close

Enter

Log in using OpenID

2016-02-18_12D

embedDownload
Transports
PHOTO NICOLAS MOLLO
Gare à l’essor des
bus Macron P. 8-9
PAYS BASQUE
JEUDI
18 FÉVRIER 2016
1,00$
WWW.SUDOUEST.FR
Sarkozy : le
coup d’arrêt ?
PRÉSIDENTIELLE La nouvelle mise en examen de Nicolas Sarkozy
ne l’empêche certes pas d’être candidat à la primaire à droite. Mais c’est
une sérieuse embûche, alors qu’il peine dans les sondages. Pages 2 à 4
L’assemblage des pièces de la selle requiert force et dextérité.
Un employé peut en monter quatre par jour. PH. ÉMILIE DROUINAUD
$:HIMKNB=^UVUUW:[email protected]@[email protected]@K
R 20319 22080 1.00$
Le Pays basque
champion
de la sellerie
BIDART La sellerie de luxe Devoucoux fournit
les as de l’équitation, mais aussi des personnalités telles que la petite-fille de la reine
d’Angleterre. Reportage dans l’atelier. Pages 12-13
ATTENTATS
RUGBY/SIX-NATIONS
Un concert pour Trinh-Duc
conjurer le sort revient en bleu
Juppé et Fillon pourraient bénéficier de la nouvelle mise en examen de Sarkozy. PHOTO ARCHIVES AFP
Mardi, à l’Olympia, Eagles Novès a rappelé l’ouvreur
of Death Metal a donné
de Montpellier pour
un concert symbolique. P. 5 France-Pays de Galles. P. 31
2
Le Fait du Jour
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUE ST.FR
Alain Juppé : « On me reproche d’être hypocrite »
Actualité
« Quand je ne dis rien, on me reproche de me réjouir en silence, quand je dis
quelque chose, on me reproche d’être hypocrite », a réagi le maire de Bordeaux,
à propos de son tweet adressant ses « amitiés » à Nicolas Sarkozy. PHOTO AFP
Une primaire
avec ou sans
Sarkozy ?
LES RÉPUBLICAINS Un éventuel empêchement, ou
retrait, de l’ancien président changerait la donne dans
la course à la primaire. Reste à savoir dans quel sens
BRUNO DIVE
RÉDACTION PARISIENNE
[email protected]
«V
ous voyez bien ce qui est
en train de se passer : c’est
un monde qui s’écroule »,
commentait en privé Nicolas Sarkozy, début février 2004, alors qu’Alain
Juppé venait d’être condamné à dix
années d’inéligibilité en première
instance (peine réduite à un an en
appel). Celui qui était alors ministre
de l’Intérieur, mais pas encore président de l’UMP, savait que pour lui la
route de l’Élysée se dégageait. Il
veillait, même en petit comité, à ne
pas trop se réjouir de cette nouvelle
donne politique, c’est-à-dire des malheurs de son rival. Et s’appliquait en
public à se montrer «fair-play » : « Personne ne peut douter de la probité
personnelleetdel’honnêtetéd’Alain
Juppé », déclarait-il.
Rôles inversés
Douze ans plus tard, les rôles semblent inversés. Certes Nicolas Sarkozy est seulement mis en examen,
mais la procédure judiciaire en
cours fait peser sur son éventuelle
candidature à la primaire, puis à
l’élection présidentielle, une épée de
Damoclès. Et Alain Juppé s’attache à
se montrer tout aussi « amical »,
même si ses deux tweets successifs,
mardi soir, en disent long sur ses réticences. « Je souhaite que Nicolas
Sarkozy fasse prévaloir son bon
droit », déclarait-il dans un premier
temps. Puis, après avoir rendu hommage à… Boutros Boutros-Ghali,
l’ancien secrétaire général de l’ONU
qui venait de décéder, le maire de
Bordeaux jugeait bon de préciser sa
pensée : « Comme tout citoyen, Nicolas Sarkozy a droit à la présomption d’innocence. »
« Si Sarkozy
dévisse, Juppé
va baisser
mécaniquement »
Depuis le retour de l’ex-président au
premier plan, ses rivaux comptent
sans oser le dire sur les nombreux
dossiers judiciaires auxquels est
mêlé le nom de Nicolas Sarkozy
pour le faire trébucher. C’est même
ce qui aurait incité François Fillon,
selondeuxjournalistesdu«Monde»,
à demander au secrétaire général de
l’Élysée, Jean-Pierre Jouyet, lors d’un
fameux déjeuner en juin 2014, de
faire accélérer l’instruction sur le financement de la campagne présidentielle de 2012. Cette affaire dans
l’affaire est elle aussi devant la justice,
mais Nicolas Sarkozy ne croit pas un
mot des démentis farouches qu’oppose François Fillon à cette version
des faits. « Laissez Fillon tranquille ;
jeletiensavecl’affaireJouyet»,auraitil même demandé à ses proches.
Avec Alain Juppé, les choses sont
plus subtiles, moins envenimées,
mais l’incident peut survenir à tout
moment. Quand Nicolas Sarkozy
rappelait, en septembre dernier, que
lui n’avait « jamais été condamné »,
le maire de Bordeaux l’invitait aussitôt à ne pas trop se lancer sur ce terrain-là. Hier matin, pourtant, l’avocat de l’ancien chef de l’État, Thierry
Herzog,aremislecouvert:«Êtrecondamné n’empêche pas d’être candidat à la primaire », a-t-il lancé sur Europe 1. Voilà qui promet une
campagne de primaire assez tendue. Chez Juppé, on raconte
d’ailleurs que Sarkozy a suggéré aux
chaînes d’information en continu
de diffuser des images de l’ex-Premier ministre au tribunal…
Une lutte à mort
Quant à Jean-François Copé, il a clairement annoncé la couleur dimanche soir en même temps que sa candidature à l’élection présidentielle.
« Jamais je n’aurais imaginé être candidat si j’étais mis en examen », lâchait-il. Lui venait d’y échapper et
songeait sans doute que, par un phénomène de vases communicants,
Nicolas Sarkozy le serait bientôt. Car
cette affaire Bygmalion est un mistigri empoisonné que se refilent les
deux hommes dans une lutte à
mort.
Reste à savoir si un éventuel retrait
de la course de l’ancien président
profiterait à ses rivaux, à commencer par Alain Juppé. C’est mathématiquementprobable,maispolitique-
ment moins certain. Car le maire de
Bordeauxasurtoutcapitaliséjusqu’à
présent,outresuruneimagepersonnelle très forte, sur le rejet croissant
de Sarkozy au sein de l’électorat de
droite et au-delà. « Il récolte les voix
des anti-Sarko ; il va falloir qu’il transforme ça en voix pro-Juppé », expliquait récemment Jean-Pierre Raffarin.
Même analyse du filloniste Bruno
Retailleau, président de la Région
Pays de la Loire et du groupe LR au
Sénat : « Si Sarkozy dévisse, Juppé va
baisser mécaniquement. Et il y aura
un espace pour Fillon. » Rien ne dit
pourtantqueNicolasSarkozyrenoncera à se lancer dans la bataille de la
primaire. « Être mis en examen
n’empêche pas d’être candidat à la
présidentielle», rappelait encore son
avocat Thierry Herzog. Connaissant
le caractère bagarreur du personnage, le contraire paraît même probable. D’autant que le précédent de
l’affaire Bettencourt, que ne manquent pas de rappeler ses supporteurs, peut toujours lui laisser l’espoir que ses deux mises en examen
seront levées.
Haro sur les juges, les journalistes… et Juppé
RÉACTIONS Les sarkozystes purs et durs se déchaînent sur les réseaux sociaux et parlent d’acharnement
Jean-François Copé, autre
candidat à la primaire, en
prend aussi pour son grade. AFP
Réputé pour être le Lucky Luke de
Twitter tant il dégaine vite ses 140 signes (voire moins) et tant certaines
de ses saillies, notamment à l’égard
de Nicolas Sarkozy, sont féroces,
Gilles Boyer, le directeur de campagne d’Alain Juppé, est resté muet sur
la mise en examen de l’ancien chef
de l’État. Panne d’inspiration ou autocensure, qui sait…
Du côté des partisans de Nicolas
Sarkozy, pas d’autocensure en revanche. Sur les réseaux sociaux, c’est
même un torrent de colère qui
s’écoule contre le gouvernement,
contre les juges, contre les journalistes et même contre Alain Juppé.
« Certains candidats aux primaires sont contents, assure par exemple sur Facebook Johnny Caron, élu
à Eysines, en Gironde. Le bal des fauxculs commence, citations hypocrites! Un exemple: “Amitiés dans cette
épreuve.” De qui cette phrase ?
D’Alain Juppé. De la poudre aux yeux
enverslesmilitantsdesRépublicains,
tentative de récupération pour les
primaires, surtout au regard de sa
participation au Conseil national.
Pour ma part, je reste fidèle à Nicolas
Sarkozy. J’ai la plus grande confiance
en son honnêteté. »
Ambiancegarantie.Onpeutnéanmoins se demander ce qu’auraient
dit les sarkozystes si le maire de Bordeaux était resté muet à propos des
déboires judiciaires de son rival à la
primaire.
Copé aussi
Sur la page Facebook de Jean-Michel
Vizet, l’un des animateurs de Gironde avec Nicolas, comme sur celle
de nombreux sarkozystes, on peut
voir l’éditorial d’Éric Brunet, journaliste sur RMC qui se revendique seul
(ou presque) journaliste de droite en
France et s’étonne de « l’acharnement » dont est victime l’ancien chef
del’Étatdelapartdesjugesetdesmédias qui, dit-il en se mélangeant un
peu les crayons, « n’ont jamais parlé
del’affaireUrbaauPartisocialistequi
avait financé la campagne de François Mitterrand ».
Chez les sarkozystes, un autre candidat à la primaire, Jean-François
Copé, en prend pour son grade, accusé, à la suite des interrogations du
député Éric Ciotti, d’avoir sans doute
eu des informations sur la mise en
examen avant de se déclarer candidat dimanche soir sur France 2. « Il y
a Nicolas et il y a les rats », écrit élégamment un internaute.
Sarkozyadorecliver.Illefaitmême
au sein de son parti.
Benoît Lasserre
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
3
Le Actualité
Fait du Jour
PRG : Sylvia Pinel présidente par intérim
Décès du cinéaste Andrzej Zulawski
Après l’entrée au gouvernement de Jean-Michel Baylet, l’ancienne
ministre du Logement Sylvia Pinel présidera par intérim le Parti
radical de gauche « dans l’attente d’un congrès ». Elle est par ailleurs
vice-présidente de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.
Le réalisateur polonais est mort hier des suites d’un cancer, à l’âge
de 75 ans. Il avait notamment réalisé « L’important c’est d’aimer »,
avec Romy Schneider, « Possession », avec Isabelle Adjani, ou encore
« L’Amour braque », avec Sophie Marceau, son ex-femme. ARCHIVES AFP
Vague de perquisitions
au Front national
PARLEMENT EUROPÉEN La justice veut savoir
si le FN dispose d’assistants fantômes à Strasbourg,
rémunérés sur des fonds européens
Le Front national fait-il rémunérer
certains de ses cadres par le Parlement européen en les employant
comme assistants parlementaires
fictifs de ses eurodéputés ? C’est ce
que cherchent à savoir depuis près
d’un an les enquêteurs de l’OCLCIFF
(l’office central de la PJ spécialisé
dans la lutte contre la corruption).
Depuis deux jours, l’enquête donne
lieu à des perquisitions dans la galaxie du FN. Mardi, la villa de Montretout (domicile personnel de JeanMarie Le Pen, sur les hauteurs de
Saint-Cloud) et le domicile de son secrétaire personnel, Gérald Guérin,
ont été visités par les policiers. Hier,
ce fut le tour du siège du parti frontiste à Nanterre. Une dizaine de perquisitions auraient eu lieu dans le
cadre de cette même enquête.
Les investigations ont démarré à
la suite d’un signalement du Parlement européen. Ce dernier avait
constaté qu’une vingtaine d’assistants parlementaires de députés FN
figuraientaussienbonneplacedans
l’organigramme du parti. Parmi
eux, Gérald Guérin, l’assistant personnel du président d’honneur,
Jean-Marie Le Pen, mais également
assistant parlementaire de l’eurodéputée Marie-Christine Arnautu.
Rien ne dit que Nicolas Sarkozy, mis en examen pour financement illégal de sa campagne en 2012,
renoncera à se lancer dans la bataille de la primaire à droite. PHOTO MAXPPP
« Une opération politique »
En réalité, plusieurs membres du cabinet de Marine Le Pen, de Jean-Marie Le Pen ou encore de Florian Philippot auraient été dans la même
situation en 2015. Le président du
Parlement européen, Martin Schulz,
a ainsi fait un signalement à l’Olaf
(l’organisme anti-fraude de l’Union
européenne) et au parquet de Paris.
Tout comme le Parlement français, le Parlement européen permet
à des élus d’embaucher des assistants pour les aider dans leur travail.
Leur rémunération est alors prise en
charge par le Parlement. Chaque eurodéputé dispose d’une enveloppe
de 21 000 euros mensuels pour son
Ségolène Royal
présidera la COP21
CLIMAT La ministre de
l’Environnement, Ségolène Royal,
a annoncé hier qu’elle allait
prendre la présidence de la COP21
après la renonciation, lundi soir,
de l’ancien ministre des Affaires
étrangères Laurent Fabius.
François Hollande
sur France Inter
RADIO Le chef de l’État sera inter-
viewé demain soir sur France Inter,
où il s’exprimera dès 18 h 15 sur la
politique étrangère de la France
avant de répondre en direct aux
questions des auditeurs. Il devrait
commenter la crise européenne,
alors que se tient dès aujourd’hui,
Perquisition dans la villa
de Jean-Marie Le Pen,
mardi dernier. PHOTO MAXPPP
équipe de collaborateurs (trois au
maximum). Mais ceux-ci doivent
bien sûr être occupés à des tâches directement en lien avec le travail parlementaire de l’élu. Si tel n’était pas
le cas, les faits s’apparenteraient à de
l’abus de confiance. Le Parlement estime que le préjudice pourrait, le cas
échéant, représenter 7,5 millions
d’euros.
« Cette perquisition doit être vue
pour ce qu’elle est : une opération
politique directement pilotée par
François Hollande et Manuel Valls
dans le but d’entraver, de surveiller
etd’intimiderl’oppositionpatriote»,
a plaidé le FN, ajoutant que, « dans
tous les partis, des assistants parlementaires ont des responsabilités
politiques ». Mais la question reste
bien sûr de savoir s’ils ont, comme
le soutient le parti, une activité réelle
au Parlement.
Lademeuredel’ex-chef d’extrême
droite avait déjà été perquisitionnée
en 2015, dans le cadre d’une enquête
pour blanchiment de fraude fiscale
en lien avec des soupçons d’avoirs
cachés à l’étranger (une accusation
qu’il conteste). Les policiers avaient
alors également visité le domicile de
son secrétaire personnel.
Yann Saint-Sernin
à Bruxelles, un sommet des
28 chefs d’État et de gouvernement
crucial pour l’avenir du RoyaumeUni dans l’Union européenne.
RSA : quid
du financement
SOCIAL L’Assemblée des Départements de France (ADF) a demandé
hier au gouvernement « une décision rapide et claire » sur la prise en
charge par l’État du financement
du revenu de solidarité active, qui
pèse lourdement sur le budget des
Départements. « Un financement
à bout de souffle, avec des recettes
départementales qui ne couvrent
plus des dépenses sociales incompressibles, ne permet plus
à la majorité des Départements
de remplir leurs missions
de solidarité », déplore l’ADF.
4
Actualité
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
ÉDITORIAL
Février noir
pour Sarkozy
N
icolas Sarkozy sera passé en quelques mois
du statut d’homme providentiel à celui de talon
d’Achille pour sa famille politique. Dans ce qui
restera pour lui un février noir, trois mauvaises
nouvelles se sont accumulées en une semaine. D’abord,
une enquête d’opinion sur la primaire qui montrait que
non seulement Alain Juppé creuse l’écart, mais aussi – et
c’est le plus ennuyeux pour lui – que 2 à 3 millions de Français sont déterminés à voter en novembre prochain. Or,
plus le corps électoral sera large, moins il risque d’être favorable au président des Républicains. Ensuite, ce conseil
national du parti qui a mis en lumière l’isolement
de Nicolas Sarkozy et le refus de ses rivaux de lui reconnaître
toute espèce d’autorité quant à la conduite du projet
politique. Enfin, cette mise en examen dans l’affaire
du dépassement des comptes de campagne, de loin la plus
embarrassante pour l’ancien chef de l’État.
Une opinion qui ne l’attend
plus, des rivaux qui ne le redouBRUNO
tent plus et une justice qui le
DIVE
tient plus que jamais à l’œil : l’on
[email protected]
ne pouvait imaginer pire configuration pour Nicolas Sarkozy,
dont la candidature devient du
coup plus incertaine. Voici l’ancien chef de l’État en passe de tenir le rôle qu’il espérait voir
tenu en 2012 face à lui par DomiUne opinion qui
nique Strauss-Kahn, ce personne l’attend plus,
nage brillant mais vulnérable
car miné par les affaires, et dont
des rivaux qui ne
il espérait l’effondrement penle redoutent plus,
dant la campagne. Le scandale
et une justice qui
du Sofitel avait anéanti tous ces
plans.
le tient plus que
Bien sûr, on aurait tort de
jamais à l’œil
sous-estimer la résilience, la
combativité et l’inépuisable
énergie de Nicolas Sarkozy. Comme tous les grands fauves
de la politique, il n’est jamais meilleur que dans l’adversité.
Il y aura toujours une moitié des sympathisants de son parti
pour déplorer que la justice s’acharne contre lui. Mais il se
pourrait qu’une autre moitié, grandissante, s’avise du fait
que l’ancien président risque de faire perdre son camp, et
qu’il est devenu une gêne plus qu’un atout. Du bling-bling à
Bygmalion, des débuts de son quinquennat à la fin du suivant, c’est encore et toujours sa fascination pour l’argent,
son éclat, sa démesure, qui rattrape Nicolas Sarkozy.
Il faut pour l’heure simplement souhaiter que la campagne,
celle de la primaire, puis celle de la présidentielle, ne soit
pas polluée par ces questions ni par de glauques
règlements de comptes. Car la France mérite mieux,
et les Français attendent autre chose.
ÇA VA FAIRE
DU BRUIT
LE CHIFFRE
4,75. En milliards d’euros,
c’est le chiffre d’affaires
généré par les ventes
de bouteilles de champagne
en 2015 (+ 5,6 % par rapport
à 2014). Au total, 312,5 millions de bouteilles ont été
expédiées l’an dernier,
contre 307,2 millions
en 2014.
@
●
Travaux publics : 2015,
« une année de cauchemar »
CHRISTIAN SURGET
PRÉSIDENT
DE LA FÉDÉRATION DES TRAVAUX
PUBLICS D’AQUITAINE
P
our les travaux publics, l’année écoulée a été une
année de cauchemar. Était-ce une surprise ? Certainement pas. Nous savions, depuis déjà quatre
ans, que peu à peu ce qui était partie prenante de la vie
du pays était en train de se morceler. De moins en moins
de travaux. De moins en moins de commandes publiques. Des entretiens d’ouvrages de plus en plus différés. Dès lors, comment éviter le marasme que nous connaissons ? Ce dernier se traduit par un record historique
de chute d’activité depuis plus de trente ans. 33 000 emplois perdus entre 2008 et 2015, dont 15 000 l’année
dernière. 269 entreprises fragilisées ou qui ont disparu entre août 2014 et juillet 2015.
es perspectives pour l’année qui démarre ne sont
pas meilleures. Les budgets consacrés habituellement aux investissements dans de nouvelles infrastructures et aux nécessaires travaux d’entretien sont
passés de l’ordre des priorités à celui de la variable d’ajustement. On en connaît les raisons. Diverses élections,
incertitudes électorales, loi Notre qui a plongé les collectivités dans un immobilisme favorisant les égoïsmes locaux au détriment de l’intérêt général, baisse des
dotations, économies que l’État se doit de réaliser, rognant sur les chantiers annoncés, routiers ou ferroviaires.
Cette catastrophe
« Record
ne touche pas seulehistorique de chute ment notre secteur, et
cet avertissement ne
d’activité depuis
se veut pas un coup
clairon corporaplus de trente ans : de
tiste. Bien au contraire. L’ensemble des
33 000 emplois
travaux publics est au
perdus entre
cœur même de ce qui
fait la France. 4 mil2008 et 2015 »
lions d’emplois sont
directement liés à notre secteur d’activité. S’il est des
métiers qui permettent à des salariés d’arriver sur le
marché du travail et favorisent l’insertion, ce sont bien
ceux des travaux publics. C’est également une géographie ordonnée, un ensemble patiemment construit
depuis les années 1950, qui est aujourd’hui mis en danger.
On aurait tort d’ignorer qu’il fait partie du cadre de
vie que chaque citoyen s’accorde à trouver logique.
Nous savons combien est coûteux un manque d’entre-
L
Quotas de migrants.
L’Autriche a continué hier
de durcir sa politique sur la
question des migrants. Elle
limitera à partir de demain
leur entrée sur son territoire
à 80 demandeurs d’asile par
jour, et à 3 200 personnes
en transit. La veille, elle avait
décidé d’introduire des
contrôles généralisés à ses
frontières avec l’Italie,
la Slovénie et la Hongrie.
TRIBUNE LIBRE
Il ne s’agit
pas juste
des intérêts
particuliers des
Britanniques […].
De nombreux
points sont
justifiés »
La chancelière allemande,
Angela Merkel, hier,
à la veille d’un sommet
européen crucial pour
l’avenir du Royaume-Uni
dans l’Union européenne.
www.sudouest.fr
Rapprochement d’Orange et Bouygues Telecom : quel
impact pour les clients ? Réponse sur notre site Internet.
tien de ces ponts, ces tunnels, ces routes, voies ferrées,
ces réseaux d’eau potable ou d’électricité aménagés année après année, dans la suspicion parfois, dont on va
s’apercevoir bientôt combien ils contribuent à resserrer plus encore les liens qui structurent un terroir. Tous
les jours, nous constatons combien l’absence de choix
conduit à un éparpillement des interventions au détriment des projets structurants. Ceux qui précisément
permettent de mieux vivre.
Tout cet ensemble n’aurait pu exister sans la collaboration exemplaire entre nous-mêmes, exécutants et
donneurs d’ordres. C’étaient les aménageurs disparus
des DDE et DDA, investis d’une mission régalienne, mus
par des logiques macroéconomiques peu sensibles aux
querelles locales. En
« Il sera
mission pour l’État
dans l’intérêt du ciindispensable
toyen, ils faisaient préque les grandes
valoir l’intérêt général
le particulier, la viRégions reprennent sur
sion globale sur la vision locale. Ausous leur coupe
jourd’hui, ces grands
ce qui relevait de
corps ont disparu. Les
l’arbitrage d’État » transferts de compétences, qui leur ont
fait quitter l’État pour passer sous autorité territoriale,
ont gommé l’influence qui prévalait et rendu difficile
l’autorité de leur arbitrage.
Nous sommes aujourd’hui à un carrefour. Il sera indispensable que les futures grandes Régions reprennent sous leur coupe ce qui relevait de l’arbitrage de
l’État. Tâche bien plus ardue qu’on ne peut l’imaginer,
pour la distance nécessaire qu’il faut retrouver et l’obligation de conserver un observateur local (qui pourrait
être le Département, lequel interviendrait en appui et
conseil auprès des collectivités locales). Notre profession est une solution, au service des nouvelles grandes
régions et donc de notre grande Aquitaine Elle contribue à une répartition harmonieuse entre les territoires : ne pas tout ramener à Bordeaux mais amener Bordeaux partout ; construire sur notre admirable façade
atlantique un port qui se devrait être d’ambition et de
taille internationale, créer un lien dans la diversité des
paysages. Bref, construire ensemble la nouvelle Aquitaine. Sinon, il faudra prendre garde au jour où les citoyens s’étonneront et demanderont pourquoi ce dont
ils bénéficiaient hier, dont le confort et la modernité
sans cesse améliorés leur paraissaient comme le juste
cours d’un pays moderne normalement gouverné, s’est
lentement dégradé, voire, parfois, a disparu.
En d’autres termes, quand ils s’apercevront que ce
qu’on appelle « travaux publics » ne sera plus des travaux au service du public.
Les plus Actualité
de «Sud Ouest»
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
5
REPORTAGE À L’OLYMPIA
pour nous comme une double
peine. » Hormis l’incontournable –
mais discret – Jack Lang, c’est peu
dire que les politiques n’ont pas osé
se bousculer au portillon de l’Olympia.
« Bande d’enfoirés… »
Quant aux deux journalistes pris en
flagrant délit d’ordinateur portable,
ils furent expulsés sur-le-champ. Si
les voyeurs en ont été pour leurs
frais, c’est d’abord parce que la
veillée funèbre annoncée s’est vite
muée en joyeux apéro. À tel point
que les hôtesses, visiblement décomplexées, se rappelaient au bon
souvenir du pourboire à l’heure du
placement.
« Regarde cette
nana, c’est celle
qui était en sang
près des loges... »
Dans la fosse de l’Olympia, mardi soir, les rescapés de la tuerie du 13 novembre se sont retrouvés par centaines. PHOTO JOËL SAGET/AFP
Le si long entracte des
Eagles of Death Metal
Trois mois après le Bataclan,
le groupe a embrassé mardi
son public avec effusion. Pour
mieux oublier le 13 novembre
SYLVAIN COTTIN,
ENVOYÉ SPÉCIAL
[email protected]
A
vait-on jamais vu pareil ballet
d’éclopés et de gueules cassées se presser à un concert
de rock ? Trois mois après le carnage
du Bataclan, c’est sur la scène de
l’Olympia que les Eagles of Death
Metal sont donc réapparus mardi
soir devant la plupart de leurs fans
rescapés. Un si long entracte
d’abord refermé sur un air de Dutronc, « Il est 5 heures, Paris s’éveille »,
entre autres symboles de fraternité
à la française affichés deux heures
durant par Jesse Hughes.
Tour à tour drapé dans une
écharpe tricolore ou harnaché à
une guitare bleu-blanc-rouge, l’impétueux leader du groupe américain n’aura pas pour autant transformé la salle en chapelle ardente.
« Qu’importe le drame que nous
avons vécu, un concert de rock n’a
pas à devenir un lieu de recueillement, lui sait gré Damien, bière à la
main. Car, si on a trouvé la force de
revenir, c’est d’abord histoire de
brailler un bon coup avec eux, et cer-
tainement pas pour se plonger à
nouveau dans l’enfer. »
Mais, avant d’accéder à la fosse où
les plus vaillants et valides s’étaient
donné rendez-vous, l’entrée de
l’Olympia aura pour beaucoup pris
l’allure d’un parcours du combattant. Implacable rançon de l’état de
siège et d’urgence autour des salles
de spectacles, les victimes durent elles aussi se plier à la double fouille
corporelle, ravivant ça et là quelques plaies à l’âme. Quand ce ne fut
pas dans leurs chairs encore littéralement à vif.
La crainte d’une réplique
Puisque tel sera désormais le rituel
des concerts sous Daesh, louons
alors le tact et la discrétion des forces de l’ordre mobilisées en masse.
Une fois franchi l’ostensible cordon
de CRS, à peine distingua-t-on ainsi
quelques blousons légèrement enflés sur le côté. Craignant un improbable bis repetita à l’issue de la première partie la plus surveillée au
monde, nombreux tout de même
auront été les spectateurs à fumer
dans le hall plutôt que de s’aventu-
rer sur le trottoir, bravant les injonctions embarrassées des vigiles.
Même retenue du côté de la trentaine de psychologues en maraude
dans les détours de l’Olympia. Eux
aussi débarrassés d’un uniforme
trop anxiogène, c’est par un simple
badge qu’ils se sont cette fois signalés, distribuant en guise de programme le plan des trois cellules
d’écoute installées pour l’occasion.
« Regarde mes blessures ! »
Subtil dispositif de sécurité physique et morale, tant il fut parfois difficile de faire le bon diagnostic, entre ceux qui rejoignaient
furtivement leur siège et d’autres
qui feignaient bruyamment l’insouciance, posant parfois en photo
comme les vétérans d’une guerre
déjà lointaine. « Et si on faisait aussi
un selfie avec mes blessures ? » En
coulisses, certains psychologues
n’ont d’ailleurs pas manqué d’évoquer leurs doutes sur cette thérapie
de groupe. « Elle arrive trop tôt et fait
courir le risque d’un contre-choc
émotionnel », explique l’un d’eux.
De funérailles publiques, pourtant,
il fut ici moins question que de retrouvailles.
« La plupart des questions ont
concerné les issues de secours, se
rassure une autre psychologue. Les
rares personnes à être sorties pendant le spectacle ont été accompagnées et remises entre les mains de
gens sûrs, afin notamment qu’elles
ne repartent pas seules. » À la
nuance près que les plus durement
affectés n’étaient sans doute pas là,
se terrant comme des morts vivants
le plus loin possible des souvenirs
du Bataclan. Sans compter bien sûr
les 12 blessés encore hospitalisés.
Quant aux 900 rescapés présents
parmi les 2 000 spectateurs de
l’Olympia, beaucoup auraient préféré le huis clos. « Les officiels, les curieux ou les médias n’ont rien à faire
là-dedans, prévenait Yann à l’entrée.
La curiosité morbide de ceux qui regardent pleurer les survivants est
« POUR NE PAS CAPITULER »
Adepte d’un rock pur et dur, mardi
Laurent s’est surpris à entonner
« La Marseillaise » pour réclamer un
ultime rappel à ses idoles. « Bordel,
les temps changent… », sourit-il au
bar de l’Olympia, sous les portraits
d’Aznavour, de Trenet et de Dalida.
À 39 ans, ce Breton n’a pas hésité
à venir achever sa soirée du
13 novembre. « Pas pour assister à
la reconstitution d’une scène de
crime, juste pour ne pas capituler
face aux terroristes. Comme le
concert était génial, la soirée a été
moins chargée émotionnellement
que je ne le craignais. Ça fait un peu
passer la pilule, mais pas au point
d’arrêter les médicaments ! »
Du monde au balcon et de la bière
à tous les étages. Effusions de bons
sentiments pour effacer celle du
sang qui les unit, à la mort, à la vie.
« Regarde cette nana, c’est celle qui
était en sang près des loges… Faut
aller l’embrasser. » D’autant que le
ventre de celle-ci, depuis, s’est arrondi.
« The show must go on », comme
l’a en substance chevroté Jesse Hughes en lever de rideau : « Prenons
juste un instant pour nous souvenir… » Sa minute de silence durera
cinq secondes. « Bande de putains
d’enfoirés, qu’est-ce que vous
m’avez manqué ! », la raccourcirat-il, cassant sa guitare et les oreilles
d’un public qui n’attend rien d’autre de sa part. Au moins lui saurat-on gré de ne pas avoir non plus fait
de ce concert hommage une tribune politique. Abondamment critiqué pour avoir pensé la veille que
le port d’arme à l’américaine aurait
permis de neutraliser les kamikazes du Bataclan, Jesse Hughes n’était
pas mardi le rustre qu’il aime à surjouer. « Je ne suis pas un politicien,
je n’ai rien à foutre de Donald
Trump, ma seule arme est ma guitare. Et ma guitare tue les trous du
cul », répond-il à ceux qui le soupçonnent de vouloir défourailler à
tout-va. Probablement sait-il aussi,
au fond, que sa pétoire de cow-boy
californien aurait fait long feu sous
celui des kalachnikovs.
Les rockeurs chez le psy
Redoutant pour une fois la moindre fausse note, les fous furieux d’Eagles of Death Metal n’auront ainsi
pas tiré le diable par la queue,
rayant même de leur répertoire
« Kiss the Devil », morceau sur lequel
les terroristes avaient fait leur sanglante entrée au Bataclan. À la place,
des cœurs formés avec les mains et
des bisous envoyés à la foule. Tout
de même un doigt levé bien haut –
et à l’unisson avec le public – vers
« les méchants ». Et puis ce signe de
croix furtif, rappelant que Jesse Hughes va chaque semaine aussi souvent chez « son prêtre » que désormais chez le psy. Comme tous les
autres membres de ce groupe à qui
personne ne reprocherait de se claquemurer outre-Atlantique. Mais,
on l’aura compris, face à la menace
terroriste, ces rockeurs-là ne sont
pas plus disposés à baisser leur voix
que leur pantalon.
6
Actualité
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Attentat à la voiture
piégée au cœur d’Ankara
TURQUIE L’attaque, qui visait un convoi militaire,
a fait au moins 28 morts et plusieurs dizaines
de blessés dans le quartier des ministères
De nombreuses ambulances ont rallié les lieux de l’explosion,
sous une importante protection policière. PHOTO AFP
Un attentat à la voiture piégée dirigé contre un convoi de cars de l’armée turque a fait au moins
28 morts et 61 blessés, hier, autour
de 18 h 30, en plein centre d’Ankara, près de la place Kizilay, où sont
localisés de nombreux ministères,
l’état-major des armées et le Parlement. Très puissante, la déflagration a été entendue dans une large
partie de la ville et a provoqué un
début de panique parmi ses habitants. L’état-major turc a précisé
qu’avaient été visés des véhicules
de service qui transportaient des
personnels militaires, arrêtés à un
feu rouge. Cet attentat n’a fait l’objet d’aucune revendication immédiate.
Violent incendie
Le Premier ministre, Ahmet Davutoglu, a immédiatement annulé la
visite qu’il devait effectuer à partir
de mercredi soir à Bruxelles pour
évoquer la crise des migrants avec
les responsables de l’Union européenne.
Les chaînes d’information turques ont montré des images d’un
violent incendie qui a embrasé des
véhicules militaires. De nombreuses ambulances et des voitures de
pompiers ont été dépêchées sur les
lieux de l’explosion, sécurisés par
un important cordon de forces de
l’ordre. Une deuxième explosion a
été entendue sur place, peu de
temps après l’attentat. Selon les médias locaux, l’origine en était la destruction d’un colis suspect.
Aussitôt, plusieurs officiels turcs
ont réagi sur les réseaux sociaux en
évoquant une attaque terroriste. La
Turquie est sur le qui-vive depuis
plusieurs mois, à la suite d’une série d’attentats qui ont visé son territoire, tous attribués par les autorités à Daesh. Le plus meurtrier, le
10 octobre dernier, avait fait 103 victimes avant une manifestation
pour la paix organisée par des organisations de gauche et prokurdes.
Depuis l’été dernier, la Turquie est
également affectée par la reprise du
conflit kurde. Des heurts meurtriers opposent quotidiennement
les forces de sécurité aux partisans
du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le sud-est, à majorité kurde, du pays.
100 camions en route
SYRIE Des convois
humanitaires rallient
les secteurs assiégés, où
la situation est terrible
Plusieursdizainesdecamionsd’aide
ont pénétré hier dans des villes assiégées en Syrie, où la situation humanitaireestdevenue«insupportable»,
selon Berlin.
« Le convoi a commencé à entrer
à Mouadamiyat al-Cham », a assuré
Mouhanad al-Assadi, responsable
du Croissant-Rouge présent sur
place, qui a détaillé : « 35 camions
transportant 8 800 sacs de farine,
4 400 rations de nourriture, en plus
des aliments énergétiques, et différents médicaments, et des équipements obstétricaux. »
Selon Yacoub el-Hillo, coordinateur de l’ONU en Syrie, l’aide doit parvenir à un total de 93 000 personnes. « Aujourd’hui, des aides pour
30 000 personnes viennent d’entrer à Mouadamiyat al-Cham. Des aides suffisantes pour un mois vont
parvenir à 42 000 personnes à Madaya (et ses environs) et à près de
1 000 à Zabadani », à la frontière
syro-libanaise. «Simultanément, des
Tractations entre manifestants, sur la rocade de Rennes bloquée par les agriculteurs. PHOTO AFP
Une année blanche
CRISE AGRICOLE
Malgré les baisses
de cotisations
annoncées, les
manifestants ne
sont pas convaincus
D
es centaines de tracteurs
ont bloqué hier la rocade de
Rennes pour exiger des mesures face à la crise qui touche le
secteur. Les derniers participants à
la manifestation agricole dans la
capitale bretonne ont quitté la rocade après l’annonce de la libération d’un des leurs, interpellé un
peu plus tôt lors d’incidents devant
la préfecture.
Selon un bilan de la préfecture
de région à la mi-journée, environ
480 engins agricoles et une centaine de remorques venant de Bretagne, de la Manche ou de la
Mayenne, ont participé à la manifestation, qualifiée de « vitrine de
la détresse du monde agricole » par
les organisateurs.
Heurts à Rennes
Selon la FRSEA (Fédération régionale des syndicats d’exploitants
agricoles) bretonne, entre 500 et
600 engins agricoles étaient mobilisés.
Les organisateurs avaient exhorté leurs troupes à manifester « dans
le respect des biens et des personnes » et s’étaient engagés à ne pas
quitter la rocade, mais plusieurs
agriculteurs se sont affranchis de
cette promesse en milieu de journée, gagnant au volant de leurs
L’aide du Croissant-Rouge
pour 93 000 personnes. PH. AFP
aides pour 20 000 personnes sont
livrées à Foua et Kefraya (localités
chiitesassiégéesparlesrebellesdans
le nord-ouest) », a-t-il ajouté.
Au total, « 100 véhicules chargés
de nourriture, de farine et de médicaments » ont pris la route, d’après
Mouhanad al-Assadi.
Selon le Croissant-Rouge, une clinique mobile est arrivée à Madaya,
où des habitants sont morts d’inanition, et qui symbolise les souffrances
endurées par la population depuis
le début du conflit, il y a cinq ans.
tracteurs la préfecture d’Ille-et-Vilaine.
Une soixantaine d’entre eux ont
déversé des gravats devant l’entrée
du site et incendié de la paille sur
la chaussée, tandis qu’un manifestant tentait de pénétrer dans l’enceinte du bâtiment en défonçant
la grille avec son tracteur, selon la
préfecture. Les forces de l’ordre ont
alors fait usage de grenades lacrymogènes et interpellé une personne.
Dix points de moins au total
Dans le même temps, Manuel Valls
a annoncé à l’Assemblée nationale
une baisse de 7 points des cotisations sociales de tous les agriculteurs, ainsi qu’une « année blanche
sociale » sur les cotisations sociales
pour ceux ayant dégagé de très faibles revenus en 2015. Ce qui se traduira par « un report automatique
d’un an, reconductible dans la limite de trois ans, sans aucune démarche de l’agriculteur, sans pénaDRAME EN AVEYRON
Une jeune conseillère agricole a été
« traînée et tuée » hier dans une
ferme laitière aveyronnaise, où elle
« serait morte étouffée, noyée », a
déclaré le procureur, écartant a priori
un lien avec la crise de l’agriculture.
La ferme, où l’agresseur présumé,
Xavier Espinasse, un éleveur de
47 ans, vit avec son père et son frère,
n’a apparemment pas de difficultés
financières. Une expertise psychiatrique de l’éleveur, qui ne donne aucune
explication à ces faits, est prévue aujourd’hui, ainsi qu’une autopsie de la
victime, qui était venue pour une visite sanitaire de routine.
EN BREF
■ TOUADÉRA DEVANT À BANGUI
Faustin Archange Touadéra a
largement devancé dans la
capitale son rival Anicet Georges
Dologuélé au deuxième tour de la
présidentielle en Centrafrique,
selon des résultats provisoires.
■ CIBLES EN BELGIQUE
Une vidéo sur laquelle apparaît un
haut responsable de l’industrie
nucléaire belge, espionné par des
suspects, a été découverte dans le
cadre de perquisitions en Belgique.
■ FUSÉE JAPONAISE
Une fusée japonaise H2-A a placé
dans l’espace un satellite à rayons
X qui devrait donner une autre
image de l’univers.
■ ENFANTS SOLDATS AFGHANS
Les talibans en Afghanistan
recrutent des enfants soldats,
même âgés de six ans, qu’ils
préparent pendant de longues
années au combat, a dénoncé dans
un rapport l’organisation Human
Rights Watch (HRW).
lité ou intérêt de retard, de toutes
les cotisations sociales 2016 », a expliqué le chef du gouvernement.
Cumulée à une baisse des allocations familiales décidée en janvier
2015, la baisse totale de cotisations
s’élève à 10 points, a souligné le Premier ministre, qui a appelé la
FNSEA à faire cesser les manifestations.
Le patron de la centrale agricole,
Xavier Beulin, a salué cette annonce mais a prévenu que les manifestants attendaient encore des
mesures au niveau européen ainsi que le maintien de prix acceptables dans les négociations commerciales avec la grande
distribution pour que la mobilisation prenne fin.
Maintenir la pression
« Nous attendons avec une certaine
fébrilité le 29 février au soir et d’être
sûrs qu’au moins on puisse avoir
eu gain de cause sur quelques sujets », car il faut sortir de « cette spirale infernale où il y a un renvoi de
balle permanent entre les grandes
enseignes d’un côté, les transformateurs de l’autre, avec le paysan
faisant le ping-pong entre les
deux », a assuré Xavier Beulin.
Si le patron de la FNSEA a appelé
tous ses collègues à « faire preuve
de mesure », il n’a pas demandé la
fin des manifestations.
Pour les organisateurs de la manifestation de Rennes, l’objectif est
clair : maintenir la pression sur
l’État et la grande distribution. Plusieurs hypermarchés étaient
d’ailleurs toujours bloqués par des
agriculteurs dans l’agglomération
toulousaine, dans l’Allier ou dans
l’Ain.
Espagne : Bankia
prête à rembourser
BOURSE La banque espagnole
Bankia a proposé hier de rembourser tous les petits actionnaires ayant participé à son introduction en Bourse en 2011 à hauteur
de 1,8 milliard d’euros, un lancement qui avait viré au fiasco, pour
mettre ainsi fin aux poursuites judiciaires. Les petits actionnaires
concernés, près de 200 000, ont
trois mois à partir d’aujourd’hui
pour profiter de cette offre.
Pour une mission
d’information
sur les pesticides
GIRONDE Dix députés de gauche
du département viticole de Gironde, menés par Gilles Savary
(PS), demandent une mission
d’information parlementaire
pour « faire la transparence » et
« dépassionner le débat » sur les effets des pesticides, après notamment la diffusion de l’émission
« Cash Investigation » sur France 2,
qui a, selon eux, « exacerbé les
craintes ». La mission, qui comprendrait des membres de diverses commissions de l’Assemblée
(Développement durable, Affaires
sociales, Affaires économiques),
pourrait conduire ses travaux jusqu’à la fin de 2016, puis faire des
préconisations au gouvernement.
Attentats : « Fuir,
se cacher, alerter »
TERRORISME Après une affiche
dévoilée au début du mois de décembre, le gouvernement a lancé
hier une campagne vidéo pour
apprendre « les réflexes permettant de se protéger et de sauver
des vies en cas d’attaque terroriste », trois mois après les tueries
du 13 novembre. La vidéo, qui
dure 2,40 min, comporte plusieurs séquences articulées autour du « triptyque S’échapper-Se
cacher-Alerter, auquel s’ajoute un
volet d’initiation aux gestes de
premiers secours », indique Matignon. Samedi, Manuel Valls a affirmé qu’« il y aura[it] d’autres attaques, des attaques d’ampleur,
c’est une certitude. Cet hyperterrorisme est là pour durer, même
si nous devons le combattre avec
la plus grande détermination ».
EN BREF
■ TÉLÉVISION
Canal+ (groupe Vivendi) doit
annoncer aujourd’hui un accord de
distribution en exclusivité des
chaînes BeIn Sports en France, selon
le quotidien « Les Échos ».
■ CORSE
La situation s’est apaisée hier en
Corse après trois jours d’incidents,
grâce à l’ouverture d’une information
judiciaire sur les heurts qui ont abouti
à la grave blessure d’un supporteur
de Bastia, samedi, à Reims.
■ PRESSE
« Le Journal du dimanche » a été
condamné hier, pour atteinte à la
présomption d’innocence, à verser
1 euro de dommages et intérêts aux
journalistes Catherine Graciet et Éric
Laurent, mis en examen pour
chantage et extorsion à l’encontre du
roi du Maroc.
Paris a « la force d’un rêve »
JO 2024 Ville candidate, comme Los Angeles, Rome et Budapest, Paris veut « réussir
des Jeux pour tous », selon son projet officiel pour les Jeux olympiques dévoilé hier
P
our réussir à obtenir l’organisation des Jeux en 2024, il faudra bien à Paris toute « la force
d’un rêve », comme l’affirme le slogan choisi pour accompagner le
projet et dévoilé lors de la grande
cérémonie de présentation organisée à la Philharmonie devant
2 000 spectateurs, dont 800 jeunes sportifs.
Comme les trois autres villes candidates (Los Angeles, Rome et Budapest), Paris a déposé son projet
auprès du Comité international
olympique (CIO) alors que la date
limite était fixée à hier. Toutes les
villes devront envoyer une seconde
mouture du dossier en octobre
prochain, et une version finale sera
déposée au plus tard le 3 février
2017. Cette aventure diplomaticosportive se terminera par le choix
du vainqueur par le CIO, le 13 septembre 2017, à Lima (Pérou).
« Nous avons l’opportunité de
faire battre les cœurs de la France
et du monde entier. Nous pouvons
être 67 millions à monter sur la
première marche du podium », a
assuré Tony Estanguet, coprésident
du comité de candidature et triple
champion olympique.
« Événement fédérateur »
Accueilli par le public aux cris de
« Manu ! Manu ! Manu ! », Manuel
Valls est venu apporter le soutien
de l’État au projet. « Paris 2024 doit
être un événement fédérateur, a estimé le Premier ministre. La France
est forte, à l’image d’une équipe de
sportifs. Bien sûr, elle fait face à des
difficultés, des attaques. C’est face
au défi de la compétition que la
France sait donner le meilleur
d’elle-même, car, là, le collectif reprend le dessus. »
Très attendu, le « storytelling » (la
mise en récit) de la candidature, la
nécessaire philosophie du projet
qui devra séduire les membres du
CIO, tourne autour de l’exploitation des richesses de la Ville Lumière. « On va maîtriser les coûts
[NDLR : un budget total de 6,2 milliards d’euros]. On a la chance de
bénéficier déjà de sites extraordinaires, avec en plus des monu-
ments comme la tour Eiffel, les Invalides, le Grand Palais, les
Champs-Élysées », a souligné Estanguet.
Mais, au-delà de ce Paris historique connu dans le monde entier,
la place de la banlieue dans la candidature est significative. « Nous devons partager la force de notre rêve
avec la Seine-Saint-Denis, département le plus jeune et le plus cosmopolite de France, a asséné Estanguet. Paris 2024 est un projet pour
accompagner un territoire qui ne
demande qu’à libérer son talent. »
Sur un plan plus concret, Étienne
Thobois, directeur général de la
candidature, a apporté les dernières précisions au plan des sites, déjà
connu dans les grandes lignes. Il a
rappelé que 70 % d’entre eux existaient déjà, et un seul, le centre nautique d’Aubervilliers, serait spécialement construit.
Huit jours après son logo, Paris a
donc tous ses attributs de campagne : un slogan, mais également
un premier film-manifeste et un
site Internet (www.paris2024.org).
L’autre ville favorite, Los Angeles,
a de son côté dévoilé son logo : un
athlète stylisé aux ailes d’ange illu-
miné de rose, violet et orange par
le soleil californien, sans aucune référence aux couleurs du drapeau
américain. Rome, elle, a comme Paris dévoilé son projet lors d’une
grande cérémonie. Le Colisée, la basilique Saint-Pierre, le Circus Maximus : la capitale italienne mise sur
sa « grande bellezza », sa grande
beauté, avec des épreuves concentrées sur trois sites principaux.
À l’inverse, Budapest a fait profil
bas : elle a renoncé à organiser
toute festivité, sa candidature étant
loin de convaincre l’opinion publique en Hongrie.
L’examen du Code de la route fait peau neuve
SÉCURITÉ ROUTIÈRE
1 000 nouvelles
questions, notamment
sur l’écologie, sont
désormais au
programme du Code
■ AIR FRANCE
Air France va ouvrir des plans de
départs volontaires (PDV) pour
1 400 postes au sol et 200 postes
d’hôtesses et stewards d’ici au début
de l’année 2017.
■ FRANCE/TCHAD
La condamnation du président de
L’Arche de Zoé, Éric Breteau, et de sa
compagne, Émilie Lelouch, qui
avaient tenté en 2007 d’exfiltrer du
Tchad vers la France 103 enfants
présentés comme des orphelins du
Darfour, est devenue définitive hier,
après le rejet de leur pourvoi en
cassation.
7
Actualité
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Il faudra toujours donner 35
bonnes réponses sur 40… PHOTO DR
L’examen du Code de la route fait
peau neuve à partir d’aujourd’hui
et s’appuiera sur 1 000 nouvelles
questions, qui porteront notamment sur les premiers secours et
l’écologie, avec pour la première
fois des vidéos, a annoncé hier la Sécurité routière.
Le nouvel examen du Code prendra en compte la capacité des conducteurs à « percevoir les risques »,
notamment ceux liés « aux usagers
vulnérables » (piétons, cyclistes),
leurs connaissances sur les nouvelles technologies (radars à distance,
système eCall, etc.), a expliqué le dé-
légué interministériel chargé de la
Sécurité routière, Emmanuel Barbe,
lors d’une conférence de presse.
La nouvelle banque de questions
passe de 700 à 1 000, entièrement
réécrites, s’appuyant sur des vidéos
et des vues aériennes. L’examen
portera sur 40 questions, dont quatre vidéos, et pour obtenir le sésame
il faudra encore avoir au moins
35 bonnes réponses. Même si le support change, la durée de l’épreuve,
elle, reste identique : entre 23 et
25 minutes, selon la Sécurité routière. La mise en place de cet examen rénové aura lieu à l’examen
le 18 avril.
Les questions sont adaptées à la
« pratique réelle », s’appuient sur
une « communication plus proche
des jeunes » à travers les supports,
a-t-il ajouté, rappelant que la route
est la première cause de mortalité
chez les jeunes.
Les nouvelles questions sont notamment fondées « sur le comportement » pour que le candidat comprenne que parfois « si le Code de la
route l’autorise à dépasser par
exemple un cycliste sur un passage
à niveau », en pratique « mieux vaut
ne pas le faire ».
En 2015, les conducteurs novices
ont été impliqués dans un accident
mortel sur cinq, et la mortalité des
jeunes (de 18 à 24 ans) a augmenté
de 7 % par rapport à 2014 (642 morts,
contre 612).
L’épreuve théorique générale du
Code de la route est le premier examen en France, avec 1,44 million de
candidats l’an dernier pour un taux
de réussite de 71,5 %. Une partie des
professionnels redoutent que ce
nouvel examen n’entraîne automatiquement une baisse du taux de
réussite. Un argument balayé par
la Sécurité routière.
8
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Retrouvez
toute l’actualité
économique sur sudouest.fr/economie
TABLEAU DE BORD DE LA SEMAINE
Les résultats financiers de Michelin
Le climat social chez Ford
Le géant français des pneumatiques a publié un résultat net de
1,2 milliard d’euros pour 2015, contre 1 milliard en 2014. Sa marge opérationnelle de 12,2 % est elle aussi en
augmentation. L’industriel français s’engage sur une croissance de
ses marges d’ici à 2020, mais envisage des restructurations et réorganisations en France et en Europe.
Augmentation de l’absentéisme,
arrêt de travail (peu suivi) fin janvier, arrêt de la production des
racks… le climat social chez Ford
se détériore. On ne connaît rien
des intentions de Ford Europe
quant à la production de la nouvelle boîte de vitesses sur le site.
Le préfet, Pierre Dartout, veut réunir avant l’été un comité de suivi.
La Casden s’ouvre aux
trois fonctions publiques
BANQUE Cette filiale
du groupe Banque
populaire dédiée aux
enseignants élargit son
périmètre d’intervention
L’évolution est historique pour la
Casden, filiale du groupe Banque populaire Caisse d’épargne (BPCE) qui
détient 5 % de son capital. Cette banque coopérative dite affinitaire est
celle du personnel de l’Éducation nationale, de la recherche et de la culture. Elle détient environ un tiers de
parts de marché sur ce segment historique. Ses dirigeants et ceux du
groupe BPCE ont décidé d’ouvrir ses
services à tous les fonctionnaires de
l’État, de la fonction publique territorialeetdelafonctionpubliquehospitalière. Ce changement ouvre de
réelles perspectives de développe-
mentàlaCasdenquicompteplusde
1 million de sociétaires et emploie
540 salariés.
Depuislesannées1950,elleaccompagne sur un mode coopératif et
mutualiste les projets des enseignants avec une mise en commun
de l’épargne ouvrant droit à des taux
d’intérêt privilégiés. Ce sont ces avantagesspécifiquesquisontdésormais
accessibles à tous les fonctionnaires
de France, conjoints et retraités. Ce
qui fait du monde, environ 10 millions de personnes.
DanslepérimètredelaBanquepopulaire Aquitaine Centre Atlantique,
la Casden compte 78 000 clients sociétaires. Elle y a augmenté ses parts
de marché en 2015 et a accordé
5 000 prêts immobiliers avec sa garantie, pour un montant total d’engagements de 651 millions d’euros.
Jean-Bernard Gilles
Rousset chez ASL
15 000
Le président de la Région a rencontré hier
Alain Charmeau, patron d’Airbus Safran
Launchers, pour plaider le transfert du siège
de la société dans la métropole bordelaise.PH.T.D.
