Vendredi 09 et Samedi 10 Janvier 2015 - Ouest-info

SIDI BEL ABBÈS
ABSENCES RÉPÉTÉES DES ENSEIGNANTS
Les élèves du lycée Miloua Maachou protestent...
P.05
_x wÜÉ|à wx átäÉ|Ü? Ät Ä|uxÜà° wË|ÇyÉÜÅxÜ
Ouest info
Quotidien National D’information
Premier quotidien indépendant de l’Algérie profonde
Vendredi 09 et Samedi 10 Janvier 2015 N°890- PRIX : ALGERIE : 15 DA - FRANCE : 1 EURO
COMMERCE EXTERIEUR ET CHANGE
Laksaci appelle
les banques à
respecter leurs obligations
P.04
MOSTAGANEM
QUATRE HÔPITAUX EN CHANTIER PASSÉS AU
PEIGNE FIN LORS DE LA VISITE DU WALI
Le nouveau CHU
de 240 lits, truffé
de malfaçons !
P.07
Mustapha Ourrad,
un Algérien parmi
les victimes de
« Charlie Hebdo »
P.24
02
Site web // www. ouest-info.org
Vendredi 09 et Samedi 10 Janvier 2015
y
el el
z
Ma ou b !
n a
am houl
g
Win Rahou les 200 millions taâ les panneaux
de signalisation des sites historiques ?
A une question d’un journaliste au P.APW, lors de la
conférence de presse organisée au siège de l’APW de
Mostaganem ce lundi 06.01.2015 concernant les
200 millions de cts destinés à la réalisation de panneaux de signalisation des sites historiques, le conférencier a répliqué :’’ Nous avons saisi qui de droit, et on
attend, nous ne pouvons faire plus’’... Un constat d’impuissance, rien que ça… Les informations en notre
possession font état de l’inscription d’une enveloppe financière de l’ordre de 2 millions de dinars
destinée à la réalisation des panneaux de signalisation des sites historiques. Cette enveloppe a été
débloquée depuis plus de six mois dans le cadre des
préparatifs de la célébration du 60ème anniversaire
de la révolution, mais rien n’a été fait à ce jour. Le
P.APW, interrogé par la presse, a déclaré, il y a
quelques mois qu’effectivement, 200 millions
ont été dégagés à la suite de ses démarches,
et qu’il appartenait maintenant à la DAL
de piloter cette opération. Pour l’APW,
le problème de la signalisation des sites
historiques est donc clos. Pardi ! Allez-y
comprendre quelque chose ! A ce jour
aucun responsable au niveau de l’administration, encore moins au niveau de ‘’l’auguste‘’ assemblée de wilaya, ne peut donner
des précisions sur la destination des 200 millions de cts qui auraient été dégagés du fait que les
El-Djawal
panneaux en question n’ont pas
Ils ont dit ...
«Nous avons commencé à retirer les agents
de police des stades de football pour céder la
place aux autorités du sport qui devraient assurer
la sécurité à l'intérieur des enceintes sportives»
Amar Ghoul
Ministre des Transports
«Les compagnies aériennes,
nationales ou étrangères, seront
désormais tenues d’utiliser la langue
arabe avec leur clientèle »
Ala balak , Sahbi ?
s
e
r
u
e
24 H
HADJ 2015
Bila d
ou Début des inscriptions le 11 janvier au
d
u
Ho
niveau de l'ensemble des communes
Les inscriptions pour l'accomplissement du
Hadj au titre de l'année 2015 seront ouvertes du
11 janvier au 12 février 2015 au niveau de l'ensemble des communes, a annoncé jeudi le ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales
dans un communiqué. "Dans le cadre des nouvelles mesures visant à améliorer l'organisation
et le déroulement du pèlerinage aux Lieux saints de l'Islam, le ministère de
l'Intérieur et des Collectivités locales porte à la connaissance des citoyens,
désirant effectuer ce rite au titre de l'année 2015, que les inscriptions sont
ouvertes du dimanche 11 janvier au jeudi 12 février au niveau de l'ensemble
des communes", a précisé la même source. Le tirage au sort aura lieu le samedi 21 février 2015, a encore précisé le communiqué. Concernant les conditions d'inscription, l'intéressé doit être âgé de 19 ans et plus, résider
dans la commune d'inscription et être accompagné par un mahrem
légal pour la femme âgée de moins de 45 ans, a détaillé le ministère.
Pour le dossier à fournir pour les citoyens retenus à l'issue du tirage
au sort, il est composé d'une fiche de renseignements dûment remplie
disponible au niveau de la commune, d'un extrait d'acte de naissance
et d'un certificat de résidence. Il est également composé d'une déclaration sur l'honneur de non accomplissement du rite du pèlerinage au cours
des cinq (5) années précédentes et d'une déclaration sur l'honneur du mahrem légal qu'il dispose des moyens nécessaires pour accomplir le rite du pèlerinage et qu'il s'engage en cette qualité à ne pas se retirer ou se désister.
FONDATEUR
Abdelaziz HOUMAD
DIRECTEUR DE PUBLICATION
Abdelaziz HOUMAD
[email protected]
Rédaction Administration
Publicité
Villa sis à 15, rue Sahel Ibn-Khalifa, Hay El-Badr Sidi-Bel-Abbès
B.P n° 164 /08 Sidi Yassine- Sidi
Bel Abbes 22000
Tél : 048 75 20 05
Fax :048 75 20 05
Site Web : ouest-info.org
Email : [email protected]
Publicité
25, rue Commandant
FERRADJ
Sidi Bel Abbès
Tel/Fax:
048 65 14 95
Abdelghani Hamel
Directeur général de la Sûreté
nationale
SIDI BEL ABBÈS
DIRECTION DE L’EMPLOI
LE ZÈLE DU CHEF DU
BUREAU DES MARCHÉS
Selon nos informations, des entreprises de bâtiment attendent le payement de leurs situations depuis …
2010 ! Comment concevoir que des entreprises puissent
attendre leur dus depuis cinq ans ? Un véritable scandale !
Le hic, c’est que ces entreprises pointent du doigt le chef
du bureau des marchés qui est, selon eux, la source de tous
leurs malheurs. Ce transfuge de la DEF ( direction de la
formation professionnelle) est accusé de clientélisme, de
favoritisme et de hogra .Il lui est reproché nombre de
griefs. Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions….
NO COMMENT !
Bureau de Mostaganem
Cité 5 Juillet, Bt 68 - 3°
étage, n° 16-Face OPOWMostaganem
Tél /Fax :
045.41.27.84
07.72.13.31.65
Mail : br.mosta.
[email protected]
ANEP
1 Avenue PasteurALGER
Tel: 021 71 16 64/
021 73 71 28
Fax : 021 73 95 59/
021 73 99 19
ANEP ORAN
Tél: 041 41 5297
Fax: 041 334892
IMPRESSION
Les manuscrits,
SIO-Zone Industrielle lettres et tous documents remis à
Es Sénia-Oran
DIFFUSION
S.D.P.O
Tél : 05 50 57 54 55
Adresse : 22,Rue Lebesse
Houari
L'hippodrome.Oran
la Rédaction ne
sont pas rendus et
ne peuvent faire
l’objet d’une
quelconque réclamation.
ACTUALITÉS
Site web // www. ouest-info.org
Vendredi 09 et Samedi 10 Janvier 2015
03
LE GÉNÉRAL MAJOR ABDELGHANI HAMEL
‘‘Le taux de couverture sécuritaire au niveau national dépasse les 75%’’
"Le taux de couverture sécuritaire au niveau national dépasse les 75%, avec une moyenne d'un policier pour 350 habitants et nous comptons
atteindre le taux de 100% à la faveur de la finalisation de deux plans de développement", a relevé M. Hamel dans une conférence de presse
au terme d'une réunion avec les responsables de la Sûreté nationale.
Par A.Ikram
l a précisé qu'il y a
deux plans de développement pour la
Sûreté nationale qui
"ne sont pas totalement
finalisés" et visent à
mettre en place, à travers tout le territoire national,
des
circonscriptions de sûretés de wilayas, urbaines, et de daïras.
Dans ce sens, le directeur général de la Sûreté nationale a fait part
de sa "satisfaction"
quant aux résultats des
actions menées par la
police durant l'année
2014. suis satisfait sur
tous les plans des résultats de l'année 2014,
notamment en ce qui
concerne la lutte contre
la criminalité dans
toutes ses formes",
I
s'est-il réjoui. A une
question sur la sécurité
dans certains nouveaux
groupements résidentiels, M. Hamel a assuré
qu'il y a une "coordination" entre la sûreté et la
gendarmerie nationales.
A ce titre, il n'a pas
exclu l'éventualité de
mettre en place des
sites supplémentaires
de sûretés urbaines
dans des quartiers qui
connaissent des extensions suite aux diffé-
rents programmes de
relogement. Concernant la violence dans
les stades et les lieux
publics, le DGSN a affirmé que "toutes les
dispositions
nécessaires" ont été prises
pour lutter contre ce
fléau qu'il a qualifié de
"pathologie gangrenant
la société algérienne".
"Nous avons commencé à retirer les
agents de police des
stades de football pour
céder la place aux autorités du sport qui devraient
assurer
la
sécurité à l'intérieur des
enceintes sportives", at-il relevé. S'agissant de
la sécurité routière, il a
estimé qu'il s'agit d'une
"équation très difficile à
résoudre", soulignant
que la police tente de
mener des actions pour
juguler ce phénomène.
"Les statistiques sont
alarmantes et la courbe
est effectivement ascendante, malgré toutes
les mesures prises et
tous les moyens mis en
œuvre", a-t-il déploré.
Pour ce qui est de la cybercriminalité M. Hamel
a assuré qu'il y a une
prise en charge dans ce
sens, précisant que la
DGSN "dispose actuellement d'un effectif
assez important".
AIR ALGÉRIE
NOURIA BENGHEBRIT
Le rapport d’audit chez le Premier ministre
La gestion financière des écoles primaires ne relève pas
du ministère de l'Education mais des collectivités locales
Le ministre des Transports, Amar Ghoul, a annoncé jeudi lors de ses
réponses aux questions
des députés à l’Assemblé
Populaire Nationale que le
rapport de l’audit interne
mené au sein de la compagnie aérienne Air Algérie a été transmis au
Premier ministère. Après
les incidents, les retards
en cascade et le crash du
vol AH 5017 fin juillet
2014, un audit a été engagé via l’inspection générale du ministère des
Transport concernant la
gestion, l’organisation et
les services d’Air Algérie. «
Le rapport de cet audit est
actuellement sur la table
du Premier ministre. Les
conclusions seront ren-
dues publiques avant la fin
du premier trimestre de
l’année en cours », a affirmé le ministre. « Des
sanctions seront prises à
l’encontre de tous ceux qui
sont responsables des incidents techniques et des
retards au niveau de Air
Algérie », a averti M.
Ghoul qui a annoncé par
ailleurs la mise en place
d’une commission chargée de l’inspection et du
suivi quotidien de la flotte
aérienne nationale. Le ministre des Transports a, en
outre, indiqué que les
compagnies aériennes,
nationales ou étrangères,
seront désormais tenues
d’utiliser la langue arabe
avec leur clientèle. « Un
projet de loi qui est actuel-
lement au niveau du bureau de l’APN oblige les
compagnies aériennes à
utiliser notre langue officielle avec les clients », a
indiqué
le
ministre.
Concernant le recrutement
à l’étranger par Air Algérie,
Amar Ghoul a affirmé à ce
propos que celui-ci sera
désormais limité aux demandeurs appartenant à
la communauté algérienne. « Il est obligatoire
que les recrutements s’effectuent parmi la diaspora
algérienne dans les pays
où le besoin a été exprimé», a-t-il dit. « Des
sanctions sévères seront
appliquées en cas de non
application de cette instruction », a encore averti
Ghoul.
H.Wahid
La ministre de l'Education
nationale, Nouria Benghebrit, a affirmé jeudi à Alger
que la gestion financière
des écoles primaires en
Algérie ne relevait pas des
prérogatives de son département ministériel mais
de celles des collectivités
locales, et ce en dépit des
aides
supplémentaires
consacrées par l'Etat aux
communes pour la réalisation et l'équipement des
écoles primaires. Répondant à une question sur la
mauvaise gestion des
écoles primaires par les
communes, lors d'une
séance plénière à l'Assemblée populaire nationale
(APN),
Mme
Benghebrit a souligné qu'il
s'agissait "là d'une prérogative des collectivités locales, et non de celle du
ministère de l'Education
qui prend en charge l'aspect pédagogique uniquement", notant que "des
aides
supplémentaires
sont accordées par le gouvernement aux communes
ne disposant pas de ressources suffisantes". "Une
enveloppe de 10 milliards
de DA est accordée annuellement" aux communes au titre des aides
destinées à la réalisation
et l'équipement des écoles
primaires et des cantines
scolaires, a fait savoir la
ministre, ajoutant que "8
milliards de DA sont accordés annuellement pour le
renouvellement des équipements scolaires, y compris les chauffages". Le
ministère de la Solidarité
nationale contribue également au transport et à la
restauration
scolaires.
Pour la ministre, la question du député de l'Alliance
Algérie verte (AAV) avait
"soulevé la question du
statut de l'école primaire
en Algérie qui contrairement aux CEM et aux lycées n'est pas dotée de la
personnalité juridique et
ne jouit pas de l'autonomie
financière , à l'instar de
tous les pays". L'article
122 du code communal
qui limite la responsabilité
entre les ministères de l'Intérieur et de l'Education
nationale restreint notre
champ d'intervention et la
révision de ce texte ne re-
lève pas de notre secteur,
a soutenu Mme Benghebrit pour qui la préservation des établissements
scolaires n'incombe pas
uniquement à l'administration mais aussi aux enseignants et aux élèves. A
une autre question concernant l'absence de CEM
dans les cités d'El Fouaid
et El H'mici dans la commune d'Ouled Moumen à
Souk Ahras, la ministre a
expliqué que les élèves de
ces deux localités (moins
de 50 élèves) étudiant
dans des établissements
éloignés de leur lieu de résidence bénéficiaient du
transport et de la restauration scolaires. Le nombre
requis pour la réalisation
d'un CEM dans n'importe
quelle cité est de 100
élèves au moins, a conclu
la première responsable
du secteur.
B.Samir
SITE Web // www.ouest-info.org
04 Vendredi 09 et Samedi 10 Janvier 2015
ACTUALITÉS
COMMERCE EXTERIEUR ET CHANGE
Laksaci appelle les banques à respecter leurs obligations
Le gouverneur de la Banque d'Algérie (BA), M. Mohamed Laksaci, a appelé, jeudi, les banques à respecter strictement leurs obligations pour les opérations de commerce extérieur et de change, afin de maintenir la stabilité financière de l'Algérie .
Par B.Ziane
u l'acuité probable du choc externe en 2015, il
est
attendu
des
banques le strict respect
de leurs obligations, en
tant qu'intermédiaires
agréés, au titre des opérations de commerce
extérieur et de change,
dans le cadre de la
convertibilité courante
du dinar", a déclaré M.
Laksaci lors d'une réunion qui l'a regroupé, au
siège de la Banque d'Algérie, avec les P-dg des
banques et d'établissements financiers activant en Algérie pour leur
exposer les récentes retombées de la chute des
cours de pétrole sur la
situation financière et
bancaire du pays
Au moyen du renforcement du contrôle des
changes sur pièces et
sur place, la Banque
centrale veillera au respect par les banques du
nouveau ratio engage-
V
ments par signature
rapportés aux fonds
propres, a-t-il avisé.
Rappelant que ce ratio
prudentiel a été ramené
de quatre (4) à deux (2)
seulement, avec effet à
compter du 1er décembre 2014, M. Laksaci a
relevé que cela visait "à
contenir les risques liés
à
l'implication
des
banques dans le financement des importations dès 2015, afin de
contribuer à préserver
un niveau approprié de
stabilité financière en Algérie face à un environnement
économique
mondial porteur de
risques à la hausse".
A ce propos, il a fait savoir que les services de
la Banque d'Algérie s'attacheraient, au cours de
l'année 2015, à "accentuer la cadence des missions de contrôle" sur
place
auprès
des
banques et intermédiaires agréés, dédiées
à la "vérification des
dossiers de domicilia-
tion des transactions
courantes avec l'étranger". En outre, a-t-il encore avancé, un accent
particulier sera mis sur
"les activités et les opérations d'importation à
risque",
c'est-à-dire,
celles réalisées à partir
de certains pays dont
les systèmes fiscal,
douanier et anti blanchiment sont notoirement
réputés
pour
leur
laxisme et tolérance.
Plus encore, la BA procédera à une "évalua-
tion approfondie" des
dispositifs de contrôle
interne des banques et
intermédiaires agréés
en vue de s'assurer de
la conformité de leurs
procédures internes en
matière de traitement
des opérations aux
prescriptions réglementaires en vigueur, de la
mise en place d'un
cadre organisationnel
adapté et de la disponibilité des moyens humains et matériels leur
permettant d'assurer,
dans les meilleures
conditions, la réalisation des opérations.
Dans son exposé devant la communauté
bancaire dans lequel
il a abordé le développement récent sur
les marchés mondiaux du pétrole, le
gouverneur de la BA
a souligné que l'Algérie, à l'instar des autres
pays
exportateurs de pétrole, subit le choc
que connaissent les
prix du baril à travers
ses effets sur la balance des paiements
et les finances publiques. Les pays exportateurs de pétrole,
selon M. Laksaci, devraient enregistrer une
détérioration des soldes
des comptes courants
de leur balance de paiement
ainsi
qu'une
contraction de leur
marge de manoeuvre
budgétaire, alors que
les prix d'équilibre budgétaire sont souvent
élevés. Cette situation pourrait induire
des effets négatifs sur
les taux de croissance
économique
dans ces pays, a-t-il
estimé tout en constatant que dans plusieurs
pays exportateurs de
pétrole, le niveau élevé
du prix d'équilibre budgétaire témoigne de
l'acuité de la vulnérabilité des finances publiques à la baisse
tendancielle du prix du
pétrole.
UNIVERSITÉ
ACCUMULATION DES AFFAIRES AU NIVEAU DE LA COUR SUPRÊME
Louh introduit des allégements Installation des membres la commission nationale
En réponse aux préoccupations de la commission juridique qui a
soulevé le blocage de
plusieurs affaires au niveau de la Cour suprême,
le
premier
responsable du secteur,
TayebLouh, a assuré
que ce problème a été
pris en charge. Parmi
les mesures prises, il a
cité l’amendement du
Code pénal qui introduit
des réformes profondes
qui visent à réduire le
recours à la Cour suprême et ce, à travers
l’introduction de la médiation et l’obligation de
présence dans les plus
brefs délais. Le ministre
a même assuré la ré-
forme de l’Ecole supérieure des juges en faisant appel à des
formateurs étrangers
dans le but de la hisser
au normes internationales. Le projet de loi
portant sur la modernisation de la justice a été
adopté à l’unanimité
hier par les membres du
Conseil de la nation.
Comme ils ont adopté à
l’unanimité deux autres
projets de loi portant sur
la couverture sociale et
la légalisation électronique. S’exprimant en
marge de la séance de
vote du projet de loi, la
ministre de la Poste et
des Technologies de
l’information et de la
communication s’est félicitée du vote.
«C’est une loi-cadre qui
va permettre au projet
de loi sur la modernisation de la justice d’utiliser
les
moyens
technologiques;
elle
sera certainement appliquée dans plusieurs
secteurs et elle va permettre de lutter contre la
lutte contre la bureaucratie», a indiqué Zohra
Derdouri. Pour elle,
cette loi revêt une
grande
importance
puisqu’elle accompagnera la modernisation
des autres secteurs et
de l’administration en facilitant l’utilisation des
nouvelles technologies. Cette loi permettra
également
de
faciliter le quotidien des
citoyens à travers le
e-commerce et le ebanking. Mme Derdouri a assuré que les
textes d’application seront publiés dans les délais les plus proches en
guise de réponse aux
sénateurs qui ont relevé le retard accusé
dans la publication de
ces textes. C.Sofiane
pour l'implémentation de l'assurance qualité
Les membres de la
Commission nationale
pour l'implémentation
de l'assurance qualité
dans l'enseignement
supérieur (CIAQES)
ont été installés jeudi, a
indiqué un communiqué du ministère de
l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
Composée de quatorze
membres et élargie à
des rectrices et responsables
d’assurance
qualités (RAQ), cette
commission
devrait
permettre, en premier
lieu, la poursuite de formation des responsables
d'assurance
qualité, la redynamisation des cellules d'assurance qualité, la
publication et la diffusion du référentiel national, a-t-on précisé.
Elle permettra également le lancement des
opérations d'autoévaluation pour les sites
choisies, la mise en
place des conditions de
création d'une agence
d'assurance qualité, la
coordination de l'ensemble des activités
ayant trait à l'assurance qualité des différents
intervenants
notamment, et la mise
en place d'un site web,
ajoute le communiqué.
Crée le 31 mai 2010,
cette commission est
chargée de mener une
réflexion sur le système assurance qualité
et de proposer un plan
de son implémentation
au niveau du secteur
de l'enseignement supérieur.
A.Ikram
SIDI BEL ABBÈS
Site web // www. ouest-info.org
05
APW
Le dossier du logement, une priorité et une référence dans
l’analyse de la problématique
Par D.Missoum
Pour la première fois
qu’un dossier présenté
lors d’une session plénière de l’APW suscite un
intérêt particulier des autorités locales et à leur
tête le wali de Sidi Bel
Abbès. Il apparait après la
lecture du document mis
à la disposition des élus et
des directeurs de l’exécutif qu’un travail de fond
basé sur des données
scientifiques a été établi
en amont par la commission du logement présidée
par
Yahiaoui
Bousmaha. Dans une approche pour le moins que
l’on puisse dire bien ciblée, il a été question d’un
aménagement
urbain
dont l’enveloppe financière
avoisine
les
3.610.000.000 DA entre
2010 et 2014 qui concernent 102 cités à travers la
ville qui regroupent 37497
logements occupés par
170350 habitants. On signale dans le rapport 57
projets d’aménagement
achevés, 37 en cours de
réalisation et 14 en attente de lancement et
d’installation de chantiers.
Pour le logement proprement dit, il est souligné
que durant cette periode ,
l’enveloppe financière allouée au logement a
beaucoup augmenté ce
qui a permis de réaliser
5615 logement dans la
formule LPL, 1536 logements ruraux et 5064
dans d’autres formules à
l’image du promotionnel.
Une analyse approfondie
fait ressortir que la demande en matière de logements sociaux est bien
plus importante que l’offre
réalisée. Ainsi on évoque
20000 dossiers déposés
auprès des administrations concernées pour le
seul chef-lieu de wilaya.
Alors que la wilaya a bénéficié de 34774 unités
dans les deux derniers
plans
quinquennaux.
