close

Enter

Log in using OpenID

ait menaçant - tribunelecteurs

embedDownload
ALIMENTATION EN EAU POTABLE
PLUSIEURS COMMUNES
D'ALGER PRIVÉES D'EAU
L'alimentation en eau potable sera perturbée de mardi à 10h00
jusqu'au mercredi à 6h00 dans plusieurs communes de la wilaya d'Alger
en raison de travaux de raccordements, a annoncé la Société des eaux et
de l'assainissement d'Alger (SEAAL) dans un communiqué. Ces travaux
vont ainsi engendrer une perturbation dans l'alimentation en eau potable
dans les communes d'Alger centre (Boulevard Krim Belkacem, Rue
Franklin Roosevelt et Rue Didouche Mourad en partie), de Sidi M'Hamed
(Boulevard des martyrs et Boulevard Mohamed Zekkal), de Mohamed
Belouizdad (partie haute de Belouizdad), d'El Mouradia (en partie) et
d'El Madania (en partie), a précisé la même source.
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
06:03 13:01 16:09
18:37 19:55
LE SPECTRE DE LA SÉCHERESSE
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2130 - LUNDI 29 FÉVRIER 2016 - PRIX 15 DA.
Page 5
DÉFENSE DE LA CAUSE SAHRAOUIE
MOHAMED ABDELAZIZ SE FAIT MENAÇANT
La politique colonialiste
marocaine, basée sur le déni du
droit international, a fini par
exaspérer le dirigeant du front
Polisario pour qui la reprise de la
lutte armée n'est pas exclue dans
le cas où l'ONU n'assumera pas
ses responsabilités.
Par Rafik Bakhtini et APS
ouveaux et pressants bruits de
botte dans le conflit MarocPolisario. Le président de la
RASD n'est pas allé par plusieurs chemins pour faire entendre qu'il pourrait
revenir à la lutte armée si le Maroc continue de fouler aux pieds le droit international et d'ignorer les résolutions onusiennes sur la cause sahraouie. Il a indiqué à Dakhla (camp de réfugiés sahraouis) que "la liste du sacrifice, gloire et
martyre demeurait ouverte aussi longtemps que nous ne n'aurions pas atteint
notre objectif (Indépendance)" dans un
discours, à l'occasion de la célébration
du 40ème anniversaire de la RASD. "Au
moment où nous renouvelons notre fidélité aux martyrs et saluons les combattants de l'armée de libération sahraouie,
ces héros stationnés sur le terrain, prêts
à faire face à toutes éventualités et
défis, nous rappelons que la liste du
sacrifice, de la gloire et du martyre
demeure ouverte aussi longtemps que
nous ne n'aurons pas atteint notre objectif, à savoir, la liberté et l'indépendance,
surtout si le royaume du Maroc nous
l'impose de nouveau, comme il l'avait fait
en 1975, nous reprendrons la lutte
armée légale", a-t-il indiqué, ajoutant
que le peuple sahraoui, où qu'il se
N
trouve, a pris sa décision irréversible et
que les Sahraouis adhèrent obstinément
à leur choix et à leur Etat, qui est
"aujourd'hui une source de fierté et un
sentiment d'appartenance nationale sincère et profond et qui s'est consolidé par
le temps en une entité indépendante et
une culture distincte". "Il n'y a pas d'avenir pour les Sahraouis en dehors de leur
patrie libre, indépendante et souveraine
sur l'ensemble du territoire national", a-til affirmé. "Force, détermination et
volonté pour imposer l'indépendance, la
souveraineté et la paix", a-t-il conclu. "A
cette occasion, nous adressons un message de fraternité au peuple marocain
frère et à son gouvernement et les appelons à œuvrer ensemble à accélérer l'organisation d'un référendum libre, juste et
transparent pour le peuple sahraoui,
dont l'ONU a identifié les votants", a-t-il
dit. Il a ensuite rassuré "le peuple frère
du Maroc et son gouvernement" que
l'Etat sahraoui indépendant "sera en
LIÉ AUX ATTENTATS DE PARIS
UN TERRORISTE
ARRÊTÉ À AKBOU
faveur du Maroc et en faveur de la paix
et du bon voisinage". "Le Maroc trouvera
dans l'Etat sahraoui le bon voisin sincère, tolérant, loin de toute tendance de
vengeance, prêt à partager tout ce qu'il
a avec ses voisins, sur la base du respect mutuel et de la souveraineté des
pays de la région et de ses peuples. frères et sœurs", a encore soutenu le président Abdelaziz. Toutefois, il a indiqué
que "les récents développements de la
question du Sahara occidental confirment avec regret l'absence de volonté
réelle chez l'occupant marocain dans la
recherche d'une solution juste et globale
au conflit du Marco-Sahraoui". Il y a, a,
en outre, constaté le président sahraoui,
"un siège militaire et sécuritaire marocain étouffant dans les territoires sahraouis occupés, un harcèlement des
militants des droits de l'homme et une
expulsion systématique des observateurs internationaux indépendants". Pour
Mohamed Abdelaziz, également SG du
Polisario, un tel siège militaire est fait de
sorte que "la puissance occupante
puisse procéder à ses violations flagrantes des droits de l'homme et son pillage
intensif des richesses naturelles sahraouies, couplées à des campagnes de
répression brutale et de détention injuste
de civils, tout juste pour avoir réclamer
l'application de la Charte et résolutions
des Nations Unies pour un pays n'ayant
pas encore exercé son droit à l'autodétermination. "Au vu des déclarations et
escalades provocatrices typiques, à l'instar de sa visite dans les territoires occupés et ses menaces touts azimuts, le roi
du Maroc cherche aujourd'hui à imposer
la logique de l'expansion, l'agressivité,
l'arrogance, le mépris et le fait accompli
à l'ensemble de la communauté internationale", a-t-il ajouté. Il a dans le même
sens évoqué les tentatives marocaines
en cours pour "empêcher l'Envoyé personnel du SG de l'ONU, Christopher
Ross, d'exercer ses fonctions et son
accès au Sahara occidental, zone principale de son travail". Le président
Abdelaziz a également dénoncé l'"obstruction flagrante" par le Maroc à la visite
du SG de l'Onu, Ban Ki-moon, dans la
région, en cherchant à "déterminer son
timing, son programme et son objectif,
loin des tâches et responsabilités de
l'ONU et de son SG, y compris en cherchant à imposer l'inertie et la négativité
dans les rapports et les résolutions du
Conseil de sécurité".
R.B.
Une cache
populaire relevant
TAMANRASSET
de secteur opéracontenant un lot
tionnel de
d'armements et
Tamanrasset (6ème
une importante
Région militaire) a
quantité de munidécouvert,
tions de différents
aujourd'hui 28
calibres ont été
février, une cache
découvertes, hier à
contenant un lot d'armements",
Tamanrasset, par un détachement de
précise la même source.
l'Armée nationale populaire (ANP),
Il s'agit de "4 fusils mitrailleurs (FM),
indique un communiqué du ministère
3 pistolets mitrailleurs de type
de la Défense nationale. "Dans le
kalachnikov, un fusil de précision
cadre de la sécurisation des frontières
et une importante quantité de
et de la lutte antiterroriste et grâce à
munitions de différents calibres",
l'exploitation de renseignements, un
ajoute le communiqué du MDN.
détachement de l'Armée nationale
DÉCOUVERTE D'UNE
IMPORTANTE
CACHE D'ARMES
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
CRÉDIT À LA CONSOMMATION
DÉROUTAGE
VERS RENAULT
ALGÉRIE....
Page 6
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2130 - LUNDI 29 FÉVRIER 2016 - PRIX 15 DA.
www.tribunelecteurs.com
LE CHEF DE LA DIPLOMATIE RUSSE EN VISITE À ALGER
DES DOSSIERS STRATÉGIQUES AU MENU
Page 2
SAADANI REJETTE LA TRÊVE D'OUYAHIA :
" JE N'AI PAS CONFIANCE ! "
Le secrétaire général
du FLN, abordant le sujet
relatif au " FLN-bis " créé
en France, a parlé d'un
complot ourdi contre son
parti avec la complicité
d'agents étrangers.
Lire en page 3
Mieux vaut en rire
et son éventuelle appartenance à un
groupe terroriste (actif) à l'étranger",
ajoute-t-on. Le suspect s'est livré de luimême en répondant à une convocation
du juge d'instruction du tribunal d'Akbou,
a ajouté le parquet, sans dévoiler l'identité du suspect et son rôle présumé dans
ces attentats. Selon le quotidien Le Soir
d'Algérie, il s'agit de Zouhir Mehdaoui,
âgé de 29 ans, qui a quitté l'Algérie en
2012 à destination de la Turquie.
Présenté comme un proche d'Abdelhamid
Abaaoud, coordonnateur présumé des
attaques de Paris, Zouhir Mehdaoui a
séjourné ensuite en Grèce avant de s'établir près de Bruxelles où il a épousé une
Belge en 2014, a précisé Le Soir.
R.N.
PH. Hafida
n ressortissant algérien, résidant en
Belgique, présumé avoir eu des
liens avec les attentats terroristes de
Paris perpétrés en novembre dernier, a
été placé en détention préventive mardi
dernier à Akbou (à 75 km à l'ouest de
Bejaia), a-t-il été indiqué dans un communiqué émanant du parquet général
près la Cour de Bejaia. Le mis en cause,
poursuivi suite à des informations faisant
état de sa "possible implication dans
des activités terroristes et son éventuelle
appartenance à un groupe terroriste activant à l'étranger", s'était livré par luimême en répondant à une convocation
du juge d'instruction, relevant du tribunal
d'Akbou, a-t-on précisé. Confronté aux
charges retenues contre lui, il a été
placé en détention préventive, a-t-on
ajouté, soulignant que "l'instruction suit
son cours". Le communiqué s'est gardé
toutefois de révéler son identité ainsi
que les charges retenues à son encontre. Le parquet indique que ce ressortissant algérien est soupçonné "d'avoir eu
des liens avec les attentats terroristes de
Paris perpétrés en novembre dernier".
L'homme a été arrêté à la suite d'informations faisant état de "sa possible
implication dans des activités terroristes
U
LE MINISTRE DES RESSOURCES EN EAU À ADMIS LE RISQUE
QUE NOTRE JOURNAL A ÉVOQUÉ DEPUIS DES SEMAINES
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
É ditorial
Pris les doigts
dans le pot
de confiture
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Lundi 29 février 2016
Le chef de la diplomatie russe en visite à Alger
Quotidien national d’information
LAB
H
E
T
)
E
D
S
A
P
(
M I E U X V A U T E N R I R E…
Des dossiers
stratégiques au menu
Le match AlgérieEthiopie prévu le 25 mars
Par Mohamed Abdoun
I
l est toujours réconfortant de voir
que ses propres analyses, thèses et
accusations finissent, un jour, par
être reprises par des adversaires innés, les
confortant ainsi jusqu'à un degré à peine
imaginable. Il est question, ici, de la lutte
prétendument mondiale contre le terrorisme, telle que drivée par les Américains.
Je passe mon temps, depuis des années, à
claironner que cette " lutte " est un vulgaire
leurre, qu'elle sert surtout à justifier l'ingérence occidentale dans les affaires internes
et souveraines des autres Etats, et qu'aussi
bien al-Qaïda que l'EI (Etat Islamique) sont
les pures (et les pires) créatures des services secrets US. Ces organisations terroristes, de par leur seule existence, servent en
effet à justifier une intervention militaire
partout dans le monde. Si on veut te frapper, pour des raisons situées aux antipodes
de la véritable lutte antiterroriste, il suffit
juste de prétendre que l'EI a nidifié chez toi
et que tu es incapable de le vaincre seul, ou
pire, que tu en es carrément le complice.
C'est ce qui avait été fait à Saddam, souvenons-nous. Washington avait même osé
produire de faux documents devant le
conseil de sécurité de l'ONU, comme
l'avait reconnu par la suite Collin Powell,
le secrétaire d'Etat au moment des
(mé)faits. Si Saddam, le laïque, était un
grand ennemi des islamistes, son assassinat
a plongé l'Irak dans un véritable bain de
sang, tout en faisant un grand
sanctuaire pour " Comment ne pas
penser aussi que
les terroristes
ce même
déboulant
du
Pentagone ment,
monde entier.
exagère, et mène
Difficile
de
croire, dès lors,
tout le monde en
que le raid effecbateau dans ses
tué récemment frappes opérées en
en Libye par les
Libye ? "
chausseurs de
l'Oncle
Sam
cherchaient vraiment à faire mal à l'EI, et
auraient même déjoué un attentat projeté
quelque part en Tunisie. Il est à peu près
certain, en effet, qu'à travers la Libye c'est
l'Algérie qui est visée, seule république
arabe encore debout, épargnée par les "
printemps arabes ", alors que les monarchies, ces dictatures abjectes, temples des
endoctrinements islamistes et où règne un
non-droit total et absolu. C'est à la lumière
de ces préambules que j'appréhende (non,
non, le mot n'est guère un euphémisme)
l'information que voici. C'est en effet, une
dépêche officielle qui nous annonce que, je
cite, " le Congrès vient d'accuser le département de la Défense américain d'exagérer
ses exploits contre l'Organisation terroriste
autoproclamée Etat islamique (EI/Daech)
en Irak et en Syrie, en modifiant les évaluations du renseignement sur sa lutte contre
ce groupe ". Comment ne pas penser aussi
que ce même Pentagone ment, exagère, et
mène tout le monde en bateau dans ses
frappes opérées en Libye ? Cela, au
moment où des troupes françaises opèrent
déjà secrètement dans ce pays, en dépit du
fait que c'est la France qui a mis à feu et à
sang l'ancien Jamahiria, provoquant au
passage un effet-boule de neige terrible,
jusqu'au déclenchement d'une guerre civile
au Mali, et l'occupation de sa partie septentrionale par les groupes terroristes.
M.A.
Par Doudou Abdelaziz
e
ministre
des
Affaires étrangères
de la Fédération de
Russie, Sergei Lavrov
entame dés d'aujourd'hui
une visite de travail en
Algérie. La visite du chef de
la diplomatie russe s'inscrit
dans le cadre de renforcement des partenariats stratégiques liant les deux pays,
et l'échange des points de
vue sur les questions d'actualité régionale et internationale, indique le communiqué du ministère des affaires étrangères. A ce propos
des dossiers lourds Syrien
et Libyen seront au menu
des entretiens. D'ou l'importance de cette rencontre qui
intervient dans un contexte
international chargé de tensions et de désaccords
entre les puissances sur les
conflits régionaux. Les deux
pays partagent un dénominateur commun en politique
étrangère, à savoir la noningérence et la non-intervention militaire dans des
pays souverains. Dans cet
ordre d'idées l'intervention
militaire imminente envisagée par l'Otan et ses alliés
du Golf en Lybie à titre de
lutte contre l'organisation
criminelle Daesh, est loin de
partager la vision d'Alger et
Moscou, dont la voient d'un
mauvais œil. Celles-ci estiment que toute riposte globale à la menace terroriste
doit impérativement s'inscrire dans le cadre de la
stratégie des Nations unies
à travers une "approche
commune et partagée", se
fondant sur la légalité internationale. La diplomatie
algérienne qui s'est fortement impliqué dans la
recherche d'une solution
politique au cloaque libyen,
n'a jusqu'i pas trouvé un vrai
soutien des partenaires
régionaux et internationaux.
L'Algérie soucieuse de l'impact négatif de l'absence
L
d'un état fort et souverain en
Lybie, est tout à fait
consciente des dangers qui
guettent sur ses frontières,
mais aussi menacent sa
sécurité et sa stabilité. N'est
t- il pas que la chute d'El
Kaddafi en 2011, a favorisé
la prolifération du banditisme dans la région SubSahara et le Sahel ou le trafic d'arme et la drogue sont
devenus une monnaie courante à vu et à su de tout le
monde.
Raison laquelle Alger peut
bien sensibiliser la Russie
pour qu'elle puisse aller
également dans cette direction. Alger comme Moscou
ont en commun la conception "non interventionniste".S'agissant de l'autre
dossier chaud qui sera
abordé sera inévitablement
la Syrie.
Il faut souligner que M.
Lavrov est arrivé à Alger au
lendemain de la mise en
œuvre de l'accord de cessation des hostilités appliqué à
partir de 00h00 locale, il y a
deux jours. Cet accord a
reçu le soutien du Conseil
de sécurité de l'ONU qui a
adopté vendredi dernier, à
l'unanimité une résolution
"l'approuvant pleinement".
Offensive sur le front militaire et présente sur le front
diplomatique, la Russie a
brisé, par son intransigeance,
l'unilatéralisme
américain et freiné l'instinct
belliciste de l'Arabie saoudite et de la Turquie. Sur la
même longueur d'onde,
l'Algérie partage la même
position avec la Russie.
Dans cette perspective logique il faut dire que les
Russes savent parfaitement
tout l'intérêt politique et
symbolique à avoir le soutien des pays de la région,
à l'instar de l'Algérie et
l'Egypte essentiellement,
pour mieux les opposer aux
monarchies golfiotes qui,
historiquement, se sont rangées du côté de l'Ouest.
"L'œil de Moscou contre
l'oreille de Washington."
Une remise au goût du jour
des vieux réflexes de la
guerre froide. L'autre dossier aura sa part de lion
dans les discussions, s'agit
du dossier énergétique. Les
deux pays sont de grands
producteurs de gaz dans le
monde, mais qui font face à
une grave crise pétrolière
aux incidences financières
fâcheuses sur les économies des deux pays.
Enfin il faut souligner la
visite de M.Lavrov en
Algérie coïncide avec la
commémoration du 40eme
anniversaire de la proclamation de la Rasd et surtout
à la veille de la tournée
qu'effectuera dans la région
le secrétaire général des
Nations unies, Ban Kimoon. M.Lavrov et les autorités algériennes aborderont
cette question de décolonisation, en s'appuyant sur le
droit du peuple sahraoui à
l'autodétermination. A noter
que lors de cette visite, "il
sera procédé, à cet égard, à
une évaluation de la coopération bilatérale dans les
domaines
économique,
technique, scientifique et
culturel, à la lumière de la
tenue, à Moscou en juillet
2015, de la 7ème session
de la Commission mixte
algéro-russe", note la même
source.
D.A.
Coopération algéro-portugaise
Lamamra s'entretient
avec Silva
Par D.A et APS
e ministre d'Etat,
ministre des Affaires
étrangères et de la
Coopération internationale,
Ramtane Lamamra, s'est
entretenu samedi après
midi à Alger, avec son
homologue portugais,
Augusto Santos Silva, qui
effectue une visite de travail de deux jours en
Algérie.
Dans une déclaration à la
presse, à son arrivé à l'aé-
L
2
roport international Houari
Boumediene, M. Silva a
indiqué que sa visite en
Algérie sera l'occasion de
"préparer la réunion de la
commission mixte ainsi que
l'examen de l'application
des décisions prises lors
de la réunion de Haut
niveau tenue en 2015".
Le chef de la diplomatie
portugaise a ajouté qu'il
sera également, question
de "discuter des questions
régionales notamment en
Europe et en Afrique".
Cette visite s'inscrit dans le
cadre de "la poursuite et de
l'approfondissement du
dialogue politique et du
renforcement de la coopération entre l'Algérie et le
Portugal", avait indiqué
jeudi le ministère des
Affaires étrangères dans
un communiqué.
Cette visite permettra également "un échange de
vues sur les questions
d'actualité régionale et
internationale d'intérêt
commun".
- Blatter à souhaité bon courage
à Infantino.
- C'est qui Infantino ?
- Le nouveau président de la
Fifa. Lui aussi est Suisse.
- Tu crois pas qu'il se serait bien
passé de cet encouragement ?
- Oui, il aurait mieux valu lui
prodiguer des conseils sur la
manière de gérer au mieux la
Fifa.
- En s'en mettant plein les
poches.
- Ça va de soi. Comment travailler dans un milieu où le fric
coule à flot sans succomber à la
tentation.
- En tout cas, une fois pris le
doigt dans le pot de confiture,
l'Infantino pourra toujours plaider l'infantilisme, la candeur, en
attendant d'avoir lui aussi 17
ans de règne à la tête de la Fifa.
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
.fr
[email protected]
mo
:
Une seule adresse
Lundi 29 février 2016
e match
entre la
sélection
algérienne de
football et son
homologue
éthiopienne
dans le cadre de
la 3e journée des
qualifications de
la
Coupe
d'Afrique des
nations CAN-2017 (Gr.J) se jouera le vendredi 25
mars au stade Mustapha-Tchaker de Blida à partir de 20h30, a annoncé la Confédération africaine de football (CAF). Les Verts se déplaceront
ensuite à Addis-Abeba pour donner la réplique à
l'Ethiopie le mardi 29 mars dans le cadre de la 4e
journée. Le coup d'envoi de la rencontre sera
donné à 17h00 locale (15h00 algérienne), selon le
calendrier dévoilé par l'instance africaine. Les
deux autres pensionnaires du groupe J, les
Seychelles et le Lesotho vont se donner la réplique le samedi 26 mars à Victoria (16h30 locale)
avant de se rencontrer à Maseru (15h00 locale)
trois jours plus tard. Lors des deux premières
journées, l'équipe nationale s'est imposée à Blida
face aux Seychelles (4-0) avant de récidiver à
Maseru face au Lesotho (3-1). L'Algérie caracole
en tête avec 6 points devant l'Ethiopie (4 pts). Les
Seychelles arrivent à la troisième place avec un
seul point alors que le Lesotho ferme la marche
avec 0 point.
L
" Les réformes (de la Fifa.
NDLR) ne pourront se faire en
une nuit ", cheikh koweïtien
Ahmad Fahad Al-Sabah,
membre du Comité exécutif de la
Fifa.
Comme les émirs du Golf
n'aiment travailler que la
nuit, ça promet…
" La liste du sacrifice, de la gloire
et du martyre demeure ouverte
aussi longtemps que nous
n'aurons pas atteint notre
objectif (l'indépendance) ",
Mohamed Abdelaziz, président de
la République arabe sahraouie
démocratique (Rasd) et secrétaire
général du Front Polisario.
Avis !
Le FFS rouvre son bureau fédéral d'Alger
e Front des forces socialistes (FFS)
œuvrera pour " redynamiser " l'activité politique en vue de parvenir à une
" alternative démocratique ", a indiqué,
samedi à Alger, le premier secrétaire de ce
parti, Mohamed Nebbou. " La priorité dans
notre travail c'est d'aller vers le citoyen pour
redynamiser les activités politiques, à travers
des rencontres, car notre projet c'est de parvenir à une alternative démocratique ", a indiqué Nebbou, en marge de la réouverture du
siège de la fédération du FFS d'Alger. Il a
ajouté que tous les acteurs politiques qui s'inscrivent dans cette optique de changement et
dans le projet patriotique et démocratique "
sont les bienvenus ". " Le changement est possible et c'est notre conviction. Nous travaille-
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Quotidien national
d’information
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
rons sur le terrain avec notamment la société
civile et les acteurs politiques, qui partagent
avec nous le projet patriotique et démocratique ", a-t-il souligné. Il a soutenu que dans les
jours à venir, il y aurait un travail " riche ", à
travers le territoire national, pour " vulgariser
davantage " le projet de société du FFS. Il a
estimé que le projet du FFS consiste à " aller
vers une 2e république et la démocratie "
alors que " le projet du pouvoir prône le changement dans la continuité ". Il a rappelé que le
FFS militait toujours pour la reconstruction
d'un consensus national dans le but de l'édification d'un l'Etat de droit, ajoutant que la
feuille de route tracée par le parti sera poursuivie, à travers notamment des actions politiques et organiques dans les prochains jours.
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
Administration & finance :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Publicité
Tel / fax : 021 71 65 74
Tel / fax : 021 71 67 60
Bureau régional d’Oran
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78 / 021 73 71 28
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
ANEP ORAN :
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Bureau de Mostaganem
Impression :
Ouest : SIO
Centre : SIA
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
Bureau de Tizi-Ouzou
Tél.0551 97 32 08
Bureau de Chlef
Tél.0773 71 99 37
23
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Publicité
Quotidien national d’information
Lundi 29 février 2016
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS
LA WILAYA DE NAAMA
NIF : 0990 450 1900 1333 art 450 111 020 11
DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS
LA WILAYA DE NAAMA
NIF : 0990 450 1900 1333 art 450 111 020 11
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
Conformément aux dispositions de l'article 49 alinéa 2 du
décret présidentiel n°10/236 du 07/10/2010 portant
réglementation des marchés publics modifié complété.
La direction des travaux publics de la wilaya de NAAMA
publie le résultat de l'appel d'offre national restreint ayant
pour objet :
Conformément aux dispositions de l'article 49 alinéa 2 du
décret présidentiel n°10/236 du 07/10/2010 portant
réglementation des marchés publics modifié et complété, la
direction des travaux publics de la wilaya de NAAMA
publie le résultat de l'appel d'offre national restreint ayant
pout objet :
" Réalisation d'une plate-forme aéroportuaire
à djeniene bourezg "
" Modernisation du CW 5 sur 25 km "
Projet
Entreprise
HADDI
Lot 09 : fourniture
MARBOUH
et mise en œuvre
NIF :
de la signalisation
178450200664131
horizontale
Note
Montant (TTC) DA technique
18.216.000,00
41,45
Projet
Délais
Réalisation d'un mur
Harchaia
de clôture et des
Boudjemaa
niches pour la plateNIS :
forme aéroportuaire 196745010011248
à djeniene bourezg
120 jours
Note
Montant (TTC) DA technique
13.608.270,00
25,50
Délais
06 mois
Les soumissionnaires qui contestent ce choix peuvent
introduire un recours dans un délai de dix jours auprès du
comité des marchés de la wilaya à compter de la première
parution du présent avis dans les journaux nationaux.
Les soumissionnaires qui contestent ce choix peuvent
introduire un recours dans un délai de dix jours auprès du
comité des marchés de la wilaya à compter de la première
parution du présent avis dans les journaux nationaux.
Tribune des Lecteurs - Lundi 29 février 2016
Entreprise
Tribune des Lecteurs - Lundi 29 février 2016
ANEP 31002267
ANEP 31002274
AVIS
Actualité
Saadani rejette la trêve d'Ouyahia :
" Je n'ai pas confiance ! "
Le secrétaire général du FLN, abordant le sujet relatif au " FLN-bis " créé en France, a parlé d'un complot ourdi contre ce parti avec la
complicité d'agents étrangers.
Par Assia Mekhennef
a trêve annoncée par
Ouyahia est 'personnelle', et
moi, je n'ai aucun problème
personnel avec lui, mais politiquement,
je ne fais pas confiance à cette trêve ",
c'est ce qu'a indiqué le SG du FLN, Amar
Saadani, en réponse à une question de
la presse. Interrogé également sur le
remaniement ministériel, en marge de
l'ouverture de la rencontre nationale des
étudiants du parti, il a réitéré la position
de son parti, poursuivant que cela rentre
dans les prérogatives du président de la
République et le changement est pour "
bientôt ".
A une question sur la fondation d'un
FLN-bis, il l'a qualifiée de " non- évènement ", accusant des mains étrangères
d'en être à l'origine.
Pour ce qui est des échéances de 2017,
il a estimé que son parti sera majoritaire.
" Sûrement, ils vont dire qu'elles ont été
fraudées ".
Saadani n'a pas manqué de tirer à boulets rouges sur l'opposition. Dans un discours prononcé devant les étudiants du
parti, il s'est adressé à l'opposition disant
: " Vos doigts sont sectionnés et vous
n'avez pas d'empreinte ".
Pour lui, les partis de l'opposition ne se
réunissent que pour parler de la présidentielle et non pas pour parler du Sud
menacé aux frontières. " L'opposition ne
s'intéresse qu'aux élections ", " regardez
cette conscience politique ", " elle se
réunit pour les élections et non pas pour
le combat et faire face au prix du pétrole
qui se baisse et non comment soutenir
l'économie nationale et comment préser-
"L
- Demandes et offres d’emploi
- Perdu/ trouvé
- Recherche dans l’intérêt des familles
- Avis d’achat/vente/location terrains,
villas, appartements,
locaux commerciaux
- Avis de décès, condoléances,
veillées, pensées
Nous sommes à votre entière disposition
pour de plus amples informations.
Tel/Fax : 021 71 65 74
Mobil : 0772 53 01 79
Pour une expression libre
22
tive du " front national ", il a affirmé
qu'elle est ouverte pour touts les partis,
même l'opposition. Le sujet a été très
largement développé dans le courant de
l'après-midi, au siège du parti, en marge
d'une réunion du BP. Saadani annonce
ainsi que cette initiative a déjà reçu
l'adhésion de 36 partis ainsi que des
centaines d'associations, ajoutant que
l'élite algérienne, à commencer par les
enseignants et les chercheurs universitaires, en font déjà partie. Il annonce
également un grand rassemblement à la
coupole, tout en précisant que d'ici là, il
espère que 40 ou 50 autres partis auront
aussi rejoint cette initiative. Celle-ci, qui
se propose de rendre publique une
plate-forme, se fixe pour objectif de
ver le pays et faire face aux complots ",
" le projet de l'opposition est la présidentielle, son but est la présidentielle et son
programme est les élections ".
Amar Saadani a qualifié, dans ce
contexte, la politique en Algérie de " stérile " et ne produit rien. " Si le peuple hait
la politique, il a raison ", " c'est la politique des courtoisies et de l'égoïsme,
c'est la politique de 'après moi c'est le
déluge' ", " la politique est l'action et non
dire des vérités ", a-t-il lancé.
D'après lui, c'est l'Etat civil qui fixe le rôle
des partis politiques qui, selon lui, doivent être contrôlés avant qu'ils contrôlent. " Le parti n'est pas un cachet ou un
fax, mais des positions, programmes et
des vérités ". Pour ce qui est de l'initia-
seconder les troupes de l'ANP dans leur
lutte contre le terrorisme en sensibilisant
l'opinion par rapport aux dangers qui planent aux frontières.
S'adressant aux étudiants de sa formation politique, Saadani a indiqué que le
pays a besoin d'eux. " Au FLN toute
porte fermée vous l'enfoncez, je vais
donner mes instructions aux Secrétaires
des mouhafadhate.
" Le parti n'est pas un ' ring' et collision
d'idées et âges ", " le rôle de l'étudiant
est très important dans le parti, et je
compte beaucoup sur vous ". " Notre
parti est le majoritaire et il ne faut pas
que notre la majorité soit, une majorité
de ' nombre' seulement ".
Le Secrétaire général du FLN a évoqué
la situation sécuritaire dans la région et
dans le moyen Orient. " il y a des tentatives pour frapper la stabilité de l'Algérie
", " attention depuis 5 ou 6 mois j'ai dis
que le terrorisme veut frapper le grand
Maghreb et aujourd'hui Daesh est en
Libye ", " il faut ouvrir un débat sur notre
situation sécuritaire, il ne faut pas laisser
l'armée algérienne toute seule ".
Lors de rencontre de cet après-midi,
encore, Amar Saadani a annoncé que le
FLN jouera un rôle de premier plan en
2017 (prochaine échéance présidentielle), en précisant que le parti allait
s'ouvrir aux élites ainsi qu'à la jeunesse.
Dans le même ordre d'idées, d'ailleurs, il
a précisé que les problèmes posés
concernant la délivrance des cartes
d'adhésion seront réglés. Cela, avant de
conclure qu'une évaluation sera effectuée concernant le rendement et le travail des élus locaux.
A.M.
Financement du terrorisme
La responsabilité individuelle et collective
mise en exergue
Tribune Des Lecteurs a le plaisir
de vous réserver un espace publicitaire
à titre gratuit pour toutes vos petites
annonces concernant :
Lundi 29 février 2016
Quotidien national d’information
Ph : Hafida
L'évaluation et l'analyse des offres par application du barème
de notation inséré dans le cahier des charges, ont donné les
résultats suivants :
L'évaluation et l'analyse des offres par application du barème
de notation inséré dans le cahier des charges, ont donné les
résultats suivants :
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Profitant de la sensibilité et
des valeurs de solidarité des
citoyens, il est pratiquement
très difficile de faire la part
des choses entre les
véritables mendiants et les
autres qui s’enrichissent aux
dépens, envoyant les
recettes aux cercles obscurs
qui financent le terrorisme
criminel.
Par Amar CHEKAR
rovenant essentiellement
du blanchiment d’argent,
des réseaux du trafic de la drogue, du commerce informel qui
englobe un ensemble d’activités lucratif, le financement du
terrorisme criminel trouve aussi
une bonne partie de ses revenus des associations religieuses et de la mendicité qui prend
une autre forme très dangereuse.
« Nous avons une association
religieuse qui a détruit toute la
cohésion du village. Il y a quelques années, cette association
salafiste a vendu un terrain des
wakfs à un entrepreneur, afin
de construire une nouvelle
mosquée. Mais, qui peut
construire une mosquée avec
une somme de 700.000 DA ?
P
» s’interrogent des sages d’un
village de l’intérieur du pays qui
reconnaissent la complexité de
la chose.
Dépassant 70 ans, cheikh
Mahdjoub révèle « Mon propre
fils fait partie de cette association
religieuse
salafiste.
Presque chaque famille du village possède des éléments
dans cette association. Mais qui
peut dénoncer son fils, frères
ou parents dans ces cas ?»
soulignent-t-on avec regret.
Tout en continuant à penser est
à faire croire aux autres que la
prise de photos, la musique, la
construction des stèles à la
mémoire des martyrs des révolutions ne sont pas tolérés
dans la chariaa, chacun se
contente de garder la distance
même au sein des familles, afin
de provoquer des incidents qui
peuvent fâcher les uns aux
autres.
Montrés du doigt à tout bout de
chemin, personnes ne sait ni ne
les interroge sur l’utilisation de
l’argent encaissée en contre
partie de la vente des biens des
wakfs, est ce, malgré la nature
de transaction qui se illégale à
tout point de vues.
Jugé comme un des échantillons parmi tant d’autres qui peuvent servir de financement aux
terrorismes, un nombre indéterminé d’a associations religieu-
ses, ne participent à aucune
action de solidarité collectives.
S’il y’a action à mener dans le
sens de la solidarité, l’association agit en solo afin d’attirer
l’attention est l’adhésion des
autres jeunes tout en évitant
d’entrer dans les débats
d’idées, surtout lorsqu’es il
s’agit de vision est convictions
diamétralement opposés.
« Ils veulent construire une
nouvelle mosquée au village.
Mais, qui peut dire aujourd’hui
qu’on peut construire une mosquée avec cette somme
pareille? », S’interroge t-on.
Cela fait plusieurs années que
les biens du wakfs sont vendus,
mais, on ne sait pas qu’est ce
qu’ils font avec l’argent qui a été
encaissé depuis. Une des situations qui prévaut dans les
zones rurales, un peu moins
consistantes de ce qui se passe
dans les grandes villes qui possède d’autres astuces pour
engranger de l’argent au profit
du financement du terrorisme.
Qui sème le vent,
récolte la tempête
Profitant de la sensibilité est
cultures de solidarité des
Algériens, il est pratiquement
très difficile de faire la part des
choses entre le véritable mendiant à la recherche du pain du
jour est d’autres qui s’enrichis-
3
sent au dépend ou envoyant
leurs recettes aux cercles obscures qui financent le terrorisme criminel.
Au delà des victimes Syriens,
Maliens qui vivent de la mendicités quotidiennement,
les
nombres de mendiants qui bloquent la circulation dans les
routes est autoroutes du pays,
interpelle les conscience des
conducteurs aux premiers lieux
qui n’ont d’autres solutions que
de s’arrêter ou dévier le chemin
pour éviter de toucher ces mendiants femmes, enfants est
adultes de toutes âges. «
Nous sommes conscient des
difficultés est problèmes causés
par ces mendiants qui mettent
en danger les usagers de la
routes. Mais, nous sommes
une agence qui gère l’autoroute
est non pas des agents de
sécurités qui vont faire le travail
des policiers. Chacun à son travail », répond un des responsables de l’AGA (Agence de
gestion des autoroutes) qui
s’exprimé sous l’anonymat.
Ce phénomène qui terrorise la
circulation routière a été signalé
à plusieurs reprises par l’AGA
qui
attend des réactions
concrètes de la part des pouvoirs publics concernés, afin de
mettre un terme à ce terrorisme
qui se présente sous un autre
fléau. Meme fléau qui se passe
dans le train des voyageurs,
bus, trottoirs est même les
magasins du commerces est
show room des entreprises
n’ont pas étés épargnés par la
tentation imbriqué sous forme
de mendicité. « C’est terrible
ce que nous voyons est vivons
à Alger ou dans d’autres grandes villes. Il y’a des centaines
de femmes est hommes qui utilisent les enfants pour mendier.
On ne sait pas ou va tout cet
argent. Le train Alger Blida, est
plein de mendiants de ce genre.
On ne sait plus dans quel temps
est société vivons nous »,
déplorent des voyageurs que
nous avons interrogé à la gare
Agha a Alger. Tout en faisant le
tour des analyses susceptible
de cibler est connaitre les sources du financement des terrorismes, les citoyens les plus
avertis soulignent en quelques
mots. « C’est le laxisme de
l’Etat qui ne veut pas réagire à
temps. Ce phénomène, c’est
comme la maladie du cancer.
Plus que l’on s’attarde à prendre les choses au sérieux, plus
le cancer avance dans les
Corps », avertissent t-on, en
connaissance de causes. « Le
meilleurs hadj, c’est d’aider les
pauvres de son entourage, cité
est village », dit le proverbe de
sagesse.
