close

Enter

Log in using OpenID

20 - El Acil

embedDownload
03:41
12:30
16:20
19:42
21:15
7 ème art / FILm documentaIre
sur L'emIr aek
Projection
en avant-première,
à Oran
P24
révIsIon de La constItutIon / entre rejet et reFus
journée sur La bIodIversIté
à ZIadIa
Partis politiques et personnalités
nationales affûtent leurs arguments
Le thème arrêté s’articulera
autour de la préservation
de la richesse animale et botanique,
de par le monde...
P02
Le spectre de La sécheresse
à oum eL bouaghI
Le temps est venu pour
que les instances d’accompagnement
imposent aux fellahs d'autres
créneaux d’activité...
P03
base nautIque du barrage
de bénI-haroun
L’extension du projet semble être en
bonne voie a-t-il indiqué et un terrain a
été choisi, pour y réaliser un site
d’hébergement...
P03
Les suItes judIcIaIres des troubLes
à ghardaïa
Les interpellations effectuées
pour le rétablissement de l'ordre se sont
déroulées dans le respect des lois
de la République...
P07
Irak / LégIsLatIves
Victoire de Maliki,
mais pas de la "paix"
Le rejet de la démarche, dans sa forme et dans son fond, devrait s'accentuer, même
si son impact sur la détermination du pouvoir à dépasser cet "écueil" demeure, comme
disent ses soutiens", inébranlable, car bien plus de répondre aux "caprices des uns ou
surenchères des autres, la révision de la Loi fondamentale obéit à des exigences
démocratiques et civilisationnelles"...
venu marquer L'osmose
P07
Lire P.24
entre "savoIr" et "unIversIté"
Le prix "Ibn Badis" remis hier,
au siège de l’ Apw, à Constantine
Le recteur de l’université tunisienne "Al Zeitouna" a fait un parallèle entre le fondateur
de la Nahdha, qui a effectué un séjour studieux à "Al Zeitouna" avant de se rendre
au Hedjaz pour y approfondir ses études, et Tahar Benachour, l’autre réformateur
maghrébin, de nationalité tunisienne...
P02
mardi 20 mai 2014 - corresPondant au 20 radjab 1435 h - n° 6308 nouveLLe serie - Prix 10 da
02 -
EL ACIL mardi 20 mai 2014
Constantine
Le prix "Ibn Badis" remis hier,
au siège de l’Apw
L
a cérémonie de remise du
prix "Abdelhamid Ibn
Badis", pour sa dixième édition, s’est déroulée hier à la
salle de délibérations de
l’Apw, sise à la cité Daksi.
Elle a été rehaussée par la présence de l’ancien wali et initiateur de l’évènement, il y a
une dizaine d’années, M.
Tahar Sekrane, récipiendaire
d’une distinction ainsi que du
docteur Salem Abdeljalil, recteur de l’université tunisienne
"Al Zeitouna", lequel a fait un
parallèle entre le fondateur de
la Nahdha, qui a effectué un
séjour studieux à "Al
Zeitouna" avant de se rendre
au Hedjaz pour y approfondir
ses
études,
et
Tahar
Benachour, l’autre réforma-
teur maghrébin, de nationalité
tunisienne dans leur quête de
rénovation de la pensée
musulmane. Une question
s’est imposée cependant et
qui est restée sans réponse :
Pourquoi l’Apw a-t elle opté
pour le 19 mai, Journée de
l’étudiant au lieu du 16 avril,
la journée du Savoir qui coïncide avec l’anniversaire de la
mort du Cheikh, survenue en
1940 ? Peut- être que la
seconde date a pris, elle, une
dimension nationale et n’est
plus de ce fait confinée à
l’échelle et aux institutions
locales. Concernant les prix
décernés, aussi bien dans la
poésie que dans la prose, les
œuvres présentées cette année
ont été en deçà des espérances
placées dans les concurrents,
comme l’a souligné le président du jury M. Hamadi qui a
émis le vœu que celles de l’an
prochain qui coincidera avec
« Constantine, capitale de la
culture arabe », soient plus
créatives. Quoi qu’il en soit,
le premier prix a été attribué
ex aequo à Hamza El Aloui
pour sa composition poétique
Salatou El Djisr, à Broche
Hasna et Abdelfattah Ghrib.
Ahmed Boudraa
Journée de sensibilisation sur la biodiversité
au CFPA de Ziadia
D
ans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la biodiversité, célébrée le 22 mai de chaque
année, et placée pour la circonstance sous le mot d'ordre
«la biodiversité insulaire»,
l’association de la protection
de la nature et de l’environnement
(APNE)
organise
demain mercredi, une journée
d’information et de sensibilisation au centre de formation
professionnelle
"Amar
Bouden", à Ziadia.
Le thème arrêté s’articulera
autour de la préservation de la
richesse animale et botanique,
de par le monde, menacée
dangereusement par les
récents changements climatiques, avec notamment le
phénomène de dégel des
plaques de glaces, aux deux
pôles et la montée inexorable
du niveau des eaux des océans
et des mers. Cette journée
verra, en outre, menées des
actions de sensibilisation en
direction, particulièrement,
des élèves à travers des exposés, des conférences et des
débats ainsi que des exposi-
tion sur ce thème, des communications sur la meilleur
manière de veiller sur l'environnement et de protéger les
richesses, faune et flore, qui
caractérisent la planète bleue,
ponctuée par un sondage, destiné à situer les centres d'intérêts et de préoccupations qui
animent nos enfants.
Souhib Salah
Le pont de l’indépendance
fin prêt le "5 juillet" prochain
L
e viaduc, baptisé "pont de
l’Indépendance"
sera
inauguré le 5 juillet prochain,
selon le responsable des ponts
et chaussées, à la direction des
travaux publics. Une inauguration qui a été d’abord programmée pour le 16 avril dernier, coïncidant avec la journée du Savoir, mais la détec-
tion, à la dernière minute,
d’une masse d’eau sous l’un
des haubans a fait qu’elle ait
été ajournée. Une substance
destinée à rendre plus étanche
la plate-forme des haubans a
été importée des Etats-Unis à
l’effet d’empêcher l’infiltration des eaux pluviales et, ce
faisant, prévenir d’éventuelles
fissures, voire des effondrements des pylônes. La substance a été injectée à 85%,
selon le même responsable.
L’entreprise compte achever
cette opération d'ici fin juin
ainsi que les travaux de revêtement des voies annexes.
Mais, le viaduc ne sera ouvert
que graduellement à la circu-
lation automobile. La première tranche permettra le passage des véhicules de la place de
l’ONU vers la RN 3, au tronçon situé aux chalets des pins
précisément, en attendant les
accès vers l’autoroute par les
pénétrantes prévues à cet
effet.
Ah.B
4 personnes interpellées, pour agréssion,
à Messaoud-Boudjeriou
L
e 29 avril 2014, les victimes
BH et BY se sont présentées au siège de la brigade de
gendarmerie nationale de la
commune
"Messoud
Boudjeriou" pour déposer
plainte, suite à l'agression avec
arme blanche qu'ils ont subie.
Le dépôt de plainte, appuyé par
un certificat médical prescrivant une incapacité de travail de
14 jours pour l'un des plaignants et de 9 jours pour un
autre, ciblait quatre individus,
en l'occurrence B.M (59 ans)
BY ( 32 ans) BH (26 ans) et DC
(40 ans). L'affaire a pour origine un contentieux à propos de
bétail qui aurait débordé, pour
paître, sur des terres privées
appartenant à l'une des deux
parties en cause. . Sur la base de
ces éléments d'information, les
services de sécurité ont ouvert
une enquête et présenté, par la
suite, les présumés coupables
de coups et blessures volontaires à l'arme blanche, devant
le parquet de Constantine qui
les a convoqués pour l'audience
fixée au 8 juin prochain.
Azziz K
Célébration de la Journée de l'étudiant
D
e nombreuses activités culturelles, sportives et scientifiques ont marqué, lundi dans les
wilayas de l’Est du pays, la célébration de la journée nationale de
l’étudiant. A Batna où ont été
organisées les cérémonies officielles, en présence du ministre
des
Moudjahidine,
Tayeb
Zitouni, et du secrétaire général
de l’Organisation nationale des
moudjahidine (ONM), Saïd
Abadou, la célébration a été marquée par la lecture d’un message
du président de la République,
Abdelaziz Bouteflika, dans
lequel il a notamment appelé les
jeunes, les étudiants en particulier, à "construire l’espoir et la
confiance en soi et à se tourner
avec optimisme vers l’avenir". La
célébration dans la wilaya des
Aurès a été caractérisée par de
nombreuses autres activités, en
particulier la pose de la première
pierre d’un restaurant central et
de deux blocs pédagogiques totalisant 1.500 places au nouveau
pôle universitaire de Fesdis.
La délégation officielle a également visité, à Arris, la demeure
du héros de la Révolution,
Mostefa Benboulaïd, transformée
en musée pour la mémoire. Dans
la wilaya de Constantine, les
autorités locales, accompagnées
de moudjahidine, ont procédé, à
El Khroub, à la baptisation de
plusieurs cités de noms de chouhada avant de visiter, à l’université Mentouri, une exposition montée par des étudiants, et assisté à
une conférence historique sur
cette date anniversaire. A
Annaba, cette journée phare de
l’histoire de l’Algérie a été marquée, notamment, par la projection à l’université Badji-Mokhtar
de plusieurs films traitant de la
glorieuse Révolution, à l’instar de
‘’Patrouille à l’est’’ d’Amar
Laskri et "Moissons d’acier" de
Ghaouti Bendeddouche que de
nombreux étudiants ont découvert pour la première fois.
De son côté Sétif a célébré l'événement et la journée de l’étudiant
a donné lieu, à l’université
Ferhat-Abbas, à un passage de
témoin symbolique et émouvant
entre le tout premier étudiant inscrit à l’université de Sétif en
1978, le Pr. Larbi Zeroual,
aujourd’hui chercheur universitaire et la major de promotion du
département du génie des polymères, la jeune Rosa Rili.
Agence
Quand les victimes
passent pour des
"rabats-joies"
ringards...
I
l est un phénomène social,
entre-autres, soit dit en passant,
lié à l'éducation ou plutôt à la
"perte" de repères et de valeurs
certaines qui faisaient, il n'y a pas
si longtemps, le socle de la convivialité et du vivre-ensemble,
autant à Constantine que dans
l'ensemble du pays et qui est en
train de prendre des proportions
inquiétantes.
En effet, nul ne peut dire ne pas
l'avoir rencontré et même subi,
jusqu'à l'exaspération, tant ce
type de comportement, apparemment banal et marginal, voilà
peu, s'est généralisé pour devenir
une pratique "normale", sans
laquelle le citoyen qui y déroge
passerait pour un "hasbeen".
Comme quoi l'outrecuidance
serait la "chose la mieux partagée, chez-nous". En tous les cas,
si consensus il y a, c'est de ce
côté-ci qu'on doit le chercher...
Ainsi, et alors que l'on se trouve à
la veille de la saison des fêtes, en
tous genres et pour n'importe quel
prétexte, pourvu qu'il y ait l'ivresse du "m'as-tu-vu ?", et du
"paraître, faute d'être", le phénomène, peu regardant sur les désagréments et autres atteintes à
l'ordre public, à la liberté de mouvement des autres, à leur quiétude, commence à prendre ses
aises, à travers la ville, ses cités et
ses tentaculaires prolongements.
Bien sûr, on l'aura deviné, du
moins ceux qui en pâtissent le
plus, puisqu'il s'agit des sansgênes, et ils sont légion, lesquels
invités à une réunion "familiale"
organisée à la mosquée ou dans
une salle des fêtes, à l'occasion de
fiançailles, de mariage, de circoncision ou de réussite scolaire,
n'hésitent pas à investir le
moindre espace, jusqu'à l'éteignoir, occultant, par mépris de
l'autre mais surtout d'eux-mêmes,
les règles les plus élémentaires
régissant la vie en société.
Passe encore que les nuits estivales, courtes, deviennent, paradoxalement, longues et surtout
bruyantes jusqu'à l'agression à
cause de ces fêtards, mais que
des énergumènes, outre leur folle,
parfois suicidaire, conduite dans
les cortèges, ne se gênent pas
outre mesure pour, carrément,
s'approprier chaussée et trottoirs,
bloquant et la circulation automobile et piétonne jusqu'aux stases,
des heures durant, cela relève de
l'insupportable. Et gare à celui
qui oserait venir perturber "la
sérénité festive" de ces messieurs
et, depuis peu, de ces dames qui
ne s'expliqueraient pas une telle
doléance, et se considéraient
même, légitimement, en droit de
l'assimiler à une atteinte à leur
droit de festoyer.
Et tant pis pour les non concernés
par l'agitation que vous êtes, que
nous sommes et qu'ils seront, inéluctablement, un jour...
E.A
MARDI 20 MAI 2014
-
EL ACIL
03
region
Mila / Session ordinaire de l’APW
Le secteur de la Postes et des TIC passé au crible
L
es travaux de la session ordinaire de l’Assemblée populaire
de wilaya (APW) se sont poursuivis avec l'examen de la situation de
deux secteurs, celui l'énergie et celui de
la Poste et des Technologies de l’information et de la communication (TIC).
Répondant aux critiques formulées par
les élus au sujet des retards accusés par
Sonelgaz dans l’électrification notamment celle des nouveaux projets de
logements, le directeur régional de cette
société reconnait «qu’il y a un déficit,
un décalage entre la réception des pro-
jets et l’installation
de l’électricité»,
incriminant les difficultés nées sur le
terrain inhérent la
nature juridique
des assiettes foncières, au déficit de
main d’œuvre et
moyens
aux
modestes des entrepreneurs. À ce propos, le vice-président de l'APW de
Mila, M. Tarek
Belattar fera remarquer que la plupart
des entreprises de
réalisation ont préféré quitter la wilaya de Mila pour
d'autres wilayas, après avoir rencontré
d'énormes difficultés administratives. A
cette occasion il a demandé à la direction de la société de distribution de
l'énergie d'apporter une solution au problème «Des factures de travaux réalisés
par des entreprises mais restés impayés
depuis une année». Une source indique
que « la Sonelgaz n’a pas payé les travaux de réalisation des sous-traitants
depuis une année, ce qui risque de
mettre en faillite une bonne partie de
ces PME, qui n’arrivent plus à payer
leurs charges ». De même le directeur
de wilaya de la Poste et des
Technologies de l’information et de la
communication (TIC), Driss Rahab a
été soumis à un questionnaire sur la
situation de son secteur devant la même
session ordinaire de l’(APW). Il reconnait que les bureaux d’Algérie Poste de
la wilaya de Mila enregistrent un «
important déficit » en personnels, ce qui
influe négativement sur la qualité du
service. Il a souligné, dans son exposé,
que ce déficit qui dure «depuis plusieurs années» est de 106 agents entre
préposés aux guichets, facteurs et
agents de sécurité, entraînant de
longues chaînes dans les 66 établissements que compte Algérie Poste à Mila
où la densité est de un bureau de poste
pour 12 400 habitants contre une
moyenne nationale de un bureau pour 9
000 habitants. La direction de la Poste
et des TIC bénéficiera de deux bureaux
de poste nouveaux à Mila et à GraremGouga dans le courant de l’année 2014,
et compte réaliser des bureaux de poste
à Téleghma, Tadjenanet, Zeghaïa, Oued
Athmania et Rouached, a également fait
savoir le même responsable. La direction d’Algérie Poste a également installé 72 nouveaux guichets équipés
d’appareils numériques, a-t-il dit.
Kemoukh M
Oum El Bouaghi / Inquiétude des agriculteurs
Le spectre de la sécheresse !
L
es agriculteurs de la
wilaya d'Oum El Bouaghi
sont inquiets. Leurs
récoltes sont menacées par la faiblesse de la pluviométrie. Ces derniers jours, ils s’intéressent beaucoup plus aux bulletins météorologiques qu'à l'actualité télévisée et à
la préparation de l'équipe nationale qui s’apprête à jouer la coupe du
monde. L’inquiétude qui les
tenaille est si forte qu’elle influence toutes les couches de la population. Vendredi dernier, la prière "Salate
EL Istiska " a été accomplie avec piété
dans toutes les mosquées par les fidèles
qui s’en sont retournés à Dieu pour venir
en aide à ses sujets. S’il est incontestable
que dans cette wilaya agropastorale la
pluviométrie est faible, il n’en demeure
pas moins que les paysans ne s’intéressent pas à la diversification de leurs activités. En effet, les fellahs ne se tournent
pas vers le maraichage et l’arboriculture
dont on dit qu’ils sont plus rentables per-
mettent d’équilibrer la comptabilité et la
rentabilité. Selon les traditions véhiculées
par la transmission orale, il semblerait
qu’une année sur un cycle de 5ans, la
récolte céréalière est insuffisante pour
compenser les dépenses engagées. C’est
ce qui aurait incité les agriculteurs dans le
monde développé à diviser leurs parcelles
de terre pour y pratiquer plusieurs cultures et ainsi éviter les conséquences
néfastes d’une récolte infructueuse et
donc s’insérer dans un système compen-
satoire. Selon certains, évoquant
aussi bien l’élevage que la culture
industrielle, le temps serait venu
pour que les instances d’accompagnement de l’agriculture (chambre
de l’agriculture, direction des services agricoles) imposent aux fellahs d'autres créneaux d’activités
plus rentables aux fellahs en remplacement de la culture céréalière
qui nécessite d’importantes quantités d'eau. Ces participants à une
métamorphose de l’espace agricole estiment que le sauvetage de l’agriculture dans la wilaya (un secteur d’activités
que l’Etat encourage par le versement
d’aides financières importantes) est
impérativement lié au perfectionnement
des agriculteurs lesquels ont besoin d’être
formés à une meilleure prise en charge de
leurs activités qui requièrent également
un meilleur suivi par des délégués que
l’on dit absents sur le terrain et qui préfèreraient rester derrière les bureaux.
Soheib Chaffaï
Mila / Bilan de la Protection civile
422 interventions en une semaine
U
ne personne a trouvé la mort et
26 autres ont été blessées dans
63 accidents de la circulation
dans la wilaya de Mila durant la période
du 11 au 17 mai de cette année. Dans un
communiqué parvenu hier à notre rédaction, la Protection civile a indiqué que pas
moins de 422 interventions ont été enregistrées durant cette dernière semaine.
Concernant les évacuations sanitaires, les
agents de la Protection civile ont effectué
27 évacuations de blessés avec des soins
prodigués sur place et 134 évacuations
de malades vers les structures hospitalières. S'agissant des incendies, les agents
de la Protection civile ont procédé à l'extinction de 14 incendies urbains et industriels. La PC appelle tous les usagers de la
route à respecter le code de la circulation,
à éviter la conduite dangereuse, l'excès de
vitesse et les dépassements dangereux…
Béni-Haroun / Base
nautique du barrage
Le pôle prend forme
L
e barrage de Béni Haroun
a accueilli dernièrement
les
championnats
d’Afrique de voile. L’organisation
de cette manifestation sportive
internationale qui a vu brillé les
athlètes algériens a été appréhendée par les autorités locales et par
la fédération nationale des sports
nautiques comme une approche
dynamique du lancement de la
future base nautique qui sera érigée sur les lieux. En fait, cette base
qui pourrait être dans un proche
avenir le lieu de rendez vous des
compétitions internationales organisées par le pays mais aussi celui
de la préparation des athlètes algériens affiche un taux d’avancement
appréciable. Selon le directeur de
la jeunesse et des sports,
Abdelkrim Boutamine, il atteindrait actuellement 80%. Selon
l’état des lieux présenté au cours
d’une rencontre avec la presse,
cette base nautique devrait être
livrée très prochainement. Le projet est appelé, a-t-il poursuivi, un
«pôle des sports nautiques» bénéficiant de l’immense étendue d’eau
que propose le barrage géant. Ce
qui sous entend que des travaux
supplémentaires (réalisation d’un
quai et d’une route menant à la
base) et par conséquent une dotation financières supplémentaires
sont envisagés. L’extension du
projet semble être en bonne voie
car le directeur de la jeunesse et
des sports a indiqué qu’un terrain a
été choisi, à proximité du barrage,
pour y réaliser un site d’hébergement dont la capacité d’accueil
serait de 300 lits. Ce camp
d’hébergement sera utilisé pour
accueillir les sportifs et les participants aux compétitions sportives
de voile, d’aviron et des autres spécialités des sports nautiques. Il s’y
ajoutera l’aménagement de plages
artificielles dont l’étude est actuellement en cours. D’autre part, en
déclarant que deux piscines semiolympiques seront réalisées "avant
fin 2014" dans les communes de
Tadjenanet et de Chelghoum Laïd
et que quatre autres piscines de
proximité sont en cours de lancement, M. Boutamine a indiqué que
des investissements ont été mis en
place pour le développement des
sports nautiques dans cette wilaya
enclavée.
A. E
4
EL ACIL -MARDI 20 MAI 2014
PUBLICITE
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA D’OUM EL BOUAGHI DAIRA DE SOUK-NAAMANE COMMUNE DE BIR CHOUHADA
IDENTIFICATION FISCALE DE L’APC : 0984.0421.50421.39
AVIS DE RECTIFICATION DÕATTRIBUTION PROVISOIRE DU MARCHƒ
Conformément aux dispositions de l’article 49 alinéa 02 du décret présidentiel N°10/236 du : 07/10/2010 modifié et complété par le décret présidentiel
N°12/23 du 18/01/2012 portant réglementation des marchés publics.
- Vu à l’avis d’attribution provisoire des marchés publié au quotidien ANNASR en date du 13/04/2014 et au quotidien EL ACIL français en date du 15/04/2014
du projet suivant :
ÜU´UHM°Ç lL¹° qzU§u°Ç ÁUM·®Å
ACQUISITION DU MATÉRIEL DE RAMASSAGE DES DÉCHETS
LOT N°01 : 02 BENNES TASSEUSES 8M3
LOT N°02 : 01 CAMION AMPLIROLL LOT N°03 : 03 CAISSONS POUR AMPLIROLL
-Vu à la réunion de la commission d’évaluation des offres en date du : 24/04/2014 pour
LA RECTIFICATION DU JUGEMENT DES OFFRES DU DEUXIÈME LOT DU PROJET: LOT N°02-01 CAMION
AMPLIROLL
- Le Président de l’Assemblée Populaire Communale de BIR CHOUHADA informe l’ensemble des entreprises soumissionnaires, que la rectification
d’attribution provisoire du marché ci-après :
N°
Intitulé du projet
01
ÜU´UHM°Ç lL¹° qzU§u°Ç ÁUM·®Å
Acquisition du matériel de
ramassage des déchets
Lot N° 02: 01 camion
Ampliroll
Entreprise bénéficiaire
Montant après
vérification en TTC
SARL GLOBAL MOTORS
BATNA
Adresse: Route Nationale
Batna
Constantine n° 26 BATNA
RIF : 0.010.0502.24081.54
4.909.448,80
Délai de
Nombre des
Observations
livraison points techniques
attribués
03 mois
60/60 Points
Offre moins
disant
financière
Conformément aux dispositions de l’article 114 du décret présidentiel N°10/236 du 07/10/2010 modifié et complété par le décret présidentiel N°12/23 du
18/01/2012 portant réglementation des marchés publics.
