close

Enter

Log in using OpenID

Cliquez ICI - Radioamateurs

embedDownload
.
France pour une conférence et démonstration
sur les modes numériques.
Enfin et pour terminer, …
Cette semaine de nombreux sujets nécessitant
de diviser la revue en 2 parties. Pour faire
suite au salon de Monteux, vous trouverez
toute la présentation de la DIGIBOX 2
utilisable pour de nombreux modes digitaux.
Ici c’est fait, les premiers QSO en RTTY et
PSK31 sont faits.
De même et toujours pour faire suite au salon
de Monteux, nous mettons en avant, QSL
CONCEPT, et ses tarifs avec mise à jour.
Comme chaque année, nous attendons vos
votes pour les prix orange et citron…
Exprimez-vous et donnez votre avis !!!
Radioamateurs France sera présent lors de
l’AG du radio club F6KMF ainsi que DMR
Une présentation du bulletin d’adhésion 2015
à RadioAmateurs France.
Nous ne nous y prenons pas, comme
d’autres, 4 mois à l’avance, même si, déjà,
certains d’entre vous ont anticipé et nous ont
adressé des cotisations, ce dont nous les
remercions vivement de leur soutient mais
aussi de leur confiance renouvelée.
Et toutes les rubriques habituelles …
Bonne lecture, 73 à toutes et tous, Dan,
F5DBT.
NB : vous êtes un radio-club formateur,
envoyez-nous
un
mail
pour
diffuser
l’information à …
[email protected]
ASSOCIATIONS RAF
Réservé aux adhérents
Radioamateurs France
Association 1901
W833002643
Président
F5DBT
Siège social :
Impasse des Flouns,
83170 Tourves
Responsable de la
publication
F5DBT
Rédacteurs
Volontaires et multiples
Ce bulletin hebdomadaire est
relayé spontanément
Nous demandons à tous de
bien vouloir diffuser
largement ces pages. Merci
Après négociations avec notre partenaire ANRPFD, les
adhérents
de
Radioamateurs
France
recevront
automatiquement leurs QSLs sans aucune formalité.
Il suffit donc de nous faire part de votre accord par mail à
[email protected]
Ce service vous est offert dans la limite du crédit budgétaire
alloué en 2014.
L'ANRPFD distribue les cartes QSL aux Radioamateurs, Radioclubs, SWL-Ecouteurs et Auditeurs de Radiodiffusion que ceux-ci
soient membres ou non de son association.
Pour vérifier si vous avez des QSL en attente:
http://www.radioamateurs.news.sciencesfrance.fr/?page_id=3586
0
Pour envoyer des QSL, adresse ci-dessous.
Bureau National et Service QSL ANRPFD
(PoBox) BP 80002
42009 SAINT ETIENNE cedex 2 France
Contactez directement la
rédaction via
Radioamateurs France ne possède pas de bureau QSL
Suivez-nous sur
Twitter, Facebook et Google+
Si vous possédez un compte Twitter, Facebook ou encore
Google+ il est possible de nous suivre.
D’ailleurs, vous êtes plus de 900 sur Twitter et plus de 440 sur
Facebook.
Voici un récapitulatif de nos comptes sociaux :
Twitter : http://www.twitter.com/RadioamateursFr
Facebook : https://www.facebook.com/RadioamateursFrance
Google+ https://plus.google.com/108831368959327341238/posts
[email protected]
Ballons Radioamateurs france
UNE INFO ?
PRIX ORANGE et PRIX CITRON
Pour bien finir l’année 2014, il serait bon,
comme les autres années, d’attribuer un prix
« orange » et un prix « citron ».
Rappel des gagnants de 2013
A qui le prix orange attribué à la personne qui
vous parait la plus méritante !!!
Idem pour le prix citron du plus mauvais, du
plus nul, en fait, quel est celui qui vous paraît
le plus détestable …
En ce qui concerne le prix orange :
Le gagnant était, avec une confortable
avance sur les autres,
F5AXG René
Pour le Site de formation pour la préparation
à l'examen RADIOAMATEUR
réglementation et technique.
N’hésitez pas à participer en nous envoyant
un mail ICI
Bel hommage à René de tous ses amis,
anciens ou nouveaux radioamateurs.
Tous ont leur chance d’être les heureux
gagnants, …
Alors lancez-vous, exprimez-vous, pas
d’argumentaire, seulement le nom, l’indicatif
ou autres de celui qui vous paraît être le plus
méritant dans l’une des deux rubriques ….
le prix citron du plus mauvais, enfin de celui
qui vous paraît le plus détestable …
C’est F6BYJ, ancien président, qui fut le
gagnant pour ses prises de position lors de la
réunion à l’ARCEP le 3 juillet 2013.
Arnaque au téléphone
J'ai reçu hier soir un appel d'un individu
s'identifiant comme étant au service de
TÉLÉCOM qui effectuait un essai sur les
lignes téléphoniques.
Il mentionne que pour compléter l'essai, je
dois appuyer sur le neuf (9), le zéro (0), la
touche dièse (#) et puis raccrocher ! ! !
Heureusement, j'étais méfiant et j'ai refusé.
En contactant la compagnie de téléphone, j'ai
été informé qu'en appuyant sur les touches
(9, 0, et #) vous autorisez entièrement
l'individu à se servir de votre ligne
téléphonique et vous lui permettez de faire
des appels interurbains qui seront facturés à
votre numéro de téléphone fixe.
J'ai également été informé de cette fraude
Donc n'appuyez pas sur les touches 9, 0, et
#, pour personne !!!
Le service de sécurité GTE demande que je
partage cette information avec tous ceux et
celles que je connais.
Après vérification auprès de FRANCE
TÉLÉCOM, ils ont confirmé que c'était vrai.
Donc à faire circuler SVP !!!
Extrait d’un mail reçu ...
SWL un jour, puis F4 xxx
Le Radio-Club de HARNES est heureux de
fêter cette réussite.
Oui , notre ami John SWL a passé (novembre
2014) les tests pour l'obtention de la licence
F4 HAREC.
Une belle réussite pour le centre de formation
du Radio-club,
Adhésions 2015
C’est bientôt la fin de l’année aussi avec son traditionnel appel à
cotisation pour nos fidèles adhérents ! Le renouvellement de
votre soutien permettra à notre Association de pouvoir continuer
à œuvrer pour la communauté. D'avance un grand merci !
Sont bienvenues, les personnes désireuses d'adhérer pour la
1ère fois
Toutes les explications sont sur le site à la
page ‘’Association’’.
L’adhésion est à 15 euros seulement. Votre
adhésion court jusqu’au 31 décembre 2015.
Vous avez le choix de régler l’adhésion par
chèque ou par Paypal.
Par Paypal (avec ou sans compte Paypal) :
La solution la plus simple est de régler votre
adhésion avec Paypal en cliquant sur le logo
ci-dessous :
N’oubliez pas de nous envoyer le bulletin
d’adhésion, qui se trouve ici (.pdf en
formulaire), de le compléter en remplissant
directement les cases et l’envoyer
à l’adresse suivante : [email protected]
Par chèque :
Merci de libeller votre chèque à l’ordre de :
Radioamateurs-France
Et de l’envoyer à l’adresse suivante :
Radioamateurs-France
Impasse des Flouns
83170 TOURVES.
Avec le bulletin d’adhésion à télécharger ici.
(.pdf) et à compléter en remplissant directement
les cases
Vous avez tout sur le site, en cliquant sur le lien :
https://www.radioamateursfrance.fr/lassociation/adhesion/
News radio de la quinzaine
John Bergman, KC5LK, nommé
directeur du diplôme CQ WAZ
John Bergman, KC5LK, de Brandon,
Mississippi, a été nommé, à compter du 1er
Janvier 2015, comme nouveau directeur du
diplôme CQ WAZ c’est annoncé par Rich
Moseson, W2VU éditeur de magazine CQ.
Bergman succèdera à son compatriote
Mississippien Floyd Gerald, N5FG, qui a servi
dans la communauté DX les 11 dernières
années.
John a été licencié depuis 1978 (à l'origine
comme KA5AFT), et il est titulaire d'une
licence de classe avancée. Il a été fortement
impliqué dans le DX depuis plus de 20 ans, il
est un membre fondateur de l'Association 599
DX, un ancien membre de la DX Association
Magnolia et un membre et ancien président
du Jackson Amateur Radio Club. Il est
également un examinateur bénévole et un
vérificateur de QSL pour l’ARRL et les
diplôme CQ. John a également consacré 10
ans à travailler avec le nouveau Bureau QSL
W5.
Il est titulaire du DXCC (338 entités actuelles;
344 au total); du 5-Band DXCC avec des
annotations pour 30, 17 et 12 mètres; a 1680
bandes / entités dans le Défi DXCC, membre du
DXCC honneur Rolls mixte et phonie, et le 5Band WAZ avec 179 zones au total à ce jour.
«Nous souhaitons Floyd une retraite bien mérité
du WAZ et le remercions pour sa décennie de
dévouement à la communauté DX", a annoncé
l’éditeur CQ Rich Moseson, W2VU «Je suis
impatient de travailler avec John pour le
programme du diplôme. Le WAZ est le
deuxième plus ancien programme actif et l'un
des plus difficiles à réaliser. Je suis convaincu
que John va faire un excellent travail de
préservation de son patrimoine tout en favorisant
sa croissance future ".
