close

Enter

Log in using OpenID

AADL1 : LA LONGUE ATTENTE

embedDownload
DÉRAPAGE D'UN BUS SCOLAIRE À SKIKDA
SEIZE ÉLÈVES BLESSÉS
Pas moins de 16 écoliers âgés de 11 à 18 ans ont été blessés,
jeudi après-midi près de Bin El Ouidene (Skikda), lorsque le bus
de ramassage scolaire dans lequel ils se trouvaient a dérapé avant
de percuter une voiture, selon la protection civile. Les victimes
dont les blessures sont "plus ou moins graves, sans que leurs jours
ne soient en danger" résident toutes au village de Bouderdar, dans
la commune de Bin El Ouidene, a-t-on précisé de même source.
Les services de sécurité territorialement compétents ont ouvert une
enquête pour déterminer les circonstances précises de cet accident.
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
8ÈME ANNÉE - N° 2104 - VEND 29 - SAM 30 JANVIER 2016 - PRIX 15 DA.
POUR UN PARTENARIAT
CONSOLIDÉ ET DURABLE
Fidèle à ses initiatives en direction de ses partenaires, Ooredoo a réuni la grande famille de la
presse nationale dans le cadre de son traditionnel diner du nouvel an en l'honneur des médias
algériens, organisé dans la soirée du 27 Janvier 2015, dans un hôtel à Alger.
C
associations partenaires de Ooredoo.
Dans son message
de vœux à la presse
nationale,
le
Directeur Général
de Ooredoo, M.
Joseph Ged,
a
notamment déclaré :
" Je saisis cette
agréable occasion
pour présenter mes
vœux de réussite et
de prospérité à l'ensemble de la presse
algérienne
qui
contribue
de
manière essentielle
à garantir aux citoyens leur droit à l'information tout en jouant son rôle de relais au
sein de la société. Je réitère la volonté de
Ooredoo à renforcer son partenariat avec
la corporation journalistique dans toute sa
diversité. Je reste convaincu que l'année
Le ministère de la Santé ordonne la fermeture
d'une clinique privée à Bologhine
Le grand nettoyage se poursuit
Par Amel.Senoussi
urant l'année plusieurs cliniques ont
été fermées à cause de l'extension
des activités sans autorisation et la transformation des structures sans respect et le
remplacement sans autorisation, le non
déclaration du personnel et aussi suit a
des erreurs médicales. Le ministère de la
Santé, de la Population et de la Réforme
hospitalière a procédé jeudi à la fermeture
d'une clinique relevant du secteur privé à
Bologhine (Alger) après avoir enregistré
plusieurs dysfonctionnements dans ses
activités, indique un communiqué du
ministère. La clinique a été fermée suite à
une erreur médicale ayant entraîné des
complications graves chez un patient mais
aussi pour avoir permis à un professeur,
chef de service dans le secteur public
d'exercer au sein de ses structures durant
les jours de semaine sans autorisation,
précise la même source. Le ministère a,
par ailleurs, relevé une "défaillance en termes d'hygiène et d'asepsie, une négligence totale dans la sauvegarde des dossiers médicaux des malades et l'aména-
D
gement d'un bloc opératoire sans autorisation. La clinique avait été destinataire de
mises en demeures de la part du ministère mais ne s'y est pas conformée, rappelle le communiqué. Il est à rappeler,
qu'en 2015, le ministère de la santé a
annoncé, dans un communiqué, la fermeture de Vingt établissements privés de
santé dans la wilaya d'Alger suite à des
inspections inopinés. Les principales infractions relevées concernent notamment
l'extension des activités sans autorisation
et la transformation des structures sans
respect des normes parallèlement à l'absentéisme des pharmaciens, le remplacement sans autorisation, la non déclaration
du personnel et l'emploi de praticiens
médicaux sans autorisation. L'inspection
des établissements du secteur privé de la
santé dans la wilaya d'Alger a concerné
413 structures privées, toutes catégories
confondues, et a abouti à l'établissement
de 20 décisions de fermeture: 2 établissements hospitaliers privés, 1 centre de procréation médicale, 5 centres de diagnostic
et 12 cabinets de spécialistes.
A.S.
Un bus dérape à Saïda
5 morts et 21 blessés
inq personnes sont mortes et 21
autres ont été blessées, hier dans un
accident de la route, au lieudit Timetlas
dans la wilaya de Saïda, a-t-on appris
auprès de la protection civile. L'accident
s'est produit suite au renversement d'un
bus de transport de voyageurs au niveau
de la RN 6 reliant les wilayas de Saida et
Béchar, au lieudit Timetlas, aux environs
de 7 heures du matin, a indiqué à l'APS le
responsable de la cellule de communication de la protection civile, le lieutenant
C
CRISE ÉCONOMIQUE,
RÉVISION
CONSTITUTIONNELLE
ET ARTICLE 51
Quotidien national d’information
OOREDOO PRÉSENTE SES VŒUX À LA PRESSE NATIONALE
ette rencontre conviviale s'est
déroulée en présence d'officiels,
de représentants d'institutions et
d'organismes publics, de professionnels
du secteur des médias et de la communication ainsi que des représentants des
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
06:21 13:01 15:48
18:09 19:39
Taghine Abdelkrim. Les éléments de la
protection civile sont intervenus rapidement pour fournir les premiers soins aux
personnes blessées, et les transférer à
l'hôpital Ahmed Medeghri de Saïda, les
corps des personnes décédées ont également été transférés à la morgue du
même établissement, a-t-on ajouté de
même source. Une enquête a été ouverte
par les services de la gendarmerie nationale pour déterminer les circonstances
exactes de l'accident.
2016 sera riche pour Ooredoo, au regard
des défis technologiques futurs qui nous
attendent tout en comptant sur l'implication de nos partenaires médiatiques dans
cette entreprise pour le bien de l'Algérie.
" Lors de son discours, M. Joseph Ged
est également revenu sur les réalisations
de Ooredoo durant l'année 2015 en mettant en exergue les innovations commerciales en matière d'offres et de services
ainsi que la poursuite de sa stratégie d'investissements à long terme en Algérie.
Une stratégie appuyée par son engagement sociétal et son implication dans la
vie culturelle, scientifique, sportive et
associative, prouvant une fois de plus sa
dimension citoyenne et sa proximité avec
ses clients.
Le Directeur Général de Ooredoo a, en
outre, rappelé le lancement du concours
destiné aux journalistes Media Star qui
célèbre cette année sa 10ème édition en
invitant les professionnels des médias à y
participer. Ce diner en l'honneur des
médias est devenu, au fil des ans, une
tradition bien établie dans l'agenda de
Ooredoo et constitue une opportunité
pour partager avec la famille de la presse
des moments privilégiés de convivialité et
d'échanges. Le diner du nouvel an a été
salué par les convives qui ont souligné le
caractère citoyen de Ooredoo qui
demeure toujours plus proche de ses partenaires.
AADL1 : LA LONGUE ATTENTE
Page 7
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Triple-attentat terroriste au Nigéria
Au moins treize morts
Au moins treize personnes ont été
tuées dans trois attentats-suicides perpétrés mercredi dans la ville de Chibok,
dans le nord-est du Nigeria. Les explosions, qui se sont produites vers midi
(11H00 GMT), visaient le marché qui
se tenait ce jour-là dans la localité de
l'Etat de Borno, a déclaré à l'AFP un
responsable, Ayuba Chibok. Dix personnes ont été tuées sur les lieux, une
autre est décédée alors qu'elle était
transportée à l'hôpital et deux autres,
une femme et un enfant, ont succombé à leurs blessures alors qu'elles
étaient soignées, a indiqué Dazzban
Buba, un travailleur social qui a participé au traitement des victimes à l'hôpital de la ville. Trente autres personnes ont été blessées, dont 21 grièvement, alors que neuf ont pu quitter
l'hôpital après avoir reçu des soins, a-til précisé. La plupart des victimes souffrent de brûlures et de fractures. Un
précédent bilan faisait état de dix
morts. Le président nigérian
Muhammadu Buhari, en visite au
Kenya, a condamné la "culture de l'intolérance, la haine et les idéologies
extrémistes qui conduisent au terrorisme", sans toutefois s'exprimer directement sur Chibok. Selon Ayuba
Chibok, "le premier kamikaze a
actionné sa charge explosive à un barrage à l'entrée de la ville où les gens
étaient fouillés". Le deuxième s'est fait
exploser sur le marché et le troisième a
fait détoner ses explosifs dans une
zone proche, "après avoir été identifié
et poursuivi pas les habitants". Le premier attentat a été perpétré par un
enfant et les deux autres par des femmes, a indiqué pour sa part Dazzba
Buba. L'Algérie, par la voix de son
ministère des Affaires Etrangères, a
dénoncé avec une extrême vigueur ces
crimes abjects et lâches.
R.N.
Décès de la sœur du Premier ministre
Les condoléances de Bouteflika
Le président de la République,
Abdelaziz Bouteflika, a adressé un message de condoléances au Premier
ministre, Abdelmalek Sellal, suite au
décès, mercredi, de sa soeur. "C'est
avec une profonde affliction que j'ai
appris la nouvelle du décès de votre
soeur, puisse Dieu Tout puissant l'accueillir en Son vaste paradis aux côtés
de ceux qu'Il a comblés de Ses bienfaits
et entourés de Sa grâce éternelle", a
écrit le président de la République dans
LE 8 FÉVRIER NE CONCERNERA QUE L'ÉTAPE
SITE POUR LES SOUSCRIPTEURS
son message. "En cette douloureuse
épreuve qui vient de frapper votre
famille, je ne puis que vous faire part de
ma grande compassion et vous présenter ainsi qu'à votre honorable famille et
proches mes condoléances les plus
attristées, priant Dieu Tout Puissant
d'accorder à la défunte Sa sainte miséricorde et de l'accueillir en Son vaste
Paradis", lit-on dans le message. La
défunte a été inhumée hier à
Constantine après la prière du vendredi.
Mieux vaut en rire
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2104 - VENDREDI 29 - SAMEDI 30 JANVIER 2016 - PRIX 15 DA.
www.tribunelecteurs.com
LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL DIT OUI
À LA RÉVISION DE LA LOI DE LA CONSTITUTION
OUYAHIA
CARTE
SUR TABLE
Page 3
ULTIME LIGNE DROITE
Le Conseil constitutionnel a rendu, jeudi, un avis motivé concernant
le projet de loi portant révision constitutionnelle, initié par le
président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et à propos duquel
le Conseil constitutionnel a été saisi.
Lire en page 3
CONSEIL EXTRAORDINAIRE
DU RND
LA DATE
ENFIN
CONNUE
Dans la résolution finale
sanctionnant le Conseil national,
réuni les 28 et 29 janvier en
cours, la formation politique du
RND a appelé les personnalités "
concernées " à cesser les
polémiques et déclarations qui
nuisent également à l'image de la
Révolution du 1er Novembre
1954 ainsi qu'à celle de l'Algérie
indépendante.
Page 2
TRANSPORTS TERRESTRES
TOUT VA COÛTER
PLUS CHER
Finalement le suspense a duré
presque un mois pour trouver un
accord entre le ministère du
Transport et les organisations
syndicales.
Page 4
SELLAL REVIENT SUR LA RÉVISION CONSTITUTIONNELLE :
" LE TEXTE EST CONSENSUEL "
Page 3
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
É ditorial
CQFD
Quotidien national d’information
C
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
LAB
(PAS DE) TEH
Quotidien national d’information
Crise économique, révision Constitutionnelle et article 51
Par Assia Mekhennef
e Secrétaire général
par
intérim
du
Rassemblement
national
démocratique
(RND), Ahmed Ouyahia a
évoqué, jeudi, les différentes questions nationales. Il
s'agit, entre autre, de la
situation économique et
sécuritaire dans le pays, le
projet de loi de révision de la
Constitution, comme il a
évoqué les polémiques qui
ont agité la scène politique
nationale
dernièrement
mais aussi la situation organique de son parti.
Concernant l'article 51 du
projet de révision de
Constitution qui a fait tant de
commentaire, Ouyahia a
expliqué, dans son allocution lors de la 5ème session
ordinaire du Conseil national du RND, que cet article
vise simplement à garantir à
l'Algérie que ceux qui voudraient la servir ou la représenter à de très hauts
niveaux de responsabilités,
n'aient de loyauté qu'envers
elle et soient dégagés de
tout lien avec une puissance
étrangère, quelle qu'elle
soit. " Quel crime y aurait-il à
cela ? Quelle atteinte y
aurait-il là, aux droits de nos
compatriotes possédant une
autre nationalité ? Combien
d'algériens
binationaux
aspirent à être ministres,
walis, ambassadeurs en
Algérie ? 5000 ? 10.000 ? Et
même pour ceux-là, il s'agirait tout simplement de
renoncer à la nationalité
étrangère pour assumer de
hautes responsabilités au
service de l'Algérie ", s'est-il
interrogé. Dans le même sillage, le SG du RND a profité
de la présence des représentants de son Parti au
sein de la Communauté
nationale à l'étranger pour
lever la confusion délibérément entretenue par certains autour de la place de
cette communauté dans le
projet de révision constitu-
L
tionnelle. " A cet égard, je
rappellerai d'abord que
depuis
l'Indépendance,
notre Constitution a tout
simplement omis la communauté nationale à l'étranger,
se contentant en une seule
phrase à l'article 24, de
déclarer que l'Etat assure la
protection à tout citoyen à
l'étranger ".
Il a souligné que cette prochaine Constitution prend
en charge pour la première
fois, la Communauté nationale à l'étranger, à travers
son article 24 bis. " Cet article responsabilise l'Etat
dans la sauvegarde de
l'identité de ses citoyens
résidant à l'étranger, dans le
renforcement de leurs liens
avec la Nation et dans la
mobilisation de leur contribution au développement de
leur pays parents et ancêtres ", a-t-il précisé.
Pour lui, le projet de révision
constitutionnelle est bien
consensuel, comme en
témoignent, dit-il, les déclarations de la majorité des
participants à la consultation
sur ce dossier. Ahmed
Ouyahia a répondu aux pro-
pos de la patronne du PT
par les quels elle accuse
Abessalam Bouchouareb de
vendre le pays. " Nous le
connaissons lui et sa
famille, c'est un nationaliste
et abat un travail colossal et
loin de lui l'idée de vendre le
pays. "
S'agissant des
sénatoriales, le premier responsable du RND s'est félicité des résultats obtenus
par son parti de la moitié
des membres élus du
Conseil de la Nation. " Ces
résultats sont d'autant plus
satisfaisants qu'ils sont propres, ainsi que le fruit de la
mobilisation de nos propres
élus, et de la crédibilité de
nos lauréats auprès des
élus locaux d'autres partis ",
a-t-il assuré.
Sur le plan économique, le
conférencier a affirmé que
l'Algérie dispose de plusieurs atouts pour faire face
à la crise provoquée par l'effondrement des prix des
hydrocarbures.
" Bien sûr, un tel choc doit
nous préoccuper mais il doit
surtout nous encourager à
l'action car l'Algérie dispose
de plusieurs atouts pour
préserver sa politique de
justice sociale, et pour
rebondir économiquement
en mieux de cette crise ", at-il indiqué.
Il a estimé que l'Algérie
pourra préserver sa politique de justice sociale tant
qu'elle conservera son indépendance de décision en
matière économique et
sociale.
Le responsable du RND a
souligné que les potentiels
agricole, minier et touristique sont quant à eux très
prometteurs aussi. " Il nous
reste donc à réhabiliter le
travail et à promouvoir la
compétitivité ", et " aussi à
progresser dans les réformes économiques nécessaires, des réformes qui ne
remettront pas en cause nos
principes fondamentaux, et
la Constitution révisée le
garantira à l'avenir ", a-t-il
fait valoir.
Dans le même contexte,
Ouyahia a souligné qu' " il
nous reste également à préserver la stabilité sécuritaire,
politique et sociale dans
notre pays ", car, a-t-il expliqué, et les exemples sont
nombreux à travers le
monde, l'anarchie et la violence ne règlent pas les problèmes et surtout pas les
problèmes sociaux.
Ouyahia a appelé, d'autre
part, à s'opposer aux discours qui portent atteinte
aux sacrifices du peuple
algérien durant la décennie
noire. " En cette heure de
mobilisation de nos énergies nationales, l'image de
l'Algérie indépendante, et
les souffrances de son peuple doivent être mis à l'abri
des égoïsmes des anciens
responsables quels qu'ils
soient. Laissez les blessures des Algériens guérir.
Respectez la dignité de vos
chefs et de vos compagnons décédés. Inspirezvous de notre Religion qui
nous commande " d'évoquer nos morts en bien ".
A.M.
Conseil extraordinaire du RND
La date enfin connue
Par Assia Mekhennef
ans la résolution finale
sanctionnant le Conseil
national, réuni les 28 et 29
janvier en cours, la formation politique du RND a
appelé les personnalités "
concernées " à cesser les
polémiques et déclarations
qui nuisent également à
l'image de la Révolution du
1er Novembre 1954 ainsi
qu'à celle de l'Algérie indépendante.
Abordant l'actualité politique
interne, le CN a exprimé sa
profonde satisfaction devant
le projet de révision de la
Constitution présenté par le
Président de la République.
A cette même occasion, il a
invités les militants du Parti
à poursuivre l'explication du
projet de révision constitutionnelle aux citoyens,
D
comme il a instruit ses
représentants au Parlement
à soutenir le projet de loi
relatif à cette révision de la
loi fondamentale.
En se penchant sur la situation économique et sociale,
le Conseil National a relevé
avec préoccupation le bouleversement profond qui
caractérise le marché mondial des hydrocarbures et
qui semble s'inscrire dans la
durée.
Il constate que la chute des
prix du baril de pétrole a
sévèrement atteint les économies des pays producteurs, à travers les différents
continents et que cette crise
des prix impose déjà à de
nombreux pays producteurs
de pétrole des mesures
d'austérité souvent drastiques.
Analysant la situation sur la
2
scène internationale, le
Conseil National a salué le
retour de la paix au Mali
grâce à la médiation dirigée
par l'Algérie ainsi que la
mise
sur
pied
d'un
Gouvernement
d'union
nationale en Libye.
Le Conseil National a
condamné les crimes terroristes qui ont endeuillé plusieurs peuples, au Maghreb,
au Moyen Orient, en Afrique
et en Europe. " Il s'inscrit
également dans l'appel de
l'Algérie pour une mobilisation mondiale contre ce
fléau, sous l'égide des
Nations Unies, et en évitant
toute dérive qui porterait
atteinte à la Grâce de
l'Islam, religion de paix et de
convivialité ", lit-on.
Dans sa résolution organique, le Conseil National a
fixé la date des 5, 6 et 7 Mai
prochain, pour la tenue à
Alger, du Congrès extraordinaire du Rassemblement
National Démocratique. En
décidant, par la suite, la
mise sur pied d'une
Commission Nationale chargée de la préparation de ce
Congrès.
Pour ce qui est des sénatoriales, le CN s'est dit satisfait des résultats obtenus
par le parti, en les considérant que ces résultats
auraient pu être plus importants, si ce n'étaient certains
égoïsmes personnels qui se
sont manifestés par des
candidatures dissidentes, et
d'autres dérives, qui appellent toutes une réaction statutaire, et un effort accru
d'encadrement et de formation des élus locaux du
Parti.
A.M.
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
M I E U X V A U T E N R I R E…
Ouyahia carte sur table
Par Mohamed Abdoun
omme il fallait s'y attendre, le
ministère des Transports a
fini par céder sous la pression
des transporteurs et des chauffeurs de
taxis. Les tarifs doivent tout naturellement être revus à la hausse. Il ne pouvait pas en être autrement alors que le
carburant, tous types confondus, a
connu des hausses plus que substantielles dans ses tarifs. C'eut été faire
preuve de grande naïveté que de croire
que tout ce beau monde allait rester
les bras croisés, ou bien posés à plat
sur le volant, en attendant que la ruine
ait achevé son œuvre destructrice. En
bout de course, donc, c'est le malheureux citoyen lambda, comme vous et
moi, qui s'acquittera de la facture, qui
payera les pots cassés, qui assumera
l'inconséquence de nos dirigeants,
incapables durant les années fastes, de
mettre en place une économie concurrentielle et indépendante de la rente
pétrolière. Cela, en dépit des énormes
potentialités dont regorge l'Algérie.
C'est, au reste, ce que j'avais maintes
fois prévu dans ces mêmes colonnes,
depuis de nombreux mois, quand le
ministre des Finances, complètement
coupé des réalités du terrain, continuait de soutenir que les petites bourses ne seraient absolument pas touchées par les terribles mesures contenues dans la loi de finances en vigueur
depuis le premier de ce mois. Le pire,
sans doute, c'est que les choses vont
aller en empirant. Le coup
" Tout le monde
de
massue
final sera très
sait sur quelle
certainement
tragédie cette
reçu lorsque
situation (ou ce
les premières
choc) avait fini
factures
par
déboucher ".
d'électricité,
de gaz et d'eau
vont arriver. Les gros consommateurs
(dont font aussi partie les familles
nombreuses, ne nous y trompons pas),
que sont les industriels, producteurs,
transformateurs, importateurs, commerçants et autres, ne vont pas non
plus rester les bras croisés et attendre
que cette nouvelle donne ait fini de les
ruiner. Ils vont, bien entendu, répercuter ce manque à gagner dans les prix
des biens et services qu'ils dispensent
aux citoyens lambda, comme vous et
moi. Une fois de plus, donc, c'est
encore nous qui allons assumer ces
surcoûts, contrairement aux assurances chimériques de Abderrahmane
Benkhalfa. Les mois qui viennent
seront terribles pour toute la population. Si bien que beaucoup les comparent à ce que nous avions vécu durant
la crise pétrolière (ou le choc pétrolier) de la fin des années 80. Tout le
monde sait sur quelle tragédie cette
situation (ou ce choc) avait fini par
déboucher. Les terribles et sanglants
évènements d'octobre 88. Un pareil
scénario est-il encore envisageable ?
Rien n'est plus sur. En sus de cette terrible, insupportable crise financière et
économique, il faut également prendre
en ligne de compte l'instabilité qui
règne chez l'ensemble des pays voisins, ainsi que ce syndrome des " printemps arabes " qui continue de planer
dangereusement sur le ciel algérien…
M. A.
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
- Zoukh, le wali d'Alger, a défendu
cette hausse drastique des prix des
carburants.
- Normal, il ne fait pas le plein avec
son argent.
- Oui ; mais il argumente sa prise de
position par le fait que si le plein
coûte ici 1 500 DA, il est à 150 euros
en France.
- Outre le fait que cette comparaison est boiteuse, ne serait que parce
qu'il en a marre que la France soit
toujours prise comme pays de référence, est-ce que Zoukh sait aussi,
puisqu'il faut bien répondre à son
argumentaire par une autre comparaison, que si le Smig chez nous est
à 18 000 DA à peine, il se situe en
France à 1 466,62 euros, et qu'il
augmente de manière automatique
chaque année…
Je ne le pense pas. Car, pour
pouvoir faire le plein, faut d'abord
faire le vide dans sa tête.
- Je ne vois pas le rapport.
- Moi non plus.
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
.fr
[email protected]
mo
:
Une seule adresse
L'Intérieur aurait
validé le recours
des redresseurs du PT
en croire le
site d'information en
ligne
Algerie1,
moins de 24 heures
après les avoir
déboutés, le ministère de l'Intérieur
et des Collectivités
locales aurait fait marche arrière en donnant raison aux redresseurs du Parti des
travailleurs (PT). Selon des sources
concordantes, le département de Bédoui
serait revenu sur sa première décision
après étude du recours incluant les dépassements de Louiza Hanoune introduits
par les membres du mouvement de
redressement du Parti des travailleurs.
Pour rappel, hier, le ministère avait validé
la décision du comité central du PT d'exclure les redresseurs des rangs du parti.
Mais voilà, à la faveur de la nouvelle décision, les membres dissidents pourront
ainsi réintégrer le parti et reprendre leurs
activités en toute légalité.
A
" Je suis
optimiste
quant au
règlement
des questions
liées à
l'histoire
commune
entre
l'Algérie et la France. Dans ce
domaine, il y a un pas très
important. Si je n'étais pas
optimiste, je ne serais pas venu en
France dans une visite de travail",
Tayeb Zitouni, ministre des
Moudjahidine.
Pourtant la France refuse
toujours de reconnaitre ses
crimes coloniaux, et encore
moins de s'en repentir…
" Le projet de
révision
constitutionnelle
présente un
nouveau projet
de société qui
renforce l'Etat à
travers la
consolidation des libertés
individuelles et collectives ",
Abdelmalek Sellal, Premier
ministre.
D'où la nécessité de faire
passer ce projet par une
consultation référendaire…
Le baromètre de Tribune des Lecteurs
En baisse
En hausse
Christiane Taubira, ancienne
ministre de la Justice et garde
des Sceaux en France
a démission de Taubira
en signe de protestation
contre le projet de Hollande
d'envisager de déchoir de
leur nationalité les terroristes
potentiels est un message
fort, qui mérite d'être salué
bien bas ici.
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Quotidien national
d’information
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Administration & finance :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Publicité
Tel / fax : 021 71 65 74
Tel / fax : 021 71 67 60
Saïd Sadi, (ancien) président
du RCD
ancien président du
RCD, en décidant d'exclure de ce parti Nordine Aït
Hamouda, donne l'air d'avoir
opéré l'exclusion de trop.
Teigneux comme pas un, le fils
du colonel Amirouche est en
effet en train de " démolir " un
Sadi dont l'avenir politique est
bel et bien à l'agonie.
L'
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
Bureau de Tizi-Ouzou
Tél.0551 97 32 08
Bureau de Chlef
Tél.0773 71 99 37
23
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78 / 021 73 71 28
ANEP ORAN :
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Impression :
Ouest : SIO
Centre : SIA
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Annonces classées
OFFRES D'EMPLOI :
Ecole privée Beni Messous recrute
éducatrice, femme de ménage, cuisinière, orthophoniste, psychologue,
prof de français.
Tel :
0561 64.77.00
0561 64.77.47
Société française en assurance recrute
des téléconseillères parfaitement francophones pour des postes à mi-temps
et temps plein salaire très intéressant
entre 30 000 et 50 000DA à temps partiel dans un cadre agréable avec une
équipe jeune et motivée.
Si vous correspondez au profil,
envoyez vos CV à l'adresse suivante :
[email protected]
JH 52 ans. LEADER en son domaine,
célibataire, Bonne Présentation, avec
Diplôme + 18 années d'expérience
Professionnelle en Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage
Quincaillerie, Démarches prospection, Préconisation, Gérance
Distribution Magasins Catering
DOCUMENTATION
Offre ses services
Tél : 0553 80 50 48 Béjaia
É-mail: [email protected]
H 40 ans marié sérieux cherche emploi
comme agent de sécurité, tourneur ou
équivalent et accepte mêmes déplacements avec hébergement.
Tel : 0552 19.90.14
Cherche aide-patissière
(francophone)
Tel : 021 90.94.75 - 0556 05.80.03
JH cherche emploi comme gestionnaire, administratif gestion de stock,
gestion person.chargé moyen généraux.
Tel : 0660 48.32.98
Restaurant Dély Ibrahim cherche serveur, aide-cuisinier, barman, plongeur,
femme de ménage,
hébergement
assuré.
Tel : 0550 46.68.86 / 0550 13.94.33
JH 30 ans chef de rang, diplôme en
restauration en 2007, 7 ans d'exp.en
gastronomie cherche emploi.
Tel : 079773.50.21
Cherche commerciaux H/F pour ste
imp-exp. située à Eucalyptus.
Envoyez CV au : [email protected]
JH possède véhicule cherche poste de
travail en qualité d'agent de sécurité ou
chauffeur.
Tel : 0776 66.71.14-0770 48.65.38
Entreprise de travaux de bâtiment à
Tizi Ouzou recrute pour la gestion de
ses projets un ingénieur ou un DEUA
en génie civil expérimenté 5 ans au
minimum.
Faxer CV au 026 20.44.92
Cherche femme de ménage tous les
jours de dimanche à jeudi à
Bouzaréah.
Tel : 0555 83.94.93
Société privée cherche secrétaire de
direction 2 ans d'expérience langue
arabe, français, anglais
Tel : 0560 94.51.16
[email protected]
Imp.à Tizi Ouzou recrute 2 conducteurs offset Kord (Roland+Gestenter)
et Sormz- 1 platiniste, 1 massicotier,
infographe (femme).
Tel :
0550 48.20.01
0560 91.76.87
Pâtisserie à Kouba cherche jeunes
(H/F) polyvalent, ménage et vaisselle
et apprentie.
Tel : 0554 66.61.82
Labo dentaire recrute JH, JF age 25 et
35 ans habite Alger et env.
Tel : 0797 19.24.95
Recrute ouvrier atelier, chauffeur
30-45 ans Alger.
Envoyez CV fax : 021 33.33.49
Ste étrangère sise à Mohammadia
Alger cherche aide-comptable, expérience professionnelle 1 année minimu
libre de tout engagement.
Email : [email protected]
DEMANDE D'EMPLOI :
J.H.54 ans, célibataire, Bonne
présentation, TS.Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage Quincaillerie
Démarches prospection, Préconisation,
Gérance, Distribution, Magasins,
Catering
Offre ses services
Tel : 0669 06 43 68
Email : [email protected]
JH 26 ans cherche emploi comme
chauffeur ou agent de sécurité.
Tel : 0560 09.76.14
Cherche emploi resp. moyens
généraux.
Tel : 0777 96.77.49
JH
cherche
empoi
chauffeur.
Tel : 0551 27.00.37
comme
JH 37 ans cherche emploi comme
chauffeur coursier chez ste étatique ou
privée tte proposition.
Tel : 0551 43.77.91
Documentation mailing domiciliation
représentation travaux d'opportunités
d'appoint consulting. Collaboration
Tel : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
J 38 ans cherche emploi dans une
entreprise privée ou étatique en qualité
chauffeur léger ou peintre en bâtiment.
Tel : 0550 56.72.40
JH 30 ans DES (bac+4) en science
biologiques option microbiologie 2
ans d'exp. comme chimiste cherche
emploi
Tel : 0557 26.02.78
JH 30 ans cherche emploi comme
chauffeur léger
Tel : 0662 05.64.02
Retraité ancien comptable prend en
charge la gestion de stocks titulaire
CAP aide-comptable et libre de suite.
Tel : 0553 63.60.46
Comptable cherche emploi tenue
comptabilité décl. fisc. bilan.
Tel : 0697 70.31.15
TS en bâtiment conducteur de travaux
coordinateur 19 ans d'exp. cherche
emploi dans le domaine.
Tel : 0550 53.01.82
PENSION
Pour vos vacances, à BEJAIA il
vous est proposé. Hébergement, pension, location, à la journée ou à la
semaine, un magnifique appartement
quartier résidentiel, bien équipé toutes
commodités, dont, 2 paraboles, TV,
eau courante, salle de bain, sanitaires,
cuisine, sanitaires, climatisation.,
machine à laver, parking si véhicules,
Téléfax
TEL : 0669 06 43 68 sms
É-mail : [email protected]
CADRE octagenaire offre Pension à
Jh ou couple
Preference corps medical
Nourri, logé, Contre. Gardiennage à
Alger-Centre
Tel : 0799. 09 32 96
COURS ET LEÇONS :
ELTC English School lance cours en
anglais de communication nouv. session 26 sept.
Tel : 0781 65.18.29-0549 53.92.93
boulevard Bougara, à proximité de
l'embassade de Russie, El Biar
IMA offre plus de 20 formations dans
les domaines de l'informatique, infographie, site, Web, 3D, électronique,
maintenance, électricité, télésurveillance, réseaux et autre.
Tel :
021 27.59.36/73
0551 95.90.00
SBL
English
School
votre
partenaire
pour
améliorer
votre anglais lance nouv. promo
26 septembre
SBL Alger Grande Poste
021 74.20.58 - 0550 86.47.84
SBL Rouïba cité EPLF en face Coca
Cola
021 81.55.36 - 0560 38.64.33
Quotidien national d’information
SBL Boumerdès coop. 11 Déc. en face
pâtisserie Mezghena
Tel : 024 91.41.95 - 0550 10.14.76
Le centre de formation Pro-Advances
donne cours de langues étrangères
(général et technique) français,
anglais, espagnol, allemand et italien
de l'initiation au perfectionnement
pour cadres, universitaires et enfant,
en groupe ou en cours particuliers,
méthodes audiovisuelles, large choix
horaire. Toefel, FCE, bac, BEM.
Inscription Pro-Advances 136, bd
Krim Belkacem, Télémly (près de
l'école de Beaux-Arts)
Tel : 021 23.06.53 - 0560 42.34.52
Anglais à domicile pour scolaires,
cadres et hommes d'affaires, écrit et
parlé toutes LV1 et LV2
Tel : 0663 75.65.69
Nous lançons prochainement une formation dans la fabrication des produits
détergents.
Pour informations :
0558 58.28.71
GEOMETRIE
ET ARITHMETIQUE
- Classe de 5ème de G.COGNAC
et L. TIBERGGE ed Masson 1950
- LETTRES PERSANES
de MONTESQUIEU éd Bordas
- GERMINAL de Emile ZOLA
- Classique Larousse
- CONTES et LEGENDES
d'ESPAGNE de M..Soupex éd
Fernand Nathan 1910
- VITA é CIVILTA ITALIA
de A.Fiorato et R.Sapien
- LE VIEUX QUARTIER de Avery
Cormen l'auteur de Kramer contre
Kramer éd J'AI LU 1980
- LE CID de Corneille, Tragicomique
1937
- LE LOUP-GAROU de Boris
Vian 1970
- L' IMPURE de Guy des Cars 1974
éd j'ai lu
- Edgar ALLAN œuvres Histoires
Extraordinaires traduit par Charles
Beaudelaire
- Édito service Geneve
- LE BRONZE de Maxime Helene
- Bibliothèque des merveilles 1890
Hachette
- POEMES de SI MOHAND ou
MHAND 1960 éd minuit
SERVICES
Réparation et installation de climatisation, frigo (chaud, froid, électricité).
Tel : 0661 75 39 31
Demander Mohamed
Réparation TV + Plasma à domicile
Lyes tech. Sonacat.
Tel : 0561 27.11.30
Traiteur El Quona : vous propose (ste
ou part) une gamme de plats repas cité
Douzi 03, n° 365 BEZ. email : [email protected]
Tel : 0775 64.07.87
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
É-mail : [email protected]
Tél :
0553/ 80 50 48
TERRAIN :
Vends lots de terrain à partir de 200m²
à kara Mustapha, wilaya de
Boumerdes, avec acte, livret foncier
8000DA/m².
Tel : 0550 27.11.00
Essalam immobilier vend à Ain Taya
140m² et 175m² avec acte et livret foncier.
Tel : 021 87.50.62 - 0661 42.68.63
Loue terrain à Tizi Ouzou environs
Tamda entièrement aménagé et cloturé
superficie totale 1 hectare accès sur la
route principale toutes commodités
pour toutes activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend terrain 21 ares avec maison Ain
Naadja à la cité de Safsafa.
Tel : 0550 70.64.41
Vend terrain à Réghaia 63000m².
Tel : 0561 73.06.57
Béni Ksila : vend un terrain plat,
sup.2840m², vue sur mer à 30m de la
22
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
route avec une route carrossable pour
toutes gamme de véhicule, avec toutes
commodité, possibilité de vendre en
lots, idéal pour habitation ou investissement, avec certificat non conserné
par la ZET et acte notarié, Prix :
28000DA/m².
Tel : 026 20.07.77 - 0550 32.82.53
Vend un terrain, sup.02x5000m², surface bâtie 2100m², composé d'une
usine, salle de sport, bloc administratif, hauteur de 09m en charpente
métallique, panneaux sandwich, dans
la zone industrielle avec 02 livrets foncier, offert 87000U, Prix :
100000U/ferme.
Tel : 0550 78.38.14 - 021 93.54.42
Vend un terrain sup.5000m², pour
hôtel, avec cahier de charge, avec acte
et livret foncier au niveau de complexe
touristique, Prix : 13U/m².
Tel : 021 95.73.79 - 0665 16.33.87
Haouche El Mekhfi vend des
terrain, Prix : 04U/m².
Tel : 0771 20.91.77 / 0551 08.36.38
APPARTEMENTS :
Oran, Dar El Hayat, Bte A : vend un
F4, 11e étage, avec csdb, véranda,
dans un état normal, immeuble propre,
deux façades, avec belle vue, bon voisinage, avec ascenseur neuf pas encore
opérationnel.
Tel :
0791 54 15 93
0550 80 78 55
Vend un F3, Birkhadem, 2eme étage
sup.69m², avec garage, dans une nouvelle résidence clôturée, avec acte et
certificat de conformité, prix : 1350U
Tel : 0559 35.63.71 -0550 62.45.60
Tipaza, Khemisti ville : vend un F2,
1er étage, proche de toutes commodités, possibilité crédit bancaire, avec
acte et livret foncier, prix : 590U.
Tel :
0561 45 90 94
0771 22 69 61
Tizi ouzou centre, loue un F3 fini et
meublé top, 2eme étage, sup.78m²,
deux façades, très bien situés, avec
parking, toutes commodités, sans visà-vis libre de suite, Prix :
65000DA/mois
Tel : 026 21.77.29
Blida, Soumaa : vend un F3, 2eme
étage, sup.68m², état propre, bien aménage, toutes commodités, immeuble
de 4 étage, avec acte et livret foncier,
accepte promesse de vente avec
apport, libre fin d'année, Prix :
750U/ferme
Visite uniquement les samedi.
Tel : 0668 01.29.44 -0561 13.04.45
Bou-Ismail batigec : vend un F4 2eme
étage, neuf sup.108m², toutes commodités, chauffage central, interphone,
caméra de surveillance, dans une cité
clôturée avec parking pour stationnement, avec acte et livret foncier, Prix :
2000U/Nég.
Tel :
0796 93.23.04
0550 22.59.57
VILLAS :
Vend villa à El Mouradia 415m²
Tel : 0555 15.69.71
H'mer El Ain centre, à 600m de l'axe
Blida - Hadjout : vend un niveau de
villa, rdc, sup.96m², composé d'un
salon spacieux, grand hall, une chambre, cuisine, salle à manger, sdb,
débarras, jardin de 86m², avec gaz,
électricité, eau, quartier calme, bo,
voisinage, prix : 800U
Tel : 024 32.13.23 / 0550 54.74.63
Actualité
Chinois Plage : loue une maison en F6,
160/280m², composée de 05 grandes
chambres, salon, cuisine, sdb et wc
séparés, avec garage pour un véhicule,
grande cour, jardin avec arbre fruitier,
sur la montagne, vue sur mer, prix :
03U/ois.
Tel : 0550 58.44.69
0778 65.77.60
LOCAUX :
Vends local commercial à Tizi Ouzou
lotissement Bouzar Krim Belkacem
superficie de 60 m² très bien aménagé
en bureau convient pour toutes
activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend des locaux commerciaux,
en rdc, sup.1000m², fini et libre de
suite, toutes commodités, situé sur
l'axe principal, idéals pour grande
surface, assurances, magasin de
grande marque, show room ou autre,
prix : 30U/m²
Tel :
034 22.31.72
034 12.46.29
Ouled Aich, cité 360 logt : vend un
local, sup.24m², avec wc, pour taxiphone, bureaux, pâtisserie, libre de
suite, avec acte, prix : 320U/Nég.
Tel : 0662 12.01.08 / 0551 54.00.76
PROSPECTION :
Cherche
achat
d'appartements,
à Béjaia.
Tel : 034 22.13.28 - 0772 30.35.65
Cherche partenariat pour exploit, un
terrain industriel de 9000m², en plein
centre de la zone industrielle d'El
Kseur, Béjaia.
Tel : 0771 40.32.29 -0553 13.01.78
Cherche pour client sérieux, achat
d'une ferme agricole ou terrain de 02 à
05 hectares, dans la wilaya de Tipasa,
Blida, avec acte de propriété.
Tel : 024 32.13.23 - 0550 54.74.63
Cherche pour client sérieux en attente,
achat d'un terrain agricole, sup. de 02
à 04 hectars, sur bord de route.
Tel : 024 49.11.94 - 0770 99.14.30
AVIS DIVERS
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
Tel : 0553 80 50 48
Email : [email protected]
SALUT pour des considérations
purement personnelles, je désire céder
les ouvrages suivants à Quiconque
m'écrira par émail
Tél : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Pour vos annonces nous vous offrons
Les meilleurs prix
Contactez-nous sur Tel/Fax : 021.71.67.60
Tel/Fax : 021.71.65.74
E.Mail : [email protected]
Des prix étudiés pour les notaires et huissiers
Anniversaires fêtes Décès condoléances
Demandes et offres d'emplois
Avec nous c'est gratuit
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
Ultime ligne droite
e Conseil constitutionnel
a rendu, jeudi, un avis
motivé concernant le projet de loi portant révision constitutionnelle, initié par le président
de la République, Abdelaziz
Bouteflika, et à propos duquel le
Conseil constitutionnel a été
saisi. Après délibération le
Conseil a déclaré, dans un communiqué rendu public, que le
projet de loi en question " ne
porte aucunement atteinte aux
principes généraux régissant la
société algérienne, aux droits et
libertés de l'homme et du
citoyen, ni affecte d'aucune
manière, les équilibres fondamentaux des pouvoirs et des
institutions constitutionnelles ".
