close

Enter

Log in using OpenID

Mise en page 1 (Page 2)

embedDownload
C M
J N
C M
J N
BEKHTI BELAIB ANNONCE QUE LES BANQUES SONT LIBRES
DE L'APPLIQUER OU NON
Un crédit à la consommation nommé désir
SIT-IN DES TRAVAILLEURS
DU CHU MUSTAPHA
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Page 3
8ÈME ANNÉE - N° 2097 - JEUDI 21 JANVIER 2016 - PRIX 15 DA. www.tribunelecteurs.com
LA REVUE EL-DJEICH REVIENT SUR LES PRIORITÉS DE L'ANP
Lutter contre le terrorisme
et le crime organisé
" Non à la
cupidité des
syndicalistes ! "
Page 9
PH. Hafida H
Quotidien national d’information
Page 2
ALI HADDAD RECONNAIT SA DEMANDE
DE CRÉDIT À LA BNA ET TIRE À BOULETS ROUGES
SUR LOUISA HANOUNE :
" Il s'agit de cinq
milliards de dinars "
„
Ali Haddad, président du
Forum des chefs
d'entreprises, s'est exprimé,
hier, sur sa demande de
crédit bancaire auprès de la
BNA. " Je suis sidéré qu'une
information relayée par
certaine presse ait évoqué
une demande de crédit
bancaire d'un montant
invraisemblable " a, au tout
début, voulu préciser le
patron de l'ETRHB au cours
d'une conférence de presse
animée, hier, à l'hôtel Page 3
PH. Hafida H
C M
J N
C M
J N
Pages 02-23
C M
J N
C M
J N
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
Jeudi 21 janvier 2016
Quotidien national d’information
Sit in des travailleurs du CHU Mustapha
" Non à la cupidité des syndicalistes ! "
Emu par le soutien des
travailleurs qui ont
montrés leurs solidarités,
Mme Saida Mabrouk,
directrice générale du
CHU Mustapha depuis
juin 2015, n'a pas
manquée se remercier et
reconnaitre le soutien des
travailleurs qui ont
dénoncé " la cupidité " de
quelques représentants
des syndicats qui ont
voulus récupérés la
gestion des œuvres
sociale au dépend de la
réglementation.
lus d'une centaine de
travailleurs du secteur
de la santé quiont observés hier, un sit in au CHU
Mustapha Bacha a Alger, afin de
soutenir l'esprit de transparence
et l'engagement de la directrice
générale de l'établissement, qui
a réglée le problème des
œuvres sociales.
Rassemblés devant le bloc de
l'administration, des centaines
de travailleurs en tenue professionnels, des infirmiers, corps
communs et plus qui ont brandit
des pancartes et banderole pour
dénoncer les représentants de
quelques syndicats qui ont voulu
manipulé l'opinion publiques, via
les médias qui ont avancés de
fausses notes, au sujet de la
gestion des œuvres sociales.
Déclaré non représentatifs, les
élus des syndicats, SNPSP,
Snapap et Snapsy, se trouvent
à l'origine de la désinformation
dont la cible n'est autre que la
directrice générale du CHU
Mustapha, qui a pris en charge
le dossier des œuvres sociale
dans la transparence et le respect de la règlementation. "
Nous nous sommes réuni le 25
octobre 2015. Toutes les parties
concernées sont représentés en
P
É ditorial
Ph. Hafida
Par Amar CHEKAR
plus de la présence de l'huissier
de justice qui a fait son PV dans
le cadre de loi ". déplore Mme
Mahamoudi, présidente de l'organisation des travailleurs qui a
joute Maintenant que les choses
deviennent plus claires et tout
s'est fait dans la transparence,
des gens malintentionnés qui ne
sont pas élu lors de cette réunion de travail, reviennent par
une autre portes pour créer la
zizanie, rien que pour récupérer
la gestion des œuvres sociales à
leurs profits. Contrairement à ce
qui se passe d'habitude à travers les établissements du secteur, ou l'on assiste au mouvement de solidarité pour le départ
de leurs premier responsables,
les
travailleurs
du
CHU
Mustapha, ont juger le contraire
de la chose en soutenant des
actions honnête et juste qui va
dans l'intérêts générale des travailleurs et de l'établissement de
leurs établissement.
" Je suis venu d'Oran pour soutenir la directrice général, malgré que je suis de repos. Nous
sommes conscients de l'importance de cette action. Nous ne
pouvons pas rester éternelle-
ment dépendre des décisions
des représentants illettrés et
malhonnête qui font passer leurs
intérêts personnel au dépende
l'intérêt générale ", insiste
Mohamed M, qui a exprimé sa
solidarité à part entière pour la
directrice générale.
Descendue pour
remercier,
reconnaitre et communiquer
avec les travailleurs et travailleuses qui ont exprimés leurs solidarités à cœur ouvert, Mme
Mabrouki Saida, que nous
avons approché pour donner sa
version des faits, n'a pas pu
contenir ses larmes de joie et de
fierté en se trouvant en face,
d'une importante foule de travailleurs qui ont scandé des slogans
de solidarité " Nous sommes
avec vous Mme Mabrouki ", "
Nous vous soutenons dans
votre travail pour l'intérêt général
des travailleurs et de l'établissement ", lancent -ils spontanément et de manière continue.
Estimé à quelques 6 milliards de
dinars, comme facture alloués
aux œuvres sociales, ce montant qui fait couler beaucoup
d'encre et de " clans versés
dans l'égocentrisme matériels
au dépend ", ne peut refléter
l'exactitude de la facture.L'idée
de lancer le sit in, a été abordé
la veille mercredi. "
Nous
n'avons pas pris beaucoup de
temps. Si non, c'est tousles personnels qui vont se présenter au
sit in. En plus, nous avons laissé
un service minimum pour assurer les soins aux patients dans
les meilleurs conditions ", a-t-on
affirmés. Une véritable leçon qui
a été données par les travailleurs qui ont pris conscience,
tout en se solidarisant avec les
compétences et la transparence
à travers ce mouvement spontanéqui a duré près de 2 heures
avant de rejoindre leurs postes
la matinée d'hier.
A.C.
Université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou
Grève générale, sit-in
et fermeture du rectorat
Par Roza Drik
université
Mouloud
Mammeri de Tizi Ouzou a
été paralysée par une grève
générale, suivie d'un sit-in
devant le portail du campus
Hasnaoua et la fermeture du
rectorat pour dénoncer la situation amère et catastrophique
prévalant au sein des départements et résidences, mais aussi
les pratiques abusives des responsables de l'UMMTO.
En effet, hier, l'ensemble des
campus ont répondu massivement à l'appel lancé par la coor-
L'
dination locale des étudiants
(CLE) et décidé par les comités
autonomes de l'UMMTO, lors
de la réunion tenue le 13 janvier dernier. Rappelons que la
CLE a organisé une série de
rassemblements depuis dimanche au niveau des différents
campus dont celui d'avant-hier
au campus Hasnaoua pour
"sensibiliser les étudiants sur la
situation
chaotique
dans
laquelle se trouve l'université",
a indiqué un membre de cette
structure syndicale autonome.
Rappelons également que des
problèmes d'ordre pédagogique
ont touché différents départements dont celui de biologie où
les étudiants ont même eu
recours à une grève de la faim
pour dénoncer la programmation de cours le samedi. Le
département des mathématiques où les étudiants se
seraient vus refuser les inscriptions au master professionnel. A
la faculté de sciences, " la procédure de dépôt des dossiers a
été gelée par cette dernière qui
a, elle-même, lancé l'opération
d'inscription ", dira un des étudiants du_ département.
R.D.
Tristes prémonitions
donné raison. Il n'est pas dans les attributions d'un procureur défendre une personne, quelles qu'en soient les raisons. Si telle devait être sa volonté, pour des raisons que
l me souvient, il y a de cela à peine une poignée
l'on ignore forcément, il eut été plus sage et plus prudent
de jours, émis de sérieuses et sévères réserves
en ce qui concerne la crédibilité et l'intérêt devant être accordées au procès dit pour lui d'éluder carrément le sujet. A mon humble sens, en effet, pas mal de ténors
" Sonatrach 1 ". La suite des évènements, hélas, m'a très largement donné raison. du barreau présents en grand nombre à ce procès, lors de leurs passionnants plaiCela est venu à travers le réquisitoire (brusquement mué en… plaidoyer) du pro- doyers, devraient s'engouffrer dans la brèche et s'en donner à cœur joie. Ce que
cureur général, supposé être " el-gharrak "*, comme on le surnomme dans notre j'estime être un " faux pas " de ce procureur est d'autant plus inexplicable et injustifiable que la plupart des suspects et des témoins ont cité
jargon algérois. Celui-ci, au lieu de se contenter
nommément et à maintes reprises Chakib Khellil, disant
de défendre le dossier dont il a été chargé, et
" C'est son absence tout le long du
tous qu'il était au courant de tout, que c'était lui qui dond'exiger que des sanctions exemplaires (ou pas)
déroulement de ce procès, souvenez-vous, naient les instructions, ordonnaient aux gens de transgressoient infligés aux suspects selon le code pénal,
y est allé d'un pathétique mais très inquiétant
qui me faisait dire que celui-ci perdait tout ser les lois, et s'écriait qu'il assumait tout devant ceux qui
montraient rétifs à agir en non-conformité avec la règleplaidoyer. Certes, il eut été parfaitement normal
son intérêt ainsi qu'une très grande partie de se
mentation. Or, celui-ci ne sera même pas convoqué en tant
et acceptable de passer l'éponge sur les propos
sa crédibilité ".
que témoin afin d'être entendu. Pourtant, il avait lui-même
élogieux, pathétiques et dithyrambiques concersouligné qu'il se tenait à la disposition de la justice algénant la Sonatrach. Après tout, en " bon patriote "
qu'il est, il défend la " vache laitière " des Algériens. Tous les Algériens. Il se dés- rienne. Celle-ci au lieu de prendre les devants, ne serait que pour l'écouter, quitte
ole aussi que certains aient pu la prendre pour leur " bien personnel ", jusqu'à en à le disculper et crédibiliser ainsi les procès Sonatrach, préfère au contraire le disuser et abuser de la manière la plus éhontée qui soit. Ce qui est moins acceptable culper de facto. Comme si les ministres -certains ministres du moins- étaient incaen revanche, mais vraiment beaucoup moins, c'est qu'il ait pris la peine, toute la pable sinon d'agir mal intentionnellement, du moins de se tromper en toute bonne
peine d'ailleurs, pour défendre bec et ongles l'ancien ministre de l'Energie et des foi. A moins que certains ne soient placés au-dessus des lois de la République, ce
Mines, Chakib Khellil. C'est son absence tout le long du déroulement de ce procès, qui serait absolument contraire à la notion d'Etat de droit et d'indépendance de la
souvenez-vous, qui me faisait dire que celui-ci perdait tout son intérêt ainsi qu'une justice. A creuser…
A.O.
très grande partie de sa crédibilité. Les évènements, hélas, m'ont très largement
I
Par Ali Oussi
2
C M
J N
Pages 02-23
C M
J N
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Annonces classées
OFFRES D'EMPLOI :
Ecole privée Beni Messous recrute
éducatrice, femme de ménage, cuisinière, orthophoniste, psychologue,
prof de français.
Tel :
0561 64.77.00
0561 64.77.47
Société française en assurance recrute
des téléconseillères parfaitement francophones pour des postes à mi-temps
et temps plein salaire très intéressant
entre 30 000 et 50 000DA à temps partiel dans un cadre agréable avec une
équipe jeune et motivée.
Si vous correspondez au profil,
envoyez vos CV à l'adresse suivante :
[email protected]
JH 52 ans. LEADER en son domaine,
célibataire, Bonne Présentation, avec
Diplôme + 18 années d'expérience
Professionnelle en Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage
Quincaillerie, Démarches prospection, Préconisation, Gérance
Distribution Magasins Catering
DOCUMENTATION
Offre ses services
Tél : 0553 80 50 48 Béjaia
É-mail: [email protected]
H 40 ans marié sérieux cherche emploi
comme agent de sécurité, tourneur ou
équivalent et accepte mêmes déplacements avec hébergement.
Tel : 0552 19.90.14
Cherche aide-patissière
(francophone)
Tel : 021 90.94.75 - 0556 05.80.03
JH cherche emploi comme gestionnaire, administratif gestion de stock,
gestion person.chargé moyen généraux.
Tel : 0660 48.32.98
Restaurant Dély Ibrahim cherche serveur, aide-cuisinier, barman, plongeur,
femme de ménage,
hébergement
assuré.
Tel : 0550 46.68.86 / 0550 13.94.33
JH 30 ans chef de rang, diplôme en
restauration en 2007, 7 ans d'exp.en
gastronomie cherche emploi.
Tel : 079773.50.21
Cherche commerciaux H/F pour ste
imp-exp. située à Eucalyptus.
Envoyez CV au : [email protected]
JH possède véhicule cherche poste de
travail en qualité d'agent de sécurité ou
chauffeur.
Tel : 0776 66.71.14-0770 48.65.38
Entreprise de travaux de bâtiment à
Tizi Ouzou recrute pour la gestion de
ses projets un ingénieur ou un DEUA
en génie civil expérimenté 5 ans au
minimum.
Faxer CV au 026 20.44.92
Cherche femme de ménage tous les
jours de dimanche à jeudi à
Bouzaréah.
Tel : 0555 83.94.93
Société privée cherche secrétaire de
direction 2 ans d'expérience langue
arabe, français, anglais
Tel : 0560 94.51.16
[email protected]
Imp.à Tizi Ouzou recrute 2 conducteurs offset Kord (Roland+Gestenter)
et Sormz- 1 platiniste, 1 massicotier,
infographe (femme).
Tel :
0550 48.20.01
0560 91.76.87
Pâtisserie à Kouba cherche jeunes
(H/F) polyvalent, ménage et vaisselle
et apprentie.
Tel : 0554 66.61.82
Labo dentaire recrute JH, JF age 25 et
35 ans habite Alger et env.
Tel : 0797 19.24.95
Recrute ouvrier atelier, chauffeur
30-45 ans Alger.
Envoyez CV fax : 021 33.33.49
Ste étrangère sise à Mohammadia
Alger cherche aide-comptable, expérience professionnelle 1 année minimu
libre de tout engagement.
Email : [email protected]
DEMANDE D'EMPLOI :
J.H.54 ans, célibataire, Bonne
présentation, TS.Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage Quincaillerie
Démarches prospection, Préconisation,
Gérance, Distribution, Magasins,
Catering
Offre ses services
Tel : 0669 06 43 68
Email : [email protected]
JH 26 ans cherche emploi comme
chauffeur ou agent de sécurité.
Tel : 0560 09.76.14
Cherche emploi resp. moyens
généraux.
Tel : 0777 96.77.49
JH
cherche
empoi
chauffeur.
Tel : 0551 27.00.37
comme
JH 37 ans cherche emploi comme
chauffeur coursier chez ste étatique ou
privée tte proposition.
Tel : 0551 43.77.91
Documentation mailing domiciliation
représentation travaux d'opportunités
d'appoint consulting. Collaboration
Tel : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
J 38 ans cherche emploi dans une
entreprise privée ou étatique en qualité
chauffeur léger ou peintre en bâtiment.
Tel : 0550 56.72.40
JH 30 ans DES (bac+4) en science
biologiques option microbiologie 2
ans d'exp. comme chimiste cherche
emploi
Tel : 0557 26.02.78
JH 30 ans cherche emploi comme
chauffeur léger
Tel : 0662 05.64.02
Retraité ancien comptable prend en
charge la gestion de stocks titulaire
CAP aide-comptable et libre de suite.
Tel : 0553 63.60.46
Comptable cherche emploi tenue
comptabilité décl. fisc. bilan.
Tel : 0697 70.31.15
TS en bâtiment conducteur de travaux
coordinateur 19 ans d'exp. cherche
emploi dans le domaine.
Tel : 0550 53.01.82
PENSION
Pour vos vacances, à BEJAIA il
vous est proposé. Hébergement, pension, location, à la journée ou à la
semaine, un magnifique appartement
quartier résidentiel, bien équipé toutes
commodités, dont, 2 paraboles, TV,
eau courante, salle de bain, sanitaires,
cuisine, sanitaires, climatisation.,
machine à laver, parking si véhicules,
Téléfax
TEL : 0669 06 43 68 sms
É-mail : [email protected]
CADRE octagenaire offre Pension à
Jh ou couple
Preference corps medical
Nourri, logé, Contre. Gardiennage à
Alger-Centre
Tel : 0799. 09 32 96
COURS ET LEÇONS :
ELTC English School lance cours en
anglais de communication nouv. session 26 sept.
Tel : 0781 65.18.29-0549 53.92.93
boulevard Bougara, à proximité de
l'embassade de Russie, El Biar
IMA offre plus de 20 formations dans
les domaines de l'informatique, infographie, site, Web, 3D, électronique,
maintenance, électricité, télésurveillance, réseaux et autre.
Tel :
021 27.59.36/73
0551 95.90.00
SBL
English
School
votre
partenaire
pour
améliorer
votre anglais lance nouv. promo
26 septembre
SBL Alger Grande Poste
021 74.20.58 - 0550 86.47.84
SBL Rouïba cité EPLF en face Coca
Cola
021 81.55.36 - 0560 38.64.33
Quotidien national d’information
SBL Boumerdès coop. 11 Déc. en face
pâtisserie Mezghena
Tel : 024 91.41.95 - 0550 10.14.76
Le centre de formation Pro-Advances
donne cours de langues étrangères
(général et technique) français,
anglais, espagnol, allemand et italien
de l'initiation au perfectionnement
pour cadres, universitaires et enfant,
en groupe ou en cours particuliers,
méthodes audiovisuelles, large choix
horaire. Toefel, FCE, bac, BEM.
Inscription Pro-Advances 136, bd
Krim Belkacem, Télémly (près de
l'école de Beaux-Arts)
Tel : 021 23.06.53 - 0560 42.34.52
Anglais à domicile pour scolaires,
cadres et hommes d'affaires, écrit et
parlé toutes LV1 et LV2
Tel : 0663 75.65.69
Nous lançons prochainement une formation dans la fabrication des produits
détergents.
Pour informations :
0558 58.28.71
GEOMETRIE
ET ARITHMETIQUE
- Classe de 5ème de G.COGNAC
et L. TIBERGGE ed Masson 1950
- LETTRES PERSANES
de MONTESQUIEU éd Bordas
- GERMINAL de Emile ZOLA
- Classique Larousse
- CONTES et LEGENDES
d'ESPAGNE de M..Soupex éd
Fernand Nathan 1910
- VITA é CIVILTA ITALIA
de A.Fiorato et R.Sapien
- LE VIEUX QUARTIER de Avery
Cormen l'auteur de Kramer contre
Kramer éd J'AI LU 1980
- LE CID de Corneille, Tragicomique
1937
- LE LOUP-GAROU de Boris
Vian 1970
- L' IMPURE de Guy des Cars 1974
éd j'ai lu
- Edgar ALLAN œuvres Histoires
Extraordinaires traduit par Charles
Beaudelaire
- Édito service Geneve
- LE BRONZE de Maxime Helene
- Bibliothèque des merveilles 1890
Hachette
- POEMES de SI MOHAND ou
MHAND 1960 éd minuit
SERVICES
Réparation et installation de climatisation, frigo (chaud, froid, électricité).
Tel : 0661 75 39 31
Demander Mohamed
Réparation TV + Plasma à domicile
Lyes tech. Sonacat.
Tel : 0561 27.11.30
Traiteur El Quona : vous propose (ste
ou part) une gamme de plats repas cité
Douzi 03, n° 365 BEZ. email : [email protected]
Tel : 0775 64.07.87
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
É-mail : [email protected]
Tél :
0553/ 80 50 48
TERRAIN :
Vends lots de terrain à partir de 200m²
à kara Mustapha, wilaya de
Boumerdes, avec acte, livret foncier
8000DA/m².
Tel : 0550 27.11.00
Essalam immobilier vend à Ain Taya
140m² et 175m² avec acte et livret foncier.
Tel : 021 87.50.62 - 0661 42.68.63
Loue terrain à Tizi Ouzou environs
Tamda entièrement aménagé et cloturé
superficie totale 1 hectare accès sur la
route principale toutes commodités
pour toutes activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend terrain 21 ares avec maison Ain
Naadja à la cité de Safsafa.
Tel : 0550 70.64.41
Vend terrain à Réghaia 63000m².
Tel : 0561 73.06.57
Béni Ksila : vend un terrain plat,
sup.2840m², vue sur mer à 30m de la
22
route avec une route carrossable pour
toutes gamme de véhicule, avec toutes
commodité, possibilité de vendre en
lots, idéal pour habitation ou investissement, avec certificat non conserné
par la ZET et acte notarié, Prix :
28000DA/m².
Tel : 026 20.07.77 - 0550 32.82.53
Vend un terrain, sup.02x5000m², surface bâtie 2100m², composé d'une
usine, salle de sport, bloc administratif, hauteur de 09m en charpente
métallique, panneaux sandwich, dans
la zone industrielle avec 02 livrets foncier, offert 87000U, Prix :
100000U/ferme.