A.C.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Lundi 29 février 2016
Quotidien national d’information
Petit écran
La reprise du Parlement aura à mettre en conformité la nouvelle constitution avec
les lois de la République
Session chargée
pour les parlementaires
ne vingtaine de texte de lois sera
au menu de la session de printemps du Parlement (Conseil de
la nation et APN) qui s'ouvrira mercredi
prochain, a-t-on appris de sources proches du Parlement. Certains projets de
lois sont déjà au niveau des commissions spécialisées de l'APN, en attendant de les soumettre à examen et vote
de la chambre basse du Parlement puis
au Conseil de la Nation. Il s'agit, entre
autres, du projet de loi relatif à l'organisation de la profession de commissairepriseur aux surenchères, du projet de loi
portant lutte contre la contrebande, du
projet de loi sur la promotion de l'investissement et du développement de l'entreprise et du projet de loi relatif à l'utilisation de l'empreinte génétique dans les
procédures judiciaires et l'identification
des personnes. Plusieurs projets de lois
organiques, à l'instar de la loi régissant
les relations entre les deux chambres du
Parlement et le gouvernement et la loi
électorale, seront également présentés
lors de cette session, pour les adapter
aux nouvelles dispositions de la
Constitution révisée et adoptée le 7
février dernier par les parlementaires
U
constitutionnelle. "Le Gouvernement
aura à s'atteler avec diligence et avec le
concours du Parlement à préparer et
faire adopter les lois qui découleront de
cette révision constitutionnelle", avait-il
affirmé. L'ordre du jour de cette nouvelle
session parlementaire sera arrêté lors
de la réunion des bureaux des deux
réunis en session extraordinaire au
Palais des nations. Lors du Conseil des
ministres qu'il avait présidé en janvier
dernier, le président de la République,
Abdelaziz Bouteflika avait instruit le gouvernement à s'atteler avec le concours
du Parlement à préparer et faire adopter
les lois qui découleront de la révision
chambres du Parlement et du représentant du gouvernement. Cette réunion
interviendra conformément aux dispositions de l'article 16 de la loi organique no
99-02 fixant l'organisation et la mission
de l'APN et du Conseil de la nation ainsi
que leurs relations avec le gouvernement. Cette session de printemps est la
dernière conformément à la loi organique en vigueur régissant les relations
entre le gouvernement et le Parlement,
laquelle sera amendée lors de cette session en vue de son adaptation aux nouveaux amendements constitutionnels,
avait précisé dans un entretien à l'APS,
le ministre des relations avec le
Parlement,
Tahar
Khaoua.
L'amendement de ladite loi concernera
l'activité de l'institution législative qui
opérera désormais en une seule session
au lieu de deux, selon l'article 118 de la
Constitution amendée. En effet, l'article
118 stipule que "le Parlement siège en
une session ordinaire par an, d'une
durée minimale de dix mois. Celle-ci
commence le deuxième jour ouvrable
du mois de septembre".
R.N.
Coordination de soutien aux détenus algériens en Irak
La diplomatie nationale de nouveau interpellée
Par Imen.Hamadache
a coordination du soutien
des détenus algériens en
Irak, tire encore une fois, la
sonnette d'alarme sur la situation des détenus algériens qui
croupissent dans les prisons
irakiennes depuis des années.
Dans un rapport dressé par
cette coordination, son secrétaire national chargé des dossiers spécialisés, Houari
Kaddour, dénonce l'inertie des
autorités algériennes sur ce
dossier, et " l'échec de la
diplomatie à récupérer les
détenus algériens en Irak ".
Les mêmes défenseurs des
droits de l'homme se posent
également des questions nombres exactes des détenus algériens en Irak. L'organisation a
rapporté dans son communiqué les noms des prisonniers.
L
La même source affirme dans
son communiqué que les
déclarations des responsables
Irakiens sont contradictoires
ce qui dénote que les autorités
algériennes ce négocies avec
des petits Etat dans l'Etat
Irakien, " cette situation nous
rends très inquiet vis-à-vis
leurs envies d'illusionner l'Etats
Algériennes ", a souligné le
rédacteur du rapport.
Cette état de fait a conduit,
d'ailleurs, la ligue à prendre en
charge le dossier humanitaire,
et ce, pour faire la lumière sur
la situation des prisonniers
algériens. Aussi, dans ce cadre
précis, la ligue réitère son troisième appel aux autorités
nationales, en leur demandant
d'intervenir pour libérer ces "
innocents ". Elle interpelle également le gouvernement irakien
à libérer les sept détenus qui
Par Ammar Zitouni
ISCO se refuse toujours à
reconnaître une évidence
démocratique : la nouvelle
construction adoptée par le parlement
majoritaire, désormais loi fondamentale
sur laquelle la nation continuera de se
conduire, quitte à tenir tête aux détracteurs. Constatation supportable tant il
s'agit d'une puissance politique impulsée par une majorité et un président
élu. Le bras de fer Etat-opposition, à
propos du programme politique en
vigueur, les réformes et les échéances,
n'est qu'un nouvel épisode de ce mal
chronique qui ronge le champ politique.
Rien de bien neuf donc sous le soleil :
la relation incestueuse de la mouvance
islamique entre le RCD, les partis dits "
nationalistes ", les anciens chefs de
gouvernements et les anciens ministres
ne date pas d'hier. C'est la haine contre
le locataire d'El-Mouradia qui a toujours
été la principale boussole de la stratégie de l'opposition. Non sans ironie,
L'
sont sous la torture et un exécuté " d'autant que plusieurs
de nos ressortissants sont
morts en détention, apparemment des suites de tortures ".
Citant Houari Kaddour, membre du bureau national, chargé
des dossiers spécifiques, la
coordination affirme qu'elle
emploiera " tous les moyens
pour faire la lumière sur l'affaire des prisonniers algériens,
incarcérés, arbitrairement,
dans les prisons irakiennes " et
appelle les " autorités algériennes à intervenir pour libérer
ces innocents ".
La coordination s'interroge sur
l'inertie du ministre Irakien des
affaires étrangères, Ibrahim AlJaafari, de cacher le nombre
des détenus Algériens en Irak
sur les autorités algériennes en
dépit d'une visite en Algérie le
24/25 Février 2016, " les décla-
rations du M. Ibrahim Al-Jaafari
nous fait revenir à zéro,
comme si, c'est la le premier
ministre irakien qui visite
l'Algérie après l'invasion américaine en l'Irak? À cet égard, M.
Houari Kaddour, coordination
avec les organismes nationaux
explique dans son document,
que " la coordination est revenus sur les promesses et les
déclarations des autorités irakiennes qui ont fournies à
l'Algérie des rapports à l'émission d'une grâce présidentielle
pour les prisonniers algériens,
après l'exécution de détenu "
Abdel Hadi Ahmed El
Maadheed " en octobre 2012,
du mandat de la vallée sera en
Octobre 2012, mais ces déclarations sont de jeter de la
poussière sur les yeux des
Algériens ",rapporte le communiqué.
Eclairage
Factieux
l'ex-chef du gouvernement Ali Benflis,
qui oriente cette boussole, a largement
construit le piège dans lequel se trouve
l'ISCO. Catastrophique pour l'opposition. Non seulement elle n'a jamais été
puissante, mais elle est passée à côté
de ses desseins politiques. Et voilà
comment la vérité stratégique d'hier se
transforme en erreur politique funeste
aujourd'hui. L'existence de ce champ
politique farouchement opposé au
régime, ne vas pas en tout cas changer
le déroulement du renouveau national
ou la mise en œuvre de la nouvelle
Constitution, du processus démocratique, de l'évolution socio-économique.
La ratonnade est aussi en politique
mauvaise conseillère. L'ISCO est
engluée, paralysée et panique plus que
jamais. Qu'importe l'obscure raison de
palais ! Sa démarche est désastreuse.
Tout cela ressemble à un affrontement
entre personnages à stratégies différentes, idéologies différentes, mais
ayant un but commun, celui de monter
des coups tordus contre le pouvoir.
Après avoir reçu un camouflet du parlement qui a adopté le projet de loi portant révision de la Constitution, il ne
reste plus à l'opposition qu'à mesurer
l'ampleur de son humiliation politique.
Les grandes options de la nouvelle
constitution sont en général de nature
historique, aussi lourdes de conséquences pour les ennemis de la nation que
garantes d'unité nationale indéfectible.
Les factieux ont subi un échec d'autant
plus cuisant au plan politique que la
défection dans leurs rangs s'ajoute à
une longue liste de revers mérités. Plus
4
La coordination du soutien des
détenus algériens interpelle le
président Irakien, M. Fouad
Massoum, ainsi que le premier
ministre Irakien M. Haïder alAbadi, et les autorités concrné
de libérer les détenus et assurer l'intégrité physique et mentale, en leurs demandant d'arrêter la pratique de la torture et
l'isolement.
En outre, la coordination du
soutien des détenus algériens
informe les autorités
Algériennes qu'un sit-in aura
lieu le 18 avril prochain devant
le siège du ministère des
affaire étrangères à l'occasion
du premier anniversaire de la
fondation de la coordination du
soutien des détenus algériens
en Irak jusqu'à la libration de
touts les détenus et leurs
extraditions en Algérie.
I.H
grave encore pour l'ISCO, l'épouvantable zèle qu'elle apporte à ses " exigences " pour une période de " transition
démocratique " afin de compenser son
incapacité à s'imposer sur la scène politique ou à s'ancrer dans la société. "
Bêtes et méchants " politiquement, telle
est en dernière analyse l'impression
qu'elle donne. L'opposition veut s'inspirer du modèle du "printemps arabe "
pour entraîner le pays dans le chaos,
mais elle en est incapable et est obligée
à présent d'avouer qu'elle ne maîtrise
pas la rue. Le rêve des alliés de Benflis
et de Mokri peut se résumer en trois
mots : " wait and see ", attendre et voir.
Un pragmatisme contredit par le statut
et la vocation républicaine de l'ANP. Et
on comprend bien comment l'armée se
tient au-dessus des politiques. C'est là
un engagement qui résonne comme
une explication à ces factieux, laquelle
est d'une importance capitale pour le
présent et pour le futur du pays.
A.Z.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat Min
Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Camping
Paradis
22:45 : New York Unité
Spéciale
23:30 : New York Unité
Spéciale
09:05 : Dans quelle étagère
09:10 : Des jours et des
vies
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck à
la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas les
paroles
19:25 : N'oubliez pas les
paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : No Offence
21:45 : No Offence
22:25 : No Offence
23:15 : No Offence
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour deux
14:55 : Un cas pour deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
09:15 : Homeland
10:05 : Homeland
10:50 : La cour de Babel
Lundi 29 février 2016
Sur TF1 - 20h55
12:25 : La nouvelle
édition
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
Camping Paradis
Clémence vient au camping pour présenter sa fille,
Lilou, à ses beaux-parents, Jean et Martine, qui ont
coupé tout contact avec elle depuis la mort de leur fils
dans un tragique accident, il y a dix ans. Ils ignoraient
à l'époque que leur belle-fille était enceinte. Pendant
ce temps, les Pariseau de Cabassole, une famille
d'aristocrates se retrouve contrainte de passer la nuit
sous une tente après la panne de leur véhicule.
Sur France 2 - 20h55
No Offence
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:55 :Top chef
23:10 :Top chef, les
secrets des grands chefs
23:55 :Top chef, les
secrets des grands chefs
21
Dans un quartier démuni de Manchester, des policiers
dirigés par l'inspectrice Vivienne Deering et ses deux
adjointes Dinah et Joy doivent souvent utiliser des
méthodes peu conventionnelles pour faire respecter la
loi. L'équipe enquête bientôt sur un serial killer qui
sévit dans sa juridiction. Une femme a été repêchée
dans la rivière. Il y a quelques semaines, la police y
avait déjà découvert le cadavre d'une jeune fille
atteinte du syndrome de Down.
Sur M6 - 20h55
Zone interdite
Les neuf candidats encore en compétition sont répartis en
trois équipes, chacune dirigée par Hélène Darroze, Michel
Sarran et Philippe Etchebest. Les trois chefs s'affrontent
ainsi à travers les courts défis que doivent relever leurs
protégés : associer fraises et sucres de façon inédite,
réaliser une recette gastronomique à base de camembert et
donner une forme originale à la quiche lorraine. Les plats
seront respectivement dégustés par Jean-Luc Rabanel, Eric
Guérin et Olivier Streiff. Les cuisiniers ne se qualifiant pas
pour la suite de l'aventure participent à l'épreuve de la
dernière chance, à l'issue de laquelle leurs assiettes sont
jugées à l'aveugle par les membres du jury. La moins
convaincante voit son auteur éliminé du concours.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Lundi 29 février 2016
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 435
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Lundi 29 février 2016
Quotidien national d’information
Le ministre des Ressources en eau à admis le risque que notre journal évoqué
depuis des semaines
Sudoku N ° 435
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Le spectre de la sécheresse
Cette saison hivernale, particulièrement clémente et sèche, est en train d'épuiser les barrages et les réserves hydriques du pays. Il est plus que probable,
dès lors, que nous aurons droit à un été rimant souvent avec robinets secs, renouant ainsi avec une situation que les Algériens, n'ont plus vécue depuis
une dizaine d'années.
Par Wassim Benrabah
inalement, toutes les bonnes choses ont hélas une fin. En effet,
tous les voyants sont au rouge en
ce qui concerne l'alimentation en eau
potable dans le pays. Cet hiver, particulièrement doux et sec, en est la seule
cause. Or, si les autorités ont tout fait
pour en nier l'évidence, le premier responsable du secteur a fini par en faire
l'aveu. En effet, le ministre des
Ressources en eau et de l'environnement, Abdelouahab Nouri, a affirmé ce
samedi qu'un état de sécheresse pourrait être déclaré en cas d'absence de
précipitations dans les prochains jours.
"Nous ne déclarons pas l'état de sécheresse pour le moment, mais une telle
hypothèse n'est pas à exclure si la situation persiste", a indiqué M. Nouri à la
presse en marge d'une Journée technique sur la réhabilitation des barrages. "Il
est encore tôt pour parler de sécheresse
car l'éventualité d'importantes précipitations dans les jours à venir permettrait
d'éviter cette hypothèse", a affirmé le
ministre. Le taux de remplissage des
barrages a atteint 67%, a rappelé M.
Nouri, précisant que les barrages de
Beni Haroun (Mila) et Bougherara
(Tlemcen) étaient pleins à 100%. Le
ministre a, par ailleurs, réfuté ce qui a
été rapporté par des médias quant à la
réduction des heures d'alimentation de
la population de la wilaya de Tizi Ouzou
en eau potable, précisant que "pour le
moment, nous n'avons pas envisagé de
réduire les heures d'alimentation en eau
F
Mots croisés N° 435
Horizontalement
1 - Croyance qui transforme un homme en bête sauvage
2 - Distinguerait - Il vaut bien l'étain
3 - Etre artificiel que l'on peut doter de vie - Arbrisseaux à
propriétés vomitives
4 - Trous pour les poutres - Il est payé pour jouer - Et parfois bécasse
5 - Grande joie pour un cabot - Gros tas de déchet
6 - Décharné - Voisins de l'équerre
7 - Prendre congé - Terre des arsaises
8 - Traiter à fond - Manieur d'explosif
9 - Grandes quantités - Poussa
10- Dicterai mes dernières volontés - Hexaèdres hasardeux
Verticalement
A - Privèrend de l'usage des membres
B - Recueil de fables - Ne sent pas la rose
C - Faciles à emporter
D - Blondes à demi - Parfaitement calme
E - Pâté impérial - Gigolette
F - Il vous fait un petit tour - Opérationnelle
G - Aura en horreur - Essaya de faire un bon choix
H - Contre-attaque - C'est nickel
I - Défalque - Glaçon géant
J - Babas - Logis de poussins
K - Prophète juif - Elle se dilate dans la joie
L - Emprisonneras
Mots croisés N° 434
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 434
20
SOLUTIONS
Sudoku N ° 434
Tahar Hadjar visite l'université Djilali Liabès de Sidi Bel Abbès
Totale satisfaction
Par K.Benkhelouf
a visite d'aujourd'hui,
est une marque de
satisfaction que je dédie à
l'U.D.L pour son excellent positionnement au sein des universités au niveau nationale,
Africain et International "
Le Pr Tahar Hadjar, Ministre de
l'enseignement supérieur et de
la
recherche
scientifique,
accompagné du wali de Sidi bel
abbès Hattab Mohamed , du
P/APW Mr Khalfi, et du recteur
de l'université Djilali Liabès, Mr
Khalfi a effectué, ce Samedi
27 Février, une visite de travail
à la wilaya de Sidi bel abbès et
ce, pour s'enquérir du développement enregistré en matière
d'enseignement supérieur et
des projets de réalisations de
diverses Infrastructures. Ou
dans ce même sens, il constatera, de visu et recevra les
explications,
nécessaires,
concernant l'avancement des
projets au sein de l'université
Le premier point, que visitera le
ministre, sera la faculté du
Génie électrique, ou il ne manquera pas de souligner lors de
son passage dans cet établissement qu'il est en rapport,
comme beaucoup d'autre
faculté, avec les attentes de l'industrie locale, impactant ainsi
de manière positive le développement économique et le marché de l'emploi. Au cours de ce
point, Mr Hadjar, se rapprochera des étudiants, pour s'en-
"M
Ph. TDL
SOLUTIONS
de la baisse du niveau de remplissage
du barrage de Bouroumi (Tipasa). Pour
combler ce déficit, il a été décidé d'arrêter l'irrigation des terres agricoles à partir de ce barrage (30 millions de mètres
cubes) qui sera consacrée exclusivement à l'alimentation en eau potable des
wilayas d'Alger et de Blida, a fait savoir
le ministre, évoquant des projets d'exploitation des nappes souterraines.
potable". Il a été décidé que le barrage
de Taksebt (Tizi Ouzou) n'alimenterait
dorénavant que cette wilaya alors qu'il
alimentait auparavant la wilaya d'Alger, a
indiqué le ministre. Les quantités d'eau
du barrage de Taksebt dont bénéficiait la
capitale seront remplacées par celles
provenant du barrage d'Aserdoun, a-t-il
ajouté,
précisant que la capitale
connaissait un déficit en eau en raison
Pour rappel, un volume de 4,62 milliards
m3 d'eau est emmagasiné actuellement
par les 65 barrages en exploitation à travers le pays, soit un taux de remplissage
global de 67,56%. Les apports en eau
réalisés suite aux dernières précipitations enregistrées
dans plusieurs
wilayas ont été de près de 8 millions m3
dont plus de 60% l'ont été dans la région
Est du pays. Concernant la situation
hydrique par région, celle du Centre du
pays, qui compte 12 barrages, a enregistré un apport de 1,4 million m3, portant le volume mobilisé à plus de 1,04
milliard m3, soit un taux de remplissage
de 64,42%. Dans la région du Cheliff
(ouest) où les apports ont été de
760.000 m3, le volume mobilisé dans
ses 17 barrages est de l'ordre de 898,42
millions de m3, soit un taux de remplissage de 52,56%. Avec ses 13 barrages,
la région Ouest du pays a enregistré des
apports de l'ordre de 569.000 m3, portant le volume mobilisé à 667,23 millions
m3, soit un taux de remplissage de
65,92%. La région Est a enregistré,
quant à elle, un apport de plus de 5,2
millions m3, portant le volume des
stocks au niveau de ses 23 barrages à
plus de 2 milliards m3, soit un taux de
remplissage de 80,10%. Le taux de remplissage des barrages opérationnels au
niveau national devrait augmenter du fait
de la fonte des neiges qui renforcera
davantage ces volumes dans les prochains jours.
W.B.
quérir, de leur condition de vie
et d'étude, ces dernier, évoquerons leur besoins à titre d'exemple le wifi qu'il leur est nécessaire pour se connecter et faires des recherches dans leur
travaux.
La délégation, se dirigera par la
suite, vers le second point, qui
est le projet de réalisation du
siège du Rectorat, qui est en
voie d'achèvement. Le troisième point de cette visite a été
le projet de réalisation de
locaux de soutient à la pédagogie, qui sera suivit du projet de
réalisation d'une bibliothèque
Centrale universitaire, pour permettre aux étudiant d'étudier
dans de bonne condition de
connaissance de toutes les
spécialités dont ils auraient
besoins. Le cinquième point
sera, la visite du projet de réali-
sation d'une cité administrative.
Le sixième point, sera le projet
de réalisation de stade pour les
étudiants, qui auront alors la
possibilité de se mouvoir et de
reprendre aisément les anciennes pratiques sportives, qui
semble avoir perdu du terrain…Le septième point sera la
visite du projet de réalisation
d'une résidence universitaire
de 2000 lits (C5) en vois d'achèvement, dont il insistera sur les
délais de livraison. Dans le neuvième point, Hadjar Tahar, ne
posera la première pierre, du
projet de réalisation, d'une résidence universitaire de 2000 lits
au niveau du campus… Et enfin
dans son dernier point qui est le
projet de réalisation des 150
logements, pour les enseignants universitaire, le ministre
exprimera sa satisfaction, pour
5
les avancements du projet, en
rappelant le respect des délais
de livraison. Et de manière
générale la question du logement, trouve solution et se
résolve au fur et à mesure, sous
la prise en charge du wali de
Sidi bel abbès.
Dans la finalité de son parcours
et au retour à la wilaya, Mr le
ministre a animé une conférence de presse où il dira que "
Ma visite d'aujourd'hui, est une
marque de satisfaction que je
dédie à l'U.D.L pour son excellent positionnement au sein
des
universités au niveau
nationale,
Africain
et
International ". Il a révélé en
réponse à la question d'un journaliste que l'Université algérienne notamment celle de Sidi
bel abbès est appelée à contribuer au développement économique, social et culturel, au
niveau local et national. Il mettra l'accent, sur l'importance du
rôle de l'Université algérienne
au sein de son environnement
économique et dira à ce sujet
"L'objectif majeur assigné à
l'université est de s'intégrer
davantage dans le tissu économique et industriel environnant", et ajoutera que "Les établissements d'enseignement
supérieur doivent de ce fait évoluer en adéquation avec les
besoins exprimés à l'échelle
locale par le secteur économique". M. Hadjar a, en outre,
évoqué, nombre de mesures
allant dans le sens de la promo-
tion du rôle de proximité de
l'Université, dont la Loi à venir
portant orientation de la recherche scientifique… En réponse à
une autre question, il a rappelé
que Sidi bel abbès qui est également, une ville à caractère
agricole, sera dotée d'un institut
national
d'agronomie qui
ouvrira ses portes en septembre, pour lui redonner sa vraie
identité agricole en attirant des
étudiants de tous le territoire
national, "Il est impératif que
l'Université devienne une locomotive de développement local,
régional voire même national".
Le ministre a assuré que son
département s'attelle à réunir
toutes les conditions infrastructurelles pour garantir un enseignement universitaire moderne
et en phase avec les changements rapides dans le secteur
de l'enseignement et dans la
société.
En, conclusion, et en marge de
la visite du ministre, certain étudiants en master aéronautique,
nous ont exprimé leur besoins
en stage pratique que leur
filière n'assure pas, et voient
mal leur avenir, avec un cursus
d'une filière aussi importante
qui ne bénéficie pas de l'utilité
d'une formation pour être
encouragés et renforcer le
développement technologique
en eux et dans la finalité permettre une parfaite contribution
dans le tissu industriel de l'aéronautique local et national.
K. B.
Actualité
Lundi 29 février 2016
Quotidien national d’information
Benghebrit, à propos du concours de recrutement d'enseignants :
Magazine
2016, précisant que la nouveauté pour
cette année est que " l'épreuve sera
écrite ". Le résultat de l'épreuve écrite
sera " déterminant " dans le recrutement, remettant en cause la notion d'ancienneté qui revêtait un caractère fondamental pour la notation des candidats
dans les concours antérieurs. La ministre de l'éducation nationale, Mme Nouria
Benghebrit n'a pas voulu dévoiler le
nombre du poste pour le prochain
concours de l'enseignement qui sera
ouvert fin du mois de mars. Hier lors de
la rencontre d'évaluation qui a réuni la
ministre de l'Education nationale Mme.
Nouria Benghebrit, avec les partenariats
sociaux, a tenu à remercier les huit syndicats qui ont accepté de signer la
charte d'éthique du secteur de l'éducation nationale, elle profite de l'occasion
de lancer un appel aux autres syndicats
a ministre de l'Education nationale, Nouria Benghebrit, s'est
prononcée hier sur les modalités
du concours de recrutement des enseignants au titre de l'année 2016-2017. Au
sujet des postes qui seront ouverts pour
le prochain exercice, elle a indiqué qu' "
ils ne sont pas encore déterminés ". Le
nombre de postes sera, cependant fixé à
l'issue des colloques régionaux sur
l'éducation. Benghebrit n'a pas voulu
dévoiler les raisons pour là qu'elle son
ministre n'a toujours pas eu de repense
de la part de la Direction générale de la
fonction publique qui est la responsable
de ce recrutement. En outre, la ministre
a annoncé au début de son allocution
que le président de la République avait
souligné dans son message du 24
L
février que le secteur de l'éducation ne
sera pas touché par la mesure d'austérité, hors que le DGFP tien toujours le
silence envers le nombre des postes,
vus que le recrutement est gelé dans
presque tous les secteurs, vu la situation
économique du pays. La première responsable du secteur a révélé, que ces
épreuves auront lieu en février ou mars
qui ont refusé de signer où elle a rappelé
que " la porte est ouverte pour ceux qui
n'ont pas encore signé la charte ", a-telle souligné. Concernant la convention
qui sera signé entre le ministère de
l'éducation et le DGSN et la
Gendarmerie, Benghebrit a annoncé
que " celle-ci sera signée prochainement ", poursuit-telle, " cette convention
va assurer la stabilité et la sécurité dans
les écoles". Par ailleurs, 45% des fonctionnaires qui ont bénéficié du circulaire
n°3 qui concerne la problématique de la
promotion et de la régularisation et des
rappellent pour les trois cycles. A propos
de la charte d'éthique du secteur, la synthèse qui a été faite hier, était positive
car les syndicats ont tenus leurs promesses d'assurer la stabilité du secteur
pour l'intérêt des élèves.
I.H
Crédit à la consommation
Déroutage vers Renault Algérie....
Par Amirouche El Hadi
a Fédération algérienne
des consommateurs a
réclamé la révision des modalités du crédit à la consommation, estimant que ce crédit a
été détourné de ses objectifs.
Les membres de la fédération
réclament une séparation entre
le crédit à la consommation et
le crédit véhicule. Le vice-président de la fédération, Menouar
Hacen a affirmé hier, au forum
d'El Moudjahid, que les autorités ont mis en place ce crédit
pour encourager la production
nationale. Or, précise-t-il, la
majorité des produits concernés par le crédit à la consommation ne répondent pas au
taux d'intégration mondialement reconnu, et qui est fixé à
L
40 %. Mais ce qui est le plus
préoccupant pour les membres
de la fédération est l'introduction du véhicule algérien dans
cette liste. Pour Menouar
Hacen, l'introduction du véhicule algérien dans la liste des
produits éligibles au crédit à la
consommation est une manière
de détourner ce crédit de ses
principaux objectifs. Il explique
que l'Algérie a actuellement
une seule marque de voiture en
l'occurrence la Renault Symbol,
ce qui pourrait bien enfreindre
les règles de la concurrence. Et
d'affirmer que le taux d'intégration de cette marque de voiture
ne dépasse pas les 10 % " et
j'estime que ça ne dépasse pas
les 7% ". Il précise encore que "
nous faisons uniquement du
montage, voire du boulonnage,
au niveau local". Il a souligné,
dans ce sens, que du fait d'imposer un minimum de taux d'intégration au véhicule qui ne
peut pas dépasser les 10 %, on
ne pourra jamais exiger aux
opérateurs économiques de
l'électroménager d'avoir un taux
d'intégration de 40%.
Le conférencier résume : " on a
mis en place le crédit à la
consommation pour encourager la production nationale,
mais finalement, on va encourager davantage les producteurs étrangers qui nous fournissent la grande partie des
produits, puisque on se limite à
faire du montage ".
Il précise que le crédit à la
consommation n'a pas été mis
en place pour encourager la
consommation, mais pour
développer l'industrie nationale.
Le conférencier a également
précisé que le trésor public
gagne plus dans l'importation
du véhicule que dans la production locale, par le fait que le taux
d'intégration est très bas. Il
explique " du moment qu'on fait
du montage de véhicules, on
paie uniquement 5 % des droits
de douanes sur les pièces
importées pour le montage,
alors qu'on exige 35 % des frais
de douanes pour l'importation
d'un véhicule neuf ". Et de
recommander " de revoir
sérieusement le taux d'intégration dans la production des
véhicules".
En ajoutant que la taxe exigée
pour le véhicule neuf n'est pas
applicable sur les voitures produites en Algérie. La Fédération
des consommateurs a dû se
réunir huit fois avec les représentants du ministère du commerce, rien que sur cette question de taux d'intégration, qui
était à l'origine du retard dans
l'élaboration de la liste des produits éligibles au crédit à la
consommation.
La
Fédération
réclame
aujourd'hui la mise en place
d'un crédit spécial véhicule en
dehors du crédit à la consommation.
" Il faut un crédit avec des
conditions et des modalités
spécifiques aux véhicules, pour
permettre à d'autres produits à
revoir à la hausse leur taux d'intégration et se conformer à la
norme internationale".
AEH
Conseils maquillage
pour atténuer les rides
sables d'établissements solaires, mais
aussi les médecins et les pharmaciens,
contre le risque de l'utilisation, à des
fins non thérapeutiques, de ces substances nocives pour la santé publique, "
qui sont à l'origine de la déperdition scolaire, et l'un des facteurs favorisant le
terrorisme, et la criminalité ",ont-ils prévenu. Dans ce sillage, une journée d'études a été récemment organisée portant
sur "la pharmacie et le danger du marché parallèle des psychotropes", où
selon M. Tiliouatine de la DGSN, il a été
recommandé de contrôler le marché de
ces substances à effets destructifs à la
santé, comme à la société.
Par ailleurs, la directrice chargé de la
prévention et de la communication à
l'Office national de lutte contre la toxicomanie, Mme Ghania Keddache a
déploré l'absence d'études exhaustives
sur l'addiction aux psychotropes, soulignant que les données disponibles au
niveau de l'Office concernaient des
détenus, des consommateurs ou des
trafiquants, âgés entre 19, et 35 ans.
Les représentants du ministère de la
santé, de la population et de la reforme
hospitalière, de la Direction de la régulation et de la pharmacie ont insisté sur le
durcissement des lois régissant l'importation, la distribution, et la commercialisation de ces psychotropes, outre un
physique et mentale des personnes.
Sachant que les douanes ont, pour leur
part, procédé à la saisie de 28.000 psychotropes en 2015, selon
M. Arezki
Hannad, responsable à la Direction
générale des douanes.
Selon le même responsable, qui a
affirmé que les services de sécurité
avaient mobilisé 48 brigades anti-stupéfiant au niveau national, en vue de juguler ce phénomène, qui a pris des proportions effrayantes et dangereuses, qui
dictent aujourd'hui tant à la société
qu'aux autorités publiques de prendre
conscience des menaces sérieuses, et
assez graves guettant la santé des
consommateurs des consommateurs et/
ou des trafiquants, âgés entre 19 et 35
ans. De même pour la sécurité sociale,
qui se met, de plus en plus, en proie de
multiples dangers mortels, en raison des
crimes allant jusqu'au meurtre, et suicide, dont sont souvent victimes les
enfants, adolescents, et sans familles,
en outre les femmes, et les marginalisés
de la société.
Pour cela , la sensibilisation sur le danger du trafic, et de consommation de
drogue, et stupéfiants doit être menée
en permanence, et à grande échelle .A
ce titre, les responsables de l'office
national de la lutte contre la toxicomanie
mettent garde les familles, et les respon-
6
contrôle strict du registre de commerce
les régissant au niveau des pharmacies
publiques, et privées. Afin d'illustrer la
portée lucrative, qui motive la prolifération du marché parallèle de la drogue et
stupéfiants, le vice-président du Conseil
de
déontologie
pharmaceutique,
Mohamed Sendiki a mis l'accent sur les
profits générés par le commerce illégal
des psychotropes à travers le monde,
dépassant les 200 milliards, soit 45 fois
plus que ceux générés par le trafic de
drogue. La Chine, et l'Inde figurent parmi
les plus grands pays producteurs de
psychotropes, a-t-il dit, mettant en garde
contre le danger de leur consommation
hors du cadre thérapeutique. En
somme, les spécialistes de l'Office
national de lutte contre la toxicomanie
insistent sur l'impératif de conjuguer les
efforts entre les professionnels de la
santé, les éducateurs, les médias, et les
associations civiles
pour mener
constamment des actions, et des compagnes à travers le territoire national, en
vue de sensibiliser, et mobiliser l'administration, et la population à juguler ce
fléau de la consommation de psychotropes, qui continue malheureusement à
gagner du terrain faisant, à chaque instant, des victimes humaines et tant de
drames indescriptibles.
R.N.
oici quelques astuces de
maquillage pour atténuer les
rides et autres défauts de la
Le fond de teint
Léger (mousse, fluide, gel) est le
plus indiqué. Etirez- le soigneusement après l'application avec une
éponge humidifiée. Pratiquez de
même avec la poudre libre , une fois
la poudre appliquée à la houppette,
enlever l'excès au pinceau en le
repassant dans le sens des rides
profondes. Cela empêche l'accumulation de poudre dans les creux.
Le choix des fonds de teint
et de poudre
Préférez les fonds de teint et les
poudres contenant des particules
réfléchissant la lumière.
Ils contribuent à estomper les rides
et à donner en même temps un
beau coup d'éclat à l'ensemble du
visage.
Ingrédients
200 g d'olives noires
200 g d'olives vertes
3 grands oeufs
100 g de farine
10 cl de lait
4 cuillères d'huile d'olive
165 g de gruyère râpé
1 sachet de levure
10 g de beurre pour le moule
Astuces de professionnels
Retracer le sillon des rides profondes avec un crayon anticerne bien
taillé ou avec un pinceau très fin
passé sur le stick anticerne.
L'anticerne utilisé doit être plus clair
que le fond de teint pour atténuer
l'effet de profondeur des rides.
Tapoter légèrement avec le doigt
pour bien estomper le tracé.
base correctrice violette et appliquer
le fond de teint habituel.
Dans des cas extrêmes, il vaut
mieux recourir à une crème de
camouflage plus couvrante de la
même couleur que le fond de teint.
Bien tapoter avec le doigt pour fondre les raccords entre les produits
ou les deux nuances de fond de
teint.
Astuces de professionnels
Mélanger la crème de camouflage
ou l'anticerne de deux tons plus
clairs au fond de teint pour ne pas
épaissir la texture du contour de
l'œil. En effet, la peau y est plus fine
que celle du reste du visage.
Hyperpigmentation
de la paupière
Quand cette hyperpigmentation est
légère, pour l'éclaircir appliquez sur
le contour de l'œil un fond de teint
plus clair que sur le reste du visage.
Dans des cas plus prononcés,
recouvrir l'hyperpigmentation d'une
Camoufler cernes et poches
sous les yeux
Si, après l'application du fond de
teint, une faible ombre de cerne persiste, repassez le crayon ou le stick
anticerne. L'avantage du crayon à
deux mines est que l'on peut utiliser
le bout plus clair ou le bout plus
foncé ou encore les deux mélangés
pour adapter sa couleur à celle du
fond de teint.
Si le cerne est très foncé, un peu
bleuté, appliquez sur cette zone un
anticerne plus clair d'un ou de deux
tons que la peau du reste du visage
ou une crème de camouflage jaune
orangé. Faire adhérer par de petits
tapotements légers avec le doigt et
estomper vers l 'extérieur.
Les poches sous les yeux se présentent le plus souvent sous forme
de zones lumineuses gonflées, délimitées et creusées par un sillon ou
un cerne foncé. Deux corrections
distinctes sont donc à faire :
Eclaircissez le sillon foncé comme
expliqué et ombrer le volume de la
poche avec un fond de teint un plus
foncé. Tamponnez avec le doigt
pour bien fondre les nuances du
fond de teint et de l'anticerne. Eviter
les fards à joues très colorés près
de l'œil et ne charger pas le maquillage.
Préparation :
Mélanger les œufs, la levure et la farine.
Rajouter ensuite et petit à petit le lait et
l'huile jusqu'à l'obtention d'une pâte bien
homogène. Incorporer le gruyère râpé et
les olives dénoyautées. Beurrer et fariner
un moule à cake et verser la pâte. Faire
cuire au four pendant 40 minutes environ.
Bien surveiller la cuisson avec un
couteau. Sortir le cake du four dès que le
couteau sort bien propre.
GÂTEAUX
AUX DATTES
Beauté des yeux
Pour des cils longs et fournis
naturellement
Amère, la pilule !
as moins de 394.000 psychotropes
ont été saisis en 2015, a indiqué
samedi à Alger, M. Tarek Tiliouatine de
la direction de la police judiciaire relevant de la Direction générale de la
sûreté nationale (DGSN).Un danger réel
qui prend de l'ampleur, jour après journ
provient, selon les spécialistes,
des
régions frontalières du sud du pays. Pis
encore, le représentant des douanes a
révélé l'existence d'ateliers fabriquant
ces psychotropes dans les pays voisins,
ce qui favorise leur trafic, et vente en
Algérie.
La saisie d'une telle quantité de psychotropes s'explique par la prescription illégale de ce type de médicaments par certains médecins, et par conséquent leur
deal par des trabendistes, et voyageurs
transfrontaliers, et bandes de malfaiteur.
Il est également cité, comme facteur
aggravant, les vols commis au niveau
de certaines pharmacies, qui les vendent sans exiger, ni vérifier les ordonnances prescrites pour aux malades soignant par certains produits psychotropes.
D'où les craintes affichées des instances
chargées de lutte contre la toxicomanie
quant à leur propagation à grande
échelle, si les pouvoirs publics ne s'attèlent pas aussi vite à organiser le marché
de ces substances nocives à la santé
CAKE AUX
OLIVES NOIRES
peau
Saisie de 394.000 comprimés psychotropes en 2015
P
CUISINE
Beauté
V
Lundi 29 février 2016
Quotidien national d’information
Page animée par Cylia Tassadit
" Le nombre de postes à pourvoir
n'est pas encore déterminé "
Par Imen.Hamadache
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
P
our avoir des cils très longs et plus fournis ,
achetez en pharmacie un flacon d'huile de
ricin.
Appliquez-le comme un mascara sur toute la longueur des cils et cela tous les soirs pendant un
mois : c'est naturel et très efficace pour avoir de
longs cils épais et fournis.
Essayez l'huile d'olive
Après avoir ôté votre maquillage, pourquoi ne pas
donner un bain d'huile d'olive à vos cils, comme
vous le faites parfois pour vos cheveux ?
Les cils sont de même nature que le cheveu, Ils
poussent, brillent et se trouvent bien sains quand "
ils baignent dans l'huile ".
Leur aspect et leur croissance ne peuvent que s'en
mieux porter.
Soins du visage
Masque régénérant
ous voulez un peu
revitaliser votre visage
grâce aux produits naturels? Voici une petite
recette à utiliser pour une
peau douce et pure.
- Écrasez une bonne
dizaine d'amandes.
- Puis, mélangez cette
pâte avec 3 gouttes d'huile
V
essentielle de petit grain, 3
gouttes d'huile de citron, 3
gouttes d'huile essentielle
de ylang ylang et 30 ml
d'eau glacée.
- Appliquez sur le visage
en tant que masque et
laissez sécher 15 minutes.
- Rincez votre peau à l'eau
tiède.