Les entreprises intéressées peuvent déposer leur recours auprès de la commission des marchés publics de la commune de BIR CHOUHADA, dans un
délai de 10 jours, à compter de la parution du présent avis.
Si le dixième jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la date limite pour introduire un recours est prorogée au jour ouvrable suivant.
LE PRESIDENT DE L’APC
EL ACIL 20 05 2014
ANEP N°25/80379
CONDOLEANCES
Le Directeur et l’ensemble du personnel de la Direction de Distribution de
Constantine, très affectés par le décès de:
L’ÉPOUX DE MADAME
RAHMOUNI OUARDA NÉE ACHI
présentent à celle-ci, ainsi qu’à toute sa famille leurs condoléances les plus
attristées et prient Dieu Le-Tout Puissant de l’accueillir en Son Vaste Paradis.
“A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.”
LE DIRECTEUR
EL ACIL 20 05 2014
ANEP N°25/80377
AVIS DÕATTRIBUTION PROVISOIRE
Conformément à l’article N°49 et 125 du décret présidentiel N°10-236 du 07/10/2010
modifié et complété par le décret 12-23 du 18 janvier 2012, portant réglementation des
marchés publics.
- Et suite à l’appel d’offres concernant le projet suivant :
- ETUDE ET SUIVI POUR LA RÉALISATION D’UNE SALLE DE
SOINS + 02 LOGEMENTS DE FONCTION À K’SAR NAÂDJA
- Et suite à la décision de la commission d’évaluation des offres financières réunie en
date du : 07/05/2014 et 12/05/2014,
- Le Président de l’A.P.C de la commune de ZIGHOUD YOUCEF informe les
soumissionnaires que le projet est attribué provisoirement au :
Projet
ENTREPRISE
(N.I.F)
Montant (T.T.C) Délai Observation
Etude et suivi pour
la réalisation d’une Benabdelkader
15
01 salle de soins + 02
Younès
679 455,38 DA jours
logements de
fonction à K’sar 198025011226734
Naâdja
Mieux
disant
Et conformément à l’article 114 du décret présidentiel N°10-236 du 07/10/2010
modifié et complété par le décret 12-23 du 18/01/2012, tout soumissionnaire qui
conteste le choix opéré, peut introduire un recours dans un délai de 10 jours, à
compter de la première publication du présent avis, auprès du Président de la
commission des marchés de la commune de Zighoud Youcef.
Ceux qui sont intéressés, peuvent se rapprocher de nos services, au plus tard trois
(03) jours, à compter du premier jour de la publication de l’attribution provisoire du
marché, pour prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leur
offres techniques et financières, conformément à l’article 125 du décret présidentiel
N°10-236 du 07/10/2010 modifié et complété par le décret N°12-23- du 18/01/2012.
LE P/APC
EL ACIL 20 05 2014
AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT
(N°03/DMO/2014)
L’Office de Promotion et de Gestion Immobilière de Constantine lance un avis d’appel d’offres national restreint
portant concours d’architecte pour
LA “MISSION SUIVI ET CONTRÔLE DES TRAVAUX-TCE ET VRD” DES
13800/28000 LOGEMENTS PUBLICS LOCATIFS DE L’ANNÉE 2011 (5ÈME
TRANCHE) DU PROGRAMME QUINQUENNAL 2010-2014
répartis comme suit:
- 4000 LOGEMENT PUBLICS LOCATIFS À ALI MENDJELI EXTENSION OUESTCOMMUNE D’EL KHROUB
- 4000 LOGEMENTS PUBLICS LOCATIFS À AÏN ABID
- 3500 LOGEMENTS PUBLICS LOCATIFS À MASSINISSA-QUARTIER 03COMMUNE D’EL KHROUB
- 2300 LOGEMENTS PUBLICS LOCATIFS À MASSINISSA-QUARTIER 02COMMUNE D’EL KHROUB
Les bureaux d’études d’architectures, société d’études techniques, architecture et bureaux d’ingénieurs agréés
publics ou privés, répondant aux conditions d’éligibilité et intéressés par le présent avis, peuvent retirer le cahier des
charges auprès de l’OPGI de Constantine, contre un paiement de 2000 DA non remboursables.
Le retrait se fait par le soumissionnaire ou son représentant dûment désigné.
Conformément aux stipulations de l’article 51 du décret présidentiel 10/236 du 07/10/2010, modifié et complété
portant réglementation des marchés publics, le dossier de l’appel d’offre doit comporter “l’offre technique et l’offre
financière contenant l’ensemble des documents exigés par les articles N°15 et 16 du cahier des charges.
Les offres doivent être présentées dans deux enveloppes distinctes:
- Une enveloppe contenant l’offre technique
- Une enveloppe contenant l’offre financière
Les deux enveloppes doivent être mises ensemble dans une autre enveloppe anonyme et qui ne porte que la
mention
“SOUMISSION À NE PAS OUVRIR”, L’INTITULÉ DU PROJET, LE
NUMÉRO DE L’APPEL D’OFFRE
et adressée à: Monsieur le Directeur Général de l’OPGI, cité Frères
Benzekri “ex: les Terrasses”, Constantine.
La durée de préparation des offres est fixée à 21 jours, à compter de la première parution de l’avis d’appel d’offres
sur les quotidiens nationaux ou le BOMOP.
La date de dépôt des offres est fixée pour le dernier jour de préparation des offres à partir de 8h00 jusqu’à 11h00,
au niveau de la Direction Générale de l’OPGI, cité des frères Benzekri ex “les Terrasses” Constantine
L’ouverture des plis se fera le même jour de la date de dépôt des offres, à 11h00mn, au niveau de la Direction
Générale de l’OPGI, cité frères Benzekri “ex: les Terrasses”, Constantine.
Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, le jour de dépôt des offres est prorogé jusqu’au jour
ouvrable suivant.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée égale à la durée de préparation des
offres augmentée de 3 mois, à compter de la date d’ouverture des plis.
Le présent avis est considéré comme invitation à tous les bureaux d’études soumissionnaires pour assister à
l’ouverture des plis.
EL ACIL 20 05 2014 ANEP N°25/80325
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA: JIJEL
DAIRA: TAHER COMMUNE: BOUSSIF OULED ASKEUR
RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE CONSTANTINE
DAÏRA DE ZIGHOUD YOUCEF COMMUNE DE ZIGHOUD YOUCEF
NIF : 0962 250 492 17524
N°
NIF: 0992-250-193-23-032
ANEP N°25/80324
AVIS DE RECRUTEMENT
L’APC de BOUSSIF OULED ASKEUR lance un avis de recrutement par voie de
concours sur titre, pour les besoins de la structure administrative, selon le
tableau suivant:
Nombre de Lieu Autres
Grade
Mode de
Conditions
Les spécialités
postes
de
recrutement
de
demandées
budgétaires travail
recrutement
Droit-Sciences
Politiques-Sciences
Commerciales-Sciences
Administrate
financières-Sciences
ur territoire Concours Magister ou économiques-Sciences
principal
sur titre
équivalent de Gestion-Sciences de
01
SIEGE
l’information
APC
communicationsSciences islamiques:
Charia et droit-Sciences
Sociales: Psychologue
travail et organisationsSciences de sociologie:
Profession
d’administrationSciences de Sociologie
du travail, de l’emploi et
de l’organisation.
DOSSIER DE CANDIDATURE
- Demande de candidature
- Diplôme dans la filière ou équivalent
accompagné du relevé de notes
- Photocopie de la carte nationale
- Formulaire à remplir par le candidat
Les candidats doivent compléter leur dossier
avant l’installation, par les pièces suivantes:
- Un certificat justifiant la situation vis-à-vis du
service national
- Casier judiciaire N°03
- Acte de naissance N°13
- Deux certificats médicaux
- Deux photos d’identité
- Certificats de travail, s’ils existent
- Les certificats qui justifient que le candidat a
suivi des études complémentaires supérieures
- Les travaux et les études élaborés par le
candidat
- Une fiche familiale pour les mariés
Les dossiers de candidature doivent être déposés
ou envoyés à M/Le Président de l’APC de
Boussif Ouled Askeur dans les 10 jours qui
suivent la parution de la présente annonce.
NB- L’administration ne prendra en
considération que les dossiers
complets et non hors délai.
LE P/APC
EL ACIL 20 05 2014
ANEP N°25/80402
MARDI 20 MAI 2014
-
EL ACIL
05
region
Ighil Ali / Distribution de carburant
Un chef-lieu de daïra sans station-service !
I
ghil Ali, chef lieu d’une daïra de
la wilaya de Béjaïa, est enclavée
entre les wilayas limitrophes de
Bouira et de Bordj Bou Arreridj. Située
dans les contreforts montagneux à
l’intersection des Bibans, des Bâbords
et faisant face au Djurdjura, elle domi-
ne la vallée du SahelSoummam. La route
nationale 75 qui la traverse la relie à AllaghanTazmalt, dans la vallée et
à Teniet Ennasr, Medjana,
El Achir ou Bordj par une
voie pentue et sinueuse
qui en fait une véritable
route de montagne. La traversée des paysages bucoliques est cependant
appréhendée avec inquiétude par les automobilistes
imprudents qui n’auraient
pas fit le plein de leurs réservoirs avant
le départ. Pour les habitants d’Ighil Ali,
les grands voyages débutent ailleurs. Là
où il est possible de trouver une station
service. Dans le meilleur des cas à une
quinzaine de kilomètres. Dans cette
région qui relève de la grande tribu des
Ath Abbas, les automobilistes se plaignent évidemment d’une situation qui
dure depuis quelques années déjà.
Tandis que l’un trouve aberrant
qu’aucune station service ne soit installée à Ighil Ali et qu’il « faille parcourir
plusieurs kilomètres pour faire le
plein » et un autre se souvient avec un
brin de nostalgie que, dans les années
90, «il y avait une pompe à essence au
centre du village d’Ighil Ali, d’où
s’approvisionnaient les automobilistes
de toute la daïra ». Une époque qui précéda l’ouverture des stations-service de
Bouni (15 kilomètres) et d’Aftis (20
kilomètres). Pour ces raisons, les ?heureux? détenteurs d’une voiture A se
voient contraintes de faire de petits
stocks de carburant pour éviter des
allers et retours fastidieux et surtout de
tomber en panne.
Ramy M
Sétif-Jijel par route
Livraison d’ un premier tronçon en octobre
E
n marge d’une visite d’inspection des responsables de
la wilaya dans la daïra de
Béni Aziz, le directeur des travaux
publics a déclaré qu’un tronçon de la
route nationale reliant les wilayas de
Sétif et Jijel, sera livré avant fin
octobre. Le tronçon de voies
expresses en question est situé sur le
territoire de la wilaya de Sétif et
commence à partir de la commune
d’El-Eulma. Les travaux de réhabilitation et de modernisation ont débuté à
la fin 2006 au niveau de cet important
axe routier. Il leur a été consacré une
enveloppe de 810 millions de dinars.
Ils ont atteint un taux d’avancement de
87 pour cent et, selon le DTP, connaissent une cadence « satisfaisante ». Ce
responsable a ajouté qu’un second
tronçon de 20 kilomètres, sur le même
axe routier, entre Béni Aziz et les
limites administratives de la wilaya
de Milait avait été inscrit avec un
financement de l’ordre de 900 millions de dinars. Ce projet s’insère
dans un programme ambitieux à travers lequel, les responsables de la
wilaya de Sétif perçoivent la réalisation d’une voie de communication
rapide entre Sétif et Jijel mais aussi
le désenclavement de la région de
Béni Aziz sur un fond de dynamisation des échanges commerciaux, touristiques et économiques puisque cet
axe routier (la RN 77) reliera le port de
Djendjen (Jijel) à la région des HautsPlateaux.
Maya Nour B
Khenchela / Production céréalière
Les espérances sont de 670 000 quintaux
M
ercredi dernier, la direction
des services agricoles de la
wilaya de Khenchela a
annoncé que la récolte de céréales
devrait atteindre, pour le compte de la
campagne moisson-battages de cette
année, quelques 670 000 quintaux.
Cette récolte sera réalisée dans la partie
saharienne de la wilaya. Les services
agricoles de la wilaya estiment que la
récolte d’orge (représentant 40% de la
surface emblavée) sera en augmentation de 40%. La récolte d’orge a été
entamée au début de ce mois de mai.
Elle devrait être suivie, début juin, par
les moissons de blé dur et tendre. Les
prévisions de récolte de blé dur destiné
à la multiplication, toujours dans cette
partie de la wilaya, où 5 000 hectares
ont été réservés à cette culture,
devraient connaitre une augmentation
atteignant les 45%. On rappelle à ce
propos, comme pour expliquer l’importance de la progression, que la précédente campagne avait été compromise
par les conditions climatiques faisant la
part belle tant aux inondations qu’aux
gelées. Il est rappelé que la région saharienne de la wilaya, dans un souci de
fixation des populations proches géographiquement des wilayas de Biskra et
d’El Oued, a été mise en valeur à tra-
vers la concession des terres et la création de périmètres agricoles où les cultures céréalières sont irriguées grâce
aux investissements réalisés dans les
forages par les bénéficiaires. Les informations statistiques communiquées
indiquent que cette partie de la wilaya
couvre 110 000 hectares et qu’elle a
bénéficié d’un important programme
ciblant deux secteurs, l’agriculture et
les ressources en eau. Il y est prévu la
création de 15 périmètres irrigués
(environ 71 000 hectares), le forage de
500 puits et le raccordement au réseau
d’électricité.
Melissa M
Batna / Stage de formation d’ entraineurs
80 postulants au
diplôme, en football
Q
uatre-vingt
(80)
entraîneurs de football de la wilaya de
Batna participent à un stage de
formation organisé dans la
capitale des Aurès pour l’obtention du grade d’entraîneur de 2è
degré (FAF-2), a-t-on appris
lundi auprès de la ligue régionale de football de cette wilaya.
Ces techniciens ont été scindés
en deux groupes de 40 éléments, le premier devant suivre
ce stage entre le 12 au 19 mai et
le second du 22 au 29 du même
mois. Les groupes seront encadrés par des spécialistes de la
fédération algérienne de football (FAF). Ce stage vise, sur la
base de cours théoriques et pratiques, à inculquer des connaissances liées à la gestion technique des équipes de haut
niveau, aux tendances du football moderne ainsi qu’aux nouvelles techniques d’entraînement et de la pratique footballistique, a indiqué M. Mohamed
Beghora, président de la ligue
régionale de football de la
wilaya de Batna. Initié par cette
ligue et retenu dans le cadre du
programme de formation continue de la FAF pour le perfectionnement et l’amélioration du
niveau de qualification des
entraîneurs, ce stage, ouvert
aux techniciens ayant passé
avec succès la première phase,
l’an dernier, sera sanctionné par
des diplômes de deuxième
niveau d’entraînement (FAF-2),
a rappelé M. Beghora. A cette
occasion, M. Amer Chafik,
expert international et formateur auprès de la confédération
africaine de football, s’est félicité des bonnes prédispositions
montrées par les participants,
de l’harmonie entre anciens
footballeurs et la jeune génération, pour échanger leurs expériences dans le domaine sportif
et footballistiques en particulier.
Jijel / Campagne de nettoyage des plages
Elle vise les plages emblématiques
A
u début de la semaine, la
direction de l’environnement de la wilaya de Jijel a
lancé une campagne de nettoyage des
plages. Cette opération a été entreprise avec la collaboration de la section
locale du Commissariat national du
littoral (CNL). Y sont également
associés les scouts, les comités de
quartiers, les clubs à vocation écologique, le mouvement associatif et
bien sur nombre de citoyens activant
dans le secteur de l’environnement.
L’action préparatoire de la campagne
estivale qui est aux portes puisque
l’ouverture est prévue officiellement
pour le 1er juin, vise à donner une
belle image des plages de la "côte de
saphir". C’est sur la plage Kotama,
sise au centre-ville de Jijel, que cette
campagne a été entamée, samedi, avec
la mobilisation de volontaires et de
moyens matériels: camions, sacs-poubelles et divers autres équipements
relevant des services de la mairie.
Cette opération de nettoyage se poursuivra jusqu’au 7 juin prochain. Elle
touchera les plages emblématiques de
la wilaya dont celles d'El Aouana, des
Grottes merveilleuses, de ZiamaMansouriah, de Bazoul, Tassoust, El
M’zair, Sidi Abdelaziz et Beni Belaïd. Maya Nour B
6
EL ACIL --MARDI 20 MAI 2014
PUBLICITE
POUR T OUTE VOTRE
PUBLICITE
CONTACTEZ
SERVICE
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA POPULATION ET DE LA
RÉFORME HOSPITALIÈRE
CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE
DR BENBADIS DE CONSTANTINE
NIF N°: 4080160000250530001
AVIS DÕATTRIBUTION PROVISOIRE ET INFRUCTUOSITƒ
En application des articles 49,114 et 125 du décret présidentiel N°10/236 du 07 Octobre 2010 modifié
et complété portant réglementation des marchés publics, relatif à la publication obligatoire de l’avis
d’attribution des marchés.
La commission d’Evaluation des Offres du Centre Hospitalo-Universitaire de Constantine, lors de la
réunion du 16/04/2014, après avoir examiné les offres des soumissionnaires ayant participé à l’avis
d’appel d’offres national restreint en première parution le 15/03/2014 sur le quotidien AN-NASR (langue
nationale) pour la fourniture de produits alimentaires en 08 lots séparés et conformément à l’article N°16
du cahier des charges volet “règles et condition prescrites aux soumissionnaires”
l’Attribution provisoire pour chaque lot est indiquée sur le tableau suivant:
N° DU Désignation des Soumissionnaires Note technique
LOT
lots
retenus
40 pts N/E 25
pts
Viandes Rouges
Boucherie
Ouarezgui
30 pts
01
(Veau et
Mouton)
Abdelkader
Boucherie
02
Poulet et oeufs
Ouarezgui
25 pts
Abdelkader
03
Alimentation
Aïssani Redha
30 pts
générale
ADRESSE
5,RUE AMEUR HAMOU,
ST JEAN -CONSTANTINE
TELE FAX :
031 91 23 02
Observation
Min: 29.480.000,00 DA
Maxi: 39.300.000,00 DA
04
Fruits légumes
Aissani Rédha
32 pts
Mini: 14.186.861,00 DA
Maxi: 16.801.036,00 DA
05
Produits laitiers
/
/
06
Pain
Offre Unique
Une seule offre
retenue
techniquement
LIGIBLE
OFFRE MOINS
DISANTE
LIGIBLE
OFFRE MOINS
DISANTE
LIGIBLE
OFFRE MOINS
DISANTE
LIGIBLE
OFFRE MOINS
DISANTE
INFRUCTUEUX
/
/
INFRUCTUEUX
Offre unique
/
/
INFRUCTUEUX
Aïssani Hacène
27 pts
Mini: 9.207.900,00 DA
Maxi: 9.529.650,00 DA
LIGIBLE
OFFRE MOINS
DISANTE
07
08
PUB
Le montant de l’offre financière
après vérification en TTC
Croissant,
croquants
sablés
Eau minérales
Min: 20.994.246,00 DA
Maxi: 24.382.800,00 DA
Mini: 27.829.050,00 DA
Maxi: 33.044.585,00 DA
N°
D’IDENTIFICATION
FISCALE
197725060064330
197725060064330
197625010943332
976250109433321
/
/
/
19732501358040
Les soumissionnaires du présent avis d’appel d’offres d’offres contestant les
résultats de la commission sont invités:
-De se rapprocher du Bureau des marchés du CHU de Constantine, au plus tard trois jours, à compter
du première jour de la publication de l’attribution provisoire, pour prendre connaissance des résultats
détaillés de l’évaluation de leurs offres techniques et financières.
- D’introduire un recours auprès de la commission des marchés de la wilaya de Constantine, dans un
délai de dix (10) jours, à compter de la première parution du présent avis d’attribution provisoire.
LE DIRECTEUR
EL ACIL 20 05 2014
ANEP N°25/80.216
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA POPULATION ET DE LA
RÉFORME HOSPITALIÈRE
CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE
DR BENBADIS DE CONSTANTINE
NIF N°: 4080160000250530001
AVIS DÕATTRIBUTION PROVISOIRE
ET INFRUCTUOSITƒ
En application des articles 49,114 et 125 du décret présidentiel N°10/236 du 07 Octobre 2010
modifié et complété par le décret présidentiel modifié relatif à la publication obligatoire de l’avis
d’attribution des marchés.
La commission d’Evaluation des Offres du Centre Hospitalo-Universitaire de Constantine, lors
de la réunion du 16/04/2014, après avoir examiné les offres des soumissionnaires ayant
participé à l’avis d’appel d’offres national restreint N° 04/2014 paru en première parution le
15/03/2014 sur le quotidien AN-NASR (langue nationale) pour la fourniture de films et produits
radiologiques en 02 lots séparés et conformément à l’article N°14 du cahier des charges volet
“règles et condition prescrites aux soumissionnaires”
l’Attribution provisoire pour chaque lot est indiquée sur le tableau suivant:
N° Désignation Soumissionnaires Note Le montant de l’offre financière
LOT des lots
retenus technique après correction en TTC
Minimum
Maximum
01 Films BIOMEDIC SARL 26 pts 41.277.600,00 58.968.000,00
Radiologiques
02 Produits
SARL
26 pts 1.715.805,00 2.451.150,00
Radiologiques MEDICAL AG
Observation
N°
d’identification
fiscale
Offre moins 099943032222125
disante éligible
Offre moins 000416096497149
disante éligible
Les soumissionnaires à l’avis d’appel d’offres d’offres contestant les résultats de la
commission sont invités:
-De se rapprocher du Bureau des marchés du CHU de Constantine, au plus tard trois jours,
à compter du premier jour de la publication de l’attribution provisoire, pour prendre
connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres techniques et financières.
- D’introduire un recours auprès de la commission des marchés de la wilaya de Constantine,
dans un délai de dix (10) jours, à compter de la première parution du présent avis d’attribution
provisoire.
LE DIRECTEUR
EL ACIL 20 05 2014
ANEP N°25/80.215
mardi 20 mai 2014
-
EL ACIL 07
NatioN
w révision de La constitution / entre rejet et refus
Partis politiques et personnalités nationales
affûtent leurs arguments
D
e nombreuses sources
parlent déjà, alors
même que les consultations,
du moins officielles, autour
du projet de révision de la
constitution, ne devraient
être entamées que courant
juin, de plusieurs défections
notamment de partis organisés au sein de la coordination nationale pour les libertés et la transition démocratique (CNLTD), principalement le RCD, Jil Jadid et le
MSP qui s'étaient démarqués en déclinant l’invitation de la présidence, avant
même de recevoir la "mouture".
Il semble que le mouvement
de rejet de la démarche,
dans sa forme et dans son
fond, devrait s'accentuer,
même si son impact sur la
détermination du pouvoir à
cet
"écueil"
dépasser
demeure, comme disent ses
soutiens", inébranlable, car
bien plus de répondre aux
"caprices des uns ou surenchères des autres, la révision de la Loi fondamentale
obéit à des exigences démocratiques et civilisationnelles".
