close

Enter

Log in using OpenID

Des Lecteurs - tribunelecteurs

embedDownload
ÉGYPTE
MORSI DE
NOUVEAU
CONDAMNÉ
Un tribunal égyptien a
condamné samedi à la prison
à vie l'ex-président islamiste
Mohamed Morsi, jugé dans
une affaire d'espionnage au
profit du Qatar, selon un journaliste de l'Agnce France-
Presse présent au jugement.
L'ex-président, destitué en
juillet 2013 par l'armée et déjà
condamné à la peine capitale
et à la perpétuité dans d'autres
affaires, comparaissait avec 10
coaccusés pour la livraison
présumée de " documents
relevant de la sécurité nationale " au Qatar, selon l'acte
d'accusation. Il a été
condamné à la prison à vie,
qui équivaut à vingt-cinq
années de détention en
Égypte, pour avoir dirigé une
" organisation illégale ".
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
03:33 12:49 16:41
20:09 21:39
UN CLOWN DANS
LES GEÔLES
SIONISTES
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2225 - LUNDI 20 JUIN 2016 - PRIX 15 DA.
Page 24
DÉTENU ARBITRAIREMENT, SANS LE MOINDRE CHEF D'INCULPATION
UN CLOWN DANS LES GEÔLES SIONISTES
L'armée israélienne a prolongé de six mois la détention
d'un artiste de cirque palestinien, Mohammad Faisal
Abu Sakha, qui est détenu sans inculpation depuis son
arrestation en décembre 2015 ; cette affaire illustre le
fait que les autorités recourent à la détention
administrative de façon arbitraire et à des fins
répressives, a déclaré Amnesty International.
ohammad Abu Sakha
dispense à l'École de
cirque de Palestine, à
Beir Zeit, près de Ramallah, un
enseignement spécialisé aux
enfants ayant des difficultés
d'apprentissage. " La détention
arbitraire de Mohammad Abu
Sakha représente un nouvel
exemple du recours abusif par
les autorités israéliennes à la
détention administrative. Il a déjà
passé plus de six mois derrière
les barreaux sans inculpation ni
jugement : il a été privé de toute
forme de justice ", a déclaré
Philip Luther, directeur du programme Afrique du Nord et
Moyen-Orient
d'Amnesty
International. " Les autorités
israéliennes doivent soit inculper
Mohammad Abu Sakha d'une
infraction prévue par la loi, soit
ordonner sa libération. Israël utilise la détention administrative
depuis des décennies ; le pays y
a recouru dans de nombreux cas
comme solution de remplacement au jugement pour des
Palestiniens, et aussi pour réprimer des dissidents non violents.
Les autorités israéliennes doi-
M
vent prendre de toute urgence
des mesures pour mettre fin une
fois pour toutes à cette pratique
cruelle. " La détention administrative permet aux autorités
israéliennes de placer des personnes en détention sans inculpation ni jugement pour une
durée indéterminée. Le droit
international prévoit que la
détention administrative n'est
autorisée que dans des circonstances exceptionnelles et quand
elle est encadrée par des garanties strictes. Le parquet militaire
a accusé Mohammad Abu Sakha
d'avoir mené des " activités illégales " non précisées avec le
Front populaire pour la libération
de la Palestine (FPLP, un mouvement politique de gauche qui
possède une branche armée,
interdit par Israël). Un grand
nombre des " preuves " censées
être retenues contre lui sont
tenues secrètes, ce qui l'empêche de constituer un dossier lui
permettant de se défendre ou de
contester sa détention efficacement. L'École de cirque de
Palestine, financée par divers
organismes caritatifs et autres
entités,
notamment
la
Commission
européenne,
estime qu'il n'y a aucune raison
de considérer Mohammad Faisal
Abu Sakha comme une menace
pour la sécurité, ce dernier
consacrant sa vie au cirque. La
décision de prolonger la détention de Mohammad Abu Sakha
sera examinée le 15 juin par un
juge militaire qui pourra la confirmer, l'annuler ou encore réduire
la période de détention. Dans la
grande majorité des cas, ce type
d'audience sert tout simplement
à confirmer la décision en question. " Mohammad Abu Sakha
doit être remis en liberté sans
délai, à moins que les autorités
israéliennes ne l'inculpent d'infractions en bonne et due forme
ACCUSÉS DE " TENTATIVE D'ASSASSINAT
DANS UN CONTEXTE TERRORISTE "
TROIS HOMMES INCULPÉS
EN BELGIQUE
Douze personnes ont été interpellées
dans la nuit de vendredi à samedi...
rois hommes ont été inculpés de "
tentative d'assassinat dans un
contexte terroriste ", a indiqué dans la soirée le parquet fédéral belge. Ces inculpations font suite de la vague de perquisitions menées dans la nuit de vendredi à
samedi en Belgique. Samir C., Moustapha
B. et Jawad B., qui faisaient partie des 12
personnes interpellées lors de ces opérations, ont également été inculpés de " participation aux activités d'un groupe terroriste " et placés en détention provisoire, alors
que les neuf autres ont été remises en liberté
après avoir été entendues, a précisé le parquet
dans un bref communiqué. Les neuf autres personnes qui avaient, comme eux, été " privées
de liberté " après leur interpellation ont été relâchées après avoir été entendues. " Les éléments recueillis dans le cadre de l'instruction
nécessitaient d'intervenir immédiatement ", avait
fait savoir dans la matinée le parquet, sans plus
de détails. Selon la chaîne de télévision privée
flamande VTM, la menace visait en particulier
les fan-zones installées à l'occasion de la ren-
T
et pour des raisons valables. Le
fait d'infliger des sanctions sur la
base de vagues accusations et
sans que l'accusé ait la possibilité de contester efficacement les
mesures dont il est l'objet constitue un déni total de justice ", a
déclaré Philip Luther. Le jeune
homme de 23 ans a été arrêté le
14 décembre 2015 alors qu'il se
rendait à son travail à l'École de
cirque de Palestine. L'armée
israélienne a ordonné le 25
décembre qu'il soit placé en
détention administrative pour
une période de six mois, et cette
décision a été examinée et
confirmée par un juge militaire le
5 janvier. Le 31 mars, le recours
formé par Mohammad Faisal
Abu Sakha contre son place-
RC RELIZANE
DÉTENU ARBITRAIREMENT,
SANS LE MOINDRE CHEF
D'INCULPATION
ment en détention administrative
pour une première période de six
mois a été rejeté. Les autorités
israéliennes affirment qu'elles ne
recourent à la détention administrative que de façon exceptionnelle dans des cas liés à des
questions de sécurité. Or, en
pratique, elles l'ont utilisée pour
incarcérer des milliers de personnes, parmi lesquelles figurent
des prisonniers d'opinion reconnus par Amnesty International, et
au cours des derniers mois elles
y ont recouru de façon croissante. À la date du 30 avril 2016
(les statistiques récentes des
services pénitentiaires israéliens
ne sont disponibles que jusqu'à
cette date), 692 Palestiniens
étaient maintenus par Israël en
détention administrative. Parmi
eux se trouvaient 13 enfants. Les
ordonnances de placement en
détention administrative sont prises par l'armée israélienne et
elles peuvent être renouvelées
de façon illimitée. Certains
Palestiniens sont détenus sans
inculpation ni jugement depuis
plusieurs années. Amnesty
International s'oppose à la pratique de la détention administrative. L'organisation a établi que
la détention administrative, quel
que soit l'endroit où elle est pratiquée, ne respecte jamais, au
regard de la loi comme dans la
pratique, les garanties prévues
par le droit international pour
empêcher la détention arbitraire.
R.N.
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2225 - LUNDI 20 JUIN 2016 - PRIX 15 DA.
www.tribunelecteurs.com
OPÉRATION DE MÉDÉA
SKIKDA
HUIT AUTRES
TERRORISTES
ÉLIMINÉS
SEPT
NON-JEÛNEURS
ARRÊTÉS
Page 3
Page 5
L'INTERNET SUSPENDU EN ALGÉRIE AFIN
DE " MASQUER " LES ÉVENTUELLES FRAUDES AU BAC
Y A-T-IL UNE VIE
APRÈS FACEBOOK !
LIRE EN PAGE 2
En ces moments, c'est la consternation dans
le milieu sportif relizanais, les supporters des
Lions de la Mina ne sachant à quel saint se
vouer, même les veillées du mois de
Ramadhan ne ressemblent pas à celles
vécues les années précédentes. Dans cette
situation extrême que vit actuellement le club
phare de Relizane, qui après les derniers soubresauts des industriels censés mettre fin à cette mascarade qui s'est échelonnée
durant plusieurs mois, finalement n'a pu trouver son épilogue. Le
mutisme des autorités et l'indifférence totale du groupe des industriels qui aucun d'eux n'a eu les coudes franches de faire un pas
en avant pour aider le RCR. Après rien ne semble marcher dans
le bon sens, au moment où le milieu sportif attend avec impatience le dénouement de cette crise jamais connue par le club. A
noter que dans cette éventualité, le président du club sportif amateur compte énormément sur le groupe de la CCI Mina sur le plan
financier d'investir à la SSPA/RCR pour bien mener sa mission.
A. Lotfi
RIEN DE
NOUVEAU
AU RAPID
Mieux vaut en rire
contre des Diables Rouges face l'Eire, samedi
après-midi à Bordeaux (sud-ouest de la
France). Les perquisitions se sont déroulées
dans 16 communes, principalement à Bruxelles
mais aussi en Flandre (nord) et en Wallonie
(sud). Elles ont eu lieu dans 152 boxes de
garage, mais " ni armes ni explosifs " n'ont été
découverts. Au cours d'une conférence de
presse à l'issue d'un Conseil national de
Sécurité, le Premier ministre Charles Michel a
assuré que la situation était " sous contrôle ". "
Nous voulons continuer à vivre normalement,
nous vivons normalement ", a-t-il lancé.
Iftar :
20:13
Imsak : 03:28
EPREUVES PARTIELLES DU BACCALAURÉAT
HUIS-CLOS POUR MASQUER
LES ÉVENTUELLES FRAUDES…
Page 2
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Lundi 20 juin 2016
L'Internet suspendu en Algérie afin de " masquer " les éventuelles fraudes au bac
LAB
H
E
T
)
E
D
S
A
P
(
M I E U X V A U T E N R I R E…
Y a-t-il une vie après Facebook !
Par Nabila. A
es examens partiels du baccalauréat entamés, hier, marqueront à jamais l'histoire. Et pour
cause, dès samedi soir les accès aux
principaux réseaux sociaux, notamment
Facebook et Twitter, ont été coupés pour
empêcher d'éventuels fraudes. " La
décision a été prise surtout pour protéger les candidats du baccalauréat de la
publication de faux sujets de cet examen
sur ces réseaux ", avait expliqué une
source du secteur TIC à l'APS. Mais hier,
dès le début des épreuves c'est le
réseau internet au complet qui a été suspendu. La connexion ne refera surface
que quelques heures plus tard soit à
11h, quoi qu'elle ait été fortement perturbée. Dans cette question, l'Autorité de
régulation de la poste et des télécommunications (ARPT), n'a pas souhaité faire
un commentaire. Chose certaine, ils
L
étaient des milliers voire des millions
d'internautes algériens à ne pas apprécier cette démarche. Avec l'arrivée de la
3G en 2014, internet accompagne partout et n' importe où les algériens devenus accros à cette nouvelle technologie.
Difficile donc que de leur suspendre l'accès notamment aux réseaux sociaux.
Sujet de discussion dans les transports
en commun, dans les rues ou aux marchés la démarche du ministère de
l'Education n'a pas échappé aux critiques. " On ne se retrouve plus " nous
diront un groupe de collégiennes rencontrés devant la grande poste d'Alger.
Accrochées à leurs Smartphones, elles
qualifient cette coupure d'internet de "
ridicule ". " On est actuellement en
vacance, Facebook ou Twitter comblaient en quelque sorte notre temps
vide " considèrent-elles. Ahmed, un
fonctionnaire dans la banque ne trouve
qu'une seule explication à cette coupure
des réseaux sociaux. Selon lui, " mettre
tout un pays en mode " hors ligne ",
signifie tout simplement l'incapacité des
responsables à la tête du secteur de
l'Education de faire face au problème ".
Même son de cloche chez Yacine, qui
critique le fait de couper tout un pays du
monde pour repasser des épreuves du
baccalauréat. Dans cette coupure, c'est
notamment les entreprises qui ne se
retrouvent pas. Halima, travaille comme
commerciale pour une boite qui importe
des meubles. Selon elle, la majorité de
ses transactions s'effectuent par mail
soit à travers internet. " La coupure a
vraiment impacté le fonctionnement de
la boîte. L'on se demande jusqu'à quand
cela va continuer, avec le rythme de
ramadhan qui lui seul est au ralenti "
dira-t-elle. Dans tout ça, c'est des candidats au baccalauréat du moins soulagés
qu'on a rencontrés. Devant le collège
Pasteur, ils étaient quelque uns à
savourer l'instant après-exam. Bien
futés, ils ont pu avoir accès à internet et
même aux réseaux sociaux, grâce à
l'installation d'applications sur leurs
mobiles. Ils confirment qu'il y a eu pour
une énième fois une fuite de sujets, mais
ceux-là étaient faux. " J'ai pu accéder à
mon compte Facebook grâce à une
application. Y a eu partage du sujet de
l'histoire-géo mais ce n'était pas celui sur
lequel nous avons été examinés "
raconte Sabrina, une candidate dans la
filière langes étrangères. Comme elle, ils
étaient nombreux à fonctionner de tel.
Grâce à eux nous avons pu aussi accéder aux réseaux sociaux. Facebook,
semblaient fonctionner le plus normalement du monde. Quelques internautes
ont même réclamé préjudice sur cette
coupure, estimant Facebook comme
seul défouloir pour oublier les problèmes
du quotidien.
N.A
Epreuves partielles du baccalauréat
Huis-clos pour masquer les éventuelles fraudes…
Par Imen.Hamadache
as de fraude foi- ci. Du moins en
théorie, puisque le blocage des
réseaux sociaux rend les éventuelles fraudes très localisées, et quasi impossibles à
détecter par les journalistes, voire même
les surveillants et les services de sécurité. Ils sont donc 555.177 candidats
concernés par cette nouvelle session
répartis sur 2.072 centres d'examen, soit
81% des centres retenus pour la session
initiale qui a concerné 818.518 candidats.18 centres de regroupement et
codage et 70 centres de correction sont
également réquisitionnés. C'est pratiquement une autre session du Bac, cette foisci, avec des mesures de sécurité draconiennes, selon les responsables du ministère. Les retardataires de la 1re session
sont, également, autorisés à refaire les
épreuves qui ont fait l'objet de fuites.
"C'est une décision de la ministre, qui les
a autorisés à refaire les épreuves, sans
distinction entre retardataires ou absents",
indique-t-on au ministère. Mais, "ceux qui
ont triché ne sont pas concernés. Il y a un
PV signé par l'élève et donc c'est une triche confirmée et traitée par un dossier
administratif ". Hier, au niveau du CEM
pasteur d'Alger centre, les
candidats de
P
É ditorial
la filière (langues étrangères) qui ont
passé (histoire géographie) étaient satisfait " le sujet était très facile, " on avait
très peurs, ont pensé que le sujet sera
plus difficile mais El hamdoullahi " nous
témoigne une candidate. Selon une autre
source très proche du l'ONEC nous ont
affirmé que " le sujet de l'histoire géographie est le même que celui de l'année
1995 ". Il est à noter qu' hier du 9h00
jusqu'à 12h30 les candidats ont passé
(Histoire-géographie (sciences expérimentales-mathématiques- maths-technique-), et l'après-midi du 13h30 à 16h00:
Anglais pour (sciences expérimentalesmathématiques-maths-technique- gestion-économie).
Le
ministère
de
l'Education nationale a précisé que " toutes les mesures pour assurer le bon
déroulement de l'examen ont été prises
grâce à la conjugaison des efforts du
ministère et des autres secteurs concernés que sont la Sûreté, la Gendarmerie
nationale, la Protection civile et la Santé".
Parmi les mesures "rigoureuses" prises
figure l'interdiction pour les candidats d'introduire dans les salles d'examen tout
appareil électronique connecté à Internet
(téléphones portables, tablettes, ordinateurs portables). " Cette coupure des
réseaux sociaux à une relation directe
avec les examens partiels du baccalau-
réat qui débuteront demain dimanche ",
selon une source du secteur de la Poste
et des Technologies de l'information et de
la communication. La décision a été prise
surtout pour protéger les candidats du
baccalauréat de la publication de faux
sujets de cet examen sur ces réseaux ",
mais en réalité cette mesure n'a pas
stoppé les facebookeurs de publier des
faut sujets sur Facebook, ce qu'est arrivé
la veille de baccalauréat partiel, ou des
faux sujets de la science et celui de l'histoire géographie. En outre, Les perturbations enregistrées depuis samedi soir sur
l'accès à internet se sont poursuivies
dimanche en Algérie, premier jour des
examens partiels du baccalauréat, a-t-on
constaté. Ce qui a crée une panique chez
les candidats qui ont cherché d'autre solution pour ce conceté en cas où les sujets
seront partager sur les réseaux, cette
information nous la vont appris hier prés
de quelque candidats rencontré au niveau
du CEM Pasteur à Alger centre, où ils
nous ont confirmé que l'application " PVN
master " leurs à permit de se connecté.
Pour les "Sciences expérimentales", les
matières à refaire sont les mathématiques, les sciences de la nature et de vie,
la physique, le français, l'anglais, l'histoire-géographie et la philosophie. Les
candidats des filières "Mathématiques",
"Maths-technique" et "Gestion-économie"
vont repasser les épreuves de français,
d'anglais, d'histoire-géographie et de philosophie. Pour la filière "Langues étrangères", seule l'épreuve d'histoire-géographie
sera repassée.
Le calendrier des épreuves du
baccalauréat partiel session juin
2016 sur son site électronique
Lundi 20 juin 2016:
*9h00 -12h30 Mathématiques (sciences expérimentales)
* 9h00 -12h 30 Histoire-géographie
(gestion-économie)
Mardi 21 juin 2016:
* 9h00- 12h 30 Philosophie (sciences
expérimentales-mathématiquesmaths-techniques-gestion-économie)
*13h30 -16h00 Français (sciences
expérimentales-mathématiquesmaths-technique-gestion-économie)
Mercredi 22 juin 2016:
*9h00- 13h 30 Sciences naturelles
(sciences expérimentales)
Jeudi 23 juin 2016:
* 9h00- 12h 30 Physique (sciences
expérimentales)
I.H
du bac. Benghebrit, en fait, ne fait que cacher le
soleil avec un tamis. Dans le " village planétaire "
au sein duquel nous sommes tous condamnés à
e ne pense franchement pas trahir un quelvivre, la brisque " disparition " de l'Algérie de la
conque secret que de relever ici que si le
ministère de l'Education, avec l'aide de ses pairs des TIC et de l'Intérieur, toile représente un spectacle d'une envergure sans précédent. Le plus grave, pour
n'a rien résolu en coupant Internet pour éviter la fraude au bac. Non, cela a plutôt ne pas dire le plus cocasse, dans cette affaire, c'est que beaucoup d'Algériens ont
été fait pour que la fraude, car fraude il y a, se passe désormais à huis-clos. Nouria quand même trouvé très rapidement le moyen de contourner cet " interdit ". Entre
le navigateur " Tor ", qui permet de se connecter à
Benghebrit, qui s'était déjà engagée à ce que les
partir d'une adresse IP située dans n'importe quel
examens de fins de cycles se déroulent dans des
pays hormis l'Algérie, et le VPN qui, ce me semble,
conditions idéales, a gravement failli. Et pas seule" Il est regrettable, en effet, que les internautes de la
procure à peu de choses près les mêmes résulment pour le bac, puisqu'il y a également eu fuite de
planète entière, ayant pris l'habitude de suivre des
tats, l'accès aux réseaux sociaux et à Google n'a
sujets aux examens de sixième et du BEM. Voilà
centaines de milliers d'Algériens, découvrent du jour au
été que peu ou proue bloqué. Preuve en est que la
pourquoi la ministre en charge du secteur de l'édulendemain un noir sidéral. Sidérant. Et si peu "
veille au soir, dans la nuit de samedi à dimanche,
cation a " black-outé " le pays. Elle l'a fait pour faire
considérant " envers nous autres citoyens. C'est comme
alors que Facebook était déjà bloqué, des sujets
semblant de respecter son autre engagement
abattre un moustique avec un bazooka. Il y a là bel et
(faux cette fois-ci) y avaient déjà été publiés. Le
concernant le repassage de certains sujets du bac.
bien usage disproportionné de mesures coercitives qui
lendemain, en découvrant les vrais sujets, on s'est
En cas de fraude, en effet, et en l'absence des
trahissent aussi bien l'incompétence que l'incapacité des rendu compte, par exemple, que les gens en
réseaux sociaux, cela se passera à huis-clos.
pouvoirs publics à faire face au phénomène des fuites au charge de leur élaboration ne se sont franchement
L'honneur sera sauf. Voilà. A ceci pris qu'entre la
pas " foulé la rate " puisqu'il ne s'agit rien moins
théorie et la pratique, il y a loin de la coupe aux
bac. Benghebrit, en fait, ne fait que cacher le soleil avec
que de sujets remontant à quelques années plus
lèvres. Outre le fait que l'initiative ainsi prise par les
un tamis. Dans le " village planétaire ", au sein duquel
loin, repris de manière quasi-intégrale, sans le
pouvoirs publics place en faux un pays comme
nous sommes tous condamnés à vivre, la brusque "
moindre changement notable. Avec cela, l'énorme
l'Algérie vis-à-vis du reste du monde. Il est regrettadisparition " de l'Algérie de la toile représente un
addiction des Algériens à Facebook, doublé de
ble, en effet, que les internautes de la planète
spectacle d'une envergure sans précédent ".
journées de jeûne extrêmement longue, ont placé
entière, ayant pris pour habitude de suivre des cenle pays sur une véritable poudrière. Un climat électaines de milliers d'Algériens, découvrent du jour au
lendemain un noir sidéral. Sidérant. Et si peu " considérant " envers nous autres trique, pesant, lourd, s'est mis à peser sur le pays depuis ce dimanche. Les ravacitoyens. C'est comme abattre un moustique avec un bazooka. Il y a là bel et bien ges en sont tellement grands et graves qu'il me semble bien que plus rien ne sera
usage disproportionné de mesures coercitives qui trahissent aussi bien l'incompé- plus comme avant après la levée de ces restrictions. Non, plus rien…
M. A.
tence que l'incapacité des pouvoirs publics à faire face au phénomène des fuites
J
Par Mohamed Abdoun
Gare aux voleurs
de routes
" Il est essentiel d'accélérer la mise
en oeuvre de l'accord de paix au
Mali pour la stabilité de toute la
région ", Federica Mogherini,
Haute représentante de l'Union
européenne (UE) aux Affaires
étrangères et la politique de
sécurité.
Oui, mais gare aux dérapages
quand même…
- Avoir le spleen, c'est
comme bouder la vie, en
enviant la mort.
- Voilà pourquoi, pour ma
part, j'ai toujours préféré
avoir le cafard.
- Tiens, ça tombe bien.
- Pourquoi donc ?
- Il doit y en avoir plein dans
cette " cherbette " de m…
que t'achètes tout le temps…
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
.fr
[email protected]
mo
:
Une seule adresse
epuis le début du ramadan, des bandes de voyous, à l'heure de l'Iftar, tendent des embuscardes aux automobilistes pressés et attardés, sur les bords de certaines rocades, notamment celle menant vers
Tipaza et Zéralda. Des pierres sont jettées sur
les pare-brises des voitures. Si le chauffeur a le
malheur de s'arrêter pour constater les dégâts,
il se fait dépouiller sans aucun ménagement.
Avis aux usagers des routes, et aux services de
sécurité aussi…
D
" Moi je n'abandonne jamais, et
ce soir notre équipe nationale a
abandonné et je n'ai pas
apprécié, je ne l'ai jamais
accepté et ne l'accepterai jamais
", Fatih Terim, sélectionneur de
l'équipe turque de football.
Voilà ce qui s'appelle laver
son linge sale en public.
La SNTF adopte un nouveau système
de climatisation
a Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) va
mettre en circulation, à compter
du jeudi, les premières voitures de train
équipées d'un nouveau système de climatisation plus performant, apprend-on
auprès de cette entreprise. Mises à
niveau dans les ateliers de maintenance
de Sidi Bel Abbes de la SNTF, ces nouvelles rames seront incorporées, dans un
premier temps, au train circulant sur la
ligne ferroviaire liant Alger à la ville
d'Oran, améliorant graduellement les
conditions de voyage des usagers. Cette
L
MALADROITE DIVERSION
2
Lundi 20 juin 2016
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78
021 73 71 28
ANEP ORAN :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Bureau de Tizi-Ouzou
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Tél : 0551 97 32 08
Impression :
Bureau de Chlef
Ouest : SIO
Centre : SIA
Publicité
Tél : 0774 27 89 49
Tel/fax : 021 71 65 74
Tel/fax : 021 71 67 60
Bureau de Béjaïa
Administration & finance :
QUOTIDIEN NATIONAL
D’INFORMATION
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
opération fait partie d'un programme de
mise à niveau graduelle des systèmes de
climatisation au niveau des grandes
lignes ferroviaires (Alger, Constantine,
Annaba, Bechar...). D'autres voitures
seront donc mises en service au fur et à
mesure de leur réception pour assurer
progressivement l'ensemble des trains de
grande ligne avec ces nouveaux systèmes de climatisation. La SNTF compter
parachever cette opération en été 2017, a
indiqué à l'APS le directeur général de
cette
société
publique,
Yacine
Bendjaballah.
Tél : 0773 71 99 37
Bureau de Tiaret
Tél : 0541 01 48 97
23
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Annonces classées
OFFRES D'EMPLOI :
Ecole privée Beni Messous recrute
éducatrice, femme de ménage, cuisinière, orthophoniste, psychologue,
prof de français.
Tel :
0561 64.77.00
0561 64.77.47
Société française en assurance recrute
des téléconseillères parfaitement francophones pour des postes à mi-temps
et temps plein salaire très intéressant
entre 30 000 et 50 000DA à temps partiel dans un cadre agréable avec une
équipe jeune et motivée.
Si vous correspondez au profil,
envoyez vos CV à l'adresse suivante :
[email protected]
JH 52 ans. LEADER en son domaine,
célibataire, Bonne Présentation, avec
Diplôme + 18 années d'expérience
Professionnelle en Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage
Quincaillerie, Démarches prospection, Préconisation, Gérance
Distribution Magasins Catering
DOCUMENTATION
Offre ses services
Tél : 0553 80 50 48 Béjaia
É-mail: [email protected]
H 40 ans marié sérieux cherche emploi
comme agent de sécurité, tourneur ou
équivalent et accepte mêmes déplacements avec hébergement.
Tel : 0552 19.90.14
Cherche aide-patissière
(francophone)
Tel : 021 90.94.75 - 0556 05.80.03
JH cherche emploi comme gestionnaire, administratif gestion de stock,
gestion person.chargé moyen généraux.
Tel : 0660 48.32.98
Restaurant Dély Ibrahim cherche serveur, aide-cuisinier, barman, plongeur,
femme de ménage,
hébergement
assuré.
Tel : 0550 46.68.86 / 0550 13.94.33
JH 30 ans chef de rang, diplôme en
restauration en 2007, 7 ans d'exp.en
gastronomie cherche emploi.
Tel : 079773.50.21
Cherche commerciaux H/F pour ste
imp-exp. située à Eucalyptus.
Envoyez CV au : [email protected]
JH possède véhicule cherche poste de
travail en qualité d'agent de sécurité ou
chauffeur.
Tel : 0776 66.71.14-0770 48.65.38
Entreprise de travaux de bâtiment à
Tizi Ouzou recrute pour la gestion de
ses projets un ingénieur ou un DEUA
en génie civil expérimenté 5 ans au
minimum.
Faxer CV au 026 20.44.92
Cherche femme de ménage tous les
jours de dimanche à jeudi à
Bouzaréah.
Tel : 0555 83.94.93
Société privée cherche secrétaire de
direction 2 ans d'expérience langue
arabe, français, anglais
Tel : 0560 94.51.16
[email protected]
Imp.à Tizi Ouzou recrute 2 conducteurs offset Kord (Roland+Gestenter)
et Sormz- 1 platiniste, 1 massicotier,
infographe (femme).
Tel :
0550 48.20.01
0560 91.76.87
Pâtisserie à Kouba cherche jeunes
(H/F) polyvalent, ménage et vaisselle
et apprentie.
Tel : 0554 66.61.82
Labo dentaire recrute JH, JF age 25 et
35 ans habite Alger et env.
Tel : 0797 19.24.95
Recrute ouvrier atelier, chauffeur
30-45 ans Alger.
Envoyez CV fax : 021 33.33.49
Ste étrangère sise à Mohammadia
Alger cherche aide-comptable, expérience professionnelle 1 année minimu
libre de tout engagement.
Email : [email protected]
DEMANDE D'EMPLOI :
J.H.54 ans, célibataire, Bonne
présentation, TS.Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage Quincaillerie
Démarches prospection, Préconisation,
Gérance, Distribution, Magasins,
Catering
Offre ses services
Tel : 0669 06 43 68
Email : [email protected]
JH 26 ans cherche emploi comme
chauffeur ou agent de sécurité.
Tel : 0560 09.76.14
Cherche emploi resp. moyens
généraux.
Tel : 0777 96.77.49
JH
cherche
empoi
chauffeur.
Tel : 0551 27.00.37
comme
JH 37 ans cherche emploi comme
chauffeur coursier chez ste étatique ou
privée tte proposition.
Tel : 0551 43.77.91
Documentation mailing domiciliation
représentation travaux d'opportunités
d'appoint consulting. Collaboration
Tel : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
J 38 ans cherche emploi dans une
entreprise privée ou étatique en qualité
chauffeur léger ou peintre en bâtiment.
Tel : 0550 56.72.40
JH 30 ans DES (bac+4) en science
biologiques option microbiologie 2
ans d'exp. comme chimiste cherche
emploi
Tel : 0557 26.02.78
JH 30 ans cherche emploi comme
chauffeur léger
Tel : 0662 05.64.02
Retraité ancien comptable prend en
charge la gestion de stocks titulaire
CAP aide-comptable et libre de suite.
Tel : 0553 63.60.46
Comptable cherche emploi tenue
comptabilité décl. fisc. bilan.
Tel : 0697 70.31.15
TS en bâtiment conducteur de travaux
coordinateur 19 ans d'exp. cherche
emploi dans le domaine.
Tel : 0550 53.01.82
PENSION
Pour vos vacances, à BEJAIA il
vous est proposé. Hébergement, pension, location, à la journée ou à la
semaine, un magnifique appartement
quartier résidentiel, bien équipé toutes
commodités, dont, 2 paraboles, TV,
eau courante, salle de bain, sanitaires,
cuisine, sanitaires, climatisation.,
machine à laver, parking si véhicules,
Téléfax
TEL : 0669 06 43 68 sms
É-mail : [email protected]
CADRE octagenaire offre Pension à
Jh ou couple
Preference corps medical
Nourri, logé, Contre. Gardiennage à
Alger-Centre
Tel : 0799. 09 32 96
COURS ET LEÇONS :
ELTC English School lance cours en
anglais de communication nouv. session 26 sept.
Tel : 0781 65.18.29-0549 53.92.93
boulevard Bougara, à proximité de
l'embassade de Russie, El Biar
IMA offre plus de 20 formations dans
les domaines de l'informatique, infographie, site, Web, 3D, électronique,
maintenance, électricité, télésurveillance, réseaux et autre.
Tel :
021 27.59.36/73
0551 95.90.00
SBL
English
School
votre
partenaire
pour
améliorer
votre anglais lance nouv. promo
26 septembre
SBL Alger Grande Poste
021 74.20.58 - 0550 86.47.84
SBL Rouïba cité EPLF en face Coca
Cola
021 81.55.36 - 0560 38.64.33
Quotidien national d’information
SBL Boumerdès coop. 11 Déc. en face
pâtisserie Mezghena
Tel : 024 91.41.95 - 0550 10.14.76
Le centre de formation Pro-Advances
donne cours de langues étrangères
(général et technique) français,
anglais, espagnol, allemand et italien
de l'initiation au perfectionnement
pour cadres, universitaires et enfant,
en groupe ou en cours particuliers,
méthodes audiovisuelles, large choix
horaire. Toefel, FCE, bac, BEM.
Inscription Pro-Advances 136, bd
Krim Belkacem, Télémly (près de
l'école de Beaux-Arts)
Tel : 021 23.06.53 - 0560 42.34.52
Anglais à domicile pour scolaires,
cadres et hommes d'affaires, écrit et
parlé toutes LV1 et LV2
Tel : 0663 75.65.69
Nous lançons prochainement une formation dans la fabrication des produits
détergents.
Pour informations :
0558 58.28.71
GEOMETRIE
ET ARITHMETIQUE
- Classe de 5ème de G.COGNAC
et L. TIBERGGE ed Masson 1950
- LETTRES PERSANES
de MONTESQUIEU éd Bordas
- GERMINAL de Emile ZOLA
- Classique Larousse
- CONTES et LEGENDES
d'ESPAGNE de M..Soupex éd
Fernand Nathan 1910
- VITA é CIVILTA ITALIA
de A.Fiorato et R.Sapien
- LE VIEUX QUARTIER de Avery
Cormen l'auteur de Kramer contre
Kramer éd J'AI LU 1980
- LE CID de Corneille, Tragicomique
1937
- LE LOUP-GAROU de Boris
Vian 1970
- L' IMPURE de Guy des Cars 1974
éd j'ai lu
- Edgar ALLAN œuvres Histoires
Extraordinaires traduit par Charles
Beaudelaire
- Édito service Geneve
- LE BRONZE de Maxime Helene
- Bibliothèque des merveilles 1890
Hachette
- POEMES de SI MOHAND ou
MHAND 1960 éd minuit
SERVICES
Réparation et installation de climatisation, frigo (chaud, froid, électricité).
Tel : 0661 75 39 31
Demander Mohamed
Réparation TV + Plasma à domicile
Lyes tech. Sonacat.
Tel : 0561 27.11.30
Traiteur El Quona : vous propose (ste
ou part) une gamme de plats repas cité
Douzi 03, n° 365 BEZ. email : [email protected]
Tel : 0775 64.07.87
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
É-mail : [email protected]
Tél :
0553/ 80 50 48
TERRAIN :
Vends lots de terrain à partir de 200m²
à kara Mustapha, wilaya de
Boumerdes, avec acte, livret foncier
8000DA/m².
Tel : 0550 27.11.00
Essalam immobilier vend à Ain Taya
140m² et 175m² avec acte et livret foncier.
Tel : 021 87.50.62 - 0661 42.68.63
Loue terrain à Tizi Ouzou environs
Tamda entièrement aménagé et cloturé
superficie totale 1 hectare accès sur la
route principale toutes commodités
pour toutes activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend terrain 21 ares avec maison Ain
Naadja à la cité de Safsafa.
Tel : 0550 70.64.41
Vend terrain à Réghaia 63000m².
Tel : 0561 73.06.57
Béni Ksila : vend un terrain plat,
sup.2840m², vue sur mer à 30m de la
22
route avec une route carrossable pour
toutes gamme de véhicule, avec toutes
commodité, possibilité de vendre en
lots, idéal pour habitation ou investissement, avec certificat non conserné
par la ZET et acte notarié, Prix :
28000DA/m².
Tel : 026 20.07.77 - 0550 32.82.53
Vend un terrain, sup.02x5000m², surface bâtie 2100m², composé d'une
usine, salle de sport, bloc administratif, hauteur de 09m en charpente
métallique, panneaux sandwich, dans
la zone industrielle avec 02 livrets foncier, offert 87000U, Prix :
100000U/ferme.
Tel : 0550 78.38.14 - 021 93.54.42
Vend un terrain sup.5000m², pour
hôtel, avec cahier de charge, avec acte
et livret foncier au niveau de complexe
touristique, Prix : 13U/m².
Tel : 021 95.73.79 - 0665 16.33.87
Haouche El Mekhfi vend des
terrain, Prix : 04U/m².
Tel : 0771 20.91.77 / 0551 08.36.38
APPARTEMENTS :
Oran, Dar El Hayat, Bte A : vend un
F4, 11e étage, avec csdb, véranda,
dans un état normal, immeuble propre,
deux façades, avec belle vue, bon voisinage, avec ascenseur neuf pas encore
opérationnel.
Tel :
0791 54 15 93
0550 80 78 55
Vend un F3, Birkhadem, 2eme étage
sup.69m², avec garage, dans une nouvelle résidence clôturée, avec acte et
certificat de conformité, prix : 1350U
Tel : 0559 35.63.71 -0550 62.45.60
Tipaza, Khemisti ville : vend un F2,
1er étage, proche de toutes commodités, possibilité crédit bancaire, avec
acte et livret foncier, prix : 590U.
Tel :
0561 45 90 94
0771 22 69 61
Tizi ouzou centre, loue un F3 fini et
meublé top, 2eme étage, sup.78m²,
deux façades, très bien situés, avec
parking, toutes commodités, sans visà-vis libre de suite, Prix :
65000DA/mois
Tel : 026 21.77.29
Blida, Soumaa : vend un F3, 2eme
étage, sup.68m², état propre, bien aménage, toutes commodités, immeuble
de 4 étage, avec acte et livret foncier,
accepte promesse de vente avec
apport, libre fin d'année, Prix :
750U/ferme
Visite uniquement les samedi.
Tel : 0668 01.29.44 -0561 13.04.45
Bou-Ismail batigec : vend un F4 2eme
étage, neuf sup.108m², toutes commodités, chauffage central, interphone,
caméra de surveillance, dans une cité
clôturée avec parking pour stationnement, avec acte et livret foncier, Prix :
2000U/Nég.
Tel :
0796 93.23.04
0550 22.59.57
VILLAS :
Vend villa à El Mouradia 415m²
Tel : 0555 15.69.71
H'mer El Ain centre, à 600m de l'axe
Blida - Hadjout : vend un niveau de
villa, rdc, sup.96m², composé d'un
salon spacieux, grand hall, une chambre, cuisine, salle à manger, sdb,
débarras, jardin de 86m², avec gaz,
électricité, eau, quartier calme, bo,
voisinage, prix : 800U
Tel : 024 32.13.23 / 0550 54.74.63
Lundi 20 juin 2016
Chinois Plage : loue une maison en F6,
160/280m², composée de 05 grandes
chambres, salon, cuisine, sdb et wc
séparés, avec garage pour un véhicule,
grande cour, jardin avec arbre fruitier,
sur la montagne, vue sur mer, prix :
03U/ois.
Tel : 0550 58.44.69
0778 65.77.60
Vend à Beni Taou Blida villa R+1 230
m² acte commodités nécessaires prix
négociable après-visite.
Tel : 0776 25.85.42
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Opération de Médéa
Huit autres terroristes
éliminés
LOCAUX :
Alors que cette opération de qualité se poursuit encore, le bilan des criminels abattus s'élève
désormais à une bonne douzaine.
Vends local commercial à Tizi Ouzou
lotissement Bouzar Krim Belkacem
superficie de 60 m² très bien aménagé
en bureau convient pour toutes
activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend des locaux commerciaux,
en rdc, sup.1000m², fini et libre de
suite, toutes commodités, situé sur
l'axe principal, idéals pour grande
surface, assurances, magasin de
grande marque, show room ou autre,
prix : 30U/m²
Tel :
034 22.31.72
034 12.46.29
Ouled Aich, cité 360 logt : vend un
local, sup.24m², avec wc, pour taxiphone, bureaux, pâtisserie, libre de
suite, avec acte, prix : 320U/Nég.
Tel : 0662 12.01.08 / 0551 54.00.76
PROSPECTION :
Cherche
achat
d'appartements,
à Béjaia.
Tel : 034 22.13.28 - 0772 30.35.65
Cherche partenariat pour exploit, un
terrain industriel de 9000m², en plein
centre de la zone industrielle d'El
Kseur, Béjaia.
Tel : 0771 40.32.29 -0553 13.01.78
Cherche pour client sérieux, achat
d'une ferme agricole ou terrain de 02 à
05 hectares, dans la wilaya de Tipasa,
Blida, avec acte de propriété.
Tel : 024 32.13.23 - 0550 54.74.63
Cherche pour client sérieux en attente,
achat d'un terrain agricole, sup. de 02
à 04 hectars, sur bord de route.
Tel : 024 49.11.94 - 0770 99.14.30
AVIS DIVERS
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
Tel : 0553 80 50 48
Email : [email protected]
SALUT pour des considérations
purement personnelles, je désire céder
les ouvrages suivants à Quiconque
m'écrira par émail
Tél : + 213 669 06 43 68
É-mail :
[email protected]
[email protected]
Lecteur assidu de la presse, tant nationale qu'étrangère, dispose de
nombreux périodiques, quotidiens,
hebdo.
Et autres magazines. Depuis 1950 à ce
jour.
Soit une colossale collection,
une montagne de papiers, d'infos
générales, scientifiques, culturelles, à
qui saura s'en servir étudie toute proposition.
