close

Enter

Log in using OpenID

Programmation Donostia 2016

embedDownload
programme culturel
cultural programme
#Donostia2016
3
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
index
le chemin est la destination / the path is the destination
salut des maires / greetings from the mayors
inauguration
5
6
8
structure du programme / programme structure
phares / lighthouses
quais / quays
ambassades / embassies
conversations
vagues d'énérgie / waves of energy
10
12
13
14
16
calendrier / schedule
18
programme
janvier - mars / january - march
avril - juin / april - june
juillet - septembre / july - september
octobre - décembre / october - december
21
49
73
85
dimension européenne / european dimension
participation
ardora
le processus / the process
héritage / legacy
wroclaw 2016
espace 2016 / 2016 space
dss2016eu en chiffres / dss2016eu in figures
partenaire / sponsor
92
93
94
96
97
98
99
100
102
contact avec la fondation saint-sébastien 2016/
contact the san sebastián 2016 foundation
Calle Easo kalea 43
20006 Donostia/San sebastian
[email protected]
t +34 943 483 344
coordination éditoriale, rédaction et correction/ text & editing coordinated by
Équipe 2016 / 2 016 team
traduction / translation
Équipe 2016 / 2 016 team / Maramara
design graphique / graphic design
Équipe 2016 / 2 016 team / Robin
photos / photography
Kontraluz / Oscar Oliva
impression / printed by
Zeroa Multimedia
les informations contenues dans ce programme sont susceptibles
de modifications. nous vous prions de consulter notre site web
(www.dss2016.eu) pour obtenir des informations actualisées.
the information contained in this programme is subject to
change. please consult our website (www.dss2016.eu) for the
latest information.
Numéro de dépôt légal /Legal deposit SS 1171-2015
25.000 exemplaires/copies 0,41 ¤ TTC l'unité/unit (including VAT).
licence dss2016eu
CC-BY-SA Creative Commons Attribution-ShareAlike
Vous pouvez copier, diffuser et remixer notre contenu, même si vous allez
obtenir un avantage économique de celui-ci, à condition que vous utilisiez
également ce même type de licence, à savoir, CC-BY-SA. Bien sûr, vous devrez
toujours citer et relier la source et l'auteur du contenu que vous utilisez.
Cette licence porte l’étiquette Approved for Free Cultural Use.
Elle ne concerne pas les contenus (texte, images, photographies...) publiés par
DSS2016EU provenant de tiers ayant signés ou ayant été attribués à une autre
société/association différente à DSS2016EU. Tous les droits de ces contenus
sont strictement réservés au propriétaire et, par conséquent, ne peuvent
pas être reproduits, distribués, traités ou communiqués en public sans le
consentement exprès du propriétaire.
dss2016eu licence
CC-BY-SA Creative Commons Attribution-ShareAlike
You can copy, share and remix our content, even if you are going to make a
financial profit from it, provided that you also use the same kind of licence,
i.e. CC-BY-SA. Of course, you must always give credit and provide a link to the
source and the creator whose content you are using.
This licence is Approved for Free Cultural Use.
It does not apply to signed content (texts, images, photographs, etc.)
published by DSS2016EU which belongs to third parties or content that can
be attributed to any company/association other than DSS2016EU. All rights
to this content solely and strictly belong to the owner. As a result, it may not
be reproduced, distributed, modified or shared publicly without the express
consent of the owner.
X=
Vivre
ensemble
X = Living
together
#Donostia2016
5
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
Le chemin est la destination
The path is the destination
« Nous vivons une époque d'instabilité et
d'incertitude dans une société avec divers
conflits. Dans ce contexte, l'essence
de Saint-Sébastien 2016 est de mettre
en valeur le rôle de la culture comme
outil pour construire une meilleure
cohabitation. »
"We live in an age of instability and
uncertainty, in a society plagued by
various conflicts. As a result, the essence
of San Sebastian 2016 is to highlight the
role of culture as a tool for improving how
we live together."
« Cohabiter est apprendre à vivre
ensemble et pour ce faire, il est impératif
que nous relevions tous le défi. Parce
que la ville est un réseau de personnes et
la cohabitation concerne la forme dans
laquelle elles échangent. »
"Coexisting means learning to live
together and in order to achieve this, all
of us must rise to the challenge. This is
because the city is a network of people
and coexistence is linked to how those
individuals relate to each other."
S'il y a bien quelque chose que l'on peut
affirmer de manière incontestable sur
Saint-Sébastien 2016 c'est que cela n'a
laissé personne indifférent. Il ne fait aucun
doute que cela a au moins suscité une
diversité d'opinions.
If one thing can be firmly said about San
Sebastian 2016, it's that no one has been
left feeling indifferent. There is no doubt
that it has sparked a diversity of opinion
to say the least.
Depuis la fin du processus de candidature
le 28 juin 2011, la ville pressentait déjà les
premières étapes vers un nouveau cadre
de cohabitation. À peine quatre mois
plus tard, le 20 octobre, l'ETA annonça
l'arrêt définitif de son activité armée,
une annonce très attendue dans la ville
qui recensait le plus d'attentats de la
Communauté autonome du Pays basque.
Dans ce nouveau contexte, où d'anciens
et de nouveaux défis creusaient leur sillon
dans une société changeante, SaintSébastien 2016 proposait un programme
dans lequel les valeurs inhérentes à l'art et
à la culture faciliteraient l'autonomisation
des personnes et favoriseraient la création
d'espaces de rencontre. Il s'agissait d'une
proposition conceptuelle très suggestive
mais difficile à concrétiser, dont la
méconnaissance a beaucoup fait parler.
De plus, le calendrier des capitales
européennes de la culture présente en
soi deux difficultés supplémentaires.
D'une part, il est compliqué (voire
contre-productif) de préserver l'élan
communicatif de la candidature d'un
programme qui doit avoir lieu cinq
ans plus tard ; et d'autre part, il n'est
malheureusement pas facile de prévoir
le développement culturel du territoire
dans cinq ans. Voilà pourquoi la feuille de
route marquée par le projet de candidature
s'est adaptée au contexte en fonction de
l'évolution du secteur.
Cependant, le moment est venu de faire
renaître l'espoir chez tous ces habitants
qui sont l'essence-même de notre projet.
Saint-Sébastien 2016 n'est plus ce
costume de l'empereur vaniteux ou ce
retable des merveilles qui se regarde mais
qui ne se voit pas. Le programme que vous
avez entre les mains recueille l'effort d'un
très grand nombre de personnes, de celles
ayant proposé des initiatives qui sont
aujourd'hui devenues réalité aux centaines
de professionnels qui, en dehors et au sein
de la Fondation Saint-Sébastien 2016, ont
travaillé avec acharnement et dévouement
à sa mise en œuvre. Sans oublier tous les
habitants et habitantes qui ont éprouvé,
profité et partagé le développement du
projet. Les personnes sont cruciales pour
le projet, et tout le monde est nécessaire
: les différences ne doivent pas constituer
des barrières qui nous divisent, mais
des espaces de rencontre qui nous
enrichissent et nous aident à promouvoir
la culture pour la cohabitation. Cela va-t-il
fonctionner ? Qui sait ? La réussite dépend
de vous, elle dépend de toutes et tous.
When the application process came to
an end on 28 June 2011, the city was
already contemplating its first steps
towards a new framework for coexistence.
Just four months later on 20 October,
ETA announced a definitive end to its
armed activities - an announcement that
was long overdue for the city with the
highest number of attacks in the Basque
Autonomous Community. On this new
stage where old and new challenges
would usher in a changing society, San
Sebastian 2016 would offer a programme
in which the inherent values of art and
culture would help individuals become
empowered and the creation of meeting
spaces would be promoted. It was a
conceptual offering that was highly
thought-provoking but difficult to realise,
where lack of knowledge meant there was
much to talk about.
Furthermore, the European Capital of
Culture schedule presents two added
difficulties. On one hand, it was hard
(and perhaps even counter-productive)
to maintain the candidacy's media
momentum for a programme that would
occur five years later and fortunately, on
the other hand, it is not easy to anticipate
the cultural development that the region
will undergo in five years. This is why
the road map created by the candidacy
project has been adapted according to the
evolution of the sector.
Nevertheless, the time has come to
once again ignite the enthusiasm of all
these citizens that are the essence of
our project. San Sebastian 2016 is no
longer the emperor's new clothes or
something that is looked at but goes
unseen. The programme that you have
in your hands is the result of the efforts
of many people, from those who have
proposed the initiatives that today are a
reality, to the hundreds of professionals
from both the San Sebastian 2016
Foundation and beyond who have worked
with dedication and determination to
see the project through. We also mustn't
forget all the citizens and residents that
have felt, enjoyed, and shared in the
project's development. People are vital
to the project and everyone is necessary:
differences should not lead to barriers
which divide us, but instead serve as a
meeting place that enriches us and helps
us to promote culture for coexistence.
Will it work? Who knows. Success
depends on you - it depends on each and
every one of us.
6
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
L'engagement culturel avec
dss2016eu
The dss2016eu cultural
commitment
Le projet « Culture pour la cohabitation » est né en 2008 pour combattre une image
de Saint-Sébastien associée à la violence et à la terreur. Nous voulions mettre en
valeur une vie culturelle qui survivait au climat de violence. Nous avions besoin d'un
défi collectif ambitieux pour mettre fin au terrorisme et soulever des vagues d'une
nouvelle énergie citoyenne pour la paix.
C'est dans cette intention que j'ai proposé de gagner un titre conforme à la tradition
et aux ressources culturelles de Saint-Sébastien, pour apprendre, tout au long de son
développement, à construire la cohabitation. De plus, cela aiderait à innover notre
modèle culturel en dépassant l'autosatisfaction.
Il est primordial que le récit et la dimension épique de notre projet intéressent les
habitants et soient utiles à d'autres territoires européens connaissant des problèmes
de cohabitation et de cohésion sociale dans cette Europe débordée par la crise et les
conflits. Avec d'autres villes, nous sommes reliés en réseau pour réfléchir sur le rôle
de l'éducation et de la culture de la paix. Tout cela pour démontrer que la terreur et la
peur, le sectarisme et la haine, l'exclusion et la pauvreté, le racisme et la xénophobie
se combattent avec plus de culture, en favorisant l'accès à cette dernière.
Le défi consiste à mobiliser les habitants et à autonomiser nos collectifs culturels
pour aborder la coproduction de programmes de musique, de danse, de théâtre
et audiovisuels ; des activités artistiques, littéraires et sportives ; des débats, des
rencontres, des expositions et des programmes sociaux.
Nous pouvons rattraper le temps perdu et la joie pour le projet DSS2016EU.
Ensemble, en ajoutant et en ouvrant des voies de participation, nous y parviendrons.
The «Culture for Coexistence» project was created in 2008 to fight against San
Sebastian's image as a city associated with violence and terrorism. We wanted to
showcase a cultural life that had survived the climate of violence. We needed an
ambitious collective goal to bring an end to terrorism and make waves with a new
public energy for peace.
With this intention in mind, I proposed aiming for a title that was fitting of San
Sebastian's cultural tradition and potential; to learn to build coexistence over the
course of the project. It would also help to innovate our cultural model and overcome
complacency.
In a Europe overwhelmed with crisis and conflict, it is essential that the story
and epic nature of our project interests citizens and is useful for other European
territories with problems related to coexistence and social cohesion. We are building
a network with other cities in order to reflect on the role of education and a culture
of peace. The purpose of this to demonstrate that terror and fear, sectarianism and
hate, exclusion and poverty, racism and xenophobia are combated with more culture
and by promoting access to culture.
The challenge is to mobilise citizens and empower our cultural collectives in order to
co-produce music, dance, theatre and audiovisual programmes, sport, literature, and
artistic activities, debates, meetings, exhibitions and social programmes.
We can make up for lost time and win back enthusiasm for the DSS2016EU project.
By adding and opening up channels of participation, together we will achieve it.
Qu’il s'agisse d’un pas de
plus dans la bonne direction
de ce long voyage.
Let's hope it is another step
in the right direction on this
long journey.
Ce projet a nécessité des années de hauts et de bas pour pouvoir se réinventer, se
développer et devenir réalité. J'aimerais rappeler dans quelle situation nous nous
trouvions en 2011, lorsque nous avons dû défendre le projet face à l'Europe. Nous
avions entre les mains un projet reposant sur des valeurs exceptionnelles : la paix et la
cohabitation, la participation, le respect d'autrui, la culture en tant qu'instrument pour
la cohésion sociale, etc. Peut-être était-ce un projet trop personnalisé pour certain(e)s,
mais il s'agissait d'une opportunité exceptionnelle pour la majorité.
Nous vivions un moment très particulier à Saint-Sébastien et au Pays basque,
on percevait les prémisses d'une nouvelle ère : des changements politiques, une
opportunité pour vaincre la violation des droits, des engagements fermes pour la paix...
Il était fondamental de signifier clairement au jury que nous étions prêts à défendre
les valeurs propres à ce projet. C'est pourquoi nous y avons présenté l'ensemble des
partis politiques et y avons invité celui qui jusqu'alors avait été le maire de la ville pour
défendre le projet, pour manifester notre ferme volonté de travailler ensemble à la
construction d'un cadre de cohabitation. Nous nous sommes défendus en basque, pour
donner une visibilité à notre langue et notre culture, parce que nous croyons en une
Europe et en un monde composés de peuples et de cultures divers.
Dès lors, on a travaillé sans relâche pour faire en sorte de renforcer l'adhésion
et l'espoir associés à ce projet. La tâche fut difficile, mais le résultat est là. Il y a
également des attitudes contraires, heureusement, parce que dans une société vivante,
diverse et diversifiée, il faut parler des différentes opinions. C'est ce qui apporte de la
valeur au peuple.
Grâce à toutes celles et à tous ceux qui se sont impliqué(e)s. Votre contribution a été
importante sur ce chemin. Pour le bien de tous.
This project has required years of ups and downs to be able to reinvent itself, develop and
become reality. I would like to recall the situation we found ourselves in when we had to
defend the project before Europe in 2011. We had on our hands a project that was based
on unbeatable values: peace, coexistence, participation, respect for others, culture as an
instrument for social cohesion, etc. Maybe the project was too personalised for some, but
it was an exceptional opportunity for the majority.
We were living in a very special time in San Sebastian and in the Basque Country. You could
sense the arrival of a new era: political changes, an opportunity to overcome violations
of rights, firm steps towards peace, etc. It was fundamental to make it clear to the judges
that we were ready to implement the project's values. To do so, all the political parties
attended together and the then mayor of the city was invited to defend the project as
a demonstration of our strong willingness to work together to build a framework for
coexistence. We defended our project in Basque to give our language and culture greater
visibility, as we believe in a Europe and a world made up of peoples and cultures of all sorts.
Since then, we have worked tirelessly to create even more support and excitement for
this project. It has been an arduous task, but the result is here. Fortunately there are
conflicting attitudes as well, because a vibrant, diverse, multicoloured society must have
different opinions. This is what gives society its value.
Thank you to all those who have got involved. Many of you have given a great deal along
the way. Let's hope it is for the best.
Odón Elorza González
Juan Karlos Izagirre
ex-maire de Saint-Sébastien (1991 - 2011)
ex-mayor of San Sebastian (1991 - 2011)
ex-maire de Saint-Sébastien (2011 - 2015)
ex-mayor of San Sebastian (2011 - 2015)
7
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
L'année de Saint-Sébastien
The year of San Sebastian
Vue de Saint-Sébastien depuis la montagne Urgull. View of San Sebastian from Urgull mountain. Phillip Maiwald, 2009.
Jamais quatre chiffres n'avaient eu une telle signification pour une ville. 2, 0, 1, 6. Quatre
numéros qui représentent une année. Une année qui englobe un rêve. Un rêve qui inspire
toute une ville. Une ville qui regarde l'Europe, et qui espère être regardée et visitée par des
milliers de personnes du monde entier.
Never have four numbers meant so much to a city. 2, 0, 1, 6. Four numbers that represent
a year. A year that encompasses a dream. A dream that inspires an entire city. A city that
looks to Europe and hopes to be seen and visited by thousands of people from around the
world.
Être une capitale européenne de la culture est un accomplissement comme peu d'autres
pour cette petite ville qui se repose depuis plusieurs siècles dans un coin du Cantabrique.
Mais loin de considérer que le fait d'avoir convaincu les responsables européens que son
projet et son histoire la rendaient digne d'un tel honneur, nous sommes conscients que c'est
un défi auquel il faudra répondre pendant les 365 jours que durera son statut de capitale. Et
le défi est clair : en plus de pouvoir offrir une large offre des expressions culturelles les plus
variées qui soit dans toutes leurs facettes, nous devons faire en sorte que le 31 décembre
notre ville soit devenue une référence dans le domaine culturel qui la place à un autre
niveau, sur la carte des principales villes culturelles du continent.
Being European Capital of Culture is an achievement like no other for this small city that
has stood for centuries in a corner of the Bay of Biscay. But far from believing that we have
convinced European leaders that its project and history make it worthy of such an honour,
we are aware that we will have to rise to this challenge every single day throughout the
Capital of Culture year. And the challenge is clear: in addition to offering a wide range of
the most varied expressions of culture in all its forms, we must have become a leading
light in the cultural arena by 31 December. This will elevate the city to another playing
field, putting it on the map of the Continent's main cultural cities.
La culture va envahir Saint-Sébastien et Saint-Sébastien va diffuser la culture sur tout
le continent. 2016 va être une année d'inspiration pour ses habitants. La culture c'est
l'histoire, l'art, la créativité, le respect et le dialogue. La culture c'est l'approfondissement,
l'enracinement, l'identité, la liberté et le métissage. La culture c'est l'apprentissage, la
vocation, la projection, l'industrie et la richesse.
2016 va être l'année du travail et du plaisir. Pour rechercher cette excellence à laquelle nous
sommes parvenus dans de nombreux domaines. L'année de l'énergie citoyenne, du dialogue
et de la cohabitation. Dans un monde aux nombreuses valeurs en crise constante, avec
des sociétés diluées et bradées, notre ville aspire, avec humilité mais également en toute
conscience, à être un phare qui éclaire tous ceux qui souhaitent partager et vivre notre projet.
Parce que 2016 va être une année lumineuse pour la ville.
Culture will flood into San Sebastian and San Sebastian will spread culture across the
Continent. 2016 will be an inspiring year for its citizens. Culture is history, art, creativity,
respect, and dialogue. Culture is in-depth development, the creation of roots, identity,
freedom and blends. Culture is learning, vocation, projection, industry and wealth.
2016 is going to be a year for work and enjoyment. For searching for the excellence that
we have achieved in so many fields. A year of citizen energy, dialogue, and coexistence.
In a world with so many values in constant crisis and with diluted, fluid societies, our city
aspires out of modesty, but also out of consciousness, to be a beacon that illuminates and
inspires all those who wish to share and experience our project. Because 2016 will be an
illuminating year for the city. The year of San Sebastian.
The year of San Sebastian.
L'année de Saint-Sébastien.
Eneko Goia Laso
maire de saint-sébastien / président de la fondation saint-sébastien 2016
mayor of san sebastian / president of the san sebastian 2016 foundation
8
| inauguration
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
La fête qui inaugurera
une grande année
The celebration that will
mark the start of a great
year
2016 sera une année passionnante pour la ville, une année pour la culture, pour ses
visiteurs et pour le territoire. Une année pendant laquelle seront inaugurées sept
journées de célébration, 168 heures pour s'amuser et faire de la culture pour vivre
ensemble le leitmotiv de 2016.
2016 will be an exciting year for the city — a year for culture, for its visitors and for the
region. The year will be inaugurated with seven days of celebrations — 168 hours to
enjoy and engage with culture, which is the theme of 2016.
20
21
22
23
24
une « tamborrada » européenne
La nuit du 19 janvier, au son des roulements de tambour, la grande fête de la ville
donnera le coup d'envoi à une journée très particulière à l'occasion de l'inauguration
de la Capitale. La « tamborrada » des enfants en particulier comptera sur une nouvelle
compagnie car, pour la première fois, des enfants d'une autre ville, dans ce cas de
Wroclaw, la ville polonaise qui sera également Capitale Européenne de la Culture en 2016,
participeront au rythme des compositions de Sarriegi.
Accompagnés d'écrans géants à Alderdi Eder, les roulements de Saint-Sébastien et
de Wroclaw convergeront pour célébrer la Capitale dans les deux villes. Le baisser du
drapeau, loin d'éteindre la flamme de l'inauguration, laissera place à la programmation
spéciale conçue par plusieurs agents et établissements socioculturels de la ville qui
apporteront leur énergie au lancement de DSS2016EU.
cinq jours de programmation spéciale
La célébration de l'inauguration proposera un vaste programme d'activités qui impliquera,
du 18 au 24 janvier, divers artistes, espaces, collectifs et établissements de la ville. Des
centres culturels, des salles de concerts, des clubs, des associations artistiques, des
théâtres, des musées, des galeries d'art et des bibliothèques ouvriront leurs portes
pour converger dans un circuit artistique inédit où auront lieu tout type d'expressions
et de disciplines artistiques. Musique, expositions, projections, performances, concerts,
etc. Une multitude d'activités dans un programme pluriel et ouvert qui permettent aux
habitants de se sentir impliqués.
Tamborrada infantile en Wroclaw. Children tamborrada in Wroclaw. Redakcja Radia ZET, 2015.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
inauguration |
une fête citoyenne spectaculaire
La semaine d'inauguration prendra fin le samedi 23 janvier avec la cérémonie d'ouverture de
Saint-Sébastien 2016, un événement conçu par Hansel Cereza qui sera riche en symbole et
au cours duquel seront présentées les valeurs qui donnent vie à la Capitale. Cette cérémonie
permettra de vivre une expérience collective dans laquelle les habitants deviennent le centre
de l'action, dont le ferme objectif sera d'encourager la culture et le dialogue pour améliorer
la cohabitation. De même, la ville accueillera un événement institutionnel dans lequel un
commissaire européen remettra au maire le diplôme et la plaque correspondants au titre de
Capitale Européenne de la Culture.
une conception participative
Fidèle au projet de candidature, DSS2016EU a conçu et géré son inauguration de façon
participative. Il a notamment créé quatre groupes de travail dans lesquels il a élaboré les
éléments principaux de la célébration : un premier groupe formé de personnes aux différents
parcours professionnels, afin de travailler sur les valeurs de cohabitation à transmettre lors
de l'inauguration ; un second groupe pour collaborer autour de la journée de Saint-Sébastien ;
un troisième pour développer la phase créative de l'inauguration, en accordant une attention
particulière à la cérémonie d'inauguration et à l'événement institutionnel qui doivent être
réalisés en tant que conditions nécessaires de l'Europe ; et un dernier groupe formé de différents
représentants d'espaces et d'établissements socioculturels de la ville. De plus, un appel à
candidatures spécial des Vagues d'énergie permettra d'ajouter directement onze initiatives
citoyennes à l'inauguration.
a european tamborrada
As the drums roll on the night of 19 January, the city's grand fiesta will mark the start of a very
special day that is part of the Capital of Culture inauguration. The children's tamborrada will
feature a new group of drummers, as they will be joined for the first time by boys and girls
from another city when they take part to the rhythm of Sarriegi's compositions. In this case, it
will be Wroclaw, the Polish city that will also be European Capital of Culture in 2016.
The drum rolls of San Sebastian and Wroclaw will come together via big screens set up in
Alderdi Eder Park to celebrate both cities being crowned Capital of Culture. The act for raising
the flag of San Sebastian, far from extinguishing the flame of the inauguration, will give way to
a special programme that has been designed by a variety of sociocultural organisations and
agents from the city that will join forces at the start of DSS2016EU.
Mons 2015.
five days of special events
The inaugural celebration will consist of a broad spectrum of activities that will run from 18
to 24 January and involve a number of artists, spaces, collectives and organisations from
the city. Cultural centres, concerts halls, clubs, art associations, theatres, museums, art
galleries and libraries will open their doors to be part of an unprecedented art scene which
will include all kinds of artistic disciplines and expressions. Music, exhibitions, screenings,
performances, concerts… a multifaceted open programme of countless activities which aim
to get citizens involved.
a spectacular public celebration
The inaugural week will conclude on Saturday 23 January with the San Sebastian 2016
opening ceremony. Full of symbolism, this event has been designed by Hansel Cereza and
will increase the visibility of the values which are inherent to the Capital of Culture project.
This ceremony will create a collective experience where the public plays a central role in the
action in order to promote culture and dialogue to enhance social harmony. The city will also
host an official event where a European Commissioner will present the mayor with a diploma
and plaque which correspond to the title of European Capital of Culture.
participatory design
Staying faithful to the ethos of the bid, DSS2016EU has designed and managed the inauguration
in a participatory way. Four groups have specifically been set up to carry out the main aspects of
the celebration: the first group comprises people from various professional backgrounds who will
aim to work on the values of coexistence that will be passed on during the inauguration; a second
group will work together on San Sebastian Day; a third group will develop the creative side of the
inauguration, focusing particularly on the opening ceremony and the official event that must take
place as required by Europe; and a fourth group will be made up of various representatives from
sociocultural organisations and spaces across the city. A special edition of Waves of Energy will
also be held so that eleven citizen initiatives can be directly included in the inauguration.
Pilsen 2015.
9
10
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
culture pour vivre
ensemble
culture to live
together
Saint-Sébastien 2016, en deux mots:
cohabitation
En 1996, le rapport Delors, publié par l'UNESCO, définissait les quatre piliers de
l'éducation pour le XXIème siècle : apprendre à être, apprendre à savoir, apprendre
à faire et apprendre à cohabiter. 20 ans plus tard, la nécessité de promouvoir les
valeurs fondamentales de la cohabitation pour répondre à un monde changeant semble
évidente. Toutes les sociétés sont confrontées à des difficultés telles que des problèmes
économiques ou l'accroissement des inégalités. Face à de tels défis, nous devons
construire un nouveau modèle de relation durable entre les égaux et les différents. L'être
humain est sociable par nature, mais il est important qu'il apprenne à partager et à
œuvrer pour le bien commun, pour devenir un sujet actif d'un nouveau modèle de société.
Le programme culturel de Saint-Sébastien 2016 présente trois phares thématiques qui
laissent entrevoir le cap marqué par des valeurs de cohabitation. À travers leurs activités,
les phares souhaitent servir de guide pour que les personnes entreprennent le nouveau
voyage vers la transformation à laquelle souhaite se confronter la ville.
ville
La beauté de Saint-Sébastien est connue dans le monde entier. Ce n'est pas en vain qu'elle
fut appelée « La Bella Easo » en 1845. Cela fait plus d'un siècle que cette belle ville côtière
est une destination touristique européenne. Sa célèbre plage de La Concha, entourée
de vertes montagnes, vous offre un cadre incomparable qui, il n'en fait aucun doute,
s'améliore avec une large offre culturelle, gastronomique et de loisir. Cependant, une ville
ne doit pas seulement être contemplée. Cela doit être un lieu pensé pour le bien-être de
ses habitants, accessible et abordable, ouvert et lié à son environnement et à d'autres
villes. Le programme reflète sous forme de cinqquais les domaines dans lesquels favoriser
le développement de la ville. Ainsi, les quais enrichiront les projets des phares.
San Sebastian 2016 in two words:
coexistence
In 1996, Delors published a report for UNESCO which defined four pillars of education
in the 21st century: learning to be, learning to know, learning to do, and learning to live
together. Twenty years later, there is clearly a need to promote the fundamental values
of coexistence in order to rise to the challenges of a changing world. All societies face
difficulties such as economic problems or increasing inequality. When faced with such
challenges, we must build a new sustainable model for cooperation between those who
are equal and those who are different. Human beings are sociable by nature, but it is
important to learn to share and work towards the common good in order to become an
active protagonist in a new social model. The San Sebastian 2016 cultural programme
presents three themed lighthouses that light the way and are framed by the values of
coexistence. Through their activities, the lighthouses have been designed to act as a guide
for individuals as they set out on a new journey towards the transformation that the city
wants to undergo.
city
San Sebastian's beauty is known the world over. This beautiful coastal city has been a
European tourist destination for more than a century, and it is little wonder that it was
nicknamed «La Bella Easo» (Beautiful Easo) in 1845. The famous La Concha beach,
surrounded by green mountains, presents an incomparable frame which is made even
better, if possible, by a wide range of cultural, culinary and leisure offerings. However,
a city is not just something to look at. It must be a place that has been designed for
the wellbeing of its inhabitants - accessible and attainable, open and in touch with its
surroundings and other cities. The programme reflects the areas of development that
the city wishes to boost in the form of five quays. The quays will therefore enrich the
lighthouse projects.
11
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
paix
peace
identité / inclusion / respect /
égalité / diversité /
droits humains / dignité humaine /
valeurs éthiques / justice / droits /
vivre ensemble / vérité / mémoire /
réconciliation / solidarité /
éducation / paix
identity / inclusion / respect /
equality / diversity / human rights /
human dignity / ethical values /
justice / rights /
coexistence / truth / memory /
reconciliation / solidarity /
education / peace
vie
life
individu / gastronomie /
sexualité / sport / santé /
société / bien-être /
géographie commune / modèle social /
feminisme / commons / coe ouvert /
maker / autonomisation /
environnement / architecture /
urbanisme / patrimoine naturel /
mer / fleuves / montagne
individual / gastronomy / sexuality /
sport / health / society /
well-being / common geography /
social model / feminism / commons /
open code / maker /
empowerment / environment /
architecture / urbanism /
natural heritage / sea /
rivers / mountains
voix
voices
expression / arts scéniques / musique /
danse / arts plastiques /
arts verbaux / cinéma /
photographie / littérature /
arts visuels / créativité citoyenne /
cocréation / transmission /
interculturalité / oralité /
tradition / médation / hybridation /
communication / langues /
traduction / audiovisuel /
www / app / technologie
expression / performing arts / music /
dance / plastic arts / verbal arts /
cinema / photography /
literature / visual arts/ citizen
creativity / cocreation /
transmission / interculturality /
orality / tradition / mediation /
hybridization / communication /
languages / translation / audiovisual
www / app / technology
Nous vivons dans un monde imparfait,
mais c'est précisément cette imperfection
qui nous rapproche de notre côté plus
humain, puisque c'est en nous que
cohabitent des émotions et de la culture,
des réussites et des erreurs. La paix n'est
pas une destination, mais un chemin... sans
fin. C'est un voyage infini dans lequel nous
faisons en sorte que les conflits ne soient
que des opportunités de changement,
dont la résolution soit l'occasion pour
nous de chercher le plus de paix possible
conformément aux conditions sociales et
personnelles de départ. Ce phare vise à
promouvoir le respect de la dignité et des
Droits de l'Homme comme des éléments
clés pour créer de nouveaux modes de
gouvernance. Ses projets, à travers des
arts tels que le théâtre ou le graffiti, nous
interpellent pour réfléchir sur la paix et la
cohabitation, et chercher ainsi un héritage
qui serve de référence pour obtenir
une société plus respectueuse, juste et
solidaire.
« Je suis moi et ma circonstance » disait
José Ortega y Gasset, exprimant ainsi
l'idée que la réalité qui nous entoure forme
« l'autre moitié » de chaque personne.
Dans ce sens, vivre signifie prendre
soin de soi, prendre soin des autres et
prendre soin du monde. Le Phare de la
vie, qui suit cette philosophie, présente
un ensemble de projets visant à réfléchir
sur l'individu en tant qu'être humain, en
tant que membre d'une société et en tant
qu'habitant d'une planète. Ils traitent
des thèmes tels que la santé, le travail
ou l'environnement, ainsi que beaucoup
d'autres qui font la vie au jour le jour et
font des personnes des citoyennes. Leurs
actions et leurs rencontres nous invitent à
repenser nos rapports avec nous-mêmes,
avec la société et avec l'environnement,
pour promouvoir une vie équilibrée,
humaniste et durable.
Personne ne voit le monde tel qu'il est;
chacun d'entre nous le voit depuis le
prisme de sa propre identité, depuis la
vision de son bagage culturel. La seule
manière de nous rapprocher de sa
véritable image est de le voir également
depuis les yeux d'autrui. C'est pour cela
qu'il est nécessaire que nous apprenions
à nous comprendre, à nous connaître et à
nous reconnaître les uns les autres. Et tout
cela sera plus facile si nous favorisons la
créativité des uns et des autres, car plus et
mieux nous nous exprimerons, plus nous
nous comprendrons. Ce phare envisage la
communication comme l'engrenage vital
qui relie les personnes, les collectivités
et la société en général, aussi bien entre
des cultures qu'entre des générations.
Ses activités nous aident à connaître la
valeur des arts comme la musique ou la
littérature pour créer une société plus
unie, plurielle et créative.
We live in an imperfect world, but it is this
imperfection that brings us closer to our
more human side because emotions and
culture, hits and misses, coexist within us.
Peace is not a destination but a path... with
no end. It is an infinite journey where we
attempt to turn conflicts into opportunities
for change; by resolving them, we aim to
find as much peace as possible depending
on personal and social conditions at the
point of departure. This lighthouse aims
to promote respect for dignity and human
rights as key factors when creating new
forms of governance. Through arts such
as theatre or graffiti, its projects challenge
us to reflect on peace and coexistence
and to seek out a legacy that serves as
a reference point for reaching a more
respectful, just, and supportive society.
José Ortega y Gasset said, «I am myself
and my circumstance», which means
that the reality that surrounds us makes
up “the other half” of each individual. In
this sense, to live is to care for oneself, to
care for others and to care for the world.
Following this philosophy, the Lighthouse
of Life presents a series of projects to
inspire reflection on the individual as a
human being, as a member of society and
as an inhabitant of a planet. They deal
with themes such as health, work, and
the environment, as well as may other
topics which are part of daily life and turn
individuals into citizens. Their actions
and meetings invite us to rethink how we
relate to each other, to society, and to
our surroundings in order to encourage a
balanced, humanist, and sustainable life.
No one sees the world as it is. Each one
of us sees it through the prism of our
identity, through the perspective of our
cultural experience. The only way to get
closer to its true image is by seeing it
through the eyes of someone else as well,
which is why we must learn to understand
each other, get to know each other and
to recognize each other. All of this will
be easier if we encourage the creativity
in all of us because the more frequently
and the better we express ourselves, the
sooner we will understand each other.
This lighthouse regards communication
as the vital mechanism that connects
people, collectives and society in general,
both across cultures and generations. Its
activities help us to appreciate the value of
arts such as music or literature in creating
a more cohesive, pluralistic and creative
society.
12
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
quais
quays
pagadi
bestelab
hazitegiak
284+
Une pensée critique à
travers l'art contemporain
Parce que tout est différent
lorsque vous participez
Des artistes et des espaces
culturels encore plus proches
La durabilité de la diversité
linguistique
Critical thought through
contemporary art
Because everything is
different when you're
involved
Artists and cultural spaces
become closer still
The sustainability of
linguistic diversity
La pratique artistique de la pensée
contemporaine doit être considérée
comme le mode libre de recherche qui
présente ses résultats en rompant avec
les formes traditionnelles. Les créateurs
contemporains sont des artistes et des
agents culturels qui invitent les citoyens
à réfléchir et interagir avec leurs œuvres,
en assumant un état permanent de crise.
Une forêt se cache derrière chaque œuvre
ou processus artistique. Le passé et le
présent de la capitale guipuzcoane sont
étroitement liés aux pratiques artistiques.
Le centre d'art contemporain Arteleku
a été consacré comme une référence
inégalée, repoussant les limites d'avantgarde de la pensée critique jusqu'à la
première décennie du XXIème siècle. D'ici
2016, le Centre international de la Culture
contemporaine Tabakalera reprend le
témoin en tant qu'espace référentiel.
La promotion de la participation
citoyenne dans la société répond au
concept même de démocratie, et sa
promotion suppose de développer un
droit citoyen. Les personnes s'engagent
pour leur société et font partie intégrante
de la société. L'implication citoyenne
est fondamentale pour la réussite de
toute action et un élément essentiel face
aux nouveaux défis qui se présentent
: cohabitation, cohésion sociale,
intégration d'une nouvelle immigration,
protection de l'environnement,
utilisation de l'espace public, etc. Ce quai
encourage des initiatives qui facilitent
l'autonomisation et la participation des
personnes, et mise sur de nouvelles
méthodes de création où la rencontre
entre la différence, l'hybridation
et l'interdisciplinarité revêtent une
importance particulière. L'objectif
de Bestelab est d'être un laboratoire
expérimental d'innovation sociale basé
sur des pratiques de collaboration.
Le processus créatif de l'artiste naît
d'un point de départ précis et a pour
objectif un contexte donné. La distance
comprise entre le créateur et son
public est classiquement définie lors de
l'exécution ou la présentation de son
œuvre, reléguant bien souvent la figure
de l'artiste et les fondements de sa
création à un second plan. Ce quai a été
conçu pour réduire la distance entre les
habitants, les espaces culturels et les
artistes. Il renforce la normalisation et
la diffusion des activités de médiation
artistique, en réunissant des artistes
et des publics avec des activités telles
que des essais ouverts, des discussions
précédant l'exposition ou des ateliers
scolaires, entre autres. En parallèle, il
encourage l'utilisation de théâtres et
de musées comme des résidences de
création, en les transformant en viviers
de création et sans les limiter uniquement
à l'exposition.
La langue basque est probablement
l'une des langues les plus anciennes
d'Europe et, en même temps, une
langue renouvelée et modernisée. Son
processus de revitalisation a accompli
de grands progrès lors des dernières
décennies, pour en faire un exemple pour
le continent, aussi bien en termes de
récupération des langues minoritaires
que concernant la promotion de la
diversité linguistique. Dans ce contexte,
ce quai présente la ville et le territoire
comme un laboratoire de grand intérêt
pour une Europe qui compte 284 langues
autochtones, aussi bien officielles que
minoritaires, et qui fait face au défi de
la cohabitation dans une société de
plus en plus plurielle et diverse qui doit
également accueillir les nouvelles langues
européennes, les migratoires.
The artistic practice of contemporary
thought should be understood as a
approach which is free from investigation
and presents its results by breaking
conventional forms. Contemporary
creators are artists and cultural agents
that invite citizens to reflect on and
interact with their works, assuming a
permanent state of crisis. Behind every
artistic process or work lies a hidden
forest. The past and the present of
the provincial capital of Gipuzkoa is
closely linked to artistic practices. The
Arteleku centre of contemporary art
was established as an unequalled point
of reference, leading the cutting edge of
critical thought until the first decade of
the 21st century. As 2016 approaches, the
Tabakalera International Contemporary
Culture Centre takes over as the focal
point.
Promoting citizen participation in society
responds to the concept of democracy
itself, and this promotion leads to the
development of a citizen right. People
are committed to their communities
and they are an active part of society.
Citizen involvement is fundamental
for the success of any action, and it is
a basic component when facing new
challenges: coexistence, social cohesion,
the integration of new immigration,
care for the environment, use of public
space, etc. This quay promotes initiatives
that facilitate the empowerment and
participation of individuals, and supports
new forms of creation where meetings
between those who are different,
hybridisation and interdisciplinarity
hold special relevance. Bestelab aims
to be an experimental laboratory for
social innovation based on collaborative
practices.
The artist's creative process arises
from a specific starting point and has
a determined context as its end. The
distance between the creator and the
public is classically defined when the
work is created or exhibited, which
means that the figure of the artist and
the foundations of their creation are
often relegated to the background. This
quay is designed to reduce the distance
between citizens, cultural spaces and
artists. It promotes the normalisation and
distribution of artistic activities, uniting
artists and the public with activities such
as open rehearsals, pre-exhibition talks
and school workshops, among others. At
the same time, it encourages theatres
and museums to be used as a home for
creation, transforming them into creative
hotbeds without limiting them solely to
exhibitions.
The Basque language is possibly one of
the oldest languages in Europe and yet it
is a language that has been modernised
and renewed. Great progress has been
made with its revitalisation in the last
few decades, making it an example for
the continent both in terms of recovering
minority languages and promoting
linguistic diversity. In this context, this
quay presents the city and region as
a laboratory that is highly interesting
for Europe. Home to 284 indigenous
languages (both official and minority),
Europe faces the challenge of coexistence
in a society that is ever more diverse and
pluralistic, and must also welcome new
European languages - those of migrants.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
janvier - mars / january-march |
13
ambassades
embassies
hirikia
europa transit
La culture et la technologie
de la main
dignité humaine / vivre ensemble / memoire /
réconciliation / inclusion / respect
human dignity / coexistence / memory /
reconciliation / inclusion / respect
Culture and technology
hand in hand
biziz
bien-être / environnement / urbanisme /
sport / sexualité / gastronomie
L'Europe fonde ses principes de
cohabitation sur la société de la
connaissance et, par conséquent,
l'accès à l'information et la promotion
de la communication restent la tâche
principale des TIC. La technologie
permet d'établir de nouveaux rapports
avec la culture puisque les utilisateurs
des nouvelles technologies prennent
activement part et créent ce qui se
passe dans le monde. Cependant, outre
le fait d'y avoir accès, les personnes
veulent créer, recréer et se recréer. Afin
de créer une ville plus ouverte, ce quai
encourage l'autonomisation citoyenne
et l'accessibilité numérique comme des
piliers des villes intelligentes du futur,
et encouragera la création d'outils et
d'espaces participatifs et ouverts, en
mettant la technologie au service des
habitants.
Europe bases its principles for
coexistence on a knowledge society. This
means that the main role of ICT continues
to be to provide access to information and
encourage communication. Technology
allows us to relate to culture in new ways,
given that users of new technologies are
active participants and creators of what is
happening in the world. However, beyond
having access, people want to create,
recreate and recreate themselves. With
the goal of creating a more open city, this
quay promotes citizen empowerment
and digital accessibility as pillars of
the intelligent cities of the future, and
will encourage the creation of open and
participative spaces and tools, putting
technology at the services of citizens.
well-being / environment / urbanisme /
sport / sexuality / gastronomy
tosta
diversité linguistique / création artistique /
interculturalité / oralité / langues
language diversity / artistic creation /
interculturality / orality / languages
De l'Europe à l'Europe
From Europe to Europe
En tant que Capitale Européenne de la Culture, SaintSébastien 2016 veut correspondre au titre et laisser
son empreinte sur tout le continent. C'est pourquoi
elle enverra trois ambassades itinérantes parcourir une
partie de ses dix millions de kilomètres carrés, avec pour
mission de revendiquer la grande mosaïque culturelle
que forme l'Europe, promouvoir la compréhension entre
ses différentes communautés et représenter le projet de
capitale à l'extérieur. La géographie commune européenne
est un cadre incomparable pour explorer et mettre en
pratique les valeurs de la culture de la cohabitation.
Une ambassade pour chaque phare fera découvrir, tout au
long de l'année 2016, la complexité historique, culturelle,
linguistique et sociale européenne, avec les différences
et les similitudes qui la composent. Au travers de leurs
voyages, chacune d'entre elles examinera la situation
actuelle des divers conflits qui ont eu lieu dans l'Europe
turbulente du XXème siècle, illustrera la richesse de la
diversité culturelle du vieux continent et reliera différentes
cultures minoritaires qui ont su cohabiter sur la mer. En
surfant sur les vagues, en pédalant ou sur quatre roues,
Saint-Sébastien 2016 franchira les frontières pour relier
l'Europe à l'Europe.
As a European Capital of Culture, San Sebastian 2016
hopes to be worthy of the title and leave its mark on the
continent. This is why three travelling embassies will be
sent to cover part of its ten million square kilometres
with the goal of pursuing the great cultural mosaic that
forms Europe, encouraging understanding among its
different communities and representing the capital of
culture project abroad. Common European geography is an
unparalleled frame for exploring and putting the cultural
values of coexistence into practice.
Throughout 2016, an embassy representing each
lighthouse will discover the historical, cultural, linguistic
and social complexity of Europe with the differences and
similarities it holds. Through these journeys, the current
situation of diverse conflicts that took place during
Europe's turbulent 20th century will be investigated, the
richness of the old continent's cultural diversity will be
portrayed, and different minority cultures that have known
how to live together with the sea will be connected. By
ploughing through waves, pedalling or travelling on four
wheels, San Sebastian 2016 will transcend borders to
connect Europe to Europe.
14
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
conversations
La Capitale, en dialogue avec
le secteur culturel
DSS2016EU: in dialogue
with the cultural sector
Saint-Sébastien possédait déjà une
programmation culturelle complète avant
d'être choisie comme Capitale Européenne
de la Culture et elle continuera à le
proposer après 2016. En reconnaissance
de l'effervescence de son environnement,
DSS2016EU a conçu Conversations, une
ligne de sa programmation destinée à créer
des projets spécifiques en collaboration
avec les programmateurs culturels du
territoire.
L'objectif final de Conversations est de
diffuser les valeurs de DSS2016EU comme
la participation, la liaison avec l'Europe, la
diversité et la cohabitation ; et de le faire
sous l'égide des partenaires naturels de
la Capitale, qui comprennent aussi bien
de grandes institutions culturelles que
des projets suggestifs pour des publics
plus spécialisés, y compris également
des organisations sociales. Le principal
outil pour la cohabitation, la conversation,
devient ainsi un moyen d'enrichissement
culturel.
San Sebastian already had a complete
cultural programme before being chosen
as the European Capital of Culture, and
will continue to offer one after 2016. In
recognition of the effervescence of its
surroundings, DSS2016EU has designed
Conversations, a branch of the programme
which aims to shed light on specific
projects in partnership with the region's
cultural producers.
The final goal of Conversations is to
promote DSS2016EU values such as
participation, the connection with
Europe, diversity and coexistence. The
aim is to work alongside DSS2016EU's
partners, which include large cultural
institutions, thought-provoking projects
for more specialist audiences and social
organisations. As the main tool for
coexistence, conversations thereby become
a path towards cultural enrichment.
conversations.dss2016.eu
#2016Conversations
Conversations cosmopolites
Cosmopolitan conversations
collaborateur collaborator
cadena ser
Saint-Sébastien 2016 a voulu étendre
l'esprit de dialogue sous-jacent
à Conversations au-delà de son
environnement géographique le plus proche
et d'établir des ponts vers l'extérieur.
D'une part, DSS2016EU resserrera les liens
avec Wroclaw, co-Capitale Européenne
de la Culture. Le 1er mai 2016, le festival
Thanks Jimi de Wroclaw se reproduira
à Saint-Sébastien, dont l'objectif est de
battre le record Guinness des guitaristes
en interprétant le mythique thème Hey Joe
de Jimi Hendrix. En juin, le compositeur
polonais Zbigniew Preisner offrira, avec
l'orchestre symphonique de Wroclaw, un
concert-hommage au cinéaste Krzysztof
Kieślowski au Kursaal. De même, et en
collaboration avec l'EU Japan Fest, Jon
Cazenave et Lukasz Machlock, deux
photographes qui représenteront chaque
capitale culturelle, se rendront au Japon
et réaliseront un projet photographique
commun.
De plus, des propositions de collaboration
ont été mises en marche avec des agents
culturels de Burgos, Cordoue, Las Palmas,
Ségovie et Saragosse, les cinq villes qui
furent finalistes au titre de Capitale
Européenne de la Culture 2016, aux côtés
de Saint-Sébastien. Madrid, Saint-Jacquesde-Compostelle et Salamanque, qui ont
déjà accueilli la Capitale Européenne de la
Culture de l'Europe, seront également les
témoins de Conversations avec DSS2016EU.
San Sebastian 2016 wanted to expand
the spirit of dialogue that runs through
Conversations, taking it beyond its nearest
geographical surroundings and building
bridges that extend outwards. On the one
hand, DSS2016EU will strengthen ties with
Wroclaw, which is the other European
Capital of Culture for 2016. On 1 May 2016,
the Thanks Jimi Festival from Wroclaw will
be replicated in San Sebastian with the goal
of breaking the Guinness World Record
for the number of guitarists playing the
legendary song Hey Joe by Jimi Hendrix.
In June, the Polish composer Zbigniew
Preisner will offer up a tribute concert to
the film maker Krzysztof Kieślowski with
the Wroclaw Symphony Orchestra in the
Kursaal. In partnership with the EU Japan
Fest, two photographers, Jon Cazenave and
Lukasz Machlock, each representing their
Capital of Culture, will also travel to Japan
to create a joint photo project.