Commentant les propositions contenues dans la
mouture, M. Ali Benflis qui
s'est refusé à y participer
dira, sans détour, et un peu
sèchement, probablement
l'amertume de la défaite
n'étant pas totalement évacuée: «L’examen des propositions de la révision
constitutionnelle n’invite
qu’à une conclusion et une
seule : il s’agit d’un nonsens politique. Les auteurs
y manifestant clairement
une perte de sens des réalités, une attitude de déni et
le choix de la fuite en avant
». Néanmoins, il n'est pas
dit que les positions des
opposants, pour quelle que
raison que ce soit, n'évolueraient pas, surtout que des
observateurs ne cessent
d'évoquer l'existence de
contacts entre les personna-
lités en charge du dossier et
des représentants et leaders
de partis, sauf que le mot
d'ordre, de part et d'autre,
semble avoir été "totale discrétion et motus", comme
de tradition dans la sphère
politique, surtout, comme
dirait quelqu'un, à ce niveau
non seulement "les murs ont
des oreilles mais il leur arrive de... parler".
Bien sûr, face à ce refus mis
en avant par ces partis et
autres détracteurs pour
prendre part à ces consultations qui se préparent, des
commentateurs expliquent
cela par une fore de "négociation" qui s'est déjà installée par média interposés et
le débat, un peu spéculatif,
a commencé, car les antagonistes savent que l'on
arrive pas à une table de
dépouillé
négociations
d'atouts, autant dire "résigné".
E.A
w Les faciLitations pour Les jeunes promoteurs ne connaissent pas de répit
Des projets de créations d’activité
à 5 milliards de centimes !
D
ans un autre pas pour
faciliter la création
d’entreprises par les jeunes
chômeurs promoteurs et en
de lever l’obstacle financier
pour la réalisation de leurs
projets, le gouvernement
étudie actuellement la possibilité de hisser le montant du
prêt bancaire pour cette catégorie « d’entrepreneurs » à
cinq milliards de centimes,
dans le cadre des dispositifs
ANSEJ et CNAC. Quand au
dispositif ANGEM, qui
finance la micro entreprise et
les activités artisanales ou à
domicile, le montant du prêt
qui peut être attribuée dans
ce cadre serait porté à 100
millions de centimes, au lieu
de 40 actuellement. C’est du
moins ce qui ressort des discussions préliminaires au
niveau gouvernemental sur
l’amélioration des conditions de création d’activités
par les chômeurs promoteurs
et les moyens de lutter
contre le chômage des
jeunes, notamment parmi les
universitaires, dont le taux
les concernant à dépasser les
40% selon les dernières statistiques de l’ONS. Cette
perspective de déplafonner
le montant maximal de
l’investissement jeunes chômeurs, version ANSEJ ou
CNAC, pourrait être officialisé dans le cadre du programme du gouvernement
Sellal
post
élections
Présidentielles, qui est en
cours de finalisation et qui
devra être présenté l’APN et
le Sénat pour approbation
dans les prochains jours.
Selon une source du Palais
du gouvernement, qui s’est
confiée à un organe de presse national, la proposition
d’augmentation du montant
du projet, validé dans le
cadre des deux dispositifs
cités plus haut, à 5 milliards
de centimes, ou dans le cadre
de l’ANGEM à hauteur de
100 millions de centimes,
pourra être inscrite dans la
loi des finances complémentaire pou r 2014, qui sera
promulguée pour justement
prendre en charge le plan
d’action du gouvernement
du 4eme mandat de M.
Abdelaziz Bouteflika, du
moins dans ses aspects
urgents et prioritaires. La
lutte contre le chômage des
jeunes et la création de
l’emploi étant une des ces
prioritaires des pouvoirs
publics , les ministères des
finances et de l’emploi et de
la sécurité sociale planchent
actuellement sur la définition des modalités pratiques
pour la mise en œuvre de ces
nouvelles mesures de facilitation de la création d’entreprises par les jeunes chômeurs, notamment dans leur
volet financier. Dans ce
cadre les banques seront
astreintes à diligenter l’étude
et l’aval des dossiers qui leur
seront soumis, et les garanties exigées par elles réduites
à leurs simples expressions,
les fonds de garanties des
deux dispositifs ANSEJ et
CNAC appelés à jouer un
rôle plus actif dans ce
domaine. Rappelons qu’il y
a quelques jours l’ANSEJ a
réduit le dossier préliminaire
du projet que lui soumet tout
jeune promoteur à une
simple fiche de renseignement, téléchargeable de son
site internet, et remise au
niveau de son agence la plus
proche du domicile, et s’est
donné un délai de quelques
jours pour y répondre, alors
que la banque s’est engagé à
ne plus exiger le bail de location, ou le registre de commerce pour le dossier de
demande de financement
bancaire, ce qui a largement
faciliter les démarches pour
la création d’activités par les
chômeurs promoteurs.
Mourtada Rachad
Ghardaïa / Les suites
judiciaires des troubLes
de samedi dernier
10 personnes
écroués par le juge
d'instruction
D
ix individus, présumés impliqués
dans les échauffourées qu'a
connues samedi Ghardaïa, ont été
écroués lundi par le juge d'instruction
près le tribunal de Ghardaïa, a-t-on
appris auprès d'une source judiciaire.
Les dix mis en causes ont été inculpés
pour "attroupement armé sur la voie
publique, destruction, incendie volontaire et tentative de vol de biens
publics et privés", ainsi que pour
"agression sur agents de l'ordre en
mission", conformément aux articles
88 et 97 du code de procédures
pénales, a précisé la même source à
l'APS.
Trois autres personnes, déférées aussi
devant le juge d'instruction près le tribunal de Ghardaïa pour les mêmes
griefs, ont bénéficié de la liberté provisoire, selon la même source.
Treize (13) individus ayant participé à
des échauffourées, samedi dernier à
Ghardaïa, avaient été interpellés par
les services de sécurité. Ils ont été
arrêtés en flagrant délit sur la voie
publique, lançant des pierres et autres
projectiles sur les agents de maintien
de l'ordre, a-t-on précisé.
Les interpellations et arrestations
effectuées par les forces de sécurité
pour rétablir l'ordre et le retour au
calme se sont déroulées dans le respect des lois de la République et les
droits de l'Homme, a souligné la
même source judiciaire près la Cour
de Ghardaïa.
Des échauffourées avaient éclaté
samedi, dans le quartier de Theniet
El-Makhzen, à Ghardaïa, entre
groupes de jeunes avant que ces derniers ne s'en prennent aux forces de
l'ordre.
Ces heurts, qui se sont
poursuivis jusqu'à la fin de la journée,
ont été émaillés d'actes de vandalisme
du mobilier urbain, de saccage et d'incendie de quatre habitations dans le
ksar de Mélika, faisant une trentaine
de blessés qui ont été admis aux services des urgences.
Le calme est
revenu dans la soirée de samedi à
dimanche et aucun acte de violence
n'a été signalé depuis, à la faveur d'un
déploiement des forces antiémeutes
de la Police, appuyées par des unités
de la Gendarmerie.
Tsa
w administration et déveLoppement / entrepreunariat
La bureaucratie, principal obstacle à la promotion des entreprises
L
'économie algérienne est "très
généreuse" en matière de facilitations et avantages accordés à
l'entreprenariat, mais les blocages
bureaucratiques, notamment au
niveau du financement des projets
constituent le principal obstacle
face au développement de cette
activité, a indiqué lundi à Alger un
chercheur universitaire.
Le système économique algérien
est l'un "des plus généreux au
monde" lorsqu'il s'agit d'attribution de facilitations et avantages
pour l'encouragement et l'accompagnement de l'acte d'entreprendre, selon une étude sur le
financement des PME algériennes
par les banques étrangères, présentée par Samir Baha-Eddine
Maliki, de l'université de
Tlemcen.
Les différents dispositifs publics
d'aide à la création d'entreprises et
les facilitations fiscales sont les
principaux aspects qui marquent
cette générosité, a précisé M.
Maliki en présentant les résultats
de son étude lors du symposium
sur la restitution des résultats du
Plan national de la recherche prioritaire (PNR-27). Toutefois, les
blocages administratifs liés,
essentiellement, à l'accès au financement pour le développement et
l'extension des entreprises naissantes "ont eu un impact négatif
sur l'évolution de ces entreprises",
a-t-il reconnu, mettant en exergue
"l'absence de dispositifs financiers
destinés à l'accompagnement de
l'expansion des entreprises,
notamment de petite ou moyenne
taille". Dans le même sens, l'inter-
venant a relevé que les banques de
la place "sont très strictes dans
l'application des règles prudentielles".
De ce fait, "elles ne prennent pas
de risques pour le financement des
entreprises naissantes (moins de
42 mois), préférant ainsi opérer
avec des entités plus matures et
plus connues", a-t-il ajouté.
Agence
08-
EL ACIL mardi 20 mai 2014
kiosque
États-Unis / L'industrie agro-alimentaire
La complicité "criminelle" des nutritionnistes
L
ors de la dernière
conférence
de
l'Association des diététiciens de Californie, plusieurs présentations étaient
sponsorisées – ou même
assurées – par des industriels de la malbouffe. Et l'on
s'étonne que l’obésité fasse
des ravages ?
Dans une salle de conférences d’un grand hôtel de
Pomona, en Californie, deux
femmes examinent d’un air
sceptique leur déjeuner,
fourni par McDonald’s. Pour
l'une, une salade composée
de laitue, de bacon, de poulet, de fromage, accompagnée d’une sauce ranch ;
pour l'autre, deux cookies
aux pépites de chocolat et un
yaourt à la gelée de fruits.
Quand je leur demande si
cela leur plaît, elles font la
grimace et me répondent
qu’elles ne vont “jamais”
chez McDo. Pourquoi, alors,
déroger à cette règle ? En
fait, elles n’ont pas vraiment
le choix. Ces diététiciennes
participent à la conférence
annuelle de la California
Dietetic Association [CDA,
association des diététiciens
de Californie]. Elles espèrent
obtenir des crédits de formation continue afin de conserver leur certification. Et
McDonald’s, principal sponsor de la conférence, est également l'unique restaurateur
présent. “Il est bon de savoir
que certains de leurs plats
sont plus sains qu’avant,
j’imagine”, concède la
femme qui a choisi la salade.
En me promenant dans la
salle, je constate que McDo
n’est pas la seule entreprise à
proposer des produits gratuits. Hershey's distribue sur
son stand des briquettes de
lait aromatisé au chocolat ou
à la fraise. Butter Buds offre
des sachets de granulés de
substitut du beurre. Le
California Beef Council
[conseil californien de la
viande de bœuf] me donne
une brochure qui explique
comment perdre du poids en
mangeant du steak. Amy’s
Natural propose des brownies prêts à cuire au microondes.
Walmart chante les
louanges de… Walmart
Et ce n’est pas tout. Les
séminaires sont eux aussi
sponsorisés par des industriels de l’agroalimentaire.
Dans une présentation, le
Conseil du blé explique que
l’intolérance au gluten n’est
qu’une mode et non un véritable problème médical.
Dans un débat parrainé par
l’International
Food
Information
Council
[Conseil
international
d’information sur l’alimentation], qui compte parmi ses
sponsors
Coca-Cola,
Hershey's, Yum!, Kraft et
McDonald’s, les intervenants assurent que les aliments génétiquement modifiés sont sans danger pour la
santé et l’environnement. Au
cours de la conférence intitulée “Proposer des aliments
bon marché et plus sains”,
les porte-parole de Walmart
chantent les louanges de…
Walmart.
L’après-midi, j’assiste au
séminaire “Edulcorants à
l’école : un sujet controversé. Faire prévaloir la science”. Sponsorisé par la Corn
Refiners Association (CRA),
dont les membres produisent
et vendent du sirop de maïs à
haute teneur en fructose (ou
isoglucose), ce débat réunit
trois représentants de cette
association. Ils regrettent
que certaines écoles aient
retiré le lait chocolaté des
menus à la cantine, et une
intervenante déplore que des
écoles aient interdit les encas sucrés lors des fêtes de la
Saint-Valentin organisées
dans les classes, alors que
cela fournit pourtant une
“bonne
occasion
d’apprendre la modération
aux enfants”. L'animateur
acquiesce avant d’ajouter :
“Tous les sucres contiennent
la même quantité de calories.
On ne peut donc pas prétendre qu’un seul ingrédient
est à l’origine de la crise de
l’obésité.” Cette opinion est
présentée comme un fait,
alors que des preuves scientifiques démontrent que
l’isoglucose provoque une
prise de poids plus importante que les autres sucres.
“Nos diététiciens savent
raisonner”
Plus tard, je demande à Pat
Smith, porte-parole du symposium, si elle juge équitable
d’organiser des débats sans
contradicteurs. D’après elle,
les sponsors n’influencent
aucunement le contenu du
programme. “Nous préférons penser que nos diététiciens savent raisonner,
explique-t-elle. Ils doivent
tirer leurs propres conclusions de ce qu’ils ont entendu ici, puis les appliquer à
leur clientèle.”
Je lui fais remarquer qu’il est
tout de même difficile de
prendre une décision éclairée lorsqu’un seul point de
vue est présenté. Elle ignorait, dit-elle, que le panel
serait exclusivement composé de membres de la CRA.
Elle me confirme par ailleurs
que la CRA a payé pour
l’organisation de ce débat,
sans toutefois me dire combien. (Elle avait précédemment refusé de m’accréditer
pour cette conférence, sous
prétexte que la CDA disposait d’une équipe de journalistes chargée de couvrir
l’événement.)
L’organisation à laquelle est
affiliée la CDA, l’Academy
of Nutrition and Dietetics
[académie de nutrition et de
diététique, AND], compte 75
000 membres.
C’est la plus importante
association professionnelle
du secteur dans le monde.
Elle certifie des programmes
d’études supérieures de premier et deuxième cycle dans
le domaine des sciences
nutritionnelles et accorde un
diplôme de diététicien aux
candidats qui réussissent son
examen. A Washington, sa
branche chargée du lobbying
est très active sur les questions liées à l’obésité des
enfants, l’assurance maladie
Medicare [destinée aux plus
de 65 ans] et la politique
agricole.
L’AND
entretient
par
ailleurs des liens étroits avec
l’industrie agroalimentaire.
Michele Simon, avocate spécialiste de la santé publique
qui tient un blog sur les politiques alimentaires, a mené
une enquête en 2013 sur les
pratiques de l’AND en
matière de sponsorisation.
Elle a découvert que le soutien financier des entreprises
avait fortement augmenté
ces dix dernières années. En
2001, l’AND ne comptait
que 10 sponsors. En 2011,
elle en avait 38, dont CocaCola, PepsiCo, Nestlé, Mars
et la National Cattlemen’s
l’organisation.
Des stands chers payés
Beef Association [association nationale des éleveurs
bovins]. Les contributions de
ces entreprises sont la principale source de revenus de
à McDonald’s. “On attend
d’un diététicien qu’il ait des
principes, mais ici, j’ai
l’impression que nous
sommes passés à l’ennemi.”
Michele Simon a également
appris qu’en 2012 Nestlé
avait payé 47 200 dollars [34
500 euros] pour avoir un
stand de 200 mètres carrés
dans le hall d’exposition de
la conférence de l’AND, tandis que PepsiCo avait
déboursé 38 000 dollars [27
800 euros] pour une surface
de 150 mètres carrés. Dans
ses exposés de position,
l’organisation précise que les
sponsors n’influencent pas
ses prises de position sur les
sujets
controversés.
Néanmoins, l’AND prend
souvent le parti de l’industrie
agroalimentaire.
Par
exemple, lorsque la ville de
New York a envisagé
d’interdire la vente de sodas
de plus de 47 centilitres,
l’Académie de nutrition s’y
est opposée.
La plupart des diététiciens
avec qui j’ai discuté lors du
symposium m’ont avoué
qu’ils n’avaient pas réalisé
que les débats étaient sponsorisés par des entreprises.
“J’espère qu’on nous présente vraiment des faits scientifiques”, commente un étudiant en master.
A la fin de la journée, une
diététicienne à la retraite m'a
raconté qu’elle assistait à
cette conférence annuelle
depuis trente ans et qu’elle
désapprouvait la présence
des professionnels de la malbouffe. “La CDA a sans
doute besoin de leur argent,
mais c’est pathétique”, a-telle poursuivi en levant les
yeux au ciel. Elle trouvait
particulièrement lamentable
d’avoir confié la restauration
mardi 20 mai 2014 EL ACIL
- 09
monde
Libye / De l'insécurité à l'imbroglio du désordre
Un colonel annonce la « suspension »
du Parlement
A
u terme d'une journée
de combats entre
milices rivales à
Tripoli, qui ont débuté après
l'attaque du Congrès national
général (CNG, le Parlement
de transition) par des
hommes armés, le colonel
Mokhtar Fernana, commandant de la police militaire, a
annoncé au nom de l'armée
nationale la suspension du
CNG.
Dans une déclaration à la
télévision Libya Ahrar, diffusée à 22 heures, il a indiqué
que le pouvoir législatif
serait dès lors assuré par le
Comité
des
60
(la
Constituante élue en février
pour écrire la Constitution).
Il assure également que le
gouvernement intérimaire
actuellement mené par
Abdallah Al-Thinni poursuivrait son mandat jusqu'à la
tenue de nouvelles élections
parlementaires, prévues dans
les prochains mois.
Le colonel Fernana rejette de
la sorte la désignation de
l'homme d'affaires Ahmed
Miitig comme nouveau premier ministre, lors d'une
élection contestée organisée
le 4 mai au CGN. M. Miitig
avait présenté en début de
journée, dimanche, la composition de son gouvernement. Originaire de la ville
de Zenten, à 170 km au sudouest de Tripoli, le colonel
Fernana n'a pas précisé comment ses décisions allaient
être mises en œuvre, en l'absence d'une armée professionnelle dans un pays où les
milices font la loi. Il affirme
que ces annonces ne constituent pas un coup d'Etat et
qu'il a le soutien de la population. Ce que récusent les
membres du CNG. « Le colonel Fernana est lié aux
milices de Zenten et au général Heftar. Ils ne représentent
personne et n'ont aucune
autorité pour suspendre le
Parlement », a déclaré au
Monde, peu après l'intervention télévisée de Fernana, le
député Ala Mgaryef.
Mali / Affrontements à Kidal
La Minusma, l'UA, la Cédéao et l'UE condamnent
L
a Mission de l'ONU au
Mali
(MINUSMA),
l'Union africaine (UA),
la CEDEAO et l'Union européenne (UE) ‘‘condamnent
fermement les affrontements
violents (entre les forces
armées maliennes et les
rebelles touaregs) à Kidal
(nord du Mali) ainsi que la
prise des bâtiments administratifs
y
compris
le
Gouvernorat’‘, indique un
communiqué publié dimanche
par la Minusma à Bamako.
‘‘Ces actes constituent une
violation grave de l'accord
préliminaire signé le 18 juin
2013 à Ouagadougou’‘ entre
le gouvernement malien et les
groupes armés du MNLA
(Mouvement national de libération de l'Azawad, rébellion
touareg) et du Haut conseil
pour l'unité de l'Azawad, et
‘‘entravent les efforts visant à
la paix et la sécurité des
régions du Nord, en particulier Kidal’‘, ajoute le communiqué.
Les affrontements de samedi à
Kidal lors d'une visite du
Premier ministre malien dans
la ville, ont fait deux blessés
graves par balle et 21 blessés
parmi les policiers de la
MINUSMA, dont des troupes
sont déployées dans le Nord
malien.
Pour sa part, le gouvernement
malien a affirmé que l'armée
malienne a ‘‘enregistré huit
morts et 25 blessés tandis que
28 morts et 62 blessés ont été
dénombrés du côté des agresseurs’‘.
Belgique / Elections législatives
Bruxelles face à son destin lors d'un
"super-scrutin"
L
'élection
législative
porte en germe le
risque d'une nouvelle
crise politique comparable,
sinon pire, à celle qui avait
ébranlé le royaume en 20102011.
La Belgique joue encore son
destin dimanche lors d'une
élection législative qui porte
en germe le risque d'une nouvelle crise politique comparable, sinon pire, à celle qui
avait ébranlé le royaume en
2010-2011, le fossé entre la
Flandre et la Wallonie semblant plus grand que jamais.
Promis par les sondages à une
nouvelle victoire, avec plus de
30 % des voix en Flandre, le
parti
indépendantiste
Nouvelle alliance flamande
(N-VA) a mené campagne
pour une politique néo-libérale. Sa figure de proue, le
bourgmestre (maire) d'Anvers
Bart De Wever, a aussi fait de
l'éviction de la plus grande
formation francophone, le
Parti socialiste du Premier
ministre sortant Elio Di Rupo,
son principal objectif et son
argument massue pour sédui-
re l'électorat flamand.
En retour, Elio Di Rupo, qui
dirige depuis décembre 2011
une coalition de six partis
(socialistes, libéraux et chrétiens-démocrates, tant flamands que francophones),
fustige le programme "antisocial" de la N-VA, qui
constitue selon lui "une recette pour l'instabilité sociale,
des manifestations et des
grèves". Elio Di Rupo, s'il est
reconduit, promet de poursuivre une politique associant
rigueur budgétaire, développement économique et protection sociale. Outre ces fortes
divergences sur leur programme économique, les deux
grandes forces de Flandre et
de Wallonie s'opposent sur
leur vision de l'avenir du pays.
Ukraine / Armée russe aux
frontières
Poutine renvoie ses
troupes dans leurs
bases
V
ladimir Poutine a ordonné aux
forces russes qui ont participé
à des manoeuvres militaires
près de la frontière ukrainienne de
regagner leurs bases d'attache, a
annoncé le Kremlin lundi.
L'Otan n'a cependant constaté aucun
mouvement suggérant un tel retrait des
forces russes. "Nous n'avons pas
constaté de mouvements accréditant
cette annonce", a réagi un officier de
l'Alliance sous condition d'anonymat.
Le Kremlin rapporte dans un communiqué que le président russe a demandé
au chef d'état-major de renvoyer dans
leurs bases de rattachement les soldats
ayant participé aux exercices dans les
provinces de Rostov, Bryansk et
Belgorod - frontalières de l'Ukraine.
La présidence russe a justifié cet ordre
par la fin des exercices de printemps.
Ce retrait, s'il est confirmé, interviendrait six jours avant l'élection présidentielle anticipée de dimanche en
Ukraine. Le ministre russe des Affaires
étrangères, Sergueï Lavrov, a estimé
lundi qu'il était nécessaire de "redéfinir" les relations entre Moscou et
l'Otan à l'aune du conflit en Ukraine.
"Ces relations doivent être repensées
en profondeur et, ensemble avec nos
partenaires de l'Union européenne et
de l'Otan nous essayons de comprendre
où nous en sommes, où nos évaluations
coïncident et où elles divergent", a dit
Sergueï Lavrov selon des propos rapportés lundi par l'agence de presse
russe RIA.