«Je suis très reconnaissant envers Rich et CQ
Magazine pour me donner cette occasion de
servir la communauté et CQ DX », a déclaré
Bergman, "et nous nous efforcerons de
poursuivre les règles élevées du programme
WAZ Awards."
A partir du 1er Janvier, toute la correspondance
relative au programme CQ prix WAZ doit être
adressée à: John Bergman, KC5LK, PO Box
792, Brandon, MS 39043, USA; ou par e-mail à
[email protected]
.
WAI : Worked All Ireland Awards
Diplôme
pour
les
collectionneurs.
Le
programme All Ireland Award (WAI) a été créé
pour travailler sur des radioamateurs pour
encourager les contacts dans les carrés de 10
km x 10 km dans la République d'Irlande (EI) et
l'Irlande du Nord (GI).
Le diplôme, une combinaison des carrés locator,
des comtés et les îles de l'EI / GI. Il y a aussi des
numéros Book Awards et grid locator.
.Vous pouvez travailler plus de 1400 locations
dans la grille, il y a déjà des récompenses qui
sont disponibles pour seulement 175 lieux du
locator, 15 comtés et une île, et vous élever vers la
récompense suprême de 1400 carré qui sont
nécessaires, avec plus 32 comtés et 25 îles. Est-il
possible de ne jamais obtenir le prix ultime, vous
pouvez vous le demander…
Eh bien, EI6HW Tom et EI9CJ Declan ont réussi et
EI9HQ a plus de 1 300 carrés de la grille.
Une explication complète du réglement WAI et
endossement peut être trouvée sur
http://www.irts.ie/cgi/wai.cgi
Topo radio des Pyramides 2014
Organisé par Claude F6HYT et le radio club
F6KJS, cette traditionnelle topo vous sera
proposée le dimanche 7 décembre 2014 à la
Grande
Motte
(34).
Réservation
et
renseignements
auprès
de
Claude
:
[email protected]
Ericsson et IBM travaillent sur la 5G
Ericsson poursuit ses développements
technologiques autour de la 5G… avec IBM.
L’entreprise d’Armonk va collaborer avec
l’équipementier suédois sur la conception
d’une nouvelle génération d’antennes radio.
Celles-ci devront se montrer les plus
discrètes possibles pour s’intégrer au
paysage urbain sous la forme de small cell,
ou mini stations de base, qui serviront à
densifier
les
réseaux
mobiles
des
opérateurs. Même si la norme reste à définir,
la 5G visera à offrir une connectivité
optimale et permanente aux usagers. Ce qui
passe par une offre réseau efficace
omniprésente.
« Nous avons récemment lancé la small cell
la plus flexible de l’industrie, ce qui permet
l’utilisation
simultanée
de
plusieurs
technologies, souligne Thomas Norén,
directeur des produits radio chez Ericsson.
Même avec son empreinte de taille tablette,
le facteur de forme est limité par les
composants
qu’il
enferme.
Cette
collaboration de recherche nous aidera à
construire un réseau mobile qui fournit la
bonne couverture et la capacité
Des centaines d’antennes sur une carte de
crédit
La collaboration entre les deux partenaires
portera sur le développement de techniques
d’antennes en réseau phasé (phased-array) qui
apporteront plus de services sur une même
fréquence et une accélération des débits.
En juillet dernier, Ericsson a fait la
démonstration d’un réseau à 5 Gbit/s, en
laboratoire. IBM aura notamment pour mission
d’intégrer « des centaines d’antennes et radios
sur une seule puce plus petite que la taille d’une
carte de crédit », souligne le communiqué
commun.
«Nous avons accumulé plus de 10 années
d’expérience dans le développement de
solutions de circuits intégrés et d’intégration des
radio fréquences (RF), démontrant la haute
intégration des multi-éléments pour diverses
applications », souligne de son côté le Dr.
Mehmet Soyuer, responsable du département
sous systèmes de communication et calculs
chez IBM Research, pour souligner l’expertise
d’IBM en matière de technologies radio.
France 3 : La guerre des ondes
Dans le cadre de "Lundi en Histoires" sur France 3, découvrez le téléfilm de Laurent Jaoui "La
guerre des ondes, Radio Londres 1943-1944" le 15 décembre à 20h45.
Le synopsis
moments clés dans la lutte contre l’occupant.
Octobre 1943,
Ses chansons, ses chroniques, ses éditoriaux,
face à Radio-Paris, et, en particulier son combat
verbal contre Philippe Henriot, ont été des
moments clés dans la lutte contre l’occupant.
Pierre Dac, l’humoriste le plus célèbre de
France, arrive enfin à Londres après une
longue période de captivité et d’exil. Il rejoint
à la BBC l’équipe des Français Libres qui
animent quotidiennement l’émission de
Radio-Londres. Ses interventions vont
dynamiter les mensonges des collaborateurs
et des Allemands, lutter contre la peur pour
s’en affranchir. Il manie l’humour comme
arme de guerre. Pendant neuf mois, le plus
écouté des « Français qui parlent aux
Français » va aider à sa manière les Alliés à
accoucher de la victoire. Ses chansons, ses
chroniques, ses éditoriaux, face à RadioParis, et, en particulier son combat verbal
contre Philippe Henriot, ont été des
La bande annonce est ICI
Rareté des fréquences : l’internet des objets s’invite
L’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) tenait à Bercy sa conférence Spectre et innovation sur
le thème des objets connectés. Un point nouveau à considérer pour l’agence, ces nouveaux objets
s’ajoutent en effet sur la liste des gros demandeurs de fréquences radio.
La conférence de l’ANFR était disponible en
streaming sur le site internet, mais comme le
visionnage nécessitait l’installation de
Silverlight, on a préféré se déplacer.
L’agence tenait cette année conférence à
Bercy (ministère de l'Economie) autour du
thème de l’Internet des Objets. En effet, si
l’ANFR est de plus en plus fréquemment
sollicité par les opérateurs et le grand public
avec l’arrivée des réseaux 3G/4G, ce n’est
pas le seul dossier sur lequel l’agence aura
à statuer au cours des prochaines années.
Les objets connectés sont également de
plus en plus gourmands en fréquences, afin
de permettre un accès sans fil au réseau.
Les fréquences, une ressource rare
Et les fréquences, tout particulièrement les
fréquences libres, deviennent une ressource
rare. Si les opérateurs sont prêts à
débourser des centaines de millions d'euros
pour s’arroger l’utilisation des fréquences dites
« en or », les petites start up et autres acteurs
doivent se rabattre sur les bandes de
fréquences à usage libre lorsqu’ils souhaitent
développer des technologies reposant sur la
radio. L’Arcep avait déjà en juillet inauguré une
consultation sur ce sujet et le rapport de Joëlle
Toledano remis cet été abordait également
cette question épineuse.
Invitée à s’exprimer lors de la conférence, l’exmembre du collège de l’Arcep a rappelé les
principaux constats et propositions formulés
dans son rapport : les bandes de fréquences
libres sont aujourd’hui trop rares et il devient
difficile « de recourir aux méthodes classiques
de libération de bandes de fréquences. » Seule
solution ? Le recours au partage dynamique de
ces bandes, une solution qui appelle une
nécessaire clarification du cadre légal. Joëlle
Toledano a ainsi appelé
Toledano a ainsi appelé à la nomination d’un
commissaire au spectre chargé d’alimenter
et d’encadrer ce débat, mais évoque aussi la
possibilité de laisser une place à
l’expérimentation de façon gratuite sur les
bandes de fréquences, afin de favoriser
l’innovation.
Un point de vue globalement partagé par les
acteurs et représentants de start up invités à
s’exprimer au cours des différentes tables
rondes. Olivier Hersent, président d’Actility a
notamment tiré sonnette d’alarme : pour cet
opérateur de services Machine-to-Machine,
les fréquences radio sont un enjeu
important. « Il faut réadapter la gestion des
fréquences aux réalités de la ville intelligente
et ne pas rester cantonné à une répartition
qui nous vient du monde de l’analogique »
L’émergence de solution de connectivité
sans fil reposant sur l’utilisation des ondes
radio (Actility mise sur LoRa tandis que
Sigfox préfère ses technologies maison)
rend ces questions cruciales.
La publicité n’est plus le seul horizon
Si la plupart des études s’accordent sur la
forte croissance des objets connectés, qui
devraient être 10 ou 80 milliards d’ici 10 ans
selon les cabinets d'analystes, les réseaux
permettant à ces objets de communiquer
sont en cours de déploiement et vont
s’ajouter à la liste des demandeurs de
fréquences. Il convient donc, selon les
intervenants des tables rondes, de pousser à
une libéralisation de certaines bandes de
fréquences : celles consacrées au système
GSM-R par exemple (téléphonie sans fil dans le
secteur ferroviaire), ou la bande 169 Mhz. Une
analyse partagée par Frederic Geraud de
Lescazes, de Cisco, qui appelle lui aussi les
pouvoirs publics « à accélérer le mouvement »
et « à plus de clarté législative » sur ces
questions.
Ces considérations techniques cachent pourtant
un enjeu d’ampleur pour les différents
participants : celui d’une deuxième chance pour
la souveraineté numérique européenne. Les
objets connectés généreront à terme bien plus
de données que la navigation web, et la France
dispose dans ce secteur d’un écosystème de
start up et d’entreprises dynamiques qui ne
demande qu’à en profiter.
