close

Enter

Log in using OpenID

Boissons gazeuses et aliments périmés à profusion

embedDownload
ain temouChent /
mausolée de syphax
06:01
12:48
15:49
18:17
19:34
Classement
"imminent" au
patrimoine national
P24
Contrôle de qualité des produits alimentaires à Constantine
la digne expression de la douleur
et de la Compassion
Boissons gazeuses et aliments
périmés à profusion
Face à l'épreuve qui a frappé le pays
et, principalement, les nombreuses
familles dans ce qu'elles ont de plus
cher et de plus sacré...
P07
2207 affaires de Contrebandes
pour 2013
Cette baisse des activités de la
contrebande est due aux mesures
draconiennes prises pour lutter
efficacement contre ce fléau...
P02
des voleurs de bétail arrêtés
à tadjenanet
Les plaintes ont été déposées par des
éleveurs des différents douars et
mechta de la région, victimes
récurrentes de ces actes...
P05
el agrem alimentera taher et les
agglomérations environnantes
L’achèvement de ce projet prévu
pour le mois d’octobre 2015,
permettra l’amélioration des
approvisionnements en AEP...
P24
libye / attaque armée Contre
une télé "privée"
La chaî ne "Al-Aseema.TV"
ciblée par des inconnus
Ainsi, au cours de leurs interventions périodiques, les services concernés ont saisi 140 tonnes
de boissons gazeuses entreposés dans des locaux sans que les propriétaires ne se rendent
compte de leur délai de péremption, susceptibles, de ce fait d’être proposées à la vente par
inadvertance où de manière délibérée. Les saisies les plus importantes, selon le bilan,
ont été effectuées dans la daira de Hamma Bouziane...
P02
Lire P.24
réforme du serviCe publiC
Des avancées malgré
des contraintes «mentales»
Le ministre a indiqué, tout en reconnaissant la difficulté de la "tâche", lors de ses multiples
visites d'inspection à des wilayas, que les différents secteurs commencent à "bouger"
et mentionné la mesure ayant permis l'augmentation de la durée de validité du passeport
ou encore la généralisation de l'utilisation de l'informatique dans l'établissement
d'autres documents d'état-civil...
Page07
jeudi 13 fevrier 2014 - corresPondant au 13 raBie ethani 1435 h - n° 6225 nouveLLe serie - Prix 10 da
02 -
EL ACIL jeudi 13 fevrier 2014
Constantine
2207 affaires de contrebandes
enregistrées en 2013
A
u cours d’une conférence de presse organisée
hier, le représentant du commandement régional de la
gendarmerie nationale a indiqué que les services de
l'Institution ont enregistré au
terme du bilan annuel des
activités des différentes unités, à travers les 15 wilayas
de l’Est du pays, 27329
crimes, dont la nature relève
et du droit commun et du
crime organisé, soit une baisse de l’ordre de 11% par rapport à l’année 2012. Tandis
que les crimes liés à la
contrebande ont représenté
un taux de 47% des cas enregistrés, avec 2207 affaires
consignés par les unités territoriales et les gardes frontières.
Cette baisse, bien qu'il ne
faille nullement baisser "la
garde", des activités de la
contrebande est due aux
mesures draconiennes prises
dernièrement pour lutter efficacement contre ce fléau,
catalogué dans le chapitre du
crime organisé. Il faut dire
que les actes de cette nature
ne se cantonne pas seulement
dans la bande frontalière
mais ils sont commis également dans nombre de
wilayas de l’intérieur, d'autant qu'ils permettent de ravitailler les contrebandiers en
différents produits de première nécessité, subventionnés par l’Etat.
Les efforts fournis par les
différentes unités territoriales et les gardes frontières,
renforcés, pour ce faire, en
moyens humains et matériels
conséquents, ont permis de
faire échec à plusieurs tentatives de contrebande de-etvers l’Algérie et de saisir
d’importantes quantités de
marchandises, notamment le
carburant, avec près de
800000 litres saisis, et des
têtes de bétail par centaines
ainsi que d’autres produits de
large consommation.
Salah Souhib
Produits alimentaires avariés et boissons gazeuses
périmées à profusion
L
es services de contrôle et
d’hygiène ont saisi,
durant le mois de janvier
écoulé, des quantités importantes de produits alimentaires impropres à la
consommation et de boissons gazeuses dont la date de
consommation est arrivée à
péremption, selon le dernier
bilan émis par la cellule de
communication de la direction du commerce. En
termes chiffrés, les transgressions
en
matière
d’hygiène et consommation
donnent le tournis.
Ainsi, au cours de leurs
interventions périodiques,
les services concernés ont
saisi 140 tonnes de boissons
gazeuses entreposés dans
des locaux sans que les propriétaires ne se rendent
compte de leur délai de
péremption, susceptibles, de
ce fait d’être proposées à la
vente par inadvertance où de
manière délibérée. Les saisies les plus importantes,
selon le bilan, ont été effectuées dans la daira de
Hamma Bouziane. Quinze
avis de fermeture ont été
notifiés à l’issue de 2371
contrôles inopinés effectués
durant le mois de janvier
dernier ainsi que 250 PV
assortis de poursuites judiciaires
retranscrits
à
l’encontre de commerçants
pris en porte à faux avec les
règles d’hygiène et, également, pour vente de produits
impropres à la consommation.
Dans ce volet, précisément,
153 tonnes de marchandises,
d’une valeur estimée à 7 millions DA, ont été saisies,
tandis qu’il est fait mention,
dans le même bilan, de la
saisie d’une quantité évaluée
à 336 kilogrammes de
viandes avariées dans ces
différentes déclinaisons :
viande hachée, merguez,
viandes blanches périmées
et dérivés... Des sanctions
allant des amendes à payer à
la fermeture de locaux, liées
au non-affichage, aux pra-
tiques frauduleuses ainsi
qu'à d’autres infractions plus
graves, impactant la santé
publique qui, sous d’autres
latitudes auraient provoqué
des scandales tonitruants et
incité à la refondation de la
politique et de la pratique
commerciales.
Ahmed Boudraa
Vol de tôles métalliques dans un... cimetière
L
e 30 janvier 2014, aux
alentours de 10 heures
30, s'est présentée à la brigade de la gendarmerie, la déléguée de la commune de
"Ouled Rahmoun" pour y
déposer une plainte contre X
, suite au vol de tôles métalliques à l'intérieur même du...
cimetière de cette commune,
sans qu'elle ait pu déterminer
la date du délit ou encore le
nombre des plaques.
Mais, le jour même du dépôt
de plainte, la brigade de gendarmerie nationale de Ouled
Rahmoun a reçu un appel
téléphonique de la part des
services de sécurité de Ain
M'lila l'informant de l'arres-
tation de trois individus, résidant la ville de el Khroub, à
bord d' un véhicule de
marque "Mazda" bâchée
transportant des plaques en
tôle.
Le même jour, les éléments
de la brigade d'Ouled
Rahmoun se sont déplacés à
Ain M'lila pour récupérer le
véhicule et les tôles, ainsi que
les auteurs présumés du vol.
Après un complément d'enquête, les personnes appréhendées, en l'occurrence B.
Kh 20 ans, B.O, 22 ans et
H.Ch, 44 ans, ont reconnu les
faits qui leur étaient reprochés, à savoir la "subtilisation" et le transfert des tôles
d'Ouled Rahmoun à Ain
M'lila pour les écouler sur le
marché.
Les auteurs de vol déférés
devant le procureur de la
république de la cour "d'El
Khroub" , ont été placés en
détention préventive avant
d'être traduits devant la juridiction compétent .
Azziz. K
Des pédiatres
pour le dépistage
précoce des maladies
D
es pédiatres de Constantine
recommandent ‘’vivement’’
de faire ausculter leurs nouveaunés par des spécialistes ‘’dès
l’apparition des premiers symptômes d’une maladie quel-
conque’’. Le président de l’association des pédiatres de la wilaya
de Constantine (APWC), le Dr.
Tahar Khelifi Touhami, s’exprimant à l’issue de la 16ème journée thématique consacrée cette
année à la néonatologie, a tenu à
mettre en garde les parents quant
au recours aux ‘’remèdesmiracles de guérisseurs traditionnels’’.
Il a également réitéré la ‘’nécessité vitale’’ d’une consultation
‘’immédiate’’ par un spécialiste
pour éviter des complications risquant de constituer, plus tard, des
maladies chroniques et même le
décès du nourrisson ou du nouveau-né.
Il a précisé, dans ce contexte,
citant une prévalence rapportée
par le ministère de la Santé dans
le programme national de périnatalogie 2005-2009, que sur 100
décès d’enfants, environ 80 sont
des nouveau-nés. D’où, a-t-il
ajouté ‘’l’urgence de prendre les
mesures qui s’imposent face à
cette fatalité qui n’en est pourtant
pas une’’ puisqu’elle est alimentée, selon lui, par ‘’l’inconscience, la négligence et l’insouciance
de certains parents’’.
Agence
Information sur la cession des biens
de l’Etat à El Khroubs
P
our la deuxième fois consécutive, l’office public de gestion
immobilier (OPGI) a organisé hier, au centre culturel M'hamedi
Yazid, à El Khroub, une journée d’information sur la cession des
biens immobiliers, propriété de l’Etat et des offices de gestion immobilière, mis en exploitation avant le 1er janvier 2004. Cette manifestation entre dans le cadre du dispositif prévu par la nouvelle loi qui a
fait baisser le prix de cession de 14 000 DA le mètre carré à 12 000
DA durant une période limitée dans le temps, devant expirer au 31
décembre 2015. Cette journée d'information, indique-t-on, fait partie d’un programme d’activités que les responsables de l’OPGI ont
élaboré pour cibler toutes les communes de la wilaya, afin d’expliquer aux citoyens les modalités et les facilités accordées aux occupants, potentiels acquéreurs des habitations qu’ils occupent en location, en calculant notamment le prix des biens en question sur place.
JEUDI 13 FEVRIER 2014
-
EL ACIL
03
region
Béjaïa / Fermetures de routes
Cette contestation qui «indispose» les opérateurs économiques
L
a wilaya de Béjaïa
connait un phénomène
qui ne veut pas
s’estomper. Celui de la fermeture des routes nationales par les
citoyens. Deux axes routiers,
(les routes nationales 26 et 9)
sont régulièrement « visités »
par les populations mécontentes
de leurs sorts. Maintenant, pour
n’importe quel prétexte, (état des
routes, alimentation en eau, raccordement aux réseaux d’électricité et gaz, téléphone, assainissement, non paiement des salaires,
etc.), ces routes font l’objet de
barrages populaires hétéroclites.
La fermeture de ces deux axes
paralyse
incontestablement
l’activité économique de la
wilaya puisqu’ils conduisent respectivement vers les grands
centres vitaux du Centre
(Bouira, Boumerdès, Tizi Ouzou
et Alger) et de l’Est (Sétif, Bordj
Bou Arreridj, Jijel,etc.). Si dans
un premier temps, ces barrages
improvisés étaient le fait des
populations riveraines de ces
axes de pénétration, aujourd’hui
les communautés des zones
rurales et montagneuses relativement éloignées se sont données
le mot d’ordre pour envahir les
routes et perturber encore plus le
fonctionnement déjà disharmonieux des activités commerciales, économiques, scolaires et
universitaires et/ou administratives tant de la « Vallée de la
Soummam » que de la bande
côtière menant du chef lieu de la
wilaya à Souk El Tenine essentiellement. Les grands perdants
de cette cacophonie dont tout
laisse supposer qu’elle a fait
l’objet d’une stratégie sont les
entreprises publiques et privées
phares de la région dont la production est commercialisée sur
tout le territoire national à
l’enseigne d’Ifri, Soummam,
Candia,
Général
Danone,
Emballage ou encore Cevital,
sans oublier l’entreprise portuaire de Béjaïa, tout un groupe
d’entreprises dont la stratégie
logistique s’appuie sur des
flottes de camions immanquablement bloquées par les manifestations populaires. Les entreprises privées accusent le coup
et ne communiquent pas sur ce
sujet. L’Entreprise Portuaire de
Béjaïa n’a pas manqué de le
faire après la dernière fermeture
de trois jours des RN9 (BejaïaSétif) et 12 (Béjaïa- El KseurAlger) et leurs prolongements
respectifs vers Bouira (RN 26) et
Jijel (RN 43). Djelloul Achour,
le PDG de l’entreprise portuaire,
a observé que la dernière crise
avait impacté la trésorerie de
l’entreprise de près de 2.5 millions de dinars. Il a par la même
occasion expliqué que les
actions de protestation menaient
à une diminution des quantités
de marchandises transbordées
sur les camions de chargement,
c'est-à-dire déchargées des
bateaux ancrés dans le port vers
les camions. Faisant état de sa
préoccupation et déplorant
« l’impact des fermetures de
routes sur l’activité portuaire »,
il a constaté que pendant les trois
jours de fermetures des routes, le
tonnage des chargements avait
sensiblement et régulièrement
diminué passant de 34 000
tonnes le premier jour à 29 000
tonnes le deuxième puis à
26 000 tonnes le troisième et
dernier jour. L’explication qu’il
donne de cette diminution de
l’activité serait due au fait que
les camions, bloqués dans les
barrages « peinent à rejoindre le
port et les quais de chargement », il souligne les conséquences qui en découlent
sur « leur chargement, les délais
de livraison, qu’au plan des ruptures de charges au niveau des
navires ». Le système du « flux
continu » qui est celui du
déchargement des bateaux à quai
a été gâché par l’absence de
camions au moment où leurs
présences étaient indispensables.
L‘occasion d’apprendre que 1
200 camions sont quotidiennement nécessaires pour un fonctionnement à plein régime des
installations portuaires. Dans le
courant de l’année 2013, le wali
avait déploré la forme revêtue
par la contestation sociale
s’exprimant par la fermeture ou
l’obstruction des axes routiers et
surtout ce qu’il avait qualifié à
l’époque par les « proportions
alarmantes ». Il avait, au cours
d’une session de travail avec les
élus locaux, sollicité leur implication pour contenir ce phénomène. Dans son intervention, il
avait souligné « les conséquences désastreuses » qui en
résultait et révélait que pendant
le premier trimestre de l’année
les routes avaient été fermées
pendant 69 jours, avec un pic au
mois de mars qui avait compta-
Projet de la pénétrante autoroutière La revendication des expropriés sera satisfaite
L
e secrétaire général du
ministère des Travaux
publics qui a effectué une
visite sur les lieux du chantier de réalisation de la pénétrante autoroutière
a rassuré les expropriées quant à
prise en charge de leurs revendications. « La revendication citoyenne,
relative à la révision de l’indemnisation, sera satisfaite », dira le représentant du ministère qui précise
qu’une « récente réunion tenue à la
direction générale des domaines donnera ses fruits dans les tout prochains
jours». Rappelons que les propriétaires terriens avaient adressé une
correspondance au premier Ministre,
Abdelmalek Sellal. Ces propriétaires
terriens qui seront expropriés dans le
cadre de la réalisation du projet de la
pénétrante autoroutière devant relier
Béjaïa à l’autoroute est-ouest, exigent la révision à la hausse des prix
des indemnisations. Les assurances
du secrétaire général du ministère des
Travaux publics boosteront la cadence de réalisation de ce projet tant
attendu. Il a aussi l’engagement de
son département pour l’achèvement
de la pénétrante en accélérant surtout
l’opération de l’expropriation des
propriétaires terriens. Les travaux
sont en cours sur un tronçon de 21
km dont le couloir a été complètement dégagé dans la région
d’Amizour. Les travaux concernent
la libération de l’emprise et l’engagement des procédures d’expropriation
des riverains. Le déplacement des
réseaux de servitude publique (eau,
électricité, gaz, téléphone...) progressent également. Une enveloppe
conséquente de 8,4 milliards de
dinars a été déjà dégagée pour cette
importante opération d’avant-démarrage. Il convient de rappeler que ce
projet de pénétrante, qui longera la
rive droite de la vallée de la
Soummam, est d’un coût global estimé à 100 milliards de dinars. Elle
prend le départ dans la commune
d’El Adjiba, dans la wilaya de
Bouira, pour atteindre Béjaïa.
Longue de 100 kms , en deux fois
trois voies, elle sera parsemée de 5
échangeurs et de plusieurs ouvrages
d’art.
L’échangeur des Quatre-Chemins
livré début mars
Le projet d’échangeur dit « des
Quatre-Chemins » situé à la sortie
Est de la ville de Béjaïa devrait être
livré et inauguré le 1er mars prochain, apprend-ton des responsables
du ministère des travaux publics.
Ce projet inscrit en avril 2010 a vu
un démarrage effectif des travaux
qu’en mai 2012.
Hocine Smaâli
bilisait 28 jours de coupures.
Revenant sur les «incidences
majeures sur l’économie locale
et l’activité des entreprises », le
wali s’était appesanti sur les
réactions des opérateurs économiques, en disant que « beaucoup d’unités ont émis le vœu de
se délocaliser et projettent
sérieusement de passer à l’acte »
et avait alors donné l’exemple
d’un détenteur d’un titre
d’exploitation minier, qui a fini
par se “décourager et aller s’installer dans la wilaya de Saida”.
Devant les élus locaux, il avait
estimé que « pour un oui, pour
un non on ferme un axe routier,
ou une voie de circulation, ce
n’est pas normal » et que, dans
beaucoup de cas, les revendications soulevées ne dépendent pas
dans leur résolution des collectivités locales, citant dans ce cas
précis, l’exemple des travailleurs de certaines unités de
production, qui y recourent à
cause de « retards dans le versement de leur salaire ». Ce phénomène de fermeture de route prenant de l’ampleur soulève également l’indignation des opérateurs économiques-membres de
la Chambre de Commerce et
d’Industrie Soummam, qui en
supportent quotidiennement les
effets. Des camionneurs du secteur privé sont pris à chaque fois
au dépourvu et en sont les victimes.
Ramy M
Khenchela / Révoqué
par son employeur
Un gardien tente
de se suicider
A
la suite d’une affaire de vol qui avait
eu pour théâtre l’institut de la formation de Kaïs pour laquelle le dénommé A.F, âgé de 35 ans et père de famille a été
révoqué par l’Administration de l’institut sans
passer par la commission de discipline, ce dernier a tenté de se suicider en voulant se jeter du
haut de la mosquée EL KANA de Kaïs. Le malheureux père de famille entendait par cette
action, attirer l’attention des autorités locales .
L’intervention des sages de la ville a fait revenir l’intéressé à de meilleurs sentiments.
Hakkar Samir
Mila / Branle bas de combat
Le premier ministre attendu
aujourd’ hui
L
e Premier ministre Abdelmalek Sellal,
effectuera aujourd’hui, jeudi, une visite de travail dans la wilaya de Mila, a
indiqué un communiqué du Cabinet du Premier
ministre. Lors de cette visite, qui s'inscrit dans
le cadre de la mise en œuvre du programme du
président de la République, Abdelaziz
Bouteflika, il sera procédé à l'examen de l'état
d'exécution et d'avancement du programme de
développement socio-économique de la wilaya,
a-t-on précisé. Par ailleurs, le Premier ministre,
qui sera accompagné lors de cette visite, d'une
importante délégation ministérielle, présidera
une réunion de travail élargie aux élus et aux
représentants de la société civile, a-t-on ajouté.
K.M
4
EL ACIL -JEUDI 13 FEVRIER 2014
PUBLICITE
S A R L G I P E S T Promotion Immobilière
Groupe investisseurs promoteurs de l’EST
Capital : 1.400.000,00 DA
Adresse : 07 cité 140 logts, BT A, 1ère tranche
Nouvelle ville, El Khroub
( 031 671 796 Fax 031 671 794
GROUPE INDUSTRIEL DES CIMENTS DÕALGERIE
(G.I.C.A)
SOCIETE DES CIMENTS DE HAMMA BOUZIANE
(SCHB-SPA) AU CAPITAL DE 2.200.000.000 DA
CONDOLƒANCES
La gérante, les associés et l’ensemble du
personnel de la SARL GIP-EST, très
attristés par le décès de
LA MÈRE DE L’ASSOCIÉ,
MONSIEUR RAS LAIN
ABDENNACER
présentent à ce dernier ainsi qu’à toute
sa famille, leurs sincères condoléances et
les assurent de leur profonde sympathie,
en cette douloureuse circonstance.
“A Dieu nous appartenons et à Lui
nous retournons”.
La Gérante: Mme H.DJERIDI
EL ACIL 13 02 2014
962
lO¶°Ç vK« W{üUF±
AVIS DE VENTE DE
MATƒRIEL
Trois et demi (3,5) jeux de
coffrage tunnel complets, qui se
trouvent au niveau du chantier de
KO Groupement sis à UV 16
Nouvelle Ville Ali Mendjeli El
Khroub/ Constantine, sont à
vendre.
Pour les informations, veuillez
contacter les numéros définis cidessous :
0799 14 98 14 (EN FRANCAIS )
0799 14 98 06 (EN ARABE)
EL ACIL 13 02 2014
953
WO¶FA°Ç WO©ÇdIL´b°Ç W´dzÇe¹°Ç W´üuNL¹°Ç
WMODM¼® W´™è
W±UF°Ç æèRA°Ç è rOEM·°Ç W´d´b±
W±UF°Ç æèRA°Ç WºKB±
ÜUOFL¹°Ç V·J±
W´ÏUOI°Ç WµON°Ç b´b¹¢
06-12 r®ü æu²UI°Ç s± 18 ÉÏUL°Ç åUJ¥_ UI¶©
2012 d´UM´ 12 à° o-ÇuL°Ç 1433 dH• 18 w- ÎüRL°Ç
bI° , w«UL·¤™Ç l¡UD°Ç ÜÇÐ ÜUOFL¹°U¡ oKF·L°Ç
: ÉUL¼L°Ç WOFL¹°Ç V·J± b´b¹¢ r¢
WMODM¼I¡ rBK° w{U´d°Ç êÏUM°Ç
2014/01/23 : a´üU·¡ 700 : r®ü Xº¢ ÉbL·FL°Ç
t¢bN« wN·M¢ êc°Ç ,äUL¤ W¥u¢u¡ : fOzd°Ç
2018/01/22 : a´üU·¡
W´bK¡ êbON± s¡ w¡dF°Ç ZN² 16: dIL°Ç
WMODM¼®
EL ACIL 13 02 2014 973
UN·HB¡ WKO°u¡ WK±üà ÉüÇu² ÏÇb¥ ÉbO¼°Ç ÖüUF¢
äULA°Ç ádBL°Ç ÉUL¼L°Ç rN§_Ç W¯dA°Ç w- WJ´d¨
WFDIK° Éd¤Q·¼L°Ç è ) CNAC( W´c¥œ° wI´d-•Ç
cM± UN° l¡U·°Ç ÙÏu·¼L°Ç UNOK« bOAL°Ç WO{ü_Ç
bO¼°Ç UN¡ åuI´ w·°Ç WOHB·°Ç vK« 1995/11/07 a´üU¢
a´üU·¡ t·O¥š• WON·ML°Ç r´dJ°Ç b¶« âèüU- /
tMOOF¢ vK« ÜÇuM§ W£š£ üèd± bF¡ 2007/07/28
äULA°Ç ádBL°Ç ÉUL¼L°Ç rN§™Ç W¯dA° wHBL¯
üèb• bF¡ Çc³ è ) CNAC ( W´c¥œ° wI´d-•Ç
: r®ü Xº¢ 2011/10/09 : a´üU·¡ êüUIF°Ç üÇdI°Ç
ÁUC® fK¹L°Ç s« 11/03176: ÓdN- 11/01699
w- wHBL°Ç t¡ åU® êc°Ç lO¶°Ç vG°Ã êc°Ç WMODM¼®
äULA°Ç ádBL°Ç ÉUL¼L°Ç rN§_Ç W¯dA° 2009/06/21
t·°U¯ è Éb± ÁUN·²™ )CNAC( W´c¥œ° wI´d-•Ç
qJ° tO¶M¢ t¤u¢ wN- çš«Ã üu¯c± r³ UL¯ wHBL¯
bOAL°Ç Öü_Ç WFD® ÁÇd¨ w- W¶¬d°Ç t° h»¨
wHBL°Ç æà ÓU§Ã vK« UN° l¡U·°Ç ÙÏu·¼L°Ç UNOK«
ÁU¯dA°Ç ™ è W¯dA°Ç ™ qO¸L¢ w- WH• êà t° X¼O°
EL ACIL 13 02 2014 957
WO¶FA°Ç WO©ÇdIL´b°Ç W´dzÇe¹°Ç W´üuNL¹°Ç
WMODM¼® W´™è
WO²UL¸F°Ç êÏÇè : W´bK¡ bOF°Ç åuGK¨ : ÉdzÇÏ
2014 / 575 : r®d°Ç
WLzš± åb« èà WLzš± vK« æš«Å
w- ÎüRL°Ç 147 r®ü WKO± W´™è w°Çè bO¼°Ç s± üÇd® vK« ÇÁUM¡
èà WLzšL¡ ÕU” wMK« oOIº¢ w- ÙèdA°Ç sLC·´ 2014/01/27
êb´üÏ /ÉbO¼°Ç ÉbzUH° ÜšH¥ W«U® äšG·§™ WLzš± åb«
êÏÇu¡ 278 r®ü WB¥ 279 hOBº·¡ szUJ°Ç qºL°U¡ WAzU«
WO²UL¸F°Ç
WO²UL¸F°Ç êÏÇè W´bK¶° êbK¶°Ç w¶FA°Ç fK¹L°Ç fOzü sKF´
VK© äu¥ WLzš± åb« èà WLzšL¡ ÕU” wMK« oOIº¢ `·- s«
279 hOB»·¡ szUJ°Ç qºL°U¡ ÜšH¥ W«U® äšG·§™ hO”d¢
/ ÉbO¼°Ç ád© s± åbIL°Ç è WO²UL¸F°Ç êÏÇè W´bK¶¡ 278 r®ü
WAzU« êb´üÏ
ÙèdAL°Ç Çc³ vK« ÜUE¥š± rN° s´c°Ç sOM©ÇuLK° sJL´
rNzÇüP¡ ÁÇb¡•Ç q¤Ã s± WO²UL¸F°Ç êÏÇÒ W´bK¡ dIL°Ç v°Å åbI·°Ç
ÇcN° üuNª äèà s± ÁÇb·¡Ç U±u´ æu£š£ )30( çUB®Ã Éb± åu´ q¯
Éèd¤ ÏÇd± /bO¼°Ç sOOF·¡ è WOM©u°Ç Éb´d¹°Ç w- æš«•Ç
s±U¸°Ç W«U¼°Ç s± WO«u¶§_Ç åU´Ã äš” p°Ð è oIº± k-UºL¯
13( ™ÇèÒ Éb¥Çu°Ç s± è) U§ 12( üUNM°Ç nB·M± w°Å U¥U¶•) U§ 8(
)U§16 :30( ÇÁU¼± nBM°Ç è WF¡Çd°Ç W´U¬ v°Ç )U§
êbK¶°Ç w¶FA°Ç fK¹L°Ç fOzü
EL ACIL 13 02 2014 968
AVIS DE PROROGATION DE DELAI
RELATIF A LÕAVIS DÕAPPEL
DÕOFFRES NATIONAL RESTREINT
N¡02/DAC/SCHB/2014
Les soumissionnaires intéressés par l’avis
d’appel d’offres national restreint pour
“LES OPÉRATIONS DE
PRESTATIONS DE TRANSIT”
paru
dans
les
quotidiens
nationaux (ENNASR et EL ACIL)
sont informés que la date de clôture
des offres, fixée initialement au
09/02/2014,
EST PROROGƒE JUSQUÕAU 19/02/2014
EL ACIL 13 02 2014
ANEP N°25/9736/C
RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DE L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL
CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE
ET D’APPRENTISSAGE DAOUDI ABD EL HAMID
KHENCHELA 1
AVIS DE RECRUTEMENT
Le Centre de Formation et d’Apprentissage Daoudi Abd El Hamid Khenchela 1, wilaya de
Khenchela, lance une opération de recrutement sur titre dans le grade suivant :
Grades
P.F.P
Mode de
recrutement
Concours sur
titre
Conditions de recrutement
Spécialité
Diplôme de Technicien
Supérieur ou d’un titre reconnu
équivalent
Electrotechnique
Nombre de
postes
01
Composition du dossier de candidature :
Les dossiers doivent être déposés à la Direction du
Centre de Formation Professionnelle et
- Une demande manuscrite
d’Apprentissage Daoudi Abd El Hamid
- Une copie de la carte d’identité nationale
- Une copie du diplôme et bulletin des notes du cursus Khenchela 1, dans un délai de 10 jours (jours de
travail) à compter de la première date de parution de cet
de formation
avis.
