close

Enter

Log in using OpenID

AFIM final styleok

embedDownload
Mardi 27 mai 2014
N° 4594
agence fédérale d’information mutualiste
EN DIRECT
REVUE DE PRESSE
LANCEMENT
DE L’ENQUÊTE COTERC
POUR L’ANNÉE
DE SOINS 2013
‡page 2
LE PRÉSIDENT
INFLEXIBLE
‡page 3
IRDES :
Diplôme universitaire
de responsable mutualiste :
la 10e promotion diplômée
La formation continue
mutualiste était
à la fête le 22 mai !
Les onze étudiants
du diplôme
universitaire (DU)
de responsable
mutualiste ont reçu
leur diplôme.
Parmi eux, figurent
six administrateurs
désormais mieux
armés pour faire face
aux enjeux d’avenir
pour leur mutuelle,
comme l’application
de la directive
Solvabilité 2.
éjà dix ans de partenariat entre la Mutualité
Française et le centre
Formation continue PanthéonSorbonne de l’université
Paris 1 ! Le diplôme universitaire (DU) de responsable
mutualiste, de niveau Bac + 3,
a été remis le 22 mai à la 10e
promotion qui comptait onze
étudiants mutualistes, parmi
lesquels six administrateurs.
Tous sont désormais mieux
armés pour accompagner les
chantiers stratégiques du mou-
D
vement mutualiste mais aussi
pouvoir anticiper et faire face
aux enjeux d’avenir pour leur
mutuelle, comme par exemple
l’application de la directive
Solvabilité 2 (voir photo ci-dessus).
LES MUTUELLES
« EN PLEINE MUTATION »
La cérémonie de remise des
diplômes s’est déroulée en présence de Nadia Jacoby, vice-présidente du conseil d’administration de l’université Paris 1,
Farouk Hemici, directeur du
centre Formation continue
Panthéon-Sorbonne, Roland
Berthilier, secrétaire général de
la FNMF, et Jean-Claude
Albinet, vice-président de la
FNMF et président de la •••
(De gauche à droite). Au premier
plan : Jean-Claude Albinet,
vice-président de la FNMF et
président de la Commission
nationale formation ; Karine
Dubreuilh, Mutuelle 403 ; Michaël
Navarro, Mutuelle des services
publics ; Jean-Marie Vessoudevin,
Mutuelle des personnels Air France ;
Stéphane Rédy, Mutuelle générale
de la Police (MGP). Au second plan :
Roland Berthilier, secrétaire général
de la FNMF ; Gilles Ancelin, Mutuelle
nationale de l’aviation marine
(Mnam) ; Stéphane Bénézit,
Mutuelle générale des cheminots
(MGC) ; Fabienne Perségol, Mutuelle
du ministère de la Justice (MMJ) ;
Céline Coda, Mutuelle générale
des Finances, de l’Economie et
de l’Industrie ; Eric Fibleuil, Mutuelle
générale des cheminots (MGC) ;
Frédéric Mémin, Mutuelle
des Hôpitaux de la Vienne ;
Régine Tréflèze, Mutuelle civile
de la Défense (MCDef).
RAPPROCHER
DONNÉES
CLINIQUES
ET DONNÉES DE
REMBOURSEMENT
Une étude de l’Institut
de recherche et
documentation en
économie de la santé
(Irdes) préconise
le rapprochement
des données de
remboursement de
l’assurance maladie
avec des données
médicales, pour
développer
la recherche sur
les services de santé.
« Un tel système
permettrait […] de
mesurer la morbidité
traitée en soins
primaires et
d’analyser
les pratiques des
médecins généralistes
ainsi que les parcours
de soins des patients
afin d’améliorer
l’efficacité et
l’efficience du
système de soins »,
indiquent
les chercheurs.
Il présenterait,
par exemple,
beaucoup d’intérêt
dans l’identification
des populations
atteintes de maladies
chroniques, telles
que le diabète ou
l’hypertension.
Cliquer ici pour
consulter l’étude
VIE MUTUALISTE
••• Commission nationale formation.