Tel : 0550 78.38.14 - 021 93.54.42
Vend un terrain sup.5000m², pour
hôtel, avec cahier de charge, avec acte
et livret foncier au niveau de complexe
touristique, Prix : 13U/m².
Tel : 021 95.73.79 - 0665 16.33.87
Haouche El Mekhfi vend des
terrain, Prix : 04U/m².
Tel : 0771 20.91.77 / 0551 08.36.38
APPARTEMENTS :
Oran, Dar El Hayat, Bte A : vend un
F4, 11e étage, avec csdb, véranda,
dans un état normal, immeuble propre,
deux façades, avec belle vue, bon voisinage, avec ascenseur neuf pas encore
opérationnel.
Tel :
0791 54 15 93
0550 80 78 55
Vend un F3, Birkhadem, 2eme étage
sup.69m², avec garage, dans une nouvelle résidence clôturée, avec acte et
certificat de conformité, prix : 1350U
Tel : 0559 35.63.71 -0550 62.45.60
Tipaza, Khemisti ville : vend un F2,
1er étage, proche de toutes commodités, possibilité crédit bancaire, avec
acte et livret foncier, prix : 590U.
Tel :
0561 45 90 94
0771 22 69 61
Tizi ouzou centre, loue un F3 fini et
meublé top, 2eme étage, sup.78m²,
deux façades, très bien situés, avec
parking, toutes commodités, sans visà-vis libre de suite, Prix :
65000DA/mois
Tel : 026 21.77.29
Blida, Soumaa : vend un F3, 2eme
étage, sup.68m², état propre, bien aménage, toutes commodités, immeuble
de 4 étage, avec acte et livret foncier,
accepte promesse de vente avec
apport, libre fin d'année, Prix :
750U/ferme
Visite uniquement les samedi.
Tel : 0668 01.29.44 -0561 13.04.45
Bou-Ismail batigec : vend un F4 2eme
étage, neuf sup.108m², toutes commodités, chauffage central, interphone,
caméra de surveillance, dans une cité
clôturée avec parking pour stationnement, avec acte et livret foncier, Prix :
2000U/Nég.
Tel :
0796 93.23.04
0550 22.59.57
VILLAS :
Vend villa à El Mouradia 415m²
Tel : 0555 15.69.71
H'mer El Ain centre, à 600m de l'axe
Blida - Hadjout : vend un niveau de
villa, rdc, sup.96m², composé d'un
salon spacieux, grand hall, une chambre, cuisine, salle à manger, sdb,
débarras, jardin de 86m², avec gaz,
électricité, eau, quartier calme, bo,
voisinage, prix : 800U
Tel : 024 32.13.23 / 0550 54.74.63
Jeudi 21 janvier 2016
Chinois Plage : loue une maison en F6,
160/280m², composée de 05 grandes
chambres, salon, cuisine, sdb et wc
séparés, avec garage pour un véhicule,
grande cour, jardin avec arbre fruitier,
sur la montagne, vue sur mer, prix :
03U/ois.
Tel : 0550 58.44.69
0778 65.77.60
Vend à Beni Taou Blida villa R+1 230
m² acte commodités nécessaires prix
négociable après-visite.
Tel : 0776 25.85.42
LOCAUX :
Vends local commercial à Tizi Ouzou
lotissement Bouzar Krim Belkacem
superficie de 60 m² très bien aménagé
en bureau convient pour toutes
activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend des locaux commerciaux,
en rdc, sup.1000m², fini et libre de
suite, toutes commodités, situé sur
l'axe principal, idéals pour grande
surface, assurances, magasin de
grande marque, show room ou autre,
prix : 30U/m²
Tel :
034 22.31.72
034 12.46.29
Ouled Aich, cité 360 logt : vend un
local, sup.24m², avec wc, pour taxiphone, bureaux, pâtisserie, libre de
suite, avec acte, prix : 320U/Nég.
Tel : 0662 12.01.08 / 0551 54.00.76
PROSPECTION :
Cherche
achat
d'appartements,
à Béjaia.
Tel : 034 22.13.28 - 0772 30.35.65
Cherche partenariat pour exploit, un
terrain industriel de 9000m², en plein
centre de la zone industrielle d'El
Kseur, Béjaia.
Tel : 0771 40.32.29 -0553 13.01.78
Cherche pour client sérieux, achat
d'une ferme agricole ou terrain de 02 à
05 hectares, dans la wilaya de Tipasa,
Blida, avec acte de propriété.
Tel : 024 32.13.23 - 0550 54.74.63
Cherche pour client sérieux en attente,
achat d'un terrain agricole, sup. de 02
à 04 hectars, sur bord de route.
Tel : 024 49.11.94 - 0770 99.14.30
AVIS DIVERS
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
Tel : 0553 80 50 48
Email : [email protected]
SALUT pour des considérations
purement personnelles, je désire céder
les ouvrages suivants à Quiconque
m'écrira par émail
Tél : + 213 669 06 43 68
É-mail :
[email protected]
[email protected]
Lecteur assidu de la presse, tant nationale qu'étrangère, dispose de
nombreux périodiques, quotidiens,
hebdo.
Et autres magazines. Depuis 1950 à ce
jour.
Soit une colossale collection,
une montagne de papiers, d'infos
générales, scientifiques, culturelles, à
qui saura s'en servir étudie toute proposition.
Tél : 0779 18 21 06
É-mail : [email protected]
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Pour vos annonces nous vous offrons
Les meilleurs prix
Contactez-nous sur Tel/Fax : 021.71.67.60
Tel/Fax : 021.71.65.74
E.Mail : [email protected]
Des prix étudiés pour les notaires et huissiers
Anniversaires fêtes Décès condoléances
Demandes et offres d'emplois
Avec nous c'est gratuit
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Jeudi 21 janvier 2016
Quotidien national d’information
Large mouvement dans les directions du secteur de l'Habitat
Tebboune fait le ménage
Par Doudou Abdelaziz
u moment au le secteur de
l'habitat accuse un grand
retard dans l'achèvement des
projets de relogement dans ses
différentes formules (LPP, ADDL,
social ),Abdelmadjid Tebboune
semble agir dans la hâte, ne
trouvant pas mieux que d'opérer
un large mouvement dans le
secteur, sous prétexte des résultats décevantes enregistrés
durant toute une année, continuant ainsi d'appliquer sa politique de la fuite en avant, en s'occupant de la forme ,sans analyser le mal, en traitant le fond du
problème. En effet, le problème
de la crise de logement ne date
pas d'aujourd'hui, il remonte à
une vingtaine d'années en
arrière, voire plus, et même les
gouvernements qui ont succédé
n'ont jamais pu résoudre le problème, même au temps de l'aisance financière ou le prix du
pétrole s'est changé à 60 dollars.
Le changement opéré par le
ministère de l'habitat va t- il
changé quelque chose pour les
souscripteurs d'ADDL 1 et 2,
dont sont désespérés, après
avoir patienté pendant deux
décennies (16ans), à attendre
recevoir un droit constitutionnel,
qui n'est rien d'autre qu'un logement décent.
Et que sera t- il pour leur enfants
dont ont atteint l'âge adulte
devrons eux aussi attendre toute
une vie pour avoir un appartement. S'ajoute à cela le problème
des
souscripteurs
d'ADDL transférés de force
durant l'été dernier à la formule
LPP, mais n'ont pu recevoir à ce
jour leurs affectations. Pis que ça
les souscripteurs d'Addl 3 qui
devaient recevoir eux aussi leur
affectation au début de ce mois
devront prendre encore leur mal
en patience. Notons aussi que la
grogne et la colère ne se limite
pas aux non respect des délais,
puisque au moment de la remise
des clés nombreux d'eux de se
plaignent également des insuffisances et le manque des commodités a titre d'exemple : les
pannes récurrentes des ascenseurs et absence des espaces
A
verts notamment pour le divertissement des enfants. Pis que ça
au mois d'octobre dernier les
souscripteurs d'LPP n'ont hésité
à envoyer une lettre au président
de la république Abdelaziz
Bouteflika pour dénoncer le phénomène de la spéculation, qui ne
cesse de prendre de l'ampleur,
ces derniers temps, notamment
au sujet de la vente du mettre
carré, ou le prix diffère d'une
direction régional à une autre.
Sans omettre, aussi les scandales de corruption, qui ont touché
récemment le secteur, particulièrement au niveau des Offices de
Promotion et de Gestion
Immobilières (OPGI), dont certains directeurs ont été mis en
tôle alors que d'autres demeurent toujours en fonction. Alors
que des dépassements de
passe droit et de fraude ont été
également signalés, ces derniers temps, aux niveaux des
Par Ammar Zitouni
est dit, reconnu et de l'aveu
même du ministre de
l'Intérieur et des Collectivités
locales, les APC n'ont pas été à la hauteur pour conduire efficacement le
développement local en dépit des sommes colossales engagées par l'Etat.
Ceci prouve à quel degré le pouvoir des
élus est sclérosé et le slogan " servir le
citoyen " qu'apparence. Encore une
fois, M. Bedoui, à l'inverse de ses prédécesseurs, exprime la vérité pour mettre en lumière la précarité du fonctionnement de la commune dont les acteurs
sont impuissants à maitriser la chose
sociale et économique. Une analyse
lucide et objective d'une situation peu
convaincante au plan du rendement. Le
handicap à rattraper est lourd, c'est-àdire créer l'avenir tout en assurant le
présent. En effet, si la commune s'est
révélée, au terme d'une expérience de
quelques décennies comme une institution éminemment viable et un instrument irremplaçable et efficace de réalisation, permettant d'associer les
citoyens à l'exercice du pouvoir local, il
C'
agences d'ADDL. Mais vu le
large remaniement opéré par
Abdelmagid Tebboune, beaucoup se demandent si le problème est lié réellement à la
mauvaise gestion ou bien à la
politique menée par le ministère
de la tutelle, dont n'a jamais pu
maitriser la situation, en mettant
terme à la crise de logement,
dont par la force des choses, est
devenue un cauchemar quotidien pour la majorité des algériens. Pour sa part le ministère
de l'habitat ne cesse de vanter
des taux de réalisation, en se
contenant d'employer la langue
des chiffres, a puisé plus de
4.500 milliards de DA, soit 60
milliards de dollars du trésor,
durant le précédent quinquennal, pour réaliser un million de
logements), mais à la fin de
compte, n'a pu tenir sa promesse en se limitant uniquement de la moitié.
Raison pour laquelle, nombreux
de souscripteurs se soucient de
leur devenir notamment ceux,
qui sont inscrit dans le programme du prochain quinquennal, surtout que la situation du
pays traverse une conjecture
économique très difficile (chute
des prix du pétrole) ? S'agissant
des sanctions et mutations opérées par le ministre de l'habitat
Abdelmadjid Tebboune a sanctionné sévèrement 15 directeurs
dont certains pour " insuffisance
de résultats et manque de compétences ", selon un communiqué de son département rendu
public hier. Le ministre a décidé
de mettre fin aux fonctions de 15
directeurs dont 5 directeurs de
l'urbanisme, six directeurs de
l'OPGI, quatre directeurs des
équipements publics. Neuf directeurs ont été limogés pour insuffisance de résultats et manque
de compétence ", précise le
Eclairage
Droguer
n'en demeure pas moins que de nombreux cas de violation des principes et
règles énoncés par le code communal
ont été enregistrés. Il s'agit à présent de
rompre avec ces mauvaises pratiques
de gestion communale et de jeter les
piliers d'une commune nouvelle tournée
vers le progrès et assumant son devenir dès lors qu'elle en est la première
institution vivant au cœur même de la
société.
Pour d'aucuns, l'engagement qu'ils font
planer sur leur mandat électif n'est que
pure démagogie, un véritable populisme destiné à d'autres buts et en violation sur les principes sur lesquels se
fondent l'institution communale. Leur
comportement affiché en rapport avec
la mauvaise prise en charge des préoccupations élémentaires, prioritaires des
habitants en constitue la preuve et ne
peut que les discréditer davantage. Les
aliénés parmi eux à l'acte politique partisan et qui gèrent au sein de ces institutions que leurs intérêts privent la
société à s'enliser profondément dans
la démocratie. On s'attache trop à la
conception politique partisane sous le
chapiteau du mandat électif. On cherche à droguer qu'à faire prendre
conscience à la population sur l'une des
phases les plus décisives du développement du pays. Les portes ouvertes
sur la commune organisées en début
de semaine à travers l'ensemble des
wilayas ont montré que l'expérience
démocratique capitale entreprise au
niveau des communes depuis 1967 est
devenue, une réalité concrète tant au
niveau des mœurs politiques qu'au plan
de l'édification de l'Etat dont la collectivité locale constitue une base forte. Ces
principes transparaissent à travers chaque ligne du code communal dont l'éla-
4
communiqué.
" Un directeur de l'OPGI sera
poursuivi en justice en raison
des dépassements enregistrés ",
ajoute le département de
Tebboune. le ministre a décidé
d'adresser des mises en
demeure à trois directeurs des
équipements publics et un blâme
à 29 directeurs dont cinq directeurs d'OPGI et deux directeurs
d'urbanisme, du bâtiment et des
équipements publics et 22 directeurs de l'habitat en raison du
bilan insuffisant enregistré dans
leurs wilayas respectives dans
le domaine du logement rural "
Cinq directeurs ont été admis à
la retraite ". Alors que 30 directeurs ont été mutés dans d'autres wilayas (18 directeurs de
l'urbanisme, du bâtiment et d'architecture et 12 directeurs des
équipements publics) , ajoute la
même source.
D.A.
boration, quoique ne répondant pas à
l'étape actuelle, est empreinte du souci
constant d'abattre les barrières d'une
gestion peu transparente et créer un
cadre suffisamment large et évolutif
pour l'instauration au niveau local de
nouvelles traditions politiques et démocratiques caractérisées par deux critères, la démocratie participative et la
démocratie représentative, et permettant l'approfondissement et la consolidation de la confiance entre élus locaux
et population.
A ce titre, une nouvelle réflexion est
indispensable sur un certain nombre
d'idées générales susceptibles d'éclairer davantage le mandat électif, définissant le rôle des instances et organes
communaux et de la tutelle administrative. Une nouvelle conception devant
débouché sur un ensemble d'indications orientant la mission et les devoirs
des élus, mieux encore, c'est le
moment ou jamais de faire valoir la
commune comme entité géographique
humaine et économique dans le cadre
de laquelle les problèmes et l'action
quotidienne peuvent être solutionnés.
A.Z.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Diversification de l'économie nationale
Sellal à contribution
appelle les Maltais
our un partenariat
gagnant-gagnant entre
l'Algérie et Malte. Le
Premier ministre, Abdelmalek
Sellal, a appelé les opérateurs
économiques maltais à contribuer à la diversification de
l'économie
nationale une
démarche qu'encourage le
gouvernement, au vu de sa
nécessité en vue de réduire la
dépendance du pays par les
recettes issues essentiellement des hydrocarbures.
Dans une allocution lors du
forum d'affaires algéro-maltais
tenu, ce mardi, à l'occasion de
la visite en Algérie de la présidente de la République de
Malte, Marie Louise Coleiro
Preca, le chef de l'Exécutif a
souligné que l'économie algérienne est à un tournant décisif que les autorités publiques
ont pu négocier. Il a exprimé à
cette occasion la volonté de
l'Algérie d' " établir avec Malte
un partenariat à même de
contribuer à la diversification
de l'économie
nationale
notamment pour les secteurs
productifs à l'instar de l'agriculture, la sous-traitance industrielle et le tourisme notamment la gestion hôtelière et la
numérisation ".
Le Premier
ministre a estimé que cette
rencontre, deuxième du genre
entre les deux pays, " devrait
donner une nouvelle impulsion
aux relations bilatérales dans
le domaine économique après
avoir
atteint
le
niveau
escompté au plan politique à
P
la faveur de la convergence de
vues des deux parties vis-à-vis
de plusieurs questions ". Il a
souligné dans ce sens que le
gouvernement algérien encourage le partenariat gagnantgagnant, ajoutant que la proximité des deux pays et la situation géostratégique de Malte,
devront contribuer au renforcement de ce partenariat et à la
construction d'une économie
diversifiée et avantageuse.
Le Premier ministre a indiqué
par ailleurs que le lancement
cette année du projet de réalisation du port commercial de
Hamdania, devrait jouer un
rôle important dans le renforcement des relations bilatérales outre la mise en place
d'une nouvelle liaison maritime
avec Malte. Pour sa part, la
présidente maltaise a relevé
que " l'Algérie recèle des
potentialités
économiques
importantes ", soulignant la disposition des opérateurs de son
pays à accompagner l'Algérie
dans la diversification de son
économie. Mme Coleiro Preca
a exprimé la volonté de son
pays de renforcer la coopération économique avec l'Algérie
notamment dans les domaines
des technologies de l'information et de la communication,
de la pêche, de l'environnement, des énergies renouvelables, de la santé, du tourisme,
du bâtiment, la gestion économique, la formation et l'enseignement de la langue anglaise.
La redynamisation de la com-
mission mixte algéro-maltaise,
dont les activités ont été
gelées depuis 28 ans, et qui
devait se réunir cette année,
contribuera au renforcement
des relations d'affaires et à
l'établissement d'un partenariat
avantageux
dans
divers
domaines, a-t-elle ajouté.
Intervenant au cours de ce
forum d'affaires algéro-maltais,
le président de la chambre
algérienne de commerce et
d'industrie (CACI) Mohamed
Laid Benamor et son homologue maltais ont souligné l'importance de l'échange de délégations d'hommes d'affaires
dans le renforcement de la
coopération économique et
commerciale bilatérale et la
création de nouvelles opportunités de partenariat.
Dans
ce cadre, M. Benamor a
affirmé que la CACI envisage
l'organisation
d'une visite
d'une délégation d'hommes
d'affaires algériens à Malte en
mai prochain pour examiner
avec leurs homologues maltais
les perspectives de coopération et de tirer profit de leur
expérience dans divers domaines. Il est à rappeler que le
volume des échanges commerciaux entre les deux pays a
atteint près de 165 millions de
dollars en 2015. Ces échanges
sont dominés par les exportations algériennes d'hydrocarbures (250 millions de dollars
en 2015 contre 148 millions de
dollars en 2014) soit une
baisse de 30 %.
N.A/Aps
L'expo a été inaugurée en grandes pompes en France par Mihoubi et Pellerin
" Made in Algerie, généalogie
d'un territoire "
D.A et APS
e dialogue entre la France
et l'Algérie n'a jamais été
"aussi solide ni aussi intense", a
affirmé mardi à Marseille la
ministre française de la Culture
et de la Communication, Fleur
Pellerin, à l'occasion de l'inauguration de l'exposition "Made in
Algeria, généalogie d'un territoire". Notre dialogue n'a jamais
été aussi solide ni aussi intense,
et je m'en réjouis", a déclaré la
ministre, soulignant que les gouvernements des deux pays "ont
choisi de le densifier par (les)
coopérations culturelles, en particulier dans le secteur du livre,
du cinéma, de l'audiovisuel et du
patrimoine". Elle a indiqué, dans
ce contexte, que des échanges
"réguliers" entre professionnels
de la culture sont prévus tout au
long des années 2016 et 2017,
rappelant qu'en octobre dernier,
le Salon international du livre
d'Alger "avait fait de notre pays
l'invité d'honneur". "J'y ai vu l'intérêt profond du public algérien
pour des auteurs français, et
celui des professionnels du livre
français pour l'Algérie. En mars
prochain, Constantine, Capitale
L
de la culture du Monde arabe,
sera l'invitée spéciale du Salon
du livre de Paris", a-t-elle ajouté.
Pour elle, à travers cette exposition, qui va durer jusqu'au mois
de mai, "chacun pourra mesurer
de quelle façon ce qui nous relie,
d'une côte à l'autre, est profond,
solide et inextricable. Chacun
pourra venir puiser de quoi
construire un avenir, singulier et
collectif, à la fois lucide, serein
et apaisé".
A propos de
l'Histoire, la ministre française a
souligné le besoin d'avoir d'œuvres et d'événements "qui s'attachent à offrir un éclairage partagé sur une histoire commune", relevant que le travail
des historiens et des artistes
"est essentiel pour construire un
avenir serein, où le passé est
compris et dépassé". De son
coté le ministre de la culture M.
Mihoubi a estimé que "les ponts
culturels entre les deux pays
fonctionnent dans les deux
sens". Evoquant l'engagement
commun" de promouvoir le dialogue interculturel
dans le
contexte mondial actuel, le
ministre a rappelé que la culture
a toujours été une "passerelle"
d'échanges entre les peuples et
les civilisations. La volonté de
promouvoir le dialogue interculturel , a-t-il dit , s'illustre à travers
l'engagement des deux pays
dans des liens de coopération,
fondés sur des intérêts réciproques et sur le respect mutuel.
L'exposition qui retrace en partie
l'histoire de l'Algérie reflète,
selon le ministre, l'existence de
passerelles de confiance liant
les deux peuples à travers la
cartographie de deux nations et
Etats souverains.
M.Mihoubi
s'est aussi félicité que la question de l'histoire et de
la
mémoire, souvent abordée sous
l'angle politique, "trouve son
écho aujourd'hui auprès notamment des élites culturelles des
deux pays". L'Algérie, riche de
son histoire millénaire et de sa
diversité culturelle ancestrale, at-il enchaîné, accorde un "intérêt
majeur" à la mémoire à travers
notamment sa politique muséale
et la création cinématographique, théâtrale et
d'édition.