Une manne financière non négligeable, mais
Olivier Desbiey, chargé de la prospective à la
Cnil, tempère « L’internet des objets a une
particularité : les gens paient pour acheter ces
appareils. Donc la logique publicitaire n’est plus
la seule alternative pour monétiser ». Un enjeu
d’ampleur donc, mais il reste encore beaucoup
à faire pour saisir l’opportunité.
Sur la route avec le dispositif de détection de la police
Traget Blu Eye
Il pourrait être le gadget qui peut avertir
quand une voiture de police est à proximité.
Le petit écran monté sur le tableau de bord
avertit le conducteur par bip et s’allume
quand il détecte les transmissions radio de
la police. Il annonce également les
ambulances et les camions de pompiers
lorsque qu’ils sont à proximité. Le fabricant
prétend que c’est utile pour prévenir que les
conducteurs d'un véhicule prioritaire va
dépasser.
Le système surveille les fréquences de Tetra
et les ondes radios de services d'urgence
et, selon le fabricant, il écoute les impulsions
régulières distinctives envoyées par les
radios toutes les quatre secondes. Celles-ci
pourraient être émise par les véhicules
marqués ou banalisés; par les radios
portables, par des officiels, des radars
mobile
mobiles ou par des hélicoptères de la police.
Lorsqu'une transmission est détectée jusqu’à
1100 mètres, le conducteur est averti.
Le système ne peut pas déchiffrer l’information
transmise et n’interfère pas avec la fréquence,
l’utilisation est légale.
La vidéo est ICI
Le site du constructeur est ICI
EZ – TURKMENISTAN
Du forum et des consultations en cours,
nous voulons informer de ce rappel que le
radio amateurisme au Turkménistan est
interdit depuis 2006.
et donc c’est interdit jusqu'à preuve du contraire
et il est annoncé que toutes les QSL et ne
seront pas acceptées à aucun niveau ...
Malgré cela, il a 2 stations (EZ8BP et EZ7V)
mais si vous regardez, par exemple ICI on
voit clairement sa licence a expiré en 2011.
Un autre très "actif" est EZ4A, qui serait
E74A,
mais
les
informations
sont
trompeuses, fausses ou tout simplement des
erreurs d'écriture.
L'ARRL (DXCC) attend la réponse officielle
du ministère, mais encore sans explication,
et donc
FT4TA
FT4TA est heureux de partager avec vous quelques images de leur mission “Tromelin 2014″.
Durant leur séjour sur Tromelin, le team a réalisé des milliers de photos et en a sélectionné
quelques-unes. Dans le même temps, l’équipe est en train de rédiger les récits pour publication
dans les différentes revues. Une vidéo de leur expédition est en cours de montage. Les données
sont en cours d’envoi et celle-ci devrait être disponible début 2015.
Voir le diaporama ICI
Le Salon de Monteux, SUITE,
mise en route de la DIGIBOX
L’interface DIGIBOX 2
version 2.3 est destinée
à faire l’interface entre le
RX TX et le PC.
La digibox a été reçue en 3 jours, après
commande et précision de l’émetteur à
utiliser pour recevoir dans le paquet, le câble
correspondant.
Dans l’entre temps, j’ai recherché sur le net la
version gratuite de HRD
Ne pas oublier le câble USB et prise micro
USB pour raccorder la digibox au PC
(portable).
Enfin comme indiqué, avant de commencer,
relier l’émetteur à une charge fictive ou une
antenne.
Diminuer la puissance à quelques watts.
En suivant les indications sur le site
constructeur, tout a été installé simplement et
les premiers QSO en RTTY et PSK31
réalisés..
Pour rappel, il y a, en cas de besoin une
hotline d’assistance !!!
Elle permet de trafiquer
avec tous les modes
digitaux ainsi qu’en CW
Elle regroupe en un seul
boîtier
toute
l’électronique
nécessaire; soit une
carte son et deux ports
com natifs FTDI
Avec
une
isolation
galvanique de 5.000 v
par rapport à l’ordinateur
au
niveau
de
la
connexion USB, cette
interface
est composée
interface est composée
d’un hub
USB, d’une
carte son USB et d’un double convertisseur
USB – RS232 FTDI
L’interface est munie des réglages externes
pour les niveaux audio, des connecteurs
supplémentaires d’entrée (MIC) et sortie
audio (HP), ainsi que des voyants lumineux
(LED)
pour
la
visualisation
du
fonctionnement.
Elle est compatible avec tous les logiciels
dédiés au trafic radioamateur en mode digital
et elle est supportée par les principaux
systèmes d’exploitation Linux, Mac, OS, et
Windows.
Des réglages internes par positionnement
des cavaliers, sont prévus pour pouvoir
changer les affectations des signaux des
ports COM aux pins RX CAT, TX CAT, KEY
CW, et PTT du connecteur RADIO PORT.
Le câble de liaison livré avec l’appareil
(version pack) permet de s’affranchir des
modifications à effectuer par cavaliers suivant
les niveaux (RS232 ou TTL) de la version
précédente de DIGIBOX 2
L’adaptation se fait automatiquement via le
câble.
Il suffit donc d’avoir un câble adapté aux
différents RX TX et vous pouvez changer
d’émetteur sans changer quoi que ce soit
dans la DIGIBOX 2
Historique
Cette nouvelle interface pour les modes
digitaux a été créée par Théo (F/YO8RCM) et
Vlad (F4FNA)
Le site permet donc d'avoir un contact direct
avec les concepteurs
Vous trouverez donc ici tous les détails
concernant ce boîtier.
La motivation principale est de promouvoir
l'activité des Radioamateurs, et donc
d'essayer de créer une dynamique autour
des modes digitaux.
Les schémas y compris ceux des câbles
seront disponibles ici, afin que chacun puisse
construire lui-même son câble "Digibox" s'il le
souhaite.
Le câble de liaison entre le boîtier Digibox et
l'émetteur est un câble spécifique suivant
l'émetteur utilisé.
Bien sûr la Digibox est livrée avec un câble
correspondant au type d'émetteur que vous
utilisez.
N'hésitez pas à nous contacter pour tous
renseignements via le formulaire de contact.
Septembre 2013 :
Digibox2 série 3 :
Elle permet de ne plus être tributaire de la
position des cavaliers pour sélectionner le
mode TTL ou RS-232
La sélection est faite directement à la
fabrication du câble adapté suivant le modèle
du TX.
Adopte le standard d'interface : DTR utilisé
pour la CW et RST pour la commande PTT
(L’inversion de ces 2 signaux est possible en
changeant les cavaliers internes, n'hésitez
pas à nous contacter)
Le matériel
Un émetteur-récepteur
Le TX/RX, il n’est pas nécessaire d’avoir le
dernier sorti, celui que vous possédez fera
très bien l’affaire (bien sur les TX plus
moderne vous permette d’éliminer un peu le
QRM et autres mais ce n’est pas notre but du
moment).
Un PC (pas nécessaire le dernier Pentium de
3….GHz ) donc une tour ou un portable.
Un programme de décodage
J’ai choisi pour les essais l’Ham Radio
Deluxe version gratuite
Une interfaceDigibox2Pack
En octobre 2011
Naissance du projet, le Team Digibox a revu
le projet pour améliorer les performances, et
pour utiliser un boîtier plus petit et donc
moins lourd.
Mars 2012 :
La Digibox2 Twin :
Digibox2 série 1 : Le chiffre 1 est utilisé pour
faire la différence par rapport aux nombreux
prototypes en circulation. Cette version a été
présentée en avant-première au salon de
Sergy le 31 mars 2012 et l'équipe Digibox a
reçu le premier prix de l'innovation.
Juillet 2012 :
Digibox2 série 2 :
C'est cette série tient compte des
commentaires et les suggestions des
utilisateurs de la série 1. Cette version a 2
ports COM.
Cette interface a été conçue pour le trafic
radioamateur en mode digital.
Elle regroupe en un seul boîtier toute
l’électronique nécessaire. La caractéristique
principale est le fait que cette interface est
isolée galvaniquement par rapport à
l’ordinateur.
L’interface comprend une carte son, 2
interfaces USB – RS232 TTL (ports COMs
natifs FTDI) et elle est compatible avec les
principaux logiciels dédiés au décodage des
modes numériques.
L’ensemble comprenant le boîtier Digibox2 et
son câble à sélectionner à la commande
suivant le type de votre émetteur.
La nouvelle version 2.3 : toujours avec 2
ports COMs FTDI natifs et la sélection du
type d'émetteur est faite directement par le
câble.
Pas besoin de changer de cavalier suivant le
type d'émetteur
Tous les boîtiers Digibox sont alimentés
directement par le TX via le câble de liaison.
Les boîtiers Digibox peuvent également être
alimentés par une alimentation externe (13,8
V - 500 ma).
La façade avant permet de régler les niveaux
de BF et de visualiser le fonctionnement de la
box Les LEDs RX et TX permettent de
visualiser les signaux de réception (DATA
RX) et les signaux d’émission (DATA TX) du
port COM B.
Les LEDs DTR et RTS permettent de
visualiser les niveaux des signaux DATA
DTR (Data terminal ready) et DATA RTS
(Request to send). Les niveaux BF émission
et réception sont réglables par les
potentiomètres correspondants Il est possible
de brancher un casque sur la prise HP, ce qui
permet un contrôle sonore du signal audio
émission et réception
De même, il est possible de brancher un
micro sur la prise ‘’MIC’’ pour utiliser la carte
son comme une carte son indépendante.