Par Kamel Zaïdi
as moins de 8 autres
terroristes ont été éliminés hier, dans le
cadre d'une opération, qui est
toujours en cours, par les forces de l'Armée nationale populaire (ANP) dans la zone de
Rouakeche, wilaya de Médéa,
portant ainsi, le bilan à 12 criminels neutralisés, l'arrestation
de 4 autres et la récupération
d'armements, a indiqué le
même jour un communiqué du
ministère de la Défense nationale (MDN). "Dans le cadre de
la lutte antiterroriste et dans la
dynamique de l'opération de
recherche, de bouclage et de
ratissage menée par les forces
de l'Armée nationale populaire
dans la zone de Rouakeche
près des communes de Baâta
et Boucharil, wilaya de Médéa
(1ère région militaire), un détachement de l'Armée nationale
populaire a éliminé, ce diman-
P
Quotidien national d’information
Pour vos annonces nous vous offrons
Les meilleurs prix
Contactez-nous sur Tel/Fax : 021.71.67.60
Tel/Fax : 021.71.65.74
E.Mail : [email protected]
Des prix étudiés pour les notaires et huissiers
Anniversaires fêtes Décès condoléances
Demandes et offres d'emplois
Avec nous c'est gratuit
che-matin à 6H00, huit (8)
autres terroristes et récupéré
huit (8) pistolets mitrailleurs de
type kalachnikov et une quantité de munitions", précise la
même source. Ainsi, "le bilan
de cette opération, qui est toujours en cours s'élève à la neutralisation de douze (12) terroristes, l'arrestation de quatre
(04) autres et la récupération
de leurs armements", est-il
ajouté. Ces incessantes opérations de qualité menées sur le
terrain par les forces de l'ANP,
dénotent du "strict respect des
instructions et orientations du
Haut commandement, qui
veille toujours à rappeler la
nécessité de consentir davantage d'efforts et de s'acquérir
de rigueur, de permanente vigilance et de ferme détermination afin de venir à bout du
fléau du terrorisme", souligne
le MDN dans son communiqué. Pour rappel, pas moins
de 73 terroristes, auxquels il
faudrait ajouter ces huit autres,
ont été abattus entre janvier et
mai 2016, selon un bilan rendu
public par la revue El-Djeich
dans son numéro de juin.
"L'ANP poursuit sa mission en
toute détermination et rigueur
en réalisant des résultats sur le
terrain, couronnés par l'élimination d'un nombre conséquent de terroristes et de criminels ainsi que la récupération
d'importantes quantités d'armes de guerre, de munitions et
différents autres effets, sans
oublier les opérations de sécurisation des frontières et de
lutte contre la contrebande",
souligne la revue.
Concernant les terroristes et
les éléments de soutien arrêtés, la même source précise
que leur nombre s'élève à 111.
Durant la même période, les
éléments de l'ANP ont découvert et détruit 248 casemates
et abris. Concernant les armes
saisies, la même source a cité,
entre autres, 485 fusils automatiques de type Kalachnikov,
42 fusils de type FMPK, 34
fusils de chasse, 25 fusils à
pompe, 22 fusils semi-automatiques Simonov, 16 lanceroquettes RPG-7, 23 pistolets
automatiques de différents
type, 723 grenades défensives
et offensives, 49 canons de
fabrication artisanale et 79
bombes de confection artisanale.
Dans le domaine de la lutte
contre la contrebande et l'immigration clandestine, les éléments de l'armée ont appréhendé, durant les cinq premiers mois de l'année en
cours, 1117 contrebandiers,
2309 immigrants clandestins et
105 narcotrafiquants. Ils ont
également saisi 54262,9 kg de
kif traité, 902068 litres de carburant, 205 véhicules tout-terrain, 120 camions, 148 véhicules et 70 motos.
K. Z.
Lutte contre le trafic
illicite des stupéfiants
et des psychotropes
Saisie de 5.7 kg
de cocaïne pure
Par Samia .Acher
Le chef de la brigade de lutte
contre le trafic illicite des stupéfiants et des psychotropes de la
police judicaire de la wilaya d'Alger,
le commissaire Ghelab Tarek a
annoncé, lors d'une conférence de
presse animée, hier au siège de la
sûreté de la wilaya d'Alger la saisie
de 5.7 kg de cocaïne pure en provenance du Brésil destinée au
Maroc. " Après de profondes investigations qui ont duré 6 mois,
menées par les services de la
police judicaire de la division est,
ces derniers ont procédé à l'arrestation de trois femmes d'origine
tunisienne, âgée entre 24 et 38
ans ont possession de 5,7 kg de
cocaïne pure, non destinée à la
consommation locale. Le démantèlement de ce dangereux réseau de
crime organisé s'est effectué en
trois étapes et ce Grâce aux efforts
et à la bienveillance des services
de la police judicaires qui sont à
cheval dans leur lutte contre la drogue et toutes les formes de criminalités ", a-t-il ajouté. L'orateur a
précisé lors de son intervention
que cette quantité importante de
cocaïne est destinée au Maroc et
que l'Algérie était uniquement une
zone de transition. Dans sa lancée, le commissaire Ghaleb a indiqué : " La méthode employée pour
dissimuler cette drogue dure est
nouvelle et très avancée. Les
mises en cause ont caché la
cocaïne dans des plaques compressées à l'intérieur des sacs à
main fabriquées en Brésil avec une
matière indétectable ". Selon, le
responsable de la brigade des stupéfiants, les mises en cause ont
été arrêtées par étape pour la
période de quatre jours par leurs
services de police dès leur sortie à
l'aéroport d'Alger plus exactement
à Dar El Beida et Alger centre. Elles
sont présentées devant les autorités judicaires compétentes, puis
devant le tribunal d'El Harrach.
L'enquête est toujours en cours
pour mettre la main sur la tête pensante de ce réseau et ses complices. A propos de ce dernier point,
Ghelab a nié toute complicité algérienne dans cette affaire.
S.A.
Ouyahia à propos de la crise économique:
" L'Algérie doit prendre
des mesures souveraines "
Tél : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Lundi 20 juin 2016
Quotidien national d’information
Par Assia.M.
e Secrétaire général du
Rassemblement (RND),
Ahmed Ouyahia a estimé que
l'Algérie peut s'en sortir de la
crise économique par la prise
de mesures en toute souveraineté, faute de quoi, ajoute-t-il,
elles lui seront dictées par le
FMI. " Le pétrole à 100 dollars,
c'est du passé ", " l'Algérie a les
moyens de s'en sortir, mais ce
ne sera pas par l'effet de quelques miracles ", a-t-il précisé,
lors d'une rencontre avec ses
militant dans la wilaya de
Boumerdes, tout en insistant
L
sur la nécessité de dire la vérité
aux citoyens et de leur expliquer l'urgence à revoir les choses.
" De toute manière, si on ne
prend pas les devants, c'est le
FMI qui va faire le ménage à
notre place, donc il vaut mieux
qu'on nettoie notre maison par
nos propres mains ", a-t-il avertit.
Le Chef du RND a, dans ce
contexte, demandé aux militants de son parti de se faire
l'écho de ce discours auprès de
la population, leur recommandant d'utiliser les réseaux
sociaux. " Il faut désormais tra-
vailler avec ces outils technologiques, car les prochaines
échéances seront rudes ". Les
prochaines échéances sont les
législatives et il prédit que " la
compétition sera très rude et
l'argent sale sera au rendezvous ". Evoquant la règle 51/49
régissant
l'investissement
étranger en Algérie, Ouyahia a
défendu cette loi, en citant des
exemples de partenariat avec
des étrangers qui ont donné
des fruits, à l'instar du partenariat SNVI/Mercedes. Pour lui, "
ce sont les spéculateurs, les
trafiquants de tous bords qui
sont contre cette loi ". " Ce n'est
3
pas cette loi qui pose problème
", ajoute-t-il, mais la bureaucratie. Ahmed Ouyahia n'a pas
manqué cette occasion pour
parler de la suppression de la
retraite anticipée, tout en défendant la décision de la dernière
Tripartite, en s'attaquant, dans
ce sens, aux partis politiques et
aux syndicats qu'il accuse de
faire de la " politique politicienne ".
Pour le SG du deuxième grand
parti, cette forme de retraite met
en péril les capacités financières de la Caisse des retraites. "
C'est la CNAS qui est venue en
aide à la CNR pour éviter les
problèmes aux retraités ", a-t-il
révélé en rappelant dans quel
contexte historique est apparue
cette forme de retraite, en vertu
de l'ordonnance 971/13 ".
S'agissant de la suppression de
cette retraite, le conférencier a
annoncé que même l'âge de la
retraite à 60 ans doit être revu à
la hausse, citant les exemples
du pays où la retraite est à 65
ans. " Ce sont donc ces mesures, entre autres, qui doivent
être prises, à côté de la révision
de la politique des subventions.
Sinon le FMI les imposera ",
avertit le chef du RND.
A.M.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Lundi 20 juin 2016
Quotidien national d’information
Petit écran
Rejet des réformes du système de retraite
e départ à la retraite à l'âge de
60 ans, un projet annoncé à
l'issu de la 19 tripartite tenue le 5
juin dernier par le gouvernement de
Sellal a suscité le mécontentement et
la colère des syndicats autonomes
des différents secteurs exclus de
cette réunion. Dans le secteur de
l'Education, le syndicat des lycées
d'Algérie considère que cette tripartite
est une monopartite où les représentants des travailleurs sont absents et
appelle à l'organisation d'une bipartite
entre le gouvernement et les syndicats
autonomes de la fonction publique sans
atteintes aux acquis positifs des travailleurs. Le Cla lance un appel à tous les
fonctionnaires en générale et les enseignants en particulier à se mobiliser
pour rejeter le projet de loi portant sur
le régime de la retraite et qui remet en
cause leurs droits à la retraite. Son
secrétaire général, Idir Achour a souligné : " Nous appelons tous les syndicats autonomes à s'organiser en un
front social syndical autonome contre
la remise en cause de nos acquis.
Nous considérons que la réforme du
régime de retraite comme une provocation à tous les travailleurs en générale
L
et aux enseignants en particulier. Nous
alertons le gouvernement des conséquences d'une telle décision et l'interpellons au non promulgation du projet
de loi ".De son côté la confédération
générale autonome des travailleurs
d'Algérie a condamné cette loi et la
considère comme une offensive contre
les acquis des travailleurs. Dans son
communiqué, la CGATA a souligné :
"Ni le gouvernement, ni la tripartite ne
veulent d'une réelle organisation syndicale des travailleurs que l'enregistrement lui est refusé illégalement .Nous
considérons que même les syndicats
corporatistes sont frappés de plein
fouet par la décision prise lors de la
dernière tripartite " .La CGATA appelle
toutes des organisations syndicales
autonomes avec les sections de
l'UGTA à une réunion pour construire
un front syndical contre l'offensive qui
touche les travailleurs. Pour sa part, le
syndicat national des praticiens de
santé publique (Snpsp) dénoncé son
exclusion de la réunion de la tripartite.
Joint par téléphone, son président Dr
Lyes Merabet a souligné : " La position
de notre syndicat est la même que les
autres syndicats autonomes à savoir
nous partageons le même refus par
rapport au projet du départ à la retraite
annoncée par le gouvernement à l'issue
de cette tripartite. Nous nous sommes
réunis samedi avec 13 organisations
syndicales des différents secteurs qui
se sont mis d'accord pour la constitution d'un front syndical pour contrecarrer ce projet " .L'orateur a fait savoir
que le Snpsp considère ce projet
comme atteinte à un acquis syndical,
consacré à travers l'ordonnance présidentielle. " Nous refusons ce projet,
nous nous associons avec toutes les
démarches pour réagir ensemble et
appeler les pouvoirs publics à reconsidérer cette décision qui selon moi sera
une raison pour perturber la prochaine
rentrée sociale " a-t-il ajouté.
L'interlocuteur mis l'accent sur la
nécessité de la participation des syndicats autonomes au projet du code du
travail.
S.A
Médecins résidents
Une grève nationale en vue
Par Amirouche El Hadi
achemine-t-on vers une
grève nationale des
médecins résidents, après le
Ramadhan ? Le mouvement
de contestation entamé il y a
plusieurs semaines, par des
médecins spécialistes en formation dans les établissements
hospitaliers de la wilaya d'Oran
pour contester le projet de loi
sanitaire, commence à prendre
de l'ampleur et une grève
nationale se profile clairement,
à l'horizon. Après les résidents
des wilayas de Sidi Bel Abbès
et Tlemcen, ce sont les médecins résidents de la capitale qui
promettent de rallier le mouve-
S'
ment de protestation, dans les
prochaines semaines. Une réunion de concertation des délégués des résidents de l'Ouest
et du Centre devra se tenir,
ainsi, dans les tout prochains
jours pour décider de l'avenir
de la contestation. Le dernier
geste d'apaisement du ministère de la Santé, qui a promis
de désigner un délégué des
résidents, à la commission
chargée d'élaborer les modalités du service civil, ne semble,
aucunement, rassurer les résidents qui restent sur leur
garde. "Nous avons tenu une
AG mardi à l'EHU 1er
Novembre, lors de laquelle plusieurs propositions furent
débattues et soumises, par la
suite, au vote à main levée,
permettant de ressortir avec
certaines décisions : continuer
le mouvement de grève mais
revenir à un seul jour par
semaine à savoir le mardi, en
signe de bonne foi, en attendant l'invitation promise par le
ministère de la Santé au
comité des médecins résidents
pour entamer des négociations
et participer à la commission
chargée d'élaborer les modalités du service civil afin de trouver un terrain d'entente, ne
lésant pas la communauté
médicale et aussi, afin de s'aligner avec nos confrères des
facultés de Sidi Bel-Abbès et
Tlemcen. Nous avons, aussi,
décidé de tenir un sit-in national, en collaboration avec les
délégués de toutes les facultés
de médecine algériennes, au
siège du ministère de la Santé,
de la Population et de la
Réforme hospitalière et ce, afin
d'asseoir notre position.
Le recours à une grève illimitée, à caractère national, dans
le cas où aucune réponse n'est
donnée par le ministère de
tutelle n'est pas, aussi, à
exclure", confie un délégué des
résidents, à Oran.
Il est à rappeler que les médecins résidents avaient lancé, au
début du mois en cours, une
grève cyclique de 3 jours
(lundi, mardi et mercredi), dans
les établissements hospitaliers
de la ville, pour contester le
projet de loi sanitaire.
La plate-forme des revendications avait été remise au cabinet du ministère de la Santé
par une délégation composée
de quatre délégués des
contestataires.
Le recours à ce mouvement
de contestation avait été
décidé le 28 avril 2016, lors
d'une AG des délégués des
médecins résidents qui avait
pour but de discuter des modalités de protestation concernant
le nouveau projet de loi sanitaire.
AEH
Cité Lahouache de Ain Benian, Alger
3 800 familles dans le tourment
Par Amar CHEKAR
a cité Lahouache de Ain El Benian
à Alger interpelle la conscience et
les responsabilités des pouvoirs
publics. Habitant dans ce quartier de la
banlieue d'Alger depuis les années
1940, des dizaines et centaines de
familles ont subit les exactions et autres
bombardements de l'aviation aérienne
coloniale de l'époque, avant de se
retrouver dans un état déplorable après
plus de 50 ans de l'indépendance nationale. " Ne vivons dans la même situation que les réfugiés Sahraoui à
Tindouf. L'administration et les pouvoirs
publics concernés ont oublié les enfants
du pays. En plein territoire de la capitale, nous n'avons pas de gaz de ville,
une très faible tension de l'électricité.
On ne peut pas allumer la télévision et
le frigidaire au même temps. Si non, un
des deux s'arrêtera à cause de la faiblesse de la tension électriques ",
déplore Farid, père de famille et délégué des familles du quartier
Lahouache. Privé du réseau sanitaire et
autres absences de pistes et routes de
qualités qui assurent une qualité de vie
L
mais pas les autochtones qui n'ont
bénéficié ni des travaux de l'aménagement du territoire ni de logements, et
ce, malgré les promesses qui leurs ont
étés données par le wali d'Alger il y'a
deux ans. Afin de prouver la véracité
de leurs engagements à poursuivre la
réclamation des droits de manière pacifiques, des citoyens ont gardé images
et enregistrement preuve à l'appuie, les
déclarations du wali d'Alger qui leurs a
promit de prendre en charge leurs
doléances. Mais, depuis, rien n'a été
fait jusqu'à présent. Organisé dans un
mouvement citoyen qui regroupe les
habitants de la cité, les délégués des
habitants, n'ont pas manqué d'assurer
et rassurer leurs compatriote, de maintenir à défendre les voix pacifiques et
légale, afin de faire valoir leurs préoccupations au plus haut niveau de la
décision de l'Etat.
" Les tenants de la bureaucratie d'utiliser la violence comme moyens légitimes pour se protéger, contre les
citoyens et mouvements pacifiques qui
n'ont que la force de la loi et le soutiens
des forces justes pour faire avancer
leurs préoccupations légitimes et
respectable et un environnement favorable au développement local, des centaines de familles se plaignent aussi du
manque d'éclairage public qui favorise
l'insécurité et la délinquance juvénile
des longues nuits de la cité Lahouache.
Autre élément vitale pour la vie quotidienne, concerne la faiblesse ou le
manque de réseau AEP pour alimenter
les habitants en eau potable depuis la
nuit du temps.
Régularisation
des constructions anarchiques
Selon les affinités et les accointances
des uns par rapports aux autres, des
dizaines de citoyens qui s'interroge sur
la question de deux poids deux mesures. " Dans la même cité et même
conditions, on trouve des familles qui
ont put régulariser leurs situation relatifs
aux constructions, mais pas pour d'autres " déplore t-on. Ceci d'un coté. D'un
autre coté, il y' a des centaines de
familles qui sont arrivées nouvellement
sur les lieux, ils ont bénéficiés des logements de différents dispositif, à commencer par AADL, LSP, LPP et plus,
4
citoyenne ". Ecœuré par les pratiques
administratives qui font leurs sienne,
sans tenir compte des textes de lois et
de la constitution qui garanti l'égalité
des droits à tout les citoyens, bon nombre de citoyens, n'ont pas manqué de
faire la comparaison entre les événements de Ghardaia qui ont été touchés
par d'autres habitants nouvellement
arrivés sur les lieux et la situation que
l'on vie à la cité Lahouache. " Je ne
parlerai que de mon grand père qui est
décédé en 1945 dans ce même quartier. Depuis, rien n'a changé dans notre
vie. On ne vie pas dans le trafic et le
marché informel. On vie dans le travail
manuel et dans l'honnêteté. Nos
valeurs ne changent pas. Bien au
contraire, nous garderons nos terre et
valeurs contre vent et marrée ", répond
t-on en guise de réaction contre la politique de deux poids deux mesures qui
consiste à favoriser les uns au dépend
des autres. Un Etat de droit, commence
par le respect et l'application des textes
de la constitution en son âme et
conscience à tous les niveaux des
administrations publique, nous dit-on.
A.C
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
Un front uni en formation
Par Samia .Acher
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat
Min Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Esprits criminels
21:45 : Esprits criminels
22:35 : Esprits criminels
23:25 : Esprits criminels
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck
à la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas
les paroles
19:25 : N'oubliez pas
les paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
21:00 : Les dames
22:42 : La solitaire
Bompard du Figaro
22:45 : Les dames
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour
deux
14:55 : Un cas pour
deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
09:15 :
10:05 :
10:50 :
Babel
12:25 :
édition
12:45 :
Homeland
Homeland
La cour de
La nouvelle
La nouvelle édi-
Lundi 20 juin 2016
Sur TF1 - 20h55
tion,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
Esprits criminels
Deux femmes ont été assassinées dans une banlieue de
Los Angeles. Elles ont été frappées à l'arrière du
crâne, égorgées post mortem. Les cadavres ont été
jetés dans une benne à ordures. Hotchner et son équipe
arrivent sur place et comprennent que le tueur prend
pour cible des dames qui manquent de confiance en
elles. Bientôt, une nouvelle femme est enlevée dans des
circonstances identiques.
Sur France 2 - 21h00
Les dames
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad
Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
21:00 : Maison
à vendre
22:55 : Maison à vendre
21
Sept personnes sont assassinées dans un autobus à Paris.
Elles ont été froidement exécutées par balles par un tueur
vêtu d'un sweat à capuche. L'une des victimes est identifiée
grâce à sa carte de presse. Il s'agit de Marion, la
compagne journaliste de Martin. Exclu officiellement de
l'enquête, ce dernier mène ses propres investigations. Dans
la campagne du Vexin, Aurélien, un lycéen, entretient une
liaison avec Louise, la mère de son meilleur ami.
Sur M6 - 20h55
Maison à vendre
Nathalie, veuve, ne peut plus entretenir sa grande
maison à Troyes (Aube), qu'elle a mise en vente il
y a deux ans. Mais il n'y a pas eu une seule
proposition d'achat. Stéphane Plaza lui vient en
aide avec Sophie Ferjani, architecte d'intérieur •
Alice, Florian et leurs deux jeunes enfants vivent
dans une maison atypique à Itteville, dans
l’Essonne. Le couple vient d'acheter une villa plus
vaste pour qu'Alice puisse y installer son propre
salon de tatouage. Alice et Florian doivent donc
vendre au plus vite leur logement d'Itteville pour
ne pas avoir à souscrire un prêt-relais. Mais
malgré des visites, ils n'ont eu qu'une seule offre.
Mais elle est trop basse. Avec Emmanuelle
Rivassoux, architecte d’intérieur, Stéphane va
tenter de débloquer la situation.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Lundi 20 juin 2016
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 520
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Sudoku N ° 520
Nouvelle attraction
des Algérois
e plus en plus de familles
optent, en ce mois sacré de
Ramadhan, pour les plages et
autres espaces de détente de la capitale (la Sablette, Ardis et Sidi Fredj...)
pour rompre le jeûne en plein air et
passer leurs soirées en bord de mer. A
l'approche de l'appel à la prière d'Al
Maghreb (heure de rupture du jeûne),
ces espaces s'emplissent de centaines
de familles qui s'y rendent munis de
leurs victuailles pour un iftar en bord de
mer et une soirée ramadanesque ponctuée de brise marine.
Ces espaces sont devenus, en ce mois
sacré, les lieux de prédilection des
familles algéroises qui viennent de toutes les communes de la capitale non
sans créer des embouteillages, notamment au niveau des accès de la
Sablette et d'Ardis, a constaté l'APS
sur place.
Outre ces deux espaces de détente,
les plages d'El Kettani à Bab El Oued,
d'El Djamila à Aïn Benian et de Sidi
Fredj sont elles aussi prises d'assaut,
peu avant l'heure de l'iftar, par des
familles en quête de fraîcheur et voulant échapper au train-train quotidien. A
titre d'exemple, la plage ouest du complexe touristique de Sidi Fredj enregis-
D
Mots croisés N° 520
SOLUTIONS
Mots croisés N° 519
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 519
tre une forte affluence avant et après
l'iftar.
Les familles y viennent des régions
alentour pour rompre le jeûne dans un
cadre doux et agréable, se promener
en bord de mer et déguster des glaces
au port de plaisance.
A quelques minutes de la rupture du
jeûne, les mères de familles s'affairent
à agrémenter les tables plantées à
même le sable avec toutes sortes de
mets traditionnels, notamment la
chorba, plat phare du Ramadhan.
Après l'iftar, les familles prolongent le
plaisir en passant leurs soirées sur ces
plages pour profiter de l'air marin en
dégustant la zlabia, le kalb el louz, les
ktayef et autres gâteaux traditionnels
autour d'un bon thé à la menthe.
Ces espaces ont été renforcés par des
agents de la sûreté nationale et de la
protection civile qui veillent à la sécurité des citoyens. Ils sont d'ailleurs souvent invités par les familles à rompre le
jeûne avec elles.
Les soirées sont animées par des artistes algériens de différents genres musicaux, notamment le Chaabi et
l'Andalou.
A la Sablette ces soirées sont organisées par l'Office national de la culture
et de l'information (ONCI). Pour
Mohamed habitué avec sa famille composée de cinq membres depuis l'année
dernière à rompre le jeûne à la
Sablette, ce choix est motivé par la
quête de fraîcheur marine dans une
ambiance conviviale.
Djamel, rompre le jeûne en plein air est
une occasion aussi pour ses enfants
de jouer et de côtoyer d'autres enfants.
Aménagés avec des jeux et des manèges, ces espaces sont beaucoup plus
les lieux privilégiés des bambins durant
les vacances d'été en dépits de la
cherté relative des tarifs variant entre
100 et 150 DA.
Fatima qui a choisi la brise marine de
Sidi Fredj a souhaité voir cette culture
de sorties perpétuée chez les Algériens
tout au long de l'année.
Pour Djamila qui préfère la promenade
Ardis, les Algérois optent de plus en
plus pour les sorties en soirée notamment durant la saison estivale.
"Une virée à cet espace me permet
également de faire des courses au
niveau du centre commercial pour préparer l'Iftar du lendemain", a-t-elle dit.
R.N.
Les SMA et solidarité du ramadan
Horizontalement
1 - Etude des manquements à la loi
2 - Mis en lambeaux - Rêves d'attaquant
3 - Corrompu - Places de collections
4 - A voile et à vapeur, familièrement - Termine sa lessive Chauffeur de Cléopâtre
5 - Hémione s'il est sauvage - Entourai de près
6 - Lichen à longs cils - Recherche
7 - Accentuer
8 - Fournisseur de galuchat - Point rose à l'aube
9 - Caractère de deux choses semblables
10- Il fait la fortune du plagiste - Changerons l'atmosphère
Verticalement
A - Cancan
B - Dangers des bords de route - Bien visible
C - Et pas ailleurs - Citation mystérieuse
D - Fusionne - Il eut son père sur le dos
E - Joliment colorées - Note pour le chef de choeur
F - Juron de bébé - Etain du physicien - Rivière bretonne
G - Influences réciproques - Fin de verbe
H - Vieux gibier - Direction
I - Respecte - Element 68 en petit
J - Voie humide - Propre de l'homme
K - Répétas - Ses taches forment les éphélides
L - Tentent
Faits divers par Samia. Acher
Iftar en bord de mer
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
34 restaurants ouverts à Alger
e commissariat des
scouts musulmans algériens (SMA) de la wilaya
d'Alger, supervise durant le
mois de Ramadhan 34 restaurants pour les jeûneurs
avec un total de 4 500 repas
par jour, a indiqué le commissaire des scouts musulmans de la wilaya d'Alger,
Rachid Boudina.
34 restaurants ont été
ouverts pour accueillir les
jeûneurs durant le mois
sacré de Ramadhan sous
l'encadrement de 650 scouts
en sus des volontaires, a
déclaré à l'APS M. Rachid
Boudina.
Il a précisé que 4 500 repas
étaient assurés quotidiennement par ces restaurants
outre les 1 000 autres repas
distribués aux familles alors
que le nombre des couffins
L
était de 3000 avec la contribution des services de la
wilaya d'Alger. A l'approche
de la fête de l'Aïd El Fitr, les
scouts musulmans contribueront à la distribution de
500 tenues au profit d'enfants orphelins.
Des soirées sont également
prévues en faveur des bienfaiteurs et des volontaires
qui ont pris part à ces initiatives de solidarité durant ce
mois sacré.
D'autre part, les services de
la wilaya d'Alger avaient
alloué une enveloppe financière de 48 milliards de centimes qui seront distribués
sous forme de couffins au
profit des familles démunies.
La valeur du couffin est passée de 3 500 DA l'année
dernière à 5 000 DA cette
année.
Cette initiative concerne
aussi les familles de personnes aux besoins spécifiques
n'ayant pas de revenus hormis la pension du handicapé, les personnes âgées
et les veuves.
Par ailleurs et concernant le
programme de la saison
estivale, M. Boudina a
annoncé que "comme chaque année, des camps de
vacances relevant du commissariat seront ouverts
pour accueillir 3 200 enfants
adhérents et non adhérents
à travers les différentes
régions côtières du pays".
L'encadrement de ces
camps de vacances qui
dureront du 10 juillet à la fin
août, sera confié à plus de 1
100 scouts ayant déjà reçu
une formation spéciale en
matière de supervision des
enfants et d'organisation
d'activités ludiques et éducatives.
Les bénéficiaires de ces
camps prendront part également à des campagnes de
sensibilisation à travers les
plages qui s'articuleront sur
la lutte contre les stupéfiants
et les accidents de la circulation à travers la distribution
de dépliants et l'organisation
d'activités à l'adresse des
estivants en collaboration
avec les servies de la
sûreté.
Le nombre des adhérents au
commissariat des scouts
musulmans de la wilaya
d'Alger dépasse les 8 500
(plus de 2 300 louveteaux
de 6-12 ans, a-t-il ajouté.
SOLUTIONS
Skikda
Sudoku N ° 519
Sept non-jeûneurs arrêtés
Par Doudou Abdelaziz
ept non jeuneurs âgés de 30 à 47
ont été arrêtés avant-hier par la
gendarmerie nationale, à Collo au
niveau de la wilaya de Skikda pour
avoir rompu le jeûne.
Et pourtant les mis en cause n'ont pas
rompu le Ramadhan dans un lieu public mais plutôt dans un endroit discret, arrêtés au niveau du port de la
ville, du cimetière et au lieudit Aïn
Deoula.
Mais n'est-il pas dit que l'Islam
n'oblige pas le musulman à faire ses
cultes sans sa volonté.
En plus l'acte a été commis discrètement et loin des lieux publics ?
S
20
Autrement dit l'affaire serait passée
sans tapage et sans une grande polémique.
Mais dans ce cas-là il est certain que
les médias ne vont pas se taire, en
polémiquant longuement sur cette
affaire.
Rappelant que le législateur algérien
a prévu une sanction assez sévère
pour les personnes qui offensent les
préceptes du mois sacré en lieu
public.
Et que prévoit la loi algérienne dans
ce cas ?
Il y n'y pas de textes de loi qui définit
la nature de sanction pour ce genre
d'acte.
Mais il existe un article applicable et
Lundi 20 juin 2016
définissant clairement le genre de
sanction, ou cas à l'atteinte aux
mœurs et l'ordre public. Cet article dit
que quiconque qui offense le prophète
par des propos injurieux et blessant
ou tout autre forme d'insulte devra
comparaître devant un conseil disciplinaire pour être jugé. La sanction peut
aller entre 06 et 2 ans avec une
amende de 50.000 à 100.000 DA. .
Toutefois, soulignons que d'autres
sources affirment que la cause principale de l'arrestation est due à un trafic
de kif. De notre côté nous avons pris
attache avec les services la sureté de
la wilaya de Skikda dont ont démenti
l'affaire et que celle-ci n'était à leur
niveau.
5
Vol à Aïn-Témouchent
Un véhicule
récupéré
Le groupement territorial de
Gendarmerie Nationale d'AïnTémouchent a été contacté téléphoniquement via le numéro vert 10-55, par
un citoyen demeurant à Terga, pour aviser qu'il venait d'être victime du vol de
son véhicule de marque Toyota Hilux,
commis par un individu non identifié, au
marché des bestiaux sis à la zone
industrielle d'Aïn-Témouchent avant de
prendre la fuite vers une destination
indéterminée. Après diffusion des
recherches, le véhicule volé a été
immobilisé 20 minutes plus tard, au barrage dressé, par les gendarmes de la
brigade de Boutlelis, sur la RN.02, à la
commune de Boutlelis (Oran) et son
conducteur le nommé (H-K) 53 ans, a
été interpellé. Le mis en cause a été
remis avec le véhicule récupéré, aux
gendarmes de la brigade d'AïnTémouchent, qui ont ouvert une
enquête.
Homicide volontaire à Bejaia
Le coupable sous
mandat de dépôt
Les gendarmes de la brigade territoriale de Béni-Maouche ont présenté
devant M. le Procureur de la
République près le tribunal d'Akbou, le
nommé (H-M) 42 ans, pour homicide
volontaire avec préméditation et mutilation d'un corps, dont a été victime le
nommé (B-N) 22 ans. L'accusé a été
placé sous mandat de dépôt.Rappelons
que le corps étêté de la victime,
employée dans un poulailler, ayant
porté disparu depuis le 31/05/2016, a
été découvert dans un état de décomposition avancée, à la forêt du village
Aftis, commune de Seddouk.
Les investigations entreprises par les
gendarmes de ladite brigade territoriale
ont conduit à l'interpellation du mis en
cause (employeur de la victime), qui a
lui décapité la tête qu'il a enfouie sous
terre à ladite forêt et abandonné le
corps à l'endroit de sa découverte.
Les recherches effectuées ont permis
de déterrer la tête qui a été déposée
avec la dépouille mortelle à la morgue
de l'hôpital d'Akbou.
Association de malfaiteurs
et vol à Khenchela
Deux repris de justice
sous mandat de
dépôt
Les gendarmes de la brigade de
Tazougaght ont présenté devant M. le
Procureur de la République près le tribunal de Chechar, trois repris de justice, pour association de malfaiteurs, vol
de cheptel et coups et blessures volontaires, dont a été victime un agriculteur.
Les mis en cause ont été placés sous
mandat de dépôt. Rappelons que, la
victime s'est présentée à ladite brigade
de Gendarmerie Nationale, pour déclarer que le même jour à 01 heure du
matin, au moment où elle était endormie
dans une tente installée près de son
domicile, commune d'El-Mahmel, elle a
été agressée par des malfaiteurs qui
l'ont ligotée et rouée de coups de bâton,
pour ensuite s'emparer de son cheptel
composé de soixante dix ovins avant
de prendre la fuite.
Les investigations entreprises par les
gendarmes enquêteurs ont conduit à
l'interpellation des mis en cause les au
centre ville de Khenchela, alors que
trois autres complices, identifiés,
demeurent activement recherchés
Régions
Quotidien national d’information
Contrôle commercial à Ain Témouchent
Relizane
134 PV établis durant
une quinzaine
de jours
e bilan établi par les services de
la direction du commerce de la
wilaya d'Ain-Temouchent fait
état ,que durant la période avant quelques jours du mois de ramadhan et
jusqu'au 10ème jour de ce mois sacré,
, il a été effectué 1O21 interventions à
travers les zones urbaines et rurales de
la wilaya , lesquelles se sont soldées
par l'établissement de 135 infractions
liées à la législation commerciale,
notamment pratique illégale d'activités
commerciales , défaut d'affichage des
prix de vente, non-respect des normes
d'hygiène, défaut de registre de commerce, exposition de produits alimentaires non conformes à la consommation
etc.…. Il mentionne également que 134
contrevenants ont fait l'objet de procédures judiciaires transmises aux juridictions compétentes à travers la wilaya .
Ces services ont procédé à la saisie
d'une quantité de 89,20 kg de produits
avariés estimés à un montant de
39758,40 dinars. Rappelons que les
services du commerce multiplient leurs
actions par des contrôles au niveau
des marchés des fruits et légumes, des
commerces, des boucheries, des crémeries, des usines de boissons gazeu-
L
ses et non gazeuses, des poissonneries, des pêcheries au niveau des ports
, etc. …. Durant la période de ramadhan qui coïncide avec la saison estivale et des grandes chaleurs, et ce par
le renforcement des brigades à travers
l'ensemble du territoire de la wilaya
notamment les zones du littoral, urbaines et rurales.
B.A.
Ain-Temouchent
Le BEM enregistre un taux
de réussite de 62,81 %
ésultats du B.E.M de l’année scolaire 2015/2016 : Un taux de réussite de 62,81 %. 3531 candidats et candidates sur un nombre 5622 ayant pris
part aux épreuves de l’examen du
Brevet d’Enseignement Moyen B.E.M
de l’année scolaire 2015-2016, ayant
eu lieu du 24 au 26 Mai 2016, ont subi
avec succès cet examen de fin d’études moyennes, soit un taux de réussite
de 62,81% à l’échelle de la wilaya
R
d’Ain-Temouchent. Selon monsieur
Hadj Said Abdelhalim, chef du bureau
des examens auprès de la direction de
l’éducation de la wilaya d’Ain Temouchent, huit 08 candidats et candidates ont reçu des notes dépassant les
19/20, dont la candidate Kahouadji
Riham,
fréquentant
le
Collège
d’Enseignement Moyen 9 décembre
1960 d’Ain-Temouchent avec la note
record de 19,48/20. De même, selon
toujours ce même responsable éducatif, trente-35 candidats et candidates
ont reçu des notes variant entre 18 et
18,99/2O.
Rappelons que les résultats de cet
examen scolaire ont été affichés sur
l’ensemble
des
Collèges
d’
Enseignement Moyen implantés à travers la wilaya d’Ain-Temouchent.
B.A.
Relizane
Amélioration du cadre de vie
au douar Zeralda
es villageois de Zeralda,
une localité relevant de
la commune d’El Hamerie,
située à l’Ouest, à une trentaine de kilomètres du cheflieu de Relizane souhaitent
voir leurs conditions de vie
s’améliorer. Ses villageois
qui sont en fait rompus à la
vie rêche des plaines de
l’Ouest, et comme ils n’ont à
aller nulle part, et qu’au
contraire ils aiment viscéralement leur localité, ils souhaiteraient bien voir leurs conditions de vie s’améliorer. Avec
l’embellie financière dont
jouit le pays, ils pensent qu’il
L
est grand temps de demander une amélioration de leurs
conditions de vie. Autant, ils
souhaitent bénéficier d’un
plan de développement,
s’agissant notamment du
raccordement au gaz naturel, l’attribution en eau potable, dont l’évolution du transfert des eaux est en cours
pour doter les communes de
l’Ouest, à partir du barrage
de Gargar, ou bien de
Merdjate Sidi Abed, pourrait
régler le problème de
manière
définitive.
L’éclairage public est également demandé par les villa-
geois de Zeralda. Ainsi, ils
pourront se déplacer à travers les villages, et n’auront
pas à avoir peur particulièrement pendant la nuit, quand
la nécessité l’oblige, de se
faire mordre, au pire, par un
animal sauvage, ou, à un
degré moindre, par des
chiens errants. En fait le risque est le même. Ils espèrent aussi voir leur village
doté d’un centre de santé qui
leur épargnerait les incessants déplacements trop
souvent effectués à pied,
vers le centre de santé sis au
chef-lieu communal. La
6
Lundi 20 juin 2016
nécessité en outre d’effectuer des travaux de renforcement du tronçon qui les relie
à la commune mère, et qui
s’est affaissé lors des dernières précipitations qu’à connu
la wilaya de Relizane. Ces
derniers interpellent le premier responsable de la
wilaya pour l’inscription de
leur douar dans le calepin du
développement locale afin
qu’ils puissent bénéficiés du
dit développement des programmes quinquennaux initié par son excellence M. Le
président de la république.
A.L.
Contrôle et fermeture
de commerces
Les services du contrôle et de la
répression de la fraude relevant de la
direction du commerce de la wilaya de
Relizane, n’ont pas chômé durant la
période du mois de mai .lls ont effectué
pas moins de sept cent interventions
durant la période en question à travers
l’ensemble des 38 communes que compte
la wilaya de Relizane . Ces sorties ont
permis de relever cent cinquante infractions ayant fait l’objet de procès-verbaux
qui ont été dans leur totalité transférés
devant le procureur de la république.
Parmi ces infractions, il y en a même qui
ont conduit carrément à la fermeture administrative et dix commerces ont été
concernés par cette mesure motivée
notamment par le manque de respect des
règles d’hygiène ou de présentation des
produits selon les normes légales et par le
squat de l’espace public. Malgré toutes les
recommandations émises par la direction
du commerce, que ce soit par la voie
médiatique ou directement, concernant les
lois régissant le commerce, beaucoup de
commerçants continuent à faire à leur tête
en faisant fi de leur devoir vis-à-vis des
consommateurs lesquels ont fini à force de
subir par s’adapter au diktat que leur
impose ces derniers notamment en ce qui
concerne les conditions de conservation ou
de présentation des produits alimentaires
et autres trop souvent négligées au mépris
de leur santé. Et là, on peut dire que la
responsabilité des consommateurs est
aussi engagée car « c’est l’occasion qui
fait le larron « comme le signifie très justement la sagesse populaire.
A.L.
Relizane
Les prix des fruits
et légumes flambent
Les prix des fruits et légumes
connaissent une ascension des plus disproportionnées. Il suffit d’une tournée dans
la ville de Relizane, pour se rendre compte
de l’ampleur de l’augmentation des prix
des fruits et légumes, et à plus fort étonnement, ceux des viandes blanches. Pour le
marché des fruits et légumes, il y a lieu de
faire savoir que la courgette, est affiché à
120 Da le kg, tandis qu’elle se vendait,
quelques semaines de cela, à 40 Da le kg.
La tomate qui s’étalait à 50 Da le kg, se
vend à 120 Da le Kg, Le chou-fleur 100
Da, le brocoli au même prix, Le poivron à
90 Da, le piment est cédé à 130 Da le kg,
le fenouil 50 Da, tandis qu’il était livré, dernièrement, à 20 Da. La pomme de terre,
quant à elle, est cédée à 50 Da. Les prix
des fruits sont dans la même lignée, où
une augmentation des plus inégales est
remarquée. Le coût de la banane franchit
les 200 Da le kg, alors qu’auparavant, elle
était livrée entre 160 et 180 le kg. La
pomme locale de moindre qualité se paye
entre 60 et 80 Da, en revanche, la pomme
importée, de meilleure qualité s’affiche à
280 Da le Kg. Néanmoins, leur prix reste
très souvent inabordable pour le consommateur. Les viandes blanches connaissent
également une montée des prix subite, et
déroutante. Il y a de quoi s’en offusquer
lorsque nous savons que la viande de poulet est passée de 180 Da, à 290 Da le Kg.