19
Ingrédients
500 g de dattes dénoyautées et coupées
finement
250 g de cacahuètes grillées et moulues
grossièrement
150 de sucre cristallisé
200 g de farine
4 œufs
1/2 verre de thé d'huile
un peu de confiture d'abricots
1 verre de thé de graines de sésame grillées
1 paquet de levure chimique
Préparation :
Battre les œufs avec le sucre , ajouter
l'huile et les graines de sésame.
Mélanger la farine avec la levure puis
incorporer aux œufs. Ajouter les dattes et
les cacahuètes. Verser le mélange dans
un moule rectangulaire ( 20 x 30 cm)
beurré et fariné. Faire cuire à 200° entre
25 et 30 mn vérifier la cuisson à l'aide de
la pointe d'un couteau. Lorsque la gâteau
est bien doré , le sortir le du four, étaler
une fine couche de confiture sur la
surface et saupoudrer de cacahuètes.
Laisser refroidir puis couper en petits
carrés.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Publicité
Quotidien national d’information
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Avis D'une Consultation
ouvert N°03/2016
NIF : 408015000008090
La Direction des Travaux Publics de la Wilaya de Bechar lance un avis
d'appel d'offre national restreint pour le projet suivant :
"APPEL D'OFFRE NATIONAL RESTREINT N°03/2016
A NE PAS OUVRIR"
OUVERTURE ET REVETEMENT DE LA PISTE RELIANT LE POSTE
DE TAMASINT (3360-360/6) AU POINT COTE 616(3340-360/3)
L'assemblée populaire communale lance un avis d'une consultation ouvert :
TRAVAUX DE REHABILITATION DE L'ECOLE
20 AOUT -EL KERMA
Les entreprises intéressées par le présent appel d'offres, classées à la
catégorie quatre (IV) et plus ayant la qualification principale dans le secteur
peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction des travaux publics
(service des marchés) :
Les offres doivent être accompagnées des pièces suivantes :
Les entreprises intéressées par le présent avis peuvent retirer le cahier des
charges auprès du service des marches contre paiement mille dinars
1000DA.
01- Offre Technique : elle doit comprendre :
Le dossier comprendra les documents suivants :
1)- dossier de candidature :
17- Une déclaration de candidature remplis et signée (selon modèle cijoint)
18- Une déclaration de probité remplis et signée (selon modèle ci-joint)
19- Une copie du statut pour les sociétés
20- Les documents relatifs aux pouvoirs habilitant les personnes : engager
l'entreprise,
21- Certificat de qualification et de classification Bâtiment 01 une et plus
22- Capacités financiers : moyens financiers justifiés par les bilans et les
références bancaires
(2012-2013-2014)
23- Liste des moyens humains +diplômes de l'encadrement techniques à
mobiliser pour le projet (quantitativement et qualitativement affilies a la
CNAS ainsi que la déclaration de l'effectif d'ouvrier selon la spécialité et
la période d'intervention
24- Liste des moyens matériels a mobilisé pour le projet appuyée de
toutes pièces justificatives (carte grises et assurance en cours de validité :
contrat de location notarié factures à mettre a la dispositions du projet)
25- Références professionnelles de l'entreprise (seules les attestations de
bonne exécution signée et délivrées par les maîtres de l'ouvrage publics
seront prises en considération)
26- Une copie du registre de commerce délivré par service du CNRC
27- Une copie de l'extrait du casier judiciaire du signataire de la
soumission de moins de trois mois
28- Une copie d'attestation justifiant l'accomplissement des comptes
sociaux pour les sociétés délivrée par les antennes locales du centre
national du registre de commerce
29- Attestation de solvabilité bancaire
30- Une copie de l'extrait de rôle apuré ou avec échéanciers
31- Numéro d'identification fiscale (nif)
32- Attestation de mise à jour CNAS+CASNOS+CACOBATH en cours
de validité
N.B : les copies des documents fournies doivent être en cours de validité
N° des
pièces Désignation des pièces
Nbr
01
Instruction aux soumissionnaires dûment signée et paraphée
01
02
Déclaration à souscrire dûment remplie et signée
01
03
Déclaration de probité dûment remplie et signée
01
04
Cahier des charges, paraphés et signé
01
05
01
Copie du certificat de qualification et classification professionnelle, activité principale travaux
publics catégorie 4 ou plus pour les entreprises seules ou pour le chef de fil en cas de groupement
(3 ou plus pour les membres du groupement) en cours de validité
06
Dossier parafiscal (mise à jour extrait de rôle, certificats CNAS, CASNOS, CACOBATH)
et l'Identification fiscale ou les mêmes documents copie en cours de validité.
01
07
Extrait de rôle apuré ou avec un échéancier pour les nationaux et pour les entreprises étrangères
ayant travaillé en Algérie.
01
08
Le casier judiciaire en cours de validité du premier responsable en cas de l'entreprise seul ainsi
que les membres du groupement dans le cas de groupement
01
09
Extrait du Registre de commerce (nouvelle immatriculation) copie
01
10
Bilans financiers de l'entreprise des cinq (03) dernières années (2012-2013-2014).
01
11
Note technique reprenant la méthodologie du travail à adopter par rapport au délai des travaux.
01
12
Délai, planning et CPS dûment renseigné et paraphé
01
13
Liste des moyens humains à déployer pour le projet avec diplômes
01
2)- Offre technique :
05- Une déclaration à souscrire remplis et signée (selon modèle ci-joint)
06- Une mémoire technique justificatif qui fait une présentation du
soumissionnaire et de ces capacités technique
07- Un délai d'exécution des travaux +planning de réalisation
08- Le présent cahier des charges paraphé par le soumissionnaire annexé
de ses spécifications techniques et cahier des prescriptions spéciales avec
précision des délais de réalisation
Liste des moyens matériels à déployer pour le projet y compris les pièces justificatives (copie
Cartes Grises ou Attestation des ventes ou PV d'huissier ou Commissaire priseur)
01
15
Récépissé de dépôt des comptes sociaux pour les entreprises agissant en société copie en cours
de validité
01
16
Copie Statut de l'entreprise
01
17
Le numéro d'identification fiscale (NIF)
01
18
Les références bancaires
01
19
Nis (copie)
01
20
En cas de groupement d'entreprise constitué, joindre au projet du marché le protocole d'accord
qui définit la part que détient chaque membre sans faire référence au montant de l'offre) et
précise le chef de file et le pouvoir de signature signé par tous les membres du groupement.
01
II- OFFRE FINANCIERE :
N° des
pièces Désignation des pièces
Nbr
21
Lettre de soumission dûment remplie et signée
01
22
Cadre du Bordereau des prix unitaires et du détail quantitatif-estimatif dûment remplis et signés
01
Les offres doivent être adressées en triple enveloppes cachetées à :
MONSIEUR LE DIRECTEUR DES TRAVAUX PUBLICS DE
LA WILAYA DE BECHAR AVENUE COLONEL CHABOU BECHAR
Les enveloppes intérieures contiendront les offres techniques et financières
L'enveloppe extérieure anonyme devra porter la mention suivante :
3)- Offre financière :
1. La soumission remplie signée et date (selon modèle ci-joint)
2. Bordereau des prix unitaires dument rempli et visé BPU
3. Détail quantitatif estimatif dument rempli et visé
Les offres techniques et financière et le dossier de candidature seront fermés
cachetées séparément dans trois enveloppes et présentées comme suit :
APPEL D'OFFRE NATIONAL RESTREINT N°03/2016
A NE PAS OUVRIR"
OUVERTURE ET REVETEMENT DE LA PISTE RELIANT LE
POSTE DE TAMASINT (3360-360/6) AU POINT COTE 616(3340360/3)
Pli 01 dossier de candidature -pli 02 :offre technique
-pli 03 : offre financière
A monsieur le président de l'APC d'el kerma
La date de dépôts des offres est fixée à 21 jours à partir de la date de la
première parution du présent avis d'appel d'offre dans les quotidiens
nationaux ou le BOMOP.
La durée de validité des offres est équivalente à la durée de préparation des
offres augmentée de trois (03) mois à compter de la date de dépôt des offres.
L'ouverture des plis s'effectuera en séance publique le jour de dépôt des
offres à 13 :00h au siège de la Direction des Travaux Publics.
Si le dernier jour d'ouverture des plis coïncide avec un jour férié
l'ouverture sera transférée au jour ouvrable suivant.
AVIS DE CONSULTATION OUVERT N°……………………
TRAVAUX DE REHABILITATION DE L'ECOLE
20 AOUT -EL KERMA
La date limite de dépôt des offres est fixée à Dix (10) jours à compter de la
date de la première parution de présent avis de la consultation
LE PRESIDENT DE L'A-P-C
Tribune des Lecteurs - Lundi 29 février 2016
Il neige à nouveau,
à gros flocons,
depuis la fin de la
matinée de ce
samedi sur la ville
de Sétif, où les
arbres, les toits
des maisons, les
voitures en
stationnement, et
les alentours de
l’agglomération ont
déjà pris une
teinte blanche, a-ton constaté.
i pour le moment,
toutes les artères de
la ville connaissent
leur habituel flot d’automobilistes, la circulation devrait
être très difficile dans les prochaines heures, à cause de
dru de ces chutes de neige,
qui semblent encore plus
abondantes qu’il y a une
dizaine de jours, lorsque plu-
S
Cahier des charges
OUVERTURE ET REVETEMENT DE LA PISTE RELIANT LE POSTE
DE TAMASINT (3360-360/6) AU POINT COTE 616(3340-360/3)
14
Tribune des Lecteurs - Lundi 29 février 2016
ANEP 31002248
18
Solidarité à Relizane
Flocons de neige
sur la ville
MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS
*********************
DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS
DE LA WILAYA DE BECHAR
sieurs routes avaient été coupées.
Selon un responsable de la
station de la météorologie
nationale basée à l’aéroport
de Sétif-Ain Arnat, une nouvelle perturbation est attendue pour la nuit prochaine,
jusqu’à mardi, accompagnée
d’autres chutes de neige, qui
affecteront les reliefs dépassant les 800 m.
La situation a eu, pour
effet, de mettre sur le qui-vive
les éléments de la protection
civile, et les autorités locales,
qui affirment que toutes les
dispositions ont été prises
pour affronter ces intempéries
et, le cas échéant, rouvrir les
axes qui viendraient à être
bloqués, et approvisionner les
populations
des zones
rurales ,et montagneuses.
Aides pour 65 familles à Tihihaout
oixante-cinq (65) familles du groupement d’habitants de Tihihaout (940
km d’Illizi) ont bénéficié d’aides de solidarité diverses, a-t-on constaté. Ces aides
ont porté sur la distribution notamment de
65 tentes, 110 couvertures et de 65 colis
de denrées alimentaires de base, et s’inscrivent dans le cadre d’une opération de
solidarité ciblant les populations
nomades, et pour laquelle a été consentie une enveloppe de 50 millions DA, a
indiqué le directeur de l’administration
locale, Maâmar Hamouka.
Des effets vestimentaires ont également été distribués à des habitants de
Tihihaout, à l’initiative de la direction de
wilaya de l’Action sociale et de la
Solidarité. Le wali d’Illizi, Moulati Attallah,
avait effectué récemment une tournée
dans cette région, où il a inspecté un projet de groupement scolaire composé de
six (6) classes, d’un bloc administratif et
d’un logement de fonction.
Doté d’une enveloppe de 115 millions
DA, le projet est actuellement à 50 %
d’avancement de ses travaux, selon sa
fiche technique.
Un financement de 40 millions de DAa
été également réservé à la réhabilitation
de la salle de prière et à l’école coranique
de la localité, devant être rattachées à
l’institution de la Mosquée de la région.
Dans le cadre de l’amélioration du cadre
de vie dans le groupement d’habitants de
Tihihaout, des décisions ont été annoncées pour l’octroi d’un quota de 10 loge-
ments ruraux, dont le choix du terrain
d’assiette, et les études de viabilisation
d’un réseau d’eau potable ont été déjà
établies, en plus de l’octroi de kits
solaires pour chaque foyer.
Selon le chef de l’exécutif de wilaya,
les instances centrales ont été saisies
pour une “levée du gel” sur le projet de
route reliant sur 240 km la commune de
Bordj Omar Idriss à la localité de
Tihihaout, et ce dans le but d’impulser
l’action de développement dans la région.
Au chapitre de la santé, Tihihaout va
bénéficier de l’affectation d’une ambulance, et la désignation d’un agent paramédical pour assurer sur place les premiers
soins d’urgence, a assuré le même responsable.
Un secouriste dans chaque famille
Campagne de formation à Relizane
Par A. Lotfi
ne session de formation
aux premiers secours a
été lancée, hier, dans toutes
les structures de jeunes de la
wilaya de Relizane, sous le
mot d’ordre «un secouriste
dans chaque famille», a –t-on
indiqué auprès de l’Office des
établissements de jeunesse.
Les secouristes volontaires
recevront une formation de
base aux gestes, qui sauvent
dispensée par des éléments
U
Actions
en zone rurale
Les cellules de la Direction de
l’action sociale (DAS) de la wilaya
de Relizane ont entamé, ce mardi,
la première de 16 sorties programmées jusqu’à avril prochain dans
les zones rurales déshéritées, ou
enclavées des trente-huit communes que compte la wilaya de
Relizane , a indiqué un responsable
de cette structure.Le chef du service des établissements spécialisés
de la DAS, M.M., a précisé que la
sortie de mardi a ciblé des zones
montagneuses situées dans les
communes du sud de la wilaya.
Ces cellules sont constituées de
médecins, de psychologues, et
d’éducateurs dont la mission est
d’identifier les poches de pauvreté,
et de déterminer les besoins des
familles déshéritées, en vue de leur
apporter l’aide nécessaire. Les
médecins ont été chargés d’ausculter, et de soigner sur place les
personnes âgées, ou impotentes,
incapables de se déplacer vers les
structures de santé, a souligné
notre source d’information, ajoutant
que la direction de l’action sociale
fera appel à ses réserves de médicaments, de denrées, de fournitures
scolaires, et d’habits pour venir en
aide aux familles nécessiteuses.
A.L.
Faute d’hygiène
Action de solidarité à Illizi
S
Lundi 29 février 2016
Quotidien national d’information
Intempéries à Sétif
REPUBLIQUE ALGERIENNE
DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA D'ORAN
DAIRA D'ES-SENIA
COMMUNE D'EL -KERMA
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Lundi 29 février 2016
de la Protection civile de
Relizane, au titre de la «poursuite du partenariat entre la
direction de ce corps constitué, et celle en charge de la
jeunesse et des sports», a
précisé Khamallah, chargé de
la communication de l’ODEJ.
Il s’agit, selon ce responsable,
d’une action «de première
importance» dès lors qu’une
personne «bien formée aux
techniques des premiers
secours, et sachant accomplir
les gestes justes», pourrait
«sauver des vies lors d’accidents domestiques, comme
les asphyxies par les gaz brûlés, qui sont légion, ces derniers temps, ou participer efficacement aux secours en cas
de catastrophe naturelle».
Les jeunes volontaires
apprendront, grâce à cette formation encadrée par des spécialistes durant 26 jours, à raison de deux heures quotidiennement, à
«réagir de la
meilleure manière en cas
d’inondation, de séisme, d’in-
ANEP 31002249
7
cendie, et de sinistre domestique mettant en péril la vie
des occupants d’un domicile»
, a encore précisé le représentant de l’ODEJ de Relizane .
Depuis 2012 dans la wilaya
de Relizane, quelque 1000
secouristes volontaires ont été
formés par la protection civile,
au titre de la collaboration
entre ce corps, et les structures de jeunesse réparties à
travers les différentes communes.
A.L.
Les citoyens
de Bermadia
mécontents
Les habitants de la cité «58
logements Duplex » à Bermadia
dénoncent l’état de délabrement
avancé dans lequel se trouve leur
cadre de vie. L’absence d’aménagement du quartier, réclamée
depuis des années, se fait toujours
attendre. Plus de 10.000 habitants
souffrent quotidiennement du
manque d’hygiène notamment,
comble de l’ironie, au niveau de la
cité «58 logements Duplex » au
milieu du quartier. «Cet endroit a
été abandonné par les autorités
locales depuis des années. C’est à
cause du fait qu’il ne se situe pas
sur le trajet des visites officielles...
», ont déploré les habitants rencontrés. Le réseau routier est également dans un état déplorable. Les
projets d’aménagement routier restent suspendus jusqu’à nouvel
ordre. « Le quartier est devenu carrément isolé, à cause des nids de
poules, et des ralentisseurs nonconformes aux normes. Les voitures sont endommagées à cause
de cela», ont-ils ajouté. A relever
que la commune de Relizane vit,
ces derniers jours, sur le rythme
des visites du wali de Relizane.
Des groupes entiers de travailleurs
municipaux ont été mobilisés pour
des opérations de nettoiement à
travers la commune, et certaines
localités. Des travaux de bitumage
ont été lancés, même la nuit, en
prévision de la venue du premier
responsable de la wilaya. «Nous
espérons que le wali vienne visiter
notre quartier, afin que notre municipalité tienne compte de notre
existence», lancent les habitants,
excédés.D’autres endroits de la
commune de Relizane, à l’instar de
Zerayia, du village Essanafir, ainsi
que Adda Benada, Mont viso, et
Besatal constituent des points
noirs dans la gestion de la troisième plus grande commune de la
wilaya de Relizane.
A.L.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Lundi 29 février 2016
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
L'ÉQUIPE NATIONALE A'
Tramway de Sidi-Bel-Abbès
Algérie-Ethiopie
En essai à partir de juin
Des arbitres sud-africains
et kényans désignés
L’entreprise turque « Yapi
Mekerzi » chargée de la
réalisation du tramway, et
le maître d’œuvre « Egis
Rail », procéderont à
l’essai de la première ligne
du tramway, qui devra être
livrée, au courant du mois
de juin prochain.
Stage de trois jours
à Alger
L'équipe nationale A' (joueurs locaux) effectuera un stage au Centre Technique National de
la FAF dès aujoiurd'hui et ce, jusqu'au 2 mars
prochain.
Le sélectionneur national a convoqué pour ce
regroupement 25 joueurs dont voici les noms :
Par K.Benkhelouf
insi,la ville de Sidi Bel-Abbès,
va, enfin, découvrir, la modernisation, qu’elle mérite en matière
de transport, et la réalisation de ce projet, qui a fait couler beaucoup d’encre,
va certainement métamorphoser le paysage, et élever la ville au rang de celles,
qui œuvre inlassablement pour la
modernité.
Ainsi, les premiers essais commenceront, sur le tronçon reliant, le campus
universitaire au centre Eniaâma, longeant la faculté de droit, la Direction de
l’environnement, en passant par la cité
AADL, la cité Abdelhak Benhamouda, et
celle des frères Adnane du quartier « le
Rocher », où les travaux de pose de la
voie ferrée sont en voie de finition, selon
les prévisions des deux entreprises.
Cette période d’essai obligatoire, va
durer entre deux à trois mois, selon une
source de l’entreprise chargée de la réalisation, après les travaux du tracé dans
son ensemble prévu au grand bonheur
A
de la population pour la fin de l’année
2016, conformément à la date contractuelle, qui respecte le délai de réalisation de ce grand projet.
Il va sans dire que les travaux entamés actuellement au cœur de la ville ont
nécessité une modification de la plateforme des travaux du tramway, par rapport à la déviation des réseaux, et le
plan de circulation des engins et celui de
la piétonnière…Nous apprendrons, que
les travaux de déviation du réseau de
gaz, et d’électricité, ont atteint un taux de
98%. Les travaux à réaliser, de cette
partie touchée par les essais de Juin
sont ceux à proximité de la faculté de
droit. D’autres travaux demeurent au
centre-ville, ainsi que le tronçon, qui traverse le boulevard de « l’ex Soug El Lil
». L’estimation dans sa globalité des travaux du tramway ont atteint, un taux
d’avancement de plus de 65%, avec
trois ouvrages d’art dont les travaux sont
à plus de 70% le centre de maintenance
est réalisé à 47%, et les ouvrages d’art
dont. Le plan vert qui accompagnera,
ledit projet, prévoit la plantation de 2000
arbres de palmiers, pistachiers, de ficus,
et autres variétés, pouvant s’adapter au
climat de la wilaya.
Présenté sous forme de fiche technique à consulter avec les autorités loca-
les, le projet d’utilité publique, qu’est le
tramway, qui traverse toute la ville, sera
pourvu de 26 stations, prévoit de transporter une moyenne de 60 000 voyageurs par jour. La rapidité de ce moyen
de transport moderne, assurera aux
usagers une circulation ponctuelle, et
confortable, réalisé selon des normes
internationales, qui fonctionnera selon
un horaire qui débutera de 5h du matin à
23h, pour une meilleure qualité de service. Des travaux d’aménagement des
façades, des stations d’arrêts de bus, et
des trottoirs, vont également accompagner, les grandes œuvres à réaliser, tout
au long du tracé.
Gaz de ville à Sidi Yagoub
946 foyers raccordés au réseau
a
localité de Sidi
Yagoub, sise à quelques
kilomètre du chef-lieu de
wilaya de Sidi Bel6Abbés ,
vient de bénéficier, au cours
de la semaine passée, de
l’inauguration du poste de
distribution de gaz naturel
par la SDO, ou ont été raccordés au réseau plus de
946 foyers, qui vont enfin
jouir de cet apport énergétique vital, que réclamaient ,
au passé ,la population
dans cette localité.
A titre de rappel, nous sau-
L
rons que ce projet réalisé
sur une longueur de
10 628 km, fait partie de la
deuxième tranche du programme quinquennal 20102014. Son coût global a été
évalué à 44,036 millions de
dinars, en plus de 53,308
millions de dinars pour le
transport, alors que le cout
moyen par foyer est évalué
à 102 902 DA.
A noter que le taux de raccordement à l’échelle de la
wilaya a atteint un taux de
plus de 85%, alors que le
transport du gaz naturel est
assuré à 100% au niveau
des 52 communes existantes, reste quelques zones
secondaire, qui au cours de
l’année, seront en totalité
servi, en tenant compte de
la vitesse de croisière des
services de la SDO, pour
parvenir raccordé le gaz
naturel à l’ensemble des
citoyens de la wilaya, qui se
place ainsi parmi les premières villes du pays dans le
raccordement au réseau du
gaz de ville.
El-Amria – Aïn-Témouchent
Libération d’une fille kidnappée
Par B.Abdelhak
es éléments de la police
judiciaire de la Sûreté de
la daïra d’El-Amria, ont réagi
immédiatement après l’enlèvement d’une jeune fille, âgée de
16 ans.
Les investigations ont permis de localiser les kidnappeurs avec leur victime à
Chaabet-El-Leham,ville relevant de la daïra d’El-Malah,
distante de 5 km
d’AïnTémouchent.
Les policiers enquêteurs se
sont déplacés sur les lieux, où
ils ont subi une résistance
L
farouche de la part des auteurs
de ce crime, lesquels ont utilisé un fusil harpon, et des
bouteilles Molotov, et menaçaient d’incendier l’immeuble,
et malgré ce, ils ont réussi à
les mettre hors d’état de nuire
avec la découverte, et la saisie
d’une quantité d’armes blanches de différents volumes et
qualités, une quantité de 32,02
grammes
de drogue, une
somme d’argent de 29 000 DA,
ainsi qu’une quantité de
50 bouteilles de boissons
alcoolisées de différentes marques. Les auteurs présumés,
S.M et S.N, frères, âgés res-
pectivement de 39 et 23 ans,
ainsi que l’épouse du second
en l’occurrence la dénommée
R.D, âgée de 20 ans ont été
soumis à la procédure
d’usage; ces derniers ont été
présentés au tribunal d’ElAmria, où ils ont été mis en
détention préventive par le
juge d’instruction en charge de
cette affaire.
B.A.
Travaux du tramway de Mostaganem
Découverte d’ossements
Par Salah Eddine
A Mostaganem ville, après la découverte
d’un canon par les travailleurs du projet du tamway enfouis sous terre, aujourd’hui des ossements d’un être humain ont été découverts dans
ce même quartier d’el-Arssa.
Une expertise sera, sans aucun doute, dili-
8
gentée pour déterminer la période de cette trouvaille. Par ailleurs, il est utile de signaler, qu’au
niveau de cette zone située sur les hauteurs de
la ville, d’autres trouvailles ne sont pas à écarter,
du fait que ce lieu est constitué de nombreux
vestiges historiques, qui remontent à l’époque
ottomane.
S.E.
a Confédération africaine de
football (CAF) a désigné des
arbitres
sud-africains
et
kényans pour la double confrontation
entre la sélection algérienne et son
homologue éthiopienne, comptant
pour les troisième et quatrième journées des éliminatoires de la Coupe
d'Afrique des nations CAN-2017,
(groupe J) en mars prochain.
La première manche entre les deux
sélections, prévue le vendredi 25
mars au stade Mustapha-Tchaker de
Blida à partir de 20h30, sera officiée
par un trio arbitral sud-africain sous
la conduite de Victor Miguel de
Freitas Gomez, assisté de ses deux
compatriotes Mothibidi Stevens
Khumalo et Lindikhaya Bolo.
Le quatrième arbitre est Tinyiko
Victor Hlungwani (Afrique du Sud) et
le commissaire au match est
Dieudonné
Ndoumbou
Likouni
L
(Gabon). Quant à la manche retour
qui aura lieu le mardi 29 mars à
Addis-Abeba à 17h00 locales (15h00
algériennes), elle sera dirigée par
des arbitres kényans. Le directeur de
jeu est Davies Ogenche Omweno,
assisté de ses deux compatriotes
Marwa Aden Range et Gilbert
Cheruiyot. Le quatrième arbitre est
Lemayian Mpaima (Kenya) et le commissaire au match sera Ahmed
Mohamed Megahed (Egypte). Les
deux autres équipes du groupe J, les
Seychelles et le Lesotho vont se donner la réplique le samedi 26 mars à
Victoria (16h30 locales) avant de se
rencontrer à Maseru (15h00 locales)
trois jours plus tard.
Lors des deux premières journées,
l'équipe nationale algérienne s'est
imposée à Blida face aux Seychelles
(4-0) avant de récidiver à Maseru
face au Lesotho (3-1).
Lundi 29 février 2016
L'Algérie caracole en tête avec 6
points devant l'Ethiopie (4 pts).
Les Seychelles sont à la troisième
place avec un seul point, alors que le
Lesotho ferme la marche avec 0
point.
1. DOUKHA IZZEDDINE (JS KABYLIE)
2. ASSELAH MILIK (CR BELOUIZDAD)
3. BOUSSOUF KHEIREDDINE (NA HUSSEIN
DEY)
4. BELKHEITER MOKHTAR (MCE EULMA)
5. HACHOUD ABDERRAHMEN (MC ALGER)
6.ZITI MOHAMED KHOUTIR (JS KABYLIE)
7. KHOUALED NACER EDDINE (USM ALGER)
8. ARROUSSI SAID KHEIR EDDINE (ES
SETIF)
9. BOUDEBOUDA BRAHIM (USM ALGER)
10. KARAOUI AMIR (MC ALGER)
11. GOURMI KHALED (MC ALGER)
12. LEBBIHI BADIS (USM EL HARRACH)
13. EL ORFI HOCINE (USM ALGER)
14. CHAFAI FAROUK (USM ALGER)
15. ZEGHDANE TOUFIK (MC ALGER)
16. SAYEH SAID (JS SAOURA)
17. BENTIBA MOHAMED (ASM ORAN)
18. KOUDRI HAMZA (USM ALGER)
19. SEDDIKI ELYES (NA HUSSEIN DEY)
20. BENDEBKA SOFIANE (NA HUSSEIN DEY)
21. HAMMAR ZIRI (JS SAOURA)
22. NEKACHE HICHEM (CR BELOUIZDAD)
23. DJAHNIT AKRAM (ES SETIF)
24. SAYOUD AMIR (DRB TADJENANET)
25. DJAMAOUNI ANTAR (ASM ORAN)
CAN-2017:
Mehdi Abid Charef arbitrera
Côte d'Ivoire - Soudan
L'arbitre international algérien Mehdi Abid Charef dirigera le match entre les sélections
nationales de la Côte d'Ivoire et du Soudan prévu le 25 mars prochain à Abidjan pour le
compte de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations CAN2017, groupe I, a indiqué la Confédération africaine de football (CAF). Le directeur de jeu
Abid Charef sera assisté de ses deux compatriotes Abdelhak Etchiali et Mokrani Gourari.
Le quatrième arbitre est Farouk Houassnia (Algérie). Le commissaire au match est El Hadj
Amadou Kame Kane (Sénégal). A l'issue de la deuxième journée des éliminatoires, le
Gabon est leader du groupe I avec 4 points devant le Soudan (3 pts), la Côte d'Ivoire (2
pts) et la Sierra Leone (1 pt). Le premier du groupe se qualifie directement pour la CAN2017 au Gabon.
Paralympiques 2016 (CAN/Goal-ball) :
CAN-2016 (DAMES) :
Les sélections algériennes
parées pour le sacre
L'EN féminine en stage au CTN
es sélections nationales
algérienne de goal-ball
(hommes et dames) s'apprêtent à prendre part, du 29
février au 4 mars à Alger, au
championnat d'Afrique des
nations, avec le seul objectif de
"s'adjuger les titres et se qualifier aux Paralympiques de Rio2016". Pour ce faire, les représentants algériens avaient
bénéficié d'une série de
regroupements à Alger et à
l'étranger, ponctués par des
tests d'évaluation de niveau de
progression et de maîtrise de
schémas-tactiques à adopter
en compétition officielle, selon
la valeur de l'adversaire.
L'entraîneur des filles,
Mohamed Bettahrat déclare
que "Par apport, au dernier
mondial, je suis soulagé de
voire notre équipe nationale
s'appliquer d'avantage dans le
jeu. Malgré le manque d'expérience, les filles ne veulent pas
rater ce rendez-vous africain,
non seulement, car il y un titre
continental qui est en jeu, mais
aussi, une qualification historique aux paralympiques si elles
arrivent à remporter le tournoi".
De son côté, la sélection algérienne garçons qui caresse le
même rêve, d'être présente
L
L'équipe nationale féminine débutera aujourd'hui un strage
qui s'étalera jusqu'au 7 mars 2016 au Centre Technique
National de la FAF en vue de son premier match des qualifications de la CAN Dames 2016 face à l'Ethiopie.
Le sélectionneur national, Azeddine Chih a convoqué pour ce
stage 26 joueuses. Il y a lieu de rappeler que l'équipe nationale
affrontera son homologue d'Ethiopie en match aller du premier
tour des qualifications de la CAN 2016, le dimanche 6 mars
2016 à 16h00 au stade Omar Hammadi de Bologhine.
Liste des joueuses convoquées :
aux Paralympiques pour la
seconde fois consécutive, est
parée également au sacre.
Sous la houlette de l'entraîneur
national, Ahmed Ferdjouni et
son adjoint Aissa Soualmi,
l'équipe poursuit sa préparation
à la salle OMS de Staouéli, lieu
de la compétition.
Composée des meilleurs éléments nationaux dont les plus
expérimentés, Mohamed
Mokrane (capitaine), Samir
Belhouchet (attaquant) et
Abdelhalim Larbi (défenseur),
l'équipe est "fin prête" pour le
tournoi et ne croit qu'au ''titre
suprême''. "Ce championnat
d'Afrique sera très difficile, car
il y a derrière une qualification
aux Paralympiques de Rio2016. Toutes les équipes ici
présentes sont venues pour le
même objectif, surtout que seul
le vainqueur se qualifiera au
rendez-vous de Rio. J'ai
confiance en mon équipe, qui
aura l'avantage de jouer chez
elle et devant son public", a
indiqué l'entraîneur national, M.
Ferdjouni. L'objectif durant
cette compétition avait été
tracé il y a plus d'une année,
durant laquelle, l'équipe
d'Algérie avait effectué une
très bonne préparation, ponctuée par des tournois de bonne
facture, dont le championnat
arabe de Jordanie et le tournoi
de Sharm El Sheikh d'Egypte,
tous deux remportés par les
Algériens. Le coup d'envoi des
compétitions sera donné,
aujourd'hui avec au programme quatre matchs par
journée, avant d'entamer les
demi-finales (4è jours), la
finale, et les matchs de classement pour les médailles de
bronze, vendredi.
17
1. SEKOUANE FATIMA (AFFAK.RELIZANE)
2. BOUHENI BENZIANE NAIMA (AFFAK.RELIZANE)
3. BEKHEDDA FETHIA (AFFAK.RELIZANE)
4. ARBI AOUDA KELTOUM (AFFAK.RELIZANE)
5. BELKADI FATIHA (AFFAK.RELIZANE)
6. MESSAOUER FAIZA (AFFAK.RELIZANE)
7. SADOU HABIBA (AFFAK.RELIZANE)
8. AFFAK HORIYA (ASE.ALGER CENTRE)
9. BARA FATIMA (ASE.ALGER CENTRE)
10. AKLI LAETITIA (ASE.ALGER CENTRE)
11. BEN AGGOUNE KHADIDJA (ASE.ALGER CENTRE)
12. MANSOUR NARIMENE (ASE.ALGER CENTRE)
13. TAKENINT KAHINA (AS.SURETE NATIONALE)
14. KENDOUCI ZINEB (AS.SURETE NATIONALE)
15.YALA REBIHA (INTISSAR ORAN)
16. SEDRATI HOURIA (FC.CONSTANTINE)
17.MERROUCHE IMENE (FC.CONSTANTINE)
18. BRAHIMI RAYANE (FC.CONSTANTINE )
19. BOUFAROUA YASMINE (AURILLAC.ARPAJON - France )
20. BENLAZAR MYRIAM (ASPTT.ALBI - France )
21. GUELLATI SOFIA (RODEZ AVEYRON - France)
22. OUMEUR SABRINA (NÏMES METROPÖLE- France)
23. TEBBI SAMIRA (NÏMES METROPÖLE- France)
24. FEDOUL NADJET (ABU DHABI COUNTRY CLUB - E.A.U)
25.OUADAH ISMA (ABU DHABI COUNTRY CLUB - E.A.U)
26. ZERROUKI DALILA (ABU DHABI COUNTRY CLUB E.A.U)
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Grand Prix du président
de la République
des jeux d'échecs
L'Ukrainien Stanislav
Savchenko s'adjuge
le trophée
L'Ukrainien Stanislav Savchenko a
remporté la 4e édition du Grand Prix
international du président de la
République des échecs (21-27 février),
à l'issue du 9e et dernier round disputé samedi à Alger. Le Grand maître
ukrainien (7 points, 2484 Elo) a
devancé au classement final le Russe
Sergey Volkov (6,5 pts / 2607 Elo) et
le Néerlandais d'origine russe Sergei
Tiviakov (6,5 pts / 2613 Elo). Pour les
échéphiles algériens, le Maître FIDE
Mahfoud Oussedik a terminé à la 6e
place, suivi d'Adlane Arab (7e) et le
Grand maître Mohamed Haddouche
(8e), alors que Mezioud Amina s'est
adjugée la 13e place avec 6 points.
Soixante-et-un (61) échéphiles représentant dix pays (Algérie, Liban, Libye,
Palestine, France, Belgique, PaysBas, Russie, Ukraine et Ouzbékistan)
étaient en concurrence pour remporter
ce Grand Prix. Ce tournoi s'est joué
selon le système suisse avec 9 rounds
à la cadence de 90 minutes, 40 coups
plus 30 minutes au finish avec ajout
de 30 secondes depuis le 1er coup.
Coupe d'Algérie
de volley-ball (dames)
Résultats
des 1/8 de finale
Vendredi :
GS Pétroliers - NC Béjaïa
NR Chlef - RU Ben Aknoun
OS Tichy - CRR Toudja
MB Béjaïa - RC Béjaïa
ATM Aïn Turk - JSN Hamri
OMC Constantine - WA Tlemcen
Samedi :
ASW Béjaïa - AC Tizi Ouzou
Seddouk VB - ASV Blida
3-0
3-0
1-3
3-0
2-3
0-3
3-0
3-0.
Messieurs
Résultats
des 1/8 de finale
Vendredi :
ASV Blida - MCB Laghouat
MB Béjaïa - GS Pétroliers
EFA Aïn Azel - WA Tlemcen
RM Arzew - NC Béjaïa
OMK El-Milia - NR Bordj Bou Arréridj
Samedi :
ITR Sétif - O. El Kseur
PO Chlef - ES Sétif
WO Rouiba - CS Sétif
3-2
1-3
3-1
2-3
1-3
3-2
1-3
3-1.
Niger- Sénégal
Mohamed Benouza
au sifflet
L'arbitre international algérien
Mohamed Benouza dirigera la rencontre devant opposer le Niger au
Sénégal le 29 mars prochain à 15h00
à Niamey pour le comptant de la quatrième journée des éliminatoires de la
Coupe d'Afrique des Nations CAN2017, groupe K, a indiqué la
Confédération africaine de football
(CAF). Le directeur de jeu Benouza
sera assisté de ses deux compatriotes
Bouabdellah Omari et Nabil Bounoua.
Le quatrième arbitre est Mustapha
Ghorbal (Algérie). Le commissaire au
match est Worlandyo Kudzo Agra
(Ghana). Le Sénégal est en tête du
groupe K avec 6 points à l'issue de la
deuxième journée des qualifications
devant le Burundi et le Niger (3 pts).
La Namibie ferme la marche (0 pt).
Le premier du groupe se qualifie directement pour la CAN-2017 au Gabon.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Lundi 29 février 2016
Quotidien national d’information
Lundi 29 février 2016
Quotidien national d’information
21e journée de la Ligue 1 Mobilis
Transport ferroviaire à Oran
Le DRB Tadjenanet rejoint
e
le CR Belouizdad à la 2 place
Deux brigades
de contrôle sur rails
de l'USM Blida (2-0), grâce à Choubani
(8') et Gasmi (45'+3). Vendredi, le derby
MC Alger - USM El Harrach a été considérablement terni par l'absence du
public, en raison du huis clos, et s'est
soldé par un nul vierge qui n'arrange
aucune des deux équipes.
RÉSULTATS COMPLETS :
Un précieux nul en déplacement pour
les visiteurs, désormais deuxième au
classement en compagnie du CRB, qui
s'est incliné devant le CS Constantine
(2-1) sur deux réalisations de Benchrifa
(16e) et Bezzaz (39 sp). Une nouvelle
contreperformance des hommes d'Alain
Michel qui confirme la mauvaise passe
du club algérois depuis l'entame de la
phase retour. Les meilleures affaires de
cette journée ont été réussies par les
équipes du bas de tableau, y compris la
lanterne rouge, le RC Arbaâ, qui malgré
ses dix points de retard sur le premier
club non relégable (USM Blida, 23
points) refuse de baisser les armes.