LE DIRECTEUR
- Riche de renseignement à remplir par le candidat
EL ACIL 13 02 2014
ANEP N°25/77 562
W´eF¢
POUR TOUTE VOTRE
WO{Çüè WF¨U” ÈuKI¡ è v§_Çè æeº°Ç m°U¶¡
ÉU-è Q¶² UMOIK¢ çüb®è tK°Ç ÁUCI¡
PUBLICITE
sOF°Ç ÓÇü sOLOJº°Ç Éb°Çè
åU¼¥ è rOJº°Ç b¶«
d•UM°Ç b¶« bO¼°Ç è
d´b± åbI·´ WLO°_Ç W¶§UML°Ç çcN¡
r§U¡ è ÕU»°Ç tL§U¡ U¼OMO§U± ÉÏUO«
ÉÏUOF°Ç äUL« lOL¤ è w¶D°Ç r®UD°Ç lOL¤
WL´dJ°Ç rN·KzUF° è W±u¥dL°Ç ÁUM¡Ã Áš±eK°
Çc³ d£Ç vK« ÉU§ÇuL°Ç âb•Ã è êÒUF·°Ç hK”Q¡
bLG·´ æà q¤èe« v°uL°Ç šzU§ qK¹°Ç ÈUBL°Ç
è U³ÁÇd£ VOD´ è t·L¥ü l§Çu¡ ÉbOIH°Ç Íèü
è d¶B°Ç UN´èÐ rNK¡ è t²UM¤ `O¼- UNMJ¼´
æÇuK¼°Ç
æuF¤Çü tO°Å U²Åè t° U²Å
EL ACIL 13 02 2014
969
CONTACTEZ
SERVICE
PUB
ADRESSE
5,RUE AMEUR HAMOU
ST JEAN -CONSTANTINE
TELEFAX :031 91 23 02
JEUDI 13 FEVRIER 2014
-
EL ACIL
05
region
Sétif / Formation d’oncologistes
En prévision d’ une cartographie nationale de la maladie
V
enus de tout le territoire national (45 wilayas sont représentées), une centaine de spécialistes oncologues sont à Sétif pour suivre
une formation d’une semaine initiée par
la direction des activités médicales et
paramédicales du centre hospitalo-universitaire (CHU) Saâdna Abdenour. Le
directeur de la santé et de la population de
la wilaya de Sétif, Abdelkader Baghdous,
a déclaré- en ouverture de cette rencontre
- que ces journées de formation, qui se
s’achèveront aujourd’hui, qu’elles
avaient une visée quantitative en permet-
tant de "rassembler des
nationales
données
concrètes sur cette maladie" et "recenser le nombre
total de personnes atteintes
de cette pathologie à
l’échelle nationale" laissant
sous entendre qu’elles
ambitionnaient de tracer
une cartographie nationale
de la maladie. Le directeur
de la santé de la wilaya a
indiqué, au sujet de cette
action
de
formation,
qu’elle était encadrée par
des professeurs et des
experts italiens et tunisiens
et s’inscrivait dans le cadre
d’un programme tracé par le ministère de
tutelle. Tout mettant en exergue "la
nécessité d’actualiser les connaissances
des médecins exerçant dans le domaine
de la cancérologie", il a affirmé que le but
primordial de cette action est d’assurer
une meilleure prise en charge des
malades. Dans une intervention, le Dr
Cherif Hamadi (Sétif) a salué l’action en
affirmant qu’elle était la « première du
genre au niveau national ». Il a ensuite
souligné que « cette formation de cinq
jours est également inscrite dans le cadre
du plan national anti-cancer » avant de
formuler une observation valorisante
pour les participants qui ont eu confirmation que ce plan visant « à réduire la mortalité par les tumeurs malignes » était «
suivi par le président de la République ».
Le ministère de la santé, de la population
et de la réforme hospitalière par l’entremise du Dr. Djamila Nadir, sous-directrice en ce département ministériel, a mis
en valeur l’excellence dans ce domaine de
la wilaya d’accueil. Elle a affirmé que le
choix de « la capitale des Hauts plateaux » pour abriter ce genre de rencontres scientifiques "n’est pas fortuit".
L’une des explications de ce choix serait,
entre autres arguments, l’existence au
niveau de cette wilaya de Sétif d’un
registre consignant toutes les statistiques
locales liées à cette maladie. Cette originalité (la wilaya de Sétif étant la seule à
en disposer) fait que cela constitue "une
référence en Algérie" en matière de données sur le cancer. Elle ajoutera que
parmi les facteurs ayant contribué à la
propagation, ces dernières années, de
cette maladie en Algérie (comme dans
d’autres pays du monde) ont été recensés
les changements du mode de vie et
l’allongement de l’espérance de vie.
Melissa M
Batna / Acquisition de 14 camions de collecte des déchets
« Toufik environnement » a-t-il été retenu ?
L
a collecte des déchets
domestiques dans la
collectivité de Batna est
actuellement assurée par huit
véhicules. Le président de
l’APC, Abdelkrim Maroc, dans
une déclaration faite lundi, a
précisé que, sur les huit camions
utilisés à cet effet, seulement
cinq appartenait à la commune.
Les autres relevant du patrimoine
d’entreprises
privées.
L’assemblée populaire communale s’est engagée dans un processus de dynamisation de cette
activité et de renforcement de
son parc d’engins de ramassage
des déchets ménagers. Pour se
faire, elle a fait l’acquisition de 14
camions dotés de bennes tasseuses qui
seront prochainement mis en service.
Selon le maire de Batna, cette activité
connait un déficit qui n’a pu être résorbé malgré les efforts consentis pour
l’amélioration de la collecte et par les
campagnes de sensibilisation dirigés
vers les administrés afin qu’ils respectent les horaires de ramassage. Du point
de vue de l’édile municipal, l’acquisition des 14 camions devrait mettre fin
aux difficultés rencontrées par la ville
qu’il administre et dont la population
dépasse les 300 000 âmes. Dans le pro-
longement de cette information,
M. Maroc a ajouté que la commune de
Batna procédera "prochainement" à
l’acquisition, dans le cadre des efforts
d’amélioration du cadre de vie de la
population, de deux véhicules spécialisés pour l’entretien du réseau de l’éclairage public. Pour quelques citoyens de
Batna, une inconnue demeure : l’APC at-elle soutenue à travers cette acquisition de matériels l’initiative de cet opérateur de la ville qui s’est lancé justement dans la fabrication de camions à
bennes tasseuses (les « Toufik
Environnement ») dont l’unité de production a été visitée par plusieurs hauts
responsables gouvernementaux
dont le premier ministre luimême ? Le premier camion sorti
des chaines à la fin du mois de
novembre dernier était, selon
les explications fournies à
l’époque, fabriqué à 90% avec
des matières premières algériennes et dans le respect des
normes légales de préservation
de l’environnement. Lors de
cette « première », le wali avait
proposé à la société productrice
de mettre ce premier modèle à
la disposition de la commune de
Batna à titre expérimental en
attendant la conclusion d’un
accord pour une commande qui
comblerait le déficit local en ce type de
véhicules. Au mois de mai 2013, le
Premier ministre, Abdelmalek Sellal,
en visite de travail dans la capitale des
Aurès s’était rendu au siège de cette
société où il avait demandé à son gérant
de penser à fabriquer des véhicules de
collecte de déchets ménagers. Il avait
alors affirmé que les autorités publiques
étaient disposées à conclure des marchés avec la société « Toufik Trailer »
pour fournir aux communes ces véhicules actuellement importés.
A. Ellème
Tadjenanet / Démantèlement d’un réseau de vol de bétail
Il écumait les mechtas des alentours
U
n réseau spécialisé dans le vol
de bétail, composé de cinq
éléments, a été démantelé au
cours des dernières 48 heures, à
Tadjenanet et ses environs, (Bouhatem
et Ouled Khlouf) par les services de la
gendarmerie nationale, a-t-on appris
hier auprès de ce corps constitué. Les
services de la GN ont agis à la suite des
nombreuses plaintes qui leur sont parvenues. Celles-ci ont été déposées par des
éleveurs des différents douars et mechta
de la région, agressés par des voleurs
qui repartent avec leurs troupeaux.
Après une enquête approfondie, les gendarmes ont pu appréhender 4 personnes,
alors qu’une cinquième, identifiée, est
toujours en fuite. Il s'agit de B.H 29 ans,
B.A 32 ans, A.Y 29 ans, B.N 30 ans et
B.R, 39 ans (actuellement en état de
fuite). Présentés par devant le procureur
de la république près le tribunal de
Chelghoum Laïd, ils ont été mis en
détention provisoire à l’exception de
B.A, laissé en liberté et bénéficiant des
procédures de citation direct.
Kemoukh M
El Harrouch / Demandeurs
d’ emploi
Ils manifestent à
l’ entrée de la zone
industrielle
A
pres l’expédition des chômeurs de Ben M’Hidi qui
ont organisé pacifiquement
un sit-in devant le poste d’accès N° 02
de la zone industrielle pour attirer
l’attention des responsables des
diverses entités économiques de la
zone industrielle en vue de la satisfaction de leurs demandes d’emploi, c’est
au tour des chômeurs d’El Harrouch
de leur emboiter le pas. Les uns et les
autres se considèrent comme une
caste de “marginaux“, d’éternels
oubliés de la « mère nourricière
Sonatrach » qui, selon la conjoncture,
dépose une liste de profils de postes à
pourvoir auprès de l’Anem. Le grief
des Harrouchis est établi sur la base de
la constatation que la liste est affichée
à Skikda et non pas au chef lieu de
daïra d’El Harrouch qui dit-on, répondrait positivement aux critères exigés
en de telles circonstance. L’Anem
serait débordée les listes d’offres
d’emplois qui lui parviennent des différentes entités économiques de la
« cité des Torchères ». Elle fait du
mieux qu’elle peut pour satisfaire la
demande. Le nouveau directeur de
l’agence de l’emploi, qui remplace M.
Latrache Abdallah appelé à diriger
l’Anem d’ Azzaba, reçoit, sur orientations du wali de Skikda, tous les lundis, les demandeurs d’emploi. L’un
d’entre eux, nous dira « qu’il faut être
présent a partir de 6h30 devant l’agence pour se faire inscrire sur une liste
très limitée » et enfin être reçu par le
directeur.
Skikda / Plateforme
pétrolière
Un méga complexe
pétrochimique dès l’an
prochain
U
n méga complexe pétrochimique dont la capacité de
production prévue sera de
03 milliards de tonnes/an va être réalisé à partir de l’année prochaine au
grand bonheur de Skikda. Ce gigantesque projet, qui offrira un grand
nombre de postes de travail nécessite
une dotation financière de l’ordre de
10 milliards de dollars. Il remplacera,
bien évidemment, les complexes
matières plastiques en fonctionnement depuis 35 ans. Dépassé et
jamais rénové, le « vieux complexe »,
a connu, au fil des ans, dans un décor
économique erratique, surtout à partir
de 1974, année marquant le début des
désagréments, de multiples péripéties. Djemai Abdelhafid, qui préside
aux destinées de la plate forme pétrochimique, a confirmé l’information
dont a fait part M. Yousfi, ministre
de l’énergie et des mines lors des sa
dernière visite de travail à Skikda,
dans le prolongement de celle du premier ministre, M. Sellal. Il est à noter
que la zone industrielle a connu
depuis peu une évolution notable au
plan de l’amélioration de la gestion
sécuritaire mais aussi de celle des
espaces.
Rabah Oudjani
6
EL ACIL -JEUDI 13 FEVRIER 2014
PUBLICITE
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE MILA
DAIRA DE TADJENANET COMMUNE DE OULED KHELOUF
Numéro d’identification fiscale: 098443129065020
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE LA FORMATION ET DE L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS
DIRECTION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA WLAYA DE CONSTANTINE
NIF: 00 00 250 190 74 151
AVIS D’APPEL D’OFFRES RESTREINT
NATIONAL (2ème fois)
AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL
RESTREINT N°01/2014
Le Président de l’APC de la commune d’Ouled - Le numéro d’identification fiscale (NIF) NIS
Khelouf wilaya de Mila lance un avis d’appel NB: Les offres doivent être
d’offres restreint national pour la 2ème fois, pour la présentées conformément à la liste
détaillée citée dans le cahier des
réalisation du projet suivant:
charges
- ETUDE DU RÉSEAU
- Présenter une photocopie légalisée
D’ASSAINISSEMENT DES
des documents annexés.
MECHTAS SIDI HAMMANA, DAYA,
- La présentation des offres doit être en deux plis
LEMAOUNE 1 ET 2 ET
fermés: un pli technique et un pli financier. Les deux
OUSKOURT, DANS LE CADRE DU plis seront placés dans une même enveloppe.
PCD 2014.
L’enveloppe extérieure doit être anonyme et ne
Les bureaux d’études qualifiés dans le domaine comporte que la mention:
et intéressés par le présent avis, peuvent retirer le
AVIS D’APPEL D’OFFRES
cahier des charges auprès du service technique de RESTREINT NATIONAL POUR LA
la commune, contre le paiement de: 2.000.00 DA
2ÈME FOIS NE PAS OUVRIR
pour chaque cahier des charges.
(L’INTITULÉ DU PROJET).
CONDITION DES SOUMISSIONS
- Les offres doivent être déposées à Monsieur
OFFRE FINANCIÈRE:
le Président de l’APC de Ouled Khelouf
- Lettre de soumission dûment signée
au dernier jour de préparation des offres de huit
- Devis quantitatif et estimatif dûment renseigné (08) heures à quatorze (14) heures.
et signé
- La durée de préparation des offres est de: vingt
- Bordereaux des prix unitaires dûment et un (21) jours, à compter de la 1ère parution du
renseignés et signés
présent avis dans la presse nationale.
OFFRE TECHNIQUE:
- Les soumissionnaires peuvent assister à la
- Déclaration de souscription dûment signée
séance d’ouverture des plis, qui se déroulera à la
- La déclaration de probité
date de dépôt des offres à quatorze (14) heures, le
- Attestation d’agrément dans le domaine présent avis tient lieu de convocation.
hydraulique
- Les soumissionnaires resteront engagés par
- Registre du commerce
leurs offres pendant une durée de 03 mois, plus la
- Certificat de mise à jour CNAS-CASNOS- durée de préparation des offres, à compter de la
CACOBATH
date de dépôt des offres.
- Extrait de rôles moins trois (03) mois
- Si le dernier jour de préparation des offres
- Extrait du casier judiciaire (ne dépassant pas coïncide avec un jour férié ou un jour de repos
trois mois)
légal, la durée de préparation des offres est
- Attestation de dépôt légal des comptes sociaux prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant.
(pour les sociétés) année 2012
Le Président de l’APC
EL ACIL 13 02 2014 ANEP N°25/77.559
La Direction de la Formation Professionnelle de la wilaya de Constantine lance un Avis d’Appel d’Offres National
Restreint pour
L’ETUDE ET SUIVI DE RÉHABILITATION ET AMÉNAGEMENT DE DIX (10)
ETABLISSEMENTS EN TROIS (3) LOTS SÉPARÉS.
Lot N°01
1- INSFP Zarzara
2- CFPA Ibn Badis
3- CFPA Bekira
Les architectes, les bureaux d’études d’architecture et
les sociétés d’architecture intéressés par cet avis peuvent
retirer le cahier des charges auprès de la Direction
de la Formation Professionnelle de
Constantine sise Zone Industrielle Palma
Route Massinissa.
Les offres seront constituées comme suit:
1- L’OFFRE TECHNIQUE:
A- Documents Administratifs:
1- Déclaration à souscrire, déclaration de probité,
RCPS, CCAG et CPC dûment paraphés et signés (du
présent cahier des charges)
2- Copie légalisée de l’Agrément
3- Copie du statut et modificatifs pour les sociétés
4- Copie légalisée de l’extrait de rôles moins de 03 mois
apuré ou avec échéancier.
5- Copie légalisée des attestations de mise à jour CNAS
et CASNOS en cours de validité
6- Casier judiciaire moins de 03 mois (originale) du
signataire de la soumission.
7- Copie légalisée des références professionnelles
dûment justifiées et signées par les maîtres d’ouvrage.
8- Liste des moyens humains et matériels dûment
justifiés
9- Copie légalisée du numéro d’identification fiscal (NIF)
10- Copie de l’attestation de dépôt légal des comptes
sociaux pour les personnes morales 2012.
Documents écrits:
- Un rapport de présentation justifiant le type des
travaux et le champ d’intervention
- Un descriptif détaillé des travaux
- Un devis quantitatif et estimatif, le coût d’objectif de
réalisation des travaux pour chaque site
2- L’OFFRE FINANCIÈRE:
- La lettre de soumission dûment remplie et signée
- Evaluation détaillée de la mission A “Etude”:
Le Centre de Formation Professionnelle Sidi Abdelaziz wilaya de Jijel lance l’organisation
de concours sur titre pour le recrutement dans les grades et corps suivants:
CONCOURS SUR TITRE PSEFP 2
Spécialités
NOMBRE DE Organisme de recrutement
POSTES
CFPA SIDI ABDELAZIZ
INFORMATIQUE
01
WILAYA DE JIJEL
CONDITIONS DE RECRUTEMENT
Etre titulaire d’un diplôme sanctionnant 10
semestres d’études supérieures après le
baccalauréat ou d’un titre reconnu équivalent
dans la spécialité
CONCOURS SUR TITRE PFP
Spécialités
NOMBRE DE POSTES
- Froid Industriel
01
et Climatisation
- Fabrication
01
des chaussures
-Informatique
01
Lieu de recrutement
CONDITIONS DE RECRUTEMENT
CFPA SIDI ABDELAZIZ
WILAYA DE JIJEL
Etre titulaire d’un diplôme de
technicien supérieur ou d’un titre
reconnu équivalent dans la spécialité
DOSSIER A FOURNIR
01- Demande manuscrite de participation
02- Copie conforme légalisée de la carte d’identité en vigueur
03- Copie conforme légalisée du diplôme ou équivalent
04- Copie conforme légalisée du relevé de notes de la dernière année de formation ou étude
05- Fiche de renseignements
Le candidat admis définitivement au concours est tenu de compléter son dossier par les
documents suivants:
01- Copie conforme attestant position vis-à-vis du service national
02- Extrait du casier judiciaire n°03 en vigueur
03- Certificat de résidence
04- Extrait de naissance n°13
05- 02 certificats médicaux (médecine générale phtisiologie), attestant l’aptitude du candidat à occuper
le grade visé.
06- 02 photos d’identité
Inscription:
Les dossiers de candidatures seront déposés ou adressés dans un délai de 10
jours, à compter de la date de la parution de cet avis dans les journaux nationaux
à Monsieur le Directeur de Centre de Formation Professionnelle Sidi Abdelaziz.
EL ACIL 13 02 2014 ANEP N°25/77.552
Lot N°3
1- INSFP Khroub
2- CFPA Zighoud Youcef
2- CFPA Palma
4- CFPA Ziadia
Annexe 01 du présent cahier des charges dûment
remplie et signée
- Evaluation détaillée de la mission B+C “suivi”+
présentation des propositions de règlement.
Annexe 02 du présent cahier des charges dûment
remplie et signée avec une liste nominative et qualitative
des différents intervenants et suivant le tableau dûment
rempli de l’annexe 02.
- Récapitulation générale du présent cahier des charges
dûment remplie et signée.
NB: toutes les pièces doivent être en
cours de validité et dûment conformes aux
originaux.
“SOUMISSION A NE PAS OUVRIR ET
LE NOM DU PROJET”
Les offres adressées à Monsieur le Directeur de
la Formation Professionnelle devront être
déposées au secrétariat de la Direction de la
Formation Professionnelle PALMA route de
Massinissa Constantine.
Le délai de préparation des offres est fixé à dix (10)
jours à compter de la 1ère publication sur le BOMOP pour
les quotidiens nationaux.
La date et l’heure limité de dépôt est fixée de 8h à 11h
le dernier jour de la durée de préparation des offres.
Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos
légal, la durée de préparation des offres est prorogée
jusqu’au jour ouvrable suivant.
La durée de validité des offres est égale à la durée de
préparation des offres augmentée de trois (03) mois.
L’ouverture des plis se fera le même jour à 11h en
présence des soumissionnaire qui souhaiteraient y
assister au siège de la Direction de la Formation
Professionnelle.