Proposals for collaboration have also bee
initiated with cultural agents from Burgos,
Cordoba, Las Palmas, Segovia and Zaragoza
- the five cities which were finalists for
the European Capital of Culture 2016,
alongside San Sebastian. Madrid, Santiago
de Compostela and Salamanca - which
have previously held the title of European
Capital of Culture - will also be witness to
Conversations with DSS2016EU.
15
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
conversations
Cartes
Blanches
Demande de licence
Licence to create
Une carte blanche est une invitation à
abandonner l'initiative de programmation
à des créateurs artistiques exceptionnels,
une pratique courante dans les festivals
et événements culturels dont SaintSébastien 2016 s’est inspirée pour
compléter sa ligne Conversations.
Saint-Sébastien 2016 a donné une liberté
totale à trois créateurs liés à la ville pour
qu'ils élaborent des propositions autour
de l'échange, du dialogue sous forme
de connaissance et du développement
de l'empathie, qui seront intégrés au
programme de DSS2016EU.
A carte blanche is an invitation which the
programme initiative extends to certain
artistic creators, a common practice
among the festivals and cultural events
which have inspired San Sebastian 2016
to complete its Conversations project.
DSS2016EU has given total freedom to
three creators connected to San Sebastian so that they can come up with three
proposals which will be included in the
DSS2016EU programme and revolve
around exchange, dialogue and developing empathy.
Esther Ferrer
Anjel Lertxundi
Jone San Martin
L'artiste pluridisciplinaire de Saint-Sébastien
a présenté trois propositions inspirées par
les valeurs de Saint-Sébastien 2016 et qui
auront lieu durant les mois de février, mars
et juillet 2016. Os voy a contar mi vida (Je vais
La proposition d’Anjel Lertxundi est une
réflexion sur le travail de ces écrivains
qui écrivent dans des langues dont
l'avenir est incertain, ou pas aussi certain
que d’autres, et qu’une partie de la
préoccupation que l'écrivain polonais
Witold Gombrowicz montrait dans sa
correspondance avec Czeslaw Milosz. Cet
originaire d'Orio proposera cinq auteurs
en langues hégémoniques qui n'ont jamais
Le chorégraphe de renom, William Forsythe,
aux côtés duquel Jone San Martín a travaillé
pendant plus de vingt ans, est le fédérateur
des cinq pièces que l'artiste originaire de
Saint-Sébastien apportera à Saint-Sébastien
en octobre 2016. San Martín inclut dans sa
carte blanche Forsythe et des artistes proches
de ce dernier, et sert de liaison pour créer une
constellation harmonique. La proposition de
la chorégraphe de Saint-Sébastien comptera,
d'un côté, trois nouvelles créations : une de
Forsythe en personne, une autre de S.A.D.
en collaboration avec Shayne Oliver et sa
artiste multidisciplinaire
multidisciplinar artist
« Trois actions
participatives : Os voy
a contar mi vida Je vais
vous raconter ma vie,
Se hace camino al andar
C'est en marchant que
l'on fait son chemin et
La marcha de la poesía La
marche de la poésie »
vous raconter ma vie) est une performance
autour de la communication dans laquelle
interviendront des personnes sourdes et des
personnes parlantes, et qui réunit l'aspect
visuel et sonore du langage. Dans la seconde
action, Se hace camino al andar (C'est en
marchant que l'on fait son chemin), des
groupes installés à la périphérie de SaintSébastien construiront et parcourront un
ensemble d'itinéraires qui partiront de la
banlieue et auront pour destination le centreville. La marcha de la poesía (La marche de la
poésie) est conçue comme une procession
littéraire d'habitantes, d'habitants et de
poètes, qui s'arrêteront à plusieurs endroits de
Saint-Sébastien présentant des réminiscences
poétiques et liront de la poésie à haute voix.
écrivain
writer
« Réflexion sur la littérature
dans les langues dont
l'avenir est incertain »
réfléchi à la disparition de leur langue de
travail, qui réfléchissent sur la durabilité
de la littérature dans des langues dont
la commercialisation et le potentiel est
considérablement inférieur. Lertxundi
demandera à ce qu’ils dictent une
conférence ou qu’ils écrivent un morceau
de littérature avec leurs réflexions. Le
résultat final du projet sera connu en
hiver 2016 et comprendra une publication
en basque recueillant les cinq pièces, ainsi
que des journées durant lesquelles les
auteurs exposeront leurs impressions et
dialogueront après s'être mis à la place
de collègues dont la mission est d'enrichir
des littératures dont l'avenir est incertain.
The multidisciplinary artist Esther Ferrer has
submitted three proposals inspired by the
values of San Sebastian 2016 which will take
place in February, March and July 2016. Os voy
a contar mi vida (I'll tell you about my life) is a
performance on the topic of communication
that will include the participation of hearing-
Anjel Lertxundi's proposal is a reflection on
the work of authors who write in languages
that face an uncertain future, or one which
is not as certain as that of others, and
is based on the concerns that the Polish
writer Witold Gombrowicz shared in his
correspondence with Czeslaw Milosz. The
writer from Orio will propose that five
writers in hegemonic languages who have
« Three participatory
activities: Os voy a contar
mi vida , Se hace camino al
andar and La marcha de la
poesía »
« Reflection on literature
in languages that face an
uncertain future »
impaired and speaking people, combining the
visual and auditory aspects of language. In
the second activity, Se hace camino al andar
(The path is made by walking), groups based
around the periphery of San Sebastian will
build and walk along a series of routes that
will start on the outskirts and end in the city
centre. La marcha de la poesía (The march of
poetry) is conceived as a literary procession
of citizens and poets who will stop at different
locations in San Sebastian with links to poetry
and read poetry out loud.
never entertained the possibility of their
working language disappearing think about
the durability of literature in languages
where marketing possibilities and potential
is significantly reduced. Lertxundi will ask
them to give a lecture or write a literary
piece detailing their thoughts. The final
result of the project will be published
in winter 2016 and will consist of a
publication in Basque that contains the five
works, plus a conference where the authors
will talk after having placed themselves in
the position of colleagues who enrich the
literature of languages facing an uncertain
future.
chorégraphe et danseuse
choreographer and dancer
« San Martín servira
d'intermédiaire entre SaintSébastien et son parcours
international »
propre pièce pour DSS2016EU sur le thème
de l'improvisation qui mettra en relation
la danse et le bertsolarisme. De plus, elle
invitera la compagnie berlinoise Dance On,
avec laquelle elle travaille actuellement,
composée de danseurs et de chorégraphes de
plus de quarante ans qui se sont formés avec
Forsythe. San Martín présentera également
son solo Legítimo/Rezo, qui part d'une
annotation de Forsythe et dont la première
représentation a lieu en Espagne.
San Martín's carte blanche involves a series
of dance performances that are scheduled
to take place in the region's various flagship
cultural spaces between August and October.
With this project, the San Sebastian-born
choreographer aims to bring an illustrative
sample of her international career to her
hometown: San Martín presents herself as
a bridge between her starting point and her
accomplishments, to achieve a harmonious
constellation. She will invite S.A.D. and Shyne
Oliver to take up an artistic residency at the
Cristóbal Balenciaga Museum, and will also
bring Dance On to San Sebastian. This dance
company from Berlin is made up of dancers
« San Martín will act
as a bridge between
San Sebastian and her
international career »
who are over 40 years of age and is currently
working with San Martín herself. San Martín
will also create a piece for DSS2016EU
that will combine improvisation, dance and
bertsolarism. In addition, San Martín will
present her solo conference Legítimo/Rezo
(Legitimate/Prayer), which is based on an
idea by the renowned choreographer William
Forsythe, with whom Jone San Martín has
worked for over twenty years
16
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
vagues d'énergie
waves of energy
Un élan aux projets citoyens
Promoting citizen projects
vaguesdenergie.dss2016.eu
wavesofenergy.dss2016.eu
#VaguesdEnergie
#WavesOfEnergy
participation / initiative culturelle
participation / cultural initiative
Depuis sa conception, Saint-Sébastien 2016 a été le résultat d'une somme de propositions
de la société civile ; en fait, le caractère participatif de la construction du programme fut
l'une des raisons du succès de la candidature de Saint-Sébastien et, après son élection, les
habitants ont continué à présenter spontanément leurs projets, dont la plupart n'ont pas
trouvé de place dans le programme.
Dans la recherche de moyen de répondre à l'intérêt démontré par la société civile, et en
raison de son intérêt d'enrichir le programme de la Capitale, DSS2016EU a mis en marche en
mars 2015 le programme Vagues d'Énergie, conçu pour encourager la participation citoyenne
active dans le domaine socioculturel et financer ses projets spécifiques qui partagent les
valeurs de Saint-Sébastien 2016.
«132 propositions culturelles des habitants seront
subventionnées»
Vagues d'énergie est inspirée par Kulturskjutsen, une initiative similaire mise en place
par la Capitale Européenne de la Culture d'Umeå 2014, mais introduit une différence
importante : un conseil citoyen, appelé Ardora, se chargera de sélectionner les projets qui
seront subventionnés. Dans Vagues d'énergie, la population est protagoniste à la fois des
propositions culturelles et des décisions exécutives.
Le programme s'articule autour de deux modalités de subvention : un appel à candidatures
mensuel de cinq aides de 2016 euros et un autre tous les deux mois où sont accordés
20 160 euros pour un projet de plus grande envergure. L'aide de 2016 ¤ peut être demandée
par des habitants et des associations de la Communauté autonome basque, de la
Communauté forale de Navarre ou de la région d'Aquitaine ; tandis que l'appel à propositions
de 20 160 ¤ est ouvert pour tout(e) habitant(e) ou association de l'Union européenne. Les
deux appels sont ouverts de manière ininterrompue. Consultez les bases sur : energiaolatuak.
dss2016.eu
«Chaque mois, cinq aides de 2016 ¤ et, tous les deux
mois, une de 20 160 ¤ seront attribuées»
Les projets sélectionnés jusqu'à présent se caractérisent par leur diversité et
complémentarité : des ateliers pour construire des bâtiments emblématiques de SaintSébastien par des stylos qui imprimeraient du plastique en 3D, un CD collaboratif de groupes
de musique extérieurs établis sur le territoire, obtenir le record Guinness de la barre de danse
la plus longue du monde, des rencontres radiophoniques, des graffitis éphémères à l'eau
sous pression, des cours intergénérationnels de danse, des pièces de théâtre interprétées par
des personnes souffrant de maladies mentales, le nettoyage des fonds marins, la recréation
de photos historiques... et bien plus encore. Au total, et jusqu'à fin 2016, l'attribution de
120 aides de 2016 euros et douze de 20 160 euros est prévue. 132 vagues d'énergie citoyenne
qui inonderont la Capitale.
Hotaru Visual Guerrilla, 2015.
17
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
Since its conception, San Sebastian 2016 has been based on the sum of its proposals from
civil society. In fact, the participative way in which the programme was built was one of the
reasons why San Sebastian's bid was so successful. After being named Capital of Culture, its
residents continued to spontaneously present their projects, many of which did not find their
place in the programme.
In order to respond to the interest shown by the public and in recognition of their interest
in enriching the Capital of Culture programme, DSS2016EU launched the Waves of Energy
project in March 2015. This initiative was designed to promote active citizenship in the
socio-cultural sphere and provide funding for specific projects that share the values of San
Sebastian 2016.
«Funding will be awarded to 132 cultural proposals from
citizens»
Waves of Energy is inspired by Kulturskjutsen, a similar initiative which was implemented
by the Umeå 2014 European Capital of Culture, but it also introduces a different angle: a
citizen council called Ardora is responsible for selecting the projects that will receive funding.
In Waves of Energy, citizens are the protagonists in both the cultural proposals and of the
executive decisions.
The programme revolves around two modes of funding: a monthly open call for five grants
of 2,016, and another bimonthly call for projects with a larger scope which will each receive
20,160. Residents and associations from the Basque Autonomous Community, the Provincial
Community of Navarra and the region of Aquitaine may apply for the grant for €2,016,
whereas the €20,160 grant may be awarded to any citizen or association of the European
Union. Both calls are continuously open for applications. Details of the terms can be found at:
energiaolatuak.dss2016.eu
Marcelo Díaz Rodriguez
«Five grants for 2,016 ¤ will be awarded every month and
one grant worth 20,160 ¤ will also be awarded every two
months»
The projects selected to date are characterised by their diversity and complementary nature:
workshops to construct San Sebastian's emblematic buildings through pens that print plastic
in 3D, a collaborative CD with foreign music groups established in the region, breaking the
Guinness World Record for the world's longest ballet bar, radio meetings, ephemeral graffiti
with pressurised water, intergenerational dance classes, theatre performed by individuals
with mental illnesses, cleaning the seabed and recreating historical photos, to name a few. In
total, 120 grants of €2,016 and twelve grants of €20,160 are expected to be awarded over the
course of 2016. 132 citizen Waves of Energy will flood the Capital of Culture.
Kulturskjutsen : le germe
d'une tradition
Pendant la préparation d'Umeå 2014,
des agents indépendants ont proposé de
tester différentes idées afin de se mobiliser
pour la Capitale. C'est ainsi qu'est né
le programme de microfinancement
Kulturskjutsen en octobre 2011.
Robert Tenevall
responsable kulturskjutsen
(impulsion culturelle)
umeå 2014
Head of kulturskjutsen
(cultural boost)
umeå 2014
Dans une première phase, des propositions
pouvant devenir des activités du
programme officiel ou qui permettraient de
faire connaître le projet Umeå 2014 ont été
choisies ; à partir d'août 2013, aux portes
de l'année de la Capitale, l'action s'est
centrée sur le financement des activités qui
auraient lieu tout au long de l'année 2014.
La sélection des projets est revenue aux
directeurs artistiques d'Umeå 2014.
Au total, 115 Kulturskjutsar ont été accordés
et une vingtaine d'entre eux sont devenus
des projets importants, comme Tantteatern,
Marcelo Díaz Rodriguez
U x U-festivalen, FrostByte et l'exposition
de Karatina Pirak Sikkus au musée
Bildmuseet.
L'intérêt pour Kulturskjutsen fut énorme
pendant toute la période, et eut également
une portée sur d'autres villes du nord de
la Suède, où des bourses semblables ont
été proposées pour réaliser des activités
pendant l'année de la Capitale.
Kulturskjutsen: the root of
a tradition
During preparations for Umeå 2014,
some independent agents suggested
that different ideas should be tested out
with the goal of mobilising themselves
for the Capital of Culture. This is how the
Kulturskjutsen micro-funding programme
was born in October 2011.
In the initial stages, judges chose
proposals that had the potential to
become official programme activities, or
those that helped to raise the profile of
the Umeå 2014 project. Starting in August
2013 and with Capital of Culture year
on the doorstep, focus turned to funding
activities that would take place throughout
2014. The artistic directors of Umeå 2014
were responsible for selecting the projects.
In total, 115 Kulturskjutsar projects received
funding and around twenty of these
became important projects.
Examples include Tantteatern, U x
U-festivalen, FrostByte, and the Katarina
Pirak Sikkus exhibition at the Bildmuseet
Museum.
Interest in Kulturskjutsen was enormous
throughout the year and it even reached
other cities in northern Sweden, where
similar grants were awarded for activities
that would be held during the Capital of
Culture period.
18
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
Calendrier d'activités Activity schedule
2015
OCTOBRE
OCTOBER
paix
peace
2016
NOVEMBRE
NOVEMBER
DÉCEMBRE
DECEMBER
JANVIER
JANUARY
FÉVRIER
FEBRUARY
MARS
MARCH
AVRIL
APRIL
Théâtre Forum
Antzerki
foruma:
: EtEta
toi?
hikForum
zer? Teatro
Theatre:
fórum:
What¿Yabout
tú qué?
you?
Hormek
Des
mursdiote
qui parlent
ParedesSpeaking
que hablan
Walls
Dance2gether
Ehunberri
Itsasoratze
Artiviste
embarquée
artibista Embarcada
Artivist Enlistment
artivista
Baitara baita
Défis Challenges
Tira-birak
Bandes
désirées
Tiras que
Tira-birak
aflojan
Stop War Festibala
Insert Change
L'Europe du
cinéma et
des droits
de l'homme
A Europe
of Cinema
and Human
Rights
Europa Transit
284+
bestelab
vie
life
1Herri
Herrizahar,
zahar,andre
andreberri
berri
Hirikilabs
Itsasgileak
Europar elkarrizketak
Dialogues
européens European
Diálogos europeos
Dialogues
Ping
HidroLogikak
2016 bidea
On appétit!
Sukaldeandans
Création
sortzaile
la cuisine
Creatividad
Creationentre
in the
fogones
Kitchen
Winter Solstice Call
Time Machine Soup
DSSirez
284+
hirikia
HorKonpon
pagadi
LaPublika
Euroku
bestelab
5 Iturriak/ Iturriak
Iturriak
Fontaines
/ Fuentes
Iturriak / Fountains
Anarchivo sida
Hibrilaldiak
Proiektuen azoka, (K)idea
WhatsART
voix
voices
2016 irakurketa
Lectures
2016 2016
2016Readings
Lecturas
Beste hitzak Other Words
Itzultzaile berriak
Music Box Festibala
1966 |l Gaur
Constellations
konstelazioak
Gaurl |2016
20161966
1966l |Constelaciones
Gaur Constellations
Gaur l| 2016
Rekording
Le géant d'Altzo
The Giant of Altzo
Prime Time
hazitegiak
Aller-retour
2 Joan-etorrian
There
De and
ida yBack
vuelta
Corners
2 Corners
ofof
Europe
Europe
Mugalariak
2 Labore
Labore
284+
EUSkarriak
hirikia
Behagunea
Ondarebideak
Ohar eleanitzak
Talkamara
pagadi
Interprest
Résidences
5 Ikerketa artistiko
de recherche
egonaldiak
artistique
Residencias
Artisticde
Research
investigación
Residencies
artística
bestelab
elkarrizketak
conversaciones
Kaleidoskopio
Muskerraren bidea
Voix de la Syrie
Voices of Syria
Dock of the Bay
La belle et la bête
Beauty and the Beast
Helmut Lachemann
Sasha Waltz & Guests ICMA
La marche de la poésie Awards
The March of Poetry
19
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
JUIN
JUNE
MAI
MAY
JUILLET
JULY
AOÛT
AUGUST
SEPTEMBRE
SEPTEMBER
OCTOBRE
OCTOBER
NOVEMBRE
NOVEMBER
DÉCEMBRE
DECEMBER
Traité de Paix
Bake-ituna
Tratado
Peacede
Treaty
peace
Adiorik
Sans
adieux
gabeWithout
Sin adiósSaying Goodbye
Bakearen
Le
Mille de
milia
la Paix
La milla
Mile de
of Peace
la peace
Gabon, Txirrita
Sans lieux, sans temps
Out of Place, Out of Time
Dans les sables Between Sands
Sommet de la diversité
linguistique Language
Diversity Summit
Kontukontanitz
Codefest
Bizhirik
Zubideak Puentes de tránsito
Mugaenea
Kooperarock
Itsasfest
Plaz & Play
Feministaldia
Tratos
Architecture :
langages filmiques
Film Languages
Biziz
Hitzargiak
Irrizetak
Corale
World Puppet Festival
Réveiller le son
Awaken the Sound
Zapart!
Emusik Olatu Talka
Soudain l'Europe
Suddenly Europe
Kalebegiak
Chejov vs
Komisario berriak
Shakespeare
RIEC IFSM
Nouveaux horizons New Horizons
Nouvelles dramaturgies New drama
Street tARTar
Songe d'une nuit d'été
A Midsummer's Night Dream
Tosta
In varietate Concordia
Donostiapedia
5Entzumen-behatokia
Observatoire
de l'écoute
Observatorio
The Listening
de Observatory
la escucha
Break a Leg!
Surfilm Festibal
Ez Dok Amairu hitzez hitz
Noetic
12 Points
Cartes Blanches:
Esther Ferrer
Quinzaine musicale
Musical Fortnight
Glad is the day
Dernier train à Treblinka Behobia SS
Cinéma et conflits
Cinema and Conflicts Last train to Treblinka
Passion for Knowledge Phare du mystère
Lighthouse of Mystery
Cartes Blanches:
Anjel Lertxundi
20
| janvier - mars january - march
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
Instructions pour lire le programme
How to read the programme
Les activités du programme que vous avez en main sont classées par ordre chronologique,
divisées en trimestres selon la date de commencement. Certaines se produiront en un
jour, d'autres auront lieu pendant des mois et beaucoup se dérouleront tout au long de
l'année. Pour plonger dans les contenus de chacune d'elles, lisez la division de cette page
révélant comment l'information a été mise en place et codée.
1
janvier
january
- 31
décembre
december
vie
life
Dialogues européens
European dialogues
The activities in this programme have been organised in chronological order depending
on their starting date and are spread across each quarter. Some last only one day, others
continue for months and many run throughout the whole year. To dive into the content of
each one, please read the breakdown on this page which explains how the information has
been organised and coded.
Dates de début et fin
Start and finish dates
Phares
Lighthouses
Quais / Ambassades
Quays / Embassies
Explication des pictogrammes
Explanation of the pictograms
Nom du projet
Name of the project
La construction de l'Europe, objet de débat
The construction of Europe in debate
Sous-titre explicatif
Explanatory subtitle
Places
Hashtag
forum de conversation / séance live
*Type d'activité
Activity type
Duré
Length
Site web
Website
Capacité
Capacity
Twitter
Billets
Tickets
Facebook
Sujet
Theme
Instagram
Agents
Agents
Plus d'information
More information
saint-sébastien / san sebastian
musée san telmo
agents agents
globernance
san telmo museoa / donostia
kultura
partenaires sponsors
laboral kutxa
Participez à travers les réseaux sociaux:
grâce au hashtag #EUDialogues, vous
pourrez participer en envoyant vos
questions aux personnalités invitées
Participate on social networks: you can take
part by using the hashtag #EUDialogues to
send your questions to the guests.
discussion forum / live session
dialogueseuropeens.dss2016.eu
europeandialogues.dss2016.eu
#EUDialogues
@EUDialogues
Caractéristiques du projet
Project features
EuropeanDialogues
europe / modèle social /
autonomisation / géographie
commune
europe / social model /
empowerment / common
geography
Activité commencé en janvier 2015.
Activity started in January 2015.
Description
*Type d'activité
Activity type
discours
dialogue
débat
réunion
assemblée
congrès
forum
symposium
discours ouvert
atelier
laboratoire
séminaire
cours
répresentation
concert
projection
récital
lecture
séance live
tour
promenade
étape
visite guidée
dégustation
jeu
intervention
performance
happening
exposition
installation
danse
exhibition
fète
activité sportive
festival
résidence
médiation
atelier ouvert
processus
participatif
publication
émission
podcast
émission de radio
app
site web
talk
dialogue
debate
meeting
gathering
congress
forum
symposium
open talk
workshop
laboratory
seminary
course
play acting
concert
projection
recitation
reading
live session
tour
walk
stage
guided tour
tasting
game
intervention
performance
happening
exhibition
installation
display
party
sports activity
festival
residence
mediation
open workshop
participatory
process
publication
broadcast
podcast
radiocast
app
website
21
janvier - mars
january - march
théâtre forum : et toi? /
forum theatre: what about you?
winter solstice call
dialogues européens /
european dialogues
hirikilabs
hibrilaldiak
création dans la cuisine /
creation in the kitchen
artiviste embarquée /
artivist enlistment
music box festibala
europa transit
iturriak / fontaines /
iturriak / fountains
lapublika
horkonpon
résidences de recherche
artistique /
artistic research residencies
itsasgileak
interprest
kaleidoskopio
mugalariak
kimu
beste hitzak / other words
labore
ehunberri
ping
talkamara
1966 | constellations gaur | 2016
lectures 2016 /
2016 readings
dance2gether
défis /
challenges
baitara baita
time machine soup
anarchivo sida
euskarriak
whatsart
behagunea
rekording
bandes désirées /
tira-birak
le géant d'altzo /
the giant of altzo
dssirez
herri zahar, andre berri
insert change
prime time
stop war festibala
2016 bidea
la belle et la bête /
beauty and the beast
sasha waltz & guests
helmut lachenmann à
saint-sebastian
22
22
23
23
24
25
25
26
27
29
30
30
31
32
32
32
33
33
34
34
35
35
35
37
37
38
38
39
40
41
41
42
42
42
43
44
44
44
45
45
46
47
48
48
48
22
1
| janvier - mars january - march
janvier
january
-
décembre
december
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
1-7
paix
peace
Théâtre Forum :
Et toi?
Forum Theatre:
What about you?
play acting / debate
cohabitation / dignité
humaine / réconciliation
coexistence / human dignity /
reconciliation
Activité commencée en décembre 2014.
Activity started in December 2014.
« Réaliste », « émouvant », « ouvert »,
« sincère », etc. « donne beaucoup à
réfléchir ». Ce sont les avis laissés par écrit
par les personnes qui ont vécu l'une des
représentations de Théâtre Forum : Et toi ?,
un projet développé avec la collaboration
de Baketik.
«Real», «exciting», «open», «honest»...
«it gives you a lot to think about». These
are opinions written by individuals who
have experienced a performance of
Forum Theatre: What about you?, which is
a project developed in partnership with
Baketik.
Six pièces de théâtre courtes traitent
de différentes situations découlant du
conflit violent qui a frappé le Pays basque
au cours de ces dernières décennies.
L'approche et le développement des
scènes permettent de faire en sorte que
le spectateur ressente de l'empathie
pour les personnes qui ont souffert des
conséquences de la violence.
Seven short stage performances explore
different situations that have arisen from
the violent conflict that has plagued
the Basque Country in the last few
decades. The approach and development
of the scenes make the audience feel
empathy for those who have suffered the
consequences of violence.
Il y a deux manières de participer à
une représentation. La première, en
se rendant à l'une des représentations
programmées à l'Espace 2016 et qui
sont annoncées dans l'agenda de notre
site Web. En programmant la pièce : si
un groupe (composé au minimum de
huit personnes et au maximum de 40)
souhaite participer à un Théâtre Forum, la
proposition scénique se déplacera là où il
le souhaitera.
Des étincelles dans la nuit d'hiver
Sparkles in the winter night
installation lumineuse / atelier / intervention urbaine
lighting installation / workshop / urban intervention
agents agents
suartez
kontadores
euskal herriko unibertsitatea
theatreforum.dss2016.eu
forumtheatre.dss2016.eu
La proposition de théâtre se base sur
la méthode du Théâtre de l'Opprimé,
qui se sert du langage théâtral
comme moyen d'expression et de
transformation de la réalité sociale.
Un acteur (May Gorostiaga) et une
actrice (Elena Aranbarri) touchent le
public et l'accompagnent dans la partie
participative de la pièce. C'est une pièce
qui, selon l'actrice qui la représente, «
montre la vérité cachée de notre société et
est un essai de la réalité ».
Winter Solstice Call
ateliers avec pré-inscription
workshops (registration in
advance)
représentation / débat
#TheatreForum
#ForumTheatre
vie
life
saint-sébastien / san sebastian
baie de la concha bay
Tester une nouvelle réalité
Rehearsing a new reality
agents agents
baketik
janvier
january
WSC est un ensemble inédit
d'installations lumineuses temporaires
et éphémères. Pendant le solstice
d'hiver, l'époque la plus sombre
de l'année, l'éclairage habituel
du Promenade de la Concha sera
transformé par une intervention
artistique subtile visant à faire réfléchir
sur le modèle d'éclairage de nos villes,
en mettant en valeur une consommation
énergétique plus responsable et
durable. Outre les installations, seront
organisés des ateliers de conception
d'éclairage (alternatif) architectural et
des actions de guérilla lumineuse où les
habitants pourront jouer, expérimenter
et apprendre à transformer pour un
instant l'apparence de la ville par des
méthodes d'éclairage alternatives.
This performance is based on the
Theatre of the Oppressed method, which
uses theatrical language as a means
of expression and transforming social
reality. One actor (May Gorostiaga)
and one actress (Elena Aranbarri) reach
out to the audience and accompany
them through the participative part of
the piece. As the actress that performs
it says, it is a piece that «shows our
society's hidden truth and is a rehearsal
for reality».
There are two ways to participate in a
performance. The first is by attending
one of the performances that are being
held in the 2016 Space, details of which
are published on our website's calendar.
The second is by appointment: if a group
(a minimum of eight and a maximum of
40 people) wishes to participate in the
Forum Theatre, the performance will take
place wherever the group requests.
Álvaro Valdecantos · 2014
wintersolsticecall.dss2016.eu
#WinterSolsticeCall
éclairage alternatif /
urbanisme / créativité
citoyenne
alternative lighting /
urban planning / citizen
creativityciudadana
Activité commencée en décembre 2015.
Activity started in December 2015.
WSC is a diverse set of temporary
and ephemeral lighting installations.
During the winter solstice, which is the
darkest time of the year, the regular
lighting of La Concha Promenade will be
transformed thanks to subtle artwork.
The idea is to encourage us to reflect
on the lighting model used in our cities
and promote a more sustainable and
responsible consumption of energy.
As well as art installations, there
will also be workshops for designing
(alternative) architectural lighting
and guerilla actions where the public
can play, experiment and learn how to
momentarily transform the appearance
of the city by using alternative lighting
methods.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
1
janvier
january
- 31
vie
life
décembre
december
Dialogues européens
European dialogues
La construction de l'Europe, objet de débat
The construction of Europe in debate
forum de conversation / séance live
discussion forum / live session
saint-sébastien / san sebastian
musée san telmo
agents agents
globernance
san telmo museoa / donostia
kultura
partenaires sponsors
laboral kutxa
Depuis janvier 2015, ce forum de dialogue
met sur la table les principaux défis
auxquels est aujourd'hui confrontée
l'Union européenne. La particularité de
l'initiative repose sur le prestige des
intervenants et, surtout, sur leur façon
d'interagir avec les participants. Les
séances démarrent par une introduction
sur le sujet par l'invité et c'est le public qui
marque le devenir de la conversation avec
ses questions et ses apports, créant ainsi
une ambiance propice pour entamer un
dialogue avec des personnalités invitées
de l'envergure de Kristin Tran (conseillère
politique féministe au Parlement
européen), José Manuel Durão Barroso
(ancien président de la Commission
européenne) et Saskia Sassen (professeur
de l'Université de Columbia).
Simultanément, un illustrateur et un
écrivain interprètent les principales idées
qui surgissent dans la conversation et
les traduisent en images et en textes
poétiques de portée sociale.
1
janvier
january
- 31
décembre
december
vie
life
23
hirikia
Hirikilabs
La cuisine de la technologie
The technology kitchen
laboratoire / atelier
laboratory / workshop
saint-sébastien / san sebastian
tabakalera
dialogueseuropeens.dss2016.eu
europeandialogues.dss2016.eu
agents agents
tabakalera
#EUDialogues
hirikilabs.dss2016.eu
@EUDialogues
#Hirikilabs
EuropeanDialogues
@hirikilabs
code ouvert / maker /
autonomisation
open code / maker /
empowerment
Activité commencé en août 2013.
Activity started in August 2013.
europe / modèle social /
autonomisation / géographie
commune
europe / social model /
empowerment / common
geography
Participez à travers les réseaux sociaux:
grâce au hashtag #EUDialogues, vous
pourrez participer en envoyant vos
questions aux personnalités invitées
Participate on social networks: you can take
part by using the hashtag #EUDialogues to
send your questions to the guests.
janvier - mars january - march |
Activité commencé en janvier 2015.
Activity started in January 2015.
Since January 2015, this forum for
dialogue has been putting the greatest
challenges that the European Union faces
today on the table. The uniqueness of
the initiative lies in the prestige of its
speakers and, above all, the interaction
with attendees. The sessions begin
with the guest introducing the topic.
The audience then define the future of
the conversation depending on their
questions and comments, thereby
creating a conducive environment for
establishing dialogue with guests such
as Kristin Tran (feminist policy advisor at
the European Union), José Manuel Durão
Barroso (ex-President of the European
Commission) and Saskia Sassen
(professor at Columbia University).
An illustrator and a writer will
simultaneously interpret the main ideas
that emerge from the conversations and
translate them into images and social
poetic texts.
Oskar Moreno · 2015 · San Telmo Museoa, Saint-Sébastien / San Sebastian.
Hirikilabs est un laboratoire urbain sur
la technologie et la culture numérique.
Il organisera des activités pour unir
le monde numérique, la création
collaborative et la souveraineté des
habitant(e)s.
On peut apprendre à utiliser des
imprimantes en 3D, des machines à
découpe laser et beaucoup d'autres
instruments. Cependant, il s'agit
principalement d'un espace pour
réfléchir et expérimenter la manière
dont et la raison pour laquelle nous
utilisons la technologie. Il en résulte
les tables et les chaises conçues et
développées en groupe, les robots créés
pour l'éducation et, après un parcours
de deux ans, d'autres nombreux travaux
développés en groupe.
Nous encourageons la connaissance
ouverte et le partage du code de tout
ce qui a été réalisé. Nous pensons que
la démocratisation de la technologie
nous relie au monde, qui enrichit
nos activités et change la réalité
que nous entoure. Nous travaillons
avec la philosophie « Faites-le vousmême » et « faites-le avec les autres
». N'importe qui peut participer :
aucune connaissance préalable n'est
nécessaire. La technologie est un
espace qui n'engendre pas de peur, où
l'envie d'expérimenter et de jouer sont
indispensables.
Hirikilabs is an urban laboratory for
digital culture and technology. Activities
will be organized to bring together the
digital world, collaborative creation and
the sovereignty of citizens.
You will be able to learn how to use 3D
printers, laser cutting machines and
many other instruments. However, it's
mainly a space for experimentation
and reflection on how and why we
use technology. The results include
the tables and chairs designed and
developed in groups, robots created
for education and many other projects
developed in groups following two years
of development.
We are encouraging open knowledge
and share the code for everything
created. We believe that the
democratisation of technology connects
us with the world, which enriches our
activities and changes the reality around
us. We follow the «Do It Yourself» and
«Do It With Others» philosophy. Anyone
can participate: no prior knowledge is
required. Technology is a space that
produces no fear, where the desire to
experiment and play are essential.
24
1
| janvier - mars january - march
janvier
january
- 26
novembre
november
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
vie
life
bestelab
Hibrilaldiak
La fertilité d'un point de vue différent
Fertility from a different perspective
laboratoire / cours / assemblée
laboratory / course / gathering
présentez votre défi en
remplissant le formulaire
téléchargeable sur le site web
pendant les
by filling out the form that is
available to download from
the website
Ariane Berthoin
8 groupes / défis par appel
8 groups / challenges per call
professeur universitaire
professor
agents agents
c2+i cultura comunicación
innovación/conexiones
improbables
L'hybridation comme
espace d'innovation
De nouvelles pratiques artistiques et
culturelles centrées sur les processus
plus que dans les machines émergent.
De nouvelles voies se sont ouvertes
pour développer les arts hors de leurs
espaces traditionnels, par hybridation,
par interaction avec d'autres
disciplines et d'autres domaines
inhabituels : entreprise, science,
gouvernance...
hibrilaldiak.dss2016.eu
#Hibrilaldiak
hybridation / diversité /
modèle social
hybridisation / diversity /
social model
1er appel à candidatures : 29 septembre
2015 - 17 décembre 2015 // 2ème appel à
candidatures : 25 février 2016 - 12 mai 2016
// 3ème appel à candidatures : 7 juin 2016
- 29 septembre 2016 // Présentation finale:
26 novembre 2016.
1st call: 29 September 2015 - 17 December
2015 // 2nd call: 25 February 2016 - 12
May 2016 // 3rd call: 7 June 2016 - 29
September 2016 // Final presentation: 26
November 2016
Hibrilaldiak sont des processus dans
lesquels des associations, des entreprises
ou des groupes de personnes en
général, affrontent leurs défis avec
l'accompagnement de professionnels
aux domaines très différents du leur.
Ce système de travail à vocation
transdisciplinaire naît du besoin de
créer de nouvelles formes d'implication
et de génération de connaissance, qui
répondent à la complexité des sociétés
contemporaines.
Ces groupes, qui voudraient faire face
à un besoin d'un domaine, peuvent
participer à ces processus, comme par
exemple, une association de voisins
souhaitant redéfinir la dynamique
culturelle de son quartier, un collectif
d'architectes cherchant à repenser des
espaces dégradés, une ONG souhaitant
revoir son fonctionnement...
Les processus veulent apporter une
réponse aux inquiétudes et aux désirs
sociaux de changement avec l'aide de
Iñigo Ibañez · 2015 · Saint-Sébastien / San Sebastian
professionnels aux profils différents
à ceux du groupe qui propose le défi.
Ces profils apportent de la pluralité
et un autre point de vue pour aborder
les défis posés. De ces collaborations
expérimentales naissent des hybridations
peu orthodoxes et des expérimentations
inhabituelles qui permettent de repenser
ces défis.
complexity of contemporary societies.
Groups from any area that wish to face a
need may participate in these processes;
examples include a residents' association
looking to redefine the cultural dynamic
of their neighbourhood, a group of
architects seeking to reimagine run-down
areas, an NGO that wants to reconsider
its operations, etc.
La première édition a lieu cette année.
Avant l'appel à propositions ouvert, une
prochaine édition démarrera en février
et une dernière commencera en juin.
Après trois séances de travail avec la
personne au profil improbable dans les
lieux d'action des groupes participants,
les processus de chacun des trois appels
à candidatures prévus se termineront par
une présentation publique des résultats
obtenus à Saint-Sébstien.
The processes aim to respond to social
concerns and desires for change with
the help of professionals from profiles
which differ from those of the group
proposing the challenge. These profiles
bring plurality and another point of
view when tackling the challenges
raised. Unorthodox hybridisations and
unusual experiments are born from these
experimental collaborations, which help
us to rethink these challenges.
Hibrilaldiak are processes where
associations, companies and groups of
people in general face their challenges
with the support of professionals from
areas very different from their own. This
multidisciplinary system arises from the
need to create new ways of engaging and
producing knowledge that respond to the
The first project is taking place this year.
After an open call, the next event will
begin in February and the final edition
will start in June. Following three working
sessions with an individual whose profile
is not normally found in the participant
groups' areas of activity, the processes of
each one of the three prior open calls will
culminate in a public presentation of the
results obtained in San Sebastian.
L'hybridation à partir de sources
culturelles aussi diverses est une
façon très puissante de stimuler
l'apprentissage et le changement,
comme le démontrent nos recherches
sur de nombreux projets en Europe.
Dans ce sens, les Laboratoires
d'hybridation citoyenne offrent
un espace novateur pour la
transformation des organisations
sociales sur le territoire.
Hybridisation as a
space for innovation
New artistic and cultural practices
which focus more on processes than
mechanisms are emerging. New
paths to developing art have opened
up beyond their traditional confines,
becoming hybrid and interacting
with other disciplines and other
unusual spheres: business, science,
governance, etc.
Hybridisation from such diverse
cultural sources is a highly potent way
of stimulating learning and change,
as is demonstrated in our research
on numerous projects in Europe.
In this sense, citizen hybridisation
laboratories offer an innovative space
for transforming social organisations
in the region.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
janvier
january
-
mai
may
janvier - mars january - march |
janvier
january
vie
life
-
décembre
december
25
paix
peace
Création dans la
Artiviste embarquée
cuisine
Artivist Enlistment
pour traiter les urgences sociales
Creation in the Kitchen L'art
Art to tackle social emergencies
Réinventer la gastronomie basque
Reinventing Basque gastronomy
atelier / concours / publication
workshop / contest / publication
assemblée / hubbening
gathering / hubbening
gernika, bilbo, saint-sébastien,
vitoria-gasteiz, irun, hendaia
agents agents
gernika gogoratuz
gernikako bakearen museoa
artivisteembarquée.dss2016.eu
artivistenlistment.dss2016.eu
droits / justice /
réconciliation
rights / justice /
reconciliation
Activité commencé en octobre 2015.
Activity started in October 2015.
#ArtivisteEmbarquee
#ArtivistEnlistment
Basque Culinary Center
ASTRA 400 · Troisième Conférence International sur l'Art et la Justice Sociale. Third International Conference on Art and Social Justice
agents agents
basque culinary center
creationdanslacuisine.dss2016.eu
creationinthekitchen.dss2016.eu
gastronomie / santé /
créativité
gastronomy / health /
creativity
#CreationDansLaCuisine
#CreationInTheKitchen
DSS2016EU propose la gastronomie
comme moyen de promouvoir la santé,
la culture, la créativité et la transmission
des valeurs sociales inhérentes à l'acte de
cuisiner. Pour ce faire, un projet composé
de trois lignes d'action sera développé :
d'une part, des espaces seront ouverts
pour que des jeunes âgés de 12 à 16 ans
travaillent la créativité et renforcent les
liens intergénérationnels en transformant
les recettes de leurs grands-mères ; de
l'autre, des entrepreneurs présentant des
idées d'entreprise liée à la gastronomie
avec une composante artistique et/
ou culturelle seront soutenus ; et enfin,
afin de recueillir et de consolider la
contribution des créateurs culinaires
basques, un documentaire et un livre
seront publiés et serviront à expliquer,
documenter et communiquer la
révolution culinaire vécue au Pays
basque.
DSS2016EU offers up gastronomy as a
means of encouraging health, culture,
creativity and passing on the social
values that are inherent to the act of
cooking. With this goal, a project will
be developed with three lines of action:
on one hand, spaces will be opened
up to young people between 12 and 16
years of age to work on their creativity
and reinforce intergenerational ties
by transforming their grandmother's
recipes; secondly, support will be given
to entrepreneurs with new business
ideas linked to gastronomy with an
artistic and/or cultural component; and
lastly, with the goal of collecting and
consolidating the contributions of these
Basque culinary creators, a documentary
and book will be published which
will serve to explain, document and
communicate the culinary revolution
which is alive in the Basque Country.
Nous associons l'art, le travail artistique
à des durées de cuisson lentes, à des
réflexions élaborées sans hâte. Mais dans
ce projet, l'artiviste (l'artiste activiste)
se confronte à l'exigence de rapidité,
avec les urgences sociales de notre
temps dans trois domaines difficiles à
délimiter : les droits de l'homme, civils et
environnementaux.
Malgré l'allusion à la hâte, le projet ne
sera pas exempt de réflexion. Il s'agira
de tisser un processus de recherche,
de participation et d'exposition pour
analyser l'impact et la contribution de l'art
précisément en abordant ce que l'on ne
peut pas ajourner : les rapports entre des
cultures, des personnes, et de ces derniers
avec l'écosystème.
L'artiviste embarquée se matérialisera dans
des webinaires (séminaires interactifs par
Internet) et des interventions citoyennes,
fruit de la rencontre entre des invités
internationaux et des agents locaux
de l'environnement social et culturel.
Les objets tout comme les œuvres
audiovisuelles seront rassemblés dans des
expositions.
We associate art and the work of artists
with slow cooking times and unhurried
reflection. But in this project, the
'artivist' (artist and activist) is faced
with a demand for speed, with the social
emergencies of our time, in three areas
that are difficult to define: environmental,
civil and human rights.
Despite the allusion to urgency, the
project will not be without reflection.
It will attempt to weave together
participation, exhibition and a research
process to analyse the impact, and
specifically the contribution, of art in
addressing urgent matters: relations
between cultures, between individuals
and with the ecosystem.
The artivist enlistment will take place
through webinars (interactive online
seminars) and citizen interventions
resulting from the meeting between
international guests and local agents
from the social and cultural scene. The
resulting objects and audiovisual material
will be brought together in exhibitions.
26
| janvier - mars january - march
23
janvier
january
- 17
décembre
december
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
voix
voices
Music Box Festibala
Explorer la ville à travers des rendez-vous musicaux
Exploring the city through musical events
concerts
concerts
espaces urbains de saintsébastien
urban spaces in san sebastian
quand la capacité d'accueil
soit limitée
in those with limited capacity
agents agents
ginmusica
collaborateurs partners
faculté d'architecture ehu-upv
musicbox.dss2016.eu
#MusicBoxFest
@MusicBox2016
MusicBoxFestibala2016
musique / architecture /
espaces urbains / concerts
music / architecture / urban
spaces / concerts
programme:
23 janvier / 23rd january
corizonas + bullet proof lovers
(place bilbao - bilbao square)
7 février / 7th february
bill ryder jones + perlak
(église de zorroaga - zorroaga church)
Tindersticks · Christophe Agou
10 avril / 10th april
sleaford mods + les marines dj’s
(albaola faktoria maritime basque
albaola the sea factory of the basques)
16 avril / 16th april
tindersticks + frank
(amphithéâtre de miramon - miramon
amphitheatre)
11 juin / 11th june
chris eckman (the walkabouts) & chantal
(sleepingdog) + pet fennec (aquarium)
26 juin / 26th june
the coup + albert cavalier, amor de tokyo,
ventura...
(pépinières d'ulia - ulia garden centres)
8 juillet / 8th july
nimu & primo + disco bambinos + sorpresa
(gabare dans le quai. balcon vieux quartier
/ flatboat in the quay. balcony in the old
town)
6 août / 6th august
clem snide + the new raemon + eraul
(terrasses de l'espace 2016, les tours arbide
et tabakalera - terraces of 2016 space,
arbide towers and tabakalera)
10 septembre / 10th september
tempelton
(parc araba - araba park)
Bill Ryder Jones
Los Punsetes · Ricardo Roncero
Douze concerts feront découvrir des espaces urbains qui peuvent
fonctionner comme des boîtes à musique, comme des récipients
dans lesquels programmer des artistes locaux et internationaux de
la scène actuelle de la musique indépendante.
Twelve concerts will reveal urban spaces that can be used as
music boxes, as vessels where local and international artists from
the current independent music scene can perform.
13 octobre / 13th october
los punsetes + svper + eskolako taldeak bandas de alumnos/as...
(place de l'université, bâtiment
d'architecture / university square,
architecture building)
19 novembre / 19th november
concert surprise - surprise concert
17 décembre / 17th december
belako
(gare d'euskotren - euskotren station)
Les rendez-vous auront lieu dans des espaces aussi bien publics
que privés qui sont normalement des lieux de transit ou ne sont
pas destinés à des activités culturelles offrant une nouvelle
perspective et de nouvelles possibilités de la ville.
De plus, le projet aura lieu avec les personnes ou les collectifs
habituels de ces lieux, et avec la collaboration des élèves de l'École
d'Architecture, qui aménageront les espaces choisis pour pouvoir
écouter et profiter de la musique.
The events will take place in public as well as private spaces which
people normally pass through or which are not used for cultural
activities, thereby offering new possibilities and a new perspective
on the city.
The project will also be carried out with persons and collectives
that frequent these locations, along with the collaboration of
students from the School of Architecture who will adapt the
chosen spaces for the purposes of listening and enjoying music.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
janvier
january
-
décembre
december
paix
peace
janvier - mars / january-march |
27
ambassade
embassy
Europa Transit
Un voyage vers la cohabitation européenne
A journey towards European coexistence
tour / émission
tour / broadcast
europatransit.dss2016.eu
#EuropaTransit
visites / visits
Ceuta
Belfast
Dresde / Dresden
Wroclaw
Kaliningrad
Pristina
Sarajevo
Plovdiv
Istanbul
Paphos
Rosa María Calaf
journaliste
journalist
Pour la compréhension
Europa Transit se rendra dans dix villes
européennes qui ont été ou sont témoins
de guerres ou de conflits. Pour représenter
le Phare de la paix, et avec pour mission
de diffuser les valeurs de l'empathie et
de la compréhension commune, Europa
Transit se rendra à Ceuta, Sarajevo,
Pristina, Belfast, Paphos, Plodviv, Istambul,
Kaliningrad, Wroclaw et Dresde.
Europa Transit will travel to ten European
cities that are or have been witness
to wars or conflict. On behalf of the
Lighthouse of Peace and the mission to
spread the values of empathy and mutual
understanding, Europa Transit will visit
Ceuta, Sarajevo, Pristina, Belfast, Paphos,
Plovdiv, Istanbul, Kaliningrad, Wroclaw
and Dresden.
«Europa Transit se rendra
dans dix villes européennes
qui ont été ou sont le
théâtre de conflits»
The embassy will travel on a bus with
an on-board multimedia newsroom. The
journey will begin in January 2016 and
stop for a month in each site. During that
time, a documentary will be made which
combines a journalistic account of the
conflict with an overview of the cultural
references left behind. These productions
will be broadcast for the first time on ETB
public television before later being made
available to any channels and platforms
that request them.