Face arrière
La prise radio port type DB9 permet de
connecter l’émetteur. Cette prise véhicule les
signaux entre la digibox et l’émetteur, tout en
permettant l’alimentation 13 volts du boîtier.
L’alimentation est donc fournie par l’émetteur.
La prise USB de type mini USB permet la
connexion USB avec le OC.
Une prise alimentation 13.5 v – 500 mA type
jack 2.1 mm
L’alimentation n’est donc jamais fournie par
l’interface USB.
Attention, lors de la mise sous tension, une
fois que le boîtier est connecté à l’émetteur et
au PC, le système d’exploitation du PC vérifie
et ‘’monte’’ les ports COMs et la carte son.
Ce qui signifie que l’émetteur va passer en
émission (plusieurs fois).
Veuillez donc à faire en sorte que l’émetteur
soit bien connecté à une antenne ou à une
charge fictive AVANT la mise sous tension !!!
Vérifier la vitesse utilisée par le CAT (souvent
4800 Bps)
Vérifier la création des ports COMs (souvent
ports 11 et 12)
Tester les niveaux microphone et hautparleurs
Connexion
En bougeant le VFO, l’affichage de la
fréquence sur l’ordinateur bouge…
Configurer les interfaces du logiciel (ici HRD)
lancer ‘’logbook’’ puis DM 780 logiciel utilisé
en mode numérique)
Configuration de DM 780 en utilisant le
bouton ‘’program options’’
Réglage “Modes + IDs”
Réglage PTT (cocher la case du milieu)
Lancer le logiciel (j’utilise HRD)
Donner le port à utiliser (essayer 11 et sinon
12)
Réglage soundcard
Sélectionner en INPUT ‘’digibox – micro’’ et
en OUTPOUT ‘’ digibox – HP’’
La partie réglage est finie, se positionner sur
une fréquence de modes digitaux (ex :
14.070), des traces et le début du décodage
commence …
Les transceivers possèdent en général un
système permettant d'ajuster la puissance de
sortie sur porteuse (FM/CW). Réglez votre
sortie à 5W. Passez en SSB (USB), mettez le
gain micro à "0" puis sifflez en augmentant le
gain micro.
Vous noterez qu'à partir d'un certain point, la
puissance n'augmente plus.
A ce point revenez légèrement en arrière,
vous êtes réglés.
Dans ce mode PSK nous utiliserons le même
matériel que pour le RTTY, le branchement
de votre interface ne change pas, juste la
recommandation ci-dessus concernant la
puissance utilisée et le réglage de
modulation.
Les classes d’émission
F1B :
Télégraphie FSK comme le RTTY.
F2D :
Transmission de données par modulation de
fréquence d'une porteuse avec une sousporteuse FSK audio. Souvent appelée
AFSK/FM et utilisée en packet radio / APRS.
Pour la partie émission, les réglages sont
faits, il ne reste qu’a programmer les macros
(indicatif, lieu, textes …)
Retrouvez toutes les explications ICI :
Puis documentation, … doc digibox (en
français) fichier DOC_Fr
Support technique du lundi au vendredi de 9h
à 12h, 06.31.63.09.88 Théo
Mode opératoire
Veillez à réduire votre puissance en
émission, nous sommes en régime quasipermanent, la puissance dissipée est
importante, afin d'éviter un "coup de chaud"
voire une fusion de vos précieux transistors
finaux, réduisez la sortie à 1/4 de la
puissance maximale.
Même ordre d'idée, n'utilisez pas de
compresseur, pré ampli, speech processor ou
autres accessoires qui n'auraient pour effet
que de saturer l'entrée micro et élargir votre
spectre.
Voici une procédure empirique de réglage du
gain micro.
G1B :
PSK31 (BPSK31).
Quelques exemples de modes, le PSK31,
le RTTY et la SSTV
PSK 31
Le PSK 31 (sigle pour Phase Shift Keying, 31
Baud) est une forme de modulation
conversationnelle de clavier à clavier de type
radio télétype. Elle a été inventée dans les
années 1990 par un radioamateur polonais
(Pawel Jalocha (SP9VRC). puis développée
par un autre radioamateur britannique (Peter
Martinez, G3PLX.).
La vitesse de transmission, environ 50 mots
par minute, est relativement lente par rapport
au RTTY. La popularité de PSK31 s'est faite
de bouche à oreille très rapidement au point
d'avoir supplanté le RTTY qui garde
cependant encore ses adeptes.
Principe
Les lettres sont représentées par un codage
de Huffman : chaque lettre est codée par une
suite de bits de longueur variable, comme en
alphabet morse
. Les lettres sont séparées par (au moins) un
double '0'. La séquence '00' est donc absente
dans les codes de lettre.
Le code le plus court, '1', est réservé à
l'espace. Le codage particulier utilisé est
appelé Varicode.
Voici quelques exemples
minuscules et capitales :
de
lettres
e : 11
t : 101
i : 1101
s : 10111
f : 111101
y : 1011101
k : 10111111
q : 110111111
w : 1101011
W : 101011101
x : 11011111
X : 101110101
Comme dans tout code de Huffman, les
lettres moins fréquentes ont des codes plus
longs que les lettres plus fréquentes. Par
exemple, au contraire du e, la lettre q, peu
courante dans le vocabulaire anglais, a un
code volontairement long.
Les séquences de bits sont transmises de la
façon suivante :
Le 0 correspond à un signal en opposition de
phase avec la porteuse, et le 1 à la porteuse
elle-même.
Tracé à l'écran d'une émission en PSK31
Avantages du PSK31
Plus grande facilité d’utilisation que le RTTY ;
Faible largeur de bande 31,25 Hz par rapport
au RTTY (300 Hz) et surtout à la transmission
en phonie (3 kHz),
Performant même lorsque le rapport S/N est
faible
L’atout majeur du PSK31 est une efficacité
redoutable dans le bruit, il vous arrivera
certainement de voir des caractères
cohérents s'afficher sur l'écran en discernant
à peine auditivement la station écoutée, c'est
très impressionnant. On peut transmettre des
fichiers "texte" c'est très simple ce qui peut
rendre de nombreux services dans le cadre
de nos activités.
Inconvénients de PSK31
Nécessité d’une bonne stabilité de l’émetteur
en émission ;
Les caractères sont transmis en direct.
Il n'y a donc pas de possibilité réelle de
corriger les erreurs de frappe.
Un appui sur la touche de correction envoie à
la station réceptrice un code d'erreur.
Le correspondant voit donc l'erreur : la lettre
erronée s'affiche d'abord, puis le curseur
revient en arrière et la lettre correcte s'affiche.
De nos jours de nombreuses interfaces sont
apparues de la plus simple ou le PTT
commandé par la RS232 du PC sera assuré
par un transistor du type 2N222….Ou encore
cette interface qui protège les ports de votre
PC par l’intermédiaire d’une isolation
galvanique, pour les entrées et sorties de la
carte son et le port série grâce à une
commutation PTT par octo-coupleur.
Il existe aussi différents modèles dans le
commerce basé sur le même procédé.
Emission --- Réception
RTTY
La modulation peut être du BPSK ou du
QPSK.
Le décodage se fait au moyen d'un décodeur
de Viterbi
Le BPSK31 est le plus utilisé
Image d’illustration
Dès le début, les inventeurs travaillant sur la
mise au point du télégraphe se sont ingéniés
à réaliser une machine capable de transcrire
automatiquement les messages reçus.
Cela signifie, Slow Scan T V, la télévision à
balayage lent, cela permet aux utilisateurs de
s'envoyer des images qu'ils ont tout d'abord
préparées.
Les premiers téléscripteurs (telex) utilisés par
les radioamateurs étaient fabriqués par la
société Télétype et de cela est né le mot
RTTY (radio télétype) pour désigner cette
classe
d'émission
de
télégraphie
automatique.
Avec les machines anciennes il était d'usage
de vérifier le bon fonctionnement des 5
moments
en
émettant
deux
lettres
particulières : le "R" et le "Y". C'est de là que
vient l'habitude de transmettre de longues
suites de RYRYRY.
Le RTTY amateur, aussi appelé mode F1B
est tel que nous l’utilisons aujourd’hui et suit
toujours globalement les techniques utilisées
dans les années 40.
L'histoire de la SSTV commence en 1957
lorsque
Copthorne
MacDonald
(OM
(radioamateur) depuis 1951 et étudiant à
l'école d'ingénieurs de l'université du
Kentucky) feuillette le Bell System Technical
l'université du Kentucky) feuillette le Bell
System
Technical
Journal
dans
la
bibliothèque de son école. Copthorne
propose un projet en 1958 au concours pour
étudiants de l'American Institute of Electrical
Engineers et remporte le premier prix.
Le RTTY est émis en H.F. en utilisant la
Modulation à déplacement en fréquence
(Frequency Shift Keying, FSK, en anglais).
On parle aussi de F1B, ceci peut être réalisé
soit en utilisant directement l’oscillateur B.F.
de l’émetteur, soit en utilisant le mode BLU
inférieur en lui envoyant des tonalités basses
fréquences à partir d’un modem. Le décalage
standard ou « shift » est de 170 Hz. Il
correspond au décalage entre les fréquences
TRAVAIL et REPOS ou « Mark/Space ».