Selon le même document, l'avis
motivé rendu par le Conseil
constitutionnel est notifié au
Chef de l'Etat, auteur de la saisine et sera publié au Journal
officiel. " L'article 176 de la
constitution stipule que lorsque
de l'avis motivé du Conseil
constitutionnel, un projet de révision constitutionnelle ne porte
aucunement atteinte aux principes généraux régissant la
société algérienne, aux droits et
libertés de l'homme et du
citoyen, ni n'affecte d'aucune
manière les équilibres fondamentaux des pouvoirs et des
institutions, le Président de la
République peut directement
promulguer la loi portant révision
constitutionnelle sans la soumettre à référendum populaire si
elle obtient les trois-quarts des
voix des membres des deux
chambres du Parlement ", précise le communiqué. Le projet
de révision constitutionnelle est
axé, pour rappel, sur cinq
grands volets en relation notamment avec le renforcement de
l'Etat de droit et la consolidation
de l'unité nationale et de la
démocratie. Validé par le chef de
l'Etat en décembre dernier et
présenté début janvier courant
à l'opinion publique lors d'une
conférence de presse animée
par le ministre d'Etat, directeur
de cabinet de la présidence de
la République, Ahmed Ouyahia
avant d'être approuvé par le
Conseil des ministres, le projet a
L
Tél : + 213 669 06 43 68
É-mail :
[email protected]
[email protected]
Lecteur assidu de la presse, tant nationale qu'étrangère, dispose de
nombreux périodiques, quotidiens,
hebdo.
Et autres magazines. Depuis 1950 à ce
jour.
Soit une colossale collection,
une montagne de papiers, d'infos
générales, scientifiques, culturelles, à
qui saura s'en servir étudie toute proposition.
Quotidien national d’information
Le Conseil constitutionnel dit oui à la révision de la loi de la constitution
Par Assia Mekhennef/APS
Vend à Beni Taou Blida villa R+1 230
m² acte commodités nécessaires prix
négociable après-visite.
Tel : 0776 25.85.42
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
été élaboré après trois rounds
de consultations entamés en
2011. Dans le préambule de la
nouvelle loi fondamentale du
pays, il est affirmé que les composantes fondamentales de son
identité sont l'Islam, l'Arabité et
l'Amazighité, dont l'Etat oeuvre
constamment à la promotion et
au développement de chacune
d'entres elles. Le projet souligne
aussi que le peuple algérien a
été confronté à une véritable
tragédie nationale qui a mis en
danger la survie de la patrie.
C'est en puisant dans sa foi et
son attachement inébranlable à
son unité, qu'il a souverainement décidé de mettre en oeuvre une politique de paix et de
réconciliation nationale qui a
donné ses fruits et qu'il entend
préserver.
Dans un souci de consolider
davantage l'unité nationale,
Tamazight a été promue, dans
la nouvelle Constitution, langue
officielle aux côtés de la langue
arabe avec création d'une
Académie algérienne de la langue amazighe placée auprès du
premier magistrat du pays (article 3 bis). Concernant la consolidation de la démocratie, le projet réaffirme la nature démocratique et républicaine du régime
politique, fondé sur l'alternance
démocratique au pouvoir par la
voie d'élections libres et régulières et la séparation des pouvoirs. Dans son article 74, la
nouvelle loi fondamentale a réintroduit la limitation des mandats
présidentiels à deux pour assurer l'alternance démocratique
par la voie des urnes. Cette disposition est exclue de toute révision constitutionnelle (article
178).
Toujours dans le cadre de la
consolidation de la démocratie,
le nouveau projet affirme que la
liberté de manifestation pacifique et la liberté de la presse
sont garanties, ainsi que le droit
d'accès aux informations et données et la garantie de leur circulation.
Les droits de l'opposition politique sont également renforcés et
l'opposition
parlementaire
confortée, y compris en réser-
cement de l'autonomie du
Conseil supérieur de la magistrature.
La nouvelle loi fondamentale
proclame aussi le caractère
exceptionnel de la détention
provisoire. Par ailleurs, le projet
de révision constitutionnelle a
introduit de nouvelles dispositions visant des améliorations
organisationnelles et fonctionnelles de certaines institutions.
Ainsi
et
concernant
le
Parlement, le document institue
la sanction du "nomadisme politique" par la perte du mandat
parlementaire,
l'instauration
d'une session annuelle unique
de dix mois et la primauté du
Conseil de la nation dans l'examen des projets de lois relatifs à
l'organisation territoriale,
à
l'aménagement du territoire et
au découpage territorial.
L'indépendance du Conseil
constitutionnel est également
réaffirmée dans ce nouveau
projet avec une exigence de
hautes qualifications juridiques
de ses membres.
A.M./APS
vant une séance mensuelle
dans chaque
chambre du
Parlement à l'examen d'un ordre
du jour proposé par l'opposition.
Elle pourra également saisir le
Conseil constitutionnel sur les
lois votées par le Parlement.
La nouvelle Constitution contient
également de nouvelles dispositions destinées à conforter la
crédibilité et la régularité des
élections avec notamment la
mise en place d'une Haute instance indépendante de surveillance des élections, qui sera
présidée par une personnalité
indépendante et composée de
magistrats et de compétences
indépendantes choisies par la
société civile. Dans le registre
renforcement de l'Etat de droit,
le projet de révision constitutionnelle enrichit les droits et
libertés individuels et collectifs
et renforce l'indépendance de la
justice.
Le renforcement de l'indépendance de la justice se fera à travers, entre autres, la prohibition
de toute intervention dans le
cours de la justice et le renfor-
Texte intégral
Le Conseil constitutionnel a
rendu jeudi un avis motivé
concernant le projet de loi portant révision constitutionnelle,
initié par le président de la
République,
M.
Abdelaziz
Bouteflika, et à propos duquel le
Conseil constitutionnel a été
saisi, dont voici le communiqué
intégral:
" En vertu des pouvoirs que lui
confère la Constitution et conformément aux dispositions de l'article 176 de la Constitution, le
Président de la République en
date du 11 janvier 2016, a saisi
le Conseil constitutionnel du projet de loi portant révision de la
Constitution à l'effet de se prononcer, par un avis motivé, sur
l'objet de saisine.
Dans ce cadre, et en application
des règles régissant son fonctionnement, le Conseil constitu-
tionnel, sous la présidence de M.
Mourad Medelci, Président du
Conseil constitutionnel, s'est
réuni les 20, 21, 24, 25, 26, 27 et
28 janvier 2016.
Après délibération, et vérification
de la procédure de révision et
examen de la teneur du projet
de révision visant notamment :
- la consolidation de l'unité nationale autour de notre histoire,
notre identité et nos valeurs spirituelles et civislisationnelles,
- le renforcement des droits,
libertés et devoirs et l'indépendance de la justice,
- l'approfondissement du principe de la séparation des pouvoirs,
- l'amélioration des relations de
complémentarité entre les pouvoirs,
- l'attribution à l'opposition parlementaire des moyens constitutionnels lui permettant d'exercer
un rôle plus efficace, notamment
à travers la saisine du Conseil
constitutionnel,
- la redynamisation des institutions chargées du contrôle par la
consécration des critères de
transparence dans la gestion
autour des grands enjeux économiques, juridiques et politiques dans la vie nationale,
- la mise en place d'un mécanisme indépendant de contrôle
des élections en vue de renforcer la démocratie pluraliste.
Après délibération, le Conseil
constitutionnel a rendu, le jeudi
28 janvier 2016, un avis motivé
dans lequel il déclare, qu'en
vertu des dispositions de la
Constitution, notamment en son
article 176, que le projet de loi
portant
révision
de
la
Constitution, initié par le
Président de la République et a
propos duquel le Conseil constitutionnel a été saisi à l'effet
d'émettre son avis motivé:
- ne porte aucunement atteinte
aux principes généraux régissant la société algérienne, aux
droits et libertés de l'homme et
du citoyen, ni n'affecte d'aucune
manière, les équilibres fondamentaux des pouvoirs et des
institutions constitutionnels.
L'avis motivé rendu par le
Conseil constitutionnel est notifié à Monsieur le Président de la
République, auteur de la saisine,
et sera publié au journal officiel
de la République Algérienne
Démocratique et Populaire.
Sellal revient sur la révision constitutionnelle :
" Le texte est consensuel "
e
Premier
ministre,
Abdelmalek Sellal estime
que le projet de révision de la
Constitution était " consensuel "
et " équilibré ". " Le projet de
révision constitutionnelle présente un nouveau projet de
société qui renforce l'Etat à travers la consolidation des libertés individuelles et collectives ",
avait-il déclaré lors de son
déplacement, mercredi dernier,
dans la wilaya de Laghouat.
Soulignant que le texte " attribue plus de prérogatives au
Parlement, ainsi qu'aux instances de contrôle ", le chef de
l'Exécutif a tenu à préciser que
le projet de révision constitutionnelle est " équilibré " et "
consensuel " car répondant aux
principales propositions formulées par les participants aux
consultations autour de la révision de la loi fondamentale,
engagées en 2011.
" Nous
avons décidé d'écouter tout le
L
monde, de consulter les bonnes
intentions et tous les patriotes
dans l'étude des propositions ",
a-t-il noté, estimant que " nul
n'a le monopole du mérite et de
la conscience vive nationale ".
M. Sellal a fait savoir que " la
liberté d'expression est un principe. Cependant, cela ne doit
pas ouvrir la voix à l'excès, la
diffamation, l'insulte, même si
on bénéficie de l'immunité de la
République ", appelant, dans ce
sens, à " privilégier la sagesse,
la responsabilité et l'esprit
nationaliste ". Le Premier ministre a, toutefois, estimé nécessaire de " lutter contre le pessimisme par l'espoir, de combattre toute forme d'extrémisme et
d'imposer la rigueur et la force
des lois de la République ". " Il
faut cesser de livrer une image
noircie et négative, de critiquer
et de douter de tous. Et cesser
de voir le mal partout car cela
n'œuvre dans l'intérêt du peu-
ple et du pays ", a relevé le
Premier ministre, déplorant le
discours de " certains qui font
une campagne électorale anticipée et permanente ". La visite
de travail et d'inspection dans la
wilaya de Laghouat, a offert au
Premier ministre l'opportunité
d'inaugurer et de lancer une
série de projets socioéconomiques susceptibles d'améliorer
les conditions de vie de la population
et
de
dynamiser
le développement local. Le
Premier ministre a plaidé pour "
un développement de l'agriculture afin de garantir la sécurité
alimentaire ", affirmant que ce
secteur doit être " le pilier " de
l'économie.
Il a relevé que
le combat que mène l'Algérie
actuellement sur le terrain de
l'économie, était celui notamment du " développement, l'efficacité, l'indépendance économique et de la suffisance alimentaire ".
N.A.
3
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Après avoir provoqué la
baisse du prix du pétrole
L'Arabie Saoudite
face
Quotidien national d’information
Vendrdi 29 - Samedi 30 janvier 2016
Petit écran
Transports terrestres
Par Doudou Abdelaziz
En proposant aux pays producteurs de
pétroles de baisser les productions à raison
de 5%, afin de soutenir les prix, l'Arabie
Saoudite plaide pour une réunion de l'OPEP
et l'OPEC, en vue d'une éventuelle solution
et coordination pour l'équilibre du prix du
pétrole qui fait face à la monté du gaz de
schiste et les conséquences du retour de
l'Iran dans le marché mondial du pétrole. Le
prix du brent du pétrole remonte à plus de 35
dollars le baril. Après avoir atteint 27 dollars/baril, le 18 janvier dernier, l'augmentation sensible du prix du pétrole qui suspend
l'économie du pays aux hydrocarbures, peut
il enfin, redonner une lueur d'espoir aux 40
millions d'Algériens habitués à la rente pétrolière ?
" Pour redonner force est stabilité économique au pays, il faut une stabilité du prix du
pétrole à raison de 100 dollars au moins. La
consommation nationale demande trois fois
plus que les recettes qui parviennent du prix
fixés par la LF 2016", souligne des observateurs bien placés pour se prononcer sur
l'évolution de l'économie nationale.
Même si le prix du pétrole remonte à 40 dollars/baril pour se placer au dessus de 37 dollars, prix fixé par la loi de finance 2016, le
prix du baril, ne représente rien par rapport à
la demande du marché de la consommation
nationale.
En effet, la faiblesse de la production locale,
l'absence de la diversification de l'économie
nationale hors hydrocarbures qui répond aux
besoins, et ce, malgré les dispositions qui
sont prises par le gouvernement, pour faire
sortir l'économie Algérienne de la dépendance des hydrocarbures, l'économie nationale est toujours sous la menace de la situation des hydrocarbures pour de longues
années encore.
Après la décision de l'Arabie Saoudite qui a
inondé le marché mondial du pétrole, était à
l'origine de la chute du prix pétrole. La crise
économique qui s'est répercutés sur les pays
des golfs qui vivent des crises politiques et
économiques, dont l'Arabie Saoudite qui
paye les conséquences de sa politique économique, ainsi que le retour de l'Iran sur la
scène économique internationale, vas
réduire de plus en plus les recettes pétrolières du pays. Pour faire face aux menaces qui
pèsent sur l'économie mondiale et les pays
du golf, l'Arabie Saoudite vient de faire une
proposition aux pays producteurs du pétrole,
afin de réduire leurs productions à raison de
5%, afin de soutenir les prix. " L 'Arabie
Saoudite et le Qatar qui ont financés des forces obscures à travers la propagation de
l'idéologie politique au nom de la religion,
avant de verser dans le terrorisme criminel,
ont connu des répercussions est des réactions négatifs et violentes qui sont allés à
l'encontre des pays producteurs de pétroles,
telle que ces deux pays qui déstabilisés le
marché du pétrole ", selon des économistes
qui ont préférés de s'exprimer sous l'anonymat. La baisse du prix du pétrole a montré
une sorte de levier qui pèse de manière très
forte sur les orientations économiques des
pays producteurs de pétroles, qui se
retrouvé en face les producteurs du gaz de
schistes qui ne vont pas tarder à lancer leurs
organisations aussi pour défendre leurs
place dans le marché international. Imposé
par la force des choses, à commencer par
l'instabilité politique est économiques des
pays du golf, les déchirures des pays
Africains, tel le Mali, les lobbies économique
du marché du pétrole se sont confrontés aux
producteurs du gaz de schistes occidentaux,
notamment les Etats Unis d'Amériques
(USA). L'Arabie Saoudite a toujours étés à
l'écoute du monde occidentale et des USA
en premier, se constitue comme alibi des
autres lobbies du marché du pétrole, avant
de se retrouver elle-même dans la difficulté
économique et politique au point de connaitre le terrorisme. Pour faire face aux lobbies
de du gaz de schiste qui veut réduire la
frappe des organisations l'OPEP et de
l'OPEC qui n'ont aucune prise sur le prix du
pétrole. Frappé dans sa stabilité économique
et politique, l'Arabie Saoudite, a fait appel à
ces deux organisations, afin de se réunir le
mois prochain pour lancer des réflexions et
possibilité d'aller dans le sens de l'équilibre
des prix du pétrole.
A.C.
inalement le suspense a duré presque un mois pour
trouver un accord entre le
ministère de transport et
les organisations syndicales. En effet, le ministre
des transports Boudjema
Talai, qui avait annoncé au
début du mois qu'un accord
devrait être dégagé durant
une dizaine de jours, n'a pu
tenir sa promesse qu'à la
fin du mois et après une
série des rencontres sur la
table de négociation, suite
à l'impacte de l'augmentation des prix du carburants
(répercussions
de
LFC2016), pour pouvoir
dégagé un accord sur toutes les
tarifications de
transport par taxi individuel,
F
collectif et transport collectif
inter wilayas, a indiqué un
communiqué commun du
Ministère des Transports et
les représentants des transporteurs. Il faut dire que cet
accord intervient au bon
moment pour calmer et rassurer les esprits car la grogne et la colère commençait à gagner du terrain, ces
derniers jours (grève des
transporteurs
à
Tizi
Ouzou).Notons, par ailleurs, que les parties
concernées ne sont pas
parvenues à un accord sur
la tarification du transport
collectif urbain et suburbain. L'administration centrale du Ministère des
Transports a proposé une
augmentation ne dépassant
pas les 10 % de l'actuelle
tarification du fait que l'im-
pact induit par l'augmentation des prix du carburant
sur ce mode de transport
n'excède pas ce taux. Par
ailleurs, les représentants
des opérateurs de transport
ont revendiqué une hausse
de pas moins de 5 DA en
raison de la difficulté de
traiter avec la petite monnaie de 1 et 2 DA.
L'annonce officielle des
nouvelles tarifications interviendra après la présentation des résultats aux pouvoirs publics. Le Ministère
des Transports "est déterminée à poursuivre l'action
commune en vue d'améliorer les conditions d'exercice
de l'activité des transports
et accompagner cette catégorie pour la concrétisation
de ses revendications liées
à la réduction des impôts
forfaitaires et autres avantages". A noter qu' Outre
les responsables de la
Direction du transport terrestre et urbain
du
Ministère des Transports, la
rencontre a vu la participation des représentants de
l'Organisation nationale des
Transporteurs, de l'Union
national des Transporteurs,
de l'Union nationale des
chauffeurs
de
taxi
(UNACT), de la Fédération
nationale des chauffeurs
de taxi (relevant de l'Union
générale des commerçants
et artisans algériens), du
syndicat
national
des
chauffeurs de taxi et transporteurs et la Fédération
nationale de transport des
voyageurs et marchandises
(FNTVM).D
D.A.
La grogne gagne les transporteurs de Tizi -Ouzou
es
transporteurs
urbains de voyageurs,
en grève depuis mardi, se
sont déplacés mercredi
après-midi dans un cortège
de fourgons à partir du centre ville de Tizi-Ouzou vers
la nouvelle ville pour réclamer une hausse des tarifs,
a-t-on constaté. La procession de fourgons, assurant
la liaison entre le centreville et la nouvelle ville de
Tizi ouzou, s'est formée au
niveau de la station N°2, en
face de la maison de l'artisanat. Le cortège, rythmé à
coups de klaxons,
a
emprunté l'avenue Abane
Ramdane, puis la rue
Lamali Ahmed, pour rejoindre la nouvelle ville, en
passant par la "Tour" et
revenir ensuite vers le lieu
L
de départ via le boulevard
Khodja Khaled (appelé
communément Bouaziz).
Cette action des transporteurs activant sur les lignes
urbaines de la ville de TiziOuzou,
intervient
au
deuxième jour d'une grève
initiée par ces derniers pour
demander la hausse des
tarifs de transport, a-t-on
appris des grévistes. Cette
grève, qui a perturbé le
déplacement des citoyens,
touche principalement la
ligne centre-ville/nouvelleville, ou un large suivi est
enregistré au niveau de la
station N° 2, tandis qu'au
niveau des autres stations
le suivi est plutôt mitigé, at-on appris des transporteurs.
Cette grève et ce
cortège de fourgons ont été
initiés afin de demander
aux autorités centrales
compétentes d'accélérer
l'élaboration de la nouvelle
grille des tarifs, qui doit suivre l'augmentation des prix
des carburants, introduite
par la loi de finances pour
2016", ont déclaré à l'APS
des grévistes.
Ils ont
ajouté s'être conformés à la
note émise par la direction
locale
des transports
adressée, le 3 janvier courant, à l'ensemble des
transporteurs tous modes
confondus, les informant
que "les tarifs actuellement
appliqués restent inchangés jusqu'à ce que les services compétents de l'Etat se
prononcent". Dans cette
même note, rappelle-t-on, il
a été souligné que "toute
augmentation unilatérale
des tarifs de la part de
transporteurs et de chauffeurs de taxis sera considérée comme une violation de
la
réglementation
en
vigueur et pourrait exposer
ses acteurs aux sanctions
administratives qui y sont
prévues". Le directeur des
transports qui a été interpellé sur cette question par
des élus à l'assemblée
populaire de wilaya (APW),
réunis hier mardi, en session ordinaire, a informé
que les discussions autour
de la nouvelle grille des
tarifs de transport "sont toujours en cours au niveau de
la commission installée par
le ministère de tutelle à cet
effet".
D.A et APS
Hausse des prix d'électricité et du gaz
Les nouvelles tarifications applicables dés le 1er janvier
D.A et APS
priori les consommateurs de basse tension
d'électricité et du gaz ne
devraient pas s'inquiéter
trop, sur les nouvelles dispositions de tarification. En
effet, la Commission de
régulation de l'électricité et
du gaz (Creg), a assuré,
jeudi, La nouvelle tarification
de l'électricité et du gaz est
appliquée uniquement aux
quantités consommées à
partir du 1er janvier 2016, et
ne concerne, donc, pas la
facturation des derniers mois
de 2015. "Les consommateurs sont informés qu'aucune facturation 2016 des
consommations réalisées en
2015 ne leur sera appliquée
avec les nouveaux tarifs
aussi bien pour l'électricité
que pour le gaz", a précisé
cette commission dans un
communiqué. Ainsi, pour les
consommateurs de la basse
tension (électricité) et basse
pression (gaz), les ménages
et non ménages, dont la facturation est trimestrielle, "ne
recevront la première facture
aux nouveaux tarifs qu'en
A
avril 2016", a-t-elle expliqué.
S'agissant des consommateurs de la haute tension
type B et A pour l'électricité
ainsi que ceux de la haute et
moyenne pression pour le
gaz, dont la facturation et
mensuelle, "ils recevront leur
facture à partir de février
2016 concernant
les
consommations de janvier
2016 avec les nouveaux
tarifs", ajoute-t-elle. La Creg
indique que la publication de
sa décision du 29 décembre
dernier avait suscité des
réactions notamment des
consommateurs et des
sociétés de distribution
concernant la facturation des
quantités d'énergie consommées antérieurement à la
date d'effet de cette dite
décision. Ainsi, poursuit-elle,
elle a pris une décision datée
du 25 janvier 2016, et ce,
après un processus de
concertation avec les parties
concernées, de compléter la
décision initiale fixant les
nouveaux tarifs afin de préciser les modalités pratiques
de la mise en œuvre de ce
réajustement tarifaire. Afin
de la faciliter la compréhen-
4
sion des nouveaux tarifs et
pour estimer le montant des
factures de l'électricité et du
gaz, la Creg a mis en ligne
sur
son
site
web
(www.creg.gov.dz) une application pour permettre à chaque consommateur résidentiel de simuler sa nouvelle
facture en fonction de sa
consommation et de la puissance souscrite. Cette application permettra aussi d'évaluer le montant différentiel
par rapport à l'ancienne tarification. Pour rappel, les
modalités d'application de la
nouvelle tarification liée à la
consommation de l'électricité
et du gaz conformément aux
dispositions de la loi de
finances 2016 ont été
publiées le 5 janvier par la
Creg. Cette révision des prix
introduit, notamment, une
tarification progressive pour
les clients alimentés en électricité basse tension et en
basse (faibles consommateurs) dont les ménages. Par
contre, des augmentations
de l'ordre de 15,15% et
31,13%, par rapport au prix
actuel de la tranche 2, seront
appliqués respectivement à
la tranche 3 (entre 250 et
1.000 KWh/trimestre) et la
tranche 4 (supérieur à 1.000
KWh/trimestre).
Le même
principe d'augmentation progressive est appliqué à la
consommation de gaz à
basse pression, les tarifs des
deux premières tranches ne
subissant aucun changement et ceux des deux
autres sont augmentés, par
rapport au prix actuel de la
tranche 2, de 24,04% pour la
tranche 3 (entre 2.500 et
7.500Th/trimestre)
et de
41,74 % pour la tranche 4
(supérieur à 7.500 Th/trimestre).
Concernant les
consommateurs d'électricité
haute tension type B et de
gaz haute pression (clients
industriels notamment), ils
devraient subir des augmentations de 20% et de 35%
respectivement. Pour les
consommateurs d'électricité
haute tension type A et de
gaz
moyenne pression
(PME, PMI, équipements
publics et services), des augmentations respectivement
de 20% et 15% seront appliqués.
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
Tout va coûter plus cher
Par Amar CHEKAR
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat Min
Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : The Voice, la
plus belle voix
23:20 : The Voice
09:05 : Dans quelle étagère
09:10 : Des jours et des
vies
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck à
la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas les
paroles
19:25 : N'oubliez pas les
paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Le plus grand
cabaret du monde
23:15 : On n'est pas couché
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour deux
14:55 : Un cas pour deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
09:15 : Homeland
10:05 : Homeland
10:50 : La cour de Babel
12:25 : La nouvelle
édition
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
Vendrdi 29 - Samedi 30 janvier 2016
Sur TF1 - 20h55
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
20:25 : Le petit journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
22:35 : Spécial investigation
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
The Voice, la plus belle voix
De retour pour cette 5e saison, et dans un décor remanié,
Florent Pagny, Zazie et Mika accueillent Garou, qui fait
son retour. Comme le veut la règle, le fameux télé-crochet
commence par l’épreuve des auditions à l’aveugle. Dans
leur fauteuil, dos à la scène, les coachs écoutent tour à
tour les prestations de chanteurs qui n’ont que quelques
minutes pour les convaincre en interprétant une chanson.
Si l’un d’entre eux se retourne, le talent rejoint
automatiquement son clan. Mais s’ils sont plusieurs à être
séduits, le pouvoir s’inverse et le candidat peut alors
choisir son équipe.
Sur France 2 - 20h55
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
12:50 : X:enius
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
Le plus grand cabaret
du monde
Passionné de cabaret, de magie et de cirque, Patrick
Sébastien met à l'honneur les meilleurs numéros et
troupes du moment. Des personnalités issues du
monde du spectacle ou de la télévision (Jean-Marc
Généreux, Omar Sy, Zoé Félix, Bénabar, MarieClaude Pietragalla, Keen'V, Joyce Jonathan, Georges
Pernoud, Laurent Mariotte, Sophie Tapie et Pierre
Salviac) présentent les performances des Etoiles du
cirque de Pékin, des Messoudi Brothers, de la
compagnie Havana, d'El Squad, de Zhang Fan, du
duo Racers et du Cirque du Soleil. Au programme
également : le dresseur Rosi Hoccheger, les patineurs
Sven & Jan, les magiciens Bernard Bilis, Dani Lary,
Alain Choquette, Jiang Yaping, Igor et Kamyleon, les
clowns PaGaGnini ainsi que David Larible.
Sur M6 - 20h55
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:55 :NCIS : Los
Angeles
21:45 :NCIS : Los
Angeles
22:40 :NCIS : Los
Angeles
23:30 : NCIS : Los
Angeles
21
NCIS : Los Angeles
Sam est convoqué seul dans la salle des opérations par
Hetty et Granger à propos de Mark Ruiz, son ancien
partenaire, aujourd'hui agent infiltré pour l'AFT. Ce
dernier semble avoir été retourné lors de sa dernière
mission. Hanna est chargé de le retrouver et de vérifier
que Ruiz est toujours loyal envers ses employeurs.
Informé, le reste de l'équipe lui prête main-forte dans cette
affaire délicate.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Quotidien national d’information
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Hamid Grine, ministre de la Communication :
Sudoku N ° 404
Mots fléchés N° 404
" Les journalistes doivent observer
l'éthique professionnelle "
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Par Nabila. A
e citoyen algérien a le
droit à une information
fiable et objective, a
insisté le ministre de la
Communication, Hamid Grine,
qui a appelé, ce jeudi, les journalistes à observer les règles
de déontologie de presse.
S'exprimant lors d'une conférence-formation organisée à
l'Ecole nationale supérieure de
journalisme à Alger, consacrée
au thème : "déontologie de la
presse: défis et enjeux ", a
appelé les professionnels des
médias à respecter l'éthique et
déontologie journalistique de
façon à ce qu'ils revoient une
information et objective au
citoyen, rappelant les sessions de formation destinées à
différentes catégories de la
société civile en tant que
consommateur d'information.
Le ministre rappelle en outre
que c'est dans cette optique
que deux sessions de formation ont été organisées à
L
Mots croisés N° 404
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
Constantine et Oran, a soutenu le ministre annonçant la
tenue d'une 3ème à Annaba,
le 8 février prochain. Ces formations encadrées par les responsables
d'organes
de
presse publics seront prochainement généralisées dans tout
le territoire national, a assuré
M. Grine faisant savoir que
son ministère avait organisé
plus de 20 sessions de formation au profit des professionnels de la presse. Le ministre a entre autre indiqué que "
le journaliste doit observer les
règles d'éthique professionnelle et s'écarter des discours
pessimistes et alarmistes de
nature
à démoraliser le
citoyen ". Il fait référence dans
ses propos à la manière de
traiter les différents sujets de
l'actualité. " Pourquoi de nombreux médias passent sous
silence les grandes réalisations accomplies sur le terrain
dans différents domaines alors
qu'ils se font le " relais " d'une
grève de 10 employés dans
certaines entreprises ", s'est-il
étonné. A la question relative
aux mécanismes de former les
journalistes appartenant à la
presse privée, le ministre indique qu' " il n'y pas de différence entre les journalistes du
secteur public et ceux de la
presse privée ". Le premier
responsable du secteur a
pointé du doigt les organes de
presse qui n'accordent pas
l'intérêt qu'il faut à la formation
continue de leurs journalistes
en dépit des mécanismes juridiques qui prévoient l'obligation de consacrer 2% des ressources financières de l'établissement à la formation. "
J'ai rencontré des patrons de
journaux, ceux qui m'ont parlé
de professionnalisme, d'améliorer leur contenue se comptent sur les doigts d'une main.
D'autres m'ont parlé que de
pub " a-t-il dit.
Interrogé sur
la carte professionnelle censée faciliter l'accès à l'informa-
tion au journaliste mais dont la
réalité du terrain est autrement, M. Grine, indiquera que
"
le
ministère
de
la
Communication a adressé une
correspondance au ministère
de
l'Intérieur
et
des
Collectivités locales pour faciliter l'accomplissement
des
missions des journalistes titulaires de la carte professionnelle de journaliste dans toutes les wilaya ".
N.A.
Dr. Mohamed Kirat, enseignant à l'Université de Qatar :
" C'est aux journalistes de créer une force
pour protéger la profession "
thique et déontologie du
journalisme : Défis et
enjeux. Enseignant à
l'Université de Qatar, le Docteur
Mohamed Kirat est longuement
revenu, ce jeudi, sur la réalité
de la profession journalistique
en Algérie. Il salue le nombre
E
d'organes de presse, qui représente une avancée, mais critique-le contenue qui ne reflète
pas " une identité propre à chacun de ces espaces médiatiques ". " Des 153 journaux il y
aurait pu eu une entente entre
les responsables des rédactions
pour établir un code de déontologie dont devraient respecter
les journalistes " dit-il. Il estime
que l'absence d'une forte organisation syndicale dans la corporation pour protéger la profession " de tous ceux qui tenteront
de marchander avec ".
L'Occident serait sur le point d'intervenir militairement en Libye
Quelles conséquences sur la sous-région ?
Horizontalement
1 - Echassier brasseur de galets
2 - Quitter la collectivité - Ni vous, ni nous
3 - Blanchies par le temps - Il peut nous faire rêver
4 - Soupe - Endommageras
5 - But de croisière - Prise d'eau - Parcouru
6 - Phase de satellite - Glorifiera
7 - Estonie en version originale - Elimine - On arrose son
premier
8 - Subtilités de langage
9 - Donc bien appris - Envahit - Elle met les caractères bien
en vue
10- Fraise - Rêves de quinziste
Verticalement
A - Nerveuse
B - Blé du milieur - Rayons bronzants
C - Travaille dur - Symbole de société
D - Violente envie - Parties ardentes
E - Dit le contraire - Poisse
F - Faire prendre un ordinateur pour un autre - On l'entend
comme un do
G - Il vous montre le poids des mots
H - Anciennes mais toujours mauvaises conseillères - Trous
de contrebasse
I - Prête à galoper
J - Ile atlantique - Zone de rudes combats - Se couvrit d'humidité
K - Fit preuve de finesse - Bruyant coup de baguettes Négation
L - Réelles
SOLUTIONS
Mots croisés N° 403
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 403
20
Par Kamel Zaïdi
e recours systématique aux
armes n'a jamais rien réglé,
comme l'a toujours soutenu et
démontré Alger. En cas d'intervention militaire en Libye, seconde du
genre depuis quelques années, les
conséquences risquent d'être tout
aussi sévères que sérieuses aussi
bien sur la Tunisie que sur l'Algérie.
Le compte-à-rebours semble bel et
bien avoir été lancé concernant une
très probable intervention militaire
en Libye. En effet, à l'issue d'une
réunion du Conseil de sécurité
nationale jeudi à Washington,
Barack Obama a affirmé que les
États-Unis étaient prêts à traquer le
groupe État islamique au-delà de la
Syrie et l'Irak, jusqu'en Libye si
nécessaire. " Barack Obama a
insisté sur le fait que les États-Unis
vont continuer à s'en prendre aux
comploteurs terroristes de l'État
islamique (EI) dans quelque pays
que ce soit ", a indiqué, le 28 janvier, la Maison Blanche à l'issue
d'une réunion du Conseil de sécurité nationale convoquée par le président américain. Pour l'instant,
L
SOLUTIONS
Sudoku N ° 403
Washington dit " [surveiller] attentivement " la situation en Libye où
Daesh cherche à s'implanter. Les
États-Unis " développent des
options pour ce qu'il est possible de
faire dans le futur ", mais " n'ont pris
aucune décision d'intervenir militairement ", a indiqué Ashton Carter,
secrétaire américain à la Défense,
lors d'une conférence de presse au
Pentagone. " Nous cherchons
d'abord à aider " les Libyens " à
prendre le contrôle de leur propre
pays ", a-t-il ajouté, saluant les
efforts entrepris pour la formation
d'un gouvernement d'union nationale en Libye. En Libye, nous ne
voulons pas glisser vers une situation comme en Irak ou en Syrie. "
Mais nous n'avons pas pris la direction " des efforts internationaux
pour aider les Libyens, l'Italie
s'étant portée volontaire, a-t-il expliqué. Les Italiens " ont indiqué qu'ils
prendraient cette direction ", et "
nous avons dit que nous les soutiendrons ", a rappelé Ashton
Carter. Depuis Syrte, Daesh mène
des attaques répétées contre les
ports et terminaux du " croissant
pétrolier ", particulièrement ceux de
Par Ammar Zitouni
es règles positives et des ambiguïtés, personne au sein de la
classe politique ne l'a jamais nié.
Pour les uns la révision de la Constitution
constitue une volonté politique de redéfinir
des rapports nationaux favorables à la
démocratie, au développement économique et social, une plus grande liberté d'expression etc. Un élan décisif pour l'avenir
de la Nation. Pour les autres qui sont de
plus en plus bruyants, cette révision
constitutionnelle " n'a pas de sens. Elle
pérennise le régime et n'apporte aucun
changement ". Comment, de toute façon,
aurait-on pu passer en un quart de siècle
de la reconstruction nationale au sortir
d'une tragédie nationale au parachèvement de l'Etat de droit ? Le parallèle. Au
niveau de l'opposition, cette révision suscite des interrogations tandis qu'au sein de
la majorité, c'est tout simplement le couronnement de tous les acquis, la synthèse
du renouveau national. Il y a lieu de rappeler que l'opposition tient encore à sa posi-
D
Ras Lanouf et al-Sedra. " Nous ne
voulons pas glisser vers une situation comme en Irak ou en Syrie ",
où l'EI a saisi des pans entiers de
territoire, a souligné le secrétaire
américain à la Défense.
Tout porte à croire que la Libye est
en train de s'installer durablement
dans le chaos. L'Algérie, qui partage une vaste frontière avec ce
pays, et qui vient d'éventer un vaste
complot dans lequel des centaines
de sujets marocains partiraient s'y
entrainer ou se battre en transitant
par l'Algérie, vient de prendre une
décision historique. En effet, l'aviation civile algérienne a décidé de
suspendre la liaison Alger-Tripoli
depuis hier. Alors que des vols ISR
(Reconnaissance, Surveillance et
Intelligence) lancés à partir de
novembre 2015, depuis le porteavions Charles de Gaulle, tendent
à confirmer la poussée inexorable
de Daech aux abords du rivage de
Syrte, mais aussi vers les sites
pétroliers et la zone de trafic transfrontalier du Sud, une intervention
militaire en Libye semble plus que
jamais imminente, d'autant plus
que les négociations orchestrées
par l'ONU patinent. Le Conseil de
sécurité des Nations unies a ainsi
adopté à l'unanimité, le 23 décembre 2015, une résolution soutenant
l'accord élaboré par l'ONU au
Maroc par les belligérants libyens,
lequel prévoit "de s'employer dans
un délai de trente jours" à la formation d'un gouvernement d'union
nationale. Mais pour l'heure, l'accord est rejeté par une partie de
chacun des deux camps. Or,
depuis 2014, le ministre français de
la Défense ? Jean-Yves Le Drian,
n'a eu de cesse de militer pour des
frappes aériennes et des opérations spéciales en Libye, dans le
cadre d'un accord politique et diplomatique. Mais faute d'accord politique, le ministre manœuvre
aujourd'hui en coulisse pour mettre
sur pied une coalition militaire.
Les experts qui suivent de près le
dossier estiment qu'une intervention militaire prendrait la forme de
frappes aériennes contre les positions de Daech. Des opérations
spéciales pourraient être menées à
partir de la base française de
Madama, dans le Nord du Niger. Et
dans ce cadre, des troupes pour-
Eclairage
Perdre le temps pour quel vainqueur ?
que du pays. Leur doctrine présente
appelle l'isolement ou le départ du régime
actuel, ce qui explique aux yeux de l'opinion, une sanction aux relents de rancuniers et d'animosité envers la légitimité du
pouvoir. Si on comprend bien nos politiques, nos politicards spécialistes d'une
période de " transition " au nom du principe
du retour à la force. On aura de fait compris dans quelle direction vise cette transition à entrainer la société algérienne. Elle
conduit inéluctablement à condamner la
démocratie et la souveraineté populaire et
politique pour ouvrir la voie à des conséquences incalculables. Les contradictions
et les revendications de " Mazafran I ",
écorcheraient toujours, les principes de
l'ordre établi, parce qu'elles ne s'appuient
que sur cette transition et comme il fallait
s'y attendre l'opposition qui n'a recours à la
démocratie et à la liberté d'expression que
tion à ne pas s'engager dans cette voie
démocratique et progressiste que propose
la future loi fondamentale. Dans leur
volonté de contrer l'idée de ce nouvel
ordre politico-démocratique et socio-économique, les opposants se sont présentés,
comme des " spécialistes " et des " experts
" de la question, utilisant des prétextes et
des arguments que les citoyens croyaient
dignes d'une autre époque. Ceux-ci, les
autres récalcitrants semblent perdre du
temps mais pour quel vainqueur ? La
remise en cause de l'autorité constitutionnelle du chef de l'Etat ? Autant dire que
l'opposition, les conservateurs du statu
quo n'ont pas misé sur des porte-paroles
particulièrement remarquables pour le
choix des arguments de rejet de ce projet
constitutionnel. En marge de ces digressions, ce camp politique donne les preuves de son isolement de la vraie vie politi-
5
raient même être déployées pour "
sécuriser les institutions " du nouveau gouvernement, révèle JeanDominique
Merchet.
Pour
mémoire, les forces spéciales sont
déjà intervenues en Libye en 2011
et des officiers français et britanniques ont longuement séjourné à
djebel Nefoussa. C'est également
la France qui se trouve derrière l'élimination de Kadhafi, quand elle
aidait les terroristes engagés contre
lui en leur parachutant armes et
munitions et en pilonnant les positions des troupes loyalistes.
Abdelhakim Belhadj, devenu l'ami
intime de l'OTAN, piloterait en personne l'opération de " rapatriement
" de milliers de criminels activant en
Syrie et en Irak, en passant par la
Turquie, également impliquée dans
cette opération. Des informations,
non encore confirmées, vont
jusqu'à indiquer que même Abou
Bakr El-Baghdadi, le chef de l'EI,
blessé lors d'un raid, aurait lui aussi
trouvé refuge en Libye. Un pays
désormais sur un volcan, et dont
l'explosion risque de provoquer pas
mal de dégâts collatéraux sur les
pays voisins.
K. Z.
pour mieux attaqué la démarche sereine
de l' œuvre de reconstruction nationale, et
non pour bâtir une théorie politique opposée cohérente et acceptable par la quasitotalité des Algériens, ces acteurs se
contredisent finalement lorsqu'ils s'accrochent à leur plateforme de renverser l'ordre établi. Ce sont là les réalités élémentaires du moment qui font la mauvaise trame
entre l'opposition et le pouvoir et qu'il ne
faut pas méconnaitre par réalisme ou
aveuglement. Ils continuent donc à attaquer le concept politique de la révision
constitutionnel non pas pour démonter ses
faibles, ses ambiguïtés ou ses règles positives, mais pour préserver leur survie politique. Que leurs arguments soient présentés et exprimés aujourd'hui n'est pas surprenant et leur dissimulation derrière un
paravent " démocratique " pourtant grossier, n'est qu'une enveloppe vide servant à
masquer le règne de l'anarchie et leur apologie à la transition qui aboutira à un solde
sociopolitique négatif pour le pays.