… contrats d’embauche PME
d’ici à la fin du mois d’avril :
tel est l’objectif assigné au préfet
au niveau de la grande région.
Un train
d’avance
pour le bus
TRANSPORTS Le Sud-Ouest n’est pas
oublié par les « bus Macron ». État des
lieux d’un secteur qui risque d’ébranler
la concurrence et nos habitudes
THOMAS VILLEPREUX
[email protected]
I
ls sont autorisés à voyager loin.
On les appelle les « bus Macron ».
Depuis la libéralisation du transport interrégional par autocar, issue
de la loi défendue par le ministre de
l’Économie, ces monstres des routes
se livrent une guerre sans merci.
Cinq compagnies sont entrées en
piste depuis l’été. En quelques mois,
leurscarsmaillentdéjàbienleGrand
Sud-Ouest. Place à Isilines, Flixbus et
Starshipper, les trois pionniers, très
ancrés dans la grande Aquitaine. De
soncôté,Megabussecontented’une
ligne Bordeaux-Paris. Et Ouibus, réseau lancé en réaction par la SNCF,
se concentre pour l’instant sur les
axes Bordeaux-Paris et BordeauxMarseille (voir notre infographie).
Pour Yvan Lefranc-Morin, directeur du développement de Flixbus,
il faut viser la place de numéro un.
En d’autres termes, arracher des
parts de marché en appliquant une
politique tarifaire « agressive » et en
communiquant. « Nous souhaitons
surtout disposer d’un réseau européen, précise-t-il. Et nous attachons
de l’importance au cadençage, ainsi qu’à la qualité du service et des
bus. »
Après avoir débuté son aventure
par de longs trajets à 1 euro, Flixbus
a fait monter le curseur. Il attend le
juge de paix. « Ce sera cet été, prévoit
Yvan Lefranc-Morin. Car ce marché
est neuf en France. Nous manquons
de recul, en cette période hivernale
de moindre fréquentation. » Pourtant, l’allemand Flixbus affiche sa
confiance au regard de « la belle progression du marché germanique,
ouvert depuis trois ans déjà ».
Stratégies
Si son ambition européenne rappelle celle du réseau Eurolines, très
implanté dans les pays voisins, la
stratégie globale de Flixbus diffère
de celle de Megabus. En effet, ce dernier mise plutôt sur les très longues
lignes à fort volume de passagers garanti.Resteàsavoirquimangeraqui.
« Nous pensons qu’il y a de la place
pour plusieurs opérateurs », affirme
Yvan Lefranc-Morin. Or le numéro un affaiblira forcément les autres.
Dans le Sud-Ouest, Flixbus y travaille,
avec l’ouverture prochaine de quatre nouvelles lignes : MontpellierSaint-Jean-de-Luz, La Rochelle-Paris,
Bordeaux-Nice et Brive-Paris.
De son côté, Starshipper, réseau
principalement aquitain, a lui aussi
progressé après des débuts timides.
« Nous avons modifié nos horaires,
explique la chargée de communication, Marina Salducci. Maintenant,
onpeutpartirlematinafindenepas
arriver trop tard. » Autre nouveauté
chez Starshipper : la prolongation
de sa ligne Bordeaux-Bayonne vers
Saint-Sébastien. « Nous communiquonssurDonostia2016,capitaleeuropéenne de la culture », ajoute Marina Salducci. Quant à la gare de
Pessac, elle ne suffit plus : « Un arrêt
à Bordeaux-Saint-Jean a vu le jour,
pour emmener les voyageurs aux
points de correspondance mais aussi jusqu’à l’avion, car une navette rejoint l’aéroport depuis Pessac. »
Une pièce de l’A330 est assemblée au Pays basque
HASPARREN Airbus a
reçu ses premiers cadres
d’entrée d’air de l’A330
Neo, réalisés par Lauak
« Un grand merci à tous. » Le groupe
Airbus a la réputation d’être exigeant avec ses sous-traitants, mais
sait aussi leur rendre hommage
quand le travail est bien fait, et surtout réalisé en temps et en heure.
Hier, dans les locaux du groupe aéronautique de Lauak à Hasparren
(64), Paul Kuijpers, chef de projet
chez Airbus, a salué la réactivité de
la société basque, qui a respecté le
cahier des charges d’assemblage en
tout juste huit mois.
« Je leur tire un coup de chapeau
pour avoir réussi cette performance de livrer un produit huit
mois à peine après notre appel d’offres », souligne le responsable d’Air-
acoustique et le moteur. « Un cadre
très performant », confirme Paul
Kuijpers.
Une fois l’appel d’offres remporté, Lauak s’est empressé de choisir
une entreprise de métallurgie capable de fournir des morceaux de
titane. Un métal dur que les salariés
du groupe basque ont su travailler
et assembler grâce aux investissements réalisés il y a quelques mois
en presse et en laser à hauteur de
3 millions d’euros.
Les responsables de Lauak et Airbus devant le cadre d’entrée
d’air du nouvel A330. PHOTO ÉMILIE DROUINAUD
bus. Lauak ajoute une corde à son
arc en assemblant des cadres d’entrée d’air de l’A330 Neo, un avion
plus aérodynamique que l’actuel
A330. Cette grande pièce en forme
de cercle se situe entre le panneau
Augmenter la cadence
« Notre planning était très contraint, rappelle Mikel Charritton, le
directeur général de Lauak. Il a fallu confectionner un outillage avec
des pièces de plus de 2 tonnes chacune, et être en mesure de les livrer
en suivant. L’essentiel de l’activité
s’est concentré sur les trois derniers
mois de l’année 2015. »
Lauak reconnaît avoir gagné du
temps en procédant à la simulation
numérique pour tester la déformation des cadres et anticiper leur
réaction. « Cette technique nous a
aidés, car vu les délais, nous
n’avions pas droit à l’erreur », ajoute
Mikel Charritton.
Ce premier cadre livré, Airbus demande déjà d’accélérer la cadence
de montage et de livraison. Sachant
qu’il faut compter 14 cadres d’entrée d’air par avion, et que l’avionneur prévoit d’en produire 10 par
mois, ce sont 140 cadres que Lauak
devra fournir chaque mois à Airbus.
De quoi nourrir un peu plus un
carnet de commandes déjà bien
rempli. Lauak présente un chiffre
d’affaires de plus de 80 millions
d’euros et emploie près de 800 personnes.
Pierre Sabathié
Sud Ouest
Éco
Région
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
9
Thomas Métivier à la stratégie de CDiscount
Cet ingénieur des Mines de 28 ans, commissaire au redressement productif
d’Aquitaine depuis trois ans, a quitté la Direccte Aquitaine pour rejoindre, à
Bordeaux, la société CDiscount. Il y occupe, depuis janvier, le poste de directeur
de missions à la direction de la stratégie du leader français de l’e-commerce. PH. DR
ÉCHOS ÉCO
L’impact
économique
de Linky
Le prochain petit déjeuner « Sud
Ouest Éco » traitera de l’impact économique de Linky pour le consommateur et les territoires. Avec la participation de Françoise Coutant
(Région), d’Anne Walryck (Bordeaux
Métropole),deThierryGibert(ERDF),
de Laurent Thibaud (Ademe), de
Willliam Hosono (Itron) et de Julien
Daubert(fondateurde10h11).Animé
par Nicolas César, journaliste économique à « Sud Ouest ». Le mercredi
2 mars à 10 heures à la Cité mondiale
de Bordeaux. Inscriptions :
[email protected]
Belle acquisition
pour Maincare
« Ubérisation »
Le taux de remplissage de Starshipper a lui aussi progressé, notamment « entre Toulouse et la Côte basque ». Une situation à conforter en
observant le nerf de la guerre. Par
exemple, Starshipper propose un
Bayonne-Paris pour 23 euros seulement… Ce qui est bien, mais moins
attractif que Flixbus et ses 18 euros.
De même, le Bayonne-Toulouse d’Isilines est actuellement à 9 euros, surclassant la concurrence. Reste le confort. Chez Starshipper, il est
optimal… Las, le car d’Isilines n’est
pas mal non plus.
Bertrand,unpèredefamilleurtois
(64), a testé et approuvé ce dernier
sur un Bayonne-Paris, en période de
vacances scolaires. «Nous étions une
dizaine de passagers à Bayonne,
avant de faire le plein à Bordeaux, raconte-t-il. La propreté et le confort
étaient très corrects. On bascule le
siège, il y a un port USB, une prise
pour la tablette, des toilettes, une
télé… Le trajet nous a coûté 100 euros à quatre. Nous avons voyagé de
nuit pour arriver le matin à Paris et
profiter de la journée. Les trains de
nuit étaient plus chers. »
Ce maudit prix Macron embête
ainsi le train, mais pas que. Entre
Bayonne et Paris, par exemple, notre
super-bus reste le plus avantageux
(de 25 à 30 €), devant le train (de 19 à
80 €), le covoiturage (de 30 à 50 €),
l’auto (150 €) et la voie des airs (de 57
à 350 €), souvent inaccessible pour
les revenus modestes.
D’après la CGT, la SNCF aurait perdu 250 millions d’euros au second
semestre 2015 en raison de ce nouveau marché. Mais Ouibus est arrivé.Etlamobilitéévolue.Pensezdonc,
l’« ubérisation » du phénomène est
même en marche, avec des compagnies qui sollicitent les bus d’autres
sociétés en leur vendant une marque dotée d’un système de réservation, d’un service après-vente et d’un
logiciel de gestion. « Et bientôt nous
lancerons notre application », glisse
Yvan Lefranc-Morin.
Spécialiste des solutions informatiques réservées aux établissements
de santé, Maincare Solutions, basée
à Canéjan, annonce une nouvelle acquisition. Il s’agit de la société Ido-in,
leader français des plates-formes régionales de santé et de télémédecine, présent à Lyon, Besançon et
Montpellier. Une des sociétés du
groupe Ido-in, la société Covalia, pilote notamment les plates-formes
régionales de télémédecine du Languedoc-Roussillon et des Pays de la
Loire. Cette acquisition apparaît
comme stratégique pour la société
girondine dans la mise en place des
territoires de santé numérique voulus par le gouvernement.
Contrat français
pour Exosun
La société girondine équipera deux
nouvellescentralesdelaCompagnie
nationale du Rhône (CNR) de ses
trackers de suivi solaire. Les travaux
ont démarré à Beaucaire et débuteront en avril sur la centrale de Don-
zère. La NCR est le premier producteur français d’énergies renouvelables.
L’université de
Bordeaux et Sanofi
vont collaborer
Sanofietl’universitédeBordeauxannoncent un accord de collaboration
de recherche dans le domaine des
déficits musculaires des personnes
âgées notamment. Aucune solution
thérapeutique n’est disponible à ce
jour. Ces progrès sont notamment,
mais pas seulement, attendus par
les personnes âgées de plus de
65 ans. « Nous allons ouvrir un nouveau champ de l’approche thérapeutique sur ces sujets », a indiqué
Rodrigue Rossignol, directeur de recherche à l’université de Bordeaux
(52 000 étudiants). Côté Sanofi, ce
projet est piloté par les équipes de
Strasbourg et de Francfort.
GT Logistics investit
la robotique
collaborative
GT Logistics, spécialiste français de
gestion de plates-formes logistiques
industrielles et de services, investit
dans le capital d’Humarobotics. Il
s’agit d’une start-up bordelaise créée
par Jérôme Laplace qui travaille sur
une nouvelle génération de robots
collaboratifs appliqués à l’industrie.
Humarobotics commercialise en
France des robots conçus aux ÉtatsUnis à destination du monde de
l’éducation, de la formation et de la
recherche. Pour GT Logistics, cet accord ouvre de nouvelles perspectives pour ses clients industriels :
« Nous allons former notre bureau
d’étudesauxfonctionnalitésdecette
nouvelle génération de robots », explique Éric Sarrat, PDG de GT Logistics.
Comment Evolutec a esquivé la baisse de l’or noir
PAU La société
d’ingénierie a réussi une
belle année 2015. Elle a
gardé les pieds sur terre
En2009,NicolasLaunays’estlancé.Il
n’avait pas 40 ans mais déjà une solide expérience de conseil et d’ingénierie dans l’industrie et les milieux
pétroliers.EvolutecIngénierieestnée
de cette volonté d’indépendance et
de la certitude qu’il y avait place dans
l’universduraffinage,delarecherche
et de l’extraction du pétrole, secteur
où l’ingénierie française a de solides
positions historiques. Force est de
constater que ce quadra a eu du nez
puisque ce bureau d’études, de conseil, d’assistance technique et d’ingénierie a réalisé l’an passé quelque
10 millions d’euros de chiffre d’affaires et un résultat net proche de 10 % à
partir de ses deux implantations, pa-
Nicolas Launay, le patron d’Evolutec Ingénierie, voit l’avenir
en rose. PHOTO P.-A. BARCOISBIDE
loise d’abord où se situe son siège, et
suisse où résident une trentaine de
ses consultants qui parcourent les
champs pétroliers internationaux.
« Nous avons développé une qualité
deserviceetuneréactivitéquidemeurentnotreforce»,expliquelejeunepatron d’une équipe jeune elle aussi.
Diversification
La baisse du prix du pétrole frappe
aujourd’hui de plein fouet l’industrie parapétrolière française. En
Béarn, région qui demeure un des
fiefs de la géoscience du pays, nombre d’acteurs, industriels mais aussi de bureaux d’études souffrent du
coup de frein mis par les majors sur
les recherches de nouveaux gisements offshore, les plus coûteux et
les moins rentables, avec un pétrole
à moins de 30 dollars. On estime aujourd’hui à plusieurs centaines
d’emplois le risque industriel et
d’ingénierie pour la région.
Evolutec semble de jouer de ce
contexte et mène de nombreux
projets de développement. Il y a plusieurs raisons à ce qui apparaît
comme une exception. L’entreprise
est d’abord, entre autres, restée fidèle à TIGF, son client historique,
qu’elle continue d’accompagner,
grâce notamment à un contrat-cadre sur le centre de stockage de Lussagnet : « Nous ne nous sommes
pas lancés corps et âme sur les
grands programmes offshore
quand le pétrole était au top », résume Nicolas Launay.
L’entreprise, qui travaille à près
de 50 % à l’exportation, a su aussi se
diversifier dans tous les métiers de
l’énergie. Elle vient par ailleurs de
signer un contrat significatif avec
le belge Tractebel.
Et a de belles perspectives de développement avec Engie : « En 2016,
notre dépendance au secteur pétrolier sera voisine de 30 % », explique
Nicolas Launay, qui se félicite également du soutien régulier de la
banque Pouyanne à tous les stades
de développement d’Evolutec Ingénierie. En attendant la remontée
des cours du pétrole.
Jean-Bernard Gilles
10
Publicité
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
11
Pays
Basque
SACHEZ-LE
Mariano Rajoy à Bilbao
Le chef de l’exécutif espagnol
sera ce samedi en meeting à
Bilbao. Le conservateur qui,
pour l’instant, a renoncé
à former un nouveau
gouvernement, vient
chercher des soutiens
en Euskadi.
PHOTO AFP/ALAIN ROBERT
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
HASPARREN
La confiance d’Airbus
Les cadres de l’entrée d’air du nouvel A330 sont assemblés par le groupe Lauak
PIERRE SABATHIÉ
[email protected]
e groupe Lauak ne pouvait rêver meilleur cadeau pour célébrer son 40e anniversaire.
Sous-traitant aéronautique pour
de grandes sociétés, il voit son carnet de commandes avec Airbus
renforcé par l’assemblage d’une
nouvelle pièce stratégique de
l’A330 Neo. Ce nouvel appareil de
l’avionneur européen doit gagner
en aérodynamisme et baisse de
consommation d’énergie pour
rester compétitif. Pour atteindre
cet objectif, l’assemblage de chaque pièce compte.
Lauak a répondu à l’appel d’offres d’Airbus pour réaliser les cadres de l’entrée d’air du futur
avion. Son savoir-faire reconnu à
travers la fourniture d’autres éléments d’avion a convaincu Airbus
de lui confier ce marché au printemps dernier. S’en est suivie une
folle course contre la montre pour
respecter les délais de livraison de
ce cadre fixé… fin décembre 2015.
« On est très fiers d’avoir été sélectionnés, mais le planning était très
réduit, à peine huit mois entre
l’appel d’offres et la livraison de la
pièce. Un sacré challenge que
nous avons réussi à relever », souligne Mikel Charritton, directeur
général de Lauak, et fils de JeanMarc, le patron fondateur de l’entreprise.
L
Investissements
Hier, au siège d’Hasparren, Paul
Kuijpers, chef de projet chez Airbus, a rendu hommage à la réactivité du groupe basque, à ses dirigeants et ses salariés. « Un grand
merci. Vous avez su répondre à
nos demandes en huit mois, grâce
à un travail d’équipe et une volon-
Recrutement
en direct au
Salon de l’emploi
Jeudi 17 mars, de 9 heures à
12 heures, Pôle emploi organise le
Salon de l’emploi du Pays basque
à la Halle d’Iraty de Biarritz. Un
stand gratuit est mis à la disposition des entreprises du département qui ont besoin de recruter.
Celles-ci auront l’opportunité de
rencontrer un maximum de candidats en un minimum de
temps. L’équipe de Pôle emploi
accueille et accompagne les entreprises dès 8 h 30 sur le forum.
Un phoque en
convalescence au
musée de la Mer
Alexandre Lalanne, Jean-Marc et Mikel Charritton, Paul Kuijpers devant le nouvel anneau qui
accroît l’activité du groupe Lauak. PHOTO ÉMILIE DROUINAUD
té commune de réussir », a-t-il confié.
Le premier cadre de l’entrée
d’air de l’A330 Neo est assemblé et
se situera entre les panneaux
acoustiques et le moteur de chacun des avions.
Un vrai travail d’orfèvre pour
réaliser ce cercle géant. Lauak travaille avec la société de métallurgie espagnole Galindo pour avoir
des morceaux de titane qui sont
façonnés à Hasparren selon un
procédé de formage à froid.
Une technique nouvelle pour le
groupe basque, qui a investi plus
de 3 millions d’euros il y a peu
dans des outils de haute technologie en presse et en laser. « C’est notre spécialisation dans les métaux
durs qui a été reconnue, constate
« Nous avons une
nouvelle organisation
industrielle à trouver
pour augmenter notre
production »
Mikel Charritton. Nous avons également utilisé pour la première
fois des procédés de simulation
numérique pour étudier la déformation des cadres et anticiper leur
réaction. Compte tenu des délais,
nous n’avions pas droit à l’erreur. »
« Tout s’est concentré sur les
trois derniers mois de l’année »,
complète le chef de projet de
Lauak, Alexandre Lalanne. Le
groupe d’Hasparren savoure cette
victoire aujourd’hui, mais cette
respiration est de courte durée.
Car le responsable d’Airbus a détaillé le planning de livraison pour
les mois à venir. D’ici à deux ans,
l’avionneur prévoit de produire
dix A330 par mois. Sachant qu’il
faut 14 cadres de l’entrée d’air par
avion, Lauak devra en livrer 140
par mois, sans négliger ses autres
activités avec ses donneurs d’ordres. « Nous avons une nouvelle
organisation industrielle à mettre
en place pour augmenter notre cadence de production », prévoit
Mikel Charritton.
Une montée en puissance qui
s’accompagne d’un recrutement
de personnel en chaudronnerie.
L’horizon est clair pour le sous-traitant aéronautique d’Hasparren.
Mardi, un jeune phoque, qui
avait été récupéré par les
pompiers de Capbreton à la mijanvier et confié à l’association
Alca Torda à Pouydesseaux, dans
les Landes, a rejoint le musée de
la Mer de Biarritz. Il y a un mois,
l’animal pesait moins de 20 kilos
et présentait des « blessures ressemblant à des morsures de
chien », indique l’association sur
sa page Facebook. Aujourd’hui, le
bébé a repris des forces et va
mieux. Il a gagné 10 kilos et peut
se préparer à bientôt reprendre
sa liberté. Mais, avant, il doit encore s’entraîner un petit peu, explique-t-on au musée de la Mer
de Biarritz.
Nous
souhaitons
disposer d’un
réseau européen »
«
●
Yvon Lefranc-Morin, directeur du
développement chez Flixbus
France, compagnie de bus
interrégionaux longue distance
(lire en page 8-9).
12
Pays Basque
Stéphane Vassaux devant des peaux tannées au naturel. Il faut une vache et demie par selle
Les clients
« VIP » de
la marque
SPORT Devoucoux
fournit des champions
internationaux
Évidemment, la sellerie de luxe Devoucoux ne sert pas que des personnalités et stars de l’équitation. Mais
plusieurs parmi les plus importants
sportifs mondiaux figurent dans la
clientèle de l’entreprise de Bidart.
Dans ce petit « Who’s who », figurent des noms comme celui de Thimothée Anciaume. Il porte les couleurs de l’équipe de France de saut
d’obstacles et concourt avec de fameuses montures : autrefois Jarnac,
aujourd’huisonfilsQuarnacduMesnil ou encore Padock du Plessis. Autreinternationalàs’équiperchezDevoucoux, Marc Boblet est l’un des as
mondiaux du dressage. Il a notammentparticipéauxJeuxolympiques
de Pékin où il s’est classé sixième. Il
est en pleine préparation des olympiades brésiliennes, cet été, à Rio.
Avec Pipa Funnell, on parle de légende du concours complet. La Britannique est la seule cavalière à avoir
remportéunGrandchelemdeladiscipline. En 2004, aux JO d’Athènes,
elle a remporté la médaille de
bronze en individuel et d’argent par
équipe. Impossible d’oublier Zara
Phillips. Outre son ascendance avec
la reine d’Angleterre qui fait d’elle la
16e par ordre de succession, elle a décroché une médaille d’argent aux JO
de Londres, en concours complet.
Elle est aussi championne du
monde et d’Europe.
De grands sportifs achètent
des selles Devoucoux
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUE ST.FR
Jean Berho coupe les pièces dans les peaux. Un travail essentiel à la produ
Ils ont la précision
DEVOUCOUX L’entreprise
produit des selles de luxe à
Bidart. Un travail du cuir sur
mesure, à l’échelle artisanale.
La clientèle est restreinte et
exigeante, entre champions
d’équitation et quelques
personnalités comme la petite
fille de la reine d’Angleterre.
Reportage dans l’atelier.
TEXTES : PIERRE PENIN
PHOTOS : É. DROUINAUD
V
oilà trois semaines, l’entreprise Devoucoux recevait la
visite de la ministre du Travail, Myriam El Khomri. Le temps
d’une opération de communication, elle a arpenté les ateliers de
cette sellerie de luxe, implantée
depuis trente ans dans la zone de
Bassilour, à Bidart. Le lendemain
du barnum médiatique, retour au
quotidien tout sauf ordinaire de
cette marque rare.
Depuis deux ans, Devoucoux est
entrée dans le giron du groupe
LIM. Stéphane Vassaux en est le secrétaire général. C’est lui qui fait
l’article : « Nous sommes sur du ‘‘B
to C’’. Business to customers. » Autrement dit, le sellier travaille sur
mesure, en lien direct avec le
client. Le recours à l’anglais, plus
qu’une coquetterie un peu snob,
renseigne sur la portée internationale du marché. Comme le choix
d’apposer le nom « Biarritz », plutôt que Bidart, sous la griffe de la
maison.
Petite fille de la reine
Le rayonnement de la cité impériale porte jusqu’en Angleterre et
aux États-Unis. Comme en France,
Devoucoux y emploie des « représentants ». Pas moins de 15 chez
l’Oncle Sam, pour cinq Outre-Manche et 12 chez nous. « Ils passent
leur temps dans les écuries, au
contact de nos clients. » Les artisans de Devoucoux travaillent à la
manière de tailleurs. « On prend
des cotes précises. On crée chaque
selle en fonction de la morphologie de son futur propriétaire, de sa
discipline, de sa monte… » Le prix
du travail, au minimum 3 600 eu-
ros pièce, sélectionne les cavaliers
les plus exigeants. Beaucoup de
sportifs de haut niveau (lire par
ailleurs) et quelques personnalités, jusque dans les palais du
monde : l’auguste séant de Zara
Phillips, petite fille de la reine d’Angleterre herself, rebondit sur des
selles Devoucoux. « C’est une de
nos clientes fidèles. C’est marrant,
chaque année, elle nous envoie ses
vœux. »
Tout, ou presque, se passe à Bidart où les petites mains façonnent environ 4 000 selles par an.
« Presque », car dans les champs
du Périgord se joue, au rythme de
la rumination lasse de quelques
blondes, une étape essentielle.
L’entreprise travaille avec 28 éleveurs bovins. Une convention les
lie, dans le cadre d’un pôle d’excellence construit avec la Région
Aquitaine.
« La vie de la bête »
Il s’agit tout bonnement de contrats avec les éleveurs. Une manière pour le sellier de s’assurer un
stock régulier de matière première. Car la concurrence de la
haute maroquinerie presse le
marché du cuir. « On est en face de
Chanel, Vuitton, Hermès. Eux ont
des marges énormes, ils peuvent
préempter les peaux. Ils rachètent
même des élevages pour maîtriser la filière. »
Devoucoux rachète donc les
peaux de vaches à viande périgourdines, ce « cinquième quart »
normalement voué à la benne. En
contrepartie, les producteurs s’engagent à respecter un cahier des
charges. « C’est par exemple d’éviter les barbelés pour ne pas que le
bétail se blesse. Plutôt choisir des
palissades. Ou bien traiter contre
la teigne. » Stéphane Vassaux déroule une peau de « nubuck Havane » et pointe la morsure du parasite. « Voyez, ça fait des accrocs
comme ça. Il y a des griffures parfois. On peut lire la vie de la bête. »
Une vache et demie
Tout l’art de Jean Berho consiste à
se jouer de ces imperfections pour
tirer le meilleur parti de chaque
pièce. « Il faut taper entre les défauts », résume-t-il. L’homme, penché sur un vaste plan, doit « avoir
l’œil ». C’est lui qui découpe les éléments de la future selle. « C’est une
grande responsabilité », appuie
son patron. « La découpe influence
fortement la productivité de l’entreprise. » Les gestes de Jean Berho
recouvrent un fort enjeu économique. « 50 % du prix de revient
d’une selle, c’est le cuir. » Chaque
unité nécessite une vache et demie. « Quand j’ai fini de couper, il
ne reste presque plus rien. »
Dans la grande salle de production et l’odeur flottante de colle,
Louisette Lafitte manie sa « refendeuse ». « Je réduis l’épaisseur de
certaines pièces. Ça facilite l’assemblage, derrière. Si le cuir est
trop épais, ça oblige à forcer, on ris-
que de casser. » Son ouvrage se mesure en dixième de millimètre.
Dans une salle annexe, Paul Bonavero travaille sur les châssis, le
squelette de la selle. Sur ces éléments standards, il tend des sangles de nylon. « Cette tension détermine les sensations du
cavalier », explique-t-il. Certains
préfèrent une assise plus souple,
d’autres plus résistantes : c’est ici
que cela se décide.
Agathe Poutrel coud pour assembler des cuirs d’épaisseurs différentes. Entre ses doigts, on entrevoit l’objet fini. « Je dois jouer avec
la peau en tension, avec l’élasticité de la matière qui varie. » La couturière minutieuse a travaillé dans
ctivité de l’entreprise
13
Pays Basque
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Paul Bonavero tend le châssis des selles
La couture des pièces de cuir de la selle est un travail de très haute précision. Millimétré
dans la peau
EN CHIFFRES
1985
C’est l’année de création de
la sellerie de luxe Devoucoux.
2013
C’est celle où le groupe international LIM (Leather in motion) a racheté l’entreprise
implantée à Bidart.
30
Un Meilleur ouvrier de
France pour apprendre
C’est, en millions d’euros, le
chiffre d’affaires du groupe
LIM France auquel appartient Devoucoux. En 2015, ce
chiffre d’affaires était en progression de 15 %.
FORMATION La société
enseigne pendant
15 mois les métiers de
la sellerie à ses recrues
27 %
C’est, en 2015, la progression
du chiffre d’affaires de l’entité Devoucoux au sein du
groupe LIM.
4 200
L’une des ultimes étapes de la création d’une selle sur mesure :
le montage de ses composants. Un travail d’équilibre entre force
et précision. 4 000 unités sortent ainsi des ateliers bidartars
la décoration de spectacle, puis
dans la perle de nacre pour l’industrie du luxe. Devoucoux l’a formée à son nouveau métier d’art
(lire par ailleurs). Ce jour-là, elle
doit signer son contrat à durée indéterminée (CDI).
Œuvre à part entière
Dernière étape avant huilage des
selles abouties, le montage de toutes les pièces qui la composent.
Mathieu Devoucoux est le fils du
fondateur de l’entreprise. Il doit
trouver l’équilibre entre force et
dextérité pour l’assemblage définitif. « Il en monte quatre par
jour », détaille Stéphane Vassaux.
Le haut de gamme est affaire de
petite échelle. « Nous ne sommes
que sur des opérations très techniques. On n’est pas dans l’industrie automobile, on ne compose
pas avec des boulons et des rivets. »
La traversée de ces métiers dessine une possible définition du
luxe : un domaine où chaque
étape de la fabrication concentre
la précision d’une œuvre à part entière.
Jean-Luc Parisot, au second plan au centre, est MOF en sellerie
C’est, en euros, le prix maximum d’une selle sur mesure
fabriquée dans les ateliers
Devoucoux. Le prix d’entrée
est de 3 600 euros. La société locale en produit environ
4 000 chaque année.
65 %
C’est la part de son chiffre
d’affaires réalisé par Devoucoux à l’exportation.
0%
C’est la proportion de
chrome qui entre dans le processus de tannage du cuir
utilisé par le sellier de luxe.
Celui-ci a développé une formule « 100 % naturelle ».
Dans les ateliers bidartars de Devoucoux, Laura Favre s’est spécialisée dans la découpe du cuir. À mille
lieues de sa formation initiale. « J’ai
une licence en ressources humaines », précise-t-elle. Elle a travaillé
plusieurs années comme « responsable de secteur » dans une société
de nettoyage industriel, avant de
bifurquer « pour des raisons familiales ». Le sellier l’a formée. C’est
une particularité de l’enseigne.
« Nous formons pendant 15 mois
nos collaborateurs », situe Stéphane Vassaux, le secrétaire général de Lim France, maison mère de
la société basque. Les futures recrues passent trois mois initiaux
au pôle d’excellence de Thiviers
(Dordogne). « Là, ils reçoivent l’enseignement d’un Meilleur ouvrier
de France (MOF). » Le MOF, c’est
Jean-Luc Parisot, formé à l’École de
cavalerie de Saumur, le très renommé Cadre noir. Il en fut le « responsable d’atelier » pendant 25 années.
Laura Favre est passée par ses
cours. Avant la deuxième étape de
sa formation : 12 mois dans les ateliers de l’entreprise. « C’est ce qu’on
appelle la période de professionnalisation. » Devoucoux a mis en
place une filière très structurée.
Pour s’assurer du niveau de son
personnel. Pour le retenir aussi.
« On forme, cela signifie un inves-
tissement de l’entreprise. Notamment pendant trois mois, à Thiviers, où nous prenons en charge
les frais. On estime que nous avons
un engagement moral : même si
ce n’est pas écrit, on attend d’eux
qu’ils restent parmi nous cinq ans
au moins. »
Fi du CV
Le chemin de Laura Favre vers Devoucoux est passé par Pôle emploi.
« J’ai fait des tests et ce qui est ressorti, c’est mon côté manuel. » L’organisme public et l’entreprise la
font passer par la « méthode de recrutement par situation ». Ils lui
mettent du cuir en main. Les résultats conduisent le sellier à lui proposer son parcours d’apprentissage. C’est l’approche anglo-saxonne du recrutement, qui fait fi du CV.
« S’ils s’étaient arrêtés à ce qu’ils ont
lu dessus, je ne serais pas venue
ici », assure l’employée.
« Ce qui nous intéresse, confirme
Stéphane Vassaux, c’est de voir les
gens en action. Et c’est de mesurer
leur envie de se projeter. Jean-Luc
Parisot vous dirait qu’il faut 25 à
36 mois pour être compétent et
une vie pour être un bon sellier. »
Laura Favre arrive à la fin de sa
formation en ce mois de février. Devoucoux va décider de son embauche définitive. Comme tous ceux
de sa promotion, les autres personnes formées en interne. Le secrétaire général aime parler de « générations ». La « génération 2016 » va
bientôt commencer son parcours
à Thiviers.
14
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Pays Basque
FAITS DIVERS
A 63 - SAINT-JEAN-DE-LUZ
Trois poids lourds
accidentés
91 % du domaine skiable est ouvert, ce qui représente 21 pistes sur 24
Pyrénées : le retour
du ski pour le plaisir
LA PIERRE-SAINT-MARTIN Soleil, neige et vacances… la station
béarnaise a fait, hier, le plein de glisseurs, dont beaucoup de familles
THIBAULT SEURIN
[email protected]
U
ne fois arrivé au pied des
montagnes, il suffit de tendre l’oreille pour intercepter un écho : « Enfin ! » Car cela fait
bien deux mois que chacun rêve de
cette belle journée de ski, professionnels comme vacanciers, à La
Pierre-Saint-Martin. En tout, plus
de 91 % du domaine skiable est ouvert, ce qui représente 21 pistes sur
24.
« Les conditions sont vraiment
parfaites », admet, tout sourire, Joël
Lamezague en surveillant, hier, ses
petits-enfants, qui glissent à fond
de luge. « Je regrette d’avoir pris un
pull de renfort. J’ai trop chaud ! »
Débarqué de Bordeaux avec sa
compagne, Nadine, tous les deux
seront rejoints par leurs parents au
cours du week-end. « C’est vraiment une station accessible à tous,
avec des pistes pour chaque niveau, précise Joël. C’est notre troisième fois ici, mais nous venons
d’acheter un appartement, alors
nous allons revenir plus souvent. »
« C’est étonnant »
Beaucoup de vacanciers affluent
du département, notamment depuis le Pays basque, pour passer
une journée. Une organisation à la
dernière minute qui permet de
s’éviter les désagréments d’une météo versatile. Mais certains arrivent
de Bordeaux, voire de plus loin.
Au sommet du télésiège Arlas,
une équipe de jeunes skieurs caen-
Hier, vers 15 h 40, sur l’A 63, dans
le sens Espagne-France, un accident est survenu à hauteur de
Saint-Jean-de-Luz, mettant en
cause trois poids lourds. L’un des
camions a perdu son chargement, un bloc de béton. La voie
de droite a été neutralisée à la
hauteur de la sortie 2 de SaintJean-de-Luz Sud et la bretelle d’entrée de cet échangeur a été fermée. Un bouchon atteignant
jusqu’à 13 km s’est formé en
amont de cette perturbation.
BAYONNE
L’abonné des
policiers est jugé
ce jeudi après-midi
Le commissariat de Bayonne délivrera-t-il bientôt des cartes de fidélité ? Un Bayonnais de 39 ans a
en effet produit tous les efforts,
ces derniers jours, pour faire partie des meilleurs « clients » des policiers. Ainsi, vendredi 12 février, il
était arrêté à 8 h 40 car faisait
l’objet d’une fiche de recherche
pour des faits commis précédemment. Il était sorti samedi midi
des locaux de l’avenue de
Marhum. Mais le soir même, vers
19 heures, il était de nouveau ramené au commissariat car suspecté d’avoir volé 30 euros en
monnaie dans le tiroir-caisse
d’une sandwicherie. Laissé libre
lundi matin, le Bayonnais était
rattrapé par les hommes et femmes en bleu lundi 15 février à
21 h 15, cette fois pour le vol d’un
téléphone portable qui aurait été
commis au préjudice d’un particulier. Il était aussi trouvé en possession d’une petite quantité de
cannabis. Le trentenaire a été déféré hier matin au parquet de
Bayonne et sera jugé en comparution immédiate ce jour.
LAHONCE
Le père de famille
accidenté devrait
être entendu ce jour
Le père de famille de 35 ans impliqué dans un accident de la route
au cours de la nuit de dimanche à
lundi, et dont la voiture avait fini
sa course dans un canal, devrait
être entendu ce jour par un enquêteur de la compagnie de gendarmerie de Bayonne. Le parquet
de Bayonne est en attente des
analyses toxicologiques réalisées
sur le conducteur. Pour mémoire, la voiture abritait aussi les
enfants de 3, 5 et 7 ans du trentenaire. Les quatre personnes
avaient été secourues par un couple résidant à Lahonce.
Le grand nettoyage
de printemps arrive
ENVIRONNEMENT Surfrider lance les Initiatives
Océanes du 17 au 20 mars prochain
Les skieurs peuvent enfin profiter de la neige. PHOTOS T. S.
DES VACANCIERS AU RENDEZ-VOUS
« C’est la première belle journée de
la saison », confirme Dominique
Rousseu, responsable du domaine
skiable. La Pierre-Saint-Martin
aura écoulé 3 900 « journées ski »,
soit une bonne fréquentation. Les
skieurs privilégient le secteur des
« lagopèdes » et ses deux longues
pistes bleues, entre 4 et 5 kilomètres chacune.
nais s’apprête à dévaler une piste
rouge. Parmi eux, Théo Mestrallet
arbore une caméra GoPro solidement arrimée au casque. Pour le
souvenir ? « Oui, surtout des chutes », rigole celui qui vient dans les
Pyrénées pour la première fois.
« C’est étonnant. Je suis toujours
allé dans les Alpes, mais notre
groupe s’est fait un ami originaire
d’Aramits, alors c’est l’occasion de
changer. »
À deux pas d’eux, Marc Le Gal,
16 ans, attache ses deux chaussures
à un snowboard. « Je suis d’Arcachon, mais je viens ici chaque année. C’est une vraie bonne journée,
mais apparemment demain (aujourd’hui, NDLR) sera moins bien
côté météo. »
Il rentre samedi et espère encore
pouvoir profiter au maximum.
Heureusement, ce week-end verra
encore le soleil.
Sucette ou cotontige ? Chaque année,
au premier weekend de printemps,
les enfants des écoles du Pays basque tentent de distinguer les déchets qui s’amoncellent sur les eaux de la région.
Surfrider Europe organise du
17 au 20 mars prochain le weekend phare des Initiatives Océanes.
Les écoles locales sont étroitement
associées au projet : après une
séance de sensibilisation aux déchets maritimes au Campus, un
parcours pédagogique dans le
hangar de Surfrider Europe à Biarritz, les élèves peuvent mettre la
main à la pâte directement sur la
plage.
Mais l’éducation touche aussi les
grands enfants. Chaque citoyen
peut organiser sa propre collecte
de déchets près de chez lui. Il doit
entrer en contact avec Surfrider,
qui lui fournira tout le matériel de
publicité (affiches, pancarte, annonce sur le site et sur les réseaux
sociaux, etc.). L’année dernière, une
collecte en canoë avait même été
organisée sur l’Adour, dans le but
de montrer que les déchets ne se
déposent pas sur les plages par enchantement, mais que la pollution
vient aussi en amont. « 80 % des déchets aquatiques viennent de l’intérieur des terres », estime l’ONG
basée à Biarritz.
Déchets et politique
Si le programme Initiatives Océanes dure toute l’année, les efforts
sont vraiment concentrés sur ce
Chaque citoyen est invité à
prendre part à cette grande
collecte de déchets. ARCHIVES M. B.
premier week-end de printemps.
Le projet compte 50 000 à
60 000 participants dans le
monde, selon les chiffres annoncés par Surfrider.
Au Pays basque, chaque collecte
réunit en moyenne une trentaine
de personnes. Les campagnes de
lobbying de Surfrider portent doucement leurs fruits : « On ne veut
pas se lancer de fleurs, mais on a
quand même réussi à introduire
un amendement pour faire interdire les cotons-tiges en plastique
et les microbilles dans les cosmétiques », note Émilie Chavaroche,
chargée de communication à Surfrider. Une grosse collecte de déchets est déjà prévue sur la plage
des 100 Marches à Bidart, au premier week-end du printemps.
P. V.-E.
15
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Bayonne
Promenade à travers les carnavals basques
Samedi, le Musée basque, l’association Orai Bat et Euskal Dantzarien
Biltzarra accueilleront Beñat Zintzo-Garmendia, docteur en histoire du Pays
basque, pour une conférence consacrée aux carnavals basques à travers les
sept provinces historiques. C’est à 19 h et gratuit. PHOTO R. G.
LE PIÉTON
S’inquiète de savoir dans quel cer-
Le cynisme de notre société est traduit par le travail de Fairey
Alban Morlot aime raconter « l’histoire qu’il y a derrière »
De Barack Obama
au centre Spacejunk
veau a germé l’idée de créer une
zone cyclable à contresens de l’avenue Marie-Anne de Neubourg. En
effet, l’étroitesse de la rue longeant
le tribunal de commerce, et remontant jusqu’à l’avenue de la Légion
Tchèque rend la cohabitation d’une
automobile montant la rue et d’un
vélo la descendant aussi impossible
que périlleux. Pourtant, le pire n’est
pas l’étroite ligne droite, mais l’angle aveugle de l’avenue Gabriel-Deluc et de l’avenue de Neubourg où
le Piéton n’aimerait pas troquer ses
deux pieds contre deux roues.
EXPOSITION Le travail de Shepard Fairey, auteur du célèbre poster « Hope », est dévoilé
jusqu’au 2 avril dans l’espace artistique de Saint-Esprit. Le succès est déjà au rendez-vous
THOMAS VILLEPREUX
[email protected]
D
e la Maison blanche à
Bayonne, il n’y a qu’un pas.
Que Shepard Fairey ait signé (sans préméditation) une affiche emblématique de la campagne de Barack Obama, en 2008,
n’empêche pas son art de voyager.
C’est ainsi qu’une quarantaine de
ses reproductions, signées et numérotées, ont rejoint le centre d’art
Spacejunk pour la deuxième fois.
Pour le directeur des lieux, Alban
Morlot, c’est un must : « Ses repros
sont difficiles à obtenir. » Appartenant à un collectionneur rhônalpin, très lié à l’antenne lyonnaise
de Spacejunk, elles se dévoilent ici
dans le cadre du projet « Obey propaganda ».
Présenter à Bayonne le travail de
cette figure américaine du street
art s’imposait. « Les thèmes qu’il
aborde correspondent à ceux que
privilégie aussi Spacejunk. Dans le
cadre de la COP 21, son travail sur
l’écologie avait toute sa place chez
nous. »
Shepard Fairey, longtemps, surfa sur la scène du skateboard, avant
de prendre une dimension planétaire avec « Hope », le poster icône
de l’ex-futur président. « Il s’est
d’abord illustré en placardant des
autocollants dans les rues, poursuit Alban Morlot. Beaucoup représentaient André le géant, un catcheur de Grenoble des années
1970, qui allait s’exiler aux ÉtatsUnis. L’artiste était hypnotisé par
cet illustre inconnu, devenu célèbre grâce à lui. Le buzz allait prendre. »
Messages travestis
Shepard Fairey s’amusa ensuite à
travestir des messages, jouant avec
l’imagerie d’un film kitch : « Invasion Los Angeles » (1988), de John
Carpenter. « Son œuvre nous dit
comment manipuler les gens avec
l’image. C’est un travail sémiologi-
AGENDA
AUJOURD’HUI
Danse feeling. Cours de rock débutant à 19 h 30, rock niveau 2
à 20 h 30, lindy-hop niveau 3
à 21 h 30, 42, chemin de Sabalce.
Tél. 06 62 70 98 54.
Gym volontaire - Aviron Bayonnais.
La statue de la Liberté coule et nous regardons ailleurs ? L’exposition démarre fort. PHOTOS É. DROUINAUD
que », ajoute le directeur de Spacejunk. Dans sa galerie, la tête penchée des visiteurs et leurs yeux plissés en disent long. Le message
passe d’abord par le graphisme,
inspiré de nos pubs les plus « seventies » et de l’imagerie soviétique. Le deuxième degré et le talent
de l’artiste font le reste.
Ses affiches racontent presque
toujours la même histoire. Ici, le
portrait de Paul Watson, l’activiste
des océans. Là, des bidons de peinture qui n’en sont pas, en ce qu’ils
contiennent plus probablement
du mazout, incitant faussement le
spectateur à « peindre en noir » la
« verte terre ». Plus loin, une série
de vagues noires ajoutent à cette
vision d’apocalypse, dépeinte avec
un cynisme joyeux.
Regardons aussi ce pingouin
bienheureux, flottant sur un morceau de banquise d’une taille à
peine suffisante pour lui servir de
transat. Et après tout, pourquoi
cette élégante naïade lirait-elle son
journal ? Alanguie, elle préfère s’en
servir de pare-soleil et ne pas voir
le message de Une : « Trahissonsnous la planète ? »
Contemporain
S’il avait vécu en France, Shepard
Fairey aurait peut-être cité Jacques
Chirac : « Notre maison brûle et
nous regardons ailleurs. » Mais il
s’est laissé embarquer par la vague
du candidat Obama. Un tremplin
non anticipé, qui le propulse aujourd’hui dans les espaces artistiques du monde entier. « Il n’y a pas
si longtemps, ses œuvres ont été
exposées au Centre d’art contemporain de Malaga », précise Alban
Morlot. Autrement dit dans la cour
des grands… La bascule du
« street » au contemporain restant
un symbole de consécration malgré son caractère aléatoire.
Au centre d’art bayonnais, le public semble en tout cas convaincu
par le talent de Fairey. « Ses visuels
sont narratifs et très accessibles.
Mais ce qui est intéressant, c’est
l’histoire qu’il y a derrière », promet
le directeur.
Sur le plan financier, les reproductions de l’artiste resteraient, elles aussi, relativement « accessibles ». Montage d’images,
découpages et collages informatisés en sont à l’origine. Or ses originaux, composés au pochoir et à la
bombe, restent rares et font grimper le thermomètre. « Ils atteignent 50 000 euros », confie Alban
Morlot. Comme la planète, l’art n’a
pas de prix… Avec la tentation que
cela induit : classer Fairey parmi les
artistes d’un système qu’il n’a jamais cessé de dénoncer.
Cours gym douce de 9 h à 10 h et
gym dynamique de 18 h à 19 h, au
palais des sports de Lauga (salle
judo). Inscriptions sur place.
Section GV des bains de Lauga.
Gymnastique d’entretien, renforcement musculaire, gym tonique, pilates au gymnase de
l’école des arènes de 18 h à 19 h et
de 19 h à 20 h. Tél. 06 52 53 74 15,
[email protected]
Association Pied flex. Cours de
danse modern jazz, à partir de
9 ans et cours adulte, 11, allée de
Glain, le lundi, jeudi et vendredi.
Tél. 05 59 63 59 65.
Généalogie histoire des familles
Pays basque - Adour Maritime.
Permanence au 16 rue des
Prébendés de 14 h à 17 h 30.
Tél. 05 59 59 58 92.
UFC - Que choisir. Permanence de
14 h à 17 h 30, 9, rue Sainte-Ursule
(en face du parking de la gare).
Tél. 05 59 59 48 70.
16
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Bayonne
Ils s’enchaînent
à la sous-préfecture
MANIFESTATION Une poignée de militants a
demandé la libération de Lorentxa Guimon, hier
Rendez-vous sur la
Croisette navarraise
TRANSFRONTALIER Des élus bayonnais étaient à Pampelune,
lundi, pour travailler sur la valorisation des fortifications de la ville
L
Neuf manifestants se sont hissés sur les grilles de la souspréfecture de Bayonne, hier. Ils s’y sont enchaînés. PHOTO P. P.
Ils étaient une douzaine à avoir préparé cette action, dont neuf qui se
sont hissés sur les grilles de la souspréfecture de Bayonne, pour s’y enchaîner. Hier, vers 12 h 30, des « militants de la gauche abertzale » ont
manifesté pour demander la libération de Lorentxa Guimon.
Cette dernière purge une peine
de vingt ans de prison pour son activité au sein d’ETA. Elle souffre de la
maladie de Crohn, une grave affection du système digestif. En mars
2015, l’etarra a fait une demande de
libération conditionnelle. Demande acceptée avant un appel du
parquet. Une décision définitive
doit intervenir le 25 février. D’ici-là,
d’autres actions et manifestations
sont à prévoir. Dont une, ce 20 fé-
vrier, à Rennes, où est incarcérée Lorentxa Guimon.
Hier, l’action de protestation a
duré une petite heure, avant que
des policiers viennent déloger les
militants. Ceux-ci sont descendus
des grilles du bâtiment public sans
opposer de résistance, après que les
agents ont coupé leurs chaînes.
Les militants ont été interpellés
pour organisation d’une manifestation sans déclaration préalable,
et placés en garde à vue au commissariat. Ils ont été laissés libres dans
la soirée, avec un rappel à la loi. Les
protestataires demandent « la libération de tous les prisonniers basques ». Ils estiment qu’ils sont « la clé
du processus de paix ».
P. P.
orsqu’il se balade au pied des
murailles de Pampelune, l’élu
bayonnais ressent un brin de
jalousie. « C’est vrai qu’au niveau
de la restauration de ce patrimoine
et de son intégration dans la vie de
la cité, les choses sont allées beaucoup plus vite en Navarre », reconnaît le président de Bayonne tourisme, Henri Lauqué.
D’où l’intérêt de s’associer avec
la capitale de Navarre à l’heure de
prétendre à la bourse européenne
Poctefa 2015-2020. Sur ce projet,
baptisé Creacity, les jumelles font
aussi équipe avec Fontarabie. L’objectif pour ces trois villes est de valoriser l’image de leurs fortifications. À Bayonne, le programme de
rénovation s’était jusque-là concentré du pont du Génie au Bastion royal. Cette fois, il s’agit d’attaquer le tronçon reliant le Conseil
départemental à la Porte de Mousserolles.
Monuments historiques
Pampelune, elle, a renoué avec son
passé de ville fortifiée depuis de
nombreuses années. Elle s’est offert une restauration patiente (et
coûteuse) des remparts qui l’entouraient encore totalement à la
fin du XIXe siècle. 5 km de parcours
Yves Ugalde et Henry Lauqué de la mairie de Bayonne et Patricia
Perales, Maider Beloki de celle de Pampelune. PHOTO KEPA ETCHANDY
entre échauguettes, portes, fortins,
bastions, boulevards et murs crénelés. Durant les San Fermin, des
familles entières se baladent au soleil sur cette Croisette version navarraise. Elle surplombe les quartiers neufs aménagés ces vingt
dernières années. En 2014, la citadelle et ses murailles auraient été
visitées par 74 % des touristes passés par la capitale navarraise.
La bourse européenne Poctefa
représente pour les trois villes une
subvention de 700 000 euros.
Cette enveloppe sera répartie entre elles, en fonction de leurs programmes respectifs. À Bayonne,
cette bourse européenne représenterait 60 % de l’investissement sur
les remparts. La Ville financera ce
projet (environ 2 millions d’euros)
à hauteur de 20 %. Les 20 % restants
sont à trouver auprès des partenaires habituels, Région et Département. Le verdict sera rendu en mai.
Pantxika Delobel
BOUCAU
Cinq intronisés
pour la Montillana
Les nouveaux autour du maire Francis Gonzalez et du grand
maître de la Confrérie du fino ou Montillana, M. Duprat. PHOTO M.-C. I.
Dimanche dernier, la Montillana,
Confrérie du fino, a célébré son
4e chapitre à Boucau. Plusieurs autres confréries étaient invitées et
avaient fait le déplacement, dont
celle de la garbure angloye, du jambon de Bayonne, de la carotte de
Blagnac, du piment d’Espelette, de
la tête de veau, de l’ail rose, de la
chanterelle, etc.
Après l’accueil, est venu l’instant
des intronisations avant une
messe en l’église Notre-Dame-duBon-Secours avec la participation
de la fanfare La Boucalaise et l’inévitable vin d’honneur, le fino étant
un vin élaboré à Montilla, ville jumelée avec Boucau depuis 1979.
Les grands maîtres des Confréries du jambon de Bayonne et de la
À BOUCAU
Le Tarnosien Didier
Dordeins expose
Didier Dordeins expose ses peintures jusqu’au 29 février à la mairie de Boucau. Artiste peintre autodidacte, le Tarnosien natif de
Bayonne est bien connu des milieux sportifs de Boucau-Tarnos
puisqu’il est adjoint technique
au parc des sports intercommunal. Certaines de ses œuvres ont
un rapport avec le ballon ovale et
les fêtes locales. Après plusieurs
17
Grand Bayonne
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
chanterelle et trois Boucalais ont
été intronisés.
Trois Boucalais
Le maire de Boucau, Francis Gonzalez, a participé à l’intronisation
de José Dos Santos, adjoint au
maire « à la fibre associative et sportive », Mado Lafond, présidente de
la chorale Chantadour et des centres musicaux ruraux des Pyrénées-Atlantiques et de Jacqueline
Savoya impliquée dans le monde
associatif local et l’aide aux devoirs.
Le cérémonial d’intronisation
s’est achevé sur ces paroles prononcées face au grand maître maurice
Duprat : « À Montilla comme à Boucau, tous pour le fino. »
Marie-Claude Ihuel
expériences professionnelles et
de lointains voyages, l’idée de
peindre germe dans son esprit.
Depuis, il a participé à quelques expositions locales collectives et expose en galerie. Entrée
gratuite.
Didier Dordeins. PHOTO M.-C. IHUEL
COMMUNES
EXPRESS
TARNOS
■ BOUCAU
Inscriptions scolaires. Les inscriptions en toute petite section et
petite section de maternelle ainsi
qu’en CP des écoles de Boucau ont
débuté lundi et seront reçues
jusqu’au vendredi 15 avril, à la mairie de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30
à 17 h, excepté le vendredi aprèsmidi. Les familles doivent se munir
de justificatifs (renseignements
au 05 59 64 67 79).
