer dans la pauvreté ou la précarité. Les couches fragiles de
la société, qui avaient réussi à tenir le coup
grâce à la politique de protection sociale qui a
essayé de corriger les inégalités de revenus
entre les Algériens, seront les plus grandes
perdantes de cette nouvelle hausse des prix
des biens.
Les prochaines augmentations des prix vont
laminer ce qui reste du pouvoir d'achat de la
majorité des Algériens. Le gouvernement se
montre rassurant en soutenant que les hausses des prix ne devront concerner que 20%
de la population, mais les économistes sont
unanimes : plus des 3/4 des ménages seront
affectés par cette révision à la hausse des
prix des biens. Dans un pays où 30% de la
population (12 millions de personnes) vit dans
l'extrême pauvreté et bénéficie du couffin du
Ramadhan, selon les statistiques officielles, il
est totalement indécent d'affirmer que les
hausses annoncées n'auront aucun impact
sur le pouvoir d'achat.
La quasi-totalité des personnes interrogées
s'attendent à un recul de leur pouvoir d'achat
en 2016 et se préparent à renoncer à de nombreuses dépenses de base, y compris en
matière de santé et d'habillement. Il faut
avouer que la dégringolade du pouvoir
d'achat n'est pas un phénomène récent, mais
il s'est aggravé en 2015 en raison du taux
d'inflation en hausse continue et la flambée
des prix des fruits et légumes en dépit d'une
production agricole abondante. L'ensemble
des produits du groupe alimentation ont été
touchés par la hausse. Les produits manufacturés et les services ont connu la même tendance haussière.
Les acrobaties des ménages ne suffisent plus
pour faire face aux dépenses quotidiennes.
Les pères de familles sont aujourd'hui
contraints d'effectuer des arbitrages budgétaires très serrés sur leurs dépenses. Les
ménages, qui assistent impuissants à un
recul de leur pouvoir d'achat, n'ont plus d'autre choix que d'arbitrer entre le budget alimentation et les autres dépenses de consommation.
Des millions de ménages ont atteint un tel
dénuement qu'ils sont désormais obligés de
faire des sacrifices douloureux pour couvrir le
budget alimentation qui pèse de plus en plus
lourd dans les dépenses. Cet arbitrage budgétaire est effectué au détriment de certaines
dépenses essentielles comme les soins de
santé, ce qui explique en grande partie le
retour en force des maladies de la pauvreté
dans les grandes agglomérations du pays et
notamment la tuberculose. Les témoignages
collectés auprès de pères et de mères de
familles renseignent sur le quotidien de millions de ménages. Il y a ceux et celles qui
sont pris dans la spirale de l'endettement,
nombreux qui ont opté pour une cure d'austérité et les autres qui continuent de vivre avec
la baraka. Pour l'expert économique et membre de la Fédération algérienne des consommateurs (FAC), Boukli-Hacene Benamar, le
pouvoir d'achat des Algériens est aujourd'hui
dans un carrefour entre un devoir d'achat ou
achat de devoir et un vouloir d'achat resté
intact en dépit de la folie des variations de
prix. Il estime que ce recul du pouvoir d'achat
est le prix à payer dans une société qui ne
produit presque rien et qui est bousculée par
les nouvelles valeurs de la mondialisation
tournées vers le gain facile. Le remède est
simple pour cet économiste : il faut valoriser le
travail parmi les jeunes, reconnaître l'effort,
les compétences, la productivité et la créativité.
AEH
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Publicité
Quotidien national d’information
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L'HABITAT DE L'URBANISME
ET DE LA VILLE
WILAYA DE MOSTAGANEM
DIRECTION DE L'URBANISME
DE L'ARCHITECTURE ET DE LA CONSTRUCTION
N.I.F : 0 970 1401 50089 33
AVIS D'APPEL D'OFFRE NATIONAL RESTREINT
N°20/2015/DRE/SAM/BM
Avis d'annulation
de l'attribution provisoire
La direction des Ressources en Eau de la wilaya de Tiaret -Route des Pins -Tiaret
,lance un avis d'appel d'offre national restreint relatif à :Aménagement et équipement du périmètre d'irrigation de Takhmaret :
- Lot 02 : Aménagement du périmètre de Takhmaret " Rive Gauche ".
Les entreprises intéressées par cet avis peuvent consulter ou retirer le cahier des
charges auprès de la Direction des ressources en eau de la wilaya de Tiaret -Service
de l'administration et des moyens -Bureau des marchés -Route des pins -Tiaret Ne peuvent prendre part et participer que les entreprises qualifiées dans le secteur
hydraulique -activité principale et secondaire bâtiment - classées à la catégorie sept
(07) et plus en cours de validité.