EL ACIL 13 02 2014 ANEP N°25/77497
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ERT POPULAIRE
MINISTERE DE LA FORMATION ET DE L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS
Direction de la Formation professionnelle de la Wilaya de Jijel
Centre de Formation Professionnel Sidi Abdelaziz
AVIS
Lot N° 02
1- INSFP Sidi Mabrouk
2- CFPA Belle Vue
3- CFPA Messaoud
Boudjeriou
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
UNIVERSITÉ DE CONSTANTINE 3
SECRETARIAT GENERAL
SOUS-DIRECTION DES PERSONNELS ET DE LA FORMATION
ANNONCE DE RECRUTEMENT
L’Université de Constantine - 3- lance l’ouverture du concours de
recrutement de l’exercice 2013 concernant les grades suivants:
Grade
Mode de
recrutement
Ingénieur d’Etat
des laboratoires Recrutement
universitaires
sur titre
Conditions d’accès
Diplôme de master
Ingénieur d’Etat
ou d’un diplôme
reconnu équivalent
Diplôme d’études
Technicien
Recrutement
universitaires
supérieur des
sur titre
appliquées (D.E.U.A)
laboratoires
d’un diplôme de
technicien supérieur ou
universitaires
d’un diplôme reconnu
équivalent
Agent
Recrutement
Troisième année
d’administration
sur titre
secondaire accomplie
- Certificat d’aptitude
professionnelle d’agent
Agent de saisie Recrutement de saisie ou d’un titre
reconnu équivalent.
sur titre
- Première année
secondaire
Spécialité
Génie
d’environnement
Nombre
- Autres
de postes Conditions
ouverts
01
Résidence à
Constantine
01
Résidence à
Constantine
Génie
d’environnement
01
Résidence à
Constantine
Génie Chimique
01
Génie Chimique
Résidence à
Constantine
DOSSIER DE CANDIDATURE:
- Demande manuscrite
- Copie certifiée conforme à l’originale de la pièce d’identité nationale
- Copie certifiée conforme à l’originale du diplôme requis
- Attestation de travail prouvant l’expérience professionnelle visée par l’organe de sécurité sociale, pour l’expérience
acquise dans le secteur, le cas échéant.
- Copie certifiée conforme à l’originale du relevé de notes du cursus de formation
- Tout document justifiant le suivi d’une formation supérieure au diplôme requis dans la spécialité le cas échéant.
- Attestation prouvant que le candidat est classé major de promotion, le cas échéant
- Tout document relatif aux travaux et études réalisés dans la spécialité, le cas échéant.
Les dossiers de candidature doivent être déposés à main dans le délai de 10 jours, à partir de la date de la première
parution de l’annonce dans les journaux quotidiens.
Le dépôt des dossiers sera au niveau de la:
SOUS DIRECTION DU PERSONNEL ET DE LA FORMATION
Bureau ouvert à la (Faculté des Sciences Politiques) Université de Constantine 3
EL ACIL 13 02 2014 ANEP N°25/77.564
jeudi 13 fevrier 2014
-
EL ACIL 07
nation
w poUr aTTirer plUs d’invesTisseUrs à l’esT
Prés de 1500 ha seront réalisés
en zones industrielles
L
es ambitions économiques
de
la
wilaya
de
Constantine semblent s’affirmer avec le programme de
réhabilitation et de créationextension des zones industrielles et des zones d’activités
en son sein, qui pourraient
faire d’elle, si ce programme
est mené à terme, la wilaya qui
offre la plus grande surface de
foncier industriel dans le pays,
avec une superficie qui avoisinera les 2.500 hectares. Soit
plus que le double de la surface des zones industrielles
actuellement existantes et qui
avoisine les 1.000 hectares,
répartis entre trois communes,
à Constantine avec les zones
de Palma et 24 Février, à Ben
Badis avec la zone d’El Tarf,
et enfin à Didouche Mourad.
Sans omettre de citer les zones
d’implantation des usines de
l’industrie mécanique, à Ain
S’mara pour ce qui est de la
fabrication des engins et matériel de travaux publics, et à
Oued H’mimime, prés d’El
Khroub, pour ce qui est de la
fabrication de moteurs diesel
et de tracteurs agricoles.La
superficie des zones industrielles de la wilaya connaitra
une extension notable avec la
création prochaine de trois
nouvelles zones à Didouche
Mourad, d’une superficie de
300 hectares, à Ain Abid,
d’une superficie de 500 hectares, et à Ain S’mara, prés de
la nouvelle ville Ali Mendjeli,
d’une superficie de 150 hec-
tares environ, a-t-on appris
auprès de la société de gestion
de la zone industrielle, SGI, de
Constantine. Tous ces projets
sont en cours d’études et les
travaux de réalisation seront
engagés dés leur finalisation,
attendue à très court terme, ce
qui donnerait à Constantine
un nouveau souffle en matière
de disponibilité de foncier
industriel qui est souvent cité
par les investisseurs comme
un obstacle majeur à la réalisation de leurs projets. Cette
création de nouvelles zones
consolidera aussi, dans l’esprit
des décideurs au niveau de la
wilaya, les atouts dont dispose
celle-ci, comme son industrie
agro alimentaire à laquelle
sera destinée la future zone de
Ain Abid, ou son industrie
pharmaceutique pour ce qui
est de la future vocation de la
zone de Didouche Mourad.
Par ailleurs, certaines zones
industrielles, actuellement
existantes, connaitront une
extension, comme celle d’El
Tarf, sur 400 hectares environ,
celle de Didouche Mourad, sur
100 hectares environ, et la
zone d’activité de Ali
Mendjeli, sur 50 hectares.
Notons que le Calpiref a attribué en 2013 quelques 500 lots
au niveau des zones d’activités
de la wilaya, et que les lots
non exploités au niveau des
zones industrielles par leurs
attributaires dépassent la centaine.
Mourtada Rachad
w réforme dU service pUblic
Des avancées malgré des contraintes «mentales»
L
e ministre délégué, chargé
de
la
réforme
de
l'Administration publique, a
pris son bâton de pèlerin pour
se rendre sur le terrain et
prendre le pouls d'un service
public sur lequel est jeté l'anathème de la bureaucratie et de
ses maux dont ne cessent de
dénoncer les citoyens et les
opérateurs économiques.
Le premier responsable du
secteur a indiqué, tout en
reconnaissant la difficulté de
la "tâche", lors de ses multiples visites d'inspection et de
travail à Alger, Bouira,
Boumerdès, Tizi Ouzou,
Médéa et Chlef, que les différents secteurs commencent à
"bouger" et mentionne comme
exemple, la mesure ayant permis l'augmentation de la durée
de validité du passeport ou
encore la généralisation de
l'utilisation de l'informatique
dans l'établissement d'autres
documents d'état-civil..
Il a par ailleurs, fait l'annonce
d'autres mesures comme la
délivrance de la carte d'identité nationale en moins d'une
semaine et celle de la carte
grise en une seule journée ce
qui représente des avancées,
mais il reste des contraintes
notamment dans le secteur de
l'habitat et de l'urbanisme dont
l'évaluation est bloquée par
certains textes de loi, que
Mohamed Ghazi
estime
"dépassés". C'est pour cette
raison que les parties concernées (ministères, wilayas,
Apc, opérateurs économiques
et autres corporations professionnelles ont été consultés
dans l'optique de réformer ces
décrets liés aux permis de
lotir, aux permis de construire... et ce afin "d'alleger et de
faciliter au maximum la procédure, qui dure parfois plus
d'un an pour l'obtention d'un
permis de construire", comme
l'a souligné le ministre en
charge de la réforme du secteur public.
Ce dernier continuera sa tournée dans les wilayas du pays,
en vue de sensibiliser et d'aider à opérer une mutation dans
les mentalités et d'améliorer
l'accueil des administrés
d'abord lorsqu'ils se présentent
aux
guichets
de
l'Administration .
En d'autres termes, c'est la
lutte contre les survivances de
"l'administration-autorité"
pour passer à une autre phase,
celle des rapports plus apaisés
que procure une dose de
"démocratie participative" afin
que le citoyen parvienne à se
reconnaître
dans
ses
Institutions...
Azziz. K
La digne expression
de la douleur
et de la compassion
L
a tragédie qui s'est produite,
mardi, et a retenti, tel le funeste
"glas", à l'échelle nationale et même
internationale suite au crash de
l'avion survenu dans la wilaya d'Oum
El Bouaghi en faisant 76 victimes,
dont 73 militaires, sur les 77 passagers, au décompte final, si elle continue d'alimenter, outre, des discussions et des débats, il ne manque pas
de susciter et entretenir une vive émotion au sein des populations de
Constantine et de sa région, à l'instar
de l'ensemble de celles du reste du
pays.
Ainsi, dès les premières heures de la
journée et, en dépit du fait que des
médias lourds, comme la télévision
nationale ou encore les stations de
l'ENRS et même des chaînes algériennes privées, câblées, aient assuré
une couverture très large du tragique
événement, souvent en temps réel, les
citoyens se sont arrachés les titres de
la presse écrite, nationale et régionale, pour s'informer de la situation et
découvrir, éventuellement, la survenue d'autres "miracles" concernant de
nouveaux rescapés de cette catastrophe. Il faut dire que l'émotion, la
tristesse et la compassion qui se
lisaient sur les visages des citoyens
mais également la soumission à la
volonté d'Allah, traduisent, on ne
peut mieux, la sincérité des sentiments d'affliction et de désolation
tout autant que la noblesse du sentiment de solidarité et d'appartenance
à la même nation, face à l'épreuve
qui a frappé le pays et, principalement, les nombreuses familles dans
ce qu'elles ont de plus cher et de plus
sacré, la perte d'êtres si proches, si
irremplaçables et si "prometteurs" :
mari, époux, père, mère, soeur,
frère... De son côte, l'ANP ou encore la compagnie Sonatrach, éventuellement, diront certains citoyens,
ont été, également, très affectées par
la perte de cadres et autres personnels dont ni les distances, ni "l'isolement", encore moins les difficultés
de la mission n'ont découragés pour
se mettre au service du pays, loin
des leurs.
Ces "leurs" qu'ils tenaient tant,
hélas, à revoir, le temps d'un bref
séjour, d'un week-end...
Qu'ils reposent en paix !
E.A
w TriparTiTe / UGTa
Cinq dossiers y seront examinés, selon Sidi-Saïd
L
a prochaine tripartite (gouvernement,
patronat,
UGTA), prévue le 23 février
prochain, examinera cinq dossiers dont la relance de l'économie nationale notamment par
l'encouragement de la production locale, et le pacte économique et social de croissance, a
indiqué, mercredi à Alger, le
Secrétaire général de l'Union
générale des travailleurs algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi
Said.
"Cette tripartite historique, la
16e du genre, sera parmi les plus
importantes car nous allons traiter, à cette occasion, cinq dossiers dont trois sont des dossiers
moteurs", a dit M. Sidi Said lors
de l'installation de la Fédération
nationale des travailleurs des
industries électriques et gazières
(FNTIEG).
Il s'agit, a-t-il précisé, de l'élaboration d'un pacte économique et
social de croissance rénové, de
la définition des moyens de promouvoir la production nationale
et de la poursuite des consultations sur l'article 87 bis de la loi
90-11 relative à la relation du
travail. Pour le SG de l'UGTA, le
concept de la "préférence pour la
production nationale" est devenu
aujourd'hui une réalité sur le terrain après que son organisation
l'eut exprimé à maintes reprises
face aux autres partenaires
sociaux.
"La production nationale est une
bataille syndicale et nationale
qui engage tout le monde. Il faut
s'orienter vers le marché national
pour freiner l'importation qui
continue de grever la monnaie
nationale", a insisté Sidi Said.
Selon lui, les partenariats entres
les
entreprises
nationales
(publiques et privés) devraient
ainsi créer quelque 2,5 millions
de postes d'emplois d'ici cinq ans
et participer à une amélioration
du pouvoir d'achat de 25% au
moins.
D'autre part, le Secrétaire général de la fédération nationale des
travailleurs des industries électriques et gazières, Achour Telli,
a indiqué qu'un programme de
travail s'étalant sur cinq ans
serait mis en place pour améliorer la condition des travailleurs
de cette branche. Une commission, composée de 33 syndicats
représentant les différentes
branches (production, transport
et distribution de l'électricité) au
niveau national, va mettre en
place un programme destiné à
définir les priorités et les problèmes sociaux des travailleurs.
Agence
08-
EL ACIL jeudi 13 fevrier 2014
kiosque
Le Qatar inquiète l’ Egypte
L
es relations entre Le Caire et Doha
passent au froid. Le soutien affiché
du Qatar aux Frères musulmans
pousse l'Egypte à convoquer l'ambassadeur qatari, tandis que son homologue
égyptien est, lui, retenu au Caire.
« Les relations entre l’Egypte et le Qatar
se distinguent par des aspects qui reflètent
la profondeur de l’interdépendance officielle et populaire entre les deux pays.
Elles se caractérisent par la coordination
des positions et par la compréhension. La
stabilité est le trait marquant », peut-on
lire sur le site du SIS (l’Organisme général de l’information), une institution égyptienne de propagande étatique, dirigée par
un diplomate. Au ministère des Affaires
étrangères pourtant, l’ambassadeur du
Qatar vient d’être convoqué. Le Caire se
plaint de « l’ingérence de Doha dans ses
affaires intérieures », à la suite de critiques
formulées contre « la répression » des
Frères par le régime en place depuis la
destitution du président Frère Mohamad
Morsi. Le Qatar affirmait ainsi que la
décision de qualifier la confrérie des
Frères musulmans d’« organisation » terroriste est « un prélude à une politique de
tirer pour tuer » contre les manifestants.
Il a affirmé que le « dialogue inclusif »
entre toutes les parties est la seule solution
à la crise de l’Egypte. Tout pays qui a
tenté d’intervenir assumera « la responsabilité des conséquences », a ainsi réagi le
ministère dans une lettre remise à
l’ambassadeur du Qatar. Quelques jours
auparavant, l’ambassadeur égyptien au
Qatar, en vacances au Caire, a été retenu
par son ministère. Il a été reçu dimanche
par Nabil Fahmi pour « une évaluation des
relations », comme l’explique le porteparole du ministère Badr Abdel-Ati. Il «
évalue et étudie notre réaction », refusant
de préciser quand l’ambassadeur égyptien
sera de retour dans la capitale qatari. Des
sources officielles égyptiennes précisent
pourtant que « Le Caire attend de voir un
changement dans le comportement du
Qatar », parlant de « promesses d’apaisement ». La même source révèle une
médiation saoudi-koweïtienne. « Le roi
Abdallah et l’émir du Koweït se sont
réunis avec l’émir du Qatar, mais il n’a
jamais rempli ses engagements », précise
le porte-parole.
Il n’a jamais été question de lune de miel
entre Le Caire et Doha. La courte entente,
qui a prévalu durant une année au pouvoir
d’un président Frère musulman et
quelques mois la précédant, n’était apparemment qu’une exception. La relation
s’est envenimée depuis la destitution du
président islamiste Mohamad Morsi qui
était fermement soutenu par Doha. Les
responsables égyptiens interrogés par
l’Hebdo ne trouvent pas d’explications à
cet engagement sans faille des Qatari
auprès des Frères. Mais Le Caire accuse le
Qatar et sa chaîne de télévision Al-Jazeera
de soutenir les Frères musulmans, dont
certains ont trouvé refuge dans le petit
émirat du Golfe. La chaîne qatari, qualifiée de chaîne des révolutions arabes en
2011, ne l’est plus. La semaine dernière, le
procureur général a décidé de détenir plusieurs journalistes de la chaîne pendant 15
jours pour « diffusion de graphiques
endommageant la réputation de l’Egypte »
(lire page 4). Le ministre des Affaires
étrangères ne cache pas qu’Al-Jazeera est
l’une des raisons de la détérioration des
relations entre ces deux pays arabes.
C’était le cas même sous Moubarak qui
voyait dans la politique du Qatar « une
véritable menace pour l’Egypte », comme
l’explique un responsable qui a travaillé
de près avec le président déchu. Les critiques formulées sur la chaîne contre « ses
politiques et ses hommes le dérangeaient
». Les relations plutôt bonnes avant 1996
se sont détériorées avec le coup d’Etat du
fils contre son père, et Moubarak se serait
même plaint de la politique qatari auprès
des Américains. La première visite de
Moubarak au Qatar n’aura eu lieu qu’en
novembre 2010. Mais Al-Jazeera, deve-
nue porte-parole des Frères, n’était plus la
seule raison de litige.
Les islamistes soutenus par Doha
Les pays arabes, y compris l’Egypte, ne
peuvent pas l’admettre publiquement mais
cette tension est aussi liée à la montée des
mouvements islamistes dans la région que
le Qatar a appuyés sans réserve. Doha a
mis son actif financier au profit du régime
des islamistes alors que les Saoudiens et
les Emiratis étaient sceptiques. Les responsables qatari ont ainsi transféré 5 milliards de dollars à l’Egypte pour l’aider à
s’acquitter de ses obligations financières
sous Morsi. En contrepartie, Le Caire
aurait donné à Doha un nombre d’avantages, dont une sorte d’exclusivité en
matière d’investissements, et aurait aussi
promis aux Qatari de les soutenir pour
occuper le futur poste de secrétaire général de la Ligue arabe. L’enthousiasme du
Qatar vis-à-vis des Frères s’est opposé à
un scepticisme surtout de Riyad et d’AbuDhabi, alliés indéfectibles de Moubarak
mais qui paradoxalement soutiennent les
Frères en Syrie.
Relations au plus bas
Les liens qu’entretient le Qatar avec l’Iran
est un autre sujet d’inquiétude du Caire
qui craint une dérive vers l’orbite iranienne. A la surprise des pays du Golfe mais
aussi de l’Egypte, qui entretient des relations diplomatiques au plus bas avec
Téhéran, le Qatar a invité le président iranien Mahmoud Ahmadinejad à assister à
une réunion du Conseil de Coopération du
Golfe (CCG) en 2007. L’appui accordé au
Hamas, à la frontière de l’Egypte, dérange
davantage Le Caire. Selon le politologue
Ahmad Abd-Rabbo, Doha cherche à
confirmer son influence régionale et mondiale. Le politologue Wahid AbdelMéguid estime, lui, qu’il est encore difficile de savoir quelle stratégie adoptera le
Qatar sur le long terme avec ce changement à la tête de l’Egypte qui semble se
confirmer par l’élection présidentielle. Sa
diplomatie basée sur les aides et sur sa
chaîne de télévision ne tiendra pas longtemps. « La crispation des relations pourrait aboutir à une crise beaucoup plus
accentuée entre Doha et les pays arabes
riverains du Golfe », dit-il (lire page 5).
Pourtant, ces pays auraient appelé les
autorités égyptiennes à éviter de prendre
une position radicale envers le Qatar. Une
nouvelle réponse négative face à la
demande saoudienne pourrait pousser
Riyad à agir autrement en gelant la représentation du Qatar au CCG, pense AbdRabbo. Un risque que Doha ne voudrait
pas prendre, même si Le Caire ne croit pas
à une issue positive de la médiation du
Golfe.
In alahram.com
L'Etat de Washington décrète un moratoire sur la peine de mort
I
l y a trop de failles dans le système.
Et, quand la décision finale est la
mort, il y a trop en jeu pour accepter
un système imparfait. L'égalité devant la
loi est la première des responsabilités
d'un Etat. Et dans les cas de peine capitale, je ne suis pas convaincu que justice
soit rendue. L'usage de la peine de mort
est inégalement employé dans cet Etat,
et dépend parfois du comté où le crime
s'est produit.
Avec ma décision d'aujourd'hui, je m'attends à ce que l'Etat de Washington se
joigne à une conversation nationale
grandissante sur la peine capitale. Je
m'en félicite et suis sûr que nos conci-
toyens s'engageront dans ce débat très
important » Le gouverneur, dont le mandat s'achèvera en 2016, n'a pas commué
leur peine, ce qui signifie que les
condamnés à la peine de mort pourraient
être exécutés si son successeur décidait
de lever le moratoire. Neuf d'entre eux
sont actuellement enfermés au pénitencier de Walla Walla, où la dernière exécution remonte à septembre 2010, sur
les cinq conduites depuis le rétablissement de la peine capitale aux EtatsUnis, en 1976.
« Je ne mets pas en doute leur culpabilité, ni la gravité de leurs crimes. Ils n'obtiendront pas ma clémence, a ajouté M.
Inslee, mais je ne crois pas que leurs
meurtres horribles outrepassent les problèmes existant dans notre système de
peine capitale. »
Salle d'exécution du pénitencier de
Walla Walla, en 2008. Salle d'exécution
du pénitencier de Walla Walla, en 2008.
| AP/Ted S. Warren
18 ETATS ONT ABOLI LA PEINE
CAPITALE
Soixante-dix-huit condamnés ont été
exécutés depuis 1904 dans l'Etat de
Washington. Depuis la nouvelle législation de l'Etat,
En 1981, 32 hommes ont été condamnés
à mort. Parmi eux, 18 ont vu leur peine
commuée en prison à vie et un a été
innocenté, ajoute le gouverneur dans
son communiqué.
Actuellement, 18 Etats américains et la
capitale, Washington, ont aboli la peine
capitale, et sept autres ont décrété un
moratoire sur les exécutions.
En 2011, l'Etat voisin de l'Oregon avait
aussi suspendu les exécutions capitales,
le gouverneur considérant que le système était injuste, du fait qu'il accordait la
perpétuité à des criminels pour les
mêmes crimes qui valent à d'autres la
peine de mort.
A l'échelle nationale, la part de l'opinion
favorable à la peine de mort est tombée
à 60 %, son niveau le plus bas depuis
quarante ans, selon un sondage Gallup
publié en octobre.
In lemonde.fr
jeudi 13 fevrier 2014 EL ACIL
- 09
monde
Syrie / Frontières avec le Liban
Raids des forces gouvernementales contre les
positions rebelles
L
es forces gouvernementales syriennes
ont
mené, rapportent des
sources proches de l'opposition,
une série de raids aériens contre
la ville stratégique de Yabroud
près de la frontière avec le
Liban. Selon ces derniers, ces
opérations sont destinées à préparer une nouvelle offensive
dans la région frontalière que
les troupes pro-Assad entendent contrôler tout en renforçant leurs positions dans le
centre de la Syrie. Plus de dix
raids aériens ont été menés
mercredi sur cette localité de
montagne proche du Liban,
précise l'Observatoire syrien
des droits de l'homme, quasiment unique source qui alimente les media et, parfois, même
les officiels, ajoutant que de
violents affrontements se sont
produits au cours de la nuit.
"Les attaques se sont fortement
intensifiées mais on ne sait pas
si l'offensive sur Yabroud a
commencé ou s'il s'agit simplement de la préparation à une
attaque d'envergure", a dit
Rami Abdelrahman de l'OSDH.
La chaîne arabe d'information
Al Meiadine a jugé que ces
attaques constituaient le prélude à une offensive militaire
plus vaste. Ces attaques font
partie de ce que les Syriens
qualifient de "bataille pour
Kalamoune" du nom de cette
région montagneuse dans
laquelle opèrent rebelles et
forces loyalistes et par laquelle
les uns et les autres font transiter des personnels et des approvisionnements. Ces affrontements frontaliers présentent le
risque d'accentuer les tensions
ethniques au Liban où les divisions inter-communautaires se
sont exacerbées depuis le début
du conflit syrien.
Etats-Unis / Risque sur le Budget
Le nuage du défaut de paiement s'éloigne
S
auf coup de théâtre, les
Etats-Unis ne feront pas
défaut cette année: les
adversaires républicains de
Barack Obama, dans une capitulation surprise à la Chambre,
ont laissé voter un texte autorisant les Etats-Unis à emprunter
jusqu'au 15 mars 2015, sans
conditions. Le vote marque la
fin de trois années de confrontation et de blocage au
Capitole, et a été dûment célébré par le camp de Barack
Obama. «Le vote de ce soir est
une étape positive pour s'écarter de la politique de la corde
raide, qui freine inutilement
notre économie», s'est félicité
le porte-parole de la Maison
Blanche, Jay Carney, en appelant le Congrès à coopérer sur
d'autres sujets comme le salaire
minimum. «Le président a hâte
de travailler avec les deux partis». La mesure, déposée par les
dirigeants républicains contre
l'avis de leurs troupes, a été
approuvée mardi grâce à l'appui quasi-unanime des démocrates de la Chambre, seulement 28 des 232 républicains
votant «oui». Le Sénat, dont
l'aval est indispensable, devrait
commencer l'examen du texte
mercredi, a indiqué le chef de
la majorité démocrate Harry
Reid. Difficile de comprendre
le revirement des dirigeants
républicains, mardi, sans revenir au mois d'octobre dernier. A
l'issue de plusieurs semaines de
bras de fer, ils avaient échoué à
extraire des concessions budgétaires de la part des démocrates
en échange du relèvement
nécessaire du plafond de la
dette. Les chefs de file avaient
alors juré de ne plus tenter l'impossible, et de se distancer de la
faction intransigeante des affiliés au Tea Party. La première
étape de ce nouvel esprit de
coopération fut l'adoption à une
large majorité des budgets
2014 et 2015, en décembre.
Espagne / Loi sur l'avortement
Les socialistes n'ont pu fait échec au projet limitant l'IVG
L
e Parti socialiste espagnol
(PSOE) n'est pas parvenu
à faire obstacle au projet
de loi controversé limitant le
droit à l'avortement, à l'origine de
vastes manifestations et d'une
fronde au sein du Parti populaire
(PP). La formation de droite, qui
dispose de la majorité absolue au
Congrès des députés, a rejeté la
motion de l'opposition dans le
cadre d'un vote à bulletins secrets
permettant aux frondeurs d'exprimer leur désaccord avec la position officielle du mouvement.