Elle n’a jamais été aussi coûteuse, même
pendant le mois du ramadhan, connu pour
être le mois des flambées des prix. La
flambée des prix des viandes blanches et
des fruits et légumes est devenue une pratique somme toute normale, en l’absence
du mouvement associatif très puissant et
présent sur le terrain. Car son essence est
de protéger le consommateur, d’interpeller
les services concernés sur l’exigence à
prendre des mesures fiables pour contrer
ces excès. Il y a toujours des solutions
suggérées par des consommateurs, mais
cela reste à titre individuel, et sans impact.
Comme celle d’appeler au renforcement et
à l’intensification des contrôles. Parce qu’une
baisse des prix est vivement revendiquée,
par le consommateur qui continue à subir
cette situation qui s’assimile à des assauts
qui saignent gravement son porte-monnaie.
A.L.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Magazine
Lundi 20 juin 2016
Quotidien national d’information
CUISINE
Page animée par Cylia Tassadit
Coquelet farci aux petits pois
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Ingrédients
1 coquelet
Les abats de poulet
500g de petit pois
20g de vermicelles chinois
1 petit oignon haché
3 gousses d'ails
2 cuillères à café de beurre salé
2 cuillères à soupe de jus de citron
1 petit bouquet de persil et coriandre hachés
1 petit verre d'huile et d'huile d'olive
1/4 de citron confit
Sel, poivre, gingembre, safran, le pistil de safran
Salade de pommes
de terre et carottes
Préparation :
Mettre l'eau dans une casserole, porter à ébullition et tremper les vermicelles dans l'eau chaude jusqu'à
ce qu'ils soient ramollis, égoutter-les dans une passoire et les découper aux ciseaux. Préparer le chermoula en mélangeant dans un bol le persil et le coriandre haché, l'ail haché, le jus de citron, le gingembre, le poivre, le sel, le safran et le pistils de safran, bien mélanger, prélever une cuillère à soupe de ce
mélange pour la farce. Mettre dans un saladier le vermicelle égoutté, le cuillère à soupe de chermoula
réservé, l'oignon haché, le citron confit coupé en petits morceaux, 1 cuillère à café de beurre salé, bien
mélanger. Farcir le coquelet avec cette préparation, brider l'ouverture avec le fil de cuisine. Mettre dans
une marmite à couscous le reste de chermoula, l'huile et l'huile d'olive, le reste de beurre salé, les petits
pois, les abats de poulet coupés en gros morceaux, mouiller avec l'eau et porter à ébullition et placer le
coquelet farci dans le haut du couscoussier et couvrir bien avec papier sulfurisé et laisser cuire à la vapeur
jusqu'à ce que le coquelet soit bien cuit et la sauce de petits pois soit onctueuse. Mettre le coquelet cuit
dans un plat à four et enduire-le bien avec le beurre salé et faire dorer de tous les côtés dans un four
moyennement chaud. Servir le coquelet doré dans un plat accompagné de petits pois et napper de sauce.
Ingrédients
4 pommes de terre
3 carottes
1 boîte de maïs
100g de fromage râpé
1 cuillère à soupe de persil haché
5 cuillères à soupe de vinaigre
4 cuillères à soupe d'huile
Sel, Poivre
Préparation :
Éplucher les carottes, ainsi que les pomme
de terre et les couper en dés, les mettre
dans une casserole avec de l'eau et du sel,
laisser cuire pendant 30 minutes, égoutterles dans une passoire.
- Préparer une sauce vinaigrette en
mélangeant le vinaigre, l'huile, sel et
poivre.
- Dans un saladier mélanger les carottes et
les pommes de terre cuites, ajouter les
maïs égoutté, le persil haché, la sauce
vinaigrette.
- Servir la salade dans un plat et
saupoudrer du fromage râpé.
Briouat aux crevettes
et au fromage
Ingrédient :
500g de feuilles à bricks ou feuilles à pastilla
250g de cachère
500g de crevettes
14 triangle de fromage de la vache qui rit
2 cuillères à soupe de persil haché finement
1 oeuf
Huile pour friture
Sel, poivre
Préparation :
- Faire râper le cachère dans une râpe à grand trou.
- Faire blanchir les crevettes dans l'eau bouillante salé, les égoutter et les décortiquer, couper-les en petits morceaux.
- Dans un saladier, mettre les morceaux de crevettes, le cachère râpé, le persil haché, les triangles de fromage, sel et
poivre, bien mélanger.
- Couper avec une paire de ciseaux les feuilles à pastilla en forme de rectangle de dimension de 10cm sur 30cm.
- Placer la feuille coupée sur la table de travail, mettre deux cuillères à soupe de farce à l'extrémité de ce rectangle, plier
et replier pour former un triangle, coller le bout avec l'oeuf battu, en veillant à bien enfermer la farce, répéter cette opération jusqu'à l'épuisement de la farce ou les feuilles à pastilla.
- Enfourner à 180° C pendant 20 minutes environ, jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.
- Servir chaud.
Mhalbi
constantinois
Tarte briochée aux pommes
et crème pâtissière
Ingrédient :
Ingrédients pour la pâte briochée
:
100g de lait
1 sachet de levure boulangère
(levure sèche active)
550g de farine
2 œufs
110 g de sucre
1 C-a-s de crème fraiche (crème
sure pour moi)
1 c-a-c d'eau de fleur d'oranger
100 g de beurre
1 c-a-c de sel fin
Ingrédients pour la crème
Pâtissière :
500 g de lait
40 g de farine
2 œufs entiers + 2 jaunes
1 sachet de sucre vanille
1 gousse de vanille Bourbon
70g de sucre
Des pommes
Quelques noisettes de beurre
Des amandes effilées
Préparation :
Dissoudre la levure dans un peu
d'eau tiède (pas chaude) en saupoudrant de sucre (1/2 c-a-c). Laisser
mousser environ 15 min. Mélanger la
farine, le sel et le sucre. Ajouter la
levure, le lait tiède, les oeufs légèrement battu, la crème fraiche ainsi que
l'eau de fleur d'oranger. Bien incorporer le tout. Ajouter le beurre coupé en
parcelle. Pétrir quelques minutes.
Couvrir d'un film alimentaire et d'un
torchon propre. Laisser lever environ
1h30min dans un endroit chaud.
Entre temps préparer la crème pâtissière : Faire chauffer le lait et les graines de vanille. Blanchir les œufs et le
sucre. Ajouter la maïzena et l'incorpo-
rer. Verser le lait chaud sur
la préparation tout en
fouettant. Transvaser dans
la casserole. Remuer
constamment avec une
cuillère en bois jusqu'à
épaississement de la
crème. Retirer du feu, verser dans un saladier et filmer au contact de la
crème. Laisser refroidir.
Dégazer la pâte et l'étaler
dans un moule (j'ai utilise
un moule à tarte rectangulaire mais on peut utiliser
un moule à charnière).
Veillez à faire de grands rebords.
Verser la crème pâtissière. Disposer
les pommes épluchées et coupées
finement en lamelle. Parsemer de
petits morceaux de beurre. Enfourner
dans un four préchauffé à 200 C (pour
ma part 190 C). 10 min avant la fin de
la cuisson parsemer d'amandes effilées (j'ai oublié je les ai ajouté à la
sortie du four). A la sortie du four j'ai
badigeonné la surface de confiture
dilue dans un peu d'eau et parsemer
d'amandes effilées.
19
Ingrédients
1 litre de lait
5 c a soupe rases de riz réduit en poudre
fine
1 c a soupe de maïzena
3 c a soupe d'eau de fleur d'oranger
5 c a soupe de sucre ( ou selon votre gout)
Cannelle pour décoration
Préparation :
Prélevez un demi verre de lait du litre, et
faire dissoudre la maïzena dedans.
Mélangez le sucre et le riz avec le lait et
commencer a remuez le tout sur feu doux
quand le mélange commence a faire des
bulles, ajoutez la maïzena dans le lait
restant et l'eau de fleur d'oranger.
Continuez a remuez, quand le mélange
est bien épais (pas trop tout de meme)
versez dans des ramequins ou dans plats
pour dessert. Décorez avec de la cannelle,
et laissez bien refroidir.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Publicité
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
AVIS D'ATTRIBUTION
PROVISOIRE DU MARCHE
Conformément au l'article 65 du alinéa 02 de décret présidentiel N° : 15/247 du
: 16/09/2015 relatif à la réglementation des marchés publics. Le Président de
l'assemblé Populaire communale de Tiaret déclare que l'Avis d'Appel d'Offre
Ouvert avec Exigence de Capacités Minimales paru dans les quotidiens
Nationaux (Wakt el djazair , Tribune des lecteurs ) a partir date du : 17/05/2016
concernant les :
Conformément aux dispositions de l'article 82 du décret
Présidentiel N°15/247 du 16/09/2015 complété et modifier portant la réglementation des marchés publics
Le Président de l'A.P.C de Doui-Thabet informe l'ensemble des soumissionnaires qui ont participés à l'avis
d'appel d'offres National ouvert paru au quotidiens
"
" en date du 17/03/2016 et "LE Tribune des
lecteurs " en date du 17/03/2016 Concernant le projet
de : Revêtement de la voirie en béton bitumeux et
Aménagement Urbain a la localité Secondaire de
R'mel 1ere tranche. .
que suit au procès verbal de la commission des marchés
tenu le 16/06/2016 .il a été décide l'annulation de l'attribution provisoire paru au "tribune des lecteurs " en date
du 14/04/2016 au profil de l'entreprise MOHAND
AMER ABDELKARIM d'un montant de l'offre de
11.8/17.000,00DA et d'un délai de réalisation 02 Moins.
Réalisation d'un Mur de Protection de la Foret Sub Urbaine
Cité BOUHENI Mohamed
Qu'à l'issue du jugement des offres en date du : 01/06/2016, le Marché est attribué provisoirement au soumissionnaire ci-après :
Tribune des Lecteurs - Lundi 20 juin 2016
Soumissionnaires Montant de
Nature
Soumission
Retenus
d'opération
Réalisation
d'un Mur de
Protection de
la Foret Sub
Urbaine Cité
BOUHENI
Mohamed
KHELIL
M'hamed
N.I.F
63.199.960,20
197714340035236 53.50
DA
Moins
Disante
12 Mois
Le Président de L'APC
Tribune des Lecteurs - Lundi 20 juin 2016
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
ORA N
COMMUNE
ARZEW
AVIS D'ATTRIBUTION
PROVISOIRE DU MARCHE
AVIS
Le Président de l'Assemblée Populaire Communal D'ARZEW
Conformément au l'article 65 du alinéa 02 de décret présidentiel N°: 15/247 du :
16/09/2015 relatif à la réglementation des marchés publics, Le Président de l'assemblé Populaire communale de Tiaret déclare que l'Avis d'Appel d'Offre
Ouvert avec Exigence de Capacités Minimales paru dans les quotidiens
Nationaux (Minbar el gharb , Tribune des lecteurs) a partir date du : 07/05/2016
concernant les :
Fait connaître à tous les intéresses que le plan cadastral et les documents
annexes, établis à la suite des opérations d'enquête et de délimitation prescrites par l'arrête n°...659..........du..... 14/07/1995..... . . …………………..
Du wali de la Wilaya d' Oran...
Sont déposés ce jour au siège de l'Assemblée populaire communale de
ARZEW du. . . . . 07/06/2016............au...07/07/2016.
Travaux de Rénovation du Réseau D'Assainissement
a la Cité 282 logement BARAQUES
Les sections on dépôt :
69-70-71-72-73-74-75-76-77-78-79-80-81-82-83-84-85-86-87-88-89-9091-92-93-94-95-96-97-98-99-100-101-102-103-104-105-106-107-108109-110-111-112-113-114
Off Observation Délai De
Réalisation
Techn
Conformément aux dispositions de l'article 11 du décret n° 76-62 du 25
Mars 1976, pendant le délai d'un mois toutes personnes peuvent en
prendre connaissance. Les réclamations éventuelles seront présentées
dans ledit délai soit par écrit au président de l'assemblée populaire communale soit Verbalement à un représentant de l'administration des affaires
domaniales Et foncière qui se tient au siège de ladite assemblée les jours
ouvrables De huit heures à midi.
10 Mois
Les soumissionnaires non retenus ont le droit de formuler leur recours dans les
10 jours qui suivent la date de publication de cet avis (conformément à l'article
82 du code des marchés publics).
Le Président de l'Assemblée Populaire Communale
Le Président de L'APC
Tribune des Lecteurs - Lundi 20 juin 2016
ANEP 31005521
18
tion de leur acheter des vêtements neufs pour l’Aïd El Fitr
qui aura lieu d’ici trois
semaines. Ainsi, juste après le
ftour, des couples et des
femmes, accompagnés de leurs
enfants, quittent leurs domiciles
pour « remplir la rue » en se
dirigeant vers les magasins du
ANEP 31005490
prêt-à-porter dont le nombre a
subitement augmenté en cette
période, avec l’idée de dénicher
un produit de qualité au prix raisonnable. A Tiaret-ville, même
les ménagers des communes
avoisinantes comme Louhou,
Dahmouni ,Mellakou, Sidi
Hosni… viennent au chef-lieu
de wilaya pour faire leurs
courses. Mais, après un tour
dans les différents magasins de
la ville, elles se retrouvent vite
déçues
par
le
rapport
qualité/prix
proposé.
Effectivement, certains diront
que ce sont les mêmes habits
que l’année dernière mais au
prix double. Selon certaines
indiscrétions, les vendeurs de
vêtements s’approvisionnaient
à partir des pays arabes comme
la Syrie et qui sont malheureusement victimes de la nouvelle
révolution plus connue sous le
nom de « Printemps arabes ».
Restent la Turquie et les pays
d’Europe où les restrictions
pour l’obtention d’un visa sont
devenues inadmissibles.
Donc, ces derniers n’ont pas
pu se procurer de vêtements
neufs. C’est la raison pour
laquelle ce sont les vêtements
de l’an dernier qui sont étalés
dans les magasins. Et face à
cette nouvelle donne, une grande partie de la population se
porte vers les vêtements locaux
et ceux de « la friperie qui sont
moins
chers.
Malheureusement, beaucoup
de familles ne pourront faire
plaisirs à leurs enfants pour
cette fête parce qu’en plus des
dépenses du mois sacré, il y
aura celles de la rentrée scolaire et l’on avance déjà, la rumeur
faisant loi, que les prix des fournitures ont doublé. Pauvre
citoyen !
Tiaret
Des couches-bébés dangereuses
sur le marché
écidément ! Le recours au faux et à
l’informel semble s’ancrer chaque
jour un peu plus dans notre de mode de
vie, nos us et coutumes autrefois si
conservatrices.
En effet, il n’y a qu’à se hasarder sur
n’importe quel marché de nos villages ,
cités et autres épiceries du coin pour y
trouver de tous : des produits cosmétiques à l’origine inconnue, idem pour les
jouets pour enfants, des mayonnaises
inconnues, des parfums…et des
couches bébé vendues en dehors des
pharmacies à des prix « raisonnables »
pour les petites bourses mais surtout
dangereuses pour la santé des petits
enfants qui les portent d’ailleurs un peu
excessivement sachant que certaines
mères qui, l’économie faisant loi, obli-
D
Agglomérations de :
El Mohgoune -Cap Carbon-Fontaine Des Gazelles
Qu'à l'issue du jugement des offres en date du : 31/05/2016, le Marché est attribué provisoirement au soumissionnaire ci-après :
Tribune des Lecteurs - Lundi 20 juin 2016
E
ANEP 31005525
Exécution de l'ordonnance n° 75-74
Du 12 Novembre 1975, complétée par
Le décret n° 76-62 du 25 mars 1976
WILAYA
Moins
Disante
n effet, après les fruits
et les légumes, c’est au
tour des fringues d’être
à la « une », les mœurs ayant
changé vers l’anticipation en
tout chez nous.
Alors que nous entamons
seulement la deuxième semaine du mois de Ramadhan, à
travers le territoire de la wilaya,
tout ce qui ressemble à un
magasin de vêtements pour
enfants est envahi par des
familles accompagnées de
leurs progénitures dans l’inten-
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
Wilaya de Tiaret
Daïra de Tiaret
Commune de Tiaret
NIF APC:098414015116436
Travaux de
Rénovation
34.522.020.00
CHERIF
du Réseau
174140900076160 63.00
DA
D'Assainisse HOSNI Khalid
ment a la
Cité 282
logement
BARAQUES
Off Observation Délai De
Réalisation
Techn
Les soumissionnaires non retenus ont le droit de formuler leur recours dans les
10 jours qui suivent la date de publication de cet avis (conformément à l'article
82 du code des marchés publics).
ANEP 31005538
N.I.F
Décidément, c’est en
toute circonstance
que nos frères
commerçants ont
décidé de maintenir
leur feu d’enfer sur le
marché : tout ce que
le brave citoyen
touche brûle.
Par S.M
LE PRESIDENT DE L'APC
Soumissionnaires Montant de
Nature
Soumission
Retenus
d'opération
Les produits de l’année
passée au prix double
Wilaya de Tiaret
Daïra de Tiaret
Commune de Tiaret
NIF APC:098414015116436
AVIS DE L'ANNULATION
D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
Lundi 20 juin 2016
Quotidien national d’information
Vêtements de l’aïd à Tiaret
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
WILAYA DE SAIDA
DAIRA DE YOUB
COMMUNE DE DOUI-THABET
N° 1173/2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Lundi 20 juin 2016
Quotidien national d’information
prix dérisoire leur permet d’être très vendues sur le marché, et plus demandées
par les familles qui ignorent leurs
conséquences néfastes sur l’état de
santé de leurs enfants. Il explique que
ces couches bébé ne répondent pas aux
normes internationales, étant fabriquées
sans coton, à partir de matières causant
l’allergie et l’inflammation cutanées, et
n’absorbent pas l’humidité et les urines,
pour laisser sèche la peau sensible du
bébé. Il dira que les spécialistes de la
santé qui ont ausculté de nombreux
bébés atteints d’inflammation cutanée,
ont mis en garde les parents contre l’utilisation de ces couches, qui constituent
un grand danger pour leurs enfants, qui
présentent une rougeur de la peau et au
niveau de leurs organes génitaux.
gent leur cher bébé à passer toute la
journée dans la même couche sans
mesurer les conséquences de ce comportement dit de « moderne ».
C’est ainsi que des couches bébé
dangereuses se vendent actuellement
comme des petits pains sur nos marchés pour causer des ravages sur les
fessiers et les organes génitaux de nos
braves bébés désormais menacés par
de graves maladies cutanées pour
quelques dinars de moins et un manque
de sensibilisation.
« Ces couches qui se vendent à 10
DA sur le marché au lieu de 20 DA dans
une officine, exposent la santé du bébé
au danger des maladies dermiques,
soutient un pharmacien qui a confirmé
qu’elles sont de mauvaise qualité. » Leur
Quand les mères ont échoué à soigner
les irritations causées à leurs bébés, en
utilisant différentes pommades et
crèmes dermiques, elles ont réalisé en
fin de compte que… la couche bon marché est très dangereuse.
Enfin, il convient de souligner que ces
couches bébé dangereuses sont vendues partout, dans les grandes épiceries, les bureaux de tabac auprès
d’autres produits cosmétiques et détergents à l’origine inconnue mais avec le
consentement du consommateur souvent profane dans ce domaine ou alléché par les prix comme ceux de la friperie. Donc avis aux parents en quête de
prix d’occasions lesquelles peuvent être
fatales.
S.M.
Le jeûne pour justifier la bureaucratie
l est bien connu que durant
le mois sacré du ramadhan,
le pays tourne au ralenti et avec
lui
les
institutions,
qui,
d’ailleurs, ne dérogent pas à la
règle. En effet, à défaut de simplifier le quotidien des citoyens
en offrant des prestations de
qualité, et un service public
de haute facture, certaines
administrations, elles sont malheureusement nombreuses à
travers la wilaya de Tiaret, font
tout l’inverse, à savoir compliquer plus qu’elle ne l’est déjà
l’existence du citoyen, lui aussi
souvent exigeant !.C’est du
moins ce qui est observé dans
plusieurs administrations en ce
I
début du mois de carême. Au
niveau de la poste, de l’état civil
ou des impôts pour ne citer que
ceux là. Alors que les files
d’attente des citoyens s’allongeaient, les guichets sont
désespérément
vides, au
grand dam des usagers qui
semblaient désappointés face
à cette situation. A ce sujet, un
citoyen visiblement agacé, ironisera en déclarent, « Ils sont
partis prier, ils ont raison, non !
». A la mairie, au service de
l’état-civil , après de longues
minutes, l’agent préposé au
guichet pointera le bout de son
nez avec une certaine nonchalance. Ce qui a eu pour effet,
d’agacer sérieusement l’assistance qui s’impatientait sous
une chaleur étouffante, un vrai
Hammam. Néanmoins, cette
exaspération générale, ne
dérangeait pas le moins du
monde certaines guichetières,
qui continuaient à trainer la
savate, parlaient au téléphone
ou se chargeaient carrément
des doléances de certaines
gens (amis, parents et voisins).
Les cas de bureaucratie sont
frappants : des agents qui discutent de la qualité du programme de télévision, de la composition de leur F’tour (rupture du
jeûne), du retard accusé dans
le versement de la paie et…des
7
rappels… Pendant ce temps,
les citoyens prenaient patiemment leur bain de sueur. Cet
exemple qui n’est pas typique à
une administration, n’est malheureusement qu’un petit
échantillon des absurdités de
certaines de nos administrations
publiques
à Tiaret
comme ailleurs.
C’est monnaie courante surtout en ce mois sacré. Mais là
où le bât blesse, c’est que
durant ce mois de jeune, les
esprits s’échauffent plus rapidement pour des raisons que tout
le monde peut deviner. Ce qui
engendre de nombreuses altercations aux graves consé-
quences. Enfin, il convient de
rappeler que de tels comportements
bureaucratiques
indignes de notre grande administration sont souvent rapportés par les citoyens , ce qui
revient à dire que le Ramadhan
n’est absolument pas une justification et que le mal est bien
en nous. Et enfin, il convient de
noter que certains services
dans nos administrations, les
mairies notamment, ne fonctionnent plus à partir de 13
heures puisque l’agent évite de
rater la prière du Dhohr et profite de l’occasion pour faire son
marché.
S.M.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Quotidien national d’information
Lundi 20 juin 2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
GROUPE E:
Ramadan pour les gardiens de troupeau à Djelfa
La Belgique
se relance
Synonyme de patience
et de paix intérieure
t, pourtant, il n’en est rien, car les
bergers de Djelfa continuent,
durant ce mois sacré, synonyme
pour eux de patience et de paix intérieure, à braver les pics de chaleur,
vaquant à leurs occupations comme
d’ordinaire, voire même avec plus d’entrain que les autres jours de l’année.
Dans la capitale des Ouled Nail, région
réputée dans le pays pour l’élevage
ovin, mener le troupeau aux herbages
constitue la chose la plus ordinaire à
faire, tous les jours de l’année.
Ainsi, chaque jour que Dieu fait, le berger refait le même geste machinal, prenant sa canne et guidant son troupeau
vers les vastes surfaces steppiques, qui
lui rappellent quotidiennement l’immensité de la création divine, et dont la
contemplation lui apporte, jour après
jour, sagesse, sérénité et paix de l’âme.
Cette sagesse a appris aux bergers des
Ouled Nail à voir dans le jeûne et le mois
sacré, coïncidant ces dernières années
avec la rudesse de la saison estivale, un
autre motif de se rapprocher encore plus
de leur Créateur, en “accomplissant, au
mieux, cette prescription de la religion
islamique, qu’est le jeûne, refusant de
dormir plus longtemps que d’habitude et
vaquant à leurs occupations quotidien-
L’herbage non loin de la tente,
les petits bergers en congé
temporaire
E
nes, comme de coutume”, comme
affirmé à l’APS par nombre d’entre eux.
Approché par l’APS, un vieux berger
du village Lahiouhi, du sud de Djelfa, a
assuré que ses congénères exercent
cette activité, chaque jour que Dieu fait.
“Infatigables et inlassables, certains
mènent leurs troupeaux vers des espaces étendus, alors que d’autres les guident vers des terres arides et aux aspérités difficiles, sans plainte aucune, car
c’est un métier qu’ils font avec le c£ur,
avant tout”, a-t-il confié.
“Pour nous, faire le jeûne est un autre
motif pour contempler la grandeur de
notre Seigneur, dans l’attente joyeuse
du moment de l’Iftar (rupture du jeûne)”,
a ajouté le vieux Lezhari, dont tout le
Léger changement
dans les habitudes quotidiennes
durant le ramadhan
Il n’en demeure pas moins que le
mois sacré de Ramadhan apporte chez
ces bergers et leurs familles, comme
partout ailleurs, une légère modification
dans leur vie quotidienne.
En effet, contrairement aux autres jours
de l’année, où le berger sort, dès la
levée du jour, aux pacages, il se permet,
durant ce mois sacré, de retarder cette
sortie d’une heure ou deux (2), histoire
de prendre un peu plus de repos, afin de
L’autre changement dans les habitudes des bergers, durant ce mois sacré,
consiste en le fait qu’ils choisissent de
faire paître leurs troupeaux, dans des
surfaces non éloignées de leurs tentes
et douars, afin de pouvoir revenir plus
vite à la maison et réduire les distances
parcourues sous un soleil de plomb.
De nombreux bergers assurent, cependant, ne pas pouvoir toujours appliquer
cette règle, car ils sont parfois contraints
de chercher loin pour trouver de bons
pâturages.
Les enfants aussi voient leurs habitudes
changées durant ce mois béni, car ils
bénéficient d’un congé temporaire qui
les dispense d’aller aux herbages, dont
particulièrement ceux qui accomplissent
le jeûne pour la première fois.
Ainsi, les enfants restent à la maison
pour accomplir certaines taches quotidiennes faciles, comme aller chercher
de l’eau ou nettoyer les écuries et préparer les fourrages pour les troupeaux,
quant ils n’ont en pas eu assez aux
pacages, ou encore attendre “El
Hallaba” (des troupeaux d’ovins de plus
de 200 têtes) pour les abreuver. Cette
tâche (abreuvage des troupeaux) est
effectuée au niveau de rigoles d’eau
construites en ciment, près des puits.
L’endroit est également considéré
comme un lieu privilégié de rencontre
pour les bergers qui y passent leur
temps à deviser et échanger des
nouvelles.
Deuxième semaine du jeûne à Blida
Des soirées animées
Plus de 550 enfants
touchés en deux mois
Pas moins de 554 enfants ont été
victimes d’accidents domestiques dans
la période d’avril et mai derniers à
Oran, a-t-on appris de la direction de la
santé et la population (DSP) de la
wilaya. Ces accidents survenus en
milieu familial ont touché des enfants
de moins d’un an à 15 ans qui ont été
pris en charge dans les structures
sanitaires de la wilaya, selon le service
prévention à la DSP. Les chutes viennent en tête des accidents domestiques (292 cas), suivis de brûlures
(214) puis 48 incidents où des produits
liquides toxiques (détergents, javel, ...)
sont ingurgités. Parmi les causes de
ces accidents, la complexité du milieu,
l’exiguïté des maisons et le manque
d’éducation sanitaire au sein des familles où les parents sont appelés à la
vigilance surtout lors des cérémonies
et des vacances, a souligné un médecin en épidémiologie. Sur le plan préventif, la direction de la santé et de la
population organise plusieurs actions
de sensibilisation au niveau des cellules d’information, d’éducation et de
communication des établissements
sanitaires de proximité sur les risques
d’accidents pouvant provoquer une
invalidité permanente.
corps exprime une lutte permanente
contre la rudesse du climat steppique,
tout en assurant son amour profond pour
ce métier qu’il a exercé toute sa vie, et
qu’il n’abandonnera qu’à la mort, selon
ses propos.
Des troupeaux menés
inlassablement vers la steppe
Accidents domestiques
à Oran
La sélection belge de football s'est
relancée dans l'Euro-2016 en battant
l'Eire (3-0) en match disputé samedi à
Bordeaux pour le compte de la 2e journée de la phase de poules, Groupe "E".
Les buts des Diables Rouges ont été
inscrits par Romelu Lukaku, auteur d'un
doublé (48e et 70e) et Axel Witsel, sur
une belle tête croisée à la 61e minute.
Un précieux succès qui permet à la
sélection belge de prendre la 2e place
du Groupe "E", avec 3 points.
Avec 6 points, l'Italie est déjà qualifiée
au prochain tour et ne peut plus être rattrapée. Quoi qu'il arrive, la Squadra
Azzura est même assurée de terminer
en tête de ce groupe.
faire face à une rude journée de jeûne.
“Nous essayons au maximum d’éviter le
soleil brûlant à son zénith, contre qui les
“M’dhal” (appellation locale des larges
chapeaux des bergers) ne nous protègent pas assez”, a expliqué le vieux
Lezhari, à ce sujet.
D’aucuns s’imaginent, et à
forte raison, qu’exercer le
métier de berger à Djelfa
durant le mois sacré de
Ramadhan nécessite une
endurance à toute épreuve
pour faire face à la rudesse
implacable du jeûne sous
le soleil ardent de la
steppe.
ne animation intense commence à
caractériser les soirées de ramadhan à Blida, particulièrement avec l’entame de la deuxième semaine de ce
mois sacré, durant laquelle les familles
investissent rues et boulevards principaux de la ville, dès la fin des prières
surérogatoires, contrairement au calme
plat de la premiere semaine.
Les ruelles “ensommeillées” de la longue journée de jeûne sont en effet vite
remplacées, dès le F’tour achevé, par
des artères grouillantes d’une activité
intense créée par une multitude de jeûneurs repus en quête, qui d’une soirée
divertissante, qui d’une bonne affaire au
marché, ou simplement d’une balade à
l’air frais rafraîchissant de la nuit.
D’aucuns, par contre, choisissent les
lieux de culte pour accomplir leurs prières surérogatoires dans une ambiance
de ferveur religieuse qu’ils tentent de
mettre à profit pour implorer la miséricorde et la bénédiction de Dieu.
Parallèlement, d’autres citoyens
investissent cafés et salons de thé pour
de longues heures à deviser autour d’un
café, un thé, une glace, ou des boissons
fraîches.
Pour attirer la clientèle, de nombreux
cafetiers ont installé des climatiseurs à
U
l’intérieur de leurs salles, tout en aménageant de jolies tables, à l’extérieur pour
ceux qui le peuvent, dans une invite
claire aux passants pour venir s’installer
et passer de longs moments dans des
discussions à bâtons rompus, axées
dans la plupart des cas sur le football,
Euro 2016 oblige.
D’autres jeunes préfèrent se constituer en groupes, au bord des rues pour
des parties de dominos interminables,
agrémentées de boissons fraîches ou de
fruits.
Cherbet Blida, Samssa et
Griweche pour les soirées en
famille
Pour de nombreuses familles de
Blida, les soirées de Ramadhan sont,
aussi, synonyme de visites échangées
entre voisins ou membres d’une même
famille, pour des soirées chaleureuses
qui les réuniront autour d’une table achalandée où Cherbet, Samsa, Griweche et
Mhencha, petites douceurs chères aux
Blidis, trônent en roi et sont dégustés
dans un ambiance particulière faite pour
consolider les rapports familiaux en ce
mois de piété et de fraternité.
A l’opposé de ces familles casanières,
d’autres préfèrent profiter de leurs soi-
8
rées pour faire des emplettes pour l’Aïd
El Fitr, d’où le nombre impressionnant de
femmes accompagnées d’enfants, qui
investissent les commerces de la ville,
qui à la quête d’habits, qui à la recherche
d’ingrédients nécessaires pour confectionner les gâteaux de l’Aïd.
Un trafic automobile intense accompagne parfois ces sorties nocturnes,
notamment aux abords des mosquées, à
la fin des prières surérogatoires
(Tarawih). Le Ramadhan 2016 ayant
coïncidé cette année avec l’annonce des
résultats des examens de fin de cycle primaire et moyen, dans l’attente de ceux
de l’examen du baccalauréat, beaucoup
de familles ont opté pour les soirées de
ce mois béni pour fêter le succès de leur
progéniture où famille et voisins sont réunis dans un ambiance festive pour
déguster les gâteaux “Rois” du
Ramadhan.
Si les familles algériennes ont l’habitude de fêter le succès scolaire de leurs
enfants avec divers gâteaux faits maison, ceux-ci ont été détrônés, cette
année, par les “indémodables” Zlabia et
Kalbe Ellouz, dont la demande a enregistré une hausse vertigineuse, au grand
bonheur des commerces spécialisés
dans ces pâtisseries orientales.
Lundi 20 juin 2016
Hallilhodzic:
"L'EN peut réaliser quelque
chose de grand au Mondial
2018 en Russie"
ancien sélectionneur national,
Vahid Halihodzic,
a déclaré samedi que
l'équipe nationale de football
possède un excellent groupe
de joueurs capables de réaliser quelque chose de
grand lors du prochain mon-
L'
dial 2018 qui aura lieu en
Russie. "Jamais je n'oublierai le match face à
l'Allemagne. Jusqu'à
aujourd'hui, on continue à
parler de ce match. Nous
étions tout près de battre le
futur champion du monde.
L'équipe Algérienne possède
un excellent groupe de
joueurs capable de réaliser
quelque chose de grand lors
du prochain mondial de
2018, qui aura lieu en
Russie.", a déclaré
Halihodzic dans un entretien
accordé au site qatari,
Alkass.net. "J'ai passé trois
saisons inoubliables en
Algérie. L'Algérie est la meilleure sélection en Afrique.
L'EN est la fierté de tous les
Algériens. Personnellement,
je suis fier d'avoir entraîné
les Verts durant ces trois
saisons.", a affirmé l'ancien
coach des verts.
Les vingt supporters russes
expulsés ont quitté la France
es vingt supporters russes frappés par un arrêté de reconduite à
la frontière après les violentes "chasses aux Anglais" du week-end dernier
à Marseille, ont quitté samedi le territoire français à destination de
Moscou, ont annoncé les autorités
locales.
Ces vingt Russes, dont l'ultranationaliste Alexandre Chpryguine, faisaient
l'objet d'arrêtés de reconduite à la
frontière pour "trouble à l'ordre
public".
Au total, 43 Russes avaient été interpellés mardi dans leur car à
Mandelieu-la-Napoule (sud de la
France), puis placés en garde à vue.
Trois ont été jugés et condamnés à
12, 18 et 24 mois de prison ferme
après avoir été reconnus sur des ima-
ges de vidéosurveillance, lors de violentes "chasses aux Anglais" sur le
Vieux-Port de Marseille en marge du
match de l'Euro-2016 entre la Russie
et l'Angleterre samedi dernier.
Ils n'ont donc pas été renvoyés
devant un tribunal, et sont expulsés
sur décision des autorités.
Les vingt derniers Russes arrêtés
avaient été relâchés sans suite.
:
Championnats d'Afrique d'athlétisme 2016
Amoindrie, l'Algérie revoit ses ambitions
à la baisse
a sélection algérienne
d'athlétisme devra revoir
ses ambitions à la baisse
lors des Championnats
d'Afrique prévus du 22 au
26 juin à Durban (Afrique du
Sud), car amoindrie par l'absence d'atouts majeurs,
comme Larbi Bouraâda
(décathlon) et Taoufik
Makhloufi (1500m).
Au départ, la Fédération
algérienne d'athlétisme
(FAA) espérait moissonner
"une à trois médailles d'or"
selon son président Ammar
Bouras, ainsi qu'un "certain
nombre de médailles d'argent et de bronze".
Néanmoins, en l'absence de
certains de ses champions,
notamment Larbi Bouraâda,
L
champion d'Afrique en titre
au décathlon et 5e mondial
en 2015 à Pékin, sans
oublier Taoufik Makhloufi,
champion olympique du
1500m en 2012 à Londres,
la récolte ne s'annonce pas
aussi bonne.
L'Algérie avait réussi à qualifier un total de 16 athlètes
aux Championnats d'Afrique,
mais pour diverses raisons,
sept d'entre eux ne seront
pas du voyage en Afrique du
Sud.
" Bouraâda et Makhloufi ont
demandé à être dispensés
de ces Championnats
d'Afrique pour pouvoir se
consacrer à la préparation
des Jeux Olympiques de
Rio, tout comme Hicham
La Hongrie
et l'Islande se
neutralisent 1-1
La Hongrie a arraché le match nul
contre l'Islande (1-1), samedi à
Marseille, en match comptant pour la
deuxième journée du groupe F de
l'Euro-2016.
L'Islande a ouvert le score sur un
penalty transformé par Gylfi Sigurdsson
(39e), avant de se faire rejoindre sur un
but contre son camp de Birkir
Saevarsson
(87e).
La Hongrie jouera sa qualification mercredi contre le Portugal, l'Islande contre
l'Autriche.
Le Portugal de Ronaldo
cale encore
Violence:
L
GROUPE F :
Bouchicha et Billal Tabti
(3000 m steeple) qui ne voulaient pas perturber leur préparation en prévision des
JO", selon la Fédération.
Pour leur part, Amine
Belfarar (800 m) et Louhab
Kafia (triple saut) n'ont pas
obtenu leur visa à temps et
feront donc l'impasse sur
cette compétition, tout
comme le hurdler Saber
Boukemouche, victime d'une
déchirure musculaire à la
cuisse mardi dernier et qui
sera indisponible pendant
environ trois semaines.
Enfin, Abdelmalek Lahoulou
(400m haies) et Romaïssa
Belabiod (longueur) qui
avaient dépassé la date de
séjour autorisée en Afrique
17
du Sud lors d'un précédent
stage de préparation dans
ce pays n'ont pas pu obtenir
un nouveau visa d'entrée en
terre sud-africaine.
Donc, eux aussi devront
faire l'impasse sur les prochains Championnats
d'Afrique d'athlétisme, explique encore la FAA.
La participation algérienne à
Durban se limitera à Hicham
Cherabi (perche), Athmani
Skander (200m), Bariza
Ghezlani, Mohamed Ameur,
Hicham Medjber (20 km
marche), Zouina Bouzebra
(marteau), Soufiane
Bouhada, Miloud Laâredj et
Fethi Benchaâ (4x400m).
Cristiano Ronaldo a raté un penalty
et le Portugal a encore calé avec un
match nul contre l'Autriche (0-0) samedi
au Parc des Princes, après celui face à
l'Islande (1-1) dans l'Euro-2016.
Les Portugais ont deux points dans un
groupe F dominé par la Hongrie (4 pts).
Pour être sûrs de se qualifier en 8e, ils
devront l'emporter contre les Hongrois
lors d'un dernier match décisif.
Programme d'aujourd'hui :
Groupe B :
20h00 :
Russie - Pays de Galles
Slovaquie - Angleterre
COPA AMERICA 2016:
L'Argentine
se qualifie pour les
demi-finales
L'Argentine s'est qualifiée pour les
demi-finales de la Copa America 2016
en battant le Venezuela 4 à 1, samedi à
Foxborough (Massachusetts).
L'Albiceleste s'est imposée sur des buts
de Gonzalo Higuain (8, 28), de Lionel
Messi (60), titularisé pour la première
fois du tournoi et auteur de son 54e but
en sélection, record de Gabriel Batistuta
égalé, et d'Erik Lamela (71). Salomon
Rondon a sauvé l'honneur du Venezuela
de la tête (70).
En demi-finale dès mardi, l'Argentine
sera opposée aux Etats-Unis, vainqueurs en quarts de finale de l'Equateur
(2-1) jeudi.
Messi, ménagé durant la phase de poules en raison de douleurs au dos,
espère offrir à son pays son premier titre
depuis 1993. L'Argentine a échoué en
finale du Mondial-2014 (1-0 a.p. face à
l'Allemagne) et de la Copa America
2015 (0-0 a.p., 4 tab à 1).
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Lundi 20 juin 2016
Quotidien national d’information
YACINE BRAHIMI :
Le milieu international algérien
Yacine Brahimi a affirmé samedi qu'il se
sentait bien au sein de son club du FC
Porto (division 1 portugaise de football),
en réponse à des rumeurs qui le donnent partant cet été.
"J'ai un contrat avec le FC Porto
jusqu'en 2019. J'appartiens au club (...)
Toutes ces choses-là, ce sont mes
agents qui s'en occupent. C'est leur travail. Moi, mon travail c'est d'être bon
sur le terrain.
Je laisse les personnes concernées
faire leur travail. Moi, je me sens bien à
Porto. Je suis content d'être dans ce
grand club.
Pour l'instant, c'est la seule chose que
je peux dire", a-t-il indiqué au site spécialisé Foot Mercato.
Le joueur algérien n'a pas trop brillé
avec son club la saison dernière, marquant 8 buts, dont 7 en championnat,
en 40 matchs toutes compétitions
confondues.
