close

Enter

Log in using OpenID

Des Lecteurs - tribunelecteurs

embedDownload
Pas moins de 17
personnes ont été atteintes
de brûlures
dont une
grièvement et 8 autres sont
en état de choc suite à une
explosion suivie d'un incendie qui s'est produite hier
à l'unité de remplissage du gaz butane de la
Sonatrach, dans la zone industrielle de Skikda, a-ton appris auprès de la protection civile.
D'importants moyens ont été engagés par la
Protection civile pour venir à bout de l'incendie qui
a été éteint à 9h5, a indiqué la même source.
EXPLOSION DE GAZ
À SKIKDA
17 BLESSÉS
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
06:24 12:49 15:20
17:38 19:08
Quotidien national d’information
ÈME
8
Quotidien national d’information
ANNÉE - N° 2084 - MERCREDI 6 JANVIER 2016 - PRIX 15 DA.
SUITE À L'ENGAGEMENT DU MINISTÈRE DU COMMERCE À TROUVER DES SOLUTIONS À LEURS PROBLÈMES
LES DISTRIBUTEURS DE LAIT CALMENT LE JEU
Apparemment la grève des distributeurs de lait de la wilaya d'Alger ne va pas trop durer longtemps, après que
le ministère du Commerce s'est immiscé dans l'affaire, en leur tendant l'oreille et se préoccuper de près de
leurs problèmes, voire même s'engager à répondre à leurs attentes, notamment la satisfaction de leur
principale revendication l'augmentation de la marge bénéficiaire.
Par Doudou Abdelaziz
n effet, dans un communiqué rendu public, avanthier le ministre du
Commerce, Bakhti Belaïb, a
exprimé sa volonté et sa disponibilité pour écouter à travers l'ouverture des canaux du dialogue
avec les représentants des distributeurs de lait, en s'engageant
même , à trouver des solutions
rapides et tangibles à la fois, aux
différents problèmes que rencon-
E
Bejaïa
a grève des transporteurs de
marchandises, réclamant
une augmentation du prix de leur
prestation à hauteur de l'augmentation des prix du carburant
et des lubrifiants, a impacté sensiblement l'activité du port
"atteint fortement" dans ses rythmes de production, a indiqué
avant-hier, le président directeur
général (PDG) de l'Entreprise
portuaire de Béjaia (EPB),
Djelloul Achour. La grève, entamée timidement dimanche, s'est
Publicité
distributeurs, qui ont promis de
poursuivre normalement leur
activité, de les accompagner
dans leurs démarches même
lorsqu'il s'agit de problèmes relevant d'autres secteurs, selon le
communiqué. Le ministre a particulièrement mis l'accent sur "la
nécessité d'agir ensemble pour
préserver l'approvisionnement du
marché en produits de large
consommation dont notamment
le lait". Les représentants des
distributeurs de lait de la capitale
Grève des transporteurs de marchandises
Par D.A et APS
L
trent quotidiennement les distributeurs de lait de la wilaya
d'Alger. Lors d'une réunion avec
les représentants de ces distributeurs, en présence du secrétaire
général de l'UGCAA (Union
générale des commerçants et
artisans algériens), M. Belaïb a
rassuré cette corporation de sa
disponibilité à résoudre les problèmes liés au secteur qu'il
dirige, notamment à travers
l'adaptation du registre de commerce. Il a en outre assuré ces
exacerbé lundi avec la montée
au créneau de plus de 50 % des
effectifs des transporteurs privés, dont l'action a eu des effets
pervers, autant sur le déchargement des navires que l'évacuation des marchandises extramuros, a précisé M. Achour, indiquant que cet arrêt de travail a
impacté principalement les matériaux de construction dont le
bois, le rond à Béton et le
ciment. "Faute d'espace d'entreposage et de l'insuffisance des
moyens de transport, la situation a fini par se gâter", a-t-il
ajouté, expliquant que "pour la
journée d'hier, il a été procédé
tout simplement au gel des activités des espaces qui leur ont
été dédiés". Une trentaine de
bateaux en situation d'amarrage
attendent en rade actuellement
dont une quinzaine directement
concernée par la grève.
Certains clients du port, pour ne
pas en subir les effets, ont du
renforcer leur propre flotte de
transport, "notamment pour les
produits intolérables aux attentes à quai", a ajouté M. Achour.
D.A et APS
ont, de leur côté, saisi l'occasion
pour exposer les différents problèmes rencontrés par leur corporation dont l'insuffisance de la
marge bénéficiaire (0,75 centimes/litre), l'inadaptation du
contenu du registre de commerce, une fiscalité inadéquate
avec la réalité des revenus et la
vétusté des moyens de transport.
A ce propos, ces derniers ont
sollicité l'aide de l'Etat pour le
renouvellement du parc consacré au transport du lait.
Rappelant que la plate-forme des
revendications des distributeurs
de lait justifient par l'augmentation des prix des carburants et du
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
coût de la vignette automobile,
décidées dans la loi de finances
2016. Fixée par un décret du
ministère du Commerce datant
de 2001, la marge bénéficiaire
est actuellement de deux dinars.
Enfin, les représentants des distributeurs se sont enfin engagés
à poursuivre leur activité en
assurant dans les meilleures
conditions la distribution du lait
tout en exprimant leur confiance
quant aux solutions envisagées
par les pouvoirs publics pour
prendre en charge l'ensemble de
leurs problèmes et dans les meilleurs délais, selon la même
source.
D.A.
Mieux vaut en rire
8ÈME ANNÉE - N° 2084 - MERCREDI 6 JANVIER 2016 - PRIX 15 DA.
www.tribunelecteurs.com
PROJET DE RÉVISION
DE LA CONSTITUTION
TOUT CE QUE
VOUS DEVEZ
SAVOIR…
Le Directeur de Cabinet
de la Présidence de la
République, Ahmed
Ouyahia, a animé, hier,
une conférence de
presse où il a
dévoilé l'avantprojet de révision
constitutionnelle,
dont le document a
été distribué aux
journalistes, un
quart d'heure avant
le début de la
conférence.
Lire en pages 2 et 3
PH. Hafida
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Mercredi 6 janvier 2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
LAB
(PAS DE) TEH
Quotidien national d’information
Projet de révision de la Constitution
M I E U X V A U T E N R I R E…
Tout ce que vous devez savoir…
Le Directeur de Cabinet de
la Présidence de la
République, Ahmed
Ouyahia, a animé, hier, une
conférence de presse où il a
dévoilé l'avant-projet de
révision constitutionnelle,
dont le document a été
distribué aux journalistes, un
quart d'heure avant le début
de la conférence.
Par Assia Mekhennef
uyahia qui a estimé que
la présentation du projet de révision de la
Constitution aura lieu en mifévrier prochain a fait lecture de
cinq axes entourant la reformulation de la loi fondamentale,
dont la consolidation de l'unité
nationale et de la démocratie, le
renforcement de l'Etat de droit et
l'amélioration de l'organisation
et du fonctionnement de certaines institutions.
O
Possible officialisation
de la langue amazighe
La première nouveauté qu'on
peut enregistrer, dans la synthèse de l'avant projet est l'introduction de la langue amazighe
comme langue nationale et officielle du pays avec la mise en
place d'une académie de langue
amazighe auprès du Président
de
la
république.
Cette
Académie qui s'appuie sur les
travaux des experts, est chargée
de réunir les conditions de promotion de tamazight en vue de
concrétiser, à terme, son statut
de
langue
officielle.
"L'amazighité enregistre une
nouvelle avancée à l'article 2
bis, à travers la promotion de
Tamazight au statut de langue
nationale et officielle, ainsi que
la mise en place d'une académie
de langue amazighe placé
auprès du président de la
É ditorial
République, qui chargé avec le
concours des experts, de réunir
les conditions de concrétisation
de ce nouveau statut", précise le
projet de révision constitutionnelle.
L'officialisation de la langue
amazighe est revendiquée
depuis
des
années,
et
aujourd'hui la question qu'on
doit poser est : est-ce que cet
article sera vraiment appliqué,
notamment que Tamazight
contient de différents dialectes ?
Ahmed Ouyahia a précisé que
chaque région donne des cours
de tamazight avec son propre
dialecte, poursuivant en réponse
à une question d'une journaliste
: " en ce moment là je vous parle
en kabyle et non en tamazight.
Les frères Chaouis peuvent
comprendre 50% de ce que je
suis entrain de dire, le frère d'El
Hogar peut être 25% ".
Expliquant encore, que l'officialisation de cette langue nécessite
un long travail. Poursuivant : " Il
faut unifier les dialectes de
tamazight pour en faire une langue et unifier son enseignement.
Si vous suivez le Président,
tamazight sera langue nationale
et officielle ".
Donc, le meaning qu'on peut
retirer de la déclaration du
Directeur de Cabinet du
Président de la république est
que le seul obstacle devant l'officialisation de tamazight est les
amazighs eux-mêmes.
Renforcement
des prérogatives
du parlement
La deuxième nouveauté constatée est l'égalité entre les pouvoirs. La prochaine Constitution
donnera plus de prérogatives
pour le Parlement, dont l'affirmation du pouvoir législatif et de
son
contrôle
sur
le
Gouvernement. Ainsi, l'article 77
de l'avant projet stipule que la
majorité parlementaire sera
consultée par le Président de la
République pour "la nomination
du Premier ministre".
Le recors aux ordonnances
législatives, dans l'article 124 est
limité, sauf aux "seuls cas d'urgence durant les vacances parlementaires". Le gouvernement,
précise le document dans l'article 80, présentera au parlement
son propre Plan d'action que le
Parlement pourra apprécier
davantage. Ainsi, le Premier
ministre est obligé à présenter
annuellement au Parlement, la
déclaration de politique générale. "L'approbation parlementaire préalablement à la ratification sera étendue aux accords et
traités de portée économique,
relatif à l'adhésion à des zones
de libres échanges, à des associations économiques ainsi, qu'à
des intégrations économiques",
indique le document avant
d'ajouter que le Parlement sera
destinataire du rapport annuel
de la cour des Comptes.
Plus de libertés et droits
à l'opposition
L'avant projet de loi de révision
de la Constitution donne à l'opposition plus de libertés et droits.
D'après l'article 42 bis, avec le
renforcement des droits reconnus à l'opposition politique,
ainsi, il sera reconnu aux partis
politiques sans discrimination
des droits notamment à l'expression et aux réunions, avoir un
temps d'antenne dans les
medias publics, proportionnelle
à leur représentativité au niveau
national, et avoir également un
financement public à concurrence de leur représentation au
Parlement.
Plus que cela, révèle le Chef de
Cabinet de la Présidence, la
révision constitutionnelle confortera la place de l'opposition parlementaire y compris en réservant une séance mensuelle
dans chaque Chambre à l'examen d'un ordre du jour proposé
par l'opposition. Les articles 99
et 166 stipulent que l'opposition
parlementaire pourra saisir le
Conseil constitutionnel sur les
lois votées par le Parlement.
Le Président de la république
réélu une seule fois
L'article 74 de l'actuelle constitution sera révisé pour fixer le
mandat présidentiel afin de
consolider la démocratie et ce,
par " l'alternance démocratique
par la voie des urnes qui sera
également confortée à travers la
réélection du président de la
république une seule fois (article
74), disposition exclue de toute
révision constitutionnelle.", liton dans le projet de révision
constitutionnelle.
Dans l'article 178 l'avant projet
prévoit dorénavant que " toute
révision constitutionnelle ne
peut porter atteinte au fait que le
président de la République est
rééligible une seule fois ".
Sur la limitation des mandats, le
même responsable a indiqué
qu'en 2008, c'était une demande
de la part de la société. " Une
personnalité particulière. Après
cet amendement, il y a eu beaucoup de protestations. En 2014,
j'avais dit que la candidature de
Bouteflika était un sacrifice de
sa part pour éviter au pays de
sombrer dans la violence ".
Résidence permanente pour
diriger l'Algérie
L'article 73 de l'avant-projet de
révision de la Constitution introduit de nouvelles restrictions
pour être éligible à la présidence
de la République. Dorénavant,
le candidat devra en plus " ne
pas avoir acquis une nationalité
étrangère ", " attester de la
nationalité algérienne d'origine
du père et de la mère ", " attester de la nationalité algérienne
d'origine unique du conjoint " et "
justifier d'une résidence permanente exclusive en Algérie
durant un minimum de dix
années précédant le dépôt de la
candidature ". Sur ce sujet
Ouyahia a expliqué que cette
reformulation a été faite pour le
respect du peuple algérien,
ajoutant : " qui veut être président qu'il vient vivre avec nous ".
Renforcement de la liberté
de manifestation
Les articles 41 bis de l'avantprojet de révision de la
Constitution prévoient le renforcement des libertés individuelles, notamment la liberté de
manifestation pacifique. Selon le
Directeur de Cabinet du
Président, à travers 47 wilayas, "
on a jamais interdit une manifestation. À Alger, il y a eu des tentatives de manifestations fascistes en 2014 ".
Pas de dissolution de l'APN
A une question sur l'éventualité
de la dissolution de l'APN après
l'adoption de la Constitution,
Ahmed Ouyahia a répondu : " À
mon avis, il ne faut pas s'attendre à ce que le Président touche
à la crédibilité des institutions ".
Mezrag est devenus fantôme
chez la presse
A une question sur qui a donné
les ordre de consulter Madani
Mazrag et s'il a réçu, hier, une
copie de l'avant projet, le conférencier a répondu : " c'est un
non évènement. Ce Mezrag est
devenu fantôme chez la presse.
C'est la presse qui lui a donné
de l'importance ".
L'opposition a commenté
avant de voir
Pour ce qui est des déclarations
de l'opposition sur l'instance de
surveillance des élections,
Ouyahia a répondu que : " l'opposition a commenté avant de
voir. Cette idée a été créée par
des ONG occidentales non gouvernementales et elle a été
appliquée en Europe de l'Est et
en Afrique ".
A.M.
BCE a osé dire
non aux Emiratis
- Bekhti Belaïb, le ministre du
Commerce, promet de tout
faire pour régler la crise du
lait.
- Ah bon ! Parce qu'il y a une
crise du lait ?
- Puisqu'il en parle, c'est que
ça doit être vrai.
- Bah, il est toujours possible
de se rabattre sur d'autres
boissons, au lieu de s'évertuer
à parler de crise.
- T'as toujours le mot pour rire
toi. Même l'eau coûtera plus
cher désormais.
- Dis, ils facturent pas encore
l'air qu'on respire ?
- Indirectement, si…
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
ahoo.fr
: [email protected]
Une seule adresse
" Je m'engage à trouver des
solutions rapides aux problèmes
que rencontrent les distributeurs
de lait de la wilaya d'Alger ",
Bakhti Belaïb, ministre du
Commerce.
Avec la LF2016, les
problèmes des transporteurs
sont nationaux, et
n'épargnent aucune
marchandise.
est dans un sursaut salutaire d'orgueil et de
lucidité que le vieux bourgeois tunisois, qui
préside aujourd'hui aux destinées d'une Tunisie en
proie au terrorisme et aux difficultés économiques, a
opposé une fin de non-recevoir à ses mentors émiratis qui faisaient pression sur lui pour qu'il " liquide
purement et simplement " Ennahda à la manière
égyptienne. Il faut dire que Béji Caïd Essebssi qui
doit en partie son accession à la magistrature
suprême aux fonds abondants en provenance
d'Abou Dhabi notamment, n'avait pas de marge de
manœuvre face à son " bailleur de fonds ". Cela dit,
il n'a pas du tout apprécié que les princes émiratis
lui soumette une feuille de route détaillée sur comment se débarrasser de l'islamisme politique dans
son pays. Fâché, le président tunisien a refusé pendant des mois de répondre au téléphone à certains de
ses amis d'Abou Dhabi. Il a même chargé son " ami
", le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah de
dire clairement et fermement au chef d'état-major
émirati, le général de corps d'armée Hamed
Mohamed Thani Al Roumeithi qu'Ennahda était un
partenaire et non un adversaire.
C'
" La crise avec Téhéran ne
devrait pas entraver les efforts
de paix en Syrie et au Yémen ",
Abdallah al-Mouallimi,
ambassadeur saoudien à l'ONU.
Ce " ministre " fait de la
concurrence aux plus grands
comiques du monde. L'Arabie
Saoudite cherche la paix au
Yémenqu'elle agresse et en
Syrie où elle forme, arme et
envoie des centaines de
terroristes. La blague est de
fort mauvais goût. Elle ne passe
tout simplement pas…
Hausse des accidents ferroviaires
gue nationale ", et sur proposition, bien lire proposition,
qu'on pourrait aller vers la langue officielle. Or, le fin parleur qu'a toujours été Ouyahia, a bien pris le soin dans sa
es responsables en charge de la révision de
conférence de presse d'hier d'expliquer que cela n'est
la constitution, avec à leur tête le président
franchement pas gagné d'avance. Il se demande finement
de la République lui-même, jouent à fond la
carte de la transparence. C'est ainsi que le texte définitif, avant même son passage quelle langue pourrait bien être officialisée. Le tifinagh, le mozabite, le chaoui, le
par le Conseil des ministres, a été remis aux représentants des médias, mais aussi kabyle de Tizi, celui de Bejaia, celui de Bouira ? Si le projet d'officialiser Tamazight
et surtout mis en ligne en vue d'en assurer une diffusion aussi large que possible. échouait, la responsabilité serait donc supportée par ceux-là mêmes qui parlent
Même tardivement, cela permettra quand même l'ouverture de débats à la base. cette langue, pour ne pas s'être entendus sur une version commune et définitive.
Voire l'érection d'avis citoyens et/ou partisans, qui pourraient s'avérer tout aussi Sur un autre chapitre, comme je le subodorais dans un précédent éditorial, il y
devrait donc y avoir bel et bien rééquilibrage entre les pouriches que constructifs. En attendant, et après
voirs. Le président ne légifèrera plus par ordonnance
lecture sommaire de ce texte d'une quarantaine
" Or, le fin parleur qu'a toujours été Ouyahia, a bien durant les intersessions parlementaires qu'en cas d'exde pages, force m'est de constater qu'a priori il ne
pris le soin dans sa conférence de presse d'hier
trême urgence. De même qu'il se propose de consulter la
révolutionne franchement la précédente moud'expliquer que cela n'est franchement pas gagné
majorité parlementaire avant de désigner le Premier ministure. Cela est d'autant plus vrai que sous nos
d'avance. Il se demande finement quelle langue
tre. Le chef de l'Etat, pour ne pas dire le pouvoir Exécutif,
cieux ce n'est pas la qualité des textes qui pose
pourrait bien être officialisée. Le tifinagh, le mozabite, se déleste ainsi de certaines de ses prérogatives au profit
problèmes, mais leur application sur le terrain.
du pouvoir législatif. Plus important encore, les
le chaoui, le kabyle de Tizi, celui de Bejaia, celui de
Par exemple, le droit de manifester est garanti
depuis belle lurette. Or, des députés, jouissant de
Bouira ? Si le projet d'officialiser Tamazight échouait, Parlementaires sont désormais investis de cette inimaginable capacité de saisir le Conseil constitutionnel. Les
leur immunité parlementaire, ont quand même
la responsabilité serait donc supportée par ceux-là
députés de l'opposition, luxe suprême, peuvent également
été récemment empêchés d'animer une confémêmes qui parlent cette langue, pour ne pas s'être
proposer un ordre du jour tous les mois. Il y a donc bel et
rence de presse au sein-même de l'hémicycle.
entendus sur une version commune et définitive ".
bien un important rééquilibrage entre les pouvoirs Exécutif
Que dire, alors, s'ils avaient essayé de sortir
et Parlementaire. Au regard de l'article 176 de la constitumanifester dans la rue ? Cette première réflexion
étant faite (qui s'applique, d'ailleurs, à une bonne partie des articles " nouveaux ", tion actuelle, il devrait être question d'aller à une consultation référendaire au cas
comme celui prémunissant les journalistes de la peine d'emprisonnement, alors où les équilibres entre les différents pouvoirs sont " dérangés ". Mais, pour le
que cette mesure est déjà clairement détaillée dans le code pénal), j'en arrive moment, il n'est question que d'adoption du projet de texte par le Parlement. En
maintenant à l'essentiel. L'idée d'officialiser (enfin !) Tamazight me parait souffrir de tous cas, il va sans dire que le dernier mot reviendra quand même au Conseil
quelques " anomalies " qui risquent d'en compromettre l'accomplissement. La constitutionnel qui aura à trancher sur le " modus operandi " à suivre concernant
mesure, en effet, n'a pas été adjointe à l'article 3, parlant de la langue arabe, mais cette révision constitutionnelle.
M. A.
placée plutôt dans un article 3 bis. Plus important, il est surtout question de " lan-
L
Mercredi 6 janvier 2016
Par Mohamed Abdoun
Totale transparence
2
es accidents liés au trafic ferroviaire national ont causé le décès
de 56 personnes en 2015, dont 46
lors de heurts par les trains, selon un bilan
annuel arrêté lundi par la Société nationale
du transport ferroviaire (SNTF). Ainsi, 78
accidents occasionnés lors de heurts par
les locomotives ont été enregistrés durant
l'année qui vient de s'achever, causant le
décès de 46 personnes et la blessure de 31
autres. En 2014, 57 accidents similaires
ont eu lieu, ayant entraîné la mort de 31
personnes et la blessure de 24 autres, précise à l'APS le directeur de la sécurité fer-
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Quotidien national
d’information
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
roviaire, Mourad Tazdait. Le bilan établi
par la SNTF fait ressortir, par ailleurs, la
"dangerosité" que représentent les passages à niveau, plus particulièrement ceux
non gardés, où pas moins de 76 accidents
ont été recensés en 2015 causant le décès
de dix personnes et la blessure de 60
autres.
Les passages à niveau gardés
par des agents assurant une permanence,
jour et nuit, sont moins dangereux avec 7
accidents ayant causé des blessures à 5
personnes, contre 11 répertoriés en 2014
ayant entraîné le décès de 2 citoyens et
des blessures à 5 autres.
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Administration & finance :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Publicité
Tel / fax : 021 71 65 74
Tel / fax : 021 71 67 60
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 041 33 66 13
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
Bureau de Tizi-Ouzou
Tél.0551 97 32 08
Bureau de Chlef
Tél.0773 71 99 37
23
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78 / 021 73 71 28
ANEP ORAN :
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Impression :
Ouest : SIO
Centre : SIA
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Annonces classées
OFFRES D'EMPLOI :
Ecole privée Beni Messous recrute
éducatrice, femme de ménage, cuisinière, orthophoniste, psychologue,
prof de français.
Tel :
0561 64.77.00
0561 64.77.47
Société française en assurance recrute
des téléconseillères parfaitement francophones pour des postes à mi-temps
et temps plein salaire très intéressant
entre 30 000 et 50 000DA à temps partiel dans un cadre agréable avec une
équipe jeune et motivée.
Si vous correspondez au profil,
envoyez vos CV à l'adresse suivante :
[email protected]
JH 52 ans. LEADER en son domaine,
célibataire, Bonne Présentation, avec
Diplôme + 18 années d'expérience
Professionnelle en Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage
Quincaillerie, Démarches prospection, Préconisation, Gérance
Distribution Magasins Catering
DOCUMENTATION
Offre ses services
Tél : 0553 80 50 48 Béjaia
É-mail: [email protected]
H 40 ans marié sérieux cherche emploi
comme agent de sécurité, tourneur ou
équivalent et accepte mêmes déplacements avec hébergement.
Tel : 0552 19.90.14
Cherche aide-patissière
(francophone)
Tel : 021 90.94.75 - 0556 05.80.03
JH cherche emploi comme gestionnaire, administratif gestion de stock,
gestion person.chargé moyen généraux.
Tel : 0660 48.32.98
Restaurant Dély Ibrahim cherche serveur, aide-cuisinier, barman, plongeur,
femme de ménage,
hébergement
assuré.
Tel : 0550 46.68.86 / 0550 13.94.33
JH 30 ans chef de rang, diplôme en
restauration en 2007, 7 ans d'exp.en
gastronomie cherche emploi.
Tel : 079773.50.21
Cherche commerciaux H/F pour ste
imp-exp. située à Eucalyptus.
Envoyez CV au : [email protected]
JH possède véhicule cherche poste de
travail en qualité d'agent de sécurité ou
chauffeur.
Tel : 0776 66.71.14-0770 48.65.38
Entreprise de travaux de bâtiment à
Tizi Ouzou recrute pour la gestion de
ses projets un ingénieur ou un DEUA
en génie civil expérimenté 5 ans au
minimum.
Faxer CV au 026 20.44.92
Cherche femme de ménage tous les
jours de dimanche à jeudi à
Bouzaréah.
Tel : 0555 83.94.93
Société privée cherche secrétaire de
direction 2 ans d'expérience langue
arabe, français, anglais
Tel : 0560 94.51.16
[email protected]
Imp.à Tizi Ouzou recrute 2 conducteurs offset Kord (Roland+Gestenter)
et Sormz- 1 platiniste, 1 massicotier,
infographe (femme).
Tel :
0550 48.20.01
0560 91.76.87
Pâtisserie à Kouba cherche jeunes
(H/F) polyvalent, ménage et vaisselle
et apprentie.
Tel : 0554 66.61.82
Labo dentaire recrute JH, JF age 25 et
35 ans habite Alger et env.
Tel : 0797 19.24.95
Recrute ouvrier atelier, chauffeur
30-45 ans Alger.
Envoyez CV fax : 021 33.33.49
Ste étrangère sise à Mohammadia
Alger cherche aide-comptable, expérience professionnelle 1 année minimu
libre de tout engagement.
Email : [email protected]
DEMANDE D'EMPLOI :
J.H.54 ans, célibataire, Bonne
présentation, TS.Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage Quincaillerie
Démarches prospection, Préconisation,
Gérance, Distribution, Magasins,
Catering
Offre ses services
Tel : 0669 06 43 68
Email : [email protected]
JH 26 ans cherche emploi comme
chauffeur ou agent de sécurité.
Tel : 0560 09.76.14
Cherche emploi resp. moyens
généraux.
Tel : 0777 96.77.49
JH
cherche
empoi
chauffeur.
Tel : 0551 27.00.37
comme
JH 37 ans cherche emploi comme
chauffeur coursier chez ste étatique ou
privée tte proposition.
Tel : 0551 43.77.91
Documentation mailing domiciliation
représentation travaux d'opportunités
d'appoint consulting. Collaboration
Tel : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
J 38 ans cherche emploi dans une
entreprise privée ou étatique en qualité
chauffeur léger ou peintre en bâtiment.
Tel : 0550 56.72.40
JH 30 ans DES (bac+4) en science
biologiques option microbiologie 2
ans d'exp. comme chimiste cherche
emploi
Tel : 0557 26.02.78
JH 30 ans cherche emploi comme
chauffeur léger
Tel : 0662 05.64.02
Retraité ancien comptable prend en
charge la gestion de stocks titulaire
CAP aide-comptable et libre de suite.
Tel : 0553 63.60.46
Comptable cherche emploi tenue
comptabilité décl. fisc. bilan.
Tel : 0697 70.31.15
TS en bâtiment conducteur de travaux
coordinateur 19 ans d'exp. cherche
emploi dans le domaine.
Tel : 0550 53.01.82
PENSION
Pour vos vacances, à BEJAIA il
vous est proposé. Hébergement, pension, location, à la journée ou à la
semaine, un magnifique appartement
quartier résidentiel, bien équipé toutes
commodités, dont, 2 paraboles, TV,
eau courante, salle de bain, sanitaires,
cuisine, sanitaires, climatisation.,
machine à laver, parking si véhicules,
Téléfax
TEL : 0669 06 43 68 sms
É-mail : [email protected]
CADRE octagenaire offre Pension à
Jh ou couple
Preference corps medical
Nourri, logé, Contre. Gardiennage à
Alger-Centre
Tel : 0799. 09 32 96
COURS ET LEÇONS :
ELTC English School lance cours en
anglais de communication nouv. session 26 sept.
Tel : 0781 65.18.29-0549 53.92.93
boulevard Bougara, à proximité de
l'embassade de Russie, El Biar
IMA offre plus de 20 formations dans
les domaines de l'informatique, infographie, site, Web, 3D, électronique,
maintenance, électricité, télésurveillance, réseaux et autre.
Tel :
021 27.59.36/73
0551 95.90.00
SBL
English
School
votre
partenaire
pour
améliorer
votre anglais lance nouv. promo
26 septembre
SBL Alger Grande Poste
021 74.20.58 - 0550 86.47.84
SBL Rouïba cité EPLF en face Coca
Cola
021 81.55.36 - 0560 38.64.33
Quotidien national d’information
SBL Boumerdès coop. 11 Déc. en face
pâtisserie Mezghena
Tel : 024 91.41.95 - 0550 10.14.76
Le centre de formation Pro-Advances
donne cours de langues étrangères
(général et technique) français,
anglais, espagnol, allemand et italien
de l'initiation au perfectionnement
pour cadres, universitaires et enfant,
en groupe ou en cours particuliers,
méthodes audiovisuelles, large choix
horaire. Toefel, FCE, bac, BEM.
Inscription Pro-Advances 136, bd
Krim Belkacem, Télémly (près de
l'école de Beaux-Arts)
Tel : 021 23.06.53 - 0560 42.34.52
Anglais à domicile pour scolaires,
cadres et hommes d'affaires, écrit et
parlé toutes LV1 et LV2
Tel : 0663 75.65.69
Nous lançons prochainement une formation dans la fabrication des produits
détergents.
Pour informations :
0558 58.28.71
GEOMETRIE
ET ARITHMETIQUE
- Classe de 5ème de G.COGNAC
et L. TIBERGGE ed Masson 1950
- LETTRES PERSANES
de MONTESQUIEU éd Bordas
- GERMINAL de Emile ZOLA
- Classique Larousse
- CONTES et LEGENDES
d'ESPAGNE de M..Soupex éd
Fernand Nathan 1910
- VITA é CIVILTA ITALIA
de A.Fiorato et R.Sapien
- LE VIEUX QUARTIER de Avery
Cormen l'auteur de Kramer contre
Kramer éd J'AI LU 1980
- LE CID de Corneille, Tragicomique
1937
- LE LOUP-GAROU de Boris
Vian 1970
- L' IMPURE de Guy des Cars 1974
éd j'ai lu
- Edgar ALLAN œuvres Histoires
Extraordinaires traduit par Charles
Beaudelaire
- Édito service Geneve
- LE BRONZE de Maxime Helene
- Bibliothèque des merveilles 1890
Hachette
- POEMES de SI MOHAND ou
MHAND 1960 éd minuit
SERVICES
Réparation et installation de climatisation, frigo (chaud, froid, électricité).
Tel : 0661 75 39 31
Demander Mohamed
Réparation TV + Plasma à domicile
Lyes tech. Sonacat.
Tel : 0561 27.11.30
Traiteur El Quona : vous propose (ste
ou part) une gamme de plats repas cité
Douzi 03, n° 365 BEZ. email : [email protected]
Tel : 0775 64.07.87
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
É-mail : [email protected]
Tél :
0553/ 80 50 48
TERRAIN :
Vends lots de terrain à partir de 200m²
à kara Mustapha, wilaya de
Boumerdes, avec acte, livret foncier
8000DA/m².
Tel : 0550 27.11.00
Essalam immobilier vend à Ain Taya
140m² et 175m² avec acte et livret foncier.
Tel : 021 87.50.62 - 0661 42.68.63
Loue terrain à Tizi Ouzou environs
Tamda entièrement aménagé et cloturé
superficie totale 1 hectare accès sur la
route principale toutes commodités
pour toutes activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend terrain 21 ares avec maison Ain
Naadja à la cité de Safsafa.
Tel : 0550 70.64.41
Vend terrain à Réghaia 63000m².
Tel : 0561 73.06.57
Béni Ksila : vend un terrain plat,
sup.2840m², vue sur mer à 30m de la
22
route avec une route carrossable pour
toutes gamme de véhicule, avec toutes
commodité, possibilité de vendre en
lots, idéal pour habitation ou investissement, avec certificat non conserné
par la ZET et acte notarié, Prix :
28000DA/m².
Tel : 026 20.07.77 - 0550 32.82.53
Vend un terrain, sup.02x5000m², surface bâtie 2100m², composé d'une
usine, salle de sport, bloc administratif, hauteur de 09m en charpente
métallique, panneaux sandwich, dans
la zone industrielle avec 02 livrets foncier, offert 87000U, Prix :
100000U/ferme.
Tel : 0550 78.38.14 - 021 93.54.42
Vend un terrain sup.5000m², pour
hôtel, avec cahier de charge, avec acte
et livret foncier au niveau de complexe
touristique, Prix : 13U/m².
Tel : 021 95.73.79 - 0665 16.33.87
Haouche El Mekhfi vend des
terrain, Prix : 04U/m².
Tel : 0771 20.91.77 / 0551 08.36.38
APPARTEMENTS :
Oran, Dar El Hayat, Bte A : vend un
F4, 11e étage, avec csdb, véranda,
dans un état normal, immeuble propre,
deux façades, avec belle vue, bon voisinage, avec ascenseur neuf pas encore
opérationnel.
Tel :
0791 54 15 93
0550 80 78 55
Vend un F3, Birkhadem, 2eme étage
sup.69m², avec garage, dans une nouvelle résidence clôturée, avec acte et
certificat de conformité, prix : 1350U
Tel : 0559 35.63.71 -0550 62.45.60
Tipaza, Khemisti ville : vend un F2,
1er étage, proche de toutes commodités, possibilité crédit bancaire, avec
acte et livret foncier, prix : 590U.
Tel :
0561 45 90 94
0771 22 69 61
Tizi ouzou centre, loue un F3 fini et
meublé top, 2eme étage, sup.78m²,
deux façades, très bien situés, avec
parking, toutes commodités, sans visà-vis libre de suite, Prix :
65000DA/mois
Tel : 026 21.77.29
Blida, Soumaa : vend un F3, 2eme
étage, sup.68m², état propre, bien aménage, toutes commodités, immeuble
de 4 étage, avec acte et livret foncier,
accepte promesse de vente avec
apport, libre fin d'année, Prix :
750U/ferme
Visite uniquement les samedi.
Tel : 0668 01.29.44 -0561 13.04.45
Bou-Ismail batigec : vend un F4 2eme
étage, neuf sup.108m², toutes commodités, chauffage central, interphone,
caméra de surveillance, dans une cité
clôturée avec parking pour stationnement, avec acte et livret foncier, Prix :
2000U/Nég.
Tel :
0796 93.23.04
0550 22.59.57
VILLAS :
Vend villa à El Mouradia 415m²
Tel : 0555 15.69.71
H'mer El Ain centre, à 600m de l'axe
Blida - Hadjout : vend un niveau de
villa, rdc, sup.96m², composé d'un
salon spacieux, grand hall, une chambre, cuisine, salle à manger, sdb,
débarras, jardin de 86m², avec gaz,
électricité, eau, quartier calme, bo,
voisinage, prix : 800U
Tel : 024 32.13.23 / 0550 54.74.63
Mercredi 6 janvier 2016
Chinois Plage : loue une maison en F6,
160/280m², composée de 05 grandes
chambres, salon, cuisine, sdb et wc
séparés, avec garage pour un véhicule,
grande cour, jardin avec arbre fruitier,
sur la montagne, vue sur mer, prix :
03U/ois.
Tel : 0550 58.44.69
0778 65.77.60
Actualité
Vends local commercial à Tizi Ouzou
lotissement Bouzar Krim Belkacem
superficie de 60 m² très bien aménagé
en bureau convient pour toutes
activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend des locaux commerciaux,
en rdc, sup.1000m², fini et libre de
suite, toutes commodités, situé sur
l'axe principal, idéals pour grande
surface, assurances, magasin de
grande marque, show room ou autre,
prix : 30U/m²
Tel :
034 22.31.72
034 12.46.29
Ouled Aich, cité 360 logt : vend un
local, sup.24m², avec wc, pour taxiphone, bureaux, pâtisserie, libre de
suite, avec acte, prix : 320U/Nég.
Tel : 0662 12.01.08 / 0551 54.00.76
PROSPECTION :
Cherche
achat
d'appartements,
à Béjaia.
Tel : 034 22.13.28 - 0772 30.35.65
Cherche pour client sérieux en attente,
achat d'un terrain agricole, sup. de 02
à 04 hectars, sur bord de route.
Tel : 024 49.11.94 - 0770 99.14.30
AVIS DIVERS
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
Tel : 0553 80 50 48
Email : [email protected]
SALUT pour des considérations
purement personnelles, je désire céder
les ouvrages suivants à Quiconque
m'écrira par émail
Tél : + 213 669 06 43 68
É-mail :
[email protected]
[email protected]
Par Synthèse Rafik Bakhtini
avant projet de révision constitutionnelle
rendu public mardi
s'articule autour de cinq axes
visant notamment la consolidation de l'unité nationale et de la
démocratie, le renforcement de
l'Etat de droit et l'amélioration
de l'organisation et du fonctionnement de certaines institutions. L'avant projet a été distribué aux journalistes en marge
de la conférence de presse animée par le ministre d'Etat,
directeur de cabinet de la présidence de la République, M.
Ahmed Ouyahia. Cet avant projet, validé par le Président de la
République, M. Abdelaziz
Bouteflika, la semaine dernière
au cours d'un conseil restreint,
s'articule autour de cinq axes
visant notamment la consolidation de l'unité nationale et de la
démocratie, le renforcement de
l'Etat de droit et l'amélioration
de l'organisation et du fonction-
L'
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Pour vos annonces nous vous offrons
Les meilleurs prix
Contactez-nous sur Tel/Fax : 021.71.67.60
Tel/Fax : 021.71.65.74
E.Mail : [email protected]
Des prix étudiés pour les notaires et huissiers
Anniversaires fêtes Décès condoléances
Demandes et offres d'emplois
Avec nous c'est gratuit
nement de certaines institutions. Au chapitre "consolidation de l'unité
nationale",
le
projet de révision constitutionnelle réaffirme la place
exceptionnelle
qu'y tient la
révolution
du
1er Novembre
1954 et met en
valeur le rôle de
l'Armée de libération nationale
aux côtés du
Front de libération nationale,
souligne
le
document portant présentation de ce projet. Dans le
même chapitre,
le texte affirme
l'identité nationale dans ses
trois
dimensions, à savoir
l'islam en tant
que religion de
l'Etat, l'arabité, qui demeure la
langue officielle de l'Etat et
l'amazighité qui enregistre une
nouvelle avancée à travers sa
promotion au statut de langue
nationale et officielle (article 3
bis). Dans le registre de la
consolidation de la démocratie,
le document affirme la nature
démocratique et républicaine
du régime politique, fondé sur
l'alternance démocratique au
pouvoir par la voie des élections libres et régulières et la
séparation des pouvoirs. Dans
son article 74, le nouveau projet
stipule que l'alternance démocratique par la voie des urnes
sera également confortée à travers la réélection du président
de la République une seule fois,
disposition exclue de toute révision constitutionnelle (article
178). Dans le même cadre et
concernant le renforcement des
libertés démocratiques le projet
affirme que la liberté de manifestation pacifique et la liberté
de la presse sont garanties,
ainsi que le droit d'accès aux
informations et données et la
garantie de leur circulation. La
consolidation de la démocratie
se fera également avec le renforcement des droits reconnus
à l'opposition politique, souligne
le document qui précise également que la révision constitutionnelle confortera la place de
l'opposition parlementaire, y
compris en réservant une
séance mensuelle dans chaque
Chambre à l'examen d'un ordre
du jour proposé par l'opposition.