Nocturne à la bibliothèque. La bibliothèque municipale de Boucau
organise une nocturne demain.
De 20 h 30 à 22 h, on pourra
changer ses livres, s’inscrire ou simplement passer un moment qu’on
soit adulte ou enfant, mais il faut
s’inscrire auparavant (par mail :
[email protected], ou
au 05 59 64 85 14). Programme :
20 h 30 à 21 h 15, fête des petites
mains avec Céline (atelier avec du
cuir et de la colle, chacun repart
avec son œuvre), 21 h 15 à 21 h 35
fête des yeux ou des devinettes,
ensuite fête de l’imagination avec
Cathy (lectures d’albums, de Kamishibais) jusqu’à 22 h.
Entrée gratuite.
Concours de belote. L’Amicale gargalaise organise un concours de belote ce samedi 20 février à la salle
Joseph-Prudet, rue Biremont à
Boucau. Début des inscriptions
à 19 h 15. Nombreux lots.
Restauration sur place.
Renseignements au
06 70 48 01 72.
■ TARNOS
Concours de belote. L’association
tarnosienne Asal-La Plaine organise un concours de belote demain,
salle Maurice-Thorez, place AlbertCastets à Tarnos. Engagement 5 €
par personne. Inscriptions à partir
de 20 h. Début du tournoi ouvert
à tous (joueurs et non joueurs)
à 20 h 30.
Précision. Une erreur s’est glissée
dans l’article paru dans l’édition
de mardi 16 février rendant compte
du vote du budget 2016 au dernier
conseil municipal de Tarnos. L’encours de la dette de la commune
était en fait de 8 411 000 euros
au 31 décembre 2015 et non de
7 249 000 euros (encours 2016
sans l’emprunt) comme écrit par
erreur, l’endettement par habitant
étant bien de 798 euros au
31 décembre 2015.
Christian Erratxou (au micro) a exprimé sa satisfaction
concernant la hausse du nombre d’adhérents. PHOTO J.-Y. I.
La bonne santé
des Enfants de la
Cité des Forges
La hausse du nombre d’adhérents a
été une des données du bilan de l’association Les enfants de la Cité des
Forges, exposé à l’assemblée générale du 6 février.
Christian Erratxou, président de
l’association, a exprimé sa satisfaction de pouvoir recenser 286 adhérents en 2015 et des perspectives favorables en 2016.
Les 70 participants présents ont
unanimement approuvé les rapports et le maintien du montant de
la cotisation à 10 euros. Le feu de la
Saint-Jean, le concert, le repas du
mois d’août avec 175 convives, les travaux à l’école Notre-Dame-des-Forges en contrepartie du prêt de locaux, les excellentes relations avec le
BTS, ont figuré au bilan 2015. Le président a également évoqué le cap
des 30 000 visites dépassé sur le
blog, visites qui ont parfois permis à
parents ou amis de se retrouver.
EXPOSITION À LA CITÉ DES FORGES
SPECTACLE À LA MÉDIATHÈQUE
L’association Les enfants de la Cité
des Forges organise une exposition
« 1880 à 2015 » de photos, peintures
et sculptures de ses amis et
adhérents les 20 et 21 février à
l’église Notre-Dame-des-Forges à
Tarnos. Vernissage ce samedi
20 février à 11 h 30. Ouvert de 10 à
12 h et de 14 h à 19 h. Entrée gratuite.
Le programme « Aux p’tits
oignons » à la médiathèque de
Tarnos s’achève ce samedi 20 février,
à 10 h 30, par la représentation du
spectacle « Dans ma cuisine, il y a »,
l’histoire d’une cuisinière pas comme
les autres par Mécanica théâtre.
Tout public (dès 2 ans). Entrée
gratuite.
Exposition photos
En 2016, l’association organisera une
exposition de photos et de documents collectés auprès des adhérents et des amis les 20 et 21 février
(lire ci-dessous). Cette exposition
sera complétée par des sculptures et
des peintures. Le vendredi 24 juin,
en soirée, la tradition sera respectée
avecl’organisationdufeudelaSaintJean sur l’ancien fronton de la cité,
avec restauration, animation musicale, danse.
Les permanences de l’association
le samedi de 11 à 13 heures au local associatif sont reconduites.
Jean-Yves Ihuel
18
Grand Bayonne
MOUGUERRE
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
URT
Les projets de 2016
des soldats du feu
L’association joue dans divers rendez-vous. PHOTO DR
Les tambours en
quête de musiciens
La commune de Mouguerre accueille depuis peu l’association Les
tambours Nive et Adour, créée à la
suite des commémorations des batailles napoléoniennes.
En effet, étalées entre 2014-2015,
les diverses manifestations retraçant les combats de la Garde impériale en Pays basque ne pouvaient
prendre vie sans la musique militaire propre au champ d’honneur.
Aussi, le commandant Schmidtt-Lissarague, président de l’association
Bayonne 1884 avait-il insufflé la création d’une formation de joueurs de
tambours confirmés, afin d’interpréter diverses marches de l’Empire.
Les commémorations du bicentenaire désormais achevées, la formation, forte de ses huit tambours
napoléoniens, poursuit pourtant
son activité. Ressuscitant des partitions du XIXe siècle fournies par
quelques anciens, à commencer
par un commandant à la Garde républicaine, par une recherche d’archives ou grâce à la Toile, Les tam-
bours de Nive et Adour se
produisent régulièrement, dans le
cadre de diverses commémorations et reconstitutions : en 2015, le
son de leurs instruments a résonné
pour les fêtes d’Anglet et de
Bayonne, ou celle de la musique.
Formation unique
Formation unique dans le grand
Sud-Ouest, les musiciens souhaiteraient pourtant enrichir leurs
rangs : aussi en appellent-ils à des
musiciens confirmés, déjà rompus
à la lecture du solfège. Les répétitions, d’un rythme hebdomadaire,
se déroulent tous les jeudis à la salle
d’Ibusty, de 19 à 21 heures.
Fabienne Gorostegui
Les personnes intéressées peuvent contacter Didier Duclaux au 06 60 86 84 35
ou par mail : [email protected] ou
Christian Prette, au 06 66 54 58 94.
Une page Facebook Les tambours Nive
et Adour renseigne également les personnes intéressées.
LAHONCE
San Pantzar a été jugé
Les plus jeunes ont côtoyé toutes sortes d’animaux. PHOTO F. G.
Miraculeusement épargné par les
intempéries, le Carnaval de Lahonce, placé cette année sous le signe du 7e art, a dignement égayé la
commune samedi dernier.
Dans l’après-midi, le traditionnel
défilé de chars et de joyeux lurons
déguisés a parcouru quelques-uns
des chemins de la commune, au
son d’une banda : « Brice de Nice »,
« Les Bronzés font du ski », « Le Livre
de la jungle », les facteurs Ch’tis ou
« Les 101 Dalmatiens » composaient
ainsi le cortège.
Puis, devant « ce lieu symbolique
qu’est l’école », un tribunal impitoyable a réglé le sort de San
Pantzar : accusé de bien des méfaits
« qui entravent la sérénité de la commune », tels « des travaux de l’abbaye qui empêchent les ouailles
communales de satisfaire leur devoir religieux ».
Repas argentin
Le juge se prononça pour la peine
capitale « qui libérera la commune
de tous ses maux… jusqu’au prochain carnaval ».
Délivrés du géant de paille, parti
en fumée, les Lahonçais ont alors
profité d’une belle soirée, autour
d’un repas argentin, salle Kiroldegi.
F. G.
Vendredi 5 février, dans les locaux
du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) s’est tenue
l’assemblée générale de l’Amicale
des sapeurs pompiers volontaires
d’Urt. Le président, Laurent Richard,
a présenté le bilan moral de l’association. Il a énuméré les différentes
activités des membres du groupe,
et parmi celles-ci le voyage en Camargue au mois d’août qui a eu
beaucoup de succès. Cependant, les
« hostilités » avaient commencé en
mai, avec les cours de karting où 15
de leurs intrépides se mesuraient
sur le bitume. Juillet a connu l’inénarrable bal des pompiers, avec tout
le succès qu’on lui connaît habituellement. La Sainte-Barbe, fête patronale, s’est passée à Urt dans un bon
esprit.
Portes ouvertes en juin
Pour 2016, des sorties sont prévues
le 13 mars et le 22 mai sans oublier,
entre temps, la fête traditionnelle de
l’omelette pascale. Point d’orgue des
manifestations : le 5 juin, journée
portes ouvertes à la caserne. Matériel exposé, techniques expliquées,
le public pourra découvrir l’univers
de la défense contre l’incendie ou celui du secours à la personne.
Les jeunes sapeurs pompiers de
l’école du centre d’Urt organiseront
un vide-greniers. En octobre, toute
Robert Lataillade et Jean-Marc Etchebarne (à gauche)
et Laurent Richard (au centre) lors de la réunion. PHOTO J. E.
BUREAU
Tony Maleine, Jean Sébastien Marquis, Jessica Briol, Pauline Buchta,
Philippe Donadieu, Christian Tissier, Jérôme Dupouy et Bertrand
Lavie entrent dans le Conseil d’administration de l’Amicale.
la caserne fera une sortie dans le Médoc : « Pour se retrouver dans un cadre différent du contexte opérationnel », disait Laurent Richard.
Le bilan financier est équilibré
(grâce aux dons de la population relatifs à la vente des calendriers) et a
été approuvé à la majorité moins
une abstention. Jean-Marc Etchebarne, commandant du centre,
ajoutait ses remerciements à l’assistance et particulièrement à Laurent
Richard, pour le travail qui a été fait,
constatant : « Il est plus compliqué
d’être président de l’Amicale que
d’être chef de centre ». Et Robert Lataillade, maire d’Urt, à qui appartint
le mot de la fin, exprima son attachement à « cette amicale, atypique certes, mais dans le bon sens du terme,
portant la convivialité à un degré assez haut et créatrice de lien social
dans le village ».
Joseph Etchebarne
SAINT-MARTIN-DE-SEIGNANX
Des aménagements verts
Sur invitation de Jean Michel Gracia, adjoint à l’urbanisme et aux bâtiments et en présence du maire
de Saint-Martin-de-Seignanx, Lionel Causse, la commission urbanisme - bâtiment, s’est rendue sur
l’esplanade de Maisonnave afin de
visualiser directement sur site les
derniers aménagements réalisés.
La municipalité souhaite préserver et aménager cette coulée verte
naturelle qui contribue à la qualité du cadre de vie. Un lieu de vie
central où les plus jeunes et les
plus anciens se côtoient déjà.
Pour l’occasion, Paul Luqué, responsable voirie-environnement et
Frédéric Darretain, responsable du
service espaces verts, ont présenté
les toutes récentes réalisations
(d’un coût d’environ 180 00 euros) : 350 mètres de barrières en
bois qui s’intègrent parfaitement
dans le paysage afin de clôturer le
site et ainsi éviter la traversée
d’éventuels engins à moteur.
Chênes et arbres fruitiers
La partie actuellement non clôturée correspond à l’emplacement
du futur skatepark dont la cons-
Élus et personnels de la ville ont pu juger de l’état d’avancement
des travaux sur l’esplanade Maisonnave. PHOTO C. P.
truction devrait débuter dans
quelques mois.
D’autres aménagements ont
également été présentés comme
la plantation de chênes liège formant un écran végétal à feuilles
persistantes et également la plantation d’arbres fruitiers.
Le maire a précisé que ces plantations allaient se poursuivre de façon régulière sur la commune. La
notion d’écran végétal a été évo-
quée à plusieurs reprises et sera
également privilégiée autour des
futurs équipements ou logements
prévus sur ce secteur ainsi qu’autour de l’ancienne station d’épuration.
Avec peut être aussi de futurs
bancs en pierre afin de réutiliser
les blocs de la fontaine de la place
Jean-Rameau détruite non loin de
là pour des raisons de sécurité.
Claude Paucton
COMMUNES EXPRESS
■ ONDRES
Travaux. Jusqu’à ce soir, la dernière
nicipale (située au pied) sera encore fermée ce jour.
antenne de réseau téléphonique
installée sur le château d’eau de la
ville d’Ondres est en cours de démontage. Ainsi, la bibliothèque mu-
■ SAINT-MARTIN-DE-SEIGNANX
Défi-crêpes. Ce samedi 20 février
plusieurs associations participeront
à un défi-crêpes de 10 h à 12 h place
Jean-Rameau, avec une dégustation gratuite. Art Decom, le BSSM,
l’amicale du personnel communal
(COSPC), l’ESAT Emmaüs et Portugal passion traditions sont en lice.
19
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Anglet
Une soirée caritative avec les Kiwanis
Samedi 27 février à l’Espace de l’Océan, à partir de 20 heures, les Kiwanis de
Biarritz-Bayonne-Côte basque organisent un repas dansant. Les bénéfices de
cette soirée caritative iront aux œuvres sociales de la Ville. L’an dernier, elle
était au profit de l’épicerie sociale. Inscriptions au 06 35 17 00 20. ARCHIVES B. L.
Le marché de Quintaou
passé à la moulinette
LE PIÉTON
ECONOMIE ENVIRONNEMENT
La Mission action
économique
de la Ville effectue
une étude
approfondie
A été interpellé par ces barrières
qui cernent depuis quelque temps,
le plan d’eau de la place des CinqCantons. « Tiens, s’est-il dit voilà
une ‘‘œuvre’’ de l’ancienne municipalité que la nouvelle ne veut plus
revendiquer. » En fait, il n’en est
rien. Il s’agit simplement d’une
mesure de sécurité. En effet,
le débordement de l’eau rendait
les abords glissants. Aussi, les jardiniers de la Ville vont-il entourer,
protéger, ce bassin avec un joli
massif de fleurs. De quoi atténuer
le côté minéral de la place.
FÉLIX DUFOUR
L
a Mission action économique,
la septième commission présidée par Xavier de Paredes mise
en place par le maire est partie d’un
constat : le marché de Quintaou est
l’un des premiers marchés d’Aquitaine en nombre de places (240) et
commerçants (180) sur un carreau
de 6 000m2.
« Notre marché est de qualité et de
haut niveau et nous souhaitons
maintenir le curseur à la hauteur de
sa réputation. Aussi avons-nous établiunquestionnairepourinterroger
tous les commerçants, ceux du jeudi et ceux du dimanche, dont 60 %
sont présents les deux jours. Une
étude pour mieux les connaître, les
classer pour savoir s’ils sont producteurs,revendeursoulesdeuxàlafois.
Mais aussi pour échanger avec eux,
car ils sont sur le terrain et sont les
mieux placés pour porter un jugement sur ce marché. Ils ont d’ailleurs
été étonnés de notre présence et de
notre approche avec Sylvie Hiallé et
Valérie Labastie ainsi que deux jeunes de la mission Unis Cité pour
écouter et prendre note de leurs observations. »
Un premier questionnaire portant sur le jeudi qui, outre la personnalité et l’activité comportait également l’étude de la clientèle, – en
majorité 80 % de fidèles retraités venant de toute l’Agglomération – ce
qui est énorme. Xavier de Paredes
précise : « La satisfaction provient
du rapport qualité-prix et en raison
de la gratuité des parkings, cas unique dans l’Agglomération, et mais
Sylvie Hiallé et Xavier de Paredes en compagnie de José du Salon de Provence. PHOTO F. D.
aussisatisfactiondenombreuxcommerçants qui nous sont gré d’avoir
osé passer ce stationnement en zone
bleue et qui permet une rotation
obligéedesautomobilistes.Autreappréciation, la modification du trajet
de la navette qui, désormais, amène
jusqu’au parking Bovero quand, auparavant, elle se contentait des parking de la zone de l’Union. Même si
on est conscients qu’elle n’a pas le
même succès que celle des plages
l’été. »
4 000 visiteurs
En outre, précise Xavier de Paredes,
« pour cette journée de jeudi, les
deux jeunes de la mission Unis Cité
se sont postés aux deux entrées principales, un côté kiosque et l’autre devant Quintaou. On a estimé la fréquentation de 8 heures à 12 h 30 à
4 000 visiteurs, sachant qu’il s’agissait d’un jeudi de février qui n’a rien
àvoiraveclapleinesaison.Enpartant
du postulat qu’à moins de cinq minutes à pied du marché, sans intégrer les places de Bovero, on estime
qu’il y a 20 euros de panier moyen
(1), il se réalise 80 000 euros de chiffre d’affaires, que l’on divise par
250 places de parking, cela fait un
chiffre d’affaires de 320 euros par
place de parking, soit 15 360 euros
par an pour une seule place de parking. D’où l’intérêt de sensibiliser les
commerçants et leurs vendeurs de
stationner en dehors de cette emprise. Si les grands centres commerciaux comme Géant, puis BAB2 aujourd’hui font un énorme
investissement pour le stationnement, c’est bien pour accueillir au
plus près ses clients. Fort de ces enseignements collectés, nous allons faire
une nouvelle campagne d’étude
pour la journée du dimanche. »
Affluence dominicale
La Mission action économique es-
time à 25 % le bonus de fréquentationcejour-là,cequineveutpaspour
autant dire une augmentation proportionnelle du chiffre d’affaires car
Quintaou devient un lieu de promenade dominicale.
« Du coup avec la même collaborationd’UnisCitéquiaappréciécette
démarche et l’a réalisée avec beaucoup de sérieux, deux autres conseillers municipaux, Florence Servais
et Jean-Louis Bourricaud, également
membres de la MAE vont s’associer
pourrefaireuncomptageetunquestionnaire pour les commerçants du
dimanche et pour les clients. Car,
quand on a interrogé les commerçants, beaucoup de chalands nous
ont interpellés car ils souhaitaient
apporter leur avis à cette étude. Et
cela est le meilleur des signes. »
(1) Un calcul subjectif mais étudié
par rapport à des chiffres d’affaires
émanant des statistiques nationales
Anticiper la disparition des sacs plastique
A Quintaou,
la suppression
programmée
des sacs plastique
soulève des
interrogations
Dans le cadre de ce questionnaire,
la MAE a voulu sensibiliser les commerçants sur l’abandon programmé des sacs plastique et savoir s’ils
avaient anticipé. Selon Xavier de Paredes, « les trois quarts des commerçants sondés y ont réfléchi souvent
avec leurs fournisseurs. Mais ils ont
la crainte d’une augmentation forte
de cette forme d’emballage. D’autres attendent et espèrent que les
clients s’associeront à ces nouvelles
dispositions en apportant d’euxmêmes leur contenant. Après leur
avoir demandé leur avis, on a ajouté que nous souhaitions mettre en
place, avant la réforme, un jeudi par
mois, une opération de communication pour inciter les clients à venir avec leur contenant. Qui sera un
élément de la dynamique de la politique environnementale de la
Ville.
La principale crainte des commerçants est que les personnes qui
viennent en balade sur le marché
soient attirées par ce que l’on ap-
pelle un achat d’impulsion et parce
qu’elles sont démunies d’emballages, de contenant, renoncent à cet
achat. « Et justement, ajoute Xavier
de Paredes, c’est un comportement
que l’on constate surtout le dimanche et particulièrement l’été. »
Réutilisables
Un élément qui interpelle aussi
l’Angloy Jérome Labéguerie, président des producteur d’huîtres des
Landes et membre du Comité régional des conchyliculteurs : « Nous
sommes en train d’étudier la question pour pallier cette suppression
de ce que l’on appelle les poches
bretelles en plastique pour les rem-
placer par un sac réutilisable sachant qu’il existe des sacs biodégradables. Mais c’est un peu difficile
avec notre produit, humide, vivant
coupant aussi. On ne peut utiliser
le même emballage que pour une
baguette ou des tomates. Le micron, c’est-à-dire l’épaisseur de la poche n’est pas le même. En plus, si
nous fabriquons des poches « huîtres d’Hossegor », un de nos clients
qui a envie de goûter des Marennes
va se sentir un peu ennuyé d’aller
en acheter chez un concurrent avec
nos poches. Car il y a une grande notion de fidélité à Quintaou. Il faudra
penser à tout...»
F. D.
AGENDA
AUJOURD'HUI
Narcotiques anymes. Réunion de
19 h à 20 h 30, tous les lundis et
tous les jeudis, à la maison pour
tous, 6, rue Albert-le-Barillier.
Permanence téléphonique
au 01 43 72 12 72.
Kung-fu wushu. Cardio à 11 h,
CAF à 12 h 30, kung fu à 13 h 15,
réflexologie de 14 h à 18 h, 7, rue
Louis-Colas. Tél 06 50 75 28 48.
Association pour la danse. Cours de
moder'n jazz à 17 h 10 au centre
El Hogar. Renseignements
au 06 81 48 63 98.
Crèche familiale. 12, allée Baude-
laire. Permanence du lundi
au vendredi de 8 h 30 à 12 h 30
et de 13 h 30 à 16 h 30.
Tél. 05 59 59 72 72.
Anglet Accueille. À El Hogar : rando
Dominique, RDV sur le parking
à 8 h, tél. 06 81 43 53 05 ;
tarot de 14 h à 18 h,
tél. 05 59 74 77 62 ; scrabble de
14 h 30 à 18 h, tél. 05 59 03 48 12.
À la maison pour tous : dessin de
9 h 30 à 11 h 30, tél. 05 59 58 17 45 ;
peinture acrylique de 14 h à 17 h,
tél. 05 58 43 10 96 ; retouche,
relooking, patch de 14 h 30
à 17 h 30, tél. 06 12 01 10 21 ;
anglais niveau 2 de 15 h à 16 h 30,
tél. 05 59 93 92 56.
20
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Frédéric Schiffter invité du Bookstore
Biarritz
LE PIÉTON
A pris connaissance du programme
du nouveau festival de musique
« Les Beaux jours », qui aura lieu
du 13 au 21 mai. Nul doute que Biarritz a voulu frapper fort en plaçant
cette première édition sous la direction artistique du pianiste
Thomas Valverde, bien connu des
Biarrots. Parmi les talents annoncés, le Bipède des beaux jours s’est
imaginé entendre la voix de Karine
Deshayes, victoire de la musique
classique en 2011. Plus encore, c’est
le pianiste Chucho Valdés, monstre
sacré du jazz cubain, qu’il ne veut
pas rater. Les mains au fond de ses
poches trouées, le Piéton s’est mis
à songer au choix cornélien qui
allait l’attendre au tournant.
AGENDA
AUJOURD'HUI
Cesta punta. Championnat de
France Elite, à 21 h, fronton Euskal
Jaï Aguilera, parc de sports Aguilera. Entrée : 10 € ; moins de 18
ans : 5 € ; moins de 12 ans : 2 €.
Tél. 06 76 56 19 67.
DEMAIN
Échanges de lectures. Ouvert à
celles et ceux qui souhaitent
présenter un livre ou écouter
la présentation d'ouvrages, à 15 h,
à la médiathèque, 2 rue Ambroise
Paré. Tél. 05 59 22 28 86.
UTILE
AGENCE «SUD OUEST »
4, bis avenue de Verdun,
64200 Biarritz
Rédaction. Tél. 05 59 01 30 30.
Télécopie : 05 59 01 30 39. Mail :
[email protected] Ouvert du
lundi au jeudi, de 9 h à 12 h30
Abonnements. Tél. 05 57 29 09 33.
Distribution du journal à domicile
(portage). Pour recevoir
« Sud Ouest » à votre domicile .
Contactez le 05 57 29 09 33.
Samedi, à 17 heures, Frédéric Schiffter occupera le canapé de l’étage
du Bookstore pour présenter son dernier ouvrage « On ne meurt pas de
chagrin ». Pour cette nouvelle publication, l’auteur raconte comment il s’est
construit sans père, disparu brutalement à l’aube de ses dix ans. PHOTO E.DROUINAUD
C’est parti, la tête
dans le guidon
4L TROPHY Entre joints de culasse et klaxons farfelus, ils s’élancent aujourd’hui à 12 h 30
PATXI VRIGNONETXEZAHARRETA
[email protected]
D
e loin, on entend les vieux
moteurs retapés gronder en
toussotant. Les klaxons, eux,
claironnent fièrement, tous plus
farfelus les uns que les autres. Des
carrosses verts, jaunes, bleues, tapissées de pelouse, recouvertes d’écritures, ou encore ornées de drapeaux. Ils arrivent, un par un, en file
indienne, et suivent les instructions
des organisateurs tout de rouge vêtus pour se ranger en bataille dans
l’immense parking de la Halle d’Iraty. Des bouteilles de bières vides, évidemment, trônent à côté des roues
de secours, sur les capots, ou carrément sur des tables de pique-niques, installées là par des convois
arrivés la veille des quatre coins de
la France. De jeunes Rennais piquent une sieste, au soleil, allongés
sur du gravier. On se ressource.
Parce que le grand départ est pour
lendemain (aujourd’hui NDLR).
À midi et demi, les 600 4L s’élanceront vers le sud, direction l’Espagne. « J’espère qu’on aura de la
neige ! » s’écrie un conducteur insouciant au micro du speaker. L’objectif de cette 19e édition du 4L Trophy n’a pas changé : rallier
Marrakech, au Maroc, en dix jours,
pour y distribuer du matériel scolaire ou des vêtements pour enfants. Antoine Arnaudin et Arnaud
Berlon sont les locaux de l’aventure : « Ça fait un an qu’on se prépare. On avait vu le départ, l’an dernier, et on s’était dit : Pourquoi pas
nous ? »
6 à 7 000 euros
Une vieille 4L achetée sur le Net
pour 1 400 euros, et c’est parti. Les
deux amis, étudiants au campus de
Montaury à Anglet pour le premier
et en école d’ingénieur à Tarbes
pour le second, ont passé l’été dernier à retaper la carcasse. « Un garagiste nous a filé un coup de main
gratuitement, et on a mis 400 eu-
L’objectif de cette 19e édition du 4L Trophy n’a pas changé : rallier Marrakech, au Maroc, en dix
jours pour y distribuer du matériel scolaire ou des vêtements pour enfants. PHOTOS EMILIE DROUINAUD
ros dans la peinture. Mais avec les
sponsors qu’on a trouvés, on devrait pas avoir à sortir un euro de
notre poche », a calculé Antoine Arnaudin.
Car, pour les 1 200 participants,
la course représente une sacrée
somme. On rétorquera que c’est
pour la bonne cause, que c’est une
aventure humaine extraordinaire.
Mais il faut savoir que l’inscription
au 4L Trophy coûte quand même
3 250 euros. « Tout le monde ici a
mis au moins 6 000 ou 7 000 euros dans le projet », estime Antoine
Arnaudin. Certains carrosses ne lais-
sent pas de doute : il y en au moins
pour 20 000 euros d’équipement.
Certains duos arboreront même
des pulls brodés à l’effigie de leurs
sponsors, ou des coiffures originales avec leur numéro de convoi sur
le côté du crâne, et ce jusqu’aux dunes marocaines.
DU PHARE
À LA MILADY
Recensement
en cours
jusqu’au 27 février
Comme chaque année, le recensement de la population a lieu, avec
8 agents recenseurs qui sillonnent
Biarritz pour effectuer cette opération en collaboration avec l’INSEE.
2000 logements et leurs habitants sont concernés jusqu’au
27 février.
Découvrir la ville
à pied et
en peinture
Le Musée historique
de Biarritz. PHOTO DR
Demain, à 18 h 30, au Musée historique de Biarritz, rue Broquedis,
l’association des Amis de la Côte
des Basques présente une « Promenade le long du front de mer
de Biarritz, du phare à la Côte des
Basques », à partir de dessins, de
gravures, de tableaux et de photographies du XIXe siècle. Présentation par vidéo commentée. Entrée
libre.
Le lendemain, visite guidée
à 10 heures, d’Hélianthe à Beaurivage. Visite guidée en extérieur :
à la découverte de l’histoire de
Biarritz et de son patrimoine
architectural. Le Musée historique
propose pour ce rendez-vous de
20a
Biarritz
Biarritz
– Labourd
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
février un parcours allant d’Hélianthe au parc Mazon.
Pour l’inscription préalable
obligatoire et les renseignements,
prière de téléphoner
ou de s’adresser au Musée historique de Biarritz, Saint-Andrew’s,
rue Broquedis, Tél :
05 59 24 86 28 ; ouvert tous les
jours, sauf les dimanches, lundis
et jours fériés, de 10 heures à
12 h 30 et de 14 heures à 18 h 30.
Tarif : 6 €, gratuit pour les adhérents.
Une grue installée rue
François-Mauriac
Dans le cadre de travaux de remplacement d’installations techniques de la Gare du Midi, la Ville de
Biarritz va effectuer des opérations de grutage dans la rue François-Mauriac entre l’entrée du parking Hurlague et le n° 6.
Cette intervention s’est déroulée mardi, de 6 heures à 22 heures
Elle se reproduira mardi 23 février
de 7 heures à 20 heures et jeudi
28 janvier de 7 heures à 20 heures.
Pendant la durée des opérations,
la circulation des véhicules sera assurée pour l’entrée du parking
Hurlague. Par contre il ne sera pas
possible de maintenir les places
de stationnement sur toute la
zone, avec interdiction momentanément d’accéder aux parkings
privés.
« Manon Lescaut »,
retransmis en direct
de New York
Samedi 5 mars, « Manon Lescaut »,
le célèbre opéra de Giacomo Puccini sera retransmis en haute définition à partir de 19 heures, à la Gare
du Midi, en direct depuis le Metropolitan Opera de New York. Avec
Kristine Opolais (Manon Lescaut),
Roberto Alagna (des Grieux), Massimo Cavalletti (Lescaut). Tarifs : 23
et 17 euros. Rens au 05 59 41 57 50.
« Manon Lescaut » avait été joué en 2008 au Metropolitan
Opera de New-York. PHOTO DR
USTARITZ
Le point sur les
projets municipaux
Trois sujets sont au cœur des avancées et des projets de la municipalité Carrère. Le premier concerne
l’achat du château Haltya, effective
en février. Les deux autres concernent la section de commune et
l’aménagement du centre d’Hérauritz, avec la construction d’un bâtiment périscolaire, qui sera livré à la
rentrée 2017. Le point sur les sujets.
Haltya privatisé. Le château Haltya a été acheté par une société
belge privée qui entend bien démarrer son activité cette année. Les
gérants de la société civile immobilière Ocytocine se sont portés acquéreur du château et organiseront des réceptions privées tout
comme des événements culturels
ouverts au public d’Errobi. « Un
montage financier avantageux
pour la commune », affirme Bruno
Carrère, le maire de la commune,
avant de spécifier que les accords
passés permettront à cette dernière « de récupérer une partie du
terrain annexé au château » et de
réaliser une petite plus-value estimée à 170 000 euros.
Hérauritz en mutation. Deux sujets reviennent depuis plusieurs
mois avec force sur le tapis à Hérauritz. Le premier concerne l’annulation effective de l’arrêté par lequel
de préfet des Pyrénées- Atlantiques
Les vieux gradins du fronton d’Hérauritz vont tomber pour
laisser place à un espace ouvert face à l’école du quartier. PH BELXA
le 4 décembre 2013 « transférait les
biens, droits et obligations de la section de commune des habitants
d’Hérauritz à la commune ». Le délibéré de l’audience du 15 septembre 2015 a été notifié aux parties intéressées (particuliers et membres
de l’association des Amis de la chapelle notamment) et l’État versera
aux requérants, pris ensemble, la
somme de 1 000 euros.
Destruction des gradins. Toujours
sur Hérauritz, le rapprochement
entre un particulier et la municipalité aura permis l’acquisition d’un
terrain (1) situé derrière le fronton
qui servira à la construction d’un
ouvrage public. Un bâtiment adapté aux activités périscolaires dans
les faits. L’architecte mandaté est
Éliane Mendiboure et son projet architectural a été validé par l’ensemble des parties : la commune et ses
services, les associations du quartier tout comme l’ensemble du
corps enseignant de l’école d’Hérauritz. Le fronton sera ouvert et les
anciens gradins vont tomber.
Belxa
(1) L’affaire du terrain Doyhenart a déjà
été le sujet de nos colonnes et des voix
se sont élevées contre son prix d’acquisition de 171 000 euros.
20b
Labourd
CAME
COMMUNES
EXPRESS
■ BARDOS
La première braderie du Trocoeur.
Alain Touzaa et Michel Lucca échangent pour réaliser un film
original dont les héros sont une dizaine d’aînés ruraux. PHOTO J. W.
L’enseignant à l’école
de son ancien élève
Il n’y a plus de maître. Plus d’élève
non plus. Ils sont assis au coude à
coude, ce jeudi matin, derrière le
même petit bureau de l’école de
Came et visionnent sur un ordinateur portable les images de leur documentaire. Alain Touzaa, le directeur d’école chevronné, et Michel
Lucca,leréalisateurde25 ans,sonancien élève. Deux adultes passionnés
de cinéma qui échangent et se complètent pour réaliser un petit film
original dont les héros sont une dizaine d’aînés ruraux de Came venus
raconter devant la caméra leurs années de Certif’.
« La classe du certificat d’études
étaitduredanslesannéescinquante.
On nous gavait de connaissances »,
explique l’un d’eux. Du surentraînement intellectuel ! « Moi, dit une autre,j’aiabandonnéenroute.Jen’étais
pas faite pour étudier. » « L’instituteur était excessivement sévère. Les
châtiments corporels pleuvaient »,
raconteuntroisième,« maisseplaindreunefoisrentréàlamaisonneservait à rien. On recevait une seconde
punition des parents ».
Ceux ou celles qui décrochaient le
précieux diplôme n’étaient pas systématiquement orientés vers le collège. « Le maître distinguait deux ou
trois très bons élèves et allait voir la
famille en disant : il faut le ou la
pousser. » De l’orientation simplifiée !
Échanges de savoirs
Alain s’interroge sur l’époque et sa
pédagogie. Il évoque les ravages de
lasurconsommationtélévisuelleaujourd’hui. Michel qui se rappelle son
expérience délicate d’un collège
« sensible » à Paris penche pour plus
de fermeté. « Nous avons besoin
qu’on nous fixe des barrières. Cela
nous arme », dit-il. Lui que le décrochage scolaire a un temps guetté
s’est bien rattrapé. Après le bac obtenu à Paris, il est venu valider son diplôme de photographe et vidéaste
à l’École supérieure d’art de Pau.
À Came, le samedi 30 janvier, il a
projeté son film « Le Berceau » où
avec poésie et sens esthétique, il expose le vécu « plutôt confiné » des
jeunes de Came et celui « aux brassagesmultiples »deleurshomologues
de la capitale. Avant de se rendre en
Inde au printemps, il est heureux de
collaborer au montage du documentaire d’Alain. « Là, ton cadrage
ne serre pas assez le personnage
central », indique-t-il à Alain qui
opine.Enseignantàl’écoledesonancien élève.
Jean Weber
Samedi 27 février de 10 à 17 h,
la première braderie de l’année
aura lieu au coin du Trocoeur
pour proposer vêtements, matériel
de puériculture, jouets, bibelots,
livres et sacs à 5 euros pièce. Afin
de préparer la braderie, Le Coin
du Trocoeur de l’association
Allons imaginer un monde d’amitiés (Aima) sera fermé
du lundi 22 au vendredi 26 février.
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
CAMBO-LES-BAINS
Le message
du chanteur
d’I Muvrini
■ ITXASSOU
Soirée cabaret pintxo. Les parents
d’élèves de l’ikastola Arrokagarai
organisent une soirée cabaret
pintxo, à la salle Sanoki samedi,
à partir de 19 h. Pintxo, café ou
tisane gourmande seront ainsi
à déguster en compagnie des
artistes de la soirée.
■ CAMBO-LES-BAINS
Stage théâtre. Du lundi 18 au samedi 23 avril, un stage de théâtre pour
les jeunes de 10 à 16 ans est organisé à l’Orangerie d’Arnaga avec Fabrice Eberhard, comédien professionnel. Le stage très intense sur
cinq jours aboutit à un spectacle
gratuit ouvert à tous et proposé
par les stagiaires, samedi 23 avril à
19 h à la salle AIEC. Inscriptions au
05 59 93 75 45 avant le 26 février.
Randonnées. Avec Mendiz Mendi,
il sera possible d’effectuer les sorties suivantes. Mercredi 24 février,
les crêtes de Burdunziri avec circuit
en boucle autour d’Iholdy, 9 km.
Vendredi 26 février, Macaye, Anchichuria, circuit en boucle vers les
4 bordes et flanc de l’Ursuya, 7 km.
Renseignements au
05 59 29 84 18.
Loto. La Conférence Saint-Vincentde-Paul organise dimanche à 15 h,
salle omnisports près
du stade de Cambo (salle chauffée), un super-loto et deux bingos.
Cinq cartons 8 €, 10 cartons 16 €
et 12 cartons 20 €. Chocolat chaud
et crêpes permettront de passer
une agréable après-midi.
Ttiki Park. Le parc de loisirs éphémère Ttiki Park sera installé au mur
à gauche de Cambo, à partir de demain et jusqu’au 24 février, de 13 h
à 20 h, avec des structures gonflables, jeux en bois, trampolines élastiques, rodeo mécanique, promenade à poneys, mini-manège,
espace petit enfance, pêche aux
canards, mascottes, bar a sirop,
petite restauration, et plein de surprises. Le lieu sera séparé en trois
espaces : le coin des jeux, une salle
réservée aux petits de moins de
4 ans et un coin restauration pour
les parents qui attendent.
Il y aura, cette année, une animation différente chaque jour de 16 h
à 18 h, lundi, ateliers créatifs.
La journée du 22 février sera dédiée
à l’association Haur eri, en présence
de la mascotte Pottoka.
LeTtiki Park débarque
à Cambo. ARCHIVES MIKEL AMILIBIA
Jean-François Bernardini a profité de son concert à Biarritz pour
venir à la rencontre des élèves de Cambo. PHOTO MICKEL ERRAMOUSPE
Mercredi dernier, le collège SaintMichel-Garicoits a accueilli JeanFrançois Bernardini, auteur-compositeur et interprète du groupe
corse I Muvrini, mais aussi porteur
d’un message fort : celui de la nonviolence.
Les élèves ont accueilli l’artiste en
chantant « J’irai planter un oranger » et « Bake Mina ». Puis, pendant
près de deux heures, Jean-François
Bernardini, à travers des témoignages de situations vécues, a cherché
à faire prendre conscience que l’être
humain est capable de résoudre les
conflits dans la non-violence.
Le Pays basque pionnier
Parmi les idées importantes, on retiendra que « la violence, tout le
monde sait ce que c’est mais la nonviolence ça s’apprend, ça s’enseigne.
Pour faire face aux difficultés de la
vie, il est important de s’équiper de
la non-violence. »
Des messages forts, qui espéronsle, permettront à chacun d’être
juste, vrai et d’avancer dans la vie
avec des bases solides. Cette visite
aura une suite puisque le collège
Saint-Michel sera le premier collège
du Pays basque à s’engager dans
une formation des élèves à la communication non-violente avec
l’aide de la fondation Umani en devenant « artisan de la non-violence ».
C’est dans la joie, les chants et la
danse que les élèves ont vécu une
matinée inoubliable ! L’amitié et la
chaleur humaine de Jean-François
Bernardini les ont enchantés.
Milesker était le maître mot pour
ce beau cadeau en forme de témoignage.
Joseph Maya
Avec l’abbé Ihidoy,
un guide s’en est allé
En décembre 2015, lors du repas de Noël, l’abbé Sébastien
Ihidoy faisait le tour des tables. PHOTO J. M.
L’abbé Sébastien Ihidoy est décédé
dans son appartement à Cambo,
d’un infarctus, à 83 ans. Prêtre pendant de nombreuses années en
Béarn et notamment curé de Navarrenx où il a accueilli de nombreux
pèlerins de Compostelle dans son
presbytère, il fut ensuite nommé
curé de Mauléon. Il était prêtre auxiliaire dans la paroisse Saint Michel
Garicoitz depuis octobre 2008.
Témoignages
Ses obsèques ont eu lieu, le mardi
9 février, en présence d’une foule
qui n’a pu contenir dans la vaste
église Saint-Laurent. Les témoignages de pèlerins, de Monseigneur
Aillet, évêque du diocèse et de ses
nièces ont permis de découvrir un
homme aux qualités de cœur immenses, et, prêtre jusqu’au bout des
ongles.
Il gardait si possible le dimanche
après-midi pour visiter sa famille et
le « Baxinakien » a pris toute sa valeur dans la prière universelle lue
par ses nièces. Des pèlerins ont tenu
à témoigner de leur rencontre au
presbytère de Navarrenx avec
l’abbé. Ce pèlerin, athée, accueilli à
Navarrenx, qui s’en est allé, le lendemain en déclarant « Si Dieu existe,
je sais où il habite ».
Ses dernières années, revenu en
Labourd, il a maintenu ses activités,
répondant à toutes les sollicitations
dans les maisons de retraite et autres.
J. M.
20c
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
St-Jean-de-Luz/Ciboure
Itsas Begia
L’assemblée générale d’Itsas Begia
a lieu dimanche, à 10 h 30, à la tour
de Bordagain. L’occasion de
renouveler le conseil d’administration.
« Les tuer ou les chasser
est interdit et inutile »
REFUGE INTERCOMMUNAL Près de 260 chiens et 230 chats abandonnés sont passés
entre les mains de l’association protectrice des animaux luzienne. Ce chiffre ne faiblit pas
RAPHAËLLE GOURIN
[email protected]
E
xtension des installations,
fourrière,stérilisationdeschats
errants, gestion du nombre
croissants d’adoptions de toutous et
matous : c’est toujours l’ébullition
auRefugedelaCôtebasque,gérépar
l’APA (l’Association protectrice des
animaux).
pousse les murs
pour être aux normes
1 Elle
LE PIÉTON
A bien noté qu’une nouvelle brade-
rie a lieu en centre-ville demain et
samedi après celle de la semaine
dernière. Ce n’était pas prévu. La
raison invoquée ? La pluie et temps
gris n’ont pas permis aux commerçants de déballer devant leur magasin. Si les prévisions météo sont
justes, le ciel devrait cette fois encore osciller entre averses et grand
beau temps. Comme le week-end
dernier en somme… mais après
tout mieux vaut plutôt deux fois
qu’une.
L’Agglo sud pays basque vient d’investir près de 15 000 euros pour
pousser les murs du chenil intercommunal.«Maintenant,ilfaut2m²
pourleschatset5m²pourleschiens,
il n’était plus aux normes. Les travaux viennent de se terminer », indique Alice Aussant, la présidente de
l’APA, en assurant la visite guidée.
Il a fallu bâtir une seconde chatterie et trois box de plus spécialement
dédiésàlafourrièredeschiens.«C’est
plus adapté à son fonctionnement
réel car aujourd’hui, les animaux récupéréssurlavoiepubliquessontde
plus en plus identifiés, et leurs maîtres retrouvés. »
2
Autant d’abandons,
plus d’adoptions
La structure, qui assure la fourrière
pour les 12 communes de l’Agglo a
huit jours pour identifier un animal
et retrouver son maître. Soigné,
pucé,stériliséetvacciné,ilestensuite
proposé à l’adoption.
En 2015, comme en 2014, le refuge,
a vu passer entre ses murs près de
230 félins et 260 canidés. Avec des
pics de fréquentation importants en
saison. « Entre mai et octobre, on
peut avoir jusqu’à 80 chats. Sur un
mois de février, c’est beaucoup
moins,compteAliceAussant.Actuellement, on a une vingtaine de chats
et une trentaine de chiens. »
En février 2014, l’association en
comptait même le double. Cette diminution n’est qu’à moitié une
bonne nouvelle. Alice Aussant le surligne : « Le nombre d’abandons ne
La vieille Mimosa retrouvée agonisante près d’une poubelle est sur pied. Elle cherche à présent
une famille. Ce mois-ci, une trentaine de toutous et une vingtaine de matous attendent aussi. PH R.G.
baisse pas, c’est le nombre d’adoptions qui augmente. »
3
Une convention pour
600 « chats libres »
C’est sans compter les presque
600 chats dits « libres » récupérés en
deux ans sur les 12 communes de
l’Agglo. Plus connus sous le nom de
« chats sauvages », ils sont impossibles à domestiquer et non adoptables.Euxbénéficientd’untraitement
sur-mesure, suite à « un protocole
d’accord entre l’APA, l’Agglomération et les vétérinaires », explique
Alice Aussant.
Face au nombre important de
plaintes de riverains qu’en faire ?
« Les tuer ou les chasser est interdit
et inutile. Quand les uns laissent un
territoire libre, d’autres les rempla-
cent toujours », défend-elle. Elle cite
la loi du 3 avril 2014. Celle-ci préconisedecontrôlercescoloniesendouceur. Ici, les chats sont donc capturés,
stérilisés, relâchés sur le site de capture et nourris en des lieux précis.
« Le nourrissage sur la voie publique est très contrôlé. Seuls les bénévoles désignés pour ça, ont le droit
de le faire, insiste la présidente. Ils
portent sur eux un document qui le
prouve. »
: il y a
matière à confusion
4 Donations
Malgrélessommespayésl’Agglomération pour ses prestations de fourrière, l’association tourne surtout
grâce aux cotisations des 400 adhérents et compte beaucoup sur les
dons. Problème : la plupart du
temps,ilsn’arriventpasdanssescaisses. « Souvent les gens font un chèque ou un legs pensant nous aider
nous,maisilsmettentlaSPAcomme
destinataire, or ce nom désigne seulement les 56 refuges parisiens », explique-t-elle.
Or,les260 autresrefugesindépendants français, dont celui de Saintjean-de-Luz, appartiennent à une
structure différente baptisée « Confédération nationale des SPA de
France». On comprend la confusion.
Une chatte n’y retrouverait pas ses
petits… « Le plus simple, selon Alice
Aussant, c’est de mettre “APA de
Saint-Jean-de-Luz” sur le chèque. »
À bon entendeur.
(1) APA, Refuge de la Côte basque :
05 59 26 69 39.
Le Plan grand froid
déclenché
Le Plan grand froid est déclenché
à Saint-Jean-de-Luz pour la première fois cet hiver, depuis mardi
soir et jusqu’à cette nuit. Quand
les structures comme Atherbea,
qui gèrent plusieurs centres d’accueil sur la Côte basque ouvrent
du 1er décembre au 31 mars, celle
de Saint-Jean-de-Luz vient compléter l’offre en cas de températures négatives, comme ces jours-ci.
La ville a fait l’expérience d’ouvrir elle aussi en continu, les hivers 2011 et 2012. Mais le coût jugé
trop important (15 000 €) et des
dégradations commises dans
l’appartement lui ont fait faire
machine arrière.
Le dispositif communal actuel
offre huit lits dans le logement
d’urgence de Harriet Baita. Surveillé par un gardien, il comprend une chambre de 2 places
pour les femmes, et deux chambres pour les hommes. Pour la
nuit de mardi, 3 personnes ont
demandé à y être hébergées.
Un pré-accueil est assuré dès
17 heures. Les premiers arrivés
sont les premiers servis. Il s’agit
parfois de SDF connus du CCAS
local (Centre communal d’action
sociale), et, plus souvent, de sansabri de passage. S’il reste des places, le logement accueille aussi
les personnes adressées par le 115.
20d
St-Jean-de-LuzSud
– Ciboure
Pays basque
– Sud Pays Basque
Le gratin de la scène
basque chante Imanol
JAI ALAI Un grand concert hommage à la
mémoire du célèbre chanteur engagé a lieu samedi
Samedi, à 20 h 30 au Jai alai de
Saint-Jean-de-Luz, la Scène nationale et l’Institut culturel basque
s’associent pour proposer « Imanol
gogoan », un concert hommage à
la mémoire du chanteur Imanol
(1947-2004) (1).
Chanteur engagé célèbre et populaire pour sa voix profonde et les
textes inspirés de ses chansons, il
a considérablement enrichi le répertoire de la chanson populaire
en Pays Basque et est toujours considéré comme l’un des plus grands
chanteurs basques.
Des pointures sur scène
Sur scène, les chanteurs et musiciens parmi les plus importants artistes basques d’aujourd’hui se succéderont en solo, en duo ou en
groupe pour reprendre son œuvre. Seront notamment présents :
Erramun Martikorena, Beñat Achiary, Antton Valverde, Amaia Zubiria, Jabier Muguruza, Nahia Zubeldia, Caroline Phillips, Mixel Arotze,
Mikel Markez, Olatz Prat, Napoka
Hiria ou encore Xabier Euzkitze.
Le concert « Imanol gogoan » est
présenté en deux parties. La première reprend des chansons écrites par Imanol à partir de poèmes
d’auteurs tels que Joseba Sarrionandia, Koldo Izagirre, Xabier Lete,
Mikel Arregi ou de textes de SaintJean -de-la-Croix, traduits en bas-
que par l’écrivain et académicien
de la langue basque Orixe.
La seconde moitié du concert
parcourra une autre facette de
l’œuvre du chanteur. Elle présentera des chansons populaires, satiriques et picaresques, des berceuses et des chansons étroitement
liées à la situation sociopolitique
dans laquelle Imanol a vécu.
En euskara et castillan
Le Donostiar Imanol Larzabal Goñi
était un grand défenseur de la culture et de la langue basques. Il
commence à chanter en 1964 sous
le pseudonyme de Mikel Etxegaray,
nom sous lequel il enregistre son
premier album. De 1971 à 1976, exilé à Bayonne, Bordeaux et Paris
sous la dictature franquiste, il publie, cette fois sous son propre
nom, deux disques puis à son retour d’exil, enregistre plusieurs disques en euskara et quelques-uns
en castillan.
Son dernier album, « Bolona-Molona,-Imanol In Memoriam », fut
publié après sa mort, en 2004, avec
les voix de certains de ses amis.
R.G.
(1) Tarifs : de 18 à 25 euros.
Réservations sur www.scenenationale.fr
(billetterie en ligne sans surcoût)
ou à l’office de tourisme de Saint-Jeande-Luz 05 59 26 03 16.
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
SARE
Du neuf du côté du
petit train de la Rhune
Le résultat des enquêtes de satisfaction menées auprès de ses clients
par la structure concessionnaire de
l’exploitation du petit train de la
Rhune est sans surprise. Les principaux griefs concernent l’attente à
la gare et le stationnement des véhicules aux alentours. Ce dernier
fait d’ailleurs l’objet d’un projet global d’aménagement de la Mecque
du tourisme basque avec de
meilleures conditions d’accès par
la route annoncées avec la refonte
totale du site du col de Saint-Ignace
à l’horizon 2018-2019. Pour les files
d’attente façon Eurodisney, notamment pendant les périodes de vacances scolaires, il a été décidé
d’agir dès cette année.
La réservation par Internet et ses
conséquences, c’était le thème
d’une réunion qui s’est déroulée
lundi soir, à la salle Lur Berri, et qui
a drainé une cinquantaine de personnes entre hébergeurs, commerçants et professionnels du tourisme. Aux manettes, Isabelle Fleury
responsable commerciale et administrative accompagnée par son
responsable Henri Zubiri.
Certain d’embarquer
Pour les neuf départs journaliers en
basse saison et les 15 en haute saison, la réservation et l’achat en ligne sont plus que fortement conseillés. Ils seront possibles la veille
pour le lendemain mais pas le jour
même. L’avantage sera de connaître l’horaire de son train, avoir la cer-
À l’entrée de la gare, un panneau électronique informera
en temps réel les voyageurs des places disponibles. PH T. J.
titude d’embarquer et organiser
son déplacement. L’inconvénient
c’est que le billet n’est ni remboursable ni échangeable.
Les guichets continueront néanmoins à délivrer les sésames dans
la limite des réservations des places
disponibles, train par train. Les
clients pourront consulter ces informations, en temps réel, sur un
écran à l’entrée de la gare.
Tarifs inchangés
D’autre part, on ne pourra plus
prendre son billet de train en
même temps que celui du bus au
départ de Saint-Jean-de-Luz ou de
Sare. Sans billet électronique, il faudra donc certainement patienter
ce qui a permis à Laurence Harispe
représentant Terres et Côtes Basque
de décrire la stratégie d’accueil mis
en place pour les visiteurs attendant d’embarquer. Une zone de pique-nique a été aménagée et des petits sentiers pédestres, répertoriés
comme dans les stations de ski, vert
bleu ou rouge, seront proposés.
Avec des tarifs 2016 inchangés, les
responsables attendent beaucoup
de ce nouveau dispositif en termes
de fluidité et de facilitation d’accueil.
Thierry Jacob
Le petit train fonctionnera tous les jours
du 27 février au 2 novembre, premier
départ en basse saison à 9 h 30, 8 h 20
en haute saison. Réservations sur
www.rhune.com
ASCAIN
Déjà trente ans de carrière
Les artistes parmi les plus importants de la scène basque
se succéderont en solo, en duo ou en groupe. PHOTO DANI BLANCO
PIPERADE
ET TTORO
Ados : il reste
des places pour
le séjour au ski
Il reste des places pour le séjour au
ski organisé par l’espace jeunes de
Ciboure. Il a lieu du mardi 23 au
vendredi 26 février au relais d’Isaby. Au programme : ski sur les
pistes d’Hautacam, détente et
soirées animées. Les inscriptions
sont prises au service « Enfance
Jeunesse et Sports ». Contacter le
05 59 24 65 58 ou le 06 29 61 14 18.
Thé dansant
avec Lagun artean
Pour les amoureux de danses de
salon, le club senior Lagun artean
organise un après-midi thé dansant, samedi de 15 à 18 heures
à l’auditorium Ravel.
Goûter : participation 10 €.
Renseignements et inscriptions
au Club seniors Lagun artean,
9, rue Jaureguiberry,
tél. 05 59 26 26 60.