Thaï lande / Face à l'exigence
de la rue
Le gouvernement
provisoire exclut de
démissionner
L
e chef du gouvernement intérimaire de
Thaïlande a exclu lundi de démissionner
en dépit de la pression des contestataires
qui ne se satisfont pas de l'éviction de Yingluck
Shinawatra. L'ex-Première ministre et neuf de
ses ministres, jugés coupables d'abus de pouvoir, ont été renvoyés de leurs fonctions le 7
mai. Niwatthamrong Boonsongphaisan, jusque
là ministre du Commerce, a été nommé à la tête
d'un gouvernement provisoire mais le mouvement de contestation en cours depuis novembre
estime que la nouvelle équipe en place n'a
aucune légitimité et exige son départ. Et la
capitale, Bangkok, est désormais le théâtre d'un
face à face tendu entre les contestataires, les
"chemises jaunes" qui recrutent principalement
parmi les classes moyennes et les élites royalistes, et les "chemises rouges", les partisans de
Yingluck et de son frère, Thaksin Shinawatra,
ex-Premier ministre renversé par un coup
d'Etat militaire en 2006 et condamné pour corruption, aujourd'hui en exil. "Le gouvernement
actuel est en tout point légal. Il doit rester en
place jusqu'à ce qu'un nouveau cabinet soit élu.
Nous ne pouvons pas installer un autre Premier
ministre alors que nous en avons déjà un chargé des affaires courantes", a dit
Niwatthamrong Boonsongphaisan à l'issue
d'une réunion d'urgence avec des sénateurs.
Après la dissolution de la chambre basse du
Parlement, en décembre, le Sénat reste la seule
enceinte législative encore opérationnelle en
Thaïlande. Il a laissé entendre qu'il pourrait
nommer un nouveau Premier ministre par intérim mais voulait d'abord consulter le gouvernement en place.
mardi 20 mai 2014
- EL ACIL 10
ACTU-TeChno
L'investissement dans les TIC, un"puissant catalyseur"
du développement économique
L
'investissement dans les
infrastructures de télécommunications, ainsi que
dans les technologies, les applications et les services du large
bande, constituent un puissant
catalyseur du développement
économique et social à long
terme, a affirmé dimanche à
Alger, la ministre de la Poste et
des Technologies de l'information et de la communication,
Zohra Derdouri.
"Nous sommes convaincus
que les investissements dans les
infrastructures de télécommunications, ainsi que dans les technologies, les applications et les
services du large bande doivent
faire l’objet d’un intérêt particu-
lier dans l’élaboration de toute
stratégie de développement globale", a indiqué Mme Derdouri
lors de la journée d'étude sur la
large bande au service du développement durable.
La ministre a estimé que ces
investissements constituent un
"puissant catalyseur du développement économique et social à
long terme, un véritable levier
pour la productivité et la croissance économiques, un important facteur de création d’emplois et un générateur de gains
substantiels".
"Elle a indiqué que le gouvernement algérien "ne cesse de
consentir d’importants investissements pour consolider les
réseaux de communication existants et intensifier le déploiement
des nouvelles technologies large
bande".
Pour elle, "l'Algérie ne peut
prétendre à un développement
durable, ni à l’éradication de la
pauvreté, sans une accessibilité
fiable et rapide à l’information et
à la connaissance, en tout lieu et
en tout moment".
La ministre a expliqué que le
large bande, aussi bien fixe que
mobile, permet aux différents
acteurs d’offrir une multitude de
services de communication et
d’application en temps réel et
contribue, "incontestablement",
à la réduction de la fracture
numérique.
D’autres avantages sont
induits par le large bande avec
des impacts, non moins importants, sur la préservation de
l’écosystème, grâce, notamment,
à la réduction de la consommation du papier (administrations
zéro papier) de l’énergie et, par
conséquent, de l’empreinte carbone, à la faveur de la généralisation de l’usage des TIC (green
IT), a-t-elle ajouté.
A cette occasion, Mme.
Derdouri a annoncé la "consolidation" du partenariat entre
Algérie Télécom et Algérie Poste
par la signature d’une convention pour permettre aux abonnés
du téléphone fixe de payer leurs
factures en ligne.
Une exposition sur l'utilisation
des TIC par la Sûreté et la
Gendarmerie nationale a été
organisée en marge de cette journée d'étude.
La journée mondiale des télécommunications et de la société
de l'information a pour but de
sensibiliser l'opinion sur l'utilisation de l'Internet et des autres
technologies de l'information et
de la communication dans les
domaines économique et social,
ainsi qu'aux moyens permettant
de réduire la fracture numérique.
Trafic auTomobile
présentation de la première balise algérienne de géolocalisation
Une balise de géolocalisation conçue entièrement par
des Algériens permettant aux
automobilistes d'éviter les
embouteillages en se laissant
guider par des capteurs intelligents, à l'occasion de la 3e
édition du carrefour international des professionnels des
TIC et du Web (Algeria 2.0).
Cette balise a été présentée
par la Sarl LVSC Méditerranée,
une entreprise algérienne spécialisée dans l’intelligence
basée sur la localisation et l’ingénierie électronique.
"Notre
laboratoire
de
w
recherche et développement a
conçu des capteurs intelligents
qui, mis en réseau, nous permettent de collecter de l’information issue du réseau routier
algérien", a expliqué à l'APS le
gérant de cette entreprise
Brahiti Karim.
Il a indiqué qu'une application pour smartphone sera bientôt mise gratuitement à la disposition du grand public algérien en vue de permettre aux
automobilistes d’avoir une vue,
en temps réel, sur l’état du trafic routier et ainsi éviter les
désagréments liés aux embouteillages.
groupe de travail européen
qui réunit les instances de
protection des données, s'est
lancé dans un bras de fer
avec le moteur de recherche
américain depuis que ce dernier a fusionné, en mars
2012, une soixantaine de
règles d'utilisation en une
seule, regroupant les informations de services autrefois
séparés, comme la messagerie Gmail ou le réseau communautaire Google+.
Le G29 (du nom d'un arti-
La nécessité de l’adoption
d'une approche écologique
en matière de gestion des
déchets issus des technologies de l'information et de la
communication (TIC) a été
soulignée dimanche à Alger
à l'occasion d'une journée
d'étude sur le large bande
au service du développement durable, a indiqué
dimanche à Alger un responsable de l'Autorité de
régulation de la Poste et des
télécommunications (ARPT).
"Cet enjeu est d'actualité
dans plusieurs pays du
monde notamment en
Europe où l'impact des TIC
sur l'environnement suscite
de plus en plus d'études et
de recherches", a indiqué le
président du Conseil de
l'ARPT, Mohamed Toufik
Bessai, dans une allocution
lue en son nom par M.
Salah Mahgoun, responsable au sein de l'Autorité.
Pour lui, "étant donné que
les TIC sont la plateforme
de la révolution industrielle
en cours, nul développement
durable n'est possible sans
recourir aux TIC vertes".
Il a ainsi évoqué les dispositions de la loi en
vigueur en Algérie et les
cahiers de charges qui prennent en compte les aspects
liés à la protection de l'environnement et les normes
relatives à l'émission de fréquences radioélectriques
"élevées".
Cette balise intègre des fonctionnalités jusque-là inédites,
dédiées à la logistique et à dif-
férents métiers tels que la collecte de déchets ou le transport
urbain intelligent, a-t-il relevé.
données personnelles / le g29 négocie un "pacte de conformité" avec google
L'accord devrait contraindre le géant américain à
mieux informer les internautes de l'utilisation qu'il
fait de leurs données personnelles.
Les autorités européennes
de protection des données
négocient un "pacte de
conformité" avec Google
afin de contraindre le géant
américain à mieux informer
les internautes de l'utilisation qu'il fait de leurs données personnelles. Le G29,
Gestion des
déchets des Tic
nécessité
d'une
approche
écologique
cle d'une directive européenne qui a donné naissance à ce groupement de
régulateurs) s'en était alors
ému et avait demandé à
Google de faire état de la
finalité des données personnelles qu'il collecte lorsqu'un
internaute utilise ses services
ou surfe sur son moteur de
recherche, et qu'il définisse
une durée de conservation de
ces données. Six des pays
constituant le G29 - France,
Allemagne, Royaume-Uni,
Italie, Espagne, Pays-Bas avaient décidé d'aller plus
loin, en instruisant des
plaintes contre le moteur de
recherche, dans le cadre de
leurs propres procédures
nationales.
"Créer une relation équilibrée"
La Commission nationale
de l'informatique et des
libertés (Cnil) française a
été chargée par le G29 de
coordonner l'action de ces
six autorités, dont certaines
(la Cnil elle-même et son
homologue espagnole) ont
déjà pris des sanctions à
l'encontre de Google.
"Aujourd'hui, au niveau du
G29, nous sommes en train
de négocier un pacte de
conformité avec cette entreprise pour ses activités au
niveau européen", a indiqué
lundi la présidente de la
Cnil, Isabelle FalquePierrotin, par ailleurs présidente du (...)
Affirmant que les préoccupations écologiques ont toujours constitué "un enjeu"
pour l'Autorité de régulation, M. Bessai a, toutefois,
indiqué que la prise en
charge de la dimension écologique dans le secteur des
télécommunications, notamment dans son volet relatif
au développement durable
"demeure pour le moment
minimale".
L'ARPT s'engage à
déployer plus d'efforts en
vue d'atteindre dans les
mois qui viennent les standards internationaux en la
matière, a-t-il promis.
11 EL ACIL - mardi 20 mai 2014
d’ici...
Bien qu'héritant de techniques et de savoir-faire de grandes civilisations et peuples qui ont largement contribué à l'édification de cités, pour beaucoup d'entre-elles,
encore debout, bien que transformées, parfois "défigurées, la modernité étant ce qu'elle est, le génie bâtisseur de l’Asie, du Moyen-orient et du monde arabo-musulman, à
travers les millénaires, aura permis de léguer à la postérité des oeuvres urbanistiques, alliant esthétique et utilité qui font que ce patrimoine, loin d'être la propriété exclusive d'un peuple, d'une région ou d'une puissance, se trouve consacré "patrimoine universel" de l'humanité. La Chine ( et bien d'autres cités de par le monde en font
partie, même si, cette cité ait perdu de sa splendeur, du reste comme nombre de cités à travers le monde. Sauf que dans son cas la mémoire humaine garde en son tréfonds un large pan d'histoire et de hauts faits culturels et scientifiques, quasiment inscrits dans son patrimoine génétique.
Dans ce qui suit, nous tenterons de vous faire survoler La Chine ,"Lieu de rencontres" des peuples et "Perle de l'Orient", dont les jardins paradisiaques vous envoûtent pour vous
transporter vers ce qu'il y a de plus beau, de plus pur et de plus fantasmagorique,bien que réel, même si pour mieux la découvrir, c'est dans ses entrailles qu'il faudrait plonger.
Chine : la « Perle de l'Orient »
M
enzi (plus connu
sous son nom
latinisé Mencius),
dit-on élève de Confucius,
critique
la
société
aristocratique, qu'il tient
pour responsable des gâchis
occasionnés par ces guerres
et des nombreuses inégalités
sociales.
Le philosophe Zhuangzi,
considéré ultérieurement
comme taoïste, écrit aussi à
cette période que l'homme
doit vivre en adéquation
avec la nature et la Voie. Il
s'oppose à la conduite
rituelle de Confucius, qu'il
utilise pourtant comme un
personnage
fictif
et
légendaire de ses contes
philosophiques, souvent en
binôme avec Laozi (LaoTseu).
On peut retenir de cette
période la naissance d'une
pensée quasi-positiviste qui
discute la conduite de
l'Homme sans distinction.
L'émergence d'une nouvelle
classe, les shi, que les
princes prennent à leur
service pour leur capacités
(littéraires, artistiques,
martiales etc.) et non plus
pour leur naissance, est peutêtre un premier pas vers le
système plus méritocratique
qu'instaurent les examens
impériaux sous les Han et
non plus le népotisme
chinois antérieur même aux
Shang. Pendant la période
antique, le chinois archaïque
était très différent des
langues chinoises modernes.
De par son emplacement la
principauté des Qin est très
souvent
exposée
aux
invasions des « barbares »
du Nord-Ouest et la
fréquence de ces incursions
harasse les vertus guerrières
des Qin. Cependant le
territoire est naturellement
fortifié par les montagnes et
il est assez peu attaqué par
les
autres
princes
feudataires. La longévité des
princes de Qin, l'utilisation
précoce de techniques
d'irrigation et le respect des
rites confucéens qui unifie le
peuple de la principauté leur
permet de se livrer à une
guerre totale. En 361 avant
J.C., Shag Yang, régent de
Qin, entreprend de grandes
réformes pour la principauté
de Qin qui annexe les
territoires du Nord-Ouest,
peuplés de tribus nomades,
et se renforce jusqu'à
pouvoir conquérir l'ensemble
des principautés et du
royaume des Zhou orientaux.
Vers 220 av. J.-C., le
prince Yin Zheng de la
principauté Qin parvient à
conquérir les autres États et
se proclame lui-même
premier empereur de la
dynastie Qin, avec le titre de
Qin Shi Huangdi, en
référence
aux
Trois
Augustes. Bien que son
règne ne dure qu'onze ans, il
réussit à soumettre de
grandes parties de ce qui
constitue le territoire actuel
des Han et à l'unifier sous un
gouvernement étroitement
centralisé basé à Xianyang
(près de Xi'an). Il débute
également la construction de
ce que l'on appelle
aujourd'hui la Grande
Muraille. Cependant son
successeur Qin Er Shi n'est
pas en mesure de poursuivre
son œuvre. La dynastie des
Qin s'effondre et la dynastie
Han lui succède après une
période de guerres civiles.
A suivre...
...et d’ailleurS
Souvent, très souvent même, de nombreux cercles d'initiés, traitant de questions scientifiques, notamment dans le monde dit "occidental", où la rigueur le dispute à la
"morale", évoquent le cheminement du Savoir de l'humanité et son évolution tout autant que l'apport de certaines civilisations, omettent -- faisons comme si et contentons-nous de la formule vague qui veut dire ce qu'elle veut dire -- on ne sait pour quelle raison, de faire référence à de solides cotributeurs aux avancées de la sciences,
dans ses différents domaines et segments, "de l'infiniment petit à l'infiniment grand", dirait Pascal. Mais là n'est nullement le propos; Aussi, évacuons "l'ego-centrisme
et le nombrilisme" pour nous consacrer à l'essentiel, à savoir: donner à redécouvrir ou à découvrir, pour nos lecteurs, quelques unes des personnalités scientifiques marquantes des sciences et découvertes, appartenant au monde musulman mais aussi et surtout à l'Humanité, ayant inscrit leurs démarche dans l'universalité.
Grandes figures savantes du monde musulman
Ibn Khaldoun
IBN-KHALDOUN,de son Nom Complet
Abu Zayd ' Abd Ar-Rahman Ibn Muhammad
Ibn Khâlid Al-Hadrami,né le 27.05.1332
à Tunis (Tunisie) décédé le 17.03.1406 au
Caire (Egypte) Ibn-Khaldoun,qui a été l'un
des plus grands Intellectuels Musulmans,
Appartenant à une Famille HispanoMusulmane qui s'était établie dans
la province de Séville (Andalousie) de
Parents originaires du Yémen (Historien
Maghrébin, a été aussi l'un des premiers
Théoriciens de l'histoire des
civilisations....G.Haroun Abdelmoumène.
1384 :
Deux ans après son arrivée au Caire il
devient Grand Cadi Malékite d'Égypte. Il
occupera cette fonction jusqu'à sa mort, bien
qu'elle lui fût retirée puis rendue de
nombreuses fois.
1396 :
Ibn Khaldoun fait don de son ouvrage «
Histoire des berbères » à la bibliothèque de
Marrakech.
1401 :
Il rencontre Tamerlan, également connu sous
Timour Lang le boiteux. Tamerlan emprisonne
Ibn Khaldoun puis le relâche et le traite
finalement avec les plus grands égards.
17 Mars 1406 :
Il meurt au Caire. Il est enterré dans le
cimetière réservé aux savants et aux hommes
de lettres.
Ibn Khaldoun fut le précurseur de la
recherche sociologique, en découvrant la
science de l'évolution des sociétés.
Grâce à son parcours tumultueux, aux
nombreux postes politiques qu'il a occupé, à
ses voyages et toutes ses recherches
historiques, Ibn Khaldoun a pu mettre en place
une réflexion sur la société de son époque et
prévoir son évolution. Il a créé une véritable
philosophie de l'Histoire.(Source Biobble)
culture
mardi 20 mai 2014
- EL ACIL 12
Festival culturel européen
« La fièvre » de Simona Maicanescu ou l’humour grinçant
Toujours perfectionniste, la comédienne d’origine roumaine, Simona Maicanescu, ne peut que suivre le chemin qu’elle s’est tracé. Elle le prouve encore
dans « La fièvre » adaptée d’un texte de l’auteur américain Wallace Shawn et présenté, samedi dernier au soir, à l’auditorium de la radio nationale.
E
lle y représente la
occidentale.
société
Elle part en voyage à la
recherche des réponses.
A chaque escale dans un
pays pauvre, elle se heurte à
cette opposition criante et évidente aujourd’hui entre les
Journée de l’étudiant à
tizi ouzou
De nombreuses activités
prévues
La direction de la
culture de la wilaya
de Tizi-Ouzou, en
étroite collaboration
avec la maison de la
culture Mouloud
Mammeri, l’école
régionale des Beaux
arts d’Azazga, le
théâtre régional
Kateb-Yacine et la
cinémathèque de
Tizi-Ouzou, commémore, aujourd’hui,
la journée de l’étudiant correspondant
au 19 mai de chaque
année.
Au programme de
cette commémoration, de nombreuses
activités ont été préparées.
Il est prévu une
exposition de photographies autour des
chouhada étudiants
et de livres autour de
la guerre de libération dans une aile de
la maison de la culture. Au petit théâtre
de la même institution est prévue, à 10
h, la projection d’un
film documentaire «
Mohand Ouidir Aït
Amrane » réalisé
par Assad El
Hachimi.
Dans l’après-midi
un hommage sera
rendu au chahid
Haddadou Mohamed
Arezki à travers les
témoignages de sa
famille mais aussi de
ses amis et compagnons d’armes
comme Mokrane Ben
Youcef , Moudjahid
et ancien collégien.
Juste après cet hommage, il est prévu
une conférence débat
sous le thème « Les
collégiens dans la
révolution algérienne » présentée
par Mountassar,
chercheur en histoire.
Au même moment,
une autre projection,
celle du film documentaire « La Chine
est encore loin », de
Malek Bensmail, est
programmée au
niveau de la cinémathèque de TiziOuzou. Au théâtre, le
public est convié à
une représentation
de la pièce «
Lamento pour Paris
» produite par le
théâtre régional
Kateb-Yacine de
Tizi-Ouzou. Enfin, à
la Bibliothèque de
Tizi-Gheniff (50 km
au sud de TiziOuzou), il est programmé, dans le
même cadre, une
exposition autour de
la guerre de libération et la projection
du film « La colline
oubliée » réalisé par
feu Abderrahmane
Bouguermouh.
Une remise des
prix aux lauréats du
concours sous le
thème « Mon drapeau, mon pays »,
marquant la célébration de la journée de
la victoire le 19
mars 2014, clôturera
ce programme riche
et varié.
nantis et les miséreux.
Bouleversée par cette découverte, elle est, peu à peu, écartelée entre deux univers, deux
réalités ; ce qu’elle voit et qui
la blesse et ses valeurs.
Elle s’interroge, se pose des
questions simples. Ici, les
paroles servent d’abord à
signaler les non-dits et les
silences parlent fort. Un beau
texte, remarquablement servi
par une mise en scène fascinante.
« La fièvre » est un spectacle où l’intelligence, la poésie
et la drôlerie du texte sont
magnifiées de manière époustouflante par les effets théâtraux.
Simona Maicanescu a imaginé des tableaux successifs
qui usent de plusieurs arts
scéniques remarquablement
agencés.
Dans cette nouvelle production, Simona Maicanescu a
montré sa préoccupation pour
des détails précis de mise en
scène et, surtout, sa quête
régulière et « invétérée » d’un
théâtre de qualité.
Simona Maicanescu est née
à Craiova (Roumanie) où elle
travaille avec les plus grands
metteurs en scène comme
Silviu Purcarete, Alexandru
Dabija, Lucian Pintilie,
Catalina Buzoianu et Andrei
Serban. Elle devient pensionnaire au Théâtre national de
Bucarest.
A la suite d’une collaboration franco-roumaine, présentée au festival d’Avignon, elle
s’installe au théâtre de
l’Odéon à Paris en 1994.
Elle ne quittera plus la
France où elle mène une carrière au cinéma et au théâtre.
ORAN
le Spectacle pour enfantS "aSSghar minni" en tournée au
Sud du payS
La pièce pour enfants "Assghar minni" (plus petit
que moi) est à l'affiche de plusieurs espaces culturels
de la région Sud du pays dans le cadre d'une tournée
programmée pour la période du 19 au 22 mai courant
par le Théâtre régional "Abdelkader Alloula" d'Oran
(TRO).
L'initiative qui intervient au titre de l'externalisation des
activités du TRO a pour objectif, selon la Direction de
cette structure culturelle, de faire bénéficier un maximum
de petits des nouvelles créations à caractère ludique et
pédagogique.
La première représentation prévue dans le cadre de cette
tournée sera donnée lundi à Tougourt avant d'être jouée
successivement à Temacine, à Hassi Messaoud et à
Ouargla.
"Assghar Minni" est une production récente du TRO,
co-écrite par Cheggag Safia et Abdelhafidh Boualem qui
invitent le jeune public à suivre l'héroïne Hanane, une
petite écolière projetée dans le monde fantastique des
insectes au moment où elle traverse un jardin.
Cette œuvre met en vedette plusieurs jeunes talents sous
la direction de Cheggag Safia qui signe la première mise
en scène féminine du Théâtre d'Oran après son brillant
parcours en qualité de comédienne.
L'externalisation des activités du TRO se matérialise
également par un programme de proximité comprenant
une dizaine de communes de la wilaya d'Oran pour le
mois en cours, rappelle-t-on.
Trois spectacles pour enfants sont au menu de cette initiative qui a pour objectif de faire bénéficier le plus grand
nombre possible d'enfants du plaisir que procure l'art théâtral.
"Asshgar Minni" figure parmi les œuvres à succès choisies pour ce programme proximité, les deux autres étant
"El-assad oua el-hattaba" (le lion et la bûcheronne) de
Mourad Senouci et "Ennahla" (l'abeille) de Houari
Abdelkhalek.
ALGER
Salon international du touriSme et deS voyageS: deS
livreS audio au profit deS non-voyantS
Le Directeur de l'agence
de communication "Voir par
le savoir", Abderrahmane
Amalou a annoncé dimanche
à Alger que des livres audio
seraient mis à la disposition
des non-voyants pour leur
permettre d'accéder à tous
les ouvrages qu'ils désirent
parcourir.
"Cette initiative permettra aux non-voyants de découvrir
tous types de livres, qu'il s'agisse de poésie, de romans ou de
contes pour enfants, tout simplement en les écoutant", a indiqué M. Amalou à l'APS en marge de la clôture du 15ème
salon international du tourisme et des voyages.
Le directeur de l'Agence qui a déjà contribué à la réalisation de plusieurs ouvrages en braille au profit des nonvoyants, a affirmé que ce salon "est l'occasion de souligner la
nécessité de prendre en charge les personnes aux besoins spé-
cifiques en particulier les non-voyants, en leur offrant l'opportunité de voyager". Le salon, auquel la catégorie des nonvoyants prend part pour la troisième fois consécutive, "permet à cette dernière de découvrir les sites touristiques par les
sens (l'ouie, le toucher et l'odorat).