Les offres doivent être obligatoirement accompagnées des pièces exigées par la
réglementation en vigueur :
La Direction de l'Urbanisme de l'Architecture et
de la Construction de la wilaya de Mostaganem,
informe l'ensemble des soumissionnaires ayant
participé à l'avis d'appel d'offres national restreint
N°21/2015 paru dans les quotidiens nationaux "
La Tribune Des Lecteurs " du 05/03/2015 sous le
N°31/003551 et " ?????? " du 02/03/2015 sous le
N°31/003551 et que l'attribution provisoire paru
dans les quotidiens nationaux " La Tribune Des
Lecteurs " du 02/08/2015 sous le N°31/012690 et
" ?????? " du 03/08/2015 sous le N°31/012690
A) L'OFFRE TECHNIQUE :
01- Le cahier des charges doit être lu, paraphé et daté par le soumissionnaire.
02- Déclaration à souscrire signée et datée.
03- La Déclaration de probité signée et datée.
04- Copie de Registre de commerce.
05- Copies des statuts pour les personnes morales (sociétés).
06- Bilan comptable des trois (03) dernières années, visé par les services des impôts.
07- Certificat de qualification activité principale hydraulique et secondaire bâtiment classée à la catégorie sept (07) et plus.
08- Attestations de mise à jour (CNAS, CACOBAT, CASNOS)
09- Attestation de dépôts des comptes sociaux pour les personnes morales
10- Extrait de rôle de l'entreprise apuré daté moins de trois (03)mois ou calendrier
de paiement.
11- Extrait du casier judiciaire daté de moins de trois (03) mois.
12- Copie du numéro d'identification fiscale (N.I.F).
13- Références professionnels (attestations de bonne exécution) délivrées par les
maîtres d'ouvrages.
14- Planning de travaux signé et daté.
15- Liste des moyens humains nominatives à mobiliser pour le projet appuyé par un
état de mouvement des salariés.
16- Liste des moyens matériels à mobiliser pour le projet appuyé par des copies de
carters grises ou autres documents justificatifs de possession (tout acte notarié, liste
du matériel certifiée par un huissier de justice ou un expert agrée pour le matériel
non roulant).
COMMUNE DE SAYADA
POS EL H'CHEM
LOT : AEP 2EME TRANCHE
Est annulée.
Tribune des Lecteurs - Mercredi 30 décembre 2015
ANEP 019 036/31
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA RELIZANE
DAIRA JDIOUIA
COMMUNE JDIOUIA
NIF : 098448145140813
B) OFFRE FINANCIERE :
1- Lettre de soumission remplie, signée et datée.
2- Bordereau des prix unitaires arrêté en chiffre et en lettre, signée et daté.
3- Devis quantitatif et estimatif signé et daté.
Les offres techniques et financières doivent être adressées dans deux (02) enveloppes fermés et distinctes sous un (01) seul pli .L'enveloppe extérieure doit être strictement anonyme et portera la mention :
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
Conformément aux dispositions de l'article 49 et 125 du décret présidentiel N°10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés
publics, modifié et complété, le Président de l'Assemblée populaire
Communale de JDIOUIA, informe l'ensemble des soumissionnaires
ayant participé à l'appels d'offres national restreint du 28/11/2015 relatif
à:
Direction des ressources en eau de la wilaya de Tiaret
-Route des Pins -Tiaret" SOUMISSION A NE PAS OUVRIR"
AVIS D'APPEL D'OFFRE NATIONAL RESTREINT N° 20/2015
Aménagement et équipement du périmètre d'irrigation de Takhmaret :
Lot 02 : Aménagement du périmètre de Takhmaret " Rive Gauche ".
Construction d'un mur de clôture au stade communal
La durée de préparation des offres est fixée à 21 jours à compter de la première parution du présent avis dans le Bulletin Officiel des Marchés d'Opérateur Public
(BOMOP) ou la presse.
Que ce projet est attribué provisoirement à l'entreprise suivante :
N° Soumissionnaire Note technique
Le dépôt des offres aura lieu le même jour correspondant au dernier jour de la durée
de préparation des offres.
01
AZZI Mourad
50
Montant
Délais
NIF
OBS
8 452 957,50
(04) mois
198548020119723
Dossier
qualifié+
moins disant
L'heure limite de dépôt des offres est fixée à 12h00mn.