A.Z.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Culture
Quotidien national d’information
Signature d’une
convention sur l’utilisation
des œuvres protégées entre
l’ONDA et la chaîne Ennahar
Une convention sur
l’utilisation des
œuvres protégées
a été signée
mercredi entre
l’Office national des
droits d’auteurs et
droits annexes
(ONDA) et la
chaîne privée
Ennahar dans le
cadre de la
préservation, et de
v la protection des
droits d’auteurs.
ignée
par
le
Directeur général de
l’ONDA,
Sami
Bencheikh Hocine, et le
Directeur général de la chaîne Ennahar, Anis Rahmani,
la convention, qui entrera en
vigueur en janvier, permettra
aux artistes, et producteurs
S
algériens, et étrangers de
bénéficier de leurs redevances induites par l’utilisation de leurs œuvres dans le
cadre de transmission audiovisuelle de cette chaîne.
Réitérant l’obligation de s’acquitter de ces redevances,
M. Bencheikh a rappelé l’appel lancé par son organisme
aux utilisateurs, afin de les
mettre devant leur responsabilité fixant le 16 janvier
2016 comme dernier délai
avant la saisine des organisations internationales de
protection de la propriété
intellectuelle
pour les
chaînes, qui ne sont pas de
droit algérien. Il a, par
ailleurs, précisé que l’ONDA,
qui distribuerait les redevances
aux auteurs
d’oeuvres littéraires et artistiques étaient soucieuses de
reconduire cette convention
“chaque année”, en vue de
garantir les droits d’auteurs.
Lors de la cérémonie de
signature, le ministre de la
culture, Azzedine Mihoubi a
estimé que cette initiative,
première du genre constituait
«un pas important dans la
consécration de la culture de
protection des droits des
artistes, ainsi les établissements médiatiques peuvent
exploiter les œuvres protégées dans le cadre du respect de la loi”. De leur côté,
les artistes qui ont pris part à
la cérémonie de signature,
ont exprimé leur satisfaction
quant à cette initiative, qui
contribue à la défense de
leurs droits, et à la lutte
contre le piratage.
Premier tour de manivelle
d’un court-métrage dédié
aux étudiantes à Jijel
e premier tour de manivelle d’un
court-métrage intitulé “Haletna
Hala” (notre situation n’est pas reluisante) a été effectué jeudi à Jijel, dans l’enceinte de la cité universitaire
Abderrahmane-Boussaa,
a-t-on
constaté. Réalisé par le jeune cinéaste
Derradji Chemchem, ce film, entièrement dédié aux étudiantes, narre le
vécu quotidien de la communauté universitaire féminine, notamment leurs
problèmes et leurs contraintes.
Chemchem, cassant des tabous à la
peau dure, n’a pas hésité à aborder,
L
dans cette production, la question de la
débauche dans ces établissements universitaires, tout en proposant des solutions pour y remédier, a-t-il confié dans
une déclaration à la presse. Neuf (9)
comédiennes, toutes étudiantes de
l’université
Mohamed-Seddik
Benyahia, sont distribuées dans ce
court métrage de 26 minutes dont la
direction photo et le montage sont
assurés par Idriss Bouchefra, assisté
de Chawki Djemoui. Le coup d’envoi
de la réalisation de ce film, coproduit
avec la résidence Hocine-Boukhers, a
été donné en présence de la directrice
de la cité universitaire,
Mounia
Boutelba. Natif de Jijel, Derradji
Chemchem, cadre à la direction de
wilaya des œuvres universitaires (DOU)
est à la fois homme de théâtre, et de
cinéma. On lui doit plusieurs production
théâtrales (l’épopée d’Igilgili, Oum
Echouhadaà) et des £uvres cinématographiques (Pavillon 7, Le balconà). Ce
dernier, tourné à Biskra, a obtenu le 1er
prix du festival national du court-métrage universitaire, en décembre dernier à
Batna.
Découverte de vestiges romains
au village de Ferdhoua (Mila)
Des vestiges datant de
l’époque romaine viennent
d’être mis au jour au village
de Ferdhoua, situé dans la
commune de Sidi Merouane
(Mila), a-t-on appris, jeudi,
auprès de la direction de la
culture.
Les fouilles engagées sur
le site, depuis le début de
l’année, ont permis l’exhumation de nombreux ves-
tiges dont des pièces de
monnaie datant de l’an 244
à 249, un couteau, des
lampes à l’huile, des poteries, un moulin en pierre
ainsi qu’un bain en très bon
état de conservation, a précisé un responsable de la
direction de la culture,
Lezghad Chiaba.
Les fouilles, qui se poursuivront jusqu’à avril pro-
chain sont menées par une
équipe d’archéologues du
Centre national de recherche
en archéologie, de la direction de wilaya de la culture et
de l’Office national de gestion, et d’exploitation des
biens culturels protégés,
selon la même source.
Le site, distant de
quelques kilomètres du cheflieu de wilaya, devait initiale-
18
ment accueillir un projet de
600 logements inscrit en
2013, mais les
travaux
devaient être suspendus à la
suite de cette découverte.
Cette découverte vient
s’ajouter au riche patrimoine
archéologique de
cette
wilaya qui attend, estime-ton, des ‘‘actions concrètes
de protection et de valorisation’ ’a-t-on estimé.
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
Actualité
Valoriser les produits
du terroir
L’Algérie participe à la
4ème édition en Tunisie
Les concessionnaires qui veulent obtenir des licences d'importation de véhicules neufs sont appelés à déposer leurs
dossiers, au niveau des directions de commerce des wilayas, et ce jusqu'au 03 février prochain.
Par Imen.Hamadache
es
concessionnaires automobiles
qui n'ont pas encore déposé leur demande d'obtention de licences d'importation de le faire dans les plus
brefs délais, soit jusqu'au 3
février prochain ", a rappelé le
ministère du commerce dans
son communiqué. Selon la
même source, l'objectif de
cette nouvelle réglementation,
étant de permettre à ces
concessionnaires de continuer à exercer leur activité
d'importation des véhicules
qui est désormais soumise au
dispositif des licences d'importation réservées aux concessionnaires dûment agréés.
Ainsi c'est une nouvelle chance pour les concessionnaires
retardataires qui ne se sont
pas encore conformés vis-àvis de cette nouvelle réglementation, de régler
leur
situation auprès des services
habilités du Ministère du commerce, dans les plus brefs
"L
délais, dans le cadre du processus de mise en œuvre de
la nouvelle réglementation
fixant les conditions et les
modalités d'exercice de l'activité de concessionnaires de
véhicules neufs, a indiqué le
ministère.
A cet effet, le ministère rappelle que la date limite de dépôt
des demandes de licence
d'importation au niveau des
directions du commerce de
wilaya, est fixée au 3 février
2016. Introduit par la nouvelle
loi sur le commerce extérieur
et mis en application début
janvier en cours, le régime des
licences d'importation vise à
assainir cette activité tout en
permettant une réduction de la
facture des importations qui a
explosé
ces
dernières
années.
Pour le bon déroulement de
l'opération un Comité concernés par les licences composé
de représentants de différents
ministères (Commerce, industrie, agriculture, etc.) a été mis
en place dans le bute d'assurer délivrer ces licences d'im-
portation et leur validité. A cet
effet, le Comité a fixé à la mijanvier les contingents des
licences d'importation de trois
produits: véhicules, ciment et
acier rond à béton. Pour les
véhicules, ces contingents ont
été fixés à 152.000 unités sur
l'année 2016. L'avis d'ouverture de ces contingents a commencé le 14 janvier en cours
et se poursuivra jusqu'au 3
février.
Concernant la procédure
administrative, le Comité
indique que tout opérateur,
personne physique ou morale,
remplissant les conditions
conformes à la législation et à
la réglementation en vigueur,
peut introduire une demande
de licence d'importation d'un
produit ou d'une marchandise.
L'opérateur doit déposer
auprès de la direction de
Commerce de wilaya concernée, le formulaire dûment
rempli, après l'avoir télécharger sur le site web du ministère du Commerce.
I.H.
Le 8 février ne concernera que l'étape site pour les souscripteurs
AADL1 : la longue attente
Par Nabila. A
'AADL a, jusqu'à
présent, procédé à
l'impression de 80
% des décisions qui seront
remises aux souscripteurs
2001-2002 à partir du 8 février
prochain ", rassure le DG de
l'AADL, Mohamed Tarek
Belaribi. Il faut dire que la date
échéance approche à grands
pas, telle que s'est engagé le
ministre
de
l'Habitat
Abdelmadjid Tebboune. Pour
cela, c'est la deuxième fois
que le premier responsable de
l'AADL, cette formule de logement tant convoitée depuis
son lancement au début de
l'an 2000, qu'il s'exprime et
s'adresse aux concernés en
vue notamment de les rassurer et de les conforter.
Cependant, ça ne sonne toujours pas la fin de l'attente, au
"L
Relance du tourisme
en Algérie
contraire.
Dans un entretien accordé, ce
jeudi, à l'APS, le DG de
l'AADL nous renseigne que le
8 février ne concerna que la
pré-affectation par rapport au
site des logements. En effet, il
signale qu' " après les sites, le
programme procèdera à la
répartition des souscripteurs
sur paliers et appartements en
tenant compte de l'état de
santé du locataire et de celui
des membres de sa famille
ainsi que leur nombre ". De ce
fait, les souscripteurs de 2001
et 2002 pourront, à partir du 8
février prochain, connaître le
rendez-vous de retrait des
décisions de pré-affectation et
de l'ordre de versement de la
3e tranche du prix du logement via le site web de
l'AADL, en introduisant leur
numéro de série et mot de
passe. A cet effet, l'AADL
accueillera jusqu'à 1500 souscripteurs durant la première
semaine, 2000 la deuxième
puis 3000 souscripteurs par
semaine.
M. Belaribi rappelle en outre
que l'AADL envisage la remise
de 40 000 décisions de préaffectation dont
20 000
concerneront seulement la
capitale Alger proportionnellement à l'état d'avancement
des travaux qui a atteint 70 %
à la fin 2015. Il affirmera par la
suite que parallèlement à
l'avancement des travaux sur
d'autres chantiers, des quotas
additionnels seront disponibles dans les mois à venir,
ce qui permettra d'élaborer
d'autres décisions de préaffectation jusqu'à couverture
de tous les souscripteurs aux
programmes de 2001 et 2002,
avant de préciser que les décisions
de
pré-affectation
étaient élaborées à partir d'un
programme informatique mis
en place par les ingénieurs de
l'agence. Il renseigne également que le programme permettra la répartition des souscripteurs dont les dossiers ont
été acceptés sur les sites de
logements disponibles. " Le
programme tient compte de
l'ordre chronologique d'inscription.
Les listes des bénéficiaires et
leur classement ont été élaborés dernièrement selon la
date d'inscription par une
commission technique en présence d'un huissier de justice
", indiqué M. Belaribi, précisant que " les listes ont été
confirmées par une deuxième
commission et un autre huissier de justice en vue de
garantir la transparence de
l'opération ".
N.A.
Une question
de volonté
Les participants à une rencontre
sur la problématique de la relance du
tourisme en Algérie ont mis l'accent,
jeudi à Tizi Ouzou, sur la nécessité
d'instaurer une culture touristique
pour la relance du secteur en Algérie.
Intervenant lors d'une rencontre,
organisée par une école supérieure
internationale et un journal national
spécialisés en tourisme, Said
Boukhelifa ancien cadre du ministère
du Tourisme et de l'Artisanat, expert
international en tourisme (19752014), a indiqué à ce propos que la
relance du tourisme a été amorcée à
partir de 2008 avec l'élaboration du
Schéma directeur d'aménagement
touristique (SDAT) à l'horizon 2030.
La relance du tourisme, a-t-il fait
observer, exige toutefois "de la
volonté, de la conviction, et des compétences réelles," mais aussi, nécessite "l'amélioration des prestations
offertes par le secteur des transports,
l'implication des collectivités pour la
concrétisation, au niveau local, de la
politique touristique et des stratégies
qui en découlent pensées, structurées et arrêtées par le Ministère du
tourisme, outre la formation pour la
mise en place d'un savoir- faire qui
donnera une consistance au développement touristique". Pour M.
Boukhelifa, "la compétence, la
conviction, la convergence de vues
pour une cohérence dans des stratégies porteuses et la concrétisation
des objectifs tracés dans les
domaines de l'investissement, de la
formation, de la promotion et de la
communication, sont les mots clés
pour la relance du tourisme." Cette
vision est partagée par Abdellatif
Zaid, directeur de l'Ecole nationale
supérieure de tourisme (ENST,
Aurassi), qui a relevé que la relance
du tourisme en Algérie "a besoin de
visibilité, d'une forte motivation, d'une
communication claire et large et de la
mise en place d'un dispositif de formation spécifique et intégrée basé
sur le savoir agir." La formation qui
joue un rôle "important" dans le processus de relance du tourisme, "est
actuellement peu évolutive, insuffisante et peu adaptée aux exigences
du marché touristique", a-t-il fait
observer, suggérant, entre autres, la
mise en place de formations combinées, le lancement de formations
diplômantes spécialisées (délégué
au tourisme local, gestionnaire de
séjours touristiques, commercialisation et communication des produits
touristiques,
montages
de
circuits/destination Algérie).
Dix émigrants clandestins interceptés près des côtes d'Annaba
L’artiste algérien Adel Fares prendra part à la 4ème édition du festival
international de l’art du clown d’El
Mhamdia (Tunisie), prévu du 12 au 16
mars prochains avec la participation
d’artistes de plusieurs pays, indiquent
les organisateurs. Riche d’une carrière
de plus de 20 ans dans l’art du clown,
des marionnettes, et d’illusionnisme,
Adel Fares surnommé “Sam”, a déjà
participé à des manifestations similaires aussi bien en Algérie qu’à l’étranger notamment en Tunisie, en France,
et en Roumanie. Outre “Sam”, la manifestation verra également la participation d’artistes venus de Tunisie, et
d’Europe à l’instar de “Rosa” d’Espagne
et “Gianni” d’Italie. Par ailleurs, cette
manifestation organisée depuis 2013
par l’association “Farha” en collaboration avec la direction régionale de la
culture de Ben Arous, verra des présentations théâtrales, et des animations
pour enfants.
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
L'Etat fixe un ultimatum
Festival international de
l’art du clown d’El
Mhamdia
Quotidien national d’information
Concessionnaires auto
Jijel
La nécessité de valoriser les produits du terroir a été soulignée, jeudi à
Jijel, par le wali, Larbi Merzoug, en
marge de la commémoration de la
journée du 28 janvier 1957, en souvenir
de l’appel historique du FLN pour une
grève générale des commerçants.
Au cours de son intervention lors d’une
cérémonie organisée à cette occasion
au musée Kotama, le chef de l’exécutif
local a exhorté les artisans à valoriser
les produits artisanaux du terroir, soulignant la disponibilité des services
administratifs de la wilaya à apporter
leur soutien, et leur concours à toute
action allant dans ce sens.
La valorisation des produits du terroir
“requiert une bonne qualification des
acteurs concernés et une connaissance
suffisante des spécificités du milieu
rural, des produits, des dispositifs réglementaires (normes d’hygiène et de
qualité, accès aux subventionsà), une
compétence en matière de gestion, et
de marketing, mais aussi, et surtout
une forte sensibilité au patrimoine naturel et culturel, ainsi qu’à l’activité touristique locale”, selon les responsables
de la chambre de l’artisanat et des
métiers (CAM). Cette manifestation a
été notamment marquée par des expositions auxquelles ont pris part les
adhérents de la CAM, mettant en relief
le riche éventail des activités pratiquées. Pâtisseries faites maison, broderie, couture traditionnelle, et moderne, sérigraphie sur verre, travail du
cuir, entre autres, ont constitué l’essentiel de cette exposition montée par une
quarantaine d’artisans. Selon le directeur de la CAM, Abdelhak Kerdid, certains artisans ont pu bénéficier de
locaux pour y exercer leur activité, à
l’image du jeune Mouadji, qui s’est
lancé dans la gravure sur verre, un créneau jusque-là peu exploité mais
‘‘rémunérateur’’. Une pâtissière de la
localité d’El Ancer (sud-est de Jijel), travaillant encore à demeure, espère
bénéficier un local dans le cadre du
programme des 100 locaux par commune initié par le président de la
République. La cérémonie a également
été mise à profit pour évoquer la date
historique du 28 janvier 1957 qui avait
vu le FLN lancer à l’intention des commerçants algériens un mot d’ordre de
grève générale de huit jours.Les autorités de la wilaya devaient, ensuite, visiter le futur siège de la direction de
wilaya du Commerce, situé à l’entréeest de la ville de Jijel.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Le pourquoi d'une mésaventure
e difficile contexte économique que vit l'Algérie
continue à aggraver les incidences sur la société, qui mène
des situations insoutenables,
particulièrement les jeunes chômeurs, qui ont mal à subir des
formes inimaginables de marginalisation induisant à des
scènes dramatiques de criminalité. Pour cause, la plupart de
ces
jeunes
se
lancent,
contraints et /ou volontiers dans
des aventures de migration,
parfois en dimension de tous
les dangers de la mer, et de la
clandestinité. Ainsi, et en dépit
des mesures relatives à la lutte
contre ce fait, on vient de savoir
qu'un groupe de 10 émigrants
L
clandestins a été intercepté tôt,
jeudi dernier, portant à 56 le
nombre de "harragas" arrêtés
entre mercredi et jeudi au large
d'Annaba. Ce qui a prêté le
groupement territorial des
Garde-côtes à estimer à sa
juste valeur le degré de recrudescence de ce qu'on a l'habitude d' appeler , le phénomène
d'immigration
clandestine,
comme pour arrêter des
bandes de malfaiteurs. Tandis
que l'analyse de faits précédents a révélé l'existence,
parmi ces émigrants, des chefs
de familles, et de personnes
adultes, qui auraient peiné à
décrocher un emploi, ou pire,
ceux qui l'ont perdu, pour une
raison, ou pour une autre. Par
la suite,
les dix individus
récemment arrêtés au large
d'Annaba, parmi lesquels une
personne mineure, ont été
interceptés, alors qu'ils tentaient de rejoindre la rive nord
de la Méditerranée à bord
d'une embarcation de fortune,
a-t-on précisé. Cette rive ne
cesse de devenir le refuge
d'émigrants algériens, et des
autres pays maghrébins et africains, qui partagent le souci
commun de chercher à travailler, ou dans les meilleurs
cas d'obtenir des documents
leur permettant une résidence
sans tracas de la police, et des
restrictions administratives pou-
7
vant pousser ces émigrants
désespérés à des réactions
imprévisibles. Ainsi, la majorité
de ces gens infortunés, et trop
malchanceux, pour ne pas pouvoir vivre dans leur pays, à l'aise, ou avec le minimum de
moyens de vie, se livrent souvent à des sorts regrettables
dans les pays d'accueil, comme
c'était le cas en Italie, ces derniers temps. Mais, le chemin
vers l'inconnu reste praticable
par cette catégorie sociale défavorisée, même s'ils sont interceptés au large de la mer, à
l'instar de ces émigrés, âgés
entre 17 et 30 ans, arrêtés à
Annaba, dont l'embarcation
avait pris la mer vers une heure
du matin depuis la plage de
Sidi-Salem, et qui a été arraisonnée vers 4 heures à
quelque 10 miles de Ras El
Hamra. Un autre sort déplaisant, les 10 candidats à l'émigration clandestine, tous originaires d'Annaba et de sa
région, ont été présentés
devant le procureur de la
République près le tribunal
d'Annaba après la visite médicale d'usage. Mais, est-ce que
ça va réduire le nombre de ces
émigrants, sans qualificatif ni
emploi ? Sachant qu'au total,
ce sont 68 "harragas", qui ont
été arrêtés au littoral d'Annaba,
depuis le début de cette année,
selon les garde-côtes.
H.M.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Quotidien national d’information
Le village Ikenache
menacé
par un glissement
de terrain
Les APC sommées
de revoir à la baisse
leurs projets
Deux accidents
mortels à Tadmait
et Boghni
Deux accidents mortels ont
été enregistrés Lundi dernier, à Tizi
Ouzou, apprend-on de la protection
civile. Le premier accident a été
enregistré sur la RN12 à hauteur
de la commune de Tadmait, à 18
kms à l’ouest de wilaya de TiziOuzou, Une vielle femme a été
mortellement fauchée par un chauffard. Le corps de la victime, âgée
de 62 ans et répondant aux initiales de M. M., a été transféré à la
morgue du CHU Nedir- Mohamed
de la ville de Tizi-Ouzou.
le second accident survenu sur le
CW 128 reliant la localité de
Boghni à la ville de Tizi-Ouzou à
hauteur du lieu dit « Taleqamt » a
causé la mort d’un jeune conducteur. L’accident a consisté en un
dérapage d’un véhicule de marque
Hyundai suivi d’une chute dans
une rivière. La victime, âgée de 23
ans et répondant aux initiales de A.
A. est morte sur le coup. Une
enquête a été ouverte pour déterminer les causes, et circonstances
exactes de ce drame.R.D
R.D.
Désormais, le
développement
local doit
fonctionner en
mode rigueur et
rationalisation des
dépenses
budgétaires.
Une marche a été organisée
hier, à Tizi Ouzou pour exiger le
départ de du président du club
phare de région la Jeunesse
Sportive de Kabylie (JSK), Mohand
Chérif Hannachi. Des centaines de
personnes ont pris part à cette
marche qui s’est ébranlée vers
heures à partir du campus
Hasnaoua de l’université vers le
siège de la wilaya, les supporters
du club, étaient scandés des slogans hostiles à Hannachi qu’ils
tiennent pour responsable du
marasme que vit le club kabyle ces
dernières années. Plusieurs
anciens joueurs parmi lesquels
figuraient, Iboud, Sadmi,
Abdeslam, Amara et Djamel
Menad, étaient à la tête de la marche, qui sont également des initiateurs du “Comité de sauvegarde de
la JSK”, qui organise, pour rappel,
sa troisième marche.
R.D.
16h30 au lieu de 18h00 et
l’entrée des spectateurs sera
gratuite, a précisé la même
source. Il s’agira du premier
test d’application des protégés de l’entraîneur suisse,
Pierre-André Schürmann,
depuis leur participation réussie en Coupe d’Afrique des
nations des moins de 23 ans
au Sénégal. Les Verts s’y
étaient illustrés en décro-
nelles s’élève à 1 937 590
517,77 DA. Dans son intervention devant les élus, «La
dotation budgétaire de cette
année est réduite de 40% par
rapport à celle des années
précédentes», a indiqué le
wali, M. Brahim Merad.
Ainsi, il recommandera d’établir une carte des besoins et
des dépenses au niveau des
communes et par secteur, en
ciblant les exigences vitales
des citoyens. Il faut déterminer les objectifs selon le plan
d’aménagement du territoire,
réorienter la stratégie de
développement en fonction
des disponibilités financières,
alléger la nomenclature des
opérations à réaliser dans les
cadres des PCD, mobiliser
toutes les ressources dont
disposent la wilaya.
Le gel de nombreux projets
structurants et le retard sur
les délais de réalisation qui a
affecté d’autres programmes
lancés sont des sujets qui alimentent le débat des élus de
l’APW. Une situation déplorée
par le P/APW, M Klalèche
nouvellement installé, et de
citer quelques exemples et
non des moindres : le nouveau CHU, les EPH, la clinique du rein, le complexe
mère enfant, le barrage SidiKhelifa, la voie express Aïn El
Hammam Draâ El Mizan».
Faute d’investissements, le
chômage ne cesse de monter. «La livraison de plusieurs
projets (stade de Tizi-Ouzou,
barrage Souk N’Tléta, centre
anti-cancer de Draâ-BenKhedda…) annoncée, à plusieurs reprises comme imminente s’est avérée comme de
fausses annonces», dénoncera un élu, Begriche du FFS.
Le DJS confirme que le nouveau stade de 50 000 places
sera livré fin décembre 2016.
Celui de la pêche avance :
«Nos ports ne seront plus
gérés par Bejaïa. Un divisionnaire sera installé incessamment !».
R.D.
chant la deuxième place,
synonyme de qualification
aux prochains Jeux olympiques (JO) 2016 à Rio de
Janeiro. L’équipe nationale
olympique a entamé sa préparation pour les JO la
semaine passée avec un premier regroupement de quatre
jours au niveau du Centre
technique national de Sidi
Moussa (Alger).
CHAN-2016 : Le programme des quarts de
finale
Aujourd’hui :
Rwanda- RD Congo
Cameroun- Côte d’Ivoire
Dimanche 31 janvier
2016
Tunisie- Mali
Zambie - Guinée.
T
du thorax, et l’abdomen.
Deux procédures judiciaires
ont été instruites à son
encontre, la première pour
tentative d’homicide volontaire avec préméditation, et la
seconde pour détention de
stupéfiants à des fins de commercialisation.
Présenté au Parquet de
Tigzirt, dimanche dernier, il a
8
été mis en détention préventive. Par ailleurs, et suite à un
renseignement recueilli sur le
terrain, faisant état d’un trafic
de stupéfiants dans la région
de Aïn El-Hammam, les forces de police de la brigade de
recherches, et Investigation,
relevant du SW.PJ- Sûreté de
Wilaya de Tizi-Ouzou, ont
entrepris des investigations
qui ont permis d’identifier le
dealer, âgé de 40 ans, originaire de Aïn El-Hammam, et
l’arrêter à bord d’un véhicule
en possession d’une quantité
de 205, 3 grammes de kif
traité. Une procédure judiciaire a été instruite à son
encontre pour détention de
stupéfiants à des fins de commercialisation. Présenté au
Parquet de Aïn El-Hammam,
jeudi, il a été mis en détention
préventive. Dans le même
cadre, les forces de police de
la 3ème sûreté urbaine ont
procédé à l’arrestation d’un
individu, âgé de 25 ans, en
possession d’une quantité de
près de 09 grammes de kif
traité. Présenté au parquet de
Tizi-Ouzou, pour détention de
stupéfiants à des fins de commercialisation, il a été mis en
détention préventive.
R.D.
Création d’un registre des personnes
interdites de stades
e gouvernement argentin
a annoncé jeudi la création d’un registre national pour
les personnes interdites de
stade, afin de tenter d’endiguer la violence endémique
dans le football argentin, quelques heures après un appel
du président Mauricio Macri.
Le gouvernement exige également de la Fédération argentine de football (AFA) « la
mise en place d’un programme de formation des
joueurs, des entraîneurs et
des arbitres de tous niveaux,
aux valeurs du fair-play et du
L
respect ». « L’objectif principal et immédiat, est de mettre
fin aux agression dans le football et au problèmes de hooliganisme », a insisté le gouvernement dans son texte.
Cette décision gouvernementale tombe quelques heures
après un appel du président
argentin Mauricio Macri,
ancien président du club de
Boca Juniors, pour endiguer la
violence dans le football. Le
président a ainsi critiqué des
incidents « honteux » entre
joueurs des clubs rivaux de
Buenos Aires, River Plate et
Le Paris SG
rejoint Lille en
finale
Le Paris SG, double tenant du
titre, s’est qualifié pour la finale
de la Coupe de la Ligue, après
avoir battu Toulouse (2-0), mercredi en demi-finale.
L’ailier argentin Angel Di Maria,
placé en meneur de jeu pour
l’occasion, n’a pas forcément
illuminé le jeu parisien à chaque prise de balle comme face
à Angers, mais son but, une
frappe en force dans la lucarne
adverse pour faire le break à 20, a encore prouvé qu’il était
capable de faire la différence
sur une seule action.
La veille, Lille avait surclassé
Bordeaux sur sa pelouse du
stade Pierre-Mauroy, en s’imposant 5 buts à 1.
Les deux équipes s’affronteront
au Stade de France le 23 avril.
de Boca Juniors, lors d’une
rencontre amicale à Mar del
Plata samedi dernier, terminée
avec cinq exclusions.
Le football argentin est englué
depuis de longues années
dans la violence entre ses
supporteurs ultras. Le principal
défi du nouveau président de
la fédération argentine, dont
l’élection est programmée le
29 juin, sera de s’attaquer à la
violence. Les règlements de
compte entre supporteurs,
parfois de la même équipe,
font une dizaine de morts par
an. En mai 2015, des incidents
avaient émaillés le 8e de finale
retour de la Copa Libertadores
entre Boca Juniors et River
Plate. Quatre joueurs de River
Plate avaient été aspergés de
produits chimiques toxiques
dans le tunnel gonflable censé
protéger les joueurs de jets de
projectiles, conduisant à la
suspension de la rencontre.
L’ONG Sauvons le football a
dénombré six morts en
Argentine dans des violences
entre supporteurs ultra en
Argentine en 2015. En 2014,
ce chiffre s’élevait à 16 morts
en 2014 et à 12 en 2013.
Coupe de la Ligue anglaise
Coupe de la Ligue:
City rejoint Liverpool en finale
anchester City a éliminé Everton mercredi
en demi-finale retour (1-2, 31) et rejoint ainsi Liverpool,
qui s’était qualifié mardi
contre Stoke, le 28 février à
Wembley lors de la finale.
Après les tirs au but la veille
pour valider la qualification
de Liverpool, l’autre favori
des
demi-finales,
Manchester City, a aussi eu
quelques sueurs froides.
Battus à l’aller il y a trois
semaines (2-1), les Citizens,
qui peuvent se féliciter de
l’entrée détonnante de De
Bruyne avec un but et une
passe, ont d’abord été logiquement menés puisque
Delofeu a fait trembler en
début de matches une
défense toujours pas très
rassurante.
Un oubli de la paire argentine
Demichelis-Otamendi dans
l’axe a en effet permis à
Barkley d’ouvrir le score (18).
City, sacré en 2014, a rapide-
M
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
BOXE
Argentine
Trois dealers arrêtés
à Ouagenoun et Tizi Ouzou
rois dealers ont été arrêtés respectivement à
Ouagenoun, Ain El Hammam
et Tizi Ouzou, et 249,3 grammes de kif traités saisies,
selon
un
communiqué
adressé hier par la cellule de
la sûreté de wilaya.
En effet, dans le cadre de
la lutte contre la criminalité
sous toute ses formes, les
forces de police de la sûreté
de Daïra de Ouaguenuon, ont
procédé à l’arrestation d’un
dangereux individu, auteur
d’une tentative d’homicide,
une quantité de stupéfiants
de près de 35 grammes, destinée à la commercialisation,
a été retrouvé sur lui.
Selon les précisons fournies par la même source, ce
dernier, et suite à un différend verbal avec un autre
individu, lui a asséné deux
coups de couteau au niveau
Quotidien national d’information
Algérie-Palestine délocalisé
au stade du 5-Juillet
L
L
Une marche à Tizi
Ouzou pour exiger
le départ
Sports
a rencontre amicale
qui opposera la sélection olympique algérienne à son homologue
palestinienne le 17 février
prochain, prévue initialement
au stade Mustapha-Tchaker
de Blida, a été délocalisée au
5-Juillet (Alger), a appris
l’APS auprès de la
Fédération algérienne de
football. La partie débutera à
Par Roza Drik
es élus de l’APW de
Tizi-Ouzou
qui
s’étaient réunis en
session ordinaire, mardi dernier, pour débattre du budget
primitif de l’année en cours,
et points liées à la réalisation
des projets structurants de la
wilaya ont été mis face à la
réalité amère voir les quotesparts en PCD octroyées aux
communes, revues en baisse,
les arbitrages dans l’inscription de nouveaux projets, et la
réévaluation des opérations
en cours de réalisation.
Même, le montant affecté à la
section équipement, et investissement du budget primitif
pour l’année 2016 est de l’ordre de 264 475 617,82 DA,
une somme équivalente au
taux de 24%. Le projet du
budget établi, selon la formule
consacrée, sur la base d’une
balance équilibrée de recettes et de dépenses prévision-
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Amical
Tizi-Ouzou
Collectivités locales de TIZI :
Iflissen :
Un important glissement de
terrain survenu mercredi au village
d’Iknache dans la commune
d’Iflissen à 37 kms au Nord de la
wilaya de Tizi Ouzou. Plusieurs
habitations sont menacées par ce
glissement.Le chemin de wilaya n°
252, lui aussi, est partiellement
coupé à la circulation, avons-appris
de sources locales. Le problème
ne date pas d’hier mais remonte à
plusieurs années et les habitants
se sentent livrés à eux même et un
cri de détresse est lancé pour la
énième fois pour attirer l’attention
des autorités locales, afin d’intervenir en urgence pour trouver une
solution à ce problème.
R.D.
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
ment pu réagir grâce à une
frappe
déviée
de
Fernandinho qui a surpris
Robles (24) mais la domination des locaux a ensuite mis
du temps à être payante. A la
pause, la finale étaient même
virtuellement, comme en
1984, un derby de Liverpool
entre les Reds et les Toffees.
Les joueurs de Manuel
Pellegrini ont en effet touchés deux fois les montants
par Agüero (37) et Silva (54)
avant que la chance ne leur
sourisse enfin.
Pas vraiment dangereux
dans l’axe, Sterling a en effet
centré en retrait pour de
Bruyne (70), entré en jeu
quatre minutes auparavant.
Le 5e but du meilleur réalisateur de l’épreuve n’aurait toutefois jamais dû être validé
puisque la balle était sortie
du terrain avant d’arriver
jusqu’au Belge, moins heureux en fin de match et sorti
blessé (90).
17
Le 3e but d’Agüero, d’une
jolie tête plongeante dans
l’axe (76) est lui parfaitement
valide.
Au
passage,
l’Argentin frappe même pour
la 6e fois lors des cinq derniers matches.
En face, Lukaku, qui avait
marqué à l’aller son 12e but
en 12 matches mais plus rien
depuis, n’a pas eu la même
vista.
Les Mancuniens, dauphin de
Premier League et qualifiés
en 8e de finale de la Ligue
des champions, enchaînent
donc un 5e match sans
défaite depuis leur surprenante défaite à l’aller et ils
peuvent toujours rêver de
quadruplé cette saison.
A l’inverse, Everton, concède
un 4e match sans victoire et
même une 2e défaite consécutive. Il va maintenant falloir
que le 12e de l’élite rebondisse mentalement car, avec
29 points, son maintien n’est
pas encore acquis.
L’arbitre
international Sidi
Yakoub Kheira
honorée
L’arbitre international de boxe, Sidi
Yakoub Kheira a été honorée jeudi à
Tissemsilt, par les autorités de la
wilaya, en guise de reconnaissance à
son parcours comme première femme
algérienne de ce rang.
Le wali de Tissemsilt, Abdelhamid El
Ghazi a salué, lors de cette cérémonie, la grande volonté de cette dame
résidant à Lazharia (Tissemsilt) pour
atteindre le niveau mondial en arbitrage du noble art, qualifiant cette
expérience de « locomotive » pour
développer la boxe féminine dans la
wilaya.
Pour sa part, Mme Yakoubi a considéré cet hommage comme un soutien
l’incitant à aller de l’avant pour mieux
poursuivre sa carrière d’arbitrage dans
des manifestations internationales.
Cet hommage intervient après que
Mme Sidi Yakoub Kheira fut décernée,
parmi vingt personnalités arabes, le
prix de “la créativité sportive” par
cheikh Mohamed Ben Rached Al
Maktoum, lors d’une cérémonie organisée le 14 janvier en cours à Dubai
(Emirats arabes unies).
Elle détient un riche palmarès en arbitrage international pour avoir dirigé
des combats aux Jeux olympiques de
Londres en 2012 et la finale du championnat du monde de boxe professionnelle en 2014. Elle est également la
première femme au monde ayant officié en championnat du monde seniors
messieurs à Almaty (Kazakhstan) en
2013 et à Doha (Qatar) en 2015, en
plus de la finale du championnat du
monde à Tachkent en 2015.
L’arbitre Sidi Yakoub a souligné que la
Fédération internationale de boxe l’a
choisie comme meilleur arbitre international (dames et messieurs) de l’année
2015 et l’avait décorée en 2012 du
grade de cinq étoiles.
Elle a également contribué avec son
conjoint, fondateur du club de boxe
« Cherif Hamia » de la commune de
Lazharia, à la formation de jeunes
boxeurs (filles et garçons).
1ER CHAMPIONNAT DE
WATER POLO INTER-LIGUES
U-19
La ligue de Sétif
remporte le
tournoi
La ligue de Sétif a remporté le premier championnat d’Algérie Interligues de Water polo, disputé à la nouvelle piscine d’El Bez de Sétif, en battant en finale, son homologue de Mila
(10-4), a-t-on appris jeudi auprès de la
Fédération algérienne de natation
(FAN).
Ce premier championnat national de
water polo auquel ont pris part sept
sélections de ligues, s’inscrit dans le
cadre de la préparation de l’équipe
nationale algérienne en prévision du
championnat arabe de la discipline,
prévu à Sétif en mai 2016.
D’autre part, fédération algérienne de
natation (FAN) a décidé d’envoyer
quatre arbitres de la discipline, pour un
stage de formation de cinq jours à
Casablanca au Maroc, encadré par un
expert de la fédération internationale
de natation, (FINA) en prévision du
prochain championnat arabe.
Les quatre arbitres algériens sont
Mokhtar
Dahoumane,
Moussa
Bendjaber, Youcef Zaaboub et Kamel
Benabderrahmane.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
LIGUE 2 MOBILIS (18E J)
CABBA 0 - O.Médéa 1
Le CA Bordj Bou Arréridj a été battu à domicile par l'Olympique Médéa sur le score de (01), (mi-temps:0-1) en match avancé de la 18e
journée du Championnat de Ligue 2 Mobilis de
football, disputé jeudi à Bordj Bou Arréridj.
L'unique but du match a été inscrit par
Hamdache (30') pour l'OM.
Après cette rencontre, l'OM (34 pts) consolide
sa place de leader et porte son avance à quatre
points sur son poursuivant direct, le CA Batna
qui se disputait hier au moment où on mettait
sous presse à domicile devant le CRB AinFekroun.
Le CABBA (24 pts) reste scotché à la 7e place
en attendant le déroulement des autres rencontres.
Les autres matches de cette journée se jouaient
justement hier au moment où on mettait sous
presse.
Jeudi (match avancé)
CABB. Arréridj - O.Médéa 0-1
Hier
A Sidi Bel-Abbès : USM Bel-Abbès - JSM
Skikda
A Oum El Bouaghi : US Chaouia - USMM
Hadjout
A Saïda : MC Saïda - OM Arzew
Au Khroub : AS Khroub - MC El Eulma
A Chlef : ASO Chlef - Amel Boussaâda
A Béjaïa : JSM Béjaïa - Paradou AC
A Batna : CA Batna - CRB Aïn Fekroun
1). O. Médéa
2). CA Batna
3). USM Bel-Abbès
4). JSM Béjaïa
5). ASO Chlef
6). Paradou AC
7).CABB Arréridj
8). JSM Skikda
--). AS Khroub
--). MC El Eulma
11). US Chaouia
12). A Boussaâda
--). MC Saïda
14). OM Arzew
--). CRB Aïn Fekroun
16). USMM Hadjout
Pts
34
30
29
27
26
25
24
22
22
22
21
20
20
17
17
11
CHAMPIONNAT DU QATAR
Halliche a rejoué
en match officiel
L'international algérien Rafik Halliche a disputé son premier match officiel avec son club
Qatar SC depuis mai 2015 contre Al Arabi (1-1)
jeudi soir dans le cadre de la 16e journée du
championnat du Qatar de première division
(QSL) de football.
Le défenseur algérien qui revient d'une grave
blessure au genou contractée en mai 2015, a
été aligné par son entraîneur brésilien Sebastiao
Lazaroni dans le onze de départ contre l'équipe
d'Al Arabi, dirigée par l'Italien Zola. Il a joué
toute la partie.
C'est le troisième match de l'ancien joueur du
NA HusseinDey après les deux rencontres amicales disputées la semaine dernière en prévision de la reprise du championnat .
Le coach brésilien a estimé mercredi que le
défenseur algérien Halliche, est apte à jouer,
mais aucun accord n'a été encore conclu avec
lui pour réintégrer officiellement l'effectif du club.
Menés au score sur un but de Achkane (47'), les
coéquipiers de Halliche ont égalisé à la 78e
minute par Moussa Al Alague.
Avec ce nul, Qatar SC reste scotché à la 13e
avant-dernière place au classement avec 10
points à 7 longueurs du 12e Al Khriytiyat.
L'arrière central algérien s'était blessé au genou
en mai 2015, ce qui a nécessité son passage
sur le billard.
Sa blessure lui avait coûté sa place dans la liste
des joueurs du Qatar SC. Il a été remplacé par
le Marocain Smail Belmaalam. Mais avec son
retour, l'entraîneur brésilien a finalement décidé
de le réinscrire dans son effectif.