L'opposition
parlementaire
pourra saisir le Conseil constitutionnel sur les lois votées par
le Parlement. Le pouvoir législatif et son contrôle sur le
Gouvernement est également
affirmé dans ce nouveau projet
qui indique, entre autres, que la
majorité parlementaire sera
consultée par le président de la
République pour la nomination
du Premier ministre (article 77)
et que le recours aux ordonnances présidentielles sera limité
aux seuls cas d'urgence durant
les vacances parlementaires
(article 124). Il est également
fait obligation au Premier ministre de présenter annuellement
au Parlement la Déclaration de
politique générale (article 84). A
propos des nouvelles dispositions destinées à conforter la
crédibilité et la régularité des
élections, le texte souligne
l'obligation
constitutionnelle
pour les pouvoirs publics d'organiser des élections transparentes et impartiales et de mettre la liste électorale à la disposition des candidats (article 170
bis). Le document annonce
également la mise en place
d'une Haute instance indépendante de surveillance des élections, précisant que cette instance permanente sera présidée par une personnalité indépendante et composée de
magistrats et de compétences
indépendantes choisies par la
société civile. Au chapitre du
renforcement de l'Etat de droit,
le projet de révision constitutionnelle affirme que cela se
concrétisera par l'enrichisse-
ment des droits et libertés individuels et collectifs, le renforcement de l'indépendance de la
justice et en agissant au profit
des justiciables. Concernant
l'enrichissement des droits et
libertés individuels et collectifs,
le document explique que cela
se traduira à travers notamment
la criminalisation des traitements cruels, inhumains et
dégradants contre les personnes, la garantie de la liberté de
culte dans le cadre de la loi
(article 36) et la constitutionnalisation du Conseil national des
Droits de l'Homme. Le renforcement de l'indépendance de la
justice se fera, quant à lui, à travers, entres autres, la prohibition de toute intervention dans
le cours de la justice, l'inamovibilité du juge du siège dans le
cadre de la loi et le renforcement de l'autonomie du Conseil
supérieur de la magistrature.
Pour les dispositions prises au
profit des justiciables, la révision constitutionnelle proclame
notamment le caractère exceptionnel de la détention provisoire.
Dans le chapitre référents pour
une société ancrée dans ses
valeurs et tendue vers le progrès, le texte explique que cela
se concrétisera par l'encadrement de la mutation économique, la moralisation davantage
des pratiques et de la gouvernance économiques et la préservation de la cohésion
sociale. Ainsi et concernant
l'encadrement de la mutation
économique, le document réaffirme notamment la préservation de la propriété publique, la
construction d'une économie
productive, compétitive, et
diversifiée mettant en valeur
toutes les potentialités naturelles, humaines et scientifiques
du pays, et la protection des
terres agricoles et des ressources hydrauliques. Pour moraliser davantage les pratiques et
la gouvernance économiques,
le projet de révision constitutionnelle stipule la nécessité de
protéger davantage l'économie
nationale contre la corruption,
le trafic illicite et l'abus, de ren-
forcer l'obligation de déclaration
de patrimoine pour les élus et
les cadres et constitutionnaliser
l'Organe de prévention et de
lutte contre la corruption.
Concernant la préservation de
la cohésion sociale, plusieurs
principes seront sanctuarisés
dans la nouvelle Constitution,
entre autres, la réduction des
inégalités sociales, la promotion
de la justice sociale, l'élimination des disparités régionales,
le droit à l'enseignement public
gratuit et le droit à la protection
de la santé du citoyen et la responsabilité de l'Etat pour les
soins des personnes démunies.
Les principes de garantie des
droits des travailleurs à la sécurité sociale, l'encouragement
par l'Etat de la réalisation des
logements, et son concours
pour en faciliter l'accès aux
catégories défavorisées et sa
responsabilité dans la promotion de l'apprentissage et dans
la mise en place de politiques
d'aide à la création d'emplois
seront aussi sanctuarisés dans
la nouvelle loi fondamentale du
pays. Le dernier axe autour
duquel s'articule le projet de
révision constitutionnelle est
celui des améliorations organisationnelles et fonctionnelles au
niveau de certaines institutions.
Dans ce cadre précis et concernant le Parlement, le document
institue la sanction du "nomadisme politique" par la perte du
mandat parlementaire (article
100 ter), l'instauration d'une
session annuelle unique de dix
mois, la primauté du Conseil de
la nation dans l'examen des
projets de lois relatifs à l'organisation territoriale, à l'aménagement du territoire et au découpage territorial. Le Conseil
Constitutionnel, quant à lui,
connaîtra, dans ce nouveau
projet, l'affirmation de son indépendance et la prestation de
serment de ses membres (articles 163 et 164) et une exigence de hautes qualifications
juridiques de ses membres
(article 164 bis).
R.B.
Projet de révision de la constitution
Lecteur assidu de la presse, tant nationale qu'étrangère, dispose de
nombreux périodiques, quotidiens,
hebdo.
Et autres magazines. Depuis 1950 à ce
jour.
Soit une colossale collection,
une montagne de papiers, d'infos
générales, scientifiques, culturelles, à
qui saura s'en servir étudie toute proposition.
Tél : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
Mercredi 6 janvier 2016
Focus sur les axes majeurs
LOCAUX :
Cherche pour client sérieux, achat
d'une ferme agricole ou terrain de 02 à
05 hectares, dans la wilaya de Tipasa,
Blida, avec acte de propriété.
Tel : 024 32.13.23 - 0550 54.74.63
Quotidien national d’information
Nouveau texte fondamental de la République
Vend à Beni Taou Blida villa R+1 230
m² acte commodités nécessaires prix
négociable après-visite.
Tel : 0776 25.85.42
Cherche partenariat pour exploit, un
terrain industriel de 9000m², en plein
centre de la zone industrielle d'El
Kseur, Béjaia.
Tel : 0771 40.32.29 -0553 13.01.78
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Plus de pouvoir pour l'opposition
parlementaire
e rôle de l'opposition parlementaire a été renforcé
dans l'avant-projet de révision
de la Constitution, rendu public
mardi à Alger, par la confortation de sa place et ses droits, en
lui permettant notamment la
saisine du Conseil constitutionnel sur les lois votées par le
Parlement.
Dans l'article 99 bis de l'avantprojet, validé récemment par le
président de la République,
Abdelaziz Bouteflika, il est indiqué que l'opposition parlementaire jouit de droits lui permettant "une participation effective"
aux travaux parlementaires et à
la vie politique, notamment la
L
participation aux travaux législatifs et au contrôle de l'action
gouvernementale et la saisine
du Conseil Constitutionnel, au
sujet des lois votées par le
Parlement.
"Chaque
chambre
du
Parlement
consacre
une
séance mensuelle pour débattre d'un ordre du jour présenté
par un ou des groupes parlementaires de l'opposition", lit-on
encore dans le même article. Il
sera, également, reconnu aux
partis politiques "sans discrimination" des droits notamment à
l'expression et aux réunions, un
temps d'antenne dans
les
médias publics, proportionnels
à leur représentativité au niveau
national, et un financement
public à concurrence de leur
représentation au Parlement.
L'avant-projet de révision de la
Constitution a introduit, en
outre, d'autres améliorations
organisationnelles et fonctionnelles au niveau du Parlement
comme la sanction du "nomadisme politique" par la perte du
mandat parlementaire et l'instauration d'une session parlementaire annuelle unique de dix
mois.
Il est ainsi relevé dans l'article
100 ter qu'"est déchu de plein
droit de son mandat électif l'élu
de l'Assemblée populaire natio-
3
nale ou du Conseil de la nation,
affilié à un parti politique, qui
aura volontairement changé
l'appartenance sous l'égide de
laquelle il a été élu". L'avantprojet de révision de la
Constitution prévoit, par ailleurs, l'instauration d'une session parlementaire annuelle
unique de dix mois, selon l'article 118, qui précise que "le
Parlement siège en une session ordinaire par an, d'une
durée minimale de dix mois.
Celle-ci commence le deuxième
jour ouvrable du mois de septembre". Il est souligné également dans l'avant-projet la primauté du Conseil de la nation
dans l'examen des projets de
lois relatifs à l'organisation territoriale, à l'aménagement du
territoire et au découpage territorial.
L'article 119 bis indique, quant à
lui, que "les projets de lois relatifs à l'organisation locale, à
l'aménagement du territoire et
au découpage territorial sont
déposés sur le bureau du
Conseil de la nation" et qu'"à
l'exception des cas énumérés à
l'alinéa ci-dessus, tous les
autres projets de lois sont déposés
sur le bureau de
l'Assemblée populaire nationale".
R.N.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Mercredi 6 janvier 2016
Quotidien national d’information
Licences d'importation
Les accusés auditionnés
par le procureur général
Par Rafik Bakhtini
Les contingents à l'importation des produits
agricoles et agroalimentaires soumis au régime de
licences d'importation, et qui comprennent 63
positions tarifaires, seront ouverts du 5 au 26 janvier en cours, a indiqué le ministère du Commerce.
"Il est ouvert à compter du 5 janvier 2016 à 8h00
jusqu'au 26 janvier 2016 à 16h00, à l'importation,
les contingents des produits agricoles et agroalimentaires soumis au régime de licences d'importation au titre de l'accord d'association avec l'Union
européenne", en application du décret exécutif 15306 du 6 décembre 2015 fixant les conditions et
les modalités d'application des régimes de licences
d'importation ou d'exportation de produits et marchandises, précise un communiqué du ministère.
L'introduction d'une demande de licence d'importation d'un produit ou d'une marchandise, dont le
contingent est ouvert, peut être faite par "tout opérateur économique, personne physique ou morale,
remplissant les conditions conformes à la législation et à la réglementation en vigueur". L'opérateur
intéressé est ainsi appelé à déposer son dossier
complet pour chaque produit ou marchandise à
importer auprès de la Direction du Commerce de
wilaya territorialement compétente, souligne le
ministère. Ce dossier doit comporter un formulaire
dûment renseigné à télécharger sur le site web du
ministère
du
Commerce
(www.mincommerce.gov.dz), accompagné d'une
copie du registre de commerce, d'une facture pro
forma indiquant le produit, sa quantité, sa valeur et
son origine, d'un extrait de rôle, une attestation de
mise à jour avec la Cnas et/ou la Casnos et enfin
un questionnaire d'identification de l'opérateur
économique, également téléchargeable sur le site
web du ministère. Pour rappel, le décret exécutif
du 6 décembre 2015 porte notamment sur la mission du comité interministériel chargé de la délivrance des licences, les modes de répartition des
contingents et la durée de validité de ces licences.
Il indique que les licences d'importation automatiques sont délivrées par les secteurs ministériels
concernés sur la base d'une demande accompagnée de documents justifiant la conformité des produits selon leur nature et la situation juridique des
opérateurs économiques. A ce titre, les secteurs
ministériels sont appelés à déterminer la liste des
produits, jugés nécessaires, à soumettre au dispositif de licence. Quant aux licences non automatiques, elles sont accordées par le ministère du
Commerce sur proposition d'un comité interministériel permanent institué auprès de ce ministère,
afin de gérer les contingents de produits. Ce
comité a pour mission de formuler des propositions
relatives à la liste des produits et la détermination
des volumes quantitatifs des contingents.
R.B.
Par Imen.Hamadache
a défense, la partie civile et le
procureur général ont continué hier l'additionnement
lundi le premier groupe des accusés
présentés devant le tribunal criminel
d'Alger dans l'affaire dite "Sonatrach
1" et impliqué dans le marché relatif
au système de contrôle et de surveillance électronique du complexe
industriel du sud, signé entre
Sonatrach et le groupe allemand
Contel Funkwerk.Me Abdelmadjid
Sellini s'est constitué partie civile
pour Sonatrach dans cette affaire qui
concerne, selon l'arrêt de renvoi, la
conclusion de trois marchés public
douteux entre Sonatrach et des compagnies étrangères dans lesquels
plusieurs responsables de la compagnie dont son ex-PDG, Mohamed
Meziane et ses deux fils Reda
Mouhamed Meziane et Bachir Fawzi
Meziane.Maitre Sellini a interrogé
Belkacem Boumediene l'ex vise président sur le projet A408L15, et pour
qu'elle raison Sontrach avait choisi
Contel Frunk work, et pour quoi à
telle choisi le gré à gré et n'on pas
l'offre d'appel. Le prévenu répond
que la stratégie de Sonatrach exige
le gré à gré depuis l'époque au
Chakib khalil était le PDG. On ce qui
concerne le choix de l'entreprise allemande vis-à-vis son expérience dans
le domaine de la télésurveillance.
Le bâtonnier voulais savoir la vrais
cause qui a poussé Sonatrach à la
précipitation dans la réalisation du
projet, " sachant que la situation
sécuritaire en 2005 n'était pas la
même que celle de 1993 " a-t-il souligné. " Il n'y pas eu des précipitations, le problème de Skikda, l'affaire
des bouiller de sauvetage, le sabotage de la raffinerie de Sidi Rezine,
ainsi que l'affaire de Tegoutourine, y
avait des choses très grave derrière
ces attaques" réplique le prévenu. "
Quels sont les critères prises par
Sonatrach pour le choix des entrepri-
L
ses ", interroge l'avocat. Belkacem
Boumedié : " Il n'y a une commission
chargé par Sonatrach pour choisir les
entreprises selon des critères étant
par la commission elle-même ".
L'accusé est interrogé par le même
avocat sur la référence de Frunk
work , le détenu explique que frunk
work est une entreprise qui a de l'expérience dans le domaine de la télésurveillance, plus elle appartient à u
n groupe qui a grand chiffre d'affaire
".
Maitre Brahimi a interogé Blakecem
Boudiénne si il était au courant sut la
cause de son arrestation. Le détenu
a demandé au juge la présanse de Al
i SMAIL Reda Djaffer et Mouhamed
Reda Meziane devant la barre pour
refaire l'interrogatoire verbale du
juge d'instruction. Mouhamed Reda
Meziane " le juge d'instruction
m'avait demandé si je le connais, j'ai
répondu que c'est l'ex vice-président
". Je vous mis en mondât d'arrêt
c'était la repense à la question du
maitre
"
souline
Balkecem
Boumediéne.
De son côté, le procureur général
interroge le détenu sur les prix exorbitantes de Contel frunk work, " pourquoi Sonatach n'a pas crée une commission pour étudier le marché, pour
quoi vous avez laissez Contel Frunk
Work vous monopolise ". L'accusé a
justifié que Sonatrach n'avait le
choix. Le procureur général avait
entre ses mains un fax envoyé par "
Siemens " à Sonatrach dans le quel
il justifie leurs retrait du projet.
Belkacem Boumediéne affirmé qu'il
n'était pas au courant de cette lettre.
Après qu'il a jeté un coup d'œil sur le
document, " Nous avions les moyens
de prendre 123 projets d'infrastructure et eux ils voulait l'acquisitions de
tous les projets ", le procureure persiste et réclame de lui expliqué pour
quelle raison Sonatrach n'a pas
devisé les projets.
Par ailleurs, le maitre Abdlhak
Madani " quand pourrons-nous parlé
de
pénalité
".Balkacem
Boumédienne a rependu que c'est à
la clôture du contrat et c'est
Sonatrach qui défini le pourcentage.
C'est autour de deux fils de Meziane
Mouhamed de passer à la barre et
répondre aux questions de procureur
général. Mouhamed Reda Meziane a
été interrogé sur les réalisations du
Holdding (entreprise du transport
crée par Al Ismail Reda Djaafe,
Mouhamed Reda Meziane) ce dernier a expliqué au procureur qu'ils
n'avaient pas le temps de réaliser les
projets.
I.H
Abderrahmane Benkhalfa, ministre des Finances :
" Bientôt une nouvelle loi pour les entreprises "
Par Amar CHEKAR
augmentation des prix du gaz, de
l'électricité, de l'essence et du
gasoil devra inciter les Algériens à prendre connaissance de la réalité des prix et
booster la production nationale.
Abderrahmane Benkhalfa, ministre des
Finances, annonce la préparation et la
mise en œuvre d'une nouvelle loi pour
les entreprises algériennes. Sans aller
dans les détails de sa déclaration qui va
dans le sens de l'allègement des procédures de création et fonctionnement des
entreprises qui devront s'adapter aux
nouvelles exigences imposées par la loi
de finances 2016, Ben Khalfa argumente son projet de loi par le souci de
développement d'une synergie économique entre le gouvernement et les
acteurs de l'économie nationale. " Les
textes juridiques ont besoin de rénovation, afin de pousser l'entreprise
Algérienne vers le développement d'une
vision économique diversifiée ", a révélé,
hier, Abderrahmane Ben Khalfa, lors de
son intervention à la rencontre qui a été
organisée par la Chambre Algérienne de
Commerce et d'Industrie (CACI) à l'hôtel
El Aurassi à Alger.
Expliquant les tenants et les aboutissants de la loi de finances 2016 qui se
L'
Petit écran
Affaire Sonatrach1
Ça commence
matique est soumise à une taxe douanière de 10%, pendant que d'autres produits d'importations continuent d'inonder
le marché national. Plus de 52 points,
appelés corridors qui vont dans le sens
de l'incitation aux investissements hors
hydrocarbures qui devront créer le déclic
de l'après pétroles. Lapréoccupation
des opérateurs économiques nationaux,
résident dans la plus part du temps,
dans les changements fréquents des lois
au point d'entraver les plans et programmes de développement des entreprises.
répercute directement sur la vie et l'avenir de l'économie nationale, le ministre
des finances évoque l'importance de la
valorisation de l'indice du développement humain (IDH) qui constitue, le premier moteur pour faire sortir l'économie
nationale de la dépendance des importations et des hydrocarbures, selon
Benkhalfa.
Optimiste jusqu'au bout, mais sans tenir
compte de la réalité du peuple, le ministre des finance tombe dans une bourde
qui n'a pas d'égale. " Le fait de voir des
Algériens circuler avec des voitures de
grand luxe, cela explique la prospérité
de la vie des Algériens qui roulent avec
des voitures de luxe ", dira-t-il pour justifier le potentiel économique et humain
du pays.
Parmi les nouvelles dispositions qui
vont dans le sens de l'allègement des
procédures d'importations des équipements qui répondent aux besoins des
entreprise, la loi de finance 2016 prévoit
dans ses différents articles,la facilitation
des procédures à commencer par la
délivrance d'une autorisations globale
pour l'ensemble des produits qui rentrent
dans le processus de fabrications des
produits, au lieu de donner des autorisations individuelle pour chaque produits
importés.L'importation du matériel infor-
L'industrie du livre
pose problème
La présence des éditeurs n'est pas passée inaperçue. Un nombre important de
ces opérateurs qui contribue de manière
directe à la diffusion de l'intelligence
économique, via le livre, n'ont pas manqué de relever des disfonctionnement à
tous les niveaux. Meriem Merdaci,
directrice de la maison d'édition du
champ libre souligne " Le marché du
livre est tellement complexe au point de
ne plus suivre l'évolution des choses.
Les auteurs écrivent, les éditeurs
publient, mais, c'est le marché de la distribution qui prend la part du lion à raison
de 56% de la facture ", déplore Mme
4
Merdaci qui n'a pas mâché ses mots
pour dénoncer l'inégalité des choses.
La nouvelle loi sur le livre, est une catastrophe selon Mme Merdaci, qui s'interroge sur le rôle de l'imprimerie qui exige
de voire le contrat d'édition qui lie les
auteurs aux maisons d'éditions. " Ce
n'est pas à l'imprimer de contrôler les
auteurs et les éditeurs dans le cas d'un
vol ou de plagiat. Mais, c'est aux législateurs et les organismes concernés de
faire ce travail est non pas l'imprimeur ",
déplore-t-elle. Concernant la marge qui
revient à l'auteur, le pourcentage est tellement minime au point de voire les
auteurs découragés ou démissionnaires
de l'acte d'écriture. Fixé entre 10 à 15%,
selon la conscience des éditeurs, bon
nombres d'auteurs sont escroqués et
ignorés complètement dans leurs droits,
alors que c'est l'auteur qui est au premier stade de toute créations littéraire,
économiques, scientifiques ou poétiques
qui n'a pas trouvé toute la place qui lui
revient dans la nouvelle loi de finance
2016 . " Un peuple qui lit, c'est un peuple cultivé est qui ne gaspille pas les
richesses du pays ", souligne-t-on, d'où
toute l'importance de livre dans le processus du développement économique,
culturelle ou politiquement parlant.
A.C
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat Min
Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Les experts
21:45 : Les experts
22:40 : Les experts
23:25 : Les experts
09:05 : Dans quelle étagère
09:10 : Des jours et des
vies
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck à
la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas les
paroles
19:25 : N'oubliez pas les
paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Le chapeau de
Mitterrand
22:25 : Folie passagère
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour deux
14:55 : Un cas pour deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
09:15 : Homeland
10:05 : Homeland
10:50 : La cour de Babel
12:25 : La nouvelle
édition
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'au-
Mercredi 6 janvier 2016
Sur TF1 - 20h55
jourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
20:25 : Le petit journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
22:35 : Spécial investigation
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
Les experts
Au cours d'une convention réunissant des
collectionneurs d'objets macabres, un homme est
assassiné. Le défunt est le cofondateur de cette
bourse d'échanges de fétichistes de crimes et son
associé ne lui connaît pas d'ennemis. Il a été tué
dans un véhicule ayant appartenu à Lucas Reem, un
tueur en série récemment exécuté pour ses crimes.
Sur France 2 - 22h35
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
12:50 : X:enius
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:20 : X:enius
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:55 :Recherche
appartement
ou maison
22:20 :Recherche
appartement ou maison
23:40 :Recherche
appartement ou maison
21
Le chapeau de Mitterrand
Un soir de 1986, Daniel Mercier, comptable
désavoué par son chef, décide de se faire une
petite folie en allant déguster un plateau royal de
fruits de mer dans un célèbre restaurant.
S'installent à la table d'à côté le président de la
République en personne avec deux amis. En
partant, François Mitterrand oublie son feutre
noir posé près de Mercier, qui s'en empare. Dans
un geste irréfléchi, il met ce chapeau et sort dans
l'indifférence générale. Ce couvre-chef va
changer sa vie...
Sur M6 - 20h55
Recherche appartement
ou maison
Clémentine, 29 ans, célibataire depuis peu, vit chez sa
sœur dans le 11e arrondissement de Paris après avoir
dû quitter son appartement. Passionnée de mode, la
jeune femme rêve d'acquérir un logement avec un
grand dressing. Elle fait alors appel à Stéphane Plaza
pour la guider dans ce premier achat. Quant à
Grégoire, 32 ans, il vit dans un appartement par trop
petit à Lyon avec son épouse Stéphanie, 29 ans, et
leurs deux enfants. Le couple, qui n'a pas le temps
pour chercher une autre habitation, compte sur l'aide
précieuse de Sandra Viricel...
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Mercredi 6 janvier 2016
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Iran-Arabie Saoudite
Sudoku N ° 389
Mots fléchés N° 389
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
L'escalade sunnites-chiites
En exécutant une quarantaine de djihadistes sunnites et un leader chiite, l'Arabie saoudite voulait montrer sa fermeté surtout face à l'Iran. Une décision qui
met le feu dans la région.
Par Kamel Zaïdi
u Moyen-Orient, rien ne ressemble davantage à ce début 2016
que… l'année 2015. Les espoirs
d'une période d'apaisement dans la
région ont fait long feu. Dès le samedi 2
janvier, l'Arabie saoudite a donné le ton
en exécutant 47 personnes accusées
d'actes de terrorisme, une quarantaine
de djihadistes liés à al-Qaida dans la
péninsule Arabique (Aqpa), ainsi que le
cheikh Nimr Baqer al-Nimr, dignitaire
chiite et figure de la révolte contre les
Saoud. Ces exécutions s'inscrivent dans
un double contexte : celui de la crise au
sein du monde sunnite, favorisant l'expansion de mouvements radicaux qui
menacent et concurrencent Riyad, et
celui de la guerre froide qui oppose les
deux théocraties du Golfe et instrumentalise les appartenances communautaires dans toute la région. C'est au regard
de ce qu'il perçoit comme deux menaces, l'une sunnite et l'autre chiite, qu'il
faut comprendre la décision de Riyad.
Le royaume se retrouve en effet face à
un dilemme : comment contrer les mouvements radicaux sunnites, qui séduisent une partie non négligeable des
Saoudiens du fait de leur animosité
envers les chiites, sans donner l'impression de faire le jeu de l'Iran ? Et inversement, comment contrer ce qu'il perçoit
comme une expansion iranienne dans
toute la région sans pour autant favoriser les djihadistes sunnites ? En ôtant la
vie à une quarantaine de terroristes sunnites, Riyad veut montrer qu'il participe
activement à la lutte contre le terrorisme
à un moment où il est de plus en plus critiqué par les Occidentaux pour son
laxisme à l'égard des mouvements djihadistes sunnites. Cette décision s'inscrit
dans la continuité de l'annonce, au mois
de décembre, de la création d'une coalition islamique [anti-djihadistes], mais
interroge quant à la réaction d'Aqpa, qui
avait menacé le royaume de représailles
en cas d'exécution de ses membres. Si
le royaume combat fermement cette
A
Mots croisés N° 389
Horizontalement
1 - Dans l'ensemble
2 - Donner un caractère trés "nouveau-monde"
3 - Sortie de couche - Maintenue dans son état
4 - Petit carré - Soutenue
5 - Ancien mollusque - Entre titre et matière
6 - Sujet bien familier - Amènera vers la fin - Parfait
7 - Hollandais en boule - Singe à queue prenante
8 - Instrument de ménestrel - Persiflage
9 - Coula à flots
10- Principauté du golfe persique - Escabeau à plateau tournant
Verticalement
A - Propos flatteur
B - La belle verte
C - Fils de la belle-soeur - Souterrain fortifié
D - Chapelet d'années - Gonflement anormal
E - Poufferais - Nid d'espions tentaculaire
F - Numéro 89 en petit - Emergences - Elu pour l'agenda
G - Piquerais plusieurs fois
H - Il se mit son père à dos - Terrains pour fléaux
I - Déposée sur le tapis - Jetée
J - A droite sur la carte - Propre à la colonne
K - Donc à compter désormais - Patrie de Guillaume Tell
L - Associez-vous, elle tiendra la caisse
SOLUTIONS
Mots croisés N° 388
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 388
20
SOLUTIONS
Sudoku N ° 388
Mercredi 6 janvier 2016
L'exécution du cheikh Nimr Baqer elNimr s'inscrit dans la continuité de la
politique anti-iranienne menée par
l'Arabie depuis l'arrivée au pouvoir du roi
Salmane, dont l'épisode le plus spectaculaire a été l'intervention au Yémen. La
menace iranienne est clairement perçue
comme prioritaire par rapport à la
menace des jihadistes sunnites. "Il y a
comme une paranoïa au sein de l'establishment saoudien quant à la menace
iranienne. Comme si la flotte iranienne
était toute proche de leurs côtes et que
l'armée iranienne s'apprêtait à les envahir. Les Saoudiens se sentent abandonnés par les Américains, ce qui n'est pas
tout à fait faux. Le paradoxe, c'est que
les Iraniens, de leur côté, sont moins
tendus et moins agressifs depuis la
signature de l'accord nucléaire avec les
5+1. Les Saoudiens sont complètement
irrationnels quand il s'agit de l'Iran. Mais
la peur a tendance à accélérer l'avènement de ce dont on a peur", analyse le
diplomate.
branche d'al-Qaida sur son territoire
depuis une dizaine d'années, il collabore
avec elle, de façon circonstancielle,
dans sa guerre contre les houthis [chiites] au Yémen. L'exécution de ses membres oblige Aqpa à faire un choix : soit ils
réagissent et seront combattus par les
Saoudiens au Yémen, soit ils ne font rien
et perdent une partie de leur crédibilité
au profit de l'organisation concurrente,
l'Etat islamique (EI). "Les Saoudiens
craignent les terroristes sunnites, mais
ils pensent qu'ils sont capables de les
mater", confie un diplomate arabe de
haut rang à L'Orient-Le Jour. Au sein du
triumvirat saoudien, les tâches sont partagées. Le prince héritier, Mohammad
ben Nayef, neveu du roi, mène la lutte
contre le terrorisme, tandis que le viceprince héritier, Mohammad ben
Salmane, fils du roi, est en charge de la
guerre au Yémen. "Il y a une concurrence entre les deux hommes, mais ben
Nayef est indispensable et il est pleinement soutenu par les Américains. Ben
Salmane aura du mal à l'écarter", indique le diplomate. En exécutant le cheikh
Nimr Baqer el-Nimr, Riyad veut montrer
qu'il reste le défenseur des sunnites et
qu'il ne tolère aucune contestation de
son pouvoir. "Nimr Baqer el-Nimr est un
grand agitateur, un tribun. On peut l'accuser de violences verbales, mais, a
priori, pas de violences réelles," estime
le diplomate. " Tous les régimes autoritaires, quelles que soient leurs idéologies politiques, accusent leurs opposants d'être des terroristes. L'Arabie
saoudite a l'habitude de le faire", ajoutet-il. En appliquant la même peine à un
opposant politique chiite et à des djihadistes sunnites, Riyad contribue à polariser davantage les communautés sunnite
et chiite, non seulement dans la région
mais également à l'intérieur du royaume.
"Ils pouvaient très bien le garder en prison. En l'exécutant, les Saoudiens ont
ravivé le feu dans la région-est du
royaume, majoritairement chiite, alors
que la situation s'était apaisée il y a quelques mois", note le diplomate arabe.
L'Arabie Saoudite champion
de lutte antiterroriste
La réaction de Téhéran à l'exécution du
dignitaire chiite ne s'est pas fait attendre.
L'ayatollah Ali Khamenei a affirmé que
les dirigeants saoudiens devraient s'attendre à une vengeance "divine". Des
manifestations ont ensuite éclaté en
Iran, où l'ambassade d'Arabie saoudite a
été attaquée, en Arabie, au Yémen, au
Liban, à Bahreïn, en Irak, au Pakistan,
au Cachemire indien, donnant une réelle
dimension politique, au moins pour un
temps, à la notion controversée de croissant chiite [qui englobe les pays à majorité chiite]. L'exécution de l'opposant
politique chiite fait le jeu de Téhéran en
ce qu'elle accrédite sa position de défenseur des minorités chiites dans tout le
Moyen-Orient. "La réaction iranienne est
excessive. Les Iraniens ont pleinement
intériorisé le fait qu'ils sont les protecteurs des minorités chiites dans le
monde arabe. Tout ce qui est de nature
à opprimer ces minorités est devenu une
affaire de sécurité nationale" explique le
diplomate. Le président iranien Hassan
Rohani s'est quant à lui montré beaucoup plus mesuré à l'égard de Riyad. S'il
a condamné l'exécution de Nimr Baqer
el-Nimr, il a jugé hier "totalement injustifiables" les attaques menées le 2 janvier
contre l'ambassade d'Arabie saoudite à
Téhéran. À moins de deux mois des
élections législatives iraniennes, Hassan
Rohani, chef du clan des modérés, pourrait être le grand perdant d'une exacerbation de la crise entre Riyad et
Téhéran.
La tension est encore montée d'un cran
quand Riyad a annoncé la rupture de
ses relations diplomatiques avec
Téhéran. " Il n'y aura sans doute pas de
réactions militaires de la part de
Téhéran, mais des risques d'exacerbation des crises au Liban, à Bahreïn et en
Irak.
Il risque d'y avoir un raidissement de la
part du Hezbollah", estimece même analyste. Déjà en pleine guerre par procuration en Syrie et au Yémen, Riyad et
Téhéran pourraient être tentés de poursuivre leur affrontement sur d'autres
théâtres afin de conquérir l'hégémonie
régionale, qui se traduit par le monopole
de la légitimité politique et religieuse. La
crise entre les deux théocraties du Golfe
risque également de compromettre toute
chance de résolution des conflits en
Syrie et au Yémen. "En Syrie, le processus est en panne. Au Yémen, on cherche à sauver la face de chacune des
parties.
On est loin de compromis politiques",
confie le diplomate. La division sunniteschiites n'est certes pas le seul facteur
d'instabilité dans la région. Mais la politique menée actuellement par Riyad et
par Téhéran contribue à en faire la principale source de tensions dans tout le
Moyen-Orient. Au grand bonheur de
l'Etat islamique, qui instrumentalise les
contradictions de ce conflit et se glisse
dans chacune de ses failles.
K. Z.
L'onde choc gagne le Moyen Orient
PAr Amirouche El Hadi
La déflagration entre autres, de l'Irak,
des rangs palestiniens, des forces libanaises au pouvoir, et l'esprit même de la
redéfinition du monde arabe en particulier, et musulman en général, répondent,
sans conteste, aux manœuvres géostratégiques et géopolitiques que les EtatsUnis et Israël mettent en exécution pour
décourager toute velléité d'unification
des musulmans " de Tanger à Kaboul "
comme voulue par les initiateurs du
GMO . L'exécution de Nimr Baqer Al Nimr, le leader de la contestation chiite
en Arabie Saoudite a provoqué la colère
de la République islamique d'Iran. Et pas
seulement. Les musulmans chiites, à travers le monde entier, ont sévèrement
blâmé Ryad, pour son acte de mise à
mort d'un dignitaire religieux qui défendait leur cause, à partir des territoires
mêmes du royaume wahhabite. Nimr n'a
jamais caché son adversité à la famille
royale. Tout en l'attaquant dans ses prêches et ses interventions "politiques", il
ne s'est pas empêché de se réjouir,
publiquement, de la mort du roi Naef Ibn
Abdelaziz, intervenue en 2012. Le
cheikh a été arrêté, en juillet de la même
année, et a comparu plus d'une dizaine
de fois devant la Cour saoudienne spécialisée dans " les affaires du terrorisme
". En 2013, il est condamné pour "sédition, port d'armes et désobéissance au
souverain." Et le 15 octobre 2015, il est
condamné à mort et exécuté au début du
mois en cours. Après l'attaque de son
ambassade à Téhéran et de son consulat général à Mashad et ce, dès l'annonce de l'exécution de cheikh Nimr,
Ryadh a rompu ses relations diplomatiques avec Téhéran et a donné 48h à ses
représentants diplomatiques pour quitter
le royaume. Le pays de l'Ayatollah Ali
Khamenei avait dès l'exécution de Nimr,
accusé " Ryad de provoquer les tensions
et les conflits dans la région. " Bahreïn a,
de suite, suivi le royaume wahhabite et a
rompu ses relations diplomatiques avec
l'Iran l'accusant " d'ingérence et de provocation de la fitna' entre les Bahreïni. "
L'onde de chocs est arrivée, même, en
Afrique où le Soudan a, aussi, fait de
même. Les Emirats Arabes Unis ont eux,
décidé d'alléger les représentations
diplomatiques, d'un côté comme de l'autre. Cette décision a laissé dire à des
analystes que " la rupture des relations
diplomatiques avec Téhéran est une
erreur stratégique de Ryad." Il faut croire
que les deux pays n'ont jamais été en
odeur de sainteté, entre eux. Ils divergent, pratiquement, sur l'ensemble des
conflits qui minent la région du Golfe et
du Moyen-Orient. Le règlement du dossier nucléaire iranien, durant l'été 2015,
met depuis, Ryad très mal à l'aise. La
bousculade durant le "Hadj" 2015 qui a
provoqué des centaines de morts dont
une grande partie est iranienne, a
poussé Téhéran à crier " au complot" et
a réclamé, encore une fois, le retrait de
la gestion des Lieux Saints des mains de
la famille royale. Dans un communiqué
rendu public, hier, le ministère algérien
des Affaires étrangères a souligné que
"l'Algérie suit avec une vive préoccupation l'escalade de la tension entre le
Royaume d'Arabie Saoudite et la
République Islamique d'Iran, et regrette,
profondément, la dégradation des relations difficiles, entre les deux pays frères, en une crise ouverte. L'Algérie, lit-on
encore " appelle instamment les directions politiques des deux pays, à la retenue, afin d'éviter une détérioration
accrue de la situation qui aurait des
conséquences dommageables graves
au double plan bilatéral et régional, dans
un contexte géopolitique et sécuritaire
particulièrement sensible. " Les conséquences " dommageables " qu'évoque
Alger, sont déjà perceptibles à travers le
monde musulman où les communautés
de confession chiite se sont embrasées,
depuis samedi dernier et accusent
ouvertement l'Arabie Saoudite " d'ennemie de l'Islam." l'Algérie appelle l'Iran et
l'Arabie Saoudite, "en leur qualité de
membre de l'Organisation de la
Coopération islamique, à mettre leur
engagement en faveur des valeurs
pérennes et des enseignements fédérateurs de notre Sainte religion musul-
5
mane, en particulier la sacralité de la vie
humaine et l'inadmissibilité de toute
confrontation fratricide, au-dessus des
dissensions et des contingences, quelle
qu'en soit la nature. " Elle conclut son
communiqué en formulant " le vœu sincère que la crise actuelle soit rapidement
contenue et que, par le dialogue et la
négociation, les deux pays frères puissent parvenir à l'élimination de tous les
facteurs de tension, dans leurs relations
bilatérales, dans l'intérêt de leurs peuples ainsi que de la paix et de la sécurité
internationales. " Le fait " de guerre "
n'est pas nouveau entre les deux pays.
L'Iran et l'Arabie Saoudite se sont toujours tourné le dos depuis que l'histoire
du monde musulman oppose chiites et
sunnites, forts convaincus les uns et les
autres que chacun détient la vérité vraie
(religieuse) plus que l'autre. Les tueries
entre les deux courants ont alimenté les
événements de la Communauté musulmane, depuis la nuit des temps… de
l'avènement de l'Islam. Ce qui a permis
à l'Occident de détenir une carte maîtresse entre les mains et de l'abattre à
chaque fois qu'il veut éloigner, le plus
possible, les adeptes des deux courants
et distiller, entre eux, des haines viscérales qui, non seulement divisent à ce jour,
le monde musulman, mais les poussent
à s'entre-tuer jusqu'à ignorer les préceptes, les plus élémentaires de l'Islam.