Au stand réservé à la catégorie des non-voyants, des livres
en braille consacrés à différents domaines ont été exposés,
ainsi que des supports pédagogiques modernes qui permettent à cette frange de la société d'accéder au savoir.
Ce stand, conçu par l'Office national du tourisme (ONT), a
accueilli lors de cette édition, près de 300 visiteurs venus
s'enquérir des nouvelles techniques mises à la disposition du
non-voyant.
M. Amalou a insiste à cet effet sur la nécessité d'organiser
des séjours touristiques au profit des non-voyants pour leur
permettre de découvrir les sites touristiques algériens.
Il a appelé les autorités concernées à garantir les facilités et
les outils pédagogiques nécessaires au non-voyant, se disant
prêt à contribuer à une meilleure prise en charge de cette
catégorie.
mardi 20 mai 2014
- EL ACIL 13
société
le projet de nouvelle loi sur le service
national en phase d’étude avancée
Le projet de nouvelle loi sur le Service national, initié par le Haut commandement de l’Armée nationale populaire (ANP)...
E
St à uN "StADE
D’étuDE avancée", a
annoncé dimanche le
directeur du Service national
auprès du ministère de la
Défense nationale (MDN), le
général-major Mohamed
Salah Benbicha.
Le projet, initié par le Haut
commandement de l’Armée
nationale populaire "a atteint
un stade d’étude avancé, et
sera mis en application dès
son approbation’’, a affirmé
le général major Benbicha à
l'ouverture des "portes
ouvertes" sur le Service
nationale organisées à Blida.
Evoquant les nouvelles dispositions prévues par ce projet de loi, il a fait état, entre
autres, de la réduction de la
durée du Service national à
une année, qui sera prise en
compte dans le calcul de la
retraite et l’expérience professionnelle.
‘‘L’intégration dans un
poste de travail de tout élément après l’accomplissement du service national,
ainsi que la priorité qui lui est
donnée pour son enrôlement
dans les rangs de l’armée
nationale’’, sont parmi d’autres avantages cités par le responsable militaire, qui a fait
part, également, d e la valorisation de la solde mensuelle
des appelés sous le Drapeau.
En application des instructions du Haut Commandement de l’ANP, la direction
du Service national a procédé, tel que rappelé par son
responsable, à ‘‘ l’ouverture
de bureaux du SN au niveau
de toutes les wilaya du pays,
pour rapprocher ces structures des usagers et améliorer
leur accueil’’.
Par ailleurs, le généralmajor Benbicha a rappelé que
le Ministère de la défense
national oeuvre, de concert
avec le ministère de l’Education nationale, à l’alphabétisation des appelés du Service
national de niveau d’enseignement limité, afin de faciliter leur intégration dans la vie
sociale.
w service national
régUlarisation de la sitUation de plUs de 100.000
citoyens, l'opération se poUrsUit
La situation de 101.645
citoyens vis-à-vis du service
national a été régularisée
depuis le début de l'opération en mars 2011 et
jusqu'au 20 mars 2014, a
indiqué mercredi le ministère de la Défense nationale
(MDN) dans un communiqué, précisant que l'opération se poursuit dans de
"bonnes conditions".
Le ministère informe que
la régularisation de la situation vis-à-vis du service
national des citoyens âgées
de trente (30) ans et plus,
décidée par le président de la
République, chef suprême
des Forces armées, ministre
de la Défense nationale,
Abdelaziz Bouteflika, "se
poursuit dans de bonnes
conditions", a souligné la
même source.
"A ce titre, et depuis le
début de cette opération en
mars 2011 et jusqu'au 20
mars 2014, le nombre de
citoyens ayant bénéficié des
mesures présidentielles
s'élève à 101.645 citoyens,
dont deux 2.106 résidant à
l'étranger", précise le communiqué. Dans le cadre de
ces mêmes mesures, 428.939
retardataires des classes de
2002 à 2010 ont été également régularisés pendant
cette même période.
Par ailleurs, le MDN porte
à la connaissance des
citoyens que les centres du
service national, à travers
tout le territoire national,
"continueront à recevoir et à
prendre en charge, avec toute
la diligence requise, les personnes concernées, et ce,
indépendamment des calendriers de passages fixés pour
chaque classe".
Une mesUre poUr aider et stabiliser les mineUrs
« La création d’un fonds
destiné aux femmes divorcées
ayant la garde des enfants
mineurs ne vise pas à encourager le divorce, mais à aider
les enfants mineurs lorsque le
père n’est pas en mesure ou
refuse de verser la pension
alimentaire ».C’est ce qu’a
annoncé la ministre de la
Solidarité nationale, de la
Famille et de la Condition de
la femme, Mounia Meslem,
jeudi dernier, lors d’une visite
d’inspection à Dar Errahma
de Birkhadem à l’occasion de
la Journée internationale des
familles. Elle a assuré que «
la politique de l’Etat tend vers
la stabilité et la cohésion au
sein de la famille et la protection des enfants ». Réfutant
l’idée selon laquelle il s’agirait d’une aide fixe à accorder
à toute femme divorcée pour
encourager le divorce, la
ministre a fait savoir que « le
montant devant être accordé
par le fonds aux femmes
divorcées ayant la garde des
enfants mineurs correspond à
la pension fixée par le juge
lors du jugement de divorce
définitif ».Dar Errahma
accueillera les malades nécessiteux en période de traitement Désormais, Dar
Errahma de Birkhadem, qui
compte 240 lits, est prête, en
fonction des moyens disponibles, à accueillir les malades
nécessiteux atteints de cancer
venant des wilayas de l’intérieur et du Grand Sud pour un
traitement radiothérapique à
Alger. Cette décision, selon
par Mme Mounia Meslem,
permet de soulager les
malades et leurs parents d’un
grand poids qui enfreint le
bon déroulement de cette
période délicate dans la prise
en charge de la pathologie. La
ministre a, dans ce sens,
Les travailleurs des cantines doivent être
réhabilités sur le plan socioprofessionnel
afin de pouvoir résorber le déficit enregistré à Alger dans l'encadrement de ces
structures, ont recommandé dimanche des
participants à une journée d'étude sur la
solidarité scolaire.
Les participants à cette rencontre, organisée par l'Assemblée populaire de la
wilaya (APW) d'Alger, qui a réuni les responsables et les acteurs concernés, ont
relevé la nécessité de renforcer les cantines en main-d'oeuvre qualifiée pour permettre à ces structures de mieux prendre
en charge les élèves.
Dans des exposés préliminaires, les
représentants des trois directions de l'éducation de la wilaya (Est, Centre et Ouest)
étaient unanimes à déplorer la précarité
des travailleurs des cantines:
recrutés dans le cadre du pré-emploi ou
du filet social pour 6.000 DA par mois, ils
quittent le secteur à la première occasion
d'embauche qui se présente ailleurs.
Cette précarité influe directement et
négativement sur le fonctionnement des
cantines et sur la prise en charge des
élèves en matière de restauration:
sur 113 cantines ouvertes, la direction de
l'éducation d'Alger Ouest a enregistré 24
cantines où le repas froid est de rigueur,
"faute de travailleurs".
Les participants ont également appelé à
des conventions entre les secteurs de l'éducation et de la formation professionnelle
de façon à permettre aux travailleurs des
cantines de suivre des stages ou des sessions de recyclage dans les métiers de la
cuisine.
w Fonds d’aide aux Femmes divorcées
« La politique de l’Etat
tend vers la stabilité et la
cohésion au sein de la
famille et la protection des
enfants ».
les travailleUrs des cantines scolaires doivent
être réhabilités
appelé les directions de l’action sociale, à travers les
wilayas, à informer les personnes concernées à ce sujet.
Elle a également convié les
responsables de Dar Errahma
à une coordination avec les
hôpitaux et centres de santé
spécialisés à Alger pour organiser l’accueil de ces personnes nécessiteuses. L’établissement caritatif à caractère social et humanitaire, Dar
Errahma, dispose d’une
équipe médicale multidisciplinaire et de moyens de
transport des malades résidents vers les hôpitaux pendant la durée de leur traitement.
Solidarité durant le ramadhan
L’enveloppe allouée par le
département de Mme Meslem
à l’opération de solidarité du
mois de ramadhan est estimée
à 7,7% de l’enveloppe globale. Cette contribution a été
remise aux wilayas dans le
cadre de la décentralisation de
l’opération, ce qui permet aux
walis de superviser l’opération d’octroi des aides selon
les besoins. Outre le ministère
de la Solidarité nationale, plusieurs secteurs participent à
cette opération nationale dont
le ministère de l’Intérieur et
des Collectivités locales, le
Croissant-Rouge algérien et
des donateurs. Le ministère
accomplit cette mission à travers ses réseaux sociaux relevant de la direction de l’action sociale afin d’assurer le
bon déroulement de l’opération supervisée par les collectivités locales à travers les
wilayas. La ministre a, enfin,
révélé l’existence d’un fichier
national des citoyens démunis
devant bénéficier de ces
aides. Son département envisageait l’élaboration de plusieurs études dont une sur les
causes du divorce et du célibat et d’autres phénomènes à
l’origine de la dislocation de
la famille.
"La cantine n'est pas une structure caritative. C'est une partie intégrante de l'institution scolaire, qui doit être considérée
comme telle en matière de gestion et d'encadrement humain. Il faut qu'on arrive à y
créer des postes permanents au profit des
travailleurs qualifiés", a résumé le président de la commission de l'éducation de
l'APW, Mohamed Tahar Dilmi.
La nécessité de revoir à la hausse la
contribution financière de l'APW, qui est
actuellement de 20 DA par repas, et d'impliquer les communes à travers la redynamisation des conseils d'administration des
cantines scolaires, présidés par les présidents d'APC, figure encore parmi les
recommandations de cette journée d'étude.
L'APW d'Alger a programmé une série
de journées d'étude en préparation de la
conférence de wilaya sur le secteur de
l'éducation, prévue en juin, et qui se propose d'arrêter une stratégie pour améliorer sensiblement les conditions de scolarité durant les quatre prochaines années.
La première journée d'étude, qui avait
porté, mercredi, sur l'enseignement spécialisé à été une occasion aux participants
d'appeler à la mise en oeuvre de la loi sur
l'intégration des enfants aux besoins spécifiques dans les classes de l'enseignement
adapté.
14 - EL ACIL
mardi 20 mai 2014
santé
la médecine prévenTive vivemenT recommandée pour le
TraiTemenT des maladies complexes
L
a médecine préventive a été vivement
recommandée
dimanche à Alger par des
spécialistes pour le traitement des lésions lourdes
dans les cas des maladies
dites rares ou complexes.
Les participants au colloque international sur "la
génétique des maladies
rares, des maladies complexes et leurs méthodes
d’approche", ont mis l’accent sur la nécessité de
"tendre vers la médecine
préventive avant l’installation de lésions irréversibles
ou lourdes à traiter et ce, en
identifiant les marqueurs
génétiques prédisposant".
Ce colloque qui a réuni,
deux jours durant, des spécialistes algériens et étrangers
(anthropologues,
généticiens, biologistes,
cliniciens), s’est penché
sur plusieurs thèmes liés au
traitement des pathologies
complexes et aux maladies
dites rares comme les surdités congénitales, le syndrome métabolique, la
maladie d'Alzheimer et la
maladie de Parkinson.
Il s’agit, selon le Pr.
Akila Zenati, directrice du
laboratoire de recherche
"Biochimie
génétique",
d’une plate-forme de discussions pluridisciplinaires
pour une "meilleure compréhension" des maladies
génétiques dites rares et
des maladies génétiques
complexes en vue de parvenir à une meilleure prise
en charge des personnes
touchées par ce genre de
pathologies.
Elle a expliqué que dans
le domaine de l’anthropologie génétique devenu de
plus en plus important, la
nouvelle approche "se base
sur les caractéristiques biogénétiques de l’individu
pour améliorer le diagnostic et le traitement".
"De cette façon, on tend
vers la médecine personnalisée qui est plus efficace et
plus économique, car elle
est adaptée au traitement
du cas par cas", a encore
précisé le Pr. Zenati, également chef de service du
laboratoire central au CHU
de Bab El-oued (Alger).
Ce colloque qui est
accompagné d’ateliers pratiques au niveau de ce
même laboratoire, a été
marqué, à la fin de ses travaux, par l’intervention du
cheikh Cherif Kaher, membre du Haut conseil islamique (HCI) qui a présenté
une communication sur le
regard de la religion
musulmane par rapport aux
thèmes développés lors de
cette rencontre scientifique.
En présence du président
du
HCI,
Cheikh
Bouamrane, l’intervenant a
indiqué qu’il y avait une
"concordance
parfaite"
entre l’islam et l’éthique
médicale, citant des cas
plus précis dans le Saint
Coran.
w TorTicolis / on déTend la conTracTure
Au saut du lit, en tournant la tête
pour regarder son réveil, on entend
un petit bruit dans le cou. Une douleur vive s'installe en quelques
minutes et devient de plus en plus
aiguë... Aïe, c'est un torticolis !
Un mouvement brusque de la tête
peut élargir une petite fissure dans un
disque cervical, jusque-là indolore. Le
torticolis est peut aussi être dû à une
mauvaise position de la tête sur l'oreiller, la nuit, lors d'un trajet en voiture,
en train ou en avion. Les douleurs cervicales peuvent aussi provenir d'une
arthrose et être favorisées par le stress
et les tensions musculaires.
Les gestes qui soulagent vite
-Avant tout le repos. Le torticolis
guérit en deux ou trois jours si on
ménage sa nuque et abaisse le seuil
douloureux avec un antalgique (paracétamol).
-Des compresses chaudes, un bon
bain détendent les muscles et contribuent à diminuer la douleur.
-Garder le cou immobile, en portant
éventuellement une serviette éponge
pliée à la bonne hauteur et fixée avec
un sparadrap.
-Si la douleur est intense, le port d'un
collier cervical, peut-être conseillé (en
pharmacie).
Quand consulter ?
Voir un kinésithérapeute, un ostéopathe ou un chiropraticien permet souvent de retrouver plus vite la mobilité
de la tête. Entre les séances, le port
d'un collier cervical sera souvent
conseillé. Mais attention, pour une
période brève (une semaine) car l'immobilité prolongée atrophie les muscles.
Quels traitements si ça dure?
S'il s'agit d'une arthrose cervicale
douloureuse, ce que les radios auront
montré, les anti-inflammatoires par
voie orale ou en infiltrations ont de
fortes chances d'être efficaces. Les
manipulations, elles, sont déconseillées. En cas de tension musculaire, les
traitements physiques donnent en
revanche de bons résultats. « Certains
kinésithérapeutes et ostéopathes pratiquent une rééducation appelée «
occulo-céphalo-gire », des mouve-
ments combinés des yeux, de la tête et
de la langue dans un sens opposé pour
gagner en amplitude sans forcer »,
explique ajoute Emmanuel Petitsigne.
Peut-on bouger un cou sensible ?
Dès que cela va mieux, l'immobilité
est pire que tout ! « Il faut faire travailler ses muscles régulièrement pour les
tonifier et stimuler la colonne, améliorer sa mobilité et favoriser les processus de réparation », insiste le Dr JeanYves Maigne. Piscine, gymnastique,
yoga, kinésithérapie. Tout cela contribue à limiter l'impact des douleurs sur
la vie de tous les jours.
Que faire pour éviter les récidives ?
Il faut changer ses habitudes : adapter la position de son poste de travail
(hauteur du siège, position de l'écran
d'ordinateur), étirer son dos et sa nuque
régulièrement dans la journée, ajuster
la hauteur de l'appui-tête dans la voiture... Pour dormir, mieux vaut choisir
un oreiller que l'on peut « mettre en
forme » selon sa morphologie et qui
maintient la tête dans l'axe, que l'on
soit sur le côté ou sur le dos. Et éviter
la position sur le ventre qui oblige à
torde la nuque.
Le conseil de Karl Vincent, chiropraticien
Dès que possible, on pratique des
exercices de « renforcement statique »
: on exerce une pression avec une main
sur la droite de la tête, qui doit résister
pour ne pas bouger. Puis on fait de
même sur la gauche, l'avant, l'arrière...
Non douloureux, ces exercices permettent d'entretenir la musculature profonde du cou et de compenser les tensions dues à l'arthrose.
w Les pharmaciens "doivent êtredes auxiliaires de la santé"
Bientôt le beau temps, on va troquer
bottes et bottines contre des souliers plus
ouverts et bientôt des sandales... Pour que
nos pieds soient en forme, l'idéal est de les
entretenir régulièrement. Et de changer de
souliers aussi souvent !
En hiver, on les délaisse. Ils restent à
l'abri, cachés dans les chaussures. S'ils
sont souvent secs, c'est parce que la peau
sur cette zone n'a pas de glande sébacée.
« C'est uniquement grâce à la sueur, produite par les glandes sudoripares, que la
plante des pieds est hydratée. Mais passé
la quarantaine, la transpiration diminue
progressivement pour s'interrompre après
cinquante ans. En plus, l'épiderme des
pieds est beaucoup plus épais que sur le
reste du corps » indique Claude Huertas,
podologue et président fondateur de
l'Association pour le développement de la
podologie. C'est un peu comme une carapace, qui permet de supporter toutes les
agressions quotidiennes, à commencer par
la marche. A chaque pas, il y a un frottement qui augmente le nombre de cellules
mortes en surface et favorise ce toucher
rêche. Sur les points de friction avec les
chaussures se forment des callosités. D'où
l'intérêt de soigner régulièrement ses pieds
pour nourrir et assouplir cette peau et de
choisir ses chaussures avec discernement...
Mules, on limite les callosités
Le plus
On les apprécie dès qu'il fait chaud et
en vacances pour leur style décontracté et
parce qu'elles s'enfilent rapidement.
Le moins
Comme le pied n'a pas de contrefort sur
lequel s'appuyer au niveau du talon, on a
tendance à crisper les orteils. Résultat, la
position n'est pas idéale pendant la
marche. En plus, la semelle claque sur le
talon à chaque pas, ce qui entraîne une
hyperkératose (épaississement de la peau),
et donc, des callosités à cet endroit.
Notre prescription
En été, on essaye d'alterner ces chaussures avec des sandales qui ont un contrefort. Et on élimine les callosités avec des
produits kératolytiques, qui affinent la
couche cornée.
On vous recommande
-Exfoliant. Une crème à base d'acide
salicylique et de glycérine assouplit la
peau pour la préparer le travail de la râpe
fournie dans le pack. Stop Callosités,
Mercurochrome, 10,99€ les 20 ml.Mythique.
Baskets, on dit non aux mycoses
Le plus
La chaussure est large et confortable,
car le plus souvent sans talons.
Le moins
On transpire beaucoup à cause du revêtement intérieur en synthétique. Cette
macération favorise le développement de
mycoses et de mauvaises odeurs.
La prescription
On évite de remettre deux jours de suite
la même paire pour ne pas accumuler les
bactéries. On porte des chaussettes en
coton pour limiter la transpiration. Et on
ne les porte jamais pieds nus, sauf si on
peut les laver régulièrement. Pour limiter
l'humidité, on utilise des crèmes ou sprays
contenant des poudres absorbantes.
Talons hauts, on évite les cors
Le plus
C'est la chaussure la plus féminine. Avec
elle, notre ligne est sublimée. Car
quelques centimètres supplémentaires
allongent illico notre silhouette.
Le moins
On écrase les parties molles sous-cutanées qui sont sous les orteils. C'est douloureux et en plus, des durillons se forment. A trop les porter, on risque de déformer l'avant du pied. Et si les chaussures
sont étroites à l'avant, gare aux cors sur
les petits orteils.
15 EL ACIL - MARDI 20 MAI 2014
CSC : Sombo Diallo première recrue, le marché est ouvert !
ce registre, l’arrivée de
Sombo Diallo et celle de
l'attaquant sénégalais,
précipitent les départs
quasi certains des deux
autres étrangers que sont
Berthé Oussmane et Gil
N’gomo. Le Malien
aurait vraisemblablement
quelques touches en
Europe,alors que pour le
Camerounais
Gil
N’gomo, c’est le flou
total, du fait que ce dernier, avait émis le désir
de changer d’air . Les
pays du Golfe restent les
plus probables pour Gil.
C
omme annoncé
lors d'une précédente livraison,
Le boss clubiste Omar
Bentoubal s'affaire à
conclure certaines transactions en vue de la prochaine saison. La première
recrue
clubiste,concerne
un
jeune attaquant malien de
20 ans Sombo Diallo, qui
a paraphé un contrat de
deux saisons avec le CSC
dans la discrétion la plus
totale
L’arrivée
de
Sombo Diallo semble
être une bonne du fait
que l'on dit beaucoup de
bien de lui . Dans la foulée,on annonce qu' un
autre Africain,un attaquant sénégalais est
attendu prochainement à
Constantine pour parachever son contrat.Dans
Boucherit retour au bercail…?
Antar Boucherit l''enfant
d' Annaba actuellement
au MCA, intéresse toujours les Clubistes qui
souhaitent son retour dès
cet été. Selon certaines
sources
crédibles,
Boucherit ne ferme pas la
porte à un probable
retour, en ayant promis
de négocier après la fin
du championnat. Cela
redonne de l’espoir à la
direction clubiste ,qui
tient à le récupérer .Mais
si les négociations butent
sur un refus des dirigeants du MCA, des
pistes de rechange pour
renfoncer le milieu du
terrain ,sont déjà activées. Il s’agit du milieu
de terrain du CRB Sid
Ahmed Meghout et la
plaque tournante de
l’USMH Hendou. Le
premier aurait rencontré
Bentoubal à l’aéroport
Mohamed-Boudiaf où les
deux hommes ont abordé
le sujet d’un probable
retour de Meghout à
Constantine du moment
que ce dernier connaît
bien la ville de Cirta pour
avoir porté les couleurs
du MOC. Pour Hendou,
la transaction s’annonce
plus compliqué,au regard
de ses exigences financières du fait que l’actionnaire
majoritaire
TAL, ne consentirait pas
à faire de'' folie ''sur le
plan financier .
Abdelhamid
BENMOHAMED
Charef intéresse le Mouloudia
I
l semble à présent quasiment
certain que le premier responsable de la barre technique du
Mouloudia
d’Alger
Fouad
Bouali, partira au terme de l’exercice. Pour Bouali c’est bel et bien
fini avec le Doyen. D’ailleurs il
ne prendra pas de gants pour dire
à son entourage : «Je pars en fin
de saison.» Telle est la révélation
faite par l’enfant de Tlemcen à
ses proches. Cette nouvelle était
attendue par tous les observateurs, puisque le coach algérois
était l’objet d' attaques de la part
de quelques pseudos- supporters
qui ont tout fait , pour le pousser
à quitter le navire en dépit de
résultats plus honorables avec
une quatrième place au classement et surtout la Coupe
d’Algérie, glanée il y a un peu
plus de deux semaines. Il semble
bien que ce dernier ait fini par
craquer, d’où sa décision de partir. Dans ce contexte, les responsables du vieux club de la capitale
n’ont pas été pris de court,
puisqu’ils ont pris leurs précautions en ciblant plusieurs coachs,
en prévision de la saison prochaine.l’acte à la parole.