Dans son duel direct pour le maintien,
face à un autre relégable, l'ASM Oran, le
RCA s'est en effet imposé (2-1), grâce à
Yettou (61') et Yachir (71'), au moment
où Aoued a réduit le score pour les
Asémistes (73'). De son côté, le RC
Relizane (premier relégable) est allé
cherchez un bon résultat nul (1-1) chez
le MC Oran, grâce à Benabderrahmane
(90'), alors qu'il était mené au score à
partir de la 68e, suite à un penalty de
Benyahia. Le NA Hussein Dey, bien que
réduit à dix après l'expulsion de Drifel, a
réussi une bonne opération en disposant
Le DRB Tadjenanet a rejoint le
CR Belouizdad sur la 2e marche
du podium de la Ligue 1 Mobilis,
à la faveur d'un match nul (1-1)
samedi chez la JS Kabylie pour l
e compte de la 21e journée, au
moment où le Chabab marque
le pas et compte désormais
13 points de retard sur le leader,
l'USM Alger, suite à sa défaite
(2-1) chez le CS Constantine.
e club de Liamine Bougherara,
considéré comme la révélation de
la Ligue 1 cette saison, a confirmé
tout le bien qu'en pensait de lui à TiziOuzou en réussissant une très bonne
entame de match contre les Canaris.
La JSK a néanmoins réussi à ouvrir le
score contre le cours du jeu par
Boulaouidet (40'), avant de repousser
tous les assauts de l'équipe adverse,
jusqu'à la 88e minute, où la pression des
attaquants de Tadjenanet a poussé le
défenseur Kabyle, Koussaila Berchiche
à marquer contre son camp (1-1).
L
Mardi :
MO Béjaïa - USM Alger
0-1
Vendredi :
MC Alger - USM El Harrach
ES Sétif - JS Saoura
0-0
3-0
Samedi :
MC Oran - RC Relizane
RC Arbaâ - ASM Oran
NA Hussein Dey - USM Blida
JS Kabylie - DRB Tadjenanet
CS Constantine - CR Belouizdad
1-1
2-1
2-0
1-1
2-1
Classement
1). USM Alger
2). CR Belouizdad
--). DRB Tadjenanet
4). MO Béjaïa
5). JS Saoura
--). MC Alger
7). USM El-Harrach
8). ES Sétif
--). NA Hussein Dey
10). MC Oran
--). CS Constantine
12). JS Kabylie
13). USM Blida
--). RC Relizane
15). ASM Oran
16). RC Arbaâ
J
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21.
Pts
45
32
32
31
30
30
29
28
28
27
27
26
23
23
18
13
Prochaine journée:
USMB-ESS
JSS-JSK
USMA-RCA
RCR-NAHD
DRBT-MCA
CRB-MOB
USMH-CSC
ASMO-MCO
21e journée de la Ligue 2 Mobilis
L'échec du CAB fait le bonheur de l'USMBA
e CA Batna a échoué dans sa
quête de reprendre la 2e place du
classement à l'USM Bel-Abbès, malgré
un bon nul chez le MC El Eulma (1-1),
samedi, en clôture de la 21e journée de
Ligue 2 Mobilis, se contentant ainsi de
compléter le podium, avec 38 points.
Cueillis presque à froid par Brahmia
(20'), les Batnéens n'ont rien lâché
dans ce match et ont réussi à arracher une égalisation inespérée, par
Djabali à la 90'+2. Malgré ce bon
finish, le désormais ex-dauphin de
l'Olympique de Médéa, le CA Batna,
a dû se désister de la 2e place du
classement au profit de l'USM BelAbbès ayant, de son côté, réussi à
l'emporter vendredi chez l'Amel
Boussaâda (1-0) grâce à
Balegh (58'). Un précieux
Championnat féminin
succès en déplacement,
qui permet à l'USMBA de
revenir à seulement deux
e
longueurs du leader, l'O.
Médéa (41 pts) et d'espéJF Skikda - COTS Tiaret
2-3
rer ainsi faire partie des
UM Djelfa - FC Béjaia
0-3
trois heureux élus, qui
retrouveront la Ligue 1,
ASPD Tizi Ouzou - ESFOR Touggourt
5-2
l'an prochain.
CF Akbou - ARTSF Tébessa
0-0
Les trois relégables OM
Arzew, USMM Hadjout et
Classement :
Pts
J
CRB Aïn Fekroun ont
1 .FC Béjaia
7
3
remporté d'importantes
2 .ESFOR Touggourt
6
3
victoires dans la course
- COST Tiaret
6
3
au maintient, respective4 . CF Akbou
5
3
ment contre l'ASO Chlef,
5 .ARTSF Tébessa
4
3
la JSM Béjaïa et l'US
6 .JF Skikda
3
3
Chaouia, sur le même
- ASPD Tizi Ouzou
3
3
score (1-0).
8 .UM Djelfa
0
3
L
Résultats
de la 3 journée
16
RÉSULTATS COMPLETS :
Vendredi :
OM Arzew - ASO Chlef
Olympique de Médéa - AS Khroub
MC Saïda - CA Bordj Bou Arréridj
CRB Aïn Fekroun - US Chaouia
Paradou AC - JSM Skikda
Amel Boussaâda - USM Bel-Abbès
USMM Hadjout - JSM Béjaïa
1-0
3-2
0-0
1-0
1-1
0-1
1-0
Samedi :
MC El Eulma - CA Batna
1-1
Classement
1). O. Médéa
2). USM Bel-Abbès
3). CA Batna
4). Paradou AC
5). ASO Chlef
6). JSM Béjaïa
--). CABB Arréridj
8). JSM Skikda
--). MC Saïda
10). MC El Eulma
11). US Chaouia
12). A. Boussaâda
13). AS Khroub
--). OM Arzew
15). CRB Aïn Fekroun
16). USMM Hadjout
Pts
41
39
38
31
30
28
28
27
27
26
25
24
23
23
22
18
J
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21.
Ces brigades ont
pour mission de
renforcer le contrôle
des rails contre les
différents actes de
sabotage lesquels
continuent à
engendrer des pertes
sèches à la Société
nationale des
transports
ferroviaires (SNTF).
Par Mourad Belkaïd
est en effet, l’objectif
que tentent de réaliser les services de la
Gendarmerie régionale d’Oran
avec la création de nouvelles
structures dotées de tous les
équipements nécessaires pour
C’
renforcer les opérations d’intervention et de contrôle. Du côté
des services de la gendarmerie,
l’installation de ces brigades
spéciales rail peut énormément
contribuer à la sauvegarde du
chemin de fer, dont son entretien coûte des milliards à l’Etat.
C’est pourquoi, l’alternative du
rail a fini par s’imposer d’ellemême, après des retards considérables. Avec une population
algérienne positionnée, de plus
en plus, au Nord, et particulièrement sur la côte, les voies terrestres se trouvent ainsi étranglées par l’intensité du trafic, et
la nature du relief caractérisant
la bande nord. Dans le cadre de
la sécurisation des chemins de
fer, la Gendarmerie nationale a
engagé deux brigades implantées respectivement à Oran, et
à Mohammadia, dans la wilaya
de Mascara. Longtemps abandonné, le chemin de fer constitue à présent l’une des préoccupations majeures des pouvoirs publics, eu égard aux
mutations socio-économiques
que connaît l’Algérie.
La nouvelle carte géographique des échanges induit de
nouveaux besoins, en matière
de transport de marchandises,
et de voyageurs et c’est dans
cette optique que l’Etat a investi
des dizaines de milliards pour
développer le réseau ferroviaire. Tout en axant sur l’importance de ce redéploiement, les
services de la gendarmerie,
précisent que ces brigades ferroviaires seront généralisées à
tous les trains au niveau
national.
M.B.
Logements AADL à Oran
Doléances des locataires en étude
e dialogue direct entre la direction
de l’ADDL à Oran, et les locataires
des logements a permis de passer en
revue les nombreuses défaillances, qui
caractérisent la gestion de cet ensemble
immobilier, ayant trait à l’entretien des
parties communes, ainsi que des équipements.
Concernant la sécurisation du château d’eau, le directeur régional de
l’agence a annoncé que les travaux de
construction d’une clôture seront lancés
dans une semaine, alors que la remise
en marche des ascenseurs en panne
sera lancée immédiatement à travers
L
une entreprise spécialisée.
Cependant, le comité de cité, dont les
membres se disent rassurés par ce
début de dialogue, a décidé de fixer au 3
juillet prochain l’échéance pour constater la concrétisation des engagements
pris. La direction régionale de l’Agence
pour l’amélioration et le développement
du logement (AADL) s’est engagée à
prendre en charge toutes les doléances
exprimées lors d’une séance de travail
tenue avec le comité de cité des 1 377
logements AADL, qui avait organisé, en
même temps, un sit-in devant le siège
de la direction régionale de l’agence, et
qui a regroupé plus de 200 locataires.
En plus, cette famille occupant un F4
fait face à un problème d’étanchéité, et
qui n’occupe que deux chambres sur les
4 dont elle dispose théoriquement.
Pour ce cas précis, le directeur régional a été réceptif, et a promis de s’y pencher concrètement.
Parmi les cas isolés, qui ont été soulevés durant la rencontre figure celui
d’une famille habitant au 16ème étage
d’une tour alors que plusieurs de ses
membres sont atteints d’asthme, et lourdement pénalisés par la panne de l’ascenseur.
Le président de ce comité de cité qui
précise que cette rencontre est la première du genre depuis que le site a été
habité en 2003.
Concernant le gardiennage, le même
responsable a promis que cette mission
constituera désormais une priorité,
même si le nombre de gardiens d’immeubles, estimé à 19, s’avère insuffisant
par rapport aux 32 blocs, alors qu’initialement, il était prévu un gardien pour
chaque unité. Sur ce plan, le directeur
régional s’est engagé à plancher sur cet
aspect en sollicitant sa tutelle.
M.B.
Suite à des inspections
Fermeture de 2 restaurants universitaires à Oran
eux restaurants universitaires ont fait l’objet d’une fermeture définitive, à cause de
défaillances constatées par la
commission, et dont les conséquences pourraient s’avérer
catastrophiques. A ce titre, nos
sources indiquent qu’il a été
procédé à la fermeture du restaurant de la cité El-Badr et
celui de la résidence C1.
Suite à la réunion tenue la
semaine dernière et qui avait
regroupé le secrétaire général
de la wilaya avec l’ensemble
des directions concernées,
ainsi que les deux directeurs
des œuvres universitaires
(Oran-Est et Es-Sénia), une
commission mixte a été installée par le wali d’Oran, avec
pour mission de sillonner l’ensemble des cités, et d’établir un
rapport détaillé sur leur situation.
Cette commission est composée, entre autres, des direc-
D
teurs de la Dlep, de la
Sonelgaz, de l’urbanisme, et
des différents services de la
commune. Nos interlocuteurs
soulignent que cette résidence
se trouvait dans un état déplorable et nécessitait d’importants
travaux de réhabilitation.
Il y a lieu de rappeler que
dans le souci d’éviter d’éventuels drames, qui pourraient
survenir au niveau des résidences universitaires de la wilaya
d’Oran, à l’instar de ce qui s’est
produit
dernièrement
à
Tlemcen, les autorités de la
wilaya d’Oran ont décidé de
prendre des mesures préventives en procédant à un état des
lieux détaillé de la situation de
l’ensemble des cités universitaires d’Oran.
La commission mixte, chargée d’établir un état des lieux
détaillé sur la situation des résidences universitaires, poursuit
ses visites avec au programme
deux nouvelles résidences visitées. Durant la journée du lundi,
la commission a visité les résidences C1 au niveau d’OranEst, et la résidence «30e anniversaire» dépendant de la
direction des œuvres universi-
taires d’Es-Sénia. D’autre part,
et selon les mêmes sources, il a
été décidé de fermer la résidence universitaire 2 000 lits
«ETO», durant la prochaine
rentrée universitaire, pour lancer d’importants travaux de
rénovation. Plus de 1 000 étudiants résidents au niveau de
cette cité seront transférés au
niveau des résidences universitaires, durant la prochaine rentrée universitaire.
M.B.
Associations culturelles
L’APC leur promet des subventions
Dans un souci d’expliquer aux associations le dispositif de la nouvelle loi sur l’association, la
commission socioculturelle avait organisé, il y a une quinzaine de jours, une réunion avec les représentants du mouvement associatif à l’hôtel de ville. Les associations présentes ont eu d’amples
informations sur les dispositions relatives à l’octroi des subventions. A ce titre, le président de la commission a rappelé aux présents qu’aucune association ne bénéficiera de subvention, sans présenter
au préalable un contrat programme, et un bilan moral, et financier détaillé des activités du précédent
exercice. Une centaine d’associations culturelles et sociales bénéficieront de subventions de la part
de la commission socioculturelle de l’APC d’Oran, apprend-on auprès d’un membre de ladite commission. La répartition se fera à l’issue de l’étude de l’ensemble des dossiers, soit avant la fin de cet
été. Il y a lieu de souligner que chaque année, la commune d’Oran octroie des subventions à plus
d’une centaine d’associations, notamment les plus actives. Un appel pour les dépôts des dossiers
sera lancé par voie de presse, dans les tout prochains jours, détaillant le dossier à déposer conformément aux nouvelles dispositions de la loi sur les associations.
M.B.
9
Culture
Lundi 29 février 2016
Économie
Archéologue Hamid Bilek
Par Roza Drik
ntervenant lors de la journée
d’études sous le thème « Mouloud
Mammeri l’exploration de l’Ahellil du
Gourara », organisée dans la matinée
du samedi à la Maison de la culture qui
porte le nom de cet illustre, et auguste
personnage.
Sa communication sur « Mouloud
Mammeri, et la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel amazigh » en
hommage au 27e anniversaire de la disparation tragique, de l’écrivain, poète, et
anthropologue Mouloud Mammeri.
Et « Nous sommes tenus de poursuivre sa voie car il a grandement collaboré (durant plus d’un demi-siècle de
travail et de dures recherches, de pressions, d’harcèlements …de toutes les
directions mais il était tenace, et persévérant) à cette officialisation de
Tamazight », a-t-il ajouté.
Il dira en homme de conviction et de terrain : « Ce Trésor linguistique, et culturel, nous devons le sauvegarder. Des
démarches ont été faites auprès de
l’UNESCO qui a déjà classé certains
patrimoines tel L’Ahellil de Gourara, qui
I
est Patrimoine de l’Humanité. ».
D’autres ont suivis après est classé par
l’UNESCO comme patrimoine universel
les rites, et les savoir-faire artisanaux
associés à la tradition du costume nuptial de Telemcen (2012), le pèlerinage
annuel au mausolée de Sidi Abd el
Qader Ben Mohammed dit « Sidi Cheikh
» et les pratiques et savoir faire liés à
l’imzad des communautés touarègues
de l’Algérie du Mali au Niger (2013), le
rituel et les cérémonies de la Sbeyba
dans l’oasis de Djanet, Algérie(2014) et
en fin , le Sbu3, pèlerinage annuel à la
zawiya Sidi El Hadj Gourara. ».
La deuxième communication sur «
Mouloud Mammeri, et la valorisation
d’actifs spécifiques dans les territoires
algériens, l’Ahellil du Gourara » a été
présentée par Malika Ahmed Zaïd
Chertouh (Professeur des universités,
directrice du Laboratoire Redyl dira «
Nous ne sommes pas les seuls à être
berbérophones. Mouloud Mammeri est
allé à la rencontre d’autres berbères au
fin fond du désert algérien qu’il avait
sillonné. »
Icones du patrimoine
amazigh
La conférencière met en relief les différents aspects de cette danse, et
musique Ahellil du Gourara. Elle cite
trois éléments essentiels d’entre eux : «
l’aspect socio anthropologique, qui est
en relation avec la transmission des
choses, de l’oralité … à l’écrit de
Mammeri. Elle le relie à ce qui se fait ici,
en Kabylie durant les fêtes familiales au
village, en particulier » Dans toute
entreprise, il n’est pas prudent d’outre
baisse
L’impact de l’appréciation L’euro
face au dollar
du dollar en 2015
passer ce qu’on appelle « Louanges à
Dieu » qu’on a toujours à l’esprit pour,
justement , demander son aide, et sa
bénédiction pour tout ce que l’être
humain entreprend dans sa vie active.
Puis vient : echokr (remerciements) formulés également par des Izlan (vers
poétiques constituant également un
aspect socio- politique et socioreligieux).
Enfin, la conférencière aborde l’aspect
spécifique, ou aspect économique de la
chanson et de la musique de cette partie
du désert algérien, notamment chez les
Touaregs, à Tamanrasset, Timimount ou
Illizi, et Adrar. Ce dernier aspect doit
contribuer à rentabiliser financièrement
les auteurs et les concernés d’Ahellil du
Gourara. De son côté, Noureddine
Khirani, chercheur au CRASC d’Oran,
sa communication a trait au thème : «
L’Ahellil du Gourara, présentation de
quelques aspects socio-anthropologiques ».Le conférencier, ne maîtrisant
pas le français et encore moins le
Tamazight, a présenté sa contribution en
arabe que tout le monde a applaudie. Il
aborde l’aspect linguistique dans lequel
Mammeri excelle, l’aspect sociologique
dont il est issu également. La musique,
et chant religieux : « il faut retourner aux
sources lointaines, bien avant les différentes invasions, pour comprendre le
sens de cette musique, et la profondeur
du chant, et donc du message véhiculé.
« Ils ont tous une fonction thérapeutique, une fonction symbolique qui
englobe toutes les structures de la
société. Dans son intervention Nabila
Gouméziane , Directrice de la culture de
la wilaya de Tizi-Ouzou dira à l’ouverture de la Journée d’étude « C’est avec un
immense joie, et beaucoup d’émotion
que je retrouve aujourd’hui des anciens
amis, anciens étudiants du grand
homme de culture que fut Mouloud
Mammeri…pour venir témoigner sur le
savant à multiples facettes.
Cette année, la primauté est donnée
au rapport qu’avait l’anthropologue avec
le Sud Algérien, et plus particulièrement
le Gourara. ».
R.D.
Les dividendes versés
aux actionnaires dans le
monde ont baissé en
2015 de 2,2%, la hausse
du dollar masquant une
croissance plus solide
dans de nombreux pays,
selon une étude de la
société de gestion
Henderson Global
Investors, qui prévoit
toutefois une
progression en 2016.
es dividendes ont
baisse l’an dernier de
26,4 milliards par rapport à 2014, à 1.150 milliards
de dollars, précise l’étude
publiée lundi, qui analyse les
dividendes payés par les
1.200 plus importantes sociétés en termes de capitalisation
boursière au 31
décembre.
Les Etats-Unis restent “le
moteur de la croissance à
l’échelle internationale”, avec
une hausse de 12,1% à 440,4
milliards de dollars, soit 43%
du total mondial.
L’Europe, hors Royaume-Uni,
a vu ses dividendes chuter de
12,2% à 204,5 milliards d’euros “en raison d’un effet de
change spectaculaire”.
A première vue, l’année 2015
fut, relativement décevante
pour les investisseurs avec
une baisse annuelle pour la
première fois depuis le lance-
L
parition de Mouloud Mammeri,
a rappelé que c’est en explorant
la région du Gourara, située au
nord du Touat dans le Sahara
algérien,
que
Mouloud
Mammeri découvre la richesse
culturelle
inestimable de
l’Ahellil, et décide d’agir pour sa
préservation. “Il constitue une
équipe de recherche pluridisci-
plinaire afin de rassembler, et
de recueillir la poésie et les
chants polyphoniques traditionnels, et transcrire les poèmes,
et les expressions populaires
locales”,
a-t-il
rappelé.
Abordant le rôle l’Ahellil dans la
société
Zénète,
Khirani
Nourredine,
chercheur au
Centre national de recherche
10
en anthropologie sociale et culturelle (CRASC) d’Oran, a
expliqué que cet héritage
ancestral de la tribu des
Zénètes,
avec ses deux
aspects profane, et sacré, a
une fonction “thérapeutique” car
permettant à la communauté
de se décharger du poids de la
vie dure qu’elle mène dans un
environnement difficile, et d’accepter la continuité de ce mode
de vie. “La valeur de ce chant,
qui exprime la philosophie de
vie des Zénètes, et leur vision
du monde, est en relation directe avec leur volonté, et leur
détermination à perpétuer la
vie dans un environnement difficile, le Sahara”, a-t-il poursuivi.
L’Ahellil du Gourara, tel que
présenté
par
Mouloud
Mammeri, est un chant exécuté en public et de nuit pour
durer jusqu’à l’aube. Il se
déroule sur trois parties ayant
chacune son propre répertoire,
à savoir le Mserreb, qui se
poursuit jusque vers minuit, et
qui est ouvert à tous, l’Awgrout,
qui se déroule de minuit jusqu’à la fin de la nuit, et le Ttra
qui commence à l’apparition de
l’étoile du matin pour se poursuivre jusqu’au lever du jour,
cette dernière
partie étant
réservée aux connaisseurs
(maîtres de l’Ahellil). Les chanteurs d’Ahellil, les choristes
dont le nombre peut se limiter à
une vingtaine, ou atteindre une
centaine, se tiennent debout en
cercle, et au coude à coude. A
l’intérieur du cercle, se placent
un flûtiste, et un chanteur soliste qui est le maître de cérémonie. Les chants sont ponctués
de battements
de mains.
L’Ahellil est le prolongement
d’une musique de haute culture
sans doute très ancienne, et
l’un des modèles les plus achevés de la musique Amazigh,
ont souligné les participants a
cette rencontre.
l’euro”,
relève
l’étude
Henderson.
En Asie, “la
Chine a enregistré la première baisse annuelle de son histoire” (-1,5% à 27,9 milliards)
tandis que “2015 a de nouveau été une année exceptionnelle pour les dividendes
japonais” (+5,2% à 51,9 milliards). En terme sectoriel,
“les dividendes des sociétés
financières
représentent
quasiment le quart des dividendes”, et ils ont enregistré
une hausse de 5,2% en
2015. Les producteurs de
gaz, et de pétrole sont en 2e
position, malgré une chute
de 20% des dividendes versés.
“La forte baisse des
dividendes des sociétés du
secteur des matières premières, en particulier celles
basées au Royaume-Uni,
devrait freiner la croissance
des dividendes en 2016”
estime l’étude.
Les dividendes devraient
augmenter de 1,6% cette
année, selon Henderson,
pour atteindre 1.170 milliards
de dollars américains, grâce
à une atténuation des effets
de change.
Une menace
sur l’économie mondiale
Préservateur de l’Ahellil du Gourara
es participants à une journée d’étude sur Mouloud
Mammeri ont souligné le rôle de
cet écrivain et anthropologue
dans la sauvegarde de l’Ahellil
du Gourara, un genre poétique,
et musical, et un chant polyphonique
emblématique des
Zénètes du Gourara, dans le
sud algerien. Hamid Billek,
anthropologue, participant à
cette rencontre placée sous le
thème “Mouloud Mammeri, l’explorateur de l’Ahellil du
Gourara”, a précisé que le dossier pour le classement de
l’Ahellil du Gourara sur la liste
représentative du patrimoine
culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO (classement
intervenu en 2008) était essentiellement composé des travaux
de Mouloud Mammeri sur cette
facette de la culture algérienne.
Yacine Si Ahmed, modérateur
de cette journée d’étude, organisée en commémoration du
27éme anniversaire de la dis-
ment de l’étude il y a sept
ans, mais elle “s’explique par
l’exceptionnelle solidité du
dollar plutôt que par des difficultés spécifiques aux sociétés”, développe en effet le
rapport. En prenant le chiffre
retraité des effets de change,
et des éléments exceptionnels, la croissance est beaucoup plus solide (9,9%) dans
l’absolu”, selon l’étude.
“L’impact de la solidité du
dollar a été le plus marqué en
Europe, où les mesures d’assouplissement quantitatif ont
conduit à une forte baisse de
Surcapacités industrielles de la Chine
Hommage à Mouloud Mammeri
L
APRÈS LA RÉUNION
DE LA BCE
Bourse
Si Muhand trésor
de l’humanité
« Le travail de Dda
Mouloud a permis le
classement de l’Ahellil de
Gourara patrimoine de
l’humanité tout en
souhaitant à l’avenir voir
Ccix Muhand et Si Muhand
comme trésor de
l’humanité » a indiqué
Hamid Bilek, archéologie,
et ancien cadre au haut
commissariat à
l’Amazighité.
Lundi 29 février 2016
es surcapacités de production industrielles chinoises,
notamment dans
l’acier, continuent de gonfler
face à une demande toujours
terne, pénalisant la croissance du pays et menaçant l’économie mondiale, a averti
lundi la Chambre de commerce de l’Union européenne
(UE) à Pékin. “Les surcapaci-
L
tés sont depuis de longues
années une plaie de l’industrie chinoise, plombant des
dizaines de secteurs, avec de
profondes répercussions sur
l’économie mondiale et sur la
croissance de la Chine en
particulier”, a prévenu la
Chambre dans un rapport
publié lundi. Les aciéristes
chinois produisent désormais
davantage que les quatre
autres principaux pays producteurs réunis (Japon, Inde,
Etats-Unis, Russie), mais la
moitié d’entre eux sont déficitaires. Et en deux ans, la
Chine a produit davantage
de ciment que les Etats-Unis
pendant tout le XXe siècle.
De nombreux secteurs de
l’industrie lourde sont ainsi
plombés par des excédents
de capacités, après avoir
multiplié les investissements,
souvent à crédit, alors même
que la demande fléchissait,
avec en particulier un violent
refroidissement du marché
immobilier et de la construction en Chine.
“Ces secteurs en surcapacités sont déconnectés des
forces de marchés et reposent largement sur le soutien
des administrations locales”,
qui investissent des fonds, et
facilitent l’obtention de crédits, relève Joerg Wuttke,
président de la Chambre.
15
Avec la récente envolée des
prêts bancaires en Chine,
dopée par une
politique
monétaire ultra-accommodante, les risques de
créances douteuses, et de
défauts de paiement grimpent
fortement, concernant essentiellement ces mêmes secteurs industriels.
“Et l’impact à l’étranger se
fait déjà sentir”, insiste M.
Wuttke. Car, la situation
aggrave le ralentissement de
la deuxième économie mondiale, affecte certaines firmes
européennes fournisseurs
d’équipements industriels,
mais surtout parce que Pékin
tente d’écouler ses surplus
de production à travers le
monde, explique-t-il.
Le déferlement de l’acier chinois, à des prix défiant toute
concurrence,
alimente la
dégringolade des cours, et
compromet la fragile reprise
des sidérurgistes européens,
et américains.
L’euro baissait légèrement vendredi
face au dollar, lesté par la perspective
de nouveaux rachats d’actifs de la part
de la Banque centrale européenne
(BCE) après la publication, jeudi, du
compte rendu de sa réunion de janvier.
L’euro valait 1,1092 dollar contre 1,1105
dollar jeudi à la clôture. La monnaie
unique européenne se repliait également face à la devise nippone, à
125,31 yens contre 125,76 yens jeudi
soir. Le dollar reculait face à la monnaie
japonaise, à 112,88 yens contre 113,24
yens la veille au soir. L’euro, après avoir
baissé jeudi dans la foulée de la publication du compte rendu de la BCE,
atteignant même dans l’après-midi
1.1071 dollar, soit un plus bas en deux
semaines, était de nouveau orienté à la
baisse vendredi.
La remontée de l’euro semblait très limitée désormais par la perspective, jugée
de plus en plus nette, d’une accélération en mars de la politique de soutien
de la BCE, et qui aurait pour effet collatéral de diluer la valeur de la monnaie
unique européenne.
Le compte rendu de la réunion de politique monétaire de janvier de la BCE,
publié jeudi, “semble ouvrir la voie à de
nouvelles mesures de soutien dès la
prochaine réunion (de l’institution), le 10
mars”, a estimé un analyste.
“Ces +minutes+ ont souligné que l’économie de la zone euro était confrontée
à des risques accrus face à la tourmente sur les marchés mondiaux, et la faiblesse des cours du pétrole”, a-t-il précisé. “En rappelant la mauvaise forme
économique de la région”, ce document “joue contre l’euro”, a-t-il ajouté.
De même, un autre analyste, estimait
que ce compte rendu “augmentait la
perspective de voir la BCE devenir plus
agressive aussi longtemps que l’inflation
restera en dessous de l’objectif”.
Début février déjà, le président de la
BCE Mario Draghi avait mis en garde
contre le risque pour son institution
“d’agir trop tard”, pour faire repartir l’inflation en zone euro, alimentant les spéculations sur une nouvelle action imminente de la banque centrale, qui mène
déjà 60 milliards d’euros mensuels de
rachats d’actifs.
Du côté américain, les cambistes ont
pris connaissance jeudi de chiffres plutôt corrects, avec notamment un recul
des inscriptions hebdomadaires au chômage. Ils attendaient en outre vendredi
les données sur l’inflation aux EtatsUnis pour janvier, qui, si elles s’avéraient encourageantes, pourraient également contribuer au renforcement du
dollar. La livre britannique se stabilisait
face à la monnaie européenne, à 77,49
pence pour un euro, et baissait face au
dollar, à 1,4313 dollar. La devise suisse
se repliait face à l’euro, à 1,1043 franc
pour un euro, ainsi que face à la devise
américaine, à 0,9956 franc pour un dollar. La devise chinoise s’échangeait à
6,5218 yuans pour un dollar, contre
6,5182 yuans jeudi soir.
L’once d’or valait 1.222,99 dollars,
contre 1.210,10 dollars jeudi.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Économie
Quotidien national d’information
La monnaie du Nigeria ne
sera pas dévaluée en dépit
des pressions, a déclaré le
vice-président nigérian Yomi
Osinbajo samedi.
Prenant la parole lors d’une
réunion de la mairie à Lagos,
centre économique
du
Nigeria, M. Osinbajo a insisté
que la dévaluation n’était pas
sur la table, en ajoutant que
c’est la position du gouvernement.
Le vice-président a déclaré
la banque Apex agira dans la
ligne du discours prononcé
par le président Muhammadu
Buhari sur le taux de change
flexible, qui a soutenu des
politiques monétaires solides.
M. Osinbajo a dit que la politique du gouvernement est
d’arrêter la consommation
inutile des marchandises
importées, et de promouvoir
la fabrication locale.
En dépit du coût élevé d’environ 22 dollars pour produire
un baril de pétrole brut, qui
se vend maintenant à environ
33 dollars, pas moins de 38%
de la réserve en devises
étrangères ont été consacrés
à l’importation de produits
pétroliers.
L’administration précédente
a dépensé environ 20 milliards de nairas, soit 100 millions de dollars sur les importations annuelles de produits
alimentaires, ce qui a réduit
de manière importante les
réserves de devises de la
nation, qui sont passés d’environ 40 milliards de dollars à
environ 25 milliards de dollars, selon lui.
Le gouvernement actuel se
lance ainsi dans la diversification de l’économie, en
développant à côté du pétrole
brut, l’agriculture, et la production des minéraux solides, a déclaré M. Osinbajo.
Le vice-président a déclaré
que l’objectif du gouvernement est de mettre fin vers
l’an 2018, à la dépendance
des produits pétroliers raffinés, ajoutant que l’industrie
pétrochimique, l’infrastructure ferroviaire, et la fourniture d’autres infrastructures
étaient au sommet de la priorité du gouvernement.
Culture
Nouvelles exigences
de sécurité fixées
Ateliers de formation
à partir du 27 mars
De nouvelles exigences en matière de sécurité des appareils à gaz, ont été fixées par arrêté
interministériel récemment, indique le ministère du Commerce sur son site web.
Des ateliers de
formation pour
l’insertion du
théâtre dans le
programme des
trois cycles de
l’enseignement
seront lancés à
partir du 27 mars,
en vue d’enseigner
le théâtre en tant
que matière à part
entière, a indiqué
samedi le directeur
du théâtre national,
Mohamed Yahiaoui.
es ateliers auxquels
prendront part des
spécialistes de l’éducation, et du théâtre s’inscrivent dans le cadre de la mise
en œuvre de la convention
cadre, signé en mars 2015,
entre les ministères de la culture, et de l’éducation, qui
permet de développer les
activités artistiques et culturelles en milieu scolaire.
Lors d’une conférence de
presse, consacrée à la présentation de ce projet, M.
Yahiaoui a précisé que les
ateliers profiteraient d’abord
aux enseignants des cycles
C
e nouveau dispositif
réglementaire a pour
objet de “fixer les
exigences de sécurité des
appareils à gaz combustible,
de combler le vide juridique
en matière de sécurité de
ces appareils, de maîtriser et
de renforcer le contrôle de la
conformité en vue de préserver la santé et la sécurité des
personnes et des animaux
domestiques”.
Ainsi, le nouveau texte prévoit principalement la définition des concepts utilisés, la
détermination des conditions
nécessaires à la conception,
l’installation, et l’utilisation
des appareils à gaz combus-
C
tible. Il s’agit des appareils
tels que ceux de cuisson, de
chauffage, de production
d’eau chaude, des équipements destinés à être utilisés
dans un appareil, des matériaux et composants utilisés
pour la fabrication des appareils et des équipements
concernés, des instructions,
et des informations de sécurité liées à l’installation et au
fonctionnement de l’appareil.
En outre, ce texte oblige le
fabricant ou l’importateur de
fournir, au moins, un certificat de conformité délivré par
un organisme accrédité
reconnu compétent, et qui
donne un engagement écrit,
que le produit est conforme
aux exigences spécifiées.
Les dispositions de ce règlement technique ne s’appliquent pas aux appareils
spécifiquement destinés à un
usage industriel, précise la
même source.
Le nombre de décès par
inhalation de gaz a atteint
des proportions alarmantes
ces dernières années en
Algérie. Le monoxyde de
carbone, qualifié de “tueur
silencieux”, est la principale
cause d’intoxication accidentelle en milieu domestique,
selon
le
ministère
du
Commerce. Pour rappel, une
enquête menée par les servi-
ces de contrôle du ministère
du Commerce sur les appareils de chauffage à gaz a
conclu que la quasi-totalité
des
appareils
contrôlés
étaient non conformes aux
normes exigées.
Conduite entre fin 2014, et
début 2015, cette enquête,
effectuée à la suite d’une
progression alarmante des
cas d’accidents mortels liés
à l’inhalation de monoxyde
de carbone, indique que sur
un total de 158 échantillons
d’appareils
importés, ou
fabriqués localement, 155
étaient non conformes, soit
près de 98% des appareils
de chauffage contrôlés.
Plus de 27 millions de litres en 2015
a production de lait pasteurisé est sur une courbe
ascendante,
ces
dernières
années dans la wilaya de M’sila,
passant de 16 millions de litres
en 2010 à plus de 27 millions en
2015, a-t-on appris, samedi,
auprès de la cellule de communication de la wilaya.
Une production qui devrait, dans
le cadre de l’effort de modernisation entrepris localement, et du
contrat de performance passé
avec les acteurs de la filière,
“franchir le seuil de 50 millions de
litres à l’horizon 2019”, a souligné la même source.
Le cheptel bovin, actuellement de
35.000 têtes, dont 16 .000
vaches laitières productives,
s’est également accru à la faveur
de l’acquisition de nouvelles
bêtes, et de l’amélioration du rendement moyen par vache, passé
de 3.062 litres/an en 2010 à
7.200
actuellement,
a-t-on
ajouté.
Malgré la sécheresse, qui affecte
la wilaya du Hodna, et la cherté
des aliments de bétail, les éleveurs “s’accrochent” à leur activité, à laquelle ils s’adonnent de
père en fils.
L’autre facteur à l’origine de
l’augmentation de la production
est le recul de maladies, comme
la brucellose qui n’affectent plus,
aujourd’hui, que 0,003 % du
cheptel, contre 7 % il y a quelques années.
14
primaire, moyen et secondaire, pour leur permettre de
devenir “des animateurs de
théâtre” au niveau de leurs
établissements.
Des tables rondes seront
organisées en marge de ces
ateliers, afin d’”asseoir les
bases de l’inscription du théâtre en tant que matière”, a-t-il
indiqué, soulignant qu’”’une
commission mixte sera créée
entre les ministères de la culture et de l’éducation, chargée du suivi de ce projet” afin
de donner un nouveau souffle aux activités artistiques”
au sein des écoles algériennes.
Ces tables, qui seront
organisées, de la fin mars
jusqu’en novembre 2016,
rassembleront des spécialistes en art dramatique et des
inspecteurs de l’éducation
nationale.
Par ailleurs, Larbi Attaoui,
spécialiste en théâtre pédagogique a insisté sur la
nécessité d’inclure le théâtre
et le drame dans les programmes scolaires, et même
dans les cours, soulignant la
nécessité pour l’enseignant
de concilier pédagogie et
théâtre, d’autant que le théâtre “est une occasion en or”
pour découvrir des talents
parmi
les
élèves.
L’académicien Smail Bouzidi
a, pour sa part, souligné l’importance du théâtre à l’école
“pour la réalisation des principes de l’éducation en vigueur
au niveau international en
particulier les principes linguistiques”, estimant que le
théâtre éducatif avait pour
stratégie le développement
linguistique des
élèves
notamment la lecture des dialogues qui nécessitent “une
révision de la méthode de
leur présentation aux élèves”.
Le
psychologue
Mustapha Boukhtala a établi
un lien entre “la propagation
de la violence” scolaire et
“l’absence du théâtre éducatif”, précisant que l’école
algérienne “est un terreau”,
qui regorge de talents, et
nécessite aujourd’hui
de
s’ouvrir sur différents domaines artistiques dont le théâtre.
Illich Tchaïkovski interprété
à Alger
Orchestre symphonique national
(Osn) dirigé par le maestro Amine
Kouider a gratifié samedi soir le public
algérois d’un florilège de pièces du célèbre compositeur russe Piotr Illich
Tchaïkovski avec la participation exceptionnelle du grand violoniste Russe
Sergei Stadler.
Devant un public nombreux, la
soixantaine d’instrumentistes de l’Osn,
présents à la salle Mustapha Kateb du
Théâtre national Mahieddine Bachtarzi
(Tna), ont, une fois de plus, brillé de maîtrise, et de professionnalisme exécutant
les belles combinaisons harmoniques de
l’un des plus grands compositeurs de
musiques romantiques du XIXe siècle.
Symphonie No 2 “Petite russienne” interprétée
en
quatre
mouvements,
“Concerto pour violon et orchestre”
rendu dans ses trois variations, ainsi que
les pièces algériennes “Salah Bey”
arrangée par Rabah Saouli, et “El
Hachemi” par Hocine Bouifrou, ont été
servies, près de 80 mn durant, à une
assistance recueillie dans un silence
religieux.