L'ambassade voyagera dans un autocar
possédant une rédaction multimédia à
bord. Il prendra la route en janvier 2016
et s'arrêtera pendant un mois à chaque
enclave, où il réalisera un documentaire
qui combinera le récit journalistique du
conflit avec un regard sur les références
culturelles qui ont été léguées. Ces
productions seront présentées à la
télévision publique ETB, puis seront
disponibles pour toutes les chaînes et les
plateformes qui en feront la demande.
L'équipe d'Europa Transit mettra également
en marche la confection d'un « mash
up » ou composition audiovisuelle
paneuropéenne avec les témoignages des
agents des destinations visitées. L'objectif
est d'obtenir une mosaïque numérique sur
l'identité européenne qui mette en valeur
les multiples conceptions identitaires
d'une Europe plurielle, et qui pourra se
compléter dans les années à venir.
Dix regards sur dix conflits à la recherche
d'empathie et de compréhension commune.
Dix récits pour défendre une culture pour la
transition vers la cohabitation.
«Europa Transit will travel
to ten European cities that
are or have been scenes of
conflict»
The Europa Transit team will also produce
a Pan-European mashup, or audiovisual
composition, with testimonials from the
local populations of the places they visit.
The goal is to obtain a digital mosaic
on European identity that highlights the
multiple identity constructs of a pluralistic
Europe, and which can continue to be
added to in the years to come.
Ten views on ten conflicts in the search for
empathy and mutual understanding. Ten
stories defending culture for the transition
to coexistence.
La diversité est une richesse, le
respect mutuel une obligation, la
cohésion une nécessité.
C'est de la différence que nous
apprenons. Ce n'est qu'en se
rapprochant de l'autre que nous
pouvons le connaître, ce n'est
qu'en le connaissant que nous le
comprendrons, ce n'est qu'en le
comprenant que nous pourrons vivre
ensemble. Pour un monde meilleur
et en paix.
Je me félicite du projet Europa Transit,
qui symbolise la mémoire, le savoir,
la compréhension et l'espoir. Contre
l'injustice du rejet de la différence,
la peur de l'inconnu, la superficialité
imposée de la culture, l'oubli de
l'histoire.
For understanding
Diversity is richness, mutual respect,
an obligation, cohesion, a need.
This is different from what we learn.
Only by getting closer to each other
can we get to know each other, only
by knowing can we understand, only
by understanding will we be able
to live together. For a better, more
peaceful world.
I welcome the Europa Transit project,
which aims to serve as a memory,
knowledge, understanding and hope.
It stands against the senseless
rejection of anything different,
fear of the unknown, the imposed
redundancy of culture, forgotten
history.
San Sebastian, City of Innovation
La communauté d’entreprises, centres technologiques,
et associations professionnelles en lien avec l’innovation,
qui impulsent et soutiennent la Capitale Européenne de la
Culture San Sebastian 2016.
The community of companies, R&D centres and business
associations linked to innovation to drive and support the
European Capital of Culture San Sebastian 2016.
dssinnova2016.eus
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
22
janvier
january
- 17
décembre
december
janvier - mars january - march |
vie
life
29
pagadi
Iturriak / Fontaines
Iturriak / Fountains
Intervention dans l'espace public
Installation in a public space
intervention
intervention
Collaboration à l'exposition et catalogue
Tokialdatu/Déplacement de Maider López à
Koldo Mitxelena Kulturunea (29 octobre 2015
- 6 février 2016) et à MARCO, Musée d'Art
contemporain de Vigo (juin 2016).
Projet conçu à l'origine en 2010 avec le Musée San
Telmo et réalisé actuellement avec DSS2016EU.
Participation in the Tokialdatu / Desplazamiento
catalogue and exhibition by Maider López
at Koldo Mitxelena Kulturunea (29 October
2015 - 6 February 2016) and at MARCO, Vigo
Contemporary Art Museum (June 2016).
The project was originally conceived in 2010 with
the San Telmo Museum and is currently carried
out in partnership with DSS2016EU.
iturriakfontaines.dss2016.eu
iturriakfountains.dss2016.eu
#IturriakFontaines2016
#IturriakFountains2016
Iturriak, Maider López, 2015
installation / art public/
ville / récupération de
mobilier en désuétude /
mémoire
installation / public art /
city / recovery of disused
furniture / memory
La ville propose des changements
constants qui, parfois, passent inaperçus
et qui, entre autres, changent notre
quotidien ou notre manière de nouer des
relations. Un monsieur d'Amara sort tous
les jours se promener, se rend à son lieu
préféré et boit de l'eau de la fontaine.
Le vendredi, comme chaque jour, il se
rend à la fontaine, mais elle n'est pas là.
Pourquoi l'ont-ils enlevée ? Où se trouvet-elle ? Combien de personnes ont-elles
dans leur imaginaire de la ville cette
même fontaine ? Comment construisonsnous un espace public ?
qui renvoient à la mémoire et visent à
transformer le place en Place, à travers
l'histoire, la mémoire et la réutilisation
du mobilier urbain en désuétude. En
voyant une fontaine dont nous n'avions
peut-être pas remarqué l'absence, son
emplacement exact nous vient à l'esprit
et nous ramène à l'époque où nous y
goûtions aux côtés de la grand-mère. De
petites histoires et des souvenirs liés
à ces éléments urbains qui constituent
un récit majeur, à travers la mémoire
individuelle comme partie intégrante de
la mémoire collective.
Historiquement, les fontaines ont été un
élément fondamental de la ville : elles se
situaient dans le centre de ces dernières
pour faciliter l'accès à l'eau, devenant
ainsi un lieu de rencontre.
Les interventions de Maider López
dévoilent des règles de comportement
imposées, qui pourraient être neutralisées
par la créativité, même symboliquement,
pour créer des alternatives. Cela rompt
avec l'immobilité des choses et des lieux
en ouvrant le territoire de la négociation,
et en favorisant la recherche de nouvelles
manières de voir et de nouer des relations.
Le projet consiste à installer sur une
même place les fontaines retirées de la
ville. Un regroupement et un recensement
The city offers constant changes that
occasionally go unannounced, and others
that change our daily lives or how we
relate to one another. Every day, a man
from Amara goes for a walk, reaches his
favourite place and drinks water from the
fountain. One Friday, like every other day,
he arrives at the fountain but finds it is
no longer there. Why did they remove it?
Where is it? How many people envisage
that same fountain when they imagine the
city? How do we construct public space?
memory and reusing urban furniture
that has fallen into disuse. Upon seeing
a fountain that perhaps we didn't notice
was gone, its exact location is brought
to mind and we are taken back in time to
when we would enjoy an afternoon snack
there together with our grandmother.
There are little stories and memories
connected to these urban elements
which help to construct a greater tale
through individual memory as part of the
collective memory.
Historically, fountains have been a
defining element of a city: they are
located in the centre so that residents
have access to water and they become a
meeting place.
Maider López's interventions reveal
imposed contemporary rules that
creativity can neutralise, even if
just symbolically, in order to create
alternatives. It breaks with the
motionlessness of things and places,
opening up the region to negotiation and
leading the search for new ways of seeing
and relating to each other.
This project involves installing the city's
removed fountains in one single square.
A group and catalogue that speaks to the
memory and sets out to turn the square
into something special through history,
30
| janvier - mars january - march
janvier
january
-
décembre
december
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
pagadi
vie
life
LaPublika
Laboratoire de recherche artistique sur la sphère publique
Laboratory for artistic research into the public sphere
ateliers / conférences / séminaire / radio-web / interventions artistiques / symposium international / publications
workshops / conferences / seminar / web radio / artistic interventions / international symposium / publications
LaPublika est un programme d'activités sur
la manière dont les pratiques artistiques
construisent une sphère publique. Par
sphère publique nous entendons aussi
bien les espaces publics (de la rue, la
place, la ville), qu'Internet ou les moyens
de communication, et les mécanismes
avec lesquels nous participons à la
gestion du commun (le langage, les rites,
les normes, l'esthétique des processus
collectifs). Dans un moment où surgissent
de nouveaux paradigmes sociaux et
citoyens, LaPublika veut être un cadre de
travail et de réflexion sur ces processus.
tabakalera, consonni, bizkaia
aretoa, autres espaces /
other places
direction artistique et
coordination
artistic direction and
coordination:
consonni
production production
dss2016eu, tabakalera
collaborations
partners
arte ederren fakultatea
facultad de bellas artes
(upv/ehu)
soutiens support
bilbao ekintza, bizkaiko foru
aldundia, ehukultura (bizkaia)
Centrée sur les langages de l'art, LaPublika
s'occupe également d'autres domaines
de savoir, en particulier des sciences
sociales, de l'urbanisme, des pédagogies
et des féminismes. La perspective de
genre et les pédagogies critiques, aussi
bien réglementées qu'informelles,
concernent l'ensemble du programme.
lapublika.dss2016.eu
#LaPublika
@LaPublika
sphère publique, participation,
les communes, esthétiques
du collectif, public-privé,
féminismes, processus qui
instituent, pratiques artistiques
contemporaines, recherche,
connaissance, pédagogies
critiques
public sphere, participation,
commons, collective
aesthetics, public-private,
feminism, instituting processes,
contemporary artistic practices,
investigation, knowledge,
critical pedagogies
janvier
january
-
décembre
december
Outre le programme de base, toutes les
activités auront leur version en format
podcast sur la radio-web du projet, pour
pouvoir les écouter et les télécharger en
ligne.
vie
life
Activité commencé en octobre 2015.
Activity started in October 2015.
LaPublika is a programme of activities that
focus on how artistic practices construct
the public sphere. We understand the
public sphere to include public spaces
(the street, squares, the city), as well
as internet and media outlets and the
mechanisms we engage when managing
common concepts (language, rituals,
rules, aesthetics of collective processes).
At a time when new social and citizen
paradigms are emerging, LaPublika aims to
be a framework for work and reflection on
these processes.
While focusing on the languages of art,
LaPublika also addresses other fields of
knowledge, particularly social sciences,
urban planning, pedagogies and feminism.
The perspective of gender and critical
pedagogies, both regulated and informal,
run through the entire programme.
In addition to the face-to-face programme,
podcasts of all the activities will be
available on the project's web radio for
users to listen to online and download.
Invité(e)s confirmé(e)s
Confirmed guests:
Gerard Ortin, Petra Bauer, Stine Hebert, Bani
Brusadin, Aida Sánchez de Serdio, An Mertens,
Irene Amengual, Max Andrews, Mariana Cánepa.
Faire société en fonction des intérêts
communs, parmi lesquels aucun n'est
plus important et intense à celui de vivre
ensemble.
Manuel Delgado,
Ce qui est commun et collectif.
Comment les images de l'espace public
créent-elles les identités publiques qui,
en apparence, se limitent à montrer
? Comment invitent-elles ceux qui les
regardent à une prise de position qui,
en échange, les définit comme des
êtres publics ? Comment ces images
créent-elles un nous, un public, et qui
nous imaginons-nous être lorsque nous
occupons un lieu prescrit ?
Rosalyn Deustche, Agoraphobie.
When creating a society based on
common interests, there is nothing more
important or intense than coexistence.
Manuel Delgado, The common and the
collective.
How do images of public space create
public identities which appear to be
limited to displays? How do they invite
those who view them to take a stand
which in turn defines them as public
beings? How do these images create a
we, a public, and who do we imagine
ourselves to be when we occupy a
prescribed space?
Rosalyn Deustche, Agoraphobia.
hirikia
HorKonpon
Atelier de réparations
Repair workshop
HorKonpon est un atelier ouvert qui a
pour axe la réparation et la réutilisation
d’appareils ou de petit électroménager
que nous utilisons dans la vie
quotidienne.
atelier ouvert
open workshop
2016 gunea / espacio 2016,
tabakalera
agents agents
tabakalera
horkonpon.dss2016.eu
#HorKonpon
technologie / autonomisation
technology / empowerment
Espace 2016, 10 h 00-14 h 00, le deuxième
samedi de chaque mois, à partir de février
à Tabakalera.
The 2016 Space, 10:00-14:00 on the
second Saturday of each month, in
Tabakalera from February onwards.
L'objectif de cette initiative est de nous
rendre plus autonomes (do it yourself) et
de travailler davantage en équipe (do it
together). Pour ce faire, nous réunissons
des personnes de tout âge et de toute
capacité pour favoriser l'apprentissage
mutuel à travers nos connaissances
techniques et technologiques.
Donner une deuxième vie aux appareils
avant de les jeter, car il existe une option
avant le recyclage : la réparation et la
réutilisation.
HorKonpon is an open workshop that
centres on the repair and reuse of
household appliances and devices that we
use in everyday life.
This initiative aims to help make the
public more self-sufficient (do it yourself)
and work more as a team (do it together).
To do this, we bring together people of
all ages and ability, promoting mutual
learning through our technical and
technological knowledge.
Give devices a new lease of life before
throwing them away, because there is
another option before recycling: repairing
and reusing them.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
janvier
january
-
décembre
december
voix
voices
janvier - mars january - march |
31
pagadi
Résidences de recherche
artistique
Artistic Research Residencies
Soutien au développement de projets qui intègrent société et art
Support for the development of projects that integrate society and art
résidence
residency
saint-sébastien / san sebastian
tabakalera
2 appel à propositions / 2 calls
2015-2016
2016-2017
agents agents
tabakalera / dss2016eu
residencesartistiques.dss2016.eu
artisticresidencies.dss2016.eu
#ResidencesArtistiques
#ArtisticResidencies
recherche / pratiques
artistiques contemporaines
research / contemporary
artistic practices
adressé à:
Artistes, chercheurs/euses et
théoriciens/iennes nationaux
et internationaux pour qu'ils
analysent des questions
liées à la culture et la société
contemporaines dans des
régions européennes par le biais
de pratiques artistiques.
comprend:
Développement d'un
programme d'activités ou de
séances ouvertes tout au long
de l'année 2016 générées
à partir du processus de
recherche. Tous deux pourront
s'intercaler entre eux.
© Pie de foto · Autor Nombre Apellidos · Año · Lugar
Le Centre International de la Culture
Contemporaine Tabakalera et SaintSébastien 2016 ont programmé deux
appels à propositions de résidences. Le
premier, 2015-2016, déjà en marche, a
pour objectif de soutenir des processus
de recherche dans des projets centrés
sur différentes questions qui affectent
aimed at:
National and international artists,
researchers and theorists who
use artistic practices to analyse
issues related to culture and
contemporary society in the
regions of Europe.
includes:
Developing a programme of
open sessions or activities
throughout 2016 which have
been produced as a result of the
investigation process. These may
be interspersed with each other
«Soutenir la pratique
artistique et contribuer
au développement de la
pensée critique en offrant
l'espace, le temps et les
conditions nécessaires pour
la recherche»
la société. Ainsi, ce programme est
orienté vers les recherches qui tentent
de transformer la société et génèrent
une pensée critique, mettent l'accent sur
les processus participatifs, proposent
de nouveaux moyens de communication
entre les habitants et établissent des liens
avec d'autres manières de penser.
La recherche réalisée par les artistes
devra se refléter dans un programme
d'activités, intégrant ainsi, à travers tout
le travail développé dans son ensemble,
société et habitants avec des pratiques
artistiques contemporaines.
D'une durée d'un an, l'aide comprend un
séjour de trois mois à Tabakalera.
The Tabakalera International Centre for
Contemporary Culture and San Sebastian
2016 have scheduled two open calls
for residencies. The first, 2015-2016, is
already under way and has the purpose
of supporting investigation processes in
projects that focus on different issues that
affect society. This programme is aimed
«Supporting artistic
practices and contributing
to the development of
critical thought by offering
the space, time and
conditions required for
research»
at research that attempts to transform
society and generate critical thought,
draws attention to participative processes,
proposes new communication channels
between citizens and establishes links with
other ways of thinking.
The research carried out by the artists must
be reflected in a programme of activities,
thereby integrating society and citizens with
contemporary artistic practices through all
the work developed as a whole.
With a duration of one year, the grant
includes a three month stay at Tabakalera.
32
| janvier - mars january - march
janvier
january
-
décembre
december
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
janvier
january
vie
life
-
décembre
december
voix
voices
Itsasgileak
Interprest
Proue vers la richesse de la culture maritime
Prow aimed at the richness of maritime culture
L'interprète dans votre poche
Pocket interpreter
hirikia
app
discours / atelier / exposition / résidence
talk / workshop / exhibition / residency
albaola (pasaia)
albaola faktoria maritime
basque / albaola the sea
factory of the basques
agents agents
albaola
faktoria maritime basque
the sea factory of the basques
itsasgileak.dss2016.eu
#Itsasgileak
culture maritime / patrimoine
naturel / mer
maritime culture / natural
patrimony / sea
agents agents
talaios
code ouvert / langues /
traduction
open code / languages /
translation
interprest.dss2016.eu
#Interprest
Interprest est un système d'interprétation
simultanée portable et libre. Il se sert de la
technologie sans fils et utilise le système
de communication basé sur des portables.
Le portable de l'émetteur envoie le signal à
travers un petit microphone et l'auditeurdestinataire le reçoit sur son portable. Le
système Interprest est capable de gérer 4
langues en simultané.
Dès le début et de façon claire, le projet
a choisi la voie de la technologie ouverte,
en confiant tout le développement à la
communauté.
janvier
january
-
décembre
december
Interprest is a free, mobile system for
simultaneous interpretation. It uses
wireless technology and employs a
communication system based on mobiles.
The broadcasting mobile sends a signal
through a small microphone and the
listener receives it on his or her mobile.
The Interprest system is capable of
managing 4 languages simultaneously.
The project has clearly supported open
source technology from the outset, putting
all that has been developed into the hands
of the community.
voix
voices
bestelab
Kaleidoskopio
Albaola
En 2016, Itsasgileak fonctionnera comme
un exposant de référence du patrimoine
maritime du territoire basque. Le rôle
de la femme dans l'histoire maritime
du XVIème siècle et les relations
territoriales autour de la construction
navale entretenues entre la Côte basque
et la Castille, seront des thèmes abordés
à travers plusieurs expositions. En
parallèle, en septembre une caravane
de bœufs parcourra la distance entre
Quintanar de la Sierra (Burgos) et Pasaia
en 23 étapes, mettant ainsi en valeur
l'importance économique du transport
de matière première aux ports de la côte
basque il y a plusieurs siècles de cela.
À ces mêmes dates sera organisé le
congrès European Maritime Heritage,
une rencontre internationale de
l'ensemble d'associations culturelles qui
travaillent sur le patrimoine maritime
européen.
De plus, pendant toute l'année, une
initiative de « Forêt sociale » sera
mise en œuvre pour la restauration
environnementale d'un espace dégradé
sur les rives du fleuve Oiartzun.
In 2016, Itsasgileak will operate as a point
of reference for the maritime heritage
of the Basque region. The role of women
in the maritime history of the sixteenth
century and the territorial relationships
between the Basque Coast and Castile
with regard to shipbuilding will be issues
that will be addressed through various
exhibitions. Meanwhile, in September, a
caravan of oxen will travel the distance
between Quintanar de la Sierra (Burgos)
and Pasaia in 23 stages, highlighting the
economic importance that transporting
raw materials to the ports of the Basque
coast had in previous centuries.
The European Maritime Heritage
Congress, an international meeting of
the cultural associations whose work
involves the European maritime heritage,
will be held at around the same time
Errenteria.
In addition, throughout the year,
a «Social Forest» initiative will
be implemented, involving the
environmental restoration of a degraded
area on the banks of the river Oiartzun.
Des étudiants et une diversité comme
point de départ
Students and diversity as a starting point
assemblée / laboratoire
gathering / laboratory
kaleidoskopio.dss2016.eu
#Kaleidoskopio
Kaleidoskopio propose des pratiques
d'hybridation entre des étudiants de
différentes disciplines afin d'enrichir
des projets académiques, d'apporter de
nouveaux points de vue ou de mettre en
valeur la diversité disciplinaire. D'une
part, il permet de lancer un processus
de réflexion et de co-création avec
des étudiants d'autres spécialités
en fonction d'un projet académique
personnel ou proposé par l'équipe.
D'autre part, il permet de réaliser par
concours des interprétations libres sur
une même œuvre proposée à partir d'un
propre point de vue, dans lequel sera
récompensée la proposition qui aura le
mieux mis en évidence la richesse de la
pluridisciplinarité.
hybridation / diversité
hibridisation / diversity
Kaleidoskopio proposes hybridisation
practices between students from
different disciplines with the purpose
of enriching academic projects,
lending new points of view and valuing
disciplinary diversity. On the one hand,
it allows a process of reflection and cocreation to be activated together with
students from other specialist areas
through a group proposal or personal
academic project. Secondly, a contest
will allow the same proposed work to
be interpreted freely from an individual
point of view and a the winning offering
will be the one that best highlights the
wealth of multidisciplinarity.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
janvier
january
-
décembre
december
janvier - mars january - march |
33
hazitegiak
voix
voices
Mugalariak
Du renouveau dans les arts du spectacle
Renewal in the performing arts
résidence
residency
aquitaine, pays basque
aquitaine, the basque country
agents agents
donostia kultura. eurorégion
aquitaine-pays basque. errobi.
théâtre des chimères. scène
nationale bayonne du sudaquitain pays basque
mugalariak.dss2016.eu
#Mugalariak
arts du spectacle / danse /
médiation / éducation
performing arts / dance /
mediation / education
Activité commencé en 2014.
Activity started in 2014.
Depuis deux ans, des théâtres et
des centres culturels d'Hegoalde et
d'Aquitaine ouvrent leurs portes pour
accueillir en résidence des projets de
danse et de théâtre en phase de création.
En même temps, des associations, des
habitants et surtout des petits garçons
et des petites filles des deux côtés de la
frontière partagent ces processus avec
les compagnies qui y participent, en les
enrichissant et en s'enrichissant, à travers
des dynamiques de médiation artistique.
janvier
january
-
septembre
september
Ce programme de renouvellement des
manières de faire dans le secteur de la
production scénique répond au besoin de
remettre en question certains des rôles
établis jusqu'à maintenant, où parfois,
l'artiste est un être étrange et lointain
qui habite dans une bulle ; le spectateur
est cet acheteur d'entrées passif, et
l'équipement culturel ou le théâtre est
l'espace dans lequel ces éléments se
rencontrent.
Mugalariak est un programme de création
et d'éducation qui aborde maintenant sa
troisième édition avec le même objectif
qui l'a lancé : continuer à défier les modes
traditionnels de création et de rencontre
entre des artistes et des habitants, et
à établir des ponts entre des agents de
l'Eurorégion pour favoriser la mobilité des
compagnies, l'échange d'expériences et
de projets futurs.
De petites expériences, des rencontres
et du vécu qui, peu à peu, et comme s'il
s'agissait d'acupuncture, contribuent au
renouvellement et à l'enrichissement de
l'écosystème culturel du territoire.
For the last two years, theatres and
cultural centres in the Southern Basque
Country and Aquitaine have been opening
their doors to welcome dance and theatre
residency projects in their creation phase.
Elirale Konpainia · 2015
At the same time, associations, residents
and above all children from both sides of
the border are sharing these processes
with participating companies, enriching
themselves and each other through the
dynamics of artistic mediation.
This programme seeks to renovate how
the performing arts sector does things.
It responds to the need to question some
of the roles established to date, where
the artist is occasionally a strange and
distant character that lives in a bubble,
the spectator is the a passive ticket buyer
and the cultural facility or theatre is a
space in which these elements are found.
Mugalariak is an education and creation
programme that is now celebrating its
third edition. It has the same goal that
has driven it in the past: to continue to
challenge the traditional methods of
creation and encounters between artists
and citizens, and to build bridges between
agents in the Euroregion to promote the
mobility of companies, the exchange of
experiences and future projects.
Small experiences, meetings and life
lessons that, like acupuncture, contribute
little by little to the renovation and
enrichment of the region's cultural
ecosystem.
hazitegiak
voix
voices
Kimu
Formation au spectacle vivant
Training in performing arts
rormation / spectacle vivant training / performing arts
communauté autonome du
pays basque, belgique, france,
allemagne
basque autonomous
community, belgium, france,
germany
agents agents
euskal kultur erakundea,
donostia kultura,
communauté agglomération
sud labourd mankomunitatea,
scene de pays baxe nafarroa,
paraiso antzokia and biarritz
culture.
kimu.dss2016.eu
#Kimu
arts scéniques /
education
scenic arts /
education
Quatre artistes d’Iparralde et Hegoalde
sélectionnés à travers un appel recevront
une formation spécifique au spectacle
vivant destinée aux enfants et aux jeunes.
L'objectif principal du programme est
de concevoir un processus de formation
composé de cours de maître et la
participation à des festivals européens
et d'enrichir et de stimuler la création de
spectacle vivant pour des enfants et des
jeunes en basque.
Les quatre artistes seront assistés par un
groupe de suivi, composé de la direction
artistique du programme, qui concevra
un profil de parcours d'apprentissage
approprié pour chacun ou chacune.
Four artists from Iparralde and Hegoalde,
selected through a call, will receive
specific training in performing arts
aimed at children and young people.
The main objective of the program is to
design a training itinerary made up of
master classes and attending European
festivals to enrich and stimulate creating
performing arts for children and young
people in Basque.
The four artists will be assisted by a
monitoring group, made up of the artistic
direction of the program, who will design
an appropriate learning path profile for
each one.
34
| janvier - mars january - march
janvier
january
-
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
voix
voices
décembre
december
Beste hitzak Other words
Circuit européen des écrivains dans des langues rares
European circuit of writers in minority languages
résidence pour écrivains
residency for writers
irlande, macédoine, slovénie,
frise (pays-bas), pays basque
agents agents
association for contemporary
art x-op (slovénie), youth
forum na mladi (macédoine),
foras na gaeilge (irlande),
tresoar (frise), donostia
kultura
collaborateurs partners
euskal idazleen elkartea, koldo
mitxelena kulturunea, eizie
bestehitzak.dss2016.eu
otherwords.dss2016.eu
#BesteHitzak #OtherWords
langues / littérature /
traduction
languages / literature /
translation
25
janvier
january
- 18
mars
march
Circuit européen de résidences
artistiques qui prônent la circulation de
la littérature écrite dans des langues
minoritaires et rares. Chaque territoire
participant (Irlande, Pays-Bas, Slovénie
et Macédoine) enverra tous les ans deux
écrivains et en accueillera deux autres,
qui bénéficieront d'un séjour de huit
semaines pour développer leurs textes.
Les autres seront sélectionnés à travers un
appel à candidatures public, dans lequel
sera mis en valeur, outre leur parcours,
la conception des activités face au public
(discussions, événements de promotion
de la lecture entre enfants et adolescents,
ou collaboration avec des artistes
locaux), afin d'établir des relations avec
la communauté du pays hôte. Les travaux
littéraires seront traduits dans les langues
participantes au projet et en anglais, puis
publiés sur la plateforme numérique de
Beste hitzak.
voix
voices
A European circuit of artistic residencies
that promote the circulation of literature
written in minority languages. Each
participating region (Ireland, the
Netherlands, the Basque Country, Slovenia
and Macedonia) will send two writers
and welcome two others each year for an
eight-week stay to develop their texts.
The authors will be selected through an
open call in which will assess not only
their professional background, but also the
design of public activities (talks, events
to promote reading among children and
young people and collaborations with
local artists) with the goal of establishing
a relationship with the host community.
The literary works will be translated into
the languages participating in the project
and into English, and they will also be
published on the digital platform Other
Words.
hazitegiak
Labore
Des musées qui germent
Museums that germinate
résidence
residency
saint-sébastien / san sebastian
agents agents
donostia kultura, musée
san telmo, aquarium, musée
diocésain, musée maritime,
musée de la science, musée de
la real, musée cementos rezola
labore.dss2016.eu
#Labore
médiation / éducation / cocréation / arts plastiques / arts
du spectacle / photographie /
danse / musique
mediation / education /
co-creation / plastic arts /
performing arts / photography /
dance / music
Sept musées, sept projets artistiques,
sept nouveaux regards destinés à
réinterpréter ces équipements, leurs
bâtiments, leurs relations avec le quartier,
des collections et des publics. Entre
janvier et mars, les musées qui formeront
le Réseau des Musées de Saint-Sébastien
serviront d'espaces de création, en
accueillant des résidences artistiques
pour des projets sur site spécifiques,
qui seront développés lors de séjours
de quatre à huit semaines. Pendant
cette période, des artistes basques et
internationaux travailleront dans les
musées en question dans des projets
visant à instaurer un dialogue avec leur
communauté.
Seven museums, seven artistic projects,
seven new perspectives which aim
to reinterpret these features, their
buildings and their relationship with
the neighbourhood, collections and the
public. Between January and March,
the museums that make up the San
Sebastian Museum Network will turn into
spaces for creation, welcoming artistic
residencies for site-specific projects that
will be developed over the course of four
and eight week stays. During this time,
Basque and international artists will work
on projects in the museums themselves,
establishing a dialogue with their
communities.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
janvier
january
-
1
paix
peace
décembre
december
janvier - mars january - march |
janvier
january
- 31
décembre
december
vie
life
hirikia
Ehunberri
Ping
Des espaces et des rencontres pour un
nouveau tissu social
Spaces and meetings for a new social fabric
Guifi.net à Saint-Sébastien / in San Sebastian
assemblée / congrès / dialogue
processus participatif
35
participatory process
saint-sébastien / san sebastian
#Ping2016
agents agents
guifi.net, gisa, talaios
technologie / maker
technology / maker
gathering / congress / dialogue
ping.dss2016.eu
Xavier Mínguez
saint-sébastien / san sebastian
leioa
collaborateurs partners
gune irekiak. chaire de
résolution des conflits de la
faculté de psychologie de l'upv/
ehu
Le projet Ehunberri est un processus de
recherche et de participation centré
sur la reconstruction du tissu social du
Pays basque. Les principaux objectifs du
projet sont l'autonomisation citoyenne,
la promotion de la connaissance
partagée et l'exploration de nouvelles
idées pour approfondir sur la
cohabitation et notre futur immédiat.
Une tâche qui nous semble essentielle
pour commencer à panser les blessures
ouvertes et à dépasser les conséquences
d'un conflit violent qui a marqué le
passé récent de la société basque.
Ehunberri tentera d'atteindre ces
objectifs par la création discrète
d'espaces de rencontre pour des
personnes et des agents qui ont fait
partie de mouvements en faveur de la
paix, de l'université, des moyens de
communication et pour les habitants
en général. En explorant pour cela
des méthodologies diverses et des
espaces fermés et ouverts, ainsi que
des séminaires et des journées. Au
cours du processus, du contenu sera
généré puis publié pour être à la
disposition de toutes les personnes qui
le souhaiteraient.
ehunberri.dss2016.eu
#Ehunberri
cohabitation / valeurs éthiques
/ réconciliation / mémoire
coexistence / ethical values /
reconciliation / memory
The Ehunberri project is a process of
research and participation centred on
the reconstruction of the Basque social
fabric. The project's main objectives are
citizen empowerment, strengthening
shared knowledge and exploring new
ideas that allow us to better understand
coexistence and our immediate future.
This is a task that appears fundamental
to begin healing open wounds, and
overcoming the consequences of a
violent conflict that has marked Basque
society's recent past.
Ehunberri will attempt to attain these
goals by discretely producing meeting
spaces for people and agents that have
been part of movements in favour of
peace, the university, media outlets
and the general public. To do this,
diverse methodologies and closed and
open spaces will be explored along
with seminars and events. Material
will be produced over the course of the
process. This will be published at a later
stage and made available to all who
wish to access it.
L'objectif de cette initiative est de générer et
d'élargir les réseaux de télécommunication,
pour lequel s'uniront des forces avec le
projet de réseau libre et neutre Guifi.net,
que l'on cherche à étendre à Donostialdea.
On travaillera en collaboration avec
d'autres agents technologiques et des
infrastructures, à la recherche d'une
complémentarité mutuelle.
The objective of this initiative is to create
and expand telecommunication networks,
which will involve joining forces with the free
and neutral network Guifi.net, with the aim
of extending this within the surroundings
of San Sebastian. This will mean working
in collaboration with other agents and
technological infrastructure, seeking mutual
complementarity.
Guifi.net permettra de développer des
réseaux citoyens ouverts pour créer des
liens entre pairs. Chaque membre peut
partager son réseau et se lier avec le reste
des utilisateurs. Ces réseaux permettront
de mettre en œuvre toute sorte de services :
accès publics d'Internet, suivi d'événements
culturels, serveurs pour partager des
dossiers, portails pour promouvoir la
participation, etc.
Through Guifi.net, open civic networks
will be promoted, to create connections
between equals. Each member will be able
to share their network and connect with the
other users. It will be possible to set up all
kinds of services thanks to these networks:
public internet access, keeping up to date
with cultural events, file sharing servers,
portals to promote participation, etc.
1
janvier
january
- 31
décembre
december
voix
voices
hirikia
Talkamara
Vivez, comptez et partagez la ville
Live, tell and share the city
app
agents agents
úbiqa
talkamara.dss2016.eu
#Talkamara
Talkamara est un outil numérique qui sert
à dessiner sur une carte les espaces et les
événements. Il est composé d'un site Web
et d'une app pour le portable.
Les utilisateurs téléchargeront des photos,
des vidéos et des messages à travers la
vidéo, et l'outil en question situera ces
contenus sur une carte, pour créer ainsi la
carte vivante de la ville.
En plus de réaliser le suivi du Choc des
vagues, cela permettra également de créer
les cartes de la mémoire des quartiers et
de créer des itinéraires intéressants entre
les points d'intérêt de la ville.
L'objectif de Talkamara est d'informer
sur des histoires, des expériences et des
événements qu'il serait autrement difficile
de trouver.
app / participation / web
app / participation / web
Activité commencé en novembre 2015.
Activity started in November 2015.
Talkamara is a digital tool that draws
spaces and events on a map. It consists of
a website and mobile app.
Users will upload photos, videos and
messages through the video and the tool
itself will place that content on the map,
thereby creating a live map of the city.
In addition to monitoring crashing
waves, it will also serve to create a map
of neighbourhood memories and create
interesting routes between the city's
points of interest.
Talkamara aims to provide information on
stories, experiences and events that would
otherwise be difficult to find.
basquecountrytourism.eus
paysbasquetourisme.eus
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
22
janvier
january
- 15
janvier - mars january - march |
37
voix
voices
mai
may
1966 | Constellations Gaur | 2016
Galerie Barandiaran, groupe Gaur et le contexte contemporain
The Barandiaran Gallery, Gaur Group and the contemporary context
exposition / visites / séminaires / ateliers / publications et documentaire
exhibition / visits / seminars / workshops / publications and documentary
musée san telmo , musée
chillida-leku, fondation-musée
oteiza, musée des beaux-arts de
bilbao, centre culturel okendo,
galerie kur art gallery, galerie
altxerri
san telmo museum, chillidaleku museum, oteiza
foundation-museum, bilbao fine
arts museum, okendo cultural
centre, kur art gallery,
altxerri gallery
agents agents
fernando golvano, musée san
telmo san telmo museum /
donostia kultura
collaborateurs partners
musée chillida-leku, fondationmusée jorge oteiza, musée des
beaux-arts de bilbao, centre
culturel okendo, galerie kur
art gallery, galerie altxerri,
josé antonio sistiaga, josé
luis zumeta, hilde koch, maru
rizo, collection mendiburu,
collection basterretxea, eitb
sponsor sponsor
kutxa fundazioa
constellationsgaur.dss2016.eu
#ConstellationsGaur
arts plastiques / arts visuels /
mémoire
plastic arts / visual arts /
memory
Le musée San Telmo réunira deux
expositions qui présentent deux
contextes en dialogue. La première fait
le bilan du grand événement artistique
et culturel que fut l'éphémère Groupe
Gaur (une constellation moderne
composée d'Oteiza, de Chillida, de
Balerdi, de Basterretxea, de Sistiaga,
d'Amable, de Mendiburu et de
Zumeta) et sa présentation il y a 50
ans avec un manifeste dans la Galerie
Barandiaran. Dionisio Barandiaran fut
le mécène de cet espace expérimental
et rénovateur. Cette tentative d'avantgarde de laboratoire ouvert serait
fermée fin 1967, mais reste le parcours
remarquable de chacun des artistes.
La deuxième exposition accueillera
une autre constellation contemporaine
d'artistes et de collectifs européens.
Txomin Badiola, PSJM, Goldiechiari,
Azucena Vieites, Iratxe Jaio & Klaas van
Gorkum, Bojan Fajfric, Eugenio Ortiz
et Avelino Sala. Leurs propositions
exposeront une diversité de prises de
position sur les formes critiques, les
écritures, les mémoires et les modes
de coopération dans les arts de notre
époque.
Expositions étendues, visites,
séminaires, ateliers, deux publications
et un documentaire complètent la
proposition.
The San Telmo Museum brings together
two exhibitions that present two contexts
janvier
january
-
décembre
december
Blami · 2015
in dialogue. The first examines the
great artistic and cultural history of
the ephemeral Gaur Group (a modern
constellation of artists that includes
Oteiza, Chillida, Balerdi, Basterretxea,
Sistiaga, Amable, Mendiburu and
Zumeta) and how it was created 50 years
ago with a manifesto in the Barandiaran
Gallery. Dionisio Barandiaran was the
patron of this reformist and experimental
space. That avant-garde attempt at an
open laboratory would be closed down
in late 1967, but the outstanding career
of each individual artist remains. The
second exhibition brings together another
contemporary constellation of artists and
European collectives: Txomin Badiola,
PSJM, Goldiechiari, Azucena Vieites,
Iratxe Jaio & Klaas van Gorkum, Bojan
Fajfric, Eugenio Ortiz and Avelino Sala.
Their offerings will explore a range of
stances on the critical forms, writing,
memories and methods of cooperation in
contemporary arts.
Expanded exhibitions, visits, seminars,
workshops, two publications and a
documentary complete the offering.
voix
voices
Lectures 2016 2016 Readings
366 livres capitaux 366 capital books
une bibliothèque (physique et virtuelle)
dans les bibliothèques et
librairies de gipuzkoa
libraries and bookshops
across gipuzkoa
agents agents
corporation des libraires
de gipuzkoa, réseau des
bibliothèques municipales
de saint-sébastien, donostia
kultura, koldo mitxelena
kulturunea, tabakalera
a library (physical and virtual)
collaborateurs partners
eide, kunsthal, tecnun,
mondragon unibertsitatea
lectures2016.dss2016.eu
2016readings.dss2016.eu
#Lectures2016
#2016Readings
littérature
literature
Des libraires et des bibliothécaires
ont recommandé des livres à partir du
contenu et des thèmes de quinze projets
de DSS2016EU. Les romans, essais,
bandes dessinées, contes et recueils
de poèmes choisis formeront une
bibliothèque particulière, qui comptera sur
la conception comme alliée pour la rendre
visible. Les lecteurs rencontreront dans
les librairies et bibliothèques complices un
présentoir de livres créé pour l'occasion. Et
les histoires choisies inspireront à leur tour
des activités dans la ville. Une proposition
pour ceux qui savent que ce qu'ils ont de
plus précieux dans leur portefeuille c'est
leur carte de bibliothèque, ceux pour
lesquels tentation rime avec librairie.
Booksellers and librarians have
recommended books based on the content
and themes of the fifteen DSS2016EU
projects. The chosen novels, essays,
comics, stories and books of poems will
make up a unique library whose design
gives it more visibility. At participating
bookshops and libraries, readers will find an
ad hoc display of books. The chosen stories
will also inspire activities in the city. An
offering for those who know that the most
valuable thing in their wallet is a library
card, for those who find temptation comes
in the form of a bookshop.
38
| janvier - mars january - march
janvier
january
-
octobre
october
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
2
paix
peace
février
february
- 13
décembre
december
paix
peace
Dance2gether
Défis Challenges
Si nous pouvons danser ensemble,
nous pouvons vivre ensemble
If we can dance together, we can live together
Anticiper le lendemain
Anticipating tomorrow
danse / atelier / représentation
dance / workshop / performance
conférence
conference
Photogramme du documentaire Five Days to Dance. A frame of the documentary Five Days to Dance (SUICAfilms-REC) (SUICAfilms - REC)
communauté autonome
basque / basque country
autonomous
agents agents
de loopers , dantzagunea
dance2gether.dss2016.eu
Les élèves de l'un des établissements
qui ont décidé de participer au projet
s'apprêtent à vivre une semaine
inhabituelle. Lundi, tôt le matin, ils se
réunissent au gymnase face à Wilfried
Van Poppel et Amaya Lubeigt, des
chorégraphes de De Loopers. Une brève
explication met les choses en place :
lundi, ils commenceront à répéter une
chorégraphie qu'ils interpréteront face à
tout l'établissement le vendredi aprèsmidi. Ils ont pour tâche d'accomplir
Dance2gether, une expérience recueillie
avec fierté dans un documentaire
appelé Five Days To Dance qui récolte
des prix là où il est projeté.
Cet instant est le point de départ d'une
semaine intense, pleine d'émotions, de
frustrations, de rires, de larmes, pour
s'affronter à l'inconnu ; pour changer
les rôles auxquels ils sont habitués dans
la salle de classe et dans la cour ; une
semaine de dur labeur qui trouve enfin sa
récompense à la représentation finale.
Dance2gether a présenté Five Days To
Dance à une dizaine d'établissements
scolaires en douze mois. Le temps fort
du projet Dance2gether aura lieu en
octobre 2016, mois durant lequel la ville
accueillera une représentation de danse
communautaire. Une invitation pour nous
transformer en des danseurs d'un jour.
Une opportunité pour cohabiter avec autrui
à travers le langage de nos corps. Une
expérience de cohabitation intense d'un
mois, dans laquelle nous expérimenterons
et explorerons les possibilités offertes
par ce langage et qui se terminera
par une chorégraphie de masses.
#Dance2gether
éducation / respect /
cohabitation / solidarité
education / respect /
coexistence / solidarity
Activite commencée en octobre 2014.
Activity started in October 2014.
The students at one of the schools that
decided to participate in the project
are preparing for an unusual week. First
thing on Monday morning, they will
meet in the gym with Van Poppel and
Amaya Lubeigt, who are choreographers
from De Loopers. A brief explanation
will be provided: on Monday, they will
start to learn choreography that will be
performed before the entire school on
Friday afternoon. They are about to take
part in Dance2gether, an experience that
is superbly shown in a documentary
called Five Days To Dance, which is picking
up awards wherever it is shown.
This moment heralds the start of an
intense week full of emotion, frustration,
laughter and tears. They will face the
unknown, changing the roles they
are accustomed to in the classroom
and schoolyard. It's a week of hard
work that, in the end, will be rewarded
through the final performance.
Dance2gether has taken Five Days To Dance
to dozens of schools in twelve months. The
Dance2gether project will come to a climax
in October 2016, which is when the city
will hold a community dance event. It is an
invitation to become a dancer for a day.
An opportunity to coexist with others
through the language of our bodies.
An intense month-long experience of
living together where we will experience
and explore the possibilities that
this language offers us, culminating
in a mass choreographed dance.
communauté autonome
basque / basque country
autonomous
agents agents
jakiunde
sponsor sponsor
laboral kutxa
#Defis2016 #Challenges2016
cohabitation / solidarité /
éducation / diversité
coexistence / solidarity /
education / diversity
defis.dss2016.eu
challenges.dss2016.eu
Quels vont être nos principales
inquiétudes, principales préoccupations
ou principaux problèmes dans le futur?
C'est la question à laquelle souhaite
répondre Défis, un programme de
conférences et de débats qui cherche
à sensibiliser, orienter et apporter aux
habitants un ensemble d'outils pour
pouvoir faire face aux grands défis
collectifs auxquels ils seront confrontés au
XXIème siècle.
Les approches proposées pour les
événements, qui auront lieu pendant toute
l'année à différents lieux du territoire
basque, identifieront et aborderont
des questions pertinentes sur des
aspects liés à la santé, la culture, la
science, l'économie, la compétitivité,
l'aménagement du territoire ou
l'organisation sociale. C'est à cet effet
que Jakiunde, l'Académie basque des
Sciences, des Arts et des Lettres, a
convoqué un comité scientifique composé
de membres de l'Académie et d'experts
internationaux qui essaiera d'apporter une
réponse à toutes ces questions.
What will our main doubts, concerns
or problems be in the future? This is
the question that Challenges hopes
to answer. It is a programme of
conferences and debates that seeks
to raise awareness, guide and equip
citizens with a series of tools so that
they can face the greatest community
challenges that will arise in the 21st
century.
The proposed approach for the
events, which will be held throughout
the year in various locations within
the Basque region, will identify and
address important issues related to
health, culture, science, economy,
competitiveness, regional planning
and social organization. With this
goal, Jakiunde, the Basque Academy
of Sciences, Arts and Humanities, has
called together a scientific committee
featuring members of the Academy and
international experts who will attempt
to provide a response to all these
questions.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
février
february
-
décembre
december
avril - juin april - june |
paix
peace
Baitara baita
La diversité religieuse, défi et opportunité
Religious diversity, challenge and opportunity
installation / dialogue / rencontre / débat / exposition
installation / dialogue / meeting / debate / exhibition
saint-sébastien / san sebastian
agents agents
bureau de la diversité de la
mairie de saint-sébastien,
institut des droits de l'homme
pedro arrupe de l'université de
deusto, e.t.s. d'architecture de
l'upv/ehu
baitarabaita.dss2016.eu
diversité / respect / inclusion/
égalité / cohabitation
diversity / respect / inclusion/
equality / coexistence
Activité commencé en mai 2015.
Activity started in May 2015.
#BaitaraBaita
Saint-Sébastien est-elle capable de
concevoir et d'accueillir un espace de culte
multireligieux ? C'est la question qui nous
sert de prétexte pour tenter d'approfondir
sérieusement la connaissance et la
cohabitation des différentes confessions
existantes à Saint-Sébastien.
Une fois ce point de départ établi, les
objectifs de Baitara baita sont les suivants
: explorer et aborder des méthodes pour la
gestion publique de la diversité religieuse,
créer des opportunités et des espaces pour
favoriser la connaissance des différentes
confessions et promouvoir le dialogue
interreligieux sur la base des droits de
l'homme, l'équité et le respect mutuel.
«Baitara baita favorisera la
connaissance de différentes
confessions afin d'atténuer
les préjugés»
En collaboration avec l'Institut Pedro
Arrupe de l'Université de Deusto, des
espaces de rencontre seront mis en
place pour détecter les besoins et les
préoccupations des représentant(e)s des
différentes confessions. Ces questions
seront également traitées lors de journées
ouvertes aux habitants.
De même, la question qui donne lieu à ce
projet trouvera sa réponse sous forme d'un
espace de culte multireligieux éphémère
conçu et construit par les élèves de l'E.T.S.
d'Architecture de l'UPV/EHU, et qui se
trouvera sur la Place Oñati de SaintSébastien, face à leur faculté. C'est là que
sera élaboré un programme d'activités
lié aux religions, à la spiritualité et la
nécessité de transcender de l'être humain.
Is San Sebastian capable of conceiving
and embracing a multi-religion worship
space? This is the question that forms the
basis for a serious attempt at deepening
understanding and the coexistence of the
diverse faiths found in San Sebastian.
Taking this as a starting point, the
goals of Baitara baita are the following:
to explore and tackle methods for the
public management of religious diversity;
to create opportunities and spaces to
promote the understanding of different
faiths; and to promote inter-faith dialogue
on the basis of human rights, equality and
mutual respect.
«Baitara baita will promote
understanding of different
faiths with the aim of
reducing prejudice»
Meeting spaces which highlight the
needs and concerns of representatives
from different faiths will be promoted
In partnership with the Pedro Arrupe
Institute at the University of Deusto. These
questions will also be discussed in events
which are open to the public.
In addition, the question which gives rise
to this project will find its answer through
a ephemeral multi-religion worship
space that will be designed and built by
students from the University of the Basque
Country's School of Architecture, and will
be located in San Sebastian's Oñati Square,
in front of its faculty. The venue will host a
programme of activities that are related to
religion, spirituality and humanity's need to
transcend.