"Je me sens bien au club ou même en
dehors.
C'est une bonne ville. Je m'y sens bien.
Je suis avec ma famille, ma femme, ma
fille. J'ai souvent des visites de mes
proches. Je m'y sens bien", a insisté le
joueur âgé de 26 ans.
Le FC Porto a terminé la saison 20152016 à la 3e place au classement,
ratant l'opportunité de prendre part à la
prochaine édition de la Ligue des
champions.
"C'est vrai que cette saison ça a été un
peu compliqué au niveau des résultats.
On avait pour objectif de gagner le
championnat.
On n'a pas réussi à atteindre cet objectif. La saison s'est mal terminée avec la
finale de la Coupe du Portugal qu'on a
perdue aux tirs au but. Maintenant il va
falloir apprendre de nos erreurs et tout
faire pour gagner le prochain championnat", a-t-il conclu.
Brahimi avait rejoint le FC Porto en
2014 en provenance du FC Grenade
(Liga espagnole) pour un contrat de
cinq ans.
soldé sur un score d'un but à zéro en
leur défaveur.
De retour des vestiaires, les gars de
Sétif multiplient les rushs sans toutefois
concrétiser. Et c'est plutôt leurs adversaires qui ajoutent un second but à
l'heure du jeu.
Khama Billiat a donc bien assuré la victoire de son équipe en doublant la mise
à la 62e minute. Et puis c'est pratiquement la déroute pouyr les joueurs du
coach amrani qui n'ont pas trouvé leur
concentration idéal d'autant que les supporters les ont pris à parti. Et ce fut des
scènes de " violence " qu'il faut bien
condamné car rien ne justifie un tel comportement surtout que l'arbitre du match
a été contraint d'arrêter la partie avant
terme. L'ES Sétif perd son premier
match et le football algérien se etroive
terni par cet acte de violence gratuit de
la part des supporters de m'ES Sétif. ?
Une sanction sévère attendra donc l'ES
Sétif de la part de la CAF.
R.B.
Résultats partiels:
Par Rafik Bekhtini
ES Sétif a bel et bien raté son
entrée en lice dans la phase
des pouls en perdant nettement son premier match.
En effet, les joueurs de l'ES Sétif se sont
inclinés devant les Sud-africains de
Mamelodi Sundowns avec le score de 2
buts à zéro (0-2) lors du match qui les a
réunis samedi soir au stade du 8-mai
1945 pour le compte de la 1re journée
de la phase de poules de la Ligue des
champions d'Afrique de football.
Pourtant le " onze " aligné par le cnou-
L'
veau coach de Sétif, Abdelkader Amrani
a été bien composé des joueurs dont la
plupart ont bien de l'expérience dans ce
genre de match.
Mais, cela n'a pas empêché les sud africains mieux organisés à ouvrir la marque dès la demi heure et pour être plus
juste à la 33e minute du jeu lorsque
Samuel Mabinda ouvre la marque à la
grande joie de son staff et de la dizaine
de supporters qui ont fait le déplacement à
Sétif. Les Setiens ont été bien secoués
mais toutes les tentatives ont été vaines
lors de cette première mi-temps qui s'est
Samedi :
Groupe A :
Zesco United (Zambie) - Ahly du Caire
(Egypte)
3-2
Asec Mimosas (Côte d'Ivoire) - WA
Casablanca (Maroc) 0-1
Groupe B :
ES Sétif (Algérie) - Mamelodi Sundowns
(Afrique du Sud) 0-2
Hier :
Groupe B :
Enyimba (Nigeria) - Zamalek (Egypte)
rs
te
or
pp
su
de
s
ce
en
ol
vi
s
de
e
in
ut
ro
e
La sombr
Euro-2016 est-il en train
de devenir le
Championnat d'Europe du
dérapage de supporters? Une
triste routine s'installe jour
après jour et samedi, les
Hongrois ont provoqué des
incidents en tribune, au lendemain de ceux qui vaudront à la
Croatie et la Turquie d'être
jugées par l'UEFA aujourd'hui.
Ce n'est pas encore maintenant que l'Euro va parler uniquement de football, malgré la
sensation de la soirée: le
pénalty manqué de la superstar portugaise Cristiano
Ronaldo et le nul concédé par
son équipe contre l'Autriche (00).
Avant l'autre match du groupe
F, Islande-Hongrie (1-1) en fin
d'après-midi, de brèves
échauffourées ont en effet
éclaté dans la tribune hongroise du stade Vélodrome à
Marseille (sud).
Deux groupes de fans hongrois, séparés par une rambarde, ont voulu se rejoindre,
ce que les stadiers ont refusé.
Résultat? Un échange de
coups et l'intervention des
CRS pour ramener le calme.
Avant et après le match, des
fumigènes ont en outre été
allumés dans la tribune hon-
groise, alors qu'ils sont interdits dans les stades.
L'UEFA va sans doute ouvrir
une procédure contre la
Hongrie. Ses instances disciplinaires frôlent le surmenage:
elles se sont saisies dans la
matinée des incidents provoqués vendredi par les supporters croates et turcs dans les
stades de Saint-Etienne (centre-est) et Nice (sud-est).
Là encore, des fumigènes ont
été utilisés, ce qui relance le
débat sur la sécurité de l'Euro
et les fouilles à l'entrée des
stades.
L'instance européenne du football rendra son verdict lundi. La
Russie, dans un cas similaire,
a déjà écopé d'une suspension
avec sursis du tournoi, après
les troubles provoqués par ses
fans au coup de sifflet final du
match contre l'Angleterre au
stade Vélodrome samedi dernier (1-1).
Sollicité par l'AFP samedi au
sujet des différents incidents, le
Comité d'organisation français
n'a pas réagi.
"Personnel insuffisant"
La Croatie risque gros après
les incidents provoqués ven-
dredi par ses encombrants
supporters, qui sont souvent
des ultranationalistes: fumigènes sur la pelouse, interruption de la rencontre, pétard qui
explose aux pieds d'un stadier
et bagarres entre fans croates.
La Fédération croate (HNS)
assure qu'elle avait prévenu
l'UEFA et la police française
du projet de certains fans d'interrompre le match en raison
de querelles avec les instances dirigeantes du football du
pays. Miroslav Markovic, son
responsable de la sécurité,
avait même mis en garde
contre une action à la 85e
minute: le match a été arrêté à
la 86e.
"Nous avions de très bonnes
informations", a-t-il affirmé
samedi.
Plus de 200 gendarmes mobiles sont entrés dans le stade,
en bordure de la pelouse,
pour faire cesser les incidents
et éviter l'invasion du terrain.
Le personnel de sécurité était
"nettement insuffisant", ont
commenté samedi les autorités locales. Interrogées par
l'AFP, elles ont jugé qu'"il manquait à l'UEFA 150 à 200 personnes, en agents de sécurité,
agents de palpation et stadiers".
16
Dans des incidents de moindre importance, les fans de la
Turquie, eux, avaient allumé
des fumigènes dans les tribunes et lancé des pétards sur la
pelouse après la défaite contre
l'Espagne (3-0) vendredi.
Quatre Français supporters de
la Turquie ont été placés
samedi sous contrôle judiciaire
et interdits de stade jusqu'à
leur comparution devant un tribunal après l'Euro.
Selfie et larmes de joie
Vingt autres supporters à problèmes ont quitté la France
samedi après-midi, expulsés
depuis Nice. Ceux-là sont des
hooligans russes impliqués
dans les graves affrontements
de samedi dernier à Marseille,
qui avaient fait 35 blessés,
majoritairement anglais.
Parmi eux, le sulfureux président de l'association des supporters russes, l'ultranationaliste Alexandre Chpryguine.
A peine arrivé à Moscou, il a
dit souhaiter revenir en France
avant la fin de l'Euro. Et a
assuré avoir des billets pour le
dernier match de poule de la
Russie, qui jouera sa qualification en 8e ce lundi contre le
pays de Galles à Toulouse,
dans un match classé à risques.
Ces derniers jours, les violences des hooligans ont relégué
au second plan ce qui était la
crainte numéro un avant le
début de l'Euro: la menace
d'un attentat, encore plus vive
depuis ceux qui ont frappé la
France en janvier et novembre
2015.
Loin des stades du tournoi, en
Belgique, des dizaines de perquisitions nécessitant une
"intervention immédiate" ont
été menées dans la nuit de
vendredi à samedi, dans le
cadre d'un dossier de terrorisme. Car des centaines de
retransmissions publiques de
Belgique-Eire (3-0), joué à
Bordeaux dans l'après-midi,
ont été organisées dans le
royaume.
Dans cet Euro à problèmes,
certaines irruptions sur le terrain sont toutefois plus sympathiques que d'autres: à la fin du
match du Portugal, un fan est
entré sur la pelouse pour prendre un selfie avec Cristiano
Ronaldo. La star a même
patienté pendant que l'intrus
réglait son téléphone, le visage
baigné de larmes... de joie.
Quotidien national d’information
Naâma
Le réseau routier de
la wilaya de Naâma
est à 80% en bon
état grâce aux
multiples opérations
de modernisation et
de rénovation des
routes, et au
renforcement des
ouvrages d’art et des
structures de
maintenance,
permettant de
prétendre à une
impulsion et
intégration de
l’économie de la
région.
es diverses opérations
menées par le secteur
des Travaux publics ces
dernières années ont permis la
rénovation d’un total de 1.202
km sur un réseau global de
1.550 km, en plus de la réalisation, dans le cadre du désenclavement des zones reculées
et leur raccordement aux chefs
lieux de leurs communes de
rattachement, de 370 km de
routes nouvelles, selon la direction des travaux publics (DTP).
Les données du secteur font
état de la rénovation de 460 km
de routes nationales (RN), de
240 km de chemins de wilaya
(CW) et de 542 km de routes
communales, en plus de l’élimination des « points noirs »
constituant de réels dangers
sur le réseau et ce, à travers la
réalisation de 29 ouvrages d’art
enjambant les grands Oueds
traversant le territoire de la
wilaya de Naâma, dont les
oueds Hadjadj, Ghellaba,
Maktaâ
El-Delli,
Mékalis,
Tirkount, Kassou et El-Rethem,
dont les crues provoquent l’isolement de plusieurs localités et
communes, comme cela a été
le cas lors des inondations
d’octobre 2008.
Pour remédier à la situation
et éviter les coupures de routes
en période d’intempéries, il a
été envisagé la réalisation d’un
imposant pont de 200 mètres
au niveau de Oued Es-Sam
pour raccorder cette zone au
village de Amar, puis à la RN-6,
et mettre fin ainsi aux désagréments causés aux usagers de
cette routes du fait de sa fermeture lors des crues.
Ceci, en plus de la réalisation d’une nouvelle route reliant
la zone touristique d’Ain
Ouarka à la RN-47, aux limites
territoriales avec la wilaya d’ElBayadh, via les Oasis du ksar
de Boussemghoune, l’élimination des virages dangereux et
L
la réalisation de trois routes de
contournement des villes de
Naâma, Mécheria et Ain-Sefra.
Fluidifier la circulation
entre les hauts
plateaux et le Sud
Les opérations de développement retenues pour le secteur et visant le renforcement
des infrastructures de base, la
fluidification et la sécurisation
de la circulation sur le réseau
routier de la wilaya de Naâma,
ont contribué au développement de l’activité de transport
dans la région, à travers l’ouverture de nouvelles dessertes
reliant les régions des hauts
plateaux à celles du grand Sud
du pays, via les communes de
la wilaya de Naâma, constituant ainsi un axe de transit
névralgique en tant que prolongement de l’autoroute des
Hauts-Plateaux.
Pour le DTP de Naâma,
Habib Semghouni, le secteur
s’assigne, à travers la programmation et la concrétisation de
projets routiers, plusieurs
objectifs consistant en l’exploitation du réseau routier pour le
développement de l’investissement et des échanges commerciaux, notamment la commercialisation des produits issus de
l’activité d’élevage, le désenclavement des zones d’élevage
et de transhumance à travers la
bande frontalière et la relance
du tourisme.
Autant de facteurs essentiels pour la promotion de l’économie de la région,
selon une approche de développement équilibrée », a-t-il
dit.
Susceptibles d’impulser l’activité économique dans cette
région, ces opérations portent,
entre-autres, sur un projet de
tronçon routier reliant la commune frontalière d’El-Kasdir
(Naâma) à celle d’El-Aricha
(Sud de Tlemcen), le désenclavement des communes de ces
deux wilayas limitrophes, ainsi
que la réalisation d’un axe routier entre la commune de
Mekmène Benamar et la loca-
Lundi 20 juin 2016
Dellys
Modernisation
des routes
Les Sétifiens ratent leur
premier match
Comportement :
L'
Régions
Ligue des champions (poules, Gr.B)
ES Sétif 0 - Mamelodi Sundowns 2 :
"Je me sens bien
à Porto"
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
lité de Mechraâ Laâlem, a
signalé le même responsable.
Il est fait aussi état, dans le
même cadre, de la réception
d’une distance de 112 km du
projet de dédoublement de la
RN-6 , la réalisation de cinq
ouvrages d’art, des dalots, trois
échangeurs, ainsi que des
voies d’accès secondaires et
de substitution en période
d’inondations, ainsi que l’ouverture de nouveaux axes routiers,
dont la route de Founassa
réduisant la distance entre les
wilayas de Béchar et Naâma,
et la route El-Kasdir-Laâlem
pour écourter la distance entre
les wilayas de Naâma,
Tlemcen et Sidi Bel-Abbes.
D’autres actions de modernisation du réseau routier ont
également été projetées par le
secteur et consistent en l’entretien et la maintenance de trois
ponts, datant de plus de 30 ans
et dont l’étude technique a
laissé apparaitre leur possible
fragilisation par la force des
crues qu’ont connues les
régions de Hadjadj, El-Ogla et
Hadj Mimoun.
Le secteur a enregistré, sur
proposition de la population
locale d’Ain-Sefra, la projection
d’une opération de réalisation
d’une route de contournement
longue de 4 km, avec un
ouvrage d’art, devant relier le
CW-5 à la RN-6A.
Outre l’aménagement du
CW-3 à l’entrée de la localité
touristique d’Ain-Ouarka, sont
menés des travaux de renforcement d’un tronçon de 20 km
reliant via Tesmouline les
wilayas de Naâma et ElBayadh, le renforcement de 5
km de la route menant à la
zone humide de “OgletSendène”, en plus de la réhabilitation de 15 km de la route
reliant la commune d’Asla et la
RN-6.
Inscrits au titre du programme sectoriel de développement pour 2016, les projets
de développement des routes,
qui portent sur le revêtement, la
modernisation, la réfection et la
9
réhabilitation de 75 km de routes nationales, dont 58 km ont
été livrés, visent la réduction
des accidents de circulation,
l’élimination des points dangereux et l’amélioration de l’état
des routes à la satisfaction de
leurs usagers. Il s’agit entreautres actions entreprises par
la direction des Travaux publics
de la mise en place de signalisation, dont une opération
d’installation de près de 5.000
panneaux sur un réseau routier
long de 1.555 km tire à sa fin.
Le secteur a, par ailleurs, réalisé, au niveau des daïras de
Naâma, Mécheria, Ain-Sefra,
Mekmène
Benamar
et
Moghrar, de cinq unités, équipées et encadrées, chargées
du contrôle de l’état des routes
et de l’intervention rapide le cas
échéant. A ces efforts de préservation et de protection du
réseau routier, viennent s’ajouter la création de 10 maison
cantonnières, d’un parc de
wilaya composé de chasse-neiges et d’engins de désensablement et autres matériels d’intervention, en plus du renforcement de la ressource humaine
par le recrutement, au cours
des cinq dernières années, de
58 ingénieurs et techniciens
chargées du contrôle, suivi et
promotion des techniques d’entretien des infrastructures, a
signalé le DTP de Naâma. Pour
M. Semghouni, les efforts du
secteur des travaux publics
sont orientés, outre le désenclavement des régions, vers la
protection du réseau routier par
l’entretien périodique, l’amélioration de la qualité des équipements et l’installation de signalisations. L’objectif de cette
approche est aussi l’impulsion
de l’action de développement
socio-économique de la région,
tout en œuvrant à la préservation de l’environnement à travers des opérations de boisement des abords de chaussées, en coordination avec le
secteur des forêts, estime le
même responsable.
Camp de
jeunes pour
mille enfants
de Tissemsilt
Mille enfants de la
wilaya de Tissemsilt bénéficient, à partir de ce samedi,
d’un camp de jeunes à la
plage de Dellys dans la
wilaya de Boumerdès, a-ton appris de la direction de
la jeunesse et des sports.
Inscrite dans le cadre du «
Plan bleu », cette initiative
du ministère de la Jeunesse
et des Sports profite à des
enfants âgés de 6 à 14 ans
répartis sur cinq sessions,
selon le chef de service
activités de jeunes,
Abdelkader Kassel. La
même source a ajouté que
chaque session regroupe
200 enfants qui bénéficieront de la mer pour une
période de 15 jours. Les
responsables du camp de
jeunes ont programmé des
activités culturelles, sportives, récréatives et touristiques au profit des enfants.
M. Kassel a indiqué que les
bénéficiaires de ce camping
à la plage de Dellys remplissent certains critères ayant
trait à la situation sociale
notamment signalant que
les listes sont établies par
des établissements de jeunes surtout ceux des communes montagneuses éloignées. Pour rappel, 400
enfants de la wilaya de
Tissemsilt ont bénéficié, la
saison estivale écoulée, de
camps d’été aux plages de
Sidi Lakhdar (Mostaganem),
Dellys (Boumerdès) et Sidi
Abdelaziz (Jijel).
Annaba
70 hectares
de champs
céréaliers
ravagés
Plus de 70 hectares de
champs céréaliers ont été
ravagés par des maladies
parasitaires en 2016 à
Annaba, a-t-on appris
samedi auprès de la direction des services agricoles
(DSA) de la wilaya.
Ces dommages ont été
enregistrés dans la zone
d’Ain El Karma dans la
commune d’El Hadjar, où la
nature des champs favorisant la stagnation des eaux
pluviales a contribué à l’appariation de différentes
maladies, a précisé la
même source. La DSA a
également indiqué qu’en
dépit des pertes enregistrées, la campagne agricole
2016 reste “positive et
encourageante” en comparaison avec l’exercice précédent où la wilaya
d’Annaba avait enregistré
une baisse de 30 % de sa
production céréalière qui
avait atteint un totale de 200
000 quintaux. Il est à noter
que 339 000 quintaux de
céréales sont attendus, au
titre de l’actuelle saison
moisson-battage dans la
wilaya d’Annaba.
Régions
Lundi 20 juin 2016
Commune de Soumaa
Correction
des examens
du baccalauréat
A l’instar de
plusieurs autres
wilayas du pays, la
correction des
épreuves du
baccalauréat a
débuté à Blida au
niveau du lycée Ibn
Rochd. Le centre
qui ouvre ses portes
pour la correction
des copies des
filières qui ne sont
pas concernées par
les fuites à travers
les réseaux sociaux,
a subi ces derniers
mois, un véritable
lifting à l’effet
d’accueillir les
correcteurs.
Par Zerouat Mohamed
ne atmosphère
favorable règne,
ce qui devrait
permettre aux correcteurs de
s’acquitter de leur mission
dans les meilleures conditions», dira en ce sens le staff
administratif
du
lycée.
Concernant les étapes de cor-
«U
Administration et corps pédagogique, on doit tous s’entraider et s’efforcer à éradiquer les
petites insuffisances qui apparaissent au fur et à mesure,
tient à souligner le chef du
centre de correction qui n’est
pas à sa première expérience.
Pour cette mission, 22 enseignants de français sont réquisitionnés pour la correction de
22 jurys de candidats issus
des 2 filières à savoir lettre et
langues étrangères et lettres et
philosophie. Petit bémol toutefois, le retard survenu dans
l’opération d’encodage. La correction s’étalera sur une
semaine. «Tout semble aller
pour le mieux; quelques incidents mineurs apparus en
début de journée ont été vite
réglés par les responsables du
centre» soulignera Linda,
enseignante de français.
Z.M.
Commune de Benkhelil
L’insécurité inquiète les habitants
a sécurité des biens et des personnes paraît plus que jamais
menacée et la quiétude des citoyens de
plusieurs cités de la commune de
Benkhelil au nord-est de Blida semble
être sérieusement perturbée notamment
durant ces derniers moins. En effet,
selon le nombre de citoyens qui se font
quotidiennement agressés par des
voyous, les offensives physiques, vols,
et autres genre d’agressions, sont devenues un phénomène alarmant, il ne se
L
passe malheureusement pas une seule
nuit sans qu’on enregistre des cas
d’agressions et de vol, selon les informations que nous avions recueillies. Le hic
c’est qu’aucun quartier n’a pu échappé
aux offensives nocturnes des voleurs,
des voitures ont été la cible de voyous
qui avaient « ramassé » dans leur tournée tout objet de valeur, ces agressions
font désormais partie du décor de cette
commune jadis paisible et tranquille, les
habitants de plusieurs cités vivent
depuis sous la menace des agressions
et des vols aidés dans cela par l’obscurité qui est devenue par endroits maître
des lieux, les habitants déclarent
qu’avec le noir qui caractérise les soirées des rues et des ruelles et la défection des patrouilles nocturnes les
exemples ne manquent plus, compte
tenu de la présence d’un grand nombre
d’ ex détenus des prisons dernièrement
relâchés, l’absence des brigades et des
patrouilles renforcées dans les cités et
les axes sensibles de la commune.
Notons que la défaillance de l’éclairage
public dans les quartiers est le principal
facteur qui a malheureusement aggravé
la situation. Dans ce contexte, il est
nécessairement recommandé de mettre
en œuvre un programme spécial et plus
efficace en frappant avec une main forte
ces voyous et doubler les patrouilles des
services de lutte contre la criminalité
pour dissuader ces agresseurs.
Z.M.
El-Affroun
La cité Sidi Khlifa dans le calvaire
algré les appels aux services
concernés, les habitants de la cité
Sidi Khlifa à El-Affroun continuent de
vivre le martyre en matière d'environnement. En effet, une partie de cette cité
populaire vit son quotidien en respirant
les mauvaises odeurs qui proviennent
d'une conduite des eaux usées qui a
été défoncée suite aux travaux effec-
M
Un impact
« négatif important »
Le Fonds monétaire
international (FMI) a
annoncé mercredi qu’il
procéderait à la
désignation de son
prochain directeur
général d’ici à “début
mars”.
ne sortie du RoyaumeUni de l’Union européenne aurait un
impact «négatif et important»
sur l’économie britannique qui
pourrait, au pire, tomber en
récession l’année prochaine, a
indiqué vendredi le FMI à
moins d’une semaine du référendum sur le Brexit.
Les experts du Fonds monétaire international, qui se livraient
à leur examen annuel de l’économie britannique, ont jugé
qu’une
décision
des
Britanniques le 23 juin de sortir
de l’UE entraînerait «une période prolongée d’incertitude qui
pourrait peser sur la confiance
et l’investissement et élever la
volatilité des marchés financiers, les négociations sur de
nouvelles conditions pouvant
durer des années».
En cas de Brexit, le FMI dresse, dans un rapport séparé intitulé «Implications macro-économiques du Royaume Uni
quittant l’UE», deux scénarios
de conséquences: un «scéna-
U
rection, le chef du centre,
exprime son insatisfaction
quant aux conditions et
moyens matériels et humains
mis à sa disposition. Le but
étant de réussir cette mission,
notamment au niveau d’un
centre anciennement créé.
Néanmoins, la réussite du
centre qui est un acquis de
taille pour la wilaya de Blida ne
peut, en aucun cas, se faire
sans l’aide de tout un chacun.
tués par une société il y a plusieurs
mois et qui, depuis ne cesse de déverser des eaux usées qui font vivre le calvaire aux riverains. '' Croyez-moi, on
ouvre rarement nos fenêtres. Vous ne
pouvez pas respirer. C'est invraisemblable de vivre une telle situation alors
qu'on est en 2014 '' nous a dit un jeune
habitant de ce quartier qui nous fera
savoir en outre qu'il a peur que cette
situation provoque des maladies notamment aux enfants à la veille des
vacances d'été. Par ailleurs, cette localité fait face à plusieurs problèmes liés
au développement local dont l'état
déplorable des routes, le manque de
transport et l'oisiveté qui rendent la vie
des jeunes infernale. Même le déplace-
10
ment à l'intérieur du village est très difficile, voire impossible pendant les pluies
à cause de nombreuses crevasses et
nid de poule. Devant toute cette misère,
les habitants mécontents ont lancé un
appel par le biais de notre journal aux
autorités locales pour revendiquer des
conditions minimum à une vie décente.
Z.M.
Lundi 20 juin 2016
Le FMI à propos d’une éventuelle sortie
du Royaume-Uni de l’UE
Blida
Les bouteilles de gaz
à 240 Da
Dans la commune de
Soumaa, malheur aux agglomérations non encore alimentées au
gaz de ville. Le phénomène des
augmentations des prix des produits de base, décidées par certains commerçants, ne cesse de
prendre de l’ampleur dans certains villages de la cette commune. La bouteille de gaz, considérée comme un produit de première nécessité et de large consommation, est depuis belle lurette
vendue à 240 Dinars, et ce,
durant toute l’année et au su et au
vu de tout le monde, alors que
son prix public réel est fixé à 200
Dinars. Pourtant, les commerçants sont approvisionnés régulièrement par les camions livreurs
de Naftal donc, ils n’engagent pas
de frais supplémentaires pour justifier cette hausse qui n’a aucune
raison d’être. « J’ai toujours cru
que le prix de la bouteille de gaz
est fixé à 220 Dinars par les pouvoirs publics, car cela fait des
années que je l’achète à ce prix.
C’est seulement, ces jours-ci, en
l’achetant au chef-lieu de Soumaa
que je suis resté stupéfait. En
donnant 240 DA au commerçant,
celui-ci n’a pris que 200 pour me
rendre le reste, soit 40 DA.»,
s’étonne un père de famille de
Bahli. Sur un autre registre, il faut
dire aussi que les risques qu’engendre l’utilisation de la bouteille
de gaz sont multiples. Déjà, elle
ne contient pas son volume, une
perte due parfois aux fuites qu’elle
dégage. N’est-il pas anormal de
voir des bouteilles présentant des
fuites de gaz, dues généralement
aux robinets qui ne se ferment
pas bien, être commercialisées le
plus normalement du monde malgré les appels à la prudence sur
l’utilisation du gaz sur les chaînes
audiovisuelles. C’est dire simplement que les villageois ne sont
pas dans la quiétude, devant trouver le moyen le plus efficace dans
leur vie quotidienne. Dans ce
cadre, les villageois lancent un
appel aux autorités locales afin
d’ouvrir une enquête et pour
mettre un terme à ces actes irresponsables.
Z.M.
Économie
rio limité» et un autre dit «défavorable» au cas où les négociations de sortie avec
Bruxelles «ne se déroulent pas
bien».
Dans le premier cas, la croissance du PIB de l’économie
britannique ralentirait à 1,7%
en cette année, puis 1,4% en
2017 au lieu de 1,9% et 2,2%
actuellement prévus.
Dans le scénario «adverse»,
l’économie du Royaume-Uni
tomberait en récession en
2017 à -0,8% avant de se
redresser à +0,6% en 2018,
affirment les experts du FMI.
«Dans le cas du scénario défavorable,
les
implications
seraient une croissance négative», a confirmé un responsable du FMI lors d’une conférence téléphonique vendredi.
Le taux de chômage actuellement prévu à 5% cette année
comme en 2017, remonterait à
5,3% en 2017 en cas de
conséquences limitées. En cas
de scénario défavorable, il culminerait à 6% en 2017 et 6,5%
en 2018. L’inflation grimperait,
toujours en cas de scénario
adverse, à 4% en 2017 au lieu
de 1,9% prévu.
- Accords de swaps «L’effet à long terme sur la production et les revenus britanniques serait aussi probablement négatif et important, car
de nouvelles barrières pèseraient sur le commerce, l’investissement et la productivité. De
plus, les marchés pourraient
précipiter l’arrivée de ces effets
négatifs à moyen et long terme
en réagissant de façon abrupte
immédiatement après le vote»,
expliquent les experts du
Fonds.
Ils ajoutent qu’en cas de sortie,
les autorités britanniques
devront s’assurer que le système financier continue de brasser suffisamment de liquidités
pour éviter un assèchement du
crédit - saluant au passage les
initiatives déjà prises par la
Banque d’Angleterre pour
parer à toute éventualité.
Des accords de «swaps» ou de
flux de devises entre les
grandes banques centrales,
dont la Réserve fédérale américaine (Fed), sont déjà en
place «depuis quelque temps»,
a assuré un responsable du
FMI.
«En cas de pénurie de liquidités en dollars par exemple, la
Banque d’Angleterre pourrait
activer ces lignes de swaps»,
a-t-il indiqué.
A l’étranger, certains pays vont
souffrir davantage que d’autres
d’une éventuelle sortie de
l’économie britannique de l’UE
du fait de l’importance de leurs
relations
commerciales
mutuelles. Ces pays sont
l’Irlande, Malte, Chypre, les
Pays-Bas et la Belgique ainsi
que le Luxembourg pour ses
liens financiers. «La France,
l’Allemagne,
l’Italie
et
l’Espagne devraient être moins
affectés que la moyenne de
l’UE», ajoute le Fonds dans
son rapport.
Si les Britanniques votent pour
rester dans l’UE, le FMI prévoit
à l’inverse un certain rebond de
la croissance. «La croissance
devrait se renforcer à la fin
2016 à mesure que les effets
du référendum, qui semble
avoir pesé sur la croissance
jusqu’à présent, s’atténuent»,
explique-t-il.
Des économistes estiment
qu’un surcroît de prudence des
entreprises britanniques avant
le vote a réduit leurs investissements en début d’année,
bien que cette thèse soit
contredite par d’autres analystes.
Dans l’hypothèse d’un maintien
dans l’UE, les experts du FMI
s’attendent au final à une hausse de 2,2% du produit intérieur
brut en 2017, après 1,9%
attendu cette année.
Interrogé sur le fait de savoir
s’il existait un scénario où le
Brexit serait bénéfique à l’économique britannique, un expert
du FMI a expliqué que des
hypothèses «dans l’air» affirmaient que ce serait le cas si
«le Royaume-Uni se spécialisait complètement dans les
services et que les secteurs
manufacturier et agricole disparaissaient».
«Nous
ne
voyons pas cela comme un
scénario vraisemblable», a-t-il
toutefois ajouté.
Production de blé :
“L’Etat a pris toutes les dispositions
nécessaires pour satisfaire
les besoins du pays”
Etat a pris toutes les dispositions
nécessaires
pour satisfaire les besoins du
pays en matière de blé en cas
de régression de la production
nationale, a assuré samedi le
ministre de l’Agriculture, du
développement rural et de la
Pêche,
M.
Abdeslam
Chelghoum lors de sa visite de
travail dans la wilaya de
Bouira.
“En cas de régression de la
production nationale en matière de blé, l’Etat a pris les
mesures nécessaires pour
importer du blé de façon à
satisfaire les besoins des
citoyens”, a affirmé M.
Chelgoum lors d’un point de
presse tenu en marge de sa
visite à Dirah (sud de Bouira),
où il a procédé au lancement
d’une campagne de lutte
contre les incendies.
Cette année, la production
agricole et les céréales en particulier, a été affectée par le
manque de la pluviométrie et la
L’
sécheresse dans certaines
régions du pays, c’est pour
cela que nous attendions à une
légère baisse de la production
en matière de céréales”, a estimé le ministre qui a procédé au
lancement de la campagne
moisson-battage dans la commune d’Ain Bessam (ouest de
Bouira).
“C’est sûr qu’i y ‘aurait une
légère baisse de la production
de céréales”, a souligné le
même responsable sans donner aucun chiffre sur cette
question.
D’ailleurs, il a appelé les agriculteurs à multiplier leurs
efforts en vue d’augmenter la
production du blé à Bouira, où
la production actuelle est estimée à 35 quintaux à l’hectare
au niveau du plateau d’ElAsnam, où un système d’irrigation à partir du barrage de
Tilesdit a été mis en service il
y’a deux mois.
“35 quintaux à l’hectare c’est
très peu, il faut travailler davan-
tage pour augmenter la production d’autant plus que le
plateau d’El-Asnam et la wilaya
de Bouira dispose de tous les
moyens nécessaires notamment en matière d’eau grâce à
trois importants barrages, à
savoir celui de Koudiet
Acerdoune, Tilesdit et Sed
Lekhal à Ain Bessam”.
Selon les prévisions affichées
par le ministère dans son rapport remis à la presse, la production céréalière pour cette
année 2015-2016 sera de 1.24
million de quintaux, dont 739
361 quintaux blé dur et 214
043 quintaux blé tendre.
Le ministre a appelé les différents partenaires concernés
pour qu’ils œuvrent de façon à
répondre aux aspirations des
pouvoirs publics qui continuent
de soutenir et d’octroyer des
soutiens allant de 40 à 60 % au
profit de tout investisseur intéressé par la réalisation des
projets d’irrigation agricole
d’appoint en vue de booster la
15
production céréalière et réduite
la facture des importations.
Au niveau de la ferme pilote
Haichour Ali, où il a donné le
coup d’envoi de la campagne
moisson-battage 2015-2016, le
ministre a demandé aux responsables locaux du secteur
agricoles de transmettre au
ministère de tutelle toutes les
fiches des fermes pilotes de
céréales que compte Bouira
pour pouvoir revoir le mode
leur gestion, tout en incitant les
parties concernées à lui faire
des propositions dans ce
cadre.
En visitant les coopératives de
céréale et légumes secs
(CCLS) d’Ain Bessam et de
Bouira, le ministre a mis l’accent sur l’importance de renforcer les structures de stockage
de céréales à travers la wilaya
de Bouira ainsi que tout le territoire nationale, tout en appelant les responsables des
CCLS d’aller vers l’agriculteur
pour la collecte des céréales.
Agriculture
La mise en œuvre
du PDR a permis
de réaliser
d’importants
projets
La mise en œuvre des programmes de développement rurale (PDR) durant la période allant
de 2009 à 2015 a permis la réalisation d’une importante série de
projet agricoles, selon un rapport
du ministère de l’agriculture, du
développement rural et de la
pêche.
Parmi ces projets réalisés figurent
notamment la plantation forestière
sur une superficie de 231.626
hectares, ainsi que la mise en
défens des zones pastorales sur
près de trois millions d’hectares
en zones steppiques, a précisé le
ministère dans son rapport remis
samedi à la presse à l’occasion de
la visite du ministre Chelghoum
Abdeslam à Bouira.
La mise en œuvre du PDR au
niveau national durant la période
2009+2015 a permis aussi la
création d’actifs par l’installation
de vergers arboricoles sur 129
000 hectares dont près de 85 000
hectares en olivier et des plantations pastorales sur 21 000 hectares, ainsi que le désenclavement des populations rurales à
travers la réalisation et l’aménagement de près de 12 416 kilomètres de pistes rurales permettant de faciliter l’accès aux périmètres cultivés, aux vergers et
aux villages.
Elle a permis également le traitement de phytosanitaire de près de
154 000 hectares de terres ainsi
que 170 000 hectares de travaux
sylvicoles destinés à améliorer
l’état sanitaire des repeuplements
forestiers, et la valorisation des
produits forestiers par l’exploitation de 820 000 m3 de bois et la
récolte de 370 000 quintaux de
liège, selon les détails fournis
dans le même rapport
En outre, près de 400 000 équivalent/emplois ont été créés à travers la réalisation des différentes
activités des programmes du
PDR, a-t-on ajouté de même
source.
Les efforts se poursuivront également en matière d’intensification
des actions de préservation et de
valorisation des ressources naturelles à travers notamment, la
relance du barrage vert selon de
nouveaux préceptes liant développement durable, lutte contre la
désertification et adaptation aux
changements climatiques se
basant sur l’étude réceptionnée
en mai 2016, ainsi qu’à travers la
gestion durable des forêts par
l’aménagement forestier et les travaux sylvicoles. D’autres priorités
sont à réaliser dans le cadre des
perspectives tracées par le ministère à savoir notamment le traitement des bassins versants d’ouvrages hydrauliques en zones de
montagne, et ce par la mise en
valeur des terres, ainsi que le lancement d’un vaste programme de
plantation à usage multiple
incluant les zones du barrage vert
et les forêts pré-steppiques
notamment.
L’Etat poursuivra également ses
efforts à travers surtout la mise en
œuvre des actions individuelles et
collectives au profit des populations rurales pour améliorer leurs
conditions de vie, a encore souligné le ministère dans son rapport.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Culture
Quotidien national d’information
Le film “Ma vie de courgette”
du cinéaste suisse Claude Barras
narrant le destin d’un petit orphelin
confié à un foyer, a remporté
samedi soir le Cristal du long
métrage du Festival international
du film d’animation d’Annecy (est
de la France). Ce film émouvant et
drôle, à la graphie d’une infinie
délicatesse, est adapté du roman
de Gilles Paris paru en 2002 et intitulé “Autobiographie d’une courgette”. “Ma vie de courgette” est
une production franco-suisse qui a
été entièrement réalisée en “stopmotion”, technique héritée du
cinéma où les objets sont très
légèrement déplacés entre chaque
prise de vue, au Pôle Pixel de
Villeurbanne, près de Lyon.
Ovationné mardi soir lors de sa
projection en compétition, le film a
également décroché le Prix du
public. Le Festival d’Annecy, qui
organise le marché du film d’animation le plus important au monde,
a accueilli pour sa 40ème édition
plus de 9.000 accrédités, soit une
hausse de 10,3% par rapport à
2015.
Artisanat
Une foire
de l’artisanat
traditionnel, jeudi
prochain,
à Tizi-Ouzou
Une foire de l’artisanat traditionnel sera organisée jeudi prochain au niveau de la placette du
musée de la ville de Tizi-Ouzou, at-on appris, samedi, de la Chambre
de l’artisanat et des métiers (CAM),
organisatrice de cet événement.
Cette manifestation destinée à la
promotion des produits de l’artisanat traditionnel et à offrir aux artisans, qui se plaignent de l’absence
d’espaces permanents de commercialisation, une opportunité pour la
vente de leurs produits. Des artisans potiers, bijoutiers, tapissiers,
vanniers, entre autre, de TiziOuzou et d’autres wilayas animeront du 23 au 27 juin courant, et
dans la soirée une trentaine de
chapiteaux qui seront dressées du
23 au 27 juin courant au niveau de
la placette du musée située en
pleine centre-ville, d’où l’intérêt du
choix du site, a-t-on indiqué de
même source. Cette foire qui rentre dans le cadre du programme
d’animation de la saison estivale,
tracé par la CAM de Tizi-Ouzou,
qui prévoir également l’installation,
du 12 juillet au 31 août prochains,
15 chapiteaux au niveau de chacune des villes côtières
d’Azeffoune et de Tigzirt pour une
participation totale de 90 artisans
par ville tout au long de cette
période, a-t-on ajouté. La wilaya
d’El Oued, sera l’invitée l’honneur
de Tizi-Ouzou durant une semaine
pour permettre, aux vacanciers qui
fréquenteront les plages de Tigzirt
et d’Azeffoune, de découvrir la
beauté et la richesse de l’artisanat
algérien, et acheter pour le plaisir
ou en prévision de fêtes organisées généralement en été. Cette
participation se fera au titre des
échanges entre les CAM du sud et
du nord du pays, a-t-on souligné
de même source.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Quotidien national d’information
Soirées andalouses à Bejaïa
Licenciement des syndicalistes de Somacob
Trois troupes ont fait la joie
de familles bougiotes hier à
Bordj Moussa
Les travailleurs
réclament leurs
réintégrations
France
Le film suisse “Ma vie
de courgette” remporte le Cristal du
long métrage du
Festival d’Annecy
Lundi 20 juin 2016
Désormais c’est
parti pour les nuits
andalousiennes de
la ville de Bejaïa.
Une manifestation
organisée sous le
haut patronage de
M. Le wali de Bejaïa
Ouled Salah Zitouni,
par le comité des
fêtes de ville de
Bejaïa en
collaboration avec
l’association
Culturelle et
artistique Naghma
de la même ville.
Par M. Haddad
n programme aussi
riche que varié de
concerts artistiques
est concocté pour la circonstance, à travers des prestations dans le style musical
andalou, de surcroît une composantes de l’identité culturel
des Bougeottes. Ainsi, c’est
avant hier jeudi que le coup
d’envoi de cette manifestation
culturelle dans sa troisième
édition a été donné au niveau
du site historique de la ville de
Bejaïa en l’occurrence le
fameux Bordj Moussa, qui
U
Les travailleurs de
l’entreprise
SOMACOB unité de
la ville d’El Kseur,
entrent en grève
illimité depuis
dimanche passé.
E
remonte à la période de la présence espagnole dans cette
dernière au seizième siècle.
Le bal de ces soirées ramadhanesques qui s’étaleront sur
six jour à partir de 22 heures a
été ouvert, par trois associations à savoir l’association
Outhmania de la ville de
Tenes, l’association Nassim
Ouns de Constantine et l’association culturelle du conservatoire communal de Bejaïa.
