close

Enter

Log in using OpenID

Des Lecteurs - tribunelecteurs

embedDownload
DRAME DE LA ROUTE DE LAGHOUAT
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
LA FRANCE PRÉSENTE SES CONDOLÉANCES
La France a présenté lundi, par
la voix du porte-parole du ministère
des Affaires étrangères, ses
condoléances à l'Algérie et exprimé
sa "tristesse" suite à l'accident de la
circulation survenu samedi dans la
wilaya de Laghouat et dans lequel
32 personnes ont perdu la vie.
"Nous avons appris avec tristesse
qu'un accident de la circulation a
coûté la vie le 4 juin 2016 a plus de
trente personnes près d'Aflou au
sud d'Alger. La France présente ses
condoléances aux familles des
victimes ainsi qu'aux autorités et au
peuple algériens", a déclaré Romain
Nadal, porte-parole du ministère
français des Affaires étrangères et
du Développement international.
Trente-deux personnes ont trouvé la
mort et 22 autres ont été blessées
dans un tragique accident de la
circulation survenu samedi sur
lÆaxe de la RN-23, reliant Aflou à
Laghouat, au lieudit Oued Djeder,
commune de Oued-Morra, suite à
une violente collision entre un poids
lourd et un autocar de transport de
voyageurs assurant la liaison
Ouargla-Oran.
8ÈME ANNÉE - N° 2215 - MERCREDI 8 JUIN 2016 - PRIX 15 DA.
CORPS COMMUNS
DE BEJAIA
PLUSIEURS BLESSÉS
ENFIN
LE DÉNOUEMENT
Une attaque à la
bombe a visé mardi
matin un véhicule de
police dans le centre
d'Istanbul, faisant
plusieurs blessés, a
rapporté la chaîne
étatique TRT.
Par Samia. A
L
En état d'alerte maximale, la
Turquie a été secouée cette
année par deux attentats-suicides dans des zones touristiques d'Istanbul attribués au
groupe Etat islamique et
deux attaques à la voiture
piégée revendiquées par
des militants kurdes qui
ont frappé notamment
Ankara, faisant des dizaines
de victimes. Le 12 mai, huit
DÉCÈS DE MOHAMED ALI
BOUTEFLIKA PRÉSENTE
SES CONDOLÉANCES
e président de la République,
Abdelaziz Bouteflika, a adressé ce
lundi un message de condoléances à la
famille du boxeur américain Mohamed
Ali, dans lequel il a salué "les positions
humanistes et les actions humanitaires"
du défunt. "Un grand homme vient de
s'éteindre, un homme que le monde
entier a applaudi durant des années
pour son intrépidité incontestable et sa
dextérité hors norme ayant détrôné tous
les redoutables pugilistes de son temps.
Il fut roi du ring incontesté deux décennies durant, devenant ainsi un boxeur de
légende", a souligné le chef de l'Etat
dans ce message, ajoutant qu"outre ses
qualités physiques, le défunt se distinguait par les vertus de tolérance, de
modestie et d'indulgence et par une
grande force de l'âme qui se dégageait
lors de ses combats et qui le sublimait
tout autant que ses prouesses physiques". "Il n'est point étonnant qu'il ait
trouvé dans ses convictions spirituelles,
L
ses positions humanistes et ses actions
humanitaires le chemin à suivre pour
faire son bonheur mais surtout de son
prochain, aidé en cela par un environnement emprunt de liberté et de démocratie", ajoute Bouteflika. "Telle est la voie
qu'il s'était tracée et qu'il emprunta en se
vouant corps et âme aux actes de bienfaisance sans la moindre discrimination
de race, de religion ni de couleur, une
noble attitude pour laquelle il sera
accompagné a sa dernière demeure par
les différentes confessions et religions",
ajoute-t-il. "Je salue d'abord l'homme,
l'icône du noble art et l'idole des opprimés dans le monde, priant Dieu ToutPuissant en ce mois sacré de lui accorder sa miséricorde et de l'accueillir dans
son vaste paradis aux côtés des fidèles
et vaillants. Je présente mes sincères
condoléances et celles du peuple algérien à la famille du défunt. Puisse Dieu
assister les siens en cette pénible circonstance", conclut le président.
HUIT ÉLUS CLAQUENT LA PORTE
Quotidien national d’information
EXPLOSION À ISTANBUL
a bombe actionnée à
distance a explosé au
passage d'un bus
transportant des policiers
dans le quartier de Beyazit, a
précisé la télévision.
De nombreuses ambulances
et voitures de pompiers ont
été envoyées vers le lieu de
l'explosion, sirènes hurlantes.
Cinq personnes ont été blessées, selon un premier bilan
fourni par l'agence Dogan.
APC D'EL-ADJIBA
personnes avaient été
blessées par l'explosion
d'une voiture piégée près
d'une caserne militaire
sur la rive asiatique
d'Istanbul.
La fédération du secteur de
l'Education e la wilaya de Bejaia affilié au Snapap est parvenue selon
son chargé de communication,
Nabil Ferguenis avec le directeur
de la direction de Bejaia , suite à la
rencontre de travail effectuée récemment et surtout qui a abouti au règlement du dossier des cent cinquante neuf corps communs exerçant dans différents collèges et
lycées de la wilaya de Bejaia qui se
sont retrouvés au chômage depuis le
17 mai. Ce dénouement de situation
consiste à la prorogation de leur
contrat ainsi que la régularisation de
leurs situations financières dans les
meilleurs délais.
S.A.
NOUVELLE PROMOTION OOREDOO SPÉCIALE RAMADHAN
PARLEZ EN ILLIMITÉ
AVEC 150 DA SEULEMENT
Pour ce
Ramadhan,
Ooredoo revient
avec une promotion exceptionnelle
permettant à ses
clients de bénéficier d'un nouveau
forfait d'appels
pour communiquer, sans limites,
durant ce mois
sacré.
En effet, pour 150 DA seulement, les
clients de Ooredoo bénéficient d'un forfait Voix illimité 24/24 vers le réseau
Ooredoo valable jusqu'à 2h du matin
du lendemain d'achat.
Pour profiter de cette promotion et pouvoir communiquer librement durant ce
mois sacré, le client Ooredoo peut
acheter son forfait 24/24 en se connectant gratuitement sur http://
CHOOF.OOREDOO.DZ ou en compo-
sant le code
*151*11#.
Pour plus d'informations, le client
peut contacter le
service clients particuliers joignable
sur le 333 ou le
service clients
entreprises joignable sur le 330.
Cette promotion,
accessible à tous
les clients de Ooredoo à travers l'ensemble du territoire national, est valable du 1er jour jusqu'au dernier jour du
mois de Ramadhan.
Elle confirme la volonté de Ooredoo
d'être à l'écoute de ses clients en leur
offrant les meilleures offres aux tarifs
les plus avantageux.
Le Département des Relations
Publiques et Médias
Ooredoo
Iftar :
20:08
Imsak : 03:29
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Quotidien national d’information
SAISON ESTIVALE
379 PLAGES
AUTORISÉES
À LA BAIGNADE
Page 2
8ÈME ANNÉE - N° 2215 - MERCREDI 8 JUIN 2016 - PRIX 15 DA.
NOUVELLES ORIENTATIONS ÉCONOMIQUES
ENTRE ESPOIR
ET SCEPTICISME
Page 5
www.tribunelecteurs.com
BACCALAURÉAT
PARTIEL SESSION
DE JUIN 2016
LE CALENDRIER
Page 3
Page 2
AU DEUXIÈME JOUR DU RAMADHAN
LA MERCURIALE
PREND L'ASCENSEUR
La hausse des prix lors de ce mois sacré est devenue une tradition dans notre pays. Deuxième jour du mois de ramadhan, il était environ
10 heures du matin, les lieux sont presque vides et l'ambiance est morose. Les étals sont très peu garnis et les clients se font rares. Les
présents semblent perdus. Les ventes ce matin étaient " faibles " car les citoyens se détournent en découvrant les prix. Plusieurs pères
et mères de familles, couffin à la main, restent hésitants. Les prix "exorbitants" ne sont pas pour encourager les emplettes.
LIRE EN PAGE 4
Mieux vaut en rire
TIZI OUZOU
LE SATEF DÉFEND BENGHEBRIT
Par Roza Drik
LA GRÈVE DES VÉTÉRINAIRES A FORTEMENT PERTURBÉ
L'APPROVISIONNEMENT DU MARCHÉ DE GROS
PÉNURIE DE VIANDE
Page 4
Phs. Hafida
e Satef vient de rendre publique une
déclaration où il salue la décision du
gouvernement d'organiser une session
de rattrapage des épreuves du bac touchées par la fraude et exprime son soutien au projet de réforme entamé par la
ministre de l'éducation. " Le baccalauréat version 2016 vient d'être souillé par
des énergumènes sans foi ni loi ",
dénonce de façon énergique le Satef qui
dit avoir toujours milité pour l'ancrage et
le respect des principes d'éthique au
sein de l'école algérienne. " Il ne peut y
avoir de savoir sans moralité ni éducation : notre école est utilisée pendant
des décennies par des charognards à
L
des fins politiciennes, politiques et idéologiques ", estime le syndicat autonome,
déplorant que le niveau et la qualité de
l'enseignement au sein de l'école algérienne ne cesse de régresser, au point
de produire " une génération d'analphabètes trilingues et parfois même des terroristes " " L'espoir apparu avec la nomination de Mme Benghebrit qui a mené
un travail titanesque pour nettoyer le
secteur de l'éducation s'est heurté à des
oppositions persistantes ", déplore
encore une fois le Satef qui n'a pas
manqué de vilipender " certains " dépités " , la corruption, la politique des quotas et la fraude, et qui, aujourd'hui, donnent des leçons de morale à des hommes et des femmes intègres. "
R.D.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
É ditorial
Diversion
Par Mohamed Abdoun
N
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
LAB
H
E
T
)
E
D
S
A
P
(
Tripartite
Par Amirouche El Hadi
'Algérie dispose
de tous les
atouts
pour
émerger comme un acteur
important des BRICS, au
plus tard, à l'horizon 2025",
affirme le collectif "NABNI"
(Notre Algérie Bâtie sur de
Nouvelles Idées), dans une
contribution à la 19ème
Tripartite. Après avoir rappelé ses précédentes contributions élaborées depuis la
création du collectif, il y a
cinq ans, NABNI' constate
que ses prévisions "se sont,
hélas, confirmées". "Notre
déficit commercial devrait
frôler 30 milliards de dollars,
en 2016, engendrant un
tarissement de nos réserves
en devises en 2019. Le déficit budgétaire devrait s'établir à l'équivalent de 30 milliards de dollars, en 2016,
soit à 15% du PIB.
L'inflation frôle les 5% et
l'impact sur les prix de la
(nécessaire) dévaluation du
dinar risque de se faire sentir davantage, la croissance
et les exportations hors
hydrocarbures stagnent et
le chômage est en hausse à
11,2%, en particulier chez
les non-diplômés et les jeunes (30%)". Voilà pour le
constat
renouvelé
de
"L
NABNI'. Mais, "l'heure n'est
plus à espérer une remontée des cours du baril".
"Sans réforme de notre
modèle rentier, le pays court
à sa perte, économiquement
et
socialement.
L'intervention de bailleurs
de fonds étrangers sera inévitable et nous risquons de
nous voir imposer des changements brutaux que nous
aurions pu opérer, plus tôt,
et de manière graduelle,
sans coûts sociaux excessifs", affirme le thwink tanks'
algérien qui rappelle qu'il a
déjà émis "ces messages"
lors de "notre dernière participation à la Tripartite, il y a
trois ans". Pour "NABNI",
l'Algérie n'a plus le choix. "
Les réformes devront malheureusement se faire plus
rapidement et seront plus
dures que si elles avaient
été entamées il y a trois ou
même cinq ans".
Le document adressé à la
19ème Tripartite, recommande de "ne pas ralentir
notre croissance économique et ne pas sombrer dans
une austérité qui nous propulserait très vite vers une
dépression similaire aux
années 80 et 90". "Il faut, au
contraire, maintenir le pouvoir d'achat et la consommation de nos concitoyens
et en particulier des plus
démunis".
Pour "améliorer l'efficacité
de la dépense publique",
des "alternatives" sont proposées dont l'amélioration
en "matière d'investissement", de "mécanismes de
partenariats publiques-privés", "à condition que l'Etat
se dote des compétences
nécessaires afin de bien
négocier ses partenariats et
qu'il mette en place la gouvernance et la transparence
requises". Pour "augmenter
les
recettes",
NABNI
relance l'idée de l'urgence
"d'accélérer la réforme fiscale" par de "nouvelles
sources de revenus inexploitées" : l'amélioration du
"taux de collecte de l'impôt"
par "la déclaration et le
paiement en ligne". "La taxe
foncière doit être étendue et
augmentée. La rareté du
foncier étant un frein à l'investissement productif, cela
aurait le bénéfice de rendre
le marché foncier privé plus
liquide car le foncier dormant deviendrait ainsi trop
cher". Le collectif NABNI
considère aussi que "le
modèle actuel des subventions directes et indirectes
est injuste, inefficace et non
soutenable financièrement".
Il propose de mettre fin "aux
subventions de produits alimentaires et énergétiques
en compensant les plus
démunis" via des "mécanismes des allocations familiales et des bourses, en tout
genre, en mettant en parallèle un système de ciblage
qui soit juste et crédible".
AEH
Saison estivale
379 plages autorisées
à la baignade
Par Samia. .A.
l'approche de la saison estivale, comme
chaque année, un dispositif
sécuritaire renforcé est mis
en place par la direction
générale de la protection
civile pour surveiller les plages autorisées à la baignade, et cela durant quatre mois, voire du 1 er juin
au 30 septembre.
Dans un communiqué
adressé à notre rédaction, il
est souligné que pour l'année 2016 sur les 608 plages que compte le littoral
algérien, 229 ont été interdites à la baignade dont la
majorité a été fermées pour
cause de pollution et risque
particulier contre 379 autorisées.
Selon la même source,
dans se cadre Monsieur le
Wali de la wilaya d'Aïn
Tmouchent accompagné
du
représentant
du
Directeur Général de la
Protection Civile donnerons
le lancement et l'installation
officielle du dispositif de surveillance des baignades et
des plages
pour cette
année à partir de la plage
de Rechgouine dans la
wilaya d'Ain Tmouchent. La
A
Direction Générale a procédé au recrutement de 15
000 saisonniers contre 11
755 en 2015, soit plus de
3045, c'est-à-dire 17 000
mobilisés
au quotidien.
Cependant, les statistiques
montre que la principale
cause des noyades reste
toujours, la baignade dans
des plages interdites ou en
dehors des heures de surveillance, c'est-à-dire en
absence des éléments de la
Protection Civile chargés de
la surveillance des plages et
des baignades. Au cours de
l'année 2015, un totale d'intervention de 500 564 a été
effectué au niveau des plages permettant de sauver
plus 32 402 personnes de
la noyade.
Toutefois, il est déploré 121
personnes décédées dont
48 au niveau des plages
surveillées. Pour éviter ces
bilans macabres d'année en
année, la règle d'or est : la
prévention. Pour cette raison la Protection civile
tente,
d'inculquer
aux
citoyens la culture du risque
de noyade au niveau des
plages, notamment à travers les multiples campagnes de sensibilisation
menées par les services de
2
la protection civile de
wilayas avant l'entame de
chaque saison estivale et
même à travers les plages
Un agent de la DGED
marocaine ridiculisé
a télévision
allem a n d e
Deutche Wele
en arabe a
consacré une
émission au
décès du martyr de la paix et la liberté, Mohamed
Abdelaziz. A l'occasion, elle a invité le
représentant du Front Polisario à
Bruxelles, Mohamed Ali Zerouali, connu
sous le nom de Jamal Zakaria, et l'agent de
la DGED marocaine, Mahjoub Salek, qui
se fait passer par le dirigeant d'un parti
d'opposition qui n'existe que dans l'imaginaire de ses maîtres manipulateurs.
Mohamed Ali n'a pas hésité à ridiculiser
l'agent marocain en rappelant qu'il parle
de Rabat, ce qui lui enlève toute crédibilité.
Il a aussi utilisé l'expression " votre hôte
marocain " en allusion à Mahjoub, ce qui a
visiblement énervé ce dernier et lui a fait
perdre le contrôle….
L
- Toutes les données astronomiques disent que le croissant
lunaire ne pouvait absolument
pas être vu durant la nuit du
doute. Cela suppose que le
Ramadhan aurait dû commencer mardi et non lundi.
- Bah, une nuit du doute, c'est
fait pour douter, non ?
- Et redouter aussi…
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
ahoo.fr
: [email protected]
Une seule adresse
" La fraude
enregistrée
dans le
secteur de l
'Education et
du savoir est
inacceptable
et le
gouvernement
est décidé à combattre l'étendue
de la fraude ", Abdelmalek
Sellal, Premier ministre.
Le mal est tellement
profond que cette mission,
a priori, paraît être tout
simplement impossible.
" Nous avons
politisé le
système
national de
formation à
l'excès depuis
maintenant plus
de 20 ans et cela va de mal en
pis ", Ahmed Ouyahia,
secrétaire général du RND.
C'est sûr. A ceci près
qu'Ahmed Ouyahia donne
l'air d'être très mal placé
pour en parler étant donné
que cela a été fait par un
ancien cadre du RND. Pis
encore, cela a également été
fait quand Ouyahia était luimême à la tête du
gouvernement et pouvait donc
y mettre bon ordre à
n'importe quel moment.
Découverte macabre à Bouira
en pleine période de l'été
par les dispositifs de surveillances.
S.A.
e conducteur d'un
engin de travaux
publics
d'une
société privée chargée des
travaux
d'élargissement
d'une piste à la commune
de Kadiria (Bouira), a
déterré
un
squelette
humain. Les ossements ont
été pris en charge par les
gendarmes de la brigade de
L
Baccalauréat partiel session
de juin 2016
Le calendrier
Le ministère de l'Education nationale a annoncé,
lundi, le calendrier des épreuves du baccalauréat
partiel session juin 2016 sur son site électronique.
Le calendrier se présente comme suit :
Dimanche 19 juin 2016 :
*9h00 - 12h30 Histoire-géographie (sciences experimentales-mathématiques maths-technique-langues
étrangères).
*13h30 - 16h00: Anglais (sciences experimentalesmathematiques-maths-technique-gestion-économie)
Lundi 20 juin 2016 :
*9h00 -12h30 Mathématiques (sciences expérimentales)
* 9h00 -12h 30 Histoire-géographie (gestion-économie)
Mardi 21 juin 2016 :
* 9h00- 12h 30 Philosophie (sciences experimentalesmathématiques-maths-techniques-gestion-économie)
*13h30 -16h00 Français (sciences experimentalesmathématiques-maths-technique-gestion-économie)
Mercredi 22 juin 2016 :
*9h00- 13h 30 Sciences naturelles (sciences expérimentales)
Jeudi 23 juin 2016 :
* 9h00- 12h 30 Physique (sciences expérimentales).
Mercredi 8 juin 2016
M I E U X V A U T E N R I R E…
NABNI plaide pour
des réformes profondes
Ph : Hafida
os dirigeants donnent l'air
d'avoir découvert la panacée,
réussi à arracher le Graal des
mains de ses invincibles gardiens, en mettant en place depuis deux ou trois années
des marchés de proximité durant le mois
de ramadan. Or, il n'en est évidemment
rien. D'abord, et l'objection ici est d'une
justesse tout simplement déroutante, il est
évident que les Algériens ne se contentent
pas de ne manger que durant ce sacré
mois, pardon mois sacré. Comment fontils durant le restant de l'année, c'est-à-dire
pendant onze autres et interminables mois
? Et même si l'on évacue cette objection
en disant qu'il n'est pas toujours bon de se
montrer défaitiste, d'apprécier plutôt le
verre à moitié plein, quitte à feindre
d'omettre qu'il est quand même à moitié
vide, en se disant que cela représente
quand même un " plus " en direction d'une
population laissée pour compte, on n'en
finirait quand même pas avec les argumentaires tendant à remettre en cause de
manière foncière une pareille initiative.
Serait-ce, par exemple, trahir quelque
secret que de rappeler ici que dans le meilleur des cas, ces fameux marchés de
proximité ne pourraient toucher qu'une
partie infinitésimale de la population
algé- " Serait-ce trahir
rienne. On en
quelque secret
compte à peine
que
de rappeler
un ou deux par
wilaya,
alors ici que la plupart
qu'il en faudrait
des inspecteurs
des centaines,
des impôts,
voire des mildouaniers
et
liers. De plus,
autres,
même ceux qui y
s'enrichissent
ont accès, parce
qu'habitant
à
jusqu'à
proximité de l'un
l'outrance,
d'eux, ne sont
affichent de
pas forcément
manière
bien servis. Les
ostensible leur
produits les plus
prisés, comme la réussite sociale,
viande fraiche au bout d'à peine
ainsi que certaiune poignée
nes
légumes,
d'années de
sont épuisés dès
travail ? "
les
premières
heures de la
matinée.
Ne
reste alors que des jus, du yaourt, quelques
maigres et rachitiques fruits… La logique,
si l'Etat pensait vraiment au bien-être et,
surtout, à la préservation des droits des
citoyens, la logique aurait voulu qu'il
déployât d'importants moyens humains et
matériels afin de réguler le marché, de
sévir contre les grossistes, les mandataires, les transporteurs et même les détaillants, se rejetant systématiquement la
balle pour expliquer la manière avec
laquelle les prix flambent systématiquement à l'approche du mois de carême.
Cela n'est pas fait. Peut-être parce que la
corruption gangrène l'ensemble de nos
structures et administrations et que la
commission s'avère dès quasi impossible.
Serait-ce trahir quelque secret que de rappeler ici que la plupart des inspecteurs des
impôts, douaniers et autres, s'enrichissent
jusqu'à l'outrance, affichent de manière
ostensible leur réussite sociale, au bout d'à
peine une poignée d'années de travail ? Un
salaire, aussi étoffé soit-il, n'y aurait certainement pas suffi. En attendant que les
choses aillent mieux un jour, les Algériens
continueront à manger leur pain noir avec
une rare, très rare rage, nourrie par leur
incommensurable désespoir…
M. A.
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78
021 73 71 28
ANEP ORAN :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Bureau de Tizi-Ouzou
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Tél : 0551 97 32 08
Impression :
Bureau de Chlef
Ouest : SIO
Centre : SIA
Publicité
Tél : 0774 27 89 49
Tel/fax : 021 71 65 74
Tel/fax : 021 71 67 60
Bureau de Béjaïa
Administration & finance :
QUOTIDIEN NATIONAL
D’INFORMATION
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
Kadiria, en attendant l'envoi
d'échantillons
à
l'Institut national de criminologie et de criminalistique de la Gendarmerie
nationale de Bouchaoui
(Alger), pour analyses biologiques. Une enquête est
ouverte par la brigade de la
Gendarmerie nationale de
Kadiria.
Tél : 0773 71 99 37
Bureau de Tiaret
Tél : 0541 01 48 97
23
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Annonces classées
OFFRES D'EMPLOI :
Ecole privée Beni Messous recrute
éducatrice, femme de ménage, cuisinière, orthophoniste, psychologue,
prof de français.
Tel :
0561 64.77.00
0561 64.77.47
Société française en assurance recrute
des téléconseillères parfaitement francophones pour des postes à mi-temps
et temps plein salaire très intéressant
entre 30 000 et 50 000DA à temps partiel dans un cadre agréable avec une
équipe jeune et motivée.
Si vous correspondez au profil,
envoyez vos CV à l'adresse suivante :
[email protected]
JH 52 ans. LEADER en son domaine,
célibataire, Bonne Présentation, avec
Diplôme + 18 années d'expérience
Professionnelle en Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage
Quincaillerie, Démarches prospection, Préconisation, Gérance
Distribution Magasins Catering
DOCUMENTATION
Offre ses services
Tél : 0553 80 50 48 Béjaia
É-mail: [email protected]
H 40 ans marié sérieux cherche emploi
comme agent de sécurité, tourneur ou
équivalent et accepte mêmes déplacements avec hébergement.
Tel : 0552 19.90.14
Cherche aide-patissière
(francophone)
Tel : 021 90.94.75 - 0556 05.80.03
JH cherche emploi comme gestionnaire, administratif gestion de stock,
gestion person.chargé moyen généraux.
Tel : 0660 48.32.98
Restaurant Dély Ibrahim cherche serveur, aide-cuisinier, barman, plongeur,
femme de ménage,
hébergement
assuré.
Tel : 0550 46.68.86 / 0550 13.94.33
JH 30 ans chef de rang, diplôme en
restauration en 2007, 7 ans d'exp.en
gastronomie cherche emploi.
Tel : 079773.50.21
Cherche commerciaux H/F pour ste
imp-exp. située à Eucalyptus.
Envoyez CV au : [email protected]
JH possède véhicule cherche poste de
travail en qualité d'agent de sécurité ou
chauffeur.
Tel : 0776 66.71.14-0770 48.65.38
Cherche femme de ménage tous les
jours de dimanche à jeudi à
Bouzaréah.
Tel : 0555 83.94.93
Société privée cherche secrétaire de
direction 2 ans d'expérience langue
arabe, français, anglais
Tel : 0560 94.51.16
[email protected]
Imp.à Tizi Ouzou recrute 2 conducteurs offset Kord (Roland+Gestenter)
et Sormz- 1 platiniste, 1 massicotier,
infographe (femme).
Tel :
0550 48.20.01
0560 91.76.87
Pâtisserie à Kouba cherche jeunes
(H/F) polyvalent, ménage et vaisselle
et apprentie.
Tel : 0554 66.61.82
Labo dentaire recrute JH, JF age 25 et
35 ans habite Alger et env.
Tel : 0797 19.24.95
Recrute ouvrier atelier, chauffeur
30-45 ans Alger.
Envoyez CV fax : 021 33.33.49
Ste étrangère sise à Mohammadia
Alger cherche aide-comptable, expérience professionnelle 1 année minimu
libre de tout engagement.
Email : [email protected]
DEMANDE D'EMPLOI :
J.H.54 ans, célibataire, Bonne
présentation, TS.Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage Quincaillerie
Démarches prospection, Préconisation,
Gérance, Distribution, Magasins,
Catering
Offre ses services
Tel : 0669 06 43 68
Email : [email protected]
JH 26 ans cherche emploi comme
chauffeur ou agent de sécurité.
Tel : 0560 09.76.14
Cherche emploi resp. moyens
généraux.
Tel : 0777 96.77.49
JH
cherche
empoi
chauffeur.
Tel : 0551 27.00.37
comme
JH 37 ans cherche emploi comme
chauffeur coursier chez ste étatique ou
privée tte proposition.
Tel : 0551 43.77.91
Documentation mailing domiciliation
représentation travaux d'opportunités
d'appoint consulting. Collaboration
Tel : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
J 38 ans cherche emploi dans une
entreprise privée ou étatique en qualité
chauffeur léger ou peintre en bâtiment.
Tel : 0550 56.72.40
JH 30 ans DES (bac+4) en science
biologiques option microbiologie 2
ans d'exp. comme chimiste cherche
emploi
Tel : 0557 26.02.78
JH 30 ans cherche emploi comme
chauffeur léger
Tel : 0662 05.64.02
Retraité ancien comptable prend en
charge la gestion de stocks titulaire
CAP aide-comptable et libre de suite.
Tel : 0553 63.60.46
Comptable cherche emploi tenue
comptabilité décl. fisc. bilan.
Tel : 0697 70.31.15
TS en bâtiment conducteur de travaux
coordinateur 19 ans d'exp. cherche
emploi dans le domaine.
Tel : 0550 53.01.82
PENSION
Pour vos vacances, à BEJAIA il
vous est proposé. Hébergement, pension, location, à la journée ou à la
semaine, un magnifique appartement
quartier résidentiel, bien équipé toutes
commodités, dont, 2 paraboles, TV,
eau courante, salle de bain, sanitaires,
cuisine, sanitaires, climatisation.,
machine à laver, parking si véhicules,
Téléfax
TEL : 0669 06 43 68 sms
É-mail : [email protected]
CADRE octagenaire offre Pension à
Jh ou couple
Preference corps medical
Nourri, logé, Contre. Gardiennage à
Alger-Centre
Tel : 0799. 09 32 96
COURS ET LEÇONS :
ELTC English School lance cours en
anglais de communication nouv. session 26 sept.
Tel : 0781 65.18.29-0549 53.92.93
boulevard Bougara, à proximité de
l'embassade de Russie, El Biar
IMA offre plus de 20 formations dans
les domaines de l'informatique, infographie, site, Web, 3D, électronique,
maintenance, électricité, télésurveillance, réseaux et autre.
Tel :
021 27.59.36/73
0551 95.90.00
SBL
English
School
votre
partenaire
pour
améliorer
votre anglais lance nouv. promo
26 septembre
SBL Alger Grande Poste
021 74.20.58 - 0550 86.47.84
SBL Rouïba cité EPLF en face Coca
Cola
021 81.55.36 - 0560 38.64.33
SBL Boumerdès coop. 11 Déc. en face
pâtisserie Mezghena
Tel : 024 91.41.95 - 0550 10.14.76
Le centre de formation Pro-Advances
donne cours de langues étrangères
(général et technique) français,
anglais, espagnol, allemand et italien
de l'initiation au perfectionnement
pour cadres, universitaires et enfant,
en groupe ou en cours particuliers,
méthodes audiovisuelles, large choix
horaire. Toefel, FCE, bac, BEM.
Inscription Pro-Advances 136, bd
Krim Belkacem, Télémly (près de
l'école de Beaux-Arts)
Tel : 021 23.06.53 - 0560 42.34.52
Anglais à domicile pour scolaires,
cadres et hommes d'affaires, écrit et
parlé toutes LV1 et LV2
Tel : 0663 75.65.69
Nous lançons prochainement une formation dans la fabrication des produits
détergents.
Pour informations :
0558 58.28.71
GEOMETRIE
ET ARITHMETIQUE
- Classe de 5ème de G.COGNAC
et L. TIBERGGE ed Masson 1950
- LETTRES PERSANES
de MONTESQUIEU éd Bordas
- GERMINAL de Emile ZOLA
- Classique Larousse
- CONTES et LEGENDES
d'ESPAGNE de M..Soupex éd
Fernand Nathan 1910
- VITA é CIVILTA ITALIA
de A.Fiorato et R.Sapien
- LE VIEUX QUARTIER de Avery
Cormen l'auteur de Kramer contre
Kramer éd J'AI LU 1980
- LE CID de Corneille, Tragicomique
1937
- LE LOUP-GAROU de Boris
Vian 1970
- L' IMPURE de Guy des Cars 1974
éd j'ai lu
- Edgar ALLAN œuvres Histoires
Extraordinaires traduit par Charles
Beaudelaire
- Édito service Geneve
- LE BRONZE de Maxime Helene
- Bibliothèque des merveilles 1890
Hachette
- POEMES de SI MOHAND ou
MHAND 1960 éd minuit
SERVICES
Réparation et installation de climatisation, frigo (chaud, froid, électricité).
Tel : 0661 75 39 31
Demander Mohamed
Réparation TV + Plasma à domicile
Lyes tech. Sonacat.
Tel : 0561 27.11.30
Traiteur El Quona : vous propose (ste
ou part) une gamme de plats repas cité
Douzi 03, n° 365 BEZ. email : [email protected]
Tel : 0775 64.07.87
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
É-mail : [email protected]
Tél :
0553/ 80 50 48
TERRAIN :
Vends lots de terrain à partir de 200m²
à kara Mustapha, wilaya de
Boumerdes, avec acte, livret foncier
8000DA/m².
Tel : 0550 27.11.00
Essalam immobilier vend à Ain Taya
140m² et 175m² avec acte et livret foncier.
Tel : 021 87.50.62 - 0661 42.68.63
Loue terrain à Tizi Ouzou environs
Tamda entièrement aménagé et cloturé
superficie totale 1 hectare accès sur la
route principale toutes commodités
pour toutes activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend terrain 21 ares avec maison Ain
Naadja à la cité de Safsafa.
Tel : 0550 70.64.41
Vend terrain à Réghaia 63000m².
Tel : 0561 73.06.57
Béni Ksila : vend un terrain plat,
sup.2840m², vue sur mer à 30m de la
22
route avec une route carrossable pour
toutes gamme de véhicule, avec toutes
commodité, possibilité de vendre en
lots, idéal pour habitation ou investissement, avec certificat non conserné
par la ZET et acte notarié, Prix :
28000DA/m².
Tel : 026 20.07.77 - 0550 32.82.53
Vend un terrain, sup.02x5000m², surface bâtie 2100m², composé d'une
usine, salle de sport, bloc administratif, hauteur de 09m en charpente
métallique, panneaux sandwich, dans
la zone industrielle avec 02 livrets foncier, offert 87000U, Prix :
100000U/ferme.
Tel : 0550 78.38.14 - 021 93.54.42
Vend un terrain sup.5000m², pour
hôtel, avec cahier de charge, avec acte
et livret foncier au niveau de complexe
touristique, Prix : 13U/m².
Tel : 021 95.73.79 - 0665 16.33.87
Haouche El Mekhfi vend des
terrain, Prix : 04U/m².
Tel : 0771 20.91.77 / 0551 08.36.38
APPARTEMENTS :
Oran, Dar El Hayat, Bte A : vend un
F4, 11e étage, avec csdb, véranda,
dans un état normal, immeuble propre,
deux façades, avec belle vue, bon voisinage, avec ascenseur neuf pas encore
opérationnel.
Tel :
0791 54 15 93
0550 80 78 55
Vend un F3, Birkhadem, 2eme étage
sup.69m², avec garage, dans une nouvelle résidence clôturée, avec acte et
certificat de conformité, prix : 1350U
Tel : 0559 35.63.71 -0550 62.45.60
Tipaza, Khemisti ville : vend un F2,
1er étage, proche de toutes commodités, possibilité crédit bancaire, avec
acte et livret foncier, prix : 590U.
Tel :
0561 45 90 94
0771 22 69 61
Tizi ouzou centre, loue un F3 fini et
meublé top, 2eme étage, sup.78m²,
deux façades, très bien situés, avec
parking, toutes commodités, sans visà-vis libre de suite, Prix :
65000DA/mois
Tel : 026 21.77.29
Blida, Soumaa : vend un F3, 2eme
étage, sup.68m², état propre, bien aménage, toutes commodités, immeuble
de 4 étage, avec acte et livret foncier,
accepte promesse de vente avec
apport, libre fin d'année, Prix :
750U/ferme
Visite uniquement les samedi.
Tel : 0668 01.29.44 -0561 13.04.45
Bou-Ismail batigec : vend un F4 2eme
étage, neuf sup.108m², toutes commodités, chauffage central, interphone,
caméra de surveillance, dans une cité
clôturée avec parking pour stationnement, avec acte et livret foncier, Prix :
2000U/Nég.
Tel :
0796 93.23.04
0550 22.59.57
VILLAS :
Vend villa à El Mouradia 415m²
Tel : 0555 15.69.71
H'mer El Ain centre, à 600m de l'axe
Blida - Hadjout : vend un niveau de
villa, rdc, sup.96m², composé d'un
salon spacieux, grand hall, une chambre, cuisine, salle à manger, sdb,
débarras, jardin de 86m², avec gaz,
électricité, eau, quartier calme, bo,
voisinage, prix : 800U
Tel : 024 32.13.23 / 0550 54.74.63
Mercredi 8 juin 2016
Actualité
Chinois Plage : loue une maison en F6,
160/280m², composée de 05 grandes
chambres, salon, cuisine, sdb et wc
séparés, avec garage pour un véhicule,
grande cour, jardin avec arbre fruitier,
sur la montagne, vue sur mer, prix :
03U/ois.
Tel : 0550 58.44.69
0778 65.77.60
Vend à Beni Taou Blida villa R+1 230
m² acte commodités nécessaires prix
négociable après-visite.
Tel : 0776 25.85.42
LOCAUX :
Vends local commercial à Tizi Ouzou
lotissement Bouzar Krim Belkacem
superficie de 60 m² très bien aménagé
en bureau convient pour toutes
activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend des locaux commerciaux,
en rdc, sup.1000m², fini et libre de
suite, toutes commodités, situé sur
l'axe principal, idéals pour grande
surface, assurances, magasin de
grande marque, show room ou autre,
prix : 30U/m²
Tel :
034 22.31.72
034 12.46.29
Ouled Aich, cité 360 logt : vend un
local, sup.24m², avec wc, pour taxiphone, bureaux, pâtisserie, libre de
suite, avec acte, prix : 320U/Nég.
Tel : 0662 12.01.08 / 0551 54.00.76
PROSPECTION :
Cherche
achat
d'appartements,
à Béjaia.
Tel : 034 22.13.28 - 0772 30.35.65
Cherche partenariat pour exploit, un
terrain industriel de 9000m², en plein
centre de la zone industrielle d'El
Kseur, Béjaia.
Tel : 0771 40.32.29 -0553 13.01.78
Cherche pour client sérieux, achat
d'une ferme agricole ou terrain de 02 à
05 hectares, dans la wilaya de Tipasa,
Blida, avec acte de propriété.
Tel : 024 32.13.23 - 0550 54.74.63
Cherche pour client sérieux en attente,
achat d'un terrain agricole, sup. de 02
à 04 hectars, sur bord de route.
Tel : 024 49.11.94 - 0770 99.14.30
Lecteur assidu de la presse, tant nationale qu'étrangère, dispose de
nombreux périodiques, quotidiens,
hebdo.
Et autres magazines. Depuis 1950 à ce
jour.
Soit une colossale collection,
une montagne de papiers, d'infos
générales, scientifiques, culturelles, à
qui saura s'en servir étudie toute proposition.
Tél : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Pour vos annonces nous vous offrons
Les meilleurs prix
Contactez-nous sur Tel/Fax : 021.71.67.60
Tel/Fax : 021.71.65.74
E.Mail : [email protected]
Des prix étudiés pour les notaires et huissiers
Anniversaires fêtes Décès condoléances
Demandes et offres d'emplois
Avec nous c'est gratuit
Mercredi 8 juin 2016
Entre espoir et scepticisme
Par Assia Mekhennef
a 19ème réunion de la
T r i p a r t i t e
(Gouvernement, UGTA,
Patronat) a suscité plusieurs
réactions, d'où certaines formations politiques ont critiqué le
déroulement de cette rencontre,
estimant qu'elle n'a pas parvenu à des résultats.
Le député du Front de la justice
et du développement (FJD),
Lakhadar Benkhellaf a déclaré
que la 19ème réunion de la tripartite est pratiquement la
même que celle de 2015 tenue
à Biskra. " Il n'y a pas de résultat, sauf celle relatifs à l'age du
départ à la retraite, malgré
l'amalgame ", " on a rien compris, il n'y a pas de concret ", at-il indiqué. " C'est grave en
plein crise on donne des chiffres ironisés ", a-t-il regretté, faisant allusion au chiffre donné
par le Premier ministre sur le
taux des réserves de change.
Le député a expliqué, dans ce
contexte, que les réserves de
change qui alimentent le déficit
budgétaire sont à 0 DA. " Le
premier ministre a indiqué que
le déficit budgétaire a atteint les
50 milliards dollars et qu'il est
stable, alors que il y a deux
mois il était de 10 milliards de
dollars. Donc, nous rencontrons
le vrai problème à partir de
2017, c'est pour cette raison la
situation est très grave ".
" Il ne reste que les 144 milliards de dollars des caisses
noires et les 88 milliards de dollars du reste à réaliser des projets. La question qui se pose
L
quand on dépense les 144 milliards et les 88 milliards de dollars qu'allons nous faire pour
faire face à la crise ? ", s'est-il
interrogé. Selon Benkhellaf, la
solution est d'arrêter le gaspillage. " La politique de l'austérité est appliquée seulement sur
le peuple. Qu'ils arrêtent les
dépenses des festivités ".
A cette occasion, le député du
FJD a salué les efforts réalisés
par le ministre de l'industrie,
Abdesselam Bouchourab. "
Dans le secteur de l'industrie on
enregistre une croissance de
4,6% malgré ce qu'on dit sur lui,
mais il est entrain de faire un
grand travail ".
Pour sa part, le chargé de communication du MSP, Farouk
Tifour a considéré la 19ème
réunion de la tripartite d'une
rumination de ce qui a été lors
des précédentes tripartites. "
Nous avons attendu un plus, au
moins débattre le nouveau
modèle économique de croissance. Mais le gouvernement,
l'UGTA et le Patronat reste incapables ". Il s'agit, selon le représentant du MSP des rencontres
de formalisme, " cette réunion
ne fait que résoudre les problèmes des hommes d'affaires VIP
invités à cette rencontre ", a-t-il
dit. La solution, d'après Tifour
est trouver des visions claires et
globales qui tracent l'avenir du
pays. Le Secrétaire général du
Mouvement
Ennahda,
Mohamed Douibi a déclaré que
80% des recommandations
annoncées lors des précédentes tripartites n'ont pas été
appliquées. Selon lui, ce qui a
été annoncé, lors de la 19ème
tripartite n'encourage pas à réa-
liser le nouveau modèle économique de croissance.