39
40
| janvier - mars january - march
février
february
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
vie
life
Time Machine Soup
Un voyage à travers l'histoire européenne par les sens
Un viaje por la historia de Europa a través de los sentidos
happening / dégustation
happening / tasting
san telmo museoa
1 h 15 min
avec entrée
admission by ticket
agents agents
santos bregaña, hika teatroa,
iban garate, harkaitz cano,
frédéric duhart, iñigo cojo,
xabier erkizia, xabier lozano,
debolex , basque culinary
center
timemachinesoup.dss2016.eu
Jose Luis López de Zubiria · 2007
#TimeMachineSoup
anthropologie / gastronomie /
histoire européenne
anthropology / gastronomy /
european history
Jorge Oteiza affirmait que seules 80 grands-mères nous
séparaient de la vie des grottes. Time Machine Soup s'inspire de
cette prémisse recueillie dans son Quousque Tandem...! pour créer
une machine du temps qui promet un voyage fascinant tout au
long de l'histoire de l'Europe avec la soupe pour fil conducteur.
De l'actuelle soupe instantanée à l'hypothétique premier bouillon
cuisiné dans les cavernes, les voyageurs dégusteront douze
soupes, une par heure indiquée par l'horloge, avec un arrêt sur
bien d'autres moments historiques qui ont marqué le devenir du
vieux continent.
Dans cet happening ludique, la gastronomie transcende son rôle
associé au plaisir et à la nutrition pour revendiquer sa facette
plus anthropologique à travers une mise en scène soignée qui
réunit littérature, arts audiovisuels, anthropologie, gastronomie
et histoire. La stimulation des cinq sens rendra possible ce
périple dans lequel il suffira de se laisser porter et de sentir pour
explorer le passé.
Luis Haranburu Altuna
écrivain et éditeur
writer and editor
« ...Quatre-vingt suffiraient.
Quatre-vingt seulement : les
galères d'un bateau dans lequel
les grands-mères sont les seuls
rameurs ; une salle de cinéma
à moitié vide ; un wagon de
troisième classe rempli de
grands-mères.
Quatre-vingt grands-mères avec
leurs quatre-vingt soupes : à
raison de deux soupes par jour,
un mois et demi suffirait pour
toutes les goûter et revenir au
néolithique.
Quatre-vingt grands-mères avec
leur quatre-vingt soupes »
Harkaitz Cano
La soupe est la substance liquide des
aliments. C'est l'âme nourricière du
comestible. La soupe est la mère et la
culture en ébullition. L'Europe est la
soupe de ses nations et la substance de
ses cultures. Dans la marmite ouverte
de l'Europe sont cuits Homère, Platon et
Sophocle, aux côtés de Dante Alighieri,
Cervantes, Shakespeare, Pascal et Goethe
qui partagent leur espace culinaire avec
Hölderlin, Nietszche, Verlaine et Prévert.
Lorsque l'ébullition s'arrête, Bach et Ravel
rêvent des notes légères de Brell, Laboa
et Elton John. Sa texture a les couleurs de
Jorge Oteiza said that only 80 grandmothers stand between
us and life in the caves. Time Machine Soup is inspired by this
statement which features in his book Quousque Tandem...! and
aims to create a time machine that promises a fascinating
journey through European history with soup as the common
thread.
From the instant soup of today to the hypothetical first broth
boiled in the caves, travellers will taste twelve soups, one for
each hour of the clock, pausing at other historical moments
that have marked the future of the old continent.
In this unique event, gastronomy transcends its role as
a source of pleasure and nutrition to pursue its more
anthropological facet through a careful staging that
brings together literature, audiovisual arts, anthropology,
gastronomy and history. By stimulating the five senses,
participants are taken on a journey where you just need to let
yourself go and feel in order to explore the past.
Rembrandt, Vermeer et Degas. La soupe
est meilleure avec une pincée d'Axular.
La soupe est le premier et le dernier des
aliments. Elle est prise par le bébé et
gobée par le vieillard édenté. La soupe est
comme la vie : une création complexe qui
bouillonne en liberté.
Soup is the liquid essence of food. It is
the nutritive soul of the edible. Soup is
mother and culture on the boil. Europe is
the soup of its nations and the essence
of its cultures. In the open pot of Europe,
Homer, Plato, and Sophocles cook
together with Dante Alighieri, Cervantes,
Shakespeare, Pascal and Goethe, who
share their culinary space with Hölderlin,
Nietszche, Verlaine and Prévert. When
it starts to boil, Bach and Ravel can be
heard with light notes of Brell, Laboa and
Elton John. Its texture has the colours of
Rembrandt, Vermeer and Degas. Soup can
be improved with a dash of Axular. Soup
is the first and the last of foods. A child
drinks it in, as does the toothless old man.
Soup is like life: a complex creation that
boils freely.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
février
february
-
juin
june
vie
life
pagadi
janvier - mars january - march |
février
february
-
décembre
december
284+
voix
voices
Anarchivo sida
EUSkarriak
Santé, langue, performance et archive
Health, language, performativity and archive
La diversité linguistique habite la rue
Linguistic diversity lives on the street
ateliers / interventions / séances de travail et discussion / performances
workshops / interventions / discussion and working sessions / performances
tabakalera, espaces
d'associations, collèges et
instituts, espace public
tabakalera, spaces belonging
to associations, colleges and
schools, public space
coproduction co-produced
dss2016eu, tabakalera
proposé par proposed by
équipe re (aimar arriola, nancy
garín et linda valdés)
agents agents
miguel benlloch, jesús jeleton,
aimar pérez gali, nicolas
malevé, christian rodriguez,
associations et agents sociaux.
crise / représentation/
mémoire / archive /
affectivité / précarité /
politiques du corpsa
crisis / representation /
memory / archive / emotions /
insecurity / body politics
anarchivosida.dss2016.eu
#AnarchivoSida
installation / intervention / processus participatif
installation / intervention / participatory process
saint-sébastien san sebastian
agents agents
bagera
euskarriak.dss2016.eu
#EUSkarriak2016
Savez-vous combien de personnes ont
appris le basque à Saint-Sébastien ces
dernières années ? Quel rôle jouent les
langues dans la culture ? Savez-vous
combien de langues compte l'Europe
? Pourquoi en utiliser une plutôt
qu'une autre ? Des professionnels au
parcours contrasté dans le domaine
des langues, des citoyens anonymes
avec des vies diverses et des créateurs
aux disciplines différentes ont apporté
leur compréhension de la réalité
linguistique de l'Europe et du basque.
Ces réflexions et les messages qui en
découlent seront visibles par toute la
ville de façon imprévisible. Nous les
trouverons à tout moment et n'importe
où, et ils nous inviteront à réfléchir sur
nos expériences.
Photogramme de "20 retratos de activistas queer de la Radical Gai, LSD y RQTR, en el Madrid de los noventa" HD video 2:08:50. Andrés Senra 2014
A frame of "20 retratos de activistas queer de la Radical Gai, LSD y RQTR, en el Madrid de los noventa" HD video 2:08:50. Andrés Senra 2014
Anarchivo sida propose de cartographier
des pratiques esthétiques et
performantes, et des expériences
collectives autour de la «crise du sida»
depuis la décennie des années 80
jusqu'à aujourd'hui, dans le contexte du
sud de l'Europe et de l'Amérique latine.
Le projet aborde le VIH pas comme
une simple épidémie, mais comme un
changement de paradigme culturel,
affectif et économique, par lequel, en
plus de réaliser une analyse historique
et graphique, vise à reconnaître et à
reconfigurer collectivement les limites
de la vie imposées par la condition
néolibérale.
Après trois années de recherche et de
production de documents, Anarchivo
sida sera présenté à Tabakalera en avril
2016 avec une exposition qui abordera
l'articulation classique «nature/culture»
et qui comptera sur la collaboration de
l'artiste Carme Nogueira. Le programme
d'activités parallèles sera axé sur des
questions portant sur la relation entre
santé, savoir et pouvoir, la dimension
normative du langage et l'écoute ou le
corps, et la performance en tant que
résistance.
41
Anarchivo sida aims to map aesthetic and
performative practices and collective
experiences that focus on the «AIDS
crisis» from the 1980s to the present
day, and within the context of Southern
Europe and Latin America. The project
addresses HIV not as a simple epidemic,
but as a change in cultural, emotional
and economic paradigms. It therefore
sets out to recognise and collectively
reconfigure the limits on life imposed
by the neo-liberal condition instead of
carrying out a simple historiographic
analysis.
After three years of researching and
producing materials, Anarchivo sida will
be presented at Tabakalera in April 2016
with an exhibition that will address the
classic interaction between «nature /
culture» and feature the participation
of the artist Carme Nogueira. The
programme of parallel activities will
focus on issues such as the relationship
between health, knowledge and power,
the regulatory dimension of language
and listening, and the body and
performativity as resistance.
Donostiako Udala - Euskara Zerbitzua · www.donostiaeuskaraz.eus
diversité / cohabitation /
creativité citoyenne / arts
plastiques / création collective
/ diversité culturelle / langues
/ traduction / technologie
/ géographie commune
européenne
diversity / coexistence /
citizen creativity / plastic
arts / collective creation /
cultural diversity / languages
/ translation / technology /
common european geography
Do you know how many people have
learned Basque in San Sebastian
over the last few years? What role
do languages play in culture? Do you
know how many languages there are
in Europe? Why do people use one
language over another? Professionals
with contrasting backgrounds in the
field of languages, individual citizens
with diverse biographies and creators
from different disciplines have brought
their way of understanding to Basque
and European linguistics. These
reflections and the messages that result
will be seen throughout the city in an
unexpected way. We will find them at
any time, anywhere, and they will invite
us to think about our experiences.
42
| janvier - mars january - march
février
february
-
novembre
november
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
bestelab
vie
life
février
february
-
décembre
december
voix
voices
hirikia
WhatsART
Behagunea
L'art pour changer votre monde
Arte para cambiar tu mundo
La vigie numérique de la culture
The digital watchtower of culture
site web
laboratoire / assemblée
website
laboratory / gathering
behagunea.dss2016.eu
11 jeunes dans le groupe moteur
33 dans le groupe moins impliqué
11 young people in a core group
33 in a group with less
involvement
#Behagunea
code ouvert / technologie /
www
open code / technology / www
agents agents
kultiba cambio culturales
Dans une année riche en événements,
la ville deviendra un point de réunion
entre la langue et la culture. Comment
mesurer l'adhésion citoyenne obtenue
pour chaque événement ? Comment
encourager la participation et quel
moyen d'expression peut-on fournir ?
whatsart.dss2016.eu
#WhatsART
cohabitation / droits / respect
coexistence / rights / respect
Gipuzkoa sera le théâtre d'une
recherche pour détecter des jeunes
ayant des préoccupations créatives
et l'envie d'entreprendre un projet
artistique qui encourage la cohabitation
dans son environnement. Une équipe de
onze jeunes formés par une personne de
chaque région sera créée pour engager
une réflexion autour de l'avenir souhaité
pour représenter ensuite des idées ou
des conditions axées sur ce scénario
rêvé par ces derniers. Une seule réponse
collective comprenant les exigences
spécifiques identifiées pour chacun des
territoires de Gipuzkoa sera donnée
et matérialisée dans la projection et la
production d'une création artistique.
26
février
february
- 27
Gipuzkoa will be the scene of a search
for young people with creative curiosity
and a desire to take on an artistic
project that promotes coexistence in
their surroundings. A team of eleven
young people will be brought together
and, trained by one individual from
each region, they will be encouraged to
reflect on their desired future. They will
then present the ideas and conditions
that are related to their dream scenario.
A single collective response will be
given which encompasses the specific
requirements identified for each of
the Gipuzkoa territories, and this will
materialise in the design and production
of an artistic creation.
février
february
voix
voices
Rekording
Se rappeler, du latin re-cordis :
repasser par le cœur
To remember, from the Latin re-cordis:
to pass through the heart once again
application sonore pour les téléphones portables
sound application for mobile phones
saint-sébastien / san sebastian
rekording.dss2016.eu
agents agents
badihardugu elkartea,
audiolab, la sonidera, inko
martín, alberto de la hoz
collaborateurs partners
casares irratia / donostia
kultura, nagusilan, département
de la jeunesse de la mairie
de saint-sébastien, afagi ,
association des familiers et amis
des personnes avec alzheimer et
d'autres démences de gipuzkoa
#Rekording
commons / code ouvert/
mémoire / oralité /
hybridation / app /
technologie
commons / open source/
memory / orality /
hybridisation / app /
technology
we encourage participation and what
channels could be used for expressing
opinions?
The Behatokia website will automatically
measure the following that is achieved
through DSS2016EU events and activities
online and on social networks. It will
collect thousands of opinion articles,
news, favourable and unfavourable
messages and display them in a clear
format which becomes a gauge for the
events. The user will also be able to give
his or her opinion on a specific event on
the same website.
Le site Web Behatokia mesurera
automatiquement le suivi obtenu pour
les activités et les événements de la
capitale sur Internet et sur les réseaux
sociaux. Il recueillera des milliers
d'informations, d'articles d'opinion et de
messages favorables et défavorables, et
les affichera de façon claire, pour devenir
un thermomètre des événements. De
plus, l'utilisateur pourra donner son avis
sur un événement précis sur ce même
site web.
In a year filled with events, the city
will be converted into a meeting point
between language and culture. How can
we measure the citizen support that
is achieved by each event? How can
La mémoire des habitants abrite des
histoires qui illustrent comment étaient
certains lieux de Saint-Sébastien et
comment on y vivait. Ces récits, des
souvenirs subjectifs de plus de 40
ans, serviront de structures pour la
création de nouvelles histoires, et seront
réinterprétés par d'autres artistes
et scénaristes dans des ateliers de
radio-théâtre et d'art sonore. Cette
cartographie sonore sera composée de
récits et de créations qui pourront être
écoutés par une application mobile en
se promenant. Ainsi, l'utilisateur, qui
installera cette option sur son téléphone
portable, redécouvrira la ville à partir
de l'écoute et de l'expérience sonore,
qui permettront de suivre les itinéraires
établis et d'improviser son propre
parcours.
La présentation publique aura lieu la
dernière semaine de février avec une
théâtralisation des pistes sonores dans
différents espaces publics. L'application
sera disponible gratuitement mais les
créations sonores seront également
émises par Casares Irratia.
The memories of citizens contain stories
that paint a picture of what some places
in San Sebastian were like and how
people lived in them. As subjective
memories from more than 40 years
ago, these memories will serve as the
structure for creating new history, and
will be reinterpreted by other artists and
script writers in radio-theatre workshops
and sound art. This sound map will be
made up of narrations and creations that
can be heard though a mobile application
while going for a stroll. Users who install
this option on their mobile phone will
therefore be able to rediscover the city
by experiencing and listening to sound,
following the established trails or coming
up with their own improvised route.
The public launch will take place during
the last weekend in February with the
soundtracks being performed in diverse
public spaces. The application will be
available free of charge but the sound
creations will also be broadcast by
Casares Irratia.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
février
february
-
décembre
december
janvier - mars january - march |
43
paix
peace
Bandes désirées
Tira-birak
La mémoire de notre passé récent en dessin
The memory of our recent past in cartoons
exposition / atelier / discours
exhibition / workshop / talk
campus universitaires de la
communauté autonome basque,
navarre et iparralde, durango
university campuses in the
basque autonomous community,
navarra and iparralde, durango
agents agents
eman, gizarte, politika eta
komunikazio ikerketa taldea upv/ehu, centre culturel okendo
bandesdesirees.dss2016.eu
tirabirak.dss2016.eu
#BandesDesirees #TiraBirak
éducation / paix / valeurs
éthiques / respect / diversité
education / peace / ethical
values / respect / diversity
James Gillray · 1805 · Library of Congress, USA
Les bandes dessinées ou les cases des
journaux ont reflété fidèlement le conflit
qui a marqué pendant des décennies
le devenir de notre société. L'humour,
la satire, la critique la plus acide, le
sentiment de solidarité qu'ils distillent
offrent le contrepoint d'une réalité,
conséquence de comportements humains
bien souvent incompréhensibles. Tout
cela fait l'objet d'une étude et sert de
prétexte pour concevoir une exposition
qui illustrera une réalité tamisée par le
regard de différents dessinateurs.
Bandes desirées montre l'évolution
formelle et de contenu des dessins de la
fin des années soixante-dix à aujourd'hui.
Magalie Besse
directrice de l'institut universitaire
de varenne
director of the university institute
of varenne
Un parcours qui permettra de se rappeler
et de connaître l'atmosphère sociale et
politique qui a donné lieu à ces bandes
dessinées graphiques.
Ce travail débouchera sur une exposition
itinérante qui sera soutenue par
une programmation hebdomadaire
d'activités parallèles qui proposeront
des conférences, des ateliers et
des laboratoires liés à de nouvelles
technologies appliquées aux cases. Le
groupe de recherche EMAN de l'UPV/
EHU est chargé de l'étude et de la
sélection des bandes dessinées qui
complèteront l'exposition.
Les dessins de presse constituent un
véritable média de la liberté d’expression
et de la presse. Parce qu’ils présentent
la particularité d’être immédiatement
intelligibles, parfois même quelle que soit
leur langue, ils sont d’abord un excellent
moyen de communiquer et de diffuser
des idées et ce, de manière universelle.
L’efficacité des dessins de presse est
également renforcée par l’humour sur
lequel ils reposent. La caricature fait
pourtant parfois des dessinateurs la
Newspaper cartoons or comics have
been a faithful reflection of the conflict
that has marked our society's future
for decades. Humour, satire, sharp
criticism and their sense of solidarity
offer a counterpoint to a reality that
results from human behaviour which is
often incomprehensible. All of this is
the subject of study and the reason for
creating an exhibition that will portray a
reality filtered through the eyes of various
cartoonists.
social and political climate which led to
these cartoon strips.
The final result of this work will be
a travelling exhibition which will be
supported by a programme of weekly
parallel activities. These will include
conferences, workshops, and laboratories
associated with new technologies applied
to cartoons. The University of the Basque
Country's EMAN research group is
responsible for studying and selecting the
strips which will complete the exhibition.
Tira-birak shows the formal evolution
and content of cartoons from the late
seventies up until today. A route that
will serve to remind and tell us about the
cible de critiques, de menaces ou même
de représailles. Leur impertinence et
leurs styles respectifs en font pourtant
de véritables artistes, fantassins de la
démocratie et de la liberté.
Newspaper cartoons constitute a real
means of freedom of speech and freedom
of press. Because they present this
distinctive feature of being immediately
intelligible, often regardless of their
language, they are first and foremost an
excellent means of communicating and
spreading ideas in a universal manner.
The effectiveness of newspaper cartoons
is also reinforced by the humour on which
they relay. Yet caricatures sometimes
make cartoonists the target of criticism,
threats, and even retaliation. And yet, their
relevance and respective styles make them
true artists, the foot soldiers of democracy
and freedom.
44
| janvier - mars january - march
20
mars
march
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
mars
march
voix
voices
vie
life
Le géant d'Altzo
The Giant of Altzo
DSSirez
Une mise en scène pluridisciplinaire où les
marionnettes et la musique ont des rôles clés
A multidisciplinary event where puppets and
music are the stars
intervention / atelier
opéra de marionnettes
Une proposition érotique
An erotic proposal
intervention / workshop
saint-sébastien / san sebastian
dssirez.dss2016.eu
#DSSirez
sexualité / identités /
respect/ diversité
sexuality / identities /
respect / diversity
puppet opera
saint-sébastien / san sebastian
agents agents
topic, teatro barakaldo
collaborateurs partners
avima, institur basque
etxepare, eke, mairie d'altzo
legeantdaltzo.dss2016.eu
thegiantofaltzo.dss2016.eu
#LeGeantdAltzo
#TheGiantOfAltzo
arts scéniques / danse /
médiation / éducation /
performing arts / dance /
mediation / educación
20 mars (première représentation à
Saint-Sébastien)
20 March (Premiere in San Sebastian)
L'érotisme est l'une des principales forces
qui font avancer l'univers depuis la Grèce
antique, et un signe de révolte et de liberté
depuis le XVIIIème siècle. Le mouvement
DSSirez, partant du principe que l'érotisme
est culturel et se concentrant sur la
diversité du désir, nous invite à profiter de
l'érotisme avec les cinq sens.
Cela fonctionnera comme une source
érotique de chaleur et fera monter la
température pour éveiller le désir et
la fantaisie des habitants. Les agents
Zurrumorbo se chargeront de tordre le cou
aux mythes et aux fausses croyances pour
démonter les rumeurs qui instaurent un
modèle de sexualité unique. La Caravane
des Désirs parcourra les quartiers de la
ville pour nous faire réfléchir et profiter
de l'érotisme, et au Ligódromo nous
apprendrons que la provocation et la
stimulation de la fantaisie participent à une
vie saine.
mars
march
-
juin
june
paix
peace
Eroticism has been one of the main forces
that move the universe since the time of
Ancient Greece and it has been a sign
of rebellion and freedom since the 18th
century. Starting from the assumption that
erotica is cultural and turning the focus
onto the diversity of desire, the DSSirez
movement invites us to enjoy eroticism
with all our senses.
It will work as an erotic source of heat and
raise the temperature by focusing on public
desire and fantasy. Zurrumorbo agents
will do away with myths and false beliefs
to dismantle the rumours that establish
a single model for sexuality. The Caravan
of Desires will travel through the city's
neighbourhoods to encourage us to reflect
on erotica and enjoy it. At the Ligódromo,
we will then learn that a healthy life can
be nourished by triggering and stimulating
fantasy.
bestelab
Herri zahar, andre berri
Le rôle de la femme dans les traditions locales
The role of women in local traditions
assemblée
gathering
Iñigo Ibañez · 2015 · Tolosa
saint-sébastien / san sebastian
Opéra familial inspiré par l'histoire réelle
de Miguel Joaquín Elizegi, connu sous le
nom du Géant d'Altzo, un homme atteint
de gigantisme qui fut très populaire en
Europe à la moitié du XIXème siècle.
La solitude, le respect de la différence,
l'amour de la nature, l'innocence et la
bonté se reflètent dans cette mise en
scène dans laquelle convergent l'opéra,
la musique et les marionnettes.
Nestor Basterretxea a conçu les
marionnettes, Koldo Izagirre a écrit le
livret, la musique a été composée par
David Azurza, la mise en scène a été
prise en charge par Emmanuel Márquez
et la manipulation des marionnettes par
La enananaranja. La pièce a bénéficié
d'un montage parallèle au Mexique et
a donné sa première représentation à
Charleville-Mézières.
This family opera is inspired by the true
story of Miguel Joaquín Elizegi, otherwise
known as the Giant of Altzo, who was a
man that suffered from gigantism and
enjoyed great popularity in mid-19th
century Europe. Loneliness, respect
between people who are different
from one another, the love of nature,
innocence, integrity and kindness are
reflected in this event which combines
opera, music and puppets.
The puppets have been designed by
Nestor Basterretxea, the libretto is
written by Koldo Izagirre and the music
is composed by David Azurza. Emmanuel
Márquez is responsible for stage
management while La Enana Naranja
operates the puppets. The opera has
been staged in parallel in Mexico and
opened in Charleville-Mézières.
herrizaharandreberri.dss2016.eu
tradition / femme / révision /
empreinte
tradition / women / review /
legacy
#HerriZaharAndreBerri
Le projet travaillera sur la projection de
la société basque concernant le rôle de
la femme dans les traditions locales et
ses représentations. Dans une première
phase, la méthodologie participative
de Conférence de Recherche du Futur,
permettra à des collectifs impliqués dans
le domaine de visualiser un futur contexte
souhaité, de convenir d'une mission,
d'assumer la responsabilité de l'action
et de s'engager à la mettre en œuvre. En
partant de cette projection, on abordera
dans des processus parallèles un travail
spécifique sur les différents axes définis.
Le contenu du processus sera recueilli et
exprimé sous une forme artistique.
The project will work on the impact
Basque society has on the role of
women in local traditions and their
representations. In the first phase, the
participative methodology of the Future
Research Conference will allow groups
involved in the subject to visualize a
desired future scenario, agree upon a
mission, take responsibility for action
and commit to its implementation.
Working on this premise, parallel
processes will tackle the different key
concepts identified in a specific project.
The content of the process will be
collected and artistically expressed.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
26
mars
march
-
octobre
october
paix
peace
janvier - mars january - march |
hirikia
mars
march
45
voix
voices
Insert Change
Prime Time
Tu es ce dont tu joues
You are what you play
À la recherche de grands alliés sur le petit écran
In search of big allies on the small screen
atelier ouvert / jeu
production d'un programme télévisé basé sur des valeurs européennes
open workshop / game
production of a television programme based on european values
saint-sébastien / san sebastian
agents agents
pintxo developer, gugan
valeurs éthiques / maker /
hybridation
ethical values / maker /
hibridisation
insertchange.dss2016.eu
#InsertChange
L'objectif est de revendiquer le jeu vidéo
comme un produit culturel qui offre une
opportunité unique d'expérimenter, à la
première personne, des réalités et des
conflits.
Parce que le jeu vidéo plonge le
joueur dans ces autres réalités, il
lui fait prendre des décisions et lui
permet d'avoir conscience de chacune
d'entre elles : horreurs de la guerre,
catastrophes écologiques, conflits
sociaux... Des situations qui posent
de durs dilemmes moraux. Ainsi, le
jeu vidéo est le véhicule parfait pour
inviter à la réflexion autour des droits
de l'homme et encourager la pensée
critique, d'une manière ludique. De
cette prémisse surgit Insert Change,
un processus ouvert de réflexion et
de co-création auquel collaborent des
profils de différentes disciplines et
qui débouchera sur la création d'un jeu
vidéo à caractère social.
L'objectif est d'explorer le potentiel
critique des jeux et leur capacité à créer
des espaces de socialisation. Mais avant
tout et surtout, de s'amuser et de jouer.
Pintxo Developer · 2015 · Donostia
The intention is to vindicate the video
game as a cultural product that provides
a unique opportunity to experience
realities and conflicts first-hand.
This is because video games immerse
players in these other realities, so
that they have to make decisions and
act in accordance with each of these:
the horrors of war, environmental
disasters, social conflicts... Situations
involving tough moral dilemmas. In
this way, video games are the perfect
vehicle to invite reflection on human
rights and promote critical thinking in
a playful way. This premise has given
rise to Insert Change, an open process
of reflection and co-creation in which
profiles from different disciplines will
collaborate, resulting in the creation of a
socially-oriented video game.
The idea is to explore the critical
potential of video games and their
ability to create spaces for socialisation.
But first and foremost, to have fun and
play.
Joaquí­n Gáñez, 2015
europe
agents agents
eiken (cluster audiovisuel
d'euskadi)
diversité / géographie commune/
valeurs éthiques / éducation /
interculturalité / audiovisuel
diversity / common geography/
ethical values / education /
interculturality / audiovisual
collaborateurs partners
europa creativa, eitb
primetime.dss2016.eu
#PrimeTime2016
Comme bien d'autres projets de la
capitale, Prime Time 2016 est né d'une
question : est-il possible d'avoir un
espace dans le prime time télévisé sur
les valeurs et la culture européenne ? Un
programme attrayant destiné au grand
public à partir du contenu des phares
ou des grands défis contemporains ? La
proposition vise à modifier le concept
traditionnellement associé au prime
time, et à montrer qu'il est possible de
réaliser une télévision de qualité basée
sur la culture européenne et les valeurs
de Saint-Sébastien 2016 pour le grand
public, de revendiquer le potentiel
éducatif et culturel du moyen de
communication de masses par excellence
et de repenser le public à partir de la
télévision. La meilleure idée, choisie par
un appel à propositions international,
obtiendra un financement pour produire
un épisode pilote et se rendre dans
les principaux marchés pour vendre le
produit aux chaînes de télévision.
Décembre 2015: sélection de la meilleur idée
Avril 2016 (présentation du pilote)
December 2015: selection of the best idea
April 2016 (pilot launch date)
As with so many DSS2016EU projects,
Prime Time 2016 arose from a question:
Is it possible to have a space in prime
time television for European culture and
values? An appealing programme aimed
at large audiences that addresses the
content of the lighthouses or the major
contemporary challenges? This offering
aims to change the concept traditionally
associated with prime time and to show
that it is possible to create quality
television based on European culture
and the values of San Sebastian 2016 for
large audiences, reclaim the educational
and cultural potential of this unrivalled
mass media tool, and use television to
rethink public life. The best idea will be
chosen through an international open
call and will then be awarded funding
to produce a pilot episode and go to
the main markets to sell the product to
television stations.
46
| janvier - mars january - march
25 - 27
mars
march
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
paix
peace
Stop War Festibala
La musique pour panser les blessures et unir les peuples
Music to heal wounds and unite peoples
festival / forum / atelier /
concert / fête
festival / forum / workshop /
concert / party
saint-sébastien
san sebastian
agents agents
ginmusica, demagun, kultura
alternatiboa
stopwarfestibala.dss2016.eu
#StopWarFest
justice / cohabitation /
réconciliation / paix /
éducation
justice / coexistence /
reconciliation / peace /
education
L'Europe a été la scène de guerres
sanglantes, de conflits qui, en plus de
détruire des villes, ont séparé des peuples.
Stop War Festibala veut donner la parole
à la ville et ainsi lancer un cri en faveur
« Le festival réunira des
musiciens locaux et
internationaux et donnera
une voie à des collectifs et
des activistes qui travaillent
dans la lutte contre les
guerres et en faveur de
droits de l'homme. »
de la paix et de la cohabitation. En pleine
Semaine Sainte, le festival réunira des
musiciens locaux et internationaux, et
donnera une voie à des collectifs et des
activistes qui travaillent dans la lutte
contre les guerres et en faveur des droits
de l'homme.
Stop War disposera de trois scènes
diurnes où seront présentées des activités
culturelles telles que de la musique, des
ateliers pour enfants, de la danse, un
marathon de jeux vidéo... Le soir, des
artistes de renom rempliront de musique
la scène principale.
Au-delà d'une position ferme contre
la guerre, ce festival propose une
reconsidération plus large et respectueuse
de la relation entre les sexes, une vie en
harmonie avec la nature, la défense des
droits civils universels ou la désobéissance
face à l'injustice, comme des formes
transversales d'organisation sociale pour
corriger l'ordre mondial régnant.
La distance
Ane Irazabal
journaliste
journalist
4 796 kilomètres séparent Damas de
Stockholm. Il suffit d'à peine une demijournée pour aller d'une ville à l'autre en
avion. Cependant, Kassem a mis quatre
mois pour le faire. Son histoire coïncide
avec celle de milliers de réfugiés. C'est
un calque : il a laissé tout ce qu'il avait
derrière, il a pris son sac-à-dos et s'est
exilé, comme n'importe quel autre Syrien.
Kassem s'estime chanceux : « les réfugiés
d'Afghanistan ont besoin de deux fois plus
de temps ». La Syrie, le Liban, la Turquie, la
Grèce, la Macédoine, la Serbie, la Hongrie,
l'Autriche, l'Allemagne et la Suède. Des
Europe has been the backdrop for bloody
wars, conflicts which have not only
destroyed cities but separated people.
The Stop War Festival aims to give the city
a voice and call out in favour of peace and
social harmony. Over the course of Easter
« The festival will bring
together local and
international musicians
and will also give a voice
to activists and groups
working in the fight against
war and in support of
human rights »
the fight against war and in support of
human rights.
Stop War will have three daytime stages
which will host cultural activities such
as music, children's workshops, dance, a
videogame marathon… At night, famous
artists will fill the main stage with music.
Apart from promoting a firm position
against war, the festival proposes a more
extensive and respectful reconsideration
of the relationship between sexes,
a life in harmony with nature, the
defence of universal civil rights and
civil disobedience against injustice as
transversal forms of social organisation
to correct the dominant world order.
week, the festival will bring together local
and international musicians and give a
voice to activists and groups working in
milliers de pénuries dans chaque pays
et une perte irremplaçable dans les eaux
de la Méditerranée. Le Mare Nostrum
a englouti sa sœur, Aisha : « le couloir
humanitaire est un terme ensanglanté
pour l'Europe ».
The distance
4,796 kilometres separate Damascus and
Stockholm. It barely takes half a day to
get from one city to another by plane, but
Kassem has taken four months to make
the journey. His story coincides with that
of thousands of refugees. It is a carbon
copy: he left everything he had behind,
he grabbed his rucksack and went into
exile, like any other Syrian. Kassem feels
lucky: “The refugees from Afghanistan
need twice as much time.” Syria, Lebanon,
Turkey, Greece, Macedonia, Serbia,
Hungary, Austria, Germany and Sweden.
Great hardship in each country and an
irreplaceable loss in the waters of the
Mediterranean. The Mare Nostrum
swallowed up his sister, Aisha: “The
humanitarian corridor is a blood-stained
term for Europe.”
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
27
mars
march
- 30
octobre
october
janvier - mars january - march |
47
vie
life
2016 bidea
Se cultiver en marchant
Culture is made by walking
excursions guidées / arts du spectacle / musique
guided excursions / performing arts / music
baiona
29
28
gipuzkoa
bizkaia
alava
navarra
iparralde
31
saint-sébastien
san sebastian
gernika
4
avec pré-inscription
participants must register in
advance
markina
2
zarautz
32
11
durango
mirandaola
legutio
16
23
amezketa
15
20
leintz gatzaga
arantzazu
8
lizarrusti
18
17
19
otzaurte
altsasu
La popularité et la signification de la
pratique de l'alpinisme pour la société
basque et son amour de la culture
s'assemblent dans ce projet qui parcourra
Gipuzkoa,Biscaye, Araba, Navarre et
Iparralde en 32 étapes. En combinant
montagne et ville, en traversant des lieux de
référence en termes de valeur écologique et
artistique, 2016 Bidea propose un itinéraire
d'excursions qui souligne le lien entre
nature et culture avec la programmation
d'activités au début, à la fin ou pendant le
parcours. Tous les dimanches entre mars et
octobre, les marcheurs passeront le témoin
de Saint-Sébastien 2016 en parcourant
presque 600 kilomètres sur l'ensemble du
territoire basque.
HÉRITAGE : DSS2016.EU GR SAREA
En guise d'héritage du projet 2016 bidea, en
collaboration avec la Députation forale de
Elkarlanean S.L.
Gipuzkoa sera créé DSS2016.EU GR SAREA,
un réseau de Grands Parcours qui relie les 7
principaux GR du territoire, afin de pouvoir
parcourir en marchant sans interruptions
tous les Espaces naturels protégés de
Gipuzkoa. De nouveaux tronçons ouverts
viendront enrichir un héritage naturel et
culturel qui prônera un mode de vie sain et
le respect de l'environnement.
The popularity and significance of
mountaineering in Basque society, as well
as its affinity for culture, come together
in this project which will cross Gipuzkoa,
Biscay, Araba, Navarre and Iparralde in 32
stages. Alternating between mountain and
city and passing through places that are
admired for their ecological and artistic
value, 2016 bidea proposes an itinerary of
excursions that highlights the link between
25
26
21
beasain
9
24
urdazubi
tolosa
14
gesalibar
7
27
sara
antigua
10
otxandio
30
22
13
elgeta
6
andoain
loiola
hondarribia
arritxulo
elgoibar
12
kanbo
pasaia
1
astigarraga
2016bidea.dss2016.eu
sport / santé / patrimoine
culturel / montagne
sport / health / natural
heritage / mountain
deba
3
5
agents agents
députation forale de gipuzkoa,
association club vasco de
camping
#2016Bidea
donibane
lohitzune
nature and culture with a programme
of activities before, during and after the
route. Every Sunday between March and
October, hikers will pass the San Sebastian
2016 baton over a course of nearly 600
kilometres that runs across the Basque
Country.
LEGACY: DSS2016.EU GR SAREA
DSS2016.EU GR SAREA will be created in
collaboration with the Provincial Council
of Gipuzkoa as the legacy of the 2016
bidea project. It will include a network
of long hikes to connect the 7 main GR
footpaths in the region and allow all of
the Protected Natural Spaces in Gipuzkoa
to be connected without interruptions.
Thanks to the opening of new routes,
the natural and cultural legacy will be
enriched and healthy living and respect
for the environment will be promoted.
Difficulté basse
Low difficulty
Difficulté moyenne
Average difficulty
Grande difficulté
High difficulty
étapes / stages
1: mars 27 march · 20,5 km (4,45 h)
2: avril 3 april · 24,5 km (6 h)
3: avril 10 april · 24,2 km (6 h)
4: avril 17 april · 25,3 km (6,20 h)
5: avril 24 april · 25,9 km (6,45 h)
6: mai 1 may · 19,6 km (5,15 h)
7: mai 8 may · 10,2 km (2,45 h)
8: mai 15 may · 12,5 km (3,30 h)
9: mai 22 may · 19,5 km (4,50 h)
10: mai 29 may · 18,5 km (5,30 h)
11: juin 5 june · 24,8 km (6,35 h)
12: juin 12 june · 22 km (5,30 h)
13: juin 19 june · 15 km (3,55 h)
14: juin 26 june · 23,5km (5,45 h)
15: juillet 3 july · 23 km (5,45 h)
16: juillet 10 july · 13,15 km (3,45 h)
17: juillet 17 july · 16,5km (4,40 h)
18: juillet 24 july · 17,2 km (4,50 h)
19: juillet 31 july · 12 km (4,15 h)
20: août 7 august · 19 km (5,30 h)
21: août 14 august · 25 km (6,15 h)
22: août 21 august · 19,3 km (4,45 h)
23: août 28 august · 17,8 km (4,25 h)
24: septembre 4 september · 23,7 km (6,15 h)
25: septembre 11 september · 24,5 km (6,30 h)
26: septembre 18 september · 16,5 km (4,45 h)
27: septembre 25 september · 24,5 km (6,15 h)
28: octobre 2 october · 22,5 km (4,45 h)
29: octobre 9 october · 29,7 km (6,55 h)
30: octobre 16 october · 14,5 km (4,10 h)
31: octobre 23 october · 19,3 km (5,05 h)
32: octobre 30 october · 9 km (2,30 h)
48
| janvier - mars january - march
février
february
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
conversations
La belle et la bête
Beauty and the Beast
Ballet, musique classique et danse populaire
Ballet, classical music and popular dance
concert / danse
concert / dance
saint-sébastien / san sebastian
kursaal, victoria eugenia
#Conversations2016
agents agents
malandain ballet biarritz,
orchestre symphonique
d'euskadi, théâtre victoria
eugenia
danse / musique / transmission
dance / music / transmission
Malandain Ballet Biarritz, l'Orchestre
Symphonique d'Euskadi et DSS2016EU
uniront leurs forces autour du spectacle
La belle et la bête. D'une part, la dernière
création du chorégraphe Thierry Malandain,
avec la musique de Tchaïckovski, sera
présentée au Kursaal. D'autre part, des
artistes de la compagnie du Labourd
dirigeront au Théâtre Victoria Eugenia des
ateliers de danse ouverts aux habitants et
basés sur les chorégraphies de l'œuvre. Ces
séances, au caractère participatif et ludique
marqué, permettront d'explorer certaines
bases de la danse, comme la conscience
corporelle, l'espace ou l'attention à la
musique et au rythme.
21
février
february
Malandain Ballet Biarritz, the Basque
Symphony Orchestra and DSS2016EU will
join forces for the show Beauty and the
Beast. The latest creation by choreographer
Thierry Malandain featuring music
by Tchaikovsky will be unveiled at the
Kursaal. In addition to this, artists from
the company labordana will present dance
workshops at the Victoria Eugenia Theatre.
These will be open to the public and
based on the choreography of the show.
The sessions will be highly participatory
and fun and will explore some of the
fundamentals of dance, such as awareness
of the body, space and attention to the
music and rhythm.
conversations
Helmut lachenmann
à Saint-Sébastien
De la musique au-delà des paramètres conventionnels
Music beyond the conventional parameters
concert
concert
saint-sébastien / san sebastian
kursaal
#Conversations2016
agents agents
musikene
musique / transmission
music / transmission
Musikene a invité à Saint-Sébastien
Helmut Lechenmann, figure centrale de
la création musicale de la fin du XXème
siècle, dont la pensée a considérablement
influencé l'écriture instrumentale
actuelle. Dans le cadre de son séjour
dans la ville, l'Orchestre Symphonique
de Musikene interprètera son œuvre
Schreiben lors d'un concert gratuit,
parrainé par DSS2016EU ; afin de faire
connaître Lachenmann à la société.
Helmut Lachenmann — a central figure in
the world of musical creation during the
late twentieth century whose thinking has
substantially influenced contemporary
instrumental composition — has been
invited to San Sebastian by Musikene.
During his stay in the city, the Musikene
Symphony Orchestra will perform his
work Schreiben at a free concert sponsored
by DSS2016EU, with the aim of bringing
Lachenmann to a wider audience
14
mars
march
conversations
Sasha Waltz & Guests
Triple programme de danse contemporaine
Triple programme of contemporary dance
danse
dance
saint-sébastien / san sebastian
kursaal
#Conversations2016
agents agents
kursaal eszena
danse / musique
dance / music
La compagnie berlinoise Sasha Waltz
& Guests présentera la version saluée
de La consécration du printemps signée
par Sasha Waltz sur une musique de
Stravinsky. L'attitude innovante et
audacieuse de l'influente chorégraphe
sera complétée par deux autres de ses
pièces : Scène d'amour , à partir de la
musique du Roméo et Juliette de Berlioz
et Prélude à la sieste d'un faune , avec une
musique de Debussy.
The company Sasha Waltz & Guests
from Berlin will present Sasha Waltz's
own acclaimed version of The Rite of
Spring set to music by Stravinsky. The
innovative and daring attitude of this
influential choreographer will also be on
display in two of her other pieces: Love
scene from the music of Romeo and Juliet
by Berlioz, and Prelude to the Afternoon of
a Faun by Debussy.
49
avril - juin
april - june
dans les sables
between sands
euroku
on appétit!
ondarebideak
l'europe du cinéma et des droits de
l'homme
a europe of cinema and human rights
proiektuen azoka, (k)idea
hidrologikak
zubideak
traité de paix
peace treaty
bizhirik
sans adieux
without saying goodbye
ohar eleanitzak
emusik
observatoire de l'écoute
the listening observatory
réveiller le son
awaken the sound
olatu talka
world puppet festival
kooperarock
tosta
mugaenea
in varietate concordia
le mille de la paix
mile of peace
biziz
zapart!
aller-retour
there and back
songe d'une nuit d'été
a midsummer's night dream
hitzargiak
itzultzaile berriak
break a leg!
la marche de la poésie
the march of poetry
ez dok amairu hitzez hitz
icma awards
50
50
50
51
51
52
52
53
54
56
57
57
59
60
60
61
62
62
63
64
64
65
66
67
67
69
70
71
71
72
72
72
50
| avril - juin april - june
8
avril
april
-
juin
june
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
paix
peace
Dans les sables
Between Sands
Oasis de solidarité
Oasis of solidarity
installation / projection /
concert / conférence
installation / projection /
concert / conference
Federico Guzman · Museo Reina Sofía · 2015.
saint-sébastien / san sebastian
tinduf
danslessables.dss2016.eu
betweensands.dss2016.eu
agents agents
musée san telmo, musée reina
sofía, centre culturel okendo,
bureau de coopération de
la mairie de saint-sébastien,
euskal fondoa, association
des amis et amies de la rasd
d'alava, association des amis
et amies de la rasd de saintsébastien, coordinatrice d'ongd
d'euskadi, institut d'études sur
développement et coopération
internationale hegoa, festival
du cinéma et des droits de
l'homme de saint-sébastien,
fisahara, école des arts du
sahara, artifariti, école du
cinéma abidin kaid saleh,
iconoclasistas
#DansLesSables #BetweenSands
avril
april
-
décembre
december
vie
life
dignité humaine / justice /
droits
human dignity / justice /
rights
Activité commencé en octobre 2015.
Activity started in October 2015.
hirikia
Dans les sables lancera la réflexion autour
de la coopération, l'ordre international,
la réalité de l'enfance dans des lieux
frappés par des conflits et les droits de
l'homme. Cela se fera par le biais de
concerts, de conférences et de séances
de cinéma à l'abri de Tuiza, le bivouac de
l'artiste sévillan Federico Guzmán qui sera
présenté le 8 avril au Musée San Telmo.
Between Sands will encourage reflection
on cooperation, world order, the reality
for children in conflict stricken areas
and human rights. This will be done
through concerts, conferences, and
cinema sessions under the shelter of
Tuiza, the haima created by Seville artist
Federico Guzmán which will be unveiled
at the San Telmo Museum on 8 April.
Le projet sera complété par des
résidences qui encourageront
l'échange entre des artistes basques et
sahraouis, avec l'exposition Producto
robado (produit volé). Terre, culture
et identité, située au C.C. Okendo,
et avec un projet pédagogique.
The project will be supplemented
with residencies which will promote
exchanges between Basque and
Western Sahara artists as part of the
Stolen Product exhibition. Land, culture
and identity at the Okendo Cultural
Centre and an educational project..
avril
april
-
vie
life
novembre
november
Euroku
On appétit!
Empreints d'Europe. Vous voulez jouer?
Immersed in Europe. Do you want to play?
Fusion des traditions culinaires
Fusion of culinary traditions
app
résidence / co-création
saint-sébastien / san sebastian
#Euroku
agents agents
codesyntax
jeu / code ouvert /
technologie / app
game / open code /
technology/ app
euroku.dss2016.eu
Combien d'années seront célébrées en
2016 depuis la mort de Shakespeare ?
Quelles furent les capitales européennes
de la culture de 2015 ? À quel siècle fut
construit le baleinier San Joan ? Testez
votre connaissance sur la capitale
européenne avec Euroku. Le jeu pour
portables mesurera votre connaissance
sur la Capitale et la culture européenne,
par de courtes séries de questions.
Montrez ce que vous savez et gagnez de
nombreux prix. Mais, attention : une fois
que vous l'aurez testé... vous serez piégé !
In 2016, how many years will have passed
since Shakespeare's death? Which cities were
European Capital of Culture in 2015? In what
year was the San Juan whaling ship built?
Put your DSS2016EU knowledge to the
test with Euroku, the mobile game that will
measure your knowledge of European culture
and DSS2016EU through short rounds of
questions.
Euroku sera disponible sur le site Web
dss2016.eu pour des systèmes Android et
iOS. En basque, espagnol et anglais.
Euroku will be available for Android and iOS
on the DSS2016EU website. It is also available
in Basque, Spanish and English.
Show what you know and win numerous
prizes. But be careful: once you try it... you'll
be hooked!
residency / co-creation
saint-sébastien / san sebastian
onappetit.dss2016.eu
#OnAppetit
gastronomie / interculturalité
gastronomy / interculturality
Une dizaine de professionnels de la
cuisine de différents pays européens
seront parrainés par des chefs
locaux qui les accompagneront
dans un parcours passant par les
lieux représentatifs de notre culture
culinaire : marchés, ports, cidreries...
Le restaurateur hôte ouvrira les portes
de sa cuisine à son collègue invité pour
que ce dernier prépare des recettes de
sa région en utilisant des ingrédients et
des techniques de notre territoire, en
concevant un mariage entre la culture
gastronomique des deux territoires.
Les habitants pourront savourer le
résultat lors des show cooking show
cooking qui seront organisés, pour
ensuite se décider à expérimenter aux
fourneaux de leurs foyers des fusions
gastronomiques similaires.
Ten professional chefs from different
European countries will be sponsored
by local chefs who will accompany
them on a trip to locations which
represent our culinary culture: markets,
ports, cideries... The host restaurateur
will open their kitchen doors to their
invited colleague so that they can
prepare recipes from their region using
ingredients and techniques from ours,
marrying together the culinary cultures
of both regions. The public will be able
to taste the results during the cooking
shows that will take place in order to
entice them into experimenting with
similar culinary fusions in their own
kitchens at home.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
avril
april
-
décembre
december
voix
voices
avril - juin april - june |
hirikia
Ondarebideak
Naviguer dans le patrimoine numérique
Navigating digital heritage
site web
website
ondarebideak.dss2016.eu
#Ondarebideak
www / patrimoine digital /
commons
www / digital heritage /
commons
Le patrimoine des bibliothèques, des
musées et des archives est de plus en
plus numérisé: en plus de le consulter
au même endroit, on peut le consulter
à travers des portails numériques.
Malheureusement, la quantité colossale
d'informations recueillies dans ces
banques numériques rend très difficile
l'accès du visiteur de manière efficace
aux contenus.
The heritage of libraries, museums and
archives is becoming more digitized
every day, not only in terms of the
locations themselves, but also due to
the fact that resources can be consulted
through digital portals. Sadly, the
enormous quantity of information
collected in these digital warehouses
makes it very difficult for the visitor to
access content effectively.