La plupart des démodulateurs H.F. utilisent
des fréquences B.F. de 2125 Hz (tonalité
MARK ) et 2295 Hz ( tonalité SPACE ).
Aujourd’hui c’est l’ordinateur qui a remplacé
ces machines bruyantes et une simple
interface et une carte son suffisent pour
émettre et recevoir la RTTY et bien d’autres
modes digitaux.
SSTV
Image d’illustration
La SSTV apparaît officieusement dans le
monde des radioamateurs au travers des
éditions d'août et de septembre 1958 du
magazine
QST
(revue
américaine
radioamateur).
Il faudra attendre 1968 pour que la SSTV soit
officiellement autorisée sur les bandes HF...
La SSTV, mode permettant la transmission
d'images couleur fixes à l'aide de tranceivers,
nécessitant donc une bande passante réduite
de l'ordre de 3 kHz.
Evidemment, l'étroitesse de la bande
passante allonge considérablement la durée
de transmission (de quelques secondes à
plusieurs minutes pour une image selon le
protocole de transmission utilisé) et ne
garantit
pas
une
qualité
d'image
irréprochable.
Les protocoles
 Robot développé avec la gamme
d'interfaces SSTV Robot (Californie)
 Wraase développé avec la gamme
d'interfaces Wraase (Allemagne)
 Martin développé par l'anglais Martin
Emmerson G3OQD
 Scottie développé par l'Ecossais Eddie
Murphy GM3BSC
 AVT développé par Ben Blish-Williams
AA7AS (Montana)
De nouveaux protocoles ont vu le jour
récemment, les modes P3, P5, P7
transmettent
des
images
en
haute
résolution640 X 480 pixels, quant aux modes
HQ1, HQ2 ils transmettent des images en 90
et 112 secondes
Comme pour les autres modes décrits cidessus nous utiliserons le même matériel
avec les mêmes prescriptions d’usage dans
son emploi, et aussi sur le programme à
utiliser.
HRD, Ham Radio Deluxe
Avec plus de 100 000 utilisateurs enregistrés,
Ham Radio Deluxe est un programme qui
permet le contrôle à distance d'émetteursrécepteurs les plus populaires en utilisant
l'interface de CAT.
Une brève recherche sur le Net vous fera
découvrir la multitude de software consacré à
la SSTV.
Les logiciels
Il existe un grand nombre de logiciels,
spécifique d’un ou plusieurs modes.
Certains sont gratuits, d’autres payants, enfin
il en existe avec les 2 versions (gratuite et
payante)
Des logiciels sont français, d’autres de très
nombreux pays.
Nous vous présentons un modèle français et
un modèle US (le plus utilisé dans le monde)
Tout est possible, c’est comme les marques
de ‘’ transceivers ‘’, c’est au choix de chaque
individu.
MultiPSK
4.28 / Clock 1.10.1 / Multidem 2.5.1
Pour télécharger la dernière version de
Multipsk + Clock, cliquez ici
Modes supportés par Multipsk:
 Modes "Phase Shift Keying":
 BPSK: BPSK31-63-125-250 / CHIP
(64/128) / PSK10 / PSKFEC31 /
PSKAM10-31-50
 BPSK avec SSTV: PSK63 F PSK220F + DIGISSTV "Run"
 QPSK: QPSK31-63-125-250
 8PSK: VDL2
MPSK: MT63
 PACKET BPSK1200-250-63-31 +
APRS+ DIGISSTV "Run"
 MIL-STD-188-110A - STANAG 4285
 HFDL
 Balises EPIRB-ELT-PLB
 ARGOS (balises/satellites)
Source
Histoire du logiciel HDR
Au début de 2003, Peter PH1PH et Simon
HB9DRV parlaient de l'élaboration d'un
programme simple pour contrôler l'ICOM IC703 …
Comme le temps passait, plus de radios ont
été ajoutés au logiciel. Puis Simon et Pierre
ont
commencé
à
ajouter plus
de
fonctionnalités.
Finalement, le logiciel a commencé à gérer
l'exploitation, les modes numériques, suivi
par les satellites, et le contrôle Rotator en
plus de la commande par radio.
En mai 2010 à Dayton, lors de la
Hamvention, Simon a reçu le Prix
d'excellence technique. Ce prix lui a été
donné pour le développement de Ham Radio
Deluxe, le couteau suisse des modes
numériques.
Simon a continué le développement de Ham
Radio Deluxe jusqu'au milieu de l'année 2011
au cours de laquelle les pourparlers ont été
ouverts avec Rick Ruhl W4PC, Mike Carper
WA9PIE, et Randy Gawtry K0CBH en vue
d'acheter le logiciel dans son intégralité.
Les négociations ont été conclues avec
succès en novembre 2011 et Ham Radio
Deluxe a été transféré à ses nouveaux
propriétaires.
En février 2013, DRH Software a publié la
première version commerciale de Ham Radio
Deluxe.
Il en existe plusieurs versions, certaines
payantes et d’autres gratuites …
Appareils de radio pris en charge
Ham Radio Deluxe supporte la plupart des
postes radio qui sont sur le marché et qui ont
le contrôle CAT.
Chaque radio peut avoir un câble différent
pour se connecter à votre ordinateur
Ci-dessous, la liste des marques et via le lien,
ICI tous les modèles par marques.






Icom
Yaesu
Kenwood
Ten Tec
Alinco
Elecraft
Registre
Le DRH Journal de bord vous permet de
prendre des contacts et simultanément de les
connecter sur le disque dur de l'ordinateur.
Il y a aussi l'option pour eQSL automatique et
sur LOTW.
Les Clusters DX sont également inclus
Modes numériques pris en charge
Digital Master, anciennement "DM-780," est
dans le forfait ‘’tout-usage’’ communications
numériques intégrées avec la suite Ham
Radio Deluxe.
Digital Master utilise l'interface de la carte
son de votre ordinateur et la connexion radio
pour offrir un large éventail d'options de
communication à l'opérateur radio amateur.
Digital Master est capable d'un large éventail
de modes numériques,
Pour les amateurs de CW, il y a l’interface
Master numérique avec le populaire K1EL
WinKeyer.
Digital Master interface directement avec le
carnet de trafic pour enregistrer le contact.
Liste des modes possibles













OLIVIA
Contestia
CW
RTTY
PSK
QPSK
DominoEx
Enfer
MFSK
MT63
THOR
Palpiter
Voix
Satellite Tracker
Le module de suivi par satellite de Ham
Radio Deluxe prend la conjecture hors de
l'exploitation de satellites.
En utilisant les dernières équations de
mécanique orbitale et up-to-the-minute
information d'élément de Kepler téléchargé à
partir d'une variété de sources de confiance,
vous pouvez prédire le passage.
Un lien en temps réel à Google Earth permet
de voir ce que le satellite "voit" comme il
survole - idéal pour les présentations!
Suivi en temps réel des informations
élévation azimut et directement au contrôle
des rotateurs pour le positionnement
automatisé des systèmes d'antenne satellite.
Satellite Tracking calcule automatiquement le
décalage Doppler pour les transpondeurs du
satellite et envoie les données de réglage de
contrôle de Rig.
Contrôle Rotator
Utilisez le contrôle Rotator HRD pour tourner
une antenne vers n’importe quel signal
possible.
Avec des contrôles complets azimut et
l'élévation, le contrôle Rotator peut également
être utilisé lors de la poursuite de satellites.
Suivre long chemin et court chemin
Intégration avec Journal de bord et le suivi
satellite.
Contrôle de Rotator gère n’importe quel
contrôleur des ordinateurs interfacés.
Contrôle Rotator affiche un cercle carte de
projection Mercator



Ce que l’on voit quand tout est paramétré.
Il est alors possible de piloter son transceiver
directement depuis l’ordinateur.