" Cette réunion a été tenue au
moment ou la situation économique est très difficile et qui se
caractérise par la baisse des
prix des hydrocarbures et les
importations
prennent
un
volume important d'argent malgré les tentatives de l'Etat pour
baisser les importations. Plus le
recul des réserves de changes
qui ont atteint les 136 mds de
dollars au lieu 195 mds de
dollars ".
A.M.
Paroles aux opérateurs économiques
" Le développement
des investissements en priorité "
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
Tel : 0553 80 50 48
Email : [email protected]
Tél : + 213 669 06 43 68
É-mail :
[email protected]
[email protected]
Quotidien national d’information
Nouvelles orientations économiques
AVIS DIVERS
SALUT pour des considérations
purement personnelles, je désire céder
les ouvrages suivants à Quiconque
m'écrira par émail
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Ph : Hafida
Entreprise de travaux de bâtiment à
Tizi Ouzou recrute pour la gestion de
ses projets un ingénieur ou un DEUA
en génie civil expérimenté 5 ans au
minimum.
Faxer CV au 026 20.44.92
Quotidien national d’information
Par Amar CHEKAR
exprimant sur les tenants
et les aboutissements de
la tripartite 2016,
Nadir
Bouaabas, vice-président de la
CAP et président de la fédération nationale des transports
sanitaires(FNTS) reviennent
sur l’importance de cette rencontre qui intervient dans un
contexte économique différent
des autres rencontres. « La
confédération du patronat la
CAP est globalement satisfaite
de la nouvelle politique économique qui a été mise en place
par
le
gouvernement.
Néommoins, il faut aller d’avantage vers l’exploitation et le
développement des investissements au sud du pays qui
recèle de grandes richesses
hors hydrocarbures », a-t-il
répondu au sujet de suites qui
devront suivre les résultats de
la rencontre entre les représentants du gouvernement, l’Ugta
et le patronat. Evoquant le cas
de plusieurs grands projets qui
sont bloqués depuis quelques
temps à cause de la crise économique que connait le pays à
l’instar de tous les pays du
monde et autres faux problèmes qui ne devront pas avoir
lieux, cet opérateur économi-
S’
que, connu pour son franc parlé
et engagement pour le développement de la production nationale, ajoute. « L’exportations
du produit local passe d’abord
par le développement de la production nationale », a-t-il souligné, tout en affirmant que le
produit Algérien, n’a rien à
envier aux produits d’importations. « On importe des produits de deuxième et troisième
et de dernier choix et on le présente au meme temps, comme
un des meilleurs produits au
détriment de la qualité du produit national », déplore-t-il. Il va
falloir trouver des solutions efficaces, afin d’accompagner les
PME/PMI Algérienne, afin de
grandirent avec le temps, à
commencer par la protection
juridique à l’échelle national et
international, la constitution
d’un cadre favorable qui met en
confiance les opérateurs économiques, la formation des ressources humaines et managérial, ainsi que l’accélération de
la mise en œuvre du programme des investissements
qui a été signé à Constantine
avec l’Union Européen, dont le
montant est de 10 millions
d’Euro, avant de relever le défi
économique national à l’horizon
2018.
Transport sanitaire : Parent
pauvre du secteur de la
santé
Présentant le secteur du transport sanitaire privé, comme un
élément complémentaire et un
appoint très important pour
l’amélioration du secteur de la
santé
publique,
Nadir
Bouaabas, revient sur la problématique du recul du secteur du
transport sanitaire privé à
cause de multiples obstacles
qui ont poussés les opérateurs
à fermer boutiques au lieu de
les voir avancer et se développer comme tous les autres secteurs qui apportent une plusvalue pour le pays. « Il n’y a
qu’avoir la disparition d’un nombres très importants des ambulances du secteurs privés pour
se rendre compte de la réalité.
Le monopole de l’Etat, n’a pas
laissé de place au secteur privé
afin de se développer, malgré
toute son importance en
matière d’amélioration des
soins et transports sanitaires,
surtout dans les zones reculées
qui souffrent le martyrs », dit-il,
rien que pour montrer toutes les
difficultés rencontrés en face le
secteur informel qui tue le marché formel d’un côté et le monopole de l’Etat qui continue dans
ce sens.« Il n’y a qu’à prendre
3
en exemple l’augmentation des
prix de l’essence, du gasoil, des
véhicules etc et d’un autre côté,
le prix du kilométragedu transport sanitaire et resté inchangé
depuis
des
décennies »,
regrette-t-il.Contrairement aux
opérateurs qui activent dans le
marché informel qui échappe à
tous contrôles et les impôts, les
opérateurs qui travaillent dans
la légalité des lois en sont
conscient des lourdeurs des
charges. « Tout cela, se répercutent négativement sur les
opérateurs économique formel
et l’économie nationale de
manière générale. Le fonctionnement du système de la santé
profite beaucoup mieux plus et
mieux pour le secteur public
que le privé, et ce, malgré l’importance de la complémentarité
des deux secteurs qui vont tous
les deux dans l’intérêt général
et des patients en particuliers »,
selon M Bouaabas. La prise en
charge des patients hémodialyse est un problème de santé
qui concerne les deux secteurs,
dira-t-il en guise d’argument.
Réussir le programme
dépend du degré depassage
à l’action
Revenant sur la question de
l’application des nouvelles dis-
positions économiques de la tripartites 2016 et qui devront être
mise en place par le gouvernement, le vice-président de la
CAP a souligné que « Le
contenu du nouveau programme économique, n’est pas
toute a fait connu de tous et ils
n’ont pas eu assez de temps
pour l’étudier ou l’examiner
dans sa profondeur ». Mais,
les grandes lignes de ce programme qui consiste à diversifier l’économie national en
dehors des hydrocarbures, sont
déjà des éléments clés et
importants pour créer une nouvelle politique et dynamique
économiques qui devront relancer la production nationale à
juste titre. Réunir les fonds
nécessaires pour le développement des projets qui sont tracés
par le gouvernement, reste le
plus grand souci des pouvoirs
publics, afin d’aller de l’avant,
fera-t-il savoir. Corriger les
points négatifs et améliorer les
point positifs, afin d’éviter de
revenir aux meme erreurs qui
coutent très cher au pays, sont
qualifié de base élémentaires
pour tous les pays émergents
qui sont passé du stade des
importations au stade des
exportations,
souligne
M
Bouaabas.
A.C
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
La mercuriale prend
l'ascenseur
Par : Imen.Hamadache
a hausse des prix lors de
ce mois sacré est devenue une tradition dans
notre pays. Deuxième jour du
mois de ramadhan, il était environ 10 heures du matin, les lieux
sont presque vides et l'ambiance
est morose. Les étals sont très
peu garnis et les clients se font
rares. Les présents semblent
perdus. Les ventes ce matin
étaient " faibles " car les citoyens
se détournent en découvrant les
prix. Plusieurs pères et mères de
familles, couffin à la main, restent
hésitants. Les prix "exorbitants"
ne sont pas pour encourager les
emplettes.
Les prix des produits de large
consommation, notamment les
légumes et les viandes rouges et
blanches
ont
affiché
au
deuxième jour du mois sacré de
ramadan une hausse sensible.
Un phénomène qui se répète
chaque année. Les commerçants ont reconnu pour leur part
la tendance haussière des prix
par rapport à la semaine dernière
voire la veille. Au marché couvert
de la rue de la lyre un vendeur
de légumes explique cette
hausse des prix par l'augmentation des cours au niveau des
L
PH. Hafida H
marchés de gros. Les commerçants estiment que les prix
devraient connaître une tendance à la baisse après une
semaine de l'entame du mois de
ramadan. Les prix des légumes
ont enregistré une hausse de
60% entre les marchés de gros
et les détaillants, nous a confirmé
hier M.Boulenouar Président de
l'association nationale des commerçants et artisans la NCA. Par
ailleurs ; les prix des légumes ont
enregistré une hausse record
avec 40 DA le kilogramme de
pomme de terre, 45 DA l'oignon
et 120 DA la tomate alors que la
courgette est passée de 70 à 140
DA soit une augmentation de
100%. La laitue est cédée entre
100 et 110 DA le kilogramme. "
La flambée des prix durant la
première semaine de Ramadan
est un phénomène provoqué par
le changement brusque dans la
manière de consommation qui a
augmenté jusqu'à 30% ", rapporte la même source, appelant
aussi les consommateurs à "
rationaliser " leurs achats.
Les prix des viandes rouges et
blanches ont connu, eux aussi,
une importante augmentation
affichant 1400et 1500 DA le kilogramme de viande ovine fraîche,
contre la viande congelée est
cédée à 750 DA /kg, conte
1150Da/kg la viande la l'agneau
congelé e importé depuis l'Inde,
et le poulet à 300 DA.
Même tendance pour les prix des
fruits qui ont connues une
hausse vertigineuse d'ailleurs en
peut dire que sa devient très rare
de trouvé les fruits, qui sont cédé
à des prix exorbitants. Ainsi, la
datte oscille entre 500 et 680 DA
le kilogramme. La pastèque s'est
vendue entre 80 et 95 DA le kg et
la pomme à 450 DA.
Les assurances du ministère du
Commerce ne se vérifient pas
sur le terrain même si le problème de disponibilité des produits ne se pose pas. Le ministre
avait affirmé non seulement qu'il
n'y aurait pas de pénurie cette
année mais aussi que les prix
seraient abordables.
I.H
La grève des vétérinaires a fortement perturbé l'approvisionnement du marché de gros
Pénurie de viandes
Par Nabila. A
ébut de ramadhan et déjà pénurie
de certains produits alimentaire. La
viande se fait rare. La grève des vétérinaires déclenchée depuis dimanche
dernier a eu son impact sur l'approvisionnement du marché de gros comme
celui du détail. Hier, au marché de solidarité implanté au niveau de l'UGTA à
Alger, le seul chapiteau vendant cette
matière très demandé pour l'occasion
affichait fin de stock. " Nous n'avons
rien pu ramener aujourd'hui la grève
des vétérinaires a tout bouleversé "
nous explique le vendeur. Quelques
D
pénalisé l'approvisionnement des boucheries.
" La consommation double en ce mois
de ramadhan notamment durant les
premiers jours et évidemment la grève
des vétérinaires a eu un impact très
négatif sur notre activité " souligne-t-il
dans une déclaration à " Tribune des
lecteurs ".
L'interlocuteur, confirme dans ce
contexte, une baisse dans la disponibilité de viandes au niveau national.
Une baisse, explique-t-il, marqué déjà
par l'attitude du consommateur durant
les premiers jours du mois sacré mais
accentuée par le mouvement de grève
citoyens attirés par les prix s'interrogent
: " Vous êtes fermés ? ". Peu sûre, le
vendeur réplique " qu'un nouvel arrivage pourrait peut-être avoir lieu l'après
midi ". Même situation a pu être constatée ailleurs. Dans certaines artères de
la capitale la disponibilité était moindre.
" Y a baisse de disponibilité donc les
prix ont été automatiquement revus à la
hausse " témoigne une dame âgée. En
ce début du mois sacré de ramadhan,
une forte demande se fait ressentir sur
les viandes rouges. Selon Ramram
Mohamed Tahar, président de
l'Association des grossistes de viande,
la grève des vétérinaires a lourdement
des vétérinaires.
Pourtant, M. Ramram a indiqué qu'un
compromis a été trouvé avec les vétérinaires samedi dernier pour permettra
l'approvisionnement d'un maximum de
quantité sur le marché, mais cela restait
insuffisant.
" La grève a commencé dimanche, le
samedi nous nous sommes entendu
avec les vétérinaires de prendre certaines précautions pour l'abattage d'un
nombre assez important d'ovins et de
bovins cela a été fait mais n'a pas été
suffisant et le résultat a pu être constaté
sur le terrain " dira-t-il.
N.A
Après la satisfaction d'une partie de leurs revendications
Les vétérinaires gèlent la grève
Par Samia Acher
e syndicat des vétérinaires fonctionnaires de
l'administration publique
(SNVAP) a gelé hier le mouvement de grève prévu pour
trois jours, déclenché dimanche dernier. Ce débrayage
intervient, non seulement à la
veille de ramadhan mais
aussi après les mouvements
de protestation organisés par
le syndicat au niveau national
les 11 et 18 mai, devant les
directions de l'agriculture de
wilaya, en vue d'aboutir à la
satisfaction de leurs revendications socioprofessionnelles,
remises aux autorités
concernées depuis déjà trois
ans.Contactée par téléphone,
L
Dr Djitli Zakia, médecin vétérinaire principal, secrétaire
national chargée de communication au sein du SNVAP
a souligné : " Ce mouvement
de protestation a un impact
capital sur les citoyens qui
consomment toutes les viandes rouges et blanches. Notre
plate forme de revendication
compte plusieurs points dont
la promotion des vétérinaires,
la structuration des services
vétérinaires " Sur ce deuxième
point, l'oratrice s'est attardé ,
car elle a estimé la nécessité
de créer des directions de
vétérinaires dans chaque
wilaya en soulignant : " Ceci
nous permettra d'assurer une
meilleure efficacité dans notre
travail par conséquent une
meilleure production animale
" La réouverture du statut
particulier des médecins
vétérinaires et des médecins
vétérinaires spécialistes de
2010 est l'une des revendications du syndicat. Dr Djitli a
ajouté : " Nous exigeons la
protection des vétérinaires
contre les maladies professionnels en les vaccinant
contre les formes de pathologies et les maladies transmissibles auxquelles ils sont
exposées au quotidien ".
Evoquant les raisons du gèle
de la grève , la SN du syndicat a fait savoir que le
Ministre de l'Agriculture , du
Développement Rural et de la
Pèche Sid Ahmed Ferroukhi a
répondu favorablement au
4
premier point majeur de la
plate forme des revendications, relatif à la promotion
des vétérinaire. Dans le même
sillage, Dr Djitli a affirmé : "
Nous saluons cette initiative
positive de la part de la tutelle,
mais nous demandons la
satisfaction des autres points
.Nous voulons que le problème soit réglé d'une manière
radicale , rationnelle et pertinente. La satisfaction de notre
plate forme permettra de multiplier la production animale et
ses dérivés " L'interlocutrice a
laissé entendre la tenue d'un
conseil extraordinaire le 11
juin au cours duquel le
SNVAP débattra sur les nouvelles approches et les démarches à entreprendre, tout en
précisant que ce syndicat privilégie la voix du dialogue.
Pour rappel, au premier jour
du débrayage, le service
minimum a été assuré par les
médecins vétérinaires activant
au niveau des abattoirs nationaux, en raison de la concomitance de la grève avec le mois
de Ramadhan, lors duquel la
demande sur les viandes
notamment rouges enregistre
un pic. Pour leur part, les bouchers exerçant dans l'ensemble des wilayas ont estimé
que cette décision de grève
était inattendue vu la pénurie
de viande enregistrée suite à
ce mouvement de protestation.
S.A
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Petit écran
Au deuxième jour du ramadhan
Mercuriales
Légumes :
Viandes :
Pomme de terre
40Da/Kg
Poulet
250da/300Da/kg
Tomate 120Da/kg
Viande bovine 1450
Da/kg
Oignon 45Da/kg
Viande de veau
1400Da/kg
Poivron vert
160Da/kg
L'agneau 1400Da/kg
Haricot vert 140Da/kg
Escalope 750Da/kg
Concombre 80Da/kg
Cuisse de poulet
250Da/kg
Laitue 100Da/kg
Carotte 100Da/kg
Courgette 140Da/kg
Aubergine 110Da/kg
Ail 150Da/kg
Navet 100Da/kg
Petit pois 160Da/kg
Tomate cerise
80Da/kg
Citron 300Da/kg
Piment vert 110Da/kg
Fruits
Pastèque 95 Da/kg
Abricot 200Da/kg
Melon 140Da/kg
Banane 200Da/kg
Fraise 150Da/kg
Pêche 300Da/kg
La pomme 450Da/kg
Dattes 600Da/kg
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat
Min Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Grey's
Anatomy
21:45 : Grey's Anatomy
22:40 : Night Shift
23:25 : Night Shift
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck
à la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas
les paroles
19:25 : N'oubliez pas
les paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Accusé
21:45 : Accusé
22:45 : Folie passagère
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour
deux
14:55 : Un cas pour
deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim
1942
09:15 :
10:05 :
10:50 :
Babel
12:25 :
édition
12:45 :
tion,
Homeland
Homeland
La cour de
La nouvelle
La nouvelle édi-
Mercredi 8 juin 2016
Sur TF1 - 20h55
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
Grey's Anatomy
Meredith est bouleversée par les révélations de Derek
et ne sait pas comment réagir. Elle prend du coup des
décisions professionnelles qui surprennent Alex. Owen
est choqué par l'arrivée inattendue à l'hôpital de sa
mère, blessée à la suite d'une chute dans sa baignoire.
Il apprend à cette occasion que cette dernière
fréquente un homme bien plus jeune qu'elle. Jo est
confrontée à un cas délicat.
Sur France 2 - 20h55
Accusé
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad
Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:55 : Maison à vendre
22:40 : Maison à vendre
21
Nathalie, gendarme à Lyon, est divorcée et mère d'un
adolescent qui lui mène parfois la vie dure. Peu
entourée, elle vit essentiellement pour son métier et ses
collègues. Nathalie entame une liaison avec Viktor, le
père de l'un des camarades de son fils de 16 ans, Hugo.
Elle qui pensait ne plus avoir droit à l'amour vit cette
aventure comme une véritable renaissance. Mais un jour,
lors d'un contrôle sur un chantier, Nathalie reconnaît
Viktor. Cette idylle pousse Nathalie, droite et intègre
dans l'exercice de sa profession, jusque dans l'illégalité.
Sur M6 - 20h55
Maison à vendre
Thierry, 54 ans, et Sylvie, 55 ans, habitent dans le
centre-ville de Tours ; ils souhaitent vivre en bord de
mer. Il leur faut auparavant vendre leur bien. Mais
aucun visiteur n'a donné suite. Stéphane Plaza et
Sophie Ferjani les aident à rendre la bâtisse plus
attractive. Sonia, 42 ans, et Charlie, 31 ans, quant à
eux, vivent à Angervilliers, dans l'Essonne. Ils
veulent acquérir une grande maison pour accueillir
une pension pour chiens. Or, ils n'ont reçu aucune
offre. L'agent immobilier et Emmanuelle Rivassoux y
apportent des changements à même de séduire des
acheteurs potentiels.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 290
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Ramadhan en Russie
Mobilis
Entre piété et travail
Nouveau
Pack Win
Ramadhan
Sudoku N ° 290
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
es Musulmans de Russie entament
lundi avec ferveur le mois sacré du
Ramadhan-2016 où ils devront
comme chaque année, accomplir quotidiennement un jeûne de près de 20 heures, plus
précisément 19 heures et 24 minutes, selon
le calendrier officiel rendu public à Moscou.
Malgré ces longues heures de piété et
d'abstinence -- de 1h45 mn du matin jusqu'à
21h09 -- les jeûneurs russes affichent
calme et sérénité dans leur spiritualité. Ils
devront toutefois s'armer de force et d'endurance pour ne pas chambouler leur train de
vie. Comme chaque matin, chacun d'eux
devra aller, avec détermination, à sa besogne, avant de rentrer le soir pour la rupture
du jeûne. "Nous sommes tenus de concilier
travail et piété. En vérité, ces deux activités
sont intimement liées en islam", a indiqué à
l'APS le gérant d'un magasin Halal à
Moscou près du quartier Prospect Mira. "Le
ramadhan, c'est aussi un mois de travail et
de labeur, car il permet à beaucoup de personnes durant cette période d'effectuer des
petits commerces pour subvenir à leurs
besoins", a-t-il ajouté. La capitale Moscou, à
l'instar de beaucoup villes dans le monde,
possède ses lieux favoris où les familles
musulmanes pourront s'approvisionner et
effectuer des achats "spécial ramadan". On
y trouve notamment le marché de
Kievskaya, réputé pour le commerce de la
viande, ainsi que le restaurant Marina
Roche qui prépare une grande variété de
plats durant le mois de ramadhan. Côté culinaire, chaque région à ses spécialités. La
"Khartcho", soupe rouge d'Azerbaidjan, est
très prisée, de même que la Samosa (genre
de Bourek avec de la viande). Pour la boisson, c'est l'"Airane", préparée à base de lait,
L
Mots croisés N° 290
Horizontalement :
1 - Incidence
2 - Cavale - Personne parfaite
3 - Son chasseur veut s'enrichir - Ouvroirs
4 - Ester gras - Beau bleu
5 - Trés peu couvert - Hommes par exemple - Miroir de
Honshu
6 - Image de Géant - Période de préparation festive
7 - Patrie de Bidasse - Parviendra - Marque de borne chinoise
8 - Réseau mondial - Fabriques de vaisselle
9 - Jambière - Vin rafraîchisant
10- Initiales de film-fiction - Qui devient aigre
Verticalement :
A - Manque de concision
B - Progressèrent
C - Hachis - Chaîne internationale
D - Devant la science - Ville de lentilles - Possessif
E - Jovial - Lavande
F - Numérotera - Poème à chanter
G - Page des scoops - Passes au large
H - Ruban de bordure
I - Salubre - Expose
J - Original - Corpuscule qui n'est plus neutre
K - Cannibales de conte - Corps pesant
L - A compter désormais - Successeur d'Elie
SOLUTIONS
Mots croisés N° 289
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 289
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Sudoku N ° 289
qui est la favorite des jeûneurs à l'heure du
F'tour.
La nouvelle mosquée de Moscou, inaugurée le 23 septembre 2015, est un lieu incontournable pour les musulmans moscovites,
compte tenu de sa dimension, aussi bien
physique que spirituelle. En plus d'être un
lieu de culte, cette mosquée qui est la plus
grande d'Europe, est un véritable centre de
rayonnement culturel. Conçu pour accueillir
10.000 fidèles sur ses 20.000 m², cette mosquée est équipée de sept ascenseurs et dispose dÆune salle de conférence, dÆune
bibliothèque, dÆun musée, dÆune galerie
dÆexposition, dÆun centre de presse mais
aussi de chambres dÆhôtel répartis sur 6
étages. Outre l'accomplissement des prières, les fidèles y apprennent le coran et
assistent à des conférences et débats sur
l'islam. Inaugurée à la veille de l'Aid El Fitr
de l'année dernière par le président russe
Vladimiri Poutine, cette imposante infrastructure symbolise la volonté de l'Etat d'affirmer la composante musulmane de la
Russie qui compte plus de 20 millions de
musulmans sur les 142 millions d'habitants.
A l'occasion du Ramadhan-2016, les autorités religieuses de Moscou ont prévu des
actions de solidarité et de bienfaisance.
Ainsi, un chapiteau devrait être dressé dans
un parc de la ville pour offrir quotidiennement 700 repas à la rupture du jeûne. Une
action destinée aussi bien aux jeûneurs
qu'aux personnes d'autres religions. Selon
les organisateurs, c'est une opportunité
pour présenter l'islam aux hôtes qui vont
partager le F'tour avec les musulmans tout
au long de ce mois. La Russie compte plus
de 20 millions de musulmans. Ils sont présents surtout dans les républiques de
Tchétchénie, Ingouchie, Daghestan, les
Adyghés, la Kabardino-Balkarie, la
Karatchaevo-Tcherkessie, Bachkortostan et
Tatarstan. Les plus importantes et les plus
peuplées sont le Tatarstan et le
Bachkortostan. A elle seule, la région de
Moscou compterait un peu plus de musulmans que le Bachkortostan soit près d'un
million. En Russie, le centre politique et culturel de l'Islam est Kazan, capitale de la
république du Tatarstan. Les Tatares, 6 millions d'habitants, sont le peuple musulman
le plus nombreux en Russie. L'Islam fait partie des religions traditionnelles du territoire
actuel de la Russie. Dans le Caucase du
Nord par exemple, l'Islam y est implanté
depuis plus de 1300 ans, selon les historiens. Symbole de la bonne entente entre
musulmans et orthodoxes, le Patriarche
Kirill de Moscou et de toute la Russie a rencontré, dimanche à la veille du mois de
Ramadhan, le président du Comité spirituel
musulman central de Russie, Talgat
Tadzhuddin. Les deux hommes ont évoqué
la nécessité de réaliser davantage de coopération en vue de la sauvegarde de l'unité
des peuples de Russie et de la paix entre
les religions au sein du pays.
APC d'El-Adjiba
Huit élus claquent la porte
as moins de 8 membres de
l'Assemblée populaire
communale (APC) d'El-Adjiba
(est de Bouira) ont déposé
dimanche leur démission en
guise de protestation contre la
situation de blocage que
connaît la municipalité depuis
les dernières élections locales,
a-t-on appris lundi de source
communale. Un membre de
l'Assemblée qui est un élu du
parti Front d'El-Moustakbal
ainsi que sept autre faisant partie d'une liste indépendante dirigée par un ancien maire, Karim
Khedisse, ont déposé leur
démission collective auprès des
autorités de la wilaya, selon la
même source. Depuis les dernières élections locales, un climat de mésentente règne au
P
sein de l'APC d'El-Adjiba, qui
fonctionne avec 14 élus sur les
15 qui composent habituellement l'assemblée, et ce, après
la suspension de l'ex-maire
M.Gasmi Ahmed, impliqué dans
au moins deux affaires dont
une liée à la passation de marchés douteux. Dans la lettre
qu'ils ont adressée au wali, les
élus démissionnaires protestent
contre "la situation délétère
dans laquelle se débat la commune". Situation caractérisée,
selon eux, par "un conflit entre,
d'un côté, le maire intérimaire
et ses alliés et les opposants,
de l'autre côté" et ce, depuis le
début de "son mandat électoral". "Devant le climat de discorde entretenue parmi la
population et pour éviter tout
dérapage à même de déboucher sur des problèmes, nous
avons décidé de démissionner",
ont écrit les signataires du
document.
Pour eux, "la décision relève de
la responsabilité morale". Les
élus démissionnaires ajoutent
que "la démission a été décidée à l'unanimité après épuisement de toutes les voies de
recours en vue de solutionner
la crise". Dans une déclaration
à l'APS, l'actuel président de
l'APC d'El-Adjiba, M. Baânoune
Hamiche, a confimé cette
démission collective, soutenant
que leur démission "n'est pas
valable car la démarche devait
d'abord être individuelle et
transmise au P/APC avant
qu'elle ne soit envoyée au wali
ou au chef de Daira". Le même
responsable a reconnu toutefois le blocage auquel est
confrontée la municipalité
depuis les dernières élections
locales. "La situation est plus
compliquée après la démission
de ces huit membres de
l'Assemblée et, malheureusement c'est le citoyen qui est
pénalisé", a-t-il déploré. Selon
les propos de l'actuel maire, ce
blocage dure depuis plusieurs
mois en raison de "l'entêtement
de certains membres de l'APC
faisant partie d'une liste indépendante, et qui, ne veulent
pas voter sur des projets de
développement de la commune, ce qui pénalise le
citoyen en premier lieu".
R.N.
Avec la venue du mois
sacré de Ramadhan,
Mobilis tient comme d'habitude à gâter ses chers
abonnés
post-payées,
avec sa nouvelle promo "
Pack Smartphone Condor
C7m + la WIN 3500 " à
partir de 990 Da seulement.
Mobilis propose à ses
clients, une nouvelle offre
promotionnelle
sous
forme de pack mobile
postpayé à un prix très
avantageux.
En effet, pour toute acquisition d'un Pack Win
Ramadhan, Mobilis vous
propose : Un Smartphone
Condor C7 mini + Une
SIM postpayée Win 3500,
le tous sous deux formules de paiements au choix
:
-1ère Formule : Cash
Les clients désireux d'acquérir le pack devront
s'acquitter à l'achat de la
somme de: 7990
Da (Sim+Smartphone).
-2ème
Formule
:
Paiement par échelonnement
Cette formule est proposée pour les clients qui
désirent acquérir le pack
avec un mode de paiement par échelonnement,
ils devront s'acquitter à
l'achat de la somme de
990
DA
pour
le
Smartphone + 1000 Da de
Caution
de
l'offre
Win3500, le reste reparti
sur les trois premières
factures bimestrielle à raison de 4000 DA par
bimestre.
Saisissez cette opportunité, et profitez des nouvelles promos Ramadan
de Mobilis avec le mode
de paiement adapter a
vos besoins et bénéficiez
d'une multitude d'avantages de l'offre WIN : Appels
et
SMS
illimités,
Connexion internet gratuite, Bonus vers l'international.
Pour plus d'information,
rendez-vous sur le site de
Mobilis au www.mobilis.dz
ou la page Facebook.
POINT D'INTERROGATION
Comment
changer les
mentalités
Par Amar CHEKAR
étaphore. C'est comme l'arbre qui cache la forêt. La violence quotidienne et la
méchanceté gratuite, constituent souvent un lot de consommable dans nos
relations humaines, professionnelles
ou sociétales à longueur d'années et
surtout les mois sacrés. Selon les
caractères et sots d'humeurs, chacun
M
20
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
l'aise dans leurs environnements politique, économique, administrative, professionnel interne et externe, les
écarts de langages qui reviennent souvent dans le quotidien enveniment
d'avantage la vie du peuple. La moindre des choses, soigner son langage
vis-à-vis au lieu de s'emporter vivement pour et contre des futilités qui
n'ont pas de sens. Il y'a des hauts est
des bas partout. " Nul n'est maître
chez sois " et nul n'est esclave de l'autre, et ce, rien que pour reprendre
l'adage universel qui met en valeurs,
l'homme dans toutes ses dimensions.
La modestie et l'ouverture d'esprit,
résident dans la culture et l'intelligence
humaine, au delà des statuts qui sont
agit à sa façon pour s'en sortir des
gouffres du stresse quotidien. Le
silence est une belle réponse, lorsque
l'on n'a rien à dire. La cherté de la vie,
le manque d'effectif qui revient souvent
dans les administrations publiques,
déficit de mains d'œuvres qualifié et
d'encadrement qui répondent aux
besoins des secteurs, dont le BTPH,
les médias, l'industrie tout secteurs
d'activités confondues, se répercutent
négativement sur la qualité des services et le quotidien des algériens qui se
plaint sans cesses des anomalies qui
ne devraient pas avoir lieux. S'ajoute à
cela, certaine pressions apparente ou
non et qui ne dit pas sont nom forcément. Au lieu de mettre les gens à
5
tous périodiques. Ceci dit, dans chaque mois de Ramdhan, des milliers de
citoyens et citoyenne qui disent et font
n'importe quoi au nom du jeûne et des
tous les mois de Ramadhan. La vérité
est souvent blessante. Une fois que
l'on arrive à s'écouter et écouter l'avis
de l'autre que l'on peut comprendre et
connaitre les règles de bases qui vont
dans le sens du changement des mentalités. Mais, justement, qui doit on
écouter afin de changer nos mentalité.
L'honnête homme, ne doit jamais
changer sa mentalité. Bien au
contraire, partager et développer ses
idées. Dur dur de changer sa propre
mentalité.
Régions
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
La sûreté de la wilaya dresse
son bilan
ensemble des opérations ont été
coordonnées
et
supervisées de main de maître par le chef de sûreté de
wilaya. En effet, les services
de la police ont enregistré
durant le mois dernier 359
affaires. Par ailleurs, 429 personnes se sont impliquées
dans différents délits, dont
des mineurs et des femmes.
Parmi ces personnes
arrêtées, 149 ont été placées
sous mandat de dépôt, le
reste en liberté provisoire et
citations
directes.
Concernant le bilan de la
sécurité routière on dénombre des accidents qui ont
causé 38 blessés. Pour les
retraits de permis de
conduire, les services de la
police ont suspendu pas
moins de 100 permis. En
Préparation :
Disposez la viande dans une cocotte . Ajoutez l'oignon
râpé, la coriandre hachée, le sel, le poivre noir, le poivre rouge, le s'men et l'huile. Mouillez avec 1/2 verre
d'eau et faites revenir pendant quelques minutes.
Ajoutez les tomates réduites en purées et laisser revenir encore quelques minutes. Mouillez avec 1 litre
d'eau, et plongez-y les pois chiches et le céleri, puis
fermez la cocotte et laissez cuire. A mi-cuisson de la viande, versez le blé vert concassé dans le bouillon et laissez
terminer la cuisson. Saupoudrez de coriandre hachée et de menthe sèche et servez chaud.
matière d’atteinte à l’environnement et à l’urbanisme, il a
été relevé 22 infractions dont
10 concernant l’urbanisme.
« La société toute entière
devra mieux s’impliquer
encore et toujours pour
réduire la criminalité et les
accidents de la route qui
n’est pas l’affaire des seuls
services de sécurité qui, en
dépit des efforts qu’ils
déploient dans ce sens, ont
besoin du soutien des
citoyens, à l’effet d’agir ou
intervenir au moment opportun et rendre ainsi leur action
plus efficace et plus rapide»,
dira le chef de sûreté de
wilaya en rappelant le
numéro vert 1048.
Lors d’une banale dispute, il tue son ami
ela s’est déroulé vers 23h 30 de
la journée du samedi à dimanche
passés. Un groupe d’amis étaient assis,
devant l’entrée de la Mouhafada en
face de la salle des fêtes du boulevard
Emir Abdelkader et engageait à bâtons
rompus une discussion, très animée, se
rapportant non seulement aux différents matches de football de l’équipe
C
mis en cause âgé de 19 ans portant les
initiales M. F sous le sobriquet « PIPO
» la victime a porté un coup de couteau
au niveau de la cuisse gauche du mis
en cause ; le présumé coupable sentant
le danger et pour dissuader son vis-àvis, tira à son tour un couteau pour le
défier et non pour le tuer, nous
raconte-t-on.
Un autre coup de plus de la victime
tourna au drame, M.F a ensuite récu-
nationale, mais également sur divers
sujets d’actualité, et n’aurait jamais
douté que cette animation amicale,
allait tourner au drame suite à un désaccord.
C’est alors que les deux amis du
même quartier se sont pris aux mains
pour une histoire mondaine à dormir
debout, Enervé par les critiques acerbes de la victime âgée de 23 ans portant les initiales R.L et la position du
péré le couteau et il s’est servi pour
donner le coup de grâce au niveau du
cœur. La cible tomba par terre, agonisante.
Transportée par un taxi aux urgences du CHU Hassani AEK, elle décède
à son arrivée au service d’urgence.
Alertés par les cris et les bruits de l’altercation, les habitants font appel à la
police qui a immédiatement arrêté l’accusé. L’enquête suit son cours.
Afflux dans les marchés de la ville de Sidi Bel-Abbès
Les prix de certains produits s’envolent
Par K.Benkhelouf
e ramadan a beau être le
mois du jeûne, c’est aussi
la période de l’année durant
laquelle la consommation
explose, et alors, ne nous étonnons pas de voire, les prix de
certaines produits, légumes,
fruits et viandes, s’envoler, passant parfois du simple au double et cet état de chose se
trouve, dans l’ensemble des
marchés de la ville. Depuis
quelques jours déjà, les signes
précurseurs d’un mois sacré
qui va faire saigner les portes
monnaies des petites bourses,
se font sentir. Les aires commerciales sont en ébullition au
fur et mesure que l’on s’approche du mois sacré du ramadhan, dans
une véritable
ambiance de fête qui y règne,
mais aussi dans une atmosphère désagréable chez les
citoyens moyens, devant l’affichage des prix. Le budget familial en prend un sérieux coup,
vu que même la mercuriale fait
parler d’elle avec des augmen-
L
tations qui n’annoncent rien de
bon. Entre le kilo de tomates
cédé à 120 DA et celui des
pommes de terre cédé entre 40
et
60
DA,
5 brindilles de persils à 30 DA,
les Pommes à 400 DA, la mercuriale donne le ton et même si
les produits alimentaires de
base y passent, le citoyen
devra se faire une raison.
Quant à la viande, elle cherche
à augmenter ses prix, si l’on
regarde le débrayage de certains bouchers à la veille et
ceux qui étaient mi-ouverts, mifermés ne proposait que de la
viande congelée presqu’au prix
de la viande
fraiche...
Désormais, personne ne sait si
la consommation des viandes
fait partie de l’alimentation de la
majorité des Algériens puisque
les prix affichés sont pratiquement exorbitants. Même la
viande blanche sur laquelle l’on
se rabat pour fuir la cherté de la
viande rouge, se pavane en
grand, quand à la sardine c’est
encore pire. Les citoyens assistent alors impuissants, sans
CUISINE
Ingrédients
viande de mouton ou de veau coupée en dés
3 tomates fraîches
1 cuillère à café de concentré de tomate
1 oignon sec
3 cuillères à soupe d'huile
1/2 cuillère à soupe de poivre rouge
1 pincée de poivre noir
1 pincée de cannelle
1 verre de blé vert concassé frik
1 bouquet de coriandre
1 petite branche de céleri
1 cuillère à café de menthe séchée
Sel
L’
pouvoir y changer grand-chose.
Ils demeurent perplexes, ne
sachant par quel miracle, ils
pourront joindre quelques misérables grammes de protéines
dans leur repas. Qu’importe les
justifications, le citoyen devra
donc prendre son mal en
patience, avant de voir baisser
les prix de la viande. Ainsi et
malgré cela, livreurs, vendeurs,
acheteurs et même voleurs se
frottent les uns contre les
autres compte tenu des marchés qui affichent plein et sont
largement approvisionnés pour
répondre à la demande. Et voila
que la même chanson, se
répète, chacun se rejette la
faute: les petits commerçants
accusent les grossistes qui se
retournent contre la spéculation
et les intermédiaires. La simple
loi de l’offre et de la demande
ne suffira pas à expliquer ces
tarifications avant et pendant le
ramadan. Chacun de ce monde
traite, ses affaires selon ses
besoins et son vouloir, « tout va
bien Madame la marquise ». A
titre d’exemple, dans les deux
6
marchés de légumes du grand
et mythique quartier
«
Graba/Emir Abdelkader », les
clients sont accueillis sur la
chaussée, par les petits vendeurs d’articles de tous genres
et à l’intérieur par ceux des
marchands
de
légumes.
Chaque vendeur agit à sa
manière, dans le but de
convaincre la clientèle pour
écouler leurs légumes, fruits
ou divers articles. Devant les
marchands d’épices, les clients
retardataires dans l’achat des
condiments pour la « chorba ou
la hrira », se bousculent à travers de longue chaîne, par
crainte de ne pas obtenir, les
aromates nécessaires aux plats
de la rupture du jeûne, qu’ils
achètent aux prix proposés. A
douter qu’il y aurait un effet
d’aubaine, lié au ramadan dont
les revendeurs useraient abusivement?
Dans cette ambiance particulière à tous les marchés à l’approche du mois sacré, les
gens se piétinent et se bousculent. Mais personne ne se plaint
de cet environnement commercial dont ils se disent être habitué, se qui ne voudra pas dire
que la psychose des pickpockets, ne les hante pas et les
met sur leur gardes à chaque
frottement
qui paraitrait
étrange, devient suspect et
hausse la vigilance. . Car dans
ces vas et vient incessant ou
tout le monde est pressé de se
ravitailler le plus vite possible
et quitter les lieux. Et c’est en
ces moments de précipitation
que généralement les voleurs
sans scrupule interviennent,
pour mettre la main dans la
poche ou les sacs des gens
pour dérober leur argent.
Le gouvernement tente chaque
année de mettre en place des
mesures telles que les rigoureux contrôles de prix, contre
l’inflation, qui pourrait priver les
ménages les plus pauvres de
l’accomplissement de leur mois
de piété sans difficultés et avec
compassion, au lieu de les traîner malgré eux dans l’endettement. Demain sera un autre
jour ( ?).