Halliche s'était engagé avec le club qatari en
juillet 2014 pour un contrat de deux ans dans un
transfert libre en provenance de l'Académica
Coimbra (Div 1, Portugal).
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
Ain-Temouchent :
Derby au 5-Juillet
et choc à Bologhine
Sept projets
d’investissement approuvés
La 18e journée du
championnat d'Algérie de
football de Ligue 1 Mobilis qui
a débuté hier au moment où on
mettait sous presse avec deux
matches au programme, se
poursuivra aujourd'hui avec la
suite de ce programme où on
retrouve, entre autres, le derby
algérois entre le CRB et le
NAHD au stade 5-Juillet et un
choc entre l'USM Alger et la
JSK à Bologhine.
Dans le cadre de la réalisation des investissements liés au développement socio-économique, industriel et
touristique, la commission de wilaya en charge de l’étude et suivi de la réalisation des projets d’investissements
s’est réunie, la fin de semaine, pour étudier, et approuver sept (07) nouveaux projets de grande importance devant
être implantés dans les zones d’activités industrielles à travers la wilaya.
es deux matches avancés de
cette journée se déroulaient
donc hier au moment où on
mettait sous presse et opposaient
d'une part l' ASM Oran à l'USM El
Harrach et le CS Constantine à l'ES
Sétif . Aujourd'hui donc les férus du
football seront partagés entre plusieurs rencontres et en particulier
avec les deux " affiches " qui se
déroulent à Alger. Ainsi et à
Bologhine, le leader, l'USM Alger sera
appelé à recevoir une équipe de la
JSK, décidée à revenir d'Alger avec
un bon résultat. Ce qui, en dehors du
fait que c'est un choc qualifié par certains de " classico ", est un match à ne
pas perdre pour les deux formations.
Pour l'USMA, afin de démontrer, une
fois de plus, qu'elle est le leader
incontesté et surtout pour arracher sa
première victoire dans cette phase
retour décisive après deux nuls
consécutifs. Quant à la JS Kabylie, il
s'agit d'arracher une victoire pour
récupérer les deux points perdus
contre le MO Béjaïa la semaine passée. Le match risque donc de se jouer
sur un détail comme c'est le cas dans
la majorité des chocs comme celui-ci.
D'aillerus, ce serait la même probabilité pour le derby algérois entre le CR
Bélouizdad et le NA Hussein Dey qui
est fixé au stade 5-Juillet. Ce derby
est donc ouvert à tous les pronostics.
Pour le NAHD, ce match constituerait
une sorte de revanche à prendre sur
le CRB dans la mesure où les rouge
et Blanc avaient gagné le match aller
disputé au stade Mustapha-Tchaker
de Blida sur le score de (3-0). Des
autres matches à suivre, il serait très
intéressant de suivre le choc entre les
deux équipes vraiment menacées par
la relégation et il s'agit du match du
RCR face au RC Arbaâ. C'est donc un
véritable duel " à six points " entre
deux équipes qui luttent pour leur
maintien.
Le RCR sera dirigé sur le banc par le
nouvel
entraîneur
Mohamed
Henkouche qui a succédé lundi au
Français François Bracci, dont le
règne à la barre technique n'a duré
que l'espace de deux matches seulement. De son côté, le MOB, auteur
d'une belle remontée au classement,
accueillera le MCO (8e avec 22
points) où rien ne va plus après le
match nul concédé à la maison face
au CS Constantine (1-1). Le MCA,
autant gêner les supporters des deux formations,
dans la mesure où les tribunes du stade olympique
sont assez spacieuses
pour contenir les supporters des deux équipes et
les férus des derbies
devant se déplacer au
stade ", a-t-il rassuré.
Le stade du 5-Juillet,
fermé en septembre 2013,
a rouvert ses portes deux
ans après. Il a subi d'importants travaux de réhabilitation ayant notamment
touché ses tribunes supérieures complètement
refaites et dotées de nouveaux sièges. Ce n'est que depuis
trois semaines, que les travaux
d'usage précédant la pose de nouveaux sièges au niveau des gradins inférieurs ont commencé. La
direction du grand stade de la capitale, qui peut accueillir jusqu'à 60
000 spectateurs, a décidé de laisser cette enceinte ouverte parallèlement aux travaux de la pose des
nouveaux sièges. Le stade du 5Juillet est réservé uniquement pour
les derbies algérois.
CRB-NAHD :
UNE PARTIE
DES TRIBUNES
INFÉRIEURES
DU 5-JUILLET
FERMÉE
e virage nord ainsi qu'une partie du virage sud des tribunes
inférieures du stade du 5-Juillet
seront fermés lors du derby CR
Belouizdad-NA Hussein Dey,
samedi (16h00) dans le cadre de la
18e journée du championnat de
Ligue 1 algérienne de football, a
appris l'APS auprès du directeur du
stade. Cette fermeture est motivée
par les travaux d'usage entamés
au niveau de ces gradins pour la
pose des sièges, a précisé Hakim
Chelfi. " Cela ne devrait pas pour
L
16
l s’agit des unités de production d’acier, et d’aluminium, la fabrication des
boissons gazeuses, la céramique, l’emballage, la vente des
matériaux de construction, les
produits dérivés laitiers, ainsi
que celles de distribution des
carburants , au niveau des
zones d’activités économiques,
et industrielles situées dans les
communes d’Ain-Temouchent
(daira
et
wilaya
d’AinTemouchent), Hammam-BouHadjar (daira de HammamBou-Hadjar) et Tamazoura
(daira d’Ain-El-Arba),selon le
communiqué de la cellule de la
communication et de la presse
de la wilaya d’Ain-Temouchent
sans épargner la création des
centaines de nouveaux postes
directs et indirects .
Ce communiqué fait état
qu’une usine de production de
tôles , des fils de fer à béton, et
des accessoires ainsi qu’une
autre du genre seront réalisées
I
L
J
18
17
17
17
17
17
18
17
17
17
17
17
17
17
17
17.
Quotidien national d’information
18e journée de la Ligue 1 Mobilis
Par Ahmed Amine B.
Classement provisoire
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
complètement groggy après la sanction de quatre matches à huis clos
dont deux avec sursis et la perte de
son attaquant Merzougui, suspendu 4
ans pour dopage, effectuera un déplacement périlleux à Béchar pour croiser le fer avec la JSS (10e, 21 points),
réputée pour être intraitable dans son
antre du 20-Août. Les joueurs de l'entraîneur Meziane Ighil, très contestés
par leur public, auront tout de même
une belle carte à jouer d'autant que le
match va se jouer sans public. Enfin,
le DRB Tadjenanet (6e avec 26
points) défiera en déplacement l'USM
Blida (12e), 20 points) dans un match
a priori équilibré. Le DRBT qui voyage
bien depuis le début de la saison
compte piéger des Blidéens en proie
au doute.
A.A.B.
Programme complet
Hier : au moment où on mettait sous
presse
Bouakeul : ASM Oran- USM El
Harrach
Hamlaoui : CS Constantine- ES Sétif
Aujourd'hui
15h00
Brakni : USM Blida- DRB Tadjenanet
Opow Zoughari : RC Relizane- RC
Arbaâ
16h00 :
Unité Maghrébine : MO Béjaïa- MC
Oran
5-Juillet : CR Belouizdad- NA
Hussein Dey
Omar Hamadi : USM Alger- JS
Kabylie
18h00:
Béchar : JS Saoura- MC Alger (huis
clos)
Rappel du classement
1). USM Alger
2). CR Belouizdad
3). MO Béjaïa
--). MC Alger
--). USM El-Harrach
6). DRB Tadjenanet
7 ). ES Sétif
8). MC Oran
--). JS Kabylie
10). JS Saoura
--). NA Hussein-Dey
12). USM Blida
13). CS Constantine
14). RC Relizane
15). ASM Oran
16). RC Arbaâ
Pts
38
30
27
27
27
26
23
22
22
21
21
20
17
15
14
9
J
17
17
17
17
17
17
17
17
17
17
17
17
17
17
17
17
respectivement dans les zones
des commune de HammamBou-Hadjar, et Tamazoura dans
le cadre du partenariat AlgéroTurc par la société « ÖZMET
ALGERIA.Ces deux usines
,une fois réceptionnées, peu-
vent satisfaire la demande du
marché local et participe aux
besoins nationaux voire même
l’exportation de leurs produits
vers l’étranger. La commission
de wilaya en charge de l’étude
et du suivi des investissements
a donné également l’aval à la
réalisation de deux (O2) grands
hôtels au chef-lieu de wilaya.
Rappelons
que
Monsieur
HAMOU Ahmed Touhami, wali
d’Ain –Temouchent a donné de
strictes instructions aux mem-
bres de ladite commission de
faciliter toutes les procédures
liées à des différentes étapes
de la réalisation de tout projet
avec le respect des normes
liées à la protection de l’environnement, de la santé publique, et les dispositions des lois
de travail, et de sécurité sociale
des travailleurs de toute ,et ne
cesse d’encourager tout investisseur ayant l’intention de réaliser son projet pour s’impliquer
dans le développement socioéconomique de la wilaya en
présence des responsables
administratifs, élus, et ceux de
la société civile, et de la presse
locale. Le chef de l’exécutif de
la wilaya a concrétisé ceci sur
le terrain par l’assurance de
tout investisseur, promoteur ou
industriel aussi bien public que
privés, qui se montrent toujours
satisfaits de ces décisions tendant à réaliser leurs projets
respectifs.
B.A.
Les présumés auteurs du meurtre d’ un jeune
arrêtés à Aoubellil
es éléments de la brigade de la
Gendarmerie Nationale d’Aoubellil,
commune
d’Aoubellil,daira
d’AinKihal,dans la wilaya d’Ain-Temouchent
ont réussi à interpeller et arrêter deux
(O2) jeunes présumés auteur d’un meurtre commis sur la victime se dénommant
B.K ,âgé de 28 ans, demeurant à
Aoubellil.
Ces services de sécurité ont reçu,
dans la nuit du 21 janvier dernier, de
l’hôpital d’Ain-Temouchent une communication signalant l’admission d’un corps
sans vie portant plusieurs coups au
L
niveau de sa poitrine. Informés, ils se
sont rendus sur les lieux, où ils ont identifié la victime avant d’entreprendre des
investigations dans le cadre de cette
affaire criminelle, qui se sont soldée par
la mise hors d’état de nuire des présumés auteurs qui ont été soumis à la procédure d’usage avant d’être présentés,
le 25 janvier dernier par devant le tribunal d’Ain-Temouchent territorialement
compétent qui les a mis en détention
préventive pour homicide volontaire.
Rappelons que le taux de la criminalité
a connu une proportion alarmante
nonobstant les efforts consentis par les
servies de sécurité et la justice, notamment les actes d’attentats à la vie des
personnes se sont multipliés ces dernières années, et l’on enregistre une
dizaine, ou plus, aussi bien dans les
agglomérations urbaines que rurales.
L’ampleur de ce phénomène criminel
préoccupe toujours l’opinion publique
qui réitère toujours des châtiments
exemplaires, notamment l’exécution de
la peine capitale inhérente à la condamnation de la justice à tout individu criminel reconnu auteur du meurtre avec
intention coupable de commettre l’attentat à toute personne, et que l’exécution
est prévue par le coran et notre codé
pénal ,et plusieurs opinions laissent
entendre que l’exécution de cette peine
permet sans doute la régression graduelle des actes de meurtres .
De même, il est toujours recommandé l‘implication de la main d’œuvre
carcérale dans l’exécution des projets
socio-économiques de développement
comme le feront plusieurs pays développés dans ce monde.
B.A.
Education nationale
Grève partielle des enseignants à Skikda
et Biskra
es
enseignants
ont
observé une grève partielle
mercredi dans les établissements scolaires des wilayas de
Skikda, et de Biskra, à l’appel
de deux organisations syndicales, a-t-on constaté.
A Skikda, le coordinateur
local du Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de
l’éducation
(CNAPESTE),
Abdelaziz Hamrouche, estimant à 70 % le taux de suivi de
la grève (5 % % seulement
selon la direction de l’éducation), a motivé ce mouvement
par “la bureaucratie infamante”
des responsables locaux du
L
secteur, la “fermeture des portes de dialogue”, le “non versement des arriérés d’heures
supplémentaires”, et “l’incapacité de la direction de l’éducation à prendre en charge les
préoccupations du corps enseignant”.
De leur côté, les services de
la direction de l’éducation ont
démenti, dans un communiqué de presse, la fermeture
des portes du dialogue, et souligné que cette organisation
syndicale “ne s’est vu refuser
aucune demande d’audience,
avec ou sans ordre du jour”.
Les mêmes services ont
assuré que le versement des
arriérés “s’effectué de manière
normale” en ce qui concerne le
règlement des arriérés liés à la
promotion, aux heures supplémentaires, primes scolaires et
autres. Ils ont également indiqué que ce qui reste des arriérés sera versé “avant le 31
mars 2016”.
A Biskra, une grève d’une
journée a été également observée par les enseignants à l’appel du bureau de wilaya de
l’Union nationale des travailleurs de l’éducation, et de la
formation (UNTEF) pour réclamer la fixation d’une journée
précise du mois pour le virement des salaires et de la
9
prime de rentabilité et pour
hâter le traitement des dossiers liés à l’expérience professionnelle et aux logements de
fonction. Selon le bureau de
wilaya de l’UNTEF, la grève
dont le taux de suivi a été de
70 % (moins de 18 % affirme la
direction
de
l’éducation)
appelle également à “mettre
fin aux suspensions arbitraires
et aux traductions devant les
conseils de discipline”.
Dans un communiqué signé
du directeur de l’éducation, il a
été souligné que la période de
versement des rémunérations
s’étend du 10 au 15 de chaque
mois, comme convenu avec
les syndicats. Un délai, affirme
le document, “respecté dans la
limite du possible”, l’opération
étant liée à d’autres services
dont le trésor public et Algérie
Poste.
Il y est également fait état
du règlement de 79 dossiers
relatifs à l’expérience professionnelle, tandis que 72 autres
sont “en cours de régulation”.
S’agissant des dossiers de
logements de fonction, leur
étude, lancée par la direction
de l’éducation, a permis l’attribution, à ce jour, de 203 logements dans les communes de
Biskra, d’El Hadjeb, d’Ourlal,
de Doucen, et de Besbès.
Régions
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
Batna
Relizane :
Une fuite de gaz
provoque la panique
Amélioration du Cadre
de vie
Sensibiliser
la population de Relizane
Comme tout le monde le sait, les
conséquences d’un environnement malsain se répercutent en premier lieu sur la
santé, affectant les patients sujets victimes
de pathologies respiratoires telles que
l’asthme, emphysèmes etc… Son influence sur l’économie nationale peut engendrer des conséquences sur toute une politique sociale à savoir, souffrance des catégories les plus pauvres très vulnérables
vivant dans une précarité indescriptible,
incomparable, Ce SOS lancé ne peut
échapper aux institutions concernées : En
premier lieu la santé dont le rôle est de
veiller, contrôler, sensibiliser et surveiller
toute progression des maladies pouvant
causer des préjudices à des populations
déjà affectées par la précarité. Relizane
ville passagère doit jouir d’une attention,
et d’une considération très particulières de
la part des autorités concernées par toutes
les formes de gestion, en raison de sa
réputation , son importance et son implantation géographique, pour la préservation,
et l’entretien de ses espaces verts, de ses
sites touristiques, qui doivent être protégés
des méfaits du citoyen, car même les écologistes doivent s’impliquer, et contribuer
pleinement à la sauvegarde des sites, de
la nature , à la protection de l’atmosphère
déjà polluée , à la construction de tout ce
qui est sanitaire pouvant être utile et favorable à la préservation de l’environnement.
Une prise en charge, et une sensibilisation
de la jeunesse est plus que nécessaire, sa
responsabilité et son implication conscience morale et physique auront un effet très
positif sur la construction d’une ville saine,
et propre. A l’instar des autres wilayas et
communes du pays, Relizane a le privilège et la chance de ne pas être aussi exposée à une pollution émanant de cheminées
d’usines produisant des matières toxiques
ou autres gaz ayant des effets plus que
néfastes sur la santé. Autres faits importants et marquants, le constat du manque
d’urinoirs, et de toilettes dans une commune chef-lieu de wilaya, qui reçoit des millions de passager quotidiennement qui
malheureusement, déplorent la qualité de
l’accueil, et du service etc. Saturée par une
circulation piédestal, et routière, dépourvue de parkings etc…
Ainsi que d’autres constats négatifs
dénoncés à plusieurs reprises par les
journaux locaux et nationaux, mais qui
tardent parfois à être pris en charge et
trouver une solution. Ne dit-on pas que «
prévenir vaut mieux que guérir ».
A. L.
Industrie pharmaceutique
Intéressante exhibition
d’arts martiaux
par les Forces spéciales
Une importante fuite de gaz, accidentelle, a provoqué une grande panique
parmi la population de la de la nouvelle
ville Adda Benada dans la wilaya de
Relizane. L’incident a eu lieu ce mercredi
passé à 9h 45 quand, un engin appartenant à une entreprise effectuant des travaux d’aménagement au niveau de la ville
a touché accidentellement une canalisation de gaz naturel alimentant les maisons
et les résidences. En effet, le conducteur
de cet engin a endommagé par inadvertance le branchement principal du gaz à
l’entrée de la commune, ce qui a provoqué la fuite de gaz, qui était tellement
importante en raison de l’odeur de l’émanation du gaz qui a engendré la panique,
ainsi que la colère des habitants de
quelques immeubles situés non loin de
l’incident. Les services de la Protection
civile, et de la SDO de la wilaya de
Relizane se sont dépêchés sur les lieux,
pour régler cette situation et procéder à la
réparation de la canalisation. Notons
qu’aucune victime n’est à déplorer.
A.L.
Économie
Une exhibition
d’arts martiaux
effectuée, jeudi
après-midi sur
une place publique
du centre de
Batna, par les
éléments des
Forces spéciales
a suscité
l’enthousiasme de
centaines de
citoyens accourus
des quatre coins
de la ville, a-t-on
constaté.
rganisée en clôture
des journées d’information sur les
Forces spéciales et les unités de guerre électronique,
l’exhibition a donné lieu à
O
des figures, et à des combats simulés “à couper le
souffle”, pour reprendre l’expression d’un spectateur
résidant au quartier du
Stand. La maîtrise de soi, la
souplesse des soldats, et les
techniques de combat dont
ils ont fait montre ont été
ponctuées de concerts de
youyous, et arraché des
tonnerres
d’applaudissement de la part des nombreux Batnéens, jeunes, et
moins jeunes, présents à
l’exhibition. L’initiative d’un
disquaire dont le local fait
face à la place publique
théâtre des exploits des
Forces spéciales, qui a diffusé ‘‘Kassaman’’ à plein décibels, juste avant l’entrée en
lice des soldats, a conféré
une atmosphère spéciale à
cette exhibition, a-t-on
observé. Le spectacle a eu
lieu en présence du wali de
Batna, Mohamed Salamani,
accompagné des autorités
locales civiles et militaires, et
du commandant de l’école
d’application de l’arme blindée, le général Mohamed
Omar.
Ghardaia
Plus de 223 millions DA de
chiffres d’affaires dissimulés
au fisc en 2015
n chiffre d’affaires de plus de
223,5 millions de dinars représentant la valeur des transactions commerciales non facturées par les opérateurs
économiques exerçant sur le territoire
de la willaya de Ghardaïa, a été enregistré en 2015, a –t-on appris auprès
de la direction locale du commerce. Ce
montant a été décelé au terme de
7.070 interventions de contrôle effectuées par les agents des services de la
répression des fraudes et du contrôle
des pratiques commerciales auprès
des opérateurs économiques de la
wilaya, constatant en particulier le
défaut de facturation, et autres pratiques illicites visant à se soustraire à
l’imposition, et à la fiscalité, a-t-on précisé. A l’issue de ces interventions, 993
U
infractions ont été constatées, 846
dossiers de poursuites judiciaires dressés et 19 fermetures de locaux commerciaux exécutées, pour la plupart ne
répondant pas aux normes de pratique
commerciale, notamment le défaut de
registre de commerce, l’exercice de
l’activité commerciale sans local et le
défaut de facturation, et d’affichage, at-on expliqué. En matière de pratiques
commerciales, le contrôle effectué par
les agents de la direction du commerce a donné lieu également à la constatation de 334 infractions concernant la
qualité au terme de 5.197 interventions
de contrôle effectuées durant la même
période, selon la même source. Ces
interventions ont donné lieu à 334
poursuites judiciaires et à la fermeture
a cité de Dir El-Bahri
relevant de la commune
de Beni Mered à Blida est
envahie par les ordures. Le
ramassage des ordures
ménagères étant défaillant,
l’agglomération croule sous
des tonnes de déchets, lui
conférant des allures de
décharge à ciel ouvert. Pas
un seul endroit à Dir El-Bahri
n’échappe à l’amoncelle-
L
10
Le président de l’Union
nationale des opérateurs
de la pharmacie (UNOP),
Abdelwahid Kerrar, a
affirmé l’importance
d’encourager la production
locale de médicaments
pour en réduire la facture
d’importation.
es efforts importants
consentis par l’Etat
pour accompagner le
secteur pharmaceutique doivent
se poursuivre, afin d’encourager
l’investissement, et partant réduire
la facture des importations de
médicaments”, a souligné Dr
Kerrar, lors d’une journée d’études
sur la place accordée par les autorités publiques au secteur pharmaceutique dans le nouveau projet de
loi sur la santé.
Citant les obstacles, qui continuent
à entraver le développement de
l’investissement dans le secteur
pharmaceutique, le spécialiste a
mis en garde contre le risque de
voir “la facture d’importation de
médicaments s’alourdir davantage
à l’avenir”.
“L
supporter les odeurs nauséabondes. Dans la même
localité à la cité de 120 logements participatifs, des pans
entiers du quartier sont
devenus des dépotoirs à
ordures. En sillonnant les
artères de l’agglomération,
on est face à une situation
scandaleuse.Des montagnes
d’ordures
couvrent
des
espaces mitoyens des habitations, le ramassage régulier
de ces ordures par l’APC
étant défaillant. La municipalité déploie de temps à autre
les grands moyens pour venir
à bout de ces déchets, et des
engins de travaux publics
sont ainsi mis à contribution
pour
l’enlèvement
des
ordures. Cette insalubrité
n’est cependant pas l’apanage de la seule commune de
Beni Mered, la majorité des
communes de Blida vivent la
même situation.
Z.M.
Il a, dans ce sens, déploré “la lenteur accusée lors de l’enregistrement des médicaments avant l’autorisation de leur commercialisation” et “l’absence de coordination
pour faciliter l’exportation de ces
produits à l’étranger”.
Il a, par ailleurs, déploré “l’absence
d’une vision claire au sujet des
projets inscrits, qui risquent de
nuire au secteur au lieu de favoriser son développement, notam-
ment en raison de l’investissement
dans les mêmes types de médicaments et la non fixation de leurs
prix avant la production”.
En dépit de la disponibilité de plusieurs wilayas à faciliter l’accès
aux assiettes foncières destinées à
l’investissement dans le secteur
pharmaceutique, la lenteur des
mesures administratives continuent à constituer une contrainte
pour l’investisseur.
Economie de santé
Vers le retour au projet
de “contractualisation”
es experts ont plaidé jeudi à
Alger pour un retour à la
“contractualisation”, l’ancien système de prise en charge des frais
des soins, en raison de ses capacités à rationaliser les dépenses
publiques.
Animant une conférence sur la
thématique de “l’économie de
santé”, l’économiste, Larbi Lamri
a appelé à un retour à ce système
lancé au début des années 1990,
impliquant à la fois le ministère de
la Santé, celui de la Solidarité
nationale et la Sécurité sociale,
avant d’être abandonné quelques
années plus tard.
Le conférencier a explicité : “On a
raté l’occasion rêvée d’insuffler un
système de santé performant. Nul
n’aurait été exclu par ce système
qui offre plus d’équité, même le
secteur privé aurait été mieux
D
La cité de Dir El-Bahri croule sous
les ordures
ment d’ordures. Même les
arrêts de bus sont devenus
des dépotoirs. L’exemple le
plus marquant est celui de
la cité de 720 logements qui
est devenue, au fil des jours,
une véritable décharge. Les
déchets
ménagers
ont
même débordé de l’abribus
pour occuper tout l’espace à
côté, et ce, sur une distance
de plusieurs dizaines de
mètres. Les habitants de
cette cité sont contraints de
Encourager
la production locale
de cinq (5) locaux commerciaux, pour
manquement aux conditions d’hygiène,
et de la qualité des produits commercialisés ainsi que pour l’inexistence
d’étiquetage sur les produits exposés,
indique-t-on. Au total, plus de 82 quintaux de produits alimentaires dont la
date de validité a expiré et donc jugés
impropres à la consommation, d’une
valeur de plus de 643.000 DA, ont été
saisis, tandis que 147 prélèvements
d’échantillons aux fins d’analyse en
laboratoire ont été effectués sur différents produits de large consommation,
signalent les services du commerce de
la wilaya. Sachant que plus de 17.400
commerçants recensés par les mêmes
services exercent sur le territoire de la
wilaya de Ghardaia.
Blida
Par Z.M.
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
encadré par des conventionnements, au lieu de fonctionner
dans l’anarchie comme c’est le
cas actuellement», et de souligner l’intérêt de la “contractualisation” en particulier pour les
couches défavorisées.
Faisant remarquer que “le développement de la santé ne doit pas
se faire sur le dos des pauvres”,
M. Lamri a insisté pour une révision de la politique de gratuité de
la santé publique ayant profité,
des années durant, aux riches
plutôt qu’aux nécessiteux.
Expliquant la notion d’”économie
de santé”, il a indiqué qu’il ne
s’agit pas de “faire des économies”, et de “diminuer” les
dépenses de la santé, mais de
rechercher la “meilleure utilisation”
des ressources financières disponibles , et d’atteindre les “objectifs
du développement humain”.
Ceci, a-t-il poursuivi, d’autant plus
que le financement de la santé,
qui constitue une “préoccupation
majeure” pour tous les pays,
représente en Algérie 6 % du produit intérieur brut (PIB), et que la
santé est l’un des secteurs qui
“ne créent pas de richesses mais
des services sociaux utiles”, à
l’instar de ceux de l’éducation, de
la solidarité nationale.
Soulignant, par ailleurs, le lien
étroit existant entre la santé, et
l’économie, le conférencier a souligné que la croyance que la santé
“n’a pas de prix” ne peut plus être
de mise actuellement eu égard à
la croissance “soutenue” des
dépenses dans ce domaine.
Intervenant lors du débat, le Pr
Mansour Brouri, chef de service
de médecine interne au CHU de
Birtraria, a également défendu
l’idée d’un retour à la contractualisation qui, a-t-il argué, aurait permis “plus de transparence et
aurait situé les budgets de chaque
intervenant”.
Le Professeur a déploré le fait que
la sécurité sociale “ne communique pas le montant de ses
dépenses pour la santé de ses
assurés», et a relevé, par ailleurs,
la question de l’hospitalisation,
et des soins à domicile,
de retour récemment, lesquels
permettent des économies “très
conséquentes”, mais ne pouvant
être appliqués “partout,
et pour tous les cas”.
15
FCE
Plus de 2 milliards
DA aux projets
de jeunes
entrepreneurs
Plus de 2 milliards DA ont été alloués par le
Forum des chefs d’entreprises (FCE) au financement de projets de jeunes entrepreneurs, à la
faveur du fonds d’investissement pour les jeunes
promoteurs (Jil FCE), a indiqué, jeudi à Oran, le
président du FCE, Ali Haddad.
“Dans le souci de faire valoir la créativité et le
savoir-faire des jeunes algériens, nous avons créé
un fonds d’investissement pour les projets des
jeunes entrepreneurs et nous avons dépassé 2 milliards de dinars pour le financement de ces projets”,
a-t-il déclaré à la presse en marge de la première
édition du “Rendez-vous de l’entreprise”, organisée
sous le thème “Project finance” (projet de financement) en Algérie.
Il a de même affirmé : “La force de ce pays repose
sur les jeunes”, et de souligner qu’il est “primordial
de lever, un à un, les freins qui empêchent les
jeunes d’oser entreprendre, et de créer des passerelles entre l’université, et le monde de l’entreprise,
afin de faciliter l’intégration de futurs entrepreneurs”.
Pour M. Haddad, “la régression des prix de pétrole
est une grande opportunité pour avoir une meilleure
assise économique, compter sur soi-même, être plus
productif, et se tourner vers les jeunes et les encourager pour être plus créatifs”.
“Jusqu’à présent, l’Etat finançait tous ses projets par
le trésor public, mais actuellement l’Algérie est en
train de se développer. Nous devons encourager
l’investissement privé dans les grands projets, pour
préserver les fonds du trésor à d’autres projets
structurants”, a encore déclaré le président du FCE.
Lors de la rencontre, Ali Haddad à insisté sur l’impérative de diversifier les moyens de financement des
grands projets soulignant “qu’il est temps de limiter
le recours aux budgets de l’Etat pour financer des
projets». Il a également estimé, important, de développer le partenariat public-privé comme moyen
idoine de financement des grands projets en Algérie
et aussi d’aller vers d’autres moyens, comme le
“Project finance”, ou projet de financement. Pour sa
part, le représentant du ministère des Finances, et
conseiller du ministre des Finances, Belgacem Ait
Saadi a mis l’accent sur l’importance de la diversification des moyens de financement, soutenant que le
partenariat public-privé (PPP), et le projet de financement peuvent être perçus comme modes de
financement alternatifs au mode classique.
“Le partenariat public-privé comme mode de financement alternatif ne doit surtout pas être perçu
comme étant exclusivement dicté par une conjoncture particulière et donc forcément éphémère”, a-t-il
déclaré. Et d’ajouter “il s’agira en effet de contribuer
à acclimater, auprès de chefs d’entreprises et des
communautés bancaire et financière, les formules
les plus adaptées de financement de projets, tout en
oeuvrant à comptabiliser le savoir-faire, et les expériences en vue de tendre vers des formule graduellement plus sophistiquées”. Aussi, a –t-il dit : “Il
convient aujourd’hui de varier les modes de financement en s’orientant vers les modes les plus innovants afin d’assurer une meilleure allocation des
ressources disponibles”, expliquant que “ces formules de PPP, et Project finance doivent être
assises sur des projets concrets bien conçus bien
menés, et présentant de réelles opportunités économiques”. Plusieurs intervenants ont évoqué, lors de
cette rencontre, les projets de financement en
Algérie, précisant que ce mode de financement existe déjà en Algérie depuis une quinzaine d’années et
permet le financement de grands projets capitalistiques de plus de 80 millions d’euros.
Contrairement au financement classique, dans ce
mode de financement, les bailleurs de fonds ne
demandent pas, ou peu de garanties des actionnaires (sponsors du projet), mais s’impliquent, afin
d’être rémunérés sur la base de flux de trésorerie
(Cash flows) du projet. En Algérie, plusieurs projets
ont été réalisés, grâce à ce moyen de financement,
a-t-on assuré lors de cette rencontre.
Il s’agit, en effet, de stations de dessalement d’eau
de mer, de centrales électriques, de complexes photovoltaïques, d’autoroutes, de ports, d’aéroports, et
aussi de grands projets de télécommunication et de
cimenteries, entres autres.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Publicité
Quotidien national d’information
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE LA SANTE DE LA POPULATION
ET DE LA REFORME HOSPITALIERE
WILAYA DE TLEMCEN
ETABLISSEMENT HOSPITALIER SPECIALISE
HOPITAL MERE ET ENFANT
NIF : 40801600001303700010
WILAYA DE TLEMCEN
DAIRA DE NEDROMA
COMMUNE DE NEDROMA
AVIS D’APPEL D’OFFRE OUVERT
AVEC EXIGENCE DE CAPACITES MINIMALES
La commune de NEDROMA lance un avis d'appel d'offre ouvert avec exigence de capacités
minimales pour la réalisation du projet qui suit :
Conformément aux dispositions de l'article 49 du décret présidentiel n°10-236 de 07/10/2010 modifié
et complété portant réglementation des marchés publics.
Il est porté à la connaissance de l'ensemble des soumissionnaires ayant participé à l'avis d'appel d'offre
national ouvert n°02/2016 relatif à l'approvisionnement en denrées alimentaires paru dans les
journaux nationaux " ........... " et TRIBUNE en date du 17/12/2016 et 18/12/2016.
L'attribution est désignée dans le tableau suivant :
N°LOT
N.I.F
NOUAR ABDESLAM 196605420112540
Lot N° I :
Alimentation AIN TEMOUCHENT
générale
Lot N° II :
lait et
dérivés
CHOUREF
LAHOUARI ORAN
197831010208342
Lot N°III :
Fruit et
légume
SARL MOUZNA
SIDI BEL-ABBES
001022002351689
Lot N° VI :
Viande
rouge
MOKHTARI
BOUMEDIENNE
TLEMCEN
197713010405934
Lot N° VII :
Viande
blanche
et œuf
MOKHTARI
BOUMEDIENNE
TLEMCEN
197713010405934
Lot N°IX :
Poisson
blanc
HADJ
ABDERRAHMAN
DJILALI TLEMCEN
197146230019335
NOTE
TECHNIQUE
MONTANT
EN TTC
CAUSE DE
MONTANT
MAX EN L'ATTRIBUTION
PROVISOIR
TTC
60
2 279 920,50
DA
4 607 401, 50
DA
Moins Disant
75
1 376 137,50
DA
2 289 425,00
DA
Moins Disant
3 799 585,00
DA
6 781 470,00
DA
Moins Disant
60
75
75
100
12 420 000,00 16 825 000,00
DA
DA
1 535 000,00
DA
2 250 000,00
DA
3 476 000,00
DA
4 500 000,00
DA
REALISATION DU RESEAU D'AEP D'OULED DAOUED ET OUED TLETTA
-COMMUNE DE NEDROMA Les entreprises intéressées par le présent avis sont invitées à retirer le cahier des charges auprès du
bureau des marchés publics de la commune contre le paiement de 1.500.00DA .
Les offres doivent être accompagnées des pièces exigées par la réglementation en vigueur.
LE DOSSIER DE CANDIDATURE :
-Une déclaration de candidature
-Certificat de probité
-Statut de l'entreprise ou registre du commerce
-Certificat de qualification et classification professionnel (travaux hydraulique catégorie II et plus)
- Les bilans financiers et les références bancaires
-Etat des moyens humains et matériels
- Les références professionnelles
L'OFFRE TECHNIQUE :
-Déclaration à souscrire
-Le cahier des charges portant à la dernière page la mention manuscrite " lu et accepté "
-Planning des travaux.
L'OFFRE FINANCIERE
-La lettre de soumission
-Le bordereau des prix unitaires (BPU)
-Le détail quantitatif et estimatif (DQE)
Moins Disant
après application
de la marge
préférence 25%
Les dossiers des candidatures, les offres technique et financière doivent être mises dans trois
enveloppes séparées.
Les trois enveloppes doivent être mises sous triple enveloppe, celle de l'extérieur ne devra comporter
que la mention
Moins Disant
après application
de la marge
préférence 25%
Avis d'appel d'offre ouvert avec exigence de capacités minimales à ne pas ouvrir
" INTITULE DU PROJET CONCERNE "
La date limite de dépôt des offres est fixée à (15) jours fermes à compter de la première
parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou au BOMOP à 12H.
Moins Disant
Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d'ouverture des plis qui aura lieu le même
jour à 14H
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant un délai de quatre vingt-dix (90)
jours.
Tous soumissionnaires contestant le choix opéré par le service contractant peut introduire un recours
auprès de la commission des marchés publics de l'EHS MERE ET ENFANT de Tlemcen, dans un
délai de dix (10) jours à compter de la date de la première parution du présent avis.
LE DIRECTEUR
Tribune des Lecteurs - Ven 29 - Sam 30 janvier 2016
Les plis doivent être déposés au niveau du bureau des marchés publics.
Le président de l'APC
Tribune des Lecteurs - Ven 29 - Sam 30 janvier 2016
ANEP 31001069
WILAYA DE TLEMCEN
DAIRA DE REMCHI
COMMUNE D'EL-FEHOUL
N.I.F :098 413 059 056 710
AVIS D'APPEL D'OFFRE RESTREINT
N° : 01/2016
Avis d'attribution provisoire
Le président d'assemblée populaire communale d'el-fehoul lance un avis d'appel d'offre restreint
relatif à l'opération suivante
En application des dispositions de l'article 44, du décret présidentiel
N°10-236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des
marchés publics, La Direction de l'Urbanisme de l'Architecture et de la
Construction de la wilaya de Mostaganem informe l'ensemble des
soumissionnaires ayant participé à l'avis d'appel d'offre national restreint
N°21/2015 paru dans les quotidiens nationaux " ??????" du 02/03/2015
sous le N°31/003551 et Tribune des lecteurs du 05/03/2015 sous le
N°31/003551.
Que les projets ont été attribués provisoirement comme suit :
AEP 2ème tranche
Viabilisation
primaire
et secondaire
POS
HICHEM
Lot
L'entreprise
/N.I.F
Montant En
TTC
EHTP KOURD 13 102 150,00
BAKIR
DA
BENYAHIYA
196927010059526
Montant
corrigé en
Délais
T.T.C d'exécution
/
4MOIS
ACQUISITION D’UN CAMION A BENNE TASSEUSE
Les soumissionnaires intéressés par le présent avis peuvent se rapprocher du service technique de
l'APC pour retirer le cahier des charges contre payement de 1.500.00DA.
Les offres seront accompagnées des places suivantes :
-Soumission
-Déclaration à souscrire
-Déclaration de probité
-Agrément
-Registre de commerce
-Extrait de rôle
-Casier judiciaire (moins du 3 mois)
-Mise à jour CASNOS
-Mise à jour CNAS
-Immatriculation fiscale
-Cahier des charges signé et paraphé
-Reçu de retrait du cahier des charges
OBS
Offre répond
aux conditions
du cahier
des charges
Régions
Le jour et l'heure limite de dépôt des offres et le jour et l'heure d'ouverture des plis techniques et
financières correspondant au dernier jour de la date limite de remise des offres fixée a 15 jours de
la première parution du présent avis à 14 heures.
Les soumissionnaires sont invités pour assister à la réunion d'ouverture des plis qui aura lieu au
siège de l'APC date et heure citées ci-dessus.
Les soumissionnaires peuvent introduire leurs recours, auprès de la
commission des marchés de la wilaya de Mostaganem dans un délai de 10
jours à compter de la première parution du présent avis d'attribution
provisoire.
Les soumissionnaires resteront engagés par leur offres pendant 90 jours à compter de la date du
dépôt des offres.
LE PRESIDENT DE L'ASSEMBLEE
POPULAIRE COMMUNALE
Tribune des Lecteurs - Ven 29 - Sam 30 janvier 2016
ANEP 31001197
14
ANEP 31001162
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
Quotidien national d’information
Relizane
Pour la déviation
d’une route sur 6 km
de Sidi M’Hamed Benaouda
Le projet de
grande envergure
tendant à la
déviation d’un
tronçon de route
de la ville de Sidi
M’Hamed
Benaouda sur une
distance
approximative de 6
km et qui a coûté
plus de 70 milliards
de centimes, vient
de faire l’objet d’un
grand retard, eu
égard aux
nombreux
problèmes d’ordres
techniques
rencontrés.
L
a nature de l’obstacle
reste toutefois ignorée alors que le pro-
jet en question a été alloué à
un groupement d’intervenants. Les travaux consistent à contourner le centre
de la ville de Sidi M’Hamed
Benaouda pour aboutir
directement à l’objectif principal nécessitant à éviter
cette longue attente pour
quitter la ville en un laps de
temps.
Dans un autre contexte,
le pôle d’un lycée d’une
capacité de plus de 2.000
étudiants se trouve à l’origine de l’important mouvement ,qui ne fait que s’accroître de plus en plus.
Le seul remède était
selon les responsables
chargés du nouveau projet,
de réaliser une seconde
voie hors de la ville.
Cependant, les études faites
dans un premier temps ont
omis de prendre en considération certains obstacles, qui
ont fait leur apparition, dès
le lancement des travaux.
Une situation, qui devra
être réglée le plus rapidement possible, sachant que
les délais impartis pour la
finalisation du projet sont
déjà connus.
A.L.
Des eaux usées déversées sur
des terres agricoles à Belacel
ous avons appris de source proche de la commune de Belacel
Bouzegza que d’importantes quantités
des eaux usées sont déversées
actuellement sur plusieurs hectares de
terres agricoles, menaçant par voie de
conséquence les récoltes de cette
région.
Les eaux usées de toute la commune de Belacel Bouzegza ami sont
de temps à autre déversées dans la
nature et plus précisément dans les
quatre dayas (petits lacs ayant été formés pour la retenue des eaux pluviales), notamment celles se trouvant sur
la route d’Oued Benmefad. Les sta-
N
tions de relevage, pompage, et de
refoulement de ces eaux vers la station de Messaidia (celle-ci doit l’acheminer vers la grande station d’Oued
Djemaa), existent certes mais leur
fonctionnement laisse à désirer.