Guide d’utilisation PDF, Version 6.2 ICI
HRDsoftware a mis en ligne plusieurs vidéos
accessibles avec le lien ICI
L’adresse pour toutes informations …
ICI et ICI
Fréquences à utiliser
OLIVIA
 3.577 à 3.582
 7.038 à 7.072
 10.133
 14.075 à 14.108
 18.102
 21.086
 28.076
HELL









1.3804
3.574
7.039 à 7.084
10.134
14.074
18.104
21.074
24.924
28.074
PSK31
 1838.150
 3580.150
 7035.15
 10142.150
 14070.150
 18100.150
21080.150
24920.150
28120.150
RTTY









1.810
3.580 à 3.584
7.040 à 7.084
10.110 à 10.114
14.080 à 14.084
18.100 à 18.104
21.080 à 21.084
24.920 à 24.924
28.080 à 28.084
SSTV







3.730 à 3.740
7.033 à 7.045
14.227 à 14.236
18.160
21.334 à 21.349
24.975
28.673 à 28.790
PACKET
 3.620
 14.089
 21.100 à 21.120
 28.120 à 28.150
En VHF
La fréquence retenue pour ces modes :
144.138MHz (sauf SSTV sur 145.500MHz)
Rappel des plans de bandes
Bande des 2200 m (137 KHz)
135,7 137,8 Télégraphie
Bande des 160 m (1,8 MHz)
1810 1838 Télégraphie CW
1838 1842 Modes digitaux (hors PacketRadio et CW)
1840 1842 Modes digitaux (hors PacketRadio et Phonie)
1842 1850 CW et Phonie
Bande des 80 m (3,5 MHz)
3500 3510 CW
3500 3560 CW à connotation concours &
expéditions
3560 3580 CW à connotation concours &
expéditions
3580
3590
3600
CW
3620
3650
3700
3730
3775
3590
3600
3620
Modes digitaux et CW
Modes digitaux et CW
Téléphonie, modes digitaux et
3650
3675
3800
3740
3800
Phonie et CW
Phonie et CW
Phonie en priorité
SSTV, FAX, Phonie et CW
Phonie et CW
Bande des 40 m (7 MHz)
7000 7035 CW
7035 7045 Modes digitaux, SSTV, FAX,
CW
7045 7200 Phonie et CW De 7100 à 7200
nous sommes secondaires
Bande des 30 m (10 MHz)
10100 10140 CW
10140 10150 Modes Digitaux et CW
Bande des 20 m (14 MHz)
14000 14070 CW
14070 14099 Modes digitaux et CW
14101 14112 Modes digitaux, phonie et CW
14112 14125 Téléphonie et CW
14125 14300 Phonie et CW
14230 14230 Fréquence d'appel SSTV et
FAX
14300 14350 Phonie et CW
Bande des 17 m (18 MHz)
18068 18100 CW
18100 18109 Modes digitaux numériques
18111 18168 Phonie et CW
Bande des 15 m (21 MHz)
21000 21080 CW
21080 21120 Modes Digitaux et CW
21120 21149 CW
21151 21450 Phonie et CW
21340 21340 Fréquence d'appel SSTV et
FAX
Bande des 12 m (24 MHz)
24890 24920 CW
24920 24929 Modes digitaux numériques
24931 24990 Phonie et CW
Bande des 10 m (28 MHz)
28000 28050 CW
28050 28150 Modes digitaux numériques et
CW
28150 28190 CW
28225 29200 Phonie et CW
28680 28680 Fréquence d'appel SSTV et
FAX
29200 29300 Modes digitaux numériques,
Phonie et CW
29300 29510 Trafic
Satellite
(Descente
Espace - Terre)
29510 29700 Phonie et CW
nouvelles versions du logiciel,
DXMAPCLUSTER
– Et d’autres choses encore…
Le logiciel du CCAE (DXMAPCLUSTER)
remporte un large succès auprès des OM et
amateurs de radio…
Nous avons le plaisir de mettre à disposition
de tous, la nouvelle version téléchargeable
sur le site du ccae
Dans cette version 1.3.0 de réelles
nouveautés :
– Le choix du pas de l’affichage de la
bandemap : 1Khz ou 5Khz,
– L’affichage de la distance et de l’azimut
d’un spot DX par rapport à son QTH,
– L’affichage des informations sur un spot DX
et son pays,
– L’envoie d’un email pour annoncer un spot
DX,
– La recherche d’un spot DX,
– La mise à jour automatique lors de
Et d’autres choses encore…
DXMAPCLUSTER permet d’afficher les spots
DX sur une « bandmap » avec la possibilité
de sélectionner une source d’information et
de naviguer dans les bandes radio amateurs.
Des liens automatiques avec QRZ.com et
GoogleMap sont réalisés en cliquant sur un
indicatif.
C’est une application Windows, en français et
en anglais, libre d’utilisation et éditée par le
CCAE
(l’Association
Européenne
des
Collectionneurs de matériels Collins) SITE
Nouveau Dxcluster WEB " CRX-HAM "
Le Dx-cluster "CRX" existe depuis presque
10 ans, à la base disponible pour les
opérateurs 11M ;
Il est maintenant disponible pour les
radioamateurs depuis le 30/11/2014.
Cela vous permet de savoir en un seul coup
d'œil si la propagation est ouverte sur l'Asie ou
NA voir OC par exemple.
Ce cluster s'appuie sur le serveur
DXSPIDER développé par G1TLH, la partie
WEB par contre a été entièrement
développé par mes soins ; idem pour le
service d'alerte mail qui permet d'envoyer
des alertes DX par email.
vos eqsl, celui-ci est stocké en base avec les
infos sur le QSO.
Voici ses principales caractéristiques :
- Dxcluster émission et réception de spot : vous
pouvez utiliser DXTELNET ou alors l'interface
WEB pour émettre vos spots.
- Interface utilisateur : vous pouvez choisir la
position et l'ordre des différents éléments de
l'interface.
- Dxcluster Mail alert : Vous définissez quel
DXCC vous souhaitez recevoir par email et
vous pouvez éventuellement filter par zone
IARU sur l'émetteur du spot.
- Dxcluster Band Map : affichage du plan de
bande basé sur les données du cluster il se
rafraichie une fois par minute.
- Dxcluster Band Status : affiche un visuel
par
couleur
avec
une
matrice
continent/bande de fréquence de l'état des
bandes (en nombre de spots) sur les 30
dernières minutes.
- Eqsl : vous disposez d'un système EQSL et
surtout d'un timbre électronique qui s'ajoute sur
- Logbook : un cahier de trafic "online" est
disponible avec fonction d'import/export de
données.
- Dxcluster : azimut / distance : le cluster affiche
l'azimut et la distance de chaque contact.
- Dxcluster : search engine / archive : un moteur
de recherche est disponible; l'archivage des
spots a été ajouté pour conserver toutes les
données.
- Filtres d'affichage du cluster : Vous disposez
de filtre : par indicatif DX/SPOTTER, origine du
spot ou encore continent du SPOTTER.
- Chat / Sked : vous disposez d'un chat sur le
site.
Le cluster est disponible ICI
La radio de l'amateur de sobres harmonies
Bang & Olufsen lance un haut-parleur bourgeois-bohème doté
d’une belle ampleur sonore et d’une autonomie record.
Les gens heureux n’ont pas d’histoire et les
appareils high-tech qui marchent du premier
coup itou. Le haut-parleur A2 que vient de
lancer Bang & Olufsen appartient à cette
catégorie. On le déballe, on l’allume (sa
batterie est déjà presque pleine), on le
connecte à son smartphone (ou tablette ou
tout appareil Bluetooth) et pouf!, tout ce qui
est sonore passe désormais comme par
magie du mobile vers la boîte qui a le bon
goût d’être sobrement élégante.
La seule difficulté – si on peut encore parler
de difficulté à ce stade – consiste à trouver
ou se situe l’interrupteur Bluetooth dans son
smartphone et de créer la liaison sans fil
entre l’émetteur et la
boîte à sons. Cette
simplicité de mise en
fonction puis d’usage
n’est certes ni le
privilège
de
la
marque ni de son
produit, c’est tout au
plus le signe qu’une
technologie
est
arrivée à maturité,
mais
dans
cet
impitoyable
monde
numérique,
cela
mérite toujours d’être
signalé.
Mis côte à côte
Et une fois réglé, l’A2 fait son office: il produit
un son qui restitue à satisfaction autant la
parole que la musique. Mis côte à côte avec
l’Ultimate Ears Boom de Logitech (en forme
de cylindre et plus compact), l’A2 devance
son rival en termes d’ampleur sans pour
autant le ridiculiser. Il le surpasse aussi en
termes d’autonomie (24 heures d’écoute
continue) et en poids (un kilo presque tout
rond).
Cette autonomie remarquable et une poignée
confortable lui permet de vous accompagner
partout, sauf sous la douche ; à côté c’est
plus prudent.
L’A2 se surpasse également en terme de prix
et même largement: 330 euro contre 170 à
210 euro chez Logitech, rançon d’une
marque, d’un design et d’un positionnement
plus bourgeois-bohème que jeune urbain
branché. Les mauvaises langues parleront
d’un appareil qui fait «vieux», les diplomates
parleront d’un appareil conçu pour s’affranchir
des modes éphémères (pléonasme).
Sur le plan esthétique, un petit sondage vite
fait sur le gaz s’est révélé contrasté mais
plutôt positif, l’œil féminin se révélant plus
immédiatement séduit que la paupière
masculine. Le mâle ayant la pudeur de ses
émotions, c’est bien connu.
Pour notre part, les rondeurs, le corps central
métallique et la poignée en cuir véritable sont
appréciés mais les deux grilles plastifiées qui
couvrent la majeure partie des surfaces
auraient gagné à être conçues dans une
matière plus «noble».
Tant qu’à faire, vu le prix…
Au final nous recommandons chaudement cet
A2 pour sa simplicité d’usage, pour son
excellent rapport performances / dimensions
et son extraordinaire autonomie.
2014-28E. La combinaison ressemble à ces
mots de passe qu'on vous envoie par mail
après une inscription sur la toile. Pourtant, le
problème est bien plus vaste qu'une histoire
de connexion. Le 2014-28E, c'est un objet a
priori insignifiant envoyé en orbite autour de
la Terre au mois de mai dernier mais qui, six
mois plus tard, suscite la curiosité des
puissances occidentales dans un climat
spatial qui hume la nouvelle Guerre froide,
révèle le Financial Times.
Pourquoi a-t-il donc fallu six mois pour
entendre parler de cet objet propulsé dans
l'espace par la Russie ? Tout simplement
parce qu'initialement, le 2014-28E avait été
classé dans la catégorie "débris spatial". Soit
une sorte de "dommage collatéral" envoyé en
orbite lors du lancement d'une fusée destinée
à ajouter trois satellites de communication de
type Rodnik à une constellation militaire déjà
présente dans les cieux, et destiné à errer
autour de la Terre jusqu'à ce qu'une solution
à la pollution spatiale soit trouvée.