Les soumissionnaires doivent déposer leurs plis par pli porteur à l'adresse suivante :
Conformément à l'article 114 du décret présidentiel N°10-236 du 07/10/2010
portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, tout soumissionnaire qui conteste ce choix peut introduire un recours dans les dix (10) jours
à compter de la première publication du présent avis dans la presse, auprès de la
commission communale des marchés. Si le dixième jour coïncide avec un jour
férié ou un jour de repos légal, la date limite pour introduire un recours est prorogée au jour ouvrable suivant.
Conformément à l'article 125 du décret présidentiel N°10-236 du 07/10/2010
portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, les soumissionnaires qui sont intéressés, de se rapprocher du service technique communal
bureau d'équipement, au plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de
la publication du présent avis, à prendre connaissance des résultats détaillés de
l'évaluation de leurs offres techniques et financiers.
Président de l'APC
Direction des ressources en eau de la wilaya de Tiaret
-Service d'Administration et des Moyens -Bureau des Marchés Publics-Route des Pins -TiaretLes soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une période de
111 jours à partir de la date de dépôt des offres.
L'ouverture des plis techniques et financiers aura lieu le même jour correspondant
au dernier jour de la durée de préparation des offres à 13h30mn en séance publique,
au siège de la direction des ressources en eau de la wilaya de Tiaret, et en présence
des soumissionnaires ou de leurs représentants qui sont invités à y assister.
Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la date d'ouverture des plis est prorogée jusqu'au jour ouvrable suivant à la même heure.
Tribune des Lecteurs - Mercredi 30 décembre 2015
ANEP 019 017/31
4
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Petit écran
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DES RESSOURCES EN EAU
ET DE L'ENVIRONNEMENT
DIRECTION DES RESSOURCES EN EAU
DE LA WILAYA DE TIARET
Tribune des Lecteurs - Mercredi 30 décembre 2015
Mercredi 30 décembre 2015
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat Min
Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Les experts
21:45 : Les experts
22:30 : Les experts :
23:20 : Les experts
09:05 : Dans quelle étagère
09:10 : Des jours et des
vies
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck à
la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas les
paroles
19:25 : N'oubliez pas les
paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Mes chers
disparus
21:40 : Mes chers
disparus
22:35 : Mes chers
disparus
23:20 : Juliette Gréco,
une femme libre
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour deux
14:55 : Un cas pour deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
09:15
10:05
10:50
12:25
: Homeland
: Homeland
: La cour de Babel
: La nouvelle
Mercredi 30 décembre 2015
Sur TF1 - 20h55
édition
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
20:25 : Le petit journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
22:35 : Spécial investigation
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
12:50 : X:enius
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:20 : X:enius
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:55 :Hypnose,
le grand jeu
22:20 :Hypnose,
le grand jeu
ANEP 019 069/31
21
Les experts
En écoutant un appel reçu par les urgences, Russell et son
équipe comprennent que le tueur de Gig Harbor a commis
un nouveau meurtre. DB a la surprise de recevoir la visite
de Paul Winthrop qui veut passer un marché avec lui. De
son côté, Finn fait équipe avec Daniel Shaw à Seattle. Ils
pensent y avoir localisé la mère adoptive de Jared
Briscoe. La vieille dame leur fait des révélations sur
l'enfance du tueur en série.
Sur France 2 - 22h35
Mes chers disparus
Alphonse est reparti, mais Brigitte et Marie
continuent de se chamailler et de faire
des apparitions. José, qui a découvert
que son frère et son père employaient des
prostituées au salon de massage, ne voit qu'une
solution pour empêcher l'hypothèque de la
maison : divorcer d'avec Marianne. Cette
dernière, quant à elle, ne se montre pas insensible
au charme d'une vieille connaissance, le
séduisant écrivain Victor Mayence.
Sur M6 - 20h55
Hypnose, le grand jeu
Cinq candidats, qui ne se connaissent pas, jouent en
équipe et doivent relever des défis pour tenter de gagner
jusqu'à 20 000 euros au cours de quatre manches. En
apparence, tout a l'air simple... mais ils ont été
hypnotisés pour toute la durée du jeu, ce qui complique
sérieusement les choses et engendre ainsi des situations
loufoques et des réactions imprévisibles. Par ailleurs, ils
reçoivent parfois la visite-surprise d'invités venus mettre
leur grain de sel, en l’occurrence, le comédien et
animateur Laurent Ournac ainsi que les chefs Yoni
Saada et Juan Arbelaez. Le premier fait face à des
participants déchaînés lors d'une épreuve de
questions/réponses spéciale cinéma tandis que les deux
autres servent des pizzas préparées... sous hypnose.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Mercredi 30 décembre 2015
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
LAB
(PAS DE) TEH
Quotidien national d’information
Renouvellement partiel au Sénat
M I E U X V A U T E N R I R E…
L'heure de vérité
Le collège électoral a été
convoqué, hier, pour élire,
à travers un scrutin
indirect, 48 membres du
Conseil de la nation dont
le mandat de six ans
arrive à expiration. Grosse
tension donc, entre les
deux hommes des grands
partis pro-pouvoir à savoir
le FLN et le RND, où un
grand duel, donc, est
attendu entre la formation
politique de Saadani et
celle d'Ahmed Ouyahia.