Activités pour tous
à Ciboure
Participer à un cours de gym
douce, à une randonnée pédestre
ou à une sortie culturelle, se familiariser avec l’informatique : voilà
ce qui peut être proposé dans le
cadre des activités pour tous de
Ciboure. Comme leur nom l’indique, elles s’adressent à tous les publics. Elles se déroulent tous les
vendredis au centre municipal
d’animation à Socoa et leur programme est composé d’activités
sport et bien-être adaptées à tous
les niveaux. À noter par ailleurs,
le PIJ (Point info jeunes) propose
tous les mois des stages
informatiques gratuits. Inscriptions au 05 59 24 65 58 pour les
activités sport et bien-être, et au
PIJ au 05 59 47 64 58 pour les
cours d’informatique.
Cela fait très précisément trente
ans qu’elles sont les visages de la
mairie d’Ascain. Marie-Reine Hernandez et Patricia Gérard ont été
embauchées le 10 février 1986. Elles étaient alors stagiaires, dans le
cadre d’un contrat de Travaux
d’utilité collective, les fameux TUC
mis en place en 1984 sous le gouvernement de Laurent Fabius.
Les années ont passé. « Vite, trop
vite », dit Patricia. Au fil des ans, elles ont été titularisées en tant
qu’agents administratifs. Actuellement, Patricia est chargée de l’accueil du public et de l’état civil, Marie-Reine de l’urbanisme. Ce
mercredi 10 février, elles ont fêté
leurs trente ans de carrière, félicitées par toute l’équipe municipale
et leurs collègues.
Annie Dumay
De gauche à droite : Marie-Reine Hernandez et Patricia Gérard
ont fêté leurs trente ans de carrière. PHOTO A. D.
COMMUNES EXPRESS
■ URRUGNE
Laetitia Carton présente son film.
Demain à 19 h 30, à l’occasion
de la projection de « J’avancerai vers
toi avec les yeux d’un sourd », au cinéma Itsas Mendi, la réalisatrice
Lætitia Carton sera présente. Ce film
retrace la vie de son ami Vincent :
« Il me disait toujours qu’il était facile pour lui d’assumer son homosexualité parce qu’il était habitué à
être différent des autres, du fait de
sa surdité. Pas si simple car il l’a assumée tardivement. Pour mon film,
je me suis intéressée aux sourds-signeurs, ceux qui ont pu accéder à la
langue des signes et qui sont bien
dans leurs baskets. Pour moi, ce sont
eux qui sont sous-représentés au cinéma et à qui j’avais vraiment envie
de donner la parole », explique la cinéaste.
CD sous presse pour Snowdens.
Le groupe de rock Snowdens a osé
pousser la porte des studios d’enregistrement. Après leur prestation remarquée à Dax en fin d’année,
ils vont bientôt pouvoir diffuser
un CD de leurs compositions
exclusives. Il leur sera bien plus
facile de présenter leurs œuvres aux
organisateurs de spectacles ainsi
qu’à leur fan-club.
La sortie est attendue avec
impatience dans le courant
du mois de mars.
20e
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Stage de karaté à Belcénia
Hendaye/Txingudi
Les 20 et 21 février, le dojo accueille un stage
de haut niveau. Le samedi, de 16 h à 19 h et le
dimanche, de 9 h à 11 h 30. Renseignements
au 06 80 02 64 75 ou via www.ieks.com PHOTO DR
« Il n’y a pas de chasse aux
sorcières au Nid marin »
SOCIAL Le directeur général de l’association ASEI confirme l’investissement de sa structure
à Hendaye et revient sur les différents conflits sociaux qui ont émaillé la vie du Nid
D
per d’un public tel que celui du Nid
marin. Mais je ne comprends pas
pourquoi on agite ainsi les personnels, je ne comprends pas pourquoi
certains continuent à faire peur aux
salariés. Certains s’amusent à mettre de l’huile sur le feu. Alors que
nous venons de réembaucher du
personnel de proximité et que nous
redressons la barre.
epuis mars 2015, après un appel d’offres, la Croix-Rouge
française (CRF) a confié la gestion du Nid marin, institut médicoéducatif, à l’association Agir, soigner,
éduquer, insérer (ASEI). Cette entité
spécialisée gère 88 établissements
et services en région Midi-Pyrénées
et Languedoc-Roussillon, pour près
de 3 300 salariés. Le directeur général de la structure, Philippe Jourdy,
annonce la prolongation du mandat et donne son point de vue sur le
climat social au Nid, décrit comme
tendu par une partie des salariés.
« Sud Ouest ». Première des
préoccupations de certains
salariés du Nid : l’ASEI va-t-elle
poursuivre sa mission à Hendaye ?
Philippe Jourdy. Le CHSCT (Comité
d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail, NDLR) et le CE (Comitéd’entreprise)ontdonnéunavis
favorable et unanime. Avant-hier
(lundi), avait lieu un comité central
de la Croix-Rouge à Paris. Notre premier mandat de gestion a débuté en
mars 2015 et courait jusqu’au 31 décembre 2015, et un avenant l’avait
prolongé jusqu’au 29 février 2016.
Nous nous préparons à un nouvel
avenant, allant vraisemblablement
jusqu’à fin mai, un comité central
d’entreprise doit se prononcer. Je
suis venu plusieurs fois à Hendaye,
dont la dernière pour les vœux, et je
pensais que les gens étaient bien informés.
Sans restructuration, le Nid marin
était-il en danger de disparition ?
Exact. Après les conclusions du cabinet d’expertise Secafi, en juillet 2015,
il était indispensable, vu la gravité de
la situation, de mettre en place un
plan de restructuration. Et la réorganisation est en état de marche.
Pourquoi des mandats de
prolongations de courtes durées ?
Les méthodes du directeur sont
visées par des tracts syndicaux et
par une partie du personnel…
Nous accordons notre total soutien
à Monsieur Lenoble, qui remplit très
bien sa mission, une mission pourtant très compliquée. Quand je lis
que Monsieur Lenoble ne s’occupe
pas bien des résidents, je trouve ça
scandaleux.
Philippe Jourdy, directeur général de l’ASEI. PHOTO DR
« Je ne comprends
pas pourquoi certains
continuent à faire
peur aux salariés »
Ce n’est pas simple, il y a un Code du
travail et des avis à respecter. On se
prépare à reprendre, mais il y a des
petites difficultés administratives.
La Croix-Rouge reste employeur et
propriétaire des locaux, nous sommes gestionnaires. Mais nous sommesdeuxbellesassociationsavecun
beau logo rouge et un but commun : remplir une mission de service public avec des fonds publics,
pour aider des gens en difficulté. Au
Nid marin, on regarde vers le futur.
Avec ces mandats courts, ne
craignez-vous pas que la CRF,
voyant un établissement se
redresser, ne fasse marche arrière ?
Ça ne se passe pas comme ça. Nous
travaillons avec des deniers publics,
l’État est attentif. Il n’y a pas de stratégies commerciales, ce n’est pas notre vocation. C’est une relation triangulaire ASEI, Croix-Rouge et ARS
(Agence régionale de santé) et rien
ne se fait sans l’avis de cette dernière.
Il n’est pas question de relation violente entre les uns et les autres. Nous
travaillons main dans la main.
Des salariés dénoncent un climat
« anxiogène ». Recommandés,
licenciements, Prud’hommes.
Qu’en pensez-vous ?
Quand on pense être dans un climat
anxiogène, ce doit être compliqué
de se lever le matin pour aller s’occu-
Une salariée, aimée de tous et dans
l’entreprise depuis vingt ans a été
licenciée, ce qui a provoqué une
manifestation.
Il y a un Code du travail et il a été respecté. Et je peux vous dire que l’inspecteur du travail est très vigilant,
les avocats sont très très vigilants, et
les syndicats très très très vigilants.
Il faut aussi se poser la question des
compétences des uns et des autres.
Mais il n’y a pas de chasse aux sorcières au Nid marin. Le dialogue existe,
j’ai moi-même eu des échanges assez riches avec le personnel quand
je suis venu. Des gens impliqués,
qualifiés et investis dans leurs missions du quotidien.
Pourtant, des élus, dont le maire
Kotte Ecenarro, ou la députée
Sylviane Alaux, sont venus au
soutien, s’inquiétant de la
situation sociale…
Ils devraient nous faire confiance.
Monsieur le maire a mon numéro,
il l’a déjà utilisé, je suis tout à fait ouvert au dialogue.
Recueilli par Éric Becquet
Sud dénonce le management
LETTRE Le syndicat demande dans un courrier de deux pages le départ du directeur du Nid, M. Lenoble
Le 11 février dernier, les élus du syndicat Sud Santé ont cosigné un
courriel de deux pages, envoyé à
une vingtaine de correspondants,
de la Croix-Rouge, de l’ASEI, de
l’ARS, mais aussi du monde politique.
Il débute ainsi : « Années après
années, La CRF et les nombreuses
directions ont alarmé et effrayé les
salariés du Nid marin en leur annonçant que la dette ne faisait
qu’augmenter et ce, jusqu’à atteindre une somme abyssale. Selon
M. Lenoble, les directeurs précédents n’ont pas fait une lecture
exacte des comptes et la situation
n’était pas aussi catastrophique. En
novembre, il nous apprend que
grâce aux mesures qu’il a prises, ce
déficit est en phase d’être résorbé,
en seulement six mois… »
« La peur au ventre »
Le courrier de Sud met très sévèrement en cause le management du
directeur, Monsieur Lenoble : « Toutes ces annonces devraient nous
réjouir, mais sur le terrain, et en
particulier à la MAS (Maison d’accueil spécialisée, NDLR), les conditions de travail et le climat ne font
que se dégrader. » Plus loin : « Les
salariés viennent travailler la peur
au ventre, ils sont dans la méfiance,
sur le qui-vive. Le nombre d’arrêt
maladie est très important. »
Sud met en avant des « convocations à un entretien préalable à
une sanction disciplinaire », dénonçant « la volonté de mise sous
pression psychologique des salariés en les laissant dans une attente
destructrice et insoutenable ».
Gestion jugée « inadaptée »
Le syndicat évoque aussi : « Une dizaine de salariés ont reçu une let-
tre avec AR (accusé de réception)
leur demandant de fournir des informations médicales sous 72 heures sous peine de rompre leur contrat de travail pour inaptitude. »
Deux de ces salariés, non syndiqués, et interrogés par « Sud
Ouest », ont confirmé ces courriers
et nous les ont montrés.
À la fin des deux pages, le courrier est sans appel : « Nous demandons le départ de Monsieur Lenoble, qui opère un management
inadapté et maltraitant pour la
santé des salariés. »
É. B.
LE PIÉTON
Est impatient. Il est avide de
découvrir l’épopée du tramway
hendayais, racontée en détail
par Charles Humbert, plus connu
sous le nom de « Tito ». Mais il
vient d’apprendre, en se baladant,
qu’il devra attendre le mois de mai.
L’association Jakintza procède
actuellement à l’édition de
ce recueil de textes et d’illustrations, qui sera disponible chez tous
les libraires et bien sûr en contactant l’association. Un tramway
qui décidément se fait désirer.
AGENDA
AUJOURD’HUI
Mendi Zolan. Espace culturel, de
10 h à 13 h et de 15 h à 19 h, du mardi au samedi, boulevard de la
Mer (Sokoburu).
Tél. 05 59 48 30 49.
Bureau Information Jeunesse. BIJ.
De 9 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 30
à 18 h 30, au 15, rue du Port.
Tél 05 59 20 41 41.
Mutxiko Elkartea. Cours de danses
basques, débutants et perfectionnement, de 20 h 30 à 22 h, au
gymnase d’Irandatz à l’école primaire Ville. Tél. 05 59 20 21 96.
Club Pleine forme. Dojo municipal.
Tél. 05 59 20 39 06.
Yatch Club Sokoburu-Itsasoa. De
9 h à 12 h et 14 h à 18 h, tous les
jours. Tél. 05 59 48 06 70.
Centre Nautique. École de voile lé-
gère, de 9 h à 12 h et 14 h à 18 h,
tous les jours. Tél. 05 40 39 85 43.
Elgar Bizi. Aides d’auxiliaire de vie
et aides ménagères, de 9 h à 12 h
et 14 h à 17 h, Centre d’accueil
de l’autoport. Tél. 05 59 20 10 24.
Tennis-Club. Rue Elissacilio, parc
des sports Ondarraitz.
Tél. 05 59 20 02 73.
COCOBA.Coworking Côte basque.
Espace collectif de travail et laboratoire de fabrication avec outils,
cours par Internet, etc. Ouvert du
lundi au vendredi de 9 h à 19 h,
week-ends possibles. 11 rue de
l’Autoport, ZA des Joncaux.
www.cocoba.work.
UTILE
AGENCE D’HENDAYE
28, boulevard Victor-Hugo,
64 500 Saint-Jean-de-Luz.
Rédaction-publicité.
Tél. 05 40 39 70 95.
Télécopie : 05 40 39 70 99.
Mail : [email protected]
Ouvert du lundi au jeudi, de 9 h
à 12 h et de 14 h à 18 h ; le vendredi,
de 9 h à 12 h et de 14 h à 16 h.
20f
Soule et Basse Navarre
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
SAINT-PALAIS
MAULÉON-LICHARRE
Le complexe
Saint-Louis fête
er
son 1 anniversaire
Un centre de santé
intégré tout équipé
Les membres de l’association Argitze célèbrent le premier anniversaire du complexe Saint-Louis à
Saint-Palais, du 17 au 23 février. C’est
en effet le 18 février 2015 que l’établissement ouvrait ses portes et
nombreux sont ceux à être venus
visiter ce lieu culturel, à l’occasion
d’un film, d’une soirée gourmande,
d’une pièce de théâtre, d’un concert, ou d’une conférence.
Pour la partie cinéma, le passage
à deux écrans a bien évidemment
boosté le nombre de séances (le
double environ) et donc celui de
spectateurs (5 000 entrées en plus
par rapport à 2014). Les spectacles
(kantaldi, concert, théâtre) ou autres locations de salles (conférences, assemblées générales d’entreprises) ont aussi connu le succès.
Avant-premières
Plus de 30 événements ont ainsi été
organisés en 2015 et ont souvent
fait le plein de spectateurs dans la
grande salle de 300 places. Les associations et les différentes structures d’Amikuze peuvent toujours
se renseigner pour réserver une
LE PROGRAMME
PROJECTION. « Amis publics », co-
médie avec Kev Adams, sera diffusée aujourd’hui et mardi 23 février.
DEMAIN. Soirée flamenco avec la
projection du documentaire « Paco
de Lucia », suivie d’une initiation
aux danses sévillanes par la Peña
Almonte. À 20 h 30.
SAMEDI 20 FÉVRIER. Soirée anniver-
saire avec en avant-première nationale, le film « Saint-Amour ». À 21 h.
MARDI 23 FÉVRIER. « Pattaya » en
avant-première, une comédie déjantée avec Franck Gastambide,
Gad Elmaleh, Ramzy. À 20 h 30.
date en 2016. C’est donc une semaine exceptionnelle qui est proposée pour fêter l’événement, des
soirées spéciales, des sorties nationales de films, des avant-premières
et une soirée « danses sévillanes ».
Gabriel Mouix
La façade du complexe Saint-Louis à Saint-Palais. PHOTO G. M.
HOSTA
Des noces de diamant
Depuis huit ans, l’association humanitaire Les Chemins de Lokoti œuvre au développement sanitaire de
la circonscription camerounaise du
même nom. Au cours de l’année
écoulée, le collectif a pris du retard
dans la concrétisation des projets,
en raison de la pénétration d’environ 2 000 réfugiés centrafricains
sur le secteur, rendant la zone très
dangereuse.
Durant le mois de mai, le bloc
opératoire du Centre de santé intégré (CSI) a été emménagé. Du matériel a été commandé puis livré et
installé au sein de l’établissement
en juin 2015, par des personnes de
l’Association camerounaise des chemins de Lokoti (ACLCL), l’homologue locale de la structure souletine.
De plus, une aide technique a été apportée par Aliou Garga, membre actif de l’ACLCL, pour la maintenance
et la construction de pompes à eau.
Présentation de l’Artemisia
Sur place, l’association peut compter sur les docteurs Saa Fotso et Hamadiko, qui interviennent comme
partenaires sanitaires essentiels au
bon fonctionnement du CSI. « En
novembre 2015, le docteur Philippe
Andrieux, spécialiste de l’Artemisia,
plante aromatique soignant le paludisme, s’est rendu sur place pour
présenter ce remède. La pose d’une
clôture autour de l’aire de santé s’est
révélée indispensable pour sécuriser le site et les installations. Les tranchées pour la pose des canalisations
d’eau ont été effectuées, le support
de citerne est en cours de finalisation et le point d’eau villageois a été
déplacé à la demande du docteur
Saa Fotso », souligne Christian De
Gaye, président de l’association en
France.
Le docteur Andrieux a donné
quelques consultations au CSI dans
l’optique de sensibiliser les professionnels à l’usage de certaines plan-
Le docteur Philippe Andrieux (à gauche) s’est rendu
sur place pour présenter les bienfaits de l’Artémisia. PHOTO DR
tes dont l’Aloe vera pour accélérer
les cicatrisations.
Un déficit à relativiser
« Malgré les problèmes de sécurité,
l’année 2015 a été marquée par une
activité intense à Lokoti, ce qui, bien
entendu, a eu un impact sur notre
comptabilité. Les charges ont donc
été particulièrement importantes
avec un transfert de 26 358 euros à
notre partenaire sur place (ACLCL).
Le total des charges s’élève à
27 372 euros contre un total de re-
cettes de 6 970 euros Nous terminons donc l’année avec un déficit
de 20 402 euros, ce qui n’a rien
d’alarmant puisque le bénéfice de
2014 était de 18 896 euros », précise
Max Dalier, trésorier de l’association.
Pour 2016, l’objectif principal de
tous ces aménagements et actions
est le changement de statut du Centre de santé intégré (CSI) en Centre
de santé médicalisé (CSM) pour
aboutir à la nomination d’un médecin à temps complet.
Pierre-Alex Barcoïsbide
DE VILLE
EN VILLAGE
Batera toujours
sur la route
PAGOLLE Dans le cadre de sa cam-
Un beau sourire, pour soixante ans de vie commune. PHOTO A. L. L.
Samedi dernier, c’est entourés de
leurs proches et amis que Dominique et Gratianne Berhouet ont célébrés leurs 60 ans de mariage en
l’église d’Hosta, où ils se sont mariés en 1956.
Agriculteurs à la maison Churutan, ils ont élevé cinq enfants qui
leur ont donné douze petits-enfants et neuf arrière-petits-enfants.
Maire pendant trente ans
Gratianne est native de Saint-JustIbarre et Dominique d’Hosta, où il
a été maire du village pendant
trente ans, de 1964 à 1994 (cinq
mandats en tout). La fête familiale
pour ces noces de diamant s’est
poursuivie autour d’une bonne table.
Alain Le Lay
pagne en faveur d’une intercommunalité unique Pays basque, la caravane de Batera continue de
parcourir le territoire afin d’informer l’ensemble de la population et
de la sensibiliser aux enjeux de ce
projet, de discuter avec chacune et
chacun du contenu et de la forme
du processus en cours. L’objectif du
collectif est de diffuser le plus largement possible la démarche, de la
socialiser bien au-delà des seuls
élus municipaux qui seront à nouveau sollicités à partir du mois de
mars 2016.
C’est ainsi que l’autobus de Batera, parti le 23 novembre 2015 d’Hendaye, sera aujourd’hui à à Pagolle
(9 heures) ; à Uhart-Mixe (9 h 45) ; à
Larribar-Sorhapuru (10 h 30), à Lohitzun-Oyercq (11 h 15), à Orsanco
(14 h 30), à Beyrie (15 h 15), à Etcharry (16 h 15) et à Aroue (17 heures),
devant la mairie.
Le bus de Batera, ici à Arcangues, sillonne les communes
du Pays basque depuis le 23 novembre 2015. PHOTO ARCHIVES V. B.
Le programme
des messes
ST-JEAN-PIED-DE-PORT Les
messes du prochain week-end auront lieu ce samedi, à 18 heures,
dans les églises de Caro et Lacarre et
à 19 h 30 à Ispoure ; dimanche à
8 h 30 et 11 heures à Saint-Jean-Pied-
de-Port ; à 10 h 30 à Saint-Jean-leVieux et à 11 heures à Saint-Michel.
Le repas des anciens
HAUX Fin janvier, le Conseil municipal a invité les habitants du village de 60 ans et plus au traditionnel repas des anciens. Ce moment a
réuni 26 personnes, à Licq-Atherey.
20g
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Sortir
AUJOURD’HUI
Animations
BIARRITZ
4 L Trophy. Départ du 18e raid étudiant, plus de
1 300 équipages. Halle d’Iraty.
SAINT-JEAN-DE-LUZ
Ce soir, c’est passion bingo. Soirée organisée
par le collectif Moï Moï. À partir de 19 h. À la
Grillerie du port.
Thé dansant. Ouvert à tous. Inscriptions et
règlements au CCAS de Ciboure, 13, rue FrançoisTurnaco, au-dessus de la crèche, du lundi au
vendredi, de 14 h à 16 h. De 15 h à 18 h 30.
À la Tour de Bordagain.
Tél. 05 59 47 92 87.
Doc Gynéco à Biarritz au mois de mai
Vingt ans après la sortie de l’album « Première consultation »,
remastérisé cette année, le rappeur remonte sur scène
pour 20 dates. Il sera à Biarritz le 11 mai, à 20 h 30. PHOTO DR
Valeurs sûres
et jeunes talents
TARNOS La 11e édition de Jazz en mars, du 17 au 20,
propose un mix entre artistes reconnus et pépites en devenir
Concert
ANGLET
Electro-blues. Avec No Money Kids. À partir de
20 h 30. Entrée libre. Aux écuries de Baroja, 19,
rue des Quatre-Cantons.
Pelote basque
BIARRITZ
Cesta punta. Championnat de France Élite.
À 21 h. Fronton Euskal Jaï, Aguilera. Tarifs, 10 € ;
moins de 18 ans, 5 € ; moins de 10 ans, 2 €.
Internet : http://www.cesta-punta.com
Tél. 06 76 56 19 67.
Spectacles
BAYONNE
Ring d’impros. Tout sera une surprise ! Entrez
dans les entrailles du jeu pur, sans filets, où les
participants donnent tout ! Spectacle unique et
100 % improvisation ! À partir de 20 h 30. À la
Luna Negra.
BIARRITZ
« Une Vie sur mesure ». De et avec Cédric
Chapuis : histoire d’une passion. Gare du Midi,
avenue Foch. Tarifs : de 30 € à 17 €. Contact :
Biarritz tourisme. Internet : http://www.biarritz.fr
Tél. 05 59 22 44 66.
Stage
SAINT-JEAN-DE-LUZ
Musique assistée par ordinateur. À l’école
de musique municipale. Tél. 05 59 26 30 78.
Visite
BAYONNE
Derrière les façades. Le guide ouvre les
coulisses de la « Ville aux 800 escaliers »,
découverte des hôtels particuliers et cours
intérieures… Un voyage passionnant au cœur du
secteur sauvegardé de Bayonne. À partir
de 14 h 30. Rendez-vous et billetterie au Musée
basque, quai des Corsaires. Tarifs : 6 €, gratuit
pour les - de 12 ans. Tél. 08 20 42 64 64.
DEMAIN
u 17 au 20 mars, la ville de
Tarnos a rendez-vous avec
le jazz pour la 11e année consécutive. Le programme de l’édition 2016 du festival Jazz en mars
met l’accent sur la découverte de
jeunes talents de la scène jazz, tout
en invitant des artistes connus des
scènes internationales.
Une nouveauté cette année, le
festival off prévoit l’organisation
d’un tremplin jazz le dimanche
20 mars, à 17 heures (entrée gratuite). Le groupe finaliste devrait
se produire en première partie
d’un spectacle de Jazz en mars 2017.
Plusieurs animations sont proposées autour du festival. Les jardiniers donneront un air jazzy à
quelques espaces verts, des professeurs de l’école de musique interviendront auprès de 400 élèves
des écoles pour présenter le jazz,
un piano remarquable sera exposé dans le hall de l’hôtel de ville
(avec mini-concert le 16 mars à
17 heures), une table ronde avec les
organisateurs de festivals jazz est
annoncée.
D
Bernd Lhotzky le samedi
Au programme de la soirée d’ouverture, jeudi 17 mars, le quartet de
Christian Morin, l’homme de radio et de télévision également prix
Sidney Bechet de l’académie du
jazz. Et l’excellent Swinging’Bolling, avec ses musiciens issus du génial big-band de Claude Bolling.
Vendredi 18 mars, place aux jeunes talents avec le quartet de Noé
Reine, qui se produira avec le violoniste virtuose Costel Nitescu. Ensuite, les 16 musiciens du Tuxedo
Big-Band investiront la scène de
Kyle Eastwood jouera pour le concert final samedi 19 mars. PH. DR
Thorez. Cet ensemble est bien connu des salles européennes, auréolé du prix du jazz classique 2014 de
l’académie du jazz.
Samedi 19 mars sera peut-être la
soirée point d’orgue du festival :
Malo Mazurié jouera en duo avec
l’un des plus grands noms du piano stride dans le monde, Bernd
Lhotzky. En seconde partie, les
amateurs de jazz ne bouderont
pas leur plaisir avec Kyle Eastwood
quintet. Ce quintet a fait le tour du
monde et présentera son nouvel
album, « Timepieces », ourlé de
standards des années 60 que pro-
longe une série de compositions
inspirées de la grande époque du
jazz. Normal, le fils de Clint
Eastwood, bassiste et contrebassiste, tient de son père la passion
absolue du jazz.
salle AIEC, square Albeniz. Tarifs : 12 €, gratuit pour
les - de 15 ans.
13 h 30 à 17 h 30 Au parc Izadia, 297, avenue de
l’Adour.
Jean-Yves Ihuel
La salle Maurice-Thorez, place AlbertCastets à Tarnos, accueillera
tous les spectacles, à 20 h 30.
Pour les soirées payantes (20 € la soirée,
16 € pour les Tarnosiens), l’engouement
est tel que déjà les places se font rares.
Renseignements et réservations
au 05 59 64 49 35.
Animation
CIBOURE
Sorgin gaua, Nuit des sorcières. À 20 h,
défilé dans les rues. À 21 h, danses et mutxikoak.
À 22 h 30, concert du groupe Has bebido, sous le
chapiteau.
Concerts
ANGLET
Musique classique. Avec le pianiste Nikolay
Khozyainov sur des œuvres de Frédéric Chopin,
Franz Liszt et Robert Schumann. À partir
de 20 h 30. Au théâtre Quintaou, petite salle.
Tarifs : 25 €, enfants 18 €. Places numérotées.
BAYONNE
Rock garage. Avec Brain Traps & The Lookers. À
partir de 21 h 30. Au Magneto, 3, chemin de
Mousserolles. Tarifs : 5 €.
Récital à trois voix. Avec Élise Archambault,
« voie » majestueuse d’opéra, accompagnée de
l’accordéoniste Jean-Christian Irigoyen et de ses
deux invités : Élisabeth Hermil, mezzo soprano et
Jean-Marc Etchart, baryton, sur de nombreux
univers musicaux comme Mozart, Offenbach, airs
a capella de la Renaissance, mais aussi Verdi,
Puccini et… Francis Lopez. À partir
de 20 h 30. À la Luna Negra.
Marché
CAMBO-LES-BAINS
Marché aux produits de bouche. À partir de
8 h jusqu’à 13 h. À la rue Chiquito.
Pelote basque
SAINT-JEAN-PIED-DE-PORT
Initiation à la pelote basque. Initiation à la
pelote à main nue, chistera, pala ancha, xare.
De 14 h à 15 h 30 ou de 15 h 30 à 17 h. Au
trinquet.
Spectacle
CAMBO-LES-BAINS
Théâtre. « Grain histoire de fous » par la
compagnie Mmm. Marie-Magdelaine débarque
au G.R.A.I.N., où elle devra animer un stage de
théâtre le temps d’une journée qui, sera loin de
suivre son cours « normal »… À partir de 21 h. À la
Stage
SAINT-JEAN-DE-LUZ
Musique assistée par ordinateur. À l’école
de musique municipale. Tél. 05 59 26 30 78.
EXPOSITIONS
ANGLET
« Izadia sur orbite ». Tout sur notre système
solaire… Expositions, maquettes, expériences,
projections et animations, pour une découverte
éclairée des planètes et du fonctionnement du
système solaire. Pourquoi il y a des saisons sur
terre, pourquoi il y a des marées sur nos côtes,
vous connaîtrez votre poids sur Mars ou Vénus,
vous comprendrez la densité des planètes, c’est
quoi la Lune… découverte de la mission Rosetta
et la sonde Philae… un voyage unique pour petits
et grands ! Jusqu’au dimanche 6 mars. Du
mercredi au dimanche de 10 h à 12 h 30 et de
BAYONNE
« España Años 50 ». Photos de Carlos
Saura. Jusqu’au dimanche 24 avril. Du mardi au
dimanche de 13 h à 19 h, jours fériés inclus. Entrée
libre. Au Didam, 6, quai de Lesseps.
Affiche des Fêtes de Bayonne 2016. Votez
pour l’affiche des Fêtes de Bayonne 2016. Les
affiches de Marion-Liza Duci, Maxime Lacombe,
Michaël Barret, Nicolas Carmine et Marie-Céline
Hondelatte exposées dans la salle Xokoa.
Jusqu’au dimanche 28 février. Tous les jours sauf
le lundi de 10 h 30 à 18 h. Entrée libre. Votez au
Musée basque, 37, quai des Corsaires.
Fanny Douvier. Œuvres du figuratif à l’abstrait
peintures et textiles. Jusqu’au dimanche
28 février. À la galerie de la Rue-en-Pente, 29, rue
Poissonnerie.
Marisol De Roland. Vitraux d’art Tiffany.
Jusqu’au samedi 20 février. Du lundi au samedi de
10 h à 19 h. Entrée libre A la galerie des Corsaires,
16, rue Pontrique. Tél. 06 46 46 79 91.
Musée basque. Expo permanente,
2 000 objets ethnographiques présentés selon
une mise en espace contemporaine et
thématique : agro-pastoralisme, architecture de
la maison et mobilier, jeux, sport, danse, religion,
activité maritime et fluviale. Jusqu’au samedi
31 décembre. Ouvert de 10 h 30 et à 18 h, du
mardi au dimanche, sauf jours fériés. 37, quai des
Corsaires. Tarif : 6,50 €.
BIARRITZ
Andoni Maillard. Artiste qui emprunte
différents médiums, à la fois provocateur et
désarmant de kitch il écarte de ses œuvres la
dérision. Les objets souvent moqués y sont
rappelés au rang de fétiches quotidiens. Jusqu’au
samedi 2 avril. Atabal. 37, allée du Moura.
Contact : Atabal. Internet : http : //www.
atabal. biarritz. fr Tél. 05 59 41 73 20.
« La Grande Mer ». Céramiques de Christine
Viennet et peintures de Didier Lapène. Jusqu’au
dimanche 28 février. Ouvert tous les jours (sauf le
mardi), de 14 h à 18 h. Crypte Sainte-Eugénie,
place Sainte-Eugénie. Entrée libre. Internet :
http://www.biarritz.fr.
« Rencontre avec l’Asie ». XVIe exposition
collective des artistes du Pays basque : peinture,
sculpture, terre cuite, émail, textile, photo, vitrail…
Jusqu’au vendredi 4 mars. Musée Asiatica, 1, rue
Guy-Petit. Contact : musée Asiatica. Internet :
http : //www.musee
asiatica. com Tél. 05 59 22 78 78.
« Sous le soleil des Indiens ». Exposition
culturelle et artisanale. Jusqu’au samedi
20 février. Médiathèque, 2, rue Ambroise-Paré.
Entrée libre. Contact : médiathèque. Internet :
http://www.mediatheque-biarritz.fr
Tél. 05 59 22 28 86.
Animaux dans le patrimoine basque.
« Entre nature et culture, les animaux dans le
patrimoine basque », exposition produite par le
Muséum d’histoire naturelle de Bayonne. Cheval,
ours, coucou, abeilles, bouc, etc. apparaissent
dans les chants, les danses, sous forme de
sculptures ou de dessins sur les maisons, les
stèles, les blasons. Jusqu’au samedi 26 mars. Du
mardi au samedi, de 10 h à 12 h et de 14 h 30 à
17 h 30. À Asporotsttipi, Maison de la corniche
basque, CD 913, route de la Corniche. Entrée libre.
Tél. 05 59 74 16 18.
Masques du carnaval. Réalisés par les
enfants des écoles. Jusqu’au mardi 23 février.
À la Médiathèque.
Old’s 64. Sculptures. Jusqu’au lundi 29 février.
Tous les jours. À la Thalasso Serge Blanco,
125, boulevard de la Mer. Tél. 05 59 51 35 35.
Peinture à l’huile. De Chantal Eberle Bréant.
Jusqu’au lundi 29 février. À la thalasso Serge
Blanco, 125, boulevard de la Mer.
« Pêcher intelligent, pêcher
durablement ». Caractériser cette activité et
ses pratiquants sur le littoral atlantique, identifier
les impacts potentiels de la pêche à pied
récréative et transmettre les bonnes pratiques
auprès de pêcheurs. Jusqu’au samedi 26 mars. Du
mardi au samedi, de 10 h à 12 h et de 14 h 30 à
17 h 30. À Asporotsttipi, Maison de la corniche
basque, CD 913, route de la Corniche. Entrée libre.
Tél. 05 59 74 16 18.
SAINT-JEAN-DE-LUZ
Peinture. Vicky Gouarde expose ses toiles
colorées, énergiques et pleines de peps, inspirées
de la culture amérindienne. Jusqu’au samedi
30 avril. Au restaurant Olatua, 30, rue Thiers.
BIENTÔT
Animations
ANGLET
« Izadia sur orbite ». Observation du ciel aux
instruments. Le vendredi 26 février de 19 h à 21 h.
Le dimanche 28 février à partir de 14 h. Accès
libre. Au parc écologique Izadia,
297, avenue de l’Adour.
Les Journées Astr’eau. Visite-atelier « Les
saisons sur terre » des saisons : pourquoi et
comment ? (à partir de 7 ans) Le samedi 5 mars.
À partir de 15 h. Au parc Izadia, 297, avenue de
l’Adour. Entrée libre.
20h
LES
SALLES
ANGLET
MONCINÉ
Rue des Barthes.
Tél. 0 892 686 606.
ALVIN ET LES CHIPMUNKS À FOND LA CAISSE
11h / 14h / 16h
AMIS PUBLICS
11h / 14h / 16h / 20h / 22h
AVE, CÉSAR!
11h / 14h / 16h / 20h / 22h
CHAIR DE POULE - LE FILM
11h / 18h
CHOCOLAT
11h / 16h30 / 19h30
DEADPOOL (INT. -12 ANS)
14h / 16h / 18h / 20h / 22h
JOSÉPHINE S'ARRONDIT
14h / 18h / 20h
LA 5ÈME VAGUE (AVERT.)
22h
LA TOUR 2 CONTRÔLE
INFERNALE
22h
LES SAISONS
18h
LES TUCHE 2 LE RÊVE AMÉRICAIN
11h / 14h / 16h / 18h / 20h /
22h
POINT BREAK
22h
ZOOTOPIE
11h / 14h / 16h / 18h
3D 20h
Cinéma
BAYONNE
CGR TARNOS
RN 10. Tarnos.
Tél. 0 892 68 85 88.
ALVIN ET LES CHIPMUNKS A FOND LA CAISSE
11h15 / 14h / 16h
AMIS PUBLICS
11h15 / 13h45 / 16h / 18h /
20h / 22h15
AVE, CÉSAR!
11h15 / 13h45 / 16h / 18h /
20h / 22h15
CHAIR DE POULE - LE FILM
3D : 11h15 / 18h
CHOCOLAT
11h15 / 16h30 / 19h45 / 22h15
DEADPOOL (INT. -12 ANS)
11h15 / 13h40 / 15h50 / 18h /
20h10 / 22h20
DEMAIN
14h
DIRTY PAPY (AVERT.)
22h15
FREE LOVE
18h
HEIDI
11h15 / 15h50 / 18h
JOSÉPHINE S'ARRONDIT
11h15 / 14h / 16h / 20h / 22h15
LA 5E VAGUE (AVERT.)
13h35 / 20h
LA TOUR 2 CONTRÔLE
INFERNALE
18h / 20h10 / 22h15
LA VACHE
11h15 / 14h / 16h / 18h / 20h /
22h15
LES NAUFRAGÉS
11h15 / 14h / 16h / 20h / 22h15
LES FILMS
Sorties nationales
AMIS PUBLICS
Édouard Pluvieux. Avec Kev Adams, Vincent
Elbaz, Paul Bartel (II) (Français. 1 h 38).
Comédie.
Afin de réaliser le rêve de son jeune frère
malade, Léo et leurs meilleurs potes
organisent un faux braquage… mais le jour J,
ils se trompent de banque. Le faux braquage
devient un vrai hold-up. Commence alors
l’aventure extraordinaire des Amis Publics !
Inspirée d’une Histoire Fausse. ANGLET
(MONCINÉ). BAYONNE (CGR TARNOS,
MÉGA CGR). SAINT-JEAN-DE-LUZ (LE SÉLECT).
SAINT-PALAIS (SAINT-LOUIS).
7, rue Denis-Etcheverry.
Tél. 05 59 55 67 70.
AVE, CÉSAR!
14h / 18h45
LES INNOCENTES
16h
VOLTA À TERRA
VO : 20h45
L'AUTRE CINÉMA
3, quai Amiral-Sala.
Tél. 05 59 55 52 98.
AMAMA
18h45
EL CLAN (INT. -12 ANS)
VO : 18h30
LA TERRE ET L'OMBRE
VO : 20h45
LE TRÉSOR
VO : 17h
LES DÉLICES DE TOKYO
VO : 20h30
LES ESPIÈGLES
17h15
MÉGA CGR
Joel Coen. Avec Josh Brolin, George Clooney,
Alden Ehrenreich (Américain, Britannique.
1 h 40). Comédie, comédie musicale, policier.
La folle journée d’Eddie Mannix va nous
entraîner dans les coulisses d’un grand
studio Hollywoodien… ANGLET (MONCINÉ).
BAYONNE (CGR TARNOS, L’ATALANTE,
MÉGA CGR). BIARRITZ (ROYAL).
SAINT-JEAN-DE-LUZ (LE SÉLECT).
BIARRITZ
ROYAL
8, av. Foch.
Tél. 05 59 24 45 62.
http://www.royal-biarritz.com/
Allée de Glain.
Tél. 05 59 59 90 90.
http://www.cgrcinemas.fr/bayonne/
ALVIN ET LES CHIPMUNKS À FOND LA CAISSE
11h15 / 14h / 16h
AVE, CÉSAR!
VO : 16h / 19h55 / 21h50
CE SENTIMENT DE L'ÉTÉ
15h45 / 19h30
EL CLAN (INT. -12 ANS)
VO : 20h10
EXPERIMENTER
VO : 14h
FREE LOVE
VO : 17h40
LE TEMPS DES RÊVES
VO : 21h30
LES DÉLICES DE TOKYO
VO : 18h10
LES ESPIÈGLES
15h45
LES INNOCENTES
14h / 17h55
LES PREMIERS, LES DERNIERS
14h
MISTRESS AMERICA
VO : 22h05
TOUT EN HAUT DU MONDE
16h40
CAMBO-LES-BAINS
L'AIGLON
Rue du Docteur-Chatard.
Tél. 05 59 29 95 07.
JOY
VO : 20h30
HASPARREN
HARITZ BARNE
7, rue Yats.
Tél. 05 59 29 18 63.
LA TOUR 2 CONTRÔLE
INFERNALE
21h
MAULÉON-SOULE
MAULE-BAÏTHA
Rue Arnaud-de-Maytie.
Tél. 05 59 28 15 45.
DEADPOOL (INT. -12 ANS)
15h / 21h
LA TERRE ET L'OMBRE
VO : 21h
VOLTA À TERRA
Mikhaël Hers. Avec Anders Danielsen Lie,
Judith Chemla, Marie Rivière (Français,
Allemand. 1 h 46). Drame.
João Pedro Plácido. Avec Daniel Xavier Pereira,
Antonio Guimarães, Daniela Barroso
(Portugais, Français, Suisse. 1 h 18).
Documentaire.
Au milieu de l’été, Sasha, 30 ans, décède
soudainement. Alors qu’ils se connaissent
peu, son compagnon Lawrence et sa sœur
Zoé se rapprochent. Ils partagent comme ils
peuvent la peine et le poids de l’absence,.
BIARRITZ (ROYAL).
LA VACHE
Mohamed Hamidi. Avec Fatsah Bouyahmed,
Lambert Wilson, Jamel Debbouze (Français,
Marocain. 1 h 31). Comédie.
Fatah, petit paysan Algérien n’a d’yeux que
pour sa vache Jacqueline, qu’il rêve
d’emmener à Paris, au salon de
l’Agriculture… BAYONNE (CGR TARNOS).
David Charhon. Avec Daniel Auteuil, Laurent
Stocker, Julie Ferrier (Français. 1 h 35).
Comédie.
Jean-Louis Brochard, escroc de la finance en
fuite et William Boulanger, teinturier cocu
tout juste quitté par sa femme, échouent sur
une île déserte après un crash d’avion. Les
deux naufragés, incapable de cohabiter, vont
essayer de fuir cet enfer en espérant ne
jamais se revoir… BAYONNE (CGR TARNOS).
SAINT-JEAN-DE-LUZ (LE SÉLECT).
À Uz, hameau montagnard du nord du
Portugal vidé par l’immigration, subsistent
quelques dizaines de paysans. Alors que la
communauté se rassemble autour des
traditionnelles fêtes d’août, le jeune berger
Daniel rêve d’amour… BAYONNE (L’ATALANTE).
ZOOTOPIE
Byron Howard. Avec Marie-Eugénie Maréchal,
Alexis Victor, Pascal Elbé (Américain. 1 h 48).
Famille, comédie, animation.
Zootopia est une ville qui ne ressemble à
aucune autre : seuls les animaux y habitent !
On y trouve des quartiers résidentiels
élégants comme le très chic Sahara Square,
et d’autres moins hospitaliers comme le
glacial Tundratown… ANGLET (MONCINÉ).
BAYONNE (CGR TARNOS, MÉGA CGR).
SAINT-JEAN-DE-LUZ (LE SÉLECT).
À l’affiche
45 ANS
Andrew Haigh. Avec Charlotte Rampling, Tom
Courtenay, Geraldine James (Britannique.
1 h 35). Drame.
Kate et Geoff Mercer sont sur le point
d’organiser une grande fête pour leur 45e
TOUT EN HAUT DU MONDE
15h
SAINT-PALAIS
SAINT-JEAN-DE-LUZ
SAINT-LOUIS
LE SÉLECT
Rue du Fronton.
Tél. 05 59 65 74 20.
(INT. -12 ANS)
CE SENTIMENT DE L’ÉTÉ
LES NAUFRAGÉS
AVE, CÉSAR !
AMIS PUBLICS
11h15 / 14h / 16h / 18h15 /
20h15 / 22h20
AVE, CÉSAR!
11h15 / 13h45 / 18h / 20h10 /
22h15
CHOCOLAT
16h / 18h / 20h
DEADPOOL (INT. -12 ANS)
11h15 / 13h45 / 16h / 18h /
20h10 / 22h20
HEIDI
11h15 / 13h45 / 16h
JOSÉPHINE S'ARRONDIT
18h / 20h10
LA 5E VAGUE (AVERT.)
22h15
LA TOUR 2 CONTRÔLE
INFERNALE
22h15
LES TUCHE 2 LE RÊVE AMÉRICAIN
11h15 / 14h / 16h / 18h /
20h10 / 22h15
POINT BREAK
3D : 22h20
ZOOTOPIE
3D : 11h15 / 13h45 / 16h / 18h /
20h10
LES TUCHE 2 LE RÊVE AMÉRICAIN
11h15 / 13h45 / 16h / 18h /
20h / 22h15
POINT BREAK
3D : 14h / 19h45 / 22h15
STAR WARS LE RÉVEIL DE LA FORCE
3D : 16h30
ZOOTOPIE
3D : 11h15 / 13h40 / 15h50 /
18h / 20h10 / 22h20
L'ATALANTE
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
29, boulevard Victor-Hugo.
Tél. 05 59 85 80 82.
ALVIN ET LES CHIPMUNKS À FOND LA CAISSE
14h30
AMIS PUBLICS
14h15 / 21h30
AVE, CÉSAR!
21h30
DEADPOOL (INT. -12 ANS)
16h45 / 21h30
DEMAIN
19h
HEIDI
19h
JOSÉPHINE S'ARRONDIT
19h
LA TOUR 2 CONTRÔLE
INFERNALE
16h45
LES INNOCENTES
14h15 / 19h
LES NAUFRAGÉS
21h30
LES TUCHE 2 LE RÊVE AMÉRICAIN
16h45
ZOOTOPIE
14h15 / 16h45
ST-JEAN-PIED-DE-PORT
AMIS PUBLICS
15h / 18h / 20h30
L'ÉTREINTE DU SERPENT
VO : 18h
LES CHEVALIERS BLANCS
20h30
TOUT EN HAUT DU MONDE
15h
URRUGNE
ITSAS-MENDI
29, rue Bernard-de-Coral.
Tél. 05 59 24 37 45.
http://cinemalacorderie.wordpress.com/
45 ANS
VO : 19h
LE GARÇON ET LA BÊTE
17h
LES DÉLICES DE TOKYO
VO : 21h
LES ESPIÈGLES
16h
LE VAUBAN
AP : avant-première.
4, rue Renaud.
Tél. 05 59 37 06 04.
VO : version originale.
LA TOUR 2 CONTRÔLE
INFERNALE
15h30 / 20h30
anniversaire de mariage. Pendant ces
préparatifs, Geoff reçoit une nouvelle : le
corps de Katya, son premier grand amour,
disparu 50 ans auparavant dans les glaces
des Alpes, vient d’être retrouvé… URRUGNE
(ITSAS-MENDI).
ALVIN ET LES CHIPMUNKS À FOND LA CAISSE
AVERT. : des scènes, des propos ou des
images peuvent heurter la sensibilité
des spectateurs.
CHAIR DE POULE - LE FILM
Rob Letterman. Avec Jack Black, Dylan
Minnette, Odeya Rush (Américain. 1 h 44).
Aventure, comédie, épouvante-horreur.
Zach Cooper vient d’emménager dans une
petite ville, et il a bien du mal à se faire à sa
nouvelle vie… jusqu’à ce qu’il rencontre sa
très jolie voisine… ANGLET (MONCINÉ).
BAYONNE (CGR TARNOS).
Walt Becker. Avec Jason Lee, Kimberly
Williams-Paisley, Tony Hale (Américain.
1 h 32). Animation, aventure, comédie, famille.
CHOCOLAT
Après une série de malentendus, Alvin,
Simon et Théodore comprennent que Dave
va demander sa petite amie en mariage à
Miami et risque de les abandonner. Ils ont
trois jours pour le retrouver et empêcher ce
mariage… ANGLET (MONCINÉ). BAYONNE
Du cirque au théâtre, de l’anonymat à la
gloire, l’incroyable destin du clown Chocolat,
premier artiste noir de la scène française…
(CGR TARNOS, MÉGA CGR). SAINT-JEAN-DE-LUZ
(LE SÉLECT).
AMAMA
Asier Altuna. Avec Amparo Badiola, Kandido
Uranga, Klara Badiola (Espagnol. 1 h 43).
Drame.
Dans une famille du Pays basque rural,
Amaia est la benjamine de trois frères et
sœurs. Un conflit de génération éclate
quand Gaizka, l’aîné censé reprendre la
ferme, décide de partir à l’étranger…
BAYONNE (L’AUTRE CINÉMA).
Roschdy Zem. Avec Omar Sy, James Thiérrée,
Clotilde Hesme (Français. 1 h 50). Biopic.
ANGLET (MONCINÉ). BAYONNE
CGR TARNOS, MÉGA CGR).
DEADPOOL
Tim Miller. Avec Ryan Reynolds, Morena
Baccarin, Ed Skrein (Américain, Canadien.
1 h 48. Int. -12 ans). Action, aventure, comédie.
Deadpool, est l’anti-héros le plus atypique
de l’univers Marvel. À l’origine, il s’appelle
Wade Wilson : un ancien militaire des Forces
spéciales devenu mercenaire.
ANGLET (MONCINÉ). BAYONNE (CGR TARNOS,
MÉGA CGR). MAULÉON-SOULE
(MAULE-BAÏTHA). SAINT-JEAN-DE-LUZ
(LE SÉLECT).
Services
URGENCES
SAMU
15
Urgence main BAB
05 59 59 00 00
Urgence main Sud Aquitaine
05 59 44 31 31
Numéro d’urgence européen
112
Sapeurs-pompiers
18
Police/gendarmerie
17
SOS Vétérinaires
18
Fédération SOS amitié France
05 59 02 02 52.
HÔTELS
DE POLICE
Bayonne
6, rue de Marhum, 05 59 46 22 22
À Bayonne, les guichets de la sous-préfecture, allées Marines, sont ouverts du lundi
au vendredi, de 9 heures à 11 h 30 et de 13 heures à 16 heures.
Renseignements en téléphonant au 05 59 44 59 44 ; fax, tél. O5 59 25 49 72.
Hendaye, 05 59 20 00 34
La Bastide-Clairence, 05 59 29 65 05
Mauléon, 05 59 28 02 37
Saint-Etienne-de-Baigorry, 05 59 37 47 28
Saint-Jean-de-Luz, 05 59 26 03 16
Saint-Jean-Pied-de-Port, 05 59 37 03 57
Saint-Palais, 05 59 65 71 78
Saint-Pée-sur-Nivelle, 05 59 54 11 69
Sare, 05 59 54 20 14
Tardets, 05 59 28 51 28
Urrugne, 05 59 54 60 80
OÙ JETER
VOS DÉCHETS
ANGLET
Pont de l’Aveugle, 17, avenue de l’Adour
Lundi au samedi, de 8 h à 12 h 45 et de 13 h 30
à 18 h ; dimanche, de 9 h à 12 h ; jours fériés
de 8 h à 12 h (sauf 1er mai, 25 décembre
et 1er janvier).
ARCANGUES
Biarritz
Bizi Garbia, lieu dit Othe-Xuria, chemin D 755
avenue Joseph-Petit, 05 59 01 22 22
Lundi et samedi, de 9 h à 12 h et 13 h à 18 h ;
mardi au vendredi, de 14 h à 18 h.
Saint-Jean-de-Luz
commissariat Donibane, avenue AndréIthurralde, 05 59 51 22 22
OFFICES
DE TOURISME
Les Aldudes, 05 59 37 55 52
Anglet, 05 59 03 77 01
Arcangues, 05 59 43 08 55
Ascain, 05 59 54 00 84
Bayonne, 05 59 46 09 00
Biarritz, 05 59 22 37 10
Bidache, 05 59 56 03 49
Bidarray, 05 59 37 74 60
Bidart, 05 59 54 93 85
Boucau, 05 59 64 83 73
Cambo-les-Bains, 05 59 29 70 25
Ciboure, 05 59 47 64 56
Guethary, 05 59 26 56 60
Hasparren, 05 59 29 62 02
21
Pyrénées-Atlantiques
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
ASCAIN
Zone artisanale Larre Lore
Lundi et mercredi, de 14 h à 17 h ; samedi,
de 9 h à 12 h.
BAYONNE
Saint-Frédéric, avenue Corsaire-Soustra
Du lundi au samedi, de 8 h à 12 h 45 et de
13 h 30 à 18 h ; dimanche, de 9 h à 12 h (fermé
les jours fériés).
Service des encombrants
(électroménager) secteur BAB,
tél. 05 59 57 00 00 (appeler 2 à 3 jours avant
ce ramassage individuel).
BIARRITZ
Déchetterie de Ranquine,
avenue Borde-d’André
Lundi au samedi, de 8 h à 12 h 45 et de 13 h 30
à 18 h ; dimanche, de 9 h à 12 h (fermé les jours
fériés).
BIDART
Bizi Garbia, ZA de Bassilour
Du mardi au vendredi, de 14 h à 18 h ; lundi
t samedi de 9 h à 12 h et de 13 h à 18 h.
BRISCOUS
ZA Mendiko Borda, route d’Hasparren
Lundi et mercredi, de 15 h à 19 h ; vendredi,
de 10 h à 12 h 30 et de 15 h à 19 h ; samedi,
de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h.
GUETHARY
Déchetterie de Cénitz
Lundi et mercredi, de 9 h à 12 h et samedi,
de 14 h à 17 h.
HÉLETTE
Déchetterie, route d’Iholdy
Mardi et jeudi, de 16 h à 19 h ;
samedi, de 10 h à 12 h et de 13 h à 17 h.
HENDAYE
Déchetterie, chemin de Chacamarteguia
Lundi au samedi, de 8 h 30 à 12 h et 13 h 30
à 18 h ; dimanche, de 9 h à 12 h.
ITXASSOU
Déchetterie de la Communauté de communes
Errobi, ZA Alzuyeta
Lundi 14 h -18 h, mercredi 9 h-12 h et 14 h-18 h,
jeudi 14 h-18 h ; vendredi 14 h-18 h, samedi
9 h-12 h et 14 h- 18 h, fermée le dimanche
et les jours fériés.