Cette disponibilité de programmes de logements
est loin de satisfaire la vé-
ritable demande de la wilaya qui dépasse les
60 000 demandes déjà
enregistrées. En matière
de réalisation des logements sociaux qui sont la
principale préocupation
des citoyens à faible revenu, le rapport fait état
de 2290 logements réalisés contre 8646 en cours
de réalisation alors que le
reste à réaliser est estimé
à 8646 unités. A la lecture
de ces chiffres , il apparait
clairement que le rythme
de réalisation est loin des
attentes pour des raisons
que seuls les responsables concernés sont en
mesure de justifier. A ce
propos, l’OPGI est pointée du doigt et on murmure l’incompétence du
staff dirigeant. Aux dernières nouvelles, des
postes importants au sein
de cette office du logement ont connu un remaniement, ce qui laisse
entendre que bien des
projets ont été récemment
lancés grâce à l’insistance
République Algérienne Démocratique et Populaire
ETPB L. Bouziani A Monsieur le Directeur Général
du quotidien Ouest Info
Objet : Droit de réponse
Usant de notre droit de réponse que nous confère la loi, nous tenons à apporter
quelques précisions concernant l'article paru sur votre journal le 05/01/2015
intitulé « Lettre ouverte a M. le wali de Sidi Bel Abbés. » Je considère que
100% des demandeurs ont reçu leurs clefs sans pour autant tomber dans le
faux, c'est 135 logements dont le coût ne dépassant nullement 4 fois la valeur
de l'aide CNL, donc il n y ajamáis eu de passe droit ni de dessous de table.
Nous sommes une entreprise propre et saine, mais certains cercles occultes
et par jalousie poussent nos acquéreurs à la diffamation et aux mensonges,
pourquoi cet acharnement ? L'entreprise immobilière EN NASR est catégorique. Elle dit ne pas être à l'origine du retard ni à la hausse des prix de cession
du logement en chantier dans la capitale de la Mekerra, comme l'affirment certains acquéreurs mal intentionnés. Les responsables de la wilaya a tous niveaux sont toujours présents sur les chantiers et ont examinés notre travail et
nous avons reçu plusieurs félicitations et des avis favorables, soit un taux d'approbation de 98 %. Ce niveau, qui est proche de celui de 2014, est jugé acceptable. Ce taux est un réel indicateur de l'activité de notre promotion
immobilière, et non, comme le font croire certains acquéreurs mal orientés Autrement dit, l'activité de notre entreprise ne se limite pas qu'a une seule transaction bien au contraire au facilitation des souscripteurs qui après une année
viennent payer une des redevances sans pour autant donner signe de vie. La
balle est donc renvoyée dans le camp des souscripteurs, en 2010, ont pris
comme argument pour appuyer leurs critiques sur les 135 locataires dont une
centaine a respectés leurs engagements vis-à-vis de l'entreprise. Je suis très
perplexe face aux critiques, alors que mon entreprise déploie le maximum d'efforts pour accélérer le reste soit Immeuble A et B qui sont actuellement à 97%.
Actuellement notre entreprise, précise également que le retard pris dans la
mise en place d'un lay-out, pour palier à toute éventualité, ne poserait pas de
réel problème au développement des futurs 65 logements, selon les plans
d'aménagement qui sont, eux, toujours valables. L'extension de la métropole
par la périphérie, nous sera probablement bénéfique, eu égard à la croissance
effrénée des programmes de logements sociaux. En fin, je vous fais savoir
que le quotidien Ouest Info a toujours appartenu à des personnes honnêtes
et intègres et je crois que le journal Ouest Info est l'appartenance de tous les
Belabbésiens honnêtes qui aiment l'Algérie. A bon entendeur, salut !
Le Gérant
du premier responsable
de l’exécutif qui selon des
témoignages
d’élus
consacre une importance
particulière au dossier du
logement. Parmi les recommandations contenues
dans le rapport établi par la
commission du logement
de l’APW, on lit « le recensement du patrimoine immobilier pour débusquer
les logement inoccupés
ou loués par les bénéficiaires afin de prendre les
dispositions qui s’imposent ». Dans ce même
contexte, M. Yahiaoui
Bousmaha a proposé l’organisation d’une journée
d’étude sur le logement
pour cerner tous les problèmes et difficultés rencontrés par les différents
acteurs de ce secteur très
sensible. En conclusion ,
le rapport fait état des efforts consentis par le premier responsable de la
wilaya et pour preuve, le
lancement en 2014 de plus
de 125 opérations de développement qui étaient à
l’arrêt ceci d’une part et l’intérêt particulier porté à la
commission d’architecture
présidé par le wali d’autres
parts. Les dossiers des
cantines scolaires et le
chauffage dans les établissements scolaires ont également abordés. Nous
reviendrons plus en détail
dans nos prochaines éditions
VENTES /DÉDICACES
L’association « Paroles et écritures » organise une
séance de vente-dédicace des livres de l’auteur Ali
Kader le samedi 10 janvier 2015 à 13 h à la bibliothèque
principale – route de la gare- Sidi Bel Abbes.
Les bénéfices de cette vente dédicace seront versés à
l’association « Amel Fi El Hayat » de lutte contre le cancer.Vous êtes cordialement invité à assister
Votre présence nous honorerait
FÒRUM INTERNACIONAL DE
LLUITA
CONTRA LA CORRUPCIÓ I
DRETS UNIVERSALS
APPEL A COMMUNICATIONS
Le FICODUN, organisation internationale non-gouvernementale parrainée par les Nations Unis et la
Communauté Européenne, organise un séminaire national et international portant sur :
"La dépénalisation des actes de gestion
en Algérie".
Il s'agit d'un sujet d'actualité qui a mis en berne une grande partie de l'économie nationale, et aujourd'hui, rares sont les Managers qui osent prendre la moindre décision aussi futile soit-elle sans
craindre de se retrouver injustement derrière les barreaux. Le Président de la République a clairement
donné des directives en ce sens mais sans résultat probant ; c’est pourquoi le FICODUN se charge de
relancer les débats à l’effet de délivrer les Managers et redresser l’économie du pays.
Le présent appel à communications est adressé ;
Pour l’Algérie : aux avocats, bâtonniers, magistrats, experts juridiques, députés, commissaires aux comptes, cadre de l’UGTA, managers d’entreprises, commis de l’Etat et des représentants
de la Justice.
Pour les pays étrangers : aux avocats, magistrats, experts juridiques.
Pour toute inscription ou participation, veuillez nous communiquer à l’adresse suivante, votre fonction,
vos coordonnées complètes et votre résumé. Les communicants seront pris en charge totalement durant toute la durée du séminaire qui se tiendra à Oran et prendra deux journées. La date précise du
déroulement de cette manifestation vous sera communiquée ultérieurement.
E-mail : [email protected] ; tel. 213(6) 62 37 47 54 ; 213 (6) 61 09 86 31
Ou
A l’attention de M. DOUAIDI Mustapha, Directeur général des droits de l’homme universel
BP 62, ARZEW 31200
06
SIDI BEL ABBÈS
Site web // www. ouest-info.org
ABSENCES RÉPÉTÉES DES ENSEIGNANTS
UN AGENT DE LA SONELGAZ AGRESSÉ À COUP DE COUTEAU
Les élèves du lycée Miloua Maachou protestent...
4 individus arrêtés
Au moment où l’école algérienne observe une série de réformes dans le but de suivre les flux des changements, certains enseignants ne se gênent nullement pour s’absenter, ce
qui perturbe le cursus scolaire de leurs élèves surtout s’il
s’agit de classes d’examen.
Par H. Aberkane
D’emblée, un parent
d’élève nous dira, “ surcharge, pagaille, école
décor devenue crèche
d’enfants
beaucoup
plus que lieu d’enseignement qui devrait
produire des compétences, préférer le côté
administratif sur celui
pédagogique, réticence
des élèves et des enseignants, manque d’hygiène dans le milieu
scolaire”.
C’est
un
constat amer. Notre
message en tant que
parent d’élève, l’école
publique de qualité ne
doit pas être un rêve,
elle a besoin de la mobilisation et de lutte
pour voir cela se matérialiser sur le terrain. »
En effet, les élèves de la
2ème année scientifique du lycée Miloua
Maachou situé dans le
quartier le « Rocher »
de la commune de Sidi
Bel Abbès sont en arrêt
de cours depuis le retour des vacances d’hiver, ils
refusent de
rejoindre les salles de
classe, en signe de manifestation de leur mécontentement
des
difficiles conditions de
scolarité et pour réclamer plus de considération. Les élèves de la
classe scientifique se
plaignent des absences
répétées des enseignants des matières essentielles à savoir : les
sciences naturelles et la
langue arabe et ce depuis la rentrée scolaire
2014/2015, ce qui a annulé les conseils des
classes et de ce fait, les
bulletins du 1èr trimestre ne leur ont pas été
remis. C’est la goutte
qui a fait déborder le
vase, surtout que ces
élèves auraient transmis des rapports au directeur
de
leur
l’établissement et auraient même tenu une
réunion avec les responsables de la direction de l’éducation, mais
sans retour d’information ni suites favorables
pour leurs démarches,
indiquent certains d’entres eux et d’ajouter
que leurs professeurs
n’ont jamais pensé que
leurs absences allaient
se répercuter sur le rendement de l’élève et les
deux matières essentielles “non enseignées”
sont dotées d’un coef-
ficient
élevé aux
épreuves trimestrielles
et à celles du BAC. Par
ailleurs, les grévistes
ont posé le problème du
manque de commodités
au niveau de l’établissement secondaire, notamment
le
chauffage, ce qui les
laisse grelotter de froid.
Un des meneurs nous
dira à ce propos, « nous
n’acceptons pas que
nos sacrifices tout le
long d’un trimestre sont
vains,on est conscient
et nous ne voudrons en
aucun cas que notre
avenir soit brisé » et
d’ajouter, « nous lançons un appel au wali et
à la responsable de
l’éducation pour solliciter une prise en charge
effective de nos doléances pour nous permettre
une
bonne
scolarité, à défaut nous
opterons
pour
une autre démarche
plus intense » Pour les
parents d’élèves présents sur les lieux, « éliminer des pratiques
négatives et la prise en
charge des revendications sont l’assurance
d’un cursus positif pour
nos enfants. »
“DAR EL ILM BENGHAZI CHEIKH“
Un carrefour culturel
Située au centre-ville sur
le boulevard de la république, “Dar El Ilm Benghazi Cheikh“, reflète
pour ainsi dire tout le dynamisme de la vie culturelle Abbassi. En effet,
inaugurée au début de
l’année 1988 cet édifice
offre toutes les commodités pour la culture et la
documentation en général
avec une importante bibliothèque dotée de trois
salles de lecture d’une capacité d’accueil de 200
places.Et, ses activités
sont axées essentiellement sur le développement et l’amélioration du
cadre culturel de la ville
de Sid Bel Abbés, car cet
édifice est arrivé au cours
de ces dernières années
combler le vide flagrant
qui s’était installé dans la
cité.Dans cette optique,
l’enceinte s’est avérée
exigüe au fil du temps en
devenant un réel « re-
fuge » culturel pour les
jeunes en quête de savoir
qu’ils fréquentent assidûment. Ainsi, il est à signaler que parmi ses
différentes activités, la
plus prisée est les jeux
d’échecs où les jeunes de
la ville s’adonnent pleinement à cet exercice où,
d’ailleurs certains echéphiles ont décroché des titres
nationaux
et
internationaux.D’autre
part , ayant acquis une
certaine notoriété, l’établissement ,avec l’adaptation
de
méthodes
modernes dans le domaine de la communication et de l’informatique ,
a enregistré des résultats
notables qui lui ont permis
de se doter d’un matériel
très performant (offert par
l’APC) permettant aux
membres de l’encadrement de concocter un
riche programme et la
mise en place d’une « cd
thèque » une création de
la première médiathèque
de la Wilaya et le branchement au réseau Internet , offrant ainsi aux
jeunes une «fenêtre » sur
le monde .Et, en temps
que lieu de savoir, le centre permet aux jeunes et
aussi à leurs aînés de
s’épanouir a travers ce
nouvel et important espace de culture de la capitale des Amarnas. Enfin,
nous ne terminons pas
sans rappeler que le regretté Cheikh Benghazi
fut parmi les premiers militants de la cause national et responsable de
SMA en 1950 dont le
siège se trouvait dans la
propriété Baraka sur la
rue du Cimetière à El
Graba, dont je fus un
« routier » dans les rangs
des scouts où figurait
également de nombreux
Ouled El Bled dont mon
frère Kader. Mehdi Kada
Suite à une plainte déposée par un agent de la
SDO pour agression, les
éléments de la 7ème sûreté urbaine, ont arrêté
quatre individus dans
l’après midi du mercredi
pour agression avec
arme blanche sur un
agent de la Société de
Distribution de l’Electricité et Gaz (SDO) au niveau du quartier Sidi
Djilali. Les faits remontent à l’après-midi du
mercredi, après une sortie pour contrôle technique au niveau de la rue
Merrah
Mohamed,
l’agent de la SDO et ses
deux collègues étaient
sur place pour une intervention, ils furent interceptés par quatre
individus
armés
d’armes
blanches.
Après une altercation
verbale, l’un des 4 quatre individus assène un
coup de couteau à un
des agents au niveau
de la jambe gauche ( au
niveau de l’aorte fémorale), ce qui a nécessité
son transfert d’urgence
aux UMC Abdelkader
Hassani de Sidi Bel
Abbès, plaie qui a nécessité la pose de 8
points de suture et un
certificat médical de 12
jours d’incapacité de travail, délivré par le médecin légiste.
H. Aberkane
POUR ENLÈVEMENT ET SÉQUESTRATION
9 individus condamnés à 3 ans de réclusion
Neuf individus, âgés entre
18 et 22 ans ont été
condamnés à trois (03)
année de réclusion criminelle et 200.000DA chacun de dommages à
verser à la victime B.Y
âgé de 19 ans, par le tribunal criminel près de la
cour de Sidi Bel Abbès
pour kidnapping, chantage et CBV, alors que
l’avocat général a requis
10 années de réclusion.
Heureux
dénouement
après plusieurs jours de
recherches par les éléments de la brigade de
gendarmerie nationale de
la daira de Merhoum relevant du groupement du
Darak El Watani de la wilaya de Sidi Bel Abbès, le
jeune B.Y a été retrouvé
dans une grange situé à
quelques encablures du
chef lieu de daira. Les
faits remontent au mois
de
ramadhan 2014,
lorsque le frère de la victime déposa une plainte
auprès des éléments du
Darak El Watani de la
commune de Merhoum
pour rapt et chantage. Les
premiers éléments de
l’enquête faite par les enquêteurs donnèrent ses
fruits puisque le propriétaire du téléphone portable
et
de
l’appel
téléphonique fut arrêté
trois jours après les événements. Le mis en
cause donna les noms de
ses acolytes au nombre
de 8 individus, habitants
la même localité. Appréhendés, ils ont été mis en
mandat de dépôt pour
chantage, kidnapping et
coup et blessure volontaire. Matinée du jeudi 08
janvier, une salle exigüe
pour contenir familles, témoins, avocats et 9 prévenus dans le box des
accusés. Comme le rituel
le veut, le greffier Kadri
donna lecture à l’arrêt de
renvoi et l’accusé principal appelé par le président du tribunal criminel
M. Abbès à se présenter
pour y répondre de son
acte. Le président, « reconnaissez-vous
les
actes qui vous sont reprochés » ? Le prévenu,
« oui, monsieur le président, mais je ne savais
pas que cela allait prendre une tournure criminelle, » le président «
alors donner nous votre
version et sans détours ».
« Le prévenu, « à une dizaine de jours de l’Aïd Séghir, ma moto de marque
Peugeot 103, est tombé
en panne donc ma seule
alternative
est
de
conduire à un mécanicien
moto. M.O s’est chargé
de réparer ma bécane,
deux jours après, mal lui
en pris, il ne voulait plus
me restituer la moto
même en contrepartie de
la somme d’argent demandé par le mécano qui
était trop élevée, à savoir
40.000DA. Mon grand
frère, s’est muni de
15.000DA , mais le mécanicien refusa la somme
d’argent.”Le président,
« pourquoi faire appel à
cette bande pour récupérer votre bécane ». Le
prévenu « Je me suis
senti lésé dans mes
droits, d’autant plus que la
moto 103 m’appartient et
j’ai travaillé gros pour l’acquérir. Donc, j’ai fait appel
à mes cousins pour essayer de trouver un terrain d’entente, encore un
niet catégorique du mécano nous a été signifié. »
Le président, « pourquoi
n’avez-vous pas porté
plainte au niveau des services de sécurité de votre
localité pour récupérer
votre bécane? » Le prévenu, « je n’avais pas
pensé à cette hypothèse.
Je suis resté 3 jours à le
guetter pour reprendre
mon bien, il état malin,
donc j’ai opté pour le second plan pour le forcer à
me restituer ma moto.
Tous les cousins se sont
associés avec moi pour le
forcer à monter dans un
véhicule et l’emmener
dans un enclos puis l’attacher et appeler son frère
au téléphone pour lui dire
que ‘ton frère est sous
notre contrôle, si tu ne ramènes pas la moto 103,
on ne relâchera pas ton
frère et on le tuera dans
les 2 heures qui suivent. » Invitant le frère de
la victime pour donner sa
version, « après l’appel téléphonique du kidnappeur
de mon frère, je me suis
dirigé vers la brigade de la
gendarmerie nationale
pour un dépôt de plainte
contre M.O. Les enquêteurs ont appelé le mis en
cause à travers mon portable pour lui demander
où dois-je déposer la
moto. La réponse était, ‘’
au niveau de la sortie Est
de l’agglomération, en allant vers le domaine Si
Ahmed. Plusieurs véhicules des services de sécurité se sont déplacés
vers le lieu où était détenu
le jeune mécano. Arrivés
sur place les gendarmes
ont pris d’assaut la bergerie et ont découvert le
jeune kidnappé lié à une
poutre et ils ont arrêté les
9 individus en flagrant
délit et en possession
d’armes blanches. L’avocat général M. Nouah
Omar dira dans son réquisitoire, « qu’il y a eu voie
de fait, l’enlèvement et la
séquestration font partie
du lot journalier de cette
espèce qui ne recule devant rien demandant l’application de la loi dans
toute sa rigueur et il requis
10 années de réclusion
criminelle.
A. Hocine
MOSTAGANEM
Site web // www. ouest-info.org
Vendredi 09 et Samedi 10 Janvier 2015
07
QUATRE HÔPITAUX EN CHANTIER PASSÉS AU PEIGNE FIN LORS DE LA VISITE DU WALI
Le nouveau CHU de 240 lits, truffé de malfaçons !
Le chef de l’exécutif accompagné d’une forte délégation de directeurs concernés (DUC, DTP, DLEP, DPAT,
DAS, OPGI, Recteur de l’université Ibn Badis, Doyenne
de la faculté de médecine) et de chefs d’entreprises, a
effectué en cette fin de semaine une tournée d’inspection qui l’a mené à travers quatre daïras à l’effet de
s’enquérir de l’état d’avancement des travaux d’achèvement de quatre structures sanitaires.
Par M.H Si Afif
Si pour les trois premières
daïras (Mesra, Bouguirat,
Achaacha), il s’agit d’hôpitaux de proximité de 60
lits chacun, destinés à dispenser les usagers (malades) de fastidieux et
contraignants
déplacements vers le chef-lieu de
wilaya et soulager l’hôpital central « Ché Guevara», le 4éme à savoir
celui de Mosta-Kharouba
(CHU de 240 lits) mitoyen
à la faculté de médecine
n’a cessé d’alimenter la
vox-populi. Mesra constituera la première halte du
programme arrêté. Le chef
de l’exécutif se fera expliqué par M.Kelal Rachid,
les avancées du chantier et
restes à réaliser à savoir
l’habillage extérieur, les
portes coupe-feu, les faux
plafonds, et ce dernier de
demander un délai supplémentaire de 3 mois pour
mener à terme ses travaux.
Sollicitation rejetée, le
wali ne lui accordera
qu’une rallonge de 45
jours au motif que ce projet traine en longueur depuis 2007 déjà.
Il
l’interpellera sur l’absence
de climatisation,
l’indigente qualité de la
porte d’entrée centrale (en
ferronnerie au lieu de
verre) des finitions de
mauvais goût et des accessoires de piètre qualité
dont sont dotées les installations sanitaires à grands
usages. Quant aux équipements
d’accompagnements (matériels médical,
intendance, cuisine, blanchisserie, literie…) il invitera les responsables
concernés à lancer dès à
présent les appels d’offres
idoines.A
Bouguirat,
mêmes constatations et
mêmes recommandations
quant aux portes coupefeu et faux plafonds. Il insistera une fois de plus et
encore sur la qualité des
finitions qui laissent à désirer notamment au niveau
de la pose des dalles de
sol (plancher) et des grossières bavures et débordements de peinture sur les
encadrements plexi des
ouvertures (portes, fenêtres et plinthes murales).
Il exigera l’extension des
aires de stationnements
(parking extérieur) et
l’aménagement de l’environnement immédiat de
l’hôpital. Le wali n’accédera pas au délai supplé-
mentaire de 3 mois sollicité et n’accordera que 60
jours aux différents intervenants. La localité
d’Achacha à la frontière
Est de la wilaya constituera la 3éme étape de ce
périple. Hormis quelques
observations
sommes
toutes bénignes en ce qui
concerne les planchers, le
wali relèvera avec satisfaction la qualité des prestations
fournies
et
préconisa, pour pallier
aux intempestives coupures et isolements qui caractérisent les différents
réseaux de distributions
en cette région éloignée
(100 km) la dualisation
des sources d’alimentations pour faire face aux
impondérables (bâche à
eau de grandes capacités,
gaz et propane pour les
cuisines, fuel et gaz naturel pour les chaudières,
eau chaude et climatisation).A l’issue de l’inspection de ces 3 chantiers, le
wali exigera des cocontractants la livraison
de ses ouvrages dans les 2
mois qui suivent et de déclarer en présence des directeurs de la santé et de
l’OPGI que les médecins
spécialistes qui seront affectés dans ces nouvelles
unités bénéficieront en
priorité de logements. La
visite de la piscine municipale, joyau architectural jouxtant l’hôpital
donnera l’occasion à
l’équipementier
technique présent de faire un
exposé exhaustif de cette
belle structure sportive. Il
explicitera à la délégation
avec force de détails tous
les process de traitement
et de régénération des
eaux et de l’air (extraction et refoulement) en un
mot le volet technique de
préservation de l’hygiène
des deux bassins (poussins et adultes normalisés). Dernière halte au
retour à Mostaganem sera
l’hôpital des 240 lits où il
s’agira de réaliser bien
des prouesses pour rattraper bourdes et malfaçons
dont les origines sont
connues de tous puisque
SAYADA
5380 bouteilles de boissons alcoolisées saisies
Dans le cadre de la campagne de lutte contre la
vente illicite des boissons
alcoolisées qui a pris de
l’ampleur et en particulier
dans les quartiers populaires, les éléments des
services de sécurité de la
wilaya de Mostaganem
durant le mois décembre
2014, ont pu mettre la
main sur une grande
quantité de boissons alcoolisées et ce, suite à des
renseignements parvenus
aux dits éléments, faisant
état d’une tentative de
commercialisation sans
autorisation de boissons
alcoolisées dans différents endroits de la wilaya. Au reçu des
informations, les enquêteurs ont localisé les
lieux, où des mandats de
perquisitions ont été exécutés et qui ont permis la
saisie d’une importante
quantité de boissons alcoolisées à savoir plus de
5380 bouteilles de différentes marques, des enquêtes préliminaires ont
été ouvertes par les éléments des services de sécurité, après procédures
d’usages, les mis en
cause ont été présentés
devant la juridiction compétente.