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
Chorba frik
Par K.Benkhelouf
Sidi Bel-Abbès
Par K.Benkhelouf
Magazine
Page animée par Cylia Tassadit
Lutte contre la criminalité à Sidi Bel-Abbès
La sûreté de la wilaya de
Sidi Bel-Abbès a
communiqué, dimanche,
un bilan des activités
réalisées au cours du mois
de mai, Ainsi dans le
cadre de la lutte contre la
criminalité, les éléments de
la sûreté de wilaya de Sidi
Bel-Abbès, ont mis au
point, depuis quelques
mois, une stratégie
sécuritaire pour réduire la
criminalité existante et son
parfait accomplissement
est à chaque fois porteur
de bon résultats.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Tajine de veau aux haricots verts
Ingrédient :
500 g de jarret de veau, de bœuf ou
d'agneau
500 g d'haricots verts
4 pommes de terre (moyennes)
2 grosses tomates (ou 3 petites)
4 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 oignon haché
2 gousses d'ail haché
1 pincée de sel
Poivre noir, curcuma
Paprika, gingembre
1 cuillère à café d'harissa
Eau
Préparation :
Mettre l'huile d'olive dans un autocuiseur, rajouter les oignons, l'ail et la viande coupée en morceaux. Faire revenir à feu doux pendant 5 minutes. Rajouter les épices et bien mélanger. Incorporer les tomates coupées en dés (ou hachées comme vous voulez).
Bien mélanger, couvrir d'eau et faire cuire à couvert 15 ou 20 minutes. Pendant ce temps, nettoyer et couper les haricots verts ainsi que les pommes de terre. Les disposer ensuite sur la viande et rajouter 1 verre d'eau (ou plus si nécessaire), remettre à cuire à couvert 15 ou 20 minutes environ. Bien vérifier la cuisson des pommes de terre. Laisser mijoter jusqu'à obtention d'une sauce bien réduite.
Salade de riz au thon
et légumes
Ingrédient :
Un bol de riz
1 concombre coupé en rondelles
3 carottes
1 petit bol de petits pois
3 pommes de terre
1 carotte coupé en lanière
1/4 chou coupé en lanières
1 boîte de thon à l'huile
1 boite de grains de maïs
Mayonnaise de maison
Sauce vinaigrette
Préparation :
Mettre le riz dans une casserole d'eau,
ajouter le sel et porter à ébullition, laisser cuire sur feu doux. Egoutter et
rafraîchir sous l'eau froide. Éplucher les
pommes de terre et coupez-les en carrés, les faire cuire dans une casserole
d'eau salée jusqu'à ce qu'elles soient
cuites, égouttez-les dans une passoire.
Éplucher 2 carottes et coupez-les en petits carrés et les faire cuire dans une casserole d'eau salée, ajouter les petits
pois et continuer la cuisson, égouttez-les dans une passoire. Dans un saladier, mélanger le riz refroidi, le maïs égoutté,
le thon égoutté et la moitié de mayonnaise, bien mélanger. Mélanger dans un autre saladier les pommes de terre, les
carottes, les petits pois et le reste de mayonnaise, bien mélanger. Mettre dans un plat creux le chou, la carotte coupée
en lanières, le concombre coupé en rondelles, Arroser le tout avec la sauce vinaigrette. Servir le mélange de choux dans
un plat et placer un moule sur ce mélange et mettre dedans le mélange de riz et bien tasser avec la main pour qu'il
prenne la forme du moule, mettre dessus le mélange de pommes de terre, Tassez une dernière fois toute la préparation et retirer le moule et décorer la salade selon le choix.
19
Hamia Kalb ellouz
au yaourt
Ingrédients
Ingrédients pour la pâte à kalb el louz :
1 pot de yaourt nature (gardez le pot pour
les mesures)
6 pots à yaourt de grosse semoule
3 pots à yaourt de sucre (2 pots pour moi
pour un goût moins sucré)
1 pot à yaourt d'huile
1/2 pots à yaourt d'eau de fleur d'oranger
(3/4 du pot pour moi)
1/2 cuillère à café de levure chimique
1 bonne pincée de sel
Sirop : 6 pots à yaourt d'eau
3 pots à yaourt de sucre
1/2 pot à yaourt d'eau de fleur d'oranger
Quelques amandes pour la décoration
Préparation :
Préchauffer votre four à 200°. Préparer le sirop
en mettant dans une casserole l'eau et le sucre
une fois que ça bouille compter 15 minutes puis
ajouter l'eau de fleur d'oranger et éteignez le
feu. Mélanger la semoule, le sucre, la levure
chimique et le sel, usqu'à ne plus différencier
les ingrédients. Ajouter le yaourt, l'huile et l'eau
de fleur d'oranger, mélangez brièvement à
l'aide d'un fouet ou tout simplement avec vos
mains, vous allez obtenir une pâte un peu
liquide c'est tout à fait normal. Laissez reposer
15 min. Dans un plat huilé à bords larges allant
au four, déposer la pâte de Chamia . Égaliser
avec votre main ou une spatule sans trop
tasser. Tracer ensuite des carrés avec un
couteau et disposer une amande sur chaque
carré. Enfourner à 180° pendant 1 heure. Le
gâteau doit avoir une belle couleur dorée, dés
que vous voyez les bords prendre une couleur
brune, n'hésitez pas à monter le gâteau plus
haut dans votre four. Une fois le gâteau cuit,
l'arroser de la moitié du sirop. Replacer dans
votre four éteint mais encore chaud, afin qu'il
absorbe le sirop. Ajouter le reste du sirop et
laisser refroidir idéalement 12 heures ou plus !
Astuces
Si le sirop est chaud alors que le gâteau n'a
pas refroidi, ne le versez pas, vous risquerez
de former des trous, il faut que l'un des deux
éléments ait refroidi donc si le sirop est très
chaud le gâteau doit être tiède ou le gâteau
très chaud et sirop tiède.
Sorbet à la pêche
Ingrédients
700 g de pèches
200 g de sucre en poudre
Le jus d'1 citron
Préparation :
Laver bien les pèches, dénoyautez-les,
coupez-les en morceaux et mixez-les en purée.
Dans un saladier mélanger la purée de pèches,
le sucre et le jus de citron, délayer avec 5
cuillères à soupe d'eau. Verser la préparation
dans une sorbetière et laisser prendre en
glace. Servir le sorbet dans des coupes, garnir
avec le jus de fraises.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Publicité
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET
POPULAIRE
MINISTERE DE L'HABITAT ET DE L'URBANISME
DIRECTION DES EQUIPEMENTS PUBLICS
WILAYA DE BECHAR
NUMERO D'IDENTIFICATION FISCALE : 099808019086701
Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme
OPGI de Ain-Temouchent
Numéro d'identification fiscale : 097646019044907-01
RECTIFICATIF
AVIS D'ATTRIBUTION
PROVISOIRE DU MARCHÉ
Il est porté à la connaissance des soumissionnaires ayant
participé à l'appel d'offres national ouvert
N° 02 /DDPIF/OPGI/2016 paru dans les quotidiens
nationaux :
- ????????? en date du 18 - 01-2016, Tribune des lecteurs en date du 21-01-2016.
Relatif à la réalisation des travaux du reste à réaliser en
tous corps d'état sauf VRD des 26 logements promotionnels aidés à OUED BERKECHE wilaya de AIN
TEMOUCHENT qu'une erreur s'est glissée lors de la
rédaction de l'avis d'attribution provisoire du marché
paru dans les quotidiens nationaux ??????? en date du
16 -03-2016, Tribune des lecteurs en date du 16-03-2016
relatif au projet cité ci- dessus.
Conformément aux dispositions de l'article 49 alinéa 02 du décret présidentiel n°10-236
du 07 Octobre 2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics, la
Direction des équipements publics de la Wilaya de Bechar informe l'ensemble des
soumissionnaires ayant participé au 3ème avis d'appel d'offre national restreint
N°09/DEP/2016 du 12/04/2016 paru au quotidien " tribune des lecteurs". Pour
achèvement d'un hôpital 60 lits a BENI OUNIF. à l'issue de l'évaluation des offres, le
marché est attribué provisoirement conformément aux critères prévues dans le cahier des
charges
Ouvrages
Montant proposé
en TTC
Montant après
correction en
TTC
Délais
Note
OBS
68.66
Moins
disant
Quotidien national d’information
La solidarité pour contourner
la flambée des prix
La solidarité du peuple
algérien envers les
familles les plus démunies
n’est plus à démontrer.
Elle se vérifie encore une
fois sur le terrain,
notamment pour le mois
sacré du ramadan, en
s’organisant déjà depuis
des semaines à travers
tout le territoire national.
Les soumissionnaires intéressés à prendre connaissance des résultats détaillés de
l'évaluation des offres techniques et financières, sont invités à se rapprocher des services
de la Direction des Equipements Publics de la Wilaya de Bechar au plus tard trois (03)
jours à compter de la date de la première parution de l'avis d'attribution provisoire du
marché. Conformément à l'article 125 du décret présidentiel susmentionné.
Tout soumissionnaire qui conteste ce choix peut introduire un recours auprès de la
commission des marchés publics de la wilaya de BECHAR dans un délais de dix (10)
jours à compter de la date de la première parution du présent avis dans BOMOP ou dans
les quotidiens nationaux, si le dixième jour coïncide avec des jours fériés ou de repos
hebdomadaires légaux (vendredi et samedi), la date limite pour introduire un recours est
prorogée au jour ouvrable suivant conformément aux dispositions de l'article 114 du
décret présidentiel susmentionné.
La Directrice
ANEP 31005216
Tribune des Lecteurs - Mercredi 8 juin 2016
insi, de nombreuses associations caritatives s’activent
autour des préparatifs de ce
vaste mouvement de charité. Les pouvoirs publics, de leur côté, ne sont pas
en reste.
La wilaya d’ Ain Défla a consacré
une enveloppe financière de plus de
210 millions DApour l’opération du
couffin du Ramadhan en solidarité
avec les familles nécessiteuses. On
détaille, 189 millions DA alloués par
les APC, 14 millions DA par le ministère de solidarité nationale, et 8 autre
A
Wilaya d'ORAN
Daïra d'ARZEW
Commune d'ARZEW
Avis d'appel d'offre National Ouvert avec
Exigence de Capacité Minimale N°07/2016
AVIS D'ANNULATION
La Commune D'Arzew Dont Le Siège Au N° 03 Rue
Abdelhamid Ben Badis Arzew Lance Un Avis d'appel
d'offre national ouvert avec exigence de capacité minimale Pour :
Conformément au décret présidentiel N°10/236, du 07/10/2010, modifié et complété,
portant réglementation des marchés publics, la Direction des équipements publics de
la Wilaya de Ain Témouchent informe les soumissionnaires concernés par la 2 éme
avis d'appel d'offre national restreint N°16/DEP/AT/2016, paru dans les quotidiens
nationaux " Tribune des lecteurs " et " ?????? ?? en date du 23/03/2016 relatif à :
Avis d'appel d'offre national ouvert avec exigence
de capacité minimale N°07/2016
Etude et suivi pour réhabilitation et extension
du marché centre ville
Opération : Réhabilitation et extension du marché
centre ville
La réalisation d'un groupe scolaire type " C "+ logement de fonction type F4
à OUED BERKECHE.
Que l'avis d'appel d'offre est annulé pour le motif suivant :
offre non avantageuse
Le présent avis d'appel d'offre national ouvert avec exigence de capacité minimale s'adresse aux entreprises qualifiées en bâtiments " principale " catégorie 03 et plus, les
soumissionnaires intéressés par le présent avis, doivent
retirer le cahier des charges à l'adresse sus indiquée contre
paiement de trois mille cinq cent dinars (3500,00) non
remboursable, représentant les frais de reproduction.
* les offres doivent comporter les documents suivants :
(dossier de candidature - offre technique- offre financière).
c) Dossier de candidature :
- Une déclaration de candidature
- Une déclaration de probité
- Les statuts de société
- Les documents relatifs aux pouvoir habilitant les personnes à engager l'entreprise.
- Capacités professionnelles : certificat de qualification et
de classification.
- Capacités financières : moyens financières justifiés par
les bilans et les références bancaires.
- Capacités techniques : moyens humains et matériels et
références professionnelles.
d) Offre technique :
- le cahier des charges renseigné, signé et paraphé dans
toutes les pages par le soumissionnaire et portant à la dernière page et mention manuscrite " lut et approuvé "
annexé des ces spécifications techniques, - la déclaration
à souscrire remplie littéralement, datée, signée et renseignée.
- la liste des moyens humains et d'encadrement à mobiliser pour le projet (quantitativement et qualitativement)
appuyée des effectifs déclarés au niveau de la CNAS.
- la liste des moyens matériels à mobiliser pour le projet
appuyée de toutes pièces justificatives (copie des cartes
grises, facture d'achat, contrat de location notarié, et assurance en cours de validité.
- la liste des références professionnelles appuyée par des
attestations similaires et de même envergure au projet
délivrées par les services contractants
AVIS D'APPEL D'OFFRE NATIONAL RESTREINT N°23/DEP/AT/2016
La Direction des Equipements Publics de la Wilaya de Ain Témouchent sise à Hai
Zitoune Aïn Témouchent, lance un avis d'appel d'offre restreint, relatif à la réalisation
d'un groupe scolaire type " C "+logement de fonction type F4 à Oued Berkeche.
Cet appel d'offre restreint est destiné aux entreprises Classées à la catégorie deux
(II)ou plus qualifiée dans le domaine de bâtiment dont la validité est encore en cours.
Les soumissionnaires intéressés par le présent avis, peuvent retirer les cahiers des
charges, auprès de la DEP A.T sise à Hai Zeitoun, Ain Témouchent.
TEL : 043-77-97-88.
Les soumissions, accompagnées de pièces réglementaires prévues par le cahier des
charges doivent être déposés au 21 jours à compter de la 1ère date de parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP à 12H00 au secrétariat de la
DEP et présentées sous deux (02) enveloppes distinctes, chacune dans une enveloppe
fermée portant la mention : "Offre technique" pour la première et "Offre financière"
pour la seconde, les deux enveloppes doivent être mises sous un même pli anonyme
ne portant que la mention :
AVIS D'APPEL D'OFFRE NATIONAL RESTREINT N°23/ DEP/ AT/ 2016
La réalisation d'un groupe scolaire type " C "+logement de fonction type F4
à OUED BERKECHE.
A NE PAS OUVRIR
Tout pli portant une mention pouvant l'identifier sera rejeté.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant un délai de cent onze
(111) jours à compter de la date de clôture du présent avis d'appel d'offres.
L'ouverture des plis, s'effectuera au siège de la DEP Ain Témouchent ; le jour de
la date limite de dépôt des offres à 14h00. Le présent avis tient lieu d'invitation aux
soumissionnaires désirant participer à la séance d'ouverture des plis.
Tribune des Lecteurs - Mercredi 8 juin 2016
ANEP 31005205
18
- une copie du registre de commerce en cours de validité.
- une copie du certificat de qualification et classification
professionnelle (catégorie 03 et plus) en bâtiment " principale ".
- une copie de l'extrait du casier judicaire du signataire de
la soumission.
- une copie des bilans fiscaux des deux dernières années,
visées par les services des impôts.
- une copie de l'extrait de rôle apuré ou un échéancier.
- une copie de la carte d'immatriculation fiscale
- une copie des attestations CNAS-CASNOS-CACOBATH.
- Un planning d'avancement des travaux détaillé par
articles.
NB : touts Les copies doivent être en cours de validité.
L'offre financière devra comprendre les documents
suivants :
-la lettre de soumission ci-jointe au cahier des charges
datée, signée et renseignée.
-le bordereau des prix unitaires daté et signé (BPU).
- le devis quantitatif et estimatif des travaux daté et signé
(DQE).
-la décomposition du prix global et forfaitaire (DPGF)
N.B : toute offre non rempli en chiffre et en lettre sera
rejetée.
L'enveloppe extérieur, renfermant les trois plis fermés
(dossier de candidature, offre technique et offre financière), devra être anonyme et comportera que la mention :
Avis d'appel d'offre national ouvert avec exigence
de capacité minimale N°07/2016
Etude et suivi pour réhabilitation et extension
du marché centre ville
Opération : Réhabilitation et extension du marché
centre ville
A N'ouvrir que par la commission d'ouverture
et d'évaluation
Date limité de dépôt des offres est fixé à 15 jours à partir
de la première parution de l'avis d'appel d'offre à la presse ou BOMOP à 12h00, L'ouverture Technique et
Financière se fera le même jour " ………………. " A
14h00.
Les soumissionnaires resteront engagés par leur offre
quatre vingt dix jours " 90 " jours à compter de la limite
de réception des offres.
Les offres doivent parvenir sous double plis fermés à :
Siège de la commune N°03 Rue Abdelhamid
Ben Badis Arzew
Le Président de l'assemblée populaire d'Arzew
ANEP 31005189
mise en pratique réelle des règles
commerciales.
L’hygiène n’est pas en reste pour
les équipes mobilisées pour effectuer
des contrôles nocturnes.
La nécessité de renforcer les
équipes de contrôle a été soulignée
car, comme à travers tout le pays, ces
services manquent drastiquement de
personnel qualifié pour cette tâche.
322 violations
contre l’environnement
durant le mois de mai
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la ville
Direction des Equipement Publics de la Wilaya d'Ain Témouchent
N° D'IMMATRICULATION FISCALE
(DEP A.T) : 000146019005648
millions DA par la wilaya. Quelques
30000 familles nécessiteuses bénéficieront de la subvention financière en
plus des budgets alloués par les communes de Ain Défla, et ce pour l’acquisition du couffin de Ramadhan.
Parallèlement, les services du commerce ont prit les devants en prenant
des mesures pour le contrôle de la
qualité des produits mis en vente et la
Bilan de la police urbaine d’Aïn Defla
ANEP 31005196
ans leur activité
durant le mois de mai
écoulé, les services de la
police urbaine et de la protection de l’environnement
de la sûreté de la wilaya
d’Ain Défila ont enregistré
322 violations à travers le
territoire de la wilaya.
Selon le bilan communiqué, 41 constructions sans
D
permis ont été signalées,
et 41 cas ont été mis à
l’arrêt, trois pour la nonconformité du permet de
construction avec les travaux réalisés. Alors que
28 PV ont été rédigés
contre certains commerçants qui ont squatté les
trottoirs avec leurs produits, quatre autres cas
pour le non-respect de
l’environnement, ainsi
deux autres cas pour le jet
des eaux usées sur la voie
publique. Les éléments de
la police urbaine ont étudié 32 plaintes des
citoyens et transféré 80
dossiers aux services des
daïras, et 49 rapports ont
été envoyés à la justice. Il
convient de noter que
toutes les irrégularités qui
ont été enregistrées par
les services de la police
urbaine ont été prises en
charge et des rapports
judiciaires ont été rédigés
contre les auteurs et
transférés aux services
judiciaires compétents.
A.K.
Chlef
Sortie de la 17 promotion de police
e
e directeur de la police judiciaire
auprès de la Direction générale de
la sûreté, Ferragh Ali Belarbia, a présidé à l’école de police M’hamed Yousfi
de Chlef, la cérémonie de sortie de la
promotion « 17H » de 677 agents de
police des deux sexes soit 498 agents
de la gent masculine et 179 de la gent
féminine. Cette promotion a été baptisée du nom du martyr Salah Merzoug
ayant exercé à la 11ème unité d’instruction et maintien de l’ordre, avant
qu’il soit assassiné Chattia par les
groupes terroristes en 1993. Les éléments de cette promotion ont suivi
durant une année une formation théorique et pratique. Ils vont renforcer la
couverture sécuritaire qui est actuellement d’un taux de 85% au niveau du
territoire de la wilaya de Chlef. Elle
sera haussé à 100% après l’inauguration des sûretés de daïras de BéniHaoua
et
de
celle
d’Oued
Benabdelkader, deux sûretés de daï-
L
Mercredi 8 juin 2016
Aïn-Témouchent
Aïn Defla
Par Amel Korchi
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Tribune des Lecteurs - Mercredi 8 juin 2016
NIF
achèvement
d'un hôpital BRAHIMI
30
60 lits a
ZOUBIR 797908010023625 469376371.50 DA 469552985.10 DA MOIS
BENI
OUNIF
Il faut lire :
L'entreprise SARL HBM BATI, Gérant : HADJ BOULENOUAR Rachid, avec un montant initial en TTC :
68 127 984,45 DA et un montant corrigé en TTC :
68 045 750,67 DA Au lieu de 69 466 625,07 DA.
Tribune des Lecteurs - Mercredi 8 juin 2016
ENT
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
ras. Il y a lieu de noter qu’au cours de
cette cérémonie, des parades et des
exercices de démonstration ont été
exécutés par les policiers. Le directeur
de l’école a mis en exergue la stratégie
de la police sur le plan de la formation,
pour une police professionnelle. À la
fin de cette cérémonie, il a été procédé
à la remise d’attestations aux lauréats
après avoir remis une distinction à la
famille de Salah Merzoug.
A.K.
Chlef
De nouveaux projets pour Algérie-Poste
Des études sont en cours pour la réalisation de six bureaux de poste à tra-
vers le territoire de la wilaya. Trois bureaux seront implantés au niveau du chef
lieu de la wilaya, un bureau au niveau de la commune Harchoune, un autre à
El Hadjaj, et un autre bureau sera érigé au niveau de la commune d’El
Karimia. Ce qui concerne le volet de la réhabilitation, cette opération touchera la recette principale et le centre de distribution du courrier à Chlef. En outre,
d’autres bureaux de postes sis dans les communes de Sendjas, Labiadh
Madjaja, Oued Fonda, et El Marsa. Il y a lieu de noter que quatre nouveaux
bureaux de postes seront réceptionnés dans les communes Ain Merane, la
cité des fonctionnaires dans le chef-lieu de la wilaya, la commune de Heranfa,
et la commune de Bena?ria. La wilaya vient de bénéficier de vingt distributeurs
de billets de banque, quatre entre eux seront installés au cours de ce mois.
A.K.
7
Les garde-côtes
secourent et sauvent
3 pêcheurs coincés
dans un rocher
Une fois alertés du danger auquel se
trouvaient trois pêcheurs coincés sur un
rocher situé à une vingtaine de kilomètres
de la plage « Sbiaat » relevant de la commune du littoral de M’Saïd, relevant administrativement de la daïra d’El-Amria, les gardecôtes du service du port de Bouzedjar se sont
immédiatement rendus sur les lieux où ils ont
réussi à secourir et sauver 3 pêcheurs, qui
s’attelaient à la pèche dans une zone riche
en poissons. Le rocher se trouvait au lieu
maritime dit « Hamar Boudine » où les O3
pêcheurs dont l’âge varie entre 4O et 45 ans,
ont trouvé de grandes difficultés à la suite de
la brusque montée de l’eau de la mer pour
quitter le rocher . Les éléments de la protection civile ont également participé à cette
action de sauvetage des pêcheurs en danger
de mer lesquels ont été pris médicalement et
psychologiquement avant de rejoindre leurs
familles respectives résidant dans la commune d’Ouled-Boudjemâa dépendant administrativement de la même daira d’El-Amria.
Rappelons que les éléments de la protection
civile sensibilisent souvent les pêcheurs et
les citoyens sur les dangers de la mer afin
d’éviter toute éventualité préjudiciable.
B.A.
Aïn-Témouchent
Une collecte
de sang organisée
par les travailleurs
de la Direction
d’Algérie-Télécom
Les travailleurs et les travailleuses des
différents services administratifs et techniques de la Direction opérationnelle
d’Algérie-Télécom de la wilaya d’AinTemouchent ont participé, le 5 juin à une collecte de sang au complexe téléphonique
d’Aïn-Témouchent. Cette action louable organisée, à la veille du mois de ramadan, en collaboration avec le centre de transfusion sanguine de l’hôpital « Ahmed Medeghri » d’AïnTémouchent, va permettre de renforcer la
banque de sang au niveau de cet établissement hospitalier pour soulager les patients
hospitalisés et ceux victimes d’accidents de
circulation ou autre. Un exemple humain à
suivre …….
B.A.
Tribunal de Tizi-Ouzou
Des peines de 18 mois
à 3 ans fermes contre
14 personnes dont onze
femmes
Des peines de 18 mois à 3 ans de prison ferme ont été prononcées par le tribunal
de Tizi-Ouzou à l'encontre de 14 personnes
dont onze femmes. Ses personnes ont été
jugées et condamnées jeudi dernier. Les trois
hommes ont été condamnés à 3 ans de prison ferme, assortie d'une amende de 100
000.00 DA pour participation à la création
d'un lieu de débauche et de prostitution.
Tandis que les onze femmes ont été
condamnées à 18 mois de prison ferme,
assortie d'une amende de 50 000.00 DA,
pour racolage et prostitution. Selon les détails
fournis par les services de sécurités, cette
affaire a été traitée jeudi dernier, ses personnes ont été arrêtées durant la semaine
écoulée lors d'une opération menée par les
forces de police de la brigade de recherche et
investigation relevant du SW.PJ - Sûreté de
Wilaya de Tizi-Ouzou, ciblant un local de
vente illicite de boissons alcoolisées, servant
également de lieu de débauche et prostitution, improvisé au village Berkouka dans la
commune de Maâtkas, à une trentaine de
kilomètres au sud-est de la wilaya de TiziOuzou. Une quantité de boissons alcoolisées
a été saisie à l'issue de cette opération.
R.D.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Quotidien national d’information
Mercredi 8 juin 2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
CA BATNA :
Journée nationale de l’environnement
L'entraîneur
Bouarata prolonge
son contrat d'une
saison
Le Parc national de Djurdjura,
richesse et valeurs éco-systémiques
La préservation de la
biodiversité est considérée
comme un des enjeux
essentiels du
développement durable.
Le Parc National de
Djurdjura comme une
richesse et valeurs
éco-systémiques. Ce pour
ses raisons en 1997, il a
été promulgué en PND.
Par Roza Drik
eux décennies après, pour
avoir une idée globale de la
situation actuelle de cet environnement, la journaliste Tribune Des
Lecteurs s’est rapproché de la Direction
du PND et reçue par le Dr Allilche
Ahmed, enseignent à l’Université
Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou,
conservateur divisionnaire au PND et
chargé du département animation et vulgarisation.
Tribune Des Lecteurs : Quelle la
situation actuelle du PND
Dr Ahmed Alileche : Pour faire le point
sur ce qui a été fait dans le parc national
de Djurdjura, il fallait fixer dès la création
de cette aire protégée des objectifs qui
devaient être de type SMART
(Spécifique, Mesurable, Adaptable,
Réaliste
et
temporel).
Malheureusement, dans le temps, il n’y
avait pas ce principe d’évaluation. La
notion de biomonitoring n’était pas
encore rentrée dans les mœurs.
D’ailleurs, même au jour d’aujourd’hui,
en Algérie, ce concept quoiqu’il soit en
vogue dans les séminaires et autres rencontres, il n’en demeure pas moins qu’il
reste au stade théorique et mal compris.
Ceci dit, malheureusement, on doit
admettre qu’un travail qui ne se mesure
pas, n’est pas à manager. Le travail
d’évaluation mérite une attention particulière et doit se faire selon des axes et
des thématiques. En matière de préservation et de protection du patrimoine
naturel, des travaux ont été effectués ça
et là, sans toutefois faire une analyse
diachronique pour établir une comparaison entre l’état initial et l’actuel. Des stations biologiques ou de réserves intégrales sont touchées par des incendies criminels, sur-pâturées et vandalisées par
des riverains. Le zoning définissant les
classes de la réserve de biosphère n’est
toujours pas de mise et les fonctions qui
leur sont assignées ne sont jamais respectées. La zone centrale dédiée à la
fonction conservatrice stricte et qui doit
être soustraite à toute intervention en
maintenant son état comme lieu de comparaison avec le reste du territoire, est
soumise à des actions de destruction
sans état d’âme. La zone tampon comprend deux destinées liées au régime de
propriété foncière et dont les territoires
appartiennent aux domaines privées et
publics de l’état. Elle est conçue pour
abriter les projections en relation avec la
fonction d’appui logistique par ; l’implantation d’équipements récréatifs, sportifs,
de loisirs, d’appui à la recherche scientifique, la promotion des activités artisanales, la sensibilisation et l’éducation à
l’environnement.
Enfin, la zone de transition comprend
des portions de territoires appartenant à
D
des particuliers est destinée à assumer
la fonction de développement socioéconomique et l’amélioration du cadre de
vie des populations. En termes d’écotourisme ou de tourisme vert, cette
notion continue à stagner dans les balbutiements. En Algérie, la politique touristique a de tout temps pataugé dans
l’anarchie et le manque de vision. On est
loin des objectifs arrêtés à l’issue des
assises nationales sur le tourisme, à
savoir faire de l’Algérie un pôle d’excellence touristique vers l’horizon 2025. Au
Djurdjura, nous avons un tourisme de
masse qui est destructeur et polluant sur
tous les plans. L’autre volet qui constitue
le cheval de bataille au sein du PND est
sans dont l’éducation relative à l’environnement. Certes, des efforts colossaux
ont été déployés mais sans aucune évaluation.
Tribune Des Lecteurs : Le PND risque
t-il d’être déclassé ?
Dr Ahmed Alileche : Après l’examen
périodique, fort heureusement pour le
PND qui est considéré comme une
réserve de biosphère de première génération, la décision de déclassement n’a
pas été retenue. Cependant, la réserve
de biosphère du Djurdjura a émis des
recommandations lors du 3ème atelier
tenu à l’Ecole National Agronomique d’El
Harrach l’an 2015 sur la nécessité d’un
apport et d’une assistance technique et
financière du comité MAB de l’UNESCO
aux réserves de biosphère pour que celles-ci puissent appliquer correctement
les directives de cette instance.
Tribune Des Lecteurs Comment le
PND gère la situation ?
Dr Allilche Ahmed : Contexte socioéconomique :
L’élevage et l’agriculture constituent les
activités principales de la région de
Kabylie du Djurdjura, destinés à produire
les aliments de base pour l’alimentation
des communautés villageoise. Cette
agriculture est constituée principalement
de l’arboriculture dominée par l’olivier, le
figuier, etc. Quant à la production animale, elle est constituée de production
de viande, laine et lait et ses dérivés.
La population exerce aussi de petits
commerces de proximité, de l’artisanat…….etc.
Particularités sociologiques de la
communauté kabyle du Djurdjura :
Le territoire du parc est cerné de partout
par 68 villages avec une population riveraine de presque 80000 habitants.
L’activité rurale est dominée par l’agriculture vivrière et le pastoralisme en
divagation. L’oléiculture et l’élevage sont
les principales activités. La surface agricole utile est estimée à 34 499 ha pour
l’ensemble des communes riveraines au
PND
Zoning du PND en tant que réserve de
biosphère.
le zonage type d’une réserve de biosphère est constitué de 3 zones interdépendantes : l’aire centrale, la zone
tampon et l’aire de transition (figure
3), tenant compte des conditions éco
géographiques et des contraintes
locales reflétant la réalité de la gestion territoriale. Il est impératif de revoir
le plan de gestion, en fonction de cette
nouvelle donne et des pressions
socio-économiques de plus en plus
pressantes. Rappelons que la préservation de la biodiversité est inscrite
actuellement comme l’une des priorités de la communauté internationale.
La surface totale de la réserve de
Biosphère du Djurdjura serait de 35 660
ha, avec 12 800 ha pour l’aire centrale,
15 410 ha pour la zone tampon et 7
450 ha pour l’aire de transition
(Source : MAB programme/Unesco,
2002).Le zonage d’une aire protégée
peut contenir une ou plusieurs aires centrales, ceci est le cas du Djurdjura qui en
renferme quatre, compte tenu de : la
répartition spatiale dispersée de la biodiversité au Djurdjura ;l’environnement
socioéconomique du Djurdjura représenté par un chapelet de 68 villages ; le
facteur orotopographique qui fait ressortir des entités phytogéographiques
dispersées. Relief majeur de tout le Tell
algéro-tunisien, le Djurdjura représente
une incontestable entité écogéographique. D’ossature générale calcaire, il est
subdivisé sur le plan physiographique en
trois grands massifs (Maire, 1916 ;
Quézel, 1957) : le Djurdjura occidental,
c’est à dire le massif de Haïzer, de
Tizi Oudjaboub à Tizi Ougoulmin : le
massif du Haïzer (2 164 m) culminant
par un dôme dolomitique où les phénomènes karstiques atteignent une prodigieuse ampleur ; le Djurdjura central,
c’est à dire le massif de l’Akouker, de
Tizi Ougoulmim à Tizi Boussouil : le
massif de l’Akouker (2 305 m) au relief
singulièrement escarpé ; le Djurdjura
oriental, à l’est le Tamgout de Lalla
Khedidja, point culminant de la
chaîne, dresse à 2 308 m sa pyramide
presque parfaite de calcaires en dalle du
Lias supérieur.
Tribune Des Lecteurs - Connait-il de
l’évaluation de la politique de sensibilisation
Dr Ahmed Alileche :
La politique de sensibilisation traditionnelle adoptée par les gestionnaires du
PNDa, à l’instar de toutes les aires protégées d’Algérie est considérée comme
un échec. L’absence d’une stratégie de
gestion intégrée et participative en est la
principale raison. Les populations n’ont
pas été consultées sur le processus
décisionnel. La
communication de
proximité ou communautaire n’a jamais
été consolidée. Ceci, a engendré des
pommes de discorde entre la population
autochtone et les gestionnaires du parc
qui sont indexés de spoliateurs. La
nature juridique des terrains a de tout
temps crée des relations de glace qu’il
va falloir briser par un dialogue transparent fondé sur l’esprit partenarial.
Evolution du modèle de communication :
Désormais, il faut utiliser la communication interne et externe. C’est-à-dire à l’intérieur de l’organisme et à l’extérieur
avec
les
autres
institutions
(Communication institutionnelle).
De nos jours, le PND doit s’adapter à la
communication attractive, c’est-à-dire où
le public écoute le message qui le
séduit, inutile de développer un discours
technocrate incompréhensible. Les gestionnaires du PND sont tenus d’attirer
une attention particulière au message
adressé à la population. Il faut savoir
décrypter leurs centres d’intérêts et par
conséquent, connecter le message aux
cadres ou métaphores apprécié par ce
public cible. L’animateur ou le point focal
de la communication doit maîtriser les
techniques de communication et le principe des 04 S (savoir, savoir faire, savoir
être et savoir dire). Lors de son contact
avec le public cible, il doit faire du « storytelling » qui est une méthode utilisée
en communication fondée sur une structure narrative du discours qui s’apparente à celle des contes et des récits,
procéder au walk the talk (Montrer par
des gestes attractifs son message, une
8
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
forme de communication non verbale
mais gestuelle).
Il faut aller avec la communication digitale, faute de quoi, on sera compressé
par le processus du « Darwinisme digital
» qui élimine sur son passage toute
organisation, service ou entreprise qui
ne fonctionne pas selon l’évolution de la
technologie numérique.
Les aires protégées ne peuvent en
aucun cas vivre à l’écart de cette technologie du web. On doit s’inscrire sur les
blogs et forums pour imposer son éréputation. L’é-réputation se perçoit sur
les réseaux sociaux par les avis de l’internaute lambda, par des experts et par
l’avis de nos pairs. Le cumul de parution
dans la presse fera gagner au parc
national de Djurdjura en visibilité et en
crédibilité. Il suffit juste d’être un bon
client des médias. Pour avoir des sociétés d’encouragement et des amis du
parc, il faut multiplier ses actions et élargir ses relations, notamment avec les
organisations de la société civile (OSC).
Pour fidéliser ces cibles, il faut lancer
des appels à actions (Call to action),
créer des pages d’atterrissage (Landing
page) ou pages d’accueil pédagogiques
sur le site web et sur les réseaux
sociaux ou social média, nourrir les
contact avec des articles de qualité en
versant dans la culture des contacts
(Nurturing).
Sur le plan médiatique, il faut instaurer
un partenariat avec la presse en tissant
des relations presse (RP) dignes de ce
nom. D’ailleurs, au PND, un brin d’idée
est né et ne cesse de prendre de l’épaisseur. Il est question de créer un club de
presse (CP) .Il existe diverses manières
de communiquer une information aux
médias qui la relayeront (peut-être !)
vers le grand public. Les moyens les
plus connus sont, assurément, le communiqué de presse et le dossier de
presse mais on peut, désormais, le faire
aussi par les réseaux sociaux, par SMS
ou par téléphone. Je pense que le communiqué de presse et le dossier de
presse restent, pour l’instant, les meilleures options car ils permettent de diffuser une information plus complète.
Cependant beaucoup de freins sont rencontrés en matière de communication.
On peut citer la consommation temps
qui est un vrai chronophage, la fracture
« générationnelle » où tout le monde ne
court pas après les réseaux sociaux ou
par non maîtrise de ces outils ; la fracture numérique – technologique ou la
difficulté à toucher tous les publics,
notamment ceux qui ne disposent pas
d’internet ; et aussi, Cela ne fait pas partie de la « culture de tous les acteurs de
l’éducation à l’environnement (EE) dont
certains ne savent pas encore faire et ne
se sont pas appropriés l’outil convenablement. Ce qui est inscrit en perspective actuellement, c’est que toute stratégie de sensibilisation doit être axée sur
le modèle stratégique Social Media dit «
TOMSTER », à savoir, la fixation claire
de la cible de communication (Target) et
de l’Objectif, la définition du Message et
de la Stratégie à adopter, l’adoption
d’une Technologie adéquate et enfin la
mise en place d’indicateurs clefs de performance (KIP) pour l’Evaluation et des
Ressources nécessaires. Cependant, il
ne faut pas débarquer dans les réseaux
ou médias sociaux par simple effet de
mode, mais plutôt par intelligence managériale objective et rentable évaluable
par retour sur investissement (Return of
investment ROI).
R.D.
Transfert :
Feghouli en route vers
West Ham
a formation de West Ham
(Premier league anglaise de football) aurait trouvé un accord avec
le milieu international algérien Sofiane
Feghouli, dont le contrat avec le FC
Valence (Liga espagnole) a pris fin, rapporte le site spécialisé Westhamworld.
Annoncé initialement à Fenerbahçe
(Turquie), Feghouli pourrait atterrir en
Angleterre. West Ham, qualifié au tour
préliminaire de l'Europa League, veut le
L
chiper à Fenerbahçe, en butte à des
problèmes financiers ces derniers
temps, ajoute la même source.
Outre les "Hammers" de West Ham, le
N.10 des Verts intéresse également
l'équipe espagnole du FC Séville, où
l'entraîneur Unai Emery en fait une priorité. Emery pense que Feghouli pourrait
relancer sa carrière au club andalou
après une dernière saison difficile avec
Valence au cours de laquelle il n'avait
inscrit qu'un seul but.
Feghouli n'a pas trouvé un terrain d'entente avec ses dirigeants pour prolonger
son bail après six ans de présence
dans cette formation.
Le milieu offensif de 26 ans a pris part
jeudi dernier à la victoire de l'Algérie
contre les Seychelles (2-0) à Victoria
dans le cadre de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des
nations (CAN-2017).
JO-2016 :
Le bureau exécutif du COA validera
le nom du porte-drapeau
e nom du porte-drapeau
de la délégation algérienne lors de la cérémonie
d'ouverture des Jeux
Olympiques-2016 à Rio de
Janeiro (5-21 août) sera
annoncé après validation du
bureau exécutif du Comité
olympique et sportif algérien
(COA), a indiqué lundi à
l'APS Amar Brahmia, président de la Commission de
préparation olympique
(CPO).
"Concernant le porte-dra-
L
peau, notre commission a
proposé l'athlète du 1500 m
Taoufik Makhloufi, l'escrimeuse Anissa Khelfaoui ainsi
que le boxeur Mohamed
Flissi, mais le dernier mot
revient aux membres du
bureau exécutif de l'instance
olympique", a précisé
Brahmia.
"Pour Flissi, il entrera en lice
deux jours après l'ouverture
des Jeux, donc j'estime qu'il
est préférable de le laisser
se concentrer sur la compéti-
tion.
Mais dans tous les cas c'est
le bureau exécutif qui prendra la décision finale", a-t-il
insisté.
Concernant les préparatifs
en prévision des JO-2016,
Brahmia a assuré que tout
se déroulait dans de bonnes
conditions.
"Les athlètes qualifiés ou en
course pour composter leur
billet aux joutes de Rio bénéficient des moyens nécessaires pour réaliser leurs pro-
grammes.
Toutes les demandes de stages en Algérie ou à l'étranger
ont été acceptées", a encore
fait savoir le responsable de
la CPO.
La délégation sportive algérienne composée de 170
personnes devrait s'envoler
pour le Brésil le 27 juillet à
bord d'un avion spécial de la
compagnie nationale Air
Algérie. Le retour est programmé pour le 22 août.
L'entraîneur Rachid Bouarata, qui
a mené le CA Batna à l'accession en
Ligue 1 algérienne de football, a signé
un nouveau contrat d'une saison, a
appris l'APS auprès de la direction du
club des Aurès.
"Bourata sera l'entraîneur du CAB
pour la saison prochaine, il s'est
engagé pour une saison avec l'objectif
d'assurer le maintien", a indiqué le
président du club Farid Nezzar.