LAHONCE
Déchetterie de la Communauté de communes
Nive-Adour, RD 261, lieu-dit La Carrière
Mardi, jeudi et samedi de 9 h à 12 h
et de 14 h à 18 h.
MAULÉON
Déchetterie
Lundi de 14 h à 18 h, mardi à vendredi de 10 h à
12 h et de 14 h à 18 h, samedi, de 10 h à 15 h.
SAINT-JEAN-DE-LUZ
Bizi -Garbia, vieille route de Saint-Pée
Lundi et samedi, de 9 h à 12 h et de 13 h à 18 h ;
mardi au vendredi, de 14 h à 18 h.
SAINT-JEAN-PIED-DE-PORT
Décheterrie de la Communauté de communes
Bustince-Iriberry, CD 933, route de St-Palais
Mardi et mercredi, de 14 h à 18 h ; samedi, de 8 h
à 12 h.
SAINT-PÉE-SUR-NIVELLE
Bizi Garbia, route D 3
Lundi et samedi, de 9 h à 12 h et de 13 h à 18 h ;
mardi au vendredi, de 14 h à 18 h.
SOURAÏDE
Déchetterie de la Communauté de communes
Errobi, D 918
Mardi 9 h-12 h, mercredi 14 h-18 h, vendredi
14 h-18 h, samedi 9 h-12 h et 14 h-18 h, fermée
le dimanche et les jours fériés.
TARDETS
Déchetterie
Lundi et vendredi, de 9 h à 11 h 30, mercredi et
samedi, de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h.
TARNOS - BOUCAU
Déchetterie, avenue du 1er-Mai
De 8 h à 12 h et 13 h 15 à 18 h.
URRUGNE
Déchetterie de Laburrenia,
chemin d’Etxan-Borda
Du lundi au samedi, de 8 h 30 à 17 h 30
et le dimanche, de 9 h à 12 h.
URT
Déchetterie du chemin de la gare
Lundi et jeudi, de 16 h 30 à 18 h et le samedi
de 14 h à 16 h.
USTARITZ
Déchetterie de la Communauté de communes
Errobi, route de Villefranque
Lundi 9 h-12 h, mardi 14 h-18 h, jeudi 9 h-12 h
et 14 h-18 h, vendredi 9 h-12 h, samedi 9 h-12 h
et 14 h-18 h, fermée le dimanche et les jours
fériés.
VILLEFRANQUE
Déchetterie de la Communauté de communes
Nive-Adour, RD 137 après la zone artisanale
Duboscoa.
carte abonnement de 10 entrées enfants, 10 € ;
entrées adultes, 2,60 € ; carte abonnement
de 10 entrées adultes, 21 € ; 1 leçon de natation
(entrée comprise), 7 € ; 10 leçons de natation
(entrées comprises), 60 € ; casiers consignes,
0,20 € (non remboursable).
BAYONNE
Lauga. 05 59 57 09 19.
Horaires : du lundi au vendredi, de 12 h à 14 h et
de 18h30 à 20 h (nageurs en ligne
uniquement), de 14 h à 18 h15 (tout public).
Fermeture samedis et dimanches, les mardi 14,
mercredi 29, jeudi 30 et vendredi 31 juillet.
Tarifs : entrée adultes (à partir de 16 ans),
2,40 €; entrée enfants (moins de 16 ans), 1,40 €.
Tarif réduit (étudiants et comité d’entreprise),
2 € (1 € pour les moins de 16 ans). Gratuit pour
les - 3 ans. Demi-tarif pour les personnes
domiciliées à Bayonne et justifiant d’un avis de
non-imposition : 1,20 € pour les adultes et
0,70 € pour les moins de 16 ans. Cartes
10 entrées pour un adulte,20 €. Carte 10 entrées
pour un enfant -de moins de 16 ans, 12 €.
Forfait juillet-août pour enfants
de moins de 16 ans, 20 € (réservé aux
Bayonnais).
Centre aquatique. 05 59 93 93 23.
Horaires : du mardi au vendredi, de 10 h à 20 h;
samedi et dimanche, de 10 h à 18 h 15. Ouvert le
mardi 14 juillet et le samedi 15 août, de 10 h à
18 h.
Tarifs : entrée adultes (à partir de 16 ans), 3 €.
10 entrées, 24 €. Entrée enfants (moins de
16 ans), 2 €; 10 entrées, 16 €. Tarif réduit
(étudiants et comité d’entreprise), 2,50 €
(1,50 € pour les moins de 16 ans). Demi-tarif
pour les personnes domiciliées à Bayonne et
justifiant d’un avis de non-imposition : 1,50 €
pour les adultes et 1 € pour les moins de 16 ans.
Forfait juillet-août pour enfants
de moins de 16 ans : 20 € (réservé aux
Bayonnais)
BIARRITZ
Piscine municipale. Boulevard De-Gaulle,
05 59 22 52 52 ou www.biarritz.fr
Lundi, de 11 h 30 à 17 h 30. Aquagym, de 14 h à
14 h 45. Jardin aquatique, de 15 h à 17 h.
Mardi, de 10 h à 20 h 30. Aquagym, de 19 h 30
à 20 h 15. Jardin aquatique, de 10 h 15 à 11 h 45
et de 14 h 30 à 19 h 15.
Mercredi, de 10 h à 19 h. Jardin aquatique, de
10 h 15 à 11 h 45 et de 14 h 30 à 18 h.
Jeudi, de 10 h à 19 h. Jardin aquatique, de
10 h 15 à 11 h 45 et de 14 h 30 à 18 h.
Vendredi, de 10 h à 20 h 30. Aquagym, de
19 h 30 à 20 h 15. Jardin aquatique, de 10 h 15
à 11 h 45 et de 14 h 30 à 19 h 15.
Samedi, de 10 h à 12 h 30 et 14 h 30 à 18 h 30.
Jardin aquatique, de 10 h 15 à 12 h et de 14 h 30
à 18 h.
Dimanche, de 9 h à 12 h 30.
Jardin aquatique, de 9 h à 12 h.
Bonnet obligatoire pour tous les baigneurs. Slip
de bain obligatoire (shorts et bermudas
interdits). Le bain à remous, le sauna et le
hammam sont réservés aux personnes de plus
de 18 ans.
Piscine Plan-Cousut, 5 route d’Arcangues,
tél. 06 08 03 47 45
Initiation aquatique à partir de 4-5 ans :
lundi de 17 h à 17 h 30, jeudi de 17 h 30
à 18 h, samedi de 16 h à 16 h 30.
Leçons de natation 4 nages à partir de 6-7 ans :
lundi de 18 h 30 à 19 h, jeudi de 18 h à 18 h 30,
samedi de 16 h 30 à 17 h.
Leçons de natation 4 nages à partir de 13 ans
(ados, adultes) : lundi de 19 h à 19 h 30, jeudi,
de 19 h 30 à 20 h ; samedi, de 15 h à 15 h 30.
Aqua palming : lundi de 18 h 30 à 19 h 30, jeudi
de 12 h 30 à 13 h 30 et de 19 h 30 à 20 h 30,
samedi de 15 h à 16 h.
Gym tonique : lundi de 19 h 30 à 20 h 30 ; mardi
de 12 h 30 à 13 h 30 ; jeudi de 18 h 30
à 19 h 30 ; samedi de 17 h à 18 h.
BIDACHE
Piscine municipale. Du lundi au samedi de 11 h
SAINT-ÉTIENNE-DE-BAIGORRY
Piscine municipale. Tél. 05 59 37 40 71
SAINT-JEAN-DE-LUZ
Piscine sports et loisirs, route d’Ascain,
tél. 05 59 26 15 15. Lundi, mercredi, jeudi,
samedi et dimanche, de 9 h 30 à 18 h ; mardi et
vendredi, de 9 h 30 à 22 h. Plein tarif : entrée
individuelle, 4,90 €. Tarif réduit (de 3 à 16 ans) :
entrée individuelle, 3,90 €. Tarif réduit : entrée
individuelle, 4,30 €. Tarif réduit (de 3 à 16 ans) :
entrée individuelle, 3,30 €.
SAINT-PALAIS
Piscine Donaiki. Tél. 05 59 65 71 96.
SOULE
Piscine intercommunale. tél. 05 59 28 26 44.
Horaires du mois de mai : lundi, mardi, jeudi,
vendredi de 17 h 45 à 18 h 45. Lundi, jeudi, de
12 h à 13 h 30. Mercredi, de 15 h à 18 h 45. La
piscine est fermée les 1er et 8 mai. Elle reste
ouverte le 29 mai.
Horaires du mois de juin : lundi, mardi, jeudi,
vendredi, de 17 h à 18 h 45. Samedi, de 10 h à
12 h et de 15 h à 18 h 45.
Horaires des mois de juillet et août : du lundi au
samedi, de 10 h à 13h45 et de 15 h à 18 h 45.
Dimanche, de 15 h à 18 h 45.
Horaires des mois de septembre et octobre :
lundi, mardi, jeudi, vendredi, de 17 h 45 à
18 h 45. Lundi, jeudi, de 12 h à 13 h 30. Mercredi,
de 15 h à 18 h 45.
USTARITZ
Piscine Landagoyen, route de Souraïde,
tél. 05 59 93 21 16.
Horaires période scolaire :
Tout public : lundi et vendredi, de 17 h à 19 h.
Mardi, de 17 h à 18 h. Vendredi, de 15 h 30 à
17 h 30. Dimanche, de 10 h à 12 h.
Adultes uniquement : mardi et vendredi, de 8 h
à 10 h. Du lundi au vendredi, de 12 h à 13 h 30.
Mercredi, de 18 h 30 à 20 h. Jeudi, de 19 h à
20 h 30.
Gym aquatique : lundi, de 19 h à 20 h. Mardi, de
18 h à 19 h. Vendredi, de 10 h à 12 h.
École municipale de natation : mercredi, de 14 h
à 17 h.
Jardin aquatique : mercredi, de 17 h 15 à 18 h 15.
Espace ludique : samedi, de 10 h 30 à 12 h.
Horaires vacances scolaires :
Tout public : mardi et vendredi, de 10 h à 12 h.
Mercredi, de 9 h à 12 h. Du lundi au vendredi, de
15 h 15 à 18 h.
Adultes uniquement : mardi et vendredi, de 8 h
à 10 h. Lundi, jeudi et samedi, de 9 h à 10 h 30.
Du lundi au vendredi, de 12 h 30 à 13 h 45.
Espace ludique : lundi, jeudi et samedi, de
10 h 30 à 12 h.
PATINOIRE
ANGLET
La Barre, 299 av. de l’Adour 05 59 57 17 30.
Horaires vacances scolaires : du lundi
au dimanche, de 14 h à 18 h.
Entrée, 4 €; location patins, 3 €; location
casque, 1 €.
TÉLÉPHONES
UTILES
FOURRIÈRE ANIMAUX
Fourrière, refuge, pension : Bayonne, 62, chemin
de Loustaounaou, tél. 05 59 55 25 90.
Du lundi au samedi, de 9 h à 12 h 30 et de 14 h
à 18 h 30.
TRANSPORTS
Aéroport : 05 59 43 83 83
Aéroport club basque : 05 59 23 93 79
SNCF : 3 635
Petit train de la Rhune 05 59 54 20 26
Fontarrabie (bateau le « Marie-Louise ») :
06 07 02 55 09
Chronoplus : 05 59 52 59 52
ATCRB : 05 59 26 06 99
PHARMACIES DE NUIT
Lundi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h, mercredi
et vendredi de 14 h à 18 h, samedi de 9 h à 12 h
et de 14 h à 18 h.
à 13 h et de 15 h à 20 h, les dimanches et jours
fériés de 15 h à 19 h.
PISCINES
Piscine municipale. Route des Cimes,
tél. 05 59 29 60 00.
05 59 46 22 22
Du lundi au vendredi, le créneau de 9 h à 10 h
est réservé aux adultes, puis entrée tous
publics, de 10 h à 13 h 30 et de 15 h à 20 h ;
samedis, dimanches et jours fériés : le créneau
de 9 h à 10 h est réservé aux adultes, puis
entrée tous publics de 10 h à 13 h et de 15 h
à 20 h.
05 59 01 22 22
ANGLET
El Hogar. 54, rue de Hausquette.
05 59 57 10 90.
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, de 12 h à 13 h 30 et
de 14 h à 20 h; vendredi, de 12 h à 16 h 45 et de
17 h 15 à 22 h (à partir de 17 h 15, réservé aux
adultes) ; samedi, de 12 h à 14 h 30 et de 15 h à
20 h ; dimanche, de 9 h à 12 h 30.
Sortie du bain : 15 min avant la fermeture.
Tarifs : entrées enfants, 1,40 €;
HASPARREN
HENDAYE
Piscine municipale Irandatz, 14, rue Santiago,
tél. 05 59 20 71 22.
S’adresser au commissariat ou à la
gendarmerie la plus proche
Bayonne
Biarritz
Mauléon
05 59 19 22 00
Saint-Jean-de-Luz
05 59 51 22 22
DÉPANNAGES
EDF
0 810 333 064
GDF
0 810 433 064
.
22
Annonces
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Rencontres • Bonnes afaires
sudouest-annonces.com - 05 35 31 27 27 de 8 h à 17 h
R
Rencontres
RENCONTRES
A 50 A. la solitude devenant trop
pesante, besoin d’un H. et d’affection. Ma ligne directe 0892 69 82 72
(aby-0,80 €/mn+px apl) 424818615
H. 57a, NB, NF, simple, discret rech
F. 45/55a, simple, naturelle pour
partager vie à deux. Ecr à SudOuest
33094 BX Réf. 6313973 Renc Particulier
H58ans 1.79m yeux verts humour
cool non fumeur non buveur ch
F42/56 ans ayant envie de s’évader
grande câline aimant ciné resto
voyages et tous les plaisirs de la
vie. Tél 06.68.97.18.03 Particulier
67a., ret. Finance,veuf, beaucoup
de style .Il possède de vraies valeurs ,Il avoue bien volontiers que
malgré son ouverture d’esprit il
n’est pas facile de rencontrer la
femme de sa vie qu’il souhaite
pourtant simple mais coquette,
épanouie et aimante. Contactez
Unicis 05.59.80.20.92 www.unicis64.fr Ref 0716
63a., ret. Artisan,div., amoureux de
la vie, un Homme super sympa, il
prend le temps de sortir, de voir
des amis, de se balader tout simplement . Un homme qui fera le
bonheur d’une femme douce, positive et naturelle. Contactez Unicis
05.59.80.20.92 www.unicis-64.fr
Ref 0715
54a., prof.liberale, vve, Il émane
d’elle une douce sensualité, d’un
naturel pas compliqué. Elle espère
rencontrer non pas le prince charmant mais la personne attentionnée qui mettra du baume à son
cœur ! Contactez Unicis
05.59.80.20.92 www.unicis-64.fr
Ref 0705
58a., chef d ent., div., Curieux de
tout, tendre et tolérant, il a tout
pour rendre heureuse une femme
ayant savoir vivre et éducation, et
qui soit fidèle, sérieuse, douce et
féminine.Contactez Unicis
05.59.80.20.92 www.unicis-64.fr
Ref 0713
60a., ret. Chef ent., div., une personnalité affirmée, un tempérament chaleureux, il possède esprit
de rigueur, intelligence. Il dégage
un charme certain et une sympathie innée.Contactez Unicis
05.59.80.20.92 www.unicis-64.fr
Ref 0714
56a., artisan,div.,Une bonne situation, mais côté coeur un grand besoin de câlins sportif, aimant la nature, la mer,la montagne, il
recherche une jeune femme pour
tout partager dans la confiance et
la tendresse. Contactez Unicis
05.59.80.20.92 www.unicis-64.fr
Ref 0712
53a., fonct., div., 1m80,Séduisant,
bien dans sa peau, un homme résolument moderne, qui aime ce qui
vit, ce qui bouge, la musique, les
voyages qu’ils soient proches ou
lointains.Contactez Unicis
05.59.80.20.92 www.unicis-64.fr
Ref 0711
42a.pompier,cél, Il pétille de vie et
de bonne humeur, il apprécie la
convivialité, l’humour, la fantaisie
et recherche complicité, harmonie
et équilibre auprès d’une femme
naturelle, simple, honnête, Contactez Unicis 05.59.80.20.92 www.unicis-64.fr Ref 0709
48a., Gerant,div., Il est exigeant
pour sa vie sentimentale comme il
l’est pour sa carrière, un garçon
charmant, tendre, calme et posé, il
à énormément à partager, sportif,
dynamique, qui vous aimera dans
le rire et les câlins. Contactez Unicis 05.59.80.20.92 www.unicis-64.fr
Ref 0710
H. 65a, 1m80, retraité, sérieux,
honnête, sincère, bricoleur, rando,
resto, chant renc en vue d’une vie
de partage et d’avenir D. 58/68a,
basquaise bienvenue. Ecr à SudOuest 33094 BX Réf. 6293893
Renc Particulier
64a. aide soignante,vve, une belle
sensibilit, prête à se dévouer pour
un Homme "bien", sincère, curieux,
ouvert aux choses les plus simples
et donc les plus belles de la vie.
Elle vous attend pour partager sa
vie. Contactez Unicis 05.59.80.20.92
www.unicis-64.fr Ref 0708
61a., cadre,vve, Look actuel et décontracté, elle a un visage aux
traits fins et réguliers, elle apprécie les vrais sentiments, les moments forts en émotion. Elle vous
aimera pour la gentillesse que vous
lui témoignerez, Contactez Unicis
05.59.80.20.92 www.unicis-64.fr
Ref 0707
57a., vendeuse, div., La gentillesse
même, bon caractère et bon cœur,
son grand rêve est de faire sa vie
avec un homme attentionné, pour
savourer à deux un bonheur de
tous les instants,Contactez Unicis
05.59.80.20.92 www.unicis-64.fr
Ref 0706
51a., aide soignante,div., Pleine de
charme et de douceur, elle souhaiterait écrire la première page de sa
vie de femme aux côtés d’un jeune
homme d’un réel dynamisme,
compréhensif et attentionné, Contactez Unicis 05.59.80.20.92
www.unicis-64.fr Ref 0704
46a., ag. De service, Div. Une allure
parfaite, gracieuse et fine, elle possède tous les atouts d’une compagne idéale pour un homme dynamique, ouvert, de bonne culture
générale. Contactez Unicis
05.59.80.20.92 www.unicis-64.fr
Ref 0703
Flo petite et ronde Ch H. pour la
décompléxer et pourquoi pas partager sa vie. Dispo au 0892 70 08
89 (aby-0,80 €/mn+px apl)
424818615
F. 55 A. de retour ds la région, je
souhaite rencontrer des hommes
pour discuter et plus si affinités.
Dispo au 0892 35 02 60 (emi0,80 €/mn+px apl)424818615
A 35 A. marre des hommes immatures, je ch 1 H. + âgé pour partager ma vie et moments complices.
Je suis joignable au 0891 65 11 69
(fk-0,80 €/mn+px apl) 424818615
NI CLUB NI AGENCE + de 3400 annonces de P à P avec tél pour des
rencontres sérieuses sur votre région.
POINT RENCONTRES MAGAZINE
Doc gratuite sous pli discret
Tel : 0 800 02 88 02
(service & appel gratuits)
DAME 75a ch amitié H70/75a libre
cultivé soigné affectueux. Ecrire S
O Pub 81 av Clemenceau 40000 Mt
de Marsan Réf. 6285887 Particulier
RELATIONS suivies : des femmes
& des hommes s’échangent leurs
numéros de tél 24h/24 au
08.92.39.25.50 (420272809 - 50 cts/
mn)
RENCONTRES 24h/24 écoutez les
annonces, contactez les H ou F de
votre choix ss adhésion
Tél :08.92.39.25.50 (420272809 - 50
cts/mn)
BiNG ! RENCONTRES amicales ou
amoureuses entre H/F du Sud
Ouest au 08.92.39.25.50 sans adhésion (420272809 - 50 cts/mn)
B
LIVRES/ DISQUES/CD
Achète DISQUES VINYLES 33 et 45
tours : Pop - Rock - Jazz - Soul. Petite ou grande quantité. Tél.
06.30.92.99.04 Particulier
AGRICULTURE
AV chargeur frontal, faucheux avec
godet de2.10m+fourche transpalettes ou tracteur+chargeur+C15
Diesel. T.06.73.49.85.06 Particulier
Vds FUMIER DE CHEVAL composté
10 sacs livrés 2 gratuits et livraison
gratuite et PETITES BOTTES FOIN
ET PAILLE (20 kg).
Tél 07.87.58.58.56 Particulier
Vends sac de crottin de cheval pur
composté, sac de 30KG, engrais
pour le jardin, livraison gratuite 06
18 48 23 30 Particulier
AV BOIS DE CHENE ALLUMETTE
pour allume feu, sac de 40 litres,
livraison possible. Tél.
06.45.95.30.96 ou 06.41.05.26.39
Particulier
PRODUITS RÉGIONAUX
AV CANARDS GRAS gavés au mais
grains , POULETS prêts à rôtir. Tél.
06.71.07.44.41 ou le soir au
05.58.90.59.64 Particulier
(40) AV CANARDS GRAS gavés maïs
grain, tradi, label rouge région
Saint-Sever 4,60 €/kg.Tél
06.72.14.28.28 ou 05.58.76.37.92
Particulier
MATÉRIEL
AV Remorque ATNOR 300 kg,
caisse renforcée, roue de secours,
bâche. 250 €. Tél. 05.59.47.23.50
Particulier Particulier
MATÉRIEL MÉDICAL
AV SCOOTER électrique handicapé.
Prix 800 €. Tél. 05.59.63.33.73 Particulier
MEUBLES
39a., cél., employée, femme très
femme, beaucoup de charme, de
féminité, de sensualité, elle aimerait rencontrer un homme réellement motivé pour une relation stable. Contactez Unicis
05.59.80.20.92 www.unicis-64.fr
Ref 0701
42a., cél., agricultrice, Jolie sans
être sophistiquée, une féminité
sensuelle, drôle et émotive, elle
rêve d’un homme avec qui vivre
toutes les richesses qu’offrent les
vrais sentiments, la tendresse et
l’amour. Contactez Unicis
05.59.80.20.92 www.unicis-64.fr
Ref 0702
Carine 58 A. veuve depuis 4 ans,
prête à donner à nouveau de
l’amour de la tendresse et de l’attention. Je suis joignable au 0899
27 12 47 (hd-0,80 €/mn+px d’un
apl) 424818615
Stef. 42 A. ch H. pour partager
amour et complicité. Très généreuse je sais m’occuper d’un
homme. Tel au 0899 27 12 43 (hd0,80 €/mn+px d’un apl) 424818615
Manon 38A. tant d’amour à offrir et
de tendresse à partager. Si tu es
comme moi, appel moi au 0892 35
02 69(aby-0,80 €/mn+px d’un apl)
424818615
H 70 a, simple, courtois, aime se
promener, la nature, les restos, facile à vivre, souffrant de solitude,
désire rencontrer compagne pour
vie commune. Tél. 06.45.62.53.71
OU ECR. SOP, 2 place Marcadieu64300 ORTHEZ, sous Réf. 6308318
Particulier
JF exotique la quarantaine. Elle
aime cuisiner, les voyages et les
sorties en nature. Elle CH 1 H. avec
les mêmes Hobbies et envies. Sa
ligne 0890 21 80 17 (emi-0,80/
mn+px apl) 424818615
Coralie 45 A. mais encore sexy, très
déçue ne cherche que de la légèreté auprès d’H. respectueux. Photos si vous souhaitez. Joignable au
0892 58 45 63 (fk-0,80 €/mn+px apl)
424818615
Après 1 divorce récent et douloureux Juliette ch 1 H. attentionné
doux et sincère. Tel perso et Photos sur demande. Apl au 0890 21 80
13 (fk-0,80 €/mn+px apl)
424818615
Patricia 51 A. femme très soignée
mais se sentant seule, ch 1 présence masculine et + si complicité
réciproque. Ligne directe 0892 35
03 18 (fk-0,80 €/mn+px
apl)424818615
SCOOTER A MOBILITE REDUITE,
parfait état. 40 KMS d’autonomie,
4 roues, homologué route.
Tél. 07 68 10 51 97 Particulier
ANIMAUX
En vue expo ch. tableaux anciens
(Bass. Arcachon-Landes) par
Alaux, Auguin, Brunet, Cabié, Gueit,
Delpech, Mathias, Van Hasselt.
Paiem. comptant. Gie Bassam. Tél.
06.81.13.09.61 Particulier
ANTIQUITÉS/BROCANTE
DEBARRASSE GRENIERS ENLEVE
ENCOMBRANTS. Achat jouets, petites voitures, montres de poche,
etc... T :06.10.44.55.30
Antiquaire 3ème génération achète
au plus haut cours tableaux, bibelots, sculptures, bronze, meubles
etc. Paiement comptant et immédiat, expertise gratuite.
Mail: [email protected]
Tel : 06.09.79.19.25
54, rue Notre Dame Bordeaux
Nº Siret : 349692947
ANT Stéphane Roche, achète pour
meubler châteaux, livres, tableaux,
bibelots, meubles, bronzes, marbres, poupees, timbres, pendules,
vases gallé daum. Paiement comptant immédiat. 115, rue Notre
Dame Bx. 05.56.81.17.20 /
06.11.74.46.84.
CHAMBRE LITERIE
MATELAS HAUT DE GAMME LATEX
spécial mal de dos 140 x 190 +
SOMMIER latte tapissier neuf sous
emballage, valeur 990 € cédé
300 €. Tél. 06.47.11.52.09 Particulier
(17),AV jeunes paons bleus. Tél.
05.46.74.15.03 Particulier
A donner CHIENNES D’ELEVAGE
7 ans (westies, golden retriever)
lof, vaccinées, tatouées, contre stérilisation pour une retraite heureuse. pas sérieux s’abstenir.
SIRET 50114539500015
www.elevage-canin-landes.com
Domaine Pinsolle 05.58.57.47.92
AV CHIOTS SHIH-TZU nés le 11/06,
lof, vacc., pucés, mère pucée
250269602715503. Prix intéressant
SIRET 50114539500015
www.elevage-canin-landes.com
Domaine Pinsolle 05.58.57.47.92
AV CHIOTS BERGERS ALLEMANDS
nés le 04/01 LOF vaccinés, tatoués,
mère tatouée 2HBP042. Reproducteur vivant en liberté.
SIRET 50114539500015
www.elevage-canin-landes.com
Domaine Pinsolle 05.58.57.47.92
AV 500 € femelle GOLDEN RETRIVER lof vaccinée tatouée, née le 07/
06/2014, comme chienne de compagnie. SIRET 50114539500015
www.elevage-canin-landes.com
Domaine Pinsolle 05.58.57.47.92
AV CHIOTS FEMELLES PINSCHERS
nains noire et feu LOF, vaccinés,
p u c é s .
M è r e
p u cée 250268500209762
SIRET 50114539500015
www.elevage-canin-landes.com
Domaine Pinsolle 05.58.57.47.92
AV CHIOTS GOLDEN RETRIVER nés
le 25/12 lof vaccinés tatoués, mère
tatouée 141GCB.
SIRET 50114539500015
www.elevage-canin-landes.com
Domaine Pinsolle 05.58.57.47.92
chiots leviers whippets nés 24/
12/15 lof 5 M 2 F dispo le 20/02/16
pucés vac ver nº de portée
2015048908. tat mère
250269604299123 M 700 € F 800 €
T 06.50.34.90.29 ou 05.45.23.61.43
Particulier
AV CHIOTS YORKSHIRES TERRIERS petits gabarits LOF, vaccinés, tatoués, nés le 29/12 mère pucée 250268710264741.
SIRET 50114539500015
www.elevage-canin-landes.com
Domaine Pinsolle 05.58.57.47.92
3 chiots springer spaniel, 2F. 1M.
nés le 18/11/15, pucés, vac, verm,
issus de parents LOF visibles. (
mère 2HAR362). Nº Siren
(641971817). Tél. 05.53.54.28.41/
06.37.83.67.52 Particulier
AV Barque pêche Instaboat Alu 325
pliable 30 kg servie 3 fois Val 1500
Cédée 700 Comme neuve + char +
acc Gujan Mestras 06.71.40.49.78
Particulier
Dax PIANO Kawaï kg2, 1/4 queue
1975 acajou, expertisé, excell.état+2 tabourets, éclairage, à
enlever 5000e -06.08.71.33.04 hr
Particulier
2 femelles Chihuahua de race
3m1/2 vac tat nlof parents lof mère
2HAE213 prix raisonnable. Tél
09.67.09.65.06 Particulier
Recherche VIOLONCELLES et VIOLONS, même à restaurer. Déplacement. Tél 06 43 41 54 03 Particulier
BOIS DE CHAUFFAGE
Bonnes Affaires
ACHETE VIOLONS ANCIENS,
1 000 € minimum, VIOLONCELLES
3 000 € minimum, même à restaurer.
Musicien, collectionneur,
Paiement comptant en espèces.
Tél. 06.99.02.53.98 Particulier
AV chiot FOX, mère tat.
25026904951896 + BEAGLE F, tat.
250269604968986. SIRET
81062160700011. T.06.73.49.85.06
Particulier
VDS CANICHES TOY, parents LOF,
3 Mâles, couleur abricot nés le
05/01 dispo 15 mars, pucés, vacc,
v e r m i f u g é s
mère.250268500381881. 480 € T
06 24 74 90 10 siret81808799100019 Particulier
SCHNAUZER nains, noir et argent,
3M. 1F. nés le 25/12/15 à réserver,
LOF, mére (250268710203134). Nº
Siren (414820407). Tél.
05.49.07.88.90 Particulier
Magnif. Chiots Shih tzu LOF mère
primée 2 fois - F puc et vac
95HT72369/0 -68/0 650 € dispo
joueurs habitués aux enfants Tél
06.68.05.26.74 Particulier
AV chiots Cocker anglais non lof,
nés 05/12/15, 3 M 2 F, mère
250269602725220. tat. vacc. Nº siret 51959738900013. Prix 300 €. T
06 18 01 21 02 Particulier
CHIOTS SETTER ANGLAIS LOF 1 F
née 14/10/2015 portée 2015033565
SIREN 430579599 mère tat
2GPV154 père Haïto de Cazaous
t r è s g r a n d e l i g n é e
chasse.Tél 05.58.79.33.16 Particulier
AV TECKELS POILS DURS nés le
01/11/15, 3F et 2 M. nº puce mère/
250269801982691. nº portée/
2015043347-2015-1. Tél.
06.33.63.15.02 Particulier
1M LEMON Setter Anglais lof 17
mois (250269606226775) equilibre
rapport declarée becasses,
tan,dysplasie A. 1700 €
.06 31 65 04 31 Particulier
Se débarasse stocks radiateurs
fonte+brûleur fioul 110kw, occasion, réparations, transport, pose
possible ttes distances. Tél.
06.07.42.75.52 Particulier
■ LOISIRS/ DÉTENTE
COLLECTION
Achète COLLECTIONS de Timbres,
Cartes Postales anciennes, Lettres. Tél. 05.56.05.96.67 Particulier
collectionneur achète toutes pièces
de monnaies, cartes postales,
montres, vieux couteaux, tire bouchons, violon, souvenir militaire. tel
0659380358 Particulier Particulier
ACHETE : TOUTES MONNAIES ANCIENNES or, argent, bronze. Billets
à l’unité ou par collection. Médailles. Enveloppes anciennes avec
timbre. Livres anciens sur Aquitaine, Béarn, Pays Basque. Tableaux anciens. Tél. 06.71.16.79.88
Particulier
Passionnée DE POUPEES ANC.
rech. poupées têtes porcelaine ou
têtes seules même abimées de
1850 à 1930 + AUTOMATES ANC.
Achète cher selon modèle. Faire
offre 06.61.69.18.82 Particulier
PERDUS/ TROUVÉS
Perdue à St Pierre d’Irube le
02 / 02 / 16, Petite chienne Ratier,
4 ans, pucée, couleur blanche, très
craintive. Tél. 06 24 98 12 17 Particulier
DIVERS
Vend cheminée en pierre complète
250 €, évier en pierre ancien 80 €,
deux linteaux en pierre 1,20m 40 €.
Tél. 05.56.38.68.61 Particulier
DINKY TOYS, CORGI TOYS, NOREV
etc. collectionneur achète au meilleur prix plus tous jouets anciens :
bâteaux, trains, soldats, avions, camions, etc., ainsi que porte clés années 60/70 Tel : 06.84.01.68.65
Particulier
Particulier recherche, matériel militaire et armesanciennes, empires, et deux guerres mondiales, décorations, médailles, cartes
géographiques, matériel scientifique ancien. Tel: 0686766804 Particulier
Médecin passionné achète cher armes de collection pour la conservation de notre patrimoine Dr LAMOUREUX T 06.07.15.32.32
Particulier
Collectionneur achète vos pièces
de 5fr semeuse (60-69) 10 et 50fr
Hercule, Turin, Napoléon. Estimation 06 51 62 11 48 Particulier
MUSIQUE
ACHETE VIOLONS, VIOLONCELLES, anciens même abîmés, dans
votre région. Paiement comptant.
Tél 06.80.52.38.19 Particulier
CHASSE/ PÊCHE
CHASSE AUX SANGLIERS, en région Sud-Ouest, grande chasse aux
sangliers, aux chiens courants en
mars et avril, sécurité, convivialité,
organisation assurée. Possibilité
de chasse à la journée ou weekend. Repas et hébergement assurés. Tél. 06.66.27.54.49 HR Particulier
23
Annonces
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
.
annonces légales et oicielles
sudouest-legales.fr - sudouest-marchespublics.com - Ailié à francemarches.com
Annonces administratives et judiciaires
Nos communes investissent
MARCHÉS PUBLICS > À 90 000 €
AUTRES
BORDEAUX
ESSENTIEL
Philippe Prévôt
Photographies Alain Béguerie
Par ses magnifiques
photographies, ce livre
vous dévoile une ville en
pleine révolution urbaine.
19,90 €
CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX
ET CHEZ VOTRE LIBRAIRE
128 pages
couleur,
relié,
24 x 16,5 cm
www.editions-sudouest.com
Passer une annonce
dans votre quotidien
c’est simple et efficace !
sudouest-annonces.com
www.
05 35 31 27 27
8 h - 17 h (semaine)
.
24
Pyrénées-Atlantiques
Carnets
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Une équipe à votre service du lundi au vendredi de 8 h à 17 h
Particuliers : 05 35 31 27 27 • Professionnels : 05 35 31 29 37
En cas d’urgence uniquement, week-ends et jours fériés de 14 h 30 à 19 h :
05 35 31 37 97 ou fax : 0 820 024 000 (N° Indigo)
Déposez vos hommages et messages chaque jour à partir de 14 h : carnet.sudouest.fr
AVIS D’OBSÈQUES
REMERCIEMENTS
Pyrénées-Atlantiques
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
.
25
LA PAGE
CARNET
AVIS DE MESSE
DE VOTRE
QUOTIDIEN
Une équipe au service
des particuliers
Besoin d’aide
pour rédiger
votre annonce ?
05 35 31 27 27
En semaine 8 h - 17 h
Du lundi au vendredi de 9 h à 17 h
• Particuliers : 05 35 31 27 27
• Professionnels : 05 35 31 29 35
En cas d’urgence uniquement :
Après 18 h, week-end et jours fériés
05 35 31 37 97 ou par fax :
26
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Vie des clubs
●
@
SUDOUEST.FR
Pour participer à la vie des clubs,
contactez notre rédaction
départementale
AVIRON Club
La Nautique mise
sur ses jeunes
pour briller
BAYONNE Le club de l’Adour veut
poursuivre cette saison son effort
en faveur des jeunes espoirs
L
a saison dernière, une dizaine
de places de finalistes et trois
titres de champions de
France, dont celui des jeunes minimes, invaincues tout au long de la
saison, avait suffi au bonheur des
dirigeants du club de la Nautique.
Les riverains de l’Adour misent
tous leurs efforts dans la formation
des jeunes espoirs. Et à l’orée d’une
nouvelle saison 2016, le club a peutêtre le groupe le plus homogène
de ces dernières années, des minimes aux seniors. Soixante-dix compétiteurs, auxquels on peut rajouter quinze benjamins, vingt
licenciés scolaires UNSS et soixante
loisirs, soit près de cent soixantedix rameurs.
La Nautique a déjà bien débuté
la nouvelle année avec un premier
titre national sur l’épreuve de l’er-
Bayonne
AVIRON BAY./ RUGBY ASSO
Crabos. Aviron Bayonnais, 24 ;
La Rochelle, 13. Les Rochelais se
présentent avec un paquet
d’avants imposant et des arrières
solides. Les Bayonnais entrent
bien dans la partie, dominent
mais, par maladresse, manquent
au moins deux occasions d’essais. Ils insistent et finalement à
la 24e minute, après plusieurs
temps de jeu et une alternance
avants-arrières, transpercent la
défense adverse et marquent. Ils
récidivent à la 34e minute, quand
après une touche rapidement
jouée et une attaque bien menée
ils aplatissent entre les poteaux.
Les jaune et noir se ressaisissent.
Ils prennent le dessus en mêlée.
Ils bousculent les bleu et blanc et
reviennent au score qui est alors
de 17 à 13. Puis, faute de combattant en première ligne chez les
Basques, les mêlées sont simulées. Ces derniers, peuvent alors
mieux s’exprimer. Ils retrouvent
leur jeu et marquent à nouveau,
portant le score à 24 à 13, ratant
de peu l’essai du bonus. L’équipe :
Darmendrail, Bidart, Mora, Héguy, Pachebat, Faucheux, Martinon, Lalanne, Luc, Ordas, Etcheverry, Baby, Martocq, Hélou,
Barada/Goutenégre, Muscarditz,
Puissant, Mokdad, Dutertre,
Gouaux, Lapegue Lafaye.
Gaudermen. Aviron Bayonnais, 3 ;
CA Brive, 49. Les Bayonnais ont résisté pendant 3 minutes en début
gomètre avec Francis Garcia champion de France à Bercy, pour la
deuxième fois chez les vétérans.
Un effectif renforcé
Onzième club français chez les jeunes, deuxième club aquitain au
classement 2015, les dirigeants espèrent encore progresser cette année dans la hiérarchie. Pour cela, le
groupe des minimes et cadets a
reçu du renfort des clubs voisins.
Les cadets ont accueilli dans leurs
rangs Paul Cherencq, en provenance de l’Aviron Bayonnais, troisième aquitain à l’ergonomètre et
convoqué au stage jeune talent, antichambre de l’équipe de France,
avec Thomas Falleck. Ce dernier,
avec son camarade Anthony Frias
sont invaincus en bateaux courts à
ce jour.
de rencontre et pendant 4 minutes au cours du deuxième acte. Le
reste du temps, ils se sont montrés très faibles, manquant de
nombreux placages et courant
sans cesse derrière un adversaire
qui n’a eu aucun mal à imposer
son jeu. L’équipe : Martinez, Labiscarre, Algéri, Sellan, Hialle, Castets, Bernauer, Hourcade, Salvan,
Labat, Allienne, Hauret, Ensalles,
Doyhénard, Maoudjh/Lascubé,
Etcheberry, Guérin, Pascouau,
Mourlhou, Laveau, Hitte.
Alamercery. Aviron Bayonnais, 19 ;
CA Brive, 38. De nombreux
joueurs étant absents, l’Aviron se
présente avec un potentiel affaibli. Ils affrontent une équipe de
Brive solide et étoffée par quelques joueurs particulièrement
costauds. Les bleu et blanc font
un peu illusion au cours de la
deuxième mi-temps. Alors qu’ils
jouent avec le vent, ils marquent
deux essais, autant que leur adversaire. Ils bénéficient de 13 pénalités, mais n’en tire pas d’avantage au score. Sans doute qu’avec
le retour des joueurs absents, le
groupe retrouvera toute sa cohésion et son organisation. Il lui faudra aussi, améliorer sa condition
physique et son agressivité dans
le combat s’il veut se porter au niveau des meilleurs. L’équipe : Lalanne, Aguerre, Castillon, Pinon,
Guiraude, Olharan, Mompon
Usabiaga, Lachaise, Florantin,
Souviraa, Caudon, Martin, Biremon, Cano, Canziani-Ferreboeuf,
Labescau, Egurreguy, Glairacq
Le groupe des minimes filles championne de France invaincu l’an dernier. PHOTO DR
La tradition des barreurs
Chez les cadettes, les championnes
de France minimes 2015, Ilona
Briec, Elaia Elissalde, Lisa Ruiz et
Marine Ortega, rejoignent un
groupe étoffé mené par Julie Tauzin, troisième cadette aquitaine à
l’ergonomètre. Le club compte aussi sur Julie Garces et ses camarades
finalistes aux France l’an dernier.
Chez les juniors, Ander Zudaire,
Les poussines biarrotes, avec
leur coach, ont brillé. PHOTO DR
Biarritz
GYMNASTIQUE/ÉQUILIBRE
Compétition. En ce beau week-end
des 23 et 24 janvier, l’association
Équilibre accueillait au gymnase
de la Négresse la première compétition de la saison 2015-2016 de
Gymnastique artistique féminine Ufolep filière jeunes. Près de
400 gymnastes, âgées de 7 à 12
ans, venues de la Gironde, des
Landes et de Biarritz, avec parents, entraîneurs et juges soit
plus de 1000 personnes sur ces
deux jours, se sont rendues à ce
premier rendez-vous avec le
même but, celui de réussir et concrétiser les efforts de plusieurs
mois de préparation.
Un gymnase plein à craquer,
une ambiance joyeuse et sérieuse
Benôist Cazalon, Theo Castle Dirriberry sont en sélection, tout
comme Alice Bourde et Maitena
Luc. Chez les seniors, un mélange
d’anciens (Mickael Chassagne, Joel
Etchaide) et des jeunes, comme
Gorka Luc, avec aussi des reprises
comme Gillen Luro, de retour de
voyage universitaire.
Chez les féminines le club avait
décroché l’an dernier un titre na-
tional avec le duo Emilie HulewiczDiane Maissonier, vainqueur du
criterium au mois de mai dernier.
Chez les barreurs, Yannis Degert,
Moira Lamure, les frères Ferrer perpétuent la tradition du club sous
l’œil bienveillant du président Nicolas Majerus, qui fut double
champion du monde à la barre du
huit poids légers tricolore.
à la fois et, pour le club Biarrot,
des performances saluées par
Mme Ricord nouvellement nommée adjointe aux sports à la ville
de Biarritz, invitée pour récompenser les gymnastes méritantes.
Résultats Equipes. 2 titres départementaux équipes, 1 équipe seconde, 1 équipe 5ème. Les « 7/8
ans » Niveau 8. 1ères (Héloïse
Bunn, Sarah Borrelli, Zoé Cillard
Benquet, Enea Echeveste, Zoé
Join, Elia Plattier) ;
Les « 7/12 ans » Niveau 5 : 1ères (Aines Briault, Xana Gonzalez, Telma
Lauthers, Lola Pécantet, Violette
Renard, Alice Van Setten) ;
Les « 7/10 ans » Niveau 7 : 2èmes
(Léa Lescoutra, Anna Lissonde,
Amane Lopez, Xana Paradivin,
Idoia Mogaburu, Alixia Vancoille) ; Les « 7/10 ans » Niveau 8 :
5èmes (Camille Blanchard, Sally
Delbes, Justine Dupouy, Noémie
Lagourres, Luna Lassoued, Célestine Sarkissian)
Résultats Individuels : 3 titres départementaux individuels, 2 secondes places, 2 3èmes places :
Les « 7/8 ans » Niveau 8 sur 61 participantes Echeveste Enea : 1ère,
Cillard Benquet Zoé : 2ème, Elaia
plattier : 3ème ; Les « 7/10 ans » Niveau 5 sur 24 participantes : Telma Lauthers : 1ère, Briault Aines :
2ème, Violette Renard : 3ème ; Les
« 7/10 ans » Niveau 7 sur 60 participantes Léa Lescoutra : 1ère, Idoia
Mogaburu : 3ème, Alixia Vancoille : 3ème
Les Aînées. Boostées pas les résultats prometteurs des plus jeunes,
les aînées d’Equilibre ont confirmé la bonne santé sportive de
leur club, en montant elles aussi,
le weekend suivant à Blanquefort
(33) sur les podiums.
Résultats Equipes : 1titre départemental équipe, 1 équipe 3ème, 1
équipe 4ème. Les « 11 ans et plus »
Niveau 4 : 1ère (Jenny Alcantara,
Lili Cillard Benquet, Lou Dibarboure, Elise Lapegue) ; Les « 11 ans
et plus » Niveau 7 : 3ème (Maelys
Debetelu, Enea Gérard, Jade Hunter, Krystel Laneuse, Caroline Petit Breuille, Alexandra Semmelbeck) ; Les « 11 ans et plus »
Niveau 5 : 4ème (Chloé Bartout,
Emma Geuther, Camille Iriartborde, Emma Montron, Claire
Musch)
Résultats Individuels : 1 titre départemental (Lou Dibarboure
« 11ans et plus » Niveau 4) 1 seconde place jenny Alcantara
« 11ans et plus » Niveau 4).
Christian Bibal
Halsou
PELOTE BASQUE
Tournoi d’hiver. Le tournoi à main
nue au mur à gauche de Halsou,
a sacré Cyril Yanez et Bruno Etcheverry. Ils ont remporté la finale (30 à 27) contre Mathieu Sabarots et Kevin Saint-Jean. Le
tournoi avait démarré en novembre et les parties qualificatives se
jouaient le vendredi soir en présence de Marcel et Olivier qui
veillaient au bon déroulement
des rencontres et à la réception
qui suivait.
Hasparren
BASKET-BALL
Tirer le gros lot. Week-end de loto
pour le club au mur à gauche,
sous la pluie et la grêle pendant
que les seniors garçons partaient
à Lescar pour une journée de
championnat au milieu des vacances. Ils reviennent avec les
deux points de la victoire emportée sur la marque de 69 à 77.
L’équipe a retrouvé un peu de
consistance, pas de difficulté particulière pour Zarean. Les perdeak gèrent la première mitemps en faisant tourner l’effectif
grâce à l’adresse aux lancers
francs. Les fautes provoquées permettent de coller au score mais
l’écart est minime à la pause médiane. La deuxième partie est démarrée avec toujours un petit
manque de réussite, mais la défense reste en place et permet de
continuer à manœuvrer la partie.
Il reste deux minutes quand les
Hazpandars creusent un écart de
9 points, comme décidé dans le
plan de match pour éviter un final crispé. Mais la coupure d’un
temps mort suffit pour les endormir, baisser le rythme et laisser
Lescar y croire et se gagner une
prolongation. Le scénario ne se
répétera pas dans les 5 minutes
de bonus, après avoir laissé tourner le chrono, Zarean se détache
par quelques paniers décisifs
pour ne plus se laisser rattraper.
Le HBC Zarean maintient sa place
de leader au classement à six
journées de la fin du championnat. Place à la coupe vendredi
avec un déplacement à Lahourcade qui évolue deux divisions en
dessous.
Fin des matchs aller. Deux victoires
pour deux défaites pour les U 13
et U 15 qui terminent les phases
aller. Avec leur victoire contre
Billère (52-57) les U 15 garçons
sont 2es à l’issue de cette première
partie et peuvent rêver au
meilleur. Les U 15 filles ont perdu
à Pau Sarrailh (58-47), elles ont
une seule victoire mais c’est aussi
le seul match joué à la maison, elles peuvent espérer beaucoup
mieux pour les phases retour. En
U 13, les filles terminent en beauté, victoire 54 à 39 contre Sarrailh,
elles sont toujours invaincues.
Défaite 46-26 des garçons à l’Élan
Béarnais, dans un championnat
biscornu en trois phases.
PELOTE BASQUE Main nue Élite pro
Une soirée en tête à tête
ARCANGUES Reporté (condensation), le défi opposera
le Biscayen Mikel Gonzalez à Mathieu Ospital, demain (20 h)
A
près un nouvel épisode de
redoux, qui a occasionné
de la condensation au trinquet Jean-Pierre Ourkhia, les
deux confrontations en tête à
tête, seront disputées vendredi
soir à Arcangues.
Avec une semaine de retard et
en marge du championnat de
France Elite pro par équipes qui
débutera dimanche à Armendarits, les pelotazale assisteront
avec gourmandise, au défi tant
attendu entre Mikel Gonzalez
(Esp) et Mathieu Ospital (Elite
pro).
Un « buruz buru » inédit
d’avants puncheurs résolument
tournés vers l’offensive qui suscite un bel engouement auprès
des puristes et des parieurs toujours friands de ce type de partie.
Révélé au trinquet Saint-André
où il s’est imposé au trophée du
jambon comptant pour le circuit
Esku Pilota, le Biscayen Mikel
Gonzalez a aussi séduit les pelotazale du pays de Cize, lors des
lundis du Garat.
Avants puncheurs
Assez rare pour être souligné, pour
les pilotari d’Hegoalde adeptes du
« sotamano » (frappes de volées de
bas en haut), le Biscayen est doté
sur le score de 11 à 7 et permet aux
Haspandars de continuer en tête
de la poule et d’espérer remonter
en R 3. À noter le sans-faute de
Maurice Ghariani (1 performance
à 12) qui montre l’exemple en
tant que bon capitaine qu’il est
avant de se déplacer à Salies-deBéarn le 12 mars.
L’apprentissage continue. Le déplacement à Biarritz s’annonçait
compliqué pour l’équipe 3 promue en Promotion régionale et
le score de 15 à 3 le confirme. La
défaite est sévère malgré la
bonne rencontre de Philippe
Ethebes (2 victoires dont 2 perfor-
SUR LES CANCHAS
PELOTE BASQUE
CESTA PUNTA PRO/AM (LPPB)
Seniors 1e série
SP Pau 2 (Olharan, Itoiz) bat Kostakoak Bidart
1 (Belly, Errandonéa), par 2 manches à 0
Luzean 1 (Olha, Ihitzague) : 2, Kostakoak Bidart 1 : 0
Biarritz AC 2 (Alberro, Toucoullet) : 1, Luzean 3
(Tanbourindeguy P., Maya) : 2
Luzean 2 (Tanbourin deguY J., Inza) : 2, Biarritz
AC 3 (Iturrino, Bordenave) : 0
Olharroa Guéthary 2 (Aguirre, Hirigoyenberry)
: 2, Kostakoak Bidart 3 (Zabaleta, Amati) : 0
PALETA CUIR TRINQUET (FFPB)
1/2 finales seniors Nationale A
PC Oloron 1 (Larretche, Bourrus) bat Esquiule
AC (Anchen, Lagarde), par 2 manches à 1 (15 à
12, 14 à 15, 10 à 4)
Biarritz AC (Lecheren, Cambos) : 2, Goizeko
Izarra SPP (Oxandabarats, Messanges) : 1 (15
à 10, 13 à 15, 10 à 5)
PALETA GOMME PLEINE TRINQUET
(FFPB)
1/2 finales seniors hommes Nationale
A
SN Bayonne (Dourisboure, Pecastaing) :19,
Luzean SJL (Larretche, Suzanne) : 40
SP Pau (Laberdesque frères) : 36, Akitania
Pessac (Laxalde, Guillenteguy) : 40
PALA CORTA (FFPB)
Seniors Nationale A
Mathieu Ospital entend relever le défi demain soir
face au Biscayen Mikel Gonzalez. PHOTO DR
ASC St Martin de Seignanx 1 (O.de Elizondo,
Belestin) bat PC Tarbes (Iris, Chatellier), par 2
manches à 0
d’une volée haute percutante et
d’un but redoutable.
Mathieu Ospital qui s’est imposé d’emblée au sein de la catégorie
reine, sait à quoi s’attendre demain
soir. Le natif d’Urepel habile dans
le petit périmètre et solide défensivement entend relever le chal-
lenge et rester maître en terre Labourdine.
En ouverture (19 h), un face à face
également inédit mettra aux prises
Andoni Azpuru un arrière puissant
etMattinOlçomendyquivientd’être
promu dans le groupe Elite pro.
US Dax (Michelena, Luberriaga) : 2,Endayarak
Hendaye (Milhet, Andueza) : 0
Andde Bello
SP Pau 1 : 2, US Dax 2 : 0
mances à 11). Le manque d’expérience est cruel pour les Haspandars qui se donnent pourjtant du
mal à l’image d’Olivier Degert qui
manque d’un rien (13 à 11 à la
belle) le gain d’une rencontre. Un
défaut d’expérience qu’il faudra
combler lors du déplacement à
Jurançon pour la prochaine rencontre.
victorieux. Le déplacement à Lescar sera l’occasion de confirmer
ce bon résultat.
de Mathieu, les défaites d’Henri
et JP et, en double, la défaite
d’Henri et Patrice. L’équipe 3 a su
elle s’imposer 3/0 face à ses valeureux adversaires du TC Morlaàs
(en 6e division). Victoires logiques en simple d’Yvan, Stéphane
et Pascal. Gilles et JB avaient participé aux matchs précédents.
Tout ceci donne un bilan très positif pour le club qui, pour autant,
ne saurait s’en contenter. Il s’engagera (prochainement) dans la
Coupe de printemps avec, plus
que jamais, l’envie de conquérir
de nouveaux titres.
Une bonne victoire pour la 4.