Miloud-Aek
Erratum
Dans notre édition du jeudi 08 janvier, une malencontreuse coquille s’est glissée dans l’article publié en
page 07 et intitulé « Les aires de déchargement du port engorgées : plus de 25 bateaux en rade ».Il fallait
lire une conférence de presse tenue par l’APW et non le président de l’APC de Mostaganem. Toutes nos excuses à l’auteur de l’article et au président de l’APC de Mostaganem.
La rédaction
rapportées
antérieurement par la presse. En
plus du coût de 240 milliards déjà engloutis, le
défi lancé par les nouvelles autorités locales
est la récupération et la
normalisation de cette
structure inadaptée au
site, mal orientée et dont
les bévues sont légions
(distribution intérieure
inappropriée, aération et
éclairage diurnes très mal
étudiés, inaccessibilité
motorisée aux urgences
(à l’étage), ouverture extérieure trop étroite, système et réseau électriques
non adaptés, absence de
climatisation,
prise
d’oxygène prévue pour
seulement 14 chambres
au lieu de 240 et enfin,
enduits extérieurs non
conformes. A l’issue de la
visite
de l’immeuble
toutes ailes et étages inspectés, la DLEP fera en
parfaite connaissance du
dossier et avec une
grande maitrise, un exposé des étapes franchies
dans les rattrapages sus
évoqués depuis plus d’un
an déjà et estimés à plus
de 60 % des restes à réaliser. En fin de tournée et
dans un point de presse
improvisé Mr. A.Maabad,
n’a pas caché sa satisfaction d’avoir tout de même
constaté un avancement
palpable des travaux de
finitions permettant la réception dans les 2 mois
avenir des 3 hôpitaux de
proximité qui viendront
sans coup férir soulager
l’hôpital central « Ché
Guevara» appelé également à subir de grosses
interventions de normalisation et modernisation.
S’agissant du CHU de
Kharouba, il insistera sur
l’impérieuse coordination
Université/ DSP pour finaliser dans les 6 mois à
venir les reliquats de travaux restants. Interrogé
sur les équipements d’accompagnements adhoc, il
instruira sur site le nouveau DSP, quant aux démarches à engager en vue
de leur acquisition dans
les plus brefs délais.
EN SITUATION D’ABANDON DE POSTE
A LA MAIRIE DE HASSI-MAMÈCHE
Un agent est recruté en qualité de secrétaire
général à l'APC de Mazagran !
Les bourdes n'en finissent
pas du côté de l'APC de
Mazagran. La situation va
de plus en plus mal et cette
fois on vient de franchir un
nouveau pas dans l'anarchie. En effet, un fonctionnaire
de l'APC de
Hassi-Mameche, en situation d’abandon de poste,
depuis des mois, a été recruté d'une manière illégale
par l'APC de Mazagran. Il
occupe la fonction de secrétaire général sans la
moindre décision ! Pire, il
n'a aucun dossier au niveau
du service du personnel et
n'a reçu aucun salaire depuis son recrutement au
mois d'avril passé. Installé
en violation de la loi, le se-
crétaire général a signé plusieurs documents officiels
dont des PV de réunions,
comme l'atteste un membre
de l’APC. Une plainte a été
déposée et une enquête serait en cours. Il faudrait
rappeler que le scandale
des couffins du ramadan n'a
jamais été élucidé et personne ne sait où sont passés
les 2000 couffins qui se seraient volatilisés sans transiter par le magasin de la
commune. Une enquête est
ouverte en ce sens pour
mettre toute la lumière sur
ce qui serait une transgression de la législation en vigueur. Nous reviendrons
sur ce dossier dans nos prochaines éditions. Chanez
Site web // www. ouest-info.org
08 Vendredi 09 et Samedi 10 Janvier 2015
AIN-TEMOUCHENT
RÉGIONS-INFO
L’ANSEJ COMMUNIQUE SON BILAN ANNUEL
837 micro-entreprises créées et 2310 emplois générés
M. Bouniar Mohamed, directeur de l’Agence locale du soutien à
l’emploi des jeunes (ANSEJ) de la wilaya d’Ain-Temouchent, a
déclaré au journal que durant l’année 2014, pas moins de 837
nouvelles micro-entreprises ont été mises en place au profit
des jeunes chômeurs à travers la wilaya ayant généré 2310
emplois. Le montant global d’investissement est de
3.274.275.036,00 dinars.
Par A.Benlebna
ar ces projets financés, on note
422 projets dans
le secteur de l’agriculture
ayant créé 952 emplois
pour un montant de
1.515.731.958,00 dinars,
celui de la pêche a
connu 44 projets financés par l’ANSEJ s’étant
soldés par la création de
371 emplois avec un
montant
de
430.190.037,00 dinars.
Quant au secteur du bâtiments-travaux publics
et hydrauliques (BTPH),
P
celui-ci a été marqué par
la création de 108 microentreprises avec la génération de 277 emplois
pour un montant d’investissement
de
480.200.734,00 dinars.
Rappelons que depuis
l’ouverture de cette
agence, intervenue en
1998, 10.853 postes et
4424 projets au profit
des jeunes dans les différents d’activité, ont été
créés par l’ANSEJ, une
progression indiscutable
par rapport à l’année
2013, qui a enregistré
seulement 1772 postes
d’emploi avec
691
micro-entreprises. On
note que ces 691 projets
se sont soldés par la
création, durant l’année
2013 un nombre de 658
postes au profit des
hommes, 33 pour les
femmes, et 03 au profit
des personnes handicapées, avec un montant
global
de
2.350.483.606,00 dinars.
Les créneaux d’activités
financés avec l’apport
des agences bancaires
en 2013, se présentent
LUTTE CONTRE LA CRIMINALITÉ
Deux dealers arrêtés et saisie
de 36 comprimés psychotropes
Dans le cadre de la prévention et la lutte contre
la contrebande sous
toutes ses formes, les
éléments de la 5ème
Sûreté Urbaine de la ville
nouvelle El AkidOthmane
ont, après exploitation
d’une information qui leur
est parvenue, faisant état
de la présence de deux
jeunes écoulant des
comprimés de drogue
parmi le milieu des
jeunes à travers la ville,
identifiés les deux jeunes
suspects ont été arrêtés
en possession de 16
comprimés
psychotropes en flagrant délit
avec une somme d’argent de 21.100 dinars.
La perquisition effectuée au sein de leur
domicile a permis de
découvrir et saisir une
au t r e q u a n t i t é d e
20 comprimés psyc h o t r o p es
et
15
b o i t e s v i d e s de la
même
substance
ai n s i q u ’ u n e s o m m e
de 254.000 dinars et
70 euros. Les présumés auteurs qui se
d é n o m ment B.H et
A.B, âgés respectivement de 37 ans et 43
ans, ont été présentés
par devant l’autorité
judiciaire près le tribunal
correctionnel d’Ain-Temouchent, où ils ont été
placés sous mandat de
depôt.
A.Benlebna
BENI-SAF
Deux malfrats arrêtés et saisie de 120 comprimés psychotropes
Les éléments de la sûreté
de daïra de Béni-Saf, ville
portuaire distante d’une
trentaine de kilomètres du
chef-lieu de wilaya d’AinTemouchent, ont découvert
et saisi, à l’entrée Est de de
la ville, 120 comprimés
psychotropes de marque
«Rivotril» et 76 bouteilles
d’alcool de marques
étrangères, au cours d’un
contrôle d’un véhicule automobile de marque Peugeot 207, immatriculé dans
la wilaya de Mostaganem.
La fouille dudit véhicule a
permis la découverte de la
marchandise dissimulée
dans le moteur et 51.000
dinars considérés comme
produit de la vente de la
boisson alcoolisée. Il s’agit
des dénommés H.M et B.A,
âgés respectivement de 29
ans et 30 ans. Soumis à
la procédure d’usage, les
mis en cause ont été
présentés par devant
l’autorité judiciaire territorialement compétente, où
ils ont été mis en détention
préventive.
A.Benlebna
EL-AMRIA
Les douaniers saisissent 740 kg de kif traité
Les éléments de la brigade
des douanes d’El-Amria
ont découvert et saisi une
quantité de 740 kg de traité
au cours d’une embuscade
tendue à hauteur du carrefour de l’entrée de la ville
d’El-Amria, distante d’une
quarantaine de kilomètres du chef-lieu de wilaya d’Ain-Temouchent,
dans la nuit du 07 au 08
janvier 2015 vers 02
heures 30 du matin, à
bord d’un véhicule automobile de marque «Peugeot
Expert». Selon Monsieur
Adjiri Djamel, Chef de l’Inspection divisionnaire des
douanes de la wilaya
d’Ain-Temouchent,
le
conducteur se sentant
coincé par les douaniers, a refusé carrément d’obtempérer aux
injonctions des douaniers, mais en tentant de
forcer le barrage, le véhicule n’a pu aller plus
loin puisque les roues
ont été crevées lorsque
celui traversa la herse
installée sur la chaussée. Voulant se soustraire à tout prix au
contrôle, le chauffeur
n’a pas eu d’autre choix
que d’abandonner le véhicule et prendre la fuite
à la faveur de l’obscurité. La fouille dudit véhicule
a
permis
de
découvrir et saisir 740 kg
de kif traité conditionnés
dans 24 colis. L’enquête
suit son cours et le narcotrafiquant est activement
recherché. A.Benlebna
comme suit : BADR: 207
projets, CPA: 162, BDL :
102 et BEA avec 95
projets. Les services de
l’ANSEJ accordent des
facilités en application
des dispositions règlementaires toutes les procédures de création de
micro-entreprises au pro-
fit des jeunes chômeurs
ou des jeunes chômeuses à travers la wilaya qui ne trouvent
aucune difficulté administrative, bancaire ou
autre. Rappelons que le
crédit de financement au
profit de la micro-entreprise est passé de 400
millions de cts à 1 milliard de cts, selon les indicateurs et le volume du
projet déposé par le
jeune, qui trouve des accompagnements et un
suivi sur tous les plans
de la naissance du projet
jusqu’à la production ou
l’exploitation définitive.
TISSEMSILT
BILAN ANNUEL DE LA SÛRETÉ DE WILAYA
Nette régression des accidents de la
route et une baisse de 60% de décès
Selon un bilan présenté
ce jeudi par la cellule de
communication et des
relations publiques de la
Sûreté de wilaya de Tissemsilt, le service de la
sécurité routière a enregistré durant l’année 2014 « une nette
régression des accidents de la circulation
au sein du tissu urbain
» durant l’année 2014
comparé à la même
période de l'année
2013 »". « Le nombre
de morts durant l'année 2014 est de 02,
soit une baisse de 03
décès comparé à la
même période de l'an-
née 2013 » et 96 blessés
durant l’année 2014
contre 206 blessés en
2013,a indiqué la même
source. De son côté, le
chargé de la cellule de
communication et des
relations publiques à la
sûreté de wilaya de Tissemsilt a fait état de
«165 accidents de la circulation dans le milieu
urbain durant l’année
2014 contre 177 durant
l’année 2013. Selon une
analyse des éléments de
la sûreté de wilaya, le
facteur humain reste
responsable de ces
accidents, et ce, en
raison des violations
du code de la route,
de l’excès de vitesse, du
non-respect de la priorité, de la conduite en
état d’ivresse, ainsi
que, de défaillance
mécanique et de l’inattention des piétons et
l'état des routes. Les brigades de la voie publique de la sûreté de
wilaya, intensifient leurs
actions de contrôle et de
vérifications à travers
des barrages, dressés
sur les axes routiers
de la wilaya, en vue
de réduire ce phénomène qui ne cesse
d’endeuiller des familles.
Nessma
TENIET-EL-HAD
Affichage de la liste de 141 bénéficiaires
de logements sociaux locatifs
Le sempiternel problème
de distribution de logements sociaux et la diffusion
des
listes
d'attribution continuent
d'alimenter le mécontentement des citoyens
concernés. A Theniet El
Had, la liste des 141 bénéficiaires du logement
social locatif dont 93 dépassant les 35 ans et 48
dont l’âge est moins de
35 ans, a provoqué des
contents et des mécontents. De nombreux citoyens ont manifesté ce
mercredi dernier, leur
mécontentement suite à
l'affichage de la liste d'attribution provisoire. Des
dizaines de citoyens ont
sillonné le siège de la
daïra, dans la matinée.
Les autorités locales,
pour parer à toute forme
de dérapage, ont procédé à l'installation d'un
dispositif sécuritaire pour
éviter tout dérapage. Cependant, les mécontents
estiment que la commission n'a pas tenu compte
des cas sociaux priori-
taires. D'où la nécessité,
disait un responsable, de
formuler des recours en
bonne et due forme et
dans les délais. Le chef
de daïra de Theniet El
Had a dû user de diplomatie pour leur faire
comprendre que la liste
tant décriée n'est que provisoire et qu'il leur est loisible de se manifester par
le biais des requêtes et
autres recours auprès de
la commission de recours
de wilaya chapeauté par
le wali.
Nessma
RÉGIONS-INFO
Site web // www. ouest-info.org
Vendredi 09 et Samedi 10 Janvier 2015
09
TIARET
LES COIFFEURS S’ADAPTENT À LA MODE
Les coupes “tendance” coûtent cher !
Ils sont étudiants, lycéens, collégiens, élèves du primaire ou
même illettrés, voire analphabètes mais jeunes, cela est suffisant pour qu’ils fassent de « leurs têtes » ce qu’ils veulent.
De nombreux parents affirment s’avouer vaincus devant
cette mode qui dépersonnalise leur progéniture devant
leurs yeux : Des têtes de perruches, de callopsittes élégantes, de huppes fasciées …de vrais puzzles qui font désormais l’admiration de toute une génération qui semble se
chercher une identité universelle mais seulement en « imitant » ce qui lui paraît dans « In » comme on dit : accoutrements , manière de parler , coiffures inédites etc…
Par S.Moumen
élas
!
Autres
temps,
autres
mœurs
:
Aujourd’hui , les parents sont
bien obligés d’accepter
ces nouvelles marques
précurseur d’acculturation chez des enfants dont
les mamans sont si fières
même si le père rechigne
quelquefois contre cet
agissement qu’il qualifie
simplement de passager .
Les coiffeurs quant à eux
et où qu’ils soient, dans la
plus grande ville comme
dans les plus petits ha
H
meaux de la wilaya, ils
sont appelés, snobisme
mondial oblige, à relever
le défi de réussir ces
coupes de cheveux fantaisistes afin de contenter
une clientèle, constituée
essentiellement de jeunes
en quête d’un modèle,
souhaitant imiter par leur
coiffe des idoles parmi les
stars mondiales reconnues dans les arts et notamment, le cinéma, le
chant ou le football. Ces
coiffeurs qui jouaient autrefois le rôle d’éducateurs
et de médecin prônant la
bonne tenue, la poli tesse
et le respect des règles
d’une bonne hygiène trouvent que leur métier est
devenu exigeant face à
cette nouvelle vague de «
pseudo-stars » dont la
commande ou le service
n’est pas si facile à honorer. Reproduire les tracés mosaïques des
têtes de « Neymar » , «
Taïder » et bien d’autres noms étrangers de
stars et d’idoles si difficiles à retenir sont
parfois contraignantes
et prennent beaucoup
de temps, et exigent
surtout du doigté, pour
MASCARA
le coiffeur moderne et
qui , lui aussi s’est mis
à la page en prenant
les « commandes » sur
son téléphone portable
; ceci prive évidemment
de nombreux « vieux »
de se faire la barbe auprès de ces coiffeursartistes
car
de
nombreux clients jugés
ordinaires, dont notamment des personnes
âgées, se trouvent parfois dans l’obligation de
rebrousser
chemin
juste à la vue d’une
foule de jeunes noyée
dans la musique et la
fumée des cigarettes .
De plus, l’exigence du
client décidé à payer sa
coupe à prix d’or est
très importante en raison de son attachement à son idole, aussi,
le coiffeur évite-il de décevoir ces clients. Ainsi, la
réussite de ces coupes de
cheveux « dans le vent »
exige-t-elle une discussion préalable avec le
client et même un plan de
travail prenant en considération, entre autres, les
motifs à réaliser, les
raies, les mèches et les
rasages délicats . Pour
la source de ces « modèles » , ce sont évidemment les stars du
football qui détrôn e n t
les autres : acteurs,
comédiens,
chant e u r s … M a l h e u reusement, et selon nos
sources, il n’a jamais
été question p o u r ces
jeunes d’imiter la coiffure d’une personnalité
scientifique,
philosophe, mathématicien,
inventeur,
écrivain,
historien. La cause :
c e s messieurs étaient
pour la plupart des
chauves précoces dont
les glandes étaient
épuisées par l’effort de
recherche. Et puis, il
est presque quasi-impossible de rencontrer un
étranger qui se coiffe à «
l’Algériennes ».
SAIDA
DESTRUCTION D’UN BIEN CULTUREL
ILS VOULAIENT BÉNÉFICIER DE PRÊTS BANCAIRES
La statue de la négresse ciblée par
un acte de vandalisme
Arrestation de 14 individus pour falsification de diplômes
Alors que les pouvoirs publics s'investissent dans
l'architecture et l’embellissement du cadre de l'amélioration
urbain,
des
bandes de malfaiteurs
sans foi, ni loi font dans
l'incivisme en détériorant
tout sur leur passage, portant aussi atteinte aux acquis
historique
et
architectural de la ville de
l'émir Abdelkader. En effet,
la statue de la Négresse
de Ain-Bent-Soltane, récemment érigée, a été ciblée avant hier par un acte
de vandalisme. Cet acte
d'incivisme où les habitants mascaréens et les citoyens du boulevard de
T'rig El-Oued ont été surpris, lorsqu’ils sont venus
observer et constater avec
désolation l'acte qu'a subi
cette statue, qui avait été
inaugurée par le wali de
Mascara lors de la célébration des événements
du 11 décembre 1960,
presque un mois seulement après son inauguration. Cette statue qui a vu
le jour à cet endroit connu
sous l’appellation d'AinBentSoltane, a suscité
beaucoup de commentaires. Selon les informations
qui nous sont
parvenues, il est fait état
que le wali de Mascara
aurait ordonné aux services de sécurités concernés,
l’ouverture d’une
enquête afin d'identifier les
auteurs de cet acte de sabotage et de vandalisme et
de mettre à jour les tenants
et les aboutissants de cet
acte répréhensible.
Chenoufi Houari
ORAN
SAINT ROCH
Des familles cohabitent avec des ser-
Depuis plus de 25 ans, des
familles vivent des conditions précaires dans la localité de Saint Rock juste à
l’entrée de la ville d’Ain
Türck. Des enfants en bas
âges cohabitent avec les
rejets des conduites d’eaux
usées qui se déversent des
complexes
touristiques
justes à proximité de ces bidonvilles. On déplore la
prolifération des serpents
et des rats qui partagent les
lieux avec ces citoyens qui
en finalité ne savent plus à
quel saint se vouer. Les dizaines de doléances por-
tées auprès des responsables et élus locaux sont restées lettres mortes et
l’avenir est on ne peut plus
sombre pour ces familles
qui endurent les intempéries à longueurs d’années. Au moment des
nuits d’orages et de
froid, les familles passent des nuits blanches
à l’extérieur de ces maisons de fortune de
crainte d’être emportés par
les flots. Les responsables
locaux sont interpellés pour
venir en aide à ces familles
qui ne demandent qu’un toit
décent qui assure à leurs
enfants un minimum de
stabilité et de dignité.
Les éléments de la brigade économique et financière relevant de la
sûreté de wilaya ont appréhendé 14 personnes
âgées entre 19 et 40 ans
impliquées dans une affaire de falsification de diplômes de la formation
professionnelle et des
pièces
administratives
pour bénéficier de crédits
auprès de l’agence locale
de l’ANSEJ. Les faits de
cette affaire remonte au
mois de septembre 2014
quand les
services
concernés ont été saisis
par les responsables du
CFPA ‘’Brizini Cheikh’’,
situé à quelques encablures du siège de la wilaya, pour les informer de
falsification
de 22 di-
plômes déposés par des
jeunes au niveau de la direction de l’ANSEJ dans
le cadre de l’octroi de crédits financiers. Les services compétents
ont
immédiatement procéder
à une enquête pour mettre toute la lumière sur les
tenants et les aboutissants
de cette affaire et éventuellement identifier les auteurs qui sont derrière ces
falsifications. Ainsi, les 22
suspects, ont été convoqués dans les locaux de la
police pour être auditionnés. Lors de leur interrogatoire, il s’est avéré qu’ils
ont tous loué les services
de trois trafiquants spécialisés dans la falsification des diplômes et autres
documents administratifs,
notamment dans le cadre
d’octroi de crédits auprès
des agences d’emploi.
Les investigations menées
à leur terme, ont permis,
de localiser les trafiquants,
où ils ont découvert dans
le domicile de l’un des
trois, plusieurs copies
de diplômes falsifiées
prêtes à être utilisées et
tout le matériel utilisé
dans leurs opérations
de trafic. Arrêtés, les
trois mis en cause, ont
été présentés par devant le magistrat instructeur le 07/01/2015, lequel
a décidé de les placer
sous mandat de dépôt et
les 22 bénéficiaires de
faux diplômes, ont bénéficié d’une liberté provisoire.
A. Lotfi
POUR VOL À LA ROULOTTE
Quatre individus arrêtés
Les éléments de la police
de la première sûreté urbaine située au quartier
Daoudi Moussa ont arrêté les auteurs du vol de
plusieurs objets d’une voiture avec notamment destruction en partie dudit
véhicule et des pièces administratives y afférentes.
Les faits remontent à la fin
de la semaine écoulée où
la victime a déposé plainte
une pour vol d’objets et incendie des pièces administratives contre «x». Les
recherches aussitôt déclenchées, ont donné leur
fruit car les auteurs auraient été identifiés, ils seraient
âgés
respectivement de 18 et
30 ans. Ces derniers ont
été arrêtés en possession
d’un lecteur-radio, de CD
et du rétroviseur. Présentés par devant le juge
d’instruction, l’auteur principal a été mis en détention préventive alors que
ses deux acolytes ont bénéficié d’une citation à
comparaitre. Par ailleurs,
les mêmes éléments ont
arrêté un individu en état
d’ébriété brandissant une
arme blanche en plein
centre-ville. Arès les procédures d’usage, le mis
en cause a été présenté par devant le procureur de la république
près tribunal correctionnel de Saida. Il est poursuivi pour ivresse publique
et possession d’arme
blanche prohibée. A. Lotfi
10
Site web // www. ouest-info.org
Vendredi 09 et Samedi 10 Janvier 2015
INTERNATIONAL
LIBYE
Une solution politique à la crise inévitable
La recrudescence des violences et des combats en Libye ces derniers jours entre les forces du gouvernement et des milices rivales, causant des centaines
de morts et une grave crise humanitaire, a suscité l'inquiétude de la communauté internationale qui insiste sur une solution politique à la crise.