ARH
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Culture
Mercredi 6 janvier 2016
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Mercredi 6 janvier 2016
Quotidien national d’information
Sites protégés
Lancement de la 4G
Mihoubi exige une “sauvegarde optimale”
L'appel d'offres de la 4G
prévu demain
Le ministre de la Culture
Azzedine Mihoubi a plaidé lundi,
dans un entretien à l’APS, pour
une “sauvegarde optimale” des
sites archéologiques protégés
par une intensification des fouilles
et des opérations d’archéologie
préventive ainsi que par
l’exploitation économique des
biens patrimoniaux.
e ministre a insisté, pour ce faire,
sur “la mise à niveau technologique” des intervenants sur les
sites protégés et pour que les périmètres
sauvegardés ne soient plus une “entrave” à la réalisation des projets de développement économique et social dans
les zones concernées. M. Mihoubi a
annoncé, à cet effet, une prochaine rencontre avec les responsables des
offices et parcs culturels algériens afin
de “définir les missions” de chacun,
d’instaurer un suivi et un cahier des
charges des opérations de fouilles et
faire de ces offices des acteurs du développement local. Le ministre a également insisté sur “la mise en valeur de la
recherche scientifique” dans le domaine
du patrimoine, en utilisant les dernières
technologies,
afin d’apporter une
“valeur scientifique ajoutée” à la valeur
patrimoniale des sites, a-t-il dit. Les
opérations d’”archéologie préventive”
visant à sécuriser les vestiges avant
une exploitation du site constitue, aux
yeux du ministre, un autre domaine à
L
promouvoir rapidement pour que la sauvegarde des vestiges ne soit plus à l’origine d’un ralentissement des chantiers
de développement local. A une question
sur le retard accusé dans les opérations
de mise en valeur du monument funéraire du roi numide Massinissa (datant
du IIe siècle Av. JC) et des vestiges de
la ville antique de Tiddis, le ministre a
expliqué que cette situation résultait
d’une rupture de contrats à la suite d’un
“désaccord” entre les bureaux d’études
algériens et étrangers intervenant sur
ces sites. Suspendues, ces opérations
de réhabilitation avaient été inscrites en
2013 au programme de l’Office de gestion et d’exploitation des biens culturels
(Ogebc) en prévision de la manifestation
“Constantine capitale de la culture
arabe 2015” qui prendra fin en avril prochain. A une question sur les retards
accusés dans l’application effective du
plan de sauvegarde de la Casbah
d’Alger, Azzedine Mihoubi a expliqué
que la situation nécessitait une “réadaptation” des cahiers des charges des
entreprises au nouveau code d’attribution des marchés publics. Quant à la
réhabilitation de la vieille médina de
Constantine, entamée en 2013 puis
suspendue, Azzedine Mihoubi a assuré
que la situation avait été débloquée
récemment, après près de 8 mois d’arrêt
des travaux”. Interrogé sur l’exploitation
du patrimoine immatériel classé à
l’Unesco, le ministre de la Culture a indiqué que son département chercjait à
trouver “une dimension économique et
touristique” à des manifestations comme
la Sbeiba de Djanet ou le Sbuâ du
Gourara. Pour cela, le ministère prévoit
“des rencontres avec le département du
tourisme et ses opérateurs” afin de fournir une “carte” des sites archéologiques,
événements majeurs et festivals représentant un potentiel économique afin
d’aller “au-delà du classement”. Sur les
priorités de son département dans le
domaine du patrimoine, le ministre de la
Culture a évoqué plusieurs sites historiques et archéologiques nécessitant
des fouilles et un inventaire à Oran,
Souk Ahras ou encore Tebessa, outre la
restauration de la Casbah d’Alger, la
médina de Constantine et le tombeau
numide de l’Imedghacen (Batna).
Interrogé sur la réorganisation des festivals pour l’année 2016, le ministre de la
Culture s’est contenté de dire que cette
réorganisation était le résultat d’une
évaluation de la gestion de ces événements culturels, appuyée
par
l’Inspection générale des finances.
L’apport de chaque festival au plan culturel ainsi que le degré de ressemblance
entre les différents festivals entraient
aussi dans cette évaluation. M. Mihoubi,
évoquant l’investissement privé dans le
secteur, un sujet qui lui tient à cœur, a
indiqué que ce dossier nécessitait encore “une série de rencontres spécialisées” avec les acteurs de différents secteurs pour “mieux cerner les attentes et
les besoins de chacun”.
Loi sur les activités et le marché du livre
Premières pages pour les textes d’application
e ministre de la Culture Azzedine
Mihoubi a déclaré que son département a entamé l’élaboration des textes
d’application relatifs à la loi sur les activités et le marché du livre adoptée il y a
près de deux ans.
Les textes d’application seront soumis aux départements ministériels
concernés pour avis avant l’entrée en
vigueur de la loi en vue de définir “les
responsabilités” dans les activités et le
marché du livre, a précisé le ministre.
M. Mihoubi a estimé dans un entretien à
l’APS que l’application de la loi sur les
activités et le marché du livre permettra
L
de mettre en place un cahier des
charges, d’accéder à “plus de professionnalisme” dans le secteur et d’écarter les “éditeurs conjoncturels”.
Le ministre qui avait vivement critiqué
le secteur de l’édition a estimé que “le
chiffre de 1200 éditeurs recensés en
Algérie est irréel et doit être revu pour
identifier “les éditeurs professionnels”.
Le parlement avait adopté en 2015 la loi
sur les activités et le marché du livre qui
avait alors suscité des réactions opposées auprès des professionnels du livre.
La loi en question définit la responsabilité des acteurs du marché du livre (édi-
teurs, auteurs, libraires) concernés par
l’édition et la distribution du livre. Elle
vise également à mettre en place une
stratégie à même de dynamiser et développer l’industrie nationale du livre ainsi
que la créativité littéraire. S’agissant de
l’annulation d’un grand nombre de titres
soutenus par le ministère dans le cadre
de Constantine capitale de la culture
arabe, M. Mihoubi a estimé qu’”une première liste de 585 titres a été mise au
point mais
l’enveloppe financière
allouée n’a pas été suffisante pour couvrir ce nombre”.
Les services du ministère doivent
“revoir l’opération pour pouvoir préserver
le coût arrêté dans le cadre de la manifestation”, a-t-il dit rassurant les éditeurs
de la poursuite de l’aide publique aux
titres proposés à travers le fonds national de promotion des arts et de la littérature.
Des éditeurs ont exprimé leur crainte
concernant la réduction de l’aide dédiée
au livre en particulier lors de la manifestation Constantine capitale de la culture
arabe indiquant qu’après avoir reçu
l’aval et entamé l’élaboration des titres,
ils ont été surpris de l’annulation de
l’opération.
Par Doudou Abdelaziz
es trois opérateurs de la
téléphonie mobile pourront dès demain déposer
leurs offres de soumission pour
l'exploitation de la 4G. L'Autorité
de régulation de la poste et des
télécommunications (ARPT)
"annoncera officiellement, le 7
janvier prochain, l'ouverture de
l'appel d'offres relatif à l'exploitation de la téléphonie mobile
de 4e génération (4G)", a affirmé la ministre de la Poste et
des technologies de l'information et de la communication
(TIC), Imane Houda Feraoun.
S'exprimant avant hier au forum
de la chaîne I de la Radio nationale Mme la ministre a précisé
que les résultats seront connus
en mai prochain. Validé mercredi dernier, par le Conseil des
Ministres, l'appel d'offres relatif
à l'exploitation de la téléphonie
mobile de 4éme génération
(4G) sera lancé officiellement
jeudi à l'attention des opérateurs de téléphone mobile. Un
délai de trois mois a été accordé aux opérateurs de téléphonie mobile pour l'acquisition de
l'équipement nécessaire alors
que les autorisations d'exploitation de la 4G entreront en
vigueur au dernier trimestre de
2016. Validé mercredi dernier,
par le Conseil des Ministres,
l'appel d'offres relatif à l'exploitation de la téléphonie mobile
de 4éme génération (4G) sera
lancé officiellement jeudi à l'attention des opérateurs de téléphone mobile, l'annonce faite
par la ministre de la Poste et
des technologies de l'information et de la communication
(TIC), Imane Houda Feraoun
qui précisera par ailleurs que
les résultats seront connus en
mai prochain. Le cahier des
charges comporte l'obligation
de couverture de 10% du territoire national durant les quatre
premières années et ce, dans
L
les wilayas de leurs choix. Ils
ont tenus aussi par l'obligation
d'élargir cette couverture aux
régions du sud dans un délai de
trois mois.
La ministre a annoncé par
ailleurs, en ces premiers jours
de l'année 2016 un projet d'installation du Wifi dans les
espaces publics. Lequel projet
serait actuellement à l'étude ce
qui permettra, selon elle de dispenser un service au bénéfice
de l'émergence de micro entreprises qui, " contribueront à
assurer le service de proximité
et de créer des postes d'emploi
". En outre, la ministre des TIC
a tenu à rassurer les utilisateurs
quant au paiement par internet
qui accuse un retard en Algérie.
La ministre a précisé que son
Par Ammar Zitouni
Box-office nord-américain
L
“Star Wars” domine toujours
e nouvel opus de la saga
intersidérale “Star Wars”
dominait toujours le box-office
pour son troisième week-end
en salles, et tentait à présent
de doubler “Avatar” pour devenir le film aux plus grosses
recettes jamais enregistrées en
Amérique du Nord. Le “Réveil
de la Force” a aussi franchi la
barre du 1,5 milliard de dollars
engrangés dans le monde
entier depuis sa sortie il y a 19
jours, selon Disney.
En Amérique du Nord, il a
encore accumulé 90,2 millions
de dollars le week-end du jour
de l’An, d’après la société spécialisée Exhibitor Relations.
C’est un record pour un troisième week-end à l’affiche, battant les 68,5 millions de dollars
affichés par “Avatar” en 2009.
Le “Réveil de la Force”, film de
L
J.J. Abrams avec Carrie Fisher,
Mark Hamill et Harrison Ford,
avait déjà été l’objet de préventes de billets historiques, et
a connu le meilleur week-end
de sortie en Amérique du Nord
et à l’international. Le film est
déjà la production Disney aux
plus fortes recettes jamais
enregistrées aux Etats-Unis et
au Canada, à 742,2 millions de
dollars, et vise maintenant le
record d’”Avatar”.
Le long-métrage de James
Cameron est celui qui a affiche
les plus fortes recettes jamais
enregistrées en salles en
Amérique du Nord, avec 760,5
millions de dollars, et dans le
monde, à 2,8 milliards de dollars. La comédie “Daddy’s
Home” a conservé la deuxième
place du box-office ce weekend en Amérique du Nord avec
29,2 millions de dollars pour
son deuxième week-end à
l’écran, soit 93,9 millions en
tout. Le film de Sean Anders
avec
Will Ferrell et Mark
Wahlberg raconte les mésaventures d’un beau-père heureux avec la progéniture dont il
a la charge, jusqu’au jour où le
père biologique des enfants
revient.
“Les huit salopards”, un
nouveau western survolté de
Quentin Tarantino, fait un bond
spectaculaire de la dixième à la
troisième place, encaissant au
passage 15,7 millions de dollars, soit 29,0 millions en tout.
4/ “Sisters”, avec Tina Fey et
Amy Poehler, deux des
femmes comiques les plus en
vue aux Etats-Unis, conserve
la quatrième place, engrangeant 12,8 millions de dollars
18
pour son troisième week-end
(61,9 millions au total).
5/
“Alvin et les Chipmunks - A
fond la caisse”, un dessin
animé qui raconte les aventures d’une bande de petits
écureuils d’Amérique du Nord
espiègles et
de leur ami
humain, reste à la cinquième
place, avec 12,1 millions (67,3
millions au total). 6/ Pour son
deuxième week-end, la comédie dramatique “Joy”, de David
Russell
avec
Jennifer
Lawrence et Robert de Niro,
chute de la troisième à la sixième place à 10,2 millions de
dollars (38,5 millions en tout).
7/ “The Big Short - Le casse du
siècle”, sur la crise financière,
garde la septième place avec
9,1 millions de dollars (33 millions en tout).
8/ “Seul contre tous” récolte
es problèmes tant au niveau de
la société que du champ politique peuvent et doivent se
résoudre par la discussion franche, le
dialogue et la concertation et sans se
départir de l'esprit de la critique
constructive non par la violence devenue phénomène d'une amplitude, d'une
gravité exceptionnelle et qui reste un
révélateur, une " clé " permettant de
comprendre comment nos politiques
manipulent leurs discours inacceptables. La dernière forfaiture est à
mettre sur le SG de la Centrale syndicale, Sidi Saïd qui au lieu d'arguments
sociaux pour convaincre à utiliser le vulgaire et le gros mot…Et pourtant
Abdelmadjid est issue d'une région
conservatrice où ce genre de vulgarité
est banni de la société Kabyle.
Personne n'aurait jamais imaginé un
instant que le climat soit aussi nauséabond et puisse devenir à ce point
empoisonné dans la sphère politique et
sociale et que le relâchement des instincts les plus bas, de haine, de vengeance, d'animosité, en arrive à ce
niveau. Au regard de ce manque de
7,8 millions de dollars (25,3
millions en deux semaines
d’exploitation).
Le film avec Will Smith
raconte l’itinéraire d’un médecin qui dénonce les risques de
maladie cérébrale encourus
par les joueurs de football
américain.
9/ “Point Break”,
film d’action sur l’infiltration
d’un agent du FBI dans un
groupe de criminels adepte de
sports de l’extrême, remake du
film éponyme de 1991 avec
Patrick Swayze et Keanu
Reeves, récolte 6,8 millions de
dollars.
10/ Le dernier opus
de la série “Hunger Games”,
“La révolte: partie 2” ferme le
top 10 avec des recettes de 4,6
millions de dollars (274,2 millions en sept semaines).
département travaille actuellement en coordination avec les
secteurs du Commerce et de la
Justice notamment à activer
une série de lois relatives au
projet dont la loi sur le e.commerce pour protéger " les
consommateurs et les opérateurs à la fois". Quant au projet,
accusant aussi du retard relatif
à la création de la Banque postale, elle dira qu'il y'a d'autres
priorités comme moderniser le
réseau postal.
D.A
Semaine Nationale du Coran
Mobilis partenaire de l'évènement
Mobilis parraine la 17ème
édition de la semaine nationale
du Coran, qui se tiendra à
Constantine du 4 au 6 janvier
2016. Organisé sous le haut
patronage du Président de la
République,
Abdelaziz
Bouteflika, le Ministère des
Affaires Religieuses et du
Wakf, ayant pour thème " le
travail est une valeur coranique
", cette compétition religieuse
est destinée aux jeunes de différents âges des 48 wilayas du
pays. Cette noble manifestation, se déroulera sous la
forme d'un colloque scientifique
accompagné
d'un
concours de récitation du saint
coran, à l'issu desquels des
récompenses et distinctions
seront remises aux lauréats.
Eclairage
Relâchement des instincts
sérieux dont font preuve politiques et
sociaux, l'opinion publique se positionne depuis des mois dans une attitude
citoyenne sur la pratique de la démocratie et de la politique, en particulier
sur les raisons d'une telle faillite morale
et civique, et aussi dans la logique de
compréhension de la systématique de
cette généralisation. Et c'est aussi cette
rivalité sur l'expression du " gros mot "
concerne tout le monde, en particulier
ceux qui continuent à percevoir le paysage politique selon des lignes de fractures. Les âneries véhiculées à leur
sujet ne font que les diaboliser tant ils
développent eux-mêmes l'intolérance
qu'ils prétendent combattre. Ils se montrent de plus en plus provoquant eux et
leurs disciples fanatiques. Ce ne sont
pas des politiques professionnels. Aux
yeux de la nouvelle génération qui vient
de prendre connaissance des idées, de
la doctrine et de la sagesse de l'opposant nationaliste feu Hocine Aït Ahmed,
ce sont des bouffons qui se moquent
des gens en usant d'hypocrisie et de
langue de bois. Tout cela est bien loin
de la démocratie. Pour l'Etat la crédibilité du principe de la démocratie est là.
Etre capable d'accepter l'existence de
toute sorte d'individus et d'opinions, et
de les traiter au mieux en fonction de
leurs valeurs démocratiques, c'est-àdire à l'intersection de la promotion des
libertés individuelles et de la défense de
l'intérêt commun.
Les protagonistes en présence se
contredisent souvent, la critique destructive est leur exercice favori.
D'ailleurs, c'est plus important pour eux
que l'aisance et la quiétude de la société. Chacun est inspiré par ses propres
intérêts, sa propre idéologie et son
antagonisme profond, mais en définitive, avec le temps, les plus avertis des
franges de la société ont découvert que
ce n'est qu'un tapage idiot multiplié pour
des provocations rhétoriques. Le
monde politico-démocratique d'aujourd'hui est un cancer pour la société dont
7
L'accompagnement de cette
17ème édition, est une occasion de plus pour Mobilis, de
confirmer une nouvelle fois son
statut d'entreprise citoyenne, et
réitère son soutien aux programmes d'apprentissage destiné aux jeunes, qui constitue
un rempart pour tous les
musulmans contre les fléaux
sociaux.
il sera bien difficile de se débarrasser, le
moteur de la propagande, la perversité,
c'est de la subversion politique et une
autre forme de " police " de la pensée.
Formule sujette à l'interprétation littéraire au sens politique et par conséquent
l'alimentation des débordements à
risque et une situation de plus en plus
ballottée.
Un paysage de mensonge plutôt qu'un
espace d'honneur. La réalité générale
de ce marasme est nécessaire pour
appréhender l'actualité et les événements de ces derniers mois. Et si tout le
microsome algérois se tenait à une
réflexion sur ses mauvais pas, la situation politique n'en serait pas là aujourd'hui. Mais le moins qu'on puisse dire
en tout cas, c'est que beaucoup de
gens de la classe politique tous bords
confondus, ne se presse pas de faire
dans un " honneur " politique acceptable par le peuple. Mais ne dit-on pas
que la réalité dépasse souvent la fiction.
La société algérienne a toujours su au
contraire faire le tri et dire en définitive
son dernier mot. Et quand elle se décide à ouvrir la boite de Pandore, il faut
s'attendre à tout, surtout à l'imprévu.
A.Z.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Mercredi 6 janvier 2016
Quotidien national d’information
Bouroumi (El-Affroun)
Les habitants de la
Cité Bouroumi ,
dans la commune
d’El-Affroun, crient
leur désarroi et leur
impuissance face au
manque d’hygiène
qui les incommode
au quotidien. Ces
oubliés des services
de la commune
croulent sous le
poids des ordures
qui s’amoncellent,
des jours durant, à
leurs portes, les
odeurs et les
bestioles, de toutes
espèces,
envahissent
l’espace.
es terrains nus, abandonnés, sont utilisés
par certains inconscients
comme
dépotoir,
sachant que le ramassage
des ordures se fait occasionnellement tous les deux ou
trois jours, et les habitants, qui
n’ont pas le choix, doivent
subir cette situation. Aussi,
D
Une élève a trouvé la mort
et huit autres piétons dont six
autres élèves ont été blessés
dans un accident de la route
survenu lundi sur la RN 5 au village « Essmara » entre El
Eulma et Sétif, apprend-on
auprès de la Direction de la
Protection civile. L’accident s’est
produit lorsque un semi-remorque est entré en collision avec
un camion léger au niveau du
village heurtant neuf piétons qui
traversaient alors cette double
voie en direction de l’arrêt du
bus qui devait les transporter
vers El Eulma, a précisé le
chargé de communication, le
capitaine Ahmed Laâmamra.
L’élève, âgée de 15 ans a rendu
l’âme à l’hôpital d’El Eulma vers
lequel elle a été évacuée, a précisé la même source. Une
enquête a été ouverte par les
services de sécurité pour déterminer les causes réelles de cet
accident.
nes et faire preuve de bonne
volonté dans la gestion des
affaires de la commune. Les
choses se compliquent davantage dans la cité pendant la
saison des pluies avec des
stagnations des eaux boueuses et salissantes qui empoisonnent la vie des locataires
et des ménagères particulièrement. Pis encore, le réseau
d’assainissement de cette
cité, vieux de plus d’une trentaine d’années, ajoute son lot
de désagréments avec des
bouches d’égouts béantes
prêtes à engloutir un enfant en
entier. «Après une fin de nonrecevoir de la part de nos élus
communaux à nos doléances,
dira un résidant de cette cité.
Les habitants de cette cité qui
se disent oubliés et abandonnés interpellent les responsables de la wilaya pour intervenir et mettre fin à cette situation harassante.
M.Z.
Logements sociaux locatifs à Bir Ben Abed
Liste des 40 bénéficiaires
a liste définitive des 40 logements
sociaux de la commune de Bir Ben
Abed vient d’être rendue publique au
niveau de la commune, et ce, dans une
ambiance sereine. Les citoyens ont pris
connaissance des bénéficiaires dans le
calme, même si quelques-uns ont élevé
L
la voix, mais se sont finalement rendus à
l’évidence avant de vaquer à leurs occupations sans le moindre incident.
On a appris que les bénéficiaires
seront relogés dans les prochains jours.
Lors du premier affichage des recours ont
été introduits bien que tout le monde
reconnaissait que la liste était constituée
à 100 % de citoyens réellement dans le
besoin. Après la réunion de la commission de recours il n’y eut que deux noms
à être remplacés, ce qui dénote de
l’équité avec laquelle la commission a travaillé.
Le chef de daïra de Guelb El-Kebir a
dû user de diplomatie pour faire comprendre aux mécontents que la liste tant
décriée n’est que provisoire et qu’il leur
est loisible de se manifester par le biais
des requêtes et autres recours auprès de
la commission de recours de wilaya chapeauté par le wali. La déception de ceux
qui n’ont pas été retenus était immense.
Notre présence sur les lieux a été une
occasion pour de nombreux citoyens de
crier leur amertume, chacun y allait de sa
version pour tirer à boulets rouges sur la
commission de daïra.
M.Z.
Plage du Puits
de Beni Saf
(Aïn Témouchent)
CW 19 de Relizane
Impraticable à cause du colmatage
e chemin de wilaya (CW19), reliant
le chef-lieu de la daïra d’El Matmar
vers la commune de Belacel Bouzegza
en passant par les douars de Rehailia
un et deux, ainsi que Mekaikia, sur une
distance de 10 km, est devenu un tronçon praticable péniblement à force de
travaux qui ne connaissent pas la fin.
En effet, la Direction des travaux
L
véhicules sur un sol instable et perpétuellement en mouvement. Selon des
routiers empruntant ce chemin de
wilaya, «les études des sols et la
conception de la voie seraient des éléments déterminant dans la dégradation
à grande échelle». Aussi, les poids
lourds empruntant cet accès vers les
régions de l’est de Mostaganem par Sidi
publics (DTP) se trouve depuis dans une
position assez délicate du moins pour
continuer à «raccommoder » par tranches distinctes une route qui s’érode
continuellement.
Le CW sus-mentionné continue à
faire l’objet de petits chantiers souvent
pour colmater en fragments un terrain
peu résistant devant le compactage des
8
e défenseur international olympique du
RC Arbaâ Houari Ferhani, s'est engagé
lundi pour deux ans avec la JS Kabylie
devenant ainsi la première recrue hivernale du
club, a appris l'APS auprès de la direction de
l'équipe kabyle.
Le joueur a obtenu gain de cause auprès de la
commission de règlement des litiges (CRL) de la
Fédération algérienne de football (FAF) suite à
un différend financier avec la direction du RCA,
ce qui lui a permis d'officialiser son engagement
avec la JSK.
Le président kabyle Mohand Chérif Hannachi
devra encore renforcer l'équipe par deux autres
éléments avant de boucler l'opération du recrutement, qui prendra fin le 15 janvier avec la clôture du mercato d'hiver.
Un gardien de but, un attaquant ou un milieu du
terrain, seraient les postes ciblés par la direction
de la JSK.
Eliminée en 32es de finale de la Coupe d'Algérie
par le RC Relizane (1-0), la formation kabyle
entamera la phase retour par un déplacement
face au CS Constantine à l'occasion de la 16e
journée prévue le week-end du 15 et 16 janvier
2016.
Au terme de la phase aller, la JSK pointe à la
11e place au classement avec 18 points à trois
longueurs du premier relégable le RC Relizane.
L
Mohamed-Amine Belacel nouvel
entraîneur de l'EN dames
Khettab, et Chlef par Sidi Khettab, provoquent d’importants dégâts sur les couches superficielles. En attendant qu’une
oreille attentive soit à l’écoute des usagers dudit chemin de wilaya, ces derniers espèrent que ce tronçon routier
soit colmaté dans les normes dans les
jours qui viennent.
A.L.
e technicien Mohamed-Amine
Belacel a été nommé nouvel
entraîneur de la sélection algérienne
(dames) de volley-ball, a annoncé le
président de la Fédération algérienne
(FAVB), Okba Gougam.
Belacel
remplace
l'ex-entraîneur
Fayçal Gharzouli qui s'est retiré, une
décision qualifiée de "soudaine" par la
FAVB.
"Je suis à la fois surpris et déçu par la
décision de M. Gharzouli que j'ai
essayé personnellement de contacter,
jeudi pour avoir des explications sur sa
démission, mais il n'a pas daigné
répondre, ni à mes appels ni à mon
message", a tenu à expliquer Okba
Gougam, à l'APS.
Devant l'urgence des échéances qui
attendent la sélection algérienne
dames de volley-ball durant l'année
2016, notamment, le tournoi qualificatif
aux jeux Olympiques de Rio, prévu au
Cameroun en février, la Fédération a
L
Zerrouki boucle
l'opération de
recrutement d'hiver
Le milieu offensif du CABB Arreridj
Mourad Zerrouki est devenu lundi la troisième et dernière recrue hivernale de la
JSM Béjaia (Ligue 2), a annoncé le club
de la Soummam sur son site officiel.
Le club a assuré auparavant les services
de l'attaquant Hicham Benmeghit (ex-RC
Relizane) et le défenseur Messaoud
Doumi (ex-NC Magra). Les trois nouveaux
sociétaires de la JSMB ont paraphé chacun un contrat de 18 mois.
La JSMB a été autorisée à engager de
nouveaux joueurs lors du mercato d'hiver
après avoir réglé ses litiges financiers
avec d'anciens joueurs.
La formation de Yemma Gouraya devient
ainsi le troisième club, après le MO Béjaia
(Ligue 1) et le MCE Eulma (Ligue 2), à
consommer les trois licences autorisées
lors de la période des transferts d'hiver.
La formation béjaouie, dirigée par l'entraîneur Said Hammouche, a terminé la
phase aller à la deuxième place avec 26
points, en compagnie du CA Batna, à
deux longueurs du leader l'USM Bel
Abbes.
Le club, en stage actuellement à Alger,
s'est fait éliminer en 32es de finale de la
Coupe d'Algérie face à l'EC Oued Smar
(0-2).
CS CONSTANTINE :
Volley-ball :
Une tortue luth pesant 150
kg et mesurant 1,40 mètre de
long sur 0,80 m de large a
échoué sur la plage du Puits de
Beni Saf (30 km d’Aïn
Témouchent), a-t-on appris lundi
de la directrice de l’école de
formation aux techniques de
pêche et d’aquaculture (EFTPA)
de Beni Saf. Cette espèce dite «
pélagique », du nom scientifique « Dermochelys coriacea »
a été découverte dimanche à 13
heures, gisant morte sur la rive
de cette plage, a indiqué Meniri
Souad à l’APS. Une équipe de
l’école de pêche s’est déplacée
sur les lieux pour constatation
et établissement d’une fiche
technique de cette première tortue du genre apparue sur cette
plage, avant son enfouissement
par les services de la Protection
civile et d’hygiène de la commune de Beni Saf, a-t-on
signalé. « D’habitude nous rencontrons des tortues Caretta
caretta ou Grièche Caretta de
luth de la même famille
Dermochelys Coriacea, outre
les tortues de mer », a souligné la responsable. Grande
migratrice, la tortue luth est la
plus grande de toutes les tortues marines, qui fréquentent
tous les océans et mers et préfèrent les eaux profondes aux
zones côtières, a-t-on expliqué.
JSM BÉJAIA:
Houari Ferhani première
recrue hivernale
Une tortue luth
de 150 kg échoue
Mercredi 6 janvier 2016
Quotidien national d’information
JS Kabylie :
Une élève décédée
et 8 piétons
blessés
lancent-ils un appel aux services concernés pour les rappeler de leur « existence ». Ils
tiennent, en outre, à signaler
le gaspillage flagrant de l’eau,
ce précieux liquide qui coule à
longueur de journée, des
conduites et canalisations,
sans que personne ne semble
en avoir cure, et surtout pas
les responsables. Il serait
peut-être temps, pour les élus
et employés communaux, de
prendre le taureau par les cor-
Sports
Collision
dramatique à Sétif
Une Cité oubliée
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
aussitôt contacté, l'ancien coach des
dames de 2003 à 2005, MohamedAmine Belacel.
"La démission soudaine de Gharzouli
nous a surpris. Comme le temps
presse et vu les échéances qui attendent nos filles, on a aussitôt contacté
M. Belacel avec qui on s'est mis d'accord pour prendre en charge cette
équipe nationale et la préparer avec
des objectifs clairs", a ajouté le patron
de la FAVB.
Pour sa part, le nouveau coach national, Mohamed-Amine Belacel s'est dit
heureux de prendre les destinées de
l'équipe nationale dames.
"J'ai été contacté par le président pour
entraîner l'équipe. On a eu une discussion fructueuse et on s'est mis d'accord
sur des objectifs dont celui de préparer
cette sélection au tournoi qualificatif
aux jeux Olympiques de Rio.
C'est un nouveau challenge que je
prends très au sérieux et je tâcherai
d'être à la hauteur de la confiance placée en ma personne", a indiqué le nouvel entraîneur national. Une réunion de
travail est prévue ce lundi au siège de
la Fédération entre Mohamed-Amine
Belacel et la Direction technique nationale (DTN) pour arrêter un plan de travail et programmer les différents stages
de préparation. Mohamed-Amine
Belacel (49 ans) est conseiller en
sports, enseignant à l'ISTS d'Aïn
Bénian (Alger) et formateur. Durant sa
carrière d'entraîneur, il a pris les commendes de plusieurs clubs nationaux et
entraîné l'équipe nationale dames
(2003-2005) avant d'aller tenter une
expérience en Arabie Saoudite pendant
six ans (2005-2010). A son retour au
pays, Belacel a travaillé avec l'équipe
féminine de Blida en 2011 et terminé la
saison avec les garçons du club de la
même ville. Durant la saison 20122013, le nouveau coach national avait
drivé les messieurs du PO Chlef.
Mokdad (MCA) donne
son accord pour six
mois
Le milieu du terrain offensif du MC
Alger Abdelmalek Mokdad a donné son
accord pour s'engager à titre de prêt pour
six mois avec le CS Constantine (Ligue
1), a appris l'APS auprès de la direction
du club de l'Est.
Le manager du CSC Mohamed Amroune
a trouvé un accord avec le joueur qui va
signer son contrat de prêt dans les prochains jours, précise la même source.
Mokdad qui avait rejoint le Doyen l'été
dernier en provenance du RC Arbaâ n'a
pas bénéficié d'un temps de jeu assez
conséquent qui lui permet de continuer
l'aventure avec le club de la capitale.
Le joueur âgé de 29 ans devrait être ainsi
la première recrue hivernale du CSC qui
compte se renforcer par deux autres éléments en prévision de la seconde partie
de la saison, à quelques jours de la fin de
la période des transferts d'hiver fixée au
15 janvier. Au terme de la phase aller, le
CSC occupe la peu reluisante 13e place
au classement avec 16 points devançant
d'une seule unité le premier relégable, le
RC Relizane.
Le club de Cirta s'est fait éliminer en 32es
de finale de la Coupe d'Algérie face à son
voisin du MCE Eulma (1-0).
CAN-2016 (préparation) :
Kaâbache finalement convoqué pour le stage en Slovénie
international algérien de
handball, Hichem
Kaâbache, annoncé forfait pour
la 22e coupe d'Afrique des
nations (CAN-2016) en Egypte,
est finalement retenu dans la
liste des 20 joueurs convoqués
pour le dernier stage de préparation des Verts prévu du 5 au
16 janvier en Slovénie, a
annoncé la fédération algérienne de handball (FAHB).
L'instance fédérale avait
annoncé auparavant le forfait
du joueur d'Istres (France),
blessé, pour cet ultime regroupement avant le rendez-vous
continental.
Kaâbache sera soumis à des
soins intensifs, avant que le
L'
staff médical ne se prononce
sur sa participation ou non au
rendez-vous continental, précise la même source.
Outre la convocation de
Kaâbache, le staff technique
algérien a pu récupérer l'ailier
gauche du GS Pétroliers Riyad
Chahbour, de retour de blessure, et de l'expérimenté (34
ans) pivot de l'US Créteil
(France) Mohamed Mokrani.
Lors du stage de Slovénie,
l'équipe nationale, actuellement
en regroupement à Alger, disputera quatre matchs amicaux
contre des clubs locaux de
Super League: le RK Maribor
Branik (9 janvier), le RK Ormoz
(11 janvier), le RK Gorenje
Velenje (13 janvier) et enfin le
RK Celje Pivovarna (15 du
même mois).
Le Sept national est retourné
jeudi soir à Alger après avoir
effectué un stage en Serbie. Il
a affronté et battu le Partizan
de Belgrade (33-21) et l'Etoile
Rouge de Belgrade (43-21),
avant de se rendre au
Monténégro, où il a rencontré à
deux reprises la sélection
locale, soldées par une défaite
(25-19) puis un succès (24-22).
La sélection nationale s'envolera pour le Caire le lundi 18
janvier à partir d'Alger pour
prendre part à la CAN, dont
elle est le tenant du trophée.
L'Algérie évoluera lors de la
17
CAN-2016 (21-30 janvier) dans
le groupe A avec l'Egypte (pays
hôte), le Maroc, le Gabon, le
Nigeria et le Cameroun. Le
groupe B est composé de la
Tunisie, du Kenya, de la RD
Congo, de la Libye, du Congo
et de l'Angola.
Le champion d'Afrique se qualifiera aux JO-2016 de Rio et
les trois premiers prendront
part au championnat du monde
2017 en France.
Joueurs retenus pour le
stage de Slovénie :
Gardiens de but : Benmenni
Abdellah, Ghedbane Khelifa
(GS Pétroliers), Adel Bousmal
(CRB Baraki)
Joueurs de champ : Chahbour
Omar, Chahbour Riyad,
Berkous Messaoud, Berriah
Abderrahim, Zamoum Anis (GS
Pétroliers), Boudjenah
Oussama, Saker Redouane
(JSE Skikda), Daoud Hichem,
Abdi Ayoub (CRB Baraki),
Hamoud Ayat Ellah Khomeïni
(ES Aïn Touta), Djelabi
Abderaouf (O El Oued), Loudf
Mohamed (CR Bordj Bou
Arréridj), Mokrani Mohamed
Aski (Créteil, France), Rahim
Abdelkader (Istres, France),
Kieffer Sylvain (Chartres
Métropole Handball, France),
Boultif Sassi (Nasr Dubaï,
Emirats arabes unis), Hichem
Kaâbache (Istres, France).
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
LIGUE 1 MOBILIS:
RC ARBAÂ :
Six joueurs obtiennent
gain de cause auprès
de la CRL
Six joueurs du RC Arbaâ (Ligue 1
algérienne de football) ont obtenu lundi
gain de cause auprès de la
Commission de règlement des litiges
(CRL) de la Fédération algérienne de
football (FAF) et sont considérés
comme libres de tout engagement, a
appris l'APS auprès de la direction du
club.
Il s'agit de Daoud, Harrouche, Zaâlani,
Ferhani, Yettou et Moumen qui ont saisi
la CRL pour n'avoir pas perçu leurs
salaires.
Du coup, ces joueurs sont libres de
signer là où ils veulent sans la fameuse
lettre de libération lors de l'actuel mercato d'hiver qui prendra fin le 15 janvier.
Le latéral gauche de la sélection olympique Houari Ferhani est le premier
joueur à bénéficier de cette décision
puisqu'il s'est engagé dans la foulée
avec la JS Kabylie pour un contrat de
deux saisons.
Le RCA, actuelle lanterne rouge du
championnat va enregistrer ainsi une
véritable saignée avec le départ de ces
joueurs cadres.
En mauvaise posture, la formation de
Larbaâ a bouclé la première partie de la
saison à la dernière place au classement avec 8 points seulement, compromettant sérieusement ses chances pour
la survie parmi l'élite.
Le RCA a consommé déjà trois entraîneurs depuis le début de la saison:
Dziri Billel, le Franco-Serbe Daniel
Darko Janackovic et Abdenour Bousbia,
alors que Khaled Lounici s'est dit "prêt"
à reprendre du service après avoir jeté
l'éponge.
Le club reste, tout de même, toujours
en lice en Coupe d'Algérie, où il
accueillera le samedi 9 janvier la formation de l'USB Tissemsilt dans le cadre
des 16es de finale.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Relizane
Zidane appelé en sauveur
au Real Madrid
Un aménagement
urbain s’impose
Le petit village d’El
Matmar n’était, sans
doute pas destiné à
devenir un jour ce
chef-lieu de daïra.
En témoigne l’actuel
aménagement qui
demeure loin d’offrir
les moindres
commodités
urbaines.
Par A. Lotfi
e salut du Real Madrid est entre
ses mains et c'est un sacré défi:
Zinédine Zidane a été nommé
entraîneur lundi après l'éviction de
Rafael Benitez, avec la mission de sauver le club merengue d'une deuxième
saison blanche d'affilée.
Un rude baptême du feu attend l'icône
du football français (43 ans), dont les
débuts de technicien dans l'élite
auraient été plus tranquilles à la tête
d'un autre club que le Real, géant planétaire dix fois titré en Ligue des champions.
Mais Zidane, ancienne légende du club,
était sans doute destiné à y entraîner
un jour, dans le prolongement logique
de sa nomination à la tête de la réserve
à l'été 2014. Et en tant qu'entraîneur, il a
ainsi l'opportunité de se montrer d'entrée à la hauteur du joueur d'exception
qu'il a été.
"Zidane est à partir de maintenant le
nouvel entraîneur du Real Madrid. Et
pour moi c'est une fierté de t'avoir à mes
côtés parce que pour toi, le mot
+impossible+ n'existe pas", a dit le président du Real Florentino Pérez lors
d'un court discours au stade SantiagoBernabeu, en présence du Français et
de sa famille.
Cette nomination est un aboutissement
pour Zidane, même si le calendrier a
sans doute été un peu précipité par le
départ de Benitez, victime de ses mauvais résultats et qui laisse le Real à la 3e
place de la Liga, à quatre longueurs de
la première place occupée par l'Atletico
Madrid.
Fin novembre, Zidane reconnaissait
L
d'ailleurs que malgré l'obtention en mai
2015 de son diplôme d'entraîneur, il lui
manquait "beaucoup de choses" pour
franchir le pas. Mais il s'est montré plus
affirmé lundi pour sa première prise de
parole, regard droit, chemise blanche et
veste bleue.
"Je vais faire de mon mieux pour que
cette équipe gagne à la fin de l'année",
a dit Zidane. "C'est un jour très important pour moi et certainement comme
pour tous les entraîneurs, j'ai un peu
d'émotion, plus que lorsque j'ai signé
comme joueur, mais c'est normal."
"Je vais tenter d'y mettre tout mon
coeur", a-t-il ajouté. "Je crois que tout
va bien se passer".
Le candidat idéal
"Zizou" est apparu ces dernières semaines comme le candidat idéal, outre le
fait d'être immédiatement opérationnel:
il reste adulé par les supporteurs du
Real, qui se souviennent de sa volée
d'anthologie en finale de la C1 2002, il
connaît bien le club pour y avoir joué
cinq ans (2001-2006) avant de rejoindre
l'encadrement en 2009, et c'est un protégé du président Florentino Pérez.