Nous constatons de temps à autres
un déversement anarchique des eaux
usées lorsque le flux de ces eaux indésirables dépasse la capacité de la station ou bien lorsqu’une panne technique ou une coupure d’électricité survient, a indiqué un cadre communal.
La pollution de ces terres risque de
gagner encore davantage plusieurs
terres cultivables s’il n’est pas mis fin à
cette situation, a-t-on relevé, sachant
qu’une situation similaire est vécue
dans la localité de Bendaoued et
notamment de Belacel se trouvant à
proximité de 29 logements.
Idem pour les habitants de la cité
des Olives et celle des 152 logements
situées à la sortie nord de Belacel. Cet
état de fait on ne peut plus déplorable
est imputé à l’ONA, qui n’a pas, selon
ce responsable communal, réagi à toutes les correspondances qui lui ont été
adressées par les services compétents
de la commune.
A.L.
Intéresser les jeunes au recyclage des déchets :
Chaque offre est insérée dans une enveloppe fermée et cachetée indiquant la référence er l'objet
de l'appel d'offre ainsi que la mention " technique " ou " financière " selon le cas les deux
enveloppes sont mises dans une autre enveloppe anonyme comportant la mention " à ne pas ouvrir
-appel d'offre restreint N° 01/2016 -objet de l'appel d'offre " les offres doivent être adressées à
l'adresse suivante
MONSIEUR LE PRESIDENT D'APC D'EL FEHOUL
Les soumissionnaires peuvent se rapprocher des services de la DUAC,
au plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de la publication de
l'attribution provisoire, pour prendre connaissance des résultats détaillés de
l'évaluation de leurs offres techniques et financières.
Tribune des Lecteurs - Ven 29 - Sam 30 janvier 2016
ANEP 31001176
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
WILAYA DE MOSTAGANEM
DIRECTION DE L'URBANISME
DE L'ARCHITECTURE
ET DE LA CONSTRUCTION
N.I.F : 099827019002032
Projet (Site)
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
Fournisseur
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
La radio locale s’implique
ans le cadre de sa stratégie de préservation
de l’environnement, la radio
locale de Relizane, a lancé
une opération de sensibilisation des jeunes pour le
recyclage des déchets. Le
programme de la radio
locale s’étalera sur une
durée d’une semaine, avec
à la clé une visite du Centre
d’enfouissement technique
des déchets, à Oued
D
Djemaa, suivie d’une communication sur le recyclage
des déchets. Des expositions axées, notamment, sur
les opportunités d’investissements pour les jeunes,
dans le domaine du recyclage des déchets, et le travail mené par les associations qui activent dans le
domaine de la protection de
l’Environnement,
seront
organisées, à l’Institut spé-
cialisé dans la formation
professionnelle du chef-lieu
de Relizane. Des conférences sur les différents types
de déchets, leur mode de
traitement et recyclage et
l’impact de ces opérations
sur l’économie et le développement durable, sont, aussi,
prévues par les directions de
l’Environnement et de la
Jeunesse et des Sports. La
sensibilisation et la commu-
11
nication sur l’importance de
l’activité de récupération et
de valorisation des déchets
ménagers, sont indispensables, et prendre comme
«cible» la catégorie des jeunes, est judicieux. Près de
14 millions de tonnes de
déchets sont générées, chaque année, en Algérie, dont
44%, seulement, sont recyclés.
A. L.
Merainia, un douar crie
son isolement
Les habitants du village Merainia relevant administrativement de la commune de
la commune de Belacel Bouzegza dans la
wilaya de Relizane, ont adressé récemment
une lettre à M. Le Wali de Relizane par
laquelle ils détaillent leurs préoccupations
liées à plusieurs domaines. En effet, la lettre fait état que le village a besoin d’un collège d’enseignement primaire , du fait que
plus de Cent (100) élèves poursuivent leurs
études d’enseignement primaire au cheflieu de la commune, distante de 05 kilomètres environ, et demeurent toujours confrontés au problème de transport notamment
durant la saison hivernale pour parcourir la
distance reliant le village à leurs établissements scolaires respectifs. Ainsi, la plupart
des rues dégradées cause des désagréments et des problèmes aux automobilistes
et aux piétons. Ils demandent la réalisation
du tronçon routier de 04 kilomètres qui lie
leur douar Merainia et Belacel, d’une distance de 04 kilomètres, ce qui facilite sans
doute le transport des malades en case
d’acheminer vers le centre hospitalier sans
aucune difficulté. Ils revendiquent également le parachèvement du tronçon routier
desservant Merainia à celle de Mekaikia
en allant cers la daïra d’El Matmar d’une
distance de 14 kilomètres seulement. La
lettre parle également que les habitants
demandent la régularisation foncière de
leurs logements rentrant dans le cadre de
l’auto construction rurale réalisés durant la
période allant de l’année 1975 à 1983 . Ils
demandent également l’achèvement des
projets de réalisation des logements rural.
Les pétitionnaires clôturent leur lettre que le
village Merainia est confronté à la marginalisation de la part des autorités concernées,
ce qui a laissé le village dans l’oubli, alors
que le village de Merainia est parmi le petit
nombre de villages à travers la wilaya, qui
se marque par une position stratégique et
le grand nombre d’habitants, et que le village de Merainia est le plus ancien village
historiquement au niveau de la commune,
et témoignage de tous et malheureusement
il se trouve confronté à la marginalisation
dans tous les domaines, et les secteurs de
l’éducation, de l’habitat, de la santé, la culture, les sports, ainsi que le réseau routier,
et le problème du transport qui pénalise les
habitants depuis longtemps.
A.L.
Les exclus de la liste
des 224 logements devant
la daïra de Djdiouia
La paisible localité de Djdiouia , sise à
quelques encablures du chef-lieu de
wilaya de Relizane a connu, hier , des
moments des plus mouvementés provoqués par une cinquantaine de contestataires de logements sociaux, qui refusent de
s’arrêter en si bon chemin par voie d’une
protesta devant le siège de la daïra de
Djdiouia certes dans le calme mais dans
une situation , qui peut dégénérer à tout
instant. Dès l’affiche de la liste nominative des bénéficiaires des deux cent vingtquatre logements aux différents coins du
village, les exclus n’attendirent point pour
monter au créneau en assiégeant les alentours du siège de la daïra prétextant que
la liste n’est pas équitable, et comporte
des indues personnes, y compris les célibataires, des gens aisés ,et des femmes
divorcées ne nécessitant pas de logements
pointant, ainsi du doigt accusateur la commission d’attribution qualifiée d’injuste.
Pour ce qui est des autorités locales dont le
chef de daïra, et le P/APC, cette sélection
nominative est passée au peigne fin et les
plus méritants ont été choisis. Ce que réfutent catégoriquement les plaignants, qui
ne cessent de contredire , et de tirer à
boulets rouges sur les élus locaux. Entre
les uns, et les autres, le torchon continue
de brûler.
A.L.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Monde
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
EN DÉPIT DU BOYCOTT
DE PLUSIEURS DÉLÉGATIONS
SYRIENNES MANIPULÉES
PAR RIYAD
L'ONU MAINTIENT
L'OUVERTURE DES
POURPARLERS
TAPIS ROUGE POUR ROHANI
La France et l'Iran ouvrent un nouveau chapitre. Les deux
pays ont ainsi proclamé jeudi " une relation nouvelle " lors
d'une visite officielle à Paris du président iranien Hassan
Rohani dominée par des accords économiques et des
échanges diplomatiques sur la Syrie. " C'est un nouveau
chapitre de nos relations qui s'ouvre aujourd'hui ", a
assuré lors d'une conférence de presse commune le
président français François Hollande.
ublions les rancœurs ",
avait déclaré dans la matinée Hassan Rohani, en
appelant à une " relation
nouvelle " et à profiter de " l'atmosphère positive " suscitée par la levée des sanctions
contre son pays pour donner " un nouvel élan
" aux relations bilatérales. Depuis la révolution islamique de 1979, les relations entre
Téhéran et Paris ont traversé nombre de crises jusqu'à l'apaisement obtenu à la faveur
d'un accord international en juillet sur le programme nucléaire iranien. À la faveur de la
levée des sanctions internationales, l'Iran et
ses 79 millions d'habitants s'ouvrent aux
industriels occidentaux. " À nous Français de
nous ruer (en Iran) et de ne pas perdre de
temps ", a résumé Pierre Gattaz, président du
Patronat français. Téhéran s'est engagé à
acquérir 118 Airbus pour un montant évalué à
25 milliards de dollars à prix catalogue, à
répartir entre les actionnaires du consortium
aéronautique européen, parmi lesquels figurent les États français, allemand et espagnol.
Le géant pétrolier Total a signé un contrat
pour acheter à Téhéran " entre 150 000 et
200 000 barils par jour " de pétrole brut. L'Iran
dispose des quatrièmes réserves mondiales
d'or noir et exporte un peu plus d'un million
ONU a affirmé jeudi
que les pourparlers de
paix sur la Syrie allaient
débuter vendredi à Genève,
comme prévu, malgré l'incertitude sur la participation
des groupes clés de l'opposition syrienne réunis à
Riyad. " Il n'y a pas de
report de notre côté ", a dit
Khawla Mattar, porte-parole
de l'émissaire de l'ONU pour
la Syrie, Staffan de
Mistura.Le patriarche syrocatholique Ignace Joseph III
Younan dénonce l'" indifférence " de l'Occident face au
sort des chrétiens d'Irak et
de Syrie. Au cours d'une
conférence de presse organisée par l'organisation Aide
à l'Église en détresse (AED),
Mgr Younan a évoqué des
villes chrétiennes d'Irak
comme Qaraqosh, dans la
plaine de Ninive, une cité
aujourd'hui aux mains de
l'organisation État islamique
(EI) et qui était encore
jusqu'en 2014 habitée majoritaire-ment par des Syrocatholiques. " Mais c'est
aussi en Syrie que le nombre des chrétiens a dramatiquement diminué. Dans les
années 1950, les chrétiens
étaient environ 19 % et ils
sont aujourd'hui à peine 5 %
", a-t-il souligné. " Notre cauchemar, notre plus grande
angoisse, c'est qu'il puisse
se produire en Irak et en
Syrie ce qui s'est produit en
Turquie, où nous ne pouvons pratiquement plus parler d'une présence chrétienne ", a-t-il observé. La
Turquie, particulière-ment sa
partie occidentale, a été un
des hauts lieux du christianisme, dont il reste de nombreux vestiges. Mais
aujourd'hui, elle est en très
grande majorité musulmane,
et les chrétiens s'y sentent
parfois des citoyens de
seconde zone. Une des
grandes persécutions des
chrétiens a eu lieu à partir
de 1915-1916 sous l'Empire
ottoman, quand les
Arméniens ont été victimes
de déportations et d'un
génocide. Interrogé sur une
solution militaire aux conflits
avec le groupe EI en Syrie
et en Irak, le patriarche a
préconisé une action terrestre coordonnée par les
armées nationales de ces
deux pays contre Daech.
Par ailleurs, le ministre
syrien de la Défense Fahed
Jassem al-Freij a rencontré
jeudi à Moscou son homologue russe Sergueï Choïgou
pour discuter du "développement" des relations militaires, une rencontre à la veille
du début prévu à Genève
des pourparlers de paix sur
la Syrie. " La rencontre s'est
déroulée dans une
ambiance amicale et a
confirmé les dispositions
des deux parties à continuer
à développer leurs relations
dans le domaine de la
défense ", a indiqué le
ministère russe de la
Défense, cité par les agences locales. Les deux hommes ont discuté du bilan de
l'interven-tion militaire russe
lancée le 30 janvier à la
demande des autorités
syriennes. Depuis l'entrée
en action des bombardiers,
avions d'attaque au sol et
hélicoptères russes, l'armée
syrienne a avancé face aux
rebelles dans les provinces
de Lattaquié (nord-ouest),
Alep (nord) et Deraa (sud).
Cette rencontre intervient à
la veille de l'ouverture prévue à Genève de pourparlers de paix sur la Syrie.
L'ONU a affirmé jeudi qu'un
report n'était pas prévu de
son côté malgré l'incertitude
sur la participation de l'opposition syrienne. La réunion
de Genève, prévue initialement le 25 janvier, a déjà
été reportée une première
fois au 29 janvier en raison
de " blocages " sur la composition des délégations
syriennes. Dans la matinée,
la Russie a proposé par ailleurs la tenue de discussions internationales sur le
règlement de la crise
syrienne avec des responsables occidentaux, arabes
et iraniens le 11 février à
Munich.
de barils sur les 2,8 millions produits chaque
jour. Le constructeur automobile français PSA
Peugeot-Citroën a officialisé son retour dans
le pays, via une coentreprise avec l'entreprise
Iran Khodro qui pourra investir jusqu'à 400
millions d'euros sur cinq ans.
PSA espère produire à terme 200 000 véhicules par an.
Les géants de la construction Bouygues et
Vinci, ainsi que le gestionnaire des aéroports
de Paris ADP, ont aussi signé des protocoles
d'accord pour développer trois aéroports en
Iran. De leur côté, la Société nationale des
chemins de fer français (SNCF) et les chemins de fer iraniens (RAI) ont signé un protocole de coopération dans quatre domaines,
dont l'exploitation de gares et le développement de lignes à grande vitesse.
La question des droits de l'homme en Iran,
qui a fait l'objet de manifestations sans
grande mobilisation jeudi dans la capitale
française, a été abordée lors des entretiens.
Le président Hollande a ainsi souligné devant
son homologue " l'attachement de la France
aux droits de l'homme ".
" Nous avons parlé de tout, parce que c'est
toujours la règle de conduite de la France ",
a-t-il précisé. Selon Amnesty International, la
République islamique est le pays qui exécute
l'Iran est un soutien indéfectible du président
Bachar el-Assad, dont Paris demande le
départ. " Il est urgent de mettre en œuvre des
mesures humanitaires et de négocier une
transition politique.
Elle est possible ", a déclaré François
Hollande, en déplorant une " négociation qui
tarde à s'ouvrir " à Genève entre les belligérants sous l'égide de l'ONU.
France et Iran doivent ensemble " lutter
contre le fanatisme, le terrorisme et l'extrémisme ", notamment en partageant leurs ren-
DROITS DE L'HOMME AU MAROC
L'ANNÉE 2015 A ÉTÉ CATASTROPHIQUE
e bilan du Maroc en
matière du respect
des droits de
l'homme a été marqué en
2015 par un recul dans plusieurs domaines, affirme
l'ONG américaine Human
Rights Watch (HRW) dans
son rapport annuel publié
mercredi. " En 2015, le
bilan du Maroc en matière
de droits humains a été
marqué par un recul dans
plusieurs domaines ", a
relevé cette ONG dans son
rapport 2016 sur les droits
de l'homme. Au Maroc, les
autorités ont interdit des
événements organisés par
l'Association marocaine
des droits Humains
(AMDH), ont mis cinq activistes en accusation pour "
atteinte à la sûreté intérieure " après l'organisation
d'un atelier sur le journalisme citoyen, a encore
relevé cette ONG, dont le
siège est basé à
L
12
Washington. HRW a également dénoncé les actes de
tortures commises au
Maroc qui tarde à mettre
en place un mécanisme de
protection nationale, prévu
dans le cadre du Protocole
facultatif à la Convention
des Nations unies contre la
torture et qui permet l'inspection des lieux de détention. L'ONG a précisé à ce
titre que la France, " proche allié du Maroc ", s'est
abstenue de toute critique
publique relative aux violations de droits humains
dans ce pays. Elle a estimé
que l'amendement de l'accord de coopération judiciaire entre les deux pays,
opéré dernièrement,
conduirait à protéger les
responsables marocains de
la justice française. Pour
rappel cet accord qui prévoit un transfert réciproque
des plaintes judiciaires
entre les tribunaux des
deux pays, a été suspendu
en 2014 par le Maroc
après qu'une juge d'instruction française eut convoqué
un commandant de police
marocain lors de son passage en France sur la base
d'une plainte déposée par
une victime pour complicité
de torture. Dans son rapport, HRW a en outre
relevé que les autorités
marocaines ont systématiquement interdit les manifestations des militants
pour l'indépendance du
Sahara occidental occupé
par le Maroc, en signalant
que les grâces royales
accordées pendant l'année
2015 n'ont concerné aucun
des nombreux sahraouis
condamnés durant les
années précédentes dans
des procès inéquitables.
L'ONG américaine a
déploré à ce titre le nonélargisse- ment du mandat
de la Minurso (Mission des
Nations unies pour l'organisation d'un référendum au
Sahara occidental) à la surveillance du respect des
droits de l'homme au
Sahara occidental, en indiquant que le Maroc a procédé à l'expulsion de plusieurs ressortissants
étrangers qui se trouvaient
dans les territoires sahraouis occupés dans le
cadre de missions d'enquête. Ces ressor-tissants
étrangers sont pour la plupart des citoyens européens qui soutenaient
ouvertement l'auto-détermination du peuple sahraoui.
" Les restrictions imposées
aux groupes nationaux et
internatio-naux de défense
des droits humains ont été
renforcées durant l'année
dernière ", s'est-elle indignée. Par ailleurs les
enseignants stagiai-res
boycottant les cours depuis
octobre dernier ont rejeté
l'offre du gouvernement de
les recruter en deux promotions en contrepartie de
l'arrêt de leur mouvement
de protestation. Après des
concer-tations qui ont duré
plusieurs jours, le conseil
national de la de
Coordination nationale des
enseignants stagiaires a
rejeté l'offre du gouvernement faite, samedi, par le
wali de la région de Rabat
à la veille de la 3e marche
de protestation nationale
organisée à Rabat, selon
des sources de presse.
Bilal Al Yosfi, membre de la
Coordination a indiqué que
les enseignants stagiaires
avaient rejeté l'offre du
gouvernement et exigeait
que leur groupe (10 000
enseignants stagiaires) ne
soit pas concerné par les
deux décrets relatifs à la
séparation de la formation
du recrutement et la réduction de la bourse de moi-
tié, soulignant que leur
principale revendication
était de " recruter leur
groupe en une seule promotion au lieu de deux ", a
rapporté jeudi le journal
Akhbar Al Yaoum. " Nous
interromprons le boycott de
la formation si notre revendication est acceptée mais
nous maintiendrons notre
action jusqu'à ce que les
deux décrets soient annulés ", a déclaré au même
journal Adel Al Adeli, également membre de la
Coordination. 10 000
enseignants stagiaires sont
actuellement inscrits dans
les 41 centres régionaux
des métiers d'éducation et
de formation (CRMEF). La
Coordination a tracé un
programme visant à mener
à bien cette marche de
protestation en vue de faire
pression sur le gouvernement pour le retrait des
deux décrets ministériels, a
rapporté le quotidien
Essabah dans son numéro
paru jeudi citant un membre de la Coordination
nationale des enseignants
stagiaires, Mohamed
Belahrach.
Outre les différents mouve-
seignements, a affirmé de son côté le président iranien. " Nous devons être actifs dans
ces domaines en échangeant nos informations du point de vue des renseignements ",
a-t-il ajouté.
Paris, proche de l'Arabie saoudite, a aussi
abordé avec le président iranien la crise
aiguë qui secoue les relations irano-saoudiennes. Les deux pays ont rompu leurs relations
diplomati-ques début janvier après l'exécution
d'un dignitaire chiite par Riyad et le saccage
de l'ambassade saoudienne à Téhéran.
ments locaux de protestation, trois marches nationales ont eu lieu à Rabat
dont la dernière a été organisée dimanche dernier à
laquelle ont pris part des
milliers d'enseignants stagiaires malgré le refus par
le gouvernement d'autoriser une marche non "
déclarée préalablement ".
Le gouvernement marocain
avait annoncé jeudi dernier
après examen de la question des étudiants stagiaires dans les centres régionaux de l'éducation et la
formation qu'il n'autoriserait aucune marche
qui ne serait pas
préala-blement déclarée conformément à la
législation en vigueur
assurant que les deux
décrets régissant le
secteur de l'éducation
ne seraient pas retirés.
Les enseignants stagiaires avaient observé
depuis la rentrée scolaire, en octobre dernier, plusieurs mouvements de protestation
pour l'abrogation des
deux décrets promulgués par la tutelle et
boycottent les cours
depuis cette date.
Le premier décret concerne
la séparation de la formation du recrutement dans la
Fonction publique.
En vertu de ce dernier, les
stagiaires devront passer
un concours pour accéder
à la Fonction publique au
lieu de l'intégration directe.
Le deuxième décret porte,
lui, sur la réduction de la
bourse du stagiaire de 2
450 dirhams/mois à 1 200
dirhams.
ENTRE
LES
rès de 14,5 millions de personnes, soit la moitié
de la population totale, sont en situation d'insécurité alimentaire au Yémen en raison du conflit,
alerte jeudi la FAO. Les combats, qui ont fait plus de
5 800 morts depuis mars, dont la moitié des civils
selon l'ONU, entravent les importations et provoquent la flambée des prix en raison des restrictions,
explique dans un communiqué l'Organisation des
Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation
(FAO), basée à Rome. Depuis juin, le nombre des
personnes ainsi fragilisées au plan alimentaire a
augmenté de 12% et en un an (fin 2014), de 36%,
précise-t-elle. " L'insécurité alimentaire et la malnutrition s'aggravent de jour en jour " indique le représentant de la FAO au Yémen Salah El Hajj Hassan,
cité dans le communiqué. " Les chiffres sont renversants " confirme Etienne Peterschmitt, représentant
adjoint de la FAO qui déplore une " crise oubliée,
avec des millions de personnes ayant un besoin
urgent d'assistance à travers le pays ". Les experts
réclament une assistance d'urgence pour aider les
familles à cultiver la terre et protéger leur bétail, afin
de réduire leur dépen-dance aux importations de
plus en plus rares et donc chères. Mais aussi des
mesures pour faciliter les importations alimentaires.
Le Yémen, qui dispose seulement de 4% de terres
arables sur son territoire, importe en temps normal
plus de 90% de ses aliments de base, souligne l'organisation. Et les prix ont grimpé en flèche avec l'intensification du conflit en mars 2015 avec la constitution d'une coalition armée d'une dizaine de pays,
emmenée par l'Arabie saoudite. Actuellement, environ 2,3 millions de personnes sont déplacées à l'intérieur du Yémen, " en augmentation de plus de
400% par rapport à janvier 2015 " rappelle encore la
FAO. Ce qui accroît la pression sur les communautés d'accueil qui disposent elles-mêmes de maigres
ressources. En outre, les deux cyclones qui ont
frappé le pays en novembre dernier ont encore
aggravé la situation. La FAO a porté son appel de
fonds annuel à 25 millions de dollars pour 2016.
LIGNES
IMMORTEL
- Alain Finkielkraut
va devenir Immortel
- comment ça?
- il va rejoindre
l'Académie
française
- ah bon... j'ai eu
peur
- ...!?
NB : Son élection
dans cette
13
Quotidien national d’information
QUATORZE
MILLIONS DE
PERSONNES
MENACÉES
PAR LA FAIM
P
le plus de mineurs au monde. Reporters sans
frontières a dénoncé un pays devenu " l'une
des cinq plus grandes prisons au monde pour
les journalistes ".
Au début de sa visite officielle, les autorités
françaises ont accordé jeudi matin au président Rohani le privilège rare des honneurs
militaires.
Les entretiens devaient permettre d'essayer
de rapprocher les points de vue " en particulier sur l'affaire syrienne ", selon un diplomate
français. Acteur majeur de la crise syrienne,
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
A CAUSE DU CONFLIT ARMÉ
QUI SÉVIT AU YÉMEN
LA FRANCE ET L'IRAN OUVRENT UNE " RELATION NOUVELLE "
"O
L'
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
institution fondée
par le cardinal
de Richelieu n'est
pas allée de soi.
Il a certes été élu
au premier tour
par 16 voix sur 28
mais son nom avait
été barré d'une
croix, en signe de
désaveu, sur huit
bulletins.
Régions
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
Batna
Relizane :
Une fuite de gaz
provoque la panique
Amélioration du Cadre
de vie
Sensibiliser
la population de Relizane
Comme tout le monde le sait, les
conséquences d’un environnement malsain se répercutent en premier lieu sur la
santé, affectant les patients sujets victimes
de pathologies respiratoires telles que
l’asthme, emphysèmes etc… Son influence sur l’économie nationale peut engendrer des conséquences sur toute une politique sociale à savoir, souffrance des catégories les plus pauvres très vulnérables
vivant dans une précarité indescriptible,
incomparable, Ce SOS lancé ne peut
échapper aux institutions concernées : En
premier lieu la santé dont le rôle est de
veiller, contrôler, sensibiliser et surveiller
toute progression des maladies pouvant
causer des préjudices à des populations
déjà affectées par la précarité. Relizane
ville passagère doit jouir d’une attention,
et d’une considération très particulières de
la part des autorités concernées par toutes
les formes de gestion, en raison de sa
réputation , son importance et son implantation géographique, pour la préservation,
et l’entretien de ses espaces verts, de ses
sites touristiques, qui doivent être protégés
des méfaits du citoyen, car même les écologistes doivent s’impliquer, et contribuer
pleinement à la sauvegarde des sites, de
la nature , à la protection de l’atmosphère
déjà polluée , à la construction de tout ce
qui est sanitaire pouvant être utile et favorable à la préservation de l’environnement.
Une prise en charge, et une sensibilisation
de la jeunesse est plus que nécessaire, sa
responsabilité et son implication conscience morale et physique auront un effet très
positif sur la construction d’une ville saine,
et propre. A l’instar des autres wilayas et
communes du pays, Relizane a le privilège et la chance de ne pas être aussi exposée à une pollution émanant de cheminées
d’usines produisant des matières toxiques
ou autres gaz ayant des effets plus que
néfastes sur la santé. Autres faits importants et marquants, le constat du manque
d’urinoirs, et de toilettes dans une commune chef-lieu de wilaya, qui reçoit des millions de passager quotidiennement qui
malheureusement, déplorent la qualité de
l’accueil, et du service etc. Saturée par une
circulation piédestal, et routière, dépourvue de parkings etc…
Ainsi que d’autres constats négatifs
dénoncés à plusieurs reprises par les
journaux locaux et nationaux, mais qui
tardent parfois à être pris en charge et
trouver une solution. Ne dit-on pas que «
prévenir vaut mieux que guérir ».
A. L.
Industrie pharmaceutique
Intéressante exhibition
d’arts martiaux
par les Forces spéciales
Une importante fuite de gaz, accidentelle, a provoqué une grande panique
parmi la population de la de la nouvelle
ville Adda Benada dans la wilaya de
Relizane. L’incident a eu lieu ce mercredi
passé à 9h 45 quand, un engin appartenant à une entreprise effectuant des travaux d’aménagement au niveau de la ville
a touché accidentellement une canalisation de gaz naturel alimentant les maisons
et les résidences. En effet, le conducteur
de cet engin a endommagé par inadvertance le branchement principal du gaz à
l’entrée de la commune, ce qui a provoqué la fuite de gaz, qui était tellement
importante en raison de l’odeur de l’émanation du gaz qui a engendré la panique,
ainsi que la colère des habitants de
quelques immeubles situés non loin de
l’incident. Les services de la Protection
civile, et de la SDO de la wilaya de
Relizane se sont dépêchés sur les lieux,
pour régler cette situation et procéder à la
réparation de la canalisation. Notons
qu’aucune victime n’est à déplorer.
A.L.
Économie
Une exhibition
d’arts martiaux
effectuée, jeudi
après-midi sur
une place publique
du centre de
Batna, par les
éléments des
Forces spéciales
a suscité
l’enthousiasme de
centaines de
citoyens accourus
des quatre coins
de la ville, a-t-on
constaté.
rganisée en clôture
des journées d’information sur les
Forces spéciales et les unités de guerre électronique,
l’exhibition a donné lieu à
O
des figures, et à des combats simulés “à couper le
souffle”, pour reprendre l’expression d’un spectateur
résidant au quartier du
Stand. La maîtrise de soi, la
souplesse des soldats, et les
techniques de combat dont
ils ont fait montre ont été
ponctuées de concerts de
youyous, et arraché des
tonnerres
d’applaudissement de la part des nombreux Batnéens, jeunes, et
moins jeunes, présents à
l’exhibition. L’initiative d’un
disquaire dont le local fait
face à la place publique
théâtre des exploits des
Forces spéciales, qui a diffusé ‘‘Kassaman’’ à plein décibels, juste avant l’entrée en
lice des soldats, a conféré
une atmosphère spéciale à
cette exhibition, a-t-on
observé. Le spectacle a eu
lieu en présence du wali de
Batna, Mohamed Salamani,
accompagné des autorités
locales civiles et militaires, et
du commandant de l’école
d’application de l’arme blindée, le général Mohamed
Omar.
Ghardaia
Plus de 223 millions DA de
chiffres d’affaires dissimulés
au fisc en 2015
n chiffre d’affaires de plus de
223,5 millions de dinars représentant la valeur des transactions commerciales non facturées par les opérateurs
économiques exerçant sur le territoire
de la willaya de Ghardaïa, a été enregistré en 2015, a –t-on appris auprès
de la direction locale du commerce. Ce
montant a été décelé au terme de
7.070 interventions de contrôle effectuées par les agents des services de la
répression des fraudes et du contrôle
des pratiques commerciales auprès
des opérateurs économiques de la
wilaya, constatant en particulier le
défaut de facturation, et autres pratiques illicites visant à se soustraire à
l’imposition, et à la fiscalité, a-t-on précisé. A l’issue de ces interventions, 993
U
infractions ont été constatées, 846
dossiers de poursuites judiciaires dressés et 19 fermetures de locaux commerciaux exécutées, pour la plupart ne
répondant pas aux normes de pratique
commerciale, notamment le défaut de
registre de commerce, l’exercice de
l’activité commerciale sans local et le
défaut de facturation, et d’affichage, at-on expliqué. En matière de pratiques
commerciales, le contrôle effectué par
les agents de la direction du commerce a donné lieu également à la constatation de 334 infractions concernant la
qualité au terme de 5.197 interventions
de contrôle effectuées durant la même
période, selon la même source. Ces
interventions ont donné lieu à 334
poursuites judiciaires et à la fermeture
a cité de Dir El-Bahri
relevant de la commune
de Beni Mered à Blida est
envahie par les ordures. Le
ramassage des ordures
ménagères étant défaillant,
l’agglomération croule sous
des tonnes de déchets, lui
conférant des allures de
décharge à ciel ouvert. Pas
un seul endroit à Dir El-Bahri
n’échappe à l’amoncelle-
L
10
Le président de l’Union
nationale des opérateurs
de la pharmacie (UNOP),
Abdelwahid Kerrar, a
affirmé l’importance
d’encourager la production
locale de médicaments
pour en réduire la facture
d’importation.
es efforts importants
consentis par l’Etat
pour accompagner le
secteur pharmaceutique doivent
se poursuivre, afin d’encourager
l’investissement, et partant réduire
la facture des importations de
médicaments”, a souligné Dr
Kerrar, lors d’une journée d’études
sur la place accordée par les autorités publiques au secteur pharmaceutique dans le nouveau projet de
loi sur la santé.
Citant les obstacles, qui continuent
à entraver le développement de
l’investissement dans le secteur
pharmaceutique, le spécialiste a
mis en garde contre le risque de
voir “la facture d’importation de
médicaments s’alourdir davantage
à l’avenir”.
“L
supporter les odeurs nauséabondes. Dans la même
localité à la cité de 120 logements participatifs, des pans
entiers du quartier sont
devenus des dépotoirs à
ordures. En sillonnant les
artères de l’agglomération,
on est face à une situation
scandaleuse.Des montagnes
d’ordures
couvrent
des
espaces mitoyens des habitations, le ramassage régulier
de ces ordures par l’APC
étant défaillant. La municipalité déploie de temps à autre
les grands moyens pour venir
à bout de ces déchets, et des
engins de travaux publics
sont ainsi mis à contribution
pour
l’enlèvement
des
ordures. Cette insalubrité
n’est cependant pas l’apanage de la seule commune de
Beni Mered, la majorité des
communes de Blida vivent la
même situation.
Z.M.
Il a, dans ce sens, déploré “la lenteur accusée lors de l’enregistrement des médicaments avant l’autorisation de leur commercialisation” et “l’absence de coordination
pour faciliter l’exportation de ces
produits à l’étranger”.
Il a, par ailleurs, déploré “l’absence
d’une vision claire au sujet des
projets inscrits, qui risquent de
nuire au secteur au lieu de favoriser son développement, notam-
ment en raison de l’investissement
dans les mêmes types de médicaments et la non fixation de leurs
prix avant la production”.
En dépit de la disponibilité de plusieurs wilayas à faciliter l’accès
aux assiettes foncières destinées à
l’investissement dans le secteur
pharmaceutique, la lenteur des
mesures administratives continuent à constituer une contrainte
pour l’investisseur.
Economie de santé
Vers le retour au projet
de “contractualisation”
es experts ont plaidé jeudi à
Alger pour un retour à la
“contractualisation”, l’ancien système de prise en charge des frais
des soins, en raison de ses capacités à rationaliser les dépenses
publiques.
Animant une conférence sur la
thématique de “l’économie de
santé”, l’économiste, Larbi Lamri
a appelé à un retour à ce système
lancé au début des années 1990,
impliquant à la fois le ministère de
la Santé, celui de la Solidarité
nationale et la Sécurité sociale,
avant d’être abandonné quelques
années plus tard.
Le conférencier a explicité : “On a
raté l’occasion rêvée d’insuffler un
système de santé performant. Nul
n’aurait été exclu par ce système
qui offre plus d’équité, même le
secteur privé aurait été mieux
D
La cité de Dir El-Bahri croule sous
les ordures
ment d’ordures. Même les
arrêts de bus sont devenus
des dépotoirs. L’exemple le
plus marquant est celui de
la cité de 720 logements qui
est devenue, au fil des jours,
une véritable décharge. Les
déchets
ménagers
ont
même débordé de l’abribus
pour occuper tout l’espace à
côté, et ce, sur une distance
de plusieurs dizaines de
mètres. Les habitants de
cette cité sont contraints de
Encourager
la production locale
de cinq (5) locaux commerciaux, pour
manquement aux conditions d’hygiène,
et de la qualité des produits commercialisés ainsi que pour l’inexistence
d’étiquetage sur les produits exposés,
indique-t-on. Au total, plus de 82 quintaux de produits alimentaires dont la
date de validité a expiré et donc jugés
impropres à la consommation, d’une
valeur de plus de 643.000 DA, ont été
saisis, tandis que 147 prélèvements
d’échantillons aux fins d’analyse en
laboratoire ont été effectués sur différents produits de large consommation,
signalent les services du commerce de
la wilaya. Sachant que plus de 17.400
commerçants recensés par les mêmes
services exercent sur le territoire de la
wilaya de Ghardaia.
Blida
Par Z.M.
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
encadré par des conventionnements, au lieu de fonctionner
dans l’anarchie comme c’est le
cas actuellement», et de souligner l’intérêt de la “contractualisation” en particulier pour les
couches défavorisées.
Faisant remarquer que “le développement de la santé ne doit pas
se faire sur le dos des pauvres”,
M. Lamri a insisté pour une révision de la politique de gratuité de
la santé publique ayant profité,
des années durant, aux riches
plutôt qu’aux nécessiteux.
Expliquant la notion d’”économie
de santé”, il a indiqué qu’il ne
s’agit pas de “faire des économies”, et de “diminuer” les
dépenses de la santé, mais de
rechercher la “meilleure utilisation”
des ressources financières disponibles , et d’atteindre les “objectifs
du développement humain”.
Ceci, a-t-il poursuivi, d’autant plus
que le financement de la santé,
qui constitue une “préoccupation
majeure” pour tous les pays,
représente en Algérie 6 % du produit intérieur brut (PIB), et que la
santé est l’un des secteurs qui
“ne créent pas de richesses mais
des services sociaux utiles”, à
l’instar de ceux de l’éducation, de
la solidarité nationale.
Soulignant, par ailleurs, le lien
étroit existant entre la santé, et
l’économie, le conférencier a souligné que la croyance que la santé
“n’a pas de prix” ne peut plus être
de mise actuellement eu égard à
la croissance “soutenue” des
dépenses dans ce domaine.
Intervenant lors du débat, le Pr
Mansour Brouri, chef de service
de médecine interne au CHU de
Birtraria, a également défendu
l’idée d’un retour à la contractualisation qui, a-t-il argué, aurait permis “plus de transparence et
aurait situé les budgets de chaque
intervenant”.
Le Professeur a déploré le fait que
la sécurité sociale “ne communique pas le montant de ses
dépenses pour la santé de ses
assurés», et a relevé, par ailleurs,
la question de l’hospitalisation,
et des soins à domicile,
de retour récemment, lesquels
permettent des économies “très
conséquentes”, mais ne pouvant
être appliqués “partout,
et pour tous les cas”.
15
FCE
Plus de 2 milliards
DA aux projets
de jeunes
entrepreneurs
Plus de 2 milliards DA ont été alloués par le
Forum des chefs d’entreprises (FCE) au financement de projets de jeunes entrepreneurs, à la
faveur du fonds d’investissement pour les jeunes
promoteurs (Jil FCE), a indiqué, jeudi à Oran, le
président du FCE, Ali Haddad.
“Dans le souci de faire valoir la créativité et le
savoir-faire des jeunes algériens, nous avons créé
un fonds d’investissement pour les projets des
jeunes entrepreneurs et nous avons dépassé 2 milliards de dinars pour le financement de ces projets”,
a-t-il déclaré à la presse en marge de la première
édition du “Rendez-vous de l’entreprise”, organisée
sous le thème “Project finance” (projet de financement) en Algérie.
Il a de même affirmé : “La force de ce pays repose
sur les jeunes”, et de souligner qu’il est “primordial
de lever, un à un, les freins qui empêchent les
jeunes d’oser entreprendre, et de créer des passerelles entre l’université, et le monde de l’entreprise,
afin de faciliter l’intégration de futurs entrepreneurs”.
Pour M. Haddad, “la régression des prix de pétrole
est une grande opportunité pour avoir une meilleure
assise économique, compter sur soi-même, être plus
productif, et se tourner vers les jeunes et les encourager pour être plus créatifs”.
“Jusqu’à présent, l’Etat finançait tous ses projets par
le trésor public, mais actuellement l’Algérie est en
train de se développer. Nous devons encourager
l’investissement privé dans les grands projets, pour
préserver les fonds du trésor à d’autres projets
structurants”, a encore déclaré le président du FCE.
Lors de la rencontre, Ali Haddad à insisté sur l’impérative de diversifier les moyens de financement des
grands projets soulignant “qu’il est temps de limiter
le recours aux budgets de l’Etat pour financer des
projets». Il a également estimé, important, de développer le partenariat public-privé comme moyen
idoine de financement des grands projets en Algérie
et aussi d’aller vers d’autres moyens, comme le
“Project finance”, ou projet de financement. Pour sa
part, le représentant du ministère des Finances, et
conseiller du ministre des Finances, Belgacem Ait
Saadi a mis l’accent sur l’importance de la diversification des moyens de financement, soutenant que le
partenariat public-privé (PPP), et le projet de financement peuvent être perçus comme modes de
financement alternatifs au mode classique.
“Le partenariat public-privé comme mode de financement alternatif ne doit surtout pas être perçu
comme étant exclusivement dicté par une conjoncture particulière et donc forcément éphémère”, a-t-il
déclaré. Et d’ajouter “il s’agira en effet de contribuer
à acclimater, auprès de chefs d’entreprises et des
communautés bancaire et financière, les formules
les plus adaptées de financement de projets, tout en
oeuvrant à comptabiliser le savoir-faire, et les expériences en vue de tendre vers des formule graduellement plus sophistiquées”. Aussi, a –t-il dit : “Il
convient aujourd’hui de varier les modes de financement en s’orientant vers les modes les plus innovants afin d’assurer une meilleure allocation des
ressources disponibles”, expliquant que “ces formules de PPP, et Project finance doivent être
assises sur des projets concrets bien conçus bien
menés, et présentant de réelles opportunités économiques”. Plusieurs intervenants ont évoqué, lors de
cette rencontre, les projets de financement en
Algérie, précisant que ce mode de financement existe déjà en Algérie depuis une quinzaine d’années et
permet le financement de grands projets capitalistiques de plus de 80 millions d’euros.
Contrairement au financement classique, dans ce
mode de financement, les bailleurs de fonds ne
demandent pas, ou peu de garanties des actionnaires (sponsors du projet), mais s’impliquent, afin
d’être rémunérés sur la base de flux de trésorerie
(Cash flows) du projet. En Algérie, plusieurs projets
ont été réalisés, grâce à ce moyen de financement,
a-t-on assuré lors de cette rencontre.
Il s’agit, en effet, de stations de dessalement d’eau
de mer, de centrales électriques, de complexes photovoltaïques, d’autoroutes, de ports, d’aéroports, et
aussi de grands projets de télécommunication et de
cimenteries, entres autres.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
LIGUE 2 MOBILIS (18E J)
CABBA 0 - O.Médéa 1
Le CA Bordj Bou Arréridj a été battu à domicile par l'Olympique Médéa sur le score de (01), (mi-temps:0-1) en match avancé de la 18e
journée du Championnat de Ligue 2 Mobilis de
football, disputé jeudi à Bordj Bou Arréridj.