Après avoir rappelé la convergence des points de vues sur les
enjeux culturels, le ministre a
estimé que l'Algérie et la France
"partagent de nombreuses
convictions communes" et mili-
5
tent notamment dans les instances onusiennes pour la promotion de la diversité culturelle et la
préservation du patrimoine culturel. Appelant à saisir toutes les
opportunités pour promouvoir la
paix, le ministre a fait remarquer
que "le terrorisme abject" se
répande dans différentes parties du monde: "Nous sommes
particulièrement attristés que
cette violence qui nuit aux
valeurs humaines soit exprimée
au nom des religions", a-t-il dit.
Le vernissage a eu lieu en présence, entre autres, de la ministre
française
de
la
Communication et de la Culture,
Fleur Pellerin, l'ambassadeur
d'Algérie
en France, Amar
Bendjama, de l'ambassadeur de
France en Algérie, Bernard Emié
et du président du MuCEM,
Jean-François
Chougnet.
"Made in Algeria, généalogie
d'un territoire", première exposition dédiée à la cartographie
sera ouverte au public du 20 janvier au 2 mai prochain. Elle est
organisée par le MuCEM en collaboration avec l'Institut national
d'histoire de l'art (INHA) et la
Bibliothèque Nationale de
France (BNF).
Jeudi 21 janvier 2016
25 quintaux de
drogue provenant
du Maroc saisis en
2015
Au royaume
du kif
„ Les efforts que déploient sans
cesse les instances chargées de la
lutte contre l'activité des dealers de
drogue s'accentuent de jour en
jour d'autant que cette activité
constitue la face odieuse de la criminalité gagnant du terrain, ces des
derniers temps.
Ainsi, de par leur proximité du
Maroc, les wilayas de l'ouest, et celles de sud-Ouest continuent d'être
des zones de transit, où les bandes
activent prudemment, à cause des
mesures de prévention prises par
la gendarmerie nationale.
Celle-ci a pu saisir à Tindouf, en
2015, plus de 25 quintaux de kif
traité saisis à travers les communes relevant de cette wilaya frontalière, où les unités de la gendarmerie nationale sont en vigilance
permanente, vu le danger que
représentent les membres de bandes criminelles qui se sont versées,
depuis belle lurette, dans le deal de
drogue ,exploitant la vulnérabilité
des catégories sociales dépourvues dont les jeunes chômeurs, et
chefs de famille en oisiveté dans
les périphéries de villes, comme
aux localités reculées.
A ce titre, la quantité de stupéfiants
a été saisie dans 21 affaires de
détention, et de commercialisation
illicite de drogue, impliquant 27 individus, soit 23 ont été écroués et
quatre (4) autres remis en liberté.
Les compte- rendus de la gendarmerie nationale relèvent, en substance, qu'il s'agit, dans 69 cas, de
crime organisé, dans lequel sont
impliqués 216 individus, d'après
l'analyse de 147 affaires criminelles enregistrées durant l'année
dernière.
En outre ,l'arrestation de certains
dealers de drogues dures, et de
stupéfiants ,les affaires traitées ont
porté sur des atteintes aux biens
dans 27 cas, notamment celles
liées aux vols, impliquant 18 personnes, dont 13 ont été placées en
détention préventive.
Ces affaires concernent également
les atteintes contre les personnes
dans19 cas, où il a été question de
coups, et blessures volontaires.
Le groupement de la gendarmerie
nationale de Tindouf a traité aussi,
l'an dernier, 22 affaires liées à l'immigration clandestine ayant donné
lieu à l'arrestation de 53 ressortissants africains, de différentes nationalités, et leur présentation devant
la justice, qui en placé 51 en détention préventive.
Si le même bilan relève le traitement de six (6) affaires liées à la
détention, sans autorisation, d'armes à feu, de manière à penser à
l'impact des éléments terroristes,
en vue de trouver des sources d'armement ,il n'en demeure pas moins
que l'activité grandissante ,ces derniers temps des réseaux de drogue, au niveau des frontières de
l'Ouest, et sud -Ouest du pays ,est
motivée principalement par la forte
production de drogue en Maroc,
qui tente de trouver dans ces
régions frontalières des débouchés
pour cette marchandise périlleuse
,sinon d'y créer de foyers de transit,
pour la propagation de cette activité
criminelle.
Synthése : H.M
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Jeudi 21 janvier 2016
Le ministre des Finances, Abderrahmane Benkhalfa, depuis El-Bahia
"La croissance territoriale
est un élément fondamental"
rateur lors d'une journée d'information sur
la Loi de finances
2016, le ministre a souligné
"nous nous dirigeons vers le
développement et une économie diversifiée sur tous les
plan", tout en excluant une
remise en question de la politique sociale et de solidarité au
profit des couches vulnérables".
Ainsi, depuis Oran, avant-hier,
le ministre des Finances,
Abderrahmane Benkhalfa a
laissé entendre que la Loi de
finances 2016 ne touche pas à
la politique sociale et de solidarité. Selon M. Benkhalfa, qui
soutenant l'idée de bassin de
croissance eu égard à la vaste
étendue de l'Algérie, a dit "La
croissance territoriale est un
élément fondamental et nécessaire pour permettre à chaque
citoyen et dans n'importe quelle
wilaya du pays de vivre au
même niveau et d'avoir les
mêmes chances de croissance". Le ministre des Finances,
Abderrahmane Benkhalfa, a
annoncé l'existence d'un plan
de numérisation et de modernisation des administrations de la
conservation foncière et des
domaines. En marge de sa visite aux sièges de la conservation foncière, du cadastre, des
impôts et du trésor de la wilaya,
M. Benkhalfa a indiqué qu'il
existe un plan annuel de numé-
O
risation et de modernisation de
ces
administrations.
M.
Benkhalfa a présidé une journée d'information sur la Loi de
finances 2016, organisée par le
Conseil national de la fiscalité,
qualifiant cette loi d'ordinaire et
intervenant dans une conjoncture exceptionnelle. Le ministre
des Finances s'est enquis également des conditions de travail
au niveau de l'agence du Crédit
populaire algérien (CPA), sise
au boulevard Khemisti au
centre-ville d'Oran. Le ministre
a insisté lors de sa visite au ser-
vice des impôts au centre-ville
d'Oran sur la création d'une cellule d'écoute des opérateurs
économiques,
soulignant
qu'une relation en souplesse
doit être établie entre l'administration, le citoyen et l'opérateur
économique. Au sujet de la
régression des prix du pétrole,
le ministre a souligné que cette
année est difficile en matière
d'hydrocarbures et en même
temps prometteuse sur le plan
économique et des réformes où
la recherche est dirigée vers
des alternatives dont dispose
l'Algérie avec la coopération de
tous et un changement des lois
et
des
comportements.
"L'année 2016 sera une étape
difficile que nous traversons
mais nous pouvons trouver des
alternatives avec nos moyens
financiers et économiques,
comme nous avons la volonté
d'ouvrir les opportunités de
croissance, nous avons la
volonté de combattre la contrebande, la surfacturation et les
pratiques non économiques".
Pour ce qui est du recouvrement fiscal, le ministre a indiqué
Les médicaments périmés attendent incinération
L'épouvantable stock de déchets
es médicaments périmés
reviennent au devant de la
scène. La dernière saisie d'une
valeur de 50 milliards de centimes
pour des produits qui ont expiré
relance le débat sur le contrôle du
médicament en Algérie. Une fois de
plus, l'Algérie est confrontée à l'épineux stock de médicaments périmés dont les montants de leurs
achats ont grossi la facture. Les
chiffres varient selon le degré
d'évolution de cette situation fort
embarrassante pour le secteur de
la santé. Si en 2011, le ministère
avait recensé seulement 10.000
tonnes aujourd'hui, on parle de plus
de 25.000 tonnes de médicaments
et consommables dont leur date a
expiré. Cela pose évidemment
l'autre problème de contrôle de ces
produits destinés à la santé
L
publique. Mais fort heureusement,
leur approvisionnement a été bloqué à temps craignant sans doute
la répercussion dangereuse chez
les malades. Mais comment est-on
arrivé à cela ? Il faut dire que le
stock de ces médicaments s'est
accumulé suite à la décision
qu'avait prise l'année dernière le
ministère de la santé d'établir un
cahier de charges rigoureux pour
l'importation des médicaments.
Souvent, des importations n'obéissaient pas à la stricte réglementation en vigueur qui conditionne l'importation de nomenclatures précises des médicaments en
excluant le générique qui est produit localement. En effet, il faut
savoir que tous les lots de médicaments périmés depuis des années
devaient être incinérés selon un
protocole d'accord entre le ministère de la santé et celui de l'environnement. Mais comme il y a eu un
retard d'exécution de ce projet, ces
quotas ont été stockés au sein des
hangars de la pharmacie centrale.
Les opérations de leurs incinérations ont été instruites par le ministère qui a ordonné que tous les établissements de santé publique doivent s'équiper d'incinérateurs avec
la prise en charge totale de ces
dépenses par l'autorité de tutelle.
Des sources indiquent que certains
CHU se sont équipés dernièrement
de ces brûleurs qui sont fabriqués
aux normes environnementales.
Mais cela reste insuffisant vu l'énorme stock de ces déchets qui risque
de prendre du temps pour être incinéré. Quant aux médicaments arrivés à expiration et qui sont stockés
dans les enceintes des officines
pharmaceutiques, il faut rappeler
que la convention signée entre le
syndicat des officines pharmaceutiques (SNPAPO) et le ministère de
la santé oblige tous les pharmaciens à évacuer leurs stocks vers
les incinérateurs. Des équipes spécialisées dans la collecte et le tri de
ces médicaments devaient opérer
au cours de l'année 2015. Au terme
de la loi, aucun médicament périmé
ne devra être évacué dans les
décharges publiques. Mais jusquelà, la démarche accuse un peu de
retard sauf pour les grands hôpitaux et polycliniques où l'obligation
est d'usage pour éviter d'éventuels
foyers de contamination qui sont
d'un grand risque aussi bien pour le
personnel soignant que les
malades.
Farid Larbaoui
Surenchère
e Parti Anti Sioniste adresse ses plus sincères condoléances à la famille et aux
proches du dignitaire chiite
saoudien, Cheikh Nimr Baqer
al-Nimr, exécuté ce matin par le
régime dictatorial d'Arabie
Saoudite. Puisse Dieu l'accueillir dans son vaste paradis.
Le Cheikh Nimr Baqer al-Nimr
avait été l'un des principaux animateurs des manifestations
pacifiques
réclamant
des
réformes politiques et la fin des
discriminations envers la communauté chiite, qui avaient
secoué le royaume wahhabite
L
en 2011 et 2012. Elles avaient
été réprimées dans le sang et
provoquées l'arrestation du
dignitaire, qui fut condamné en
octobre 2014 à la peine capitale
: mort par décapitation, suivie
de crucifixion aux motifs de "
désobéissance au souverain "
et " port d'armes "….
Cette terrible nouvelle doit nous
alerter sur la stratégie globale
adoptée par les sionistes dans
leur volonté de provoquer un
conflit entre musulmans chiites
et sunnites qui malgré leurs
efforts avaient du mal à prendre
jusque là, grâce notamment à la
perspicacité et au discernement
des musulmans. En effet, nous
avons assisté ces derniers mois
à une recrudescence des violences envers les communautés
chiites à travers le monde, dont
le récent massacre d'innocents
au Nigeria en a été l'apogée.
Cette volonté d'attiser la haine
entre les musulmans a trouvé
sa manifestation politique dans
la coalition créée dernièrement
à l'initiative du royaume saoudien afin de soi-disant " combattre le terrorisme ".
Avec l'assassinat de Cheikh
Nimr en ce premier jour de l'an-
7
née 2016, le vassal saoudien
envoie le signal clair que l'embrasement du conflit confessionnel entre les musulmans est
désormais une priorité de
l'agenda sioniste.Le Parti Anti
Sioniste condamne l'exécution
odieuse du martyr Cheikh Nimr,
et réitère son appel aux musulmans, afin qu'ils ne tombent pas
dans le piège du conflit confessionnel dans lequel veulent les
entraîner les sionistes qui en
seraient les seuls gagnants.
Yahia Gouasmi Président du
Parti Anti Sioniste
que des mesures et facilités
existent dont celles relatives à
la déclaration à distance, tout
en insistant sur le placement de
l'argent hors banques dans les
établissements financiers. Le
ministre, qui s'est enquis des
conditions de travail à la
conservation foncière et au trésor de la wilaya, a insisté sur la
nécessité de passer de l'étape
manuelle à celle de l'informatique mettant l'accent sur l'importance d'améliorer la relation
avec le public qui doit comprendre que la délivrance des
documents de propriété est une
lourde opération, expliquant
que certains terrains ne disposent pas de documents écrits.
Organisée par le Conseil national de la fiscalité en présence
des opérateurs économiques
des wilayas de l'ouest du pays,
cette rencontre a été par interventions abordant différents
aspects de la Loi de finances
2016 par des cadres des directions centrales des Douanes,
des Impôts et des Domaines.
Le ministre des Finances s'est
enquis, lors de sa visite dans la
wilaya d'Oran, du fonctionnement de la conservation foncière d'Oran ouest, des services
des impôts et du trésor de la
wilaya.
Mourad Belkaïd
Examens de fin de
cycles
Les dates
fixées
Le calendrier des examens
de la fin de l'année scolaire
2015/2016 a été dévoilé
mardi par le ministère de
l'éducation nationale. Les
épreuves de l'examen du
baccalauréat auront lieu du
29 mai au 2 juin. Le brevet
de l'enseignement moyen
(BEM) est fixé pour la période du 24 au 26 mai. Alors
que l'examen de la 5e pour
le palier primaire est prévu le
22 mai. Pour rappel, les
représentants des syndicats
de l'éducation ont proposé à
l'occasion de leur rencontre
avec les responsables du
ministère de l'éducation de
fixer la période du 22 mai et
7 juin pour le déroulement
des trois examens scolaires.
Le baccalauréat du 1 au 7
juin, le BEM les 25,26 et 27
mai et la 5e pour le 22 et 23
mai. S'agissant de la correction des copies des candidats au baccalauréat, les
organisations syndicales ont
proposé que cette opération
se déroule en soirée après la
rupture du jeûne. A la lumière de ce calendrier, la fin de
l'année scolaire 2015/2016
interviendra en avril pour la
majorité des élèves notamment ceux des classes des
examens.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Jeudi 21 janvier 2016
Après des heurts entre police et manifestants à Kasserine en Tunisie :
Le couvre-feu décrété
n couvre-feu a été
décrété
mardi
à
Kasserine, ville du centre-ouest de la Tunisie, où 14
personnes ont été blessées
lorsque la police a dispersé des
manifestants réclamant des
emplois.La situation à Kasserine
est tendue depuis le décès
samedi d'un chômeur de 28 ans,
Ridha Yahyaoui, qui s'était électrocuté après être monté sur un
poteau près du siège du gouvernorat pour protester contre son
U
retrait d'une liste d'embauches
dans la fonction publique. Mardi
en matinée, près de 500 personnes selon des médias - un millier
d'après un responsable du
ministère de l'Intérieur - s'étaient
rassemblées devant le siège du
gouvernorat en scandant "Le
travail est un droit". "Certains ont
lancé des pierres, d'autres sont
montés sur le toit du gouvernorat. La police les a dispersés
avec du gaz lacrymogène", a
déclaré le responsable
du
ministère. "Quatorze personnes
se trouvent à l'hôpital régional,
toutes pour des blessures légères", a par la suite indiqué le
gouverneur de Kasserine,
Chedly Bouallègue. Le ministère de l'Intérieur a annoncé en
fin d'après-midi qu'un couvre-feu
avait été imposé à "Kasserine de
18H00 à 05H00 du matin à
compter du 19 janvier". La situation était "stable" à la mi-journée
selon le responsable du ministère, mais des habitants avaient
coupé l'une des principales rues
de la ville avec des pneus en feu
et l'armée s'était déployée
devant le siège du gouvernorat.
Dimanche, suite au décès de
Ridha Yahyaoui, plusieurs dizaines d'habitants avaient déjà
exprimé leur colère en brûlant
des pneus dans la ville. Lundi,
150 à 200 personnes avaient
également protesté sur l'avenue
Habib Bourguiba à Tunis, en
brandissant des portraits du
jeune homme. Un haut respon-
sable du gouvernorat de
Kasserine a été limogé à la suite
de ce décès et la présidence du
gouvernement a annoncé l'ouverture
d'une
enquête.
Kasserine, l'une des régions les
plus pauvres de Tunisie, a plusieurs fois connu depuis la révolution de 2011 des mouvements
de protestation dégénérant parfois en affrontements violents
avec la police sur fond de misère
et de chômage.
R.N.
Un suicide, une révolte, et après ?
Le 12 janvier, un incendie criminel se déclare au foyer du lycée
secondaire. Le 14, jour anniversaire de la révolution, un jeune
chômeur tente de se suicider. Il
décède le 17 et des manifestations se déclenchent en soutien
à la mémoire de Ridha
Yahyaoui. Le 19 au matin, deux
jeunes veulent se jeter du haut
d'un bâtiment. La protection
civile les sauve in extremis. La
cité Ezzouhour, l'une des plus
défavorisées du pays et vivant
dans des conditions déplorables s'embrase. Ce quotidien
sans espoir nourrit une colère
qui ne cesse d'augmenter
envers les élites de Tunis. De
petits groupes ont commencé à
brûler des pneus, renversé de
l'essence pour y mettre le feu,
pendant que des renforts de
police arrivaient sur place. Les
objets du quotidien, poubelles,
planches, outils, étaient renversés sur les chaussées afin de
dresser des obstacles. Des jeunes ont utilisé une écharpe en
guise de masques, jetant des
pierres sur les forces sécuritaires. Le gaz lacrymogène tente
de stopper les assaillants. Les
militaires, comme souvent dans
des cas critiques d'affrontements entre policiers et jeunesse, se sont disposés aux
principaux carrefours de la ville.
Kasserine est traversée par
une grande rue. De chaque
côté, on trouve des cités disparates. Le siège du gouvernorat
est situé tout au bout de la ville.
Son contexte social alors que
l'hiver frappe durement l'intérieur du pays fait de cette ville
un chaudron à ciel ouvert. La
rancœur n'est plus contre un
Ben Ali, coupable d'avoir ignoré
les régions intérieures durant
23 ans, mais contre un système
qui les bafoue depuis trop longtemps. Et qui en fait des
citoyens d'une autre Tunisie.
Photos et vidéos véhiculées sur
les réseaux sociaux montrent
une violence déjà constatée en
2010.
Ce qui se déclenche depuis
quelques jours est le résultat
d'une politique voulue par Tunis
depuis des décennies. Dans un
pays
hypercentralisé,
les
régions du Sahel ont toujours
été privilégiées par rapport au
sud, au centre et au nordouest. Les côtes ont bénéficié
d'investissements, d'infrastructures afin d'être la vitrine d'une
Tunisie vouée au tourisme et
au commerce à l'international.
Lorsqu'à
Sidi
Bouzid,
Mohamed Bouazizi gratta l'allumette qui allait embraser le carburant qu'il s'était répandu sur
ses vêtements, il ne pouvait
imaginer que son destin désespéré ferait basculer le pays
dans la démocratie. D'autant
qu'il n'était pas le premier à se
suicider ainsi. En moins d'un
mois, Ben Ali a fui Tunis direction l'Arabie Saoudite. Les
espoirs furent grands. Mais la
succession de gouvernements
(BCE en 2011, Hamadi Jebali
en 2012, Ali Larayedh en 2013,
Mehdi Jomâa en 2014 puis
Habid Essid depuis 2015) a
multiplié les paroles rassurantes sans jamais bâtir une feuille
de route, un projet pour remettre ces régions dans l'économie
tunisienne. Le taux de suicide
est très important pour un pays
musulman. Hier, dans la délé-
gation de Joumine (gouvernorat de Bizerte) au nord, un
élève s'est suicidé. La liste est
très longue d'une jeunesse qui
veut en finir avec " l'humiliation
" de sa vie au quotidien.
D'autres disent que " ce sera
Daech ou le bateau ". Des
groupes terroristes se cachent
dans les Monts qui entourent
Kasserine. De très nombreux
militaires et policiers ont été
tués depuis 2011. Signe de la
gravité des affrontements en
cours aujourd'hui à Kasserine,
un couvre-feu est instauré de
18h à 5h. Il donne le pouvoir
aux sécuritaires de tirer sur les
contrevenants en cas de nonobéissance. Il va falloir scruter
attentivement les réactions
dans d'autres gouvernorats qui
vivent la même situation.
Par Benoît Delmas
Référendum pour l'autodétermination du peuple sahraoui
Lancement d'une pétition internationale
Par Rafik Bakhtini
ne pétition, initiée par le
Comité suisse de soutien
au peuple sahraoui, a été lancée à l'échelle européenne,
voire mondiale, demandant au
Conseil de sécurité de l'ONU
d'organiser, "avant la fin 2017",
le référendum d'autodétermination pour le peuple sahraoui.