Et à vrai dire, cela pourrait très bien être le
cas. Ou alors, le 2014-28E pourrait tout
simplement être un moyen de ravitailler en
essence, voire de réparer, un satellite
existant. Alors, pourquoi cette inquiétude des
forces spatiales occidentales? Pour deux
raisons : parce que les mouvements de cet
objet volant pas tellement identifié semblent
trop précis pour être fortuits, d'abord. Et
parce que la Russie n'a jamais déclaré sa
mise en orbite, surtout.
En pleine période de tensions entre Vladimir
Poutine et l'Occident, il n'en faut pas plus
Une nouvelle application, lancée pour la
mission de l'astronaute italienne Samantha
Cristoforetti dans l'ISS, vous permet d'entrer
en contact avec elle et d'intégrer une
communauté de passionnés.
En pleine période de tensions entre Vladimir
Poutine et l'Occident, il n'en faut pas plus
pour relancer les rumeurs de Guerre froide et
spatiale. Le Financial Times rappelle
d'ailleurs que, si la Russie a officiellement
abandonné
son
programme
Istrebitel
Sputnikov - tueur de satellite - après la chute
du Rideau de Fer, les recherches dans le
domaine n'ont jamais vraiment cessé de
l'autre côté de l'Oural. Et de rappeler qu'en
2010, Oleg Ostapenko, alors commandant
des forces spatiales russes (et aujourd'hui à
la tête de l'agence spatiale russe) avait
déclaré que la Russie avait repris le
développement de satellites "d'inspection et
de frappes". De quoi corroborer les propos
d'officiers de l'armée russe, qui avaient admis
que les recherches pourraient reprendre en
cas de détérioration des relations avec les
États-Unis.
La Russie pourrait rapidement mettre un
terme à cette polémique en réagissant
publiquement. Mais pour l'instant, le ministre
russe de la Défense s'est refusé à tout
commentaire sur le dossier. L'ambiance est
décidément glaciale.
Vue de loin, la mission de l'astronaute
Samantha Cristoforetti, commencée le 24
novembre 2014, ressemble à celle de tous
ses autres prédécesseurs à bord de la
Station spatiale internationale (ISS) : six mois
dans l'espace à mener diverses expériences.
dans l'espace à mener diverses expériences.
Remarquable du point de vue du public.
Chacun, où qu'il soit sur la planète, a la
possibilité d'envoyer un petit « coucou »
amical à l'astronaute lorsque l'ISS passe audessus de lui. Et durant son temps libre,
l'astronaute
peut
éventuellement
renvoyer le salut. Le
tout
est
rendu
possible par une
application,
«Friends in space »,
grâce à laquelle il
est
possible
de
s'inscrire
s'inscrire facilement. Cliquez ICI
L'astronaute Samantha Cristoforetti était
désireuse de partager son expérience
spatiale avec le plus grand nombre. Elle
anime d'ailleurs un blog sur lequel elle a
décrit toutes les étapes de sa préparation et
où elle raconte désormais son séjour dans
l'ISS. Elle a donc accueilli favorablement
Giorgia Lupi, de l'agence de design de
l'information
Accurat,
qui lui a proposé de
monter un projet autour
de son voyage dans
l'espace. L'astronaute a
ensuite contacté un
petit
groupe
de
passionnés, via Twitter,
pour étudier ce qu'il
était possible de faire.
Ainsi est né « Friends in space ».
Vu sur internet
HUMOUR
Dans le nord on ne s’ennuie jamais !
Consulter le site du Radio-Club Jean Bart ICI
Mesures d’un pro
Une nouvelle façon de mesurer la
puissance de sortie d’un relais
Il faut reconnaître que l’équipe de
« l’empereur«
nous surprendra
toujours…
Source
Amour en mer Baltique et le radio-amateur
Des messages d’ordre privé, échangés entre
deux membres d’équipage de deux navires
de guerre suédois, ont été interceptés et
publiés par des geeks russes. Les deux
tourtereaux
étaient
manifestement
amourachés l’un de l’autre, mais ce n’est pas
ce qui gêne la Marine Suédoise.
Le
ministère
suédois
de
la
Défense a reconnu
que
deux
personnes servants
à
bord
des
chasseurs
de
mines VINGA et
ULVÖN ont utilisé
les radios du bord
pour échanger des
billets doux. Une
réunion doit avoir
lieu ce lundi 1er
décembre pour
pour
statuer sur les suites à
statuer
sur
les
donner à cette « conduite inappropriée » des
suites
à donner à
deux amants.
cette « conduite
inappropriée
desfait qu’aucune information
Compte tenu »du
deux
amants.
sensible n’a été diffusée, la marine suédoise
n’envisage toutefois pas de radier les deux
imprudents.
« Ils tenaient des conversations sur leurs vies
amoureuses », explique un porte-parole des
forces armées suédoises.
9N7CJ
La transcription russe de ces conversations
confirme la teneur des relations que les deux
tourtereaux entretenaient. Mais pour l’armée,
« ce système radio est censé être utilisé pour
des messages non militairement sensibles
comme par exemple les commandes de
vivres.»
Les deux amants
s’ennuyaient
sans
doute pendant une
sortie
en
mer
Baltique cet automne
et ils s’étaient mis à
causer d’un bateau à
l’autre.
Malheureusement
pour
eux,
leur
conversation a été
interceptée par un
radio-amateur russe
qui en a publié une
transcription sur le site Internet Radio
Scanner.
La transcription en question ne permet pas de
savoir si les deux tourtereaux étaient de
sexes différents. Il faut dire que leurs
échanges radio se faisaient en code
télégraphique
et
arrivaient
sur
une
imprimante, ce qui fait que personne n’a
entendu leur voix. Mais de ça aussi, la Marine
Suédoise n’a cure.
Source : dombosco.fr
Kathmandu au NEPAL
Voici le résumé de l’activité de Joël Cathelain F3CJ, nous sommes
étonnés que cet article exclusif se retrouve dans les colonnes de
F6AIU. Maintenant, reste l’honnêteté intellectuelle que ce Monsieur ne
semble pas posséder en censurant certaines parties du texte.
Quel manque de respect vis-à-vis de l’auteur
Voici un extrait de l’article qui sera publié
dans une prochaine news letter de
RadioAmateurs France.
Voici un compte rendu succinct de mon activité
radio depuis KATHMANDU au NEPAL lors de
mon séjour du 24 septembre au 6 octobre et
du 24 octobre au 4 novembre 2014, soit 14
jours.
Je vous épargne volontiers les modalités de
demande d’indicatif népalais, la recherche de
l’hôtel
avec
terrasse, les
formalités
douanières, la perte des bagages à Istanbul
en Turquie, le payement des taxes au Népal,
les fouilles aux douanes (5), etc.
Stations françaises contactées : 70.
Bande de trafic : 14 et 18 Mhz en mode Blu
uniquement.
Qso par bandes : 884 qso sur 14 Mhz et 96
qso sur 18 Mhz.
Conditions de trafic : Matériel prêté pour la
circonstance par Radio 33 F5OLS et
Kenwood JVC France.
Conditions de trafic : Matériel prêté pour la
circonstance par Radio 33 F5OLS et
Kenwood JVC France. Un transceiver
Kenwood TS.480. Sat – Puissance 100 watts
– Micro casque Heil Pro.
Une antenne filaire verticale de fabrication om
(Radio 33) bi-bande 14 et 18 Mhz.
Nombre de contacts réalisés : 980 qso.
Temps de trafic : 30 heures environ : en
tenant compte des coupures de courant
nombreuses à KATHMANDU, de la
J’ai eu le grand plaisir de rencontrer Satish
9N1AA (premier radio amateur au Népal), de
visiter sa station et surtout de l’utiliser. Grand
merci à celles et ceux qui tout au long de
cette nouvelle aventure m’ont apporté leurs
aides et leurs soutiens.
Je renouvelle mes
remerciements :
à F5OLS Christian
de Radio 33 et Mr
MARTHINO
de
kenwood
Jvc
France pour le prêt
du matériel,
à
Daniel F5DBT de
RadioamateursFrance qui a offert
l’impression
des
cartes
qsl,
et
surtout
grand
merci à mon ami
F5SN Serge de
DOLE (39) qui par
le biais de son site
ICI
QSL de 9N7CJ
propagation qui se s’ouvrait qu’à partir de 18
heures et du fait que logeant dans un hôtel je
me devais de cesser toutes activités radio à
partir de 22 heures afin de respecter la
tranquillité des résidents de l’hôtel.
jour après jour durant mes 6 semaines de
séjour au Népal vous a tenu informé de nos
différentes activités.
Je vous souhaite une bonne lecture et à très
bientôt sous de nouveaux horizons.
Pays contactés : 83.
Cathelain Joël F3CJ – 9N7CJ
Modifications de l’annuaire ANFR
Journal Officiel
Voyages
J’avais prévu de faire un voyage en famille au
Maroc ce début novembre. Ayant de la famille
près de Rabat, ça faisait dix ans que je ne les
avais pas revu et c’était en Suisse. Comme le
but du voyage n’était pas pour faire de la
radio, je n’ai pas pris de matériel avec moi. Je
me suis tout de même décidé de profiter
quelques heures de trafic à l’ARRAM à Rabat
dans les nouveaux locaux de l’association et
revoir Kacem CN8LR. Pour cela, j’ai demandé
une nouvelle fois la licence avec l’indicatif reçu
en 2011. C’est lundi 3 novembre que je
rencontre Kacem à l’ARRAM qui m’offre un
accueil très chaleureux. Il me permet aussi
d’utiliser la station avec mon indicatif CN2HL.
