close

Enter

Log in using OpenID

Classeur 3.pdf

embedDownload
INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ – DEVOIR D0183
CORRIGÉ DU DEVOIR D0183
1RE PARTIE - FACTURES ET RÈGLEMENTS
DOSSIER 1 : FACTURATION
05/07/N
665000
411000
445710
707000
Escomptes accordés
Clients (LAK)
TVA collectée
Ventes de marchandises
10,00
588,00
98,00
500,00
Fact sur EURL LAK
07/07/N
709700
445710
411000
RRR accordés par l'entreprise
TVA collectée
Clients (LAK)
150,00
30,00
180,00
Avoir sur EURL LAK
09/07/N
707000
445710
624200
445660
411000
Ventes de marchandises
TVA collectée
Transports sur ventes
TVA déductible sur ABS
Clients (LAK)
255,00
51,00
20,00
4,00
330,00
Avoir sur EURL LAK
11/07/ N
411000
411000
707000
419600
445710
Clients (LAK) - Autres avoirs ( 180 + 330 )
Clients (LAK)
Ventes de marchandises
Clients - dettes pour emballages consignés
TVA collectée
510,00
20,00
400,00
50,00
80,00
12/07/ N
411000
707000
708500
445710
Clients (LAK)
Ventes de marchandises
Port et frais accessoires facturés
TVA collectée
1 656,00
1 350,00
30,00
276,00
Fact sur EURL LAK
EFC C0183
-1-
INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ – DEVOIR D0183
13/07/ N
607000
445660
409600
401000
Achat de marchandises
TVA sur bien et services
Fournisseurs - Créances pour emballages
et matériel à rendre
Fournisseurs (TECHNOL)
2 500,00
500,00
120,00
3 120,00
Fact sur TECHNOL
15/07/ N
419600
708800
445710
411000
Clients - dettes pour emballages et matériel
consignés
Autres produits d'activités annexes
(cessions d'approvisionnement…)
TVA collectée
Clients (LAK)
50,00
8,33
1,67
40,00
Avoir sur EURL LAK
17/07/ N
613000
401000
Locations
Fournisseurs (LOCAUTO)
135,00
135,00
Fact de la SA LOCAUTO (TVA non déductible)
18/07/ N
401000
613600
445660
765000
445660
409600
Fournisseurs (TECHNOL)
Malis sur emballages
TVA et autres biens et services
Escomptes obtenus
TVA sur autres biens et services
Fournisseurs - Créances pour emballages
et matériel à rendre
165,60
12,00
2,40
50,00
10,00
120,00
Fact sur EURL LAK
EFC C0183
-2-
INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ – DEVOIR D0183
DOSSIER 2 : RÈGLEMENTS
Question 1. Enregistrer ces opérations de règlement au journal de la SARL BOURGET.
02/07/N
512000
627500
445660
511300
Banque
Frais sur effets (commissions d'endos…)
TVA sur autres biens et services
Effets à l'encaissement
1 388,00
10,00
2,00
1 400,00
Avis d'encaissement
05/07/N
413000
411000
Clients - Effets à recevoir
Clients (LAK)
588,00
588,00
Acceptation de LC
08/07/N
511400
413000
Effets à l'escompte
Clients - Effets à recevoir
1 600,00
1 600,00
Remise d'effet à l'escompte
10/07/ N
511300
413000
Effets à l'encaissement
Clients - Effets à recevoir
1 200,00
1 200,00
Remise d'effet à l'encaissement
12/07/ N
512000
627500
445660
661600
511400
Banque
Frais sur effets (commissions d'endos…)
(10 / 1,2)
TVA sur autres biens et services
( 8,33 x 20 %)
Intérêts bancaires et sur opérations de
financement (escompte)
1 575,00
8,33
1,67
15,00
Effets à l'escompte
1 600,00
Avis d'encaissement
13/07/ N
512000
411000
Banque
Clients (LAK)
20,00
20,00
Règlement à EURL LAK
EFC C0183
-3-
INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ – DEVOIR D0183
15/07/ N
413000
411000
Clients - Effets à recevoir
Clients (LAK)
1 656,00
1 656,00
Billet à ordre sur LAK
17/07/ N
401000
512000