Dans un appel intitulé "Sahara
Occidental-Référendum maintenant", les personnes soussignées demandent au Conseil
de sécurité d'"organiser, avant
la fin de l'année 2017, le référendum d'autodétermination au
sein de la population sahraouie
suivant les règles du Plan de
paix de 1991" soulignant que le
peuple sahraoui "doit pouvoir
jouir pleinement de son droit à
disposer de lui-même, ainsi
que l'établit la Charte des
Nations unies". La pétition avec
toutes les signatures récoltées
sera remise au Conseil de
sécurité de l'ONU au mois de
septembre 2016, avant la session de la Commission de décolonisation, aux sièges de l'ONU
à Genève et à New York, précisent-ils. Dans leur lettre, les
signataires rappellent que
"depuis 1963, le Sahara occidental figure sur la liste onusienne des territoires non autonomes dont les peuples ont le
droit à l'autodétermination".
Dans les résolutions de 1965
(2072) et de 1966 (2229),
l'Assemblée générale de l'ONU
U
a demandé à l'Espagne de
créer les conditions nécessaires pour l'organisation d'un
référendum d'autodétermination pour la population sahraouie.
Aussi, la Cour internationale de
La Haye, dans son avis juridique publié le 16 octobre 1975,
a constaté qu'il existe une
population autochtone au
Sahara occidental et qu'il
n'existe aucun lien juridique de
souveraineté territoriale du
Maroc sur le Sahara occidental.
"L'armée d'occupation marocaine envahit le Sahara occidental en hiver 1975/76 et
occupe depuis lors le territoire
de manière illégale, alors que
l'Espagne a déclaré ne plus
vouloir assumer ses responsabilités de puissance administrante que lui reconnaissait
l'ONU, négligeant ainsi son
devoir de décolonisation du territoire.
Après le retrait de la Mauritanie
en 1979, le Maroc envahit tout
le territoire et reste la seule
puissance occupante", ajoutent-ils. En 1979, l'Assemblée
générale de l'ONU (résolution
34/37) a reconnu le Front
Polisario comme représentant
légitime du peuple sahraoui et a
demandé instamment au Maroc
de mettre fin à l'occupation du
territoire sahraoui, rappelle-ils
encore. L'entêtement du Maroc
s'est poursuivi même après son
acceptation du Plan de paix établi en 1991 sous les auspices
de l'ONU et de l'OUA (actuellement Union africaine UA). Et
alors que la population sahraouie qui, depuis 40 ans, vit
dans la partie du Sahara occidental sous l'occupation marocaine continue de subir de graves violations de ses libertés et
droits fondamentaux: disparitions forcées, exécutions sommaires ou extrajudiciaires,
arrestations arbitraires, torture,
jugements par des tribunaux
militaires, atteintes aux libertés
d'association...
"Entre-temps, en violation de la
1ère Convention de Genève, le
Maroc a procédé au transfert
d'une partie de sa population
dans le territoire occupé du
Sahara occidental dont il
exploite les richesses naturelles
à son propre profit, avec la
complicité d'entreprises multinationales mais en l'absence du
consentement éclairé et préalable de la population sahraouie",
déplorent les
signataires.
Depuis 1991, l'ONU essaie de
régler le conflit entre le Front
Polisario et le Maroc en cherchant une solution politique
"juste, durable et mutuellement
acceptable", sans succès
jusqu'à ce jour, rappellent les
signataires de la pétition.
C'est pourquoi "nous appelons
le Conseil de sécurité à exiger
de la Mission des Nations
Unies pour l'organisation d'un
référendum au Sahara occidental (MINURSO) d'organiser ce
référendum et d'accomplir ainsi
8
la tâche essentielle pour
laquelle elle a été créée il y a 25
ans", précisent-ils.
Par ailleurs, les signataires
comptent organiser des manifestations de solidarité lors de
la remise des signatures aux
organes de l'ONU à Genève,
avec discours de personnalités
connues, discussion en tableronde, musique, expositionphoto, stands d'information et
de ravitaillements. Et pour faire
connaître la pétition et pour inviter un maximum de personnes
à la signer, les promoteurs suisses proposent à tous les groupes de solidarité, ONG's, partis
politiques ou autre d'organiser
des actions et des manifestations au sujet du conflit du
Sahara occidental et des
Sahraouis: films, expositions,
concerts, tables rondes, ou
conférences.
R.B.
Territoires occupés
Une délégation
étrangère expulsée
„ Des délégations en provenance de la Norvège, Lituanie,
Pologne, Canada, Etats-Unis et de la Suède ont été expulsées
mardi des territoires occupés du Sahara Occidental et de
Goulimim (sud du Maroc) vers la ville marocaine d'Agadir, a rapporté l'agence de presse sahraouie (SPS). Pas moins de 63 visiteurs étrangers ont été expulsés des territoires sahraouis occupés et du sud du Maroc, a rapporté le site du Comité norvégien
de soutien au Sahara Occidental. Le Comité norvégien de soutien
au peuple sahraoui a souligné que "dix Norvégiens, dont la viceprésidente de la jeunesse, Emilie Bersaas ont été expulsés ce
matin de Goulimim vers Agadir par des agents de la police marocaine qui ont ordonné le groupe de plier bagages". L'expulsion de
ces membres de délégations s'est déroulée dans 20 incidents différents. Aucune justification n'a été donnée par les autorités
marocaines aux délégations visées par cette mesure, qui va à
l'encontre des principes des droits de l'homme et des libertés,
selon la même source. Ce n'est pas la première fois que le Maroc
procède à ce genre d'intimidation contre les délégations étrangères en raison de leur soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance, a-t-on rappelé.
R.N.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
La revue El-Djeich revient sur les priorités de l'ANP
Lutter contre le terrorisme
et e crime organisé
a lutte contre le terrorisme et le crime
organisé constituent
des "priorités" du HautCommandement
de
l'Armée nationale populaire
(ANP), qui a adopté une
stratégie sécuritaire efficace, souligne le dernier
numéro de la revue ElDjeich. La revue de l'ANP
considère dans l'éditorial
que l'"effort principal de
nos forces armées porte
sur la lutte contre le terrorisme et le crime organisé
qui menace notre économie ainsi que nos frontières". "La lutte contre le terrorisme constitue une des
priorités
du
HautCommandement
de
l'Armée nationale populaire
L
Jeudi 21 janvier 2016
Quotidien national d’information
(ANP), qui a adopté une
stratégie sécuritaire efficace reposant sur un
déploiement judicieux des
unités militaires et une
parfaite coordination entre
les différentes forces et
autres composantes de
nos forces armées", écrit la
revue. Ceci, outre "l'exploitation maximale, immédiate et efficiente de l'information, l'unification du centre de prise de décision",
est-il expliqué "particulièrement après les changements opérés au niveau
des structures organisationnelles de l'ANP, ainsi
que certains changements
et opérations de réorganisation et de structuration
qui ont touché certaines de
ses composantes". Selon
El-Djeich, ces changements et réorganisations
ont "contribué à l'obtention
de résultats significatifs sur
le terrain durant l'exercice
écoulé au regard de l'exceptionnel bilan enregistré
sur le plan de la lutte contre
le terrorisme, le crime
organisé et la contrebande".
La même source indique
ainsi, que 157 terroristes
dont dix (10) chefs qui
avaient rejoint les groupes
terroristes depuis 1994 ont
été éliminés. Revenant sur
l'année qui a commencé,
l'ANP réitère sa détermination à "s'acquitter de ses
missions avec rigueur,
dans les différents secteurs
relevant de son domaine
de compétence, dans le
cadre des lois et règlements afin d'obtenir des
résultats plus probants
dans la lutte contre le terrorisme jusqu'à éradication
de ses derniers résidus et
de ses connexions".
El-Djeich ne manque pas
également de rappeler les
réalisations
de
l'ANP
durant l'année écoulée
riches en évènements en
matière d'action et de suivi
sur le terrain marquée par
les visites de travail du
vice-ministre de la Défense
nationale, chef d'état-major
de l'ANP, dans les différentes régions militaires et
grandes unités.
R.N.
Boumerdes
Quatre casemates détruites
Quatre (04) refuges de terroristes ont été détruits mardi par un
détachement de l'Armée nationale
populaire (ANP) relevant du secteur opérationnel de Boumerdes, a
indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale.
"Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l'Armée
nationale populaire relevant du
secteur opérationnel de
Boumerdes (1ère Région militaire)
a découvert et détruit, le 19 janvier
2016, quatre (04) refuges pour terroristes", précise le communiqué.
Par ailleurs, et dans le cadre de la
sécurisation des frontières et de la
lutte contre la contrebande, des
détachements relevant des secteurs opérationnels de
Tamanrasset et d'In Guezzam
(6ème Région militaire) "ont appréhendé, lors de différentes opérations, 28 contrebandiers et ont saisi
deux (02) véhicules tout-terrain, un
groupe électrogène et un lot d'équipements pour détecteurs de
métaux". De même, des éléments
de la Gendarmerie nationale relevant du secteur opérationnel de
Tlemcen (2ème Région militaire)
"ont saisi un véhicule utilitaire et
une importante quantité de carburant s'élevant à 21.125 litres destinée à la contrebande", ajoute la
même source.
Bilan 2015 du commerce extérieur
Plus de treize milliards
de dollars
Par Wassim Benrabah
Le commerce extérieur s'est soldé pour
l'Algérie par un déficit de 13,71 milliards de dollars (mds usd) en 2015 contre un excédent de
4,306 mds usd en 2014, avec la Chine comme
premier fournisseur et l'Espagne au rang de premier client, a appris, mercredi, l'APS auprès des
Douanes. Les exportations ont ainsi reculé à
37,787 mds usd en 2015 contre 62,886 mds usd
en 2014, soit une chute de près de 40%, indique
le Centre national de l'informatique et des statistiques des Douanes (CNIS). Quant aux importations des marchandises, elles ont également
baissé mais à un moindre rythme pour se chiffrer
à 51,501 mds usd en 2015 contre 58,58 mds usd
en 2014, en baisse de 12,08%. Le taux de couverture des importations par les exportations a
baissé à 73% en 2015 contre 107% en 2014. La
catégorie des biens d'équipement a représenté
34,4% des importations globales en se chiffrant à
17,71 mds usd (contre 19,62 mds usd), soit un
recul de 9,74%. Quant à la catégorie des biens
destinés à l'outil de production (biens intermédiaires), qui a représenté 30,84% de la facture
globale des importations, elle a reculé à 15,88
mds usd contre 17,62 mds usd (-9,88%). Il s'agit
surtout des huiles de pétrole, des matériaux de
construction et des huiles destinées à l'industrie
alimentaire. Pour la catégorie des produits alimentaires (18,1% de la facture des importations
globales), ils sont passés à 9,314 mds usd contre
11 mds usd (-15,37%). Pour les importations des
biens de consommation non alimentaires (médicaments, véhicules de tourisme, pièces de
rechange, réfrigérateurs, meubles...), elles ont
baissé à 8,597 mds usd contre 10,334 mds usd (16,81%). Durant l'année 2015, les importations
ont été financées à raison de 58,78% par cash,
de 37,72% par lignes de crédits et de 3,5% par le
recours aux autres transferts financiers. Pour ce
qui concerne les exportations des hydrocarbures
(94,54% des exportations globales), elles se sont
réduites à 35,724 mds usd en 2015 contre
60,304 mds usd (-40,76%).
Les exportations
hors-hydrocarbures (5,46% des exportations globales) ont baissé à 2,063 mds usd contre 2,582
mds usd (-20,1%). En 2015, les six principaux
clients de l'Algérie ont été l'Espagne (6,56 mds
usd), l'Italie (6,16 mds usd), la France (4,92 mds
usd), la Grande-Bretagne (2,88 mds usd), les
Pays-Bas (2,28 mds usd) et la Turquie (2,07 mds
usd). Quant aux principaux fournisseurs de
l'Algérie, la Chine a maintenu sa première place
pour la troisième année consécutive avec 8,22
mds usd, suivie de la France (5,42 mds usd), de
l'Italie (4,82 mds usd), de l'Espagne (3,93 mds
usd), de l'Allemagne (3,38 mds usd) et des EtatsUnis (2,71 mds usd). Par régions, les pays de
l'OCDE ont été à l'origine de 63,49% des importations algériennes et ont absorbé 82,64% des
exportations de l'Algérie. Les pays de l'UE sont
demeurés les principaux partenaires de l'Algérie
avec 49,21% des importations algériennes et
68,28%
des
exportations
algériennes.
Concernant les échanges entre l'Algérie et les
pays du Maghreb (UMA), ils ont reculé de 40% en
2015 passant à 2,28 mds usd contre 3,8 mds usd,
alors que les échanges avec les autres pays arabes ont baissé de 2,68% à 2,54 mds usd contre
2,61 mds usd.
R.B.
Véhicules
Baisse de la facture de 45 %
a facture des importations
des véhicules s'est chiffrée à 3,14 milliards de dollars
(mds usd) en 2015, contre 5,7
mds usd en 2014, soit une
baisse de 44,91%, a appris
l'APS auprès des Douanes. Le
nombre des véhicules importés
a également connu une importante baisse en s'établissant à
265.523 unités contre 417.913
unités importées en 2014, en
recul de 36,46%, précise le
Centre national des statistiques
des Douanes (Cnis). La majorité des importations, opérées
par une quarantaine de
concessionnaires exerçant sur
L
le marché national, a enregistré une tendance baissière, en
particulier celles européennes,
notamment françaises et allemandes, qui ont connu une
baisse en valeur et en nombre,
dépassant parfois les 90%.
Certaines importations de véhicules par des concessionnaires
de marques chinoises ont, par
contre, enregistré des hausses
notables entre les deux périodes de comparaison, allant
jusqu'à une augmentation de
145% en valeur et de 156% en
volume, même si la facture et
la quantité importée sont largement inférieures par rapport à
celles des voitures européennes. A rappeler qu'afin de plafonner ces importations, qui
dépassent largement les
besoins du marché national, le
régime des licences d'importation a été introduit pour les
véhicules. Ainsi, le contingent
des véhicules importés a été
fixé à 152.000 unités sur l'année 2016. Ce contingent
concerne les véhicules automobiles pour le transport de
dix personnes ou plus (chauffeur inclus), les véhicules de
tourisme et autres véhicules
automobiles principalement
conçus pour le transport des
9
personnes (y compris les voitures de type "break" et les voitures de course) et les véhicules automobiles pour le transport de marchandises. Les
engins tels que les camions et
tracteurs que des gens importent pour le propre fonctionnement de leur entreprise, ne
sont cependant pas concernés
par le dispositif des licences.
En plus, aucun opérateur
n'aura le droit d'importer plus
de 30% des contingents globaux fixés. L'avis d'ouverture
de ces contingents s'étale
entre le 14 janvier et le 3
février 2016. La baisse des
importations des véhicules,
amorcée dès 2014, est engendrée par des décisions prises
par le gouvernement pour mettre fin à l'emballement des
importations et assainir le marché de l'automobile qui était
caractérisé par de profonds
dysfonctionnements et des pratiques illégales. Le marché des
importations des véhicules est
régi, depuis avril 2015, par un
nouveau cahier des charges
relatif aux conditions et modalités d'exercice de l'activité des
concessionnaires de véhicules
neufs.
R.N.
Régions
Jeudi 21 janvier 2016
Relizane Scope
Les résidents des
vieilles bâtisses
s’impatientent pour
leur relogement
„ Les services de la commune de
Relizane attendent toujours le feu vert,
leur permettant de procéder à l’opération
de relogement concernant les habitants
des vieilles bâtisses qui se trouve au cheflieu de Relizane.
Cette opération était prévue, rappelonsle, au tout début de l’été dernier mais a
vite été reportée pour des raisons liées au
mois du ramadhan dernier, permettant
ainsi aux familles concernées de s’organiser
La mise à jour du recensement des
foyers existants, au nombre d’une centaine, selon les mêmes responsables, via les
enquêtes d’usage (fichier national du
logement, CNL, OPGI, Agence foncière),
a été clôturée. Toutefois, nous avons
appris auprès d’habitants en question
que le recensement est en fait la seule
cause de ce retard.
En effet, des familles, au nombre de 30 et
ayant été exclues de la liste des bénéficiaires, ne cessent toujours pas de réclamer leur intégration. Selon la commission
communale ayant procédé au recensement, cette dernière affirme que les personnes exclues l’ont été pour de bonnes
raisons, entre autres celle d’avoir déjà
bénéficié d’un logement, information détenue d’ailleurs par le fichier national du
logement.
D’autres personnes ont, quant à elles, été
rayées de la liste car elles s’étaient tout
bonnement installées au niveau des
Bidonvilles, alors qu’une directive claire,
émanant du wali de Relizane, fait état du
bénéfice de l’aide de l’État dans le cadre
du logement social, aux seuls habitants
installés dans les taudis, lors des périodes
antérieures.
Quant aux autres, le wali de Relizane leur
a explicitement signifié de «retourner d’où
ils sont venus».
A.L.
Absence totale
d’hygiène aux espaces
de commerce
„ A Relizane, les petits commerces poussent comme des champignons et beaucoup échappent au contrôle des services
d’hygiène. C’est surtout dans les arrières
boutiques qu’il y a une absence totale
d’hygiène et c’est au service des
urgences de l’hôpital du chef-lieu de
Relizane qu’on peut se renseigner sur les
multiples intoxications alimentaires qui
sont enregistrées chaque jour. Dans une
boulangerie, un citoyen a annulé sa commande de pain, après avoir constaté que
le boulanger avait mis du tabac à chiquer
dans sa bouche et qui, sans se nettoyer
les mains, allait lui servir le produit le plus
consommé chez nous. Un autre citoyen
s’est plaint de douleurs au niveau de l’abdomen, après sa sortie d’un restaurant. La
liste des consommateurs qui ont eu des
infections abdominales est longue, et tout
le monde sait que la majorité des plats
sont préparés avec de l’huile qui est utilisée plusieurs fois, et aussi que les
assiettes, et les verres sont très mal nettoyés. Dans la ville de Relizane, les
citoyens qui prennent quotidiennement
leurs repas dans les fast-foods, gargotes
et restaurants, sont de plus en plus nombreux, et la nourriture malsaine est dangereuse pour la santé des clients consommateurs. C’est surtout en été que les
sandwichs et les plats préparés rapidement sont douteux, occasionnent ainsi et
assez souvent des séquelles au niveau de
l’estomac. La sonnette d’alarme est tirée,
et il est temps que les services de contrôle frappent fort.
A.Lotfi
Les chantiers
«Blanche Algérie» en renfort
ace à l’inertie des
élus communaux
qui n’ont pas daigné
lever le petit doigt pour donner le moindre coup de
balai, la Direction de
l’Action sociale a pris seule
l’initiative de faire le ménage dans tous les quartiers
de la ville dans le cadre de
l’opération Blanche Algérie.
Dans cette même optique,
on relève que plus d’une
vingtaine de chantiers viennent d’être ouverts et la collecte des déchets ménagers bat son plein. Selon Mr
Rahim Djamel, directeur de
cette structure de wilaya,
chaque chantier offre sept
postes d’emploi aux jeunes
F
chômeurs. Il souligne au
passage qu’en dépit de l’insuffisance, voire même du
manque des moyens matériels, excepté quelques
brouettes, balais et pelles,
l’opération a été étendue au
reste des 38 communes de
la wilaya.
Il y a de quoi secouer un
peu les élus communaux
impassibles qui voient défiler sous leurs yeux à longueur de journée des
camions
brinquebalants
chargés d’ordures ménagères, ou encore de chiens
très agressifs, qui ont élu
domicile dans un centre
réservé à plus d’une centaine de jeunes garçons, et
filles handicapés physiques
(Assafir El-Janna), voisin
de l’école «Nadjah» qui est,
il ne faut point s’étonner, à
quelques mètres seulement
de
la
Direction
de
l’Education.
A.Lotfi
Le danger des deux roues
a moto est devenue une
vraie tendance depuis
quelque temps et l’un des
modes de transport les plus
en vogue parmi la jeunesse,
il n’en demeure pas moins
que beaucoup de jeunes
semblent ignorer la réglementation qui régit la circulation des deux-roues. Les
conséquences de telle négligence sont visibles sur le terrain où il ne se passe pas un
jour sans qu’un accident ne
soit signalé mettant en cause
un motocycliste.
En effet, selon un officier de
la Gendarmerie nationale,
«en sus du port du casque
qui demeure obligatoire, il y
a également le contrat d’assurance et le permis de
L
conduire pour un certain type
de motos». Notre source
indique que «le taux de mortalité des motards est deux
fois plus élevé que celui des
automobilistes. Cela provient
principalement du fait que
les motocyclistes n’ont pas
de carrosserie pour les protéger; les lésions qui en
résultent se limitent rarement
à des traumatismes (fractures, contusions) mais comprennent également des brûlures en cas de contact de la
peau avec la route».
Il faut noter qu’un nombre
impressionnant de motocyclistes en provenance du
chef-lieu de wilaya «envahissent» chaque week-end l’autoroute pour se distraire.
Quelquefois des paris sont
mis en jeu pour le motard qui
arrive le premier sur un tronçon de la route bien déterminé. Ainsi pour endiguer ce
phénomène qui a tendance à
prendre de l’ampleur, la
Gendarmerie a décidé d’intensifier ses contrôles sur les
deux-roues.