Outre le CAB, les deux autres promus
sont l'Olympique Médéa et l'USM BelAbbès.
"Après avoir réglé le dossier de l'entraîneur, je me suis consacré à négocier avec les joueurs qui sont en fin
de contrat à l'instar de Réda
Babouche qui a donné son accord
pour rester", a-t-il ajouté.
Le CAB effectuera son stage d'intersaison à Batna, selon Nezzar qui a
souligné que "toutes les conditions
seront réunies pour accomplir une
bonne préparation".
ASM ORAN :
Noureddine Saâdi
nouvel entraîneur
Noureddine Saâdi est devenu le
nouvel entraîneur de l'ASM Oran,
reléguée en Ligue 2 algérienne de
football, a appris l'APS auprès de l'intéressé.
"J'ai rencontré dimanche les dirigeants de l'ASMO et nous nous sommes mis d'accord sur toutes les
modalités du contrat. Ils m'ont proposé un bail de deux saisons mais je
préfère plutôt travailler à court terme,
c'est-à-dire pour une saison", a
affirmé Saâdi.
Le club asémiste, promu la saison
dernière, n'a pas fait le poids parmi
l'élite, quittant ainsi la Ligue 1 au
même titre que le RC Arbaâ et l'USM
Blida.
"J'ai refusé de parler d'objectifs avec
les dirigeants oranais, je ne veux pas
me mettre une pression supplémentaire, d'autant que certains cadres de
l'effectif viennent de quitter le club à
l'image de l'attaquant Benkablia", a-t-il
ajouté.
L'ASMO a payé le prix fort de l'instabilité criarde au niveau du staff technique où pas moins de trois entraîneurs
se sont succédé à la saison dernière,
en l'occurrence Mouassa, Medjahed
et Hadj Merine.
Noureddine Saâdi avait dirigé la saison dernière le MCE Eulma (Ligue 2)
avant d'être limogé au bout de quelques journées.
:
GP de volley-ball féminin (étape du Pérou)
e
nc
rie
pé
ex
l
ta
pi
ca
n
so
r
te
en
gm
au
ur
po
ie
L'Algér
a sélection algérienne
féminine de volley-ball, qui
a concédé trois défaites lors du
dernier tournoi comptant pour
le Grand Prix 2016 disputé à
Alger, enchaînera avec l'étape
du Pérou (Gr. 3/Poule D3) où
cette jeune équipe compte se
racheter et cumuler davantage
d'expérience.
L'équipe d'Algérie devrait se
déplacer hier vers la ville de
Chiclayo (700 km de Lima)
pour prendre part au tournoi du
Pérou (10-13 juin) avec le
L
même effectif qui a participé à
l'étape d'Alger.
Elle entamera le tounoi samedi
contre le Pérou, avant d'affronter la Croatie puis Cuba.
"On affrontera durant le prochain tournoi, le Pérou (pays
hôte) ainsi que la Croatie et
Cuba qui sont des équipes
bien classées sur le plan mondial. Naturellement, notre mission sera encore plus difficile",
a déclaré à l'APS le sélectionneur algérien, MohamedAmine Belacel.
Pour la capitaine Safia
Boukhima, seule rescapée des
JO-2012 de Londres, elle et
ses coéquipières vont tenter de
"retrouver leur volley-ball" au
Pérou. "On n'a pas évolué à
notre meilleur niveau à Alger.
L'équipe a complètement
changé. On tentera de se ressaisir au Pérou et pour cela, on
doit retrouver notre volley",
souhaite la joueuse du GS
Pétroliers.
Le Six national n'a pas gagné
le moindre set à Alger, s'incli-
17
nant à chaque fois sur le score
de 3-0 devant le Mexique (2523, 25-20, 25-15), le
Kazakhstan (25-17, 25-13, 255) et le Pérou (25-12, 25-13,
25-12).
"Le Grand Prix est une compétition de haut niveau. On profitera de chaque match pour
augmenter l'expérience des
joueuses. C'est une erreur de
dire qu'on pouvait gagner des
matchs lors du tournoi d'Alger.
Nous n'avons pas eu une préparation spécifique pour le
tournoi vu qu'il a coïncidé avec
les examens de fin d'année", a
expliqué Belacel.
Avant le tournoi de Chiclayo, le
Pérou et la Croatie sont en tête
du groupe 3 avec 9 points, suivis du Kazakhstan et de Cuba
(6 pts), puis la Colombie et le
Mexique (3 pts). L'Algérie et
l'Australie ferment la marche
sans le moindre point au
compteur.
Vingt-huit (28) nations réparties
en trois groupes animent le
Grand Prix féminin 2016.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
MC ORAN
Trois nouveaux
joueurs engagés
Le MC Oran a réalisé ses
premières opérations de recrutement en vue de la saison 20162017 en engageant les joueurs
Amir Aguid et Salim Benali du MO
Béjaia, ainsi qu'Omar Boudoumi
de l'ASM Oran, a appris l'APS
auprès du club de Ligue 1 algérienne de football.
Les trois joueurs ont signé chacun
un contrat de deux ans lundi soir
en attendant que Mohamed
Bentiba (ASM Oran) et Hichem
Chérif (USM Blida) leur emboîtent
le pas dans les prochains jours,
ajoute la même source.
Le MCO, huitième au classement
du championnat de l'exercice
2015-2016, entend également
faire venir Rachid Ferrahi (JS
Kabylie) et Lyes Kouriba (ES
Sétif), tous les deux libres de tout
engagement avec leurs clubs respectifs.
Le président du club phare de
l'Ouest algérien, Ahmed Belhadj,
a indiqué récemment au cours
d'une conférence de presse, qu'il
comptait apporter beaucoup de
changements au sein de son
effectif.
Au moins dix joueurs du groupe
de l'exercice précédent quitteront
l'équipe, a-t-il dit.
Belhadj aura également à engager un nouvel entraîneur après
avoir mis fin aux fonctions de
Foued Bouali avant trois journées
de la fin du championnat de 20152016.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
MO Béjaia :
Jijel:
Sendjak nouvel
entraîneur, Yesli
première recrue
Une saison estivale pas comme les autres
Plages nettoyées,
lampadaires contrôlés ou
changés, rues et ruelles
bitumées, à c’est un lifting
général qu’a connu la ville
balnéaire de Jijel ainsi que
l’ensemble des communes
ayant pignon sur mer.
Par : Abdelhamid ZOUAD
a saison estivale ouverte officiellement samedi depuis la plage
Kotama, sera une saison “pas
comme les autres”, affirment mordicus
les responsables de la wilaya.
Les préparatifs, entamés bien longtemps, ont d’ores et déjà, conféré un
look plus agréable au chef-lieu de
wilaya, et la saison des baignades et, du
coup, de la saison estivale s’annonce
sous de bons auspices, à la faveur des
préparatifs tous azimuts menées tambour battant avec le concours de l’ensemble des communes, notamment
côtière qui s’attendent à recevoir les
estivants, précise-t-on. Pour que “cette
saison estivale ne soit plus comme les
précédentes”, il n’y a plus de place à
l’anarchie, au squat des espaces
publics, indique-t-on. Des contrôles en
amont et en aval de toutes les activités
commerciales et économiques en relation avec cette période de l’année marquée par un rush impressionnant de visi-
L
teurs, selon les services de la wilaya
s’effectueront tout au long de la saison.
Tous les acteurs qui concourent directement ou indirectement au déroulement
de cette saison sont sur le pied de
guerre : Il en est ainsi de la Protection
civile, de la Gendarmerie et Sûreté
nationale, des services de la santé, du
commerce, de l’hydraulique et assainissement, du Tourisme et artisanat, mobilisés pour son bon déroulement. Au
cours des réunions préparatifs de la saison estivale, le chef de l’exécutif local a
souligné que
“plus aucune forme
d’anarchie ne sera tolérée”, a martelé ce
responsable, mettant en garde contre le
“squat des plages et/ou des places
publiques pour les ventes à la sauvette
et le stationnement des voitures”.
Des commissions chargées, chacune,
d’un volet précis ont été mises en place
à l’effet d’élaborer un programme d’action pour la saison estivale et touristique
de 2016. Pour cette saison, une dotation financière de quarante (40) millions
de dinars a été dégagée au profit de huit
(8) communes littorales pour effectuer
diverses opérations d’aménagement et
d’équipement des plages et de leur voisinage, ont également fait savoir les services de la wilaya.
La saison estivale 2015, qui avait été
marquée par l’afflux de quelque huit (8)
millions d’estivants, a laissé apparaître
de nombreux “dysfonctionnements” et
“anomalies” décriées aussi bien par la
population locale que par les hôtes de la
région, que les responsables de la
wilaya espèrent transcender cette
année. C’est un défi et une gageure.
L’un des points qui a été soulevé est
celui des maladies à transmission hydriques, objet d’une “implacable lutte”
engagée à travers la wilaya de Jijel.
Comme première action à mener dans
ce cadre, le lancement, en avril dernier,
d’une vaste campagne d’abattage de
chiens errants, avec le concours des
services de sécurité. Lors d’une réunion
consacrée à ce dossier, le chef de l’exécutif, tout en déplorant la persistance de
“points noirs” en matière de maladies
infectieuses, avait appelé l’ensemble
des acteurs à se mobiliser pour cette
opération de santé publique. “Il est intolérable de rencontrer des maladies de
pays sous-développés”, pour reprendre
les termes du wali.
Avec sa corniche s’étirant d’est en ouest
dans un cadre des plus enchanteurs,
l’antique Igilgili qui a opéré un lifting visible intra et extra-muros espère être à la
hauteur pour réussir cette saison estivale “new look”. Il n’y a pas que le chef lieu de wilaya qui a fait sa mue mais
aussi les autres localités, situées sur les
hauteurs, qui se sont mises au diapason. Ces agglomérations, où il fait bon
vivre à l’ombre de la verdure et de l’air
pur et frais, loin de toute forme de pollution des temps modernes, s’engagent
dans une sorte de tourisme de montagne et d’éco-tourisme. Si la mer avec
ses vingt trois plages surveillées et autorisées à la baignade a ses habitués, la
montagne a aussi ses nombreux hôtes
qui y viennent pour un rituel “pèlerinage”
avec à la clef, le gazouillis des oiseaux,
une symphonie de la nature à moindre
coût. C’est le cas, entre autres, de
Texenna, Djimla ou de Erraguène
Souici, une localité - belvédère sur les
hauteurs de Ziama Mansouriah, dont le
mythique barrage hydro-électrique plus
que cinquantenaire demeure une attraction incontournable, hiver comme été.
ES SÉTIF :
Ait Ouameur
nouvelle recrue
estivale
Le milieu de terrain de l'USM
Harrach Hamza Ait Ouameur s'est
engagé lundi pour un contrat de
deux saisons avec l'ES Sétif ), a
annoncé l'Entente sur sa page
officielle Facebook.
Il s'agit de la deuxième recrue
estivale de l'ESS après le milieu
de terrain du RC Arbaâ Islam
Bakir, alors que le contrat du gardien de but de l'Amel Boussaâda,
Lyes Meziane, a été résilié à sa
demande.
Les dirigeants sétifiens sont aussi
derrière les traces du portier du
CA Batna Hakim Amraoui.
Ait Ouameur devrait être imité par
le défenseur Mohamed Ziti (JS
Kabylie) et l'attaquant Rachid
Nadji (USM Alger).
Côté départs, le défenseur Djamel
Benlameri va s'engager avec le
club saoudien d'Al-Shabab. Une
offre officielle est parvenue à la
direction de l'ESS qui devra finaliser le transfert dans les prochains
jours.
L'ES Sétif a enregistré l'arrivée à
la barre technique du technicien
Abdelkader Amrani, en remplacement du Suisse Alain Geiger.
Engagée en Ligue des champions, l'ESS entamera la phase
de poules le 19 juin à domicile
(22h00) face aux Sud-africains de
Mamelodi Sundowns dans le
cadre de la 1re journée (Gr. B).
La formation égyptienne du
Zamalek et nigériane d'Enyimba
complètent cette poule.
L'ESS a terminé la saison 20152016 à la 5e place au classement
de la Ligue 1 en compagnie du
MO Béjaia avec 44 points.
ancien sélectionneur d'Algérie,
Nacer Sendjak, sera le nouvel
entraîneur du MO Béjaia, a
indiqué Zahir Attia, le nouveau président
de ce club de Ligue 1 algérienne de football qui a annoncé également l'engagement de Kamel Yesli, l'ex-joueur de la JS
Kabylie, dans l'effectif des ''Crabes'' en
vue de la saison prochaine.
Attia, qui s'exprimait au micro de ''Berber
TV'' lundi soir, a fait savoir qu'il a tout
conclu avec Sendjak pour succéder à
Abdelkader Amrani, parti à l'ES Sétif,
ajoutant que la signature du contrat
devrait intervenir dans les prochaines
heures.
L'
Sendjak (63 ans), l'entraîneur de
l'Olympique Noisy-le-Sec (France), avait
eu deux passages dans le championnat
algérien sous les couleurs de la JS
Kabylie en 2003 et de 2012 à 2013, club
avec lequel il avait remporté la Coupe de
la Confédération africaine de football
(CAF) au cours de sa première expérience.
Il avait également dirigé la sélection algérienne de janvier à avril 2000 à l'occasion
de la Coupe d'Afrique des nations.
Sendjak pourrait être assisté dans sa
nouvelle mission par l'un des deux
anciens internationaux algériens, Moussa
Saib ou Slimane Raho, a encore informé
le premier responsable du MOB en poste
depuis jeudi dernier.
Pour sa part, le milieu de terrain Yesli, qui
a quitté la JS Kabylie au milieu de l'exercice 2015-2016, devrait être la première
recrue du MOB qui s'apprête à disputer
la phase de poules de la coupe de la
CAF pour la première fois de son histoire.
Le club débutera l'épreuve le 19 courant
par la réception des Tanzaniens de
Young Africans dans le cadre de la 1re
journée (Gr.A)
Outre les Youngs Africains, le MOB
affrontera également dans son groupe TP
Mazembe (RD Congo) et Medeama
(Ghana).
Bechar :
Une enveloppe de 439 millions DA pour
le développement des communes frontalières
ne enveloppe de 439 millions de
dinars sera consacrée au renforcement des programmes de développement des communes et localités
frontalières, au titre du budget complémentaire de la wilaya de Bechar
pour l’année 2016, a-t-on appris lundi
U
Okacha Hamzaoui :
attaquant Okacha
Hamzaoui, en fin de
contrat avec le MO Béjaia
(Ligue 1 algérienne de football) a affirmé qu'il allait prolonger son contrat dans le cas
où son transfert à Nacional
Madeira (division 1/Portugal)
échouerait.
"Je me suis mis d'accord sur
tous les détails avec Nacional
Madeira, mais je ne peux pour
le moment signer mon contrat
du moment que je suis retenu
US Chaouia :
Le président
Yahi radié à vie
du mouvement
footballistique
par le service national. Dans
le cas où j'obtiendrai pas un
bon de sortie, je préfère rester
au MOB", a indiqué Hamzaoui
dans une déclaration sur la
page facebook des supporters
béjaouis.
Le joueur de 25 ans intéresse
certains clubs algériens à
l'image de la JS Kabylie, de
l'USM Alger, et du MC Alger.
"Plusieurs clubs me convoitent, mais je n'ai signé aucun
contrat avec l'un d'eux. Je
donne la priorité pour un
transfert à l'étranger, mais
l'éventualité de rester au MOB
est envisageable dans le cas
où je trouverai un accord avec
le président (Zahir Attia, ndlr)",
a-t-il ajouté.
Hamzaoui était présent à la
séance de la reprise dimanche en vue du début de la
phase de poules de la Coupe
de la Confédération, dont la
première journée se jouera
entre les 17 et 19 juin courant.
Hamzaoui est dans la même
situation que celle où se trouvait l'attaquant du MC Alger
Mohamed-Amine Abid qui
était courtisé la saison dernière par le club tunisien du
CS Sfaxien avant que son
transfert n'échoue en raison
du service national.
Il a été prêté pour une saison
par son club de l'USM
Harrach au MCA avec lequel il
vient de remporter la Coupe
d'Algérie.
Le président de l'US
Chaouia, club relégué en
Division amateur,
Abdelmadjid Yahi, est interdit
à vie de toute fonction et/ou
activité en relation avec le
football, indique la Ligue de
football professionnel (LFP)
sur son site internet officiel.
Cette décision, prise le veille
au cours de la réunion de la
commission de discipline de
cette instance, fait suite "aux
déclarations aux médias faisant état d'arrangement de
matchs par le concerné et réitérées au cours d'une émission TV en date 08 Mai
2016", précise la même
source.
Outre cette sanction, Yahi, à
la tête de l'USC depuis le
début des années 1990,
devra s'acquitter d'une
amende de 200.000 DA.
Yahi avait été déjà frappé par
le passé par la même sanction, mais il été gracié plus
tard par les responsables du
sport algérien.
16
développement entrant dans le cadre
de l’amélioration des conditions de
vie des habitants de ces régions,
notamment la poursuite des raccordements des foyers aux réseaux du
gaz naturel et de l’électrification
rurale et la réalisation de nouveaux
équipements publics et de petite
hydraulique, selon la même source.
Il est également prévu le renforcement des réseaux d’alimentation en
eau potable et la réalisation de nouveaux réseaux d’assainissement
dans ces mêmes collectivités.
Ramadhan à Constantine
"A défaut d'aller au Nacional Madeira,
je préfère rester au MOB"
L'
auprès des services de la wilaya. Ce
financement sera dédié aux actions
de développement des communes de
Mridja, Boukais, Lahmar, Tebelbella
et des localités qui leurs sont limitrophes, a-t-on précisé.
Il englobera aussi des actions de
200 agents de contrôle de la qualité
et des pratiques commerciales mobilisés
n total de 200 agents de contrôle de
la qualité et des pratiques commerciales sont mobilisés dans la wilaya de
Constantine durant le mois de
Ramadhan, ciblant plus de 60 000 commerces à travers les douze (12) communes, a indiqué lundi à l’APS le directeur
du commerce par intérim M. Azzouz
Goumida.
Ces agents sont répartis sur 100 brigades désignées dans le cadre d’un programme spécial Ramadhan mis en
place pour “lutter contre toute forme de
spéculation”, à l’origine de la flambée
injustifiée des prix, a précisé ce responsable.
Cette mesure vise à “garantir le respect
des normes d’hygiène et de la qualité”
auprès des différentes structures d’accueil et de restauration, les cafétérias,
les fast-foods et les marchés des fruits et
légumes notamment, selon la même
source.
U
L’opération aura également pour mission d’assainir des espaces occupés illégalement par des commerçants informels et la protection de l’environnement
en mettant un terme à ces activités,
synonymes de “nuisances et de dégradation du milieu environnant particulièrement”, pendant cette saison de grandes
chaleurs, a-t-il ajouté, soulignant que les
actions visant le contrôle des pratiques
commerciales et la répression des fraudes, dans les marchés à grande fréquentation, en l’occurrence les marchés
de Boumezzou et de Bettou au centreville de Constantine. Par ailleurs, un
marché de solidarité destiné à la vente à
des prix étudiés, des produits de large
consommation a été ouvert au centre
ville de Constantine, à l’initiative de la
direction du secteur avec la collaboration de l’Union générale des travailleurs
algériens (UGTA) et l’Assemblée populaire communale(APC), a-t-il fait savoir.
Deux espaces commerciaux similaires
seront aussi mis en exploitation cette
semaine dans la commune d’El Khroub,
au centre ville et à la cité des 1.600
logements, est-t-il signalé à la direction
du commerce.
Relizane
Les villageois de Zeboudja bloquent
la RN 90 fermée
Les villageois de la commune de Zeboudja, une localité relevant de la daïra
d’Ain Tarik, située au Sud, à une centaine de kilomètres du chef-lieu de Relizane
ont procédé à la fermeture de la route nationale 90 reliant Relizane à Tiaret via
Zeboudja, pour dénoncer catégoriquement le refus de la liste affichée en fin de
semaine. «C’est pour cette raison que nous sommes revenus à la charge, car nous
n’en pouvons plus, cette situation est devenue insoutenable, et personne nous
écoute », nous dira un citoyen du village. Des noms étrangers de notre localité qui
figurent dans la liste des bénéficiaires lanceront un jeune homme récemment marié
qui est dans le besoin d’un toit. Le chef de daïra accompagné d’une forte délégation s’est rendu dans les lieux pour calmer les esprits, mais ces derniers refusent
catégoriquement de s’entretenir avec eux, ils exigent la présence du premier responsable de la wilaya au moment où nous faisons pression.
A.L.
9
Régions
Mercredi 8 juin 2016
Ramadan accueilli
sous le signe
de la solidarité
sociale
Des actions de solidarité
se sont organisées à Annaba
une semaine avant le mois
sacré du ramadan pour permettre aux catégories sociales
démunies d’accomplir leur
jeûne dans les meilleures
conditions. Entreprises, grossistes, commerçants de détails,
jeunes et moins jeunes, salariés se sont impliqués dans cet
élan de solidarité. Au siège du
Croissant-Rouge algérien
(CRA), des dames, des jeunes
et vieux s’affairent à trier les
denrées collectées (viandes,
légumes, fruits, boissons) et
qui n’arrêtent d’affluer en prévision de la préparation des
repas f’tour. Parallèlement,
l’opération de distribution de 12
000 couffins du ramadhan se
poursuit à travers les communes de la wilaya ainsi que la
distribution de quantités de
viandes de l’opération «
Nafkat ramadan ». 22 restaurants de solidarité seront
ouverts durant ce mois à travers les grandes agglomérations d’Annaba, El Hadjar, Sidi
Amar, El Bouni et Chetaïbi.
Durant le ramadhan 2015, près
de 112 000 repas f’tour avaient
été distribués, selon les statistiques de la Direction de l’action sociale.
Le train déchiquète un
camionneur à Sidi Saâda
Les passages non
protégés dans la
wilaya de Relizane
continuent de faire
des victimes. Après
une accalmie de
quelques mois,
voilà encore une
autre fois que cela
arrive.
n effet, selon des
sources concordantes
a-t-on appris, le passage du train des voyageurs
assurant la desserte OranChlef dans la commune de
Sidi Saada, une localité
E
dépendant de la daïra de
Yellel et située à l’Ouest de
Relizane, le chef-lieu de la
wilaya, a été fatal pour un
camionneur. En effet, l’engin a
surpris la victime au niveau du
passage non protégé sis au
douar Hemaidia dans la
même commune. Sitôt alertés, les éléments de la protection civile se sont déplacés
sur le lieu et ont évacué le
corps sans vie sur l’établissement
public
hospitalier
(EPSP) de Yellel. Par ailleurs,
une enquête a été aussitôt
ouverte par les éléments de la
brigade de la Gendarmerie
nationale de Sidi Saâda pour
élucider ce drame ayant occasionné la perte d’un jeune
homme, ajoute notre source
d’information.
Boussâda, havre de paix et de
l’art
par la cellule de communication de la sûreté de wilaya. Ce nouveau dispositif était
visible hier sur le terrain. Au chef-lieu de la
wilaya, les éléments de la police ont été
dispersés à travers la ville.
Il n’y avait point d’espace non occupé
par les forces de sécurité. « Ce plan sera
matérialisé par la multiplication des
patrouilles motorisées et pédestres, la
sécurisation des lieux des manifestations
culturelles organisées durant les veillées,
le renforcement de la présence des forces
de police dans les bureaux de poste,
banques et stations de transport de voyageurs », souligne la sûreté de wilaya, qui
précise que ce dispositif de sécurité mis en
place spécialement pour le mois de carême « sera maintenu au moment de la rupture du jeûne et s’étendra jusqu’à des
heures tardives de la nuit», ajoute la même
source indique-t-on.
A.L.
Les boutiques pris déjà d’assaut
près la frénésie, qui s’est emparée comme de coutume à chaque
ramadan des ménagers, pour le
renouvellement de leurs ustensiles,
suivie du stockage des produits alimentaires et autres fruits et légumes,
voilà que celle des achats des habits
et chaussures prend le relais. En effet,
à peine la première journée du jeûne
bouclée, des familles entières accompagnées de leurs enfants, s’est mise à
faire le tour des différentes boutiques
spécialisées dans la vente de ces
articles. Tous les quartiers de
Relizane, sont pourvus de boutiques
et vendeurs occasionnels. Leur
A
nombre a pris de l’ampleur avant
même l’approche de la fête de l’Aïd Es
Seghir. Les murs, fenêtres et portes
d’entrées des immeubles se sont déjà
transformés pour la circonstance en
devantures. Certains revendeurs à la
sauvette, étalent leurs marchandises à
même le sol, soit sur un bout de carton
ou de plastique. Les prix affichés dans
les boutiques ou surfaces spécialisées
donnent du tournis aux parents «
Après la chaleur divine et celle des
vendeurs de légumes, voici venu le
tour, des marchands d’habits de nous
frire à leur tour » nous lança, un père
de famille qui sortait d’une boutique en
fulminant, avant que sa femme nous
précisa « Nous pensions prendre nos
devants avant que les prix n’augmentent, malheureusement, nous trouvons
que les prix pratiqués sont très élevés
» Un vendeur d’une surface, nous affirma, que le prix est en rapport avec la
qualité du produit. On ne peut pas
comparer, des articles venus des pays
asiatiques où la contrefaçon pullule
avec ceux venus d’Europe, les premiers sont de piètres qualités » C’est à
une véritable gymnastique mentale
que l’Algérien est soumis, il est pris
entre le marteau et l’enclume, pour
répondre aux goûts de sa progéniture
d’un côté et préserver au maximum
son portefeuille. Les gens démunis se
rabattent sur le moins chère sans tenir
compte de la qualité et de la provenance du produit «qu’il soit taliani ou chinoui , ne m’intéresse pas, l’essentiel
est que j’achète du neuf pour mes
enfants et avec le moindre coût car le
salaire de mon mari ne nous permet
pas de s’offrir du luxe » En tous les cas
et en attendant que la liste des produits pour la préparation des gâteaux,
soit à son tour étalée, les gens retiendront que cet été 2016 fut chaud, vraiment chaud.
A.L.
Les jeunes organisent un volontariat
en ce mois de carême
ace à la dégradation de
leur cadre de vie qu’ils
veulent améliorer un tant soit
peu, les jeunes de la cité des
600 logements de Relizane
ont, dans un élan d’entraide,
pris une louable initiative d’organiser des volontariats
durant les week-ends prochain, avec l’objectif de changer un peu l’environnement
F
de leur cité et ses alentours.
Ainsi, au premier jour du
volontariat décidé et encouragé par les adultes, il était
question de mener une grande opération de nettoyage
dans les alentours de plus
d’une dizaine de blocs de
logements, ou l’on peut
constater l’accumulation de
détritus et d’ordures ména-
gères qu’il fallait débarrasser,
du fait de leur danger sur la
santé publique. Cette opération a connu un grand succès
grâce à la mobilisation des
jeunes, de plus en plus imprégnés par la nécessité de ne
pas compter uniquement sur
ce que fait la collectivité, soumise au demeurant à une
pression lorsqu’il s’agit de
10
répondre aux doléances de
nombreux quartiers de la ville
en constante dégradation.
L’absence d’opérations
d’aménagement urbain et
d’une meilleure organisation
des services de la voirie et
des réseaux divers, les jeunes
de la cité des 600 logements
ont décidé de réagir positivement par cette action pouvant
inciter d’autres jeunes à leur
emboîter le pas. Les jeunes de
la cité procéderont également
au désherbage des espaces
envahis par les herbes, une
opération qui sera suivie par
un travail de ravalement des
murs et des façades des blocs
de logements. Avec pour tous
moyens, leur volonté.
A.L.
l’art occidental. C’est le cas de ‘Khadhra,
la danseuse d’Ouled Naïl” de Jules Van
Biesbroeck, “Mariage dans l’Oued”
d’Edouard Vers chaffelt ou encore “les
baigneuses au bord de l’oued” d’Etienne
Dinet. Hormis cette “incursion” incompatible avec les valeurs sociales et violant le sens de la Horma, ces artistes ont
immortalisé la simplicité de la vie des
habitants de cet oasis, leur hospitalité et
leur mode de vie, le nomadisme.
Inspiratrice d’œuvres et
hnographiques ou simples
tableaux “osés” qui frisent
parfois les limites du
socialement décent, la ville
de Boussaâda (M’sila)
constitue un thème majeur
de la peinture orientaliste en
Algérie au point de former
une école d’art plastique qui
demeure toutefois peu
connue et inexploitée sur les
plans académique, technique
et culturel.
P
Un dispositif sécuritaire spécial
ramadan activé
L
L’autre terreau de l’art plastique
as moins de 150 plasticiens
européens orientalistes sont
passés à Boussaâda, et ont
vécu de longues périodes dans la région
laissant chacun une empreinte plus ou
moins marquante.
A.L.
e dispositif sécuritaire spécial ramadan, est entré en vigueur depuis le
premier jour du mois de ramadan, à travers
la wilaya de Relizane. « Pour assurer la
sécurité des personnes et des biens, la
sûreté de wilaya de Relizane a élaboré un
plan d’action et mis tous les moyens
humains et matériels en œuvre afin d’occuper le terrain de manière efficace et
consolider le dispositif déjà en place », liton dans un communiqué rendu public, hier,
Mercredi 8 juin 2016
Boussaâda
Relizane
Annaba
Culture
Le Français Etienne Dinet, devenu
Nasreddine Dinet, vécut, se maria et
Boussaâda, lorsque le vent
du Sud souffle sur le Nord
mourut dans cette cité oasis du Bonheur
(Saâda). Le belge Edouard Vers chaffelt
avait emboité les pas de Dinet immortalisant le patrimoine culturel et social de
la région par des toiles éparpillées
aujourd’hui à travers les musées
d’Europe dont le prestigieux Louvre de
Paris (France). Jules Van Biesbroeck
et l’américaine Juanita Guccione (qui se
maria avec son guide de la tribu des
Oueld Naïl de Boussaâda) furent de ces
artistes qui, fuyant la vie occidentale fortement matérialiste, trouvèrent dans la
petite société boussaâdie cet autre
inconnu, si différent et fort saisissant,
aux allures paradisiaques. Nasredine
Dinet a peint pas moins de 100 toiles de
presque tout le quotidien des gens de
Boussaâda. Les autres plasticiens européens dont les œuvres se sont surtout
intéressés au sensuel surtout au corps
de la femme, un thème plastique dans
La caravane du hadj (pélérinage aux
lieux saints de l’Islam), les gens à la
mosquée, la circoncision, la psalmodie
collective du saint Coran, la visite des
saints ont également été peints par ses
artistes européens devenant par
moment des peintres ethnographes par
excellence d’une communauté attachée
à ses traditions, au sens de l’honneur et
à la religion sans pour autant être parfaite. En dépit de la puissance colonialiste
occidentale du début du XX -ème siècle,
le vent qui avait soufflé alors de
Boussaâda sur la France ou encore la
Belgique fut une source d’inspiration
intarissable pour de nombreux artistes
plasticiens au point que certains d’entre
eux ont changé totalement leur mode de
vie et parfois leur religion à l’instar
d’Etienne Dinet.
Associations socioculturelles à Naâma
Pour élaborer un plan de protection
des sites de gravures rupestres
es associations socioculturelles s’intéressant aux
questions de l’environnement et
du patrimoine dans la wilaya de
Naâma ont appelé à une nécessaire élaboration d’un plan de
protection et de réhabilitation
des sites du patrimoine préhistorique, dont les gravures
rupestres disséminées à travers
l’Atlas Saharien, au Sud de la
wilaya de Naâma. Les associations
Titaouine,
Ighezer,
Agherm-akdim, les Amis de
l’Atlas, les Amis de Tiout et Arcen-ciel ont déploré, lors d’une
rencontre organisée à l’occasion de la journée mondiale de
D
l’environnement, les actes de
vandalisme ayant affecté certains
sites
de
gravures
rupestres au Sud de la wilaya.
Ces actes, des gribouillis,
écrits, graffitis et peintures, ont
altéré ce legs archéologique et
humanitaire,
nécessitant
aujourd’hui une intervention
“urgente” pour la protection de
ces sites constituant un musée
à ciel ouvert, ont estimé les
représentants de ces associations. Des personnes activant
dans le domaine de la protection de l’environnement, à l’instar du chercheur Khelifa
Benamara, ont suggéré la déli-
mitation de l’espace abritant
ces gravures, leur surveillance
et leur classement parmi le
patrimoine national sauvegardé. Le président de l’association “Amis de l’Atlas”, Bensalem
Mohamed Ali, a jugé nécessaire
de répertorier toutes les roches
comportant des gravures, en
plus de soutenir la recherche
spécialisée sur les vestiges et
les gravures rupestres.
Les actions de protection
impliquent l’intervention de l’ensemble des acteurs locaux
(associations,
communes,
directions de secteurs concernés et spécialistes en préhistoi-
re) pour la protection de ce
patrimoine, et la production de
films documentaires à même de
promouvoir le tourisme dans la
région, en plus de générer des
ressources supplémentaires au
trésor public, ont souligné les
représentants des associations
précitées. Découverte en 1847
par une expédition française, la
station de Tiout
(Sud de
Naâma) réputée pour sa
fresque “Histoire de chasse”
d’une longueur de 19 mètres et
dont les symboles, datant de
plus de 8.000 ans avant JC,
relatent des scènes de vie de
l’homme primitif. Les secteurs
de la Culture et du tourisme
ainsi que les associations
locales envisagent, par souci de
protéger ce legs culturel, la
constitution d’une banque de
données sur le patrimoine, les
ksour, les monuments et les
sites historiques et archéologiques de la région, a expliqué
le directeur de la Culture de
Naâma, Laid Chiter.
Ce travail, impliquant également des chercheurs et spécialistes du patrimoine de la
région, contribuera à valoriser
les différents aspects historiques et socioculturels du patrimoine de la région.
Dramaturge britannique
Peter Shaffer n’est plus
e dramaturge britannique
Peter Shaffer, auteur de la
pièce de théâtre “Amadeus”,
qui a connu un franc succès
après son adaptation au cinéma en 1984 par le Tchèque
Milos Forman, est décédé lundi
à 90 ans en Irlande des suites
“d’une brève maladie”, rapportent les médias.”Amadeus”,
œuvre majeure du dramaturge
a d’abord été présenté sur les
planches avant que le réalisateur Milos Forman ne décide de
l’adapter au grand écran. Pour
ce drame psychologique, Peter
Shaffer s’était inspiré d’un fait
divers authentique: le geste
inexpliqué d’un adolescent qui
crève les yeux de six chevaux,
et que l’auteur confronte à un
psychiatre qui tentait d’élucider
L
le mystère, avant de se
remettre lui-même en cause.
L’adaptation
cinéma
de
“Amadeus”, également signée
par Peter Shaffer, avait remporté 8 Oscars, en 1985, dont celui
du meilleur scénario adapté. Le
dramaturge avait également
reçu la même année le “Golden
Globe” du meilleur scénario. En
2007, Peter Shaffer avait
remonté la pièce sur les
planches avec l’acteur britannique Daniel Radcliffe, mondialement connu pour son rôle
dans les films de la saga Harry
Potter. “Amadeus” sera repris
en 2002 en version rallongée.
Ce film a été proposé pour 53
prix internationaux du cinéma
et en a remporté 40. Avant son
oscar pour l’adaptation d’
“Amadeus” réalisée par Milos
Forman, Peter Shaffer avait
déjà été nommé à l’oscar du
meilleur scénario adapté pour
la transposition au grand écran
d’”Equus”, une pièce qu’il avait
créé à Londres en 1973 et qui
avait ensuite été montée à
Broadway et à Paris en 1976.
Veillées de Ramadhan à Batna
Du théâtre et du one man show au menu
Vingt-quatre spectacles, entre pièces théâtrales, monologues humoristiques, et concerts artistiques figurent au menu proposé pour les veillées de Ramadhan par le théâtre régional de Batna
(TRB), a-t-on appris lundi auprès de cette structure culturelle. Les férus des planches se délectèrent
à loisir, dés mercredi prochain, d’une série de spectacles produites par des troupes amateurs et professionnelles issues de plusieurs wilayas du pays, et feront de la salle du TRB le point de ralliement
de nombreuses familles et jeunes gens. Le public batnéen pourra notamment apprécier, durant les
prochaines veillées de Ramadhan, “Louiza” du TR d’Annaba, “Raksat El-haouia” (la danse enchanteresse) du TR de Skikda ou encore “Kif Fennan” (stop artiste) de la coopérative culturelle Marraya
de Constantine. Selon les responsables du TR Batna, “il est surtout question de maintenir, le même
rythme d’activités théâtrales, voire de le renforcer durant le mois sacré afin que le public ne sente
aucune rupture par rapport au reste de l’année”. Les soirées théâtrales retenues pour ce mois sacré
à Batna se poursuivront jusqu’au 03 juillet prochain, avec aussi à l’affiche “El-Bahi Oua El-Bahia” de
l’association Noujoum El-Fen de Skikda, et “El-Hanni” du Théâtre El-Bahdja d’Alger.
15
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Économie
Quotidien national d’information
Mercredi 8 juin 2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Coopération économique
Logement LPL à Akbou
Le forum Algérie-Afrique au mois
de novembre
50 souscripteurs dans
l’expectative depuis 10 ans
Par Amar CHEKAR
n forum économique
algéro-africain se tiendra du 19 au 21
novembre prochain à Alger. «
le but du forum va dans le sens
de développer et d’orienter les
exportations algériennes hors
hydrocarbures vers le continent
africain », a indiqué, lundi dernier, le ministre de l’Industrie et
des
mines,
Abdesselam
Bouchouareb à Alger. Dans ce
cadre, un groupe de travail
composé de représentants des
ministères, respectivement, de
l’Industrie et des Affaires étrangères ainsi que du Forum des
chefs d’entreprises (FCE) a été
installés, lundi, pour préparer la
tenue de ce rendez-vous économique
avec
l’Afrique.
L’Algérie vise à orienter ses
exportations hors hydrocarbures vers sa première destination naturelle (l’Afrique) et à
développer des investissements algériens dans ce continent qui possède d’énormes
potentialités, a expliqué M.
Bouchouareb lors de l’installation de ce groupe de travail.
Pour lui, l’Afrique constitue pour
l’Algérie un objectif primordial
dans ses efforts d’exportation
hors hydrocarbures et de diversification de son économie, que
l’avenir se trouve dans les marchés africains où l’économie a
connu une forte croissance et
une
demande
importante
U
depuis ces dernières années.
Selon M. Bouchouareb, le pays
possède des atouts pour pénétrer ce continent d’une manière
privilégiée grâce à ses infrastructures notamment le projet
du grand port du Centre et au
dédoublement de la route transsaharienne.
L’énergie renouvelable
au cœur de la rencontre
L’Algérie envisage également, à
travers l’organisation de ce
forum, de participer au pro-
gramme d’électrification de ce
continent, tracé par l’ONU et
l’Union africaine à l’horizon
2030.
C’est dans ce sens que des
projets énergétiques et le
Programme national des énergies renouvelables seront présentés lors de cette rencontre
algéro-africaine pour mettre en
exergue les potentialités algériennes en la matière. « C’est
un enjeu majeur pour nous.
Nous sommes parmi les pays
les mieux placés pour investir et
participer dans ce programme
d’électrification du continent »,
a expliqué le ministre, citant
l’exemple du Sonelgaz et du
groupe privé Amimer énergie
qui ont manifesté leur intérêt
par ce programme.
Pour rappel, Amimer Energie,
spécialisé en groupes électrogènes et centrales électriques,
est présent dans plusieurs pays
africains. Il a signé récemment
des contrats de près de 116 millions de dollars avec une entreprise
tchadienne
pour
construire, au Tchad, une centrale hybride-solaire d’une
capacité de 30 mégawatt/an,
ainsi qu’un autre contrat de plus
de 5 millions de dollars, avec
cette même entreprise tchadienne, portant interconnexion
et développement du réseau
électrique dans cinq villes tchadiennes. Présent à cette réunion préparatoire, le président
du FCE, Ali Haddad, a avancé
que les potentialités de l’Algérie
à l’export seraient présentées
lors de ce forum, telles les filières des médicaments, agricole
et agroalimentaire.
La rencontre sera également
une occasion pour mettre en
avant l’attractivité de l’Algérie
en tant que destination de l’investissement, a-t-il soutenu. Le
forum sera une occasion qui
permettra à l’Algérie de se
repositionner en Afrique, a-t-il
ajouté en préconisant l’urgence
de déployer des banques algériennes à travers des pays
d’Afrique et d’ouvrir des lignes
aériennes liant directement
Alger à de différentes capitales
africaines.