"Il sait mieux que personne ce que c'est
que d'être dans l'équipe première du
Real Madrid, il connaît ce banc difficile
et ces joueurs", a souligné le dirigeant
lundi.
La question reste de savoir comment le
Ballon d'Or 1998 parviendra à remettre
d'aplomb une équipe déboussolée par
la gestion de Benitez et démoralisée
par une année 2015 catastrophique:
aucun trophée majeur, une hécatombe
de blessures et des scandales extrasportifs à répétition, comme la mise en
examen de Karim Benzema par la justice française dans l'affaire de chantage
présumé à la sex-tape de son partenaire
de l'équipe de France Mathieu
Valbuena, ou bien l'incroyable bourde
de la titularisation en Coupe du Roi d'un
joueur suspendu.
Mais Zidane connaît bien les joueurs,
qui l'apprécient: il était l'adjoint de Carlo
Ancelotti (2013-2014) lors de la
conquête de la "Decima", la fameuse
dixième C1 de l'histoire du club, et il a
souvent été qualifié de "grand frère" par
Benzema.
Sera-t-il à la hauteur du défi ? Sur le
banc de la réserve, "ZZ" a raté la montée en 2e division au printemps dernier,
même s'il laisse aujourd'hui le Real
Madrid Castilla à une très bonne 2e
place de la Segunda B (3e division).
Le Français va devoir s'adapter très vite
à l'élite, avec un premier match samedi
contre le Deportivo La Corogne en Liga.
Sa priorité devrait néanmoins être la
Ligue des champions, où le Real affrontera l'AS Rome en huitièmes de finale
(17 février-8 mars).
Et pour commencer sa nouvelle vie,
"Zizou" ne sera pas trop dépaysé: il a
débuté hier par un entraînement ouvert
au public dans le stade Alfredo Di
Stéfano du centre d'entraînement du
club, où il dirigeait jusqu'à présent les
matchs de la réserve du Real.
NA Hussein Dey :
Bendebka "impatient" de rejoindre
Vitoria Guimaraes
e capitaine du NA
Hussein Dey Sofiane
Bendebka s'est dit lundi
"motivé et impatient" de tenter une expérience avec la
formation portugaise de
Vitoria Guimaraes (division
1) lors de l'actuel mercato
d'hiver.
"Je suis très motivé à l'idée
d'aller monnayer mon talent
à Guimaraes. Mon agent a
envoyé mon CV (ndlr, curri-
L
culum vitae) à la direction du
club et je suis dans l'attente
d'une offre officielle qui
devrait parvenir prochainement au NAHD", a affirmé
Bendebka au site spécialisé
Kooora.
Formé au Nasria, Bendebka
a réussi à s'imposer au sein
de la formation des "Sang et
Or" en devenant capitaine à
l'âge de 23 ans.
Sous contrat avec le NAHD
16
n effet, élevée en rang
de
sous-préfecture
lors du dernier découpage administratif, la circonscription d’El Matmar reste
incontestablement la moins
lotie en matière d’infrastructures urbaines, à travers toute la
wilaya de Relizane. Pourtant,
en matière de démographie,
elle n’est pas aussi moins lotie
dès lors que ses habitants
E
Grand frère
jusqu'en 2018, il aura besoin
de l'aval de ses dirigeants
pour pouvoir jouer au
Portugal.
Le président du NAHD
Mahfoud Ould Zmirli a
refusé l'idée d'un "prêt gratuit" de son joueur.
"Il n'est pas normal que
notre joueur aille dans un
club sans contrepartie,
comme il n'est pas normal
que ce club n'a pas daigné
envoyer ne serait-ce que
une correspondance officielle dans ce sens" a
regretté le premier responsable du club à la presse.
Dans le cas où le transfert
viendrait à voir le jour,
Bendebka deviendrait le
deuxième joueur algérien à
porter les couleurs de Vitoria
Guimaraes après l'attaquant
international algérien Hilal
Soudani (2011-2013).
avoisinent le nombre de
60.000. Tout ce beau monde
donc n’a d’affluence que pour
ces deux « petits » chef-lieux
que sont Belacel, Sidi
M’hamed Benaouda, ce dernier étant encore une fois le
chef-lieu de daïra. Une agglomération traversée par le CW
14 sur une longueur de 23 km
et quelques dizaines de
mètres embellie par des
immeubles et locaux commerciaux. Pour le passant pro-
fane, il ne parierait pas un sou
sur le fait que cette bourgade
soit un chef-lieu sous-préfectoral. Aujourd’hui, tout un nouvel aménagement urbain s’impose car il demeure impératif
que la localité remplisse
convenablement son statut
urbain en effectuant une nouvelle planification à même de
répondre aux exigences de
son développement.
La démolition, par exemple, de quelques vieilles bâtis-
ses pour implanter de nouveaux immeubles, le transfert
de la stèle de martyrs de la
place ou elle se trouve vers le
cimetière des chouhada,
l’agrandissement et l’aménagement des principales artères et bretelles, le remplacement du réseau souterrain,
autant de mesures à prendre
pour faire d’El Matmar une
vraie ville et un réel chef-lieu
de daïra.
A.L.
En cours de réalisation à Oued R’hiou
Une piscine de proximité
semi-olympique
e projet d’une piscine de proximité au
profit de la commune de Relizane est
en cours de réalisation, a-t-on-appris
auprès du maire. L’ouvrage dont les
dimensions se rapprochent des normes
semi-olym- piques, est implanté au cheflieu communal d’Oued R’hiou. «La première tranche de ce projet est achevée.
Elle a été réalisée sur l’exercice 2010 des
plans communaux de développement. La
dotation budgétaire de l’année en cours
L
nous a permis de mobi-liser une autre
enveloppe pour couvrir les travaux de
mise en place d’une charpente métallique», nous a confié le maire, qui appelle
néanmoins de ses vœux le concours des
programmes sectoriels pour mener le
projet à bon port dans les meilleurs
échéances. «Cet équipement public, le
premier du genre dans ladite commune,
profitera à toute la jeunesse de la région,
y compris celle des circonscriptions limi-
trophes», souligne le P/APC. Par rapport
à la disponibilité de l’eau en quantité suffisante pour alimenter de manière régulière le bassin, le maire soutient ne pas
nourrir de soucis. «La ressource existe à
profusion, car nous disposons à la fois de
forages et de captages de sources, sans
oublier que notre commune sera raccordée à l’eau du barrage de Gargar »,
dira-il.
A.L.
Immeuble vétuste de Zerarka
Les habitants se plaignent
es habitants de l’immeuble vétuste de Zerarka, sis
au chef-lieu de Relizane, ont
lancé, hier, un appel pressant
aux autorités locales suite à
l’effondrement d’une partie du
mur de cette bâtisse. Les dix
familles sont encore sous le
choc et appréhendent le pire,
puisque cet immeuble R+1,
est dans un état de vétusté
avancé et qu’elles ont été
sommées de quitter les lieux.
«Mais pour aller où ?» s’interrogent les habitants. Les services de la Protection civile ont
déjà avisé les familles de la
gravité de la situation. A l’intérieur des appartements, on
peut constater de visu ; murs
effrités, odeurs d’humidité et
toits lézardés. Tout est en
ruine, souligne-t-on. Face au
L
Mercredi 6 janvier 2016
Quotidien national d’information
Espagne:
Meftah (USM Alger)
suspendu un match
Le défenseur de l'USM Alger
Mohamed Meftah a écopé d'un match
de suspension et d'une amende de
50.000 DA pour contestation de décision, lors du derby face au MC Alger (00) de mise à jour du championnat disputé le 22 décembre dernier, a indiqué
lundi la Ligue de football professionnel
(LFP).
D'autre part, la commission de discipline de la LFP a infligé une amende de
200.000 DA à l'ex-joueur éthiopien du
MCA, Salah Eddine Said. L'international
éthiopien qui a résilié son contrat avec
les Vert et Rouge récemment avait provoqué des incidents sur le banc de touche lors du derby algérois.
De son côté, le CR Belouizdad a été
sanctionné d'une amende de 50.000
DA pour son retard dans la livraison
des panneaux publicitaires du sponsor
officiel de la Coupe d'Algérie Mobilis
pour leur pose au stade, lors de la rencontre des 32es de finale contre l'ASO
Chlef (4-1).
Mercredi 6 janvier 2016
danger, les sinistrés ont interpellé les autorités locales afin
de dépêcher une commission
pour s’enquérir de la gravité
de la situation. Ils revendiquent leur relogement, seule
solution leur évitant d’être
ensevelis sous les décombres. Pour information, le problème lié aux effondrements
d’immeubles
vétustes
à
Relizane est récurrent. Des
sit-in de protestation sont
organisés périodiquement par
les occupants de ces habitations insalubres, qui réclament
leur relogement. A titre de rappel, au mois de juin dernier,
les habitants précaires ont
manifesté
plusieurs
fois
devant la daïra de Relizane
pour exiger d’être relogés
dans les plus brefs délais suite
à l’effondrement partiel de leur
immeuble.. C’est dire combien
le problème des habitations
précaires est épineux et
mérite toute l’attention des
pouvoirs publics.
A.L
Deux dealers arrêtés
Saisie de 170 psychotropes
Selon un communiqué rendu public par la cellule de communication près de la Sûreté de wilaya que les éléments de la
police judicaire ont réussi l’arrestation de deux personnes et la
saisie de 170 comprimés psychotropes Ecstasy. C’est suite à
une information parvenue à leurs services et dénonçant l’activité douteuse d’un jeune que les hommes en bleu se sont
mobilisés et ont dressé leur souricière au sujet désigné. Une
fois arrêté, il fût fouillé et une quantité de 20 comprimés a été
saisie. Passé aux aveux, le mis en cause a vite dénoncé son
fournisseur qui fut lui aussi arrêté en possession de 150 comprimés. Présentés au parquet de Relizane, les deux acolytes
ont placés derrière les barreaux pour répondre aux griefs retenus contre eux qui sont détention illicite de psychotropes et
dealer ajoute le dit communiqué.
A.L.
9
Plusieurs salons et
expositions d’artisanat
en perspective
Le know-how, bien
en évidence
La Chambre de l’artisanat et
des métiers de Relizane a prévu
pour les vacances d’hiver, des
salons et des expositions pour
faire découvrir les produits de l’artisanat et les promouvoir, dans le
cadre de la campagne nationale
d’encouragement de la consommation du produit national, a fait
savoir en début de semaine, le
directeur de la Chambre. Celle-ci
a ainsi programmé un premier
salon sur l’ameublement à partir
du 25 décembre prochain aux
galeries de Relizane avec la participation d’artisans de différentes
wilayas du pays. Plusieurs produits de 13 métiers seront exposés dans ce salon qui se poursuivra jusqu’au 2 janvier prochain,
dont ceux de verrerie, de ferronnerie d’art, de sculpture sur bois, de
maroquinerie et de vannerie. Ce
rendez-vous économique contribuera à encourager les gérants de
complexes touristiques, d’hôtels,
de restaurants et de stations thermales à acquérir des produits
nationaux d’ameublement pour
leurs établissements, en application des orientations du ministre
de l’Aménagement du territoire, du
Tourisme et de l’Artisanat. Des
expositions de produits artisanaux
seront organisées après le mois
de janvier le long d’Eden Park
qui connait un grand flux, venus
des quatre coins du pays.
A.L.
Commerce informel
La sonnette d’alarme
Les petits commerces poussent comme des champignons au
chef-lieu de Relizane et beaucoup
échappent au contrôle des services d’hygiène. C’est surtout dans
les arrières boutiques qu’il y a une
absence totale d’hygiène et c’est
au service des urgences de
l’Etablissement hospitalier public
Mohamed Boudiaf qu’on peut se
renseigner sur les multiples intoxications alimentaires qui sont enregistrées chaque jour. Dans une
boulangerie, un citoyen a annulé
sa commande de pain, après avoir
constaté que le boulanger avait
mis du tabac à chiquer dans sa
bouche et qui, sans se nettoyer
les mains, allait lui servir le produit
le plus consommé chez nous. Un
autre citoyen s’est plaint de douleurs au niveau de l’abdomen,
après sa sortie d’un restaurant. La
liste des consommateurs qui ont
eu des infections abdominales est
longue et tout le monde sait que la
majorité des plats sont préparés
avec de l’huile qui est utilisée plusieurs fois et aussi que les assiettes et les verres sont très mal nettoyés. Dans la ville de Relizane,
les citoyens qui prennent quotidiennement leurs repas dans les
fast-foods, gargotes et restaurants, sont de plus en plus nombreux et la nourriture malsaine est
dangereuse pour la santé des
clients consommateurs. C’est surtout en été que les sandwichs et
les plats préparés rapidement sont
douteux, occasionnent ainsi et
assez souvent des séquelles au
niveau de l’estomac. La sonnette
d’alarme est tirée et il est temps
que les services de contrôle frappent fort.
A.L.
Régions
Mercredi 6 janvier 2016
Salon international
de l’industrie alimentaire
à El Bahia
Dispositif de sécurité spécial le 31 décembre à Oran
Moteurs truqués
A la rencontre
des sans-abris
Volkswagen sera poursuivie
par les USA
On attend du neuf…
Cette édition qui se tiendra du 4
au 12 mars prochain, a pour objectif
principal, de contribuer à une meilleure
connaissance du potentiel du secteur
industriel agro-alimen-taire national.
Elle sera organisée par l’agence de
communication «Proximity PR. Depuis
sa première édition en 2013, ce salon a
participé au développement de divers
créneaux dans différents secteurs des
filières, tels l’emballage, le conditionnement des aliments entre autres, soulignent les organisateurs. L’occasion
sera aussi de présenter l’ensemble de
la chaîne de valeur ajoutée à partir de
la fabrication et l’amélioration de l’emballage, en passant par l’emballage luimême et la distribution, jusqu’à l’assurance de la qualité et la protection du
consommateur. Des conférenciers du «
Siag Congrès » présenteront des
approches intéressantes dans le
contexte du débat actuel sur la gestion
durable dans la sécurité alimentaire.
200 exposants, pour ne pas dire plus,
sont attendus à la 4e édition du salon
international de l’industrie alimentaire
(Siag), prévue donc en mars prochain
au Centre des conventions d’Oran. Le
Siag a permis, également, l’instauration
d’un espace privilégié de rencontres
permettant aux entreprises algériennes
et étrangères d’échanger leurs expériences et de développer des relations
d’affaires mutuellement bénéfiques.
Pour cette 4ème édition, un riche programme d’animation a été tracé, entre
conférences, rencontres, et forums de
discussion qui seront animés par des
experts sur des sujets d’actualité
comme la sécurité alimentaire, le packaging et les potentialités du secteur
agroalimentaire.
M.B.
Projet ville bénévole
Impliquer un maximum
de monde dans l’action
Le projet «Oran ville bénévole», a
été lancé avant-hier, avec l’implication
de 25 associations oranaises, selon
Houari Zouaoui, organisateur de l’évènement initié par le groupe local «Ness
El Kheir». Ce projet a pour objectif
d’impliquer un maximum de monde
dans l’action bénévole (artistes, sportifs, fonctionnaires et simples citoyens),
en plus de consolider les relations entre
différents acteurs et valoriser les efforts
de volontariat en dehors du mouvement
associatif (les bénévoles libres), a souligné Zouaoui. Il s’agit d’un programme
d’une cinquantaine d’actions humanitaires, environnementales, sociales,
éducatives et sportives, qui s’étalera
sur toute l’année 2016. Le concept du
bénévolat n’est pas nouveau dans la
ville d’Oran, a-t-il rappelé lors de la
cérémonie de lancement du projet,
citant plusieurs exemples d’actions
ancrées dans la culture oranaise telle
que El waada et touiza. Des repas
chauds pour les sans abris, des visites
aux malades dans les hôpitaux, ainsi
qu’aux locataires des hospices de
vieillards et des centres de l’enfance
assistée, des spectacles de divertissement, des cours de soutien scolaire au
profit des orphelins du centre de
Misserghine figurent au programme de
ce projet. Au volet environnemental,
plusieurs actions sont programmées
dont des sorties avec les éboueurs, des
campagnes de sensibilisation sur la
propreté, le tri des déchets et la préservation des espaces verts. Un marathon
et un tournoi inter-wilaya entre les
centres de l’enfance assistée font partie
du volet sportif de cette initiative.
M.B.
Économie
Mercredi 6 janvier 2016
Une virée nocturne,
à laquelle la presse
a été conviée, a été
organisée par la
Sûreté de wilaya et
a mobilisé plusieurs
unités, notamment
des éléments de la
Brigade de
recherches et
d’investigations
(BRI), ceux des
Sûretés urbaines et
des Unités
républicaines de
sécurité (URS) en
plus des éléments
des BMPJ et de la
voie publique,.
Par Mourad Belkaïd
ne tournée de la police a donc été effectuée dans la nuit
d’avant-hier à Oran avec le
double objectif d’aller à la
rencontre des sans-abris et
d’inspecter le dispositif de
sécurité spécial mis en place.
Le cortège s’ébranla à 22
heures. Destination, M’dina
J’dida (ville nouvelle), aux
abords du centre de rééducation, sis au boulevard des
Martyrs, et de la Place du 11
décembre 1960 (ex-Place
Roux), lieux privilégiés des
Sans domicile fixe (SDF).
Ces derniers étaient installés
sur des couches de fortune,
de vieux matelas et des cartons, essayant tant bien que
mal de se tenir au chaud en
cette nuit glaciale de fin d’an-
U
Les Etats-Unis ont
annoncé lundi avoir intenté
une action judiciaire contre
Volkswagen et ses filiales
haut de gamme Porsche et
Audi pour “violations” des
lois américaines
antipollution qui pourraient
lui coûter au moins 20
milliards de dollars.
a plainte d’aujourd’hui est
une première étape pour traduire en justice Volkswagen
pour avoir échoué à révéler un logiciel
truqueur au moment où il cherchait à
faire certifier ses véhicules diesel auprès
de l’EPA”, explique Barbara McQuade,
procureur fédéral du Michigan (nord)
dans un communiqué. “Les Etats-Unis
vont recourir à tous les remèdes appropriés contre Volkswagen pour obtenir
réparation des violations présumées de
nos lois sur la qualité de l’air”, assure
pour sa part John Cruden, un des
“L
née. Les éléments du SAMU
Social et ceux de la police
sont d’abord allés à la rencontre des sans abris afin de
les rassurer d’abord, tentant
de les convaincre de
rejoindre les abris de Diar
Errahma, mais sans grands
résultats. A l’instar du reste
du pays, cette nuit est celle
de la «solidarité avec les
sans-abris», dira le commissaire
Rahmani
Abderahmane, directeur de
la cellule d’information de la
Sûreté de wilaya d’Oran, qui
conduisait cette opération.
Un élément du Samu social,
habitué de ces sorties nocturnes, dira que la plupart des
sans-abris proviennent des
wilayas limitrophes et sont
âgés généralement entre 18
et 60 ans, parfois davantage.
Côté
circulation, sur le
Boulevard
Colonel
Benabderrezak (2e boulevard périphérique), elle était
fluide, mais à l’approche du
rond-point jouxtant le siège
de la wilaya, le trafic commençait à devenir de plus en
plus dense. Au pont Zabana
menant vers Oran-est, les
embouteillages sont devenus
de plus en plus fréquents.
Les policiers de la voie
publique veillaient au grain,
mais le flux, notamment vers
le centre-ville, devenait, parfois, de plus en plus difficile à
gérer. Des éléments du
Samu social de la Direction
de l’action sociale et de solidarité (DASS) de la wilaya
d’Oran complétaient ce dispositif. Les policiers ont offert
aux sans-abris des packs fermés contenant de la nourriture. «Plus de 2.000 policiers
ont été déployés, durant les
dernières 48 heures à Oran,
pour assurer la sécurité des
biens et des personnes», a
déclaré le chef de Sûreté de
wilaya
d’Oran,
Nouasri
Salah. Ce dispositif de police
a été mis en place au niveau
des zones réputées sensibles de la wilaya, notamment les points les plus fréquentés comme le centreville et au niveau du pont
Zabana, ainsi qu’à Oran-est
(Akid Lotfi, Haï Sabah, Haï
Yasmine,
Haï
Nour).
Patrouilles pédestres, véhicules de police stationnés à
chaque place publique,
chaque rond-point et carrefour constituait le dispositif de
sécurité mis en place. Un
nombre appréciable de policiers s’offrait à la vue des
passants, essentiellement
des familles déambulant sur
les artères de la ville en
attendant les 12 coups de
minuit, bravant le froid glacial
pour quelques instants de
bonheur et de dépaysement.
Au front de mer, non loin de
la 16ème sûreté urbaine, le
chef de sûreté de wilaya, le
contrôleur de police Nouasri
Salah, en compagnie de ses
collaborateurs, attendait le
convoi, n’hésitant pas à
engager la conversation avec
les passants, leur posant des
questions et répondant aux
leurs.
Aucun incident notable n’a
été constaté en cette nuit du
nouvel an durant laquelle les
Oranais ont accueilli 2016
dans la joie et l’allégresse.
Certains sont venus de loin.
En effet, les plaques d’immatriculation des véhicules circulant sur les rues et les boulevards d’Oran témoignent de
cet état de fait. Il y en avait de
toutes les wilayas de l’ouest
et du sud-ouest du pays et
même quelques-unes du
Centre et de l’Est.
M.B.
Consultations à l’EHU 1er Novembre 1954
Bilan plus que positif
elon les chiffres communiqués par
la cellule de communication, le
nombre des consultations a atteint les
231 989, celui des hospitalisations 32
871 et il a été enregistré 53 409
malades admis à l’hôpital par jour.
Concernant les actes opératoires, 12
059 opérations chirurgicales ont été
effectuées durant cette même période.
Ainsi, l’Etablissement hospitalier universitaire (EHU) 1er Novembre 1954
d’Oran est un instrument de mise en
œuvre de la politique nationale de
santé, dans le domaine des soins de
haut niveau et de la politique nationale
de formation supérieure et de recherche
médicale. A Oran, les services des
UMC, de tous les hôpitaux, sont quotidiennement, pris d’assaut par des
dizaines de personnes. Les équipes
médicales des services d’UMC, de la
S
10
majorité des hôpitaux, à Oran, n’arrivent
pas à répondre au flux de malades qui
viennent de partout. Ces services se
retrouvent saturés et le personnel
constamment, sollicité avec tout ce que
cela induit comme stress et autres pressions. Cet afflux influe, négativement,
sur la qualité des prestations. Le service
des Urgences médicales et chirurgicales et celui de Gynécologie obstétrique enregistre la plus grande charge
de travail. Avec 46.127 consultations,
7.082 admissions, 2.926 interventions et
1.220 malades évacués, le service des
UMC vient en tête de liste des services
qui reçoivent le plus de malades. Ce
service enregistre une moyenne de 140
consultations, par jour, et fait face, à une
grande affluence de citoyens. Parmi ces
cas figurent les victimes d’accidents de
la route, les victimes de blessures à l’ar-
me blanche, les victimes des accidents
domestiques, les malades chroniques.
La raison des choses oblige, afin d’assurer une prise en charge optimale des
malades urgents, de faire le tri. Les cas
critiques sont pris en charge aux UMC
et les autres sont orientés vers les
EPSP. Les urgences médicales sont
souvent confondues avec un service de
consultation. Ce sont de faux malades
qui auraient pu être pris en charge dans
les établissements de santé de proximité (EPSP). Pour le cas du service des
UMC, 25%, seulement, sont de véritables urgences. Les situations de travail qui se détériorent chaque jour, sont
à la base de tous les problèmes et on
est contraint de gérer le stress des
malades et de leur entourage», dira un
médecin urgentiste.
M.B.
ministres adjoints de la Justice. Le
ministère de la Justice (DoJ) et l’Agence
américaine de l’Environnement (EPA)
accusent le groupe automobile d’avoir
équipé 600.000 véhicules diesel d’un
logiciel leur ayant permis de polluer
“excessivement” sans se faire prendre,
“trompant (ainsi) les consommateurs et
affectant leur santé”, selon la plainte.
Les deux régulateurs demandent des
dommages et intérêts pouvant s’élever
à au moins 20 milliards de dollars et le
remboursement de leurs frais de justice.
Dans le détail, ils attendent de la justice
qu’elle impose une pénalité d’au moins
32.500 dollars pour chaque véhicule
affecté. A ceci s’ajouterait au moins
2.750 dollars par logiciel installé.
Volkswagen, qui a recruté un avocat de
renom américain pour l’aider à gérer
cette crise sans précédent, a déjà mis de
côté 6 milliards d’euros en prévision
d’éventuels amendes et accords. “Nous
allons lire et examiner la plainte”, a
déclaré Eric Felber, un porte-parole du
groupe cité par l’agence AFP, ajoutant
que VW “coopère étroitement avec les
autorités américaines”. La plainte a été
déposée devant un tribunal du Michigan
et sera ensuite transférée en Californie
où sont assemblés les recours en nom
collectif de particuliers contre le géant
allemand. Cette action judiciaire ne
concerne que le volet civil de cette affaire et est distincte de l’enquête au pénal
que conduit actuellement le DoJ. Le
scandale des moteurs truqués de
Volkswagen a éclaté en septembre aux
Etats-Unis et s’est répandu à travers le
monde: au total 11 millions de véhicules
VW ont été équipés d’un logiciel permettant de fausser les tests antipollution. Le
mastodonte aux douze marques a pour
l’instant suspendu une poignée de
cadres dirigeants, et son patron de 2007
à 2015, Martin Winterkorn, a démissionné tout en affirmant n’avoir rien su de
l’installation de logiciels truqueurs. Son
successeur, Matthias Müller, a décidé de
faire preuve d’humilité et de lancer un
programme d’économies. VW s’est déjà
excusé et va réduire d’un milliard d’euros ses investissements en 2016. Une
réduction des primes est aussi envisagée. Les ventes, elles, ont commencé à
pâtir du gel de la commercialisation des
modèles concernés au point que
Volkswagen a renoncé à la couronne de
premier constructeur mondial, portée
par le japonais Toyota, et qu’il convoitait
cette année.
Salon du savoir-faire algérien à Oran
20 grands domaines professionnels
en exergue
e Salon de la fabrication et
du savoir-faire algériens
(Pro In Algeria), prévu février
prochain à Oran, verra la représentation d’une vingtaine de
grands domaines du champ
productif national, ont indiqué
lundi les organisateurs de cette
manifestation
économique.
“Plus de vingt domaines investis
par des professionnels algériens seront mis en relief lors de
L
cet événement programmé du 7
au 10 février prochain au
Centre des Conventions d’Oran
+Mohamed
Benahmed+
(CCO)”, a précisé le responsable
du Salon, Tarik
Messaoudène, dans un communiqué transmis à l’APS. Ce large
panel d’activités comprend,
entre autres, les usines de production nationale, les constructeurs d’usines clefs en mains,
l’artisanat, la menuiserie, le
mobilier urbain, les travaux de
maintenance électrique, la
logistique et manutention, l’apprentissage et la formation professionnelle, et les services
(banques, assurances, leasing).
Espace professionnel à vocation économique, impliquant
directement le secteur de la
production nationale, le Salon
“Pro In Algeria” s’inscrit dans “la
continuité de l’élan impulsé par
les différents dispositifs de l’Etat
en faveur des opérateurs et
porteurs de projets viables et
générateurs d’emploi”, a souligné M. Messaoudène. Quelque
200 professionnels nationaux
sont attendus à cet événement
qui est également ouvert aux
opérateurs étrangers à l’instar
des investisseurs et des sociétés qui proposent des usines
clefs en mains et des solutions
censées dynamiser la production en Algérie, a-t-il fait valoir.
“De la petite brique aux grandes
usines, construisons et consommons Algérien” constitue le slogan de ce Salon, organisé par la
société
événementielle
Marcom Plus Agency, basée à
Alger, en partenariat avec la
Direction du Centre
des
Conventions d’Oran.
Selon son gouverneur
Prix du pétrole à New York
Porto Rico ne veut pas être
“renfloué” par les Etats-Unis
En baisse à 36,76 dollars
Les cours du pétrole ont fini en baisse lundi à New York, l’inquiétude suscitée par le regain
de tensions entre l’Arabie saoudite et l’Iran ne suffisant pas à compenser la déprime provoquée par les excédents mondiaux de production. Le cours du baril de référence (WTI) pour
livraison en février a perdu 28 cents à 36,76 dollars sur le New York Mercantile Exchange
(Nymex). En début de séance, “les marchés du pétrole ont été soutenus par la hausse des
tensions entre l’Arabie saoudite et l’Iran, après que l’Arabie saoudite a exécuté un dignitaire
chiite influent samedi sous l’accusation de terrorisme, déclenchant des manifestations puis
une rupture des relations diplomatiques”, a expliqué Tim Evans, chez Citi. “L’inquiétude c’est
que les tensions anciennes pourraient se réveiller jusqu’à déboucher sur une forme de
confrontation militaire directe, menaçant la production et le transport de pétrole dans la
région”, a-t-il expliqué. “D’un autre côté, les tensions rendent encore un peu plus difficile la
possibilité d’un accord à l’Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) pour réduire
volontairement l’offre” et soutenir les cours, a ajouté M. Evans. L’Iran et l’Arabie saoudite font
tous les deux partie de ce cartel. Pour John Kilduff, chez Again Capital, “les excédents du marché représentent une force immuable et rien d’autre qu’une guerre pourrait y mettre fin”. La
plupart des analystes doutaient qu’un rebond des cours du brut soit justifié pour l’heure, dans
la mesure où la production des pays du Golfe, qui compte pour près de 30% de l’offre mondiale de pétrole, n’était pas menacée dans l’immédiat.
“De faibles liquidités au démarrage de la nouvelle année ont probablement exacerbé la réaction des marchés pétroliers à
(cette) dispute politique qui est peu susceptible de perturber la production”, commentait Jasper
Lawler, analyste chez CMC Markets. Par ailleurs, le marché est également en proie à des
inquiétudes pour la demande, après l’annonce d’une nouvelle contraction de l’activité manufacturière en décembre en Chine, premier importateur mondial de pétrole. Cette statistique a
entraîné une dégringolade des Bourses chinoises, qui ont fini par être arrêtées prématurément, et a plombé ensuite les marchés d’actions européens et américains.
15
L’archipel américain de Porto Rico, en défaut de paiement partiel, ne veut pas d’un “renflouement” des Etats-Unis mais réclame les
moyens légaux de restructurer sa dette de quelque 70 milliards de
dollars, a déclaré son gouverneur lundi. “Nous ne voulons pas d’un
renflouement. Nous voulons juste les moyens de régler cette crise”,
a déclaré Alejandro Garcia Padilla sur la chaîne américaine CNBC
alors que l’île va faire défaut lundi sur quelque 36 millions de dollars
de dette. L’agence de notation Standard and Poor’s a annoncé en
conséquence que les titres de dette concernés seront rétrogradés
dans la catégorie “D” correspondant à un défaut. Rattaché aux EtatsUnis à la fin du XIXe siècle, Porto Rico avait prévenu qu’il ne pourrait plus honorer l’ensemble de ses obligations financières après des
années de récession qui ont fait gonfler sa dette et chuter ses
recettes. “Nous n’avons plus d’argent”, a résumé le gouverneur. “Ce
n’est pas un problème politique, c’est simplement des mathématiques”. M. Garcia Padilla a exhorté le Congrès des Etats-Unis à doter
son île de la capacité légale, offerte aux municipalités américaines,
de se placer sous la protection de la loi sur les faillites pour restructurer sa dette à l’abri de ses créanciers. “Ce que nous voulons c’est
un cadre juridique dont profiteront Porto Rico et ses créanciers”, a-til dit, rappelant que l’île disposait de ce droit jusqu’en 1984.
L’administration Obama plaide pour cette modification législative mais
reste bloquée par l’hostilité des républicains, majoritaires au Congrès.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Publicité
Quotidien national d’information
WILAYA D'EL BAYADH
DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS
En application des dispositions de l'article 125 du décret
présidentiel n°10/236 du 07/10/2010, portant
réglementation des marchés publics modifié et complété.
Le Wali de la Wilaya de Mascara informe les
soumissionnaires ayant participé au 3ème avis d'appel
d'offres national restreint n° 127 du 10/11/2015 publié par
les quotidiens nationaux El Djoumhouria le 26/11/2015,
qu'à l'issue de l'évaluation des offres techniques et
financières conformément aux dispositions des articles 18
et 19 du cahier des charges approuvé par Monsieur le Wali
le 03/09/2015 sous le n° 222/15, le marché relatif à la
réalisation d'une Résidence d'Hôtes au profit de
l'Administration Locale à Mascara, (travaux reste à
réaliser) lot : Revêtement / menuiserie / peinture et
vitrerie attribué provisoirement à l'entreprise BELKEBIR
Mohamed (NIF : 164290101796170) proposant un montant
de 155.028.071,25 DA et un délai de Sept (07) Mois.
Conformément aux dispositions de l'article 49
du décret présidentiel n°10-236 du 07-10-2010
portant réglementation des marchés publics. La
direction de la jeunesse et des sports de la
wilaya d'El- Bayadh déclare l'annulation
d'attribution provisoire de l'opération suivante ;
Achèvement d'une piscine couverte
à El Abiodh
Lot N°01 : Achèvement des travaux de
bâtiment
NIF : 099032015036825
Entreprise
Montant de l'offre Montant de l'offre
avant vérification après correction
Lot N°01;
Achèvement ETB SLIMANOU 102.378.444,48 DA 102.378.444,48 DA
des travaux CHAFIK NIF :
de bâtiment 198006080069331
Délai
14 mois
OB
Pour toute éventuelle contestation du choix, un recours peut
être introduit auprès de la commission de wilaya des
marchés publics, sise au siège de la wilaya de Mascara cité
administrative et ce, dans un délai de dix (10) jours à
compter de la première publication du présent avis dans la
presse nationale et dans le BOMOP.
Moins
disant
LE DIRECTEUR
Tribune des Lecteurs - Mercredi 6 janvier 2016
ANEP 000 072/31
Tribune des Lecteurs - Mercredi 6 janvier 2016
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
ANEP 000 151/31
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
MINISTERE DE L'HABITAT, ET DE L'URBANISME
OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILERE DE LA
WILAYA DE MASCARA
N° IDENTIFICATION FISCALE 099329019073902001
MINISTRE DE L'HABITAT DE L'URBANISME ET DE LA VILLE
Office de promotion et de gestion immobilière
de la wilaya de Mascara
NIF : 099329019073902001
AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL
RESTREINT N°03/2016
AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE
L'office de Promotion et de Gestion Immobilière de Mascara sise à Rue Sidi Kada
Belmokhtar Zone 8- wilaya de Mascara lance un avis d'appel d'offres national restreint pour
la réalisation des travaux de VRD des 120 logements publics locatifs à AIN FEKAN
( programme quinquennal 2010/2014) 2ème tranche 2011
Lot unique : Assainissement + AEP + Eclairage extérieur + voirie+ travaux de trottoir +
espace vert + mur de soutènement et aire de jeux
Conformément aux dispositions des articles 49, 114 et 125 du décret présidentiel
N° 10/236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des
marchés publics, l'office de promotion et de gestion immobilière de Mascara sis
à rue Sidi Kada Belmokhtar zone 08 informe l'ensemble des soumissionnements
ayant participes à l'avis d'appel d'offres national restreint N°44/2015 paru dans
les quotidiens nationaux " El Djoumhouria " en date du 24/11/2015 et " Ouest
Tribune " en date du 25/11/2015 relatif à la réalisation des travaux de
viabilisation (assainissement +AEP +aménagement ext- éclairage ext+voirie) en
lot unique au projet des 189/365/1150 logements publics locatifs à Mohammadia
(Ilot 08) programme RHP 2011 qu'après évaluation des offres
Le marché est attribué provisoirement à l'entreprise suivante :
- Seules les entreprises possédant un certificat de qualification et de classification
professionnelle de catégorie ( 02 et plus) activité principale ou secondaire en (bâtiment,
travaux publics et hydraulique) peuvent retirer le cahier des charges auprès de la direction de
l'office de promotion et de gestion immobilière de Mascara sise à rue Sidi Kada Belmokhtar
zone 8 wilaya de Mascara contre paiement des frais de reproduction fixés à deux mille dinars
(2000 DA) non remboursables.
- Les offres accompagnées des pièces et documents et en cours de validité, tels qu'exigé par le
cahier des charges, doivent être présentées dans deux (02) enveloppes distinctes :
- Une enveloppe contenant " l'offre technique " avec l'ensemble des documents exigés dans le
cahier des charges
- Une enveloppe contenant " l'offre financière " comprenant les pièces requises par le cahier
des charges
Les documents et les pièces requises sont ceux exigés à l'article 09 pages 10 des instructions
aux soumissionnaires du cahier des charges.
Les deux enveloppes doivent parvenir sous pli anonyme et fermé à l'adresse suivante ;
N° lot
Attributaire
provisoire
Lot Meddah abdellah
unique
Ayant le N°
(VRD) d'identification
fiscale :
175293100193111
A
MONSIEUR LE DIRECTEUR GENERAL DE L'OFFICE DE PROMOTION ET DE
GESTION IMMOBILIERE DE MASCARA
" SOUMISSION A NE PAS OUVRIR "
AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT N°03/2016
Note obtenue Montant de l'offre
(note de l'offre financière après Délai proposé Critère de choix (*)
technique)
correction
47.66 pts
<
45pts
22 571 536 .29 DA
03 mois
Le moins disant
Les autres soumissionnaires sont invités s'ils le souhaitent à se rapprocher des
services de l'office de promotion et de gestion immobilière de Mascara sis à rue
Sidi Kada Belmokhtar Zone 08 Mascara dans un délai de trois (03) jours à
compter du premier jour de la date d'affichage du présent avis pour prendre
connaissance des résultats détaillés d'évaluation de leur offres techniques et
financières
La soumission des marchés de L'OPGI de Mascara est compétente pour l'examen
de tout recours des soumissionnaires qui doit être introduit dans un délai de dix
(10) jour à compter de la date d'affichage du présent avis
Pour la réalisation des travaux de VRD de 120 logements publics locatifs à AIN FEKAN
( programme quinquennal 2010/2014) 2ème tranche 2011
Lot unique : Assainissement + AEP + Eclairage extérieur + voirie+ travaux de trottoir +
espace vert + mur de soutènement et aire de jeux
La date de dépôt des offres est fixée au 15ème jour avant 13heures, à compter de la date de la
première parution de l'avis d'appel d'offres dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP.
L'ouverture des plis est prévue le même jour de dépôt des offres à 14 heures. les
soumissionnaires sont invités à y assister.
Si la date de dépôt et d'ouverture des offres coïncide avec un jour férié ou un jour de weekend, celle-ci est reportée au jour ouvrable suivant aux mêmes horaires auprès du siège de la
direction L'office de Promotion et de Gestion Immobilière de Mascara.
Tribune des Lecteurs - Mercredi 6 janvier 2016
Redémarrage
des projets à l’arrêt
Le Directeur général
ANEP 000 068/31
Tribune des Lecteurs - Mercredi 6 janvier 2016
14
ANEP 000 135/31
Plusieurs opérations
de relogement ont
été enregistrées au
niveau de la wilaya
d’Alger en 2015,
marquée par
l’éradication des
plus grands
bidonvilles dans la
wilaya, notamment
le site Erramli à Gué
de Constantine et la
relance de plusieurs
projets à l’arrêt.
es opérations de relogement 16, 17, 18, 19
et 20 enregistrées au
niveau de la capitale en 2015
et faisant suite à celle lancée
dans la wilaya en juin 2014
se sont soldées par l’élimination de l’habitat précaire dans
plusieurs communes et la
relance de plusieurs projets à
l’arrêt.