A titre d’exemple, notre
source fait état d’une cinquantaine motocyclistes verbalisés au cours du seul
mois de décembre dernier.
Parmi les infractions retenues contre les motocyclistes: le non-respect de la
vitesse réglementaire, du
sens opposé à la circulation,
le défaut du port de casque,
les dépassements et les
manœuvres dangereuses, le
jeu au milieu de la chaussée,
le non-respect du stop et de
la priorité, le défaut de maîtrise et de changement de
direction sans signalisation,
sans oublier, bien sûr, les
nuisances sonores causées
par ces machines pétaradantes. Toutefois, notre
source indique que «nous
insistons davantage sur l’aspect préventif que sur la
répression», et appelle en
cette occasion les usagers
des deux-roues «à se
conformer au code de la
route en utilisant le casque
dont l’utilisation n’est pas
optionnelle mais obligatoire».
Par Lotfi
Les habitants de Zemmoura agacés
par les transports en commun
es habitants de la commune de Zemmoura,
située au Sud, à une trentaine de kilomètres du cheflieu de Relizane, rencontrent d’énormes difficultés
pour se rendre au chef-lieu
de Relizane, pour régler
des raisons d’ordre professionnel ou simplement personnel. L’arrêt des bus qui
dessert la localité de
Bendaoued se trouve au
L
niveau de Meriama ,
d’autres se situant au
niveau de la nouvelle ville
Adda Benada
et de
Bermadia , connaissent une
anarchie
indescriptible,
notamment aux heures de
pointe, moment où tout le
monde se rassemble, et
pour arriver au chef-lieu, il
faut descendre au Terminus
de la station du terminus de
Bendaoued et prendre un
autre bus, le matin, il faut
attendre que les bus, qui
assurent
la
ligne
Bendaoued Relizane et tenter de trouver les bus qui
prennent la direction de
Relizane , une situation
infernale voire insupportable pour les usagers.
Ces derniers
proposent
une ligne directe qui reliera
Relizane à Zemmoura, sans
faire escale à Bendaoued,
elle résoudra à coup sûr le
problème du transport pour
cette partie de la population. L’autre souci des habitants de Zemmoura, c’est
aussi les déplacements
vers Oued Es Salem et sur
ce tronçon ce sont les
quelques
transporteurs
clandestins, qui viennent
souvent au secours des
voyageurs.
A.Lotfi
La permanence de nuit n’est pas
assurée dans plusieurs pharmacies
i dans les communes
d’Ain Rahma, Sidi
Saada, Semmar et Kalaa,
les malades ont la possibilité d’acheter des médicaments la nuit, ce n’est pas
du tout le cas pour ceux de
Kalaa , une importante commune côtière jusqu’à la limite de la wilaya de Mascara
qui souffre d’un manque fla-
S
grant de commodités;
notamment avec le problème de la permanence de
nuit pour les officines qui
pose avec acuité, malgré
une situation sécuritaire
favorable de nos jours. «Je
me suis déplacé jusqu’à
Mascara pour acheter tard
dans la soirée des médicaments, et ce, faute de ne
10
pas trouver de permanence
de pharmacie à Sidi Saada
», dira amèrement un villageois de ladite commune
susmentionnée.
Un problème maintes fois
soulevé et sur lequel les
responsables du secteur
concernés devraient sérieusement se pencher. Dans
l’attente que ce problème
soit réglé dans les meilleurs
délais, les citoyens des
communes sus évoquées
lancent un appel envers les
services concernés, afin de
trouver une solution adéquate dont le but de dissiper
les nuages, qui entourent
ces localité susmentionnées.
A.L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Monde
Jeudi 21 janvier 2016
ANALYSE
La marque
de l'ONU
n gouvernement
d'union nationale a
été formé mardi en
Libye, une étape prévue par
l'accord parrainé par l'ONU
qui constitue un timide premier pas vers une solution
politique à la crise traversée
par ce pays divisé où la
menace djihadiste est grandissante.
32 ministres représentant
les différentes parties et
régions composent ce gouvernement d'union dirigé
par l'homme d'affaires tripolitain Fayez el-Sarraj. Ils ont
été nommés par le Conseil
présidentiel, une instance
présidée par Sarraj et créée
après la signature en
décembre au Maroc de l'accord politique sous l'égide
de l'ONU. Cet accord avait
été signé par des membres
des deux Parlements
libyens rivaux mais n'a
depuis été ratifié par
aucune des deux chambres
législatives. L'émissaire de
l'ONU pour la Libye, Martin
Kobler, a toutefois exhorté
mardi la Chambre des
représentants, le Parlement
reconnu par la communauté
internationale qui siège
dans l'est du pays, à " se
réunir rapidement pour
approuver " le gouvernement d'union. Pour que ce
nouveau cabinet devienne
opérationnel, il doit en effet
être approuvé par une
majorité des deux tiers. La
chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini
a elle aussi appelé mardi la
Chambre des représentants
à approuver rapidement le
nouveau cabinet. " Seul un
gouvernement libyen unifié,
soutenu par tous les
citoyens, sera capable d'en
finir avec les divisions politiques, de vaincre le terrorisme et gérer les défis
sécuritaires, humanitaires et
économiques " du pays, a-telle ajouté. La Libye est
plongée dans le chaos et
livrée à des groupes armés
depuis la chute de
Muammar Khadafi en 2011
et les deux autorités s'y disputent le pouvoir depuis la
prise de la capitale Tripoli
par des milices en partie
islamistes à l'été 2014. La
mise en place d'un gouvernement d'union est ardemment soutenue par les
Occidentaux qui souhaitent
voir s'installer une autorité à
même de lutter contre le
groupe État islamique (EI).
Ce dernier n'a cessé de
renforcer sa présence ces
derniers mois en Libye où il
compte environ 3 000 combattants selon Paris. Le
groupe djihadiste a notamment revendiqué au début
du mois deux attentats
meurtriers (plus de 56
morts) et lancé des attaques visant le " croissant
pétrolier ", situé dans le
nord de ce pays qui dispose
des réserves pétrolières les
plus importantes d'Afrique,
U
estimées à 48 milliards de
barils.
La tâche de diriger le nouveau gouvernement revient
à Fayez el-Sarraj, quinquagénaire originaire de Tripoli,
membre de la Chambre des
représentants. Diplômé en
gestion des affaires et en
architecture, il a été membre de l'Autorité préparatoire pour le dialogue qui a
tenté de rassembler les différents acteurs de la société
en vue de mettre fin à la
crise. Il se trouve actuellement à l'étranger. Les portefeuilles ont été répartis
selon les trois régions
libyennes : neuf pour
l'Ouest (Tripolitaine), huit
pour l'Est (Cyrénaïque) et
sept pour le Sud (Fezzan).
L'annonce de sa formation
était attendue dimanche,
mais des divergences ont
ralenti le processus, notamment au sujet du " partage
géographique " des portefeuilles. La répartition des
ministères régaliens a traditionnellement suscité des
frictions entre les trois
régions. Deux membres du
Conseil présidentiel se sont
ainsi abstenus d'approuver
ce gouvernement. L'un des
vice-Premiers ministres, Ali
al-Gatrani, et l'un des ministres d'État, Omar al-Aswad,
se sont retirés " temporairement " du conseil, invoquant
" des divergences au sujet
de la répartition des ministères ", a dit Gatrani. Le portefeuille de la Défense a été
confié à Al-Mahdi alBarghathi (Est), l'Intérieur à
Al-Aref al-Khoja (Ouest), la
Justice à Abdel Salam
Genedi (Sud) et les Affaires
étrangères à Marwan
Abousrewil (Ouest). Une
seule femme - à la Culture fait partie de ce gouvernement et le controversé
général Khalifa Haftar, commandant des forces loyales
au pouvoir reconnu internationale-ment, n'y figure pas.
" Si Haftar ne soutient pas
ce nouveau gouvernement,
ce qui devrait pas être le
cas vu le nom du ministre
de la Défense (ndlr : rival
de Haftar), alors je vois mal
le président de ce
Parlement prêter son
concours à une approbation
rapide ", assure Mattia
Toaldo, chercheur au
European Council on
Foreign Relations. " Mais
l'identité du ministre de la
Défense pourrait changer la
donne auprès de certains à
Tripoli ", poursuit-il. " C'est
pour ça que s'il est
approuvé, le gouvernement
d'union pourrait avoir un
chemin plus calme. En tout
cas, s'il ne contrôle pas
Tripoli, ce gouvernement
sera complètement inefficace. "
Par Idriss Elram
LIBYE
Jeudi 21 janvier 2016
ENFIN, UN GOUVERNEMENT
DE COALITION
e gouvernement libyen
d'union nationale prévu par
l'accord politique parrainé
par l'ONU a été formé mardi,
et devrait permettre au pays
de sortir de la crise politique et sécuritaire
qui le secoue depuis 2011 et de mieux
lutter contre le terrorisme.
La nouvelle équipe composée de 32
ministres, représentant trois régions
libyennes, Barka, Fezzan et Tripoli, et
dirigée par l'homme d'affaires tripolitain
Fayez el Serraj, doit avant d'entrer en
fonction être approuvée par le Parlement
reconnu basé à Tobrouk, selon un communiqué du Conseil présidentiel désigné
aux termes de l'accord. L'accord politique
signé, le 17 décembre dernier, par des
représentants des factions libyennes a
confié au Conseil présidentiel, de neuf
membres, la mission de désigner dans
L
un délai d'un mois un gouvernement
d'union nationale que le Conseil de
sécurité de l'ONU devra appuyer par
l'adoption d'une résolution.
La composante du gouvernement
D'après la composante du gouvernement
d'union, le porte-feuille de la Défense est
revenu à al Mehdi Ibrahim al
Bourghouthi, celui de la Justice à
Abdesselam al Djenidi et l'Intérieur à al
Aaref al Khodja. Celui des Affaires étrangères a été confié à Marwan Ousriouil, le
ministère de la Coopération internationale à Mahmoud Faraj, et le ministère
des Finances à Taha Mohamed Sarkaz.
Le Parlement libyen reconnu par la communauté internationale doit se réunir
pour approuver la composi-tion du gouvernement d'union pour qu'elle entre en
fonction. Il est prévu selon les médias
libyens que le Parlement tienne une
séance à cet effet lundi prochain.
L'annonce du gouvernement d'union a
accusé du retard. Le Conseil présidentiel,
reconnu par la communauté internationale de l'approuver rapidement. Kobler a
effectué une visite en début de semaine
en Libye dans le cadre des efforts internationaux pour accélérer la formation du
gouvernement d'union, dont l'annonce de
la composition a été reportée de deux
jours.
Il a eu dimanche, un entretien à huis clos
avec le président du Parlement reconnu
par la communauté internationale, Aguila
Saleh, à Shahat dans l'est du pays. De
son côté, l'Union européenne (UE) a réitéré lundi son soutien au Conseil présidentiel libyen, rappelant à tous les Etats
membres de l'Organisation onusienne
l'obligation de cesser de soutenir le gouvernement autoproclamé à Tripoli et de "
rompre tout contact officiel avec lui ".
L'Union européenne a en outre appelé,
dans un communiqué, tous les libyens à
se rallier au nouveau gouvernement,
réaffirmant son " plein engagement " à
soutenir la Libye et à accompagner la
mise en œuvre intégrale de l'accord.
Quatre ans après la chute de l'ancien
régime de Maâmmar El Guedhafi, la
Libye est divisée entre un gouvernement
autoproclamé à Tripoli et le gouvernement reconnu par la communauté internationale qui a trouvé refuge dans l'Est.
La communauté internationale a sans
cesse poussé les factions libyennes à
s'entendre afin notamment de mieux lutter contre le groupe terroriste autoproclamé Etat islamique (EI) qui a profité du
chaos pour " renforcer sa base " en
Libye.
de neuf membres, a retardé de quarantehuit heures l'annonce de ce nouveau
gouvernement. L'accord politique signé
le 17 décembre sous l'égide de l'ONU par
des membres des deux Parlements
libyens rivaux, et de la sociéte civile, n'a
pas été ratifié par ces deux chambres.
L'accord a confié au Conseil présidentiel
la mission de désigner dans un délai d'un
mois un gouvernement d'union nationale
que le Conseil de sécurité de l'ONU
devra appuyer par l'adoption d'une résolution.
L'accord prévoit notamment la formation
d'un gouvernement d'union nationale
basé à Tripoli et d'un Conseil présidentiel
en début d'une transition de deux ans qui
devrait s'achever par la tenue des élections en Libye. Des membres du
Parlement de Tobrouk et du Congrès
général national (CGN, ex-Parlement)
basé à Tripoli, avait signé l'accord parrainé par l'ONU. Après la signature, le
gouverne-ment a entamé ses fonctions
de façon provisoire depuis la capitale
tunisienne, en attendant de régler les
questions sécuritaires pour s'installer
ensuite à Tripoli. Pour que le nouveau
gouvernement devienne opérationnel, il
doit être approuvé par une majorité des
deux tiers au sein du Parlement reconnu.
Or, ce dernier a échoué à deux reprises
la semaine dernière à tenir une séance
en l'absence de quorum.
L'émissaire de l'ONU pour la Libye,
Martin Kobler, a immédiatement après
l'annonce de la formation d'un gouvernement d'union, enjoint le Parlement
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
INTIFADA DES COUTEAUX
Même les colonies
eux femmes ont été prises pour
cible par des Palestiniens, ces
trente-six dernières heures en
Israël, lors d'attaques au couteau. Ce
qui fait redouter aux forces de sécurité
une inflexion de la stratégie du djihad
islamique, auquel le gouvernement
Netanyahu impute ces actes terroristes.
" Jusque-là, ce sont surtout des hommes et des soldats qui étaient ciblés.
Par ailleurs, ces attaques ne s'étaient
jamais produites à l'intérieur des
implantations, restant confinées à l'extérieur. Mais là, nous avons franchi un
nouveau cap ", a ainsi déclaré Gadi
Eizenkot, chef d'état-major de l'armée
israélienne, en marge d'une conférence
donnée à l'institut de sécurité nationale
de Tel-Aviv, le 18 janvier. Dafna Meïer a
été tuée à coups de couteau dans sa
maison d'Otniel, dimanche 17 janvier.
L'attaquant est parvenu à s'échapper.
L'armée israélienne a indiqué, ce mardi
matin, avoir appréhendé un suspect
pouvant être l'auteur de cette attaque.
Après l'assassinat de cette infirmière de
38 ans, vivant dans une colonie proche
d'Hébron en Cisjordanie occupée, une
autre femme a été prise pour cible lundi
18 janvier au matin dans le sud de
Jérusalem. Michal Froman, âgée de 30
ans et enceinte de six mois, a été grièvement blessée alors qu'elle marchait
dans une rue de la colonie de Tekoa. "
Son pronostic vital n'est pas engagé ",
a indiqué le porte-parole de Shaare
Tzedek, l'hôpital de Jérusalem, où elle
a été admise. Son assaillant, un
Palestinien de 17 ans, a été tué par la
D
police. À la suite de ces deux attaques
dans le sud de la Cisjordanie, plusieurs
milliers de travailleurs palestiniens ont
été interdits d'entrée lundi dans les
colonies de cette partie du territoire
palestinien, pour une durée indéterminée, a indiqué l'armée. Côté palestinien, on continue de présenter ces attaques comme des "gestes spontanés"
traduisant l'exaspération d'une population, victime de l'occupation des territoires palestiniens. Dans l'entourage de
Mahmoud Abbas, président de l'Autorité
palestinienne actuellement en voyage
en Inde, on souligne que " ces attaques
se multiplieront dans les mois à venir
tant que des discussions n'auront pas
repris avec le gouvernement israélien ".
Au cabinet de Benyamin Netanyahu
cependant, on doute de l'efficacité
d'une reprise des négociations. "
Mahmoud Abbas est désormais
dépassé par une fraction extrêmiste ",
explique l'un de ses conseillers, qui
avance, pour preuve, un sondage réalisé à la mi-décembre en Cisjordanie.
Sondage au terme duquel 60 % des
Palestiniens interrogés demanderaient
la démission de Mahmoud Abbas.
Depuis le 1er octobre, 155 Palestiniens
et 24 Israéliens sont morts, selon un
décompte de l'Agence France-Presse.
La majorité des Palestiniens tués sont
des auteurs ou auteurs présumés d'attaques, contre des civils ou des membres des forces israéliennes, commises
principalement à l'arme blanche. Un
Américain et un Érythréen ont également trouvé la mort dans ces violences.
Epidémie de grippe porcine en Russie
Déjà 17 décès
Violents combats entre soldats gouvernementaux et terroristes en Syrie
Plus de 190 morts
Au moins cent vingt soldats des forces gouvernementales syriennes et 70
éléments de l'organisation
terroriste autoproclamée "
Etat islamique " (Daech/EI)
ont été tués, depuis samedi
dernier, dans les violents
affrontements dans l'est du
pays, a indiqué mardi
l'Observa-toire syriens des
droits de l'homme (OSDH).
La partie ouest de la ville de
Deir-Ezzour et les zones
d'Al-Baghilia, Ayach et la
périphérie de la brigade 137
sont le théâtre de violents
combats entre les terroristes et les forces gouvernementales qui ont fait 120
tués parmi les soldats dont
40 dans l'attaque ayant ciblé
Al-Baghilia, a indiqué dans
un communiqué en ligne
l'OSDH.
Pas moins de 70 terroristes
du groupe Daech ont été
tués lors de l'offensive
contre des positions des forces gouvernementales à
Deir-Ezzour dont 28 se sont
faits exploser dans des voitures piégées ou en action-
nant leur ceinture d'explosifs, selon la même source.
En outre, le groupe Daech a
exécuté 85 civils des familles des combattants des forces loyales au régime à
Deir-Ezzour, ville située sur
les rives de l'Euphrate et
capitale de la province du
même nom, ajoute l'OSDH.
État d'urgence en France
Des experts de l'ONU
dénoncent
état d'urgence en France ne
doit pas être prolongé après
le 26 février, selon des
experts de l'ONU en droits de l'homme,
qui estiment qu'il imposait des " restrictions excessives et disproportionnées
sur les libertés fondamentales ". " L'état
d'urgence en vigueur en France et la loi
sur la surveillance des communications
électroniques imposent des restrictions
excessives et disproportionnées sur les
libertés fondamentales ", ont affirmé
dans un communiqué cinq rapporteurs
de l'ONU. Parmi eux figurent celui
chargé de la promotion et de la protection du droit à la liberté d'opinion, David
Kay, et le rapporteur sur la protection
des droits de l'homme et des libertés
L'
12
fondamentales dans le cadre de la lutte
antiterroriste, Ben Emmerson. Ces
experts, dont les recommandations ne
sont pas contraignantes, appellent les
autorités françaises à ne pas prolonger
l'état d'urgence au-delà du 26 février,
terme fixé par la loi adoptée après les
attentats du 13 novembre.
" Alors que la France débat sur le renforcement des mesures dans la lutte
contre le terrorisme, et à cet effet s'engage dans une réforme de la procédure
pénale, nous appelons à réviser ces
dispositions et possibles réformes, afin
d'assurer leur conformité au regard du
droit international des droits de
l'homme ", écrivent-ils. " Garantir une
protection adéquate contre les abus
lors du recours à des mesures d'exception et des mesures de surveillance
dans le cadre de la lutte contre le terrorisme relève des obligations internationales de l'État français ", ajoutent-ils.
Pour garantir l'Etat de droit et prévenir
des procédures arbitraires, les experts
recom-mandent l'exercice d'un contrôle
judiciaire préalable sur les mesures
antiterroristes. Or la loi sur l'état d'urgence, qui élargit temporairement les
pouvoirs de l'exécutif notamment dans
la lutte contre le terrorisme, " ne permet
un contrôle judiciaire qu'a posteriori ",
déplorent-ils. Les rapporteurs trouvent
par ailleurs " particulière-ment alarmant
que des militants écologistes aient pu
être assignés à résidence dans le
u moins 17 personnes sont mortes du virus H1N1 de la grippe
porcine en Russie depuis le début de
l'hiver, selon un nouveau bilan donné
par les autorités régionales. " Cinq
personnes sont mortes du virus H1N1
à Saint-Pétersbourg (nord-ouest)
depuis le début de l'hiver. Dans trois
autres cas, les procédures d'identification du virus ne sont pas encore terminées ", a déclaré Maria Khitarichvili,
attachée de presse du Comité de la
santé local. Par ailleurs, 313 personnes infectées par le virus H1N1 ont
été hospitalisées depuis une dizaine
de jours dans la deuxième ville de
Russie, selon des chiffres officiels.
Dans la région de Rostov-sur-le-Don
(sud), environ 120 cas ont été recensés depuis le début de l'épidémie de
grippe saisonnière et quatre personnes en sont mortes, a annoncé mardi
à l'agence de presse Ria Novosti un
représentant du ministère de la Santé
local. Selon Ria Novosti, qui cite un
autre représentant des autorités sanitaires, 68 personnes ont été infectées
au Daguestan, dans le Caucase
A
cadre de l'état d'urgence invoqué suite
aux attentats de novembre ". Selon
eux, " ces mesures ne semblent pas
s'ajuster aux principes fondamen-taux
de nécessité et de proportion-nalité ",
ont-ils noté.