En nous concentrant sur Donostialdea,
de nombreuses œuvres et de nombreux
éléments numériques culturels sont
accessibles. La plateforme numérique
Ondarbideak a précisément été créée
pour donner vie à ce patrimoine. Le
visiteur peut y voir et suivre les «
expositions numériques » créées par
des experts. De plus, il peut créer
ses expositions, en ouvrant la voie
des lectures et des interprétations
personnelles. Ces expositions et ces
voies peuvent être préparées sur
la base de divers critères : thèmes
généraux (architecture, musique),
thèmes historiques (XIXème siècle),
personnages (Aita Donostia, Bilintx)...
Focusing on the San Sebastian area,
there are numerous digital cultural
documents and works that are
accessible. The Ondarbideak digital
platform has specifically been created
to bring this heritage to life. Inside,
the visitor can see and follow «digital
exhibitions» created by experts. They
can also create their own exhibitions,
which provides a path towards personal
interpretations and readings. These
exhibitions and paths can be prepared
on the basis of diverse criteria: general
themes (architecture, music), historical
themes (the 19th century), individual
figures (Aita Donostia, Bilintx), etc.
Le site Web Ondarbideak offrira à
l'utilisateur de nouvelles manières
d'accéder, d'utiliser et d'interpréter le
patrimoine numérique de Donostialdea.
The Ondarbideak website will offer
users new ways of accessing, using and
interpreting the digital heritage of the
San Sebastian area.
15 - 23
avril
april
51
paix
peace
L'Europe du cinéma et
des droits de l'homme
A Europe of Cinema
and Human Rights
Un élan pour le réseau des festivals
Human Right Film Network
Momentum for the Human Rights Film
Network festivals
festival / assemblée
festival / gathering
saint-sébastien / san sebastian
agents agents
mairie de saint-sébastien,
donostia kultura, festival
du cinéma et des droits de
l'homme de saint-sébastien,
musée san telmo, le réseau
human rights film network,
festival movies that matter
(pays-bas), festival du cinéma
et des droits de l'homme de
naples (italie), association
new horizons (pologne), mairie
de wiesbaden (allemagne),
université rheinmain des
sciences appliquées de
wiesbaden (allemagne), festival
du cinéma fisahara (sahara
occidental).
cinemaetddhh.dss2016.eu
cinemaandhhrr.dss2016.eu
#CinemaDH #CinemaHR
droits / dignité humaine /
justice / diversité
rights / human dignity /
justice / diversity
Activité commencé en avril 2015.
Activity started in April 2015.
Le Festival du Cinéma et des Droits de
l'Homme de Saint-Sébastien et SaintSébastien 2016 unissent leurs forces pour
accroître la projection internationale du
Festival, renforcer le travail en réseau et
resserrer les liens avec d'autres agents
sociaux et culturels du monde entier.
The San Sebastian Human Rights Film
Festival and San Sebastian 2016 have
joined forces to increase the festival's
international profile, strengthening
networks and close relationships with
other social and cultural agents around
the world.
Lors de l'édition de 2016 auront lieu
pour la première fois une Rencontre
internationale réunissant près de 30
jeunes de différents pays et un Forum
extraordinaire auquel participeront une
douzaine de représentants européens de
Human Rights Film Network, un réseau
qui réunit les plus prestigieux festivals des
droits de l'homme du monde entier, dont
Saint-Sébastien est membre.
For the first time ever, the 2016 event
will include an International Meeting
with around 30 young people from
different countries and an extraordinary
Forum which will feature the
participation of a dozen representatives
from the European Human Rights Film
Network, which brings together the
most prestigious human rights festivals
in the world and counts San Sebastian
among its members.
Ces rencontres seront l'occasion
d'aborder des questions telles que le
regard de la jeunesse et les défis pour
la promotion et le respect des droits
de l'homme, l'impact social du cinéma
des droits de l'homme, la création de
nouveaux publics ou l'accessibilité.
De plus, le Festival prendra de nouvelles
mesures pour garantir l'accès des
habitants à la vie culturelle, et plus
particulièrement aux collectifs exclus de
ce type de manifestations.
These meetings will address issues
such as the perspective of young people
and challenges for the promotion and
respect of human rights, the social
impact of human rights cinema,
the creation of new audiences and
accessibility.
The Festival will also take new steps
towards guaranteeing public access to
cultural life, with special attention given
to communities that are excluded from
these types of events.
52
| avril - juin april - june
8
avril
april
-1
octobre
october
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
vie
life
bestelab
Proiektuen azoka,
(k)idea
Place d'échange et de création collective
A square for exchange and collective creation
assemblée / atelier
gathering / workshop
avril
april
-
octobre
october
vie
life
HidroLogikak
Du fleuve à la baie From the river to the bay
excursion / laboratoires de création / promenade / atelier / journée / jeu /
installation / projection / exposition
excursion / creative laboratories / walk / workshop / conference / game/
installation / projection / exhibition
saint-sébastien et le reste du
bassin de l'urumea
san sebastian and the rest of
the urumea basin
agents agents
cristina enea fundazioa, aeip
(association espagnole de
l'ingénierie du paysage), studio
d'ingénierie biologique et du
paysage scia sl
azpeitia, eibar,
saint-sébastien / san sebastian
agents agents
impact hub donostia
l'inscription
www.proiektuenazoka.org
register at
www.proiektuenazoka.org
kidea.dss2016.eu
4 séances, places libres
4 sessions, places available
co-création / créativité
citoyenne
co-creation / citizen creativity
dates des congrès
congress dates
#Kidea2016
Activité commencé en mai 2015.
Activity started in may 2015.
28 novembre 2015 à azpeitia (auberge
santiago de loyola),
8 avril 2016 à eibar (biharrian)
1er octobre 2016 à saint-sébastien
(impact hub, tabakalera). (un premier a
eu lieu à saint-sébastien , espace 2016, le
16 mai 2015))
Créer et améliorer des projets
d'implication sociale. Voici le pari de
Proiektuen Azoka, (K)idea, un projet
qui promeut des espaces de rencontre
physiques et virtuels pour partager des
idées, des ressources et des outils. Des
espaces dans lesquels apprendre les uns
des autres, débattre et apporter, pour
faire un pas de plus dans nos projets.
Dans son aspect de création collective, il
favorisera l'enrichissement des idées et
des projets présentés. Son aspect formatif
formera des personnes pour la gestation,
la conception et le développement de
projets. En plus des quatre journées
de présence à Gipuzkoa en 2015 et
2016, dont deux à Saint-Sébastien, une
plateforme numérique fonctionnera
comme un point de rencontre.
Creating and improving projects
with social implications. This is the
commitment of Proiektuen Azoka, (K)
idea — a project that promotes physical
and virtual meetings spaces to share
ideas, resources and tools. Spaces to learn
from one another, to debate and share,
to take the next step in our projects. The
collective creation side will promote the
enrichment of the ideas and projects
presented. The training aspect will give
individuals the skills they need to manage,
design and develop their projects. In
addition to four face-to-face sessions in
2015 and 2016 in Gipuzkoa, two of which
will be held in San Sebastian, a digital
platform will also serve as a meeting
point.
En 2016, les eaux du fleuve Urumea, axe
vertébral de cette initiative, débordera
de culture et de connaissance. Lors de sa
sixième édition, ce projet élargira l'horizon
du fleuve à la baie et intègrera non
seulement le canal fluvial mais également
tout le bassin. Il propose un programme
d'activités visant à approfondir notre
rapport avec l'Urumea et l'organisation
de notre territoire qui, parfois, ignore
la logique de l'eau ; une rationalité qui
d'après les propres termes du philosophe
Edgar Morin « n'a jamais la prétention
d'englober la totalité du réel dans un
système logique, mais a la volonté de
dialoguer avec ce qui lui résiste ».
Des excursions guidées dans le canal,
des ateliers d'ingénierie biologique avec
la collaboration d'experts européens,
des installations artistiques sur les
rives du fleuve et des conférences sur
différents aspects du fleuve, ainsi que
la gestion des eaux forment, entre
autres, le programme de cette édition.
Le couronnement aura lieu lorsque
l'exposition accueillera le Centre des
Ressources environnementales où, à
travers les œuvres de différents artistes,
un dialogue parallèle sera établi sur
les fleuves Danube et Urumea, deux
cours d'eau qui génèrent des vies, des
histoires, des relations sociales et tissent
des cultures européennes.
hidrologikak.dss2016.eu
#HidroLogikak
ingurumena / autonomisation
/ environnement /
autonomisation / participation
environment / empowerment /
participation
The waters of the River Urumea are
the backbone of this initiative and they
will be overflowing with culture and
knowledge in 2016. Now in its sixth year,
this project will expand the horizon of
the river to the bay and will incorporate
not only the channel itself, but rather the
whole valley. The programme of activities
focuses on deepening our relationship
with the Urumea and the planning of our
region that, at times, ignores water's
logic. In the words of the philosopher
Edgar Morin, it is a rationality that
«never intends to include all that is real
within a logical system, but it does have
the willingness to engage in a dialogue
with what it resists».
Guided river excursions, bioengineering
workshops held in partnership with
European experts, artistic installations
at the edge of the river and conferences
on the different aspects of the river
and water management are just some
of the events that will make up this
year's programme. The high point
will be the exhibition held at the
Environmental Resource Centre where,
through the works of different artists,
a parallel dialogue will be established
on the Danube and Urumea river -,
two channels that produce life, history,
social relations and unite European
cultures.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
1
mai
may
-
septembre
september
avril - juin april - june |
53
vie
life
Zubideak
L'Europe a un pont de distance
Europe, just across the bridge
festival
festival
ponts de saint-sébastien
san sebastian bridges
Juan José
Álvarez Rubio
partenaire sponsor
orona fundazioa
zubideak.dss2016.eu
professeur du droit
international privé. upv/ehu
#Zubideak
international private law
professor. upv/ehu
géographie commune /
urbanisme / cohabitation /
langues / interculturalité
Une Europe sans âme, une Europe
autarcique, une Europe non solidaire,
une Europe sans récit, une Europe
destructurée. L'énergie négative croît
autour de l'idée et du projet européen.
Nous avons besoin de personnes
ingénues qui perpétuent notre Europe.
Des défenseurs de l'Europe de leur
adhésion critique, de la désaffection
vers des modèles d'intervention qui ne
répondent pas à cette précieuse idée
qu'est le projet de paix européen. Un
espoir renouvelé qu'une autre Europe
émerge de bas en haut. Comment ?
La passerelle pour ce voyage vers une
Nouvelle Europe s'appelle renaissance
culturelle, identités culturelles
partagées à partir de la diversité.
common geography / urban
planning / coexistence /
languages / interculturality
Plus que jamais, l'utopie de la paix
européenne et l'utopie d'un ordre
économique durable et écologiquement
responsable doivent être complétées
par une utopie culturelle.
L'Europe est l'un des plus petits
continents, mais en même temps l'un
des plus divers, un territoire ouvert à
l'échange et à l'enrichissement entre les
nombreuses cultures et les peuples qui
l'occupent. Zubideak cherche à établir
des liens entre les différentes cultures du
vieux continent et à les apporter à SaintSébastien. Pour ce faire, les ponts les plus
emblématiques de la ville verront leur
usage quotidien transformé et deviendront
des espaces qui, avec la collaboration
de certains des principaux rendez-vous
culturels de Wroclaw, Dublin, Liubliana,
etc. rapprocheront d'importants festivals
de l'Urumea. Ainsi, les habitants pourront
connaître, sentir et vivre à la première
personne plusieurs de nombreuses
cultures qui constituent l'Europe.
Du mois de mai à la fin de l'été, les ponts
deviendront des répliques d'importantes
villes culturelles pour, de cette manière,
accueillir différentes expressions
artistiques comme la littérature, la danse,
la musique ou le théâtre.
them to San Sebastian. To do this, the
city's most emblematic bridges will see
their daily use transformed, becoming
spaces that bring relevant festivals to the
Urumea in collaboration with important
cultural cities such as Wroclaw, Dublin,
and Ljubljana. Citizens will be able to get
to know, feel, and live many of the cultures
that fill Europe's boarders first hand.
Europe is one of the smallest continents,
but at the same time one of the most
diverse; a territory open to change and
the enrichment of the many cultures and
peoples that inhabit it. Zubideak seeks
to make connections between the old
continent's distinct cultures and bring
From May until the end of summer,
bridges will be transformed into replicas
of important cultural events in order to
welcome different artistic expressions
such as literature, dance, music, and
theatre.
Europe without a soul, an autocratic
Europe, Europe without solidarity,
Europe without narrative; a spineless
Europe. Negative energy is growing
around the idea of Europe and the
European project. We need ingenuous
perpetuators of our idea of Europe;
advocates of Europe since their
uncritical adherence, disaffected with
models of action that do not correspond
with that precious European idea and
project of peace. We need renewed
hope that another Europe might emerge
from the bottom up. But how? The
ship’s helm on this journey to a New
Europe is called cultural renaissance,
shared cultural identities coming from
diversity.
More than ever, the utopia of European
peace and the utopia of a sustainable
and ecologically responsible economic
order need to be complemented by a
cultural utopia.
54
| avril - juin april - june
mai
may
-
décembre
december
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
paix
peace
Traité de paix Peace Treaty
Un parcours unique à travers les représentations de la paix dans l'histoire de l'art
A unique journey through representations of peace in art history
expositions / cas d'étude / productions artistiques / recherche / publications
sur le territoire géopoétique
du basque within the basque
geopoetic territory
production production
dss2016eu
coproduction co-produced
musée san telmo et koldo
mitxelena kulturunea
soutien supported by
musée des armes mairie d'eibar,
azkoitiko andre mariaren
zeruratzea, mairie de bayonne,
mairie de bergara, mairie de
saint-sébastien, gouvernement
de flandre, députation forale
de gipuzkoa, mairie d'irun,
tabakalera
musées collaborateurs
participating museums
artium centre-musée
basque d'art contemporain,
bibliothèque nationale
d'espagne,
chalcographie nationale,
fonds d'archives f.x., frac
aquitaine-fonds régionaux
d'art contemporain, fondation
musée jorge oteiza, musée de
l'amérique, musée d'aquitaine,
musée d’art contemporain de
barcelone, musée des beaux arts
d'alava, musée des beaux arts
de bilbao, musée bonnat-helleu
de bayonne, musée de l'armée,
musée du louvre, musée national
d’art de catalogne, musée
national centre d'art reina
sofía, musée national du prado,
musée basque et de l'histoire de
bayonne, musée zumalakarregi
d'ormaiztegi, musées du pays bas
initiative de initiative by
santiago eraso
commissaire d'exposition
curator
pedro g. romero
assistance au commisaire
assistance to the curator
bnv producciones
coordination et production
générale
general coordination and
production
bnv producciones / dss2016
exhibitions / case studies / artistic productions / research / publications
Traité de paix est un projet de renommée
internationale composé d'un ensemble
d'expositions, de productions artistiques
contemporaines, de publications, de
séminaires et de conférences sur les
représentations de la paix dans l'histoire
de l'art, de la culture et du droit.
Il a pour point de départ la figure
emblématique de Francisco de Vitoria,
inspirateur de la première école du droit
international, l'École de Salamanque, dans
le nouveau contexte du XVIème siècle,
une époque marquée par les guerres
contre les « hérétiques », l'expulsion des
maures et des juifs, et la colonisation du
continent américain. Et il prend fin avec
le cycle des accords de paix passés après
les guerres successives du siècle dernier
jusqu'à aujourd'hui. Traité de paix analyse
le rapport entre la guerre et la paix pour
comprendre les transferts symboliques qui
ont lieu entre les deux afin de connaître le
monde et ses lois, pas pour le soumettre,
mais pour le rendre plus habitable.
Outre l'exposition centrale, 1516-2016.
Traités de paix, qui aura lieu à SaintSébastien, le projet comprendra sept
expositions portant sur des épisodes
historiques, une étude monographique et
sept productions d'artistes contemporains
à différents endroits du territoire tels
qu'Alzuza, Bayonne, Bilbao et Vitoria.
De même, la proposition bénéficie d'un
plan pédagogique qui a été développé en
collaboration avec Tabakalera. Comme
publications du projet, trois essais des
critiques d'art Susan Buck-Morss, George
Didi-Huberman et Ángel González García
; un recueil des travaux de l'Archivo F.X.:
Une violence pure, ainsi qu'un recueil
encyclopédique comprenant le contenu du
projet seront édités.
#TraiteDePaix #PeaceTreaty
Après quatre ans de recherche, qui
incluent le premier épisode du projet, 1813.
Siège, incendie et reconstruction de SaintSébastien, générera un important héritage
qui produira un ensemble inédit de
matériels sur la représentation de la figure
de la « Paix », tant pour les chercheurs et
professionnels comme pour les amateurs
et visiteurs.
paix / droit / violence / guerre
/ histoire de l'art et du droit /
traités et musées de la paix / art
contemporain
peace / law / violence / war
/ history of art and law /
peace treaties and museums /
contemporary art
Peace Treaty is a project with an
international scope which comprises a
collection of exhibitions, contemporary
artistic productions, publications, seminars
and conferences on the representation of
traitedepaix.dss2016.eu
peacetreaty.dss2016.eu
peace in the history of art, culture and law.
It starts with the emblematic figure of
Franscisco de Vitoria, who was the the
inspiration for the first international school
of law —the School of Salamanca— in
the 16th century, an era that was defined
by the expulsion of Moors and Jews from
the Iberian peninsula, the colonisation
of America and wars against «heretics».
It concludes with the series of peace
agreements that emerged from the
successive wars of the past century up
until the present. Peace Treaty analyses
the relationship between war and peace
to understand the symbolic transfers that
occurred between both, with the goal of
understanding the world and its laws not in
order to submit to them, but to make them
more hospitable.
In addition, the central exhibition 15162016: Peace treaties, which will be held in
San Sebastian, is a project that will include
seven exhibitions on historical events, a
case study, and seven contemporary art
productions in various areas such as Alzuza,
Bayonne, Bilbao and Vitoria.
The offering also includes an educational
plan which has been developed in
collaboration with Tabakalera. The project
publications will include three essays from
art critics Susan Buck-Morss, George DidiHuberman and Ángel González García,
a collection of works from Archivo F.X.:
Pure violence; as well as an encyclopaedic
compendium with materials from the
project.
After four years of research, which included
the project's first instalment, 1813. Siege,
burning and reconstruction of San Sebastian,
an important legacy will result. This
will include a series of material on the
representation of the figure of «Peace», for
both researchers and professionals, as well
as aficionados and visitors.
Cas d'étude / Case studies
En parallèle à l'exposition centrale,
sept cas d'étude et une monographie
spéciale sur la figure de Josep Maria Sert
pourront être visités. Ces expositions à
petit format accueilleront un ensemble
d'œuvre spécifiques de l'histoire de l'art
liées à des temps forts et des épisodes de
l'histoire locale —des Paix d'Urtubia aux
Conversations d'Argel— qui seront exposés
sur tout notre territoire.
As well as the central exhibition, visitors
will be able to view seven case studies and
a special case study on the figure of Josep
Maria Sert. These small-scale exhibitions
will be home to a series of specific works
from the history of art which are linked
to local historical events and milestones
—from the Peace of Urtubia to the Algeria
Conversations. The displays will also be
set up across the length and breadth of our
region.
1513. Entre las paces de Urtubia.
Geografía y país
1930. En el Pacto de San sebastian.
Historia y síncope
Gillermo Zuaznabar
Fondation Musée Jorge Oteiza, Alzuza
Isabel de Naverán
Ganbara de Koldo Mitxelena Kulturunea,
Saint-Sébastien
1660. Con la Paz de los Pirineos.
Política y familia
1937. Sobre Guernica. Guerra y civitas
Javier Portús
Musée basque et de l'Histoire, Bayonne
Valentín Roma
Musée des Beaux Arts, Bilbao
1808. Por la Abdicación de Bayona.
Ornamento y delito
1987. Tras las Conversaciones de Argel.
Descomposición y aplazamiento
Olivier Ribeton
Musée de l'Histoire naturelle, Bayonne
Carles Guerra
Artium Centre-Musée basque
d'Art contemporain, Vitoria-Gasteiz
1839. Ante El abrazo de Bergara.
Gesto e interpretación
Mikel Alberdi
Musée Zumalakarregi,
Ormaiztegi et Salle Aroztegi, Bergara
1936. Josep Maria Sert
y la Sociedad de las Naciones.
Patricia Molins
Musée San Telmo, Saint-Sébastien
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
17
juin
june
-2
avril - juin april - june |
55
octobre
october
1516-2016. Traité de paix
Peace treaties
Une exposition de plus de 300 pièces d'artistes et la reconstruction de 17
expositions du monde entier
An exhibition with more than 300 pieces of art and the reconstruction of
17 exhibitions from around the world
san telmo museoa
koldo mitxelena kulturunea
L'exposition centrale sera répartie entre
le Musée San Telmo et le Koldo Mitxelena
Kuturunea. Elle réunira l'œuvre d'artistes
reconnus provenant des fonds de 21 musées
internationaux, parmi lesquels se trouvent
les musées du Louvre, Reina Sofía et Prado,
ou le centre Georges Pompidou. Plus de
300 pièces d'artistes de l'envergure de
Goya, Rubens, Murillo, Zurbaran et Ribera
seront exposées, auxquelles s'ajouteront
celles de Picasso, Le Corbusier, Cézanne
ou Maruja Mayo, ainsi que celles de
Robert Filliou, Hans Haake, Elena Asins,
Alice Creischer et Nancy Spero, ou les
photographies de Sophie Ristelhueber,
entre autres.
Les pièces seront divisées en de nouveaux
domaines d'argumentation correspondant
aux thèmes utilisés par l'École de
Salamanque pour diviser un traité de paix
: territoires, histoire, emblèmes, milice,
morts, population, économie, armes et
traités. De plus, des séjours de musées et
des expositions ayant existé tout au long
de l'histoire et ayant abordé des contenus
similaires au projet Traité de paix seront
reproduits.
initiative de initiative by
santiago eraso
Cette exposition présentera également
16 exercices et pratiques historiques
liées à la pédagogie comprenant aussi
bien les exercices jésuites d'assimilation
culturelle —les fameux catéchismes
d'Indiens—, que les actions performatives
collectives proposées par Yoko Ono pour le
désarmement et la paix. Ces mêmes pièces
permettront de réaliser les recherches
qui donneront lieu à la conception de la
médiation artistique.
The central exhibition will be divided
between the San Telmo Museum and Koldo
Mitxelena Kulturunea. It will bring together
works by renowned artists which are
held in the collections of 21 international
museums, including the Louvre, Reina
Sofía and the Prado, as well as the Georges
Pompidou Centre. The exhibition will
feature more than 300 pieces by great
artists such as Goya, Rubens, Murillo,
Zurbaran and Ribera, as well as Picasso,
Le Corbusier, Cezanne and Maruja Mayo.
It also includes Robert Filliou, Hans
Haake, Elena Asins, Alice Creischer and
Nancy Spero, with photographs by Sophie
Ristelhueber, among others.
commissaire curator
pedro g. romero
The pieces will be arranged in the
nine unique themes that the School of
Salamanca would use to divide any peace
treaty: territory, history, emblems, military,
the dead, populations, economy, weapons
and treaties. There will also be a recreation
of museum residencies and exhibitions
which have existed throughout history
and have touched on topics relating to the
Peace Treaty.
This exhibition will also display 16
historical practices and exercises
linked to education which range from
the cultural assimilation exercises
employed by the Jesuits —the so-called
Indian Cathecisms— to the collective
performance actions proposed by Yoko
Ono for disarmament and peace. These
same pieces will be used to carry out
research which will give rise to design
artistic mediation.
Banlieue
The Outskirts
Ibon Aranberri
(Nader Koochaki)
Archivo Caminante
(Oier Etxeberria)
Asier Mendizabal
Juan Luis Moraza
(Imanol Mujika)
Alejandra Riera
(Leire Vergara)
Ines Doujak & John Barker
(Ixiar Rozas)
Mitra Farahani
(Marion Cruza)
Las Afueras (La Banlieue) est une
production prise en charge par des
artistes contemporains qui activeront,
dans le sens d'actualiser et de
recontextualiser, les éléments mis en jeu
dans le projet Tratado de Paz (Traité de
paix) à partir de points de vue singuliers,
voire antagonistes. Ainsi, entre autres,
des interventions auront lieu dans
l'espace public, de nouvelles pièces de
sculpture ou cinématographiques seront
créées pour mener à la réflexion et à la
pensée critique.
Les interventions auront toujours
lieu dans les environs de SaintSébastien (Eibar, Lazkao, Donostialdea,
Bidasoaldea, etc.) et seront coordonnées
par des agents locaux en dialogue avec
les artistes.
The Outskirts are productions
commissioned by contemporary artists
which will activate the components put
into play by the Peace Treaty project by
updating and re-contextualising them,
from singular and even antagonistic
points of view. Interventions will
therefore take place in public spaces,
creating new pieces of sculpture or
cinema in order to inspire critical
thinking and reflection, among others.
Photo d'archive du premier chapitre du project Traité de paix (2013) / File photo from the 1st chapter of the Peace Treaty project (2013)
The interventions will always take place
on the outskirts of San Sebastian (Eibar,
Lazkao, Donostialdea, Bidasoaldea, etc.)
and will be coordinated by local agents in
dialogue with the artists.
56
| avril - juin april - june
mai
may
-
août
august
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
vie
life
Bizhirik
Bizhirik cherche à élargir le regard des habitants sur la ville dans laquelle ils résident
et à faire réfléchir sur la manière dont cela affecte notre vie quotidienne afin
d'encourager une vision plus sociale de l'urbanisme à travers trois lignes d'action:
Bizhirik seeks to expand the public's perspective on the city they inhabit, and
encourage them to reflect on how it affects our daily lives with the purpose of
stimulating a more social view on urbanism through three lines of action:
Haurbanistak
ateliers / exposition
Promenades de Jane
Jane's Walk
promenade / intervention
walk / intervention
workshops / exhibition
saint-sébastien / san sebastian
écoles / schools
agents agents
maushaus
haurbanistak.dss2016.eu
Haurbanistak est un projet destiné
aux établissements scolaires de SaintSébastien qui a pour objectif d'impliquer
les professeurs et les élèves dans la
connaissance et la conception de la
ville dans laquelle ils résident. Par des
jeux, des promenades et des activités
créatives, des élèves âgés de huit à
quatorze ans apprendront à observer
avec un regard nouveau l'environnement
urbain et à repenser ces espaces
endormis en proposant des améliorations
pour les récupérer. Les contenus générés
lors des ateliers seront recueillis dans une
exposition à la fin de l'année scolaire.
#Haurbanistak
urbanisme / architecture /
participation / éducation
urban planning /
architecture / participation /
education
Haurbanistak is a project geared towards
schools in San Sebastian and it aims
to engage teaching staff and students,
helping them get to know and design
the city in which they live. Students
between eight and fourteen years will
learn to observe their urban surroundings
with their fresh perspective through
games, walks, and creative activities,
and to rethink these dormant spaces by
proposing improvements to revitalise
them. The material created through
the workshops will be displayed in an
exhibition at the end of the school year.
amara zaharra
amara viejo
agents agents
impact hub
gratuit. avec pré-inscription
free. participants must
register in advance.
promenadesdejane.dss2016.eu
janeswalk.dss2016.eu
#PromenadesDeJane
#JanesWalk
Le 7 mai, Amara Viejo.
7th May, Amara Viejo.
urbanisme / autonomisation
urban planning / empowerment
Il s'agit d'un événement mondial inspiré
par la vision de l'activiste Jane Jacobs,
défenseur d'un urbanisme plus humanisé,
pour célébrer le plaisir de marcher dans
la ville à travers des promenades guidées
par des bénévoles. L'initiative permet de
découvrir des histoires et des coins peu
connus des quartiers par le récit de ses
habitants, et encourage la réflexion sur le
passé, le présent et le futur de ces lieux.
En 2016, pour le centenaire de la
naissance de Jacobs, un parcours sera
mis en place dans les rues d'Amara Viejo
et plusieurs interventions artistiques y
auront lieu.
This is a global event inspired by the
vision of the activist Jane Jacobs, who
championed more humanised urban
planning, and celebrates the pleasure of
walking around the city through walks
guided by volunteers. The initiative allows
little-known corners and stories of the
neighbourhood to be discovered through
the tales of its residents, and encourages
reflection on the past, present and future
of these places.
To mark the 100th anniversary of of
Jacobs' birth, the streets of Amara Viejo
will be explored in 2016 and will also play
host to various artistic interventions.
Urbanhero
intervention urbaine
urban intervention
saint-sébastien / san sebastian
urbanhero.dss2016.eu
#Urbanhero
Ce projet naît pour transformer la
ville et en faire un espace commun de
liberté. Par des interventions artistiques
participatives, plusieurs points critiques
de la ville seront transformés tels que
des zones dangereuses pour les femmes,
difficiles d'accès pour des personnes
souffrant d'un handicap fonctionnel et peu
attrayantes pour les plus jeunes.
Un appel à candidatures international sera
ouvert pour sélectionner trois équipes
de bénévoles qui s'acquitteront de cette
tâche de transformation urbaine en
travaillant en communauté.
Maushaus · 2015
urbanisme / accessibilité
/ égalité / travail
communautaire
urban planning / accessibility /
equality / community work
This project has been designed to
transform the city and change it into a
common space for freedom. Participatory
artistic performances will be used to
transform various critical points of
the city, such as areas that are unsafe
for women, those that present access
difficulties for people with functional
diversity and those which are unfriendly
for the youngest members of society.
An international open call will be launched
to select three volunteer teams that will
undertake this urban transformation by
working together as a community.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
mai
may
-
mai
may
paix
peace
octobre
october
Sans adieu
Without saying
goodbye
Accords et mots pour évoquer
Chords and words to remember
récital / concerts
sansadieu.dss2016.eu
withoutsayinggoodbye.dss2016.eu
-
décembre
december
voix
voices
57
hirikia
Ohar eleanitzak
Guide multilingue Multilingual guide
app
agents agents
manex garaio
ohareleanitzak.dss2016.eu
#OharEleanitzak
recital / concerts
saint-sébastien / san sebastian
avril - juin april - june |
code ouvert / langues / app
open source / languages / app
Disponible à partir de mai 2015
ohareleanitzak.dss2016.eu et Google Play.
Available from May 2015 at
ohareleanitzak.dss2016.eu and Google Play.
memoire / paix / droits/
cohabitation
memory / peace / rights /
coexistence
#SansAdieu
#WithoutSayingGoodbye
Musique et lettres. Un travail de recueil
et de reconstruction de la mémoire
musicale et littéraire. À l'issue du
processus, une proposition artistique
inclusive qui débouchera sur une
expression collective de mémoire et de
reconnaissance inclusives, et de respect
et d'engagement en faveur des droits de
l'homme.
Des moments conçus pour partager et
rappeler par les sens les personnes qui
nous ont été arrachées violemment.
Auxquelles nous n'avons pas pu dire
adieu. Ces trois événements auront lieu
au printemps, en été et automne 2016.
Music and writing. A work of collection
and reconstruction of musical and
literary memory. And, as a result of the
process, an inclusive artistic proposal
that will lead to a collective expression
of inclusive memory and recognition,
and of respect and commitment to
human rights.
Moments to share and to remember,
in a sensory way, the people who were
violently snatched away from us; to
whom we could not say goodbye. There
will be three events, which will be held
in the spring, summer and autumn of
2016.
Mendi Urruzuno · Pasaia · 2015
L'app Ohar eleanitzak permet de recevoir
sur le téléphone des textos et des
contenus audio dans la langue choisie par
soi-même. Il suffit d'installer l'application
sur le portable et de choisir la langue. À
partir de cela, par la lecture des codes
QR situés dans des expositions, des
itinéraires et des panneaux d'information,
l'utilisateur recevra le texte et le contenu
audio correspondant à chaque code,
transformant ainsi le portable en un
audio-guide personnalisé.
Il s'agit d'un outil utile pour les centres
(musées, centres d'information et
similaires) qui souhaiteraient fournir des
informations dans plusieurs langues.
Iñigo Royo · Saint-Sébastien / San Sebastian · 2015
The Ohar eleanitzak app offers users the
opportunity to receive text and audio on
their device in the language they choose.
They will just have to install the mobile
application and choose a language.
From there, the user can scan the QR
codes they find on exhibitions, walks and
information panels. They will then receive
text and audio material that corresponds
to that code, turning their mobile into a
personalised audio guide.
It is a useful tool for those centres
(museums, information centres and
similar organisations) that wish to provide
information in numerous languages.
En 2016,
montez sur
le vélo!
Véhicule officiel de Donostia/SaintSébastien 2016, Capitale européenne
de la culture.
Get on
your bike
in 2016!
Official vehicle of
San Sebastian 2016
European Capital of Culture
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
3-7
mai
may
avril - juin april - june |
voix
voices
Emusik
Des milliers d'instruments pour la cohabitation
Thousands of instruments for coexistence
festival / concert / fête
festival / concert / party
gipuzkoa, biscaye, araba,
navarre, iparralde et la rioja /
gipuzkoa, biscay, araba,
navarre, iparralde and la rioja
les écoles de musique
intéressées devront contacter
les associations
nationales pour s'inscrire
any music schools that are
interested in taking part should
contact the national
associations to register
agents agents
école municipale de musique et
de danse de saint-sébastien /
donostia kultura, emu european
music school union, uemyd
union des écoles de musique
et de danse, ehme association
des écoles de musique du pays
basque, asemna association de
musique de navarre
emusik.dss2016.eu
#Emusik2016
emusik2016
géographie commune / diversité /
cohabitation / éducation/
musique / créativité / citoyenne/
interculturalité
common geography / diversity /
coexistence / education / music /
creativity / citizenship /
interculturality
Dani Blanco · Saint-Sébastien / San Sebastian · 2015
La musique rapproche et unit les personnes.
Avec cette harmonie de fond, de nombreux
étudiants européens se réuniront une fois
de plus pour célébrer le Festival européen
des Écoles de Musique. Après un concert
d'inauguration à Saint-Sébastien dans lequel
les milliers de participants partageront un
répertoire, la mélodie se dirigera vers plus de
70 communes de Gipuzkoa, Bizkaia, Araba,
Nafarroa, Iparralde et La Rioja. Les jeunes
musiciens auront l'opportunité de montrer
leurs capacités dans un programme de
concerts haut en couleurs qui comprendra
aussi bien des pièces de compositeurs
classiques que des sons contemporains.
Ce circuit musical favorisera la visibilité
du travail réalisé par les établissements
d'enseignement et encouragera une nouvelle
manière d'enseigner, d'apprendre et de
nouer des relations.
La rencontre prendra fin avec une
clôture festive en plein air dont l'écho
accompagnera les participants de retour
à leurs lieux d'origine. Emusik laissera
chez les participants un fond inoubliable
d'expériences et de connaissances
partagées.
Music unites and brings people together.
With this underlying tone, numerous
European students will once again come
together to celebrate the European
Music School Festival. Following an
inaugural concert in San Sebastian where
thousands of participants will take part
in a performance, the melody will flow
out towards 70 locations in Gipuzkoa,
Biscay, Alava, Navarre, Iparralde and
La Rioja. Young musicians will have the
opportunity to show their skills in a
colourful programme of concerts that
will encompass classical pieces as well
as contemporary sounds. This musical
circuit will promote the visibility of the
work carried out in schools and encourage
a different way of teaching, learning and
relating to one another.
The meeting will culminate with an
outdoor closing ceremony which will
resonate with the attendees as they return
to their places of origin. Emusik will leave
an unforgettable mark on participants
through shared knowledge and experience.
Dani Blanco · Saint-Sébastien / San Sebastian · 2015
59
60
| avril - juin april - june
mai
may
-
octobre
october
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
voix
voices
pagadi
Observatoire de l'écoute
The Listening Observatory
Sur l'intersection entre les sons et les auditeurs
dans le tissu urbain et citoyen
On the intersection between sounds and listeners in the citizen and urban fabric
installations sonores / discours ouvert / publication
mai
may
voix
voices
Réveiller le son
Awaken the Sound
La musique contemporaine depuis le regard
des enfants
Contemporary music from a child's perspective
ateliers / concert
workshops / concert
sound installations / open talks / publication
tabakalera, koldo mitxelena
kulturunea, fondation
cristina enea , espace public
public space
collaborateurs partners
tabakalera, koldo mitxelena
kulturunea
coordination coordinator
josé luis espejo, mikel r. nieto,
xabier erkizia
artistes artists
francisco lópez, colectivo alku,
luz broto, jaume ferrete
créateurs creators
tzesne, luca rullo, iñigo
telletxea, myriam aycaguer
observatoiredelecoute.dss2016.eu
listeningobservatory.dss2016.eu
#ObservatoireDelEcoute
#ListeningObservatory
habitants / écoute / cohabitation
/ espace public / paysage sonore /
bruit / silence
citizenship / listening /
coexistence / public space /
soundscape / noise / silence
Quand le chant naturel des oiseaux
ne se distingue pas de celui créé
artificiellement par l'être humain, que
reste-t-il de la nature ? Que se passeraitil si l'on écoutait par les haut-parleurs
de la plage d'autres avis qui prieraient
instamment à prêter attention à notre
environnement ? Qu'est-ce que l'écoute
pour les personnes qui ne peuvent pas
entendre ?
L'Observatoire de l'écoute invite à penser
aux rapports entre communication
et habitants à partir de la création
artistique contemporaine, des
contours du langage, des différentes
barrières sonores et des consensus
que nous pratiquons pour établir notre
cohabitation. Ce projet prête attention
aux réalités que l'on retrouve dans
le paysage sonore et qui mettent en
évidence la plupart des problèmes
d'écoute qui nous affectent.
Pour l'Observatoire de l'écoute, le
langage, dans lequel réside notre
principale sonorité, n'est pas un outil de
communication, mais un mode de vie.
« Avant l'invention de
l'impression, même avant
celle de l'écriture, tout type de
connaissance se transmettait
oralement. C'est ce qu'ont
démontré des centaines de
recherches, de thèses et de
théories sur la communication.
Cependant, rares sont les cas
dans lesquels l'auditeur, en tant
qu'élément final de la chaîne de
communication, a été considéré
comme un élément vertébral de
cette méthode de connaissance.
Les études parlent d'oralité
et évitent de parler de
l'auralité, probablement pour
l'impossibilité que cela implique
de mesurer les manières avec
lesquelles nous les écoutons.
Cependant, n'est-ce pas ces
dernières qui définissent nos
formes de vie commune? »
saint-sébastien / san sebastian
reveillerleson.dss2016.eu
awakenthesound.dss2016.eu
agents promotores
musikagileak
#ReveillerLeSon
#AwakenTheSound
collaborateurs partners
association culturelle taun
taun go!,igeru films, zurriola
ikastola, zuhaizti ikastetxea
arts du spectacle / musique /
mémoire / éducation / arts plastiques / co-création / médiation
performing arts / music /
memory / education / plastic
arts / co-creation / mediation
Xabier Erkizia
When we can't tell the difference
between real birdsong and an artificial,
manmade copy, what is left of nature?
What would happen if we heard
warnings urging us to pay attention to
our environment through the beach's
loudspeakers? What is listening for those
who cannot hear?
The Listening Observatory invites us to
think about the relationship between
communication and citizenship through
contemporary artistic creation, the limits
of language, different sound barriers
and the agreements that we reach in
order to establish our coexistence. This
project pays attention to the realities
that are found in the soundscape and
demonstrates many of the hearing
problems that affect us.
For The Listening Observatory, language is
not a communication tool which contains
our main sounds but a way of life.
Projet musical qui harmonise
la création, la médiation et la
reconnaissance de compositeurs
contemporains et du passé. Conçu
à partir des œuvres de José María
Usandizaga, père de l'opéra basque
aux côtés de Jesús Guridi et expression
remarquable de la Belle Époque dont les
cent ans de la mort sont fêtés en 2015 et
Lili Boulanger, compositrice et directrice
de l'orchestre français. Des élèves de
deux établissements scolaires sans
formation musicale préalable feront une
relecture de leur musique qui servira
à des compositeurs contemporains de
base pour de nouvelles partitions que
les participants interpréteront lors d'un
événement final par des instruments
construits par eux-mêmes.
A musical project that blends creation,
mediation and the acknowledgement of
contemporary and past composers. The
year 2015 marks the 100th anniversary
of the death of José María Usandizaga
and this project is based on his works
and those of Lili Boulanger, a French
composer and orchestra director.
Alongside Jesús Guridi, Usandizaga is
known as the father of Basque opera
and an outstanding exponent of the
Belle Epoque. Pupils from two schools
that have no prior education in music
will revisit their work in a way that can
be used by contemporary composers as
a foundation for new music scores. The
participants will then perform these at
a final event with instruments made by
themselves.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
20 - 22
mai
may
avril - juin april - june |
voix
voices
Olatu talka
Le festival de la créativité citoyenne
Citizen creativity festival
festival
festival
saint-sébastien / san sebastian
agents agents
donostia kultura, habitant(e)s,
associations
olatutalka.dss2016.eu
#OlatuTalka
@OlatuTalka
olatutalka
olatutalka
expression / créativité citoyenne /
co-création / olatu talka
expression / citizen creativity /
co-creation / olatu talka
Iñigo Royo, 2015
Iñigo Royo, 2015
Olatu Talka est un festival qui, avec la
collaboration des habitants, agite SaintSébastien pendant tout un week-end.
Une initiative consolidée sur l'agenda
culturel de la ville qui naît de la créativité,
de l'énergie et de l'engagement de ses
habitants, et qui mise fermement sur la
participation et le partage de la culture
et des connaissances. Musique, théâtre,
danse, sport, gastronomie, science et
technologie, environnement... Dans
une programmation diverse qui envahit
les rues de Saint-Sébastien d'activités
organisées par et pour les habitants.
Dani Blanco, 2014
Dans tous les cas, Olatu Talka n'est pas
seulement une vitrine des expressions
à caractère créatif, mais également
un outil pour favoriser et générer des
débats autour des questions d'intérêt
comme la solidarité, l'éducation, la
durabilité, la cohabitation, l'égalité...
Toutes ces valeurs et d'autres ont occupé
une place dans la programmation du
festival dès son origine comme une
manifestation claire des inquiétudes, des
préoccupations et des responsabilités des
habitants.
Olatu talka is a festival which uses
citizen participation to shake up San
Sebastian for an entire weekend. It is an
established initiative in the city's cultural
agenda that arises from creativity,
energy and a commitment to citizens,
and has its sights firmly set on the
participation and sharing of culture and
knowledge. Music, theatre, dance, sport,
gastronomy, science and technology, the
environment... come together in a varied
programme of events that flood the
streets of San Sebastian with activities
organised for and by citizens.
In any case, Olatu Talka is not only a
showcase of creative expression but a
tool to foster and generate debate on
issues of interest such as solidarity,
education, sustainability, coexistence,
equality... All these values and others
have occupied a place in the festival's
programme since it began as a clear
reflection of the doubts, concerns and
responsibilities of citizens.
61
62
| avril - juin april - june
28
mai
may
-5
juin
june
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
mai
may
voix
voices
-
juin
june
vie
life
World Puppet Festival Kooperarock
Des marionnettes du monde entier se
donnent rendez-vous à Saint-Sébastien
Puppets and marionettes from around the
world come together in San Sebastian
L'art de coopérer
The art of cooperation
processus de réflexion / atelier / représentation
process of reflection / workshop / play acting
spectacles de rue / exposition / congrès / symposium
street performances / exhibition / congress / symposium
saint-sébastien / san
sebastian, théâtre principal,
victoria eugenia, centre
culturel egia, centre culturel
okendo, et tolosa (topic)
agents agents
topic, unima
collaborateurs partners
donostia kultura, mairie
de tolosa, centre culturel
okendo
worldpuppetfestival.dss2016.eu
#WorldPuppetFestival
arts du spectacle /
interculturalité / marionnettes /
hybridation
performing arts /
interculturality / puppets /
hybridisation
Après son passage par l'Australie
et la Chine, le Festival Mondial de
la Marionnette s'installera à SaintSébastien lors de son rendez-vous
quadriennal avec le meilleur théâtre
des marionnettes. Plus d'une vingtaine
de compagnies de renommée
internationale proposeront leurs
spectacles lors d'une occasion unique
pour faire connaître aussi bien les pièces
les plus significatives du point de vue
traditionnel que celles qui se placent à
l'avant-garde de cette fascinante forme
d'art théâtral.
en plein air, faisant ainsi de la ville la
capitale mondiale de la marionnette.
Les spectacles, de divers formats,
s'adresseront au public de tout âge,
des enfants aux adolescents, en
passant par les adultes. Le Festival
Mondial de la Marionnette accueillera
également le Congrès mondial de
l'Union internationale de la Marionnette
(UNIMA) et l'exposition Maîtres
du XXème siècle au Centre culturel
Okendo. Cela sera l'occasion de
réunir à Gipuzkoa des chercheurs, des
créateurs et des experts du théâtre de
marionnettes provenant de plus de 90
pays du monde entier. L'ouverture et la
clôture du festival se matérialiseront
sous forme de spectacles grand format
The performances will be in a range of
formats and are meant for audiences of
all ages, from children and young people
to adults. The World Puppet Festival will
also include the International Marionette
Union (UNIMA) World Congress and
the exhibition masters of the 20th
century at the Okendo Cultural Centre,
where marionette theatre researchers,
creators, and experts from more than
90 countries around the world will
meet. The festival's launch and closing
ceremonies will include large-scale
outdoor performances, turning the city
into the world puppet capital.
After passing through Australia and
China, the World Puppet Festival will
land in San Sebastian for its four-yearly
date with the best in puppet theatre.
More than twenty internationally
renowned companies will offer up their
performances during a unique event
that will reveal the most significant
traditional and avant-garde pieces of
this fascinating form of performing art.
agents agents
lanki / huhezi / mondragon
unibertsitatea
kooperarock.dss2016.eu
coopérativisme / modèle
social / éducation
cooperativism / social model
/ education
#Kooperarock
Le coopérativisme, mouvement social
qui à partir du XIXe siècle développe
un modèle de gestion basé sur les
principes de solidarité, responsabilité,
démocratie, effort et égalité, est
le point de départ de ce projet
interdisciplinaire qui, à travers l'art,
vise à analyser et à socialiser l'influence
que le coopérativisme basque a eu sur
l'organisation du travail, l'économie et
l'éducation ces dernières décennies.
Des agents de différente nature se sont
associés pour construire une expérience
artistique indispensable qui permettra à
la population de comprendre l'essence
du coopérativisme par le biais des
émotions et de l'action.
En partant d'un processus réflexif de
rapprochement des connaissances, les
valeurs basiques du coopérativisme
seront abordées puis socialisées avec la
communauté scolaire, en l'impliquant
dans la création d'une pièce de théâtre
qui permettra aux enfants d'explorer les
idées à travers la dramatisation.
Cooperativism —a social movement
that, starting in the 19th century,
proposed a management model
based on the principles of solidarity,
responsibility, democracy, effort, and
equality— is the starting point for this
interdisciplinary project that intends to
analyse and socialise, through art, the
influence that Basque cooperativism
has had on the organisation of work, the
economy, and education in the last few
decades.
Agents of diverse backgrounds have
joined up to construct an artistic
and vital experience that will allow
citizens to understand the essence of
cooperativism through emotions and
action.
Starting from a reflective process on
approaching knowledge, the basic values
of cooperativism will be addressed, and
later awareness will be raised among
the school community, involving it in the
creation of a stage performance on the
topic which will allow children to explore
these ideas through acting.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
27
mai
may
- 15
octobre
october
voix
voices
avril - juin april - june |
enbaxada
embajada
63
284+
Tosta
La route atlantique de la diversité linguistique
The Atlantic route of linguistic diversity
résidence / festival / publication
visites / visits
residence / festival / publication
Pays Basque / Basque
Country
Irlande / Ireland
Galles / Wales
Cornouailles / Cornwall
Écosse / Scotland
Frise / Friesland
Galice / Galicia
sponsor sponsor
lacunza
tosta.dss2016.eu
#Tosta2016
DSS2016EU soutient ce projet avec Afûk
(Friesland), Celtic Neighbours (Pays de
Galles), Députation de Corogne, A mesa pola
Normalización Lingüística (Galice), Ealain Na
Gaeltachta (Irlande), Euskaltzaleen Topagunea
(Pays basque), Golden Tree Productions
(Cornouailles) et Proiseact Ealan nan (Ecosse).