« L’univers des mutuelles est en
pleine mutation, ce qui nécessite
des savoir-faire accrus de la part
de leurs responsables et de leurs
dirigeants, notamment au
moment où la directive Solvabilité
2 fait de la formation un enjeu :
c’est dans cette perspective que
nous avons créé et soutenu ce
partenariat avec la formation
continue de l’université Paris 1 »,
a indiqué la Mutualité Française
dans un communiqué.
Grâce à cette démarche de formation continue, l’objectif est de
« permettre aux responsables
mutualistes d’acquérir les connaissances les aidant à jouer pleinement leurs rôles et à exercer totalement leurs responsabilités ».
Une partie de la promotion a
d’ailleurs intégré ce cursus dans le
cadre du dispositif de validation
des acquis professionnels et per-
sonnels (VAPP). Celui-ci s’appuie
sur l’expérience des personnes et
leur permet donc de s’inscrire sans
être nécessairement d’titulaires
un diplôme de niveau Bac + 2.
Ce partenariat compte aussi un
autre diplôme, de niveau Bac + 5,
le Master 2 de protection sociale
complémentaire, qui a été lancé
en 2004 (lire Afim n° 3923 du
11 mai 2011). La Mutualité
Française précise que « plus de
250 personnes ont suivi l’une ou
l’autre de ces formations » facilitant leur « évolution professionnelle vers des fonctions de responsables ou de dirigeants de
mutuelle ».
‡Paula Ferreira
EN DIRECT de la direction santé
Lancement de l’enquête Coterc pour l’année de soins 2013
enquête Coterc, réalisée chaque
année par la FNMF, offre
une vision à la fois synthétique
et complète du coût technique du risque
santé et de son évolution pour
les mutuelles.
L’
Cette étude permet d’analyser,
par tranche d’âge, les coûts du ticket
modérateur, du forfait journalier et des
dépassements pour différents postes de
dépense. Le nombre de personnes
couvertes pour les dépassements en
optique, honoraires médicaux, dentaire
et hospitalisation est également étudié.
L’exploitation des résultats issus des
enquêtes Coterc a permis la réalisation
d’études notamment sur l’évaluation de
l’impact du vieillissement de
la population sur les dépenses de santé
ou l’évolution du ticket modérateur
dans les mutuelles depuis 1986.
Le questionnaire est à renvoyer
avant le 27 juin 2014 à l’adresse
suivante : [email protected]
A l’issue de cette enquête, un rapport
présentant l’ensemble des résultats sera
mis à disposition sur Mutweb.
Les mutuelles ayant répondu à l’enquête
recevront deux études personnalisées
complémentaires. Dans un premier temps,
un rapport analysant la structure et
l’évolution des coûts, et dans un second
temps, un rapport de positionnement
permettant de comparer les résultats
de la mutuelle à l’ensemble des mutuelles
et aux données du Sniiram.
Cliquer ici pour télécharger
le questionnaire, le mode d’emploi
et les résultats de l’enquête sur Mutweb
Les mutuelles qui participent
au Système national de données
mutualistes (SNDM), n’ont pas à envoyer
leur questionnaire Coterc. La FNMF
prend en charge le transfert à partir
du SNDM.
Contact. Direction santé.
Ahmed Hatif.
Tél. : 01 40 43 33 20
Mél. : [email protected]
MARDI 27 MAI 2014 • N° 4594 •
2
REVUE DE PRESSE
Le président inflexible
«L
a ligne de conduite ne peut
pas dévier en fonction des
circonstances […]. Il faut de
la constance, de la ténacité, du courage »,
a affirmé hier soir le président de la
République, dans une courte allocution
télévisée. François Hollande a toutefois
reconnu la vérité « douloureuse » du
« vote de défiance » à l’égard « de
l’Europe, des partis de gouvernement, de
la politique », rapportent Les Echos
(page 2). « Ce serait une faute, et je ne la
commettrai pas, que de fermer les yeux
devant cette réalité », a assuré le chef de
l’Etat, célébrant les « valeurs » de la
France, « un grand pays qui ne peut
concevoir son destin dans le repli, la fermeture, le rejet ». Sauf que François
Hollande n’a rien dit… de nouveau,
déplorent Les Echos. « Ceux qui attendaient un geste en auront été pour
leurs », souligne le quotidien.