La piste Harrachie privilégiée
Les dirigeants algérois ont fixé
une priorité en la personne de
Boualem Charef. Ce dernier,
auteur de cinq saisons consécutives avec l'équipe d’El Harrach,
représente le profil idéal pour
mener le bateau du Mouloudia à
bon port, la saison prochaine.
Avec peu de moyens , il avait
réussi des merveilles avec son
équipe qu’il a menée à la 2e place
du Championnat, la saison passée. Ayant eu vent que Charef
avait émis le désir de partir, les
dirigeants du doyen, ont donc
décidés à activer sa piste pour le
convaincre d'opter , pour le vieux
club de la capitale
Ligue 1 (30e journée):
USM Alger - ES Sétif
le 22 mai à 18h00
L
a rencontre USMA-ESS comptant pour la
dernière journée de la ligue 1 a été avancée
au jeudi 22 mai 2014 . Cette rencontre a été
avancée pour permettre aux Sétifiens de préparer
au mieux leur second match de Ligue des champions d'Afrique face aux Tunisiens du CS Sfaxien,
prévu le dimanche 25 mai à 20h00 au stade du 8mai-1945 de Sétif. Avant la rencontre face aux
"Usmistes", l'ES Sétif disputera aujourd'hui 18h00
à Sétif son match en retard de la 29e journée contre
l'USM El Harrach.Toujours en course pour la
deuxième place synonyme de participation à la
Ligue des champions d'Afrique l'année prochaine,
l'ESS est obligée de réaliser deux bonnes performances face à l'USMH et l'USMA pour conserver
sa 2e place. De son côté, l'USMA, déjà sacré champion d'Algérie depuis le 13 mai dernier, tentera
d'enchaîner une 22e victoire de la saison pour battre le record de points face à l'ex-champion
d'Algérie. Les sept autres rencontres de la 30e et
dernière journée se dérouleront le samedi 24 mai à
17h00 avec au programme, le déplacement de la JS
Kabylie à Constantine pour croiser le fer avec le
CSC avec l'objectif de remporter les trois points de
la victoire pour espérer décrocher la seconde place.
JSK /La nouvelle
équipe reposera sur
Rial, Remache,
Sedkaoui et Asselah
L
a JSK a entamé le mercato en force, en
engageant déjà trois recrues, à savoir le
Mauritanien Ahmed Moulay, le Mociste, Si
Ammar et Harrouch Hocine du RC Arbâa, en
attendant d’autres joueurs. Le chairman kabyle,
Moh Chérif Hannachi, qui veut bâtir une grande
équipe capable de jouer le titre et reconquérir la
compétition africaine la saison prochaine, s’est
attaqué au dossier du renouvellement des contrats.
Il veut garder les cadres de l’équipe, en prévision
du prochain exercice. A cet effet, le boss des
Canaris compte renouveler les contrats des défenseurs Rial et Remache, du milieu de terrain Kaci
Sedkaoui et du gardien Malik Asselah dans les
toutes prochaines heures. Cependant, on ne sait pas
encore si le gardien Mazari sera maintenu ou pas,
du moment qu’il n’a pas encore été sollicité par les
responsables kabyles pour renouveler son contrat,
tout en sachant aussi que ces derniers comptent
engager un autre gardien. La direction de la JSK
s’est attaquée à l’opération du renouvellement des
cadres. Dans ce sens, elle a renouvelé le bail de
l’arrière latéral, Zineddine Mekkaoui, pour les
deux prochaines saisons, juste à la fin du match
face à la JS Saoura, alors que Benlamri avait indiqué au président qu’il renouvellera les yeux fermés
sans aucun problème s’il ne décroche pas un
contrat professionnel en Europe, plus exactement
en Allemagne. Les responsables kabyles, à leur tête
le boss, Mohand Chérif Hannachi, veulent maintenir les cadres de l’équipe, à l’image de Mekkaoui,
Rial, Sedkaoui, Asselah et Remache, qui ont tous
donné leur accord pour renouveler leurs contrats,
au sein de la JSK où ils se sentent bien.
MARDI 20 MAI 2014
-
EL ACIL
SPORT
16
ES Tunis-ES Sétif Madoui "La volonté de mes
joueurs a fait la différence"
JSMB : La saignée !
A
la JSMB, des joueurs n’attendent que la fin de saison
pour changer d’air même si certains ont déjà tranché
quant à leur future destination. La saignée devient
d’autant plus inévitable que les joueurs de la JSMB ,sont
presque tous sur le départ et que la direction du club ne dispose d’aucune alternative pour les retenir surtout après la
relégation de l’équipe en Ligue 2 . En plus des joueurs en
fin de contrat qui quitteront officiellement le club, les éléments dont les contrats courent toujours risquent aussi de
leur emboiter le pas. Certains n’accepteront pas d’évoluer
dans un palier inférieur. Pas moins de seize joueurs sont toujours sous contrat : Kacem, Messara, Samer, Chehaïma,
Agoune, Bouziani, Zeghli, Meddahi, Bouyoucefi, Bouabta,
Laribi, Aroul, Tatem, Benmansour, Belgharbi et Debka. La
direction de la JSMB ne peut plus compter désormais que
sur la bonne foi des enfants du club pour sauver les meubles
car ils sont les seuls à pouvoir rester malgré la relégation.
C’est probablement ce que les dirigeants comptent présenter
comme argument, pour convaincre certains cadres de rester.
L
'entraîneur de l'ES
Sétif, Kheireddine
Madoui,
qui
a
conduit son équipe à infliger
la première défaite à l'ES
Tunis dans l'histoire des rencontres entre les deux
équipes, samedi soir à Tunis
(2-1), a loué le mérite de ses
joueurs qui ont fait preuve
d'une "grande volonté" à
l'occasion de leur première
sortie en phase des poules de
la Ligue des champions
d'Afrique
de
football
(groupe B)."C’est la victoire
de la volonté. Mes joueurs
tenaient tant à réussir un bon
résultat dans ce match. Ils
ont joué avec les tripes, et ils
ont été récompensés à l'arrivée. Je suis très fier d'eux,
car ils ont démontré qu’ils
sont capables de relever le
défi dans les grands rendezvous", a déclaré le jeune
technicien
sétifien
.
"L'Entente est réputée pour
être une équipe qui s'accroche quand il s'agit d'affronter des formations de
gros calibre, à l'image de
l'ES Tunis", a-t-il ajouté,
reconnaissant au passage
qu'il misait, dans les meilleurs des cas, sur un nul face
à ''l'ogre'' tunisois.Il a en
outre mis en évidence la
stratégie qu'il a prônée pour
la circonstance après avoir
"bien étudié" la manière de
jouer de l'adversaire. "Nous
avons bien étudié la manière
de jouer de l'adversaire.
Nous savions d'ailleurs que
toutes ses offensives passent
par son meneur de jeu,
Oussama Edarradji, raison
pour laquelle nous avons
désigné Rachid Ferrahi pour
lui faire un marquage individuel strict, et il a largement
réussi dans sa tâche", a-t-il
expliqué. Pour Madoui
aussi, son équipe aurait
même pu gagner avec un
score large "vu les occasions
nettes de scorer manquées",
avant de poursuivre que
"cette victoire permet de
préparer dans la sérénité la
prochaine sortie à domicile
contre l'ES Sfax, un autre
adversaire qui ne sera pas
moins difficile que l'EST".
Entre temps, l'ESS compte
jeter toutes ses forces en
championnat d'Algérie où il
lui reste deux matchs à disputer dans sa course avec la
JS Kabylie pour s'adjuger la
deuxième place. "Il est clair
que notre très bon départ en
Ligue
des
champions
d'Afrique va nous stimuler
davantage pour défendre
notre deuxième place en
championnat
synonyme
d'une qualification à la prochaine édition de la Ligue
des champions d'Afrique",
a-t-il dit. Reléguée à la troisième position à l'issue de la
29e journée du championnat
d'Algérie, l'ESS aura une
occasion en or pour récupérer sa place de dauphin en
accueillant
l'USM
El
Harrach en match retard.
Ruud Krol "Mes joueurs ont
commis beaucoup d'erreurs en défense"
Le Hollandais Ruud Krol,
entraîneur de l'ES Tunis, a
imputé à ses joueurs la responsabilité de la défaite
concédée à domicile face à
l'ES Sétif au stade Radès en
match comptant pour la pre-
mière journée de la phase
des poules de la Ligue des
champions d'Afrique de
football."Nous n'avons pas
évolué avec notre jeu habituel, et commis beaucoup
d'erreurs en défense, ce qui a
profité à l'adversaire qui en a
ainsi trouvé ses comptes", a
déclaré le patron technique
du club phare de la capitale
tunisienne à l'issue de la rencontre ."Notre défense
n'était pas bien organisée
offrant de larges espaces aux
Sétifiens, qui les ont bien
exploités pour ouvrir la
marque. Nous avons essayé
d'apporter des correctifs à la
mi-temps, mais nous étions
vite assommés par un
second but dès les premières
minutes du second half", a
encore regretté l'entraîneur
qui avait conduit, la saison
dernière, le CS Sfax à remporter le titre de champion
de Tunisie ainsi que la coupe
de la Confédération africaine.Il a en outre reconnu
que le deuxième but de
l'Entente
a
"beaucoup
affecté" le moral de ses
joueurs qui sont tout de suite
"tombés dans la précipitation", arrangeant ainsi les
affaires des visiteurs.Le
technicien hollandais garde
néanmoins espoir de voir
son équipe réagir dès le prochain match face à AhlyBenghazi (Libye) prévu
entre le 23 et le 25 mai à
Khartoum (Soudan), un rendez-vous qu'il qualifie de
"très difficile".Dans l'autre
match du groupe, l'ES Sétif
accueillera sur son terrain au
stade 8-mai 45 à Sétif, le CS
Sfax.
Akrour «C’est ma dernière
saison au MOB !»
L
e capitaine de l’équipe, Djebbar Akrour, qui a contribué au succès de samedi dernier face au CA Bordj
Bou-Arreridj en permettant à son club de réussir l’objectif tracé, a lancé une bombe en déclarant qu’il est fort probable de le quitter à la fin de saison, après ce qu’ils ont vécu
lui et ses coéquipiers , où certains personnes ont voulu salir
son image en proférant des accusations gratuites. Ainsi, à
travers ses déclarations, il semble en vouloir à certaines
mauvaises langues, lesquelles le critiquent souvent «Je tiens
à dire que mes buts et mes passes décisives qui ont permis
au club de réussir son objectif en Ligue 1, sont une réponse
à certaines personnes qui veulent salir mon image durant
toute la saison, alors que je viens de contribuer d’une forte
belle manière à l’objectif de mon équipe, en réussissant son
maintien .» Le joueur semble touché dans son amour-propre,«Je suis sûr d’une chose que l’histoire retiendra que le
nom d’Akrour a participé à deux accessions consécutives de
l’équipe, en arrivant au sommet, comme j’ai beaucoup
contribué au maintien de celle-ci parmi l’élite. Je suis fier de
ce que j’ai réalisé. Néanmoins, c’est fort probable que ce soit
ma denrière saison dans ce club, car je veux sortir par la
grande porte, après avoir réussi à y laisser mes empreintes.»
Par ailleurs, l’attaquant béjaoui, qui a porté le brassard de
capitaine pendant quelques saisons, a affirmé «Je crois que
tout le monde me connaît ici, et je ne suis pas un type à problèmes. J’ai passé plusieurs années dans cette équipe et je
suis fier d’avoir porté les couleurs de ce club et je ne regrette
rien. J’ai donné le meilleur de moi-même en contribuant
efficacement aux bons résultats, et ma conscience est tranquille.»
MARDI 20 MAI 2014
-
EL ACIL
17
SPORT
Belfodil, une saison cauchemardesque
Bounedjah convoité par
le RC Lens
«A
A
l'aube de la saison
2013/2014
Ishak
Belfodil était annoncé
comme le futur crack en pointe
de l'attaque des Fennecs avec
un Mondial au Brésil en ligne
de mire. Puissant, véloce et
très technique malgré son
gabarit l'attaquant de l'Inter
Milan n'a malheureusement
pas confirmer tous les espoirs
placés en lui et sa fin de saison
avec Livourne en prêt (0 but
marqué) se termine en véritable queue de poisson.
Logiquement évincé de la liste
des 30 par le sélectionneur
Halilhodzic, l'attaquant de 22
ans, propriété de l'Inter Milan
mais aussi du FC Parme, doit
d'abord digérer son échec cuisant avant de penser à son avenir. Pas facile. Grande attraction du mercato estival auprès
des supporters Nerrazzurri l'été
dernier après une précédente
saison prometteuse à Parme et
un transfert estimé à 8 millions
d'euros, Ishak Belfodil, qui
avait effectué sa reprise en
plein mois du ramadan avec
les sacrifices qui en découlent,
n'aurait sans doute pas imaginer que sa saison allait être
aussi pénible.N'entrant jamais
véritablement dans les plans de
Walter Mazzarri, qui n'était pas
à l'origine de son recrutement,
le talentueux attaquant formé à
l'Olympique Lyonnais a essentiellement manqué son intégration dans le schéma tactique de
la formation intériste. Pas
assez discipliné tactiquement
au gout du technicien italien
qui lui reproche de trop "dézoner" pour toucher un maximum de ballon, Belfodil n'a
pas réussi à s'imposer face aux
Palacio, Milito ou autre Icardi.
Avec un seul petit but au
compteur et un clan argentin
en face de lui, l'Algérien
n'avait d'autres alternatives
que de s'exiler au mercato pour
chercher du temps de jeu ailleurs. Une décision faut-il le
rappeler prise en vue de
conserver une place au sein de
la sélection algérienne où le
sélectionneur
Vahid
Halilhodzic n'a rien fait pour
l'encourager.
Mazzarri n'a pas cru en
Belfodil, coach Vahid non plus
Courtisé par West Ham
(Premier League) et les
Queens
Park
Rangers
(Championship) lors du mercato d'hiver en janvier dernier,
Ishak Belfodil était sur le point
de rejoindre Londres jusqu'à la
dernière minute du marché des
transferts.
Pas
vraiment
emballé à l'idée de s'engager
en faveur d'un club en pleine
déroute et promis à la descente, le clan Belfodil a rejeté
l'offre anglaise pour finalement poursuivre l'aventure en
Italie. Un choix fatal.
Finalement maintenu en
Premier League, à la faveur
d'une seconde partie de saison
plus qu'honorable, le club des
Hammers aurait pu constituer
un challenge stimulant pour
l'athlétique attaquant algérien
dont les qualités physiques et
techniques auraient sans doute
pu s'adapter au style de jeu
anglais. Passons.
Livourne, un très mauvais
choix
En rejoignant sous forme de
prêt la très faible équipe de
Livourne, condamné à la descente, Belfodil n'a fait que précipiter sa chute et il devra désormais faire preuve d'une sacré
force mentale pour se remettre
de cette épreuve douloureuse.
C'est donc devant sa télévision
et avec un sentiment d'immense gâchis ,que le natif de
Mostaganem regardera ses
coéquipiers lors du prochain
mondial brésilien. Fortement
apprécié par les supporters
algériens pour son grand
potentiel et très estimé au sein
du groupe des Verts, Belfodil
devra prendre son mal en
patience et se dire qu'il a
encore tout l'avenir devant lui.
Sa saison 2013/14 en
chiffres:
Inter Milan (9 matchs dont 1
titularisation - 1 but - 1
expulsion)
Livourne (15 matchs dont 7
titularisations - 0 but)
Équipe nationale - 2 sélections
ujourd’hui,
notre première mission c’est de recruter
des joueurs qui sont
libres. Mettre des
indemnités de transfert sur des joueurs, il
faut en avoir les
moyens. On aura
besoin d’abord de
recruter des joueurs
libres qui puissent
nous faire progresser.
Mais il faudra être
intelligent. On ne fera
pas que ça non plus.
»Comme l’a récemment indiqué Jocelyn
Blanchard, le RC Lens
souhaite se renforcer
été, après sa montée
en Ligue 1. France
Football rapporte que le club nordiste aurait supervisé
Baghad Bounedjah. Arrivé l'été dernier en Tunisie en
provenance de l'USM El Harrach l'attaquant international espoir algérien est sous contrat jusqu'en juin
2017 avec l'Etoile du Sahel.
Les Verts ne sont pas encore au complet
L
e stage des Verts à Sidi Moussa,
qui avait commencé le 10 mai dernier, se poursuit avec l’arrivée progressive des internationaux.. Coach
Vahid n'a pas encore entamer le travail
technico-tactique alors que les deux
matchs amicaux contre l’Arménie le 31
mai à Sion et le 4 juin à Genève contre
la Roumanie arrivent.C’est lors de ces
matchs-tests ,que seront connus les 23
qui iront au Brésil. Vahid Halilhodzic
entamera son vrai travail qui se poursuivra à une cadence régulière jusqu’au 29
mai, date du départ des Algériens pour la
Suisse . Riyad Mahrez pourrait faire par-
tie du voyage au Brésil . Ce joueur peut
apporter un véritable plus pour déjouer
les blocs adverses, étant capable de
provoquer et se débarrasser de deux ou
trois adversaires.Le sélectionneur national hesiterait encore sur un ou deux
postes, notamment en défense entre
Belkalem et Halliche. Le retour d’une
blessure de Ghilas l’a peut-être
contraint, malgré lui de revoir quelque
peu sa copie.Ce stage de Sidi Moussa
ne se fera qu’avec 25 joueurs d’où il
choisira la liste des 23 où il aura à laisser
à la maison, deux joueurs : un gardien
et peut-être un défenseur.
18 -
EL ACIL mardi 20 mai 2014
envirOnneMenT
L'uranium dans le monde et ses effets
Quelques données à connaître
D
e la bombe atomique aux
centrales
nucléaires,
l'uranium accompagne
l'histoire du XXe siècle. Avec le
réchauffement climatique, cette
matière première pèsera également sur le XXIe siècle. Vous
saurez tout de son extraction, du
cycle du combustible et de
quelques pays producteurs avec
ce dossier.
Avec une production annuelle de
plus de 50.000 tonnes et des
réserves de l’ordre d’un siècle,
l’uranium est l’élément fissile le
plus employé dans les centrales
nucléaires. Son utilisation est très
importante dans le mix énergétique de certains pays, particulièrement la France, ce qui en fait
une matière première dont le
contrôle peut s’avérer stratégique.
L’économie mondiale, consciente du réchauffement de la planète
dont tout le monde parle actuellement, ne pourra pas faire l’impasse sur l’uranium. Homo economicus sait très bien que progrès et
énergie sont liés, et il n’est pas
près à la « décroissance » tant
réclamée par les écologistes qui
ne vivent pas dans les pays émergents auxquels on ne peut reprocher de vouloir se développer.
Quant aux énergies alternatives,
si elles sont intéressantes, elles ne
permettent pas encore une production suffisante pour l’industrie lourde, c’est un fait, et il faut
en tenir compte.
Généralités sur l'uranium,
carburant des centrales
L’uranium est un élément naturel, blanc argenté, brillant, dense
et faiblement radioactif. Il est
omniprésent dans la nature et on
le trouve en quantités variables
mais faibles dans les roches, le
sol, l’eau, l’air, les plantes, les
animaux et les êtres humains.
L'uranium (U) est l'élément le
plus lourd qu'on trouve dans la
nature, jamais à l'état métallique,
toujours combiné à l'oxygène,
sous forme d’oxydes ou de silicates. Il est moins abondant que
le cuivre, le nickel ou le zinc,
mais il est 500 fois plus abondant
que l'or, plus abondant aussi que
l'argent, le cadmium ou le mercure. L’uranium naturel se compose
de trois isotopes radioactifs :
gramme de radium 226 se
décomposera en un milligramme
de radium 226 et en 999 milligrammes d'autres produits.
Il y a en moyenne dans l’organisme humain approximativement
90 µg d’uranium qui proviennent
de l’air, de l’eau et des aliments
absorbés :
* 66 % se trouvent dans le
* Température de fusion :
1.132 °C
* Température d'ébullition :
3.818 °C
* Rayon atomique (Van der
Waals) : 0,121 nm
* Rayon ionique : 0,103 nm
(+3) ; 0,093 nm (+4)
* Isotopes les plus stables :
trois
* Configuration électronique :
* 238U (99,27 % de la masse
totale) ;
* 235U (0,72 %) ;
* 234U (0,0054 %).
Cet élément a été découvert en
1789 par le chimiste allemand
Martin Klaproth. Il doit son nom
à la planète Uranus. Pendant plus
d'un siècle, l'uranium ne fut
qu'une curiosité. On s'en servait
pour fabriquer un verre de couleur verte, mais ses applications
restaient peu nombreuses : un
résidu des mines de pechblende
telle celle de Gilbert Labine au
Grand lac de l'Ours, Canada, dans
les années 1930. La pechblende
était exploitée parce qu'elle
contenait du radium, élément qui
intéressait les chercheurs intrigués par la radioactivité.
Qu'est-ce que la demi-vie d'un
élément radioactif ?
La demi-vie d'un élément radioactif est le temps pour que la moitié de ses noyaux se désintègrent.
Par exemple, la demi-vie du
radium 226 est de 1.600 ans : en
1.600 ans, un gramme de radium
226 va se transformer en un
demi-gramme de radium 226 et
en un demi-gramme de quelque
chose d'autre. Une quantité de
n'importe quel élément radioactif
diminue d'un facteur 1.000 en
l'espace de dix demi-vies. Par
conséquent, en 16.000 ans, un
squelette ;
* 16 % dans le foie ;
* 8 % dans les reins ;
* 10 % dans les autres tissus.
L’uranium est utilisé principalement
dans
les
centrales
nucléaires. Néanmoins, la plupart
des réacteurs fonctionnent à
l’uranium enrichi en 235U (1,5 à
3 % environ au lieu de 0,72 %
normalement).
Quelques informations sur
l’uranium
* Numéro atomique : 92
* Masse atomique : 238,03 u
* Électronégativité de Pauling
: 1,38
* Masse volumique : 19,1
g/cm3
[Rn] 5f3 6d1 7s2
* Isolé pour la première fois
par Péligot en 1841
Effets de l'uranium sur la
santé
On est sans cesse exposé à une
certaine quantité d'uranium à travers la nourriture, l'air, le sol et
l'eau, étant donné qu'il y est naturellement présent. Les concentrations d'uranium dans les aliments
de la mer sont en général tellement faibles que l'on peut les
ignorer sans risque. Ses effets sur
la santé ont été étudiés. Les scientifiques n'ont pas détecté d'effet
nocif des radiations en présence
d'un niveau naturel d'uranium.
Quand on est exposé pendant une
longue période à des radionu-
cléides d'uranium, on risque de
développer des problèmes rénaux
ou un cancer. Les risques sont
plus élevés lorsqu'on est exposé à
de l'uranium enrichi. Cette forme
d'uranium dégage des radiations
nocives. L'uranium enrichi peut
se retrouver dans l'environnement
lors des accidents dans les centrales nucléaires (Tchernobyl).
On ne sait pas encore si l'uranium
a des effets sur la reproduction.