Fournisseurs (TECHNOL)
Banques
2 940,00
2 940,00
Chèque sur fourn TECHNOL
19/07/ N
401000
512000
Fournisseurs (LOCAUTO)
Banques
135,00
135,00
Avis d'encaissement
22/07/ N
403000
627500
445660
512000
Fournisseurs - effets à payer
Frais sur effets (commissions d'endos…)
TVA sur autes biens et services
Banques
850,00
10,00
2,00
862,00
Avis de domiciliation
24/07/ N
512000
661600
Banques
Intérêts bancaires sur opérations de
financement (escompte)
627000
445660
519000
Services bancaires et assimilés
TVA déductible sur autres biens et services
Concours bancaires courants
28 469,75
215,25
12,50
2,50
28 700,00
Remise à l'escompte de la LCR magnétique
(échéance 30/07/N)
31/07/ N
641000
421000
Rémunération du personnel
Personnel - Rémunération due
45 585,00
45 585,00
Salaires bruts
d°
421000
425000
431000
437100
437200
Personnel - Rémunération due
11 863,60
Personnel - avance et acompte
URSSAF ( 4 794,17 + 1 439,16 + 3 247,93 + 216,53)
Caisse retraite Cadre
Caisse retraite Non cadre
600,00
9 697,79
1 053,31
512,50
Cotisations salariales
d°
645000
431000
437100
437200
Charges de SS et de prévoyance
URSSAF ( 14 008,59 + 2 467,25)
Caisse retraite Cadre
Caisse retraite Non cadre
19 247,54
16 475,84
2 002,95
768,75
Cotisations patronales
EFC C0183
-4-
INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ – DEVOIR D0183
Question 2. Justifier, en la chiffrant, la différence entre les salaires nets et les salaires
imposables.
Salaires imposables
35 577,27
Salaires nets perçus
(–) 34 321,40
1 255,87
CRDS
216,53
CSG ( 3 247,93 - 2 208,59)
1 039,34
1 255,87
2E PARTIE - ÉTAT DE RAPPROCHEMENT BANCAIRE
Question 1. Calculer et justifier la différence des soldes initiaux qui apparaissent dans
les documents des annexes 1 et 2.
Calcul de la différence entre les soldes
Solde du compte « Entreprise CHARTREUSE » tenue par le Crédit Agricole :
Solde du compte 5121. Crédit Agricole tenu par l'Entreprise CHARTREUSE
– 2 431,32 €
+ 78,56 €
2 509,88 €
Différence
Justification de la différence des soldes :
Le Crédit Agricole n’a pas enregistré les opérations suivantes qui ont été comptabilisées par
l’entreprise CHARTREUSE :
2 876,23 €
- Remise de chèques n°842 :
- Chèque n° 4586 émis par l'entreprise CHARTREUSE:
-168,71 €
2 707,52 €
Différence liée à la banque
L’entreprise CHARTREUSE n’a pas comptabilisé les opérations suivantes qui ont été
comptabilisées par la Banque :
197,64 €
- Virement reçu du client René
-197,64 €
Différence liée à l'entreprise CHARTREUSE
2 509,88 €
Différence totale
EFC C0183
-5-
INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ – DEVOIR D0183
Question 2. Établir l’état de rapprochement bancaire au 31/12/N.
Compte 5121
Compte CHARTREUSE géré
Crédit Agricole
par le Crédit Agricole
Débit
Solde au 31/12
Crédit
Débit
Crédit
23 184,58
14 914,20
Chèque n° 372 Client Charles
4 844,88
Chèque n° 4587
895,98
Effets domiciliés
1 369,16
Frais de tenue de compte
18,00
Emprunt
2 456,54
Fournisseur Mallein
457,78
Frais d'impayés
24,00
Frais d'encaissement
36,00
Différence d'imputation client Dupont
450,00
Impayé Durand chèque n° 706
Encaissement coupons
TOTAL
450,00
940,00
24 124,58
Soldes rectifiés
5 261,48
895,98
18 863,10
18 863,10
19 759,08
solde débiteur solde créditeur
Question 3. Enregistrer au journal de l’entreprise CHARTREUSE les écritures
nécessaires au 31 décembre N.