Par ailleurs, le
ministre de l’Industrie a indiqué
avoir reçu un accord de principe
du Forum économique mondial
de Davos pour organiser, en
Algérie, le Forum économique
mondial sur l’Afrique en 2018,
sachant que l’édition de 2017
se tiendra en Afrique du Sud.
A.C
Marché des devises
L’euro se replie face au dollar
Par Amar CHEKAR
euro reculait un peu face
au dollar lundi tout en restant à un niveau élevé tandis
que la livre britannique était
sous pression après des nouveaux sondages montrant
l’avancée des partisans d’une
sortie du Royaume-Uni de
l’Union européenne UE. L’euro
valait 1,1351 dollar contre
1,1364 dollar vendredi soir.
L’euro était monté vendredi à
1,1374 dollar, son niveau le
plus fort en trois semaines. La
monnaie européenne montait
face à la monnaie nippone, à
121,72 yens contre 121,17
yens vendredi. L’euro était
tombé vendredi à 120,83 yens,
son niveau le plus faible en
deux mois. Le dollar se reprenait face à la devise japonaise,
à 107,23 yens - après être
tombé en début d’échanges
asiatiques à 106,38 yens, son
niveau le plus faible en un mois
- contre 106,63 yens vendredi.
Avec une semaine qui s’annonce relativement calme,
j’imagine qu’il va y avoir une
attention grandissante sur le
référendum au Royaume-Uni,
en particulier car les partisans
d’une sortie semblent avoir
gagné du terrain ces dernières
semaines, relevait un analyste,
mettant en avant deux nou-
L’
veaux sondages publiés au
cours du week-end donnant
une avance aux partisans du
Brexit. La livre britannique en
souffrait car malgré leur fiabilité
relative, les sondages mettaient
les investisseurs mal à l’aise,
selon l’analyste, qui prévoit une
volatilité élevée sur la devise
d’ici au scrutin du 23 juin. Par
ailleurs, le billet vert restait
affaibli par les chiffres décevants de l’emploi américain qui
ont balayé vendredi les attentes
d’une hausse des taux de la
Réserve fédérale (Fed) la
semaine prochaine. Le rapport
sur l’emploi aux Etats-Unis a
mis un coup d’arrêt aux attentes
d’une hausse des taux lors de
la réunion du FOMC (Comité
de politique monétaire de la
Réserve fédérale américaine)
en juin, observait un autre, analyste.
Selon le département du
Travail, les créations d’emplois
sont tombées en mai au plus
bas depuis septembre 2010
alors que l’économie améri-
caine semblait récemment plutôt donner des gages de relative bonne santé.
La livre britannique baissait
face à la monnaie européenne,
à 78,61 pence pour un euro atteignant même en début
d’échanges asiatiques 79,05
pence,
son niveau le plus faible en trois
semaines et demie. La livre perdait aussi du terrain face au dollar, à 1,4439 dollar pour une
livre, tombant même en début
d’échanges asiatiques à 1,4353
dollar, au plus bas en trois
semaines. La devise suisse
montait face à l’euro, à 1,1066
franc pour un euro, comme face
au billet vert, à 0,9745 franc
pour un dollar, son niveau le
plus fort en trois semaines. La
monnaie chinoise baissait face
au billet vert, à 6,5646 yuans
pour un dollar contre 6,5492
yuans pour un dollar vendredi
après midi. L’once d’or valait
1.240,59
dollars,
contre
1.240,50 dollars vendredi soir.
A.C
Arabie Saoudite
La diversification de l’économie
soumise au gouvernement
e plan de diversification de
l’économie mis au point
par l’Arabie Saoudite a été
soumis à l’approbation du
Conseil des ministres, qui se
réunit lundi, a indiqué l’agence
officielle Spa
Le Conseil des Affaires économiques et de développement,
présidé par le prince
Mohammed ben Salmane, a
décidé dimanche de soumettre
la version finale du Programme
de Transformation Nationale
L
(PTN) au Conseil des ministres. Le PTN est conçu en
application de la Vision 2030,
un document en 84 pages
publié en avril par le viceprince héritier Mohammed ben
Salmane. Au coeur de la
Vision, figure la cession de
moins de 5% du géant pétrolier
public Saudi Aramco. L’argent
généré de cette vente devra
faire partie d’un fonds d’investissement doté de 2.000 milliards de dollars, le plus grand
14
au monde. Les bénéfices à
tirer de ce fonds d’investissement devront aider à trouver
une alternative aux recettes
pétrolières, qui ont baissé de
moitié depuis 2014 sous l’effet
de la chute des prix du brut.
Cette baisse a amené les autorités à accélérer les efforts
pour diversifier l’économie
saoudienne qui dépend à 70%
des recettes pétrolières. Selon
la Version 2030, le PTN
concerne le rôle du gouverne-
Rocambolesque est la
situation des
souscripteurs au
logement dans la
formule participative
locative (LPL) dans la
daïra d’Akbou ,70 km
à l’ouest du chef-lieu
de la wilaya de Béjaïa.
n effet, au nombre de
50 prétendants, les
souscripteurs
ne
savent plus aujourd’hui à
quel porte frapper, a-t-on
appris d’une source locale,
indiquant à ce propos que les
postulants peinent à recevoir
les clés de leur logement
après dix années d’attente. «
Nous étions surpris de voir
nos dossiers retirer de la
Caisse nationale de logement( CNL) par l’entrepreneur chargé de construire
nos logements, tout en nous
déclarant en tant qu’inscrits
E
ment dans la mise en oeuvre
des initiatives nécessaires à la
réalisation des priorités nationales. Parmi ses vastes objectifs, le programme vise à
réduire le chômage, augmenter
la participation des femmes
dans la population active, stimuler les contributions économiques du secteur privé et
développer des activités culturelles et de divertissement
dans le pays.
A.C
et pas comme des acquéreurs », s’indigne Hamiali
Abdelmalek, représentants
des plaignants, affirmant en
revanche que ces derniers
ont interpellé les autorités de
la wilaya à plusieurs reprise
dont la dernière consiste en
la remise en mains propre
d’une lettre au wali de Béjaïa
lors de sa tourné dans la
région,outre la remise dune
autre requête au chef de
cabinet du wali sans toutefois
voir les choses bouger d’un
iota, « Un autre coup de
bâton dans l’eau », regrette
notre source.
Il y a lieu de signaler,
selon cette dernière, que les
protestataires ne comptent
pas lâcher du lest jusqu’à la
régularisation, disent-ils, de
leur situation administrative,
en l’occurrence le dépôt de
leur dossiers au niveau de la
CNL par le promoteur immobilier.C’est ce que laisse
entendre d’ailleurs leur dernier rassemblement de mercredi dernier devant le siège
de la wilaya.
M.H.
Problème de jeûne des diabétiques
L’Association Assirem de Béjaïa
met en garde les malades
vant d’observer le jeûne, la personne atteinte du diabète doit au
préalable consulter son médecin, lequel
est le seul habilité de trancher sur la
possibilité pour le malade de faire ou
non le jeûne sans pour autant voir son
état de santé s’aggraver, a insisté mercredi dernier le docteur Feraoui,en
marge de la journée de sensibilisation
organisée en faveur de cette catégorie
de malades par l’association susmen-
A
tionnée. Allant droit au but, l’orateur à
mis en garde les patients qui agissent
sur conseilles des autres personnes
atteinte de la même maladie, en matière
de jeûne, car dit-elle, « il y a plusieurs
types de diabète et les personnes atteintes de cette maladie ne sont pas toutes
assujetties au même traitement », préconisant en revanche aux patients autorisés à jeûner de mesurer régulièrement le
taux de sucre dans leur métabolisme afin
d’éviter d’éventuelles complications. À
signaler que la salle de spectacle du
théâtre régional Malek Bougarmouh de
Bejaia à vu durant cette journée de sensibilisation la participation de plusieurs
médecins et spécialistes de l’hôpital
Khalil Amrane ainsi que la forte présence
d’une assistance venues en masse écouter les conseils prodigués par les spécialistes en prévision du mois de carême.
M.H.
Assassinat d’un jeune à Tizi Ouzou
Les citoyens du Aarch Nath Ouacifs
organisent une marche
Par Roza Drik
es citoyens du aarch
Nath Ouacifs, à une
quarantaine de kilomètres au
sud de Tizi Ouzou ont organisé hier, une marche à Tizi
Ouzou suite à l’assassinat
du jeune Idir, originaire du
village Zaknoun. L’ancienne
station sise à proximité du
stade 1er Novembre, était le
lieu de rencontre fixé par les
initiateurs de cette action de
protestation, à savoir
l’Association sociale Tagmat
du village Zaknoun .
Environs trois cents personnes venus des différents villages de la daïra de Ouacifs
ont prit part à cette marche
en guise de soutien à la
famille MOUFFOK, dont leur
fils Idir a été victime d’assassinat prémédité commis le
16 mai dernier par deux indi-
L
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
vidus, dans un cyber café sis
à Boukhalfa. La marche
s’est ébranlée vers 11 heures en direction du siège de
la wilaya. Ils étaient menus
de banderoles sur lesquelles
on pouvait lire « Halte à
l’impunité »-« oui pour la
sécurité et la justice » - «
Pour une société sans violence » et l’une d’elle figurait le portrait du jeune Idir.
Dans une déclaration rendue
publique dont Tribune Des
Lecteurs détient une copie,
dans laquelle les initiateurs
ont tenu de rappeler les faits
exacts de cette affaire, par
respect à la victime et un
devoir pour eux et de la
faire connaitre l’opinion
publique. Selon le même
document, les faits remontent au 22 mars 2016, lorsque le jeune Mouffok Idir se
trouvait dans le cybercafé
des son ami sis à Boukhalfa
. Deux jeunes habitant les
environs qui y étaient aussi
et commençaient à lancer
des provocations envers le
propriétaire des lieux pour
des raisons inconnues.
Excédé, le défunt a voulut
s’interposer par solidarité
avec son ami. Mal l’ont prit
puisqu’il fut agressé par ses
individus dont l’un était un
repris de justice pour agression au couteau. Evacué à
l’hôpital pour y recevoir les
soins, le médecin lui notifia
un arrêt de travail de 11
jours. Le lendemain, la
dépose plainte contre ses
agresseurs. Selon toujours
les rédacteurs de ce document « Voyant que rien n’a
bougé, il se déplaça plusieurs fois pour s’enquérir de
la suite qui est réservée à sa
plainte d’autant plus que les
11
agresseurs le pressèrent de
retirer sa plainte. Ce n’est
qu’une semaine les deux
malfrats furent convoqués
par le commissariat pour
être interrogés. Encore une
fois, les agresseurs menacent la victime à fin qu’il
retire sa plainte. « Voyant
contrairement leurs efforts
vains, ils passèrent à l’acte
d’assassinat le 19 mai 2016
en se faisant aider par leurs
amis. Il s’agit l’un des crimes
perpétré en groupe avec
préméditation » concluentils.
Selon des sources judiciaires proches de cette affaire,
les deux présumés assassins ont été auditionnés hier
devant le parquet de Tizi
Ouzou et placés en détention en attendant leur jugement.
R.D.
Solidarité ramadan
à Béjaïa
30 mille couffins prévus
pour la circonstance
Le coup d’envoi de l’opération de
solidarité à Béjaïa, en prévision du
mois sacré, a été donné au courant de
la semaine dernière au niveau de
l’école primaire « Les frères Hitouch »
dans le quartier Sghir du centre-ville.
L’opération de distribution des quittes
alimentaires aux communes retenues
suivant la liste établie par les partie initiatrices de cette action, s’est déroulée
des autorités locales,du Croissant
rouge Algérien et de la direction de
l’action social de la wilaya. À l’occasion, le directeur de cette dernière, a
déclaré que mis à part les communes
de Bejaia et Akbou ayant dégagé des
enveloppes budgétaires pour venir en
aide aux familles démunies durant le
mois de carême, toutes les circonscriptions seront dotées d’un quota, soulignant dans la foulée que le nombre de
famille nécessiteuses recensées pour
cette année au niveau de la wilaya de
Bejaia est de l’ordre de 23 mille familles ,alors que les services de la DAS
ont prévu quelque 27 mille quittes alimentaires d’un valeur de 6000 DA par
quitte. Abondant dans le même sens, le
wali de Bejaia,Ouled Salah Zitouni a
affirmé à l’occasion qu’on prévision de
cas de familles démunies nombreuses
les autorités de la wilaya prévoit de
porter le nombre de couffins à 30
mille,outre l’ouverture de 40 restos-ducœur. Ailleurs, le responsable de l’exécutif de la wilaya, fait état de pas moins
de 2605, familles ayant déjà perçu un
montant de 6 500 DA dans le cadre
des fonds de la zakat. A noter que
cette initiative de solidarité se poursuivrait tout au long du mois de ramadan
à l’effet de permettre aux démunis de
jeûner dans des conditions plus ou
moins favorables.
M.H.
Béjaïa
Les habitants de Tizi
exigent une prise en
charge de leur quartier
Les habitants de Tizi, quartier sis
sur les hauteurs de la ville de Béjaïa
crient pour la énième fois leur détresse
aux autorités locales qu’ils interpellent
en vue de les extraire des conditions
peu reluisantes dans lesquelles se
trouve aujourd’hui leur quartier. Ainsi,
selon quelque résidents dudit quartier,
ce dernier est dépourvu du minimum
de commodités indispensables à la vie
de tous les jours, pointant du doigt les
responsables locaux, notamment
l’Assemblée communale de Bejaia qui
ont failli à leur engagement à plusieurs
reprises, les maintenant par conséquent des années durant dans un état
de précarité désolant. « Les promesses sans lendemain sans légion chez
nos responsable sa à Bejaia », lâche
tout de go un habitant de Tizi. Dans ce
sillage, Hassan Marzouk, représentant
des habitants, indique que ces derniers
réclament en urgence la réalisation de
la deuxième tranche de la route
menant au quartier, le renforcement de
l’éclairage public pour palier aux éventuels cas de vol et d’agressions notamment la nuit et aux premières lueurs du
jour, l’aménagement de leur terrain de
proximité. La réhabilitation des routes
Tizi-Ihaddaden Ouada, Tizi-Imahdien,
la rénovation des des conduites des
réseaux d’eau potable et d’assainissement, la dotation de l’école primaire «
Chouhada Abdelfetah » dune cantine
scolaire et d’un préau, afin de permettre aux chérubins longtemps pénalisés
de suivre leur scolarité dans des condition favorables.
M.H.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Monde
Mercredi 8 juin 2016
EPIDÉMIE
DE VIRUS EBOLA
LA CHINE
MENACÉE
Mercredi 8 juin 2016
IMMIGRÉS EN MER, PREND FIN ET NE SERA PAS
RECONDUITE. C'EST UNE BONNE CHOSE, ESTIME
LE GOUVERNEMENT BRITANNIQUE, CAR IL NE
FAUT PAS ENCOURAGER LES CANDIDATS À
L'IMMIGRATION. LES ORGANISATIONS MARE
NOSTRUM, LA MISSION DE SAUVETAGE DES
HUMANITAIRES CRIENT AU SCANDALE.
A
Vu le nombre de
travailleurs chinois
en Afrique, il n'y a
aucune raison que
la fièvre hémorragique
s'arrête aux frontières
chinoises, affirme
Peter Piot, l'un
des codécouvreurs
du virus.
l y a beaucoup de
travailleurs chinois
en Afrique. Il y a donc un
risque pour la Chine et je
suppose qu'un jour l'épidémie d'Ebola arrivera
dans ce pays. " Cette
affirmation, c'est celle de
Peter Piot, l'un des
découvreurs du virus
Ebola, et directeur de la
London School of
Hygiene and Tropical
Medicine. Le médecin,
qui était à Hong Kong
pour un symposium, a
"I
également trouvé que les
mesures de contrôle et
de prévention dans les
hôpitaux de la Chine
continentale n'étaient pas
toujours au niveau standard, indique le South
China Morning Post.
Quant aux mesures dans
les aéroports, elles sont
coûteuses et inefficaces.
Ce n'est pas à l'arrivée
qu'il faut scanner les
voyageurs, mais au
départ, avant qu'ils ne
prennent l'avion, insiste
le médecin.
Selon l'Organisation
mondiale de la santé,
cette épidémie de fièvre
hémorragique a déjà
contaminé plus de 10
000 personnes, essentiellement en Afrique de
l'Ouest. Un chiffre qui,
en ce moment, double
chaque mois.
Près de 5 000 personnes
seraient décédées.
LES PARTICULIERS AU
SECOURS DES IMMIGRÉS
Une autre mission humanitaire, de
bien moindre envergure, vient d'annoncer qu'elle cessait son activité :
celle de l'ONG Moas (Migrant
Offshore Aid Action), première mission de secours de migrants en mer
financée par des fonds privés.
Lancée le 26 août dernier par un
couple de particuliers richissimes, la
mission Phoenix 1 apportait un soutien logistique aux autorités italiennes et une aide médicale aux
migrants dans le canal de Sicile. Elle
TUNISIE
LA DÉMOCRATIE
VA BIEN
La presse arabe salue l'expérience tunisienne.
Les législatives du 26 octobre ont eu lieu sans accrocs
et l'alternance est au rendez-vous avec le parti séculier
Nidaa Tounès qui serait en tête et le parti islamiste
Ennahda en deuxième position.
e deuxième scrutin
libre qui a eu lieu le 26
octobre en Tunisie
[après celui du 23 octobre 2011]
confirme la poursuite de la transition politique commencée avec la
chute du régime dictatorial de Ben
Ali [en janvier 2011], un événement sans précédent qui a été
suivi dans la région par des tenta-
"L
CLINTON
PROCHE DE
L'INVESTITURE
DRAME EN MÉDITERRANÉE
tives couronnées de plus ou
moins de succès ", souligne le site
libanais Now. La Tunisie a
échappé à la violence grâce au
dynamisme de sa société, largement éduquée, et à la solidité de
ses institutions fondées par le
père de l'indépendance,
Bourguiba [chef de l'Etat de 1957
à 1987, Habib Bourguiba est
aurait permis de sauver 2 500
migrants en deux mois, rapporte Il
Fatto Quotidiano. " Nous n'avons
plus suffisamment de fonds ", a
déclaré Christopher Catrambone,
chef d'entreprise et cofondateur de
l'ONG qui a déjà investi environ 1
million d'euros dans cette mission
humanitaire. The Guardian explique
que Mare Nostrum, qui implique une
grande partie de la marine italienne,
est lui aussi un projet " insoutenable
". Malgré son action, au moins 2 500
personnes se sont noyées ou ont
disparu depuis début 2014. Mare
Nostrum " prend fin sans qu'il y ait
une opération similaire pour la remplacer ", note The Guardian. Seul
Triton, un programme de l'agence
européenne Frontex destiné à renforcer les contrôles aux frontières,
sera lancé le 1er novembre.
Cependant, celui-ci " ne comprend
pas d'opérations de recherche et de
sauvetage ", précise le journal.
D'ailleurs, Triton ne disposera que
d'un tiers des ressources consacrées à Mare Nostrum - dont le coût
est estimé à 9 millions d'euros par
mois, presque entièrement supporté
par l'Italie, l'Union européenne
n'ayant apporté qu'une faible contribution.
LE TRAFIC D'ÊTRES
HUMAINS N'EST
PLUS SAISONNIER
Or le flux de migrants traversant la
Méditerranée pourrait se maintenir
pendant l'hiver, malgré les conditions
12
illary Clinton
a remporté
dimanche la primaire démocrate
de l'île de Porto
Rico, se rapprochant de la majorité requise de
délégués pour l'investiture présidentielle. L'ancienne
secrétaire d'Etat a
été déclarée
gagnante par les
chaînes CNN et
NBC, plus de six
heures après la fermeture
des bureaux de vote dans
ce territoire américain qui
participe aux primaires mais
pas à l'élection présidentielle. Selon des résultats
portant sur 22% des
bureaux, elle a remporté
64% des voix, contre 35%
pour le sénateur du
Vermont Bernie Sanders.
A 68 ans, la démocrate
devrait dépasser mardi la
majorité de 2 383 délégués
lui garantissant l'investiture,
et devenir la première
femme investie pour l'élection présidentielle par l'un
des deux grands partis
américains.
Six Etats, dont la Californie,
voteront alors pour les primaires démocrates, procurant à Hillary Clinton largement de quoi atteindre le
seuil fatidique. Il ne lui manquait avant les résultats de
Porto Rico que 60 délégués, alors que 694 seront
en jeu. Mais Bernie
Sanders, sénateur du
Vermont, conteste le calcul
et argue que les superdélégués, des responsables et
élus du parti, ne doivent
pas être inclus dans le
décompte, car leurs voix ne
seront officielles que lors du
vote formel de la convention démocrate d'investiture
de Philadelphie, du 25 au
28 juillet. Il explique que
Hillary Clinton n'aura pas la
majorité absolue en ne
comptant que les délégués
directement désignés par
les primaires. " J'aurai plus
de trois millions de voix
d'avance, et à la fermeture
des bureaux de vote mardi,
j'aurai une majorité signifi-
H
météorologiques, souligne encore Il
Fatto Quotidiano. Les affrontements
entre l'armée et les forces djihadistes rendent la situation de plus en
plus chaotique en Libye et poussent
ses habitants à fuir. Le 15 octobre,
800 migrants ont été sauvés dans le
canal de Sicile, ils étaient majoritairement originaires de Libye. L'Italie
se trouve particulièrement exposée.
D'après un rapport de l'UNHCR
(Haut-Commissariat des Nations
unies pour les réfugiés), la majeure
partie des migrants qui débarquent
en Italie provient des côtes libyen-
nes, rappelle Il Post. Au RoyaumeUni, le ministère des Affaires étrangères a déjà annoncé que, de toute
façon, le pays ne soutiendrait pas
d'éventuelles opérations de recherche et de sauvetage. Celles-ci ne
feraient qu'encourager des candidats
à l'immigration à tenter la traversée
dangereuse de la Méditerranée. Il
est vrai que " le fait que les Italiens
se sont occupés de chercher des
bateaux en détresse - rendant les
traversées un peu moins risquées a peut-être contribué à l'explosion du
nombre [d'immigrés qui tentent la
considéré comme le fondateur de
la Tunisie moderne]. Mais aussi
grâce au " pragmatisme du
parti islamiste Ennahda qui
a su éviter la reproduction de
l'exemple égyptien ".
" Les Tunisiens
sont meilleurs que nous "
" Ce petit pays voisin de la Libye
est comparable au Liban, voisin
de la Syrie ", enchaîne le quotidien libanais An-Nahar.
Et la guerre civile qui se déroule
en Libye a plus d'un point commun avec les combats qui déchirent la Syrie. Mais, alors que le
Liban vit dans la crainte d'une "
"ontamination des maladies
syriennes ", la Tunisie, dont le
tissu social est homogène et épargné des dissensions confessionnelles, a su " résister à l'agonie
qui a eu raison des autres pays
du Printemps arabe ".
Ce que le Liban, " premier pays
démocratique dans le monde
arabe ", n'a pas pu réaliser. " Les
Quotidien national d’information
APRÈS SA VICTOIRE
À PORTO RICO
IMMIGRATION CLANDESTINE
quelques semaines de
l'arrêt de Mare Nostrum,
le programme italien de
sauvetage d'immigrés
dans la Méditerranée, des inquiétudes surgissent au sujet du sort des
immigrés. L'opération Mare Nostrum,
lancée après le naufrage très médiatisé de 366 personnes près de
Lampedusa en octobre 2013, a permis à l'armée italienne de sauver
quelque 150 000 personnes au
cours des douze derniers mois. Mais
elle se terminera officiellement début
novembre, note The Guardian. Il
s'agit d'une décision prise par les
ministres européens de l'Intérieur et
de la Justice ce mois-ci, en même
temps qu'une série de mesures pour
réduire le nombre de personnes qui
tentent la traversée en bateau,
notamment depuis la Tunisie, la
Libye et l'Egypte, souvent organisée
par des trafiquants.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Tunisiens sont meilleurs que
nous. " Sur le même ton, l'éditorialiste d'El-Watan écrit : " Ironie
du sort, vue d'Algérie, la Tunisie
paraît aujourd'hui un modèle de
transition et d'alternance au pouvoir à suivre, et un laboratoire
d'incubation de la démocratie que
l'Algérie a cessé d'être depuis des
dizaines d'années.
Nos voisins ont prouvé que le
changement de régime ne signifie
pas forcément le chaos comme en
Libye, en Egypte et en Syrie.
L'exception tunisienne est un cas
d'école. "
La chute des islamistes
Le quotidien algérien revient sur
le recul du parti islamiste
Ennahda, " qui ne parviendrait pas
à dépasser les 70 élus " alors que
son rival séculier Nidaa Tounès
(Appel de la Tunisie) " a obtenu
autour de 85 sièges ", sur un total
de 217. Et de souligner : " Les
islamistes croyaient prendre le
pouvoir pour une longue
échéance, le premier examen
électoral leur a été fatal. " Même
son de cloche dans Al-Jazirah, le
quotidien saoudien se réjouit de la
chute des islamistes " qui n'excellent que dans le mensonge et les
promesses vaines ".
De son côté, le quotidien libanais
As-Safir relève que les relations
entre le camp des libéraux et celui
des islamistes d'Ennahda ne sont
pas encore bien dessinées, et
qu'il faudra attendre la présidentielle du 23 novembre pour que
cela soit clarifié.
En attendant, " la révolution en
Tunisie se porte bien, de même
traversée], note The Independent.
Dans le passé, le commerce [des
trafiquants] était saisonnier, mais
aujourd'hui les trafiquants font partir
leurs bateaux sans se préoccuper
des conditions météorologiques.
Depuis le début de l'année, plus de
3 000 personnes se sont noyées ",
déplore le journal.
" LA RÉPONSE N'EST PAS
D'ÉLEVER LES MURS "
"Des organisations de droits de
l'homme et de réfugiés ont réagi
que la démocratie. De quoi faire
des envieux. " Dans ce concert de
louanges, le site Al-Modon se distingue par une analyse pessimiste
en s'arrêtant sur " la composition
du parti Nidaa Tounès qui repose
sur des hommes politiques de la
vieille garde " [le dirigeant du
parti, Béji Caïd Essebsi, a été
Premier ministre de février à
décembre 2011, pendant la
période de transition au lendemain de la révolution, et ministre à
l'époque de Habib Bourguiba]. AlModon estime que sa victoire " est
un retour vers l'ancien régime,
comme c'est le cas en Egypte et
comme cela risque de se produire
en Libye, en Syrie ou encore au
Yémen ".
Et de conclure : " Le printemps
est terminé. D'une manière ou
d'une autre, les peuples arabes
ont choisi le repli et la suprématie
des armées laissant la voie libre à
l'organisation de l'Etat islamique,
en attendant une deuxième vague
de printemps arabe. "
avec colère face à ce refus officiel
britannique […]. Elles disent qu'il
contribuera à la multiplication de
personnes venant mourir aux portes
de l'Europe", relate The Guardian.
Dès mi-octobre, Amnesty
International dénonçait l'arrêt de
l'opération Mare Nostrum. " Les personnes qui fuient des atrocités [dans
leur pays d'origine] ne vont pas arrêter de venir [en Europe] parce que
nous arrêtons de leur lancer des
bouées de sauvetage.
Pour elles, embarquer sur un bateau
de fortune leur semblera toujours
une décision rationnelle, si leur vie
est en danger et leur pays en flammes, estime Maurice Wren, directeur
du Conseil britannique pour les réfugiés cité par le journal.
La réponse n'est pas d'élever les
murs de la forteresse de l'Europe,
mais de leur fournir des moyens plus
sûrs et légaux pour leur accorder
l'accès à la protection. "
ENTRE
LES
LIGNES
REPÈRE
- Dis papy...
- oui fiston?
- pourquoi fait-on des crêpes?
- c'est Ramadan
- c'est quoi Ramadan
- quand on fait des crêpes
- ...!?
13
cative des délégués issus
des primaires ", a répondu
Hillary Clinton dimanche sur
ABC. " Après mardi, je ferai
tout pour tendre la main et
essayer de rassembler le
parti démocrate, et j'en
attends de même pour le
sénateur Sanders ", a-t-elle
ajouté sur CNN. Bernie
Sanders continue de faire
campagne très activement
en Californie. " N'oublions
pas que la convention
démocrate est à la fin du
mois de juillet. C'est dans
longtemps ", a dit Bernie
Sanders sur CNN.
Hillary Clinton n'appelle pas
directement son pugnace
rival à jeter l'éponge: ellemême avait attendu plusieurs jours après le dernier
scrutin, en juin 2008, pour
se rallier à Barack Obama,
qui avait comme elle cette
année scellé sa victoire
grâce à l'appui de superdélégués. " Nous ne demandons rien à Bernie Sanders.
C'est à lui de prendre sa
décision ", a dit prudemment John Podesta, président de la campagne de
Hillary Clinton, sur Fox
News. " Il a dit qu'il travaillerait sept jours sur sept
pour stopper Donald Trump,
et nous espérons qu'aussi
tôt que possible il tiendra sa
promesse et se mettra au
travail avec nous pour
qu'elle remporte l'élection
en novembre ".
Mais Hillary Clinton veut
terminer les primaires
en beauté, par une victoire
symbolique 14+en
Californie, bastion
progressiste et Etat le plus
peuplé du pays.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Économie
Quotidien national d’information
Mercredi 8 juin 2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Coopération économique
Logement LPL à Akbou
Le forum Algérie-Afrique au mois
de novembre
50 souscripteurs dans
l’expectative depuis 10 ans
Par Amar CHEKAR
n forum économique
algéro-africain se tiendra du 19 au 21
novembre prochain à Alger. «
le but du forum va dans le sens
de développer et d’orienter les
exportations algériennes hors
hydrocarbures vers le continent
africain », a indiqué, lundi dernier, le ministre de l’Industrie et
des
mines,
Abdesselam
Bouchouareb à Alger. Dans ce
cadre, un groupe de travail
composé de représentants des
ministères, respectivement, de
l’Industrie et des Affaires étrangères ainsi que du Forum des
chefs d’entreprises (FCE) a été
installés, lundi, pour préparer la
tenue de ce rendez-vous économique
avec
l’Afrique.
L’Algérie vise à orienter ses
exportations hors hydrocarbures vers sa première destination naturelle (l’Afrique) et à
développer des investissements algériens dans ce continent qui possède d’énormes
potentialités, a expliqué M.
Bouchouareb lors de l’installation de ce groupe de travail.
Pour lui, l’Afrique constitue pour
l’Algérie un objectif primordial
dans ses efforts d’exportation
hors hydrocarbures et de diversification de son économie, que
l’avenir se trouve dans les marchés africains où l’économie a
connu une forte croissance et
une
demande
importante
U
depuis ces dernières années.
Selon M. Bouchouareb, le pays
possède des atouts pour pénétrer ce continent d’une manière
privilégiée grâce à ses infrastructures notamment le projet
du grand port du Centre et au
dédoublement de la route transsaharienne.
L’énergie renouvelable
au cœur de la rencontre
L’Algérie envisage également, à
travers l’organisation de ce
forum, de participer au pro-
gramme d’électrification de ce
continent, tracé par l’ONU et
l’Union africaine à l’horizon
2030.
C’est dans ce sens que des
projets énergétiques et le
Programme national des énergies renouvelables seront présentés lors de cette rencontre
algéro-africaine pour mettre en
exergue les potentialités algériennes en la matière. « C’est
un enjeu majeur pour nous.
Nous sommes parmi les pays
les mieux placés pour investir et
participer dans ce programme
d’électrification du continent »,
a expliqué le ministre, citant
l’exemple du Sonelgaz et du
groupe privé Amimer énergie
qui ont manifesté leur intérêt
par ce programme.
Pour rappel, Amimer Energie,
spécialisé en groupes électrogènes et centrales électriques,
est présent dans plusieurs pays
africains. Il a signé récemment
des contrats de près de 116 millions de dollars avec une entreprise
tchadienne
pour
construire, au Tchad, une centrale hybride-solaire d’une
capacité de 30 mégawatt/an,
ainsi qu’un autre contrat de plus
de 5 millions de dollars, avec
cette même entreprise tchadienne, portant interconnexion
et développement du réseau
électrique dans cinq villes tchadiennes. Présent à cette réunion préparatoire, le président
du FCE, Ali Haddad, a avancé
que les potentialités de l’Algérie
à l’export seraient présentées
lors de ce forum, telles les filières des médicaments, agricole
et agroalimentaire.
La rencontre sera également
une occasion pour mettre en
avant l’attractivité de l’Algérie
en tant que destination de l’investissement, a-t-il soutenu. Le
forum sera une occasion qui
permettra à l’Algérie de se
repositionner en Afrique, a-t-il
ajouté en préconisant l’urgence
de déployer des banques algériennes à travers des pays
d’Afrique et d’ouvrir des lignes
aériennes liant directement
Alger à de différentes capitales
africaines.
Par ailleurs, le
ministre de l’Industrie a indiqué
avoir reçu un accord de principe
du Forum économique mondial
de Davos pour organiser, en
Algérie, le Forum économique
mondial sur l’Afrique en 2018,
sachant que l’édition de 2017
se tiendra en Afrique du Sud.
A.C
Marché des devises
L’euro se replie face au dollar
Par Amar CHEKAR
euro reculait un peu face
au dollar lundi tout en restant à un niveau élevé tandis
que la livre britannique était
sous pression après des nouveaux sondages montrant
l’avancée des partisans d’une
sortie du Royaume-Uni de
l’Union européenne UE. L’euro
valait 1,1351 dollar contre
1,1364 dollar vendredi soir.
L’euro était monté vendredi à
1,1374 dollar, son niveau le
plus fort en trois semaines. La
monnaie européenne montait
face à la monnaie nippone, à
121,72 yens contre 121,17
yens vendredi. L’euro était
tombé vendredi à 120,83 yens,
son niveau le plus faible en
deux mois. Le dollar se reprenait face à la devise japonaise,
à 107,23 yens - après être
tombé en début d’échanges
asiatiques à 106,38 yens, son
niveau le plus faible en un mois
- contre 106,63 yens vendredi.
Avec une semaine qui s’annonce relativement calme,
j’imagine qu’il va y avoir une
attention grandissante sur le
référendum au Royaume-Uni,
en particulier car les partisans
d’une sortie semblent avoir
gagné du terrain ces dernières
semaines, relevait un analyste,
mettant en avant deux nou-
L’
veaux sondages publiés au
cours du week-end donnant
une avance aux partisans du
Brexit. La livre britannique en
souffrait car malgré leur fiabilité
relative, les sondages mettaient
les investisseurs mal à l’aise,
selon l’analyste, qui prévoit une
volatilité élevée sur la devise
d’ici au scrutin du 23 juin. Par
ailleurs, le billet vert restait
affaibli par les chiffres décevants de l’emploi américain qui
ont balayé vendredi les attentes
d’une hausse des taux de la
Réserve fédérale (Fed) la
semaine prochaine. Le rapport
sur l’emploi aux Etats-Unis a
mis un coup d’arrêt aux attentes
d’une hausse des taux lors de
la réunion du FOMC (Comité
de politique monétaire de la
Réserve fédérale américaine)
en juin, observait un autre, analyste.
Selon le département du
Travail, les créations d’emplois
sont tombées en mai au plus
bas depuis septembre 2010
alors que l’économie améri-
caine semblait récemment plutôt donner des gages de relative bonne santé.
La livre britannique baissait
face à la monnaie européenne,
à 78,61 pence pour un euro atteignant même en début
d’échanges asiatiques 79,05
pence,
son niveau le plus faible en trois
semaines et demie. La livre perdait aussi du terrain face au dollar, à 1,4439 dollar pour une
livre, tombant même en début
d’échanges asiatiques à 1,4353
dollar, au plus bas en trois
semaines. La devise suisse
montait face à l’euro, à 1,1066
franc pour un euro, comme face
au billet vert, à 0,9745 franc
pour un dollar, son niveau le
plus fort en trois semaines. La
monnaie chinoise baissait face
au billet vert, à 6,5646 yuans
pour un dollar contre 6,5492
yuans pour un dollar vendredi
après midi. L’once d’or valait
1.240,59
dollars,
contre
1.240,50 dollars vendredi soir.
A.C
Arabie Saoudite
La diversification de l’économie
soumise au gouvernement
e plan de diversification de
l’économie mis au point
par l’Arabie Saoudite a été
soumis à l’approbation du
Conseil des ministres, qui se
réunit lundi, a indiqué l’agence
officielle Spa
Le Conseil des Affaires économiques et de développement,
présidé par le prince
Mohammed ben Salmane, a
décidé dimanche de soumettre
la version finale du Programme
de Transformation Nationale
L
(PTN) au Conseil des ministres. Le PTN est conçu en
application de la Vision 2030,
un document en 84 pages
publié en avril par le viceprince héritier Mohammed ben
Salmane. Au coeur de la
Vision, figure la cession de
moins de 5% du géant pétrolier
public Saudi Aramco. L’argent
généré de cette vente devra
faire partie d’un fonds d’investissement doté de 2.000 milliards de dollars, le plus grand
14
au monde. Les bénéfices à
tirer de ce fonds d’investissement devront aider à trouver
une alternative aux recettes
pétrolières, qui ont baissé de
moitié depuis 2014 sous l’effet
de la chute des prix du brut.
Cette baisse a amené les autorités à accélérer les efforts
pour diversifier l’économie
saoudienne qui dépend à 70%
des recettes pétrolières. Selon
la Version 2030, le PTN
concerne le rôle du gouverne-
Rocambolesque est la
situation des
souscripteurs au
logement dans la
formule participative
locative (LPL) dans la
daïra d’Akbou ,70 km
à l’ouest du chef-lieu
de la wilaya de Béjaïa.
n effet, au nombre de
50 prétendants, les
souscripteurs
ne
savent plus aujourd’hui à
quel porte frapper, a-t-on
appris d’une source locale,
indiquant à ce propos que les
postulants peinent à recevoir
les clés de leur logement
après dix années d’attente. «
Nous étions surpris de voir
nos dossiers retirer de la
Caisse nationale de logement( CNL) par l’entrepreneur chargé de construire
nos logements, tout en nous
déclarant en tant qu’inscrits
E
ment dans la mise en oeuvre
des initiatives nécessaires à la
réalisation des priorités nationales. Parmi ses vastes objectifs, le programme vise à
réduire le chômage, augmenter
la participation des femmes
dans la population active, stimuler les contributions économiques du secteur privé et
développer des activités culturelles et de divertissement
dans le pays.
A.C
et pas comme des acquéreurs », s’indigne Hamiali
Abdelmalek, représentants
des plaignants, affirmant en
revanche que ces derniers
ont interpellé les autorités de
la wilaya à plusieurs reprise
dont la dernière consiste en
la remise en mains propre
d’une lettre au wali de Béjaïa
lors de sa tourné dans la
région,outre la remise dune
autre requête au chef de
cabinet du wali sans toutefois
voir les choses bouger d’un
iota, « Un autre coup de
bâton dans l’eau », regrette
notre source.
Il y a lieu de signaler,
selon cette dernière, que les
protestataires ne comptent
pas lâcher du lest jusqu’à la
régularisation, disent-ils, de
leur situation administrative,
en l’occurrence le dépôt de
leur dossiers au niveau de la
CNL par le promoteur immobilier.C’est ce que laisse
entendre d’ailleurs leur dernier rassemblement de mercredi dernier devant le siège
de la wilaya.
M.H.
Problème de jeûne des diabétiques
L’Association Assirem de Béjaïa
met en garde les malades
vant d’observer le jeûne, la personne atteinte du diabète doit au
préalable consulter son médecin, lequel
est le seul habilité de trancher sur la
possibilité pour le malade de faire ou
non le jeûne sans pour autant voir son
état de santé s’aggraver, a insisté mercredi dernier le docteur Feraoui,en
marge de la journée de sensibilisation
organisée en faveur de cette catégorie
de malades par l’association susmen-
A
tionnée. Allant droit au but, l’orateur à
mis en garde les patients qui agissent
sur conseilles des autres personnes
atteinte de la même maladie, en matière
de jeûne, car dit-elle, « il y a plusieurs
types de diabète et les personnes atteintes de cette maladie ne sont pas toutes
assujetties au même traitement », préconisant en revanche aux patients autorisés à jeûner de mesurer régulièrement le
taux de sucre dans leur métabolisme afin
d’éviter d’éventuelles complications. À
signaler que la salle de spectacle du
théâtre régional Malek Bougarmouh de
Bejaia à vu durant cette journée de sensibilisation la participation de plusieurs
médecins et spécialistes de l’hôpital
Khalil Amrane ainsi que la forte présence
d’une assistance venues en masse écouter les conseils prodigués par les spécialistes en prévision du mois de carême.