Déjà venu à Alger à la tête de
l’Orchestre russe lors du 7e Festival culturel international de musique symphonique,(12-19 septembre 2015), Sergei
Monodrame
“Essajina” à Oran
En hommage
à la palestinienne
regrettée, Zakia
Chamout
Le monodrame “Essajina” sera
présenté, en avant-première, le 28
mars prochain au théâtre régional
“Abdelkader Alloula” d’Oran, en hommage à la prisonnière palestinienne
Zakia Chamout, a-t-on appris du metteur en scène. Cette œuvre raconte
l’histoire de la grande militante Zakia
Chamout, première prisonnière
palestinienne ayant mis au monde un
nouveau-né dans les prisons israéliennes et sa longue souffrance
jusqu’à sa libération dans le cadre
d’un échange de prisonniers dans les
années 80, a indiqué M. Belfadel Sidi
Mohamed. Ce monodram d’une
heure, et demi, produit par l’association culturelle “El Amel” d’Oran, met
en exergue le combat de Zakia
Chamout, et ses actions de fidaies
dans les terres palestiniennes occupées pour briser le joug du colonial
israélien. Le rôle de la militante Zakia
Chamout morte en Algérie en septembre 2014 est interprété par la
comédienne Farah Sayah. Les supports sonores dans cette œuvre
écrite par le metteur en scène, sont
tirés de la chanson éternelle “Zahrat
El Madaine” de la chanteuse libanaise Fayrouz. Le dramaturge
Belfadel Sidi Mohamed a réalisé et
écrit plusieurs œuvres dont “Les
héros d’Algérie”, en plus d’un court
métrage “El Intihar” (suicide). Il s’attèle actuellement à la mise en scène
d’un long métrage “Ahmed El
Wahrani”. Il a remporté avec son
film “El Moudmina” (La toxicomane) le
prix du jury au festival du court
métrage de Sidi Bel-Abbès.
Poterie et céramique
à Tlemcen
Atelier sur leur usage
à Nedroma
Musique-concert
L’
Lundi 29 février 2016
Quotidien national d’information
Théâtre en milieu scolaire
Production laitière à M’sila
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Appareils à gaz
Finances
Le Nigeria ne
dévaluera pas
la monnaie
Lundi 29 février 2016
nes les plus prestigieuses du monde. Il
a enregistré plus de 40 CD, et a collaboré avec de grands chefs d’orchestres
dans des festivals de référence en
Europe, en Asie et aux deux Amériques.
Né en 1967 à Alger, Amine Kouider a
dirigé plusieurs grands orchestres de
par le monde, dont l’Orchestre du Kirkov
de l’Opéra de Saint-Pétersbourg,
l’Orchestre international de Paris
(France-de 1998 à 2004) et l’Orchestre
philharmonique
du Qatar (2010).
Nommé, entre autres, “artiste pour la
paix” par l’Organisation des Nations
unies pour l’éducation la science et la
culture (Unesco), Amine Kouider est
également directeur artistique du Ch£ur
et Orchestre philharmonique international en résidence à l’Unesco.
Crée en 1992, l’Orchestre symphonique national, dirigé depuis 2001 par
Abdelkader Bouazzara, a été lancé en
1997 sous la baguette du regretté maestro Abdelwahab Salim, disparu le 26
novembre 1999. Regroupant actuellement près de quatre-vingt musiciens,
l’Osn s’attèle à promouvoir la musique
symphonique en Algérie, à travers des
tournées organisées sur tout le territoire, la ville de Djanet étant la dernière
en date à l’accueillir.
Stadler a livré une prestation époustouflante de virtuosité dans un exercice de
l’instrument aux exigences techniques
très élevées. Entraînant l’assistance
dans le sillage des sonorités mélancoliques de son instrument, le violoniste
russe, longtemps applaudi, a brillamment rappelé au public le génie créatif
de Piotr Illich Tchaïkovski (1840-1893),
dans un voyage voluptueux. Alliant la
féminité des modes mineurs aux tons
relevés des gammes majeurs, Sergei
Stadler a tout fait avec son violon, alternant lenteur et rapidité dans des mouvements nuancés, à ascendances
régulières.
Le nombreux public présent a transcendé le temps, et pris du plaisir à suivre
un grand moment de musique dans une
soirée prolifique qui s’est déroulée dans
des atmosphères oniriques. Diplômé du
Conservatoire de Saint-Pétersbourg et
titulaire d’un PHD au Conservatoire de
Moscou, Sergei Stadler a plusieurs fois
été lauréat dans des concours internationaux, à l’instar de ceux de Prague,
Paris, Helsinki, et bien
d’autres.
Enseignant aux Conservatoires de
Moscou, et Saint Petersbourg où il
devint recteur, Sergei Stadler s’est produit dans plus de 70 pays, sur les scè-
11
Les travaux d’un atelier pratique
sur la fabrication de la pâte blanche
et rouge utilisée dans la poterie, et la
céramique artistique ont été lancés
samedi à Nedroma (Tlemcen).
Initiée par le ministère de
l’Aménagement du Territoire, du
Tourisme, et de l’Artisanat et encadré
par des experts en céramique du centre d’études , et des services technologiques de fabrication de matériaux
de construction d’Alger, cet atelier
vise à former des producteurs de la
matière première pour la poterie , et
la céramique des wilayas de Bouira,
Tizi ouzou, Biskra, Jijel, Tlemcen, en
vue d’élaborer une fiche technique
des composants principaux de la pâte
blanche et rouge, a indiqué le directeur de l’artisanat au ministère de
l’Aménagement du Territoire, du
Tourisme, et de l’Artisanat, Brahim
Makdour.
Ce fichier, qui sera élaboré à l’issue
de cet atelier de quatre jours, fixera
la composante de la pâte blanche et
rouge selon les normes de qualité
en vigueur dans le monde, pour l’exposer au prochain colloque national
sur cette pâte, qui regroupera des
investisseurs désirant produire cette
matière au niveau national, et la mettre à la disposition des artisans, a-t-il
souligné. La production de cette pâte
blanche et rouge en Algérie contribuera, entre autres, à cesser progressivement l’importation de cette
matière, assurer sa disponibilité sur
le marché national et par conséquent
réduire le coût de fabrication, a
ajouté le même responsable.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
45 MORTS DANS DES RAIDS
AÉRIENS SUR UN MARCHÉ
ENCORE UNE
BAVURE ARABE
as moins de 45 civils ont été
tués samedi dans des raids
aériens lancés par la coalition
arabe menée par l'Arabie saoudite, qui ont ciblé par erreur un
marché public dans le nord-est de
la capitale yéménite, Sanaâ, a
rapporté l'agence Chine nouvelle
citant des témoins. Un des résidents du quartier, rejoint au téléphone, a affirmé que plusieurs
frappes aériennes ont visé directement les personnes rassemblées sur un marché bondé dans
le district de Nehm de la province
de Sanaa, et tué 45 civils et
blessé 50 autres. Des témoins
ont confirmé que " le bombardement aérien a ciblé le marché
populaire à Nehm au début " et
puis des avions sont retournés
pour frapper les sauveteurs.
Pendant ce temps, la chaîne de
télévision Masirah affiliée aux
militants houthis a rapporté que "
plus de 25 citoyens ont été tués
et près de 30 autres blessés au
cours des frappes aériennes lan-
P
cées par l'agression menée par
l'Arabie saoudite sur le marché
de Nehm ". Les affrontements
armés féroces sont toujours en
cours entre les forces pro-gouvernementales et les rebelles chiites
houthis dans le district de Nehm
et d'autres zones surplombant la
capitale Sanaâ. Les forces gouvernementales soutenues par les
Saoudiens ont avancé à moins
de 50 km de Sanaâ tôt ce moisci, après avoir repris des postes
militaires dans le district de
Nehm et ses montagnes surplombant la capitale, tenue par les
rebelles du nord-est.
La coalition dirigée par Riyadh a
commencé à lancer des bombardements aériens quotidiens sur
les rebelles houthis et leurs forces alliées depuis mars 2015,
promettant de chasser les rebelles et de récupérer Sanaâ.
Plus de 6 000 personnes ont été
tuées dans des combats au sol et
des frappes aériennes, dont la
moitié des civils.
Des milliers de manifestants kurdes dispersés
par la police à Diyarbakir
ANKARA DANS L'ŒIL
DU CYCLONE
es milliers de manifestants
kurdes qui dénonçaient les
opérations militaires et le couvrefeu partiel imposé depuis près de
trois mois à Diyarbakir en Turquie
ont été dispersés samedi par la
police turque qui a fait usage de
gaz lacrymogènes et de canons à
eau, selon des agences. " Des milliers de personnes s'étaient rassemblées dans le parc Kosuyolu
pour demander le lever du couvrefeu et un arrêt " humanitaire " des
opérations pendant 24 heures, a
rapporté l'AFP. " Au moins dix personnes ont été arrêtées et une
personne grièvement blessée
durant les affrontements ", selon la
même source, qui souligne que "
plusieurs quartiers du district central de la ville de Sur, inscrites au
D
patrimoine mondial de l'Unesco,
sont soumis depuis le 2 décembre
à un couvre-feu ". L'armée et la
police turques ont lancé dans cet
entrelacs de ruelles une opération
de grande ampleur destinée à
reprendre le contrôle de zones
entières où des jeunes militants
armés du Parti des travailleurs du
Kurdistan (PKK, interdit) ont érigé
des barricades, creusé des tranchées et défié l'Etat en y déclarant
l'autonomie, selon les médias.
Après plus de deux ans de cessezle-feu, le conflit kurde a repris l'été
dernier, faisant voler en éclats les
pourparlers de paix engagés par le
gouvernement islamo-conservateur turc avec le PKK à l'automne
2012. Ce conflit a fait plus de
40 000 morts depuis 1984.
Epidémie de Zika en Colombie
PLUS DE 42 700 CAS RECENSÉS
lus de 42 700 personnes, dont
7 653 femmes enceintes, ont
contracté le virus Zika en Colombie,
soit presque 5 700 nouveaux cas
en une semaine, selon le dernier
bilan officiel publié samedi dans le
deuxième pays le plus touché
après le Brésil.
En une semaine, l'Institut national
de la Santé (INS) a enrégistré 5
695 nouveaux cas, dont 1 300
femmes enceintes, portant le total à
42 706.
Le Zika, transmis par le moustique
Aedes aegypti, provoque des symptômes grippaux bénins (fièvre,
maux de tête, courbatures). Mais il
est aussi soupçonné, quand il touche une femme enceinte, d'entraîner une grave malformation congénitale du fœtus, la microcéphalie
P
Monde
Lundi 29 février 2016
(réduction du périmètre crânien,
néfaste au développement intellectuel). Le virus est présent dans 235
villes de Colombie et touche majoritaire-ment des femmes (67,2%) et
en particulier les personnes de 25 à
29 ans (14%).
En Colombie, où le ministère de la
Santé a lié le Zika à trois morts du
syndrome Guillain-Barré, les autorités s'attendent à plus de 600 000
personnes infec-tées par le virus
cette année et quelque 500 cas de
microcéphalie. Le Brésil, pays le
plus touché, compte déjà plus d'un
million et demi de cas.
L'Organisation mondiale de la
Santé (OMS) a prévenu que le
virus allait s'étendre à tout le continent américain, à l'exception du
Canada et du Chili.
SYRIE
Lundi 29 février 2016
LA TRÊVE GLOBALEMENT RESPECTÉE
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
EN VUE D'EXIGER LA LIBERTÉ POUR
LES PRISONNIERS PALESTINIENS
RASSEMBLEMENT
À PARIS
Les armes se sont tues dans la majorité
des principales villes de Syrie samedi,
au premier jour de l'entrée en vigueur
d'une trêve d'une ampleur sans
précédent depuis le début de la guerre
entre régime et rebelles.
eul incident notable, la
chute d'une dizaine
d'obus près de la place
des Abbassides à
Damas, à la lisière du quartier de
Jobar où s'affrontent depuis trois
ans soldats et insurgés, selon
une source militaire qui n'a
cependant pas parlé de violation
de la trêve. L'accord de cessation
des hostilités appliqué à partir de
00h00 locale (vendredi 22h00
GMT) et initié par Washington et
Moscou, deux acteurs majeurs
dans le conflit, a reçu le soutien
du Conseil de sécurité de l'ONU
qui a adopté vendredi à l'unanimité une résolution " l'approuvant
pleinement ". Cet accord
concerne seulement les zones de
combat entre les forces du
régime appuyées par l'aviation de
l'allié russe et les rebelles
syriens, excluant les groupes djihadistes Etat islamique et Front
al-Nosra (branche syrienne d'AlQaïda) qui contrôlent plus de
50% du territoire. Le groupe de
travail sur le cessez-le-feu, piloté
par les Russes et les Américains
et réuni samedi à Genève, a
dressé un " bilan positif " de la
situation, a déclaré à l'AFP un
diplomate occidental, prévenant
toutefois qu'il fallait " vraiment
S
attendre dimanche et lundi pour
tirer un vrai bilan ". Des centres
de contrôle chargés du suivi de la
cessation des hostilités ont été
mis en place à Washington,
Moscou, Lattaquié (Syrie),
Amman (Jordanie) et Genève. En
cas de non-respect de la trêve,
un système d'alerte des EtatsUnis et de la Russie, puis des
autres membres du groupe international de soutien à la Syrie
(GISS) est prévu. Pour soutenir
l'accord et empêcher toute erreur
de bombardement, l'armée de
l'air russe a annoncé la suspension, pour la journée, de toutes
les sorties de son aviation audessus de la Syrie où elle bombardait depuis fin septembre
zones rebelles et djihadistes.
Selon l'Observatoire syrien des
droits de l'homme (OSDH) et des
militants, un calme précaire
régnait dans les provinces centrales de Homs et Hama, dans
celle de Damas et dans la région
d'Alep (nord). Aucun raid aérien
n'était signalé contre les régions
rebelles.
" LA GUERRE
EST FINIE ? "
Une journaliste de l'AFP, qui s'est
rendue aux abords de la capitale
Damas, a constaté une quiétude
inhabituelle et n'a vu aucune
colonne de fumée s'élever de
fiefs rebelles comme Jobar et la
Ghouta orientale, contrairement
aux jours précédents. Une source
militaire syrienne a indiqué qu'un
" petit nombre de terroristes à
Douma et Jobar (des secteurs à
l'est de Damas) ont tiré des obus
contre des quartiers résidentiels
de la capitale ", sans qualifier
toutefois l'incident de violation de
la trêve et sans faire état de victimes. Dans la ville d'Alep, qui
depuis juillet 2012 est un champ
de bataille entre régime et insurgés, deux personnes ont été
tuées et quatre blessées dans le
quartier kurde de Cheikh
Maqsoud, par des obus tirés par
le Front al-Nosra, selon l'OSDH.
Mais ces incidents sont extrêmement mineurs par rapport au
Election de l'assemblée des experts en Iran
LES RÉFORMATEURS EN TÊTE
e président iranien Hassan
Rohani et son allié l'exprésident Akbar Hachemi
Rafsandjani ont été élus à
Téhéran à l'Assemblée des
experts, qui nomme le guide
suprême, selon des résultats définitifs publiés samedi soir par les
médias iraniens. Sur les 88 sièges de l'Assemblée des experts,
16 sont réservés à des élus de
Téhéran. Autre fait significatif,
deux religieux conservateurs
importants, l'ayatollah Ahmad
Janati, chef du Conseil des gardiens de la constitution, et l'ayatollah Mohammad Yazdi, chef de
l'Assemblée des experts, ont également été élus. En revanche,
l'ayatollah Mohammad-Taghi
Mesbah Yazdi, un important religieux de Qom, ne l'a pas été.
Janati et Yazdi arrivent respectivement en 11e et 15e positions.
Jenati, Yazdi et Mesbah Yazdi ont
toujours adopté des positions
hostiles aux réformateurs qui
avaient fait campagne pour les
éliminer. Parmi les dix candidats
L
12
arrivés en tête, sept religieux
étaient soutenus à la fois par les
conservateurs et les réformateurs.
Selon le ministère de l'Intérieur,
sur les 8,5 millions d'électeurs de
la province de Téhéran, 3,9 millions ont participé au scrutin qui
était couplé à des élections législatives, soit une participation d'environ 45%. A Téhéran même, la
participation a été de 42%. Sur
l'ensemble du pays, environ 60%
des électeurs ont voté à ce double scrutin. Les candidats réformateurs sont en tête des résul-
n rassemblement de
soutien au journaliste
palestinien Mohamed AlQiq, détenu par Israël, s'est
tenu samedi après-midi à
Paris pour demander la
libération du journa-liste et
de tous les prisonniers politiques palestiniens dans les
prisons israéliennes.
Organisé par la
Coordination des appels
pour une paix juste au
Proche-Orient (CAPJPO û
EuroPalestine), une association qui milite pour la
reconnaissance des droits
du peuple palestinien, le
rassemblement a attiré une
foule nombreuse à la place
de la République venue
témoigner de son soutien
au peuple palestinien, sous
occupation israélienne. " Il
aura fallu une grève de la
faim de 94 jours, qui a mis
sa vie en péril et laissera
des séquelles sur sa santé,
que Mohamed Al-Qiq (33
ans), journaliste et père de
deux enfants, fasse reconnaître qu'il est emprison-né
de manière totalement
arbitraire par l'occupant
israélien ", ont souligné les
militants dans une déclaration écrite remise aux personnes venues assister à
cette manifestation.
Mohamed Al-Qiq, rappelle-ton, a décidé vendredi de
mettre fin à sa grève de
faim qu'il avait entamée
depuis trois mois pour
dénoncer sa détention
administrative, un régime
extrajudiciaire qui permet à
Israël de détenir des suspects sans procès ni inculpation pour six mois renouvelables indéfiniment.
Un accord a été trouvé pour
que son placement en
détention administrative
prenne fin le 21 mai et qu'il
ne soit pas renouvelé, a
indiqué le Club des prisonniers palestiniens.
La CAPJPO û
EuroPalestine, fondée par
U
tats des élections législatives iraniennes à Téhéran, selon des
résultats partiels publiés samedi
soir portant sur 44% des bulletins
dépouillés. La liste des réformateurs et des modérés à Téhéran
est menée par Mohammad Reza
Aref, ancien candidat réformateur
à la présidentielle de 2013, qui
s'était retiré en faveur du candidat modéré Hassan Rohani, lui
permettant d'être élu dès le premier tour. Aref arrive en tête des
candidats à Téhéran, suivi du
conservateur modéré Ali
Motahari, allié des réformateurs.
Ce résultat net dans la capitale
iranienne contraste avec le reste
des résultats partiels publiés
dans les autres régions d'Iran qui
ne permettaient, selon les spécialistes de dégager samedi soir
une tendance claire entre les
réformateurs, alliés aux modérés,
et les conservateurs. Un total de
1,3 million des 2,9 millions d'électeurs ayant voté vendredi à
Téhéran l'ont fait en faveur de la
coalition des réformateurs et des
modérés qui est en passe de
remporter 29 des 30 sièges de la
capitale. Il fait savoir que le président Rohani espère pouvoir obtenir une majorité au Parlement,
actuellement dominé par les
conservateurs, pour pouvoir poursuivre sa politique d'ouverture. Il
mise notamment sur l'avancée
majeure qu'a été l'accord
nucléaire conclu en juillet 2015
avec les grandes puissances sur
le programme nucléaire iranien et
qui a permis à l'Iran de sortir de
l'isolement.
déluge de feu qui marquait le
quotidien des habitants dans l'ensemble du pays avant l'entrée en
vigueur de la trêve. " J'espère
que la trêve durera (...) pour goûter à nouveau, même partiellement, à ce que nous avons vécu
avant la guerre ", confie à l'AFP
Abou Nadim, 40 ans, père de 4
enfants, dans le quartier rebelle
de Boustan al-Qasr, à Alep.
" Aujourd'hui je suis plus optimiste. Mes amis et moi sommes
contents. C'est la première fois
que je me réveille sans le son de
l'artillerie ", dit Ammar al-Rai, un
étudiant en médecine habitant la
capitale. Il confie qu'un de ses
amis, exilé en Allemagne l'a appelé
et lui a dit : " Alors la guerre est
finie? Je peux rentrer? ".
COMBATS
EN TERRITOIRE
DJIHADISTE
Si la cessation des hostilités tient
et l'aide humanitaire continue
d'être acheminée dans les zones
assiégées, l'envoyé spécial de
l'ONU pour la Syrie Staffan de
Mistura compte convoquer de
nouveaux pourparlers intersyriens le 7 mars à Genève après
ENTRE
LES
l'échec des précédentes discussions. Malgré l'espoir que suscite
l'accord, la complexité de la mise
en application de la trêve, notamment en raison de l'alliance des
rebelles avec le Front Al-Nosra
dans plusieurs régions, rend
dubitatifs les analystes. François
Heisbourg, président de
l'International Institute for Stategic
Studies (IISS, Londres), s'est dit "
extrêmement sceptique sur la
possibilité pour ce cessez-le-feu
de tenir, compte-tenu de l'intrication entre les groupes rebelles
considérés comme terroristes par
les Russes et ceux qui échappent à ce label ". Contrastant
avec l'arrêt des hostilités entre
armée et rebelles, les forces kurdes appuyées par l'aviation de la
coalition internationale menée par
les Etats-Unis ont réussi à chasser l'EI de Tall Abyad (nord)
après de violents combats qui ont
fait au moins 70 morts côté djihadiste et plus de 20 côté kurde,
selon l'OSDH. Le conflit, qui va
bientôt entrer dans sa sixième
année, a fait plus de
270 000 morts, dévasté le pays,
déplacé plus de la moitié de la
population et déstabilisé le
Moyen-Orient et l'Europe avec
son lot de réfugiés.
LIGNES
- La trêve est
globalement
respectée en Syrie
- comment le
savent-ils?
- ils ont créé un
groupe de travail sur
le cessez-le-feu piloté
par les Russes et les
Américains
- comment
fonctionne-t-il?
- bizarre
- qu'est-ce qui est
bizarre?
- pourquoi y en
n'a pas un à Londres?
- y en a un... mais il
compte les morts
- Comment s'appellet-il?
- Rami Abdel
Rahmane
- ...!?
LA TRÊVE
- des centres de
contrôle chargés du
suivi de la cessation
des hostilités ont été
mis en place à
Washington, Moscou,
Lattaquié, Amman et
Genève
13
une ancienne journaliste à
l'AFP, fondatrice de
l'Agence de Presse
Médicale Internationale,
Olivia Zémor, en début
2002, au moment de la
seconde Intifadha palestinienne, a rappelé durant le
rassemblement que 6 800
hommes, femmes et
enfants palestiniens sont
emprisonnés dans les geôles de la puissance occupante, dont 600 en détention administrative, c'est-àdire sans inculpation, procès, ni accès à leur dossier
par leurs avocats ". " Parmi
eux, des centaines d'enfants, à partir de 12 ans,
sont embarqués de nuit à
leur domicile, menacés par
des chiens d'attaque, torturés durant les interrogatoires, condamnés à des peines de prison allant jusqu'à
15 ans, pour des jets de
pierres sur des routes de
Palestine occupée ", ont
tenu les organisateurs à
informer l'opinion publique.
Pour eux, le gouvernement
français, " en continuant à
collaborer avec ces tortionnaires malgré leurs violations des droits de l'homme
et du droit international, se
rend complice de ces crimes contre l'humanité".
L'association a demandé,
en guise de soutien au peuple palestinien face aux "
atrocités quotidiennes " qu'il
subit, le boycott de l'occupant israélien car, dit-elle, "
l'occupation doit avoir un
prix ". " Cela a été productif
en Afrique du Sud. Cela le
sera en Palestine ", ont
affirmé les organisateurs.
A l'occasion du rassemblement, les militants de
CAPJPO û EuroPalestine
ont annoncé l'organisation
le 12 mars d'une journée "
Portes ouvertes sur la
Palestine " durant laquelle
des films seront projetés,
une exposition et débat
organisés.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Économie
Quotidien national d’information
La monnaie du Nigeria ne
sera pas dévaluée en dépit
des pressions, a déclaré le
vice-président nigérian Yomi
Osinbajo samedi.
Prenant la parole lors d’une
réunion de la mairie à Lagos,
centre économique
du
Nigeria, M. Osinbajo a insisté
que la dévaluation n’était pas
sur la table, en ajoutant que
c’est la position du gouvernement.
Le vice-président a déclaré
la banque Apex agira dans la
ligne du discours prononcé
par le président Muhammadu
Buhari sur le taux de change
flexible, qui a soutenu des
politiques monétaires solides.
M. Osinbajo a dit que la politique du gouvernement est
d’arrêter la consommation
inutile des marchandises
importées, et de promouvoir
la fabrication locale.
En dépit du coût élevé d’environ 22 dollars pour produire
un baril de pétrole brut, qui
se vend maintenant à environ
33 dollars, pas moins de 38%
de la réserve en devises
étrangères ont été consacrés
à l’importation de produits
pétroliers.
L’administration précédente
a dépensé environ 20 milliards de nairas, soit 100 millions de dollars sur les importations annuelles de produits
alimentaires, ce qui a réduit
de manière importante les
réserves de devises de la
nation, qui sont passés d’environ 40 milliards de dollars à
environ 25 milliards de dollars, selon lui.
Le gouvernement actuel se
lance ainsi dans la diversification de l’économie, en
développant à côté du pétrole
brut, l’agriculture, et la production des minéraux solides, a déclaré M. Osinbajo.
Le vice-président a déclaré
que l’objectif du gouvernement est de mettre fin vers
l’an 2018, à la dépendance
des produits pétroliers raffinés, ajoutant que l’industrie
pétrochimique, l’infrastructure ferroviaire, et la fourniture d’autres infrastructures
étaient au sommet de la priorité du gouvernement.
Culture
Nouvelles exigences
de sécurité fixées
Ateliers de formation
à partir du 27 mars
De nouvelles exigences en matière de sécurité des appareils à gaz, ont été fixées par arrêté
interministériel récemment, indique le ministère du Commerce sur son site web.
Des ateliers de
formation pour
l’insertion du
théâtre dans le
programme des
trois cycles de
l’enseignement
seront lancés à
partir du 27 mars,
en vue d’enseigner
le théâtre en tant
que matière à part
entière, a indiqué
samedi le directeur
du théâtre national,
Mohamed Yahiaoui.
es ateliers auxquels
prendront part des
spécialistes de l’éducation, et du théâtre s’inscrivent dans le cadre de la mise
en œuvre de la convention
cadre, signé en mars 2015,
entre les ministères de la culture, et de l’éducation, qui
permet de développer les
activités artistiques et culturelles en milieu scolaire.
Lors d’une conférence de
presse, consacrée à la présentation de ce projet, M.
Yahiaoui a précisé que les
ateliers profiteraient d’abord
aux enseignants des cycles
C
e nouveau dispositif
réglementaire a pour
objet de “fixer les
exigences de sécurité des
appareils à gaz combustible,
de combler le vide juridique
en matière de sécurité de
ces appareils, de maîtriser et
de renforcer le contrôle de la
conformité en vue de préserver la santé et la sécurité des
personnes et des animaux
domestiques”.
Ainsi, le nouveau texte prévoit principalement la définition des concepts utilisés, la
détermination des conditions
nécessaires à la conception,
l’installation, et l’utilisation
des appareils à gaz combus-
C
tible. Il s’agit des appareils
tels que ceux de cuisson, de
chauffage, de production
d’eau chaude, des équipements destinés à être utilisés
dans un appareil, des matériaux et composants utilisés
pour la fabrication des appareils et des équipements
concernés, des instructions,
et des informations de sécurité liées à l’installation et au
fonctionnement de l’appareil.
En outre, ce texte oblige le
fabricant ou l’importateur de
fournir, au moins, un certificat de conformité délivré par
un organisme accrédité
reconnu compétent, et qui
donne un engagement écrit,
que le produit est conforme
aux exigences spécifiées.
Les dispositions de ce règlement technique ne s’appliquent pas aux appareils
spécifiquement destinés à un
usage industriel, précise la
même source.
Le nombre de décès par
inhalation de gaz a atteint
des proportions alarmantes
ces dernières années en
Algérie. Le monoxyde de
carbone, qualifié de “tueur
silencieux”, est la principale
cause d’intoxication accidentelle en milieu domestique,
selon
le
ministère
du
Commerce. Pour rappel, une
enquête menée par les servi-
ces de contrôle du ministère
du Commerce sur les appareils de chauffage à gaz a
conclu que la quasi-totalité
des
appareils
contrôlés
étaient non conformes aux
normes exigées.
Conduite entre fin 2014, et
début 2015, cette enquête,
effectuée à la suite d’une
progression alarmante des
cas d’accidents mortels liés
à l’inhalation de monoxyde
de carbone, indique que sur
un total de 158 échantillons
d’appareils
importés, ou
fabriqués localement, 155
étaient non conformes, soit
près de 98% des appareils
de chauffage contrôlés.
Plus de 27 millions de litres en 2015
a production de lait pasteurisé est sur une courbe
ascendante,
ces
dernières
années dans la wilaya de M’sila,
passant de 16 millions de litres
en 2010 à plus de 27 millions en
2015, a-t-on appris, samedi,
auprès de la cellule de communication de la wilaya.
Une production qui devrait, dans
le cadre de l’effort de modernisation entrepris localement, et du
contrat de performance passé
avec les acteurs de la filière,
“franchir le seuil de 50 millions de
litres à l’horizon 2019”, a souligné la même source.
Le cheptel bovin, actuellement de
35.000 têtes, dont 16 .000
vaches laitières productives,
s’est également accru à la faveur
de l’acquisition de nouvelles
bêtes, et de l’amélioration du rendement moyen par vache, passé
de 3.062 litres/an en 2010 à
7.200
actuellement,
a-t-on
ajouté.
Malgré la sécheresse, qui affecte
la wilaya du Hodna, et la cherté
des aliments de bétail, les éleveurs “s’accrochent” à leur activité, à laquelle ils s’adonnent de
père en fils.
L’autre facteur à l’origine de
l’augmentation de la production
est le recul de maladies, comme
la brucellose qui n’affectent plus,
aujourd’hui, que 0,003 % du
cheptel, contre 7 % il y a quelques années.
14
primaire, moyen et secondaire, pour leur permettre de
devenir “des animateurs de
théâtre” au niveau de leurs
établissements.
Des tables rondes seront
organisées en marge de ces
ateliers, afin d’”asseoir les
bases de l’inscription du théâtre en tant que matière”, a-t-il
indiqué, soulignant qu’”’une
commission mixte sera créée
entre les ministères de la culture et de l’éducation, chargée du suivi de ce projet” afin
de donner un nouveau souffle aux activités artistiques”
au sein des écoles algériennes.
Ces tables, qui seront
organisées, de la fin mars
jusqu’en novembre 2016,
rassembleront des spécialistes en art dramatique et des
inspecteurs de l’éducation
nationale.
Par ailleurs, Larbi Attaoui,
spécialiste en théâtre pédagogique a insisté sur la
nécessité d’inclure le théâtre
et le drame dans les programmes scolaires, et même
dans les cours, soulignant la
nécessité pour l’enseignant
de concilier pédagogie et
théâtre, d’autant que le théâtre “est une occasion en or”
pour découvrir des talents
parmi
les
élèves.
L’académicien Smail Bouzidi
a, pour sa part, souligné l’importance du théâtre à l’école
“pour la réalisation des principes de l’éducation en vigueur
au niveau international en
particulier les principes linguistiques”, estimant que le
théâtre éducatif avait pour
stratégie le développement
linguistique des
élèves
notamment la lecture des dialogues qui nécessitent “une
révision de la méthode de
leur présentation aux élèves”.
Le
psychologue
Mustapha Boukhtala a établi
un lien entre “la propagation
de la violence” scolaire et
“l’absence du théâtre éducatif”, précisant que l’école
algérienne “est un terreau”,
qui regorge de talents, et
nécessite aujourd’hui
de
s’ouvrir sur différents domaines artistiques dont le théâtre.
Illich Tchaïkovski interprété
à Alger
Orchestre symphonique national
(Osn) dirigé par le maestro Amine
Kouider a gratifié samedi soir le public
algérois d’un florilège de pièces du célèbre compositeur russe Piotr Illich
Tchaïkovski avec la participation exceptionnelle du grand violoniste Russe
Sergei Stadler.
Devant un public nombreux, la
soixantaine d’instrumentistes de l’Osn,
présents à la salle Mustapha Kateb du
Théâtre national Mahieddine Bachtarzi
(Tna), ont, une fois de plus, brillé de maîtrise, et de professionnalisme exécutant
les belles combinaisons harmoniques de
l’un des plus grands compositeurs de
musiques romantiques du XIXe siècle.
Symphonie No 2 “Petite russienne” interprétée
en
quatre
mouvements,
“Concerto pour violon et orchestre”
rendu dans ses trois variations, ainsi que
les pièces algériennes “Salah Bey”
arrangée par Rabah Saouli, et “El
Hachemi” par Hocine Bouifrou, ont été
servies, près de 80 mn durant, à une
assistance recueillie dans un silence
religieux.
Déjà venu à Alger à la tête de
l’Orchestre russe lors du 7e Festival culturel international de musique symphonique,(12-19 septembre 2015), Sergei
Monodrame
“Essajina” à Oran
En hommage
à la palestinienne
regrettée, Zakia
Chamout
Le monodrame “Essajina” sera
présenté, en avant-première, le 28
mars prochain au théâtre régional
“Abdelkader Alloula” d’Oran, en hommage à la prisonnière palestinienne
Zakia Chamout, a-t-on appris du metteur en scène. Cette œuvre raconte
l’histoire de la grande militante Zakia
Chamout, première prisonnière
palestinienne ayant mis au monde un
nouveau-né dans les prisons israéliennes et sa longue souffrance
jusqu’à sa libération dans le cadre
d’un échange de prisonniers dans les
années 80, a indiqué M. Belfadel Sidi
Mohamed. Ce monodram d’une
heure, et demi, produit par l’association culturelle “El Amel” d’Oran, met
en exergue le combat de Zakia
Chamout, et ses actions de fidaies
dans les terres palestiniennes occupées pour briser le joug du colonial
israélien. Le rôle de la militante Zakia
Chamout morte en Algérie en septembre 2014 est interprété par la
comédienne Farah Sayah. Les supports sonores dans cette œuvre
écrite par le metteur en scène, sont
tirés de la chanson éternelle “Zahrat
El Madaine” de la chanteuse libanaise Fayrouz. Le dramaturge
Belfadel Sidi Mohamed a réalisé et
écrit plusieurs œuvres dont “Les
héros d’Algérie”, en plus d’un court
métrage “El Intihar” (suicide). Il s’attèle actuellement à la mise en scène
d’un long métrage “Ahmed El
Wahrani”. Il a remporté avec son
film “El Moudmina” (La toxicomane) le
prix du jury au festival du court
métrage de Sidi Bel-Abbès.
Poterie et céramique
à Tlemcen
Atelier sur leur usage
à Nedroma
Musique-concert
L’
Lundi 29 février 2016
Quotidien national d’information
Théâtre en milieu scolaire
Production laitière à M’sila
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Appareils à gaz
Finances
Le Nigeria ne
dévaluera pas
la monnaie
Lundi 29 février 2016
nes les plus prestigieuses du monde. Il
a enregistré plus de 40 CD, et a collaboré avec de grands chefs d’orchestres
dans des festivals de référence en
Europe, en Asie et aux deux Amériques.
Né en 1967 à Alger, Amine Kouider a
dirigé plusieurs grands orchestres de
par le monde, dont l’Orchestre du Kirkov
de l’Opéra de Saint-Pétersbourg,
l’Orchestre international de Paris
(France-de 1998 à 2004) et l’Orchestre
philharmonique
du Qatar (2010).
Nommé, entre autres, “artiste pour la
paix” par l’Organisation des Nations
unies pour l’éducation la science et la
culture (Unesco), Amine Kouider est
également directeur artistique du Ch£ur
et Orchestre philharmonique international en résidence à l’Unesco.
Crée en 1992, l’Orchestre symphonique national, dirigé depuis 2001 par
Abdelkader Bouazzara, a été lancé en
1997 sous la baguette du regretté maestro Abdelwahab Salim, disparu le 26
novembre 1999. Regroupant actuellement près de quatre-vingt musiciens,
l’Osn s’attèle à promouvoir la musique
symphonique en Algérie, à travers des
tournées organisées sur tout le territoire, la ville de Djanet étant la dernière
en date à l’accueillir.
Stadler a livré une prestation époustouflante de virtuosité dans un exercice de
l’instrument aux exigences techniques
très élevées. Entraînant l’assistance
dans le sillage des sonorités mélancoliques de son instrument, le violoniste
russe, longtemps applaudi, a brillamment rappelé au public le génie créatif
de Piotr Illich Tchaïkovski (1840-1893),
dans un voyage voluptueux. Alliant la
féminité des modes mineurs aux tons
relevés des gammes majeurs, Sergei
Stadler a tout fait avec son violon, alternant lenteur et rapidité dans des mouvements nuancés, à ascendances
régulières.
Le nombreux public présent a transcendé le temps, et pris du plaisir à suivre
un grand moment de musique dans une
soirée prolifique qui s’est déroulée dans
des atmosphères oniriques. Diplômé du
Conservatoire de Saint-Pétersbourg et
titulaire d’un PHD au Conservatoire de
Moscou, Sergei Stadler a plusieurs fois
été lauréat dans des concours internationaux, à l’instar de ceux de Prague,
Paris, Helsinki, et bien
d’autres.
Enseignant aux Conservatoires de
Moscou, et Saint Petersbourg où il
devint recteur, Sergei Stadler s’est produit dans plus de 70 pays, sur les scè-
11
Les travaux d’un atelier pratique
sur la fabrication de la pâte blanche
et rouge utilisée dans la poterie, et la
céramique artistique ont été lancés
samedi à Nedroma (Tlemcen).
Initiée par le ministère de
l’Aménagement du Territoire, du
Tourisme, et de l’Artisanat et encadré
par des experts en céramique du centre d’études , et des services technologiques de fabrication de matériaux
de construction d’Alger, cet atelier
vise à former des producteurs de la
matière première pour la poterie , et
la céramique des wilayas de Bouira,
Tizi ouzou, Biskra, Jijel, Tlemcen, en
vue d’élaborer une fiche technique
des composants principaux de la pâte
blanche et rouge, a indiqué le directeur de l’artisanat au ministère de
l’Aménagement du Territoire, du
Tourisme, et de l’Artisanat, Brahim
Makdour.