13
russe, faisant cinq morts. Deux morts
avaient également été signalés midécembre à Iékaterinbourg (centre) et
dans la péninsule de Iamal, en Sibérie
Occidentale, et un dernier l'a été en
janvier dans la région d'Adyguée
(sud). " Le nombre de cas va croître
en février. C'est inévitable ", a estimé
la responsable des services sanitaires
russes, Anna Popova. Dans la
Géorgie voisine, les autorités ont
annoncé cette semaine qu'un premier
cas mortel avait été observé. Un précédent bilan de cette épidémie en
Russie a fait état de 12 morts. Le
virus H1N1 a également tué au moins
trois personnes en Arménie, l'agence
de presse russe Interfax ayant indiqué
lundi que 16 cas y ont été recensés.
En 2009, après des cas déclarés aux
Etats-Unis et au Mexique,
l'Organisation mondiale de la santé
(OMS) avait lancé une alerte de pandémie.
La grippe A (H1N1) avait tué 18 500
personnes dans 214 pays jusqu'en
2010 quand l'OMS avait levé son
alerte.
Economie
Jeudi 21 janvier 2016
Selon les statistiques de l’ONS
Le taux d’inflation
a été de 4,8% en 2015
e taux d’inflation en
Algérie a grimpé à
4,8%
en 2015
(contre 2,9% en 2014 et
3,3% en 2013), a relevé
l’Office national des statistiques (ONS).
A rappeler que la loi de
finances complémentaire
2015 a tablé sur un taux
d’inflation de 4% contre une
prévision de 3% dans la loi
de finances initiale.
Par catégorie de produits,
l’indice des prix à la consommation (qui sert à calculer
l’évolution du rythme annuel
de l’inflation) a été de 4,7%
L
pour les biens alimentaires
en 2015 (contre 3,9% en
2014). Cette augmentation
a été tirée par la hausse du
niveau des prix des produits
alimentaires industriels qui
s’est établie à 4,66% en
2015 (contre
2,6% en
2014).En
revanche,
le
niveau moyen des prix des
produits agricoles frais a
baissé à 4,75% en 2015
(contre 5,26%). Pour les
biens manufacturiers, le
niveau moyen des prix a
grimpé de 5,11% en 2015
(contre 1,2%). En 2015, la
grande majorité des produits
alimentaires a enregistré
des hausses du niveau
moyen des prix par rapport à
2014.Les augmentations les
plus importantes ont été
constatées
pour
les
légumes frais (+11,44%), la
pomme de terre (+10,77%),
les poisson frais (+10,32%)
et les boissons non alcoolisées (+8,31%). Les prix des
pains et céréales ont grimpé
de 4,89% en 2015, ceux du
lait, fromage et dérivés de
3,27% et ceux du café, thé
et infusion
de 3,16%.
Côté viandes, le niveau
moyen des prix des viandes
et abats de mouton a augmenté de 2,5%, celui des
viandes et abats de bœuf de
2,8% contre une hausse de
7,7% des prix du poulet.
Les produits alimentaires qui
ont connu une baisse en
2015 sont essentiellement
les fruits frais (-1,66%), et
les œufs (-12,18%).
Pour ce qui concerne le taux
d’inflation du seul mois de
décembre 2015, il s’est établi à 4,4% par rapport à
décembre 2014.Pour 2016,
rappelle-t-on, la loi de finance table sur un taux d’inflation de 4%.
L’UE compte investir 217
millions d’euros dans
les infrastructures
énergétiques
Les 28 Etats membres de l’Union européenne (UE) ont donné mardi leur feu vert
à la proposition de la Commission portant
l’investissement de 217 millions d’euros
dans la réalisation de projets d’infrastructures énergétiques, a annoncé l’exécutif de
l’Union.
“Les Etats membres ont
approuvé aujourd’hui une proposition de la
Commission visant à investir 217 millions
d’euros dans de grands projets d’infrastructures énergétiques transeuropéennes,
principalement en Europe centrale, et en
Europe du Sud-Est”, a indiqué la
Commission.
Au total, 15 projets ont été sélectionnés à
la suite d’un appel à propositions lancé
dans le cadre du mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE), un programme
de l’UE destiné à financer des infrastructures. Neuf projets concernent le secteur du
gaz pour un montant total de 207 millions
d’euros et six dans le secteur de l’électricité avec 10 millions d’euros. Parmi les nombreux projets qui seront réalisés avec ces
fonds, la Commission européenne cite les
études concernant le projet Midcat, qui
contribuera à éliminer l’engorgement des
infrastructures entre la péninsule ibérique,
et la France, et à acheminer les livraisons
de gaz en provenance d’Algérie et des terminaux GNL espagnols vers le reste de
l’Europe.
Ces projets permettront “d’accroître la
sécurité énergétique et de mettre fin à l’isolement de certains Etats membres vis-à-vis
des réseaux d’énergie de l’UE”, a expliqué
la Commission, soulignant qu’ils contribueront, également, à “la réalisation du marché européen de l’énergie et à l’intégration
des énergies renouvelables dans le réseau
d’électricité”.
“Nous ciblons aujourd’hui les régions
d’Europe, où les besoins se font le plus
sentir. Avec ce financement, nous contribuerons au renforcement de la sécurité
des approvisionnements, et à la pleine intégration du marché européen de l’énergie
en reliant les réseaux dans l’ensemble de
l’Europe”, a déclaré le commissaire européen chargé de l’action pour le climat, et de
l’énergie, Miguel Arias Canete.
“Nous devons poursuivre la modernisation
de nos réseaux énergétiques pour intégrer
les pays encore isolés dans le marché
européen de l’énergie. Des
réseaux
d’énergie modernes sont également essentiels pour garantir une utilisation efficace de
nos ressources énergétiques, et donc pour
atteindre nos objectifs en matière de climat”, a-t-il encore ajouté.
La croissance mondiale pour 2016 et 2017
Le FMI abaisse ses prévisions
e Fonds monétaire international (FMI) a revu, mardi, à
la baisse ses prévisions de
croissance mondiale à 3,4 en
2016 et à 3,6% en 2017, s’inquiétant du timide rebond mondial et du basculement des
risques de stagnation économique vers les pays émergents.
Selon la dernière mise à jour de
son rapport sur les perspectives
de
l’économie mondiale,
publiée mardi à Washington, le
FMI a réduit de -2% ses projections de croissance du Pib mondial pour 2016 et pour 2017,
anticipées en octobre 2015.
Le FMI a précisé que la croissance de l’économie mondiale
restera timide durant ces deux
années, sous l’effet des risques
liés au ralentissement de la
Chine et des pays émergents et
de l’affermissement du dollar.
“L’année qui commence sera
L
marquée par de redoutables
défis et les gouvernements
devront porter leur attention sur
la résilience à court terme et les
moyens de la renforcer, sans
perdre de vue les perspectives
de croissance à plus long
terme”, a indiqué Maurice
Obstfeld, Conseiller économique,
et
Directeur
du
Département des études du
FMI.
“Ces mesures à long terme”, at-il précisé “auront en fait des
effets positifs à court terme en
nourrissant la confiance et en
insufflant un nouvel espoir
dans l’avenir”. Des améliorations marginales dans les pays
développés , la croissance
devrait se hisser à 2,1 % en
2016 et 2017 soit un rebond un
peu plus timide que celui prévu
en octobre dernier, a prévu
cette institution financière inter-
nationale.L’activité globale restera robuste aux Etats-Unis,
soutenue par des conditions
financières accommodantes et
un renforcement des marchés
du logement, et du travail.
Des difficultés surgissent toutefois du fait de la vigueur du dollar, qui provoque une contraction marginale du secteur
manufacturier américain. Dans
la zone euro l’augmentation de
la consommation privée attribuable à la baisse des prix du
pétrole et aux conditions financières accommodantes
fait
plus que compenser un fléchissement des exportations nettes.
Au Japon, la croissance devrait
aussi s’affermir en 2016, grâce
au soutien budgétaire, au recul
des cours du brut, aux conditions financières accommodantes et à l’augmentation des
revenus. Les pays émergents
15
et les pays en développement
doivent désormais faire face à
une nouvelle réalité d’une croissance plus faible, a souligné le
fonds.
Les projections de croissance
pour la plupart des pays émergents, et en développement
font état d’un rebond plus
modeste que prévu. La croissance devrait passer de 4 % en
2015 à 4,3 en 2016 % et à 4,7
% en 2017.
Le FMI a relevé, toutefois, que
ces grands chiffres ne rendent
pas compte des différences
observées d’un pays à l’autre.
En Inde et dans les autres pays
émergents d’Asie, les perspectives s’annoncent encourageantes, et leur croissance
devrait être robuste, tandis que
la Chine, l’Amérique latine et la
Russie vont connaitre un ralentissement de leurs économies.
Par ailleurs, l’évolution des
marchés des produits de base
pourrait avoir des répercussions négatives ou positives.
Du côté négatif, de nouvelles
baisses des prix des produits
de base pourraient entraîner
une dégradation des perspectives pour les pays producteurs
déjà fragiles, et une augmentation des rendements sur la
dette du secteur énergétique
qui pourrait conduire à un durcissement plus général des
conditions de crédit. Du côté
positif, la baisse récente des
prix du pétrole pourrait stimuler
la demande dans les pays
importateurs, et contribuer plus
tard à une augmentation des
cours du brut.
“En résumé, il y a beaucoup
d’incertitudes et cela contribue,
à mon sens, à la volatilité” a
ajouté M. Obstfeld.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
Jeudi 21 janvier 2016
choc entre l'Egypte
Début de la CAN-2016 de handball avec un
et l'Algérie ce soir au Caire :
Explication entre vielles
connaissances
Par Ahmed Amine B.
a sélection algérienne de handball entamera ce soir à partir de
19h30 (algérienne) la défense de
son titre africain en rencontrant le pays
organisateur, au Caire, l'Egypte, pour le
compte du match d'ouverture de la 22e
coupe d'Afrique des nations (CAN-2016)
de la discipline qui s'étalera jusqu'au 30
du mois en cours.
Versé dans le groupe A, le Sept algérien,
actuel détenteur du titre africain, aura,
outre l'Egypte, comme adversaires, le
Cameroun, le Nigeria et le Gabon, qui
semblent a priori à sa portée.
La sélection égyptienne sera incontestablement la grande favorite de cette
édition devant son public, et ce derby
Nord Africain est considéré comme le
"big match" de cette 22e édition.
Bénéficiant de l'apport de tout un peuple, les hommes du coach égyptien
Marwan Ragab, visent tout simplement
le titre pour se qualifier directement aux
jeux Olympiques-2016 de Rio de
Janeiro.
Quant aux algériens, ils visent une place
sur le podium pour se qualifier au
Mopndial prochain prévu en France en
2017.
Egyptiens et Algériens se sont affrontés
à 16 reprises dans cette compétition,
dont la 1re remontre à 1983 (victoire des
Verts 25-22). Le bilan général est légèrement favorable à l'Algérie (8 victoires, 1
nul, 7 défaites).
Les
joueurs
du
coach
Salah
Bouchekriou ont effectué des stages
aussi bien en Algérie qu'à l'étranger et
ce, depuis le mois d'octobre dernier. Ce
début de préparation tardif est du au fait
que la Fédération algérienne de la discipline avait tardé à nommer le nouveau
coach des Verts qui s'est avéré le revenant Salah Bouchekriou en septembre
dernier. Depuis, les Verts ont effectué
des stages à Alger, en Tunisie, en Serbie
et en Slovénie avec pas moins de uit
matchs amicaux pour parfaire les automatismes.
Côté effectif, Bouchekriou s'est félicité
du "bel état d'esprit" qui y règne et de "la
motivation de ses joueurs pour réaliser
L
un bon parcours au Caire".
Pour cela le coach algérien a fait appel à
des joueurs chevronnés à l'image des
frères Chahbour, Berkous, Mokrani et
Boultif, qui auront la lourde tâche d'encadrer leurs jeunes coéquipiers tels
qu'Abdi Ayoub, Redouane Saker,
Ghedbane Khelifa ou encore le nouveau
venu Sylvain Kieffer et ses 34 ans.
De son côté, la sélection égyptienne a
effectué fin décembre, une préparation
de haut niveau à Riga (Lettonie) au
cours de laquelle elle a disputé un tournoi ayant rassemblé aussi la Russie, le
Bélarus et le pays organisateur.
Le Sept égyptien a effectué une dernière
revue d'effectif à domicile du 7 au 11 janvier à l'occasion d'un tournoi quadrangulaire avec la participation de la Corée du
Sud, du Bahreïn et d'Oman.
Les Egyptiens, régulièrement présents à
ce rendez-vous biennal de la petite
balle, misent sur un effectif rajeuni,
conduit par son capitaine Ahmed ElAhmar et son buteur attitré, Ali Zein, élu
meilleur joueur du tournoi de Riga.
Ainsi donc l'Algérie entamera donc sa
campagne africaine contre l'Egypte, ce
soir à 19h30,
en ouverture de la 22e édition de la
coupe d'Afrique des nations.
Les coéquipiers de Messaoud Berkous
enchaîneront avec le match face au
Gabon (22 janvier), puis le lendemain
contre le Maroc (23 janvier), ensuite la
RD Congo (25 janvier), avant de boucler
les rencontres du premier tour face au
Nigeria le 26 janvier.
Pour les autres prétendants au titre dans
ces joutes qui débuteront aujourd'hui
avec pas moins de six matchs, trois pour
chaque groupe, la Tunisie
Est aussi favorite en puissance pour le
sacre continental.
Sous la houlette de Marwan Ragab, les
Egyptiens,
quintuples
champions
d'Afrique, tenteront de reconquérir la
couronne continentale, perdue en 2010
au Caire même, face aux Tunisiens.
La Tunisie, dirigée par le technicien français Sylvain Nouet et finaliste malheureux de l'édition-2014 d'Alger, sera en
quête de rachat. Elle partira cependant
avec les faveurs des pronostics dans le
groupe B, constitué aussi des équipes
d'Angola, du Congo, du Kenya, de la
Libye et de la RD Congo.
Les autres sélections, notamment celles
d'Afrique noire, tenteront (tant bien que
mal, il est vrai), de bousculer la hiérarchie pour arriver le plus loin possible, à
l'image de l'Angola, du Sénégal et de la
RD Congo.
A noter que les quatre premiers de chaque groupe passeront en quarts de
finale.
Le champion d'Afrique se qualifiera aux
JO-2016 de Rio et les trois premiers
prendront part au championnat du
Monde 2017 en France.
A.A.B.
Le programme du week-end :
Aujourd'hui (1re journée):
Groupe A:
09h00 : Cameroun - Nigeria (salle
annexe du stade international du Caire)
13h00 : Gabon - Maroc (salle annexe du
stade international du Caire)
19h30 : Algérie - Egypte (salle principale
du stade international du Caire)
Groupe B:
11h00 : Angola - Kenya (salle principale)
11h00 : Congo - RD Congo (salle
annexe)
13h00 : Tunisie - Libye (salle principale)
Demain (2e journée):
Groupe A:
14h00 : Gabon - Algérie (salle principale)
17h00 : Maroc - Cameroun (salle
annexe)
18h00 : Nigeria - Egypte (salle principale)
Groupe B:
12h00 : Libye - Angola (salle principale)
13h00 : Kenya - Congo (salle annexe)
16h00 : RD Congo - Tunisie (salle principale)
Les arbitres désignés pour diriger les
rencontres
- Mostefa Maamaly-Sami Abdelaziz
(Egypte)
- Diabite Mamado-Yalatema Coulibaly
16
(Côte d'Ivoire)
- Jonas Alyidi-Arseny Datundji (Bénin)
- Akpasta Yao-Ajpeco Asinon (Bénin)
- Sunguay Mobaity-Moya Koyachilis (RD
Congo)
- Abdallah Faye-Fadhel Diop (Sénégal)
- Ramzi Khenissi-Ismail Boualloucha
(Tunisie).
Mansourou Aremoue
(président CAHB)
Le président de la Confédération africaine de hand-ball (CAHB), Mansourou
Aremou a exhorté les délégués des pays
participant à la 22è édition de la Coupe
d'Afrique des nations de hand-ball (messieurs), d'essayer de présenter la meilleure image possible de la petite balle du
continent.
" La CAN 2016, qualificative pour les
prochains Jeux Olympiques de Rio, est
une compétition majeure de la CAHB.
Pour cela, je vous recommande de la
rigueur et de l'efficacité et de présenter
une bonne image de notre discipline aux
yeux du monde", a déclaré Aremou, lors
de la réunion de bienvenue, tenue au
Caire, avec l'ensemble des officiels désignés (arbitres et délégués) dans le
cadre de l'événement continental.
La compétition prévue du 21 au 30 janvier est rehaussée par la présence de
Ramon Gallego, désigné par la
Fédération Internationale de Handball
(IHF) pour superviser le tournoi qui est
également qualificatif à la Coupe du
monde prévue en 2017 en France.
De son côté, le représentant de l'IHF a
demandé à tous les membres désignés
de faire preuve "d'unité et de solidarité",
pour la réussite de la Coupe d'Afrique
des Nations-2016.
Douze nations, scindées en deux groupes de six, prennent part au rendezvous du Caire.
L'Algérie évolue dans le groupe A, aux
côtés du pays hôte (l'Egypte), le
Cameroun, Gabon, Maroc et le Nigeria,
alors que le groupe B est composé de
l'Angola, Kenya, Congo, RD Congo,
Tunisie et Libye.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
RC Arbaâ :
"L'apport des nouvelles
recrues sera considérable"
e vice-président du
RC Arbaâ (Ligue 1
algérienne de football) Mustapha Zerrouk a
estimé que l'apport des
nouveaux joueurs engagés lors de la période des
transferts d'hiver sera
"considérable" au moment
où l'équipe est sérieusement menacée par la relégation.
"Je pense que l'apport des
nouvelles recrues sera
considérable pour l'équipe,
qui va bénéficier d'un nouveau sang en vue du défi
qu'elle compte relever
pour le maintien. Nous
avons privilégié l'expérience dans l'opération du
recrutement hivernal vu la
mauvaise situation que
nous traversons", a affirmé
à l'APS le dirigeant de
Larbaâ.
Le RCA, lanterne rouge
du championnat avec 8
points seulement, a
engagé exceptionnellement quatre jours lors du
mercato qui a pris fin vendredi à minuit en raison de
la suspension de Rafik
Boussaïd pour dopage. Il
s'agit d'Hocine Achiou (exUSM Bel-Abbès), Sami
Yachir (ex-ASO Chlef),
Abdelmalek Djeghbala
L
(ex-CS Constantine) et le
gardien de but Ahmed
Chouih (ex-ASO Chlef).
"En dépit de la complexité
de la situation, je reste
confiant quant à la possibilité de l'équipe à remonter la pente", a-t-il ajouté,
soulignant que ces nouvelles recrues seront qualifiées au RCA avant jeudi
et "seront présentes face
au CR Belouizdad"
samedi à domicile (15h00)
dans le cadre de la 17e
journée du championnat.
S'agissant de la barre
technique, le N.2 du RCA
a indiqué que la direction
a décidé de faire
confiance à Rachid
Saâdaoui "qui reste un
enfant du club sur lequel
nous comptons pour
redresser la barre", mais
sans écarter la possibilité
de désigner un nouvel
entraîneur.
Evoquant le prochain
match face au Chabab,
Zerrouk a relevé l'"importance cruciale" de l'emporter "pour préserver l'espoir
du maintien", faisant
savoir que la direction du
club a réservé un quota de
500 billets pour les supporters du CRB.
CAN-2017 U-17 (préparation):
L'EN algérienne en stage
du 25 au 28 janvier à Alger
a sélection algérienne U17 de
football effectuera un stage du
25 au 28 janvier 2016 à Alger dans
le cadre de sa préparation pour les
prochaines échéances.
Le sélectionneur Saber Bensmail a
convoqué 26 joueurs pour ce
regroupement qui sera ponctué par
un match amical, face aux U18 du
RC Kouba, selon le site de la
Fédération algérienne de football
(FAF).
Les cadets algériens préparent les
éliminatoires de la Coupe d'Afrique
des nations des moins 17 ans, dont
la phase finale aura lieu au
Madagascar.
Le tirage au sort des éliminatoires
L
de la CAN-2017 se effectué lieu le 5
février prochain à Kigali en marge
du championnat d'Afrique des
joueurs locaux (CHAN-2016), organisé au Rwanda du 16 janvier au 7
février.
Coupe d'Algérie U21 :
tirage au sort des 16es et 8es de
finale
Résultat du tirage au sort des seizièmes et huitièmes de finale de la
Coupe dÆAlgérie 2015-2016, catégorie U21, effectué au siège de la
Fédération algérienne de football
(FAF) à Alger:
1- USM Bel-Abbès- RC Relizane
2- US Chaouia- JSM Béjaia
3- CS Constantine- Paradou AC
4- ASM Oran- JS Kabylie
5- RC Arbaâ- ASO Chlef
6- DRB Tadjenanet- OM Arzew
7- O Médéa- ES Sétif
8- MO Béjaia- MC Oran
9- USM Harrach- CR Belouizdad
10- MCE Eulma- CABB Arréridj
11- NA Hussein Dey- A
Boussaâda
12- USM Blida- CA Batna
13- CRB Ain Fekroun- MC Alger
14- AS Khroub- USMM Hadjout
15- JSM Skikda- USM Alger
16- JS Saoura- MC Saida
Seizièmes de finale :
Algérie-Egypte (amical U-20):
24 joueurs égyptiens pour préparer
les matchs d'Alger
e sélectionneur de
l'équipe égyptienne de
football des U 20, Djamel
Moatamed a convoqué 24
joueurs pour préparer les
matchs amicaux contre
l'Algérie, prévus les 26 et
le 28 janvier à Alger, rapporte le site de l'Union
Nord Africaine de football
(UNAF).