Par R.I
es autorités libyennes n'arrivent
toujours pas à
contrôler les dizaines de milices tribales qui
se livrent sans cesse à des
combats acharnés entre elles
et avec l'armée libyenne pour
asseoir leur autorité dans leur
pays et prendre le contrôle de
la manne pétrolière, depuis la
chute de l'ancien régime de
Maâmmar El-Gueddafi au
terme de huit mois de conflit
en 2011. Les combats entre
les forces du gouvernement
provisoire et les milices ont
connu ces derniers jour une
recrudescence sans précédent. Dans la seule ville de
Benghazi, dans l'Est du pays,
les combats ont fait depuis
octobre plus de 450 morts.
Hormis le nombre croissant
de victimes des combats qui
regagnent du terrain ces derniers jours, beaucoup de civils souffrent également
d'assassinats ciblés, de déplacements forcés et vivent dans
des conditions humanitaires
grâves, a indiqué un rapport
du Haut-commissariat des
Nations unies aux droits de
l'Homme et la Mission des
Nations unies pour la Libye
(MANUL), fin décembre. Le
pays, qui vit une crise "des
L
légitimités", est dirigé par
deux gouvernements qui se
disputent le pouvoir à distance, l'un proche des miliciens de "Fajr Libya" (Aube
de la Libye) et l'autre reconnu par la communauté internationale, siégeant à
Tobrouk, près de la frontière
égyptienne. Le pays est également doté de deux Parlements. Le gouvernement
libyen reconnu par la communauté internationale a réclamé lundi des armes pour
combattre les milices, lors
d'une réunion de la Ligue
arabe au Caire, au moment
où le pays est en proie aux
violences et aux luttes internes de pouvoir. "Nous ap-
pelons la communauté internationale à assumer ses responsabilités légales et
morales et à armer, sans retard ni délai, l'armée libyenne
pour qu'elle puisse accomplir
sa mission nationale", a indiqué le représentant de la
Libye auprès de la Ligue
arabe, Achour Bou Rached, à
l'ouverture de cette réunion
urgente des représentants
permanents.
Refus de toute ingérence
étrangère
L'Assemblée générale de la
Ligue arabe, à l'issue de sa
réunion au Caire, a souligné
"l'indépendance, la souveraineté de la Libye et son intégrité territoriale", ainsi que le
refus de "toute ingérence
dans ses affaires internes".
L'Algérie, qui continue de
prôner une solution politique
sans intervention militaire
étrangère à la crise en Libye,
"poursuivra, en dépit de l'adversité, sa mission qui
consiste à accompagner les
forces vives libyennes ayant
marqué leur disponibilité à
oeuvrer pour une solution politique à cette crise", avait affirmé le ministre délégué
chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel. Les Libyens
"sont les seuls habilités à définir les fondements et les
contours de la solution politique, en dehors de toute
forme d'ingérence étrangère",
avait-il souligné. Après des
appels de pays de la région,
Niger et Tchad notamment, à
une intervention militaire internationale en Libye, le président français François
Hollande a écarté lundi l'idée
d'une intervention militaire
de son pays. "C'est à la communauté internationale de
prendre ses responsabilités et
pour l'instant, elle doit faire
en sorte qu'il puisse y avoir
un dialogue politique, il n'est
même pas installé, et deuxièmement que l'ordre puisse
être rétabli", a-t-il déclaré.
Dialogue suspendu, mais
seule issue
L'ONU a reporté sine die une
réunion de dialogue entre les
parties au conflit en Libye,
prévue initialement lundi
dernier, et aucune nouvelle
date n'a encore été fixée, a indiqué son porte-parole Stéphane Dujarric, ajoutant que
le chef de l'UNSMIL (mission de l'ONU) Bernardino
Leon "poursuivait des
consultations" pour parvenir
à un accord sur le lieu et la
date d'une réunion. Une des
raisons du report était la difficulté à trouver "un lieu qui
réponde à tous les impératifs
de sécurité", a expliqué le
porte-parole. Une première
réunion de dialogue avait eu
lieu en septembre, sans donner de résultats concrets.
L'Algérie, qui continue à
mettre en garde contre "les
conséquences destructrices
de la poursuite du cycle de
violence sur le devenir du
peuple libyen et sur la stabilité de la région", poursuit
son soutien aux efforts des
Nations unies dans la recherche d'une solution politique à la crise, appelant
également au respect des résolutions pertinentes du
Conseil de Sécurité et au renforcement de l'option du dialogue et de la réconciliation
entre tous les Libyens.
La diplomatie algérienne
avait à maintes reprises exprimé sa disponibilité à
contribuer à la tenue d'un dialogue inter-libyen à travers
un processus réunificateur
dans le cadre d'une réconciliation nationale. "Notre pays
soutient et soutiendra tous les
processus politiques de dialogue inclusif et de réconciliation engagés par les pays
amis et voisins, dans le respect de la légalité internationale, du principe de non
ingérence et l'intégrité territoriale des ces pays", a ainsi
affirmé le Premier ministre
Abdelmalek Sellal.
FRAPPES CONTRE L’EI
PALESTINE
Enquêtes américaines sur d’éventuelles victimes civiles
Les Ghazaouis affectés
par la tempête Houda
L'armée américaine a reconnu
mardi, pour la première fois,
que les bombardements de la
coalition contre l'EI ont pu
faire des victimes civiles, en
indiquant avoir lancé des enquêtes sur certains cas en Irak
et en Syrie. Ces investigations
ont été lancées par le Centcom, le commandement américain chargé de la région, a
expliqué mardi à la presse le
porte-parole du Pengatone, le
contre-amiral John Kirby. "Le
Centcom enquête sur plusieurs
allégations de victimes civiles,
qu'il considère comme crédibles" a déclaré lors d'un point
presse le porte-parole. Les militaires américains n'avaient
jusqu'à maintenant jamais reconnu l'existence de telles enquêtes, se bornant à répéter
qu'aucun décès de civil n'avait
pu être confirmé. Selon deux
sources militaires américaines,
l'armée a lancé au total 18 enquêtes sur de possibles victimes civiles en Irak et en
Syrie. Cinq sont toujours en
cours, et treize sont provisoirement abandonnées, les faits
n'ayant pu être vérifiés ou les
informations étant insuffisantes. Le risque de toucher la
population civile "est quelque
chose que nous prenons toujours très au sérieux. Nous fai-
sons très attentions à minimiser le risque pour les civils à
chaque opération que nous
lançons, quelque soit l'endroit
où nous opérons", a indiqué le
contre-amiral Kirby. Fin octobre, le directeur de l'Observatoire syrien des droits de
l'homme, Rami Abdel Rahmane, avait indiqué que les
frappes aériennes avaient tué
32 civils, dont 6 enfants et 5
femmes, depuis le 23 septembre 2014. Armes chimiques :
Occidentaux et Russie s’opposent sur un rapport de l’OIAC
Les États-Unis, le RoyaumeUni et la France ont évoqué,
mardi au Conseil de sécurité,
un rapport très documenté sur
l'utilisation de gaz de chlore en
Syrie malgré les objections de
la Russie, selon des diplo-
mates. Ce troisième rapport
d'une mission d'enquête de
l'OIAC (Organisation pour
l'interdiction des armes chimiques) confirme "avec un
fort degré de certitude l'utilisation de gaz de chlore comme
arme" dans le conflit syrien,
sans désigner les coupables.
Le document de 95 pages, distribué le mois dernier aux 15
membres du Conseil et dont
l'AFP a eu copie, cite de nombreux témoins décrivant le largage du gaz depuis des
hélicoptères. Seules les forces
gouvernementales possèdent
des hélicoptères. Le texte est
présenté comme une version
plus développée du deuxième
rapport de la mission datant
de septembre 2014. Il évalue
entre 350 et 500, dont 13 se-
raient mortes, le nombre de
personnes frappées par des
attaques au chlore dans trois
villages du nord de la Syrie
en avril et mai 2014: Talmenes et al-Tamanah (gouvernorat d'Idlib) et Kafr Zita
(au nord de Hama). Dans ses
précédents rapports, dont le
premier en juin 2014, l'OIAC
avait conclu à l'utilisation
"systématique et répétée" de
chlore au début 2014 dans
cette même zone, toujours
sans nommer de responsables.
Paris et Washington ont mis
en cause le régime syrien, qui
accuse pour sa part les
groupes d'opposition.
La
rapport fournit "des témoignages plus convaincants de
l'utilisation de gaz de chlore
par le régime syrien", a affirmé sur son compte twitter
l'ambassadrice américaine
Samantha Power. "Il faut
montrer au régime (syrien)
qu'il ne suffit pas de détruire
son arsenal déclaré d'armes
chimiques, il faut aussi qu'il
cesse de larguer des produits
toxiques sur les civils". Selon
des diplomates du Conseil,
celui-ci n'a pris aucune décision à l'issue de ses consultations à huis clos. Mais les
Occidentaux ont obtenu de
continuer
R.I
Les Ghazaouis étaient affectés
jeudi par une vague de froid
extrême après le passage de la
tempête hivernale Houda sur
la région, alors que des milliers de personnes ont été déplacées
par
l'agression
israélienne contre l'enclave
ayant fait près de 2.200 morts
l'été dernier. La tempête hivernale Houda et la rude vague
de froid qui l'accompagne sur
le Proche-Orient ont encore
endurci les conditions. Des
vents violents ont balayé l'enclave côtière à plus de 80
km/h, selon les autorités locales. L'unique centrale électrique, endommagée durant
l'agression, ne fournit plus que
six heures d'électricité par jour
au 1,8 million de Ghazaouis.
Le fuel manque et son prix
augmente. Dans la bande de
Ghaza, les dizaines de milliers
de Palestiniens déplacés par
l'agression militaire israélienne de l'été passé affrontent la tempête et le froid
extrême qui frappent la région en s'éclairant à la bougie, cuisinant au feu de bois
et colmatant leurs abris pour
empêcher l'eau d'entrer. Un
enfant a été grièvement
blessé dans un incendie causé
par une bougie mercredi.
Quatre jours auparavant,
deux frères de trois et quatre
ans sont morts dans le feu de
leur maison du camp de réfugiés de Chati. Le drame a
causé une crise politique dans
la bande de Ghaza. En Cisjordanie, l'état d'urgence a été
déclaré pour l'ensemble des
Territoires occupés. La Cisjordanie occupée a été en
grande partie recouverte de
neige. Ghaza ne connaît pas
la neige, mais elle a essuyé de
violentes averses de grêle.
Raëd al-Dahchane, en charge
de la protection civile à
Ghaza, affirme que ses
hommes sont confrontés à
"une situation difficile rendue
encore plus compliquée en
raison du manque d'infrastructures" dans le petit territoire, ravagé par 50 jours d'un
conflit meurtrier en juilletaoût 2014 et soumis à un sévère blocus israélien mais
aussi à des restrictions de
passage à Rafah, à la frontière
avec l'Egypte. La reconstruction promise de Ghaza après
l'agression israélienne se fait
toujours attendre. Selon
l'ONU, 17.000 Ghazaouis vivent encore installés dans des
écoles, en attente d'une solution de relogement.
R.I
Site web // www. ouest-info.org
Vendredi 09 et Samedi 10 Janvier 2015
ECONOMIE
11
DATTES D’ALGÉRIE
A la recherche d’une place sur les marchés asiatiques
l’Algérie compte dix sept wilayas productrices de dattes. Dans ces régions,
on compte douze millions de palmiers
et trois cent soixante variétés de
dattes.
armi ces fruits on trouve
des dattes de dix centimètres cultivées dans la wilaya d’Adrar. A l’échelle
mondiale, notre pays occupe la dixième place en
matière d’exportation. En
dépit de cela, la culture
des dattes chez nous est
confrontée à un problème
de commercialisation.
Si le consommateur algérien ignore beaucoup de
variétés de ce fruit, il se
trouve que des consommateurs étrangers ne savent même pas que notre
pays est producteur de
dattes et dérivés. Et pour
promouvoir, revaloriser et
développer la filière dattes,
la wilaya de Biskra s’apprête à abriter le premier
salon international de la
datte de Biskra (SIDAB).
«Après la décennie noire,
l’Algérie tente de conquérir le marché international.
Deglet Biskra est une datte
d’Algérie. Elle n’a pas
d’autres origines», lancera
Abdelmadjid Khobzi, président de la Chambre de
commerce et d’industrie
(CCI) «Ziban» de la wilaya de Biskra, au cours
d’une conférence de presse
qui a eu lieu hier à Alger.
Pour Sadok Khelfi, directeur de la CCI «Ziban»,
cette manifestation s’inscrit dans la cadre de la promotion des exportations
hors hydrocarbures.
D’ailleurs, a-t-il précisé,
c’est dans cette optique
que l’Algérie a participé
au salon international de la
nourriture -interfood- qui
a eu lieu, en Indonésie, le
mois de novembre passé.
«Nous sommes au 7e rang
en production de dattes à
l’échelle mondiale .Nous
LE PÉTROLE STABLE
tile Exchange (Nymex), le
baril de « light sweet crude
» (WTI) pour la même
échéance était stable à
48,65 dollars.
Les prix du pétrole oscillaient autour de l’équilibre
jeudi, après avoir atteint la
veille leurs plus bas niveaux en presque six ans.
La référence européenne
du brut est tombée mercredi à 49,66 dollars le
baril, son plus bas niveau
depuis le 29 avril 2009.
De son côté le brut léger
américain a atteint le
pays, qui préside actuellement l’union des pays
asiatiques, une assiette de
terrain de trois hectares a
été désignée pour accueillir cette infrastructure de
droit algérien à 100%. Il
s’agit d’une SPA née d’un
«jumelage de chambres
d’agriculture de dix wilayas du sud». Mais, «si le
fellah se casse, l’exportateur se casse aussi», a-t-on
averti . Mais pourquoi les
dates coûtent cher chez
nous ? Pour répondre à
cette question, les conférenciers ont expliqué que
cette cherté est due au
manque de la main d’œuvre, à la cherté du transport
du sud vers le nord et à la
méconnaissance des variétés de dattes. D’ailleurs, «il
y a des dattes qui ne se
vendent même. Beaucoup
de fellahs ont carrément
déraciné leurs palmiers.»
Djemai Benrahal
EXPORTATIONS HORS HYDROCARBURES
Le Brent finit à 50,90 dollars
le baril
Les prix du pétrole marquaient le pas jeudi en fin
d’échanges
européens,
après une baisse inattendue des stocks de brut aux
Etats-Unis, mais la surabondance de l’offre continue de peser sur le marché.
Le baril de Brent de la mer
du Nord pour livraison en
février valait 50,90 dollars
sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres,
en baisse de 25 cents par
rapport à la clôture de mercredi.
Sur le New York Mercan-
devons avancer», encourage le conférencier. Pour
la normalisation des produits dattiers algériens, un
dossier se trouve actuellement au niveau du ministère de l’agriculture. «Il y
a toute une équipe d’experts qui travaille pour la
labellisation. Cette labellisation permet la normalisation de la filière datte»,
expliquera Saâdane Kadri
,secrétaire général de la
Chambre algérienne de
commerce et d’Industrie
(CACI). Dans ce contexte,
il faut savoir qu’ il existe
déjà des exportateurs de
dattes de Biskra qui détiennent le certificat ISO.
Découragés, certains de
nos exportateurs de dattes
ont carrément abandonné
leur activité.
De trente cinq, il ne reste
que six. Cette défection a
une raison : «Il y a un
lobby international qui
casse», dira-t-on. Et pour
inciter les jeunes à investir
dans la culture des dattes,
M. Khobzi a rappelé
l’existence d’une caisse
d’aide à l’exportation.
«Avec un registre de commerce, on peut exporter»,
éclaire-t-il. Une bonne
nouvelle en ce début d’année : une unité de transformation
de
dattes
algériennes sera réalisée
en Indonésie. Dans ce
même jour son plus bas niveau depuis le 21 avril
2009, à 49,66 dollars le
baril. « Ces derniers mois
nous avons rarement vu le
pétrole ne pas faire la Une,
mais aujourd’hui (jeudi) a
l’air d’être un de ces moments de répit qui se traduit par une amélioration
des cours du Brent et du
WTI, relaxant un peu les
nerfs des opérateurs de
marchés », selon Alastair
McCaig, analyste chez IG.
Ce moment de calme sur
les marchés semble avoir
été favorisé par la baisse
inattendue des stocks de
brut aux Etats-Unis.
« Les cours du pétrole ont
rebondi après la baisse des
stocks américains de brut
qui a neutralisé un peu les
inquiétudes sur la surabondance de l’offre à l’origine
des récents mouvements
de ventes », notait Michael
van Dulken, analyste chez
Accendo Markets.
77,5 millions de dollars
à partir d’Oran en 2014
Les exportations hors hydrocarbures réalisées en
2014 à partir du port
d’Oran ont atteint 77,5
millions de dollars, plus du
double du montant enregistré en 2013 (31,8 millions de dollars), a-t-on
appris hier auprès de la Direction du commerce de la
wilaya (DCW).
Durant l’exercice 2014,
plus de 3 millions de
tonnes de marchandises
ont été exportées à partir
du port d’Oran, comprenant notamment cuir et
peaux, plaques de plâtre,
marbre, dattes, poissons,
hélium gazeux, plastique
et autres produits, révèle le
bilan d’activités de la
DCW.
La hausse des résultats, par
rapport au bilan de l’année
2013, s’explique par «la
facilitation d’accès aux
dispositifs de soutien de
l’Etat en faveur de la production locale», fait-on ob-
server de même source.
Les mesures de l’Etat ont
également favorisé la création et le développement
de nombreuses petites et
moyennes entreprises qui
ont réussi à faire valoir le
produit «made in Algeria»
à l’international, soulignet-on.
S’agissant des importations d’intrants de production et des produits
destinés à la revente en
l’état, 667 opérateurs économiques ont bénéficié en
2014 de la franchise douanière dans le cadre des accords de libre échange
avec l’Union européenne
et la Zone arabe de libreéchange (ZALE).
Le montant global des
franchises douanières accordées en 2014 s’élève à
plus de 1,5 milliard de dollars, a fait savoir la Direction du commerce de la
wilaya d’Oran.
RÉSERVES DE CHANGE
L’Algérie perd 8 milliards de dollars en 3 mois
Après avoir atteint 193,269
milliards de dollars à fin juin
2014, les réserves de change de
l’Algérie ont baissé à 185,273
milliards de dollars à fin septembre 2014, soit une perte de
8 milliards de dollars en l’espace de trois. Selon le gouverneur de la Banque d’Algérie,
M. Mohamed Laksaci, ce niveau des réserves de change,
185,273 milliards de dollars enregistré à fin septembre 2014, «
reste adéquat pour permettre à
l’Algérie de faire face au choc
externe, d’autant que l’encours
historiquement bas de la dette
extérieure (3,666 milliards de
dollars à fin septembre 2014)
concourt à la solidité de la position financière extérieure
nette ».
La baisse des réserves de
change est l’une des conséquences directes de la chute des
cours du pétrole sur le marché
international qui a été amorcée,
faut-il le souligner, au mois de
juin dernier. Le baril est actuellement sous la barre des 50 dollars, soit au plus bas niveau
depuis le 21 avril 2009. Selon
les dernières prévisions du
FMI, les réserves de change de
l’Algérie vont connaitre une
forte baisse durant l’année en
cours estimée à 15 milliards de
dollars. M. Laksaci, qui s’exprimait lors d’une réunion
tenue au siège de la Banque
d’Algérie avec les P-DG des
banques et d’établissements financiers activant en Algérie
pour leur exposer les récentes
retombées de la chute des cours
de pétrole sur la situation financière et bancaire du pays, a fait
savoir que « le très faible endettement en devises des entreprises du secteur des
hydrocarbures et des banques
de la place contribuera à limiter
les conséquences financières
du choc externe ».
12
Affaire CSC / USMBA
CRB
Gravement grave, piètre confrère
Sayeh effectue des tests avec le CRB
C’est par la propre expression de ce ridicule confrère
que j’ai titré cet article. En
effet, lors de l’émission
sportive de la chaîne Beur
TV « les stades », diffusée
hier, un journaliste « sportif » de notre confrère « El
Khabar » a vivement reproché aux dirigeants de
l’USMBA leur manque
d’éthique et d’esprit sportif
parce qu’ils ont déposé
des réserves à la fin du
match rejoué entre le CSC
et l’USMBA. Rien que
cela. Les arguments invoqués, le CSC a gagné les
deux matchs. Plus royaliste que les responsables
de la FAF. Naïveté ou partialité indécente ? Le «
vide juridique » absout
tout. Notre confrère feint
de croire qu’un match
entre deux équipes professionnelles se joue seulement sur le terrain.
Crédulité ou nouvelle fourberie ? Sans entrer dans
une bataille d’interprétation des règlements du jeu,
et ce n’est pas le propos
de cet article, j’ai une amicale pensée pour l’ex secrétaire général du CSC, «
seul responsable et comptable » de « l’acte isolé »,
et donc seul condamnable,
idéal bouc-émissaire. Les
choses auraient pris une
autre tournure si l’adversaire du CSC n’a pas été
cette « modeste » USMBA
! En souhaitant au CSC un
long parcours en Coupe
d’Algérie, il faut faire le
triste constat que le football professionnel vient de
se dénuder davantage,
avec en plus des difficultés
financières grandissantes.