31/12/N
403000
627000
164000
661000
401000
411000
416100
445660
512000
Fournisseurs - Effets à payer
Services bancaires et assimilés (15 + 20 + 30)
Emprunts auprès des établissements de crédits
Intérêts d'emprunts
Fournisseur MALLEIN
Client Dupont (erreur)
Client douteux Durand - (chèque impayé)
TVA déductible / ABS (3 + 4 + 6)
Banque
1 369,16
65,00
1 914,54
542,00
457,78
450,00
450,00
13,00
5 261,48
Etat de rapprochement au 31/12/N (crédit de la
banque)
d°
512000
762000
Banque
Produits des autres immobilisations
financières
940,00
940,00
Etat de rapprochement au 31/12/N (débit de la
banque)
EFC C0183
-6-
INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ – DEVOIR D0183
Question 4. Indiquer le solde initial qui doit figurer sur le compte banque tenu par
l’entreprise CHARTREUSE au 1er janvier N+1 et le solde initial qui doit apparaître sur
le relevé bancaire à cette même date.
Le solde initial du compte 5121. Banque tenu par l'entreprise CHARTREUSE tient compte
des écritures que nous venons de passer :
Solde au 31/12/N ................................................................................................ 23 184,58 €
État de rapprochement (crédit de la banque) .................................................... – 5 261,48 €
État de rapprochement (débit de la banque) ........................................................ + 940,00 €
Solde au 01/01/N+1 ........................................................................................... 18 863,10 €
Le solde au 1er janvier N+1 du compte « Entreprise CHARTREUSE » tenu par le Crédit
Agricole est identique à celui du 31 décembre N. Le Crédit Agricole enregistrera les chèques
émis et reçus par l'entreprise CHARTREUSE au fur et à mesure qu'ils lui seront présentés.
Le solde au 1er janvier N+1 du compte 5121. Banque Crédit Agricole dans l'entreprise
CHARTREUSE s'élève à 18 863,10 €.
Le solde au 1er janvier N+1 du compte « Entreprise CHARTREUSE » à la Banque Populaire
s'élève à 14 914,20 €.
EFC C0183
-7-
INTÉRÊTS ET ANNUITÉS - CORRIGÉ DU DEVOIR D40034
CORRIGÉ DU DEVOIR D40034
Exercice 1
(4 points)
1) Calculons les taux d’intérêt annuel relatif à chaque contrat :
Contrat
:
Contrat
:
Contrat
:
par trimestre
par mois
par semestre
2) Le taux annuel le plus bas est celui du contrat .
Exercice 2
(4 points)
1) L’intérêt produit par ce placement à la fin de la première année est :
€
2) La valeur acquise par ce capital au bout des cinq ans de placement est :
€
3) L’intérêt total produit par ce placement au bout de cinq années est :
€
Exercice 3
(4 points)
1) La valeur acquise au ème versement est :
€
2) La valeur acquise un an après le dernier versement est donnée par :
€
M. Filipe DE FREITAS
EFC CD40034
-1-
INTÉRÊTS ET ANNUITÉS - CORRIGÉ DU DEVOIR D40034
Exercice 4
(2 points)
La valeur actuelle de la suite des
versements est donnée par la formule :
€
Exercice 5
(6 points)
Calcul de l’annuité constante :
€.
Tableau d’amortissement par annuités constantes du prêt :
Années
Capital restant dû
en début de
période
Intérêts de la
période
Amortissement
Annuité de fin
de période
Les calculs sont laissés au soin du lecteur.
M. Filipe DE FREITAS
EFC CD40034
-2-
RELATION CLIENT-FOURNISSEUR – CORRIGÉ DU DEVOIR DBTS113
CORRIGÉ DU DEVOIR DBTS113
1.
Définir un devis :
C’est un document écrit dans lequel un fournisseur propose de vendre un bien ou un service
à un certain prix qu’il s’engage à ne pas modifier un certain temps. Ce document est
obligatoire pour l’exécution de travaux dont le montant est supérieur à 150 €.
2.
Indiquer les principales mentions obligatoires sur une facture
La facture est un document comptable obligatoire entre professionnels. Elle doit comporter
les éléments suivants :







Désignation de l’acheteur : raison sociale et adresse
Désignation du vendeur : n° SIREN, raison sociale, structure juridique et adresse
N° et date de la facture
N° d’identification TVA
La date et les conditions de règlement
Dénomination et quantité des biens ou services vendus
Prix unitaire et total HT des produits ou services vendus répartis selon le taux
applicable
 Le montant total de la TVA due
 Conditions d’escompte applicables en cas de paiement anticipé
 Taux des pénalités exigibles en cas de non paiement à la date de règlement inscrite
sur la facture
3.