Selon la même source,
l'équipe égyptienne
entame un stage au Caire
le 20 janvier, avant sont
déplacement à Alger,
prévu quatre jours après.
L
Les deux équipes, algérienne et égyptienne, préparent les éliminatoires de
la Coupe d'Afrique des
nations (CAN-2017) de la
catégorie, dont la phase
finale est prévue en
Zambie.
Les stades devant abriter
les deux matchs n'ont pas
encore été désignés par la
FAF.
Sous la houlette du sélectionneur Mohamed
Mekhazni, l'équipe algérienne se prépare depuis
dimanche au Centre tech-
nique de la FAF à Sidi
Moussa (Alger).
Le tirage au sort des éliminatoires de la CAN aura
lieu le 5 février prochain
en marge du championnat
d'Afrique des joueurs
locaux (CHAN-2016) programmé au Rwanda.
Liste des joueurs
égyptiens convoqués :
Isam Omar Radawane,
Mustapha Fermawi, Karim
Yahia, Hossam Hassan,
17
Omar Ragab, Youcef Alaa,
Ahmed Hossein, Omar
Salah, Ali Hossein, Ahmed
Abou El Foutouh, Khalil
Sebahi, Mustapha Ahmed,
Ismail Hamam, Salah
Mohamed, Akram Tawfik,
Mahmoud Abdelfadil,
Mohamed Abdesalam,
Ahmed Mustapha,
Mohamed Ali, Karim
Walid, Abderahmane
Majdi, Ahmed Hanni,
Ahmed Ramadhan, Tahar
Mohamed Tahar.
Jeudi 21 janvier 2016
The Algerian Olympic and Sports
Awards-2015 :
Flissi, Boufedene et Rouba
sacrés meilleurs athlètes
de l'année
Le boxeur Mohamed Flissi, la rameuse
Amina Rouba ainsi que la gymnaste Farah
Boufadene, ont été sacrés meilleurs athlètes de
l'année 2015 pour le compte de la deuxième édition d'Algerian Olympic and Sports Awards qu'a
organisé le Comité olympique et sportif algérien
mardi soir à Alger sous le haut patronage du
Président de la République, Abdelaziz Bouteflika.
Flissi a été récompensé notamment pour sa
médaille de bronze aux Championnats du monde
Doha 2015, alors que Boufadene doit son prix à
sa double médaillée d'Or aux Jeux Africains de
Brazzaville. Rouba, 15 fois championne
d'Afrique,elle, est qualifiée aux prochains jeux
olympiques
Le prix du meilleur espoir masculin est revenu à
Aymen Touahri de la discipline de l'haltérophilie,
champion du monde cadet (94 kgs à Lima
(Pérou) 2015 , tandis que celui du meilleur espoir
féminin a été attribué à Majda Chebaraka de la
discipline natation, double médaillée d'Or et
médaillée d'argent aux Jeux Africains de
Brazzaville (Congo)2015.
Pour sa part, l'entraîneur de football Younes
Ifticen, a été désigné meilleur technicien de l'année après avoir mené la sélection nationale
séniors militaire à décrocher le titre de champion
du monde lors des jeux mondiaux militaires-2015
déroulés à Mungyeong (Corée du Sud).
Dans la même discipline, l'ancienne star du sport
roi en Algérie, Mustapha Dahleb, a été honoré
pour l'ensemble de sa carrière sportive.
En handisports, c'est Nassima Saifi, de la discipline de l'athlétisme, qui est montée sur la première marche du podium, grâce à son titre de
championne du monde au lancer, Doha 2015.
Chez les garçons, le prix du meilleur athlète est
revenu Samir Nouioua de la discipline de l'athlétisme, champion du monde au 1500 M, Doha
2015.
L'ancien champion du monde en handisports,
Mohamed Allak, actuellement souffrant, n'a pas
été oublié. Un trophée spécial lui a été décerné
pour l'occasion.
Il a été remis à son père.
Le trophée de la meilleure équipe féminine a été
remporté par l'Equipe nationale handisport de
basket û Ball, détentrice de la Coupe d'Afrique
des Nations Alger 2015, tandis que celui de la
meilleure équipe nationale masculine représentée à la sélection nationale olympique de football
pour sa brillante qualification aux Jeux
Olympiques d'Eté Rio.
Par ailleurs, le Prix spécial pour l'ensemble de la
carrière de dirigeant sportif a été décerné au
Général Major Benziane MEGUEDED, précédemment directeur des sports militaires.
En clôture de la cérémonie, un prix spécial a été
attribué par le comité olympique et sportif algérien au président de la République en hommage
"pour tous les efforts qu'il déploie pour l'épanouissement du mouvement sportif en Algérie".
Le trophée symbolique a été reçu par le représentant du Premier ministre.
Division nationale dames
de basket:
Programme de la 12e journée
Demain :
A Jijel : OM Jijel - OM Relizane
A Bordj Bou Arréridj : RC Bordj Bou Arréridj - MC
Saïda
A Batna : USA Batna - JF Kouba
A Chlef : MR Chlef - MT Sétif
A Hydra : GS Pétroliers - EC El Biar
A Hydra : OC Alger - Hussein-Dey Marine
Rappel du classement :
Pts
1. GS Pétroliers
22
2. Hussein-Dey Marine
21
3. OC Alger
20
4. MT Sétif
19
5.USA Batna
17
6.RCBB Arréridj
16
--. JF Kouba
16
8. OM Jijel
15
9. EC El-Biar
14
10. MR Chlef
13
11. OM Relizane
11
J
11
11
11
11
11
11
11
11
11
11
11
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Culture
Quotidien national d’information
Algérie-UE-culturepatrimoine-associations
FICA
Le Commissariat du festival
propose sa tenue début novembre
au lieu de décembre
18 associations de
protection du
patrimoine
reçoivent des
contrats de
subvention
Des contrats de subvention estimés à 13 millions d’euros (1,57
milliards DA) ont été remis par
l’Unité du programme d’appui
(Uap) de l’Union Européenne à la
protection et la valorisation du
patrimoine culturel algérien à 18
associations porteuses de projets
liés à la protection du patrimoine.
Ces associations issues de 13
wilayas, ont été sélectionnées
parmi 45 postulants à l’échelle
nationale pour bénéficier d’une
subvention couvrant 90% du financement de leurs projets ainsi qu’un
programme de formation pour renforcer leurs capacités en matière
de recherche de fonds, de gestion
et de mise en oeuvre des projets.
Dans un intervalle de 18 mois à
partir de mars, elle devront mettre
en oeuvre, les opérations destinées
à la conservation et à la valorisation du patrimoine mobilier, immobilier et immatériel, dans une perspective de développement socioéconomique privilégiant le savoirfaire artisanal, a expliqué le directeur du programme, Zohir Ballalou.
Quatre des projets retenus concernent l’inventaire, l’enregistrement
et la valorisation du patrimoine
immatériel de la vallée du M’zab
ainsi que le fonds documentaire
manuscrit de la région de
Ghardaïa. Dans la Saoura, l’association “Tourisme et patrimoine de
Louata” (Bechar) se propose de
développer l’artisanat local et
d’aménager le ksar de cette localité, restauré à 50% par ses soins,
aux fins de son exploitation comme
structure d’accueil pour promouvoir la destination oasis. Par
ailleurs, la même association ainsi
que celle du Ksar de Ouargla ont
présenté un programme de réhabilitation de l’architecture oasienne et
de formation aux métiers de la
restauration, de la construction et
de production des matériaux. Un
projet de promotion du tourisme
culturel dans la région de Dellys,
basé sur développement de la
plongée sous-marine a également
été agréé par l’Uap en compagnie
d’autres projets de promotion des
métiers de l’artisanat, du patrimoine oral ou encore de l’habit traditionnel. Cofinancé par l’UE et
l’Algérie à hauteur de 21.5 millions
et 2.5 millions d’euros respectivement, le programme d’appui à la
protection et à la valorisation du
patrimoine culturel en Algérie vise à
renforcer la méthode d’inventaire
des biens culturels, la mise en
place de mesures d’urgence pour
la sauvegarde des biens et l’installation de chantiers-écoles.
L’accompagnement de la société
civile dans son action de sensibilisation à l’importance de l’héritage
patrimonial figure aussi parmi les
objectifs de ce programme. En
mars 2015, le programme avait
démarré l’étude d’exécution des
travaux de restauration du monument funéraire berbère
Imedghacen (Batna), confiée à un
consortium français.
Jeudi 21 janvier 2016
es organisateurs du
Festival international
du cinéma
d’Alger
(Fica) ont proposé mardi de
revoir les dates de la tenue de
ce rendez-vous annuel en raison de sa proximité avec
d’autres évènements cinématographiques, a indiqué mardi
à Alger la commissaire du festival.
Lors d’une conférence de
presse, Mme Zehira Yahi a fait
savoir qu’ une proposition
d’organiser “début novembre”
-une date mieux adaptée au
planning cinématographique
international, a-t-elle soutenules prochaines éditions du
Fica sera soumise au ministère de la Culture. La proposition, a justifié Zehira Yahi, est
motivée par la proximité du
Fica avec les Journées du film
arabe primé de Constantine
(manifestation instituée en
2015, fixée à décembre) et les
Journées cinématographiques
de Carthage (JCC,Tunisie)
dont l’édition 2016 est prévu
en octobre. Si cette proposition était retenue, ce rendez
du cinéma engagé bénéficierait d’une large participation
internationale des professionnels et du public, a plaidé la
L
commissaire. La proposition
du commissariat du Fica,
intervient dans un contexte
marqué par la volonté du
ministère de la Culture d’aller
vers une “rationalisation” des
budgets alloués aux festivals
ainsi que la réorganisation du
calendrier
de leur tenue.
Selon la commissaire, le 6e
Fica a drainé quelque 7.000
spectateurs,
avec une
affluence record pendant les
projections nocturnes, en particulier à la Salle El Mouggar,
alors que la Cinémathèque
d’Alger s’était également
réanimée à la faveur de ce
festival, a-t-elle fait remarquer.
Pour sa part, Ahmed Bedjaoui,
membre organisateur du Fica,
a mis l’accent sur la place du
documentaire qui s’est taillé
une grosse part au 6e Fica, ce
qui pour lui témoigne de la
bonne santé du cinéma. Par
ailleurs, le commissariat du
Fica propose la création,
après concertation avec les
journalistes, d’un Prix de la
presse pour récompenser les
meilleurs oeuvres projetées à
ce festival. Le 6e FICA avait
mis en compétition 19 films
entre documentaires et longs
métrages de fiction.
“Kariat El Amane”
Une pièce de théâtre pour enfants
pour célébrer le vivre-ensemble
a générale de la pièce de
théâtre pour enfants
“Kariat El Amane” présentée
mardi à Alger, célèbre le vivre
ensemble à travers la dualité
entre le bien et le mal, entretenue par une conception onirique, inscrite dans le
registre du théâtre didactique.
Mis en scène par Souad
Sebki, assistée par Amel
Minghed sur un texte de
Yazid Sahraoui (également
dans le rôle du narrateur), le
spectacle s’est déroulé, une
heure durant, à la salle
L
Mustapha Kateb du Théâtre
national Mahieddine
Bachtarzi devant un public
nombreux composé d’élèves
des écoles. Kariat El Amane,
village où règne la confiance
entre des individus vivant
dans l’harmonie et la sécurité,
se voit envahi par
“M’Charchar” et “Loghrab”,
deux sinistres personnages
incarnant les forces du mal,
rendus respectivement par
Abdellah Nemmiche et Yacine
Djouzi. Venus en conquérants
d’une forêt (suggérée) dite
18
“noire”, proche de Kariat El
Amane et où toute forme de
vie avait été anéantie par les
méfaits du règne totalitaire
du père de “M’Charchar”, les
deux personnages, dépourvus du moindre moyen de
subsistance, cherchent à
imposer leur “loi”. En possession d’une poudre magique
qui lui confère des pouvoirs
surnaturels, M’Charchar, un
individu méchant et arrogant,
réussira à ligoter les habitants
de Kariat El Amane pour
régner en maître sur les lieux,
aidé dans cette funeste
entreprise par son bras droit,
Loghrab, un personnage aux
allures lugubres. “Oum El
Kheir”, personnage positif
retranché dans la “forêt
rouge”-autre lieu suggéré- ,
est alors sollicitée afin de
venir en aide à des habitants
de Kariat El Amane et usera
de ses pouvoirs puissants
d’amour de l’autre et de
bonté pour ramener
M’Charchar et son acolyte à
la raison. Le spectacle, étalé
en deux tableaux, a donné un
avant goût aux enfants présents, du mal qui se préparait
à s’abattre sur Kariat El
Amane dans une scène d’exposition à dominance noire et
aux atmosphères sombres.
Le deuxième tableau décrivant le village idéal a été
rendu dans un décor aux
couleurs vives représentant
des maisons sur une projection figée d’un beau jardin
emplit de fleurs de toutes les
couleurs. L’atmosphère de
dualité entretenus dans les
différents ateliers composant
le spectacle a été l’élément
majeur dans la mise en scène
de Souad Sebki qui a réussi
a faire ressortir l’opposition
entre le bien et le mal tant sur
le plan scénographique,
oeuvre de Toufik Anser, et le
jeu des comédien que celui
de la musique et la chorégraphie, signées par Amine
Bentameur et Tarek
Bouarâra, respectivement.
Le spectacle s’est déroulé sur
un rythme soutenu où chaque
comédien a donné de l’entrain à ses partenaires, faisant vivre le texte à travers
des interprétations justes et
des chansons et danses exécutées en groupe. Souad
Sebki, qui ajoute à sa carrière
de comédienne la vocation de
metteur en scène, a déjà dirigé avec succès cinq spectacles : “Souk er’rjal”, “Zwadj
ou Laâwadj” (pour adultes),
“Errak’s Maâ Ennoudjoum”,
“El Oustad El Fadhel” et
“Ghabat El Farha”. Produit
par le TNA, le spectacle
“Kariat El Amane”, qui attend
de partir en tournée, est programmé vendredi et samedi
sur les mêmes planches.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Magazine
Quotidien national d’information
CUISINE
Soins beauté
Une peau radieuse grâce
à aux peelings naturels
COIN
Page animée par Cylia Tassadit
a majorité d'entre
nous cherchons à
avoir une belle
peau lisse qui nous rend
belles et radieuses. les
produits chimiques sont
très coûteux, et peuvent
parfois causer des irritations de la peau. C'est
pourquoi, nous allons partager avec vous 6 excellents peelings naturels qui
peuvent vous aider à
prendre soin de votre
peau
et
la
rendre
radieuse.
Peeling à la banane
La banane est un ingrédient très sain pour notre
peau, et nous aide l'hydrater, à éliminer les impuretés et à la maintenir jeune.
Dans ce peeling naturel,
nous allons mélanger de
l'huile d'olive et un œuf,
deux ingrédients très
sains pour la peau, qui
sont idéaux pour son
hydratation.
Ingrédients
- 1 banane
- ½ tasse d'huile d'olive
- 2 œufs
Comme faire?
Dans un récipient propre,
mélangez l'huile d'olive et
les oeufs. Ensuite, ajoutez
une banane écrasée et
formez une pâte. Lorsque
la pâte est lisse, appliquez-la sur l'ensemble du
cou et du visage, puis laissez agir pendant une
demi-heure, avant de rincer avec de l'eau fraîche.
Jeudi 21 janvier 2016
SALADE DE
POMMES DE TERRE
ET ŒUFS DURS
L
Ingrédients
4 pommes de terre
3 œufs
1 petit oignon haché
2 cuillères à soupe de persil haché
3 cuillères à soupe d'huile d'olive
Sel, cumin, piment doux, piment fort
Peeling à l'avoine
Ce peeling à l'avoine est
idéal pour nettoyer la peau
en profondeur et éliminer
les cellules mortes qui
s'accumulent et qui résultent de l'exposition au
soleil, de la contamination,
ou de l'usage du maquillage entre autres. L'avoine
aide à lisser la peau et élimine ces impuretés qui
affectent la beauté.
Ingrédients :
- 2 cuillères de farine
d'avoine.
- 4 cuillères de petit lait.
Comment faire?
Mélangez bien les ingrédients et ensuite, appliquez-les sur la totalité du
visage par des massages
doux
et
circulaires.
Laissez agir pendant 10
minute et ensuite rincez à
l'eau fraîche.
Peeling de carotte
masque-carotte
Ce peeling de carotte est
idéal pour nettoyer la peau
en profondeur, éliminer les
impuretés et prévenir le
vieillissement prématuré.
Ses ingrédients protègent
la peau et l'aident à se
régénérer lorsqu'elle est
maltraitée par le soleil.
Ingrédients
- 1 cuillerée de jus de
carottes (5 ml).
- 1 cuillerée de jus de
citron (5 ml).
- 1 cuillère de levure
sèche (10 g).
- 1 cuillerée d'huile d'olive
(5 ml).
- 1 cuillerée et ½ de
yaourt.
Comment faire?
Mélangez tous les ingrédients dans un récipient
pour former une pâte à la
texture
crémeuse.
Ensuite, appliquez sur la
totalité du visage et du cou
et laissez agir pendant 30
minutes. Si la peau est
grasse, n'ajoutez pas
d'huile d'olive au mélange.
Il faut éviter l'usage de ce
peeling sur des peaux irritées ou qui souffrent
d'acné.
Préparation :
Laver bien les pommes de terre et mettre-les
avec leur peau dans une grande casserole d'eau
légèrement salée, faire-les cuire jusqu'à ce que la
pointe d'un couteau rentre facilement dans la
chair, éplucher-les et passer-les au moulin à
légumes. Plonger les œufs dans une casserole
d'eau bouillante et laisser cuire pendant 10
minutes, écaler-les. Hacher deux œufs et couper
1 œuf en quatre quartiers. Dans un saladier
mélanger la purée de pommes de terre, les œufs
durs hachés, l'oignon haché, l'huile d'olive, le
persil haché, assaisonner de sel, cumin, piment
doux et piment fort, bien mélanger. Chemiser un
moule à cake de papier film, décorer le fond du
moule avec les quartiers des œufs durs, verser la
préparation de pommes de terre, bien tasser et
démouler avec précaution sur un plat, parsemer
de persil haché et servir.
CAKE AU YAOURT
ET POMME
Conseils pratiques
Conserver le pain frais plus longtemps
Que faire pour que le pain
acheté le matin ou la
veille soit encore bon ?
Voici quelques astuces
efficaces pour conserver
votre pain frais plus longtemps :
1. L'Emballer :
Puisque votre pain est
sensible à l'atmosphère
humide ou trop sèche, la
première des choses à
faire est de ne pas le laisser à l'air libre. Le sac en
papier donné par le boulanger ou une serviette
propre en coton sont les
meilleures solutions. Évitez les films ou sacs en
plastique, qui vous donneraient un pain mou,
voire moisi.
Le garder non tranché :
Ne le coupez pas à
l'avance, les tranches
sèchent encore plus vite
qu'un pain entier. Si, lors
du repas de midi, vous
avez coupé plus de tranches que vous n'en avez
mangé, ne les jetez
cependant pas. Si vous
les placez bien dans
votre serviette, elles
seront mangeables le
soir. Si besoin, passezles 1 minute ou four, ou
alors gardez-les pour
vous faire du pain perdu
le lendemain matin.
Le congeler :
Un petit passage au
congélateur fait le plus
grand bien à votre pain.
Congelez vos baguettes,
coupées en 1/2 ou en 1/3,
pour avoir juste le morceau qu'il faut par repas,
dans un sac congélation.
Le pain, ça se décongèle
très vite. Une heure avant
la dégustation suffit. Vous
pouvez le décongeler au
micro-ondes, mais il sera
peut-être un peu plus
élastique qu'avec une
décongélation à l'air libre.
L'accompagner d'une
pomme :
Si vous rangez votre pain
dans une huche ou une
boîte hermétique, posez
une pomme à côté. C'est
une astuce de grand-
19
mère qui fonctionne très
bien.
Le conserver à bonne
température :
Attention, la température
c'est important aussi. S'il
fait trop chaud dans votre
appartement, c'est l'assèchement assuré en quelques heures. Entre 14° et
18°, le pain garde toutes
ses qualités gustatives.
Trouvez-lui une place pas
trop chaude, loin des
radiateurs et du four pour
le conserver.
Le passer au four :
Vous constatez un petit
ramollissement ou un
gros dessèchement ? Il y
a une astuce toute simple
: pour lui redonner son
croustillant que vous
aimez tant, humidifiez
légèrement sa croûte
puis passez-le quelques
minutes
au
four.
Choisissez un petit thermostat, pour ne pas le
durcir : th. 4 ou 5 (env.