M.H.
Assassinat d’un jeune à Tizi Ouzou
Les citoyens du Aarch Nath Ouacifs
organisent une marche
Par Roza Drik
es citoyens du aarch
Nath Ouacifs, à une
quarantaine de kilomètres au
sud de Tizi Ouzou ont organisé hier, une marche à Tizi
Ouzou suite à l’assassinat
du jeune Idir, originaire du
village Zaknoun. L’ancienne
station sise à proximité du
stade 1er Novembre, était le
lieu de rencontre fixé par les
initiateurs de cette action de
protestation, à savoir
l’Association sociale Tagmat
du village Zaknoun .
Environs trois cents personnes venus des différents villages de la daïra de Ouacifs
ont prit part à cette marche
en guise de soutien à la
famille MOUFFOK, dont leur
fils Idir a été victime d’assassinat prémédité commis le
16 mai dernier par deux indi-
L
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
vidus, dans un cyber café sis
à Boukhalfa. La marche
s’est ébranlée vers 11 heures en direction du siège de
la wilaya. Ils étaient menus
de banderoles sur lesquelles
on pouvait lire « Halte à
l’impunité »-« oui pour la
sécurité et la justice » - «
Pour une société sans violence » et l’une d’elle figurait le portrait du jeune Idir.
Dans une déclaration rendue
publique dont Tribune Des
Lecteurs détient une copie,
dans laquelle les initiateurs
ont tenu de rappeler les faits
exacts de cette affaire, par
respect à la victime et un
devoir pour eux et de la
faire connaitre l’opinion
publique. Selon le même
document, les faits remontent au 22 mars 2016, lorsque le jeune Mouffok Idir se
trouvait dans le cybercafé
des son ami sis à Boukhalfa
. Deux jeunes habitant les
environs qui y étaient aussi
et commençaient à lancer
des provocations envers le
propriétaire des lieux pour
des raisons inconnues.
Excédé, le défunt a voulut
s’interposer par solidarité
avec son ami. Mal l’ont prit
puisqu’il fut agressé par ses
individus dont l’un était un
repris de justice pour agression au couteau. Evacué à
l’hôpital pour y recevoir les
soins, le médecin lui notifia
un arrêt de travail de 11
jours. Le lendemain, la
dépose plainte contre ses
agresseurs. Selon toujours
les rédacteurs de ce document « Voyant que rien n’a
bougé, il se déplaça plusieurs fois pour s’enquérir de
la suite qui est réservée à sa
plainte d’autant plus que les
11
agresseurs le pressèrent de
retirer sa plainte. Ce n’est
qu’une semaine les deux
malfrats furent convoqués
par le commissariat pour
être interrogés. Encore une
fois, les agresseurs menacent la victime à fin qu’il
retire sa plainte. « Voyant
contrairement leurs efforts
vains, ils passèrent à l’acte
d’assassinat le 19 mai 2016
en se faisant aider par leurs
amis. Il s’agit l’un des crimes
perpétré en groupe avec
préméditation » concluentils.
Selon des sources judiciaires proches de cette affaire,
les deux présumés assassins ont été auditionnés hier
devant le parquet de Tizi
Ouzou et placés en détention en attendant leur jugement.
R.D.
Solidarité ramadan
à Béjaïa
30 mille couffins prévus
pour la circonstance
Le coup d’envoi de l’opération de
solidarité à Béjaïa, en prévision du
mois sacré, a été donné au courant de
la semaine dernière au niveau de
l’école primaire « Les frères Hitouch »
dans le quartier Sghir du centre-ville.
L’opération de distribution des quittes
alimentaires aux communes retenues
suivant la liste établie par les partie initiatrices de cette action, s’est déroulée
des autorités locales,du Croissant
rouge Algérien et de la direction de
l’action social de la wilaya. À l’occasion, le directeur de cette dernière, a
déclaré que mis à part les communes
de Bejaia et Akbou ayant dégagé des
enveloppes budgétaires pour venir en
aide aux familles démunies durant le
mois de carême, toutes les circonscriptions seront dotées d’un quota, soulignant dans la foulée que le nombre de
famille nécessiteuses recensées pour
cette année au niveau de la wilaya de
Bejaia est de l’ordre de 23 mille familles ,alors que les services de la DAS
ont prévu quelque 27 mille quittes alimentaires d’un valeur de 6000 DA par
quitte. Abondant dans le même sens, le
wali de Bejaia,Ouled Salah Zitouni a
affirmé à l’occasion qu’on prévision de
cas de familles démunies nombreuses
les autorités de la wilaya prévoit de
porter le nombre de couffins à 30
mille,outre l’ouverture de 40 restos-ducœur. Ailleurs, le responsable de l’exécutif de la wilaya, fait état de pas moins
de 2605, familles ayant déjà perçu un
montant de 6 500 DA dans le cadre
des fonds de la zakat. A noter que
cette initiative de solidarité se poursuivrait tout au long du mois de ramadan
à l’effet de permettre aux démunis de
jeûner dans des conditions plus ou
moins favorables.
M.H.
Béjaïa
Les habitants de Tizi
exigent une prise en
charge de leur quartier
Les habitants de Tizi, quartier sis
sur les hauteurs de la ville de Béjaïa
crient pour la énième fois leur détresse
aux autorités locales qu’ils interpellent
en vue de les extraire des conditions
peu reluisantes dans lesquelles se
trouve aujourd’hui leur quartier. Ainsi,
selon quelque résidents dudit quartier,
ce dernier est dépourvu du minimum
de commodités indispensables à la vie
de tous les jours, pointant du doigt les
responsables locaux, notamment
l’Assemblée communale de Bejaia qui
ont failli à leur engagement à plusieurs
reprises, les maintenant par conséquent des années durant dans un état
de précarité désolant. « Les promesses sans lendemain sans légion chez
nos responsable sa à Bejaia », lâche
tout de go un habitant de Tizi. Dans ce
sillage, Hassan Marzouk, représentant
des habitants, indique que ces derniers
réclament en urgence la réalisation de
la deuxième tranche de la route
menant au quartier, le renforcement de
l’éclairage public pour palier aux éventuels cas de vol et d’agressions notamment la nuit et aux premières lueurs du
jour, l’aménagement de leur terrain de
proximité. La réhabilitation des routes
Tizi-Ihaddaden Ouada, Tizi-Imahdien,
la rénovation des des conduites des
réseaux d’eau potable et d’assainissement, la dotation de l’école primaire «
Chouhada Abdelfetah » dune cantine
scolaire et d’un préau, afin de permettre aux chérubins longtemps pénalisés
de suivre leur scolarité dans des condition favorables.
M.H.
Régions
Mercredi 8 juin 2016
Ramadan accueilli
sous le signe
de la solidarité
sociale
Des actions de solidarité
se sont organisées à Annaba
une semaine avant le mois
sacré du ramadan pour permettre aux catégories sociales
démunies d’accomplir leur
jeûne dans les meilleures
conditions. Entreprises, grossistes, commerçants de détails,
jeunes et moins jeunes, salariés se sont impliqués dans cet
élan de solidarité. Au siège du
Croissant-Rouge algérien
(CRA), des dames, des jeunes
et vieux s’affairent à trier les
denrées collectées (viandes,
légumes, fruits, boissons) et
qui n’arrêtent d’affluer en prévision de la préparation des
repas f’tour. Parallèlement,
l’opération de distribution de 12
000 couffins du ramadhan se
poursuit à travers les communes de la wilaya ainsi que la
distribution de quantités de
viandes de l’opération «
Nafkat ramadan ». 22 restaurants de solidarité seront
ouverts durant ce mois à travers les grandes agglomérations d’Annaba, El Hadjar, Sidi
Amar, El Bouni et Chetaïbi.
Durant le ramadhan 2015, près
de 112 000 repas f’tour avaient
été distribués, selon les statistiques de la Direction de l’action sociale.
Le train déchiquète un
camionneur à Sidi Saâda
Les passages non
protégés dans la
wilaya de Relizane
continuent de faire
des victimes. Après
une accalmie de
quelques mois,
voilà encore une
autre fois que cela
arrive.
n effet, selon des
sources concordantes
a-t-on appris, le passage du train des voyageurs
assurant la desserte OranChlef dans la commune de
Sidi Saada, une localité
E
dépendant de la daïra de
Yellel et située à l’Ouest de
Relizane, le chef-lieu de la
wilaya, a été fatal pour un
camionneur. En effet, l’engin a
surpris la victime au niveau du
passage non protégé sis au
douar Hemaidia dans la
même commune. Sitôt alertés, les éléments de la protection civile se sont déplacés
sur le lieu et ont évacué le
corps sans vie sur l’établissement
public
hospitalier
(EPSP) de Yellel. Par ailleurs,
une enquête a été aussitôt
ouverte par les éléments de la
brigade de la Gendarmerie
nationale de Sidi Saâda pour
élucider ce drame ayant occasionné la perte d’un jeune
homme, ajoute notre source
d’information.
Boussâda, havre de paix et de
l’art
par la cellule de communication de la sûreté de wilaya. Ce nouveau dispositif était
visible hier sur le terrain. Au chef-lieu de la
wilaya, les éléments de la police ont été
dispersés à travers la ville.
Il n’y avait point d’espace non occupé
par les forces de sécurité. « Ce plan sera
matérialisé par la multiplication des
patrouilles motorisées et pédestres, la
sécurisation des lieux des manifestations
culturelles organisées durant les veillées,
le renforcement de la présence des forces
de police dans les bureaux de poste,
banques et stations de transport de voyageurs », souligne la sûreté de wilaya, qui
précise que ce dispositif de sécurité mis en
place spécialement pour le mois de carême « sera maintenu au moment de la rupture du jeûne et s’étendra jusqu’à des
heures tardives de la nuit», ajoute la même
source indique-t-on.
A.L.
Les boutiques pris déjà d’assaut
près la frénésie, qui s’est emparée comme de coutume à chaque
ramadan des ménagers, pour le
renouvellement de leurs ustensiles,
suivie du stockage des produits alimentaires et autres fruits et légumes,
voilà que celle des achats des habits
et chaussures prend le relais. En effet,
à peine la première journée du jeûne
bouclée, des familles entières accompagnées de leurs enfants, s’est mise à
faire le tour des différentes boutiques
spécialisées dans la vente de ces
articles. Tous les quartiers de
Relizane, sont pourvus de boutiques
et vendeurs occasionnels. Leur
A
nombre a pris de l’ampleur avant
même l’approche de la fête de l’Aïd Es
Seghir. Les murs, fenêtres et portes
d’entrées des immeubles se sont déjà
transformés pour la circonstance en
devantures. Certains revendeurs à la
sauvette, étalent leurs marchandises à
même le sol, soit sur un bout de carton
ou de plastique. Les prix affichés dans
les boutiques ou surfaces spécialisées
donnent du tournis aux parents «
Après la chaleur divine et celle des
vendeurs de légumes, voici venu le
tour, des marchands d’habits de nous
frire à leur tour » nous lança, un père
de famille qui sortait d’une boutique en
fulminant, avant que sa femme nous
précisa « Nous pensions prendre nos
devants avant que les prix n’augmentent, malheureusement, nous trouvons
que les prix pratiqués sont très élevés
» Un vendeur d’une surface, nous affirma, que le prix est en rapport avec la
qualité du produit. On ne peut pas
comparer, des articles venus des pays
asiatiques où la contrefaçon pullule
avec ceux venus d’Europe, les premiers sont de piètres qualités » C’est à
une véritable gymnastique mentale
que l’Algérien est soumis, il est pris
entre le marteau et l’enclume, pour
répondre aux goûts de sa progéniture
d’un côté et préserver au maximum
son portefeuille. Les gens démunis se
rabattent sur le moins chère sans tenir
compte de la qualité et de la provenance du produit «qu’il soit taliani ou chinoui , ne m’intéresse pas, l’essentiel
est que j’achète du neuf pour mes
enfants et avec le moindre coût car le
salaire de mon mari ne nous permet
pas de s’offrir du luxe » En tous les cas
et en attendant que la liste des produits pour la préparation des gâteaux,
soit à son tour étalée, les gens retiendront que cet été 2016 fut chaud, vraiment chaud.
A.L.
Les jeunes organisent un volontariat
en ce mois de carême
ace à la dégradation de
leur cadre de vie qu’ils
veulent améliorer un tant soit
peu, les jeunes de la cité des
600 logements de Relizane
ont, dans un élan d’entraide,
pris une louable initiative d’organiser des volontariats
durant les week-ends prochain, avec l’objectif de changer un peu l’environnement
F
de leur cité et ses alentours.
Ainsi, au premier jour du
volontariat décidé et encouragé par les adultes, il était
question de mener une grande opération de nettoyage
dans les alentours de plus
d’une dizaine de blocs de
logements, ou l’on peut
constater l’accumulation de
détritus et d’ordures ména-
gères qu’il fallait débarrasser,
du fait de leur danger sur la
santé publique. Cette opération a connu un grand succès
grâce à la mobilisation des
jeunes, de plus en plus imprégnés par la nécessité de ne
pas compter uniquement sur
ce que fait la collectivité, soumise au demeurant à une
pression lorsqu’il s’agit de
10
répondre aux doléances de
nombreux quartiers de la ville
en constante dégradation.
L’absence d’opérations
d’aménagement urbain et
d’une meilleure organisation
des services de la voirie et
des réseaux divers, les jeunes
de la cité des 600 logements
ont décidé de réagir positivement par cette action pouvant
inciter d’autres jeunes à leur
emboîter le pas. Les jeunes de
la cité procéderont également
au désherbage des espaces
envahis par les herbes, une
opération qui sera suivie par
un travail de ravalement des
murs et des façades des blocs
de logements. Avec pour tous
moyens, leur volonté.
A.L.
l’art occidental. C’est le cas de ‘Khadhra,
la danseuse d’Ouled Naïl” de Jules Van
Biesbroeck, “Mariage dans l’Oued”
d’Edouard Vers chaffelt ou encore “les
baigneuses au bord de l’oued” d’Etienne
Dinet. Hormis cette “incursion” incompatible avec les valeurs sociales et violant le sens de la Horma, ces artistes ont
immortalisé la simplicité de la vie des
habitants de cet oasis, leur hospitalité et
leur mode de vie, le nomadisme.
Inspiratrice d’œuvres et
hnographiques ou simples
tableaux “osés” qui frisent
parfois les limites du
socialement décent, la ville
de Boussaâda (M’sila)
constitue un thème majeur
de la peinture orientaliste en
Algérie au point de former
une école d’art plastique qui
demeure toutefois peu
connue et inexploitée sur les
plans académique, technique
et culturel.
P
Un dispositif sécuritaire spécial
ramadan activé
L
L’autre terreau de l’art plastique
as moins de 150 plasticiens
européens orientalistes sont
passés à Boussaâda, et ont
vécu de longues périodes dans la région
laissant chacun une empreinte plus ou
moins marquante.
A.L.
e dispositif sécuritaire spécial ramadan, est entré en vigueur depuis le
premier jour du mois de ramadan, à travers
la wilaya de Relizane. « Pour assurer la
sécurité des personnes et des biens, la
sûreté de wilaya de Relizane a élaboré un
plan d’action et mis tous les moyens
humains et matériels en œuvre afin d’occuper le terrain de manière efficace et
consolider le dispositif déjà en place », liton dans un communiqué rendu public, hier,
Mercredi 8 juin 2016
Boussaâda
Relizane
Annaba
Culture
Le Français Etienne Dinet, devenu
Nasreddine Dinet, vécut, se maria et
Boussaâda, lorsque le vent
du Sud souffle sur le Nord
mourut dans cette cité oasis du Bonheur
(Saâda). Le belge Edouard Vers chaffelt
avait emboité les pas de Dinet immortalisant le patrimoine culturel et social de
la région par des toiles éparpillées
aujourd’hui à travers les musées
d’Europe dont le prestigieux Louvre de
Paris (France). Jules Van Biesbroeck
et l’américaine Juanita Guccione (qui se
maria avec son guide de la tribu des
Oueld Naïl de Boussaâda) furent de ces
artistes qui, fuyant la vie occidentale fortement matérialiste, trouvèrent dans la
petite société boussaâdie cet autre
inconnu, si différent et fort saisissant,
aux allures paradisiaques. Nasredine
Dinet a peint pas moins de 100 toiles de
presque tout le quotidien des gens de
Boussaâda. Les autres plasticiens européens dont les œuvres se sont surtout
intéressés au sensuel surtout au corps
de la femme, un thème plastique dans
La caravane du hadj (pélérinage aux
lieux saints de l’Islam), les gens à la
mosquée, la circoncision, la psalmodie
collective du saint Coran, la visite des
saints ont également été peints par ses
artistes européens devenant par
moment des peintres ethnographes par
excellence d’une communauté attachée
à ses traditions, au sens de l’honneur et
à la religion sans pour autant être parfaite. En dépit de la puissance colonialiste
occidentale du début du XX -ème siècle,
le vent qui avait soufflé alors de
Boussaâda sur la France ou encore la
Belgique fut une source d’inspiration
intarissable pour de nombreux artistes
plasticiens au point que certains d’entre
eux ont changé totalement leur mode de
vie et parfois leur religion à l’instar
d’Etienne Dinet.
Associations socioculturelles à Naâma
Pour élaborer un plan de protection
des sites de gravures rupestres
es associations socioculturelles s’intéressant aux
questions de l’environnement et
du patrimoine dans la wilaya de
Naâma ont appelé à une nécessaire élaboration d’un plan de
protection et de réhabilitation
des sites du patrimoine préhistorique, dont les gravures
rupestres disséminées à travers
l’Atlas Saharien, au Sud de la
wilaya de Naâma. Les associations
Titaouine,
Ighezer,
Agherm-akdim, les Amis de
l’Atlas, les Amis de Tiout et Arcen-ciel ont déploré, lors d’une
rencontre organisée à l’occasion de la journée mondiale de
D
l’environnement, les actes de
vandalisme ayant affecté certains
sites
de
gravures
rupestres au Sud de la wilaya.
Ces actes, des gribouillis,
écrits, graffitis et peintures, ont
altéré ce legs archéologique et
humanitaire,
nécessitant
aujourd’hui une intervention
“urgente” pour la protection de
ces sites constituant un musée
à ciel ouvert, ont estimé les
représentants de ces associations. Des personnes activant
dans le domaine de la protection de l’environnement, à l’instar du chercheur Khelifa
Benamara, ont suggéré la déli-
mitation de l’espace abritant
ces gravures, leur surveillance
et leur classement parmi le
patrimoine national sauvegardé. Le président de l’association “Amis de l’Atlas”, Bensalem
Mohamed Ali, a jugé nécessaire
de répertorier toutes les roches
comportant des gravures, en
plus de soutenir la recherche
spécialisée sur les vestiges et
les gravures rupestres.
Les actions de protection
impliquent l’intervention de l’ensemble des acteurs locaux
(associations,
communes,
directions de secteurs concernés et spécialistes en préhistoi-
re) pour la protection de ce
patrimoine, et la production de
films documentaires à même de
promouvoir le tourisme dans la
région, en plus de générer des
ressources supplémentaires au
trésor public, ont souligné les
représentants des associations
précitées. Découverte en 1847
par une expédition française, la
station de Tiout
(Sud de
Naâma) réputée pour sa
fresque “Histoire de chasse”
d’une longueur de 19 mètres et
dont les symboles, datant de
plus de 8.000 ans avant JC,
relatent des scènes de vie de
l’homme primitif. Les secteurs
de la Culture et du tourisme
ainsi que les associations
locales envisagent, par souci de
protéger ce legs culturel, la
constitution d’une banque de
données sur le patrimoine, les
ksour, les monuments et les
sites historiques et archéologiques de la région, a expliqué
le directeur de la Culture de
Naâma, Laid Chiter.
Ce travail, impliquant également des chercheurs et spécialistes du patrimoine de la
région, contribuera à valoriser
les différents aspects historiques et socioculturels du patrimoine de la région.
Dramaturge britannique
Peter Shaffer n’est plus
e dramaturge britannique
Peter Shaffer, auteur de la
pièce de théâtre “Amadeus”,
qui a connu un franc succès
après son adaptation au cinéma en 1984 par le Tchèque
Milos Forman, est décédé lundi
à 90 ans en Irlande des suites
“d’une brève maladie”, rapportent les médias.”Amadeus”,
œuvre majeure du dramaturge
a d’abord été présenté sur les
planches avant que le réalisateur Milos Forman ne décide de
l’adapter au grand écran. Pour
ce drame psychologique, Peter
Shaffer s’était inspiré d’un fait
divers authentique: le geste
inexpliqué d’un adolescent qui
crève les yeux de six chevaux,
et que l’auteur confronte à un
psychiatre qui tentait d’élucider
L
le mystère, avant de se
remettre lui-même en cause.
L’adaptation
cinéma
de
“Amadeus”, également signée
par Peter Shaffer, avait remporté 8 Oscars, en 1985, dont celui
du meilleur scénario adapté. Le
dramaturge avait également
reçu la même année le “Golden
Globe” du meilleur scénario. En
2007, Peter Shaffer avait
remonté la pièce sur les
planches avec l’acteur britannique Daniel Radcliffe, mondialement connu pour son rôle
dans les films de la saga Harry
Potter. “Amadeus” sera repris
en 2002 en version rallongée.
Ce film a été proposé pour 53
prix internationaux du cinéma
et en a remporté 40. Avant son
oscar pour l’adaptation d’
“Amadeus” réalisée par Milos
Forman, Peter Shaffer avait
déjà été nommé à l’oscar du
meilleur scénario adapté pour
la transposition au grand écran
d’”Equus”, une pièce qu’il avait
créé à Londres en 1973 et qui
avait ensuite été montée à
Broadway et à Paris en 1976.
Veillées de Ramadhan à Batna
Du théâtre et du one man show au menu
Vingt-quatre spectacles, entre pièces théâtrales, monologues humoristiques, et concerts artistiques figurent au menu proposé pour les veillées de Ramadhan par le théâtre régional de Batna
(TRB), a-t-on appris lundi auprès de cette structure culturelle. Les férus des planches se délectèrent
à loisir, dés mercredi prochain, d’une série de spectacles produites par des troupes amateurs et professionnelles issues de plusieurs wilayas du pays, et feront de la salle du TRB le point de ralliement
de nombreuses familles et jeunes gens. Le public batnéen pourra notamment apprécier, durant les
prochaines veillées de Ramadhan, “Louiza” du TR d’Annaba, “Raksat El-haouia” (la danse enchanteresse) du TR de Skikda ou encore “Kif Fennan” (stop artiste) de la coopérative culturelle Marraya
de Constantine. Selon les responsables du TR Batna, “il est surtout question de maintenir, le même
rythme d’activités théâtrales, voire de le renforcer durant le mois sacré afin que le public ne sente
aucune rupture par rapport au reste de l’année”. Les soirées théâtrales retenues pour ce mois sacré
à Batna se poursuivront jusqu’au 03 juillet prochain, avec aussi à l’affiche “El-Bahi Oua El-Bahia” de
l’association Noujoum El-Fen de Skikda, et “El-Hanni” du Théâtre El-Bahdja d’Alger.
15
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
MC ORAN
Trois nouveaux
joueurs engagés
Le MC Oran a réalisé ses
premières opérations de recrutement en vue de la saison 20162017 en engageant les joueurs
Amir Aguid et Salim Benali du MO
Béjaia, ainsi qu'Omar Boudoumi
de l'ASM Oran, a appris l'APS
auprès du club de Ligue 1 algérienne de football.
Les trois joueurs ont signé chacun
un contrat de deux ans lundi soir
en attendant que Mohamed
Bentiba (ASM Oran) et Hichem
Chérif (USM Blida) leur emboîtent
le pas dans les prochains jours,
ajoute la même source.
Le MCO, huitième au classement
du championnat de l'exercice
2015-2016, entend également
faire venir Rachid Ferrahi (JS
Kabylie) et Lyes Kouriba (ES
Sétif), tous les deux libres de tout
engagement avec leurs clubs respectifs.
Le président du club phare de
l'Ouest algérien, Ahmed Belhadj,
a indiqué récemment au cours
d'une conférence de presse, qu'il
comptait apporter beaucoup de
changements au sein de son
effectif.
Au moins dix joueurs du groupe
de l'exercice précédent quitteront
l'équipe, a-t-il dit.
Belhadj aura également à engager un nouvel entraîneur après
avoir mis fin aux fonctions de
Foued Bouali avant trois journées
de la fin du championnat de 20152016.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
MO Béjaia :
Jijel:
Sendjak nouvel
entraîneur, Yesli
première recrue
Une saison estivale pas comme les autres
Plages nettoyées,
lampadaires contrôlés ou
changés, rues et ruelles
bitumées, à c’est un lifting
général qu’a connu la ville
balnéaire de Jijel ainsi que
l’ensemble des communes
ayant pignon sur mer.
Par : Abdelhamid ZOUAD
a saison estivale ouverte officiellement samedi depuis la plage
Kotama, sera une saison “pas
comme les autres”, affirment mordicus
les responsables de la wilaya.
Les préparatifs, entamés bien longtemps, ont d’ores et déjà, conféré un
look plus agréable au chef-lieu de
wilaya, et la saison des baignades et, du
coup, de la saison estivale s’annonce
sous de bons auspices, à la faveur des
préparatifs tous azimuts menées tambour battant avec le concours de l’ensemble des communes, notamment
côtière qui s’attendent à recevoir les
estivants, précise-t-on. Pour que “cette
saison estivale ne soit plus comme les
précédentes”, il n’y a plus de place à
l’anarchie, au squat des espaces
publics, indique-t-on. Des contrôles en
amont et en aval de toutes les activités
commerciales et économiques en relation avec cette période de l’année marquée par un rush impressionnant de visi-
L
teurs, selon les services de la wilaya
s’effectueront tout au long de la saison.
Tous les acteurs qui concourent directement ou indirectement au déroulement
de cette saison sont sur le pied de
guerre : Il en est ainsi de la Protection
civile, de la Gendarmerie et Sûreté
nationale, des services de la santé, du
commerce, de l’hydraulique et assainissement, du Tourisme et artisanat, mobilisés pour son bon déroulement. Au
cours des réunions préparatifs de la saison estivale, le chef de l’exécutif local a
souligné que
“plus aucune forme
d’anarchie ne sera tolérée”, a martelé ce
responsable, mettant en garde contre le
“squat des plages et/ou des places
publiques pour les ventes à la sauvette
et le stationnement des voitures”.
Des commissions chargées, chacune,
d’un volet précis ont été mises en place
à l’effet d’élaborer un programme d’action pour la saison estivale et touristique
de 2016. Pour cette saison, une dotation financière de quarante (40) millions
de dinars a été dégagée au profit de huit
(8) communes littorales pour effectuer
diverses opérations d’aménagement et
d’équipement des plages et de leur voisinage, ont également fait savoir les services de la wilaya.
La saison estivale 2015, qui avait été
marquée par l’afflux de quelque huit (8)
millions d’estivants, a laissé apparaître
de nombreux “dysfonctionnements” et
“anomalies” décriées aussi bien par la
population locale que par les hôtes de la
région, que les responsables de la
wilaya espèrent transcender cette
année. C’est un défi et une gageure.
L’un des points qui a été soulevé est
celui des maladies à transmission hydriques, objet d’une “implacable lutte”
engagée à travers la wilaya de Jijel.
Comme première action à mener dans
ce cadre, le lancement, en avril dernier,
d’une vaste campagne d’abattage de
chiens errants, avec le concours des
services de sécurité. Lors d’une réunion
consacrée à ce dossier, le chef de l’exécutif, tout en déplorant la persistance de
“points noirs” en matière de maladies
infectieuses, avait appelé l’ensemble
des acteurs à se mobiliser pour cette
opération de santé publique. “Il est intolérable de rencontrer des maladies de
pays sous-développés”, pour reprendre
les termes du wali.
Avec sa corniche s’étirant d’est en ouest
dans un cadre des plus enchanteurs,
l’antique Igilgili qui a opéré un lifting visible intra et extra-muros espère être à la
hauteur pour réussir cette saison estivale “new look”. Il n’y a pas que le chef lieu de wilaya qui a fait sa mue mais
aussi les autres localités, situées sur les
hauteurs, qui se sont mises au diapason. Ces agglomérations, où il fait bon
vivre à l’ombre de la verdure et de l’air
pur et frais, loin de toute forme de pollution des temps modernes, s’engagent
dans une sorte de tourisme de montagne et d’éco-tourisme. Si la mer avec
ses vingt trois plages surveillées et autorisées à la baignade a ses habitués, la
montagne a aussi ses nombreux hôtes
qui y viennent pour un rituel “pèlerinage”
avec à la clef, le gazouillis des oiseaux,
une symphonie de la nature à moindre
coût. C’est le cas, entre autres, de
Texenna, Djimla ou de Erraguène
Souici, une localité - belvédère sur les
hauteurs de Ziama Mansouriah, dont le
mythique barrage hydro-électrique plus
que cinquantenaire demeure une attraction incontournable, hiver comme été.
ES SÉTIF :
Ait Ouameur
nouvelle recrue
estivale
Le milieu de terrain de l'USM
Harrach Hamza Ait Ouameur s'est
engagé lundi pour un contrat de
deux saisons avec l'ES Sétif ), a
annoncé l'Entente sur sa page
officielle Facebook.
Il s'agit de la deuxième recrue
estivale de l'ESS après le milieu
de terrain du RC Arbaâ Islam
Bakir, alors que le contrat du gardien de but de l'Amel Boussaâda,
Lyes Meziane, a été résilié à sa
demande.
Les dirigeants sétifiens sont aussi
derrière les traces du portier du
CA Batna Hakim Amraoui.
Ait Ouameur devrait être imité par
le défenseur Mohamed Ziti (JS
Kabylie) et l'attaquant Rachid
Nadji (USM Alger).
Côté départs, le défenseur Djamel
Benlameri va s'engager avec le
club saoudien d'Al-Shabab. Une
offre officielle est parvenue à la
direction de l'ESS qui devra finaliser le transfert dans les prochains
jours.
L'ES Sétif a enregistré l'arrivée à
la barre technique du technicien
Abdelkader Amrani, en remplacement du Suisse Alain Geiger.
Engagée en Ligue des champions, l'ESS entamera la phase
de poules le 19 juin à domicile
(22h00) face aux Sud-africains de
Mamelodi Sundowns dans le
cadre de la 1re journée (Gr. B).
La formation égyptienne du
Zamalek et nigériane d'Enyimba
complètent cette poule.
L'ESS a terminé la saison 20152016 à la 5e place au classement
de la Ligue 1 en compagnie du
MO Béjaia avec 44 points.
ancien sélectionneur d'Algérie,
Nacer Sendjak, sera le nouvel
entraîneur du MO Béjaia, a
indiqué Zahir Attia, le nouveau président
de ce club de Ligue 1 algérienne de football qui a annoncé également l'engagement de Kamel Yesli, l'ex-joueur de la JS
Kabylie, dans l'effectif des ''Crabes'' en
vue de la saison prochaine.
Attia, qui s'exprimait au micro de ''Berber
TV'' lundi soir, a fait savoir qu'il a tout
conclu avec Sendjak pour succéder à
Abdelkader Amrani, parti à l'ES Sétif,
ajoutant que la signature du contrat
devrait intervenir dans les prochaines
heures.
L'
Sendjak (63 ans), l'entraîneur de
l'Olympique Noisy-le-Sec (France), avait
eu deux passages dans le championnat
algérien sous les couleurs de la JS
Kabylie en 2003 et de 2012 à 2013, club
avec lequel il avait remporté la Coupe de
la Confédération africaine de football
(CAF) au cours de sa première expérience.
Il avait également dirigé la sélection algérienne de janvier à avril 2000 à l'occasion
de la Coupe d'Afrique des nations.
Sendjak pourrait être assisté dans sa
nouvelle mission par l'un des deux
anciens internationaux algériens, Moussa
Saib ou Slimane Raho, a encore informé
le premier responsable du MOB en poste
depuis jeudi dernier.
Pour sa part, le milieu de terrain Yesli, qui
a quitté la JS Kabylie au milieu de l'exercice 2015-2016, devrait être la première
recrue du MOB qui s'apprête à disputer
la phase de poules de la coupe de la
CAF pour la première fois de son histoire.
Le club débutera l'épreuve le 19 courant
par la réception des Tanzaniens de
Young Africans dans le cadre de la 1re
journée (Gr.A)
Outre les Youngs Africains, le MOB
affrontera également dans son groupe TP
Mazembe (RD Congo) et Medeama
(Ghana).
Bechar :
Une enveloppe de 439 millions DA pour
le développement des communes frontalières
ne enveloppe de 439 millions de
dinars sera consacrée au renforcement des programmes de développement des communes et localités
frontalières, au titre du budget complémentaire de la wilaya de Bechar
pour l’année 2016, a-t-on appris lundi
U
Okacha Hamzaoui :
attaquant Okacha
Hamzaoui, en fin de
contrat avec le MO Béjaia
(Ligue 1 algérienne de football) a affirmé qu'il allait prolonger son contrat dans le cas
où son transfert à Nacional
Madeira (division 1/Portugal)
échouerait.
"Je me suis mis d'accord sur
tous les détails avec Nacional
Madeira, mais je ne peux pour
le moment signer mon contrat
du moment que je suis retenu
US Chaouia :
Le président
Yahi radié à vie
du mouvement
footballistique
par le service national. Dans
le cas où j'obtiendrai pas un
bon de sortie, je préfère rester
au MOB", a indiqué Hamzaoui
dans une déclaration sur la
page facebook des supporters
béjaouis.
Le joueur de 25 ans intéresse
certains clubs algériens à
l'image de la JS Kabylie, de
l'USM Alger, et du MC Alger.
"Plusieurs clubs me convoitent, mais je n'ai signé aucun
contrat avec l'un d'eux. Je
donne la priorité pour un
transfert à l'étranger, mais
l'éventualité de rester au MOB
est envisageable dans le cas
où je trouverai un accord avec
le président (Zahir Attia, ndlr)",
a-t-il ajouté.
Hamzaoui était présent à la
séance de la reprise dimanche en vue du début de la
phase de poules de la Coupe
de la Confédération, dont la
première journée se jouera
entre les 17 et 19 juin courant.
Hamzaoui est dans la même
situation que celle où se trouvait l'attaquant du MC Alger
Mohamed-Amine Abid qui
était courtisé la saison dernière par le club tunisien du
CS Sfaxien avant que son
transfert n'échoue en raison
du service national.
Il a été prêté pour une saison
par son club de l'USM
Harrach au MCA avec lequel il
vient de remporter la Coupe
d'Algérie.
Le président de l'US
Chaouia, club relégué en
Division amateur,
Abdelmadjid Yahi, est interdit
à vie de toute fonction et/ou
activité en relation avec le
football, indique la Ligue de
football professionnel (LFP)
sur son site internet officiel.
Cette décision, prise le veille
au cours de la réunion de la
commission de discipline de
cette instance, fait suite "aux
déclarations aux médias faisant état d'arrangement de
matchs par le concerné et réitérées au cours d'une émission TV en date 08 Mai
2016", précise la même
source.
Outre cette sanction, Yahi, à
la tête de l'USC depuis le
début des années 1990,
devra s'acquitter d'une
amende de 200.000 DA.
Yahi avait été déjà frappé par
le passé par la même sanction, mais il été gracié plus
tard par les responsables du
sport algérien.
16
développement entrant dans le cadre
de l’amélioration des conditions de
vie des habitants de ces régions,
notamment la poursuite des raccordements des foyers aux réseaux du
gaz naturel et de l’électrification
rurale et la réalisation de nouveaux
équipements publics et de petite
hydraulique, selon la même source.
Il est également prévu le renforcement des réseaux d’alimentation en
eau potable et la réalisation de nouveaux réseaux d’assainissement
dans ces mêmes collectivités.
Ramadhan à Constantine
"A défaut d'aller au Nacional Madeira,
je préfère rester au MOB"
L'
auprès des services de la wilaya. Ce
financement sera dédié aux actions
de développement des communes de
Mridja, Boukais, Lahmar, Tebelbella
et des localités qui leurs sont limitrophes, a-t-on précisé.
Il englobera aussi des actions de
200 agents de contrôle de la qualité
et des pratiques commerciales mobilisés
n total de 200 agents de contrôle de
la qualité et des pratiques commerciales sont mobilisés dans la wilaya de
Constantine durant le mois de
Ramadhan, ciblant plus de 60 000 commerces à travers les douze (12) communes, a indiqué lundi à l’APS le directeur
du commerce par intérim M. Azzouz
Goumida.
Ces agents sont répartis sur 100 brigades désignées dans le cadre d’un programme spécial Ramadhan mis en
place pour “lutter contre toute forme de
spéculation”, à l’origine de la flambée
injustifiée des prix, a précisé ce responsable.
Cette mesure vise à “garantir le respect
des normes d’hygiène et de la qualité”
auprès des différentes structures d’accueil et de restauration, les cafétérias,
les fast-foods et les marchés des fruits et
légumes notamment, selon la même
source.
U
L’opération aura également pour mission d’assainir des espaces occupés illégalement par des commerçants informels et la protection de l’environnement
en mettant un terme à ces activités,
synonymes de “nuisances et de dégradation du milieu environnant particulièrement”, pendant cette saison de grandes
chaleurs, a-t-il ajouté, soulignant que les
actions visant le contrôle des pratiques
commerciales et la répression des fraudes, dans les marchés à grande fréquentation, en l’occurrence les marchés
de Boumezzou et de Bettou au centreville de Constantine. Par ailleurs, un
marché de solidarité destiné à la vente à
des prix étudiés, des produits de large
consommation a été ouvert au centre
ville de Constantine, à l’initiative de la
direction du secteur avec la collaboration de l’Union générale des travailleurs
algériens (UGTA) et l’Assemblée populaire communale(APC), a-t-il fait savoir.
Deux espaces commerciaux similaires
seront aussi mis en exploitation cette
semaine dans la commune d’El Khroub,
au centre ville et à la cité des 1.600
logements, est-t-il signalé à la direction
du commerce.
Relizane
Les villageois de Zeboudja bloquent
la RN 90 fermée
Les villageois de la commune de Zeboudja, une localité relevant de la daïra
d’Ain Tarik, située au Sud, à une centaine de kilomètres du chef-lieu de Relizane
ont procédé à la fermeture de la route nationale 90 reliant Relizane à Tiaret via
Zeboudja, pour dénoncer catégoriquement le refus de la liste affichée en fin de
semaine. «C’est pour cette raison que nous sommes revenus à la charge, car nous
n’en pouvons plus, cette situation est devenue insoutenable, et personne nous
écoute », nous dira un citoyen du village. Des noms étrangers de notre localité qui
figurent dans la liste des bénéficiaires lanceront un jeune homme récemment marié
qui est dans le besoin d’un toit. Le chef de daïra accompagné d’une forte délégation s’est rendu dans les lieux pour calmer les esprits, mais ces derniers refusent
catégoriquement de s’entretenir avec eux, ils exigent la présence du premier responsable de la wilaya au moment où nous faisons pression.
A.L.
9
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Quotidien national d’information
Mercredi 8 juin 2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
CA BATNA :
Journée nationale de l’environnement
L'entraîneur
Bouarata prolonge
son contrat d'une
saison
Le Parc national de Djurdjura,
richesse et valeurs éco-systémiques
La préservation de la
biodiversité est considérée
comme un des enjeux
essentiels du
développement durable.
Le Parc National de
Djurdjura comme une
richesse et valeurs
éco-systémiques. Ce pour
ses raisons en 1997, il a
été promulgué en PND.
Par Roza Drik
eux décennies après, pour
avoir une idée globale de la
situation actuelle de cet environnement, la journaliste Tribune Des
Lecteurs s’est rapproché de la Direction
du PND et reçue par le Dr Allilche
Ahmed, enseignent à l’Université
Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou,
conservateur divisionnaire au PND et
chargé du département animation et vulgarisation.
Tribune Des Lecteurs : Quelle la
situation actuelle du PND
Dr Ahmed Alileche : Pour faire le point
sur ce qui a été fait dans le parc national
de Djurdjura, il fallait fixer dès la création
de cette aire protégée des objectifs qui
devaient être de type SMART
(Spécifique, Mesurable, Adaptable,
Réaliste
et
temporel).
Malheureusement, dans le temps, il n’y
avait pas ce principe d’évaluation. La
notion de biomonitoring n’était pas
encore rentrée dans les mœurs.
D’ailleurs, même au jour d’aujourd’hui,
en Algérie, ce concept quoiqu’il soit en
vogue dans les séminaires et autres rencontres, il n’en demeure pas moins qu’il
reste au stade théorique et mal compris.