Le projet de loi limite le recours à
l'avortement aux cas de viol et de
danger pour la mère. Un fois
adopté, il fera de l'Espagne l'un
des pays européens les plus restrictifs en la matière. La législa-
tion actuelle autorise l'IVG jusqu'à la 14e semaine de grosse.
La motion socialiste a été rejetée
par 183 voix contre 151. Six élus
se sont abstenus. "Si c'est adopté,
le nombre d'avortements en
Espagne continuera à augmenter
et beaucoup seront plus dangereux pour les femmes", a estimé
Elena Valenciano, secrétaire
générale adjointe du PSOE, lors
du débat qui a précédé le vote.
"L'inégalité va progresser et les
Espagnoles seront une fois plus
divisées en deux catégories:
celles qui peuvent se rendre à
l'étranger pour avorter en toute
sécurité et celles qui ne peuvent
pas", a-t-elle poursuivi. Le débat
doit se poursuivre aux Cortes.
"Nous sommes prêts au dialogue", a assuré Marta Torrado de
Castro, au nom du PP. Le texte,
rejeté par une très large majorité
des Espagnols, a été approuvé en
décembre par le gouvernement de
Mariano Rajoy, qui, pour beaucoup, cherchait ainsi à apaiser
l'aile droite de sa formation. Le
PP a depuis perdu du terrain dans
les intentions de vote.
Centrafrique / Amnesty
international
L'organisation dénonce
un "nettoyage ethnique"
L
'ONG appelle la communauté
internationale à "faire barrage"
au contrôle des milices antibalaka et à déployer des troupes là où
les musulmans sont menacés.
L'ONG Amnesty international a interpellé mercredi 12 février dans un communiqué l'opinion internationale sur le
"nettoyage ethnique" de civils musulmans qui se déroule selon elle dans
l'ouest de la Centrafrique, et que les
forces internationales ne "parviennent
pas à empêcher".
"Les soldats de la force internationale
de maintien de la paix ne parviennent
pas à empêcher le nettoyage ethnique
des civils musulmans dans l'ouest de la
République centrafricaine", écrit
l'ONG, appelant la communauté internationale à "faire barrage au contrôle
des milices anti-balaka et déployer des
troupes en nombre suffisant dans les
villes où les musulmans sont menacés".
La situation en Centrafrique s'est détériorée après le renversement du président François Bozizé en mars 2013 par
Michel Djotodia et la rébellion Séléka,
qui avaient pris les armes fin 2012.
Depuis le départ forcé de Michel
Djotodia en janvier, dont le mouvement, à majorité musulmane, a été
accusé de nombreuses exactions a
l'égard des populations chrétiennes, le
pays a sombré dans une spirale infernale de violences interconfessionnelles, avec l'apparition des "anti-balaka", des milices d'autodéfense paysannes à dominante chrétienne, décidées à se venger de la Séléka comme
des civils musulmans.
Le 29 janvier à Boda, dans le nordouest, le départ des Séléka, consécutif
à la démission de leur chef, a entraîné
une flambée de violence sans précédent, faisant au moins 84 morts chrétiens comme musulmans, selon la
Croix-Rouge locale.
Et une attaque d'anti-balaka à
Bossemptélé (ouest) a fait "plus de
100 victimes parmi la population
musulmane" le 18 janvier, ajoute
Amnesty.
Environ un quart des 4,6 millions d'habitants de la Centrafrique a dû se
déplacer dans le pays même par crainte des violences entre chrétiens et
musulmans. Depuis décembre 2012, il
y a en tout 246.000 personnes réfugiées dans les pays voisins.
Sur les seuls dix derniers jours, près de
9.000 personnes de différentes nationalités, pour la plupart des musulmans, ont fui vers le Cameroun voisin,
avait annoncé vendredi le HautCommissariat aux réfugiés des
Nations unies.
Corées / Rencontre de haut niveau
Enfin autour d'une table depuis sept ans...
L
a Corée du Sud et sa voisine
du Nord ont eu mercredi
leur premier entretien à haut
niveau depuis sept ans, quelques
jours avant des manoeuvres militaires américano-sud-coréennes
dont Pyongyang réclame l'annulation. Cet entretien à l'initiative du
Nord organisé avec une rapidité
inhabituelle s'est déroulé à
Panmunjom, dans la zone démilitarisée qui coupe la péninsule en
deux. La délégation sud-coréenne
était conduite par le conseiller
adjoint à la sécurité de la présidente Park Geun-hye et celle du Nord
par Won Tong Yon, numéro deux
de l'instance du Parti des travailleurs chargée des relations
avec Séoul. Rien n'a filtré de leur
entretien, mais la délégation nordcoréenne a sans doute réclamé à
nouveau l'annulation des exercices
militaires annuels des forces amé-
ricaines et sud-coréennes, qui doivent avoir lieu du 24 février au 18
avril. Pyongyang, qui les considère
comme le prélude à une invasion, a
fait savoir qu'elles pourraient
entraîner l'annulation des prochaines réunions de familles divisées par la guerre prévues dans une
semaine. La dernière rencontre à
haut niveau remontait à 2007,
année du deuxième sommet NordSud.
jeudi 13 fevrier 2014
- EL ACIL 10
actu-techno
Comment créer une page Facebook pour son entreprise
F
acebook est de plus en
plus populaires. Gratuit,
il permet de partager les
nouvelles, services, produits,
événements, photos et vidéo.
c'est le réseau social incontournable en Algérie,et c'est
l'actuel eldorado des grandes
entreprises
et
grandes
marques qui l'utilisent pour
augmenter en notoriété et
faire connaitre son produit, vu
qu'il a de multiples avantages,
viralité, indexation, système
d'analyse d'audience.
D’après les dernières statistiques concernant l’Algérie
4.5 Millions d’utilisateurs sur
le réseau social Facebook .de
toute âge, les plus grand fans
sont des hommes de moins de
35 ans selon les statistiques,
Qui utilise le réseau pour
s’informer, échanger des
contenus et travailler.
, actuellement l’internet et
les TIC sont le cœur de la performance et la réussite des
sociétés c’est un grand moyen
pour se développer.
Avant de se lancer dans une
telle publicité via les réseaux
sociaux, il est important de se
fixer un objectif, recruter sur
Facebook, trouver des prospecte ou faire de la publicité,
Car, la page Facebook peut
répondre à plusieurs enjeux.
Comment créer la page.
1-Bien choisir son type de
page Facebook
Créer une page qui correspond a votre activité Il suffit
donc de cliquer sur le cadre
« Entreprise, Institution ou
Organisation » et de remplir
le formulaire proposé avec le
nom de votre entreprise et de
sélectionner le type d’entreprise qui vous correspond
dans la liste déroulante.
2- Ajouter une image de
profil a sa page Facebook
entreprise
Le processus de création de
la page propose ensuite
l’ajout d’une photo de profil,
cet élément accompagnera
votre statut dans le fil d’actualité.
3- écrire un texte « A PROPOS » pour votre page
Facebook Entreprise
« A-propos » sera le premier texte visible pour les
futurs fans, c’est un espace
qui sera indexé par les
Moteurs de recherche, il
faut bien décrire ce que fait
l’entreprise, et en quoi cette
page sera utile, cela
Va pousser les gens à aller
sur votre page, et faire un
« like » il est souhaitable aussi
de rajouter un lien
ou un blog comme ca vos
prospectes en sachent plus sur
vous.
4- Informations complémentaires sur votre page
Facebook Entreprise
Les informations complémentaires varient en fonction
du type de page que vous avez
créer ‘ Lieu,
Entreprise, cause, personnalité), généralement, il faut
fournir ce genre d’information. -L’adresse de votre
entreprise :si vous souhaiter
la communiquer.
-Une description de l’entreprise : qui permet de détailler
les métiers et spécialités de
l’entreprise.
-Une description générale :
qui permet de préciser a quoi
sert la page Facebook
- Les missions de l’entreprise : Mettre en avant les réalisations de l’entreprise et ces
expériences pour plus de
notoriété
- la date de création de l’entreprise
-les récompenses de l’entreprise : pour renforcer sa crédibilité - les produits de l’entreprise : pensez a faire étalage
de produit phares afin de
générer bcp de prospect.
-contact : Un N° DE Tel et
une adresse Emails c’est un
moyen qui permettra a vous
clients et prospects de vous
contacter rapidement.
5- Paramétrer les permissions de votre page Facebook
Cliquez sur « gérer les permission » pour donner plus de
liberté a vos fans, commenter
vos statuts , poster un liens
,photos, vidéos, le but de
Facebook c’est l’interaction.
Bravo votre page Facebook
entreprise est créé.
Mme Bouarrroudj
Soumeya
www.bouarroudj.org
w Vous êtes à court d’idées pour les articles de votre blog?
Pour un blogueur, produire
des articles, se renouveler sans
cesse c’est un grand défi,
mais si vous soufrer
du syndrome de « la page blanche »
que faire ?
Tout d’abord le blog prend du
temps, donc il faut en avoir pour
se lancer dans une telle aventure, sinon à quoi bon se lancer
dans une telle aventure si on ne
consacre pas tout son temps et
on ne déploie pas tout ses
efforts.
Faire de la veille, reproduire
parler d’actualité n’est pas
facile, s’approprier l’information la reproduire pour ces lec-
w
teurs n’est pas évident aussi, il
faut vaincre le manque d’inspiration et trouver les bonnes
idées.
Voici quelques astuces qui
vont vous aider a bien avancer
et ne plus avoir peur du syndrome de la page blanche.
-Avoir une base de données
(une liste de base) pour tous les
articles de votre blog, quand
une idée vous passe
Par la tête ou vous vient a
l’esprit, il est impératif de la
noter et faire le tri ensuite.
-Il faut lire les blogs de vos
concurrents, piochez dans des
idées d’articles similaires a
votre domaine, et faire ce qu’on
appel une veille concurrentielle,
Prenez de l’avance, prenez
quelques temps pour écrire des
idées ou prendre note, début de
semaine par exemple, faite
appel aux réseaux sociaux, pour
remplir votre réservoir d’idées
en postant un tweet sur twitter,
et
utiliser
également facebook et linkedin , laissez ces réseaux travaillé pour vous.
Maintenant je suis sure
qu’après avoir passé en revue
les points les plus importants, il
faut rester passionnée, car on
aura certainement quelques
choses a écrire, et l’inspiration
sera au rendez vous !!
Mme Bouarroudj soumeya
www.bouarroudj.org
Le directeur général du
groupe Algérie Télécoms,
Azouaou Mehmel, a
annoncé lundi à Oran la
pose durant les deux prochaines années de 20.000
km de lignes en fibre
optique à travers le territoire national.
Cet objectif s’inscrit dans
le cadre du programme de
développement du réseau de
fibre optique et de la généralisation de son utilisation,
a indiqué M. Mehmel, en
marge de la visite à Oran de
la ministre de la poste et des
Technologies de l’information et de la communication,
Zohra Derdouri.
Ce nouveau réseau s’ajoutera aux 50.000 km de
lignes en fibre optique
actuellement fonctionnelles
pour atteindre une couverture de tous les quartiers
regroupant 1.000 habitants
au niveau national.
Le directeur général
d’Algérie Télécoms a précisé, en outre, que ce programme qui assurera une
meilleure qualité des services fournis en matière de
téléphonie ou d’accès à
Internet permettra de régler
les problèmes des dérangements téléphoniques et de
développer l’accès rapide à
Internet.
Des voitures connectées pour un monde sans accidents
Un monde sans accident de voitures:
c'est le rêve des chercheurs qui prédisent
et travaillent à l'avénement prochain de
l'Internet des objets, univers où toute
chose (brosse à dent, frigo, feu de signalisation, maison...) sera branchée au
réseau.
L'automobile ne fait pas exception et de
nombreuses expérimentations ont lieu à
travers le monde pour la rendre «plus
intelligente» -comprenez par là, plus
connectée. Le site The Atlantic raconte
w
avoir l’esprit vigilent est être
actuelle, parcourir les livres,
magasines et journaux.
-Il faut lire les commentaires
de vos lecteurs.si vous n’avez
pas beaucoup de commentaires
sur votre blog, pensez a explorer ceux des autres, a inviter
également des blogueurs a poster des articles sur le votre.
C’est un excellent moyen de
diversifier le contenu de votre
blog.
-Parlez des outils que vous
utilisez, et utiliser les mots clés
les plus pertinents, et qui ont le
plus
grand
nombre
de
recherche, cela peut être va
vous donner des idées.
-organisation et prévoyance.
Algérie Télécoms:
pose de 20.000 km de
lignes en fibre optique
dans les deux
prochaines années
w
ainsi l'expérience menée pendant 18 mois
dans une ville du Michigan, aux EtatsUnis, Ann Arbor:
«Il y a 2.800 véhicules à Ann Arbor qui
participent à ce programme intitulé
"Safety Pilot". Tous sont équipés d'appareils qui communiquent la vitesse et la
position des véhicules. Parmi eux, 400
comportent aussi des systèmes d'alerte
[...] avec des caméras pour capter plus
d'information -comme la réaction des
conducteurs à ces alertes.»
Le journaliste américain rapporte son
passage à bord d'un van équipé par
l'Institut de recherche sur les transports
de l'université du Michigan (UMTRI),
dans le but de prévenir le conducteur en
cas de risque d'accident. A l'approche
d'un virage, une alarme s'enclenche et une
flèche s'affiche pour inviter le conducteur
à tourner le volant et à ralentir.
Financée par l'équivalent du ministère
des Transports américain, cette expérience grandeur nature a pour objectif de
mieux comprendre, en les mettant à
l'épreuve, les bénéfices des voitures interconnectées. Les données ont été collectées
pendant un an, indique le site consacré au
programme, à l'aide de conducteurs
volontaires. L'expérience semble déjà
concluante puisque The Atlantic souligne
que l'administration américaine en charge
de la sécurité routière estimerait que ces
technologies permettraient une réduction
de 80% des accidents -n'impliquant pas de
conducteurs en état d'ébriété.
Canon G1 X II, de nouvelles fuites de photos
L'APN serait le successeur du Canon
G1 X et il est apparemment prévu pour
une annonce le 12 Février, soit un jour
avant le CP+ qui se déroulera le 13
Février à Tokyo, au Japon. Grâce aux
gars de Digicame-Info, ils ont pu mettre
la main sur de nouvelles fuites de photos
du prochain APN, et d'après ce qu'on voit,
on dirait que l'APN veut toujours garder
sa marque G1 X sans aucun signe supplémentaire pour indiquer si c'est la version
Mark II.Cependant, le fait que l'APN ait
un autocollant WiFi dessus suggérerait
que ce n'est pas le G1 X original, mais
plutôt son successeur, bien que n'importe
qui pourrait facilement le photoshopper.
Quoi qu'il en soit, pour ceux qui se posent
des questions sur le G1 X II, l'APN partagerait des caractéristiques similaires au
premier G1 X. Il aura un capteur CMOS
20.2 mégapixels 1.5 pouces et une optique
zoom 24-120mm d'une ouverture de f/2.0-
3.9. Il aura également un écran tactile 3
pouces et il serait légèrement plus mince
que son prédécesseur. On connaîtra les
détails le 12 Février. Comme d'habitude,
prenez ceci avec prudence.
Ce logiciel malveillant permet d'inter cepter différentes données comme le trafic
Internet, les frappes sur le clavier, les
conversations Skype, et voler les informations des appareils connectés.
11 EL ACIL - jeudi 13 fevrier 2014
d’ici...
Bien qu'héritant de techniques et de savoir-faire de grandes civilisations et peuples qui ont largement contribué à l'édification de cités, pour beaucoup d'entre-elles,
encore debout, bien que transformées, parfois "défigurées, la modernité étant ce qu'elle est, le génie bâtisseur du Moyen-orient et du monde arabo-musulman, à travers
les millénaires, aura permis de léguer à la postérité des oeuvres urbanistiques, alliant esthétique et utilité qui font que ce patrimoine, loin d'être la propriété exclusive d'un
peuple, d'une région ou d'une puissance, se trouve consacré "patrimoine universel" de l'humanité. L'Inde ( et bien d'autres cités de par le monde en font partie, même si,
cette cité ait perdu de sa splendeur, du reste comme nombre de cités à travers le monde. Sauf que dans son cas la mémoire humaine garde en son tréfonds un large pan
d'histoire et de hauts faits culturels et scientifiques, quasiment inscrits dans son patrimoine génétique.
Dans ce qui suit, nous tenterons de vous faire survoler L'Inde ( , "Lieu de rencontres" des peuples, dont les jardins paradisiaques vous envoûtent pour vous transporter
vers ce qu'il y a de plus beau, de plus pur et de plus fantasmagorique,bien que réel, même si pour mieux la découvrir, c'est dans ses entrailles qu'il faudrait plonger.
Inde: le foyer des cIvIlIsatIons
L
'Inde, en forme longue
la République de l'Inde
(Bhārat) et Bhārat
Gaṇarājya), en anglais India
et Republic of India) est un
pays du sud de l'Asie qui
occupe la majeure partie du
sous-continent indien.
L'Inde est le deuxième pays
le plus peuplé et le septième
pays le plus grand du monde.
Le littoral indien s'étend sur
plus de sept mille kilomètres.
Le pays a des frontières
communes avec le Pakistan à
l'ouest, la Chine, le Népal, et
le Bhoutan au nord et au
nord-est, le Bangladesh et la
Birmanie à l'est. Sur l'océan
Indien, l'Inde est à proximité
des Maldives au sud-ouest,
du Sri Lanka et de l'Indonésie
au sud-est.
L'Inde réclame également
une
frontière
avec
l'Afghanistan au nord-ouest.
L'Inde est un foyer de
civilisations parmi les plus
anciens du monde, la
civilisation de la vallée de
l'Indus s'y est développée dès
5000 av. J.C..
Le sous-continent indien a
abrité de vastes empires et est
présent sur les routes
commerciales dès l'antiquité.
L'Inde est la terre de
naissance de quatre religions
majeures - l'hindouisme, le
jaïnisme, le bouddhisme et le
sikhisme - alors que le
zoroastrisme, le christianisme
et l'islam s'y sont implantés
durant le Ier millénaire.
Le pays a été graduellement
annexé par la Compagnie
anglaise des Indes avant de
passer sous le contrôle du
Royaume-Uni au XIXe
siècle. L'Inde devient
indépendante en 1947 après
une lutte marquée par la
résistance non-violente du
Mahatma Gandhi. Le pays est
depuis 1950 une république
parlementaire
fédérale
considérée
comme
la
démocratie la plus peuplée au
monde.
Aujourd'hui, l'économie
indienne est la dixième du
monde en PIB nominal et la
quatrième en PIB à parité de
pouvoir d'achat. L'Inde est
considérée comme un
nouveau pays industrialisé,
cependant certains problèmes
comme
la
pauvreté,
l'analphabétisme,
la
corruption restent très
importants.
L'Inde est un pays très
divers sur le plan ethnique,
linguistique et religieux.
L'histoire de l'Inde est
particulièrement riche et se
divise en trois grandes ères :
* Des origines à l'Empire
(dynasties
moghol
musulmanes venues de Perse
et d'Afghanistan), dominant
jusqu'au milieu du XVIIIe
siècle.
* La période coloniale
britannique (1750-1947),
l'Empire britannique des
Indes comprenant alors le
Bangladesh et le Pakistan
actuels,
* Depuis l'indépendance de
l'Inde (1947-).
Depuis 1947, l'histoire de
l'Inde est dominée par des
conflits répétés avec le
Pakistan (les trois guerres
indo-pakistanaises de 194749, 1965 et 1971), par la
domination intérieure du
Parti du Congrès fondé par J.
Nehru et M. Gandhi, et par
des tensions religieuses
récurrentes entre hindous et
musulmans (émeutes de 1992
et de 2002).
A suivre....
...et d’ailleurS
Souvent, très souvent même, de nombreux cercles d'initiés, traitant de questions scientifiques, notamment dans le monde dit "occidental", où la rigueur le dispute à la
"morale", évoquent le cheminement du Savoir de l'humanité et son évolution tout autant que l'apport de certaines civilisations, omettent -- faisons comme si et contentons-nous de la formule vague qui veut dire ce qu'elle veut dire -- on ne sait pour quelle raison, de faire référence à de solides cotributeurs aux avancées de la sciences,
dans ses différents domaines et segments, "de l'infiniment petit à l'infiniment grand", dirait Pascal. Mais là n'est nullement le propos; Aussi, évacuons "l'ego-centrisme
et le nombrilisme" pour nous consacrer à l'essentiel, à savoir: donner à redécouvrir ou à découvrir, pour nos lecteurs, quelques unes des personnalités scientifiques marquantes des sciences et découvertes, appartenant au monde musulman mais aussi et surtout à l'Humanité, ayant inscrit leurs démarche dans l'universalité.
Grandes figures savantes du monde musulman
Taqi Al-Din et des astronomes dans son observatoire
Taqî al-Dîn ibn Ma’rûf
(Damas, 1525 – Istanbul,
1585) en compagnie de
plusieurs astronomes dans
son observatoire à Istanbul.
Le célèbre scientifique fut
successivement au service
des sultans ottomans Sélim
II et Murad III.
Il rédigea un traité dans
lequel il nota le caractère
obsolète
des
tables
astronomiques alors en usage
et sollicita l’établissement de
nouvelles.
Sous
cette
impulsion, Murad III décida
en 1575 de la construction
d’un
observatoire
astronomique à Istanbul, sur
la rive européenne du
Bosphore, en haut d’une
colline du quartier de
Topkhane. L’observatoire,
achevé en 1577, occupait
deux
bâtiments,
l’un
accueillant une bibliothèque
et les chambres pour le
personnel,
le
second
contenant les multiples
instruments de mesure et
d’étude du ciel appartenant au
savant. L’ensemble rivalisait
avec
ses
équivalents
européens,
notamment
l’observatoire de Tycho
Brahe (1576, Uroniborg,
Danemark). L’observatoire
d’Istanbul
fonctionna
jusqu’en 1580 quand Murad
III commanda sa destruction,
peut-être à la suite d’une
prédiction erronée du savant,
qui, après observation d’une
comète, avait conclu à une
victoire de l’armée ottomane,
ce qui n’advint pas.
La scène se déroule à
l’intérieur du bâtiment vu en
coupe selon une convention
déjà utilisée dans les
manuscrits de l’école arabe
dès la fin du XIIe siècle, sans
doute dans un jardin à juger
par les cyprès et les branches
fleuries de l’arrière plan.
Devant une bibliothèque
chargée d’ouvrages, les
savants travaillent autour
d’une grande table sur
laquelle sont posés de
nombreux instruments de
calculs et d’observation :
astrolabe[1],
quadrant,
sextant, horloge,… Ces outils
sont décrits et leur usage est
détaillé dans un traité rédigé
par Taqî al-Dîn en 1580[2].
Au premier plan, d’autres
astronomes,
dont
un
manipulant
une
mappemonde, complètent
l’ensemble.
L’étude de l’astronomie a
été
une
préoccupation
constante des sciences arabes
depuis les débuts de l’islam.
L’observatoire
alShammasiyah (Bagdad, vers
828), aujourd’hui disparu, est
le plus ancien représentant de
ces établissements.
A suivre....
Taqi Al-Din- 1525 , 1585
culture
jeudi 13 fevrier 2014
- EL ACIL 12
Mélodies et Parodies (suite)
Me voilà revenu sur mes traces, celles de ma ville. Cette fois-ci je remue, encore une fois, parce que je l'ai fait en traitant,
dans cette rubrique, la Nouba Rasd Edeil. J'ai choisi pour le lecteur une autre: La nouba sika. Pourquoi spécialement cette-ci?
Si voulez une réponse, je vous invite à me suivre, encore une fois, pour plus d'information, qui nous permettront certainement
de procéder à la lecture la plus critique de cette oeuvre centenaire.
Par: Mouloud Bensaid
Refrain
ette lune s'est levée entièrement en harmonie avec la
tombée de la nuit
Aussi comme une branche qui
s'agite entre les collines
Strophe
C'est le moment des mouvements hydriques à l'approche de la
lumière du pour
En temps de piqûres de scorpions dans un jardin de jasmin
C
`Cela m'a procuré un arrêt et une
perturbation dans mes convictions
religieuses
Refrain
Ô guérisseur des situations délicates. Ô symbole de vie
Au nom du Dieu d'Aïssa, fils de
Mériem, celui qui a fait résurrection des ossements.
Strophe
Si je m'en serai revenu à Moïse,
j'aurai commis un impair envers
Dieu
Mes croyances, mes convictions
auraient été encore plus effritées
Elles auraient été plus justes,
avec une destination autre que
celle suivie par cette "gazelle" insignifiante
Je ne serai point resté esseulé,
criant mes jours de malédiction, si
j'avais choisi une concentration en
direction du Tout Puissant
Refrain
A quoi servirait de taire cela,
sachant que je suis arrivé à la limite
Même le sommeil m'a quitté et
est devenu un péché
Au nom de Dieu, écourte mes
peines.
Il es très difficile de situer le
contexte du contenu poétique de ce
B'taïhi, tant il nous met dans une
situation embarrassante.