150°) c'est suffisant.
Ingrédients
1 pot de yaourt (garder le pot pour la
mesure)
2 pots de sucre en poudre
3 pots de farine
1 pot d'huile
3 œufs
1 pincée de sel
2 pommes
1,5 sachet de levure chimique
Le zeste d'1 citron
Préparation :
Éplucher les pommes et couper-les en lamelles
régulières. Mettre les œufs et le sucre dans un
cul de poule et bien travailler le mélange avec
un fouet, ajouter l'huile, le zeste de citron, le sel
et le yaourt et continuer à battre le mélange,
ajouter peu à peu la farine tamisée et la levure
et mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte
homogène. Beurrer et fariner un moule à cake et
y verser la préparation, disposer les lamelles de
pommes sur la surface de la pâte. Enfourner
pendant 40 minutes dans un four préchauffé à
180°C, vérifier la cuisson de cake avec une
lame de couteau, avant de le sortir du four,
laisser refroidir avant de démouler.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Jeudi 21 janvier 2016
Quotidien national d’information
Sudoku N ° 398
Mots fléchés N° 398
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Mots croisés N° 398
Horizontalement
1 - Catégoriques
2 - Spécialiste en miroiterie - Bois de menuiserie
3 - Objets magiques - Petite bourguignonne
4 - Profond estuaire - Le rut les provoque
5 - Début d'ulcère - Frappe un bon coup - Sujet trés vague
6 - Impose - Il vaut bien l'étain - Poème à chanter
7 - Se dirigera - Ile atlantique - Vitesses acquises
8 - Limpidités
9 - Se rebeller comme un âne - Bien capable - Feuilleté
10- Trés importantes
Verticalement
A - Assemblée désordonnée
B - Fonder - Traditions
C - Oiseau de marais - Femelles palmipèdes
D - Pays du Golfe - Temps de règne
E - A moi - Se montre utile
F - Couguards - Manière d'être
G - Textures - Groupe de graines
H - Genre de mésange
I - Point de sortie - Authentique
J - Pouffé - Riches décors
K - Action incidente - Voie de berge
L - Appel urgent - Centaure empoisonnant
SOLUTIONS
Mots croisés N° 397
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 397
20
SOLUTIONS
Sudoku N ° 397
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Petit écran
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat Min
Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Léo Matteï,
brigade des mineurs
22:05 : Léo Matteï,
brigade des mineurs
23:05 : Léo Matteï,
brigade des mineurs
09:05 : Dans quelle étagère
09:10 : Des jours et des
vies
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au pro-
gramme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck à
la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas les
paroles
19:25 : N'oubliez pas les
paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Des paroles et
des actes
22:20 : L'angle éco
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour deux
14:55 : Un cas pour deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
10:05 :
10:50 :
12:25 :
édition
12:45 :
tion,
14:05 :
Homeland
La cour de Babel
La nouvelle
La nouvelle édiBlood Ties
Jeudi 21 janvier 2016
Sur TF1 - 20h55
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
20:25 : Le petit journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
22:35 : Spécial investigation
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
12:50 : X:enius
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
Léo Matteï, brigade
des mineurs
Le squelette d'une fillette de 6 ans est retrouvé dans
le bois de Vincennes par des lycéens et à côté d'un
mystérieux jeton. L'enquête révèle que l'enfant est
morte à la suite d'un choc violent entre 2007 et 2012.
Il est donc possible qu'il s'agisse de la propre fille de
Léo Mattéï, Eloïse, disparue pendant cette période.
Bouleversé par cette découverte, le commandant
décide de mener l’enquête lui-même.
Sur France 2 - 20h55
Des paroles et des actes
A la fin d'une année 2015 agitée et à l'aube de
cette nouvelle année qui débute sous le signe de la
violence, David Pujadas accueille sur le plateau
Daniel Cohn-Bendit, ancien député européen
Verts/ALE, et Alain Finkielkraut, philosophe et
membre de l'Académie Française. Ensemble, ils
débattent des perspectives d'avenir de la France.
Sur M6 - 20h55
Patron incognito
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:55 :Once Upon a
Time
21:45 :Once Upon a
Time
22:35 :Once Upon a
Time
22:35 :Nouveau look
pour une nouvelle vie
21
Robin rend visite à Regina, mais celle-ci, bouleversée,
lui demande de l'oublier. En effet, il doit retomber
amoureux de Marianne s'il veut pouvoir la sauver
avec un baiser. De son côté, Belle a trouvé un sort qui
permettrait d'arrêter la Reine des Neiges. Emma, elle,
doit garder son petit frère, mais elle renonce quand
elle découvre qu'elle semble ne plus parvenir à
contrôler ses pouvoirs.
C M
J N
C M
J N
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
LAB
(PAS DE) TEH
Quotidien national d’information
Jeudi 21 janvier 2016
MIEUX VAUT EN RIRE…
Nouveau contrat pour
Colas Rail et Kouninef
- Je lis dans une dépêche de l'APS que " l'ONU
a recruté le footballeur argentin Lionel Messi,
la chanteuse colombienne Shakira et la reine
Mathilde de Belgique parmi un groupe de personnalités, pour promouvoir ses objectifs de
développement durable ".
- Et alors ?
- Parmi ces objectifs il y a, je lis encore, " l'élimination de la pauvreté d'ici à fin 2030, l'accès
de tous à l'éducation et à la santé et la lutte
contre le changement climatique ".
- 2030 c'est loin.
- Et alors ?
- Messi aura raccroché ses crampons et
Shakira cessé ses lassifs déhanchés.
- C'est pas ça qui va mettre fin à la faim dans
le monde.
- Oui, mais les spectacles prodigués par ces
deux stars mondiales endorment bien le
populo. Or, dit-on, qui dort, dîne. Donc plus de
faim dans le monde. D'où le choix de Shakira
et Messi.
- T'es sérieux ?
- Mais si, mais si…
- Ayhouh.
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
ahoo.fr
: [email protected]
Une seule adresse
L
e groupement composé de Colas Rail
(France) et Kou GC (Algérie) de l'homme
d'affaires Réda Kouninef a obtenu un nouveau contrat de 51 millions d'euros pour la réalisation du système intégral de l'extension du métro
d'Alger vers la place des Martyrs sur 1,7 km, révèle
le site d'information en ligne TSA. Cette extension
comprend deux stations. La part de Colas Rail dans
ce contrat est de 27 millions d'euros, a encore précisé
l'entreprise française dans un communiqué.
Pour rappel, le Conseil des ministres avait déjà
validé l'attribution d'un contrat de gré à gré d'un
montant de 110 millions d'euros au même groupement pour l'installation du système intégral de l'extension du métro d'Alger de Haï El Badr à Aïn
Naâdja. Cette ligne de 3,6 km comprend trois nouvelles stations, selon la même source. La part de Kou
GC dans ce contrat est de 51 millions d'euros. Colas
Rail et Koug GC avaient également obtenu, en 2012,
le contrat d'installation du système intégral de la
ligne de métro reliant Haï El Badr et El Harrach sur
4,1 km pour 110 millions d'euros. Cette ligne est déjà
fonctionnelle.
41 morts dans des accidents
P
as moins de 41 personnes ont été tuées
et 1107 autres blessées dans 1 047 accidents de
la route survenus durant la
période allant du 10 au 16
janvier en cours, à l'échelle
nationale, a indiqué mardi
la direction générale de la
Protection civile dans un
communiqué. Le bilan le "
plus lourd " a été enregistré
dans la wilaya de Mascara
où 5 personnes ont été tuées
et 21 autres blessées dans
25 accidents de la route, a
précisé la même source.
Durant la même période,
les unités de la Protection
civile ont effectué 1 000
interventions notamment
pour l'extinction de divers
incendies. Les mêmes services ont effectué, en outre, 4
430 interventions pour
répondre à 3 993 appels de
secours, suite à des accidents de la circulation et
domestiques, des évacuations sanitaires.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Quotidien national
d’information
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Administration & finance :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : [email protected]
Publicité
Tel / fax : 021 71 65 74
Tel / fax : 021 71 67 60
Bureau régional d’Oran
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
Bureau de Mostaganem
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
Bureau de Tizi-Ouzou
Tél.0551 97 32 08
Bureau de Chlef
Tél.0773 71 99 37
" Le dialogue entre la
France et l'Algérie n'a
jamais été aussi solide ni
aussi intense ", Fleur
Pellerin, ministre française
de la Culture et de la
Communication.
Nul n'est pèlerin en son
pays. Pardon, prophète…
TWITTER
PARALYSÉ
PENDANT PLUS
D'UNE HEURE
„ Des millions d'utilisateurs de Twitter
à travers le monde rencontraient des
difficultés mardi pour accéder au
réseau social, selon un porte-parole. "
Certains utilisateurs rencontrent des
problèmes pour accéder à Twitter. Nous
sommes au courant et essayons de
trouver une solution ", a indiqué dans la
matinée la compagnie américaine sur
sa page d'information Tumblr. Un porteparole de Twitter en Europe a confirmé
les difficultés rencontrées, sans préciser s'il s'agissait d'une panne et depuis
combien de temps ce problème durait.
Le service, qui compte 300 millions
d'utilisateurs dans le monde, était
notamment inaccessible dans plusieurs
pays européens, à Paris, Londres,
Moscou et Kiev où les bureaux, selon
l'AFP. Twitter était de nouveau accessible depuis Londres et Paris, mais l'application Tweetdeck restait parfois bloquée. Twitter demeurait en revanche
perturbé en Russie, selon la même
source. Sur le réseau social Facebook,
des internautes ont également signalé
une interruption, au Brésil, aux
Philippines, en Grande-Bretagne, en
Ouganda, en Allemagne, en Afrique du
Sud et en Lituanie.
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78 / 021 73 71 28
ANEP ORAN :
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Impression :
Ouest : SIO
Centre : SIA
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
23
C M
J N
C M
J N
C M
J N
Pages 01-24
C M
J N
LUTTE CONTRE LE GRAND BANDITISME
UN RÉSEAU DE DEALERS DÉMANTELÉ
Q Un groupe de trois individus a été arrêté suite aux informations
parvenues à la sûreté de daïra de Bir Mourad Raïs sur une
personne s'adonnant au trafic de drogue à Hydra. Le suspect a été
arrêté et une perquisition à son domicile a permis de récupérer
180 gr de cocaïne, 115 psychotropes, 20 gr de cannabis, 160.000
Da, des outils et des objets pour la préparation et consommation
de drogue dure et une arme blanche. L'enquête a révélé que le
suspect se procure la drogue chez deux acolytes à Oran,
appréhendés en possession de 300 gr de cocaïne. Ces derniers
distribuaient la drogue à travers plusieurs wilayas du pays.
TRIBUNE
Des Lecteurs
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
06:28 12:57 15:37
17:58 19:21
Quotidien national d’information
ÈME
8
ANNÉE - N° 2097 - JEUDI 21 JANVIER 2016 - PRIX 15 DA.
COMMENT-TAIRE
Mohamed Abdoun
Honni soit qui " Mali " pense !
village alors que le roi et sa petite famille avaient le
- La lassitude extrême te dicte de t'asseoir dans un
" C'est à ces moments-là / Que je perds la folie / Je leur dans l'enceinte du château. C'est, donc, muni
coin, ruminer tes idées, en contemplant le monde en
fais ses commissions / Et couche dans son lit "
d'une potion spéciale que le vizir s'en revint avec protrain de poursuive son cheminement. Sans toi.
messe de la déverser dans les eaux du puits com- Ni moi, puisque je te parle.
Léo Ferré
mun aux villageois. La mégère lui avait promis une
- T'avais qu'à te payer un téléphone portable avant
" Je n'ai pas de raisons d'enterrer mes bannières /
bien belle surprise. Arrivé tard la nuit, il s'empressa
l'entrée en vigueur de cette loi de finances et le début
Qu'importe la raison si l'on a la manière "
d'y verser sa potion avant de rentrer se coucher. Le
de la ruine de tout le peuple algérien, à l'exception de
Anaya
matin, il fut réveillé par des cris hystériques poussés
ses nouveaux riches, ses oligarques.
par tous les villageois. En sortant, il s'est très vite
- Hé, chuis pas fou moi ! Un portable, c'est fait pour
rendu compte que tout le monde était devenu fou,
être porté.
après avoir absorbé cette eau contaminée.
-C'est sûr.
Heureusement que la vieille sorcière lui avait conseillé
- Donc, faut… supporter.
d'en faire autant. Ce qu'il s'empressa d'accomplir, car
- Pfff ! de plus en plus fou, là. Ça me rappelle une histout le monde commençait à l'observer bizarrement,
toire. Tu veux que je te la raconte.
trouvant que c'était lui le fou, car il agissait " anormale- Bof, au téléphone, je préfère, une fois que j'en aurais
ment " à leurs yeux. Dès qu'il l'eut fait, il se rendit
acheté un. Je me lance quand même. Car il ne me reste
compte que tout le monde se comportait normalement.
pas beaucoup de temps. Un roi bon et juste, dans les
Que le monde allait pour le mieux. Crier, se rouler par
temps, jadis, vivait entouré d'un peuple aimant et aimaterre, se crêper le chignon ne sont pas là choses norble. Des jours paisibles, joyeux et emprunts d'entraide
males entre gentilshommes, messire ? mais lorsque le
et d'amour s'écoulaient pour le plus grand bonheur de
roi est sorti pour s'enquérir de ce ramdam de tous les
tout.
diables, c'est vers lui que plein de regards furibards se tournèrent, le trouvant tous
- Je sens que je vais bailler. C'est d'un ennui…
- Mais attends la suite, m… cette quiétude ne faisait pas l'affaire d'une personne, fou à lier et ne méritant donc pas de demeurer leur roi. Le vizir était sur le point de
une seule. Il s'agit du vizir du roi, désireux de prendre le poste de celui-ci mais ne décrocher le gros lot lorsque le roi, pris d'une inspiration subite (le groupe des 19
moins quelque chose, vous dis-je), se faufila prestement vers le puits, avant d'y
sachant comment s'y prendre.
- Ok, ça devient un peu plus intéressant. Calife à la place du calife, comme ils ingurgiter de généreuses rasades. Tout rentra dans l'ordre (façon de parler bien
sûr), immédiatement après. Voilà !
disent.
- Il s'en va consulter une vieille sorcière vivant dans une forêt sombre, dense, iso- - Moralité ?
lée, très éloignée et dans laquelle aucun villageois n'osait s'aventurer, tant elle était - Si les fous étaient majoritaires, c'est nous qui passerions pour fous.
- Parce que tu crois que tu ne l'es pas ?
réputée abriter beaucoup d'esprits maléfiques.
- En tous cas, je ne crois pas à cette démocratie qui permet au premier écervelé
- Tu sais que t'as un don pour les contes, l'écriture.
- Je le suis, en effet. Je n'ai atterri dans le journalisme que par accident, et néces- venu d'annuler ma voix. Comment les islamistes triomphent dans tous les pays
sité pécuniaire. Alors, la vieille sorcière, qui sait tout du royaume grâce à ces yeux arabes qui s'essayent à l'expérience de la démocratie ?
invisibles qui voguent dans les cieux au services des fans, des ogres, des lutins et - Jamais j'aurais cru que tu allais arriver à cette conclusion.
des animateurs du groupe des 19 moins, chais plus combien, se souvient que le - Bof, elle n'est pas pire qu'une autre…
M. A.
peuple entier se servait pour ses besoins dans un grand puits situé au milieu du - Ayhouh !
Retour sur les événements de Cologne
De la peur du sexe à la peur de l'autre
Par Amirouche El Hadi
Allemagne s'apprête à
expulser plusieurs centaines de ressortissants algériens.
Avant elle, la France avait aussi
mis en demeure de nombreux
binationaux de quitter son territoire. Les motifs sont presque les
mêmes : Impossibilité de réaliser
un minimum du vivre-ensemble.
Dans un couple, on appelle cela "
incompatibilité d'humeur ".
Depuis quelques temps,
l'Occident est agité par une terrible angoisse : Comment respecter les droits de l'homme tout en
veillant à ne pas voir ses enfants
gangrenés par ce " mal " qui
vient de l'Orient et du Maghreb.
Comme pour lui donner raison et
ajouter de l'huile sur ce feu qui
consume l'Occident, des migrants
de la rive sud se sont adonnés à
L'
de minables jeux interdits. Cela
s'était passé, la nuit du Nouvel
An, dans la gare de Cologne,
lorsqu'une grosse foule "
d'Arabes, dont des Maghrébins ",
a pris la rue et s'est mise à s'attaquer aux passantes. C'est-à-dire
aux " femelles ". Les services de
sécurité allemands qui enquêtaient ont confirmé la présence
de Maghrébins, dont 9 Algériens,
parmi les agresseurs de jeunes
femmes. D'ailleurs, un premier
suspect, un Algérien, vient d'être
arrêté pour agression sexuelle
par la police allemande. Comme
il fallait s'y attendre, ce fait divers
s'est vite transformé en tragédie.
Les autorités allemandes ont
évoqué des viols. Et les compatriotes de Merkel ont vite tiré de
lapidaires conclusions : Expulser
tout ce qui est basané. 233
Algériens font, ainsi, parti du pre-
mier lot de candidats à l'expulsion. C'est un fait nouveau au
pays de Merkel. Car depuis
1975, les Algériens étaient régulièrement envoyés par l'Algérie
en Allemagne (ex.RDA) pour
apprendre un métier. Cela s'était
toujours passé de façon calme,
enrichissante et constructive. Les
Allemands n'avaient rien trouvé à
redire à propos de ces "missions"
qui étaient à la recherche de
Know-how industriel et de transfert de technologie. De nombreux
Algériens s'étaient même mariés
avec des Allemandes sans que
personne n'y ait trouvé à redire.
Tout était dans l'ordre et le respect était mutuel. Il aura fallu que
des allumés, en rut, se faufilent
parmi les nouveaux exodés du
monde arabe pour que les choses tournent au vinaigre pour nos
sans papiers. Et réveillent les
vieux démons qui sommeillaient
chez les Occidentaux.
Désormais, certains Allemands,
ulcérés que leurs femmes soient
agressées dans leur propre pays,
parlent " d'invasions de barbares
", de " menaces sur la civilisation
occidentale". Et d'expulsions
massives….La machine de la
haine est, donc, de nouveau en
marche en Occident. Les faits
détestables survenus dans cette
gare allemande sont venus cristalliser non seulement la peur
mais aussi le rejet de l'autre. La
droite chrétienne allemande s'est
vite mise dans la généralisation.
Trouvant là un bon prétexte, elle
a poussé dans le sens de la fermeture des portes aux
Musulmans en refusant leur
accueil. Jouant la peyr de l'arabe
et du musulman contre la solidarité humaine, elle a vite fait de
convoquer l'absurde pour donner
des arguments aux discours de
haine et mettre les Gens de l'hémisphère sud dans le même
panier de tomates pourries. Face
à ce projet de déferlante vers
l'Algérie, le gouvernement de
Sellal n'a pas encore dit son mot.
Le chef du gouvernement qui
était en visite en Allemagne avait
joué la prudence, préférant s'assurer, d'abord, " qu'il s'agit bien
d'Algériens ". Avant de promettre
que "s'il se confirme que des
Algériens ont participé aux violences sexuelles du Nouvel An à
Cologne, alors je peux vous
garantir que ce serait inacceptable ". De quelle manière va être "
appréhendée " la dernière arrestation d'un algérien suspecté
d'avoir participé aux " agressions
sexuelles d'Allemandes " ?
AEH
Un Smartphone LENOVO offert + 2 mois d'appels et d'Internet gratuits pour 7990 DA
Ooredoo lance sa nouvelle offre
oujours à l'écoute de
ses clients, Ooredoo
propose le " Pack
Smartphone Prépayé
LENOVO A319 " à travers
les 36 wilayas couvertes
par son réseau 3G++.
Pour seulement 7990 DA,
le client bénéficie d'un
Smartphone LENOVO
A319 gratuit avec une Sim
" La 1000 " contenant 1000
T
C M
J N
Pages 01-24
DA de crédit, 5 heures
d'appels vers Ooredoo et
500 Mo d'Internet, valables un mois. Le client
bénéficie de ces mêmes
avantages durant le
second mois.
Le "Pack Smartphone
Prépayé LENOVO A319 "
est disponible dans le
réseau de vente Ooredoo à
travers les 36 wilayas cou-
vertes par le réseau 3G++
d'Ooredoo : Ain Defla, AinTemouchent, Alger,
Annaba, Batna, Bejaia,
Biskra, Blida, Bouira,
Boumerdes, Chlef,
Constantine, Djelfa, El
Bayadh, El-Oued, El-Tarf,
Ghardaia, Guelma,
Laghouat, Mascara,
Médéa, Naama, Oran,
Ouargla, Oum El Bouaghi,
Relizane, Sétif, Sidi Bel
Abbes, Tiaret, Tipaza, Tizi
Ouzou, Tlemcen, Adrar,
Bordj Bou Arreridj, Jijel et
Tebessa.
A travers ses meilleures
formules 3G, Ooredoo
confirme sa volonté de permettre aux Algériens d'explorer de nouveaux usages
d'Internet en mobilité quotidiennement.
C M
J N
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
5
File Size
1 636 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content