Ceci dit, malheureusement, on doit
admettre qu’un travail qui ne se mesure
pas, n’est pas à manager. Le travail
d’évaluation mérite une attention particulière et doit se faire selon des axes et
des thématiques. En matière de préservation et de protection du patrimoine
naturel, des travaux ont été effectués ça
et là, sans toutefois faire une analyse
diachronique pour établir une comparaison entre l’état initial et l’actuel. Des stations biologiques ou de réserves intégrales sont touchées par des incendies criminels, sur-pâturées et vandalisées par
des riverains. Le zoning définissant les
classes de la réserve de biosphère n’est
toujours pas de mise et les fonctions qui
leur sont assignées ne sont jamais respectées. La zone centrale dédiée à la
fonction conservatrice stricte et qui doit
être soustraite à toute intervention en
maintenant son état comme lieu de comparaison avec le reste du territoire, est
soumise à des actions de destruction
sans état d’âme. La zone tampon comprend deux destinées liées au régime de
propriété foncière et dont les territoires
appartiennent aux domaines privées et
publics de l’état. Elle est conçue pour
abriter les projections en relation avec la
fonction d’appui logistique par ; l’implantation d’équipements récréatifs, sportifs,
de loisirs, d’appui à la recherche scientifique, la promotion des activités artisanales, la sensibilisation et l’éducation à
l’environnement.
Enfin, la zone de transition comprend
des portions de territoires appartenant à
D
des particuliers est destinée à assumer
la fonction de développement socioéconomique et l’amélioration du cadre de
vie des populations. En termes d’écotourisme ou de tourisme vert, cette
notion continue à stagner dans les balbutiements. En Algérie, la politique touristique a de tout temps pataugé dans
l’anarchie et le manque de vision. On est
loin des objectifs arrêtés à l’issue des
assises nationales sur le tourisme, à
savoir faire de l’Algérie un pôle d’excellence touristique vers l’horizon 2025. Au
Djurdjura, nous avons un tourisme de
masse qui est destructeur et polluant sur
tous les plans. L’autre volet qui constitue
le cheval de bataille au sein du PND est
sans dont l’éducation relative à l’environnement. Certes, des efforts colossaux
ont été déployés mais sans aucune évaluation.
Tribune Des Lecteurs : Le PND risque
t-il d’être déclassé ?
Dr Ahmed Alileche : Après l’examen
périodique, fort heureusement pour le
PND qui est considéré comme une
réserve de biosphère de première génération, la décision de déclassement n’a
pas été retenue. Cependant, la réserve
de biosphère du Djurdjura a émis des
recommandations lors du 3ème atelier
tenu à l’Ecole National Agronomique d’El
Harrach l’an 2015 sur la nécessité d’un
apport et d’une assistance technique et
financière du comité MAB de l’UNESCO
aux réserves de biosphère pour que celles-ci puissent appliquer correctement
les directives de cette instance.
Tribune Des Lecteurs Comment le
PND gère la situation ?
Dr Allilche Ahmed : Contexte socioéconomique :
L’élevage et l’agriculture constituent les
activités principales de la région de
Kabylie du Djurdjura, destinés à produire
les aliments de base pour l’alimentation
des communautés villageoise. Cette
agriculture est constituée principalement
de l’arboriculture dominée par l’olivier, le
figuier, etc. Quant à la production animale, elle est constituée de production
de viande, laine et lait et ses dérivés.
La population exerce aussi de petits
commerces de proximité, de l’artisanat…….etc.
Particularités sociologiques de la
communauté kabyle du Djurdjura :
Le territoire du parc est cerné de partout
par 68 villages avec une population riveraine de presque 80000 habitants.
L’activité rurale est dominée par l’agriculture vivrière et le pastoralisme en
divagation. L’oléiculture et l’élevage sont
les principales activités. La surface agricole utile est estimée à 34 499 ha pour
l’ensemble des communes riveraines au
PND
Zoning du PND en tant que réserve de
biosphère.
le zonage type d’une réserve de biosphère est constitué de 3 zones interdépendantes : l’aire centrale, la zone
tampon et l’aire de transition (figure
3), tenant compte des conditions éco
géographiques et des contraintes
locales reflétant la réalité de la gestion territoriale. Il est impératif de revoir
le plan de gestion, en fonction de cette
nouvelle donne et des pressions
socio-économiques de plus en plus
pressantes. Rappelons que la préservation de la biodiversité est inscrite
actuellement comme l’une des priorités de la communauté internationale.
La surface totale de la réserve de
Biosphère du Djurdjura serait de 35 660
ha, avec 12 800 ha pour l’aire centrale,
15 410 ha pour la zone tampon et 7
450 ha pour l’aire de transition
(Source : MAB programme/Unesco,
2002).Le zonage d’une aire protégée
peut contenir une ou plusieurs aires centrales, ceci est le cas du Djurdjura qui en
renferme quatre, compte tenu de : la
répartition spatiale dispersée de la biodiversité au Djurdjura ;l’environnement
socioéconomique du Djurdjura représenté par un chapelet de 68 villages ; le
facteur orotopographique qui fait ressortir des entités phytogéographiques
dispersées. Relief majeur de tout le Tell
algéro-tunisien, le Djurdjura représente
une incontestable entité écogéographique. D’ossature générale calcaire, il est
subdivisé sur le plan physiographique en
trois grands massifs (Maire, 1916 ;
Quézel, 1957) : le Djurdjura occidental,
c’est à dire le massif de Haïzer, de
Tizi Oudjaboub à Tizi Ougoulmin : le
massif du Haïzer (2 164 m) culminant
par un dôme dolomitique où les phénomènes karstiques atteignent une prodigieuse ampleur ; le Djurdjura central,
c’est à dire le massif de l’Akouker, de
Tizi Ougoulmim à Tizi Boussouil : le
massif de l’Akouker (2 305 m) au relief
singulièrement escarpé ; le Djurdjura
oriental, à l’est le Tamgout de Lalla
Khedidja, point culminant de la
chaîne, dresse à 2 308 m sa pyramide
presque parfaite de calcaires en dalle du
Lias supérieur.
Tribune Des Lecteurs - Connait-il de
l’évaluation de la politique de sensibilisation
Dr Ahmed Alileche :
La politique de sensibilisation traditionnelle adoptée par les gestionnaires du
PNDa, à l’instar de toutes les aires protégées d’Algérie est considérée comme
un échec. L’absence d’une stratégie de
gestion intégrée et participative en est la
principale raison. Les populations n’ont
pas été consultées sur le processus
décisionnel. La
communication de
proximité ou communautaire n’a jamais
été consolidée. Ceci, a engendré des
pommes de discorde entre la population
autochtone et les gestionnaires du parc
qui sont indexés de spoliateurs. La
nature juridique des terrains a de tout
temps crée des relations de glace qu’il
va falloir briser par un dialogue transparent fondé sur l’esprit partenarial.
Evolution du modèle de communication :
Désormais, il faut utiliser la communication interne et externe. C’est-à-dire à l’intérieur de l’organisme et à l’extérieur
avec
les
autres
institutions
(Communication institutionnelle).
De nos jours, le PND doit s’adapter à la
communication attractive, c’est-à-dire où
le public écoute le message qui le
séduit, inutile de développer un discours
technocrate incompréhensible. Les gestionnaires du PND sont tenus d’attirer
une attention particulière au message
adressé à la population. Il faut savoir
décrypter leurs centres d’intérêts et par
conséquent, connecter le message aux
cadres ou métaphores apprécié par ce
public cible. L’animateur ou le point focal
de la communication doit maîtriser les
techniques de communication et le principe des 04 S (savoir, savoir faire, savoir
être et savoir dire). Lors de son contact
avec le public cible, il doit faire du « storytelling » qui est une méthode utilisée
en communication fondée sur une structure narrative du discours qui s’apparente à celle des contes et des récits,
procéder au walk the talk (Montrer par
des gestes attractifs son message, une
8
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
forme de communication non verbale
mais gestuelle).
Il faut aller avec la communication digitale, faute de quoi, on sera compressé
par le processus du « Darwinisme digital
» qui élimine sur son passage toute
organisation, service ou entreprise qui
ne fonctionne pas selon l’évolution de la
technologie numérique.
Les aires protégées ne peuvent en
aucun cas vivre à l’écart de cette technologie du web. On doit s’inscrire sur les
blogs et forums pour imposer son éréputation. L’é-réputation se perçoit sur
les réseaux sociaux par les avis de l’internaute lambda, par des experts et par
l’avis de nos pairs. Le cumul de parution
dans la presse fera gagner au parc
national de Djurdjura en visibilité et en
crédibilité. Il suffit juste d’être un bon
client des médias. Pour avoir des sociétés d’encouragement et des amis du
parc, il faut multiplier ses actions et élargir ses relations, notamment avec les
organisations de la société civile (OSC).
Pour fidéliser ces cibles, il faut lancer
des appels à actions (Call to action),
créer des pages d’atterrissage (Landing
page) ou pages d’accueil pédagogiques
sur le site web et sur les réseaux
sociaux ou social média, nourrir les
contact avec des articles de qualité en
versant dans la culture des contacts
(Nurturing).
Sur le plan médiatique, il faut instaurer
un partenariat avec la presse en tissant
des relations presse (RP) dignes de ce
nom. D’ailleurs, au PND, un brin d’idée
est né et ne cesse de prendre de l’épaisseur. Il est question de créer un club de
presse (CP) .Il existe diverses manières
de communiquer une information aux
médias qui la relayeront (peut-être !)
vers le grand public. Les moyens les
plus connus sont, assurément, le communiqué de presse et le dossier de
presse mais on peut, désormais, le faire
aussi par les réseaux sociaux, par SMS
ou par téléphone. Je pense que le communiqué de presse et le dossier de
presse restent, pour l’instant, les meilleures options car ils permettent de diffuser une information plus complète.
Cependant beaucoup de freins sont rencontrés en matière de communication.
On peut citer la consommation temps
qui est un vrai chronophage, la fracture
« générationnelle » où tout le monde ne
court pas après les réseaux sociaux ou
par non maîtrise de ces outils ; la fracture numérique – technologique ou la
difficulté à toucher tous les publics,
notamment ceux qui ne disposent pas
d’internet ; et aussi, Cela ne fait pas partie de la « culture de tous les acteurs de
l’éducation à l’environnement (EE) dont
certains ne savent pas encore faire et ne
se sont pas appropriés l’outil convenablement. Ce qui est inscrit en perspective actuellement, c’est que toute stratégie de sensibilisation doit être axée sur
le modèle stratégique Social Media dit «
TOMSTER », à savoir, la fixation claire
de la cible de communication (Target) et
de l’Objectif, la définition du Message et
de la Stratégie à adopter, l’adoption
d’une Technologie adéquate et enfin la
mise en place d’indicateurs clefs de performance (KIP) pour l’Evaluation et des
Ressources nécessaires. Cependant, il
ne faut pas débarquer dans les réseaux
ou médias sociaux par simple effet de
mode, mais plutôt par intelligence managériale objective et rentable évaluable
par retour sur investissement (Return of
investment ROI).
R.D.
Transfert :
Feghouli en route vers
West Ham
a formation de West Ham
(Premier league anglaise de football) aurait trouvé un accord avec
le milieu international algérien Sofiane
Feghouli, dont le contrat avec le FC
Valence (Liga espagnole) a pris fin, rapporte le site spécialisé Westhamworld.
Annoncé initialement à Fenerbahçe
(Turquie), Feghouli pourrait atterrir en
Angleterre. West Ham, qualifié au tour
préliminaire de l'Europa League, veut le
L
chiper à Fenerbahçe, en butte à des
problèmes financiers ces derniers
temps, ajoute la même source.
Outre les "Hammers" de West Ham, le
N.10 des Verts intéresse également
l'équipe espagnole du FC Séville, où
l'entraîneur Unai Emery en fait une priorité. Emery pense que Feghouli pourrait
relancer sa carrière au club andalou
après une dernière saison difficile avec
Valence au cours de laquelle il n'avait
inscrit qu'un seul but.
Feghouli n'a pas trouvé un terrain d'entente avec ses dirigeants pour prolonger
son bail après six ans de présence
dans cette formation.
Le milieu offensif de 26 ans a pris part
jeudi dernier à la victoire de l'Algérie
contre les Seychelles (2-0) à Victoria
dans le cadre de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des
nations (CAN-2017).
JO-2016 :
Le bureau exécutif du COA validera
le nom du porte-drapeau
e nom du porte-drapeau
de la délégation algérienne lors de la cérémonie
d'ouverture des Jeux
Olympiques-2016 à Rio de
Janeiro (5-21 août) sera
annoncé après validation du
bureau exécutif du Comité
olympique et sportif algérien
(COA), a indiqué lundi à
l'APS Amar Brahmia, président de la Commission de
préparation olympique
(CPO).
"Concernant le porte-dra-
L
peau, notre commission a
proposé l'athlète du 1500 m
Taoufik Makhloufi, l'escrimeuse Anissa Khelfaoui ainsi
que le boxeur Mohamed
Flissi, mais le dernier mot
revient aux membres du
bureau exécutif de l'instance
olympique", a précisé
Brahmia.
"Pour Flissi, il entrera en lice
deux jours après l'ouverture
des Jeux, donc j'estime qu'il
est préférable de le laisser
se concentrer sur la compéti-
tion.
Mais dans tous les cas c'est
le bureau exécutif qui prendra la décision finale", a-t-il
insisté.
Concernant les préparatifs
en prévision des JO-2016,
Brahmia a assuré que tout
se déroulait dans de bonnes
conditions.
"Les athlètes qualifiés ou en
course pour composter leur
billet aux joutes de Rio bénéficient des moyens nécessaires pour réaliser leurs pro-
grammes.
Toutes les demandes de stages en Algérie ou à l'étranger
ont été acceptées", a encore
fait savoir le responsable de
la CPO.
La délégation sportive algérienne composée de 170
personnes devrait s'envoler
pour le Brésil le 27 juillet à
bord d'un avion spécial de la
compagnie nationale Air
Algérie. Le retour est programmé pour le 22 août.
L'entraîneur Rachid Bouarata, qui
a mené le CA Batna à l'accession en
Ligue 1 algérienne de football, a signé
un nouveau contrat d'une saison, a
appris l'APS auprès de la direction du
club des Aurès.
"Bourata sera l'entraîneur du CAB
pour la saison prochaine, il s'est
engagé pour une saison avec l'objectif
d'assurer le maintien", a indiqué le
président du club Farid Nezzar.
Outre le CAB, les deux autres promus
sont l'Olympique Médéa et l'USM BelAbbès.
"Après avoir réglé le dossier de l'entraîneur, je me suis consacré à négocier avec les joueurs qui sont en fin
de contrat à l'instar de Réda
Babouche qui a donné son accord
pour rester", a-t-il ajouté.
Le CAB effectuera son stage d'intersaison à Batna, selon Nezzar qui a
souligné que "toutes les conditions
seront réunies pour accomplir une
bonne préparation".
ASM ORAN :
Noureddine Saâdi
nouvel entraîneur
Noureddine Saâdi est devenu le
nouvel entraîneur de l'ASM Oran,
reléguée en Ligue 2 algérienne de
football, a appris l'APS auprès de l'intéressé.
"J'ai rencontré dimanche les dirigeants de l'ASMO et nous nous sommes mis d'accord sur toutes les
modalités du contrat. Ils m'ont proposé un bail de deux saisons mais je
préfère plutôt travailler à court terme,
c'est-à-dire pour une saison", a
affirmé Saâdi.
Le club asémiste, promu la saison
dernière, n'a pas fait le poids parmi
l'élite, quittant ainsi la Ligue 1 au
même titre que le RC Arbaâ et l'USM
Blida.
"J'ai refusé de parler d'objectifs avec
les dirigeants oranais, je ne veux pas
me mettre une pression supplémentaire, d'autant que certains cadres de
l'effectif viennent de quitter le club à
l'image de l'attaquant Benkablia", a-t-il
ajouté.
L'ASMO a payé le prix fort de l'instabilité criarde au niveau du staff technique où pas moins de trois entraîneurs
se sont succédé à la saison dernière,
en l'occurrence Mouassa, Medjahed
et Hadj Merine.
Noureddine Saâdi avait dirigé la saison dernière le MCE Eulma (Ligue 2)
avant d'être limogé au bout de quelques journées.
:
GP de volley-ball féminin (étape du Pérou)
e
nc
rie
pé
ex
l
ta
pi
ca
n
so
r
te
en
gm
au
ur
po
ie
L'Algér
a sélection algérienne
féminine de volley-ball, qui
a concédé trois défaites lors du
dernier tournoi comptant pour
le Grand Prix 2016 disputé à
Alger, enchaînera avec l'étape
du Pérou (Gr. 3/Poule D3) où
cette jeune équipe compte se
racheter et cumuler davantage
d'expérience.
L'équipe d'Algérie devrait se
déplacer hier vers la ville de
Chiclayo (700 km de Lima)
pour prendre part au tournoi du
Pérou (10-13 juin) avec le
L
même effectif qui a participé à
l'étape d'Alger.
Elle entamera le tounoi samedi
contre le Pérou, avant d'affronter la Croatie puis Cuba.
"On affrontera durant le prochain tournoi, le Pérou (pays
hôte) ainsi que la Croatie et
Cuba qui sont des équipes
bien classées sur le plan mondial. Naturellement, notre mission sera encore plus difficile",
a déclaré à l'APS le sélectionneur algérien, MohamedAmine Belacel.
Pour la capitaine Safia
Boukhima, seule rescapée des
JO-2012 de Londres, elle et
ses coéquipières vont tenter de
"retrouver leur volley-ball" au
Pérou. "On n'a pas évolué à
notre meilleur niveau à Alger.
L'équipe a complètement
changé. On tentera de se ressaisir au Pérou et pour cela, on
doit retrouver notre volley",
souhaite la joueuse du GS
Pétroliers.
Le Six national n'a pas gagné
le moindre set à Alger, s'incli-
17
nant à chaque fois sur le score
de 3-0 devant le Mexique (2523, 25-20, 25-15), le
Kazakhstan (25-17, 25-13, 255) et le Pérou (25-12, 25-13,
25-12).
"Le Grand Prix est une compétition de haut niveau. On profitera de chaque match pour
augmenter l'expérience des
joueuses. C'est une erreur de
dire qu'on pouvait gagner des
matchs lors du tournoi d'Alger.
Nous n'avons pas eu une préparation spécifique pour le
tournoi vu qu'il a coïncidé avec
les examens de fin d'année", a
expliqué Belacel.
Avant le tournoi de Chiclayo, le
Pérou et la Croatie sont en tête
du groupe 3 avec 9 points, suivis du Kazakhstan et de Cuba
(6 pts), puis la Colombie et le
Mexique (3 pts). L'Algérie et
l'Australie ferment la marche
sans le moindre point au
compteur.
Vingt-huit (28) nations réparties
en trois groupes animent le
Grand Prix féminin 2016.
Régions
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
La sûreté de la wilaya dresse
son bilan
ensemble des opérations ont été
coordonnées
et
supervisées de main de maître par le chef de sûreté de
wilaya. En effet, les services
de la police ont enregistré
durant le mois dernier 359
affaires. Par ailleurs, 429 personnes se sont impliquées
dans différents délits, dont
des mineurs et des femmes.
Parmi ces personnes
arrêtées, 149 ont été placées
sous mandat de dépôt, le
reste en liberté provisoire et
citations
directes.
Concernant le bilan de la
sécurité routière on dénombre des accidents qui ont
causé 38 blessés. Pour les
retraits de permis de
conduire, les services de la
police ont suspendu pas
moins de 100 permis. En
Préparation :
Disposez la viande dans une cocotte . Ajoutez l'oignon
râpé, la coriandre hachée, le sel, le poivre noir, le poivre rouge, le s'men et l'huile. Mouillez avec 1/2 verre
d'eau et faites revenir pendant quelques minutes.
Ajoutez les tomates réduites en purées et laisser revenir encore quelques minutes. Mouillez avec 1 litre
d'eau, et plongez-y les pois chiches et le céleri, puis
fermez la cocotte et laissez cuire. A mi-cuisson de la viande, versez le blé vert concassé dans le bouillon et laissez
terminer la cuisson. Saupoudrez de coriandre hachée et de menthe sèche et servez chaud.
matière d’atteinte à l’environnement et à l’urbanisme, il a
été relevé 22 infractions dont
10 concernant l’urbanisme.
« La société toute entière
devra mieux s’impliquer
encore et toujours pour
réduire la criminalité et les
accidents de la route qui
n’est pas l’affaire des seuls
services de sécurité qui, en
dépit des efforts qu’ils
déploient dans ce sens, ont
besoin du soutien des
citoyens, à l’effet d’agir ou
intervenir au moment opportun et rendre ainsi leur action
plus efficace et plus rapide»,
dira le chef de sûreté de
wilaya en rappelant le
numéro vert 1048.
Lors d’une banale dispute, il tue son ami
ela s’est déroulé vers 23h 30 de
la journée du samedi à dimanche
passés. Un groupe d’amis étaient assis,
devant l’entrée de la Mouhafada en
face de la salle des fêtes du boulevard
Emir Abdelkader et engageait à bâtons
rompus une discussion, très animée, se
rapportant non seulement aux différents matches de football de l’équipe
C
mis en cause âgé de 19 ans portant les
initiales M. F sous le sobriquet « PIPO
» la victime a porté un coup de couteau
au niveau de la cuisse gauche du mis
en cause ; le présumé coupable sentant
le danger et pour dissuader son vis-àvis, tira à son tour un couteau pour le
défier et non pour le tuer, nous
raconte-t-on.
Un autre coup de plus de la victime
tourna au drame, M.F a ensuite récu-
nationale, mais également sur divers
sujets d’actualité, et n’aurait jamais
douté que cette animation amicale,
allait tourner au drame suite à un désaccord.
C’est alors que les deux amis du
même quartier se sont pris aux mains
pour une histoire mondaine à dormir
debout, Enervé par les critiques acerbes de la victime âgée de 23 ans portant les initiales R.L et la position du
péré le couteau et il s’est servi pour
donner le coup de grâce au niveau du
cœur. La cible tomba par terre, agonisante.
Transportée par un taxi aux urgences du CHU Hassani AEK, elle décède
à son arrivée au service d’urgence.
Alertés par les cris et les bruits de l’altercation, les habitants font appel à la
police qui a immédiatement arrêté l’accusé. L’enquête suit son cours.
Afflux dans les marchés de la ville de Sidi Bel-Abbès
Les prix de certains produits s’envolent
Par K.Benkhelouf
e ramadan a beau être le
mois du jeûne, c’est aussi
la période de l’année durant
laquelle la consommation
explose, et alors, ne nous étonnons pas de voire, les prix de
certaines produits, légumes,
fruits et viandes, s’envoler, passant parfois du simple au double et cet état de chose se
trouve, dans l’ensemble des
marchés de la ville. Depuis
quelques jours déjà, les signes
précurseurs d’un mois sacré
qui va faire saigner les portes
monnaies des petites bourses,
se font sentir. Les aires commerciales sont en ébullition au
fur et mesure que l’on s’approche du mois sacré du ramadhan, dans
une véritable
ambiance de fête qui y règne,
mais aussi dans une atmosphère désagréable chez les
citoyens moyens, devant l’affichage des prix. Le budget familial en prend un sérieux coup,
vu que même la mercuriale fait
parler d’elle avec des augmen-
L
tations qui n’annoncent rien de
bon. Entre le kilo de tomates
cédé à 120 DA et celui des
pommes de terre cédé entre 40
et
60
DA,
5 brindilles de persils à 30 DA,
les Pommes à 400 DA, la mercuriale donne le ton et même si
les produits alimentaires de
base y passent, le citoyen
devra se faire une raison.
Quant à la viande, elle cherche
à augmenter ses prix, si l’on
regarde le débrayage de certains bouchers à la veille et
ceux qui étaient mi-ouverts, mifermés ne proposait que de la
viande congelée presqu’au prix
de la viande
fraiche...
Désormais, personne ne sait si
la consommation des viandes
fait partie de l’alimentation de la
majorité des Algériens puisque
les prix affichés sont pratiquement exorbitants. Même la
viande blanche sur laquelle l’on
se rabat pour fuir la cherté de la
viande rouge, se pavane en
grand, quand à la sardine c’est
encore pire. Les citoyens assistent alors impuissants, sans
CUISINE
Ingrédients
viande de mouton ou de veau coupée en dés
3 tomates fraîches
1 cuillère à café de concentré de tomate
1 oignon sec
3 cuillères à soupe d'huile
1/2 cuillère à soupe de poivre rouge
1 pincée de poivre noir
1 pincée de cannelle
1 verre de blé vert concassé frik
1 bouquet de coriandre
1 petite branche de céleri
1 cuillère à café de menthe séchée
Sel
L’
pouvoir y changer grand-chose.
Ils demeurent perplexes, ne
sachant par quel miracle, ils
pourront joindre quelques misérables grammes de protéines
dans leur repas. Qu’importe les
justifications, le citoyen devra
donc prendre son mal en
patience, avant de voir baisser
les prix de la viande. Ainsi et
malgré cela, livreurs, vendeurs,
acheteurs et même voleurs se
frottent les uns contre les
autres compte tenu des marchés qui affichent plein et sont
largement approvisionnés pour
répondre à la demande. Et voila
que la même chanson, se
répète, chacun se rejette la
faute: les petits commerçants
accusent les grossistes qui se
retournent contre la spéculation
et les intermédiaires. La simple
loi de l’offre et de la demande
ne suffira pas à expliquer ces
tarifications avant et pendant le
ramadan. Chacun de ce monde
traite, ses affaires selon ses
besoins et son vouloir, « tout va
bien Madame la marquise ». A
titre d’exemple, dans les deux
6
marchés de légumes du grand
et mythique quartier
«
Graba/Emir Abdelkader », les
clients sont accueillis sur la
chaussée, par les petits vendeurs d’articles de tous genres
et à l’intérieur par ceux des
marchands
de
légumes.
Chaque vendeur agit à sa
manière, dans le but de
convaincre la clientèle pour
écouler leurs légumes, fruits
ou divers articles. Devant les
marchands d’épices, les clients
retardataires dans l’achat des
condiments pour la « chorba ou
la hrira », se bousculent à travers de longue chaîne, par
crainte de ne pas obtenir, les
aromates nécessaires aux plats
de la rupture du jeûne, qu’ils
achètent aux prix proposés. A
douter qu’il y aurait un effet
d’aubaine, lié au ramadan dont
les revendeurs useraient abusivement?
Dans cette ambiance particulière à tous les marchés à l’approche du mois sacré, les
gens se piétinent et se bousculent. Mais personne ne se plaint
de cet environnement commercial dont ils se disent être habitué, se qui ne voudra pas dire
que la psychose des pickpockets, ne les hante pas et les
met sur leur gardes à chaque
frottement
qui paraitrait
étrange, devient suspect et
hausse la vigilance. . Car dans
ces vas et vient incessant ou
tout le monde est pressé de se
ravitailler le plus vite possible
et quitter les lieux. Et c’est en
ces moments de précipitation
que généralement les voleurs
sans scrupule interviennent,
pour mettre la main dans la
poche ou les sacs des gens
pour dérober leur argent.
Le gouvernement tente chaque
année de mettre en place des
mesures telles que les rigoureux contrôles de prix, contre
l’inflation, qui pourrait priver les
ménages les plus pauvres de
l’accomplissement de leur mois
de piété sans difficultés et avec
compassion, au lieu de les traîner malgré eux dans l’endettement. Demain sera un autre
jour ( ?).
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
Chorba frik
Par K.Benkhelouf
Sidi Bel-Abbès
Par K.Benkhelouf
Magazine
Page animée par Cylia Tassadit
Lutte contre la criminalité à Sidi Bel-Abbès
La sûreté de la wilaya de
Sidi Bel-Abbès a
communiqué, dimanche,
un bilan des activités
réalisées au cours du mois
de mai, Ainsi dans le
cadre de la lutte contre la
criminalité, les éléments de
la sûreté de wilaya de Sidi
Bel-Abbès, ont mis au
point, depuis quelques
mois, une stratégie
sécuritaire pour réduire la
criminalité existante et son
parfait accomplissement
est à chaque fois porteur
de bon résultats.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Tajine de veau aux haricots verts
Ingrédient :
500 g de jarret de veau, de bœuf ou
d'agneau
500 g d'haricots verts
4 pommes de terre (moyennes)
2 grosses tomates (ou 3 petites)
4 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 oignon haché
2 gousses d'ail haché
1 pincée de sel
Poivre noir, curcuma
Paprika, gingembre
1 cuillère à café d'harissa
Eau
Préparation :
Mettre l'huile d'olive dans un autocuiseur, rajouter les oignons, l'ail et la viande coupée en morceaux. Faire revenir à feu doux pendant 5 minutes. Rajouter les épices et bien mélanger. Incorporer les tomates coupées en dés (ou hachées comme vous voulez).
Bien mélanger, couvrir d'eau et faire cuire à couvert 15 ou 20 minutes. Pendant ce temps, nettoyer et couper les haricots verts ainsi que les pommes de terre. Les disposer ensuite sur la viande et rajouter 1 verre d'eau (ou plus si nécessaire), remettre à cuire à couvert 15 ou 20 minutes environ. Bien vérifier la cuisson des pommes de terre. Laisser mijoter jusqu'à obtention d'une sauce bien réduite.
Salade de riz au thon
et légumes
Ingrédient :
Un bol de riz
1 concombre coupé en rondelles
3 carottes
1 petit bol de petits pois
3 pommes de terre
1 carotte coupé en lanière
1/4 chou coupé en lanières
1 boîte de thon à l'huile
1 boite de grains de maïs
Mayonnaise de maison
Sauce vinaigrette
Préparation :
Mettre le riz dans une casserole d'eau,
ajouter le sel et porter à ébullition, laisser cuire sur feu doux. Egoutter et
rafraîchir sous l'eau froide. Éplucher les
pommes de terre et coupez-les en carrés, les faire cuire dans une casserole
d'eau salée jusqu'à ce qu'elles soient
cuites, égouttez-les dans une passoire.
Éplucher 2 carottes et coupez-les en petits carrés et les faire cuire dans une casserole d'eau salée, ajouter les petits
pois et continuer la cuisson, égouttez-les dans une passoire. Dans un saladier, mélanger le riz refroidi, le maïs égoutté,
le thon égoutté et la moitié de mayonnaise, bien mélanger. Mélanger dans un autre saladier les pommes de terre, les
carottes, les petits pois et le reste de mayonnaise, bien mélanger. Mettre dans un plat creux le chou, la carotte coupée
en lanières, le concombre coupé en rondelles, Arroser le tout avec la sauce vinaigrette. Servir le mélange de choux dans
un plat et placer un moule sur ce mélange et mettre dedans le mélange de riz et bien tasser avec la main pour qu'il
prenne la forme du moule, mettre dessus le mélange de pommes de terre, Tassez une dernière fois toute la préparation et retirer le moule et décorer la salade selon le choix.
19
Hamia Kalb ellouz
au yaourt
Ingrédients
Ingrédients pour la pâte à kalb el louz :
1 pot de yaourt nature (gardez le pot pour
les mesures)
6 pots à yaourt de grosse semoule
3 pots à yaourt de sucre (2 pots pour moi
pour un goût moins sucré)
1 pot à yaourt d'huile
1/2 pots à yaourt d'eau de fleur d'oranger
(3/4 du pot pour moi)
1/2 cuillère à café de levure chimique
1 bonne pincée de sel
Sirop : 6 pots à yaourt d'eau
3 pots à yaourt de sucre
1/2 pot à yaourt d'eau de fleur d'oranger
Quelques amandes pour la décoration
Préparation :
Préchauffer votre four à 200°. Préparer le sirop
en mettant dans une casserole l'eau et le sucre
une fois que ça bouille compter 15 minutes puis
ajouter l'eau de fleur d'oranger et éteignez le
feu. Mélanger la semoule, le sucre, la levure
chimique et le sel, usqu'à ne plus différencier
les ingrédients. Ajouter le yaourt, l'huile et l'eau
de fleur d'oranger, mélangez brièvement à
l'aide d'un fouet ou tout simplement avec vos
mains, vous allez obtenir une pâte un peu
liquide c'est tout à fait normal. Laissez reposer
15 min. Dans un plat huilé à bords larges allant
au four, déposer la pâte de Chamia . Égaliser
avec votre main ou une spatule sans trop
tasser. Tracer ensuite des carrés avec un
couteau et disposer une amande sur chaque
carré. Enfourner à 180° pendant 1 heure. Le
gâteau doit avoir une belle couleur dorée, dés
que vous voyez les bords prendre une couleur
brune, n'hésitez pas à monter le gâteau plus
haut dans votre four. Une fois le gâteau cuit,
l'arroser de la moitié du sirop. Replacer dans
votre four éteint mais encore chaud, afin qu'il
absorbe le sirop. Ajouter le reste du sirop et
laisser refroidir idéalement 12 heures ou plus !
Astuces
Si le sirop est chaud alors que le gâteau n'a
pas refroidi, ne le versez pas, vous risquerez
de former des trous, il faut que l'un des deux
éléments ait refroidi donc si le sirop est très
chaud le gâteau doit être tiède ou le gâteau
très chaud et sirop tiède.
Sorbet à la pêche
Ingrédients
700 g de pèches
200 g de sucre en poudre
Le jus d'1 citron
Préparation :
Laver bien les pèches, dénoyautez-les,
coupez-les en morceaux et mixez-les en purée.
Dans un saladier mélanger la purée de pèches,
le sucre et le jus de citron, délayer avec 5
cuillères à soupe d'eau. Verser la préparation
dans une sorbetière et laisser prendre en
glace. Servir le sorbet dans des coupes, garnir
avec le jus de fraises.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 290
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Ramadhan en Russie
Mobilis
Entre piété et travail
Nouveau
Pack Win
Ramadhan
Sudoku N ° 290
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
es Musulmans de Russie entament
lundi avec ferveur le mois sacré du
Ramadhan-2016 où ils devront
comme chaque année, accomplir quotidiennement un jeûne de près de 20 heures, plus
précisément 19 heures et 24 minutes, selon
le calendrier officiel rendu public à Moscou.
Malgré ces longues heures de piété et
d'abstinence -- de 1h45 mn du matin jusqu'à
21h09 -- les jeûneurs russes affichent
calme et sérénité dans leur spiritualité. Ils
devront toutefois s'armer de force et d'endurance pour ne pas chambouler leur train de
vie. Comme chaque matin, chacun d'eux
devra aller, avec détermination, à sa besogne, avant de rentrer le soir pour la rupture
du jeûne. "Nous sommes tenus de concilier
travail et piété. En vérité, ces deux activités
sont intimement liées en islam", a indiqué à
l'APS le gérant d'un magasin Halal à
Moscou près du quartier Prospect Mira. "Le
ramadhan, c'est aussi un mois de travail et
de labeur, car il permet à beaucoup de personnes durant cette période d'effectuer des
petits commerces pour subvenir à leurs
besoins", a-t-il ajouté. La capitale Moscou, à
l'instar de beaucoup villes dans le monde,
possède ses lieux favoris où les familles
musulmanes pourront s'approvisionner et
effectuer des achats "spécial ramadan". On
y trouve notamment le marché de
Kievskaya, réputé pour le commerce de la
viande, ainsi que le restaurant Marina
Roche qui prépare une grande variété de
plats durant le mois de ramadhan. Côté culinaire, chaque région à ses spécialités. La
"Khartcho", soupe rouge d'Azerbaidjan, est
très prisée, de même que la Samosa (genre
de Bourek avec de la viande). Pour la boisson, c'est l'"Airane", préparée à base de lait,
L
Mots croisés N° 290
Horizontalement :
1 - Incidence
2 - Cavale - Personne parfaite
3 - Son chasseur veut s'enrichir - Ouvroirs
4 - Ester gras - Beau bleu
5 - Trés peu couvert - Hommes par exemple - Miroir de
Honshu
6 - Image de Géant - Période de préparation festive
7 - Patrie de Bidasse - Parviendra - Marque de borne chinoise
8 - Réseau mondial - Fabriques de vaisselle
9 - Jambière - Vin rafraîchisant
10- Initiales de film-fiction - Qui devient aigre
Verticalement :
A - Manque de concision
B - Progressèrent
C - Hachis - Chaîne internationale
D - Devant la science - Ville de lentilles - Possessif
E - Jovial - Lavande
F - Numérotera - Poème à chanter
G - Page des scoops - Passes au large
H - Ruban de bordure
I - Salubre - Expose
J - Original - Corpuscule qui n'est plus neutre
K - Cannibales de conte - Corps pesant
L - A compter désormais - Successeur d'Elie
SOLUTIONS
Mots croisés N° 289
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 289
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Sudoku N ° 289
qui est la favorite des jeûneurs à l'heure du
F'tour.
La nouvelle mosquée de Moscou, inaugurée le 23 septembre 2015, est un lieu incontournable pour les musulmans moscovites,
compte tenu de sa dimension, aussi bien
physique que spirituelle. En plus d'être un
lieu de culte, cette mosquée qui est la plus
grande d'Europe, est un véritable centre de
rayonnement culturel. Conçu pour accueillir
10.000 fidèles sur ses 20.000 m², cette mosquée est équipée de sept ascenseurs et dispose dÆune salle de conférence, dÆune
bibliothèque, dÆun musée, dÆune galerie
dÆexposition, dÆun centre de presse mais
aussi de chambres dÆhôtel répartis sur 6
étages. Outre l'accomplissement des prières, les fidèles y apprennent le coran et
assistent à des conférences et débats sur
l'islam. Inaugurée à la veille de l'Aid El Fitr
de l'année dernière par le président russe
Vladimiri Poutine, cette imposante infrastructure symbolise la volonté de l'Etat d'affirmer la composante musulmane de la
Russie qui compte plus de 20 millions de
musulmans sur les 142 millions d'habitants.
A l'occasion du Ramadhan-2016, les autorités religieuses de Moscou ont prévu des
actions de solidarité et de bienfaisance.
Ainsi, un chapiteau devrait être dressé dans
un parc de la ville pour offrir quotidiennement 700 repas à la rupture du jeûne. Une
action destinée aussi bien aux jeûneurs
qu'aux personnes d'autres religions. Selon
les organisateurs, c'est une opportunité
pour présenter l'islam aux hôtes qui vont
partager le F'tour avec les musulmans tout
au long de ce mois. La Russie compte plus
de 20 millions de musulmans. Ils sont présents surtout dans les républiques de
Tchétchénie, Ingouchie, Daghestan, les
Adyghés, la Kabardino-Balkarie, la
Karatchaevo-Tcherkessie, Bachkortostan et
Tatarstan. Les plus importantes et les plus
peuplées sont le Tatarstan et le
Bachkortostan. A elle seule, la région de
Moscou compterait un peu plus de musulmans que le Bachkortostan soit près d'un
million. En Russie, le centre politique et culturel de l'Islam est Kazan, capitale de la
république du Tatarstan. Les Tatares, 6 millions d'habitants, sont le peuple musulman
le plus nombreux en Russie. L'Islam fait partie des religions traditionnelles du territoire
actuel de la Russie. Dans le Caucase du
Nord par exemple, l'Islam y est implanté
depuis plus de 1300 ans, selon les historiens. Symbole de la bonne entente entre
musulmans et orthodoxes, le Patriarche
Kirill de Moscou et de toute la Russie a rencontré, dimanche à la veille du mois de
Ramadhan, le président du Comité spirituel
musulman central de Russie, Talgat
Tadzhuddin. Les deux hommes ont évoqué
la nécessité de réaliser davantage de coopération en vue de la sauvegarde de l'unité
des peuples de Russie et de la paix entre
les religions au sein du pays.
APC d'El-Adjiba
Huit élus claquent la porte
as moins de 8 membres de
l'Assemblée populaire
communale (APC) d'El-Adjiba
(est de Bouira) ont déposé
dimanche leur démission en
guise de protestation contre la
situation de blocage que
connaît la municipalité depuis
les dernières élections locales,
a-t-on appris lundi de source
communale. Un membre de
l'Assemblée qui est un élu du
parti Front d'El-Moustakbal
ainsi que sept autre faisant partie d'une liste indépendante dirigée par un ancien maire, Karim
Khedisse, ont déposé leur
démission collective auprès des
autorités de la wilaya, selon la
même source. Depuis les dernières élections locales, un climat de mésentente règne au
P
sein de l'APC d'El-Adjiba, qui
fonctionne avec 14 élus sur les
15 qui composent habituellement l'assemblée, et ce, après
la suspension de l'ex-maire
M.Gasmi Ahmed, impliqué dans
au moins deux affaires dont
une liée à la passation de marchés douteux. Dans la lettre
qu'ils ont adressée au wali, les
élus démissionnaires protestent
contre "la situation délétère
dans laquelle se débat la commune". Situation caractérisée,
selon eux, par "un conflit entre,
d'un côté, le maire intérimaire
et ses alliés et les opposants,
de l'autre côté" et ce, depuis le
début de "son mandat électoral". "Devant le climat de discorde entretenue parmi la
population et pour éviter tout
dérapage à même de déboucher sur des problèmes, nous
avons décidé de démissionner",
ont écrit les signataires du
document.