«Tosta», which is the name of a thwart
of a traditional vessel, is a word that
many minority linguistic communities
share throughout the Atlantic corridor.
This is precisely the Lighthouse of
Voices embassy's sphere of activity. Its
mission is to educate people about the
minority languages and cultures of these
territories and to create opportunities
for their artists to collaborate on an
international level. Tosta will travel
through the Basque Country, Wales,
Cornwall, Scotland, Ireland, Friesland
and Galicia between June and September
2016.
DSS2016EU is working in partnership on this
project with Afûk (Frisia), Celtic Neighbours
(Wales), Provincial Council of La Coruña, A
mesa pola Normalización Lingüística (Galicia),
Ealain Na Gaeltachta (Ireland), Euskaltzaleen
Topagunea (Basque Country), Golden Tree
Productions (Cornwall) and Proiseact nan Ealan
(Scotland).
«Tosta will visit eight
minority linguistic
communities and promote
collaboration between their
artists»
José Ramón
Domínguez
Santamaría
marin retraité
retired sailor
Learning languages on
the high seas
I was born in 1938 in O Porto Do
Son (A Coruña). After completing
military service, I ended up in
Pasajes and stayed with some
relatives that had emigrated from
Galicia. Soon afterwards, I went
to sea: first on a Dutch boat, then
on a Norwegian one, and later a
Swedish oil tanker. I lived surrounded
by people from Poland, Sweden,
Norway, China, England, Scotland,
Russia... We would often do
language exchanges in our free time.
What good friends I made there!
During those years at sea, I learned
Swedish, Norwegian, Portuguese...
And now that I'm retired and back
on dry land, I'm learning Basque with
my grandchildren.
« Tosta », support d'embarcation, est
un mot partagé par de nombreuses
communautés linguistiques minoritaires
de l'axe Atlantique. Il s'agit précisément
du champ d'application de l'ambassade
du Phare des voix. Sa mission, sensibiliser
aux langues et cultures minoritaires de
ces territoires et créer des opportunités
pour que leurs artistes collaborent à
échelle internationale. Tosta voyagera
de juin à septembre 2016 en passant
par Euskal Herria, le Pays de Galles, les
Cornouailles, l'Écosse, l'Irlande, la Frise et
la Galice.
Six semaines avant que Tosta entreprenne
sa route, chaque communauté
participante enverra et accueillera un
artiste en résidence (choisi dans un
appel à candidatures ouvert), qui créera
une œuvre en lien avec les langues et
les cultures minoritaires. À partir du
mois de juin, un ensemble de conteneurs
marchands ira de port en port pour
recueillir cette charge culturelle. Ces
mêmes conteneurs seront le contexte des
festivals pop up qui auront lieu à chaque
« Tosta visitera huit
communautés linguistiques
minoritaires et favorisera
la collaboration entre leurs
artistes »
destination, des célébrations qui serviront
à présenter les créations artistiques, fruit
des résidences, rendre visible la diversité
linguistique et culturelle de l'Europe, et
intégrer les habitants à la collaboration
entre les communautés.
Tosta disposera d'un plan d'usages
linguistiques qui recueillera les critères
pour utiliser, combiner et traduire les
langues dans le développement du projet.
Ce document sera dynamique, introduira
les enseignements tirés et sera publié
dans un guide de gestion linguistique
pour des projets culturels internationaux.
Cette publication et le puits de
sensibilisation à la réalité des langues
et des cultures minoritaires de l'Europe
seront le principal héritage de Tosta.
Six weeks before Tosta begins its route,
each participating community will send
and welcome a resident artist (chosen
through an open call) who will create a
piece related to minority cultures and
languages. Starting in June, a set of goods
containers will travel from port to port to
collect this cultural cargo. These same
containers will be the backdrop for the
pop up festivals that will take place at
each destination. These celebrations will
serve to present the artistic creations
produced during the residencies, draw
attention to Europe's cultural and
linguistic diversity and invite residents to
collaborate with other communities.
Tosta will have a linguistic usage plan that
will collect criteria when the languages
used over the course of this project are
employed, combined and translated.
This document will be dynamic and
incorporate the lessons learned,
eventually resulting in the publication
of a linguistic management guide for
international cultural projects. Tosta's
main legacy will be this publication and
the awareness that has been raised
regarding the reality of minority European
languages and cultures.
64
| avril - juin april - june
juin
june
-
juillet
july
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
vie
life
juin
june
-
août
august
284+
voix
voices
Mugaenea
In Varietate Concordia
Des ponts qui estompent les frontières
Bridges that blur boundaries
Des ponts entre des mots Bridges between words
conférence / atelier / festival
conference / workshop / festival
pont santiago de irún
santiago de irún bridge
mugaenea.dss2016.eu
agents agents
consortium transfrontalier
bidasoa txingudi, artistes de
la zone
europe / géographie commune
/ cohabitation
europe / common geography /
coexistence
workshop / exhibition / phonetic poetry book
#Mugaenea
Ce projet cherche à progresser vers
une Europe plus unie où les peuples
s'entrecroisent au-delà des frontières
et à contribuer à progresser vers une
géographie commune qui dépasse les
barrières de voisinage.
This project seeks to make steps
towards a more united Europe where
peoples are interconnected beyond
borders. It aims to help us move towards
a common geography that overcomes
neighbouring barriers.
Pour ce faire, le pont Santiago qui relie
Irun et Hendaye, ancienne frontière entre
deux états, sera transformé pour faire
d'un lieu de transit un lieu habitable,
un espace pour la réflexion, l'action,
l'expérimentation, l'échange et la création
artistique.
To do this, the Santiago bridge that
joins Irún and Hendaye —and which
once served as the old border between
these two states — will be transformed,
changing it into a place of transit in an
inhabitable place, a space for reflection,
action, experimentation, exchange and
artistic creation.
À l'occasion du premier centenaire
du pont, son utilisation habituelle
sera altérée pour accueillir un centre
culturel éphémère qui, à partir de la
mi-mai jusqu'à juillet, développera une
programmation qui tournera autour
du concept « transfrontalier » et de
l'interprétation artistique de la culture qui
se développe dans cet environnement.
À travers des rencontres littéraires, des
cycles de cinéma et des expositions, le
pont Santiago se transformera en un
espace de débat sur les limites extérieures
qui persistent à marquer les territoires et
les limites inférieures qui nous imposent
des routines culturelles archaïques.
atelier / exposition / livre phonétique et poétique
To mark the its first centenary, the
bridge will be transformed from into a
temporary cultural space. Starting in
mid-May to June, it will be the venue
for a programme that will focus on the
«cross-border» concept and the artistic
interpretation of the culture created in
these surroundings. Through literary
meetings, film seasons and exhibitions,
the Santiago bridge will be turned into a
space for debating the external borders
that insist on marking territories and
the internal limits that archaic cultural
routines impose upon us.
Iñigo Ibañez · Donostia · 2014
saint-sébastien / san sebastian
agents agents
marga berra
collaborateurs partners
bagera
invarietateconcordia.dss2016.eu
284+ / diversité / cohabitation
/ arts plastiques / créativité
citoyenne / interculturalité /
oralité / co-création / langues
/ traduction
284+ / diversity / coexistence
/ plastic arts / citizen
creativity / interculturality
/ orality / co-creation /
languages / translation
#InVarietateConcordia
À Saint-Sébastien, on parle plus de cent
langues et l'artiste d'Hendaye, Marga
Berra Zubieta, avec la collaboration
de Bagera, joue à construire des ponts
entre elles. Onze habitants de la ville
représentant onze langues maternelles
différentes (albanais, arabe, espagnol,
catalan, tchèque, basque, français,
anglais, polonais, finnois et wolof) ont
travaillé à la recherche de mots qui
ont la même prononciation, mais une
signification différente. Un livre, un
site web et une exposition dans un parc
seront le fruit de cette rencontre : des
phrases multilingues présentées avec
une conception graphique d'auteur, qui
éveilleront l'intérêt pour comprendre la
poésie sous-jacente.
Given that more than one hundred
languages are spoken in San Sebastian,
the Hendaye-based artist Marga Berra
Zubieta has been working in partnership
with Bagera to play with constructing
bridges between these languages.
Eleven individuals from San Sebastian
with eleven different mother tongues
(Albanian, Arabic, Spanish, Catalan,
Czech, Basque, French, English, Polish,
Finnish and Wolof) have worked to find
words that sound the same but have
different meanings. A book, a website
and an exhibition in a park will be the
fruit of this meeting: multilingual phrases
presented with customised graphic
design that will awaken an interest in
understanding their underlying poetry.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
juin
june
-
décembre
december
avril - juin april - june |
paix
peace
Le Mille de la Paix
Mile of Peace
Une promenade vers un horizon de paix A step towards the prospect of peace
installation / exposition / atelier
saint-sébastien san sebastian
agents agents
k6
lemilledelapaix.dss2016.eu
mileofpeace.dss2016.eu
#LeMilleDeLaPaix
#MileOfPeace
paix / droits / mémoire /
réconciliation / valeurs
éthiques
peace / rights / memory /
reconciliation / ethical values
installation / exhibition / workshop
Le Mille de la Paix est un parcours d'un
kilomètre et demi qui adopte l'Urumea
comme métaphore, le fleuve comme une
frontière naturelle et les ponts comme
des éléments construits pour surmonter
cette division. Il s'agira d'une promenade
visant à réfléchir et à participer autour
de la paix et son contraire : la guerre, la
violence et les conflits armés.
Le parcours sera divisé en trois zones:
la Place des Nations, située dans la zone
de la gare de Renfe, où on travaillera sur
l'idée de liaison avec d'autres conflits
en cours ; La paix, un jeu d'enfants, qui
aura lieu au parc Cristina Enea ; et le
Laboratoire de la paix, qui se trouvera à
Loiola.
The Mile of Peace is a kilometre and
a half route that uses the Urumea as
a metaphor —the river is a natural
border and bridges are devices built to
overcome this divide. It will consist of a
route where people can participate and
reflect on peace and its flipside: war,
violence and armed conflicts.
This route will be divided into three
areas: the Square of Nations, located near
the Renfe train station where the notion
of connecting with other live conflicts
is addressed; Peace, a game for children
which will be located in Cristina Enea
Park; and the Peace Laboratory, which will
be located in Loiola.
65
66
12
| avril - juin april - june
juin
june
- 30
octobre
october
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
vie
life
enbaxada
embajada
Biziz
Journal de bord de la vitalité de l'Europe
Blog on European vitality
tour / activité sportive / site web / fête
tour / sports activity / website / party
biziz.dss2016.eu
#Biziz
3
voyages / trips
1 las palmas - saint-sébastien: 2647,4 km
2 athènes - saint-sébastien: 2366,4 km
3 copenhague - saint-sébastien: 2616,2 km
4 constanta - saint-sébastien: 2542 km
5 wroclaw - saint-sébastien: 3017,5 km
« Cinq expéditions
conduites par des vélos
découvriront la diversité des
modes de vie en Europe »
Cinq communicateurs seront sélectionnés
lors d'un appel à candidatures ouvert
pour que, tout au long de la route, et
sous forme de résidence itinérante, ils
élaborent avec toutes les ressources
journalistiques à leur portée le
récit des différents modes de vie et
différentes coutumes découverts par
chaque expédition à leur passage.
Ces cinq journaux de bord multimédia
pourront être suivis sur des plateformes
numériques.
journaliste
journalist
Le désir d'aller vers
l'autre
4
1
Biziz est l'ambassade multiple du Phare
de la Vie, composée de cinq convois
de véhicules conduits par un vélo qui
parcourront l'Europe sur autant de
routes thématiques. Les missions ont
été conçues pour enregistrer la diversité
des modes de vie du continent et
entreprendront leur voyage au milieu
de l'année 2016, à partir de différentes
villes européennes : Las Palmas, Athènes,
Copenhague, Constanta et Wroclaw
seront le point de départ de trajets
parcourus consacrés, respectivement, à
l'urbanisme, l'agriculture, la biodiversité,
la communauté, et le corps et la santé.
Ander Izagirre
5
Les itinéraires parcourus par les cinq
« vélos » ont été conçus de sorte que,
outre les villes liées à la thématique de
chaque route, ils visiteront également des
villes jumelées avec Saint-Sébastien, des
villes espagnoles qui ont été candidates
au titre de Capitale Européenne de la
Culture 2016, ainsi que d'autres qui sont
considérées comme des références en
matière de mobilité et de durabilité.
L'aventure prendra fin lorsque les cinq
expéditions arriveront à Saint-Sébastien,
destination finale de leurs voyages,
coïncidant avec la Semaine européenne
de la Mobilité. Elles seront reçues
avec une fête pour célébrer les valeurs
promues par le Phare de la Vie.
Biziz is the multiple embassy of the
Lighthouse of Life and consists of five
vehicle convoys led by a bicycle which
will cross Europe on other themed routes.
The missions are designed to record the
continent's diverse lifestyles and will
begin their journey from various European
cities in mid-2016: Las Palmas, Athens,
Copenhagen, Konstanz and Wroclaw
will be the starting points for each trip
and are respectively dedicated to urban
planning, agriculture, biodiversity,
community, the body and health.
2
Five communicators will be selected
through an open call so that throughout
each route, and as a travelling residency,
they produce the story of the different
lifestyles and customs of each expedition
found along their path, using all the
journalistic resources available. These
five multimedia blogs can be followed
through digital platforms.
«Five expeditions led by
bicycles will reveal Europe's
diverse lifestyles»
The routes that the five «bicycles» will
travel along have been designed to
include not only the cities associated
with the theme of each route, but also the
towns that San Sebastian is twinned with,
the Spanish cities that were candidates
for the 2016 European Capital of Culture,
plus others that are considered to be role
models for mobility and sustainability.
The adventure will conclude when the five
expeditions arrive in San Sebastian, which
is the final destination on their trips, in
order to coincide with European Mobility
Week. They will be welcomed with a party
to celebrate the values promoted by the
Lighthouse of Life.
Le vélo nous a donné la possibilité de
nous ouvrir au monde. Nous sommes
partis à 16 ans de Saint-Sébastien
et, pour la première fois de notre vie,
nous ne savions pas où nous allions
dormir. Au bout de douze heures,
nous dressions la tente à Briviesca.
Là, mon accompagnateur et moi
nous nous sommes sentis voyageurs
pour la première fois. Les chemins se
sont prolongés pendant les semaines
suivantes. Sans permis de conduire,
nous avons même essayé de sortir de
l'Europe.
L'ambassade Biziz de Saint-Sébastien
2016 m'a rappelé ce que nous avions
appris lors de notre premier voyage
à vélo : la légèreté, la simplicité, la
liberté, l'envie d'aller vers l'autre,
l'envie d'en savoir plus. Cela a éveillé
en moi le désir de m'ouvrir à nouveau
au monde en pédalant.
The desire to get close
to others
The bicycle gave us the opportunity to
get out into the world on our own. We
left San Sebastian at 16 and for the first
time in our lives, we didn't know where
we were going to sleep. After twelve
hours, we pitched the tent in Briviesca.
That's when my companion and I first
felt like travellers. The paths stretched
out over the following weeks. We also
tried to get out into Europe without a
driving licence.
The San Sebastian 2016 Biziz mission
reminded me of what I learned on
our first bike trip: lightness, simplicity,
freedom, the desire to get closer to
others, the desire for knowledge. It
sparked a desire in me to pedal back
out into the world.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
3
juin
june
- 12
juin
june
voix
voices
juin
june
Zapart!
La bande dessinée prend la rue
Comics take to the streets
festival de la bande dessinée
comic festival
saint-sébastien / san sebastian
zapart.dss2016.eu
agents agents
xabiroijaleak kultur elkartea
#Zapart
collaborateurs partners
komikigunea / koldo mitxelena,
san bartolome muinoa s.a.,
papeleria tamayo
expression / créativité
citoyenne / bande dessinée /
créativité collective
expression / citizen creativity /
comics / collective creativity
Alex Orbe · 2015 · www.alexorbe.carbonmade.com
L'environnement de la rue Reyes
Católicos deviendra, pendant le
deuxième week-end de juin, un grand
dessin rempli d'activités esquissées
autour de la bande dessinée.
Afin de lancer le neuvième art, de
renforcer les réseaux entre créateurs
et de faciliter l'interaction entre les
dessinateurs et le grand public, Zapart!
est un projet novateur qui cherche un
changement dans la manière de faire les
choses et de comprendre la culture, dans
laquelle les créateurs seraient davantage
liés au développement des idées, à
l'organisation et à la production d'actions
qui rendent visibles l'importance de leur
travail, et dans laquelle la participation
du public aura un rôle déterminant.
Le projet implique des espaces publics
et privés, réunit des dessinateurs de
renom tels qu'Arthur Suydam, Mihai
Tymoshenko, Manel Craneo, Pepe
Farruco, Alex Orbe, Ainara Azpiazu Axpi ou Asisko Urmeneta, et il permet
de faire converger des expositions
aux thématiques et formats divers, la
création en direct, des conférences, des
itinéraires guidés, des concerts, des
conteurs, des ateliers, un marché de troc
et la réalisation d'une grande fresque par
Antton Olariaga qui restera un héritage
pour la ville.
avril - juin april - june |
During the second weekend of June, the
neighbourhood around Reyes Católicos
Street will change into a big cartoon full
of activities that revolve around comics.
Zapart! is an innovative project that
aims to foster the ninth art, strengthen
connections between creators
and facilitate interaction between
cartoonists and the public in general.
It seeks to change the way things are
done and how culture is understood
and will see creators become more
connected to the development of ideas,
the organization and the production of
actions that highlight the importance
of their work. The participation of the
public will also have a determining role.
The project involves public and private
spaces, brings together established
cartoonists such as Arthur Suydam,
Mihai Tymoshenko, Manel Craneo, Pepe
Farruco, Alex Orbe, Ainara Azpiazu
- Axpi and Asisko Urmeneta, and
coincides with exhibitions of diverse
themes and formats; live creation,
conferences, guided tours, concerts,
storytelling, workshops, an exchange
market, and the creation of a large
mural by Antton Olariaga which will be
left as a legacy for the city.
voix
voices
67
hazitegiak
Aller-retour
There and Back
Des rencontres qui enrichissent des projets
artistiques
Meetings that enrich artistic projects
résidence / médiation
residency / mediation
saint-sébastien / san sebastian
wroclaw
agents agents
donostia kultura, etxepare
euskal institutua, wroclaw 2016
Saint Sébastien et Wroclaw traversent,
pour la troisième année, le pont créatif
de l'échange d'artistes. Grâce à cette
initiative, trois artistes basques,
sélectionnés à travers un appel à
propositions, réaliseront leurs projets
dans la ville polonaise, tandis que d'autres
artistes provenant de Wroclaw seront
accueillis à Saint Sébastien dans un
même but. Tout au long de ces résidences,
différentes activités de rencontre avec
des personnes et des collectifs de la ville
enrichissent les processus artistiques.
Un programme d'échanges qui contribue
à l'internationalisation de nos artistes,
développé avec Donostia Kultura et
l'Institut Etxepare, une collaboration
indispensable pour normaliser ces
pratiques.
allerretour.dss2016.eu
thereandback.dss2016.eu
#AllerRetour #ThereAndBack
éducation / danse / arts plastiques /
art sonore / media art
education / dance / plastic arts /
sound art / media art
For the third year, San Sebastian and
Wroclaw cross the bridge of creativity
in an artist exchange. Through this
initiative, three Basque artists selected
through an open call will carry out
their projects in the Polish city, while
another three artists from Wroclaw will
be welcomed in San Sebastian for the
same purpose. Over the course of the
residencies, artistic processes will be
enriched by various activities where
individuals and collectives from the
city come together. It is an exchange
programme that contributes to the
internationalisation of our artists and
has been developed in collaboration
with Donostia Kultura and the Etxepare
Institute - a partnership that is essential
for standardising these practices.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
21
juin
june
- 24
juillet
july
avril - juin april - june |
69
voix
voices
Songe d'une nuit d'été
A Midsummer's
Night Dream
Que l'amour vous fasse voir la forêt
May love make you see the forest
pièce de théâtre (gastronomie+musique+danse)
piece of theatre (gastronomy+music+dance)
saint-sébastien / san sebastian
cristina enea parkea
heure time
20.30 - 23.30
avec billet
with ticket
agents agents
tanttaka teatroa, tae, choeur
easo, basque culinary center
collaborateurs partners
fondation cristina enea,
chambre du libre d'euskadi,
tabakalera
sponsor sponsor
edp
direction director
fernando bernués et iñaki
rikarte
adaptation adaptation
patxo telleria
musique music
iñaki salvador
mise en scène set esign
ikerne gimenez
chorégraphie choreography
jon maya
éclairage lighting
xabier lozano et david alcorta
son sound
mikel f. krutziaga
conception gastronomique
gastrodesign
luisa lópez telleria
songedunenuitdete.dss2016.eu
amidsummersnightdream.dss2016.eu
#SongeDuneNuitEte
#AMidSummerNightDream
arts du spectacle / littérature /
musique / shakespeare / théâtre
/ tanttaka / cristina enea
performing arts / literature /
music / shakespeare / theatre /
tanttaka / cristina enea
Laura Miner · Donostia · 2015
Le sentiment de tomber amoureux
ressemble à l'émotion de faire des choses
pour la première fois. Cela ressemble à
un tour de magie, comme le raconte cette
histoire d'amours, de tromperies, de lutins
et de fées, créée par William Shakespeare.
Saint-Sébastien accueillera une production
scénique novatrice et suggestive fondée
sur l'utilisation d'espaces naturels. Le
parc de Cristina Enea intensifiera son
envoûtement pour devenir le fief de
l'imagination et de la magie, un royaume
nocturne d'enchantement, où la littérature,
la gastronomie, la musique, le théâtre et
la danse contemporaine s'allieront pour
séduire chaque soir 250 personnes.
À la tombée du jour, les spectateurs
accèderont au parc en qualité d'invités
au mariage d'Hermione et de Demetrius,
et profiteront d'un repas inspiré par les
transes de l'amour. Lorsque l'obscurité
commencera à s'approprier la forêt, les
spectateurs seront les témoins privilégiés
des secrets et des mystères de cette nuit
excitante et magique.
Avec cette mise en scène évocatrice,
Saint-Sébastien rendra hommage au
dramaturge anglais pour le 400ème
anniversaire de sa mort. Une réunion
insolite d'acteurs, de danseurs, de
cuisiniers, de chanteurs et de musiciens,
une œuvre complète qui aspire à
transformer pendant des heures le
quotidien de nos vies pour qu'à la fin
de la représentation la réalité préserve
encore une part des scintillements d'une
incroyable nuit d'été...
into a realm of imagination and magic, a
nocturnal kingdom of enchantment where
literature, gastronomy, music, theatre and
contemporary dance will come together
to seduce an audience of 250 every night.
The sensation of falling in love is like
the excitement of doing things for
the first time. It has a sort of magic
enchantment, as does this story of love,
betrayal, elves and fairies written by
William Shakespeare. San Sebastian
will welcome a new, thought-provoking
stage production based on the use of
natural spaces. Cristina Enea Park will
become even more enchanting as it turns
With this evocative staging, San
Sebastian will pay homage to the English
playwright on the 400th anniversary of
his death. An unusual meeting of actors,
dancers, chefs, singers and musicians, a
complete piece that sets out to transform
our daily lives for a few hours so that
once the event has finished, reality still
preserves a glimmer of an incredible
summer night...
At dusk, the audience will enter the park
as guests at Hermia and Demetrius'
wedding and will enjoy a meal inspired by
the trance of love. When darkness begins
to descend over the forest, the audience
will be privileged witnesses to the secrets
and mysteries of this exciting and magical
night.
70
| avril - juin april - june
juin
june
vie
life
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
284+
Hitzargiak
Un réseau européen d'innovation en revitalisation linguistique
A European network of innovation in linguistic revitalisation
assemblée
gathering
saint-sébastien / san sebastian
agents agents
cluster de sociolinguistique
hitzargiak.dss2016.eu
#Hitzargiak
langues / diversité
languages / diversity
Il y a des dizaines de communautés
linguistiques en Europe qui, face à
tout type de difficultés qui se sont
présentées à elles pour pouvoir
développer une activité dans leur
propre langue, ont dû les gérer et
créer de nouveaux mécanismes à cet
effet. À partir de mouvements sociaux,
de petites coopératives, des moyens
de communication, des associations
culturelles, des établissements éducatifs,
des institutions publiques et d'autres
expérimentent constamment tout type
d'idées, de campagnes, de projets et de
produits pour s'adapter aux nouveaux
besoins et favoriser leurs langues
minoritaires. C'est de l'innovation pure,
de nouvelles formes de collaboration et
de coopération, des clés pour multiplier
les relations et les transformations.
Le défi consiste à faciliter leur
connaissance. Pour que n'importe quelle
personne ou n'importe quel groupe
qui travaille en favorisant les langues
minoritaires puisse apprendre des idées
et des expériences des autres. Pour cela,
il faudra identifier et diffuser, dans la
mesure du possible, les pratiques les plus
Hubert Gajewski, 2011
innovantes et réussies, rendre visibles les
processus et, bien évidemment, favoriser
les conversations et les rencontres entre
agents.
Une plateforme web recueillera tout ce
que les agents seront prêts à partager.
Pour finir, tout ce réseau et toute
son énergie créative et innovante se
condensera dans la rencontre pour
présenter, écouter, apprendre et partager
n'importe quelle idée ou n'importe quel
projet valable pour que nous continuions
à apporter à l'Europe diverse par le biais
de nos petites et grandes langues.
There are dozens of linguistic
communities in Europe which have
come across all kinds of obstacles when
trying to develop activities in their own
language. As a result, they have had to
come up with their own ideas and create
new mechanisms for such a purpose.
Through social movements, small
cooperatives, media outlets, cultural
associations, schools, public institutions
and others, they constantly experiment
with all types of ideas, campaigns,
projects and products in order to adapt to
new needs and foster minority languages.
It is pure innovation: new ways of
collaborating and cooperating which are
the key to multiplying relationships and
transformations.
The challenge at hand is to help them
meet each other. Any individual or
group which works to promote minority
languages can learn from the ideas
and experiences of others. The most
innovative and successful practices must
therefore be identified and distributed
whenever possible, so that these
processes are made visible and, of course,
conversations and meetings between
agents are promoted.
A web platform will collect everything
that agents are willing to share. Finally,
this entire network and all its creative
and innovative energy will be condensed
into a meeting to show, listen, learn and
share any valid idea or project so that
we can continue contributing to Europe's
diversity through our small and great
languages.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
juin
june
avril - juin april - june |
voix
voices
juin
june
vie
life
bestelab
Itzultzaile berriak
Break a Leg!
Littérature sans frontières
Literature without borders
Différentes capacités en scène
Different abilities on stage
résidence / atelier ouvert
laboratoire / arts du spectacle
residency / open workshop
71
laboratory / performing arts
saint-sébastien / san sebastian
tabakalera
agents agents
etxepare euskal institutua
collaborateurs partners
eizie
itzultzaileberriak.dss2016.eu
#ItzultzaileBerriak
communication / traduction /
littérature
communication / translation /
literature
breakaleg.dss2016.eu
« La langue de l'Europe est la traduction. »
L'adage d'Umberto Eco encourage
ce projet qui octroie des bourses à
des traducteurs étrangers pour qu'ils
améliorent leur connaissance du
basque. L'objectif est clair : élargir
les limites de la littérature écrite en
langue basque. Après avoir lancé un
appel à candidatures international, avec
la sélection de Laura Liubinavicivte,
Mariya Petrova Pachkova, Barbara
Pregelj, Katarzyna Sosnowska, Merilin
Kotta, Karina Mishchenkova, Lenka
Niznanska et Matylda Figlerowicz, les
lecteurs lituaniens, bulgares, slovènes,
polonais, estoniens, russes et tchèques
pourront accéder à des œuvres traduites
directement du basque.
Les nouveaux traducteurs partageront
leur expérience lors de journées
ouvertes au grand public et dans des
séances spécifiques destinées aux
traducteurs.
«Translation is the language of Europe».
Umberto Eco's saying powers this
project which provides grants to foreign
translators to improve their knowledge
of the Basque language. The purpose is
clear: to expand the limits of literature
written in Basque. Laura Liubinavicivte,
Mariya Petrova Pachkova, Barbara
Pregelj, Katarzyna Sosnowska, Merilin
Kotta, Karina Mishchenkova, Lenka
Niznanska and Matylda Figlerowicz
were selected through an international
open call and speakers of Lithuanian,
Bulgarian, Slovenian, Polish, Estonian,
Russian and Czech will now be able to
access works translated directly from
Basque.
The new translators will share their
experience in events open to the general
public and in specific sessions which are
geared towards translators.
inclusion / droits / solidarité
inclusion / rights / solidarity
#BreakALeg
Sous la direction artistique d'un tandem
formé par une personne locale et une
internationale, 16 professionnels des
arts du spectacle avec différentes
capacités et différents handicaps,
cohabiteront pendant deux semaines.
La première servira de laboratoire
dans lequel ils expérimenteront le
mouvement et le travail sur scène, pour
passer à une seconde semaine centrée
sur l'élaboration d'une proposition
scénique basée sur les différentes
capacités des participants. Le travail
réalisé sera présenté à deux occasions.
La première séance s'adressera à des
agents avec un intérêt particulier et
une sensibilité pour le projet et la
thématique abordée. La deuxième sera
une fonction ouverte au public.
Under the artistic direction of a
team made up of one local and one
international member, 16 performing
arts professionals with different
abilities and disabilities will live
together for two weeks. The first week
will take place in the laboratory, where
experimentation with movement and
performance work will take place. This
will lead into the second week, where
the focus is on developing the piece of
performing art based on the different
abilities of those participating. The
resulting piece will be performed on
two occasions. The first session will be
aimed at agents with special interest in
and feelings towards the project and the
issues addressed. The second will be an
event that is open to the public.
72
| avril - juin april - june
udaberria
primavera
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
27
conversations
La marche de la
poésie
The March of Poetry
Douze chansons et une composition
instrumentale
Twelve songs and an instrumental composition
concerts
happening
poésie / transmission
poetry / transmission
#Conversations2016
Au moment de l'équinoxe de printemps,
une procession littéraire parcourra
Saint-Sébastien pour célébrer la Journée
mondiale de la poésie. La marche,
imaginée par l'artiste Esther Ferrer en
réponse à la carte blanche que lui a donnée
DSS2016EU, est une action qui s'arrêtera
à différents endroits de la ville avec des
réminiscences poétiques, où une poésie
liée au lieu en question, à un événement,
à une thématique ou une personne sera
lue à voie haute. Les lieux qui composent
le parcours seront marqués de codes QR,
pour que les participant(e)s puissent lire
à partir de leurs téléphones portables les
poèmes associés à chaque emplacement.
Coinciding with the spring equinox, a
literary 'procession' will follow a route
around San Sebastian to celebrate World
Poetry Day. The walk has been designed
by the artist Esther Ferrer in response
to the carte blanche she was given by
DSS2016EU. It will stop at various
points of the city that inspire poetic
reminiscences, where poems relating
to the site itself, an event, a particular
theme or a person, will be read aloud.
The places that make up the route will
be marked with QR codes so that the
participants can read poems associated
with each location from their mobile
devices.
conversations
Ez Dok Amairu hitzez hitz
Sur les traces poétiques de Saint-Sébastien
Following the poetic footprints of San Sebastian
saint-sébastien / san sebastian
mai
may
concerts
paroisse de fatima
(errenteria)
#Conversations2016
agents agents
eresbil, ehuko laboa katedra
musique / patrimoine
music / patrimony
Pour ce concert, douze chansons
enregistrées par des membres du
mouvement culturel d'avant­garde
Ez Dok Amairu (1965­1972) ont été
sélectionnées, autant de compositeurs
actuels présenteront des versions ou
des harmonisations de ces thèmes,
interprétés par quatre chorales de
jeunes. Après avoir écouté les douze
chansons écrites par des auteurs
basques de cette époque, et pour
clôturer le concert, le treizième morceau
sera une composition instrumentale,
pour conjurer le sort du numéro.
Twelve songs recorded by members
of the avant­garde cultural movement
Ez Dok Amairu (1965­1972) have
been selected for this concert. Other
contemporary composers will present
their versions or reconstructions of
these songs, and they will be performed
1
avril
april
by four youth choirs. Once the twelve
songs written by Basque authors from
that era have been performed, the
thirteenth piece will be an instrumental
composition to break the curse of this
number and to round off the concert.
Iñigo Royo, 2015
conversations
ICMA Awards
Saint-Sébastien, épicentre de la musique classique
San Sebastian, the epicentre of classical music
remise de prix
awards ceremony
kursaal
#Conversations2016
agents agents
orchestre symphonique
d'euskadi
musique / prix
music / awards
Les prix International Classical Music
Awards (ICMA), les plus hautes
récompenses de la musique classique,
seront remis à Saint-Sébastien grâce
à la collaboration entre l'Orchestre
Symphonique d'Euskadi et DSS2016EU.
Les deux institutions ont encouragé la
candidature de la capitale guipuzcoane
comme siège de la cérémonie, et
seront les organisations hôtes,
chargées d'organiser la remise des prix
et le concert de gala ultérieur.
Busto de Clara Campoamor por Lucas Alcalde Busto de Clara Campoamor por Lucas Alcalde
The International Classical Music
Awards (ICMA), the most important
awards in classical music, will be
presented in San Sebastian thanks to
the collaboration between the Basque
National Orchestra and DSS2016EU.
Both institutions promoted the capital
of Gipuzkoa as a possible venue
for the ceremony, and will be the
host organisations responsible for
organising the award ceremony and the
subsequent gala concert.
73
juillet - septembre
july - september
donostiapedia
des murs qui parlent
speaking walls
codefest
soudain l'europe
suddenly europe
corale
itsasfest
rencontre international des
étudiants en cinéma
international film students
meeting
kalebegiak
ikusmira berriak
gabon, txirrita
corners of europe
plaz & play
street tartar
12 points
glad is the day
cinéma et conflits
cinema and conflicts
74
75
75
77
78
78
78
79
80
80
81
83
83
84
84
84
74
9
| juillet - septembre july - september
juillet
july
-
décembre
december
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
voix
voices
hirikia
284+
Donostiapedia
Le travail communal numérique
du XXIème siècle
Digital community work in the 21st century
projet wiki
a wiki project
donostiapedia.dss2016.eu
#Donostiapedia
En prenant pour excuse la coïncidence
de la Capitale européenne de SaintSébastien 2016 et le quinzième
anniversaire de Wikipédia, nous allons
transformer la ville en une « ville
Wikipédia ». Comment ? Par le travail
commun avec des agents citoyens, en
publiant et en mettant à la disposition de
toutes et de tous des articles sur l'histoire
de la ville et la culture. Des codes QR
situés à des lieux emblématiques de
la ville créeront un lien entre le monde
physique et numérique, en montrant à
l'utilisateur les articles dans sa propre
langue.
L'objectif de l'initiative est d'unir la
connaissance de Wikipédia à l'expérience
des habitants et des visiteurs. En prenant
pour point de départ le basque et
Wikipédia en basque, l'un des principaux
objectifs de l'initiative est de traduire
les articles dans le plus grand nombre
de langues possible. En outre, le projet
vise également à renforcer le basque sur
Wikipédia, et d'augmenter, de diffuser et
de fournir les informations sur la ville.
Il s'agit assurément d'un vaste projet
qui démarrera pendant la Capitale et
Iban Zaldua
écrivain et professeur de l'upv
writer and professor at the
university of the basque
country
commons / connaissance /
langues
commons / knowledge /
languages
poursuivra son chemin ensuite. Pour le
lancement, des initiatives précises ont été
créées : l'atelier communal Amarapedia,
Wikipédia dans les établissements
scolaires, des marathons edit-a-thon...
La ville même et les habitants seront
les acteurs principaux, et créeront et
diffuseront la connaissance sur SaintSébastien.
Votre participation est indispensable pour
la construction numérique de la ville.
As DSS2016EU and the fifteenth
anniversary of Wikipedia coincide, we
are using this as a chance to convert the
city into a «Wiki-City». How? Through
collaborative work with citizen agents,
publishing and making all the articles
relating to the city's history and culture
available. QR codes located at the city's
emblematic sites will create a nexus
between the physical and digital worlds,
showing the user articles in their own
language.
The initiative intends to unite the
knowledge of Wikipedia with the
experience of citizens and visitors.
Taking the Basque language and Basque
Wikipedia pages as a point of departure,
one of the initiative's main goals is
to translate the articles into as many
languages as possible. The project also
intends to boost Basque Wikipedia
content and increase, share and provide
information on the city.
and continue long after. Several
specific initiatives have been created
as a starting point: the neighbourhood
Amarapedia workshop, Wikipedia in
schools, edit-a-thons, etc. Citizens and
the city itself will be the protagonists
and knowledge of San Sebastian will be
created and spread.
This is undoubtedly an extensive project
that will kick off during DSS2016EU
Your participation is crucial for the
digital construction of the city.
Tout
Everything
—Dans Wikipédia, il y a tout. Absolument tout.
—Ne dis pas de bêtises.
—C'est vrai– répond la fillette avec fermeté. –Regarde si tu vois ton
nom.—
—Je ne suis pas sur Wikipédia– heureusement, pense l'ancien.
—De toute façon, éloigne toi de cet ordinateur. Et reviens avec les
autres, qui sont sur le point de manger la tarte.—
La fillette s'en va. Elle s'appelle Ane, elle est dans la classe de son
petit-fils.
Il ouvre alors Wikipédia et saisit son prénom et son nom. Au cas
où. Et il se retrouve. Dans un article très court qui indique qu'il a
participé à un assassinat en 1980. Dans l'attentat contre ce soldat,
qui n'a jamais été résolu.
Et –il ne s'en est pas rendu compte au début–, à côté de sa date de
naissance, celle de sa mort. Celle d'aujourd'hui, précisément.
On le retrouve avec la tête sur le clavier. Sûrement un infarctus.
Bien évidemment, personne n'a pensé chercher le nom de ce
soldat: s'ils l'avaient fait, ils auraient pu voir, dans un article très
court, qu'il aurait eu une arrière-petite-fille, portant le nom d'Ane.
Tout, absolument tout, se trouve sur Wikipédia.
—Everything is on Wikipedia. Absolutely everything.—
—Don’t be silly.—
—It's true,- replied the girl firmly. -Look up your name.—
—I'm not on Wikipedia,- thankfully, thought the old man.
—Anyway, leave that computer alone and go back to the others,
they're about to eat the cake.—
The girl marched off. Her name was Ane and she was in his
grandson's class.
Then he pulled up Wikipedia and typed in his full name. Just in
case. And there it was. A very short article stated that he had been
involved in a murder in 1980. It was an attack on a solder that had
never been resolved.
He didn't realise at first, but there, next to his date of birth, was the
date of his death. Today's date, to be exact.
They found him with his head resting on the keyboard. It was almost
certainly a heart attack.
Clearly, nobody had thought to look up the name of that soldier; if
they had, they would have seen, right there in that very short article,
that he had come to have a great-granddaughter called Ane.
Everything - absolutely everything - is on Wikipedia.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
juillet
july
-
juillet - septembre july - september |
75
paix
peace
août
august
Des murs qui parlent
Speaking Walls
Des murs transmetteurs de cohabitation
Walls that transmit coexistence
intervention / projection / danse
intervention / projection / dance
saint-sébastien / san sebastian
pasaia
errenteria
agents agents
ereiten
desmursquiparlent.dss2016.eu
speakingwalls.dss2016.eu
#DesMursQuiParlent
#SpeakingWalls
inclusion / respect / éducation /
cohabitation
inclusion / respect / education /
coexistence
Activité commencé en octobre 2015.
Activity started in October 2015.
Cinq murs (trois de Saint-Sébastien,
un de Pasaia et un autre d'Errenteria)
feront l'objet d'interventions qui uniront
art et possibilité d'interaction grâce aux
nouvelles technologies. Les œuvres seront
à la charge d'artistes aussi bien locaux
qu'étrangers, parmi lesquels se trouvent
Mentalgassi, Igor Rezola, Judas Arrieta,
Harsa, Jenny Karna-Escalante, Ismael
Iglesias, Iñigo Salaberria, le collectif
Horma Chic et Las Chicas de Pasaik, entre
autres. Les œuvres, qui seront peintées en
automne 2015, seront revisitées comme
un espace scénique pour la danse et des
projections en 2016.
Ces éléments urbanistiques marquent
notre quotidien. Ils séparent, délimitent,
soutiennent, obstruent... des espaces
publics et privés. En tant que personnes,
nous devons les monter, les contourner
ou les descendre. Presque sans nous
en rendre compte, nous maintenons un
dialogue quotidien avec ces éléments
architecturaux. Des murs qui parlent a
été conçu pour être un porte-parole de
cette relation, une revendication de la
communication dans des constructions
érigées pour séparer ; voilà pourquoi on
se servira probablement de l'expression
artistique la plus ancienne et basique de
toutes : la fresque. Nous ferons en sorte
que les murs deviennent des éléments de
cohabitation, face aux murs et barrières
que nous construisons pour empêcher le
désir d'atteindre un avenir meilleur pour
tous les êtres humains.
Five walls (three in San Sebastian, one
in Pasajes and another in Errenteria) will
be the canvas for as many interventions
which will combine art and the possibility
of interaction thanks to new technologies.
The works will be made by both local and
non-local artists, who include Mentalgassi,
Igor Rezola, Judas Arrieta, Harsa, Jenny
Karna-Escalante, Ismael Iglesias, Iñigo
Salaberria, the Horma Chic collective and
Las Chicas de Pasaik, among others. The
artwork will be painted during autumn 2015
and will be revisited as a setting for dances
and projections in 2016.
These urban elements shape our daily life.
They separate, define, sustain and obstruct
public and private spaces. We must climb
over them, walk around them or go down
them. We engage in a daily dialogue with
these architectural elements virtually
without realising it.Speaking Walls seeks
to be a loudspeaker for this relationship,
reclaiming communication in structures
that have been built to separate. To do this,
we will be using what is possibly the oldest
and most basic artistic expression of all: the
mural. We will attempt to turn the walls into
elements of coexistence, as opposed to the
walls and barriers that we build to hinder
the desire to achieve a better future for all
human beings.
Koldo Almandoz - Javi Agirre · Donostia · 2015
4-8
juillet
july
vie
life
hirikia
284+
Codefest
Des ressources pour communautés linguistiques
Resources for language communities
séminaire / cours / atelier
seminary / course / workshop
campus d'ibaeta
ibaeta campus
inscription registration
sur la web / on the web
100 places
agents agents
faculté de l'informatique de
saint-sébastien, group ixa
codefest.dss2016.eu
#Codefest
langues / code ouvert
languages / open code
L'école d'été Codefest International veut
mettre à la disposition des utilisateurs
des ressources technologiques pour
apprendre des langues minoritaires, pour
que nous ayons l'opportunité d'utiliser
notre langue maternelle dans les
communications électroniques. Pendant
un atelier pratique d'une semaine, nous
travaillerons avec des linguistes, des
développeurs de logiciels, des élèves et
des personnes encouragées à apprendre
des langues. Par exemple... vous -même!
Il n'est pas nécessaire d'être un expert
: n'importe qui peut participer. L'amour
des langues et l'envie de faire quelque
chose en leur faveur sont les seules
conditions. Le travail communautaire
sera la base, nous partagerons le
code de ce qui a été réalisé et nous
mettrons le résultat dans les mains de la
communauté.
work with linguists, software developers,
students and individuals who are excited
about learning languages. For example...
you!
The International Codefest summer school
wants to make technological resources
available to users so that they can learn
minoritised languages and have the
opportunity to use their mother tongue
in electronic communications. During a
week-long practical workshop, we will
You don't have to be an expert: anyone
can participate. A taste for languages and
the desire to do something to support
them are the only requirements. After
working together as a group, we will share
the code of what has been created and put
the result in the hands of the community.
ELEVATING CULTURE
The Orona Foundation aims to create a meeting point for educational, social, sports,
cultural, socio-economic and institutional agents, seeking a better exchange of
knowledge and ideas that, eventually, will be converted into results that promote the
development of society. Sharing goals with Donostia/San Sebastián 2016.
Thank you for putting your trust in us.
www.oronafundazioa.org
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
9 - 16
juillet
july
juillet - septembre july - september |
77
voix
voices
Soudain l'Europe
Suddenly Europe
Rencontre européenne du chant improvisé
European meeting of improvised song
assemblée
gathering
saint-sébastien / san sebastian
palais miramar, espace public,
espace 2016, kursaal
agents agents
bertsozale elkartea, fondation
mintzola, cours d'été de l'upv
soundainleurope.dss2016.eu
suddenlyeurope.dss2016.eu
#EU1_1ean
traduction / langues /
hybridation / tradition / oralité
/ interculturalité / art
oraux / féminisme
translation / languages /
hybridisation / tradition /
orality / interculturality /
verbal arts / feminism
Conny Beyreuther · 2003
Les meilleurs improvisateurs d'Europe se
donneront rendez-vous à Saint-Sébastien
pour la rencontre internationale
des traditions orales des cultures
européennes.
Des représentants sardes, kurdes,
catalans, gallois, autrichiens et polonais
joueront aux côtés de bertsolaris,
provoquant ainsi la convergence sur
scène de différentes traditions dans un
dialogue interculturel.
Ces croisements auront lieu chaque
après-midi à la rencontre de l'habitant
puisqu'ils auront lieu dans des espaces
publics de la ville.
Le matin, en collaboration avec les Cours
d'été de l'UPV, des experts en la matière
approfondiront dans ce domaine et
transmettront les dernières recherches.
La transmission de génération en
génération, la relation entre la tradition
orale et les contextes de langues
minoritaires, la perspective de genre et
les recherches appliquées en science et
en technologie inspireront aussi bien les
contenus des conférences matinales que
les présentations qui auront lieu l'aprèsmidi.
La rencontre internationale aura lieu
à Saint-Sébastien du 9 au 16 juillet et
prendra fin avec un événement au Kursaal
dans lequel fusionneront les diverses
traditions orales du monde. En apéritif,
en automne 2015 et au printemps 2016
auront lieu des journées préalables à
León, Barcelone et au Pays basque.
Europe's best improvisers will gather
in San Sebastian for an international
meeting of oral traditions from European
cultures.
Sardinian, Kurdish, Catalan, Welsh,
Austrian and Polish representatives will
all act as bertsolaris, bringing together
different traditions on stage in an
intercultural dialogue.
Every afternoon, these crossovers will
come from encounters with citizens that
will be held in the city's public spaces.
In the morning, experts on the topic
will explore this area and share the
latest research in partnership with the
University of the Basque Country summer
courses.
Transmission from generation to
generation, the relationship between oral
tradition and the contexts of minority
languages, the perspective of gender
and applied research in science and
technology will inspire the morning
conferences' content as well as the
presentations that will take place in the
afternoon.
The international meeting will take place
in San Sebastian from 9-16 July and will
end with an event at the Kursaal where
the world's diverse oral traditions will
be combined. As a taste of what is to
come, preview events will be held in Leon,
Barcelona and the Basque Country in
autumn 2015 and spring 2016.
78
| juillet - septembre july - september
juillet
july
-
octobre
october
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
27
voix
voices
août
august
vie
life
Corale
Itsasfest
Passé-présent-futur
Past-present-future
Pour l'exaltation de la nature
For the exaltation of nature
ateliers / exposition / concerts
workshops / exhibition / concerts
#Corale
gipuzkoa, lapurdi
géographie commune /
diversité / inclusion /
cohabitation / mémoire /
éducation / arts du spectacle /
musique / danse / photographie
/ arts visuels / tradition /
médiation / audiovisuel /
technologie / interculturalité
common geography / diversity
/ inclusion / coexistence /
memory / performing arts
education / music / dance /
photography / visual arts
/ tradition / mediation /
audiovisual / technology /
interculturality
agents agents
phillippe regnier, association
sarako ondarea, agglomération
sud pays basque, inesfera,
confédération des choeurs du pays
basque, fédération des choeurs de
gipuzkoa, eresbil, sarako herriko
etxea
collaborateurs partners
centre culturel okendo, donostia
kultura, gautena
corale.dss2016.eu
Corale se composera de trois activités
qui encourageront la réflexion sur le lien
de l'une des traditions les plus ancrées
sur le territoire de la Capitale, le chœur,
avec l'identité culturelle, le folklore et la
valeur éducative.