L'unique but du match a été inscrit par
Hamdache (30') pour l'OM.
Après cette rencontre, l'OM (34 pts) consolide
sa place de leader et porte son avance à quatre
points sur son poursuivant direct, le CA Batna
qui se disputait hier au moment où on mettait
sous presse à domicile devant le CRB AinFekroun.
Le CABBA (24 pts) reste scotché à la 7e place
en attendant le déroulement des autres rencontres.
Les autres matches de cette journée se jouaient
justement hier au moment où on mettait sous
presse.
Jeudi (match avancé)
CABB. Arréridj - O.Médéa 0-1
Hier
A Sidi Bel-Abbès : USM Bel-Abbès - JSM
Skikda
A Oum El Bouaghi : US Chaouia - USMM
Hadjout
A Saïda : MC Saïda - OM Arzew
Au Khroub : AS Khroub - MC El Eulma
A Chlef : ASO Chlef - Amel Boussaâda
A Béjaïa : JSM Béjaïa - Paradou AC
A Batna : CA Batna - CRB Aïn Fekroun
1). O. Médéa
2). CA Batna
3). USM Bel-Abbès
4). JSM Béjaïa
5). ASO Chlef
6). Paradou AC
7).CABB Arréridj
8). JSM Skikda
--). AS Khroub
--). MC El Eulma
11). US Chaouia
12). A Boussaâda
--). MC Saïda
14). OM Arzew
--). CRB Aïn Fekroun
16). USMM Hadjout
Pts
34
30
29
27
26
25
24
22
22
22
21
20
20
17
17
11
CHAMPIONNAT DU QATAR
Halliche a rejoué
en match officiel
L'international algérien Rafik Halliche a disputé son premier match officiel avec son club
Qatar SC depuis mai 2015 contre Al Arabi (1-1)
jeudi soir dans le cadre de la 16e journée du
championnat du Qatar de première division
(QSL) de football.
Le défenseur algérien qui revient d'une grave
blessure au genou contractée en mai 2015, a
été aligné par son entraîneur brésilien Sebastiao
Lazaroni dans le onze de départ contre l'équipe
d'Al Arabi, dirigée par l'Italien Zola. Il a joué
toute la partie.
C'est le troisième match de l'ancien joueur du
NA HusseinDey après les deux rencontres amicales disputées la semaine dernière en prévision de la reprise du championnat .
Le coach brésilien a estimé mercredi que le
défenseur algérien Halliche, est apte à jouer,
mais aucun accord n'a été encore conclu avec
lui pour réintégrer officiellement l'effectif du club.
Menés au score sur un but de Achkane (47'), les
coéquipiers de Halliche ont égalisé à la 78e
minute par Moussa Al Alague.
Avec ce nul, Qatar SC reste scotché à la 13e
avant-dernière place au classement avec 10
points à 7 longueurs du 12e Al Khriytiyat.
L'arrière central algérien s'était blessé au genou
en mai 2015, ce qui a nécessité son passage
sur le billard.
Sa blessure lui avait coûté sa place dans la liste
des joueurs du Qatar SC. Il a été remplacé par
le Marocain Smail Belmaalam. Mais avec son
retour, l'entraîneur brésilien a finalement décidé
de le réinscrire dans son effectif.
Halliche s'était engagé avec le club qatari en
juillet 2014 pour un contrat de deux ans dans un
transfert libre en provenance de l'Académica
Coimbra (Div 1, Portugal).
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
Ain-Temouchent :
Derby au 5-Juillet
et choc à Bologhine
Sept projets
d’investissement approuvés
La 18e journée du
championnat d'Algérie de
football de Ligue 1 Mobilis qui
a débuté hier au moment où on
mettait sous presse avec deux
matches au programme, se
poursuivra aujourd'hui avec la
suite de ce programme où on
retrouve, entre autres, le derby
algérois entre le CRB et le
NAHD au stade 5-Juillet et un
choc entre l'USM Alger et la
JSK à Bologhine.
Dans le cadre de la réalisation des investissements liés au développement socio-économique, industriel et
touristique, la commission de wilaya en charge de l’étude et suivi de la réalisation des projets d’investissements
s’est réunie, la fin de semaine, pour étudier, et approuver sept (07) nouveaux projets de grande importance devant
être implantés dans les zones d’activités industrielles à travers la wilaya.
es deux matches avancés de
cette journée se déroulaient
donc hier au moment où on
mettait sous presse et opposaient
d'une part l' ASM Oran à l'USM El
Harrach et le CS Constantine à l'ES
Sétif . Aujourd'hui donc les férus du
football seront partagés entre plusieurs rencontres et en particulier
avec les deux " affiches " qui se
déroulent à Alger. Ainsi et à
Bologhine, le leader, l'USM Alger sera
appelé à recevoir une équipe de la
JSK, décidée à revenir d'Alger avec
un bon résultat. Ce qui, en dehors du
fait que c'est un choc qualifié par certains de " classico ", est un match à ne
pas perdre pour les deux formations.
Pour l'USMA, afin de démontrer, une
fois de plus, qu'elle est le leader
incontesté et surtout pour arracher sa
première victoire dans cette phase
retour décisive après deux nuls
consécutifs. Quant à la JS Kabylie, il
s'agit d'arracher une victoire pour
récupérer les deux points perdus
contre le MO Béjaïa la semaine passée. Le match risque donc de se jouer
sur un détail comme c'est le cas dans
la majorité des chocs comme celui-ci.
D'aillerus, ce serait la même probabilité pour le derby algérois entre le CR
Bélouizdad et le NA Hussein Dey qui
est fixé au stade 5-Juillet. Ce derby
est donc ouvert à tous les pronostics.
Pour le NAHD, ce match constituerait
une sorte de revanche à prendre sur
le CRB dans la mesure où les rouge
et Blanc avaient gagné le match aller
disputé au stade Mustapha-Tchaker
de Blida sur le score de (3-0). Des
autres matches à suivre, il serait très
intéressant de suivre le choc entre les
deux équipes vraiment menacées par
la relégation et il s'agit du match du
RCR face au RC Arbaâ. C'est donc un
véritable duel " à six points " entre
deux équipes qui luttent pour leur
maintien.
Le RCR sera dirigé sur le banc par le
nouvel
entraîneur
Mohamed
Henkouche qui a succédé lundi au
Français François Bracci, dont le
règne à la barre technique n'a duré
que l'espace de deux matches seulement. De son côté, le MOB, auteur
d'une belle remontée au classement,
accueillera le MCO (8e avec 22
points) où rien ne va plus après le
match nul concédé à la maison face
au CS Constantine (1-1). Le MCA,
autant gêner les supporters des deux formations,
dans la mesure où les tribunes du stade olympique
sont assez spacieuses
pour contenir les supporters des deux équipes et
les férus des derbies
devant se déplacer au
stade ", a-t-il rassuré.
Le stade du 5-Juillet,
fermé en septembre 2013,
a rouvert ses portes deux
ans après. Il a subi d'importants travaux de réhabilitation ayant notamment
touché ses tribunes supérieures complètement
refaites et dotées de nouveaux sièges. Ce n'est que depuis
trois semaines, que les travaux
d'usage précédant la pose de nouveaux sièges au niveau des gradins inférieurs ont commencé. La
direction du grand stade de la capitale, qui peut accueillir jusqu'à 60
000 spectateurs, a décidé de laisser cette enceinte ouverte parallèlement aux travaux de la pose des
nouveaux sièges. Le stade du 5Juillet est réservé uniquement pour
les derbies algérois.
CRB-NAHD :
UNE PARTIE
DES TRIBUNES
INFÉRIEURES
DU 5-JUILLET
FERMÉE
e virage nord ainsi qu'une partie du virage sud des tribunes
inférieures du stade du 5-Juillet
seront fermés lors du derby CR
Belouizdad-NA Hussein Dey,
samedi (16h00) dans le cadre de la
18e journée du championnat de
Ligue 1 algérienne de football, a
appris l'APS auprès du directeur du
stade. Cette fermeture est motivée
par les travaux d'usage entamés
au niveau de ces gradins pour la
pose des sièges, a précisé Hakim
Chelfi. " Cela ne devrait pas pour
L
16
l s’agit des unités de production d’acier, et d’aluminium, la fabrication des
boissons gazeuses, la céramique, l’emballage, la vente des
matériaux de construction, les
produits dérivés laitiers, ainsi
que celles de distribution des
carburants , au niveau des
zones d’activités économiques,
et industrielles situées dans les
communes d’Ain-Temouchent
(daira
et
wilaya
d’AinTemouchent), Hammam-BouHadjar (daira de HammamBou-Hadjar) et Tamazoura
(daira d’Ain-El-Arba),selon le
communiqué de la cellule de la
communication et de la presse
de la wilaya d’Ain-Temouchent
sans épargner la création des
centaines de nouveaux postes
directs et indirects .
Ce communiqué fait état
qu’une usine de production de
tôles , des fils de fer à béton, et
des accessoires ainsi qu’une
autre du genre seront réalisées
I
L
J
18
17
17
17
17
17
18
17
17
17
17
17
17
17
17
17.
Quotidien national d’information
18e journée de la Ligue 1 Mobilis
Par Ahmed Amine B.
Classement provisoire
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
complètement groggy après la sanction de quatre matches à huis clos
dont deux avec sursis et la perte de
son attaquant Merzougui, suspendu 4
ans pour dopage, effectuera un déplacement périlleux à Béchar pour croiser le fer avec la JSS (10e, 21 points),
réputée pour être intraitable dans son
antre du 20-Août. Les joueurs de l'entraîneur Meziane Ighil, très contestés
par leur public, auront tout de même
une belle carte à jouer d'autant que le
match va se jouer sans public. Enfin,
le DRB Tadjenanet (6e avec 26
points) défiera en déplacement l'USM
Blida (12e), 20 points) dans un match
a priori équilibré. Le DRBT qui voyage
bien depuis le début de la saison
compte piéger des Blidéens en proie
au doute.
A.A.B.
Programme complet
Hier : au moment où on mettait sous
presse
Bouakeul : ASM Oran- USM El
Harrach
Hamlaoui : CS Constantine- ES Sétif
Aujourd'hui
15h00
Brakni : USM Blida- DRB Tadjenanet
Opow Zoughari : RC Relizane- RC
Arbaâ
16h00 :
Unité Maghrébine : MO Béjaïa- MC
Oran
5-Juillet : CR Belouizdad- NA
Hussein Dey
Omar Hamadi : USM Alger- JS
Kabylie
18h00:
Béchar : JS Saoura- MC Alger (huis
clos)
Rappel du classement
1). USM Alger
2). CR Belouizdad
3). MO Béjaïa
--). MC Alger
--). USM El-Harrach
6). DRB Tadjenanet
7 ). ES Sétif
8). MC Oran
--). JS Kabylie
10). JS Saoura
--). NA Hussein-Dey
12). USM Blida
13). CS Constantine
14). RC Relizane
15). ASM Oran
16). RC Arbaâ
Pts
38
30
27
27
27
26
23
22
22
21
21
20
17
15
14
9
J
17
17
17
17
17
17
17
17
17
17
17
17
17
17
17
17
respectivement dans les zones
des commune de HammamBou-Hadjar, et Tamazoura dans
le cadre du partenariat AlgéroTurc par la société « ÖZMET
ALGERIA.Ces deux usines
,une fois réceptionnées, peu-
vent satisfaire la demande du
marché local et participe aux
besoins nationaux voire même
l’exportation de leurs produits
vers l’étranger. La commission
de wilaya en charge de l’étude
et du suivi des investissements
a donné également l’aval à la
réalisation de deux (O2) grands
hôtels au chef-lieu de wilaya.
Rappelons
que
Monsieur
HAMOU Ahmed Touhami, wali
d’Ain –Temouchent a donné de
strictes instructions aux mem-
bres de ladite commission de
faciliter toutes les procédures
liées à des différentes étapes
de la réalisation de tout projet
avec le respect des normes
liées à la protection de l’environnement, de la santé publique, et les dispositions des lois
de travail, et de sécurité sociale
des travailleurs de toute ,et ne
cesse d’encourager tout investisseur ayant l’intention de réaliser son projet pour s’impliquer
dans le développement socioéconomique de la wilaya en
présence des responsables
administratifs, élus, et ceux de
la société civile, et de la presse
locale. Le chef de l’exécutif de
la wilaya a concrétisé ceci sur
le terrain par l’assurance de
tout investisseur, promoteur ou
industriel aussi bien public que
privés, qui se montrent toujours
satisfaits de ces décisions tendant à réaliser leurs projets
respectifs.
B.A.
Les présumés auteurs du meurtre d’ un jeune
arrêtés à Aoubellil
es éléments de la brigade de la
Gendarmerie Nationale d’Aoubellil,
commune
d’Aoubellil,daira
d’AinKihal,dans la wilaya d’Ain-Temouchent
ont réussi à interpeller et arrêter deux
(O2) jeunes présumés auteur d’un meurtre commis sur la victime se dénommant
B.K ,âgé de 28 ans, demeurant à
Aoubellil.
Ces services de sécurité ont reçu,
dans la nuit du 21 janvier dernier, de
l’hôpital d’Ain-Temouchent une communication signalant l’admission d’un corps
sans vie portant plusieurs coups au
L
niveau de sa poitrine. Informés, ils se
sont rendus sur les lieux, où ils ont identifié la victime avant d’entreprendre des
investigations dans le cadre de cette
affaire criminelle, qui se sont soldée par
la mise hors d’état de nuire des présumés auteurs qui ont été soumis à la procédure d’usage avant d’être présentés,
le 25 janvier dernier par devant le tribunal d’Ain-Temouchent territorialement
compétent qui les a mis en détention
préventive pour homicide volontaire.
Rappelons que le taux de la criminalité
a connu une proportion alarmante
nonobstant les efforts consentis par les
servies de sécurité et la justice, notamment les actes d’attentats à la vie des
personnes se sont multipliés ces dernières années, et l’on enregistre une
dizaine, ou plus, aussi bien dans les
agglomérations urbaines que rurales.
L’ampleur de ce phénomène criminel
préoccupe toujours l’opinion publique
qui réitère toujours des châtiments
exemplaires, notamment l’exécution de
la peine capitale inhérente à la condamnation de la justice à tout individu criminel reconnu auteur du meurtre avec
intention coupable de commettre l’attentat à toute personne, et que l’exécution
est prévue par le coran et notre codé
pénal ,et plusieurs opinions laissent
entendre que l’exécution de cette peine
permet sans doute la régression graduelle des actes de meurtres .
De même, il est toujours recommandé l‘implication de la main d’œuvre
carcérale dans l’exécution des projets
socio-économiques de développement
comme le feront plusieurs pays développés dans ce monde.
B.A.
Education nationale
Grève partielle des enseignants à Skikda
et Biskra
es
enseignants
ont
observé une grève partielle
mercredi dans les établissements scolaires des wilayas de
Skikda, et de Biskra, à l’appel
de deux organisations syndicales, a-t-on constaté.
A Skikda, le coordinateur
local du Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de
l’éducation
(CNAPESTE),
Abdelaziz Hamrouche, estimant à 70 % le taux de suivi de
la grève (5 % % seulement
selon la direction de l’éducation), a motivé ce mouvement
par “la bureaucratie infamante”
des responsables locaux du
L
secteur, la “fermeture des portes de dialogue”, le “non versement des arriérés d’heures
supplémentaires”, et “l’incapacité de la direction de l’éducation à prendre en charge les
préoccupations du corps enseignant”.
De leur côté, les services de
la direction de l’éducation ont
démenti, dans un communiqué de presse, la fermeture
des portes du dialogue, et souligné que cette organisation
syndicale “ne s’est vu refuser
aucune demande d’audience,
avec ou sans ordre du jour”.
Les mêmes services ont
assuré que le versement des
arriérés “s’effectué de manière
normale” en ce qui concerne le
règlement des arriérés liés à la
promotion, aux heures supplémentaires, primes scolaires et
autres. Ils ont également indiqué que ce qui reste des arriérés sera versé “avant le 31
mars 2016”.
A Biskra, une grève d’une
journée a été également observée par les enseignants à l’appel du bureau de wilaya de
l’Union nationale des travailleurs de l’éducation, et de la
formation (UNTEF) pour réclamer la fixation d’une journée
précise du mois pour le virement des salaires et de la
9
prime de rentabilité et pour
hâter le traitement des dossiers liés à l’expérience professionnelle et aux logements de
fonction. Selon le bureau de
wilaya de l’UNTEF, la grève
dont le taux de suivi a été de
70 % (moins de 18 % affirme la
direction
de
l’éducation)
appelle également à “mettre
fin aux suspensions arbitraires
et aux traductions devant les
conseils de discipline”.
Dans un communiqué signé
du directeur de l’éducation, il a
été souligné que la période de
versement des rémunérations
s’étend du 10 au 15 de chaque
mois, comme convenu avec
les syndicats. Un délai, affirme
le document, “respecté dans la
limite du possible”, l’opération
étant liée à d’autres services
dont le trésor public et Algérie
Poste.
Il y est également fait état
du règlement de 79 dossiers
relatifs à l’expérience professionnelle, tandis que 72 autres
sont “en cours de régulation”.
S’agissant des dossiers de
logements de fonction, leur
étude, lancée par la direction
de l’éducation, a permis l’attribution, à ce jour, de 203 logements dans les communes de
Biskra, d’El Hadjeb, d’Ourlal,
de Doucen, et de Besbès.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Quotidien national d’information
Le village Ikenache
menacé
par un glissement
de terrain
Les APC sommées
de revoir à la baisse
leurs projets
Deux accidents
mortels à Tadmait
et Boghni
Deux accidents mortels ont
été enregistrés Lundi dernier, à Tizi
Ouzou, apprend-on de la protection
civile. Le premier accident a été
enregistré sur la RN12 à hauteur
de la commune de Tadmait, à 18
kms à l’ouest de wilaya de TiziOuzou, Une vielle femme a été
mortellement fauchée par un chauffard. Le corps de la victime, âgée
de 62 ans et répondant aux initiales de M. M., a été transféré à la
morgue du CHU Nedir- Mohamed
de la ville de Tizi-Ouzou.
le second accident survenu sur le
CW 128 reliant la localité de
Boghni à la ville de Tizi-Ouzou à
hauteur du lieu dit « Taleqamt » a
causé la mort d’un jeune conducteur. L’accident a consisté en un
dérapage d’un véhicule de marque
Hyundai suivi d’une chute dans
une rivière. La victime, âgée de 23
ans et répondant aux initiales de A.
A. est morte sur le coup. Une
enquête a été ouverte pour déterminer les causes, et circonstances
exactes de ce drame.R.D
R.D.
Désormais, le
développement
local doit
fonctionner en
mode rigueur et
rationalisation des
dépenses
budgétaires.
Une marche a été organisée
hier, à Tizi Ouzou pour exiger le
départ de du président du club
phare de région la Jeunesse
Sportive de Kabylie (JSK), Mohand
Chérif Hannachi. Des centaines de
personnes ont pris part à cette
marche qui s’est ébranlée vers
heures à partir du campus
Hasnaoua de l’université vers le
siège de la wilaya, les supporters
du club, étaient scandés des slogans hostiles à Hannachi qu’ils
tiennent pour responsable du
marasme que vit le club kabyle ces
dernières années. Plusieurs
anciens joueurs parmi lesquels
figuraient, Iboud, Sadmi,
Abdeslam, Amara et Djamel
Menad, étaient à la tête de la marche, qui sont également des initiateurs du “Comité de sauvegarde de
la JSK”, qui organise, pour rappel,
sa troisième marche.
R.D.
16h30 au lieu de 18h00 et
l’entrée des spectateurs sera
gratuite, a précisé la même
source. Il s’agira du premier
test d’application des protégés de l’entraîneur suisse,
Pierre-André Schürmann,
depuis leur participation réussie en Coupe d’Afrique des
nations des moins de 23 ans
au Sénégal. Les Verts s’y
étaient illustrés en décro-
nelles s’élève à 1 937 590
517,77 DA. Dans son intervention devant les élus, «La
dotation budgétaire de cette
année est réduite de 40% par
rapport à celle des années
précédentes», a indiqué le
wali, M. Brahim Merad.
Ainsi, il recommandera d’établir une carte des besoins et
des dépenses au niveau des
communes et par secteur, en
ciblant les exigences vitales
des citoyens. Il faut déterminer les objectifs selon le plan
d’aménagement du territoire,
réorienter la stratégie de
développement en fonction
des disponibilités financières,
alléger la nomenclature des
opérations à réaliser dans les
cadres des PCD, mobiliser
toutes les ressources dont
disposent la wilaya.
Le gel de nombreux projets
structurants et le retard sur
les délais de réalisation qui a
affecté d’autres programmes
lancés sont des sujets qui alimentent le débat des élus de
l’APW. Une situation déplorée
par le P/APW, M Klalèche
nouvellement installé, et de
citer quelques exemples et
non des moindres : le nouveau CHU, les EPH, la clinique du rein, le complexe
mère enfant, le barrage SidiKhelifa, la voie express Aïn El
Hammam Draâ El Mizan».
Faute d’investissements, le
chômage ne cesse de monter. «La livraison de plusieurs
projets (stade de Tizi-Ouzou,
barrage Souk N’Tléta, centre
anti-cancer de Draâ-BenKhedda…) annoncée, à plusieurs reprises comme imminente s’est avérée comme de
fausses annonces», dénoncera un élu, Begriche du FFS.
Le DJS confirme que le nouveau stade de 50 000 places
sera livré fin décembre 2016.
Celui de la pêche avance :
«Nos ports ne seront plus
gérés par Bejaïa. Un divisionnaire sera installé incessamment !».
R.D.
chant la deuxième place,
synonyme de qualification
aux prochains Jeux olympiques (JO) 2016 à Rio de
Janeiro. L’équipe nationale
olympique a entamé sa préparation pour les JO la
semaine passée avec un premier regroupement de quatre
jours au niveau du Centre
technique national de Sidi
Moussa (Alger).
CHAN-2016 : Le programme des quarts de
finale
Aujourd’hui :
Rwanda- RD Congo
Cameroun- Côte d’Ivoire
Dimanche 31 janvier
2016
Tunisie- Mali
Zambie - Guinée.
T
du thorax, et l’abdomen.
Deux procédures judiciaires
ont été instruites à son
encontre, la première pour
tentative d’homicide volontaire avec préméditation, et la
seconde pour détention de
stupéfiants à des fins de commercialisation.
Présenté au Parquet de
Tigzirt, dimanche dernier, il a
8
été mis en détention préventive. Par ailleurs, et suite à un
renseignement recueilli sur le
terrain, faisant état d’un trafic
de stupéfiants dans la région
de Aïn El-Hammam, les forces de police de la brigade de
recherches, et Investigation,
relevant du SW.PJ- Sûreté de
Wilaya de Tizi-Ouzou, ont
entrepris des investigations
qui ont permis d’identifier le
dealer, âgé de 40 ans, originaire de Aïn El-Hammam, et
l’arrêter à bord d’un véhicule
en possession d’une quantité
de 205, 3 grammes de kif
traité. Une procédure judiciaire a été instruite à son
encontre pour détention de
stupéfiants à des fins de commercialisation. Présenté au
Parquet de Aïn El-Hammam,
jeudi, il a été mis en détention
préventive. Dans le même
cadre, les forces de police de
la 3ème sûreté urbaine ont
procédé à l’arrestation d’un
individu, âgé de 25 ans, en
possession d’une quantité de
près de 09 grammes de kif
traité. Présenté au parquet de
Tizi-Ouzou, pour détention de
stupéfiants à des fins de commercialisation, il a été mis en
détention préventive.
R.D.
Création d’un registre des personnes
interdites de stades
e gouvernement argentin
a annoncé jeudi la création d’un registre national pour
les personnes interdites de
stade, afin de tenter d’endiguer la violence endémique
dans le football argentin, quelques heures après un appel
du président Mauricio Macri.
Le gouvernement exige également de la Fédération argentine de football (AFA) « la
mise en place d’un programme de formation des
joueurs, des entraîneurs et
des arbitres de tous niveaux,
aux valeurs du fair-play et du
L
respect ». « L’objectif principal et immédiat, est de mettre
fin aux agression dans le football et au problèmes de hooliganisme », a insisté le gouvernement dans son texte.
Cette décision gouvernementale tombe quelques heures
après un appel du président
argentin Mauricio Macri,
ancien président du club de
Boca Juniors, pour endiguer la
violence dans le football. Le
président a ainsi critiqué des
incidents « honteux » entre
joueurs des clubs rivaux de
Buenos Aires, River Plate et
Le Paris SG
rejoint Lille en
finale
Le Paris SG, double tenant du
titre, s’est qualifié pour la finale
de la Coupe de la Ligue, après
avoir battu Toulouse (2-0), mercredi en demi-finale.
L’ailier argentin Angel Di Maria,
placé en meneur de jeu pour
l’occasion, n’a pas forcément
illuminé le jeu parisien à chaque prise de balle comme face
à Angers, mais son but, une
frappe en force dans la lucarne
adverse pour faire le break à 20, a encore prouvé qu’il était
capable de faire la différence
sur une seule action.
La veille, Lille avait surclassé
Bordeaux sur sa pelouse du
stade Pierre-Mauroy, en s’imposant 5 buts à 1.
Les deux équipes s’affronteront
au Stade de France le 23 avril.
de Boca Juniors, lors d’une
rencontre amicale à Mar del
Plata samedi dernier, terminée
avec cinq exclusions.
Le football argentin est englué
depuis de longues années
dans la violence entre ses
supporteurs ultras. Le principal
défi du nouveau président de
la fédération argentine, dont
l’élection est programmée le
29 juin, sera de s’attaquer à la
violence. Les règlements de
compte entre supporteurs,
parfois de la même équipe,
font une dizaine de morts par
an. En mai 2015, des incidents
avaient émaillés le 8e de finale
retour de la Copa Libertadores
entre Boca Juniors et River
Plate. Quatre joueurs de River
Plate avaient été aspergés de
produits chimiques toxiques
dans le tunnel gonflable censé
protéger les joueurs de jets de
projectiles, conduisant à la
suspension de la rencontre.
L’ONG Sauvons le football a
dénombré six morts en
Argentine dans des violences
entre supporteurs ultra en
Argentine en 2015. En 2014,
ce chiffre s’élevait à 16 morts
en 2014 et à 12 en 2013.
Coupe de la Ligue anglaise
Coupe de la Ligue:
City rejoint Liverpool en finale
anchester City a éliminé Everton mercredi
en demi-finale retour (1-2, 31) et rejoint ainsi Liverpool,
qui s’était qualifié mardi
contre Stoke, le 28 février à
Wembley lors de la finale.
Après les tirs au but la veille
pour valider la qualification
de Liverpool, l’autre favori
des
demi-finales,
Manchester City, a aussi eu
quelques sueurs froides.
Battus à l’aller il y a trois
semaines (2-1), les Citizens,
qui peuvent se féliciter de
l’entrée détonnante de De
Bruyne avec un but et une
passe, ont d’abord été logiquement menés puisque
Delofeu a fait trembler en
début de matches une
défense toujours pas très
rassurante.
Un oubli de la paire argentine
Demichelis-Otamendi dans
l’axe a en effet permis à
Barkley d’ouvrir le score (18).
City, sacré en 2014, a rapide-
M
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
BOXE
Argentine
Trois dealers arrêtés
à Ouagenoun et Tizi Ouzou
rois dealers ont été arrêtés respectivement à
Ouagenoun, Ain El Hammam
et Tizi Ouzou, et 249,3 grammes de kif traités saisies,
selon
un
communiqué
adressé hier par la cellule de
la sûreté de wilaya.
En effet, dans le cadre de
la lutte contre la criminalité
sous toute ses formes, les
forces de police de la sûreté
de Daïra de Ouaguenuon, ont
procédé à l’arrestation d’un
dangereux individu, auteur
d’une tentative d’homicide,
une quantité de stupéfiants
de près de 35 grammes, destinée à la commercialisation,
a été retrouvé sur lui.
Selon les précisons fournies par la même source, ce
dernier, et suite à un différend verbal avec un autre
individu, lui a asséné deux
coups de couteau au niveau
Quotidien national d’information
Algérie-Palestine délocalisé
au stade du 5-Juillet
L
L
Une marche à Tizi
Ouzou pour exiger
le départ
Sports
a rencontre amicale
qui opposera la sélection olympique algérienne à son homologue
palestinienne le 17 février
prochain, prévue initialement
au stade Mustapha-Tchaker
de Blida, a été délocalisée au
5-Juillet (Alger), a appris
l’APS auprès de la
Fédération algérienne de
football. La partie débutera à
Par Roza Drik
es élus de l’APW de
Tizi-Ouzou
qui
s’étaient réunis en
session ordinaire, mardi dernier, pour débattre du budget
primitif de l’année en cours,
et points liées à la réalisation
des projets structurants de la
wilaya ont été mis face à la
réalité amère voir les quotesparts en PCD octroyées aux
communes, revues en baisse,
les arbitrages dans l’inscription de nouveaux projets, et la
réévaluation des opérations
en cours de réalisation.
Même, le montant affecté à la
section équipement, et investissement du budget primitif
pour l’année 2016 est de l’ordre de 264 475 617,82 DA,
une somme équivalente au
taux de 24%. Le projet du
budget établi, selon la formule
consacrée, sur la base d’une
balance équilibrée de recettes et de dépenses prévision-
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Amical
Tizi-Ouzou
Collectivités locales de TIZI :
Iflissen :
Un important glissement de
terrain survenu mercredi au village
d’Iknache dans la commune
d’Iflissen à 37 kms au Nord de la
wilaya de Tizi Ouzou. Plusieurs
habitations sont menacées par ce
glissement.Le chemin de wilaya n°
252, lui aussi, est partiellement
coupé à la circulation, avons-appris
de sources locales. Le problème
ne date pas d’hier mais remonte à
plusieurs années et les habitants
se sentent livrés à eux même et un
cri de détresse est lancé pour la
énième fois pour attirer l’attention
des autorités locales, afin d’intervenir en urgence pour trouver une
solution à ce problème.
R.D.
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
ment pu réagir grâce à une
frappe
déviée
de
Fernandinho qui a surpris
Robles (24) mais la domination des locaux a ensuite mis
du temps à être payante. A la
pause, la finale étaient même
virtuellement, comme en
1984, un derby de Liverpool
entre les Reds et les Toffees.
Les joueurs de Manuel
Pellegrini ont en effet touchés deux fois les montants
par Agüero (37) et Silva (54)
avant que la chance ne leur
sourisse enfin.
Pas vraiment dangereux
dans l’axe, Sterling a en effet
centré en retrait pour de
Bruyne (70), entré en jeu
quatre minutes auparavant.
Le 5e but du meilleur réalisateur de l’épreuve n’aurait toutefois jamais dû être validé
puisque la balle était sortie
du terrain avant d’arriver
jusqu’au Belge, moins heureux en fin de match et sorti
blessé (90).
17
Le 3e but d’Agüero, d’une
jolie tête plongeante dans
l’axe (76) est lui parfaitement
valide.
Au
passage,
l’Argentin frappe même pour
la 6e fois lors des cinq derniers matches.
En face, Lukaku, qui avait
marqué à l’aller son 12e but
en 12 matches mais plus rien
depuis, n’a pas eu la même
vista.
Les Mancuniens, dauphin de
Premier League et qualifiés
en 8e de finale de la Ligue
des champions, enchaînent
donc un 5e match sans
défaite depuis leur surprenante défaite à l’aller et ils
peuvent toujours rêver de
quadruplé cette saison.
A l’inverse, Everton, concède
un 4e match sans victoire et
même une 2e défaite consécutive. Il va maintenant falloir
que le 12e de l’élite rebondisse mentalement car, avec
29 points, son maintien n’est
pas encore acquis.
L’arbitre
international Sidi
Yakoub Kheira
honorée
L’arbitre international de boxe, Sidi
Yakoub Kheira a été honorée jeudi à
Tissemsilt, par les autorités de la
wilaya, en guise de reconnaissance à
son parcours comme première femme
algérienne de ce rang.
Le wali de Tissemsilt, Abdelhamid El
Ghazi a salué, lors de cette cérémonie, la grande volonté de cette dame
résidant à Lazharia (Tissemsilt) pour
atteindre le niveau mondial en arbitrage du noble art, qualifiant cette
expérience de « locomotive » pour
développer la boxe féminine dans la
wilaya.
Pour sa part, Mme Yakoubi a considéré cet hommage comme un soutien
l’incitant à aller de l’avant pour mieux
poursuivre sa carrière d’arbitrage dans
des manifestations internationales.
Cet hommage intervient après que
Mme Sidi Yakoub Kheira fut décernée,
parmi vingt personnalités arabes, le
prix de “la créativité sportive” par
cheikh Mohamed Ben Rached Al
Maktoum, lors d’une cérémonie organisée le 14 janvier en cours à Dubai
(Emirats arabes unies).
Elle détient un riche palmarès en arbitrage international pour avoir dirigé
des combats aux Jeux olympiques de
Londres en 2012 et la finale du championnat du monde de boxe professionnelle en 2014. Elle est également la
première femme au monde ayant officié en championnat du monde seniors
messieurs à Almaty (Kazakhstan) en
2013 et à Doha (Qatar) en 2015, en
plus de la finale du championnat du
monde à Tachkent en 2015.
L’arbitre Sidi Yakoub a souligné que la
Fédération internationale de boxe l’a
choisie comme meilleur arbitre international (dames et messieurs) de l’année
2015 et l’avait décorée en 2012 du
grade de cinq étoiles.
Elle a également contribué avec son
conjoint, fondateur du club de boxe
« Cherif Hamia » de la commune de
Lazharia, à la formation de jeunes
boxeurs (filles et garçons).
1ER CHAMPIONNAT DE
WATER POLO INTER-LIGUES
U-19
La ligue de Sétif
remporte le
tournoi
La ligue de Sétif a remporté le premier championnat d’Algérie Interligues de Water polo, disputé à la nouvelle piscine d’El Bez de Sétif, en battant en finale, son homologue de Mila
(10-4), a-t-on appris jeudi auprès de la
Fédération algérienne de natation
(FAN).
Ce premier championnat national de
water polo auquel ont pris part sept
sélections de ligues, s’inscrit dans le
cadre de la préparation de l’équipe
nationale algérienne en prévision du
championnat arabe de la discipline,
prévu à Sétif en mai 2016.
D’autre part, fédération algérienne de
natation (FAN) a décidé d’envoyer
quatre arbitres de la discipline, pour un
stage de formation de cinq jours à
Casablanca au Maroc, encadré par un
expert de la fédération internationale
de natation, (FINA) en prévision du
prochain championnat arabe.
Les quatre arbitres algériens sont
Mokhtar
Dahoumane,
Moussa
Bendjaber, Youcef Zaaboub et Kamel
Benabderrahmane.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Culture
Quotidien national d’information
Signature d’une
convention sur l’utilisation
des œuvres protégées entre
l’ONDA et la chaîne Ennahar
Une convention sur
l’utilisation des
œuvres protégées
a été signée
mercredi entre
l’Office national des
droits d’auteurs et
droits annexes
(ONDA) et la
chaîne privée
Ennahar dans le
cadre de la
préservation, et de
v la protection des
droits d’auteurs.
ignée
par
le
Directeur général de
l’ONDA,
Sami
Bencheikh Hocine, et le
Directeur général de la chaîne Ennahar, Anis Rahmani,
la convention, qui entrera en
vigueur en janvier, permettra
aux artistes, et producteurs
S
algériens, et étrangers de
bénéficier de leurs redevances induites par l’utilisation de leurs œuvres dans le
cadre de transmission audiovisuelle de cette chaîne.
Réitérant l’obligation de s’acquitter de ces redevances,
M. Bencheikh a rappelé l’appel lancé par son organisme
aux utilisateurs, afin de les
mettre devant leur responsabilité fixant le 16 janvier
2016 comme dernier délai
avant la saisine des organisations internationales de
protection de la propriété
intellectuelle
pour les
chaînes, qui ne sont pas de
droit algérien. Il a, par
ailleurs, précisé que l’ONDA,
qui distribuerait les redevances
aux auteurs
d’oeuvres littéraires et artistiques étaient soucieuses de
reconduire cette convention
“chaque année”, en vue de
garantir les droits d’auteurs.
Lors de la cérémonie de
signature, le ministre de la
culture, Azzedine Mihoubi a
estimé que cette initiative,
première du genre constituait
«un pas important dans la
consécration de la culture de
protection des droits des
artistes, ainsi les établissements médiatiques peuvent
exploiter les œuvres protégées dans le cadre du respect de la loi”. De leur côté,
les artistes qui ont pris part à
la cérémonie de signature,
ont exprimé leur satisfaction
quant à cette initiative, qui
contribue à la défense de
leurs droits, et à la lutte
contre le piratage.
Premier tour de manivelle
d’un court-métrage dédié
aux étudiantes à Jijel
e premier tour de manivelle d’un
court-métrage intitulé “Haletna
Hala” (notre situation n’est pas reluisante) a été effectué jeudi à Jijel, dans l’enceinte de la cité universitaire
Abderrahmane-Boussaa,
a-t-on
constaté. Réalisé par le jeune cinéaste
Derradji Chemchem, ce film, entièrement dédié aux étudiantes, narre le
vécu quotidien de la communauté universitaire féminine, notamment leurs
problèmes et leurs contraintes.
Chemchem, cassant des tabous à la
peau dure, n’a pas hésité à aborder,
L
dans cette production, la question de la
débauche dans ces établissements universitaires, tout en proposant des solutions pour y remédier, a-t-il confié dans
une déclaration à la presse. Neuf (9)
comédiennes, toutes étudiantes de
l’université
Mohamed-Seddik
Benyahia, sont distribuées dans ce
court métrage de 26 minutes dont la
direction photo et le montage sont
assurés par Idriss Bouchefra, assisté
de Chawki Djemoui. Le coup d’envoi
de la réalisation de ce film, coproduit
avec la résidence Hocine-Boukhers, a
été donné en présence de la directrice
de la cité universitaire,
Mounia
Boutelba. Natif de Jijel, Derradji
Chemchem, cadre à la direction de
wilaya des œuvres universitaires (DOU)
est à la fois homme de théâtre, et de
cinéma. On lui doit plusieurs production
théâtrales (l’épopée d’Igilgili, Oum
Echouhadaà) et des £uvres cinématographiques (Pavillon 7, Le balconà). Ce
dernier, tourné à Biskra, a obtenu le 1er
prix du festival national du court-métrage universitaire, en décembre dernier à
Batna.
Découverte de vestiges romains
au village de Ferdhoua (Mila)
Des vestiges datant de
l’époque romaine viennent
d’être mis au jour au village
de Ferdhoua, situé dans la
commune de Sidi Merouane
(Mila), a-t-on appris, jeudi,
auprès de la direction de la
culture.
Les fouilles engagées sur
le site, depuis le début de
l’année, ont permis l’exhumation de nombreux ves-
tiges dont des pièces de
monnaie datant de l’an 244
à 249, un couteau, des
lampes à l’huile, des poteries, un moulin en pierre
ainsi qu’un bain en très bon
état de conservation, a précisé un responsable de la
direction de la culture,
Lezghad Chiaba.
Les fouilles, qui se poursuivront jusqu’à avril pro-
chain sont menées par une
équipe d’archéologues du
Centre national de recherche
en archéologie, de la direction de wilaya de la culture et
de l’Office national de gestion, et d’exploitation des
biens culturels protégés,
selon la même source.
Le site, distant de
quelques kilomètres du cheflieu de wilaya, devait initiale-
18
ment accueillir un projet de
600 logements inscrit en
2013, mais les
travaux
devaient être suspendus à la
suite de cette découverte.
Cette découverte vient
s’ajouter au riche patrimoine
archéologique de
cette
wilaya qui attend, estime-ton, des ‘‘actions concrètes
de protection et de valorisation’ ’a-t-on estimé.
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
Actualité
Valoriser les produits
du terroir
L’Algérie participe à la
4ème édition en Tunisie
Les concessionnaires qui veulent obtenir des licences d'importation de véhicules neufs sont appelés à déposer leurs
dossiers, au niveau des directions de commerce des wilayas, et ce jusqu'au 03 février prochain.
Par Imen.Hamadache
es
concessionnaires automobiles
qui n'ont pas encore déposé leur demande d'obtention de licences d'importation de le faire dans les plus
brefs délais, soit jusqu'au 3
février prochain ", a rappelé le
ministère du commerce dans
son communiqué. Selon la
même source, l'objectif de
cette nouvelle réglementation,
étant de permettre à ces
concessionnaires de continuer à exercer leur activité
d'importation des véhicules
qui est désormais soumise au
dispositif des licences d'importation réservées aux concessionnaires dûment agréés.