L’équipe 4 s’est imposée à Hendaye grâce à un sans-faute de
Pampi Aguerre qui, lui aussi,
montre l’exemple à la table et en
dehors. Matthieu Colliot et Florence Cavalin complètent le trio
TENNIS DE TABLE
Un bon week-end. Pour la troi-
sième rencontre de cette phase,
Mahain Joko s’est imposé face à
Talence par 9 à 5. Une rencontre
très accrochée puisque les deux
équipes se rendent coup pour
coup jusqu’aux doubles. Les Haspandars s’imposent lors des deux
doubles et font le trou avant de
s’imposer lors des deux dernières
rencontres qui clôturent la journée, synonyme de maintien. À
noter la bonne résistance de Vincent Mainguyague qui accompagnait Vincent Levadoux (3 victoires), Christian et Daniel
Etcheverry (2,5 victoires chacun).
Le déplacement à Lescar, leader
de la poulen s’annonce d’ores et
déjà compliqué, mais sans pression dorénavant.
Belle victoire pour l’équipe 2. La rencontre face à Bayonne s’annonçait compliquée mais elle fut
bien maîtrisée par l’équipe réserve qui prend le meilleur sur
son adversaire d’entrée de jeu.
Les locaux continuent leur
bonne rencontre en menant 6 à 2
puis 8 à 3. La victoire sera clôturée
27
Vie des Clubs Pays Basque
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Saint-Étiennede-Baïgorry
PELOTE BASQUE
Trois équipes en finale du championnat de France pour la Zaharrer Segi.
Le samedi 13 février, à Urt, la
Zaharrer Segi présentait trois
équipes à paleta gomme en finale du championnat de France.
En Nationale A, Argia Olçomendy
et Claire Dutaret-Bordagaray confirmaient leur titre du Pays basque contre Urruñarrak par 40 à
30. Les jeunes, par contre avaient
moins de chance, puisqu’en
poussins, Joana Dutaret-Bordagaray et Haize Oçafrain perdaient
face à Airetik, par 28 à 40. Les minimes, Katixa Arrretche et Emma
Arambel s’inclinaient devant Sarako-Izarra par 16 à 40. L’accès
aux finales de ces toutes jeunes
joueuses laisse augurer une
bonne qualité de relève pour le
club baigorriar.
Saint-Martinde-Seignanx
TENNIS
Coupe d’hiver. La coupe d’hiver a
Denis Aguerre et Lucas Narbaïts, champions cadets en Union
basque 2016. PHOTO P. E.
rendu son verdict le premier dimanche de février. A l’arrivée, des
fortunes diverses pour les deux
équipes du Tennis’Club.
En 2e division, l’équipe 1 s’est finalement inclinée 3/1 face à une très
belle équipe du Tennis Club Orthezien malgré les conseils avisés
du capitaine Alexandre (blessé),
au terme de matchs très serrés
qui ont vu, en simple, l a victoire
Stade Toulousain PB (Casteran, Figeac) : 2,
Biarritzarrak Biarritz 1 (Orkatz, Benoit) : 0
CA St Etienne d’ Orthe : 2, Biarritzarrak Biarritz
2:1
CPBB Moumour : 0, SP Pau 2 : 2
Saint-Palais
PELOTE BASQUE
Main nue trinquet. Dans la catégo-
rie cadets du relevé championnat
de l’Un ion basque en trinquet, le
duo de l’US Saint-Palais Denis
Aguerre (Pagolle) et Lucas Narbaïts (Amendeuix-Oneix) a décroché le titre en battant en finale,
samedi à Villefranque, son vis-àvis de Lau Herri (Arcangues, Arbonne, Ahetze, Bassussarry), formé de Peio Amestoy et Adrien
Dufau, par 40 à 33. La joute fut
somptueuse, entre quatre manistes de talent. Les Mixains ont bien
démarré (5 à 0) puis Lau Herri a
pris les manettes et a viré devant
à mi-partie (20- 14). Lucas Narbaïts et Denis Aguerre, malgré
des mains sensibles, n’ont pas lâché, et ont tenté des coups offensifs gagnants, pour égaliser à 32,
et finir le travail sur une belle série positive (8 à 1). Les poulains de
Pettan Lapouble ont reçu leur
trophée, avec le sentiment du devoir accompli, des mains des officiels Michel Etcheto et Eric Cachenaut, et ce devant un joli noyau
d’aficionados du Pays de Mixe.
28
Vie des Clubs Pays Basque
Tardets-Sorholus
COURSE À PIED ET MARCHE
Les Foulées souletines. La 33e édi-
tion de cette course à pied et marche de 15 et 13 kilomètres est organisée par l’office municipal des
sports de Mauléon. Cette année,
elle s’effectue dans le sens Tardets-Mauléon.
Le départ se fera à 9 heures, dimanche 21 février pour les marcheurs, tandis que les coureurs
s’élanceront à 9 h 30. L’arrivée
sera jugée place des Allées à Mauléon.
La participation est ouverte
à partir de 16 ans, avec autorisation parentale et certificat médical. Il est nécessaire de retourner
le bulletin et le certificat médical
de non-contre-indication
à la marche ou à la course à pied
en compétition de moins d’un an
au 21 février, plus le règlement de
8 euros, avant aujourd’hui à la
mairie de Mauléon-Licharre.
À défaut, les inscriptions seront
encore possible à Mauléon, le samedi matin 20 février, de 8 h 30 à
12 heures, mais au tarif de
douze euros, avec retrait des dossards pour tous les inscrits.
Autre pièce demandée : licence
FFA athlétisme compète, santé
loisir, pass running, ou licence
FFTRI, FSGT, Ufolep, UNSS ou FSCF
avec mention apte course, marche ou athlétisme en compétition. Aucune inscription ne se
fera à Tardets.
Les dossards seront à retirer
sur la place de Mauléon le jour de
la course, dimanche 21. Une navette partira de la place centrale
de Mauléon à 8 h 15 et 8 h 30
pour amener les participants à
Tardets.
Des prix en bons d’achats
dans les magasins de l’Union
commerciale de Mauléon et Tardets seront décernés aux trois
premiers hommes et trois premières femmes de la course à
pied. Le club ou l’association la
plus représentée obtiendra également une récompense.
Les inscriptions peuvent se
faire sur le site internet
www.mauleon-soule.fr et pour
tous renseignements complémentaires, appeler au
05 59 28 18 67.
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
CYCLISME Championnats d’hiver
Urcuit
BASKET-BALL
Défaite logique. Saint-Médard-en-
Jalles-Seniors 1, 64-61. Les Urcuitois se sont déplacés avec une
équipe bien diminuée par trois
absences à tous les secteurs de
jeu et ne ramènent pas la victoire
des terres girondines.
Les locaux ont réalisé un festival offensif avec 12 paniers primés inscrits dans cette rencontre. Ils prennent les Basques à la
gorge dès le premier quarttemps et ne sont pas gênés par
une défense urcuitoise qui
n’aura trouvé ses marques qu’en
fin de match. Le score enfle (16-9
puis 40-22, mi-temps).
Le troisième quart-temps est
équilibré mais l’écart demeure
(55-39). Il faudra une révolte sonnée par le capitaine Petit pour
croire au miracle.
Ils partent cependant de trop
loin et viennent s’échouer aux
pieds des Girondins (64-61).
Les Urcuitois restent en milieu
de tableau au classement, mais
doivent rester vigilants pour éviter toute déconvenue.
Baptiste Quattrin, à droite, sur le prodium de la course à l’Américaine. PHOTO GSM
Double podium de Quattrin
SAINT-MARTIN-DE-SEIGNANX Le jeune Landais Baptiste
Quattrin a terminé en bronze et en argent dimanche dernier
D
imanche, s’est déroulé au
stadium de Bordeaux-Lac
le championnat d’hiver de
l’Américaine et du Keirin, toutes
catégories. Le jeune sociétaire du
Guidon Saint-Martinois, Baptiste
Quattrin, s’y est une nouvelle fois
distingué. Le matin, associé pour
la circonstance à son camarade de
l’US Dacquoise Dorian Carreau, il
a pris la troisième place de
l’épreuve de l’Américaine cadets,
disputée sur 80 tours. Et ce, mal-
gré la chute de Baptiste à trois
tours de la fin,laissant son coéquipier terminer seul, ce qui a privé
le tandem de la deuxième place, la
victoire revenant aux coureurs de
l’UC Condat Nicolas Hamon et
Yvan Alvarez du VCl a Souterraine.
L’argent au Keirin
L’après-midi se déroulait l’épreuve
du Keirin. Le jeune saint-martinois
s’est octroyé la deuxième place et
la médaille d’argent. Après être
L'ÉCONOMIE dans SUD OUEST,
c’est...
• Chaque lundi et jeudi :
les pages économiques du journal
• Chaque jour :
toute l'info économique locale et régionale
sur sudouest.fr (rubrique SUD OUEST Eco)
• Chaque lundi, mercredi et vendredi :
la newsletter économique
(chiffres clés, agenda, nominations, portraits
de dirigeants, conseils d'experts)
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À LA NEWSLETTER
Rendez-vous sur sudouest.fr/economie
passé par les repêchages, il s’est incliné face au coureur de Marmande Lilian Langella, fils de l’ancien professionnel Tony Langella.
Ces deux médailles d’argent et
de bronze lui permettent d’honorer la mémoire de son président
de club Jean Bellecave décédé la
veille. Le jeune coureur qui obtient là son quatrième podium
sur les vélodromes depuis début
janvier.
Claude Paucton
Ustaritz
FOOTBALL/LABOURDINS
Week-end tronqué. Les seniors A et B
n’ont pu jouer à cause des terrains
impraticables. Les U 19 ont démarré leur match 10 minutes trop
tard ; le score était de 2 à 0 pour
Cestas. Il n’évoluera pas malgré
quelques occasions. Les U 17 ont
gagné par forfait contre Lons. Les
U 15 ont débuté la 2e phase par une
défaite plus qu’honorable 2 buts à
1 à Lons. En Excellence, l’équipe A
de U 13 s’est imposée 3 à 1 contre
les Églantins d’Hendaye.
Chez les vétérans. La très grosse performance n’était pas loin. Un
match bien conduit faceau leader
invaincu, Castétis-Gouze. Menés 1
à 0 sur pénalty suite à un appel
d’air de Jean-Ro, les Labourdins du
commando Ludo/Fredo ont renversé la vapeur, passant à 2-1, avec
un but magistral sur reprise de volée de « flying » Jean-Do. Malheureusement, dans les dernières minutes, deux erreurs vont coûter la
victoire, pour une défaite, 3 buts à
29
Vie des Clubs Pays Basque
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
2. À signaler que les vétérans ont
pu revêtir la magnifique tunique
offerte par Jérôme Henry.
RUGBY
Seniors. Réception de Puyoô : ce
match reporté de la première journée du championnat 2e série s’est
déroulé sur le synthétique de la
Floride à Bayonne. Sous une pluie
quasi-constante, contre le vent en
première mi-temps, les joueurs
sont restés concentrés en défense
pour contrer un pack imposant.
En deuxième mi-temps, ils ont
profité des fautes adverses pour
marquer trois pénalités par Romain Larroudé (3 réussies sur 4).
Victoire 9-0. Match retour contre
cette même équipe à Puyoô, dimanche prochain.
Cadets Teulière B. Réception du XV
des Gaves. Ce match reporté opposait l’équipe 2 de l’Entente Navarrenx et Josbaig renforcée par 12
joueurs de l’équipe Teuliere A.
Match gagné 22 à 8 avec trois
beaux essais. Prochain rendezvous de championnat, le 12 mars, à
Ogeu contre l’Entente des 2 vallées.
Les «vieux» Labourdins ont reçu les maillots des mains
de Jérôme Henry. PHOTO DR
MMA Équipe de France
Les Bleus pour Segas
URRUGNE Le
jeune combattant
de 21 ans rejoint
le groupe tricolore
J
ohan Segas est rayonnant : il fait
partiedesprochainssélectionnés
de l’équipe de France amateur de
MMA (Mixed Martial Arts), un sport
de combat complet, associant pugilatetlutteaucorpsàcorps.Surlacentainedepostulants,ilaétéretenupar
Bertrand Amoussou, président de la
Commission française, et n’a que
quelques jours à attendre pour savoir s’il sera titulaire ou remplaçant.
C’est à quatre ans que Johan SEgas
s’initie au judo, à Hendaye. Il se
tourne ensuite vers Soumoulou, où
il trouve un accompagnement de
haute volée, qui lui permet de passer
tous les niveaux jusqu’à obtenir ses
diplômes : professeur d’État à 19 ans,
puis préparateur physique d’athlètes de haut niveau à 20 ans.
Et il combat, au judo mais aussi
dans d’autres disciplines, comme le
kourach (lutte traditionnelle d’Asie
centrale). Il est champion de France
en 2013, part en Turquie pour les
mondiaux où il termine cinquième.
Il suit un stage intensif de trois mois
dans un camp d’entraînement en
Thaïlande « pour perfectionner ma
technique pieds-poings; chaque discipline m’apporte un plus qui me
Johan Segas rêve de rejoindre d’Ultimate Fighting. PHOTO J.-L. C.
permet de progresser vers l’art sublime du combat ».
Il remporte l’Invictus
Aujourd’hui, au club Gracie Barra à
Irun, il parfait sa technique du sol,
s’est très vite fait au jiu-jitsu brésilien,
à un point tel qu’il concourt au
championnat d’Europe le 20 janvier
dernier à Lisbonne, où il s’incline en
huitième de finale contre le champion en titre : « Pour une première
expérience, avec quatre mois de pratique, c’était super. »
Peu avant, en décembre, à SaintSébastien, il gagne l’un des plus gros
tournois d’Espagne en MMA, l’Invictus. Pour cette année, beaucoup de
voyages et de combats aux couleurs
de la France sont prévus : les championnats du monde à Las Vegas en
juillet, un tournoi international en
septembre à Bangkok, un autre en
Afrique du Sud en novembre, et le
championnat d’Europe amateur à
Prague en octobre.
Et son projet, il l’affiche clairement : « Je veux me tourner résolument vers le MMA, ma discipline
phare, et mon rêve serait de rentrer
dans la plus grosse organisation du
monde, l’Ultimate Fighting Championship… appartenir à l’élite professionnelle des arts martiaux ». Très
pragmatique, il ajoute : « À 21 ans, il
faut d’abord que je progresse avec
uneopiniâtretéobsessionnelle,etarrive au meilleur de moi-même en
tant qu’amateur, avant de basculer
vers le monde des pros. On m’a dit
que j’en avais le niveau. »
Jean-Louis Chaulet
Abonnez-vous 2 ans
à Sud Ouest Gourmand
+
EN CADEAU !
Un tablier
de cuisine
Tablier 90 x 75 cm
en polycoton, grande poche
deux compartiments,
réglable à l’encolure.
€
€
25
36
30% de remise
30% de remise
Pour en profiter très vite, remplissez le bon ci-dessous, joignez un RIB et renvoyez le tout à : SUD OUEST Service Relation Clients, 23, quai des Queyries, CS20001, 33094 Bordeaux Cedex
Mandat de prélèvement
En signant ce formulaire de mandat, vous
autorisez (A) SAPESO à envoyer des instructions à votre banque pour débiter votre
compte, et (B) votre banque à débiter votre
compte conformément aux instructions de
SAPESO. Vous bénéficiez du droit d'être remboursé par votre banque suivant les conditions décrites dans la convention que vous
avez passée avec elle. Une demande de remboursement doit être présentée dans les 8
semaines suivant la date de débit de votre
compte pour un prélèvement autorisé.
À :.....................................
Le : I__I__I__I__I__I__I__I__I
Référence unique du mandat :
Identifiant créancier SEPA : FR 38 ZZZ 004758
Débiteur :
Créancier :
Votre nom : .............................................................................................................
Nom : SAPESO / SUD OUEST
Votre adresse : .......................................................................................................
Adresse : 23, quai des Queyries CS 20001
Code postal : ..........................................Ville........................................................
Code postal : 33094 Ville : BORDEAUX CEDEX
Pays : .......................................................................................................................
Pays : France
IBAN I__I__I__I__I I__I__I__I__I I__I__I__I__I I__I__I__I__I I__I__I__I__I I__I__I__I__I I__I__I__I
Paiement : X Récurrent/Répétitif
BIC I__I__I__I__I__I__I__I__I__I__I__I
J’accepte de recevoir gratuitement la lettre électronique du magazine Sud Ouest Gourmand
Signature :
Nota : Vos droits concernant le présent mandat sont expliqués dans
un document que vous pouvez obtenir auprès de votre banque.
Veuillez compléter tous les champs du mandat.
Rempli SO
OUI, je m’abonne au magazine Sud Ouest Gourmand pour 8 numéros et je recevrai le tablier de cuisine Sud Ouest Gourmand.
Je complète le mandat de prélèvement SEPA ci-dessous et y joins un RIB.
30
Sports Pays basque
Sports 64
Pro D2 : Rouet et Thiery préservés
Les deux Bayonnais, touchés au mollet et
aux cervicales, resteront au chaud ce soir
FOOTBALL
RUGBY Pro D2 (19 e journée)
L’Isère est rude
BOURGOIN - BAYONNE L’Aviron entame ce soir un bloc de quatre matches par
un délicat voyage. Une série positive et l’esprit se tournera vers les phases finales
Bourgoin
Bayonne
e
11 /36 pts
2e/56 pts
LIEU Bourgoin (stade Pierre-Rajon). HORAIRE Ce soir à 20 h 45. ARBITRE M. Datas.
TÉLÉ En direct sur Canal+Sport. INTERNET
En live commenté sur sudouest.fr
BOURGOIN Bosviel - Nicolas, Perrin, Vera-
tau, Coux - (o) Bouillot, (m) Da Silva Lopes Leonte, Recordier, T. Cotte - Santoni, Adamou Tiedemann, Janaudy, Gicollet. Remplaçants : Khribache, Fakalelu, Fontaine, Barriere, Faure, Michallet, Eymond, Ruben Spachuk
ty, Jané, Poki - (o) Meret, (m) Henry - Chouzenoux, Haare, Monribot (cap.) - Horn, Huete - Choirat, Arganese, Iguiniz. Remplaçants :
Labouyrie, Bordenave, Van Lill, Macome, Cassang, Du Plessis, Visensang, Lapeyrade
LAURENT ZÈGRE
[email protected]
D
Pour sa deuxième apparition, Kade Poki espère toucher plus de ballons ce soir. PHOTO ÉMILIE DROUINAUD
de 20 ? Plus probablement un 12 ou
un 14. Toutes des mentions au bac.
«Troisvictoires,ceseraitpasmal»,trahit Dwayne Haare, remis de sa blessure au mollet.
Outre l’aspect comptable, le troisièmelignenéo-zélandaisetseséquipiers se projettent à moyen terme.
Une bonne série et c’est la route des
demi-finales qui s’ouvrira. « Si on
réussitunbonbloc,onseravraiment
sauvé et on pourra se préparer pour
les phases finales, observe le technicien. On aura le luxe de réaliser quelques impasses, de griller deux ou
trois jokers pour cibler la préparation physique sur le mois de mai.
D’où l’intérêt de cette série qui démarre à Bourgoin (11e). »
Troisième équipe à l’extérieur
Deux. C’est le nombre de déplacements infructueux pour l’Aviron
Bayonnais. Hormis à Mont-de-Marsan (38-15) et Tarbes (19-10), Jean Monribot et ses équipiers ont ramené des
points de leurs sept autres voyages.
« Avec trois victoires et un nul, on est
même 2e du classement à l’extérieur»,penseVincentEtcheto. Pasencore. Peut-être ce soir. En attendant,
l’Aviron campe au 3e rang avec
14 points, soit autant que Béziers, à
peine moins qu’Albi (16) et hors de
portée de Lyon (32).
Bourgoin, qui souhaite entériner
son maintien et s’installer dans la
première moitié de tableau, ne facilitera pas la tâche des Basques. Dé-
faite face à Lyon mis à part, le CSBJ n’a
plus perdu chez lui depuis le 16 octobre et la venue de Perpignan. L’Isère
estrude,cestemps-ci.«LesBerjalliens
sontchiantsdevantetagressifs»,soupire l’ailier Martin Laveau, revenu de
son escapade australienne avec la
France à 7. « C’est une équipe qui
n’oublie pas de jouer. Elle nous ressemble beaucoup », complète son
homologue Julien Jané. « Là-bas, c’est
toujours chaud et difficile », se souvient Vincent Etcheto de son époque
de joueur. L’entraîneur, lui, s’y rend
pour la première fois. Il ne découvrira pas le banc de touche. Suspendu
pour quatre matchs, il prendra de la
hauteurentribunes. C’estjustement
ce que recherche son équipe.
Bosviel, « le détonateur » de Bourgoin
L’arrière de 25 ans a inscrit
6 essais cette saison. PHOTO PQR
Ligue Europa
(16es de finale aller)
« On aime
ce genre
d’ambiance »
MARSEILLE ATHLETIC BILBAO
L’équipe basque
débute ce soir son
duel au bouillant
stade Vélodrome
Mardi, l’attaquant Sabin Merino
(24 ans) a prolongé son contrat
avec l’Athletic Bilbao jusqu’en
2019, avec une clause libératoire
fixée à trente millions d’euros. « Je
suis d’ici et je voulais continuer
l’aventure ici », a-t-il déclaré au centre d’entraînement du club à Lezama. De quoi se tourner l’esprit serein vers le 16es de finale aller face à
l’Olympique de Marseille (21 h 05).
BAYONNE Bustos Moyano - Laveau, Hegar-
ans le rugby, on empile des
blocs. De muscles en mêlée,
de matchs dans le calendrier.
Les joueurs de l’Aviron Bayonnais
s’apprêtent à entamer une nouvelle
série de quatre rencontres, avant la
prochaine coupure. La dernière a
permis de régénérer corps et têtes.
Vincent Etcheto ne s’en plaindra pas.
« Toutes les cinq semaines, on a une
semainedecongés. Beaucoupdetravailleurs aimeraient avoir la même
chose », a-t-il glissé en retrouvant des
sourires à l’entraînement.
Au menu des siens ce mois-ci, réception de Colomiers (28 février) et
Provence (11 mars), déplacement à
Aurillac (6 mars) et Bourgoin, ce soir.
Il est de coutume de fixer un objectif
comptable à chaque entame de chapitre. LemanagerdeBayonne(2e)n’a
pas coupé à la tradition, mais il ne dévoilera pas le chiffre affiché sur sa Casio. « Je le garde pour moi mais il est
ambitieux », sourit-il. Vise-t-il la note
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Un joueur ne fait pas une équipe,
mais il peut grandement contribuer
à son bonheur. C’est le cas de Jérôme
Bosviel, atout majeur du CS Bourgoin-Jallieu. L’arrière de 25 ans, ouvreur de formation, s’épanouit
comme jamais à l’échelon professionnel. Les statistiques le prouvent.
Titulaire à 14 reprises en 17 rencontres, le natif de Bergerac (Dordogne)
truste les récompenses honorifiques : 6 essais, 163 points et 1 136 minutes jouées. Personne ne fait mieux
dans son équipe, à part Théophile
Cotte niveau temps de jeu, pour
25 petites minutes. Le buteur est également quatrième réalisateur de
ProD2, et sixième marqueur d’essais.
« C’est le détonateur de cette
équipe, relève le manager de
Bayonne, Vincent Etcheto. Chaque
fois qu’il est dans le match, son
équipe s’en ressent. » C’est souvent le
cas en ce moment. Les Biarrots s’en
souviennent. En passe de s’imposer
enIsèredébutjanvier,ilsavaientcédé
jusqu’au bonus défensif (21-14) lors
des cinq dernières minutes sur une
pénalité et un essai – son deuxième –
de Jérôme Bosviel. « Il est à l’origine
de l’action avec du jeu au pied, et de
la contre-attaque qu’il termine, se
souvient le téléspectateur Vincent Etcheto. C’est un super joueur, offensif,
dangereux, hyper réaliste. Et on le
sent heureux de jouer au rugby. »
Deux pénalités incroyables
Jamais aussi à l’aise qu’en plein désordre, le numéro 15, en fin de contrat
à l’issue de cette saison, est imperméable à la pression. En témoigne
cette pénalité – de 51 mètres en coin !
– passée en 2011 à la… 92e minute de
lademi-finaledeFédérale1faceàMassy. Il portait alors le maillot du CA Pé-
rigueux. Et les espoirs de tout une région de retrouver la Pro D2. Le remplaçant d’alors, simple Junior quelques mois plus tôt, avait levé les
bras… avant même de s’élancer. Forfanterie ? Insouciance. Celle d’un gamin d’à peine 21 ans qui crucifia
l’équipe entraînée par l’actuel coach
des arrières du XV de France, Jeff
Dubois.
Depuis, il n’a jamais quitté la
Pro D2. Il y exposa son talent avec le
CAP, passant même une pénalité de
65mètresfaceàBéziers. Unedesqualités qui a séduit le LOU (2012-14,
17 matchs), où il découvrit l’exigence
aux côtés de Chabal et Nallet, avant
de rallier Bourgoin pour grappiller
du temps de jeu. Exposer son talent.
« Exploiter les situations », comme le
souligne Dwayne Haare. Bayonnais,
attention,cethommeestdangereux.
L. Z.
« Sud Ouest ». Quelle importance revêt la Ligue Europa pour
l’Athletic Bilbao ?
Sabin Merino. C’est une compétition difficile mais qui nous plaît
beaucoup et dans laquelle on
fonde beaucoup d’espoirs. Nous
ne ferons pas d’impasse. Nous
n’avons pas défini d’objectif car
nous ne voulons pas regarder trop
loin. On ne pense qu’à ce match aller face à l’OM.
Sabin Merino et l’Athletic ne
feront pas d’impasse. PHOTO AFP
Que savez-vous de cette équipe ?
Qu’elle gagne beaucoup de
matchs à l’extérieur et un peu
moins à domicile. Elle a un jeu rapide, très vertical. C’est une équipe
saine, avec un entraîneur espagnol à sa tête. L’ordre des matchs
aller-retour importe peu. À nous
d’essayer d’obtenir un résultat positif afin de se faciliter la tâche
avant la deuxième manche à San
Mamès.
Craignez-vous l’ambiance du
stade Vélodrome ?
Pas du tout, pour la simple et
bonne raison que ce sera la même
chose pour les joueurs marseillais
quand ils viendront à San Mamès.
Ce sont deux stades chauds en Europe. On aime jouer dans ce genre
d’ambiance.
Recueilli par L. Z.
31
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Sports
Caroline Garcia brille à Dubaï
La Française a écarté la tête de série n°3,
Carla Suarez Navarro au deuxième tour.
RUGBY Tournoi des Six Nations
L’éternel retour de Trinh-Duc
ÉQUIPE DE FRANCE L’ouvreur montpelliérain, qui n’a joué que deux matches en bleu au cours des
deux dernières années et a été privé du Mondial 2015, pourra être du voyage à Cardiff dans huit jours
NICOLAS ESPITALIER
REPÈRES
[email protected]
esélectionneurduXVdeFrance
Guy Novès a livré hier par communiqué sa sixième liste en
huit semaines ! C’est un métier. Par
rapport au groupe de 31 joueurs qui
ont préparé avec lui la rencontre
France-Irlande (victoire 10-9), Novès
a effectué trois changements.
L’arrière Scott Spedding et le pilier
Eddy Ben Arous, blessés, sont remplacés respectivement par François
Trinh-Duc(Montpellier,29 ans,50 sélections) et Xavier Chiocci (Toulon,
26 ans, 4 sélections). Le troisième ligne rochelais Kevin Gourdon cède
sa place au prioritaire Bernard Le
Roux (Racing, 26 ans, 23 sélections),
qui a manqué les deux premiers
matches parce qu’il se mariait en
Afrique du Sud.
S’il ne constitue pas une suprise,
le retour de Trinh-Duc est bien le fait
saillant de cette liste. Parce que c’est
l’énième sursaut d’un destin contrarié. Pendant le mandat de Marc Lièvremont (2008-2011), il fut l’ouvreur
titulaire du XV de France, discuté par
tous, sauf par son entraîneur... jusqu’aux phases finales de la Coupe du
monde 2011, où le « chouchou » devint le remplaçant de son ex-associé,
le demi de mêlée Morgan Parra...
Et sous le « règne » de Philippe
Saint-André (2012-2015), barré par
Frédéric Michalak, il ne fut rappelé
qu’in extremis pour participer à la
préparation estivale du Mondial
2015... avant d’être écarté à la veille de
l’événement.
François Trinh-Duc n’a disputé
que deux matches internationaux
ces deux dernières années, un en
2014, un en 2015. Et pourtant, dans
L
Classement
1
2
3
4
5
6
Pts
Angleterre
France
Pays de Galles
Irlande
Ecosse
Italie
4
4
3
1
0
0
J G N P Pp
Pc Dif Bonus
2
2
2
2
2
2
18 37 0
30 3 0
39 4 0
26 -1 0
42 -10 0
63 -33 0
2
2
1
0
0
0
0
0
1
1
0
0
0
0
0
1
2
2
55
33
43
25
32
30
Le programme
3e JOURNÉE
Vendredi 26 février : Galles - France
(21 h 05).
Samedi 27 février : Italie - Ecosse (15 h 25),
Angleterre - Irlande (17 h 50).
4e JOURNÉE
Samedi 12 mars : Irlande - Italie (14 h 30),
Angleterre - Galles ( 17 heures).
Dimanche 13 mars : Ecosse - France
(16 heures).
5e JOURNÉE
Samedi 19 mars : Galles - Italie (15 h 30),
Irlande - Ecosse (18 heures), France Angleterre (21 heures).
Le groupe des 31
AVANTS (17)
François Trinh-Duc en août dernier à Londres, avant qu’il quitte le groupe mondialiste. PHOTO AFP
le même temps, il a progressé dans
sa gestion et dans son jeu au pied,
sans perdre les qualités qui font sa
marque de fabrique depuis 2008 :
son goût pour l’offensive et sa capacité à défier la ligne.
Le dernier vainqueur à Cardiff
C’estpourcesqualités-làqueGuyNovès l’a désigné, dès l’annonce de sa
première liste, comme l’un des porteurs de son projet de jeu : « Nous
comptons sur lui pour les quatre années à venir », a-t-il promis le 29 décembre ; « Il fait partie en priorité de
notre projet », a-t-il répété le 19 jan-
vier. La fissure au tibia qui l’a éloigné
quelques semaines des terrains est
la seule raison pour laquelle « FTD »
n’a pas débuté le Tournoi. Et il y a fort
à parier qu’il soit dans l’avion pour
Cardiff mercredi prochain, à la place
du polyvalent Jean-Marc Doussain.
Seulement, voilà. Jules Plisson, investien 10 ensonabsence,afaitdeux
beaux matches et porté avec succès
les ambitions de Guy Novès et de
l’entraîneur des arrières, Jeff Dubois,
son coach au Stade Français. Ce qu’a
fait le jeune Parisien contre l’Italie
(victoire 23-21) - prendre la responsabilité de taper une pénalité lointaine
dans le « money time », et la réussir ! -, Trinh-Duc ne l’a jamais fait.
Mais on ne saurait signaler cela
sans rappeler qu’il a déjà su être décisif au plus haut niveau. Il avait été
un des principaux artisans du dernier Grand Chelem français dans le
Tournoi des Six Nations, en 2010, auteur d’un drop et d’une gestion millimètrée lors de la « finale » contre
l’Angleterre de Jonny Wilkinson (1210). Mais aussi d’un essai sur interception face au pays de Galles lors de
la dernière victoire du XV de France
à Cardiff (20-26). Dans le groupe actuel, il est le seul à y avoir déjà gagné.
Jefferson Poirot (Bordeaux-Bègles), Xavier
Chiocci (Toulon), Uini Atonio (La Rochelle),
Vincent Pelo (La Rochelle), Rabah Slimani
(Stade Français), Guilhem Guirado (Toulon,
cap.), Camille Chat (Racing 92), Yoann Maestri (Toulon), Alexandre Flanquart (Stade
Français), Sébastien Vahaamahina (Clermont), Paul Jedrasiak (Clermont), Yacouba
Camara (Toulouse), Damien Chouly (Clermont), Wenceslas Lauret (Racing 92), Loann
Goujon (La Rochelle), Antoine Burban (Stade
Français), Bernard Le Roux (Racing 92).
ARRIÈRES (14)
Sébastien Bézy (Toulouse), Maxime Machenaud (Racing 92), Jean-Marc Doussain (Toulouse), Jules Plisson (Stade Français), François Trinh-Duc (Montpellier), Jonathan Danty
(Stade Français), Maxime Mermoz (Toulon),
Gaël Fickou (Toulouse), Rémi Lamerat (Castres), Teddy Thomas (Racing 92), Virimi Vakatawa (FFR), Maxime Médard (Toulouse),
Hugo Bonneval (Stade Français), Marvin
O’Connor (Montpellier).
PLANÈTE RUGBY
TOURNOI DES VI NATIONS
Le Racing ne laisse
que Lauret au repos
Le staff du Racing 92 a décidé de
laisser au repos ce week-endson
flanker international Wenceslas
Lauret, qui a disputé en entier les
deux premiers matchs du XV de
France face à l’Italie (23-21) et l’Irlande (10-9). A l’inverse, le talonneur Camille Chat, le flanker Bernard Le Roux, le demi de mêlée
Maxime Machenaud et l’ailier
Teddy Thomas figurent dans le
groupe qui fera le déplacement à
Grenoble, samedi.
Charteris incertain
pour Galles-France
Il sera « compliqué » au
deuxième ligne gallois Luke
Charteris, touché à un genou,
d’être aligné face au XV de France
le 26 février à Cardiff, a estimé
hier son entraîneur au Racing 92,
Laurent Travers. « Il faut voir
comment il récupère (...) mais je
pense que ce sera juste pour qu’il
soit sur le terrain », a déclaré Travers. Charteris (32 ans, 64 séléctions), qui souffre d’une contusion à un genou, était sorti à la 48e
minute du match face à l’Ecosse
remporté samedi dernier à Cardiff (27-23).
TOP 14
Brive prolonge
quatre sudistes
Le CA Brive-Corrèze, 6e du Top 14,
a annoncé hier avoir prolongé les
contrats de quatre de ses joueurs
de l’hémisphère sud, les Australiens Poutasi Luafutu et Alfie
Mafi, et les Fidjiens Benito Masilevu et Dominiko Waqaniburotu.
RUGBY À VII
Gros test pour les
Bleues à Sao Paulo
Investissement et émulation seront les thèmes forts du weekend de l’équipe de France féminine, ce week-end à Sao Paulo, à
l’occasion de la 2e étape du Circuit mondial de rugby à VII.
Douze joueuses se sont envolées
pour le Brésil tandis que neuf autres sont restées à Marcoussis
préparer les tournois sur invitation de Las Vegas et Vancouver début mars. Chacune aura donc eu
sa chance de montrer sa valeur,
sachant qu’il n’y aura que 12 inscrites et 2 suppléantes aux JO de
Rio en août.
A Agen, Laporte a fait le show
Le candidat Bernard Laporte, qui fustige la politique des « gros pardessus » et prometde redonner le pouvoir aux 1885 clubs s’il est élu président de la FFR, n’était pas forcément en terrain conquis, hier soir à Agen.
Il y a répété sa fierté d’avoir insufflé « un peu plus de démocratie à cette
élection ». Escorté de son directeur de campagne, Serge Simon, et devant
une centaine de personnes, dont plusieurs dirigeants du SUA et une dizaine de présidents de clubs, il a assuré notamment que deux listes supplémentaires allaient se déclarer dans les prochains jours. PH. THIERRY SUIRE
32
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Sports
RUGBY Pro D2
FOOTBALL Ligue 1
Test pour
Bayonne et
défi à Biarritz
« C’est une revanche »
Parmi les prétendants à la phase finale, Bayonne (2e) cherchera à
grappiller des points supplémentaires ce soir (20h45) à Pierre-Rajon
où le CSBJ n’a perdu qu’une seule
fois lors de ses six derniers matches.Biarritz, pour sa part, accueille dimanche Perpignan dans
un choc au parfum de gloire passée et qui rappellera surtout que
les deux équipes sont en équilibre
précaire cette saison en Pro D2, en
clôture d’une 19e journée ouverte
par Bourgoin et Bayonne ce soir.
Seulement 13e avec cinq points
d’avance sur la lanterne rouge Dax,
le BO peine toujours à trouver la
bonne carburation et est même
parti pour se faire peur dans la dernière ligne droite de la saison.
Pas le temps de se remémorer
les bons souvenirs d’un Top 14
qui paraît aujourd’hui bien loin:
la réception à Aguilera de l’Usap
sera surtout déterminante pour
ne pas prendre l’eau tout à fait.
En face, Perpignan est mieux positionné mais sa 6e place n’est pas
conforme non plus à ses ambitions.
Les Catalans se doivent d’accrocher au minimum une demifinale d’accession cette année. Or,
ils n’ont quasiment pas de marge
de manœuvre, alors que le podium est déjà dix points devant
eux et qu’Aurillac (5e) et Colomiers (4e) comptent respectivement 2 et 4 points de mieux.
PROGRAMMES
TOP 14
Classement
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
Pts
Toulouse
44
Racing
43
Toulon
41
Clermont
39
Bordeaux-Bègles 37
Brive
36
Montpellier
36
Castres
33
Grenoble
28
La Rochelle
26
Stade Français 22
Pau
20
Oyonnax
14
Agen
10
J G N P Pp
13
13
14
13
14
13
13
13
13
13
13
13
13
13
9
10
8
7
8
8
8
7
6
5
5
4
3
2
0
1
0
1
1
0
0
0
0
0
0
1
0
0
4
2
6
5
5
5
5
6
7
8
8
8
10
11
378
270
416
340
290
245
321
294
323
264
241
207
220
259
Pc Dif Bonus
165
225
272
234
265
207
333
273
343
301
278
370
411
391
213
45
144
106
25
38
-12
21
-20
-37
-37
-163
-191
-132
8
1
9
9
3
4
4
5
4
6
2
2
2
2
15e JOURNÉE
Vendredi 19 février : Stade Français -Brive
(20 h 45).
Samedi 20 février: Castres - Clermont (14 h
45), Bordeaux-Bègles - Agen, Grenoble - Racing 92, Montpellier - Pau (18 h 30), La Rochelle - Toulouse (20 h 45).
Dimanche 21 février : Oyonnax - Toulon
(16 h 15).
PRO D2
Classement
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
Pts
Lyon
72
Bayonne
56
Béziers
54
Colomiers
48
Aurillac
46
Perpignan
44
Narbonne
42
Albi
41
Mont-de-Marsan 37
Montauban
36
Bourgoin
36
Carcassonne
32
Biarritz
29
Tarbes
27
Provence Rugby 26
Dax
24
J G N P Pp
18
18
18
18
18
18
18
18
18
18
18
18
18
18
18
18
16
12
12
10
10
9
9
9
8
8
7
7
6
7
6
5
0
1
1
2
0
1
0
1
0
0
0
0
0
0
0
0
2
5
5
6
8
8
9
8
10
10
11
11
12
11
12
13
584
427
474
375
433
389
378
342
340
334
317
285
358
325
313
325
Pc Dif Bonus
292 292
352 75
358 116
364 11
378 55
377 12
371 7
332 10
393 -53
388 -54
357 -40
423 -138
354 4
376 -51
451 -138
433 -108
8
6
4
4
6
6
6
3
5
4
8
4
5
7
2
4
19e JOURNÉE
Aujourd’hui : Bourgoin - Bayonne (20 h 45).
Vendredi 19 février : Albi - Colomiers
(19 heures); Dax - Montauban, Tarbes - Montde-Marsan, Aurillac - Narbonne, Carcassonne
- Béziers, Lyon - Provence Rugby (19 h 30).
Dimanche 21 février : Biarritz - Perpignan
(14 h 25).
BORDEAUX Punis au match aller à Nice (1-6), les Girondins ont l’occasion de
laver l’affront demain avec la réception des Aiglons. Sagnol a hâte d’en découdre
CYRIL CHAMP
[email protected]
I
ls devront exiler leur peur. Les Girondins de Willy Sagnol entreront revanchards demain soir
sur la pelouse du Matmut Atlantique pour affronter les Rouges et
Noir niçois, 3e de Ligue 1 (20 h 30).
La débâcle du 23 septembre dernier
lors de la 7e journée (1-6) est encore
dans toutes les têtes. En tout cas, elle
est bien ancrée dans celle de l’entraîneur bordelais qui a posé d’emblée
le principal enjeu de la rencontre.
Grappiller des places au classement ? Même pas : « C’est tout simplement une revanche à prendre
sur ce qu’il s’est passé il y a cinq mois
à Nice. C’est le premier angle ». Et le
leitmotiv semble avoir déjà été martelé dans le vestiaire girondin. « Ça
a été notre discours. Dans cette saison, ce match fait tâche. Quelque
part, eux aussi (les joueurs), l’ont en
eux », a poursuivi le technicien.
Le visage du onze marine et blanc
sera pourtant fortement modifié
par rapport à celui aligné à l’Allianz
Riviera. Exit les Khazri et Saivet, partis en Angleterre ; ou encore les Carrasso, Pallois, Pablo, Maurice-Belay,
venus garnir l’infirmerie. Seuls Guilbert (alors latéral droit), Chantôme,
Crivelli voire Poundjé peuvent espérer être alignés, parmi les titulaires
de septembre. Une hécatombe de
blessés dont préfère sourire Sagnol :
« Je n’ai plus assez de doigts pour les
compter ! Et on ne devrait pas avoir
beaucoup plus de joueurs (disponibles) que le week-end dernier. Pablo,
ça va être juste, Jussiê, ça risque de
l’être aussi. »
Avocat de l’attaque
Le cauchemar sur la côte d’Azur
avait alors plongé Bordeaux aux
portes de la zone des relégables (17e),
son pire classement de la saison. Si
le bilan comptable s’est (un peu)
amélioré depuis, l’inconstance restera la signature de ce Bordeaux
2015-2016. Au point de créer une dynamique surprenante depuis la mijanvier (20 buts encaissés sur les six
derniers matchs, 15 inscrits). Seule
Lamine Sané, de retour à l’entraînement, retrouvera-t-il le groupe ? Willy Sagnol a laissé planer
le doute. PHOTO GUILLAUME BONNAUD
constance au tableau de marche,
des performances à domicile qui
tiennent la route (4e de Ligue 1 avec
24 points, mais 18e à l’extérieur). Un
bilan couplé à une 5e place au classement des attaques qu’a souhaité
mettre en avant Willy Sagnol hier
qui prophétise : « Cela fera taire une
bonne fois pour toutes les détracteurs sur la qualité de notre jeu. […]
Il y a des chiffres et des faits qui eux
ne sont pas interprétables. »
Comme attendu, Lamine Sané a
repris un travail normal avec ses coéquipiers hier après-midi. Mis à
pied depuis l’altercation avec Jérôme Prior à l’issue du match de
Coupe de France contre Nantes
(3-4), le défenseur central est candidat à une place dans le groupe. Sans
pour autant déloger la paire Yambéré-Guilbert, inchangée en championnat depuis le 16 janvier et la victoire à domicile contre Lille (1-0). « À
partir du moment où les dirigeants
prennent une sanction je ne vois
pas pourquoi moi j’en prendrais
d’autres », a indiqué le coach, sans
pour autant garantir la présence du
Sénégalais.
Prior convoqué demain
Le staff aurait-il eu un intérêt à précipiter la réintégration de Sané ?
« Si vous essayez de me faire dire
que j’ai demandé à mon président
de faire suspendre Lamine pour la
durée la plus courte possible, vous
faites erreur », a précisé Willy Sagnol.
Quant à Jérôme Prior, il est convoqué demain par sa direction, tout
comme Sané l’avait été ce mardi. Il
pourrait connaître dans la foulée la
portée de sa sanction. Le gardien de
but avait déjà averti pour un comportement inapproprié à l’entraînement en janvier.
Ounas a trouvé le bon réglage
Écarté contre Saint-Étienne (1-4),
Adam Ounas a repris sa marche en
avant à Guingamp ce samedi (4-2)
malgré une alerte suite à un contact
avec un joueur breton : « Ma cheville
a tourné un peu, mais ça va mieux. »
Le jeune (19 ans) milieu veut désormais soigner sa fin de saison en faisant tomber l’OGCN, quatre points
devant : « Nice fait très bien tourner
le ballon, surtout au milieu avec des
joueurs comme (Nampalys) Mendy
ou (Jean) Seri. À nous de bien commencer en ne prenant pas de but
dans le premier quart d’heure,
comme on en a l’habitude. »
Pointé du doigt, son repli défensif
semble être le principal aspect de
son jeu corrigé par le staff. « J’ai progressé dans la répétition des efforts,
le travail défensif et le volume de jeu.
On travaille aussi pour être encore
plus vif et plus dur sur les duels », a
expliqué le joueur hier lors de la traditionnelle conférence de presse
d’avant-match. Un défaut déjà observé durant son apprentissage aux Girondins, entamé en 2013 : « En U19
c’était ça mon problème. Coach Lucas (Philippe Lucas, NDLR) me le disait. En CFA, c’était un petit mieux. Là,
on travaille ça. C’est de mieux en
mieux : c’est un plus pour moi et
pour l’équipe. »
Ménager les arbitres
Parmi les réglages à effectuer, un autre concerne moins son placement
qu’un fâcheux penchant à discuter
les décisions arbitrales. « Quand un
arbitre n’est pas très bon… Je ne lui
dis pas comme ça, mais j’essaye de le
fairebasculerduboncoté »,explique
dans un sourire l’ancien Castelroussin.SoncoéquipierFrédéricGuilbert,
lui aussi arrivé tardivement chez les
GIRONDINS INFO
Thelin, Gajic
et Pablo sont là
Un groupe de 22 joueurs s’est entraîné hier sur la pelouse du Haillan.
Isaac Kiese Thelin, Milan Gajic, Pablo et Jussiê ont connu une séance
normale mais aucun ne devrait être
en mesure de retrouver le groupe
demain soir. Ce dernier serait le
mieux placé pour un premier retour,
peut être la semaine prochaine
pour le déplacement à Reims.
GIRONDINS EXPRESS
Aujourd’hui : huis clos. Absents :
Pallois, Prior, Sertic, Carrasso,
Maulun, Maurice-Belay, Contento.
Prochain match : Bordeaux - Nice,
demain à 20 h 30 (en direct sur
BeIN Sports 1).
LE POINT
Classement
1 Paris SG
2 Monaco
3 Nice
4 Saint-Etienne
5 Lyon
6 Nantes
7 Rennes
8 Angers
9 Bordeaux
10 Caen
11 Marseille
12 Bastia
13 Lille
14 Lorient
15 Guingamp
16 Montpellier
17 Reims
18 GFC Ajaccio
19 Toulouse
20 Troyes
Pts
70
46
40
40
39
39
38
37
36
36
35
34
31
31
31
29
29
27
21
14
J
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
G
22
12
11
12
11
10
9
10
9
11
8
10
6
7
8
8
7
6
4
2
N
4
10
7
4
6
9
11
7
9
3
11
4
13
10
7
5
8
9
9
8
P
0
4
8
10
9
7
6
9
8
12
7
12
7
9
11
13
11
11
13
16
BP
63
37
39
31
38
26
34
25
36
27
36
25
20
35
28
30
27
27
25
19
BC
12
29
30
29
28
24
31
24
39
35
27
29
20
38
34
31
34
37
44
53
Dif
51
8
9
2
10
2
3
1
-3
-8
9
-4
0
-3
-6
-1
-7
-10
-19
-34
Adam Ounas hier. PHOTO G. BONNAUD
27e journée
Demain : Bordeaux - Nice (20 h 30).
Samedi : Paris SG - Reims (17 heures),
jeunes bordelais ne voit pas plus
loin:« Adam,c’estuntrèsbonjoueur
[…] Il faut qu’il fasse un travail mental, qu’il ne parle plus aux arbitres, et
il va gravir les échelons petit à petit. »
Angers - Montpellier, Bastia - Nantes, Lorient Guingamp, Monaco - Troyes,Toulouse - GFC
Ajaccio (20 heures).
Dimanche : Marseille - Saint-Etienne (14 heures), Caen - Rennes (17 heures), Lille - Lyon
(21 heures).
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
33
Sports
FOOTBALL Ligue des Champions (8e de finale aller)
Ligue Europa (16e de finale aller)
Blanc : « Ce n’est
pas cher payé »
Duel des ex
de l’ère Bielsa
PARIS SG Le
coach parisien
était plutôt
satisfait de la
manière dont a
évolué son équipe.
Moins du score
MARSEILLE - BILBAO El Loco a dirigé
les deux clubs où il a réalisé des miracles
mais aussi des ravages
Bielsa est parti fâché des deux clubs,
surtout de l’OM, où sa démission au
soir de la première journée de
championnat a plongé l’institution
dans la tempête. À Bilbao (2011-2013),
après une première saison très réussie, avec deux finales, certes perdues,
en Europa League et Coupe du Roi,
la situation s’est tendue dès le début
du second exercice. À l’été 2012, le
technicien argentin s’était fendu
d’une violente diatribe en conférence de presse à l’encontre de la société chargée de la rénovation du
centre d’entraînement, qualifiant
les travaux réalisés « d’escroquerie »
et de « vol ». Le club avait alors pris
le parti de la société, ramenant Bielsa au rang de simple « employé ».
L
aurent Blanc a estimé la victoire
2-1 de son équipe du Paris SG un
peuétriquéefaceàChelseamardi, mais se montrait satisfait de la
prestation,auniveaufootballistique.
Comment appréciez-vous l’ironie
de voir un joueur critiqué, Cavani,
inscrire le but de la victoire ?
Quel que soit le buteur, j’aurais été
content qu’on marque ce deuxième
but. Je suis heureux pour Edi. Vous
doutez souvent de ses talents de buteur, il démontre qu’il peut marquer
à tout moment. Il traversait un moment difficile, j’espère que ce but va
le remettre en confiance, ce sera bien
pour lui et pour l’équipe.
Quelles ont été les consignes à la
mi-temps ?
J’étais assez remonté, parce que le
grandregretestd’avoirpriscebutàla
45e+1. On perd un peu facilement le
ballon,onconcèdedeuxcornersetils
marquentsurundesdeux.Certes,ils
onteud’autresoccasions,maisprendre ce but juste avant la mi-temps…
J’aiencouragélesjoueursàcontinuer
àjouercommeça.Notrematchaconfirmé qu’on avait retrouvé certaines
valeurs de notre jeu. On avait du mal
depuisquelquetempsàmettrenotre
philosophieenapplication.Onestsatisfaitdelaprestation,auniveaufootballistiquec’estcequ’onveutfaire.On
a gagné, 2-1 ce n’est pas un avantage
très grand, mais en termes de style
c’estcequ’onvoulait.Chelseaaeudes
occasions de marquer, Kevin (Trapp)
a fait des arrêts importants mais un
but d’avance, ce n’est pas cher payé.
Chelsea a une faculté à défendre très
importante,etcequ’ilyad’exceptionnel dans cette équipe, c’est qu’ils ont
deux trois joueurs qui sont capables
de contre-attaquer à une vitesse incroyable.
Laurent Blanc espère que Cavani va reprendre confiance. PHOTO AFP
Êtes-vous d’autant plus satisfait
après la perturbation de l’affaire
Aurier ?
Mon équipe s’est préparée, il y a eu
des choses relayées par la presse,
mais je n’ai pas l’impression que les
joueurs aient été plus perturbés
que ça. On n’a pas eu le temps de se
préparer, on a joué samedi. C’était
peut-être mieux, parce qu’on s’est
justement projeté sur le match de
Chelsea à partir de hier soir. Avant,
on n’avait pas le groupe au complet.
On a fait une mise en place hier soir.
Vous savez que je peste souvent contre le calendrier, mais peut-être que
si on avait eu une semaine pour se
préparer, avec tout ce que vous auriez raconté, ça n’aurait pas été
idéal.
Attaquerez-vous moins au retour ?
Le paradoxe, c’est que c’est à la maison qu’il faut être le plus costaud défensivement. L’UEFA pourrait
d’ailleurs se poser la question du but
à l’extérieur qui compte double.
Chelsea l’a marqué, à nous de vouloir marquer à Stamford Bridge. On
aura des occasions, j’espère qu’on ar-
LE PROGRAMME
HUITIÈMES DE FINALE
Mardi
Paris SG (Fra) - Chelsea (Ang) . . . . . . . . . . . .2 - 1
Benfica (Por) - Zenith (Rus) . . . . . . . . . . . . . .1 - 0
(Matches retour le mercredi 9 mars)
Hier
AS Rome (Ita)- Real Madrid (Esp) . . . . . . . .0 -2
La Gantoise (Bel) - Wolfsburg (All) . . . . . . .2 -3
(Matches retour le mardi 8 mars)
Mardi 23 février: Juventus Turin (Ita) Bayern Munich (All); Arsenal (Arsenal) - FC
Barcelone (Esp)
(Matches retour le mercredi 16 mars)
Mercredi 24 février: PSV Eindhoven (P-B) Atletico Madrid (Esp); Dynama Kiev (Ukr) Manchester City (Ang)
(Matches retour le mardi 15 mars)
rivera à les concrétiser, et il faudra
bien défendre. Chelsea ne changera
certainement pas sa façon de jouer,
nous non plus. Ça risque de donner
match très ouvert au retour.
Avez-vous fait un meilleur match
qu’à Madrid ?
C’est un de nos meilleurs matches.
Chelsea nous laisse le ballon, ça peut
nous conforter dans notre jeu, alors
que le Real, non : il veut le ballon et
on le lui a confisqué.
Le Real Madrid de Zidane à sa main
AS Rome
Real Madrid
0
2
LIEU Rome (Stade Olympique) SPECTATEURS 55 612 ARBITRE M Kralovec (Rtc)
MI-TEMPS 0-0.