Par Assia Mekhennef
our la wilaya d'Alger, le
scrutin a débuté tôt
dans la matinée. De
nombreux électeurs attendaient
leur tour pour donner leur voix
aux candidats. Le directeur de
l'administration locale des élections et des électeurs de la
wilaya d'Alger, Ahmed Bou
Ahmed a déclaré que la wilaya
a enregistré six candidats de
différents partis politiques, dont
le FLN, le RND, le MSP, le FFS
ainsi que deux candidats indépendants, dont un est issu du
FLN.
Le collège électoral, précise
notre interlocuteur, est composé de 1254 électeurs et 57
élus au niveau des communes
de la wilaya d'Alger. Quant au
bureau de vote du Conseil de la
Nation il est composé, précise
le même responsable, de cinq
juges qui procèdent à l'opération du suffrage ainsi que cinq
superviseurs qui représentent
les candidats.
S'agissant de l'organisation des
élections, Bou Ahmed a souligné que 20 à 25 agents ont été
mobilisés pour l'encadrement
de l'opération. Le candidat du
FLN, Abdelouahab Benzaim qui
P
Ph. Hafida
É ditorial
s'est dit convaincu que son parti
décrochera une large victoire, a
indiqué que sa formation politique est formé de 484 électeurs,
dont 177 sont issu d'autres partis à savoir le Parti des
Travailleurs.
A une question sur les coalitions entres certains partis, l'interlocuteur qui est vice P-APW
d'Alger a fait savoir que la majorité des rencontres organisées
par le FLN ont été marquées
par la présence de certains
représentants du FFS, du RND
et bien d'autres.
Mohamed
Tahar
Dilmi,
Directeur de compagne pour le
soutien du candidat du FLN que
son parti a fait une compagne
de sensibilisation au niveau des
48 wilayas, ce qui explique l'im-
portance, dit-il, qu'a donné l'ex
parti unique à cet événement. "
Au niveau de la Capitale nous
avons organisé plus de 25 rencontres avec les électeurs du
parti mais aussi ceux des partis
qui ont soutenu les candidats
du FLN parmi eux : El Fadjr El
Jadid et le FNA". " Nous avons
180 électeurs d'autres partis,
dont 7 P-APC qui ont rejoint le
parti ".
Pour sa part, le candidat du
RND, Moahamed Nanouche a
déclaré que contrairement au
vieux parti qui a employé les
grands moyens le sien avec ses
petits moyens gardera son
siège.
Quant au déroulement de la
compagne, le candidat qui est
P-APC de Tassala Marja a
affirmé qu'il s'est passé dans la
transparence. " Le nombre des
candidats dans les 48 wilayas,
ont atteint les 217 élus et le FLN
ont plus de 400 candidats, mais
cela ne veut rien dire ".
Interrogé sur le phénomène de
la ch'kara, Nanouche l'a qualifié
de " très grave ", estimant que
si ça continue comme ça, il n'y
aura plus d'élu mais il y aura
des industriels. " Le RND n'a
pas fait des cadeaux de portables ou des réceptions dans
des grands hôtels ", a-t-il indiqué faisant allusion au FLN.
Le candidat du FFS, Mohamed
Limani a fait savoir qu'il accorde
plus d'importance à la participation de son parti à cette élection
qu'au poste lui-même, considérant que les conditions de trans-
parences ne sont pas réunies.
Une idée partagée pare le candidat libre Khaled Mekid, qui
regrette que les résultats soient
connus d'avance, accusant les
élus du FLN de rachat des voix.
Il est à rappeler que le collège
électoral est composé de quelque 40.000 élus locaux, dont
1541 dans les APC et 48 dans
les APW, procédera à l'élection
des nouveaux membres de la
chambre haute du Parlement
au niveau de chaque wilaya
sous la supervision d'une commission en charge du processus.
Outre les 48 membres désignés
dans le cadre du tiers présidentiel, le Conseil de la nation est
actuellement constitué de 96
autres membres appartenant
notamment au Rassemblement
national démocratique (RND
avec 45 membres), Front de
libération nationale (FLN avec
41), Front des forces socialistes
(FFS), Mouvement de la
société pour la paix (MSP),
Front national algérien (FNA)
avec 2 membres chacun ainsi
que 2 indépendants.