Devant une assistance composée essentiellement de
familles amatrices de ce genre
musical, les troupes, ayant
succédé sur la scène ingénieusement décorée par
l’équipe technique de l’association Naghma d’une manière
à ce fondre dans le panorama
naturel du jardin du fort
Moussa, ont réussi, l’espace
de trois heures, à capter l’at-
tention de l’assistance qui
s’est volontairement laissée
emporter par des airs musicaux pour voyager ainsi à travers l’histoire de la musique et
du chant andalou, pour enfin
ne marquer un arrêt que pour
applaudir les musiciens et
chanteurs des troupe à la fin
de chaque Wasla Ghinaia.
Une espèce de symbiose s’est
créée à vrai dire entre l’assistance et les artistes.
Ces derniers que nous
avons accostés à la fin de chaque présentation on fait l’anonymat sur la beauté du site
choisi pour l’organisation de
cette édition et du public qui
s’est merveilleusement interagi avec eux. c’est le cas de
cette jeune fille, faisant partie
des invités, qui nous a fait part
de la beauté des prestations
des troupes malgré la nou-
veauté que fut le style pour
elle.
Par
ailleurs
M.
Bouchebah responsable au
sein dudit comité des fête a
mis en avant l’importance d’un
tel événement dont l’édition de
cette fois est dédiée à feu
chikh Sadek Bejaoui , un des
pilier de la chanson et de la
musique andalou, qui s’inscrit
de la veine de mise en valeur
du patrimoine artistique de la
ville, outre le fait de détendre
les familles Bougeottes après
une journée de jeûne éreintante. De son côté M. Mouloud
Issaadouden présidant de l’association Naghma,nous fait
savoir que l’association a misé
de tout son pour la réussite de
cette édition à travers la mobilisation de tous les moyens à
sa portée pour faire à la fois la
joie des familles présentes et
des troupes invitée.
Slim, bédéiste, dessinateur de presse
« La bande dessinée
ne nourrit pas »
id ya bouzid. Le fameux
bédéiste Slim, vient d’enrichir sa bibliographie artistique
avec deux publications, intitulés « Tout va bien » et l’autre «
DZ2 ». Invité par la librairie
tiers monde pour une vente
dédicace en compagnie de
Abdelkrim Tazaroute, jounaliste et écrivain, qui vient lui
aussi, publier un ouvrage intitulé « Cinéma Algérien 2016
», les deux auteurs qui ne sont
plus à présenter, ont passé
une belle après-midi en compagnie des fans de la bande
dessinée et du cinéma
Algérien. Toujours souriant et
sympathique dans sa quotidienne et caricatures qui arrachent le sourire au plus antipathiques du monde, Slim qui
présente aussi sa page régulière au quotidien national, Le
Soir d’Algérie, ne manque pas
de revenir sur le monde de la
Z
t pour cause, apprendon d’une source syndicale, ils réclament réintégration de leur collègues syndicalistes licenciés abusivement, démons eux suite à un
appel de grève lancé par ces
derniers au courant du mois
d’avril dernier, laquelle est qualifiée d’illégale déloyales par les
responsables de l’entreprise
qui ont décidé de porter l’affaire
être les mains de la justice.
Notre source souligne que la
grève à laquelle ont appelé les
syndicalistes licenciés n’est
autre qu’une sorte de protestation contre la violation de la
photo numérique qui a
changé en peu de temps, la
donne. « La bande dessinée
ne nourrit jamais. mais c’est
une
passion
seulement.
Surtout avec la montée des
fans Photoshop. Aussi, les prix
ne sont pas accessible à tous
», dira Slim qui n’a pas manqué de tirer à boulet rouge sur
certain cercles affairistes et qui
ne s’intéressent qu’a la vente
et la recette des produits artistiques. Faisant référence au
salon FIBDA, auquel il n’a pas
participé depuis deux ans,
Slim souligne que la création
artistique ne se cantonne pas
dans la commercialisation
seulement. L’auteur est libre
dans son mouvement de création et personne n’est tenu de
publier les ouvrages dans les
maisons qui se chargent de
l’organisation événementielle.
Libre comme un aigle, Slim,
14
n’a pas manqué de souligner
que la bande dessinée risque
de disparaitre des étalages.
Le support numérique se
développe de plus en plus ces
dernières années. S’ajoute à
cela, le problème de la distribution qui complique l’existence de la vie des artistes.
Interrogé sur la problématique
de la censure qui frappe les
créateurs, l’un des maîtres de
la bande dessinée algérienne,
rétorque. « Il existe un module
ou une sorte de logiciel dans
les têtes qui bloque et empêche l’intelligence des créateurs. Cette situation crée une
forme de l’autocensure chez la
personne.», dira t-il. Sans
pour autant se sentir responsable ou coupable de censure
ou de l’autocensure, Slim, en
oiseau libre qui possède toujours sa marge de manœuvre
artistique, voit toujours son
compagnon d’enfance, « le
chat » comme une des sources d’inspiration qui lui tient
compagnie depuis l’enfance.
Artiste dans le regard, la marche et son comportement
humain et naturel devant les
situations, cette « bête
immonde de la bande dessinée » casseur de « tabourets »
non plus tôt des tabous, rien
qu’avec un petit crayon et
quelques couleurs de son
choix pour faire tourner la vie
du peuple et vie ne politique,
en dérision par quelques caricatures qui dégage de la
réflexion à tout moment.
Toujours modeste et serein,
Slim a fait comprendre que la
vie, n’est autre qu’un voyage
et il ne faut jamais se moquer
de l’intelligence humaine à
commencer par celle de Zina
et Bouzid. Tout va bien à DZ2.
A.C.
convention collective par l’administration de la société à travers la promotion de travailleurs nouvellement recruté,
enfreignant de la sorte la réglementation qui stipule que toute
promotion est subordonnée à
une ancienneté de trois années
au minimum. Pour la direction,
les travailleurs ont fait dans la
précipitation, dans la mesure
où ils n’ont même pas attendu
la réponse de l’inspection de
travail qui détient cette affaire
entre ces mains, favorisant la
piste de la grève que la dite
direction estime nous illégale
aux yeux de la loi de travail.
Ainsi, depuis plus de trois que
la tension ne cesse de monter
entre les travailleurs s de l’unité
SOMACOB d’El Kseur et la
direction de la société. Un véritable bras de faire, faut-il le
dire, qui est engagé entre les
deux parties en conflits.
M.H.
Ouverture de la saison estivale à Bejaïa
Tala Khalef accueil les premiers
estivants
e wali de Bejaïa Ouled Salah Zitouni, a
donné avant-hier le coup d’envoi officiel de l’ouverture de la saison estival 2016
à partir de la plage Tala Khalef à Bejaïa.
Accompagné d’une forte délégation composée de la majorité des directeur de l’exécutif notamment les coordinateurs, à
limage des éléments de la protection civile,
de la sécurité outre les services des forêts.
Une exposions de métiers traditionnels a
par ailleurs été organisé, en large de cette
visite au niveau de la plage Tala Khaled
dans la commune d’Aokas.
Lors de cette manifestation , le wali a
procéder à la distribution de certains
engins à l’exemple de tracteurs et autres
matériel indispensable au nettoyage des
plage au profit de huit communes côtières.
L
“ Dans le passé le nettoyage des plages
s’effectue à laide de dotation budgétaires
mobilisées par la wilaya au profit des commune pour effectuer l’opération de nettoyage des plages “, affirme le chef de
l’exécutif de wilaya. Néanmoins, dit-il, une
telle procédure s’est avérée infructueuse,
malgré les 5 million de dinars alloué pour
chaque municipalité. M. Ouled Salah
Zitouni, a indiqué dans cette veine qu’une
enveloppe de 9 milliards de dinars a été
dégagée pour le nettoyage de toutes les
plages de la wilaya et qu’un appel d’offre a
été désormais lancé aux entreprises intéressées par ce projet. Quant à la logistique
dédiée aux communes côtières, il s’agit
selon le wali de tracteurs à quatre roues
motrices pourvus de remorques, des cre-
veilleuses de sable, en plus de cabines
multiservices. Par ailleurs et dans le but
d’alléger un tant soit peu la circulation routière et encourager la venue en force d’estivants aux plages de Bejaïa, le wali a pris
la décision de d’interdire la circulation aux
véhicules de poids lourds et autres
camions sur les nationales 9 et ,43 reliant
respectivement Bejaïa aux wilayas de Sétif
et Sétif, de 6 heures du matin à 20 heures
du soir.
A noter en fin que ces dispositions s’inscrivent dans une démarche qui vise en premier lieux à redorer le blason de la ville de
Bejaïa et d’en faire de cette dernière une
destination privilégiée des visiteurs et des
touristes.
M.H.
Lundi 20 juin 2016
Session partielle
du BAC
16 879 candidats
inscrits à Bejaïa
La direction de l’éducation de la wilaya de Béjaia a
révélé un nombre qui peut
dépasser, les 16879 candidats qui prendront par demain
aux examens de la cession
du Bac partielle du 19 au 23
juin 2016. Ainsi, pour ce rendez-vous, toutes les dispositions et conditions sont réunies pour assurer un bon
déroulement de cette épreuve
partielle, affirme Bouziane
Mourad, directeur du secteur
de l’éducation à Bejaïa, précisant que ce BAC ne concerne
uniquement que sept filières,
à savoir sept dans les branches expérimentales, quatre
pour les maths et techniques,
autre concerne la gestion
économique et une pour la
langue. Donc, hormis les élèves des filières de lettres et
philosophie qui ne sont pas
concernés par cette session,
les candidats appelé à refaire
l’examen dans la wilaya sont
appeler à examiner demain
au niveau des 58 centres
d’examens réquisitionnés
pour la circonstance, ajoute
M. Bouziane, soulignant que
les candidats subiront cette
examen au niveau des même
centre où ils eu à examiner
durant la session normale,
avec le même numéro d’identification. Le premier responsable du secteur éducatif à
Bejaïa assure que des instructions fermes ont été données en terme de surveillance durant le déroulement
des examens, et ce, dit-il, afin
d’éviter le scénario de la session précédente.il convient de
rappeler que quatre fonctionnaires de I’ONEC, présumés
auteurs du scandale de la
fuite de sujet qui a affecté les
épreuves de la session du
BAC du 29 mai 2016, ont été
arrêtés par les services de la
gendarmerie. Tout comme il y
a lieu de souligner que la
décision d’organiser une session partielle a été prise par
le premier ministre après un
rapport établie en commun
accord entre le ministère de
tutelle et les syndicats du
secteur de l’éducation. Par
ailleurs, pour éviter une autre
fuite de sujets via les réseaux
sociaux, les responsables du
secteur de l’éducation parle
d’un verrouillage de
Facebook et de Twitter
notamment.
M.H.
Sidi Aiche
Tifra anticipe les besoins en AEP
fin de palier au problème
des besoins en matière
d’eau potable dans la commune de Titra, relevant de la
daïra de Sidi Aich, 30 km à
l’ouest du chef-lieu de la wilaya
de Bejaïa, les responsables de
cette localité notamment son
exécutif communal a mobilisé
une autorisation de programme
dune valeur de 19 millions de
dinars, en vue de renforcer les
capacités d’adduction de l’eau
potable. Il s’agit, selon une
source municipale du renforce-
A
ment du réseau de distribution
à partir du captage de la
source dite Vekar.
Ce projet en voie de concrétisation, indique notre source,
permettrais une alimentation
par système de gravitation du
village Ikedjan, outre une zone
éparse constituée de nouveaux
quartiers ayant vu le jour à la
faveur du programme d’aide à
l’habitat rural.’’ Une tache
colossale qui requiert énormément de temps et de moyens
avant de voir toutes les bâtis-
ses enfin raccordées, estime
notre source, profitant de l’occasion pour lancer un appel au
citoyens afin de faire preuve de
patience. Il y a lieu de souligner que la commune de Titra
a consenti de gros efforts d’investissement en matière d’approvisionnement en eau potable, malgré ses ressources
budgétaires limitées de surcroît
imposées ces derniers temps
par la baisse des recettes de
l’État.
M.H.
11
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
OPÉRATION " SENTINNELLE " EN FRANCE
BILAN MITIGÉ
Un rapport confidentiel du Secrétariat général de la défense et de
la sécurité nationale (SGDSN) diffusé ce vendredi par BFMTV propose, entre autres, de supprimer les militaires statiques...
anvier 2015. Les attentats
visant la rédaction de Charlie
Hebdo et l'Hyper Casher de la
Porte de Vincennes poussent
François Hollande à déclencher
l'opération Sentinellepour protéger les points sensibles du territoire (lieux de culte, écoles, etc.).
Après avoir compté plus de
10.000 militaires déployés en
France en février, Sentinelle s'est
stabilisée à 7.000 hommes avant
de tomber sous les 4.000 avant
les attentats du 13 novembre.
Depuis les attaques de fin d'année, l'opération a fixé à 10.000 le
nombre de soldats dispatchés sur
le territoire. Mais est-ce réellement suffisant ? Un rapport confidentiel du secrétariat général de
la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) diffusé ce vendredi
par BFMTV, et pointant les axes
d'amélioration de la Sentinelle,
laisse penser que non. 20
Minutes fait le point sur les critiques et les pistes d'amélioration
du dispositif. Premier axe de
contestation, les gardes statiques,
que l'on peut par exemple observer devant certains lieux de culte.
" Cela fait un an que les militaires
réclament de la mobilité ", déclare
Florent de Saint-Victor, consultant
indépendant et spécialiste des
questions de défense. Il note également qu'à Paris " deux tiers des
forces mobilisées sont statiques ",
et compare cette disposition à "
un médicament qui perdrait en
efficacité. Car si ces soldats sont
statiques, ils manquent d'efficacité, il n'y a plus d'effet de surprise. " A l'inverse, l'avantage
d'une patrouille mobile permet de
semer le doute chez les terroristes qui ne pourraient plus bénéficier des certitudes que lui offrent
des cibles qui ne bougent pas.
L'autre bémol de la patrouille statique se situe dans l'origine des
militaires déployés à l'intérieur. "
Le problème de l'opération
Sentinelle, c'est que les 10.000
soldats qui ont été mobilisés ont
été prélevés sur des troupes qui
devaient s'entraîner, car on ne
pouvait pas prendre le risque de
rappeler des soldats en provenance d'opérations extérieures ",
explique un autre expert proche
des milieux de la Défense qui a
souhaité rester anonyme. " La
nature des missions que l'on
confie aux forces armées est problématique. Ils font du "gardiennage" statique ", qui les empêche
de s'entraîner, ajoute-t-il. Les
hommes qui opèrent dans le
cadre de l'opération Sentinelle
ont, de fait, bénéficié de 64 jours
d'entraînement en 2015 contre 90
l'année précédente. Ce qui
entraîne, au mieux, une stagna-
J
Monde
Lundi 20 juin 2016
tion des soldats " qui finissent par
ne plus maîtriser certaines capacités car ils ne font plus de stages
", confirme Florent de Saint-Victor.
Comble de cette mobilisation, "
les forces armées n'ont pas vocation à ouvrir le feu contre les terroristes. En aucun cas ils ont le
droit d'agir sur le territoire. L'Etat
d'urgence n'a aucun impact sur
l'emploi des militaires. Seul l'état
de siège leur permettrait d'agir "
rappelle l'expert proche des
milieux de la Défense. Autant de
paramètres qui sèment le doute
chez les deux experts, qui s'interrogent sur la nature du déclenchement de l'opération Sentinelle.
" Est-ce une mesure politique, ou
une mesure réellement efficace ",
s'interroge Florent de Saint-Victor.
" Des hommes armés, cela rassure. Cela a même permis de
renouer le lien entre ces derniers
et le peuple. Mais où se situe la
plus-value sécuritaire ? ",
demande aussi l'autre spécialiste.
Peut-on pour autant déclaré que
les patrouilles statiques sont inutiles ? Non. " Le 13 novembre, l'armée a sécurisé des dispositifs de
manière plus performante que les
forces de police. Il faut également
noter qu'en cas d'attaque chimique où s'il faut déployer des hélicoptères, les militaires ont beaucoup plus de moyens ", tempère
le spécialiste proche des milieux
de la Défense. Le salut de la
Sentinelle pourrait paradoxalement venir… de la police. " Des
efforts sont en cours. Des améliorations sont en cours ", note
Florent de Saint-Victor, qui évoque la formation des forces policières afin que celles-ci puissent
faire face à la menace terroriste.
L'autre analyste cite, pour exemple, " les BAC armées d'armes de
guerre. " Mais ces formations ne
pourront pas être totalement
menées à bien si " une augmentation des effectifs policiers ne
suit pas derrière ", souligne
Florent de Saint-Victor, surtout
dans un contexte où l'Euro, les
mouvements sociaux, le Tour de
France et bientôt les élections
présidentielles préoccupent
davantage les policiers. Le secteur privé pourrait également être
davantage impliqué dans l'effort
de sécurisation du territoire afin
de soulager forces militaires et
policières. " On sous-estime le
rôle de la sécurité privée, à
laquelle la communauté juive fait
déjà appel. Les entreprises privées commencent à employer
plus d'agents, ils font plus attention, c'est bien. C'est un effort collectif qui concerne tout un chacun, " note l'expert proche des
milieux de la Défense.
Lundi 20 juin 2016
PREMIÈRE GRANDE ENTREPRISE À SE LANCER DANS LE CANNABIS
MICROSOFT FAIT
DANS L'HERBE
MICROSOFT VIENT D'ANNONCER UN
PARTENARIAT AVEC UNE START-UP
SPÉCIALISÉE DANS LES SERVICES AUX
PRODUCTEURS DE MARIJUANA. UN SIGNE QUE
CE SECTEUR SE BANALISE AUX ETATS-UNIS.
lors que les
Etats légalisent
les uns après
les autres le
cannabis - et chacun à leur
manière -, les grandes entreprises américaines s'étaient
tenues complètement à l'écart",
écrit le New York Times. "Après
tout, le cannabis est toujours
illégal aux yeux du gouvernement fédéral." Mais Microsoft "a
brisé le tabou" en annonçant le
16 juin avoir noué un partenariat
avec la start-up américaine Kind
Financial, afin de proposer une
technologie permettant de suivre les ventes de graines de
cannabis. Le logiciel doit permettre aux autorités des Etats
ayant légalisé le cannabis à
usage thérapeutique ou récréatif, de surveiller les ventes afin
de vérifier qu'elles restent dans
le cadre légal. "C'est très révélateur qu'une entreprise de ce
calibre prenne le risque de se
distinguer et de travailler avec
une société spécialisée dans le
commerce du cannabis", a
déclaré au New York Times
"A
e pas qui sépare la civilisation de la barbarie est plus
court que nous aimerions
l'imaginer. Chaque crime violent
souille l'idéal d'une société disciplinée,
mais quand ce crime est commis
contre des personnes qui ont été
choisies pacifiquement pour en écrire
les règles, alors l'affront est encore
bien plus profond", écrit The Guardian
dans un éditorial qui rappelle que l'assassinat de Jo Cox est "une attaque
contre l'humanité, l'idéalisme et la
démocratie". Même gravité du côté du
Times, qui fait de cette tragédie l'oc-
"L
12
Dopée par ses progrès
électoraux, l'extrême droite
autrichienne appelle ses
amis politiques à un grand
rassemblement européen le
17 juin à Vienne. La
présidente du Front national
y sera la vedette du jour au
côté de Heinz-Christian
Strache, le leader du FPÖ.
assister aux festivités annoncées
sous le titre de "Printemps patriotique" et au nom de la "Coopération
pour la paix, la sécurité et la prospérité en Europe". Les efforts du FPÖ
pour renforcer ses liens avec d'autres partis de la droite populiste en
Europe se traduisent par l'arrivée
régulière de personnalités de premier plan de son bord, souligne la
presse autrichienne.
Le 10 juin en effet, M. Strache avait
mis en scène sa rencontre avec la
dirigeante de l'Alternative pour
l'Allemagne (AfD), Frauke Petry, sur
le plus haut sommet à la frontière
austro-bavaroise pour sceller "une
ascension commune vers les sommets politiques" et dénoncer "le
modèle centraliste de l'Union européenne actuelle".
En l'espace d'une semaine, il devient
clair, souligne le quotidien viennois
Der Standard, que "le FPÖ ne se
déguise plus en agneau". Pendant la
campagne présidentielle, le candidat
[défait] Norbert Hofer et le chef du
parti, Strache, deux renards politiques, s'étaient parés d'une peau
d'agneau pour se donner l'image
sympathique de candidats bien rangés auxquels l'électorat conservateur
modéré pouvait faire confiance. Une
fois la présidentielle passée, c'en est
fini. Le déguisement n'a plus cours."
26E RÉUNION DES ETATS PARTIES À LA
CONVENTION DE L'ONU SUR LE DROIT DE LA MER
LA RENCONTRE PRÉVUE
DU 20 AU 26 JUIN
a 26e Réunion des Etats parties
à la Convention des Nations
Unies sur le droit de la mer se tiendra du 20 au 24 juin au siège de
l'ONU à New York, a annoncé l'organisation internationale dans un communiqué. "Les Etats parties se pencheront sur le rapport du Tribunal
international du droit de la mer, ses
questions budgétaires dont la proposition pour l'exercice biennal 20172018, et sur les informations communiquées par le secrétaire général de
l'Autorité internationale des fonds
marins et le président de la
Commission des limites du plateau
continental", indique le communiqué.
"Les conditions de service des mem-
L
"LA DÉMOCRATIE ASSASSINÉE"
casion de rappeler la
valeur de la représentation politique : Si nous
cédons au nihilisme,
nous n'encourageons
pas une meilleure façon
de faire de la politique,
nous autorisons la barbarie. Je suis fatigué,
au-delà des mots, par
les inepties absurdes
crachées chaque jour
par des experts professionnels (et aussi par
les amateurs) sur les
politiciens s'intéressant
seulement à euxmêmes, qui ne veulent
rien d'autre que la gloire et l'occasion
de magouiller avec leurs notes de
frais. Il faut faire attention. La plupart
des députés, de tous les partis, sont
des gens respectables qui font un
LE FPÖ RECRUTE
MARINE LE PEN
trache fait appel à Le Pen
pour son 'Printemps patriotique'", titrait une semaine avant l'événement le tabloïd autrichien KronenZeitung. L'intervention de la dirigeante politique connue dans toute
l'Europe permettra à coup sûr au
chef du FPÖ, Heinz-Christian
Strache, de s'assurer une couverture
médiatique sur des dizaines de chaînes de télévision européennes."
"Effet assuré, ajoutait le tabloïd, tant
Marine Le Pen est réputée pour ses
provocations et ses salves cinglantes
sur la politique du droit d'asile et de
l'immigration."
Les discours des deux leaders populistes de droite, Strache et Le Pen,
devraient "enflammer les fans" attendus le 17 juin à la "Pyramide" de
Vösendorf, non loin de Vienne, pour
MEURTRE DE JO COX AU ROYAUME-UNI
Au lendemain de la mort de la
députée travailliste Jo Cox, la
presse britannique rend un
hommage appuyé aux femmes et
aux hommes qui s'engagent pour
défendre la démocratie.
Quotidien national d’information
AFIN DE FÊTER SON " PRINTEMPS
PATRIOTIQUE " EN AUTRICHE
"S
Matt A. Karnes, le fondateur de
Green Wave Advisors, une
société qui propose des données et des analyses sur le secteur. La timidité des entreprises
américaines s'explique par le
fait que le cannabis reste hors
la loi au niveau national. Son
statut légal reste "encore obscur
dans la plupart du pays", souligne le Washington Post.
Certaines ont également peur
pour leur réputation. Mon entreprise "est restée à l'écart de tout
investissement dans le secteur
du cannabis car c'est comme
investir dans l'industrie du
porno", a expliqué Zack Bogue,
un investisseur en capital-risque
au Washington Post. "Je suis
certain qu'il y a beaucoup d'argent à faire, mais ce n'est simplement pas quelque chose
dans lequel nous voulons investir." Vingt-cinq Etats américains
ont pour l'heure légalisé, d'une
manière ou d'une autre, le cannabis. Cinq autres, dont la
Californie, vont se prononcer
sur le sujet cet automne, indique le New York Times.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
boulot difficile aussi bien qu'ils le peuvent." "Le job dont j'ai toujours rêvé" :
c'est par ce tweet que Jo Cox avait
accueilli son élection à la députation
en mai 2015, lors des élections géné-
rales. The Independent retrace le parcours de cette femme engagée :
"Beaucoup de nouveaux élus bataillent pour se faire remarquer au
Parlement, mais cette ancienne responsable des campagnes humanitaires de [l'ONG britannique] Oxfam faisait un effet immédiat.
Elle n'a cessé d'appeler la GrandeBretagne à faire plus
pour venir en aide
aux victimes de la
guerre en Syrie. Elle
savait de quoi elle
parlait, elle était en
contact régulier avec
des amis et d'anciens
collègues qui travaillaient à aider des
réfugiés dans la
région." "Les motivations de l'assassin ne
sont pas encore véritablement établies,
mais Jo Cox s'était
exprimée sur 'le racisme et le fascisme' de Britain First, un parti d'extrême droite anti-islamiste [dont le
suspect arrêté serait membre]. Elle
était également une militante acharnée de l'Union européenne, comme
en témoigne la dernière photographie
qu'elle avait postée sur Twitter le 15
juin, montrant son mari et ses enfants
à bord d'un canot sur la Tamise allant
perturber la flotille pro-Brexit [du leader nationaliste] Nigel Farage", rappelle The Telegraph.
ENTRE
LES
bres de la Commission des limites
du plateau continental et la nomination d'un auditeur au Tribunal international du droit de la mer pour
2017-2020 seront également abordés, ajoute le texte. Il s'agira aussi
d'examiner le rapport du secrétaire
général sur les questions d'ordre
général soulevées par la Convention
des Nations Unies sur le droit de la
mer. Le Tribunal, l'Autorité et la
Commission sont les trois organes
qui soutiennent la Convention des
Nations Unies sur le droit de la mer,
souvent appelée la "Constitution des
océans". Ouverte à la signature le 10
décembre 1982, elle est entrée en
vigueur le 16 novembre 1994.
LIGNES
CELUI QUI...
Celui qui ne donne
pas son nom au
policier
celui qui ne donne pas
son nom au soldat
celui qui ne donne pas
son nom au juge
celui qui, de retour en
prison, s'endort
rêve sa mère l'appeler
et lui répond
...!?
N. B : À la date du 30
avril 2016 (les
statistiques récentes
des services
pénitentiaires
13
israéliens ne sont
disponibles que
jusqu'à cette date),
692 Palestiniens
étaient maintenus par
Israël en détention
administrative. Parmi
eux se trouvaient 13
enfants.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Culture
Quotidien national d’information
Le film “Ma vie de courgette”
du cinéaste suisse Claude Barras
narrant le destin d’un petit orphelin
confié à un foyer, a remporté
samedi soir le Cristal du long
métrage du Festival international
du film d’animation d’Annecy (est
de la France). Ce film émouvant et
drôle, à la graphie d’une infinie
délicatesse, est adapté du roman
de Gilles Paris paru en 2002 et intitulé “Autobiographie d’une courgette”. “Ma vie de courgette” est
une production franco-suisse qui a
été entièrement réalisée en “stopmotion”, technique héritée du
cinéma où les objets sont très
légèrement déplacés entre chaque
prise de vue, au Pôle Pixel de
Villeurbanne, près de Lyon.
Ovationné mardi soir lors de sa
projection en compétition, le film a
également décroché le Prix du
public. Le Festival d’Annecy, qui
organise le marché du film d’animation le plus important au monde,
a accueilli pour sa 40ème édition
plus de 9.000 accrédités, soit une
hausse de 10,3% par rapport à
2015.
Artisanat
Une foire
de l’artisanat
traditionnel, jeudi
prochain,
à Tizi-Ouzou
Une foire de l’artisanat traditionnel sera organisée jeudi prochain au niveau de la placette du
musée de la ville de Tizi-Ouzou, at-on appris, samedi, de la Chambre
de l’artisanat et des métiers (CAM),
organisatrice de cet événement.
Cette manifestation destinée à la
promotion des produits de l’artisanat traditionnel et à offrir aux artisans, qui se plaignent de l’absence
d’espaces permanents de commercialisation, une opportunité pour la
vente de leurs produits. Des artisans potiers, bijoutiers, tapissiers,
vanniers, entre autre, de TiziOuzou et d’autres wilayas animeront du 23 au 27 juin courant, et
dans la soirée une trentaine de
chapiteaux qui seront dressées du
23 au 27 juin courant au niveau de
la placette du musée située en
pleine centre-ville, d’où l’intérêt du
choix du site, a-t-on indiqué de
même source. Cette foire qui rentre dans le cadre du programme
d’animation de la saison estivale,
tracé par la CAM de Tizi-Ouzou,
qui prévoir également l’installation,
du 12 juillet au 31 août prochains,
15 chapiteaux au niveau de chacune des villes côtières
d’Azeffoune et de Tigzirt pour une
participation totale de 90 artisans
par ville tout au long de cette
période, a-t-on ajouté. La wilaya
d’El Oued, sera l’invitée l’honneur
de Tizi-Ouzou durant une semaine
pour permettre, aux vacanciers qui
fréquenteront les plages de Tigzirt
et d’Azeffoune, de découvrir la
beauté et la richesse de l’artisanat
algérien, et acheter pour le plaisir
ou en prévision de fêtes organisées généralement en été. Cette
participation se fera au titre des
échanges entre les CAM du sud et
du nord du pays, a-t-on souligné
de même source.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Quotidien national d’information
Soirées andalouses à Bejaïa
Licenciement des syndicalistes de Somacob
Trois troupes ont fait la joie
de familles bougiotes hier à
Bordj Moussa
Les travailleurs
réclament leurs
réintégrations
France
Le film suisse “Ma vie
de courgette” remporte le Cristal du
long métrage du
Festival d’Annecy
Lundi 20 juin 2016
Désormais c’est
parti pour les nuits
andalousiennes de
la ville de Bejaïa.
Une manifestation
organisée sous le
haut patronage de
M. Le wali de Bejaïa
Ouled Salah Zitouni,
par le comité des
fêtes de ville de
Bejaïa en
collaboration avec
l’association
Culturelle et
artistique Naghma
de la même ville.
Par M. Haddad
n programme aussi
riche que varié de
concerts artistiques
est concocté pour la circonstance, à travers des prestations dans le style musical
andalou, de surcroît une composantes de l’identité culturel
des Bougeottes. Ainsi, c’est
avant hier jeudi que le coup
d’envoi de cette manifestation
culturelle dans sa troisième
édition a été donné au niveau
du site historique de la ville de
Bejaïa en l’occurrence le
fameux Bordj Moussa, qui
U
Les travailleurs de
l’entreprise
SOMACOB unité de
la ville d’El Kseur,
entrent en grève
illimité depuis
dimanche passé.
E
remonte à la période de la présence espagnole dans cette
dernière au seizième siècle.
Le bal de ces soirées ramadhanesques qui s’étaleront sur
six jour à partir de 22 heures a
été ouvert, par trois associations à savoir l’association
Outhmania de la ville de
Tenes, l’association Nassim
Ouns de Constantine et l’association culturelle du conservatoire communal de Bejaïa.
Devant une assistance composée essentiellement de
familles amatrices de ce genre
musical, les troupes, ayant
succédé sur la scène ingénieusement décorée par
l’équipe technique de l’association Naghma d’une manière
à ce fondre dans le panorama
naturel du jardin du fort
Moussa, ont réussi, l’espace
de trois heures, à capter l’at-
tention de l’assistance qui
s’est volontairement laissée
emporter par des airs musicaux pour voyager ainsi à travers l’histoire de la musique et
du chant andalou, pour enfin
ne marquer un arrêt que pour
applaudir les musiciens et
chanteurs des troupe à la fin
de chaque Wasla Ghinaia.
Une espèce de symbiose s’est
créée à vrai dire entre l’assistance et les artistes.
Ces derniers que nous
avons accostés à la fin de chaque présentation on fait l’anonymat sur la beauté du site
choisi pour l’organisation de
cette édition et du public qui
s’est merveilleusement interagi avec eux. c’est le cas de
cette jeune fille, faisant partie
des invités, qui nous a fait part
de la beauté des prestations
des troupes malgré la nou-
veauté que fut le style pour
elle.
Par
ailleurs
M.
Bouchebah responsable au
sein dudit comité des fête a
mis en avant l’importance d’un
tel événement dont l’édition de
cette fois est dédiée à feu
chikh Sadek Bejaoui , un des
pilier de la chanson et de la
musique andalou, qui s’inscrit
de la veine de mise en valeur
du patrimoine artistique de la
ville, outre le fait de détendre
les familles Bougeottes après
une journée de jeûne éreintante. De son côté M. Mouloud
Issaadouden présidant de l’association Naghma,nous fait
savoir que l’association a misé
de tout son pour la réussite de
cette édition à travers la mobilisation de tous les moyens à
sa portée pour faire à la fois la
joie des familles présentes et
des troupes invitée.
Slim, bédéiste, dessinateur de presse
« La bande dessinée
ne nourrit pas »
id ya bouzid. Le fameux
bédéiste Slim, vient d’enrichir sa bibliographie artistique
avec deux publications, intitulés « Tout va bien » et l’autre «
DZ2 ». Invité par la librairie
tiers monde pour une vente
dédicace en compagnie de
Abdelkrim Tazaroute, jounaliste et écrivain, qui vient lui
aussi, publier un ouvrage intitulé « Cinéma Algérien 2016
», les deux auteurs qui ne sont
plus à présenter, ont passé
une belle après-midi en compagnie des fans de la bande
dessinée et du cinéma
Algérien. Toujours souriant et
sympathique dans sa quotidienne et caricatures qui arrachent le sourire au plus antipathiques du monde, Slim qui
présente aussi sa page régulière au quotidien national, Le
Soir d’Algérie, ne manque pas
de revenir sur le monde de la
Z
t pour cause, apprendon d’une source syndicale, ils réclament réintégration de leur collègues syndicalistes licenciés abusivement, démons eux suite à un
appel de grève lancé par ces
derniers au courant du mois
d’avril dernier, laquelle est qualifiée d’illégale déloyales par les
responsables de l’entreprise
qui ont décidé de porter l’affaire
être les mains de la justice.
Notre source souligne que la
grève à laquelle ont appelé les
syndicalistes licenciés n’est
autre qu’une sorte de protestation contre la violation de la
photo numérique qui a
changé en peu de temps, la
donne. « La bande dessinée
ne nourrit jamais. mais c’est
une
passion
seulement.
Surtout avec la montée des
fans Photoshop. Aussi, les prix
ne sont pas accessible à tous
», dira Slim qui n’a pas manqué de tirer à boulet rouge sur
certain cercles affairistes et qui
ne s’intéressent qu’a la vente
et la recette des produits artistiques. Faisant référence au
salon FIBDA, auquel il n’a pas
participé depuis deux ans,
Slim souligne que la création
artistique ne se cantonne pas
dans la commercialisation
seulement. L’auteur est libre
dans son mouvement de création et personne n’est tenu de
publier les ouvrages dans les
maisons qui se chargent de
l’organisation événementielle.
Libre comme un aigle, Slim,
14
n’a pas manqué de souligner
que la bande dessinée risque
de disparaitre des étalages.
Le support numérique se
développe de plus en plus ces
dernières années. S’ajoute à
cela, le problème de la distribution qui complique l’existence de la vie des artistes.
Interrogé sur la problématique
de la censure qui frappe les
créateurs, l’un des maîtres de
la bande dessinée algérienne,
rétorque. « Il existe un module
ou une sorte de logiciel dans
les têtes qui bloque et empêche l’intelligence des créateurs. Cette situation crée une
forme de l’autocensure chez la
personne.», dira t-il. Sans
pour autant se sentir responsable ou coupable de censure
ou de l’autocensure, Slim, en
oiseau libre qui possède toujours sa marge de manœuvre
artistique, voit toujours son
compagnon d’enfance, « le
chat » comme une des sources d’inspiration qui lui tient
compagnie depuis l’enfance.
Artiste dans le regard, la marche et son comportement
humain et naturel devant les
situations, cette « bête
immonde de la bande dessinée » casseur de « tabourets »
non plus tôt des tabous, rien
qu’avec un petit crayon et
quelques couleurs de son
choix pour faire tourner la vie
du peuple et vie ne politique,
en dérision par quelques caricatures qui dégage de la
réflexion à tout moment.
Toujours modeste et serein,
Slim a fait comprendre que la
vie, n’est autre qu’un voyage
et il ne faut jamais se moquer
de l’intelligence humaine à
commencer par celle de Zina
et Bouzid. Tout va bien à DZ2.
A.C.
convention collective par l’administration de la société à travers la promotion de travailleurs nouvellement recruté,
enfreignant de la sorte la réglementation qui stipule que toute
promotion est subordonnée à
une ancienneté de trois années
au minimum. Pour la direction,
les travailleurs ont fait dans la
précipitation, dans la mesure
où ils n’ont même pas attendu
la réponse de l’inspection de
travail qui détient cette affaire
entre ces mains, favorisant la
piste de la grève que la dite
direction estime nous illégale
aux yeux de la loi de travail.
Ainsi, depuis plus de trois que
la tension ne cesse de monter
entre les travailleurs s de l’unité
SOMACOB d’El Kseur et la
direction de la société. Un véritable bras de faire, faut-il le
dire, qui est engagé entre les
deux parties en conflits.
M.H.
Ouverture de la saison estivale à Bejaïa
Tala Khalef accueil les premiers
estivants
e wali de Bejaïa Ouled Salah Zitouni, a
donné avant-hier le coup d’envoi officiel de l’ouverture de la saison estival 2016
à partir de la plage Tala Khalef à Bejaïa.
Accompagné d’une forte délégation composée de la majorité des directeur de l’exécutif notamment les coordinateurs, à
limage des éléments de la protection civile,
de la sécurité outre les services des forêts.
Une exposions de métiers traditionnels a
par ailleurs été organisé, en large de cette
visite au niveau de la plage Tala Khaled
dans la commune d’Aokas.
Lors de cette manifestation , le wali a
procéder à la distribution de certains
engins à l’exemple de tracteurs et autres
matériel indispensable au nettoyage des
plage au profit de huit communes côtières.
L
“ Dans le passé le nettoyage des plages
s’effectue à laide de dotation budgétaires
mobilisées par la wilaya au profit des commune pour effectuer l’opération de nettoyage des plages “, affirme le chef de
l’exécutif de wilaya. Néanmoins, dit-il, une
telle procédure s’est avérée infructueuse,
malgré les 5 million de dinars alloué pour
chaque municipalité. M. Ouled Salah
Zitouni, a indiqué dans cette veine qu’une
enveloppe de 9 milliards de dinars a été
dégagée pour le nettoyage de toutes les
plages de la wilaya et qu’un appel d’offre a
été désormais lancé aux entreprises intéressées par ce projet. Quant à la logistique
dédiée aux communes côtières, il s’agit
selon le wali de tracteurs à quatre roues
motrices pourvus de remorques, des cre-
veilleuses de sable, en plus de cabines
multiservices. Par ailleurs et dans le but
d’alléger un tant soit peu la circulation routière et encourager la venue en force d’estivants aux plages de Bejaïa, le wali a pris
la décision de d’interdire la circulation aux
véhicules de poids lourds et autres
camions sur les nationales 9 et ,43 reliant
respectivement Bejaïa aux wilayas de Sétif
et Sétif, de 6 heures du matin à 20 heures
du soir.
A noter en fin que ces dispositions s’inscrivent dans une démarche qui vise en premier lieux à redorer le blason de la ville de
Bejaïa et d’en faire de cette dernière une
destination privilégiée des visiteurs et des
touristes.
M.H.
Lundi 20 juin 2016
Session partielle
du BAC
16 879 candidats
inscrits à Bejaïa
La direction de l’éducation de la wilaya de Béjaia a
révélé un nombre qui peut
dépasser, les 16879 candidats qui prendront par demain
aux examens de la cession
du Bac partielle du 19 au 23
juin 2016. Ainsi, pour ce rendez-vous, toutes les dispositions et conditions sont réunies pour assurer un bon
déroulement de cette épreuve
partielle, affirme Bouziane
Mourad, directeur du secteur
de l’éducation à Bejaïa, précisant que ce BAC ne concerne
uniquement que sept filières,
à savoir sept dans les branches expérimentales, quatre
pour les maths et techniques,
autre concerne la gestion
économique et une pour la
langue. Donc, hormis les élèves des filières de lettres et
philosophie qui ne sont pas
concernés par cette session,
les candidats appelé à refaire
l’examen dans la wilaya sont
appeler à examiner demain
au niveau des 58 centres
d’examens réquisitionnés
pour la circonstance, ajoute
M. Bouziane, soulignant que
les candidats subiront cette
examen au niveau des même
centre où ils eu à examiner
durant la session normale,
avec le même numéro d’identification. Le premier responsable du secteur éducatif à
Bejaïa assure que des instructions fermes ont été données en terme de surveillance durant le déroulement
des examens, et ce, dit-il, afin
d’éviter le scénario de la session précédente.il convient de
rappeler que quatre fonctionnaires de I’ONEC, présumés
auteurs du scandale de la
fuite de sujet qui a affecté les
épreuves de la session du
BAC du 29 mai 2016, ont été
arrêtés par les services de la
gendarmerie. Tout comme il y
a lieu de souligner que la
décision d’organiser une session partielle a été prise par
le premier ministre après un
rapport établie en commun
accord entre le ministère de
tutelle et les syndicats du
secteur de l’éducation. Par
ailleurs, pour éviter une autre
fuite de sujets via les réseaux
sociaux, les responsables du
secteur de l’éducation parle
d’un verrouillage de
Facebook et de Twitter
notamment.