35 000 familles ont été relogées depuis juin 2014, soit
plus de 200 000 personnes,
affirmé le wali d’Alger qui a
supervisé les dernières opérations de relogement programmées au titre de l’année
2015.
L’année 2015 a été marquée
par l’élimination du bidonville
Erramli, dans le cadre de la
19éme opération de relogement.
Ledit site abritait 4 487 familles, dont 2 501 ont été relogées en octobre dernier à la
cité 3 555 logements de
Meftah (wilaya de Blida). Sur
près de 2 000 recours introduits par les familles exclues
57 ont été acceptés.
L
Khemis Miliana
Importante saisie
de boissons
alcoolisées
Les éléments de la brigade
de Gendarmerie nationale de
Khémis Miliana (Aïn Defla) ont
procédé, vendredi dernier, à la
saisie de plus de 4 000 bouteilles
de boissons alcoolisées de marques étrangères, a-t-on appris
dimanche auprès de ce corps de
sécurité. Agissant sur la base
d’informations, les éléments de la
brigade de gendarmerie de
Khémis Miliana, appuyés par la
section de sécurité et d’intervention (SSI) de Hammam Righa,
ont intercepté un véhicule particulier dont la fouille minutieuse a
révélé la présence de 4.153 bouteilles de boissons alcoolisées qui
ont été saisies, a-t-on précisé de
même source.
A.K.
Même en ce début
d’hiver à Tipasa
Le tourisme
n’en démord pas
Les services de la wilaya
d’Alger et la Direction des ressources humaines ont réussi
suite à la démolition du site, à
relancer le projet d’aménagement d’Oued el Harrach, dont
les travaux avaient débuté en
juin 2012 dans sa partie
traversant le site Erramli
(40 km).
La démolition du site a permis
de relancer les travaux de
l’autoroute
reliant Oued
Ouchayeh (Bachdjarrah) et
Baraki sur 3,5 km.
Plus de 200 ha d’assiettes
foncières ont été récupérées
par les services de la wilaya
d’Alger, destinés à la réalisation de plusieurs projets.
70 ha ont été récupérés lors
de 19e opération de relogement et 130 ha lors de la dernière opération (20e) soit un
total de 334 ha d’assiettes
foncières ont été récupérées
depuis le lancement de la première opération de relogement en juin 2014.
Zéro habitat lugubre
début de 2016
Les opérations du relogement dans la capitale permettront l’éradication des habitations précaires et des bidonvilles début 2016 au plus tard,
avait déclaré le wali d’Alger,
Abdelkader Zoukh. Il reste un
quota de 4 000 logements
sociaux destinés aux occupants des sites précaires,
selon Zoukh. Le programme
de résorption de l’habitat précaire dans la wilaya d’Alger
est doté de plus de 84 700
logements alors que le nombre de familles concernées
par le recasement est de plus
de 73 000, selon le recensement effectué en juillet 2007
et actualisé en juillet 2013.
Lifting au vieux bâti,
pour un nouveau look
de la capitale
Les opérations de réhabilitation du vieux bâti se sont
poursuivies à Alger en 2015.
L’enveloppe financière consacrée à ce projet avoisine
1 milliard de DA, avait indiqué le wali d’Alger Abdelkader
Zoukh. Les bâtisses concernées sont reparties sur 20
communes relevant notamment de la circonscription
administrative
de
Sidi
M’hamed.
La rénovation consiste
aussi à refaire les façades
ainsi que l’étanchéité et la toiture tout en en procurant un
soin particulier aux balcons,
ornés de gorgones, sirènes
et autres motifs décoratifs
chers au style baroque.
A l’intérieur des bâtiments,
il s’agit aussi de consolider
escaliers et rampes d’escaliers, souvent en bois, ainsi
que la rénovation des ascenseurs: Le tout pour réhabiliter
des immeubles dont beaucoup datent des 19e et 20e
siècles.
Logements publics locatifs à Aïn Defla
5 000 unités en chantier
Par Amel Korchi
inq mille Logements
publics locatifs (LPL)
seront réceptionnés durant
l’année 2016 dans la wilaya
d’Aïn Defla, a-t-on appris
cette semaine d’un responsable de l’Office de promotion et
de
gestion
immobilière
(OPGI). Les plus grandes
communes de la wilaya, à
l’instar d’Aïn Defla, Miliana,
Djendel et El Attaf, sont
concernées par cette opération de réception, a indiqué
Hocine Titaouni, responsable
de la division maîtrise de la
réalisation des projets au
niveau de l’antenne locale de
l’OPGI, qualifiant de « satisfaisante » la cadence de
Mercredi 6 janvier 2016
Quotidien national d’information
Les plus grands bidonvilles d’Alger rasés en 2015
AVIS D'ATTRIBUTION
PROVISOIRE N°01
AVIS D'ATTRIBUTION
PROVISOIRE
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE MASCARA
DIRECTION DE L'ADMINISTRATION LOCALE
SERVICE DE L'ANIMATION LOCALE
DES MARCHE ET DES PROGRAMMES
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
Objet
Mercredi 6 janvier 2016
C
réalisation des logements.
Une opération de réalisation
de plus de 3 100 logements
du même type sera lancée
notamment dans le cadre de
la résorption de l’habitat pré-
caire dans le courant du troisième trimestre de l’année en
cours, a signalé Titaouni.
Estimé à 181742 logements,
tous types confondus, pour
une population globale de
11
plus de 846 000 habitants, le
parc logement de la wilaya
progressera à la faveur de la
prochaine réception des logements de type socio-locatifs,
ont assuré les responsables
locaux du secteur. Le wali
d’Aïn Defla, Kamel Abass,
avait récemment fait état de la
construction, en cours sur le
territoire de la wilaya, de plus
de 17 000 logements de type
social public locatif. Selon le
chef de l’exécutif, il sera procédé au courant du premier
semestre de l’année 2016, à
l’attribution de plus de 5000
logements publics locatifs aux
bénéficiaires dont les listes
seront arrêtées par les commissions de daïra.
A.K.
Le secteur touristique dans
la wilaya côtière de Tipasa enregistre, depuis des mois et même
en ce début d’hiver, un fort regain
d’activité, a-t-on constaté. De
nombreux restaurateurs spécialisés en poisson, ayant pignon sur
rue à Tipasa, se sont accordés à
dire que la « rentrée sociale n’a
pas beaucoup influé sur la saison touristique 2015, qui était
censée prendre fin en septembre
dernier ». En effet, un grand
nombre de visiteurs continuent à
affluer, chaque week-end, vers
Tipasa. Une ville dont les restaurants, les hôtels et les sites touristiques, comme la ville romaine,
le tombeau de la chrétienne et le
musée romain, continuent à enregistrer un flux considérable de
touristes, encouragés en cela par
le manque, ou l’absence de
pluies, en ce début de période
hivernale. “La fréquentation est
toujours la même au niveau de
notre restaurant”, s’est félicité
Mustapha, un restaurateur du port
de Tipasa, qui n’est pas étonné
outre mesure par ce flux de visiteurs dans sa ville, au vue du climat propice y régnant.
Même son de cloche “heureux”
au port de plaisance de Tipasa où
les propriétaires de barques ne
chôment pas et affichent de
grands sourires devant ce temps
clément, aux antipodes de celui
de la même période de l’année
dernière où le port était quasiment vide de visiteurs, se souvien-nent-ils. Les vendeurs de
thé et les gardiens de parkings ne
sont pas en reste, puisque les
affaires marchent pour eux aussi,
au même titre que pour les
pêcheurs, dont les prises sont
jugées bonnes par ce temps clément qui leur fait oublier le «
chômage technique » des temps
pluvieux et tristes. En somme, il
n’y a que les agriculteurs à
Tipasa, qui se réveillent chaque
jour avec l’espoir profond de voir
les pluies enfin arriver, dans cette
wilaya à vocation agricole, par
excellence, en plus d’être une
destination touristique de choix,
doublée d’une autre vocation pour
la pêche.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Monde
Mercredi 6 janvier 2016
TERRITOIRES
LE HEZBOLLAH ATTAQUE
UNE PATROUILLE
ISRAÉLIENNE
e Hezbollah a attaqué
lundi une patrouille de
l'armée israélienne à la frontière entre les deux pays,
provoquant des bombardements de représailles israéliens sur deux villages limitrophes, selon des sources
de sécurité libanaises.
À Jérusalem, l'armée israélienne a confirmé qu'un
engin explosif artisanal avait
explosé près " de véhicules
militaires " à proximité de la
frontière et selon les premières informations l'attaque n'a
pas fait de victime. " L'armée
a riposté avec des tirs d'artillerie ciblés ", a indiqué le
porte-parole de l'armée Peter
Lerner sur Twitter.
Une porte-parole de l'armée
israélienne a indiqué qu'il n'y
avait pour l'instant pas d'informations sur d'éventuels
blessés du côté israélien.
Dans un communiqué, le
Hezbollah a dit que ses combattants avaient détoné un
engin explosif contre une
patrouille israélienne dans
les fermes de Chebaa, "
endomma-geant un véhicule
L
blindé et blessant ses occupants ". L'attaque a été
menée en réponse selon le
communiqué, à l'assassinat
en décembre de Samir
Kantar, une figure du mouvement chiite libanais tuée près
de Damas par un raid imputé
à Israël.
Le chef du Hezbollah
Hassan Nasrallah avait promis de répondre à cet assassinat " à l'endroit et au
moment que le Hezbollah le
jugera appropriés ".
L'ONU estime que le secteur
des fermes de Chebaa fait
partie du Golan syrien
conquis par Israël en 1967 et
annexé en 1981, mais le
Liban affirme qu'il fait partie
de son territoire. Samir
Kantar avait été condamné
en 1980 à la réclusion à perpétuité pour avoir tué en
1979 lors d'une opération à
Nahariya (nord d'Israël) un
policier, puis pris en otage un
civil qu'il avait abattu avant
de tuer sa fille, selon la justice israélienne.
Le Hezbollah avait joué un
rôle important dans sa libéra-
tion par Israël en 2008 dans
le cadre d'un échange de prisonniers, mais un haut responsable de la sécurité
israélienne avait toutefois
averti que Kantar restait une
" cible ".
Des accrochages entre le
mouvement libanais et l'État
hébreu sont fréquents à la
frontière libano-israélienne et
le Hezbollah a déjà dans le
passé visé des patrouilles
israéliennes en réponse à
des attaques contre ses
membres.
En janvier dernier, le puissant groupe avait revendiqué
une attaque dans les fermes
de Chebaa contre une
patrouille de l'armée en
réponse à un raid israélien
en Syrie qui a tué six combattants du Hezbollah et un
combattant iranien des
Gardiens de la révolution.
En 2006, Israël a mené une
guerre contre le Hezbollah
qui a causé la mort de plus
de 1 200 personnes au
Liban, en majorité des civils
et quelque 160 Israéliens, en
majorité des soldats.
POURQUOI DES MILICIENS
ARMÉS DÉFIENT LES AUTORITÉS…
L'OREGON
AUX USA
Un groupe
anti-gouvernement
a décidé de faire
de la résistance...
ont pris leurs distances avec
le
mouvement,
expliquant
qu'ils avaient toujours " respecté
la loi " et qu'ils se présenteraient
en prison " pour y purger leur
sentence ".
es chapeaux de cowboy, des red necks barbus et des flingues.
Non, ce n'est pas le
scénario du dernier western de
Tarantino mais celui du face à face
qui oppose des miliciens armés au
gouvernement américain depuis
samedi dans l'Oregon. Mais
comme cela se passe dans un coin
paumé et qu'il n'y a pas d'otage, le
FBI préfère, pour l'instant, jouer la
montre.
Combien sont-ils
exactement ?
Le groupe affirme que 150 personnes occupent les lieux.
Mais selon des médias locaux, il
s'agit du nombre de personnes qui
a manifesté dans la ville voisine de
Burns, ce week-end.
La milice qui mène le siège ne
compterait qu'une quinzaine de
membres, selon la radio OPB.
D
Que se passe-t-il ?
Des miliciens armés ont pris le
contrôle d'un bâtiment du Malheur
Wildlife Refuge, un parc national
perdu au milieu de l'Oregon, dans
le grand Ouest américain.
Ils protestent contre la condamnation de Dwight Hammond,
73 ans, et de son fils Steven, 46
ans, à cinq ans de prison pour
avoir mis le feu à des terres fédérales sur lesquelles ils détenaient
des droits de pâture pour leur
bétail. Mais les deux hommes
Projets d'attentats terroristes en Belgique
La lettre d'un "Kamikaze
rider" le confirme
Le projet était
d'abattre des militaires sur la
Grand-Place de
Bruxelles avant
de s'en prendre
à des policiers
dans un commissariat…
n attentat aurait effectivement été déjoué le soir
du nouvel an à Bruxelles.
Les deux membres du groupe
de motards les " Kamikazes
riders " interpellés la semaine
dernière préparaient bien un
attentat pour le réveillon, selon
U
la chaîne de télévision flamande VTM relayée par le
Soir. Une lettre d'adieu aurait
été retrouvée chez l'un des
suspects, Mohamed Karay.
Si l'information a été confirmée de sources judiciaires,
le parquet fédéral n'a fait
aucun commentaire.
Dans cette lettre d'adieu,
Mohamed Karay aurait
revendiqué l'attentat,
selon VTM.
Le projet était d'abattre des
militaires sur la Grand-Place
de Bruxelles avant de tuer
autant de policiers que possible au commissariat central de
la rue Marché au Charbon.
Saïd Saouti, un Belge de 30
ans, et Mohamed Karay, âgé
de 27 ans, ont été inculpés "
e convoi d'un général allemand a été touché par l'une
des attaques à la voiture piégée
commises lundi aux abords de
l'aéroport de Kaboul, blessant
légèrement deux soldats de ce convoi,
rapporte le site d'information allemand
Spiegel Online.
Cet attentat, commis par un kamikaze
sur la route menant à l'aéroport de la
capitale afghane, s'est produit " à proximité immédiate du convoi du général de
brigade allemand Michael Podzus ",
affirme le Spiegel Online. Ce général,
employé à Kaboul dans le cadre de la
L
pour menaces d'attentat et
participation aux activités d'un
groupe terroriste, comme
auteur ou co-auteur ".
Le premier est en plus cité "
en qualité de dirigeant et de
recrutement en vue de commettre des infractions terroristes ". Le parquet avait évoqué
des menaces " sérieuse " d'attentat au moment de l'annonce de l'inculpation des ces
deux hommes, qui viseraient "
des lieux emblématiques de
Bruxelles ".
Tous les deux appartiennent
aux " Kamikazes riders ", un
groupe de motards de la périphérie bruxelloise dont le nom
a été cité dans le dossier du
groupuscule islamiste
Sharia4Belgium.
TUNISIE
Et les Mormons, dans tout ça ?
Lundi, l'Eglise mormone a " fermement condamné " l'action du
groupe. Dans une vidéo, Ammon
Bundy a invoqué sa foi pour justifier son action, expliquant que Dieu
n'était " pas content " de la situation
et de la condamnation des
Hammond.
Que disent les candidats
à la présidentielle ?
Ils sifflent la fin de la récré. Alors
qu'il surfe sur le sentiment antigouvernement, le républicain Ted
Cruz a appelé la milice à " se rendre pacifiquement ". " Ils ont le droit
constitutionnel de manifester, mais
pas d'utiliser la violence et la
menace ", estime-t-il. Son compère
Marco Rubio, lui, a dénoncé l'action de " hors-la-loi ". On attend
encore la réaction de Donald
Trump…
armi les événements
ayant marqué l'année
2015, on citera, entre
autres et plus spécialement, la
crise qui a secoué et secoue
encore le parti au pouvoir, Nidaa
Tounès [l'Appel de la Tunisie] ",
relève Business News dans un
article publié le mercredi 30
décembre. " La grande désillusion.
C'est tout ce que l'on peut dire
actuellement en parlant de la crise
qui secoue Nidaa Tounès ",
enchaîne Kapitalis. Les centaines
de milliers de Tunisiens qui ont
exprimé leurs suffrages [législatives et présidentielle fin 2014] pour
"P
dats avaient été légèrement blessés. Un
véhicule militaire de type " Enok " a par
ailleurs été " endommagé ".
" Les véhicules ont pu poursuivre leur
route par leurs propres moyens.
Les deux soldats légèrement blessés
ont fait l'objet d'un examen médical et
ont été soignés ", ajoute la Bundeswehr,
qui n'a pas précisé si un général de haut
rang se trouvait parmi les membres de
des deux camps pour tenter de
rapprocher les points de vue. La
dernière rencontre a eu lieu
samedi 26 décembre 2015, mais a
été sans résultat ", rappelle
Business News.
Pour ajouter à la confusion, un
nouveau groupe conduit par
Faouzi Elloumi, ancien allié de
HCE, a annoncé, samedi 26
décembre, son opposition à ce
dernier, alors que de son côté
Mohsen Marzouk perdait le soutien de Taïeb Baccouche, son prédécesseur au poste de secrétaire
général de Nidaa Tounès. " Les
analystes politiques vont tous tenter de voir plus clair dans cette
'marmite' de Nidaa ", ironise
Business News, qui signale qu'"
en tout état de cause, tout devrait
être tranché d'ici au 10 janvier,
date prévue
que ce parti remporte haut la main
les élections législatives sont
incrédules et abasourdis devant la
déliquescence qui s'est emparée
de ses structures du fait des chamailleries et manigances sans fin
de ses dirigeants ainsi que devant
l'absence de solution viable à l'horizon.
A deux reprises, le 21 novembre
et le 21 décembre, des députés
du parti au pouvoir ont déposé
des requêtes pour quitter le bloc
parlementaire du parti. Il s'agit
d'une trentaine d'élus, un nombre
suffisamment élevé pour que
Nidaa Tounès, qui compte 86
ce convoi. Une autre attaque à la
voiture piégée a été commise
lundi soir, à proximité également
de l'aéroport de Kaboul, faisant
au moins 30 blessées, selon le
ministère de la Santé.
Les attentats se sont multipliés ces derniers jours à Kaboul, à moins d'une
semaine d'une réunion quadripartite
entre la Chine, les Etats-Unis,
l'Afghanistan et le Pakistan prévue à
Islamabad pour dresser une feuille de
route destinée à raviver les négociations
de paix avec les talibans, au point mort
depuis l'été dernier.
ENTRE
députés sur les 217 de
l'Assemblée nationale, perde la
majorité parlementaire si ces
démissions sont validées. Pour le
moment, trois démissions sont
déjà effectives. Il s'agit des élus
Sahbi Ben Fredj, Khawla Ben
Aïcha et Abderraouf El-May, rappelle Kapitalis. En attendant, " tapi
dans l'antichambre du pouvoir,
Ennahda (69 députés) attend
patiemment son heure pour prendre le pouvoir en profitant de la
déconfiture annoncée de Nidaa
Tounès ", alerte le site tunisien.
Retour du cauchemar
du terrorisme
Les divergences se sont exacerbées autour des règles de fonctionne-ment du parti et de la gestion de ses congrès, mais aussi
sur les orientations de la diplomatie tunisienne opposant dans un
bras de fer Hafedh Caïd Essebsi
(HCE), le fils du président Béji
Caïd Essebsi (BCE), et le secrétaire général du parti Mohsen
Marzouk. " Au cours des deux derniers mois, BCE a reçu, à plusieurs reprises, des représen-tants
LES
pour la tenue du congrès constitutif du parti ". Pour Kapitalis, " ce
qui est vraiment sidérant, c'est
que ces divergences sont fondamentalement des problèmes d'ego
surdimensionné et d'intérêts personnels. Les débats qui font rage
actuellement au sein des instances du parti n'ont jamais été d'ordre politique ou idéologique. " Le
site tunisien déplore : " On n'entend que des palabres et des chamailleries, transformés, avec la
durée de la crise, en invectives de
bas étage et en règlements de
comptes. Ceci est vraiment indigne de la part d'adultes responsables, instruits et a fortiori d'hommes et de femmes politiques dont
les dérapages ont jeté un discrédit
total sur le parti de la majorité. "
Et d'asséner : " La scène nationale est réduite à un cirque. "
LIGNES
RÉACTIONS EN CHAÎNE
- L'Arabie saoudite
sunnite rompt ses
relations
diplomatiques avec
l'Iran chiite
- c'est grave?
- le Liban restera
sans président
jusqu'à longtemps
- je ne vois pas le
rapport
- le président
libanais doit
obligatoirement être
maronite
- ...!?
13
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Bilan des violences
commises contre
les journalistes
en 2015
135
assassinats
recensés
u moins 135 journalistes
ont été tués dans 33
pays et régions en 2015,
selon le rapport annuel de la
Presse Emblème Campagne
(PEC) publié ce lundi. Les
quatre dernières années ont
été les plus meurtrières pour
les journalistes sur la dernière décennie, selon cette
organisation, dont le siège se
trouve à Genève.
La PEC avait enregistré 138
journalistes tués en 2014.
" Les risques pour la sécurité
des journalistes restent très
élevés en 2016.
Comme le montre la tentative
d'assassinat à Mogadiscio le
29 décembre contre Omar
Faruk Osman, secrétaire
général de l'Union nationale
des journalistes somaliens
(Nusoj), co-fondateur de la
PEC en 2004, les attaques
terroristes contre les travailleurs des médias augmentent
", a affirmé le secrétaire
général de la PEC, Blaise
Lempen.
La PEC redoute que " les
actes terroristes et la lutte
anti-terroriste s'intensifient
partout dans le monde en
2016 et provoquent la mort,
la blessure, l'enlèvement, la
détention, le harcèlement de
journalistes, confrontés à de
grandes difficultés pour faire
leur travail librement, et
réduisent encore la liberté
de la presse ".
La PEC exhorte les Nations
unies à mettre en oeuvre des
mécanismes plus efficaces
d'enquête et de poursuites
afin de combattre l'impunité.
Selon les statistiques de
cette organisation, dix pays
concentrent les deux tiers
des 135 victimes de 2015.
La Syrie a été le pays le
plus meurtrier, avec 13 journalistes tués, devant l'Irak et
le Mexique à égalité avec dix
journalistes tués.
A
A peine un an après son arrivée au pouvoir, le
parti Nidaa Tounès se déchire. Une crise qui
entache sa gouvernance et risque de lui faire
perdre sa majorité parlementaire au profit du
parti islamiste Ennahda.
Un général allemand était visé
12
Qui sont-ils ?
Il s'agit d'un groupe pro-armes et
anti-gouvernement mené par
Ammon Bundy.
Son père, Cliven Bundy, est un éleveur médiatique du Nevada qui
s'est déjà illustré par ses actions de
force contre le gouvernement en
2014.
Son fils a déclaré qu'il voulait
mettre fin à la " tyrannie " du
gouvernement et forcer ce dernier
à rendre des terres fédérales aux
fermiers locaux. Il s'est dit prêt à
lutter "des années " et à " mourir "
pour cette cause.
Que font les autorités ?
Elles jouent la montre. Obama est
" au courant " de la situation mais il
laisse le FBI s'en occuper, a indiqué
la Maison-Blanche. Washington veut
éviter un assaut sanglant comme lors
du siège de Waco, en 1993, qui s'était
soldé par la mort de plus de 80 personnes. Le FBI indique vouloir résoudre " pacifi-quement " la situation.
Guerre de clans au sein du parti au pouvoir
Attaque kamikaze en Afghanistan
mission " Resolute Support " - de conseil
et de formation à l'armée afghane-, n'a
pas été blessé, ajoute le site d'information, sans préciser si son convoi était la
cible ou une victime collatérale de cette
attaque qui n'a pas été revendiquée. La
Bundeswehr, l'armée allemande, a quant
à elle publié lundi un très court communiqué sur son site internet, faisant état
de cet attentat et précisant que deux sol-
Mercredi 6 janvier 2016
Régions
Mercredi 6 janvier 2016
Salon international
de l’industrie alimentaire
à El Bahia
Dispositif de sécurité spécial le 31 décembre à Oran
Moteurs truqués
A la rencontre
des sans-abris
Volkswagen sera poursuivie
par les USA
On attend du neuf…
Cette édition qui se tiendra du 4
au 12 mars prochain, a pour objectif
principal, de contribuer à une meilleure
connaissance du potentiel du secteur
industriel agro-alimen-taire national.
Elle sera organisée par l’agence de
communication «Proximity PR. Depuis
sa première édition en 2013, ce salon a
participé au développement de divers
créneaux dans différents secteurs des
filières, tels l’emballage, le conditionnement des aliments entre autres, soulignent les organisateurs. L’occasion
sera aussi de présenter l’ensemble de
la chaîne de valeur ajoutée à partir de
la fabrication et l’amélioration de l’emballage, en passant par l’emballage luimême et la distribution, jusqu’à l’assurance de la qualité et la protection du
consommateur. Des conférenciers du «
Siag Congrès » présenteront des
approches intéressantes dans le
contexte du débat actuel sur la gestion
durable dans la sécurité alimentaire.
200 exposants, pour ne pas dire plus,
sont attendus à la 4e édition du salon
international de l’industrie alimentaire
(Siag), prévue donc en mars prochain
au Centre des conventions d’Oran. Le
Siag a permis, également, l’instauration
d’un espace privilégié de rencontres
permettant aux entreprises algériennes
et étrangères d’échanger leurs expériences et de développer des relations
d’affaires mutuellement bénéfiques.
Pour cette 4ème édition, un riche programme d’animation a été tracé, entre
conférences, rencontres, et forums de
discussion qui seront animés par des
experts sur des sujets d’actualité
comme la sécurité alimentaire, le packaging et les potentialités du secteur
agroalimentaire.
M.B.
Projet ville bénévole
Impliquer un maximum
de monde dans l’action
Le projet «Oran ville bénévole», a
été lancé avant-hier, avec l’implication
de 25 associations oranaises, selon
Houari Zouaoui, organisateur de l’évènement initié par le groupe local «Ness
El Kheir». Ce projet a pour objectif
d’impliquer un maximum de monde
dans l’action bénévole (artistes, sportifs, fonctionnaires et simples citoyens),
en plus de consolider les relations entre
différents acteurs et valoriser les efforts
de volontariat en dehors du mouvement
associatif (les bénévoles libres), a souligné Zouaoui. Il s’agit d’un programme
d’une cinquantaine d’actions humanitaires, environnementales, sociales,
éducatives et sportives, qui s’étalera
sur toute l’année 2016. Le concept du
bénévolat n’est pas nouveau dans la
ville d’Oran, a-t-il rappelé lors de la
cérémonie de lancement du projet,
citant plusieurs exemples d’actions
ancrées dans la culture oranaise telle
que El waada et touiza. Des repas
chauds pour les sans abris, des visites
aux malades dans les hôpitaux, ainsi
qu’aux locataires des hospices de
vieillards et des centres de l’enfance
assistée, des spectacles de divertissement, des cours de soutien scolaire au
profit des orphelins du centre de
Misserghine figurent au programme de
ce projet. Au volet environnemental,
plusieurs actions sont programmées
dont des sorties avec les éboueurs, des
campagnes de sensibilisation sur la
propreté, le tri des déchets et la préservation des espaces verts. Un marathon
et un tournoi inter-wilaya entre les
centres de l’enfance assistée font partie
du volet sportif de cette initiative.
M.B.
Économie
Mercredi 6 janvier 2016
Une virée nocturne,
à laquelle la presse
a été conviée, a été
organisée par la
Sûreté de wilaya et
a mobilisé plusieurs
unités, notamment
des éléments de la
Brigade de
recherches et
d’investigations
(BRI), ceux des
Sûretés urbaines et
des Unités
républicaines de
sécurité (URS) en
plus des éléments
des BMPJ et de la
voie publique,.
Par Mourad Belkaïd
ne tournée de la police a donc été effectuée dans la nuit
d’avant-hier à Oran avec le
double objectif d’aller à la
rencontre des sans-abris et
d’inspecter le dispositif de
sécurité spécial mis en place.
Le cortège s’ébranla à 22
heures. Destination, M’dina
J’dida (ville nouvelle), aux
abords du centre de rééducation, sis au boulevard des
Martyrs, et de la Place du 11
décembre 1960 (ex-Place
Roux), lieux privilégiés des
Sans domicile fixe (SDF).
Ces derniers étaient installés
sur des couches de fortune,
de vieux matelas et des cartons, essayant tant bien que
mal de se tenir au chaud en
cette nuit glaciale de fin d’an-
U
Les Etats-Unis ont
annoncé lundi avoir intenté
une action judiciaire contre
Volkswagen et ses filiales
haut de gamme Porsche et
Audi pour “violations” des
lois américaines
antipollution qui pourraient
lui coûter au moins 20
milliards de dollars.
a plainte d’aujourd’hui est
une première étape pour traduire en justice Volkswagen
pour avoir échoué à révéler un logiciel
truqueur au moment où il cherchait à
faire certifier ses véhicules diesel auprès
de l’EPA”, explique Barbara McQuade,
procureur fédéral du Michigan (nord)
dans un communiqué. “Les Etats-Unis
vont recourir à tous les remèdes appropriés contre Volkswagen pour obtenir
réparation des violations présumées de
nos lois sur la qualité de l’air”, assure
pour sa part John Cruden, un des
“L
née. Les éléments du SAMU
Social et ceux de la police
sont d’abord allés à la rencontre des sans abris afin de
les rassurer d’abord, tentant
de les convaincre de
rejoindre les abris de Diar
Errahma, mais sans grands
résultats. A l’instar du reste
du pays, cette nuit est celle
de la «solidarité avec les
sans-abris», dira le commissaire
Rahmani
Abderahmane, directeur de
la cellule d’information de la
Sûreté de wilaya d’Oran, qui
conduisait cette opération.
Un élément du Samu social,
habitué de ces sorties nocturnes, dira que la plupart des
sans-abris proviennent des
wilayas limitrophes et sont
âgés généralement entre 18
et 60 ans, parfois davantage.
Côté
circulation, sur le
Boulevard
Colonel
Benabderrezak (2e boulevard périphérique), elle était
fluide, mais à l’approche du
rond-point jouxtant le siège
de la wilaya, le trafic commençait à devenir de plus en
plus dense. Au pont Zabana
menant vers Oran-est, les
embouteillages sont devenus
de plus en plus fréquents.
Les policiers de la voie
publique veillaient au grain,
mais le flux, notamment vers
le centre-ville, devenait, parfois, de plus en plus difficile à
gérer. Des éléments du
Samu social de la Direction
de l’action sociale et de solidarité (DASS) de la wilaya
d’Oran complétaient ce dispositif. Les policiers ont offert
aux sans-abris des packs fermés contenant de la nourriture. «Plus de 2.000 policiers
ont été déployés, durant les
dernières 48 heures à Oran,
pour assurer la sécurité des
biens et des personnes», a
déclaré le chef de Sûreté de
wilaya
d’Oran,
Nouasri
Salah. Ce dispositif de police
a été mis en place au niveau
des zones réputées sensibles de la wilaya, notamment les points les plus fréquentés comme le centreville et au niveau du pont
Zabana, ainsi qu’à Oran-est
(Akid Lotfi, Haï Sabah, Haï
Yasmine,
Haï
Nour).
Patrouilles pédestres, véhicules de police stationnés à
chaque place publique,
chaque rond-point et carrefour constituait le dispositif de
sécurité mis en place. Un
nombre appréciable de policiers s’offrait à la vue des
passants, essentiellement
des familles déambulant sur
les artères de la ville en
attendant les 12 coups de
minuit, bravant le froid glacial
pour quelques instants de
bonheur et de dépaysement.
Au front de mer, non loin de
la 16ème sûreté urbaine, le
chef de sûreté de wilaya, le
contrôleur de police Nouasri
Salah, en compagnie de ses
collaborateurs, attendait le
convoi, n’hésitant pas à
engager la conversation avec
les passants, leur posant des
questions et répondant aux
leurs.
Aucun incident notable n’a
été constaté en cette nuit du
nouvel an durant laquelle les
Oranais ont accueilli 2016
dans la joie et l’allégresse.
Certains sont venus de loin.
En effet, les plaques d’immatriculation des véhicules circulant sur les rues et les boulevards d’Oran témoignent de
cet état de fait. Il y en avait de
toutes les wilayas de l’ouest
et du sud-ouest du pays et
même quelques-unes du
Centre et de l’Est.
M.B.
Consultations à l’EHU 1er Novembre 1954
Bilan plus que positif
elon les chiffres communiqués par
la cellule de communication, le
nombre des consultations a atteint les
231 989, celui des hospitalisations 32
871 et il a été enregistré 53 409
malades admis à l’hôpital par jour.
Concernant les actes opératoires, 12
059 opérations chirurgicales ont été
effectuées durant cette même période.
Ainsi, l’Etablissement hospitalier universitaire (EHU) 1er Novembre 1954
d’Oran est un instrument de mise en
œuvre de la politique nationale de
santé, dans le domaine des soins de
haut niveau et de la politique nationale
de formation supérieure et de recherche
médicale. A Oran, les services des
UMC, de tous les hôpitaux, sont quotidiennement, pris d’assaut par des
dizaines de personnes. Les équipes
médicales des services d’UMC, de la
S
10
majorité des hôpitaux, à Oran, n’arrivent
pas à répondre au flux de malades qui
viennent de partout. Ces services se
retrouvent saturés et le personnel
constamment, sollicité avec tout ce que
cela induit comme stress et autres pressions. Cet afflux influe, négativement,
sur la qualité des prestations. Le service
des Urgences médicales et chirurgicales et celui de Gynécologie obstétrique enregistre la plus grande charge
de travail. Avec 46.127 consultations,
7.082 admissions, 2.926 interventions et
1.220 malades évacués, le service des
UMC vient en tête de liste des services
qui reçoivent le plus de malades. Ce
service enregistre une moyenne de 140
consultations, par jour, et fait face, à une
grande affluence de citoyens. Parmi ces
cas figurent les victimes d’accidents de
la route, les victimes de blessures à l’ar-
me blanche, les victimes des accidents
domestiques, les malades chroniques.
La raison des choses oblige, afin d’assurer une prise en charge optimale des
malades urgents, de faire le tri. Les cas
critiques sont pris en charge aux UMC
et les autres sont orientés vers les
EPSP. Les urgences médicales sont
souvent confondues avec un service de
consultation. Ce sont de faux malades
qui auraient pu être pris en charge dans
les établissements de santé de proximité (EPSP). Pour le cas du service des
UMC, 25%, seulement, sont de véritables urgences. Les situations de travail qui se détériorent chaque jour, sont
à la base de tous les problèmes et on
est contraint de gérer le stress des
malades et de leur entourage», dira un
médecin urgentiste.
M.B.
ministres adjoints de la Justice. Le
ministère de la Justice (DoJ) et l’Agence
américaine de l’Environnement (EPA)
accusent le groupe automobile d’avoir
équipé 600.000 véhicules diesel d’un
logiciel leur ayant permis de polluer
“excessivement” sans se faire prendre,
“trompant (ainsi) les consommateurs et
affectant leur santé”, selon la plainte.
Les deux régulateurs demandent des
dommages et intérêts pouvant s’élever
à au moins 20 milliards de dollars et le
remboursement de leurs frais de justice.
Dans le détail, ils attendent de la justice
qu’elle impose une pénalité d’au moins
32.500 dollars pour chaque véhicule
affecté. A ceci s’ajouterait au moins
2.750 dollars par logiciel installé.
Volkswagen, qui a recruté un avocat de
renom américain pour l’aider à gérer
cette crise sans précédent, a déjà mis de
côté 6 milliards d’euros en prévision
d’éventuels amendes et accords. “Nous
allons lire et examiner la plainte”, a
déclaré Eric Felber, un porte-parole du
groupe cité par l’agence AFP, ajoutant
que VW “coopère étroitement avec les
autorités américaines”. La plainte a été
déposée devant un tribunal du Michigan
et sera ensuite transférée en Californie
où sont assemblés les recours en nom
collectif de particuliers contre le géant
allemand. Cette action judiciaire ne
concerne que le volet civil de cette affaire et est distincte de l’enquête au pénal
que conduit actuellement le DoJ. Le
scandale des moteurs truqués de
Volkswagen a éclaté en septembre aux
Etats-Unis et s’est répandu à travers le
monde: au total 11 millions de véhicules
VW ont été équipés d’un logiciel permettant de fausser les tests antipollution. Le
mastodonte aux douze marques a pour
l’instant suspendu une poignée de
cadres dirigeants, et son patron de 2007
à 2015, Martin Winterkorn, a démissionné tout en affirmant n’avoir rien su de
l’installation de logiciels truqueurs. Son
successeur, Matthias Müller, a décidé de
faire preuve d’humilité et de lancer un
programme d’économies. VW s’est déjà
excusé et va réduire d’un milliard d’euros ses investissements en 2016. Une
réduction des primes est aussi envisagée. Les ventes, elles, ont commencé à
pâtir du gel de la commercialisation des
modèles concernés au point que
Volkswagen a renoncé à la couronne de
premier constructeur mondial, portée
par le japonais Toyota, et qu’il convoitait
cette année.
Salon du savoir-faire algérien à Oran
20 grands domaines professionnels
en exergue
e Salon de la fabrication et
du savoir-faire algériens
(Pro In Algeria), prévu février
prochain à Oran, verra la représentation d’une vingtaine de
grands domaines du champ
productif national, ont indiqué
lundi les organisateurs de cette
manifestation
économique.
“Plus de vingt domaines investis
par des professionnels algériens seront mis en relief lors de
L
cet événement programmé du 7
au 10 février prochain au
Centre des Conventions d’Oran
+Mohamed
Benahmed+
(CCO)”, a précisé le responsable
du Salon, Tarik
Messaoudène, dans un communiqué transmis à l’APS. Ce large
panel d’activités comprend,
entre autres, les usines de production nationale, les constructeurs d’usines clefs en mains,
l’artisanat, la menuiserie, le
mobilier urbain, les travaux de
maintenance électrique, la
logistique et manutention, l’apprentissage et la formation professionnelle, et les services
(banques, assurances, leasing).
Espace professionnel à vocation économique, impliquant
directement le secteur de la
production nationale, le Salon
“Pro In Algeria” s’inscrit dans “la
continuité de l’élan impulsé par
les différents dispositifs de l’Etat
en faveur des opérateurs et
porteurs de projets viables et
générateurs d’emploi”, a souligné M. Messaoudène. Quelque
200 professionnels nationaux
sont attendus à cet événement
qui est également ouvert aux
opérateurs étrangers à l’instar
des investisseurs et des sociétés qui proposent des usines
clefs en mains et des solutions
censées dynamiser la production en Algérie, a-t-il fait valoir.
“De la petite brique aux grandes
usines, construisons et consommons Algérien” constitue le slogan de ce Salon, organisé par la
société
événementielle
Marcom Plus Agency, basée à
Alger, en partenariat avec la
Direction du Centre
des
Conventions d’Oran.