« Hollande ne dévie pas de sa ligne »,
titre Le Figaro (page 2), qui décrit un président « très affaibli par le cataclysme des
européennes ». « Il a indiqué vouloir
“réorienter l’Europe”, mais est resté très
flou sur les moyens d’y parvenir, selon le
quotidien. » « Demain [à Bruxelles], je réaffirmerai la priorité à la croissance, à l’emploi,
à l’investissement », a-t-il souligné, en reconnaissant que l’Europe avait surmonté la
crise de la zone euro, au prix de « l’austérité », qui a « découragé les peuples ».
« Hollande ne veut rien changer »,
titre de son côté Le Parisien/ Aujourd’hui
(page 4), qui estime que « malgré la nouvelle déroute du PS et surtout, la colère
des Français dimanche, le chef de l’Etat a
réaffirmé hier qu’il ne comptait pas modifier sa politique ». « On ne sait pas bien
où il veut aller sur l’Europe, regrette
Arnaud Leroy, député proche d’Arnaud
Montebourg. Il dit qu’il veut la réorienter, mais il a fait campagne là-dessus en
2012, il serait temps de passer aux actes. »
Au plan national, le président entend
maintenir le cap et veut des résultats
rapides. C’est le cas avec le pacte de responsabilité pour les entreprises qui vont
bénéficier de la baisse de charges. La
réforme territoriale, quant à elle, sera
présentée « dès la semaine prochaine ».
« La simplification » et « la modernisation » seront « tout l’enjeu de la réforme de notre organisation territoriale,
de grandes régions, avec une évolution
de nos collectivités ». Dans les grandes
lignes, le projet prévoit de diminuer
de moitié le nombre de régions, de
construire des intercommunalités plus
importantes et de travailler à la suppression du conseil général dans un avenir plus ou moins proche. Selon un député de la majorité, s’exprimant dans Le
Parisien, « ce n’est pas avec la réforme
territoriale qu’on va redonner des motifs
d’espoir aux Français ».
PROFESSIONNELS
DE SANTÉ : NÉGOCIATIONS
SUR LE TRAVAIL EN ÉQUIPE
Infirmières, kinésithérapeutes, médecins, sages-femmes ou encore pharmaciens se retrouvent demain autour de la
table avec l’assurance maladie pour une
première séance de négociation portant
sur la rémunération du travail en équipe
de ces professionnels de santé, rapporte
La Croix (page 23).
Cette réunion, à laquelle prendront
part une cinquantaine de syndicats,
SANTÉ
– « Les Français veulent chasser le tabac de la voiture familiale. »
Selon un sondage Ipsos réalisé pour l’Alliance contre le tabac, 95 %
des personnes interrogées souhaitent que la cigarette soit interdite dans
les véhicules transportant des enfants. Une telle mesure est déjà appliquée en Afrique du Sud et dans plusieurs états américains, en raison
des risques accrus du tabagisme passif dans des espaces confinés. Le
Parisien/Aujourd’hui page 16.
– « L’e-cigarette remboursée par la Sécu, la riche idée d’une start-
« Malgré la nouvelle
déroute du PS et surtout,
la colère des Français
dimanche, le chef de l’Etat
a réaffirmé hier qu’il
ne comptait pas modifier
sa politique. »
représentant 18 professions, s’inscrit dans
la stratégie nationale de santé, lancée
par la ministre de la Santé, Marisol
Touraine, afin de mieux prendre en
compte le parcours des patients. Il s’agit
de passer d’« une pratique de soins composée d’une succession d’actes ponctuels
et indépendants » à « une prise en charge coordonnée du patient entre professionnels de santé ». « Un enjeu important
pour les personnes âgées, les patients
atteints de maladies chroniques ou encore, ceux qui sortent de l’hôpital », souligne La Croix.