A la veille de ce scrutin, le
ministère de la Justice a publié
un arrêté portant la désignation
des magistrats présidents et
membres des commissions
électorales de wilaya.
Chaque commission de wilaya
est composée d'un président,
de deux membres et de deux
suppléants.
Pour rappel, le président de la
République,
Abdelaziz
Bouteflika, avait convoqué le
collège électoral pour le mardi
29 décembre 2015 en vue de
l'élection pour le renouvellement de la moitié des membres
élus du Conseil de la nation.
Le collège électoral est composé de l'ensemble des membres de l'assemblée populaire
de wilaya et des membres des
assemblées populaires communales de la wilaya.
A.M.
dire le Parlement à travers sa chambre basse. Il
ne s'agit rien moins que d'une véritable révolution
et d'un pas de géant sur le chemin d'un ancrage
mar Saadani, à travers toutes les déclarations,
de la démocratie véritable dans les mœurs politijamais démenties, qu'il fait depuis de nombreux
ques du pays. Un " hic " de taille se pose à nous,
mois, confirme chaque jour un peu plus qu'il est
cependant. Au regard de l'article 176 de la constiun des hommes politiques les plus proches de la présitution, d'ailleurs mentionné en clair dans le comdence de la République. Par exemple, pour ne revenir
que vers les exemples les plus récents, il a été le premier, le seul aussi, à annon- muniqué de la présidence de la République, il devrait être question d'aller à une
cer que la révision de la constitution aura lieu en janvier. Il a également été le pre- consultation référendaire au cas où les équilibres entre les différents pouvoirs sont
mier à commenter, très copieusement, le communiqué rendu public, tard, en soi- " dérangés ". Or, aussi bien ce même communiqué qu'Amar Saadani se contente
rée, par le conseil interministériel présidé par le chef de l'Etat autour de cette ques- de nous dire que le président ne fera rien d'autre que convoquer les deux chambres pour entériner la nouvelle constitution. Est-ce
tion. Là, encore, il n'est pas allé par 36 chemins pour
à dire que le pouvoir législatif ne sera pas renforcé
dire que même les opposants les plus virulents au
" Est-ce à dire que le pouvoir législatif ne sera pas
au détriment du pouvoir exécutif et que l'Algérie
pouvoir seront étonnés par la mouture finale, étant
renforcé au détriment du pouvoir exécutif, et que
ne s'achemine pas vers un régime semi-présidendonné que celle-ci est supposée aller au-delà de
l'Algérie s'achemine vers un régime semi-présidentiel, en tiel, en attendant carrément que la maturité de sa
leurs revendications et de leur espérance. Si le proattendant carrément que la maturité de sa démocratie la démocratie la mène vers l'idéal régime parlemenpre de tout opposant est de revendiquer toujours
mène vers l'idéal régime parlementaire dont rêvent tous taire dont rêvent tous les partisans de la gestion
plus, il serait curieux de voir jusqu'où pourrait aller le
les partisans de la gestion participative et transparente des participative et transparente des affaires de la cité
président dans ses concessions afin de donner satisaffaires de la cité ? "
? Le dernier mot reviendra quand même au
faction à l'opposition et réaliser son vœu d'aller vers
Conseil constitutionnel qui aura à trancher sur le "
la constitution la plus consensuelle possible. Ici,
outre le contenu (relativement sommaire de la présidence de la République), les modus-opérandi " à suivre concernant cette révision constitutionnelle. En attenéclairages les plus précis nous viennent, une fois de plus, du chef de file du pre- dant, lorsque le contenu de la mouture finale aura été rendu public, ce qui ne saumier parti du pays. A l'en croire, donc, il est question d'aller carrément à un régime rait tarder d'ailleurs, nous serons déjà fixés sur l'avenir à court ou à moyen terme
semi-présidentiel. En clair, le chef de l'Etat ne se contentera pas de renforcer le du pays. En effet, parce qu'une constitution ne se révise pas tous les ans ni tous
pouvoir judiciaire, dont les réformes entamées par Tayeb Louh commencent à por- les dix ans, d'ailleurs, il faut espérer que cette copie finale sera à l'image de nos
ter leurs fruits, mais de céder une partie des prérogatives du pouvoir exécutif, plus attentes et de nos espoirs…
M. A.
précisément du président de la République, au profit du pouvoir législatif, c'est-à-
A
Par Mohamed Abdoun
Importantes saisies de
denrées alimentaires
- Finalement, y aura ou y aura pas retour
du crédit à la consommation ?