M.H.
Sidi Aiche
Tifra anticipe les besoins en AEP
fin de palier au problème
des besoins en matière
d’eau potable dans la commune de Titra, relevant de la
daïra de Sidi Aich, 30 km à
l’ouest du chef-lieu de la wilaya
de Bejaïa, les responsables de
cette localité notamment son
exécutif communal a mobilisé
une autorisation de programme
dune valeur de 19 millions de
dinars, en vue de renforcer les
capacités d’adduction de l’eau
potable. Il s’agit, selon une
source municipale du renforce-
A
ment du réseau de distribution
à partir du captage de la
source dite Vekar.
Ce projet en voie de concrétisation, indique notre source,
permettrais une alimentation
par système de gravitation du
village Ikedjan, outre une zone
éparse constituée de nouveaux
quartiers ayant vu le jour à la
faveur du programme d’aide à
l’habitat rural.’’ Une tache
colossale qui requiert énormément de temps et de moyens
avant de voir toutes les bâtis-
ses enfin raccordées, estime
notre source, profitant de l’occasion pour lancer un appel au
citoyens afin de faire preuve de
patience. Il y a lieu de souligner que la commune de Titra
a consenti de gros efforts d’investissement en matière d’approvisionnement en eau potable, malgré ses ressources
budgétaires limitées de surcroît
imposées ces derniers temps
par la baisse des recettes de
l’État.
M.H.
11
Régions
Lundi 20 juin 2016
Commune de Soumaa
Correction
des examens
du baccalauréat
A l’instar de
plusieurs autres
wilayas du pays, la
correction des
épreuves du
baccalauréat a
débuté à Blida au
niveau du lycée Ibn
Rochd. Le centre
qui ouvre ses portes
pour la correction
des copies des
filières qui ne sont
pas concernées par
les fuites à travers
les réseaux sociaux,
a subi ces derniers
mois, un véritable
lifting à l’effet
d’accueillir les
correcteurs.
Par Zerouat Mohamed
ne atmosphère
favorable règne,
ce qui devrait
permettre aux correcteurs de
s’acquitter de leur mission
dans les meilleures conditions», dira en ce sens le staff
administratif
du
lycée.
Concernant les étapes de cor-
«U
Administration et corps pédagogique, on doit tous s’entraider et s’efforcer à éradiquer les
petites insuffisances qui apparaissent au fur et à mesure,
tient à souligner le chef du
centre de correction qui n’est
pas à sa première expérience.
Pour cette mission, 22 enseignants de français sont réquisitionnés pour la correction de
22 jurys de candidats issus
des 2 filières à savoir lettre et
langues étrangères et lettres et
philosophie. Petit bémol toutefois, le retard survenu dans
l’opération d’encodage. La correction s’étalera sur une
semaine. «Tout semble aller
pour le mieux; quelques incidents mineurs apparus en
début de journée ont été vite
réglés par les responsables du
centre» soulignera Linda,
enseignante de français.
Z.M.
Commune de Benkhelil
L’insécurité inquiète les habitants
a sécurité des biens et des personnes paraît plus que jamais
menacée et la quiétude des citoyens de
plusieurs cités de la commune de
Benkhelil au nord-est de Blida semble
être sérieusement perturbée notamment
durant ces derniers moins. En effet,
selon le nombre de citoyens qui se font
quotidiennement agressés par des
voyous, les offensives physiques, vols,
et autres genre d’agressions, sont devenues un phénomène alarmant, il ne se
L
passe malheureusement pas une seule
nuit sans qu’on enregistre des cas
d’agressions et de vol, selon les informations que nous avions recueillies. Le hic
c’est qu’aucun quartier n’a pu échappé
aux offensives nocturnes des voleurs,
des voitures ont été la cible de voyous
qui avaient « ramassé » dans leur tournée tout objet de valeur, ces agressions
font désormais partie du décor de cette
commune jadis paisible et tranquille, les
habitants de plusieurs cités vivent
depuis sous la menace des agressions
et des vols aidés dans cela par l’obscurité qui est devenue par endroits maître
des lieux, les habitants déclarent
qu’avec le noir qui caractérise les soirées des rues et des ruelles et la défection des patrouilles nocturnes les
exemples ne manquent plus, compte
tenu de la présence d’un grand nombre
d’ ex détenus des prisons dernièrement
relâchés, l’absence des brigades et des
patrouilles renforcées dans les cités et
les axes sensibles de la commune.
Notons que la défaillance de l’éclairage
public dans les quartiers est le principal
facteur qui a malheureusement aggravé
la situation. Dans ce contexte, il est
nécessairement recommandé de mettre
en œuvre un programme spécial et plus
efficace en frappant avec une main forte
ces voyous et doubler les patrouilles des
services de lutte contre la criminalité
pour dissuader ces agresseurs.
Z.M.
El-Affroun
La cité Sidi Khlifa dans le calvaire
algré les appels aux services
concernés, les habitants de la cité
Sidi Khlifa à El-Affroun continuent de
vivre le martyre en matière d'environnement. En effet, une partie de cette cité
populaire vit son quotidien en respirant
les mauvaises odeurs qui proviennent
d'une conduite des eaux usées qui a
été défoncée suite aux travaux effec-
M
Un impact
« négatif important »
Le Fonds monétaire
international (FMI) a
annoncé mercredi qu’il
procéderait à la
désignation de son
prochain directeur
général d’ici à “début
mars”.
ne sortie du RoyaumeUni de l’Union européenne aurait un
impact «négatif et important»
sur l’économie britannique qui
pourrait, au pire, tomber en
récession l’année prochaine, a
indiqué vendredi le FMI à
moins d’une semaine du référendum sur le Brexit.
Les experts du Fonds monétaire international, qui se livraient
à leur examen annuel de l’économie britannique, ont jugé
qu’une
décision
des
Britanniques le 23 juin de sortir
de l’UE entraînerait «une période prolongée d’incertitude qui
pourrait peser sur la confiance
et l’investissement et élever la
volatilité des marchés financiers, les négociations sur de
nouvelles conditions pouvant
durer des années».
En cas de Brexit, le FMI dresse, dans un rapport séparé intitulé «Implications macro-économiques du Royaume Uni
quittant l’UE», deux scénarios
de conséquences: un «scéna-
U
rection, le chef du centre,
exprime son insatisfaction
quant aux conditions et
moyens matériels et humains
mis à sa disposition. Le but
étant de réussir cette mission,
notamment au niveau d’un
centre anciennement créé.
Néanmoins, la réussite du
centre qui est un acquis de
taille pour la wilaya de Blida ne
peut, en aucun cas, se faire
sans l’aide de tout un chacun.
tués par une société il y a plusieurs
mois et qui, depuis ne cesse de déverser des eaux usées qui font vivre le calvaire aux riverains. '' Croyez-moi, on
ouvre rarement nos fenêtres. Vous ne
pouvez pas respirer. C'est invraisemblable de vivre une telle situation alors
qu'on est en 2014 '' nous a dit un jeune
habitant de ce quartier qui nous fera
savoir en outre qu'il a peur que cette
situation provoque des maladies notamment aux enfants à la veille des
vacances d'été. Par ailleurs, cette localité fait face à plusieurs problèmes liés
au développement local dont l'état
déplorable des routes, le manque de
transport et l'oisiveté qui rendent la vie
des jeunes infernale. Même le déplace-
10
ment à l'intérieur du village est très difficile, voire impossible pendant les pluies
à cause de nombreuses crevasses et
nid de poule. Devant toute cette misère,
les habitants mécontents ont lancé un
appel par le biais de notre journal aux
autorités locales pour revendiquer des
conditions minimum à une vie décente.
Z.M.
Lundi 20 juin 2016
Le FMI à propos d’une éventuelle sortie
du Royaume-Uni de l’UE
Blida
Les bouteilles de gaz
à 240 Da
Dans la commune de
Soumaa, malheur aux agglomérations non encore alimentées au
gaz de ville. Le phénomène des
augmentations des prix des produits de base, décidées par certains commerçants, ne cesse de
prendre de l’ampleur dans certains villages de la cette commune. La bouteille de gaz, considérée comme un produit de première nécessité et de large consommation, est depuis belle lurette
vendue à 240 Dinars, et ce,
durant toute l’année et au su et au
vu de tout le monde, alors que
son prix public réel est fixé à 200
Dinars. Pourtant, les commerçants sont approvisionnés régulièrement par les camions livreurs
de Naftal donc, ils n’engagent pas
de frais supplémentaires pour justifier cette hausse qui n’a aucune
raison d’être. « J’ai toujours cru
que le prix de la bouteille de gaz
est fixé à 220 Dinars par les pouvoirs publics, car cela fait des
années que je l’achète à ce prix.
C’est seulement, ces jours-ci, en
l’achetant au chef-lieu de Soumaa
que je suis resté stupéfait. En
donnant 240 DA au commerçant,
celui-ci n’a pris que 200 pour me
rendre le reste, soit 40 DA.»,
s’étonne un père de famille de
Bahli. Sur un autre registre, il faut
dire aussi que les risques qu’engendre l’utilisation de la bouteille
de gaz sont multiples. Déjà, elle
ne contient pas son volume, une
perte due parfois aux fuites qu’elle
dégage. N’est-il pas anormal de
voir des bouteilles présentant des
fuites de gaz, dues généralement
aux robinets qui ne se ferment
pas bien, être commercialisées le
plus normalement du monde malgré les appels à la prudence sur
l’utilisation du gaz sur les chaînes
audiovisuelles. C’est dire simplement que les villageois ne sont
pas dans la quiétude, devant trouver le moyen le plus efficace dans
leur vie quotidienne. Dans ce
cadre, les villageois lancent un
appel aux autorités locales afin
d’ouvrir une enquête et pour
mettre un terme à ces actes irresponsables.
Z.M.
Économie
rio limité» et un autre dit «défavorable» au cas où les négociations de sortie avec
Bruxelles «ne se déroulent pas
bien».
Dans le premier cas, la croissance du PIB de l’économie
britannique ralentirait à 1,7%
en cette année, puis 1,4% en
2017 au lieu de 1,9% et 2,2%
actuellement prévus.
Dans le scénario «adverse»,
l’économie du Royaume-Uni
tomberait en récession en
2017 à -0,8% avant de se
redresser à +0,6% en 2018,
affirment les experts du FMI.
«Dans le cas du scénario défavorable,
les
implications
seraient une croissance négative», a confirmé un responsable du FMI lors d’une conférence téléphonique vendredi.
Le taux de chômage actuellement prévu à 5% cette année
comme en 2017, remonterait à
5,3% en 2017 en cas de
conséquences limitées. En cas
de scénario défavorable, il culminerait à 6% en 2017 et 6,5%
en 2018. L’inflation grimperait,
toujours en cas de scénario
adverse, à 4% en 2017 au lieu
de 1,9% prévu.
- Accords de swaps «L’effet à long terme sur la production et les revenus britanniques serait aussi probablement négatif et important, car
de nouvelles barrières pèseraient sur le commerce, l’investissement et la productivité. De
plus, les marchés pourraient
précipiter l’arrivée de ces effets
négatifs à moyen et long terme
en réagissant de façon abrupte
immédiatement après le vote»,
expliquent les experts du
Fonds.
Ils ajoutent qu’en cas de sortie,
les autorités britanniques
devront s’assurer que le système financier continue de brasser suffisamment de liquidités
pour éviter un assèchement du
crédit - saluant au passage les
initiatives déjà prises par la
Banque d’Angleterre pour
parer à toute éventualité.
Des accords de «swaps» ou de
flux de devises entre les
grandes banques centrales,
dont la Réserve fédérale américaine (Fed), sont déjà en
place «depuis quelque temps»,
a assuré un responsable du
FMI.
«En cas de pénurie de liquidités en dollars par exemple, la
Banque d’Angleterre pourrait
activer ces lignes de swaps»,
a-t-il indiqué.
A l’étranger, certains pays vont
souffrir davantage que d’autres
d’une éventuelle sortie de
l’économie britannique de l’UE
du fait de l’importance de leurs
relations
commerciales
mutuelles. Ces pays sont
l’Irlande, Malte, Chypre, les
Pays-Bas et la Belgique ainsi
que le Luxembourg pour ses
liens financiers. «La France,
l’Allemagne,
l’Italie
et
l’Espagne devraient être moins
affectés que la moyenne de
l’UE», ajoute le Fonds dans
son rapport.
Si les Britanniques votent pour
rester dans l’UE, le FMI prévoit
à l’inverse un certain rebond de
la croissance. «La croissance
devrait se renforcer à la fin
2016 à mesure que les effets
du référendum, qui semble
avoir pesé sur la croissance
jusqu’à présent, s’atténuent»,
explique-t-il.
Des économistes estiment
qu’un surcroît de prudence des
entreprises britanniques avant
le vote a réduit leurs investissements en début d’année,
bien que cette thèse soit
contredite par d’autres analystes.
Dans l’hypothèse d’un maintien
dans l’UE, les experts du FMI
s’attendent au final à une hausse de 2,2% du produit intérieur
brut en 2017, après 1,9%
attendu cette année.
Interrogé sur le fait de savoir
s’il existait un scénario où le
Brexit serait bénéfique à l’économique britannique, un expert
du FMI a expliqué que des
hypothèses «dans l’air» affirmaient que ce serait le cas si
«le Royaume-Uni se spécialisait complètement dans les
services et que les secteurs
manufacturier et agricole disparaissaient».
«Nous
ne
voyons pas cela comme un
scénario vraisemblable», a-t-il
toutefois ajouté.
Production de blé :
“L’Etat a pris toutes les dispositions
nécessaires pour satisfaire
les besoins du pays”
Etat a pris toutes les dispositions
nécessaires
pour satisfaire les besoins du
pays en matière de blé en cas
de régression de la production
nationale, a assuré samedi le
ministre de l’Agriculture, du
développement rural et de la
Pêche,
M.
Abdeslam
Chelghoum lors de sa visite de
travail dans la wilaya de
Bouira.
“En cas de régression de la
production nationale en matière de blé, l’Etat a pris les
mesures nécessaires pour
importer du blé de façon à
satisfaire les besoins des
citoyens”, a affirmé M.
Chelgoum lors d’un point de
presse tenu en marge de sa
visite à Dirah (sud de Bouira),
où il a procédé au lancement
d’une campagne de lutte
contre les incendies.
Cette année, la production
agricole et les céréales en particulier, a été affectée par le
manque de la pluviométrie et la
L’
sécheresse dans certaines
régions du pays, c’est pour
cela que nous attendions à une
légère baisse de la production
en matière de céréales”, a estimé le ministre qui a procédé au
lancement de la campagne
moisson-battage dans la commune d’Ain Bessam (ouest de
Bouira).
“C’est sûr qu’i y ‘aurait une
légère baisse de la production
de céréales”, a souligné le
même responsable sans donner aucun chiffre sur cette
question.
D’ailleurs, il a appelé les agriculteurs à multiplier leurs
efforts en vue d’augmenter la
production du blé à Bouira, où
la production actuelle est estimée à 35 quintaux à l’hectare
au niveau du plateau d’ElAsnam, où un système d’irrigation à partir du barrage de
Tilesdit a été mis en service il
y’a deux mois.
“35 quintaux à l’hectare c’est
très peu, il faut travailler davan-
tage pour augmenter la production d’autant plus que le
plateau d’El-Asnam et la wilaya
de Bouira dispose de tous les
moyens nécessaires notamment en matière d’eau grâce à
trois importants barrages, à
savoir celui de Koudiet
Acerdoune, Tilesdit et Sed
Lekhal à Ain Bessam”.
Selon les prévisions affichées
par le ministère dans son rapport remis à la presse, la production céréalière pour cette
année 2015-2016 sera de 1.24
million de quintaux, dont 739
361 quintaux blé dur et 214
043 quintaux blé tendre.
Le ministre a appelé les différents partenaires concernés
pour qu’ils œuvrent de façon à
répondre aux aspirations des
pouvoirs publics qui continuent
de soutenir et d’octroyer des
soutiens allant de 40 à 60 % au
profit de tout investisseur intéressé par la réalisation des
projets d’irrigation agricole
d’appoint en vue de booster la
15
production céréalière et réduite
la facture des importations.
Au niveau de la ferme pilote
Haichour Ali, où il a donné le
coup d’envoi de la campagne
moisson-battage 2015-2016, le
ministre a demandé aux responsables locaux du secteur
agricoles de transmettre au
ministère de tutelle toutes les
fiches des fermes pilotes de
céréales que compte Bouira
pour pouvoir revoir le mode
leur gestion, tout en incitant les
parties concernées à lui faire
des propositions dans ce
cadre.
En visitant les coopératives de
céréale et légumes secs
(CCLS) d’Ain Bessam et de
Bouira, le ministre a mis l’accent sur l’importance de renforcer les structures de stockage
de céréales à travers la wilaya
de Bouira ainsi que tout le territoire nationale, tout en appelant les responsables des
CCLS d’aller vers l’agriculteur
pour la collecte des céréales.
Agriculture
La mise en œuvre
du PDR a permis
de réaliser
d’importants
projets
La mise en œuvre des programmes de développement rurale (PDR) durant la période allant
de 2009 à 2015 a permis la réalisation d’une importante série de
projet agricoles, selon un rapport
du ministère de l’agriculture, du
développement rural et de la
pêche.
Parmi ces projets réalisés figurent
notamment la plantation forestière
sur une superficie de 231.626
hectares, ainsi que la mise en
défens des zones pastorales sur
près de trois millions d’hectares
en zones steppiques, a précisé le
ministère dans son rapport remis
samedi à la presse à l’occasion de
la visite du ministre Chelghoum
Abdeslam à Bouira.
La mise en œuvre du PDR au
niveau national durant la période
2009+2015 a permis aussi la
création d’actifs par l’installation
de vergers arboricoles sur 129
000 hectares dont près de 85 000
hectares en olivier et des plantations pastorales sur 21 000 hectares, ainsi que le désenclavement des populations rurales à
travers la réalisation et l’aménagement de près de 12 416 kilomètres de pistes rurales permettant de faciliter l’accès aux périmètres cultivés, aux vergers et
aux villages.
Elle a permis également le traitement de phytosanitaire de près de
154 000 hectares de terres ainsi
que 170 000 hectares de travaux
sylvicoles destinés à améliorer
l’état sanitaire des repeuplements
forestiers, et la valorisation des
produits forestiers par l’exploitation de 820 000 m3 de bois et la
récolte de 370 000 quintaux de
liège, selon les détails fournis
dans le même rapport
En outre, près de 400 000 équivalent/emplois ont été créés à travers la réalisation des différentes
activités des programmes du
PDR, a-t-on ajouté de même
source.
Les efforts se poursuivront également en matière d’intensification
des actions de préservation et de
valorisation des ressources naturelles à travers notamment, la
relance du barrage vert selon de
nouveaux préceptes liant développement durable, lutte contre la
désertification et adaptation aux
changements climatiques se
basant sur l’étude réceptionnée
en mai 2016, ainsi qu’à travers la
gestion durable des forêts par
l’aménagement forestier et les travaux sylvicoles. D’autres priorités
sont à réaliser dans le cadre des
perspectives tracées par le ministère à savoir notamment le traitement des bassins versants d’ouvrages hydrauliques en zones de
montagne, et ce par la mise en
valeur des terres, ainsi que le lancement d’un vaste programme de
plantation à usage multiple
incluant les zones du barrage vert
et les forêts pré-steppiques
notamment.
L’Etat poursuivra également ses
efforts à travers surtout la mise en
œuvre des actions individuelles et
collectives au profit des populations rurales pour améliorer leurs
conditions de vie, a encore souligné le ministère dans son rapport.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Lundi 20 juin 2016
Quotidien national d’information
YACINE BRAHIMI :
Le milieu international algérien
Yacine Brahimi a affirmé samedi qu'il se
sentait bien au sein de son club du FC
Porto (division 1 portugaise de football),
en réponse à des rumeurs qui le donnent partant cet été.
"J'ai un contrat avec le FC Porto
jusqu'en 2019. J'appartiens au club (...)
Toutes ces choses-là, ce sont mes
agents qui s'en occupent. C'est leur travail. Moi, mon travail c'est d'être bon
sur le terrain.
Je laisse les personnes concernées
faire leur travail. Moi, je me sens bien à
Porto. Je suis content d'être dans ce
grand club.
Pour l'instant, c'est la seule chose que
je peux dire", a-t-il indiqué au site spécialisé Foot Mercato.
Le joueur algérien n'a pas trop brillé
avec son club la saison dernière, marquant 8 buts, dont 7 en championnat,
en 40 matchs toutes compétitions
confondues.
"Je me sens bien au club ou même en
dehors.
C'est une bonne ville. Je m'y sens bien.
Je suis avec ma famille, ma femme, ma
fille. J'ai souvent des visites de mes
proches. Je m'y sens bien", a insisté le
joueur âgé de 26 ans.
Le FC Porto a terminé la saison 20152016 à la 3e place au classement,
ratant l'opportunité de prendre part à la
prochaine édition de la Ligue des
champions.
"C'est vrai que cette saison ça a été un
peu compliqué au niveau des résultats.
On avait pour objectif de gagner le
championnat.
On n'a pas réussi à atteindre cet objectif. La saison s'est mal terminée avec la
finale de la Coupe du Portugal qu'on a
perdue aux tirs au but. Maintenant il va
falloir apprendre de nos erreurs et tout
faire pour gagner le prochain championnat", a-t-il conclu.
Brahimi avait rejoint le FC Porto en
2014 en provenance du FC Grenade
(Liga espagnole) pour un contrat de
cinq ans.
soldé sur un score d'un but à zéro en
leur défaveur.
De retour des vestiaires, les gars de
Sétif multiplient les rushs sans toutefois
concrétiser. Et c'est plutôt leurs adversaires qui ajoutent un second but à
l'heure du jeu.
Khama Billiat a donc bien assuré la victoire de son équipe en doublant la mise
à la 62e minute. Et puis c'est pratiquement la déroute pouyr les joueurs du
coach amrani qui n'ont pas trouvé leur
concentration idéal d'autant que les supporters les ont pris à parti. Et ce fut des
scènes de " violence " qu'il faut bien
condamné car rien ne justifie un tel comportement surtout que l'arbitre du match
a été contraint d'arrêter la partie avant
terme. L'ES Sétif perd son premier
match et le football algérien se etroive
terni par cet acte de violence gratuit de
la part des supporters de m'ES Sétif. ?
Une sanction sévère attendra donc l'ES
Sétif de la part de la CAF.
R.B.
Résultats partiels:
Par Rafik Bekhtini
ES Sétif a bel et bien raté son
entrée en lice dans la phase
des pouls en perdant nettement son premier match.
En effet, les joueurs de l'ES Sétif se sont
inclinés devant les Sud-africains de
Mamelodi Sundowns avec le score de 2
buts à zéro (0-2) lors du match qui les a
réunis samedi soir au stade du 8-mai
1945 pour le compte de la 1re journée
de la phase de poules de la Ligue des
champions d'Afrique de football.
Pourtant le " onze " aligné par le cnou-
L'
veau coach de Sétif, Abdelkader Amrani
a été bien composé des joueurs dont la
plupart ont bien de l'expérience dans ce
genre de match.
Mais, cela n'a pas empêché les sud africains mieux organisés à ouvrir la marque dès la demi heure et pour être plus
juste à la 33e minute du jeu lorsque
Samuel Mabinda ouvre la marque à la
grande joie de son staff et de la dizaine
de supporters qui ont fait le déplacement à
Sétif. Les Setiens ont été bien secoués
mais toutes les tentatives ont été vaines
lors de cette première mi-temps qui s'est
Samedi :
Groupe A :
Zesco United (Zambie) - Ahly du Caire
(Egypte)
3-2
Asec Mimosas (Côte d'Ivoire) - WA
Casablanca (Maroc) 0-1
Groupe B :
ES Sétif (Algérie) - Mamelodi Sundowns
(Afrique du Sud) 0-2
Hier :
Groupe B :
Enyimba (Nigeria) - Zamalek (Egypte)
rs
te
or
pp
su
de
s
ce
en
ol
vi
s
de
e
in
ut
ro
e
La sombr
Euro-2016 est-il en train
de devenir le
Championnat d'Europe du
dérapage de supporters? Une
triste routine s'installe jour
après jour et samedi, les
Hongrois ont provoqué des
incidents en tribune, au lendemain de ceux qui vaudront à la
Croatie et la Turquie d'être
jugées par l'UEFA aujourd'hui.
Ce n'est pas encore maintenant que l'Euro va parler uniquement de football, malgré la
sensation de la soirée: le
pénalty manqué de la superstar portugaise Cristiano
Ronaldo et le nul concédé par
son équipe contre l'Autriche (00).
Avant l'autre match du groupe
F, Islande-Hongrie (1-1) en fin
d'après-midi, de brèves
échauffourées ont en effet
éclaté dans la tribune hongroise du stade Vélodrome à
Marseille (sud).
Deux groupes de fans hongrois, séparés par une rambarde, ont voulu se rejoindre,
ce que les stadiers ont refusé.
Résultat? Un échange de
coups et l'intervention des
CRS pour ramener le calme.
Avant et après le match, des
fumigènes ont en outre été
allumés dans la tribune hon-
groise, alors qu'ils sont interdits dans les stades.
L'UEFA va sans doute ouvrir
une procédure contre la
Hongrie. Ses instances disciplinaires frôlent le surmenage:
elles se sont saisies dans la
matinée des incidents provoqués vendredi par les supporters croates et turcs dans les
stades de Saint-Etienne (centre-est) et Nice (sud-est).
Là encore, des fumigènes ont
été utilisés, ce qui relance le
débat sur la sécurité de l'Euro
et les fouilles à l'entrée des
stades.
L'instance européenne du football rendra son verdict lundi. La
Russie, dans un cas similaire,
a déjà écopé d'une suspension
avec sursis du tournoi, après
les troubles provoqués par ses
fans au coup de sifflet final du
match contre l'Angleterre au
stade Vélodrome samedi dernier (1-1).
Sollicité par l'AFP samedi au
sujet des différents incidents, le
Comité d'organisation français
n'a pas réagi.
"Personnel insuffisant"
La Croatie risque gros après
les incidents provoqués ven-
dredi par ses encombrants
supporters, qui sont souvent
des ultranationalistes: fumigènes sur la pelouse, interruption de la rencontre, pétard qui
explose aux pieds d'un stadier
et bagarres entre fans croates.
La Fédération croate (HNS)
assure qu'elle avait prévenu
l'UEFA et la police française
du projet de certains fans d'interrompre le match en raison
de querelles avec les instances dirigeantes du football du
pays. Miroslav Markovic, son
responsable de la sécurité,
avait même mis en garde
contre une action à la 85e
minute: le match a été arrêté à
la 86e.
"Nous avions de très bonnes
informations", a-t-il affirmé
samedi.
Plus de 200 gendarmes mobiles sont entrés dans le stade,
en bordure de la pelouse,
pour faire cesser les incidents
et éviter l'invasion du terrain.
Le personnel de sécurité était
"nettement insuffisant", ont
commenté samedi les autorités locales. Interrogées par
l'AFP, elles ont jugé qu'"il manquait à l'UEFA 150 à 200 personnes, en agents de sécurité,
agents de palpation et stadiers".
16
Dans des incidents de moindre importance, les fans de la
Turquie, eux, avaient allumé
des fumigènes dans les tribunes et lancé des pétards sur la
pelouse après la défaite contre
l'Espagne (3-0) vendredi.
Quatre Français supporters de
la Turquie ont été placés
samedi sous contrôle judiciaire
et interdits de stade jusqu'à
leur comparution devant un tribunal après l'Euro.
Selfie et larmes de joie
Vingt autres supporters à problèmes ont quitté la France
samedi après-midi, expulsés
depuis Nice. Ceux-là sont des
hooligans russes impliqués
dans les graves affrontements
de samedi dernier à Marseille,
qui avaient fait 35 blessés,
majoritairement anglais.
Parmi eux, le sulfureux président de l'association des supporters russes, l'ultranationaliste Alexandre Chpryguine.
A peine arrivé à Moscou, il a
dit souhaiter revenir en France
avant la fin de l'Euro. Et a
assuré avoir des billets pour le
dernier match de poule de la
Russie, qui jouera sa qualification en 8e ce lundi contre le
pays de Galles à Toulouse,
dans un match classé à risques.
Ces derniers jours, les violences des hooligans ont relégué
au second plan ce qui était la
crainte numéro un avant le
début de l'Euro: la menace
d'un attentat, encore plus vive
depuis ceux qui ont frappé la
France en janvier et novembre
2015.
Loin des stades du tournoi, en
Belgique, des dizaines de perquisitions nécessitant une
"intervention immédiate" ont
été menées dans la nuit de
vendredi à samedi, dans le
cadre d'un dossier de terrorisme. Car des centaines de
retransmissions publiques de
Belgique-Eire (3-0), joué à
Bordeaux dans l'après-midi,
ont été organisées dans le
royaume.
Dans cet Euro à problèmes,
certaines irruptions sur le terrain sont toutefois plus sympathiques que d'autres: à la fin du
match du Portugal, un fan est
entré sur la pelouse pour prendre un selfie avec Cristiano
Ronaldo. La star a même
patienté pendant que l'intrus
réglait son téléphone, le visage
baigné de larmes... de joie.
Quotidien national d’information
Naâma
Le réseau routier de
la wilaya de Naâma
est à 80% en bon
état grâce aux
multiples opérations
de modernisation et
de rénovation des
routes, et au
renforcement des
ouvrages d’art et des
structures de
maintenance,
permettant de
prétendre à une
impulsion et
intégration de
l’économie de la
région.
es diverses opérations
menées par le secteur
des Travaux publics ces
dernières années ont permis la
rénovation d’un total de 1.202
km sur un réseau global de
1.550 km, en plus de la réalisation, dans le cadre du désenclavement des zones reculées
et leur raccordement aux chefs
lieux de leurs communes de
rattachement, de 370 km de
routes nouvelles, selon la direction des travaux publics (DTP).
Les données du secteur font
état de la rénovation de 460 km
de routes nationales (RN), de
240 km de chemins de wilaya
(CW) et de 542 km de routes
communales, en plus de l’élimination des « points noirs »
constituant de réels dangers
sur le réseau et ce, à travers la
réalisation de 29 ouvrages d’art
enjambant les grands Oueds
traversant le territoire de la
wilaya de Naâma, dont les
oueds Hadjadj, Ghellaba,
Maktaâ
El-Delli,
Mékalis,
Tirkount, Kassou et El-Rethem,
dont les crues provoquent l’isolement de plusieurs localités et
communes, comme cela a été
le cas lors des inondations
d’octobre 2008.
Pour remédier à la situation
et éviter les coupures de routes
en période d’intempéries, il a
été envisagé la réalisation d’un
imposant pont de 200 mètres
au niveau de Oued Es-Sam
pour raccorder cette zone au
village de Amar, puis à la RN-6,
et mettre fin ainsi aux désagréments causés aux usagers de
cette routes du fait de sa fermeture lors des crues.
Ceci, en plus de la réalisation d’une nouvelle route reliant
la zone touristique d’Ain
Ouarka à la RN-47, aux limites
territoriales avec la wilaya d’ElBayadh, via les Oasis du ksar
de Boussemghoune, l’élimination des virages dangereux et
L
la réalisation de trois routes de
contournement des villes de
Naâma, Mécheria et Ain-Sefra.
Fluidifier la circulation
entre les hauts
plateaux et le Sud
Les opérations de développement retenues pour le secteur et visant le renforcement
des infrastructures de base, la
fluidification et la sécurisation
de la circulation sur le réseau
routier de la wilaya de Naâma,
ont contribué au développement de l’activité de transport
dans la région, à travers l’ouverture de nouvelles dessertes
reliant les régions des hauts
plateaux à celles du grand Sud
du pays, via les communes de
la wilaya de Naâma, constituant ainsi un axe de transit
névralgique en tant que prolongement de l’autoroute des
Hauts-Plateaux.
Pour le DTP de Naâma,
Habib Semghouni, le secteur
s’assigne, à travers la programmation et la concrétisation de
projets routiers, plusieurs
objectifs consistant en l’exploitation du réseau routier pour le
développement de l’investissement et des échanges commerciaux, notamment la commercialisation des produits issus de
l’activité d’élevage, le désenclavement des zones d’élevage
et de transhumance à travers la
bande frontalière et la relance
du tourisme.
Autant de facteurs essentiels pour la promotion de l’économie de la région,
selon une approche de développement équilibrée », a-t-il
dit.
Susceptibles d’impulser l’activité économique dans cette
région, ces opérations portent,
entre-autres, sur un projet de
tronçon routier reliant la commune frontalière d’El-Kasdir
(Naâma) à celle d’El-Aricha
(Sud de Tlemcen), le désenclavement des communes de ces
deux wilayas limitrophes, ainsi
que la réalisation d’un axe routier entre la commune de
Mekmène Benamar et la loca-
Lundi 20 juin 2016
Dellys
Modernisation
des routes
Les Sétifiens ratent leur
premier match
Comportement :
L'
Régions
Ligue des champions (poules, Gr.B)
ES Sétif 0 - Mamelodi Sundowns 2 :
"Je me sens bien
à Porto"
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
lité de Mechraâ Laâlem, a
signalé le même responsable.
Il est fait aussi état, dans le
même cadre, de la réception
d’une distance de 112 km du
projet de dédoublement de la
RN-6 , la réalisation de cinq
ouvrages d’art, des dalots, trois
échangeurs, ainsi que des
voies d’accès secondaires et
de substitution en période
d’inondations, ainsi que l’ouverture de nouveaux axes routiers,
dont la route de Founassa
réduisant la distance entre les
wilayas de Béchar et Naâma,
et la route El-Kasdir-Laâlem
pour écourter la distance entre
les wilayas de Naâma,
Tlemcen et Sidi Bel-Abbes.
D’autres actions de modernisation du réseau routier ont
également été projetées par le
secteur et consistent en l’entretien et la maintenance de trois
ponts, datant de plus de 30 ans
et dont l’étude technique a
laissé apparaitre leur possible
fragilisation par la force des
crues qu’ont connues les
régions de Hadjadj, El-Ogla et
Hadj Mimoun.
Le secteur a enregistré, sur
proposition de la population
locale d’Ain-Sefra, la projection
d’une opération de réalisation
d’une route de contournement
longue de 4 km, avec un
ouvrage d’art, devant relier le
CW-5 à la RN-6A.
Outre l’aménagement du
CW-3 à l’entrée de la localité
touristique d’Ain-Ouarka, sont
menés des travaux de renforcement d’un tronçon de 20 km
reliant via Tesmouline les
wilayas de Naâma et ElBayadh, le renforcement de 5
km de la route menant à la
zone humide de “OgletSendène”, en plus de la réhabilitation de 15 km de la route
reliant la commune d’Asla et la
RN-6.
Inscrits au titre du programme sectoriel de développement pour 2016, les projets
de développement des routes,
qui portent sur le revêtement, la
modernisation, la réfection et la
9
réhabilitation de 75 km de routes nationales, dont 58 km ont
été livrés, visent la réduction
des accidents de circulation,
l’élimination des points dangereux et l’amélioration de l’état
des routes à la satisfaction de
leurs usagers. Il s’agit entreautres actions entreprises par
la direction des Travaux publics
de la mise en place de signalisation, dont une opération
d’installation de près de 5.000
panneaux sur un réseau routier
long de 1.555 km tire à sa fin.
Le secteur a, par ailleurs, réalisé, au niveau des daïras de
Naâma, Mécheria, Ain-Sefra,
Mekmène
Benamar
et
Moghrar, de cinq unités, équipées et encadrées, chargées
du contrôle de l’état des routes
et de l’intervention rapide le cas
échéant. A ces efforts de préservation et de protection du
réseau routier, viennent s’ajouter la création de 10 maison
cantonnières, d’un parc de
wilaya composé de chasse-neiges et d’engins de désensablement et autres matériels d’intervention, en plus du renforcement de la ressource humaine
par le recrutement, au cours
des cinq dernières années, de
58 ingénieurs et techniciens
chargées du contrôle, suivi et
promotion des techniques d’entretien des infrastructures, a
signalé le DTP de Naâma. Pour
M. Semghouni, les efforts du
secteur des travaux publics
sont orientés, outre le désenclavement des régions, vers la
protection du réseau routier par
l’entretien périodique, l’amélioration de la qualité des équipements et l’installation de signalisations. L’objectif de cette
approche est aussi l’impulsion
de l’action de développement
socio-économique de la région,
tout en œuvrant à la préservation de l’environnement à travers des opérations de boisement des abords de chaussées, en coordination avec le
secteur des forêts, estime le
même responsable.
Camp de
jeunes pour
mille enfants
de Tissemsilt
Mille enfants de la
wilaya de Tissemsilt bénéficient, à partir de ce samedi,
d’un camp de jeunes à la
plage de Dellys dans la
wilaya de Boumerdès, a-ton appris de la direction de
la jeunesse et des sports.
Inscrite dans le cadre du «
Plan bleu », cette initiative
du ministère de la Jeunesse
et des Sports profite à des
enfants âgés de 6 à 14 ans
répartis sur cinq sessions,
selon le chef de service
activités de jeunes,
Abdelkader Kassel. La
même source a ajouté que
chaque session regroupe
200 enfants qui bénéficieront de la mer pour une
période de 15 jours. Les
responsables du camp de
jeunes ont programmé des
activités culturelles, sportives, récréatives et touristiques au profit des enfants.
M. Kassel a indiqué que les
bénéficiaires de ce camping
à la plage de Dellys remplissent certains critères ayant
trait à la situation sociale
notamment signalant que
les listes sont établies par
des établissements de jeunes surtout ceux des communes montagneuses éloignées. Pour rappel, 400
enfants de la wilaya de
Tissemsilt ont bénéficié, la
saison estivale écoulée, de
camps d’été aux plages de
Sidi Lakhdar (Mostaganem),
Dellys (Boumerdès) et Sidi
Abdelaziz (Jijel).
Annaba
70 hectares
de champs
céréaliers
ravagés
Plus de 70 hectares de
champs céréaliers ont été
ravagés par des maladies
parasitaires en 2016 à
Annaba, a-t-on appris
samedi auprès de la direction des services agricoles
(DSA) de la wilaya.
Ces dommages ont été
enregistrés dans la zone
d’Ain El Karma dans la
commune d’El Hadjar, où la
nature des champs favorisant la stagnation des eaux
pluviales a contribué à l’appariation de différentes
maladies, a précisé la
même source. La DSA a
également indiqué qu’en
dépit des pertes enregistrées, la campagne agricole
2016 reste “positive et
encourageante” en comparaison avec l’exercice précédent où la wilaya
d’Annaba avait enregistré
une baisse de 30 % de sa
production céréalière qui
avait atteint un totale de 200
000 quintaux. Il est à noter
que 339 000 quintaux de
céréales sont attendus, au
titre de l’actuelle saison
moisson-battage dans la
wilaya d’Annaba.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Quotidien national d’information
Lundi 20 juin 2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
GROUPE E:
Ramadan pour les gardiens de troupeau à Djelfa
La Belgique
se relance
Synonyme de patience
et de paix intérieure
t, pourtant, il n’en est rien, car les
bergers de Djelfa continuent,
durant ce mois sacré, synonyme
pour eux de patience et de paix intérieure, à braver les pics de chaleur,
vaquant à leurs occupations comme
d’ordinaire, voire même avec plus d’entrain que les autres jours de l’année.
Dans la capitale des Ouled Nail, région
réputée dans le pays pour l’élevage
ovin, mener le troupeau aux herbages
constitue la chose la plus ordinaire à
faire, tous les jours de l’année.
Ainsi, chaque jour que Dieu fait, le berger refait le même geste machinal, prenant sa canne et guidant son troupeau
vers les vastes surfaces steppiques, qui
lui rappellent quotidiennement l’immensité de la création divine, et dont la
contemplation lui apporte, jour après
jour, sagesse, sérénité et paix de l’âme.
Cette sagesse a appris aux bergers des
Ouled Nail à voir dans le jeûne et le mois
sacré, coïncidant ces dernières années
avec la rudesse de la saison estivale, un
autre motif de se rapprocher encore plus
de leur Créateur, en “accomplissant, au
mieux, cette prescription de la religion
islamique, qu’est le jeûne, refusant de
dormir plus longtemps que d’habitude et
vaquant à leurs occupations quotidien-
L’herbage non loin de la tente,
les petits bergers en congé
temporaire
E
nes, comme de coutume”, comme
affirmé à l’APS par nombre d’entre eux.
Approché par l’APS, un vieux berger
du village Lahiouhi, du sud de Djelfa, a
assuré que ses congénères exercent
cette activité, chaque jour que Dieu fait.