Qu’est ce qu’une facture « pro forma »
Une facture pro forma est fournie avant la conclusion d´une transaction. Elle est utilisée
comme modèle pour les documents réels et complets qui vont certifier cette transaction. Si
la pro forma est acceptée par la contre partie, elle ne peut être modifiée par la suite.
4.
Définir un rabais, une remise et une ristourne :
 Rabais : Réduction exceptionnelle pour tenir compte d’une défaillance dans la
vente : défaut de qualité, retard de livraison …
 Remise : Réduction pratiquée en fonction des quantités commandées et/ou de la
qualité du client
 Ristourne : Réduction accordée pour remercier un client de sa fidélité. Elle se calcule
sur le total des opérations effectuées lors d’une période définie : mois, trimestre,
année etc …
EFC CBTS113
-1-
RELATION CLIENT-FOURNISSEUR – CORRIGÉ DU DEVOIR DBTS113
5.
Indiquer sur quelle base est appliquée la TVA et les différents taux de TVA en
vigueur.
La base d’imposition, (l’assiette de TVA) est constituée par l’ensemble de prix de vente du
bien en y ajoutant, si besoin, les frais accessoires : port et emballage et en excluant les
autres taxes et réductions de prix.
Taux normal 20 %, taux réduit de 10 %, taux réduit 5,5 %, taux particulier de 2,10 %.
6.
Définir un achat au comptant
Le paiement au comptant est un paiement immédiat, sans délai .Il s’oppose au paiement
différé ou au paiement à crédit.
7.
Préciser la différence entre arrhes et acomptes
L’acompte : implique un engagement ferme des deux parties, par conséquent, l'obligation
d'acheter pour le consommateur et celle de fournir la marchandise pour le commerçant.
L'acompte est en fait un premier versement à valoir sur un achat. Les arrhes sont perdues,
sauf dispositions contraires prévues au contrat, si le consommateur annule une commande
ou se désiste, mais il ne peut être contraint à l'exécution du contrat. (bien entendu un accord
amiable peut intervenir, il faut essayer...). Si le vendeur ne livre pas ou n'exécute pas la
prestation sur laquelle il s'est engagé, il peut être condamné à rembourser au
consommateur le double des arrhes versées.
8.
Définir la notion de « réciprocité des comptes «
La notion de réciprocité concerne les mêmes opérations intervenant entre deux entités et
enregistrées dans chacune des deux comptabilités selon la situation propre de chaque
entité :.
Les principales opérations donnant naissance à des comptes réciproques ont pour origine
les relations avec les fournisseurs, les clients, les débiteurs - créditeurs divers, les banques,
etc. : un achat / une vente – une créance / une dette
9.
Indiquer le taux de TVA sur une exportation de marchandise.
Une exportation est une livraison dans un pays autre qu’un état de l’UE. Ces livraisons sont
exonérées de TVA ;
10.
A qui est régler la TVA lors d’une importation de marchandises en
provenance des pays autres que ceux de l’Union européenne ?
La TVA se paie lors du passage de la frontière : elle s’acquitte à la douane ou au transitaire
en douane pour les importations de marchandises.
EFC CBTS113
-2-
GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES RESSOURCES FINANCIÈRES – CORRIGÉ DU DEVOIR DBTS029
CORRIGÉ DU DEVOIR DBTS029
Un matériel industriel a été acquis par l’entreprise Aymard, le 15 juin N, au prix de 300 000 €
et mis en service le même jour.
La durée probable d’utilisation de cette machine est de 5 ans.
L’entité considère que cette durée correspond à la dépréciation réelle de cette machine.
Néanmoins, elle décide de l'amortir selon le mode dégressif, afin de bénéficier des
avantages fiscaux.
1.
Tableau des amortissements linéaires
Exercices
N
N+1
N+2
N+3
N+4
N+5
(1)
Base
amortissable
300 000,00
300 000,00
300 000,00
300 000,00
300 000,00
300 000,00
Taux
0,20
0,20
0,20
0,20
0,20
0,20
Amortissements
annuels
32 500,00
(1)
60 000,00
60 000,00
60 000,00
60 000,00
27 500,00
Amortissements
cumulés
32 500,00
92 500,00
152 500,00
212 500,00
272 500,00
300 000,00
Valeurs nettes
comptables
267 500,00
207 500,00
147 500,00
87 500,00
27 500,00
-
Le taux d'amortissement est égal à 100/5 = 20.