- A mon avis, les décideurs regrennent
amèrement d'en avoir fait l'annonce. Là,
ils essayent de gagner du temps. Voire,
carrément, de se rétracter.
- Pourquoi ça ?
- D'abord, la formule avait surtout été
annoncée pour booster les ventes de la
Symbol française montée en Algérie. Or,
celle-ci se vend très bien, grâce aux achats
groupés ordonnés par l'Etat aux administrations et entreprises publiques. Ensuite,
ces mêmes entreprises publiques, ayant
les reins solides, et capables de se porter
garantes de leurs employés, déjà grassement payés, ont contracté des conventions
avec les gros producteurs d'électroménagers. Il n'est donc plus nécessaire de lancer la formule.
- Mais, justement, cette formule était destinée aux aux catégories les plus vulnérables, comme celles qui bossent chez le
privé, bénéficient de la formule ANEM ou
se trouve à la retraite.
- Ces catégories sont trop risquées, alors
que l'Etat n'a plus de fric.
- T'en es sûr ?
- Enfin, si, il en a encore, mais c'est juste
suffisant pour lui garantir la poursuite de
son train de vie " mille-et-unien ".
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
.fr
[email protected]
mo
:
se
Une seule adres
as moins
de 13,5 de
denrées
alimentaires ont
récemment été
saisies
par
deux détachements
de
l'ANP relevant
des
secteurs
opérationnels
d
e
Tamanrasset et
de Bordj Badji
Mokhtar,
a
indiqué le ministère de la Défense nationale dans
un communiqué. "Dans le cadre de la sécurisation
des frontières et de la lutte contre la criminalité
organisée, deux détachements de l'ANP relevant
des secteurs opérationnels de Tamanrasset et de
Bordj Badji Mokhtar (6ème Région militaire) ont
saisi leun camion 13,5 tonnes de denrées alimentaires, 3.600 litres de carburant et 2 détecteurs de
métaux", a précisé le communiqué. Au niveau de
"la 4ème Région militaire, des éléments de la
Gendarmerie nationale d'El-Oued ont appréhendé 2 contrebandiers et ont saisi un camion et 30
quintaux de tabac", a ajouté la même source. Par
ailleurs, "dans le cadre de lutte contre l'émigration
clandestine, des éléments des Gardes-côtes
d'Annaba (5ème Région militaire) ont déjoué une
tentative d'émigration clandestine de 13 personnes, à bord d'une embarcation à l'est de Ras ElHamra à Annaba", conclut le communiqué.
P
" Le dossier exigé pour le retrait des
diplômes universitaires définitifs
serait allégé ", Tahar Hadjar,
ministre de l'Enseignement spérieur
et de la Recherche scientifique.
Le niveau des diplômés
universitaires aussi…
" Le secteur des mines connaîtra à
partir de 2016 une grande
dynamique à travers le lancement de
plusieurs projets visant la création
d'une véritable industrie minière
pour contribuer à la réduction des
importations dans ce domaine ",
Abdesselam Bouchouareb, ministre
de l'Industrie et des Mines.
On a déjà entendu de pareilles
promesses. Mais nous n'avons
jamais rien vu venir. A moins
que tout se fasse en " sousterrain ", car s'agissant de
mines.
Une cellule terroriste démantelée en Tunisie
ne cellule composée de 3 éléments, soupçonnés de soutenir les groupes terroristes
retranchés sur les hauteurs de
Kasserine en Tunisie, a été démantelée, ont indiqué des sources sécuritaires locales. Elle a été "découverte par
l'Unité de recherche dans les crimes
terroristes, en collaboration avec le
service de prévention du terrorisme à
Kasserine", selon le ministère tunisien
de l'Intérieur, qui a ajouté que "lors de
l'interrogatoire, les trois suspects
U
La voie et la voix
du peuple
2
Mercredi 30 décembre 2015
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Quotidien national
d’information
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Administration & finance :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Publicité
Tel / fax : 021 71 65 74
Tel / fax : 021 71 67 60
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 041 33 66 13
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
Bureau de Tizi-Ouzou
Tél.0551 97 32 08
Bureau de Chlef
Tél.0773 71 99 37
23
avaient avoué qu'ils comptaient s'attaquer, dans les jours à venir, à des
cibles sécuritaires et militaires dans la
région."
"Les recherches se poursuivent en coordination avec le parquet", a-t-il ajouté. Quelque 1.600
Tunisiens se trouvent à présent en
Syrie parmi les groupes terroristes
tandis que 600 autres sont retournés en
Tunisie et 800 ont été tués alors qu'ils
combattaient aux côtés des terroristes,
selon l'agence tunisienne TAP.