“Infatigables et inlassables, certains
mènent leurs troupeaux vers des espaces étendus, alors que d’autres les guident vers des terres arides et aux aspérités difficiles, sans plainte aucune, car
c’est un métier qu’ils font avec le c£ur,
avant tout”, a-t-il confié.
“Pour nous, faire le jeûne est un autre
motif pour contempler la grandeur de
notre Seigneur, dans l’attente joyeuse
du moment de l’Iftar (rupture du jeûne)”,
a ajouté le vieux Lezhari, dont tout le
Léger changement
dans les habitudes quotidiennes
durant le ramadhan
Il n’en demeure pas moins que le
mois sacré de Ramadhan apporte chez
ces bergers et leurs familles, comme
partout ailleurs, une légère modification
dans leur vie quotidienne.
En effet, contrairement aux autres jours
de l’année, où le berger sort, dès la
levée du jour, aux pacages, il se permet,
durant ce mois sacré, de retarder cette
sortie d’une heure ou deux (2), histoire
de prendre un peu plus de repos, afin de
L’autre changement dans les habitudes des bergers, durant ce mois sacré,
consiste en le fait qu’ils choisissent de
faire paître leurs troupeaux, dans des
surfaces non éloignées de leurs tentes
et douars, afin de pouvoir revenir plus
vite à la maison et réduire les distances
parcourues sous un soleil de plomb.
De nombreux bergers assurent, cependant, ne pas pouvoir toujours appliquer
cette règle, car ils sont parfois contraints
de chercher loin pour trouver de bons
pâturages.
Les enfants aussi voient leurs habitudes
changées durant ce mois béni, car ils
bénéficient d’un congé temporaire qui
les dispense d’aller aux herbages, dont
particulièrement ceux qui accomplissent
le jeûne pour la première fois.
Ainsi, les enfants restent à la maison
pour accomplir certaines taches quotidiennes faciles, comme aller chercher
de l’eau ou nettoyer les écuries et préparer les fourrages pour les troupeaux,
quant ils n’ont en pas eu assez aux
pacages, ou encore attendre “El
Hallaba” (des troupeaux d’ovins de plus
de 200 têtes) pour les abreuver. Cette
tâche (abreuvage des troupeaux) est
effectuée au niveau de rigoles d’eau
construites en ciment, près des puits.
L’endroit est également considéré
comme un lieu privilégié de rencontre
pour les bergers qui y passent leur
temps à deviser et échanger des
nouvelles.
Deuxième semaine du jeûne à Blida
Des soirées animées
Plus de 550 enfants
touchés en deux mois
Pas moins de 554 enfants ont été
victimes d’accidents domestiques dans
la période d’avril et mai derniers à
Oran, a-t-on appris de la direction de la
santé et la population (DSP) de la
wilaya. Ces accidents survenus en
milieu familial ont touché des enfants
de moins d’un an à 15 ans qui ont été
pris en charge dans les structures
sanitaires de la wilaya, selon le service
prévention à la DSP. Les chutes viennent en tête des accidents domestiques (292 cas), suivis de brûlures
(214) puis 48 incidents où des produits
liquides toxiques (détergents, javel, ...)
sont ingurgités. Parmi les causes de
ces accidents, la complexité du milieu,
l’exiguïté des maisons et le manque
d’éducation sanitaire au sein des familles où les parents sont appelés à la
vigilance surtout lors des cérémonies
et des vacances, a souligné un médecin en épidémiologie. Sur le plan préventif, la direction de la santé et de la
population organise plusieurs actions
de sensibilisation au niveau des cellules d’information, d’éducation et de
communication des établissements
sanitaires de proximité sur les risques
d’accidents pouvant provoquer une
invalidité permanente.
corps exprime une lutte permanente
contre la rudesse du climat steppique,
tout en assurant son amour profond pour
ce métier qu’il a exercé toute sa vie, et
qu’il n’abandonnera qu’à la mort, selon
ses propos.
Des troupeaux menés
inlassablement vers la steppe
Accidents domestiques
à Oran
La sélection belge de football s'est
relancée dans l'Euro-2016 en battant
l'Eire (3-0) en match disputé samedi à
Bordeaux pour le compte de la 2e journée de la phase de poules, Groupe "E".
Les buts des Diables Rouges ont été
inscrits par Romelu Lukaku, auteur d'un
doublé (48e et 70e) et Axel Witsel, sur
une belle tête croisée à la 61e minute.
Un précieux succès qui permet à la
sélection belge de prendre la 2e place
du Groupe "E", avec 3 points.
Avec 6 points, l'Italie est déjà qualifiée
au prochain tour et ne peut plus être rattrapée. Quoi qu'il arrive, la Squadra
Azzura est même assurée de terminer
en tête de ce groupe.
faire face à une rude journée de jeûne.
“Nous essayons au maximum d’éviter le
soleil brûlant à son zénith, contre qui les
“M’dhal” (appellation locale des larges
chapeaux des bergers) ne nous protègent pas assez”, a expliqué le vieux
Lezhari, à ce sujet.
D’aucuns s’imaginent, et à
forte raison, qu’exercer le
métier de berger à Djelfa
durant le mois sacré de
Ramadhan nécessite une
endurance à toute épreuve
pour faire face à la rudesse
implacable du jeûne sous
le soleil ardent de la
steppe.
ne animation intense commence à
caractériser les soirées de ramadhan à Blida, particulièrement avec l’entame de la deuxième semaine de ce
mois sacré, durant laquelle les familles
investissent rues et boulevards principaux de la ville, dès la fin des prières
surérogatoires, contrairement au calme
plat de la premiere semaine.
Les ruelles “ensommeillées” de la longue journée de jeûne sont en effet vite
remplacées, dès le F’tour achevé, par
des artères grouillantes d’une activité
intense créée par une multitude de jeûneurs repus en quête, qui d’une soirée
divertissante, qui d’une bonne affaire au
marché, ou simplement d’une balade à
l’air frais rafraîchissant de la nuit.
D’aucuns, par contre, choisissent les
lieux de culte pour accomplir leurs prières surérogatoires dans une ambiance
de ferveur religieuse qu’ils tentent de
mettre à profit pour implorer la miséricorde et la bénédiction de Dieu.
Parallèlement, d’autres citoyens
investissent cafés et salons de thé pour
de longues heures à deviser autour d’un
café, un thé, une glace, ou des boissons
fraîches.
Pour attirer la clientèle, de nombreux
cafetiers ont installé des climatiseurs à
U
l’intérieur de leurs salles, tout en aménageant de jolies tables, à l’extérieur pour
ceux qui le peuvent, dans une invite
claire aux passants pour venir s’installer
et passer de longs moments dans des
discussions à bâtons rompus, axées
dans la plupart des cas sur le football,
Euro 2016 oblige.
D’autres jeunes préfèrent se constituer en groupes, au bord des rues pour
des parties de dominos interminables,
agrémentées de boissons fraîches ou de
fruits.
Cherbet Blida, Samssa et
Griweche pour les soirées en
famille
Pour de nombreuses familles de
Blida, les soirées de Ramadhan sont,
aussi, synonyme de visites échangées
entre voisins ou membres d’une même
famille, pour des soirées chaleureuses
qui les réuniront autour d’une table achalandée où Cherbet, Samsa, Griweche et
Mhencha, petites douceurs chères aux
Blidis, trônent en roi et sont dégustés
dans un ambiance particulière faite pour
consolider les rapports familiaux en ce
mois de piété et de fraternité.
A l’opposé de ces familles casanières,
d’autres préfèrent profiter de leurs soi-
8
rées pour faire des emplettes pour l’Aïd
El Fitr, d’où le nombre impressionnant de
femmes accompagnées d’enfants, qui
investissent les commerces de la ville,
qui à la quête d’habits, qui à la recherche
d’ingrédients nécessaires pour confectionner les gâteaux de l’Aïd.
Un trafic automobile intense accompagne parfois ces sorties nocturnes,
notamment aux abords des mosquées, à
la fin des prières surérogatoires
(Tarawih). Le Ramadhan 2016 ayant
coïncidé cette année avec l’annonce des
résultats des examens de fin de cycle primaire et moyen, dans l’attente de ceux
de l’examen du baccalauréat, beaucoup
de familles ont opté pour les soirées de
ce mois béni pour fêter le succès de leur
progéniture où famille et voisins sont réunis dans un ambiance festive pour
déguster les gâteaux “Rois” du
Ramadhan.
Si les familles algériennes ont l’habitude de fêter le succès scolaire de leurs
enfants avec divers gâteaux faits maison, ceux-ci ont été détrônés, cette
année, par les “indémodables” Zlabia et
Kalbe Ellouz, dont la demande a enregistré une hausse vertigineuse, au grand
bonheur des commerces spécialisés
dans ces pâtisseries orientales.
Lundi 20 juin 2016
Hallilhodzic:
"L'EN peut réaliser quelque
chose de grand au Mondial
2018 en Russie"
ancien sélectionneur national,
Vahid Halihodzic,
a déclaré samedi que
l'équipe nationale de football
possède un excellent groupe
de joueurs capables de réaliser quelque chose de
grand lors du prochain mon-
L'
dial 2018 qui aura lieu en
Russie. "Jamais je n'oublierai le match face à
l'Allemagne. Jusqu'à
aujourd'hui, on continue à
parler de ce match. Nous
étions tout près de battre le
futur champion du monde.
L'équipe Algérienne possède
un excellent groupe de
joueurs capable de réaliser
quelque chose de grand lors
du prochain mondial de
2018, qui aura lieu en
Russie.", a déclaré
Halihodzic dans un entretien
accordé au site qatari,
Alkass.net. "J'ai passé trois
saisons inoubliables en
Algérie. L'Algérie est la meilleure sélection en Afrique.
L'EN est la fierté de tous les
Algériens. Personnellement,
je suis fier d'avoir entraîné
les Verts durant ces trois
saisons.", a affirmé l'ancien
coach des verts.
Les vingt supporters russes
expulsés ont quitté la France
es vingt supporters russes frappés par un arrêté de reconduite à
la frontière après les violentes "chasses aux Anglais" du week-end dernier
à Marseille, ont quitté samedi le territoire français à destination de
Moscou, ont annoncé les autorités
locales.
Ces vingt Russes, dont l'ultranationaliste Alexandre Chpryguine, faisaient
l'objet d'arrêtés de reconduite à la
frontière pour "trouble à l'ordre
public".
Au total, 43 Russes avaient été interpellés mardi dans leur car à
Mandelieu-la-Napoule (sud de la
France), puis placés en garde à vue.
Trois ont été jugés et condamnés à
12, 18 et 24 mois de prison ferme
après avoir été reconnus sur des ima-
ges de vidéosurveillance, lors de violentes "chasses aux Anglais" sur le
Vieux-Port de Marseille en marge du
match de l'Euro-2016 entre la Russie
et l'Angleterre samedi dernier.
Ils n'ont donc pas été renvoyés
devant un tribunal, et sont expulsés
sur décision des autorités.
Les vingt derniers Russes arrêtés
avaient été relâchés sans suite.
:
Championnats d'Afrique d'athlétisme 2016
Amoindrie, l'Algérie revoit ses ambitions
à la baisse
a sélection algérienne
d'athlétisme devra revoir
ses ambitions à la baisse
lors des Championnats
d'Afrique prévus du 22 au
26 juin à Durban (Afrique du
Sud), car amoindrie par l'absence d'atouts majeurs,
comme Larbi Bouraâda
(décathlon) et Taoufik
Makhloufi (1500m).
Au départ, la Fédération
algérienne d'athlétisme
(FAA) espérait moissonner
"une à trois médailles d'or"
selon son président Ammar
Bouras, ainsi qu'un "certain
nombre de médailles d'argent et de bronze".
Néanmoins, en l'absence de
certains de ses champions,
notamment Larbi Bouraâda,
L
champion d'Afrique en titre
au décathlon et 5e mondial
en 2015 à Pékin, sans
oublier Taoufik Makhloufi,
champion olympique du
1500m en 2012 à Londres,
la récolte ne s'annonce pas
aussi bonne.
L'Algérie avait réussi à qualifier un total de 16 athlètes
aux Championnats d'Afrique,
mais pour diverses raisons,
sept d'entre eux ne seront
pas du voyage en Afrique du
Sud.
" Bouraâda et Makhloufi ont
demandé à être dispensés
de ces Championnats
d'Afrique pour pouvoir se
consacrer à la préparation
des Jeux Olympiques de
Rio, tout comme Hicham
La Hongrie
et l'Islande se
neutralisent 1-1
La Hongrie a arraché le match nul
contre l'Islande (1-1), samedi à
Marseille, en match comptant pour la
deuxième journée du groupe F de
l'Euro-2016.
L'Islande a ouvert le score sur un
penalty transformé par Gylfi Sigurdsson
(39e), avant de se faire rejoindre sur un
but contre son camp de Birkir
Saevarsson
(87e).
La Hongrie jouera sa qualification mercredi contre le Portugal, l'Islande contre
l'Autriche.
Le Portugal de Ronaldo
cale encore
Violence:
L
GROUPE F :
Bouchicha et Billal Tabti
(3000 m steeple) qui ne voulaient pas perturber leur préparation en prévision des
JO", selon la Fédération.
Pour leur part, Amine
Belfarar (800 m) et Louhab
Kafia (triple saut) n'ont pas
obtenu leur visa à temps et
feront donc l'impasse sur
cette compétition, tout
comme le hurdler Saber
Boukemouche, victime d'une
déchirure musculaire à la
cuisse mardi dernier et qui
sera indisponible pendant
environ trois semaines.
Enfin, Abdelmalek Lahoulou
(400m haies) et Romaïssa
Belabiod (longueur) qui
avaient dépassé la date de
séjour autorisée en Afrique
17
du Sud lors d'un précédent
stage de préparation dans
ce pays n'ont pas pu obtenir
un nouveau visa d'entrée en
terre sud-africaine.
Donc, eux aussi devront
faire l'impasse sur les prochains Championnats
d'Afrique d'athlétisme, explique encore la FAA.
La participation algérienne à
Durban se limitera à Hicham
Cherabi (perche), Athmani
Skander (200m), Bariza
Ghezlani, Mohamed Ameur,
Hicham Medjber (20 km
marche), Zouina Bouzebra
(marteau), Soufiane
Bouhada, Miloud Laâredj et
Fethi Benchaâ (4x400m).
Cristiano Ronaldo a raté un penalty
et le Portugal a encore calé avec un
match nul contre l'Autriche (0-0) samedi
au Parc des Princes, après celui face à
l'Islande (1-1) dans l'Euro-2016.
Les Portugais ont deux points dans un
groupe F dominé par la Hongrie (4 pts).
Pour être sûrs de se qualifier en 8e, ils
devront l'emporter contre les Hongrois
lors d'un dernier match décisif.
Programme d'aujourd'hui :
Groupe B :
20h00 :
Russie - Pays de Galles
Slovaquie - Angleterre
COPA AMERICA 2016:
L'Argentine
se qualifie pour les
demi-finales
L'Argentine s'est qualifiée pour les
demi-finales de la Copa America 2016
en battant le Venezuela 4 à 1, samedi à
Foxborough (Massachusetts).
L'Albiceleste s'est imposée sur des buts
de Gonzalo Higuain (8, 28), de Lionel
Messi (60), titularisé pour la première
fois du tournoi et auteur de son 54e but
en sélection, record de Gabriel Batistuta
égalé, et d'Erik Lamela (71). Salomon
Rondon a sauvé l'honneur du Venezuela
de la tête (70).
En demi-finale dès mardi, l'Argentine
sera opposée aux Etats-Unis, vainqueurs en quarts de finale de l'Equateur
(2-1) jeudi.
Messi, ménagé durant la phase de poules en raison de douleurs au dos,
espère offrir à son pays son premier titre
depuis 1993. L'Argentine a échoué en
finale du Mondial-2014 (1-0 a.p. face à
l'Allemagne) et de la Copa America
2015 (0-0 a.p., 4 tab à 1).
Régions
Quotidien national d’information
Contrôle commercial à Ain Témouchent
Relizane
134 PV établis durant
une quinzaine
de jours
e bilan établi par les services de
la direction du commerce de la
wilaya d'Ain-Temouchent fait
état ,que durant la période avant quelques jours du mois de ramadhan et
jusqu'au 10ème jour de ce mois sacré,
, il a été effectué 1O21 interventions à
travers les zones urbaines et rurales de
la wilaya , lesquelles se sont soldées
par l'établissement de 135 infractions
liées à la législation commerciale,
notamment pratique illégale d'activités
commerciales , défaut d'affichage des
prix de vente, non-respect des normes
d'hygiène, défaut de registre de commerce, exposition de produits alimentaires non conformes à la consommation
etc.…. Il mentionne également que 134
contrevenants ont fait l'objet de procédures judiciaires transmises aux juridictions compétentes à travers la wilaya .
Ces services ont procédé à la saisie
d'une quantité de 89,20 kg de produits
avariés estimés à un montant de
39758,40 dinars. Rappelons que les
services du commerce multiplient leurs
actions par des contrôles au niveau
des marchés des fruits et légumes, des
commerces, des boucheries, des crémeries, des usines de boissons gazeu-
L
ses et non gazeuses, des poissonneries, des pêcheries au niveau des ports
, etc. …. Durant la période de ramadhan qui coïncide avec la saison estivale et des grandes chaleurs, et ce par
le renforcement des brigades à travers
l'ensemble du territoire de la wilaya
notamment les zones du littoral, urbaines et rurales.
B.A.
Ain-Temouchent
Le BEM enregistre un taux
de réussite de 62,81 %
ésultats du B.E.M de l’année scolaire 2015/2016 : Un taux de réussite de 62,81 %. 3531 candidats et candidates sur un nombre 5622 ayant pris
part aux épreuves de l’examen du
Brevet d’Enseignement Moyen B.E.M
de l’année scolaire 2015-2016, ayant
eu lieu du 24 au 26 Mai 2016, ont subi
avec succès cet examen de fin d’études moyennes, soit un taux de réussite
de 62,81% à l’échelle de la wilaya
R
d’Ain-Temouchent. Selon monsieur
Hadj Said Abdelhalim, chef du bureau
des examens auprès de la direction de
l’éducation de la wilaya d’Ain Temouchent, huit 08 candidats et candidates ont reçu des notes dépassant les
19/20, dont la candidate Kahouadji
Riham,
fréquentant
le
Collège
d’Enseignement Moyen 9 décembre
1960 d’Ain-Temouchent avec la note
record de 19,48/20. De même, selon
toujours ce même responsable éducatif, trente-35 candidats et candidates
ont reçu des notes variant entre 18 et
18,99/2O.
Rappelons que les résultats de cet
examen scolaire ont été affichés sur
l’ensemble
des
Collèges
d’
Enseignement Moyen implantés à travers la wilaya d’Ain-Temouchent.
B.A.
Relizane
Amélioration du cadre de vie
au douar Zeralda
es villageois de Zeralda,
une localité relevant de
la commune d’El Hamerie,
située à l’Ouest, à une trentaine de kilomètres du cheflieu de Relizane souhaitent
voir leurs conditions de vie
s’améliorer. Ses villageois
qui sont en fait rompus à la
vie rêche des plaines de
l’Ouest, et comme ils n’ont à
aller nulle part, et qu’au
contraire ils aiment viscéralement leur localité, ils souhaiteraient bien voir leurs conditions de vie s’améliorer. Avec
l’embellie financière dont
jouit le pays, ils pensent qu’il
L
est grand temps de demander une amélioration de leurs
conditions de vie. Autant, ils
souhaitent bénéficier d’un
plan de développement,
s’agissant notamment du
raccordement au gaz naturel, l’attribution en eau potable, dont l’évolution du transfert des eaux est en cours
pour doter les communes de
l’Ouest, à partir du barrage
de Gargar, ou bien de
Merdjate Sidi Abed, pourrait
régler le problème de
manière
définitive.
L’éclairage public est également demandé par les villa-
geois de Zeralda. Ainsi, ils
pourront se déplacer à travers les villages, et n’auront
pas à avoir peur particulièrement pendant la nuit, quand
la nécessité l’oblige, de se
faire mordre, au pire, par un
animal sauvage, ou, à un
degré moindre, par des
chiens errants. En fait le risque est le même. Ils espèrent aussi voir leur village
doté d’un centre de santé qui
leur épargnerait les incessants déplacements trop
souvent effectués à pied,
vers le centre de santé sis au
chef-lieu communal. La
6
Lundi 20 juin 2016
nécessité en outre d’effectuer des travaux de renforcement du tronçon qui les relie
à la commune mère, et qui
s’est affaissé lors des dernières précipitations qu’à connu
la wilaya de Relizane. Ces
derniers interpellent le premier responsable de la
wilaya pour l’inscription de
leur douar dans le calepin du
développement locale afin
qu’ils puissent bénéficiés du
dit développement des programmes quinquennaux initié par son excellence M. Le
président de la république.
A.L.
Contrôle et fermeture
de commerces
Les services du contrôle et de la
répression de la fraude relevant de la
direction du commerce de la wilaya de
Relizane, n’ont pas chômé durant la
période du mois de mai .lls ont effectué
pas moins de sept cent interventions
durant la période en question à travers
l’ensemble des 38 communes que compte
la wilaya de Relizane . Ces sorties ont
permis de relever cent cinquante infractions ayant fait l’objet de procès-verbaux
qui ont été dans leur totalité transférés
devant le procureur de la république.
Parmi ces infractions, il y en a même qui
ont conduit carrément à la fermeture administrative et dix commerces ont été
concernés par cette mesure motivée
notamment par le manque de respect des
règles d’hygiène ou de présentation des
produits selon les normes légales et par le
squat de l’espace public. Malgré toutes les
recommandations émises par la direction
du commerce, que ce soit par la voie
médiatique ou directement, concernant les
lois régissant le commerce, beaucoup de
commerçants continuent à faire à leur tête
en faisant fi de leur devoir vis-à-vis des
consommateurs lesquels ont fini à force de
subir par s’adapter au diktat que leur
impose ces derniers notamment en ce qui
concerne les conditions de conservation ou
de présentation des produits alimentaires
et autres trop souvent négligées au mépris
de leur santé. Et là, on peut dire que la
responsabilité des consommateurs est
aussi engagée car « c’est l’occasion qui
fait le larron « comme le signifie très justement la sagesse populaire.
A.L.
Relizane
Les prix des fruits
et légumes flambent
Les prix des fruits et légumes
connaissent une ascension des plus disproportionnées. Il suffit d’une tournée dans
la ville de Relizane, pour se rendre compte
de l’ampleur de l’augmentation des prix
des fruits et légumes, et à plus fort étonnement, ceux des viandes blanches. Pour le
marché des fruits et légumes, il y a lieu de
faire savoir que la courgette, est affiché à
120 Da le kg, tandis qu’elle se vendait,
quelques semaines de cela, à 40 Da le kg.
La tomate qui s’étalait à 50 Da le kg, se
vend à 120 Da le Kg, Le chou-fleur 100
Da, le brocoli au même prix, Le poivron à
90 Da, le piment est cédé à 130 Da le kg,
le fenouil 50 Da, tandis qu’il était livré, dernièrement, à 20 Da. La pomme de terre,
quant à elle, est cédée à 50 Da. Les prix
des fruits sont dans la même lignée, où
une augmentation des plus inégales est
remarquée. Le coût de la banane franchit
les 200 Da le kg, alors qu’auparavant, elle
était livrée entre 160 et 180 le kg. La
pomme locale de moindre qualité se paye
entre 60 et 80 Da, en revanche, la pomme
importée, de meilleure qualité s’affiche à
280 Da le Kg. Néanmoins, leur prix reste
très souvent inabordable pour le consommateur. Les viandes blanches connaissent
également une montée des prix subite, et
déroutante. Il y a de quoi s’en offusquer
lorsque nous savons que la viande de poulet est passée de 180 Da, à 290 Da le Kg.
Elle n’a jamais été aussi coûteuse, même
pendant le mois du ramadhan, connu pour
être le mois des flambées des prix. La
flambée des prix des viandes blanches et
des fruits et légumes est devenue une pratique somme toute normale, en l’absence
du mouvement associatif très puissant et
présent sur le terrain. Car son essence est
de protéger le consommateur, d’interpeller
les services concernés sur l’exigence à
prendre des mesures fiables pour contrer
ces excès. Il y a toujours des solutions
suggérées par des consommateurs, mais
cela reste à titre individuel, et sans impact.
Comme celle d’appeler au renforcement et
à l’intensification des contrôles. Parce qu’une
baisse des prix est vivement revendiquée,
par le consommateur qui continue à subir
cette situation qui s’assimile à des assauts
qui saignent gravement son porte-monnaie.
A.L.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Magazine
Lundi 20 juin 2016
Quotidien national d’information
CUISINE
Page animée par Cylia Tassadit
Coquelet farci aux petits pois
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Ingrédients
1 coquelet
Les abats de poulet
500g de petit pois
20g de vermicelles chinois
1 petit oignon haché
3 gousses d'ails
2 cuillères à café de beurre salé
2 cuillères à soupe de jus de citron
1 petit bouquet de persil et coriandre hachés
1 petit verre d'huile et d'huile d'olive
1/4 de citron confit
Sel, poivre, gingembre, safran, le pistil de safran
Salade de pommes
de terre et carottes
Préparation :
Mettre l'eau dans une casserole, porter à ébullition et tremper les vermicelles dans l'eau chaude jusqu'à
ce qu'ils soient ramollis, égoutter-les dans une passoire et les découper aux ciseaux. Préparer le chermoula en mélangeant dans un bol le persil et le coriandre haché, l'ail haché, le jus de citron, le gingembre, le poivre, le sel, le safran et le pistils de safran, bien mélanger, prélever une cuillère à soupe de ce
mélange pour la farce. Mettre dans un saladier le vermicelle égoutté, le cuillère à soupe de chermoula
réservé, l'oignon haché, le citron confit coupé en petits morceaux, 1 cuillère à café de beurre salé, bien
mélanger. Farcir le coquelet avec cette préparation, brider l'ouverture avec le fil de cuisine. Mettre dans
une marmite à couscous le reste de chermoula, l'huile et l'huile d'olive, le reste de beurre salé, les petits
pois, les abats de poulet coupés en gros morceaux, mouiller avec l'eau et porter à ébullition et placer le
coquelet farci dans le haut du couscoussier et couvrir bien avec papier sulfurisé et laisser cuire à la vapeur
jusqu'à ce que le coquelet soit bien cuit et la sauce de petits pois soit onctueuse. Mettre le coquelet cuit
dans un plat à four et enduire-le bien avec le beurre salé et faire dorer de tous les côtés dans un four
moyennement chaud. Servir le coquelet doré dans un plat accompagné de petits pois et napper de sauce.
Ingrédients
4 pommes de terre
3 carottes
1 boîte de maïs
100g de fromage râpé
1 cuillère à soupe de persil haché
5 cuillères à soupe de vinaigre
4 cuillères à soupe d'huile
Sel, Poivre
Préparation :
Éplucher les carottes, ainsi que les pomme
de terre et les couper en dés, les mettre
dans une casserole avec de l'eau et du sel,
laisser cuire pendant 30 minutes, égoutterles dans une passoire.
- Préparer une sauce vinaigrette en
mélangeant le vinaigre, l'huile, sel et
poivre.
- Dans un saladier mélanger les carottes et
les pommes de terre cuites, ajouter les
maïs égoutté, le persil haché, la sauce
vinaigrette.
- Servir la salade dans un plat et
saupoudrer du fromage râpé.
Briouat aux crevettes
et au fromage
Ingrédient :
500g de feuilles à bricks ou feuilles à pastilla
250g de cachère
500g de crevettes
14 triangle de fromage de la vache qui rit
2 cuillères à soupe de persil haché finement
1 oeuf
Huile pour friture
Sel, poivre
Préparation :
- Faire râper le cachère dans une râpe à grand trou.
- Faire blanchir les crevettes dans l'eau bouillante salé, les égoutter et les décortiquer, couper-les en petits morceaux.
- Dans un saladier, mettre les morceaux de crevettes, le cachère râpé, le persil haché, les triangles de fromage, sel et
poivre, bien mélanger.
- Couper avec une paire de ciseaux les feuilles à pastilla en forme de rectangle de dimension de 10cm sur 30cm.
- Placer la feuille coupée sur la table de travail, mettre deux cuillères à soupe de farce à l'extrémité de ce rectangle, plier
et replier pour former un triangle, coller le bout avec l'oeuf battu, en veillant à bien enfermer la farce, répéter cette opération jusqu'à l'épuisement de la farce ou les feuilles à pastilla.
- Enfourner à 180° C pendant 20 minutes environ, jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.
- Servir chaud.
Mhalbi
constantinois
Tarte briochée aux pommes
et crème pâtissière
Ingrédient :
Ingrédients pour la pâte briochée
:
100g de lait
1 sachet de levure boulangère
(levure sèche active)
550g de farine
2 œufs
110 g de sucre
1 C-a-s de crème fraiche (crème
sure pour moi)
1 c-a-c d'eau de fleur d'oranger
100 g de beurre
1 c-a-c de sel fin
Ingrédients pour la crème
Pâtissière :
500 g de lait
40 g de farine
2 œufs entiers + 2 jaunes
1 sachet de sucre vanille
1 gousse de vanille Bourbon
70g de sucre
Des pommes
Quelques noisettes de beurre
Des amandes effilées
Préparation :
Dissoudre la levure dans un peu
d'eau tiède (pas chaude) en saupoudrant de sucre (1/2 c-a-c). Laisser
mousser environ 15 min. Mélanger la
farine, le sel et le sucre. Ajouter la
levure, le lait tiède, les oeufs légèrement battu, la crème fraiche ainsi que
l'eau de fleur d'oranger. Bien incorporer le tout. Ajouter le beurre coupé en
parcelle. Pétrir quelques minutes.
Couvrir d'un film alimentaire et d'un
torchon propre. Laisser lever environ
1h30min dans un endroit chaud.
Entre temps préparer la crème pâtissière : Faire chauffer le lait et les graines de vanille. Blanchir les œufs et le
sucre. Ajouter la maïzena et l'incorpo-
rer. Verser le lait chaud sur
la préparation tout en
fouettant. Transvaser dans
la casserole. Remuer
constamment avec une
cuillère en bois jusqu'à
épaississement de la
crème. Retirer du feu, verser dans un saladier et filmer au contact de la
crème. Laisser refroidir.
Dégazer la pâte et l'étaler
dans un moule (j'ai utilise
un moule à tarte rectangulaire mais on peut utiliser
un moule à charnière).
Veillez à faire de grands rebords.
Verser la crème pâtissière. Disposer
les pommes épluchées et coupées
finement en lamelle. Parsemer de
petits morceaux de beurre. Enfourner
dans un four préchauffé à 200 C (pour
ma part 190 C). 10 min avant la fin de
la cuisson parsemer d'amandes effilées (j'ai oublié je les ai ajouté à la
sortie du four). A la sortie du four j'ai
badigeonné la surface de confiture
dilue dans un peu d'eau et parsemer
d'amandes effilées.
19
Ingrédients
1 litre de lait
5 c a soupe rases de riz réduit en poudre
fine
1 c a soupe de maïzena
3 c a soupe d'eau de fleur d'oranger
5 c a soupe de sucre ( ou selon votre gout)
Cannelle pour décoration
Préparation :
Prélevez un demi verre de lait du litre, et
faire dissoudre la maïzena dedans.
Mélangez le sucre et le riz avec le lait et
commencer a remuez le tout sur feu doux
quand le mélange commence a faire des
bulles, ajoutez la maïzena dans le lait
restant et l'eau de fleur d'oranger.
Continuez a remuez, quand le mélange
est bien épais (pas trop tout de meme)
versez dans des ramequins ou dans plats
pour dessert. Décorez avec de la cannelle,
et laissez bien refroidir.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Lundi 20 juin 2016
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 520
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Sudoku N ° 520
Nouvelle attraction
des Algérois
e plus en plus de familles
optent, en ce mois sacré de
Ramadhan, pour les plages et
autres espaces de détente de la capitale (la Sablette, Ardis et Sidi Fredj...)
pour rompre le jeûne en plein air et
passer leurs soirées en bord de mer. A
l'approche de l'appel à la prière d'Al
Maghreb (heure de rupture du jeûne),
ces espaces s'emplissent de centaines
de familles qui s'y rendent munis de
leurs victuailles pour un iftar en bord de
mer et une soirée ramadanesque ponctuée de brise marine.
Ces espaces sont devenus, en ce mois
sacré, les lieux de prédilection des
familles algéroises qui viennent de toutes les communes de la capitale non
sans créer des embouteillages, notamment au niveau des accès de la
Sablette et d'Ardis, a constaté l'APS
sur place.
Outre ces deux espaces de détente,
les plages d'El Kettani à Bab El Oued,
d'El Djamila à Aïn Benian et de Sidi
Fredj sont elles aussi prises d'assaut,
peu avant l'heure de l'iftar, par des
familles en quête de fraîcheur et voulant échapper au train-train quotidien. A
titre d'exemple, la plage ouest du complexe touristique de Sidi Fredj enregis-
D
Mots croisés N° 520
SOLUTIONS
Mots croisés N° 519
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 519
tre une forte affluence avant et après
l'iftar.
Les familles y viennent des régions
alentour pour rompre le jeûne dans un
cadre doux et agréable, se promener
en bord de mer et déguster des glaces
au port de plaisance.
A quelques minutes de la rupture du
jeûne, les mères de familles s'affairent
à agrémenter les tables plantées à
même le sable avec toutes sortes de
mets traditionnels, notamment la
chorba, plat phare du Ramadhan.
Après l'iftar, les familles prolongent le
plaisir en passant leurs soirées sur ces
plages pour profiter de l'air marin en
dégustant la zlabia, le kalb el louz, les
ktayef et autres gâteaux traditionnels
autour d'un bon thé à la menthe.
Ces espaces ont été renforcés par des
agents de la sûreté nationale et de la
protection civile qui veillent à la sécurité des citoyens. Ils sont d'ailleurs souvent invités par les familles à rompre le
jeûne avec elles.
Les soirées sont animées par des artistes algériens de différents genres musicaux, notamment le Chaabi et
l'Andalou.
A la Sablette ces soirées sont organisées par l'Office national de la culture
et de l'information (ONCI). Pour
Mohamed habitué avec sa famille composée de cinq membres depuis l'année
dernière à rompre le jeûne à la
Sablette, ce choix est motivé par la
quête de fraîcheur marine dans une
ambiance conviviale.
Djamel, rompre le jeûne en plein air est
une occasion aussi pour ses enfants
de jouer et de côtoyer d'autres enfants.
Aménagés avec des jeux et des manèges, ces espaces sont beaucoup plus
les lieux privilégiés des bambins durant
les vacances d'été en dépits de la
cherté relative des tarifs variant entre
100 et 150 DA.
Fatima qui a choisi la brise marine de
Sidi Fredj a souhaité voir cette culture
de sorties perpétuée chez les Algériens
tout au long de l'année.
Pour Djamila qui préfère la promenade
Ardis, les Algérois optent de plus en
plus pour les sorties en soirée notamment durant la saison estivale.
"Une virée à cet espace me permet
également de faire des courses au
niveau du centre commercial pour préparer l'Iftar du lendemain", a-t-elle dit.
R.N.
Les SMA et solidarité du ramadan
Horizontalement
1 - Etude des manquements à la loi
2 - Mis en lambeaux - Rêves d'attaquant
3 - Corrompu - Places de collections
4 - A voile et à vapeur, familièrement - Termine sa lessive Chauffeur de Cléopâtre
5 - Hémione s'il est sauvage - Entourai de près
6 - Lichen à longs cils - Recherche
7 - Accentuer
8 - Fournisseur de galuchat - Point rose à l'aube
9 - Caractère de deux choses semblables
10- Il fait la fortune du plagiste - Changerons l'atmosphère
Verticalement
A - Cancan
B - Dangers des bords de route - Bien visible
C - Et pas ailleurs - Citation mystérieuse
D - Fusionne - Il eut son père sur le dos
E - Joliment colorées - Note pour le chef de choeur
F - Juron de bébé - Etain du physicien - Rivière bretonne
G - Influences réciproques - Fin de verbe
H - Vieux gibier - Direction
I - Respecte - Element 68 en petit
J - Voie humide - Propre de l'homme
K - Répétas - Ses taches forment les éphélides
L - Tentent
Faits divers par Samia. Acher
Iftar en bord de mer
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
34 restaurants ouverts à Alger
e commissariat des
scouts musulmans algériens (SMA) de la wilaya
d'Alger, supervise durant le
mois de Ramadhan 34 restaurants pour les jeûneurs
avec un total de 4 500 repas
par jour, a indiqué le commissaire des scouts musulmans de la wilaya d'Alger,
Rachid Boudina.
34 restaurants ont été
ouverts pour accueillir les
jeûneurs durant le mois
sacré de Ramadhan sous
l'encadrement de 650 scouts
en sus des volontaires, a
déclaré à l'APS M. Rachid
Boudina.
Il a précisé que 4 500 repas
étaient assurés quotidiennement par ces restaurants
outre les 1 000 autres repas
distribués aux familles alors
que le nombre des couffins
L
était de 3000 avec la contribution des services de la
wilaya d'Alger. A l'approche
de la fête de l'Aïd El Fitr, les
scouts musulmans contribueront à la distribution de
500 tenues au profit d'enfants orphelins.
Des soirées sont également
prévues en faveur des bienfaiteurs et des volontaires
qui ont pris part à ces initiatives de solidarité durant ce
mois sacré.
D'autre part, les services de
la wilaya d'Alger avaient
alloué une enveloppe financière de 48 milliards de centimes qui seront distribués
sous forme de couffins au
profit des familles démunies.
La valeur du couffin est passée de 3 500 DA l'année
dernière à 5 000 DA cette
année.
Cette initiative concerne
aussi les familles de personnes aux besoins spécifiques
n'ayant pas de revenus hormis la pension du handicapé, les personnes âgées
et les veuves.
Par ailleurs et concernant le
programme de la saison
estivale, M. Boudina a
annoncé que "comme chaque année, des camps de
vacances relevant du commissariat seront ouverts
pour accueillir 3 200 enfants
adhérents et non adhérents
à travers les différentes
régions côtières du pays".
L'encadrement de ces
camps de vacances qui
dureront du 10 juillet à la fin
août, sera confié à plus de 1
100 scouts ayant déjà reçu
une formation spéciale en
matière de supervision des
enfants et d'organisation
d'activités ludiques et éducatives.
Les bénéficiaires de ces
camps prendront part également à des campagnes de
sensibilisation à travers les
plages qui s'articuleront sur
la lutte contre les stupéfiants
et les accidents de la circulation à travers la distribution
de dépliants et l'organisation
d'activités à l'adresse des
estivants en collaboration
avec les servies de la
sûreté.
Le nombre des adhérents au
commissariat des scouts
musulmans de la wilaya
d'Alger dépasse les 8 500
(plus de 2 300 louveteaux
de 6-12 ans, a-t-il ajouté.
SOLUTIONS
Skikda
Sudoku N ° 519
Sept non-jeûneurs arrêtés
Par Doudou Abdelaziz
ept non jeuneurs âgés de 30 à 47
ont été arrêtés avant-hier par la
gendarmerie nationale, à Collo au
niveau de la wilaya de Skikda pour
avoir rompu le jeûne.
Et pourtant les mis en cause n'ont pas
rompu le Ramadhan dans un lieu public mais plutôt dans un endroit discret, arrêtés au niveau du port de la
ville, du cimetière et au lieudit Aïn
Deoula.
Mais n'est-il pas dit que l'Islam
n'oblige pas le musulman à faire ses
cultes sans sa volonté.
En plus l'acte a été commis discrètement et loin des lieux publics ?
S
20
Autrement dit l'affaire serait passée
sans tapage et sans une grande polémique.
Mais dans ce cas-là il est certain que
les médias ne vont pas se taire, en
polémiquant longuement sur cette
affaire.
Rappelant que le législateur algérien
a prévu une sanction assez sévère
pour les personnes qui offensent les
préceptes du mois sacré en lieu
public.
Et que prévoit la loi algérienne dans
ce cas ?
Il y n'y pas de textes de loi qui définit
la nature de sanction pour ce genre
d'acte.
Mais il existe un article applicable et
Lundi 20 juin 2016
définissant clairement le genre de
sanction, ou cas à l'atteinte aux
mœurs et l'ordre public. Cet article dit
que quiconque qui offense le prophète
par des propos injurieux et blessant
ou tout autre forme d'insulte devra
comparaître devant un conseil disciplinaire pour être jugé. La sanction peut
aller entre 06 et 2 ans avec une
amende de 50.000 à 100.000 DA. .
Toutefois, soulignons que d'autres
sources affirment que la cause principale de l'arrestation est due à un trafic
de kif. De notre côté nous avons pris
attache avec les services la sureté de
la wilaya de Skikda dont ont démenti
l'affaire et que celle-ci n'était à leur
niveau.