Corale will comprise three activities that
will encourage reflection on the connection
between one of the most deeply-rooted
traditions in the San Sebastian region,
the choral society, with cultural identity,
folklore and educational value.
Cela se fera lors d'une exposition
située au C.C. Okendo qui rappellera
l'expérience de l'Ambassade culturelle
Eresoinka et d'un événement de
spectacles de chœur sous le titre «
Eresoinkaren Itzalak ».
It will take place through an exhibition
located in the Okendo Cultural Centre
which will recall the experience of the
Eresoinka Cultural Embassy and a choral
event under the title « Eresoinkaren
Itzalak».
De même, pour souligner la capacité de
transmission de l'activité chorale, deux
ateliers seront organisés : l'un autour
du patrimoine de berceuses et l'autre
en faveur de l'intégration organisé par
l'association Gautena.
In order to highlight the capacity that
choral activity has for transmission, two
workshops will also be organised: one will
revolve around the heritage of lullabies and
the other will be organised by the Gautena
association and will promote integration.
20 - 23
septembre
september
festival / promenade / atelier
festival / walk / workshop
saint-sébastien
san sebastian
plage de ondarreta /
ondarreta beach
agents promotores
jaizkibel amaharri, surf
rider foundation europe
La plage d'Ondarreta sera le cadre d'un
grand festival qui cherche à rapprocher
l'environnement des habitants. Une
fête pour tous les goûts où l'on pourra
participer à des ateliers, des jeux, et
acquérir des produits sains et savoureux.
Et tout cela au rythme de la musique.
Tout cela pour favoriser une relation
plus durable avec notre environnement
naturel. Avant le festival, deux géoroutes
passant par le littoral seront établies
et, parallèlement, une plateforme
de garde-côtes sera mise en place
pour approfondir la participation des
habitants dans la protection de la mer.
itsasfest.dss2016.eu
#Itsasfest
patrimoine naturel / mer
/ valeurs esthétiques /
cohabitations / musique
natural heritage / sea / ethical
values / coexistence / music
Ondarreta Beach will be the backdrop
for a large festival that aims to bring
the environment closer to the public. It
is a festival which caters to every taste,
where people can take part in workshops
and games or buy delicious, healthy
produce. All to the sound of music. All
of this encourages us to develop a more
sustainable relationship with the natural
environment. Before the festival takes
place, there will be geowalks along the
coast and a coastguard platform will
also be set up at the same time to get
the public more involved in protecting
the sea.
voix
voices
Rencontre International des Étudiants en Cinéma
International Film Students Meeting
assemblée
gathering
saint-sébastien / san sebastian
agents agents
festival du cinéma de saintsébastien, tabakalera
collaborateurs partners
panavision, agence freak/
feelsales, biobiocine festival
international concepción
chile, short film corner,
torinofilmlab et orona
fundazioa
etudiantscinema.dss2016.eu
filmstudents.dss2016.eu
#EtudiantsCinema
#FilmStudents
cinéma / audiovisuels /
cohabitation / festival
international du film de
saint-sébastien / cinema /
audiovisual / coexistence / san
sebastian film festival
Rendez-vous consolidé qui réunit les travaux
des étudiants d'écoles de cinéma du monde
entier. La sélection des courts métrages est
présentée dans des séances ouvertes qui
sont complétées par des colloques sur la
pratique et la théorie cinématographique,
et par des cours magistraux donnés par des
professionnels de l'industrie audiovisuelle
internationale. En plus d'aspirer à différents
prix, entre autres la cession d'équipement
audiovisuel pour les tournages, l'inscription
à 50 festivals internationaux ou une
rémunération financière, les participants
cohabitent et partagent des connaissances
et un apprentissage dans le cadre du Festival
International du Cinéma de Saint-Sébastien.
An established meeting that brings
together the work of students from
film schools around the world. The
selection of short films is presented
in open sessions that are completed
with conferences on film theory and
practices, and masterclasses taught by
professionals from the international
audiovisual industry. Besides qualifying
for different awards such as the use of
audiovisual equipment for shooting,
registration at 50 international film
festivals or financial compensation,
participants live together and share
knowledge and learning within the scope
of the San Sebastian Film Festival.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
septembre
september
juillet - septembre july - september |
79
voix
voices
Kalebegiak
Une ville, douze regards
One city, twelve perspectives
long-métrage / projection
feature film / projection
saint-sébastien / san sebastian
agents agents
moriarti produkzioak, centre
culturel larrotxene / donostia
kultura, michel gaztambide,
jorge gil
collaborateurs partners
festival du cinéma de saintsébastien, eitb, film commission
/ donostiako sustapena,
musikene, faculté de lettres
(section de traduction et
d'interpretacion), filmothèque
basque, filmothèque espagnole
kalebegiak.dss2016.eu
#Kalebegiak
Kalebegiak2016
kalebegiak2016
cinéma /expression / arts visuels/
co-création
cinema / expression / visual arts/
cocreation
Kalebegiak est un regard collectif sur SaintSébastien.
Un film formé par douze histoires réalisées
par quinze réalisateurs et réalisatrices avec
pour plateau la ville de Saint-Sébastien,
soulignant son potentiel comme source
d'histoires.
Géré depuis le Centre Culturel de Larrotxene
et coordonné par Michel Gaztambide
et Jorge Gil, il naît du constat selon
lequel ces cinquante dernières années le
cinéma a été l'un des moteurs culturels
les plus importants —pour ne pas dire
le plus important— de la ville et de son
environnement, en apportant de grands
noms de la scène cinématographique
internationale. Le projet permettra et
provoquera la cohabitation entre certains de
ces illustres noms avec de nouveaux talents.
Kalebegiak is a collective look at San
Sebastian.
The film comprises twelve stories that
have been made by fifteen directors
and are set in the city of San Sebastian,
highlighting its potential as a source of
stories.
Managed by the Larrotxene Cultural
Centre and coordinated by Michel
Gaztambide and Jorge Gil, it is based on
the realisation that in the last fifty years,
film has been one of the most important if not the most important - driving forces
of culture in the city and its surrounding
area, bringing forth names that enjoy
huge acclaim on the international film
scene. The project will allow and trigger
coexistence between these illustrious
names and new talent.
«La même réalité, celle qui
nous entoure, peut avoir
différentes lectures. Le
secret se trouve dans celui
qui la regarde.»
«The same reality which
surrounds us can have
different interpretations.
The secret is in the
beholder.»
Les courts métrages qui composeront le
film seront réalisés par Koldo Almandoz,
Asier Altuna et Telmo Esnal, Luiso Berdejo,
Daniel Calparsoro, Iñaki Camacho— qui
réalise le scénario d'Inko Martín—, Borja
Cobeaga, María Elorza et Maider Fernández
—Las chicas de Pasaik—, Isabel Herguera
et Izibene Oñederra, Ekain Irigoien, Julio
Medem, Gracia Querejeta et Imanol
Uribe. De plus, Kalebegiak se nourrira
des meilleurs talents de notre territoire
sur le plan technique dans des disciplines
comme la composition de bande son, la
direction de la photographie, le montage...
Des noms consacrés auxquels s'ajouteront
des élèves de Larrotxene dans différents
départements cinématographiques. Ce pari
pour le talent émergent et local se confirme
par la participation de Musikene dans la
composition de la musique et de l'Université
du Pays Basque dans la traduction des soustitres.
The short stories featured in the film will
be directed by Koldo Almandoz, Asier
Altuna and Telmo Esnal, Luiso Berdejo,
Daniel Calparsoro, Iñaki Camacho
(directing Inko Martín's screenplay),
Borja Cobeaga, María Elorza and Maider
Fernández (Las Chicas de Pasaik), Isabel
Herguera and Izibene Oñederra, Ekain
Irigoien, Julio Medem, Gracia Querejeta
and Imanol Uribe. Kalebegiak will also
draw on the best talent from our region in
technical disciplines such as soundtrack
composition, photography direction,
editing, etc., and Larrotxene students will
be working alongside these major names
in different areas of film. This support for
emerging and local talent is boosted by
Musikene composing the music and the
University of the Basque Country working
on the translation and subtitles.
Koldo Agirre · 2015
l'expérience nous prouve que les
œuvres qui perdurent sont celles qui
ont l'approbation des goûts les plus
exigeants et qui ont su séduire le
grand public.
Borja Cobeaga
Le cinéma a débuté comme un stand
de fête foraine et nous pouvons dire
qu'il n'en est jamais sorti. Il s'agit
d'un stand qui a attiré les artistes, les
romanciers, les musiciens, architectes
et auteurs en tout genre, qui ont vu
de grandes possibilités dans cette
technologie. Ainsi, le cinéma a
vécu une double vie, une relation
à deux facettes avec l'industrie et
la culture, le commerce et l'art.
Souvent, on veut nous faire croire
que ce doit être une chose ou une
autre, qu'il est impossible de concilier
les deux aspirations. Cependant,
Cinema began in a stand at a fair, and
it could be said that it never left. But
it is a stand that has attracted artists,
novelists, musicians, architects, and
authors of all types who saw the
great possibilities of this technology.
Cinema has lived a double life, it has
had two relationships at the same
time; one with industry, and the other
one with culture, commerce and art.
Many times we are lead to believe
that it must be one thing or the other,
that is impossible to reconcile both
aspirations. However experience has
shown that the works which endure
are those that have the approval of
the most discerning tastes while also
conquering the greater public.
80
| juillet - septembre july - september
septembre
september
-
octobre
october
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
voix
voices
Nouveaux horizons
New horizons
À la recherche de nouveaux récits audiovisuels
In search of new audiovisual narratives
résidence
residency
saint-sébastien / san sebastian
agents agents
festival du cinéma de saintsébastien, tabakalera,
filmothèque basque, donostia
kultura
sponsor sponsor
rec (studio d'enregistrement/
recording studio)
septembre
september
nouveauxhorizons.dss2016.eu
newhorizons.dss2016.eu
#NouveauxHorizons
#NewHorizons
expression / cinéma / arts
visuels
expression / cinema / visual
arts
Programme de soutien à des projets
audiovisuels qui misent sur l'innovation
et l'expérimentation, aussi bien du
langage cinématographique que des
moyens de production. Il s'articule autour
de la formation, de la production et de
l'exposition, et se concentre sur des
festivals et des initiatives nationales
et internationales liées au territoire,
comme la sélection de courts métrages
Kimuak, la projection de la section Labo
du Festival de Clermont-Ferrand et la
Rencontre Internationale des Étudiants en
Cinéma. De plus, il offrira chaque année
quatre résidences pour des créateurs
audiovisuels qui englobent du tutorat,
des cours magistraux et un pitching avec
des maisons de production basques. Les
travaux qui en découleront seront exposés
au Festival du Cinéma de Saint-Sébastien.
A programme designed to support
audiovisual projects that show innovation
and experimentation in both cinematic
language and the means of production.
It revolves around creation, production
and exhibition and is centred on national
and international festivals and initiatives
associated with the region. These
include Kimuak short film selection,
screening films from the ClermontFerrand Festival's Labo section and the
International Film Students Meeting. It
will also provide four residencies every
year for audiovisual creators and these
include tutoring, masterclasses and a
pitching session with Basque producers.
The resulting material will be screened at
the San Sebastian Film Festival.
paix
peace
Gabon, Txirrita
« Ils parleront de moi dans les prochaines quatre-vingts années »
« They will be talking about me for the next eighty years »
représentation
play acting
Bernardo Atxaga
urnieta, saint-sébastien
urnieta, san sebastian
écrivain
writer
gabontxirrita.dss2016.eu
#GabonTxirrita
Xabier Lete se rend avec deux amis dans
le cimetière Highgate de Londres, où
sont enterrées plusieurs personnalités du
monde de la littérature, de l'art et de la
politique, telles que George Eliot, Malcolm
McLaren, Eric Hobsbawm et Karl Marx.
Tout en se promenant dans le cimetière,
Xabier Lete et ses deux amis parlent d'eux.
Cependant, et apparemment sans sortir
du cimetière Highgate, ils commencent à
voir les tombes de personnalités de renom
dans les domaines de la politique, l'art ou la
littérature du Pays basque : Gabriel Aresti,
Koldo Mitxelena, Jorge Oteiza, Xalbador,
Txirrita…
En 1982, Xabier Lete a mis en scène une
pièce de théâtre, Gabon Txirrita, dont
le personnage principal est le célèbre
bertsolari Juan Manual Lujanbio Txirrita.
Le Tribunal de l'Histoire y juge les
aventures du personnage, décrit comme
un « élément dangereux ». Coïncidant
avec le 80ème anniversaire de la mort du
bertsolari, la Capitale mettra à nouveau et
fidèlement en scène la pièce de Lete avec
le village d'Urnieta.
Par ailleurs, l'écrivain Bernardo Atxaga
tirera le fil de Txirrita laissé par Xabier
Lete avec sa pièce, pour créer un texte
dramatique qui sera sur le devant de la
scène à l'occasion de Saint-Sébastien
2016. Dans la nouvelle pièce d'Atxaga,
outre le fameux Txirrita, apparaîtront
d'autres personnages historiques
significatifs des domaines politique,
culturel et social basques.
En somme, Gabon Txirrita réunira trois
noms essentiels de la tradition basque
orale, écrite et musicale.
Txirrita eta Saiburu Indalecio Ojanguren
In 1982, Xabier Lete brought Gabon Txirrita
to the stage. The main character in the
play is the famous bertsolari Juan Manuel
Lujanbio (Txirrita), who is described as «a
nasty piece of work», and the plot revolves
around the Court of History judging the
character's adventures. To coincide with the
80th anniversary of the bertsolari's death,
DSS2016EU will faithfully bring Lete's work
back to the stage together with the town of
Urnieta.
The writer Bernardo Atxaga will also build
on Xabier Lete's work on Txirrita by creating
a piece of drama that will be performed
during San Sebastian 2016. Atxaga's new
piece will not only feature Txirrita, but also
other historically significant characters from
Basque society, politics and culture.
In total, Gabon Txirrita will bring together
three names that are a key part of Basque
oral, written and musical traditions.
Xabier Lete, accompanied by two friends,
enters Highgate Cemetery in London,
where various personalities from the
worlds of literature, art and politics are
buried, such as George Eliot, Malcolm
McLaren, Eric Hobsbawm and Karl Marx.
While walking through the cemetery,
Xabier Lete and his two friends talk about
them. However, allegedly without leaving
Highgate Cemetery, they begin to see the
graves of renowned personalities from
the worlds of politics, art and literature of
the Basque Country: Gabriel Aresti, Koldo
Mitxelena, Jorge Oteiza, Xalbador, Txirrita…
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
19
septembre
september
-2
octobre
october
vie
life
juillet - septembre july - september |
81
hazitegiak
Corners of Europe
Interconnexion d'artistes d'horizons différents
Interconnection between artists from different backgrounds
résidence
residency
europe
corners.dss2016.eu
agents agents
intercult (stockholm), exodos
(ljubljana), pogon (zagreb),
drugo more (rijeka), city
culture institute (gdansk),
arts council of northern
ireland (belfast), isis arts
(newcastle), rex (belgrade),
dokufest (prizren) and teatro
pubblico pugliese (bari).
#CornersOfEurope
Corners Of Europe est une plateforme de
lancement de projets de collaboration
pluridisciplinaires d'artistes provenant
de la périphérie de l'Europe. La
méthodologie de travail est également
innovante : les artistes, répartis
par groupes de 20 à 25 personnes,
cohabitent dans des expéditions
organisées dans les pays participants
et s'inspirent de leurs réalités sociales,
culturelles et politiques pour développer
les propositions artistiques.
Ces propositions sont coproduites par
les partenaires pour, finalement, être
présentées ensemble aux Corners Event
qui, pendant toute la durée du projet,
jusqu'à fin 2017, seront organisés par
les partenaires. Une bonne partie de ces
projets sont participatifs, et entre deux
et cinq artistes de différentes origines et
disciplines y collaborent. Actuellement,
plus de 60 artistes participent à cette
plateforme qui, pour 2015, prévoit de
coproduire une vingtaine de projets
artistiques, parmi lesquels les artistes
basques Juan Aizpitarte, Beatriz
Churruca, Ixone Ormaetxe, Borja Ruiz,
Asier Zabaleta et Joseba Irazoki.
Chris Torch
directeur artistique du projet
art director of the project
cornersofeurope
@_Corners_
Corners Of Europe is a platform to
promote multidisciplinary collaborative
projects with artists from the edges
of Europe. The work methodology
itself is innovative: in groups of 20-25,
artists journey together through the
participating countries and are inspired
by their social, cultural and political
realities to produce artistic offerings.
These offerings are co-produced by
partners before finally being presented
together at the Corners Event, which
partners will organise throughout
the project's lifespan until late 2017.
A good portion of these projects are
participative, with between two and
five artists from different origins and
disciplines collaborating with each
other. More than 60 artists are currently
participating in this platform, and they
are expected to co-produce around
twenty artistic projects for 2015.
Participants include the Basque artists
Juan Aizpitarte, Beatriz Churruca, Ixone
Ormaetxe, Borja Ruiz, Asier Zabaleta
and Joseba Irazoki.
Nous avons pris une carte d'Europe où
nous avons dessiné un rectangle formé par
les quatre mers qui l'entourent. En dehors
de ce rectangle, il y avait des sociétés
dynamiques pleines de conflits, d'identités
culturelles uniques et de petites et fragiles
langues. Nous avons décidé de connecter
les artistes et le public aux sommets
extérieurs de l'Europe, en cassant cette
force magnétique conventionnelle qui attire
tout vers le centre et en déployant l'Europe
de l'intérieur vers l'extérieur.
Maintenant, plus de 65 artistes et
chercheurs européens venant de tous les
recoins où réside notre futur, sont impliqués
dans la co-production, l'échange et
l'apprentissage d'expériences. Dans notre
parcours à travers l'Europe, depuis la Suisse
jusqu'au sud des Balkans, ou d'Ukraine
à Saint Sébastien, une nouvelle histoire
apparaît. La réinvention du Projet Européen
commence dans des lieux invisibles.
Corners vise à être une plate-forme créatrice
pour l'action artistique et culturelle
participative dans des espaces publics peu
conventionnels.
We took a map of Europe. We drew a
rectangle, formed by the four seas that
frame Europe. Outside this rectangle were
dynamic societies filled with conflict,
unique cultural identities, small and fragile
languages. We committed ourselves
to connecting artists and audiences at
the outer edges of Europe, breaking the
conventional magnetic force towards the
center, turning Europe inside out.
Now over 65 European artists and
researchers, all from the corners of Europe
where our future lies, are engaged in
co-production, exchange and learning
experiences. As we criss-cross through
Europe, from northern Sweden to southern
Balkans, from Ukraine to Donostia, a
new narrative grows. Re-invention of the
European Project begins in invisible places.
Corners is imagined as a creative platform
for participatory art and cultural action in
public and unconventional spaces.
83
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
septembre
september
vie
life
Plaz & Play
Jouer pour cohabiter Play to coexist
jeux / activité sportive
games / sporting activity
places de saint-sébastien
squares in san sebastian
sport / plaisir / santé
sport / fun / health
plazplay.dss2016.eu
#Plaz&Play
30
septembre
september
-2
octobre
october
Plaz&Play transformera Saint-Sébastien
en un grand tableau et déploiera sur les
places de la ville des jeux coopératifs,
physiques, créatifs, mentaux, numériques
et classiques, d'ici ou de là-bas... Il s'agit
d'une revendication des rues comme
espace ludique et du jeu en tant qu'exercice
sportif de loisirs et non compétitif, un
prétexte pour cohabiter et partager. Ces
jeux permettront d'insister sur l'importance
du sport comme une pratique ludique pour
une vie saine et un outil indispensable pour
la cohésion sociale. Pour participer, il suffira
d'avoir envie de faire du sport et de jouer.
Plaz&Play will turn San Sebastian into a
giant playing board where cooperative,
physical, creative, mental, digital and
classic games will take place here and
there... It involves reclaiming the streets
as a space for fun, a place where games
are seen as recreational sport and exercise
instead of being competitive —an excuse
to coexist and share. These games will
highlight the importance of sport as a
recreational practice for healthy living
and show it to be an indispensable tool for
social cohesion. All you need to take part
is the desire to play and do some sport.
voix
voices
Street tARTar
Apprentissage, création et expression urbaine
Learning, creation, and urban expression
festival
Furia
rappeuse
rapper
festival
gros manteo
saint-sébastien san sebastian
agents agents
garikoitz c. murua (beantatuz),
eskina femenina, nerea loron
(furia), maisha mc, gustavo mota
(soul flavas), eider rodríguez
(bamboo dance), dani sampayo
(lotzen add)
streettartar.dss2016.eu
#StreettARTar
féminisme / autonomisation /
diversité / cohabitation / arts
du spectacle / danse / musique /
arts plastiques / arts oraux / cocréation
feminism / empowerment/ diversity
/ coexistence / performing arts
/ dance / music / plastic arts /
verbal arts / co-creation
Après une invitation formelle à de
nombreux agents actifs de l'art urbain du
milieu, une commission artistique formée
par sept représentants conçoit et gère de
manière consensuelle le reflet qu'aura ce
domaine au sein du programme culturel
de la capitale. Il s'agit d'un exemple clair
des modes de travail que DSS2016EU
souhaite promouvoir, en favorisant les
processus participatifs afin de renforcer
les réseaux de travail et faciliter la
collaboration entre différents agents du
territoire. Pour réaliser cette tâche, ils
comptent sur le soutien de l'équipe de la
Capitale.
Street tARTar revendique l'utilisation
et la transformation de l'espace public
pour former une société plus créative.
Raúl Mihai, 2013. www.flickr.com/raulmihai
La programmation accueillera le hiphop, l'intervention urbaine et le parkour
parmi d'autres langages liés à l'art
urbain. La formation des personnes
dans ce domaine pèsera lourd dans la
programmation mais, en dehors de cela,
il sera également possible de profiter
d'expositions et de spectacles en direct
dans toutes les disciplines. De plus,
la commission renforcera l'inclusion
sociale, l'autonomisation des femmes et
l'utilisation du basque dans ce domaine
culturel.
After numerous active agents from the
surrounding urban art scene have been
formally invited, an artistic commission
made up of seven representatives will
work together to design and manage
how this area will be reflected within the
DSS2016EU cultural programme. It is a
clear example of the working methods
that DSS2106EU hopes to encourage,
promoting participative processes with
the goal of strengthening networks
and facilitating collaboration between
different agents in the region. The
DSS2016EU team will lend its support on
this task.
Street tARTar reclaims the use and
transformation of public space in order
to form a more creative society. The
programme will feature hip-hop, urban
intervention and parkour, along with other
forms of expression which are associated
with urban art. Training individuals in
this sphere will be a major part of the
programme, but exhibitions and live
performances from all disciplines will
also be on offer. The commission will also
boost social inclusion, the empowerment
of women and the use of the Basque
language in this cultural arena.
J'en ai assez. De vivre des discours
qui nous veulent hétérosexuelles,
cisgenres, minces, emprisonnées
dans 1000 selfies, consommatrices
d'exploitation, avec la croix entre les
jambes mais sans voile, et avec la
juste estime de soi, ne pensez même
pas avoir des critères et vous battre
pour changer quelque chose. J'en
ai assez de savoir qu'on nous tue,
symboliquement et littéralement.
Assez d'expliquer que tu fais partie
de l'engrenage et que tu le rends
possible, alors que je te souris pour
ne pas que tu le prennes mal. Le rap,
comme d'autres éléments de la culture
urbaine, naît de ceux et celles qui en
ont assez et, en marge, crient à une
société malade de normalité.
I'm fed up. Of living the discourse
that wants us to be heterosexual,
cisgender, thin, trapped in 1,000
selfies, consumers of exploitation, with
a cross between our legs, but without
a veil, and with just the right amount of
self-esteem so that we do not think to
set criteria and fight for change. I'm fed
up with having to remember that they
kill us, symbolically and literally. Sick of
explaining to you that you are part of
the machine and make it all possible,
while I smile at you to avoid offence.
Rap, like other elements of urban
culture, is born from those that are fed
up and who scream from the margins
to a society sick of normality.
84
| juillet - septembre july - september
21-24
juillet
july
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
conversations
août
august
conversations
Glad is the Day
12 Points
Promesses du jazz européen
Promising European jazz musicians
Festival de musique à Egia
Music festival in Egia
festival de musique
music festival
festival de musique / forum
music festival / forum
saint-sébastien / san sebastian
kursaal, victoria eugenia
#Conversations2016
agents agents
heineken jazzaldia, donostia
kultura, improvised music
company, musikene
musique, interculturalité
music, interculturalism
Le festival irlandais 12 Points atterrira à
Saint-Sébastien dans la programmation de
Heineken Jazzaldia. Pendant quatre jours,
douze groupes de jazz jeunes, choisis parmi
des centaines de demandes provenant de
toute l'Europe, présenteront leurs créations
innovantes dans le cadre de ce festival,
qui est complété par le programme « Jazz
Futures », un forum de discussion sur les
formes de musique émergentes. Cette
coproduction entre Heineken Jazzaldia et
DSS2016EU s'inscrit dans la lignée de la
collaboration établie l'année dernière, qui
a apporté à Saint-Sébastien une partie du
festival norvégien Punkt, avec la même
volonté de favoriser le contact entre des
festivals européens et de faire connaître
les nouvelles propositions musicales
européennes au public local.
The Irish festival 12 Points will visit San
Sebastian as part of the Heineken Jazzaldia
programme. For four days, twelve bands
of young jazz musicians who have been
chosen from hundreds of applicants from
all over Europe will present their innovative
creations within the framework of this
festival. It will be complemented by the
«Jazz Futures» programme, a forum for
discussion about the emerging forms
of music. This joint production between
Heineken Jazzaldia and DSS2016EU follows
the pattern of the partnership established
last year, which brought a selection of
performances from the Norwegian festival
Punkt to San Sebastian, in the same spirit
of promoting contact between European
festivals and introducing local audiences to
new European musical talent.
saint-sébastien / san sebastian
(egia)
#Conversations2016
agents agents
dabadaba, le bukowski
musique / cohabitation
music / coexistence
Après les débuts réussis du festival
Glad is the Day l'été dernier, 2016 verra
se développer le rendez-vous né de la
collaboration des salles Dabadaba et Le
Bukowski, deux des principaux moteurs
de la scène musicale indépendante et
underground locale. Le festival, diurne
et en plein air, est né dans l'objectif
d'intégrer le quartier d'Egia sur la carte
estivale et culturelle de Saint-Sébastien,
et de présenter ce qui est proposé dans
les deux communes tout au long de
l'année.
septembre
september
Following the successful launch of the
Glad is the Day Festival last summer,
2016 will see further expansion of the
event that sprang from the collaboration
between the Dabadaba and Le Bukowski
venues —two of the main driving
forces on the local independent and
underground music scene. The daytime
open-air festival was created with the
aim of putting the district of Egia on San
Sebastian's summer agenda and cultural
map, with a sample of what is on offer at
both venues throughout the year.
conversations
Cinéma et conflits
Cinema and conflict
Le cinéma et les conflits violents contemporains
Un regard dialectique
Cinema and contemporary violent conflicts
A dialectic approach
cinéma
cinema
saint-sébastien / san
sebastian kursaal
#Conversations2016
agents agents
festival international du film
de saint-sébastien
san sebastian film festival
réconciliation / paix
reconciliation / peace
Au Festival international du Film de
Saint ­S ébastien, un cycle de 35 films
représentera un panorama des plus
variés sur la manière dont le cinéma
a traité les conflits violents de ces
dernières décennies dans différentes
parties du monde : Palestine, Israël,
Colombie, ex­Yougoslavie, Mexique,
Irlande, Ukraine, Rwanda, Sierra Leone
ou Afghanistan feront partie des lieux de
ce cycle. Il s'agira d'un regard dialectique
et large, mais pas exhaustif, car le grand
nombre de pays impliqués dans ce type
de situations violentes l'empêche. Un
livre accompagnant les projections sera
également édité.
At the San Sebastian International Film
Festival, a season of 35 films will give as
varied an overview as possible of how
cinema has dealt with violent conflict in
different parts of the world over the last
few decades. Palestine, Israel, Colombia,
the former Yugoslavia, Mexico, Ireland,
the Basque Country, Ukraine, Rwanda,
Sierra Leone and Afghanistan are just
some of the places that will play a
central role in this season. It will provide
a broad, dialectic perspective but, due
to the sheer number of countries that
are involved in such violent situations,
it is by no means exhaustive. A book
will also be published to accompany the
screenings.
85
octobre - décembre
october - december
tratos
nouvelles dramaturgies
new drama
architecture : langages filmiques
architecture: film languages
sans lieux, sans temps
out of place, out of time
komisario berriak
chejov vs. shakespeare
kontukontanitz
irrizetak
feministaldia
sommet européen de la
diversité linguistique
european language
diversity summit
passion for knowledge
phare du mystère
lighthouse of mystery
dernier train à treblinka
last train to treblinka
86
86
87
87
88
88
89
89
89
90
91
91
91
86
| octobre - décembre october - december
octobre
october
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
vie
life
Tratos
Cervantes reloaded
représentation play acting
tratos.dss2016.eu
saint-sébastien / san sebastian
madrid / madrid
#Tratos2016
avec entrée admission by ticket
cervantes / migration /
littérature commune européenne
cervantes / migration / common
european literature
agents agents
centre dramatique national
Tratos propose une relecture d'un point
de vue contemporain de la comédie
cervantine Le Traitement d'Alger (1580)
à la charge d'un casting international
d'acteurs qui a vécu l'expérience d'être
immigrants en Europe.
En partant de la situation présentée
dans l'œuvre, c'est-à-dire le confinement
d'un groupe d'Espagnols séquestrés par
des pirates barbaresques, l'objectif est
de réaliser une transposition radicale
vers un emplacement où se trouve
actuellement un groupe d'immigrants
africains reclus dans un hypothétique
centre d'internement péninsulaire.
Leurs expériences et témoignages
seront intégrés à un processus créatif
coordonné par Ernesto Caballero dans
le cadre du Laboratoire de recherche
théâtrale Rivas Cherif du Centre
dramatique national.
octobre
october
-
novembre
november
voix
voices
Nouvelles dramaturgies New drama
Le rideau est changé ! The curtain is changed!
atelier / représentation
workshop / play acting
saint-sébastien / san sebastian
vitoria, bilbao
nouvellesdramaturgies.dss2016.eu
newdrama.dss2016.eu
agents agents
théâtre victoria eugenia,
théâtre arriaga et théâtre
principal antzokia de vitoriagasteiz
#NouvellesDramaturgies
#NewDrama
Promouvoir une écriture dramatique
propre en l'alimentant par de nouvelles
voix et de nouveaux textes est l'objectif
de cet appel à candidatures qui vise la
continuité et octroiera des bourses à
des écrivains d'autres genres littéraires,
des professionnels des arts du spectacle
et, en général, à toute personne qui
aurait une histoire à raconter dans le
domaine du théâtre. La complicité du
Victoria Eugenia, du Théâtre Arriaga et
du Théâtre Principal de Vitoria-Gasteiz
permettra d'élever l'une de ces œuvres,
construites avec l'aide des tuteurs, des
apports de leurs compagnons et d'une
masterclass à l'échelle internationale,
aux rangs des scènes.
expression / littérature / arts
du spectacle
expression / literature /
performing arts
The purpose of this open call is to create
continuity, promoting the creation of
drama by feeding it with new voices and
texts. It will provide grants to writers of
other literary genres, performing arts
professionals and generally those with a
story to tell within the framework of the
theatre. The involvement of the Victoria
Eugenia Theatre, Arriaga Theatre and
the Vitoria-Gasteiz Teatro Principal
will enable some of these pieces to be
brought to the stage after they have
been created with the help of mentors,
the contributions of their peers and an
international masterclass.
Tratos proposes a reinterpretation of
Cervantes' comedy Life in Algiers (1580)
by an international cast of actors that
have experienced being an immigrant in
Europe.
The plot, which revolves around the
confinement of a group of Spaniards
who are kidnapped by Berber pirates,
will be radically reinterpreted to include
a group of African immigrants who find
themselves in custody at a hypothetical
detention centre in Spain.
Their experiences and testimonials will
be integrated into the creative process
coordinated by Ernesto Caballero as part
of the Rivas Cherif Theatre Research
Laboratory at the National Drama Centre.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
octobre - décembre october - december |
87
vie
life
octobre
october
Architecture : langages filmiques
Architecture: Film Languages
Penser sans barrières Thinking without railings
projection / conférence / atelier
projection / conference / workshop
tabakalera et cristina enea
tabakalera and cristina enea
agents agents
cristina enea fundazioa,
tabakalera
alf.dss2016.eu afl.dss2016.eu
#ALF2016 #AFL2016
architecture / audiovisuel
architecture / audiovisual
novembre
november
-
décembre
december
Architecture : langages filmiques est un
cycle annuel de conférences, d’ateliers et
de projections qui explore les relations
établies entre l’image en mouvement et
l’architecture. Pour cela, il confronte les
langages, les expériences et les conflits
qui se produisent à la fois dans l’espace
urbain et dans l’espace audiovisuel.
auteur invité donnera une conférence,
choisira le matériel qui sera visionné et
proposera un atelier de réflexion sur les
images qui délimitent et urbanisent un
environnement, physique et imaginaire
en même temps.
Dans la lignée de la dernière édition,
la pensée de la philosophe Hannah
Arendt soutiendra les fondations de la
programmation de l'année 2016. Chaque
Architecture: Film Languages is an annual
season of conferences, workshops
and screenings that explores the
relationships formed between the
moving image and architecture. To do
this, it tackles languages, experiences
and conflicts that take place in both the
urban and the audiovisual space.
In line with the last event, the thoughts
of philosopher Hannah Arendt will be
the foundations of the 2016 programme.
Each author will offer a talk, choose the
material to be screened and will give a
workshop to reflect on the images that
define and develop an environment which
is both physical and imaginary.
paix
peace
Sans lieux, sans temps
Out of Place, Out of Time
La société depuis le prisme de l'exclusion
Society through the prism of exclusion
exposition / forum
exhibition / forum
saint-sébastien / san sebastian
koldo mitxelena
agents agents
sensibili alle foglie
sanslieux.dss2016.eu
outofplace.dss2016.eu
#SansLieux #OutOfPlace
inclusion / dignité humaine /
cohabitation
inclusion / human dignity /
coexistence
Activité commencée en septembre 2015.
Activity started in September 2015.
Ce projet encourage la création de
nouveaux mondes symboliques par des
personnes placées dans des institutions
totales (prisons, établissements
psychiatriques, etc.) afin de contribuer
à la valorisation sociale et culturelle des
langages expressifs produits dans des
situations extrêmes de vie.
une partie d'un dossier d'« art irrité »
provenant d'Italie. L'exposition, autour de
laquelle sont organisées de nombreuses
activités et conférences, invitera à la
réflexion sur les mécanismes sociaux
et politiques d'exclusion/inclusion qui
opèrent dans nos sociétés.
Le projet a été construit en deux phases.
En premier lieu, un travail de recherche
et de participation de huit mois a été
élaboré avec les collectifs qui réalisent
des soins avec les personnes internes à
la prison de Martutene. Le résultat de ce
travail débouche sur une exposition au
Koldo Mitxelena qui recueillera, en outre,
This project encourages fully
institutionalised individuals (such as
people in prisons, mental health facilities,
etc.) to create new symbolic worlds with
the goal of contributing to the social and
cultural value of expressive languages
produced in these and other extreme life
situations.
The project was put together in
two phases: firstly, an eight-month
participation and research project was
produced with collectives that provide
care to institutionalised individuals in
Martutene prison. The project will lead to
an exhibition at the Koldo Mitxelena Centre
which will also include part of an «irritated
art» archive from Italy. Numerous activities
and conferences will be organized around
this exhibition which will invite reflection
on the social and political mechanisms of
exclusion and inclusion which operate in
our societies.
88
| octobre - décembre october - december
novembre
november
-
décembre
december
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
voix
voices
Komisario berriak
Laboratoire de production pour de nouveaux commissaires
Production laboratory for new curators
laboratoire / exposition
laboratory / exhibition
saint-sébastien / san sebastian,
bilbao, vitoria-gasteiz
agents agents
aimar arriola, sabel gavaldón,
tamara díaz bringas
collaborateurs partners
tabakalera, azkuna zentroa,
artium
komisarioberriak.dss2016.eu
#KomisarioBerriak
arts plastiques / arts visuels /
co-création / médiation
plastic arts / visual arts / cocreation / mediation
novembre
november
Nouveaux commissaires est un projet
de formation de jeunes commissaires
qui propose de repenser la pratique du
commissariat et promouvoir l'apparition
de nouveaux professionnels. Pour ce faire,
dix commissaires seront sélectionnés
lors d'un appel à candidatures public.
Ces derniers imagineront et produiront
deux projets de manière collective
dirigés par des laboratoires destinés à
des professionnels de l'art de renommée
internationale.
Le projet aura lieu dans le contexte local
et comprendra des visites de studios
d'artistes, d'espaces artistiques et
d'agents liés à la création contemporaine.
New curators is a project for training
young curators which advocates
rethinking curatorship and encourages
new professionals to emerge. To do this,
ten curators will be selected via an open
call which will collectively imagine and
produce two projects through laboratories
that are directed by internationally
recognized art professionals.
The project will be developed within the
local context and will include visits to
artist studios, artistic spaces and agents
connected to contemporary creation.
voix
voices
Chejov vs. Shakespeare
Correspondances entre écrivains européens
Correspondence between European writers
publication
publication
saint-sébastien, hendaye, getxo,
burlada, madrid, barcelone,
hanovre, medellin, amsterdam,
llandysul, bucarest
chejovshakespeare.dss2016.eu
#ChejovShakespeare
expression / littérature
expression / literature
« Dans des conflits comme celui du
Moyen-Orient, deux visions littéraires
convergent : d'un côté, la justice
poétique de style shakespearien, où
personne ne transige, les principes
et l'honneur prévalent avant tout, y
compris la vie, mais la scène reste
couverte de sang ; et de l'autre, la triste
justice humaine de Tchekhov, avec des
personnages qui discutent de leurs
désaccords, les règlent et finissent
par rentrer chez eux frustrés. Mais ils
reviennent vivants. »
C'est sur la base de cette réflexion
d'Amos Oz que repose ce projet
littéraire dans lequel des écrivains
européens échangent des cartes sur
la littérature, les conflits et le rôle de
l'écrivain. Bernardo Atxaga, Harkaitz
Cano, Eider Rodriguez, Luisa Etxenike,
Laura Mintegi, Arantxa Urretabizkaia,
Fernando Aramburu et Angel Erro
alimenteront cette conversation
épistolaire entre des communautés, des
récits et des pratiques littéraires avec
des auteurs tels que Bashkim Shehu,
Dubravka Ugresic, Belén Gopegui,
Menna Elfyn, Héctor Abad Faciolince ou
Mircea Cartarescu.
«In conflicts such as the Middle East,
two literary visions converge: on
one hand, the poetic justice of the
Shakespearean style where no one
compromises, where principles and
honour prevail over all, even life, but
the stage ends covered in blood; and
on the other, the sad human justice of
Chekhov, with characters that discuss
their disagreements, resolve them
and in the end return home rather
frustrated. However, they return alive».
This literary project is based on this
idea from Amos Oz and will see
European writers exchange letters on
literature, conflicts and the role of
writers. Bernardo Atxaga, Harkaitz
Cano, Eider Rodriguez, Luisa Etxenike,
Laura Mintegi, Arantxa Urretabizkaia,
Fernando Aramburu and Angel Erro will
take part in this written conversation
between communities, stories and
literary practices, and they will be
joined by authors such as Bashkim
Shehu, Dubravka Ugresic, Belén
Gopegui, Menna Elfyn, Héctor Abad
Faciolince and Mircea Cartarescu.
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
novembre
november
14 - 17
vie
life
Kontukontanitz
La même fonction, différemment
Same function, different way
publication / lecture
octobre - décembre october - december |
décembre
december
89
vie
life
Feministaldia
Remettre en question les formes et les normes
Questioning forms and norms
publication / reading
festival / conférence / atelier / performance
centres culturels de saintsébastien
cultural centres in san
sebastian
kontukontanitz.dss2016.eu
#Kontukontanitz
handicap fonctionnel / inclusion
functional diversity / inclusion
À travers de petites histoires, incarnées
par de grands personnages, nous
voyagerons en compagnie du handicap
physique, intellectuel, sensoriel et mental
pour mieux connaître et comprendre le
quotidien des personnes avec lesquelles
ils cohabitent. Objectif : essayer de
supprimer les barrières créées par
l'ignorance et combattre la discrimination
qui en dérive.
Pour ce faire, un programme de résidences
sera mis en place. Les écrivains, en
collaboration avec des personnes aux
handicaps divers, créeront un ensemble
de contes qui nous rapprocheront des
différentes réalités liées au handicap
12
novembre
november
voix
voices
fonctionnel. Ensuite, les histoires verront
le jour dans des séances de conteurs
qui seront déployées dans les quartiers
de Saint-Sébastien. De plus, elles
seront recueillies dans une publication
multilingue et multiformat à l'encre, en
braille et en format audio.
Through short stories featuring large
characters, we will travel alongside
mental, sensory, intellectual and physical
disability in order to better know and
understand the daily lives of those that
live with them. The goal:: to try and break
down the barriers created by ignorance
and to fight the discrimination that occurs
as a result.
To do this, a residency programme will
be set up where writers collaborate
with functionally diverse individuals to
create a series of stories that will help
us understand the different realities
associated with functional diversity. The
stories will later come to life through
storytelling sessions that will unfold in the
neighbourhoods of San Sebastian. They
will also be collected in a multilingual,
multiformat publication available in print,
braille and audio.
bestelab
Irrizetak
Prenez-le avec humour, mais ce n'est pas une blague
Have a laugh, but it's not a joke
atelier / laboratoire / congrès
workshop / laboratory / congress
irrizetak.dss2016.eu
#Irrizetak
bien-être / co-création
bienestar / cocreación
Des humoristes et des scénaristes
cohabiteront lors de plusieurs séances
avec du personnel de santé et des collectifs
impliqués dans différents aspects de la santé
pour créer des messages qui parviennent
aux habitants et soulignent l'importance
de mener une vie saine. Une « trousse de
secours » sera créée en ligne dans un format
audiovisuel avec des recommandations
saines qui serviront également à casser
certains mythes ou certaines croyances.
Par conséquent, ces messages comiques
seront créés dans des laboratoires auxquels
participeront différents agents et dans
festival / conference / workshop / performance
lesquels un processus d'apprentissage des
techniques d'écriture de scénarios et de
création de supports audiovisuels simples
sera mis en place.
Alongside health workers and collectives
involved in the various aspects of health,
comedians and writers will take part in
in various sessions in order to create
messages that reach the public and
highlight the importance of living a healthy
life. An audiovisual online «first aid kit» will
be created with healthy recommendations
that will also serve to debunk certain myths
and beliefs. These humorous messages will
be created in laboratories where different
agents will participate. These laboratories
will also be used to develop a learning
process which revolves around scriptwriting
techniques and the creation of simple
audiovisual formats.
Édith Carron,2014. www.edithcarron.net
saint-sébastien / san sebastian
tabakalera
agents agents
plateforme politique des
femmes plazandreok
feministaldia.dss2016.eu
Cela fait des années que le Festival de
la Culture féministe de Saint-Sébastien
aborde, à partir d'une sensibilité
féministe, certaines des pratiques
culturelles les plus importantes de l'art
ou de la politique contemporain(e).
Il s'agit d'une approche ludique et
formative où se donnent rendez-vous
toutes les créatrices et les activistes
qui, à partir de différents lieux et de
différentes manières, travaillent pour
modifier des sens, remettre en question
des formes et des normes, raconter
de nouvelles histoires... Des noms
tels que celui de Mari Luz Esteban
(anthropologue, Université du Pays
Basque) et Esther Ferrer (artiste) font
partie chaque année de la programmation
du festival.
L'année 2016 célèbrera sa XIème
édition entre le 14 et le 17 décembre
et la Plateforme politique des femmes
Plazandreok propose une programmation
sous forme de conférences, de tables
rondes, d'ateliers, de projections, de
concerts et de performances, axée
sur la revendication d'une culture plus
participative, égalitaire et démocratique
pour toutes et tous.
#Feministaldia
@Feministaldia
Feministaldia
féminisme, autonomisation,
sexualité
feminism, empowerment,
sexuality
The San Sebastian Feminist Culture
Festival has for years been addressing
the most relevant cultural practices
of art and contemporary politics
from a feminist perspective. It is a
fun and informative approach which
brings together all types of creators
and activists from different places
and backgrounds who work to alter
meanings, question forms and standards
and tell new stories. Names such as Mari
Luz Esteban (anthropologist, University
of the Basque Country) and Esther Ferrer
(artist) appear in the festival programme
each year.
The 11th edition will be held from 14-17
December 2016, and the Plazandreok
Woman's Political Platform is offering
a programme with conferences,
round tables, workshops, screenings,
concerts and performances focused on
demanding a more participative, equal
and democratic culture for everyone.
90
| janvier - mars january - march
8-10
décembre
december
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
paix
peace
284+
Sommet européen de la diversité linguistique
European Language Diversity Summit
Un pas en avant de la société civile pour la défense de l'égalité linguistique et la cohabitation
A step forward for civil society in the defence of linguistic equality and coexistence
conférence / dialogue
conference / dialogue
saint-sébastien / san sebastian
kursaal
agents agents
euskararen gizarte erakundeen
kontseilua, unesco etxea, dcmi,
elen, linguapax international,
pen international, ciemen, unpo,
autres institutions
La diversité linguistique de l'Europe
est l'une des principales sources de la
richesse culturelle du vieux continent.
D'après la Déclaration universelle des
Droits de l'Homme, toutes les personnes
ont les mêmes droits sans distinction
aucune de race, de couleur, de sexe, de
langue, de religion, d'opinion politique ou
de toute autre nature, d'origine nationale
ou sociale, de position économique, de
naissance ou de toute autre condition.
C'est assurément dans le cadre de ces
droits fondamentaux que doivent se
situer les droits linguistiques. Créer les
conditions pour le respect et la gestion
appropriée de cette diversité, affronter le
défi de la cohabitation du point de vue des
langues est toujours une matière en cours.
« Notre objectif est
d'élaborer un Protocole qui
permette de développer
les principes de la
Déclaration universelle
des Droits linguistiques
(Barcelone, 1996) et son
esprit, afin d'atteindre une
véritable égalité entre les
différentes communautés
linguistiques »
Iñigo Urrutia
docteur en droit (upv/ehu)
law professor (upv/ehu)
gb.dss2016.eu
#SommetLinguistique
#LanguageSummit
diversité / langues
diversity / languages
Dans toute l'Europe, les communautés
linguistiques se sont organisées en de
centaines d'organisations sociales pour
pouvoir vivre dans leur propre langue et
favoriser leur développement. Maintenant,
Saint-Sébastien sera le lieu dans lequel
se cristallisera un processus mené par la
société civile pour proposer des mesures
efficaces, chercher l'égalité et le respect
de tous les droits linguistiques. Le Sommet
de Saint-Sébastien réunira des experts et
des entités de nature diverse pour clôturer
et présenter le Protocole de Garantie
des Droits linguistiques, l'outil qui
permettra de parvenir à des engagements
concrets de tous les agents et toutes les
institutions.
Harri Idoate
The linguistic diversity of Europe is one
of the main sources of the old continent's
cultural wealth. As stated in the Universal
Declaration of Human Rights, all people
have the same rights regardless of their
race, colour, sex, language, religion,
political views or any other similar factor,
their national or social origin, economic
position, birth or any other condition.
Linguistic rights should undoubtedly fall
within this framework of fundamental
rights. Creating the right conditions
for this diversity to be respected and
managed and facing the challenge of
coexistence from a linguistic perspective
is still unfinished business.