Selon son gouverneur
Prix du pétrole à New York
Porto Rico ne veut pas être
“renfloué” par les Etats-Unis
En baisse à 36,76 dollars
Les cours du pétrole ont fini en baisse lundi à New York, l’inquiétude suscitée par le regain
de tensions entre l’Arabie saoudite et l’Iran ne suffisant pas à compenser la déprime provoquée par les excédents mondiaux de production. Le cours du baril de référence (WTI) pour
livraison en février a perdu 28 cents à 36,76 dollars sur le New York Mercantile Exchange
(Nymex). En début de séance, “les marchés du pétrole ont été soutenus par la hausse des
tensions entre l’Arabie saoudite et l’Iran, après que l’Arabie saoudite a exécuté un dignitaire
chiite influent samedi sous l’accusation de terrorisme, déclenchant des manifestations puis
une rupture des relations diplomatiques”, a expliqué Tim Evans, chez Citi. “L’inquiétude c’est
que les tensions anciennes pourraient se réveiller jusqu’à déboucher sur une forme de
confrontation militaire directe, menaçant la production et le transport de pétrole dans la
région”, a-t-il expliqué. “D’un autre côté, les tensions rendent encore un peu plus difficile la
possibilité d’un accord à l’Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) pour réduire
volontairement l’offre” et soutenir les cours, a ajouté M. Evans. L’Iran et l’Arabie saoudite font
tous les deux partie de ce cartel. Pour John Kilduff, chez Again Capital, “les excédents du marché représentent une force immuable et rien d’autre qu’une guerre pourrait y mettre fin”. La
plupart des analystes doutaient qu’un rebond des cours du brut soit justifié pour l’heure, dans
la mesure où la production des pays du Golfe, qui compte pour près de 30% de l’offre mondiale de pétrole, n’était pas menacée dans l’immédiat.
“De faibles liquidités au démarrage de la nouvelle année ont probablement exacerbé la réaction des marchés pétroliers à
(cette) dispute politique qui est peu susceptible de perturber la production”, commentait Jasper
Lawler, analyste chez CMC Markets. Par ailleurs, le marché est également en proie à des
inquiétudes pour la demande, après l’annonce d’une nouvelle contraction de l’activité manufacturière en décembre en Chine, premier importateur mondial de pétrole. Cette statistique a
entraîné une dégringolade des Bourses chinoises, qui ont fini par être arrêtées prématurément, et a plombé ensuite les marchés d’actions européens et américains.
15
L’archipel américain de Porto Rico, en défaut de paiement partiel, ne veut pas d’un “renflouement” des Etats-Unis mais réclame les
moyens légaux de restructurer sa dette de quelque 70 milliards de
dollars, a déclaré son gouverneur lundi. “Nous ne voulons pas d’un
renflouement. Nous voulons juste les moyens de régler cette crise”,
a déclaré Alejandro Garcia Padilla sur la chaîne américaine CNBC
alors que l’île va faire défaut lundi sur quelque 36 millions de dollars
de dette. L’agence de notation Standard and Poor’s a annoncé en
conséquence que les titres de dette concernés seront rétrogradés
dans la catégorie “D” correspondant à un défaut. Rattaché aux EtatsUnis à la fin du XIXe siècle, Porto Rico avait prévenu qu’il ne pourrait plus honorer l’ensemble de ses obligations financières après des
années de récession qui ont fait gonfler sa dette et chuter ses
recettes. “Nous n’avons plus d’argent”, a résumé le gouverneur. “Ce
n’est pas un problème politique, c’est simplement des mathématiques”. M. Garcia Padilla a exhorté le Congrès des Etats-Unis à doter
son île de la capacité légale, offerte aux municipalités américaines,
de se placer sous la protection de la loi sur les faillites pour restructurer sa dette à l’abri de ses créanciers. “Ce que nous voulons c’est
un cadre juridique dont profiteront Porto Rico et ses créanciers”, a-til dit, rappelant que l’île disposait de ce droit jusqu’en 1984.
L’administration Obama plaide pour cette modification législative mais
reste bloquée par l’hostilité des républicains, majoritaires au Congrès.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
LIGUE 1 MOBILIS:
RC ARBAÂ :
Six joueurs obtiennent
gain de cause auprès
de la CRL
Six joueurs du RC Arbaâ (Ligue 1
algérienne de football) ont obtenu lundi
gain de cause auprès de la
Commission de règlement des litiges
(CRL) de la Fédération algérienne de
football (FAF) et sont considérés
comme libres de tout engagement, a
appris l'APS auprès de la direction du
club.
Il s'agit de Daoud, Harrouche, Zaâlani,
Ferhani, Yettou et Moumen qui ont saisi
la CRL pour n'avoir pas perçu leurs
salaires.
Du coup, ces joueurs sont libres de
signer là où ils veulent sans la fameuse
lettre de libération lors de l'actuel mercato d'hiver qui prendra fin le 15 janvier.
Le latéral gauche de la sélection olympique Houari Ferhani est le premier
joueur à bénéficier de cette décision
puisqu'il s'est engagé dans la foulée
avec la JS Kabylie pour un contrat de
deux saisons.
Le RCA, actuelle lanterne rouge du
championnat va enregistrer ainsi une
véritable saignée avec le départ de ces
joueurs cadres.
En mauvaise posture, la formation de
Larbaâ a bouclé la première partie de la
saison à la dernière place au classement avec 8 points seulement, compromettant sérieusement ses chances pour
la survie parmi l'élite.
Le RCA a consommé déjà trois entraîneurs depuis le début de la saison:
Dziri Billel, le Franco-Serbe Daniel
Darko Janackovic et Abdenour Bousbia,
alors que Khaled Lounici s'est dit "prêt"
à reprendre du service après avoir jeté
l'éponge.
Le club reste, tout de même, toujours
en lice en Coupe d'Algérie, où il
accueillera le samedi 9 janvier la formation de l'USB Tissemsilt dans le cadre
des 16es de finale.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Relizane
Zidane appelé en sauveur
au Real Madrid
Un aménagement
urbain s’impose
Le petit village d’El
Matmar n’était, sans
doute pas destiné à
devenir un jour ce
chef-lieu de daïra.
En témoigne l’actuel
aménagement qui
demeure loin d’offrir
les moindres
commodités
urbaines.
Par A. Lotfi
e salut du Real Madrid est entre
ses mains et c'est un sacré défi:
Zinédine Zidane a été nommé
entraîneur lundi après l'éviction de
Rafael Benitez, avec la mission de sauver le club merengue d'une deuxième
saison blanche d'affilée.
Un rude baptême du feu attend l'icône
du football français (43 ans), dont les
débuts de technicien dans l'élite
auraient été plus tranquilles à la tête
d'un autre club que le Real, géant planétaire dix fois titré en Ligue des champions.
Mais Zidane, ancienne légende du club,
était sans doute destiné à y entraîner
un jour, dans le prolongement logique
de sa nomination à la tête de la réserve
à l'été 2014. Et en tant qu'entraîneur, il a
ainsi l'opportunité de se montrer d'entrée à la hauteur du joueur d'exception
qu'il a été.
"Zidane est à partir de maintenant le
nouvel entraîneur du Real Madrid. Et
pour moi c'est une fierté de t'avoir à mes
côtés parce que pour toi, le mot
+impossible+ n'existe pas", a dit le président du Real Florentino Pérez lors
d'un court discours au stade SantiagoBernabeu, en présence du Français et
de sa famille.
Cette nomination est un aboutissement
pour Zidane, même si le calendrier a
sans doute été un peu précipité par le
départ de Benitez, victime de ses mauvais résultats et qui laisse le Real à la 3e
place de la Liga, à quatre longueurs de
la première place occupée par l'Atletico
Madrid.
Fin novembre, Zidane reconnaissait
L
d'ailleurs que malgré l'obtention en mai
2015 de son diplôme d'entraîneur, il lui
manquait "beaucoup de choses" pour
franchir le pas. Mais il s'est montré plus
affirmé lundi pour sa première prise de
parole, regard droit, chemise blanche et
veste bleue.
"Je vais faire de mon mieux pour que
cette équipe gagne à la fin de l'année",
a dit Zidane. "C'est un jour très important pour moi et certainement comme
pour tous les entraîneurs, j'ai un peu
d'émotion, plus que lorsque j'ai signé
comme joueur, mais c'est normal."
"Je vais tenter d'y mettre tout mon
coeur", a-t-il ajouté. "Je crois que tout
va bien se passer".
Le candidat idéal
"Zizou" est apparu ces dernières semaines comme le candidat idéal, outre le
fait d'être immédiatement opérationnel:
il reste adulé par les supporteurs du
Real, qui se souviennent de sa volée
d'anthologie en finale de la C1 2002, il
connaît bien le club pour y avoir joué
cinq ans (2001-2006) avant de rejoindre
l'encadrement en 2009, et c'est un protégé du président Florentino Pérez.
"Il sait mieux que personne ce que c'est
que d'être dans l'équipe première du
Real Madrid, il connaît ce banc difficile
et ces joueurs", a souligné le dirigeant
lundi.
La question reste de savoir comment le
Ballon d'Or 1998 parviendra à remettre
d'aplomb une équipe déboussolée par
la gestion de Benitez et démoralisée
par une année 2015 catastrophique:
aucun trophée majeur, une hécatombe
de blessures et des scandales extrasportifs à répétition, comme la mise en
examen de Karim Benzema par la justice française dans l'affaire de chantage
présumé à la sex-tape de son partenaire
de l'équipe de France Mathieu
Valbuena, ou bien l'incroyable bourde
de la titularisation en Coupe du Roi d'un
joueur suspendu.
Mais Zidane connaît bien les joueurs,
qui l'apprécient: il était l'adjoint de Carlo
Ancelotti (2013-2014) lors de la
conquête de la "Decima", la fameuse
dixième C1 de l'histoire du club, et il a
souvent été qualifié de "grand frère" par
Benzema.
Sera-t-il à la hauteur du défi ? Sur le
banc de la réserve, "ZZ" a raté la montée en 2e division au printemps dernier,
même s'il laisse aujourd'hui le Real
Madrid Castilla à une très bonne 2e
place de la Segunda B (3e division).
Le Français va devoir s'adapter très vite
à l'élite, avec un premier match samedi
contre le Deportivo La Corogne en Liga.
Sa priorité devrait néanmoins être la
Ligue des champions, où le Real affrontera l'AS Rome en huitièmes de finale
(17 février-8 mars).
Et pour commencer sa nouvelle vie,
"Zizou" ne sera pas trop dépaysé: il a
débuté hier par un entraînement ouvert
au public dans le stade Alfredo Di
Stéfano du centre d'entraînement du
club, où il dirigeait jusqu'à présent les
matchs de la réserve du Real.
NA Hussein Dey :
Bendebka "impatient" de rejoindre
Vitoria Guimaraes
e capitaine du NA
Hussein Dey Sofiane
Bendebka s'est dit lundi
"motivé et impatient" de tenter une expérience avec la
formation portugaise de
Vitoria Guimaraes (division
1) lors de l'actuel mercato
d'hiver.
"Je suis très motivé à l'idée
d'aller monnayer mon talent
à Guimaraes. Mon agent a
envoyé mon CV (ndlr, curri-
L
culum vitae) à la direction du
club et je suis dans l'attente
d'une offre officielle qui
devrait parvenir prochainement au NAHD", a affirmé
Bendebka au site spécialisé
Kooora.
Formé au Nasria, Bendebka
a réussi à s'imposer au sein
de la formation des "Sang et
Or" en devenant capitaine à
l'âge de 23 ans.
Sous contrat avec le NAHD
16
n effet, élevée en rang
de
sous-préfecture
lors du dernier découpage administratif, la circonscription d’El Matmar reste
incontestablement la moins
lotie en matière d’infrastructures urbaines, à travers toute la
wilaya de Relizane. Pourtant,
en matière de démographie,
elle n’est pas aussi moins lotie
dès lors que ses habitants
E
Grand frère
jusqu'en 2018, il aura besoin
de l'aval de ses dirigeants
pour pouvoir jouer au
Portugal.
Le président du NAHD
Mahfoud Ould Zmirli a
refusé l'idée d'un "prêt gratuit" de son joueur.
"Il n'est pas normal que
notre joueur aille dans un
club sans contrepartie,
comme il n'est pas normal
que ce club n'a pas daigné
envoyer ne serait-ce que
une correspondance officielle dans ce sens" a
regretté le premier responsable du club à la presse.
Dans le cas où le transfert
viendrait à voir le jour,
Bendebka deviendrait le
deuxième joueur algérien à
porter les couleurs de Vitoria
Guimaraes après l'attaquant
international algérien Hilal
Soudani (2011-2013).
avoisinent le nombre de
60.000. Tout ce beau monde
donc n’a d’affluence que pour
ces deux « petits » chef-lieux
que sont Belacel, Sidi
M’hamed Benaouda, ce dernier étant encore une fois le
chef-lieu de daïra. Une agglomération traversée par le CW
14 sur une longueur de 23 km
et quelques dizaines de
mètres embellie par des
immeubles et locaux commerciaux. Pour le passant pro-
fane, il ne parierait pas un sou
sur le fait que cette bourgade
soit un chef-lieu sous-préfectoral. Aujourd’hui, tout un nouvel aménagement urbain s’impose car il demeure impératif
que la localité remplisse
convenablement son statut
urbain en effectuant une nouvelle planification à même de
répondre aux exigences de
son développement.
La démolition, par exemple, de quelques vieilles bâtis-
ses pour implanter de nouveaux immeubles, le transfert
de la stèle de martyrs de la
place ou elle se trouve vers le
cimetière des chouhada,
l’agrandissement et l’aménagement des principales artères et bretelles, le remplacement du réseau souterrain,
autant de mesures à prendre
pour faire d’El Matmar une
vraie ville et un réel chef-lieu
de daïra.
A.L.
En cours de réalisation à Oued R’hiou
Une piscine de proximité
semi-olympique
e projet d’une piscine de proximité au
profit de la commune de Relizane est
en cours de réalisation, a-t-on-appris
auprès du maire. L’ouvrage dont les
dimensions se rapprochent des normes
semi-olym- piques, est implanté au cheflieu communal d’Oued R’hiou. «La première tranche de ce projet est achevée.
Elle a été réalisée sur l’exercice 2010 des
plans communaux de développement. La
dotation budgétaire de l’année en cours
L
nous a permis de mobi-liser une autre
enveloppe pour couvrir les travaux de
mise en place d’une charpente métallique», nous a confié le maire, qui appelle
néanmoins de ses vœux le concours des
programmes sectoriels pour mener le
projet à bon port dans les meilleurs
échéances. «Cet équipement public, le
premier du genre dans ladite commune,
profitera à toute la jeunesse de la région,
y compris celle des circonscriptions limi-
trophes», souligne le P/APC. Par rapport
à la disponibilité de l’eau en quantité suffisante pour alimenter de manière régulière le bassin, le maire soutient ne pas
nourrir de soucis. «La ressource existe à
profusion, car nous disposons à la fois de
forages et de captages de sources, sans
oublier que notre commune sera raccordée à l’eau du barrage de Gargar »,
dira-il.
A.L.
Immeuble vétuste de Zerarka
Les habitants se plaignent
es habitants de l’immeuble vétuste de Zerarka, sis
au chef-lieu de Relizane, ont
lancé, hier, un appel pressant
aux autorités locales suite à
l’effondrement d’une partie du
mur de cette bâtisse. Les dix
familles sont encore sous le
choc et appréhendent le pire,
puisque cet immeuble R+1,
est dans un état de vétusté
avancé et qu’elles ont été
sommées de quitter les lieux.
«Mais pour aller où ?» s’interrogent les habitants. Les services de la Protection civile ont
déjà avisé les familles de la
gravité de la situation. A l’intérieur des appartements, on
peut constater de visu ; murs
effrités, odeurs d’humidité et
toits lézardés. Tout est en
ruine, souligne-t-on. Face au
L
Mercredi 6 janvier 2016
Quotidien national d’information
Espagne:
Meftah (USM Alger)
suspendu un match
Le défenseur de l'USM Alger
Mohamed Meftah a écopé d'un match
de suspension et d'une amende de
50.000 DA pour contestation de décision, lors du derby face au MC Alger (00) de mise à jour du championnat disputé le 22 décembre dernier, a indiqué
lundi la Ligue de football professionnel
(LFP).
D'autre part, la commission de discipline de la LFP a infligé une amende de
200.000 DA à l'ex-joueur éthiopien du
MCA, Salah Eddine Said. L'international
éthiopien qui a résilié son contrat avec
les Vert et Rouge récemment avait provoqué des incidents sur le banc de touche lors du derby algérois.
De son côté, le CR Belouizdad a été
sanctionné d'une amende de 50.000
DA pour son retard dans la livraison
des panneaux publicitaires du sponsor
officiel de la Coupe d'Algérie Mobilis
pour leur pose au stade, lors de la rencontre des 32es de finale contre l'ASO
Chlef (4-1).
Mercredi 6 janvier 2016
danger, les sinistrés ont interpellé les autorités locales afin
de dépêcher une commission
pour s’enquérir de la gravité
de la situation. Ils revendiquent leur relogement, seule
solution leur évitant d’être
ensevelis sous les décombres. Pour information, le problème lié aux effondrements
d’immeubles
vétustes
à
Relizane est récurrent. Des
sit-in de protestation sont
organisés périodiquement par
les occupants de ces habitations insalubres, qui réclament
leur relogement. A titre de rappel, au mois de juin dernier,
les habitants précaires ont
manifesté
plusieurs
fois
devant la daïra de Relizane
pour exiger d’être relogés
dans les plus brefs délais suite
à l’effondrement partiel de leur
immeuble.. C’est dire combien
le problème des habitations
précaires est épineux et
mérite toute l’attention des
pouvoirs publics.
A.L
Deux dealers arrêtés
Saisie de 170 psychotropes
Selon un communiqué rendu public par la cellule de communication près de la Sûreté de wilaya que les éléments de la
police judicaire ont réussi l’arrestation de deux personnes et la
saisie de 170 comprimés psychotropes Ecstasy. C’est suite à
une information parvenue à leurs services et dénonçant l’activité douteuse d’un jeune que les hommes en bleu se sont
mobilisés et ont dressé leur souricière au sujet désigné. Une
fois arrêté, il fût fouillé et une quantité de 20 comprimés a été
saisie. Passé aux aveux, le mis en cause a vite dénoncé son
fournisseur qui fut lui aussi arrêté en possession de 150 comprimés. Présentés au parquet de Relizane, les deux acolytes
ont placés derrière les barreaux pour répondre aux griefs retenus contre eux qui sont détention illicite de psychotropes et
dealer ajoute le dit communiqué.
A.L.
9
Plusieurs salons et
expositions d’artisanat
en perspective
Le know-how, bien
en évidence
La Chambre de l’artisanat et
des métiers de Relizane a prévu
pour les vacances d’hiver, des
salons et des expositions pour
faire découvrir les produits de l’artisanat et les promouvoir, dans le
cadre de la campagne nationale
d’encouragement de la consommation du produit national, a fait
savoir en début de semaine, le
directeur de la Chambre. Celle-ci
a ainsi programmé un premier
salon sur l’ameublement à partir
du 25 décembre prochain aux
galeries de Relizane avec la participation d’artisans de différentes
wilayas du pays. Plusieurs produits de 13 métiers seront exposés dans ce salon qui se poursuivra jusqu’au 2 janvier prochain,
dont ceux de verrerie, de ferronnerie d’art, de sculpture sur bois, de
maroquinerie et de vannerie. Ce
rendez-vous économique contribuera à encourager les gérants de
complexes touristiques, d’hôtels,
de restaurants et de stations thermales à acquérir des produits
nationaux d’ameublement pour
leurs établissements, en application des orientations du ministre
de l’Aménagement du territoire, du
Tourisme et de l’Artisanat. Des
expositions de produits artisanaux
seront organisées après le mois
de janvier le long d’Eden Park
qui connait un grand flux, venus
des quatre coins du pays.
A.L.
Commerce informel
La sonnette d’alarme
Les petits commerces poussent comme des champignons au
chef-lieu de Relizane et beaucoup
échappent au contrôle des services d’hygiène. C’est surtout dans
les arrières boutiques qu’il y a une
absence totale d’hygiène et c’est
au service des urgences de
l’Etablissement hospitalier public
Mohamed Boudiaf qu’on peut se
renseigner sur les multiples intoxications alimentaires qui sont enregistrées chaque jour. Dans une
boulangerie, un citoyen a annulé
sa commande de pain, après avoir
constaté que le boulanger avait
mis du tabac à chiquer dans sa
bouche et qui, sans se nettoyer
les mains, allait lui servir le produit
le plus consommé chez nous. Un
autre citoyen s’est plaint de douleurs au niveau de l’abdomen,
après sa sortie d’un restaurant. La
liste des consommateurs qui ont
eu des infections abdominales est
longue et tout le monde sait que la
majorité des plats sont préparés
avec de l’huile qui est utilisée plusieurs fois et aussi que les assiettes et les verres sont très mal nettoyés. Dans la ville de Relizane,
les citoyens qui prennent quotidiennement leurs repas dans les
fast-foods, gargotes et restaurants, sont de plus en plus nombreux et la nourriture malsaine est
dangereuse pour la santé des
clients consommateurs. C’est surtout en été que les sandwichs et
les plats préparés rapidement sont
douteux, occasionnent ainsi et
assez souvent des séquelles au
niveau de l’estomac. La sonnette
d’alarme est tirée et il est temps
que les services de contrôle frappent fort.
A.L.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Mercredi 6 janvier 2016
Quotidien national d’information
Bouroumi (El-Affroun)
Les habitants de la
Cité Bouroumi ,
dans la commune
d’El-Affroun, crient
leur désarroi et leur
impuissance face au
manque d’hygiène
qui les incommode
au quotidien. Ces
oubliés des services
de la commune
croulent sous le
poids des ordures
qui s’amoncellent,
des jours durant, à
leurs portes, les
odeurs et les
bestioles, de toutes
espèces,
envahissent
l’espace.
es terrains nus, abandonnés, sont utilisés
par certains inconscients
comme
dépotoir,
sachant que le ramassage
des ordures se fait occasionnellement tous les deux ou
trois jours, et les habitants, qui
n’ont pas le choix, doivent
subir cette situation. Aussi,
D
Une élève a trouvé la mort
et huit autres piétons dont six
autres élèves ont été blessés
dans un accident de la route
survenu lundi sur la RN 5 au village « Essmara » entre El
Eulma et Sétif, apprend-on
auprès de la Direction de la
Protection civile. L’accident s’est
produit lorsque un semi-remorque est entré en collision avec
un camion léger au niveau du
village heurtant neuf piétons qui
traversaient alors cette double
voie en direction de l’arrêt du
bus qui devait les transporter
vers El Eulma, a précisé le
chargé de communication, le
capitaine Ahmed Laâmamra.
L’élève, âgée de 15 ans a rendu
l’âme à l’hôpital d’El Eulma vers
lequel elle a été évacuée, a précisé la même source. Une
enquête a été ouverte par les
services de sécurité pour déterminer les causes réelles de cet
accident.
nes et faire preuve de bonne
volonté dans la gestion des
affaires de la commune. Les
choses se compliquent davantage dans la cité pendant la
saison des pluies avec des
stagnations des eaux boueuses et salissantes qui empoisonnent la vie des locataires
et des ménagères particulièrement. Pis encore, le réseau
d’assainissement de cette
cité, vieux de plus d’une trentaine d’années, ajoute son lot
de désagréments avec des
bouches d’égouts béantes
prêtes à engloutir un enfant en
entier. «Après une fin de nonrecevoir de la part de nos élus
communaux à nos doléances,
dira un résidant de cette cité.
Les habitants de cette cité qui
se disent oubliés et abandonnés interpellent les responsables de la wilaya pour intervenir et mettre fin à cette situation harassante.
M.Z.
Logements sociaux locatifs à Bir Ben Abed
Liste des 40 bénéficiaires
a liste définitive des 40 logements
sociaux de la commune de Bir Ben
Abed vient d’être rendue publique au
niveau de la commune, et ce, dans une
ambiance sereine. Les citoyens ont pris
connaissance des bénéficiaires dans le
calme, même si quelques-uns ont élevé
L
la voix, mais se sont finalement rendus à
l’évidence avant de vaquer à leurs occupations sans le moindre incident.
On a appris que les bénéficiaires
seront relogés dans les prochains jours.
Lors du premier affichage des recours ont
été introduits bien que tout le monde
reconnaissait que la liste était constituée
à 100 % de citoyens réellement dans le
besoin. Après la réunion de la commission de recours il n’y eut que deux noms
à être remplacés, ce qui dénote de
l’équité avec laquelle la commission a travaillé.
Le chef de daïra de Guelb El-Kebir a
dû user de diplomatie pour faire comprendre aux mécontents que la liste tant
décriée n’est que provisoire et qu’il leur
est loisible de se manifester par le biais
des requêtes et autres recours auprès de
la commission de recours de wilaya chapeauté par le wali. La déception de ceux
qui n’ont pas été retenus était immense.
Notre présence sur les lieux a été une
occasion pour de nombreux citoyens de
crier leur amertume, chacun y allait de sa
version pour tirer à boulets rouges sur la
commission de daïra.
M.Z.
Plage du Puits
de Beni Saf
(Aïn Témouchent)
CW 19 de Relizane
Impraticable à cause du colmatage
e chemin de wilaya (CW19), reliant
le chef-lieu de la daïra d’El Matmar
vers la commune de Belacel Bouzegza
en passant par les douars de Rehailia
un et deux, ainsi que Mekaikia, sur une
distance de 10 km, est devenu un tronçon praticable péniblement à force de
travaux qui ne connaissent pas la fin.
En effet, la Direction des travaux
L
véhicules sur un sol instable et perpétuellement en mouvement. Selon des
routiers empruntant ce chemin de
wilaya, «les études des sols et la
conception de la voie seraient des éléments déterminant dans la dégradation
à grande échelle». Aussi, les poids
lourds empruntant cet accès vers les
régions de l’est de Mostaganem par Sidi
publics (DTP) se trouve depuis dans une
position assez délicate du moins pour
continuer à «raccommoder » par tranches distinctes une route qui s’érode
continuellement.
Le CW sus-mentionné continue à
faire l’objet de petits chantiers souvent
pour colmater en fragments un terrain
peu résistant devant le compactage des
8
e défenseur international olympique du
RC Arbaâ Houari Ferhani, s'est engagé
lundi pour deux ans avec la JS Kabylie
devenant ainsi la première recrue hivernale du
club, a appris l'APS auprès de la direction de
l'équipe kabyle.
Le joueur a obtenu gain de cause auprès de la
commission de règlement des litiges (CRL) de la
Fédération algérienne de football (FAF) suite à
un différend financier avec la direction du RCA,
ce qui lui a permis d'officialiser son engagement
avec la JSK.
Le président kabyle Mohand Chérif Hannachi
devra encore renforcer l'équipe par deux autres
éléments avant de boucler l'opération du recrutement, qui prendra fin le 15 janvier avec la clôture du mercato d'hiver.
Un gardien de but, un attaquant ou un milieu du
terrain, seraient les postes ciblés par la direction
de la JSK.
Eliminée en 32es de finale de la Coupe d'Algérie
par le RC Relizane (1-0), la formation kabyle
entamera la phase retour par un déplacement
face au CS Constantine à l'occasion de la 16e
journée prévue le week-end du 15 et 16 janvier
2016.
Au terme de la phase aller, la JSK pointe à la
11e place au classement avec 18 points à trois
longueurs du premier relégable le RC Relizane.
L
Mohamed-Amine Belacel nouvel
entraîneur de l'EN dames
Khettab, et Chlef par Sidi Khettab, provoquent d’importants dégâts sur les couches superficielles. En attendant qu’une
oreille attentive soit à l’écoute des usagers dudit chemin de wilaya, ces derniers espèrent que ce tronçon routier
soit colmaté dans les normes dans les
jours qui viennent.
A.L.
e technicien Mohamed-Amine
Belacel a été nommé nouvel
entraîneur de la sélection algérienne
(dames) de volley-ball, a annoncé le
président de la Fédération algérienne
(FAVB), Okba Gougam.
Belacel
remplace
l'ex-entraîneur
Fayçal Gharzouli qui s'est retiré, une
décision qualifiée de "soudaine" par la
FAVB.
"Je suis à la fois surpris et déçu par la
décision de M. Gharzouli que j'ai
essayé personnellement de contacter,
jeudi pour avoir des explications sur sa
démission, mais il n'a pas daigné
répondre, ni à mes appels ni à mon
message", a tenu à expliquer Okba
Gougam, à l'APS.
Devant l'urgence des échéances qui
attendent la sélection algérienne
dames de volley-ball durant l'année
2016, notamment, le tournoi qualificatif
aux jeux Olympiques de Rio, prévu au
Cameroun en février, la Fédération a
L
Zerrouki boucle
l'opération de
recrutement d'hiver
Le milieu offensif du CABB Arreridj
Mourad Zerrouki est devenu lundi la troisième et dernière recrue hivernale de la
JSM Béjaia (Ligue 2), a annoncé le club
de la Soummam sur son site officiel.
Le club a assuré auparavant les services
de l'attaquant Hicham Benmeghit (ex-RC
Relizane) et le défenseur Messaoud
Doumi (ex-NC Magra). Les trois nouveaux
sociétaires de la JSMB ont paraphé chacun un contrat de 18 mois.
La JSMB a été autorisée à engager de
nouveaux joueurs lors du mercato d'hiver
après avoir réglé ses litiges financiers
avec d'anciens joueurs.
La formation de Yemma Gouraya devient
ainsi le troisième club, après le MO Béjaia
(Ligue 1) et le MCE Eulma (Ligue 2), à
consommer les trois licences autorisées
lors de la période des transferts d'hiver.
La formation béjaouie, dirigée par l'entraîneur Said Hammouche, a terminé la
phase aller à la deuxième place avec 26
points, en compagnie du CA Batna, à
deux longueurs du leader l'USM Bel
Abbes.
Le club, en stage actuellement à Alger,
s'est fait éliminer en 32es de finale de la
Coupe d'Algérie face à l'EC Oued Smar
(0-2).
CS CONSTANTINE :
Volley-ball :
Une tortue luth pesant 150
kg et mesurant 1,40 mètre de
long sur 0,80 m de large a
échoué sur la plage du Puits de
Beni Saf (30 km d’Aïn
Témouchent), a-t-on appris lundi
de la directrice de l’école de
formation aux techniques de
pêche et d’aquaculture (EFTPA)
de Beni Saf. Cette espèce dite «
pélagique », du nom scientifique « Dermochelys coriacea »
a été découverte dimanche à 13
heures, gisant morte sur la rive
de cette plage, a indiqué Meniri
Souad à l’APS. Une équipe de
l’école de pêche s’est déplacée
sur les lieux pour constatation
et établissement d’une fiche
technique de cette première tortue du genre apparue sur cette
plage, avant son enfouissement
par les services de la Protection
civile et d’hygiène de la commune de Beni Saf, a-t-on
signalé. « D’habitude nous rencontrons des tortues Caretta
caretta ou Grièche Caretta de
luth de la même famille
Dermochelys Coriacea, outre
les tortues de mer », a souligné la responsable. Grande
migratrice, la tortue luth est la
plus grande de toutes les tortues marines, qui fréquentent
tous les océans et mers et préfèrent les eaux profondes aux
zones côtières, a-t-on expliqué.
JSM BÉJAIA:
Houari Ferhani première
recrue hivernale
Une tortue luth
de 150 kg échoue
Mercredi 6 janvier 2016
Quotidien national d’information
JS Kabylie :
Une élève décédée
et 8 piétons
blessés
lancent-ils un appel aux services concernés pour les rappeler de leur « existence ». Ils
tiennent, en outre, à signaler
le gaspillage flagrant de l’eau,
ce précieux liquide qui coule à
longueur de journée, des
conduites et canalisations,
sans que personne ne semble
en avoir cure, et surtout pas
les responsables. Il serait
peut-être temps, pour les élus
et employés communaux, de
prendre le taureau par les cor-
Sports
Collision
dramatique à Sétif
Une Cité oubliée
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
aussitôt contacté, l'ancien coach des
dames de 2003 à 2005, MohamedAmine Belacel.
"La démission soudaine de Gharzouli
nous a surpris. Comme le temps
presse et vu les échéances qui attendent nos filles, on a aussitôt contacté
M. Belacel avec qui on s'est mis d'accord pour prendre en charge cette
équipe nationale et la préparer avec
des objectifs clairs", a ajouté le patron
de la FAVB.
Pour sa part, le nouveau coach national, Mohamed-Amine Belacel s'est dit
heureux de prendre les destinées de
l'équipe nationale dames.
"J'ai été contacté par le président pour
entraîner l'équipe. On a eu une discussion fructueuse et on s'est mis d'accord
sur des objectifs dont celui de préparer
cette sélection au tournoi qualificatif
aux jeux Olympiques de Rio.
C'est un nouveau challenge que je
prends très au sérieux et je tâcherai
d'être à la hauteur de la confiance placée en ma personne", a indiqué le nouvel entraîneur national. Une réunion de
travail est prévue ce lundi au siège de
la Fédération entre Mohamed-Amine
Belacel et la Direction technique nationale (DTN) pour arrêter un plan de travail et programmer les différents stages
de préparation. Mohamed-Amine
Belacel (49 ans) est conseiller en
sports, enseignant à l'ISTS d'Aïn
Bénian (Alger) et formateur. Durant sa
carrière d'entraîneur, il a pris les commendes de plusieurs clubs nationaux et
entraîné l'équipe nationale dames
(2003-2005) avant d'aller tenter une
expérience en Arabie Saoudite pendant
six ans (2005-2010). A son retour au
pays, Belacel a travaillé avec l'équipe
féminine de Blida en 2011 et terminé la
saison avec les garçons du club de la
même ville. Durant la saison 20122013, le nouveau coach national avait
drivé les messieurs du PO Chlef.
Mokdad (MCA) donne
son accord pour six
mois
Le milieu du terrain offensif du MC
Alger Abdelmalek Mokdad a donné son
accord pour s'engager à titre de prêt pour
six mois avec le CS Constantine (Ligue
1), a appris l'APS auprès de la direction
du club de l'Est.
Le manager du CSC Mohamed Amroune
a trouvé un accord avec le joueur qui va
signer son contrat de prêt dans les prochains jours, précise la même source.
Mokdad qui avait rejoint le Doyen l'été
dernier en provenance du RC Arbaâ n'a
pas bénéficié d'un temps de jeu assez
conséquent qui lui permet de continuer
l'aventure avec le club de la capitale.
Le joueur âgé de 29 ans devrait être ainsi
la première recrue hivernale du CSC qui
compte se renforcer par deux autres éléments en prévision de la seconde partie
de la saison, à quelques jours de la fin de
la période des transferts d'hiver fixée au
15 janvier. Au terme de la phase aller, le
CSC occupe la peu reluisante 13e place
au classement avec 16 points devançant
d'une seule unité le premier relégable, le
RC Relizane.
Le club de Cirta s'est fait éliminer en 32es
de finale de la Coupe d'Algérie face à son
voisin du MCE Eulma (1-0).
CAN-2016 (préparation) :
Kaâbache finalement convoqué pour le stage en Slovénie
international algérien de
handball, Hichem
Kaâbache, annoncé forfait pour
la 22e coupe d'Afrique des
nations (CAN-2016) en Egypte,
est finalement retenu dans la
liste des 20 joueurs convoqués
pour le dernier stage de préparation des Verts prévu du 5 au
16 janvier en Slovénie, a
annoncé la fédération algérienne de handball (FAHB).
L'instance fédérale avait
annoncé auparavant le forfait
du joueur d'Istres (France),
blessé, pour cet ultime regroupement avant le rendez-vous
continental.
Kaâbache sera soumis à des
soins intensifs, avant que le
L'
staff médical ne se prononce
sur sa participation ou non au
rendez-vous continental, précise la même source.
Outre la convocation de
Kaâbache, le staff technique
algérien a pu récupérer l'ailier
gauche du GS Pétroliers Riyad
Chahbour, de retour de blessure, et de l'expérimenté (34
ans) pivot de l'US Créteil
(France) Mohamed Mokrani.
Lors du stage de Slovénie,
l'équipe nationale, actuellement
en regroupement à Alger, disputera quatre matchs amicaux
contre des clubs locaux de
Super League: le RK Maribor
Branik (9 janvier), le RK Ormoz
(11 janvier), le RK Gorenje
Velenje (13 janvier) et enfin le
RK Celje Pivovarna (15 du
même mois).
Le Sept national est retourné
jeudi soir à Alger après avoir
effectué un stage en Serbie. Il
a affronté et battu le Partizan
de Belgrade (33-21) et l'Etoile
Rouge de Belgrade (43-21),
avant de se rendre au
Monténégro, où il a rencontré à
deux reprises la sélection
locale, soldées par une défaite
(25-19) puis un succès (24-22).
La sélection nationale s'envolera pour le Caire le lundi 18
janvier à partir d'Alger pour
prendre part à la CAN, dont
elle est le tenant du trophée.
L'Algérie évoluera lors de la
17
CAN-2016 (21-30 janvier) dans
le groupe A avec l'Egypte (pays
hôte), le Maroc, le Gabon, le
Nigeria et le Cameroun. Le
groupe B est composé de la
Tunisie, du Kenya, de la RD
Congo, de la Libye, du Congo
et de l'Angola.
Le champion d'Afrique se qualifiera aux JO-2016 de Rio et
les trois premiers prendront
part au championnat du monde
2017 en France.
Joueurs retenus pour le
stage de Slovénie :
Gardiens de but : Benmenni
Abdellah, Ghedbane Khelifa
(GS Pétroliers), Adel Bousmal
(CRB Baraki)
Joueurs de champ : Chahbour
Omar, Chahbour Riyad,
Berkous Messaoud, Berriah
Abderrahim, Zamoum Anis (GS
Pétroliers), Boudjenah
Oussama, Saker Redouane
(JSE Skikda), Daoud Hichem,
Abdi Ayoub (CRB Baraki),
Hamoud Ayat Ellah Khomeïni
(ES Aïn Touta), Djelabi
Abderaouf (O El Oued), Loudf
Mohamed (CR Bordj Bou
Arréridj), Mokrani Mohamed
Aski (Créteil, France), Rahim
Abdelkader (Istres, France),
Kieffer Sylvain (Chartres
Métropole Handball, France),
Boultif Sassi (Nasr Dubaï,
Emirats arabes unis), Hichem
Kaâbache (Istres, France).