L’histoire retiendra ce navrant gâchis. L’essence du
foot-ball, c’est le talent et
le …fair-play et fair-play
veut dire jouer et gagner
loyalement et dans le
cadre des réglements…
Merwan Merwan
USMH
Les supporters menacent de
renvoyer Saïbi
Le joueur Mohamed
Sayeh a été mis à l’essai,
hier, par le CRB, cela
s’est passé dans la matinée au stade de l’hôtel
El-Mouradi, où il s’est entraîné avec les Rouge et
Blanc de la capitale.Il
s’agit d’un milieu de terrain
algéro-canadien,
venu en Tunisie spécialement pour subir des tests
avec le Chabab. Arrivé
dans la soirée d’avanthier, le joueur s’est présenté à l’entraînement
des Belouizdadis, hier
matin, pour subir des essais. Il a eu l’occasion
d’effectuer des exercices
physiques avec Salim
Zaâbar, avant de passer
au volet technico-tactique
avec le duo MichelMaroc. Vers la fin de la
séance, il a participé au
match d’application programmé par l’entraîneur
en chef, qui l’a suivi de
près et qui a d’ores et
déjà une image sur le
concerné. Mais Michel ne
se prononcera sur son
maintien ou pas au sein
du Chabab que dans les
prochains jours. A l’instar
du Bosnien, Galain, le
joueur Sayeh continuera
à s’entraîner avec la formation algéroise durant
les prochains jours avant
que Michel ne prenne
une décision concernant
son avenir avec les Rouge
et Blanc de la capitale.Il a
22 ans et joue à Saint Léonard .Sayeh est âgé de 22
ans et il a évolué la saison
passée dans l’équipe canadienne de Saint Léonard, équipe appartenant
à la ligue amateur qui est
représentée par ARS (Association régionale de
Soccer), mais selon les informations en notre possession, il a réussi à tirer
son épingle du jeu en
s’imposant de fort belle
manière dans l’équipe titulaire. Mais il faut savoir
aussi
que
depuis
quelques mois, il ne s’est
pas entraîné, mais a
continué toutefois à travailler en solo, comme il a
tenu à nous le confirmer
lui-même. C’est un jeune
élément venu tenter sa
chance dans notre pays,
avec l’espoir d’être retenu
au Chabab. Lors de notre
entretien avec lui, il a estimé qu’il peut jouer dans
le championnat national et
qu’avec le temps il parviendra à s’imposer.«J’espère taper dans l’œil du
coach».«Je suis venu en
Tunisie pour subir des
tests avec le CRB. J’espère vraiment que je vais
réussir à convaincre l’entraîneur Alain Michel. Aujourd’hui, je n’ai pas pu
donner le meilleur de moimême sur le terrain car je
suis très affecté par le
décès d’un proche. Cependant, je ferai de mon mieux
dans les prochains jours
pour taper dans l’œil du
coach». Competition.dz
MOB
Le MOB jouera la JS Kairouan finalement aujourd’hui
En apprenant sa venue,
les supporters de l’USMH
ont tiré la sonnette
d’alarme et sont même
allés jusqu’à défier la direction du club de l’empêcher
de
le
faire
signer.C’est le clash entre
la direction de l’USMH et
les supporters du club.
Ces derniers voient d’un
mauvais œil la venue de
l’attaquant Youcef Saïbi
qui doit signer avec le
club. Son engagement
n’a été annoncé que depuis une semaine. Ce
laps de temps a été suffisant pour soulever la colère des amoureux des
Jaune et Noir qui menacent depuis hier de ne
pas laisser ce joueur intégrer sa nouvelle équipe.
Ils accusent les responsables harrachis de verser dans le « n’importe
quoi » et de ne pas travailler pour l’intérêt d’El
Harrach. Ils leur reprochent également de s’engager dans un transfert
complètement
stérile
puisque, du haut de ses
35 ans, Saïbi ne pourra
absolument pas apporter
le plus que tout le monde
recherche pour la ligne
offensive. Au fond, le staff
technique est en train de
chercher
un
sérieux
concurrent à son meilleur
buteur, à savoir Mohammed Amine Abid, qui aurait fait des siennes en
réclamant l’augmentation
de son salaire que ses
responsables ont pro-
mise. D’après nos informations, son salaire devait passer de 70 millions
à plus de 90.Les supporters s’enflamment.Sur les
réseaux sociaux, on ne
parle que de Saïbi. Dans
la rue, c’est également le
sujet principal entre les
supporters qui se demandent comment le coach
va faire pour le remettre
en forme et lui permettre
de retrouver ses meilleures sensations. Cela
devrait prendre plusieurs
mois pour un Saïbi qui
n’a plus joué de manière
régulière depuis qu’il a
quitté le championnat algérien en 2012. Les fans
les plus mordus de
l’USMH s’organisent pour
réagir. Competition.dz
Poursuivant son programme
de préparation et de rencontres amicales durant cette période, le MOB se déplacera
aujourd'hui à Sousse pour
donner la réplique à la JS Kairouan dans un match amical,
cet après-midi à 15h au stade
du l’Etoile du Sahel, comme
ce fut le cas lors de la rencontre face à l’Itihad de Tripoli
mardi dernier.Ce sera le second match pour les poulains
d’Amrani depuis l’entame de
leur regroupement à Gammarth. Les Vert et Noir devaient affronter dans un
premier temps l’équipe de
Sfax à Tabarka, mais le staff
technique mobiste a changé
d’avis, car cette ville qui se
trouve aux frontières avec
l’Algérie est assez loin de
Gammarth. Ce n’était donc
pas le lieu idéal pour jouer et
bien se préparer. Le coach du
Mouloudia de Béjaïa, qui
compte donner une chance à
tout le monde durant ces rencontres amicales, essayera
encore une fois de superviser
ses joueurs, notamment la
nouvelle recrue N’diaye et les
éléments qui ont moins joué à
la phase aller. Ce sera aussi
une occasion pour les Vert et
Noir
d'avoir
quelques
matches dans les jambes
avant la reprise de la compétition, le 20 janvier, et dégager
ainsi l'équipe type qui défendra sa place de champion
d’hiver convenablement.Le
coach du MOB devrait aligner
une seule équipe durant cette
partie, et n’apporter que des
petits changements au cours
de la rencontre, alors que lors
de la dernière rencontre amicale face à l’Itihad de Tripoli,
Abdelkader Amrani a aligné
presque deux équipes différentes à chaque mi-temps.
Pour le match d'aujourd'hui, il
ne devrait utiliser qu'une
seule. Cela dit, il ne comptera
pas sur tous ses joueurs ce
soir. En plus des onze titulaires, Amrani procédera à
quelques changements en
seconde période. Il utilisera
sûrement au maximum 18
éléments comme lors d'un
match officiel. L'équipe qui
sera alignée jouera au moins
les premières 45 minutes
avant que le coach ne procède aux changements pour
permettre aux autres aussi de
jouer face à la JSK tunisienne.Les joueurs veulent la
victoire Même si ce n'est
qu'un match amical, les
joueurs du MOB, qui n'ont
pas réussi à gagner face à
l’Itihad Tripoli, joueront avec
une grande volonté pour décrocher la victoire devant
cette équipe de la JSK.
Certes, comme nous l'a fait
ESS
JSK
savoir Abdelkader Amrani, le
résultat durant les rencontres
amicales importe vraiment
peu puisque l'objectif principal
est de préparer l'équipe pour
la reprise de la compétition officielle et la suite du parcours.Les joueurs du MOB,
qui ont rejoint Gammarth samedi dernier, n'ont livré qu'un
seul match amical jusqu'à
présent face à l’Itihad de Tripoli. La rencontre d'aujourd'hui face à la JS
Kairouan sera la seconde
pour les camarades de Mebarakou. Selon certains joueurs,
le match d'aujourd'hui constitue une étape importante
pour la suite de la préparation
puisqu’une victoire redonnera
confiance au groupe pour
l’entame de la phase
retour.Une première dans les
annales des deux équipes La
rencontre d'aujourd'hui sera
la première dans l'histoire des
deux équipes qui n'ont jamais
eu l'occasion de s'affronter
depuis leur existence. Une
occasion pour les deux clubs
de créer des liens, et pour les
Mobistes de continuer à faire
connaître leur club en affrontant plusieurs équipes du
continent, après avoir joué
contre le TP Mazembe et
quelques grands clubs tunisiens l’été dernier, notamment.
Competition.dz
La Kabylie retient son souffle
C’est demain que les
membres du Bureau Fédéral vont se réunir au
siège de la FAF, une réunion qui sera présidée par
Mohammed Raouraoua.
Lors de cette séance du
BF, plusieurs sujets seront
abordés par les hauts responsables de notre football.Parmi ces sujets, il y
aura cette affaire des
sanctions prises contre la
JSK à la suite de la mort
d’Albert Ebossé. Mahfoud
Kerbadj, le numéro un de
la Ligue de football professionnel l’a avoué dans ces
mêmes colonnes dans
notre édition de dimanche
dernier. Il nous a confié
que l’affaire des sanctions
infligées à la formation du
Djurdjura sera abordée
lors de la réunion du Bureau Fédéral de demain
vendredi. C’est toute la
Kabylie qui attendra et
avec impatience cette réunion ou plutôt les décisions qui seront prises lors
de cette séance mensuelle du Bureau Fédéral.
Comme tout le monde le
sait, le club le plus kabyle
a beaucoup souffert lors
de la phase aller, en plus
d’avoir perdu son meilleur
joueur, la JSK a été sévèrement sanctionnée par
les hauts responsables du
football algérien. Selon
l’avis de tous les spécia-
listes, la formation de la
ville des Genêts ne méritait pas toutes ces sanctions, voire de cette hogra,
le club a reçu plusieurs
coups mais il ne s’est jamais incliné, il volait toujours haut, comme les
aigles…Les supporters
exigent la levée immédiate et sans condition
des sanctions.Pour un
petit rappel, deux sanctions parmi les trois prises
contre la JSK prendront
fin le 26 février prochain.
La sanction d’interdiction
de déplacement des supporters arrivera à sa fin,
idem pour le huis clos de
six mois. La JSK pourra
donc recevoir après le 26
février en dehors de Tizi
Ouzou et avec son public
et les fans des Jaune et
Vert pourront se déplacer
là où ils veulent, eux qui
n’ont raté aucun déplacement de l’équipe depuis le
début de la saison. Les
responsables de notre
football doivent alors lever
toutes les sanctions s’ils
veulent vraiment faire un
geste envers toute une région, sinon ce ne sera pas
la peine de lever une
sanction qui prendra fin le
26 février. « On veut la
levée immédiate des
sanctions prises contre
notre équipe et sans
condition, on refuse toute
cette hogra, cet acharnement contre notre équipe,
si Raouraoua veut rectifier
le tir et regagner l’estime
des Kabyles, il n’a qu’à
annuler les sanctions de
la honte », nous dira
Hamid Mekacher, connu
beaucoup plus à Tizi
Ouzou par le surnom de
Hamid Chambi.Pourtant,
Raouraoua l’a promis depuis longtemps et Kerbadj
l’a annoncé la semaine
passée.Enfin, c’est toute
la Kabylie qui attend la
bonne nouvelle. Les fans
des Jaune et Vert sont
très confiants, ils gardent
un grand espoir de voir
ces sanctions levées. La
balle est désormais dans
le camp de Mohamed
Raouraoua, ce dernier
avait pourtant promis aux
supporters de la JSK le
jour où ils se sont déplacés au siège de la FAF
pour manifester leur colère contre les dirigeants
de notre football de faire
tout son possible pour
lever ou alléger les sanctions infligées à la formation kabyle. De son côté,
Kerbadj a rassuré la semaine passée les supporters jaune et vert, le
moment est venu donc
pour que les deux premiers responsables de
notre football passent à
l’action…
MCA
Artur Jorge exclut Aouedj
de son effectif
L’entraîneur du Mouloudia
Artur Jorge est très en colère contre l’attaquant Sid
Ahmed Aouedj, qui n’a pas
rejoint l’équipe en stage.
Le professeur a décidé
d’exclure ce joueur de son
effectif jusqu’à la fin de la
saison.Sid Ahmed Aouedj
n’a pas effectué le stage
avec son équipe à Benidorm. Le joueur s’est justifié dans ce sens en disant
que la page du visa sur
son passeport a été déchirée par une personne
proche de lui. Une justification qui ne tient pas la
route pour le technicien
portugais : «Aouedj a
fauté, et il est exclu de l’effectif. On n’a pas besoin
d’un joueur qui ne donne
pas 100% à l’équipe, surtout dans ces moments difficiles.».D’un autre côté, la
direction du club compte
faire passer Aouedj devant
le conseil de discipline
avant de le sanctionner financièrement. Selon le
DG Rafik Hadj Ahmed, le
joueur aura une lourde
sanction : « Aouedj a commis une faute grave, et il
sera traduit devant le
conseil de discipline. Le
staff technique l’a suspendu de l’effectif, donc il
va s’entraîner avec les espoirs.».Par ailleurs, la belle
prestation de Sofiane Ben
Braham sur le flanc
gauche a motivé aussi le
professeur à éliminer
Aouedj de ses plans, surtout que le natif d’Oran
était très critiqué pour
n’avoir pas joué son rôle
défensif durant les matchs
lors de la première moitié
du championnat.C’est la
première fois depuis qu’il a
pris l’équipe en main que
le professeur Artur Jorge
décide de mettre au placard l’un de ses joueurs, et
c’est Aouedj qui a payé les
frais de son absence de ce
stage puisqu’il ne sera pas
concerné par les matchs
de son équipe lors de la
phase retour en attendant
le mercato estival où il sera
remercié par la direction du
club. Competition.dz
13
Delhoum opte pour 18 mois
L’ex-capitaine de l’Entente
de Sétif Mourad Delhoum,
qui a fait un bref passage
en Arabie saoudite et à la
JSK, a fait son retour à
l’Entente de Sétif, hier
après avoir signé un
contrat de 18 mois avec un
salaire de 150 millions.
Nous reviendrons avec
plus de détails sur ce sujet
dans notre prochaine édition.Après quatre jours de
préparation en Espagne,
c’est aujourd’hui en fin
d’après-midi que l’ESS
disputera son premier et
dernier match amical qui
l’opposera à la formation
belge du Koninklijke Sporting Club Lokeren OostVlaanderen, qui occupe le
milieu du classement du
championnat belge, à Pinatar, au complexe Arena.
Cette rencontre permettra
à Fares Belkhir, le coadjoint qui remplace Madoui
absent, d’avoir une image
exacte sur le potentiel de
ses joueurs du fait qu’ils
seront confrontés à l’une
des meilleures équipes du
championnat belge, et qui
a conservé l’ossature de
son effectif de la saison
passée. Les joueurs auront en face d’eux un solide adversaire et ils
peuvent montrer de quoi
ils sont capables lorsqu’on
sait que les coéquipiers de
Ziaya évoluent aisément et
produisent du beau jeu
lorsqu’ils ne sont pas sous
pression. Cette rencontre
tombe donc à point
nommé pour Belkhir qui, à
partir de cette rencontre,
se fera lui aussi une image
sur le travail qui lui reste à
accomplir jusqu'à la fin du
stage. Il sera ainsi fixé sur
les besoins de son équipe.
Toutefois, en dehors du fait
qu’il s’agit d’un match ami-
cal, les Ententistes sont
appelés à donner aux
Belges une bonne image
du football algérien après
le Mondial et prendre la revanche des Verts.Belkhir
fera confiance aux remplaçants.Le coach de l’Aigle
noir, qui connaît son
équipe pour l’avoir sous sa
coupe depuis le début de
saison, a son onze rentrant qui abordera cette
rencontre ; il se fiera pour
cela à la dernière séance
d’entraînement. Ainsi, il
semble bien qu’il va renouveler sa confiance presque
aux mêmes joueurs qui ont
disputé les dernières rencontres du championnat,
car le but de cette rencontre amicale est de voir
l’évolution de ses joueurs
après une grande charge
de travail. Ainsi donc, il
faut s’attendre à voir
Ziouche et Boukria sur les
deux flancs de la défense,
alors que la paire centrale
sera composée de Mellouli
et Amraoui. Quant au milieu du terrain, il sera composé
de
deux
récupérateurs, Lagraa et
Lamri Sid Ali, ainsi que de
Dahar qui assurera l’animation du jeu. Quant à la
ligne d’attaque, elle sera
formée de Ziaya, Kourbia
et Nemdil.Il veut voir à
l’œuvre la plupart des
joueurs.Cependant, même
s’il aligne les remplaçants
en première période de jeu,
le coach de l’ESS compte
faire tourner son effectif car
il veut voir à l’œuvre la majorité d’entre eux, lui qui
tient à avoir une image globale sur leur potentiel.
Ainsi, on assistera sans
aucun doute à cinq changements durant ce match
où le plus important n’est
pas le score, mais surtout
la réaction des joueurs et
leur aptitude à assimiler
les
consignes
du
coach.L’équipe renferme
onze
joueurs
étrangers.L’adversaire de
l’ESS ne compte aucun
joueur international belge
avec onze joueurs étrangers dans son effectif, à
savoir les deux gardiens
ivoirien Boubacar Barry
Copa et le Serbe Jugoslav
Lazic, ainsi que le trio de la
défense, le Brésilien Arthur
Henrique, le Grec Georgios Galitsios, le Suisse
Mijat Maric. Au milieu, il y
a cinq joueurs ; il s’agit du
Danois Alexander Scholz,
du Ghanéen Eugene
Ansah, du Bresilien Dutra,
du Sud-Africain Ayanda
Patosi et du Macédonien
Besart Abdurahimi. En attaque, on trouve le Tunisien Hamdi Harbaoui et le
Sénégalais Mbaye Leye.
Quant à ses performances
en championnat actuellement, le Sporting Club Lokeren totalise 29 points
seulement sur 21 matchs
disputés jusqu'à présent,
mais l’adversaire de l’ESS
a pris tout de même sa revanche sur Gent, qui est
considéré comme l’une
des grosses cylindrées du
championnat belge en
l’emportant sur le score
d’un but à zéro.Le match
amical sur le site de
l’équipe.Le match qui opposera aujourd’hui l’ESS
aux Belges a été évoqué
sur le site officiel du Sporting Club Lokeren, à travers
lequel on a donné un bref
aperçu de l’ESS, tout en réservant un espace aux
supporters pour donner
leurs pronostics sur cette
confrontation qui aura lieu
à Pinatar Arena.
Competition.dz
14
SPORT
Site web // www. ouest-info.org
CAN 2015
Objectif demi-finales pour Raouraoua
Eliminatoires Afrobasket 2015
L'Algérie s'impose sur le fil
devant le Maroc (81-80)
La sélection algérienne de football visera les demi-finales lors de la Coupe d’Afrique des nations
CAN-2015 qui débutera le 17 janvier en Guinée équatoriale, a indiqué jeudi à l’APS le président de
la Fédération algérienne (FAF), Mohamed Raouraoua
« Notre objectif est d’atteindre les demi-finales
de la Coupe d’Afrique
des nations, si on passe
en finale ce sera un
bonus. Je ne veux pas
mettre de la pression
inutile sur l’équipe ou se
présenter au tournoi
dans la peau du favorite« , a déclaré Raouraoua en marge de la
cérémonie de signature
de la prolongation du
contrat de partenariat
entre la FAF et le
constructeur automo-
bile Peugeot.Au premier tour de la CAN2015, l’Algérie évoluera
dans le groupe C avec
le Ghana, l’Afrique du
Sud et le Sénégal. Les
Verts entameront le
tournoi contre les Bafana Bafana le 19 janvier à Mongomo avant
de croiser le fer, contre
respectivement
le
Ghana le 23 et le Sénégal le 27 janvier.Lors de
la CAN-2013 en Afrique
du Sud, l’Algérie avait
été éliminée dès le pre-
mière tour après deux
défaites contre la Tunisie (1-0) et le Togo (2-0)
et un nul face à la Côte
d’Ivoire (2-2).D’autre
part, le premier responsable de la FAF s’est
voulu rassurant sur les
conditions de séjour
des partenaires de Yacine Brahimi dans la
ville de Mongomo. « Je
suis tranquille sur le
plan de l’hébergement
de l’équipe algérienne à
Mongomo. Toutes les
conditions seront réu-
nies pour un excellent
séjour de la délégation
algérienne en Guinée
équatoriale. D’ailleurs,
nous avons dépêché
sur place une délégation qui arrive ce vendredi à Mongomo pour
préparer l’arrivée de
l’équipe le 15 janvier
prochain« , a précise
Raouraoua.En effet, le
viceprésident de la FAF
Jahid Zefzaf, le manager général de l’équipe
Walid Sadi ainsi que le
chef cuisinier et le médecin ont quitté Alger
pour la Guinée équatoriale. « En tant que président du site de la
compétition à Mongomo lors de la CAN2015, je serais très près
de l’équipe nationale et
je m’attellerai à ce que
tout sera réuni pour rendre le séjour de notre
sélection agréable sur
tous les plans. Concernant la nouvelle pelouse, je peux vous
assurer qu’elle est de
bonne qualité« , a expliqué le président de la
FAF qui se rendra le 12
janvier en Guinée équatoriale pour prendre part
aux réunions du comité
exécutif de la CAF ainsi
qu’aux travaux de la
commission d’organisation de la CAN.
EN
Pearson déçu du départ de Mahrez pour la CAN
Nigel Pearson, l’entraîneur de Leicester City, a
déclaré être déçu par le
départ de l’international
algérien Riyad Mahrez
pour la CAN, ainsi que
par le forfait du joueur
ghanéen Jeff Schlupp
pour blessure.Alors qu’il
est l’un des hommes
forts de son club, l’international algérien, Ryad
Mahrez, a dû quitter Leicester City afin de répondre à la convocation pour
la CAN, après avoir été
retenu par le sélectionneur national Christian
Gourcuff. Le club, qui
évolue
en
Premier
League, devra aussi se
débrouiller sans l’international ghanéen, Jeff
Schlupp, qui a déclaré
forfait pour blessure et
n’a pas été retenu par
son sélectionneur Avram
Grant. Nigel Pearson,
dans une interview accordée à Leicester Mercury, a demandé à ses
joueurs de se tenir prêts
pour la reprise, car le
club se trouve en zone
rouge et risque de se retrouver en deuxième division l’an prochain :
«Mon message pour eux
est de revenir en forme
et dans de bonnes conditions afin de reprendre
avec le club.» Il a ensuite
expliqué son inquiétude :
«J’ai parlé la dernière
fois à un agent qui travaille en France et là-bas
aussi ils ont beaucoup
de joueurs qui sont partis
pour la CAN ; il m’avait
prévenu que le problème
n’était pas seulement
qu’ils seraient absents
pour un mois, mais qui
leur fallait un mois de
plus pour récupérer.» Et
d’ajouter : «Ce n’est pas
seulement le fait qu’ils
soient loin, mais ils vont
jouer dans un climat différent ; les techniques
d’entraînement seront
aussi différentes du football anglais. Avec mon
expérience dans le
passé, lorsqu’un joueur
part pendant un moment,
il revient très léthargique
et ne donne pas toujours
ce que l’on attend de
lui.» Le coach du club
anglais attend donc que
l’international algérien,
Riyad Mahrez, revienne
en pleine forme afin de
reprendre son poste de
milieu de terrain à Leicester City et ainsi aider
l’équipe à s’éloigner de
la zone rouge. «Je ne
peux pas les empêcher
d’aller à la CAN, je suis
juste déçu, car ils sont
importants pour nous,
mais ils sont dans l’obligation d’y répondre. Ils
doivent être prêts à revenir et faire du bon travail
pour nous», a déclaré
Pearson, avant d’ajouter
: «J’ai toujours été un
grand
partisan
des
joueurs qui défendent les
couleurs de leur pays,
mais ils ont besoin de reconnaître qui paie leurs
salaires… Je suppose
que la plupart des entraîneurs seront d’accord
avec moi.»