Throughout Europe, linguistic
communities have created hundreds of
social organisations in order to be able to
live in their own language and encourage
its development. San Sebastian will now
be the place where a process led by
civil society will be solidified in order to
propose effective measures, seek equality
and respect all linguistic rights. The San
Sebastian Summit will welcome various
experts and entities as they sign and
present the Linguistic Rights Guarantee
Protocol, which is the tool we will be
using to achieve practical commitments
from all agents and institutions.
«We intend to produce
a Protocol which will
allow the principles and
spirit of the Universal
Declaration of Linguistic
Rights (Barcelona, 1996)
to be developed with
the goal of reaching
true equality between
different linguistic
communities»
Depuis Saint-Sébastien, et concernant
la culture européenne et la cohabitation,
je pense que l'on peut faire un apport
de référence dans le domaine des droits
linguistiques. La société civile, convertie
en porte-parole de milliers d'habitants
qui voient de quelle manière leurs droits
linguistiques sont remis en question,
crée actuellement un instrument de
développement de la diversité linguistique
européenne. Nous cherchons une
protection efficace pour les droits de
l'homme. Les langues sont étroitement
liées à l'identité, aussi bien individuelle
que de groupe. Cependant, le droit pour
la protection des droits de l'homme
ne leur prête pas encore suffisamment
d'attention. En partant de la nature
complète des droits linguistiques, le
Sommet et le Protocole de Saint-Sébastien
complèteront les instruments juridiques
qui sont en vigueur pour protéger ces
droits. Pour ce faire, des ressources
innovantes pour le développement des
langues et un apport fondamental d'un
point de vue juridique seront proposés.
into question, is creating an instrument
for the development of European linguistic
diversity. We seek effective protection for
human rights. Languages ​​have a close
connection with both individual and group
identity, and yet the law for the protection
of human rights has still not paid them
sufficient attention. Starting with the
complex nature of linguistic rights, the
Summit and the Protocol of San Sebastian
will complement the legal instruments we
have in place to protect those rights. To
do so, it will provide novel resources for
the development of languages and make
a major contribution from a legal point of
view.
From San Sebastian, in relation to
European culture and coexistence,
I believe that there is an important
contribution to be made in the field of
linguistic rights. Civil society, in the form
of the voice of thousands of citizens who
see how their language rights are called
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
26
septembre
september
- 2
octobre - décembre october - december |
octobre
october
conversations
Janusz Korczak in memoriam
La science, élément de la culture
Science as part of culture
congress
saint-sébastien / san sebastian
théâtre victoria eugenia
#Conversations2016
agents agents
donostia international physics
center
science / transmission
science / transmission
Le festival de divulgation scientifique Passion
for Knowledge célèbrera sa troisième édition
en complicité avec DSS2016EU. L'objectif
de ces journées est de servir de point
de rencontre entre la classe scientifique
et les habitants, et d'éveiller l'intérêt et
l'enthousiasme pour la connaissance
scientifique. Parallèlement à l'année de la
capitale culturelle, et sous l'égide de figures
internationales, Passion for Knowledge
revendiquera la science comme l'une des
œuvres culturelles collectives les plus
importantes de l'humanité. Afin de souligner
ce lien, la plupart des conférences auront
lieu au Théâtre Victoria Eugenia. De plus,
le programme comprend la participation
de Prix Nobel et, entre autres activités, une
séance particulière qui montrera les aspects
scientifiques liés au processus mental des
bertsolaris pendant leur improvisation.
conversations
Dernier train à Treblinka
Last train to Treblinka
Passion for
Knowledge
congrès
octobre
october
91
Culture year and led by international
figures, Passion for Knowledge will make
the argument for science as one of the
most important collective cultural works
of humanity. In order to emphasise this
link, most of the conferences will take
place at the Victoria Eugenia Theatre. The
programme also includes the participation
of Nobel Prize winners and, among other
activities, a special session that will
demonstrate the scientific aspects of
the mental process of bertsolaris as they
improvise.
représentation
play acting
saint-sébastien / san sebastian
centre culturel larratxo
#Conversations2016
agents agents
vaivén producciones, donostia
kultura, députation forale de
gipuzkoa, gouvernement basque
dignité / droits de l'homme
dignity / human rights
1942, Varsovie. Le docteur et pédagogue
Janusz Korczak dirige un hospice avec
200 orphelins juifs. En travaillant main
dans la main avec eux, Korczak a formé ici
une véritable république d'enfants, avec
ses normes et son code pénal. Logé dans
les couchettes de l'orphelinat, le public
du spectacle Dernier train à Treblinka
fera partie de l'organisation interne de
l'hospice, de la routine quotidienne, et des
joies et des peurs communes, et assistera
à la terrible notification qui prendra fin
avec les rêves et l'existence de Korczak
et ses disciples : ils doivent abandonner
l'orphelinat et se diriger vers le train qui
les conduira au camp de concentration de
Treblinka.
Warsaw, 1942. The doctor and teacher
Janusz Korczak runs an orphanage for
200 Jewish children. Working hand in
hand with them, Korczak creates a real
children's republic which has its own rules
and penal code. Settling themselves in
the bunks of the orphanage, the audience
of the show Last train to Treblinka will
participate in the internal organisation
of the orphanage, the daily routine,
sharing the joys and fears. They will also
be present for the terrible news that will
end the dreams and the very existence of
Korczak and his disciples: they must leave
the orphanage and make their way to the
train that will take them to the Treblinka
concentration camp.
The popular science festival Passion for
Knowledge celebrates its third edition in
partnership with DSS2016EU. The aim
of these conference sessions is to serve
as a meeting point for scientists and the
general public and to inspire interest
and enthusiasm with regard to scientific
knowledge. Coinciding with Capital of
Donostia International Physics Center · Donostia
octobre
october
-
novembre
november
conversations
Phare du mystère
Lighthouse of Mystery
Histoires paranormales de Saint-Sébastien
Paranormal stories from San Sebastian
processus transmédia
transmedia process
saint-sébastien / san sebastian
kursaal
agents agents
semaine du cinéma fantastique
et de terreur, donostia
kultura, gugan, axelcasas,
pintxo developer, arteklab
Vaivén Producciones
#Conversations2016
oralité / transmission
orality / transmission
Phare du mystère est un projet qui
commence avec la Semaine du cinéma
fantastique et de terreur de 2015 et
qui, tout au long de l'année 2016,
documentera les récits mystérieux de
l'imaginaire collectif de Saint-Sébastien
: maisons enchantées, spectres, objets
non identifiés, étranges rites célébrés
dans l'obscurité de la nuit... Le matériel
collecté dans ce processus participatif
se retrouvera dans le web-documentaire
interactif Donostia Mystery Tour, le jeu
vidéo Playing the Evil et le long métrage
Paranormales, qui seront présentés
pendant la Semaine du cinéma
fantastique et de terreur de l'année 2016.
The Lighthouse of Mystery is a project
that began with the 2015 Fantasy and
Horror Film Week and will document
the mysterious stories of the collective
imagination of San Sebastian throughout
2016: haunted houses, ghosts, unidentified
objects, strange rituals held in the dead
of night ... The material gathered in this
participatory process will give rise to the
interactive web documentary Donostia
Mystery Tour, the video game Playing the
Evil and the film Paranormales, which will
be presented during the 2016 Fantasy and
Horror Film Week.
92
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
Dimension européenne
European dimension
Une contribution à l'identité européenne
A contribution to European identity
Saint-Sébastien a gardé historiquement
un lien fort avec le reste de l'Europe, des
liens qui se sont resserrés récemment
en raison de son inclusion fondamentale
dans l'Euroville basque Saint-SébastienBayonne.
Le projet DSS2016EU profite de
cet emplacement stratégique pour
renforcer davantage si possible ce lien
interterritorial naturel par différentes
initiatives, à la recherche d'un
enrichissement mutuel et d'une meilleure
intégration européenne.
Saint-Sébastien a été choisie Capitale
européenne de la culture 2016 entre
autres précisément parce qu'elle
a incorporé de façon appropriée la
dimension européenne à son programme
culturel. Le comité européen de sélection
a reconnu que ce projet, par le biais de
ses activités, prônait la création d'un
réseau d'échange avec d'autres villes du
continent, la promotion de la diversité
culturelle et le renforcement de l'identité
commune européenne.
lien entre artistes et
agents de différents pays
Les ambassades itinérantes sont le
principal outil mis en place par DSS2016EU
pour se lier à d'autres villes, agents
culturels et artistes d'Europe. Par divers
moyens de locomotion, Saint-Sébastien
recueillera des expériences de nombreuses
villes et de nombreux pays européens.
Certaines initiatives du programme
culturel, comme Corners of Europe,
contribuent également à la création d'un
réseau de liaisons européennes. Au total,
plus de 50 artistes et chercheurs et plus de
30 organisations culturelles d'une dizaine
de pays font partie de cette plateforme.
Et, bien entendu, la Capitale permet à
Saint-Sébastien d'établir des contacts avec
des capitales européennes de la culture
passées, présentes et futures comme
Pilsen, Wroclaw ou Aarhus, ainsi que
d'autres villes actives sur le plan culturel,
comme les capitales britanniques de la
culture, Derry et Hull.
un pari pour la diversité
La diversité linguistique est un autre des
signes d'identité de DSS2016EU, qui est
manifestée dans des projets tels que
Beste hitzak, In varietate Concordia ou le
quai 284+.
Saint-Sébastien 2016 cherche à célébrer
la richesse de la diversité culturelle dans
différentes disciplines artistiques : la
musique avec Emusik, la photographie
avec In & At, la littérature avec Chejov
vs Shakespeare, etc. Le dialogue
multireligieux aura sa place dans
Baitara baita et d'autres projets tels que
Zubideak ont été conçus spécialement
pour montrer l'éventail des cultures
européennes à Saint-Sébastien.
culture commune
européenne
La Capitale européenne de la culture
est l'occasion de promouvoir les
particularités de la culture propre au
lieu, mais surtout de reconnaître notre
condition de citoyens européens et
de célébrer notre patrimoine culturel
commun.
Traité de Paix présentera toute la richesse
de ce patrimoine artistique européen,
avec des œuvres de nombreux musées
internationaux et diverses périodes
historiques qui proposent une réflexion
sur la paix en Europe.
Parmi les autres projets qui célèbrent
cette culture commune européenne citons
Songe d'une nuit d'été, qui commémorera
le 400ème anniversaire de la mort de
Shakespeare et de Cervantes, et Dialogues
européens, qui propose un débat citoyen
sur des sujets liés à la construction
européenne.
Historically, San Sebastian has
maintained strong links with the rest
of Europe, and these ties have been
consolidated in recent times thanks to its
starring role in the Basque Eurocity of San
Sebastian-Bayonne.
The DSS2016EU project takes advantage
of this strategic location to further
encourage this natural international
connection through diverse initiatives
which aim for mutual enrichment and
greater European integration.
One of the reasons San Sebastian was
chosen as the 2016 European Capital of
Culture is precisely because it adequately
incorporated the European dimension into
its cultural programme. The European
committee recognised that, through its
activities, this project advocates the
creation of an exchange network with
other cities on the continent, promoting
cultural diversity and reinforcing the
common European identity.
a connection between
artists and agents from
various countries
The travelling embassies are the main
tool that DSS2016EU has implemented to
connect itself with other European cities,
cultural agents and artists. Through
various means of transport, San Sebastian
will welcome experiences from a host of
European cities and countries.
Some of the cultural programme's
initiatives, such as Corners of Europe,
also help to produce a European network
of connections. In total, more than 50
artists and researchers and over 30
cultural organisations from a dozen
countries will take part in this platform.
And of course, DSS2016EU is allowing San
Sebastian to establish contact with past,
present and future European Capitals
of Culture such as Pilsen, Wroclaw and
Aarhus, as well as with other culturally
active cities such as the UK Cities of
Culture, Derry and Hull.
supporting diversity
Linguistic diversity is one of DSS2016EU's
distinguishing features, something which
is made clear through projects such as
Other Words, In varietate Concordia and
the quay 284+.
San Sebastian 2016 intends to enrich
cultural diversity in different artistic
disciplines: music with Emusik,
photography with In & At, literature with
Chekhov vs Shakespeare, etc. Pluralistic
religious dialogue will have its place in
Baitara baita and other projects such as
Zubideak have been specially designed to
exemplify the range of European cultures
in San Sebastian.
common European
culture
The European Capital of Culture project is
an opportunity to boost the particularities
of the city's own culture, but above all
to recognise our condition as European
citizens and to celebrate our shared
cultural heritage.
Peace Treaty will be a great celebration
of this European artistic heritage, with
works from numerous international
museums and diverse periods of history
which inspire reflection on European
peace.
Other projects that celebrate this
common European culture are A
Midsummer Night's Dream, which will
commemorate the 400th anniversary of
Cervantes and Shakespeare's death, and
European Dialogues, which proposes a
citizen debate on themes related to the
construction of Europe.
93
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
Participation
Un projet qui repose sur la participation citoyenne
A project founded on citizen participation
Saint-Sébastien 2016 a la participation citoyenne inscrite dans son ADN. De nombreux
exemples d'expériences fructueuses en témoignent.
San Sebastian 2016 has citizen participation written throughout its DNA. There are
numerous examples of successful experiences that demonstrate this.
Lorsque nous parlons de participation citoyenne, nous ne faisons pas référence à la
consommation de produits culturels ou à la simple assistance passive, nous parlons
d'une participation réelle, liée à la délibération, à la proposition d'alternatives et au
développement de politiques publiques.
When we talk about citizen participation, we're not referring to the consumption
of cultural products or mere passive attendance. Instead, we're talking about real
participation in terms of deliberation, proposing alternatives and developing public
policies.
Le premier exemple clair de cet objectif consistant à encourager la participation est
la construction même du projet de candidature ; la raison pour laquelle nous sommes
ici aujourd'hui. DSS2016EU est né du dialogue d'un millier d'habitant(e)s, d'agents et
d'institutions, qui a amené Saint-Sébastien à remporter le titre de Capitale européenne de
la culture.
The first clear example of this calling to promote participation is the construction of the
Capital of Culture bid itself - the reason why we are here today. DSS2016EU was born
from a dialogue between thousands of citizens, agents and institutions, which allowed
San Sebastian to rise up to grab the title of European Capital of Culture.
Un autre exemple est Olatu Talka, festival né en 2010 dont le programme se compose
exclusivement d'initiatives imaginées et mises en œuvre par les habitants.
Saint-Sébastien 2016 a également ouvert une voie pour que les habitants prennent
des décisions dans le domaine de la culture : plus d'une centaine d'habitants de SaintSébastien dans la sélection des propositions qui recevront les subventions accordées
dans Vagues d'Énergie. Ce même programme permet à des particuliers et des associations
à but non lucratif d'obtenir un financement qui soutient le développement de leurs
projets.
Parmi les autres axes de la participation citoyenne pour Saint-Sébastien 2016 se trouvent
la médiation avec la société civile. Parmi les exemples les plus clairs citons les actions
développées au quai Hazitegiak, comme le fait de transférer les essais d'une compagnie
de danse dans un centre de jour et d'enrichir ainsi le processus de création, ou de faire
en sorte que la présence d'artistes dans les établissements scolaires soit une image
quotidienne.
Grâce à ces initiatives de participation (entre autres), DSS2016EU veut aider à générer
un nouveau modèle de culture, dans lequel les habitants participeraient activement à la
construction de la société.
Another example is Olatu Talka, a festival created in 2010 which is solely made up of
initiatives that are created and carried out by citizens.
San Sebastian 2016 has also created a path for citizens to make decisions in the cultural
sphere: more than a hundred San Sebastian residents are participating by selecting
which proposals will receive funding through the Waves of Energy programme. This same
programme allows individuals and non-profit organisations to obtain funding to help
develop their projects.
Another focus for citizen participation in San Sebastian 2016 is mediation with civil
society. Some of the clearest examples are the activities developed as part the Hazitegiak
quay. These include moving a dance company's rehearsals to a day care centre and
thereby enriching the creation process, or making the presence of artists in schools a dayto-day occurrence.
Through these participation initiatives and others, DSS2016EU aims to help create a new
cultural model where citizens actively participate in the construction of society.
2016 ways of participating
2016 manières de participer
Everyone has a place in DSS2016EU. This project offers spaces and channels so that citizens
can participate at various levels and in diverse phases of the project, from creation and
development to assessment and monitoring.
Chacun a sa place dans DSS2016EU. Ce projet offre des espaces et des canaux pour que
les habitants puissent participer à différents niveaux et aux différentes phases du projet :
de la création et du développement à l'évaluation et au suivi.
In addition to the chance to attend events as an audience member, proposing projects for
Waves of Energy, monitoring DSS2016EU online or taking part in the working sessions that
will be organised, there are other ways of joining the project.
Outre la possibilité d'assister aux événements en tant que public, de proposer des projets
dans la ligne Vagues d'Énergie, de faire un suivi de DSS2016EU par Internet ou de faire
partie des séances de travail qui auront lieu, il y a d'autres moyens de se joindre au projet.
For example, citizens can work as a volunteer and take part in a specific project, or work over
a longer period as a DSS2016EU ambassador in other countries, or as an enthusiast showing
their support for the project.
Par exemple, les habitants pourront exercer une tâche en tant que bénévole et faire partie
du projet de façon ponctuelle ou sur une longue période, en tant qu'ambassadeur/drice
de DSS2016EU dans d'autres pays et en tant qu'amateur/trice, en montrant leur soutien
au projet.
94
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
Ardora
Les habitants de Saint-Sébastien qui décident The people of San Sebastian decide
processus participatif
participatory process
Gari Garaialde · Donostia · 2015
L'un des fondements du projet SaintSébastien 2016 est la participation
citoyenne, et avec Ardora, on a voulu
porter cet esprit au domaine de la prise
de décision : les habitantes et habitants
décideront quelles propositions doivent
recevoir les aides accordées pour Vagues
d'Énergie.
« Un comité citoyen
décidera quels projets
seront subventionnés
Vagues d'énergie »
Les personnes qui composent Ardora
ont été choisies par tirage au sort entre
les habitants majeurs recensés à SaintSébastien. Le groupe de travail, dont
les membres vont varier régulièrement,
se réunit tous les mois pour étudier les
demandes et décider quels projets seront
subventionnés. Il est prévu que plus d'une
centaine d'habitants de Saint-Sébastien
fassent partie d'Ardora.
« Plus de 100 habitants
de Saint-Sébastien choisis
au hasard seront invités à
participer »
Le rôle joué par le hasard pour former
le conseil citoyen ouvre les portes à la
participation de personnes, pas aussi
concernées que cela par le domaine
socioculturel participent dans la gestion
culturelle de la ville dans laquelle elles
résident, quelque que soit leur profil. Le
tirage au sort place tous les habitants de
Saint-Sébastien sur un pied d'égalité et
accorde à tous les éventuels membres
d'Ardora la même confiance pour faire
partie des décideurs de Vagues d'énergie.
Ardora est une expérience innovante
dans le domaine de la gestion culturelle,
compte tenu des rares précédents où la
participation citoyenne se prolonge au
terrain des décisions, et c'est pour cela
qu'elle aspire à générer un héritage et à
être une référence dans la mise en œuvre
de futurs programmes similaires.
One of the fundamentals of the San
Sebastian 2016 project is citizen
participation and with Ardora, the idea is
to bring this spirit to the decision making
arena: San Sebastian residents will decide
which proposals should receive the grants
awarded by Waves of Energy.
«A citizen committee will
decide which Waves of
Energy projects will receive
funding»
The individual members of Ardora have
been chosen at random from registered
residents of San Sebastian who are aged
18 and over. The members of the working
group vary periodically, meeting once every
month to study the requests and decide
which projects will receive funding. More
than one hundred San Sebastian residents
are expected to take part in Ardora.
«More than 100 San
Sebastian residents chosen
at random will be invited to
participate»
The fact that chance plays a huge role in
how the citizen council is selected means
that it opens the door to individuals who
are not as close to the socio-cultural
sphere and invites them to participate
in the cultural management of the city
in which they live, regardless of their
profile. The draw treats all San Sebastian
residents equally and trusts all potential
Ardora members with playing a decisive
role in the Waves of Energy project.
Ardora is an innovative experience
in the field of cultural management,
given the few precedents where citizen
participation extends to decision making.
It therefore aspires to leave a legacy and
be a benchmark for implementing similar
programmes in the future.
95
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
Entretien de Coro López
Interview with Coro López
Coro López a fait partie du premier tour
de membres d'Ardora. Elle apprécie
très fortement la confiance que la
Capitale a accordée aux habitantes
et habitants de Saint-Sébastien, et
est convaincue que l'esprit d'Ardora
survivra à Saint-Sébastien 2016.
Comment avez-vous réagi lorsqu'on
vous a informée que vous aviez été
sélectionnée pour participer à Ardora ?
J'ai reçu une lettre de la Mairie qui
expliquait l'initiative et qui m'invitait à
y participer. Je suis impliquée dans les
thèmes des associations et l'idée m'a plu.
Il m'a semblé très important que l'on nous
donne l'opportunité de participer en tant
qu'habitants à l'engrenage de la Capitale.
« Les habitants sont
plus ouverts et moins
compétitifs que ce que
pensent les institutions »
Comment se déroule le processus
de sélection des propositions ?
Tous les projets doivent remplir un minimum
de critères formels pour être intégrés à
Vagues d'énergie. L'organisation se charge
de cette présélection, et nous faisons une
évaluation quantitative et qualitative sur
le niveau de respect des critères. Nous
avons discuté des propositions et nous
sommes mis d'accord sur celles qui seront
subventionnées. Le plus intéressant a été
ce débat : comprendre et respecter les
différents points de vue que nous avions
sur un projet, et prendre une décision.
Je veux souligner que le groupe pouvait
comprendre que l'un des projets admis ne
réponde pas aux exigences, et le rejeter. Cela
s'est fait et le respect de notre décision a
été absolu, l'organisation pouvant être en
accord ou désaccord avec cette dernière.
Comment avez-vous vécu
l'expérience d'Ardora ?
C'est une responsabilité. Il n'est pas facile
de décider à quel projet vous accordez
de l'argent. De l'extérieur, cela semble
très simple, mais ça ne l’est pas. Quand
vous donnez de l'argent à quelqu'un,
vous savez que vous ne le donnez pas
à d'autres. Cela me semble important
que les habitants sachent que l'on a fait
appel à des personnes de la ville non
concernées par la Capitale pour prendre
ces décisions. Vivre une expérience
comme celle-là vous fait réfléchir. Quand
j'entends dans les médias qu'une aide
a été accordée, je pense que la décision
n'a pas dû être facile à prendre. Vous ne
critiquez plus aussi facilement : vous ne
pensez pas que cela pourrait être l'ami
de quelqu'un ; vous pensez que cela a
dû être étudié et qu'il y a des raisons.
Considérez-vous qu'il y a des
différences entre la prise de décision
d'Ardora et celle des institutions ?
De notre part, nous avons passé beaucoup
de temps sur le choix des projets. Je doute
que cela soit également le cas pour les
institutions. La principale différence c'est
qu'à Ardora, nous avons été avant tout des
habitants, qui ne prêtent pas attention à
l'opinion politique de chacun, tandis que dans
les administrations, d'autres questions bien
plus épineuses entrent en jeu. Nous, nous
avons mis la politique de côté. Je comprends
que dans la sphère politique cela puisse avoir
du poids, mais notre expérience continue
de montrer qu'il est possible de travailler
comme nous l'avons fait, et sans tensions.
Dans la composition d'Ardora, le hasard
a joué un rôle important. Que pensezvous du groupe qui en est issu ?
Cela a été très enrichissant, il y avait même
des personnes qui étaient contre la Capitale !
Il me semble très important que quelqu'un
qui n'est pas d'accord mette son grain de
sel. En fin de compte, si vous vivez à SaintSébastien, ce qui se passe à Saint-Sébastien
vous concerne. Il est positif de participer et
de faire ce que vous pouvez pour votre ville.
Le groupe a su mettre de côté les opinions
personnelles pour ne tenir compte que de
l'enrichissement de la ville. Nous avons fait
tout notre possible pour que cela soit génial.
Que retiendriez-vous de l'expérience ?
J'ai aimé l'idée que l'on ait pensé aux
habitants pour créer Saint-Sébastien 2016.
Cela fait plusieurs années que les
habitants collaborent avec la Mairie pour
des décisions de quartiers et c'est ainsi
que cela devait également se passer pour
cet événement qui ne se produira qu'une
seule fois. Je pense que c'est un risque
auquel s'est exposée l'organisation et
un vote de confiance que l'on a donné à
quelque chose d'inconnu. Les habitants
peuvent apporter bien plus que ce que l'on
pense à l'échelle nationale : nous sommes
bien plus ouverts et moins compétitifs.
D'après vous, qu'a représenté et
que représentera Ardora ?
Cela faisait un certain temps que nous
utilisions les forums d'opinion, mais il
était important de rendre la participation
citoyenne plus tangible. Le moment
de franchir le pas s'est présenté avec
Saint-Sébastien 2016, et je crois que
les conséquences de cette expérience
doivent être indiquées aux institutions.
Il faut poursuivre dans cette direction et
faire en sorte qu'Ardora ne soit pas une
anecdote, parce que cela serait très triste.
Êtes-vous satisfaite de votre
passage par Ardora ?
Oui, très contente. Je pense qu'Ardora a
été une avancée importante. De plus, je
suis vraiment très impatiente de voir au
cours des prochains mois comment seront
mis en œuvre les projets sélectionnés.
Coro López was part of the first group of
Ardora members. She sees the confidence
that DSS2016EU placed in San Sebastian
residents as something very positive
and trusts that the spirit of Ardora will
live on beyond San Sebastian 2016.
How did you react when you were
told that you had been chosen
to participate in Ardora?
I received a letter from the City Council
which explained the initiative and
invited me to participate. I'm involved
in issues related to associations and
I liked the idea. I thought it was very
important that we as citizens are given
the opportunity to participate in the
inner workings of DSS2016EU.
What is the proposal selection process like?
All projects have to meet minimum
established criteria in order to be considered
for Waves of Energy. The organisers are
responsible for this initial screening process
and what we do is quantitatively and
qualitatively evaluate the level of compliance
with the criteria. We discuss the proposals
and agree upon which ones will receive
funding. The interesting part was this debate:
understanding and respecting the variety
of opinions that we had regarding a project
and making a decision. I want to stress that
the group could understand that some of
the projects admitted did not comply with
requirements and had to be rejected. We did
it and our decision was absolute, regardless
of whether or not the organisers agreed.
How did you feel about the
Ardora experience?
It's a responsibility. It's not easy to decide
which project receives money. It looks
so simple from the outside, but it's not.
When you give money to someone, you
know that you are not giving it to others.
I think it's important for citizens to know
that the decision making process involves
individuals from the city who are not a
part of DSS2016EU. Having an experience
like this makes you think. When I hear in
the media that a grant has been awarded,
I think that it couldn't have been easy to
make that decision. You don't criticise so
easily any more, you don't assume that
it's someone's friend. You think that the
proposal must have been studied and
there are reasons for the decision.
Do you think there are differences
between Ardora's way of making
decisions and the method
used by institutions?
We took great care when choosing the
projects. I have my doubts that institutions
go to same lengths. The main difference is
that with Ardora, we were citizens above
all and were unaffected by each person's
political views; for public authorities,
other much trickier issues come into play.
We left politics at the door. I understand
that in the political sphere that has some
weight, but our experience continues to
demonstrate that it is possible to work
the way we worked without tension.
«Citizenship is more open
and less competitive than
institutions think»
Chance played a significant role in
how Ardora was formed. How do
you rate the resulting group?
It was very enriching - there were even
individuals who were against the entire
DSS2016EU project! I think it is essential
that someone who disagrees puts in their
two cents. At the end of the day, if you
live in San Sebastian, what happens in
San Sebastian affects you. Participating
and doing what you can for your city
is a positive thing. The group put their
personal opinions aside and sought to
enrich the city. We did everything we
could so that it would turn out great.
What stands out from the experience?
I liked that they thought about residents when
they created San Sebastian 2016. Residents
have been collaborating with the City Council
for years on neighbourhood-level decisions
and that's how it had to be for this one-off
event. I think that the organisers took a risk
and placed their confidence in something
unknown. On an institutional level, citizens
can give much more than is believed. We
are much more open and less competitive.
What do you think Ardora has
meant and will mean?
We have had opinion forums for a long
time, but it was important to make
citizen participation more tangible.
The moment to take this step was San
Sebastian 2016, and I think that the
repercussions of this experience must
be communicated to the institutions.
We have to keep moving forward in this
direction so that Ardora isn't just an
anecdote, because that would be very sad.
Are you satisfied with your
experience of Ardora?
Yes, I'm very happy. I think that
Ardora has been an important step
forward. I'm also really excited to
see how the selected projects will be
implemented in the coming months.
96
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
Processus The process
Le chemin productif d'un projet transformatif
The fruitful path of a transformative project
Saint-Sébastien 2016 a commencé à germer il y a longtemps. Pour être plus précis, la
construction du projet a commencé en 2008, avec la présentation de la candidature et
des laboratoires citoyens ultérieurs sur lesquels a reposé le projet culturel qui a permis à
Saint-Sébastien d'obtenir la désignation officielle de Capitale européenne de la culture en
juin 2012.
C'est à ce moment-là qu'a commencé l'atterrissage des propositions qui se sont
concrétisées dans le projet culturel gagnant et, en parallèle, des initiatives précises ont été
mises marche en préliminaire à ce que Saint-Sébastien 2016 supposerait pour la ville et le
territoire.
Le premier projet était déjà en marche en avril 2010. Olatu Talka, qui rencontra dès le début
un franc succès en termes d'implication citoyenne, a compté cinq autres éditions depuis.
Mais le festival citoyen n'est pas le seul exemple d'initiatives mises en marche dans le
processus précédant l'année de la Capitale. Un autre des projets stars de DSS2016EU,
Traité de paix, a développé son premier chapitre en 2013, coïncidant avec la commémoration
du deux centième anniversaire du siège, de l'incendie et de la reconstruction de SaintSébastien.
Parmi les autres projets aux débuts précoces citons, par exemple, Songe d'une nuit d'été,
dont le processus de traduction a été ouvert au public par plusieurs actions réalisées
en 2014, ou Théâtre Forum : Et toi ?, dont le premier groupe de séances a commencé en
automne 2014.
Les quais sont également la preuve que le processus est tout aussi important que le résultat
final. Certaines de ces méthodologies de travail ont été actives ces dernières années et ont
porté leurs fruits bien avant l'année de la Capitale.
Dans le cadre de Bestelab, par exemple, plusieurs laboratoires, dans lesquels plusieurs
habitants ont imaginé différentes façons d'agir en collectif, ont eu lieu. Cela fait également
plusieurs années que le laboratoire citoyen de technologie collaborative, Hirikilabs, fait
partie intégrante du quai Hirikia.
Enfin, au cours des cinq dernières années, le projet DSS2016EU a établi des liens avec
plusieurs institutions et festivals du territoire. Ces complicités déjà consolidées qui sont
réunies aujourd'hui dans la ligne de travail Conversations ont pris racine il y a plusieurs
années et sont le fruit de gros efforts de recherche de synergies et de points communs.
En définitive, le défi lancé dans le projet de candidature consistait à faire en sorte que
DSS2016EU aille au-delà de l'année habituelle des célébrations. Le chemin était l'objectif.
Le défi était difficile et, effectivement, le parcours n'a pas été sans difficultés et obstacles,
mais Saint-Sébastien 2016 a cru fermement en son pari.
The organisation behind San Sebastian 2016 began long ago. To be more specific, the
project's construction began in 2008 with the presentation of its bid and the citizen
laboratories that cemented the cultural project and eventually led to San Sebastian
officially being named as European Capital of Culture in May 2012.
At that time, the proposals reflected in the winning cultural project began to take shape
and, at the same time, certain initiatives were launched as a preview to what San Sebastian
2016 would mean for the city and the region.
The first project was set in motion in April 2010.From the outset, Olatu Talka was an
overwhelming success with regards to public involvement and five more editions have been
held since then.
However, the citizen festival is not the only example of initiatives that were put into motion
before Capital of Culture year. Peace Treaty, which is another of DSS2016EU's star projects,
held its first session in 2013 to coincide with the two hundred year anniversary of San
Sebastian's siege, burning and reconstruction.
Other projects that have started their journey early include A Midsummer Night's Dream,
whose translation process was opened up to the public through various activities that took
place in 2014, and the Forum Theatre: What about you? whose first round of sessions began
in October of 2014.
However, the quays are those which most clearly demonstrate that the process prevails
over the final result. Some of these work methodologies have been active over the last few
years and have borne fruit long before Capital of Culture year.
For example, the Bestelab framework led to the organisation of various Auzolabs, where
numerous citizens imagined different ways of acting as a group. Hirikilabs, the citizen
laboratory for collaborative technology, has also been working for years as part of the
Hirikia quay.
Lastly, the DSS2016EU project has established connections with various regional festivals
and institutions over the last five years. These mutual understandings that have already
been forged are now grouped under the Conversations line of work. Their foundations
were laid years ago and are the fruit of the arduous task of seeking out synergies and
commonalities.
In short, the challenge taken on by the candidacy project was to ensure that DSS2016EU
was more than just the usual year of celebrations. The journey was the goal. The challenge
was difficult and of course the path has not been without difficulties and obstacles, but San
Sebastian 2016 has remained firmly committed.
97
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
Héritage Legacy
Et qu'en est-il de 2017 ?
And what about 2017?
Janvier 2017 est une date clé. Ce sera le moment pendant lequel la graine semée par
Saint-Sébastien 2016 germera et où l'on pourra commencer à voir en quoi s'est transformé
la ville ; quelle trace l'année de la Capitale a laissé sur les habitants et la ville.
January 2017 is an important date. It will be the moment when the seed planted by San
Sebastian 2016 will blossom and we will start to be able to see how the city has been
changed, the mark that DSS2016EU has left on residents and the city itself.
des habitants plus participatifs et actifs
a more participative and active citizenship
L'un des héritages clés poursuivi par le projet DSS2016EU depuis sa conception repose sur
des habitants plus libres, humanistes et respectueux des droits de l'homme, une société
plus participative qui apprend à régler ses conflits à travers la culture et les arts.
One of the key legacies of the DSS2016EU project that has persisted since its conception
is that citizens will be more free, humanist and respectful of human rights; a more
participatory society that learns to resolve its conflicts through culture and the arts.
Avec cet objectif à l'esprit, Saint-Sébastien 2016 travaille sur plusieurs initiatives qui
favorisent l'autonomisation de la société civile, comme la commission Ardora, qui implique
les habitants dans le domaine de la gestion culturelle. À d'autres occasions également
conçues pour que les habitants soient plus actifs. C'est le cas des séances de Théâtre Forum
: Et toi ?, qui donne au participant un rôle essentiel dans la construction de l'œuvre et le
transforme en « spectateur ». Il s'agit de chercher de nouvelles manières de participer à la
culture, dans lesquelles les habitants seraient la pièce centrale.
With this goal in mind, San Sebastian 2016 is working on various initiatives that encourage
the empowerment of civil society, such as the Ardora committee, which involves citizens
in the sphere of cultural management. It is also working on other activities that have
been designed to encourage citizens to take a more active role. This is the case with the
Forum Theatre: What about you? sessions, which give the participant an essential role in
constructing the piece and transform them into a ‘spectactor’. It's about looking for new
ways of participating in culture where the citizen takes centre stage.
une nouvelle manière de travailler
a new way of working
Un autre héritage que Saint-Sébastien 2016 souhaite léguer à la ville est une manière
différente de travailler qui permette aux institutions, agents et associations, de diverses
disciplines et typologies, publiques ou privées, d'apprendre à unir leurs efforts et à ouvrir
de nouveaux horizons.
Another gift San Sebastian 2016 hopes to bequeath to the city is a new way of working
which allows public and private institutions, agents and associations of diverse disciplines
and types to learn to join forces and open up new horizons.
La décentralisation dans la gestion et le développement des activités qui font partie
du programme culturel de DSS2016EU est la principale stratégie mise en place pour
atteindre cet objectif. En fin de compte, les agents qui collaborent avec DSS2016EU dans
la création de ces projets sont ceux qui survivront à partir de 2017, et poursuivront l'esprit
et les valeurs de la Capitale.
Ils surgissent également en vue de faire perdurer dans le temps les apports de programme
que DSS2016EU a réalisés aux institutions et aux événements établis du territoire par la
ligne de travail Conversations.
Tout cela s'ajoutera à quelques projets lancés dans le cadre de Saint-Sébastien 2016, comme
Olatu Talka ou Musika parkean, qui font maintenant partie de l'agenda culturel de la ville.
The main strategy for achieving this goal involves decentralising management and
developing the activities that make up the DSS2016EU cultural programme. In the end,
the agents that collaborate with DSS2016EU in the production of these projects are those
that will survive beyond 2016, continuing with the Capital of Culture values and spirit.
They also act out of a wish to ensure the contributions that DSS2016EU has made to
institutions and events based in the region as part of the Conversations initiative last over
time.
All of this is in addition to projects promoted within the scope of San Sebastian 2016,
such as Olatu Talka and Musika Parkean, which have already become a part of the city's
own cultural calendar.
San Sebastian 2016 will leave no trace on the city's surface, but will leave a mark on its soul.
Saint-Sébastien 2016 ne laissera pas de trace sur la peau de la ville, mais dans son âme.
98
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
Wroclaw 2016
Échange de culture et de ville
An exchange of culture and cities
Wroclaw ou Breslay est la capitale de la voïvodie de Basse-Silésie située au sud-ouest
de la Pologne. Sa fameuse place du marché est l'une des plus anciennes et grandes
places d'Europe, sur laquelle près de six cents cinquante mille habitants profitent des
trésors d'une ville qui a plus de mille ans d'histoire. Ses rues sont réparties en 25 îles
reliées par près de deux cents ports qui croisent une vingtaine de rivières. Parmi les
différents événements qui illustrent l'idiosyncrasie de la ville polonaise, la réussite
la plus significative est sans doute la relocalisation de sa population après la fin de
la Seconde Guerre mondiale. La ville allemande d'alors, Breslau, est devenue la ville
polonaise Wroclaw ; par conséquent, cela fait plus de soixante-dix ans qu'un processus de
construction a été lancé, aussi bien des bâtiments qui furent assiégés pendant son passé
turbulent que l'identité de ses habitants, de nouveaux habitants aux origines diverses,
mais plus que disposés à s'enraciner aux rives de la rivière Oder.
Ces mêmes habitants, qui comptent à peine quatre générations, ont tissé une société
plurielle et ouverte dans laquelle le fait d' être de Wroclaw » a acquis une signification de
plus en plus large. Sa mission en tant que capitale européenne de la culture consiste à
approfondir son identité multiple à partir de l'ouverture à l'Europe et le développement de
l'accès à la culture et à la connaissance.
Mohylek. Wroclaw, 2008
Son programme fera de nombreux clins d'œil à Saint-Sébastien. L'année s'ouvrira par
une exposition autour de l'œuvre d'Eduardo Chillida ; des milliers d'enfants participeront
d'une façon très particulière à la journée de Saint-Sébastien la plus européenne de la
Bella Easo ; Wroclaw célèbrera le festival BASK pour continuer à faire connaître la culture
basque dans la ville polonaise ; Saint-Sébastien plongera dans la littérature et la culture
polonaises à travers des figures telles que Janus Korcza ou Witold Gombrowicz ; et tout
cela accompagné de divers échanges d'artistes pendant toute l'année.
Wroclaw is the capital of the Lower Silesian Voivodeship in South-East Poland. With
around six hundred and fifty thousand inhabitants, Wroclaw is home to one of the oldest
and largest marketplaces in Europe. This square provides the residents with a place
where they can enjoy the treasures of a city which has more than one thousand years
of history. Its streets are distributed over 25 islands connected by nearly two hundred
bridges that cross a score of rivers. Among the various events that have defined the Polish
city's idiosyncrasies, the most significant is undoubtedly the relocation of its population
following the Second World War. The then-German city of Breslau became Polish
Wroclaw just over seventy years ago. This marked the start of a construction process
involving both the buildings that were besieged during its turbulent past and the identity
of its inhabitants, who were new citizens with different origins but willing to risk crossing
the Oder River.
Over just four generations later, those same citizens have created a pluralistic and open
society where «being from Wroclaw» has taken on an ever-wider meaning. Its mission
as a European Capital of Culture is to strengthen its multiple identities by opening up to
Europe and developing access to culture and knowledge.
Polish National Tourist Office
Its programme will make various nods to San Sebastian. The year will kick off with an
exhibition centred around Eduardo Chillida's work; thousands of children will participate
in a highly unique way on the most European San Sebastian day that the «Bella Easo»
has ever seen. Wroclaw will hold the BASK festival to continue spreading Basque culture
in the Polish city, while San Sebastian will dive into Polish literature and culture through
figures such as Janus Korczak and Witold Gombrowicz, all of which accompanied by
diverse artist exchanges throughout the year.
99
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
Espace 2016 2016 Space
Centre d'opérations
Operations centre
L'actuel siège de la Capitale européenne de la culture 2016 se situe dans l'ancien bâtiment du
corps des pompiers, conçu par celui qui était architecte municipal de Saint-Sébastien et chef
des pompiers de la ville, Juan Rafael Alday, également auteur de la balustrade de La Concha.
Situé au numéro 43 de la rue Easo, il s'agit du centre d'opérations de l'équipe de DSS2016EU
qui accueille également un point d'information citoyenne.
The current European Capital of Culture 2016 headquarters are located in the old fire brigade
building. It was designed by former San Sebastian municipal architect Juan Rafael Alday, who
was also head of the city fire department and designed the railing at La Concha. Located at
calle Easo number 43, it is the centre of operations for the DSS2016EU team and also acts as
a public information point.
Conçu pour jouer également un rôle socioculturel, Espace 2016 a été et continuera d'être le
lieu de célébration d'activités aussi bien propres à la Capitale qu'à d'autres agents culturels
et sociaux de la ville. Depuis son ouverture, il a accueilli, entre autres, la fête Pop-Track de
la station de radio Gaztea, le marché Donostitruk, la programmation des grands festivals
de la ville comme DFeria ou le Festival du Cinéma de Saint-Sébastien et même certains des
concerts programmés par Kutxa Festibala pour rapprocher le festival du centre de la ville.
The 2016 Space has also been designed to play a sociocultural role and has been, and will
continue to be, a place for holding DSS2016EU activities, as well as those of the city's other
social and cultural agents. Some of the events it has hosted since opening include the PopTrack party which was organised by the radio station Gaztea, the Donostitruk market, events
that were part of the city's big festivals such as DFeria and the San Sebastian Film Festival,
and even some of the concerts planned by the Kutxa Kultur Festival in order to bring the
festival closer to the city centre.
Espace 2016 aspire à se faire une place dans le circuit culturel de Saint-Sébastien, et est le
reflet de l'âme et de la philosophie de la Capitale, un espace ouvert à tous les habitants.
The 2016 Space hopes to make room for itself in San Sebastian's cultural circuit and, as a
reflection of the soul and philosophy of DSS2016EU, it is a space which is open to all citizens.
100
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
dss2016eu en chiffres
dss2016eu in figures
2008
2009
2010
2011
2012
mars 2008:
juillet 2010:
septembre 2010:
avril 2011:
juin 2011:
mai 2012:
Saint-Sébastien décide de
se présenter au titre de
Capitale européene de la
culture 2016.
Premier dossier de
candidature.
Présélection de
Saint-Sébastien.
Document final
de candidature.
july 2010:
september 2011:
april 2011:
Saint-Sébastien est
choisie Capitale
européene de la culture
2016.
Saint Sébastien est
désignée officiellement
Capitale européene de la
culture 2016.
Initial bid submitted.
San Sebastian makes the
shortlist.
Final bid submitted.
june 2011:
may 2012:
San Sebastian is chosen
as European Capital of
Culture 2016.
San Sebastian is officially
named European Capital
of Culture 2016.
march 2008:
San Sebastian decides
to bid for the title of
European Capital of
Culture 2016.
Budget
2012-2018
2013
septembre
2012:
Constitution de la
Fondation Saint-Sébastien
2016.
september 2012:
The San Sebastian 2016
Foundation is created.
RÉPARTITION DES REVENUS
DISTRIBUTION OF INCOME
REVENUS / RESSOURCES
INCOME / RESOURCES
financement public
public funding
fonds propres
own funding
marie de saintsébastien
san sebastian city
council
12.776.446 ¤
députation forale
de gipuzkoa
provincial council
of gipuzkoaa
12.749.333 ¤
gouvernement
basque
basque government
ministère de la
culture
ministry of
culture
total
total
union européene
(prix melina
mercouri)
european union
(melina mercouri
award)
1.500.000 ¤
parrainages
sponsorships
4.000.000 ¤
12.240.665 ¤
ventes
sales
413.168 ¤
4.550.000 ¤
subventions
grants
542.400 ¤
42.316.444 ¤
total
6.455.568 ¤
députation forale
de gipuzkoa
provincial council
of gipuzkoa
gouvernement basque
basque government
25,1 %
26,2 %
48.772.012 ¤
ministère de la culture
ministry of culture
9,3 %
mairie de saintsébastien
san sebastian
city council
parrainages
sponsorships
26,2 %
8,2 %
union européene
(prix melina
mercouri)
european union
(melina mercouri
award)
3,1 %
48.772.012 ¤
subventions / grants
1,1 %
ventes / sales
0,8 %
101
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
septembre
2015:
La capitale reçoit le prix
Melina Mercouri
janvier 2016:
Journées d'inauguration
january 2016:
Inauguration days
september 2015:
décembre
2016:
2018:
Fin de l'année de la Capitalité
Fin du projet de capitalité
december 2016:
2018:
End of the Capitality year
End of the Capitality project
The Capital receives the
Melina Mercouri award
2014
2015
RÉPARTITION FINANCEMENT PUBLIC / FONDS PROPRES
DISTRIBUTION OF PUBLIC AND OWN FUNDING
2016
2017
2018
RÉPARTITION DES REVENUS PAR AN. PÉRIODE 2012-2018
DISTRIBUTION OF INCOME BY YEAR. PERIOD 2012-2018
20.000.000
financement public
public funding
86,8 %
10.000.000
48.772.012 ¤
financement privé
own funding
13,2 %
2012
BUDGET DES DÉPENSES PAR POSTES ÉCONOMIQUES (2015-2016)
EXPENSE BUDGET BY ECONOMIC ALLOCATION (2015-2016)
2013
2014
2015
2016
2017
2018
RÉPARTITION DES DÉPENSES DU PROGRAMME CULTUREL (2015-2016)
DISTRIBUTION OF EXPENSES FROM THE CULTURAL PROGRAMME (2015-2016)
phare de la vie
lighthouse of life
18,7 %
programme culturel
cultural programme
75,8 %
phare des voix
lighthouse
of voices
22,8 %
quais
quays
15,4 %
conversations et
vagues d'énergie
conversations and
waves of energy
marketing /
communication
14,5 %
9,3 %
phare de la paix
lighthouse of peace
22,8 %
dépenses de fonctionnement
operating expenses
12,4 %
ambassades mobiles et
projets spéciaux
travelling embassies
and special projects
11,0 %
102
Partenaires
Sponsors
partenaires généraux
global sponsors
partenaires spéciaux
special sponsors
partenaires de project
project sponsors
moyens de communication
officiels
media partners
collaborateurs généraux
global partners
collaborateurs de project
project partners
institutions coopératives
with the support of
patrons
board members
saint-sébastien / san sebastian 2016 www.dss2016.eu
2016
Donostia /San Sebastián
BIENVENIDOS
WELCOME
BIENVENUE
16
/bizi20
BIZI ZURE
VIVE TU
LIVE YOUR
VIVEZ VOTRE
103
a.eus
onosti
www.d
Ongi
etorri
www.dss2016.eu saint-sébastien / san sebastian 2016
EUROSÍNTESIS
Nola iritsi / Nola mugitu
Cómo llegar / Cómo moverse
Getting here / Moving around
Comment arriver / Comment se déplacer
Agenda / Planak / Zer egin
Agenda / Planes / Qué hacer
Events guide / Plans / What to do
Agenda / Activités / Que faire
Informazio praktikoa
Información práctica
Practical information
Infos pratiques
Sare sozialak / Albisteak
Redes sociales / Noticias
Social media / News
Réseaux sociaux / Nouvelles
SARTU
ENTRA
ENTER
ENTRER
www.donostia.eus/bizi2016
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
1 042
File Size
7 213 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content