Il traite un peu les aspects liés au
jour et à la nuit avec les éléments
essentiels de ces moments importants et leur relation avec l'être
humain quant à leur utilisation.
Littérature et Théâtre
Acte 1 / Acte Un / Scène 2
Le professeur, l’enquêteur
L’enquêteur fait son entrée, se dirige vers le
bureau auquel le professeur tourne le dos et y
dépose le bloc note qu’il a dans la main.
Le professeur ne s’étant pas aperçu de son
entrée, continue d’imiter l’institutrice.
Le professeur
« Et de cinq !
Et de six… »Dit l’institutrice.
(S’adressant au public)
Ha ! Que c’est long
Avant que ça ne finisse
Les coups de bâton
De un jusqu’à dix…
Vous, là ! Au premier rang, vous voulez
essayer ?
L’enquêteur
Asseyez-vous Monsieur !
Le professeur
(Surpris par la voix de l’enquêteur derrière
lui, il se retourne brusquement et arrête
d’imiter l’institutrice)
Qui êtes-vous ?
Dites-moi au moins bonjour,
Et que je vous salue à mon tour.
L’enquêteur
(Sur un ton autoritaire)
J’ai dit asseyez-vous.
Asseyez-vous professeur !
Le professeur
Professeur ? Vous me connaissez alors ?
Mais, s’il vous plait, dites-moi d’abord
À qui ai-je l’honneur ?
L’enquêteur
À un enquêteur !
Le professeur
Un enquêteur ?
Ah là, Monsieur, vous me faites peur.
Moi, je ne suis qu’un simple petit professeur.
teur) s'adresse à un auditoire averti.
Le premier refrain est une description très légère de la nature qui
l'entoure. Cela est destiné à attirer
notre attention pour le reste du
poème.
A suivre
Action et réflexion
Acte 1 / Suite et fin de la scène Une
Salim, tout confus, s’approcha la main tendue
Et la maitresse aussitôt,
Leva le bâton très haut.
« Et de un ! »
« Et de deux ! »
« Et de trois ! »
« Et de quatre ! » dit-elle en le frappant de
plus en plus fort.
Tout cela reste, quand même,
une analyse très simpliste, si l'on
considère une vision plus pointue
de ce que l'auteur a voulu nous
faire savoir, sans nous brusquer.
En effet, et de mon point de vue
de mélomane, je pense qu'il (l'au-
Avant-première de « la voie de l’ennemi »
de Rachid Bouchareb
Le Professeur de Said Boulmerka
(Le professeur se lève)
Pour la commodité de la lecture, on a repris à dessein le
texte paru hier
Je ne suis ni voleur, ni receleur,
Ni escroc, ni arnaqueur.
L’enquêteur
Mais vous êtes peut-être auteur ?
Le professeur
Auteur ? Auteur de quoi ?
L’enquêteur
Auteur d’un crime, non.
Mais peut-être auteur d’un texte en rime ?
Ou si vous vous voulez, d’une œuvre littéraire
Qui est la traduction du Tartuffe de Molière.
Le professeur
Ah là ! Je vois…
L’enquêteur
Vous ne voyez rien de rien,
Car par inadvertance ou par ignorance,
Vous avez oublié de mentionner votre nom
Au bas de la première page
De votre soi-disant ouvrage.
Le professeur
Excusez-moi, passionné d’écriture,
J’ai traduit l’œuvre et j’ai omis la couverture.
L’enquêteur
Je vois là que vous avez le sens de l’humour,
Mais laissez-moi vous dire à mon tour
Que pour vous, c’est mauvaise aventure.
Car à la commission de lecture,
On vous accuse d’imposture.
Le professeur
On m’accuse d’imposture ?
Mais cette œuvre est de moi, je vous le jure.
L’enquêteur
Pas la peine de me le jurer car moi, je ne
vous crois pas. Et
il va falloir me le prouver pour que je puisse
vous croire.
Le professeur
Monsieur, j’ai à mon avantage
Le témoignage de beaucoup de gens
Qui ont lu de longs passages
Et même plusieurs pages de mon ouvrage.
L’enquêteur
Ça m’est égal, ce n’est que du verbal.
Il me faut de l’écrit.
De l’écrit ! Avez-vous compris ?
Ne me dites pas auteur d’un crime ?
A suivre....
L’avant-première du long métrage «
La Voie de l’ennemi » de Rachid
Bouchareb a eu lieu, lundi dernier, à la
salle El Mouggar. A noter que l’Agence
algérienne pour le rayonnement culturel a pris part au financement de ce
film.
Le réalisateur était entouré de Forest
Whitaker, Brenda Blethyn, Luis Guzman
et Dolorés Heredia, qui interprètent les
rôles principaux dans le film. Bouchareb
retourne aux Etats-Unis, pays qui le fascine depuis ses premiers pas au cinéma, il
y a une trentaine d’années. Le film tourne
autour de l’histoire de William Garnett
(Forest Whitaker) qui, à sa sortie de prison, après 18 ans passés derrière les barreaux, décide de changer de vie et de
s’engager dans une nouvelle voie. Sa
conversion à l’Islam, son amour pour une
jeune employée de banque d’origine
mexicaine et un travail ne sauveront pas
cette âme pleine de violence. Son chemin
de repentance sera obstrué par un shérif
qui n’a jamais pardonné à Garnett
d’avoir assassiné son adjoint.
Le film est traversé par un conflit entre
cet homme qui rêve de faire retourner
l’homme au trou et la conseillère judiciaire qui accompagne le prisonnier dans
sa volonté et son envie de rupture.
Dans les paysages grandioses du
Nouveau-Mexique, s’affrontent des pulsions de haine, de ressentiment tenace et
d’autres positives qui croient en la possibilité de s’amender et de faire triompher
le bien.
Le film s’achève sur une fin tragique
où Garret se vengera d’un de ses anciens
« amis » d’origine mexicaine, qui, lassé
de le relancer pour retrouver ses vieilles
habitude de « mafioso », s’en prendra à
sa femme.
C’était plus qu’il n’en pouvait supporter. Par la faute des autres, d’un monde
où les lois sont froides et impersonnelles,
le prisonnier verra ses projets voler en
éclats comme la tête de sa victime fracassée en plein désert.
Les thèmes de prédilection de
Bouchareb (l’émigration clandestine, le
choc des cultures et civilisations) sont
certes présents en filigrane. Le film
relève davantage du film d’action et du
thriller. Le film est inspiré par « Deux
hommes dans la ville », classique du film
noir français avec Alain Delon et Jean
Gabin, écrit et réalisé en 1973 par José
Giovanni, lui-même, passé par la case
prison.
Dans leurs réponses aux journalistes,
Forest Whitaker, Rachid Bouchareb et
Brenda Blethyn ont évoqué le travail
d’investigation et d’enquête pour s’imprégner de la réalité américaine et des
personnages interprétés. Bouchareb, qui
dit envisager de tourner ses prochains
films en Algérie, a expliqué que ce « qui
l’intéressait davantage est l’évolution des
caractères et émotions des comédiens
que l’histoire elle-même ».
« Le rythme de mon film est lent,
comme pour mieux sentir la mécanique
du piège qui se referme », a indiqué
Bouchareb.
Rappelons que « La Voie de l’ennemi
» a été présenté, vendredi dernier, en
compétition à la 64e Berlinale d’où toute
l’équipe du film a pris la direction vers
Alger. A en croire Bouchareb, sa sortie
commerciale est prévue entre les 7 et 15
mai 2014.
In-HZ
jeudi 13 fevrier 2014
- EL ACIL 13
société
Le célibat féminin en Algérie, une situation
subie ou voulue ?
Le célibat est devenu depuis les années 90 un véritable fait de société. Selon les dernières enquêtes menées
notamment par le Ministère de la Santé (la dernière a été menée sur une période allant de 2006 à 2009), plus de la
moitié de la population algérienne en âge de se marier, hommes et femmes confondus, est célibataire.
P
endant longtemps on a
imputé cette situation à
des facteurs sociauxéconomiques qui s’imposaient à la population : le
chômage, la crise du logement…Aujourd’hui ces éléments sont évidemment toujours autant d’actualité,
cependant ils ne sont plus
les seuls à devoir être pris en
compte, notamment pour les
algériennes. Avec l’élévation
de leur niveau d’études et
l’influence des médias étrangers qui ne cessent de valoriser l’image d’une femme
très indépendante, les algériennes y réfléchissent à
deux fois avant de donner
leur consentement au
mariage. Ce n’est pas
qu’elles soient contre l’idée
de se marier, mais
aujourd’hui elles ne veulent
plus se « caser » à n’importe
quel prix. C’est le cas de
Lila, la trentaine, vendeuse
en magasin et qui nous dit :
« je préfère rester chez mes
parents où je ne manque de
rien plutôt que de me marier
avec le premier venu qui
m’obligera à supporter tous
ses caprices !». Désormais
les femmes posent elles
aussi leurs conditions, parmi
lesquelles viennent en tête
un logement et une situation
stable bien sûr, mais également le droit de vivre une
vie en harmonie avec une
personne qui partage leurs
aspirations et leurs valeurs.
Plus elles avancent en âge et
plus les critères à remplir
sont d’un niveau élevé.
Lamia, 34 ans, employée de
mairie nous dit : « mes
sœurs qui se sont mariées
assez jeunes (moins de 25
ans) ne sont pas heureuses
avec un mari qui leur
impose sa loi d’une main de
fer, cela me fait peur et je
n’ai pas l’intention de me
jeter dans la gueule du loup !
». Les femmes que nous
avons rencontrées disent
avoir longtemps privilégié
leur vie professionnelle et ne
pas le regretter. Elles ont
pour la plupart les moyens
financiers de subvenir à
leurs besoins, et n’attendent
pas d’un homme qu’il les
sorte de la misère, elles préfèrent une entente mutuelle.
Elles partagent leur temps
entre leur travail, leur
famille et les sorties entre
amies. Le regard de la
société est beaucoup moins
réprobateur qu’il ne l’a été à
l’encontre de ces célibataires, et même si le mariage
reste le statut idéal, nos algériennes célibataires ne se
considèrent plus comme de
vieilles filles mais comme
des « célibattantes ».
In-FA
w La vie en solo, nouvelle tendance des céliba-
taires en Algérie
59% de nos concitoyens
ont moins de 30 ans.
Nombreux sont ceux, célibataires, qui ne cherchent pas
l’âme soeur.
La proportion de la population en âge de se marier est à
prédominance féminine. Ce
surnombre, dirait-on, de l’élément féminin, n’est pas le fait
du hasard. Si dans nos campagnes, bourgs et villages, le
phénomène du célibat est
moins accentué, du fait des
mariages précoces dus au respect des traditions, notamment
dans les régions éloignées,
force est de constater que dans
les zones urbaines, il prend
des proportions de plus en
plus inquiétantes, pour ne pas
dire que la situation devient
alarmante. De fait, le célibat
durable s’installe presque au
sein de toutes les familles et
ce, quel que soit le rang social.
Il y a lieu de noter qu’il touche
tant les hommes que les
femmes puisqu’il est très
répandu, avec une fréquence
trop élevée dans les milieux
modestes, alors qu’il l’est
moins en milieu plus ou moins
aisé. Les premiers facteurs du
retard dans l’âge du mariage
sont le chômage, la crise du
logement et aussi les années
d’études surtout en phase universitaire. Le mariage n’est
pas perçu par une grande
majorité de familles comme
un devoir ni une fin en soi. Il
est subordonné à une sorte
d’usufruit, qui fait que le plus
offrant est preneur. C’est la
nouvelle devise des mariages
actuels. Telle famille riche
juge de n’accorder la main de
sa fille qu’à un homme riche,
ou ne marier son fils qu’à une
fille d’une famille de même
statut. Telle autre jure ne donner sa fille que moyennant une
dot exagérée avec pour prime
d’autres conditions matérielles
: logement individuel, un bijou
et autres conditions.
De l’autre côté, en milieu
défavorisé, les familles hésitent à donner leur fille en
mariage à un homme du même
statut, parfois ils refusent catégoriquement. Chaque famille
veut assurer à son rejeton une
vie plus ou moins aisée, pour
ne pas dire à l’abri du besoin.
Résultat : la roue grince et
n’avance pas. Pis encore, les
familles nanties se sont trouvé
un malin plaisir à n’opter que
pour les mariages où la fortune
ne doit pas sortir du cadre de
référence et préfèrent un
mariage rapproché, c’est-àdire au sein même de la
famille. Ce qui, pour elles,
assure un flux et un reflux à
l’intérieur du même cadre,
ignorant par là, les conséquences génétiques qui peuvent en résulter. Certes, notre
religion n’a pas interdit de
telles unions, mais elle les a
néanmoins
déconseillées.
Donc, face à ce genre de
mariage, dits sélectifs, les
jeunes filles et les jeunes
hommes en âge de se marier,
ne savent plus où donner de la
tête. Pour certains, les
mariages collectifs semblent
une panacée, donc, une solution de rechange. N’a-t-on pas
des associations pour recourir
à ce genre de mariages ?
Pourraient-elles
endiguer
toute une armada de céliba-
taires endurcis engendrés par
la pratique du mariage sélectif
alors que nos aïeux voyaient
en les vertus du mariage, un
équilibre de la personnalité et
partant de la société ? Ceci est
si vrai que quand on regarde
bien autour de nous, on se
rend compte que la société
algérienne présente des signes
de déséquilibre où toutes les
formes de perversion sont
venues se greffer, parce que
nous avons passé outre le principe même du mariage en le
soumettant à la décision du
plus offrant. Cette image est
plus perceptible dans les
grandes villes, telles que
Annaba, Skikda, Constantine,
Alger et Oran notamment.
L’image a tendance à se
généraliser. Or, le mariage
reste cette étape inévitable de
la vie, mais aujourd’hui, devenue une exception. En effet, la
majorité des femmes et des
hommes optent pour une vie
en solo. Pour une raison ou
une autre, le célibat demeure
la question de l’heure. On
s’interroge sur le nombre de
demoiselles et damoiseaux
ayant dépassé la quarantaine
en Algérie, à avoir volontairement choisi de ne pas se
marier, sans la moindre
contrainte sociale ou autre.
Difficile de cerner le nombre
exact, puisqu’il augmente
d’une année à l’autre.
La vie en solo, un choix?
Chacun a ses motivations
pour ce mode de vie en solitaire. Mais une chose est certaine, ces célibataires endurcis
ne sont pas aussi nombreux
que dans les pays occidentaux
où ce mode de vie existe
depuis longtemps et fait partie
de leurs moeurs.
En Algérie, le nombre reste
tout de même très important.
A l’origine, outre les raisons
déjà citées, il y en a d’autres
modernes, dont l’intégration
de plus en plus grande de la
femme algérienne dans le
monde du travail. Son indépendance économique et
sociale enlève au mariage son
caractère indispensable pour
son avenir comme c’était le
cas pour les générations passées. Beaucoup d’hommes
choisissent également de ne
pas subir une relation jugée
par trop contraignante par bien
des aspects. En Algérie, cette
tendance n’a pris de l’ampleur
que depuis une quinzaine
d’années. Cette mutation est
due à de nombreux facteurs
dont l’occidentalisation de la
société algérienne à travers
l’ouverture sur les médias
étrangers et les émissions
qu’ils diffusent sur le mode de
vie et de relations sociales, qui
ont séduit les jeunes femmes
et hommes. Il y a aussi le facteur culturel, car le temps où la
femme subissait, sans la moindre réaction, le choix de ses
parents, le fameux mariage
forcé est révolu, ne serait-ce
que pour les grandes villes.
A Annaba, on appelle ce
type de vieilles célibataires (el
bayratte), c’est-à-dire celles
qui ont refusé de se marier,
défiant ainsi toutes les coutumes et les valeurs, où le
mariage et le nombre d’enfants donnent un statut particulier à la personne.
In-FA
Couple
“La société algérienne
engendre une très
forte frustration”
Psychologue algérien spécialisé dans
les questions d’enfance et d’adolescence,
Yazid Haddar exerce actuellement dans
un centre médico-professionnel à Lille,
dans le nord de la France. D’après lui,
les Algériens ne sont pas heureux en
amour car ils ne sont pas encore épanouis sur le plan sexuel. Entretien.
Selon plusieurs sociologues locaux,
l’Algérie est frappée par une “épidémie
du célibat”. Partagez-vous cette observation ?
L’âge moyen du mariage est effectivement repoussé à 35 ans. Et d’après les
statistiques récentes, quasiment un
mariage sur deux finit par un divorce au
bout de deux ans en Algérie. C’est parce
que les relations amoureuses ne sont pas
saines, même entre deux personnes
mariées. Plusieurs de mes patientes se
plaignent de leur époux, qui préfère se
masturber au lieu d’avoir un rapport
sexuel avec elle. A cause de l’obligation
d’abstinence avant l’union, le plaisir est
longtemps réprimé. La sexualité se réduit
alors à un acte individuel, à la masturbation.
Les Algériens sont-ils si frustrés ?
La société algérienne engendre une
très forte frustration. Un homme marié
donne à la société l’image qu’elle attend
de lui mais celle-ci ne lui correspond pas
forcément. Il n’arrive donc pas à satisfaire tous ses besoins.
Le sexe est donc toujours un
tabou…
Oui, on utilise l’expression « hashak ».
Mariées ou pas, les rapports sexuels
entre deux personnes sont toujours perçus comme un acte sale et illicite, alors
qu’en réalité c’est un acte d’amour et de
partage. Dans leurs représentations, la
sexualité et la sensualité restent des interdits. Un homme n’ose même pas prendre
son épouse par la main dans la rue alors
que c’est permis. Les Algériens mariés
gardent des séquelles de leur longue abstinence.
Quels effets une découverte tardive de
la sexualité produit sur les Algériens ?
J’ai un collègue à Sétif dont les
patients souffrent de trouble de l’érection. Les études prouvent que ces troubles sont fortement liés à une absence de
sexualité durant l’adolescence.
Quel genre de séducteur l’Algérien
est-il ?
D’un point de vue neurologique et hormonal, c’est la femme qui généralement
séduit l’homme, notamment dans les
périodes de fécondation. Mais sur le plan
sociologique, c’est l’homme qui fait le
premier pas. En cela la société algérienne
n’est pas une exception parmi les sociétés méditerranéennes et patriarcales.
Cependant, la séduction s’appuie sur un
rapport violent en Algérie. Un homme
qui essuie un refus répond par la violence. Dans certaines familles conservatrices, la mère incite même son fils à battre sa femme pour prouver qu’il est un
vrai homme.
Que représente le mariage pour les
jeunes générations aujourd’hui ?
La conception du mariage a changé.
On est passé d’un modèle traditionnel de
mariage, celui entre deux familles, à un
mariage fondé sur l’amour entre deux
individus. C’est vrai du moins dans les
grandes villes d’Algérie. Des nouveaux
phénomènes sociaux tels que la scolarisation des filles contribuent à cette évolution. Comme il n’y pas d’alternative, le
mariage reste un idéal. Surtout dans les
régions rurales où les familles estiment
que cette institution apporte stabilité professionnelle et émotionnelle aux garçons.
Seuls des couples issus d’une petite élite
bourgeoise des métropoles algériennes
vivent en concubinage.
In-FA
14 - EL ACIL
jeudi 13 fevrier 2014
santé
Notre alimentation est dictée par notre odorat
D
es chercheurs de
l'Inserm viennent de
démontrer comment le
système olfactif contrôle notre
prise alimentaire. La compréhension de ce mécanisme
pourrait permettre de mieux
prendre en charge l'obésité.
Le matin quand vous n'avez
pas pris de petit-déjeuner,
l'odeur de croissant chaud
vous donne envie de manger?
Cette attirance pour la nourriture serait déclenchée par
votre système olfactif, gouverné par votre besoin de
manger. En clair, quand votre
estomac réclame, tout un
ensemble de mécanismes s'enclenche dans le cerveau, ce
qui a pour résultat d'augmenter la sensibilité aux odeurs et
de vous pousser à manger.
Les chercheurs de l'Inserm
emmenés par Giovanni
Marsicano, directeur de
recherche
Inserm
au
NeuroCentre Magendie de
Bordeaux viennent de com-
prendre sur des souris comment notre cerveau se met en
branle afin de répondre à la
sensation de faim.
Dans la revue scientifique
Nature neuroscience, ils expliquent que tout se passe au
niveau du système endocannabinoïde. « Ce système rassemble des récepteurs situés
dans le cerveau et impliqués
dans différentes sensations
comme
l'euphorie
ou
l'anxiété, ou encore la douleur,
et également sensibles aux
substances cannabinoïdes,
comme le cannabis »,
explique l'Inserm dans un
communiqué. Les récepteurs
aux cannabinoïdes contrôlent
un circuit qui met en relation
le bulbe olfactif et le cortex
olfactif (structures supérieures
du cerveau). Du coup, lorsque
la faim se fait sentir, ces
récepteurs activent le circuit
olfactif qui devient plus réactif et nous pousse à nous alimenter.
Un système qui peut se
dérégler
Chez les personnes anorexiques ou obèses, ce mécanisme pourrait être déréglé et
la sensibilité aux odeurs plus
ou moins forte, supposent les
chercheurs.
"L'élucidation du mécanisme biologique permettra à
long terme une meilleure prise
en charge de ce type de pathologies", concluent les scientifiques.
w Orthorexie / quand l’obsession de bien manger devient une maladie
Manger trop sain n'est pas sain.
Fréquente et pourtant peu connue, l'orthorexie est une maladie qui nécessite d'être
traitée. Sa difficulté ? Elle peut passer
longtemps inaperçue… Le point sur cette
pathologie psychologique avec ce dossier.
L’orthorexie, qu’est-ce que c’est ?
L'orthorexie est une maladie liée à un
trouble du comportement alimentaire. Le
terme vient du grec "orthos" qui signifie
droit, correct, et de "orexis" qui veut dire
appétit. Différente de l'anorexie ou la boulimie, l'orthorexie ne se traduit pas par le
fait de consommer un volume et une
quantité de nourriture inappropriés mais
par une véritable obsession de la qualité
de celle-ci. Pour l'orthorexique, manger
de manière saine est une obligation de
chaque instant. Une quête de perfection
alimentaire qui peut s'avérer être, avec le
temps, psychologiquement épuisant et
source d'exclusion sociale.
Comment se traduit l’orthorexie au
quotidien ?
Au quotidien, un orthorexique refuse
d'intégrer à son alimentation, une quantité, même raisonnable, d'aliments dits «
plaisirs ». Cela peut aller, suivant les indi-
vidus, du plat en sauce, aux bonbons, aux
biscuits, en allant jusqu'aux fromages, à la
viande, aux aliments non biologiques,
etc… La moindre prise d'aliments définis
comme n'étant pas sains provoque une
violente culpabilité et une profonde
angoisse.
Qui est touché par l’orthorexie ?
L'orthorexie toucherait en majorité des
personnes adultes, avec une prévalence de
femmes et de sportifs. Il est cependant
difficile de connaître le profil précis des
orthorexiques, la majorité de ces personnes ne se considérant pas malades et
donc ne consultant pas. Chez les adolescents, notamment les adolescentes, ce
trouble peut cacher une autre maladie de
l'alimentation comme l'anorexie ou la
boulimie.
À quoi est due l’orthorexie ?
Dans une société qui prône une alimentation saine, avec 5 fruits et légumes par
jour, ni trop salée ou trop sucrée, etc...
l'orthorexie peut être difficile à déceler.
Elle est cependant liée, au delà des messages sanitaires publics, à certaines fragilités psychologiques et touche principalement des personnes ayant un terrain pro-
pice, particulièrement un déficit d'estime
de soi. Toutes les personnes désireuses de
prendre soin de leur santé ne deviennent
pas orthorexique.
Savoir si l’on souffre d’orthorexie : le
test de Bratman
Un test simple, mis au point par Steven
Bratman, permet de diagnostiquer les personnes orthorexiques. Si vous répondez
oui à toutes ces questions, pensez à
consulter. Si vous répondez 4 ou 5 fois
oui, il est important d'adopter une attitude
plus souple vis à vis de votre alimentation
:
- Passez-vous plus de 3 heures par jour
à penser à votre régime alimentaire ?
- Planifiez-vous vos repas plusieurs
jours à l'avance ?
- La valeur nutritionnelle de votre repas
est-elle à vos yeux plus importante que le
plaisir de le déguster ?
- La qualité de votre vie s'est-elle dégradée, alors que la qualité de votre nourriture s'est améliorée ?
- Êtes-vous récemment devenu plus exigeant(e) avec vous-même ?
- Votre amour-propre est-il renforcé par
votre volonté de manger sain ?
- Avez-vous renoncé à des aliments que
vous aimiez au profit d'aliments « sains »
? - Votre régime alimentaire gêne-t-il vos
sorties, vous éloignant de votre famille et
de vos amis ?
- Éprouvez-vous un sentiment de culpabilité dès que vous vous écartez de votre
régime ?