Le dispositif envisagé s’appuie sur un
forfait destiné à rémunérer des équipes
de soins de proximité, explique le quotidien. L’objectif est d’encourager la coopération entre médecins, paramédicaux et
pharmaciens. « L’enjeu, c’est la modernisation du système de santé », estime
Claude Leicher, président du syndicat de
généralistes MG-France. La ministre de la
Santé a donné jusqu’à fin juillet aux partenaires de la négociation pour aboutir
à un accord. La dernière réunion est prévue le 9 juillet, mais il y a peu de chances
que tout soit bouclé d’ici là.
‡John Sutton
up. » Un Français sur deux souhaite que la cigarette électronique soit
remboursée par la Sécurité sociale, à l’instar des substituts nicotiniques comme les patchs. C’est ce que révèle un sondage réalisé pour
le compte d’une start-up parisienne qui la lancé la première e-cigarette
connectée. Libération page 19.
– « Un premier médicament contre une myopathie. » L’Agence
européenne du médicament (EMA) a autorisé un traitement novateur
contre la maladie neuromusculaire de Duchenne. Le Figaro page 15.
– « La Haute Autorité de santé se calme pour les enfants agi- •••
MARDI 27 MAI 2014 • N° 4594 •
3
••• tés. » Critiquée dans le dossier de l’autisme, la HAS a adopté
une position ouverte au débat sur la prise en charge des hyperactifs.
Les premières recommandations ont été mises en débat sur le site de
l’institution : une synthèse des commentaires reçus sera transmise
aux membres du groupe de travail avant la rédaction finale des recommandations. Libération page 20.
adhérents à affronter la concurrence des médicaments vendus sur
Internet et dans les grandes surfaces. Il prend notamment en compte la volonté des pouvoirs publics de voir les pharmaciens s’impliquer
davantage en tant que partenaires santé. Des espaces de confidentialité
voient le jour dans les officines, pour réaliser des « entretiens pharmaceutiques ». Les Echos page 24.
ÉCONOMIE
SOCIAL
– « Le millésime 2014 de l’assurance-vie se présente sous de bons
augures. » La collecte nette s’est élevée à 2,1 milliards d’euros au
mois d’avril. Les Echos page 29.
– « Pharmactiv déploie son nouveau concept d’officine. » Le premier groupement européen de pharmacies indépendantes prépare ses
– « Les retraités seront dans la rue le 3 juin. » Pour la première fois,
neuf syndicats et plusieurs associations de retraités participeront à des
défilés unitaires à Paris et en province pour la défense de leur pouvoir
d’achat, un meilleur accès aux services publics et l’adoption d’une loi
sur l’adaptation de la société au vieillissement. La Croix page 23.
Agenda
4, 5 ET 6 JUIN
Congrès de l’Amice (Association des assureurs mutuels
et coopératifs en Europe) ; évènement biannuel
organisé en partenariat avec la Mutualité Française, le Gema (Groupement des entreprises mutuelles d’assurances) et la Roam (Réunion
des organismes d’assurances mutuelles).
Lieu : Nice.
Renseignements et inscriptions : cliquer ici
AFIM. 255, rue de Vaugirard. 75719 Paris cedex 15. Télécopie : 01 56 08 40 04. www.mutualite.fr. FNMF, organisme régi par le Code de la Mutualité. Directeur de la publication : François Rauch – Coordination éditoriale : Pascal Lelièvre – Rédacteur en chef : Jean-Michel Molins (3478) – Rédactrice en chef adjointe : Sabine Dreyfus (3361) –
Secrétaire de rédaction : Marie-Laure Gros – Maquettiste : Jérôme Saillard – Rédacteurs : Anne Baudeneau (6286), Paula Ferreira (3308), Sophie Lecerf (3534), Frédéric
Lavignette, John Sutton – Photographe : Nathanaël Mergui (sauf crédits photos) – Tél. : composez le 01 40 43 suivi du numéro de poste – Mél. : pré[email protected]
Relations presse : Christelle Cros (6326) – Emission/ réception : Karine Vappereau. Tél. : 01 40 43 34 73. Mél. : [email protected]
MARDI 27 MAI 2014 • N° 4594 •
4
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
4
File Size
852 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content