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Culture
Mercredi 6 janvier 2016
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Mercredi 6 janvier 2016
Quotidien national d’information
Sites protégés
Lancement de la 4G
Mihoubi exige une “sauvegarde optimale”
L'appel d'offres de la 4G
prévu demain
Le ministre de la Culture
Azzedine Mihoubi a plaidé lundi,
dans un entretien à l’APS, pour
une “sauvegarde optimale” des
sites archéologiques protégés
par une intensification des fouilles
et des opérations d’archéologie
préventive ainsi que par
l’exploitation économique des
biens patrimoniaux.
e ministre a insisté, pour ce faire,
sur “la mise à niveau technologique” des intervenants sur les
sites protégés et pour que les périmètres
sauvegardés ne soient plus une “entrave” à la réalisation des projets de développement économique et social dans
les zones concernées. M. Mihoubi a
annoncé, à cet effet, une prochaine rencontre avec les responsables des
offices et parcs culturels algériens afin
de “définir les missions” de chacun,
d’instaurer un suivi et un cahier des
charges des opérations de fouilles et
faire de ces offices des acteurs du développement local. Le ministre a également insisté sur “la mise en valeur de la
recherche scientifique” dans le domaine
du patrimoine, en utilisant les dernières
technologies,
afin d’apporter une
“valeur scientifique ajoutée” à la valeur
patrimoniale des sites, a-t-il dit. Les
opérations d’”archéologie préventive”
visant à sécuriser les vestiges avant
une exploitation du site constitue, aux
yeux du ministre, un autre domaine à
L
promouvoir rapidement pour que la sauvegarde des vestiges ne soit plus à l’origine d’un ralentissement des chantiers
de développement local. A une question
sur le retard accusé dans les opérations
de mise en valeur du monument funéraire du roi numide Massinissa (datant
du IIe siècle Av. JC) et des vestiges de
la ville antique de Tiddis, le ministre a
expliqué que cette situation résultait
d’une rupture de contrats à la suite d’un
“désaccord” entre les bureaux d’études
algériens et étrangers intervenant sur
ces sites. Suspendues, ces opérations
de réhabilitation avaient été inscrites en
2013 au programme de l’Office de gestion et d’exploitation des biens culturels
(Ogebc) en prévision de la manifestation
“Constantine capitale de la culture
arabe 2015” qui prendra fin en avril prochain. A une question sur les retards
accusés dans l’application effective du
plan de sauvegarde de la Casbah
d’Alger, Azzedine Mihoubi a expliqué
que la situation nécessitait une “réadaptation” des cahiers des charges des
entreprises au nouveau code d’attribution des marchés publics. Quant à la
réhabilitation de la vieille médina de
Constantine, entamée en 2013 puis
suspendue, Azzedine Mihoubi a assuré
que la situation avait été débloquée
récemment, après près de 8 mois d’arrêt
des travaux”. Interrogé sur l’exploitation
du patrimoine immatériel classé à
l’Unesco, le ministre de la Culture a indiqué que son département chercjait à
trouver “une dimension économique et
touristique” à des manifestations comme
la Sbeiba de Djanet ou le Sbuâ du
Gourara. Pour cela, le ministère prévoit
“des rencontres avec le département du
tourisme et ses opérateurs” afin de fournir une “carte” des sites archéologiques,
événements majeurs et festivals représentant un potentiel économique afin
d’aller “au-delà du classement”. Sur les
priorités de son département dans le
domaine du patrimoine, le ministre de la
Culture a évoqué plusieurs sites historiques et archéologiques nécessitant
des fouilles et un inventaire à Oran,
Souk Ahras ou encore Tebessa, outre la
restauration de la Casbah d’Alger, la
médina de Constantine et le tombeau
numide de l’Imedghacen (Batna).
Interrogé sur la réorganisation des festivals pour l’année 2016, le ministre de la
Culture s’est contenté de dire que cette
réorganisation était le résultat d’une
évaluation de la gestion de ces événements culturels, appuyée
par
l’Inspection générale des finances.
L’apport de chaque festival au plan culturel ainsi que le degré de ressemblance
entre les différents festivals entraient
aussi dans cette évaluation. M. Mihoubi,
évoquant l’investissement privé dans le
secteur, un sujet qui lui tient à cœur, a
indiqué que ce dossier nécessitait encore “une série de rencontres spécialisées” avec les acteurs de différents secteurs pour “mieux cerner les attentes et
les besoins de chacun”.
Loi sur les activités et le marché du livre
Premières pages pour les textes d’application
e ministre de la Culture Azzedine
Mihoubi a déclaré que son département a entamé l’élaboration des textes
d’application relatifs à la loi sur les activités et le marché du livre adoptée il y a
près de deux ans.
Les textes d’application seront soumis aux départements ministériels
concernés pour avis avant l’entrée en
vigueur de la loi en vue de définir “les
responsabilités” dans les activités et le
marché du livre, a précisé le ministre.
M. Mihoubi a estimé dans un entretien à
l’APS que l’application de la loi sur les
activités et le marché du livre permettra
L
de mettre en place un cahier des
charges, d’accéder à “plus de professionnalisme” dans le secteur et d’écarter les “éditeurs conjoncturels”.
Le ministre qui avait vivement critiqué
le secteur de l’édition a estimé que “le
chiffre de 1200 éditeurs recensés en
Algérie est irréel et doit être revu pour
identifier “les éditeurs professionnels”.
Le parlement avait adopté en 2015 la loi
sur les activités et le marché du livre qui
avait alors suscité des réactions opposées auprès des professionnels du livre.
La loi en question définit la responsabilité des acteurs du marché du livre (édi-
teurs, auteurs, libraires) concernés par
l’édition et la distribution du livre. Elle
vise également à mettre en place une
stratégie à même de dynamiser et développer l’industrie nationale du livre ainsi
que la créativité littéraire. S’agissant de
l’annulation d’un grand nombre de titres
soutenus par le ministère dans le cadre
de Constantine capitale de la culture
arabe, M. Mihoubi a estimé qu’”une première liste de 585 titres a été mise au
point mais
l’enveloppe financière
allouée n’a pas été suffisante pour couvrir ce nombre”.
Les services du ministère doivent
“revoir l’opération pour pouvoir préserver
le coût arrêté dans le cadre de la manifestation”, a-t-il dit rassurant les éditeurs
de la poursuite de l’aide publique aux
titres proposés à travers le fonds national de promotion des arts et de la littérature.
Des éditeurs ont exprimé leur crainte
concernant la réduction de l’aide dédiée
au livre en particulier lors de la manifestation Constantine capitale de la culture
arabe indiquant qu’après avoir reçu
l’aval et entamé l’élaboration des titres,
ils ont été surpris de l’annulation de
l’opération.
Par Doudou Abdelaziz
es trois opérateurs de la
téléphonie mobile pourront dès demain déposer
leurs offres de soumission pour
l'exploitation de la 4G. L'Autorité
de régulation de la poste et des
télécommunications (ARPT)
"annoncera officiellement, le 7
janvier prochain, l'ouverture de
l'appel d'offres relatif à l'exploitation de la téléphonie mobile
de 4e génération (4G)", a affirmé la ministre de la Poste et
des technologies de l'information et de la communication
(TIC), Imane Houda Feraoun.
S'exprimant avant hier au forum
de la chaîne I de la Radio nationale Mme la ministre a précisé
que les résultats seront connus
en mai prochain. Validé mercredi dernier, par le Conseil des
Ministres, l'appel d'offres relatif
à l'exploitation de la téléphonie
mobile de 4éme génération
(4G) sera lancé officiellement
jeudi à l'attention des opérateurs de téléphone mobile. Un
délai de trois mois a été accordé aux opérateurs de téléphonie mobile pour l'acquisition de
l'équipement nécessaire alors
que les autorisations d'exploitation de la 4G entreront en
vigueur au dernier trimestre de
2016. Validé mercredi dernier,
par le Conseil des Ministres,
l'appel d'offres relatif à l'exploitation de la téléphonie mobile
de 4éme génération (4G) sera
lancé officiellement jeudi à l'attention des opérateurs de téléphone mobile, l'annonce faite
par la ministre de la Poste et
des technologies de l'information et de la communication
(TIC), Imane Houda Feraoun
qui précisera par ailleurs que
les résultats seront connus en
mai prochain. Le cahier des
charges comporte l'obligation
de couverture de 10% du territoire national durant les quatre
premières années et ce, dans
L
les wilayas de leurs choix. Ils
ont tenus aussi par l'obligation
d'élargir cette couverture aux
régions du sud dans un délai de
trois mois.
La ministre a annoncé par
ailleurs, en ces premiers jours
de l'année 2016 un projet d'installation du Wifi dans les
espaces publics. Lequel projet
serait actuellement à l'étude ce
qui permettra, selon elle de dispenser un service au bénéfice
de l'émergence de micro entreprises qui, " contribueront à
assurer le service de proximité
et de créer des postes d'emploi
". En outre, la ministre des TIC
a tenu à rassurer les utilisateurs
quant au paiement par internet
qui accuse un retard en Algérie.
La ministre a précisé que son
Par Ammar Zitouni
Box-office nord-américain
L
“Star Wars” domine toujours
e nouvel opus de la saga
intersidérale “Star Wars”
dominait toujours le box-office
pour son troisième week-end
en salles, et tentait à présent
de doubler “Avatar” pour devenir le film aux plus grosses
recettes jamais enregistrées en
Amérique du Nord. Le “Réveil
de la Force” a aussi franchi la
barre du 1,5 milliard de dollars
engrangés dans le monde
entier depuis sa sortie il y a 19
jours, selon Disney.
En Amérique du Nord, il a
encore accumulé 90,2 millions
de dollars le week-end du jour
de l’An, d’après la société spécialisée Exhibitor Relations.
C’est un record pour un troisième week-end à l’affiche, battant les 68,5 millions de dollars
affichés par “Avatar” en 2009.
Le “Réveil de la Force”, film de
L
J.J. Abrams avec Carrie Fisher,
Mark Hamill et Harrison Ford,
avait déjà été l’objet de préventes de billets historiques, et
a connu le meilleur week-end
de sortie en Amérique du Nord
et à l’international. Le film est
déjà la production Disney aux
plus fortes recettes jamais
enregistrées aux Etats-Unis et
au Canada, à 742,2 millions de
dollars, et vise maintenant le
record d’”Avatar”.
Le long-métrage de James
Cameron est celui qui a affiche
les plus fortes recettes jamais
enregistrées en salles en
Amérique du Nord, avec 760,5
millions de dollars, et dans le
monde, à 2,8 milliards de dollars. La comédie “Daddy’s
Home” a conservé la deuxième
place du box-office ce weekend en Amérique du Nord avec
29,2 millions de dollars pour
son deuxième week-end à
l’écran, soit 93,9 millions en
tout. Le film de Sean Anders
avec
Will Ferrell et Mark
Wahlberg raconte les mésaventures d’un beau-père heureux avec la progéniture dont il
a la charge, jusqu’au jour où le
père biologique des enfants
revient.
“Les huit salopards”, un
nouveau western survolté de
Quentin Tarantino, fait un bond
spectaculaire de la dixième à la
troisième place, encaissant au
passage 15,7 millions de dollars, soit 29,0 millions en tout.
4/ “Sisters”, avec Tina Fey et
Amy Poehler, deux des
femmes comiques les plus en
vue aux Etats-Unis, conserve
la quatrième place, engrangeant 12,8 millions de dollars
18
pour son troisième week-end
(61,9 millions au total).
5/
“Alvin et les Chipmunks - A
fond la caisse”, un dessin
animé qui raconte les aventures d’une bande de petits
écureuils d’Amérique du Nord
espiègles et
de leur ami
humain, reste à la cinquième
place, avec 12,1 millions (67,3
millions au total). 6/ Pour son
deuxième week-end, la comédie dramatique “Joy”, de David
Russell
avec
Jennifer
Lawrence et Robert de Niro,
chute de la troisième à la sixième place à 10,2 millions de
dollars (38,5 millions en tout).
7/ “The Big Short - Le casse du
siècle”, sur la crise financière,
garde la septième place avec
9,1 millions de dollars (33 millions en tout).
8/ “Seul contre tous” récolte
es problèmes tant au niveau de
la société que du champ politique peuvent et doivent se
résoudre par la discussion franche, le
dialogue et la concertation et sans se
départir de l'esprit de la critique
constructive non par la violence devenue phénomène d'une amplitude, d'une
gravité exceptionnelle et qui reste un
révélateur, une " clé " permettant de
comprendre comment nos politiques
manipulent leurs discours inacceptables. La dernière forfaiture est à
mettre sur le SG de la Centrale syndicale, Sidi Saïd qui au lieu d'arguments
sociaux pour convaincre à utiliser le vulgaire et le gros mot…Et pourtant
Abdelmadjid est issue d'une région
conservatrice où ce genre de vulgarité
est banni de la société Kabyle.
Personne n'aurait jamais imaginé un
instant que le climat soit aussi nauséabond et puisse devenir à ce point
empoisonné dans la sphère politique et
sociale et que le relâchement des instincts les plus bas, de haine, de vengeance, d'animosité, en arrive à ce
niveau. Au regard de ce manque de
7,8 millions de dollars (25,3
millions en deux semaines
d’exploitation).
Le film avec Will Smith
raconte l’itinéraire d’un médecin qui dénonce les risques de
maladie cérébrale encourus
par les joueurs de football
américain.
9/ “Point Break”,
film d’action sur l’infiltration
d’un agent du FBI dans un
groupe de criminels adepte de
sports de l’extrême, remake du
film éponyme de 1991 avec
Patrick Swayze et Keanu
Reeves, récolte 6,8 millions de
dollars.
10/ Le dernier opus
de la série “Hunger Games”,
“La révolte: partie 2” ferme le
top 10 avec des recettes de 4,6
millions de dollars (274,2 millions en sept semaines).
département travaille actuellement en coordination avec les
secteurs du Commerce et de la
Justice notamment à activer
une série de lois relatives au
projet dont la loi sur le e.commerce pour protéger " les
consommateurs et les opérateurs à la fois". Quant au projet,
accusant aussi du retard relatif
à la création de la Banque postale, elle dira qu'il y'a d'autres
priorités comme moderniser le
réseau postal.
D.A
Semaine Nationale du Coran
Mobilis partenaire de l'évènement
Mobilis parraine la 17ème
édition de la semaine nationale
du Coran, qui se tiendra à
Constantine du 4 au 6 janvier
2016. Organisé sous le haut
patronage du Président de la
République,
Abdelaziz
Bouteflika, le Ministère des
Affaires Religieuses et du
Wakf, ayant pour thème " le
travail est une valeur coranique
", cette compétition religieuse
est destinée aux jeunes de différents âges des 48 wilayas du
pays. Cette noble manifestation, se déroulera sous la
forme d'un colloque scientifique
accompagné
d'un
concours de récitation du saint
coran, à l'issu desquels des
récompenses et distinctions
seront remises aux lauréats.
Eclairage
Relâchement des instincts
sérieux dont font preuve politiques et
sociaux, l'opinion publique se positionne depuis des mois dans une attitude
citoyenne sur la pratique de la démocratie et de la politique, en particulier
sur les raisons d'une telle faillite morale
et civique, et aussi dans la logique de
compréhension de la systématique de
cette généralisation. Et c'est aussi cette
rivalité sur l'expression du " gros mot "
concerne tout le monde, en particulier
ceux qui continuent à percevoir le paysage politique selon des lignes de fractures. Les âneries véhiculées à leur
sujet ne font que les diaboliser tant ils
développent eux-mêmes l'intolérance
qu'ils prétendent combattre. Ils se montrent de plus en plus provoquant eux et
leurs disciples fanatiques. Ce ne sont
pas des politiques professionnels. Aux
yeux de la nouvelle génération qui vient
de prendre connaissance des idées, de
la doctrine et de la sagesse de l'opposant nationaliste feu Hocine Aït Ahmed,
ce sont des bouffons qui se moquent
des gens en usant d'hypocrisie et de
langue de bois. Tout cela est bien loin
de la démocratie. Pour l'Etat la crédibilité du principe de la démocratie est là.
Etre capable d'accepter l'existence de
toute sorte d'individus et d'opinions, et
de les traiter au mieux en fonction de
leurs valeurs démocratiques, c'est-àdire à l'intersection de la promotion des
libertés individuelles et de la défense de
l'intérêt commun.
Les protagonistes en présence se
contredisent souvent, la critique destructive est leur exercice favori.
D'ailleurs, c'est plus important pour eux
que l'aisance et la quiétude de la société. Chacun est inspiré par ses propres
intérêts, sa propre idéologie et son
antagonisme profond, mais en définitive, avec le temps, les plus avertis des
franges de la société ont découvert que
ce n'est qu'un tapage idiot multiplié pour
des provocations rhétoriques. Le
monde politico-démocratique d'aujourd'hui est un cancer pour la société dont
7
L'accompagnement de cette
17ème édition, est une occasion de plus pour Mobilis, de
confirmer une nouvelle fois son
statut d'entreprise citoyenne, et
réitère son soutien aux programmes d'apprentissage destiné aux jeunes, qui constitue
un rempart pour tous les
musulmans contre les fléaux
sociaux.
il sera bien difficile de se débarrasser, le
moteur de la propagande, la perversité,
c'est de la subversion politique et une
autre forme de " police " de la pensée.
Formule sujette à l'interprétation littéraire au sens politique et par conséquent
l'alimentation des débordements à
risque et une situation de plus en plus
ballottée.
Un paysage de mensonge plutôt qu'un
espace d'honneur. La réalité générale
de ce marasme est nécessaire pour
appréhender l'actualité et les événements de ces derniers mois. Et si tout le
microsome algérois se tenait à une
réflexion sur ses mauvais pas, la situation politique n'en serait pas là aujourd'hui. Mais le moins qu'on puisse dire
en tout cas, c'est que beaucoup de
gens de la classe politique tous bords
confondus, ne se presse pas de faire
dans un " honneur " politique acceptable par le peuple. Mais ne dit-on pas
que la réalité dépasse souvent la fiction.
La société algérienne a toujours su au
contraire faire le tri et dire en définitive
son dernier mot. Et quand elle se décide à ouvrir la boite de Pandore, il faut
s'attendre à tout, surtout à l'imprévu.
A.Z.
Publicité
Mercredi 6 janvier 2016
Quotidien national d’information
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L'HABITAT
ET DE L'URBANISME ET DE LA VILLE
WILAYA DE TIARET
DIRECTION DES EQUIPEMENTS PUBLICS
Carte d'immatriculation 000214015001770
WILAYA DE NAAMA
DIRECTION DE L'URBANISME ET DE L'ARCHITECTURE
ET DE LA CONSTRUCTION
NIF : 415814000045103
AVIS D'APPEL D'OFFRE NATIONAL
RESTREINT N° 01/2016
AVIS D'APPEL D'OFFRE
OUVERT N° 01/2016
La direction de l'Urbanisme et de l'architecture et de la Construction de
la Wilaya de Naama, lance un avis d'Appel d'Offre à la concurrence National
restreint N°01/2016 pour la réalisation des travaux des voirie dans le cadre
de l'opération :
TRAVAUX DE VRD DES SITES DE LOGEMENTS SOCIAUX PARTICIPATIF (LSP)-2ème TRANCHE.
La direction des équipements publics de la wilaya de TIARET
lance un avis d'appel d'offre ouvert relatif au suivi pour la
réalisation de :
OPERATION : SUIVI ET REALISATION
DE 6000 PLACES PEDAGOGIQUES
LOT N°01 : 2000 places pédagogiques institut des sciences
vétérinaires
-pôle universitaire à Karman TiaretLes bureaux d'études, les architectes agréés inscrits à l'ordre
des architectes intéressés par cet avis peuvent retirer le cahier des
charges auprès de la DEP de Tiaret et le dépôt se fera au niveau
du Secrétariat générale de la direction des équipements publics cité Manar -Zaaroura -Tiaret
Les offres se constituent d'une offre technique (A) et d'une
offre financière (B) insérée dans un seul pli qui doit être déposé
auprès de direction des équipements publics de Tiaret à l'adresse
sus indiquée avec la mention :
Lot
Site
NAAMA
01
20 LSP
AIN SEFRA
02
90 LSP
Projet
Voirie
MECHERIA
03
90 LSP
04
112 + 36 LSP
Seules les entreprises qualifiées en la matière (principale Travaux public, III
et plus et conformes aux exigences et conditions des cahiers des charges sont
concernées par cet avis d'appel d'offre.
Les entreprises intéressées par cet avis, peuvent retirer le cahier des charges
auprès de la DUAC NAAMA contre paiement des frais de reproduction.
Les offres accompagnés obligatoirement des pièces et document légalisés et
en cours de validité exigés par la réglementation en vigueur à savoir :
1- L'offre Technique : dans une enveloppe doit porter la mention offre technique et doit contenir obligatoirement des pièces suivantes :
- Déclaration à souscrire remplie, cachetée et signée.
- Le présent cahier des charges coté, paraphé et daté.
- Copie du registre de commerce immatriculé (légalisé au niveau de CNRC).
- Extrait de rôles apuré ou avec calendrier
- pièces parafiscales (CNAS, CASNOS, CACOBATH).
- Liste des moyens Humains (Joindre CNAS 2014).
- Ingénieur en travaux Public (Joindre liste nominatives CNAS ou acte notarié ou DAS 2013 avec diplôme).
- Liste des moyens matériels (Joindre des cartes grises + copie des assurances valable le jour d'ouverture des plis avec PV de l'huissier année 2015).
- Copie des références professionnelles de bonne exécution des projets de
même nature.
- Un extrait de Casier judiciaire N°03 (copie).
- Une Déclaration de probité.
- Le Numéro d'identification Fiscale (NIF) de l'entreprise.
- Planning Général des travaux.
- Bilan et chiffres d'affaire de l'entreprise des trois (03) dernières années certifie par le service des impôts.
- Récépissé de dépôt des comptes sociaux 2013 à défaut 2014 (EURL, SARL,
SNC,…)
- Copie de rectifiât de qualification et de classification principale dans la
matière catégorie : Principale III et plus en Travaux public.
2- L'offre Financière : dans une enveloppe doit porter la mention offre financière et doit contenir obligatoirement des pièces suivantes :
- Lettre de soumission remplie, cachetée et signée.
- Bordereaux des prix unitaires signé dûment remplis en chiffre et en lettre
sans rature ni surcharge.
- Devis Quantitatif et Estimatif signé dûment remplis en chiffre et en lettre
sans rature ni surcharge.
Les offres devront être déposées au secrétariat de la DUAC Naama , les
offres (Technique et Financier) devront être déposées dans deux enveloppes
séparées , l'ensemble dans une seule enveloppe anonyme comportant la mention suivante :
Avis d'appel d'offre national restreint N° 01/2016
Soumission à ne pas ouvrir -TRAVAUX DE VRD DES SITES DE LOGEMENTS SOCIAUX PARTICIPATIF (LSP)-2ème TRANCHEProjet : Voirie
Commune :……………Lot N°………………..
A Monsieur le Directeur de l'Urbanisme d'Architecture et de la
Construction de la Wilaya de Naama.
Le délai de dépôt des offres est de vingt et un (21) jours après la première
apparition de l'appel d'offre dans les quotidiens nationaux à 12 :00h.
Si ce jour coïncide avec un jour de férié ou un jour de repos légal, la durée
de préparation des offres est prolongée jusqu'au jour ouvrable suivant.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 90 jours
à compter de la date de la soumission.
Les soumissionnaires sont invités d'assister à l'ouverture des plis qui s'effectuera au siège de la direction de l'urbanisme et de la construction de la
wilaya de Naama qui correspondant au dernier jour du délai de dépôt des
offres à 14h, 00.
Avis d'appel d'offre ouvert du projet :
……………………………………………..
………………………………………..
N° ………….. à ne pas ouvrir
A/L'OFFRE TECHNIQUE COMPRENDRA
- Déclaration à souscrire renseignée signée paraphée et datée
- Déclaration de probité renseignée signée paraphée et datée
- Photocopie de l'agrément ou extrait de l'inscription au tableau
des architectes
- Photocopie de la déclaration d'existence du BET
- Photocopie de l'extrait de rôle apuré ou avec échéancier de
moins de trois (03) mois
- Photocopie de l'extrait du casier judiciaire N° 03 de moins de
03 mois
- Liste du personnel du bureau d'étude accompagnée de
l'attestation d'affiliation récente de moins de 03 mois +diplômes
- Liste matériel accompagné des justificatifs (PV d'huissier
notarié ou expert ou carte grises ou factures d'achat)
- Références professionnelles
- Photocopie de l'attestations de mise à jour CASNOS CNAS
- Photocopie de la déclaration des cotisations récentes
- Cahier des charges signé et paraphé
- Attestation de dépôt légal des comptes sociaux pour les
personnes morales de l'année considérée
- NIF
B/L'OFFRE FINANCIERE COMPRENDRA
- La lettre de soumission
- Proposition des rémunérations de suivi (partie variable)
La durée de préparation des offres est fixée à 15 jours
(technique + financière)
Les bureaux d'études sont invités à remettre leurs offres technique
et financières à compter de la première parution de l'avis dans les
quotidiens nationaux ou le BOMOP
Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal la
durée de préparation des offres est prorogée jusqu'au jour
ouvrable suivant
L'heure limite de dépôt des offres est fixée à 12h00
L'ouverture des plis se tiendra en séance publique le même jour
de la date de dépôt des offres à 14h00 au niveau du siége de la
direction des équipements publics. La durée de validité des offres
est limitée à 105 jours. Et c'est la durée de préparation des offres
augmentée de trois (03) mois conformément aux disposition de
l'article 65 du décret présidentiel 10/236 modifié et complété
régissant des marchés publics
Tribune des Lecteurs - Mercredi 6 janvier 2016
Commune
Tribune des Lecteurs - Mercredi 6 janvier 2016
ANEP 000 138/31
6
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Magazine
Quotidien national d’information
Soins du visage
Quel masque à l'argile
lanche,
verte,
rose… Chacune
possède des bienfaits particuliers. Gros plan
sur ces roches terreuses
qui nous font une jolie
peau à petit prix.
L'argile blanche pour
adoucir
Composée principalement
de silice et d'alumine, l'argile blanche ou kaolin
calme les rougeurs et
réconforte les peaux
sèches. Adoucissante, elle
laisse un film protecteur et
apaisant.
Ingrédients :
- 2 . à s. d'argile blanche
- 1 c. à s. de yaourt
- 1 c. à s. de miel liquide
- 1 c. à s. d'huile d'amande
douce
Préparation :
Dans un récipient, versez
l'argile et couvrez d'eau à
hauteur. Laissez poser
quelques minutes. Ajoutez
l'huile d'amande douce, le
yaourt, le miel. Mélangez
du bout des doigts.
Appliquez en une couche
de 5 mm, laissez agir
15min. Rincez abondamment.
de zinc et de titane. Son
effet buvard libère les toxines et déloge les comédons. A éviter sur les
peaux grasses car son
action absorbante excite
les glandes sébacées.
L'argile verte
pour purifier :
Elle assainit les peaux
normales à mixtes grâce à
sa teneur en oxyde de fer,
Ingrédients :
- 3 c. à s. d'argile verte
ultra-ventilée
- 1c. à s. d'huile de noisette
Mercredi 6 janvier 2016
CUISINE
Page animée par Cylia Tassadit
B
- 1 c. à c. de jus de citron
- Eau florale de menthe
Préparation :
Dans un récipient, versez
l'argile et couvrez d'eau
florale à hauteur. Laissez
poser quelques minutes.
Ajoutez l'huile de noisette
et le jus de citron.
Mélangez. Appliquez en
couche épaisse 15 à
20?min. Rincez abondamment.
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
L'argile rose
pour apaiser
Riche en silice adoucissante, en oligoéléments et
en oxyde de fer, elle calme
les peaux les plus sensibles et leur redonne de
l'éclat.
Ingrédients :
- 2 c. à s. d'argile rose
ultra-ventilée
- 1 c. à s. d'huile végétale
d'onagre
- 8 gouttes d'huile essentielle de géranium rosat
- Eau florale de rose
Préparation :
Dans un récipient, versez
l'argile et couvrez d'eau de
rose à hauteur. Laissez
reposer 5?min. Ajoutez
l'huile essentielle diluée
dans l'huile d'onagre.
Mélangez.
Appliquez
généreusement 15?min.
Rincez abondamment.
Le bon coup de main
On concocte son masque
dans un récipient en verre
ou en céramique. Jamais
d'ustensiles en métal ou
en plastique pour préserver les bienfaits de l'argile.
On utilise une eau peu
minéralisée. On réchauffe
l'argile au bain-marie très
doux et non au microonde.
La bonne fréquence :
pas plus d'une fois par
semaine.
Sac à main en cuir :
Comment bien l'entretenir ?
CAKE À LA
VIANDE HACHÉE
Ingrédients
500g de viande hachée
6 œufs
3 carottes râpés
1 verre à thé de lait en poudre
1 verre à thé de chapelure
1/2 verre à thé d'huile
1 oignon haché
3 cuillères à soupe de persil haché
Sel, poivre, cumin, piment doux
Préparation :
Mettre dans un saladier la viande hachée, les
carottes râpés, le persil haché, la chapelure, lait
en poudre, l'oignon haché, l'huile, assaisonner
de sel, poivre, cumin et piment doux. Ajouter les
œufs battus et bien mélanger avec un fouet.
Verser la préparation dans un moule à cake
beurré, égaliser la surface avec une spatule.
Faire cuire dans un four préchauffé à 160°C
jusqu'à ce que la surface de cake soit doré.
GÂTEAU AUX
CACAHUÈTES
ET GRAINES DE
SÉSAMES
cées, noir ou marron par
exemple. Et on
L'intérieur du sac à
main compte presque
autant que l'extérieur !
Surtout qu'avec tout ce
que l'on y entasse, la
doublure en prend vite un
coup. Voilà pourquoi il est
important de le vider
régulièrement (une fois
toutes les 2 semaines
dans l'idéal), de le
secouer pour évacuer
poussière et saletés, de
le brosser avec une
brosse en crêpe et d'imperméabiliser l'intérieur
pour ne pas le tacher.
our faire durer son
sac à main en cuir le
plus longtemps possible,
il suffit d'adopter les bons
gestes. Explications.
Règle n°1 : on ne pose
jamais son sac à main
par terre. Ensuite, tout
réside dans la routine
soin qu'il est bon de lui
appliquer.
Iphigénie
Thomas, fondatrice de la
marque Iphigénie Paris
et créatrice de sacs à
main et vêtements en
cuir, nous livre ses
conseils.
Le cuir c'est avant tout de
P
la peau, et comme pour
la peau de notre visage
et de notre corps, c'est
au quotidien qu'il faut
prendre soin de son sac
à main en cuir.
- Tous les soirs, on le
dépoussière avec un
chiffon propre pour éviter
les saletés de s'incruster.
- On imperméabilise l'extérieur de son sac à main
en cuir régulièrement
pour éviter de le tacher :
tous les 15 jours si on
l'utilise tous les jours ou
une fois par mois si on a
l'habitude de varier.
- Pour nourrir le cuir de
son sac à main, on applique, en veillant à ne pas
laisser de dépôt, du lait
essentiel pour cuir, une
fois toutes les 2 semaines. Mieux vaut faire ça
le soir, pour laisser le
temps au sac à main,
posé à plat sur une table,
de sécher toute la nuit.
- Enfin, on peut également utiliser du cirage
pour raviver les couleurs
de son sac à main en
cuir. Mais pas sur tous
les modèles : sur les sacs
à main de couleurs fon-
ANEP 000 086/31
19
Quand faut-il emmener
son sac à main en cuir
chez le cordonnier ?
- Quand il s'agit de raviver les couleurs d'un sac
à main coloré.
- Pour changer la doublure intérieure de son
sac (on pense bien à
demander un devis au
préalable).
- Pour faire partir des
taches résistantes à la
terre de Sommières ou
réparer certains accrocs.
- Ou pour réparer anses
et bandoulières trop
usées.
Ingrédients
1 boîte de lait condensé sucré
500g de cacahuètes
150g de graines de sésames grillées
100g de chocolat noir
Chocolat vermicelle pour garnir
Préparation :
Mettre dans une cocotte l'eau bouillante et
placer à l'intérieure la boîte de le lait condensé
sucré et laisser cuire 45 minutes, il faut obtenir
une crème caramélisé, laisser refroidir avant
d'ouvrir. Faire griller les cacahuètes dans le four
en remuant constamment avec une spatule et
débarrasser de leur peau, moudre-les très
finement au moulin électrique. Dans un saladier
mélanger les cacahuètes moulus et la crème
caramélisé jusqu'à l'obtention d'une pâte
homogène. Diviser la pâte en boules égales.
Couper un rectangle de papier film alimentaire
et le poser sur un plan de travail. Disposer
dessus une boule de cacahuète et rouler en
forme de boudin, continuer la même opération
avec les autres boules de cacahuètes, placerles au réfrigérateur pendant 30 minutes. Passer
les boudins de cacahuètes dans les graines de
sésames et les remettre au réfrigérateur
pendant 15 minutes. Couper les boudins en
petits morceaux avec un couteau aiguisé et
décorer-les avec le chocolat noir fondu et
chocolat vermicelle.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Mercredi 6 janvier 2016
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Iran-Arabie Saoudite
Sudoku N ° 389
Mots fléchés N° 389
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
L'escalade sunnites-chiites
En exécutant une quarantaine de djihadistes sunnites et un leader chiite, l'Arabie saoudite voulait montrer sa fermeté surtout face à l'Iran. Une décision qui
met le feu dans la région.
Par Kamel Zaïdi
u Moyen-Orient, rien ne ressemble davantage à ce début 2016
que… l'année 2015. Les espoirs
d'une période d'apaisement dans la
région ont fait long feu. Dès le samedi 2
janvier, l'Arabie saoudite a donné le ton
en exécutant 47 personnes accusées
d'actes de terrorisme, une quarantaine
de djihadistes liés à al-Qaida dans la
péninsule Arabique (Aqpa), ainsi que le
cheikh Nimr Baqer al-Nimr, dignitaire
chiite et figure de la révolte contre les
Saoud. Ces exécutions s'inscrivent dans
un double contexte : celui de la crise au
sein du monde sunnite, favorisant l'expansion de mouvements radicaux qui
menacent et concurrencent Riyad, et
celui de la guerre froide qui oppose les
deux théocraties du Golfe et instrumentalise les appartenances communautaires dans toute la région. C'est au regard
de ce qu'il perçoit comme deux menaces, l'une sunnite et l'autre chiite, qu'il
faut comprendre la décision de Riyad.
Le royaume se retrouve en effet face à
un dilemme : comment contrer les mouvements radicaux sunnites, qui séduisent une partie non négligeable des
Saoudiens du fait de leur animosité
envers les chiites, sans donner l'impression de faire le jeu de l'Iran ? Et inversement, comment contrer ce qu'il perçoit
comme une expansion iranienne dans
toute la région sans pour autant favoriser les djihadistes sunnites ? En ôtant la
vie à une quarantaine de terroristes sunnites, Riyad veut montrer qu'il participe
activement à la lutte contre le terrorisme
à un moment où il est de plus en plus critiqué par les Occidentaux pour son
laxisme à l'égard des mouvements djihadistes sunnites. Cette décision s'inscrit
dans la continuité de l'annonce, au mois
de décembre, de la création d'une coalition islamique [anti-djihadistes], mais
interroge quant à la réaction d'Aqpa, qui
avait menacé le royaume de représailles
en cas d'exécution de ses membres. Si
le royaume combat fermement cette
A
Mots croisés N° 389
Horizontalement
1 - Dans l'ensemble
2 - Donner un caractère trés "nouveau-monde"
3 - Sortie de couche - Maintenue dans son état
4 - Petit carré - Soutenue
5 - Ancien mollusque - Entre titre et matière
6 - Sujet bien familier - Amènera vers la fin - Parfait
7 - Hollandais en boule - Singe à queue prenante
8 - Instrument de ménestrel - Persiflage
9 - Coula à flots
10- Principauté du golfe persique - Escabeau à plateau tournant
Verticalement
A - Propos flatteur
B - La belle verte
C - Fils de la belle-soeur - Souterrain fortifié
D - Chapelet d'années - Gonflement anormal
E - Poufferais - Nid d'espions tentaculaire
F - Numéro 89 en petit - Emergences - Elu pour l'agenda
G - Piquerais plusieurs fois
H - Il se mit son père à dos - Terrains pour fléaux
I - Déposée sur le tapis - Jetée
J - A droite sur la carte - Propre à la colonne
K - Donc à compter désormais - Patrie de Guillaume Tell
L - Associez-vous, elle tiendra la caisse
SOLUTIONS
Mots croisés N° 388
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 388
20
SOLUTIONS
Sudoku N ° 388
Mercredi 6 janvier 2016
L'exécution du cheikh Nimr Baqer elNimr s'inscrit dans la continuité de la
politique anti-iranienne menée par
l'Arabie depuis l'arrivée au pouvoir du roi
Salmane, dont l'épisode le plus spectaculaire a été l'intervention au Yémen. La
menace iranienne est clairement perçue
comme prioritaire par rapport à la
menace des jihadistes sunnites. "Il y a
comme une paranoïa au sein de l'establishment saoudien quant à la menace
iranienne. Comme si la flotte iranienne
était toute proche de leurs côtes et que
l'armée iranienne s'apprêtait à les envahir. Les Saoudiens se sentent abandonnés par les Américains, ce qui n'est pas
tout à fait faux. Le paradoxe, c'est que
les Iraniens, de leur côté, sont moins
tendus et moins agressifs depuis la
signature de l'accord nucléaire avec les
5+1. Les Saoudiens sont complètement
irrationnels quand il s'agit de l'Iran. Mais
la peur a tendance à accélérer l'avènement de ce dont on a peur", analyse le
diplomate.
branche d'al-Qaida sur son territoire
depuis une dizaine d'années, il collabore
avec elle, de façon circonstancielle,
dans sa guerre contre les houthis [chiites] au Yémen. L'exécution de ses membres oblige Aqpa à faire un choix : soit ils
réagissent et seront combattus par les
Saoudiens au Yémen, soit ils ne font rien
et perdent une partie de leur crédibilité
au profit de l'organisation concurrente,
l'Etat islamique (EI). "Les Saoudiens
craignent les terroristes sunnites, mais
ils pensent qu'ils sont capables de les
mater", confie un diplomate arabe de
haut rang à L'Orient-Le Jour. Au sein du
triumvirat saoudien, les tâches sont partagées. Le prince héritier, Mohammad
ben Nayef, neveu du roi, mène la lutte
contre le terrorisme, tandis que le viceprince héritier, Mohammad ben
Salmane, fils du roi, est en charge de la
guerre au Yémen. "Il y a une concurrence entre les deux hommes, mais ben
Nayef est indispensable et il est pleinement soutenu par les Américains. Ben
Salmane aura du mal à l'écarter", indique le diplomate. En exécutant le cheikh
Nimr Baqer el-Nimr, Riyad veut montrer
qu'il reste le défenseur des sunnites et
qu'il ne tolère aucune contestation de
son pouvoir. "Nimr Baqer el-Nimr est un
grand agitateur, un tribun. On peut l'accuser de violences verbales, mais, a
priori, pas de violences réelles," estime
le diplomate. " Tous les régimes autoritaires, quelles que soient leurs idéologies politiques, accusent leurs opposants d'être des terroristes. L'Arabie
saoudite a l'habitude de le faire", ajoutet-il. En appliquant la même peine à un
opposant politique chiite et à des djihadistes sunnites, Riyad contribue à polariser davantage les communautés sunnite
et chiite, non seulement dans la région
mais également à l'intérieur du royaume.
"Ils pouvaient très bien le garder en prison. En l'exécutant, les Saoudiens ont
ravivé le feu dans la région-est du
royaume, majoritairement chiite, alors
que la situation s'était apaisée il y a quelques mois", note le diplomate arabe.