5
Vol à Aïn-Témouchent
Un véhicule
récupéré
Le groupement territorial de
Gendarmerie Nationale d'AïnTémouchent a été contacté téléphoniquement via le numéro vert 10-55, par
un citoyen demeurant à Terga, pour aviser qu'il venait d'être victime du vol de
son véhicule de marque Toyota Hilux,
commis par un individu non identifié, au
marché des bestiaux sis à la zone
industrielle d'Aïn-Témouchent avant de
prendre la fuite vers une destination
indéterminée. Après diffusion des
recherches, le véhicule volé a été
immobilisé 20 minutes plus tard, au barrage dressé, par les gendarmes de la
brigade de Boutlelis, sur la RN.02, à la
commune de Boutlelis (Oran) et son
conducteur le nommé (H-K) 53 ans, a
été interpellé. Le mis en cause a été
remis avec le véhicule récupéré, aux
gendarmes de la brigade d'AïnTémouchent, qui ont ouvert une
enquête.
Homicide volontaire à Bejaia
Le coupable sous
mandat de dépôt
Les gendarmes de la brigade territoriale de Béni-Maouche ont présenté
devant M. le Procureur de la
République près le tribunal d'Akbou, le
nommé (H-M) 42 ans, pour homicide
volontaire avec préméditation et mutilation d'un corps, dont a été victime le
nommé (B-N) 22 ans. L'accusé a été
placé sous mandat de dépôt.Rappelons
que le corps étêté de la victime,
employée dans un poulailler, ayant
porté disparu depuis le 31/05/2016, a
été découvert dans un état de décomposition avancée, à la forêt du village
Aftis, commune de Seddouk.
Les investigations entreprises par les
gendarmes de ladite brigade territoriale
ont conduit à l'interpellation du mis en
cause (employeur de la victime), qui a
lui décapité la tête qu'il a enfouie sous
terre à ladite forêt et abandonné le
corps à l'endroit de sa découverte.
Les recherches effectuées ont permis
de déterrer la tête qui a été déposée
avec la dépouille mortelle à la morgue
de l'hôpital d'Akbou.
Association de malfaiteurs
et vol à Khenchela
Deux repris de justice
sous mandat de
dépôt
Les gendarmes de la brigade de
Tazougaght ont présenté devant M. le
Procureur de la République près le tribunal de Chechar, trois repris de justice, pour association de malfaiteurs, vol
de cheptel et coups et blessures volontaires, dont a été victime un agriculteur.
Les mis en cause ont été placés sous
mandat de dépôt. Rappelons que, la
victime s'est présentée à ladite brigade
de Gendarmerie Nationale, pour déclarer que le même jour à 01 heure du
matin, au moment où elle était endormie
dans une tente installée près de son
domicile, commune d'El-Mahmel, elle a
été agressée par des malfaiteurs qui
l'ont ligotée et rouée de coups de bâton,
pour ensuite s'emparer de son cheptel
composé de soixante dix ovins avant
de prendre la fuite.
Les investigations entreprises par les
gendarmes enquêteurs ont conduit à
l'interpellation des mis en cause les au
centre ville de Khenchela, alors que
trois autres complices, identifiés,
demeurent activement recherchés
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Lundi 20 juin 2016
Quotidien national d’information
Petit écran
Rejet des réformes du système de retraite
e départ à la retraite à l'âge de
60 ans, un projet annoncé à
l'issu de la 19 tripartite tenue le 5
juin dernier par le gouvernement de
Sellal a suscité le mécontentement et
la colère des syndicats autonomes
des différents secteurs exclus de
cette réunion. Dans le secteur de
l'Education, le syndicat des lycées
d'Algérie considère que cette tripartite
est une monopartite où les représentants des travailleurs sont absents et
appelle à l'organisation d'une bipartite
entre le gouvernement et les syndicats
autonomes de la fonction publique sans
atteintes aux acquis positifs des travailleurs. Le Cla lance un appel à tous les
fonctionnaires en générale et les enseignants en particulier à se mobiliser
pour rejeter le projet de loi portant sur
le régime de la retraite et qui remet en
cause leurs droits à la retraite. Son
secrétaire général, Idir Achour a souligné : " Nous appelons tous les syndicats autonomes à s'organiser en un
front social syndical autonome contre
la remise en cause de nos acquis.
Nous considérons que la réforme du
régime de retraite comme une provocation à tous les travailleurs en générale
L
et aux enseignants en particulier. Nous
alertons le gouvernement des conséquences d'une telle décision et l'interpellons au non promulgation du projet
de loi ".De son côté la confédération
générale autonome des travailleurs
d'Algérie a condamné cette loi et la
considère comme une offensive contre
les acquis des travailleurs. Dans son
communiqué, la CGATA a souligné :
"Ni le gouvernement, ni la tripartite ne
veulent d'une réelle organisation syndicale des travailleurs que l'enregistrement lui est refusé illégalement .Nous
considérons que même les syndicats
corporatistes sont frappés de plein
fouet par la décision prise lors de la
dernière tripartite " .La CGATA appelle
toutes des organisations syndicales
autonomes avec les sections de
l'UGTA à une réunion pour construire
un front syndical contre l'offensive qui
touche les travailleurs. Pour sa part, le
syndicat national des praticiens de
santé publique (Snpsp) dénoncé son
exclusion de la réunion de la tripartite.
Joint par téléphone, son président Dr
Lyes Merabet a souligné : " La position
de notre syndicat est la même que les
autres syndicats autonomes à savoir
nous partageons le même refus par
rapport au projet du départ à la retraite
annoncée par le gouvernement à l'issue
de cette tripartite. Nous nous sommes
réunis samedi avec 13 organisations
syndicales des différents secteurs qui
se sont mis d'accord pour la constitution d'un front syndical pour contrecarrer ce projet " .L'orateur a fait savoir
que le Snpsp considère ce projet
comme atteinte à un acquis syndical,
consacré à travers l'ordonnance présidentielle. " Nous refusons ce projet,
nous nous associons avec toutes les
démarches pour réagir ensemble et
appeler les pouvoirs publics à reconsidérer cette décision qui selon moi sera
une raison pour perturber la prochaine
rentrée sociale " a-t-il ajouté.
L'interlocuteur mis l'accent sur la
nécessité de la participation des syndicats autonomes au projet du code du
travail.
S.A
Médecins résidents
Une grève nationale en vue
Par Amirouche El Hadi
achemine-t-on vers une
grève nationale des
médecins résidents, après le
Ramadhan ? Le mouvement
de contestation entamé il y a
plusieurs semaines, par des
médecins spécialistes en formation dans les établissements
hospitaliers de la wilaya d'Oran
pour contester le projet de loi
sanitaire, commence à prendre
de l'ampleur et une grève
nationale se profile clairement,
à l'horizon. Après les résidents
des wilayas de Sidi Bel Abbès
et Tlemcen, ce sont les médecins résidents de la capitale qui
promettent de rallier le mouve-
S'
ment de protestation, dans les
prochaines semaines. Une réunion de concertation des délégués des résidents de l'Ouest
et du Centre devra se tenir,
ainsi, dans les tout prochains
jours pour décider de l'avenir
de la contestation. Le dernier
geste d'apaisement du ministère de la Santé, qui a promis
de désigner un délégué des
résidents, à la commission
chargée d'élaborer les modalités du service civil, ne semble,
aucunement, rassurer les résidents qui restent sur leur
garde. "Nous avons tenu une
AG mardi à l'EHU 1er
Novembre, lors de laquelle plusieurs propositions furent
débattues et soumises, par la
suite, au vote à main levée,
permettant de ressortir avec
certaines décisions : continuer
le mouvement de grève mais
revenir à un seul jour par
semaine à savoir le mardi, en
signe de bonne foi, en attendant l'invitation promise par le
ministère de la Santé au
comité des médecins résidents
pour entamer des négociations
et participer à la commission
chargée d'élaborer les modalités du service civil afin de trouver un terrain d'entente, ne
lésant pas la communauté
médicale et aussi, afin de s'aligner avec nos confrères des
facultés de Sidi Bel-Abbès et
Tlemcen. Nous avons, aussi,
décidé de tenir un sit-in national, en collaboration avec les
délégués de toutes les facultés
de médecine algériennes, au
siège du ministère de la Santé,
de la Population et de la
Réforme hospitalière et ce, afin
d'asseoir notre position.
Le recours à une grève illimitée, à caractère national, dans
le cas où aucune réponse n'est
donnée par le ministère de
tutelle n'est pas, aussi, à
exclure", confie un délégué des
résidents, à Oran.
Il est à rappeler que les médecins résidents avaient lancé, au
début du mois en cours, une
grève cyclique de 3 jours
(lundi, mardi et mercredi), dans
les établissements hospitaliers
de la ville, pour contester le
projet de loi sanitaire.
La plate-forme des revendications avait été remise au cabinet du ministère de la Santé
par une délégation composée
de quatre délégués des
contestataires.
Le recours à ce mouvement
de contestation avait été
décidé le 28 avril 2016, lors
d'une AG des délégués des
médecins résidents qui avait
pour but de discuter des modalités de protestation concernant
le nouveau projet de loi sanitaire.
AEH
Cité Lahouache de Ain Benian, Alger
3 800 familles dans le tourment
Par Amar CHEKAR
a cité Lahouache de Ain El Benian
à Alger interpelle la conscience et
les responsabilités des pouvoirs
publics. Habitant dans ce quartier de la
banlieue d'Alger depuis les années
1940, des dizaines et centaines de
familles ont subit les exactions et autres
bombardements de l'aviation aérienne
coloniale de l'époque, avant de se
retrouver dans un état déplorable après
plus de 50 ans de l'indépendance nationale. " Ne vivons dans la même situation que les réfugiés Sahraoui à
Tindouf. L'administration et les pouvoirs
publics concernés ont oublié les enfants
du pays. En plein territoire de la capitale, nous n'avons pas de gaz de ville,
une très faible tension de l'électricité.
On ne peut pas allumer la télévision et
le frigidaire au même temps. Si non, un
des deux s'arrêtera à cause de la faiblesse de la tension électriques ",
déplore Farid, père de famille et délégué des familles du quartier
Lahouache. Privé du réseau sanitaire et
autres absences de pistes et routes de
qualités qui assurent une qualité de vie
L
mais pas les autochtones qui n'ont
bénéficié ni des travaux de l'aménagement du territoire ni de logements, et
ce, malgré les promesses qui leurs ont
étés données par le wali d'Alger il y'a
deux ans. Afin de prouver la véracité
de leurs engagements à poursuivre la
réclamation des droits de manière pacifiques, des citoyens ont gardé images
et enregistrement preuve à l'appuie, les
déclarations du wali d'Alger qui leurs a
promit de prendre en charge leurs
doléances. Mais, depuis, rien n'a été
fait jusqu'à présent. Organisé dans un
mouvement citoyen qui regroupe les
habitants de la cité, les délégués des
habitants, n'ont pas manqué d'assurer
et rassurer leurs compatriote, de maintenir à défendre les voix pacifiques et
légale, afin de faire valoir leurs préoccupations au plus haut niveau de la
décision de l'Etat.
" Les tenants de la bureaucratie d'utiliser la violence comme moyens légitimes pour se protéger, contre les
citoyens et mouvements pacifiques qui
n'ont que la force de la loi et le soutiens
des forces justes pour faire avancer
leurs préoccupations légitimes et
respectable et un environnement favorable au développement local, des centaines de familles se plaignent aussi du
manque d'éclairage public qui favorise
l'insécurité et la délinquance juvénile
des longues nuits de la cité Lahouache.
Autre élément vitale pour la vie quotidienne, concerne la faiblesse ou le
manque de réseau AEP pour alimenter
les habitants en eau potable depuis la
nuit du temps.
Régularisation
des constructions anarchiques
Selon les affinités et les accointances
des uns par rapports aux autres, des
dizaines de citoyens qui s'interroge sur
la question de deux poids deux mesures. " Dans la même cité et même
conditions, on trouve des familles qui
ont put régulariser leurs situation relatifs
aux constructions, mais pas pour d'autres " déplore t-on. Ceci d'un coté. D'un
autre coté, il y' a des centaines de
familles qui sont arrivées nouvellement
sur les lieux, ils ont bénéficiés des logements de différents dispositif, à commencer par AADL, LSP, LPP et plus,
4
citoyenne ". Ecœuré par les pratiques
administratives qui font leurs sienne,
sans tenir compte des textes de lois et
de la constitution qui garanti l'égalité
des droits à tout les citoyens, bon nombre de citoyens, n'ont pas manqué de
faire la comparaison entre les événements de Ghardaia qui ont été touchés
par d'autres habitants nouvellement
arrivés sur les lieux et la situation que
l'on vie à la cité Lahouache. " Je ne
parlerai que de mon grand père qui est
décédé en 1945 dans ce même quartier. Depuis, rien n'a changé dans notre
vie. On ne vie pas dans le trafic et le
marché informel. On vie dans le travail
manuel et dans l'honnêteté. Nos
valeurs ne changent pas. Bien au
contraire, nous garderons nos terre et
valeurs contre vent et marrée ", répond
t-on en guise de réaction contre la politique de deux poids deux mesures qui
consiste à favoriser les uns au dépend
des autres. Un Etat de droit, commence
par le respect et l'application des textes
de la constitution en son âme et
conscience à tous les niveaux des
administrations publique, nous dit-on.
A.C
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
Un front uni en formation
Par Samia .Acher
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat
Min Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Esprits criminels
21:45 : Esprits criminels
22:35 : Esprits criminels
23:25 : Esprits criminels
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck
à la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas
les paroles
19:25 : N'oubliez pas
les paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
21:00 : Les dames
22:42 : La solitaire
Bompard du Figaro
22:45 : Les dames
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour
deux
14:55 : Un cas pour
deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
09:15 :
10:05 :
10:50 :
Babel
12:25 :
édition
12:45 :
Homeland
Homeland
La cour de
La nouvelle
La nouvelle édi-
Lundi 20 juin 2016
Sur TF1 - 20h55
tion,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
Esprits criminels
Deux femmes ont été assassinées dans une banlieue de
Los Angeles. Elles ont été frappées à l'arrière du
crâne, égorgées post mortem. Les cadavres ont été
jetés dans une benne à ordures. Hotchner et son équipe
arrivent sur place et comprennent que le tueur prend
pour cible des dames qui manquent de confiance en
elles. Bientôt, une nouvelle femme est enlevée dans des
circonstances identiques.
Sur France 2 - 21h00
Les dames
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad
Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
21:00 : Maison
à vendre
22:55 : Maison à vendre
21
Sept personnes sont assassinées dans un autobus à Paris.
Elles ont été froidement exécutées par balles par un tueur
vêtu d'un sweat à capuche. L'une des victimes est identifiée
grâce à sa carte de presse. Il s'agit de Marion, la
compagne journaliste de Martin. Exclu officiellement de
l'enquête, ce dernier mène ses propres investigations. Dans
la campagne du Vexin, Aurélien, un lycéen, entretient une
liaison avec Louise, la mère de son meilleur ami.
Sur M6 - 20h55
Maison à vendre
Nathalie, veuve, ne peut plus entretenir sa grande
maison à Troyes (Aube), qu'elle a mise en vente il
y a deux ans. Mais il n'y a pas eu une seule
proposition d'achat. Stéphane Plaza lui vient en
aide avec Sophie Ferjani, architecte d'intérieur •
Alice, Florian et leurs deux jeunes enfants vivent
dans une maison atypique à Itteville, dans
l’Essonne. Le couple vient d'acheter une villa plus
vaste pour qu'Alice puisse y installer son propre
salon de tatouage. Alice et Florian doivent donc
vendre au plus vite leur logement d'Itteville pour
ne pas avoir à souscrire un prêt-relais. Mais
malgré des visites, ils n'ont eu qu'une seule offre.
Mais elle est trop basse. Avec Emmanuelle
Rivassoux, architecte d’intérieur, Stéphane va
tenter de débloquer la situation.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Lundi 20 juin 2016
L'Internet suspendu en Algérie afin de " masquer " les éventuelles fraudes au bac
LAB
H
E
T
)
E
D
S
A
P
(
M I E U X V A U T E N R I R E…
Y a-t-il une vie après Facebook !
Par Nabila. A
es examens partiels du baccalauréat entamés, hier, marqueront à jamais l'histoire. Et pour
cause, dès samedi soir les accès aux
principaux réseaux sociaux, notamment
Facebook et Twitter, ont été coupés pour
empêcher d'éventuels fraudes. " La
décision a été prise surtout pour protéger les candidats du baccalauréat de la
publication de faux sujets de cet examen
sur ces réseaux ", avait expliqué une
source du secteur TIC à l'APS. Mais hier,
dès le début des épreuves c'est le
réseau internet au complet qui a été suspendu. La connexion ne refera surface
que quelques heures plus tard soit à
11h, quoi qu'elle ait été fortement perturbée. Dans cette question, l'Autorité de
régulation de la poste et des télécommunications (ARPT), n'a pas souhaité faire
un commentaire. Chose certaine, ils
L
étaient des milliers voire des millions
d'internautes algériens à ne pas apprécier cette démarche. Avec l'arrivée de la
3G en 2014, internet accompagne partout et n' importe où les algériens devenus accros à cette nouvelle technologie.
Difficile donc que de leur suspendre l'accès notamment aux réseaux sociaux.
Sujet de discussion dans les transports
en commun, dans les rues ou aux marchés la démarche du ministère de
l'Education n'a pas échappé aux critiques. " On ne se retrouve plus " nous
diront un groupe de collégiennes rencontrés devant la grande poste d'Alger.
Accrochées à leurs Smartphones, elles
qualifient cette coupure d'internet de "
ridicule ". " On est actuellement en
vacance, Facebook ou Twitter comblaient en quelque sorte notre temps
vide " considèrent-elles. Ahmed, un
fonctionnaire dans la banque ne trouve
qu'une seule explication à cette coupure
des réseaux sociaux. Selon lui, " mettre
tout un pays en mode " hors ligne ",
signifie tout simplement l'incapacité des
responsables à la tête du secteur de
l'Education de faire face au problème ".
Même son de cloche chez Yacine, qui
critique le fait de couper tout un pays du
monde pour repasser des épreuves du
baccalauréat. Dans cette coupure, c'est
notamment les entreprises qui ne se
retrouvent pas. Halima, travaille comme
commerciale pour une boite qui importe
des meubles. Selon elle, la majorité de
ses transactions s'effectuent par mail
soit à travers internet. " La coupure a
vraiment impacté le fonctionnement de
la boîte. L'on se demande jusqu'à quand
cela va continuer, avec le rythme de
ramadhan qui lui seul est au ralenti "
dira-t-elle. Dans tout ça, c'est des candidats au baccalauréat du moins soulagés
qu'on a rencontrés. Devant le collège
Pasteur, ils étaient quelque uns à
savourer l'instant après-exam. Bien
futés, ils ont pu avoir accès à internet et
même aux réseaux sociaux, grâce à
l'installation d'applications sur leurs
mobiles. Ils confirment qu'il y a eu pour
une énième fois une fuite de sujets, mais
ceux-là étaient faux. " J'ai pu accéder à
mon compte Facebook grâce à une
application. Y a eu partage du sujet de
l'histoire-géo mais ce n'était pas celui sur
lequel nous avons été examinés "
raconte Sabrina, une candidate dans la
filière langes étrangères. Comme elle, ils
étaient nombreux à fonctionner de tel.
Grâce à eux nous avons pu aussi accéder aux réseaux sociaux. Facebook,
semblaient fonctionner le plus normalement du monde. Quelques internautes
ont même réclamé préjudice sur cette
coupure, estimant Facebook comme
seul défouloir pour oublier les problèmes
du quotidien.
N.A
Epreuves partielles du baccalauréat
Huis-clos pour masquer les éventuelles fraudes…
Par Imen.Hamadache
as de fraude foi- ci. Du moins en
théorie, puisque le blocage des
réseaux sociaux rend les éventuelles fraudes très localisées, et quasi impossibles à
détecter par les journalistes, voire même
les surveillants et les services de sécurité. Ils sont donc 555.177 candidats
concernés par cette nouvelle session
répartis sur 2.072 centres d'examen, soit
81% des centres retenus pour la session
initiale qui a concerné 818.518 candidats.18 centres de regroupement et
codage et 70 centres de correction sont
également réquisitionnés. C'est pratiquement une autre session du Bac, cette foisci, avec des mesures de sécurité draconiennes, selon les responsables du ministère. Les retardataires de la 1re session
sont, également, autorisés à refaire les
épreuves qui ont fait l'objet de fuites.
"C'est une décision de la ministre, qui les
a autorisés à refaire les épreuves, sans
distinction entre retardataires ou absents",
indique-t-on au ministère. Mais, "ceux qui
ont triché ne sont pas concernés. Il y a un
PV signé par l'élève et donc c'est une triche confirmée et traitée par un dossier
administratif ". Hier, au niveau du CEM
pasteur d'Alger centre, les
candidats de
P
É ditorial
la filière (langues étrangères) qui ont
passé (histoire géographie) étaient satisfait " le sujet était très facile, " on avait
très peurs, ont pensé que le sujet sera
plus difficile mais El hamdoullahi " nous
témoigne une candidate. Selon une autre
source très proche du l'ONEC nous ont
affirmé que " le sujet de l'histoire géographie est le même que celui de l'année
1995 ". Il est à noter qu' hier du 9h00
jusqu'à 12h30 les candidats ont passé
(Histoire-géographie (sciences expérimentales-mathématiques- maths-technique-), et l'après-midi du 13h30 à 16h00:
Anglais pour (sciences expérimentalesmathématiques-maths-technique- gestion-économie).
Le
ministère
de
l'Education nationale a précisé que " toutes les mesures pour assurer le bon
déroulement de l'examen ont été prises
grâce à la conjugaison des efforts du
ministère et des autres secteurs concernés que sont la Sûreté, la Gendarmerie
nationale, la Protection civile et la Santé".
Parmi les mesures "rigoureuses" prises
figure l'interdiction pour les candidats d'introduire dans les salles d'examen tout
appareil électronique connecté à Internet
(téléphones portables, tablettes, ordinateurs portables). " Cette coupure des
réseaux sociaux à une relation directe
avec les examens partiels du baccalau-
réat qui débuteront demain dimanche ",
selon une source du secteur de la Poste
et des Technologies de l'information et de
la communication. La décision a été prise
surtout pour protéger les candidats du
baccalauréat de la publication de faux
sujets de cet examen sur ces réseaux ",
mais en réalité cette mesure n'a pas
stoppé les facebookeurs de publier des
faut sujets sur Facebook, ce qu'est arrivé
la veille de baccalauréat partiel, ou des
faux sujets de la science et celui de l'histoire géographie. En outre, Les perturbations enregistrées depuis samedi soir sur
l'accès à internet se sont poursuivies
dimanche en Algérie, premier jour des
examens partiels du baccalauréat, a-t-on
constaté. Ce qui a crée une panique chez
les candidats qui ont cherché d'autre solution pour ce conceté en cas où les sujets
seront partager sur les réseaux, cette
information nous la vont appris hier prés
de quelque candidats rencontré au niveau
du CEM Pasteur à Alger centre, où ils
nous ont confirmé que l'application " PVN
master " leurs à permit de se connecté.
Pour les "Sciences expérimentales", les
matières à refaire sont les mathématiques, les sciences de la nature et de vie,
la physique, le français, l'anglais, l'histoire-géographie et la philosophie. Les
candidats des filières "Mathématiques",
"Maths-technique" et "Gestion-économie"
vont repasser les épreuves de français,
d'anglais, d'histoire-géographie et de philosophie. Pour la filière "Langues étrangères", seule l'épreuve d'histoire-géographie
sera repassée.
Le calendrier des épreuves du
baccalauréat partiel session juin
2016 sur son site électronique
Lundi 20 juin 2016:
*9h00 -12h30 Mathématiques (sciences expérimentales)
* 9h00 -12h 30 Histoire-géographie
(gestion-économie)
Mardi 21 juin 2016:
* 9h00- 12h 30 Philosophie (sciences
expérimentales-mathématiquesmaths-techniques-gestion-économie)
*13h30 -16h00 Français (sciences
expérimentales-mathématiquesmaths-technique-gestion-économie)
Mercredi 22 juin 2016:
*9h00- 13h 30 Sciences naturelles
(sciences expérimentales)
Jeudi 23 juin 2016:
* 9h00- 12h 30 Physique (sciences
expérimentales)
I.H
du bac. Benghebrit, en fait, ne fait que cacher le
soleil avec un tamis. Dans le " village planétaire "
au sein duquel nous sommes tous condamnés à
e ne pense franchement pas trahir un quelvivre, la brisque " disparition " de l'Algérie de la
conque secret que de relever ici que si le
ministère de l'Education, avec l'aide de ses pairs des TIC et de l'Intérieur, toile représente un spectacle d'une envergure sans précédent. Le plus grave, pour
n'a rien résolu en coupant Internet pour éviter la fraude au bac. Non, cela a plutôt ne pas dire le plus cocasse, dans cette affaire, c'est que beaucoup d'Algériens ont
été fait pour que la fraude, car fraude il y a, se passe désormais à huis-clos. Nouria quand même trouvé très rapidement le moyen de contourner cet " interdit ". Entre
le navigateur " Tor ", qui permet de se connecter à
Benghebrit, qui s'était déjà engagée à ce que les
partir d'une adresse IP située dans n'importe quel
examens de fins de cycles se déroulent dans des
pays hormis l'Algérie, et le VPN qui, ce me semble,
conditions idéales, a gravement failli. Et pas seule" Il est regrettable, en effet, que les internautes de la
procure à peu de choses près les mêmes résulment pour le bac, puisqu'il y a également eu fuite de
planète entière, ayant pris l'habitude de suivre des
tats, l'accès aux réseaux sociaux et à Google n'a
sujets aux examens de sixième et du BEM. Voilà
centaines de milliers d'Algériens, découvrent du jour au
été que peu ou proue bloqué. Preuve en est que la
pourquoi la ministre en charge du secteur de l'édulendemain un noir sidéral. Sidérant. Et si peu "
veille au soir, dans la nuit de samedi à dimanche,
cation a " black-outé " le pays. Elle l'a fait pour faire
considérant " envers nous autres citoyens. C'est comme
alors que Facebook était déjà bloqué, des sujets
semblant de respecter son autre engagement
abattre un moustique avec un bazooka. Il y a là bel et
(faux cette fois-ci) y avaient déjà été publiés. Le
concernant le repassage de certains sujets du bac.
bien usage disproportionné de mesures coercitives qui
lendemain, en découvrant les vrais sujets, on s'est
En cas de fraude, en effet, et en l'absence des
trahissent aussi bien l'incompétence que l'incapacité des rendu compte, par exemple, que les gens en
réseaux sociaux, cela se passera à huis-clos.
pouvoirs publics à faire face au phénomène des fuites au charge de leur élaboration ne se sont franchement
L'honneur sera sauf. Voilà. A ceci pris qu'entre la
pas " foulé la rate " puisqu'il ne s'agit rien moins
théorie et la pratique, il y a loin de la coupe aux
bac. Benghebrit, en fait, ne fait que cacher le soleil avec
que de sujets remontant à quelques années plus
lèvres. Outre le fait que l'initiative ainsi prise par les
un tamis. Dans le " village planétaire ", au sein duquel
loin, repris de manière quasi-intégrale, sans le
pouvoirs publics place en faux un pays comme
nous sommes tous condamnés à vivre, la brusque "
moindre changement notable. Avec cela, l'énorme
l'Algérie vis-à-vis du reste du monde. Il est regrettadisparition " de l'Algérie de la toile représente un
addiction des Algériens à Facebook, doublé de
ble, en effet, que les internautes de la planète
spectacle d'une envergure sans précédent ".
journées de jeûne extrêmement longue, ont placé
entière, ayant pris pour habitude de suivre des cenle pays sur une véritable poudrière. Un climat électaines de milliers d'Algériens, découvrent du jour au
lendemain un noir sidéral. Sidérant. Et si peu " considérant " envers nous autres trique, pesant, lourd, s'est mis à peser sur le pays depuis ce dimanche. Les ravacitoyens. C'est comme abattre un moustique avec un bazooka. Il y a là bel et bien ges en sont tellement grands et graves qu'il me semble bien que plus rien ne sera
usage disproportionné de mesures coercitives qui trahissent aussi bien l'incompé- plus comme avant après la levée de ces restrictions. Non, plus rien…
M. A.
tence que l'incapacité des pouvoirs publics à faire face au phénomène des fuites
J
Par Mohamed Abdoun
Gare aux voleurs
de routes
" Il est essentiel d'accélérer la mise
en oeuvre de l'accord de paix au
Mali pour la stabilité de toute la
région ", Federica Mogherini,
Haute représentante de l'Union
européenne (UE) aux Affaires
étrangères et la politique de
sécurité.
Oui, mais gare aux dérapages
quand même…
- Avoir le spleen, c'est
comme bouder la vie, en
enviant la mort.
- Voilà pourquoi, pour ma
part, j'ai toujours préféré
avoir le cafard.
- Tiens, ça tombe bien.
- Pourquoi donc ?
- Il doit y en avoir plein dans
cette " cherbette " de m…
que t'achètes tout le temps…
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
.fr
[email protected]
mo
:
Une seule adresse
epuis le début du ramadan, des bandes de voyous, à l'heure de l'Iftar, tendent des embuscardes aux automobilistes pressés et attardés, sur les bords de certaines rocades, notamment celle menant vers
Tipaza et Zéralda. Des pierres sont jettées sur
les pare-brises des voitures. Si le chauffeur a le
malheur de s'arrêter pour constater les dégâts,
il se fait dépouiller sans aucun ménagement.
Avis aux usagers des routes, et aux services de
sécurité aussi…
D
" Moi je n'abandonne jamais, et
ce soir notre équipe nationale a
abandonné et je n'ai pas
apprécié, je ne l'ai jamais
accepté et ne l'accepterai jamais
", Fatih Terim, sélectionneur de
l'équipe turque de football.
Voilà ce qui s'appelle laver
son linge sale en public.
La SNTF adopte un nouveau système
de climatisation
a Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) va
mettre en circulation, à compter
du jeudi, les premières voitures de train
équipées d'un nouveau système de climatisation plus performant, apprend-on
auprès de cette entreprise. Mises à
niveau dans les ateliers de maintenance
de Sidi Bel Abbes de la SNTF, ces nouvelles rames seront incorporées, dans un
premier temps, au train circulant sur la
ligne ferroviaire liant Alger à la ville
d'Oran, améliorant graduellement les
conditions de voyage des usagers. Cette
L
MALADROITE DIVERSION
2
Lundi 20 juin 2016
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78
021 73 71 28
ANEP ORAN :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Bureau de Tizi-Ouzou
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Tél : 0551 97 32 08
Impression :
Bureau de Chlef
Ouest : SIO
Centre : SIA
Publicité
Tél : 0774 27 89 49
Tel/fax : 021 71 65 74
Tel/fax : 021 71 67 60
Bureau de Béjaïa
Administration & finance :
QUOTIDIEN NATIONAL
D’INFORMATION
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
opération fait partie d'un programme de
mise à niveau graduelle des systèmes de
climatisation au niveau des grandes
lignes ferroviaires (Alger, Constantine,
Annaba, Bechar...). D'autres voitures
seront donc mises en service au fur et à
mesure de leur réception pour assurer
progressivement l'ensemble des trains de
grande ligne avec ces nouveaux systèmes de climatisation. La SNTF compter
parachever cette opération en été 2017, a
indiqué à l'APS le directeur général de
cette
société
publique,
Yacine
Bendjaballah.
Tél : 0773 71 99 37
Bureau de Tiaret
Tél : 0541 01 48 97
23
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
ÉGYPTE
MORSI DE
NOUVEAU
CONDAMNÉ
Un tribunal égyptien a
condamné samedi à la prison
à vie l'ex-président islamiste
Mohamed Morsi, jugé dans
une affaire d'espionnage au
profit du Qatar, selon un journaliste de l'Agnce France-
Presse présent au jugement.
L'ex-président, destitué en
juillet 2013 par l'armée et déjà
condamné à la peine capitale
et à la perpétuité dans d'autres
affaires, comparaissait avec 10
coaccusés pour la livraison
présumée de " documents
relevant de la sécurité nationale " au Qatar, selon l'acte
d'accusation. Il a été
condamné à la prison à vie,
qui équivaut à vingt-cinq
années de détention en
Égypte, pour avoir dirigé une
" organisation illégale ".
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
03:33 12:49 16:41
20:09 21:39
UN CLOWN DANS
LES GEÔLES
SIONISTES
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2225 - LUNDI 20 JUIN 2016 - PRIX 15 DA.
Page 24
DÉTENU ARBITRAIREMENT, SANS LE MOINDRE CHEF D'INCULPATION
UN CLOWN DANS LES GEÔLES SIONISTES
L'armée israélienne a prolongé de six mois la détention
d'un artiste de cirque palestinien, Mohammad Faisal
Abu Sakha, qui est détenu sans inculpation depuis son
arrestation en décembre 2015 ; cette affaire illustre le
fait que les autorités recourent à la détention
administrative de façon arbitraire et à des fins
répressives, a déclaré Amnesty International.
ohammad Abu Sakha
dispense à l'École de
cirque de Palestine, à
Beir Zeit, près de Ramallah, un
enseignement spécialisé aux
enfants ayant des difficultés
d'apprentissage. " La détention
arbitraire de Mohammad Abu
Sakha représente un nouvel
exemple du recours abusif par
les autorités israéliennes à la
détention administrative. Il a déjà
passé plus de six mois derrière
les barreaux sans inculpation ni
jugement : il a été privé de toute
forme de justice ", a déclaré
Philip Luther, directeur du programme Afrique du Nord et
Moyen-Orient
d'Amnesty
International. " Les autorités
israéliennes doivent soit inculper
Mohammad Abu Sakha d'une
infraction prévue par la loi, soit
ordonner sa libération. Israël utilise la détention administrative
depuis des décennies ; le pays y
a recouru dans de nombreux cas
comme solution de remplacement au jugement pour des
Palestiniens, et aussi pour réprimer des dissidents non violents.
Les autorités israéliennes doi-
M
vent prendre de toute urgence
des mesures pour mettre fin une
fois pour toutes à cette pratique
cruelle. " La détention administrative permet aux autorités
israéliennes de placer des personnes en détention sans inculpation ni jugement pour une
durée indéterminée. Le droit
international prévoit que la
détention administrative n'est
autorisée que dans des circonstances exceptionnelles et quand
elle est encadrée par des garanties strictes. Le parquet militaire
a accusé Mohammad Abu Sakha
d'avoir mené des " activités illégales " non précisées avec le
Front populaire pour la libération
de la Palestine (FPLP, un mouvement politique de gauche qui
possède une branche armée,
interdit par Israël). Un grand
nombre des " preuves " censées
être retenues contre lui sont
tenues secrètes, ce qui l'empêche de constituer un dossier lui
permettant de se défendre ou de
contester sa détention efficacement. L'École de cirque de
Palestine, financée par divers
organismes caritatifs et autres
entités,
notamment
la
Commission
européenne,
estime qu'il n'y a aucune raison
de considérer Mohammad Faisal
Abu Sakha comme une menace
pour la sécurité, ce dernier
consacrant sa vie au cirque. La
décision de prolonger la détention de Mohammad Abu Sakha
sera examinée le 15 juin par un
juge militaire qui pourra la confirmer, l'annuler ou encore réduire
la période de détention. Dans la
grande majorité des cas, ce type
d'audience sert tout simplement
à confirmer la décision en question. " Mohammad Abu Sakha
doit être remis en liberté sans
délai, à moins que les autorités
israéliennes ne l'inculpent d'infractions en bonne et due forme
ACCUSÉS DE " TENTATIVE D'ASSASSINAT
DANS UN CONTEXTE TERRORISTE "
TROIS HOMMES INCULPÉS
EN BELGIQUE
Douze personnes ont été interpellées
dans la nuit de vendredi à samedi...
rois hommes ont été inculpés de "
tentative d'assassinat dans un
contexte terroriste ", a indiqué dans la soirée le parquet fédéral belge. Ces inculpations font suite de la vague de perquisitions menées dans la nuit de vendredi à
samedi en Belgique. Samir C., Moustapha
B. et Jawad B., qui faisaient partie des 12
personnes interpellées lors de ces opérations, ont également été inculpés de " participation aux activités d'un groupe terroriste " et placés en détention provisoire, alors
que les neuf autres ont été remises en liberté
après avoir été entendues, a précisé le parquet
dans un bref communiqué. Les neuf autres personnes qui avaient, comme eux, été " privées
de liberté " après leur interpellation ont été relâchées après avoir été entendues. " Les éléments recueillis dans le cadre de l'instruction
nécessitaient d'intervenir immédiatement ", avait
fait savoir dans la matinée le parquet, sans plus
de détails. Selon la chaîne de télévision privée
flamande VTM, la menace visait en particulier
les fan-zones installées à l'occasion de la ren-
T
et pour des raisons valables. Le
fait d'infliger des sanctions sur la
base de vagues accusations et
sans que l'accusé ait la possibilité de contester efficacement les
mesures dont il est l'objet constitue un déni total de justice ", a
déclaré Philip Luther. Le jeune
homme de 23 ans a été arrêté le
14 décembre 2015 alors qu'il se
rendait à son travail à l'École de
cirque de Palestine. L'armée
israélienne a ordonné le 25
décembre qu'il soit placé en
détention administrative pour
une période de six mois, et cette
décision a été examinée et
confirmée par un juge militaire le
5 janvier. Le 31 mars, le recours
formé par Mohammad Faisal
Abu Sakha contre son place-
RC RELIZANE
DÉTENU ARBITRAIREMENT,
SANS LE MOINDRE CHEF
D'INCULPATION
ment en détention administrative
pour une première période de six
mois a été rejeté. Les autorités
israéliennes affirment qu'elles ne
recourent à la détention administrative que de façon exceptionnelle dans des cas liés à des
questions de sécurité. Or, en
pratique, elles l'ont utilisée pour
incarcérer des milliers de personnes, parmi lesquelles figurent
des prisonniers d'opinion reconnus par Amnesty International, et
au cours des derniers mois elles
y ont recouru de façon croissante. À la date du 30 avril 2016
(les statistiques récentes des
services pénitentiaires israéliens
ne sont disponibles que jusqu'à
cette date), 692 Palestiniens
étaient maintenus par Israël en
détention administrative. Parmi
eux se trouvaient 13 enfants. Les
ordonnances de placement en
détention administrative sont prises par l'armée israélienne et
elles peuvent être renouvelées
de façon illimitée. Certains
Palestiniens sont détenus sans
inculpation ni jugement depuis
plusieurs années. Amnesty
International s'oppose à la pratique de la détention administrative. L'organisation a établi que
la détention administrative, quel
que soit l'endroit où elle est pratiquée, ne respecte jamais, au
regard de la loi comme dans la
pratique, les garanties prévues
par le droit international pour
empêcher la détention arbitraire.
R.N.
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2225 - LUNDI 20 JUIN 2016 - PRIX 15 DA.
www.tribunelecteurs.com
OPÉRATION DE MÉDÉA
SKIKDA
HUIT AUTRES
TERRORISTES
ÉLIMINÉS
SEPT
NON-JEÛNEURS
ARRÊTÉS
Page 3
Page 5
L'INTERNET SUSPENDU EN ALGÉRIE AFIN
DE " MASQUER " LES ÉVENTUELLES FRAUDES AU BAC
Y A-T-IL UNE VIE
APRÈS FACEBOOK !
LIRE EN PAGE 2
En ces moments, c'est la consternation dans
le milieu sportif relizanais, les supporters des
Lions de la Mina ne sachant à quel saint se
vouer, même les veillées du mois de
Ramadhan ne ressemblent pas à celles
vécues les années précédentes. Dans cette
situation extrême que vit actuellement le club
phare de Relizane, qui après les derniers soubresauts des industriels censés mettre fin à cette mascarade qui s'est échelonnée
durant plusieurs mois, finalement n'a pu trouver son épilogue. Le
mutisme des autorités et l'indifférence totale du groupe des industriels qui aucun d'eux n'a eu les coudes franches de faire un pas
en avant pour aider le RCR. Après rien ne semble marcher dans
le bon sens, au moment où le milieu sportif attend avec impatience le dénouement de cette crise jamais connue par le club. A
noter que dans cette éventualité, le président du club sportif amateur compte énormément sur le groupe de la CCI Mina sur le plan
financier d'investir à la SSPA/RCR pour bien mener sa mission.
A. Lotfi
RIEN DE
NOUVEAU
AU RAPID
Mieux vaut en rire
contre des Diables Rouges face l'Eire, samedi
après-midi à Bordeaux (sud-ouest de la
France). Les perquisitions se sont déroulées
dans 16 communes, principalement à Bruxelles
mais aussi en Flandre (nord) et en Wallonie
(sud). Elles ont eu lieu dans 152 boxes de
garage, mais " ni armes ni explosifs " n'ont été
découverts. Au cours d'une conférence de
presse à l'issue d'un Conseil national de
Sécurité, le Premier ministre Charles Michel a
assuré que la situation était " sous contrôle ". "
Nous voulons continuer à vivre normalement,
nous vivons normalement ", a-t-il lancé.
Iftar :
20:13
Imsak : 03:28
EPREUVES PARTIELLES DU BACCALAURÉAT
HUIS-CLOS POUR MASQUER
LES ÉVENTUELLES FRAUDES…
Page 2
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
1
File Size
1 565 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content