Effet de l'uranium sur
l'environnement
L'uranium est un métal radioactif
très réactif, on ne peut le trouver
sous sa forme d'élément. Les
composés sont plus ou moins
solubles et leur solubilité dans
l'eau détermine leur mobilité dans
l'environnement :
* dans l'air, les concentrations
sont faibles, principalement des
poussières qui retombent dans les
eaux ou sur le sol ;
* dans l'eau, l'uranium est dissout et provient des roches et des
sols que l'eau recouvre. Une partie est en suspension. La quantité
d'uranium dans l'eau potable est
très faible. L'uranium n'a pas tendance à s'accumuler dans les
poissons ou les légumes, et l'uranium absorbé est éliminé dans les
urines et les fèces ;
* dans le sol, on trouve des
concentrations diverses, très
faibles. L'Homme en augmente
les quantités du fait de ses activités industrielles. L'uranium se
combine avec d'autres composés,
et peut rester des années sans
rejoindre les eaux souterraines.
Les concentrations en uranium
sont souvent plus élevées dans les
sols riches en phosphate.
Les plantes stockent l'uranium
dans leurs racines. Les légumes
racines, tels que les radis, peuvent donc contenir des concentrations plus élevées.
Solar Roadways / Ds autoroutes comme source d'énergie
Des routes en... panneaux solaires
U
n couple d’ingénieurs
états-uniens travaille
depuis une dizaine
d’années sur un concept de
panneau solaire ultrarésistant
qui pourrait transformer
n’importe quelle route en source d’énergie.
Financé par le gouvernement
américain, le projet fait l’objet
d’une campagne de financement pour passer à la phase
commerciale.
Une route capable de fournir
de l’électricité pour s’autofinancer, recharger les véhicules, alimenter son marquage
au sol à Led et chauffer sa surface pour faire fondre le verglas et la neige… Cet idéal,
Scott Brusaw et son épouse
Julie sont sur le point de le
concrétiser. Voilà près de dix
ans que ces ingénieurs en génie
électrique planchent sur un
concept de panneau solaire
intégré dans un verre trempé
ultrarésistant pouvant supporter les contraintes d’une route
en asphalte.
Baptisée Solar
Roadways,
cette invention se présente
sous la forme d’un pavé hexa-
gonal texturé qui renferme des
cellules photovoltaïques, 128
Led à cinq couleurs ainsi que
des résistances électriques. Le
concept peut s’appliquer non
seulement aux routes, mais
aussi aux trottoirs, aux pistes
cyclables, aux places de stationnement publiques et chez
les particuliers, aux allées, aux
terrasses ou aux cours.
Objectif d’un million de
dollars pour la route solaire
Concrètement, toute surface en
asphalte ou en béton exposée
au soleil pourrait être recouverte de ces panneaux. Scott
Brusaw imagine des places de
stationnement qui feraient office de station de recharge pour
les véhicules électriques, les
rendant ainsi aussi autonomes
que des modèles à moteur à
explosion. « Un système à
l’échelle nationale pourrait
produire plus d’énergie propre
renouvelable qu’un pays n’en
utilise dans son ensemble »,
assure-t-il, chiffres à l’appui.
La
Federal
Highway
Administration (FHWA), une
agence du département des
transports des États-Unis qui
gère les autoroutes, soutient le
projet Solar Roadways. Elle a
accordé deux subventions en
2009 puis 2011. Une campagne de financement vient
d’être lancée via la plateforme
Indiegogo avec l’objectif de
récolter un million de dollars
(730.000 euros). Le but est de
financer la construction d’un
prototype de place de stationnement pour finaliser le produit. La commercialisation
ciblera d’abord les particuliers
avant d’être étendue à des
infrastructures routières.
mardi 20 mai 2014 EL ACIL-19
espace
Notre "mère" supernova
Pourquoi nous sommes tous des poussières d'étoile ?
A
tlantico : Dans un
récent documentaire
mis en ligne sur le site
The Atlantic , l'astronome de
la NASA Michelle Thaller
explique que le fer présent
dans notre sang provient
directement de la disparition
d'étoiles, c'est-à-dire, de
supernovas.
Très rapidement, qu'est-ce
qu'une supernova ?
Olivier Sanguy : Les étoiles
ne "meurent" pas toutes de la
même façon : leur destin final
dépend essentiellement de
leur masse. Notre Soleil, une
étoile très modeste de type
naine jaune, finira en géante
rouge d'ici 4 milliards d'années et grossira au point d'en-
glober la Terre. Puis elle se
dispersera donnant un nuage
de gaz avec en son centre une
naine blanche. Lorsque les
étoiles sont plus grosses, elles
s'effondrent sur elles-mêmes
en fin de vie et explosent. ce
sont des supernovae.
Il y a en fait plusieurs types de
supernovae. Certaines ont
pour origine un couple
d'étoiles où l'une va "aspirer"
la matière de l'autre jusqu'à
atteindre une limite où elle
s'effondrera du fait de sa
masse excessive et explosera.
Que vient faire le fer de
notre sang dans tout ça ?
Revenons au Big Bang pour
comprendre. Lors de la naissance de l'Univers il y avait
essentiellement de l'hydrogène
et de l'hélium, soit aucune des
molécules "lourdes" (carbone,
fer, etc.) qui nous composent.
Ensuite, lorsque les étoiles se
sont formées, les réactions de
fusion en leur cœur ont produit
des éléments de plus en plus
lourds. Lors de leur "mort" elles
dispersent ces éléments qui se
retrouvent dans des nuages à
partir desquels se forment
d'autres étoiles et ainsi de suite.
Les supernovae sont intéressantes car leur processus violent produit plus d'éléments
lourds, notamment du fer, et
leur fin explosive les dispersent
encore plus. Tous ces éléments
dispersés se retrouvent ensuite
au sein de nuages qui par effondrement amorcent la naissance
de nouvelles étoiles. Et ce qui
est inutilisé dans la nébuleuse
de formation d'un futur soleil
sert à la formation des planètes
de ce soleil. Et on y retrouve
bien évidemment les éléments
lourds fabriqués par les précédentes générations d'étoiles et
notamment de supernovae.
Donc le fer de notre sang, mais
aussi les autres éléments lourds
qui nous constituent, a bien été
fabriqué par le cycle de vie et
de mort des générations précédentes d'étoiles. Car lors du Big
Bang ces éléments n'existaient
pour ainsi dire pas ! D'où la
fameuse phrase qui dit que nous
sommes tous fait de poussières
d'étoiles.
Par quel processus, nous
autres êtres vivants, en
sommes-nous arrivés à être
constitués "d'étoiles mortes" ?
C'est la succession de plusieurs
générations d'étoiles qui a permis la fabrication dans de plus
en plus d'éléments lourds et
complexes. Or les molécules
complexes (à base de carbone
par exemple) sont nécessaires
au vivant tel que nous le
connaissons. Nous sommes
donc constitués certes d'étoiles
mortes, mais peut être plus
exactement de ce qu'elles ont
produit au cours de leur vie et
de leur fin parfois violente.
Toute étoile a une espérance
de vie et le Soleil n'y fait pas
exception. Peut-on supposer
que la disparition de celui-ci
constituera le terreau pour le
développement d'une autre
forme de vie ?
Lorsque notre Soleil deviendra
une géante rouge, il finira par
expulser ce qui le compose sous
la forme d'un nuage de gaz,
mais plus calmement qu'une
supernova : il n'est pas assez
massif pour ça. On peut imaginer que certains des éléments
lourds ainsi dispersés se retrouveront au sein d'un nuage qui
finira par s'effondrer sous sa
propre masse pour donner naissance à d'autres étoiles avec
leur cortège de planètes et, qui
sait, peut-être du vivant.
Impossible en revanche d'estimer les chances. Mais en ce qui
nous concerne, c'est ce qui s'est
passé. Toutefois, nos molécules
ne proviennent pas d'une étoile
en particulier, mais du mélange
d'une succession de générations
d'étoiles.
A quoi l'univers
ressemblera-t-il lorsque
toutes les étoiles auront
disparu ? Est-il animé par
un processus de
"régénération" permanente ?
Le modèle standard actuel
favorise une expansion de
l'Univers qui continue jusqu'à
ce qu'on appelle le Big Rip où
pour simplifier tout se disperse
au point d'atteindre une mort
thermique du Cosmos. Lorsque
le Big Bang à commencé à s'imposer, des cosmologistes s'y
sont opposés et avançaient un
Univers avec une sorte de création permanente d'énergie et de
matière et donc une expansion
sans mort thermique. Mais à
partir des années 1950, ce
modèle a été contredit par les
observations astronomiques et
c'est le modèle standard actuel
du Big Bang qui s'est imposé.
On notera d'ailleurs que le
terme Big Bang avait en fait été
forgé par l'astronome britannique Fred Hoyle (1915-2001),
favorable lui à un Univers stationnaire, afin de se moquer
de cette théorie du Big Bang
qui a fini par s'imposer!
Mais que se passe-t-il sur Jupiter ou la planète géante?
Les astronomes perplexes face à la tâche rouge
L
a caractéristique la plus
connue de Jupiter, sa
tâche rouge, semble
rétrécir de jour en jour. Elle
mesure désormais 16 500 km
de diamètre, selon les observations du télescope spatial
Hubble rendues publiques ce
jeudi.
Cette tâche rouge est une zone
de haute pression située au-dessus de la ceinture équatoriale de
Jupiter. Pris en étaux entre deux
masses de gaz qui se déplacent
en sens inverse, cet anticyclone
géant de forme elliptique tourne
dans
le sens inverse des aiguilles
d'une montre.
Lors des observations des astronomes au 19ème siècle, la tâche
mesurait 41 000 km de diamètre, soit trois fois plus que la
Terre. Lorsque la sonde
Voyager a été envoyée en 1979
et 1980, la tâche ne faisait plus
que 23 335 km. Ce phénomène
de rétrécissement s'est considérablement accéléré depuis deux
ans, selon l'association d'astro-
nomes amateurs : la British
Astronomical
Association
(BAA). Par ailleurs, ces astronomes ont remarqué que la
tâche était de plus en plus ronde
et tournait de plus en plus vite
sur elle-même. Dans les années
80, la sonde Voyager avait calculé que la période de rotation
de la tâche était de 6 à 8 jours.
Désormais, elle est de moins de
4 jours. Certains scientifiques
mettent en cause les vents qui
entourent la tâche. "Ils sont 70%
plus violent qu'ils ne l'étaient du
temps des observations de la
sonde Voyager" chiffre le site
skyandtelescope.
Selon Aymeric Spiga, chercheur
au Laboratoire de Métérologie
Dynamique, spécialiste de
Jupiter, interrogé par Atlantico :
"La grande tâche rouge de
Jupiter est un tourbillon qui se
maintient depuis probablement
plusieurs siècles (et observé
depuis 1665) mais son apparence peut changer légèrement au
cours du temps. Sa position en
latitude peut par exemple légè-
rement varier (+/- 0.5°) donc
son interaction avec le vent
environnant (les courants-jets)
également. Des variations de
l'apparence de la grande tâche
rouge sont donc assez fréquentes." Et le scientifique
d'ajouter qu'il est :"difficile de
savoir si la diminution est une
tendance au long terme, ou si
elle correspond à un cycle sur
plusieurs dizaines d'années. Il
faut continuer à accumuler les
observations pour le savoir."
"L'évolution de la grande tâche
rouge est par nature chaotique et
très complexe car elle est
contrôlée par de la turbulence
qui a lieu aux petites échelles et
aux grandes échelles. De plus la
grande tâche rouge "fusionne"
parfois avec des tourbillons plus
petits, ce qui fait varier son
étendue, sa position et sa force
au cours du temps."
Par ailleurs, au cours d'un entretien accordé à Sciences et
Avenir, Pierre Drossart, direc-
teur du Laboratoire d’études
spatiales et d’instrumentation en
astrophysique
(LESIA)
à
Meudon, appelle à nuancer les
observations des astronomes de
la BAA. "La tache de Jupiter
est extrêmement difficile à
mesurer depuis la Terre", dit-il,
ajoutant qu'en fonction de la
brume présente dans la haute
atmosphère de Jupiter, les bords
de sa tâche sont parfois difficiles à distinguer. Par conséquent cela peut engendrer une
mauvaise estimation de sa vitesse de rotation. Un avis partagé
par Aymeric Spiga : "J'ajoute le
fait que l'on ne sait toujours pas
avec précision les mécanismes
qui contrôlent la couleur rouge
de la grande tâche rouge.
D'ailleurs, les couleurs en son
sein peuvent varier du rouge
foncé à une couleur très pale,
quasi blanche. Il est donc difficile de savoir si ce sont les
contours du tourbillon qui changent, ou si ce sont simplement
des variations de couleur aux
frontières du tourbillon".
de ten te
20 EL ACIL - mardi 20 mai 2014
mots croisés N°270
mots fléchés N°270
HORIZONTALEMENT
VERTICALEMENT
1 - Installé pour toujours- 2 - Avant la boulangerie - Coinça- 3 - Arrivé à point - Pas trés dégourdie- 4 - Tumultueuses - Il peut vous faire un petit
tour- 5 - Elu normand - Train de région - Grade
sur le tatami- 6 - Défigurerez - Mais oui
7 - Ni lui, ni moi - Maisons où il y a un monde
fou
8 - Produits par la chaleur - Disciple de Zénon
9 - Dépasser la mesure - Membre d'un vieux troupeau
10- Donc à compter - Scorsonère
A - Holocauste- B - Spécialiste d'un système
C - Se prolongea - Se comporte comme une
cloche- D - Logogriphe - Désinence verbale
E - Personnel - Passes juste à côté
F - Restes de consommation - Chauffeur de
Cléopâtre- G - C'est nickel - Suite limitée
H - Remplaçantes de bébé- I - Trés bon dans le
genre - Saint-pierre- J - Toujours prêt pour la
quille - Avant c'était fors- K - Ne se laissas pas
faire - Application de principes
L - Longuement prolongées
s
so
ol
lu
ut
ti
io
on
ns
s
mots croisés N°269
mots fléchés N°269
progrAmmEt v
20:45
Un crime oublié
Après la mort de son
frère, Marylou revient
dans le chalet qui l'a
vue grandir, avec sa
petite fille et Sylvain,
son nouveau compagnon. Aussitôt,
Marylou replonge
dans l'atmosphère
pesante qui a marqué
sa jeunesse. C'est
d'ailleurs pour cette
raison que la jeune
femme avait quitté
très tôt la cellule familiale. A l'ambiance délétère qui règne en ces lieux,
viennent s'ajouter des fantômes du passé de Marylou.
Parmi eux, Eric, son ex-mari, disparu des années plus
tôt, qui l'avait alors laissée pour morte...
Ce thriller, sur fond de paysages magnifiques, est
bien interprété mais manque un peu de rythme.
20:50
La tragédie
électronique
Depuis 1989, tous les
pays du monde, à l'exception des Etats-Unis
et d'Haïti, ont l'interdiction d'exporter leurs
déchets électroniques.
Pourtant, en Europe,
seulement 25% d'entre
eux sont effectivement
recyclés. Le reste est
exporté illégalement et
finit souvent dans des
décharges clandestines
en Afrique, en Asie ou
en Amérique du Sud. La
réalisatrice a enquêté pour tenter de comprendre
pourquoi et expose les dangers et conséquences
de cette pratique.
Une enquête saisissante et très complète qui donne un
bon aperçu de ce problème méconnu mais inquiétant.
20:50
2012
12h45 : el rasm bi bassata
13h00 : Journal télévisé
13h30 : Sahara
15h00 : Dr House
15h45 : atlas el hayawan
16h00 : studio el sighar
17h00 : ben 10
17h30 : boudhou
18h00 : Journal télévisé
12:50Petits plats
en équilibre
13:00Journal
13:40Petits plats
en équilibre
13:55Les feux de
l'amour
15:15Anna Nicole :
star déchue
17:00Quatre mariages
pour une lune de miel
18:00Bienvenue chez
nous
19:00Money Drop
20:00Journal
20:30My Million
20:35Météo
20:40Nos chers
voisins
20:45C'est Canteloup
20:55Unforgettable
21:40Unforgettable
22:30Unforgettable
23:20Unforgettable
18:10Questions pour
un champion
19:0019/20 : Journal
régional
19:1819/20 : Edition
locale
19:3019/20 : Journal
national
19:58Météo
20:00Tout le sport
20:10Du potager à
l'assiette
20:15Plus belle la vie
20:40Beau travail
20:45Un crime
oublié
22:20Météo
22:25Les titres
22:30Le grand débat
des européennes
12:30Arte journal
12:40360°-GEO
Le calendrier maya
prend fin en 2012, et,
selon les croyances de
ce peuple amérindien,
notre monde aussi.
Même les scientifiques
croient à cette prophétie.
Lorsque les plaques tectoniques se mettent à
glisser, provoquant de
multiples séismes et
détruisant Los Angeles
au passage, Jackson
Curtis, romancier, et sa
famille se jettent à corps
perdu, comme des millions d'individus, dans un voyage
désespéré. Tous ne pourront pas être sauvés...Le récit est
très prévisible et les personnages manquent d'épaisseur.
Mais question spectacle, c'est vraiment grandiose !
18h20 : ibhar
18h45 : Guide médical
20h00 : Journal télévisé
20h50 : arache aala el djamadjim chaab
el sahra
22h15 : qitar el chaouq el sarie
22h30 : daouri el mouhtarifine
12:00Tout le monde veut
prendre sa place
13:00Journal
13:55Consomag
14:00Toute une histoire
17:05Dans la peau
d'un chef
17:55On n'demande
qu'à en rire
18:55N'oubliez
pas les paroles
20:00Journal
20:40Campagne officielle pour les élections
européennes
20:43Parlons PME
20:44Alcaline l'instant
20:45Météo 2
20:47Qui sera le
prochain grand pâtissier
23:30Campagne officielle pour les élections
23:34Eclats de Croisette
23:35Beau travail
23:40Love Hotel
12:20La nouvelle édition
12:40Sunset croisette
12:45La nouvelle édition,
2e partie
14:00Les marches
de Cannes
14:05Baby-sitter malgré
lui
15:20Rencontres
de cinéma
15:5040 ans : mode d'emploi
18:00
18:05Le Before du grand
journal
18:45Le JT
20:00Le grand journal, la
suite
20:25Le petit journal
20:55Le passé
22:58Plateaux cinéma
indépendant
23:00La grande bellezza
13:35Harvey Milk
15:40Les montagnes
mythiques de Chine
16:25 Les révoltés du
«Meermin»
17:20 X:enius
17:45Eutopia-Europe :
les métropoles du futur
19:45Arte journal
20:0528 minutes
20:45J'ai rêvé de l'Europe
20:50La tragédie électronique
22:20Schulz contre
Juncker
23:10Looking for Europe
12:45Le 12.45
13:05Scènes
de ménages
13:40Un bébé en
héritage
15:40Hawthorne :
infirmière en chef
16:25Les reines
du shopping
18:50100 % mag
19:40Météo
19:45Le 19.45
20:05Scènes de
ménages
20:502012
23:40Enquêtes
extraordinaires
* NDLR: soustraire une heure pour les chaines etrangères
EL ACIL
Le journal de l’est algérien
Edité par l’EURL Inter med-infos
au capital de 20.000.000 DA
mardi 20 mai 2014
- EL ACIL 21
20:55
Unforgettable
L'équipe est envoyée
dans les Hamptons où
le corps d'une jeune
femme a été rejeté sur
une plage. La police
locale soupçonne le
tueur en série de Long
Island d'être à l'origine
de ce meurtre. La
défunte, qui pourrait
être sa 15e victime,
était âgée de 23 ans et
s'apprêtait à passer son
diplôme d'infirmière. Al
découvre qu'elle avait
récemment déposé 10 000 dollars sur son compte alors
qu'elle avait un emploi à temps partiel dans une
cafétéria.Un épisode enlevé au scénario original où les
héros changent de cadre et bousculent leur routine.
20:47
Qui sera le prochain
grand pâtissier ?
Dix candidats, âgés
de 23 à 30 ans, concourent pour
devenir le prochain
grand pâtissier de
l'année. Les chefs
Christophe
Michalak,
Christophe Adam,
Pierre Marcolini et
Philippe Urraca
composent le jury.
Ces stars de la discipline leur ouvrent
les portes de leurs
pâtisseries et partagent leur savoir-faire. A la clé :
un tour du monde des plus grands établissements
pâtissiers et la publication d'un livre de recettes. Les
participants attaquent ce soir leur première épreuve
intitulée «Si j'étais un dessert, je serais... ». Ils ont
carte blanche pour réaliser, en trois heures, un mets
qui leur ressemble.
20:55
Le passé
Depuis quatre ans,
Marie vit séparée de
son mari iranien,
Ahmad. Elle lui a
demandé de venir à
Paris, pour y régulariser leur situation par un
divorce. Il est temps
pour elle, en effet,
d'officialiser sa relation avec Samir.
Ahmad la suit dans la
petite maison de
Sevran, où elle vit, en
compagnie de ses deux
filles, qu'Ahmad a contribué à élever, et du fils de
Samir. L'atmosphère n'y est pas très sereine. Seul
Ahmad parvient à garder son calme. peu à peu, des
secrets enfouis remontent à la surface. Que dire, en
effet, de la femme de Samir, toujours dans le coma,
après une tentative de suicide ? ...
■ Siège social : 24, Boulevard Belouizdad, Constantine
Directeur Général responsable de la publication : Naceur-Dine Khenfar ■ Rédaction : 01, Rue K. Bendjellit Constantine Téléfax: (031)
92-46-13 B.P 70 D ■ EL ACIL Publicité 5. Avenue Ameur Hamou St jean Tél-Fax : (031) 91-23-02
■ AGENCE CPA. Av. Aouati. M. Constantine No de Cpte: 352-4000-704611/25 ■ ANEP 1,Avenue Pasteur Alger
& (021) 73-76-78 / 71-28 Fax : (021) 73-95-59 n P.A.O El Acil ■ Impression Inter Med-Infos Zone Industrielle Palma ■ Diffusion El ACIl Constantine
■
Tout manuscrit, photographie ou autres documents et illustration adressés ou remis à la rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l'objet d'une réclamation.
Site web : http://www.elacil.com
E-mail: [email protected]
22
EL ACIL -MARDI 20 MAI 2014
ANNONCES CLASSƒES
DIVERS
NAISSANCE
“L’art d’être grands-parents”
Les familles CHAOUR Med-Salah de Skikda et
BENCHIHEB Smaïl de Mila, très ravis par la naissance
de leur petit-fils
AHMED ADIB
au sein du foyer de leurs enfants
RABIA & AMINE.
En cette heureuse circonstance, elles présentent leurs
félicitations aux heureux parents, souhaitent un prompt
rétablissement à la maman et une longue vie au bébé.
“Que Dieu te protège, petit prince”
2580
■
■
■
A LOUER
Appartement 450m2 à la
Zone Industrielle Palma.
Convient (crèche, bureau
d’études, labo,
administration)
Tel: 0661 30 13 89 2573
■
A VENDRE Particulier vend
lot de terrain
avec acte,
Ain El Bey EXT
5 terrain de
300m2, deux
façades
TEL:
0781 83 82 45
-Lot de terrain,
commune IBN ZIAD
lotissement Ouldjet El
Cadi 2, superficie 300m2
Tél : 0550 88 53 352579
■
VENDS
(ACTE)
VENDS
Terrain commercial
02 F
Sup; 170 m2 UV 05
N.Ville
Tél: 0557-24-59-382526
F4 cité du 20 août( KADI
Boubaker) 1er étage 88m2
Libre de suite
Contact au 05 55 41 38 94
Agence s’abstenir 2542
■
■
LOUE
Villa à Benchikou
meublée Constantine,
quartier résidentiel,
650 m2, haut
standing, sous-sol +
3 étages
Grand jardin,
terrasse, garage.