La première annuité est calculée proportionnellement au temps, c'est-à-dire en tenant
compte de la période de temps qui s'est écoulée de la date de mise en service du bien à la
date de clôture de l'exercice.
Pour ce matériel, la période de temps qui s'est écoulée du 15 juin 200X au 31 décembre N
est égale à 195 jours. Il s’agit ici d’un décompte effectif des jours entre les deux bornes :
date d’achat à fin de l’exercice.
1ère annuité = (300 000 x 20 x 195) / 36 000 = 32 500
La dernière annuité d'amortissement est égale à la différence entre l'annuité constante
couvrant l'ensemble d'un exercice et la première annuité, soit dans l'exemple donné :
60 000 – 32 500 = 27 500.
2.
Tableau des amortissements dégressifs
Le taux d'amortissement dégressif s'obtient en multipliant le taux d'amortissement linéaire
par un coefficient variable suivant la durée normale d'utilisation du bien immobilisé.
Ici, la durée normale d'utilisation est de 5 ans. A cette durée, nous avons fait correspondre le
coefficient (pédagogique) de 2.
EFC CBTS029
-1-
GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES RESSOURCES FINANCIÈRES – CORRIGÉ DU DEVOIR DBTS029
Taux d'amortissement dégressif : 20 x 2 = 40 %.
La première annuité d'amortissement est calculée proportionnellement au temps avec un
décompte en mois et non pas en jours. Elle couvre la période allant du premier jour du mois
d'acquisition à la date de clôture de l'exercice ; cette période est, dans le cas présent, de 7
mois.
Exercices
Base amortissable
N
N+1
N+2
N+3
N+4
300 000,00
230 000,00
138 000,00
82 800,00
41 400,00
-
Taux
0,40
0,40
0,40
0,50
1,00
Amortissements
annuels
70 000,00
92 000,00
55 200,00
41 400,00
41 400,00
-
Amortissements
cumulés
70 000,00
162 000,00
217 200,00
258 600,00
300 000,00
Valeurs nettes
comptables
230 000,00
138 000,00
82 800,00
41 400,00
-
L'amortissement de N+3 est de 41 400 et non de 82 800 x 0,40 = 33 120 car 33 120 < 41
400.
Par application de l'amortissement linéaire, cette machine n'est amortie en totalité qu'au 31
décembre N+5, alors que, par application de l'amortissement dégressif, elle est
complètement amortie un an avant, soit le 31 décembre N+ 4.
Dans le système de l'amortissement dégressif, malgré la limitation prorata temporis de la
première annuité dégressive, pour le calcul de la période totale d'amortissement, l'exercice
d'acquisition est décompté pour une année entière.
3.
Tableau global faisant apparaitre les amortissements dérogatoires
Amortissement économique/comptable
Exercices
Base
amortissable
Taux
Amortissements
dérogatoires
Amortissement fiscal
Amortissements
Base
annuels
amortissable
taux
Amortissements
annuels
charges
reprise
N
300 000
0,20
32 500
300 000
0,40
70 000
37 500
N+1
300 000
0,20
60 000
230 000
0,40
92 000
32 000
N+2
300 000
0,20
60 000
138 000
0,40
55 200
4 800
N+3
300 000
0,20
60 000
82 800
0,50
41 400
18 600
N+4
300 000
0,20
60 000
41 400
1,00
41 400
18 600
N+5
300 000
0,20
27 500
-
-
27 500
TOTAL
300 000
-
300 000
69 500
69 500
EFC CBTS029
-2-
GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES RESSOURCES FINANCIÈRES – CORRIGÉ DU DEVOIR DBTS029
4.
Écriture au 31/12/N
31/12/N
6811
Dotations aux amortissements sur
immobilisations
32 500
687250
Dotations aux provisions réglementées,
amortissements dérogatoires
37 500
28154
Amortissements matériel industriel
32 500
145
Amortissements dérogatoires
37 500
5.
Ecriture au 31/12/N+4
31/12/N+4
6811
28154
Dotations aux amortissements sur
immobilisations
60 000
Amortissements matériel industriel
60 000
31/12/N+4
145
787250
Amortissements dérogatoires
18 600
Reprises sur dépréciations et provisions
18 600
Amortissements dérogatoires
EFC CBTS029
-3-
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
7
File Size
799 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content