- Vous sentez-vous en paix avec vousmême et pensez-vous bien vous contrôler
lorsque vous mangez sain ?
Comment soigner l’orthorexie ?
L’orthorexie est une maladie psychologique qui doit être traitée avec l’aide d’un
psychiatre, d’un psychologue ou d’un
psychothérapeute.
­w Lentilles de contact: 6 conseils pour en prendre soin
ou de produits susceptibles de teinter (vitamine B12, rifamycine...) ou
d'opacifier les lentilles (chlorure de
benzalkonium)
Les gélules à base de carotène
pour préparer et entretenir le bronzage peuvent aussi colorer les
larmes en orange. Oeil rouge ou
tout autre problème oculaire ?
Enlevez-les sans tarder et rechaussez vos lunettes jusqu'à guérison.
Il est déconseillé de porter ses
lentilles quand on se baigne, sous
peine de s'irriter la cornée. Voici
les 6 règles indispensables à suivre
si vous ne voulez pas être obligée
de porter des lunettes.
Lentilles: évitez le collyre
Avant de les poser, vérifiez leur
bon état. Manipulez-les délicatement et ne mouillez jamais la surface avec de la salive. Lorsque vous
les portez, n'instillez pas de collyres
Lentilles: changez votre étui
Renouvelez les solutions que vous
versez dans les étuis à chaque fois
et ne diminuez pas les temps de
trempage indiqués. Fermez les flacons ouverts. Vérifiez les dates de
péremption et les délais d'utilisation. Pas de rinçage à l'eau du robinet. Préférez le sérum physiologique en unidose sans conservateur
ou en aérosol. Changez les étuis au
moins trois fois par an et nettoyezles régulièrement (avec une brosse
à dents ).
Lentilles: pas d'ongles trop longs
Avant toute manipulation, lavez-
vous soigneusement les mains et les
ongles avec des savons doux et sans
parfum. Car les traces de produits
parfumés laissent des dépôts sur les
lentilles. Séchez vos mains avec une
serviette non pelucheuse et évitez
de porter les ongles trop longs,
pour ne pas griffer les lentilles
quand vous les ôtez.
Lentilles: pas de maquillage
appuyé
Vaporisez les laques et sprays
fixants pour cheveux avant la pose
des lentilles.
Maquillez-vous après leur pose
avec des produits adaptés aux yeux
sensibles, en évitant le rebord
interne des paupières. Lorsque vous
vous parfumez, pensez à fermer les
yeux.
Lentilles: pensez aux larmes artificielles
Une atmosphère poussiéreuse,
enfumée ou climatisée, le travail
prolongé sur ordinateur peuvent
entraîner une moins bonne tolérance. Sans parler de certains
médicaments (psychotropes,
pilules...) ou spécifiques à la grossesse qui peuvent rendre les yeux
secs.
Lentilles: ni piscine, ni jacuzzi
Evitez à vos lentilles tout contact
avec l'eau, que ce soit celle du robinet, d'une piscine ou de la mer.
Enlevez-les dans les jacuzzis et évitez les projections d'eau dans les
yeux sous la douche.
L'eau recèle de nombreux virus et
microbes, dont l'Acanthamoeba, le
plus dangereux de tous, pouvant se
fixer aux lentilles de contact et
entraîner des inflammations de la
cornée. Pire, les micro-organismes
présents dans l'eau peuvent entraîner une perte définitive de la vue si
les symptômes ne sont pas traités à
temps.
Pour nager, les lunettes de piscine
sont donc vivement conseillées. Si
les lentilles entraient en contact
avec l'eau malgré les lunettes, ce
qui est souvent le cas, il faut les
retirer, les laver et les désinfecter
dès que possible.
15 EL ACIL - JEUDI 13 FEVRIER 2014
Championnat Professionnel Ligue 1 (19eme journée)
L
a ligue de football
professionnel continue à faire des
frasques en ajoutant à sa
terne gestion, une programmation de la 19ème journée
des plus fantaisistes. Une
journée qui verra le déroulement de quatre matches
demain, alors que les quatre autres joutes auront lieu
samedi. Une programmation qui semble exclure
toute logique et encore
moins l'objectivité "une
vertu" qui ne s'accommoderait guère avec la partialité
dont est accusé le président
de cette instance, dont les
jours à la tête de la L.F.P,
seraient comptés dit-on. Il y
a lieu de relever que depuis
l'entame de la saison, seule
cette journée a été scindée
en deux parties avec autant
de matches à livrer le vendredi.Une journée où se
jouera comme par enchantement "le derby algérois
devant mettre aux prises le
club cher au patron de la
L.F.P, le CRB , au
Mououdia d'Alger , que les
gars de Belouizdad sont
décidés à remporter même
si leurs adversaires et néamoins voisins, ont plus de
dispositions morales et
techniques à faire valoir
pour cette manche. Une
autre joute qui ne manquera
pas d'attrait sera celle qui
opposera à Oran le MCO à
la JSK, donnant un avantgoût au match des quarts
de finale de la coupe
d'Algérie qui réunira quatre jours plus tard les deux
teams à Tizi. Une empoignade que chaque club
voudra mettre à profit pour
mieux préparer la confrontation de dame coupe tant
convoitée. A Constantine,
le CSC en butte à une programmation démentielle
croisera le fer avec une
accrocheuse équipe de la
Saoura,devant son public
qu'il va retrouver à
Hamlaoui, après les deux
matches de huis-clos éco-
pés. Le club phare du vieux
rocher compte se déployer
à fond pour se ressaisir,
après le semi- échec
concédé at-home et le
revers subi à Béjaia contre
la MOB. Deux résultats qui
lui ont fait perdre des
places au podium ,qu'il
espère reconquérir. A
quelques encablures, le
CRBAF qui n'a perdu à
Tizi que par la plus petite
des marges grâce à un
penalty
généreusement
accordé par l'arbitre à la
JSKl à la 94', n'aura pas une
meilleure occasion pour
enfiler les trois points de ce
match qu'il aura à livrer à
Ain M'lila face à un bien
terne CABBA qui a un
pied en ligue 2. Le restant
des matches se joueront,
comme annoncé samedi
avec entre autre, un derby
algérois que le stade
Hammadi aura à abriter et
qu'animeront l'USMA et
l'USMH . Nous y reviendrons sur ce big match et
les trois autres face à face
tout aussi palpitants.
FFarouk
Programme
Vendredi :
CSC-JSS
CRBAF-CABBA
MCO-JSK
CRB-MCA
Samedi :
USMA-USMH
JSMB-ESS
RCA-ASO
MCEE-MOB
MC Oran : L' entraîneur Benchadli
sur le départ
L
'entraîneur du MC
Oran
Djamel
Benchadli,
très
contesté suite aux derniers
mauvais résultats concédés par l'équipe en championnat, pourrait quitter
son poste dans les prochaines heures, a révélé
une source proche de la
direction du club. Le
MCO reste sur trois
défaites en autant de
matches, concédées depuis
le début de la phase retour
du championnat, dont la
dernière enregistrée samedi dernier face au MC Alger au stade Omar
Hamadi. Occupant une position peu enviable au classement de la
Ligue 1 (12e, 19 points), le MCO devra impérativement remonter
la pente pour quitter la zone des relégables. Le président du conseil
d'administration du club, Youcef Djebbari, n'a voulu ni infirmer ni
confirmer l'éventuel départ de Benchadli. «Benchadli est toujours en
poste, mais je ne peux pas dire aussi qu'on va lui renouveler notre
confiance», s'est contenté d'indiqué Djebbari. Djamel Benchadli
avait succédé, après quelques journées du championnat, à l'Italien
Gianni Solinas, limogé. A l'occasion de la 19e journée du championnat, le MCO accueillera la formation de la JS Kabylie, dans un
match important pour les «Hamraoua». L'équipe de l'ouest algérien
se déplacera, le 18 février, chez le même adversaire, dans le cadre
des quarts de finale de la coupe d'Algérie
CRB-MCA : 500 places réservées aux
supporteurs du Doyen
L
es supporteurs du MC Alger auront droit à 500 places, à l'occasion du derby algérois face au CR Belouizdad, prévu ce
vendredi au stade du 20-août 1955 (16h00), pour le compte
de la 19e journée du championnat professionnel de football de Ligue
1.Ce quota pourrait être revu à la hausse, d'autant que la direction du
MCA devrait interpeller son homologue du Chabab pour revoir ce
nombre de billets.
Championnat Division Amateur( 18e journée) En l'absence
du dauphin !
A
vec le report du match MOCUSFBBA pour cause d'indisponibilité d'infrastructures
sportives à Constantine, sachant que le
stade Hamlaoui sera occupé par le voisin le vendredi et le ....dimanche, le
DRB Tadjenanet, s'offre l'opportunité
de creuser davantage l'écart sur les
Constantinois, la seule formation à
même d'ébranler la sérénité et qui
jusque là,conteste la suprématie des
Tadjenatis. Ces derniers qui "balaient"
tout sur leur passage,accueilleront une
bien morne formation de Tébessa,largement à leur portée.Le reste du pro-
gramme,concernera plus le bas du
classement ou pas moins de sept
équipes, luttent désespérément afin
d'éviter le purgatoire.Dans ce contexte
précis,la rencontre qui mettra aux
prises l'Entente de Collo à l'ES
Guelma,s'annonce "explosive" et vaudra certainement ...six points.
L'avantage est à priori pour les
"Dauphins" évoluant à domicile,qui
doivent fructifier ce paramètre. Nul
doute que la partie sera chaude, même
si l'Escadron noir reste fragile notamment hors de ses bases.Reléguée à la
peu reluisante place de lanterne rouge
PROGRAMME
à la suite de sa lourde défaite
concédée
à
Magra :NCM – HBCL
domicile,Hamrannaba effecSkikda ;JSMS – NRBT
tuera un périlleux déplacement
Biskra «OPOW »:USB – USMK
à Ain Mlila.Seule la "démobiliAin Beida « OPOW»:USMAB – WARD
sation" des joueurs Mlilis largeCONSTANTINE « OPOW »: MOC – USFBBA
ment distancés,pourrait jouer
(Renvoyé au mardi 25 février)
en faveur des Annabis,pour
Collo: E.Collo – ESG
rentrer avec le minimum de
Tadjenanet;DRBT – UST
...dégâts. Pour le reste,tout reste
Ain M’lila: ASAM - HAMRA
possible du fait que l"'ensemble
des antagonistes,jouera pour
des ......prunes.
Abdelhamid
BENMOHAMED
JEUDI 13 FEVRIER 2014
-
EL ACIL
SPORT
16
Oran: La CAN-2019 en ligne de mire
Litiges clubs - joueurs : La FAF prévoit des sanctions en fin de saison
D
es mesures seront prises en fin de saison à l'encontre
des clubs qui n'auront pas assaini leurs dettes envers
les joueurs, après une évaluation qui sera établie d'ici
là, a averti la Fédération algérienne de football (FAF) vendredi. La FAF avait interdit à 11 clubs, dont 5 de la Ligue 1,
de recruter de nouveaux éléments lors du mercato d'hiver à
cause de leurs dettes envers leurs joueurs, avant qu'elle ne
lève cette interdiction sur la plupart d'entre eux après avoir
réglé ce problème. Le bureau fédéral, qui s'est réuni dernièrement sous la présidence de son premier responsable
Mohamed Raouraoua, a d'ailleurs noté "avec satisfaction
l'amélioration de la situation relative aux contentieux
joueurs/clubs, avec une baisse sensible des requêtes enregistrées par la Chambre de Résolution des Litiges de la FAF
durant cette période". L'instance fédérale encourage alors les
clubs professionnels à davantage de maîtrise de la masse
salariale "afin d'éviter les contentieux susceptibles d'engendrer des sanctions".---
MO Béjaïa : le président renonce
à sa démission
"L
e nouveau stade
d'Oran,
d'une
capacité
de
40.000 places (assises et couvertes) est pratiquement
achevé, car le chantier a
dépassé les 70% du taux
d'achèvement. Même en ce
qui concerne les autres infrastructures, les travaux ont
sensiblement bien avancé" a
souligné le DJS d'Oran , en
marge de la journée d'étude
sur la gestion et l'exploitation
des grands ensembles sportifs, organisée par le ministère de la Jeunesse et des
sports .La réception de ce
grand projet est imminente,
selon M. Gherbi, ce qui va
permettre à la ville d'El
Bahia d'accueillir dans les
meilleures
conditions,
d'éventuels matches de
Coupe d'Afrique des Nations
de Football, si la candidature
de l'Algérie est acceptée pour
l'édition de 2019.Selon le
premier responsable du secteur de la jeunesse et des
sports d'Oran, l'entreprise
Chinoise chargée de la réalisation du projet possède une
grande expérience dans le
domaine, car ayant déjà réalisé plusieurs édifices du
même genre, notamment,
pour le compte des JO de
Pékin. Sa méthode de
construction repose sur " une
technique particulière qui se
base sur l'utilisation de charpente métallique pour les
grandes structures. Celles-ci
seront donc facilement
démontables, en cas de
besoin, et sans altérer le reste
de l'édifice, car autonomes
les
unes
des
autres".Cependant, malgré le
bon déroulement des travaux, M. Gherbi a admis
l'existence
de
"petites
contraintes" qui ont quelque
peu retardé l'avancement du
projet "La plus grosse
contrainte pour l'entreprise
chargée de la réalisation du
projet, c'est probablement
l'approvisionnement en gaz,
car comme vous le savez, les
travaux de soudure, pour coller les différentes structures
les unes aux autres se fait
grâce à ce combustible. Mais
les différentes parties concernées sont en train de collaborer actuellement pour essayer
d'y
trouver
une
solution".Une situation qui
selon le DJS d'Oran permettra aux travaux d'avancer
plus vite encore et de livrer
les différents projets dans les
temps impartis.
CA Bordj Bou Arreridj: Biskri déterminé à
poursuivre sa mission
L
e coach du CA Bordj Bou Arreridj
Mustapha Biskri, s’est dit, "déterminé" à poursuivre sa mission à la
tête du staff technique du club jusqu’à la
fin de l’actuelle saison."Je suis déterminé
à poursuivre ma mission jusqu’à la fin de
la saison en dépit de la situation difficile
du club", a déclaré Biskri estimant que
"mathématiquement", le CABBA n’est pas
encore relégué" et ses joueurs sont "résolus à rattraper le retard et batailler sur le
terrain lors de tous les matches restants".Mustapha Biskri, estimant que
l’équipe bordjienne est "en constante
amélioration", considère qu’il "n’y a
aucune crise à proprement parler, si ce n’est un problème d’efficacité offensive". Le
travail "continuera et finira par porter ses fruits", a encore affirmé le technicien, faisant
part de sa "totale confiance" dans le potentiel de ses joueurs.Après 18 journées, le
CABBA partage, avec 14 points, la 14e place du classement général de la ligue 1,
avec le CRB Ain Fakroun qui le recevra lors de la prochaine journée.
"J
'ai consenti à poursuivre ma mission à la tête du CA
du club après avoir aplani toutes les divergences lors
de la réunion du CA. Je resterai donc à mon poste
jusqu'à la fin de saison, après on verra", a déclaré le premier
responsable du nouveau promu.Adrar avait convoqué une
réunion du CA pour présenter sa démission et contester ce
qu'il a qualifié de ''l'indifférence'' de certains actionnaires du
club vis-à-vis des problèmes de ce dernier."Je n'ai pas apprécié le comportement de certains membres du CA. Je me suis
tu pour ne pas perturber mon équipe qui traversait une période
très délicate. Le moment est venu pour mettre les points sur
les i", avait-il déclaré avant le conclave."Désormais, tout est
rentré dans l'ordre. Tout le monde s'est engagé d'ailleurs pour
se donner à fond afin de réussir l'objectif suprême de l'équipe,
à savoir le maintien parmi l'élite", a encore assuré le même
responsable, soulagé par l'issue de la réunion qu'il a tenue
avec ses pairs.Adrar avait succédé à Mustapha Bouchebbah
au milieu de la phase aller. Il avait repris le témoin dans des
moments difficiles pour le club qui se morfondait dans la zone
rouge.A l'issue de la 18e journée du championnat, le MOB,
qui vient de renouer avec la victoire après trois défaites de
suite, pointe à la 11e place avec 21 points, devançant de sept
unités le premier club relégable, le CRB Ain Fakroun
Professionnalisme : la commission de coordination tiendra sa
1ère réunion le 24 février
L
ors de cette première réunion, il sera question notamment de débattre du statut particulier des clubs réclamé
par les présidents de ces derniers, selon, Mohamed El
Moro, le premier responsable de l'ASM Oran (L 2,
Algérie)."Le ministre s'est montré compréhensif au sujet de
notre revendication de doter les clubs professionnels d'un statut particulier. Cela s'est traduit d'ailleurs par la création de
cette commission regroupant des représentants de son département, de la FAF et des clubs", a déclaré El
Moro.Transformé en sociétés sportives par actions (SSA)
depuis l'été 2010, les clubs professionnels des deux Ligues
estiment que leurs nouvelles entités ne peuvent être régies par
le code du commerce, comme c'est le cas jusque-là."Moi, j'ai
toujours dis que réglementairement les SSA ne sont pas régies
par le code du commerce, comme on nous l'a fait croire pendant quatre années. Ce n'est que cette fois ci que tout le
monde en a pris conscience, ce qui rend légitime notre revendication de bénéficier d'un statut particulier", a encore expliqué El Moro.Il a fait savoir, en outre, qu'en attendant que la
nouvelle commission trouve une solution à cette problématique, toutes les obligations recommandées par le code du
commerce envers les SSA, notamment en matière des charges
relatives aux services des impôts et de la sécurité sociale sont
"gelées".Les clubs algériens ne se sont pas acquittés de leurs
redevances envers les deux services en question depuis le passage du sport roi dans le pays au monde professionnel. Cela a
engendré des dettes importantes que le ministre des sports,
Mohamed Tahmi, avait prévu, dans un premier temps de
régler en payant des sommes forfaitaires.
JEUDI 13 FEVRIER 2014
-
EL ACIL
17
SPORT
Halilhodzic : une prolongation en vue ?
A
nnoncé partant à coup
sûr à la fin de son
contrat, le 31 juillet
prochain, le sélectionneur
national a surpris son monde.
L’entraîneur a laissé entendre,
au cours d’une audience avec
Mohamed Raouraoua, jeudi,
qu’il n’était pas contre une
prolongation de contrat,
s’étonnant même de la tempête
médiatique qui a suivi son
annonce de départ «fabriquée
de toute pièce», a-t-il ainsi précisé.
Les deux hommes se sont quittés donc jeudi dernier sur des
supputations, sans pour autant
que cette discussion ne remette
en question le scénario initial
qui veut que Vahid Halilhodzic
quitte ses fonctions à la tête
des Verts, le 31 juillet.
Mohamed Raouraoua, qui
s’est vu ouvrir une petite porte
pour les négociations, a
demandé à son entraîneur de
lui formuler son vœu par écrit
et se revoir une énième fois
dans les jours à venir afin de
parler carte sur table, le président de la FAF voulant être
fixé une bonne fois pour toutes
sur ce cas. Car, au jour d’aujourd’hui, il est impossible
d’avancer, sans risque de s’y
méprendre,
si
Vahid
Halilhodzic entend réellement
prolonger son contrat.
Quoi qu’il en soit, à en croire
une source proche du dossier,
Mohamed Raouraoua entend
soumettre une proposition de
prolongation du contrat de
Vahid Halilhodzic, si celui-ci
venait à confirmer ses intentions de rester, au bureau fédéral pour vote, avant de décider
des suites à donner à ce cas.
Selon une source fiable, le
sélectionneur national s’est vu
accorder une semaine pour formuler de manière effective ses
intentions de rester et sans
condition. Sur le principe,
Mohamed Raouraoua voudrait
prolonger Halilhodzic jusqu’à
la CAN 2015. Comme les éliminatoires pour cette compétition débuteront le mois d’août,
soit juste au sortir du Mondial,
le président de la FAF souhaiterait donc maintenir son
entraîneur en poste, mais pas à
n’importe quel prix, puisqu’il
entend bien le prolonger selon
ses conditions. En tout cas,
l’aveu du sélectionneur national de vouloir rester après le
31 juillet pourrait expliquer ses
différentes sorties médiatiques
«hostiles» et ses négociations
avec d’autres prétendants,
comme une manière simple de
faire monter les enchères en
vue
d’une
prolongation
accompagnée d’une revalorisation.Mais c’était sans compter l’expérience et le sens des
affaires
de
Mohamed
Raouraoua qui a fait preuve de
poigne dans ce dossier. En
attendant, chacun s’est remis
au
travail.
Mohamed
Raouraoua à pris la route pour
la France dans le but de rencontrer Nabil Bentaleb et tenter une dernière approche pour
le convaincre d’opter pour les
Verts. De son côté, VH s’affaire à boucler les préparatifs
d’Algérie – Slovénie.
La liste pour la Slovénie est
déjà prête
Vahid Halilhodzic n’a pas
chômé ces derniers jours.
Depuis la reprise de ses fonctions, le sélectionneur a réunit
ses assistants, s’est entretenu
en tête à tête avec Mohamed
Raouraoua et assisté à deux
rencontres de Ligue1. Une
manière d’annoncer son retour
effectif aux affaires de l’EN.
Le sélectionneur national qu’on dit finalement partant pour rester
au-delà du 31 juillet,
date de l’expiration de
son contrat avec la FAF
- à vérifier - s’apprête à
rendre sa liste pour le
prochain
AlgérieSlovénie, prévu le 5
mars prochain à Blida.
Selon toute vraisemblance, le Bosnien rendra publique sa liste au
plus tard le 18 février
prochain, après avoir
projeté dans un premier
temps de la communiquer cette semaine,
mais faute d’avoir eu la
de
Nabil
réponse
Bentaleb et la blessure
de Lyassine Cadamuro,
Halilhodzic a préféré
remettre ça à plus tard,
vraisemblablement à la
semaine prochaine, car,
d’ici là, il devrait être fixé sur
certains cas, comme ceux suscités. De plus, Halilhodzic a
souhaité revoir certains éléments , avant de décider de les
retenir ou pas dans sa liste.
C’est le cas de Djamel-Eddine
Benlamri, le défenseur polyvalent de la JSK que le Bosnien a
supervisé face à l’USMA puis
face au CRBAF. Il faut dire
que ce n’est pas l’attrait que
pouvait susciter un tel match,
s’il en est, qui a attiré le sélectionneur national au 1erNovembre de Tizi-Ouzou,
mais la curiosité de revoir à
l’œuvre le défenseur central,
souvent cité dans les petits
papiers du sélectionneur sans
pour autant être convoqué.
Halilhodzic a souhaité aussi
revoir Kamel Yesli qu’il a
trouvé particulièrement intéressant lors du match face à
l’USMA. En tous les cas, le
sélectionneur national ne
devrait pas trop chambouler
son effectif pour ce match de
reprise, même s’il va falloir
s’attendre à quelques nouveautés, d’autant qu’Halilhodzic
devrait communiquer une liste
élargie en perspective.
Il a remis son dossier à la FAF,
Bentaleb sera présent face à
la Slovénie
Le milieu de terrain de
Tottenham, Nabil Bentaleb,
devra être convoqué pour le
match amical face à la
Slovénie, le 5 mars prochain. Il
devra, ainsi, être le successeur
de Medhi Lacen lors de cette
première confrontation ami-
cale en prévision du Mondial
brésilien. Nabil Bentaleb, qui
était un peu hésitant quant à
son choix de carrière internationale, a tranché lorsqu’il a
officiellement envoyé son dossier à la FAF. Ainsi, le sélectionneur national n’aura aucun
souci à faire vis-à-vis de ce
sujet qui taraudait son esprit
dernièrement. La FAF après
s'être assuré les services du
joueur Bentaleb, sera obligée
de fermer le dossier du renfort
des Verts.Le scénario vécu par
Ghoulam durant la Coupe
d’Afrique 2013 en Afrique du
Sud, a incité le président de la
FAF, Mohamed Raouraoua, a
faire le point avec son entraineur bien avant l’envoi du dossier de Bentaleb. A cet effet,
Raouraoua a demandé au
Bosnien de donner la chance à
Bentaleb, qui reste un joueur
confirmé. En même temps, le
président de la FAF a demandé
à son entraîneur de ne pas
répéter l’erreur commise auparavant avec Ghoulam lors de la
CAN 2013 où il a failli briser
la carrière du joueur qui a eu
d’énormes difficultés pour
retrouver une place de titulaire
avec son club, l’ASSE après la
CAN.
Zinédine Ferhat : « J’ai toujours rêvé de
jouer en sélection A »
I
l est incontestablement
l’un des joueurs les plus
doués de sa génération.
Zinédine Ferhat a tout pour
réussir. Du talent, de l’ambition et de l’humilité. C’est
donc tout naturellement que le
sélectionneur national, Vahid
Halilhodzic garde un œil
attentif sur lui en vue d’une
sélection future. L’ailier droit
de l’USMA s’est dit en être
demandeur, mais n’exige rien
pour le moment, préférant
attendre patiemment son
heure.