Competition.dz
La sélection algérienne de basket-ball (messieurs) a remporté sur le fil une deuxième victoire
au tournoi de qualification pour le championnat
d'Afrique des nations (Afrobasket-2015) des pays
de la Zone 1, en s'imposant d'un point devant le
Maroc (81-80), jeudi à la salle Harcha
(Alger).Dans un match disputé de bout en bout,
qui a vu le score changer de leader à 8 reprises,
le premier quart-temps a tourné à l'avantage des
Algériens menés par un grand Mohamed Harrat
(28 pts, 10 rebonds) sur le score de (26-24).Au
2e quart-temps, le cinq algérien en manque de
réussite sur les tirs extérieurs a pu s'appuyer sur
le secteur intérieur avec notamment un bon passage du pivot Mohamed Touati (16 points). Avant
de rejoindre les vestiaires l'Algérie a pris un avantage de 8 points au tableau d'affichage (4234).Dans le 3e quart-temps, les Marocains grâce
à une bonne défense et de la réussite à trois
points, ont pu grignoter leur retard au score et revenir à un point (65-64).Le dernier quart-temps
du match durant lequel les deux équipes sont restées au coude à coude, a été marqué par beaucoup de pertes de balle des deux côtés du terrain
et de l'engagement physique au détriment d'un
jeu organisé.Les Algériens ont continué à s'appuyer sur le jeu intérieur en donnant la balle au
duo Harrat-Touati, ce qui a permis à l'Algérie de
garder un léger avantage au score jusqu'au coup
de sifflet final (81-80).L'entraineur de la sélection
nationale, Ali Filali, s'est montré satisfait de cette
courte victoire tout en avouant que la mission
sera plus difficile au Maroc lors du tournoi retour.
"Je pense que nous méritons cette victoire, nous
avons mené tout au long du match. Les joueurs
ont mis en application une bonne défense, malheureusement nous avons manqué de réussite
aux tirs extérieurs", a déclaré le coach national."Maintenant il faut apprécier ce succès à domicile avant d'enchaîner avec une bonne
préparation pour le tournoi retour au Maroc, pour
essayer de corriger nos lacunes", a-t-il ajouté.De
son côté l'entraineur du cinq marocain, Said El
Bouzidi, a estimé que la sélection algérienne qui
a évolué à domicile, était plus motivée pour remporter cette rencontre."Comme prévu c'était un
match difficile face à une bonne équipe algérienne qui a su utiliser ses points forts. Nous
sommes revenus au score en fin de match mais
les Algériens ont su gérer leur avance", a expliqué El Bouzidi."Pour le tournoi retour ce sera une
autre paire de manches, nous allons bien nous
préparer pour ce rendez-vous qui se déroulera au
Maroc. Nous devrons nous imposer par un écart
supérieur à un point pour arracher la qualification", a-t-il conclu.A l'issue de ce tournoi (aller),
l'Algérie occupe la 1ère place avec 4 points, devant le Maroc (3 pts) et la Libye (2 pts).Ce tournoi
des éliminatoires se déroulera en "aller-retour"
sous forme de championnat, avec la participation
de l'Algérie, de la Libye et du Maroc. Le tournoi
retour aura lieu dans un mois au Maroc.Douze
sélections seront qualifiées pour l'Afrobasket2015 en plus du pays organisateur (Tunisie) et du
tenant du titre (Angola), et onze (11) équipes seront qualifiées pour les Jeux Africains (Congo2015).
SPORT
Site web // www. ouest-info.org
Vendredi 09 et Samedi 10 Janvier 2015
15
MERCATO
Les 14 infos du mercato qui vous ont échappé hier (Motta, Sissoko, Perrin, Sneijder...)
Thiago Motta pourrait revenir à l'Inter, Sissoko s'éloigne du PSG, Arsenal abandonne la piste Perrin : tout est dans notre bulletin
transferts de vendredi
L'Inter pense au retour de
Thiago Motta La situation
de Thiago Motta,
dont les relations avec le
PSG sont particulièrement
tendues en ce moment, a attiré l'attention de l'Inter.
Selon La Gazzetta dello
Sport, les dirigeants milanais ont sondé l'entourage
du milieu parisien pour
évaluer la possibilité de son
retour au sein du club lombard, où l'international italien a évolué de 2009 à
2012. L'Inter pense aussi à
Lucas Leiva pour renforcer
son entrejeu et serait en
contacts avec les représentants du milieu brésilien de
Liverpool.
Notre avis : Ce sera sans
doute compliqué pour
Paris de garder Thiago
Motta si l'Inter fait une
offre, compte tenu de son
désir de quitter le PSG, et
de son attachement au club
nerazzurro.
Newcastle veut prolonger
Sissoko
L'international
français
n'est pas encore au PSG.
Selon The Daily Mail, les
Magpies ne cèderaient pas
leur milieu de terrain. Newcastle serait même en discussion pour prolonger
Moussa Sissoko (25 ans),
dont le contrat court
jusqu'en juin 2019. La nouvelle pourrait compliquer
les affaires du PSG qui souhaite faire venir le joueur
cet hiver.
Notre avis : On a déjà vu
des joueurs prolonger leur
contrat et signer au PSG
quasiment dans la foulée,
comme Thiago Silva à
l'époque. Mais une prolongation de Sissoko freinera
certainement les ardeurs
parisiennes.
Arsenal se tourne vers
Paulista et avance sur
Bielik
Selon L'Equipe, Arsenal
serait désormais sur la piste
Gabriel Paulista, le défenseur de Villarreal. Une information qui mettrait fin à
l'intérêt des Gunners pour
Loïc Perrin (Saint-Etienne),
selon le quotidien sportif.
Par ailleurs, Krystian Bielik
pourrait rapidement s'engager avec le club londonien
d'après le quotidien britannique The Guardian. Les
Gunners ont fait une offre
de 1,6 million de livres (2
millions d'euros) refusée
par le Legia Varsovie, qui
réclame 2,5 millions de livres (3,2 millions d'euros)
pour le milieu de terrain de
17 ans.
Notre avis : Une bonne
nouvelle
pour
SaintEtienne qui devrait garder
Perrin au moins jusqu'à la
fin de la saison.
Manchester United oublie
Vlaar et passe à l'action
pour Hummels
Manchester United n'a pas
abandonné l'idée de recruter Mats Hummels. D'après
The Daily Express, les Red
Devils auraient formulé une
offre pour le défenseur central allemand de Dortmund.
Le Borussia ne compterait
cependant pas lâcher son
leader défensif cet hiver.
Hummels est aussi suivi par
Arsenal.
Egalement
convoité par les MU, Ron
Vlaar devrait pour sa part
aller au bout de son contrat
avec Aston Villa. La blessure à un genou du défenseur
néerlandais,
indisponible six semaines
après avoir subi une opération, rend son transfert peu
probable cet hiver. Il devrait quitter le club de Birmingham en juin, à la fin de
son contrat.
Notre avis : La piste Vlaar
était probablement la moins
compliquée. Si MU veut
vraiment Hummels, il lui
faudra sortir un gros
chèque.
Liverpool sur Pjanic et
Milner
Les Reds envisageraient de
faire une proposition à l'AS
Rome pour s'offrir le milieu
de terrain Miralem Pjanic.
Le club de la Mersey offrirait 30 millions d'euros aux
Gialorossi et un salaire de 4
millions par an au joueur
arrivé en Italie en 2011. Li-
verpool travaille aussi sur le
dossier James Milner selon
The Times. Le milieu international anglais n'a pas
trouvé d'accord avec Manchester City pour prolonger
un contrat qui expire en
juin, et les dirigeants des
Reds seraient sur le point
d'entamer des négociations
avec les représentants du
joueur.
Notre avis : Deux profils
différents qui pourraient
faire du bien à l'entrejeu de
Liverpool. Le dossier Pjanic semble cependant plus
délicat à boucler, compte
tenu du prix et de la concurrence.
Garde en pole pour entraîner Newcastle
Rémi Garde pourrait bien
succéder à Alan Pardew
sur le banc de Newcastle
selon The Northern
Echo. L'ancien coach de
l'OL serait intéressé par
le poste d'après le quotidien britannique, qui annonce le début des
négociations avec les dirigeants des Magpies dans
les 48 heures qui viennent.
Le nom de l'entraîneur stéphanois Christophe Galtier
est également évoqué.
Notre avis : Un défi intéressant pour Garde, qui trouverait l'opportunité de
prouver ses compétences
dans un championnat très
relevé.
Monk prévient City pour
Bony
En conférence de presse,
Garry Monk a répété que
Manchester City devra
payer les 30 millions de li-
vres (38,4 millions de livres) réclamés par Swansea
City pour s'attacher les services de Wilfried Bony. Le
manager des Swans a également indiqué qu'il ne souhaitait pas se séparer de
Bafétimbi Gomis, convoité
par Crystal Palace.
Notre avis : City devra forcément vendre pour trouver
une telle somme. Ce transfert semble loin d'être fait,
à moins que Swansea ne
baisse ses prétentions.
Tottenham prêt à laisser
partir Adebayor
Les Spurs envisagent de
proposer Emmanuel Adebayor (30 ans) à des clubs
de MLS affirme The Times
dans son édition du jour. Le
club londonien voudrait renouveler son secteur offensif et donc laisser filer
l'attaquant togolais sous
contrat jusqu'en juin 2015
et qui n'a plus joué depuis
début novembre.
Notre avis : Adebayor a
certainement fait le tour de
la question à Tottenham. Il
peut cependant trouver un
challenge sportif plus attrayant que la MLS.
Leicester s'offre Kramaric
Leicester a officialisé l'arrivée d'Andrej Kramaric,
en provenance de Rijeka.
L'attaquant croate, âgé de
23 ans, s'est révélé cette saison en inscrivant 28 buts en
31 matches toutes compétitions confondues, en club et
en sélection. Il va signer un
contrat jusqu'en juin 2018
quand il aura obtenu son
permis de travail. Le montant de la transaction est estimé à 9 millions de livres
(11,5 millions d'euros), un
record dans l'histoire du
club anglais.
Notre avis : Kramaric sera
l'une des curiosités de la
deuxième partie de saison
en Premier League. Ses
performances sur les derniers mois ont été assez impressionnantes.
Galatasaray accepte de
négocier pour Sneijder
Le rendez-vous entre
l'agent de Wesley Sneijder
et les dirigeants de Galatasaray a manifestement
porté ses fruits. Le club
turc, qui ne voulait pas vendre son milieu à la Juve
pour moins de 20 millions
d'euros, le montant de la
clause libératoire, serait
désormais disposé à négocier le transfert du Néerlan-
dais pour 10 millions
d'euros selon La Gazzetta
dello Sport. Le club turinois
avait formulé une première
offre de 7 millions d'euros,
refusée par Galatasaray.
Sneijder a d'ores et déjà an-
Notre avis : Wolfsburg s'assure la présence de l'un des
meilleurs latéraux d'Europe, ou un gros transfert
s'il venait à partir. Le club
allemand peut se frotter les
main
Boufal arrive à Lille
L'Equipe annonce que Sofiane Boufal serait proche
de Lille. Le milieu offensif
d'Angers aurait eu une offre
de contrat de la part du
LOSC. Le montant du
transfert pourrait être d'un
million d'euro.
Notre avis : Un renfort
technique qui ne fera pas de
mal à une équipe lilloise en
manque de créativité.
Toulouse n'est pas seul
sur Ciani
Le club toulousain aura de
la concurrence pour recruter le défenseur central de la
Lazio, Michaël Ciani (30
ans). Selon L'Equipe, Galatasaray, Fenerbahçe et
l’Olympiakos seraient également intéressés pour recruter l'ancien Bordelais
dont le contrat se termine
en juin 2015. Mais le quotidien affirme que le joueur
chercherait en priorité un
point de chute en Angleterre.
Notre avis : Un dossier qui
s'annonce compliqué pour
Toulouse.
Monaco : Toulalan, Carvalho et Raggi vers une
noncé qu'il souhaitait rejoindre la Juve.
Notre avis : Le plus difficile est fait pour la Juve sur
ce dossier.
Rodriguez prolonge à
Wolfsburg
C'était annoncé depuis
quelques jours, c'est désormais officiel. Ricardo Rodriguez a prolongé son
contrat avec le Vfl Wolfsburg. Le latéral international suisse, âgé de 22 ans,
est désormais lié au club allemand jusqu'en juin 2019.
Kicker indiquait hier que la
clause libératoire de Rodriguez se situerait entre 25 et
30 millions d'euros.
prolongation
Nice-Matin annonce que
Jérémy Toulalan, Ricardo
Carvalho et Andrea Raggi,
dont les contrats expirent à
la fin de la saison, devraient
bientôt prolonger à Monaco. La situation de Dimitar Berbatov, lui aussi en fin
de contrat, sera en revanche
examinée en fin de saison
selon le quotidien provençal.
Notre avis : La stabilité ne
semblait pas vraiment de
mise sur le Rocher lors du
dernier marché des transferts. Cette vague de prolongation inverserait la
tendance.
E.S
16
Site web // www. ouest-info.org
Vendredi 09 et Samedi 10 Janvier 2015
CULTURE
LES PANORAMAS DES AURÈS EN 3D A BATNA
"Signature" de l’artiste plasticien Ahmed Khemari
Les panoramas de la wilaya de Batna et la vie quotidienne dans les campagnes des Aurès, réalisés en trois dimensions par l’artiste autodidacte
Ahmed Khemari, sont le "clou" d’une exposition organisée à Batna dans le cadre de la célébration de Yennayer, le nouvel an berbère.
et artiste, natif
dont les £uvres sont une l’association Tamezgha
de la ville de
sorte de symbiose entre Aurès Forum, a participé
Merouana,
peinture et sculpture, à 43 vernissages, en Algédonne à admisemble beaucoup aimer rie et à l’extérieur du
rer, à travers seize (16)
utiliser les couleurs de la pays. Il avoue "continuer
toiles, les activités des faterre et les nuances du à résister, très souvent, à
milles rurales aurésiennes
bleu. Une particularité, l’envie de vendre (ses)
et met en exergue, notamdit-il, qui est "venue tout toiles". La galerie où sont
ment, le savoir-faire de la
particulièrement car elle exposées les toiles de cet
femme chaouie dans le fi(lui) rappelle (son) en- artiste quelque peu atylage de la laine, le tissage
fance insouciante dans les pique connaît, en tous cas,
des tapis ou encore la préchamps". Il précise utili- une grande affluence du
paration des mets tradiser cette technique de public. Les visiteurs les
tionnels. "Faire revivre la
mixage de matériaux dif- plus nostalgiques se revie de tous les jours dans
férents depuis 1985. Un mémorent, à travers les
les Aurès, cette vie bucoprocédé, soutient-il avec tableaux de Khemari, la
lique qui a bercé ma jeuune fierté non dissimulée, vie dans les Aurès, autrenesse, me passionne à tel
"très apprécié par de nom- fois, et se replongent dans
point que j’éprouve l’en- Khemari, enseignant de peinture l’a toujours "fas- journaux pour raconter les breux artistes confirmés". les us et coutumes qui revie irrésistible de la faire profession, tient à préciser ciné". Avec sa touche per- Aurès et la vie dans ses Le peintre qui expose ses flètent le mieux la dimendécouvrir et partager à que même s’il n’a "jamais sonnelle, l’artiste réunit campagnes, perpétuant £uvres à l’occasion des sion identitaire et la
travers mes tableaux", mis les pieds dans une dans ses toiles couleurs, ainsi des scènes de vie festivités du nouvel an richesse culturelle de la
Khemari, Amazigh, initiées par région.
confie cet artiste à l’APS. école de beaux-arts", la paille et vieilles pages de saisissantes.
R.C
C
ALGER
"Hamlet" chef d’œuvre de William Shakespeare sur les planches du TNA
Le chef d’œuvre du célèbre dramaturge britannique
William
Shakespeare
(1564- 1616), "Hamlet" a
été présenté mercredi soir
à Alger par la Compagnie
"Shakespeare Globe Théâtre", dans sa version originale sous titrée en langue
française, devant un public
très nombreux et recueilli,
venu renouer avec les
textes classiques du Théâtre universel. La salle
Mustapha Kateb du Théâtre national Mahieddine
Bachtarzi (TNA) était
pleine aux allées réservées
habituellement au déplacement du public, laissant
autant de monde encore
devant la porte d’entrée,
pour qui il aurait peut-être
été judicieux de prévoir
une installation vidéo afin
de permettre aux moins
chanceux de suivre le
spectacle depuis l’extérieur. Dirigés par Dominic
Dromgoole et Bill Buckhurst, huit comédiens se
sont donné la réplique sans
répit aucun, dans un
rythme ascendant et soutenu, donnant vie, deux
heures quarante minutes
durant, séparées d'un entracte de près d'une demie
heure, à un des plus beaux
textes jamais écrit dans
l’histoire du théâtre. Le
Roi du Danemark, venant
de décéder, apparait à son
fils Hamlet, campé par
Naeem Hayat, en fantôme
pour lui apprendre qu’il
venait d’être assassiné par
son frère Claudius (Oncle
d’Hamlet), rendu par John
Dougall, et sa femme Gertrude (mère de Hamlet),
interprétée par Phoebe
Fiades. Claudius épousa
Gertrude pour accéder au
trône. Afin de découvrir la
vérité,
Hamlet
sera
contraint de simuler une
folie qui le poussera à sacrifier son amour d’Ophélia, joué par Jennifer
Leong, envers qui, il ne
pouvait tenir ses promesse
car préoccupé de connaitre
les coupables du crime
perpétré contre son père.
Dans une succession
d’évènements à rebondissements, la trame, d’une
poésie abondante et illimitée, a été portée par des comédiens
présentement
confirmés, à la formation
académique pleine et accomplie. Les quatre personnages principaux, avec
également Rawuri Paratene dans le rôle de Polonius père d’Ophélia, Berus
Khan dans celui d’Horatio,
Matthew Roman jouant
Fortinbras
et Tommy
Lawrence
incarnant
Laertes, ont aisément interprété plusieurs rôles.
Naeem Hayet, se lançant
dans pas moins de trois
longs monologues, à des
moments différents de la
pièce, a déployé toute
l’étendue de son talent,
couronnant le tout avec la
fameuse phrase "To be or
not to be, that is the question" (être ou ne pas être,
là est la question), pour illustrer le profond conflit et
le marasme qui le rongent
de l’intérieur. Difficile
pour Hamlet de voir prospérer les assassins de son
père auquel il a promis, au
péril de sa vie, de le venger
et de laver le royaume de
tous les affronts qu’il subit
suite aux infidélités commises par sa mère avec son
oncle. Dans une mise en
scène bien conçue, les huit
comédiens polyvalents,
usant également du "théâtre dans le théâtre", ont,
par ailleurs, chanté en polyphonie, assuré les bruitages alimentant l’intrigue
et joué des airs de musique
traditionnels ponctuant
ainsi, les moments forts de
la trame. La scénographie
conçue dans un décor simple et unique, et les costumes suggérant une
époque plutôt actuelle, ont
de manière implicite, mis
en valeur l’universalité et
la puissance du texte qui
concernerait aussi bien
l’époque contemporaine et
qui jouit de différents niveaux d’interprétation (politique,
philosophique,
psychologique et autres).
Se défendant d’avoir la
prétention de proposer une
nouvelle conception du
spectacle car "le remarquable travail de Shakespeare
dans ses différents ateliers
se suffit à lui-même", Dominic Dromgoole, metteure en scène a estimé
qu’il s’est plus agi
"d’adapter la pièce, sans
toucher au texte, à
l’époque actuelle et aux
différentes sociétés qui
l’accueillent". Seul bémol
de la soirée, le manque de
synchronisation flagrant
du sous titrage en français
avec les dialogues altérant
sérieusement la bonne
compréhension du cheminement des évènements.
Commémorant le 450e anniversaire de la naissance
de William Shakespeare, la
Compagnie "Shakespeare
Globe Theatre" a entamé
depuis le 23 avril 2014
(jour et mois de naissance
du dramaturge) une tournée de deux ans qui devrait
la conduire dans quelque
205 pays. L’Algérie, premier pays d’Afrique à recevoir la Compagnie
"Shakespeare
Globe
Theatre" est le 66e pays
qui accueille ce spectacle
dont la tournée s’achève
le 23 avril 2016. Organisé
pour la première fois en
Algérie, par le British
Council et le Théâtre national Mahieddine Bachtarzi le spectacle "Hamlet
Globe to Globe" a été programmé en Algérie pour
une
représentation
unique.
R.C
PUBLICITÉ
Site web // www. ouest-info.org
Vendredi 09 et Samedi 10 Janvier 2014
17
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L’HABITAT ET DE L'URBANISME ET DE LA VILLE
DIRECTION DE L’URBANISME, DE L’ARCHITECTURE ET DE LA CONSTRUCTION
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS
DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS DE LA WILAYA D'ORAN
Avis de recrutement
DE LA WILAYA DE SIDI BEL ABBES
La Direction des Travaux Publics de la wilaya d'Oran ouvre un concours pour le
recrutement dans le grade désigné ci-dessous :
2eme MISE EN DEMEURE
A
Monsieur BENAFFANE Ahmed,
gérant de l’entreprise SARL TRAVAUX 2000.