BUTS Cristiano Ronaldo (57e), Jesé (86e) pour
Real Madrid
AVERTISSEMENTS Varane (62e), Ramos
(85e) au Real Madrid
AS ROME Szczesny - Florenzi (cap) (Totti
87e), Manolas, Rüdiger, Digne - Pjanic, Vainqueur (De Rossi 77e), Nainggolan - Salah, Perotti, El Shaarawy (Dzeko 64e)
REAL MADRID Navas - Carvajal, Varane, Ramos (cap), Marcelo - Modric, Kroos, Isco (Kovacic 64e) - Rodriguez (Jesé 82e), Benzema,
Cristiano Ronaldo (Casemiro 89e)
Le Real Madrid est quasiment en
quart de finale de la Ligue des champions après son succès 2-0 sur le terrain de l’AS Rome pour les débuts européens de Zinédine Zidane en tant
qu’entraîneur, grâce notamment à
un but superbe de Cristiano Ronaldo. La vie de l’entraîneur Zidane suit
donc son cours, pour l’heure assez
tranquille, au gré des victoires de
son équipe. Pour l’instant, celle-ci ne
porte pas particulièrement sa marque, mais elle promène sa supériorité et la classe d’individualités telles
que Ronaldo, comme hier au Stadio
Olimpico face à une Roma courageuse mais assez loin du compte.
L’ancien n°10 des Bleus est prévenu. Il rencontrera partout des entraîneurs qui diront le mardi quel
grand joueur il a été et quel grand
entraîneur il deviendra sûrement.
Et qui le mercredi feront tout pour
montrer que ce n’est pas encore le
cas. Le match retour risque désormais de manquer un peu de sel
mais Zidane a un apprentissage à
poursuivre. Spalletti, de son côté,
peut au moins se dire que sa Roma
n’est plus l’équipe paralysée par la
trouille qui se qualifiait péniblement en décembre pour ces 8e de finale. Simplement, la marche est un
peu haute.
Public amoureux fou
À l’OM, la crise avait éclaté dès le début, lors de la fameuse conférence
de presse de septembre 2014 où l’Argentin s’en était pris au président
Vincent Labrune, évoquant des promesses mensongères dans le recrutement. Mais le maniaque technicien de Rosario « a aussi amené de
la rigueur dans le club », précise le
directeur adjoint de l’OM, Luc Laboz. Et le stade était plein toute l’année quand on n’attend que 20 000
spectateurs contre Bilbao, où les virages seront fermés…
Car les fans eux étaient transis, du
pays Basque à la Provence. La « cathédrale » de San Mames et le tout
aussi connaisseur stade Vélodrome
adorent encore El Loco, son goût
pour l’attaque et son pressing toutterrain, collant à l’image des
« Lions » de Bilbao comme au
« Droit au but » de l’OM. Même si
certains supporters marseillais ont
quand même crié à la trahison
après la volte-face du technicien, des
« Bielsa ! Bielsa ! » résonnent cette
saison quand le stade n’est pas content de la production des Olympiens. Une camionnette repeinte à
Marcelo Bielsa. PHOTO AFP
LE PROGRAMME
16E DE FINALE ALLER
Ce soir
Villareal (Esp ) -Naples (Ita)
FC Séville (Esp)- Molde (Nor)
Fiorentina (Ita) - Tottenham (Ang)
Midtjylland (Dan) - Manchester United (Ang)
Saint-Etienne (Fra) - Bâle (Sui)
Marseille (Fra) - Bilbao (Esp)
Valence -Esp) - Rapid Vienne (Aut)
Galatasaray (Tur) - Lazio Rome (Ita)
Sporting Portugal (Por) - Bayer Leverkusen
(All)
Chakhtior Donetsk (Ukr) - Schalke 04 (All)
Anderlecht (Bel ) Olympiakos (Gre)
Sion (Sui) - Braga (Por)
Augsbourg (All) - Liverpool (Ang)
Sparta Prague (Rtc) - Krasnodar (Rus)
la gloire de « San Marcelo » traîne
toujours boulevard Michelet.
À Bilbao, au moment de son départ, les socios chantaient : « Bielsa,
quédate » (« Bielsa, reste ! »). L’ombre est envahissante pour ceux qui
s’assoient sur son banc. « Succéder
à un entraîneur au charisme aussi
spécial que celui de Bielsa est un
défi », a reconnu au moment de sa
prise de fonction le technicien espagnol Ernesto Valverde. Le nom de
Michel a déjà été sifflé à Marseille,
mais l’équipe est sortie sous les applaudissements d’une défaite pourtant capitale contre le Paris SG, ce
qui n’arrivait que sous Bielsa…
PLANÈTE FOOT
Lavezzi part en Chine
L’attaquant international argentin du Paris SG Ezequiel Lavezzi, 30
ans, s’est engagé avec le Hebei China Fortune. Le club décrit l’Argentin comme «le nouveau Maradona», qui «permettra à l’attaque de
l’équipe d’être plus tranchante».
Aucun montant de transfert n’a
été annoncé, mais la presse anglaise a estimé à 23,5 millions de livres (30 millions d’euros) le salaire
que Lavezzi touchera en deux ans.
M-U: Rooney absent
deux mois
L’attaquant international anglais
Wayne Rooney, absent du déplacement de Manchester United au
Danemark en Europa League, devrait être indisponible deux mois
en raison d’une blessure aux ligaments d’un genou. Rooney devrait donc aussi manquer à la sélection anglaise qui va disputer
deux matches amicaux de préparation à l’Euro 2016, face à l’Allemagne et aux Pays-Bas en mars.
Le FC Barcelone
prend le large
Lionel Messi, auteur d’un doublé
dont son 300e but en Championnat d’Espagne, a permis au FC Barcelone d’aller battre le Sporting Gijon 3-1 hier en match en retard de
la 16e journée et de porter à six longueurs son avance en tête. Invaincu depuis 31 matches toutes compétitions confondues, le Barça (1er,
60 pts) prend le large vis-à-vis de
l’Atletico Madrid (2e, 54 pts) et du
Real Madrid (3e, 53 pts).
34
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Sports
TENNIS Coupe Davis
LES RÉSULTATS
Les cadres en place
FRANCE - CANADA Malgré les déclarations embarrassantes de Tsonga
et Monfils cet hiver, le groupe retenu par Yannick Noah est des plus classiques
blème de com, rien de grave ». Il
l’excuse donc : « Je pense qu’il n’a
pas totalement réalisé. Il sortait
d’un match. Vous le connaissez, il
est généreux dans ses conférences
de presse. Cela ne correspondait
pas du tout à ce qu’il m’avait dit les
semaines précédentes et à ce qu’il
m’a dit ensuite.
EMMANUEL COMMISSAIRE
RÉDACTION PARISIENNE
L
ors de son intronisation, en
septembre dernier, Yannick
Noah avait fait cette déclaration spectaculaire : « Celui qui sort
du cadre, il sort ». Restait à s’entendre sur les contours. Deux mois
plus tard, dans une interview donnée à « Tennis Magazine », Jo-Wilfried Tsonga ne s’était pas montré
tendre avec l’ex-capitaine de
l’équipe de France, Arnaud Clément, et, plus embêtant pour les
campagnes à venir, avec Nicolas
Mahut, son partenaire de double
lors du quart de finale perdu face
à la Grande-Bretagne en juillet
2015.
La prime à Roger-Vasselin
Après son élimination en quarts à
l’Open d’Australie par le leader de
la sélection canadienne, Milos Raonic, Gaël Monfils allait ajouter une
note discordante en critiquant le
choix du site retenu du 4 au 6 mars
pour le premier tour, la Guadeloupe. L’un comme l’autre figurent
pourtant dans le groupe annoncé
hier à Roland-Garros par le nouveau patron des Bleus, en compagnie Richard Gasquet, Gilles Simon, plus Edouard Roger-Vasselin
pour suppléer en double Tsonga
ou Gasquet en cas de besoin. Sans
doute ne se voyait-il pas mettre au
coin les moins sages médiatiquement avant même le début des
cours.
Pour ce qui est de son premier
métier, le tennisman chanteur fait
dans le classique. En simple, il a
convoqué les quatre joueurs les
mieux classés à l’ATP, malgré le forfait de Monfils à Marseille. En double, en revanche, c’est Mahut, treizième mondial dans cette
discipline, qui domine le classement tricolore. Son absence auraitelle un lien avec les déclarations de
« Jo » ?
Yannick Noah a convoqué Jo-Wilfried Tsonga, Richard Gasquet,
Gaël Monfils, Gilles Simon et Edouard Roger-Vasselin. PHOTO AFP
Noah met en avant la surface, la
terre battue extérieure, tout indiquée face au style de jeu des Canadiens. Comme eux, « Nico est un
joueur de surfaces rapides », justifie le dernier vainqueur français de
Roland-Garros, où le fils de Christophe Roger-Vasselin a été sacré en
double il y a deux ans associé à Julien Benneteau. Argument encore
plus technique : « Edouard est capable de jouer à droite et à gauche ».
Concernant les petites phrases
de Monfils, il relativise. À ses yeux,
il s’agit d’un « petit écart, un pro-
gen (Dimension Data) a remporté
hier la 2e étape du Tour d’Oman,
162 km entre l’Omantel Head Office et Quriyat, devançant au
terme de la montée finale l’Italien
Vincenzo Nibali et le Belge Greg
Van Avermaet. Grâce à ce succès,
acquis après 4 h 12 min de course,
Boasson Hagen s’empare du
maillot rouge de leader avec 4 secondes d’avance sur Nibali (Astana) et 6 secondes sur Van Avermaet (BMC).
des sur Greipel et de 6 secondes
sur Stuyven.
« On doit la gagner »
Selon lui, ses propos ont été sortis
d’un contexte. «Je pense qu’il y a
une erreur de sa part. Après Gaël,
c’est Gaël. On l’aime comme il est.
J’espère qu’il comprendra qu’il n’a
pas fait énormément de bien à
l’équipe en faisant cette déclaration. Avant ça, il avait dit qu’il était
très motivé pour aller jouer ce premier tour. Après ça, il a dit qu’il était
très motivé. À un moment, il a dit
qu’il était moyennement motivé.
Il fallait donc décoder ». On peut
faire confiance à cet expert en psychologie sportive pour éviter à
l’avenir ces sautes de motivation.
Lui, en tout cas, n’a pas d’états
d’âme. La Coupe Davis le fait toujours autant rêver : « Je suis persuadé qu’on peut gagner cette année.
J’y crois. Avec cette équipe, avec ces
problèmes, avec tout ce qu’on peut
raconter. Je dirais même qu’on
doit la gagner ».
Il lui tarde de passer aux travaux
pratiques. Décollage pour Pointeà-Pitre mercredi prochain, soit
neuf jours avant le début de la
compétition, Tsonga, actuellement à Rio, étant sur place dès le
lundi.
« C’est un luxe », se réjouit-il.
Cela leur laissera le temps de bien
se préparer et de remettre tout à
plat, notamment la communication. « Il y a déjà eu quelques cadrages, recadrages, admet le successeur de Clément sans donner de
noms. Mais mon travail effectif
commence la semaine prochaine ».
OMNISPORTS
ATHLÉTISME
Record du monde
pour Dibaba
Le meeting de Stockholm s’annonçait prometteur, les organisateurs n’ont pas été déçu. A l’image
d’une Genzebe Dibaba sur un petit nuage. Lors des deux dernières
éditions, elle avait battu les records du monde du 3 000 et du 5
000 m, cette fois, l’Ethiopienne a
établi un nouveau chrono de référence sur le mile. Elle a parcouru
la distance en 4’14’’31 effaçant l’ancien record de la Roumaine Doina
Melinte en 4’17’’14.
CYCLISME
Coup double pour
Boasson Hagen
Le Norvégien Edvald Boasson Ha-
Kittel au sprint
L’Allemand Marcel Kittel (EtixxQuickStep) a remporté hier au
sprint la première étape du Tour
d’Algarve, sur les routes du sud du
Portugal, entre Lagos et Albufeira.
Kittel s’est imposé devant son
compatriote André Greipel (Lotto
Soudal) et le Belge Jasper Stuyven
(Trek-Segafredo). Au classement
général, il dispose grâce aux bonifications d’une avance de 4 secon-
Cavendish sur
l’omnium à Londres
Mark Cavendish participera à
l’omnium et à l’américaine aux
prochains Championnats du
monde sur piste, du 2 au 6 mars, à
Londres, sous le maillot de la sélection britannique. «Cav», récent
vainqueur du Tour du Qatar, sera
associé dans l’américaine à Bradley Wiggins, lauréat du Tour de
France 2012. Cavendish, qui n’a jamais gagné l’or olympique, tentera de décrocher sa sélection pour
les JO de Rio dans l’omnium. Pour
ses débuts dans cette épreuve, il a
pris la 4e place de la dernière manche de la Coupe du monde mi-janvier à Hong-Kong. Un adversaire
de taille pour le Girondin Thomas
Boudat qui sera engagé lui aussi
sur l’omnium lors ces Mondiaux.
TENNIS
Tsonga balayé
La pluie n’a pas permis à Jo-Wilfried Tsonga d’aller au deuxième
tour du tournoi de Rio de Janeiro,
le n°1 français et 9e joueur mondial ayant été éliminé par le Brésilien Monteiro, 338e au classement
ATP, 6-3, 3-6, 6-4, hier.
Tsonga, retenu en Coupe Davis
et quart de finaliste sur la terre
battue de Buenos Aires la semaine
passée, a été défaillant au service
en dépit de 9 aces réussis : 55% de
premières balles contre 67% à son
adversaire. Le Manceau n’a pas
connu non plus sa réussite habituelle en retour de service.
Résultat : après deux heures
et six minutes d’échanges,
Tsonga a dû quitter Rio de Janeiro
à l’issue du troisième set alors qu’il
aurait pu croiser la route de
l’Espagnol Rafael Nadal en demifinales.
TENNIS
Tournoi de Marseille
SIMPLE MESSIEURS
Millot (Fra) bat Mahut (Fra) 6-7 (1/7), 6-2, 63; Goffin (Bel/n°6) bat Zverev (All) 6-1, 2-0
(abandon); Halys (Fra) bat Guez (Fra) 6-7
(5/7), 6-2, 6-3
Tournoi de Rio de janeiro
SIMPLE MESSIEURS (1ER TOUR)
Nadal (Esp) bat Carreno (Esp) 6-1, 6-4; Monteiro (Bre) - Tsonga (Fra) 6-3, 3-6, 6-4; Almagro
(Esp) bat Munoz (Esp) 6-1, 3-6, 6-4; Cervantes
(Esp) bat Daniel (Jap) 3-6, 7-5, 6-2; Dolgopolov
(Ukr) bat Bellucci (Bré/n°8) 6-7 (3/7), 7-5, 6-2;
Lorenzi (Ita) bat Cecchinato (Ita) 6-4, 3-6, 6-1;
Delbonis (Arg) bat Sock (E-U/n°6) 7-5, 6-1; Fognini (Ita/n°7) bat Bedene (Gbr) 7-5, 6-3; Giraldo (Col) bat Elias (Por) 6-4, 7-6 (7/5); Thiem
(Aut/n°5) bat Andujar (Esp) 6-3, 6-4; Ferrer
(Esp/n°2) bat Jarry (Chi) 6-3, 7-6 (7/3)
Tournoi de Dubaï
SIMPLES DAMES (2E TOUR)
Garcia (Fra) bat Suárez (Esp) 4-6, 6-4, 6-3
HANDBALL
Division 1 M
Cesson Rennes - Tremblay . . . . . . . . . . . . . .27 - 20
Chambéry - Créteil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .31 - 27
Dunkerque - Aix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .28 - 26
Ivry - Toulouse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .33 - 29
Nîmes - Paris SG . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .28 - 34
Saint-Raphaël - Chartres . . . . . . . . . . . . . . .29 - 25
Classement
Pts J G N P BP BC Dif
1 Paris SG
28 15 14 0 1 501 400 101
2 Saint-Raphaël
24 16 11 2 3 441 421 20
3 Créteil
18 16 7 4 5 465 476 -11
4 Dunkerque
18 16 8 2 6 423 419 4
5 Montpellier
18 15 8 2 5 459 417 42
6 Chambéry
18 16 8 2 6 446 432 14
7 Cesson Rennes
18 16 7 4 5 428 435 -7
8 Nîmes
16 16 7 2 7 481 479 2
9 Nantes
15 15 6 3 6 440 417 23
10 Toulouse
14 16 5 4 7 471 466 5
11 Ivry
12 16 6 0 10 432 481 -49
12 Aix
11 16 3 5 8 465 482 -17
13 Tremblay
6 15 3 0 12 382 428 -46
14 Chartres
4 16 1 2 13 399 480 -81
LFH
Toulon/Saint-Cyr - Fleury . . . . . . . . . . . . . . .24 - 28
A LA TÉLÉ
BASKET
2 heures : NBA. Cleveland - Chicago Bulls.
BeIN Sport 1, direct
CYCLISME
15 h 30 : Tour d’Andalousie 2016. 2e
étape : Palomares del Rio - Cordoue (177
km). En Espagne
Eurosport, direct
FOOTBALL
18 h 55 : Ligue Europa. 16e de finale aller
Dortmund (All) – FC Porto (Por)
BeIN Sport 2, direct
18 h 55 : Ligue Europa. 16e de finale aller.
Villarreal (Esp) - Naples (Ita). ; FC Séville Esp) - Molde (Nor). ; Fiorentina
(Ita) - Tottenham (Ang). ; Midtjylland
(Dan) - Manchester United (Ang).
BeIN Sport Max, direct
18 h 55 : Ligue Europa. 16e de finale aller.
Saint-Etienne (Fra) - FC Bâle (Sui).
BeIN Sport 1, direct
20 h 55 : Ligue Europa. 16e de finale aller. Marseille (Fra) - Bilbao (Esp).
W 9,et BeIN Sport 1 direct
21 heures : Ligue Europa. 16e de finale
aller. Augsbourg (All) – Liverpool (Ang)
BeIN Sport 2, direct
21 heures : Ligue Europa. 16e de finale
aller. Valence (Esp) - Rapid Vienne
(Aut). ; Galatasaray (Tur) - Lazio Rome
(Ita). ; Sporting Portugal (Por) - Bayer
Leverkusen (All).; Chakhtior Donetsk
(Ukr) - Schalke 04 (All).
BeIN Sport Max, direct
HANDBALL
20 h 30 : D1. 16e journée. Nantes - Montpellier.
BeIN Sport 3, direct
PATINAGE ARTISTIQUE
10 heures : Championnat des 4 continents. Programme court dames. A Taïpei
(Taïwan)
Eurosport, direct
RUGBY
20 h 40 : Championnat de France Pro
D2. 19e journée. Bourgoin - Bayonne.
Canal + sport, direct
TENNIS
13 h 50 à 20 heures : Tournoi ATP de
Marseille. 4e jour.
BeIN Sport 3, direct
20 heures à 1 h 30 Tournois ATP de Marseille et Rio 2016. 4e jour.
BeIN Sport 3, direct
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
35
Courses
Réunion 1 (13h30) En direct des pistes
AUJOURD'HUI À VINCENNES
d'entraînement
Quinté+ 13h50
10. Venosc de Minel
Dream Magic Be peut rêver
Le prono de Steve Ouazan
11
10
6
14
16
15
8
13
9
Dream Magic Be
Venosc de Minel
Vico du Petit Odon
Ut Vinière
Perkins Grif
Valko Jenilat
Osiride Grif
Increased Workload
(En cas de N.P.)
Le prono de Gérard Liska
10
6
5
15
9
16
8
14
11
Venosc de Minel
Vico du Petit Odon
Tell Me No Lies
Valko Jenilat
Berry's Boy
Perkins Grif
Osiride Grif
Ut Vinière
(En cas de N.P.)
1. PRIX DE CHÂTEAURENARD
Attelé - Course Européenne - Mâles et hongres - 75.000€ - 2.700m - Grande piste - Cde à gauche
Pour chevaux entiers et hongres de 7 à 10 ans inclus (V à S), n'ayant pas gagné 335.000 €.
TIRELIRE : 2.400.000€
Propriétaires
Cuadra Mixo
C. Benkheira
T. Jarvinen
BS Stable AB
KLV Holding AB
Ec. Mabler
J.-Y. Touillet
Winner Stable
R. Nooteboom
Mme S. Raimond
AMB Agro Gmbh
V. Collard
S. Melander
S. Seveno
Ec. G.&F.Raffré
Scuderia Futura 2004 Srl
J.Ph. Mary
N°
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
Chevaux
Drivers
TRASGO MIXO PINGUS VANG TITANE NORDIQUE
ROOIBOS
TELL ME NO LIES VICO DU PETIT ODON TOBROUK DE PAYRE OSIRIDE GRIF BERRY'S BOY VENOSC DE MINEL DREAM MAGIC BE UN POCO LOCO INCREASED WORKLOAD UT VINIÈRE VALKO JENILAT
PERKINS GRIF TIP TOP NELLIÈRE G.-A. Pou Pou
Y. Lorin
M. Vartiainen
B. Goop
F. Nivard
P. Vercruysse
P.-Y. Verva
P. Levesque
E. Raffin
J.-M. Bazire
G. Gelormini
Y. Gérard
D. Locqueneux
M. Abrivard
G. Delaune
R. Andreghetti
J.Ph. Mary
Dist.
S.A.
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
M9
H9
H9
M7
H7
H7
H9
M8
H8
H7
M7
H8
M7
M8
M7
M7
H9
Valko Jenilat
Venosc de Minel
Berry's Boy
Tip Top Nellière
Vico du Petit Odon
Tell Me No Lies
Ut Vinière
Perkins Grif
(En cas de N.P.)
Hier à Mont-de-Marsan
1° COURSE (Tous couru)
Ecurie gagnante : 1-5
1. 5 Up Todate du Casse. (Mlle C. Hérisson de Beauvoir)
2. 2 Biladi.................................................................... (Jim. Martin)
3. 3 Me Too.................................................................... (D. Ibouth)
4. 6 My Sweet Lord............................................. (J.-B. Eyquem)
Rapports pour 1€ : Simples : Gt : (5) : 1,80€- Pl : (5) : 1,20€Pl : (2) : 1,60€.
Couplé Ordre : Gt : (5-2) : 6,50€.
Trio Ordre : Gt : (5-2-3) : 40,00€.
2° COURSE (Tous couru)
1. 6 Polikidia.................................................... (G. Bon)
2. 4 Solmina.................................................................. (D. Ibouth)
3. 3 Valentina Yes....................................................... (F. Garnier)
4. 2 Aireybor................................................................ (E. Révolte)
Rapports pour 1€ : Simples : Gt : (6) : 11,80€- Pl : (6) :
2,00€- Pl : (4) : 1,30€- Pl : (3) : 1,50€.
Couplé : Gt : (6-4) : 14,70€- Pl : (6-4) : 4,60€- Pl : (6-3) :
4,60€- Pl : (4-3) : 2,60€.
Couplé Ordre : Gt : (6-4) : 45,60€.
Trio : Gt : (6-4-3) : 12,00€.
2sur4 pour 3€ : Gt : (6-4-3-2) : 6,90€.
Mini Multi pour 3€ : Gagnant en 4(6-4-3-2) : 130,50€- En 5:
26,10€- En 6: 8,70€.
3° COURSE (Tous couru)
1. 2 Diamonie.............................................. (F. Garnier)
2. 4 High Revolution.......................................... (J.-B. Eyquem)
3. 1 Calaf....................................................................... (E. Révolte)
4. 11 Ducita.............................................................. (T. Henderson)
Rapports pour 1€ : Simples : Gt : (2) : 3,90€- Pl : (2) : 1,30€Pl : (4) : 1,40€- Pl : (1) : 1,50€.
Couplé : Gt : (2-4) : 4,50€- Pl : (2-4) : 2,20€- Pl : (2-1) :
2,50€- Pl : (4-1) : 2,30€.
Couplé Ordre : Gt : (2-4) : 9,10€.
Trio : Gt : (2-4-1) : 3,00€.
2sur4 pour 3€ : Gt : (2-4-1-11) : 4,50€.
Mini Multi pour 3€ : Gagnant en 4(2-4-1-11) : 121,50€- En 5:
24,30€- En 6: 8,10€.
4° COURSE (Tous couru)
1. 1 Bardarbunga........................................ (F. Garnier)
2. 9 Keph de la Mancha................................................. (G. Bon)
3. 12 Lady Ionela....................................................... (H. Journiac)
4. 7 Dishan............................................... (J.-L. Martinez-Tejera)
Rapports pour 1€ : Simples : Gt : (1) : 12,80€- Pl : (1) : 3,70€Pl : (9) : 16,20€- Pl : (12) : 3,00€.
Couplé : Gt : (1-9) : 198,30€- Pl : (1-9) : 69,40€- Pl : (1-12) :
17,00€- Pl : (9-12) : 90,60€.
Couplé Ordre : Gt : (1-9) : 487,00€.
Trio : Gt : (1-9-12) : 1.197,70€.
2sur4 pour 3€ : Gt : (1-9-12-7) : 24,00€.
Multi pour 3€ : Gagnant en 4(1-9-12-7) : 2.047,50€- En 5:
409,50€- En 6: 136,50€- En 7: 58,50€.
5° COURSE (Tous couru)
1. 4 Barbancourt......................................... (D. Ibouth)
2. 11 Miss As........................................................... (Mlle A. Mérou)
3. 6 Dempasar........................ (Mlle C. Hérisson de Beauvoir)
4. 1 The Ninas.......................................................... (Jim. Martin)
Rapports pour 1€ : Simples : Gt : (4) : 7,70€- Pl : (4) : 2,80€Pl : (11) : 4,20€- Pl : (6) : 2,90€.
Couplé : Gt : (4-11) : 63,10€- Pl : (4-11) : 21,30€- Pl : (4-6) :
7,90€- Pl : (11-6) : 18,30€.
Couplé Ordre : Gt : (4-11) : 135,50€.
Trio : Gt : (4-11-6) : 173,70€.
2sur4 pour 3€ : Gt : (4-11-6-1) : 13,80€.
Mini Multi pour 3€ : Gagnant en 4(4-11-6-1) : 603,00€- En 5:
120,60€- En 6: 40,20€.
6° COURSE (Tous couru)
1. 12 Ai Rimm Al................................................ (G. Bon)
2. 1 Denzio............................................ (M. R. Aguilera Puente)
3. 4 L'Ami Gaby............................................................. (V. Seguy)
4. 3 Gottingen............................................................ (J. Grosjean)
Rapports pour 1€ : Simples : Gt : (12) : 70,40€- Pl : (12) :
13,10€- Pl : (1) : 3,30€- Pl : (4) : 3,30€.
Couplé : Gt : (12-1) : 351,60€- Pl : (12-1) : 91,30€- Pl : (12-4) :
87,30€- Pl : (1-4) : 20,40€.
Couplé Ordre : Gt : (12-1) : 523,70€.
Trio : Gt : (12-1-4) : 767,40€.
2sur4 pour 3€ : Gt : (12-1-4-3) : 21,30€.
Mini Multi pour 3€ : Gagnant en 4(12-1-4-3) : 3.438,00€- En
5: 687,60€- En 6: 229,20€.
7° COURSE (Tous couru)
1. 7 Royale Way............................................ (R. Auray)
2. 1 The Grey Lion................. (Mlle C. Hérisson de Beauvoir)
3. 2 Rainbow Runner................................................ (E. Corallo)
4. 11 Bridjnaia.............................................................. (J. Grosjean)
5. 3 Down Jones.................................................. (T. Henderson)
Rapports pour 1€ : Simples : Gt : (7) : 29,10€- Pl : (7) : 5,30€Pl : (1) : 2,80€- Pl : (2) : 3,20€.
Couplé : Gt : (7-1) : 122,00€- Pl : (7-1) : 28,20€- Pl : (7-2) :
32,30€- Pl : (1-2) : 13,20€.
Couplé Ordre : Gt : (7-1) : 275,50€.
Trio : Gt : (7-1-2) : 197,00€.
2sur4 pour 3€ : Gt : (7-1-2-11) : 44,10€.
Mini Multi pour 3€ : Gagnant en 4(7-1-2-11) : 1.800,00€- En
5: 360,00€- En 6: 120,00€.
Pick 5 pour 1€ : Gt : (7-1-2-11-3) : 293,00€ - 199
mises gagnantes.
Performances
Gains
150.885
174.393
189.455
222.550
231.164
277.960
280.220
291.019
291.210
299.870
307.104
308.760
316.939
318.190
326.010
326.108
334.490
Cotes
69/1
40/1
42/1
38/1
6/1
8/1
18/1
27/1
9/1
4/1
33/1
30/1
31/1
19/1
12/1
15/1
25/1
Déferrés : : antérieurs : postérieurs : 4 pieds
Le prono de Joël Lacoste
15
10
9
17
6
5
14
16
7
Entraîneurs
G.-A. Pou Pou Da8a(15)0a5a7a
F. Souloy
(15)4a9a1a2a9a
M. Vartiainen 10aDm(15)3a6a1m
B. Goop
Da0a(15)Da9a1a
F. Souloy
3a(15)3aDa1a4a
F. Leblanc
2a5a3a2a(15)5a
J.-Y. Touillet
7aDa(15)1a10a8a
T. Levesque
0a0a(15)0aDa2a
S. Guarato
0a(15)1a2a1aDa
Mme S. Raimond 9a(15)2a2a0a2a
J. Franzl
7a6aDa(15)2aDa
V. Collard
6a7a(15)9a7a3a
R. Bergh
6a9a9a(15)8a3a
M. Abrivard
2aDa(15)10a6a5a
S. Guarato
10a(15)1a7a6aDa
F. Souloy
0a(15)9a8a8a2a
J.Ph. Mary
3a(15)0a5a7a6a
1. Trasgo Mixo : 5 sur 21 sur ce parcours. Loin de
son meilleur niveau, il n'a plus fini dans les 3
premiers depuis mai 2014. Il a couru trois fois cet
hiver, plutôt mal. L'engagement est loin d'être
idéal. Vu l'opposition, tâche délicate.
2. Pingus Vang : 4e pour ses débuts sur ce tracé,
fin décembre. Il terminait loin de Tobrouk de Payre
mais cette sortie était prometteuse. Pas revu en
piste depuis. S'il est déferré des quatre pieds, c'est
que tout va bien. Chance régulière.
3. Titane Nordique : 2e de son seul essai sur ce
tracé. Il n'a que deux courses dans les jambes
après neuf mois d'absence. Il manque encore de
rythme et aura bientôt de meilleurs engagements
à sa disposition. On attend.
4. Rooibos : 2 sur 5 sur ce parcours. Effectue un
hiver décevant, à l'image de la plupart des élèves
de Björn Goop. Il détient une première chance sur
ce qu'il a réalisé de mieux mais où en est-il ?
L'entourage est dans le doute. Moyen.
5. Tell Me No Lies : 80% de réussite sur ce tracé
(8 sur 10). Un seul faux pas cet hiver (fautif au
départ). Sinon il fait le bonheur des joueurs de
quinté ! Il retrouve Franck Nivard avec qui il affiche
90% de réussite (9 sur 10). Une des bases.
6. Vico du Petit Odon : 83% de réussite sur ce
parcours (5 sur 6). Il ne parvient pas à gagner cet
hiver mais que d'accessits obtenus ! Il évolue en
plein dans sa catégorie et va encore finir en
trombe. Extra avec Pierre Vercruysse. A l'arrivée.
7. Tobrouk de Payre : 4 sur 9 sur ce tracé. Il y a
enlevé le quinté du 22/12 mais il n'a jamais répété.
Nous ne lui jetons pas la pierre ! Souvent déferré
des 4 pieds à bon escient. Déjà placé avec PierreYves Verva. Compétitif.
8. Osiride Grif : 64% de réussite sur ce parcours
(7 sur 11). Lui qui adore Vincennes n'est que
l'ombre de lui-même cet hiver mais il faut dire que
ça s'est souvent mal passé. Doit être caché au
maximum. Si c'est le cas, il peut finir 5e.
9. Berry's Boy : 60% de réussite sur ce tracé (3
sur 5). Décevant dernièrement à Cagnes, nous
préférons le juger sur ses sorties précédentes. Eric
Raffin, qui s'entend bien avec lui, ne l'a pas drivé
depuis longtemps. Ça sent bon.
10. Venosc de Minel : 4 sur 9 sur ce parcours. Il y
a déjà trotté sur le pied de 1'12''2, personne n'a fait
mieux ! Il vient d'effectuer une rentrée
prometteuse. Il n'a pas à rendre la distance cette
fois. Pieds nus et avec ''JMB'', à retenir haut.
11. Dream Magic Be : 50% de réussite sur ce
tracé (3 sur 6). Il passe à côté de son hiver, mais
vient tout de même de trotter 1'11''7 sur 2100 m. Il
y avait du mieux à cette occasion. Il excelle déferré
des antérieurs. Méfiance.
12. Un Poco Loco : 8 sur 18 sur ce parcours.
Finalement peu vu cet hiver. Cela fait deux fois
qu'il pointe le bout de son nez pour finir. A fini tout
près de Tip Top Nellière le 17 janvier. Sur la
montante au travail.
13. Increased Workload : Seulement 1 sur 7 à
Vincennes. Ancien bon cheval qui a perdu de sa
superbe. Jugé digne de disputer le Prix de Belgique
où il a été nettement battu. C'était pas si mal en
dernier lieu, avec Björn Goop. Pour une cote.
14. Ut Vinière : 56% de réussite sur ce tracé (9
sur 16). Décevant à Vincennes, il est allé se
changer les idées à Cagnes. Bien en a pris à son
entraîneur, le cheval a fini deuxième. Il a ainsi
repris du moral. S'il est bien luné, pas impossible.
15. Valko Jenilat : 7 sur 15 sur ce parcours. Il a
connu des problèmes de santé, ce n'est plus le
bon cheval que l'on a connu. Il n'a couru qu'une
fois en neuf mois mais son driver le dit cette fois
prêt à fournir son top. Affaire d'impression.
16. Perkins Grif : 67% de réussite sur ce tracé (2
sur 3). Un des rares ''Souloy'' à ne pas encore avoir
brillé cet hiver. Cette épreuve constitue son
meilleur engagement de l'hiver. Affûté pour ça, on
le rachète.
17. Tip Top Nellière : 12 sur 23 sur ce parcours. Il
vient enfin d'afficher des progrès. C'était sur 2100
m, il sera davantage à l'aise ici. Doit
impérativement courir caché pour économiser sa
pointe finale. Bien engagé et pieds nus, il est
compétitif.
La presse et le quinté+
GENY.COM
LE TÉLÉGRAMME
LE RÉPUBLICAIN L.
LE PARISIEN
TROPIQUES FM
SUD OUEST
QUINTÉNET
ECHO FM
ALTITUDE FM
10 15 9 6 16 5 14 7
10 5 9 15 6 16 14 2
10 15 6 9 5 14 17 16
5 6 10 9 17 15 7 16
5 6 10 16 13 9 11 17
10 6 5 9 12 14 16 17
10 6 9 15 5 14 16 8
10 6 16 5 7 14 15 4
6 8 10 5 7 15 9 13
LES AUTRES COURSES À VINCENNES Hier à Cagnes-sur-Mer
PRIX DE FALAISE
Monté - Crse C - Femelles - 42.000 - 2.700m - GP
COUPLÉS - TRIO - 2/4 - MULTI
1 Can You Love Quick (F. Nivard) ........ 2700
2 Castille Haufor (Charles Bigeon) ....... 2700
3 Canasta du Cébé (M. Abrivard) ......... 2700
4 Camerone (P. Masschaele) ................. 2700
5 Corélie du Goutier (A. Abrivard)........ 2700
6 Comtesse d'Orco (A. Garandeau)...... 2700
7 Creek Valley (E. Raffin) ................. E1 . 2700
8 Cassiopée Jiel (F. Desmigneux).......... 2700
9 Charmeuse du Corta (Y. Lebourgeois).... 2700
10 Circa Be (J. Raffestin) ......................... 2700
11 Castanella (D. Bonne) ................... E1 . 2700
12 Cumbia du Derby (G. Monnier) ......... 2700
13 Cathy de Janeiro (M. Viel) ................ 2700
14 Chanella (F. Poisson) ......................... 2700
Pronostic : 2-11-3-9-7-1-5
Sélection : 2 Castille Haufor
PRIX DE MARCENAT
Attelé - Crse D - Mâles & hongres - 48.000 - 2.175m GP
COUPLÉS - TRIO - 2/4 - MINI MULTI - PICK5
1 Become Famous (G. Gelormini) .......... 2175
2 Bolide du Loisir (E. Guiblais) ............... 2175
3 Bel Air (P.-Y. Verva) .............................. 2175
4 Belem de Bertrange (M. Abrivard)...... 2175
5 Bravo Nectar (D. Thomain) ................. 2175
6 Banco du Marin (F. Nivard) ................. 2175
7 Boss du Marny (F. Ouvrie) ................... 2175
8 Boy de Rebomard (C. Terry)............... 2175
9 Bachar (D. Bonne) ................................ 2175
10 Be King (E. Raffin)................................ 2175
11 Bingo de Blary (B. Carpentier) ............. 2175
12 Balthazar du Gîte (P. Vercruysse) ....... 2175
13 Balando (C. Martens) ........................... 2175
Pronostic : 3-6-11-10-9-12-8-4
PRIX DE NEVERS
Attelé - Gr. III - 110.000 - 2.850m - GP
COUPLÉS - TRIO - 2/4 - MINI MULTI - CLASSIC TIERCÉ
1 Attila Berry (D. Locqueneux) .............. 2850
2 Bajazet (D. Thomain) ......................... 2850
3 Ausone du Kastel (E. Allard) ............ 2850
4 Aupiquaria (G. Gelormini) .................. 2850
5 Bahia Quesnot (M. Abrivard) ............ 2850
6 Anzi des Liards (R. Derieux) .............. 2850
7 Boléro des Vignes (A. Laurent)......... 2850
8 Arlington Dream (Y. Lebourgeois)...... 2875
9 Alderman (E. Raffin) .......................... 2875
10 Adélia de Mélodie (F. Ouvrie) ............ 2875
11 Aubrion du Gers (J.-M. Bazire) ........... 2875
Pronostic : 11-9-5-6-8-7
PRIX HOLLY DU LOCTON
Monté - Gr. II - Femelles - 120.000 - 2.175m - GP
COUPLÉS - TRIO - 2/4 - MINI MULTI - CLASSIC TIERCÉ
1 Dame de Fourches (J. Vanmeerbeck)...... 2175
2 Diva Charentaise (F. Lagadeuc) .......... 2175
3 Douce Illusion (P.-Y. Verva) ................ 2175
4 Décadence (J.L.C. Dersoir) .................... 2175
5 Doris de Bailly (E. Raffin) .................... 2175
6 Dunka de Perthuis (P. Masschaele)...... 2175
7 Doyolsa de Chenu (Mlle A. Barthélemy)...... 2175
8 Dynastie d'Héripré (C. Terry) ............. 2175
9 Dolores de Kacy (R. Derieux) .............. 2175
10 Donzelle Moniga (M. Viel) .................. 2175
11 Dayana Berry (A. Abrivard).................. 2175
12 Dokha Védaquaise (Y. Lebourgeois)...... 2175
Pronostic : 12-2-11-4-10-8
PRIX DE BOIS-LE-ROI
Attelé - Crse D - Femelles - Auto. - 36.000 - 2.100m GP
COUPLÉS - TRIO - 2/4 - MULTI
1 Chantereine (G. Gelormini) ................. 2100
2 Calypso de Cara (M. Abrivard)............ 2100
3 Caméra d'Or (A. Desmottes) ............... 2100
4 Camille de Bailly (F. Ouvrie) .............. 2100
5 Câline Bretonne (D. Brohier) .............. 2100
6 Chic Pearl (F. Nivard) .......................... 2100
7 Carrera du Closet (J. Raffestin) .......... 2100
8 Comète de la Lys (Mlle A. Doyére)...... 2100
9 Close To Me (W. Bigeon) ..................... 2100
10 Costa Haufor (Charles Bigeon) ........... 2100
11 Câline Turgot (C. Terry) ...................... 2100
12 Cybèle Mérité (B. Goop) ..................... 2100
13 Caline du Biwetz (A. Abrivard) ........... 2100
14 Caroline de Firfol (P.-Y. Verva) .......... 2100
15 Calba du Pont (M. Lenoir) .................. 2100
16 Charlotte Twin (D. Bonne) ................. 2100
Pronostic : 12-9-3-6-5-4-7
PRIX EDOUARD MARCILLAC
Monté - Gr. II - Mâles et hongres
120.000 - 2.175m - GP - Cde à gauche
COUPLÉS - TRIOS - CLASSIC TIERCÉ
1 Dragon d'Avril (M. Abrivard) ................ 2175
2 Dreamer Delo (E. Raffin)..................... 2175
3 Drakkar des Pins (P.-Y. Verva)............ 2175
4 Duc de Grimoult (P. Houel) ................ 2175
5 Donald d'Occagnes (D. Bonne) .......... 2175
6 Drôle de Gosse (F. Nivard) .................. 2175
7 Dhikti Védaquais (Y. Lebourgeois) ...... 2175
8 Derrick de Nganda (F. Lagadeuc) ....... 2175
Pronostic : 7-8-2-6-5
Coup placé : 7 Dhikti Védaquais
PRIX DE FRÉJUS
Attelé - Crse E - Femelles - 37.000 - 2.700m - GP
COUPLÉS - TRIO - 2/4 - MINI MULTI
1 Brume d'Eté (M. Lepage) .................. 2700
2 Borcina de Viette (D. Locqueneux).... 2700
3 Bombe d'Amour (A. Duperche) ......... 2700
4 Bella de Belfonds (D. Bonne) ........... 2700
5 Blanda de Tilou (M. Abrivard) ........... 2700
6 Betty du Vivier (J.-G. Van Eeckhaute).... 2700
7 Bahia Josselyn (S. Hardy) ................. 2700
8 Baraka Extra (P.-Y. Verva) ................ 2700
9 Bettina de Tillard (D. Thomain) ....... 2700
10 Baraka de Belfond (G. Gelormini) ..... 2700
11 Beautiful Fortuna (T. Devouassoux).... 2700
12 Barbie de Janeiro (E. Raffin) ............ 2700
Pronostic : 12-9-11-5-10-4
TIERCÉ (1€) : 9-1-7
Ordre......................................................536,50€
Désordre.................................................107,30€
QUARTÉ+ (1,30€) : 9-1-7-11
Ordre...................................................4.634,37€
Désordre...............................................333,06€
Bonus........................................................31,85€
QUINTÉ+ (2€) : 9-1-7-11-14
Ordre et N°+ 2676................Pas de gagnant
Ordre................................................31.500,00€
Désordre..............................................630,00€
Bonus 4...................................................48,80€
Bonus 4sur5...........................................24,40€
Bonus 3....................................................15,60€
MULTI (3€) : 9-1-7-11
Multi en 4 chevaux........................2.268,00€
Multi en 5 chevaux............................453,60€
Multi en 6 chevaux..............................151,20€
Multi en 7 chevaux...............................64,80€
2SUR4 (3€) : 24,30€
Mme Séverine Raimond : Il a bénéficié
d'un break après sa belle saison 2015. Un
rythme plus soutenu l'aurait davantage
servi, mais sa rentrée, du 6 février, était
plutôt encourageante. Physiquement, il est
sur la montante, sans forcément être aussi
bien qu'à la fin du printemps dernier. Aussi,
je le déferre des quatre pieds pour
l'occasion, ce qui l'améliore nettement. Il a
sa place à l'arrivée.
5. Tell Me No Lies
Franck Nivard : Dernièrement, j'ai dû le
décaler trop tôt et nous avons été battus
par deux juments qui avaient pris notre
sillage. Il faut rester vigilant dans les
premiers mètres mais, ensuite, il est
maniable. À l'issue d'un déroulement de
course sans encombre, il devrait terminer
dans les trois premiers.
6. Vico du Petit Odon
Franck Leblanc : Comme il n'avait pas de
courses, ni de bons engagements, il a mis du
temps à retrouver son meilleur niveau.
Désormais, il est revenu au mieux, comme
en témoignent ses deux dernières sorties.
Malchanceux en janvier, il a récemment
donné une bonne réplique à Unice de Guez.
Certes, il affonte encore des sujets de
qualité mais il a sa place dans les cinq
premiers.
9. Berry's Boy
Glenny Delaune : Il n'est pas très pratique
à la volte et m'a planté au départ à Cagnes,
perdant du terrain. Cela ne pardonne pas à
ce niveau. Plus revu à Vincennes depuis
novembre, il s'était alors très bien comporté
sur les 2.700 mètres en allant de l'avant. Il
n'était pas tout à fait prêt, ce qui rehausse
sa performance. Il a très bien travaillé et, s'il
ne commet pas de bêtises, il a sa place à
l'arrivée.
15. Valko Jenilat
Glenny Delaune : Après une longue
absence, j'ai effectué un parcours sage pour
sa rentrée. Il a très bien terminé, me
donnant entière satisfaction. Depuis, au
travail, il a confirmé cette impression. Il est
prêt à refaire parler de lui. Il est présenté
avec de solides ambitions pour cet
engagement où il est idéalement placé au
plafond des gains. Il a un très bon moral et
sait aller de l'avant. J'y crois.
7. Tobrouk de Payre
Jean-Yves Touillet : Il aurait pu faire un
peu mieux le 23 janvier. Malheureusement,
il a reculé dans un mauvais wagon. Depuis, il
est resté très bien physiquement. C'est la
dernière de l'hiver. Aussi, je le déferre des
quatre pieds, ce que je ne pouvais pas faire
en dernier lieu. Pieds nus, il n'est que
meilleur. Il y a de l'opposition mais il peut
prétendre à une place à condition de bien
partir et attendre.
14. Ut Vinière
Matthieu Abrivard : Il effectuait un long
déplacement dernièrement et a réussi à
prendre la deuxième place derrière Va Très
Bien. Il a apprécié la piste plate de Cagnessur-Mer. C'est vrai qu'il est peut-être moins
tranchant à Vincennes, mais il y a parfois
laissé de bonnes impressions en début de
meeting. L'engagement est idéal et il
traverse une belle période de forme. Je le
crois capable d'accrocher une place.
AUJOURD'HUI
À ANGERS
Réunion 3 (11h40)
PRIX DE BRÉZÉ
Attelé - Crse F - Femelles
16.000 - 2.425m - Cde à droite
COUPLÉS - TRIO - 2/4 - MULTI
Pronostic : 2-3-5-1-6-7-13
Coup placé : 2 Deep River
PRIX DE CHAUME
Monté - Crse E - Course Européenne
23.000 - 3.125m - Cde à droite
COUPLÉS - TRIO - 2/4 - MULTI
Pronostic : 16-6-13-1-7-11-12
PRIX ROQUÉPINE
Attelé - Crse E - Femelles - 22.000 - 3.125m
COUPLÉS - TRIO - 2/4 - MULTI
Pronostic : 11-7-13-6-16-18-4
1° COURSE (Tous couru)
QUINTÉ+
1. 9 Taratchi.............................................. (A. Hamelin)
2. 1 Campillo.......................................................... (P.-C. Boudot)
3. 7 Mokka............................................................... (Alexis Badel)
4. 11 Coloradojim.......................................................... (M. Forest)
5. 14 Très Solid.............................................................. (A. Crastus)
Rapports pour 1€ : Simples : Gt : (9) : 10,70€- Pl : (9) :
3,30€- Pl : (1) : 1,70€- Pl : (7) : 6,30€.
Couplé : Gt : (9-1) : 19,20€- Pl : (9-1) : 8,80€- Pl : (9-7) :
41,10€- Pl : (1-7) : 23,30€.
Couplé Ordre : Gt : (9-1) : 42,10€.
Trio : Gt : (9-1-7) : 186,80€.
4° COURSE (Tous couru)
1. 7 Octavia................................................ (L. Delozier)
2. 6 See Your Starr..................................................... (S. Maillot)
3. 8 Provision................................................................ (J. Victoire)
4. 9 Ever Desdemone............................................... (A. Coutier)
5. 5 End of Story.......................................................... (N. Perret)
Rapports pour 1€ : Simples : Gt : (7) : 5,40€- Pl : (7) : 2,00€Pl : (6) : 4,30€- Pl : (8) : 1,70€.
Couplé : Gt : (7-6) : 56,40€- Pl : (7-6) : 17,20€- Pl : (7-8) :
3,90€- Pl : (6-8) : 10,90€.
Couplé Ordre : Gt : (7-6) : 102,70€.
Trio : Gt : (7-6-8) : 49,30€.
2sur4 pour 3€ : Gt : (7-6-8-9) : 14,10€.
Mini Multi pour 3€ : Gagnant en 4(7-6-8-9) : 544,50€- En 5:
108,90€- En 6: 36,30€.
Pick 5 pour 1€ : Gt : (7-6-8-9-5) : 372,70€ - 204
mises gagnantes.
PRIX DE PELLOUAILLES
Attelé - Crse F - Apprentis et lads-jockeys Femelles - 18.000 - 3.125m - Cde à droite
COUPLÉS - TRIO - 2/4 - MULTI
Pronostic : 14-15-11-5-16-9-4
PRIX DE BEAULIEU
Attelé - Crse E - Course Nationale - LeTROT Open
des Régions - Anjou-Maine - 4 ans
Course qualificative - Auto. - 20.000 - 2.350m
COUPLÉS - TRIO - 2/4 - MULTI
Pronostic : 6-4-5-2-3-10-16
PRIX QUATRIÈME TÊTE (GR A)
Monté - Crse F - 20.000 - 2.425m - Cde à droite
COUPLÉS - TRIO - 2/4 - MULTI
Pronostic : 9-13-5-12-14-16-1
PRIX QUATRIÈME TÊTE (GR B)
Monté - Crse F - 20.000 - 2.425m - Cde à droite
COUPLÉS - TRIO - 2/4 - MULTI
Pronostic : 8-9-15-11-5-2-1
PRIX DE CHOLET
Attelé - Crse E - Course Européenne - Femelles
28.000 - 3.125m - Cde à droite
COUPLÉS - TRIO - 2/4 - MULTI
Pronostic : 12-17-15-14-18-13-6
PRIX DE LA COULÉE DE SERRANT
Attelé - Crse E - Mâles et hongres
20.000 - 3.125m - Cde à droite
COUPLÉS - TRIO - 2/4 - MULTI
Pronostic : 11-15-2-18-13-1-3
Sélection : 11 Brillant de Neige
36
Éco/Bourses
Bourse
Économies d’énergie :
quelles aides en 2016 ?
RÉNOVATION
Les aides financières
pour améliorer
l’efficacité énergétique
des logements évoluent.
Voici les principales
modifications
Il est toujours possible de solliciter
le crédit d’impôt pour la transition
énergétique (CITE), prorogé jusqu’à
fin 2016. Accessible à tous les ménages, propriétaires et locataires, cette
aide permet de déduire de l’impôt
sur le revenu 30 % des dépenses éligibles pour certains travaux d’amélioration de la performance énergétique.
Le plafond de ces dépenses est fixé
à 8 000 € pour une personne seule
et à 16 000 € pour un couple. Attention : les critères d’éligibilité au CITE
ont été sensiblement modifiés cette
année. À ce sujet, les chaudières à
condensation restent bien éligibles
en 2016 au CITE puisqu’elles font
partie des modèles « à haute performance énergétique » mentionnés
dans l’article 200 quater du Code général des impôts précisant les dépenses éligibles. Pour en savoir plus,
contactez l’Agence départementale
pour l’information sur le logement
(Adil) la plus proche de votre domicile (liste et coordonnées au
08 20 16 75 00 ou sur www.anil.org).
Il est également bon de noter que
le crédit d’impôt est cumulable avec
les aides de l’Agence nationale de
l’habitat (Anah), celles des collectivités et avec l’éco-prêt à taux zéro
(PTZ). Ce dernier est accessible jusqu’au 31 décembre 2018 pour financer, sans conditions de ressources,
un ensemble cohérent de travaux
d’amélioration de la performance
énergétique.
Pour avoir plus de précisions sur
ces travaux, rendez-vous sur le site
de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie),
www.ademe.fr. Le montant maximum de l’éco-prêt s’élève à
30 000 €. Important : à compter du
■ LOCATION MEUBLÉE
La location meublée d’une partie
de la résidence principale d’un
propriétaire bailleur à un
travailleur saisonnier est exonérée
d’impôt si le loyer est fixé dans
des limites « raisonnables ». Pour
2016, ces limites correspondent à
des loyers hors charges annuelles
de 135 € par mètre carré de
surface habitable en province et
Cours du mercredi 17 février 2016
ou derniers cours connus
MARCHÉ DE L’OR
Lingot
Napoléon
Piece 20 Dollars
Piece 10 Dollars
Piece 50 Pesos
Souverain
Piece Latine 20F
Piece 10 Florins
Piece Suisse 20F
Dernier cours
Variation
Var. 31/12
34990
213,9
1180
620
1325
258
208
211
211,1
+ 1,04
0,00
- 3,67
0,00
0,00
- 3,01
- 1,42
0,00
+ 3,23
+ 11,54
+ 16,12
+ 8,26
+ 8,77
+ 11,81
+ 8,91
+ 11,83
+ 8,76
+ 11,87
Achat
Etats-Unis USD
Royaume-Uni GBP
Suisse CHF
Canada CAD
Japon (100) JPY
Danemark DKK
Norvege NOK
1 juillet 2016, il sera possible de solliciter un second éco-PTZ pour le
même logement. Notez qu’il existe
aussi un éco-prêt collectif destiné
aux copropriétés.
er
Cumuler les aides
Ce prêt « vert » est cumulable avec le
CITE, avec un prêt complémentaire
développement durable et avec les
aides de l’Anah. Ces dernières évoluent aussi. En 2016, la prime ASE
(aide de solidarité spécifique) pour
les propriétaires occupants représente 10 % du montant des travaux
engagés, avec un plafond de 2 000 €
pour les personnes aux revenus très
modestes, et de 1 600 € pour celles
aux ressources modestes.