L'Arabie Saoudite champion
de lutte antiterroriste
La réaction de Téhéran à l'exécution du
dignitaire chiite ne s'est pas fait attendre.
L'ayatollah Ali Khamenei a affirmé que
les dirigeants saoudiens devraient s'attendre à une vengeance "divine". Des
manifestations ont ensuite éclaté en
Iran, où l'ambassade d'Arabie saoudite a
été attaquée, en Arabie, au Yémen, au
Liban, à Bahreïn, en Irak, au Pakistan,
au Cachemire indien, donnant une réelle
dimension politique, au moins pour un
temps, à la notion controversée de croissant chiite [qui englobe les pays à majorité chiite]. L'exécution de l'opposant
politique chiite fait le jeu de Téhéran en
ce qu'elle accrédite sa position de défenseur des minorités chiites dans tout le
Moyen-Orient. "La réaction iranienne est
excessive. Les Iraniens ont pleinement
intériorisé le fait qu'ils sont les protecteurs des minorités chiites dans le
monde arabe. Tout ce qui est de nature
à opprimer ces minorités est devenu une
affaire de sécurité nationale" explique le
diplomate. Le président iranien Hassan
Rohani s'est quant à lui montré beaucoup plus mesuré à l'égard de Riyad. S'il
a condamné l'exécution de Nimr Baqer
el-Nimr, il a jugé hier "totalement injustifiables" les attaques menées le 2 janvier
contre l'ambassade d'Arabie saoudite à
Téhéran. À moins de deux mois des
élections législatives iraniennes, Hassan
Rohani, chef du clan des modérés, pourrait être le grand perdant d'une exacerbation de la crise entre Riyad et
Téhéran.
La tension est encore montée d'un cran
quand Riyad a annoncé la rupture de
ses relations diplomatiques avec
Téhéran. " Il n'y aura sans doute pas de
réactions militaires de la part de
Téhéran, mais des risques d'exacerbation des crises au Liban, à Bahreïn et en
Irak.
Il risque d'y avoir un raidissement de la
part du Hezbollah", estimece même analyste. Déjà en pleine guerre par procuration en Syrie et au Yémen, Riyad et
Téhéran pourraient être tentés de poursuivre leur affrontement sur d'autres
théâtres afin de conquérir l'hégémonie
régionale, qui se traduit par le monopole
de la légitimité politique et religieuse. La
crise entre les deux théocraties du Golfe
risque également de compromettre toute
chance de résolution des conflits en
Syrie et au Yémen. "En Syrie, le processus est en panne. Au Yémen, on cherche à sauver la face de chacune des
parties.
On est loin de compromis politiques",
confie le diplomate. La division sunniteschiites n'est certes pas le seul facteur
d'instabilité dans la région. Mais la politique menée actuellement par Riyad et
par Téhéran contribue à en faire la principale source de tensions dans tout le
Moyen-Orient. Au grand bonheur de
l'Etat islamique, qui instrumentalise les
contradictions de ce conflit et se glisse
dans chacune de ses failles.
K. Z.
L'onde choc gagne le Moyen Orient
PAr Amirouche El Hadi
La déflagration entre autres, de l'Irak,
des rangs palestiniens, des forces libanaises au pouvoir, et l'esprit même de la
redéfinition du monde arabe en particulier, et musulman en général, répondent,
sans conteste, aux manœuvres géostratégiques et géopolitiques que les EtatsUnis et Israël mettent en exécution pour
décourager toute velléité d'unification
des musulmans " de Tanger à Kaboul "
comme voulue par les initiateurs du
GMO . L'exécution de Nimr Baqer Al Nimr, le leader de la contestation chiite
en Arabie Saoudite a provoqué la colère
de la République islamique d'Iran. Et pas
seulement. Les musulmans chiites, à travers le monde entier, ont sévèrement
blâmé Ryad, pour son acte de mise à
mort d'un dignitaire religieux qui défendait leur cause, à partir des territoires
mêmes du royaume wahhabite. Nimr n'a
jamais caché son adversité à la famille
royale. Tout en l'attaquant dans ses prêches et ses interventions "politiques", il
ne s'est pas empêché de se réjouir,
publiquement, de la mort du roi Naef Ibn
Abdelaziz, intervenue en 2012. Le
cheikh a été arrêté, en juillet de la même
année, et a comparu plus d'une dizaine
de fois devant la Cour saoudienne spécialisée dans " les affaires du terrorisme
". En 2013, il est condamné pour "sédition, port d'armes et désobéissance au
souverain." Et le 15 octobre 2015, il est
condamné à mort et exécuté au début du
mois en cours. Après l'attaque de son
ambassade à Téhéran et de son consulat général à Mashad et ce, dès l'annonce de l'exécution de cheikh Nimr,
Ryadh a rompu ses relations diplomatiques avec Téhéran et a donné 48h à ses
représentants diplomatiques pour quitter
le royaume. Le pays de l'Ayatollah Ali
Khamenei avait dès l'exécution de Nimr,
accusé " Ryad de provoquer les tensions
et les conflits dans la région. " Bahreïn a,
de suite, suivi le royaume wahhabite et a
rompu ses relations diplomatiques avec
l'Iran l'accusant " d'ingérence et de provocation de la fitna' entre les Bahreïni. "
L'onde de chocs est arrivée, même, en
Afrique où le Soudan a, aussi, fait de
même. Les Emirats Arabes Unis ont eux,
décidé d'alléger les représentations
diplomatiques, d'un côté comme de l'autre. Cette décision a laissé dire à des
analystes que " la rupture des relations
diplomatiques avec Téhéran est une
erreur stratégique de Ryad." Il faut croire
que les deux pays n'ont jamais été en
odeur de sainteté, entre eux. Ils divergent, pratiquement, sur l'ensemble des
conflits qui minent la région du Golfe et
du Moyen-Orient. Le règlement du dossier nucléaire iranien, durant l'été 2015,
met depuis, Ryad très mal à l'aise. La
bousculade durant le "Hadj" 2015 qui a
provoqué des centaines de morts dont
une grande partie est iranienne, a
poussé Téhéran à crier " au complot" et
a réclamé, encore une fois, le retrait de
la gestion des Lieux Saints des mains de
la famille royale. Dans un communiqué
rendu public, hier, le ministère algérien
des Affaires étrangères a souligné que
"l'Algérie suit avec une vive préoccupation l'escalade de la tension entre le
Royaume d'Arabie Saoudite et la
République Islamique d'Iran, et regrette,
profondément, la dégradation des relations difficiles, entre les deux pays frères, en une crise ouverte. L'Algérie, lit-on
encore " appelle instamment les directions politiques des deux pays, à la retenue, afin d'éviter une détérioration
accrue de la situation qui aurait des
conséquences dommageables graves
au double plan bilatéral et régional, dans
un contexte géopolitique et sécuritaire
particulièrement sensible. " Les conséquences " dommageables " qu'évoque
Alger, sont déjà perceptibles à travers le
monde musulman où les communautés
de confession chiite se sont embrasées,
depuis samedi dernier et accusent
ouvertement l'Arabie Saoudite " d'ennemie de l'Islam." l'Algérie appelle l'Iran et
l'Arabie Saoudite, "en leur qualité de
membre de l'Organisation de la
Coopération islamique, à mettre leur
engagement en faveur des valeurs
pérennes et des enseignements fédérateurs de notre Sainte religion musul-
5
mane, en particulier la sacralité de la vie
humaine et l'inadmissibilité de toute
confrontation fratricide, au-dessus des
dissensions et des contingences, quelle
qu'en soit la nature. " Elle conclut son
communiqué en formulant " le vœu sincère que la crise actuelle soit rapidement
contenue et que, par le dialogue et la
négociation, les deux pays frères puissent parvenir à l'élimination de tous les
facteurs de tension, dans leurs relations
bilatérales, dans l'intérêt de leurs peuples ainsi que de la paix et de la sécurité
internationales. " Le fait " de guerre "
n'est pas nouveau entre les deux pays.
L'Iran et l'Arabie Saoudite se sont toujours tourné le dos depuis que l'histoire
du monde musulman oppose chiites et
sunnites, forts convaincus les uns et les
autres que chacun détient la vérité vraie
(religieuse) plus que l'autre. Les tueries
entre les deux courants ont alimenté les
événements de la Communauté musulmane, depuis la nuit des temps… de
l'avènement de l'Islam. Ce qui a permis
à l'Occident de détenir une carte maîtresse entre les mains et de l'abattre à
chaque fois qu'il veut éloigner, le plus
possible, les adeptes des deux courants
et distiller, entre eux, des haines viscérales qui, non seulement divisent à ce jour,
le monde musulman, mais les poussent
à s'entre-tuer jusqu'à ignorer les préceptes, les plus élémentaires de l'Islam.
ARH
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Mercredi 6 janvier 2016
Quotidien national d’information
Licences d'importation
Les accusés auditionnés
par le procureur général
Par Rafik Bakhtini
Les contingents à l'importation des produits
agricoles et agroalimentaires soumis au régime de
licences d'importation, et qui comprennent 63
positions tarifaires, seront ouverts du 5 au 26 janvier en cours, a indiqué le ministère du Commerce.
"Il est ouvert à compter du 5 janvier 2016 à 8h00
jusqu'au 26 janvier 2016 à 16h00, à l'importation,
les contingents des produits agricoles et agroalimentaires soumis au régime de licences d'importation au titre de l'accord d'association avec l'Union
européenne", en application du décret exécutif 15306 du 6 décembre 2015 fixant les conditions et
les modalités d'application des régimes de licences
d'importation ou d'exportation de produits et marchandises, précise un communiqué du ministère.
L'introduction d'une demande de licence d'importation d'un produit ou d'une marchandise, dont le
contingent est ouvert, peut être faite par "tout opérateur économique, personne physique ou morale,
remplissant les conditions conformes à la législation et à la réglementation en vigueur". L'opérateur
intéressé est ainsi appelé à déposer son dossier
complet pour chaque produit ou marchandise à
importer auprès de la Direction du Commerce de
wilaya territorialement compétente, souligne le
ministère. Ce dossier doit comporter un formulaire
dûment renseigné à télécharger sur le site web du
ministère
du
Commerce
(www.mincommerce.gov.dz), accompagné d'une
copie du registre de commerce, d'une facture pro
forma indiquant le produit, sa quantité, sa valeur et
son origine, d'un extrait de rôle, une attestation de
mise à jour avec la Cnas et/ou la Casnos et enfin
un questionnaire d'identification de l'opérateur
économique, également téléchargeable sur le site
web du ministère. Pour rappel, le décret exécutif
du 6 décembre 2015 porte notamment sur la mission du comité interministériel chargé de la délivrance des licences, les modes de répartition des
contingents et la durée de validité de ces licences.
Il indique que les licences d'importation automatiques sont délivrées par les secteurs ministériels
concernés sur la base d'une demande accompagnée de documents justifiant la conformité des produits selon leur nature et la situation juridique des
opérateurs économiques. A ce titre, les secteurs
ministériels sont appelés à déterminer la liste des
produits, jugés nécessaires, à soumettre au dispositif de licence. Quant aux licences non automatiques, elles sont accordées par le ministère du
Commerce sur proposition d'un comité interministériel permanent institué auprès de ce ministère,
afin de gérer les contingents de produits. Ce
comité a pour mission de formuler des propositions
relatives à la liste des produits et la détermination
des volumes quantitatifs des contingents.
R.B.
Par Imen.Hamadache
a défense, la partie civile et le
procureur général ont continué hier l'additionnement
lundi le premier groupe des accusés
présentés devant le tribunal criminel
d'Alger dans l'affaire dite "Sonatrach
1" et impliqué dans le marché relatif
au système de contrôle et de surveillance électronique du complexe
industriel du sud, signé entre
Sonatrach et le groupe allemand
Contel Funkwerk.Me Abdelmadjid
Sellini s'est constitué partie civile
pour Sonatrach dans cette affaire qui
concerne, selon l'arrêt de renvoi, la
conclusion de trois marchés public
douteux entre Sonatrach et des compagnies étrangères dans lesquels
plusieurs responsables de la compagnie dont son ex-PDG, Mohamed
Meziane et ses deux fils Reda
Mouhamed Meziane et Bachir Fawzi
Meziane.Maitre Sellini a interrogé
Belkacem Boumediene l'ex vise président sur le projet A408L15, et pour
qu'elle raison Sontrach avait choisi
Contel Frunk work, et pour quoi à
telle choisi le gré à gré et n'on pas
l'offre d'appel. Le prévenu répond
que la stratégie de Sonatrach exige
le gré à gré depuis l'époque au
Chakib khalil était le PDG. On ce qui
concerne le choix de l'entreprise allemande vis-à-vis son expérience dans
le domaine de la télésurveillance.
Le bâtonnier voulais savoir la vrais
cause qui a poussé Sonatrach à la
précipitation dans la réalisation du
projet, " sachant que la situation
sécuritaire en 2005 n'était pas la
même que celle de 1993 " a-t-il souligné. " Il n'y pas eu des précipitations, le problème de Skikda, l'affaire
des bouiller de sauvetage, le sabotage de la raffinerie de Sidi Rezine,
ainsi que l'affaire de Tegoutourine, y
avait des choses très grave derrière
ces attaques" réplique le prévenu. "
Quels sont les critères prises par
Sonatrach pour le choix des entrepri-
L
ses ", interroge l'avocat. Belkacem
Boumedié : " Il n'y a une commission
chargé par Sonatrach pour choisir les
entreprises selon des critères étant
par la commission elle-même ".
L'accusé est interrogé par le même
avocat sur la référence de Frunk
work , le détenu explique que frunk
work est une entreprise qui a de l'expérience dans le domaine de la télésurveillance, plus elle appartient à u
n groupe qui a grand chiffre d'affaire
".
Maitre Brahimi a interogé Blakecem
Boudiénne si il était au courant sut la
cause de son arrestation. Le détenu
a demandé au juge la présanse de Al
i SMAIL Reda Djaffer et Mouhamed
Reda Meziane devant la barre pour
refaire l'interrogatoire verbale du
juge d'instruction. Mouhamed Reda
Meziane " le juge d'instruction
m'avait demandé si je le connais, j'ai
répondu que c'est l'ex vice-président
". Je vous mis en mondât d'arrêt
c'était la repense à la question du
maitre
"
souline
Balkecem
Boumediéne.
De son côté, le procureur général
interroge le détenu sur les prix exorbitantes de Contel frunk work, " pourquoi Sonatach n'a pas crée une commission pour étudier le marché, pour
quoi vous avez laissez Contel Frunk
Work vous monopolise ". L'accusé a
justifié que Sonatrach n'avait le
choix. Le procureur général avait
entre ses mains un fax envoyé par "
Siemens " à Sonatrach dans le quel
il justifie leurs retrait du projet.
Belkacem Boumediéne affirmé qu'il
n'était pas au courant de cette lettre.
Après qu'il a jeté un coup d'œil sur le
document, " Nous avions les moyens
de prendre 123 projets d'infrastructure et eux ils voulait l'acquisitions de
tous les projets ", le procureure persiste et réclame de lui expliqué pour
quelle raison Sonatrach n'a pas
devisé les projets.
Par ailleurs, le maitre Abdlhak
Madani " quand pourrons-nous parlé
de
pénalité
".Balkacem
Boumédienne a rependu que c'est à
la clôture du contrat et c'est
Sonatrach qui défini le pourcentage.
C'est autour de deux fils de Meziane
Mouhamed de passer à la barre et
répondre aux questions de procureur
général. Mouhamed Reda Meziane a
été interrogé sur les réalisations du
Holdding (entreprise du transport
crée par Al Ismail Reda Djaafe,
Mouhamed Reda Meziane) ce dernier a expliqué au procureur qu'ils
n'avaient pas le temps de réaliser les
projets.
I.H
Abderrahmane Benkhalfa, ministre des Finances :
" Bientôt une nouvelle loi pour les entreprises "
Par Amar CHEKAR
augmentation des prix du gaz, de
l'électricité, de l'essence et du
gasoil devra inciter les Algériens à prendre connaissance de la réalité des prix et
booster la production nationale.
Abderrahmane Benkhalfa, ministre des
Finances, annonce la préparation et la
mise en œuvre d'une nouvelle loi pour
les entreprises algériennes. Sans aller
dans les détails de sa déclaration qui va
dans le sens de l'allègement des procédures de création et fonctionnement des
entreprises qui devront s'adapter aux
nouvelles exigences imposées par la loi
de finances 2016, Ben Khalfa argumente son projet de loi par le souci de
développement d'une synergie économique entre le gouvernement et les
acteurs de l'économie nationale. " Les
textes juridiques ont besoin de rénovation, afin de pousser l'entreprise
Algérienne vers le développement d'une
vision économique diversifiée ", a révélé,
hier, Abderrahmane Ben Khalfa, lors de
son intervention à la rencontre qui a été
organisée par la Chambre Algérienne de
Commerce et d'Industrie (CACI) à l'hôtel
El Aurassi à Alger.
Expliquant les tenants et les aboutissants de la loi de finances 2016 qui se
L'
Petit écran
Affaire Sonatrach1
Ça commence
matique est soumise à une taxe douanière de 10%, pendant que d'autres produits d'importations continuent d'inonder
le marché national. Plus de 52 points,
appelés corridors qui vont dans le sens
de l'incitation aux investissements hors
hydrocarbures qui devront créer le déclic
de l'après pétroles. Lapréoccupation
des opérateurs économiques nationaux,
résident dans la plus part du temps,
dans les changements fréquents des lois
au point d'entraver les plans et programmes de développement des entreprises.
répercute directement sur la vie et l'avenir de l'économie nationale, le ministre
des finances évoque l'importance de la
valorisation de l'indice du développement humain (IDH) qui constitue, le premier moteur pour faire sortir l'économie
nationale de la dépendance des importations et des hydrocarbures, selon
Benkhalfa.
Optimiste jusqu'au bout, mais sans tenir
compte de la réalité du peuple, le ministre des finance tombe dans une bourde
qui n'a pas d'égale. " Le fait de voir des
Algériens circuler avec des voitures de
grand luxe, cela explique la prospérité
de la vie des Algériens qui roulent avec
des voitures de luxe ", dira-t-il pour justifier le potentiel économique et humain
du pays.
Parmi les nouvelles dispositions qui
vont dans le sens de l'allègement des
procédures d'importations des équipements qui répondent aux besoins des
entreprise, la loi de finance 2016 prévoit
dans ses différents articles,la facilitation
des procédures à commencer par la
délivrance d'une autorisations globale
pour l'ensemble des produits qui rentrent
dans le processus de fabrications des
produits, au lieu de donner des autorisations individuelle pour chaque produits
importés.L'importation du matériel infor-
L'industrie du livre
pose problème
La présence des éditeurs n'est pas passée inaperçue. Un nombre important de
ces opérateurs qui contribue de manière
directe à la diffusion de l'intelligence
économique, via le livre, n'ont pas manqué de relever des disfonctionnement à
tous les niveaux. Meriem Merdaci,
directrice de la maison d'édition du
champ libre souligne " Le marché du
livre est tellement complexe au point de
ne plus suivre l'évolution des choses.
Les auteurs écrivent, les éditeurs
publient, mais, c'est le marché de la distribution qui prend la part du lion à raison
de 56% de la facture ", déplore Mme
4
Merdaci qui n'a pas mâché ses mots
pour dénoncer l'inégalité des choses.
La nouvelle loi sur le livre, est une catastrophe selon Mme Merdaci, qui s'interroge sur le rôle de l'imprimerie qui exige
de voire le contrat d'édition qui lie les
auteurs aux maisons d'éditions. " Ce
n'est pas à l'imprimer de contrôler les
auteurs et les éditeurs dans le cas d'un
vol ou de plagiat. Mais, c'est aux législateurs et les organismes concernés de
faire ce travail est non pas l'imprimeur ",
déplore-t-elle. Concernant la marge qui
revient à l'auteur, le pourcentage est tellement minime au point de voire les
auteurs découragés ou démissionnaires
de l'acte d'écriture. Fixé entre 10 à 15%,
selon la conscience des éditeurs, bon
nombres d'auteurs sont escroqués et
ignorés complètement dans leurs droits,
alors que c'est l'auteur qui est au premier stade de toute créations littéraire,
économiques, scientifiques ou poétiques
qui n'a pas trouvé toute la place qui lui
revient dans la nouvelle loi de finance
2016 . " Un peuple qui lit, c'est un peuple cultivé est qui ne gaspille pas les
richesses du pays ", souligne-t-on, d'où
toute l'importance de livre dans le processus du développement économique,
culturelle ou politiquement parlant.
A.C
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat Min
Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Les experts
21:45 : Les experts
22:40 : Les experts
23:25 : Les experts
09:05 : Dans quelle étagère
09:10 : Des jours et des
vies
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck à
la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas les
paroles
19:25 : N'oubliez pas les
paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Le chapeau de
Mitterrand
22:25 : Folie passagère
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour deux
14:55 : Un cas pour deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
09:15 : Homeland
10:05 : Homeland
10:50 : La cour de Babel
12:25 : La nouvelle
édition
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'au-
Mercredi 6 janvier 2016
Sur TF1 - 20h55
jourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
20:25 : Le petit journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
22:35 : Spécial investigation
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
Les experts
Au cours d'une convention réunissant des
collectionneurs d'objets macabres, un homme est
assassiné. Le défunt est le cofondateur de cette
bourse d'échanges de fétichistes de crimes et son
associé ne lui connaît pas d'ennemis. Il a été tué
dans un véhicule ayant appartenu à Lucas Reem, un
tueur en série récemment exécuté pour ses crimes.
Sur France 2 - 22h35
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
12:50 : X:enius
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:20 : X:enius
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:55 :Recherche
appartement
ou maison
22:20 :Recherche
appartement ou maison
23:40 :Recherche
appartement ou maison
21
Le chapeau de Mitterrand
Un soir de 1986, Daniel Mercier, comptable
désavoué par son chef, décide de se faire une
petite folie en allant déguster un plateau royal de
fruits de mer dans un célèbre restaurant.
S'installent à la table d'à côté le président de la
République en personne avec deux amis. En
partant, François Mitterrand oublie son feutre
noir posé près de Mercier, qui s'en empare. Dans
un geste irréfléchi, il met ce chapeau et sort dans
l'indifférence générale. Ce couvre-chef va
changer sa vie...
Sur M6 - 20h55
Recherche appartement
ou maison
Clémentine, 29 ans, célibataire depuis peu, vit chez sa
sœur dans le 11e arrondissement de Paris après avoir
dû quitter son appartement. Passionnée de mode, la
jeune femme rêve d'acquérir un logement avec un
grand dressing. Elle fait alors appel à Stéphane Plaza
pour la guider dans ce premier achat. Quant à
Grégoire, 32 ans, il vit dans un appartement par trop
petit à Lyon avec son épouse Stéphanie, 29 ans, et
leurs deux enfants. Le couple, qui n'a pas le temps
pour chercher une autre habitation, compte sur l'aide
précieuse de Sandra Viricel...
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Mercredi 6 janvier 2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
LAB
(PAS DE) TEH
Quotidien national d’information
Projet de révision de la Constitution
M I E U X V A U T E N R I R E…
Tout ce que vous devez savoir…
Le Directeur de Cabinet de
la Présidence de la
République, Ahmed
Ouyahia, a animé, hier, une
conférence de presse où il a
dévoilé l'avant-projet de
révision constitutionnelle,
dont le document a été
distribué aux journalistes, un
quart d'heure avant le début
de la conférence.
Par Assia Mekhennef
uyahia qui a estimé que
la présentation du projet de révision de la
Constitution aura lieu en mifévrier prochain a fait lecture de
cinq axes entourant la reformulation de la loi fondamentale,
dont la consolidation de l'unité
nationale et de la démocratie, le
renforcement de l'Etat de droit et
l'amélioration de l'organisation
et du fonctionnement de certaines institutions.
O
Possible officialisation
de la langue amazighe
La première nouveauté qu'on
peut enregistrer, dans la synthèse de l'avant projet est l'introduction de la langue amazighe
comme langue nationale et officielle du pays avec la mise en
place d'une académie de langue
amazighe auprès du Président
de
la
république.
Cette
Académie qui s'appuie sur les
travaux des experts, est chargée
de réunir les conditions de promotion de tamazight en vue de
concrétiser, à terme, son statut
de
langue
officielle.
"L'amazighité enregistre une
nouvelle avancée à l'article 2
bis, à travers la promotion de
Tamazight au statut de langue
nationale et officielle, ainsi que
la mise en place d'une académie
de langue amazighe placé
auprès du président de la
É ditorial
République, qui chargé avec le
concours des experts, de réunir
les conditions de concrétisation
de ce nouveau statut", précise le
projet de révision constitutionnelle.
L'officialisation de la langue
amazighe est revendiquée
depuis
des
années,
et
aujourd'hui la question qu'on
doit poser est : est-ce que cet
article sera vraiment appliqué,
notamment que Tamazight
contient de différents dialectes ?
Ahmed Ouyahia a précisé que
chaque région donne des cours
de tamazight avec son propre
dialecte, poursuivant en réponse
à une question d'une journaliste
: " en ce moment là je vous parle
en kabyle et non en tamazight.
Les frères Chaouis peuvent
comprendre 50% de ce que je
suis entrain de dire, le frère d'El
Hogar peut être 25% ".
Expliquant encore, que l'officialisation de cette langue nécessite
un long travail. Poursuivant : " Il
faut unifier les dialectes de
tamazight pour en faire une langue et unifier son enseignement.
Si vous suivez le Président,
tamazight sera langue nationale
et officielle ".
Donc, le meaning qu'on peut
retirer de la déclaration du
Directeur de Cabinet du
Président de la république est
que le seul obstacle devant l'officialisation de tamazight est les
amazighs eux-mêmes.
Renforcement
des prérogatives
du parlement
La deuxième nouveauté constatée est l'égalité entre les pouvoirs. La prochaine Constitution
donnera plus de prérogatives
pour le Parlement, dont l'affirmation du pouvoir législatif et de
son
contrôle
sur
le
Gouvernement. Ainsi, l'article 77
de l'avant projet stipule que la
majorité parlementaire sera
consultée par le Président de la
République pour "la nomination
du Premier ministre".
Le recors aux ordonnances
législatives, dans l'article 124 est
limité, sauf aux "seuls cas d'urgence durant les vacances parlementaires". Le gouvernement,
précise le document dans l'article 80, présentera au parlement
son propre Plan d'action que le
Parlement pourra apprécier
davantage. Ainsi, le Premier
ministre est obligé à présenter
annuellement au Parlement, la
déclaration de politique générale. "L'approbation parlementaire préalablement à la ratification sera étendue aux accords et
traités de portée économique,
relatif à l'adhésion à des zones
de libres échanges, à des associations économiques ainsi, qu'à
des intégrations économiques",
indique le document avant
d'ajouter que le Parlement sera
destinataire du rapport annuel
de la cour des Comptes.
Plus de libertés et droits
à l'opposition
L'avant projet de loi de révision
de la Constitution donne à l'opposition plus de libertés et droits.
D'après l'article 42 bis, avec le
renforcement des droits reconnus à l'opposition politique,
ainsi, il sera reconnu aux partis
politiques sans discrimination
des droits notamment à l'expression et aux réunions, avoir un
temps d'antenne dans les
medias publics, proportionnelle
à leur représentativité au niveau
national, et avoir également un
financement public à concurrence de leur représentation au
Parlement.
Plus que cela, révèle le Chef de
Cabinet de la Présidence, la
révision constitutionnelle confortera la place de l'opposition parlementaire y compris en réservant une séance mensuelle
dans chaque Chambre à l'examen d'un ordre du jour proposé
par l'opposition. Les articles 99
et 166 stipulent que l'opposition
parlementaire pourra saisir le
Conseil constitutionnel sur les
lois votées par le Parlement.
Le Président de la république
réélu une seule fois
L'article 74 de l'actuelle constitution sera révisé pour fixer le
mandat présidentiel afin de
consolider la démocratie et ce,
par " l'alternance démocratique
par la voie des urnes qui sera
également confortée à travers la
réélection du président de la
république une seule fois (article
74), disposition exclue de toute
révision constitutionnelle.", liton dans le projet de révision
constitutionnelle.
Dans l'article 178 l'avant projet
prévoit dorénavant que " toute
révision constitutionnelle ne
peut porter atteinte au fait que le
président de la République est
rééligible une seule fois ".
Sur la limitation des mandats, le
même responsable a indiqué
qu'en 2008, c'était une demande
de la part de la société. " Une
personnalité particulière. Après
cet amendement, il y a eu beaucoup de protestations. En 2014,
j'avais dit que la candidature de
Bouteflika était un sacrifice de
sa part pour éviter au pays de
sombrer dans la violence ".
Résidence permanente pour
diriger l'Algérie
L'article 73 de l'avant-projet de
révision de la Constitution introduit de nouvelles restrictions
pour être éligible à la présidence
de la République. Dorénavant,
le candidat devra en plus " ne
pas avoir acquis une nationalité
étrangère ", " attester de la
nationalité algérienne d'origine
du père et de la mère ", " attester de la nationalité algérienne
d'origine unique du conjoint " et "
justifier d'une résidence permanente exclusive en Algérie
durant un minimum de dix
années précédant le dépôt de la
candidature ". Sur ce sujet
Ouyahia a expliqué que cette
reformulation a été faite pour le
respect du peuple algérien,
ajoutant : " qui veut être président qu'il vient vivre avec nous ".
Renforcement de la liberté
de manifestation
Les articles 41 bis de l'avantprojet de révision de la
Constitution prévoient le renforcement des libertés individuelles, notamment la liberté de
manifestation pacifique. Selon le
Directeur de Cabinet du
Président, à travers 47 wilayas, "
on a jamais interdit une manifestation. À Alger, il y a eu des tentatives de manifestations fascistes en 2014 ".
Pas de dissolution de l'APN
A une question sur l'éventualité
de la dissolution de l'APN après
l'adoption de la Constitution,
Ahmed Ouyahia a répondu : " À
mon avis, il ne faut pas s'attendre à ce que le Président touche
à la crédibilité des institutions ".
Mezrag est devenus fantôme
chez la presse
A une question sur qui a donné
les ordre de consulter Madani
Mazrag et s'il a réçu, hier, une
copie de l'avant projet, le conférencier a répondu : " c'est un
non évènement. Ce Mezrag est
devenu fantôme chez la presse.
C'est la presse qui lui a donné
de l'importance ".
L'opposition a commenté
avant de voir
Pour ce qui est des déclarations
de l'opposition sur l'instance de
surveillance des élections,
Ouyahia a répondu que : " l'opposition a commenté avant de
voir. Cette idée a été créée par
des ONG occidentales non gouvernementales et elle a été
appliquée en Europe de l'Est et
en Afrique ".
A.M.
BCE a osé dire
non aux Emiratis
- Bekhti Belaïb, le ministre du
Commerce, promet de tout
faire pour régler la crise du
lait.
- Ah bon ! Parce qu'il y a une
crise du lait ?
- Puisqu'il en parle, c'est que
ça doit être vrai.
- Bah, il est toujours possible
de se rabattre sur d'autres
boissons, au lieu de s'évertuer
à parler de crise.
- T'as toujours le mot pour rire
toi. Même l'eau coûtera plus
cher désormais.
- Dis, ils facturent pas encore
l'air qu'on respire ?
- Indirectement, si…
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
ahoo.fr
: [email protected]
Une seule adresse
" Je m'engage à trouver des
solutions rapides aux problèmes
que rencontrent les distributeurs
de lait de la wilaya d'Alger ",
Bakhti Belaïb, ministre du
Commerce.
Avec la LF2016, les
problèmes des transporteurs
sont nationaux, et
n'épargnent aucune
marchandise.
est dans un sursaut salutaire d'orgueil et de
lucidité que le vieux bourgeois tunisois, qui
préside aujourd'hui aux destinées d'une Tunisie en
proie au terrorisme et aux difficultés économiques, a
opposé une fin de non-recevoir à ses mentors émiratis qui faisaient pression sur lui pour qu'il " liquide
purement et simplement " Ennahda à la manière
égyptienne. Il faut dire que Béji Caïd Essebssi qui
doit en partie son accession à la magistrature
suprême aux fonds abondants en provenance
d'Abou Dhabi notamment, n'avait pas de marge de
manœuvre face à son " bailleur de fonds ". Cela dit,
il n'a pas du tout apprécié que les princes émiratis
lui soumette une feuille de route détaillée sur comment se débarrasser de l'islamisme politique dans
son pays. Fâché, le président tunisien a refusé pendant des mois de répondre au téléphone à certains de
ses amis d'Abou Dhabi. Il a même chargé son " ami
", le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah de
dire clairement et fermement au chef d'état-major
émirati, le général de corps d'armée Hamed
Mohamed Thani Al Roumeithi qu'Ennahda était un
partenaire et non un adversaire.
C'
" La crise avec Téhéran ne
devrait pas entraver les efforts
de paix en Syrie et au Yémen ",
Abdallah al-Mouallimi,
ambassadeur saoudien à l'ONU.
Ce " ministre " fait de la
concurrence aux plus grands
comiques du monde. L'Arabie
Saoudite cherche la paix au
Yémenqu'elle agresse et en
Syrie où elle forme, arme et
envoie des centaines de
terroristes. La blague est de
fort mauvais goût. Elle ne passe
tout simplement pas…
Hausse des accidents ferroviaires
gue nationale ", et sur proposition, bien lire proposition,
qu'on pourrait aller vers la langue officielle. Or, le fin parleur qu'a toujours été Ouyahia, a bien pris le soin dans sa
es responsables en charge de la révision de
conférence de presse d'hier d'expliquer que cela n'est
la constitution, avec à leur tête le président
franchement pas gagné d'avance. Il se demande finement
de la République lui-même, jouent à fond la
carte de la transparence. C'est ainsi que le texte définitif, avant même son passage quelle langue pourrait bien être officialisée. Le tifinagh, le mozabite, le chaoui, le
par le Conseil des ministres, a été remis aux représentants des médias, mais aussi kabyle de Tizi, celui de Bejaia, celui de Bouira ? Si le projet d'officialiser Tamazight
et surtout mis en ligne en vue d'en assurer une diffusion aussi large que possible. échouait, la responsabilité serait donc supportée par ceux-là mêmes qui parlent
Même tardivement, cela permettra quand même l'ouverture de débats à la base. cette langue, pour ne pas s'être entendus sur une version commune et définitive.
Voire l'érection d'avis citoyens et/ou partisans, qui pourraient s'avérer tout aussi Sur un autre chapitre, comme je le subodorais dans un précédent éditorial, il y
devrait donc y avoir bel et bien rééquilibrage entre les pouriches que constructifs. En attendant, et après
voirs. Le président ne légifèrera plus par ordonnance
lecture sommaire de ce texte d'une quarantaine
" Or, le fin parleur qu'a toujours été Ouyahia, a bien durant les intersessions parlementaires qu'en cas d'exde pages, force m'est de constater qu'a priori il ne
pris le soin dans sa conférence de presse d'hier
trême urgence. De même qu'il se propose de consulter la
révolutionne franchement la précédente moud'expliquer que cela n'est franchement pas gagné
majorité parlementaire avant de désigner le Premier ministure. Cela est d'autant plus vrai que sous nos
d'avance. Il se demande finement quelle langue
tre. Le chef de l'Etat, pour ne pas dire le pouvoir Exécutif,
cieux ce n'est pas la qualité des textes qui pose
pourrait bien être officialisée. Le tifinagh, le mozabite, se déleste ainsi de certaines de ses prérogatives au profit
problèmes, mais leur application sur le terrain.
du pouvoir législatif. Plus important encore, les
le chaoui, le kabyle de Tizi, celui de Bejaia, celui de
Par exemple, le droit de manifester est garanti
depuis belle lurette. Or, des députés, jouissant de
Bouira ? Si le projet d'officialiser Tamazight échouait, Parlementaires sont désormais investis de cette inimaginable capacité de saisir le Conseil constitutionnel. Les
leur immunité parlementaire, ont quand même
la responsabilité serait donc supportée par ceux-là
députés de l'opposition, luxe suprême, peuvent également
été récemment empêchés d'animer une confémêmes qui parlent cette langue, pour ne pas s'être
proposer un ordre du jour tous les mois. Il y a donc bel et
rence de presse au sein-même de l'hémicycle.
entendus sur une version commune et définitive ".
bien un important rééquilibrage entre les pouvoirs Exécutif
Que dire, alors, s'ils avaient essayé de sortir
et Parlementaire. Au regard de l'article 176 de la constitumanifester dans la rue ? Cette première réflexion
étant faite (qui s'applique, d'ailleurs, à une bonne partie des articles " nouveaux ", tion actuelle, il devrait être question d'aller à une consultation référendaire au cas
comme celui prémunissant les journalistes de la peine d'emprisonnement, alors où les équilibres entre les différents pouvoirs sont " dérangés ". Mais, pour le
que cette mesure est déjà clairement détaillée dans le code pénal), j'en arrive moment, il n'est question que d'adoption du projet de texte par le Parlement. En
maintenant à l'essentiel. L'idée d'officialiser (enfin !) Tamazight me parait souffrir de tous cas, il va sans dire que le dernier mot reviendra quand même au Conseil
quelques " anomalies " qui risquent d'en compromettre l'accomplissement. La constitutionnel qui aura à trancher sur le " modus operandi " à suivre concernant
mesure, en effet, n'a pas été adjointe à l'article 3, parlant de la langue arabe, mais cette révision constitutionnelle.
M. A.
placée plutôt dans un article 3 bis. Plus important, il est surtout question de " lan-
L
Mercredi 6 janvier 2016
Par Mohamed Abdoun
Totale transparence
2
es accidents liés au trafic ferroviaire national ont causé le décès
de 56 personnes en 2015, dont 46
lors de heurts par les trains, selon un bilan
annuel arrêté lundi par la Société nationale
du transport ferroviaire (SNTF). Ainsi, 78
accidents occasionnés lors de heurts par
les locomotives ont été enregistrés durant
l'année qui vient de s'achever, causant le
décès de 46 personnes et la blessure de 31
autres. En 2014, 57 accidents similaires
ont eu lieu, ayant entraîné la mort de 31
personnes et la blessure de 24 autres, précise à l'APS le directeur de la sécurité fer-
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Quotidien national
d’information
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
roviaire, Mourad Tazdait. Le bilan établi
par la SNTF fait ressortir, par ailleurs, la
"dangerosité" que représentent les passages à niveau, plus particulièrement ceux
non gardés, où pas moins de 76 accidents
ont été recensés en 2015 causant le décès
de dix personnes et la blessure de 60
autres.
Les passages à niveau gardés
par des agents assurant une permanence,
jour et nuit, sont moins dangereux avec 7
accidents ayant causé des blessures à 5
personnes, contre 11 répertoriés en 2014
ayant entraîné le décès de 2 citoyens et
des blessures à 5 autres.
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Administration & finance :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Publicité
Tel / fax : 021 71 65 74
Tel / fax : 021 71 67 60
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 041 33 66 13
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
Bureau de Tizi-Ouzou
Tél.0551 97 32 08
Bureau de Chlef
Tél.0773 71 99 37
23
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78 / 021 73 71 28
ANEP ORAN :
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Impression :
Ouest : SIO
Centre : SIA
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
2 297 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content