Ainsi c'est une nouvelle chance pour les concessionnaires
retardataires qui ne se sont
pas encore conformés vis-àvis de cette nouvelle réglementation, de régler
leur
situation auprès des services
habilités du Ministère du commerce, dans les plus brefs
"L
délais, dans le cadre du processus de mise en œuvre de
la nouvelle réglementation
fixant les conditions et les
modalités d'exercice de l'activité de concessionnaires de
véhicules neufs, a indiqué le
ministère.
A cet effet, le ministère rappelle que la date limite de dépôt
des demandes de licence
d'importation au niveau des
directions du commerce de
wilaya, est fixée au 3 février
2016. Introduit par la nouvelle
loi sur le commerce extérieur
et mis en application début
janvier en cours, le régime des
licences d'importation vise à
assainir cette activité tout en
permettant une réduction de la
facture des importations qui a
explosé
ces
dernières
années.
Pour le bon déroulement de
l'opération un Comité concernés par les licences composé
de représentants de différents
ministères (Commerce, industrie, agriculture, etc.) a été mis
en place dans le bute d'assurer délivrer ces licences d'im-
portation et leur validité. A cet
effet, le Comité a fixé à la mijanvier les contingents des
licences d'importation de trois
produits: véhicules, ciment et
acier rond à béton. Pour les
véhicules, ces contingents ont
été fixés à 152.000 unités sur
l'année 2016. L'avis d'ouverture de ces contingents a commencé le 14 janvier en cours
et se poursuivra jusqu'au 3
février.
Concernant la procédure
administrative, le Comité
indique que tout opérateur,
personne physique ou morale,
remplissant les conditions
conformes à la législation et à
la réglementation en vigueur,
peut introduire une demande
de licence d'importation d'un
produit ou d'une marchandise.
L'opérateur doit déposer
auprès de la direction de
Commerce de wilaya concernée, le formulaire dûment
rempli, après l'avoir télécharger sur le site web du ministère du Commerce.
I.H.
Le 8 février ne concernera que l'étape site pour les souscripteurs
AADL1 : la longue attente
Par Nabila. A
'AADL a, jusqu'à
présent, procédé à
l'impression de 80
% des décisions qui seront
remises aux souscripteurs
2001-2002 à partir du 8 février
prochain ", rassure le DG de
l'AADL, Mohamed Tarek
Belaribi. Il faut dire que la date
échéance approche à grands
pas, telle que s'est engagé le
ministre
de
l'Habitat
Abdelmadjid Tebboune. Pour
cela, c'est la deuxième fois
que le premier responsable de
l'AADL, cette formule de logement tant convoitée depuis
son lancement au début de
l'an 2000, qu'il s'exprime et
s'adresse aux concernés en
vue notamment de les rassurer et de les conforter.
Cependant, ça ne sonne toujours pas la fin de l'attente, au
"L
Relance du tourisme
en Algérie
contraire.
Dans un entretien accordé, ce
jeudi, à l'APS, le DG de
l'AADL nous renseigne que le
8 février ne concerna que la
pré-affectation par rapport au
site des logements. En effet, il
signale qu' " après les sites, le
programme procèdera à la
répartition des souscripteurs
sur paliers et appartements en
tenant compte de l'état de
santé du locataire et de celui
des membres de sa famille
ainsi que leur nombre ". De ce
fait, les souscripteurs de 2001
et 2002 pourront, à partir du 8
février prochain, connaître le
rendez-vous de retrait des
décisions de pré-affectation et
de l'ordre de versement de la
3e tranche du prix du logement via le site web de
l'AADL, en introduisant leur
numéro de série et mot de
passe. A cet effet, l'AADL
accueillera jusqu'à 1500 souscripteurs durant la première
semaine, 2000 la deuxième
puis 3000 souscripteurs par
semaine.
M. Belaribi rappelle en outre
que l'AADL envisage la remise
de 40 000 décisions de préaffectation dont
20 000
concerneront seulement la
capitale Alger proportionnellement à l'état d'avancement
des travaux qui a atteint 70 %
à la fin 2015. Il affirmera par la
suite que parallèlement à
l'avancement des travaux sur
d'autres chantiers, des quotas
additionnels seront disponibles dans les mois à venir,
ce qui permettra d'élaborer
d'autres décisions de préaffectation jusqu'à couverture
de tous les souscripteurs aux
programmes de 2001 et 2002,
avant de préciser que les décisions
de
pré-affectation
étaient élaborées à partir d'un
programme informatique mis
en place par les ingénieurs de
l'agence. Il renseigne également que le programme permettra la répartition des souscripteurs dont les dossiers ont
été acceptés sur les sites de
logements disponibles. " Le
programme tient compte de
l'ordre chronologique d'inscription.
Les listes des bénéficiaires et
leur classement ont été élaborés dernièrement selon la
date d'inscription par une
commission technique en présence d'un huissier de justice
", indiqué M. Belaribi, précisant que " les listes ont été
confirmées par une deuxième
commission et un autre huissier de justice en vue de
garantir la transparence de
l'opération ".
N.A.
Une question
de volonté
Les participants à une rencontre
sur la problématique de la relance du
tourisme en Algérie ont mis l'accent,
jeudi à Tizi Ouzou, sur la nécessité
d'instaurer une culture touristique
pour la relance du secteur en Algérie.
Intervenant lors d'une rencontre,
organisée par une école supérieure
internationale et un journal national
spécialisés en tourisme, Said
Boukhelifa ancien cadre du ministère
du Tourisme et de l'Artisanat, expert
international en tourisme (19752014), a indiqué à ce propos que la
relance du tourisme a été amorcée à
partir de 2008 avec l'élaboration du
Schéma directeur d'aménagement
touristique (SDAT) à l'horizon 2030.
La relance du tourisme, a-t-il fait
observer, exige toutefois "de la
volonté, de la conviction, et des compétences réelles," mais aussi, nécessite "l'amélioration des prestations
offertes par le secteur des transports,
l'implication des collectivités pour la
concrétisation, au niveau local, de la
politique touristique et des stratégies
qui en découlent pensées, structurées et arrêtées par le Ministère du
tourisme, outre la formation pour la
mise en place d'un savoir- faire qui
donnera une consistance au développement touristique". Pour M.
Boukhelifa, "la compétence, la
conviction, la convergence de vues
pour une cohérence dans des stratégies porteuses et la concrétisation
des objectifs tracés dans les
domaines de l'investissement, de la
formation, de la promotion et de la
communication, sont les mots clés
pour la relance du tourisme." Cette
vision est partagée par Abdellatif
Zaid, directeur de l'Ecole nationale
supérieure de tourisme (ENST,
Aurassi), qui a relevé que la relance
du tourisme en Algérie "a besoin de
visibilité, d'une forte motivation, d'une
communication claire et large et de la
mise en place d'un dispositif de formation spécifique et intégrée basé
sur le savoir agir." La formation qui
joue un rôle "important" dans le processus de relance du tourisme, "est
actuellement peu évolutive, insuffisante et peu adaptée aux exigences
du marché touristique", a-t-il fait
observer, suggérant, entre autres, la
mise en place de formations combinées, le lancement de formations
diplômantes spécialisées (délégué
au tourisme local, gestionnaire de
séjours touristiques, commercialisation et communication des produits
touristiques,
montages
de
circuits/destination Algérie).
Dix émigrants clandestins interceptés près des côtes d'Annaba
L’artiste algérien Adel Fares prendra part à la 4ème édition du festival
international de l’art du clown d’El
Mhamdia (Tunisie), prévu du 12 au 16
mars prochains avec la participation
d’artistes de plusieurs pays, indiquent
les organisateurs. Riche d’une carrière
de plus de 20 ans dans l’art du clown,
des marionnettes, et d’illusionnisme,
Adel Fares surnommé “Sam”, a déjà
participé à des manifestations similaires aussi bien en Algérie qu’à l’étranger notamment en Tunisie, en France,
et en Roumanie. Outre “Sam”, la manifestation verra également la participation d’artistes venus de Tunisie, et
d’Europe à l’instar de “Rosa” d’Espagne
et “Gianni” d’Italie. Par ailleurs, cette
manifestation organisée depuis 2013
par l’association “Farha” en collaboration avec la direction régionale de la
culture de Ben Arous, verra des présentations théâtrales, et des animations
pour enfants.
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
L'Etat fixe un ultimatum
Festival international de
l’art du clown d’El
Mhamdia
Quotidien national d’information
Concessionnaires auto
Jijel
La nécessité de valoriser les produits du terroir a été soulignée, jeudi à
Jijel, par le wali, Larbi Merzoug, en
marge de la commémoration de la
journée du 28 janvier 1957, en souvenir
de l’appel historique du FLN pour une
grève générale des commerçants.
Au cours de son intervention lors d’une
cérémonie organisée à cette occasion
au musée Kotama, le chef de l’exécutif
local a exhorté les artisans à valoriser
les produits artisanaux du terroir, soulignant la disponibilité des services
administratifs de la wilaya à apporter
leur soutien, et leur concours à toute
action allant dans ce sens.
La valorisation des produits du terroir
“requiert une bonne qualification des
acteurs concernés et une connaissance
suffisante des spécificités du milieu
rural, des produits, des dispositifs réglementaires (normes d’hygiène et de
qualité, accès aux subventionsà), une
compétence en matière de gestion, et
de marketing, mais aussi, et surtout
une forte sensibilité au patrimoine naturel et culturel, ainsi qu’à l’activité touristique locale”, selon les responsables
de la chambre de l’artisanat et des
métiers (CAM). Cette manifestation a
été notamment marquée par des expositions auxquelles ont pris part les
adhérents de la CAM, mettant en relief
le riche éventail des activités pratiquées. Pâtisseries faites maison, broderie, couture traditionnelle, et moderne, sérigraphie sur verre, travail du
cuir, entre autres, ont constitué l’essentiel de cette exposition montée par une
quarantaine d’artisans. Selon le directeur de la CAM, Abdelhak Kerdid, certains artisans ont pu bénéficier de
locaux pour y exercer leur activité, à
l’image du jeune Mouadji, qui s’est
lancé dans la gravure sur verre, un créneau jusque-là peu exploité mais
‘‘rémunérateur’’. Une pâtissière de la
localité d’El Ancer (sud-est de Jijel), travaillant encore à demeure, espère
bénéficier un local dans le cadre du
programme des 100 locaux par commune initié par le président de la
République. La cérémonie a également
été mise à profit pour évoquer la date
historique du 28 janvier 1957 qui avait
vu le FLN lancer à l’intention des commerçants algériens un mot d’ordre de
grève générale de huit jours.Les autorités de la wilaya devaient, ensuite, visiter le futur siège de la direction de
wilaya du Commerce, situé à l’entréeest de la ville de Jijel.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Le pourquoi d'une mésaventure
e difficile contexte économique que vit l'Algérie
continue à aggraver les incidences sur la société, qui mène
des situations insoutenables,
particulièrement les jeunes chômeurs, qui ont mal à subir des
formes inimaginables de marginalisation induisant à des
scènes dramatiques de criminalité. Pour cause, la plupart de
ces
jeunes
se
lancent,
contraints et /ou volontiers dans
des aventures de migration,
parfois en dimension de tous
les dangers de la mer, et de la
clandestinité. Ainsi, et en dépit
des mesures relatives à la lutte
contre ce fait, on vient de savoir
qu'un groupe de 10 émigrants
L
clandestins a été intercepté tôt,
jeudi dernier, portant à 56 le
nombre de "harragas" arrêtés
entre mercredi et jeudi au large
d'Annaba. Ce qui a prêté le
groupement territorial des
Garde-côtes à estimer à sa
juste valeur le degré de recrudescence de ce qu'on a l'habitude d' appeler , le phénomène
d'immigration
clandestine,
comme pour arrêter des
bandes de malfaiteurs. Tandis
que l'analyse de faits précédents a révélé l'existence,
parmi ces émigrants, des chefs
de familles, et de personnes
adultes, qui auraient peiné à
décrocher un emploi, ou pire,
ceux qui l'ont perdu, pour une
raison, ou pour une autre. Par
la suite,
les dix individus
récemment arrêtés au large
d'Annaba, parmi lesquels une
personne mineure, ont été
interceptés, alors qu'ils tentaient de rejoindre la rive nord
de la Méditerranée à bord
d'une embarcation de fortune,
a-t-on précisé. Cette rive ne
cesse de devenir le refuge
d'émigrants algériens, et des
autres pays maghrébins et africains, qui partagent le souci
commun de chercher à travailler, ou dans les meilleurs
cas d'obtenir des documents
leur permettant une résidence
sans tracas de la police, et des
restrictions administratives pou-
7
vant pousser ces émigrants
désespérés à des réactions
imprévisibles. Ainsi, la majorité
de ces gens infortunés, et trop
malchanceux, pour ne pas pouvoir vivre dans leur pays, à l'aise, ou avec le minimum de
moyens de vie, se livrent souvent à des sorts regrettables
dans les pays d'accueil, comme
c'était le cas en Italie, ces derniers temps. Mais, le chemin
vers l'inconnu reste praticable
par cette catégorie sociale défavorisée, même s'ils sont interceptés au large de la mer, à
l'instar de ces émigrés, âgés
entre 17 et 30 ans, arrêtés à
Annaba, dont l'embarcation
avait pris la mer vers une heure
du matin depuis la plage de
Sidi-Salem, et qui a été arraisonnée vers 4 heures à
quelque 10 miles de Ras El
Hamra. Un autre sort déplaisant, les 10 candidats à l'émigration clandestine, tous originaires d'Annaba et de sa
région, ont été présentés
devant le procureur de la
République près le tribunal
d'Annaba après la visite médicale d'usage. Mais, est-ce que
ça va réduire le nombre de ces
émigrants, sans qualificatif ni
emploi ? Sachant qu'au total,
ce sont 68 "harragas", qui ont
été arrêtés au littoral d'Annaba,
depuis le début de cette année,
selon les garde-côtes.
H.M.
Publicité
Quotidien national d’information
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
Avis d'attribution provisoire
AVIS D’ATTRIBUTION
PROVISOIRE DU MARCHE
Conformément aux dispositions de l'article 49 alinéa 2 du décret présidentiel
n°10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics.
Il est porté à la connaissance des entreprises ayant soumissionnés à l'avis d'appel
d'offres national restreint n°11/15 relatif au projet :
" EQUIPEMENT D'UN COLLEGE TYPE B7 A SIDI BEL ABBES (ZAOUIA)
EN MOBILIER SCOLAIRE ET DE BUREAU ,MATERIEL INFORMATIQUE ET
REPROGRAPHIE ,MATERIEL DE MEDIATHEQUE ,MATERIEL D'INCENDIE
ET CLIMATISATION,MATERIEL DIDACTIQUE, MATERIEL SPORTIF
Qu'à l'issue du jugement des offres, il a été décidé ce qui suit :
-Conformément aux dispositions de l'article 49 du décret présidentiel N° 10/236 du
07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics et
notamment l'article 114
-Le président de l'assemblée populaire communale de ksar chellala informe les
entreprises ayant participé aux soumissions objet de l'avis d'appel d'offre national
restreint N°10/2015 du 13/12/2015 au journal arabe ?? el watanit le 15/12/2015
relatif au l'opération suivante :
N° du lot
Lot 01 MOBILIER SARL TELA SIDI
BEL ABBES
SCOLAIRE ET DE
BUREAU
Aménagement d'UN jardin public à hai el badr ksar chellala qu'à l'issue de
l'évaluation technique et financière des offres le 16/12/2015 le marché a été attribué
provisoirement à l'entreprise
Entreprise
Immatriculation Montant de l'offre Délai de
Fiscale
(TTC)
réalisation
Nail ; lakhdar 197014150059630
Aménagement
seddik
d'UN jardin public
à hai el badr- ksar
chellala
7.916.688.00 DA
07 Mois
Obs
Magazine
NIF
Montant du
marché du
convention
Délai
de réalisation
Critères du
choix
099822002210187
4 433 937.30
15 jours
- Conforme au
cahier des
charges
- Moins disant
Lot 02 MATERIEL
INFORMATIQUE
ET
REPROGRAPHIE
ETS ORAPI
S-B- ABBES
1 966 2201 02147 41 1 067 329.00
02 jours
- Conforme au
cahier des
charges
- Moins disant
Lot 03
EQUIPEMENT
MEDIATHEQUE
ETS ORAPI
S-B- ABBES
1 966 2201 02147 41 1 091 633.40
04 jours
- Conforme au
cahier des
charges
- Moins disant
Lot 04 MATERIEL
D’INCENDIE ET
CLIMATISATION
ETS ORAPI
S-B- ABBES
Lot 05 MATERIEL
DIDACTIQUE
SARL SINAL
ORAN
Lot 06 MATERIEL
SPORTIF
Les autres soumissionnaires intéressées sont invités de se rapproché auprès du
service contractant au plus tard trois 3 jours à compter de la première publication
de l'attribution provisoire du marché à prendre connaissance des résultats détaillé
de l'évaluation de leurs offres technique et financier.
LE PRESIDENT D'APC
1 966 2201 02147 41 1 407 861.00
099931010358365
841 434.75
02 jours
30 jours
CUISINE
Page animée par Cylia Tassadit
Les clés pour en finir
avec la digestion difficile
enzymes digestives. La
lactase, c'est l'enzyme qui
nous permet la digestion
du lactose contenu dans le
lait. Jusqu'à l'âge de 3 ans
environ, cette enzyme est
activée dans l'organisme.
Mais passé cet âge, le
taux d'activité de la lactase
chute drastiquement pour
arriver à seulement 5% de
son activité maximale à
l'âge adulte.
Une consommation excessive de produits laitiers
issus du lait de vache
occasionne logiquement
des troubles digestifs.
Aussi, réduire sa consommation de produits laitiers,
c'est réduire ses ballonnements et autres indispositions digestives.
- Conforme au
cahier des
charges
- Moins disant
- Conforme au
cahier des
charges
- Moins disant
INFRUCTUEUX
N.B : Tout soumissionnaire contestant le choix peut introduire un recours dans un
délai de dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis.
LA DIRECTRICE DE L'EDUCATION
Tribune des Lecteurs - Ven 29 - Sam 30 janvier 2016
ANEP 31001153
ne
digestion
facile, c'est le rêve
de
beaucoup
d'entre
vous.
Ballonnements, coups de
barres intempestifs et
autres
désagréments
empoisonnent notre quotidien. Pour y mettre fin,
voici quelques conseils à
suivre.
U
ANEP 31001180
S'hydrater avec de l'eau
minérale naturelle
Cela peut paraître évident,
encore faut-il le faire ! Une
consommation aux alentours de deux litres d'eau
par jour par adulte est
conseillée. Il faudra boire
plus si vous pratiquez une
activité physique, mais de
toute façon, le besoin s'en
fera ressentir. Bien loin est
l'époque où on conseillait
aux sportifs de ne pas
boire d'eau ! Optez pour sa
forme la plus simple : l'eau
minérale. Sachez que
CONDOLÉANCES
Abdelhamid Si Afif, ancien membre
du BP et actuel membre du CC
du FLN, ancien député et président
de la commission des Affaires
étrangères à l'APN, très affecté par
le décès de la sœur du Premier
ministre,
Abdelmalek
Sellal,
présente à celui-ci ainsi qu'à toute sa
famille ses condoléances les plus
attristées, et les assure de son
soutien et de sa sympathie en ces
circonstances douloureuses.
Puisse le Tout Puissant accueillir
la défunte en son vaste Paradis.
A Dieu nous appartenons
et à Lui nous retournons.
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
Quotidien national d’information
Moins disant
Tout soumissionnaire qui conteste le choix opéré par le service contractant dans le
cadre de l'avis d'appel d'offre peut introduire un recours dans les dix 10 jours à
compter de la parution de la première publication de l'avis d'attribution de marché
dans la presse auprès de la commission communal des marchés.
Tribune des Lecteurs - Ven 29 - Sam 30 janvier 2016
Entreprises choisie
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Troubles digestifs
Ministère de l'éducation nationale
Direction d'éducation de la wilaya de Sidi-Bel-Abbès
Service programmation et suivi
Rue Menad Boulanouar Sidi Bel Abbès
NUMERO D'IDENTIFICATION FISCAL/097422019068321
WILAYA DE TIARET
DAIRA DE KSAR CHELLALA
COMMUNE DE KSAR CHELLALA
Projet
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
l'eau est la seule boisson
nécessaire au fonctionnement de notre organisme.
Vous en trouverez également dans les jus de fruits,
centrifugés si possible, ou
dans le thé (vert de préférence). Évitez l'eau du
robinet, qui peut contenir
des pesticides et du
chlore. Enfin, à l'heure du
choix de la bouteille, préférez de l'eau minérale naturelle, sans excès de minéraux.
Manger léger le soir
Le repas du soir conditionne votre digestion, qui
elle-même
conditionne
votre sommeil, qui luimême conditionne votre
journée du lendemain.
Mangez donc léger au
dîner. Si vous chargez vos
intestins et que vous allez
vous coucher, les effets de
la gravité sont naturellement annulés, situation
propice aux putrescences
et donc à une mauvaise
assimilation des apports
nutritionnels.
Ajoutez des fibres et des
légumes dans
l'alimentation
Vibrez pour les fibres ! En
effet, ceux-ci provoquent
une sensation de satiété et
régulent ainsi votre prise
alimentaire. De quoi éviter
de charger votre estomac,
et vos intestins. Et surtout,
une règle d'or : ajoutez des
légumes verts à chaque
repas. Ils favorisent le traitement de l'acidité de la
viande et aident à l'assimilation de l'amidon contenu
dans les féculents. Et
cerise sur le gâteau, si
j'ose dire, ils sont riches en
eau. Un bénéfice maximum pour votre corps.
Réduire sa
consommation de
produits laitiers
Tout se joue au niveau des
Facilitez le travail de
l'appareil digestif
Deux derniers points pour
faciliter le travail de vos
organes digestifs. D'abord
: mastiquez. Vous facilitez
ainsi le travail de votre
estomac.
D'où une moins grande
débauche d'énergie lors
de la digestion, et donc
moins de risque de subir le
fameux coup de barre
d'après déjeuner. Enfin,
évitez la concurrence
digestive. C'est un principe
qui ne bénéficie guère
d'ample publicité, mais qui
la mérite. Ainsi, évitez, au
sein d'un même repas,
d'associer viande et pâtes,
riz ou pommes de terre.
En effet, l'amidon contenu
dans ces derniers est
transformé en glucose
dans un milieu alcalin,
alors que la protéine est
digérée dans un milieu
acide.
CHAUSSONS
AUX ÉPINARDS
Ingrédients
Pâte à pâte
500g d'épinards
1 petit oignon haché
1 cuillère à soupe de persil haché
350g de viande hachée
1 noix de beurre
1 jaune d'œuf
Sel, poivre, gingembre, cumin, cannelle,
piment doux
Préparation :
Enlever les feuilles abîmées des épinards, les
trier, laver-les soigneusement, remplir l'eau dans
une casserole et porter à ébullition et y plonger
les épinards pour les faire blanchir, laisser
égoutter, hacher-les. Mettre la viande hachée
dans un saladier, ajouter l'oignon haché, le persil
haché, le gingembre, le cumin, le poivre, la
cannelle, le piment doux, sel, bien mélanger.
Faire fondre le beurre dans une poêle, y faire
revenir les épinards hachés jusqu'à l'évaporation
d'eau, ajouter la viande hachée et laisser cuire
doucement en remuant de temps en temps,
mettre la préparation dans une passoire afin
d'éliminer le reste d'eau. Etaler la pâte à pâte sur
un plan de travail fariné avec un rouleau à
pâtisserie, couper des disques à l'aide d'un
emporte-pièce rond. Placer chaque disque sur un
moule à chausson fariné et disposer au milieu
une cuillère à soupe de farce et replier un côté de
moule sur l'autre côté en appuyant bien, ensuite
ouvrir le moule et sortir le chausson, continuer
l'opération jusqu'à l'épuisement de pâte et de
farce, disposer les chaussons sur une tôle huilée,
badigeonner-les avec le jaune d'œuf. Faire cuire
dans un four préchauffé à 180°C pendant 20
minutes.
DES TOURBILLONS
Conseils pratiques
Traiter la mauvaise odeur du bois
es meubles en bois
sont bien jolis et mettent certainement du
cachet chez vous...Mais
s'il n'y a pas assez d'aération, ils sentiront à la
longue le moisi, ou bien
tout simplement, la naphtaline ! Que faire dans ce
cas? Suivez le guide...
Le lait
Voilà comment s'y prendre : prenez du lait et faites-le bouillir. Une fois
bouillant, mettez-le dans
une coupelle. Placez
cette dernière dans un
coin dans le meuble
empuanti. Renouvelez
l'opération quotidiennement jusqu'à ce que
l'odeur disparaisse complètement.
Le vinaigre
Vous pouvez également
utiliser du vinaigre. Faites
L
Pour une expression libre
6
Ingrédients
200g de beurre ramolli
33g de sucre en poudre
56 g de maïzena
112g de farine
1 sachet de sucre vanillé
100g d'amandes
Préparation :
bouillir du vinaigre, puis
prenez une éponge que
vous aurez préalablement
humidifiée. Ensuite, imbibez l'éponge humide de
vinaigre chaud, et net-
toyez chaque recoin du
meuble avec. Et vous terminerez votre travail par
un rinçage, tout beau,
tout propre ! Toujours
avec l'éponge que vous
19
aurez correctement nettoyée, rincez les recoins
sans pour autant noyer le
meuble avec l'eau, votre
meuble en bois n'apprécierait pas.
Travailler dans une jatte le beurre et le sucre
jusqu'à ce qu'ils forment un mélange crémeux,
ajouter la maïzena, bien mélanger, ajouter le sucre
vanillé, incorporer la farine tamisée peu à peu et
pétrir bien jusqu'à l'obtention d'une pâte molle et
lisse. Mettre la pâte dans une poche à douille
cannelé et coucher sur une plaque recouverte
d'une feuille de papier sulfurisé des tourbillons,
décorer-les avec les amandes. Faire cuire dans un
four préchauffé à 180°C pendant 12 minutes.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Quotidien national d’information
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Hamid Grine, ministre de la Communication :
Sudoku N ° 404
Mots fléchés N° 404
" Les journalistes doivent observer
l'éthique professionnelle "
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Par Nabila. A
e citoyen algérien a le
droit à une information
fiable et objective, a
insisté le ministre de la
Communication, Hamid Grine,
qui a appelé, ce jeudi, les journalistes à observer les règles
de déontologie de presse.
S'exprimant lors d'une conférence-formation organisée à
l'Ecole nationale supérieure de
journalisme à Alger, consacrée
au thème : "déontologie de la
presse: défis et enjeux ", a
appelé les professionnels des
médias à respecter l'éthique et
déontologie journalistique de
façon à ce qu'ils revoient une
information et objective au
citoyen, rappelant les sessions de formation destinées à
différentes catégories de la
société civile en tant que
consommateur d'information.
Le ministre rappelle en outre
que c'est dans cette optique
que deux sessions de formation ont été organisées à
L
Mots croisés N° 404
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
Constantine et Oran, a soutenu le ministre annonçant la
tenue d'une 3ème à Annaba,
le 8 février prochain. Ces formations encadrées par les responsables
d'organes
de
presse publics seront prochainement généralisées dans tout
le territoire national, a assuré
M. Grine faisant savoir que
son ministère avait organisé
plus de 20 sessions de formation au profit des professionnels de la presse. Le ministre a entre autre indiqué que "
le journaliste doit observer les
règles d'éthique professionnelle et s'écarter des discours
pessimistes et alarmistes de
nature
à démoraliser le
citoyen ". Il fait référence dans
ses propos à la manière de
traiter les différents sujets de
l'actualité. " Pourquoi de nombreux médias passent sous
silence les grandes réalisations accomplies sur le terrain
dans différents domaines alors
qu'ils se font le " relais " d'une
grève de 10 employés dans
certaines entreprises ", s'est-il
étonné. A la question relative
aux mécanismes de former les
journalistes appartenant à la
presse privée, le ministre indique qu' " il n'y pas de différence entre les journalistes du
secteur public et ceux de la
presse privée ". Le premier
responsable du secteur a
pointé du doigt les organes de
presse qui n'accordent pas
l'intérêt qu'il faut à la formation
continue de leurs journalistes
en dépit des mécanismes juridiques qui prévoient l'obligation de consacrer 2% des ressources financières de l'établissement à la formation. "
J'ai rencontré des patrons de
journaux, ceux qui m'ont parlé
de professionnalisme, d'améliorer leur contenue se comptent sur les doigts d'une main.
D'autres m'ont parlé que de
pub " a-t-il dit.
Interrogé sur
la carte professionnelle censée faciliter l'accès à l'informa-
tion au journaliste mais dont la
réalité du terrain est autrement, M. Grine, indiquera que
"
le
ministère
de
la
Communication a adressé une
correspondance au ministère
de
l'Intérieur
et
des
Collectivités locales pour faciliter l'accomplissement
des
missions des journalistes titulaires de la carte professionnelle de journaliste dans toutes les wilaya ".
N.A.
Dr. Mohamed Kirat, enseignant à l'Université de Qatar :
" C'est aux journalistes de créer une force
pour protéger la profession "
thique et déontologie du
journalisme : Défis et
enjeux. Enseignant à
l'Université de Qatar, le Docteur
Mohamed Kirat est longuement
revenu, ce jeudi, sur la réalité
de la profession journalistique
en Algérie. Il salue le nombre
E
d'organes de presse, qui représente une avancée, mais critique-le contenue qui ne reflète
pas " une identité propre à chacun de ces espaces médiatiques ". " Des 153 journaux il y
aurait pu eu une entente entre
les responsables des rédactions
pour établir un code de déontologie dont devraient respecter
les journalistes " dit-il. Il estime
que l'absence d'une forte organisation syndicale dans la corporation pour protéger la profession " de tous ceux qui tenteront
de marchander avec ".
L'Occident serait sur le point d'intervenir militairement en Libye
Quelles conséquences sur la sous-région ?
Horizontalement
1 - Echassier brasseur de galets
2 - Quitter la collectivité - Ni vous, ni nous
3 - Blanchies par le temps - Il peut nous faire rêver
4 - Soupe - Endommageras
5 - But de croisière - Prise d'eau - Parcouru
6 - Phase de satellite - Glorifiera
7 - Estonie en version originale - Elimine - On arrose son
premier
8 - Subtilités de langage
9 - Donc bien appris - Envahit - Elle met les caractères bien
en vue
10- Fraise - Rêves de quinziste
Verticalement
A - Nerveuse
B - Blé du milieur - Rayons bronzants
C - Travaille dur - Symbole de société
D - Violente envie - Parties ardentes
E - Dit le contraire - Poisse
F - Faire prendre un ordinateur pour un autre - On l'entend
comme un do
G - Il vous montre le poids des mots
H - Anciennes mais toujours mauvaises conseillères - Trous
de contrebasse
I - Prête à galoper
J - Ile atlantique - Zone de rudes combats - Se couvrit d'humidité
K - Fit preuve de finesse - Bruyant coup de baguettes Négation
L - Réelles
SOLUTIONS
Mots croisés N° 403
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 403
20
Par Kamel Zaïdi
e recours systématique aux
armes n'a jamais rien réglé,
comme l'a toujours soutenu et
démontré Alger. En cas d'intervention militaire en Libye, seconde du
genre depuis quelques années, les
conséquences risquent d'être tout
aussi sévères que sérieuses aussi
bien sur la Tunisie que sur l'Algérie.
Le compte-à-rebours semble bel et
bien avoir été lancé concernant une
très probable intervention militaire
en Libye. En effet, à l'issue d'une
réunion du Conseil de sécurité
nationale jeudi à Washington,
Barack Obama a affirmé que les
États-Unis étaient prêts à traquer le
groupe État islamique au-delà de la
Syrie et l'Irak, jusqu'en Libye si
nécessaire. " Barack Obama a
insisté sur le fait que les États-Unis
vont continuer à s'en prendre aux
comploteurs terroristes de l'État
islamique (EI) dans quelque pays
que ce soit ", a indiqué, le 28 janvier, la Maison Blanche à l'issue
d'une réunion du Conseil de sécurité nationale convoquée par le président américain. Pour l'instant,
L
SOLUTIONS
Sudoku N ° 403
Washington dit " [surveiller] attentivement " la situation en Libye où
Daesh cherche à s'implanter. Les
États-Unis " développent des
options pour ce qu'il est possible de
faire dans le futur ", mais " n'ont pris
aucune décision d'intervenir militairement ", a indiqué Ashton Carter,
secrétaire américain à la Défense,
lors d'une conférence de presse au
Pentagone. " Nous cherchons
d'abord à aider " les Libyens " à
prendre le contrôle de leur propre
pays ", a-t-il ajouté, saluant les
efforts entrepris pour la formation
d'un gouvernement d'union nationale en Libye. En Libye, nous ne
voulons pas glisser vers une situation comme en Irak ou en Syrie. "
Mais nous n'avons pas pris la direction " des efforts internationaux
pour aider les Libyens, l'Italie
s'étant portée volontaire, a-t-il expliqué. Les Italiens " ont indiqué qu'ils
prendraient cette direction ", et "
nous avons dit que nous les soutiendrons ", a rappelé Ashton
Carter. Depuis Syrte, Daesh mène
des attaques répétées contre les
ports et terminaux du " croissant
pétrolier ", particulièrement ceux de
Par Ammar Zitouni
es règles positives et des ambiguïtés, personne au sein de la
classe politique ne l'a jamais nié.
Pour les uns la révision de la Constitution
constitue une volonté politique de redéfinir
des rapports nationaux favorables à la
démocratie, au développement économique et social, une plus grande liberté d'expression etc. Un élan décisif pour l'avenir
de la Nation. Pour les autres qui sont de
plus en plus bruyants, cette révision
constitutionnelle " n'a pas de sens. Elle
pérennise le régime et n'apporte aucun
changement ". Comment, de toute façon,
aurait-on pu passer en un quart de siècle
de la reconstruction nationale au sortir
d'une tragédie nationale au parachèvement de l'Etat de droit ? Le parallèle. Au
niveau de l'opposition, cette révision suscite des interrogations tandis qu'au sein de
la majorité, c'est tout simplement le couronnement de tous les acquis, la synthèse
du renouveau national. Il y a lieu de rappeler que l'opposition tient encore à sa posi-
D
Ras Lanouf et al-Sedra. " Nous ne
voulons pas glisser vers une situation comme en Irak ou en Syrie ",
où l'EI a saisi des pans entiers de
territoire, a souligné le secrétaire
américain à la Défense.
Tout porte à croire que la Libye est
en train de s'installer durablement
dans le chaos. L'Algérie, qui partage une vaste frontière avec ce
pays, et qui vient d'éventer un vaste
complot dans lequel des centaines
de sujets marocains partiraient s'y
entrainer ou se battre en transitant
par l'Algérie, vient de prendre une
décision historique. En effet, l'aviation civile algérienne a décidé de
suspendre la liaison Alger-Tripoli
depuis hier. Alors que des vols ISR
(Reconnaissance, Surveillance et
Intelligence) lancés à partir de
novembre 2015, depuis le porteavions Charles de Gaulle, tendent
à confirmer la poussée inexorable
de Daech aux abords du rivage de
Syrte, mais aussi vers les sites
pétroliers et la zone de trafic transfrontalier du Sud, une intervention
militaire en Libye semble plus que
jamais imminente, d'autant plus
que les négociations orchestrées
par l'ONU patinent. Le Conseil de
sécurité des Nations unies a ainsi
adopté à l'unanimité, le 23 décembre 2015, une résolution soutenant
l'accord élaboré par l'ONU au
Maroc par les belligérants libyens,
lequel prévoit "de s'employer dans
un délai de trente jours" à la formation d'un gouvernement d'union
nationale. Mais pour l'heure, l'accord est rejeté par une partie de
chacun des deux camps. Or,
depuis 2014, le ministre français de
la Défense ? Jean-Yves Le Drian,
n'a eu de cesse de militer pour des
frappes aériennes et des opérations spéciales en Libye, dans le
cadre d'un accord politique et diplomatique. Mais faute d'accord politique, le ministre manœuvre
aujourd'hui en coulisse pour mettre
sur pied une coalition militaire.
Les experts qui suivent de près le
dossier estiment qu'une intervention militaire prendrait la forme de
frappes aériennes contre les positions de Daech. Des opérations
spéciales pourraient être menées à
partir de la base française de
Madama, dans le Nord du Niger. Et
dans ce cadre, des troupes pour-
Eclairage
Perdre le temps pour quel vainqueur ?
que du pays. Leur doctrine présente
appelle l'isolement ou le départ du régime
actuel, ce qui explique aux yeux de l'opinion, une sanction aux relents de rancuniers et d'animosité envers la légitimité du
pouvoir. Si on comprend bien nos politiques, nos politicards spécialistes d'une
période de " transition " au nom du principe
du retour à la force. On aura de fait compris dans quelle direction vise cette transition à entrainer la société algérienne. Elle
conduit inéluctablement à condamner la
démocratie et la souveraineté populaire et
politique pour ouvrir la voie à des conséquences incalculables. Les contradictions
et les revendications de " Mazafran I ",
écorcheraient toujours, les principes de
l'ordre établi, parce qu'elles ne s'appuient
que sur cette transition et comme il fallait
s'y attendre l'opposition qui n'a recours à la
démocratie et à la liberté d'expression que
tion à ne pas s'engager dans cette voie
démocratique et progressiste que propose
la future loi fondamentale. Dans leur
volonté de contrer l'idée de ce nouvel
ordre politico-démocratique et socio-économique, les opposants se sont présentés,
comme des " spécialistes " et des " experts
" de la question, utilisant des prétextes et
des arguments que les citoyens croyaient
dignes d'une autre époque. Ceux-ci, les
autres récalcitrants semblent perdre du
temps mais pour quel vainqueur ? La
remise en cause de l'autorité constitutionnelle du chef de l'Etat ? Autant dire que
l'opposition, les conservateurs du statu
quo n'ont pas misé sur des porte-paroles
particulièrement remarquables pour le
choix des arguments de rejet de ce projet
constitutionnel. En marge de ces digressions, ce camp politique donne les preuves de son isolement de la vraie vie politi-
5
raient même être déployées pour "
sécuriser les institutions " du nouveau gouvernement, révèle JeanDominique
Merchet.
Pour
mémoire, les forces spéciales sont
déjà intervenues en Libye en 2011
et des officiers français et britanniques ont longuement séjourné à
djebel Nefoussa. C'est également
la France qui se trouve derrière l'élimination de Kadhafi, quand elle
aidait les terroristes engagés contre
lui en leur parachutant armes et
munitions et en pilonnant les positions des troupes loyalistes.
Abdelhakim Belhadj, devenu l'ami
intime de l'OTAN, piloterait en personne l'opération de " rapatriement
" de milliers de criminels activant en
Syrie et en Irak, en passant par la
Turquie, également impliquée dans
cette opération. Des informations,
non encore confirmées, vont
jusqu'à indiquer que même Abou
Bakr El-Baghdadi, le chef de l'EI,
blessé lors d'un raid, aurait lui aussi
trouvé refuge en Libye. Un pays
désormais sur un volcan, et dont
l'explosion risque de provoquer pas
mal de dégâts collatéraux sur les
pays voisins.
K. Z.
pour mieux attaqué la démarche sereine
de l' œuvre de reconstruction nationale, et
non pour bâtir une théorie politique opposée cohérente et acceptable par la quasitotalité des Algériens, ces acteurs se
contredisent finalement lorsqu'ils s'accrochent à leur plateforme de renverser l'ordre établi. Ce sont là les réalités élémentaires du moment qui font la mauvaise trame
entre l'opposition et le pouvoir et qu'il ne
faut pas méconnaitre par réalisme ou
aveuglement. Ils continuent donc à attaquer le concept politique de la révision
constitutionnel non pas pour démonter ses
faibles, ses ambiguïtés ou ses règles positives, mais pour préserver leur survie politique. Que leurs arguments soient présentés et exprimés aujourd'hui n'est pas surprenant et leur dissimulation derrière un
paravent " démocratique " pourtant grossier, n'est qu'une enveloppe vide servant à
masquer le règne de l'anarchie et leur apologie à la transition qui aboutira à un solde
sociopolitique négatif pour le pays.
A.Z.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Après avoir provoqué la
baisse du prix du pétrole
L'Arabie Saoudite
face
Quotidien national d’information
Vendrdi 29 - Samedi 30 janvier 2016
Petit écran
Transports terrestres
Par Doudou Abdelaziz
En proposant aux pays producteurs de
pétroles de baisser les productions à raison
de 5%, afin de soutenir les prix, l'Arabie
Saoudite plaide pour une réunion de l'OPEP
et l'OPEC, en vue d'une éventuelle solution
et coordination pour l'équilibre du prix du
pétrole qui fait face à la monté du gaz de
schiste et les conséquences du retour de
l'Iran dans le marché mondial du pétrole. Le
prix du brent du pétrole remonte à plus de 35
dollars le baril. Après avoir atteint 27 dollars/baril, le 18 janvier dernier, l'augmentation sensible du prix du pétrole qui suspend
l'économie du pays aux hydrocarbures, peut
il enfin, redonner une lueur d'espoir aux 40
millions d'Algériens habitués à la rente pétrolière ?