Conviendrait à
société
Tel : 0553 56 86 11
0552 33 16 15 2321
■DEMANDE D’EMPLOI
J.F Licence en finance
maîtrise l’outil
informatique, 7 ans
d’expérience (comptabilité,
gestion de stock,
administratif) cherche
emploi
0798 13 93 89 2544/05
■DEMANDE D’EMPLOI
J.H 33 ans marié
DEUA informatique + 3eme
année génie civil
- 5 ans agent administr. ETPTCE
- 3 ans agent GHR société
construction bâtiment,
cherche emploi
Tél : 06 62 15 76 252544/03
2528
2538
OBJETS VOLƒS
401/ Carte grise 308 PEUGEOT
34654-109-16 (Procuration)
402/ Assurance 308 PEUGEOT
403/ Certificat de contrôle
technique PEUGEOT 308
404/ Registre de commerce
N°06 B0066780
405/ Carte Magnétique Fiscale
N°000625006678013
406/ Statut d’entreprise
407/ Statut d’entreprise Modifié
408/ NIS (N° d’identification
statistique) 0 006 2501 00322 71
409/ Certificat de Qualification
d’Entreprise Catégorie 04
410/ 02 Cartes Magnétiques
Bancaires (BDL)
411/ 02 Carnets de Chèques
Bancaires (BDL) 005 318
4002255150 94
412/ Carte d’Assurance
CASNOS Personnelle
413/ Permis de Port d’arme de
Fusil de Chasse (Robuste)
414/ Cachet d’Entreprise Rond
(marque Pioneer) Portant la
mention suivante:
SARL EZZIM (Entreprise
Construction Travaux Publics
Constantine RC N°06 B0066780
■
Cherche pour
achat
-Un F3 ou F4 Daksi
Abdeslem N°01 ou
20 Août.
Tel: 0661 58 55 31
2575
Etage de villa à Sidi
Mabrouk Supérieur
Superficie: 140,05m2
refait à neuf
entrée indépendante
Tel: 0771 73 20 34 2547
■
■
Un grand F5 situé en plein
Boulevard Saint Jean,
niveau
1er étage
Intermédiaire s’abstenir
Merci
0793 74 54 25
2548
Local 53 m2,UV02 Nouvelle
ville Ali Mendjeli
A proximité château d’eau
et SEACO
Tél : 07 90 44 19 72
intermédiaire s’abstenir
2501
■
A VENDRE
Local commercacial
superficie 34m2
adresse: Zouaghi Aïn
El Bey Cité 72 logts
Tel: 0560 06 64 442514
A LOUER
Appartement F3 RDC
Daksi I pour activité
professionnelle
Tel: 0560 900 5322509
Recrutement
CONDOLEANCES
Entreprise privée
Monsieur le Bâtonnier et l’ensemble des
Avocats de la Région de Constantine, très
touchés par le décès de
CHERCHE
Vend appt F5, 2 éme
étage 100 m2 UV13
Nouvelle ville Const
Bien aménagé,
chauffage central,....)
Cité clôturée
Tel : 0663 84 05 85
2492/1
A VENDRE
■
A VENDRE
08 Cité El Moussadjara SMK)
415/ Griffe du Gérant
(HAOUARI SAID) rectangulaire de
marque TRODAT portant la
mention (GERANT HOUARI
SAID)
416/ Extrait de rôles
d’Entreprise
417/ Carte Grise Camion de GasOil de marque FIAT 04314-287-25
418/ Carte Grise Camion à
Benne de marque SAVIEM 02808277-25
419/ Carte Grise Camion à
Benne de marque SAVIEM
03022-275-25
20/ Carte Grise Pelle Mécanique à
Chenille CATERPILLAR
07-03271-25
421/ Carte Grise Bulldozer D9N
à Chenille CATERPILLAR
07-03291-25
422/ Carte Grise Compacteur
Mixte BOMAG 19 Tonnes
07-03267-25
423/ 02 Conventions avec
Entreprise Turque
424/ Des Factures tous genres
425/ Somme 1 000 000,00 Dinars
Algériens
Décline toute responsabilité quant à l’utilisation
frauduleuse de ces objets volés.
2611
A VENDRE
Local commercial à
Trik El Jdida Sup
12m2
Tél : 06 61 28 29 13
■
Mr le gérant de la SARL EZZIM (Entreprise Construction
Travaux Publics) déclare avoir perdu, suite à un
cambriolage, les objets suivants:
■
■
A LOUER
DƒCLARATION DE PERTE
LA MÈRE DE LEUR
CONFRÈRE :
A VENDRE
-Appt F4 cité Boussouf
CNEP Rez de
chaussée élevé 95m2
TEL:0555 19 31 14
Curieux s'abstenir2459
■
Vend F5 CNEP Acte 112
m2 à Hricha Ain Smara
4 éme ét. LDS, bien
Aménagé, près
gendarmerie Prix fixe
1M,2
Tél 05 51 07 22 662406
WMODM¼I¡ oO£u·°Ç V·J±
bOLº°Ç b¶« ÏuG´Ò /ÐU·§_Ç
.178 : r®ü È ÉüUL« 1961 d¡u·¯Ã 17 w¥
dº°Ç dOO¼·K° üU¹´Å b´bL¢
Adresse : Cité Mouchadjara
N°03 SMK Constantine
Tél/Fax : 031/61/32/14
En ces moments pénibles, ils présentent, à
toute sa famille leurs sincères condoléances
et l’assurent de leur profonde solidarité.
Que Dieu Le-Tout Puissant accueille la
défunte en Son Vaste Paradis.
Le Bâtonnier Me LENOUAR Mostefa
êU± 18 a´üU·¡ V·JL°U¡ üd¥ bI« V¤uL¡
WºO·- ×Çèd¨ /ÉbO¼°Ç ÜÏb± ,q¹¼± , 2014
/bO¼K° dº°Ç dOO¼·°Ç qO¶§ vK« UNF± s±è
)W´üU¹¢ Éb«U®( êüU¹¢ qº± wK« w±U¹«
WMODM¼® W´™è è W´bK¡ WMODM¼I¡ szU¯
WK±U¯ )01( WM§ ÉbL° .03 : r®ü W¡U¬u¡ ÙüU¨
WM§ êU± s´dAF°Ç è Y°U¸°Ç s± Æb·¶¢ éd”Ã
.dOOG¢ æèÏ s± w®U¶°Ç è dA« WF¡üà è sOH°Ã
wKºL°Ç ÙdH°Ç éb° w²u²UI°Ç ÙÇb´•Ç r·O§
.WMODM¼® W´™u° êüU¹·°Ç q¹¼K°
o£uL°Ç æš«ž°
EL ACIL 20 05 2014 2600
EL ACIL 20 05 2014 2612
EL ACIL 20 05 2014 2601
dans l’immédiat :
- CHEF DE PROJET
- CONDUCTEUR DE
TRAVAUX
- CHEF DE CHANTIER
- INGƒNIEUR EN GƒNIE CIVIL
Qualifiés et expérimentés
MAÎTRE :
BOUGUEBINA SAMIA
Avocate au Tribunal de Mila
MARDI 20 MAI 2014 - EL ACIL
23
ANNONCES CLASSƒES
CARNET DU JOUR
PENSÉE
PENSEE
Le 20 mai, une date d’anniversaire,
qui nous fera toujours rappeler de
celui qui fut le meilleur époux et papa
du monde
Cela fait déjà (07) sept jours, que nous a quittés
subitement, notre cher père
GUELLAL AMMAR
M.
BENDJEBBAR
ABDELLAH
dit Papisse
laissant derrière lui un grand vide irremplaçable.
En cette triste circonstance, sa femme, ses enfants,
ses frères ainsi que toutes les familles GUELLAL,
HADRI, FARH, BOUCHAGOUR, BOUKHEMIA,
BENYAHIA demandent à tous ceux qui l’ont connu,
d’avoir une pieuse pensée en sa mémoire.
Repose en paix, tu resteras toujours présent dans
nos cœurs et nos pensées.
“A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.”
■Agence
2605
Pour sa joie de vivre, son rayonnant
sourire, son infinie générosité et sa
fameuse expression “ce n’est rien”, on
ne pourra l’oublier.
Repose en paix, papa
“On ne regrette que ceux que l’on aime”
Ta femme et tes enfants
AVIS DE DÉCÈS
INVESTIMMO
05 55 13 17 53
VENTE
- Villas Hricha B.A et B.S prix abordables
- Villa Riad R+3 +S/S RDC H/FL
- Villa Généric Ain Smara 500m2 BS/BA
- 2 évolutifs Ain Smara
- F5 Smara, F3 Kaddour Boumedous
- F3 Lavigerie 3ème TBA, F3 Boussouf
- F4 refait la Bum * F4 130 m2 Platanes
luxe N.V
- F4 B.A 11ème Chemin des Dames avec
ascenseur
- Lots Smara et Serkina
- Lots Bennamoune 400m2 * Lots
Boussouf 360m2
- Lot plate-forme 570m2 vue sur mer
Skikda
- Location F3 Trik Sétif H/PL * F3
Coprépat Boussouf
- Dépôt 100m2 Ali Mendjeli 2598
■
VENDS
■
A VENDRE
-Lot de terrain 297m2
Cité des médecins
Boussouf
N° tél : 0549 63 32 65
2604
Les familles KOSSA et BOUFRITE
ont l’immense douleur de faire part du décès de
leur chère et regrettée
LEDRAA
NADIR
BOUFRITE FARIDA
survenu le 19/05/2014 à l’âge de
44 ans.
L’enterrement aura lieu le 20-0514 au cimetière central.
Que le Créateur Tout Puissant
accorde au défunt Sa Sainte
Miséricorde et l’accueille en Son Vaste Paradis
“A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.”
■-
-Belle villa R+2 Cité El
Hayet El Khroub sup
totale: 345m2, sup
construite: 172m2
villa bien finie à 100%,
très bien agencée,
toutes commodités
Travaux terminés il y a
trois (03) mois
seulement, papiers en
règle
Tél : 0555 31 00 382597
■
■
VENTE
Particulier vend un F4
avec acte à la Bum,
côté tours, bien
aménagé
Yacine : 05 52 38 51 91
2613
■DEMANDE D’EMPLOI
Homme, ancien cadre
supérieur et DRH ayant
plusieurs années
d’expérience,
consultation en RH et
création outils de gestion
ou demande d’emploi
Tél : 0669 48 61 97
2544/04
AVIS DE DÉCÈS
Les familles LEDRAA, HAMANI,
DELIBA, BERBOUCHE
ont l’immense douleur de faire part
du décès de leur cher et regretté
A VENDRE
- Lot de terrain
1428m2 à
Constantine, cité El
Djebbas “El Majen”
0664 84 40 30 2599
2607
LOCATION
Unité à Zone Industrielle
Didouche Mourad w. de
Constantine
Tél : 0554 38 92 67
Terrain 1000 m2
- Rez-de-chaussée bâti 500m2
(4 locaux)
- 1er étage: 500m2 avec
bureau+secrétariat
- 2ème étage: direction ou
appartement de fonction +
terrasse 500m2
surface bâtie: 500m2 +
parking 500m2, le tout en
béton
Eau - électricité - Gaz - Puits Assainissement. 2606
survenu le 17/05/2014 à l’âge de 64 ans.
L’enterrement a eu lieu le 18-05-2014 au
cimetière de ZOUAGHI
Que le Créateur Tout Puissant accorde à la
défunte Sa Sainte Miséricorde et l’accueille en
Son Vaste Paradis
“A Dieu nous appartenons et à Lui nous
retournons.
2602
2608
■
■Agence immob
■Agence :
EL FAREDJ
EL HANA
031 90 44 47
0555 43 04 42
CITÉ TLEMCEN
ZOUAGHI
KHAYMA
Tél : 0773 34 98 28
MET EN VENTE :
Mob : 0770 43 86 31
Fix : 031 66 00 38
MET EN VENTE
- Lot Eucalyptus 240m2 Zouaghi
- Lot 750m2 3F Généric Zouaghi
- 2 lots Benamoune 400x2m2
Zouaghi
- Carcasse commerciale 500m2
Benamoune Zouaghi
- Villa 380m2 R+1 Généric
Zouaghi
CHERCHE
- Lot Eucalyptus
- F4 Tazir Ain Smara
AVEC EL FAREDJ tK°Ç ÁU¨ æÅ rJOK« ÌdH¢ 2603
F2 Ciloc, F3 Boussouf, 20
Août, Travaux publics
F3 F.Saâdane, F3
Boudjenana
F4 20 août, F4 Benboulaïd
Villa R+2 cité El Mouna
Khroub/ conformité
LOCATION
Etage de villa El
Mansourah, 240m2, F5
Cherchons pour clients:
F5 ou F4 Coudiat, 5 juillet,
Aouati Mostefa 2609
■
■DEMANDE D’EMPLOI
Père de famille 52 ans
cherche emploi
mécanicien ou
chauffeur toutes
catégories longue
expérience dans tous
les domaines
Tel:05-60-80-89-41
2422/11
■DEMANDE D’EMPLOI
J/F technicien
supérieur en gestion
ressources humaines
Expérience S.N.T.A 30
mois, cherche emploi
N° tél : 0771 61 39 09
2044/04
LOCATION
OU VENTE
cité El Riad Bentchicou
Constantine
Tél : 05 55 62 36 03
Immeuble RDC+2 chaque
étage est composé de : 5
pièces+cuisine+SB
S/Sol ateliers de confection
2 terrasses, 2 jardins,
garage pour 3 voitures,
toutes commodités, bâche
à eau 18000 L, terrain
493,40m2
Convient à toutes
professions.
2614
VENTE :
Villa R+2 Bel Hadj
(F3) Boussouf 4 éme étage
sur Boulevard
LOCATION :
(F5) Boudjenana meublé 2
éme étage (T.B.A)
Villa Bel Hadj R+2 avec (
garage + jardin)
Merci
2610
■DEMANDE D’EMPLOI
Ex cadre en retraite bien
intégré dans la BTP
longue expérience dans la
gestion des projets, sens
de I’organisation et de la
planification, cherche
emploi.
Tél : 0771 24 53 212544/01
■DEMANDE D’EMPLOI
J.F licenciée en droit
option sciences
juridiques et
administratives + CAPA
cherche emploi dans
société privée ou
étatique.
n° 0775-08-72-852422/06
EL ACIL
le
journal de l’eSt algerien
w 7 è me art
- mardi 20 mai 2014
6308
Site Web :
WWW.elacil.com
/ email :
/ FiLm documentaire sur L'emir aek
khencheLa / enLèvement
Projection en avant-première, à Oran
L
e film documentaire
"Emir Abdelkader", réalisé par Salem Brahimi, a été
projeté en avant-première,
dimanche soir à Oran en
présence d’universitaires, de
personnalités culturelles et
de représentants de la presse.
L'assistance a eu, en 96
minutes de projection à la
cinémathèque d'Oran, un
aperçu exhaustif sur la vie
de l’Emir Abdelkader
(1808-1883), son parcours
de combattant et sa résistance et sur les fondements et
les dimensions de l’Etat
algérien moderne qu'il a
fondé.
Ce documentaire, qui allie
une lecture scientifique et
méthodologique de faits et
oeuvres à un tableau artis-
w ouargLa
tique, plonge le public dans
un voyage d’exploration du
patrimoine du chef de la
résistance populaire algérienne depuis sa naissance et
son éducation dans une
famille attachée aux valeurs
et à la culture musulmane,
au soufisme et à la tariqa
Kadiria jusqu’à la résistance
contre l’occupant français.
Le scénario du film, auquel
a pris part la scénariste française Audrey Brasseur, présente une chronologie de
l'épopée
de
l’Emir
Abdelkader relatant l'allégeance prêtée au chef de la
résistance populaire, les
batailles livrées, les victoires remportées et les
pertes subies au colonisateur
français.
Agence
/ Piqûres de scorPion
Plus de 140 cas enregistrés durant le 1er trimestre
A
u moins 149 cas d’envenimation par piqûre de
scorpion ont été enregistrés à
travers la wilaya d'Ouargla
durant le premier trimestre de
2014, a-t-on appris lundi
auprès de la direction locale
de la santé et de la population.
Ces cas, qui n’ont heureusement pas causé de décès, ont
été signalés par les services
de la santé relevant des daïras
d’Ouargla
(38
cas),
Touggourt (71), El-Hedjira
(13), Taibet (16), El-Borma
(10) et Hassi Messaoud (1),
a-t-on précisé.
Tous ces cas d’envenimation
ont été pris en charge au
niveau des structures hospitalières implantées à travers le
territoire de la wilaya
d’Ouargla.
Les services de la santé poursuivent leurs actions de sensibilisation à travers la wilaya
sur les risques d’envenimation par les piqûres de scorpions et leur prévention,
notamment en période estivale, selon la même source.
w irak
Ces actions de sensibilisation
visent également à encourager et multiplier les campagnes de ramassage de ces
insectes venimeux au profit
de l’institut Pasteur (Alger)
spécialisé dans la fabrication
des sérums anti-venin, a-t-on
signalé à la direction de la
santé.
/ LégisLatives
Victoire de Maliki, mais pas de la "paix"
L
'actuel Premier ministre
chiite Nouri al Maliki a
remporté les élections législatives du 30 avril en Irak, selon
des résultats provisoires
publiés lundi
Le parti de Nouri al Maliki a
remporté au moins 93 sièges,
loin devant ses deux principaux rivaux chiites, le mouvement de Moktada al Sadr
avec 28 sièges et le Conseil
suprême islamique d'Irak
(ISCI) avec 29 sièges, selon
ces premiers résultats.
Quelque 328 sièges étaient à
pourvoir à l'occasion des premières élections législatives
depuis le départ des derniers
soldats américains du pays à
la fin 2011.
L'ampleur de la victoire de
Nouri al Maliki, qui a
recueilli plus d'un million de
voix à Bagdad, pourrait compliquer la tâche de ses opposants chiites qui l'accusent de
dérive autoritaire après huit
années au pouvoir.
Nouri al Maliki va devoir
ouvrir des négociations sur
leur éventuelle participation à
un gouvernement de coalition
alors que le pays est confronté à un regain de violence et à
de vives tensions confessionnelles. Les résultats définitifs
ne sont pas attendus avant
plusieurs semaines, après
l'examen par la commission
électorale de plaintes pour
fraudes et irrégularités.
w Les BaLkans "réunis" sous Les eaux
Des dégâts qui rappellent douloureusement la guerre
L
a Bosnie a annoncé que
plus d'un quart de sa
population était "affectée" par
les pires intempéries depuis
un siècle alors qu'en Serbie
voisine, des milliers de volontaires renforçaient les digues
à Belgrade le long de la rivière Sava qui devait atteindre
de nouveaux pics lundi.
"Un quart de la population est
affectée par les inondations et
un million de personnes n'a
pas d'eau (potable). Les
dégâts sont énormes", a
déclaré le ministre bosnien
des Affaires étrangères,
Zlatko Lagumdzija.
"La seule différence par rapport à la guerre est que moins
de gens sont morts", a dit le
ministre en faisant référence à
la guerre intercommunautaire
de 1992-95 qui a fait 100.000
morts et plus de deux millions
de réfugiés et de déplacés.
Sur l'ensemble des personnes
affectées, plus de 100.000 ont
été évacuées, a indiqué un
responsable de la protection
civile bosnienne, Stanko
Sliskovic.
En Serbie voisine, quelque
600.000 personnes sur les 7,2
millions d'habitants du pays
sont "affectés" par les inondations, selon un communiqué
du Programme alimentaire
mondial des nations unies. le
Programme alimentaire mon-
dial des Nations unies
(PAM).
Les autorités de deux pays où
les inondations ont fait au
moins 47 morts, ont mis en
garde contre une "catastrophe
épidémiologique" si ces
zones n'étaient pas rapidement nettoyées et désinfectées car on annonce désormais des températures de 30
degrés.
A Belgrade, des milliers de
volontaires renforçaient les
digues le long de la rivière
Sava qui devait atteindre de
nouveaux pics.
[email protected]
et agression
sur un quadragénaire
10 ans de prison
femme à l'encontre
de 3 personnes
L
e tribunal criminel d'Oum El Bouaghi
a condamné la semaine passée trois
personnes, deux hommes et une femme,
âgés respectivement de 35, 40 et 37 ans à
une peine de prison ferme de 10 ans, assortie d'une amende de 20 millions de centimes pour enlèvement, suivi d'agression
sur un quadragénaire, répondant aux initiales H.M. Cette affaire remonte au mois
de mars de l'année 2013 lorsque les trois
accusés, à bord d'un véhicule de marque
505, ont enlevé la victime près de son
domicile, sis à la localité de Frigèle, avant
de l'agresser et la jeter à terre, dans un état
critique. Evacuée, en urgence, au CHU de
Batna où elle a dû subir deux interventions
chirurgicales au crâne et au nez, avant
d'être interrogée par les éléments de la
police, la victime a révélé l'identité et le
descriptif de ses agresseurs qui seront par
la suite arrêtés par la gendarmerie. Le
représentant du ministère public a requis, à
l'encontre des accusés, la peine maximale
en pareille circonstance, d'autant que
m^me le doute n'avait pas sa place, les
auteurs ayant reconnu les faits qui leur
avaient été reprochés.
Hakkar Samir
etats-unis / consommation
de cigarettes
New York limite l'âge
d'achat à 21 ans
S
ignée il y a six mois, une directive
relevant à 21 ans l’âge légal pour
acheter du tabac à New York vient
d’entrer en vigueur dimanche. Les autorités espèrent que cette mesure réduira à
terme de 55 % le tabagisme chez les 1820 ans «Vous avez une pièce d’identité?»:
le buraliste scanne la carte de sa jeune
cliente et vérifie son âge avant de lui
tendre un paquet de cigarettes. Depuis
dimanche à New York, il faut avoir 21
ans pour acheter du tabac.
«En dessous de 21 ans, pas de tabac»,
prévient un petit panneau à l’entrée du
magasin «Bouverie Iconic Magazine»,
qui vend tabac, journaux, bonbons, café et
pâtisseries, dans le quartier de Nolita. Et
pas question de tricher. La carte d’identité est passée au scanner, et sans pièce
d’identité, pas de cigarettes.
La mesure est sans précédent dans une
grande ville américaine. Elle relève l’âge
légal de 18 à 21 ans pour acheter cigarettes, tabac ou cigarettes électroniques.
Signée le 19 novembre par l’ancien maire
Michael Bloomberg, elle a pris effet six
mois plus tard.
­Siège­social­:­24,­Boulevard­Belouizdad,­Constantine­­­­Rédaction­­:­01,­Rue­K.­Bendjellit­­Constantine­Téléfax:­(031)­92-46-13­B.P 70 D­­­­EL­ACIL­Publicité­­5.­Avenue­Ameur­Hamou­St­jean­­Tél-Fax­:­(031)­91-23-02
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
0
File Size
3 020 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content