Zinedine Ferhat, on vous cite
dans une liste élargie de
Vahid Halilhodzic pour le prochain Algérie – Slovénie,
vous voyez-vous convoqué ?
Pourquoi pas ! Franchement,
ce ne sera pas de refus. J’ai
toujours nourri l’ambition de
jouer un jour en sélection A.
Je travaille pour y arriver. Si
ça vient dans l’immédiat…
tant mieux. Je serai comblé.
Le sélectionneur national
Vahid Halilhodzic était venu à
Bologhine vous superviser
avec d’autres joueurs, avezvous eu des échos sur ce
qu’il a pensé ?
Non, pas spécialement. Comme il
n’a pas communiqué sur ça, je ne
sais franchement
pas ce qu’il a
pensé.
J’espère
avoir été à la hauteur. J’ai fais de
mon mieux comme
à chaque match
pour aider mon
équipe.
Après,
c’est lui qui voit. Il
est maître de sa décision, le
dernier mot lui revient.
Même en tant que réserviste,
vous êtes preneur ?
Oui, oui ! Je serai heureux de
faire partie d’une liste, même
en tant que réserviste pour
commencer. Je ne revendique
rien. Je suis encore jeune, je
sais que j’ai encore tout à
prouver. Je n’ai nullement
envie de griller les étapes.
Il était question de rejoindre
Montpellier cet été, pourquoi
ça ne s’est pas fait ?
Pour des raisons administratives. Mon club n’a tout simplement pas souhaité me lais-
ser partir. On m’a fait savoir
qu’on voulait encore me garder. Comme je ne suis pas
maître de mon destin, je suis
resté. Je ne sais pas pour combien de temps encore. J’espère
parvenir un jour à décrocher
un contrat professionnel en
Europe.
Les contacts avec
Montpellier sont-ils toujours
d’actualité ?
Non, disons que c’est mort
pour le moment. Je n’ai pas eu
de signes depuis. Mais je n’en
fais pas un cas. Pour le
moment, je suis concentré sur
ma saison. J’espère réaliser le
parcours le plus abouti possible, on verra bien après…
18 -
EL ACIL jeudi 13 fevrier 2014
espace
Publication de la première carte météo d’ une naine brune
S
ur cette illustration réalisée à
partir des données observationnelles collectées par Ian
Crossfield et al. la différence réelle de luminosité entre les régions
représentées en noir et celles qui
sont représentées en orange est de
10 % environ. On distingue clairement une région plus brillante
proche du pôle de la naine brune
Luhman 16B, peut-être du même
type que les vortex mis en évidence sur des planètes du Système
solaire comme Jupiter et Saturne.
© ESO/Ian Crossfield
Dans un article publié dans Nature
(numéro du 30 janvier), l’astronome Ian Crossfield (Institut Max
Planck
pour
l’astronomie,
Heidelberg, Allemagne) et ses collaborateurs annoncent qu’ils ont
obtenu la première carte « météorologique » de Luhman 16B, la
naine brune la plus proche du
Soleil. Cette prouesse observationnelle a été réalisée avec le spectrographe infrarouge CRIRES, installé sur Antu, l’un des quatre télescopes européens de 8,2 m du VLT
(Paranal, Chili), ainsi qu’avec la
caméra GROND installée sur le
télescope de 2,2 m de l’observatoire de La Silla (Chili). Située à
moins de 6,5 années-lumière du
Soleil, dans la constellation australe des Voiles, Luhman 16B forme
un système binaire avec Luhman
16A, une autre naine brune, et ces
deux astres sont à ce jour en troisième position sur la liste des
étoiles les plus proches de nous,
après le système d’Alpha du
Centaure (4,3 années-lumière) et
l’étoile de Barnard (6 annéeslumière). Les naines brunes sont
des astres bien plus massifs que les
planètes de type Jupiter mais beaucoup moins massifs que les étoiles.
En fait, la masse d’une naine brune
n’est pas suffisante pour que la
contraction gravitationnelle de son
cœur lui permette d’atteindre les
températures nécessaires pour
l’allumage des réactions de fusion
de l’hydrogène en hélium qui se
déroulent en continu au cœur
d’une étoile comme le Soleil. Les
naines brunes sont donc des astres
intermédiaires entre les étoiles et
les planètes, des sortes d’étoiles
ratées, des sphères de gaz d’un
volume à peine supérieur à celui
d’une planète géante comme
Jupiter pour une masse maximale
proche de 8 % de la masse du
Soleil (0,1 % pour Jupiter). Les
naines brunes produisent un peu de
chaleur, essentiellement en se
contractant lentement, ce qui per-
met à leurs couches externes
d’atteindre des températures comprises entre 2 000 °C et 1 000 °C,
mais elles se refroidissent inéluctablement avec le temps et rayonnent faiblement dans le domaine
brunes à une précision sans précédent. Les résultats publiés par Ian
Crossfield et al. sont exceptionnels
à plus d’un titre. Il s’agit en effet
de la première carte de la surface
d’une naine brune établie avec un
infrarouge, d'où la difficulté pour
les observer. Les premières naines
brunes ont été détectées il y a
moins de vingt ans et la découverte du système binaire Luhman
16AB, grâce aux observations du
télescope spatial infrarouge WISE
(NASA), a été annoncée par Kevin
Luhman
(université
de
Pennsylvanie) en mars 2013. Sa
très grande proximité offrait
l’occasion d’observer des naines
tel degré de détails, et du premier
suivi de la variabilité de l’éclat de
certaines régions d’une naine
brune donnant des informations
sur l’évolution de son atmosphère
en profondeur. Comme l’explique
Ian Crossfield, l’auteur principal
de l’article de Nature : « des observations antérieures suggéraient
l’existence de marbrures à la surface des naines brunes, mais, à présent, nous sommes en mesure de
les cartographier. Ce que nous
observons est probablement une
couverture nuageuse avec des
trouées, comme ce que l’on peut
voir sur une planète géante comme
Jupiter. » On peut comparer cette
carte à une version à très basse
résolution des cartes météorologiques de notre planète.
Cependant, Ian Crossfield affirme
que : « dans l’avenir, nous serons
capables d’observer les formations
nuageuses se former, évoluer et
disparaître. » Il prétend même que
: « des exométéorologistes seront
peut-être capables d’annoncer un
jour à un visiteur de Luhman 16B
si le ciel sera couvert ou dégagé ! »
On comprend, bien sûr, qu’il s’agit
d’une boutade, car, outre le léger
problème du voyage interstellaire,
il ne faut pas oublier que Luhman
16B est une naine brune. Ainsi,
même si elle rayonne infiniment
moins que le Soleil, son atmosphère connaît tout de même des températures proches de 1 100 °C qui
ne sont guère compatibles avec la
vie humaine. À de telles températures, Ian Crossfield précise ainsi
que : « l’atmosphère de Luhman
16B, essentiellement composée
d’hydrogène, pourrait également
contenir des gouttelettes de fer en
fusion ! »
Espace
Un informaticien amateur révèle la beauté de Saturne
O
n pourrait croire qu’il
s’agit d’une vue d’artiste,
comme on en produit
souvent dans les publications
spécialisées relatives à l’astronomie. Et pourtant, cette photogra-
phie est bel et bien réelle. Il s’agit
en réalité de la compilation de 36
photographies de la planète
Saturne, prises par la sonde américaine Cassini le 10 octobre
2013 alors qu’elle orbitait au-dessus de l’hémisphère Nord de la
planète aux anneaux. Les fichiers
bruts de ces 36 clichés ont ensuite été récupérés par Gordan
Ugarkovic, un informaticien
croate. Une fois compilés par ses
soins, ces clichés ont au final
révélé cette stupéfiante photo
composite. Sur cette photo, on
remarque notamment une étrange
forme hexagonale située à la hauteur du pôle Nord de Saturne : il
s’agit d’un vortex nuageux, dont
la forme hexagonale avait été
mise en évidence dès le passage
de la sonde Voyager 2 au début
des années 1980 (lire sur Futura
Sciences « Saturne : une étrange
structure hexagonale entoure le
pôle nord » ). Autre intérêt de
cette photo composite : les couleurs des clichés qui la composent présentent la particularité
d’être très proches des vraies
couleurs. Et ce grâce au choix des
filtres qui ont été utilisés par les
ingénieurs américains pour traiter
ces images. La sonde Cassini,
conçue par le Jet Propulsion
Laboratory américain en collaboration avec l’Agence Spatiale
Européenne (ESA), orbite autour
de la planète Saturne depuis
l’année 2004. À l’origine,
l’objectif de cette mission était
d’étudier les lunes de cette planète. On se souvient que ces travaux
avaient notamment permis à la
petite sonde de découvrir qu’il
neigeait sur Encelade, cette lune
de Saturne, depuis 100 millions
d’années au moins
Il neige sur Encelade depuis 100 millions d'années
S
ur Encelade, l'un des nombreux satellites de Saturne, il
neigerait depuis... 100 millions d'années. Si ce résultat, obtenu par des cosmologistes américains en analysant les clichés de la
sonde Cassini, se voit validé, alors
cela confirmerait l'existence d'un
océan souterrain, situé sous la surface de Encelade. En étudiant les
images haute résolution prises par
la sonde Cassini de la surface de
Encelade, cette lune brillante et
glacée de Saturne, le cosmologiste
Paul Schenk (Lunar and Planetary
Institute de Houston, aux EtatsUnis) et ses collègues ont acquis la
certitude qu'il neige sur Encelade
depuis 100 millions d'années. Une
conclusion présentée par ces chercheurs le 3 octobre 2011 à Nantes,
lors d'un congrès européen de cosmologie, organisé en partenariat
avec la Société Américaine
d'Astronomie.
Une neige créée par de giganstesques geysers
de glace
D'où vient cette neige ? Du pôle
Sud de Encelade, où de gigantesques geysers de glace envoient
dans l'espace de fines particules de
glace. Un phénomène étonnant,
observé pour la première en 2004
par la sonde Cassini, et qui est
d'ailleurs à l'origine du fameux
anneau E de Saturne. Toutefois, si
l'existence de ces geysers de glace
était donc déjà connue, les chercheurs butaient en revanche sur
une inconnue : une partie des particules de glace émises par les geysers du pôle Sud de Encelade
retombe-t-elle sur Encelade ? Et si
oui, avec quel résultat ?
La neige sur Encelade prédite
par un modèle
Pour tenter de répondre à cette
question, d'autres chercheurs dont
l'astrophysicien Sascha Kempf
qu'une partie des particules de
glace émises ne finissait pas dans
l'anneau E de Saturne, mais s'ag-
avaient bâti dès 2010 un modèle
simulant les émissions de glace
produites par les geysers. Un
modèle qui prédisait effectivement
gloméraient entre elles dans un
phénomène d'accrétion, pour venir
ensuite se déposer sur la surface de
Encelade. Et le modèle de Sascha
Kempf avait même fourni des prédictions très précises, puisqu'il
avait conclu que ces dépôts se faisaient sous forme de deux bandes
larges de plusieurs kilomètres, et
reliant le pôle Sud au pôle Nord
via l'un et l'autre des deux hémisphères de Encelade. Toutefois,
nulle observation ne permettait à
l'époque de corroborer ces prédictions... C'est aujourd'hui chose
faite. En effet, en analysant de
récents clichés haute définition
fournis par la sonde Cassini, Paul
Schenk et ses collègues ont relevé
l'existence d'un dépôt, présent à
plusieurs endroits de la surface de
Encelade. Or ce dépôt vient
notamment coiffer les bordures
acérées de certains canyons en les
arrondissant légèrement, exactement comme peut le faire la neige
lorsqu'elle se dépose sur l'arête
d'un trottoir.
teLevisioN
jEUDI 13 fRvRIER 2014
JEUDI
VENDREDI
- EL ACIL 19
Sélection
TF1
18:10Questions pour un
champion
18:50Météo des neiges
19:0019/20 : Journal
régional
19:1819/20 : Edition locale
19:3019/20 : Journal
national
19:58Météo
20:00Tout le sport
20:15Plus belle la vie
20:45 Bouquet final
22:55Météo
23:00Soir 3
23:25Les chansons d'abord
18:10Questions pour un
champion
18:50Météo des neiges
19:0019/20 : Journal
régional
19:1819/20 : Edition
locale
19:3019/20 : Journal
national
19:58Météo
20:00Tout le sport
20:15Plus belle la vie
20:45 Thalassa
22:55Météo
23:00Soir 3
23:25Les chansons
d'abord
12:45La nouvelle
édition +
14:00Cogan : Killing
Them Softly
15:35La caméra
planquée de François
Damiens
15:40La caméra
planquée de François
Damiens
15:50Bref
15:55Argo
17:50The Big Bang
Theory
20:00Le grand journal,
la suite
20:25Le petit journal
20:55Homeland
21:40Homeland
22:30Shameless
23:20Shameless
12:50L'affiche du jour
13:00Journal
13:40Petits plats en
équilibre
13:45Météo
13:55Joséphine, ange gardien
15:35Nos chers voisins
16:35Quatre mariages
pour une lune de miel
17:25Bienvenue chez
nous
18:20Une famille en or
19:05Money Drop
19:55Météo
20:00Journal
20:35Tirage du Loto
20:37Météo
20:40Nos chers voisins
20:50R.I.S. Police scientifique
21:50R.I.S. Police scientifique
22:55R.I.S. Police scientifique
12:50L'affiche du jour
13:00Journal
13:40Petits plats en
équilibre
13:45Météo
13:55Joséphine, ange
gardien
15:35Nos chers voisins
16:35Quatre mariages
pour une lune de miel
17:25Bienvenue chez
nous
18:20Une famille en or
19:05Money Drop
19:55Météo
20:00Journal
20:35Tirage du Loto
20:37Météo
20:40Nos chers voisins
20:50Qui veut gagner
des millions ?
23:20Tirage de l'Euro
Millions
23:25Vendredi, tout est
permis avec
12:40Charlot fait une
cure
13:05Charlot émigrant
13:35Les temps
modernes
14:55Le Kid
15:50La tombe 33, un
mystère égyptien
16:45Life, l'aventure
de la vie
17:30Life, l'aventure
de la vie
18:15Tendresses
animales
20:0528 minutes
20:45Tout est vrai (ou
presque)
20:50Oliver Twist
22:20Carlos
12:00Tout le monde veut
prendre sa place
13:00Journal
14:00Toute une histoire
15:40Comment ça va bien !
16:50Dans la peau d'un chef
17:35Le grand zapping de
l'humour
17:45N'oubliez pas les
paroles
18:30L'émission pour tous
19:25L'émission pour tous,
la suite
19:50Météo 2
20:00Journal
20:38Parents mode d'emploi
20:40Alcaline l'instant
20:45Météo 2
20:47Envoyé spécial
22:20Les documents
de complément
23:30Alcaline le mag
12:00Tout le monde veut
prendre sa place
13:00Journal
14:00Toute une histoire
15:40Comment ça va bien !
16:50Dans la peau d'un
chef
17:35Le grand zapping
de l'humour
17:45N'oubliez pas les
paroles
18:30L'émission pour tous
19:25L'émission pour tous,
la suite
19:50Météo 2
20:00Journal
20:38Parents mode
d'emploi
20:40Alcaline l'instant
20:45Météo 2
20:47Les victoires
de la musique 2014
12:40Météo
12:45Le 12.45
13:05Scènes
de ménages
13:40Météo
13:45Tempête à
Las Vegas
15:15Les enfants
contre-attaquent
16:50En famille
19:40Météo
20:05Scènes
de ménages
20:50Bones
21:40Bones
22:30Bones
23:20Bones
12:45La nouvelle
édition +
14:00Cogan : Killing
Them Softly
15:35La caméra
planquée de François
Damiens
15:40La caméra
planquée de François
Damiens
15:50Bref
15:55Argo
17:50The Big Bang
Theory
20:00Le grand journal,
la suite
20:25Le petit journal
20:55Homeland
21:40Homeland
22:30Shameless
23:20Shameless
12:40Charlot fait une
cure
13:05Charlot émigrant
13:35Les temps
modernes
14:55Le Kid
15:50La tombe 33, un
mystère égyptien
16:45Life, l'aventure
de la vie
17:30Life, l'aventure
de la vie
18:15Tendresses
animales
20:0528 minutes
20:45Tout est vrai (ou
presque)
20:50Intime conviction
22:15La planète en
ligne de mire
23:10Les gars et les
filles
12:40Météo
12:45Le 12.45
13:05Scènes
de ménages
13:40Météo
13:45Tempête à
Las Vegas
15:15Les enfants
contre-attaquent
16:50En famille
19:40Météo
20:05Scènes de ménages
20:50Elementary
21:40Elementary
22:30Elementary
23:20Elementary
20:50
R.I.S. Police
scientifique
Une énorme explosion se
produit dans un laboratoire
pharmaceutique. Jeanne,
une chercheuse, est retrouvée morte, une pipette en
verre plantée dans l'abdomen.
Chargés de l'enquête, Fred,
Emilie et Claire sont
dépêchés sur place.
Les deux femmes rapatrient
le cadavre au R.I.S. pour
l'autopsie. Pendant ce
temps, Morand tente de
faire avouer un certain
Ludovic, qu'il soupçonne du
meurtre d'une jeune fille.
M6
20:50
Elementary
Alors qu'une tempête de neige
approche, Holmes accueille
mademoiselle Hudson, une
vieille connaissance. Gregson
demande à Watson et Holmes
d'enquêter sur le meurtre d'un
agent de sécurité lors d'un
braquage. A cause de la météo,
l'électricité est soudainement
coupée dans toute la ville. Les
détectives découvrent que les
braqueurs ont volé les plans
d'un cabinet d'architecture.
Mais la météo complique l'enquête.
Même si elle n'étonne guère,
cette enquête s'avère prenante
car elle donne bien du fil à
retordre aux enquêteurs.
* NDLR: soustraire une heure pour les chaines etrangères
EL ACIL
Le journal de l’est algérien
Edité par l’EURL Inter med-infos
au capital de 2.000.000DA
■
■
Siège social : 24, Boulevard Belouizdad, Constantine
Directeur Général responsable de la publication : Naceur-Dine Khenfar
Rédaction : 01, Rue K. Bendjellit Constantine Téléfax: (031) 92-46-13 B.P 70 D ■ EL ACIL Publicité 5. Avenue Ameur Hamou St jean Tél-Fax : (031) 91-23-02
■ AGENCE CPA. Av. Aouati. M. Constantine No de Cpte: 352-4000-704611/25 ■ ANEP 1,Avenue Pasteur Alger
& (021) 73-76-78 / 71-28 Fax : (021) 73-95-59 n P.A.O El Acil ■ Impression Inter Med-Infos Zone Industrielle Palma ■ Diffusion El ACIl Constantine
■
Tout manuscrit, photographie ou autres documents et illustration adressés ou remis à la rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l'objet d'une réclamation.
Site web : http://www.elacil.com
E-mail: [email protected]
de ten te
20 EL ACIL - jeudi 13 fevrier 2014
on dit que...
mots fleches n°187
Ils se contentent de tuer le temps en attendant que
le temps les tue.
Beauvoir (Simone de)
Il n'est rien de plus précieux que le temps, puisque
c'est le prix de l'éternité.
Bourdaloue (Louis)
L'eau ainsi est le regard de la terre, son appareil à
regarder le temps.
Claudel (Paul)
Ce n'est point le temps qui manque, c'est nous qui
lui manquons.
Claudel (Paul)
sudoku 187
mots croises n°187
solution 186
HORIZONTALEMENT
VERTICALEMENT
1 - Verger d'Orient
2 - Copieurs de canards
3 - Germandrée - Cours temporaire
4 - Gondolé - Mot de liaison - Petit drame
5 - Danse - Réunion d'étoiles
6 - Sort de balle - Changea de bief
7 - Lacune
8 - Administré - Exclamation de minette
9 - Sans réaction - Rapé
10 - Périodes de chaleur - Placées chez le notaire
A - Etude de chimères
B - Formation de sillons
C - Enzyme - Distendue
D - Négation - Préposition - Mets en jeu
E - Orifices du larynx
F - Désigné - Taillés
G - Nouvel usage
H - Département - Petits paresseux
I - Symbole - Prés de - Cru
J - Suffoqués
s
so
ol
lu
ut
ti
io
on
ns
s
mots croises n°186
Horizontalement
Verticalement
1 : Ballottine - 2 :
Adouberont - 3 :
Rouée - ER
4 : Brétigny - 5 :
Oestre - Eon - 6 :
Té - Ney
7 : Est - Arsène - 8
: Iodes - Or
9 : Sucre - Abée 10 : Essentiels
A : Barboteuse - B :
Adorées - Us - C :
Loués - Tics
D : Luette - Ore - E
: Obéir - Aden - F :
Te - Genre
G : Trun - Essai H : Io - Yéyé - Be
I : NNE - Noêl - J :
Etrangère
mots fleches n°186
JEUDI 13 FEVRIER 2014 - EL ACIL
21
ANNONCES CLASSƒES
DIVERS
AGENCE IMMO CHAHLA
CABINET IMMOBILIER ÇHACENE È
Cité Les Frères Ferrad N° 550 en face de la Mosquée Ahmed Sahnoun
031 90 97 41 // 0559 32 85 74 // 0540 29 37 28
Tél : 031 61 97 99 Port : 05 50 26 89 29
■
Vends terrain au
centre de
Constantine Bab El
Kantara Sup :
240m2 avec Acte.
Tél : 0551 16 87 04.
915
■
A LOUER :
Villa RDC élevé et clôturé à
Ain Smara (ERIAD)
Entrée indépendante avec
garage, toutes commodités
Prix : 3,5u
Tel : 06 69 47 56 57 854
■
VENDE LOTS DE
VEND APPARTEMENTS
TERRAIN
-01 Duplexe 220m2 Talbi N Ville
-Duplexe F7 245m2 Talbi N Ville
-Duplexe F6 220m2 Talbi N Ville
-F4 acte Final N Ville
-F5 220m2 Ain Smara Promo Tazir
-400m2 2F Les Amandiers Zouaghi
-274 m2 3F UV5 N Ville
-01 Lot UV5 Ext 238 m2 3F N Ville
-03 Lots Cité Police N Villa 334 m2
-02 Lots 240 m2 Sarkina
-01 Lot 270 m2 Cité 1er Novembre
-238 m2 UV7 N. Ville
-300m2 3F Soripim N.Ville
-408 m2 3F Bennaamoune
-02 Lots de terrain Plateau Belhadj
-2600m2 Islah Zouaghi
-02 hectares Urbanisés Zouaghi
VEND DES VILLAS ET
LOCATION
-240m2 R+2 Fini Zouaghi Sonatiba
-200m2 R+2 Fini Zouaghi Sonatiba
-Villa R+2 240 m2 Fini 50% Sonatiba
Zouaghi
-250m2 R+2 Fini
-280m2 R+2 Fini 50% UV5 N Ville960
AVIS DE VENTE
Très bel appartement
aménagé situé à la cité
du 20 Août 1955
F3, 1er étage, superficie
81,5m2 avec acte, libre
de suite
Tel : 06 63 14 56 48 724
A VENDRE
Villa à
Zouaghi,
cité Islah A VENDRE A VENDRE
Appart F3 2° étage
F5 150 m2 2ème
RDC
Bosquet SMK pour
étage avec bache à
habitat et idéal pour
TEL:
eau, Ali Mendjeli
les fonctions libérales
Tel : 05 55 23 88 66
Tél : 07 70 64 42 55
0551 23 09 02
A vendre maison R+2 de
300m2, bâtis 192m2, 02
rideaux + garage + jardin,
finie à 100%, 2° étage état
brut à Hricha Ammar Aïn
Smara.
Tél : 0560 96 58 33.
Prix : 3,5U.
874
■
869
A LOUER
Local 300m2, toutes
commodités.
Conviendrait
grossisterie, produits
pharmaceutiques.
Tél : 0795 89 93 02 949
■
732
■
Pour activité (médecin,
assurance, bureau)
A louer un étage de villa
(220m2) 1er étage et 2ème
étage + un magasin rez-de
chaussée 24m2 situé au
Khroub 19 Cité Bouhali en
face Daïra - Khroub.