Pour eux, "la décision relève de
la responsabilité morale". Les
élus démissionnaires ajoutent
que "la démission a été décidée à l'unanimité après épuisement de toutes les voies de
recours en vue de solutionner
la crise". Dans une déclaration
à l'APS, l'actuel président de
l'APC d'El-Adjiba, M. Baânoune
Hamiche, a confimé cette
démission collective, soutenant
que leur démission "n'est pas
valable car la démarche devait
d'abord être individuelle et
transmise au P/APC avant
qu'elle ne soit envoyée au wali
ou au chef de Daira". Le même
responsable a reconnu toutefois le blocage auquel est
confrontée la municipalité
depuis les dernières élections
locales. "La situation est plus
compliquée après la démission
de ces huit membres de
l'Assemblée et, malheureusement c'est le citoyen qui est
pénalisé", a-t-il déploré. Selon
les propos de l'actuel maire, ce
blocage dure depuis plusieurs
mois en raison de "l'entêtement
de certains membres de l'APC
faisant partie d'une liste indépendante, et qui, ne veulent
pas voter sur des projets de
développement de la commune, ce qui pénalise le
citoyen en premier lieu".
R.N.
Avec la venue du mois
sacré de Ramadhan,
Mobilis tient comme d'habitude à gâter ses chers
abonnés
post-payées,
avec sa nouvelle promo "
Pack Smartphone Condor
C7m + la WIN 3500 " à
partir de 990 Da seulement.
Mobilis propose à ses
clients, une nouvelle offre
promotionnelle
sous
forme de pack mobile
postpayé à un prix très
avantageux.
En effet, pour toute acquisition d'un Pack Win
Ramadhan, Mobilis vous
propose : Un Smartphone
Condor C7 mini + Une
SIM postpayée Win 3500,
le tous sous deux formules de paiements au choix
:
-1ère Formule : Cash
Les clients désireux d'acquérir le pack devront
s'acquitter à l'achat de la
somme de: 7990
Da (Sim+Smartphone).
-2ème
Formule
:
Paiement par échelonnement
Cette formule est proposée pour les clients qui
désirent acquérir le pack
avec un mode de paiement par échelonnement,
ils devront s'acquitter à
l'achat de la somme de
990
DA
pour
le
Smartphone + 1000 Da de
Caution
de
l'offre
Win3500, le reste reparti
sur les trois premières
factures bimestrielle à raison de 4000 DA par
bimestre.
Saisissez cette opportunité, et profitez des nouvelles promos Ramadan
de Mobilis avec le mode
de paiement adapter a
vos besoins et bénéficiez
d'une multitude d'avantages de l'offre WIN : Appels
et
SMS
illimités,
Connexion internet gratuite, Bonus vers l'international.
Pour plus d'information,
rendez-vous sur le site de
Mobilis au www.mobilis.dz
ou la page Facebook.
POINT D'INTERROGATION
Comment
changer les
mentalités
Par Amar CHEKAR
étaphore. C'est comme l'arbre qui cache la forêt. La violence quotidienne et la
méchanceté gratuite, constituent souvent un lot de consommable dans nos
relations humaines, professionnelles
ou sociétales à longueur d'années et
surtout les mois sacrés. Selon les
caractères et sots d'humeurs, chacun
M
20
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
l'aise dans leurs environnements politique, économique, administrative, professionnel interne et externe, les
écarts de langages qui reviennent souvent dans le quotidien enveniment
d'avantage la vie du peuple. La moindre des choses, soigner son langage
vis-à-vis au lieu de s'emporter vivement pour et contre des futilités qui
n'ont pas de sens. Il y'a des hauts est
des bas partout. " Nul n'est maître
chez sois " et nul n'est esclave de l'autre, et ce, rien que pour reprendre
l'adage universel qui met en valeurs,
l'homme dans toutes ses dimensions.
La modestie et l'ouverture d'esprit,
résident dans la culture et l'intelligence
humaine, au delà des statuts qui sont
agit à sa façon pour s'en sortir des
gouffres du stresse quotidien. Le
silence est une belle réponse, lorsque
l'on n'a rien à dire. La cherté de la vie,
le manque d'effectif qui revient souvent
dans les administrations publiques,
déficit de mains d'œuvres qualifié et
d'encadrement qui répondent aux
besoins des secteurs, dont le BTPH,
les médias, l'industrie tout secteurs
d'activités confondues, se répercutent
négativement sur la qualité des services et le quotidien des algériens qui se
plaint sans cesses des anomalies qui
ne devraient pas avoir lieux. S'ajoute à
cela, certaine pressions apparente ou
non et qui ne dit pas sont nom forcément. Au lieu de mettre les gens à
5
tous périodiques. Ceci dit, dans chaque mois de Ramdhan, des milliers de
citoyens et citoyenne qui disent et font
n'importe quoi au nom du jeûne et des
tous les mois de Ramadhan. La vérité
est souvent blessante. Une fois que
l'on arrive à s'écouter et écouter l'avis
de l'autre que l'on peut comprendre et
connaitre les règles de bases qui vont
dans le sens du changement des mentalités. Mais, justement, qui doit on
écouter afin de changer nos mentalité.
L'honnête homme, ne doit jamais
changer sa mentalité. Bien au
contraire, partager et développer ses
idées. Dur dur de changer sa propre
mentalité.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
La mercuriale prend
l'ascenseur
Par : Imen.Hamadache
a hausse des prix lors de
ce mois sacré est devenue une tradition dans
notre pays. Deuxième jour du
mois de ramadhan, il était environ 10 heures du matin, les lieux
sont presque vides et l'ambiance
est morose. Les étals sont très
peu garnis et les clients se font
rares. Les présents semblent
perdus. Les ventes ce matin
étaient " faibles " car les citoyens
se détournent en découvrant les
prix. Plusieurs pères et mères de
familles, couffin à la main, restent
hésitants. Les prix "exorbitants"
ne sont pas pour encourager les
emplettes.
Les prix des produits de large
consommation, notamment les
légumes et les viandes rouges et
blanches
ont
affiché
au
deuxième jour du mois sacré de
ramadan une hausse sensible.
Un phénomène qui se répète
chaque année. Les commerçants ont reconnu pour leur part
la tendance haussière des prix
par rapport à la semaine dernière
voire la veille. Au marché couvert
de la rue de la lyre un vendeur
de légumes explique cette
hausse des prix par l'augmentation des cours au niveau des
L
PH. Hafida H
marchés de gros. Les commerçants estiment que les prix
devraient connaître une tendance à la baisse après une
semaine de l'entame du mois de
ramadan. Les prix des légumes
ont enregistré une hausse de
60% entre les marchés de gros
et les détaillants, nous a confirmé
hier M.Boulenouar Président de
l'association nationale des commerçants et artisans la NCA. Par
ailleurs ; les prix des légumes ont
enregistré une hausse record
avec 40 DA le kilogramme de
pomme de terre, 45 DA l'oignon
et 120 DA la tomate alors que la
courgette est passée de 70 à 140
DA soit une augmentation de
100%. La laitue est cédée entre
100 et 110 DA le kilogramme. "
La flambée des prix durant la
première semaine de Ramadan
est un phénomène provoqué par
le changement brusque dans la
manière de consommation qui a
augmenté jusqu'à 30% ", rapporte la même source, appelant
aussi les consommateurs à "
rationaliser " leurs achats.
Les prix des viandes rouges et
blanches ont connu, eux aussi,
une importante augmentation
affichant 1400et 1500 DA le kilogramme de viande ovine fraîche,
contre la viande congelée est
cédée à 750 DA /kg, conte
1150Da/kg la viande la l'agneau
congelé e importé depuis l'Inde,
et le poulet à 300 DA.
Même tendance pour les prix des
fruits qui ont connues une
hausse vertigineuse d'ailleurs en
peut dire que sa devient très rare
de trouvé les fruits, qui sont cédé
à des prix exorbitants. Ainsi, la
datte oscille entre 500 et 680 DA
le kilogramme. La pastèque s'est
vendue entre 80 et 95 DA le kg et
la pomme à 450 DA.
Les assurances du ministère du
Commerce ne se vérifient pas
sur le terrain même si le problème de disponibilité des produits ne se pose pas. Le ministre
avait affirmé non seulement qu'il
n'y aurait pas de pénurie cette
année mais aussi que les prix
seraient abordables.
I.H
La grève des vétérinaires a fortement perturbé l'approvisionnement du marché de gros
Pénurie de viandes
Par Nabila. A
ébut de ramadhan et déjà pénurie
de certains produits alimentaire. La
viande se fait rare. La grève des vétérinaires déclenchée depuis dimanche
dernier a eu son impact sur l'approvisionnement du marché de gros comme
celui du détail. Hier, au marché de solidarité implanté au niveau de l'UGTA à
Alger, le seul chapiteau vendant cette
matière très demandé pour l'occasion
affichait fin de stock. " Nous n'avons
rien pu ramener aujourd'hui la grève
des vétérinaires a tout bouleversé "
nous explique le vendeur. Quelques
D
pénalisé l'approvisionnement des boucheries.
" La consommation double en ce mois
de ramadhan notamment durant les
premiers jours et évidemment la grève
des vétérinaires a eu un impact très
négatif sur notre activité " souligne-t-il
dans une déclaration à " Tribune des
lecteurs ".
L'interlocuteur, confirme dans ce
contexte, une baisse dans la disponibilité de viandes au niveau national.
Une baisse, explique-t-il, marqué déjà
par l'attitude du consommateur durant
les premiers jours du mois sacré mais
accentuée par le mouvement de grève
citoyens attirés par les prix s'interrogent
: " Vous êtes fermés ? ". Peu sûre, le
vendeur réplique " qu'un nouvel arrivage pourrait peut-être avoir lieu l'après
midi ". Même situation a pu être constatée ailleurs. Dans certaines artères de
la capitale la disponibilité était moindre.
" Y a baisse de disponibilité donc les
prix ont été automatiquement revus à la
hausse " témoigne une dame âgée. En
ce début du mois sacré de ramadhan,
une forte demande se fait ressentir sur
les viandes rouges. Selon Ramram
Mohamed Tahar, président de
l'Association des grossistes de viande,
la grève des vétérinaires a lourdement
des vétérinaires.
Pourtant, M. Ramram a indiqué qu'un
compromis a été trouvé avec les vétérinaires samedi dernier pour permettra
l'approvisionnement d'un maximum de
quantité sur le marché, mais cela restait
insuffisant.
" La grève a commencé dimanche, le
samedi nous nous sommes entendu
avec les vétérinaires de prendre certaines précautions pour l'abattage d'un
nombre assez important d'ovins et de
bovins cela a été fait mais n'a pas été
suffisant et le résultat a pu être constaté
sur le terrain " dira-t-il.
N.A
Après la satisfaction d'une partie de leurs revendications
Les vétérinaires gèlent la grève
Par Samia Acher
e syndicat des vétérinaires fonctionnaires de
l'administration publique
(SNVAP) a gelé hier le mouvement de grève prévu pour
trois jours, déclenché dimanche dernier. Ce débrayage
intervient, non seulement à la
veille de ramadhan mais
aussi après les mouvements
de protestation organisés par
le syndicat au niveau national
les 11 et 18 mai, devant les
directions de l'agriculture de
wilaya, en vue d'aboutir à la
satisfaction de leurs revendications socioprofessionnelles,
remises aux autorités
concernées depuis déjà trois
ans.Contactée par téléphone,
L
Dr Djitli Zakia, médecin vétérinaire principal, secrétaire
national chargée de communication au sein du SNVAP
a souligné : " Ce mouvement
de protestation a un impact
capital sur les citoyens qui
consomment toutes les viandes rouges et blanches. Notre
plate forme de revendication
compte plusieurs points dont
la promotion des vétérinaires,
la structuration des services
vétérinaires " Sur ce deuxième
point, l'oratrice s'est attardé ,
car elle a estimé la nécessité
de créer des directions de
vétérinaires dans chaque
wilaya en soulignant : " Ceci
nous permettra d'assurer une
meilleure efficacité dans notre
travail par conséquent une
meilleure production animale
" La réouverture du statut
particulier des médecins
vétérinaires et des médecins
vétérinaires spécialistes de
2010 est l'une des revendications du syndicat. Dr Djitli a
ajouté : " Nous exigeons la
protection des vétérinaires
contre les maladies professionnels en les vaccinant
contre les formes de pathologies et les maladies transmissibles auxquelles ils sont
exposées au quotidien ".
Evoquant les raisons du gèle
de la grève , la SN du syndicat a fait savoir que le
Ministre de l'Agriculture , du
Développement Rural et de la
Pèche Sid Ahmed Ferroukhi a
répondu favorablement au
4
premier point majeur de la
plate forme des revendications, relatif à la promotion
des vétérinaire. Dans le même
sillage, Dr Djitli a affirmé : "
Nous saluons cette initiative
positive de la part de la tutelle,
mais nous demandons la
satisfaction des autres points
.Nous voulons que le problème soit réglé d'une manière
radicale , rationnelle et pertinente. La satisfaction de notre
plate forme permettra de multiplier la production animale et
ses dérivés " L'interlocutrice a
laissé entendre la tenue d'un
conseil extraordinaire le 11
juin au cours duquel le
SNVAP débattra sur les nouvelles approches et les démarches à entreprendre, tout en
précisant que ce syndicat privilégie la voix du dialogue.
Pour rappel, au premier jour
du débrayage, le service
minimum a été assuré par les
médecins vétérinaires activant
au niveau des abattoirs nationaux, en raison de la concomitance de la grève avec le mois
de Ramadhan, lors duquel la
demande sur les viandes
notamment rouges enregistre
un pic. Pour leur part, les bouchers exerçant dans l'ensemble des wilayas ont estimé
que cette décision de grève
était inattendue vu la pénurie
de viande enregistrée suite à
ce mouvement de protestation.
S.A
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Petit écran
Au deuxième jour du ramadhan
Mercuriales
Légumes :
Viandes :
Pomme de terre
40Da/Kg
Poulet
250da/300Da/kg
Tomate 120Da/kg
Viande bovine 1450
Da/kg
Oignon 45Da/kg
Viande de veau
1400Da/kg
Poivron vert
160Da/kg
L'agneau 1400Da/kg
Haricot vert 140Da/kg
Escalope 750Da/kg
Concombre 80Da/kg
Cuisse de poulet
250Da/kg
Laitue 100Da/kg
Carotte 100Da/kg
Courgette 140Da/kg
Aubergine 110Da/kg
Ail 150Da/kg
Navet 100Da/kg
Petit pois 160Da/kg
Tomate cerise
80Da/kg
Citron 300Da/kg
Piment vert 110Da/kg
Fruits
Pastèque 95 Da/kg
Abricot 200Da/kg
Melon 140Da/kg
Banane 200Da/kg
Fraise 150Da/kg
Pêche 300Da/kg
La pomme 450Da/kg
Dattes 600Da/kg
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat
Min Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Grey's
Anatomy
21:45 : Grey's Anatomy
22:40 : Night Shift
23:25 : Night Shift
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck
à la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas
les paroles
19:25 : N'oubliez pas
les paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Accusé
21:45 : Accusé
22:45 : Folie passagère
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour
deux
14:55 : Un cas pour
deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim
1942
09:15 :
10:05 :
10:50 :
Babel
12:25 :
édition
12:45 :
tion,
Homeland
Homeland
La cour de
La nouvelle
La nouvelle édi-
Mercredi 8 juin 2016
Sur TF1 - 20h55
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
Grey's Anatomy
Meredith est bouleversée par les révélations de Derek
et ne sait pas comment réagir. Elle prend du coup des
décisions professionnelles qui surprennent Alex. Owen
est choqué par l'arrivée inattendue à l'hôpital de sa
mère, blessée à la suite d'une chute dans sa baignoire.
Il apprend à cette occasion que cette dernière
fréquente un homme bien plus jeune qu'elle. Jo est
confrontée à un cas délicat.
Sur France 2 - 20h55
Accusé
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad
Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:55 : Maison à vendre
22:40 : Maison à vendre
21
Nathalie, gendarme à Lyon, est divorcée et mère d'un
adolescent qui lui mène parfois la vie dure. Peu
entourée, elle vit essentiellement pour son métier et ses
collègues. Nathalie entame une liaison avec Viktor, le
père de l'un des camarades de son fils de 16 ans, Hugo.
Elle qui pensait ne plus avoir droit à l'amour vit cette
aventure comme une véritable renaissance. Mais un jour,
lors d'un contrôle sur un chantier, Nathalie reconnaît
Viktor. Cette idylle pousse Nathalie, droite et intègre
dans l'exercice de sa profession, jusque dans l'illégalité.
Sur M6 - 20h55
Maison à vendre
Thierry, 54 ans, et Sylvie, 55 ans, habitent dans le
centre-ville de Tours ; ils souhaitent vivre en bord de
mer. Il leur faut auparavant vendre leur bien. Mais
aucun visiteur n'a donné suite. Stéphane Plaza et
Sophie Ferjani les aident à rendre la bâtisse plus
attractive. Sonia, 42 ans, et Charlie, 31 ans, quant à
eux, vivent à Angervilliers, dans l'Essonne. Ils
veulent acquérir une grande maison pour accueillir
une pension pour chiens. Or, ils n'ont reçu aucune
offre. L'agent immobilier et Emmanuelle Rivassoux y
apportent des changements à même de séduire des
acheteurs potentiels.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
É ditorial
Diversion
Par Mohamed Abdoun
N
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Mercredi 8 juin 2016
Quotidien national d’information
LAB
H
E
T
)
E
D
S
A
P
(
Tripartite
Par Amirouche El Hadi
'Algérie dispose
de tous les
atouts
pour
émerger comme un acteur
important des BRICS, au
plus tard, à l'horizon 2025",
affirme le collectif "NABNI"
(Notre Algérie Bâtie sur de
Nouvelles Idées), dans une
contribution à la 19ème
Tripartite. Après avoir rappelé ses précédentes contributions élaborées depuis la
création du collectif, il y a
cinq ans, NABNI' constate
que ses prévisions "se sont,
hélas, confirmées". "Notre
déficit commercial devrait
frôler 30 milliards de dollars,
en 2016, engendrant un
tarissement de nos réserves
en devises en 2019. Le déficit budgétaire devrait s'établir à l'équivalent de 30 milliards de dollars, en 2016,
soit à 15% du PIB.
L'inflation frôle les 5% et
l'impact sur les prix de la
(nécessaire) dévaluation du
dinar risque de se faire sentir davantage, la croissance
et les exportations hors
hydrocarbures stagnent et
le chômage est en hausse à
11,2%, en particulier chez
les non-diplômés et les jeunes (30%)". Voilà pour le
constat
renouvelé
de
"L
NABNI'. Mais, "l'heure n'est
plus à espérer une remontée des cours du baril".
"Sans réforme de notre
modèle rentier, le pays court
à sa perte, économiquement
et
socialement.
L'intervention de bailleurs
de fonds étrangers sera inévitable et nous risquons de
nous voir imposer des changements brutaux que nous
aurions pu opérer, plus tôt,
et de manière graduelle,
sans coûts sociaux excessifs", affirme le thwink tanks'
algérien qui rappelle qu'il a
déjà émis "ces messages"
lors de "notre dernière participation à la Tripartite, il y a
trois ans". Pour "NABNI",
l'Algérie n'a plus le choix. "
Les réformes devront malheureusement se faire plus
rapidement et seront plus
dures que si elles avaient
été entamées il y a trois ou
même cinq ans".
Le document adressé à la
19ème Tripartite, recommande de "ne pas ralentir
notre croissance économique et ne pas sombrer dans
une austérité qui nous propulserait très vite vers une
dépression similaire aux
années 80 et 90". "Il faut, au
contraire, maintenir le pouvoir d'achat et la consommation de nos concitoyens
et en particulier des plus
démunis".
Pour "améliorer l'efficacité
de la dépense publique",
des "alternatives" sont proposées dont l'amélioration
en "matière d'investissement", de "mécanismes de
partenariats publiques-privés", "à condition que l'Etat
se dote des compétences
nécessaires afin de bien
négocier ses partenariats et
qu'il mette en place la gouvernance et la transparence
requises". Pour "augmenter
les
recettes",
NABNI
relance l'idée de l'urgence
"d'accélérer la réforme fiscale" par de "nouvelles
sources de revenus inexploitées" : l'amélioration du
"taux de collecte de l'impôt"
par "la déclaration et le
paiement en ligne". "La taxe
foncière doit être étendue et
augmentée. La rareté du
foncier étant un frein à l'investissement productif, cela
aurait le bénéfice de rendre
le marché foncier privé plus
liquide car le foncier dormant deviendrait ainsi trop
cher". Le collectif NABNI
considère aussi que "le
modèle actuel des subventions directes et indirectes
est injuste, inefficace et non
soutenable financièrement".
Il propose de mettre fin "aux
subventions de produits alimentaires et énergétiques
en compensant les plus
démunis" via des "mécanismes des allocations familiales et des bourses, en tout
genre, en mettant en parallèle un système de ciblage
qui soit juste et crédible".
AEH
Saison estivale
379 plages autorisées
à la baignade
Par Samia. .A.
l'approche de la saison estivale, comme
chaque année, un dispositif
sécuritaire renforcé est mis
en place par la direction
générale de la protection
civile pour surveiller les plages autorisées à la baignade, et cela durant quatre mois, voire du 1 er juin
au 30 septembre.
Dans un communiqué
adressé à notre rédaction, il
est souligné que pour l'année 2016 sur les 608 plages que compte le littoral
algérien, 229 ont été interdites à la baignade dont la
majorité a été fermées pour
cause de pollution et risque
particulier contre 379 autorisées.
Selon la même source,
dans se cadre Monsieur le
Wali de la wilaya d'Aïn
Tmouchent accompagné
du
représentant
du
Directeur Général de la
Protection Civile donnerons
le lancement et l'installation
officielle du dispositif de surveillance des baignades et
des plages
pour cette
année à partir de la plage
de Rechgouine dans la
wilaya d'Ain Tmouchent. La
A
Direction Générale a procédé au recrutement de 15
000 saisonniers contre 11
755 en 2015, soit plus de
3045, c'est-à-dire 17 000
mobilisés
au quotidien.
Cependant, les statistiques
montre que la principale
cause des noyades reste
toujours, la baignade dans
des plages interdites ou en
dehors des heures de surveillance, c'est-à-dire en
absence des éléments de la
Protection Civile chargés de
la surveillance des plages et
des baignades. Au cours de
l'année 2015, un totale d'intervention de 500 564 a été
effectué au niveau des plages permettant de sauver
plus 32 402 personnes de
la noyade.
Toutefois, il est déploré 121
personnes décédées dont
48 au niveau des plages
surveillées. Pour éviter ces
bilans macabres d'année en
année, la règle d'or est : la
prévention. Pour cette raison la Protection civile
tente,
d'inculquer
aux
citoyens la culture du risque
de noyade au niveau des
plages, notamment à travers les multiples campagnes de sensibilisation
menées par les services de
2
la protection civile de
wilayas avant l'entame de
chaque saison estivale et
même à travers les plages
Un agent de la DGED
marocaine ridiculisé
a télévision
allem a n d e
Deutche Wele
en arabe a
consacré une
émission au
décès du martyr de la paix et la liberté, Mohamed
Abdelaziz. A l'occasion, elle a invité le
représentant du Front Polisario à
Bruxelles, Mohamed Ali Zerouali, connu
sous le nom de Jamal Zakaria, et l'agent de
la DGED marocaine, Mahjoub Salek, qui
se fait passer par le dirigeant d'un parti
d'opposition qui n'existe que dans l'imaginaire de ses maîtres manipulateurs.
Mohamed Ali n'a pas hésité à ridiculiser
l'agent marocain en rappelant qu'il parle
de Rabat, ce qui lui enlève toute crédibilité.
Il a aussi utilisé l'expression " votre hôte
marocain " en allusion à Mahjoub, ce qui a
visiblement énervé ce dernier et lui a fait
perdre le contrôle….
L
- Toutes les données astronomiques disent que le croissant
lunaire ne pouvait absolument
pas être vu durant la nuit du
doute. Cela suppose que le
Ramadhan aurait dû commencer mardi et non lundi.
- Bah, une nuit du doute, c'est
fait pour douter, non ?
- Et redouter aussi…
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
ahoo.fr
: [email protected]
Une seule adresse
" La fraude
enregistrée
dans le
secteur de l
'Education et
du savoir est
inacceptable
et le
gouvernement
est décidé à combattre l'étendue
de la fraude ", Abdelmalek
Sellal, Premier ministre.
Le mal est tellement
profond que cette mission,
a priori, paraît être tout
simplement impossible.
" Nous avons
politisé le
système
national de
formation à
l'excès depuis
maintenant plus
de 20 ans et cela va de mal en
pis ", Ahmed Ouyahia,
secrétaire général du RND.
C'est sûr. A ceci près
qu'Ahmed Ouyahia donne
l'air d'être très mal placé
pour en parler étant donné
que cela a été fait par un
ancien cadre du RND. Pis
encore, cela a également été
fait quand Ouyahia était luimême à la tête du
gouvernement et pouvait donc
y mettre bon ordre à
n'importe quel moment.
Découverte macabre à Bouira
en pleine période de l'été
par les dispositifs de surveillances.
S.A.
e conducteur d'un
engin de travaux
publics
d'une
société privée chargée des
travaux
d'élargissement
d'une piste à la commune
de Kadiria (Bouira), a
déterré
un
squelette
humain. Les ossements ont
été pris en charge par les
gendarmes de la brigade de
L
Baccalauréat partiel session
de juin 2016
Le calendrier
Le ministère de l'Education nationale a annoncé,
lundi, le calendrier des épreuves du baccalauréat
partiel session juin 2016 sur son site électronique.
Le calendrier se présente comme suit :
Dimanche 19 juin 2016 :
*9h00 - 12h30 Histoire-géographie (sciences experimentales-mathématiques maths-technique-langues
étrangères).
*13h30 - 16h00: Anglais (sciences experimentalesmathematiques-maths-technique-gestion-économie)
Lundi 20 juin 2016 :
*9h00 -12h30 Mathématiques (sciences expérimentales)
* 9h00 -12h 30 Histoire-géographie (gestion-économie)
Mardi 21 juin 2016 :
* 9h00- 12h 30 Philosophie (sciences experimentalesmathématiques-maths-techniques-gestion-économie)
*13h30 -16h00 Français (sciences experimentalesmathématiques-maths-technique-gestion-économie)
Mercredi 22 juin 2016 :
*9h00- 13h 30 Sciences naturelles (sciences expérimentales)
Jeudi 23 juin 2016 :
* 9h00- 12h 30 Physique (sciences expérimentales).
Mercredi 8 juin 2016
M I E U X V A U T E N R I R E…
NABNI plaide pour
des réformes profondes
Ph : Hafida
os dirigeants donnent l'air
d'avoir découvert la panacée,
réussi à arracher le Graal des
mains de ses invincibles gardiens, en mettant en place depuis deux ou trois années
des marchés de proximité durant le mois
de ramadan. Or, il n'en est évidemment
rien. D'abord, et l'objection ici est d'une
justesse tout simplement déroutante, il est
évident que les Algériens ne se contentent
pas de ne manger que durant ce sacré
mois, pardon mois sacré. Comment fontils durant le restant de l'année, c'est-à-dire
pendant onze autres et interminables mois
? Et même si l'on évacue cette objection
en disant qu'il n'est pas toujours bon de se
montrer défaitiste, d'apprécier plutôt le
verre à moitié plein, quitte à feindre
d'omettre qu'il est quand même à moitié
vide, en se disant que cela représente
quand même un " plus " en direction d'une
population laissée pour compte, on n'en
finirait quand même pas avec les argumentaires tendant à remettre en cause de
manière foncière une pareille initiative.
Serait-ce, par exemple, trahir quelque
secret que de rappeler ici que dans le meilleur des cas, ces fameux marchés de
proximité ne pourraient toucher qu'une
partie infinitésimale de la population
algé- " Serait-ce trahir
rienne. On en
quelque secret
compte à peine
que
de rappeler
un ou deux par
wilaya,
alors ici que la plupart
qu'il en faudrait
des inspecteurs
des centaines,
des impôts,
voire des mildouaniers
et
liers. De plus,
autres,
même ceux qui y
s'enrichissent
ont accès, parce
qu'habitant
à
jusqu'à
proximité de l'un
l'outrance,
d'eux, ne sont
affichent de
pas forcément
manière
bien servis. Les
ostensible leur
produits les plus
prisés, comme la réussite sociale,
viande fraiche au bout d'à peine
ainsi que certaiune poignée
nes
légumes,
d'années de
sont épuisés dès
travail ? "
les
premières
heures de la
matinée.
Ne
reste alors que des jus, du yaourt, quelques
maigres et rachitiques fruits… La logique,
si l'Etat pensait vraiment au bien-être et,
surtout, à la préservation des droits des
citoyens, la logique aurait voulu qu'il
déployât d'importants moyens humains et
matériels afin de réguler le marché, de
sévir contre les grossistes, les mandataires, les transporteurs et même les détaillants, se rejetant systématiquement la
balle pour expliquer la manière avec
laquelle les prix flambent systématiquement à l'approche du mois de carême.
Cela n'est pas fait. Peut-être parce que la
corruption gangrène l'ensemble de nos
structures et administrations et que la
commission s'avère dès quasi impossible.
Serait-ce trahir quelque secret que de rappeler ici que la plupart des inspecteurs des
impôts, douaniers et autres, s'enrichissent
jusqu'à l'outrance, affichent de manière
ostensible leur réussite sociale, au bout d'à
peine une poignée d'années de travail ? Un
salaire, aussi étoffé soit-il, n'y aurait certainement pas suffi. En attendant que les
choses aillent mieux un jour, les Algériens
continueront à manger leur pain noir avec
une rare, très rare rage, nourrie par leur
incommensurable désespoir…
M. A.
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78
021 73 71 28
ANEP ORAN :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Bureau de Tizi-Ouzou
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Tél : 0551 97 32 08
Impression :
Bureau de Chlef
Ouest : SIO
Centre : SIA
Publicité
Tél : 0774 27 89 49
Tel/fax : 021 71 65 74
Tel/fax : 021 71 67 60
Bureau de Béjaïa
Administration & finance :
QUOTIDIEN NATIONAL
D’INFORMATION
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
Kadiria, en attendant l'envoi
d'échantillons
à
l'Institut national de criminologie et de criminalistique de la Gendarmerie
nationale de Bouchaoui
(Alger), pour analyses biologiques. Une enquête est
ouverte par la brigade de la
Gendarmerie nationale de
Kadiria.
Tél : 0773 71 99 37
Bureau de Tiaret
Tél : 0541 01 48 97
23
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
DRAME DE LA ROUTE DE LAGHOUAT
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
LA FRANCE PRÉSENTE SES CONDOLÉANCES
La France a présenté lundi, par
la voix du porte-parole du ministère
des Affaires étrangères, ses
condoléances à l'Algérie et exprimé
sa "tristesse" suite à l'accident de la
circulation survenu samedi dans la
wilaya de Laghouat et dans lequel
32 personnes ont perdu la vie.
"Nous avons appris avec tristesse
qu'un accident de la circulation a
coûté la vie le 4 juin 2016 a plus de
trente personnes près d'Aflou au
sud d'Alger. La France présente ses
condoléances aux familles des
victimes ainsi qu'aux autorités et au
peuple algériens", a déclaré Romain
Nadal, porte-parole du ministère
français des Affaires étrangères et
du Développement international.
Trente-deux personnes ont trouvé la
mort et 22 autres ont été blessées
dans un tragique accident de la
circulation survenu samedi sur
lÆaxe de la RN-23, reliant Aflou à
Laghouat, au lieudit Oued Djeder,
commune de Oued-Morra, suite à
une violente collision entre un poids
lourd et un autocar de transport de
voyageurs assurant la liaison
Ouargla-Oran.
8ÈME ANNÉE - N° 2215 - MERCREDI 8 JUIN 2016 - PRIX 15 DA.
CORPS COMMUNS
DE BEJAIA
PLUSIEURS BLESSÉS
ENFIN
LE DÉNOUEMENT
Une attaque à la
bombe a visé mardi
matin un véhicule de
police dans le centre
d'Istanbul, faisant
plusieurs blessés, a
rapporté la chaîne
étatique TRT.
Par Samia. A
L
En état d'alerte maximale, la
Turquie a été secouée cette
année par deux attentats-suicides dans des zones touristiques d'Istanbul attribués au
groupe Etat islamique et
deux attaques à la voiture
piégée revendiquées par
des militants kurdes qui
ont frappé notamment
Ankara, faisant des dizaines
de victimes. Le 12 mai, huit
DÉCÈS DE MOHAMED ALI
BOUTEFLIKA PRÉSENTE
SES CONDOLÉANCES
e président de la République,
Abdelaziz Bouteflika, a adressé ce
lundi un message de condoléances à la
famille du boxeur américain Mohamed
Ali, dans lequel il a salué "les positions
humanistes et les actions humanitaires"
du défunt. "Un grand homme vient de
s'éteindre, un homme que le monde
entier a applaudi durant des années
pour son intrépidité incontestable et sa
dextérité hors norme ayant détrôné tous
les redoutables pugilistes de son temps.
Il fut roi du ring incontesté deux décennies durant, devenant ainsi un boxeur de
légende", a souligné le chef de l'Etat
dans ce message, ajoutant qu"outre ses
qualités physiques, le défunt se distinguait par les vertus de tolérance, de
modestie et d'indulgence et par une
grande force de l'âme qui se dégageait
lors de ses combats et qui le sublimait
tout autant que ses prouesses physiques". "Il n'est point étonnant qu'il ait
trouvé dans ses convictions spirituelles,
L
ses positions humanistes et ses actions
humanitaires le chemin à suivre pour
faire son bonheur mais surtout de son
prochain, aidé en cela par un environnement emprunt de liberté et de démocratie", ajoute Bouteflika. "Telle est la voie
qu'il s'était tracée et qu'il emprunta en se
vouant corps et âme aux actes de bienfaisance sans la moindre discrimination
de race, de religion ni de couleur, une
noble attitude pour laquelle il sera
accompagné a sa dernière demeure par
les différentes confessions et religions",
ajoute-t-il. "Je salue d'abord l'homme,
l'icône du noble art et l'idole des opprimés dans le monde, priant Dieu ToutPuissant en ce mois sacré de lui accorder sa miséricorde et de l'accueillir dans
son vaste paradis aux côtés des fidèles
et vaillants. Je présente mes sincères
condoléances et celles du peuple algérien à la famille du défunt. Puisse Dieu
assister les siens en cette pénible circonstance", conclut le président.
HUIT ÉLUS CLAQUENT LA PORTE
Quotidien national d’information
EXPLOSION À ISTANBUL
a bombe actionnée à
distance a explosé au
passage d'un bus
transportant des policiers
dans le quartier de Beyazit, a
précisé la télévision.
De nombreuses ambulances
et voitures de pompiers ont
été envoyées vers le lieu de
l'explosion, sirènes hurlantes.
Cinq personnes ont été blessées, selon un premier bilan
fourni par l'agence Dogan.
APC D'EL-ADJIBA
personnes avaient été
blessées par l'explosion
d'une voiture piégée près
d'une caserne militaire
sur la rive asiatique
d'Istanbul.
La fédération du secteur de
l'Education e la wilaya de Bejaia affilié au Snapap est parvenue selon
son chargé de communication,
Nabil Ferguenis avec le directeur
de la direction de Bejaia , suite à la
rencontre de travail effectuée récemment et surtout qui a abouti au règlement du dossier des cent cinquante neuf corps communs exerçant dans différents collèges et
lycées de la wilaya de Bejaia qui se
sont retrouvés au chômage depuis le
17 mai. Ce dénouement de situation
consiste à la prorogation de leur
contrat ainsi que la régularisation de
leurs situations financières dans les
meilleurs délais.
S.A.
NOUVELLE PROMOTION OOREDOO SPÉCIALE RAMADHAN
PARLEZ EN ILLIMITÉ
AVEC 150 DA SEULEMENT
Pour ce
Ramadhan,
Ooredoo revient
avec une promotion exceptionnelle
permettant à ses
clients de bénéficier d'un nouveau
forfait d'appels
pour communiquer, sans limites,
durant ce mois
sacré.
En effet, pour 150 DA seulement, les
clients de Ooredoo bénéficient d'un forfait Voix illimité 24/24 vers le réseau
Ooredoo valable jusqu'à 2h du matin
du lendemain d'achat.
Pour profiter de cette promotion et pouvoir communiquer librement durant ce
mois sacré, le client Ooredoo peut
acheter son forfait 24/24 en se connectant gratuitement sur http://
CHOOF.OOREDOO.DZ ou en compo-
sant le code
*151*11#.
Pour plus d'informations, le client
peut contacter le
service clients particuliers joignable
sur le 333 ou le
service clients
entreprises joignable sur le 330.
Cette promotion,
accessible à tous
les clients de Ooredoo à travers l'ensemble du territoire national, est valable du 1er jour jusqu'au dernier jour du
mois de Ramadhan.
Elle confirme la volonté de Ooredoo
d'être à l'écoute de ses clients en leur
offrant les meilleures offres aux tarifs
les plus avantageux.
Le Département des Relations
Publiques et Médias
Ooredoo
Iftar :
20:08
Imsak : 03:29
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Quotidien national d’information
SAISON ESTIVALE
379 PLAGES
AUTORISÉES
À LA BAIGNADE
Page 2
8ÈME ANNÉE - N° 2215 - MERCREDI 8 JUIN 2016 - PRIX 15 DA.
NOUVELLES ORIENTATIONS ÉCONOMIQUES
ENTRE ESPOIR
ET SCEPTICISME
Page 5
www.tribunelecteurs.com
BACCALAURÉAT
PARTIEL SESSION
DE JUIN 2016
LE CALENDRIER
Page 3
Page 2
AU DEUXIÈME JOUR DU RAMADHAN
LA MERCURIALE
PREND L'ASCENSEUR
La hausse des prix lors de ce mois sacré est devenue une tradition dans notre pays. Deuxième jour du mois de ramadhan, il était environ
10 heures du matin, les lieux sont presque vides et l'ambiance est morose. Les étals sont très peu garnis et les clients se font rares. Les
présents semblent perdus. Les ventes ce matin étaient " faibles " car les citoyens se détournent en découvrant les prix. Plusieurs pères
et mères de familles, couffin à la main, restent hésitants. Les prix "exorbitants" ne sont pas pour encourager les emplettes.
LIRE EN PAGE 4
Mieux vaut en rire
TIZI OUZOU
LE SATEF DÉFEND BENGHEBRIT
Par Roza Drik
LA GRÈVE DES VÉTÉRINAIRES A FORTEMENT PERTURBÉ
L'APPROVISIONNEMENT DU MARCHÉ DE GROS
PÉNURIE DE VIANDE
Page 4
Phs. Hafida
e Satef vient de rendre publique une
déclaration où il salue la décision du
gouvernement d'organiser une session
de rattrapage des épreuves du bac touchées par la fraude et exprime son soutien au projet de réforme entamé par la
ministre de l'éducation. " Le baccalauréat version 2016 vient d'être souillé par
des énergumènes sans foi ni loi ",
dénonce de façon énergique le Satef qui
dit avoir toujours milité pour l'ancrage et
le respect des principes d'éthique au
sein de l'école algérienne. " Il ne peut y
avoir de savoir sans moralité ni éducation : notre école est utilisée pendant
des décennies par des charognards à
L
des fins politiciennes, politiques et idéologiques ", estime le syndicat autonome,
déplorant que le niveau et la qualité de
l'enseignement au sein de l'école algérienne ne cesse de régresser, au point
de produire " une génération d'analphabètes trilingues et parfois même des terroristes " " L'espoir apparu avec la nomination de Mme Benghebrit qui a mené
un travail titanesque pour nettoyer le
secteur de l'éducation s'est heurté à des
oppositions persistantes ", déplore
encore une fois le Satef qui n'a pas
manqué de vilipender " certains " dépités " , la corruption, la politique des quotas et la fraude, et qui, aujourd'hui, donnent des leçons de morale à des hommes et des femmes intègres. "
R.D.
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
2 222 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content