" Pour redonner force est stabilité économique au pays, il faut une stabilité du prix du
pétrole à raison de 100 dollars au moins. La
consommation nationale demande trois fois
plus que les recettes qui parviennent du prix
fixés par la LF 2016", souligne des observateurs bien placés pour se prononcer sur
l'évolution de l'économie nationale.
Même si le prix du pétrole remonte à 40 dollars/baril pour se placer au dessus de 37 dollars, prix fixé par la loi de finance 2016, le
prix du baril, ne représente rien par rapport à
la demande du marché de la consommation
nationale.
En effet, la faiblesse de la production locale,
l'absence de la diversification de l'économie
nationale hors hydrocarbures qui répond aux
besoins, et ce, malgré les dispositions qui
sont prises par le gouvernement, pour faire
sortir l'économie Algérienne de la dépendance des hydrocarbures, l'économie nationale est toujours sous la menace de la situation des hydrocarbures pour de longues
années encore.
Après la décision de l'Arabie Saoudite qui a
inondé le marché mondial du pétrole, était à
l'origine de la chute du prix pétrole. La crise
économique qui s'est répercutés sur les pays
des golfs qui vivent des crises politiques et
économiques, dont l'Arabie Saoudite qui
paye les conséquences de sa politique économique, ainsi que le retour de l'Iran sur la
scène économique internationale, vas
réduire de plus en plus les recettes pétrolières du pays. Pour faire face aux menaces qui
pèsent sur l'économie mondiale et les pays
du golf, l'Arabie Saoudite vient de faire une
proposition aux pays producteurs du pétrole,
afin de réduire leurs productions à raison de
5%, afin de soutenir les prix. " L 'Arabie
Saoudite et le Qatar qui ont financés des forces obscures à travers la propagation de
l'idéologie politique au nom de la religion,
avant de verser dans le terrorisme criminel,
ont connu des répercussions est des réactions négatifs et violentes qui sont allés à
l'encontre des pays producteurs de pétroles,
telle que ces deux pays qui déstabilisés le
marché du pétrole ", selon des économistes
qui ont préférés de s'exprimer sous l'anonymat. La baisse du prix du pétrole a montré
une sorte de levier qui pèse de manière très
forte sur les orientations économiques des
pays producteurs de pétroles, qui se
retrouvé en face les producteurs du gaz de
schistes qui ne vont pas tarder à lancer leurs
organisations aussi pour défendre leurs
place dans le marché international. Imposé
par la force des choses, à commencer par
l'instabilité politique est économiques des
pays du golf, les déchirures des pays
Africains, tel le Mali, les lobbies économique
du marché du pétrole se sont confrontés aux
producteurs du gaz de schistes occidentaux,
notamment les Etats Unis d'Amériques
(USA). L'Arabie Saoudite a toujours étés à
l'écoute du monde occidentale et des USA
en premier, se constitue comme alibi des
autres lobbies du marché du pétrole, avant
de se retrouver elle-même dans la difficulté
économique et politique au point de connaitre le terrorisme. Pour faire face aux lobbies
de du gaz de schiste qui veut réduire la
frappe des organisations l'OPEP et de
l'OPEC qui n'ont aucune prise sur le prix du
pétrole. Frappé dans sa stabilité économique
et politique, l'Arabie Saoudite, a fait appel à
ces deux organisations, afin de se réunir le
mois prochain pour lancer des réflexions et
possibilité d'aller dans le sens de l'équilibre
des prix du pétrole.
A.C.
inalement le suspense a duré presque un mois pour
trouver un accord entre le
ministère de transport et
les organisations syndicales. En effet, le ministre
des transports Boudjema
Talai, qui avait annoncé au
début du mois qu'un accord
devrait être dégagé durant
une dizaine de jours, n'a pu
tenir sa promesse qu'à la
fin du mois et après une
série des rencontres sur la
table de négociation, suite
à l'impacte de l'augmentation des prix du carburants
(répercussions
de
LFC2016), pour pouvoir
dégagé un accord sur toutes les
tarifications de
transport par taxi individuel,
F
collectif et transport collectif
inter wilayas, a indiqué un
communiqué commun du
Ministère des Transports et
les représentants des transporteurs. Il faut dire que cet
accord intervient au bon
moment pour calmer et rassurer les esprits car la grogne et la colère commençait à gagner du terrain, ces
derniers jours (grève des
transporteurs
à
Tizi
Ouzou).Notons, par ailleurs, que les parties
concernées ne sont pas
parvenues à un accord sur
la tarification du transport
collectif urbain et suburbain. L'administration centrale du Ministère des
Transports a proposé une
augmentation ne dépassant
pas les 10 % de l'actuelle
tarification du fait que l'im-
pact induit par l'augmentation des prix du carburant
sur ce mode de transport
n'excède pas ce taux. Par
ailleurs, les représentants
des opérateurs de transport
ont revendiqué une hausse
de pas moins de 5 DA en
raison de la difficulté de
traiter avec la petite monnaie de 1 et 2 DA.
L'annonce officielle des
nouvelles tarifications interviendra après la présentation des résultats aux pouvoirs publics. Le Ministère
des Transports "est déterminée à poursuivre l'action
commune en vue d'améliorer les conditions d'exercice
de l'activité des transports
et accompagner cette catégorie pour la concrétisation
de ses revendications liées
à la réduction des impôts
forfaitaires et autres avantages". A noter qu' Outre
les responsables de la
Direction du transport terrestre et urbain
du
Ministère des Transports, la
rencontre a vu la participation des représentants de
l'Organisation nationale des
Transporteurs, de l'Union
national des Transporteurs,
de l'Union nationale des
chauffeurs
de
taxi
(UNACT), de la Fédération
nationale des chauffeurs
de taxi (relevant de l'Union
générale des commerçants
et artisans algériens), du
syndicat
national
des
chauffeurs de taxi et transporteurs et la Fédération
nationale de transport des
voyageurs et marchandises
(FNTVM).D
D.A.
La grogne gagne les transporteurs de Tizi -Ouzou
es
transporteurs
urbains de voyageurs,
en grève depuis mardi, se
sont déplacés mercredi
après-midi dans un cortège
de fourgons à partir du centre ville de Tizi-Ouzou vers
la nouvelle ville pour réclamer une hausse des tarifs,
a-t-on constaté. La procession de fourgons, assurant
la liaison entre le centreville et la nouvelle ville de
Tizi ouzou, s'est formée au
niveau de la station N°2, en
face de la maison de l'artisanat. Le cortège, rythmé à
coups de klaxons,
a
emprunté l'avenue Abane
Ramdane, puis la rue
Lamali Ahmed, pour rejoindre la nouvelle ville, en
passant par la "Tour" et
revenir ensuite vers le lieu
L
de départ via le boulevard
Khodja Khaled (appelé
communément Bouaziz).
Cette action des transporteurs activant sur les lignes
urbaines de la ville de TiziOuzou,
intervient
au
deuxième jour d'une grève
initiée par ces derniers pour
demander la hausse des
tarifs de transport, a-t-on
appris des grévistes. Cette
grève, qui a perturbé le
déplacement des citoyens,
touche principalement la
ligne centre-ville/nouvelleville, ou un large suivi est
enregistré au niveau de la
station N° 2, tandis qu'au
niveau des autres stations
le suivi est plutôt mitigé, at-on appris des transporteurs.
Cette grève et ce
cortège de fourgons ont été
initiés afin de demander
aux autorités centrales
compétentes d'accélérer
l'élaboration de la nouvelle
grille des tarifs, qui doit suivre l'augmentation des prix
des carburants, introduite
par la loi de finances pour
2016", ont déclaré à l'APS
des grévistes.
Ils ont
ajouté s'être conformés à la
note émise par la direction
locale
des transports
adressée, le 3 janvier courant, à l'ensemble des
transporteurs tous modes
confondus, les informant
que "les tarifs actuellement
appliqués restent inchangés jusqu'à ce que les services compétents de l'Etat se
prononcent". Dans cette
même note, rappelle-t-on, il
a été souligné que "toute
augmentation unilatérale
des tarifs de la part de
transporteurs et de chauffeurs de taxis sera considérée comme une violation de
la
réglementation
en
vigueur et pourrait exposer
ses acteurs aux sanctions
administratives qui y sont
prévues". Le directeur des
transports qui a été interpellé sur cette question par
des élus à l'assemblée
populaire de wilaya (APW),
réunis hier mardi, en session ordinaire, a informé
que les discussions autour
de la nouvelle grille des
tarifs de transport "sont toujours en cours au niveau de
la commission installée par
le ministère de tutelle à cet
effet".
D.A et APS
Hausse des prix d'électricité et du gaz
Les nouvelles tarifications applicables dés le 1er janvier
D.A et APS
priori les consommateurs de basse tension
d'électricité et du gaz ne
devraient pas s'inquiéter
trop, sur les nouvelles dispositions de tarification. En
effet, la Commission de
régulation de l'électricité et
du gaz (Creg), a assuré,
jeudi, La nouvelle tarification
de l'électricité et du gaz est
appliquée uniquement aux
quantités consommées à
partir du 1er janvier 2016, et
ne concerne, donc, pas la
facturation des derniers mois
de 2015. "Les consommateurs sont informés qu'aucune facturation 2016 des
consommations réalisées en
2015 ne leur sera appliquée
avec les nouveaux tarifs
aussi bien pour l'électricité
que pour le gaz", a précisé
cette commission dans un
communiqué. Ainsi, pour les
consommateurs de la basse
tension (électricité) et basse
pression (gaz), les ménages
et non ménages, dont la facturation est trimestrielle, "ne
recevront la première facture
aux nouveaux tarifs qu'en
A
avril 2016", a-t-elle expliqué.
S'agissant des consommateurs de la haute tension
type B et A pour l'électricité
ainsi que ceux de la haute et
moyenne pression pour le
gaz, dont la facturation et
mensuelle, "ils recevront leur
facture à partir de février
2016 concernant
les
consommations de janvier
2016 avec les nouveaux
tarifs", ajoute-t-elle. La Creg
indique que la publication de
sa décision du 29 décembre
dernier avait suscité des
réactions notamment des
consommateurs et des
sociétés de distribution
concernant la facturation des
quantités d'énergie consommées antérieurement à la
date d'effet de cette dite
décision. Ainsi, poursuit-elle,
elle a pris une décision datée
du 25 janvier 2016, et ce,
après un processus de
concertation avec les parties
concernées, de compléter la
décision initiale fixant les
nouveaux tarifs afin de préciser les modalités pratiques
de la mise en œuvre de ce
réajustement tarifaire. Afin
de la faciliter la compréhen-
4
sion des nouveaux tarifs et
pour estimer le montant des
factures de l'électricité et du
gaz, la Creg a mis en ligne
sur
son
site
web
(www.creg.gov.dz) une application pour permettre à chaque consommateur résidentiel de simuler sa nouvelle
facture en fonction de sa
consommation et de la puissance souscrite. Cette application permettra aussi d'évaluer le montant différentiel
par rapport à l'ancienne tarification. Pour rappel, les
modalités d'application de la
nouvelle tarification liée à la
consommation de l'électricité
et du gaz conformément aux
dispositions de la loi de
finances 2016 ont été
publiées le 5 janvier par la
Creg. Cette révision des prix
introduit, notamment, une
tarification progressive pour
les clients alimentés en électricité basse tension et en
basse (faibles consommateurs) dont les ménages. Par
contre, des augmentations
de l'ordre de 15,15% et
31,13%, par rapport au prix
actuel de la tranche 2, seront
appliqués respectivement à
la tranche 3 (entre 250 et
1.000 KWh/trimestre) et la
tranche 4 (supérieur à 1.000
KWh/trimestre).
Le même
principe d'augmentation progressive est appliqué à la
consommation de gaz à
basse pression, les tarifs des
deux premières tranches ne
subissant aucun changement et ceux des deux
autres sont augmentés, par
rapport au prix actuel de la
tranche 2, de 24,04% pour la
tranche 3 (entre 2.500 et
7.500Th/trimestre)
et de
41,74 % pour la tranche 4
(supérieur à 7.500 Th/trimestre).
Concernant les
consommateurs d'électricité
haute tension type B et de
gaz haute pression (clients
industriels notamment), ils
devraient subir des augmentations de 20% et de 35%
respectivement. Pour les
consommateurs d'électricité
haute tension type A et de
gaz
moyenne pression
(PME, PMI, équipements
publics et services), des augmentations respectivement
de 20% et 15% seront appliqués.
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
Tout va coûter plus cher
Par Amar CHEKAR
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat Min
Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : The Voice, la
plus belle voix
23:20 : The Voice
09:05 : Dans quelle étagère
09:10 : Des jours et des
vies
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck à
la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas les
paroles
19:25 : N'oubliez pas les
paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Le plus grand
cabaret du monde
23:15 : On n'est pas couché
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour deux
14:55 : Un cas pour deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
09:15 : Homeland
10:05 : Homeland
10:50 : La cour de Babel
12:25 : La nouvelle
édition
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
Vendrdi 29 - Samedi 30 janvier 2016
Sur TF1 - 20h55
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
20:25 : Le petit journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
22:35 : Spécial investigation
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
The Voice, la plus belle voix
De retour pour cette 5e saison, et dans un décor remanié,
Florent Pagny, Zazie et Mika accueillent Garou, qui fait
son retour. Comme le veut la règle, le fameux télé-crochet
commence par l’épreuve des auditions à l’aveugle. Dans
leur fauteuil, dos à la scène, les coachs écoutent tour à
tour les prestations de chanteurs qui n’ont que quelques
minutes pour les convaincre en interprétant une chanson.
Si l’un d’entre eux se retourne, le talent rejoint
automatiquement son clan. Mais s’ils sont plusieurs à être
séduits, le pouvoir s’inverse et le candidat peut alors
choisir son équipe.
Sur France 2 - 20h55
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
12:50 : X:enius
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
Le plus grand cabaret
du monde
Passionné de cabaret, de magie et de cirque, Patrick
Sébastien met à l'honneur les meilleurs numéros et
troupes du moment. Des personnalités issues du
monde du spectacle ou de la télévision (Jean-Marc
Généreux, Omar Sy, Zoé Félix, Bénabar, MarieClaude Pietragalla, Keen'V, Joyce Jonathan, Georges
Pernoud, Laurent Mariotte, Sophie Tapie et Pierre
Salviac) présentent les performances des Etoiles du
cirque de Pékin, des Messoudi Brothers, de la
compagnie Havana, d'El Squad, de Zhang Fan, du
duo Racers et du Cirque du Soleil. Au programme
également : le dresseur Rosi Hoccheger, les patineurs
Sven & Jan, les magiciens Bernard Bilis, Dani Lary,
Alain Choquette, Jiang Yaping, Igor et Kamyleon, les
clowns PaGaGnini ainsi que David Larible.
Sur M6 - 20h55
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:55 :NCIS : Los
Angeles
21:45 :NCIS : Los
Angeles
22:40 :NCIS : Los
Angeles
23:30 : NCIS : Los
Angeles
21
NCIS : Los Angeles
Sam est convoqué seul dans la salle des opérations par
Hetty et Granger à propos de Mark Ruiz, son ancien
partenaire, aujourd'hui agent infiltré pour l'AFT. Ce
dernier semble avoir été retourné lors de sa dernière
mission. Hanna est chargé de le retrouver et de vérifier
que Ruiz est toujours loyal envers ses employeurs.
Informé, le reste de l'équipe lui prête main-forte dans cette
affaire délicate.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
É ditorial
CQFD
Quotidien national d’information
C
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
LAB
(PAS DE) TEH
Quotidien national d’information
Crise économique, révision Constitutionnelle et article 51
Par Assia Mekhennef
e Secrétaire général
par
intérim
du
Rassemblement
national
démocratique
(RND), Ahmed Ouyahia a
évoqué, jeudi, les différentes questions nationales. Il
s'agit, entre autre, de la
situation économique et
sécuritaire dans le pays, le
projet de loi de révision de la
Constitution, comme il a
évoqué les polémiques qui
ont agité la scène politique
nationale
dernièrement
mais aussi la situation organique de son parti.
Concernant l'article 51 du
projet de révision de
Constitution qui a fait tant de
commentaire, Ouyahia a
expliqué, dans son allocution lors de la 5ème session
ordinaire du Conseil national du RND, que cet article
vise simplement à garantir à
l'Algérie que ceux qui voudraient la servir ou la représenter à de très hauts
niveaux de responsabilités,
n'aient de loyauté qu'envers
elle et soient dégagés de
tout lien avec une puissance
étrangère, quelle qu'elle
soit. " Quel crime y aurait-il à
cela ? Quelle atteinte y
aurait-il là, aux droits de nos
compatriotes possédant une
autre nationalité ? Combien
d'algériens
binationaux
aspirent à être ministres,
walis, ambassadeurs en
Algérie ? 5000 ? 10.000 ? Et
même pour ceux-là, il s'agirait tout simplement de
renoncer à la nationalité
étrangère pour assumer de
hautes responsabilités au
service de l'Algérie ", s'est-il
interrogé. Dans le même sillage, le SG du RND a profité
de la présence des représentants de son Parti au
sein de la Communauté
nationale à l'étranger pour
lever la confusion délibérément entretenue par certains autour de la place de
cette communauté dans le
projet de révision constitu-
L
tionnelle. " A cet égard, je
rappellerai d'abord que
depuis
l'Indépendance,
notre Constitution a tout
simplement omis la communauté nationale à l'étranger,
se contentant en une seule
phrase à l'article 24, de
déclarer que l'Etat assure la
protection à tout citoyen à
l'étranger ".
Il a souligné que cette prochaine Constitution prend
en charge pour la première
fois, la Communauté nationale à l'étranger, à travers
son article 24 bis. " Cet article responsabilise l'Etat
dans la sauvegarde de
l'identité de ses citoyens
résidant à l'étranger, dans le
renforcement de leurs liens
avec la Nation et dans la
mobilisation de leur contribution au développement de
leur pays parents et ancêtres ", a-t-il précisé.
Pour lui, le projet de révision
constitutionnelle est bien
consensuel, comme en
témoignent, dit-il, les déclarations de la majorité des
participants à la consultation
sur ce dossier. Ahmed
Ouyahia a répondu aux pro-
pos de la patronne du PT
par les quels elle accuse
Abessalam Bouchouareb de
vendre le pays. " Nous le
connaissons lui et sa
famille, c'est un nationaliste
et abat un travail colossal et
loin de lui l'idée de vendre le
pays. "
S'agissant des
sénatoriales, le premier responsable du RND s'est félicité des résultats obtenus
par son parti de la moitié
des membres élus du
Conseil de la Nation. " Ces
résultats sont d'autant plus
satisfaisants qu'ils sont propres, ainsi que le fruit de la
mobilisation de nos propres
élus, et de la crédibilité de
nos lauréats auprès des
élus locaux d'autres partis ",
a-t-il assuré.
Sur le plan économique, le
conférencier a affirmé que
l'Algérie dispose de plusieurs atouts pour faire face
à la crise provoquée par l'effondrement des prix des
hydrocarbures.
" Bien sûr, un tel choc doit
nous préoccuper mais il doit
surtout nous encourager à
l'action car l'Algérie dispose
de plusieurs atouts pour
préserver sa politique de
justice sociale, et pour
rebondir économiquement
en mieux de cette crise ", at-il indiqué.
Il a estimé que l'Algérie
pourra préserver sa politique de justice sociale tant
qu'elle conservera son indépendance de décision en
matière économique et
sociale.
Le responsable du RND a
souligné que les potentiels
agricole, minier et touristique sont quant à eux très
prometteurs aussi. " Il nous
reste donc à réhabiliter le
travail et à promouvoir la
compétitivité ", et " aussi à
progresser dans les réformes économiques nécessaires, des réformes qui ne
remettront pas en cause nos
principes fondamentaux, et
la Constitution révisée le
garantira à l'avenir ", a-t-il
fait valoir.
Dans le même contexte,
Ouyahia a souligné qu' " il
nous reste également à préserver la stabilité sécuritaire,
politique et sociale dans
notre pays ", car, a-t-il expliqué, et les exemples sont
nombreux à travers le
monde, l'anarchie et la violence ne règlent pas les problèmes et surtout pas les
problèmes sociaux.
Ouyahia a appelé, d'autre
part, à s'opposer aux discours qui portent atteinte
aux sacrifices du peuple
algérien durant la décennie
noire. " En cette heure de
mobilisation de nos énergies nationales, l'image de
l'Algérie indépendante, et
les souffrances de son peuple doivent être mis à l'abri
des égoïsmes des anciens
responsables quels qu'ils
soient. Laissez les blessures des Algériens guérir.
Respectez la dignité de vos
chefs et de vos compagnons décédés. Inspirezvous de notre Religion qui
nous commande " d'évoquer nos morts en bien ".
A.M.
Conseil extraordinaire du RND
La date enfin connue
Par Assia Mekhennef
ans la résolution finale
sanctionnant le Conseil
national, réuni les 28 et 29
janvier en cours, la formation politique du RND a
appelé les personnalités "
concernées " à cesser les
polémiques et déclarations
qui nuisent également à
l'image de la Révolution du
1er Novembre 1954 ainsi
qu'à celle de l'Algérie indépendante.
Abordant l'actualité politique
interne, le CN a exprimé sa
profonde satisfaction devant
le projet de révision de la
Constitution présenté par le
Président de la République.
A cette même occasion, il a
invités les militants du Parti
à poursuivre l'explication du
projet de révision constitutionnelle aux citoyens,
D
comme il a instruit ses
représentants au Parlement
à soutenir le projet de loi
relatif à cette révision de la
loi fondamentale.
En se penchant sur la situation économique et sociale,
le Conseil National a relevé
avec préoccupation le bouleversement profond qui
caractérise le marché mondial des hydrocarbures et
qui semble s'inscrire dans la
durée.
Il constate que la chute des
prix du baril de pétrole a
sévèrement atteint les économies des pays producteurs, à travers les différents
continents et que cette crise
des prix impose déjà à de
nombreux pays producteurs
de pétrole des mesures
d'austérité souvent drastiques.
Analysant la situation sur la
2
scène internationale, le
Conseil National a salué le
retour de la paix au Mali
grâce à la médiation dirigée
par l'Algérie ainsi que la
mise
sur
pied
d'un
Gouvernement
d'union
nationale en Libye.
Le Conseil National a
condamné les crimes terroristes qui ont endeuillé plusieurs peuples, au Maghreb,
au Moyen Orient, en Afrique
et en Europe. " Il s'inscrit
également dans l'appel de
l'Algérie pour une mobilisation mondiale contre ce
fléau, sous l'égide des
Nations Unies, et en évitant
toute dérive qui porterait
atteinte à la Grâce de
l'Islam, religion de paix et de
convivialité ", lit-on.
Dans sa résolution organique, le Conseil National a
fixé la date des 5, 6 et 7 Mai
prochain, pour la tenue à
Alger, du Congrès extraordinaire du Rassemblement
National Démocratique. En
décidant, par la suite, la
mise sur pied d'une
Commission Nationale chargée de la préparation de ce
Congrès.
Pour ce qui est des sénatoriales, le CN s'est dit satisfait des résultats obtenus
par le parti, en les considérant que ces résultats
auraient pu être plus importants, si ce n'étaient certains
égoïsmes personnels qui se
sont manifestés par des
candidatures dissidentes, et
d'autres dérives, qui appellent toutes une réaction statutaire, et un effort accru
d'encadrement et de formation des élus locaux du
Parti.
A.M.
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
M I E U X V A U T E N R I R E…
Ouyahia carte sur table
Par Mohamed Abdoun
omme il fallait s'y attendre, le
ministère des Transports a
fini par céder sous la pression
des transporteurs et des chauffeurs de
taxis. Les tarifs doivent tout naturellement être revus à la hausse. Il ne pouvait pas en être autrement alors que le
carburant, tous types confondus, a
connu des hausses plus que substantielles dans ses tarifs. C'eut été faire
preuve de grande naïveté que de croire
que tout ce beau monde allait rester
les bras croisés, ou bien posés à plat
sur le volant, en attendant que la ruine
ait achevé son œuvre destructrice. En
bout de course, donc, c'est le malheureux citoyen lambda, comme vous et
moi, qui s'acquittera de la facture, qui
payera les pots cassés, qui assumera
l'inconséquence de nos dirigeants,
incapables durant les années fastes, de
mettre en place une économie concurrentielle et indépendante de la rente
pétrolière. Cela, en dépit des énormes
potentialités dont regorge l'Algérie.
C'est, au reste, ce que j'avais maintes
fois prévu dans ces mêmes colonnes,
depuis de nombreux mois, quand le
ministre des Finances, complètement
coupé des réalités du terrain, continuait de soutenir que les petites bourses ne seraient absolument pas touchées par les terribles mesures contenues dans la loi de finances en vigueur
depuis le premier de ce mois. Le pire,
sans doute, c'est que les choses vont
aller en empirant. Le coup
" Tout le monde
de
massue
final sera très
sait sur quelle
certainement
tragédie cette
reçu lorsque
situation (ou ce
les premières
choc) avait fini
factures
par
déboucher ".
d'électricité,
de gaz et d'eau
vont arriver. Les gros consommateurs
(dont font aussi partie les familles
nombreuses, ne nous y trompons pas),
que sont les industriels, producteurs,
transformateurs, importateurs, commerçants et autres, ne vont pas non
plus rester les bras croisés et attendre
que cette nouvelle donne ait fini de les
ruiner. Ils vont, bien entendu, répercuter ce manque à gagner dans les prix
des biens et services qu'ils dispensent
aux citoyens lambda, comme vous et
moi. Une fois de plus, donc, c'est
encore nous qui allons assumer ces
surcoûts, contrairement aux assurances chimériques de Abderrahmane
Benkhalfa. Les mois qui viennent
seront terribles pour toute la population. Si bien que beaucoup les comparent à ce que nous avions vécu durant
la crise pétrolière (ou le choc pétrolier) de la fin des années 80. Tout le
monde sait sur quelle tragédie cette
situation (ou ce choc) avait fini par
déboucher. Les terribles et sanglants
évènements d'octobre 88. Un pareil
scénario est-il encore envisageable ?
Rien n'est plus sur. En sus de cette terrible, insupportable crise financière et
économique, il faut également prendre
en ligne de compte l'instabilité qui
règne chez l'ensemble des pays voisins, ainsi que ce syndrome des " printemps arabes " qui continue de planer
dangereusement sur le ciel algérien…
M. A.
Vendredi 29 - Samedi 30 janvier 2016
- Zoukh, le wali d'Alger, a défendu
cette hausse drastique des prix des
carburants.
- Normal, il ne fait pas le plein avec
son argent.
- Oui ; mais il argumente sa prise de
position par le fait que si le plein
coûte ici 1 500 DA, il est à 150 euros
en France.
- Outre le fait que cette comparaison est boiteuse, ne serait que parce
qu'il en a marre que la France soit
toujours prise comme pays de référence, est-ce que Zoukh sait aussi,
puisqu'il faut bien répondre à son
argumentaire par une autre comparaison, que si le Smig chez nous est
à 18 000 DA à peine, il se situe en
France à 1 466,62 euros, et qu'il
augmente de manière automatique
chaque année…
Je ne le pense pas. Car, pour
pouvoir faire le plein, faut d'abord
faire le vide dans sa tête.
- Je ne vois pas le rapport.
- Moi non plus.
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
.fr
[email protected]
mo
:
Une seule adresse
L'Intérieur aurait
validé le recours
des redresseurs du PT
en croire le
site d'information en
ligne
Algerie1,
moins de 24 heures
après les avoir
déboutés, le ministère de l'Intérieur
et des Collectivités
locales aurait fait marche arrière en donnant raison aux redresseurs du Parti des
travailleurs (PT). Selon des sources
concordantes, le département de Bédoui
serait revenu sur sa première décision
après étude du recours incluant les dépassements de Louiza Hanoune introduits
par les membres du mouvement de
redressement du Parti des travailleurs.
Pour rappel, hier, le ministère avait validé
la décision du comité central du PT d'exclure les redresseurs des rangs du parti.
Mais voilà, à la faveur de la nouvelle décision, les membres dissidents pourront
ainsi réintégrer le parti et reprendre leurs
activités en toute légalité.
A
" Je suis
optimiste
quant au
règlement
des questions
liées à
l'histoire
commune
entre
l'Algérie et la France. Dans ce
domaine, il y a un pas très
important. Si je n'étais pas
optimiste, je ne serais pas venu en
France dans une visite de travail",
Tayeb Zitouni, ministre des
Moudjahidine.
Pourtant la France refuse
toujours de reconnaitre ses
crimes coloniaux, et encore
moins de s'en repentir…
" Le projet de
révision
constitutionnelle
présente un
nouveau projet
de société qui
renforce l'Etat à
travers la
consolidation des libertés
individuelles et collectives ",
Abdelmalek Sellal, Premier
ministre.
D'où la nécessité de faire
passer ce projet par une
consultation référendaire…
Le baromètre de Tribune des Lecteurs
En baisse
En hausse
Christiane Taubira, ancienne
ministre de la Justice et garde
des Sceaux en France
a démission de Taubira
en signe de protestation
contre le projet de Hollande
d'envisager de déchoir de
leur nationalité les terroristes
potentiels est un message
fort, qui mérite d'être salué
bien bas ici.
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Quotidien national
d’information
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Administration & finance :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Publicité
Tel / fax : 021 71 65 74
Tel / fax : 021 71 67 60
Saïd Sadi, (ancien) président
du RCD
ancien président du
RCD, en décidant d'exclure de ce parti Nordine Aït
Hamouda, donne l'air d'avoir
opéré l'exclusion de trop.
Teigneux comme pas un, le fils
du colonel Amirouche est en
effet en train de " démolir " un
Sadi dont l'avenir politique est
bel et bien à l'agonie.
L'
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
Bureau de Tizi-Ouzou
Tél.0551 97 32 08
Bureau de Chlef
Tél.0773 71 99 37
23
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78 / 021 73 71 28
ANEP ORAN :
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Impression :
Ouest : SIO
Centre : SIA
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
DÉRAPAGE D'UN BUS SCOLAIRE À SKIKDA
SEIZE ÉLÈVES BLESSÉS
Pas moins de 16 écoliers âgés de 11 à 18 ans ont été blessés,
jeudi après-midi près de Bin El Ouidene (Skikda), lorsque le bus
de ramassage scolaire dans lequel ils se trouvaient a dérapé avant
de percuter une voiture, selon la protection civile. Les victimes
dont les blessures sont "plus ou moins graves, sans que leurs jours
ne soient en danger" résident toutes au village de Bouderdar, dans
la commune de Bin El Ouidene, a-t-on précisé de même source.
Les services de sécurité territorialement compétents ont ouvert une
enquête pour déterminer les circonstances précises de cet accident.
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
8ÈME ANNÉE - N° 2104 - VEND 29 - SAM 30 JANVIER 2016 - PRIX 15 DA.
POUR UN PARTENARIAT
CONSOLIDÉ ET DURABLE
Fidèle à ses initiatives en direction de ses partenaires, Ooredoo a réuni la grande famille de la
presse nationale dans le cadre de son traditionnel diner du nouvel an en l'honneur des médias
algériens, organisé dans la soirée du 27 Janvier 2015, dans un hôtel à Alger.
C
associations partenaires de Ooredoo.
Dans son message
de vœux à la presse
nationale,
le
Directeur Général
de Ooredoo, M.
Joseph Ged,
a
notamment déclaré :
" Je saisis cette
agréable occasion
pour présenter mes
vœux de réussite et
de prospérité à l'ensemble de la presse
algérienne
qui
contribue
de
manière essentielle
à garantir aux citoyens leur droit à l'information tout en jouant son rôle de relais au
sein de la société. Je réitère la volonté de
Ooredoo à renforcer son partenariat avec
la corporation journalistique dans toute sa
diversité. Je reste convaincu que l'année
Le ministère de la Santé ordonne la fermeture
d'une clinique privée à Bologhine
Le grand nettoyage se poursuit
Par Amel.Senoussi
urant l'année plusieurs cliniques ont
été fermées à cause de l'extension
des activités sans autorisation et la transformation des structures sans respect et le
remplacement sans autorisation, le non
déclaration du personnel et aussi suit a
des erreurs médicales. Le ministère de la
Santé, de la Population et de la Réforme
hospitalière a procédé jeudi à la fermeture
d'une clinique relevant du secteur privé à
Bologhine (Alger) après avoir enregistré
plusieurs dysfonctionnements dans ses
activités, indique un communiqué du
ministère. La clinique a été fermée suite à
une erreur médicale ayant entraîné des
complications graves chez un patient mais
aussi pour avoir permis à un professeur,
chef de service dans le secteur public
d'exercer au sein de ses structures durant
les jours de semaine sans autorisation,
précise la même source. Le ministère a,
par ailleurs, relevé une "défaillance en termes d'hygiène et d'asepsie, une négligence totale dans la sauvegarde des dossiers médicaux des malades et l'aména-
D
gement d'un bloc opératoire sans autorisation. La clinique avait été destinataire de
mises en demeures de la part du ministère mais ne s'y est pas conformée, rappelle le communiqué. Il est à rappeler,
qu'en 2015, le ministère de la santé a
annoncé, dans un communiqué, la fermeture de Vingt établissements privés de
santé dans la wilaya d'Alger suite à des
inspections inopinés. Les principales infractions relevées concernent notamment
l'extension des activités sans autorisation
et la transformation des structures sans
respect des normes parallèlement à l'absentéisme des pharmaciens, le remplacement sans autorisation, la non déclaration
du personnel et l'emploi de praticiens
médicaux sans autorisation. L'inspection
des établissements du secteur privé de la
santé dans la wilaya d'Alger a concerné
413 structures privées, toutes catégories
confondues, et a abouti à l'établissement
de 20 décisions de fermeture: 2 établissements hospitaliers privés, 1 centre de procréation médicale, 5 centres de diagnostic
et 12 cabinets de spécialistes.
A.S.
Un bus dérape à Saïda
5 morts et 21 blessés
inq personnes sont mortes et 21
autres ont été blessées, hier dans un
accident de la route, au lieudit Timetlas
dans la wilaya de Saïda, a-t-on appris
auprès de la protection civile. L'accident
s'est produit suite au renversement d'un
bus de transport de voyageurs au niveau
de la RN 6 reliant les wilayas de Saida et
Béchar, au lieudit Timetlas, aux environs
de 7 heures du matin, a indiqué à l'APS le
responsable de la cellule de communication de la protection civile, le lieutenant
C
CRISE ÉCONOMIQUE,
RÉVISION
CONSTITUTIONNELLE
ET ARTICLE 51
Quotidien national d’information
OOREDOO PRÉSENTE SES VŒUX À LA PRESSE NATIONALE
ette rencontre conviviale s'est
déroulée en présence d'officiels,
de représentants d'institutions et
d'organismes publics, de professionnels
du secteur des médias et de la communication ainsi que des représentants des
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
06:21 13:01 15:48
18:09 19:39
Taghine Abdelkrim. Les éléments de la
protection civile sont intervenus rapidement pour fournir les premiers soins aux
personnes blessées, et les transférer à
l'hôpital Ahmed Medeghri de Saïda, les
corps des personnes décédées ont également été transférés à la morgue du
même établissement, a-t-on ajouté de
même source. Une enquête a été ouverte
par les services de la gendarmerie nationale pour déterminer les circonstances
exactes de l'accident.
2016 sera riche pour Ooredoo, au regard
des défis technologiques futurs qui nous
attendent tout en comptant sur l'implication de nos partenaires médiatiques dans
cette entreprise pour le bien de l'Algérie.
" Lors de son discours, M. Joseph Ged
est également revenu sur les réalisations
de Ooredoo durant l'année 2015 en mettant en exergue les innovations commerciales en matière d'offres et de services
ainsi que la poursuite de sa stratégie d'investissements à long terme en Algérie.
Une stratégie appuyée par son engagement sociétal et son implication dans la
vie culturelle, scientifique, sportive et
associative, prouvant une fois de plus sa
dimension citoyenne et sa proximité avec
ses clients.
Le Directeur Général de Ooredoo a, en
outre, rappelé le lancement du concours
destiné aux journalistes Media Star qui
célèbre cette année sa 10ème édition en
invitant les professionnels des médias à y
participer. Ce diner en l'honneur des
médias est devenu, au fil des ans, une
tradition bien établie dans l'agenda de
Ooredoo et constitue une opportunité
pour partager avec la famille de la presse
des moments privilégiés de convivialité et
d'échanges. Le diner du nouvel an a été
salué par les convives qui ont souligné le
caractère citoyen de Ooredoo qui
demeure toujours plus proche de ses partenaires.
AADL1 : LA LONGUE ATTENTE
Page 7
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Triple-attentat terroriste au Nigéria
Au moins treize morts
Au moins treize personnes ont été
tuées dans trois attentats-suicides perpétrés mercredi dans la ville de Chibok,
dans le nord-est du Nigeria. Les explosions, qui se sont produites vers midi
(11H00 GMT), visaient le marché qui
se tenait ce jour-là dans la localité de
l'Etat de Borno, a déclaré à l'AFP un
responsable, Ayuba Chibok. Dix personnes ont été tuées sur les lieux, une
autre est décédée alors qu'elle était
transportée à l'hôpital et deux autres,
une femme et un enfant, ont succombé à leurs blessures alors qu'elles
étaient soignées, a indiqué Dazzban
Buba, un travailleur social qui a participé au traitement des victimes à l'hôpital de la ville. Trente autres personnes ont été blessées, dont 21 grièvement, alors que neuf ont pu quitter
l'hôpital après avoir reçu des soins, a-til précisé. La plupart des victimes souffrent de brûlures et de fractures. Un
précédent bilan faisait état de dix
morts. Le président nigérian
Muhammadu Buhari, en visite au
Kenya, a condamné la "culture de l'intolérance, la haine et les idéologies
extrémistes qui conduisent au terrorisme", sans toutefois s'exprimer directement sur Chibok. Selon Ayuba
Chibok, "le premier kamikaze a
actionné sa charge explosive à un barrage à l'entrée de la ville où les gens
étaient fouillés". Le deuxième s'est fait
exploser sur le marché et le troisième a
fait détoner ses explosifs dans une
zone proche, "après avoir été identifié
et poursuivi pas les habitants". Le premier attentat a été perpétré par un
enfant et les deux autres par des femmes, a indiqué pour sa part Dazzba
Buba. L'Algérie, par la voix de son
ministère des Affaires Etrangères, a
dénoncé avec une extrême vigueur ces
crimes abjects et lâches.
R.N.
Décès de la sœur du Premier ministre
Les condoléances de Bouteflika
Le président de la République,
Abdelaziz Bouteflika, a adressé un message de condoléances au Premier
ministre, Abdelmalek Sellal, suite au
décès, mercredi, de sa soeur. "C'est
avec une profonde affliction que j'ai
appris la nouvelle du décès de votre
soeur, puisse Dieu Tout puissant l'accueillir en Son vaste paradis aux côtés
de ceux qu'Il a comblés de Ses bienfaits
et entourés de Sa grâce éternelle", a
écrit le président de la République dans
LE 8 FÉVRIER NE CONCERNERA QUE L'ÉTAPE
SITE POUR LES SOUSCRIPTEURS
son message. "En cette douloureuse
épreuve qui vient de frapper votre
famille, je ne puis que vous faire part de
ma grande compassion et vous présenter ainsi qu'à votre honorable famille et
proches mes condoléances les plus
attristées, priant Dieu Tout Puissant
d'accorder à la défunte Sa sainte miséricorde et de l'accueillir en Son vaste
Paradis", lit-on dans le message. La
défunte a été inhumée hier à
Constantine après la prière du vendredi.
Mieux vaut en rire
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2104 - VENDREDI 29 - SAMEDI 30 JANVIER 2016 - PRIX 15 DA.
www.tribunelecteurs.com
LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL DIT OUI
À LA RÉVISION DE LA LOI DE LA CONSTITUTION
OUYAHIA
CARTE
SUR TABLE
Page 3
ULTIME LIGNE DROITE
Le Conseil constitutionnel a rendu, jeudi, un avis motivé concernant
le projet de loi portant révision constitutionnelle, initié par le
président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et à propos duquel
le Conseil constitutionnel a été saisi.
Lire en page 3
CONSEIL EXTRAORDINAIRE
DU RND
LA DATE
ENFIN
CONNUE
Dans la résolution finale
sanctionnant le Conseil national,
réuni les 28 et 29 janvier en
cours, la formation politique du
RND a appelé les personnalités "
concernées " à cesser les
polémiques et déclarations qui
nuisent également à l'image de la
Révolution du 1er Novembre
1954 ainsi qu'à celle de l'Algérie
indépendante.
Page 2
TRANSPORTS TERRESTRES
TOUT VA COÛTER
PLUS CHER
Finalement le suspense a duré
presque un mois pour trouver un
accord entre le ministère du
Transport et les organisations
syndicales.
Page 4
SELLAL REVIENT SUR LA RÉVISION CONSTITUTIONNELLE :
" LE TEXTE EST CONSENSUEL "
Page 3
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
1
File Size
2 371 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content