Grade
Mode de
Conditions de
recrutement
recrutement
Spécialité
demandée
Nbre de
postes
lieu
Autres
d'affectation
conditions
ouverts
Administrateur
sciences juridiques et
administratives – sciences
économiques - sciences financières - sciences
commerciales - sciences de gestion - sciences
supérieur ou
politiques et relations internationalesun titre équivalent
sociologie (sauf spécialité sociologie
éducative) - psychologie (spécialité travail et
organisation) -sciences de l'information et de la
communication (sauf spécialités presse écrite
et audio-visuelle) -sciences islamiques (spécialité législation et droit)
concours Licence
sur titre d'enseignement
siège de la
direction
/
01
Conformément à l’article 122 du décret Présidentiel N°10-236 du
28 Chaoual 1431 correspondant au 7 octobre 2010, portant
Le dossier de candidature doit comprendre les documents suivants :
-demande manuscrite précisant le nom, le prénom, l'adresse du candidat et le grade postulé - copie de la carte d'identité nationale -photocopie du titre ou du
diplôme exigé accompagné du relevé de notes du cursus de formation - fiche de renseignements dûment remplie par le candidat, soit de support papier, soit
réglementation des marchés publics modifié et complété
de support numérique téléchargeable sur le site de la direction générale de la fonction publique (www.concours-fonction-publique.Kov.dz) ou (www.dgfp.gov.dz)
candidat déclaré définitivement admis sera, préalablement, à leur nomination dans le grade postulé, invité à compléter son dossier administratif, par l'enVu la notification de l'ordre de service en date du 10/06/2013 Lesemble
des autres documents dont notamment : -copie du document justifiant la situation du candidat vis-à-vis du service national, certifiée conforme à l'original
par la direction des travaux publics - extrait du casier judiciaire (bulletin n° 3) en cours de validité - certificat de nationalité algérienne - certificat de résidence
concernant le marché N°35/2013 relatif aux travaux d'amélioration à Oran et ses environs -Extrait d'acte de naissance n° 13 -certificats médicaux (phtisio. et méd.Gle) - deux (02) photos d'identité - les attestations de travail
justifiant l'expérience professionnelle dans la spécialité, celles-ci doivent être dûment visées par l'organe de sécurité sociale, pour l'expérience acquise dans
privé - une attestation justifiant la période de travail effectuée dans le cadre du dispositif d'insertion professionnelle ou sociale des jeunes diplômés
urbaine du 119 lots SEHALA (lot voirie), approuvé le 03/04/2013 et leet secteur
précisant l'emploi occupé, le cas échéant - tout document justifiant le suivi par le candidat d'une formation supérieure au niveau du diplôme requis dans la
même spécialité, le cas échéant - tout document relatif aux travaux et études réalisées par le candidat dans la spécialité, le cas échéant - une fiche familiale,
l'expiration du délai contractuel.
pour les candidats mariés
-Critères de sélection des candidats :
Vu le retard considérable dans l'avancement des travaux et
1-Adéquation du profil du candidat aux exigences du grade ouvert au concours (de 0 à 5 points)
a)conformité du titre ou du diplôme aux exigences du grade postulé : 02 points
b)cursus de formation : (de 0 à 3 points), la notation s'effectuera sur la base de la moyenne générale de la dernière année d'étude ou de formation sanctionnée
l'abandon du chantier.
du titre ou du diplôme, ainsi qu'il suit :
point pour une moyenne égale à 10/20 et moins de 11/20
Suite aux différentes lettres qui vous ont été adressées en date du -0,5
-01 point pour une moyenne égale à 11/20 et moins de 12/20
-02 points pour une moyenne égale à 12/20 et moins de 13/20 ,
16/06/2014 sous le N°-1042 le 23/07/2014 sous le N°1273 et le -2,5 points pour une moyenne égale à 14/20 et moins de 15/20
-03 points pour une moyenne égale ou supérieure à 15/20
candidats issus des grandes écoles (école nationale de formation supérieure) bénéficient de deux (2) points supplémentaires le cas échéant,
14/08/2014 sous le N° 1354, pour l'exécution de vos obligations, Les
Les majeurs de leurs promotions aux universités et centres universitaires bénéficient d'un (1) point supplémentaire le cas échéant,
complémentaire au diplôme exigé dans la même spécialité : (de 0 à 2 points)
le renforcement du chantier et pour mettre en œuvre tous les 2-Formation
3-Travaux et études réalisés par le candidat : (de 0 à 2 points)
-un (1) point pour chaque mémoire ou étude publiée dans une revue nationale ou étrangère, dans la limite de 2 points
moyens nécessaires pour réaliser le projet dans les plus courts
4-Expérience professionnelle acquise dans le même poste ou un poste équivalent : (de 0 à 6 points).
a)expérience professionnelle acquise dans (établissement ou administration publique), dans le cadre des contrats de pré-emploi, du dispositif d’insertion professionnelle ou sociale des jeunes diplômés ou en qualité de contractuel : un (1) point par année de service dans la limite de six (6) points
délais et à des cadences des cadences appropriées.
b)expérience professionnelle acquise dans (établissement ou autre administration publique relevant du secteur de la fonction publique) : un (1) point par année
de service dans la limite de quatre (4) points
Suite à la mise en demeure n° 01 parue le 04/12/2014 dans le
c)expérience professionnelle acquise en dehors du secteur de la fonction publique : 0,5 point par année de service dans la limite de trois (3) points, les certificats
de travail doivent être soumises aux cotisations de l'organe de sécurité sociale et notamment le secteur privé.
journal OUEST INFO.
d)expérience professionnelle acquise dans un poste de travail inférieur au grade postulé : 0,5 point pour chaque année de service dans la limite de 2 points.
5-Date d'obtention du diplôme : (de 0 à 2 points), une note de 0,25 point attribuée pour chaque année précédente l'année d'ouverture du concours dans la
de 02 points.
Suite au PV de visite du chantier en date du 18/12/2014 qui a pour limite
6-Entretien avec le jury de sélection : (de 0 à 3 points) chaque candidat absent à l'entretien, sera éliminé automatiquement du concours
Pour distinguer entre les candidats en cas d'égalité des points pendant la proclamation des résultats, il sera proche à la priorité suivante :
objet l'absence totale de l’entreprise sur chantier.
-les ayants droit de chahid (fils et fille de chahid)
handicapés ayant le pouvoir d'exercer les missions du grade postulé)
Votre entreprise est mise en demeure pour la seconde fois, d'avoir -les
-l'Age du candidat (la priorité au plus âgé)
-la situation familiale du candidat (marié avec enfants, marié sans enfants, soutien de famille, célibataire)
candidats non retenus pour participer aux concours sur titres, peuvent introduire un recours auprès de la direction des travaux publics d'Oran dès qu'ils
à remplir ses engagements contractuels dans un délai de 48 Les
ont pris connaissance des motifs de rejet de leurs candidatures et dans un délai minimum de dix (10) jours ouvrables avant la date fixée au concours.
Délai d'inscription et dépôt des dossiers de candidatures : le délai d'inscription aux concours est fixé à 15 jours de travail à compter de la 1ère parution du
heures, faute de quoi une résiliation unilatérale du marché sera
présent avis dans la presse écrite.
Les dossiers de candidatures seront transmis par voie de lettre recommandée avec un accusé de réception ou déposés direct à la Direction des Travaux
prononcée à l’encontre de votre entreprise.
Publics sise au Bd Mimouni Lahcene , route du port d'Oran, contre un accusé de réception.
NB : les dossiers incomplets ou ceux parvenus hors délai d'inscription, ne seront pas pris en considération.
LE DIRECTEUR LA DIRECTRICE DES TRAVAUX PUBLICS PAR INTERIM
Ouest Info du 10/01/2015
ANEP 31000034
Ouest Info du 10/01/2015 ANEP 31000307
_x wÜÉ|à wx átäÉ|Ü Ät Ä|uxÜà° wË|ÇyÉÜÅxÜ
Ouest
PUBLICITE
info
L’INSTITUT FRANÇAIS
D’ORAN
ARRIETTY, LE PETIT MONDE DES CHAPARDEURS
Quotidien National D’information
Premier quotidien indépendant de l’Algérie profonde
Pour toutes vos annonces contactez nous
à l’adresse suivante :
Villa sis à 15, rue Sahel Ibn-Khalifa, Hay
El-Badr Sidi-Bel-Abbès 22000
Tél /Fax : 048 75 20 05
Email : sba[email protected]
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L'HABITAT, DE L'URBANISME ET DE LA VILLE
DE LA WILAYA DE RELIZANE
DIRECTION DES EQUIPEMENTS PUBLICS
N°478/2014
AVIS DE PROLONGATION DU DELAI
PROJETS : PROLONGATION DU DELAI DU PROJET DE REALISATION
Paru Aux journaux El Watani en date du 13/12/2014 et Ouest Info
en date du 15/12/2014.
PROJET : Réalisation d'un bureau d'inspection de travail avec logement à
Oued R'hiou
Lot 01 : Bloc Administration +Aménagement Extérieur (Ass+AEP+Voirie +E.EXT) +Chauffage Central
Lot 02 : Réseaux (Télésurveillance +informatique+ Téléphone)
La Direction des Equipements Publics (DEP) de la wilaya de Relizane, lance le
présent avis de prolongation du délai DE 10 JOURS Jusqu'au 12/01/2015
concernant le projet ci-dessus.
LE DIRECTEUR
ANEP 31020318
OUEST INFO 10/01/2014
SAMEDI 10 JANVIER À 15H00
Ciné manga (à partir de 3 ans).
De Hiromasa Yonebayashi – 2010, 1h34’.
Dans la banlieue de Tokyo, sous le plancher d’une
vieille maison perdue au coeur d’un immense jardin,
la minuscule Arrietty vit en secret avec sa famille.
Ce sont des Chapardeurs.
18 Vendredi 09 et Samedi 10 Janvier 2015 FEMMES
Site web // www. ouest-info.org
BEAUTÉ
Les aliments qui prennent soin des cheveux, de la peau et des ongles
La luzerne
Elle est riche en potassium, en calcium, en phosphore, en enzymes, en chlorophylle, entre autres nutriments. Il est recommandé de la consommer avec un jus de carottes, par exemple (ou
râpée dans une salade). Elle nourrit autant la peau que les cheveux, aide à la régénération cellulaire, élimine les graisses et les toxines qui affectent la santé cutanée.
L’huile d’olive extra vierge
Elle est riche en vitamine E et a la capacité de nourrir la peau car elle protège l’épiderme, le renforce et le répare. Elle a d’excellents effets antioxydants sur la membrane cellulaire, qui combattent l’usure et le vieillissement prématurés. Faîtes attention à choisir une huile d’olive
d’excellente qualité.
Le poivron
Il peut être rouge, vert ou jaune, peu importe car toutes les variétés contiennent du fluor et de la
silice, deux nutriments essentiels pour la santé des cheveux et des ongles. Mélangez-le avec un
peu de jus de carottes pour un meilleur résultat.
L’oignon
Ce légume doit faire partie de tous vos plats (il vous sauve de quand vous êtes pressés, comme
les pommes de terre ou les oeufs) : c’est une source incroyable de fer, de phosphore, de silice,
de calcium et de potassium. Il permet à la peau, aux cheveux et aux ongles de se renforcer et
d’être plein de vie, car il dissout les toxines de notre foie et de notre intestin. Dans la mesure du
possible, consommez de l’oignon cru pour une peau plus jeune et belle. SUITE ET FIN
Conseils pour un ventre plat
Rechta algéroise à la sauce blanche
Ingrédients
pour la recette Rechta algéroise à la sauce blanche
1 kg de pâte "rechta" (voir la recette dans le lien suivant)
Des morceaux de poulet
150 g de pois chiches trempés la veuille et pré-cuit pendant 20 minutes.
3 belles courgettes,
5 beaux navets,
2 oignons,
1 CS de smen ou d'huile
De l'huile, sel poivre
1 bâton de cannelle + de la cannelle en poudre pour la
déco.
Pour travailler la rechta :
Beurre Huile
Préparation
pour la recette Rechta algéroise à la sauce blanche
Faire revenir dans la marmite du couscoussier le poulet coupée en morceaux avec les oignons hachés, le smen, les
pois chiches auparavant rincés, le sel, le poivre et le bâton de cannelle. Recouvrir d'un litre d'eau et laissez cuire 30
minutes environ.
Mettre la " rechta " dans la passoire du couscoussier et laisser cuire 15 à 20 minutes environ.
Nettoyer les courgettes et les navets puis coupez ces derniers en quartier et les courgettes en tronçons. Ajoutez-les à
la sauce et laissez cuire jusqu'à cuisson complète des légumes. Si le poulet est déjà cuit, retirez-le avant.
Retirer la " rechta ", arrosez-la avec 2 c. à soupe d'huile et après avoir rectifier l'assaisonnement du bouillon, arroser
la rechta avec un peu de ce bouillon.
Mettre de nouveau les pâtes dans la passoire du couscoussier et cuire une deuxième fois à la vapeur environ 15 minutes. Retirer les pâtes qui sont cuites et ajouter le beurre.
Disposez la rechta dans un grand plat à couscous et creusez au centre pour mettre la viande, les pois chiches et les légumes.
Servir chaud.
•
Supprimez de votre régime tous les aliments qui
contiennent des quantités importantes de graisses, et essayez de choisir le plus d’aliments sains possibles,
comme les fruits et les légumes.
•
Mettez en place une bonne routine d’exercices
qui peuvent être utiles pour perdre du poids, mais également pour réduire le plus possible les niveaux de graisses
accumulées.
•
Évitez les repas trop abondants. Le mieux est de
s’habituer à diviser la journée en 5 repas, durant lesquels
vous ingérerez de petites portions. N’oubliez pas de
consommer des aliments nutritifs et qui apportent peu de
calories.
•
Buvez entre 6 et 8 verres d’eau par jour, vous
serez ainsi bien hydraté.
•
Essayez de ne pas consommer de sauces, de
mayonnaise, de chocolats, de glaces, qui sont des aliments très gras. Vous pouvez les substituer par des noix,
du poisson et de l’huile d’olive.
•
Réduisez la consommation d’aliments sucrés et
de boissons gazeuses.
•
Le dernier repas de la journée doit être pris au
moins deux heures avant d’aller vous coucher, et doit
être le plus léger possible, de préférence à base de légumes. Une délicieuse salade fera parfaitement l’affaire.
•
Si vous faites des exercices aérobics, profitez de
la matinée pour les réaliser.
N’oubliez pas !
Il est très important de garder en tête que les graisses qui
sont éliminées peuvent très vite revenir si vous arrêtez de
faire des exercices, ou que vous reprenez rapidement vos
anciennes mauvaises habitudes. Le plus important est
donc d’être très constant, de laissez de côté son manque
de motivation, car les résultats qui vous attendent en valent réellement la peine.
Mais, il est également fondamental de bien connaître
votre corps afin de pouvoir adapter parfaitement votre
routine d’exercices à vos capacités, sans forcer démesurément. Rappelez-vous que si vous exigez trop de votre
corps, au lieu de lui apporter des changements bénéfiques vous lui causerez des dommages importants. Tout
doit être bien contrôlé et mesuré. SUITE ET FIN
SANTÉ
•
Site web // www. ouest-info.org
Vendredi 09 et Samedi 10 Janvier 2015
19
14 remèdes pour dormir mieux et plus facilement
Suite et Fin
•
N’utilisez la chambre que pour dormir
•
N’utilisez le lit que pour deux activités seulement :
dormir et avoir des relations sexuelles. Tout le reste, faitesle dans les lieux appropriés. Mangez dans la salle à manger
ou dans la cuisine, regardez la télévision dans le salon, travaillez au bureau, etc.
•
Créez une ambiance relaxante
•
Cela veut dire que vous aurez besoin d’un bon matelas, de rideaux opaques pour que la lumière du soleil ne
passe pas, d’une peinture aux tons clairs, d’un bon chauf-
fage ou de l’air conditionné, d’un silence absolu, de partager votre lit avec une personne qui ne fait pas de cauchemars (si c’est le cas, achetez un lit plus grand), de mettre
un pyjama confortable, etc.
•
Préférez la fraîcheur dans votre chambre
•
Si vous êtes trop couvert, ou que le chauffage est au
maximum, il ne sera pas seulement difficile de vous lever,
mais la température élevée de votre chambre rendra votre
sommeil intermittent. Le corps va transpirer plus que
d’habitude et se déshydratera.
•
•
Compensez le sommeil perdu
•
Si vous êtes sorti tard le samedi soir, ou si vous êtes
resté éveillé jusqu’à deux heures du matin pour étudier, récupérez vos heures de sommeil le lendemain. Vous n’aurez
pas de retard dans votre sommeil et resterez en forme.
•
Évitez certains aliments avant d’aller vous coucher
•
Tout ce qui vous maintient alerte, comme la caféine,
les sodas et les aliments gras, n’est pas conseillé avant d’aller vous coucher. En réalité, il n’est pas conseillé de boire
du café après 18 heures.
•
N’allez pas au lit avec une sensation de faim
•
Vous ne devez pas non plus aller vous coucher avec
l’estomac trop plein. Le mieux est de dîner suffisamment
pour ne pas rester sur votre faim et pour ne pas vous réveiller avec des douleurs stomacales ou avec une envie trop
pressante de manger.
Infusions et conseils pour traiter la sciatique
Lorsque le nerf sciatique est enflammé, certaines douleurs apparaissent dans la fesse et dans la partie postérieure de la cuisse. Cette douleur peut s’étendre tout
le long de la jambe jusqu’à la cheville et peut être très
incommodante.
Pour traiter les problèmes de sciatique, vous pouvez
utiliser certaines herbes aux propriétés antirhumatismales et analgésiques sous forme d’infusion, de compresses et de cataplasmes, dans le but de soulager vos
souffrances.
Les symptômes qui indiquent une inflammation du
nerf sciatique
•
Une douleur aiguë qui part de la fesse jusque
dans la partie postérieure de la jambe et qui peut se
prolonger jusqu’à la cheville.
•
Des difficultés pour réaliser certains mouvements, comme se retourner dans le lit par exemple.
•
Des difficultés à maintenir une station debout
durant un long moment à cause de douleurs aiguës qui
deviennent insupportables.
•
Une inflammation très grave qui ne s’atténue
pas ou qui ne s’améliore pas quelque soit la position.
•
Un grand sentiment d’handicap dû à la douleur
et aux troubles causés par cette inflammation.
Les infusions qui combattent la sciatique
L’infusion de curcuma
C’est une herbe très recommandée dans le traitement
de la sciatique car elle contient de nombreuses propriétés anti-inflammatoires. Préparez une infusion
avec quelques branches de curcuma dans un demilitre d’eau bouillante. Buvez-en jusqu’à trois ou quatre
fois par jour.
Asuivre
20
Site web//www. ouest-info.org
Vendredi 09 et Samedi 10 Janvier 2015
PUBLICITÉ
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE TLEMCEN
DIRECTION DES EQUIPEMENTS PUBLICS
AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N°…..DEP/TL/2014
NIF : 413024000013031
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE TLEMCEN
DAIRA DE TLEMCEN
COMMUNE DE TLEMCEN
La DEP lance m avis d'appel d'offres restreint à la concurrence en vue la réalisation des projets suivants :
Projet : étude et réalisation d'une résidence universitaire 1000 lits avec dépendance à IMAMA –MANSOURAH
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
LOT : équipement chaufferie
NIF :
Les entreprises titulaires de la qualification et classification professionnelle dans le domaine
peuvent soumissionner.
Les dossiers de soumission peuvent être retirés auprès de
En application des dispositions de l’article 49 alinéa 2 du décret présidentiel n°10-236
La direction des équipements publics
Les offres des soumissionnaires doivent compter ce qui suit :
du 07/10/201O, modifié et complété portant réglementation des marchés publics
A / OFFRE TECHNIQUE :
Le Président de la Commune de Tlemcen, porte à la connaissance des bureaux d’études
-Copie du Registre de Commerce copie légalisée portant le code en relation avec l'objet du cahier des charges
-Certificat de Qualification et classification 02 et plus en bâtiment (code chauffage).
ayant participés a le concours d'architecture N°01/2014 paru dans le BOMOP et les
- Casier Judiciaire moins de 3 mois copie légalisé.
quotidiens (Ouest info) Selon les résultats de la commission Communale
- Le numéro d'identification fiscale(NIF) copie légalisée
d'analyses et jugements des offres réunies en date du 22/12/2014 a Quatorze heurs Sont :
-Extrait de Rôle portant la mention « non inscrit au fichier des fraudeurs »
Mise à Jours CNASAT en cours de validité copie légalisée
-Mise à Jours CASNOS en cours de validité copie légalisée.
Désignation
BUREAU DES MONTANT Délai
NIF
NOTE
NOTE
NOTE
OBS
- Mise à Jours CACOBATH en cours de validité copie légalisée.
EN TTC
ETUDES
TECHNIQUE FINANCIERE GLOBAL
-Références professionnelles (justifiées par des attestations de bonne exécution délivrées par les maîtres de
ETUDES+SUIVI
l'ouvrage
-Références bancaires + Bilans financiers des 3 dernières années capacité financière visé par le receveur
L'étude et svìvi :
SEDDlKI
4.768.480,00 16 MOIS 163130400319103
53.40
30
83.40 Un seul
et l'inspection des impôts
DA
ET 45
--------------------- Pli qualifié
-Moyens de réalisation matériels, (PV inventaire de l'huissier ou d'expertise pour les années 2013 et 2014 et carte Construction et équipement AZZEDDINE
d'une Ecole Primire D1
JOURS
70
30
100
grise PV dévaluation de matériel)
(GROUPE SCOLAIRE) A
-Moyens humains, justifié par déclaration de la CNAS
Oudjlida Tlemcen
-Planning de réalisation signé et cacheté.
- Déclaration à souscrire datée, signée et cacheté conformément au modèle ci-joint.
-Déclaration de probité datée et signée conformément au modèle ci-joint.
L'étude et suivi
GUITOUNE BOU- 3.621, 745,00 10 MOIS 196913010443928
53.80
29.46
83.26 MEILLEUR
-Délai de réalisation ou délais d'exécutions
;Construction et équipement MEDIENE
DA
ET 20
------------------NOTE
-le statut pour le cas d'une personne morale copie légalisé
d'une Ecole Primaire C1
jours
70
30
100
-Attestation des dépôt des compte socio en cas d'une personne moral (cf article 29 d'ordonnance N° 09-01
(GROUPE SCOLAIRE) A
du 22/07/2009 portant loi de finance complémentaire pour années 2009.
Boudjlida Tlemcen
B/OFFRES FINANCIÈRE
-La lettre de soumission : remplie et signée et cacheté
- Le bordereau des prix unitaires: dûment rempli et signée et cacheté arrêté en chiffre et en lettre.
-Le devis quantitatif et estimatif: dûment rempli et signé et cacheté
-Les offres doivent Être déposées à la Direction des Équipements Publics de la Wilaya de
TLEMCEN Sise HAÏ DALLIA - KIFFANE – TLEMCEN En deux plis séparés portant les mentions : A/ Offre Technique B/Offres Financière
Les deux plis seront déposés dans 3 enveloppes (enveloppe extérieur) anonyme portant la mention
AVIS D'APPEL D'OFFRE NATIONAL RESTREINT
Projet :étude et réalisation d'une résidence universitaire 1000 lits avec dépendance à IMAMA-MANSOURAH
(PLI A NE PAS OUVRIR).
Déposées au plus tard (21) jours à compter de la première parution du présent avis dans la presse national ou le
BOMOP à 12h00. Les soumissionnaires restent engagés par leurs offres 90 jours+la durée de préparation des
offres. La séance d’ouverture des plis se tiendra le jour correspondant à la date de dépôt des offres à 14h00 au
siège de DEP TLEMCEN. Les soumissionnaires sont cordialement inviter à y assister ou se faite représenter.
096 2130 1915 06 29
ANEP 31000301
Ouest Info du 10/01/2015
Conformément à l’article 114 du décret Présidentiel n°I0-236 du
07/10/2010 modifié et Complété le décret présidentiel 12-23 du
18/01/2012 modifié et complété portant réglementation des
marchés publics , les soumissionnaires qui contestent ce choix
peuvent introduire un recours dans un délais de dix (10) jours à
compter de la date de la première parution du présent avis dans
les quotidiens
LE PRESIDENT
ANEP 31020347
OUEST INFO 10/01/2015
CONDOLÉANCES
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE LA SANTE. DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIERE
ETABLISSEMENT HOSPITALIER
DR BENZERDJEB
AIN TEMOUCHENT
AVIS D'appel d'offre national restreint
L’Etablissement Hospitalier Dr Benzerdjeb à Ain Témouchent lance un avis
d'appel d'offre national restreint pour fourniture, installation et mise en service
d'une unité de reconstruction des anticancéreux.