Ce fichier, qui sera élaboré à l’issue
de cet atelier de quatre jours, fixera
la composante de la pâte blanche et
rouge selon les normes de qualité
en vigueur dans le monde, pour l’exposer au prochain colloque national
sur cette pâte, qui regroupera des
investisseurs désirant produire cette
matière au niveau national, et la mettre à la disposition des artisans, a-t-il
souligné. La production de cette pâte
blanche et rouge en Algérie contribuera, entre autres, à cesser progressivement l’importation de cette
matière, assurer sa disponibilité sur
le marché national et par conséquent
réduire le coût de fabrication, a
ajouté le même responsable.
Culture
Lundi 29 février 2016
Économie
Archéologue Hamid Bilek
Par Roza Drik
ntervenant lors de la journée
d’études sous le thème « Mouloud
Mammeri l’exploration de l’Ahellil du
Gourara », organisée dans la matinée
du samedi à la Maison de la culture qui
porte le nom de cet illustre, et auguste
personnage.
Sa communication sur « Mouloud
Mammeri, et la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel amazigh » en
hommage au 27e anniversaire de la disparation tragique, de l’écrivain, poète, et
anthropologue Mouloud Mammeri.
Et « Nous sommes tenus de poursuivre sa voie car il a grandement collaboré (durant plus d’un demi-siècle de
travail et de dures recherches, de pressions, d’harcèlements …de toutes les
directions mais il était tenace, et persévérant) à cette officialisation de
Tamazight », a-t-il ajouté.
Il dira en homme de conviction et de terrain : « Ce Trésor linguistique, et culturel, nous devons le sauvegarder. Des
démarches ont été faites auprès de
l’UNESCO qui a déjà classé certains
patrimoines tel L’Ahellil de Gourara, qui
I
est Patrimoine de l’Humanité. ».
D’autres ont suivis après est classé par
l’UNESCO comme patrimoine universel
les rites, et les savoir-faire artisanaux
associés à la tradition du costume nuptial de Telemcen (2012), le pèlerinage
annuel au mausolée de Sidi Abd el
Qader Ben Mohammed dit « Sidi Cheikh
» et les pratiques et savoir faire liés à
l’imzad des communautés touarègues
de l’Algérie du Mali au Niger (2013), le
rituel et les cérémonies de la Sbeyba
dans l’oasis de Djanet, Algérie(2014) et
en fin , le Sbu3, pèlerinage annuel à la
zawiya Sidi El Hadj Gourara. ».
La deuxième communication sur «
Mouloud Mammeri, et la valorisation
d’actifs spécifiques dans les territoires
algériens, l’Ahellil du Gourara » a été
présentée par Malika Ahmed Zaïd
Chertouh (Professeur des universités,
directrice du Laboratoire Redyl dira «
Nous ne sommes pas les seuls à être
berbérophones. Mouloud Mammeri est
allé à la rencontre d’autres berbères au
fin fond du désert algérien qu’il avait
sillonné. »
Icones du patrimoine
amazigh
La conférencière met en relief les différents aspects de cette danse, et
musique Ahellil du Gourara. Elle cite
trois éléments essentiels d’entre eux : «
l’aspect socio anthropologique, qui est
en relation avec la transmission des
choses, de l’oralité … à l’écrit de
Mammeri. Elle le relie à ce qui se fait ici,
en Kabylie durant les fêtes familiales au
village, en particulier » Dans toute
entreprise, il n’est pas prudent d’outre
baisse
L’impact de l’appréciation L’euro
face au dollar
du dollar en 2015
passer ce qu’on appelle « Louanges à
Dieu » qu’on a toujours à l’esprit pour,
justement , demander son aide, et sa
bénédiction pour tout ce que l’être
humain entreprend dans sa vie active.
Puis vient : echokr (remerciements) formulés également par des Izlan (vers
poétiques constituant également un
aspect socio- politique et socioreligieux).
Enfin, la conférencière aborde l’aspect
spécifique, ou aspect économique de la
chanson et de la musique de cette partie
du désert algérien, notamment chez les
Touaregs, à Tamanrasset, Timimount ou
Illizi, et Adrar. Ce dernier aspect doit
contribuer à rentabiliser financièrement
les auteurs et les concernés d’Ahellil du
Gourara. De son côté, Noureddine
Khirani, chercheur au CRASC d’Oran,
sa communication a trait au thème : «
L’Ahellil du Gourara, présentation de
quelques aspects socio-anthropologiques ».Le conférencier, ne maîtrisant
pas le français et encore moins le
Tamazight, a présenté sa contribution en
arabe que tout le monde a applaudie. Il
aborde l’aspect linguistique dans lequel
Mammeri excelle, l’aspect sociologique
dont il est issu également. La musique,
et chant religieux : « il faut retourner aux
sources lointaines, bien avant les différentes invasions, pour comprendre le
sens de cette musique, et la profondeur
du chant, et donc du message véhiculé.
« Ils ont tous une fonction thérapeutique, une fonction symbolique qui
englobe toutes les structures de la
société. Dans son intervention Nabila
Gouméziane , Directrice de la culture de
la wilaya de Tizi-Ouzou dira à l’ouverture de la Journée d’étude « C’est avec un
immense joie, et beaucoup d’émotion
que je retrouve aujourd’hui des anciens
amis, anciens étudiants du grand
homme de culture que fut Mouloud
Mammeri…pour venir témoigner sur le
savant à multiples facettes.
Cette année, la primauté est donnée
au rapport qu’avait l’anthropologue avec
le Sud Algérien, et plus particulièrement
le Gourara. ».
R.D.
Les dividendes versés
aux actionnaires dans le
monde ont baissé en
2015 de 2,2%, la hausse
du dollar masquant une
croissance plus solide
dans de nombreux pays,
selon une étude de la
société de gestion
Henderson Global
Investors, qui prévoit
toutefois une
progression en 2016.
es dividendes ont
baisse l’an dernier de
26,4 milliards par rapport à 2014, à 1.150 milliards
de dollars, précise l’étude
publiée lundi, qui analyse les
dividendes payés par les
1.200 plus importantes sociétés en termes de capitalisation
boursière au 31
décembre.
Les Etats-Unis restent “le
moteur de la croissance à
l’échelle internationale”, avec
une hausse de 12,1% à 440,4
milliards de dollars, soit 43%
du total mondial.
L’Europe, hors Royaume-Uni,
a vu ses dividendes chuter de
12,2% à 204,5 milliards d’euros “en raison d’un effet de
change spectaculaire”.
A première vue, l’année 2015
fut, relativement décevante
pour les investisseurs avec
une baisse annuelle pour la
première fois depuis le lance-
L
parition de Mouloud Mammeri,
a rappelé que c’est en explorant
la région du Gourara, située au
nord du Touat dans le Sahara
algérien,
que
Mouloud
Mammeri découvre la richesse
culturelle
inestimable de
l’Ahellil, et décide d’agir pour sa
préservation. “Il constitue une
équipe de recherche pluridisci-
plinaire afin de rassembler, et
de recueillir la poésie et les
chants polyphoniques traditionnels, et transcrire les poèmes,
et les expressions populaires
locales”,
a-t-il
rappelé.
Abordant le rôle l’Ahellil dans la
société
Zénète,
Khirani
Nourredine,
chercheur au
Centre national de recherche
10
en anthropologie sociale et culturelle (CRASC) d’Oran, a
expliqué que cet héritage
ancestral de la tribu des
Zénètes,
avec ses deux
aspects profane, et sacré, a
une fonction “thérapeutique” car
permettant à la communauté
de se décharger du poids de la
vie dure qu’elle mène dans un
environnement difficile, et d’accepter la continuité de ce mode
de vie. “La valeur de ce chant,
qui exprime la philosophie de
vie des Zénètes, et leur vision
du monde, est en relation directe avec leur volonté, et leur
détermination à perpétuer la
vie dans un environnement difficile, le Sahara”, a-t-il poursuivi.
L’Ahellil du Gourara, tel que
présenté
par
Mouloud
Mammeri, est un chant exécuté en public et de nuit pour
durer jusqu’à l’aube. Il se
déroule sur trois parties ayant
chacune son propre répertoire,
à savoir le Mserreb, qui se
poursuit jusque vers minuit, et
qui est ouvert à tous, l’Awgrout,
qui se déroule de minuit jusqu’à la fin de la nuit, et le Ttra
qui commence à l’apparition de
l’étoile du matin pour se poursuivre jusqu’au lever du jour,
cette dernière
partie étant
réservée aux connaisseurs
(maîtres de l’Ahellil). Les chanteurs d’Ahellil, les choristes
dont le nombre peut se limiter à
une vingtaine, ou atteindre une
centaine, se tiennent debout en
cercle, et au coude à coude. A
l’intérieur du cercle, se placent
un flûtiste, et un chanteur soliste qui est le maître de cérémonie. Les chants sont ponctués
de battements
de mains.
L’Ahellil est le prolongement
d’une musique de haute culture
sans doute très ancienne, et
l’un des modèles les plus achevés de la musique Amazigh,
ont souligné les participants a
cette rencontre.
l’euro”,
relève
l’étude
Henderson.
En Asie, “la
Chine a enregistré la première baisse annuelle de son histoire” (-1,5% à 27,9 milliards)
tandis que “2015 a de nouveau été une année exceptionnelle pour les dividendes
japonais” (+5,2% à 51,9 milliards). En terme sectoriel,
“les dividendes des sociétés
financières
représentent
quasiment le quart des dividendes”, et ils ont enregistré
une hausse de 5,2% en
2015. Les producteurs de
gaz, et de pétrole sont en 2e
position, malgré une chute
de 20% des dividendes versés.
“La forte baisse des
dividendes des sociétés du
secteur des matières premières, en particulier celles
basées au Royaume-Uni,
devrait freiner la croissance
des dividendes en 2016”
estime l’étude.
Les dividendes devraient
augmenter de 1,6% cette
année, selon Henderson,
pour atteindre 1.170 milliards
de dollars américains, grâce
à une atténuation des effets
de change.
Une menace
sur l’économie mondiale
Préservateur de l’Ahellil du Gourara
es participants à une journée d’étude sur Mouloud
Mammeri ont souligné le rôle de
cet écrivain et anthropologue
dans la sauvegarde de l’Ahellil
du Gourara, un genre poétique,
et musical, et un chant polyphonique
emblématique des
Zénètes du Gourara, dans le
sud algerien. Hamid Billek,
anthropologue, participant à
cette rencontre placée sous le
thème “Mouloud Mammeri, l’explorateur de l’Ahellil du
Gourara”, a précisé que le dossier pour le classement de
l’Ahellil du Gourara sur la liste
représentative du patrimoine
culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO (classement
intervenu en 2008) était essentiellement composé des travaux
de Mouloud Mammeri sur cette
facette de la culture algérienne.
Yacine Si Ahmed, modérateur
de cette journée d’étude, organisée en commémoration du
27éme anniversaire de la dis-
ment de l’étude il y a sept
ans, mais elle “s’explique par
l’exceptionnelle solidité du
dollar plutôt que par des difficultés spécifiques aux sociétés”, développe en effet le
rapport. En prenant le chiffre
retraité des effets de change,
et des éléments exceptionnels, la croissance est beaucoup plus solide (9,9%) dans
l’absolu”, selon l’étude.
“L’impact de la solidité du
dollar a été le plus marqué en
Europe, où les mesures d’assouplissement quantitatif ont
conduit à une forte baisse de
Surcapacités industrielles de la Chine
Hommage à Mouloud Mammeri
L
APRÈS LA RÉUNION
DE LA BCE
Bourse
Si Muhand trésor
de l’humanité
« Le travail de Dda
Mouloud a permis le
classement de l’Ahellil de
Gourara patrimoine de
l’humanité tout en
souhaitant à l’avenir voir
Ccix Muhand et Si Muhand
comme trésor de
l’humanité » a indiqué
Hamid Bilek, archéologie,
et ancien cadre au haut
commissariat à
l’Amazighité.
Lundi 29 février 2016
es surcapacités de production industrielles chinoises,
notamment dans
l’acier, continuent de gonfler
face à une demande toujours
terne, pénalisant la croissance du pays et menaçant l’économie mondiale, a averti
lundi la Chambre de commerce de l’Union européenne
(UE) à Pékin. “Les surcapaci-
L
tés sont depuis de longues
années une plaie de l’industrie chinoise, plombant des
dizaines de secteurs, avec de
profondes répercussions sur
l’économie mondiale et sur la
croissance de la Chine en
particulier”, a prévenu la
Chambre dans un rapport
publié lundi. Les aciéristes
chinois produisent désormais
davantage que les quatre
autres principaux pays producteurs réunis (Japon, Inde,
Etats-Unis, Russie), mais la
moitié d’entre eux sont déficitaires. Et en deux ans, la
Chine a produit davantage
de ciment que les Etats-Unis
pendant tout le XXe siècle.
De nombreux secteurs de
l’industrie lourde sont ainsi
plombés par des excédents
de capacités, après avoir
multiplié les investissements,
souvent à crédit, alors même
que la demande fléchissait,
avec en particulier un violent
refroidissement du marché
immobilier et de la construction en Chine.
“Ces secteurs en surcapacités sont déconnectés des
forces de marchés et reposent largement sur le soutien
des administrations locales”,
qui investissent des fonds, et
facilitent l’obtention de crédits, relève Joerg Wuttke,
président de la Chambre.
15
Avec la récente envolée des
prêts bancaires en Chine,
dopée par une
politique
monétaire ultra-accommodante, les risques de
créances douteuses, et de
défauts de paiement grimpent
fortement, concernant essentiellement ces mêmes secteurs industriels.
“Et l’impact à l’étranger se
fait déjà sentir”, insiste M.
Wuttke. Car, la situation
aggrave le ralentissement de
la deuxième économie mondiale, affecte certaines firmes
européennes fournisseurs
d’équipements industriels,
mais surtout parce que Pékin
tente d’écouler ses surplus
de production à travers le
monde, explique-t-il.
Le déferlement de l’acier chinois, à des prix défiant toute
concurrence,
alimente la
dégringolade des cours, et
compromet la fragile reprise
des sidérurgistes européens,
et américains.
L’euro baissait légèrement vendredi
face au dollar, lesté par la perspective
de nouveaux rachats d’actifs de la part
de la Banque centrale européenne
(BCE) après la publication, jeudi, du
compte rendu de sa réunion de janvier.
L’euro valait 1,1092 dollar contre 1,1105
dollar jeudi à la clôture. La monnaie
unique européenne se repliait également face à la devise nippone, à
125,31 yens contre 125,76 yens jeudi
soir. Le dollar reculait face à la monnaie
japonaise, à 112,88 yens contre 113,24
yens la veille au soir. L’euro, après avoir
baissé jeudi dans la foulée de la publication du compte rendu de la BCE,
atteignant même dans l’après-midi
1.1071 dollar, soit un plus bas en deux
semaines, était de nouveau orienté à la
baisse vendredi.
La remontée de l’euro semblait très limitée désormais par la perspective, jugée
de plus en plus nette, d’une accélération en mars de la politique de soutien
de la BCE, et qui aurait pour effet collatéral de diluer la valeur de la monnaie
unique européenne.
Le compte rendu de la réunion de politique monétaire de janvier de la BCE,
publié jeudi, “semble ouvrir la voie à de
nouvelles mesures de soutien dès la
prochaine réunion (de l’institution), le 10
mars”, a estimé un analyste.
“Ces +minutes+ ont souligné que l’économie de la zone euro était confrontée
à des risques accrus face à la tourmente sur les marchés mondiaux, et la faiblesse des cours du pétrole”, a-t-il précisé. “En rappelant la mauvaise forme
économique de la région”, ce document “joue contre l’euro”, a-t-il ajouté.
De même, un autre analyste, estimait
que ce compte rendu “augmentait la
perspective de voir la BCE devenir plus
agressive aussi longtemps que l’inflation
restera en dessous de l’objectif”.
Début février déjà, le président de la
BCE Mario Draghi avait mis en garde
contre le risque pour son institution
“d’agir trop tard”, pour faire repartir l’inflation en zone euro, alimentant les spéculations sur une nouvelle action imminente de la banque centrale, qui mène
déjà 60 milliards d’euros mensuels de
rachats d’actifs.
Du côté américain, les cambistes ont
pris connaissance jeudi de chiffres plutôt corrects, avec notamment un recul
des inscriptions hebdomadaires au chômage. Ils attendaient en outre vendredi
les données sur l’inflation aux EtatsUnis pour janvier, qui, si elles s’avéraient encourageantes, pourraient également contribuer au renforcement du
dollar. La livre britannique se stabilisait
face à la monnaie européenne, à 77,49
pence pour un euro, et baissait face au
dollar, à 1,4313 dollar. La devise suisse
se repliait face à l’euro, à 1,1043 franc
pour un euro, ainsi que face à la devise
américaine, à 0,9956 franc pour un dollar. La devise chinoise s’échangeait à
6,5218 yuans pour un dollar, contre
6,5182 yuans jeudi soir.
L’once d’or valait 1.222,99 dollars,
contre 1.210,10 dollars jeudi.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Grand Prix du président
de la République
des jeux d'échecs
L'Ukrainien Stanislav
Savchenko s'adjuge
le trophée
L'Ukrainien Stanislav Savchenko a
remporté la 4e édition du Grand Prix
international du président de la
République des échecs (21-27 février),
à l'issue du 9e et dernier round disputé samedi à Alger. Le Grand maître
ukrainien (7 points, 2484 Elo) a
devancé au classement final le Russe
Sergey Volkov (6,5 pts / 2607 Elo) et
le Néerlandais d'origine russe Sergei
Tiviakov (6,5 pts / 2613 Elo). Pour les
échéphiles algériens, le Maître FIDE
Mahfoud Oussedik a terminé à la 6e
place, suivi d'Adlane Arab (7e) et le
Grand maître Mohamed Haddouche
(8e), alors que Mezioud Amina s'est
adjugée la 13e place avec 6 points.
Soixante-et-un (61) échéphiles représentant dix pays (Algérie, Liban, Libye,
Palestine, France, Belgique, PaysBas, Russie, Ukraine et Ouzbékistan)
étaient en concurrence pour remporter
ce Grand Prix. Ce tournoi s'est joué
selon le système suisse avec 9 rounds
à la cadence de 90 minutes, 40 coups
plus 30 minutes au finish avec ajout
de 30 secondes depuis le 1er coup.
Coupe d'Algérie
de volley-ball (dames)
Résultats
des 1/8 de finale
Vendredi :
GS Pétroliers - NC Béjaïa
NR Chlef - RU Ben Aknoun
OS Tichy - CRR Toudja
MB Béjaïa - RC Béjaïa
ATM Aïn Turk - JSN Hamri
OMC Constantine - WA Tlemcen
Samedi :
ASW Béjaïa - AC Tizi Ouzou
Seddouk VB - ASV Blida
3-0
3-0
1-3
3-0
2-3
0-3
3-0
3-0.
Messieurs
Résultats
des 1/8 de finale
Vendredi :
ASV Blida - MCB Laghouat
MB Béjaïa - GS Pétroliers
EFA Aïn Azel - WA Tlemcen
RM Arzew - NC Béjaïa
OMK El-Milia - NR Bordj Bou Arréridj
Samedi :
ITR Sétif - O. El Kseur
PO Chlef - ES Sétif
WO Rouiba - CS Sétif
3-2
1-3
3-1
2-3
1-3
3-2
1-3
3-1.
Niger- Sénégal
Mohamed Benouza
au sifflet
L'arbitre international algérien
Mohamed Benouza dirigera la rencontre devant opposer le Niger au
Sénégal le 29 mars prochain à 15h00
à Niamey pour le comptant de la quatrième journée des éliminatoires de la
Coupe d'Afrique des Nations CAN2017, groupe K, a indiqué la
Confédération africaine de football
(CAF). Le directeur de jeu Benouza
sera assisté de ses deux compatriotes
Bouabdellah Omari et Nabil Bounoua.
Le quatrième arbitre est Mustapha
Ghorbal (Algérie). Le commissaire au
match est Worlandyo Kudzo Agra
(Ghana). Le Sénégal est en tête du
groupe K avec 6 points à l'issue de la
deuxième journée des qualifications
devant le Burundi et le Niger (3 pts).
La Namibie ferme la marche (0 pt).
Le premier du groupe se qualifie directement pour la CAN-2017 au Gabon.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Lundi 29 février 2016
Quotidien national d’information
Lundi 29 février 2016
Quotidien national d’information
21e journée de la Ligue 1 Mobilis
Transport ferroviaire à Oran
Le DRB Tadjenanet rejoint
e
le CR Belouizdad à la 2 place
Deux brigades
de contrôle sur rails
de l'USM Blida (2-0), grâce à Choubani
(8') et Gasmi (45'+3). Vendredi, le derby
MC Alger - USM El Harrach a été considérablement terni par l'absence du
public, en raison du huis clos, et s'est
soldé par un nul vierge qui n'arrange
aucune des deux équipes.
RÉSULTATS COMPLETS :
Un précieux nul en déplacement pour
les visiteurs, désormais deuxième au
classement en compagnie du CRB, qui
s'est incliné devant le CS Constantine
(2-1) sur deux réalisations de Benchrifa
(16e) et Bezzaz (39 sp). Une nouvelle
contreperformance des hommes d'Alain
Michel qui confirme la mauvaise passe
du club algérois depuis l'entame de la
phase retour. Les meilleures affaires de
cette journée ont été réussies par les
équipes du bas de tableau, y compris la
lanterne rouge, le RC Arbaâ, qui malgré
ses dix points de retard sur le premier
club non relégable (USM Blida, 23
points) refuse de baisser les armes.
Dans son duel direct pour le maintien,
face à un autre relégable, l'ASM Oran, le
RCA s'est en effet imposé (2-1), grâce à
Yettou (61') et Yachir (71'), au moment
où Aoued a réduit le score pour les
Asémistes (73'). De son côté, le RC
Relizane (premier relégable) est allé
cherchez un bon résultat nul (1-1) chez
le MC Oran, grâce à Benabderrahmane
(90'), alors qu'il était mené au score à
partir de la 68e, suite à un penalty de
Benyahia. Le NA Hussein Dey, bien que
réduit à dix après l'expulsion de Drifel, a
réussi une bonne opération en disposant
Le DRB Tadjenanet a rejoint le
CR Belouizdad sur la 2e marche
du podium de la Ligue 1 Mobilis,
à la faveur d'un match nul (1-1)
samedi chez la JS Kabylie pour l
e compte de la 21e journée, au
moment où le Chabab marque
le pas et compte désormais
13 points de retard sur le leader,
l'USM Alger, suite à sa défaite
(2-1) chez le CS Constantine.
e club de Liamine Bougherara,
considéré comme la révélation de
la Ligue 1 cette saison, a confirmé
tout le bien qu'en pensait de lui à TiziOuzou en réussissant une très bonne
entame de match contre les Canaris.
La JSK a néanmoins réussi à ouvrir le
score contre le cours du jeu par
Boulaouidet (40'), avant de repousser
tous les assauts de l'équipe adverse,
jusqu'à la 88e minute, où la pression des
attaquants de Tadjenanet a poussé le
défenseur Kabyle, Koussaila Berchiche
à marquer contre son camp (1-1).
L
Mardi :
MO Béjaïa - USM Alger
0-1
Vendredi :
MC Alger - USM El Harrach
ES Sétif - JS Saoura
0-0
3-0
Samedi :
MC Oran - RC Relizane
RC Arbaâ - ASM Oran
NA Hussein Dey - USM Blida
JS Kabylie - DRB Tadjenanet
CS Constantine - CR Belouizdad
1-1
2-1
2-0
1-1
2-1
Classement
1). USM Alger
2). CR Belouizdad
--). DRB Tadjenanet
4). MO Béjaïa
5). JS Saoura
--). MC Alger
7). USM El-Harrach
8). ES Sétif
--). NA Hussein Dey
10). MC Oran
--). CS Constantine
12). JS Kabylie
13). USM Blida
--). RC Relizane
15). ASM Oran
16). RC Arbaâ
J
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21.
Pts
45
32
32
31
30
30
29
28
28
27
27
26
23
23
18
13
Prochaine journée:
USMB-ESS
JSS-JSK
USMA-RCA
RCR-NAHD
DRBT-MCA
CRB-MOB
USMH-CSC
ASMO-MCO
21e journée de la Ligue 2 Mobilis
L'échec du CAB fait le bonheur de l'USMBA
e CA Batna a échoué dans sa
quête de reprendre la 2e place du
classement à l'USM Bel-Abbès, malgré
un bon nul chez le MC El Eulma (1-1),
samedi, en clôture de la 21e journée de
Ligue 2 Mobilis, se contentant ainsi de
compléter le podium, avec 38 points.
Cueillis presque à froid par Brahmia
(20'), les Batnéens n'ont rien lâché
dans ce match et ont réussi à arracher une égalisation inespérée, par
Djabali à la 90'+2. Malgré ce bon
finish, le désormais ex-dauphin de
l'Olympique de Médéa, le CA Batna,
a dû se désister de la 2e place du
classement au profit de l'USM BelAbbès ayant, de son côté, réussi à
l'emporter vendredi chez l'Amel
Boussaâda (1-0) grâce à
Balegh (58'). Un précieux
Championnat féminin
succès en déplacement,
qui permet à l'USMBA de
revenir à seulement deux
e
longueurs du leader, l'O.
Médéa (41 pts) et d'espéJF Skikda - COTS Tiaret
2-3
rer ainsi faire partie des
UM Djelfa - FC Béjaia
0-3
trois heureux élus, qui
retrouveront la Ligue 1,
ASPD Tizi Ouzou - ESFOR Touggourt
5-2
l'an prochain.
CF Akbou - ARTSF Tébessa
0-0
Les trois relégables OM
Arzew, USMM Hadjout et
Classement :
Pts
J
CRB Aïn Fekroun ont
1 .FC Béjaia
7
3
remporté d'importantes
2 .ESFOR Touggourt
6
3
victoires dans la course
- COST Tiaret
6
3
au maintient, respective4 . CF Akbou
5
3
ment contre l'ASO Chlef,
5 .ARTSF Tébessa
4
3
la JSM Béjaïa et l'US
6 .JF Skikda
3
3
Chaouia, sur le même
- ASPD Tizi Ouzou
3
3
score (1-0).
8 .UM Djelfa
0
3
L
Résultats
de la 3 journée
16
RÉSULTATS COMPLETS :
Vendredi :
OM Arzew - ASO Chlef
Olympique de Médéa - AS Khroub
MC Saïda - CA Bordj Bou Arréridj
CRB Aïn Fekroun - US Chaouia
Paradou AC - JSM Skikda
Amel Boussaâda - USM Bel-Abbès
USMM Hadjout - JSM Béjaïa
1-0
3-2
0-0
1-0
1-1
0-1
1-0
Samedi :
MC El Eulma - CA Batna
1-1
Classement
1). O. Médéa
2). USM Bel-Abbès
3). CA Batna
4). Paradou AC
5). ASO Chlef
6). JSM Béjaïa
--). CABB Arréridj
8). JSM Skikda
--). MC Saïda
10). MC El Eulma
11). US Chaouia
12). A. Boussaâda
13). AS Khroub
--). OM Arzew
15). CRB Aïn Fekroun
16). USMM Hadjout
Pts
41
39
38
31
30
28
28
27
27
26
25
24
23
23
22
18
J
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21
21.
Ces brigades ont
pour mission de
renforcer le contrôle
des rails contre les
différents actes de
sabotage lesquels
continuent à
engendrer des pertes
sèches à la Société
nationale des
transports
ferroviaires (SNTF).
Par Mourad Belkaïd
est en effet, l’objectif
que tentent de réaliser les services de la
Gendarmerie régionale d’Oran
avec la création de nouvelles
structures dotées de tous les
équipements nécessaires pour
C’
renforcer les opérations d’intervention et de contrôle. Du côté
des services de la gendarmerie,
l’installation de ces brigades
spéciales rail peut énormément
contribuer à la sauvegarde du
chemin de fer, dont son entretien coûte des milliards à l’Etat.
C’est pourquoi, l’alternative du
rail a fini par s’imposer d’ellemême, après des retards considérables. Avec une population
algérienne positionnée, de plus
en plus, au Nord, et particulièrement sur la côte, les voies terrestres se trouvent ainsi étranglées par l’intensité du trafic, et
la nature du relief caractérisant
la bande nord. Dans le cadre de
la sécurisation des chemins de
fer, la Gendarmerie nationale a
engagé deux brigades implantées respectivement à Oran, et
à Mohammadia, dans la wilaya
de Mascara. Longtemps abandonné, le chemin de fer constitue à présent l’une des préoccupations majeures des pouvoirs publics, eu égard aux
mutations socio-économiques
que connaît l’Algérie.
La nouvelle carte géographique des échanges induit de
nouveaux besoins, en matière
de transport de marchandises,
et de voyageurs et c’est dans
cette optique que l’Etat a investi
des dizaines de milliards pour
développer le réseau ferroviaire. Tout en axant sur l’importance de ce redéploiement, les
services de la gendarmerie,
précisent que ces brigades ferroviaires seront généralisées à
tous les trains au niveau
national.
M.B.
Logements AADL à Oran
Doléances des locataires en étude
e dialogue direct entre la direction
de l’ADDL à Oran, et les locataires
des logements a permis de passer en
revue les nombreuses défaillances, qui
caractérisent la gestion de cet ensemble
immobilier, ayant trait à l’entretien des
parties communes, ainsi que des équipements.
Concernant la sécurisation du château d’eau, le directeur régional de
l’agence a annoncé que les travaux de
construction d’une clôture seront lancés
dans une semaine, alors que la remise
en marche des ascenseurs en panne
sera lancée immédiatement à travers
L
une entreprise spécialisée.
Cependant, le comité de cité, dont les
membres se disent rassurés par ce
début de dialogue, a décidé de fixer au 3
juillet prochain l’échéance pour constater la concrétisation des engagements
pris. La direction régionale de l’Agence
pour l’amélioration et le développement
du logement (AADL) s’est engagée à
prendre en charge toutes les doléances
exprimées lors d’une séance de travail
tenue avec le comité de cité des 1 377
logements AADL, qui avait organisé, en
même temps, un sit-in devant le siège
de la direction régionale de l’agence, et
qui a regroupé plus de 200 locataires.
En plus, cette famille occupant un F4
fait face à un problème d’étanchéité, et
qui n’occupe que deux chambres sur les
4 dont elle dispose théoriquement.
Pour ce cas précis, le directeur régional a été réceptif, et a promis de s’y pencher concrètement.
Parmi les cas isolés, qui ont été soulevés durant la rencontre figure celui
d’une famille habitant au 16ème étage
d’une tour alors que plusieurs de ses
membres sont atteints d’asthme, et lourdement pénalisés par la panne de l’ascenseur.
Le président de ce comité de cité qui
précise que cette rencontre est la première du genre depuis que le site a été
habité en 2003.
Concernant le gardiennage, le même
responsable a promis que cette mission
constituera désormais une priorité,
même si le nombre de gardiens d’immeubles, estimé à 19, s’avère insuffisant
par rapport aux 32 blocs, alors qu’initialement, il était prévu un gardien pour
chaque unité. Sur ce plan, le directeur
régional s’est engagé à plancher sur cet
aspect en sollicitant sa tutelle.
M.B.
Suite à des inspections
Fermeture de 2 restaurants universitaires à Oran
eux restaurants universitaires ont fait l’objet d’une fermeture définitive, à cause de
défaillances constatées par la
commission, et dont les conséquences pourraient s’avérer
catastrophiques. A ce titre, nos
sources indiquent qu’il a été
procédé à la fermeture du restaurant de la cité El-Badr et
celui de la résidence C1.
Suite à la réunion tenue la
semaine dernière et qui avait
regroupé le secrétaire général
de la wilaya avec l’ensemble
des directions concernées,
ainsi que les deux directeurs
des œuvres universitaires
(Oran-Est et Es-Sénia), une
commission mixte a été installée par le wali d’Oran, avec
pour mission de sillonner l’ensemble des cités, et d’établir un
rapport détaillé sur leur situation.
Cette commission est composée, entre autres, des direc-
D
teurs de la Dlep, de la
Sonelgaz, de l’urbanisme, et
des différents services de la
commune. Nos interlocuteurs
soulignent que cette résidence
se trouvait dans un état déplorable et nécessitait d’importants
travaux de réhabilitation.
Il y a lieu de rappeler que
dans le souci d’éviter d’éventuels drames, qui pourraient
survenir au niveau des résidences universitaires de la wilaya
d’Oran, à l’instar de ce qui s’est
produit
dernièrement
à
Tlemcen, les autorités de la
wilaya d’Oran ont décidé de
prendre des mesures préventives en procédant à un état des
lieux détaillé de la situation de
l’ensemble des cités universitaires d’Oran.
La commission mixte, chargée d’établir un état des lieux
détaillé sur la situation des résidences universitaires, poursuit
ses visites avec au programme
deux nouvelles résidences visitées. Durant la journée du lundi,
la commission a visité les résidences C1 au niveau d’OranEst, et la résidence «30e anniversaire» dépendant de la
direction des œuvres universi-
taires d’Es-Sénia. D’autre part,
et selon les mêmes sources, il a
été décidé de fermer la résidence universitaire 2 000 lits
«ETO», durant la prochaine
rentrée universitaire, pour lancer d’importants travaux de
rénovation. Plus de 1 000 étudiants résidents au niveau de
cette cité seront transférés au
niveau des résidences universitaires, durant la prochaine rentrée universitaire.
M.B.
Associations culturelles
L’APC leur promet des subventions
Dans un souci d’expliquer aux associations le dispositif de la nouvelle loi sur l’association, la
commission socioculturelle avait organisé, il y a une quinzaine de jours, une réunion avec les représentants du mouvement associatif à l’hôtel de ville. Les associations présentes ont eu d’amples
informations sur les dispositions relatives à l’octroi des subventions. A ce titre, le président de la commission a rappelé aux présents qu’aucune association ne bénéficiera de subvention, sans présenter
au préalable un contrat programme, et un bilan moral, et financier détaillé des activités du précédent
exercice. Une centaine d’associations culturelles et sociales bénéficieront de subventions de la part
de la commission socioculturelle de l’APC d’Oran, apprend-on auprès d’un membre de ladite commission. La répartition se fera à l’issue de l’étude de l’ensemble des dossiers, soit avant la fin de cet
été. Il y a lieu de souligner que chaque année, la commune d’Oran octroie des subventions à plus
d’une centaine d’associations, notamment les plus actives. Un appel pour les dépôts des dossiers
sera lancé par voie de presse, dans les tout prochains jours, détaillant le dossier à déposer conformément aux nouvelles dispositions de la loi sur les associations.
M.B.
9
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Lundi 29 février 2016
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
L'ÉQUIPE NATIONALE A'
Tramway de Sidi-Bel-Abbès
Algérie-Ethiopie
En essai à partir de juin
Des arbitres sud-africains
et kényans désignés
L’entreprise turque « Yapi
Mekerzi » chargée de la
réalisation du tramway, et
le maître d’œuvre « Egis
Rail », procéderont à
l’essai de la première ligne
du tramway, qui devra être
livrée, au courant du mois
de juin prochain.
Stage de trois jours
à Alger
L'équipe nationale A' (joueurs locaux) effectuera un stage au Centre Technique National de
la FAF dès aujoiurd'hui et ce, jusqu'au 2 mars
prochain.
Le sélectionneur national a convoqué pour ce
regroupement 25 joueurs dont voici les noms :
Par K.Benkhelouf
insi,la ville de Sidi Bel-Abbès,
va, enfin, découvrir, la modernisation, qu’elle mérite en matière
de transport, et la réalisation de ce projet, qui a fait couler beaucoup d’encre,
va certainement métamorphoser le paysage, et élever la ville au rang de celles,
qui œuvre inlassablement pour la
modernité.
Ainsi, les premiers essais commenceront, sur le tronçon reliant, le campus
universitaire au centre Eniaâma, longeant la faculté de droit, la Direction de
l’environnement, en passant par la cité
AADL, la cité Abdelhak Benhamouda, et
celle des frères Adnane du quartier « le
Rocher », où les travaux de pose de la
voie ferrée sont en voie de finition, selon
les prévisions des deux entreprises.
Cette période d’essai obligatoire, va
durer entre deux à trois mois, selon une
source de l’entreprise chargée de la réalisation, après les travaux du tracé dans
son ensemble prévu au grand bonheur
A
de la population pour la fin de l’année
2016, conformément à la date contractuelle, qui respecte le délai de réalisation de ce grand projet.
Il va sans dire que les travaux entamés actuellement au cœur de la ville ont
nécessité une modification de la plateforme des travaux du tramway, par rapport à la déviation des réseaux, et le
plan de circulation des engins et celui de
la piétonnière…Nous apprendrons, que
les travaux de déviation du réseau de
gaz, et d’électricité, ont atteint un taux de
98%. Les travaux à réaliser, de cette
partie touchée par les essais de Juin
sont ceux à proximité de la faculté de
droit. D’autres travaux demeurent au
centre-ville, ainsi que le tronçon, qui traverse le boulevard de « l’ex Soug El Lil
». L’estimation dans sa globalité des travaux du tramway ont atteint, un taux
d’avancement de plus de 65%, avec
trois ouvrages d’art dont les travaux sont
à plus de 70% le centre de maintenance
est réalisé à 47%, et les ouvrages d’art
dont. Le plan vert qui accompagnera,
ledit projet, prévoit la plantation de 2000
arbres de palmiers, pistachiers, de ficus,
et autres variétés, pouvant s’adapter au
climat de la wilaya.
Présenté sous forme de fiche technique à consulter avec les autorités loca-
les, le projet d’utilité publique, qu’est le
tramway, qui traverse toute la ville, sera
pourvu de 26 stations, prévoit de transporter une moyenne de 60 000 voyageurs par jour. La rapidité de ce moyen
de transport moderne, assurera aux
usagers une circulation ponctuelle, et
confortable, réalisé selon des normes
internationales, qui fonctionnera selon
un horaire qui débutera de 5h du matin à
23h, pour une meilleure qualité de service. Des travaux d’aménagement des
façades, des stations d’arrêts de bus, et
des trottoirs, vont également accompagner, les grandes œuvres à réaliser, tout
au long du tracé.
Gaz de ville à Sidi Yagoub
946 foyers raccordés au réseau
a
localité de Sidi
Yagoub, sise à quelques
kilomètre du chef-lieu de
wilaya de Sidi Bel6Abbés ,
vient de bénéficier, au cours
de la semaine passée, de
l’inauguration du poste de
distribution de gaz naturel
par la SDO, ou ont été raccordés au réseau plus de
946 foyers, qui vont enfin
jouir de cet apport énergétique vital, que réclamaient ,
au passé ,la population
dans cette localité.