De plus, un crédit à taux zéro est
créé cette année pour aider à financer le reste à charge des travaux de
rénovation énergétique. Baptisé
éco-PTZ « Habiter mieux », ce prêt
peut atteindre 20 000 € et est versé
dès le début des travaux. Il sera proposé par certaines banques dans le
courant du deuxième trimestre
2016.
Et puis, depuis le 1er janvier dernier,
des dispositifs spécifiques sont proposés par les fournisseurs d’énergie
aux ménages en situation de précarité énergétique, tél. 08 20 15 15 15 ou
www.anah.fr
Thierry Gironde
EN BREF
■ PEA PME PLUS ATTRACTIF
Pour séduire davantage les
investisseurs, le plan d’épargne en
actions (PEA) PME fait peau
neuve en 2016. Le plan est étendu
aux titres émis par des sociétés
cotées dont la capitalisation
boursière est inférieure à 1 milliard
d’euros et dont le capital n’est plus
détenu à plus de 25 % par une
personne morale.
De plus, les obligations
convertibles et les obligations
remboursables en actions sont
devenues éligibles au dispositif. Et,
entre le 1er avril 2016 et le 31 mars
2017, les plus-values générées lors
de la sortie d’un OPCVM
bénéficieront d’un report
d’imposition, sous conditions.
BOURSE
BILLETS GUICHET
De nombreux travaux
d’isolation sont éligibles
à l’éco-prêt à taux zéro. PH. MEUNIE
de 184 € par mètre carré en Île-deFrance.
■ TARIFS ABUSIFS
Le dernier numéro de la revue
« 60 millions de consommateurs »
révèle toutes les astuces des
banques pour prélever de
nouveaux frais abusifs. L’enquête
inclut un tableau recensant les
tarifs contestables pratiqués dans
les 11 principaux réseaux bancaires.
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
0,8496
1,2285
0,8525
0,605
0,7458
0,1241
0,0965
Vente
0,9681
1,387
0,9625
0,7107
0,841
0,1457
0,1134
INDICES EURONEXT
Cac 40
CacNext20
SBF 120
CacAllTradable
Cac Large 60
CacMid&Small
Cac Mid 60
Dernier cours
Variation
Var. 31/12
4233,47
9135,76
3342,84
3279,67
4685,42
9893,91
10027,73
+ 2,99
+2,17
+ 2,84
+2,83
+ 2,90
+2,28
+ 2,25
- 8,70
-7,75
- 8,76
-8,82
- 8,60
-10,49
- 10,26
VALEURS FRANCAISES
Dernier cours
ABScience
ABC Arbitrage
Abivax
Accor
ADP
Air France-KLM
AirLiquide
Akka Technologies
Albioma
Alcatel-Lucent
Alstom
Altamir
Altarea
Alten
AltranTechno.
Amplitude
Amundi
Anf Immobilier
Archos
Areva
Argan
Arkema
Artprice.com
Assystem
AtosSE
Axa
AxwaySoftware
Bains C.Monaco
Beneteau
Bic
bioMerieux
BNP Paribas
Boiron
Bollore
Bonduelle
Bourbon
Bouygues
Bureau Veritas
Burelle
Cap Gemini
Capelli
Carrefour
CasinoGuichard
CeGeREAL
CerenisTherapeu.
CFAO
CGG
Christian Dior
Cic
CNP Assurances
Coface
Colas
CRCAMBriePic.CC
Credit Agricole
Danone
Dassault-Aviation
DassaultSystemes
Derichebourg
Edenred
EDF
Eiffage
Elect.Strasbourg
Elior
Elis
Engie
Eramet
EssilorIntl
Esso
EulerHermesGp
Eurazeo
EuroDisney
Euro Ressources
Europcar
Eurosic
EutelsatCommunic.
Exel Industries
Faurecia
9,55
4,96
13,98
34,46
106,95
7,448
93,68
26,46
12,3
3,04
20,95
9,45
171,8
47,13
10,55
3,3
38,39
19,2
1,16
4,001
21,94
53,13
9
21,48
64,72
20,83
22,7
32,62
11,155
129
113,95
41,765
68,67
3,672
23,6
10,24
34,685
17,565
778,5
72,65
15,8
23,785
41,4
32,01
8,81
32,9
0,5
163,8
169,4
12,425
5,989
131,95
22,82
9,55
60,75
1015
69,33
2,621
15,34
10,91
63,5
97,7
17,435
14,74
14,1
18,18
110,4
41
74,19
51,97
1,28
3,24
9,212
37,56
27,335
69,8
30,405
Variation
Var. 31/12
+4,49
+ 0,61
+0,58
+ 5,45
+1,86
+ 2,15
+2,02
- 0,15
+0,08
+ 2,36
+0,79
- 0,94
+5,08
+ 2,23
+3,23
+3,32
+ 0,42
+6,42
+ 1,04
+0,64
+ 5,48
+1,58
+ 0,37
+2,36
+ 4,05
+1,34
+ 5,23
+2,34
- 8,02
+0,44
+ 3,64
+4,05
+ 2,40
+1,86
+ 5,46
+2,88
+ 2,63
+1,63
+ 1,87
+0,32
+ 2,13
+0,45
+0,69
- 0,30
+6,38
+ 3,77
+3,51
+ 11,74
-0,03
+ 0,34
-0,78
+ 13,91
+1,32
+ 5,11
+2,26
+ 5,09
+4,28
- 3,28
+3,22
+ 1,61
+1,48
- 0,41
+1,37
+ 6,01
+1,66
+ 0,47
+2,69
+ 2,04
+0,79
- 1,52
+11,76
- 0,90
-4,39
- 0,29
+5,34
-22,48
- 3,31
-0,85
- 13,85
-0,65
+ 7,03
-10,01
- 11,06
-16,67
- 16,71
-25,52
- 15,25
-7,31
- 11,58
-14,64
- 31,25
-11,28
- 7,25
-34,83
- 26,18
+3,49
- 17,58
-30,82
- 10,61
-16,09
- 17,57
-6,81
- 3,58
-14,42
- 15,22
+3,31
- 20,17
-8,12
- 14,96
+2,08
- 31,73
-5,26
- 4,67
+2,30
- 14,74
-7,06
- 10,88
-2,28
- 10,13
-30,74
- 4,89
-59,57
+ 4,43
-6,15
+ 0,20
-36,25
- 6,09
-1,68
- 12,22
-2,71
- 11,71
-5,81
- 20,82
-11,92
- 19,51
+6,45
- 3,58
-9,66
- 3,28
-13,66
- 37,44
-4,08
- 16,72
-16,32
- 18,32
+ 19,56
-24,18
- 1,93
-0,73
+ 12,04
-17,82
Fdl
FFP
Fimalac
Flo(Groupe)
Fonciere Paris
FoncieredesMurs
Fonciere Inea
Fonc.Lyon.
Gascogne
Gaumont
Gecina
GeneraledeSante
Genfit
GroupeEurotunnel
Gpe FNAC
GroupePartouche
GTT
Havas
Hermes intl
Icade
IDI
Iliad
Imerys
IngenicoGroup
Inside Secure
Ipsen
Jacques Bogart
JacquetMetalSce
JC Decaux
KaufmanetBroad
Kering
Klepierre
Korian
LafargeHolcimLtd
Lagardere
Lanson-Bcc
Laurent-Perrier
LDC
Legrand
L'Oreal
LVMH
M6-MetropoleTV
Manitou
ManutanInter.
Mauna Kea Tech
MaureletProm
Mercialys
Mersen
Michelin
Natixis
Naturex
Neopost
Neurones
Nexans
Nexity
NextradioTV
Nicox
NorbertDentres.
NRJ Group
Numericable-SFR
Odet(Financ.)
Orange
Orege
Orpea
Parrot
PernodRicard
Peugeot
PierreVacances
Plastic Omn.
PublicisGroupe
Remy Cointreau
Renault
Rexel
Robertet
Rothschild & Co
Rubis
Safran
SAFT
Saint-Gobain
Samse
Sanofi
SartoriusStedBio
Savencia
SchneiderElectric
Scor Se
Seb
Sequana
Showroomprive
SIPH
SocieteGenerale
Sodexo
SolocalGpe
Somfy
SopraSteriaGroup
Spie
S.T.Dupont
Stef
SuezEnv.
Supersonics
Technicolor
Technip
Teleperformance
Terreis
Tessi
TF1
TFFGroup
Thales
7,79
55,55
82,2
1,54
110,95
25,5
36,2
42,9
2,84
54,1
111,8
15,04
27,47
9,675
53,97
28
23,34
7,017
320,4
62,56
24,8
221,35
56,23
103,2
0,78
49,85
9,66
11,68
34,895
30,6
159,05
37,95
24,48
34,825
26,485
28,9
76,2
168,7
44,95
155,05
155,5
14,94
14,83
48
2,46
2,53
19,6
11,58
84,93
4,732
70,63
18,64
17,51
33,57
40,845
37,03
6,7
205
8,91
32,58
805
15,71
2,82
72,93
19,4
96,8
13,38
28
28,745
57,33
62,02
79,93
9,683
236
21,95
65,61
53,63
22,75
35,37
112,01
70,86
339,75
57,01
52,45
31,49
86,02
3,02
19,67
25,3
31,44
90,38
3,475
302,7
91,25
15,8
0,14
58,4
16,735
1,47
5,424
42,19
72,65
26,87
144,9
9,963
94
65,2
+ 0,39
+9,89
+ 2,18
+ 7,72
+3,84
+ 1,96
+0,60
+ 1,55
+0,33
+ 0,15
-3,32
+ 2,30
+2,29
+ 3,47
+2,34
+ 2,02
+1,26
+ 3,61
+2,23
+ 5,41
+3,85
- 2,62
+5,51
+ 3,53
+2,86
+ 3,21
+1,89
+ 0,91
+5,77
+ 2,79
+1,40
+ 0,91
+ 2,63
+0,45
+ 4,12
+2,33
+ 4,36
-0,62
+ 19,42
+6,75
+ 3,49
+2,93
+ 0,59
+0,49
+ 5,42
+3,73
- 1,07
+5,67
+ 5,20
+ 3,56
+0,99
+ 0,79
+2,84
+ 0,64
+2,15
- 0,70
+2,21
+ 6,24
+3,00
+ 4,61
+2,41
+ 4,22
-0,59
+ 2,16
+7,93
+ 5,56
+0,43
+ 0,25
+2,77
+ 2,54
+1,11
+ 4,46
-0,40
+ 2,03
+0,58
+ 0,64
+9,20
+ 3,40
+3,10
+ 4,50
+0,10
+ 1,20
+6,58
+ 1,98
+0,73
+ 1,24
+2,66
+ 7,23
+7,69
+1,27
+ 0,69
+3,06
+ 6,23
+2,48
+ 1,02
+0,91
+ 2,51
+ 1,91
+ 0,13
-18,19
+ 5,72
-32,16
+ 0,96
-3,77
- 2,16
-3,56
- 5,33
+2,08
- 0,36
-1,05
- 15,74
-15,61
- 0,42
+20,64
- 39,81
-9,57
+ 2,61
+0,90
+ 0,12
+0,75
- 12,43
-11,68
- 24,27
-18,48
- 15,56
-18,95
- 1,06
+10,55
+ 0,32
-7,21
- 27,29
-25,56
- 3,52
-5,86
- 7,07
-5,24
- 13,94
-0,45
+ 7,24
-5,68
+ 5,18
-2,24
- 20,13
-15,38
+ 4,48
-32,28
- 3,50
-9,03
- 1,08
-16,93
+ 0,63
-0,30
+ 0,86
+0,14
- 26,45
-0,87
- 9,36
-2,60
- 14,81
+1,88
+ 0,36
-1,27
- 24,66
-8,12
- 17,25
-5,41
- 2,36
-6,69
- 6,47
-13,49
- 21,05
+5,83
- 6,12
-6,37
- 15,49
-19,24
- 11,24
+0,46
- 9,81
-3,67
- 4,55
-0,29
- 8,99
-9,11
- 26,16
-1,60
- 4,17
-26,03
- 0,19
-49,27
- 13,27
-16,01
- 6,73
-12,50
- 8,16
-2,90
- 36,09
-27,80
- 7,78
-6,19
+ 1,21
+13,91
- 2,80
-2,42
- 5,79
ThermadorGp
Total
TourEiffel
Transgene
Trigano
Ubisoft Entertain
Unibail-Rodamco
Union Fin.France
Valeo
Vallourec
VeoliaEnviron.
Vetoquinol
Viadeo
Vicat
Vilmorin&Cie
Vinci
Vivendi
Voltalia
Vranken-Pommery
Wendel
Worldline
Zodiac Aerospace
86
39,345
49,11
2,75
52,1
20,085
225,7
23,12
116,9
4,279
21,075
33,26
1,28
52,2
62,2
63,18
18,245
9,25
23,63
87,26
19,55
19,95
-0,59
-1,14
+ 1,47
- 4,93
+1,26
-9,06
+ 0,73 + 8,27
+1,36
-7,25
+ 3,72 - 24,69
+2,52
-4,12
+ 2,12
- 5,90
+3,59
-17,68
+ 10,37 - 50,34
+1,44
-2,99
+ 0,15 - 15,58
-3,03
-39,91
+ 3,47
- 5,47
+0,29
-5,76
+ 2,92 + 6,67
+2,07
-7,62
+ 0,43
- 8,69
+0,30
-15,61
+ 4,59 - 20,67
-0,51
-18,12
+ 4,12
- 9,13
VALEURS ZONE EURO
AirbusGrp
55,05
+2,36
-11,40
Aperam
30,77
+ 4,20
- 6,15
ArcelorMittal
3,317
+11,87
-15,01
Beni Stabili
0,59
+ 1,72
- 13,24
CnovaNV
2,2
+0,46
-3,51
Dalenys
6,15
- 1,55
- 9,56
Dexia
0,034
Euronext
37,24
Fedon
-
-24,44
- 6,46
- 21,72
16,98
+0,53
-11,10
Gemalto
54,88
+ 2,73
- 0,58
MonteaC.V.A.
38
Nokia
5,497
OrcoProp.Grp
Robeco
+0,40
-3,26
+ 3,41
- 15,69
0,15
+7,14
-34,78
29,65
+ 2,24
- 12,54
Rolinco
27,07
+2,69
-13,13
SES
23,33
+ 2,24
- 8,74
SolvaySA
80,36
STMicroelectr.
4,975
+5,39
-18,37
+ 3,69
- 19,69
VALEURS INTERNATIONALES
AGTARecord
47,1
-
+1,29
Brasserie Cameroun
121,5
-
- 2,02
Bras.OuestAfrica.
708,4
C.F.O.A
2,57
Forest.Equatoriale
HSBC Holdings
1069
5,87
-
-
-
+ 0,39
-
+6,90
+ 3,89
- 19,59
-
Infosys
27,6
-
Latonia Inv
35,5
-
-
Schlumberger
65,82
+3,13
+2,17
Stallergenes Greer
26,8
+ 1,52
- 16,12
Televerbier
38,51
+10,00
+1,37
129,49
+ 3,50
+ 0,46
0,2
-
-
-
- 2,86
Total Gabon
ZciLimited
SÉLECTION RÉGIONALE
Acces Industrie
Bricodeal
1,7
100
-
-
+ 13,04
- 25,71
Catana Group
0,52
Cheops Technology
10,9
-
- 18,96
2,5
+ 8,70
- 44,44
- 0,11
Concoursmania
Corep Lighting
9
-
Cortix
0,17
-
-
Dock.Petr.Ambes
246,9
-
+ 3,74
Eaux de Royan
105
Europlasma
0,63
- 0,76
- 0,38
+ 8,62
- 25,88
Europlasma Pref.
-
-
-
Fmb Aquapole
0,39
-
-
Fountaine Pajot
35,05
- 0,14
- 7,28
2,84
-
- 5,33
Gascogne
Guyenne Gas.
Happydoo
Hotel Maj.Cannes
I2S
74
0,05
3495
2,47
-
-
-
-
+ 5,59
- 0,71
+ 0,41
+ 19,90
- 16,15
Immersion
10,9
+ 3,03
Le Belier
31,03
+ 2,17
1,25
-
Meubles Delias
Oxymetal
Remy Cointreau
Rodriguez Group
Serma Techno.
- 1,96
- 40,48
2,13
-
-
62,02
+ 2,16
- 6,47
0,9
-
-
161,8
-
+ 16,40
SILC
0,81
-
-
Technoflex
12
-
-
2,11
-
-
-
-
Telecom Design
Thermes Saujon
275
Passer une annonce
dans votre quotidien
c’est simple et efficace !
sudouest-annonces.com
www.
05 35 31 27 27
8 h - 17 h (semaine)
SYMBOLES
F FCP
S Sicav
O offert
o offre réduite
D demande
d demande réduite
# contrat d’animation
+ opération sur titre
Marché de l’or : référence CPROR DEVISES
37
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Saveurs
L’actionnaire de Burger King avale Le Procope
Le groupe d’Olivier Bertrand, principal actionnaire de Burger King
France, est en passe de racheter les 13 établissements du groupe
Frères Blanc, dont Le Procope, le plus vieux café de Paris, né en 1686.
La gastronomie basque
crève l’écran à Berlin
BERLINALE Un documentaire rend
hommage au chef Andoni Luis Aduriz
et à l’œuvre de sa vie, le Mugaritz
ndoni Luis Aduriz a quitté la
colline sur laquelle est perché
son restaurant, à une quinzaine de kilomètres au sud de SaintSébastien, pour les gratte-ciel de la
Potsdamer Platz, le centre névralgique de la Berlinale. Le chef basque
espagnol aux deux étoiles Michelin
est venu présenter le documentaire
« Off-Road. Mugaritz, Feeling a Way »
à la 66e édition du Festival du film
de Berlin.
Pendant un an, il a ouvert ses cuisines aux caméras du réalisateur catalan Pep Gatell, également membre de la célèbre troupe de théâtre
d’avant-garde La Fura dels Baus.
C’est justement en travaillant ensemble sur un des spectacles de la
troupe que les deux hommes ont
fait connaissance, il y a quelques années.
Subjugué par l’univers du cuisinier, Pep Gatell a décidé de porter à
l’écran ce qu’Andoni Luis Aduriz fait
porter à la table des hôtes du Mugaritz. « Ce qui m’a plu chez lui, quand
je l’ai rencontré, c’est qu’il ne parlait
pas de saveurs mais de philosophie,
de ce qu’apporte la nourriture », explique le réalisateur, qui a décidé de
mettre en valeur la parole du chef
basque en en faisant le fil rouge du
film.
Projeté une première fois en 2015
lors du Festival du film de Saint-Sébastien, le documentaire a ouvert
dimanche dernier la 10e édition de
la section Kulinarisches Kino (« cinéma culinaire ») de la Berlinale, entièrement consacrée à la célébration de la bonne chère, à l’écran
comme dans l’assiette.
A
« Je veux être le meilleur »
Ce soir-là, le public de cinéphiles
gourmets a une raison de plus
d’être satisfait : c’est l’acteur allemand d’origine espagnole Daniel
Brühl, connu entre autres pour son
rôle dans le film « Good Bye, Lenin ! », qui traduit en direct la
bande-son du film.
« Je suis la personne la plus critique au monde. Je veux être le
meilleur », confie Andoni Luis Aduriz face à la caméra de Pep Gatell,
ajoutant un peu plus loin : « Un autodidacte comme moi, c’est sans
doute à cause de son ignorance qu’il
a la capacité d’emprunter des voies
sur lesquelles les autres n’iraient
pas. »
Ses mots sont sans cesse confron-
tés à des instants saisis dans les cuisines du Mugaritz, où la brigade travaille unie et sans répit, écossant les
haricots, fouettant le sang, faisant
dorer des cous de canard jusqu’à obtention de la croustillance souhaitée, dressant les assiettes avec une
infinie délicatesse, en se référant
toujours à un croquis…
« Le chef parle de
son restaurant comme
d’un “lieu dans lequel
se passent des choses
qui n’arrivent
pas ailleurs” »
« Ce qui m’a sidéré, c’est qu’une personne qui travaille depuis deux
jours à peine au Mugaritz parle déjà
de la même manière que quelqu’un qui est là depuis huit ans. Il y
a une véritable contamination, c’est
un écosystème qui fonctionne si
bien que, quand tu arrives, tu es
déjà “mugaritzien” », s’amuse Pep
Gatell.
C’est en lui parlant de sa philosophie sur ce qu’apporte la nourriture qu’Andoni Luis Aduriz
a inspiré au réalisateur Pep Gatell le documentaire sur le Mugaritz présenté à la Berlinale. ARCHIVES AFP
table au restaurant éphémère tendu de velours rouge. Le chef y a concocté un menu à trois plats : lanières de crabe avec mucilage, noix de
macadamia et poivre rose, cabillaud et sa crème de pignons de
pin et « kokotxas » (menton du poisson) grillés, ventre de thon, betterave et radis noir.
Formé à El Bulli
Andoni Luis Aduriz a été formé au
restaurant trois étoiles El Bulli, l’ancien laboratoire du célèbre chef catalan Ferran Adrià. Il s’est mis à son
compte en 1998, il avait alors 37 ans.
Les premières années du Mugaritz
ont été difficiles, jusqu’à ce que le
chef se voie accorder sa première
étoile Michelin en l’an 2000, suivie
d’une deuxième en 2005.
De son séjour chez le père de la
cuisine moléculaire, Andoni Luis
Aduriz a gardé le goût de l’expérimentation, l’envie de surprendre. Il
parle d’ailleurs de son restaurant
comme d’une « bulle », d’un « lieu
dans lequel se passent des choses
qui n’arrivent pas ailleurs ». Le chef
basque joue avec les formes et les
textures, donne les contours d’un
macaron à une tranche de boudin
noir, crée des couverts qui se mangent, sert des assiettes tapissées de
gazon à ses clients éberlués et ravis.
« L’excellence, on peut l’atteindre
sans caviar, sans truffe. Des oignons
suffisent », affirme-t-il dans le film.
Après la projection, le public s’at-
Au marché de Saint-Jean-deLuz en 2014. ARCHIVES RAFA RIVAS/AFP
Après la projection du documentaire, le public s’attable au
restaurant éphémère où le chef basque présente ses plats. PH. A. G.
Modeste, il s’amuse
Il présente lui-même chaque plat
au public depuis le podium. « Soyez
rassurés, prévient-il, nous n’avons
apporté ici qu’une version simplifiée du Mugaritz. Si vous voulez voir
la version compliquée, il faut venir
au Pays basque ! » lance-t-il aux convives.
Son talent et son succès ne l’ont
pas empêché de rester modeste,
comme il s’en amuse au micro : « Selon une revue britannique, nous
sommes le 6e meilleur restaurant
du monde. Et selon le site Internet
TripAdvisor, nous sommes le
6e meilleur restaurant parmi les 22
que compte le village de Rentería.
Qui a raison ? Sûrement les deux, et
c’est pourquoi la gastronomie est
un domaine si compliqué. »
Annabelle Georgen, à Berlin
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
Jeux
C’est le moment de…
Le truc du jour
Faire de la soupe au cresson. Il en faut donc une bonne poignée lavée
à l’eau vinaigrée. Plongez-la dans un litre de bouillon avec un oignon,
deux noix de beurre, deux cuillerées à soupe de farine et quelques
croûtons de pain frit. Mijoter un quart d’heure. Passer au mixeur.
Pour fabriquer des copeaux de chocolat, il suffit de mettre au
congélateur une plaque à pâtisserie. La sortir, y étendre une fine
couche de chocolat fondu. La replacer au congélateur quelques
instants. À l’aide d’un couteau, gratter le chocolat en copeaux.
Les jeux de l’écrit et du web
P
A
E
S
T
I
I
N
R
A
R
G
R
O
I
I
S
T
S
S
T
I
A
S
U
R
R
E
I
T
E
E
M
E
N
N
O
D
E
T
A
R
T
E
C
E
T
I
A
F
S
R
T
A
E
R
E
A
R
S
E
S
L
E
U
R
I
T
S
S
U
E
T
E
T
MOTS FLÉCHÉS : GALLON
Aude Mont-Rachet
L
R
J
A
E
I
P
E
H
c
I
6
TRÈS
APPRÉCIÉES
N
a
O
G
NATUREL
S
F
d
E
d
I
c
E
CARTE
MAÎTRESSE
T
IMPRESSIONNÉE
D
U
c
C
d
N
OISEAUX
PALMIPÈDES
ENLEVÉ
A
2
B
R
LETTRE
GRECQUE
POSSÈDENT c
A
T
d
d
R
BÉQUILLE
a
c
T
C’ESTÀ-DIRE
S
POSANT
DES
CARREAUX
d
c
2 3 4 5 6 7 8 9 10
E
FEMELLES
DES
VERRATS
1
I
AUXILIAIRE
CONJUGUÉ
CHIFFRE
IMPAIR
E
c
T
BRAMERA
E
d
T
MALADIE
FÉBRILE
LA VILLE
LUMIÈRE
a
V
d
c
CHIENS
ANGLAIS
A
d
c
S
MANCHE
AU TENNIS
I
INTITULÉE
3
P
d
ENTAILLÉE
E
d
c
R
DISTANÇAIS
P
a
S
COULEURS
LOCALES
VALOIR
SOLUTIONS DES JEUX
E
IL MEUBLE
UNE
CHAMBRE
4
E
TONDU
c d
I
c
7
N
MANQUÉE
SALPÊTRE
3 5
6 1
3
VERTICALEMENT
– 1 – Passait dans les lits pour les réchauffer.
– 2 – Souci masculin et divertissement féminin. S’oppose à tout retour. – 3 – Simple
comme bonjour. Haut du panier. – 4 – Bête
africaine. Classement général. – 5 – Guideâne. Reconnaissance commerciale. Sujet
sans tête. – 6 – Descend des Alpes. Directeur
de troupe. – 7 – S’étend sur Madagascar. – 8 –
Son âge lui joue des tours. Temps compté. – 9
– Compte en Suisse. Sans envergure. – 10 –
Dort bien. La première informée.
9
MOTS CROISÉS
FENDU
c d
2
O
FABRIQUÉES
1
a
6
N
MISENT
c
I
ON
LES SÈME
CHALEUR
ANIMALE
2
A
R
I
A
5
c
8 9 10
G U E
A R C
T I R
E
A
U E S
S T E
E R
O U
A I N
N T E
d
3 4 5 6 7
S T R I N
A S E S
L E N E
U T E R I
T S
E M
E S
E
T
A E R
E T
M I
T R O
N
E I N T A
d
5
3 8 4
A
L
L
E
R
d
IL SE MET
EN BOULE
8
2 6
4 8 9
6 2
1
1
9
7
1
B
A
S
S
I
N
O
I
R
E
d
ANGOISSER
b
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
POUR
MONTRER
CABOCHE
2
9 3 7 8 4 5 6 1 2
TROISIÈME
PERSONNE
b
4
SUDOKU FORCE 2
METTRE
EN COLÈRE
b
7
8 1 4 6 2 3 9 5 7
PLANTE
HERBACÉE
6
2 6 5 1 9 7 3 8 4
a
b
5
7 4 8 9 3 6 5 2 1
NOBLESSE
PLUS QUE
PRÊTÉES
4
6 2 3 5 1 4 7 9 8
b
ABÎMAIT
3
1 5 9 2 7 8 4 6 3
b
2
FORCE 2
5 7 6 4 8 2 1 3 9
STRUCTURE
1
MOTS CROISÉS FORCE 3 SUDOKU
HORIZONTALEMENT
– A – Boîte à musique. – B – Cherches à égaliser. Instrument de projection. – C – Plante
herbacée à variété ornementale. A rectifier
pour plus de précision. – D – Jeu de quilles. – E
– En trois. Point froides. – F – Y verrait-on une
objection ? Etoffe. Parler d’ailleurs. – G –
Cours de Roumain. Ouvrir les baies. – H –
Plateau réunionnais. En partie seulement.
Ouvre plusieurs possibilités. – I – Effet de
recul. Il pourrait bien avoir la phobie des
grandeurs. – J – Capable de briser.
4 8 1 3 5 9 2 7 6
Mathieu Rhuys
Définition du mot à découvrir grâce aux cases numérotées :
MESURE POUR LIQUIDES.
3 9 2 7 6 1 8 4 5
MOTS FLÉCHÉS
© Fotolia.
38
CHARADE
DANS MON OPEN SPACE
James
• Mon premier fait donc répéter.
• Mon deuxième fait voir
le bout de son nez.
• Mon troisième n’est pas toujours
interdit.
Mon tout est une remise
à jour.
SOLUTION :RE - NAÎT - SENS / RENAISSANCE
LOTO
KENO
HOROSCOPE
BÉLIER (21/03 - 20/04)
Travail : L’ambition vous pousse vers
des horizons nouveaux. Cela dit, ne mettez pas la charrue avant les bœufs.
Amour : C’est le beau fixe pour tous les natifs. En
plus, il y a de nouveaux projets dans l’air ! Santé :
Du sommeil à rattraper.
TAUREAU (21/04 - 20/05)
Travail : Vos adversaires vont réagir à
vos assauts. Résultat, vous gagnerez sur
tous les tableaux. Amour : Il est tout à
fait normal d’avoir du mal à redémarrer après une
déception. Ne perdez pas courage ! Santé : Sommeil agité.
GÉMEAUX (21/05 - 20/06)
Travail : Avant d’envisager quoi que ce
soit, il vous faut mettre à plat les détails
encore nébuleux. Amour : Il est temps de
mettre le nez dehors et d’accepter les invitations qui
vous sont proposées. Santé : Des problèmes de
digestion.
CANCER (21/06 - 22/07)
Travail : Votre talent est certain et c’est
la raison pour laquelle vous obtiendrez la
confiance de vos supérieurs. Amour :
Belle embellie sur les petits cœurs. Les uns trouvent
l’âme sœur, les autres resserrent les liens. Santé :
Excellente.
LION (23/07 - 22/08)
Travail : La journée risque d’être neutre,
car rien ne semble vouloir bouger. Profitez-en pour souffler. Amour : Si l’envie
de partir vous ressourcer vous prend, n’hésitez pas à
programmer un week-end en amoureux. Santé :
Manque de vitalité.
VIERGE (23/08 - 22/09)
Travail : En acceptant le travail d’équipe,
vous avancerez plus facilement et respecterez les délais promis. Amour : Célibataire depuis longtemps ? Rassurez-vous, sans
doute plus pour très longtemps ! Santé : Baisse de
régime.
BALANCE (23/09 - 23/10)
Travail : Contrariez-vous votre entourage par plaisir ? Si c’est le cas, vous risquez fort de recevoir la monnaie de votre
pièce ! Amour : Vous semez la tempête et vous
vous demandez pourquoi vous faites l’objet de
reproches. Santé : Moyenne.
SCORPION (24/10 - 22/11)
Travail : Tout baigne. Vos projets
avancent, on vous écoute, un pécule
pourrait tomber tout droit dans votre
escarcelle. Que demander encore ? Amour : On
vous vénère, on vous chérit ! Vous êtes l’heureux élu
de cette journée ! Santé : Le pep !
SAGITTAIRE (23/11 - 21/12)
Travail : Le destin s’est toujours chargé
de vous montrer la voie à suivre. Eh bien,
cela devrait continuer ! Amour : Si vous
voulez la paix, vous allez devoir vous soumettre à
quelques questions. Santé : Evitez tabac et alcool.
CAPRICORNE (22/12 - 20/01)
Travail : Faites preuve d’un peu plus de
tact et reconnaissez vos erreurs. Vous
calmerez le jeu plus facilement. Amour :
Equilibre quasi parfait. Vous vivrez un bonheur
simple et profond sur tous les plans. Santé : Mangez légèrement.
VERSEAU (21/01 - 18/02)
Travail : Avant de parler augmentation,
on va certainement vous demander de
faire vos preuves. Amour : On vous
jalouse à raison et tant mieux ! Tout en effet semble
vous sourire sur le plan sentimental. Santé : Vitalité.
POISSONS (19/02 - 20/03)
Travail : Vos projets vont bon train.
Quelle pêche ! Quelle motivation ! Mais
où allez-vous donc pêcher toutes ces
idées ? Amour : Les enfants seront source de bonheur. On fait la fête et on célèbre le bonheur tous
ensemble. Santé : Bougez !
TF1
FRANCE 2
EN JOURNÉE
6h25 TFou. Barbapapa - Mike le chevalier Diego - Robin des Bois 8h30 Téléshopping
9h25 Petits secrets entre voisins 9h55 Petits
secrets entre voisins 10h25 Petits secrets
entre voisins 10h55 Petits secrets en famille
11h20 Petits secrets en famille 12h00 Les
douze coups de midi 13h00 Journal 13h55
Les feux de l’amour. Feuilleton 15h15 J’ai
détruit mon mariage. Téléfilm dramatique
canadien de Curtis Crawford (2011) Avec
Cameron Mathison 17h00 L’addition, s’il
vous plaît 18h00 Bienvenue chez nous
À L’AFFICHE
Manon Azem
39
Télévision
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
20h55
FRANCE 3
6h25 Journal 6h30 Télématin 7h00 Journal
7h10 Télématin (suite) 8h00 Journal 8h10
Télématin (suite) 9h35 Amour, gloire et
beauté 10h00 L’atelier déco 10h50 Motus
11h25 Les Z’amours 11h55 Tout le monde
veut prendre sa place 13h00 Journal 14h00
Toute une histoire 15h20 L’histoire
continue 15h40 Comment ça va bien ! 16h25
Comment ça va bien ! 17h15 Dans la peau
d’un chef. Ghislaine Arabian, Les Petites
Sorcières (Paris), ex-jurée de «Top Chef»
18h10 Joker 18h50 N’oubliez pas les paroles
F. Joly, G. Chenu
21h00
CANAL +
7h18 Ninjago 9h07 Scooby-Doo, Mystères
Associés. Saison 2 (22/26) 9h35 ScoobyDoo, Mystères Associés. Saison 2 (23/26)
10h02 Boule et Bill 10h14 Boule et Bill 10h33
Zip Zip 10h45 Titeuf. Série. Saison 4 (3/30)
10h52 Peanuts 10h53 Peanuts 10h55 Peanuts
11h00 Midi en France. Depuis Arras 12h00 Le
12/13 12h55 Météo à la carte 13h55 Un cas
pour deux. Série. Saison 10 (10/10) 15h05 Un
cas pour deux. Série. Saison 11 (1/10) 16h15
Des chiffres et des lettres 16h55 Harry 17h30
Slam 18h10 Questions pour un champion
Chris Hemsworth
20h55
FRANCE 5
10h35 Loin des hommes. Drame 12h15 Mon
oncle Charlie. Série. Saison 12 (6/16) 12h38
Importantissime, les coulisses de l’émission
© 12h45 La nouvelle édition © 14h05 Carte
blanche © 14h08 Baron Noir. Saison 1 (3/8)
14h55 Baron Noir. Série. Saison 1 (4/8) 15h45
Rencontres de cinéma 16h05 Les nouveaux
sauvages. Thriller 18h05 Mon oncle Charlie.
Série. Saison 12 (7/16) 18h25 Album de la
semaine © 18h34 Importantissime, les
coulisses de l’émission. © Série 18h41 Carte
blanche © 18h45 Le JT du Grand Journal ©
Mandy Patinkin
21h00
8h20 Les mini sorcières. Saison 1 8h35 Jack
et les camions. Saison 1 8h43 ABC Dino !
Saison 1 8h51 Expression directe. PRG- 9h00
Les maternelles 10h20 Embarquement
immédiat 10h45 Les Indégivrables. Série
10h50 Des tigres dans la maison 11h50 La
quotidienne 13h05 La quotidienne, la suite
13h33 Voyage express 13h40 Le magazine
de la santé 14h40 Allô, docteurs ! 15h15 Zoo
nursery Berlin. (1/10) 15h40 L’empire du
système solaire 16h40 Une carotte presque
parfaite 17h35 C à dire ?! 17h50 C dans l’air
FranÁois Busnel
20h45
19.00
20.00
22.30
19h00 Money Drop
19h25 N’oubliez pas les paroles Jeu.
Présenté par Nagui
19h00 19/20 : Journal régional
19h18 19/20 : Edition locale
19h30 19/20 : Journal national
19h10 Le grand journal ©
19h00 C à vous
20h05 C à vous la suite
20h20 Entrée libre
20h00 Journal
20h45 C’est Canteloup
20h55 Section de recherches Série
policière française. Saison 10
(5/13). «Saut de l’ange». 16/9.
Avec Xavier Deluc, Manon Azem .
Après avoir quitté sa femme pour
commencer une autre vie, un
homme est retrouvé assassiné. La
police s’interroge sur sa décision et
sur l’identité du tueur.
20h00 Journal
21h00 Envoyé spécial Magazine
d’information. Présenté par
Guilaine Chenu et Françoise Joly.
Au sommaire : La reconnaissance
faciale. - La malédiction du soja. Un combattant contre l’islam
radical. Qui est Mohammed
Chirani ?
20h00 Tout le sport
20h25 Plus belle la vie Feuilleton
20h55 Thor Film fantastique américain
de Kenneth Branagh (2011). 16/9.
Avec Chris Hemsworth, Natalie
Portman, Anthony Hopkins. Un
dieu scandinave exilé sur Terre
s’éprend d’une belle astrophysicienne. Ses ennemis tentent de
l’éliminer. Il reprend le combat
auprès de ses amis.
20h10 Le petit journal ©
20h50 Les Guignols
21h00 Homeland Série de suspense
américaine. Saison 5 (5/12).
«Trahison». Avec Claire Danes,
Rupert Friend, Mandy Patinkin.
Carrie cherche à entrer en contact
avec Saul tandis que l’état de
Quinn se détériore.
21h50 Homeland Saison 5 (6/12).
«Entre chien et loup».
20h41 Les boloss des belles lettres
«La Métamorphose», Franz Kafka
20h45 La grande librairie Magazine
littéraire. Présenté par François
Busnel. Invités : Bret Easton Ellis,
Dany Laferrière, Martin Winckler,
Eric Fottorino, Catherine Poulain,
Tahar Ben Jelloun, Roland Brival.
21h50 Section de recherches Série.
«Ultime recours». Saison 9 (4/12)
22h50 Section de recherches Série.»
«Prise au piège». Saison 9 (5/12)
23h55 Section de recherches Série.
«Belle à mourir». Saison 7 (11/16)
0h55 New York, section criminelle
Série. «Le pacte». Saison 9 (8/16)
22h45 Un œil sur la planète Magazine
de géopolitique. Présenté par
Samah Soula. Syrie : le grand
aveuglement.
0h15 Violoncelles, vibrez ! La classe
d’excellence de Gautier
Capuçon
1h10 Toute une histoire
22h50 Grand Soir 3
23h25 Jérôme Cahuzac Documentaire.
«L’homme qui ne savait pas
mentir».
0h20 Madoff, l’homme
qui valait 65 milliards
Documentaire
1h20 Midi en France
22h35 The Affair Série. «Tiraillements».
Saison 1 (3/10)
23h25 The Affair Série. «Block Island».
Saison 1 (4/10)
0h20 A trois, on y va Comédie
française de J. Bonnell (2015).
1h40 Rabbit Court métrage
d’animation. VO
22h20 Duels Documentaire
23h15 C dans l’air Présenté par Yves Calvi
0h20 Entrée libre Du lundi au vendredi,
Claire Chazal explore les multiples
formes de la culture
0h45 Histoire de l’Amérique Les villes
modernes. (7/10)
1h30 Perdre sa vie à la gagner
ARTE
M6
EN JOURNÉE
7h45 Un matin sur Terre 8h30 X:enius 8h55
Le jeûne, une nouvelle thérapie ? 9h50
Voyage aux Amériques 10h20 Voyage aux
Amériques 10h45 Voyage aux Amériques
11h30 360°-GEO 12h25 360°-GEO 13h20
Arte journal 13h35 L’aigle des mers. Film
d’aventures 15h30 Couples. Court métrage
«Katja Riemann / David Kross». (5/10)
15h35 Egypte, les secrets de la Vallée des
rois 16h35 X:enius 17h05 Voyage aux
Amériques 17h30 Sur la piste Hô Chi Minh.
(1/2) 18h15 Sur la piste Hô Chi Minh. (2/2)
CÂBLE & SAT
8h15 Shérif Callie au Far West. Saison 2 (1)
8h40 K3. Saison 1 (7/52) 8h50 Alvinnn !!!
et les Chipmunks 9h00 M6 boutique 10h10
Drop Dead Diva. Saison 5 (11/13) 10h50
Drop Dead Diva. Saison 5 (12/13) 11h45
Drop Dead Diva. Saison 5 (13/13) 12h45
Le 12.45 13h10 Scènes de ménages 13h45
Amour versus glamour. Téléfilm
sentimental 15h45 La folle histoire de «La
Fête à la maison». Téléfilm dramatique
17h25 Les reines du shopping 18h40
Chasseurs d’appart’
À L’AFFICHE
S. Stern, R. Elkabetz
20h55
19.00
19h00 Les Dolomites,
sommets de légende
19h45 Arte journal
20h05 28 minutes
P. Fischler, L. Parrilla
20h55
19h45 Le 19.45
20h10 Scènes de ménages
20.00
22.30
20h50 Tu mourras moins bête Saison 1
(21/30)
20h55 Trepalium Série de sciencefiction française. Saison 1 (4/6).
16/9. Avec Pierre Deladonchamps,
Ronit Elkabetz, Sarah Stern. Une
collègue d’Izia a découvert sa
véritable identité de «zonarde».
Elle en avertit immédiatement
Ruben, qui se charge d’éliminer le
problème.
20h55 Once Upon a Time Série
fantastique américaine. Saison 4
(21/23). «Des héros et des
méchants». 16/9. Avec Ginnifer
Goodwin, Lana Parrilla, Patrick
Fischler. La grossesse de Zelena
complique les choses pour Regina,
qui décide de ramener sa sœur à
Storybrooke et de l’enfermer en
attendant de trouver une solution.
21h45 Trepalium Saison 1 (5/6)
22h35 Trepalium Série. Saison 1 (6/6)
23h25 Eka & Natia, Chronique
d’une jeunesse georgienne
Drame géorgien de Nana Ekvtimishvili, Simon Gross (2013). VO
1h05 Une journée particulière
Drame
21h45 Once Upon a Time Série.
«Opération Mangouste». Saison 4
(22/23)
22h40 Once Upon a Time Série. «Du
côté obscur». Saison 4 (23/23)
23h30 Nouveau look pour une
nouvelle vie Nadia et William Fiona
« Les faits sont sacrés,
les commentaires
sont libres »
Président-directeur général :
Olivier Gerolami.
Directeur général délégué,
directeur de la publication :
Patrick Venries.
La guerre des boutons
Ciné+Famiz, 20h45
Ciné+ Famiz : 20.45
La guerre des boutons.
Comédie d’Yves Robert
(1961). Avec André Treton,
Michel Isella et Martin
Lartigue. 22.15 Moi César, 10
ans 1/2, 1m39. Comédie
dramatique de Richard Berry
(2003).
Ciné+ Premier : 20.45 Blood
Ties. Thriller de Guillaume
Canet (2013). Avec Clive
Owen, Billy Crudup et Marion
Cotillard. 22.50 Monuments
Men. Film de guerre de George
Clooney (2014).
Disney Channel : 17.38 H2O.
Saison 3. 6/26. 20.40
Princesse. Téléfilm.
Eurosport : 20.00 Snooker.
Open du Pays de Galles 2016
4e jour. En direct. 23.05
Patinage artistique.
Championnat des 4
continents 2016. Les temps
forts.
TNT
Hunting Hitler...
Planète+, 20h45
Arthur et la...
TMC, 20h55
MCM : 20.50 Family Guy.
Saison 8. 9/21. 22.45 Family
Guy. Saison 9. 7/18.
Planète+ : 20.45 Hunting
Hitler : les dossiers déclassifiés. Doc. 22.30 Chasseurs de
légendes. Doc. Le trésor
englouti de l’Atocha.
RTL 9 : 20.40 Ma vie sans lui.
Comédie sentimentale de
Susannah Grant (2006). Avec
Jennifer Garner, Timothy
Olyphant et Sam Jaeger. 22.35
Comment se faire larguer en
10 leçons? Comédie
romantique de Donald Petrie
(2003). Avec Kate Hudson.
Téva : 20.40 Maison à vendre
22.20 Maison à vendre
TV5MONDE : 21.00 Des
racines et des ailes Routes de
France, routes des vacances.
23.25 Les invasions barbares.
Comédie dramatique de
Denys Arcand (2003). Avec
Rémy Girard.
GIRONDINS TV
Direction de l’information :
Yves Harté, Laurent Cramaregeas,
Francis Dupuy.
Numéro de commission paritaire :
0420 C 86477.
Jeudi 18 février 2016. No 22 208.
Tirage du mercredi 17 février 2016 :
286 634 exemplaires. Imprimé par SAPESO.
19.50 Taxi foot.
Adam Ounas
20.05 Club House.
20.40 Football.
Chpt de France
Ligue 1. 7e journée
Nice / Bordeaux.
22.15 Virage Sud. Episode 6
Diffusion totale payée 2014 :
261 587 exemplaires.
Service clients abonnés :
tél. 05 57 29 09 33.
Formule abonnement 1 an, 7 jours/7 :
426,40 € TTC, dont TVA à 2,1 %.
22.20 Club House.
22.55 Côté terrain. Paul
Bernardoni
23.10 Football.
Chpt de France
Amateur. 11e journée
Bordeaux / Viry
Chatillon.
SUD-OUEST PUBLICITÉ
23, quai des Queyries, CS 20001,
33094 Bordeaux Cedex. Tél. 05 35 31 31 31.
E-mail : [email protected]
Régies extra-locales. COMQUOTIDIENS.
Publicité : tél. 01 55 38 21 00.
Annonces classées : tél. 01 55 38 21 70.
Football
W9, 20h55
6ter : 20.55 Cinéman.
Comédie de Yann Moix
(2009). Avec Franck Dubosc.
22.25 Le règne du feu. Film de
science-fiction de Rob
Bowman (2002).
HD1 : 20.50 Code Mercury.
Film policier de Harold Becker
(1998). Avec Bruce Willis.
22.50 Braquage à l’italienne.
Thriller de F. Gary Gray
(2003). Avec Mark Wahlberg.
Chérie 25 : 20.55 Tendres
passions. Comédie
dramatique de James L.
Brooks (1983). Avec Shirley
MacLaine. 23.25 Visions
criminelles. Téléfilm.
La Chaîne parlementaire :
20.30 Le temps de la radio.
Doc. 21.25 Droit de suite
D17 : 20.50 Nos amis les flics.
Comédie policière de Bob
Swaim (2003). Avec Frédéric
Diefenthal. 22.35 Le livre d’Eli.
Film de science-fiction
d’Albert et Allen Hughes
(2010).
D8 : 21.00 Mission :
Impossible. Film d’action de
Brian De Palma (1996). Avec
Tom Cruise, Jon Voight et
Emmanuelle Béart. 23.05
Touche pas à mon poste!
France 4 : 21.00 Une saison
chez les bonobos. Doc. 22.35
Les animaux du zoo. Doc.
France Ô : 20.50 Famille
d’accueil. Saison 8. 5/12. 22.30
Famille d’accueil. Saison 7.
9/10.
Gulli : 20.50 Merlin. Saison 5.
5/13. 22.30 Merlin. Saison 5.
3/13.
SA DE PRESSE ET D’ÉDITION
DU SUD-OUEST. Société anonyme
à conseil d’administration
au capital de 268 400 euros.
Siège social : 23, quai des Queyries,
CS 20001, 33094 Bordeaux Cedex.
Tél. 05 35 31 31 31.
www.sudouest.fr
L’Equipe 21 : 20.45 Kickboxing. Enfusion Live 2016.
22.30 L’Équipe du soir.
Multisports. En direct.
NRJ 12 : 20.55 The Fall.
Saison 2. 5 et 6/6.
NT 1 : 20.55 Hell’s Kitchen
22.00 Hell’s Kitchen
Numéro 23 : 20.50 Agents
secrets. Film d’espionnage de
Frédéric Schoendoerffer
(2003). Avec Vincent Cassel.
23.00 Fortunes. Téléfilm.
RMC Découverte : 20.50
Secret de fabrication : Mini
Cooper. Doc.
TMC : 20.55 Arthur et la
vengeance de Maltazard. Film
d’aventures de Luc Besson
(2009). 22.45 Le grand
bêtisier d’Halloween
W9 : 20.55 Football. Ligue
Europa. 16e de finale aller
Marseille (Fra) / Athletic
Bilbao (Esp). En direct.
Principaux associés : GSO.SA, SIRP,
Société civile des journalistes,
Société des cadres.
1944-1968 : Jacques Lemoîne, fondateur.
1968-2001 : Jean-François Lemoîne.
2001-2013 : Mme É.-J. Lemoîne, présidente
d’honneur.
40
Météo
Pleine lune le 22 février
Nouvelle lune le 08 mars
14h38
LEVER
COUCHER 04h47
METEO FRANCE
2°
10 °
Le saint du jour
PERTURBÉ
9°
-1°
Mer forte
Houle de nord-ouest 3 m
Bernadette
-1°
50
30
Née à Lourdes en 1844 dans
une famille très pauvre, morte
à Nevers le 16 avril 1879. Ses visions, à 14 ans, furent à l’origine
du pèlerinage de Lourdes.
Les Bernadette ont de la séduction et de la générosité.
Couleur : le bleu. Chiffre : le 8.
3°
9°
2°
1°
7°
2°
5°
6°
8°
1°
Mer forte
Houle de nord-ouest 3 m
Le ciel reste très chargé et s'accompagne
de faibles chutes de neige en matinée sur
la partie nord et de pluies éparses au sud.
L'après-midi, les précipitations se décalent
vers l'est alors qu'un ciel plus variable
apparaît sur l'ouest. Vent modéré de nordouest.
8°
10 °
5°
1°
-1°
2°
50
30
D’autres
18 février
4°
Mer forte
Houle de nord-ouest 3.5 m
1921 : le Français Étienne Œhmichen réussit pour la première
fois à faire voler un hélicoptère.
2002 : le franc n’a plus cours légal, l’euro devient la monnaie
des Français.
0°
8°
3°
5°
0°
8°
9°
1°
50
30
INSOLITE
12 °
4°
Mer forte
Houle de nord-ouest 3.5 m
6°
6°
9°
5°
10°
8°
0°
8° 13°
2° 10°
4° 13°
4° 13°
9°
9°
1°
11°
2°
-1° 8°
1° 13°
3° 13°
1°
1°
6°
1°
8°
2°
10°
0° 10°
8°
10°
3°
10°
-4° 7°
2° 10°
11 °
1°
2° 11°
2° 10°
8°
8°
1°
2°
6°
VENDREDI
1°
JOUR DE L’ANNÉE
Le banquier se
trompe de coffre
6°
0°
SAMEDI
49e
9°
9°
9°
DIMANCHE
07h59
LEVER
COUCHER 18h33
JEUDI 18 FÉVRIER 2016
WWW.SUDOUEST.FR
10° 13°
5° 12°
6° 14°
7° 15°
2°
2°
6°
3° 14°
7° 16°
6°
PRESSIONS
LUNDI
Un habitant de Châteauroux a
été dépossédé du contenu de
son coffre à la banque sans fricfrac ni hold-up : le banquier l’a
tout simplement ouvert aux héritiers d’une autre armoire forte.
Ces derniers, devant lesquels le
coffre a été ouvert, ont emporté
le numéraire qui s’y trouvait et
dont ils pensaient qu’il leur appartenait légitimement. Le service juridique de la banque a reconnu son erreur et a promis de
la réparer. Le client lésé assure
ignorer le montant de la somme
déposée dans le coffre.
3°
9°
9°
3° 8°
6° 11°
7°
8°
6° 10°
6°
5°
4°
8° 12°
4°
4° 11°
6° 11°
7°
NC
23
25
24
-7
8°
12°
14°
11°
10°
12°
9°
50 - 53
18 février il y a ...
2
4
3
4
5
3
3
1
-2
-6
-4
-4
-2
7
8
15
9
11
9
9
6
6
7
6
9
9
3
7
7
7
7
8
5
6
5
9
9
11
11
12
10
10
8
7
4
8
6
6
5
7
15
15
16
17
16
18
16
22
-4 8
-5 9
-3 8
-3 8
-2 10
03:42
16:21
11:17
04:27
17:05
00:17
23:54
13:02
03:11
15:49
10:17
22:54
02:53
15:31
09:19
21:55
02:33
15:11
08:59
21:35
01:40
14:22
07:26
20:04
01:29
14:05
07:11
19:42
01:48
14:26
07:49
20:22
01:32
14:09
07:45
20:17
01:47
14:17
07:04
19:37
02:07
14:37
07:59
20:32
01:09
13:48
07:28
19:56
01:08
13:46
07:18
19:47
14 21
4 12
9 12
0 4
-1 3
-1 3
-1 7
18
19
27
21
-15
-2
13
32
25
32
32
-8
2
18
7 12
2 7
2 7
-8 -3
8 16
-3 1
1 7
20
-1
1
25
18
14
14
33
8
11
32
26
28
23
4
27
29
29
NC
24
26
26
20
27
29
32
30
24
28
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
8
File Size
12 755 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content