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78 / 021 73 71 28
ANEP ORAN :
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Impression :
Ouest : SIO
Centre : SIA
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
Quotidien national d’information
7
ÈME
ANNÉE - N° 2078 - MERCREDI 30 DÉCEMBRE 2015 - PRIX 15 DA.
SYRIE
A cause des intempéries
DES CENTAINES D'ÉVACUÉS
ARRIVENT À DAMAS
ne fête officielle est
prévue plus tard
dans la journée pour
célébrer leur évacuation, a
précisé cette même source.
Les 338 personnes font partie des plus de 450 combattants et civils, dont des blessés, évacués lundi de trois
localités syriennes en vertu
d'un accord complexe conclu
en septembre entre le régime
de Damas et les rebelles
s'opposant au président
U
Bachar el-Assad. L'accord
prévoyait dans un premier
temps une trêve à Zabadani,
dernière ville tenue par les
rebelles à la frontière syrolibanaise et assiégée depuis
des mois par l'armée
syrienne, ainsi qu'à Koua et
Kafraya, les derniers villages
chiites encore contrôlés par
l'armée dans la province
d'Idleb, mais encerclés par
les rebelles. Après le cessezle-feu dans ces trois secteurs
a débuté l'opération plus sensible d'évacuation de civils et
de combattants. Les résidents et les combattants des
deux villages ont d'abord été
transférés en Turquie puis
ont rejoint le Liban par les
airs, avant de gagner la capitale syrienne par la route.
Dans le même temps, quelque 126 Syriens du fief
rebelle de Zabadani ont été
évacués à Beyrouth puis
transférés en Turquie d'où ils
rejoindront les zones tenues
par les rebelles dans le nord
de la Syrie. Dans un communiqué conjoint, l'ONU en
Syrie, le Croissant-Rouge
syrien et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR)
ont annoncé lundi avoir faci-
lité "avec succès" l'opération
d'évacuation, mais ils ont
appelé les parties à respecter
les clauses de l'accord prévoyant la distribution d'aide
humanitaire.
"Nous avons eu la possibilité
hier de livrer de l'aide, de la
nourriture et de l'eau, mais
rien de très conséquent", a
indiqué à l'AFP un porteparole du CICR, Tareq
Wheibi. "Beaucoup plus doit
être fait et nous espérons
que cela sera possible la
semaine prochaine. Nous
attendons le feu vert" des
parties, a-t-il ajouté.
Lutte antiterroriste à Boumerdes
Nouveau coup de filet de l'ANP
n canon de confection artisanale et
deux mines antipersonnel ont été
découverts et détruits ce dimanche par
un détachement de l'Armée nationale
populaire (ANP) relevant du secteur
opérationnel de Boumerdès, a indiqué
U
un communiqué du ministère
de la Défense nationale (MDN).
"Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de
l'ANP relevant du secteur opérationnel de Boumerdès (1er
région militaire) a découvert et
détruit, le 27 décembre 2015,
un canon de confection artisanale et deux mines antipersonnel", relève la même source.
Par ailleurs, et au niveau de la
2e région militaire, des éléments des Gardes-frontières de
Tlemcen "ont déjoué une tentative de
contrebande d'une quantité de carburant s'élevant à 37.475 litres. De même
des éléments de la Gendarmerie nationale ont intercepté deux narcotrafiquants
Accidents de la route
52 morts en une semaine
Pas moins de personnes ont été
tuées et 1.479 autres ont été blessées
dans des accidents de la circulation
routière survenus durant la période du
20 au 26 décembre à travers le territoire national, selon un bilan rendu
public hier par les services de la
Protection civile. Le bilan le plus lourd
a été enregistré au niveau de la wilaya
de Djelfa où 9 personnes sont
décédées et 39 autres ont été blessées
dans 18 accidents de la route,
note la même source.
Durant la même période, les unités de
la Protection civile ont enregistré
1 380 interventions pour procéder à
l'extinction de 929 incendies urbains,
industriels et incendies divers.
et 12,7 kilogrammes de kif traité", ajoute
la même source. D'autre part, et dans le
cadre de la lutte contre l'émigration clandestine, des éléments des Gardes-côtes
d'Annaba (5e région militaire) "ont
déjoué une tentative d'émigration clandestine de douze personnes, à bord
d'une embarcation au nord-est de Ras
El-Hamra", conclut le MDN.