Les soumissionnaires intéressés peuvent prendre attache avec la Direction
Générale de l'Etablissement Hospitalier, bureau des marchés, pour retirer les
cahiers des charges.
N° de téléphone : 043 61 3510
N° de fax 043 61 35 12
La date limite de dépôt des soumissions est fixée à 21 jours à partir de la
première parution de cet avis.
L'ouverture des plis se fera le même jour à 14h00.
Les soumissions doivent être adressées sous double enveloppe, celle de
l'extérieur portant la mention.
«Soumission à ne pas ouvrir»
APPEL D'OFFRE NATIONAL RESTREINT
FOURNITURE, INSTALLATION ET MISE EN SERVICE
D'UNE UNITE DE RECONSTRUCTION DES ANTICANCEREUX.
Accompagnées des pièces exigées dans le cahier des charges.
Le retrait du cahier des charges s'effectue contre la somme de 3000 DA
Ies soumissionnaires sont, invités à assister à l'ouverture des plis qui aura lieu
en séance publique le jour ouvrable après l'expiration du délai fixé.
LE DIRECTEUR GENERAL
ANEP 31000002
OUEST INFO 10/01/2015
Le personnel technique et administratif du quotidien Ouest Info
et à sa tête son directeur Houmad Abdelaziz, très affectés par
la perte de Monsieur Messafeur Farid , survenu ce vendredi à
l’âge 50 ans, oncle de notre sœur et collègue Messafeur Amina,
présentent à cette dernière leurs condoléances les plus attristées, et l’assurent de leur profonde sympathie.
Puisse Dieu le tout Puissant accorder au défunt sa Sainte
Miséricorde, et l’accueillir en son Vaste Paradis.
« A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons »
_x wÜÉ|à wx átäÉ|Ü Ät Ä|uxÜà° wË|ÇyÉÜÅxÜ
Ouest
PUBLICITE
info
Quotidien National D’information
Premier quotidien indépendant de l’Algérie profonde
Pour toutes vos annonces contactez nous
à l’adresse suivante :
Villa sis à 15, rue Sahel Ibn-Khalifa, Hay
El-Badr Sidi-Bel-Abbès 22000
Tél /Fax : 048 75 20 05
Email : [email protected]
PROGRAMME TV
12:55 C à vous, le meilleur
14:10
La vérité sur
l'arche de Noé
15:10 Hélène et les animaux
16:05 Planète Terre
17:00
Sur le grand
océan blanc
18:00 Les routes de l'impossible
19:00 La légende du roi
Arthur
20:35 Echappées belles
22:10 Vu sur Terre
23:00 A vous de voir
23:30 Opération Stonehenge
Vendredi 09 et Samedi 10 Janvier 2015
21
22:45
20:10
Senteurs d'algérie
Scènes de ménages
14h50 : assrar el
madhi II (29)
15h30 : c'est son show
''rediff''
17h15 : sebaq el madjarate (10)
17h35 : Algérie, génies
des lieux ''sétif''
18h25 : sihr el mordjane (17)
19h30 : la dernière
forêt
20h00 : journal en
arabe
20h45 : sur le fil
21h45 : gala artistique
22h45 : senteurs d'algérie ''souk ahrass 2
éme ptie''
11:25 Les Z'amours
11:55 Tout le monde veut
prendre sa place
13:20 13h15, le samedi...
14:00 Mon Envoyé spécial
14:45 Faites entrer l'accusé
16:25 Un jour, un destin
18:15 Pyramide
19:15 Mot de passe
20:00 Journal
20:40
Parents mode
d'emploi
20:45 C'est votre vie !
23:15 On n'est pas couché
Site web // www. ouest-info.org
06:00 M6 Music
08:15 M6 boutique
10:30 Cinésix
10:40 L'amour est
dans le pré
12:45 Le 12.45
17:00 Patron incognito
18:40 Un trésor dans
votre maison
19:45 Le 19.45
20:10 Scènes de ménages
23:20 NCIS : Los Angeles
Les conflits du quotidien de quatre couples
d'âges différents, Emma et Fabien, Marion et
Cédric, Liliane et José et Huguette et Raymond.
20:45
20:50
C'est votre vie !
Le sang de la vigne
A 86 ans, cette artiste complète, chanteuse, comédienne, ex-meneuse de revues, ne parle toujours pas de retraite. Ce soir, Annie Cordy va
pouvoir revivre les temps forts de son parcours.
Ses plus grandes chansons - « Tata Yoyo », «
La Bonne du curé », « Hello Dolly », « Nini la
chance »...
16:50 Un livre toujours
17:00 Les carnets de
Julie
17:55 Questions pour
un champion
18:30 Avenue de l'Europe
19:00 19/20 : Journal régional
19:30 19/20 : Journal
national
20:05 Tout le sport
20:20 Zorro
20:50 Le sang de la
vigne
22:25 Soir 3
22:50 Allons petits enfants
En compagnie de son assistant, Benjamin se
rend à Narbonne suite à l'invitation d'une maison d'édition qui souhaite publier ses textes de
jeunesse. Il en profite pour rendre visite à Jeannie, une amie de longue date et viticultrice, qui
mène une expérience pilote en biodynamie.
20:35
20:45
Echappées belles
Nos chers voisins
Raphaël commence son périple à Oulan-Bator, la
capitale de cet Etat d'Asie centrale, en compagnie
de Mogi, un guide francophone. Il l'emmène assister au Naadam, une fête nationale dans la
campagne proche.
12:00 Les douze coups
de midi
12:50 L'affiche du jour
13:20 Reportages
15:15 Les yeux de l'amitié
17:05 Tous ensemble
17:55 50mn Inside
19:10 50mn Inside
19:50 Là où je t'emmènerai
20:00 Journal
20:30 Du côté de chez
vous
20:35 Tirage du Loto
20:45 Nos chers voisins
23:15 The Voice
Problèmes de famille ou d'éducation, justice, religion, politique : la vie des voisins rebondit sur les
sujets de société de manière drôle, cocasse ou
touchante.
22
Site web // www. ouest-info.org
Vendredi 09 et Samedi 10 Janvier 2015
DÉTENTE
MOTS FLÉCHÉS
N°767
HOROSCOPE
BELIER
Vous aurez confiance en vous,
peut-être un peu trop, et cela
risque de vous entraîner dans des
conflits. Vos besoins de mouvements
s'accroissent.
TAUREAU
Vous aurez des contacts facilités avec des personnes
il y a de la nouveauté dans l'air. Vous
avez besoin de mouvement, ce qui de
plus vous aiderait à chasser le stress,
la fatigue nerveuse vous guette.
GEMEAUX
Votre franchise ne sera pas du
goût de tout le monde, restez
mesuré, agissez plutôt. Vous
avez besoin d'évacuer vos tensions accumulées, l'idéal serait de vous consacrer à une activité artistique ou créatrice.
CANCER
Vous allez recevoir de bonnes
nouvelles. Allez donc voir
dans votre boîte aux lettres,
sans appréhensions ! Ne soyez pas
si résigné, c'est en faisant des efforts
sur vous-même que vous irez mieux.
LION
La journée s'annonce forte et
foisonnante en émotions. Ne
vous laissez pas déborder
pour autant. Vous bénéficiez d'un
transit énergique, vous serez décidé à
améliorer votre intérieur... Travaux en
perspective.
VIERGE
Des idées neuves vous rendent enthousiaste pour l'avenir. Ne brûlez pas les étapes,
planifiez sur la durée. Vous avez l'occasion d'abandonner une mauvaise
habitude. Pour votre santé.
BALANCE
Une impression de frustration
vous rend mélancolique. N'oubliez pas que tout arrive, en
son temps. Vous avez la grande
forme, et vous gérez vos énergies
avec davantage de doigté.
SCORPION
Une opportunité nouvelle de
changement de vie sera à votre
portée, lisez attentivement ce
que vous pouvez signer malgré tout. Une
fatigue floue se fait sentir, bien qu'elle ne
vous empêche en rien de rester actif.
SAGITTAIRE
Solution
des mots fléchés
N°766
Solution N°714
SUDOKU
Jeu de SUDOKU
N°715
Vous prenez la vie avec simplicité, aujourd'hui. Vous éviterez
bien des soucis par votre état
d'esprit. Vous tenez la grande forme, vous
avez besoin de vous défouler au travers
d'une activité pour stabiliser votre énergie.
CAPRICORNE
Vous avez la sensation d'être
face à des limites que vous avez
le plus grand mal à admettre
véritablement. Vous auriez raison de
suivre votre instinct et de faire du
sport. Évitez les personnes agitées...
VERSEAU
Vous n'aurez pas votre langue
dans la poche. C'est le moment
de vous pencher sur un travail
difficile. Vous avez refoulé beaucoup
trop de tension nerveuse, videz votre
sac ! Non pas sur votre entourage,
mais au travers d'une activité sportive.
POISSON
Les évènements vont dans
votre sens, votre optimisme et
votre culot vous ouvrent des
portes. Vous êtes surmené, mais ralentir vous semblera plus pénible que
de continuer sur cette lancée, harmonisez votre activité.
Site web // www. ouest-info.org
Vendredi 09 et Samedi 10 Janvier 2015
23
ATTENTAT AU YEMEN
UN SEMI-REMORQUE PERCUTE DEUX MINIBUS PRÈS DE GUIGBA
Au moins 33 morts et 62 blessés
2 morts et 11 blessés
U
ne voiture piégée a explosé ce mercredi matin devant l'académie de police dans le centre
de Sanaa, la capitale du Yémen. L'attentat s'est produit «au moment où des nombreux
Yéménites s'apprêtaient à faire la queue pour s'inscrire à l'académie», selon l'agence officielle
yéménite Saba. Au moins 33 jeunes hommes ont été tués selon le dernier bilan. Soixante deux
autres ont été blessées, dont plusieurs grièvement, a indiqué le chef de la police de Sanaa,
Abdel Aziz al-Qoudassi. Des ambulances se sont ruées sur le lieu de l'attentat pour évacuer
les victimes alors que les forces de l'ordre ont sécurisé le secteur. Selon l'agence AP, l'attaque
a été menée à l'aide un minibus chargé d'explosifs, dont il ne restait qu'un amas de ferraille.
La bombe a été déclenchée à distance, selon un responsable des services de sécurité. L'agence
AP évoquait, pour sa part, un attentat-suicide.
CUBA
Libération d’au moins 35 prisonniers politiques
D
eux personnes sont décédées et onze (11) autres
ont été blessées, dont 4 gravement atteintes, mercredi
après-midi près de Guigba
(Batna) après qu’un camion
semi-remorque eut percuté 2
minibus et plusieurs véhicules
à l’arrêt, selon la protection
civile. Le chauffeur du camion lourd, circulant sur le
chemin de wilaya (CW) 9 avec une charge de 30 tonnes de sable, a perdu le contrôle de son véhicule en raison d’une panne de freins avant d’emboutir deux minibus et plusieurs voitures légères
en stationnement, pour finir sa course sur la devanture d’un café situé dans le voisinage, selon
cette source. Le conducteur d’un des deux minibus, âgé de 43 ans, et une fillette de 8 ans qui circulait à pied, ont été tués sur le coup, tandis que les blessés ont été évacués vers l’hôpital d’Ain
Azel (Sétif), agglomération importante la plus proche. Quatre (4) parmi les blessés, dont l’état
est jugé préoccupant, ont dû toutefois être acheminés sur le centre hospitalo-universitaire (CHU)
de Sétif où ils se trouvent actuellement en soins intensifs, a-t-on encore indiqué.
LIBYE
Daech annonce l’exécution de deux
journalistes tunisiens
D
eux journalistes tunisiens portés disparus en Libye depuis le 8 septembre auraient été
exécutés par la branche libyenne de l’organisation Etat islamique (EI) dite Daech. En
effet, dans un communiqué comportant des images de Sofiène Chourabi et Nadhir Ktari, publié sur des forums jihadistes, le groupe affirme avoir « appliqué la loi d’Allah » à leur encontre. L’authenticité des images n’a pas pu être vérifiée de source indépendante et les
autorités tunisiennes n’étaient pas joignables dans l’immédiat.
A
u moins 35 prisonniers politiques ont été libérés ces dernières 48 heures par les autorités
cubaines, a indiqué la Commission cubaine des droits de l’Homme (CCDH), interdite mais tolérée par la Havane. « Nous en sommes à 35 libérations », a affirmé
jeudi le président de la CCDH, Elizardo Sanchez, cité par l’AFP. M. Sanchez
et le leader de l’Union patriotique de Cuba (Unpacu, organisation illégale d’opposition basée dans l’est du pays), José Daniel Ferrer,
avait évalué à 30 sur les 53 personnes que La Havane s’est engagé
auprès de Washington à libérer, mais dont les noms n’ont jamais été publiés. Ces libérations entrent dans le cadre de
l’amorce du rapprochement diplomatique historique annoncé
mi-décembre entre Cuba et les Etats-Unis. Jeudi, la porte-parole du département d’Etat Jennifer Psaki a déclaré que les premiers entretiens officiels devant mener à une normalisation des
relations entre la Havane et Washington auront lieu les 21 et 22
janvier dans la capitale cubaine.
NIGERIA
O
F
IN ESS
R
P
EX
EL TARF
Six morts et un blessé dans un accident
de la circulation à Chatt
S
ix (6) personnes, cinq
hommes et une femme,
ont péri et une autre a été
grièvement blessée, jeudi
sur la RN 84-A (El KalaAnnaba), près de Chatt (El
Tarf) dans une collision
entre deux véhicules légers,
a-t-on appris auprès de la
protection civile. L’accident
qui s’est produit dans
l’après-midi au lieu dit Sidi-Belgacem, a provoqué la mort ‘’sur le coup’’ de passagers
âgés entre 20 et 50 ans. Les éléments des unités de la protection civile de Besbes et de
Ben M’hidi, dotés d’importants moyens dont des ambulances ont été dépêchées sur le lieu
du sinistre aussitôt sa survenue, a-t-on affirmé. Une enquête a été ouverte par les services
compétents pour déterminerles circonstances exactes de ce drame.
ALGER
Arrestation à l’aéroport «Houari Boumediene»
de trois personnes recherchées
T
rois personnes recherchées ont été arrêtées mardi par la police des frontières à l’aéroport
international « Houari Boumediene», indique mercredi un communiqué de la Direction
générale de la sûreté nationale (DGSN). «Après le contrôle des individus arrêtés, il s’est avéré
que deux d’entre eux faisaient l’objet d’un mandat d’arrêt international émanant d’Interpol
tandis que la troisième personne faisait l’objet d’un mandat d’arrêt, précise la même source.
«Après accomplissement des procédures judiciaires, les concernés ont été déférés devant le
parquet territorialement compétent», ajoute le communiqué.
16 localités du nord-est rasées
par Boko Haram
L
e groupe islamiste
armé
Boko Haram a entièrement détruit
16 villes et villages
des rives du lac
Tchad dans le nord-est
du Nigeria au cours d'un
nouveau raid, ont déclaré jeudi des responsables locaux. Ce nouveau
raid a fait de très nombreuses victimes, selon les personnes interrogées,
mais aucun bilan n'a pu être confirmé dans l'immédiat de façon indépendante.
Lors de l'attaque, qui a eu lieu mercredi, les islamistes «ont entièrement brûlé 16 villes et
villages dont Baga», grand carrefour commercial qui abrite une base militaire importante,
tombé aux mains de Boko Haram le week-end dernier, a déclaré à l'AFP Musa Bukar, responsable administratif de cette zone de l'État de Borno. Abubakar Gamandi, chef du syndicat des pêcheurs de l'État de Borno où s'est produite l'attaque, a confirmé ce nouveau
raid, précisant que de nombreux habitants ayant fui les violences se sont retrouvés coincés
sans vivres sur une île du lac Tchad.
SUD DU PAYS
L’ANP intercepte 44 contrebandiers
L
e Ministère de la Défense
Nationale
(MDN) a annoncé, jeudi,
dans un communiqué l’arrestation de 44 contrebandiers (42 Tchadiens, un
Algérien et un Nigérien)
durant les deux derniers
jours par les éléments de
l’Armée nationale populaire (ANP) à Tamanrasset,
Bordj Badji Mokhtar et In
Guezzam. Selon les précisions fournies par la même source, des détachements des forces de l’ANP relevant des secteurs
opérationnels de Tamanrasset, de Bordj Badji Mokhtar et d’In Guezzam (6ème région militaire) ont arrêté quarante quatre (44) contrebandiers (un Algérien, un Nigérien, 42 Tchadiens).
Au cours ces opérations, trois véhicules tout-terrain, un camion, une moto, 18 appareils de
détection de métaux, deux marteaux piqueurs, un téléphone satellitaire, six tonnes de denrées
alimentaires, une quantité de carburant estimée à 1200 litres et d’autres objets ont été saisis,
ajoute le communiqué.
_x wÜÉ|à wx átäÉ|Ü? Ät Ä|uxÜà° wË|ÇyÉÜÅxÜ
Ouest
info
La 24
ORAN
Découverte d’un cadavre
en décomposition
Quotidien National D’information
Premier quotidien indépendant de l’Algérie profonde
Vendredi 09 et Samedi 10 Janvier 2015 N°890- PRIX : ALGERIE : 15 DA - FRANCE : 1 EURO
MUSTAPHA OURRAD
Un Algérien parmi les victimes de « Charlie Hebdo »
Mustapha Ourrad, est une des victimes de l’attentat perpétré contre la rédaction du journal
satirique « Charlie Hebdo » qui a ciblé ses journalistes et ses dessinateurs.
après avoir commencé des
études à la Fac centrale à
Alger. Après quelques années difficiles à Paris, il
avait intégré une maison
d’édition puis divers journaux, dont Hachette et
Viva, où il était très apprécié parce que c’était un
homme humble et simple
bien que très cultivé, et
maitrisant parfaitement les
Lettres françaises. Surnommé par ses amis «
Mustapha Baudelaire », il
était correcteur à Charlie
Hebdo.
Par R.N
armi les douze
morts de ce carnage,
Mustapha
Ourrad n’a hélas pas survécu aux balles assassines qui ôtent ainsi la vie
à l’un des brillants correcteurs de presse et d’édition
qui était présent à cette
réunion de rédaction .Mustapha Ourrad, un Algérien
de la région de Beni Yeni
dans la Kabylie était un orphelin. Il avait quitté l’Algérie au début des années 80
P
AIN TEMOUCHENT
Arrestation d’un individu
et saisie de 168 bouteilles
d’alcool
Les présumés auteurs de l’attentat de « Charlie Hebdo »
et le preneur d’otage du magasin casher éliminés
Apres une traque qui aura
duré plus de 48 heures
après l’attentat terroriste
perpétré contre des journalistes de l’hebdomadaire
Charlie Hebdo », les deux
présumés auteurs à savoir
les frères Kouachi ont été
éliminés dans le bâtiment
d’une imprimerie implanté
à Dammartin en seine et
Marne. Les deux frères
ses sont retranchés dans
ce bâtiment selon des
sources concordantes pour
tenter d’échapper aux
forces de sécurité du RAID
et du GIGN déployés en
force pour les neutraliser.
Ils ont été abattus après
avoir tenté de résister aux
forces de sécurité. Une
personne qui se trouvait
dans ce bâtiment est sortie
indemne de cet accrochage. Parallèlement à
cette opération , les forces
de sécurité française
étaient occupés à libérer
des otages d’un magasin à
Porte de Vincennes dans
la banlieue Parisienne . le
tireur de montrouge s’est
réfugié dans ce magasin
en prenant des otages qui
ont été libérés après neu-
Le cinéaste et homme de théâtre
Djamel Bensabeur en tournage
tralisation de l’assaillant indiquent plusieurs médias
français. On déplore dans
un bilan préliminaire au
moins 4 otages tués dans
l’assaut du GIGN.
R.R
19 morts dont 15 écoliers dans
un accident de la route
Sétif. A l’origine de cet
accident,
selon
des
sources locales, un véhicule lourd de type semiremorque,
dont
le
conducteur a perdu le
contrôle à cause de «
freins qui ne répondaient
plus », est venu droit percuter de plein fouet un
mini-bus de marque Peugeot J9 transportant des
écoliers qui s’apprêtaient
à regagner leurs domiciles. Le premier bilan
Agissant sur renseignement faisant état de
la présence d’un individu s’adonnant illégalement à la vente de boisson alcoolisée, et
dans le cadre de la prévention et la lutte
contre la criminalité sous toutes ses formes,
les éléments de la 1ère sûreté urbaine de la
cité « Hay Moulay Mustapha » à Ain-Temouchent ont saisi, à la suite de l’exécution d’un
mandat de perquisition du domicile appartenant au dénommé B.B, âgé de 60 ans où
il a été découvert 168 bouteilles de boisson
alcoolisée de différentes marques. Après
avoir été soumis à la procédure d’usage, le
mis en cause a été présenté par devant l’autorité judiciaire près le tribunal territorialement compétent où il a été mis en détention
préventive.
A.Benlebna
MOSTAGANEM
SÉTIF
Le terrorisme de la route
a encore frappé ce mercredi. Un drame de plus
s’est produit ce mercredi
après-midi à Sétif mettant fin à la vie d’innocents écoliers. En effet,
15 écoliers ont été tués
dans un grave accident
de la circulation survenu
aujourd’hui peu après 17
heures à hauteur du lieudit El-Agna relevant de la
commune El Hamma au
Sud de la Wilaya de
Une découverte macabre a été faite,
avant-hier à Oran. Un corps en état
de décomposition très avancée a été
découvert dans une maison au quartier Akid Lotfi. La victime est un
homme âgé de 55 ans. La dépouille
mortelle a été déposée à la morgue
de l’hôpital 1er Novembre. Une enquête a été découverte pour déterminer les circonstances exactes du
décès.
R.R
provisoire de cet accident s’élève à 19 morts
dont 15 enfants et de
nombreux blessés.
Le cinéaste Djamel Bensabeur est en
plein tournage de plusieurs mini sketchs
à but éducatif. Djamel Bensabeur dénonce à travers l'humour, le dur quotidien
des gens démunis. Il est aidé par ses infatigables adjoints Adala (texte), BensabeurBoumhouene (caméra) et Mahi à tout
faire. Le travail s'effectue quotidiennement et Djamel semble très motivé pour
réaliser de nouveaux produits qu'il revendra par la suite aux différentes chaines
nationales de diffuser. Aussi, il a réalisé
un télé-film intitulé "la chevelure". Une histoire passionnante et pleine de suspens...
D'autres projets sont à l’étude et notamment un grand film sur la révolution.
Parmi les grandes œuvres de Djamel
Bensabeur "l'épopée de Mostaganem" et
"épopée de Sidi-Lakhdar Benkhellouf", deux grandes pièces théâtrales
ayant mobilisé des dizaines de comédiens, de figurants et de chevaux. Des
spectacles, son et lumière éblouissants,
réalisés dans le début des années 90
avaient placé Djamel dans la cour des
grands!
Chanez