Tél : 0779 32 42 62. 902
■AGENCE IMMO
A VENDRE
GORDOBA
Un hangar, 600m2,
150m2 batillé
450m2 lot de terrain
situé à Zone industrielle
Ibn Ziad
Tél : 0659 166 530 945
0553 81 59 37 031 63 25 80
49, Rue Ababsa Tahar S.M.K
Inf
■
LE PACTE
0551 66 92 10
VENTE
-Local Ciloc 60 m2 avec Acte
-Lot 270 m2 Moudjahidin El KHroub
-Lot 280 m2 Lejdour avec acte
-Villa 4 Chemins acte
-Villa Eucalyptus R+1 + garage acte
-F5 Bosquet 8° étage acte
-F4 N Ville 2° étage
-F3 20 Août RDC
-F3 Boussouf 5° étage
-F3 N Ville 3° étage
-F2 Bab El Kantara 3° étage
LOCATION
-F4 meublé, maison individuelle luxe
bâche à eau, Wifi internet, chauffage
central, toutes commodités 100m2
-F4 N Ville 2° étage UV18
-F3 St** RDC FL
959
Lot 308 m2 3F N° 139 El Qods N
Ville
Lot 200 m2 2F N° 30 El Amel
(Boubani Lejdour )
Lot 300 m2 2F N° 389 El Barda
1° TR
Lot 240 m2 3F N° 607 El Barda
3° TR
Lot 264 m2 2F N° 276 El Barad
6° TR
Villa R+2 G Luxe bâtis: 140 m2
S/326 m2 Dj. El Ouahche
Villa R+2 G Luxe Bâtis: 280 m2
S/ 435 m2 SMK SUP
■
■
■
A VENDRE
VEND
F3 Cnep Khroub- Acte - 6 ème
étage
F4 Bon Pasteur B.A - S.M.K Acte
F5 Ziadia T.R.A Acte 1er étage
F3 Ciloc 12 ème étage - Acte
F3 D-Mourad Cnep - Acte
F4 BUM - Acte
LOT
- Villa Sonatiba superficie 220
m2 T.R.A
- Carcasse U.V5 superficie 280
m2 - N.Ville
- 2 Lots Barda 1 ère et 6 ème
tranche
- 4 Lots Sarkina 4 ème et 2 ème
tranche
- Lot Z. Indust - D-Mourad
superficie 6191 m2
LOCATION- Local Filali superficie 92 m2
- Local Massinissa superficie
18 m2
- Local Chemin-des-Dames
20 m2
- Local Rue Kanal superficie
180 m2 SMK
972
■
VENDS
A LOUER
F3 UV 13 N Ville 3° ét
F5 La Boum tour 6° ét.
Local 48 m2 sur RN Dj. El
Ouahche
933
AGENCE IMMOBILIéRE KAMILIA
BT2 C2 UV9 (SOREM) N Ville
route Hôpital Militaire
Tél: 0774 86 72 67
-2600 m2 N Ville Centre
-315 m2 Soripim N Ville
-280 m2 Cité Police N Ville
-Lot Hadaba 280m2 Ain El Bey
-Lot Zone Zighoud Youcef 500m2
MET EN VENTE APPT
-F5 Duplexe AADL N Ville A/A
-F5 Aouati Mostefa 1 er étage A/A
-F5 Résidence Plateaux 2 éme étage N
Ville A/A
-F4 Résidence Platanes 3 éme étage N
Ville A/A
-F4 AADL 2éme étage N Ville A/A
-F3 20 Août RDC Aménagé F4 A/A
-F3 les Terrasses 1 er étage A/A
LOCATION
-Villa à Bel Hadj
-Villa à Zouaghi
-Villa Combattants
-Etage de villa avec garage
-F5 Daksi 1
-F4 N Ville
MET EN VENTE VILLA
CARCASSE
-Villa à Jijel centre 271 m2
-Villa à Bel Hadj 300m2
-Carcasse Sidi Mabrouk Inférieur 3
Façades
-Carcasse Frères Ferrad 300m2
Lots de terrain en vente
765
■
Villa R+1 G luxe bâtis 255m2/s
/990m2 H.B Charekat
Villa R+1 Non achevé bâtis: 140
m2 S/300 m2 Ain Bensbaa H.B
Studio 2 ° ét Bab El Kantara Cne
F4 Rue Thiers 3° ét BE Cne
F5 1° ét AMG en F4 TBE UV 13
N Ville
2 Locaux 60 m2 S/R.N Sonatiba
Ain El Bey
LOCAUX POUR VENTE
-Local Sonatiba 30m2 A/A
-Local 72 Logements 40 m2 A/A
-6 Locaux UV 18 Bien Finis
955
■
■
A VENDRE
A VENDRE
Lot de terrain cité El-
-F4 Zadia 1 er
Moudjahidine- 1er novembre
Logement F3 à
54, 270 m2 - 1 ère tranche /
étage LBS
Route d’El-M’ridj.
ZERAMNA Skikda
Terrain uniforme et bien
-Lot de terrain
situé
Tel : 05 53 49 66 59
Tel: 0661 582 480 824
808
Ext 5, 405 m2, 2 ■
Agence
Façades
SAKHER
LOCATION
-Boussouf 268
2 Locaux à louer
Tel 06 59 448 243
(Commercial) à Ain
m2, 2 Façades
LOCATIONS:
Smara
07 78 61 15 22
appartement F4 Contactez :
05 54 33 34 26954
07 95 15 75 51 776 180 m2 à Bellevue
■
■AGENGE
■
EL YASMINE
CITE BUM COTE
MAHKAMA N°56
031 63 25 54 // 07 71 88 70 70
// 05 50 55 24 30
LOUE
-Local de 600m2 Très Bien Amenagé
Très Bien Situé N Ville
-Local de 20 m2 Très Bien Situé au 4
éme Visiomètre
-Local de 80 m2 SMK Sup
-Local de 40 m2 SMK Sup coté
Poste (Mansourah)
VEND
-Local de 175 m2 Coté Faubourg
Lamy acte
-Vend Duplexe Nouvelle Ville Très
Bien Situé Acte
-Vend F/4 Promotion Boudah 3éme
étage Ziadia
-Vend F/3 SORECO 1 er étage acte
Ziadia
-Vend F/4 Ziadia 5 éme étage acte
965
VENDS
-F5 CNEP acte
4éme étage 112 m2
à Hricha A. Ain Smara TBS
LDS Bien aménagé, vue
panoramique
TEL: 05 51 07 22 66 964
Etage de Villa à
Bellevue
VENTES:
Appartement F3 2ème étage à Dakis 1
971
■Demande d’emploi
■
A LOUER
Local commercial
Cité Filali, 60 m2,
Bien équipé, curieux
s’abstenir
Tel 06 69 83 151 958
H. 55 ans, longue
expérience dans le
commerce
(Bureautique)
cherche emploi
0777 32 58 15 646
22
EL ACIL -JEUDI 13 FEVRIER 2014
ANNONCES CLASSƒES
CARNET DU JOUR
PENSEE
A la mémoire d’un père inoubliable
M. AMMAR OUARET
Aujourd’hui, le 13 Février 2014, déjà une année est passée, depuis que tu nous as quittés pour un Monde Meilleur.
Tu es parti subitement, nous laissant avec le cœur lourd de chagrin, mais dans notre esprit, tu es
toujours présent, car tu partages tous nos moments de peine et de joie.
Tu étais un père chaleureux, accueillant, protecteur, présent à tout moment. Tu insistais à nous
accompagner partout, ton seul but était de préserver la famille et les proches, dans toutes les
situations. Mais tu resteras à jamais dans notre pensée, notre vie et nos prières
Tes enfants, tes filles et toute ta famille, les voisins et les amis prient “El Rahma ou’ El Maghfera”
pour vous et pour tous ceux qui nous ont précédés.
Que Dieu puisse t’accorder Sa Sainte Miséricorde et t’accueillir en Son Vaste Paradis.
Repose en paix, cher père, nous ne t’oublierons jamais
“A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons”.
947
AVIS DE REMERCIEMENTS
La famille GHEZGHOUZ remercie tous ceux qui ont
partagé sa douleur, suite au décès de leur cher père et
grand-père
GHEZGHOUZ TAHAR
décédé le 07/02/2014 et laissant derrière lui un grand
vide et un chagrin énorme.
“A Allah nous appartenons et à Lui nous retournons”
970
PENSÉE
PENSÉE
Cela fait 40 jours que le Destin a choisi la plus chère et la
plus proche de nos coeurs, pour un Monde Eternel.
Il s’agit de notre chère et regrettée soeur et mère:
Il y a vingt ans, le 13
Février 1994, nous a
quittés, pour un Monde
Meilleur, Mme
BELHADJ-TAÏB
RAHIMA
Chère soeur, tu nous as laissé un grand vide au sein de
notre famille, que nul ne pourrait combler. Tu seras
toujours présente parmi nous.
Repose en paix et que dieu Le-Tout Puissant t’accueille en
Son Vaste Paradis.
Ta soeur SEHILI BADIA qui ne t’oubliera jamais.
■
lO¶K° qº±
d·± 56: W¥U¼L°Ç
w°šO- w¥ æÇuMF°Ç
WMODM¼®
: n¢UN°Ç
789 06 68 70 25 34
qL« VK© ■
vK« WKBº·± WM§ 25 ÉU·åuKF°Ç w- f²U¼OK°Ç ÉÏUN¨
åuK« è W´üU¹·°Ç è W´ÏUB·®™Ç
ÉüÇÏÅ hB»¢ d·§UL°Ç è dOO¼·°Ç
äUL«_Ç
w- dN¨Ã 7 ÉbL° qL« Éd¶”
qOBº·°Ç WºKB± W´™u°Ç WM´e”
0037/97635 60 75 47 : n¢UN°Ç r®ü
■
BOUCHAGOUR
Ouarda
épouse
BOUCHAGOUR.
Une pensée pieuse est
966
■
LOCATION
A louer appartement
F3 70m2, Didouche
Mourad CNEP 1er
étage.
Tél : 0555 13 35 75.926
■DEMANDE D’EMPLOI
J F universitaire option
technique bancaire et
monétaire, et un diplôme
d’informatique option
(opératrice en micro) +
expérience appréciable
cherche emploi dans l’état ou
privé
S.V.P contactez le
05 51 04 79 32 798/05
demandée à tous ceux qui
l’ont connue et appréciée.
967
CONDOLÉANCES
Particulier vend
Maison superficie
48,75 m2 à cité des
Mûriers Rue F N°5
Sidi Mabrouk
inférieur
07 97 36 29 17 872
■DEMANDE D’EMPLOI
J. F 24 ans, licenciée
en science juridique
et administrative
(droit) + un autre
diplôme de banque.
Tél : 0561 79 77 63.
513/02
M. DERDOUS MEKKI
profondément affecté par le décès de
MOSTEFA
SERIDI
un ami de longue date, présente ses condoléances
les plus attristées à sa famille et l’assure de sa
profonde sympathie.
Que Dieu Le-Tout Puissant accueille le défunt en
Son Vaste Paradis
DERDOUS MEKKI
961
JEUDI 13 FEVRIER 2014 - EL ACIL
23
ANNONCES CLASSƒES
CARNET DU JOUR
PENSEE
A la mémoire de mon très cher père
TARBI AMOR
Cela fait 28 ans - le 13 février 1986 - que tu nous as quittés jamais, pour un Monde Meilleur, laissant
derrière toi un très grand vide, que personne ne pourra combler
Ta chaleur éternelle, ton amour, ta bonté et surtout ta générosité ne nous quittent jamais.
Je demande à tous ceux qui t’ont connu, d’avoir une pieuse pensée pour toi et réciter La Fatiha en ta
mémoire.
U¡U¡ U´ pL¥d´ tK°Ç
Ton fils Hocine
948
REMERCIEMENTS
40ÈME JOUR
Cela fait déjà 40 jours, le 0701-2014, que notre cher,
tendre et regretté
La famille Koutchoukali tient à remercier ses proches, amies
et ses voisins pour leurs douceurs, attention, gaieté, qui ont
contribué à atténuer et nous faire oublier, parfois, notre
douleur, lors du décès de notre père
“KOUTCHOUKALI
M. KOUTCHOUKALI
M’HAMMED.
M’HAMED”
Et nous avons pu nous reposer sur vous, avec la plus parfaite
confiance et sérénité.
Nous ne vous remercierons jamais assez, de ce que vous
avez fait pour nous.
Croyez bien en notre profonde reconnaissance.
Sincèrement.
REMERCIEMENTS
950
PENSÉE
La mort t’as emportée pour ton dernier
voyage, chère grand-mère
qL« VK© ■
WKBº·± WM§ 28 êdL« W¼²Ã
w°Ã åš«Å f²U¼O° ÉÏUN¨ vK«
è ÜU±uKFL°Ç åUE² hB»¢
V·J± w- Éd¶” WM§ äUB¢™Ç
Éb«U¼± nB² è sOM·§ + ÜU§ÇüÏ
WOzÇb·¡Ç W§üb± w- W´üÇÏÇ
07 92 90 37 45 : n¢UN°Ç r®ü
01/963
951
PENSÉE
A notre regretté père
AHCÈNE
MME LAHNECHE
ZOUBAÏDA, NÉE
BOUDJAÂDA
La famille
LATRECHE remercie
tous ceux qui ont
assisté aux
obsèques de leur
chère tante et
cousine le 10-022014.
Puisse Dieu Le
Miséricordieux
l’accueillir en Son
Vaste Paradis 956
a quitté ce bas-monde.
Et pour cela, la famille
Koutchoukali vous invite à
participer à la cérémonie du
quarantième jour du décès du
défunt, qui aura lieu le
15.02.2014 à son domicile à DIDOUCHE MOURAD.
HARZALLAH
Notre peine est immense, ton décès est
une vraie douleur au cœur et à l’âme.
Ton départ est le début d’une nouvelle
vie dans un autre monde, un monde
inchallah fait d’amour et de bonheur,
auprès des anges du Paradis.
Tu étais pour nous un modèle de vie...
Un exemple à suivre.
La tristesse de ton époux Meziane, ta
fille Ratiba, ton gendre Youcef et tes
petits-enfants Imène, Houda, Mohamed et Chaher
témoignent que tu étais la meilleure des femmes, des mamans et des
grands-mères.
Il y a déjà 8 ans de ta mort, à l’heure du 13 février 2006. Il nous reste des
milliers de souvenirs; ce n’est pas facile de regarder tes photos et de ne pas
pleurer, lorsqu’on pense à toi, c’est difficile d’aimer la vie, quand elle nous a
tout pris, de te chercher dans la maison où nous avons grandi.
Ce n’est pas facile d’imaginer que tu n’es plus là, d’oublier le timbre de ta voix.
Nous t’aimons à jamais, nous ne t’oublerons pas....jusqu’au jour de notre mort.
Repose en paix “Mamimi” que Dieu te bénisse, la vie ne dure qu’un
instant, notre amour est éternel.
Ta petite-fille Nour El Houda
et ton gendre Avalé Murat
952
Voilà déjà trois ans que tu
nous as quittés, le 13 février
2011.
Lorsque je vais au cimetière,
je regarde ta tombe : je ne
pense rien alors, je ne pense
que des choses triviales, je
me dis que tu es là. A deux
mètres sous mes pieds, deux mètres ou trois, je ne sais
plus, et je ne crois pas ce que je pense, et ça vient d’un
seul coup, ça vient lorsque je me retournons, c’est là que
je te vois, dans l’amplitude et l’ouvert du paysage, dans
la beauté sans parage de la terre et du grand ciel, toi
partout à l’horizon. C’est en tournant le dos à ta tombe,
que je te vois.
“A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons”.
Ton fils aîné, Mimid
946
■Demande d’emploi
■Demande d’emploi
J H Licence en sciences juridiques
et administratives + C A P A +
Formation en informatique
Expérience 02 ans comme
assistante juridique et
administrative
Expérience 07 mois comme cadre
administratif dans société étatique
/permis de conduire (B)
cherche emploi dans tous les
domaines
Tel; 05 60 11 30 10 963/02
■Demande d’emploi
J F licenciée en Biologie
+ Diplôme informatique
maîtrise très bien l’outil
informatique, cherche
emploi dans le domaine
ou hors domaine
Tél 07 93 91 88 25963/06
■Demande d’emploi
J F Licenciée
cherche emploi
travaux de bureau
dans une entreprise
publique ou privée
Tél: 05 58 07 48 71
963/05
Vous cherchez un
spécialiste en
étanchéité bâtiment
et maison?
Téléphonez au
07 96 70 75 08
963/04
EL ACIL
le
journal de l’eSt algerien
- jeudi 13 fevrier 2014
6226
Site Web :
WWW.elacil.com
/ email :
w ain TemouchenT / mausolée de syphax
Classement "imminent" au patrimoine national
L
e classement par le
ministère de la culture du
site historique du mausolée
royal de Syphax, datant de
trois siècles avant l'ère chrétienne, est "imminent", a
annoncé mercredi le directeur de la culture de la wilaya
d’Aïn Temouchent.
Ce site est situé au sommet
de la colline "Skouna", à 220
mètres d'altitude sur la rive
droite de la "Tafna" et en sur-
plomb du site de "SigaTakembrit". Son dossier de
demande de classification a
été transmis en 2007, au
même titre que ceux des sites
Siga et Sidi Yacoub, classés
en août 2013, a précisé
Ahmed Mouadâa.
Ce classement, par décret
ministériel, permettra non
seulement de préserver et
protéger le site, mais aussi de
l’inscrire dans le plan de pro-
tection et de mise en valeur
des sites archéologiques
adopté dernièrement par
l’APW, a ajouté le même res-
ponsable qui cite également
des travaux à lancer en
urgence pour la restauration
de ce site d’importance mondiale.
Le mausolée royal, a rappelé
M. Mouadâa, a fait l’objet
d’actes de vandalisme ayant
conduit à sa dégradation.
Des trous profonds ont été
creusés au niveau de son souterrain au point où le site est
menacé d’effondrement.
w libye / aTTaque armée conTre une Télé "privée"
[email protected]
JiJel / proJeTs
de raccordemenT à l'aep
El Agrem alimentera
Taher et les agglomérations environnantes
P
armi les principaux projets inscrits au profit du secteur des ressources en eaux, au niveau de la
Wilaya de Jijel, celui de l’alimentation en eau potable de Taher et des
agglomérations environnantes, à
partir du barrage d’El Agrem,
constitue un apport important pour
l’augmentation de la dotation des
populations en eau.
La chaîne "Al-Aseema.TV" ciblée par des inconnus
L
e siège de la chaîne de
télévision privée AlAseema TV a été la cible,
mardi 11 février à Tripoli,
d'une attaque armée. Selon
une source d'Al-Aseema, trois
roquettes RPG ont été tirées
sur la bâtiment d'où s'élevait
une colonne de fumée. Un gar-
dien aurait été légèrement
blessé, selon la même source.
Des témoins disent avoir
entendu des tirs d'armes
légères autour du bâtiment
durant quelques minutes vers
0 h 30, avant que trois explosions ne secouent le siège de la
télévision situé dans le quar-
tier de Gurji, près du centre de
Tripoli. Après l'attaque, la
chaîne diffusait toujours des
programmes enregistrés.
Al-Aseema, connue pour être
anti-islamiste et proche des
libéraux, avait été déjà la cible
d'une attaque en mars 2013.
Un groupe armé avait pris
d'assaut le siège de la télévision, saccagé les locaux et
enlevé le propriétaire et des
présentateurs de la chaîne,
avant de les libérer successivement plusieurs heures plus
tard.
La chaîne est régulièrement
critiquée ces derniers jours par
les islamistes, qui l'accusent
d'inciter la population à manifester contre le Congrès général national (CGN, parlement)
après sa décision controversée
de prolonger son mandat qui
devait s'achever initialement
le 7 février.
Mercredi dernier, les sièges de
deux chaînes privées avaient
été pris pour cible par des
hommes armés à Benghazi,
deuxième ville du pays et berceau de la révolte ayant mis
fin au régime Kadhafi en
2011, théâtre de plusieurs
enlèvements et d'assassinats,
notamment de journalistes
w chine /ForT séisme dans une zone peu habiTée
Magnitude de 6,8 dans la région du Xinjiang
U
n puissant séisme de
magnitude 6,8 a frappé
mercredi la région chinoise du
Xinjiang, mais les conséquences devraient selon les
experts être limitées, la zone
touchée étant peu habitée.
L'institut américain de géophysique (USGS) a estimé la
magnitude de ce tremblement
de terre à 6,8, les autorités et les
médias chinois annonçant de
leur côté une intensité de 7,3.
La secousse tellurique a ébranlé à 17H19 (09H19 GMT) une
zone reculée du Xinjiang,
immense région en partie
désertique située aux confins
occidentaux de la Chine.
L'épicentre du séisme a été
localisé dans le canton de
Keriya (Yutian en chinois), à
270 kilomètres de la ville de
Hotan, à une douzaine de kilomètres de profondeur, selon
l'USGS.
La secousse a été nettement
ressentie dans la ville, selon des
habitants contactés par l'AFP
qui ont précisé ne pas avoir
constaté de dommages. "J'ai
senti la secousse, elle a duré
moins d'une minute", a déclaré
une personne jointe dans un
hôtel de la ville.
"La maison a tremblé pendant
plusieurs secondes, mais ce
n'était pas trop fort", a relaté un
autre résident joint par téléphone. Un responsable communiste local a affirmé que l'épicentre du séisme était à une cinquantaine de kilomètres de l'ag-
glomération la plus proche.
Hotan, elle-même localisée
dans le sud-ouest du Xinjiang,
est très majoritairement peuplée de Ouïghours, des musulmans turcophones. Plusieurs
répliques sismiques ont suivi le
tremblement de terre, selon
l'institut de sismologie chinois.
L'une d'entre elles a atteint une
magnitude de 5,7.
Mais plus d'une heure après le
séisme, les autorités chinoises
n'avaient fait état ni de destructions ni de victimes. La zone
touchée est faiblement peuplée,
a indiqué l'agence de presse
officielle Chine nouvelle.
w Téléphone porTable / la police polonaise "piégée"
Il les provoque avec un iPhone... délicieux
H
abitué
des
caméras
cachées où il se met régulièrement en scène dans des
situations invraisemblables, le
youtubeur SA Wardega a, cette
fois, voulu jouer un mauvais
tour à la police. Faisant semblant de téléphoner en conduisant, il présente alors son portable aux agents stupéfaits : son
iPhone n'est autre qu'un gâteau
!
C'est un peu le Rémi Gaillard
polonais. Connu sous le pseudo
SA Wardega, ce désormais
célèbre youtubeur est un habitué des vidéos délirantes où il
n'hésite pas à se tourner en dérision. La dernière en date,
Cookie Phone vs Police, est
dans la lignée de ses précédentes, à cela près qu'il a cette
fois dû avoir recours à ses
talents en pâtisserie.
Ayant préparé à l'avance plusieurs petit gâteaux à l'apparence de téléphone, ce Polonais
s'arrange ainsi pour se faire
arrêter par la police alors qu'il
utilise son portable au volant.
Et alors que les agents s'avancent pour lui mettre une contravention, il leur montre que ce
qu'ils croyaient être un iPhone
n'est autre qu'une appétissante
pâtisserie, et le prouve en n'hésitant pas à croquer dedans
pour plus de réalisme.
Une situation des plus insolites
qui provoque des réactions
somme toute bien différentes,
des rires à l'agacement en passant par l'indifférence la plus
totale. Mais dans tous les cas,
cette astuce lui permet de pas-
ser entre les mailles du filet
puisqu'il s'en tire sans aucune
amende !
Lancé au mois d’octobre 2013, pour
un montant de 800 millions de DA
et un délai de réalisation de 24 mois,
il a atteint, à ce jour,un taux d’avancement des travaux de 15%. Ces travaux consistent en la pose de 43.800
mètres linéaires de conduites, la réalisation d’équipement électro-mécaniques pour deux stations de pompages et la construction de 02 réservoirs de 1000 m3 et 03 autres de
500m3 chacun.
L’achèvement de ce projet prévu
pour le mois d’octobre 2015, permettra l’amélioration des approvisionnements en AEP tout autant que
la disponibilité de ce produit vital au
profit de plus de 110.000 habitants.
Après la mise en service de la station de pompage de Kissir qui alimente les communes de Jijel et El
Aouana et le lancement du projet
d’AEP de Taher et des agglomérations environnantes, à partir d’El
Agrem, le réseau AEP, pour la
majorité des communes de la
Wilaya, sera conséquemment renforcée surtout lorsque les opérations
menées au niveau de la daira d’El
Milia, des communes de Sidi
Maarouf et Settara, à partir du barrage de Boussiaba, en voie d'être entamé par l’Algérienne des Eaux
(ADE) ainsi que ceux du projet
d’AEP, au profit des communes de
Texenna, Djimla, Beni Yadjis et
Oudjana, à partir du barrage de
Tabellout, seront finis et réceptionnés..
Il est à signalerque le taux de raccordement au réseau AEP, au niveau
de la Wilaya de Jijel, qui était de
65% en 1999 est passé à 75% en
2013 et atteindra les 82% en 2014.
La dotation journalière est passée,
quant à elle, à 152l/j/h en 2013
contre 136l/j/h en 1999, et atteindra
165l/j/h en 2014.
Nina Lys Affane
­Siège­social­:­24,­Boulevard­Belouizdad,­Constantine­­­­Rédaction­­:­01,­Rue­K.­Bendjellit­­Constantine­Téléfax:­(031)­92-46-13­B.P 70 D­­­­EL­ACIL­Publicité­­5.­Avenue­Ameur­Hamou­St­jean­­Tél-Fax­:­(031)­91-23-02
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
1
File Size
3 067 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content