Comme le 10m est ouvert vers les USA, j’en
profite et avale d’un coup 186 QSO en moins
de 2 heures. C’était un vrais bonheur car
j’adore faire des contacts avec les USA, ils
sont très disciplinés dans le trafic radio et sont
« cool »…
La station est bien
équipée avec un
TS850 et la beam au
sommet du pylône.
Avec un indicatif
marocain et être
proche de l’océan
cela
favorise
nettement
les
possibilités de trafic
radio.
J’ai apprécié ce moment à sa juste valeur, il
faut avouer que ça marche bien mieux qu’au
QRA dans mes montagnes suisses…
Malheureusement, ce fut un plaisir de courte
durée car on m’attendait dehors pour renter à
Salé.
J’ai juste eu le temps de croiser et échanger
quelques
mots
avec
deux
autres
radioamateurs dont je n’ai malheureusement
pas mémorisé les indicatifs.
Merci à Kacem pour tout son dévouement
pour les radioamateurs du Maroc et tous ceux
qui veulent découvrir ce beau pays.
Source
C’était la deuxième fois que je suis venu au
Maroc et à chaque fois l’accueil avec les
radioamateurs était fantastique.
A Salé, non loin de l’endroit où nous logions, j’ai
vu des antennes sur un pylône avec entreautres une beam 4 éléments HF, mais les
activités familiales ont pris le dessus sans
pouvoir essayer de rencontrer son propriétaire.
Ça sera certainement pour une autre fois.
Nous avions prévu de visiter Meknès et Fèz. Ce
fut magistral, malgré le mauvais temps. A Fèz,
nous avons écourté la visite à cause de la pluie
et au retour à la sortie de la ville, nous nous
sommes trouvés juste derrière la voiture de sa
majesté le Roi Mohammed VI, ce qui nous a
permis de sortir de Fèz sans aucun bouchon…
Le lendemain, 300 Km de route vers Tétouan et
Martil avec sa
plage
et
son
marché.
En novembre c’est
calme,
il
fait
encore
relativement
chaud et la petite
ville balnéaire est
encore
vivante.
C’est propre, voir
plus propre que
certaines plages
européennes.
Ce qui m’a le plus frappé, c’est l’évolution et la
croissance du Maroc en si peu de temps. Le
côté pittoresque et les nouvelles technologies,
des chantiers titanesques comme le tram et le
nouveau pont de Salé mais aussi le futur
Théâtre prochainement en construction à deux
pas du mausolée pour ne citer que ceux-là.
Des souvenirs plein les yeux, il faut songer au
départ et retourner dans nos montagnes
retrouver le froid de l’hiver qui approche à grand
pas.
Il est certain que je vais y retourner, il y a
tellement de choses à voir. En plus, j’aurais bien
voulu revoir quelques radioamateurs que j’ai
connus en 2011, de bonnes raisons de revenir…
Le top 10 des visiteurs insolites de la stratosphère
Sous des ballons construits par des amateurs,
les objets les plus insolites débarquent dans la
stratosphère, accompagnés de caméras pour
envoyer ensuite les images sur Internet.
Longtemps, la stratosphère est restée vierge
d’occupation humaine. Depuis le XXe siècle,
des étages de lanceurs et d’autres engins
spatiaux y font de brefs passages, dans un
sens ou dans l’autre. Les avions de ligne à dix
kilomètres d’altitude sillonnent souvent ses
basses couches puisque sa limite inférieure
varie entre 8,5 et 20 km au-dessus du sol. Ils
viennent y chercher un air raréfié, générant
moins de traînées (la pression est d’environ
200 hectopascals en bas, contre 1.000 au sol,
et à peu près 1 tout en haut), mais aussi une
atmosphère calme, donc sans turbulence.
De 9 à 60 km : le calme de la stratosphère
La stratosphère :
les conditions de
l’atmosphère
martienne
La
réalisation
n’est
pas
si
simple, car les
conditions
de
l’environnement
sont extrêmes.
La stratosphère, en
effet, est une couche
stable. En son sein,
l’air, chauffé par les
ultraviolets du soleil,
voit sa température
augmenter
avec
l’altitude. Le plus
chaud (-3 °C tout de
même) est installé
au-dessus et le plus
froid (-50 °C) en bas,
au niveau de la tropopause.
Résultat : pas de mouvement de convection
qui brasse l’air verticalement, donc pas de
nuage et très peu de turbulence. Un monde
vraiment calme.
Les plus insolites
stratosphériques
des
Depuis peu d’années, après l’apparition des
caméras légères automatiques, une nouvelle
cohorte hétéroclite y fait des incursions de plus
en plus nombreuses. Des amateurs réalisent
des petits ballons, les lâchent munis des objets
les plus divers, récupèrent l’engin (c’est le plus
difficile) et poste la vidéo sur Internet. Le
concours est à l’objet le plus original, pour
réaliser une « première ». Voici un classement
très subjectif.
Bad Piggies et Kitty
Une navette spatiale en Lego Kitty dans sa
fusée,
Une canette de bière,
Une chaise,
Un hamburger,
Un iPhone 4S,
Un iPad,
Un Canadien (fictif)
Felix Baumgartner
Avec ces températures et ces pressions basses,
la stratosphère vers 20 à 30 km d’altitude
ressemble à l’atmosphère de la planète Mars au
sol. La caméra et l’électronique devront
continuer à fonctionner… L’usage veut que l’on
place des réflecteurs radars (petites surfaces
métalliques) pour que l’engin soit repérable.
promeneurs
Les ballons-sondes, envoyés par les
scientifiques et les météorologistes sont les
objets qui y restent le plus longtemps. Gonflés
à l’hélium, pressurisés ou pas, ou encore de
type montgolfière avec une enveloppe qui
chauffe au soleil et, la nuit, aux infrarouges
venus du sol, ils peuvent y rester des jours,
voire des semaines.
Les amateurs doivent bien sûr garder en tête
que le milieu aérien est peuplé d’engins habités
et qu’un gentil ballon peut faire du mal à une
hélice ou un réacteur.
La réglementation aérienne n’interdit pas les
lancements, mais impose que les aéronautes
préviennent la DGAC locale (Direction générale
de l’aviation civile).
Les autres usagers de l’atmosphère
Comment redescendre de la stratosphère
Prévenir est en effet indispensable pour que la
circulation aérienne puisse éviter le cylindre
dans lequel montera le ballon. « 80 % des
gens le font » résume-t-on à la DGAC. Les 20
% restants génèrent donc de vrais risques
pour les avions et les planeurs, voire les ULM
ou les montgolfières. Il n’est d’ailleurs pas
impossible que l’augmentation de ce trafic
aérien ludique conduise à durcir la
réglementation.
Il faut aussi prévoir la descente. Parvenu entre
20 et 30 km, le ballon d’hélium a beaucoup
gonflé à cause de la baisse de la pression
atmosphérique. En général, il explose. «
L’avionique », selon le terme consacré, c’est-àdire l’électronique, tombe. Vu les dégâts que
peut provoquer au sol une charge de seulement
quelques centaines de grammes arrivant très
vite, une autre obligation est celle du
déploiement d’un parachute. Avec les vents
rencontrés, l’objet peut dériver sur plusieurs
dizaines de kilomètres. Une balise de
positionnement GPS sera la bienvenue pour, en
émettant sa position, permettre de la retrouver…
si une personne mal intentionnée n’est pas
passée par là auparavant…
Pour l’instant, le document de référence est
l’appendice 4 de la Convention relative à
l’aviation civile internationale,.
Résumé : mieux vaut rester en dessous de 4
kg de charge utile. La DGAC a des antennes
régionales et un petit tour sur leur site
indiquera le bon numéro de téléphone.
QSL Concept Mise à jour 1 décembre 2014
Depuis 2011, QSL Concept est la section
dédiée à la réalisation de cartes QSL de la
société BF Technic Arts, entreprise familiale
créée par Fabrice Bertron en 2002 à
Vancouver (Colombie-Britannique, Canada).
En plus de ses activités dédiées aux
radioamateurs, l'entreprise intervient dans
l'imprimerie commerciale, la réalisation de
sites internet, et la prise de vue photo pour
l'industrie de l'hôtellerie.
Basée également en Europe (Quimper,
France), la société aborde le marché
européen et le marché français avec ces
mêmes produits et services.
QSL Concept propose la réalisation de cartes
QSL personnalisées, avec mise en page et
livraison gratuite.
Les mini-QSL (Eyeball cards) sont également
disponibles, ainsi que des produits plus
particulièrement destinés aux organisateurs de
"ham-fests" comme les affiches ou encore les
livrets présentant le programme de l'expo.
Retrouvez également QSL Concept sur
Facebook. Vous y trouverez de nombreux
exemples de cartes QSL, mais aussi l'annonce
des prochains salons.
Vous pouvez nous contacter :
- 02 44 68 38 58 : Bureau
- 06 06 50 82 01 : Mobile
- E-mail : [email protected]
- Internet : www.qslconcept.com
- Page Facebook : QSL Concept
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
1
File Size
5 874 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content