close

Enter

Log in using OpenID

家紋入り 八女盆提灯 通販 大内行灯 本塗山水蒔絵 提灯 無地 初盆 12

embedDownload
YVES POIRMEUR
Assistant de droit public (1983-1987) puis maître de
conférences de science politique à l’université de
Picardie Jules Verne (1987-1991), Yves Poirmeur est
devenu, après avoir obtenu le concours d’agrégation de
science politique, professeur à la faculté de droit de
Bordeaux (1991-1995), puis à l’université de Versailles
Saint-Quentin-en-Yvelines, dont il est vice-président
chargé des affaires juridiques depuis 2001.
Il a été également membre du Conseil scientifique (20002008), directeur adjoint de l’Institut d’études judiciaires de
la faculté de droit et de science politique (1998-2002),
ainsi que du département de science politique (19982009).
Il a aussi été président de la commission de spécialistes
de science politique et d’histoire du droit (1996-2003).
Membre du laboratoire VIP, il en est directeur adjoint
depuis 2011.
Aux niveaux national et international, il a été membre de jurys de concours français
(concours d’agrégation interne de droit public (2009-2010)) et africains (concours
d’agrégation de droit public (2007, Libreville), concours d’agrégation de science politique
(2009, Cotonou et 2011, Abidjan) organisés par le Conseil Africain et Malgache pour
l’Enseignement Supérieur (CAMES)). Il a été président du jury du concours général de
science politique (1993). Il est membre élu suppléant du CNU 04 (depuis 2011).
En matière d’évaluation, il a assuré des missions d’expertise pour la Mission scientifique du
ministère de la recherche (2002-2007) et d’évaluation de Master pour l’AERES (2010-2011).
En matière pédagogique, la responsabilité de différents diplômes lui a été confiée : en poste
à la Faculté de droit de Bordeaux, il a assuré la direction de la maîtrise de science politique
(1991-1995) et la codirection du DEA de science politique (1993-1996) ; à la Faculté de droit
et de science politique de l’UVSQ, il a dirigé le DESS de communication des organisations
privées, publiques et politiques (1995-2002) et a été le codirecteur du Master I science
politique et communication (2004-2008).
Il assure cette année les cours de droit des partis politiques (L2 droit), d’introduction à
l’analyse de la communication (L3 de science politique), de partis et groupes d’intérêt
comparés (L3 de science politique), de communication politique (M1 science politique et
communication), de sociologie des groupes d’intérêt (M1 science politique et communication
en apprentissage) et de droit et déontologie des médias (M2 politique de communication en
formation initiale et en apprentissage).
Ses principaux travaux portent sur les partis politiques (« Contribution à l’étude des
tendances dans les partis et les syndicats : le cas français », Thèse de doctorat d’État de
science politique, Amiens, 1987 ; Droit européen des partis politiques, (avec D. Rosenberg),
Ellipses, Mise au point, 2007 ; Droit des partis politiques, (avec D. Rosenberg), Ellipses,
Coll. Cours magistral, 2008) ; sur la justice (La justice politique en mutation, (avec F. Bussy),
LGDJ, Coll. Systèmes, 2010), sur le métier politique (Le métier politique en représentations,
(codirigé avec P. Mazet), L’Harmattan, Coll. Logiques politiques, 1999) et sur la doctrine
juridique (La doctrine juridique, (codirigé avec A. Bernard) PUF, 1993).
Il a récemment publié : « La mondialisation du principe de précaution » et « Les petits pas de
la CPI contre l’impunité », in J. Laroche (dir.), Passage au crible de la scène mondiale.
L’actualité internationale 2009-2010, L’Harmattan, 2011 ; « Qu’est-ce qu’une information
loyale ? » in J. Laroche (dir.), La loyauté dans les relations internationales, L’Harmattan,
2011 ; « L’État régulateur en France», in H. Ben Salah et A. Aouij Mrad (dir.), La Régulation,
Publications de l’Association tunisienne de droit administratif et de la Faculté de droit et de
science politique de Tunis, 2011 et enfin « La responsabilité envers les générations futures
au prisme de la science politique », in J.-P. Markus (dir.), Quelle responsabilité juridique
envers les générations futures ?, Dalloz, 2012..
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
211
File Size
220 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content