L'Entreprise nationale de transport
maritime de voyageurs (Entmv) a
annoncé hier la suspension de sa nouvelle ligne maritime Alger-Bejaia-Alger
à partir du 15 janvier 2016 en raison
des mauvaises conditions météorologiques durant la saison hivernale. "En
raison des mauvaises conditions
météorologiques sévissant sur la
façade maritime Est du pays en saison
hivernale, avec la présence fréquente
de fortes houles (3 à 4 mètres), la ligne
maritime Alger-Bejaia-Alger sera suspendue à compter du 15 janvier 2016",
indique-t-elle dans un communiqué.
L'Entmv explique aussi que cette décision est motivée par son souci majeur
de transporter ses passagers "dans les
meilleures conditions de confort et de
sécurité exigées par les règlements
nationaux et internationaux". Par ailleurs, elle indique que cette ligne
reprendra dès la fin de la saison hivernale et que le nouveau programme de
rotations sera communiqué en temps
opportun. La ligne maritime AlgerBejaia a été inaugurée en octobre dernier après la réception par l'Entmv du
navire "Seraidi".
Nouvel an
Le 1er janvier
chômé et payé
La journée du vendredi 1er janvier
2016 sera chômée et payée, conformément aux dispositions de la loi 63-278
fixant les fêtes légales, a indiqué hier le
ministère du Travail, de l'Emploi et de la
Sécurité sociale dans un communiqué.
Les bénéficiaires sont "l'ensemble des
personnels des institutions et administrations publiques, services concédés, collectivités locales, entreprises commerciales, industrielles, artisanales et agricoles, y compris pour les personnels payés
à l'heure ou à la journée", a précisé la
même source. Le communiqué indique,
toutefois, que les travailleurs exerçant
sous le régime du travail posté sont
tenus d'assurer la continuité du service
selon l'organisation de travail mise en
place par l'employeur.
Mieux vaut en rire
RENOUVELLEMENT PARTIEL AU SÉNAT
L'HEURE DE VÉRITÉ
Ph. Hafida
C'est inédit. À la suite d'un
accord historique entre le
régime et les rebelles, des
centaines de Syriens
évacués de deux localités
assiégées par les rebelles
sont arrivés mardi près de
Damas, après avoir transité
par la Turquie et le Liban.
Plus de 300 personnes
parties des villages de
Foua et Kafraya, dans la
province d'Idleb (nord-est),
ont gagné mardi
la région de Sayyida
Zeinab, au sud de la
capitale Damas, selon une
source proche du dossier.
La ligne maritime
Algérie-Bejaia
suspendue
www.tribunelecteurs.com
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
7ÈME ANNÉE - N° 2078 - MERCREDI 30 DÉCEMBRE 2015 - PRIX 15 DA.
Le wali de Sidi Bel-Abbès, Mohamed Hattab, a indiqué que
les résultats de l'enquête sur l'incendie de l'usine d'intégration
électronique de l'Entreprise nationale des industries
électroniques (ENIE) de Sidi Bel-Abbès survenu en octobre
prochain ont confirmé un "incident indélibéré". Le même
responsable a affirmé que l'usine fonctionne normalement grâce
aux éléments de la protection civile qui ont réussi à épargner la
nouvelle ligne de production, ajoutant que l'ancienne ligne
détruite sera rétablie avant l'été prochain.
Quotidien national d’information
UN INCIDENT " INDÉLIBÉRÉ "
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
06:24 12:49 15:20
17:38 19:08
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
CONCLUSION DE L'ENQUÊTE SUR L'INCENDIE
DE L'USINE ENIE DE SIDI BEL-ABBÈS
Le collège électoral a
été convoqué, hier,
pour élire, à travers un
scrutin indirect, 48
membres du Conseil
de la nation dont le
mandat de six ans
arrive à expiration.
Grosse tension donc,
entre les deux hommes
des grands partis propouvoir à savoir le FLN
et le RND, où un grand
duel, donc, est attendu
entre la formation
politique de Saadani et
celle d'Ahmed Ouyahia.
Pour la wilaya d'Alger,
le scrutin a débuté tôt
dans la matinée.
Page 2
IL A ANNONCÉ LES GRANDES LIGNES DE LA FUTURE CONSTITUTION ALGÉRIENNE
L'ŒUVRE MAITRESSE DE BOUTEFLIKA
Dans la foulée des grandes réformes annoncées par le chef de l'Etat au lendemain des émeutes
dites de l'huile et du sucre ainsi que des printemps arabes, ce qui devait en être le point d'orgue
vient enfin d'en voir dévoiler les grandes lignes, avec des avancées révolutionnaires en matière
de libertés démocratiques et de rééquilibrages entre les différents pouvoirs. Lire en page 3
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
2 503 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content