A titre de rappel, nous sau-
L
rons que ce projet réalisé
sur une longueur de
10 628 km, fait partie de la
deuxième tranche du programme quinquennal 20102014. Son coût global a été
évalué à 44,036 millions de
dinars, en plus de 53,308
millions de dinars pour le
transport, alors que le cout
moyen par foyer est évalué
à 102 902 DA.
A noter que le taux de raccordement à l’échelle de la
wilaya a atteint un taux de
plus de 85%, alors que le
transport du gaz naturel est
assuré à 100% au niveau
des 52 communes existantes, reste quelques zones
secondaire, qui au cours de
l’année, seront en totalité
servi, en tenant compte de
la vitesse de croisière des
services de la SDO, pour
parvenir raccordé le gaz
naturel à l’ensemble des
citoyens de la wilaya, qui se
place ainsi parmi les premières villes du pays dans le
raccordement au réseau du
gaz de ville.
El-Amria – Aïn-Témouchent
Libération d’une fille kidnappée
Par B.Abdelhak
es éléments de la police
judiciaire de la Sûreté de
la daïra d’El-Amria, ont réagi
immédiatement après l’enlèvement d’une jeune fille, âgée de
16 ans.
Les investigations ont permis de localiser les kidnappeurs avec leur victime à
Chaabet-El-Leham,ville relevant de la daïra d’El-Malah,
distante de 5 km
d’AïnTémouchent.
Les policiers enquêteurs se
sont déplacés sur les lieux, où
ils ont subi une résistance
L
farouche de la part des auteurs
de ce crime, lesquels ont utilisé un fusil harpon, et des
bouteilles Molotov, et menaçaient d’incendier l’immeuble,
et malgré ce, ils ont réussi à
les mettre hors d’état de nuire
avec la découverte, et la saisie
d’une quantité d’armes blanches de différents volumes et
qualités, une quantité de 32,02
grammes
de drogue, une
somme d’argent de 29 000 DA,
ainsi qu’une quantité de
50 bouteilles de boissons
alcoolisées de différentes marques. Les auteurs présumés,
S.M et S.N, frères, âgés res-
pectivement de 39 et 23 ans,
ainsi que l’épouse du second
en l’occurrence la dénommée
R.D, âgée de 20 ans ont été
soumis à la procédure
d’usage; ces derniers ont été
présentés au tribunal d’ElAmria, où ils ont été mis en
détention préventive par le
juge d’instruction en charge de
cette affaire.
B.A.
Travaux du tramway de Mostaganem
Découverte d’ossements
Par Salah Eddine
A Mostaganem ville, après la découverte
d’un canon par les travailleurs du projet du tamway enfouis sous terre, aujourd’hui des ossements d’un être humain ont été découverts dans
ce même quartier d’el-Arssa.
Une expertise sera, sans aucun doute, dili-
8
gentée pour déterminer la période de cette trouvaille. Par ailleurs, il est utile de signaler, qu’au
niveau de cette zone située sur les hauteurs de
la ville, d’autres trouvailles ne sont pas à écarter,
du fait que ce lieu est constitué de nombreux
vestiges historiques, qui remontent à l’époque
ottomane.
S.E.
a Confédération africaine de
football (CAF) a désigné des
arbitres
sud-africains
et
kényans pour la double confrontation
entre la sélection algérienne et son
homologue éthiopienne, comptant
pour les troisième et quatrième journées des éliminatoires de la Coupe
d'Afrique des nations CAN-2017,
(groupe J) en mars prochain.
La première manche entre les deux
sélections, prévue le vendredi 25
mars au stade Mustapha-Tchaker de
Blida à partir de 20h30, sera officiée
par un trio arbitral sud-africain sous
la conduite de Victor Miguel de
Freitas Gomez, assisté de ses deux
compatriotes Mothibidi Stevens
Khumalo et Lindikhaya Bolo.
Le quatrième arbitre est Tinyiko
Victor Hlungwani (Afrique du Sud) et
le commissaire au match est
Dieudonné
Ndoumbou
Likouni
L
(Gabon). Quant à la manche retour
qui aura lieu le mardi 29 mars à
Addis-Abeba à 17h00 locales (15h00
algériennes), elle sera dirigée par
des arbitres kényans. Le directeur de
jeu est Davies Ogenche Omweno,
assisté de ses deux compatriotes
Marwa Aden Range et Gilbert
Cheruiyot. Le quatrième arbitre est
Lemayian Mpaima (Kenya) et le commissaire au match sera Ahmed
Mohamed Megahed (Egypte). Les
deux autres équipes du groupe J, les
Seychelles et le Lesotho vont se donner la réplique le samedi 26 mars à
Victoria (16h30 locales) avant de se
rencontrer à Maseru (15h00 locales)
trois jours plus tard.
Lors des deux premières journées,
l'équipe nationale algérienne s'est
imposée à Blida face aux Seychelles
(4-0) avant de récidiver à Maseru
face au Lesotho (3-1).
Lundi 29 février 2016
L'Algérie caracole en tête avec 6
points devant l'Ethiopie (4 pts).
Les Seychelles sont à la troisième
place avec un seul point, alors que le
Lesotho ferme la marche avec 0
point.
1. DOUKHA IZZEDDINE (JS KABYLIE)
2. ASSELAH MILIK (CR BELOUIZDAD)
3. BOUSSOUF KHEIREDDINE (NA HUSSEIN
DEY)
4. BELKHEITER MOKHTAR (MCE EULMA)
5. HACHOUD ABDERRAHMEN (MC ALGER)
6.ZITI MOHAMED KHOUTIR (JS KABYLIE)
7. KHOUALED NACER EDDINE (USM ALGER)
8. ARROUSSI SAID KHEIR EDDINE (ES
SETIF)
9. BOUDEBOUDA BRAHIM (USM ALGER)
10. KARAOUI AMIR (MC ALGER)
11. GOURMI KHALED (MC ALGER)
12. LEBBIHI BADIS (USM EL HARRACH)
13. EL ORFI HOCINE (USM ALGER)
14. CHAFAI FAROUK (USM ALGER)
15. ZEGHDANE TOUFIK (MC ALGER)
16. SAYEH SAID (JS SAOURA)
17. BENTIBA MOHAMED (ASM ORAN)
18. KOUDRI HAMZA (USM ALGER)
19. SEDDIKI ELYES (NA HUSSEIN DEY)
20. BENDEBKA SOFIANE (NA HUSSEIN DEY)
21. HAMMAR ZIRI (JS SAOURA)
22. NEKACHE HICHEM (CR BELOUIZDAD)
23. DJAHNIT AKRAM (ES SETIF)
24. SAYOUD AMIR (DRB TADJENANET)
25. DJAMAOUNI ANTAR (ASM ORAN)
CAN-2017:
Mehdi Abid Charef arbitrera
Côte d'Ivoire - Soudan
L'arbitre international algérien Mehdi Abid Charef dirigera le match entre les sélections
nationales de la Côte d'Ivoire et du Soudan prévu le 25 mars prochain à Abidjan pour le
compte de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations CAN2017, groupe I, a indiqué la Confédération africaine de football (CAF). Le directeur de jeu
Abid Charef sera assisté de ses deux compatriotes Abdelhak Etchiali et Mokrani Gourari.
Le quatrième arbitre est Farouk Houassnia (Algérie). Le commissaire au match est El Hadj
Amadou Kame Kane (Sénégal). A l'issue de la deuxième journée des éliminatoires, le
Gabon est leader du groupe I avec 4 points devant le Soudan (3 pts), la Côte d'Ivoire (2
pts) et la Sierra Leone (1 pt). Le premier du groupe se qualifie directement pour la CAN2017 au Gabon.
Paralympiques 2016 (CAN/Goal-ball) :
CAN-2016 (DAMES) :
Les sélections algériennes
parées pour le sacre
L'EN féminine en stage au CTN
es sélections nationales
algérienne de goal-ball
(hommes et dames) s'apprêtent à prendre part, du 29
février au 4 mars à Alger, au
championnat d'Afrique des
nations, avec le seul objectif de
"s'adjuger les titres et se qualifier aux Paralympiques de Rio2016". Pour ce faire, les représentants algériens avaient
bénéficié d'une série de
regroupements à Alger et à
l'étranger, ponctués par des
tests d'évaluation de niveau de
progression et de maîtrise de
schémas-tactiques à adopter
en compétition officielle, selon
la valeur de l'adversaire.
L'entraîneur des filles,
Mohamed Bettahrat déclare
que "Par apport, au dernier
mondial, je suis soulagé de
voire notre équipe nationale
s'appliquer d'avantage dans le
jeu. Malgré le manque d'expérience, les filles ne veulent pas
rater ce rendez-vous africain,
non seulement, car il y un titre
continental qui est en jeu, mais
aussi, une qualification historique aux paralympiques si elles
arrivent à remporter le tournoi".
De son côté, la sélection algérienne garçons qui caresse le
même rêve, d'être présente
L
L'équipe nationale féminine débutera aujourd'hui un strage
qui s'étalera jusqu'au 7 mars 2016 au Centre Technique
National de la FAF en vue de son premier match des qualifications de la CAN Dames 2016 face à l'Ethiopie.
Le sélectionneur national, Azeddine Chih a convoqué pour ce
stage 26 joueuses. Il y a lieu de rappeler que l'équipe nationale
affrontera son homologue d'Ethiopie en match aller du premier
tour des qualifications de la CAN 2016, le dimanche 6 mars
2016 à 16h00 au stade Omar Hammadi de Bologhine.
Liste des joueuses convoquées :
aux Paralympiques pour la
seconde fois consécutive, est
parée également au sacre.
Sous la houlette de l'entraîneur
national, Ahmed Ferdjouni et
son adjoint Aissa Soualmi,
l'équipe poursuit sa préparation
à la salle OMS de Staouéli, lieu
de la compétition.
Composée des meilleurs éléments nationaux dont les plus
expérimentés, Mohamed
Mokrane (capitaine), Samir
Belhouchet (attaquant) et
Abdelhalim Larbi (défenseur),
l'équipe est "fin prête" pour le
tournoi et ne croit qu'au ''titre
suprême''. "Ce championnat
d'Afrique sera très difficile, car
il y a derrière une qualification
aux Paralympiques de Rio2016. Toutes les équipes ici
présentes sont venues pour le
même objectif, surtout que seul
le vainqueur se qualifiera au
rendez-vous de Rio. J'ai
confiance en mon équipe, qui
aura l'avantage de jouer chez
elle et devant son public", a
indiqué l'entraîneur national, M.
Ferdjouni. L'objectif durant
cette compétition avait été
tracé il y a plus d'une année,
durant laquelle, l'équipe
d'Algérie avait effectué une
très bonne préparation, ponctuée par des tournois de bonne
facture, dont le championnat
arabe de Jordanie et le tournoi
de Sharm El Sheikh d'Egypte,
tous deux remportés par les
Algériens. Le coup d'envoi des
compétitions sera donné,
aujourd'hui avec au programme quatre matchs par
journée, avant d'entamer les
demi-finales (4è jours), la
finale, et les matchs de classement pour les médailles de
bronze, vendredi.
17
1. SEKOUANE FATIMA (AFFAK.RELIZANE)
2. BOUHENI BENZIANE NAIMA (AFFAK.RELIZANE)
3. BEKHEDDA FETHIA (AFFAK.RELIZANE)
4. ARBI AOUDA KELTOUM (AFFAK.RELIZANE)
5. BELKADI FATIHA (AFFAK.RELIZANE)
6. MESSAOUER FAIZA (AFFAK.RELIZANE)
7. SADOU HABIBA (AFFAK.RELIZANE)
8. AFFAK HORIYA (ASE.ALGER CENTRE)
9. BARA FATIMA (ASE.ALGER CENTRE)
10. AKLI LAETITIA (ASE.ALGER CENTRE)
11. BEN AGGOUNE KHADIDJA (ASE.ALGER CENTRE)
12. MANSOUR NARIMENE (ASE.ALGER CENTRE)
13. TAKENINT KAHINA (AS.SURETE NATIONALE)
14. KENDOUCI ZINEB (AS.SURETE NATIONALE)
15.YALA REBIHA (INTISSAR ORAN)
16. SEDRATI HOURIA (FC.CONSTANTINE)
17.MERROUCHE IMENE (FC.CONSTANTINE)
18. BRAHIMI RAYANE (FC.CONSTANTINE )
19. BOUFAROUA YASMINE (AURILLAC.ARPAJON - France )
20. BENLAZAR MYRIAM (ASPTT.ALBI - France )
21. GUELLATI SOFIA (RODEZ AVEYRON - France)
22. OUMEUR SABRINA (NÏMES METROPÖLE- France)
23. TEBBI SAMIRA (NÏMES METROPÖLE- France)
24. FEDOUL NADJET (ABU DHABI COUNTRY CLUB - E.A.U)
25.OUADAH ISMA (ABU DHABI COUNTRY CLUB - E.A.U)
26. ZERROUKI DALILA (ABU DHABI COUNTRY CLUB E.A.U)
Actualité
Lundi 29 février 2016
Quotidien national d’information
Benghebrit, à propos du concours de recrutement d'enseignants :
Magazine
2016, précisant que la nouveauté pour
cette année est que " l'épreuve sera
écrite ". Le résultat de l'épreuve écrite
sera " déterminant " dans le recrutement, remettant en cause la notion d'ancienneté qui revêtait un caractère fondamental pour la notation des candidats
dans les concours antérieurs. La ministre de l'éducation nationale, Mme Nouria
Benghebrit n'a pas voulu dévoiler le
nombre du poste pour le prochain
concours de l'enseignement qui sera
ouvert fin du mois de mars. Hier lors de
la rencontre d'évaluation qui a réuni la
ministre de l'Education nationale Mme.
Nouria Benghebrit, avec les partenariats
sociaux, a tenu à remercier les huit syndicats qui ont accepté de signer la
charte d'éthique du secteur de l'éducation nationale, elle profite de l'occasion
de lancer un appel aux autres syndicats
a ministre de l'Education nationale, Nouria Benghebrit, s'est
prononcée hier sur les modalités
du concours de recrutement des enseignants au titre de l'année 2016-2017. Au
sujet des postes qui seront ouverts pour
le prochain exercice, elle a indiqué qu' "
ils ne sont pas encore déterminés ". Le
nombre de postes sera, cependant fixé à
l'issue des colloques régionaux sur
l'éducation. Benghebrit n'a pas voulu
dévoiler les raisons pour là qu'elle son
ministre n'a toujours pas eu de repense
de la part de la Direction générale de la
fonction publique qui est la responsable
de ce recrutement. En outre, la ministre
a annoncé au début de son allocution
que le président de la République avait
souligné dans son message du 24
L
février que le secteur de l'éducation ne
sera pas touché par la mesure d'austérité, hors que le DGFP tien toujours le
silence envers le nombre des postes,
vus que le recrutement est gelé dans
presque tous les secteurs, vu la situation
économique du pays. La première responsable du secteur a révélé, que ces
épreuves auront lieu en février ou mars
qui ont refusé de signer où elle a rappelé
que " la porte est ouverte pour ceux qui
n'ont pas encore signé la charte ", a-telle souligné. Concernant la convention
qui sera signé entre le ministère de
l'éducation et le DGSN et la
Gendarmerie, Benghebrit a annoncé
que " celle-ci sera signée prochainement ", poursuit-telle, " cette convention
va assurer la stabilité et la sécurité dans
les écoles". Par ailleurs, 45% des fonctionnaires qui ont bénéficié du circulaire
n°3 qui concerne la problématique de la
promotion et de la régularisation et des
rappellent pour les trois cycles. A propos
de la charte d'éthique du secteur, la synthèse qui a été faite hier, était positive
car les syndicats ont tenus leurs promesses d'assurer la stabilité du secteur
pour l'intérêt des élèves.
I.H
Crédit à la consommation
Déroutage vers Renault Algérie....
Par Amirouche El Hadi
a Fédération algérienne
des consommateurs a
réclamé la révision des modalités du crédit à la consommation, estimant que ce crédit a
été détourné de ses objectifs.
Les membres de la fédération
réclament une séparation entre
le crédit à la consommation et
le crédit véhicule. Le vice-président de la fédération, Menouar
Hacen a affirmé hier, au forum
d'El Moudjahid, que les autorités ont mis en place ce crédit
pour encourager la production
nationale. Or, précise-t-il, la
majorité des produits concernés par le crédit à la consommation ne répondent pas au
taux d'intégration mondialement reconnu, et qui est fixé à
L
40 %. Mais ce qui est le plus
préoccupant pour les membres
de la fédération est l'introduction du véhicule algérien dans
cette liste. Pour Menouar
Hacen, l'introduction du véhicule algérien dans la liste des
produits éligibles au crédit à la
consommation est une manière
de détourner ce crédit de ses
principaux objectifs. Il explique
que l'Algérie a actuellement
une seule marque de voiture en
l'occurrence la Renault Symbol,
ce qui pourrait bien enfreindre
les règles de la concurrence. Et
d'affirmer que le taux d'intégration de cette marque de voiture
ne dépasse pas les 10 % " et
j'estime que ça ne dépasse pas
les 7% ". Il précise encore que "
nous faisons uniquement du
montage, voire du boulonnage,
au niveau local". Il a souligné,
dans ce sens, que du fait d'imposer un minimum de taux d'intégration au véhicule qui ne
peut pas dépasser les 10 %, on
ne pourra jamais exiger aux
opérateurs économiques de
l'électroménager d'avoir un taux
d'intégration de 40%.
Le conférencier résume : " on a
mis en place le crédit à la
consommation pour encourager la production nationale,
mais finalement, on va encourager davantage les producteurs étrangers qui nous fournissent la grande partie des
produits, puisque on se limite à
faire du montage ".
Il précise que le crédit à la
consommation n'a pas été mis
en place pour encourager la
consommation, mais pour
développer l'industrie nationale.
Le conférencier a également
précisé que le trésor public
gagne plus dans l'importation
du véhicule que dans la production locale, par le fait que le taux
d'intégration est très bas. Il
explique " du moment qu'on fait
du montage de véhicules, on
paie uniquement 5 % des droits
de douanes sur les pièces
importées pour le montage,
alors qu'on exige 35 % des frais
de douanes pour l'importation
d'un véhicule neuf ". Et de
recommander " de revoir
sérieusement le taux d'intégration dans la production des
véhicules".
En ajoutant que la taxe exigée
pour le véhicule neuf n'est pas
applicable sur les voitures produites en Algérie. La Fédération
des consommateurs a dû se
réunir huit fois avec les représentants du ministère du commerce, rien que sur cette question de taux d'intégration, qui
était à l'origine du retard dans
l'élaboration de la liste des produits éligibles au crédit à la
consommation.
La
Fédération
réclame
aujourd'hui la mise en place
d'un crédit spécial véhicule en
dehors du crédit à la consommation.
" Il faut un crédit avec des
conditions et des modalités
spécifiques aux véhicules, pour
permettre à d'autres produits à
revoir à la hausse leur taux d'intégration et se conformer à la
norme internationale".
AEH
Conseils maquillage
pour atténuer les rides
sables d'établissements solaires, mais
aussi les médecins et les pharmaciens,
contre le risque de l'utilisation, à des
fins non thérapeutiques, de ces substances nocives pour la santé publique, "
qui sont à l'origine de la déperdition scolaire, et l'un des facteurs favorisant le
terrorisme, et la criminalité ",ont-ils prévenu. Dans ce sillage, une journée d'études a été récemment organisée portant
sur "la pharmacie et le danger du marché parallèle des psychotropes", où
selon M. Tiliouatine de la DGSN, il a été
recommandé de contrôler le marché de
ces substances à effets destructifs à la
santé, comme à la société.
Par ailleurs, la directrice chargé de la
prévention et de la communication à
l'Office national de lutte contre la toxicomanie, Mme Ghania Keddache a
déploré l'absence d'études exhaustives
sur l'addiction aux psychotropes, soulignant que les données disponibles au
niveau de l'Office concernaient des
détenus, des consommateurs ou des
trafiquants, âgés entre 19, et 35 ans.
Les représentants du ministère de la
santé, de la population et de la reforme
hospitalière, de la Direction de la régulation et de la pharmacie ont insisté sur le
durcissement des lois régissant l'importation, la distribution, et la commercialisation de ces psychotropes, outre un
physique et mentale des personnes.
Sachant que les douanes ont, pour leur
part, procédé à la saisie de 28.000 psychotropes en 2015, selon
M. Arezki
Hannad, responsable à la Direction
générale des douanes.
Selon le même responsable, qui a
affirmé que les services de sécurité
avaient mobilisé 48 brigades anti-stupéfiant au niveau national, en vue de juguler ce phénomène, qui a pris des proportions effrayantes et dangereuses, qui
dictent aujourd'hui tant à la société
qu'aux autorités publiques de prendre
conscience des menaces sérieuses, et
assez graves guettant la santé des
consommateurs des consommateurs et/
ou des trafiquants, âgés entre 19 et 35
ans. De même pour la sécurité sociale,
qui se met, de plus en plus, en proie de
multiples dangers mortels, en raison des
crimes allant jusqu'au meurtre, et suicide, dont sont souvent victimes les
enfants, adolescents, et sans familles,
en outre les femmes, et les marginalisés
de la société.
Pour cela , la sensibilisation sur le danger du trafic, et de consommation de
drogue, et stupéfiants doit être menée
en permanence, et à grande échelle .A
ce titre, les responsables de l'office
national de la lutte contre la toxicomanie
mettent garde les familles, et les respon-
6
contrôle strict du registre de commerce
les régissant au niveau des pharmacies
publiques, et privées. Afin d'illustrer la
portée lucrative, qui motive la prolifération du marché parallèle de la drogue et
stupéfiants, le vice-président du Conseil
de
déontologie
pharmaceutique,
Mohamed Sendiki a mis l'accent sur les
profits générés par le commerce illégal
des psychotropes à travers le monde,
dépassant les 200 milliards, soit 45 fois
plus que ceux générés par le trafic de
drogue. La Chine, et l'Inde figurent parmi
les plus grands pays producteurs de
psychotropes, a-t-il dit, mettant en garde
contre le danger de leur consommation
hors du cadre thérapeutique. En
somme, les spécialistes de l'Office
national de lutte contre la toxicomanie
insistent sur l'impératif de conjuguer les
efforts entre les professionnels de la
santé, les éducateurs, les médias, et les
associations civiles
pour mener
constamment des actions, et des compagnes à travers le territoire national, en
vue de sensibiliser, et mobiliser l'administration, et la population à juguler ce
fléau de la consommation de psychotropes, qui continue malheureusement à
gagner du terrain faisant, à chaque instant, des victimes humaines et tant de
drames indescriptibles.
R.N.
oici quelques astuces de
maquillage pour atténuer les
rides et autres défauts de la
Le fond de teint
Léger (mousse, fluide, gel) est le
plus indiqué. Etirez- le soigneusement après l'application avec une
éponge humidifiée. Pratiquez de
même avec la poudre libre , une fois
la poudre appliquée à la houppette,
enlever l'excès au pinceau en le
repassant dans le sens des rides
profondes. Cela empêche l'accumulation de poudre dans les creux.
Le choix des fonds de teint
et de poudre
Préférez les fonds de teint et les
poudres contenant des particules
réfléchissant la lumière.
Ils contribuent à estomper les rides
et à donner en même temps un
beau coup d'éclat à l'ensemble du
visage.
Ingrédients
200 g d'olives noires
200 g d'olives vertes
3 grands oeufs
100 g de farine
10 cl de lait
4 cuillères d'huile d'olive
165 g de gruyère râpé
1 sachet de levure
10 g de beurre pour le moule
Astuces de professionnels
Retracer le sillon des rides profondes avec un crayon anticerne bien
taillé ou avec un pinceau très fin
passé sur le stick anticerne.
L'anticerne utilisé doit être plus clair
que le fond de teint pour atténuer
l'effet de profondeur des rides.
Tapoter légèrement avec le doigt
pour bien estomper le tracé.
base correctrice violette et appliquer
le fond de teint habituel.
Dans des cas extrêmes, il vaut
mieux recourir à une crème de
camouflage plus couvrante de la
même couleur que le fond de teint.
Bien tapoter avec le doigt pour fondre les raccords entre les produits
ou les deux nuances de fond de
teint.
Astuces de professionnels
Mélanger la crème de camouflage
ou l'anticerne de deux tons plus
clairs au fond de teint pour ne pas
épaissir la texture du contour de
l'œil. En effet, la peau y est plus fine
que celle du reste du visage.
Hyperpigmentation
de la paupière
Quand cette hyperpigmentation est
légère, pour l'éclaircir appliquez sur
le contour de l'œil un fond de teint
plus clair que sur le reste du visage.
Dans des cas plus prononcés,
recouvrir l'hyperpigmentation d'une
Camoufler cernes et poches
sous les yeux
Si, après l'application du fond de
teint, une faible ombre de cerne persiste, repassez le crayon ou le stick
anticerne. L'avantage du crayon à
deux mines est que l'on peut utiliser
le bout plus clair ou le bout plus
foncé ou encore les deux mélangés
pour adapter sa couleur à celle du
fond de teint.
Si le cerne est très foncé, un peu
bleuté, appliquez sur cette zone un
anticerne plus clair d'un ou de deux
tons que la peau du reste du visage
ou une crème de camouflage jaune
orangé. Faire adhérer par de petits
tapotements légers avec le doigt et
estomper vers l 'extérieur.
Les poches sous les yeux se présentent le plus souvent sous forme
de zones lumineuses gonflées, délimitées et creusées par un sillon ou
un cerne foncé. Deux corrections
distinctes sont donc à faire :
Eclaircissez le sillon foncé comme
expliqué et ombrer le volume de la
poche avec un fond de teint un plus
foncé. Tamponnez avec le doigt
pour bien fondre les nuances du
fond de teint et de l'anticerne. Eviter
les fards à joues très colorés près
de l'œil et ne charger pas le maquillage.
Préparation :
Mélanger les œufs, la levure et la farine.
Rajouter ensuite et petit à petit le lait et
l'huile jusqu'à l'obtention d'une pâte bien
homogène. Incorporer le gruyère râpé et
les olives dénoyautées. Beurrer et fariner
un moule à cake et verser la pâte. Faire
cuire au four pendant 40 minutes environ.
Bien surveiller la cuisson avec un
couteau. Sortir le cake du four dès que le
couteau sort bien propre.
GÂTEAUX
AUX DATTES
Beauté des yeux
Pour des cils longs et fournis
naturellement
Amère, la pilule !
as moins de 394.000 psychotropes
ont été saisis en 2015, a indiqué
samedi à Alger, M. Tarek Tiliouatine de
la direction de la police judiciaire relevant de la Direction générale de la
sûreté nationale (DGSN).Un danger réel
qui prend de l'ampleur, jour après journ
provient, selon les spécialistes,
des
régions frontalières du sud du pays. Pis
encore, le représentant des douanes a
révélé l'existence d'ateliers fabriquant
ces psychotropes dans les pays voisins,
ce qui favorise leur trafic, et vente en
Algérie.
La saisie d'une telle quantité de psychotropes s'explique par la prescription illégale de ce type de médicaments par certains médecins, et par conséquent leur
deal par des trabendistes, et voyageurs
transfrontaliers, et bandes de malfaiteur.
Il est également cité, comme facteur
aggravant, les vols commis au niveau
de certaines pharmacies, qui les vendent sans exiger, ni vérifier les ordonnances prescrites pour aux malades soignant par certains produits psychotropes.
D'où les craintes affichées des instances
chargées de lutte contre la toxicomanie
quant à leur propagation à grande
échelle, si les pouvoirs publics ne s'attèlent pas aussi vite à organiser le marché
de ces substances nocives à la santé
CAKE AUX
OLIVES NOIRES
peau
Saisie de 394.000 comprimés psychotropes en 2015
P
CUISINE
Beauté
V
Lundi 29 février 2016
Quotidien national d’information
Page animée par Cylia Tassadit
" Le nombre de postes à pourvoir
n'est pas encore déterminé "
Par Imen.Hamadache
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
P
our avoir des cils très longs et plus fournis ,
achetez en pharmacie un flacon d'huile de
ricin.
Appliquez-le comme un mascara sur toute la longueur des cils et cela tous les soirs pendant un
mois : c'est naturel et très efficace pour avoir de
longs cils épais et fournis.
Essayez l'huile d'olive
Après avoir ôté votre maquillage, pourquoi ne pas
donner un bain d'huile d'olive à vos cils, comme
vous le faites parfois pour vos cheveux ?
Les cils sont de même nature que le cheveu, Ils
poussent, brillent et se trouvent bien sains quand "
ils baignent dans l'huile ".
Leur aspect et leur croissance ne peuvent que s'en
mieux porter.
Soins du visage
Masque régénérant
ous voulez un peu
revitaliser votre visage
grâce aux produits naturels? Voici une petite
recette à utiliser pour une
peau douce et pure.
- Écrasez une bonne
dizaine d'amandes.
- Puis, mélangez cette
pâte avec 3 gouttes d'huile
V
essentielle de petit grain, 3
gouttes d'huile de citron, 3
gouttes d'huile essentielle
de ylang ylang et 30 ml
d'eau glacée.
- Appliquez sur le visage
en tant que masque et
laissez sécher 15 minutes.
- Rincez votre peau à l'eau
tiède.
19
Ingrédients
500 g de dattes dénoyautées et coupées
finement
250 g de cacahuètes grillées et moulues
grossièrement
150 de sucre cristallisé
200 g de farine
4 œufs
1/2 verre de thé d'huile
un peu de confiture d'abricots
1 verre de thé de graines de sésame grillées
1 paquet de levure chimique
Préparation :
Battre les œufs avec le sucre , ajouter
l'huile et les graines de sésame.
Mélanger la farine avec la levure puis
incorporer aux œufs. Ajouter les dattes et
les cacahuètes. Verser le mélange dans
un moule rectangulaire ( 20 x 30 cm)
beurré et fariné. Faire cuire à 200° entre
25 et 30 mn vérifier la cuisson à l'aide de
la pointe d'un couteau. Lorsque la gâteau
est bien doré , le sortir le du four, étaler
une fine couche de confiture sur la
surface et saupoudrer de cacahuètes.
Laisser refroidir puis couper en petits
carrés.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Lundi 29 février 2016
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 435
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Lundi 29 février 2016
Quotidien national d’information
Le ministre des Ressources en eau à admis le risque que notre journal évoqué
depuis des semaines
Sudoku N ° 435
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Le spectre de la sécheresse
Cette saison hivernale, particulièrement clémente et sèche, est en train d'épuiser les barrages et les réserves hydriques du pays. Il est plus que probable,
dès lors, que nous aurons droit à un été rimant souvent avec robinets secs, renouant ainsi avec une situation que les Algériens, n'ont plus vécue depuis
une dizaine d'années.
Par Wassim Benrabah
inalement, toutes les bonnes choses ont hélas une fin. En effet,
tous les voyants sont au rouge en
ce qui concerne l'alimentation en eau
potable dans le pays. Cet hiver, particulièrement doux et sec, en est la seule
cause. Or, si les autorités ont tout fait
pour en nier l'évidence, le premier responsable du secteur a fini par en faire
l'aveu. En effet, le ministre des
Ressources en eau et de l'environnement, Abdelouahab Nouri, a affirmé ce
samedi qu'un état de sécheresse pourrait être déclaré en cas d'absence de
précipitations dans les prochains jours.
"Nous ne déclarons pas l'état de sécheresse pour le moment, mais une telle
hypothèse n'est pas à exclure si la situation persiste", a indiqué M. Nouri à la
presse en marge d'une Journée technique sur la réhabilitation des barrages. "Il
est encore tôt pour parler de sécheresse
car l'éventualité d'importantes précipitations dans les jours à venir permettrait
d'éviter cette hypothèse", a affirmé le
ministre. Le taux de remplissage des
barrages a atteint 67%, a rappelé M.
Nouri, précisant que les barrages de
Beni Haroun (Mila) et Bougherara
(Tlemcen) étaient pleins à 100%. Le
ministre a, par ailleurs, réfuté ce qui a
été rapporté par des médias quant à la
réduction des heures d'alimentation de
la population de la wilaya de Tizi Ouzou
en eau potable, précisant que "pour le
moment, nous n'avons pas envisagé de
réduire les heures d'alimentation en eau
F
Mots croisés N° 435
Horizontalement
1 - Croyance qui transforme un homme en bête sauvage
2 - Distinguerait - Il vaut bien l'étain
3 - Etre artificiel que l'on peut doter de vie - Arbrisseaux à
propriétés vomitives
4 - Trous pour les poutres - Il est payé pour jouer - Et parfois bécasse
5 - Grande joie pour un cabot - Gros tas de déchet
6 - Décharné - Voisins de l'équerre
7 - Prendre congé - Terre des arsaises
8 - Traiter à fond - Manieur d'explosif
9 - Grandes quantités - Poussa
10- Dicterai mes dernières volontés - Hexaèdres hasardeux
Verticalement
A - Privèrend de l'usage des membres
B - Recueil de fables - Ne sent pas la rose
C - Faciles à emporter
D - Blondes à demi - Parfaitement calme
E - Pâté impérial - Gigolette
F - Il vous fait un petit tour - Opérationnelle
G - Aura en horreur - Essaya de faire un bon choix
H - Contre-attaque - C'est nickel
I - Défalque - Glaçon géant
J - Babas - Logis de poussins
K - Prophète juif - Elle se dilate dans la joie
L - Emprisonneras
Mots croisés N° 434
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 434
20
SOLUTIONS
Sudoku N ° 434
Tahar Hadjar visite l'université Djilali Liabès de Sidi Bel Abbès
Totale satisfaction
Par K.Benkhelouf
a visite d'aujourd'hui,
est une marque de
satisfaction que je dédie à
l'U.D.L pour son excellent positionnement au sein des universités au niveau nationale,
Africain et International "
Le Pr Tahar Hadjar, Ministre de
l'enseignement supérieur et de
la
recherche
scientifique,
accompagné du wali de Sidi bel
abbès Hattab Mohamed , du
P/APW Mr Khalfi, et du recteur
de l'université Djilali Liabès, Mr
Khalfi a effectué, ce Samedi
27 Février, une visite de travail
à la wilaya de Sidi bel abbès et
ce, pour s'enquérir du développement enregistré en matière
d'enseignement supérieur et
des projets de réalisations de
diverses Infrastructures. Ou
dans ce même sens, il constatera, de visu et recevra les
explications,
nécessaires,
concernant l'avancement des
projets au sein de l'université
Le premier point, que visitera le
ministre, sera la faculté du
Génie électrique, ou il ne manquera pas de souligner lors de
son passage dans cet établissement qu'il est en rapport,
comme beaucoup d'autre
faculté, avec les attentes de l'industrie locale, impactant ainsi
de manière positive le développement économique et le marché de l'emploi. Au cours de ce
point, Mr Hadjar, se rapprochera des étudiants, pour s'en-
"M
Ph. TDL
SOLUTIONS
de la baisse du niveau de remplissage
du barrage de Bouroumi (Tipasa). Pour
combler ce déficit, il a été décidé d'arrêter l'irrigation des terres agricoles à partir de ce barrage (30 millions de mètres
cubes) qui sera consacrée exclusivement à l'alimentation en eau potable des
wilayas d'Alger et de Blida, a fait savoir
le ministre, évoquant des projets d'exploitation des nappes souterraines.
potable". Il a été décidé que le barrage
de Taksebt (Tizi Ouzou) n'alimenterait
dorénavant que cette wilaya alors qu'il
alimentait auparavant la wilaya d'Alger, a
indiqué le ministre. Les quantités d'eau
du barrage de Taksebt dont bénéficiait la
capitale seront remplacées par celles
provenant du barrage d'Aserdoun, a-t-il
ajouté,
précisant que la capitale
connaissait un déficit en eau en raison
Pour rappel, un volume de 4,62 milliards
m3 d'eau est emmagasiné actuellement
par les 65 barrages en exploitation à travers le pays, soit un taux de remplissage
global de 67,56%. Les apports en eau
réalisés suite aux dernières précipitations enregistrées
dans plusieurs
wilayas ont été de près de 8 millions m3
dont plus de 60% l'ont été dans la région
Est du pays. Concernant la situation
hydrique par région, celle du Centre du
pays, qui compte 12 barrages, a enregistré un apport de 1,4 million m3, portant le volume mobilisé à plus de 1,04
milliard m3, soit un taux de remplissage
de 64,42%. Dans la région du Cheliff
(ouest) où les apports ont été de
760.000 m3, le volume mobilisé dans
ses 17 barrages est de l'ordre de 898,42
millions de m3, soit un taux de remplissage de 52,56%. Avec ses 13 barrages,
la région Ouest du pays a enregistré des
apports de l'ordre de 569.000 m3, portant le volume mobilisé à 667,23 millions
m3, soit un taux de remplissage de
65,92%. La région Est a enregistré,
quant à elle, un apport de plus de 5,2
millions m3, portant le volume des
stocks au niveau de ses 23 barrages à
plus de 2 milliards m3, soit un taux de
remplissage de 80,10%. Le taux de remplissage des barrages opérationnels au
niveau national devrait augmenter du fait
de la fonte des neiges qui renforcera
davantage ces volumes dans les prochains jours.
W.B.
quérir, de leur condition de vie
et d'étude, ces dernier, évoquerons leur besoins à titre d'exemple le wifi qu'il leur est nécessaire pour se connecter et faires des recherches dans leur
travaux.
La délégation, se dirigera par la
suite, vers le second point, qui
est le projet de réalisation du
siège du Rectorat, qui est en
voie d'achèvement. Le troisième point de cette visite a été
le projet de réalisation de
locaux de soutient à la pédagogie, qui sera suivit du projet de
réalisation d'une bibliothèque
Centrale universitaire, pour permettre aux étudiant d'étudier
dans de bonne condition de
connaissance de toutes les
spécialités dont ils auraient
besoins. Le cinquième point
sera, la visite du projet de réali-
sation d'une cité administrative.
Le sixième point, sera le projet
de réalisation de stade pour les
étudiants, qui auront alors la
possibilité de se mouvoir et de
reprendre aisément les anciennes pratiques sportives, qui
semble avoir perdu du terrain…Le septième point sera la
visite du projet de réalisation
d'une résidence universitaire
de 2000 lits (C5) en vois d'achèvement, dont il insistera sur les
délais de livraison. Dans le neuvième point, Hadjar Tahar, ne
posera la première pierre, du
projet de réalisation, d'une résidence universitaire de 2000 lits
au niveau du campus… Et enfin
dans son dernier point qui est le
projet de réalisation des 150
logements, pour les enseignants universitaire, le ministre
exprimera sa satisfaction, pour
5
les avancements du projet, en
rappelant le respect des délais
de livraison. Et de manière
générale la question du logement, trouve solution et se
résolve au fur et à mesure, sous
la prise en charge du wali de
Sidi bel abbès.
Dans la finalité de son parcours
et au retour à la wilaya, Mr le
ministre a animé une conférence de presse où il dira que "
Ma visite d'aujourd'hui, est une
marque de satisfaction que je
dédie à l'U.D.L pour son excellent positionnement au sein
des
universités au niveau
nationale,
Africain
et
International ". Il a révélé en
réponse à la question d'un journaliste que l'Université algérienne notamment celle de Sidi
bel abbès est appelée à contribuer au développement économique, social et culturel, au
niveau local et national. Il mettra l'accent, sur l'importance du
rôle de l'Université algérienne
au sein de son environnement
économique et dira à ce sujet
"L'objectif majeur assigné à
l'université est de s'intégrer
davantage dans le tissu économique et industriel environnant", et ajoutera que "Les établissements d'enseignement
supérieur doivent de ce fait évoluer en adéquation avec les
besoins exprimés à l'échelle
locale par le secteur économique". M. Hadjar a, en outre,
évoqué, nombre de mesures
allant dans le sens de la promo-
tion du rôle de proximité de
l'Université, dont la Loi à venir
portant orientation de la recherche scientifique… En réponse à
une autre question, il a rappelé
que Sidi bel abbès qui est également, une ville à caractère
agricole, sera dotée d'un institut
national
d'agronomie qui
ouvrira ses portes en septembre, pour lui redonner sa vraie
identité agricole en attirant des
étudiants de tous le territoire
national, "Il est impératif que
l'Université devienne une locomotive de développement local,
régional voire même national".
Le ministre a assuré que son
département s'attelle à réunir
toutes les conditions infrastructurelles pour garantir un enseignement universitaire moderne
et en phase avec les changements rapides dans le secteur
de l'enseignement et dans la
société.
En, conclusion, et en marge de
la visite du ministre, certain étudiants en master aéronautique,
nous ont exprimé leur besoins
en stage pratique que leur
filière n'assure pas, et voient
mal leur avenir, avec un cursus
d'une filière aussi importante
qui ne bénéficie pas de l'utilité
d'une formation pour être
encouragés et renforcer le
développement technologique
en eux et dans la finalité permettre une parfaite contribution
dans le tissu industriel de l'aéronautique local et national.
K. B.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Lundi 29 février 2016
Quotidien national d’information
Petit écran
La reprise du Parlement aura à mettre en conformité la nouvelle constitution avec
les lois de la République
Session chargée
pour les parlementaires
ne vingtaine de texte de lois sera
au menu de la session de printemps du Parlement (Conseil de
la nation et APN) qui s'ouvrira mercredi
prochain, a-t-on appris de sources proches du Parlement. Certains projets de
lois sont déjà au niveau des commissions spécialisées de l'APN, en attendant de les soumettre à examen et vote
de la chambre basse du Parlement puis
au Conseil de la Nation. Il s'agit, entre
autres, du projet de loi relatif à l'organisation de la profession de commissairepriseur aux surenchères, du projet de loi
portant lutte contre la contrebande, du
projet de loi sur la promotion de l'investissement et du développement de l'entreprise et du projet de loi relatif à l'utilisation de l'empreinte génétique dans les
procédures judiciaires et l'identification
des personnes. Plusieurs projets de lois
organiques, à l'instar de la loi régissant
les relations entre les deux chambres du
Parlement et le gouvernement et la loi
électorale, seront également présentés
lors de cette session, pour les adapter
aux nouvelles dispositions de la
Constitution révisée et adoptée le 7
février dernier par les parlementaires
U
constitutionnelle. "Le Gouvernement
aura à s'atteler avec diligence et avec le
concours du Parlement à préparer et
faire adopter les lois qui découleront de
cette révision constitutionnelle", avait-il
affirmé. L'ordre du jour de cette nouvelle
session parlementaire sera arrêté lors
de la réunion des bureaux des deux
réunis en session extraordinaire au
Palais des nations. Lors du Conseil des
ministres qu'il avait présidé en janvier
dernier, le président de la République,
Abdelaziz Bouteflika avait instruit le gouvernement à s'atteler avec le concours
du Parlement à préparer et faire adopter
les lois qui découleront de la révision
chambres du Parlement et du représentant du gouvernement. Cette réunion
interviendra conformément aux dispositions de l'article 16 de la loi organique no
99-02 fixant l'organisation et la mission
de l'APN et du Conseil de la nation ainsi
que leurs relations avec le gouvernement. Cette session de printemps est la
dernière conformément à la loi organique en vigueur régissant les relations
entre le gouvernement et le Parlement,
laquelle sera amendée lors de cette session en vue de son adaptation aux nouveaux amendements constitutionnels,
avait précisé dans un entretien à l'APS,
le ministre des relations avec le
Parlement,
Tahar
Khaoua.
L'amendement de ladite loi concernera
l'activité de l'institution législative qui
opérera désormais en une seule session
au lieu de deux, selon l'article 118 de la
Constitution amendée. En effet, l'article
118 stipule que "le Parlement siège en
une session ordinaire par an, d'une
durée minimale de dix mois. Celle-ci
commence le deuxième jour ouvrable
du mois de septembre".
R.N.
Coordination de soutien aux détenus algériens en Irak
La diplomatie nationale de nouveau interpellée
Par Imen.Hamadache
a coordination du soutien
des détenus algériens en
Irak, tire encore une fois, la
sonnette d'alarme sur la situation des détenus algériens qui
croupissent dans les prisons
irakiennes depuis des années.
Dans un rapport dressé par
cette coordination, son secrétaire national chargé des dossiers spécialisés, Houari
Kaddour, dénonce l'inertie des
autorités algériennes sur ce
dossier, et " l'échec de la
diplomatie à récupérer les
détenus algériens en Irak ".
Les mêmes défenseurs des
droits de l'homme se posent
également des questions nombres exactes des détenus algériens en Irak. L'organisation a
rapporté dans son communiqué les noms des prisonniers.
L
La même source affirme dans
son communiqué que les
déclarations des responsables
Irakiens sont contradictoires
ce qui dénote que les autorités
algériennes ce négocies avec
des petits Etat dans l'Etat
Irakien, " cette situation nous
rends très inquiet vis-à-vis
leurs envies d'illusionner l'Etats
Algériennes ", a souligné le
rédacteur du rapport.
Cette état de fait a conduit,
d'ailleurs, la ligue à prendre en
charge le dossier humanitaire,
et ce, pour faire la lumière sur
la situation des prisonniers
algériens. Aussi, dans ce cadre
précis, la ligue réitère son troisième appel aux autorités
nationales, en leur demandant
d'intervenir pour libérer ces "
innocents ". Elle interpelle également le gouvernement irakien
à libérer les sept détenus qui
Par Ammar Zitouni
ISCO se refuse toujours à
reconnaître une évidence
démocratique : la nouvelle
construction adoptée par le parlement
majoritaire, désormais loi fondamentale
sur laquelle la nation continuera de se
conduire, quitte à tenir tête aux détracteurs. Constatation supportable tant il
s'agit d'une puissance politique impulsée par une majorité et un président
élu. Le bras de fer Etat-opposition, à
propos du programme politique en
vigueur, les réformes et les échéances,
n'est qu'un nouvel épisode de ce mal
chronique qui ronge le champ politique.
Rien de bien neuf donc sous le soleil :
la relation incestueuse de la mouvance
islamique entre le RCD, les partis dits "
nationalistes ", les anciens chefs de
gouvernements et les anciens ministres
ne date pas d'hier. C'est la haine contre
le locataire d'El-Mouradia qui a toujours
été la principale boussole de la stratégie de l'opposition. Non sans ironie,
L'
sont sous la torture et un exécuté " d'autant que plusieurs
de nos ressortissants sont
morts en détention, apparemment des suites de tortures ".
Citant Houari Kaddour, membre du bureau national, chargé
des dossiers spécifiques, la
coordination affirme qu'elle
emploiera " tous les moyens
pour faire la lumière sur l'affaire des prisonniers algériens,
incarcérés, arbitrairement,
dans les prisons irakiennes " et
appelle les " autorités algériennes à intervenir pour libérer
ces innocents ".
La coordination s'interroge sur
l'inertie du ministre Irakien des
affaires étrangères, Ibrahim AlJaafari, de cacher le nombre
des détenus Algériens en Irak
sur les autorités algériennes en
dépit d'une visite en Algérie le
24/25 Février 2016, " les décla-
rations du M. Ibrahim Al-Jaafari
nous fait revenir à zéro,
comme si, c'est la le premier
ministre irakien qui visite
l'Algérie après l'invasion américaine en l'Irak? À cet égard, M.
Houari Kaddour, coordination
avec les organismes nationaux
explique dans son document,
que " la coordination est revenus sur les promesses et les
déclarations des autorités irakiennes qui ont fournies à
l'Algérie des rapports à l'émission d'une grâce présidentielle
pour les prisonniers algériens,
après l'exécution de détenu "
Abdel Hadi Ahmed El
Maadheed " en octobre 2012,
du mandat de la vallée sera en
Octobre 2012, mais ces déclarations sont de jeter de la
poussière sur les yeux des
Algériens ",rapporte le communiqué.
Eclairage
Factieux
l'ex-chef du gouvernement Ali Benflis,
qui oriente cette boussole, a largement
construit le piège dans lequel se trouve
l'ISCO. Catastrophique pour l'opposition. Non seulement elle n'a jamais été
puissante, mais elle est passée à côté
de ses desseins politiques. Et voilà
comment la vérité stratégique d'hier se
transforme en erreur politique funeste
aujourd'hui. L'existence de ce champ
politique farouchement opposé au
régime, ne vas pas en tout cas changer
le déroulement du renouveau national
ou la mise en œuvre de la nouvelle
Constitution, du processus démocratique, de l'évolution socio-économique.
La ratonnade est aussi en politique
mauvaise conseillère. L'ISCO est
engluée, paralysée et panique plus que
jamais. Qu'importe l'obscure raison de
palais ! Sa démarche est désastreuse.
Tout cela ressemble à un affrontement
entre personnages à stratégies différentes, idéologies différentes, mais
ayant un but commun, celui de monter
des coups tordus contre le pouvoir.
Après avoir reçu un camouflet du parlement qui a adopté le projet de loi portant révision de la Constitution, il ne
reste plus à l'opposition qu'à mesurer
l'ampleur de son humiliation politique.
Les grandes options de la nouvelle
constitution sont en général de nature
historique, aussi lourdes de conséquences pour les ennemis de la nation que
garantes d'unité nationale indéfectible.
Les factieux ont subi un échec d'autant
plus cuisant au plan politique que la
défection dans leurs rangs s'ajoute à
une longue liste de revers mérités. Plus
4
La coordination du soutien des
détenus algériens interpelle le
président Irakien, M. Fouad
Massoum, ainsi que le premier
ministre Irakien M. Haïder alAbadi, et les autorités concrné
de libérer les détenus et assurer l'intégrité physique et mentale, en leurs demandant d'arrêter la pratique de la torture et
l'isolement.
En outre, la coordination du
soutien des détenus algériens
informe les autorités
Algériennes qu'un sit-in aura
lieu le 18 avril prochain devant
le siège du ministère des
affaire étrangères à l'occasion
du premier anniversaire de la
fondation de la coordination du
soutien des détenus algériens
en Irak jusqu'à la libration de
touts les détenus et leurs
extraditions en Algérie.
I.H
grave encore pour l'ISCO, l'épouvantable zèle qu'elle apporte à ses " exigences " pour une période de " transition
démocratique " afin de compenser son
incapacité à s'imposer sur la scène politique ou à s'ancrer dans la société. "
Bêtes et méchants " politiquement, telle
est en dernière analyse l'impression
qu'elle donne. L'opposition veut s'inspirer du modèle du "printemps arabe "
pour entraîner le pays dans le chaos,
mais elle en est incapable et est obligée
à présent d'avouer qu'elle ne maîtrise
pas la rue. Le rêve des alliés de Benflis
et de Mokri peut se résumer en trois
mots : " wait and see ", attendre et voir.
Un pragmatisme contredit par le statut
et la vocation républicaine de l'ANP. Et
on comprend bien comment l'armée se
tient au-dessus des politiques. C'est là
un engagement qui résonne comme
une explication à ces factieux, laquelle
est d'une importance capitale pour le
présent et pour le futur du pays.
A.Z.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat Min
Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Camping
Paradis
22:45 : New York Unité
Spéciale
23:30 : New York Unité
Spéciale
09:05 : Dans quelle étagère
09:10 : Des jours et des
vies
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck à
la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas les
paroles
19:25 : N'oubliez pas les
paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : No Offence
21:45 : No Offence
22:25 : No Offence
23:15 : No Offence
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour deux
14:55 : Un cas pour deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
09:15 : Homeland
10:05 : Homeland
10:50 : La cour de Babel
Lundi 29 février 2016
Sur TF1 - 20h55
12:25 : La nouvelle
édition
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
Camping Paradis
Clémence vient au camping pour présenter sa fille,
Lilou, à ses beaux-parents, Jean et Martine, qui ont
coupé tout contact avec elle depuis la mort de leur fils
dans un tragique accident, il y a dix ans. Ils ignoraient
à l'époque que leur belle-fille était enceinte. Pendant
ce temps, les Pariseau de Cabassole, une famille
d'aristocrates se retrouve contrainte de passer la nuit
sous une tente après la panne de leur véhicule.
Sur France 2 - 20h55
No Offence
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:55 :Top chef
23:10 :Top chef, les
secrets des grands chefs
23:55 :Top chef, les
secrets des grands chefs
21
Dans un quartier démuni de Manchester, des policiers
dirigés par l'inspectrice Vivienne Deering et ses deux
adjointes Dinah et Joy doivent souvent utiliser des
méthodes peu conventionnelles pour faire respecter la
loi. L'équipe enquête bientôt sur un serial killer qui
sévit dans sa juridiction. Une femme a été repêchée
dans la rivière. Il y a quelques semaines, la police y
avait déjà découvert le cadavre d'une jeune fille
atteinte du syndrome de Down.
Sur M6 - 20h55
Zone interdite
Les neuf candidats encore en compétition sont répartis en
trois équipes, chacune dirigée par Hélène Darroze, Michel
Sarran et Philippe Etchebest. Les trois chefs s'affrontent
ainsi à travers les courts défis que doivent relever leurs
protégés : associer fraises et sucres de façon inédite,
réaliser une recette gastronomique à base de camembert et
donner une forme originale à la quiche lorraine. Les plats
seront respectivement dégustés par Jean-Luc Rabanel, Eric
Guérin et Olivier Streiff. Les cuisiniers ne se qualifiant pas
pour la suite de l'aventure participent à l'épreuve de la
dernière chance, à l'issue de laquelle leurs assiettes sont
jugées à l'aveugle par les membres du jury. La moins
convaincante voit son auteur éliminé du concours.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
É ditorial
Pris les doigts
dans le pot
de confiture
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Lundi 29 février 2016
Le chef de la diplomatie russe en visite à Alger
Quotidien national d’information
LAB
H
E
T
)
E
D
S
A
P
(
M I E U X V A U T E N R I R E…
Des dossiers
stratégiques au menu
Le match AlgérieEthiopie prévu le 25 mars
Par Mohamed Abdoun
I
l est toujours réconfortant de voir
que ses propres analyses, thèses et
accusations finissent, un jour, par
être reprises par des adversaires innés, les
confortant ainsi jusqu'à un degré à peine
imaginable. Il est question, ici, de la lutte
prétendument mondiale contre le terrorisme, telle que drivée par les Américains.
Je passe mon temps, depuis des années, à
claironner que cette " lutte " est un vulgaire
leurre, qu'elle sert surtout à justifier l'ingérence occidentale dans les affaires internes
et souveraines des autres Etats, et qu'aussi
bien al-Qaïda que l'EI (Etat Islamique) sont
les pures (et les pires) créatures des services secrets US. Ces organisations terroristes, de par leur seule existence, servent en
effet à justifier une intervention militaire
partout dans le monde. Si on veut te frapper, pour des raisons situées aux antipodes
de la véritable lutte antiterroriste, il suffit
juste de prétendre que l'EI a nidifié chez toi
et que tu es incapable de le vaincre seul, ou
pire, que tu en es carrément le complice.
C'est ce qui avait été fait à Saddam, souvenons-nous. Washington avait même osé
produire de faux documents devant le
conseil de sécurité de l'ONU, comme
l'avait reconnu par la suite Collin Powell,
le secrétaire d'Etat au moment des
(mé)faits. Si Saddam, le laïque, était un
grand ennemi des islamistes, son assassinat
a plongé l'Irak dans un véritable bain de
sang, tout en faisant un grand
sanctuaire pour " Comment ne pas
penser aussi que
les terroristes
ce même
déboulant
du
Pentagone ment,
monde entier.
exagère, et mène
Difficile
de
croire, dès lors,
tout le monde en
que le raid effecbateau dans ses
tué récemment frappes opérées en
en Libye par les
Libye ? "
chausseurs de
l'Oncle
Sam
cherchaient vraiment à faire mal à l'EI, et
auraient même déjoué un attentat projeté
quelque part en Tunisie. Il est à peu près
certain, en effet, qu'à travers la Libye c'est
l'Algérie qui est visée, seule république
arabe encore debout, épargnée par les "
printemps arabes ", alors que les monarchies, ces dictatures abjectes, temples des
endoctrinements islamistes et où règne un
non-droit total et absolu. C'est à la lumière
de ces préambules que j'appréhende (non,
non, le mot n'est guère un euphémisme)
l'information que voici. C'est en effet, une
dépêche officielle qui nous annonce que, je
cite, " le Congrès vient d'accuser le département de la Défense américain d'exagérer
ses exploits contre l'Organisation terroriste
autoproclamée Etat islamique (EI/Daech)
en Irak et en Syrie, en modifiant les évaluations du renseignement sur sa lutte contre
ce groupe ". Comment ne pas penser aussi
que ce même Pentagone ment, exagère, et
mène tout le monde en bateau dans ses
frappes opérées en Libye ? Cela, au
moment où des troupes françaises opèrent
déjà secrètement dans ce pays, en dépit du
fait que c'est la France qui a mis à feu et à
sang l'ancien Jamahiria, provoquant au
passage un effet-boule de neige terrible,
jusqu'au déclenchement d'une guerre civile
au Mali, et l'occupation de sa partie septentrionale par les groupes terroristes.
M.A.
Par Doudou Abdelaziz
e
ministre
des
Affaires étrangères
de la Fédération de
Russie, Sergei Lavrov
entame dés d'aujourd'hui
une visite de travail en
Algérie. La visite du chef de
la diplomatie russe s'inscrit
dans le cadre de renforcement des partenariats stratégiques liant les deux pays,
et l'échange des points de
vue sur les questions d'actualité régionale et internationale, indique le communiqué du ministère des affaires étrangères. A ce propos
des dossiers lourds Syrien
et Libyen seront au menu
des entretiens. D'ou l'importance de cette rencontre qui
intervient dans un contexte
international chargé de tensions et de désaccords
entre les puissances sur les
conflits régionaux. Les deux
pays partagent un dénominateur commun en politique
étrangère, à savoir la noningérence et la non-intervention militaire dans des
pays souverains. Dans cet
ordre d'idées l'intervention
militaire imminente envisagée par l'Otan et ses alliés
du Golf en Lybie à titre de
lutte contre l'organisation
criminelle Daesh, est loin de
partager la vision d'Alger et
Moscou, dont la voient d'un
mauvais œil. Celles-ci estiment que toute riposte globale à la menace terroriste
doit impérativement s'inscrire dans le cadre de la
stratégie des Nations unies
à travers une "approche
commune et partagée", se
fondant sur la légalité internationale. La diplomatie
algérienne qui s'est fortement impliqué dans la
recherche d'une solution
politique au cloaque libyen,
n'a jusqu'i pas trouvé un vrai
soutien des partenaires
régionaux et internationaux.
L'Algérie soucieuse de l'impact négatif de l'absence
L
d'un état fort et souverain en
Lybie, est tout à fait
consciente des dangers qui
guettent sur ses frontières,
mais aussi menacent sa
sécurité et sa stabilité. N'est
t- il pas que la chute d'El
Kaddafi en 2011, a favorisé
la prolifération du banditisme dans la région SubSahara et le Sahel ou le trafic d'arme et la drogue sont
devenus une monnaie courante à vu et à su de tout le
monde.
Raison laquelle Alger peut
bien sensibiliser la Russie
pour qu'elle puisse aller
également dans cette direction. Alger comme Moscou
ont en commun la conception "non interventionniste".S'agissant de l'autre
dossier chaud qui sera
abordé sera inévitablement
la Syrie.
Il faut souligner que M.
Lavrov est arrivé à Alger au
lendemain de la mise en
œuvre de l'accord de cessation des hostilités appliqué à
partir de 00h00 locale, il y a
deux jours. Cet accord a
reçu le soutien du Conseil
de sécurité de l'ONU qui a
adopté vendredi dernier, à
l'unanimité une résolution
"l'approuvant pleinement".
Offensive sur le front militaire et présente sur le front
diplomatique, la Russie a
brisé, par son intransigeance,
l'unilatéralisme
américain et freiné l'instinct
belliciste de l'Arabie saoudite et de la Turquie. Sur la
même longueur d'onde,
l'Algérie partage la même
position avec la Russie.
Dans cette perspective logique il faut dire que les
Russes savent parfaitement
tout l'intérêt politique et
symbolique à avoir le soutien des pays de la région,
à l'instar de l'Algérie et
l'Egypte essentiellement,
pour mieux les opposer aux
monarchies golfiotes qui,
historiquement, se sont rangées du côté de l'Ouest.
"L'œil de Moscou contre
l'oreille de Washington."
Une remise au goût du jour
des vieux réflexes de la
guerre froide. L'autre dossier aura sa part de lion
dans les discussions, s'agit
du dossier énergétique. Les
deux pays sont de grands
producteurs de gaz dans le
monde, mais qui font face à
une grave crise pétrolière
aux incidences financières
fâcheuses sur les économies des deux pays.
Enfin il faut souligner la
visite de M.Lavrov en
Algérie coïncide avec la
commémoration du 40eme
anniversaire de la proclamation de la Rasd et surtout
à la veille de la tournée
qu'effectuera dans la région
le secrétaire général des
Nations unies, Ban Kimoon. M.Lavrov et les autorités algériennes aborderont
cette question de décolonisation, en s'appuyant sur le
droit du peuple sahraoui à
l'autodétermination. A noter
que lors de cette visite, "il
sera procédé, à cet égard, à
une évaluation de la coopération bilatérale dans les
domaines
économique,
technique, scientifique et
culturel, à la lumière de la
tenue, à Moscou en juillet
2015, de la 7ème session
de la Commission mixte
algéro-russe", note la même
source.
D.A.
Coopération algéro-portugaise
Lamamra s'entretient
avec Silva
Par D.A et APS
e ministre d'Etat,
ministre des Affaires
étrangères et de la
Coopération internationale,
Ramtane Lamamra, s'est
entretenu samedi après
midi à Alger, avec son
homologue portugais,
Augusto Santos Silva, qui
effectue une visite de travail de deux jours en
Algérie.
Dans une déclaration à la
presse, à son arrivé à l'aé-
L
2
roport international Houari
Boumediene, M. Silva a
indiqué que sa visite en
Algérie sera l'occasion de
"préparer la réunion de la
commission mixte ainsi que
l'examen de l'application
des décisions prises lors
de la réunion de Haut
niveau tenue en 2015".
Le chef de la diplomatie
portugaise a ajouté qu'il
sera également, question
de "discuter des questions
régionales notamment en
Europe et en Afrique".
Cette visite s'inscrit dans le
cadre de "la poursuite et de
l'approfondissement du
dialogue politique et du
renforcement de la coopération entre l'Algérie et le
Portugal", avait indiqué
jeudi le ministère des
Affaires étrangères dans
un communiqué.
Cette visite permettra également "un échange de
vues sur les questions
d'actualité régionale et
internationale d'intérêt
commun".
- Blatter à souhaité bon courage
à Infantino.
- C'est qui Infantino ?
- Le nouveau président de la
Fifa. Lui aussi est Suisse.
- Tu crois pas qu'il se serait bien
passé de cet encouragement ?
- Oui, il aurait mieux valu lui
prodiguer des conseils sur la
manière de gérer au mieux la
Fifa.
- En s'en mettant plein les
poches.
- Ça va de soi. Comment travailler dans un milieu où le fric
coule à flot sans succomber à la
tentation.
- En tout cas, une fois pris le
doigt dans le pot de confiture,
l'Infantino pourra toujours plaider l'infantilisme, la candeur, en
attendant d'avoir lui aussi 17
ans de règne à la tête de la Fifa.
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
.fr
[email protected]
mo
:
Une seule adresse
Lundi 29 février 2016
e match
entre la
sélection
algérienne de
football et son
homologue
éthiopienne
dans le cadre de
la 3e journée des
qualifications de
la
Coupe
d'Afrique des
nations CAN-2017 (Gr.J) se jouera le vendredi 25
mars au stade Mustapha-Tchaker de Blida à partir de 20h30, a annoncé la Confédération africaine de football (CAF). Les Verts se déplaceront
ensuite à Addis-Abeba pour donner la réplique à
l'Ethiopie le mardi 29 mars dans le cadre de la 4e
journée. Le coup d'envoi de la rencontre sera
donné à 17h00 locale (15h00 algérienne), selon le
calendrier dévoilé par l'instance africaine. Les
deux autres pensionnaires du groupe J, les
Seychelles et le Lesotho vont se donner la réplique le samedi 26 mars à Victoria (16h30 locale)
avant de se rencontrer à Maseru (15h00 locale)
trois jours plus tard. Lors des deux premières
journées, l'équipe nationale s'est imposée à Blida
face aux Seychelles (4-0) avant de récidiver à
Maseru face au Lesotho (3-1). L'Algérie caracole
en tête avec 6 points devant l'Ethiopie (4 pts). Les
Seychelles arrivent à la troisième place avec un
seul point alors que le Lesotho ferme la marche
avec 0 point.
L
" Les réformes (de la Fifa.
NDLR) ne pourront se faire en
une nuit ", cheikh koweïtien
Ahmad Fahad Al-Sabah,
membre du Comité exécutif de la
Fifa.
Comme les émirs du Golf
n'aiment travailler que la
nuit, ça promet…
" La liste du sacrifice, de la gloire
et du martyre demeure ouverte
aussi longtemps que nous
n'aurons pas atteint notre
objectif (l'indépendance) ",
Mohamed Abdelaziz, président de
la République arabe sahraouie
démocratique (Rasd) et secrétaire
général du Front Polisario.
Avis !
Le FFS rouvre son bureau fédéral d'Alger
e Front des forces socialistes (FFS)
œuvrera pour " redynamiser " l'activité politique en vue de parvenir à une
" alternative démocratique ", a indiqué,
samedi à Alger, le premier secrétaire de ce
parti, Mohamed Nebbou. " La priorité dans
notre travail c'est d'aller vers le citoyen pour
redynamiser les activités politiques, à travers
des rencontres, car notre projet c'est de parvenir à une alternative démocratique ", a indiqué Nebbou, en marge de la réouverture du
siège de la fédération du FFS d'Alger. Il a
ajouté que tous les acteurs politiques qui s'inscrivent dans cette optique de changement et
dans le projet patriotique et démocratique "
sont les bienvenus ". " Le changement est possible et c'est notre conviction. Nous travaille-
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Quotidien national
d’information
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
rons sur le terrain avec notamment la société
civile et les acteurs politiques, qui partagent
avec nous le projet patriotique et démocratique ", a-t-il souligné. Il a soutenu que dans les
jours à venir, il y aurait un travail " riche ", à
travers le territoire national, pour " vulgariser
davantage " le projet de société du FFS. Il a
estimé que le projet du FFS consiste à " aller
vers une 2e république et la démocratie "
alors que " le projet du pouvoir prône le changement dans la continuité ". Il a rappelé que le
FFS militait toujours pour la reconstruction
d'un consensus national dans le but de l'édification d'un l'Etat de droit, ajoutant que la
feuille de route tracée par le parti sera poursuivie, à travers notamment des actions politiques et organiques dans les prochains jours.
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
Administration & finance :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Publicité
Tel / fax : 021 71 65 74
Tel / fax : 021 71 67 60
Bureau régional d’Oran
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78 / 021 73 71 28
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
ANEP ORAN :
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Bureau de Mostaganem
Impression :
Ouest : SIO
Centre : SIA
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
Bureau de Tizi-Ouzou
Tél.0551 97 32 08
Bureau de Chlef
Tél.0773 71 99 37
23
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
ALIMENTATION EN EAU POTABLE
PLUSIEURS COMMUNES
D'ALGER PRIVÉES D'EAU
L'alimentation en eau potable sera perturbée de mardi à 10h00
jusqu'au mercredi à 6h00 dans plusieurs communes de la wilaya d'Alger
en raison de travaux de raccordements, a annoncé la Société des eaux et
de l'assainissement d'Alger (SEAAL) dans un communiqué. Ces travaux
vont ainsi engendrer une perturbation dans l'alimentation en eau potable
dans les communes d'Alger centre (Boulevard Krim Belkacem, Rue
Franklin Roosevelt et Rue Didouche Mourad en partie), de Sidi M'Hamed
(Boulevard des martyrs et Boulevard Mohamed Zekkal), de Mohamed
Belouizdad (partie haute de Belouizdad), d'El Mouradia (en partie) et
d'El Madania (en partie), a précisé la même source.
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
06:03 13:01 16:09
18:37 19:55
LE SPECTRE DE LA SÉCHERESSE
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2130 - LUNDI 29 FÉVRIER 2016 - PRIX 15 DA.
Page 5
DÉFENSE DE LA CAUSE SAHRAOUIE
MOHAMED ABDELAZIZ SE FAIT MENAÇANT
La politique colonialiste
marocaine, basée sur le déni du
droit international, a fini par
exaspérer le dirigeant du front
Polisario pour qui la reprise de la
lutte armée n'est pas exclue dans
le cas où l'ONU n'assumera pas
ses responsabilités.
Par Rafik Bakhtini et APS
ouveaux et pressants bruits de
botte dans le conflit MarocPolisario. Le président de la
RASD n'est pas allé par plusieurs chemins pour faire entendre qu'il pourrait
revenir à la lutte armée si le Maroc continue de fouler aux pieds le droit international et d'ignorer les résolutions onusiennes sur la cause sahraouie. Il a indiqué à Dakhla (camp de réfugiés sahraouis) que "la liste du sacrifice, gloire et
martyre demeurait ouverte aussi longtemps que nous ne n'aurions pas atteint
notre objectif (Indépendance)" dans un
discours, à l'occasion de la célébration
du 40ème anniversaire de la RASD. "Au
moment où nous renouvelons notre fidélité aux martyrs et saluons les combattants de l'armée de libération sahraouie,
ces héros stationnés sur le terrain, prêts
à faire face à toutes éventualités et
défis, nous rappelons que la liste du
sacrifice, de la gloire et du martyre
demeure ouverte aussi longtemps que
nous ne n'aurons pas atteint notre objectif, à savoir, la liberté et l'indépendance,
surtout si le royaume du Maroc nous
l'impose de nouveau, comme il l'avait fait
en 1975, nous reprendrons la lutte
armée légale", a-t-il indiqué, ajoutant
que le peuple sahraoui, où qu'il se
N
trouve, a pris sa décision irréversible et
que les Sahraouis adhèrent obstinément
à leur choix et à leur Etat, qui est
"aujourd'hui une source de fierté et un
sentiment d'appartenance nationale sincère et profond et qui s'est consolidé par
le temps en une entité indépendante et
une culture distincte". "Il n'y a pas d'avenir pour les Sahraouis en dehors de leur
patrie libre, indépendante et souveraine
sur l'ensemble du territoire national", a-til affirmé. "Force, détermination et
volonté pour imposer l'indépendance, la
souveraineté et la paix", a-t-il conclu. "A
cette occasion, nous adressons un message de fraternité au peuple marocain
frère et à son gouvernement et les appelons à œuvrer ensemble à accélérer l'organisation d'un référendum libre, juste et
transparent pour le peuple sahraoui,
dont l'ONU a identifié les votants", a-t-il
dit. Il a ensuite rassuré "le peuple frère
du Maroc et son gouvernement" que
l'Etat sahraoui indépendant "sera en
LIÉ AUX ATTENTATS DE PARIS
UN TERRORISTE
ARRÊTÉ À AKBOU
faveur du Maroc et en faveur de la paix
et du bon voisinage". "Le Maroc trouvera
dans l'Etat sahraoui le bon voisin sincère, tolérant, loin de toute tendance de
vengeance, prêt à partager tout ce qu'il
a avec ses voisins, sur la base du respect mutuel et de la souveraineté des
pays de la région et de ses peuples. frères et sœurs", a encore soutenu le président Abdelaziz. Toutefois, il a indiqué
que "les récents développements de la
question du Sahara occidental confirment avec regret l'absence de volonté
réelle chez l'occupant marocain dans la
recherche d'une solution juste et globale
au conflit du Marco-Sahraoui". Il y a, a,
en outre, constaté le président sahraoui,
"un siège militaire et sécuritaire marocain étouffant dans les territoires sahraouis occupés, un harcèlement des
militants des droits de l'homme et une
expulsion systématique des observateurs internationaux indépendants". Pour
Mohamed Abdelaziz, également SG du
Polisario, un tel siège militaire est fait de
sorte que "la puissance occupante
puisse procéder à ses violations flagrantes des droits de l'homme et son pillage
intensif des richesses naturelles sahraouies, couplées à des campagnes de
répression brutale et de détention injuste
de civils, tout juste pour avoir réclamer
l'application de la Charte et résolutions
des Nations Unies pour un pays n'ayant
pas encore exercé son droit à l'autodétermination. "Au vu des déclarations et
escalades provocatrices typiques, à l'instar de sa visite dans les territoires occupés et ses menaces touts azimuts, le roi
du Maroc cherche aujourd'hui à imposer
la logique de l'expansion, l'agressivité,
l'arrogance, le mépris et le fait accompli
à l'ensemble de la communauté internationale", a-t-il ajouté. Il a dans le même
sens évoqué les tentatives marocaines
en cours pour "empêcher l'Envoyé personnel du SG de l'ONU, Christopher
Ross, d'exercer ses fonctions et son
accès au Sahara occidental, zone principale de son travail". Le président
Abdelaziz a également dénoncé l'"obstruction flagrante" par le Maroc à la visite
du SG de l'Onu, Ban Ki-moon, dans la
région, en cherchant à "déterminer son
timing, son programme et son objectif,
loin des tâches et responsabilités de
l'ONU et de son SG, y compris en cherchant à imposer l'inertie et la négativité
dans les rapports et les résolutions du
Conseil de sécurité".
R.B.
Une cache
populaire relevant
TAMANRASSET
de secteur opéracontenant un lot
tionnel de
d'armements et
Tamanrasset (6ème
une importante
Région militaire) a
quantité de munidécouvert,
tions de différents
aujourd'hui 28
calibres ont été
février, une cache
découvertes, hier à
contenant un lot d'armements",
Tamanrasset, par un détachement de
précise la même source.
l'Armée nationale populaire (ANP),
Il s'agit de "4 fusils mitrailleurs (FM),
indique un communiqué du ministère
3 pistolets mitrailleurs de type
de la Défense nationale. "Dans le
kalachnikov, un fusil de précision
cadre de la sécurisation des frontières
et une importante quantité de
et de la lutte antiterroriste et grâce à
munitions de différents calibres",
l'exploitation de renseignements, un
ajoute le communiqué du MDN.
détachement de l'Armée nationale
DÉCOUVERTE D'UNE
IMPORTANTE
CACHE D'ARMES
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
CRÉDIT À LA CONSOMMATION
DÉROUTAGE
VERS RENAULT
ALGÉRIE....
Page 6
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2130 - LUNDI 29 FÉVRIER 2016 - PRIX 15 DA.
www.tribunelecteurs.com
LE CHEF DE LA DIPLOMATIE RUSSE EN VISITE À ALGER
DES DOSSIERS STRATÉGIQUES AU MENU
Page 2
SAADANI REJETTE LA TRÊVE D'OUYAHIA :
" JE N'AI PAS CONFIANCE ! "
Le secrétaire général
du FLN, abordant le sujet
relatif au " FLN-bis " créé
en France, a parlé d'un
complot ourdi contre son
parti avec la complicité
d'agents étrangers.
Lire en page 3
Mieux vaut en rire
et son éventuelle appartenance à un
groupe terroriste (actif) à l'étranger",
ajoute-t-on. Le suspect s'est livré de luimême en répondant à une convocation
du juge d'instruction du tribunal d'Akbou,
a ajouté le parquet, sans dévoiler l'identité du suspect et son rôle présumé dans
ces attentats. Selon le quotidien Le Soir
d'Algérie, il s'agit de Zouhir Mehdaoui,
âgé de 29 ans, qui a quitté l'Algérie en
2012 à destination de la Turquie.
Présenté comme un proche d'Abdelhamid
Abaaoud, coordonnateur présumé des
attaques de Paris, Zouhir Mehdaoui a
séjourné ensuite en Grèce avant de s'établir près de Bruxelles où il a épousé une
Belge en 2014, a précisé Le Soir.
R.N.
PH. Hafida
n ressortissant algérien, résidant en
Belgique, présumé avoir eu des
liens avec les attentats terroristes de
Paris perpétrés en novembre dernier, a
été placé en détention préventive mardi
dernier à Akbou (à 75 km à l'ouest de
Bejaia), a-t-il été indiqué dans un communiqué émanant du parquet général
près la Cour de Bejaia. Le mis en cause,
poursuivi suite à des informations faisant
état de sa "possible implication dans
des activités terroristes et son éventuelle
appartenance à un groupe terroriste activant à l'étranger", s'était livré par luimême en répondant à une convocation
du juge d'instruction, relevant du tribunal
d'Akbou, a-t-on précisé. Confronté aux
charges retenues contre lui, il a été
placé en détention préventive, a-t-on
ajouté, soulignant que "l'instruction suit
son cours". Le communiqué s'est gardé
toutefois de révéler son identité ainsi
que les charges retenues à son encontre. Le parquet indique que ce ressortissant algérien est soupçonné "d'avoir eu
des liens avec les attentats terroristes de
Paris perpétrés en novembre dernier".
L'homme a été arrêté à la suite d'informations faisant état de "sa possible
implication dans des activités terroristes
U
LE MINISTRE DES RESSOURCES EN EAU À ADMIS LE RISQUE
QUE NOTRE JOURNAL A ÉVOQUÉ DEPUIS DES SEMAINES
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
2 083 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content